Manuel d`utilisation et d`entretien

Manuel d`utilisation et d`entretien
Manuel d’utilisation et d’entretien
Microstation d’épuration
à lit fluidisé
BLUEVITA TORNADO
pour
4 EH et 6 EH
Consignes importantes sur l’installation et le fonctionnement
Avant la mise en service, les tubulures de raccordement du panneau de commande devront
impérativement être entourées de leur mousse protectrice afin d'éviter toute dégradation des pièces du
boîtier de commande qui pourrait survenir du fait des émanations en provenance de la cuve de
décantation.
Tout manquement à cette précaution élémentaire entrainera une annulation de garantie!
Dans un deuxième temps, il convient de remplir d'eau le système tout entier en commençant par le
compartiment du réacteur biologique et ensuite par celui du clarificateur.
A chaque fois qu'une évacuation des boues résiduelles contenues dans la chambre de décantation sera
nécessaire (BLUEVIAT TORNADO 4 EH : tous les 10 mois environ, BLUEVIAT TORNADO 6 EH :
tous les 8 mois environ) il conviendra, après pompage des boues, de remplir la cuve avec de l’eau
claire jusqu’au niveau du trop-plein afin de permettre la circulation des effluents entre les différentes
chambres et d'assurer ainsi le bon fonctionnement immédiat de l’installation.
Consignes de sécurité
En raison de la présence même d'eaux usées, plusieurs sources de danger potentielles (toutes dues à
des manipulations non conformes) devant impérativement être prises en compte, seuls des spécialistes
agrées sont autorisés à intervenir sur ce type d'installation.
Pour le propriétaire ou l’usager de la station d’épuration, quelques règles de base doivent
impérativement être respectées :
-
Les eaux usées peuvent contenir un grand nombre d’agents infectieux ; ceux-ci peuvent
provoquer des inflammations et des infections en cas de contact non protégé (ingestion,
effraction cutanée...).
Une attention particulière devra être apportée à l’hygiène : tout contact avec les eaux usées
imposera un lavage soigneux avec un savon ou un produit désinfectant des parties concernées.
-
Les processus de décomposition peuvent provoquer la formation de mélanges gazeux (biogaz)
en excès constituant un danger vital.
Seul un personnel spécialement formé, utilisant un équipement et des procédures appropriés
peut pénétrer sans risques dans une station.
-
L’équipement électrique de la station d’épuration BLUEVITA TORNADO (courant alternatif
de 230V 50Hz) a été conçu et monté conformément aux normes et aux prescriptions en vigueur.
Une intervention en environnement humide pouvant présenter des risques vitaux, les travaux sur
l'installation électrique devront être uniquement réalisés par des spécialistes.
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
2 / 31
Sommaire 1. Généralités ...................................................................................................................................................... 4 1.1. Fabricant ................................................................................................................................... 4 1.2. Fiche technique ......................................................................................................................... 4 2. Principe de fonctionnement et instructions de montage de la microstation d’épuration TORNADO ............ 8 2.1. Principe de fonctionnement général d’une microstation d’épuration biologique ................... 8 2.2. Le système BLUEVITA TORNADO ...................................................................................... 8 2.3. Commandes électriques de l'installation .................................................................................. 9 3. Transport, installation et mise en service du système ................................................................................... 11 3.1. Transport et stockage .............................................................................................................. 11 3.2. Installation sur site .................................................................................................................. 12 3.3. Rejet des eaux traitées ............................................................................................................ 15 3.4. Ventilation .............................................................................................................................. 15 3.5. Remplissage et vidange de la cuve : ....................................................................................... 15 3.6. Mise en service et réception finale ......................................................................................... 16 4. Fonctionnement du panneau de commande .................................................................................................. 16 4.1. Temps de fonctionnement ...................................................................................................... 17 4.2. Messages d’alerte ................................................................................................................... 17 4.3. Messages d’information sur l’état de fonctionnement ........................................................... 17 4.4. Options du menu pour la modification des réglages par l’usager .......................................... 18 4.5. Options du menu pour la modification des réglages par l’entreprise spécialisée................... 18 5. Exploitation et maintenance de la station d’épuration .................................................................................. 20 5.1. Utilisation conseillée .............................................................................................................. 20 5.2. Produits à éviter ...................................................................................................................... 21 5.3. Contrôles par l’usager............................................................................................................. 21 5.4. Opérations de maintenance (agent qualifié) ........................................................................... 22 5.5. Echange de l’équipement ....................................................................................................... 22 5.6. Vidange des boues primaires .................................................................................................. 23 5.7. En cas de problème : les solutions .......................................................................................... 24 5.8. Recyclage de la microstation .................................................................................................. 25 5.9. Echantillonnage ...................................................................................................................... 25 5.1. Liste des pièces d’usure .......................................................................................................... 25 6. Fiches de données techniques et schémas ..................................................................................................... 26 6.1. Données techniques de l’installation ...................................................................................... 26 6.2. Schéma de raccordement ........................................................................................................ 27 7. Annexes ......................................................................................................................................................... 29 7.1. 7.3. 7.4. Livret d’entretien TORNADO BLUEVITA .......................................................................... 29 Analyse de coûts sur 15 ans.................................................................................................... 30 Formulaire de vidange ............................................................................................................ 31 Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
3 / 31
1. Généralités La microstation d’épuration BLUEVITA TORNADO est un système d'épuration à lit fluidisé
exclusivement biologique qui permet le traitement des eaux usées domestiques en conformité avec les
exigences de la norme NF EN 12566-3+A2 et de l’arrêté du 7 septembre 2009 modifié fixant les
prescriptions techniques applicables aux installations d’assainissement non collectif recevant une
charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5.
La capacité de traitement d’une station d’épuration, et de ce fait le respect des valeurs de déversement
admises, dépendent pour l’essentiel de 2 facteurs :
- la performance biologique du système d’épuration (éprouvée lors des essais imposés par la
procédure d’homologation suivant la norme NF EN 12566-3+A2 et depuis lors par l’utilisation
quotidienne de plus de mille installations en Allemagne)
- le comportement de l’utilisateur (composition des eaux usées déversées, respect des
consignes d'utilisation)
Afin d'optimiser les performances épuratoires de votre microstation d’épuration BLUEVITA
TORNADO et de respecter les conditions de son utilisation selon les règles stipulées par les
organismes officiels, vous devez lire et respecter les consignes de ce manuel d’utilisation.
1.1.
Fabricant Le fabricant de cette station d’épuration BLUEVITA TORNADO est :
BLUEVITA GmbH & Co. KG ▪ Gülzer Str. 3 ▪ D-19258 Boizenburg ▪ Allemagne
Téléphone: 0049 38847 / 6249 – 00 ▪ www.bluevita.de ▪
1.2.
Fiche technique Dénomination commerciale du produit BLUEVITA TORNADO
Nombre d'utilisateurs desservis BLUEVITA TORNADO 4 EH max. 4 usagers
BLUEVITA TORNADO 6 EH max. 6 usagers
Interlocuteur des clients, agence générale BLUEVITA en France et responsable pour l’approvisionnement des matériels et pièces détachées (service après-­‐vente) france@bluevita.de
Tél. : 0049 38847 / 6249 – 00
Délai pour l’envoi des matériels et pièces détachées 48 heures
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
4 / 31
Rendement épuratoire garanti Sous condition que les consignes du manuel relatives à la sécurité, aux conditions d’exploitation et
d’entretien, soient respectées, BLUEVITA garantit le rendement épuratoire moyen suivant:
DBO5 :
MES :
20 mg/l
30 mg/l
Sécurité La microstation BLUEVITA TORNADO est uniquement conçue pour traiter des eaux usées
domestiques, à l’exclusion notamment des eaux de pluie et eaux industrielles.
L’installation et les travaux de maintenance sur la microstation BLUEVITA TORNADO devront être
réalisées uniquement par des entreprises qualifiées dans le domaine de l’assainissement non collectif.
Les travaux d'électricité devront être réalisés par un électricien qualifié.
Il est interdit à l’utilisateur de pénétrer, quelle qu'en soit la raison, à l'intérieur de la microstation. Le
couvercle du système doit être fermé et fixé en permanence. Il est interdit de marcher sur le couvercle.
La distance minimale des véhicules et charges permanentes est 3 m.
Le respect des législations de sécurité de la République française et de l’Union européenne dans les
domaines de l’assainissement non collectif (sécurité chantier, sécurité électrique, protection contre
les explosions, protection contre le danger microbien) est impératif.
L’eau traitée par la microstation BLUEVITA TORNADO n’est pas potable et ne doit pas être
réutilisée.
Réglementation et normes
La conception, l’installation, la mise en service, l’utilisation, la vidange et la maintenance d’une
microstation BLUEVITA TORNADO sont effectuées en respectant le cadre réglementaire suivant :
Normes européennes
NF EN 60204-1
NF EN ISO 12100-1
NF EN ISO 12100-2
NF EN 983+A2
NF EN 12566-3+ A2
Normes nationales
NF C15-100
NF P 98-331
NF DTU 64.1 P1-1
Sécurité des machines - Équipement électrique des machines Partie 1 : prescriptions générales
Sécurité des machines - Notions fondamentales –
Principes généraux de conception
Partie 1 : Terminologie de base, méthodologie
Sécurité des machines - Notions fondamentales –
Principes généraux de conception
Partie 2 : Principes techniques
Sécurité des machines - Prescriptions de sécurité relatives aux systèmes
et leurs composants de transmissions hydrauliques et pneumatiquesPneumatique
Petites installations de traitement des eaux usées jusqu'à 50 PTE
Partie 3 : Stations d'épuration des eaux usées domestiques prêtes à
l'emploi et/ou assemblées sur site
Installations électriques à basse tension
Chaussées et dépendances - tranchées :
ouverture, remblayage, réfection,
Mise en œuvre des dispositifs d'assainissement non collectif
Arrêtés français
Arrêté du 7 septembre 2009 modifié fixant les prescriptions techniques applicables aux installations
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
5 / 31
d’assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à
1,2 kg/j de DBO5.
Arrêté du 7 septembre 2009 modifié définissant les modalités d’agrément des personnes réalisant les
vidanges et prenant en charge le transport et l’élimination des matières extraites des installations
d’assainissement non collectif)
Arrêté du 27 avril 2012 relatif aux modalités d’exécution de la mission de contrôle des installations de
l’assainissement non collectif
Garanties Sous condition que toutes les consignes de sécurité, opération, service et maintenance décrites dans ce
manuel et les réglementations citées ci-dessus soient respectées, les temps de garantie à compter de la
date de livraison appliquées sont les suivantes :
Cuves
30 ans
Équipement électromécanique
2 ans
Production de boues et vidange Production de boues: lors des essais réalisés sur plateforme, la production de boue mesurée sur le
dispositif BLUEVITA TORNADO 4 EH était de 0,18 m3/an/EH
La vidange des boues doit être assurée par un prestataire agrée pour le transport et d’évacuation des
boues d'épuration selon l’arrêté du 7 septembre 2009 et l’arrêté du 3 décembre 2010 définissant les
modalités d’agrément des personnes réalisant les vidanges et prenant en charge le transport et
l’élimination des matières extraites des installations d’assainissement non collectif.
La périodicité de la vidange de ce dispositif de traitement doit être adaptée en fonction de la hauteur
des boues qui ne doit pas dépasser 30 % du volume utile du décanteur, ce qui sera le cas après
environ 10 mois pour le BLUEVITA TORNADO 4 EH à pleine charge et après environ 8 mois pour
le dispositif BLUEVITA TORNADO 6 EH à pleine charge. Ceci est le cas lorsque le niveau des
boues a atteint une hauteur d’environ 45 cm.
Ces fréquences de vidange sont déterminées sur la base de mesures des boues lors des essais sur
plateforme. Cependant notre retour d’expérience sur le terrain montre que ces fréquences sont
beaucoup moins importantes. En effet, les taux d’occupation réels dans l’habitation sont souvent
moins importants que les taux d’occupation théoriques mentionnés ci-dessus, et les fréquences de
vidanges sont de fait moins importantes.
Consommation d’énergie: Lors des tests de type initiaux de performance épuratoire selon NF EN 12566-3:2005 + A1:2009, la
consommation d’énergie pour le dispositif BLUEVITA TORNADO 4 EH a été mesurée de 1,2 kWh/j
pour une charge journalière hydraulique de 0,6 m3. La consommation estimée pour le BLUEVITA
TORNADO 6 EH est de 2,0 kWh/j.
Traçabilité des dispositifs et des composants de l'installation: Toutes les microstations BLUEVITA TORNADO ainsi que leurs éléments électromécaniques sont
munis des numéros de série. Ainsi, des dispositifs défaillants peuvent être tracés facilement.
Le numéro de série de la microstation se trouve sur le haut de l’appareil de commande (voir la figure
ci-dessous). La capacité du dispositif se trouve à coté. Les numéros sont regroupés dans un registre
avec les dates de production et de vente et l’attribution de chaque élément au dispositif où il a été
utilisé.
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
6 / 31
Protection contre la corrosion La microstation BLUEVITA TORNADO est constituée entièrement de matières non corrosives.
Les panneaux de commande KST 1003 ou KST 1104, la colonne de commande, le surpresseur et
l’électrovanne ont la classe de protection IP 64. Les éléments de fixation sont constitués en acier
inoxydable 1.4301 (X5CrNi18-10) ou 1.4401 (X5CrNiMo17-12-2).
Gamme de température de fonction +40°C à -30°C
Temps pour la mise en œuvre 2 à 6 jours selon les conditions sur chantier
Temps pour la mise route biologique Lors des essais de type initiaux selon NF EN 12566-3, la période de mise en route a été 14 semaines.
Cette période peut varier selon la charge biologique et la température ambiante.
Niveau sonore pendant l’opération de la microstation 48 dB(A) maximum, ceci est comparable à un lave-vaisselle usuel.
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
7 / 31
2. Principe de fonctionnement et instructions de montage de la microstation d’épuration TORNADO 2.1.
Principe de fonctionnement général d’une microstation d’épuration biologique Contrairement aux fosses de décantation utilisées jusqu'à présent, les stations d’épuration biologiques
ne se contentent pas de séparer les eaux usées des matières solides, mais procèdent à la dégradation de
tous les composants organiques liquides ou solides grâce à l'action des microorganismes présents dans
le système.
Le processus de traitement s’effectue en 2 étapes :
- au cours de la première étape (décantation primaire), les matières solides contenues dans les eaux
usées se déposent et sont décomposées par des microorganismes « anaérobies » (vivant sans
oxygène) présents dans les boues résiduelles
- au cours de la seconde étape, les microorganismes « aérobies » (qui consomment de l’oxygène),
alimentés en oxygène par l’injection d’air dans le système, décomposent la plus grande partie des
substances présentes dans les eaux usées.
Une arrivée en quantité suffisante d’eaux usées (utilisation régulière), et l'absence d'usage de produits
chimiques incompatibles avec la survie de ces bactéries (voir chapitre 5.2) permettra d'atteindre les
performances de traitement requises par les organismes officiels et de ce fait les valeurs de
déversement les plus faibles.
Avant d’être rejetés dans le milieu extérieur, les résidus de bactéries et de composants minéraux sont
recueillis dans la chambre de décantation finale. Là, les microorganismes sédimentent (boues
secondaires) avant d'être renvoyés vers la décantation primaire.
2.2.
Le système BLUEVITA TORNADO Le mode de fonctionnement est illustré par le schéma suivant :
Figure 1 : Montage schématique d’une microstation BLUEVITA TORNADO
La microstation d’épuration BLUEVITA biologique fonctionne selon le processus de « lit fluidisé ».
Dans les cuves de traitement du système BLUEVITA TORNADO, il n’y a aucune pièce mobile ou
électrique, garantissant ainsi un fonctionnement simple et efficace.
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
8 / 31
LE CIRCUIT La station est divisée en 3 chambres de traitement.
Grâce à des chicanes installées dans les 3 chambres, les eaux usées effectuent un long cheminement à
travers l’installation, permettant le respect des conditions de traitement des effluents, même avec une
charge intermittente. Après un temps de séjour de plusieurs jours, les eaux usées traitées retournent
dans l’environnement.
Dans la chambre (1) - la chambre de décantation primaire -, les eaux usées sont prétraitées grâce à la
séparation des plus grosses impuretés qui séjourneront dans cette chambre jusqu'à leur dissolution
(matières organiques) ou à leur décantation (matières non organiques). Les matières décantées y
seront stockées jusqu’à l’évacuation des boues.
Dans la chambre (2) – le bioréacteur – sont installés deux aérateurs ; dans l’eau se trouvent des
supports de fixation (EvU-Pearl) flottants et libres, d’une très grande surface spécifique.
Les microorganismes forment un biofilm sur les supports de fixation. En présence des eaux usées et
de l'oxygène de l'air insufflé, ces microorganismes provoquent la décomposition des impuretés
dissoutes dans les eaux usées.
Les aérateurs utilisés garantissent la production de bulles extrêmement fines provoquant une
suroxygénation des eaux usées, un mélange actif des eaux et des bactéries, et un nettoyage par
tourbillon des supports de fixation.
Après avoir traversé une chicane de débordement, les eaux usées atteignent la chambre (3) - la
chambre de décantation finale - dans laquelle les résidus minéralisés des boues biologiques se
déposent par sédimentation. Les eaux usées sont suffisamment traitées pour qu’elles puissent être
rejetées dans le milieu naturel.
L'ACTIVATION DU CIRCUIT Le 1er éjecteur (ÜS) a pour mission de renvoyer les boues excédentaires (boues secondaires) dans la
chambre (1), où elles sont stockées jusqu’à leur élimination. Le 2ème éjecteur (BS) a pour mission de
renvoyer une petite quantité des boues secondaires dans la chambre (2), où les microorganismes
contenus dans les boues contribuent au processus biologique en tant que boues activées.
Ce transfert de boues a lieu par des éjecteurs (air lifts) qui insufflent dans l'eau la quantité d'air
nécessaire au refoulement des boues dans le traitement primaire. L'absence de toute pièce mobile
garantit l'absence d'usure.
Un seul système de production d'air permet à la fois l'aération de la cuve de traitement et, grâce à la
présence de deux électrovannes, le fonctionnement des deux éjecteurs.
2.3.
Commandes électriques de l'installation L’ensemble du matériel électrique BLUEVITA TORNADO est protégé des eaux usées grâce à son
installation dans deux compartiments différents:
• Colonne de commande ronde en PE pour une installation extérieure
• Console intérieure de commande
Les avantages pratiques de la colonne de commande extérieure en PE sont avant tout :
o une faible longueur (< 7 m) du tuyau de raccordement d’air vers les cuves de traitement, et
donc une perte de débit minime.
o le fonctionnement constant du système ainsi que son entretien possible, même pendant
votre absence.
Le matériel électromécanique BLUEVITA TORNADO se compose principalement d’un surpresseur
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
9 / 31
avec piston axial de haute qualité et fiabilité, d’un panneau de commande KST 1003 ou KST 1104 de
haute qualité avec deux électrovannes et, pour le KST 1104, un mode « vacances » . Le
fonctionnement du panneau de commande est décrit au chapitre 4.
La station fonctionne avec un courant alternatif de 230 V, garantis pour 16 Ampère.
Attention :
L’installation doit être mise hors tension pendant les travaux de réparation et d’entretien
Panneau de commande avec
écran, diode de signalisation
et bouton de service
Disjoncteur
éléctrique
Surpresseur
Eléctrovanne 2 pour la
propulsion par ejecteur des
boues activées
Raccord d‘air pour la
ventilation du système
Eléctrovanne 1 pour la
propulsion par ejecteur des
boues en excès
Figure 2 : Colonne de commande avec système de commande, surpresseur avec piston axial et 2 électrovannes
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
10 / 31
3. Transport, installation et mise en service du système 3.1.
Transport et stockage La cuve doit être transportée à plat et sans aucun contact avec d'autres marchandises susceptibles de
l'endommager.
L’utilisation de câbles métalliques ou de chaînes n’est pas autorisée.
Poids des dispositifs :
BLUEVITA TORNADO 4 EH :
400 kg
BLUEVITA TORNADO 6 EH :
450 kg
N’utiliser que des appareils de levage appropriés.
Pour le chargement et le déchargement de la cuve, un palonnier BLUEVITA est requis (voir Figure
3).
Figure 3 : Palonnier BLUEVITA
Lors de la manutention de la cuve, veiller à ce qu’elle ne soit soulevée que par la collerette (voir
Figure 4, à gauche). Un levage incorrect comme décrit dans la figure 4 à droite peut endommager la
cuve de façon irrémédiable.
BON
MAUVAIS
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
11 / 31
Figure 4 : levages correct et incorrect de la cuve BLUEVITA TORNADO
La cuve doit reposer à plat sur un support approprié de manière à éviter les contraintes dues à des
contacts ou des chocs. Il est interdit de faire rouler la cuve ou de la traîner.
3.2.
Installation sur site Choix de l'emplacement de la microstation D’une manière générale, la cuve doit être placée le plus près de l’habitation, c’est-à-dire à moins de
10 m. L’écart maximum du surpresseur à la cuve est 5 m, la longueur maximale des flexibles
d’aération est 7 m. Si un emplacement qui respecte ces écarts n’est pas possible, merci de contacter un
représentant BLUEVITA.
Canalisations Les travaux de terrassement doivent être exécutés conformément aux prescriptions du NF DTU 64.1.
Prévoir un écart d’au moins 35 m de tout point de captage autorisé d'eau potable (puits, source).
La conduite d'amenée des eaux usées doit avoir une pente comprise entre 2 % minimum et 4 %
maximum et doit être le plus rectiligne possible, sans contre-pente et de préférence en utilisant des
coudes inférieurs ou égaux à 45°.
Réalisation de la fouille La fouille doit être réalisée par un personnel qualifié et conformément à la norme NF DTU 64.1 P1-1
en tenant compte de toutes les prescriptions en vigueur relatives à la prévention des accidents. Le
sous-sol de la fouille doit avoir une capacité de charge suffisante. Une couche de fondation en sable
d’une épaisseur de 10 cm suffisamment compactée et plane doit permettre à la microstation de reposer
sur une semelle stable et homogène. L’écart de planéité toléré sur le lit de pose est 4%.
Une fois la cuve posée sur la semelle et les raccordements de tuyauterie effectués, il convient, afin de
prévenir tout changement de position, de la remplir d'eau à 90%, avant d'envisager les opérations de
remblayage.
Afin de protéger la paroi en PE, l’ensemble de la cuve doit être enveloppée par 15 cm de sable de
remplissage.
Le compactage du sable et de la terre (pour la dernière couche) doit être effectué par couches de
50 cm. Pour le compactage, il convient d’utiliser des appareils de compactage légers (utilisation de
dameuse à moteur à proximité de la cuve interdite). Le matériau de compactage doit être exempt
d’éléments tels que pierres, débris de construction ou terre argileuse
La mise en place par couches et le compactage devront être effectués avec beaucoup de soin.
Pose de la cuve La cuve sera posée dans la fouille à l’aide d’un outil de levage approprié.
Consignes relatives à la pose en cas de risque de poussée verticale dues à la nappe phréatique Les cuves en plastique BLUEVITA sont conçues pour un usage hors ou dans une nappe phréatique.
En cas de pose sur une zone à risque de poussée verticale, les consignes suivantes doivent être
respectées:
o Afin de protéger le lit de pose pendant l’installation, l'installation d’un système de drainage
approprié est nécessaire.
o Si l'installation d'un lit de sable correctement drainé est impossible, il convient de réaliser une
semelle en béton C20/25 de 10 cm d'épaisseur parfaitement plane.
o Prévoyez un système d’ancrage (voir ci-dessous)
o Dans le cas de sols difficiles (exemple : imperméable, argileux, etc.) ou d’une nappe, le
remblayage est réalisé avec du sable ou du gravillon de petite taille (2/4 ou 4/6) stable.
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
12 / 31
La stabilité structurale, la capacité de charge et la capacité utile sont garanties dans les limites
suivantes :
o pas de pose à moins de 3,00 m d'une zone de passage de véhicule
o charge de circulation admissible : 2,5 kN/m² (charge piétonnière)
o caractéristique des sols : Yn< 20kN/m3 sols stables
o caractéristique de la nappe phréatique : Y= 10kN/m3 (avec adaptation locale)
o résistance à l’agressivité : résistant aux carburants, huiles et autres solutions résultants de la
pollution, des eaux de pluie et des eaux usées domestiques
o les eaux d'irrigation doivent être évacuées en amont du lieu d’installation du système.
o l’installation doit être réalisée par une firme spécialisée en respectant les prescriptions de
transport et de pose.
Protection contre la pression hydrostatique Bluevita vous offre un système d’ancrage comme protection contre la pression hydrostatique (ancrage
en acier galvanisé, plaques en PE). Attacher le système au radier de la cuve TORNADO avant le
remblayage (voir les figures ci-dessous).
protection contre la
pression hydrostatique
Consignes relatives à l’adaptation locale Comparaison des expertises du terrain d'installation, des analyses de sol et d'eau avec les valeurs
admissibles : contrôle du niveau de la nappe phréatique, des risques représentés par les eaux
d’irrigation et du profil de la surface (renseignements à obtenir auprès du SPANC de votre commune).
Les prescriptions de l’arrêté du 27 avril 2012 relatif aux modalités de l’exécution de la mission de
contrôle des installations d’assainissement non collectif sont à respecter.
Les rehausses d’une longueur maximale de 30 cm réalisés en béton avec des bagues de compensation
sont possibles ; toutes les autres rehausses doivent être convenues avec le fabricant du système
BLUEVITA TORNADO.
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
13 / 31
Figure 5 : schéma de la fouille pour BLUEVITA TORNADO
1-
2345679-
sol de fondation capable de supporter la charge
angle de talus selon la norme NF DTU 64.1, déterminé en fonction des conditions locales
lit de sable ; en cas de sol à fondation problématique, béton C20/25, min.10 cm
cuve plastique en PE-HD
enveloppe de sable, 15 cm de largeur
sol naturel constructible et compactable
couvercle de regard
panneau de commande
Installation de la colonne de contrôle externe : Avant la mise en service, les tubulures de raccordement du panneau de commande devront
impérativement être entourées de leur mousse protectrice afin d'éviter toute dégradation des pièces du
boîtier de commande qui pourrait survenir du fait des émanations en provenance de la cuve de
décantation.
Tout manquement à cette précaution élémentaire entrainera une annulation de garantie !
La colonne de contrôle doit être installée à une profondeur de 30 cm maximum et les tuyaux d’air
doivent être amenés depuis l’installation via le tuyau flexible avant d'être raccordés. Du coup, il est
assuré que le surpresseur est installé au-dessus du niveau d’eau, à l’horizontale sur un socle stable, et
positionné plus haut que le niveau haut de la cuve pour éviter les pertes de charges
Les embouts de raccordement du tuyau flexible doivent être équipés de joints d’étanchéité avant la
mise en service afin d’empêcher tout appel d’air vicié sortant de la station d’épuration.
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
14 / 31
Figure 6 : Schéma d’installation de la colonne de contrôle externe
Raccord des tuyaux d’entrée et de sortie : veiller à utiliser des joints flexibles et résistants aux gaz
sulfureux.
3.3.
Rejet des eaux traitées Le mode de rejet doit être conforme à l’arrêté du 7 septembre 2009 modifié fixant les prescriptions
techniques applicables aux installations d’assainissement non collectif recevant une charge brute de
pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5.
3.4.
Ventilation Une bonne ventilation de la cuve est indispensable pour éviter l’accumulation de gaz sulfureux qui
pourraient engendrer des mauvaises odeurs. La ventilation doit être exécuté de manière à ce que la
cuve soit toujours ventilée.
Entrée d’air : L’entrée d’air est assurée par la canalisation de chute des eaux usées prolongée en
ventilation primaire dans son diamètre (100 mm min.) jusqu’à l’air libre et au-dessus des locaux
habités.
NOTE Les prescriptions relatives aux canalisations de chutes des eaux usées sont comprises au sens de la norme NF P 40-201 (Référence DTU 60.1).
Sortie d’air : Les gaz seront rejetés par l'intermédiaire d'une conduite indépendante munie d’un
extracteur statique ou éolien situé à au moins 0,4 m au-dessus du faîtage et à au moins 1 m de tout
ouvrant (porte, fenêtre) et de tout autre système d'aération. Le tracé de la canalisation d'extraction doit
être le plus rectiligne possible, sans contre-pente, et de préférence en utilisant des coudes inférieurs ou
égaux à 45°. On doit veiller, autant que faire se peut, à ce que l’entrée et la sortie d’air ne soient pas en
proximité immédiate. L’extracteur ne doit pas être à proximité d’une ventilation mécanique contrôlée.
3.5.
Remplissage et vidange de la cuve : Lors du remplissage, il convient de remplir d’abord la chambre du réacteur biologique et la chambre
de clarification.
Par contre la vidange se fera en premier dans la chambre de prétraitement. Après la vidange du
réservoir, il conviendra de remplir la cuve avec de l’eau claire jusqu’au niveau du trop-plein afin de
permettre la circulation des effluents entre les différentes chambres et d'assurer ainsi le bon
fonctionnement immédiat de l’installation.
La station d’épuration doit être toujours remplie d’eau !
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
15 / 31
3.6.
Mise en service et réception finale Le branchement et l’alimentation électrique sont nécessairement réalisés par un professionnel. Les
durées de fonctionnement du surpresseur et des éjecteurs ont été préréglées à l’usine conformément à
l’utilisation prévue.
4. Fonctionnement du panneau de commande L’ensemble de commande de l’installation est regroupé dans le panneau de commande; celui-ci
comporte un écran à 2 lignes où apparaissent les commandes de programmation et les dispositifs
d’avertissement. Afin de minimiser les coûts d’entretien, une attention particulière a été accordée à
l’auto-surveillance. L’état de fonctionnement en cours est affiché sur l’écran.
Le niveau de fonctionnement en cours s’affiche sur l’écran.
Le panneau de commande possède les fonctionnalités suivantes :
o contrôle et affichage des pannes, du surpresseur par exemple
o sonnerie d’alarme intégrée
o affichage du niveau de fonctionnement
o enregistrement des données
o niveau de charge des batteries
o réglages du menu
Son démarrage se fait en tournant et en appuyant (confirmation) sur le bouton de service.
Figure 7 : Panneaux de commande KST 1003 et KST 1104 avec écran à 2 lignes pour l’affichage de l’état du système
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
16 / 31
4.1.
Temps de fonctionnement FONCTIONNEMENT Oxygénation Mixage de supports de fixation Durées totales Recirculation vers le décanteur primaire Recirculation vers le bioréacteur 4.2.
MODE NORMAL (cycle différent selon l’heure) 15 min, 51 fois par jour (soit 12,75 h -­‐ 765 min – par jour) 366 secondes, 28 fois /jour (soit 2,85 h – 171 min – par jour) 15,6 h (936 min) par jour 900 secondes, 14 fois /jour (soit 3,5 h -­‐ 210 min – par jour) 900 secondes, 44 fois /jour (soit 11 h -­‐ 660 min – par jour) MODE VACANCES (KST 1104 uniquement) (cycle différent selon l’heure) 5 min, 51 fois par jour (soit 4,25 h-­‐255 min – par jour) 36 secondes, 56 fois /jour (soit 34 min – par jour) 4,8 h (289 min) par jour 1570 secondes, 13 fois /jour (soit 5,6 h – 340 min – par jour) 955 secondes, 33 fois /jour (soit 8,75 h , 525 min– par jour) Messages d’alerte L’affichage du niveau de fonctionnement est indiqué par 2 LED
(KST 1104 : à gauche du bouton de service ; KST 1003 : à gauche du commutateur rotatif) :
o vert : fonctionnement normal du système
o rouge : panne avec affichage de la cause sur l’écran.
Une panne est signalée par la diode électroluminescente rouge et par un signal sonore. Le signal
sonore retentit pendant une minute et se répète toutes les 30 minutes. Il peut être stoppé (arrêté) en
appuyant sur le bouton de commande.
Afin de procéder à la réparation de la panne, noter immédiatement le message inscrit sur la ligne
inférieure de l'écran afin de donner une première indication au service d'entretien.
Affichage
Signal sonore /
Diode rouge
Cause
Mesure
Surpresseur Défaut
en marche
Panne d’un surpresseur,
- Arrêter le signal sonore
- Arrêter l’alimentation en électricité
(fusible)
- Appeler le service après-vente
rupture de câble
Inefficacité surpresseur
en marche
Le surpresseur fonctionne
difficilement
- Arrêter le signal sonore
- Arrêter l’alimentation en électricité
(fusible)
- Appeler le service après-vente
Interruption
en marche
Alimentation en électricité
interrompue
- Arrêter le signal sonore
- Rétablir l’alimentation en électricité
(fusible, câble d’alimentation)
(en option : en cas de
raccordement d’un
commutateur à flotteur)
« Alarme de niveau »
en marche
Le commutateur à flotteur
signale un niveau haut ;
- Arrêter le signal sonore
- Le cas échéant réparer la pompe
- Eliminer l‘obstruction
- Empêcher le reflux
p. ex. panne de la pompe
Une remise à zéro des programmes se fait automatiquement lors d’une panne de secteur supérieure à
30 minutes.
4.3.
Messages d’information sur l’état de fonctionnement En mode de fonctionnement normal, l'écran d'un système à lit fluidisé affiche le terme BIOFILM sur
la première ligne.
Sur la deuxième ligne de l'écran s'affiche la durée résiduelle du programme en cours.
Pendant le fonctionnement ou lors de l’entretien, les données suivantes sont accessibles en tournant le
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
17 / 31
bouton de service :
o heure de réglage
o durée de fonctionnement de l’installation [en heures]
o durée de fonctionnement de l'électrovanne N° 1 (électrovanne 1 pour l’éjecteur des boues en
excès) [hh :mm]
o durée de fonctionnement de l'électrovanne N°2 (électrovanne pour l’éjecteur des boues
activées) [hh :mm]
o nombres de coupures de courant [nombre]
o durée d’arrêt [hh :mm]
L'indication du niveau de fonctionnement du système réapparait sur l'écran dès que l'on tourne le
bouton.
4.4.
Options du menu pour la modification des réglages par l’usager En appuyant une première fois sur le bouton de service, on accède au menu de sélection principal ; on
peut alors faire défiler le menu et sélectionner chaque ligne en appuyant sur le bouton.
Les options suivantes du menu principal sont disponibles :
o réglage de l’heure (particulièrement important pour le contrôle de nuit)
o mode « vacances » (KST 1104 uniquement)
o FRANÇAIS (choix de la langue d’utilisation)
o CODE (code d'accès pour le changement des paramètres, connu seulement par l’entreprise de
service spécialisée)
o EXIT (quitter le menu principal)
En vue d'économies d'énergie, le tableau de contrôle comporte un programme de nuit (préréglé par
l'entreprise de service) qui réduit la durée de fonctionnement de l'aérateur durant la nuit.
Il est donc indispensable à la mise en service, et après chaque panne prolongée de courant, de régler
l'heure afin que le système fonctionne correctement durant la journée.
Il faut régler les chiffres individuels de la date (à 6 chiffres en format JJ.MM.AAAA) et de l’heure (à
6 chiffres en format HH :MM :SS) en tournant vers la droite (sélection) et en poussant (confirmation)
le bouton de service du système.
L’utilisation du mode optionnel « vacances » (KST 1104) du boîtier permet de réduire encore le temps
de fonctionnement de l’aérateur (et donc la consommation d’énergie) à 4,8 heures au lieu de 15,6
heures en fonctionnement normal.
Il peut être utilisé deux fois par an, pendant 2 semaines d’affilée, sans risquer de compromettre le
rendement de la microstation.
4.5.
Options du menu pour la modification des réglages par l’entreprise spécialisée Une modification des paramètres essentiels ne doit être réalisée que par du personnel qualifié.
C’est pourquoi cette partie du menu est verrouillée par un code connu uniquement par les
professionnels agréés par BLUEVITA ou ses représentants. Il est interdit de changer les temps de
fonctionnement.
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
18 / 31
Accès au menu de modification après la saisie du code :
Entrée du code en tournant et poussant le bouton de navigation
1- appuyer sur le bouton de navigation (1)
2- demande sur l’écran (2) du code à 4 chiffres (3)
3- recherche des caractères (3) en tournant (1)
4- confirmation des caractères (3) en appuyant (1)
Contrôle et changement des paramètres de fonctionnement dans le sous-menu :
12345678-
Installation : allumer ou éteindre l’installation (électronique)
Mode test : passage en mode rapide (exécution en 1 min.) ou manuel
Modif. temps : automatique (durée du surpresseur saisi en %) ou entrée manuelle d’horaire
Mémo. EEPROM: effacement des alarmes (pannes de courant + durée des pannes de
courant)
[sans fonction]
Surpresseur : réglage des paramètres
Compte à rebours : coupure automatique après 6 semaines
Sortie : quitter le sous-menu
1 Installation
marche: l’installation fonctionne
arrêt: arrêt installation, toutes les unités sont éteintes
(sur l’écran: "ARRET INSTALLATION")
2 Mode test
1 passage en mode rapide
Les unités sont allumées les unes après les autres
2 Opérat. Manuelle
MV 3 (boues secondaires): éteindre
MV 1 (boues en excès): éteindre
MV 2 (boues activées): éteindre
Pompe: enclencher/éteindre
Surpresseur : enclencher/éteindre
Alarme externe: enclencher/éteindre (seulement KST 1104)
Sortie 7 (Option): enclencher/éteindre
Buzzer: enclencher/éteindre
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
19 / 31
SORTIE: éteindre toutes les sorties
4 Mémo.
EEPROM
Coupure 00000
(XXXXX= nombre pannes > 15
sec.)
Temps des coupures 000 h 00 m
Mémoire RESET
SORTIE
5 Reset progr.
Reset (Programme)
SORTIE
6 Surpresseur
I max: 0,0 A jusqu’à 3,0 A
(configuration d’usine: 1,3 A)
I min: 0,0 A jusqu’à 3,0 A
(configuration d’usine: 0,1 A)
7 Compte
rebours
à
Marche: fonctionnement de démonstration pour 1000 heures (env.6 Semaines)
[après cette utilisation, l’installation s’éteint; affichage „SERVICE“]
arrêt: fonctionnement normal (configuration d’usine)
8 SORTIE
5. Exploitation et maintenance de la station d’épuration Afin d’assurer un fonctionnement et une capacité de traitement optimum de la microstation
d’épuration entièrement biologique, les instructions suivantes doivent être respectées et les matières
dangereuses énumérées doivent être évitées. La maintenance est à exécuter une fois par an.
Le respect des valeurs de rejet autorisées par les réglementations en cours ne peut être obtenu que par
une exploitation rigoureuse des utilisateurs; faute de quoi, les liquides contenus dans les cuves de la
station d’épuration devront être évacués par une société spécialisée entraînant des coûts d’exploitation
nettement plus élevés !
5.1.
Utilisation conseillée La microstation station BLUEVITA TORNADO est conçue pour traiter les effluents liquides d'une
famille de jusqu’à 4 personnes (BLUEVITA TORNADO 4 EH) et 6 personnes (BLUEVITA
TORNADO 6 EH) (eaux usées, matières fécales)
Elle n'est pas conçue comme un bac à déchets, ni comme un bac à graisse:
o ne pas utiliser de broyeur à déchets sans les éviers,
o ne pas déverser de déchets de cuisine (huile de friture, liquides périmés)
o ne pas déverser de substances toxiques dans les éviers (médicaments, produits chimiques...)
Utilisation de produits de nettoyage et de lavage adaptés c’est-à-dire biodégradables, éviter
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
20 / 31
l'utilisation de produits contenant des substances minérales (soude, chlore), y compris en cas
d'obstruction de tuyauteries (utiliser des solutions enzymatiques).
Eviter l'arrivée brutale de fortes quantités d'eau savonneuse (lessives de printemps).Penser à séquencer
l'utilisation du lave-vaisselle et de la machine à laver ; utiliser des lessives sans phosphates aux doses
préconisées sur l'emballage.
En utilisant correctement les produits de nettoyage et de lavage,
vous prenez soin de vous et de votre station d’épuration !
5.2.
Produits à éviter Effet
• diminuent l’activité du réacteur biologique
Elimination
• Poubelle dédiée
• Centres collecteurs de déchets
(si grosse quantité)
• Médicaments
• diminuent l’activité du réacteur biologique
• Pharmacies
• Protège-slip
• Couches
• obstructions de tuyauterie
• Poubelle
• Colles pour papier peint
• obstructions de tuyauterie
• Poubelle dédiée
• Centres collecteurs de déchets
(si grosse quantité)
• Déboucheurs de canalisations
(chimiques)
• Produits d’entretien, hormis
biodégradables
• Blocs WC (soude, chlore)
• diminuent (jusqu'à l'arrêt complet) l'activité
du réacteur biologique
• Ne pas utiliser
• Textiles (p. ex. serpillières,
mouchoirs)
• obstructions de tuyauterie
• Poubelle
• Centres collecteurs de déchets
• Laitance de ciment
• obstructions de tuyauterie
• Elimination par une entreprise
spécialisée
• Huile/graisse de cuisine
• obstructions de tuyauterie
• diminuent l’activité du réacteur biologique
• Poubelle
• Centres collecteurs de déchets
• Sable pour oiseaux
• Litière pour chats
• obstructions de tuyauterie
• Poubelle
• Centres collecteurs de déchets
• Produits phytosanitaires
• Nettoyants pour pinceaux
• Pesticides
• Désinfectants
• Diluants pour peintures
5.3.
Contrôles par l’usager Rôle de l’usager L’usager (ou une personne mandatée par ce dernier) devra effectuer, ou faire effectuer, les opérations
de contrôles et d'entretien selon le calendrier prévu par l'installateur.
Tout fonctionnement anormal devra être inscrit dans le livret d’entretien (Annexe 7.1) et rétabli le plus
rapidement possible par l'usager (ou une personne mandatée par ce dernier)
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
21 / 31
Contrôles journaliers Contrôle visuel du fonctionnement de l’installation (diode rouge d’anomalie éteinte, pas de signal
sonore, diode verte électroluminescente allumée).
Contrôles mensuels o Contrôle des flux (absence d'obstruction) d'entrée et de sortie
o Contrôle visuel par le regard de visite (présence de boue) et contrôle du milieu récepteur
(absence de pollution).
o Contrôle de l’aération : pendant le fonctionnement du surpresseur, un tapis de bulles doit se
former à la surface du bassin d’aération.
Cf. annexe 7.1: modèle d’un tableau de livret d’entretien.
5.4.
Opérations de maintenance (agent qualifié) La maintenance doit être effectuée une fois par an par un service d’entretien expérimenté dans le
domaine de l’assainissement non collectif, formé par BLUEVITA ou l’un de ses agents, à la
maintenance d’une microstation BLUEVITA TORNADO.
Les mesures, contrôles et travaux d’entretien sont effectués conformément au contrat de maintenance,
qu’il est fortement conseillé de souscrire.
Les travaux de maintenance sont :
Contrôle de la sortie et de l’entrée
Température dans les chambres
Mesurer le taux d’oxygène dans les compartiments
Le cas échéant : échantillon de l’eau traitée, voir chapitre 5.9
Contrôle de fonctionnement de l’équipement électromécanique
Contrôle de l’aération : pendant le fonctionnement du surpresseur, il doit y avoir des bulles
fines émergeant dans la chambre biologique
Contrôle des heures de fonctionnement dans le panneau de commande
Le cas échéant, remplacement d’un élément en panne
Nous vous recommandons un contrat d’entretien avec un service expérimenté et formé par
BLUEVITA.
5.5.
Echange de l’équipement Pour garantir les performances continues du système, seules les pièces de rechange BLUEVITA
doivent être utilisées. Le renouvellement du matériel doit être effectué par un personnel qualifié pour
ces dispositifs.
Aérateurs : Pour échanger l’unité d’aération, les deux vis des fixations des tubes et le flexible Ø 19
doivent être enlevés. Après, le cadre de l’aérateur peut être enlevé de la cuve et l’aérateur peut être
échangé.
Les électrovannes ne nécessitent pas d’intervalle de maintenance et ne doivent pas être réparés. En
cas de dysfonctionnement, elles électrovannes doivent être échangés. Enlever le flexible en dévissant
le collier de serrage, ôter le connecteur de l’électrovanne, puis dévisser l’électrovanne et le raccord à
queue crantée. Connectez le raccord avec la nouvelle électrovanne, visser l’électrovanne et connectez
le connecteur. Remettez le flexible et vissez le collier de serrage.
Le panneau de commande ne nécessite pas de maintenance. En cas de dysfonctionnement, le
dispositif doit être remplacé. Débranchez le panneau et dévissez les câbles. Dévissez les quatre vis de
fixation du boitier. Le montage du nouvel panneau se fait de façon analogue par ordre inverse.
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
22 / 31
Maintenance du surpresseur Maintenance'
'Surpresseur'
!
1.  Nettoyer le filtre (1) à chacque
maintenance ou échangez-le selon le dégré
d’encrassement
2. Pression d’opération > 300 mbar
3. Echangez le piston (2) et les joints (3) après
8 ans environ
1"
3"
"
2"
2"
1"
3"
!
Cas du surpresseur MEDO
Pour le dispositif BLUEVITA TORNADO 6 EH, voir le MANUEL D’UTILISATION Pompes
linéaires à membrane de THOMAS.
5.6.
Vidange des boues primaires Suivant la réglementation usuelle, la vidange des boues sera programmée quand le niveau des boues
correspondra à 30% du volume de la chambre de sédimentation primaire (soit une hauteur de 45 cm).
Lors de la maintenance annuelle, le technicien mesurera le niveau des boues à l’aide d’un dispositif
approprié.
Seul un détenteur d’un agrément est autorisé à vidanger le système [Arrêté du 7 septembre 2009 et du
3 décembre 2011 définissant les modalités d’agrément des personnes réalisant les vidanges et prenant
en charge le transport et l’élimination des matières extraites des installations d’assainissement non
collectif]
À chaque vidange, il sera remis à l’usager la copie d’un bordereau de suivi (quantité enlevée et
devenir des boues).
Conserver cette copie du bordereau avec le livret d’entretien. Remplir aussi le formulaire de vidange
(voir Annexe 7.4).
Bien veiller à ce que le réacteur biologique ne soit pas vidé.
Procédure de vidange: Placer le flexible de l’hydro-cureur dans chambre de sédimentation primaire et ne pomper que les
boues sédimentées.
Il est conseillé de laisser la couche de boues flottantes à la surface afin de prévenir toute diminution de
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
23 / 31
rendement de la microstation. Cette couche sert aussi de protection contre les odeurs engendrées par le
processus de fermentation septique. Après la vidange, remplir la chambre avec de l’eau du robinet ou
de l’eau de pluie. La distance minimale de la microstation pour l’hydro-cureur est 3 m.
5.7.
En cas de problème : les solutions Problème
Odeur nauséabonde
Cause possible / solution
- Panne électrique
- Panne du surpresseur ou de l’aérateur
- Séquences d’aération erronées (contrôle de l’heure),
- Surcharge du système biologique et/ou hydraulique
- Utilisation de produits déconseillés (voir chapitre 5.2)
Panneau de commande
En cas de panne du panneau de commande, appeler votre interlocuteur
BLUEVITA
Panne du surpresseur
- Contrôler l’alimentation électrique
- Visionner le tableau de contrôle
- Remplacer le surpresseur si nécessaire
Panne d’un éjecteur
- Obstruction possible (débouchage à effectuer)
- Contrôle des tuyaux d’air et de leurs connexions
Tuyaux d’air et aérateur
- Contacter directement votre service de maintenance ou votre interlocuteur
BLUEVITA
- Remplacer l’aérateur si nécessaire
Défaut de fonctionnement (service de maintenance uniquement) Formation de boues flottantes
dans la chambre biologique
- Evaluer le volume de boues, augmenter la recirculation
Si le problème persiste, appeler votre interlocuteur BLUEVITA
Taux d’oxygène trop bas
- Contrôler le fonctionnement du surpresseur (durées de fonctionnement du
surpresseur, présence de bulles d’aération)
(< 1,0 mg/l)
Supports de fixation flottants
Rendement épuratoire trop
faible
-
Aération stoppée, une couche d’environ 15 cm de supports de fixation doit
apparaître
- Contrôle du volume de boues
- Contrôle du taux d’oxygénation
- Contrôle des charges hydrauliques et biologiques de l’eau usée
- Contrôler s’il y a des boues flottantes dans la chambre de sédimentation finale
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
24 / 31
5.8.
Recyclage de la microstation La microstation BLUEVITA TORNADO est entièrement composée d’éléments facilement
recyclables en fin d'utilisation.
Élément
Cuves
Durée de vie
approximative
30 ans
Canalisation et raccords
15 ans
Panneau de commande
15 ans
/
Apporter en déchetterie
Surpresseur
15 ans
Apporter en déchetterie
Électrovannes
8 ans
Supports de fixation
à éliminer avant
démolition de la cuve
15 ans
Aérateur
Éléments de fixation et
vis en acier inox, visserie
5.9.
Destination des pièces
usagées
Apporter en déchetterie
Mode de recyclage /
Valorisation
Recyclage ou valorisation
énergétique du PE
Recyclage ou valorisation
énergétique du PP et PVC
Eléments séparés pour
recyclage des métaux et
composants électriques, et
recyclage ou valorisation
énergétique des plastiques
Eléments séparés pour
recyclage des métaux et
composants électriques, et
recyclage ou valorisation
énergétique des plastiques
Eléments séparés pour
recyclage des métaux et
composants électriques, et
recyclage ou valorisation
énergétique des plastiques
Valorisation énergétique des
plastiques
Valorisation énergétique des
plastiques
/
Recyclage des métaux
/
Apporter en déchetterie
/
15 ans
Echantillonnage Un échantillon à visée d'analyse peut être prélevé dans la chambre de sédimentation finale. Insérer un
préleveur d’eau dans la surface de la chambre de sédimentation finale, derrière la paroi plongeuse de
la sortie. Veiller à ne pas tomber dans la microstation. Après le prélèvement d’échantillon, refermer et
fixer le couvercle de la microstation.
5.1.
Liste des pièces d’usure nom kit pour le surpresseur filtre du surpresseur électrovanne fréquence de remplacement prévue (ans) 8 2 8 Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
25 / 31
6. Fiches de données techniques et schémas 6.1.
Données techniques de l’installation Les microstations BLUEVITA TORNADO est composée de :
BLUEVITA TORNADO 4 EH
BLUEVITA TORNADO 6 EH
Réservoir en matière plastique
PE-HD à double paroi
diamètre : 220 cm, hauteur :
227 cm, masse : 400 kg
diamètre : 250 cm,
hauteur : 233 cm,
masse : 450 kg
Supports de fixation/ surfaces
de culture EvU Pearls
0,145 m3
0,190 m3
Aérateurs
2 aérateurs à membrane OXYFLEX, avec leur conduite d’air
Pompe par injection d’air
2 pompes par injection d’air pour la recirculation des boues
Commande
Colonne de commande PE (armoire intérieure en option)
Surpresseur
1 Surpresseur à piston axial
230V MEDO LA 120 ou
Thomas LP 120
Electrovannes
2 électrovannes pour l’alimentation en air par des éjecteurs „GMV
2149“
Panneau de commande
1 Panneau de commande avec commande de programmation,
alarmes et indicateur de pannes de courant ainsi qu’un mode
« vacances » (KST 1104 uniquement)
1 Surpresseur à piston Thomas
LP-150HN
Raccordement électrique : 230 V ~, 50-60 Hz, fusibles pour 16 A
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
26 / 31
6.2.
Schéma de raccordement Dans le boîtier, les bornes électriques seront installées à l’abri des éclaboussures d’eau.
Avec l'accord de BLUEVITA, un électricien qualifié peut, s'il l'estime indispensable, modifier les
branchements du boitier, sans que la garantie ne soit suspendue.
Toute modification non autorisée entrainera la fin de la garantie!
Figure 9 : Schéma de raccordement du système de commande KST 1104
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
27 / 31
Figure 10 : Schéma de raccordement du système de commande KST 1003
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
28 / 31
7. Annexes 7.1.
Date
Livret d’entretien TORNADO BLUEVITA Heures de
fonctionnement
cumulées
Nature de l’intervention et commentaires
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
29 / 31
7.3.
Analyse de coûts sur 15 ans BLUEVITA
TORNADO
4 EH
BLUEVITA
TORNADO
6 EH
6 640 €
7 384 €
1 500 €
1 500 €
2 840 €
4 225 €
pièces d’usure du surpresseur
279 €
279 €
filtre surpresseur
182 €
182 €
électrovanne
210 €
210 €
Consommation
électrique
Tarif EDF, 01.01.2014
771 €
1 383 €
TOTAL TTC
Coût total sur 15 ans (estimatif)
12 422 €
15 163 €
Installation
Coût du dispositif
Coût de transport
Coût de mise en œuvre et d'installation
(temps d’installation : entre 2 et 3 jours)
Coût supplémentaire de mise en service
Contrat d'entretien
et de maintenance
Entretien
(hors contrat)
Frais d'entretien
Intervention pour extraction des boues
Transport des boues
Traitement des boues
Maintenance*
(hors contrat)
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
30 / 31
7.4.
Date
Formulaire de vidange Volume vidangé
Nom et signature du prestataire
Manuel d’utilisation et d’entretien BLUEVITA TORNADO – Version 2014-03-19
31 / 31
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising