ESAB | LTO 160 | Instruction manual | ESAB LTO 160 Manuel utilisateur

ESAB LTO 160 Manuel utilisateur
MECHTIG 160
MECHTIG 250
LTO 160, LTO 250
105107106023104022041
Instruction manual
Betriebsanweisung
0456 779 141
991231
Manuel d’instructions
Gebruiksaanwijzing
Valid for serial no. 837--xxx--xxxx
ENGLISH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3
DEUTSCH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
FRANÇAIS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
NEDERLANDS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116
Rights reserved to alter specifications without notice.
Änderungen vorbehalten.
Sous réserve de modifications sans avis préalable.
Recht op wijzigingen zonder voorafgaande mededeling voorbehouden.
-- 2 --
FRANÇAIS
1 DIRECTIVES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2 SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3 INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
79
79
80
3.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3.2 Caractéristiques techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
80
81
4 INSTALLATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
82
4.1
4.2
4.3
4.4
4.5
Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Placement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Instruction de levage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Raccordement au réseau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Raccordement du système de soudage complet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
82
82
83
83
84
5 MISE EN MARCHE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
85
5.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5.2 Organes de commande et raccordements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5.3 Protection contre la surchauffe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
85
86
86
6 ENTRETIEN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
87
6.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
87
7 COFFRET DE COMMANDE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
87
7.1
7.2
7.3
7.4
7.5
7.6
7.7
7.8
7.9
7.10
7.11
7.12
7.13
7.14
7.15
La mode de travail du coffret de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Codes d’outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Division en champs de fonction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La touche SEL
.........................................................
La touche SET . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La touche MEM
........................................................
La touche OPE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Le controle du processus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Domaine de mouvement restreinte de l’outil POB, POC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Stockage d’un secteur en cours du passage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Relations dans un secteur sequentiel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mise a zero de la memoire/valeurs de sortie des parametres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Marche/arret a partir des organes externes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La longueur d’un secteur de transport . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
L’influence sur la pulsation du passage d’un secteur a l’autre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
87
89
89
90
94
97
100
104
105
106
107
107
108
109
109
8 MESSAGES D’ERREURS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
8.1
8.2
8.3
8.4
8.5
Défaut dans les mémoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Défauts dans les communications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fauts au cours de soudage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fauts au passage séquentiel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Meessages de bloquage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
110
110
111
111
112
9 ACCESSOIRES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
10 COMMANDE DE PIÈCES DÉTACHÉES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
SCHÉMA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
LISTE DE PIÈCES DÉTACHÉES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
113
115
154
159
TOCf
-- 78 --
FR
1
DIRECTIVES
CERTIFICAT DE CONFORMITÉ
Esab Welding Equipment AB, 695 81 Laxå Sweden, certifie sous sa propre responsabilité que la source de courant de soudage LTO 160 / LTO 250 à partir du numéro
de serié 636 / 745 répond aux normes de qualité EN 60974--1 conformément aux
directives 73/23/EEC avec annexe 93/68/EEC, normes de qualité EN 50199 conformément aux directives 89/336/ EEC avec annexe 93/68/ EEC.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Laxå 97--10--30
Paul Karlsson
Managing Director
Esab Welding Equipment AB
695 81 LAXÅ
SWEDEN
2
Tel: + 46 584 81000
Fax: + 46 584 12336
SÉCURITÉ
L’utilisateur d’une equipement de soudage ESAB a l’entière responsabilité de prendre toutes les mesures
nécessaires à la sécuritédu personnel utilisant le système de soudage ou se trouvant à proximité.
Les mesures de sécurité doivent répondres aux normes correspondant à ce type d’appareil.
Le contenu de ces recommandations peut être considéré comme un complément à la réglementation
ordinaire relative à la sécurité sur le lieu de travail.
Toute utilisation de l’appareil doit suivre le mode d’emploi et n’être effectuée que par un opérateur instruit
de son fonctionnement.
Toute utilisation défectueuse risque de créer une situation anormale pouvant soit blesser l’opérateur,
soit endommager le matériel.
1.
Toute personne utilisant la machine de soudage devra bien connaître:
S
sa mise en service
S
son fonctionnement
S
les règles de sécurité en vigueur
S
le processus de soudage
2.
L’opérateur doit s’assurer:
S
que personne ne se trouve dans la zone de travail de l’appareil au moment de sa mise en service.
S
que personne n’est sans protection en amorçant l’arc.
3.
Le poste de travail doit être:
S
conforme au type de travail
S
non soumis à des courant d’air.
4.
Protection personnelle
S
Toujours utiliser l’équipement recommandé de protection personnelle, tel que lunettes protectrices,
vêtements ininflammables, gants protecteurs.
S
Eviter de porter des vêtements trop larges ou par exemple une ceinture, un bracelet, etc.
pouvant s’accrocher en cours d’opération ou être l’occasion de brûlures.
5.
Divers
S
S’assurer que les cåbles de pièce indiqués sont bien raccordés.
S
Toute intervention dans le système électrique ne doit être effectuée que par un personnel
spécialement qualifié.
S
Un équipement de lutte contre l’incendie doit se trouver à proximitéet soigneusement signalé.
S
Ne pas effectuer de graissage ou d’entretien en cours de marche.
dpa6d1fa
-- 79 --
FR
AVERTISSEMENT
LE SOUDAGE ET LE COUPAGE À L’ARC PEUVENT ÊTRE DANGEREUX POUR VOUS COMME
POUR AUTRUI. SOYEZ DONC TRÈS PRUDENT EN UTILISANT LA MACHINE À SOUDER. OBSERVEZ LES RÈGLES DE SÉCURITÉ DE VOTRE EMPLOYEUR, QUI DOIVENT ÊTRE BASÉES
SUR LES TEXTES D’AVERTISSEMENT DU FABRICANT
DÉCHARGE ÉLECTRIQUE -- Peut être mortelle
S
Installer et mettre à la terre l’équipement de soudage en suivant les normes en vigueur.
S
Ne pas toucher les parties conductrices. Ne pas toucher les électrodes avec les mains nues ou
des gants de protection humides.
S
Isolez--vous du sol et de la pièce à travailler.
S
Assurez--vous que votre position de travail est sûre.
FUMÉES ET GAZ -- Peuvent être nuisibles à votre santé
S
Éloigner le visage des fumées de soudage.
S
Ventiler et aspirer les fumées de soudage pour assurer un environnement de travail sain.
RADIATIONS LUMINEUSES DE L’ARC -- Peuvent abîmer les yeux et causer des brûlures à
l’épiderme
S
Se protéger les yeux et l’épiderme. Utiliser un écran soudeur et porter des gants et des vêtements de protection.
S
Protéger les personnes voisines des effets dangereux de l’arc par des rideaux ou des écrans
protecteur.
RISQUES D’INCENDIE
S
Les étincelles (ou ”puces” de soudage) peuvent causer un incendie. S’assurer qu’aucun objet
inflammable ne se trouve à proximité du lieu de soudage.
BRUIT -- Un niveau élevé de bruit peut nuire à vos facultés auditives
S
Protégez--vous. Utilisez des protecteurs d’oreilles ou toute autre protection auditive.
S
Avertissez des risques encourrus les personnes se trouvant à proximité.
EN CAS DE MAUVAIS FONCTIONNEMENT -- Faire appel à un technicien qualifié.
LIRE ATTENTIVEMENT LE MODE D’EMPLOI AVANT D’INSTALLER LA MACHINE ET DE L’UTILISER.
PROTÉGEZ--VOUS ET PROTÉGEZ LES AUTRES!
3
INTRODUCTION
3.1
Généralités
LTO 160 / LTO 250 est une source de courant transistorisée pour le soudage TIG.
Elle est programmable et pourvue d’une mémoire, ce qui permet de régler et stocker
différents programmes à l’aide du coffret de commande adjoint. Les programmes de
soudage peuvent être divisés en secteurs comportant différents jeux de données de
soudage. La division en secteurs est temporisée.
LTO 160 / LTO 250 est doté d’une sauvegarde à batterie en vue de préserver les
réglages si la machine était arrêtée ou débranchée.
LTO 160 / LTO 250 est une machine du type redresseur, c’est--à--dire que la tension
de secteur est d’abord redressée puis transformée en tension alternative de très
haute fréquence et enfin transformée en tension de soudage.
Redressage
Ondulation
Transformation
Redressage
Système de commande
Le principe de redressage permet d’assurer de meilleures caractéristiques de
soudage étant donné qu’il autorise le contrôle en continu du procédé de soudage.
dpa6d1fa
-- 80 --
FR
LTO 160 / LTO 250 intègre un micro--ordinateur Siemens 80515 charger d’optimiser
les caractéristiques d’amorçage et de surveiller la séquence de soudage en vue
d’assurer les caractéristiques statiques et dynamiques désirées.
LTO 160 / LTO 250 est conçue tant pour le soudage manuel que le soudage mécanisé. Par conséquent elle peut entraîner les outils de soudage PRB, PRG, PRI, POB,
POC, PRH. Pour le soudage manuel, il est utilisé une torche de soudage TIG à raccorder à la connexion OKC.
Les composants de LTO 160 / LTO 250 sont:
S
S
Module de puissance, incorporant unitées de puissance et électronique de
commande. Sa fonction est de redresser et convertir la tension de secteur en
tension alternative HF puis de la transformer en tension de soudage.
Coffret de commande pour la sélection de: soudage séquenciel ou
non--séquenciel, amorçage HF ou LIFTARC, programmation, changement de
valeurs des paramètres, gestion de mémoire, division en secteurs, prédébit de
gaz manuel, rotation manuelle, dévidage manuel, marche et arrêt. Les valeurs
de tension et de courant sont indiquées continuellement sur l’affichage du coffret
de commande en cours du soudage. La communication entre le coffret de
commande et la source de courant est très sûre en ce qui concerne les
interférences, comme la transmission des signaux se fait à l’aide de fibres
optiques. (L=10m.)
3.2
Caractéristiques techniques
LTO 160
LTo 250
Tension de secteur
230 V, 1
400 V, 3
Fréquence de secteur
50--60 Hz
50--60 Hz
Charge permise à
35 % facteur de marche
60 % facteur de marche
100 % facteur de marche
160 A / 16 V
110 A / 15 V
80 A / 13 V
250 A / 20 V
180 A / 17 V
140 A / 16 V
Puissance à vide
55 W
50 W
Facteur de puissance
0,68
0,61
Rendement
0,70
0,80
Courant primaire
10 A
15 A
Dimension long x larg x haut
515 x 285 x 505 mm
515 x 285 x 505 mm
Poids
32 kg
33 kg
Classe de température
F (155 C)
F (155 C)
Classe de protection
IP 23
IP 23
Capacité du mémoire interne,
nombre de jeux de paramètres
100 positions
100 positions
Batterie--tampon LTO
2 ans
2 ans
Batterie--tampon Coffret de
commande
2 ans
2 ans
Allumage de l’arc pour outil
de soudage de tubes
Allumage de l’arc pour soudage manuel
HF
HF
HF et LIFT ARC
HF et LIFT ARC
Classe d’utilisation
dpa6d1fa
-- 81 --
FR
Plage de réglage
LTO 160
LTO 250
Courant pulsé, courant de
fond et courant continu
3--160 A
3--250 A
Échelonnement, courant
1A
1A
Vitesse de dévidage
0,10--2,20 m/min (MEI 20/21)
0,15--1,50 m/min (POB, POC)
0,10--2,20 m/min (MEI 20/21)
0,15--1,50 m/min (POB, POC)
Vitesse de rotation
5--100 % de la vitesse maxi
5--100 % de la vitesse maxi
Temps d’ondulation et temps 0,02--5,0 s
de fond
0,02--5,0 s
Temps de préchauffage
0--99,8 s
0--99,8 s
Temps de prédébit de gaz
1--250 s
1--250 s
Temps de postdébit de gaz
3--250 s
3--250 s
Temps de remontée (Slope
up)
0--25 s
0--25 s
Temps de déscente (Slope
down)
0--25 s
0--25 s
Temps de secteur
0,01--33,59 min
0,01--33,59 min
Échelonnement, temps de
secteur
0,1 s
0,1 s
Facteur de marche
Le facteur de marche indique le temps pendant lequel il est possible de souder avec
une certaine charge sans surcharger la source de courant. Le temps s’exprime en
pour cent d’une période de dix minutes.
Classe de protection
Le code IP indique la classe de protection, c’est--à--dire le degré de protection
contre l’infiltration de particules solides et de l’eau. Les machines marquées IP 23
sont destinées à une utilisation d’intérieur et d’extérieur.
Classe d’utilisation
Le symbole
signifie que la source de courant est conçue pour une utilisation
dans des environnements où il existe un danger électrique.
4
INSTALLATION
4.1
Généralités
AVERTISSEMENT
Ce produit est destiné à un usage industriel. Dans des environnements
domestiques ce produit peut provoquer des interférences parasitaires.
C’est la responsabilité de l’utilisateur de prendre les précautions adéquates.
L’installation doit être effectuée par un spécialiste agrée.
4.2
Placement
Placer la machine de manière à ne pas gêner son refroidissement (circulation d’air).
dpa6d1fa
-- 82 --
FR
4.3
Instruction de levage
4.4
Raccordement au réseau
La plaque signalétique avec numéro de fabrication et caractéristiques de
raccordement est placée sur la face arrière de l’équipement.
S
S’assurer que l’appareil est raccordé à la tension correcte et que les gabarits
des fusibles sont corrects.
LTO 160
LTO 250
Tension d’alimentation
230 V
400 V
Fréquence réseau
50--60 Hz
50--60 Hz
Fusible, lent
16 A
16 A
Câble d’alimentation réseau,
section
dpa6d1fa
3 x 2,5
mm2
4 x 1,5 mm2
-- 83 --
FR
4.5
Raccordement du système de soudage complet
B--B
Câble du moteur -- dévidage
C--C
Câble du moteur -- rotation
G--G
Tuyau d’eau de refroidissement d’entrée
H--H
Tuyau d’eau de refroidissement de sortie
J--J
Câble de soudage
L--L
Contact de torche
M--M
Tuyau de gaz de sortie
N--N
Tuyau de gaz d’entrée
Q--Q
Câble de retour +
dpa6d1fa
-- 84 --
FR
B--B
Câble du moteur -- dévidage
C--C
Câble du moteur -- rotation
G--G
Tuyau d’eau de refroidissement d’entrée
H--H
Tuyau d’eau de refroidissement de sortie
J--J
Câble de soudage
L--L
Contact de torche
M--M
Tuyau de gaz de sortie
N--N
Tuyau de gaz d’entrée
Q--Q
Câble de retour +
5
MISE EN MARCHE
5.1
Généralités
Les prescriptions de sécurité générales relatives à l’utilisation de l’équipement
sont données à la page 79. En prendre connaissance avant d’utiliser l’équipement.
ATTENTION!
Faire très attention au risque de se
pincer dans les pièces rotatives.
dpa6d1fa
-- 85 --
FR
1. Vérifier la fixation des câbles, de l’outil de soudage et du câble de retour.
2. S’assurer qu’il n’existe pas de fuites de gaz.
3. Mettre l’interrupteur de démarrage sur la position 1. La lampe témoin s’allume
pour indiquer que la tension de secteur est connectée.
4. Régler les données conformément aux instructions sous COFFRET DE
COMMANDE.
5.2
Organes de commande et raccordements
1. Interrupteur d’alimentation
réseau
9. Raccord de dévidage MEI 20, POB, PRI
2. Lampe indicatrice jaune
(thermostat)
10. Raccord de rotation PRB 9--20, 18--40,
36--80, 71--160, 140--220, PRG, PRI,
POB
3. Lampe indicatrice blanche
(alimentation)
11. Raccord de groupe réfrigérant 230 V,
1,25 A
4. Coffret de commande
12. Raccord de gaz de protection
5. Raccord de câble de retour (+) 13. Raccord de commande à distance de la
torche de soudage TIG
6. Raccord de câble de soudage
(--), section 25 mm2
14. Câble d’alimentation
7. Raccord de dévidage MEI 21,
POC
15. Raccord de gaz (raccord de la bouteille
de gaz)
8. Raccord de rotation PRB
17--49, 33--90, 60--170, PRH
6--40, 25--90, 40--115, POC
16. Câble de coffret de commande
5.3
17. Fusible, lent 1,25 A (raccord 230 V)
18. Raccord de capteur de débit, (eau)
Protection contre la surchauffe
Pour éviter tout risque de surcharge, un thermostat incorporé se déclenche quand la
température devient excessive. En ce cas, le courant est coupé et le voyant jaune
s’allume. Quand la température baisse, le thermostat est réarmé automatiquement.
dpa6d1fa
-- 86 --
FR
6
ENTRETIEN
6.1
Généralités
NOTA!
Toutes les conditions de garantie du fournisseur de la machine cessent de
s’appliquer dans le cas où le propiétaire ou l’utilisateur de l’équipement
entreprend une quelconque intervention de dépannage de la machine en
dehors du contrat de maintenance.
LTO 160 / LTO 250 ne demande normalement aucun entretien. Il suffit de la nettoyer
une fois par an à l’air comprimé (pression réduite), et de nettoyer régulièrement le
filtre à poussière. Si l’appareil est utilisé dans une environnement sale ou
poussiéreux, ces mesures seront prises plus souvent.
7
COFFRET DE COMMANDE
7.1
La mode de travail du coffret de commande
L’équipement de processus est actualisé en continu par le coffret de commande.
La mémoire de travail est une unité centrale du coffret de commande, où sont
rassamblées toutes les valeurs actuelles pour la méthode et pour les paramètres.
La mémoire de travail contient toujours un jeu complet de données nécessaires pour
le processus.
La mémoire de travail peut être stockée en entier dans un plus grand champ de
mémoire, appelé la bibliothèque. La bibliothèque est suffissante pour conserver
jusqu’à 100 jeux de données.
Chaque jeu de données dans la bibliothèque forme un ’secteur’. (La dénomination
’secteur’ provient du fait qu’après le rappel à la mémoire de travail d’un secteur, ce
secteur produit les données pour le processus du secteur géométrique qui se forme
à la rotation pendant le temps entré.)
dpa6d1fa
-- 87 --
FR
Le contenu de la mémoire de travail peut être influencé par:
S
la modification des paramètres isolés
S
le rappel d’un secteur (toute la mémoire de travail est écrite par--dessus)
Le contenu de la bibliothèque peut être influencé par:
S
le stockage d’un secteur
S
l’effacement d’un secteur
Le contenu de la mémoire de travail et de la bibliothèque reste normalement d’un
passage à l’autre (grâce à back--up par batterie).
Un secteur peut être du type de soudage ou de transport. Les deux types peuvent
être arbitrairement mélangés. Un secteur de transport ne comporte que de rotation
conformément aux données de direction, de vitesse et de temps entrées. (Les
paramètres de soudage manquent ici.)
La methode de passage (séquentielle ou non--séquentielle) est indiquée dans
chaque secteur.
Passage séquentiel:
Au passage d’un secteur séquentiel les valeurs du secteur contrôlent le processus
pendant le temps entré dans le secteur. D’après, le nombre d’identification du
secteur au--dessus est automatiquement rappelé de la bibliothèque (des vides
doivent exister). La séquence s’avance jusqu’à ce qu’un ’secteur final’ est trouvé. A
la fin du secteur final la séquence est terminée et le ’secteur de marche’ qui était en
vigeur au démarrage de la séquence est automatiquement rappelé. On se trouve
maintenant dans la position de démarrage d’une nouvelle séquence identique.
Un secteur séquentiel quelconque peut servir comme secteur de marche. Il n’y a
rien dans le contenu du secteur à indiquer l’information de secteur de marche. La
conception de ’secteur de marche’ est associée au secteur, où le démarrage de la
dernière séquence avait lieu.
Les secteurs finals, par contre, sont prédéfinis par un paramètre.
Un nombre arbitraire de secteurs finals peuvent exister dans la bibliothèque. (Dans
le cas extrème 100 secteurs finals différents sont possible, correspondant à autant
de séquences, chaqu’une constituée par un secteur.)
Un programme de soudage peut être identique à une séquence de secteurs. Le
programme de soudage désiré est appelé en rappelant manuellement le secteur qui
va fonctionner comme secteur de marche.
Passage non-- séquentiel:
Les valeurs du secteur contrôlent le processus jusqu’à ce que le passage est
interrompu manuellement. Un changement éventuel de secteur avant le démarrage
se fait manuellement. Les conceptions de secteur de marche et de secteur final
n’ont pas de signification ici.
dpa6d1fa
-- 88 --
FR
7.2
Codes d’outils
Outil de soudage
A21 PRB
Taille
Code
9--20, 18--40, 36--80,
71--160, 140--220,
17--49, 33--90
PRB
60--170
PRB 60-- 170
6--40, 25--90
PRH
40--115
PRH 40--115
A21 PRG
25--45
PRG
A21 PRI
36--80, 71--160, 140--220
PRI
A22 POB
12--60
POB
A22 POC
12--60
POC
A21 PRH
7.3
Division en champs de fonction
Tout le maniement du coffret de commande se fait dans quatre champs de fonctions,
représentés par les ’touches principales’ SEL (select), SET (set), MEM (memory) et
OPE (operate):
SELECTION DE METHODE
SEL
S
Pour la sélection de méthode dans la
mémoire de travail.
REGLAGE
SET
S
Pour le réglage des paramètres de
soudage et de transport dans la
mémoire de travail.
dpa6d1fa
-- 89 --
FR
MANIEMENT DE LA MEMOIRE
MISE EN MARCHE
MEM
OPE
S
Pour le stockage du contenu de la
mémoire de travail dans un champ de
mémoire vide.
S
Pour le rappel à la mémoire de travail
des données antérieurement stockées.
S
Pour l’effacement des données
antérieurement stockées.
S
Pour commencer le soudage, le
transport ou des fonctions manuelles.
Les quatres touches principales sont décrites dans un chapitre séparé. La fonction
des autres touches en ressort aussi.
7.4
La touche SEL
SEL est l’une des quatre touches principales du coffret de commande.
Sous SEL la méthode désirée est sélectionnée.
Quatre options différentes sont à disposition, structurées en quatre niveaux à
l’affichage. Toutes les options possibles sont présentées dans deux images à
l’affichage:
Niveau 1, Méthode: SEQUENCE/NON SEQUENCE
Niveau 2, Courant: PULSED CURR./
CONT.CURR/. /TRANSP. SECTOR
Niveau 3, Méthode de démarrage: HF--START/LIFTARC
Niveau 4, Outil: POB/PRI/PRB/PRG
Le contenu des quatre lignes déterminent ensemble la méthode sélectionnée pour le
moment (indépendant de la position des crochets). Les crochets marquent une ligne
où peut se faire des modifications.
dpa6d1fa
-- 90 --
FR
(L’exemple de la sélection d’une méthode donné plus haut comprend des valeurs de
sortie, sélectionnées par ESAB.)
Il n’est pas possible d’arriver à l’état de SEL dans le cours d’une activité!
Maniement sous SEL
Un aperçu de touches de signification dans l’état de SEL. L’état de SEL peut être
quitté à l’aide des trois autres touches principales.
Les touches actives sont décrites ci--dessous.
Sélectionner de niveau en faisant passer les crochets à l’aide
des touches de niveau:
(Pour passer d’un niveau à l’autre. Les affichages changent
automatiquement. Il n’est pas possible de faire des
modifications concernant la méthode à l’aide des touches de
niveau. Ce que vous lisez, ce sont des données
précédemment entrées.)
Selectionner une option à chaque niveau à l’aide de la
touche:
(Les options de tous les niveaux sont affichées en cycles.
L’affichage d’une option indique qu’elle a été sélectionnée.)
dpa6d1fa
-- 91 --
FR
SEL -- Exemple 1
La méthode non--séquentielle doit être sélectionnée.
SEL -- Exemple 2
Un secteur de transport doit être sélectionné.
[
dpa6d1fa
]
-- 92 --
FR
SEL -- Exemple 3
L’outil POB doit être sélectionné.
[
dpa6d1fa
]
-- 93 --
FR
7.5
La touche SET
SET est l’une des quatre touches principales du coffret de commande
Sous SET se fait le réglage de valeur pour les paramètres de soudage et de
transport.
Les paramètres sont affichés par paires, un paramètre sur chaque ligne de
l’affichage.
Le jeu de paramètre actuel constitue le résultat des options faites sous SEL
concernant:
S
PULSED CURR./CONT.CURR./TRANSP. SECTOR
S
SEQUENCE/NON SEQUENCE
Les jeux de paramètres possibles sont indiqués à l’une des pages suivantes.
dpa6d1fa
-- 94 --
FR
Maniement sous SET
Un aperçu de touches de signification dans l’état de SET. L’état de SET peut être
quitté à l’aide des trois autres touches principales.
Les touches actives sont décrites ci--dessous.
Changer de l’affichage de paramètres à l’aide des
touches de niveau:
A l’aide de ces touches il est possible de lire tous les
paramètres existants du jeu actuel.)
Régler les valeurs des paramètres affichés à l’aide des
quatre touches pour augmentation/diminution:
(’+/--’ et ’YES’ à l’aide de la touche d’augmentation, ’--’
et ’NO’ à l’aide de la touche de diminution.)
Au sujet des valeurs de paramètres
Jeu de paramètres:
(Les valeurs de paramètres indiquées ci--après sont des valeurs de sortie,
sélectionnées par ESAB.)
COURANT PULSÉ
dpa6d1fa
COURANT CONTINU
-- 95 --
TRANSPORT
FR
Le ’temps de secteur’ et l’information de ’secteur final’ sont indiqués seulement au
passgage séquentiel:
Commentaires sur les valeurs min/max des paramètres
Comme la valeur minimale de certains paramètres est mise à zéro, il est dans la
pratique possible de les annuler en diminuant la valeur à zéro. (Le temps de
préchauffage et les temps de pente de descente et de montée.)
La valeur minimale de la vitesse de dévidage de fil est toujours plus haute que zéro
et peut être annulée à l’aide d’un paramètre spécial. (Wf = YES/NO)
dpa6d1fa
-- 96 --
FR
7.6
La touche MEM
MEM est l’une des quatre touches principales du coffret de commande.
Sous MEM se fait le maniement de la mémoire, c’est--à--dire toutes les opérations
qui concernent la bibliothèque. Ces opérations sont incorporées dans un seul
affichage:
La bibliothèque fait des propositions sur l’affichage de MEM en ce qui concerne:
S
Les numéros libres pour le stockage d’un secteur dans (STO).
S
Les numéros des secteur stockés pour le rappel d’un secteur de (RCL).
Les numéros des secteurs stockés pour l’effacement d’un secteur dans (DEL).
(Une ligne peut se présenter sur l’affichage au lieu d’un numéro de secteur dans
le cas où la bibliothèque est tout à fait vide ou tout à fait pleine.)
L’affichage de MEM indique aussi le nombre de secteurs stockés sur les 100
possibles.
S
dpa6d1fa
-- 97 --
FR
Maniement sous MEM
Un aperçu de touches de signification dans l’état de MEM. L’état de MEM peut être
quitté à l’aide des trois autres touches principales.
Les touches actives sont décrites ci--après.
Déplacer les crochets à l’aide des touches de
niveau:
Sélectionner le numéro du secteur dans les
crochets à l’aide de ces touches:
S
Concernant la sélection de numéro:
Pour STO seulement les numéros libres de la
bibliothèque sont fouillés.
Pour RCL et DEL seulement les numéros
occupés de la bibliothèque sont fouillés.
(La bibliothèque est toujours fouillée en cycles.)
Executer l’opération sélectionnée à l’aide de:
dpa6d1fa
-- 98 --
FR
Concernant les opérations de mémoire
Une opération exécutée dans la mémoire est acquittée par un affichage temporaire,
par exemple:
En essayant d’exécuter une opération impossible dans la mémoire, l’un de ces deux
affichages temporaires se présente
ou
Information supplémentaire sur l’affichage MEM:
Si le secteur indiqué est un secteur final, cela est marqué par un ’carré’, par
exemple:
Si le secteur indiqué est un secteur non--séquentiel, cela est marqué par une
’poutrelle en I’, par exemple:
dpa6d1fa
-- 99 --
FR
7.7
La touche OPE
OPE est l’une des touches principales du coffret de commande.
OPE est l’état de sortie pour mettre en marche le soudage/transport (W/TR) ou des
fonctions manuelles.(GAS, ROT. ou WIRE).
Il est possible de mettre en marche toutes les quatre activités à partir de la même
affichage sous OPE:
La direction actuelle de rotation et de dévidage de fil est toujours affichée.
dpa6d1fa
-- 100 --
FR
Maniement avant marche
Un aperçu de touches de signification dans l’état d’OPE. L’état d’OPE peut être
quitté à l’aide des trois autres touches principales.
Les touches actives sont décrites ci--après.
Sélectionner l’activité désirée en faisant passer les
crochets à l’aide des touches de niveau:
(Le dévidage manuel n’est pas possible. Le niveau de
WIRE n’est pas accessible si le secteur est du type de
TRANSPORT. Le paramètre de dévidage manque.)
Changer la direction de rotation dans les crochets à
l’aide de ces touches: (Concernant la direction de
rotation: Se base sur le paramètre de la direction de
rotation gérée dans l’état de SET. Donc, il ya deux
alternatives de lire et de modifier ce paramètre.
Concernant la direction de dévidage: A la mise en
circuit de la machine, la direction de dévidage est
automatiquement mise à ’+’. La mise en marche de
W/TR amène toujours la direction ’+’. Il n’y a pas de
paramètre de dévidage dans l’état de SET.)
Marche/arrêt de l’activité sélectionnée se fait à l’aide
de:
Marche/arrêt peut aussi être effectué à partir des
organes externes, si incorporés (torche TIG et outil
POB).(Voir rubrique séparée: Marche/arrêt a partir des
organes externes.)
dpa6d1fa
-- 101 --
FR
Conditions dans le cours d’une activité
Le suivant s’applique à toutes les activités (W/TR ou des fonctions
manuelles):
Après la mise en marche à partir de quelqu’un des niveaux dans OPE, il est possible
de sélectionner librement entre les états SET, MEM ou OPE.
Il est aussi possible de changer des données de soudage ou de transport (dans
SET), de même que de stocker et d’effacer des secteurs (dans MEM). Le
changement de la méthode, par contre, n’est pas possible. (L’état de SEL est hors
d’atteinte.)
Une activité en cours se laisse toujours interrompre, indépendant de l’état (SET,
MEM ou OPE), à l’aide de
ou à partir d’un organe externe.
Fonctions manuelles (GAS, ROT. et WIRE):
Après la mise en marche, l’un des affichages suivant apparait, (aussi longtems qu’on
demeure dans l’état d’OPE):
A la rotation manuelle et au dévidage manuel les
références de vitesse descendent des paramètres de
courant actuels dans SET. Donc, il est possible de les
modifier au cours du passage manuel.
En appuyant sur la touche STOP, cet affichage
temporaire apparait puis passe en affichage
permanent pour l’état actuel. (SET, MEM ou OPE).
Cas spécial:
L’affichage temporaire apparaît dans le cas où la rotation manuelle est interrompue. L’indication de temps
peut servir à déterminer le paramètre de ’temps de
secteur’.
dpa6d1fa
-- 102 --
FR
Soudage/transport (W/TR):
Après la mise en marche ces affichage apparaissent:
pour un secteur de transport et
pour un secteur de soudage.
Les valeurs réelles (la valeur moyenne de la tension et
la valeur de crête du courant) sont indiquées dans les
secteurs de soudage. Le numéro actuel de secteur est
indiqué dans tous les secteurs.
Dans le cas d’un secteur non--séquentiel, le numéro
du secteur est indiqué dans des crochets.
Si après l’effacement de la mémoire complète,
(les valeurs de sortie sont accessibles dans la
mémoire de travail), l’affichage ’[SECTOR NO --1]’
apparaît après la mise en marche d’une méthode de
passage non--séquentielle. Cela doit s’interpréter
comme ’numéro de secteur indéfini’. La mise en
marche d’une méthode de passage séquentielle soit
bloquée dans la situation correspondante.
Les références de courant actuelles peuvent être
modifiées en cours du soudage dans l’état d’OPE
(courant continu, courant pulsé et courant de fond).
Ces modifications se font à l’aide des mêmes touches
pour l’augmentation/diminution comme dans
l’état de SET. Le résultat d’une modification de courant
peut être lu à la valeur réelle. En cas de modification
des autres paramètres en cours du passage, l’état de
SET doit être sélectionné!
En cours de la pente de descente, l’affichage ci--contre
apparait (si l’on reste dans l’état d’OPE ou y est
retourné).
dpa6d1fa
-- 103 --
FR
Dans le cas où l’état d’OPE est quitté en cours du soudage/transport:
Dans les états de SET et de MEM (SEL est hors d’atteinte), les images ordinaires de
ces états sont montrés. Aussi des images temporaires sont montrés de temps en
temps en cours du passage:
S
Au passage séquentiel cet image temporaire est montré
d’une part à la transition d’un secteur à l’autre, d’autre part à la termination de la
séquence, où le secteur de marche est automatiquement rappelé. (Ce dernier
est valable aussi pour l’état d’OPE.)
A la termination du soudage:
ou le temps du secteur de soudage s’est écoulé (et pas de nouveau secteur suit
directement), ou après un arrêt imposé de force, cet image est montré
temporairement:
Le même image apparait toujours dans les états de SET et de MEM au
commencement de la pente de descente. Le même image se présente aussi
à l’interruption de force d’un secteur de transport et à l’interruption de soudage
ou de transport en cours du passage non--séquentiel.
L’arrêt de soudage accéléré:
Au cas où le soudage est arrêté en cours du passage, la pente de descente est
commencée. Au--dessus de cette fonction d’arrêt normale il y a aussi une possibilité
d’accélérer l’arrêt de soudage dans les situations de crises. Une deuxième activation
de la touche d’arrêt (en cours de la pente de descente) cause l’arrêt de la rotation et
l’extinction de l’arc.
Si la pente de descente a commencé à cause du fait que le temps de secteur s’est
écoulé, il faut tout de même activer la touche d’arrêt deux fois pour accélérer l’arrêt
(la première activation n’ayant pas d’effet visible).
7.8
Le controle du processus
Au cours du soudage et d’autres activités le processus se base sur la coopération
continue entre le coffret de commande et l’équipement de processus.
Le signal de marche comporte le prédébit de gaz et puis l’amorçage de l’arc (HF ou
Liftarc). L’arc amorcé signifie le commencement de la pente de monté et de la phase
de préchauffage. Le préchauffage fini signifie que la rotation et le dévidage
commencent, en même temps que commence le rebours du temps de secteur.
Si maintenant encore des secteurs de soudage suivent, le joint de secteur signifie
que le soudage continue avec un nouveau jeu de valeurs de paramètres.
Quand le temps de secteur s’est écoulé et pas de nouveaux secteurs de soudage
suivent, la phase de termination commence:
dpa6d1fa
-- 104 --
FR
Le dévidage est arrêté en même temps que la pente de descente commence.
La phase de descente finie, la rotation est arrêtée et la phase de postdébit de gaz
commence. (Au cas où un secteur de transport suit, la rotation commence tout de
suite.)
7.9
Domaine de mouvement restreinte de l’outil POB, POC
Concernant l’outil POB, POC il y a au passage séquentiel un cliquet pour empêcher
de passer plus de 1,5 révolutions du point de marche. Un compteur interne surveille
l’espace qui est accumulé secteur par secteur.
A la remise en marche après une interruption eventuelle de la séquence, la
surveillance du parcours est reprise à partir du point d’interruption.
Le point d’extrémité de chaque secteur est controlé avant marche pour vérifier qu’il
se trouve dans l’intervalle permise. Au cas de secteur non--accepté le suivant
s’applique:
S
A la mise en marche
Rien ne se passe. Cet affichage temporaire se montre:
S
Au passage d’un secteur à l’autre en cours d’une séquence
La séquence est interrompue et l’état d’erreur est affiché:
Le point de marche de la domaine de mouvement est défini aux occasions suivantes
(l’espace accumulé est remis à zéro):
S
à chaque activation de la machine
S
au rappel manuel d’un secteur (dans l’état de MEM)
S
au cas où une séquence s’est écoulé en entier (le secteur de marche est
automatiquement rappelé)
S
à la mise en marche d’un secteur non--séquentiel.
Concernant l’inexactitude de l’espace accumulé:
L’espace parcouru pendant la phase de pente de descente n’est pas incorporé dans
l’espace accumulé. Les modifications eventuelles de l’espace, causées par des
modifications du paramètre de vitesse après la mise en marche du secteur actuel,
ne sont incorporées dans l’espace accumulé non plus.
dpa6d1fa
-- 105 --
FR
7.10
Stockage d’un secteur en cours du passage
Au passage séquentiel le contenu de la mémoire de travail est écrite par--dessus au
rappel automatique d’un secteur.
Problème:
Dans le cas où les valeurs des paramètres soient modifiées en cours du passage, la
mémoire de travail doit être stockée avant que le temps de secteur se soit écoulé
pour conserver les valeurs modifiées. Si le stockage se fera sous le même numéro
de secteur, il faut d’abord effacer l’original de la bibliothèque.
Recommendation:
Une façon rapide de stocker, c’est de stocker temporairement sous un autre numéro
de secteur libre (mais au dehors de l’ntervalle de numéro du secteur en cours).
Le maniement de la mémoire peut se faire après la termination de la séquence.
Procédés:
Chaque rappel de l’état de MEM signifie qu’on finit dans la position de [STO] qui
affiche un numéro antérieurement sélectionné, par exemple
Pour chaque nouveau stockage (eventuellement après
la sélection d’un nouveau numéro), la fonction de [STO] passe automatiquement
au prochain numéro libre (plus grand). Maintenant il est possible de faire un
nouveau stockage temporaire.
Donc, le stockage temporaire en cours du passage peut se faire à partir de l’état
d’OPE (ou de SET) en appuyant deux fois sur les touches
et
Il est possible de répéter ces stockages temporaires plusieurs fois pendant le
même passage aussi longtemps qu’il y a des numéros libres.
De la même manière il est possible de créer des secteur par la mise au point
des paramètres en cours d’un passage d’essai (par example
non--séquentiel) et les stocker au fur et à mésure comme des ’secteurs
grossiers’ convenables.
dpa6d1fa
-- 106 --
FR
7.11
S
Relations dans un secteur sequentiel
A la modification de la vitesse de rotation, la même longueur de secteur doit être
gardée (c’est--à--dire que le temps de secteur est automatiquement compensé
en même temps).
A la modification du temps de secteur, la longueur du secteur est également
modifiée (c’est à dire que la vitesse de rotation reste la même).
Cela s’applique aux paramètres concernés dans la zone de travail.
S
Au cas de modification en cours du passage le suivant s’applique aussi:
S
La référence de vitesse existante est actualisée, (la nouvelle vitesse entre
en fonction directement).
S
Le temps du secteur en cours n’est pas influencé.
Les conséquences pour le secteur en cours sont les suivantes:
S
A la modification de la vitesse de rotation, la longueur du secteur est
également modifiée.
S
A la modification du temps de secteur sa longueur restera la même.
N.B.! Pour que les valeurs modifiées soient conservées au passage prochain de
la même séquence, le stockage doit être lancé avant que le temps du secteur se
soit écoulé.
Donc s’applique le résultat des relations générales mentionnées au dessus au
passage prochain.
7.12
Mise a zero de la memoire/valeurs de sortie des parametres
La mémoire entière pour la sélection de méthode et pour les valeurs de paramètres
ont back--up par battérie. Normalement, le contenu de la mémoire est identique à
celui du passage précédent à la mise en marche de la machine. Si le contenu à la
mise en marche n’est pas formellement correct l’affichage suivant se montre.
Dans cette situation la machine doit être mise hors tension puis sous tension. Par
cette opération la mémoire entière est automatiquement effacée. Cela comporte que
toutes les 100 positions de la mémoire sont remises à zéro et la mémoire de travail
est munie des valeurs de sortie convenables (la structure de méthode et les trois
jeux de paramètre).
dpa6d1fa
-- 107 --
FR
7.13
Marche/arret a partir des organes externes
Sauf à partir de la touche de marche/arrêt du coffret de commande, le
soudage/transport et les fonctions manuelles peuvent être mis en marche et arrêtés
à partir des organes externes suivants (il faut que l’état d’OPE soit sélectionnée):
S
L’interrupteur de la torche TIG. Aktif dans la position enfoncée (quatre temps).
S
L’interrupteur de l’outil POB, POC, PRH. Fonctionne de la même manière que la
touche marche/arrêt du coffret de commande, c’est à dire qu’il faut appuyer sur
la touche une fois pour la marche et une fois pour l’arrêt (quatre temps).
Cela est possible par le fait que la touche de marche/arrêt de l’outil POB, POC,
PRH est connectée par relais à l’entrée du signal de marche externe de la
source de courant.
Dans les deux cas ci--dessus le strict ordre de marche/arrêt/marche/arrêt est
valable. Cf:
L’activation de la touche marche/arrêt du coffret de commande est toujours
interprétée librement par le coffret de commande (comme marche dans le cas o
aucune activité est en cours et comme arrêt dans le cas contraire.)
Le coffret de commande peut rejeter une commande, qu’il soit librement
interprété ou strictement. La mise en marche est bloquée,
par exemple, dans le cas ou les conditions de marche ne sont pas remplies.
Concernant l’arrêt de soudage accéléré à partir des oganes externes:
L’arrêt de soudage accéléré peut se faire à partir des organes externes de la même
manière qu’il a été décrite pour la touche de marche/arrêt du coffret de commande.
Généralement cette fonction signifie, qu’une deuxième activation de la touche d’arrêt
au cours de la phase de pente de descente, la rotation s’arrête et l’arc s’éteint.
A cause du strict order de marche/arrêt il est en effet une commande de marche
externe qui provoque l’arrêt de soudage accéléré.
Spécialités à la mise en marche externe, (1)
A cause du strict order de marche/arrêt on peut perdre la mesure de temps en
temps, c’est--à--dire que le signal de marche vient quand l’activité est déjà en cours
et le signal d’arrêt vient quand l’activité est déjà terminée.
La cause de la perte de mesure peut être:
S
Le coffret de commande a rejeté une commande.
S
La séquence s’est écoulée.
S
Un état d’erreur a arrêté la séquence (voir messages d’erreurs).
S Un arrêt de soudage accéléré a été exécuté
Au maniement d’un marche/arrêt externe il faut parfois donner une commande
aveugle (qui est en soi rejetée par le coffret de commande), pour reprendre la
mesure.
S
En ce qui concerne l’interrupteur de commande de la torche TIG la perte de
mesure est évident et par conséquent il est normal de corriger.
dpa6d1fa
-- 108 --
FR
S
Concernant l’outil POB il n’y a rien d’extérieur à indiquer la position de
marche/arrêt. (La fonction d’alternance se fait par relais.) Une activation aveugle
pour arriver à la position d’arrêt peut être nécessaire.
Spécialités à la mise en marche à partir des organes externes, (2)
Si l’arc s’éteint à la mise en marche externe (entre l’allumage de l’arc constaté et la
phase de pente de descente commencé), on retourne à l’état de base d’OPE, (ou
l’on reste dans SET ou MEM si l’un de ces deux états a été sélectionné après la
mise en marche).
Cela est pour n’avoir pas à remettre l’état ’WELDING ERROR’ avant une nouvelle
mise en marche, ce qui est nécessaire dans la situation correspondante si le
soudage a été commencé à partir du coffret de commande.
Un exemple dans cette connexion soit le cas de l’allumage manqué.
Spécialités à la mise en marche à partir des organes externes, (3)
Si la mise en marche a été exécutée par des organes externes (de l’une façon ou de
l’autre), et un secteur non-- séquentiel a été sélectionné, les références de sortie
pour la rotation et le dévidage sont bloquées, indépendant de ce qui a été dit de ces
paramètres dans le secteur.
Si la mise en marche a été exécutée par des organes externes (de l’une façon ou de
l’autre) et un secteur séquentiel a été sélectionné, le bloquage n’arrive pas.
7.14
La longueur d’un secteur de transport
A cause de la résolution du temps de secteur (en pleines secondes) il n’est pas
possible de passer à la vitesse de rotation maximale d’une position quelleconque
directement à une autre position sélectionnée avec une précision satisfaisante.
S
Mesure, alt.1:
Sortir du temps de secteur qui donne un secteur un petit peu trop long et
diminuer la valeur maxi de la vitesse de rotation d’autant de pourcentages que la
longueur du secteur concorde.
S
Mesure, alt. 2:
Partager le transport en deux secteurs. Passer avec le premier aussi près que
possible à la vitesse de rotation maxi, puis faire le réglage fin à basse vitesse
dans l’autre secteur.
7.15
L’influence sur la pulsation du passage d’un secteur a l’autre
Chaque fois on change d’un secteur à l’autre au passage séquentiel, un nombre de
valeurs de paramètres est transmis à la source de courant. Si la pulsation est déjà
actuelle, le processus de passage aux nouveaux paramètres de pulsation est
conditionné par où dans le cycle de pulsation on se trouve au moment de passage.
S
Dans le cas il faut prendre des mesures:
Augmenter/diminuer le temps de courant de pulsation et/ou de fond du secteur
d’autant de pas de 0,02 sec que les cycles de pulsation du secteur se balancent.
dpa6d1fa
-- 109 --
FR
8
MESSAGES D’ERREURS
8.1
Défaut dans les mémoires
Défaut dans les mémoires peuvent se présenter à la mise sous tension de la
machine sans nécessairement déranger le processus.
Cellule de mémoire défectueuse dans la mémoire
lecture/écriture de la machine.
Cellule de mémoire défectueuse dans la mémoire
lecture de la machine.
Cellule de mémoire défectueuse dans la mémoire
lecture/écriture interne du coffret de commande.
Cellule de mémoire défectueuse dans la mémoire
lecture du coffret de commande.
Cellule de mémoire défectueuse dans la mémoire
lecture/écriture externe du coffret de commande. La
mémoire contient entre autres choses des données de
soudage stockées.
Le contenu de la memoire de données de soudage a
été faussé. Mettre la machine hors tension puis sous
tension. Le contenu de la mémoire travail est remis
aux valeurs de sortie et les 100 positions de la
mémoire ont été effacées.
8.2
Défauts dans les communications
Défauts dans les communications nécessitent que la machine soit mise hors tension
puis sous tension. Les messages d’erreurs se rapportent à la communication série
entre la machine et le coffret de commande et apparaissent occasionnellement. La
remise se fait en mettant la machine hors tension puis sous tension. Si les défaults
apparaissent plus en plus souvent, l’équipement doit être soumis à l’inspection.
Après 5 essais de transmission d’un message de la
machine au coffret de commande, le total de
vérification est toujours erroné.
Après 5 essais de transmission d’un message du
coffret de commande à la machine, le total de
vérification est toujours erroné.
dpa6d1fa
-- 110 --
FR
Le coffret de commande a envoyé un message à la
machine et aucun aquittement n’a été reçu.
Le coffret de commande n’arrivant pas à traiter tous
les messages reçus a causé le dépassement de la
capacité de la mémoire tampon de réception.
La machine n’arrivant pas à traiter tous les messages
envoyés par le coffret de commande a causé le
dépassement de capacité de la mémoire tampon
d’émission du coffret de commande.
La machine a envoyé un message au coffret
decommande et aucun aquittement n’a été reçu.
8.3
Fauts au cours de soudage
Apparaît dans le cas un message interne de ’l’arc
éteint’ soit envoyé spontanément de la source de
courant au coffret de commande au cours de soudage
(c’est--à--dire entre l’allumage de l’arc et la pente de
descente commancée) et le soudage a été initié a
partir du coffret de commande.
Comparer les cas qui ne causent pas d’état d’erreur
(par des raisons pratiques):
Si le soudage a été initié par un signal de démarrage
externe on retourne au cas de ’l’arc éteint’ à l’état de
base OPE (ou l’on reste après l’arrêt de soudage dans
SET ou MEM si l’un de ces états a été sélectionné
aprés le démarrage).
8.4
Fauts au passage séquentiel
Les défauts apparaissent en rappelant le secteur suivant au cours du passage
séquentiel.
Tous les secteurs ont été effacés depuis le démarrage
du secteur courant (y compris le cas où le secteur de
marche soit rappelé automatiquement après le dernier
secteur).
Le point d’extrémité du nouveau secteur se trouve
’hors de l’interval permis (s’applique à l’outil POB).
dpa6d1fa
-- 111 --
FR
Le nouveau secteur est du type non--séquentiel.
L’outil indiqué dans le nouveau secteur ne conforme
pas à celui indiqué précédemment dans la séquence.
8.5
Meessages de bloquage
Les messages de bloquage apparaissent comme des images occasionnels (pendant
2 secondes environ) si l’activation de la touche n’est pas acceptée. D’après on
retourne à l’état précédent.
OPÉRATIONS DANS LES MÉMOIRES:
Les opérations dans les mémoires ne sont pas exécutées dans les quatre situations
suivantes: Toutes les 100 positions mémoires dans la bibliothèque sont vides.
(Apparaît en essayant de rappeler un secteur de la bibliothèque.)
Toutes les 100 positions mémoires dans la
bibliothèque sont vides. (Apparaît en essayant de
rappeler un secteur de la bibliothèque.)
Toutes les 100 positions mémoires dans la
bibliothèque sont occupées. (Apparaît en essayant de
stocker un secteur dans la bibliothèque.)
Toutes les 100 positions mémoires dans la
bibliothèque sont vides. (Apparaît en essayant
d’effacer un secteur dans la bibliothèque.)
Une activité est en cours. (Apparaît en essayant de
rappeler un secteur de la bibliothèque.)
dpa6d1fa
-- 112 --
FR
MISE EN MARCHE D’UNE SÉQUENCE:
La mise en marche d’une séquence n’est pas exécutée dans les trois situations
suivantes:
Toutes les 100 positions mémoires dans la
bibliothèque sont vides.
Cet affichage s’applique à l’outil POB. La révolution de
rotation de +/-- 1,5 a été dépassée.
Les outils indiqués dans une séquence ne sont pas
identiques. (Apparaît en essayant de remettre en
marche une séquence et l’arrêt a été causé par le
défaut ’outil incorrecte’.)
9
ACCESSOIRES
Numéro de commande
Outil de soudage de tubes A21 PRB refroidi par eau . . . . . . . . . . . 17--49 . . . . . . . 0443 750 880
33--90 . . . . . . . 0443 760 880
60--170 . . . . . . 0443 770 880
Outil de soudage de tubes A21 PRB refroidi par air . . . . . . . . . . . . 17--49 . . . . . . . 0443 750 881
33--90 . . . . . . . 0443 760 881
60--170 . . . . . . 0443 770 881
Outil de soudage de tubes A21 PRH, hermétique . . . . . . . . . . . . . 6--40 . . . . . . . . . 0456 940 880
25--90 . . . . . . . 0456 941 880
40--115 . . . . . . . 0456 942 880
Outils de soudage interne de tubes A22 POC, dévidage . . . . . . . . 12--60 . . . . . . . 0443 930 880
Torche TIG manuelle HW 17R OKC 3,8 m . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0588 000 722
HW 20 OKC 3,8 m . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0588 000 744
Dévidoir MEI 21 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0443 830 880
Groupe réfrigérant OCF 2M . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0457 216 882
Chariot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0456 804 880
Câble prolongateur a, coffret de programmation (15 m) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0369 143 887
Câble prolongateur b, fil (10 m) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0456 904 880
Câble prolongateur c, rotation (10 m) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0456 906 880
Câble prolongateur f, Câble de retour (8 m) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0152 349 893
Jeu d’extension 1, courant, eau, gaz, (8 m) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0456 905 880
Jeu d’extension 2, courant, eau, gaz, contact de torche (8m) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0466 705 881
dpa6d1fa
-- 113 --
FR
dpa6d1fa
-- 114 --
FR
10
COMMANDE DE PIÈCES DÉTACHÉES
LTO 160, LTO 250 est conçue et éprouvée conformément à la norme internationale EN 60 974--1 (CEI 974--1).
Il incombe à l’entreprise chargée de tout travail de maintenance ou de réparation de s’assurer que le produit demeure conforme à la norme susmentionnée
après leur intervention.
La commande des pièces de rechange s’effectue auprès du représentant ESAB le
plus proche, se reporter à la dernière page du manuel. Dans toute commande, prière d’indiquer le type et le numéro de série de machine ainsi que les désignations et
les numéros de pièces conformément à la liste des pièces de rechange donnée à la
page 159. Cela facilite l’expédition et assure une livraison correcte.
dpa6d1fa
-- 115 --
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising