Repères formation Bac Pro Maintenance des matériels

Repères formation Bac Pro Maintenance des matériels
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
REPÈRES
POUR LA FORMATION
Baccalauréat
Professionnel
Maintenance
des matériels
. agricoles
. travaux publics et manutention
. parcs et jardins
OCTOBRE 2003
Les guides d'équipements disponibles sont téléchargeables
au format pdf sur le site www.eduscol.education.fr
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT SCOLAIRE
SERVICE DES FORMATIONS
SOUS DIRECTION DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES
Bureau du partenariat avec le monde professionnel
et des commissions professionnelles consultatives
_____________________________________________
DESCO A5
142 rue du Bac
75357 PARIS S.P. 07
01 55 55 15 37
01 55 55 10 49
REPÈRES
POUR LA FORMATION
Baccalauréat
Professionnel
Maintenance
des matériels
. agricoles
. travaux publics et manutention
. parcs et jardins
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
PREFACE
Le corollaire de la mise en place des mesures de déconcentration et de décentralisation est
le rôle de conseil et d'expertise assumé, dans le domaine des équipements des établissements,
par l'administration centrale de l'éducation nationale. Ce rôle est illustré, lors de la création et de la
rénovation de diplômes, par l'élaboration de guides d'équipements. Ces documents sont conçus
comme des outils d'aide à la décision à l'intention des responsables rectoraux et des personnes
qui, au sein des instances régionales, ont en charge ces questions.
Par ailleurs, les évolutions permanentes des diplômes et des formations correspondantes,
qui résultent des mutations des technologies et de l'organisation du travail, conduisent de plus en
plus fréquemment à élaborer des guides méthodologiques destinés à accompagner et à faciliter la
mise en œuvre des référentiels créés ou rénovés.
La réalisation du présent document s'est faite en étroite concertation avec l'inspection
générale de l'éducation nationale, au sein d'un groupe de travail constitué de spécialistes du
domaine concerné. Cette démarche, qui se veut exemplaire, s'est efforcée de concilier des
considérations pédagogiques, technologiques et économiques dans les choix relatifs à l'installation
et à l'équipement des locaux nécessaires à la mise en place des formations.
Ce document n'a pas pour vocation de constituer un modèle dogmatique limitant la créativité
et l'initiative des équipes pédagogiques. Il vise au contraire à fournir des éléments et des repères
permettant de construire le dispositif de formation le mieux adapté. Dans tous les cas, un
inventaire préalable s'impose car il est indispensable de prendre d'abord en compte l'existant
avant d'examiner les éventuels investissements complémentaires nécessaires.
Quant aux indications relatives aux locaux, d'autres solutions que celles proposées par ce
guide peuvent être retenues en fonction des configurations architecturales des établissements
concernés. Toutefois, il importe de ménager, autour des postes de travail, des zones de
circulation et d'intervention garantissant des conditions de travail et de sécurité optimales,
conformément à la législation en vigueur.
Les utilisateurs de ce guide sont enfin vivement encouragés à faire part à la direction de
l'enseignement scolaire de toutes les remarques de nature à améliorer la qualité du document et à
faire progresser la réflexion sur les questions dont il traite.
Le directeur de l'enseignement scolaire
Jean-Paul de GAUDEMAR
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Ce guide a été élaboré par :
Michel SAINT VENANT
Inspecteur général
de l'éducation nationale
Jean-Jacques LARRIVÉ
Inspecteur d'académie Inspecteur pédagogique régional
Denis DEFAUX
Inspecteur de l'éducation nationale
Jean-Louis BOUSQUET
Professeur
Jean-Claude DEBATTY
Professeur
Christian FIEVEZ
Professeur
Christian LEYRIS
Professeur
Raoul BALDACCIONI
Expert professionnel
et
Jean-Michel NAQUIN
Bureau du partenariat avec le monde
professionnel et des commissions
professionnelles consultatives
Direction de l'enseignement scolaire
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
SOMMAIRE
1. PRÉSENTATION
Page
•
Introduction
3
•
L'évolution du diplôme
3
•
Le champ professionnel
3
•
Les activités de maintenance
4
2. LA FORMATION
•
Organisation horaire
6
•
Les démarches pédagogiques
10
•
Les savoirs dans les différentes options
14
3. LES LOCAUX ET LES ÉQUIPEMENTS
•
Présentation
18
•
Equipements communs aux options
19
•
Equipements par spécialité
20
•
Fiches descriptives
21
•
Les zones d’enseignement
33
•
Exemple d'implantation
34
4. LA SÉCURITÉ
•
Les savoirs associés
35
•
Les différents risques
38
•
Les formats d'attestations
46
•
Le carnet de formation
56
5. LA CERTIFICATION
•
Les épreuves du domaine professionnel
59
•
Le contrôle en cours de formation
65
6. LES PÉRIODES DE FORMATION EN ENTREPRISE
•
Objectifs et organisation
66
•
Le mémoire de stage
68
•
Livret de suivi et d'évaluation
71
•
Les fiches récapitulatives des activités
97
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
2
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
1- Présentation
1.1 - Introduction
Les recommandations contenues dans ce document s'adressent à toutes les personnes
intervenant pour la mise en œuvre des formations du baccalauréat maintenance des matériels
dans ses trois options et plus particulièrement :
• aux équipes et responsables pédagogiques : enseignants, équipe de direction,
inspecteur académique responsable de cette formation ;
• aux responsables chargés d'élaborer les projets d'équipement ;
• aux industriels ayant en charge la mise au point et la didactisation des matériels et des
systèmes nécessaires à la formation.
Ce document permet d'obtenir des renseignements et des conseils sur :
• les impératifs pédagogiques du diplôme ;
• les impératifs pédagogiques sur la prévention des risques professionnels ;
• les équipements à mettre en place pour la formation ;
• les caractéristiques des locaux.
1.2 - L'évolution du diplôme
Le précédent baccalauréat professionnel couvrait l'ensemble des activités de maintenance et
exploitation des matériels agricoles, de travaux publics et de parcs et jardins.
Son périmètre d'influence était trop important et, malgré tous les efforts des établissements de
formation, l'enseignement couvrait rarement tous les domaines et restait majoritairement
spécialisé sur un ou deux champs.
Ce baccalauréat professionnel présente désormais trois options :
• maintenance des matériels agricoles ;
• maintenance des matériels de travaux publics et de manutention ;
• maintenance des matériels de parcs et jardins.
La création de trois options au niveau du baccalauréat professionnel maintenance du matériel
répond à l'attente des professionnels qui souhaitaient une identification plus forte de chaque
branche et un meilleur équilibre dans les différents champs. Ce découpage a aussi pour but
d'augmenter globalement le flux vers le baccalauréat professionnel.
1.3 – Le champ professionnel
Les matériels concernés par le domaine de la maintenance du matériel sont :
• les tracteurs et le matériel agricole ;
• le matériel de récolte et de chantiers agraires ;
• le matériel et les engins de travaux publics ;
• le matériel de manutention ;
• le matériel de levage ;
• le matériel d'entretien des espaces verts, des parcs et jardins ;
• le matériel forestier ;
• les sous-ensembles de tous ces engins (moteurs, boites de vitesses, ponts, transmissions...).
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
3
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Il était donc particulièrement nécessaire, devant les évolutions techniques et l'extension des
gammes :
• d'actualiser l'enseignement vers les nouveaux matériels présents sur le marché et sur
leurs équipements ;
• de sensibiliser les futurs diplômés sur l'importance de l'assistance informatique dans la
gestion des ensembles mécaniques et son influence sur le diagnostic ;
• de spécialiser ce baccalauréat par grande filière professionnelle tout en préservant une
approche générale et transversale de la maîtrise technique des systèmes de puissance.
Alors que la production rentre dans des cycles prévus et programmés d'avance, pour la
majorité des interventions de maintenance, il est difficile de répondre aux questions : où?
quand ? à quel prix ?
Ces questions, pour lesquelles il n'y a pas de réponse à priori, définissent l'esprit d'un
technicien-mainteneur qui doit posséder :
• une bonne formation en mécanique et technologies de base. Ces acquis sont
fondamentaux, l'assistance informatique ne peut seule résoudre les problèmes posés et
permettre une intervention efficace ;
• une adaptabilité aux évolutions technologiques et aux différentes situations rencontrées
sur le terrain;
• un esprit d'analyse et de synthèse ;
• une capacité à s'organiser et à décider. Parfois seul, il doit prendre les décisions les
meilleures pour remettre en état le matériel et ce dans un temps réduit et dans le respect
des normes et règles de sécurité ;
• la conscience que la qualité des documents établis est indispensable à une bonne
relation avec le client.
1.4 – Les activités de maintenance
La typologie des actes de maintenance en matériels est fortement influencée par :
- une saisonnalité très marquée sur certaines options, le matériel est utilisé quelques
semaines seulement. Cette saisonnalité oblige la maintenance à être très performante
sur ces périodes de pointe.
- une multiplicité des matériels qui utilisent toutes les technologies mécaniques
existantes. Cette multiplicité impose aux agents de maintenance un champ de
connaissances et d’efficacité très vaste.
- une diversité de la clientèle représentée par des particuliers et des professionnels
avec des poids relatifs très variables suivant les options. Les particuliers sont très
majoritaires pour le matériel de parcs et jardins, les professionnels le sont pour les
engins de travaux publics. Cette diversité exige des personnels une approche très ciblée
des clients et des problèmes, ainsi que le besoin de prodiguer des conseils spécifiques
en matière d’utilisation et de sécurité aux particuliers.
- les nouvelles directives européennes, « les mécaniciens sont tenus de restituer un
matériel en état de fonctionnement initial » en assumant de plus la responsabilité de sa
conformité aux exigences des lois en vigueur.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
4
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
On peut dégager plusieurs grands types d’actes :
LE MONTAGE ET LA MISE EN ŒUVRE DES MATÉRIELS NEUFS qui exigent d’être
soigneux, d’utiliser les documents de montages / réglages / mise en œuvre en ayant une
connaissance suffisante des milieux d’applications.
LES PETITS TRAVAUX DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CORRECTIVE DE FAIBLE
TECHNICITÉ, ne nécessitant pas nécessairement l’immobilisation de la machine. Ce sont
essentiellement des actes de « station service » comme les vidanges, les petits affûtages, les
petits réglages, la vérification rapide des sécurités obligatoires…
LES TRAVAUX DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CORRECTIVE A TECHNICITÉ
IMPORTANTE, qui nécessitent l’immobilisation de la machine ou de l'engin avec élaboration
d'un devis. Ces travaux entraînent la dépose et repose de sous-ensembles qui obligeront le
mécanicien à effectuer de nombreux réglages.
LES TRAVAUX DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CORRECTIVE DE HAUTE
TECHNICITÉ qui nécessitent une longue immobilisation de la machine ou de l'engin, avec
souvent l’intervention de plusieurs techniciens, tant pour les devis que les réparations, les
réglages, les remises en conformité. C’est le cas d’une réfection de moteur, de boite de
vitesses mécanique ou hydrostatique, des systèmes hydrauliques, électriques ou ayant de
l’électronique embarquée.
LES TRAVAUX D’ADAPTATION ET DE REMISE EN CONFORMITÉ qui demandent au
technicien une excellente connaissance des matériels, des procédés et des normes en
vigueur.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
5
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
2 - LA FORMATION
2.1 - Organisation et horaires des enseignements dispensés
L’arrêté du 17 juillet 2001, paru au BO n° 33 du 13 septembre 2001, fixe l’organisation et les
horaires d’enseignement dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant aux
baccalauréats professionnels. L’article 4 précise que les enseignements dans les classes du
cycle des baccalauréats professionnels peuvent être dispensés en classe entière ou en
groupes à effectifs réduits. Chaque grille horaire indique par matière le volume horaire donnant
lieu au doublement de la dotation horaire professeur lorsque les effectifs suivants sont atteints :
à partir du 11ème élève dans les enseignements technologiques et professionnels des
spécialités de l’automobile.
Cette même règle est applicable en baccalauréat professionnel Maintenance des Matériels, dès
lors où ce seuil de 11 élèves est atteint.
Grille horaire n° 1 du secteur de la production,
correspondant au baccalauréat professionnel Maintenance des Matériels :
PREMIERE PROFESSIONNELLE
TERMINALE
Horaire annuel sur 28 semaines
Total
dont en
classe
entière
dont en
groupe
à effectif
réduit (*)
Sciences et techniques
Industrielles
336
112
168
56
Mathématiques
56
28
28
Sciences physiques
56
28
Economie gestion
56
28
Français
84
42
Histoire – géographie
56
56
0
Langue vivante
56
28
28
56
56
0
84
84
0
14
14
0
ENSEIGNEMENTS
OBLIGATOIRES
Education artistique –
arts appliqués
Education physique et
sportive
Education civique,
juridique et sociale
TOTAL dont PPCP
854
ENSEIGNEMENTS
FACULTATIFS
Hygiène – prévention –
secourisme
Atelier d’expression
artistique
28
56
PÉRIODE EN ENTREPRISE
dont
participation
au PPCP
(**)
Horaire annuel sur 26 semaines
Horaire
hebdomadaire
indicatif
54 sem.
Total
dont en
classe
entière
dont en
groupe
à effectif
réduit (*)
12
(4+6+2)
(b)
299
104
156
39
11,5
(4+6+1,5)
(b)
635
à définir
2 (1+1)
52
26
26
à définir
2 (1+1)
108
28
à définir
2 (1+1)
52
26
26
à définir
2 (1+1)
108
28
à définir
52
26
0
à définir
14 (a)
78
39
26
13 (a)
2
3
(1,5+1+0,5)
(b)
108
28
2
3
(1,5+1+0,5)
(b)
à définir
2
52
52
0
à définir
2
108
à définir
2 (1+1)
52
26
26
à définir
2 (1+1)
108
à définir
2
52
52
0
à définir
2
108
possible
3
78
78
0
possible
3
162
0,5 (c)
13
13
0
0,5 (c)
27
30,5
780
30
1634
28
1
26
26
1
54
0
2
52
0
2
108
56
(d)
112 (0+112)
56
CYCLE
dont
participation
au PPCP
(**)
39
(d)
Horaire
hebdomadaire
indicatif
78 (0+78)
52
8 semaines
8 semaines
Horaire
Global
162
16 sem.
* Horaire donnant droit au doublement de la dotation horaire professeur lorsque le seuil d’effectif fixé à l’article 4 de l’arrêté du 17 – 07 – 2001 est atteint.
** Horaire donnant droit au doublement de la dotation horaire sans condition de seuil.
(a) Horaire minimal.
(b) Le 3ème nombre entre parenthèses est destiné à faciliter le calcul de la dotation globale. Il ne s’agit nullement de le traduire en une organisation hebdomadaire du PPCP.
(c) Cet horaire est destiné à faciliter le calcul de la dotation globale. Il ne s’agit nullement de le traduire en une organisation hebdomadaire.
(d) La part non affectée de ce volume est à attribuer à une ou plusieurs disciplines. L’affectation à une discipline n’augmente pas l’horaire global de celle-ci.
Elle consiste à diminuer l’horaire classe entière au profit d’un horaire en groupe à effectif réduit pour la réalisation des PPCP.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
6
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Projet Pluridisciplinaire à Caractère Professionnel
Le professeur de Sciences et Techniques Industrielles est obligatoirement partie prenante du
PPCP. Le BO n° 25 du 29 juin 2000 présente différentes combinaisons pour organiser les
projets.
La durée totale de ces projets est d'une part de 112 h en première et de 78 h en terminale
d'autre part.
Comme cité précédemment, le BO n° 33 du 13 septembre 2001 donne à titre indicatif un
horaire hebdomadaire de 2 h en première et de 1,5 h en terminale pour le professeur de
Sciences et Techniques Industrielles. Il s’agit d’un horaire minimal qui peut être augmenté en
fonction de la nature des projets conformément au BO n° 25 du 29 juin 2000.
Le site Eduscol (www.eduscol.education.fr) peut aussi compléter utilement l’information.
Répartition de l’horaire par discipline
BEP
Baccalauréat Professionnel
Seconde
professionnelle
Première
professionnelle
Première
Terminale
Horaire hebdomadaire
indicatif
16,5 (3+12,5+1)
18 (4+12+2)
12 (4+6+2)
11,5 (4+6+1,5)
Construction
(1+2)
(1+2)
(2+1)
(2+1)
Technologie
(2+0,5)
(3+0)
(2+0)
(2+0)
Atelier
(0+10)
(0+10)
(0+5)
(0+5)
17 (*)
56 (*)
39 (*)
Projet pluridisciplinaire à
caractère professionnel
Modules
16,5 (*)
(*) horaire global
Simulation d’emploi du temps
Elle prend en compte une section de seconde professionnelle et une section de terminale BEP,
composées l’une et l’autre de trois groupes de 10 élèves ainsi qu’une section de première et
une section de terminale de baccalauréat professionnel, également composées de trois
groupes (un groupe de 10 élèves par option).
En cas d’un déséquilibre numérique entre les trois options, il serait alors judicieux de composer
un groupe mixte : exemple G1 : 10 élèves MA ; G2 : 10 élèves de TPM ; G3 : 10 élèves (3 MA
et 7 PJ).
Les travaux pratiques et les activités liées à la zone d’intervention sur les engins utilisent des
moyens dont la mise en œuvre suppose de passer un temps suffisant, notamment pour des
raisons de sécurité. Afin de donner du sens au travail demandé à l’élève, il convient d’assurer
une réelle continuité dans les séances d’atelier. Ainsi, la gestion du temps de formation sera-telle pertinente et bénéfique à l’acquisition des compétences.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
7
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Simulation avec une division de BEP et une division de Bac Pro
VENDREDI
JEUDI
MERCREDI
MARDI
LUNDI
8h
Synthèses,
structuration
connaissances, TP,
TD
Analyse des
systèmes
Synthèses,
structuration
connaissances, TP,
TD
Analyse des
systèmes
Synthèses,
structuration
connaissances, TP,
TD
Synthèses,
structuration
connaissances,
TP, TD
Analyse des
systèmes
Synthèses,
structuration
connaissances, TP,
TD
Analyse des
systèmes
9h
10h
2nde BEP
11h
12h
14h
15h
2nde BEP G1, G2, G3
1ère Bac Pro
2nde BEP G1, G2, G3
Tle BEP
16h
17h
18h
2nde BEP G1, G2, G3
G1
G2
G3
Tle Bac Pro
Tle Bac Pro G1, G2,
G3
G2
G3
G1
Tle Bac Pro G1, G2, G3
1ère Bac Pro
1ère Bac Pro G1, G2, G3
Tle BEP
Tle Bac Pro
Tle BEP G1, G2, G3
2nde BEP
G1
1ère Bac Pro G1, G2, G3
Tle BEP
G1
G2
Tle BEP G1, G2, G3
G3
Tle BEP G1, G2, G3
G2
G3
Continuité des séquences de formation pour donner du sens aux activités
La typologie des situations pédagogiques appliquées en maintenance des matériels conduit le
professeur de maintenance des véhicules et engins à proposer aux élèves des activités de
formation sur des matériels de complexité croissante du fait de l’intégration de différents
domaines technologiques dont les interactions supposent d’être particulièrement attentif aux
risques induits.
Par ailleurs, de nombreuses activités se fondent nécessairement sur une préparation du poste
de travail et du matériel support de l’action de formation, sur une mise en œuvre d’équipements
adaptés pour réaliser des mesures ou des contrôles de paramètres fonctionnels et sur une
remise en ordre du poste de travail. Le relevé des caractéristiques du moteur d’un tracteur avec
un banc de puissance sur la prise de force est un exemple qui permet de mieux appréhender
les contraintes organisationnelles de la maintenance des matériels.
Les activités sont consommatrices de temps et se traduisent la plupart du temps par une
immobilisation du poste de travail, du matériel et des équipements utilisés.
La simulation présentée ci-dessus, sans être un modèle, a pour objectif de répondre aux
spécificités de l’enseignement en maintenance des matériels.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
8
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Simulation avec une division de BEP, une division de Bac Pro
et deux demi divisons de BTS
8h
MARDI
LUNDI
Synthèses, structuration
connaissances, TP, TD
9h
2nde BEP
Analyse des systèmes
BTS
Synthèses, structuration
connaissances, TP, TD BTS
Agro
MERCREDI
VENDREDI
15h
17h
18h
G1
G3
G2
Agro 2
TPM1, TPM2
2nde BEP G1, G2, G3
Tle BEP
16h
2nde BEP G1, G2, G3
Agro 1
Tle Bac Pro
G1
G2
Tle Bac Pro G1, G2,
G3
G3
TPM
Tle Bac Pro G1, G2, G3
TPM
TPM 1
Agro
Agro1, Agro 2
1ère Bac Pro
TPM 2
Agro1, Agro2
1ère Bac Pro G1, G2, G3
Tle BEP
Tle Bac Pro
Analyse des systèmes
Synthèses, structuration
connaissances, TP, TD
14h
TPM1, TPM2
Analyse des systèmes
Synthèses,
structuration
connaissances,
TP, TD
12h
1ère Bac Pro
Synthèses, structuration
connaissances, TP, TD
Synthèses, structuration
connaissances, TP, TD
Analyse des systèmes
BTS
Synthèses, structuration
connaissances, TP, TD BTS
11h
2nde BEP G1, G2, G3
Analyse des systèmes
Synthèses, structuration
connaissances, TP, TD BTS
JEUDI
10h
Tle BEP G1, G2, G3
Analyse des systèmes
2nde BEP
Analyse des systèmes
BTS
Agro
G1
1ère Bac Pro G1, G2, G3
Tle BEP
G1
Tle BEP G1, G2, G3
G2
G3
Tle BEP G1, G2, G3
G3
G2
Atelier BTS : un groupe en zone intervention et un groupe en zone système.
Gestion de l’équipe des professeurs de Sciences et Techniques Industrielles
Compte tenu de l’évolution des engins et des matériels et, plus particulièrement, de
l’importance que revêt la motorisation électrique, un effort de formation significatif est à assurer.
Il est indispensable que les professeurs de la section du baccalauréat professionnel
Maintenance des Matériels aient une réelle compétence dans les différents domaines
technologiques. Une spécialisation trop marquée des enseignants va à l’encontre de la
polyvalence qui doit être recherchée afin de garantir une couverture pertinente de la formation
des élèves.
L’atteinte d’un tel objectif suppose la mise en place d’une veille technologique et d’une
formation permanente.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
9
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
2.2 – Les démarches pédagogiques
2.2.1 - Typologie des actes de formation
Les séances de formation ont différentes formes et se déroulent dans diverses zones
d’enseignement adaptées aux besoins.
Dans tous les cas il faudra veiller à travailler sur des supports de formation adaptés, c'est à dire
des matériels, des systèmes ou composants réels de technologie actuelle ou des supports
didactisés ou des outils de simulation favorisant l'observation et l'expérimentation.
Différentes situations pédagogiques peuvent être prises en référence :
Š Les travaux pratiques (TP) d’apprentissage, d’application, d'évaluation sommative ou de
certification.
Š Les travaux dirigés (TD) d’apprentissage ou d’application.
Š Les cours de synthèses et de structurations des connaissances.
Les intentions pédagogiques liées à ces situations et leurs principales caractéristiques sont
commentées ci-dessous.
• La situation d'apprentissage :
Elle est destinée à aider l’élève à apprendre quelque chose qu’il ne sait pas ou ne sait pas faire
encore.
Dans ce cadre il faudra privilégier une démarche inductive, la confrontation avec l’action
précède la réflexion qui permet ensuite de théoriser et structurer le nouveau savoir ou savoirfaire. La confrontation avec l’action appelle, dans la plupart des cas, la préparation et la mise en
œuvre de situations problème, d’observations, d’expérimentation, de manipulations, … où
l’élève doit agir sur un produit réel physiquement présent.
Ces situations sont des travaux pratiques d’apprentissage, elles nécessitent des moyens
matériels qui se trouvent dans les différentes zones de l’atelier ou dans le laboratoire de
construction et se déroulent en groupe ou en ½ division.
• La situation d’application :
Dans une situation d’application l’élève se confronte à la résolution d'un problème auquel il a
été préparé à l’occasion de situations d’apprentissage précédentes. C’est un entraînement qui
doit lui permettre de consolider sa compétence et de situer sa performance au regard des
acquis. L’élève est appelé à exprimer des savoir-faire et des savoirs précédemment acquis. A
l’issue d’une application l’élève fait, avec l’aide de son professeur, des constats relatifs à son
niveau de maîtrise en vue d’agir en conséquence dans le cadre d’une évaluation formative.
Deux cas se présentent :
- Le TP d’application, où l’élève agit sur un produit réel physiquement présent. Comme
le TP d’apprentissage, l’activité se déroule en atelier ou dans le laboratoire de
construction. Sur un cycle de formation les TP d’application doivent être minoritaires
derrière les TP d’apprentissage.
- Le TD d’application où l’élève est en activité sur la base de textes et modélisations
diverses associés à un ou des produits réels utilisant ou non une assistance
informatique.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
10
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
• La situation de cours ou de synthèse :
Les synthèses se réalisent en classe entière, le professeur conduit les élèves à rassembler des
éléments de connaissance (apports théoriques et pratiques) en un ensemble cohérent. Les
synthèses sont situées à l’issue d’un cycle de TP ou à la fin d’un thème d’étude. Un document
adapté doit être remis aux élèves.
Ces cours ne nécessitent pas la présence des supports réels si ce n’est pour des
démonstrations du professeur, ils se déroulent en salle de cours et de travaux dirigés et en
classe entière.
Structurations et synthèses mettent la connaissance
en perspective et lui donnent du sens.
• L’évaluation :
Tout acte de formation doit intégrer une évaluation dont la forme est à adapter à l’intention
pédagogique fondatrice. La notation est toujours souhaitée par les élèves, elle s’établit en
référence à l’apprentissage visé et à des critères objectifs clairement affichés et
compréhensibles par les élèves. La note affectée à la situation d’apprentissage conduite par un
élève exprime le niveau d’appropriation par l’élève des savoirs et savoir-faire visés et
l’engagement de l’élève dans la bonne conduite des activités qui sont des supports
d’apprentissage.
Les situations d’apprentissage doivent être menées à bien par une grande majorité des élèves.
Pour une situation d’apprentissage correctement située dans la progression (pré requis
maîtrisés), il paraît logique que les notes soient satisfaisantes pour la plupart des élèves.
La situation bivalente notation et apprentissage induit souvent chez l'élève une recherche de la
performance (note) au détriment de l'approfondissement des savoirs ou savoir-faire.
Les évaluations à caractère sommatif ponctuel ne sont pas très fréquentes. Dans la plupart des
cas elles ont la forme de travaux pratiques, de travaux dirigés d’application construits à cette fin.
Proposition de répartition
des différentes situations
Situations
d'application
(dont synthèses
et structurations)
30%
Situations
d'apprentissage
(dont cours de synthèses
ou de structurations)
60%
Situations
d'évaluation
10%
La typologie présentée dans les pages précédentes est un peu nuancée. Dans la pratique un
acte de formation comprend presque toujours une part d’apprentissage, une part d’application
et une stratégie d’évaluation adaptée. La réflexion pédagogique qui vise l’élaboration d’un acte
de formation doit s’inscrire d’emblée dans une dominante choisie et affichée par le professeur.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
11
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
2.2.2 - L'évaluation d'un TP
Les activités produites par les élèves dans la phase apprentissage ne donnent pas lieu à
une note. Par contre, dans toute action formative il y a des pré requis évaluables. La
valorisation de la réussite pour cette partie de l’activité proposée peut être très motivante
pour l’apprenant.
Activité de TP
Évaluation
possible
Mobilisation
de savoirs et
de techniques
connus
Nouvelles
connaissances
Une évaluation
formative permet
A l’élève de s’approprier
l’état de son savoir
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
Non évaluables,
positionnement
sur grille
seulement.
A l’enseignant de savoir si
sa progression et
l’organisation de l’activité
proposée sont adaptées,
et d’envisager une action
corrective au plan
pédagogique.
12
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
2.2.3 - Stratégie de formation et d’exploitation du référentiel
en construction mécanique
Les enseignements de construction mécanique dans cette section de baccalauréat
professionnel ont deux finalités principales. Ils doivent développer d'une part, les aspects
fondamentaux liés à une discipline transversale et d'autre part, les aspects appliqués à la
finalité professionnelle du diplôme.
En ce sens, l'objectif de cet enseignement est double :
• être l'outil de compréhension des systèmes, afin de mener la démarche de
diagnostic la plus pertinente,
• être une base de culture de la technologie mécanique, afin de permettre à l'élève de
suivre et de comprendre avec les innovations techniques.
A l'issue de la formation en BEP, l'élève a acquis un certain nombre de compétences et savoirs
liés à la lecture et au décodage des diverses formes de représentation des systèmes
mécaniques.
Ces compétences sont référencées, entre autre, dans le guide "enseignement de la
construction en BEP industriels". Ce document explicite l'organisation des apprentissages de la
construction mécanique en privilégiant une démarche de travaux pratiques qui associent le
système réel à son modèle numérique et à sa représentation graphique.
Dans une logique de continuité, ces compétences et savoirs sont confortés et développés dans
les espaces de formations affectés à la construction au niveau du baccalauréat professionnel.
L'analyse :
Elle peut être structurelle, fonctionnelle, temporelle, mais en tout état de cause elle est l'un des
éléments essentiels de la démarche de compréhension du fonctionnement d'un système. Les
outils qu'elle met en œuvre, la structure de la démarche et les compétences qu'elle requiert,
sont des éléments qui fondent le diagnostic.
La représentation par les modèles numériques est une aide précieuse à la compréhension de
l'organisation des structures et des liaisons qui les associent, pour un fonctionnement attendu
ou recherché.La simulation des mouvements possibles, simplement mise en œuvre sur l'écran
mais difficilement quantifiable sur le réel, complète avantageusement les présentations du
professeur.
La représentation :
Indispensable à la démarche d'analyse, elle est le moyen de communication du technicien dans
les phases d'analyse (lecture – décodage) et de transmission ou d'échanges d'informations
(représentation).
Complémentaire aux apprentissages traités en BEP elle s'appuiera sur des supports issus
exclusivement de la filière.
L'évolution de la nature et des supports de représentation graphique induit des compétences
nouvelles et des démarches d'apprentissages innovantes à développer.
L'association interactive du modèle numérique et de sa représentation 2D, les fonctionnalités
des logiciels (arbres de création et d'assemblage, esquisses, …) aident fortement à la
compréhension de l'organisation des géométries et structures constitutives des éléments.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
13
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
L'étude des comportements mécaniques :
Participant de l'analyse et complémentaires de l'analyse fonctionnelle, les données et résultats
de l'étude des comportements justifient les solutions existantes et aident à la compréhension
des phénomènes.
C'est une partie des enseignements où traditionnellement le cours magistral est la forme
retenue mais également la moins accessible aux élèves de la filière et plus généralement des
élèves à ce niveau de formation. Il est donc indispensable de réorienter radicalement cette
démarche déductive vers des démarches fortement inductives où l'observation et la manipulation
aident l'élève à passer du réel au modèle en identifiant les phénomènes mécaniques.
Les constructions graphiques en cinématique ne sont plus explicitement au programme. Ne
permettant une étude que dans une position d’un mécanisme, elles seront avantageusement
remplacées par des analyses utilisant l’outil informatique. Les logiciels actuels permettent des
analyses continues sur les mouvements qui fournissent l’ensemble des valeurs des paramètres.
Les élèves doivent être capables de décoder les courbes correspondantes et de déterminer les
valeurs caractéristiques (courses, débattements, extremums…).
Là encore, la mise en place de travaux pratiques auxquels est associée la simulation
informatique, est une aide précieuse qui permet de construire les compétences attendues.
2.3 Les niveaux de savoirs dans les différentes options
Les savoirs associés (approche taxonomique)
Les tableaux des pages suivantes précisent, pour chacune des 3 options :
• le degré d'importance du savoir considéré ;
• la répartition du niveau des savoirs.
Chaque savoir est caractérisé par un positionnement taxonomique. Cette formation est
principalement caractérisée par le niveau 2 et 3.
Niveau Caractéristiques
Descriptif
1
INFORMATION
Le contenu est relatif à l'appréhension d'une vue d'ensemble d'un sujet.
L'élève a eu une information sur le thème traité ; ce niveau n'est pas évaluable.
2
EXPRESSION
Le contenu est relatif à l'acquisition de moyens d'expression et de
communication. L'élève est capable d'en parler ; il s'agit de maîtriser un savoir.
3
MAÎTRISE
D'OUTILS
Le contenu est relatif à la maîtrise de procédés et d'outils d'étude et
d'acquisition. Il s'agit de maîtriser un savoir faire.
Conséquences pour la formation et la validation
• des savoirs spécifiques à chacune des options ;
• des savoirs communs à toutes les options :
- avec le même degré d’importance ;
- avec un degré d’importance différente.
• une mise en relation est à établir entre les savoirs associés (niveau et degré d’importance) définis dans le référentiel et l’option pour assurer la formation et la validation.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
14
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
S1 Fonctions opératoires des matériels
S11 Milieux d’intervention des matériels agricoles
Option A
Agri
Option B
TPM
Niveaux
Option C
PJ
1 2
3
1
2
3
1
2
3
1 2
3
1
2
3
1
2
3
1 2
3
1
2
3
1
2
3
S12 Milieux d’intervention des engins de travaux publics et de manutention
S13 Milieux d’intervention des matériels de parcs et jardins
S14 Gammes des matériels agricoles et leurs fonctions opératoires
S15 Gammes des matériels de travaux publics et de manutention
S16 Gammes des matériels de parcs et jardins et de bûcheronnage
S2 Analyse, représentation et étude prédictive des systèmes
S21 Analyse des systèmes
S22 Représentations
S23 Technologie de construction
S24 Mécanique appliquée
S25 Résistance des matériaux
S26 Pressions de contact
S27 Cinématique
S28 Dynamique – Energétique
S29 Mécanique des fluides
S3 Génération de la puissance mécanique primaire
S31 Le moteur thermique
S311 Principe de fonctionnement
S312 Moteur diesel
S313 Moteur à allumage commandé 4 temps
S314 Moteur à allumage commandé 2 temps
S32 Motorisation électrique
S321 Batteries de traction
S322 Moteurs
S323 Variateurs de vitesse électroniques
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
15
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Option A
Option B
Option C
Agri
TPM
PJ
Niveaux
S4 Transmission et utilisation de la puissance primaire
S41 Transmission de la puissance
S411 Transmissions mécaniques
1 2
3
1
2
3
1
2
3
1 2
3
1
2
3
1
2
3
S412 Transmission hydrocinétiques et power shift
S413 Transmissions hydrauliques (équipement)
S414 Transmissions hydrostatiques
S42 Utilisation de la puissance primaire
S421 Produire et gérer l’énergie électrique embarquée
S422 Utiliser l’énergie électrique
S423 Climatisation
S424 Propulser les engins
S425 Diriger l’engin par braquage des roues ou du châssis
S426 Diriger les engins par différenciation de vitesse
S427 Freiner les engins
S5 Automatisation des systèmes
S51 Architecture et classification des systèmes automatisés
S52 Acquérir des données
S53 Traiter des données
S54 Communiquer les données
S55 Dialoguer
S56 Commandes de puissance
S57 Pré-actionneurs
S58 Actionneurs
S59 Systèmes automatiques, régulés et asservis
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
16
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Option A
Option B
Option C
Agri
TPM
PJ
Niveaux
S6 Mise en œuvre
S61 Des matériels de l’option choisie
1 2
3
1
2
3
1
2
3
1 2
3
1
2
3
1
2
3
1 2
3
1
2
3
1
2
3
S62 Des techniques de manutention
S63 Des appareils de mesure
S64 Des techniques élémentaires d’assemblage
S65 Des techniques de réglage et de mise au point
S66 Des techniques de maintenance
S67 Des techniques de diagnostic
S68 Des techniques d’affûtage
S7 Organisation, gestion des interventions et communication
S71 Equipements informatiques
S72 Domaine de l’organisation
S73 Domaine commercial
S74 Domaine de la communication
S8 Sécurité, règlements et certification
S81 Sécurité dans l’entreprise et sur le site
S82 Réglementations et procédures applicables au matériel
S83 Qualité
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
17
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
3. - LES LOCAUX ET LES ÉQUIPEMENTS
3.1 - Présentation
Les systèmes et les matériels proposés sont des équipements utilisables aussi bien au niveau
BAC professionnel que BEP ou BTS. Bien entendu les objectifs pédagogiques sont à adapter
aux compétences attendues en fonction du diplôme préparé.
Les équipements conseillés sont présentés ci-après suivant deux formes :
• d'une part la liste des équipements en privilégiant les technologies nécessaires pour la formation ;
• d'autre part des fiches faisant la relation entre les équipements à privilégier (technologies),
les utilisations pédagogiques et les matériels supports.
Le nombre d'équipements proposés permet l'accueil simultané de deux groupes d'atelier dans
une même spécialité plus un groupe dans chacune des autres spécialité.
3.2 - Choix des systèmes et matériels de la spécialité
Les différents systèmes et matériels doivent être représentatifs des différentes technologies
actuelles. Il faudra veiller à l'acquisition de matériels récents (- de 8 ans) en état de
fonctionnement et en très bon état d'un point de vue esthétique.
Les matériels doivent être acquis avec le livret de conduite et d'entretien, les manuels
techniques, le catalogue des pièces de rechange et les équipements de diagnostic nécessaires
pour les objectifs pédagogiques visés.
Ce sont les besoins pédagogiques pour la formation qui doivent permettre de définir le matériel
à acquérir et non l'inverse. Les choix d'équipements doivent être complémentaires afin de
couvrir tout le champ professionnel.
3.3 - Organisation
Pour chaque système et matériel il est souhaitable de lui affecter un nombre d'activités
pédagogiques limitées et bien ciblées, comme présenté en exemple sur les fiches spécifiques à
chaque système ou matériel. Cette gestion des équipements doit permettre une meilleure
efficacité pédagogique en diminuant les risques de cumul des pannes ou dégradations lourdes.
De plus il sera plus aisé de disposer des documentations, des équipements de mesure et de
diagnostic adaptés et opérationnels.
3.4 - Liste des équipements en privilégiant les technologies
nécessaires pour la formation
Cette liste se décompose en trois parties :
• Les équipements nécessaires pour l'enseignement du tronc commun aux trois spécialités,
• Les équipements spécifiques à chaque option,
• Les outillages
Le choix judicieux des matériels permet de grouper plusieurs technologies sur un engin et ainsi,
d'en diminuer le nombre.
Par exemple : une chargeuse sur pneumatiques peut comporter une direction hydrostatique, une
transmission power shift et un circuit hydraulique d'équipement à détection de charge (load sensing).
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
18
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
3.4.1 - Equipements pour le tronc commun
Types d'équipements
Sous systèmes
Organes mécaniques
- Moteurs nus avec et sans turbocompresseur (4)
- Transmissions de puissance mécaniques (3)
- Transmissions de puissance power-shift (2)
- Ponts directeurs, renvois d'angle, réducteurs …(2)
- Composants hydrauliques (pompes moteurs, vérins …)
Organes électriques
Objectifs
Ces équipements sont destinés à
apprendre les techniques de
démontage, contrôle, montage,
réglage et de manutention en
sécurité
Alternateurs, démarreurs, moteurs électriques ….
Systèmes et maquettes
Moteurs tournants sur banc
Circuit de charge
Circuit de démarrage
Pompe injection à calage statique et dynamique
Système d'injection avec injecteurs pompe
Système d'injection à rampe commune
Moteur pour mesures et diagnostic sur circuit d'air
Moteur pour mesures et diagnostic sur circuit
d'alimentation en carburant
Bancs hydrauliques
Circuit à centre ouvert pourvu de 3 récepteurs au moins
Transmission hydrostatique à centre fermé
Direction hydrostatique
Circuit à signal de charge (L.S.)
Electricité, automatisme et informatique industrielle
Commandes et sécurités par des dispositifs câblés
électriques
Commandes et sécurités par fonctions logiques
Les systèmes sont destinés à
effectuer :
- l'étude fonctionnelle et
structurelle des systèmes
proposés.
- des mesures
- des mises au point
- des diagnostics
Voir fiches de cahier des charges
Circuit de signalisation
Circuit de préchauffage
Régulation (de position, d'effort, de puissance)
Transmission de signaux multiplexés
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
19
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
3.4.2 - Equipements par spécialité
Engins de travaux publics et manutention
Nécessaire
Nacelle automotrice multidirectionnelle électrique
Souhaitable
Compresseur de chantier
Souhaitable
Nécessaire
Rouleau compacteur
Pelle hydraulique sur pneus avec régulation de puissance
hydraulique
Engin avec BV Power-shift
Nécessaire
Engin avec régulation de puissance électronique
Nécessaire
Engin avec circuit à signal de charge
Nécessaire
Chariot de manutention électrique chargeur accompagnant
Nécessaire
Chariot de manutention ou transpalette gerbeur électrique
Chariot de manutention fonctionnant au gaz avec accessoires
(positionneur de fourches et déplacement latéral)
Engins "neufs" en prêt ou location
Nécessaire
Nécessaire
Nécessaire
Apprentissage, application et évaluation
Matériels agricoles
Nécessaire
Tracteur pour attelage d'outils
Nécessaire
Tracteur moderne (tableau de bord électronique)
Nécessaire
Nécessaire
Engin avec circuit L.S. (télescopique)
Machine de récolte avec transmission hydrostatique et dispositif
électronique
Semoir de précision
Nécessaire
Semoir en ligne
Nécessaire
Pulvérisateur DPM
Nécessaire
Charrue réversible
Nécessaire
Engins d'espaces verts
Nécessaire
Microtracteur à 4 roues motrices
Nécessaire
Tondeuse auto portée professionnelle
Nécessaire
Tondeuse auto portée à système hélicoïdal
Nécessaire
Véhicule de transport
Nécessaire
Engin à chenilles
Nécessaire
Engin à moteur 4 MIX
Nécessaire
Groupe électrogène insonorisé
Souhaitable
Tondeuse autoportée à rayon de braquage nul
Souhaitable
Robot tondeuse électronique
Souhaitable
Souhaitable
Pulvérisateur
Débroussailleuse autoportée professionnelle à 4 roues motrices et
directrices
Pompe à eau
Souhaitable
Tondeuse à batterie
Souhaitable
Etudes fonctionnelles et
structurelles des
systèmes.
Mise en œuvre des
matériels, des techniques
de diagnostic et mise au
point
3.4.3 - Outillage
- Outils de contrôle et mesure conventionnels ;
- Boîtier d'acquisition de mesures (électriques, hydrauliques …) ;
- Outils de diagnostics spécifiques aux engins ;
- Banc d'essai à la prise de puissance des tracteurs ;
- Moyens de levage et de calage.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
20
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
3.5 - Fiches pour les systèmes
3.5.1 - Fiches pour le tronc commun des matériels nécessaires
Observations :
Il est tout à fait possible de substituer un moteur au banc par un moteur identique équipant un matériel.
La ou les utilisations pédagogiques devront être organisées en conséquence.
MA ; TP ; PJ 01
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
Documentation
Outillage:
MA ; TP ; PJ 02
Moteur au banc
Etude fonctionnelle et structurelle du moteur et de son système d’injection
Synchronisation du moteur et du système d’injection (calage statique et
dynamique)
Diagnostic de problèmes liés au synchronisme et à l’injection
Circuit de charge, Circuit de démarrage
Moteur diesel équipé d’une pompe injection en ligne 3 ou 4 cylindres
Sur banc complet autonome et sécurisé
Tableau de bord reconstitué (témoins, fusibles, contacteur…)
Documentation technique du moteur et du système d’injection et des composants
électriques
Outillage conventionnel et spécifique
Multimètre - Pince ampèremétrique
Moteur au banc
Documentation
Etude fonctionnelle et structurelle du moteur et de son système d’injection
Synchronisation du moteur et du système d’injection (calage statique et
dynamique)
Diagnostic de problèmes liés au synchronisme et à l’injection
Moteur diesel équipé d’une pompe injection rotative
Sur banc complet autonome et sécurisé
Documentation technique du moteur et du système d’injection
Outillage:
Outillage conventionnel et spécifique
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
MA ; TP ; PJ 03
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
Documentation
Outillage:
Moteur au banc
Etude fonctionnelle et structurelle du moteur, de son système d’injection et de
son système d’aide au démarrage
Synchronisation du moteur et du système d’injection (calage statique et
dynamique)
Diagnostic de problèmes liés au synchronisme, à l’injection et au système
d’aide au démarrage
Moteur diesel équipé d’un système injection « injecteurs / pompe » et d’un
système d’aide au démarrage (pré et post chauffage)
Sur banc complet autonome et sécurisé
Documentation technique du moteur, du système d’injection, du système d’aide
au démarrage
Outillage conventionnel et spécifique
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
21
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
MA ; TP ; PJ 04
Direction de l'enseignement scolaire
Moteur au banc
Documentation
Etude fonctionnelle et structurelle du moteur et de son système d’injection
Diagnostic de problèmes liés à l'alimentation en carburant du moteur
Moteur diesel équipé d’un système « Common-rail »
Sur banc complet autonome et sécurisé
Documentation technique du moteur et du système d’injection
Outillage:
Outillage conventionnel et spécifique
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
MA ; TP ; PJ 05
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
Documentation
Outillage:
Moteur au banc
Diagnostic de problèmes liés à l'alimentation en air du moteur. (colmatage
de filtre, problème de turbocompresseur, réglage de soupapes, défaut de
compression)
Moteur diesel équipé d’un turbo.
Sur banc complet autonome et sécurisé
Documentation technique du moteur et du système d’injection
Outillage conventionnel
Compressiomètre, contrôleur de fuites …
Les quatre systèmes suivants peuvent se trouver sur deux bancs didactiques du commerce
MA ; TP ; PJ 06
Circuit hydraulique à centre ouvert
Utilisations pédagogiques
proposées
Etude fonctionnelle et structurelle d'un circuit hydraulique.
Réglage de limiteurs de pression et diagnostic simple
Equipements à privilégier
Circuit hydraulique pourvu d'au moins deux récepteurs indépendants
(comprenant si possible, vérin et moteur hydraulique), d'une pompe à
cylindrée constante, d'un limiteur de pression primaire et de limiteurs de pression
secondaire.
Cet équipement sera un banc didactique d'hydraulique ou une machine simple
regroupant ces différentes spécificités (Ecimeuse de vigne, déssileuse, minipelle,
épareuse, fendeuse de bûches …)
Documentation technique de la machine et des composants du circuit
hydraulique
Outillage conventionnel
Documentation
Outillage:
MA ; TP ; PJ 07
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
Documentation
Outillage:
Transmission hydrostatique à centre fermé
Etude fonctionnelle et structurelle. (asservissement d'une vitesse de
rotation à position de commande)
Mesure de débits et pressions
Diagnostic
Transmission hydrostatique de puissance réduite (entraînée par un moteur
électrique) avec circuit de gavage, valve d'échange et limiteurs de pression.
Le moteur hydraulique devra être chargé (pompe hydraulique débitant dans une
restriction variable)
Documentation technique de la machine et des composants du circuit
hydraulique
Outillage conventionnel
Débitmètres sur circuit HP et de retour des fuites
Manomètres
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
22
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
MA ; TP ; PJ 08
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
Documentation
Outillage:
MA ; TP ; PJ 09
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
Documentation
Outillage:
Direction de l'enseignement scolaire
Direction hydrostatique
Etude fonctionnelle et structurelle. (assistance et asservissement d'une
position par rapport au volant)
Diagnostic, réglage limiteurs
Centrale hydraulique alimentant un boîtier de direction hydrostatique et un
vérin de braquage de roue.
Prévoir différents boîtiers de direction en dysfonctionnement afin de réaliser des
diagnostics sur des pannes réelles.
Documentation technique des composants du circuit hydraulique
Outillage conventionnel
Manomètres
Circuit hydraulique à signal de charge (L.S.)
Etude fonctionnelle et structurelle.
Mesure de débits et pressions
Diagnostic
Pompe à cylindrée variable de faible puissance pourvue du dispositif LS
alimentant deux distributeurs (avec clapets navette) qui débitent vers des
limiteurs de pression réglables (1 par distributeur pour simulation de charge
variable)
Documentation technique des composants du circuit hydraulique
Outillage conventionnel
Débitmètre en sortie de pompe
Manomètres
3.5.2 - Fiches matériels agricoles
MA 01
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Tracteur
Mise en œuvre, attelage d'outils (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle du tracteur
Diagnostic sur circuit hydraulique et puissance à la PdP
Apte à la mise en œuvre des différents outils de l'atelier
Documentation
Manuel d'utilisation
Manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel
MA 02
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Documentation
Outillage:
Tracteur moderne
Mise en œuvre, attelage d'outils (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle du tracteur
Paramétrage des systèmes
Diagnostic sur système électro-hydraulique et puissance à la PdP
Tableau de bord et relevage électronique, boîte de vitesse power shift, circuit
hydraulique LS
Manuel d'utilisation
Manuel d'atelier
Outillage conventionnel
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
23
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
MA 03
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Documentation
Outillage:
Machine de récolte
Mise en œuvre (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle de la machine
Diagnostic sur les systèmes électro-hydrauliques et la transmission hydrostatique
Machine de récolte représentative de l'agriculture de la région (céréales, vigne,
ensilage, betterave …) équipée d'une transmission hydrostatique d'avancement,
d'équipements hydrauliques à commande électrique.
Manuel d'utilisation
Manuel d'atelier
Outillage conventionnel
MA 04
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Semoir de précision
Etude fonctionnelle et structurelle de la machine
Attelage, réglages de densité/ha, paramétrage du système électronique de
contrôle de performance (respect des règles de sécurité)
Semoir monograine (4 rangs maxi) avec système électronique de contrôle de
performance.
Documentation
Manuel d'utilisation
Manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel
MA 05
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Documentation
Outillage:
Semoir en ligne
Etude fonctionnelle et structurelle de la machine
Attelage, réglages de densité/ha, adaptation aux critères agronomiques (respect
des règles de sécurité)
Semoir en ligne à distribution centralisée et à transport pneumatique
Manuel d'utilisation
Manuel d'atelier
Outillage conventionnel
MA 06
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Direction de l'enseignement scolaire
Pulvérisateur
Etude fonctionnelle et structurelle de la machine
Attelage, réglages de dose/ha, adaptation aux critères agronomiques (respect
des règles d'hygiène et sécurité)
Le type de pulvérisateur sera à choisir en fonction des spécificités de l'agriculture
de la région (grandes cultures, vigne…)
Documentation
Manuel d'utilisation
Manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
24
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
MA 07
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Charrue réversible
Etude fonctionnelle et structurelle de la machine
Attelage, réglages de l'équipage tracteur charrue (voie, déport…), adaptation aux
critères agronomiques (respect des règles de sécurité)
Charrue réversible avec retournement hydraulique.
Documentation
Manuel d'utilisation, manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel
MA 08
Direction de l'enseignement scolaire
Tracteur ou machine ou matériel
complémentaire
Utilisations pédagogiques
proposées
Etude fonctionnelle et structurelle de la machine
Diagnostic sur la technologie considérée
Equipements de l'engin à
privilégier
Documentation
La technologie qui n'a pu être prise en compte sur les engins figurant dans les
fiches précédentes, (par exemple circuit à signal de charge, régulation
électronique, transmission hydrostatique …)
Manuel d'utilisation, manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel
3.5.3 - Fiches engins de travaux publics et manutention : matériels nécessaires
TP&Manut. 01
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Compresseur de chantier
Mise en route hors production (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle du compresseur (circuit d'air, régulation du
régime, sécurités électriques …)
Diagnostic (moteur en puissance, circuit d'air, régulation du régime, sécurités
électriques …)
Compresseur à vis en état de fonctionnement
Documentation
Manuel d'utilisation, manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel
TP&Manut. 02
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Rouleau vibrant
Mise en route hors production (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle du rouleau vibrant (système de vibration,
transmission hydrostatique d'avancement, direction hydrostatique, sécurités
électriques…)
Diagnostic (circuits hydrauliques et sécurités électriques …)
Engin à conducteur porté (articulé) avec cylindres de 0,8 à 1,2 m de large
Documentation
Manuel d'utilisation, manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
25
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
TP&Manut 03
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Documentation
Outillage:
TP&Manut 04
Direction de l'enseignement scolaire
Nacelle
Mise en route hors production (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle d'une nacelle (groupe électro-hydraulique,
sécurités électriques…)
Diagnostic (circuit électrique de puissance, circuit hydraulique et sécurités
électriques …)
Nacelle automotrice multidirectionnelle
Manuel d'utilisation, manuel d'atelier
Outillage conventionnel
Chariot de manutention et transpalette
électrique gerbeur
Equipements de l'engin à
privilégier
Mise en route hors production (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle d'un engin à traction électrique (batteries,
génération et régulation de l'énergie mécanique)
Diagnostic (électricité de puissance)
Chariot élévateur ou transpalette électrique, autonome avec vitesse
d'avancement variable, chargeur de batteries indépendant
Documentation
Manuel d'utilisation, manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel
Utilisations pédagogiques
proposées
TP&Manut. 05
Chariot de manutention à mât vertical
Equipements de l'engin à
privilégier
Mise en route hors production (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle d'un chariot élévateur (moteur gaz, circuit
hydraulique d'équipement, transmission hydrostatique d'avancement, régulation
du régime moteur et gestion des puissances hydrauliques…)
Diagnostic (moteur gaz, circuits hydrauliques, régulations)
Chariot élévateur au gaz avec régulation de puissance sur la transmission
hydrostatique d'avancement
Documentation
Manuel d'utilisation, manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel
Utilisations pédagogiques
proposées
TP&Manut. 06
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Pelle hydraulique sur pneu
Mise en route hors production (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle d'une excavatrice
Circuit hydraulique d'équipement, transmission hydrostatique d'avancement,
Gestion de la puissance hydraulique…
Diagnostic (circuits hydrauliques, régulations, sécurités électro-hydrauliques…)
20 tonnes max. ( une midi pelle suffit. Pompes jumelles avec sommation de
puissance ou pompe unique avec circuit LS et régulation de puissance)
Documentation
Manuel d'utilisation
Manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
26
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
TP&Manut. 07
Direction de l'enseignement scolaire
Tractopelle ou chargeuse ou bouteur
Equipements de l'engin à
privilégier
Mise en route hors production (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle d'une chargeuse
Circuit hydraulique d'équipement, boite de vitesse powershift …
Diagnostic (circuits hydrauliques, transmission power shift…)
Boîte de vitesse powershift à commande électrohydraulique avec circuit
hydraulique LS si la pelle hydraulique n'en est pas équipée
Documentation
Outillage:
Manuel d'utilisation, manuel d'atelier
Outillage conventionnel, outils de diagnostic spécifiques si nécessaire
Utilisations pédagogiques
proposées
TP&Manut. 08
Engin complémentaire
Documentation
Mise en route hors production (respect des règles de sécurité)
Etude fonctionnelle et structurelle de l'engin
Diagnostic sur la technologie considérée
La technologie qui n'a pu être prise en compte sur les engins figurant dans les
fiches précédentes par exemple (circuit à signal de charge, régulation
électronique, transmission hydrostatique …)
Manuel d'utilisation, manuel d'atelier
Outillage:
Outillage conventionnel, outils de diagnostic spécifiques si nécessaire
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
3.5.4 - Fiches engins de travaux publics et manutention : matériel souhaitable
TP&Manut. 09
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
Documentation
Outillage:
Moteur au banc
Etude fonctionnelle et structurelle du moteur, de son système
Réglages alimentation gaz
Diagnostic
Moteur essence 4T injection équipé d’un système gaz
Sur banc complet autonome et sécurisé
Documentation technique du moteur, du système gaz
Outillage conventionnel et spécifique
Nota : ce matériel est identique au matériel souhaitable "PJ 17"
3.5.5 - Fiches matériels de parc et jardin : matériels nécessaires
PJ 01
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Possibilités d'utilisations
multiples
Documentation
Outillage
Microtracteur 4 roues motrices
Mise en route hors production, sécurité, normes, homologation tracteur.
Etude fonctionnelle et structurelle du microtracteur.
Attelage "3 points", relevage AR et AV et contrôle d'effort, entraînement
d'outils par prise de force, mesures, réglages et diagnostic.
Changement d'embrayage sur un microtracteur.
Microtracteur 20/25 CV Moteur diesel, 4 roues motrices,
(éventuellement pont avant « bi-speed ») Relevage arrière trois
points avec contrôle effort, Relevage avant trois points.
Attelage, entraînement et déplacement d'accessoires de travail et
entretien du sol. Possibilités de passage au banc de puissance
Circuit de charge, circuit de démarrage
Technologies : boite mécanique, diesel, électricité, hydraulique…
Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pièces détachées
Outillage conventionnel et spécifique si existant
Moyens de levage et calage
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
27
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
PJ 02
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Possibilités d'utilisations
multiples
Documentation
Tondeuse autoportée professionnelle
Mise en route hors production, sécurité, normes, homologation véhicule
routier. Etude fonctionnelle et structurelle de la tondeuse professionnelle
Transmission hydrostatique d'avancement avec blocage. Hydraulique de
bennage en hauteur, direction assistée.
Diesel avec injecteurs pompe. Système de coupe à lames indexées.
Tondeuse autoportée professionnelle avec carter à lames indexées,
équipée d'un bac de ramassage à bennage hydraulique en hauteur,
moteur diesel injecteurs pompe, transmission hydrostatique,
direction assistée,
Portage, entraînement et déplacement d'accessoires d'entretien des
pelouses et de sols en dur (balayeuse)
Circuit de charge, circuit de démarrage.
Technologies : diesel, électricité hydrostatique, hydraulique…
Manuel utilisation, manuel d'atelier,
Support pièces détachées informatisé sur CD Rom
Outillage conventionnel et spécifique si existant
Moyens de levage et calage
Outillage
PJ 03
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Possibilités d'utilisations
multiples
Documentation
Tondeuse autoportée à système hélicoïdal
Mise en route hors production. Etude fonctionnelle et structurelle d'une
tondeuse avec multicylindres hélicoïdaux.
Contrôle, entretien et réglage particulier d'un système hélicoïdal.
Entraînement des cylindres.
Tondeuse autoportée à système hélicoïdal de "type triplex", à
transmission hydrostatique, entraînement hydraulique ou
mécanique des cylindres.
Incidence des pneumatiques basse pression sur le sol.
Incidences d'une technologie de coupe sur pelouse sportive
Technologies : hydrostatique sur 2, 3 ou 4 roues, hydraulique
Manuel utilisation
Manuel d'atelier. Support pièces détachées
Outillage conventionnel et spécifique (prévoir session externée pour
les techniques d'affûtages / rectification de cylindres)
Moyens de levage et calage
Outillage
PJ 04
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Possibilités d'utilisations
multiples
Documentation
Outillage
Direction de l'enseignement scolaire
Véhicule de transport
Mise en route hors production. Sécurité, règlements et certification. Etude
fonctionnelle et structurelle d'un véhicule de transport.
Transmission, propulsion, freinage assisté, direction mécanique.
Homologation et conformité au code de la route.
Voiturette sans permis homologuée route.
Ou quad de type industriel homologué route.
Ou véhicule de transport sans permis homologué route.
Attelage, entraînement et déplacement de nombreux accessoires
autonomes pour le quad et le véhicule de transport.
Technologies : boite mécanique, suspensions, électricité, moteur 4T
ou 2T essence.
Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pièces détachées
Outillage conventionnel et spécifique si existant.Moyens de levage et
calage. (prévoir session externée pour les problèmes de climatisation)
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
28
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
PJ 05
Direction de l'enseignement scolaire
Engin à chenilles
Utilisations pédagogiques
proposées
Mise en route hors production. Sécurité, réglemention.
Etude fonctionnelle et structurelle d'un engin à chenilles.
Diriger l'engin par différentiation de l'adhérence.
Equipements de l'engin à
privilégier
Transporteur automoteur à chenilles, capacité de charge 250/300 kg
ou fraise à neige automotrice à chenilles.
Possibilités d'utilisations
multiples
Impacts d'un système à chenilles sur les sols.
Conduite particulière, changement et tension des chenilles.
Technologies : boite mécanique, moteur 4T essence
Documentation
Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pièces détachées microfiches
Outillage
Outillage conventionnel et spécifique si existant
Moyens de levage et calage
PJ 06
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements de l'engin à
privilégier
Engin à moteur 4 MIX
Mise en route hors production. Pollution (normes CARB), bruit.
Etude fonctionnelle et structurelle d'un moteur mixte 2 T / 4 T.
Evolution des moteurs "deux temps nouvelles technologies".
Renouvellement de la charge combustible.
Débroussailleuse portable équipé d'un micro moteur type 4-MIX
avec un système combiné comme une perche d'élagage
Possibilités d'utilisations
multiples
Cellule motrice pouvant être adaptée à différents accessoires de
coupe des végétaux ligneux.
Technologie : accessoire de coupe à gouges
Documentation
Manuel utilisation, manuel d'atelier, Support pièces détachées intranet
Outillage
Outillage conventionnel et spécifique si existant + sonomètre
Banc de puissance 2 T
PJ 07
Groupe électrogène insonorisé
Utilisations pédagogiques
proposée
Mise en route hors production. Sécurité, réglementation.
Etude fonctionnelle et structurelle d'un groupe électrogène. Production et
gestion d'énergie électrique de puissance.Techniques d'insonorisation.
Equipements de l'engin à
privilégier
Groupe électrogène insonorisé avec technologie de régulation
électronique du régime moteur et du courant produit.
Possibilités d'utilisations
multiples
Produire de l'énergie électrique pour entraîner des appareils et
engins de la spécialité.
Technologies : moteur 4T, courant alternatif et continu
Documentation
Manuel utilisation
Manuel d'atelier, Support pièces détachées microfiches
Outillage
Outillage conventionnel et spécifique si existant + sonomètre
Banc de puissance à lampes incandescentes
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
29
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
3.5.6 - Fiches matériels de parc et jardin : matériels souhaitables
PJ 08
Tondeuse autoportée
à rayon de braquage nul
Utilisations pédagogiques
proposées
Mise en route hors production. Etude fonctionnelle et structurelle d'une
tondeuse à rayon de braquage nul.
Diriger un véhicule par différentiation de la vitesse des roues.
Intervention sur un embrayage électromagnétique des lames.
Système de tonte mulching.
Equipements de l'engin à
privilégier
Tondeuse autoportée de type rider à rayon de braquage nul
Avec carter « mulching », moteur thermique OHV, embrayage
électromagnétique des lames.
Possibilités d'utilisations
multiples
Adaptation d'un système de ramassage de l'herbe avec turbine.
Technologies : hydrostatique, moteur mono-cylindre essence
Documentation
Manuel utilisation
Manuel d'atelier, support pièces détachées sur CD Rom.
Outillage conventionnel et spécifique si existant
Moyens de levage et calage
Outillage
PJ 09
Robot tondeuse électronique
Equipements de l'engin à
privilégier
Possibilités d'utilisations
multiples
Mise en route hors production. Sécurité, réglementation.
Etude fonctionnelle et structurelle d'un robot tondeur.
Automatisation d'un système avec guidage enterré.
Robot tondeuse électronique avec diagnostic de dépannage
informatisé
Les technologies d'électronique de pointe permettent le diagnostic
et la" programmation" manuelle ou informatisée.
Documentation
Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pièces détachées, CD Rom.
Outillage
Outillage conventionnel et spécifique si existant
Micro-ordinateur pour le logiciel de dépannage
Utilisations pédagogiques
proposées
PJ 10
Pulvérisateur
Equipements de l'engin à
privilégier
Etude fonctionnelle et structurelle de la machine.
Attelage, réglages de dose/ha, adaptation aux critères environnementaux
et agronomiques (respect des règles d'hygiène et sécurité).
Le type de pulvérisateur sera à choisir en fonction de la spécificité
d'utilisation en espaces verts.
Possibilités d'utilisations
multiples
Moteur à courant continu ou thermique, pompe.
Utilisable avec microtracteur ou quad ou transporteur
Documentation
Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pièces détachées
Outillage:
Outillage conventionnel et spécifique si existant
Utilisations pédagogiques
proposées
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
30
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
PJ 11
Direction de l'enseignement scolaire
Débroussailleuse autoportée
professionnelle à 4 roues
motrices et directrices
Utilisations pédagogiques
proposées
Mise en route hors production. Sécurité, réglementation et conformité
Etude fonctionnelle et structurelle d'une débroussailleuse autoportée
4 WD. Diriger l'engin par braquage des 4 roues. Motorisation 4 T bicylindres OHV. Transmission mécanique et hydraulique de la puissance
Equipements de l'engin à
privilégier
Débroussailleuse autoportée professionnelle à 4 roues motrices et
directrices, moteur bi-cylindre essence, transmission mécanique et
hydrostatique avec blocage de différentiel
Possibilités d'utilisations
multiples
Incidence de ce type de structure en milieu naturel escarpé.
Technologies : boite compacte hydrostatique et mécanique, moteur
bi-cylindre essence
Documentation
Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pièces détachées
Outillage
Outillage conventionnel et spécifique si existant
Moyens de levage et calage
PJ 12
Fendeuse de bûche hydraulique
Utilisations pédagogiques
proposées
Mise en route hors production. Etude fonctionnelle et structurelle d'une
fendeuse de bûches.
Hydraulique de base, hydraulique de puissance.
Moteur électrique à courant alternatif.
Mise en œuvre, sécurité, règlements et certification .
Equipements de l'engin à
privilégier
Fendeuse de bûche hydraulique poussée 7/10 tonnes à moteur électrique alternatif (ou portée 3 points et entraînée par prise de force).
Possibilités d'utilisations
multiples
Documentation
Technologies : moteur électrique ou thermique ou entraînement par
prise de force, résistance différents bois.
Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pièces détachées
Outillage
Outillage conventionnel et spécifique si existant
PJ 13
Pompe à eau
Equipements de l'engin à
privilégier
Mise en route hors production. Sécurité, règlements.
Etude fonctionnelle et structurelle d'une pompe à eau.
Problématique de pompage des fluides.
Pompe à eau chargée avec un kit d’installation d’une irrigation par
asperseurs.
Possibilités d'utilisations
multiples
Création de différentes situations d'arrosage
Technologies : moteur électrique ou thermique
Documentation
Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pièces détachées
Outillage
Outillage conventionnel et spécifique si existant. Cuve et espace extérieur.
Utilisations pédagogiques
proposées
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
31
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
PJ 14
Direction de l'enseignement scolaire
Tondeuse à batteries
Equipements de l'engin à
privilégier
Possibilités d'utilisations
multiples
Documentation
Mise en route hors production. Sécurité, réglementation et conformité.
Etude fonctionnelle et structurelle d'une tondeuse à batteries
Batteries de traction, gestion de l'énergie embarquée par variateur
Tondeuse électrique à conducteur marchant équipée de batteries
avec gestion électronique du courant.
Structure particulière d'un engin à batterie
Technologies : moteur électrique, batterie, traction mécanique.
Manuel utilisation, manuel d'atelier, support pièces détachées
Outillage
Outillage conventionnel et spécifique si existant
Utilisations pédagogiques
proposées
PJ 15
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
Documentation
Moteur au banc
Etude fonctionnelle et structurelle du moteur, de son système de
carburation et de son système d’allumage par volant magnétique
Réglages carburation
Calage de l’allumage
Diagnostic de problèmes liés à la carburation et à l’allumage
Moteur essence 4T bi-cylindres équipé d’un carburateur à flotteur et d’un
allumage par volant magnétique
Sur banc complet autonome et sécurisé
Documentation technique du moteur, du système de carburation et du
système d’allumage
Outillage conventionnel et spécifique
Outillage:
PJ 16
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
Documentation
Outillage:
Moteur au banc
Etude fonctionnelle et structurelle du moteur, de son système d’injection et
de son système d’allumage par batterie bobine
Réglages injection. Calage de l’allumage
Diagnostic de problèmes liés à l’injection et à l’allumage
Moteur essence 4T équipé d’un système d’injection essence et d’un
allumage par batterie bobine
Sur banc complet autonome et sécurisé
Documentation technique du moteur, du système d’injection et du système
d’allumage
Outillage conventionnel et spécifique
PJ 17
Moteur au banc
Documentation
Etude fonctionnelle et structurelle du moteur, de son système
Réglages alimentation gaz
Diagnostic
Moteur essence 4T injection équipé d’un système gaz
Sur banc complet autonome et sécurisé
Documentation technique du moteur, du système gaz
Outillage:
Outillage conventionnel et spécifique
Utilisations pédagogiques
proposées
Equipements à privilégier
Nota : ce matériel est identique au matériel souhaitable "TP&Manut. 09"
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
32
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
3.6 – Les Locaux
3.6.1 - Les zones d’enseignement en maintenance des matériels
L'enseignement professionnel est articulé autour de trois zones principales :
• la zone d'interventions de maintenance sur engins et matériels
Dans cette zone, les élèves réalisent des activités de maintenance sur engins ou
matériels complets. Elle contient les engins et matériels spécifiques à chacune des
options.
• la zone d'étude technique de systèmes et de sous-systèmes
Cette zone permet des activités de travaux pratiques, de découverte et de
maintenance de sous-systèmes. Elle comprend des pôles d'activités dédiés au sein
d'une salle unique ce qui facilite le suivi du groupe d'élèves par l'enseignant.
• le laboratoire d'étude fonctionnelle des systèmes
Laboratoire de travaux pratiques de construction et de mécanique.
La zone de stockage permet la rotation des engins et du matériel. L'espace d'accueil et de
ressources informatiques complète cet ensemble.
Zone de stockage
Accueil
Ressources
informatiques
Zone d'interventions
de maintenance sur
engins
et matériels
Étude fonctionnelle
des systèmes
Zone d'étude technique
de systèmes et
sous-systèmes
Laboratoire de
construction
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
33
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
3.6.2 - Exemple d'implantation de l'atelier de maintenance du matériel
Cet exemple d'implantation permet d'accueillir les équipements pour les 3 options.
Suivant les options proposées, les espaces peuvent être adaptés et réduits.
Zone de stockage des engins
(~ 500 m²) MA et TP
(~ 300 m²) PJ
Petites
fabrications
Lavage
Magasin
Zone
d'échanges
Moteurs
et bancs
d'essais
Zone
d'échanges
Vestiaires
Accueil
Zone de travaux
pratiques (~ 200 m²)
Mécanismes
Zone
d'échanges
Automatisme
Info. indus.
!
Prévoir le stockage
conforme de gaz à
l'extérieur.
Électricité
Hydraulique
Zone
d'essais
Zone d'intervention
sur engins (~ 600 m²)
Zone d'intervention matériel
(~ 100 m²)
Batteries
Zone
extérieure
couverte
Mécano
soudure
Salle
Salle
des
de
enseilancement gnants
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
Documentation
Salle
de
Ressources
lancement informatiques
34
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
4- La sécurité
4.1 - Introduction
La diversité et l’évolution des matériels renforcent la problématique de l’intervention en sécurité,
que celle-ci se déroule sur site ou hors site. Préparer, diagnostiquer, intervenir ou contrôler sont
des fonctions primordiales dont le résultat attendu doit être synonyme de qualité totale. Dans un
contexte d’économie compétitive, les tâches professionnelles et les méthodes d’intervention
sont soumises, d’une part, à des contraintes de temps qui peuvent être source de stress et,
d’autre part, à des risques de plus en plus abstraits.
En conséquence, dans l’établissement et en entreprise, il convient de protéger, de préparer
l’élève à identifier, à évaluer le risque et à adopter les décisions et les comportements
appropriés aux situations réelles de travail. Il faut amener l’élève à penser démarche et
méthodologie au lieu du simple respect de règles.
Dans les différentes options du baccalauréat maintenance des matériels, les élèves sont
amenés à mettre en œuvre des compétences fondées sur des savoirs associés dont une partie
repose sur des dispositions réglementaires qui ne peuvent pas être ignorées. Sans être
exhaustifs, les tableaux suivants présentent les connaissances et les observations à prendre en
compte dans l’organisation des activités de formation des élèves.
Deux champs particuliers sont à souligner :
12-
la motorisation électrique
la conduite hors du cadre de la production
Bien que ces deux champs soient signalés, d'autres, à l’exemple de l’organisation du poste de
travail, de la manutention et du levage des charges…, font également l’objet d’une attention
effective et sont normalement intégrés dans les méthodologies d’interventions.
D’une manière générale, les éléments à prendre obligatoirement en considération reposent sur
les conditions matérielles, l’organisation des lieux, les consignes données aux élèves, la
maîtrise du déroulement du cours et le caractère dangereux ou non des activités proposées.
4.2 - Principaux savoirs concernés
S3 GENERATION DE LA PUISSANCE MECANIQUE PRIMAIRE
S32 Motorisation électrique
S321 Batteries de traction :
-
Types de batteries, caractéristiques
Principe de charge
Associations des accumulateurs
Objectifs :
-
interpréter les grandeurs caractéristiques et leurs relations
identifier les états caractéristiques et leurs critères de
conformité
identifier les composants, leurs fonctions et leurs
interrelations
identifier les paramètres influant sur le fonctionnement et les
éléments qui permettent de le modifier
intégrer les procédures de prévention et de sécurité
aborder l’incidence de la batterie sur l’équilibre du système.
S322 Moteurs :
Dans un but de diagnostic, faire ressortir :
-
-
A courant continu (shunt série)
A courant alternatif (asynchrone)
-
les grandeurs mesurables et les dysfonctionnements
caractéristiques
les procédures d’intervention et de maintenance
applicables dans le respect de la sécurité des personnes
et des biens.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
35
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
S4 TRANSMISSION ET UTILISATION DE LA PUISSANCE
PRIMAIRE
S42 Utilisation de la puissance primaire
S421 Produire et gérer l'énergie électrique embarquée :
-
Structure des différents circuits de charge
-
Alternateur
Régulateur de tension
Batteries
Décrire la structure fonctionnelle par les
relations entrées/sorties.
Mesurer les principales grandeurs électriques.
Effectuer des relevés de caractéristiques sur les engins.
S422 Utiliser l'énergie électrique :
-
Circuit de démarrage
Circuit de préchauffage
Éclairage et signalisation
Éléments de confort ( renouvellement d'air stabilisation
de température…)
S6 MISE EN ŒUVRE
S61 Des matériels correspondants à l'option choisie
Cette partie sera développée à partir :
-
Identifier les différentes commandes et les expliciter
Déplacer et manœuvrer l'engin
Tester en puissance
Mettre en œuvre pour conseiller l'utilisateur
-
de travaux pratiques ou de travaux dirigés.
d’informations sur l’influence des contextes
d’évolution des engins .
d’apports sur les procédures de prévention et de
sécurité.
S62 Des techniques de manutention
Cette partie sera développée à partir :
-
Identification des points de levage et de la masse à
manœuvrer
Choix des moyens de levage adaptés
Manutention de la charge dans le respect de la
sécurité
Calage et immobilisation
-
de travaux pratiques ou de travaux dirigés.
d’informations sur les obligations de contrôle
de la conformité des accessoires à utiliser.
d’apports sur les procédures de prévention et de
sécurité.
S63 Des appareils de mesure
Objectifs :
-
Mécaniques ( dimensions, jeu, formes, déformations,
vitesses, température)
Hydrauliques (pression, débit)
Électriques (résistance, tension, courant et fréquence)
Des performances d'un moteur thermique (puissance
PdP)
-
choisir les appareils de mesure selon les grandeurs à
mesurer ou à contrôler
mettre en œuvre les appareils de mesure et d’effectuer
des relevés pertinents
analyser les résultats.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
36
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
S8 SECURITE, REGLEMENTS ET CERTIFICATION
S81 Sécurité dans l'entreprise et sur le site
S811 Repérage :
Symboles, couleurs, signaux.
S812 Procédures et consignes de :
Circulation,
Incendie,
Évacuation,
Risques exceptionnels.
S813 Mode d'utilisation des moyens de secours :
Extincteurs
Réseau incendie,
Couverture anti-feu,
Douches, lave-oeil...,
Cette partie permettra :
-
S814 Protection individuelle et collective :
Tenues de travail et équipements de protection
Adaptation de la tenue de travail et des protections
aux dangers encourus
Sécurité du travailleur isolé
-
d’identifier les différentes représentations normalisées
de consulter les données selon les sources d’information
les plus pertinentes (Ministère du travail, CRAM, INRS,
OPBTP …)
de respecter les consignes de sécurité, avis,
instructions permanentes de sécurité (IPS)
de s’assurer que les impératifs de sécurité sont bien
respectés
de créer sur l’aire de travail les conditions d’hygiène
et de sécurité requises pour l’intervention.
S815 Sécurité lors de la manutention de charges :
Identification des points de levage
Identification de la masse à lever
Choix des moyens de levage adaptés
Équilibrage de la charge
Délimitation et identification de la zone de sécurité
S816 Sécurité liée aux matériels et leurs équipements :
Mise en sécurité avant intervention
Stockage et utilisation de produits (carburants, huiles,
solvants …)
Stockage, manipulation et charge des batteries
Capacités contenant des gaz sous pression
(
bouteilles de gaz, cuves à air comprimé,
pneumatiques, accumulateurs hydropneumatiques…)
Intervention sur les circuits à carburant (G.P.L.,
essence, gasoil …)
Intervention sur les circuits hydrauliques (blocage mécanique des équipements, risques liés à la pression …)
Intervention sur un matériel ou environnement
électrique.
Intervention sur des systèmes mécanique en
mouvement (carters de protection).
Conduite et manœuvre des matériels en sécurité
hors du cadre de la production.
Les procédures d’intervention en sécurité nécessitent :
-
de présenter la réglementation en vigueur
-
de respecter les préconisations des constructeurs
-
de présenter les devoirs et responsabilités d’un
conducteur d’engin
-
d’orienter la réflexion sur la technologie et la
connaissance de l’engin
-
d’identifier les risques inhérents au fonctionnement du
matériel (chariot, tracteur…)
-
de définir les règles de conduite .
S82 Réglementations et procédures applicables aux
matériels
S821 Conformité à la législation en vigueur :
Matériels neuf
Matériels d'occasion
S822 Vérifications générales périodiques :
Des engins de chantier
Des engins utilisés en levage de charge
Des chariots de manutention, des chariots
télescopiques
Des chargeurs frontaux
Des nacelles
Des engins de levage
Des presses à balle
S83 Qualité
Atelier agréé ( par exemple : SEDIMA, DLR, BMTP …)
Qualimat (par exemple : DLR)
ISO 9001: 2000
Certification de services (par exemple : SMJ)
Présenter la réglementation en vigueur.
Respecter les préconisations des constructeurs.
Objectifs :
décrire le concept de la qualité et les procédures soustendues
présenter les enjeux de la qualité et l’incidence de la non
qualité, de son coût
présenter les outils de la qualité.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
37
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
4.3 – La motorisation électrique et la prévention des risques
électriques
D’une manière générale, sur les engins, du fait de la Très Basse Tension d’alimentation (TBT),
les risques électriques encourus se limitent aux courts-circuits qui, pour autant, peuvent
provoquer des brûlures par projection de métal en fusion ou par contact direct. En effet, la faible
résistance interne d’une batterie d’accumulateurs peut engendrer des courants de court-circuit
de plusieurs centaines d’ampères. L’évolution de la motorisation, en l’occurrence électrique,
oblige à appréhender d’une toute autre manière les interventions à réaliser. Les moteurs
électriques sont alimentés par des batteries de traction dont l’association permet d’obtenir une
tension appartenant au domaine de la Basse Tension (BTA) dangereuse pour les intervenants.
Sur un engin, notamment de manutention, la déconnexion des batteries de traction ne supprime
pas complètement le risque électrique : il subsiste généralement des sources résiduelles de
tension provenant de condensateurs de forte capacité.
Si les accidents liés aux risques d’origine électrique sont relativement peu nombreux, le niveau
de gravité constaté est souvent extrême. Ce constat fait de la formation des enseignants et des
élèves, qui relèvent des champs professionnels concernés par les risques d’origine électrique,
une nécessité.
La circulaire n° 93-306 du 26 octobre 1993 insiste sur le rôle formateur de l’école en matière de
sécurité et l’accord national pour la formation aux risques professionnels d’origine électrique du
11 avril 1995 fixe les objectifs et le calendrier du dispositif à mettre en place.
Dans ce cadre, la convention passée entre la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des
Travailleurs Salariés (C.N.A.M.T.S.), l’Institut National de Recherche et de Sécurité (I.N.R.S.) et
le Ministère de l’Éducation Nationale, indique les modalités de mise en place de cette formation
destinée aux enseignants et aux élèves des sections concernées.
“ La formation à la prévention des risques électriques a pour objet de permettre aux élèves qui
relèvent des champs professionnels concernés par les risques électriques, d’être habilités par
leur futur employeur pour l’exercice de leur profession, conformément au décret 88-1056 du 14
novembre 1988 relatif à la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en
œuvre les courants électriques et à la publication UTE C 18-510 qui prévoit cette
habilitation. ”. “ Cette habilitation est également nécessaire pour tout élève ayant à intervenir
sur certaines installations électriques au cours de son stage, dans le cadre de sa formation ”
(cf. B.O. N°4 du 23 janvier 1997).
C’est à ce titre que, dans le cadre des Commissions Professionnelles Consultatives, un groupe
de travail a été mis en place afin d’élaborer le “ Référentiel de formation à la prévention des
risques d’origine électrique des élèves préparant un diplôme de l’Éducation Nationale ”. Ce
travail s’inscrit dans la continuité du “ Référentiel des tâches professionnelles liées à
l’habilitation électrique pour la formation des élèves de la filière Génie Électrotechnique ” qui
constitue le document de référence et dont il reprend les contenus. Quelques modifications y
ont cependant été apportées afin de tenir compte de l’expérience acquise depuis sa mise en
œuvre et permettre son utilisation quelle que soit la filière de formation.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
38
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
4.3.1 - La réglementation et les prescriptions
Le décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988 relatif à la protection des travailleurs dans les
établissements qui mettent en œuvre des courants électriques, la publication UTE C 18-510
“ Recueil d’instructions générales de sécurité d’ordre électrique ”. Ces documents fournissent
les textes réglementaires nécessaires à la réflexion. La circulaire n° 98-031 du 23 février 1998
parue au B.O. n° 10 du 5 mars 1998 qui précise les modalités de mise en œuvre des règles de
protection contre les risques d’origine électrique dans le cadre des formations dispensées par
les établissements scolaires.
4.3.2 - Recommandations pédagogiques
Par ses activités, la maintenance des matériels relève des champs professionnels concernés
par les risques d’origine électrique. Les recommandations visent à adapter la mise en œuvre
aux spécificités de la filière maintenance des matériels. Elles concernent la formation, des
enseignants et des élèves de la filière considérée, à la prévention des risques d’origine
électrique.
4.3.3 - Définition des niveaux de formation par diplôme
La formation aux risques d’origine électrique en vue de l’habilitation concerne tous les niveaux
de formation de la filière maintenance des matériels. Le niveau de formation retenu pour
chaque diplôme est déterminé par l’analyse des tâches professionnelles exercées dans
l’entreprise et par la définition des contenus théoriques et pratiques nécessaires à leur
accomplissement.
Cette approche aboutit à la définition du tableau de référence suivant :
Tableau de référence pour la mise en relation des tâches professionnelles
avec les diplômes de la filière Maintenance des Matériels
Niveau
de
diplôme
III
IV
V
Lettres
B
Désignation des diplômes
de la filière maintenance industrielle
Brevet de Technicien Supérieur Agroéquipement et
Maintenance et Après Vente des Matériels de Travaux Publics B2V-BR-BC
et de Manutention
Baccalauréat Professionnel Maintenance des Matériels opt A
agricoles, opt B travaux publics et manutention, opt C parcs et
B1V-BR
jardins
Brevet d’études professionnelles Agent de Maintenance des
Matériels
B0V
Exigences
pour la
certification
B2V-BR
B1V-BR
B0V
Indices numériques
0
1
2
V
BR
BC
Exigences
pour la
formation
Caractérise le domaine basse tension (BT)
Personnel réalisant exclusivement des travaux d’ordre non électrique et/ou des
manœuvres permises.
Personnel exécutant des travaux d’ordre électrique et/ou des manœuvres.
Chargé de travaux d’ordre électrique quel que soit le nombre d’exécutants placés
sous ses ordres.
Caractérise le travail au voisinage.
Chargé d’intervention : il peut procéder à des interventions limitées au domaine BT.
Chargé de consignation : il peut procéder à des consignations.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
39
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
4.3.4 - Définition des modules de formation par niveau
Le tableau de référence, défini pour la mise en relation des tâches professionnelles avec les
diplômes de la filière Maintenance des Matériels, permet de dégager, pour une couverture
totale des diplômes concernés, trois modules de formation :
• Module B2V-BR-BC
• Module B1V-BR
• Module B0V
pour le niveau III (BTS)
pour le niveau IV (Bac Pro)
pour le niveau V (BEP)
Il convient de rappeler, s’agissant du BTS Agroéquipement et du BTS Maintenance et
Après Vente des Matériels de Travaux Publics et de Manutention, que la formation BC ne
fait pas l’objet d’une certification.
Quel que soit le niveau de formation, les activités proposées ne portent pas sur les
installations électriques. (Selon l’UTE C18-510, le terme installation regroupe l’ensemble des
matériels électriques qui transforment et distribuent, au moyen de canalisations fixes, l’énergie
électrique d’une façon globale et permanente aux divers équipements qui l’utilisent
localement).
4.2.5 - Équipements pédagogiques et espaces nécessaires aux travaux pratiques
Les équipements pédagogiques nécessaires aux exercices pratiques sont ceux définis dans les
guides d’équipement de la filière maintenance des matériels.
L’équipe pédagogique veillera à ce que les fiches de poste des équipements intègrent la sécurité.
Les équipes pédagogiques doivent également disposer de matériels d’intervention liés à
la sécurité :
• équipements de protection individuelle (E.P.I), exemples : casque, gants, lunettes, …
• équipements collectifs de sécurité (E.C.S.), exemples : dispositif de balisage, nappe,
écran de protection, …
• vérificateurs d’absence de tension (V.A.T.),
Les Établissements Publics Locaux d’Enseignement (E.P.L.E.), concernés par la préparation
des diplômes de la filière Maintenance des Matériels, doivent disposer d’espaces définis dans
les guides d’équipement et permettant l’accomplissement des tâches professionnelles liées à
l’habilitation électrique :
• Zone Apprentissage et Expérimentation (BEP et Bac pro Maintenance des Matériels)
Dans cette zone, seuls les travaux effectués sur des matériels dont les parties électriques
présentent le degré de protection IP2X ou IPXXB (*) doivent être considérés comme non
dangereux au regard des risques d’origine électrique.
En ce qui concerne les travaux réalisés sur les autres matériels, ils devront faire l’objet
d’un balisage temporaire lors des interventions au voisinage de la tension et nécessitent
la mise en œuvre de mesures de sécurité adaptées.
Cependant, de tels travaux ne devront être entrepris par les élèves qu’après leur
certification à un niveau d’habilitation requis (annexe 7) et après que les enseignants se
soient assurés que toutes les mesures de prévention ont été mises en œuvre.
Par ailleurs, il est souhaitable que tous les matériels, sur lesquels des interventions au
voisinage de la tension peuvent être effectuées, soient regroupés dans un secteur
identifié comme “ secteur à risques particuliers de choc électrique ”.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
40
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
• Zone Intervention (BEP et Bac pro Maintenance des Matériels)
Cette zone n’existe qu’au sein des sections de BEP et de Bac pro Maintenance des
Matériels. Elle constitue un lieu où les élèves peuvent effectuer des opérations de
maintenance corrective et d’amélioration des équipements. Certaines de ces opérations
présentent des risques d’origine électrique. Il conviendra, comme pour la zone
apprentissage/expérimentation, de ne laisser les élèves exécuter de telles opérations
qu’après leur formation correspondant à un niveau d’habilitation requis et après s’être
assuré que toutes les mesures de prévention ont été mises en œuvre.
Indices de protection (NFC 20-010) :
er
1 chiffre :
Protection contre les corps
solides
IP de 0 à 6
0 Pas de protection
Protégés contre les
2 corps solides supérieurs
à 12 mm (exemple :
doigt de la main)
Totalement protégé
6 contre les poussières
Exemples :
ème
2
chiffre :
Protection contre les
liquides
IP de 0 à 8
0 Pas de protection
Protégé contre les
2 chutes de gouttes d’eau
jusqu’à 15° de la
verticale
Protégé contre les effets
8 prolongés de l’immersion
sous pression
ème
3
chiffre :
Protection mécanique
Lettre additionnelle
IK de 00 à 10
00 Pas de protection
Energie de choc de 0,20 J
02 provoquée par la chute de
10 cm d’une masse de
200 g
Energie de choc de 20 J
10 provoquée par la chute de
40 cm d’une masse de
5 Kg
De A à D
La lettre correspond à la
protection des personnes
contre l’accès aux parties
dangereuses
B Avec le doigt
Moteur à courant continu à inducteur bobiné autoventilé : IP44 (1er protégé contre les corps solides
supérieurs à 1 mm ; 2ème protégé contre les projections d’eau de toutes les directions)
er
ème
protégé contre les projections d’eau
Moteur asynchrone : IP55 (1 protégé contre les poussières ; 2
de toutes les directions à la lance)
4.4 – Les dangers du courant électrique
Bien qu'en général peu perceptible, le danger électrique est présent dans toute installation ou tout
appareil électrique. Il peut avoir des conséquences dommageables pour l'homme ou pour ses
biens.
Les conditions de l'électrisation. Pour qu'une électrisation se produise, il faut que deux parties
différentes du corps humain soient soumises à une différence de potentiel en entrant en contact
direct ou indirect avec deux des pôles d'un générateur d'électricité.
La résistance du corps humain. En référence à l’article 322-2 de la norme NFC 15-100, le
tableau ci-dessous donne la résistance du corps humain en fonction de l’état de la peau et de la
tension de contact.
Tension de
contact
exprimée
en Volts
25
50
250
> 250
Résistance du corps humain
exprimée en Ohms
Peau sèche
Peau humide
Peau mouillée
Peau immergée
5000
4000
1500
1000
2500
2000
1000
1000
1000
875
650
650
500
440
325
325
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
41
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Le danger vient de l'intensité (ou plus exactement de la quantité d'électricité).
Les conséquences d'une électrisation dépendent de l'intensité et de la durée du courant
traversant le corps humain, ainsi que le précise le tableau ci-après :
Effets du courant alternatif 50-60 Hz : Seuils de courant
Intensité traversant le corps humain
1 mA
5 mA
Effets sur le corps humain
Perception cutanée
Secousse électrique. Le phénomène de répulsion provoque
des réactions incontrôlées.
10 mA
SEUIL DE NON-LÂCHER. La crispation des muscles
provoque un phénomène de serrage des pièces touchées.
25 mA - 3 minutes
Tétanisation des muscles respiratoires. La crispation des
muscles de la cage thoracique entraîne un risque d’asphyxie
en cas de non intervention (respiration artificielle).
40 mA - 5 secondes
80 mA - 1 seconde
Fibrillation ventriculaire.
2000 mA
Inhibition des centres nerveux
Les effets sont mortels sauf en cas d’une intervention
médicale spécialisée.
Le seuil de 10 mA est le seuil retenu par la réglementation qui préconise les mesures de
protection contre les chocs électriques. Les tensions alternatives limites conventionnelles de
sécurité en dessous desquelles il est inutile de prendre des mesures de protection contre les
contacts directs et indirects sont de 50 V pour les locaux normaux et de 25 V pour les locaux
mouillés, en prenant comme résistances respectives pour l'organisme 5000 ohms et 2500 ohms.
Particularités du courant continu :
La différence avec les effets du courant alternatif est due à l’excitation des muscles par le
courant qui est liée aux variations d’intensité, deux à trois fois plus élevée en courant continu
qu’en courant alternatif. Lors d’un accident en courant continu, le moment le plus dangereux
est la mise sous tension et la coupure du courant.
Effets physiologiques du courant électrique
Effets nerveux et musculaires.
Le courant électrique provoque une excitation des muscles. Il y a contraction aux instants
d'ouverture et de fermeture du circuit électrique dans lequel se trouve le muscle. C'est ce qui
explique le danger particulier du courant alternatif qui s'interrompt 100 fois par seconde.
Effets thermiques.
Externes : aux points de pénétration du courant dans le corps ou par arc.
Internes : par échauffement des tissus parcourus par le courant. Ils résultent souvent
d'accidents survenus en haute tension.
Effets secondaires.
Une électrisation peut entraîner des complications au niveau de la circulation sanguine, du
psychisme ou des reins. Dans certains cas il s'agira de séquelles définitives.
Effets en présence de courant continu.
En basse tension, le courant continu est ressenti par les muscles uniquement lors de
l'établissement et de l'interruption du courant. Lorsque la tension est atteinte, les muscles ne se
contractent normalement plus, le passage du courant provoque, dans ce cas uniquement, des
brûlures.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
42
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
4.5 - La motorisation électrique et la prévention des risques
chimiques
Les principaux risques proviennent de l’électrolyte incorporé dans les monoblocs ou éléments
de la batterie. Selon le type d’électrolyte, les risques sont différents :
1- Electrolyte d’un monobloc au plomb :
2- Electrolyte d’un monobloc Ni/Cd :
solution d’acide sulfurique diluée ou gélifiée
solution d’hydroxyde de potassium diluée
Risques liés à l’électrolyte :
L’acide sulfurique et l’hydroxyde de potassium en solution aqueuse, sont des produits corrosifs
et toxiques pour l’homme, notamment, par :
•
•
•
ingestion,
inhalation de brouillards,
contact avec la peau ou les muqueuses (respiratoire, oculaire, buccale).
L’action chimique de ces produits détruit les structures de la peau. Les brûlures chimiques
attaquent et endommagent l’épiderme. L’intensité et la nature des lésions dépendent de
plusieurs facteurs :
• concentration initiale du produit ou des aérosols inhalés,
• durée de l’exposition.
• L’acide sulfurique réagit vivement avec de nombreuses matières organiques. La réaction peut
être explosive. Si l’on verse de l’eau sur l’acide sulfurique concentré, celui-ci explose avec
projection de liquide. (INRS : Fiche toxicologique n° 30)
• L’hydroxyde de potassium (synonyme : potasse caustique)
est une base forte dont les
solutions aqueuses réagissent vivement avec les acides. (INRS : Fiche toxicologique n° 35)
• La constitution des monoblocs, généralement étanches et équipés de clapets de surpression,
réduit considérablement les risques d’éclaboussures ou de fuites.
Lors d’un accident :
• En cas de contact cutané, laver immédiatement à grande eau pendant 15 min. Retirer les
vêtements souillés. Consulter un médecin si des lésions cutanées apparaissent.
• En cas de projection oculaire, rincer immédiatement et abondamment à l’eau pendant 15 min
et consulter un médecin.
• En cas d’inhalation massive de vapeurs ou d’aérosols, retirer la personne de la zone polluée
après avoir pris toutes les précautions nécessaires. Mettre en œuvre s’il y a lieu des
manœuvres de respiration et appeler un médecin.
• En cas d’ingestion de solutions diluées, en très faible quantité, faire boire un ou deux verres
d’eau et appeler un médecin. Lors de l’ingestion de solutions concentrées, quelle que soit la
quantité absorbée, ne pas faire boire et ne pas tenter de provoquer des vomissements ; faire
transférer rapidement en milieu hospitalier.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
43
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Recommandations :
Instruire les utilisateurs des risques présentés par les produits, des précautions à observer et
des mesures à prendre en cas d’accident.
Eviter le contact du produit avec la peau et les yeux. Mettre à disposition des utilisateurs,
vêtement de protection, gants et lunettes de sécurité. Les effets seront maintenus en bon état et
nettoyés après usage.
Maintenir le local en parfait état de propreté. Ce local doit répondre aux prescriptions de
stockage (cf risques gazeux).
Eviter les chocs entre les monoblocs, ne pas les renverser.
Eloigner les monoblocs de toute source d’étincelles.
Faire les manipulations à proximité d’un point d’eau.
4.6 - La motorisation électrique et la prévention des risques gazeux
Durant la charge d’un monobloc dont l’électrolyte contient de l’eau, il se produit un dégagement
d’hydrogène. Ce gaz est très inflammable et explosible en mélange avec l’air à partir de 4 %.
L’explosion peut être déclenchée par une étincelle.
Le local et l’activité « charge de batteries » sont soumis à la réglementation relative aux zones à
risques d’explosion dus aux gaz et vapeurs : décret du 14 novembre 1988 : articles 43 et 44 ;
arrêté du 19 décembre 1988 et circulaire du 9 mai 1985 ; arrêté du 29 mai 2000 lorsque la
puissance maximum du courant continu utilisable pour l’opération de charge est supérieure à
10 kW.
Recommandations :
Respecter la réglementation.
S’assurer du bon fonctionnement de la ventilation lors de la charge.
Contrôler régulièrement le bon fonctionnement du chargeur.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
44
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
4.7 – La conduite d'engins en sécurité hors du cadre de la production
Une formation adéquate est obligatoire pour la conduite des équipements de travail mobiles
automoteurs et des équipements travail servant de levage. (décret n° 98-1084 du 2 décembre
1998, article R 233-13-19 du code de travail). Elle concerne les enseignants et les élèves.
La formation a pour objectif de donner au conducteur les connaissances et les savoir-faire
nécessaires à la conduite en sécurité. Le contenu et la durée doivent être adaptés en tenant
compte de la complexité de l’équipement. Elle peut être dispensée au sein de l’établissement
ou assurée par un organisme de formation spécialisé. Quelles que soient les modalités
choisies, il est conseillé au chef d’établissement de conserver les preuves de la réalisation des
actions de formation.
L’autorisation de conduite est obligatoire pour la conduite de certains équipements. Elle est
délivrée par le chef d’établissement à la suite d’une évaluation qui prend en compte les trois
éléments suivants :
• Un examen d’aptitude réalisé par le médecin du travail,
• Un contrôle des connaissances et de savoir-faire du conducteur pour la conduite en
sécurité,
• Une connaissance des lieux et des instructions à respecter sur le ou les sites d’utilisation.
En maintenance des matériels, à la suite des interventions, il est souvent nécessaire de
conduire des engins, non pas dans le cadre de la production, mais pour valider la conformité de
la réparation par des essais. La formation sera adaptée à la spécificité des différentes tâches
du domaine de la maintenance des matériels.
Deux recommandations de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés
(CNAMTS) apportent des précisions importantes en matière de conduite en sécurité :
• R 372 : Engins de chantiers
• R 389 : Chariots automoteurs de manutention à conducteur porté
Chaque catégorie d’engins possède son propre Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en
Sécurité (CACES). En maintenance des matériels, la formation fera référence :
• Au CACES 10 pour les engins de chantier,
• Au CACES 6 pour le chariots automoteurs de manutention à conducteur porté
Délivrance d’une attestation de conduite en sécurité :
Elle comporte deux volets :
• Le premier volet atteste que l’élève, l’apprenti ou le stagiaire a ru une formation théorique
et pratique à la conduite en sécurité hors de la production. Il sera présenté lors des
périodes de formation en entreprise ou des stages ;
• Le second volet atteste de la réussite aux tests de conduite organisés par les
établissements durant la première année de formation.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
45
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
LOGO
DE
L’ACADEMIE
Photo du
titulaire
De
l’attestation
Direction de l'enseignement scolaire
ATTESTATION
CONDUITE EN SECURITE
D’ENGINS HORS PRODUCTION
L’élève, l’apprenti ou le stagiaire
L’établissement de formation
Nom :
Dénomination :
Prénom :
Adresse :
Date de naissance :
FORMATION
M
, formateur(trice),certifie que M
de manière assidue la formation à l’utilisation en sécurité d’engins de chantier.
a suivi
Visa du ou des formateurs
Formation théorique
Formation pratique catégorie 10 (*)
EVALUATION
M
, évaluateur(trice),après avoir vérifié les connaissances théoriques et
pratiques, certifie que M
a subi avec succès les tests théoriques et
pratiques pour l’utilisation en sécurité d’engins de chantier.
Tests
Dates
Visa des évaluateurs
Catégories
Test théorique
Test pratique catégorie 10 (*)
(*) cf. Recommandation 372 de la CNAMTS – annexe 4
Cachet de l’établissement de formation :
Date :
Nom et visa du chef d’établissement :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
46
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
LOGO
DE
Photo du
L’ACADEMIE
titulaire
De
l’attestation
Direction de l'enseignement scolaire
ATTESTATION
CONDUITE EN SECURITE DES CHARIOTS
A CONDUCTEUR PORTE
HORS PRODUCTION
L’élève, l’apprenti ou le stagiaire
L’établissement de formation
Nom :
Dénomination :
Prénom :
Adresse :
Date de naissance :
FORMATION
M
, formateur(trice),certifie que M
de manière assidue la formation à l’utilisation en sécurité d’engins de chantier.
a suivi
Visa du ou des formateurs
Formation théorique
Formation pratique catégorie 6 (*)
EVALUATION
M
, évaluateur(trice),après avoir vérifié les connaissances théoriques et
pratiques, certifie que M
a subi avec succès les tests théoriques
et pratiques pour l’utilisation en sécurité d’engins de chantier.
Tests
Dates
Visa des évaluateurs
Catégories
Test théorique
Test pratique catégorie 6 (*)
(*) cf. Recommandation 389 de la CNAMTS – annexe 6
Cachet de l’établissement de formation :
Date :
Nom et visa du chef d’établissement :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
47
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
REFERENTIEL DE CONNAISSANCES
CONDUITE D’ENGINS HORS PRODUCTION
Elève :
A Connaissances de base du code de la route
A3 Véhicules
Connaissance des équipements réglementaires obligatoires pour
autoriser des engins sur pneus non immatriculés à circuler sur la voie
publique.
Règles particulières de circulation des engins de TP, des véhicules
prioritaires, des engins spéciaux notamment les engins « hors gabarit
routier » (signalisation, vitesse,consignes)
B Devoirs et responsabilités des conducteurs d’engins de
chantier
Obligations découlant de l’article L 1° du code de la route sur
l’imprégnation alcoolique.
Les prescriptions des textes réglementaires applicables, pour les
secteurs considérés, aux engins de chantier : circulation, examens,
vérifications, travaux au voisinage des lignes électriques.
Les risques spécifiques dus aux travaux en tranchée.
Test n° :
TI
I
S
TS
Observations
Note A3
TI
I
S
TS
Observations
Note B
TI
I
S
TS
Observations
Note C1
TI
I
S
TS
Observations
Note C2
TI
I
S
TS
Observations
Note C3
Le port des protections auditives.
La recommandation « L’utilisation des engins de chantier » de la
CNAMTS.
Les catégories d’engins susceptibles d’être confiés à un salarié selon
« l’autorisation de conduite » délivrée par son employeur ou l’entreprise
utilisatrice.
Les informations spécifiques à un chantier (de nuit, au bord de l’eau, en
souterrain, sur ouvrage d’art…)
Les responsabilités et pénalités encourues.
C Technologie et connaissance de l’engin de chantier
C1 Les différents organes
Description et terminologie.
Caractéristiques technologiques.
Chaîne cinématique et principe de fonctionnement d’un système
hydraulique.
Transmission et circuit de freinage.
Les différents équipements de travail et leurs fonctions.
C2 La préparation à la mise en route
L’équipement de protection individuelle (EPI) du conducteur.
L’inspection visuelle des différents éléments de l’engin (châssis,
boulonnerie, amorces de rupture, pneus, fuites).
Les niveaux et appoints journaliers.
L’accès en montée et descente de l’engin.
La propreté de l’espace cabine.
La visibilité depuis le poste de conduite.
La mise en œuvre des sécurités.
La mise « sous-tension » : interprétation des symboles du tableau de
bord, pictogrammes, fonction « test ».
La mise en route moteur.
Le contrôle du tableau de bord.
Le temps de chauffe (moteur, transmission, équipements).
C3 Les précautions lors de l’arrêt (arrêt normal ou pour
intervention d’entretien)
Le stationnement de l’engin (horizontalité).
Le positionnement des équipements y compris leur calage lors
d’interventions.
La mise en œuvre des sécurités (leviers au point mort, « mise en
sécurité »).
La procédure d’arrêt moteur.
La consignation.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
48
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
D Risques inhérents au fonctionnement de l’engin
Concernant :
Les risques mécaniques engendrés par les parties mobiles dans la
chaîne cinématique et les différents circuits : lubrification,
refroidissement, alimentation en air, circuit carburant.
Le risque électrique, les différents branchements électriques, les
batteries, l’assistance au démarrage.
Les risques chimiques liés aux produits (graisses, solvants, nettoyants,
peintures, carburants…).
Les risques physiques liés aux circuits hydrauliques, au gonflage des
pneus.
Le risque incendie-explosion, production d’hydrogène lors de la charge
des batteries, extincteur spécifique.
Les risques spécifiques lors d’opération de :
Levage : sécurité hydraulique pour la fonction levage,
méthode d’élingage, points de préhension, ballant, contact
électrique aérien.
Elévation de personnes.
Chargement, déchargement.
Transport : arrimage, stabilité.
TI
I
E Les règles de conduite
E1 Les règles générales de sécurité (communes à toutes les TI
I
catégories d’engins de chantier).
Concernant tant le conducteur lui-même que vis à vis des tiers, en
phase :
De travail sur chantier,
De déplacement sur chantier et sur route ,
De chargement sur porte-engin.
En particulier, la gestuelle de commandement de manœuvre.
TI : très insuffisant
I : insuffisant
S : satisfaisant
Direction de l'enseignement scolaire
S
TS
Observations
Note D
S
TS
Observations
Note E1
TS : très satisfaisant
Total :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
49
/20
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
REFERENTIEL DE CONNAISSANCES
CONDUITE DES CHARIOTS A CONDUCTEUR PORTE HORS PRODUCTION
Elève :
Test n° :
Le conducteur de chariots doit être capable de :
1- Situer le rôle des instances et de répertorier les obligations que lui impose le respect, à son niveau de la réglementation
TI
I
S
TS
Observations
Identifier les différentes instances et organismes de prévention : inspection
du travail, service prévention des CRAM, médecine du travail, contrôle
technique, ainsi que le rôle de chacun.
Vérifier qu’il a été informé par des exemples tirés notamment de la
jurisprudence en quoi sa responsabilité pénale peut être engagée en cas
d’accident mettant en jeu sa sécurité et/ou celle d’autrui.
Vérifier qu’il connaît toutes les conditions requises pour utiliser un chariot
automoteur (formation, conditions de délivrance de l’autorisation de
conduite, conditions d’emploi des équipements de protection
individuelle…).
Connaître les conditions de circulation, en entreprise et/ou sur la voie
publique répondant aux dispositions réglementaires (code de la route,
protocole de sécurité, plan de circulation).
Evaluer les cas dans lesquels il peut se retirer d’une situation de travail
dont il pense qu’elle présente un danger grave et imminent pour lui même
et/ou pour un tiers.
Note 1
2- Comprendre le fonctionnement des principaux organes et équipements du chariot pour les utiliser dans les conditions optimales de
sécurité et assurer les opérations de maintenance qui sont de son ressort
TI
I
S
TS
Observations
Note 2
Identifier les principales catégories de chariots et leurs caractéristiques
fonctionnelles et en déduire leurs utilisations courantes et leurs limites
d’utilisation.
Identifier les principaux éléments de l’ensemble élévateur, du circuit
hydraulique et du système fournissant l’énergie de traction ainsi que les
organes de service et de sécurité et expliciter leur rôle, leurs modalités de
fonctionnement et les précautions à prendre pour leur mise en œuvre.
Identifier les différents paramètres (état du sol, charge, vitesse…) et leur
influence sur la distance de freinage du chariot.
Expliciter les vérifications et les opérations de maintenance de son ressort
(niveaux d’huile, d’eau, de carburant, état de la charge et niveau de la
batterie, état et pression des pneus ou des bandages…) et en justifier la
nécessité.
3- Expliciter et justifier les mesures de sécurité qu’il devra mettre œuvre lors de l’utilisation du chariot
TI
I
S
TS
Identifier les principaux facteurs d’accidents pouvant se produire lors de
l’utilisation d’un chariot (vitesse inadaptée, circulation fourche haute,
visibilité réduite, masse et centre de gravité de la charge mal identifiés…).
Identifier les dispositifs de protection du conducteur dont est équipé le
chariot et justifier leur fonction.
Interpréter la signification des différents pictogrammes et des panneaux de
signalisation routière.
Identifier les risques liés à la mise en œuvre de différents carburants
(essence, gazole, gaz, GPL) ou des équipements électriques dont est doté
le chariot (branchement, déconnexion et recharge des batteries) et justifier
le mode opératoire.
Identifier les produits dangereux par leurs étiquettes et les risques liés à
leur manutention et expliciter les modalités prescrites pour leur transfert et
leur stockage en fonction de la spécialité de l’établissement.
S’assurer de la compréhension et du bon usage des informations
contenues dans un plan de circulation ou dans un protocole de sécurité
pour la mise en œuvre sûre du chariot automoteur.
Expliciter et justifier les interdictions relatives au transport ou à l’élévation
de personnes.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
Observations
50
Note 3
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
4- Réaliser en sécurité les opérations de manutention prescrites, impliquant la mise en œuvre du chariot automoteur
TI
I
S
TS
Observations
Vérifier l’adéquation du chariot à l’opération de manutention envisagée.
Vérifier, à partir de la plaque de charge, que la chariot à disposition est
adapté aux caractéristiques de la charge et aux conditions prévues par al
manutention.
Assurer les opérations et vérifications de prise et de fin de poste.
Circuler en sécurité avec un chariot : à vide, en charge, en marche avant
et arrière, en virage (y compris avec une charge obstruant la visibilité et
sur un plan incliné si nécessaire). Arrêter le chariot en sécurité.
Effectuer les opérations de maintenance de son ressort.
Rendre compte à sa hiérarchie des anomalies et difficultés rencontrées.
Et suivant le chariot :
Prendre et déposer une charge au sol.
Effectuer la mise en stock et le déstockage à tous les niveaux d’un
palettier.
Effectuer le gerbage et un dégerbage en pile.
Assurer, depuis le sol, le chargement et le déchargement latéral d’un
camion ou d’une remorque.
Assurer le chargement et le déchargement d’un camion ou d’une remorque
par l’arrière à partir d’un quai.
Effectuer la prise, la dépose et le transport d’une charge longue et/ou
volumineuse.
TI : très insuffisant
I : insuffisant
S : satisfaisant
TS : très satisfaisant
Total :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
51
Note 4
/20
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
CONDUITE D’ENGINS HORS PRODUCTION
FICHE D’EVALUATION DES CONNAISSANCES THEORIQUES
TOUS TYPES D’ENGINS DE CHANTIER
Candidat :
Observations :
Testeur :
Date :
TI
REGLEMENTATION
ET TEXTES
DE LA SECURITE
SOCIALE
I
S
TS Note
/30
I
S
TS Note
Connaître les principaux risques :
Renversement, heurts, environnement : (réseaux enterrés, réseaux
aériens…) énergie mise en œuvre.
Connaître les règles de conduite, de circulation, de
stationnement,
Y compris la gestuelle de commandement de manœuvre
Connaître les dispositions générales de sécurité
Connaître les distances de sécurité avec les conducteurs
électriques
Le candidat doit obtenir au moins 70/100 à ce test théorique.
TI : très insuffisant
TS Note
Connaître les principaux types d’engins
Connaître les caractéristiques principales :
Des principaux composants,
Des différents mécanismes.
Connaître le fonctionnement :
Des organes de service,
Des dispositifs de sécurité.
TI
SECURITE
S
/20
TI
CLASSIFICATION
ET TECHNOLOGIE
I
Connaître :
Les bases de la réglementation applicable aux engins,
Les documents à présenter lors des contrôles,
Les rôles des différents organismes IT, CRAM, OPPBTP.
Connaître les rôles et les responsabilités :
Du chef d’équipe,
Du chef de chantier,
Du conducteur de travaux.
I : insuffisant
S : satisfaisant
/50
Total sur 100
TS : très satisfaisant
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
52
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
CONDUITE D’ENGINS HORS PRODUCTION
FICHE D’EVALUATION DES CONNAISSANCES PRATIQUES
ENGINS DE CATEGORIE 10
Candidat :
Observations :
Testeur :
VERIFICATIONS
CONDUITE
CIRCULATION
MANŒUVRE
Date :
I
S
TS Note
TI
I
S
TS Note
/25
Circuler avec la maîtrise des différents sols,
Dans différentes conditions de pentes, en virage, en marche AV, AR,
(circuit à définir avec un engin sur chenilles et un engin sur pneus)
Utiliser correctement l’avertisseur sonore.
Regarder en arrière avant de reculer.
Respecter les règles et les panneaux de circulation.
Adapter sa conduite aux conditions de circulation
(encombrement, virage…).
Maîtriser les opérations de fin de poste.
Maîtriser les chargements et déchargements sur porte-engin.
Le candidat doit obtenir au moins 70/100 à ce test pratique.
TI : très insuffisant
TI
Contrôler visuellement l’état de l’engin
(pneumatiques, flexibles, fissures, cassures…)
Vérifier le bon fonctionnement des dispositifs de sécurité
I : insuffisant
S : satisfaisant
/75
Total sur 100
TS : très satisfaisant
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
53
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
CONDUITE DES CHARIOTS A CONDUCTEUR PORTE HORS PRODUCTION
FICHE D’EVALUATION DES CONNAISSANCES THEORIQUES
ENGINS DE CATEGORIE 6
Hors production : maintenance, entretien, livraison et transport
Candidat :
Observations :
Testeur :
Date :
Notation de 0 à 10
TI
REGLEMENTATION
ET TEXTES
DE LA SECURITE
SOCIALE
I
S
TS Note
Identifier les principales catégories de chariots et leurs caractéristiques
fonctionnelles et en déduire leurs utilisations courante et leur limite
d’utilisation.
Connaître:
Les différents organes, leur technologie et leur fonction : groupe propulseur,
circuit hydraulique, ensemble élévateur, équipement porte-charge…
Le fonctionnement des organes de service et dispositifs de sécurité : coupecircuit, frein de service, clé ou dispositif de condamnation..
/30
I
S
TS Note
Interpréter la signification des différents pictogrammes et panneaux de
signalisation.
Identifier :
* Les principaux facteurs d’accidents lors de l’utilisation d’un chariot
automoteur.
* Les principaux risques rencontrés sur un trajet déterminé.
* Interpréter les informations données par la lecture de la plaque de charge et
en déduire les conditions de stabilité frontale du chariot (1).
Connaître les dispositifs de sécurité pour le conducteur et leur fonction :
protège-conducteur, bouclier, dosseret de charge, réglages du siège, EPI
nécessaires…
Expliciter et justifier les interdictions relatives au transport et à l’élévation de
personnes.
Connaître les règles de circulation et les règles de conduite à l’intérieur et à
l’extérieur de l’entreprise.
Identifier :
Les différents paramètres (état du sol, charge, vitesse…) et leur influence sur
la distance de freinage du chariot.
Les produits dangereux par leurs étiquettes et les risques liés à leur
manutention.
Connaître les vérifications et les opérations de maintenance de son ressort
(2).
Le candidat doit obtenir au moins 105/150 à ce test théorique.
* le candidat doit obtenir un minimum de 7/10 à chacun des points repérés par un astérisque.
TI : très insuffisant
TS Note
/20
TI
SECURITE
S
identifier les rôles des différentes instances et organismes de prévention :
Inspection du travail, CRAM, médecine du travail, contrôle technique.
Connaître les conditions requises pour conduire un chariot et la
responsabilité qui en découle.
TI
CLASSIFICATION
ET TECHNOLOGIE
I
I : insuffisant
S : satisfaisant
/100
Total sur 150
TS : très satisfaisant
(1) Pour les catégories de chariots qui en sont réglementairement dotés.
(2) cf la brochure INRS ED 766 citée page 5.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
54
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
CONDUITE DES CHARIOTS A CONDUCTEUR PORTE HORS PRODUCTION
FICHE D’EVALUATION DES CONNAISSANCES PRATIQUES
ENGINS DE CATEGORIE 6
Hors production : maintenance, entretien, livraison et transport
Candidat :
Observations :
Testeur :
Date :
Notation de 0 à 10
VERIFICATIONS
CONDUITE
CIRCULATION
MANŒUVRE
I
S
TS Note
TI
I
S
TS Note
Effectuer les vérifications et les opérations nécessaires avant et après
les déplacements.
/10
Circuler à vide en charge, marche AV et marche AR, en virage et
arrêter le chariot en position de sécurité.
Circuler et s’arrêter sur un plan incliné.
Prendre et déposer une charge sur le sol.
* Charger et décharger le chariot d’un engin de transport.
Le candidat doit obtenir au moins 35/50 à ce test pratique.
* le candidat doit obtenir un minimum de 7/10 à ce point repéré par un astérisque.
TI : très insuffisant
TI
I : insuffisant
S : satisfaisant
/40
Total sur 50
TS : très satisfaisant
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
55
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
CARNET INDIVIDUEL DE FORMATION
Le carnet individuel de formation a pour objet de consigner les certifications obtenues par les
élèves préparant un diplôme de l’Education nationale au regard des différents niveaux
d’habilitation. Ces certifications attestent que, pour un niveau d’habilitation donné, l’élève a
réussi l’ensemble des tests théoriques et pratiques correspondants. L’exécution avec succès
des tâches professionnelles ou des tests à caractère théorique est consignée par le professeur
dans le carnet individuel de formation au fur et à mesure de leur validation. La certification
intervient dès que tous les acquis théoriques et pratiques, correspondant au niveau
d’habilitation visé, sont validés. Elle est établie par le chef d’établissement qui signe le carnet
individuel de formation.
Il est important de rappeler que seul l’employeur a la compétence pour délivrer un titre
d’habilitation.
L’analyse des tâches liées au BR fait apparaître :
• des tâches d’exécution pouvant être effectuées au voisinage, comme pour le B1V, mais d’un
niveau technique plus important puisqu’elles incluent le dépannage et pour lesquelles le BR doit
lui même définir les mesures de sécurité dans le respect de la publication UTE C 18-510.
Par conséquent, on peut affirmer que les apprenants qui savent mettre en œuvre, après
validation, les tâches professionnelles du B1V, savent nécessairement mettre en œuvre les
tâches du B1V et du B0V. Il en est de même pour les tests théoriques.
Le module de formation « B1V, BR » peut se limiter :
• aux tâches professionnelles du BR soit 7 tâches,
• aux tests théoriques liés au niveau BR.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
56
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE
CERTIFICATION DE LA FORMATION A L’HABILITATION ELECTRIQUE
NIVEAUX CERTIFICATION DE LE FORMATION
Photo
PREPARATION A L’HABILITATION ELECTRIQUE
CARNET INDIVIDUEL DE FORMATION
Date ___/ ___/ ___ Cachet de l’établissement
NOM :_____________________________________
B0V
PRENOM :_________________________________
Signature du chef d’établissement
DATE DE NAISSANCE : ______/ ______/________
(*)
NIVEAU DE CERTIFIFICATION OBTENU
Date ___/ ___/ ___ Cachet de l’établissement
BR
NIVEAU
ETABLISSEMENT
Signature du chef d’établissement
B0V
BR
* Ce niveau relève du BEP
VALIDATION DES COMPETENCES
BR
Chargé d’intervention
TACHES PROFESSIONNELLES
1
Mettre en service un équipement électrique.
2
Exécuter des tâches de mesurage / réglage.
3
Exécuter une intervention de connexion en
présence de tension.
4
Exécuter une intervention de déconnexion en
présence de tension.
5
Intervenir suite à un défaut électrique sur
circuit de commande.
6
Intervenir suite à un défaut électrique sur un
circuit de puissance.
7
Effectuer une intervention de remplacement.
DATE
DE
VALIDATION
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
NOM ET SIGNATURE
DU
PROFESSEUR
57
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
UTILISATION DU CARNET INDIVIDUEL DE FORMATION
En plus des compétences professionnelles déjà acquises, la formation a pour but de donner à
l’élève la connaissance des risques inhérents à l’exécution des opérations au voisinage, sur les
équipements électriques et de les prévenir.
Les programmes de formation comprennent deux parties :
• La formation théorique sur les risques électriques et leur prévention, ainsi que sur les
prescriptions de sécurité relatives aux opérations qui peuvent être réalisées au niveau
d’habilitation visée,
• La formation pratique assurant une bonne connaissance des installations et des procédures
de mise en œuvre des prescriptions de sécurité relatives aux opérations qui peuvent être
réalisées au niveau d’habilitation visée.
Pour tous les niveaux d’habilitation mentionnés, le carnet certifie que la formation
correspondante a été suivie avec succès par l’élève :
• La réussite aux tests validant la formation théorique ; les tests utilisés sont conformes à ceux
pratiqués par les organismes professionnels de formation,
• L’exécution correcte sur des équipements adéquats des tâches définies pour chacun des
niveaux d’habilitation.
La certification d’un élève a un niveau donné d’habilitation implique à la fois la réussite aux tests
théoriques et la bonne exécution de toutes les tâches correspondantes.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
58
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
5 – La certification
5.1 - Les épreuves du domaine professionnel
5.1.1 Les relations épreuves – compétences
E1
C21
Analyser et interpréter
Epreuve scientifique et technique
Sous épreuve E11 :
Etude d’un système technique
C22
Etablir et représenter
E2
C13
Rechercher, collecter les
données
Epreuve de technologie
Sous épreuve E21 :
Analyse et diagnostic
C22
Etablir et représenter
C21
Analyser et interpréter
C 43
Rendre compte, d’une
activité, du comportement
du matériel
C12
S’informer auprès de
l’utilisateur ou au sein de
l’entreprise…
C13
Rechercher, collecter les
données
Epreuve de technologie
Sous épreuve E22 :
Préparation d’une intervention
C22
Etablir et représenter
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
C33
Contrôler et mesurer
C32
Rechercher, collecter les
données
59
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
E3
C11
C12
C13
Epreuve pratique prenant en compte la
formation en milieu professionnel
Sous épreuve E31 :
Evaluation de la formation en milieu
professionnel
C 43
Rendre compte, d’une
activité, du comportement
du matériel
C21
Analyser et interpréter
(01 à 20)
C22
Etablir et représenter
Epreuve pratique prenant en compte la
formation en milieu professionnel
Sous épreuve E32 :
Organisation d'un poste de travail,
mise en œuvre d'un processus
d'intervention et réparation
C23
Organiser le poste de travail,
le transport et la
manutention
C34
Régler
C31
Mettre en oeuvre
C12
S’informer auprès de
l’utilisateur ou au sein de
l’entreprise…
C13
Rechercher, collecter les
données
C41 C42
C43 C44
C 43
Rendre compte, d’une
activité, du comportement
du matériel
Epreuve pratique prenant en compte la
formation en milieu professionnel
Sous épreuve E32 :
Mise ne œuvre d'un processus de
diagnostic
C22
Etablir et représenter
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
C33
Contrôler et mesurer
C32
Diagnostiquer
60
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
5.1.2 - Les épreuves :
E1 – Epreuve scientifique et technique
Sous épreuve E11 – Etude d’un système technique
Elle se construit à partir d’un support concernant les matériels ou les engins. Ce support
appartient à l’ensemble ou à l’une des options du baccalauréat. A partir de documents fournis
(dossiers techniques, plans, documents constructeurs...), le candidat est amené à :
• analyser le fonctionnement du système ou du sous-ensemble proposé ;
• justifier les solutions retenues pour assurer les différentes fonctions. Ces fonctions concernent
plusieurs technologies : mécanique, hydraulique, électrotechnique, électronique, informatique.
Le support technique et les différents documents constructeurs sont choisis pour leur pertinence.
Afin de garantir une bonne reproduction, les documents seront sélectionnés avec le souci d’une
qualité graphique suffisante. Les différentes parties de la sous épreuve débute par une mise en
situation et une problématique évitant ainsi le questionnement direct. La rédaction des questions
doit être univoque afin d’éviter les possibilités d’interprétations. Un équilibre est à établir ente les
domaines suivants :
• lecture de schémas, de dessins, de graphes… ;
• analyse, représentation, liaisons et mécanismes ;
• mécanique appliquée.
Sur le fond, le sujet s'appuie sur un thème technique correspondant à des matériels récents et
répond aux règles suivantes :
• être pluritechnologique en intégrant les domaines : électricité, hydraulique, mécanique ;
• présenter des documents variés (photos, dessins, schémas, textes…) et de bonne qualité ;
• appartenir à l'une des trois options du diplôme : le sujet est unique pour les trois options ;
• correspondre au niveau baccalauréat professionnel ;
• satisfaire aux exigences du référentiel ;
• éviter les questions « à tiroir ».
E 2 – Epreuve de technologie
Sous épreuve E21 – Analyse et diagnostic
Elle se construit à partir d’un support concernant les matériels ou les engins. Ce support relève
de l’option préparée par le candidat. A partir de documents fournis (dossiers techniques,
données du constructeur, plans, documents constructeurs, documents origine entreprise...), le
candidat, après une analyse préalable de la partie du système concernée, est amené à :
• Effectuer une recherche de causes de pannes ou de dysfonctionnements,
• Lister les causes de pannes possibles,
• Proposer des procédures de validation du diagnostic.
Le support technique et les différents documents constructeurs sont choisis pour leur pertinence.
Afin de garantir une bonne reproduction, les documents seront sélectionnés avec le souci d’une
bonne qualité graphique. Les différentes parties de la sous épreuve débutent par une mise en
situation et une problématique évitant ainsi le questionnement direct. La rédaction des questions
doit être univoque afin d’éviter les possibilités d’interprétations.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
61
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Un équilibre est à établir ente les domaines suivants :
• identification des informations relatives au système technique en dysfonctionnement
(identification des différentes représentations normalisées, mécaniques, hydrauliques…,
définition de la frontière du système sur un document, explicitation de la fonction d'usage,
de la fonction globale …) ;
• justification d'un mode de fonctionnement en utilisant des descripteurs (identification des
sous-ensembles, explicitation des échanges entre les sous-ensembles fonctionnels, …) ;
• explication sur les particularités constructives constatées (identification des solutions
technologiques, transcription des conditions sur une représentation graphique du
système, sélection des conditions évaluables vérification de la compatibilité des
caractéristiques des différents éléments avec les conditions de fonctionnement,
explicitation des conditions fonctionnelles …) ;
• élaboration d'un organigramme de recherche de causes de pannes ou de
dysfonctionnements et recherche de procédures d'intervention en toute sécurité
(établissement d'un mode opératoire d'une intervention relative à la dépose - repose ou
au démontage - remontage ou au réglage ou au diagnostic).
Sur le fond, le sujet s'appuie sur un thème technique correspondant à des matériels récents et
répond aux règles suivantes :
• être pluritechnologique en intégrant les domaines : électricité, hydraulique, mécanique ;
• présenter des documents variés (photos, dessins, schémas, textes…) et de bonne qualité ;
• appartenir à l’une des options du diplôme : un sujet spécifique par option ;
• correspondre au niveau baccalauréat professionnel ;
• satisfaire aux exigences du référentiel ;
• éviter les questions « à tiroir ».
Sous épreuve E22 – Préparation d’une intervention
Elle se construit à partir d’un support concernant les matériels ou les engins. Ce support relève
de l’option préparée par le candidat.
A partir de documents fournis (dossiers techniques, plans, documents constructeurs, documents
origine entreprise...), le candidat est amené à :
• identifier le système proposé,
• identifier et analyser les tâches à réaliser,
• rédiger les documents nécessaires en relation avec l’activité,
• organiser l’intervention.
Le support technique et les différents documents constructeurs sont choisis pour leur pertinence.
Afin de garantir une bonne reproduction, les documents seront sélectionnés avec le souci d’une
qualité graphique suffisante. Les différentes parties de la sous épreuve débute par une mise en
situation et une problématique évitant ainsi le questionnement direct. La rédaction des questions
doit être univoque afin d’éviter les possibilités d’interprétations.
Un équilibre est à établir ente les domaines suivants :
• identification des informations relatives au système technique en dysfonctionnement ou
nécessitant une intervention (identification du type et des caractéristiques, identification
des sous-ensembles…) ;
• identification des informations relatives aux procédures d'intervention (sélection et tri des
informations sur la documentation ressource, identification du résultat à obtenir, des
opérations et de leur chronologie…) ;
• identification des informations relatives à la planification de l'activité et aux échanges avec
les services de l'entreprise.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
62
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Sur le fond, le sujet s'appuie sur un thème technique correspondant à des matériels récents et
répond aux règles suivantes :
• être pluritechnologique en intégrant les domaines : électricité, hydraulique, mécanique ;
• présenter des documents variés (photos, dessins, schémas, textes…) et de bonne qualité ;
• appartenir à l’une des options : un sujet spécifique par option ;
• correspondre au niveau baccalauréat professionnel ;
• satisfaire aux exigences du référentiel ;
• éviter les questions « à tiroir ».
E 3 – Epreuve pratique prenant en compte la formation professionnelle :
Sous épreuve E31 – Evaluation de la formation en milieu professionnel
Elle se construit à partir des activités conduites en entreprise sur des matériels en relation avec
l’option préparée par le candidat. Les différentes activités permettent de vérifier les aptitudes à :
• communiquer de manière efficace avec les utilisateurs des matériels qui doivent subir une
intervention et avec les partenaires de l’entreprise,
• organiser, planifier et réaliser une activité,
• gérer des stocks,
• rendre compte d’une activité personnelle ou collective.
L’acquisition des compétences se fonde sur des activités réparties à égalité de temps de formation
entre l’entreprise et l’établissement. En conséquence, il convient de mesurer l’importance que
revêt le choix de l’entreprise, l’organisation et le suivi des PFE ainsi que l’évaluation. Le rôle de
l’équipe pédagogique est capital pour assurer la cohérence attendue.
Le chapitre sur les PFE apporte quelques compléments.
Sous épreuve E32 – Organisation d’un poste de travail, mise en œuvre d’un
processus d’intervention et réparation
Ce que l’on donne
un matériel en dysfonctionnement,
des documents techniques : procédures
d’intervention, gammes de réglages…,
des moyens spécifiques d’intervention.
Ce que l’on attend
-
organiser son poste de travail,
mettre en œuvre des moyens d’intervention,
élaborer un processus d’intervention,
l’appliquer afin de remettre en état le matériel,
justifier la démarche choisie.
Le support relève de l’option préparée. Suffisamment récent, il permet le déroulement d’une
activité dont le caractère professionnel se traduit par des situations de validation pertinentes. La
présentation de l’activité ne peut pas prêter à une quelconque interprétation.
Tant dans l’organisation du poste que dans la mise en œuvre des moyens et de la remise en état
du matériel, une attention particulière devra porter sur l’application stricte des règles de sécurité.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
63
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Sous épreuve E33 – Elaboration d’un processus de diagnostic
Ce que l’on donne
un matériel en dysfonctionnement,
des documents techniques : procédures
d’intervention, gammes de réglages…,
des moyens spécifiques d’intervention.
Ce que l’on attend
-
élaborer le processus de diagnostic,
Valider les hypothèses par des essais et des
mesures,
formuler le diagnostic,
rendre compte de son activité.
Le support relève de l’option préparée. Suffisamment récent, il permet le déroulement d’une
activité dont le caractère professionnel se traduit par des situations de validation pertinentes. La
problématique posée pour le dysfonctionnement est clairement énoncée.
S’agissant d’effectuer sur un matériel en dysfonctionnement des essais et des mesures qui
peuvent s’intéresser à des grandeurs de tension, courant, fréquence de rotation, pression… Il est
nécessaire de s’assurer d’une application stricte des règles de sécurité.
Déroulement des sous épreuves E32 et E33
Quelle que soit l’option préparée, le matériel et l’organisation devront intégrer les aspects
suivants :
• une aire d’intervention suffisante et dégagée afin de permettre une évolution du candidat dans
un environnement qui respecte les règles d’hygiène et de sécurité ;
• des outillages adaptés et des moyens de contrôle spécifiques ou autres ;
• un équipement de protection individuel adapté au domaine de l’intervention ;
• un matériel en dysfonctionnement d’un niveau de complexité satisfaisant, appartenant à
l’option préparée, et caractérisé par l’intégration de plusieurs technologies associées ;
• ce matériel pourrait être complété par des sous ensembles didactisés (relevage, cabine
climatisée…) dont l’agencement et le fonctionnement reproduisent le contexte du réel. La mise
en œuvre ne doit pas placer le candidat dans une situation à risques ;
• le dysfonctionnement peut porter soit une partie opérative, soit sur la chaîne d’énergie, soit
sur la chaîne d’information.
La documentation associée au matériel ou au sous ensemble didactisé devra comporter au
minimum :
• une documentation constructeur ;
• une documentation technique de maintenance comprenant les réglages, l’historique…
• les notices des moyens de contrôle mis à disposition.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
64
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
5.2 Le Contrôle en Cours de Formation
Le CCF est une évaluation :
Ö certificative,
Ö de compétences terminales,
Ö par sondage,
Ö par les formateurs eux mêmes, à mesure que les formés atteignent le niveau requis.
Les formateurs organisent, dans la continuité du processus de formation, une situation de
certification, pour un formé ou plus, dans le cadre du règlement d’examen, afin de certifier que
les compétences visées sont acquises.
Cette clause signifie que tous les candidats ne sont pas évalués simultanément mais seulement
lorsque l'équipe enseignante les a estimé prêts.
Il faut décaler dans le temps l’évaluation des différentes unités pour valider les élèves qui sont
prêts tout en respectant les fourchettes temporelles imposées.
Exemple avec 2 unités à valider en centre de formation :
Période pour U 32
Période pour U 33
1à3
semaines
A
B
A élève très à l’aise dans la formation
•
B élève ayant plus de difficultés
Tous les candidats ne sont pas évalués simultanément.
Signifie qu'il ne faut pas évaluer par une situation qui s'appliquerait à le même jour à
l'ensemble des candidats.
•
Les situations d’évaluation doivent s’intégrer aux situations de formation.
Il ne faut pas créer de mini examen mais exploiter les situations de formation pour évaluer
les compétences visées par la certification. Cette démarche implique d'évaluer les
compétences maîtrisées. Les activités retenues doivent s’appuyer sur des activités en
relation avec le Référentiel d’ Activités Professionnelles. Les compétences à évaluer de
manière privilégiée seront identifiées.
•
Les compétences certifiées, le sont à un niveau d’exigence terminal dans le
cadre d’une approche globale.
Le niveau d'exigence est du niveau de maîtrise défini par le référentiel de certification. Ce
niveau est équivalent quels que soient les centres d'évaluation.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
65
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
6 - Les périodes de formation en entreprise
Pour ce qui est de l'enseignement professionnel et sur les deux années de formation, les élèves
passent autant d'heures en établissement qu'en entreprise. Les périodes de formation en
entreprise doivent donc participer fortement à l'acquisition des compétences.
La période de formation en entreprise fait l’objet obligatoirement d’une convention entre le chef
d’entreprise accueillant l'élève et le chef d’établissement scolaire où ce dernier est scolarisé (cf.
la note de service n° 96-241 du 15 octobre 1996 parue au BO n° 38 du 24 octobre 1996).
Véritable formation, elle doit être préparée en liaison avec tous les enseignements. La formation
assurée en établissement scolaire doit être polyvalente afin de faciliter l’acquisition des savoirs
et des compétences dans les différents domaines constitutifs de la formation préparée. La
période de formation en entreprise doit permettre à l'élève d’acquérir, de compléter et de
renforcer ses compétences dans l’option choisie.
Le temps de formation en entreprise est réparti sur les deux années en tenant compte :
• des activités saisonnières et des contraintes matérielles des entreprises et des
établissements scolaires,
• des objectifs pédagogiques spécifiques à ces périodes,
• des cursus d’apprentissage.
Les périodes de formation en entreprise et en établissement scolaire doivent assurer la
continuité de la formation : 280 h en établissement et 280 h en entreprise (8 semaines) pour la
première année ; 260 h en établissement et 280 h en entreprise (8 semaines) pour l’année
terminale. Une planification préalable doit permettre d’assurer la cohérence de la formation. Il
serait préférable d’envisager pour chacune des années de scinder la période de formation en
entreprise en deux parties de 4 semaines.
6.1 - Objectifs et organisation
6.1.1 - Modalités d’intervention des professeurs
L’équipe pédagogique, dans son ensemble, est concernée par les périodes de formation en
milieu professionnel. La recherche et le choix des entreprises d’accueil relèvent de la
responsabilité de l’équipe pédagogique de l’établissement de formation comme le précise la
circulaire n° 2000-095 du 26 juin 2000 parue au BO n° 25 du 29 juin 2000. L’intérêt que
porteront les professeurs à l’entreprise et au rôle du tuteur permettra d’assurer la continuité de
la formation. En accord avec le tuteur, chaque professeur peut suivre une activité développée
en entreprise par le stagiaire.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
66
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
6.1.2 - Résultats attendus :
Objectifs
Les périodes de formation en milieu professionnel permettent au candidat :
• d’appréhender concrètement la réalité des contraintes économiques, humaines et
techniques de l’entreprise,
• de comprendre l’importance de l’application des règles d’hygiène et de sécurité,
• d’intervenir sur des systèmes très récents que ne peuvent acquérir les établissements de
formation,
• d’utiliser des matériels d’intervention ou des outillages spécifiques de technologies
nouvelles,
• de comprendre la nécessité de l’intégration du concept de la qualité dans toutes les
activités développées,
• d’observer, comprendre et analyser, lors de situations réelles, les différents éléments liés
à des stratégies commerciales,
• de mettre en œuvre ses compétences dans le domaine de la communication avec tous
les services et avec la clientèle,
• de prendre conscience de l’importance de la compétence de tous les acteurs et des
services de l’entreprise.
6.1.3 - Compétences à développer
Pendant chaque période de formation en milieu professionnel, les activités seront organisées et
suivies par le tuteur qui assurera cette mission conjointement avec l’équipe pédagogique de
l’établissement de formation. A chacune des périodes de formation, un contrat individuel de
formation sera préalablement négocié et établi entre le tuteur, l’équipe pédagogique et l’élève.
Ce contrat fera l’objet d’un document qui indiquera :
• la liste des compétences et savoirs à acquérir, en toute ou partie, durant la période
considérée,
• les modalités d’évaluation de ces compétences,
• l’inventaire des pré requis nécessaires pour aborder dans des conditions acceptables la
formation en milieu professionnel,
• les modalités de formation envisagées dans l’entreprise (les tâches et le degré
d’autonomie, les matériels utilisés, services ou équipes concernés...).
Chaque période de formation sera évaluée conjointement par le tuteur et l’équipe pédagogique
ou son représentant. Le constat établi sera reporté sur le livret de suivi.
6.1.4 - Contenus et activités
Les périodes de formation peuvent porter sur des activités développées dans les principaux
secteurs de vente, distribution, location et maintenance des matériels.
Au terme des périodes de formation en milieu professionnel, le candidat constitue un mémoire
comprenant un rapport d’activités conduites en entreprise. Ce rapport est visé par le tuteur de
l’élève en entreprise. Ce visa atteste que les activités développées dans le rapport
correspondent à celles confiées à l’élève au cours de sa formation en entreprise.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
67
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
6.2 - DOSSIERS DES PÉRIODES DE FORMATION EN ENTREPRISE
6.2.1 - Le mémoire
Objectifs
A partir de situations vécues, d’interventions, d’études de cas significatives, la réalisation du
mémoire permet au stagiaire de délimiter un problème, de découvrir et rassembler une
documentation afférente, ordonner des matériaux, conduire une réflexion sur le problème choisi
et analyser les informations reçues. Dans la mesure où il permet d’apprendre à ordonner ses
idées et à les formuler d’une manière compréhensible pour les autres, le mémoire constitue une
situation d’apprentissage forte pour laquelle le stagiaire est amené à mettre œuvre des savoirs
et savoir-faire transversaux.
Le mémoire et sa présentation sont une des composantes de la note relative à la formation en
milieu professionnel.
Composition
Le mémoire s’appuie sur le dossier réalisé durant les périodes de formation en entreprise. Ce
dossier peut comporter quatre parties distinctes :
• le rapport de stage ;
• la partie technique ;
• la partie technologique et scientifique ;
• la partie « après-vente ».
1. Le rapport de stage se divise en deux éléments relatifs à l’activité et à l’hygiène-sécurité en
entreprise :
• Le journal de bord des tâches effectuées avec l’indication du temps passé et du degré
d’autonomie permettra de préciser l’activité développée en entreprise. Ces tâches sont
extraites du carnet de suivi dont dispose le stagiaire.
• Avec l’aide de son tuteur, sur un thème pertinent, le stagiaire étudiera, notamment, les
risques liés à la motorisation électrique, à l’intervention sur des nacelles, à la manutention
de matériels, à l’utilisation de produits et leurs influences sur la santé ainsi que sur
l’environnement. Il complétera utilement son étude par des propositions de remédiation.
2. La partie technique s’articule autour de trois axes :
• La présentation d’un système appartenant à l’une ou l’autre des dominantes
professionnelles constitutives du diplôme fait l’objet d’une approche globale. L’analyse
produite permet, selon le thème retenu et les outils descripteurs utilisés, de s’intéresser à
un sous-système ou à un composant.
• L’étude d’un sous-système ou d’un composant conduit à mettre en évidence les solutions
technologiques choisies par le constructeur, l’agencement structurel et les différentes
phases de fonctionnement.
• Le concept de la maintenance comporte l’étude et la rédaction de procédures de
diagnostic, de réglage et de maintenance de premier niveau.
3. La partie technologique et scientifique peut comporter deux composantes :
• La composante mécanique appliquée, fondée sur le sous-système ou le composant
retenu, amène le stagiaire à mettre en évidence les lois et principes de la mécanique
dans les domaines de la statique, de la cinématique ou de la dynamique.
• La composante électricité, fondée sur le sous-système ou le composant retenu, amène le
stagiaire à mettre en évidence les lois et principes de l’électricité appliquée.
4. La partie « après-vente » permet l’abord de la communication avec la clientèle (accueil,
justification de la réparation), les différentes phases relatives à la validation d’une
intervention (rédaction de l’ordre de réparation, du devis, de la facture), la charge du
planning atelier et le suivi du matériel (garantie et SAV).
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
68
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Présentation
Le mémoire doit présenter le forme suivante :
• dactylographiée,
• une page de garde où figurent le nom du stagiaire; la dénomination de l’entreprise et de
l’établissement de formation,
• un sommaire,
• les pages numérotées,
• des remerciements.
Le corps du mémoire
Il doit dégager les points suivants :
• la présentation de l’entreprise décrit sa situation géographique, retrace son historique et
présente l’organigramme de l’entreprise et des fonctions assurées par le personnel,
• les quatre parties décrites précédemment,
• la conclusion développe, notamment, les apports des périodes de formation en milieu
professionnel sur les plans personnel et formatif,
• les annexes :
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
elles illustrent certains aspects du mémoire et les précisent ;
elles présentent des documents pertinents, lisibles... ;
elles sont dotées d’une légende ;
elles sont paginées ;
elles comportent, éventuellement, un lexique de termes techniques.
En ce qui concerne l’enseignement de l’économie – gestion, la présentation de l’entreprise et la
quatrième partie du mémoire (partie « après-vente ») permettront de vérifier l’aptitude du
candidat à replacer son activité professionnelle dans le cadre général de l’entreprise, de son
fonctionnement, à tenir compte de sa dimension humaine, des contraintes de gestion, des
contraintes juridiques et réglementaires, à exploiter une documentation simple pour déterminer
ses droits et obligations dans le cadre de l’exercice de sa profession, à analyser et
éventuellement résoudre les problèmes simples de gestion qu’il peut rencontrer dans l’exercice
de son activité professionnelle.
Consignes
Le mémoire doit être remis au professeur désigné responsable au plus tard quinze jours avant
la soutenance. Le mémoire peut être réalisé dans le cadre de l’entreprise. Chaque domaine
d’activité décrit fait l’objet d’une évaluation par le professeur concerné.
Le mémoire doit être réalisé en trois exemplaires :
• le premier pour l’entreprise d’accueil,
• le second pour l’établissement de formation,
• le troisième pour le stagiaire.
En première année de formation, le mémoire est réalisé avec l’aide de l’équipe pédagogique
tant sur le fond que sur la forme. Dans ce cas, l’évaluation appliquée est formative. Quant à
l’année terminale de formation, le mémoire est produit en toute autonomie par le stagiaire.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
69
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Soutenance
La soutenance est une des composantes de l’évaluation finale liée à la formation en milieu
professionnel. Elle se déroule face à un jury en deux phases d’une part 20 min de présentation
et, d’autre part, 10 min de questionnement. Le jury est composé de :
• représentants de l’entreprise d’accueil,
• professionnels de la spécialité,
• professeurs de l’établissement de formation.
Le candidat présente son mémoire et, selon son choix, en développe une partie.
La soutenance est un moment fort de la communication. Il appartient au candidat de tout mettre
en œuvre pour valoriser son mémoire. Il lui est conseillé d’utiliser le tableau, des documents de
rétroprojection... pour mettre en évidence le plan et certaines informations significatives et, en
tout état de cause, des moyens audio-visuels de manière à montrer différents descripteurs
(organigramme, schéma, dessin...) en relation avec l’activité développée.
6.2.2 - Livret de suivi
Le stagiaire remplit le livret de suivi de la formation en milieu professionnel et le met à la
disposition du tuteur dès le premier jour de chacune des périodes de formation. Le tuteur
remplit alors le livret en choisissant d’évaluer les tâches les plus significatives.
Le livret de suivi et d'évaluation recommandé est donné dans les pages suivantes.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
70
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL
MAINTENANCE DES MATÉRIELS
OPTION A : AGRICOLES
LIVRET DE SUIVI ET D’EVALUATION
DE LA PERIODE DE
FORMATION EN ENTREPRISE
Unité U31
Session :
STAGIAIRE :
Nom :
Prénom :
Classe :
ENTREPRISE :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
71
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
IDENTIFICATION DES PARTENAIRES
LE STAGIAIRE
Nom : _________________________________
Prénom : _______________________________
Né le : _________________________________
Adresse : _______________________________
Tél : ___________________________________
Personne à contacter en cas de nécessité
Nom : _________________________________
Adresse : ______________________________
Tél : __________________________________
LE LYCEE
Responsable de l’élève
Nom : _________________________________
Qualité : _______________________________
Tél : __________________________________
L’ENTREPRISE de 1ère année 1ère période
Nom :______________________________________________________________________________
Adresse :___________________________________________________________________________
Tél. : ____________________________________ Fax : ____________________________________
Responsable de l’élève : Mr ___________________________ Qualité : _______________________
Période de formation
Du : ________________ au : ___________________
L’ENTREPRISE de 1ère année 2ème période
Nom :______________________________________________________________________________
Adresse :___________________________________________________________________________
Tél. : ____________________________________ Fax : ____________________________________
Responsable de l’élève : Mr ___________________________ Qualité : _______________________
Période de formation
Du : ________________ au : ___________________
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
72
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
IDENTIFICATION DES PARTENAIRES
LE STAGIAIRE
Nom : _________________________________
Prénom : _______________________________
Né le : _________________________________
Adresse : _______________________________
Tél : ___________________________________
Personne à contacter en cas de nécessité
Nom : _________________________________
Adresse : ______________________________
Tél : __________________________________
LE LYCEE
Responsable de l’élève
Nom : _________________________________
Qualité : _______________________________
Tél : __________________________________
L’ENTREPRISE de 2ème année 1ère période
Nom :______________________________________________________________________________
Adresse :___________________________________________________________________________
Tél. : ____________________________________ Fax : ____________________________________
Responsable de l’élève : Mr ___________________________ Qualité : _______________________
Période de formation
Du : ________________ au : ___________________
L’ENTREPRISE de 2ème année 2ème période
Nom :______________________________________________________________________________
Adresse :___________________________________________________________________________
Tél. : ____________________________________ Fax : ____________________________________
Responsable de l’élève : Mr ___________________________ Qualité : _______________________
Période de formation
Du : ________________ au : ___________________
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
73
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
OBJECTIFS DE FORMATION EN ENTREPRISE
TABLEAU DES TÂCHES
La tâche est : en cours évaluée
1
Réceptionner un matériel à l’atelier ou le prendre en charge sur le chantier en :
Participant au dialogue avec le client ou le conducteur
Identifiant le matériel
En observant les défaillances permettant d’établir un pré diagnostic.
2
Etablir un devis de réparation en:
Identifiant le matériel
Choisissant et utilisant des supports (informatiques, papiers ...) nécessaires à la
réalisation du devis.
3
Diagnostiquer à partir des informations client, en :
Observant les défaillances
Émettant des hypothèses
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
4
Diagnostiquer sur un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Observant les défaillances
Émettant des hypothèses
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
5
Réparer un matériel, en :
Organisant le poste de travail
Fournissant un travail de qualité dans les délais
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
6
Réparer un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Organisant le poste de travail
Fournissant un travail de qualité dans les délais
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
7
Préparer un matériel neuf, en:
Procédant à la réception des accessoires.
Procédant au montage et au réglage.
8
Atteler, déplacer, dételer un matériel en vue d’une intervention, en :
Tenant compte des risques propres aux matériels.
Respectant les règles de circulation dans les bâtiments.
Respectant les temps de circulation.
Choisissant une aire de travail judicieusement.
9
Faire une mise en route de matériel chez un client, en:
Expliquant les procédures d’entretien, de réglages et de sécurité à l’utilisateur.
En rendant compte au responsable de l’activité.
10 Monter un équipement en option, en :
Respectant la procédure de montage, les règles d’hygiène et de sécurité
Rendant compte de l’activité
Note : - 10 tâches seront donc évaluées à la fin des périodes de formation.
- L'ordre des tâches évaluées n'est pas impératif.
- Pour l'évaluation finale il est souhaitable que l'élève ait eu la possibilité‚ de réaliser plusieurs fois cette
même tâche.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
74
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 1
RECEPTIONNER UN MATERIEL
1.1 – Accueillir, recueillir les informations et la demande du client
Compétences abordées : C 11-01, C 12-01, C 12-02, C 12-03, C 22-03, C32-01.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
La participation au dialogue avec le client ou le conducteur.
L’identification du client.
Les informations du conducteur sont notées.
L’observation des défaillances.
Les questions posées permettent d’établir un pré-diagnostic correct.
La rédaction de l’ordre de réparation.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ? _____________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
__________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
75
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 2
ETABLIR UN DEVIS DE REPARATION
2.2 - Estimer le coût de l’intervention.
Compétences abordées : C 11-02, C 13-02, C 13-04, C 22-02, C 22-05.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
L’identification du matériel.
Le choix de la documentation.
La liste des pièces est recevable (références, quantité…).
La réalisation et la précision du devis (fournitures, main d’œuvre…).
La maîtrise des supports (informatique, papier, …) nécessaires à la
réalisation du devis.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
76
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 3
DIAGNOSTIQUER
( à partir des informations client et un matériel défaillant )
2.1 - Rechercher l’origine d’un dysfonctionnement.
Compétences abordées : C 21-01, C 32-01, C 32-03, C 32-04, C 32-05, C 32-06, C 32-07, C 32-09.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
L’observation des symptômes et essais de confirmation du dysfonctionnement.
L’analyse de la documentation constructeur.
Les hypothèses ont un rapport direct avec la défaillance.
Le choix et l’utilisation des moyens d’essais et de mesure.
L’interprétation des résultats.
L’identification des causes du dysfonctionnement.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
77
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 4
DIAGNOSTIQUER SUR UN MATERIEL S'APPUYANT SUR DES
TECHNOLOGIES RECENTES ( Boîte de vitesses power shift,
climatisation, circuit hydraulique avec pompe à débit variable, …)
2.1 - Rechercher l’origine d’un dysfonctionnement.
Compétences abordées : C 21-01, C 32-01, C 32-03, C 32-04, C 32-05, C 32-06, C 32-07,
C 32-09, C 32-10.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
L’observation des symptômes et essais de confirmation du dysfonctionnement.
L’analyse de la documentation constructeur (schémas électriques,
hydrauliques…).
Les hypothèses ont un rapport direct avec la défaillance.
Le choix et l’utilisation des moyens d’essais et de mesure (tableau de bord
interactif, ordinateur portable, outil spécifique du constructeur…).
L’interprétation des résultats.
L’identification des causes du dysfonctionnement.
L’évaluation des causes et des conséquences sur d’autres composants.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
78
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 5
REPARER UN MATERIEL (à partir d’un diagnostic donné)
3.2 - Appliquer le processus d’intervention.
4.1 - Vérifier les performances du matériel.
4.2 - Valider l’intervention.
Compétences abordées : C 23-01, C 23-02, C 23-03, C 23-04, C 23-05,
C 31-03, C 33-07, C33-09, C 43-01.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
L’organisation du poste de travail et le respect des règles d’hygiène et de
sécurité.
Le respect de la procédure et la prise en compte des risques sur le matériel en
réparation (détérioration circuit électronique, pollution hydraulique, incendie….).
Le contrôle et la validation de l’intervention.
La durée de l’intervention.
L’ordre de réparation est complété et l’historique mis à jour.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
79
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 6
REPARER UN MATERIEL (à partir d’un diagnostic donné)
S'APPUYANT SUR DES TECHNOLOGIES RECENTES ( Boîte de vitesses power shift,
climatisation, circuit hydraulique avec pompe à débit variable, …)
3.2- Appliquer le processus d’intervention.
4.1 - Vérifier les performances du matériel.
4.2 - Valider l’intervention.
Compétences abordées : C 31-03, C 33-02, C 33-03, C 33-04, C 33-07, C 43-01.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
Le respect de la procédure et la prise en compte des risques sur le matériel en
réparation (détérioration circuit électronique, pollution hydraulique, incendie….).
Les défauts des pièces sont identifiés et quantifiés.
Le choix de l’appareil permet de réaliser des mesures.
Le contrôle et la validation de l’intervention.
L’ordre de réparation est complété et l’historique mis à jour.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
80
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 7
PREPARER UN MATERIEL NEUF
3.2 - Appliquer le processus d’intervention.
4.1 - Vérifier les performances du matériel.
6.2 - Veiller au respect des dispositions relatives à la sécurité et à l'environnement.
Compétences abordées : C 31-01, C31-02, C 31-04, C 34-01.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
Le choix du matériel en stock est réalisé en fonction du bon de commande.
Les différentes pièces sont strictement identifiées (colis accompagnant le
matériel).
Le montage des accessoires.
Les contrôles spécifiques à la machine (niveaux, pressions, serrages, etc…).
Les essais et réglages avant livraison.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
81
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 8
ATTELER, DEPLACER, DETELER - UN MATERIEL
EN VUE D’UNE INTERVENTION
6.1 - S’informer sur les règlements et normes.
6.2 - Veiller au respect des dispositions relatives à la sécurité et à l'environnement.
Compétences abordées : C 23-01, C 23-02, C 23-04, C 23-05, C 31-05.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
Le choix de l’automoteur (tracteur adapté au matériel à atteler…).
Le respect des règles d’hygiène et de sécurité.
Le choix de l’aire de travail est judicieux.
La circulation dans le bâtiment se fait dans un temps imparti et un nombre de
manœuvres limité.
La stabilité de la machine est assurée pendant le déplacement et après
dételage.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
82
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 9
FAIRE UNE MISE EN ROUTE DE MATERIEL
CHEZ UN CLIENT OU A L’ATELIER
5.1 – Conseiller le client.
Compétences abordées : C 42-01, C 42-03, C 42-04, C 42-05, C 42-07, C 42-09,
C 43-03, C 43-06.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
L’information sur l’utilisation des commandes et des indicateurs.
L’influence des réglages de la machine dans son environnement (matière
d’œuvre, conditions climatiques, topologie du terrain…).
Le rappel sur les réglementations (code de la route et du travail) et la
sensibilisation sur les risques (accidentels, pénaux, etc…).
La présentation du livret d’utilisation et l’explication des procédures d’entretien.
Les limites de la garantie.
Le compte rendu de l’activité fait au responsable est clair et précis.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
83
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 10
MONTER UN EQUIPEMENT EN OPTION
3.2- Appliquer le processus d’intervention.
4.1- Vérifier les performances du matériel.
6.1 - S’informer sur les règlements et normes.
6.2 - Veiller au respect des dispositions relatives à la sécurité et à l'environnement.
Compétences abordées : C 21-15, C 21-16, C 31-02, C 33-07, C 33-10, C 34-01.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
Les différentes pièces sont strictement identifiées.
L’analyse des documents relatifs à l’équipement et à la machine est réalisée
(circuit électrique, hydraulique…).
La procédure de montage est respectée.
Les essais et réglages sont effectués.
La finition du travail est irréprochable (propreté du matériel, retouches de
peinture…).
Les dispositifs et informations de sécurité sont en place (carters,
pictogrammes…).
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
84
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
INTÉGRATION DANS LE MILIEU PROFESSIONNEL
Compétences
Personnalité
Comportement
* Appréciation de la période du _________________au _________________
Très bien
Bien
Passable Insuffisant
Très bien
Bien
Passable Insuffisant
Très bien
Bien
Passable Insuffisant
Tenue présentation
Ponctualité
Relation avec le personnel
Relation avec la clientèle
Intérêt pour les activités proposées
Facilité d’adaptation
Conscience professionnelle
Initiative personnelle
Curiosité
Disponibilité
Ordre et soin
Organisation et méthode
Connaissances techniques
Qualité du travail
Autonomie
* mettre une croix dans la case en fonction de votre appréciation
APPRÉCIATION D’ENSEMBLE DU FORMATEUR
Signature du responsable :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
85
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
COMPTE RENDU D’ACTIVITÉ HEBDOMADAIRE
Semaine du ________au ________
Vendredi
Jeudi
Mercredi
Mardi
Lundi
A remplir par le stagiaire
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
86
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
CERTIFICAT DE FORMATION EN ENTREPRISE
Je soussigné M _______________________________________________________
certifie que M _________________________________________________________
élève au Lycée ________________________________________________________
a effectué des périodes de formation dans le cadre de sa préparation au diplôme de
BACCALAUREAT PROFESSIONNEL
MAINTENANCE DES MATERIELS
Option :
1ère période du _______________au ________________
2ème période du ______________ au ________________
Cachet de l’entreprise :
Signature des responsables :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
87
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
EXTRAIT DU RÉFÉRENTIEL BAC PRO MAINTENANCE
C1 ACCUEILLIR ET S'INFORMER
C11 RÉCEPTIONNER UN MATERIEL
11-01 accueillir l'utilisateur, les partenaires de l'entreprise.
11-02 prendre en charge un matériel en situation de dysfonctionnement ou nécessitant une intervention en :
- identifiant le type et les caractéristiques ;
- établissant le document client (conditions générales de la réparation) ;
- établissant les documents relatifs à l'organisation du travail en atelier ou sur site: enregistrement, planning,
fiche de suivi, ordre de travail...
C12 S'INFORMER AUPRÈS DE L'UTILISATEUR AU SEIN DE L'ENTREPRISE, DES PARTENAIRES DE L'ENTREPRISE
12-01 identifier l'interlocuteur.
12-02 enregistrer les informations fournies : de vive voix, sur appel téléphonique ou tout support télématique.
12-03 formuler oralement des questions permettant de compléter, d’interpréter les informations relatives au problème posé.
C13 RECHERCHER, COLLECTER DES DONNÉES
13-01 choisir le support d'information adapté.
13-02 sélectionner et trier des informations en fonction d'objectifs formulés.
13-03 consulter, classer, ordonner des données.
13-04 constituer une documentation technique relative à un problème donné.
C2 TRAITER ET DÉCIDER
C21 ANALYSER ET INTERPRÉTER
LES INFORMATIONS RELATIVES AU SYSTÈME TECHNIQUE
21-01 identifier, dans un dossier technique, les différentes représentations normalisées mécaniques, hydrauliques,
électriques, électroniques.
21-02 définir la frontière du système sur dossier et sur site.
21-03 expliciter sa fonction d'usage.
21-04 expliciter sa fonction globale ou l'ensemble des relations entre les paramètres d'entrée et ceux de sortie.
21-05 identifier les sous-ensembles fonctionnels constitutifs du système sur dossier et sur matériel.
21-06 expliciter les échanges entre les sous-ensembles fonctionnels et identifier les grandeurs physiques et leur évolution.
21-07 identifier sur le dossier et sur le matériel les solutions technologiques relatives aux fonctions techniques élémentaires.
21-08 vérifier que les caractéristiques des différents éléments sont compatibles avec les conditions de fonctionnement.
21-09 expliciter les conditions fonctionnelles de conformité à chaque niveau de l'analyse en tenant compte de la
technologie du système.
21-10 transcrire ces conditions sur une représentation graphique du système.
21-11 sélectionner les conditions évaluables par l'observation, par la mesure.
21-12 quantifier ces conditions quand elles ne le sont pas par le constructeur.
LES INFORMATIONS RELATIVES AUX PROCÉDURES D'INTERVENTION
21-13 identifier le résultat à obtenir.
21-14 identifier la zone concernée par l'intervention sur les documents et sur le matériel.
21-15 identifier les opérations et leur chronologie.
21-16 associer un procédé à chaque opération.
21-17 associer les outillages spécifiques à chaque opération.
21-18 relever les conditions fonctionnelles à respecter.
21-19 relever les conditions de sécurité à respecter.
21-20 identifier les informations à consigner en cours d'intervention.
LES INFORMATIONS RELATIVES A LA PLANIFICATION DE SON ACTIVITÉ ET AUX ÉCHANGES AVEC LES
AUTRES SERVICES
21-21 identifier la nature du travail commandé et sa planification.
21-22 recenser le temps alloué par les barèmes des constructeurs.
21-23 évaluer la durée probable de l'intervention.
21-24 recenser les éléments d'information à transmettre aux autres services.
21-25 prendre en compte les objectifs au niveau de son activité (qualité, mercatique du service, comportement dans le
groupe de travail).
C22 ÉTABLIR ET REPRÉSENTER
22-01 établir le mode opératoire d'une intervention relative à la dépose-repose, au démontage-remontage, au réglage,
au diagnostic.
22-02 établir le rapport technique destiné à un usage comptable et/ou commercial.
22-03 établir un ordre de réparation.
22-04 établir des relevés de mesures ou d'observations sur systèmes techniques, sur l'organisation du service.
22-05 établir la liste des pièces nécessaire à la réparation.
C23 ORGANISER
LE POSTE DE TRAVAIL
23-01 définir l'aire sur laquelle se fait l'intervention.
23-02 prévoir tous les moyens de calage et de manutention.
23-03 réunir l'outillage nécessaire à l'intervention.
23-04 créer sur l'aire les conditions d'hygiène et de sécurité requises par l'intervention.
LE TRANSPORT ET LA MANUTENTION
23-05 choisir le moyen de transport ou de manutention adapté.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
88
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
C3 METTRE EN ŒUVRE ET RÉALISER
C31 METTRE EN ŒUVRE
31-01 mettre en ordre de fonctionnement.
31-02 identifier les commandes et les indicateurs.
31-03 respecter les procédures de sécurité.
31-04 monter et régler un équipement ou une machine fixe.
31-05 conduire un matériel, en dehors du contexte de production.
31-06 assurer le chargement d'un matériel à transférer.
C32 DIAGNOSTIQUER
32-01 observer les indices apparents de dysfonctionnement d'un système: comportement anormal, résultat anormal.
32-02 identifier les contraintes d'environnement dans lesquelles se sont produits les défauts.
32-03 donner une signification fonctionnelle aux indices observés ou fournis et incriminer une fonction.
32-04 émettre des hypothèses sur les défauts possibles des sous-ensembles fonctionnels.
32-05 associer à l'hypothèse la grandeur mesurable ou l'élément observable qui permet de valider.
32-06 mesurer cette grandeur ou contrôler l'élément.
32-07 interpréter ces contrôles jusqu'à identification de l'élément défaillant.
32-08 évaluer le potentiel fonctionnel d'un élément.
32-09 apprécier si l'état constaté est induit par le défaut d'un autre élément.
32-10 apprécier si l'état constaté a pu entraîner des conséquences sur d'autres composants.
C33 CONTRÔLER ET MESURER
33-01 constater les anomalies d'un ensemble et en apprécier l'importance.
33-02 constater l'état des pièces.
33-03 choisir l'appareil adapté au contrôle et son calibre.
33-04 mesurer les paramètres.
33-05 contrôler les résultats de la mesure et les caractéristiques de référence.
33-06 interpréter les écarts mesurés en terme de défaillance.
33-07 contrôler les résultats obtenus après intervention.
33-08 s'assurer que les impératifs de sécurité sont bien respectés.
33-09 s'assurer que les vérifications ont été faites et que les délais sont respectés.
33-10 contrôler la conformité des actions par rapport aux objectifs de l'entreprise.
C34 RÉGLER
34-01 régler sur un sous-ensemble monté les éléments qui assurent la conformité fonctionnelle.
34-02 optimiser les réglages en situation de travail.
C4 INFORMER
C41 CHOISIR LES SUPPORTS DE COMMUNICATION ET S'ASSURER DE LA BONNE RÉCEPTION DU MESSAGE
41-01 utiliser rationnellement les circuits de communication.
41-02 adapter le message au destinataire.
C42 CONSEILLER L'UTILISATEUR EN MATIÈRE DE :
SÉCURITÉ
42-01 présenter les réglementations en vigueur relatives à l'hygiène et à la sécurité.
42-02 de signaler les modifications nécessaires.
ENTRETIEN
42-03 présenter la documentation relative à l'entretien du matériel.
42-04 expliquer les procédures d'entretien.
42-05 exposer les limites de garantie.
42-06 présenter les services offerts par l'entreprise.
UTILISATION
42-07 informer l'utilisateur sur les normes définies par le constructeur.
ADAPTATION AU TRAVAIL
42-08 renseigner l'utilisateur sur le montage d'outils ou d'accessoires.
42-09 indiquer les procédures de réglage.
C43 RENDRE COMPTE :
D'UNE ACTIVITE PERSONNELLE
43-01 rassembler les éléments relatifs à sa propre activité, à l'activité du groupe.
43-02 rédiger les documents d'une manière claire en respectant l'orthographe et la syntaxe, les règles et les normes en
vigueur.
43-03 présenter oralement les résultats de l'activité.
43-04 formuler des propositions d'amélioration.
DU COMPORTEMENT D'UN MATÉRIEL
43-05 actualiser les indicateurs nécessaires à la gestion de la maintenance.
43-06 exposer le déroulement et le résultat : d'un diagnostic, d'une intervention.
C44 PROMOUVOIR
44-01 participer à une opération de promotion
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
89
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL
MAINTENANCE DES MATÉRIELS
OPTION B : DE TRAVAUX PUBLICS ET DE MANUTENTION
LIVRET DE SUIVI ET D’ÉVALUATION
DE LA PÉRIODE DE
FORMATION EN ENTREPRISE
Unité U31
Session :
STAGIAIRE :
Nom :
Prénom :
Classe :
ENTREPRISE :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
90
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
OBJECTIFS DE FORMATION EN ENTREPRISE
TABLEAU DES TÂCHES
La tâche est : en cours évaluée
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Réceptionner un matériel à l’atelier ou le prendre en charge sur le chantier en :
Participant au dialogue avec le client ou le conducteur.
Identifiant le matériel.
En observant les défaillances permettant d’établir un pré diagnostic.
Etablir un devis de réparation en:
Identifiant le matériel.
Choisissant et utilisant des supports (informatiques, papiers ...) nécessaires à la
réalisation du devis.
Diagnostiquer à partir des informations client, en :
Observant les défaillances.
Émettant des hypothèses.
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
Diagnostiquer sur un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Observant les défaillances.
Émettant des hypothèses.
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
Réparer un matériel, en :
Organisant le poste de travail.
Fournissant un travail de qualité dans les délais.
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
Réparer un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Organisant le poste de travail.
Fournissant un travail de qualité dans les délais.
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
Préparer un matériel neuf, en:
Procédant à la réception des accessoires.
Procédant au montage et au réglage.
Diagnostiquer et réparer un matériel de manutention à propulsion
électrique, en :
Tenant compte des risques propres au matériel.
Observant les défaillances.
Emettant des hypothèses.
Confirmant par des contrôles ou mesures précis.
Réparant le matériel.
Remettre un matériel neuf à un client, en:
Expliquant les procédures d’entretien, de réglages et de sécurité à
l’utilisateur.
En rendant compte au responsable de l’activité.
Monter un équipement en option, en :
Respectant la procédure de montage, les règles d’hygiène et de sécurité.
Rendant compte de l’activité.
Note : - 10 tâches seront donc évaluées à la fin des périodes de formation.
- L'ordre des tâches évaluées n'est pas impératif.
- Pour l'évaluation finale il est souhaitable que l'élève ait eu la possibilité‚ de réaliser plusieurs
fois cette même tâche.
TACHE N° 8
Évaluée le :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
91
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
DIAGNOSTIQUER ET REPARER UN MATERIEL DE MANUTENTION
A PROPULSION ELECTRIQUE.
2.1 - Rechercher l’origine d’un dysfonctionnement.
3.2 - Appliquer le processus d’intervention.
4.2 - Valider l’intervention.
Compétences abordées : C 31-03, C 32-04, C 32-05, C 32-06, C 32-07, C33-07.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
La pertinence des hypothèses.
Le respect de la procédure et la prise en compte des risques sur le matériel en
réparation (détérioration circuit électronique, pollution hydraulique, incendie….).
La sélection des appareils de mesure et la comparaison des valeurs avec les
données du constructeur sont recevables.
L’élément défaillant est identifié.
La remise en conformité du matériel valide la réparation.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
92
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 9
REMETTRE UN MATERIEL NEUF A UN CLIENT
5.1 – Conseiller le client.
6.1 – S’informer sur les règlements et normes.
Compétences abordées : C 42-01, C 42-03, C 42-04, C 42-05, C 42-07, C 42-09,
C 43-03, C 43-06.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
L’information sur l’utilisation des commandes et des indicateurs.
L’influence des réglages de la machine dans son environnement (matière
d’œuvre, conditions climatiques, topologie du terrain…).
Le rappel sur les réglementations (code de la route et du travail) et la
sensibilisation sur les risques (accidentels, pénaux, etc…).
La présentation du livret d’utilisation et l’explication des procédures d’entretien.
Les limites de la garantie.
Le Déplacement du matériel est réalisé en toute sécurité.
Le compte rendu de l’activité fait au responsable est clair et précis.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
93
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL
MAINTENANCE DES MATÉRIELS
OPTION C : DE PARCS ET JARDINS
LIVRET DE SUIVI ET D’ÉVALUATION
DE LA PÉRIODE DE
FORMATION EN ENTREPRISE
Unité U31
Session :
STAGIAIRE :
Nom :
Prénom :
Classe :
ENTREPRISE :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
94
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
OBJECTIFS DE FORMATION EN ENTREPRISE
TABLEAU DES TÂCHES
La tâche est : en cours évaluée
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Réceptionner un matériel à l’atelier ou le prendre en charge sur le chantier en :
Participant au dialogue avec le client ou le conducteur.
Identifiant le matériel.
En observant les défaillances permettant d’établir un pré diagnostic.
Etablir un devis de réparation en:
Identifiant le matériel.
Choisissant et utilisant des supports (informatiques, papiers ...) nécessaires à la
réalisation du devis.
Diagnostiquer à partir des informations client, en :
Observant les défaillances.
Émettant des hypothèses.
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
Diagnostiquer sur un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Observant les défaillances.
Émettant des hypothèses.
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
Réparer un matériel, en :
Organisant le poste de travail.
Fournissant un travail de qualité dans les délais.
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
Réparer un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Organisant le poste de travail.
Fournissant un travail de qualité dans les délais.
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
Préparer un matériel neuf, en:
Procédant à la réception des accessoires.
Procédant au montage et au réglage.
Participer à une campagne de promotion, en :
Etant informé des critères pris en compte pour décider d’un thème.
Étant en relation avec la clientèle.
Ayant des arguments de vente corrects.
Faisant la promotion de l’entreprise.
Faire une mise en route de matériel chez un client, en:
Expliquant les procédures d’entretien, de réglages et de sécurité à
l’utilisateur.
En rendant compte au responsable de l’activité.
Monter un équipement en option, en :
Respectant la procédure de montage, les règles d’hygiène et de sécurité
Rendant compte de l’activité
Note :
- 10 tâches seront donc évaluées à la fin des périodes de formation.
- L'ordre des tâches évaluées n'est pas impératif.
- Pour l'évaluation finale il est souhaitable que l'élève ait eu la possibilité‚ de réaliser plusieurs
fois cette même tâche.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
95
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Évaluée le :
TACHE N° 8
PARTICIPER A UNE CAMPAGNE DE PROMOTION
5.2 - Participer à l’action publicitaire dans le cadre d’une promotion commerciale.
Compétences abordées : C 41-01, C 41-02, C 44-01.
CRITERES D’EVALUATION DES ACTIVITES
1
Non
maîtrisée
2
Non maîtrisée,
possibilité avec
assistance
3
Maîtrisée,
Autonomie
partielle
4
Maîtrisée,
Autonomie
totale
1
2
3
4
Les critères de choix du thème sont connus et motivés (période, produit, etc…).
La relation avec la clientèle est correcte.
Les arguments de vente donnés sont justifiés.
La promotion de l’entreprise est perçue au travers du dialogue.
Partie réservée à l’élève :
Combien de fois avez-vous effectué cette tâche avant d’être évalué ?
___________________________
Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Notez vos observations :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
Compte rendu de la tâche (matériel, déroulement) :
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________suite au verso
Observations du tuteur :
Nom :
Signature :
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
96
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL
MAINTENANCE DES MATÉRIELS
FICHES D'ÉVALUATION
RÉCAPITULATIVES DES ACTIVITÉS
DE LA PÉRIODE DE
FORMATION EN ENTREPRISE
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
97
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Baccalauréat professionnel maintenance des matériels
Option A : Agricoles
FICHE D'EVALUATION RECAPITULATIVE DES ACTIVITES
Identification de l'élève
Nom :
Prénom :
Note/20
Signature
du tuteur
1
Réceptionner un matériel à l’atelier ou le prendre en charge sur le chantier en :
Participant au dialogue avec le client ou le conducteur
Identifiant le matériel
En observant les défaillances permettant d’établir un pré diagnostic.
2
Etablir un devis de réparation en:
Identifiant le matériel
Choisissant et utilisant des supports (informatiques, papiers ...) nécessaires à la
réalisation du devis.
3
Diagnostiquer à partir des informations client, en :
Observant les défaillances
Émettant des hypothèses
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
4
Diagnostiquer sur un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Observant les défaillances
Émettant des hypothèses
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
5
Réparer un matériel, en :
Organisant le poste de travail
Fournissant un travail de qualité dans les délais
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
6
Réparer un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Organisant le poste de travail
Fournissant un travail de qualité dans les délais
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
7
Préparer un matériel neuf, en:
Procédant à la réception des accessoires.
Procédant au montage et au réglage.
8
Atteler, déplacer, dételer un matériel en vue d’une intervention, en :
Tenant compte des risques propres aux matériels.
Respectant les règles de circulation dans les bâtiments.
Respectant les temps de circulation.
Choisissant une aire de travail judicieusement.
9
Faire une mise en route de matériel chez un client, en:
Expliquant les procédures d’entretien, de réglages et de sécurité à l’utilisateur.
En rendant compte au responsable de l’activité.
10 Monter un équipement en option, en :
Respectant la procédure de montage, les règles d’hygiène et de sécurité
Rendant compte de l’activité
Note : - 10 tâches seront donc évaluées à la fin des périodes de formation.
- L'ordre des tâches évaluées n'est pas impératif.
- Pour l'évaluation finale il est souhaitable que l'élève ait eu la possibilité‚ de réaliser plusieurs fois cette même
tâche.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
98
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Baccalauréat professionnel maintenance des matériels
Option B : De travaux publics et de manutention.
FICHE D'EVALUATION RECAPITULATIVE DES ACTIVITES
Identification de l'élève
Nom :
Prénom :
Note/20
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Signature
du tuteur
Réceptionner un matériel à l’atelier ou le prendre en charge sur le chantier en :
Participant au dialogue avec le client ou le conducteur.
Identifiant le matériel.
En observant les défaillances permettant d’établir un pré diagnostic.
Etablir un devis de réparation en:
Identifiant le matériel.
Choisissant et utilisant des supports (informatiques, papiers ...) nécessaires à la
réalisation du devis.
Diagnostiquer à partir des informations client, en :
Observant les défaillances.
Émettant des hypothèses.
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
Diagnostiquer sur un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Observant les défaillances.
Émettant des hypothèses.
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
Réparer un matériel, en :
Organisant le poste de travail.
Fournissant un travail de qualité dans les délais.
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
Réparer un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Organisant le poste de travail.
Fournissant un travail de qualité dans les délais.
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
Préparer un matériel neuf, en:
Procédant à la réception des accessoires.
Procédant au montage et au réglage.
Diagnostiquer et réparer un matériel de manutention à propulsion
électrique, en :
Tenant compte des risques propres au matériel.
Observant les défaillances.
Emettant des hypothèses.
Confirmant par des contrôles ou mesures précis.
Réparant le matériel.
Remettre un matériel neuf à un client, en:
Expliquant les procédures d’entretien, de réglages et de sécurité à
l’utilisateur.
En rendant compte au responsable de l’activité.
Monter un équipement en option, en :
Respectant la procédure de montage, les règles d’hygiène et de sécurité.
Rendant compte de l’activité.
Note : - 10 tâches seront donc évaluées à la fin des périodes de formation.
- L'ordre des tâches évaluées n'est pas impératif.
- Pour l'évaluation finale il est souhaitable que l'élève ait eu la possibilité‚ de réaliser plusieurs fois
cette même tâche.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
99
Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche
Direction de l'enseignement scolaire
Baccalauréat professionnel maintenance des matériels
Option C : De Parcs et Jardins
FICHE D'EVALUATION RECAPITULATIVE DES ACTIVITES
Identification de l'élève
Nom :
Prénom :
Note/20
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Signature
du tuteur
Réceptionner un matériel à l’atelier ou le prendre en charge sur le chantier en :
Participant au dialogue avec le client ou le conducteur.
Identifiant le matériel.
En observant les défaillances permettant d’établir un pré diagnostic.
Etablir un devis de réparation en:
Identifiant le matériel.
Choisissant et utilisant des supports (informatiques, papiers ...) nécessaires à la
réalisation du devis.
Diagnostiquer à partir des informations client, en :
Observant les défaillances.
Émettant des hypothèses.
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
Diagnostiquer sur un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Observant les défaillances.
Émettant des hypothèses.
Confirmant par des contrôles ou mesures précises.
Réparer un matériel, en :
Organisant le poste de travail.
Fournissant un travail de qualité dans les délais.
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
Réparer un matériel composé de nouvelles technologies, en :
Organisant le poste de travail.
Fournissant un travail de qualité dans les délais.
Donnant tous les éléments relatifs à l’intervention aux services administratifs.
Préparer un matériel neuf, en:
Procédant à la réception des accessoires.
Procédant au montage et au réglage.
Participer à une campagne de promotion, en :
Etant informé des critères pris en compte pour décider d’un thème.
Étant en relation avec la clientèle.
Ayant des arguments de vente corrects.
Faisant la promotion de l’entreprise.
Faire une mise en route de matériel chez un client, en:
Expliquant les procédures d’entretien, de réglages et de sécurité à
l’utilisateur.
En rendant compte au responsable de l’activité.
Monter un équipement en option, en :
Respectant la procédure de montage, les règles d’hygiène et de sécurité
Rendant compte de l’activité
Note :
- 10 tâches seront donc évaluées à la fin des périodes de formation.
- L'ordre des tâches évaluées n'est pas impératif.
- Pour l'évaluation finale il est souhaitable que l'élève ait eu la possibilité‚ de réaliser plusieurs
fois cette même tâche.
Bac Pro MAINTENANCE DES MATÉRIELS
100
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising