L`Echo de la Robertsau L`Echo

L`Echo de la Robertsau L`Echo
S’LÄUCHBLÄTTEL
L’Echo de la Robertsau
Association pour la Défense
des Intérêts de la Robertsau
Environs et alentours
Fédérée à Alsace Nature
L’Echo
MARS 2014
N° 252
www.adirobertsau.fr
contact.adir@laposte.net
ELECTIONS MUNICIPALES :
Les propositions
des candidats
pour la Robertsau
U
O
N
V
U
A
E
La Table de Honau
Restaurant
Cuisine généreuse
avec saveurs méditerranéennes
Desserts « Made in Christian »
Terrasse dans un écrin de verdure
Plat du jour + Dessert + Boisson 14,50 €
03 88 96 33 44
La Table de Honau
Allée de Honau - 67610 LA WANTZENAU
www.cour-de-honau.fr
CHÈQ
CADEA UES
UX !
Soins visage • Epilations • Manucure • Forfait mariage
Maquillage semi-permanent • Soins corps • UVA
Vernis semi-permanent • Brumisation solaire
Nouveau procédé anti-ride par radio-fréquence et acide hyaluronique
03 88 41 82 84
Horaires : • mercredi - samedi 9H à 15H • mardi - jeudi - vendredi 9H à 19H
80 route de La Wantzenau - Strasbourg-Robertsau
PAGE 5
PAGE 19
EDITO
Être l’écho
de la Robertsau
face au PPRT
PAGES 5 à 11
ELECTIONS
MUNICIPALES
PAGE 13
PAGE 20
L’extension
du tram, un début
de solution…
PAGEs 21 à 23
Le Kayserguet
PAGE 15
Vie du Quartier
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
SOMMAIRE
PAGE 25
La Bleich
PAGE 17
Parc naturel urbain
PAGES 26 à 27
Une Robertsau peut
en cacher une autre ?
Non... deux autres !
Evénements
culturels
L’Echo de la Robertsau N° 252 - Mars 2014
Bulletin trimestriel
publié par l’Association de Défense
des Intérêts de la Robertsau.
78 rue du Docteur François
67000 STRASBOURG
Association agréée
par arrêté préfectoral du 24.8.84
pour la défense de la nature,
de l’environnement et du cadre
de vie, fédérée à Alsace Nature.
Directeur de la publication :
Jacques GRATECOS :
Tél. : 03 88 31 28 26
www.adirobertsau.fr
contact.adir@laposte.net
Mise en page - Impression :
Pointillés - Hoenheim
Tirage : 11250 exemplaires
Dépôt légal : 1er trimestre 2014
Nous remercions nos annonceurs
qui, par leur confiance renouvelée,
assurent la pérennité de l’Echo
de la Robertsau et la diffusion
de nos informations.
L’Echo de la Robertsau
encourage ses lecteurs à soutenir
le commerce de proximité :
les commerçants et artisans
de la Robertsau.
SOLIDARITÉ – INDÉPENDANCE – INTÉRÊT GÉNÉRAL – DÉMOCRATIE
J’adhère :
Nom :.................................................................................................................................................
Prénom :.........................................................................................................................................
Adresse :........................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................
Téléphone: ................................................. Portable :..................................................
Courriel : .....................................................................................................................................
L’ADIR peut vous recevoir sur rendez-vous
(03 88 31 28 26) à l’espace d’accueil de
l’Escale, 78 rue du Docteur François.
J’adhère à l’ADIR et je verse
ma cotisation annuelle 2014 :
Adhésion individuelle 16 €
Adhésion couple 20 €
Adhésion associations – syndics 20 €
N’oubliez pas la déduction fiscale !
Un reçu fiscal vous sera adressé.
Vos dons et votre cotisation sont déductibles de
votre impôt sur le revenu à hauteur de 66% dans
la limite de 20% de vos revenus imposables.
Aussi votre cotisation de 16 € vous coûte en réalité 5,33 € votre cotisation de 20 € vous revient
en réalité à 6,66 €.
3
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Transac’
Immobilier
ACHAT
VENTE
LOCATION
45, rue Boecklin - 67000 Strasbourg
Tél. : 03.88.31.27.21
www.transac-immobilier.com
mail : transac.immobilier@orange.fr
ENTREPRISE GÉNÉRALE D’ÉLECTRICITÉ
CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE
CLIMATISATION - POMPE À CHALEUR
TRAITEMENT D’EAU - PHOTOVOLTAÏQUE
ALARME - CABLAGE INFORMATIQUE
DROELLER-SCHEER
64 route de La Wantzenau - 67000 Strasbourg
Tél. : 03 88 31 36 11 - Fax : 03 88 31 02 65
E-mail : info@droeller-scheer.fr
www.droeller-scheer.fr
www.cuisin-elle.fr
Installation par notre propre équipe
114-116 route de la Wantzenau - Strasbourg-Robertsau
Tel. 03 88 41 88 62
Fax. 03 88 41 98 58
cuisinelle@wanadoo.fr
Coiffeur - Coloriste - Manucure
Produits REDKEN
Extensions - Lissage New-Yorkais
Tarif étudiant - Parking gratuit
80, route de la Wantzenau - 67000 STRASBOURG
4
Tél. :
03 88 418 398
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Edito
UNE ACTION COLLECTIVE
TOUJOURS MESURÉE
A
écouter les conversations qui, en ce début
du mois de février,
agrémentaient le repas des
adhérents de L’ADIR, il pouvait
paraître difficile de déterminer quelles sont aujourd’hui
les
préoccupations
des
Robertsauviens.
En effet si certains semblaient
avoir à cœur de retrouver
le Canal des Français et se
faisaient fort d’évoquer les
joyeuses parties de baignade
de leur enfance, d’autres affichaient leur détermination de
voir conservé un « côté village »
à leur quartier. Il est vrai que
ces propos étaient immédiatement battus en brèche par des
voisins de table moins nostalgiques affirmant que tout restait une question de mesure et
qu’il fallait savoir évoluer :
« La Robertsau n’est pas un
musée, mais sachons cependant lui garder son âme ! »
Ces échanges étaient assurément le reflet des regrets
ou des attentes de nombre
d’habitants de notre quartier
et rejoignaient les questions
dont nous débattons continuellement au sein du comité
en particulier. Pas de réunion
sans que, dans les demandes
que nous recevons, nous ne
tentions de distinguer le futile
du primordial. Pas de réunion
sans débat sur l’intérêt privé
et l’intérêt public. Pas de réunion enfin sans discussion sur
l’utilité d’entamer telle action,
d’en poursuivre une autre ou
même d’ester en justice.
Car voilà bien l’essentiel de
notre projet. Que ce soit lors
de moments conviviaux, de
réunions publiques, des rencontres mensuelles de l’équipe
de l’ADIR ou dans des périodes
particulièrement
décisives
de la vie municipale nous ne
sommes guidés que par notre
volonté de voir évoluer notre
quartier. Précisons cependant
que seule une action commune
et concertée en vue d’objectifs
communs dans un environnement respecté pourra emporter l’adhésion de la majorité
des Robertsauviens.
Fidèle à ses principes, l’ADIR
a été et restera toujours guidée par l’intérêt collectif des
Robertsauviens, loin de toute
querelle partisane ou politicienne.
Jacques Gratecos
Président de l’ADIR
Municipales 2014
LES RÉPONSES À
NOTRE QUESTIONNAIRE
Dans son numéro de décembre 2013 l’ADIR
avait proposé aux candidats aux élections
municipales de Strasbourg de répondre à un
questionnaire concernant la Robertsau.
Les listes sollicitées ont toutes répondu, gage
de l’intérêt qu’elles portent à notre quartier et
de l’autorité qu’elles accordent à notre association.
Alors que nous avions sollicité des réactions
dans un nombre limité de lignes, certains ont
considérablement dépassé la quantité qui leur
était impartie… De ce fait nous nous voyons
obligé de condenser le texte de ceux qui ont
•
dépassé le quota accordé.

5
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Formule du jour 2 plats à 12,50 e
29 rue Mélanie - 67000 Strasbourg-Robertsau
Tél. 03 88 31 38 10 - Fax 03 88 45 48 66
Salle pour banquet - Fermé le dimanche
OUVERT 7/7 j à MIDI, le SOIR du MARDI au SAMEDI
Yves & Philippe ENNESSER
9 rue Mélanie Strasbourg-Robertsau - 03.88.41.87.77
Site : http://www.au-coq-blanc.fr
Du lundi au vendredi - plat du jour : entrée + plat 12 e
Soirée de la Saint Sylvestre sur réservation
Toute l’équipe de votre magasin vous accueille
du lundi au vendredi de 8h à 20h30 - samedi de 8h à 20h
6
Nos professionnels de la boulangerie à votre service
Question I - Environnement
Il existe un certain nombre de mesures de préservation (trame bleue, verte…) et de créations
nouvelles (agroquartier et agriquartier, PNU…) qui concernent la Robertsau.
Que proposez-vous pour leur aboutissement ? D’autre part notre patrimoine architectural est
menacé, des projets de destruction sont en cours. Approuvez-vous cette orientation ?
Alain Jund - Liste Europe Écologie Les Verts
Le projet d’agroquartier actuellement envisagé à la Robertsau doit se concrétiser. Il doit faire l’objet
d’un débat public et son périmètre doit s’élargir dans une démarche proche de ce qui est réalisé pour
le Parc Naturel Urbain de Koenigshoffen. Reliée à la trame verte et bleue, cette démarche pourra de
ce fait prendre en compte le patrimoine naturel, architectural et trouver une cohérence entre ville et
nature sur l’ensemble de Strasbourg .
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Municipales 2014
Fabienne Keller - Liste UMP
[…] A la Robertsau, le cadre naturel et la longue tradition maraîchère ont fait de ce quartier l’un des
poumons verts de l’agglomération. Nous devons donc nous appuyer sur ce potentiel et nous en servir
pour développer les projets qui amélioreront la qualité de vie de tous les habitants, en particulier les
Robertsauviens. […] S’agissant du patrimoine de la Robertsau, là encore, il fait partie intégrante du
quartier. C’est l’un de ses éléments constitutifs remarquable qu’il faut préserver et au contraire plutôt
valoriser. […]
François LOOS - Liste UDI
Promouvoir les projets destinés à garantir la préservation de l’environnement de la Robertsau, qu’il
s’agisse de la forêt et de son prochain classement en réserve naturelle ou de la finalisation des travaux
du canal des Français longeant le nord du quartier, fait partie des objectifs que je poursuivrai. Toutefois,
des projets du type trames bleues ou vertes, ou agriquartier, devraient faire l’objet d’études approfondies avant d’en promouvoir la réalisation. […] Une évolution urbaine mais limitée.
Roland RIES - Liste PS
La forêt de la Robertsau sera classée en réserve naturelle nationale. Le canal des Français sera restauré
sur la totalité de son tracé et servira de limite nord à l’urbanisation. […] Une Municipalité n’est pas
toujours en capacité de sauver les bâtiments existants, souvent propriétés privées. Elle doit dès lors se
concentrer sur les bâtiments dont la valeur patrimoniale est avérée et reconnue, tels que, par exemple,
le Kayserguet, qui retrouve enfin une nouvelle vie. Strasbourg est une des villes de France qui sauvegarde le mieux ses patrimoines, ce qui lui a valu d’être classé Ville d’Art et d’Histoire par l’Etat.
Jean-Claude Val - Liste Front de Gauche
[…] Oui à votre proposition d’« Agroquartier » réellement productif et orienté vers la ville, avec une
réelle mixité sociale autant que fonctionnelle […] Innover en favorisant les « circuits courts » et en
manifestant la volonté de rendre au quartier sa vocation ancienne de « panier maraîcher de la ville ».
Maintenir ainsi le nécessaire équilibre entre espace bâti et espaces verts. De ce point de vue nous mettrons l’accent sur l’installation d’un «marché des primeurs», qui pourrait regrouper les producteurs
« AMAP » […]
• 
7
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Municipales 2014
Question 2 - Urbanisme
Entre 1990 et 1999, la population de la Robertsau a augmenté de 16%, soit plus de
3000 habitants, ce qui représente une augmentation 3 fois supèrieure à celle observée sur
l’ensemble de la ville. Durant la dernière décennie, cette croissance s’est maintenue.
Comptez-vous continuer dans ce sens ?
Alain Jund - Liste Europe Écologie Les Verts
L’attractivité de la Robertsau est réelle de par sa proximité du centre ville, des institutions européennes et des
espaces naturels. L’évolution urbaine du quartier devra prendre en compte une meilleure mixité sociale, la nécessité de répondre au droit au logement pour tous. Il convient d’étendre le foncier dédié à l’agriculture de proximité.
Avec l’arrivée prochaine du tram jusqu’à la rue de La Renaissance, il s’agira de trouver de nouveaux équilibres entre
logement, espaces naturels et activités économiques et services à la population. En cela le développement du quartier de la Robertsau ne peut se concevoir qu’en lien avec l’évolution globale de l’agglomération.
Fabienne Keller - Liste UMP
Je suis favorable à la densification de la Ville pour faire face aux demandes nombreuses de logements et conserver
l’attractivité de Strasbourg. Pour autant, je ne suis pas, comme la municipalité actuelle, favorable à la « bétonnisation » de la ville. Le maire actuel a donné la priorité aux promoteurs immobiliers par exemple en mettant à leur
disposition, comme rue de l’Anguille, au détriment des Strasbourgeois en oubliant que l’habitat doit s’insérer dans
la ville et qu’il doit être accompagné de services publics et de commerces […]
François LOOS - Liste UDI
Tous les espaces verts ne peuvent devenir des terrains de construction ! Pour le bien-être des concitoyens il faut
aussi préserver des espaces libres de béton. La question de la mobilité trouve sa réponse dans un programme de
développement des transports en commun les moins polluants mais aussi les moins coûteux car on ne peut pas faire
l’impasse sur le coût des projets intégrés dans le budget global de la ville.
Roland RIES - Liste PS
Depuis les années 1960, les municipalités successives ont considéré la Robertsau comme un réservoir d’extensions
urbaines […] Malgré cela, la Robertsau reste un des quartiers les moins denses de Strasbourg. Elle a donc vocation à
continuer à participer, comme tous les quartiers de la ville, à l’effort de résorption de la crise du logement qui continue de sévir, malgré les efforts réalisés durant ce mandat, dans le cadre du plan local de l’habitat. Des démarches
nouvelles seront initiées (PNU ou agroquartier), qui permettront aux Robertsauviens d’inventer un urbanisme
conciliant densité et nature.
Jean-Claude Val - Liste Front de Gauche
8
Les derniers terrains vierges de la ville de Strasbourg se concentrent à la Robertsau. La vocation de ce quartier
n’est pas de devenir le « ghetto européen » que certains appellent de leurs vœux. […] De nombreux terrains
appartiennent à la ville, qui pourrait ainsi les mettre à disposition d’exploitants, moyennant un loyer raisonnable.
Deux axes nous semblent importants : opérer enfin le classement de la forêt de la Robertsau, entamer enfin une
réflexion sérieuse menant au déménagement du Port aux Pétroles et à la ré-appropriation de ce terrain « libéré »
par la collectivité.
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Municipales 2014
Question 3 - Circulation
Toute création de nouvelle voirie étant un aspirateur à voitures,
que pouvez-vous faire pour améliorer la circulation ?
Alain Jund - Liste Europe Écologie Les Verts
Effectivement, la création de toute nouvelle voie dédiée à l’automobile est un « aspirateur à voitures »
et la position des écologistes est claire sur cette question. Pour nous, la priorité doit aller au développement des transports collectifs (tram, bus, BHNS), des itinéraires cyclables et de l’autopartage.
Fabienne Keller - Liste UMP
Le problème de la circulation à la Robertsau est certainement le plus gros point noir du quartier. L’engorgement des artères, la pollution et l’insécurité pour les riverains et les usagers sont incompatibles
avec les conditions de vie que l’on doit offrir aux habitants. Sachant que l’ouverture de l’Ecole Européenne et des projets du Wacken vont certainement augmenter les flux, il est plus que nécessaire de
trouver enfin des réponses à ce problème. Cette situation ne peut trouver de solutions qu’à travers une
offre renforcée de transports en commun incitatifs […]
François LOOS - Liste UDI
A ce titre l’engagement pris à la suite des débats de l’atelier de travail devra être tenu de manière
prioritaire car la concertation dont il en résultait lui donnait tout son sens. Ainsi le tram de la Robertsau
devra être prolongé en se limitant d’abord à pénétrer au cœur du quartier, les éventuels prolongements devraient être le fruit d’une réelle concertation citoyenne.
Roland RIES - Liste PS
Les enjeux de circulation à la Roberstau doivent être appréhendés de manière globale en tenant compte
des autres modes de transport tel que les modes actifs (vélo et marche) et les transports publics. En développant ces autres modes, on diminue le nombre global de véhicules et les nuisances qui sont liées. La
création de nouvelles voiries n’est pas un objectif en soi et doit uniquement être réalisée pour assurer
la desserte des habitations ou des nouvelles urbanisations.
Jean-Claude Val - Liste Front de Gauche
Malgré la pénétration dans la ville par l’autoroute A35, la Robertsau reste une zone de passages intenses (circulation pendulaire) de véhicules individuels provenant de la seconde couronne (La Wantzenau, Gambsheim, etc.), sur un réseau routier étriqué et saturé. Solution : faire de l’A35 un « boulevard
urbain » (ce qui limitera le transit nord-sud aux heures de pointe) et simultanément freiner la pénétration automobile au Centre du quartier par une extension ambitieuse (dans un court délai) de la ligne
de tramway jusqu’à la Clinique Ste Anne… (suite page suivante)
• 
9
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Municipales 2014
Question 4 - Transports collectifs
Vous engagez-vous à respecter les décisions du Conseil de Communauté du 28/06/2013
concernant l’arrivée du tram à la rue de la Renaissance ainsi que la réservation des terrains
permettant l’extension jusqu’à la route de la Wantzenau ? Dans ce cadre envisagez-vous
de réaliser une voirie entre la route de la Wantzenau et la rue Himmerich ?
Alain Jund - Liste Europe Écologie Les Verts
Les élus écologistes ont soutenu et voté la délibération du Conseil de Communauté du 20-06-2013 décidant de l’arrivée du tram jusqu’à la rue de la Renaissance. Ce prolongement est nécessaire compte tenu
du nombre d’habitants qu’il va desservir. Dans le cadre d’une vision prospective du nord de la ville, il
nous paraît important de faire les réserves foncières nécessaires à l’extension du tram, le cas échéant
jusqu’à la route de la Wantzenau.
Fabienne Keller - Liste UMP
La prolongation du tram vers le centre du quartier a été programmée dès la réalisation de la première
tranche à l’entrée de la Rue Boecklin. Depuis lors il ne s’est pratiquement rien passé… Je suis donc
naturellement favorable à l’extension du tram afin de capter la circulation venant du nord de l’agglomération. Pour autant le projet de prolongation de la ligne existante vers le secteur Renaissance fait
aujourd’hui débat dans le quartier. Il me semble donc utile de prendre le temps nécessaire pour mener
une concertation sérieuse […]
François LOOS - Liste UDI
Concernant la mobilité, les transports en commun ne peuvent être une réponse définitive à tous les
maux du quartier et de la ville, il faut trouver un juste milieu entre un programme ambitieux de transport en commun le moins polluant et l’utilisation modérée des voitures individuelles. La saturation du
réseau routier d’une partie de la Robertsau ne pourra décroître juste avec des améliorations du réseau
de la CTS, il faudra rechercher d’autres solutions pour diminuer notamment le trafic de transit […]
Roland RIES - Liste PS
Je m’engage à prolonger le tram jusqu’à l’Escale comme il a été décidé par le vote de la délibération du
26 juin 2013, et cela d’autant plus qu’une majorité de Roberstauviens y est favorable. Nous réserverons
également les parcelles nécessaires sur les documents d’urbanismes en vu d’une éventuelle extension à
plus long terme. Concernant la […] rue Himmerich, je précise qu’il s’agira d’une voie de desserte pour le
futur quartier Mélanie qui pourrait être un agro-quartier et qu’il n’a jamais été question de relier cette
voirie à la route de la Wantzenau puisqu’elle s’arrêtera à la rue de la Renaissance.
Jean-Claude Val - Liste Front de Gauche
… une extension ambitieuse de la ligne tramway jusqu’à la clinique Ste Anne ; y créer bien entendu un
parking-relais.
Elaborer un plan global de circulation qui combine « auto-vélo-tram-bus », avec liaisons transversales
autant qu’en étoile vers le centre-ville. En particulier reprendre le projet enfoui de liaison Meinau-Robertsau par l’Est, donc le quartier Anvers-Marne.
10
Question 5 - Démocratie participative
Une véritable démocratie participative impliquant les habitants et les usagers doit avoir lieu
au moment de l’élaboration du programme qui définit les besoins et les contraintes auxquels
devra répondre le projet.
Comptez-vous aller dans ce sens ?
Alain Jund - Liste Europe Écologie Les Verts
Améliorer l’information des habitants, favoriser les échanges, le débat public et la co-construction
doivent rester des priorités. La participation des habitants à la définition des besoins et des projets
passera notamment par la mise en place de conseils d’usagers (transports, piscines...) et l’élaboration
d’agendas 21 par quartier. Bien sûr, ces approches par quartier devront être articulées à une vision plus
globale à l’échelle de la ville et de l’agglomération , et en transfrontalier compte tenu de la situation
de la Robertsau.
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Municipales 2014
Fabienne Keller - Liste UMP
La démocratie locale et la concertation sont des chances pour mener une politique municipale ancrée
dans la réalité. Des outils de concertation existent déjà mais ils ne sont pas assez ouverts à la population. Je veux revoir le mode de fonctionnement des Conseils de Quartiers en augmentant leur nombre
et en revoyant leurs contours afin qu’ils correspondent à de véritables bassins de vie et puissent être
accessibles à davantage de citoyens. (…)
François LOOS - Liste UDI
C’est d’ailleurs cette concertation citoyenne, application concrète de la démocratie participative, qui
servira de guide pour valoriser les projets de la ville de demain. Les conseils de quartier devront être
modifiés pour que la participation des citoyens dans chaque quartier soit plus marquée.
Roland RIES - Liste PS
Le développement du dialogue avec les citoyens, premier engagement de mon équipe, est basé sur
deux postulats : écouter les Strasbourgeois et surtout favoriser des lieux de débats indépendants du
politique. […] Nous poursuivrons cette dynamique de concertation et de co-construction et nous irons
plus loin. Les conseils de quartier pourront intervenir plus en amont des dossiers pour apporter des avis
votés en conseil municipal et qui enrichiront la décision publique. […] Nous investirons davantage les
nouvelles technologies numériques pour développer les échanges d’informations et d’avis et toucher
un plus grand nombre d’habitants.
Jean-Claude Val - Liste Front de Gauche
- […] Dès l’émergence d’un nouveau projet il convient d’associer les riverains à la réflexion à partir
du stade du questionnement, de manière à leur permettre d’exprimer en leurs termes les besoins et
difficultés qui se posent à eux, et d’orienter puis alimenter le cahier des charges dans cette direction,
avant même que le Conseil Municipal n’émette un avis. - Il convient (c’était une promesse du Maire …
non tenue) que les instances participatives du quartier puissent avoir un rôle de proposition en matière
d’urbanisme et, de ce fait, puissent disposer d’un budget «d’appel» leur permettant de lancer des
études (avec les services de la Ville). […]
• 
11
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Vins de Vignerons
plus de 400 références
choix, conseils
& conViVialité
dégustation chaque samedi | www.lacaveaterroirs.fr | 
Scheuer
Cabinet
GESTIONS - TRANSACTIONS - EXPERTISE
LIVRAISON À DOMICILE
36 rue Bœcklin - STRASBOURG
Tél. 03 88 31 62 72
34 rue des Vosges - 67123 Molsheim Cedex
Tél. 03 88 38 48 24
Spécialiste du lissage
brésilien et japonais
Produit naturel Farouk
8 rue Mélanie
67000 STRASBOURG - ROBERTSAU
Tél. 03 88 45 24 73 / 06 62 79 93 89
Mariages, Baptêmes,
Noces d’Or, Communions,
Anniversaires,
Fêtes d’entreprises…
12
17 rue Mélanie - 67000 Strasbourg
Tél. 03 88 45 85 40 - Fax 03 88 45 85 44
site internet : www.electricite-sandrin.fr
mail : contact@electricite-sandrin.fr
-room
Le plus grand show
ion
rég
la
de toute
es
pour toutes vos fêt
Nappes, surnappes, chemins de table, serviettes
Décorations de tables et de salles
Tulles, boites, dragées
Faire-part, menus…
Locations de décors divers
Mise en place, cadeaux...
LA MAISON DE L’USAGE UNIQUE
5 rue de la Mésange - 67370 WILLGOTTHEIM - Tél. 03 88 69 93 96
la.maison.de.lusage.unique@wanadoo.fr - www.maisondelusageunique.com
Lundi au Vendredi de 8h à 11h et de 14 h à 19h
Le Samedi de 9h à 17h sans interruption
« Le patrimoine est
cette inestimable musique
portée par le vent d’antan
qui donne des ailes aux
moulins et aux hommes,
et il n’est pas de trésor
plus précieux que de savoir
d’où l’on vient »
Jean-François Poncet
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Patrimoine
Le Kaysersguet
D
epuis 2006 l’ADIR avec les
Amis du vieux Strasbourg,
puis, depuis 2009, avec
l’ensemble des associations de la
Robertsau, se bat pour la préservation du « Kaysersguet » : ce témoin
du développement urbanistique de
Strasbourg qui représente une des
dernières « campagnes » égrenées
au XVIIIe siècle hors des murs de
la ville, lieux de villégiature établis
dans la verdure de la Robertsau.
Et enfin la transformation esthétiquement discutable de la maison
de maître en « Lieu d’Europe ».
Un arrêté portant permis de démolir
à la fois de la serre et d’autres éléments du domaine a récemment
déclenché une nouvelle « crispation » des défenseurs du patrimoine.
Il constitue un tout historique, un
ensemble conçu agencé autour de
la maison de maître, la survivance
d’une collection d’édifices uniques
et hors du commun, installé dans
un parc dessiné pour le recevoir.
L’installation de la pharaonique station de tram a tout d’abord amputé
le parc d’une partie de sa surface.
Puis l’élargissement de l’allée
Kastner, pour permettre un accès
à l’Agora du Conseil de l’Europe,
nécessitait le déplacement des portails et de la laiterie qui, grâce à
notre intervention, ont été reconstruits, mais en amputant une nouvelle fois la surface du parc.
Cinq associations (les amis du vieux
Strasbourg, l’ADIQ, l’ADIR, l’APMR,
l’AHCJ) ont déposé un recours gracieux contre cette nouvelle atteinte
à cet exceptionnel ensemble. Ils ont
été traités d’ignorants, et même
pire, puisque l’adjointe de quartier
et l’adjointe chargée des affaires
européennes ont déclaré qu’il s’agissait là d’une affaire politique et que
les associations étaient instrumentalisées par l’opposition municipale.
Loin de cette interprétation pour le
moins réductrice, les 5 associations
avaient parfaitement bien compris : c’est bien une démolition pure
et simple qui était programmée.
Contrairement à ce qui est affirmé,
le permis de construire de 2012 ne
précise pas que la serre « devra être
conservée » mais qu’elle devrait
être « déposée ». En outre, le permis de démolir du 5 novembre 2013
mentionne bien une « démolition
totale » sans aucune mention d’un
éventuel remontage ultérieur.
La réponse du Maire à nos interventions conjointes :
1. Le puits en grès, endommagé lors
des travaux du Lieu d’Europe,
sera restauré pour retrouver son
état d’origine,
2.La serre sera déconstruite avec
soin afin de conserver les éléments de grès qui constituent
actuellement l’entablement de la
structure de la verrière et le couronnement du pignon central,
3.La démolition de la maisonnette
implantée au Nord Est de la parcelle est reportée,
4.Le projet de réaménagement du
parc sera engagé dans un délai
raisonnable dans un processus de
concertation avec les associations.
Les associations sont globalement
satisfaites des engagement pris mais
demandent également que soient
conservées et restaurées l’armature
de la serre, la maisonnette implantée en limite Est du Parc, la glacière
et la faisanderie, sans oublier la
« conciergerie », c’est-à-dire l’ancien
bâtiment des domestiques.
Lors d’une conférence de presse le
20 février les associations ont réitéré leurs exigences.
René Hampé• 
13
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Horaires :
Lundi 9h à 17h
Mercredi 9h à 12h
Mardi et jeudi
9h à 18h
Vendredi
9h à 19h
Samedi
8h à 15h
NATH COIFF’
BOULANGERIE
PÂTISSERIE
ECKERT
91 RUE BŒCKLIN
67000 STRASBOURG
ROBERTSAU
10 rue Mélanie
67000 STRASBOURG - ROBERTSAU
Tél. 03 88 31 05 56
Tél. 03 88 31 11 22
Féminin
Masculin
Junior
et à domicile
Sur rendez-vous
03 88 31 14 78
4 rue du Docteur Wœhrlin
67000 STRASBOURG
VITRERIE - MIROITERIE
Pompes Funèbres
ACKER
KOENIG-REIMINGER
STRASBOURG
50 avenue de la Forêt-Noire
24h/24 au 03 88 45 94 00
L A Q UA L I T É
SOUS TOUS
LES ANGLES
Miroiterie - Vitrages Isolants
Fenêtres PVC
Parois de douches sur mesure
Vitrerie Securit
Vitrages anti-effractions
Réparations rapides
ROBERTSAU
83 rue Bœcklin
Tél. : 03 88 31 52 02
158 rue Bœcklin
67000 Strasbourg - Robertsau
Tél. 03 88 31 56 17
03 88 31 12 50 Télécopie 03 88 31 10 27
Au Délice à l’ancienne
Jean-Pierre Andres
MARAICHER
LA PYRAMIDE
BOULANGERIE PÂTISSERIE
PAINS À L’ANCIENNE AU LEVAIN
PÂTISSERIE CHOCOLAT
Vente DNA
SANDWICHS…
TICKET RESTAURANT ACCEPTÉ
OUVERTURE DÈS 5H00 DU MATIN
93 route de la Wantzenau, Robertsau
Tél. : 03 88 31 02 06
17 rue de la Robertsau, Bischheim
Tél. : 03 88 62 51 61
15 rue de l’Afrique - 67000 STRASBOURG
Tél./Fax : 03 88 31 10 69
En mai :
vente de
replants
Horaires d’ouverture :
Lundi au vendredi :
8h à 12h et 13h30 à 18h
Samedi : 8h à 12h
et 13h30 à 16h
Fermé le mardi,
dimanche et
jours fériés
7 rue de l’Atome - 67800 BISCHHEIM
vm.koenig-reiminger@orange.fr
Spécialités marocaines
Épicerie - Traiteur
• Couscous-Pastilla
• Pâtisseries Marocaines
• Produits orientaux
Ouvert de 10h à 20h30 - Fermé le lundi
90, route de la Wantzenau - 67000 Strasbourg
03.88.41.91.61
CORDONNERIE CLAUDE
RESTAURANT
14
• Artisan cordonnier
• Spécialiste ressemelage cousu
• Sacs, ceintures, parapluies, petite maroquinerie
• Produits d’entretien et accessoires chaussures
• Tampons et cartes de visite
• Gravures
70 rue Boecklin - STRASBOURG / ROBERTSAU
03 88 31 87 65
Horaires d’ouvertures :
Mardi au vendredi : 8h à 12h et 14h à 19h
Samedi : 8h à 12h30
Ouvertures :
Le midi ( 12 h - 14 h ) du lundi au samedi
Le soir ( 19 h - 22 h ) du mardi au samedi
3 rue du Chevalier Robert
67000 STRASBOURG-ROBERTSAU
Tél./Fax : 03 88 31 44 06 - cordonnerieclaude.fr
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Patrimoine
La Bleich
Le lieu
La « Meyersbleich », 65 rue des
Chasseurs, seul vestige des « Bleiche »
(blanchisseries) qui depuis le début
du XVIIème siècle, avaient trouvé à
la Robertsau des conditions idéales
pour l’exercice de leur métier : de
l’eau en abondance et des prairies de
grande étendue à proximité pour le
blanchiment de toiles de lin écru.
Six de ces blanchisseries nous sont
connues : à l’entrée de la Au, dans
la Oberau, dans la Mittelau et dans
la Niederau. De nos jours encore,
une désignation parcellaire fait référence à la Zaepffelsbleich se situant
de part et d’autre de l’ancienne allée
Zaepffel, aujourd’hui allée René
Cassin.
La chronologie des faits
5 Novembre 2010 : Dans le cadre de
l’opération de mise en adjudication
de plusieurs terrains appartenant à la
ville figure la parcelle où est implantée la « Bleich ».
Dans la fiche de prescription de cette
parcelle il est bien précisé que la maison sera préservée et réhabilitée.
En revanche, dans le règlement, il est
précisé : « une liberté est laissée de
conserver ou démolir la maison existante et, dans l’optique d’une conservation, le bâtiment devra faire l’objet
d’une réhabilitation de qualité et
s’inscrire en cohérence avec le projet
global sur la parcelle. » Exactement le
contraire de la fiche de prescription…
6 juillet 2011 :
Lors de la présentation des projets,
le Conseil de quartier a posé le problème du devenir des résidents.
Certains membres ont plaidé la préservation de la Bleich.
8 juin 2012 :
Présentation aux riverains de plusieurs hypothèses de projets.
1er décembre 2012 :
Les habitants du secteur Chasseurs ont
été invités afin de les informer de la
décision de la municipalité de retenir
le projet urbain qui aura comme conséquence la démolition de la Bleich.
7 décembre 2012 :
Dans une lettre ouverte adressée au
Maire de Strasbourg, l’ADIR sollicite
son intervention afin de surseoir à
la décision qui a été présentée aux
habitants et, au contraire, de créer un
projet qui préservera la Bleich.
18 juin 2012 :
Le Conseil municipal décide de vendre
la parcelle de la Bleich (29,74 ares)
pour 368 448 euros HT.
30 décembre 2013 :
Arrêté municipal portant permis de
construire n° PC 67482 13 V0309
6 janvier 2014 :
Arrêté municipal portant permis de
démolir n° PD 6742 13 V0033
Un projet ambitieux
Antérieurement à cette affaire de
la Bleich la municipalité avait entrepris, il y a environ 3 ans, dans le cadre
de la préparation du futur PLU, une
démarche d’identification du patrimoine urbain et paysager, en vue de
sa reconnaissance officielle. Elle avait
demandé aux Conseils de quartiers
de procéder à un inventaire des bâtiments remarquables et ensembles
architecturaux cohérents, basé sur la
perception des habitants et non seulement sur des critères techniques ou
scientifiques.
L’objectif de cette démarche était
d’établir une base documentaire
pour l’élaboration de futurs projets
d’aménagements, en veillant à valoriser ce patrimoine paysager et urbain.
Bien entendu, la Bleich faisait partie
de notre inventaire.
Autoriser aujourd’hui cette démolition revient à passer par pertes
et profits tout l’investissement de
Robertsauviens passionnés par leur
quartier, et pour quelle raison ? Au
nom de la densification urbaine !
À elle seule, la dégradation intérieure
du bâtiment ne peut justifier sa
démolition, cette usure n’étant que
la conséquence du refus des propriétaires successifs d’entretenir correctement ce bâtiment.
Le collectif d’associations et l’ADIR
proposent que sa réhabilitation puisse
servir à créer un lieu de rencontre et de
convivialité pour la Cité des Chasseurs,
ou puisse accueillir un musée des
métiers de la Robertsau à travers les
âges. Il pourrait même, rêvons un peu,
devenir le futur « siège social » Parc
Naturel Urbain du secteur RobertsauWacken-Quartier des XV.
Pour ces motifs, les associations ont
contacté le nouveau propriétaire afin
de lui proposer une modification
du projet d’aménagement. A titre
conservatoire, l’ADIR et l’ADMR ont
déposé un recours gracieux auprès
du Maire de Strasbourg
René Hampé• 
15
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
WENDLING
t
t
t
t
t
t
3 rue Charles de Foucauld
STRASBOURG-ROBERTSAU
Tél. : 03 88 31 00 13
garagewendling.com
ROBERTSAU
67 Rue Boecklin - 67000 STRASBOURG
Horaires d’Ouverture : Lundi au Vendredi de 9h à 20h
Samedi de 9h à 19h
Service carrosserie
Véhicule de prêt
Réparation plastique
Remplacement et
réparation de pare-brise
Photo expertise
Devis gratuit sans RDV
NOS PARTENAIRES PRINCIPAUX
• Lingerie : homme, femme, enfant
TRIUMPH - CALIDA - SLOGGI
BARBARA - EMPREINTE
• Collants - bas - chaussettes :
homme - femme
KUNERT - GERBE - FALKE
• Laines :
ANNY BLATT - BOUTON d’OR
Réalisation sur mesure
de votre modèle
92 route de La Wantzenau
STRASBOURG - ROBERTSAU
Tél. 03 88 31 63 42
Fermé lundi matin et samedi après-midi
OUVERT DU MARDI AU SAMEDI
Du mardi au vendredi : 7h à 19h - Samedi : 7h à 13h
8 rue de la Brême - 67000 Strasbourg Robertsau
03 88 31 23 64
PRESSING DE LA ROBERTSAU
Nettoyage écologique
Blanchisserie - Repassage - Retouche
sur tous les
extérieurs et stores
intérieurs
Stores extérieurs
Stores intérieurs
tendance
AGENCE KILSTETT
5 rue de l’Industrie
6 7 8 4 0 K IL S T ET T
Tél. : 03 88 20 80 05
E-mail : contact@walter-stores.fr
www.walter-stores.fr
vers Strasbourg
16
75 route de la Wantzenau
67000 Strasbourg Robertsau
Tél. : 03 88 31 18 33
Jusqu’à
-20%*
Volets roulants
motorisés
Brise-soleil
vers Paris
Horaires d’ouvertures
8h à 12h et 14h à 19h
Samedi de 8h à 17h
en continu
Fermé Lundi matin
• 82144 • * Offre non cumulable. Valable pour les habitants de la Robertsau sur présentation d’un justificatif d’adresse et du
VOUS HABITEZ LA ROBERTSAU ?
oids
Plats chauds ou fr
place
à toute heure sur
ou à emporter
vers Hoerdt
Weyersheim
vers ourg
terb
Lau
Sortie
n°50
Domaine du golf
vers La Wantzenau
im
bshe
Gam
vers
vers
im
she
mb
Ga
N
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h
Le samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h
En page 23 du n° 251 de l’Echo,
Jacques Gratecos nous apprend que
quelque part sur les hauts d’Alger,
écrasée sous le soleil méditerranéen,
existe une autre Robertsau.
En effet, un médecin du nom de Karcher qui s’était
illustré dans le Constantinois dans la lutte contre le
phylloxéra s’est installé à Alger comme ... courtier en
vin. Il a acheté en 1896 une propriété qu’il dénomma
« La Robertsau ».
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Patrimoine
Une Robertsau peut en cacher
une autre ? Non... deux autres !
Les causes de cet « échec » étaient triples :
• La région n’était pas encore pacifiée (un réduit
défensif était nécessaire pour attendre l’arrivée des
troupes);
•la plupart des Européens étaient des ouvriers d’industrie inhabiles aux travaux agricoles;
• en 1886, le phylloxéra a décimé les vignes et ruiné de
nombreuses familles.
La mosquée de la Robertsau (Es Sebt)
Or, dans le Constantinois, plus précisément dans la
région de Guelma, à 10km au sud d’Azzaba se trouve le
village d’Es Sebt. Ce village s’ appelait (jusqu’à l’indépendance ?) La Robertsau.
En 1872, après l’annexion de l’Alsace-Lorraine à l’Allemagne, 19 familles de notre région créèrent ce village
avec 30 familles algériennes. Au bout d’une quinzaine
d’années, une seule famille d’Alsaciens-Lorrains était
restée dans le village, contre 25 familles algériennes.
Dans le quartier d’Alger (L’Alsace du 25.11.2011)
Néanmoins, la commune de La Robertsau était pourvue de très bonnes terres et d’eaux abondantes. L’ agriculture s’ y est bien développée puisqu’on y trouve une
orangeraie, des amandiers, des abricotiers, des citronniers, des cognassiers, des figuiers, des grenadiers. Sur
le marché local, connu dans toute la région, les paysans
du bourg vendent aussi leur production d’huile d’olive
et de la farine.
Aujourd’hui, le bourg a diversifié ses activités commerciales et artisanales et compte environ 3.000 habitants.
Claude Schwarz
Source : N. Laybourn — L’ émigration des alsaciens et des
Lorrains du XVIIIème au XXème siècle.
17
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Aménagement cour • Enrobé • Pavage
Assainissement • Réparation toute fuite d’eau
Wolff
TRAVAUX PUBLICS
& 03 88 68 70 68
18 rue Gutenberg - Z.A. - 67610 LA WANTZENAU - Fax 03 88 68 70 71 - E-mail : wolfftp@orange.fr
Pavillon
des Fleurs
Entretien de tombes
Tous articles funéraires
Fleurs et
plantes de saison
Rempotage
FR Jardins
Paysagiste
Aménagement
terrasses et attiques
Entretien espaces verts
Taille
www.audition-conseil.fr
strasbourg - 96 rue Boecklin
Tél. 03 88 31 65 24 - Fax. 03 88 31 09 20
Nous sommes certifiés Iso 9001.
Cette démarche qualité est une
exigence qui nous permet d’améliorer
en continu nos services pour une
satisfaction totale de nos clients.
Votre magasin
est également
spécialiste de
votre Audition.
SARL RIVAT - 1, place des Peupliers - Cimetière Nord
STRASBOURG - ROBERTSAU
Tél./Fax : 03 88 31 19 12
Pour l’Amour du Métier d’Opticien
00101_annonce-OMF_rob.indd 1
21/11/11 14:05
Décorateur
Tapissier
Rideaux - Voilages
Stores intérieurs
Tentures murales
96 Route de la Wantzenau
67000 STRASBOURG - ROBERTSAU
E BENISTERIE
R O B E RT S A U
DE LA
Lucien TROMPETER
Aménagement intérieur sur mesure
Mobilier • Bibliothèques • Plafonds
Menuiserie • Boiseries • Placards • Dressing
Salles de Bains • Restauration
Vernis au Tampon
N° orias 11059876
Tél / Fax : (+33) 03 88 31 03 34
sarlwaldbusser@orange.fr
N° d’habilitation : 11 67 215
LES POMPES FUNÈBRES RHÉNANES
PÔLE FUNERAIRE PUBLIC DE STRASBOURG
Membre de l’Union
du Pôle Funéraire Public
(UPFP)
LE SERVICE PUBLIC FUNÉRAIRE
Une disponibilité 24h/24 et 7j/7
03 88 24 76 24
- Organisation complète des obsèques
- Toutes démarches administratives
- Des contrats obsèques personnalisés
- Articles funéraires
ROBERTSAU - 26, rue de l’Ill - 67000 Strasbourg
03 88 41 83 66 (en face du Centre Funéraire de Strasbourg)
N° d’habilitation : 11 67 219
18
73 rue Kempf - STRASBOURG - Tél./fax 03 88 41 83 36
CENTRE VILLE - 41, rue des Bouchers - 67000 Strasbourg
03 88 24 76 24
N° d’habilitation : 10 67 139
www.pfrhenanes.com
E-mail : daniel.philippon@pfrhenanes.com
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Environnement
Être l’écho de la Robertsau
face au PPRT
D
epuis sa création en 1958,
l’ADIR est toujours restée fidèle à sa volonté de
défendre les habitants de notre
quartier. En un peu plus d’un demisiècle les occasions ont été fort
nombreuses de s’emparer des dossiers brûlants pour faire apparaître
les inquiétudes des Robertsauviens,
les incohérences ou irrégularités
des projets, et tenter d’obtenir des
pouvoirs publics qu’ils y apportent
des solutions satisfaisantes.
Parmi ceux-ci l’action entreprise par
l’ADIR contre le PPRT est exemplaire
et ce à plusieurs titres.
Le différend administratif n’est
pas encore réglé. La solution préconisée par le Tribunal administratif, une fermeture de l’accès à
ce secteur lors des opérations de
chargement et de déchargement,
est à l’évidence totalement incohérente pour les Robertsauviens et
au-delà, pour tous les usagers des
zones de loisirs.
Associer les forces vives de la
Robertsau dans ce combat de
longue haleine s’est vite révélé
nécessaire. Aussi est-ce tout naturellement que l’Association de pêche
et l’Association des naturistes ont
été solidaires et nous ont rejoints.
Nous avons tous trois décidé d’agir
collectivement dans ce combat,
coopération et engagement n’ont
pas été de vains mots. Réunissant
un trio d’associations responsables
et dynamiques, il était d’autant plus
facile de faire entendre notre voix
auprès de la Préfecture.
Concrètement, pouvez-vous imaginer qu’après une petite promenade sur la digue du Rhin le long
des zones de loisirs, vous vous
retrouviez « coincé » parce qu’une
péniche arrivée entre temps est en
train de vider son contenu explosif ou toxique, et qu’il vous faille
donc attendre environ une douzaine d’heures la réouverture de la
route ?
En parallèle, notre souci de régler les
désaccords que nous avions avec les
Signaler le caractère dangereux de
ce qui peut nuire à la bonne santé
autorités préfectorales, a confirmé
de nos concitoyens, tel est notre
la solidité de notre équipe. C’est
premier objectif. Or le Port aux
sous l’égide de René Hampé que
Pétroles, s’il présente l’avantage
Jean-Daniel Braun s’est emparé de
d’apporter une activité économique
ce dossier éminemment complexe,
:
à notre quartier, « accumule » mall’a disséqué
et analysé, et en a fait
hin
uR
heureusement les industries de
td
émerger
les
nombreuses anomalies
r
o
u p essé.
type Seveso. Peut-on raisonnabler
M a stechniques
et
réglementaires. Des
t
g
P
n
U
e de l’ tran
ment accepter qu’à quelques
t tion
emrancenexplications,
des
éclaircissements
n
u
n
bu réc a
iroiocarmaisons
taines de mètres de
ont été souvent indispensables, ils
ep
nv tnos
d
b
E
je
ipe
perdurent des établissements
qui,
furent apportés en faisant preuve
Propr inc
le
s’ils demandaient aujourd’hui
l’aude clarté et de pédagogie.
torisation de s’y installer, seraient
immédiatement déboutés ?
de
ho
l’Ec
Jacques Gratecos
bre - n° 251
ues n
giq atio
olo all
hn inst
Tecvelle
s
e
q u ou
Ris e n e.
es ’un iq u
n d n d clin
tio tio re
ven nta f utu
Pré mpla ’une
e
n d d’i e d
Pla nace mêm
e
du
t
ion e m s e
sat s, un tion
nalitrole abita
fi
e la ux pé té d’h
d
nt t a ne
me or en
mo u p itoy
Au RT) den m
(PPveso
Se
ob
la R
er t
sau
-n
°2
47
Nous attendons des réponses
claires et responsables que nous
ne manquerons pas de vous transmettre. Là aussi, la décision des
pouvoirs publics se doit d’être
exemplaire.
• 
Robertsau
- n° 239
Rober
l’Echo de la
tsau - Décem
rie
e sé rs
un
u
ute lusie
e to e p
e s d ue d
u
iq
ètr
nd
0 m e clin
tio ort
0
a
0
b
n
u
ro
u p ré e1
ionner
s d d o nt
app ue d la
l’
in
e
it, se repositre l’arrêté
giq
do
mo ons,
qu fet
013 futu
sPré
olo
nd
2
ra à bitatissier, le
n
n
e
e pre
de
cirs
ch ava
no Tes,
situl du
ma nt
’ha do
cett s dé
pre nte
act
seue
aprta
u e s p our
ts d lists.impo
, et c’est
ant nd le
lle
En l’état Equ
isq
us
à atteindre
e
roje ion
cern s qua
pest
no e s R m é e
bien atlerait un but
sd
n
ux
e
e
de
ù
ctoral stipu
d tain ueur.
poursuivi est caduc.
sur e pré
que le but
vig ent o ntion d gram ment coviseron Mais l’arrêté préfe
nt
enmise
ne encen
RHde s’assurer contraire l’arrêté devie ête sera
ation
de
pro ne
om
ve
sa
mm l d’u à l’administr
En cas
e requ
u m de Pré s est estion «nou
l’état. Notr
entreprises.
-Ky trace néra
en
les
ation
r
A
par
once
inistr
M
teint
u
que l’adm
n
gé
ole
est
UP
donc se pron
eS
Pla pétr otre q tion
vraisemblable TA permet tous les
TA ne peut
e l’ te d ième
Le
peu
d
est
Il
si
)
ée.
a
ion du
du
eu x
uid
aux se à n stall s». abus
ent,
peut-être rejetsituation, mais la posit de mise en vigueur
r le
mil
s…ivem
Liq rg su t de d
la
se
00
n lle in
l’arrêté
du
To
reconnaisse
pri e avis
e 4 la ga
u
po vproje
n
urs contre
rain
e t, nàt notr
habitants
t d e ratio
veles
ass asbo
:
a exclu du
pour un reco l’aura signé.
u
ura
n
rent
n
irs
te
ri
ro
ncou
m
o
e
espo
arp
inist
rb
t
qu’e
ll
tr
n es
rs
se
mL’adm
m bret de risqu
2012, trois
ue le Préfe
(Bio à S bioca
uve is
ns
n
nomra
isse un
PPRT, lorsq
in co
futuen mars SES et PRR,
nocerta
sio t uaxpris
e
BTL tion
est
da Nota
age,
irnt le Préfe
rbumme
jet struc tion d
inv logie nlantier.
is a Rubis stock de maîtrise des
quar ioca
o
pro
un
c
n
part entrepris
fi
Av es
l’Echo de la Robertsau - Septembre - n° 250
Phot
o:
DN
A
Environnement
Entreprendre une action en y assoPPRT
LES TRIBULATIONS DU
T
s.
ciant la population par le biais de
Le PPR
x pétrole
PPRT DU PORT
u
a
t
r
o
p
du
réunions publiques, et en la tenant
AUX PÉTROLES DE STRASBOURG.
:
continuellement informée dans les
hin
ts
an
bit
uR
des ha
d
E
La séc urité
n
t
vironn
tsau
articles de l’ECHO, est indispende la Rober
Fermet
por .
e
au essé
Port aL’auccèxsurauxpe dezonlaesradeotffiloinesirries de Reichstett et Po ment
t
PM nsgr
sable. L’éthique, pour notre asson
U
’
l
e
a
éJactroutoles : U
rt
par le quai
em t de n tr
ne opportaux pétrôles
ciation, est nullement un mot à la
nn rburaéncautio
u
o
n
it
r
é
Risques
technolo
c a pr
vi
giques
mode. C’est pourquoi nous estiEn jet bioipe de
Propr inc
mons ne pas pouvoir nous arroger
le
le titre d’ « association de défense »
de tout un quartier sans que nos
EQuelle
nviestr la situation
à ce jour ?onnem
concitoyens ne soient informés
ent
PPRT
des péripéties et des avatars de
DU POR
certains dossiers. Ainsi vous savez
T AUX P
Enviro
Access
ÉTROLE
n
n
ib
ement ilité
S
aujourd’hui que l’étendue des périPPRT
mètres dangereux a été très flucSituati
DU POR
on
tuante au cours des derniers mois.
T AUX P
ÉTROLE
VO
S
CI
Un secteur dangereux dans la preLa Solu
tion
mière version du PPRT ne l’était Sit
uation
.66
.95
.18
03.88
quasiment plus dans la seconde version, alors qu’aucun des travaux de
GIQUES
ement
Analyse
suppression des risques annoncés Environntrôles ENTION DES RISQUES TECHNOLO
é
ÉV
p
PR
x
PLAN DE
Port au
n’avait été réalisé entre temps.
ues
giq lla
nolo sta
ech in
s T elle
l’Echo de
la
v
e
n
les
it
r
Le la co rodu ois.
e
e b taerna
q u ou
ines mesures
) à nt
tech etie rêtés
tera
s d conc
p
b
lure une duré
réaliser certa
Ris e n e.
réser ve exvoit é de
de
sen r une e pap nneleurnenjo
aph ignant dee la permettraient d’exc
du bras
porte une
es ’un iq u
se
,à
it
pré
drès lui,
su
de rupture
0 to e bio es qui, d’ap
.L
publique com loisirs par le Nord
un à ba
distes en cas
n d n d clin
on ’u
ne
de
ui re pose asse 05.0 0
d’enquête
d risqu
donne les
n
d e à 2 minu
des zones
rant incomtq
m
uc ti rieur
Le rapport
%
re
1
tio
de fuite qui
supé
as
ntiontatiouture
ettre l’accès
de fuite
Préfet se décla
du
e
rod rbine Or c’est ce temps
zones d’alé
roje uros, la bio Rhin et 20
Le
perm
.
les
ètre
se,
p
p
v
rtsau
pour
pres
périm
f
l
gement.
nantes
u
e
Ce s d’e
.
t de la Robe
s, hors du
nal Admidelachar
Pré pla ne
e tu
re
s udime
ro - nsion
iese ois
nd
nt le Tribu
rt d
travers la forê création de cet accè par le quai Jacoutot.
uesn inflammable
ett tanc
la
de ’im d’u
lion catio u po biod de b
té
Il arrêtés deva
n e t.
é ces
s
ant
s
a
erm
s réglemen
pétent pour
e
sioa port
je
isIR
lan ce d me
ose un accè nche
-.
zéifi uire 0% d tonne ent p install du PPRT. L’AD
roid ce
pro 2012
d
PPRT, il prop DI
mm le mbre
17Le plan de pré
elle
u P na mê
m
ou f
ima sau
Coen nove
atif
en
pro an (8 n de
vention des
ffici uro ME
éd
la ancer
n d me et
gale ité
W. nistr
été prescri
o
uds r pla
rt
SA
rm
e
ar
is o
risques tech
tio , une tions
par milli doit é c tric 26 M
t par arrê
cha re su er
obe
a
AU h - Fe
é p cofin soum rités t qui
s
n
I
R
nol
té
s
le
vigu
e
t
n
pré
ogi
é
D
3
’u
eu
eur
d
s
ss
n
fect
li
que (PPRT)
R
1
d
rg
ora
est
e
ort
ce de l’
Pla ute h
uto proje r 70
tio le de ront
na role bita
MA 30 / sbou
a
iqu
raison des régulièrement reta l le 2 mars 2009.
lec
pro
b
t
x a
emp
o
Sa
DU i 6h
a
Le eur e élec tr présé epti qui se is au nt ce énére dans
rdée, vra
la fix pét d’ha
à t ou à
RT med
g
Str
sc
4
d'une enq difficultés rencon
isemblab mise en
e
é
de
VE
a
lem
vap sance a été st su jets frança tienn rrait irec ts feruêt
trée
000 3 6
OU 9h - S
nt t au net
is
éventuelle e publique en 201 s. Il devrait fair ent en
d
u
pro
ou
t
r
ee
r la
- 67 1 2
pu
ment en
/1
e l'objet
me or en
1 et d'une
ssie r ell trois emen ux so 5. Il p lois in s pa
me 8 3
zone du
do
ca es
h30
mo ) du pmitoy
rn
01
ipa
acé
mp
Port aux 2012. Quelles con mise en vigueur
L e nn e ,
d
u
i : 6 la Brê 03 8
uré
uve unic l en 2 r d’e men
d
Pét
ss
,
A
ie
T
séq
o
n
role
e
a
uences pou
s
• Circulatio
s?
Lu
pé
de
PR so en
part r le g élus m onne millie artie
r la
e
n réservé
sera 0 poid
(P
ra
p
a
ti
n
n
ru
e
s
rt
p
e unique
produits
fe
8
tio de 15 u po
No péra qu’u nt en
me
nt
pét
Sev
a
c
alla
me nnes. tre o ainsi
sur le qua roliers et à l'accès nt à l'achemineme
ui so
inst n trafi prévu les.
ê
i
nt des
re
pée rrait irec ts ux q
u
a
de Lubeck Jacoutot est, le ron à la station d'ép
st
sce
u
futu érant fini e s spéci
urad’une
cla
d-point rue
tion installapo lois d ois les dangers
tion de ces justificatifs, un an après le
la
n
deviennen et la route dite « En France
era
de Rouenp
b
cel.
de s, gé roduit barge
ED ». Les SEVESO
t
ns
haut, telle le
em lière
tra
délai imparti par le Préfet, ceux-ci ne
p
bourgeois donc définitivem tionFclassée
ent
zones deseuil rue
ion
ar
eS
ctio
ent
em r cam ge du ra p
Port
aux
pétroles
de
Strasbourg,
sont
lois
u
la fi re d
nous sont toujours pas parvenus. Pourina
n
irs
d
ccessib
n
fe
a
tu
a
• Déplac
ro
aux stra
normés. Pour les
chaque
équipement,
en
me
tant ces dangers ont été exclus du provisio ent p stock ert se de p
ement de
8
sA plusieurs
2008 à 2011, le PréN° 24reprises,
pro
m
la déchet fonction de son dimensionnement,
sf
Le
é
le
• Exprop
jet de PPRT. Il est à noter que l’Admiterie
Il suffit
L’ap cipale jour. n tran
nit
fet du Bas Rhin a édicté des arrêtés en
riat
u
ion
de
r
n
risque
est
défi
ni
par
l’Administration.
des entrep
So
te
sées Seveso
pa
pri
vue de prescrire
au.fr des travaux de maîtrise nistration a demandé une étude à un
bourgeois consulter un pla
RS 2013
riseSon
c et
rds oles.
s
occurrence,
c’est-à-dire
sa probabi- iroberts
MA
aut
n
e
u
e
de
pou
res
tr
l'agglomé
r se rendre
lo pé
que cellles
• Déplac
w.ad des risques aux entreprises. Les dates expert extérieur, la Sté TECHNIP, et que
localisatio
qu
ration stra
lité, sa cinétique,
la zone
es rayons
: ww
ement
cla
compte
n du
celle-ci a écrit que l’exclusion du phésits-e de
se e
u te
d’exécution des travaux au plus tard
aux
L’ E c h o
da
une
DIR
étudesier. andé, enion
igenter
etée. L’A
avons demBas-Rhin de dil ande a été rej le Tribunal
éfet du
der
tte dem
devant
n
Jean Danie
éventio ologiques :
un r
el BraP
Plan d ques Techn
is
des R
Pr
es de
Une foi
usagers
ante. Ce r ces arrêtés ur en deman
si les zon
obile.
s analyindépend
rg, po
par les
sées etidé de porte
privant ainrs, d’accès autom
ité
3
Strasbou
neu
a déc syn
at souha
thé
la
vos ob Commiss
tiftisde
air
ées
le résult l’étude.
ulouse, s prome
esnis
mi
entra
à
qun.
ctement
de
mises au ser vationAd
êteurs
aZF à to
que
s ser
difficiles
,
C’est exa manditaires
rophe de vention des ris des
ontio
nnula
a priori nts classés
ast
t tra la
doivent x ser vicesl’a
cat
com
pré
nsaissent
préfec nce de
r les
tion
me
toraux
que
ative à la à la répara ogique pa
cise. A y répondreCo
points par des établisse ngements. le
rel
3
urs
qu
densé
sie
i
et
200
la lum
e
dol
ma juillet
cha
ière de
la comm
re pré - et nat urels
Mais plu e. le servic
de niè
re métho politique
nquées des
certains
loi ces
cad
tro
u
uer
ns
iss
ndr
ues
liq
la
vea
ion
pre
atio
rép
giq
exp
uée
un avi
onses, é un nou
com
s
x pour
uê hnolo
s favora d’enqtec
des observ
ne peut
nonexpliq
a fix
ambitieu ues majeurs dande
émet ,soi
avec
ble, éve tema
consulté projet se fonde sur modifications sibles, sur des
de
t objectifs
dom ellges
ux
hnologiq des études
n’engag s recomma ntu
emvea
nouveau CHNIP,sur des ements irréver munication
ent
de
ion
risques tec
nd
et deonnou
maîtrise
la rédact
soit ave ent pas l’a ati
s tion des
l’étudeTEces de seuil d’évène demande de comsidente des
dm préven quions classées, la politique de
c
pré
n
doit im des réserves deinistr
lati,
talon
de distan consolidés. unauprès de la
insati
ction et s.
e de l’u
pérative
qu
tru
ric
les
e
ins
non
du
ect
s
le
s
r
l’avis ren
dir
Pré
ment lev
leu
Préfet
s, fet
chiffre
des site
ger
de danger strasbourg et rte à une fin de
danEn
mis au er arrêté
n autour
doit rev du est défav er.
se
finis
n, atio
t de
iel a per
des études
si
oir le pro
oral’u
de défen
né, se heu
blerba
rs du por
ministér année, un premi férentes
, l’État
jet.
utilisateu ssements concer R (association le au Préfet
Relevon
un décret
me
les dif
s qu’il
en 2005 d’édicter la mê dangers pour t aux pétroles.
établi
ssi l’adI u) demande- t-el nte par un
des
les réd
au
est
in
ir.
de
por
do
Rh
s.
act
evo
tsa
nda
baes qu
puissen eurs des ob mmag
les études Veso situées au rises concernée e non rec ts de la Rober tierce indépe jour.
nt
iva
e
t donn
ser
de
ce
vation
es se
presscr
er aussi
pertinen
les entrep cile,à moinsqu t des Intérêtion d’une étu ns réponse à
pte
nerises classé
leu
blir par
rep
iffi
soi
s en com u
ponses ce et la l’obje r avisent
la réalisa 2 avril 2012. Sa
sur la des sont à éta ail esttrèsd Robertsau ne
ement pri
vea
que les
cti
du
rav
de
la
s étu
Ce
fournir
gers initial més dans le nou ion
services vité de
courrier
au bout
s ré- croirequecet s de l’est de
à la
re de dan
de
ut
n’est qu’
ppress
de
suppri
ant
mb
i
Réun
n° 249
Juin -
ra
tue ’
d
se si
Elle rojets d
p
s
de taine
pré
ene ne
cen
me
mm l d’u mo
ce
-Ky
éra
Au de P
PM e Stra gén
n
l’U
e
Pla pé
te d xièm
de
si
)
eu
uid
aux se
r le
mil
Or Socotec, qui a réalisé la simulation
Liq rg su t de d
0 0 ga n
4
o
o
T
u
p
n
informatique de la dispersion des gaz
de
ass
sbo
uv
ura
nt lle : la pte
no
de combustion, confirme que le logiciel (Biom Stra carb
me
e
m
à
n
io
isse nouv ais co rant
utilisé n’a pas évolué au cours des dersio
eb
BTL tion
est
u
jet struc tion d
inv logie nland carb artir
nières années.
o
pro
un
c
n
fi
Av
bio ) à p
Le la co rodu ois.
chn tier
rait
de
b
it lese p
nte une te pape nes aphta
Un examen attentif montre vo
que
d
de
se
la
n
é
n
r
to
Le
pré
io
de
su
ase
nit
données introduites dans le ulogiciel
i re pose asse. 5.0 0 0 de b
àb
on ’une
u
ti
n
q
c
0
d
u
pour la dernière simulation ne sont
re
tio pas jet
iom hin 1 t 20%
rod
ine
ros, la b
pro
e
R
celles prévues au manuel d’utilisation
la p e turb
Ce s d’eu 11
du
sel
de
is.
re
du logiciel !
�tion port iodie e bo
euro
ett nt un
lion ca
on jet. Il
a
sd
au
erm
eb
issi
zéifi uire 0% d tonne ent p install
d
mm le pro cielle
m
n
Co
pro an (8 n de
ale ité e W.
la ancer
g
offi eur
o
r
é
r
li
ic
M
il
it
n
pa
pa
s
mis
n m ss do élec tr de 26 nné
cofi sou torité jet
e
l’
d’u
t
o
e
d
ce de
ti
pro
ron x au
iqu
lec
pro
ble
t
Le eur e élec tr présé epti qui se is au nt ce énér
g
sc
e
vap sance a été st su jets frança tienn rrait irec t
is
d
u
pro
ou
t
r
ee
pu
ssie r ell trois emen ux so 5. Il p lois in s pa
do
ca es
rn
01
ipa
acé
mp
L e nn e ,
d
uve unic l en 2 r d’e men
ie
o
e
rt
g
é
m
e
p
ne milli artie
pa r le
lus
on
p
n s
n
fera t pa Nos é érati u’un
tio
te
n
p
q
alla afic d
me nnes. tre o ainsi
son
st
i
u
in
ê
tr
re
pée rrait irec ts ux q
un
st p
ce
u
futu érant fini e s
po lois d ois la
l.
n
p
b
de s, gé roduit barge
ace
t
em lière
tr
en mion du p
eS
par
em
uc t
la fi re d
nn par ca age
fera
tu
ro d
ck
se
isio
t
me
ep
rov men Le sto sfert
d
p
é
L’ap cipale jour. n tran
nit
n
eu
par s. So
pri
et t
le
rds
ec
lou pétro
qu
te .
aux
ou
orable
avec
, éve émet soit
de
n’engag s recomma ntuellemen
t
nd
soit ave ent pas l’a ations qu
i
dministr
c
doit im des réserves
ation,
pé
l’avis ren rativement que le Préfet
lev
doit rev du est défav er. Enfin, si
oir le pro
orable
, l’État
jet.
Relevon
s qu’il
les réd
est do
act
puissen eurs des ob mmage qu
e
t
pertinen donner aussi servations ne
leu
ponses ce et la l’obje r avis sur la
que les
cti
fournir
services vité des réà la Co
mmissi de l’Etat vont
on d’e
La presse
nquête.
des dé écrite s’est au
PMA
tant qu
bats à
ssi
repren
elq
AueAs P
plusie faite l’écho
an
eses
semcain
B, l’en
avis qu t les avis de urs reprises, Sun
plus tar
ueistnrem
qreg
N bliAanaut ntre
s ass
i, bien
l’A
souven
ati
entendu oci
ent, ma d à
, on
o desévenir le
déména
s,
t
IRerg
s cven
,Ddiv
con
ge
le
préfec de ceux de l’A
che LE is ouA
r.
r
l’
u.
e
en
3 équip ment de 9
torale.
t
er com
c dminiestr
CeArch
entrepri
dé
vemê
suatire
Si qu
ements
bilgeisntIl estl’vra
me
France
ran
aDe
o
E
on
ses et
m
m
tiel fon
3 est res
me
publics.
s positi
l’a
r , la cha
uide
se En 20 h à dministratino
totaleme
cie
tée
ons
Un po
tîne
potim
e
on
(Mélanie r important
tennt
att
,
.
à
cen
un
en
avec le
e
surana
po
/Pourt
t rs quête dant les con
sous-sign interview réa m
alès) de ur la Ville
construc
clu
4
pu
sio
lisé
blique,
é et mê
venait
tible.
ns de l’e
e
di 1
po
e
RCHE
ON MAA TÊTE !
ue
SUR L
ubliq
on p
rtsau -
Le risque d’effets toxiques qui résulte
de l’inhalation d’une substance à la
suite d’un incendie de monochlorobenzène chez RUBIS a lui aussi été exclu du
projet de PPRT. La justification résiderait dans l’évolution du logiciel de simulation mis en oeuvre.
la Robe
- n° 24
9
l’E
cho de 245
la
n°
rtsau - Robertsau
- Juin
la Robe
et
d’é
seul le quaet de la station naturistes et
que CFnR
es
déplacés.
plus être port aux pétrol loisirs, pêcheurs,
du
l’Echo de
r t sTaTu
e
b
o
R
e l a S ’L Ä U C H B L Ä E L
d
o
h
c
’E
Ces incohérences devaient être
Ana
mises en évidence, nous vous les lyse
avons exposées à plusieurs reprises
dans l’ECHO et lors des dernières
réunions publiques.
nomène dangereux est empêchée dans
les conditions techniques prévues. L’avis
d’un tiers indépendant, sollicité par
l’Administration, confirme que l’exclusion de ce risque est abusive.
l’Echo de
du
quêt
sPort aux
des handic
fende
sta
d’en
eau potentielle et les
une zone
Dé
ort
des dangers,
gravité
• Dép
Pétroles.
Nolauv
ur la
aps de la ve expr
lac
nt la Carpe
esse,
de
porapp
se situent en 2013, voire 2014, soit à une
em
aude
aîna
nle
ent
Enclavé
tio
be
de entr
seuils Ha
d’intensité
des effets sur l’homme
cia
d'habitati loisirs, la forêt
ute
la réserAsso
vora
cerrts
Ro
défade
tain
lable,
lève
repas
• Tra
mevau
date où il pense que le projet de PPRT
de la Mais
le cons
on dense,
s’il neent
r s jardins
Rhin,
idéré com
Roberts
et les
biens
sont fixés par la loi.
t oestu touérêtsxage
det en
fam
Int
historiqu
e nrale.
ren
lforce
au
iliaux
a ecto
doit
sera déjà entré en vigueur.
forc
dest.est
Un pass
etêtre
epréf
une
emtur
e relèven les inconvénipubl
s rue
ente sur les
du
zon
o nbilité
la
entsique
rejet
e proje
i r de
t de deu
ela Na
vonsa
de ent
n
de
ac
En
mars
2008,
en
ma
E
alem
sa le
resp
iso
x ordresnorm
Als
Car
rue
situ
ins de la vue de l’élaboration
à ie
la seule
Le projet mis à l’enquête publique cet
Mélan
cont
atio
IR pe
hau
.
n Fé dé rée
ible sous
partie
te
PPRT, l’Inspection
des Installations
ier,sl’AD
�du
ver
et cell
tefois poss
du doss
le
n
es
Ch
été a donc exclu certains risques avérés,
ur
lutio
au
âte
orte
au de Classées
Cet ensem
(IIC) abou
établi
t deun
.Le rapp
nement l’évo
Pourtalès
la rapport décrimbre 2013
ble d'obliga
pour la simple raison que le Préfet avait
les
ndons serei
nove
Les
êts.
que
20
Atte
t
n
intér
aut
au
vant
les
types
de
risques,
les
mesures
que
nnaî
vos
Brau
xée
oro
tion
iels va
nt, pour Jean-Dan
ndre
ute
était fi
ier,s reco
prescrit aux entreprises d’effectuer des
d'accès
néc deter
trent
nuera à défe
dureduOudoss
mon
Une audience présentation
maîtrise
risques et le périmètre
es ver
localisation préserver une acti essi
s Stra
un buddes
est
conc
sa
travaux de maîtrise des risques, ce qui,
sbourg
es et
Noerné
vité pro
actuelle.
entr
limiter le
public, dans
d’études
avecget
un con
zonage
lesme
dedel'ag
sé- des aléas pour
pas
nt epris
trd
blématiq
tir dans
auperm
Ne serait-il
glomérati sont situées en bor
à notre sens, ne permet pas de les
bordetten
fournis par
ts
ue
de
ne
men
du
on. Le por
danclassée
nouvelles
Rhin, est
docu
pas chaque
place
s sa SEVESO préplus ratientreprise
pement
exclure du PPRT selon la loi en vigueur,
situé à l'Es
pements en versent ainsi Stra
t, naturelleinstallation
onn
d'ac
el
sente
sur
le
site
du
Port
aux
pétroles.
que les équi
d'in
tes.
t.
sbo
tivi
s
Les poids
permettan
vestés ?
urg de par
à 2 minu ballet de
alors que le contrôle de la réalisation
Reichstett
lourds tracam
t
temps de fuite
dévelop
devrait être La fermeture Ende2012, tleun
effective n’est prévu que l’année suiurbain, pou ions sur l'ex-RN4, en part. Il suffit
projet
de
PPRT,
présenté
aux
activités
la raffine
l'occasion
de voir le
aujourd'h
r se rendre
de stockag
rie de
vant celle de la mise en œuvre du PPRT.
instances
représentatives
et plus
tard
d'u
par cette
ui
n
Le
cert
futu
e
com
reg
pétroli
projet
ainement
rou exclut
r bou
pte des pro
loca
ent des
au public,pem
un certain nombre
être accrue er dont les
blèmes occ levard
PPRTledu
troles de de
par les mu lisation. La future
lou
Mieux,
Préfet a prescrit en début
cap
le néon…
rds
acit
s.
de et ver
asio
Augmentedes risquesésrépertoriés
liai
port au
nicipalité
dans le qu
rapport Strasb
s le Port
2012 ou
des
qui
remise à
s successive son inter-ports env nnés
r le trafic devront
ête
sans risq
…l’enseigne
rg travaux
pé aux
a été mià 3x entreprises,
pu
plus tard
mentionné
ci-dessus.
Nous
avons
donc
ues
bli
Pét
de
isag
s, aujour
que duapporter
role
importants
poids
ée
avril 20
doivent
, ne vien
à l’en- au plus tard
cette situ
et au pre
d'h
t pas envles causes
25 fév las preuve
ceui semblepour la pop s n'es
dra certain
recherché
de cette 9
exclusion.
13. Ou
servi
ation, Elle
mie
Au
isag
rier respectivement
r
septembre
fin
au
che
eab
t-il
ementonpas
ula Le projet
is 1993
au 11
f les Rob
lee par des équipeoccasionne
centre en tre
le do 2012,
aller et reto
justifi
strasboles
ertsauvien tion
pagn depu
remédier
ad
er dépo
uncom
2012,
que lesssi
mesures
prises permettent
ur, dont
urg
mi
ET
rie
N
votre
dét
eois
nis
ANG
de
s.
à
ETIE
our
de
e
LOR
tra
une grande
sé
ments de maîtrise des risques, ordonENTR
de 60eille
la Robe
tif et
à largemIGNES
ION déj
Olivier
accu
au
kilomè
d’exclure
FABRICAT
en ma des risques du
parJe
publi
rtsau, un phénomène
: tres,
tievous
La Wantzen
VOS ENSE ent saturée.
sse
de
nés
par
le
Préfet
et
devant
être
mis
en
sur
qu
DE
irte
adre
de
GE
l'au
es
55
PPRT.
PVC
son
DÉPANNA
Le terrain 0 STRASBOURG
Le
débat.
t venu ux réunions
à ma nouvelle toroute A 35,
serpRES
- LETT
oeuvre par les entreprises concernées,
entADH
S
de
Ce
terie
6700
es
ÉSIF
de
l'an
lle
NÉON - LEDSà
Pape
me
an
la
cien
20
r,
25
GES
organque
imer soit
à savoir l’ou 5, rue de
don. Équ
la circ
arrêté
ainsi que par une évolution l’E
dusca
logiciel
- MARQUA
03 88 31 50 ne raffinerie
isée cet
le le 14 Bien
le porté devant
Tél.ipé
ulation
E
verture0de
par l’A
ASBOURG
de Herrlisde calcul des phénomènes
d'un dar99
CAISSONS
DE VERR
STR
ma
desg poids
URonv
partoxiques
min deFax
le rs
Tribunal
DIR à de Strasbourg
la route
se sur le
heim est
03 88 45e 75
et celleAdministratif
la Co
SOUFFLEinc
fer et
éni Stras
lou 6700
à l'abanRhin, il estchez Rubis
organdemandé
s, sibour
67000ent
mars à mmiss
etion
qued’e
nous ayons
la producimportants rds, présente de dite EDF
ont déjà un proche de l'autoro
teriet -bien
isée
raccordé Stockage.
Papeson
la salle
Le pro
nq
nombreux
que les aut
ute
5 rue de la
gar
350 pe
jet
45dée39
de la Bo uête le 21
s de faire
faire, doi terminal disponible. . L'ensemble des au cheorités suc
rso
utis33
troles de de PPRT du
avancer le
: 03abo88
t être à la
san
.fr
pipelines
t en
Tél.Mail
@free
chaque nnes se son urse. 250
plein coe
port au
projet. De cessives se
Strasb
charge du Sa dépollution, si
selon la loi
: fabric
tion .neon
à
fois po
quête
t dépla
ur d'une
des règlem
tou
elle
pro
pol
te
rest
en
ur
publiqu ourg a été mi x pé prié
lueur-pa
façon,
cée
zone
eà
tendre
s’infor
ents europé
tair
rains ind
poir à ses
avril 20
s
e
mer ou s à
leur vo
ustriels pol yeur. Pour Total, e, le groupe Total,
ens ne lais Seveso 2, l'applic
ob
partisans.
13. Ou du 25 févrie à l’enser
fai
ix.
se que peu
re
avat
250
lués présen
De
en friche
au cen
tre le
r au 11
!
ou pas d'es
dans les ions ont été nombreuses
tant de tels hectares de terdo
tre ad
Le Port aux
ministra ssier dépo
rie de
avantages
consig
Pétroles
sé
en Ma registres mi
Mesdame
la
tif et
laissés
nées
voie trav
est raccor
irie de
s
s
en ma
publiqu Robertsau,
ersa
dé
quartier à disposition
ide
Il faut se et Messieurs les Pol
es son
de l'entret nt l'écluse nord par au chemin de fer
.
débat.
battre,
t venu ux réunions
itiques, un
ien
Rt
par une
dynamiser
Ce
es anim
une imp
de PP
peu
permet pas et de fonctionne un pont tournant.
jet lan
l’Escale lle organisé
tatiuir
unsepro
ment d'u
onefavora le tissu industriel de courage.
Ledui
l'exploitat
à
e par l’A er le
le 14 ma
coû
réd
t,
t
de
dév
n
ble
qui ne sem
tel équPipe
en
ion rationn
elopper. nt
par la
rs et cel
DIR à
rmettant
nI con
ment 011
Une foi
Peu de loca aux activités qui proposant
Co
me
ble d'ailleu
elle de
opp
ceCh
re2 ne ,peléa
mars à mmission d’e le organisé
s analy
de te
che
et not
rs plutte
typ de mb
nitéam
lisations
sortu
étu
à
s.
e
par les
transpotes
Ainsi, mis
sées et
la salle
nq
Ce s util
isé. entéendeéce
présenten rchent à
rt d’aNelisière destinée
n
3
350 pe
à par
de la Bo uête le 21
t de tell
lgattio
le transpo
te les car
vos ob Commissair synthétisée
difié,prés
rso
e laissez pas
le la tpro
jet de
es
mo
s
es enqu
rt par pipconséquen tion de la voila p83
auxmu
s
chaque nnes se son urse. 250
du propas
et Por
Pét
ser
r cette occ
roleno
mises au ser vations
eline réa
Robertsau jan
êteurs
aux,
foi
vie
s souffrede façon
lisavoi
ions, (cf.
TEàCNIP pou
r fec
,
ser
assutor
entendre s pour s’in t déeplade
la et par
de séritta
es
anisat
nthan
rer sa
e d'ea
sdsle 27de risq
entctio
de Cu
eux
urb
s d'exploasion de libérer la
à rrêtés pré
forme
doivent x ser vices pré ont transtisr cées d’a
ues
férfon
me
u, il de
poi
les
plu
leur vo l’exper
dif
per
vel
ne
dic
n,
lou
ou
sur
aps
obser vat Ap
cer
us surtouser
logisti
faire
de nou par
rès ix. Dennonombre
Conse
ses
tra
ne con rds
le que
t en
virterm
bleent
cise. A y répondre de fec toraux qu
t ortant sion et d'une circ ville et
s. L'a
vennsp
saissem
s répon statations, no le
des
tai mbreu
doi
es
êté
ven
i
san
dans les ions noncer
la
éco
maniè
ne
ula
arr
t
ir
des
lum
t
nom
dél
de
tion
ten
isé
ses
lics
été ns
Strasbour
pro
ièr
iqulees.
la comm
d’u
s con
Mr
res
re
con
Pdu rév xpropriation ou
g vous rem duits inflamma
ments pub te réservé aux
en Ma registerr
signé
ite à no avril 2012, à ertise
ission e de ces rép pré ipe
Su
mistio
.
es
équ
irie deint resoga
un
l’e
res
d’e
ers
on
erc
ngposit
avis fav
ses,
nquête
ie.
2012).
quart de àdadis
atIC, les
te du 2
puration,
i Jacoutot
tierce exp
o so.
ld
Nu Séve
sée
so
ld
Nu Séve
sée
19
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Urbanisme
L’extension du tram, un début de solution
au problème de la circulation
En 1994 est réalisée la première ligne
de tram à Strasbourg. L’ADIR, déjà fort
préoccupée par les difficultés de circulation dans notre quartier, ne tarde
pas à proposer une ligne nouvelle
reliant l’Esplanade à la Robertsau.
Empruntant le boulevard de la Marne,
franchissant le canal de la Marne au
Rhin par le pont de la Porte du canal,
elle aurait, après avoir utilisé le chemin
Goeb, rejoint le cœur de la Robertsau.
Ce tracé présentait, entre autres, un
double avantage :
• amorce d’une ligne de ceinture de
Strasbourg, il aurait évité également de passer par le centre ville,
échappant ainsi aux encombrements des places de l’Homme de fer
et de la République.
• reliant des quartiers à population
nombreuse il aurait rapidement
emporté l’adhésion de ses utilisateurs.
Nous n’avons pas été entendus et il fut
préféré, durant la mandature municipale 2001-2008, une ligne traversant,
à partir du lycée Kléber, des zones à la
densité très faible, pour enfin parvenir
à l’entrée de notre quartier.
Aujourd’hui notre seul souci est de
trouver quel meilleur parti tirer d’une
situation dont nous avons hérité. Or
la Robertsau présente, en matière
de circulation, deux caractéristiques:
d’une part, pour se rendre au centre
ville, beaucoup de ses habitants utilisent l’automobile, d’autre part elle
supporte le passage de nombreux
véhicules venant des communes au
nord de notre agglomération. Ce sont
ces deux difficultés que doit régler le
transport en commun qui devra trouver une place dans notre quartier.
Si l’on entend assurer son succès
auprès des Robertsauviens, il est
indispensable que, dans un quartier qui se densifie continuellement,
l’accès en soit facilité à un maximum
d’utilisateurs. L’emplacement réservé
entre la rue Mélanie et l’Escale, inscrit depuis plusieurs décennies au
POS et qui semble avoir été découvert récemment par certains, a l’avantage de parvenir tout près du plus
important carrefour de notre quartier où serait implantée la station
« Papeterie/Niederau ». Drainant une
clientèle importante elle assurerait le
succès de cette ligne.
HOELLINGER
FUCHS & Cie
8a rue Principale
67300 SCHILTIGHEIM
Tél. 03 88 62 55 22
Fax 03 88 62 31 86
20
COUVERTURE
ZINGUERIE
SANITAIRE
CHAUFFAGE
Cependant il est également indispensable d’offrir la possibilité de
laisser leur véhicule à nos voisins de
La Wantzenau et des communes limitrophes. On connaît le succès des
parkings-relais, en installer un près
de la piscine emporterait leur adhésion. Aussi faut-il considérer la station « Papeterie/Niederau » comme
un terminus provisoire et lancer rapidement le prolongement de la ligne
jusqu’à la clinique Sainte-Anne ou
jusqu’à la route La Wantzenau.
Voici nos propositions. Elles tiennent
compte des attentes des Robertsauviens
comme de celles des habitants des
autres communes. Nous n’entendons
pas, à l’ADIR, céder à l’intérêt particulier
au détriment de l’intérêt général.
Jacques Gratecos• 
École Européenne
Le 12 décembre 2013 a eu lieu la
pose de la première pierre de l’École
Européenne. Cette école permettra
de scolariser les enfants dont les
parents sont amenés à travailler
dans les organismes internationaux
installés à Strasbourg. Inscrite dans
le contrat triennal 2011/2014, elle
est portée par la Ville, le Conseil
général et la région Alsace, et bâtie
sur un terrain mis à disposition par
l’Etat.
Une dizaine de réunions avec
les parents d’élèves, le directeur
de l’actuelle école européenne,
les associations de quartier dont
l’ADIR, le Conseil de quartier et les
riverains ont permis de faire évoluer
le schéma de desserte initial dans un
sens beaucoup plus favorable pour
le voisinage de l’École Européenne.
Dévoilement
des plaques de rues
Alfred Thimmesch et
Jacques et René Knecht
Le même 12 décembre, lors d’une
cérémonie émouvante, ont été
dévoilées les plaques de deux nouvelles rues dans le secteur Sainte
Anne.
En présence de Michel Thimmesch,
fils du résistant Alfred Thimmesch
et de Jacqueline Knecht-Mosser,
soeur des deux incorporés de force
Jacques et René Knecht, l’inauguration a réuni près d’une centaine
de personnes. Après un discours
de Michel Thimmesch, racontant
l’action clandestine et la déportation de son père, le maire, Roland
Ries, prit la parole en évoquant le
contexte particulièrement « lourd »
de l’époque en Alsace. Par la suite,
la plaque de rue a été dévoilée.
Quelques mètres plus loin avant que
la plaque de rue ne soit dévoilée,
c’est Jacqueline Mosser-Knecht qui
rappela le passé particulièrement
douloureux de ses deux frères,
Jacques, exécuté en 1945 après
s’être évadé de la Wehrmacht et
avoir rejoint le maquis en Ardèche,
et René, disparu en 1944 sur le front
russe en Hongrie. A chaque étape de
la cérémonie, les enfants du collège
Kléber de Strasbourg ont chanté la
Marseillaise puis le chant des partisans afin d’honorer la mémoire de
ces trois hommes. Ces trois victimes
de la barbarie nazie sont morts loin
de leur Alsace natale et symbolisent à eux trois la complexité du
contexte alsacien durant la Seconde
Guerre mondiale.
Source : La Résistance des Alsaciens.
Le COQ est mort…
VIVE LE COQ !
Avec la fin de mandature du conseil
municipal finit aussi la mandature du Conseil de quartier (COQ).
La Ville a édité un petit recueil
«Souvenir, souvenirs». Ensemble
de témoignages de membres des
10 Conseils de quartier. En résumé,
cela va de la grosse déception, du
manque de dialogue, du manque
d’écoute et de concertation, à l’intéressante rencontre de l’autre, à
la richesse de cette rencontre et la
découverte de sa propre appartenance à son quartier.
À la Robertsau, malgré d’inévitables clivages entre membres, les
rencontres furent globalement
positives. Les multiples échanges
avec les élus et les fonctionnaires
de la CUS furent toujours cordiaux.
Mais, faute de prendre en compte
les avis de notre Conseil de quartier,
les résultats concernant les dossiers
traités en séance furent souvent
décevants. En cause, le statut et le
règlement intérieur des Conseils
de quartier, organisme non élu et
donc consultatif. Souhaitons que la
prochaine municipalité prenne en
compte les nombreuses observations des conseillers sortants.
Vente d’un terrain
pour l’implantation
du consulat de Chine
Lors du dernier conseil municipal de
sa mandature, la Ville a cédé un terrain situé rue de la Carpe Haute à la
République Populaire de Chine pour
l’implantation de son consulat.
L’ADIR salue cette décision mais réitère instamment sa demande d’un
projet global de circulation et de
stationnement à l’échelle de tout
notre quartier, ceci afin d’éviter
l’asphyxie complète de l’entrée de
la Robertsau après la mise en œuvre
de l’école Européenne, du lieu d’Europe, des futurs consulats de Chine
et de Turquie, sans oublier le très
important ensemble PMX, PEX et
quartier d’affaires.
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Vie de Quartier
Une maison de santé
à la Cité de L’ill
L’Agence régionale de santé a
donné son agrément à la création
d’une maison de santé à la Cité de
L’Ill. Le projet porté par les médecins qui oeuvrent dans le quartier
depuis plus de vingt ans, Veena
Atgustin Pierre Tryleski et Elisabeth
Meyer, réunis au sein de l’Association pour une maison de santé
urbaine du quartier de l’Ill. sera
implanté à coté de la maison des
aînés, au 18 rue de la Doller.
Un nouveau foyer
catholique
à la Robertsau
Lors des vœux du nouvel an, l’adjointe de quartier Nicole Dreyer,
outre l’énumération des réalisations
durant la mandature du conseil
municipal, a informé l’assistance
que la Robertsau sera bientôt dotée
d’un nouveau foyer paroissial catholique. Rappelons que l’ADIR a saisi le
tribunal administratif concernant la
modification du POS n°35, qui visait
à rendre constructible le jardin attenant à l’église St Louis.
Nous souhaiterions connaître le
contenu des tractations en cours
entre la paroisse, la ville et le promoteur, qui aboutira tôt ou tard à
la démolition de l’emblématique
foyer Saint Louis. Au profit de quel
projet immobilier ?
René Hampé• 
21
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Une parenthèse se ferme,
une autre s’ouvre…
RÉOUVERTURE MI-MARS DE LA LIBRAIRIE APRÈS CHANGEMENT DE PROPRIÉTAIRE.
La Parenthèse
63 rue Boecklin - 67000 Strasbourg
tél : 03 88 45 76 12
librairie-la-parenthese@wanadoo.fr
LIVRES, JEUX ÉDUCATIFS… LA PARENTHÈSE, L’AUTRE LIBRAIRIE
HRD
IMMOBILIER
à la
Robertsau
depuis
1997
22
IMMOBILIÈRE
DE
LA ROBERTSAU
IMMOBILIÈRE
DE
L’ORANGERIE
2 rue du Général Lejeune
67000 STRASBOURG
80 allée de la Robertsau
67000 STRASBOURG
03 88 45 87 77
03 88 14 46 14
IMMOBILIÈRE
DE
MARLENHEIM
IMMOBILIÈRE
D’ILLKIRCH
GRAFFENSTADEN
65 rue du Gal De Gaulle
67520 MARLENHEIM
297, route de Lyon
67400 ILLKIRCH
03 88 04 12 12
03 88 22 83 70
www.hrd.fr
MOSQUÉE DE LA ROBERTSAU
Espace cultuel et culturel
Le 24 février dernier l’Association Culturelle des Deux Rives,
porteuse du projet, a invité
élus, représentants des cultes
strasbourgeois, associations à se
joindre aux fidèles pour une présentation des dernières avancées
du chantier. Les musulmans de la
Robertsau espéraient la construction de cet ensemble cultuel et
culturel depuis longtemps. Ils
voient dans ce projet une reconnaissance sociale, un droit de
cité. Chaib Choukri, président de
l’association a profité de l’occasion pour remercier le maire
de Strasbourg Roland Ries et le
conseil municipal qui à l’unanimité a mis le terrain à disposition
de l’Association.
LES ACTIVITÉS DE L’ASSOCIATION
1200 signatures
pour faire revivre
les commerces
de la Cité de l’Ill
Dans notre édition de décembre
2013 nous nous demandions s’il
était tolérable qu’un secteur de
4 000 habitants de notre quartier,
dont de nombreuse personnes
âgées, puisse être privé de commerces de proximité essentiels. Par
ailleurs, le silence des associations
de la cité de l’Il nous avait interpellés. Nous souhaitons ici souligner
l’initiative d’une habitante, Astrid
Schlub, qui est intervenue auprès
des élus et acteurs économiques
en lançant une pétition.
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Vie de Quartier
René Hampé• 
PUBLI-REPORTAGE
Un biographe à la Robertsau
On dénombre en France 500 biographes en activité. Nicolas
Kempf exerce depuis bientôt 3 ans ; il est installé à la Robertsau
depuis mai 2013.
Avant le lancement d’Ecri-Sphère, son agence de rédaction, il a
fait des études de lettres et travaillé une dizaine d’années dans
le monde de l’édition. La vocation lui est venue par les discussions avec d’autres biographes et, surtout, avec les personnes
âgées : elles ont toujours quelque chose à lui raconter.
Réaliser sa biographie n’est pas réservé aux vedettes, bien
au contraire ! Les clients de Nicolas Kempf ? Des personnes
âgées, des gens qui ont eu un vécu difficile, des descendants,
qui offrent les services du biographe à leur père, mère, grandpère, grand-mère…
Les livres que Nicolas Kempf rédige pour les gens sont destinés
au cercle familial. C’est, selon lui, la plus belle façon de transmettre sa mémoire à ses enfants, à ses petits-enfants… et à
tous ceux qui viendront un jour.
Pour en savoir plus : www.ecri-sphere.com - Tél. : 06 71 29 05 20
le néon…
…l’enseigne
Au service
de votre compagnon depuis 1993
Je vous accueille
à ma nouvelle adresse :
5, rue de la Papeterie
67000 STRASBOURG
03.88.18.95.66
CIVO
Olivier LORANG
55 rte de La Wantzenau
67000 STRASBOURG
Tél. 03 88 31 50 20
Fax 03 88 45 75 99
FABRICATION ENTRETIEN ET
DÉPANNAGE DE VOS ENSEIGNES
NÉON - LEDS - LETTRES PVC
CAISSONS - MARQUAGES ADHÉSIFS
SOUFFLEUR DE VERRE
5 rue de la Papeterie - 67000 Strasbourg
Tél. : 03 88 33 45 39
Mail : fabric.neon@free.fr
23
Electricité Générale
dans le neuf et la rénovation
Electricité Bio-compatible
Lutte contre les champs électromagnétiques
Domotique
Automatismes appliqués à l’habitat et au tertiaire
Parc Naturel Urbain
de Strasbourg
Les Robertsauviens prennent
le relais de l’Association du parc
Naturel Urbain de Strasbourg
Afin de concrétiser l’idée de créer un Parc Naturel
Urbain des quartiers Nord-Est de la ville (voir notre
article dans l‘Echo de la Robertsau n°251 de décembre
2013), l’Assemblée Générale de l’APNU du 20 février
dernier a désigné son nouveau comité composé d’habitants du secteur.
Ont été élus :
Mesdames Christiane Lacome, Christine Lagenfed,
Laurence Levresse
Messieurs Gérald Brothier, Jean-Luc Déjeant, André
Ehret, Jacques Gratecos, René Hampé, Bertrand
Hirtz, Bernard Irrmann et Franck Leduc.
Le bureau sera désigné lors de la prochaine réunion
du comité.
Pourquoi créer un Parc Naturel
Urbain Ill-Rhin (quartiers Conseil
des XV, Robertsau-Wacken) ?
Le patrimoine naturel et urbain des quartiers nord de
Strasbourg, avec notamment la forêt de la Robertsau,
en bordure du Rhin, ainsi que le cours de l’Ill, le canal
des Français, le futur éco-agro-quartier Mélanie et
la tradition maraîchère de la Robertsau, le parc de
l’Orangerie, le lieu d’Europe représente un potentiel
à protéger et à valoriser. Le PNU est l’outil par excellence pour agir en ce sens.
C’est pour cela qu’il importe que le PNU Ill-Rhin voie
le jour rapidement et puisse engager le travail et
la dynamique indispensables pour préserver notre
patrimoine et apporter sa contribution essentielle à
la qualité de notre cadre de vie.
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Vie associative
Des instances de gouvernance
à mettre en place
• Une réunion publique annuelle ouverte à
tous : Pour faire un point d’étape sur l’avancée du
projet de territoire et recueillir les propositions des
personnes et des organismes intéressés.
• Des ateliers PNU thématiques associant habitants, acteurs, partenaires et services de la Ville
• Un « Conseil consultatif des acteurs du PNU » :
Ses missions, son fonctionnement et sa composition seront affinés pendant une première période
d’expérimentation. Dans un premier temps,
ses missions seront de préparer les orientations
annuelles du PNU d’assurer le suivi et la coordination de l’ensemble des ateliers thématiques,
d’apporter des conseils aux porteurs de projet sur
le territoire, de contrôler l’utilisation de l’identité
graphique du PNU par les différents acteurs.
• Un Comité de pilotage du PNU présidé par
l’élu référent de la Ville prend ou prépare les
décisions nécessaires à l’avancée du projet PNU
et à l’engagement des acteurs dont la Ville de
Strasbourg, la CUS et ses partenaires co-financeurs.
René Hampé• 
S’engager ensemble dans une démarche originale
BULLETIN D’ADHÉSION
à adresser à : Association du Parc Naturel de Strasbourg, 8 rue de Baillis, 67000 Strasbourg
Montant de la cotisation annuelle des membres : 10 €
M., Mme, Mlle
Adresse postale
Code Postal
Ville
Tél. dom. Tél. prof.
Adresse email
Tél. portable
25
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Evénements culturels
Médiathèque
Mardi 25 mars à 17h30
Quizz Tout public à partir de 13 ans.
Nos animations pour
le prochain trimestre
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Mardi 14 janvier à 18h30
Spectacle de
Geneviève Wendelski :
chhhttt ça pousse …
Comité de lecture
Mardi 25 février à 17h30
Quizz
Tout public à partir de 13 ans.
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Jeudi 27 février à 14h30 à 16h30
Atelier de design culinaire
Avec Sonia VERGUET, designer
Pour les 6-10 ans - Sur inscription
Mardi 11 mars à 18h30
Comité de lecture
Sur inscription
Mercredi 12 mars à 11 h
Raconte-moi une histoire
Les trois questions, conte de la tradition chinoise
A partir de 3 ans - Sur inscription
Mardi 18 mars à 19 h
Rencontre avec
Valérie Tong Cuong
pour son roman
« L’atelier des miracles », Lattès, 2012.
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Mercredi 9 avril à 11 h :
Pour les 3 ans - Sur inscription
Mardi 15 avril à 19 h
Concert «Irish Folksongs»
par Bernard Revel et Frederike Schultz,
ensemble Convivencia
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Mardi 29 mai à 17h30 :
Quizz
Tout public à partir de 13 ans.
Entrée libre dans la limite des places disponibless
Mardi 6 mai à 18h30 :
Comité de lecture
« Fais ce qu’il te plait »
Sur inscription
78 rue du Docteur François
Tél. 03 88 31 45 00•Fax 03 88 31 15 46
escale@csc-robertsau.com•www.csc-escale.net
Vendredi 21 mars 2014
à 19h30 à l’Escale
Assemblée générale
de l’Escale
L’Escale invite ses adhérents, particuliers
et associations, à participer à
son Assemblée Générale qui aura lieu
le vendredi 21 mars 2014 à 19h00.
Ce moment important dans la vie de notre
association, permet aux adhérents de se rencontrer
et de mieux connaître les missions et les projets du
Centre Social et Culturel. Au travers d’illustrations, de
témoignages d’habitants et de bénévoles, les projets
passés et à venir seront présentés.
Au programme :
•18h30 : accueil et émargement
•19h00 : Assemblée Générale Ordinaire (rapport
d’activités, rapport financier, rapport d’orientation,
élection du Conseil d’Administration)
•20h30 : Verre de l’amitié
Devenez acteur de votre Centre Social et Culturel !
26
Si vous souhaitez rejoindre le Conseil d’Administration,
en tant qu’habitant, que bénévole ou représentant
d’une association, il suffit de proposer votre
candidature par courrier et d’être adhérent de l’Escale
depuis au moins deux années.
AVRIL
Peter BOND
Titre de l’exposition « My family »
Vernissage le 26/04 à17h, avec lecture poétique
et projection vidéo de Pierre Louis AOUSTON
Exposition du samedi 26/04 14h
au dimanche 04/05 17h
MAI
Laura MARTIN SSEMAYIZZI
Rencontre avec
Thomas B. Reverdy
Vernissage le samedi10/05 à17h,
avec lecture poétique de Jean-Paul KLEE
Exposition du samedi 10/05 14h
au dimanche 18/05 17h
Pour « les évaporées », Flammarion, 2013
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Nicolas COCHARD
Dans le cadre du festival
« café romans, café lectures »
La médiathèque sera fermée pour amélioration des équipements techniques
Médiathèque de la Robertsau • 2, rue Mélanie - 03 88 41 98 62•www.mediatheques-cus.fr
L’Escale
PROGRAMME 2014
L’association Kartier Nord organise depuis 2010 des
expositions d’artistes plasticiens et des concerts
dans le pavillon vitré du parc Henri-Louis Kayser.
situé à l’angle de la rue Boecklin et de l’allée Kastner
(tram Robertsau Boecklin).
L’association continuera en 2014 à faire découvrir au
public la création dans ses aspects contemporains.
l’objectif étant de proposer des programmes de
qualité et de contribuer à la dynamique culturelle du
lieu d’Europe qui sera inauguré au mois de mai.
Quatre artistes plasticiens, accompagnés de poètes
et de musiciens sont d’ores et déjà programmés
d’avril à juin 2014 (entrées libres).
Mardi 13 mai à 19h
FERMETURE EXCEPTIONNELLE du 15 mai au 15 juin
Centre Social et Culturel Robertsau
KARTIER NORD
Du 31 mai au 7 juin 2014
Fête(s) de l’Escale
L’Escale propose sa fête de fin de saison
du samedi 31 mai au samedi 7 juin 2014.
Une semaine entière de spectacles, d’expositions,
de cours ouverts… pour découvrir et apprécier la
richesse des activités proposées par le Centre Social
et Culturel de votre quartier. Le programme, en cours
d’élaboration, proposera des soirées théâtre, des
spectacles de danse, des expositions des différents
ateliers artistiques.
La semaine se clôturera le samedi 7 juin 2014 par
une soirée festive avec des spectacles et des jeux.
Toutes les manifestations de la semaine sont en
entrée libre.
Appel à artiste
Des associations de la Robertsau organisent une
grande fête d’automne le samedi 20 septembre
2014, la Robertsau en Fête.
Outre de nombreuses animations ludiques et
sportives, cette manifestation est aussi l’occasion
de mettre en avant la richesse artistique de notre
quartier : une scène ouverte sera organisée afin de
permettre aux musiciens du quartier de se produire
sur scène, une exposition d’artistes plasticiens ;
une exposition d’artistes plasticiens sera mise en
place ; un café littéraire permettra aux écrivains de
présenter leurs ouvrages…
Vous êtes un artiste et vous êtes intéressé
pour présenter votre travail dans le cadre de
cette manifestation. Vous pouvez contacter
l’organisation de cette manifestation en envoyant
un mail à alexandre.besse@csc-robertsau.com
•
Vernissage le samedi 24/05 à17h
Exposition du samedi 24/05 14h
au dimanche 01/06 17h
Finissage le 31/05,
avec une lecture musicale de Cyril ALALTA
JUIN
Nicolas SCHNEIDER
(en retour d’une exposition à Tbilissi, Géorgie)
Vernissage le samedi 14/06 à17h
(musiciens en cours de confirmation)
Exposition du samedi 14/06 14h
au … (date non encore posée)
ORCHESTRE D’HARMONIE
1880 DE LA ROBERTSAU
Mardi 10 juin - 19h30
Audition des élèves de
l’Ecole de Musique - Centre de Loisirs,
78, rue du Dr François
Samedi 21 juin
(après-midi)
Concert de l’Orchestre des jeunes de l’école
de musique à la Robertsau dans le cadre
de la Fête de la Musique dans le parc
à coté de l’église protestante
Dimanche 7 septembre
(après-midi)
Concert à l’Orangerie devant le pavillon Joséphine
Samedi 1er novembre - 10h45
Cérémonie au Monument aux Morts
Dimanche 9 novembre - 16 h
Concert au Palais de la Musique
et des Congrès à 16h
CINE de Bussierre
CENTRE D’INITIATION À LA NATURE ET À L’ENVIRONNEMENT DE BUSSIERRE
155 rue kempf • Strasbourg Robertsau • Tel : 03 88 35 89 56 • sine.nature@free.fr
Informations : www.sinestrasbourg.org
Samedi 22 mars
Samedi 29 mars
Compost en ville,
compost en vie !
Avec l’ail des ours
cuisinons sans pesticides
Vous êtes dans le flou quand on vous parle de
compost ? Au jardin de Bussierre vous apprendrez
les notions de base pour lancer ou continuer un bon
compost. Que vous le fassiez pour vos légumes, pour
alléger votre poubelle ou pour épargner la ressource
en eausouterraine, le compost est l’affaire de tous !
Une odeur aillée flotte dans l’air de la forêt de la
Robertsau. C’est le moment de partir en cueillette
“avertie” bien sûr, en se méfiant des contrefaçons...
De retour en cuisine, nous retrouvons l’ail des ours
sous toutes ses formes, agrémentéde produits bios !
À 14h30. Pour adultes. Sur inscription. Dans le cadre
de la semaine des alternatives aux pesticides
Samedi 22 mars
Le trésor sous nos pieds
Tous les jours nous foulons des piles de petits
morceaux d’Alpes, des grains de Jura, des poussières
de jungle et quelques autres souvenirsde l’ère
quaternaire. C’est dans cet assemblage composite
que circule une fabuleuse réserve d’eau potable, un
miracle de la nature à connaître et à préserver !
À 14h30. Pour adultes. Sur inscription.
Samedi 22 mars
Les ailes de la nuit
Découverte des rapaces nocturnes présents en
Alsace à travers un documentaire et une présentation,
suivie d’une sortie pour écouter les chants de l’une
ou l’autre espèce de la forêt de la Robertsau.
À 19h30. Avec la LPO. S’équiper suivant les conditions
météo. Stand et petite restauration (gâteaux et
boissons chaudes).
Mercredi 26 mars
Jardin nature
La qualité de l’eau est l’affaire de tous à commencer
par celle du jardinier ! Le jardin du CINE de Bussierre
en est un bel exemple. Ce lieu d’une grande diversité
et de pratiques respectueuses de l’environnement
vous sera présenté lors de cette visite animée.
À 9h30. Pour adultes. Sur inscription.
Mercredi 26 mars
À vos binettes : travail du
sol et engrais maison
Association et rotation de cultures, engrais verts,
compostage et paillage des sols sont les bases du
jardinage naturel. Venez vous faire la main dans
notre potager au cours d’un cycle de 4 séances
printanières. A tester et reproduire dans votre jardin !
À 14h30. Pour adultes. Sur inscription. Autres
séances : le 2 avril - choix des cultures et semis,
7 mai - plantations et associations de culture, 28 mai
- paillage et « mauvaises herbes ».
Rendez-vous à 9h30. Pour adultes. Sur inscription.
Tarif 7 euros.
Dimanche 30 mars
Cause-café :
Ma précieuse…
Cette table ronde aborde la question de l’eau sous
contrainte. Entre problèmes de pollutions de la
ressource et consommation excessive, comment
faire réagir et impliquer l’ensemble de la société pour
la protectionde notre eau potable ?
À 15h30. Avec la CUS et le groupe thématique Eau
d’Alsace Nature.
Dimanche 13 avril
Le long de l’Ill, en ville
Promenade découverte de divers aspects des berges
de l’Ill : la rivière est un miroir de l’évolution du
paysage urbain de Strasbourg. Elle a façonné à la
fois les quais, le bâti, les activités, les habitants... La
balade propose un regard nouveau sur la ville et sur
l’eau.
À 9h30 sur la terrasse du Palais Rohan. Avec les
CEMEA Alsace. Sur inscription.
Dimanche 13 avril
Cause- café :
Besoin de nature
Ce moment convivial abordera la nécessité de l’accès
à la nature pour la santé physique et psychique, hors
la ville et dans la ville.
À 15h30. Avec la présence de Louis Espinassous,
formateur, conteur et écrivain, qui présentera son
nouvel ouvrage.
Mercredi 23 avril
Les enfants cuisinent
le printemps
Le printemps est là, le soleil se fait plus présent, les
herbes, plantes et fleurs commencent à s’épanouir.
Profitons-en pour les déguster grâce à de petites
recettes simples et savoureuses.
À 14h, sur inscription. Pour enfants (si moins de 6
ans, accompagnés d’un adulte). Tarif 3 euros.
Samedi 26 avril
Petite herbe
deviendra pesto
En cette saison partout poussent des petites herbes,
connues ou non, dont beaucoup sont comestibles.
C’est le moment de les mettre en bocal et de réaliser
ensemble de multiples recettes sauvages.
À 9h30. Pour adultes. Sur inscription. Tarif 7 euros.
l’Echo de la Robertsau - Mars - n° 252
Evénements culturels
Dimanche 27 avril
Entre art, nature
et recyclage
À la rencontre du geste artistique avec et dans la
nature... Pour se sentir en lien avec elle, vous vous
engagerez dans une activité créative in situ et
réaliserez des carnets pliés en Tétra Pak, qui vous
permettront de dessiner avec des éléments naturels.
Vous garderez ainsi une trace personnelle et unique
de cette expérience entre art, recyclage et nature.
N’oubliez pas votre brique !
À 14h30 avec Claudine Heili d’Alsace Nature.
Sur inscription au 03 88 37 55 44. Tarif 4 euros.
Mardi 29 avril
Le jardin en bocal
Le jardin en bocal est un atelier participatif qui
consiste à récolter tout ce que peut nous offrir le
jardin de Bussierre et les environs, de transformer
ces produits et de les conserver : confitures, sirops,
pestos, pâtes de fruits,… N’hésitez pas à nous
rejoindre avec vos idées, vos recettes ou juste votre
bonne humeur pour des moments de cueillette et de
préparations culinaires en toute simplicité.
À 17h. Pour adultes. Sur inscription.
Samedi 17 et dimanche 18 mai
Festival des abeilles
et du miel
Au cœur du printemps, la nature offre en abondance
du pollen et du nectar, c’est l’effervescence dans la
ruche... mais aussi à Bussierre ! Participez à cette
troisième édition du festival du miel et des abeilles
et découvrez à travers de multiples activités les
bienfaits que livre l’abeille à l’humanité !
Programme détaillé à venir sur sinestrasbourg.org et
societe-apiculture-strasbourg.com - En partenariat
avec la Société d’Apiculture de Strasbourg 1869.
Jeudi 3 avril 2014 à 20h00 à l’Escale
Les Cordes Baroques
•Chr. GLÜCK Sinfonia in F
•Chr. GLÜCK Concerto pour flûte
•A. CORELLI Concerto grosso n°1
•J.P. RAMEAU Concert en sextuor « La Poule »
•C.P.E. BACH Symphonie WQ182/1 en sol majeur
27
PROTECTION
VOL
UNE BANQUE QUI MET
LA PROTECTION DU DOMICILE
À LA PORTÉE DE TOUS,
ÇA CHANGE TOUT.
CRÉDIT MUTUEL STRASBOURG ROBERTSAU
75, RUE BOECKLIN – 67000 STRASBOURG
AGENCE : 115, ROUTE DE LA WANTZENAU – 67000 STRASBOURG
TÉL. : 0820 820 427* – COURRIEL : 01006@CMCEE.CREDITMUTUEL.FR
Service opéré par EPS, titulaire d’une autorisation administrative délivrée par la préfecture du Bas-Rhin le 17/12/1999 qui ne confère aucun caractère officiel à
l’entreprise ou aux personnes qui en bénéficient. Elle n’engage en aucune manière la responsabilité des pouvoirs publics.
* 0,12 € TTC/MIN
Protéger efficacement son domicile contre les vols ou effractions ne doit pas être réservé à une élite.
Avec Crédit Mutuel Protection Vol, abonnez-vous à la tranquillité en profitant d’une formule complète :
système d’alarme haut de gamme + télésurveillance 24h/24 du domicile + intervention en cas d’alarme.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising