Manuel d`utilisation

Manuel d`utilisation
heaterSteam – Humidificateur UR
Manuel d’utilisation
Nous voulons vous faire économiser du temps et de l’argent !
Nous vous assurons que la lecture complète de ce manuel vous garantira une installation
correcte et une utilisation sûre du produit décrit.
AVERTISSEMENTS IMPORTANTS
AVANT D’INSTALLER OU D’INTERVENIR SUR L’APPAREIL, VEUILLEZ LIRE SOIGNEUSEMENT ET SUIVRE
LES INSTRUCTIONS ET LES NORMES DE SÉCURITÉ CONTENUES DANS CE MANUEL ET ILLUSTRÉES PAR LES
ÉTIQUETTES PLACÉES SUR LA MACHINE.
Cet humidificateur produit de la vapeur non pressurisée au moyen d’éléments résistifs immergés dans l’eau contenue dans le cylindrebouilloire (appelé cylindre ci-après) ; la vapeur ainsi produite est utilisée pour humidifier les locaux ou les procédés industriels par
des distributeurs spéciaux.
La qualité de l’eau utilisée influe sur le procédé d’évaporation, c’est pour cela que l’appareil peut être alimenté avec de l’eau non
traitée de type potable, déminéralisée ou avec de l’eau traitée par un appareil adoucisseur (voir Caractéristiques de l’eau
d’alimentation) ; l’eau évaporée est réintégrée automatiquement au moyen d’une soupape de remplissage.
Afin d’obtenir une distribution uniforme du débit de chaleur, les éléments résistifs, isolés électriquement de l’eau, sont contenus dans
des fuseaux d’aluminium et ils sont également disponibles munis d’un revêtement spécial anti-adhérent afin d’empêcher la fixation
des dépôts calcaires et en faciliter leur élimination par la suite.
Cet appareil est conçu exclusivement pour humidifier directement des locaux, en conduite ou au moyen de distributeurs. Il a été
réalisé pour atteindre cet objectif pourvu que : l’installation, l’utilisation et l’entretien soient effectués selon les instructions contenues
dans ce manuel et sur les étiquettes appliquées intérieurement et extérieurement.
Les conditions d' utilisation et la tension d’alimentation doivent être comprises parmi celles spécifiées.
Toute utilisation incorrecte ainsi que l’apport de modifications, qui n’auraient pas été expressément autorisées par le
constructeur, devront être considérés comme impropres.
La responsabilité de lésions ou de dommages causés par une utilisation impropre incombera exclusivement à l’utilisateur.
On observe que cette machine contient des composants électriques sous tension et des surfaces chaudes.
Toutes les opérations de service et/ou d’entretien doivent être effectuées par un personnel expert, qualifié, conscient des
précautions nécessaires.
Avant d’accéder aux parties intérieures, sectionner la machine du réseau électrique.
Dans tous les cas, appliquer les Réglementations de sécurité en vigueur dans le lieu de l’installation.
Homologations: la qualité et la sécurité des produits Carel sont garantis par le système de conception et de production certifié ISO
9001, ainsi que par la marque
.
INDEX
1. I MODÈLES
1.1
Les accessoires
2. DESCRIPTION DES COMPOSANTS ET DES FONCTIONS PRINCIPALES
2.1
2.2
2.3
2.4
2.5
2.6
2.7
2.8
2.9
2.10
Contrôle de niveau
Dispositif de trop plein
Réglage de la production de vapeur
Mesure de la conductivité de l’eau d’alimentation - seuils d'alarme
Drainage automatique
Procédure anti-mousse
Thermoprotecteur (Motor Protector)
Procédure de test automatique
Mesure de température de l’eau et préchauffage (pas disponible dans la version avec module de contrôle de type C)
Signal de demande de déshumidification (pas disponible dans la version avec module de contrôle de type C)
3. PRINCIPES DE RÉGLAGE
3.1
3.2
3.3
Réglage ON/OFF (module de contrôle C)
Réglage modulant (module de contrôle H)
Introduction des seuils d'alarme (module de contrôle de type H ou T)
4. MONTAGE DE L’UNITÉ
4.1
4.2
4.3
Réception et conservation
Dimensions et poids
Élimination et ré-assemblage du capotage avant
5. POSITIONNEMENT DE L’UNITÉ
5.1
Fixation
6. LIAISONS HYDRAULIQUES
6.1
6.2
6.3
6.4
Caractéristiques de l’eau d’alimentation
Caractéristiques de l’eau de drainage
Caractéristiques techniques
Vérifications
7. BRANCHEMENTS ÉLECTRIQUES
7.1
7.2
7.3
7.4
7.5
7.6
7.7
7.8
7.9
7.10
7.11
7.12
7.13
7.14
7.15
Tension d'alimentation
Carte principale de contrôle
Description des borniers et des branchements (fonctions et caractéristiques électriques)
Contacts auxiliaires
Autres contacts auxiliaires
Vérifications
Schémas électriques des branchements des résistances correspondants aux têtes
Schéma électrique monophasé pour humidificateurs de 2-4 kg/h avec module de contrôle de type C
Schéma électrique monophasé pour humidificateurs de 2-4 kg/h avec module de contrôle de type H ou T
Schéma électrique monophasé pour humidificateurs de 6 kg/h avec module de contrôle de type C
Schéma électrique monophasé pour humidificateurs de 6 kg/h avec module de contrôle de type H ou T
Schéma électrique triphasé pour humidificateurs 6-10kg/h avec module de contrôle de type C
Schéma électrique triphasé pour humidificateurs de 6-10 Kg/h avec module de contrôle de type H ou T
Schéma électrique triphasé pour humidificateurs de 20-30 Kg/h avec module de contrôle de type H ou T
Schéma électrique triphasé pour humidificateurs de 20-30 Kg/h avec module de contrôle de type C
8. DISTRIBUTION DE LA VAPEUR
8.1
8.2
8.3
8.4
8.5
8.6
8.7
8.8
Distribution de la vapeur dans un local: distributeurs ventilés de vapeur
Distribution de la vapeur dans des chambres froides
Distribution de la vapeur en conduites : distributeurs linéaires et à jet concentré (OEM)
Distribution de la vapeur à jet concentré (OEM)
Positionnement des distributeurs linéaires dans les conduites d’air
Installation du tube de canalisation de la vapeur
Installation du tube de retour de la condensation
Vérifications
9. MISE EN SERVICE
9.1
9.2
9.3
Contrôles préliminaires
Élimination du ressort de centrage des résistances (uniquement pour les modèles triphasés)
Mise en service
10. LE CONTRÔLE DE L’HUMIDIFICATEUR
10.1 Module de contrôle de type C, à DEL d’indication, avec action de type ON/OFF
10.2 Module de contrôle de type H ou T, à afficheur avec DELS numériques, avec action de type modulant
3
3
4
5
5
6
6
6
6
6
6
6
6
7
7
7
8
9
9
9
9
10
10
11
11
11
11
12
13
13
14
14
14
16
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
26
26
26
27
28
29
29
29
30
30
30
30
31
31
32
11. LECTURE ET PROGRAMMATION DES PARAMÈTRES DU MODULE DE CONTRÔLE DE TYPE H OU T
11.1
11.2
11.3
11.4
11.5
11.6
11.7
Lecture et programmation du Point de Consigne
Lecture et programmation des paramètres de réglage – lecture des mesures
Lecture et programmation des paramètres de configuration
Validité des modifications des paramètres
Rappel des paramètres de défaut (configurations effectuées en usine)
Mise à zéro du compteur horaire
Affichage et modification de l’unité de mesure
12. LA TÉLÉCOMMANDE (ACCESSOIRES
12.1
12.2
12.3
12.4
EN OPTION)
Description de la télécommande
Programmation par télécommande
Sortie de la programmation
Tableau des caractéristiques techniques de la télécommande
13. ARRÊT DE L’UNITÉ
14. ENTRETIEN ET PIÈCES DE RECHANGE
14.1
14.2
14.3
14.4
14.5
Entretien du cylindre-bouilloire
Entretien des autres composants hydrauliques
Remplacement des composants
Pièces de rechange
Évacuation des pièces de l’humidificateur
15. ALARMES, RECHERCHE ET ÉLIMINATION DES PANNES
15.1 Tableau résumé des alarmes
15.2 Résolution des problèmes
16. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DE L’HUMIDIFICATEUR
16.1 Garantie sur les matériaux
34
34
34
36
38
38
38
38
39
39
40
40
40
41
42
42
45
46
48
48
49
49
52
53
54
heaterSteam
1. I MODÈLES
Le code qui distingue le modèle d’humidificateur est composé de 10 caractères avec la signification suivante:
U R X X X X X X
0
*
révisions
personnalisations
Préfixe distinctif de la
famille
production de vapeur nominale
instantanée en kg/h
C = ON/OFF
H = modulant
T = pour bains turcs
002 = 2 kg/h
004 = 4 kg/h
006 = 6 kg/h
010 = 10kg/h
020 = 20kg/h
030 = 30kg/h
options
type - tension
d'alimentation
(V - type)
Type de contrôle
0 = Version base
1 = Version full optional
U = 208 - 1∼N
D = 230 - 1∼N
W = 208 - 3∼
K = 230 - 3∼
L = 400 - 3∼
M = 460 - 3∼
N = 575 - 3∼
Exemple: le code H.R010CL101 identifie un humidificateur à résistances (HR) avec:
• production nominale de vapeur de 10 kg/h (010);
• module de contrôle ON/OFF (C);
• tension d'alimentation 400 Vac triphasé (L);
• version full optional (1).
1.1
Les accessoires
Les accessoires montés sur les humidificateurs sont illustrés dans les différentes configurations au tableau 1.1.1.
C (ON/OFF)
type de module
de contrôle
H (modulant)
T (pour bains turcs)
0: base
1: full option
0: base
1: full option
0: base
1: full option
sonde température eau et préchauffage.
--
--
incl.
incl.
incl.
incl.
revêtement thermique extérieur du cylindre
--
incl.
--
incl.
--
incl.
Dispositif détecteur d’incrustations
--
incl.
incl.
incl.
incl.
incl.
Résistances revêtues d’une pellicule antiadhérente
--
incl.
--
incl.
--
incl.
Pellicule de recueil calcaire
--
incl.
--
incl.
--
incl.
Pellicule de recueil calcaire
--
incl.
--
incl.
--
incl.
options
option
Télécommande
Humivisor
Tab. 1.1.1
Légende: --: pas disponible; incl.: accessoires inclus
Cod. Carel +030221767
3
heaterSteam
2. DESCRIPTION DES COMPOSANTS ET DES FONCTIONS PRINCIPALES
Levier de blocage
Contrôle de niveau
Cylindre
Électrovanne d’alimentation
Électrovanne de vidange
9
10
11
12
13
6 Klixon (thermoprotecteur sur
les modèles où il est prévu)
7 Relais état solide (SSR) (sur
les modèles où ils sont prévus)
8 Moteur protecteur
14
1
2
3
4
5
15
16
17
Levier de blocage
Contrôle de niveau
Cylindre
Support cylindre (partie
hachurée)
5 Électropompe
6 Électrovanne d’alimentation
1
2
3
4
7 Klixon (thermoprotecteur sur
les modèles où il est prévu)
8 Relais état solide (SSR) (sur
les modèles où ils sont prévus)
Cod. Carel +030221767
4
Presse-étoupe pour câbles de
puissance
Ventilateur (sur les modèles
où il est prévu)
Module de contrôle
9
10
11
12
Télé rupteur
Moteur protecteur
Transformateur
Base porte-fusibles
13
14
Carte relais
Interrupteur ON-OFF et
vidange manuel
Bornier câbles
d’alimentation
Presse-étoupe pour câbles
de puissance
Module de contrôle
15
16
17
Fig. 2.1
Base porte-fusibles
Télé rupteur
Transformateur
Carte relais
Interrupteur ON-OFF et
vidange manuel
Bornier câbles d’alimentation
heaterSteam
n°
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
Humidificateurs jusqu’à 10kg/h
description
13
électrovanne d’alimentation
Limiteur de débit
tuyauterie d’alimentation
Tuyauterie de remplissage
Tube de trop plein
Tube d’assemblage
Enveloppe du débitmètre
contrôle de niveau – interrupteurs de niveau
(indicateur de niveau ci-après)
Tube d’égalisation
Electrodes de mesure de la conductivité
Cuve d’alimentation
Diaphragme de remplissage
Diaphragme de trop plein
Électrodes de niveau élevé
Tube de sortie de la vapeur
Couvercle du cylindre
thermostat de sécurité *
revêtement thermique du cylindre (option)
Capteur de température de l’eau (option)
Capteurs de surchauffe (option)
Pellicule de recueil du calcaire
Éléments résistifs
Enveloppe du cylindre
Filtre de fond
Électrovanne de drainage
Pompe d’évacuation
Colonne d’évacuation
Tube d’évacuation
16
15
14
12
11
17
10
9
18
8
7
6
5
4
3
19
20
21
22
2
23
24
1
25
Fig. 2.2
Humidificateurs de 20-30kg/h
Tab. 2.1
* présent uniquement sur les humidificateurs avec numéro de série inférieur à 1300
2.1
Contrôle de niveau
Fig. 2.3
La production de vapeur s’effectue par les éléments résistifs complètement immergés dans l’eau dont le niveau est contrôlé par un
capteur constitué de deux interrupteurs flottants, indépendants et superposés: indicateur de niveau de travail et indicateur de niveau de
sécurité.
Le contrôle du niveau, contenu dans une enveloppe transparente pour en permettre son inspection visuelle, communique avec le
cylindre par un tube spécial; un second tube, positionné sur le couvercle du cylindre, égalise les pressions.
2.1.1
Indicateur de niveau de travail
Cet interrupteur, en activant l’électrovanne d’alimentation, introduit de l’eau à travers la tuyauterie spéciale dans la cuve
d’alimentation et à l'aide d’un diaphragme de remplissage, rétablit le niveau à l’intérieur du cylindre; l’électrovanne d’alimentation
est munie d’un limiteur de débit pour que cette dernière reste constante lors de la variation de la pression de réseau.
2.1.2
Indicateur de niveau de sécurité
Cet interrupteur coupe l’alimentation aux résistances en activant l’état d'alarme en cas de niveau insuffisant.
2.2
Dispositif de trop plein
C’est un dispositif utilisé pour éviter un éventuel débordement de l’eau du cylindre au delà du niveau de sécurité, par exemple pour un
mauvais fonctionnement du module de contrôle (pour plus de détails, voir LE CONTRÔLE DE L'HUMIDIFICATEUR) ou pour
une fuite de l’électrovanne d’alimentation. La cuve d’alimentation est munie d’un diaphragme de trop plein qui affleure l’eau e n
évacuant l'excès à l’aide d’une tuyauterie spéciale. Le diaphragme de trop plein est plus bas que celui de remplissage afin d’éviter le
retour dans le tube d’alimentation.
Cod. Carel +030221767
5
heaterSteam
2.3
Réglage de la production de vapeur
La production de vapeur peut être réglée de façon différente:
• À étage, en alternant la production de vapeur avec des états de veille à l’aide d’un contacteur d’humidité ou d’un contact extérieur;
la production de vapeur peut être réglée en quatre étages avec pseudo modulation de 30% à 100% de la potentialité nominale, en
activant le télérupteur de façon cyclique (humidificateur avec module de contrôle de type C).
• Avec modulation continue de 10% à 100%, de la potentialité nominale, au moyen de relais à état solide (SSR); la logique de
réglage est de type PWM (c’est-à-dire à variation de la longueur de l’impulsion) avec une base de temps programmable
(humidificateur avec module de contrôle de type H ou bien T).
2.4
Mesure de la conductivité de l’eau d’alimentation - seuils d'alarme
Pour optimiser la fonctionnalité de l’humidificateur, en dosant de façon opportune les cycles automatiques de drainage (voir
Drainage automatique).La conductivité de l’eau introduite, par les électrodes spéciales de la cuve d’alimentation, est mesurée à
l’ouverture de l’électrovanne d’alimentation.
Deux seuils de conductivité élevée sont programmables afin d’activer, respectivement, une pré-alarme et une situation d'alarme (avec
blocage de l’appareil); lorsque ces seuils sont dépassés pendant au moins 60 minutes, ou bien, instantanément, lorsque la valeur
mesurée est supérieure au triple de ces derniers.
2.5
Drainage automatique
Le drainage est commandé par le module de contrôle. Une partie de l’eau contenue dans le cylindre est drainée automatiquement et est
remplacée par de l’eau fraîche pour éviter une concentration excessive de sels due au procédé d’évaporation.
L’électrovanne de drainage / pompe d’évacuation s’ouvre pendant une période pré-établie à intervalles et qui varie automatiquement
en fonction de la génération de vapeur et du contenu de solides dissous dans l’eau d’alimentation, relevé à l’aide des électrodes de
mesure de la conductivité.
Indépendamment de la concentration de sels dans l’eau d’alimentation, la réalisation d’au moins un cycle de drainage est prévue sur
une période maximum basée sur la quantité de vapeur produite; ceci est valable également pour l’alimentation avec de l’eau
déminéralisée.
2.6
Procédure anti-mousse
Le niveau de l’eau à l’intérieur du cylindre est contrôlé par le contrôle de niveau à 10-12 cm environ (environ 18-20 cm pour le
cylindre des humidificateurs de 20-30kg/h) du sommet du cylindre et, par conséquent, lorsque les électrodes de niveau élevé sont
léchées, une situation anormale se crée causée, généralement, par la présence de mousse. Dans ce cas, une procédure de drainage est
activée, et répétée plusieurs fois, jusqu’à la disparition du phénomène ou bien, lors d’interventions multiples, jusqu’à la mise hors
service de l’appareil et à la signalisation de l’état d'alarme.
2.7
Thermoprotecteur (Motor Protector)
Si la température dans une des zones surveillée dépasse la température nominale de réponse du capteur PTC correspondant, le module
de contrôle THP motor protector active la protection en désexcitant le relais. Une fois la protection activée par un minuteur; la
protection ne pourra pas être désactivée si 30’ ne se sont pas écoulées à partir de la mise en fonction et si les signaux du PTC (la
résistance des capteurs ) ne sont pas rentrés sous le seuil, résistance de remise à zéro.
2.8
Procédure de test automatique
À chaque mise en service de l’humidificateur (interrupteur de la posit° OFF à la posit° ON), une procédure de test automatique est
effectuée, elle comprend la vérification de la fonctionnalité du contrôle de niveau pour tester la régularité fonctionnelle de l’appareil.
À la mise en service et lors de chaque cycle de drainage, la fonctionnalité du contrôle de niveau est automatiquement vérifiée en
ouvrant l’électrovanne d’alimentation jusqu’à l’intervention de l'indicateur de niveau de travail et, ensuite, en ouvrant l’électrovanne
de drainage/pompe d’évacuation jusqu’à l’intervention des deux indicateurs de niveau et, enfin, en rétablissant le niveau correct; le
télérupteur est automatiquement désactivé mais l’alarme est activée pour une séquence manquée ou une durée anormale.
2.9
Mesure de température de l’eau et préchauffage (pas disponible dans la version avec
module de contrôle de type C)
Le module de contrôle mesure, au moyen d’un capteur NTC, la température de l’eau et il peut être programmé pour activer la fonction
de préchauffage proche de la valeur introduite de départ humidification; de cette façon, la production de vapeur a lieu plus
rapidement.
2.10 Signal de demande de déshumidification (pas disponible dans la version avec module de
contrôle de type C)
Si cette fonction est active, elle ferme le contact d’un relais lorsque l’humidité relative mesurée par le transducteur relié au module de
contrôle dépasse le seuil introduit.
Ce signal peut être utilisé pour activer un dispositif extérieur de déshumidification.
Cod. Carel +030221767
6
heaterSteam
3. PRINCIPES DE RÉGLAGE
La gamme d’humidificateurs comprend les possibilités suivantes de réglage.
3.1
Réglage ON/OFF (module de contrôle C)
L’action est de type tout ou rien, activée par un contact extérieur qui détermine donc le Point de Consigne et le différentiel de réglage
(ou hystérésis) de réglage.
On peut régler la production moyenne de vapeur par action pseudo modulante grâce à l’activation cyclique du télé-rupteur avec une
période de réalisation (fonctionnement) fractionnaire programmable en quatre étages: 30%, 50%, 75% ou 100% du temps total
(modalité applicable uniquement dans des conditions de travail souples et sans conséquence pour le bruit, causé par l’intervention
fréquente du télé-rupteur).
3.2
Réglage modulant (module de contrôle H)
L’appareil est muni de relais SSR et, par conséquent, la production de vapeur est réglable de façon continue en fonction de la
demande, avec modalité choisie parmi les suivantes.
3.2.1
Réglage ON/OFF (paramètre A0=0)
Comme pour le module de contrôle de type C (voir Réglage ON/OFF (module de contrôle de type C)).
Réglage esclave avec signal émis par un régulateur extérieur
Production de vapeur
(paramètre A0=1).
La production de vapeur est proportionnelle à la valeur d’un
signal extérieur Y, (susceptible d’être sélectionné par
programmation parmi les standards suivants: 0÷1 Vdc; 0÷10
Vdc; 2÷10 Vdc; 0÷20 mA; 4÷20 mA) dont toute l’exécution est
indiquée par BP (bande proportionnelle).
La production maximale Pmax, correspondante à la valeur
maximale du signal extérieur Y, peut être programmée entre
10% et 100% de la valeur nominale de l’humidificateur.
La production minimale Pmin est fixée à 10% de la valeur
nominale, avec hystérésis d’activation donne par la valeur hy,
égale à 2% de toute l’excursion BP du signal extérieur Y.
Si la fonction de préchauffage est branchée, elle se superpose au
diaphragme de réglage et est active lorsque le signal extérieur Y
est plus bas du point d’activation de la production de vapeur,
d’une quantité b2.
Pmax
hy
PRODUZIONE
DI VAPORE
Pmin
OFF
ON
Y
0 Vdc
0 Vdc
2 Vdc
0 mA
4 mA
b2
1 Vdc
10 Vdc
10 Vdc
20 mA
20 mA
branché
OFF
ON
PRÉCHAUFFAGE
débranché
hy
hy
BP
Fig. 3.2.2.1
3.2.2
Réglage autonome avec transducteur d’humidité relative (paramètre A0=2)
La production de vapeur est liée à la mesure % rH effectuée par
Production de vapeur
le transducteur d’humidité relative reliée au régulateur et elle
augmente avec l’augmentation de la distance du Point de
P0
Consigne (point de calibrage) St.
La production maximale P0, qui se développe lorsque l’humidité
relative est inférieure au Point de Consigne d’une valeur P1,
h
PRODUCTION
Pmin
peut être programmée entre 10% et 100% de la valeur nominale
y
DE VAPEUR
de l’humidificateur.
ON OFF
La production minimale Pmin est fixée à 10% de la valeur
nominale, avec hystérésis d’activation donnée par la valeur hy,
St
b2
P1
égale à 10% de P1.
La fonction de préchauffage, si elle est branchée, se superpose
branché
ON OFF
PRÉCHAUFFAGE
au diaphragme de réglage et est activée lorsque l’humidité
relative % rH, mesurée par le transducteur est plus élevée que
débranché
St d’une quantité programmable b2.
hy pr
branché
La fonction de déshumidification si elle est branchée, se
P5
superpose au diaphragme de réglage et est active lorsque
DÉSHUMIDIFICATION
l’humidité relative % rH, transmise par le transducteur est plus
élevée que St d’une quantité programmable P5+P6; l’hystérésis
débranchée
de l’étage, programmable lui aussi, est égale à P6.
Fig.3.2.3.1
Cod. Carel +030221767
7
% rH
P6
OFF
ON
heaterSteam
Pour vérifier que l’humidité relative mesurée par le transducteur soit comprise
Production de vapeur
parmi les valeurs prédéterminées, le module de contrôleur avec réglage autonome
Pnom
permet la programmation de deux seuils d’alarme:
PRODUCTION
• seuil d’alarme d’humidité relative élevée P2;
ON
DE VAPEUR
• seuil d’alarme d’humidité relative basse P3.
Lors du dépassement de ces seuils, après un retard P4 lui aussi programmable,
P1
l’état d’alarme avec fermeture du contact du relais correspondant est activé sur la
Fig.
3.2.3.2
carte principale de contrôle.
Même avec le réglage autonome (paramètre A0=2) on peut avoir une action de
type ON/OFF comme représenté au graphique, en débranchant la modulation de
la puissance (mettant le paramètre b0=0).
Les fonctions de préchauffage et/ou de déshumidification restent inchangées si elles sont branchées.
OFF
% rH
St
3.2.3
Réglage autonome avec transducteur d’humidité relative du local et transducteur pour la limitation de l’humidité en
refoulement (paramètre A0=3)
Limite de production %
Même dans ce cas, le régulateur module la production de vapeur en
fonction de l’humidité % rH effectuée par le transducteur principal
P0
d’humidité relative mais, en plus, il en limite l’amplitude lorsque
l’humidité relative % rH2 mesurée par un second transducteur de
compensation placé dans le conduit de l’air après l’humidificateur
dépasse la valeur maximale désirée.
10% P8
Pour prévenir que l’humidité relative mesurée par le transducteur placé
dans le conduit de l’air après l’humidificateur dépasse une valeur
10
considérée, éventuellement, comme excessive, le module de contrôle avec
réglage autonome et le second transducteur permettent la programmation
d’un seuil d’alarme d’humidité relative élevée en refoulement P9. Lors du
dépassement du seuil, après un retard P4 lui aussi programmable, l’état
P7 sonde en
d’alarme avec fermeture du contact du relais correspondante est activé sur
P8
refoulement
la carte principale de contrôle.
(% rH2)
Fig. 3.2.4.1
3.2.4
Application pour les bains turcs (module de contrôle de
type T)
Pour les applications des bains turcs, où la sonde de réglage relève la température au lieu de l’humidité, les mêmes considérations que
celles faites pour le module de contrôle de type H sont valables avec action modulante avec réglage autonome.
Transducteur conseillé: SSTOOB/P40 ou ASET030001.
3.3
Introduction des seuils d'alarme (module de contrôle de type H ou T)
Le panneau du module de contrôle permet l’introduction des seuils limites calibrés par l’intervention de signalisations d'alarme en cas
de dépassement.
Les seuils de ces alarmes sont programmables au moyen des paramètres de réglage suivants:
• P2: seuil d'alarme pour humidité relative élevée mesurée par la sonde du local;
• P3: seuil d'alarme pour humidité relative basse mesurée par la sonde du local;
• P4: retard d’intervention de la signalisation d'alarme (pour empêcher de fausses signalisations);
• P9: seuil d'alarme pour humidité relative élevée mesurée par la sonde en refoulement (pour humidification en gaine).
Les paramètres P2, P3, P4 sont programmables seulement lorsque A0=2 ou 3; le paramètre P9 est programmable seulement
lorsque A0=3.
Le module de contrôle, en outre, prévoit la signalisation pour conductivité excessive (et donc de concentration de sels) de l’eau
d’alimentation mais uniquement comme programmation de défaut.
AVERTISSEMENT: le paramètre A0 ainsi que les autres paramètres fonctionnels et d'alarme : Px et b0 sont introduits en usine
(valeurs de défaut valables pour une application normale). Toutefois, ils peuvent être modifiés par l’utilisateur en suivant les
instructions contenues dans: Lecture et programmation des paramètres du module de contrôle de type H ou T.
Cod. Carel +030221767
8
heaterSteam
4. MONTAGE DE L’UNITÉ
4.1
Réception et conservation
Contrôler l’intégrité de la machine à la livraison et signaler immédiatement au transporteur, par écrit, tout dommage qui puisse être
attribué à un transport imprudent ou impropre. Transporter la machine sur le lieu de l’installation avant de la sortir de son emballage,
en saisissant le colis uniquement sous la base. Ouvrir la boîte en carton, enlever les écarteurs en matériel anti-choc et déboîter la
machine, en gardant toujours la boîte en position verticale; retirer le plastique de protection avant l’installation seulement.
4.2
Dimensions et poids
références
dimensions (mm)
poids (kg)
A
B
C
Emballé
Vide
installé *
modèles
H.R00 H.R00 H.R00 H.R01 H.R02 H.R03
2
4
6
0
0
0
370
370
370
370
620
620
270
270
270
270
400
400
575
575
710
710
920
920
26
26
31
31
80
80
21
21
26
26
75
75
27
27
35
35
103
103
B
A
C
Tab. 4.2.1
*: dans des conditions opérationnelles, rempli d’eau
Fig. 4.2.1
4.3
Démontage et ré-assemblage du capotage avant
Pour démonter le capotage avant de l’humidificateur, opérer comme suit:
1. Tourner de 90° la plaque ovale avec le logo Carel, jusqu’à découvrir la tête de la vis
de mise à terre sous-jacente;
2. Enlever la vis au moyen d’un tournevis;
3. Saisir le capotage par les côtés et le soulever de 2 centimètres environ, en libérant les
profils des bords en relief du couvercle et de la base ;
4. Enlever le capotage en le déboîtant vers l’avant.
Pour fermer l’appareil, agir comme suit:
1. Tourner la plaque rouge ovale avec le logo Carel jusqu’à découvrir le trou de fixation
sous-jacent;
2. Emboîter le capotage sur le châssis en le tenant légèrement soulevé, jusqu’à la butée
sur les bords du dossier et, donc, le déplacer vers le bas en enfilant les profils
supérieur et inférieur dans les bords correspondants au couvercle et à la base du
châssis; vérifier que le trou de fixation, sous le logo, coïncide avec la bague filetée
solidaire de la structure;
3. Fixer à l’aide d’un tournevis la vis de mise à terre;
4. Mettre en position de fermeture (rotation) la plaque ovale avec le logo Carel.
1
2
3
4
Fig. 4.3.1
Pour les humidificateurs de 20-30kg/h
Pour retirer le capotage, agir comme suit:
• Tourner de 90° la plaque ovale avec le logo Carel, jusqu’à découvrir la tête de la vis de mise à terre sous-jacente;
• Enlever la vis au moyen d’un tournevis;
• Saisir le capotage par les côtés et le soulever de 2 centimètres environ, en libérant les
profils des bords en relief du couvercle et de la base du châssis;
• Enlever le capotage en le déboîtant vers l’avant
Pour fermer l’appareil, agir comme suit:
• Tourner la plaque rouge ovale avec le logo Carel jusqu’à découvrir le trou de
fixation sous-jacent;
• Emboîter le capotage sur le châssis en le tenant légèrement soulevé, jusqu’à la
butée sur les bords du dossier et, donc, le déplacer vers le bas en enfilant les profils
supérieur et inférieur dans les bords correspondants au couvercle et à la base du
châssis; vérifier que le trou de fixation, sous le logo, coïncide avec la bague filetée
solidaire de la structure ;
• Fixer à l’aide d’un tournevis la vis de mise à terre;
Mettre en position de fermeture (rotation) la plaque ovale avec le logo Carel
Cod. Carel +030221767
9
M a n ig lia
côté
heaterSteam
5. POSITIONNEMENT DE L’UNITÉ
Le positionnement et la fixation de l’humidificateur doivent être effectués par le personnel technique qualifié en
suivant les instructions énumérées ici.
Choisir la position la plus opportune pour installer la partie de distribution de la vapeur,
c’est-à-dire celle qui permet d’avoir une longueur minimale du tube d’adduction de la
vapeur ou bien, pour l’humidification directe dans un local au moyen d’un distributeur
ventilé, en un point barycentrique du local à humidifier (voir DISTRIBUTION DE LA
VAPEUR). L’unité est conçue pour un montage mural qui doit avoir une résistance
suffisante pour en supporter le poids en conditions opérationnelles (voir Dimensions et
poids).
L’enveloppe métallique de l’humidificateur durant l’exercice se réchauffe et la partie
arrière qui appuie sur la paroi peut atteindre des températures supérieures à 60 °C; par
conséquent s’assurer que cela ne provoque aucun inconvénient. Positionner la machine
à niveau en respectant les espaces minimum indiqués sur le dessin afin de permettre les
opérations nécessaires d’entretien.
AVERTISSEMENT: s’assurer que la grille de sortie du ventilateur de
refroidissement ne soit pas obstruée ou couverte.
≥300
≥200
< 0,5°
≥200
≥700
≥400
Fig. 5.1
5.1
Fixation
L’appareil doit être monté sur les parois au moyen de trois vis: deux supérieures, pour la fixation du support et une inférieure,
centrale, pour le blocage. Utiliser les cotes suivantes pour le gabarit de perçage.
X
X (mm)
Y (mm)
Z (mm)
Z′ (mm)
staffa
UR002
UR004
220
520
modèles
UR006
UR010
220
654
UR020
UR030
310
738
63
83
Tab. 5.1.1
Fig. 5.1.1
Fixer à la paroi le support fourni en équipement de l’humidificateur, en contrôlant avec un niveau à bulle que sa position soit
horizontale; si le montage est effectué sur une paroi en maçonnerie, on peut utiliser des chevilles plastiques (Ø 8 mm) et des vis (Ø 5
mm x L = 50 mm) en dotation.
X
X
Y
Y
Z Z′
Fig. 5.1.2
Fig. 5.1.3
Suspendre l’appareil au support en utilisant le profil qui se trouve sur le bord supérieur du dossier.
Assurer enfin l’appareil à la paroi par un trou pratiqué sur la ligne médiane arrière de la base, pouvant être atteinte facilement par le
fond.
Cod. Carel +030221767
10
heaterSteam
6. LIAISONS HYDRAULIQUES
Les liaisons hydrauliques d’alimentation de l’unité et de vidange doivent être effectuées par un personnel expert
et qualifié capable d’effectuer le travail dans les règles de l’art et selon les Réglementations locales. Avant de
procéder à la réalisation des liaisons, s’assurer que l’unité soit sectionnée du réseau électrique.
6.1
Caractéristiques de l’eau d’alimentation
L’eau d’alimentation de l’humidificateur à résistances ne doit pas être corrosive, elle ne doit pas émettre de mauvaises odeurs et elle
ne doit pas être trop calcaire afin d’éviter les incrustations excessives.
Cette dernière, prélevée d’un réseau d’eau potable ou alors déminéralisée, doit avoir les caractéristiques suivantes:
pression comprise entre 0.1 et 0.8 Mpa (1÷8bar)
température comprise entre 1 et 50 °C
contenu en phosphates < 5 mg/l
contenu en chlorures < 50 mg/l
bas contenu en chlore
bas contenu en CO2
dureté non supérieure à 40 °fH (égale à 400 ppm comme
CaCO3)
Absence de composés organiques
Tab. 6.1.1
On remarque que le traitement de l’eau avec des adoucisseurs ou des doseurs de polyphosfates ne diminue pas la quantité de sels
dissous et porter à la formation de mousse entraînant des problèmes potentiels d’irrégularité de service.
Il est déconseillé:
1. l’utilisation d'eau de puits, d’eau de service ou bien d’eau prélevée dans des circuits de refroidissement et, en général, d’eau
potentiellement polluée chimiquement ou bactériologiquement;
1. l’adjonction à l’eau de substances désinfectantes ou de composés anticorrosifs puisque potentiellement irritants.
Remarque: il n’existe aucune relation sûre entre dureté et conductivité de l’eau; toutefois, à titre purement indicatif, une eau avec dureté
de 40 °fH devrait avoir, de façon approximative, une conductivité d’environ 900-1000 µS/cm à 20 0C.
6.2
Caractéristiques de l’eau de drainage
L’ébullition de l’eau se produit à l’intérieur de l’humidificateur avec transformation en vapeur, sans adjonction d’aucun type de
substance. L’eau de drainage, donc, contient les mêmes substances dissoutes dans l’eau d’alimentation mais en quantité supérieure, ce
phénomène dépend de la concentration dans l’eau d’alimentation et des cycles de drainage établis et cette dernière peut atteindre une
température de 100 °C; n’étant pas toxique, elle peut donc être vidangée dans le système de collecte des eaux pluviales. La tuyauterie
de drainage doit résister à des températures élevées et garantir l’évacuation correcte de l’eau, pour cela une déclivité vers le bas d’au
moins 5° est conseillée.
6.3
Caractéristiques techniques
L’installation d’un humidificateur nécessite le raccordement des tuyauteries d’alimentation et de drainage de l’eau.
Raccord d’alimentation
Raccord de
drainage
Raccord d’alimentation
Fig. 6.3.1
Raccord de drainage
La liaison de l’eau d’alimentation peut être effectuée à l’aide d’un tube rigide ou flexible de 6 mm minimum de diamètre intérieur. Ce
dernier connecté à un robinet d’arrêt pour permettre de débrancher l’appareil durant les opérations d’entretien.
Pour simplifier l’installation, il est conseillé d’utiliser la tuyauterie flexible Carel de 6 mm de diamètre intérieur et de 8 mm de
diamètre extérieur (cod. 1312350APN) et le raccord tournant ¾G, droit (cod. 9995727ACA) ou en équerre (cod. 9995728ACA),
disponibles sur demande.
L’insertion d’un filtre mécanique est conseillée afin de retenir des impuretés solides éventuelles.
La liaison de l’eau de drainage est effectuée au moyen d’un tube en caoutchouc ou en plastique résistant à 100 °C, de 36mm (40mm
pour le grand cylindre) de diamètre intérieur conseillé.
Ce tube, s’il est en caoutchouc, doit être fixé à l’aide de colliers métalliques:
• Au dessus, sur le manchon de sortie de l’appareil;
au-dessous, sur la tuyauterie rigide, à effectuer avec une déclivité minimale de 5°.
Cod. Carel +030221767
11
heaterSteam
6.3.1
Tableau des caractéristiques techniques
caractéristiques techniques
débit maximum instantané eau d’alimentation (l/min.)
branchement eau d’alimentation
Diamètre intérieur minimum conseillé tuyauterie d’alimentation
(mm)
débit maximum instantané eau de drainage (l/min)
diamètre extérieur branchement eau de drainage (mm)
Diamètre intérieur conseillé tube de drainage (mm)
H.R002
0,6
G¾"M
6
H.R004
0,6
G¾"M
6
5
40
36
5
40
36
modèles
H.R006
H.R010
1,2
1,2
G¾"M
G¾"M
6
6
5
40
36
5
40
36
H.R020
2,5
G¾"M
6
H.R030
2,5
G¾"M
6
5
22,5
40
5
22,5
40
Tab. 6.3.1
6.3.2
Schéma des liaisons hydrauliques
Fig. 6.3.2.1
AVERTISSEMENT
IMPORTANT:
la
tuyauterie
d’évacuation doit être libre, sans contre-pression et avec un
siphon placé immédiatement après le branchement à
l'humidificateur.
Possibilités
d’évacuation
3RVVLELOLWj GL VFDULFR
6.4
Vérifications
Les conditions suivantes permettent une liaison hydraulique correcte:
• Interruption de la ligne de l’eau d’alimentation au moyen d’un robinet d’arrêt;
• Présence d’un filtre mécanique sur la ligne de l’eau d’alimentation;
• température et pression de l’eau comprises parmi les valeurs permises;
• tube de drainage résistant à une température de 100 °C;
• diamètre intérieur minimum de la tuyauterie de drainage de 40 mm;
• déclivité minimum de la tuyauterie de drainage supérieure ou égale de 5°;
AVERTISSEMENT IMPORTANT: une fois l’installation réalisée, vidanger la tuyauterie d’alimentation pendant environ 30
minutes en amenant l'eau directement dans l’évacuation sans l’introduire dans l’humidificateur. Ceci afin d’éliminer des
scories éventuelles et des substances d’usinage qui pourraient provoquer de la mousse durant l’ébullition.
Cod. Carel +030221767
12
heaterSteam
7. BRANCHEMENTS ÉLECTRIQUES
Les branchements électriques doivent être effectuées par un personnel expert et qualifié capable d’effectuer le
travail dans les règles de l’art et selon les Réglementations locales. Avant de procéder à la réalisation des
liaisons, s’assurer que l’unité soit sectionnée du réseau électrique.
Vérifier que la tension d'alimentation de l’appareil corresponde à la valeur indiquée dans les données de la plaque signalétique
reportée à l’intérieur du tableau électrique. Introduire les câbles de puissance et de branchement à la terre dans le compartiment du
tableau électrique à travers le passe-câble en dotation, en connecter les extrémités aux bornes et les fixer à l’aide du passe-câble antidéchirure spécial (voir Fig. 2.1). La ligne d'alimentation de l’humidificateur doit être munie d’un interrupteur sectionneur et de
fusibles de protection contre le court-circuit; le tout doit être monté par l’installateur. Au tableau 7.1.1, la section conseillée du câble
d'alimentation ainsi que la taille conseillée des fusibles sont indiquées; remarquons, toutefois, ces données sont indicatives et en cas de
différence avec les Réglementations locales, ces dernières doivent prévaloir.
7.1
Tension d'alimentation
Au tableau 7.1.1, les données électriques correspondantes aux tensions d’alimentation des différents modèles et aux caractéristiques
fonctionnelles de chacune d’elles sont résumées. Remarquer que certains modèles peuvent être alimentés par des tensions différentes,
bien entendu avec des absorptions différentes et des productions de vapeur.
modèle
base
alimentation
cod.
tension
(1)
(V - type)
éléments
(2)
(no x Ω)
caractéristiques nominales
type
courante Puissanc
branche
(2)
e (2)
ment
(A)
(kW)
(3)
production
(2; 5)
(kg/h)
Sect°
câble (4)
(mm2)
fusibles
de ligne
(4)
(A / type)
schéma
électrique
(Fig.)
schéma
électrique
branchement
résistances
(Fig.)
H.R002
U
D
208 - 1∼N
230 - 1∼N
1 x 29,5
1 x 29,5
-
7
7,8
1,5
1,8
2
2,4
2,5
2,5
10 / rapide
10 / rapide
7.9.1 e 7.10.1
7.9.1 e 7.10.1
7.8.4
7.8.4
H.R004
U
D
208 - 1∼N
230 - 1∼N
1 x 17,6
1 x 17,6
-
11,8
13
2,5
3
3,3
4
2,5
2,5
16 / rapide
16 / rapide
7.9.1 e 7.10.1
7.9.1 e 7.10.1
7.8.4
7.8.4
H.R006
U
D
W
K
L
208 - 1∼
230 - 1∼
208 - 3∼
230 - 3∼
380 - 3∼
400 - 3∼
440 - 3∼
460 - 3∼
3 x 28,1
3 x 35,3
3 x 28,1
3 x 35,3
3 x 35,3
3 x 35,3
3 x 47,0
3 x 47,0
≡
≡
∆
∆
Υ
Υ
Υ
Υ
22,2
19,6
3 x 12,8
3 x 11,3
3 x 6,2
3 x 6,5
3 x 5,4
3 x 5,7
4,6
4,5
4,6
4,5
4,1
4,5
4,1
4,5
6,2
6
6,2
6,0
5,5
6,0
5,5
6,0
6
6
2,5
2,5
2,5
2,5
2,5
2,5
32 / rapide
25 / rapide
16 / rapide
16 / rapide
10 / rapide
10 / rapide
10 / rapide
10 / rapide
7.11.1 e 7.12.1
7.11.1 e 7.12.1
7.13.1 e 7.14.1
7.13.1 e 7.14.1
7.13.1 e 7.14.1
7.13.1 e 7.14.1
7.13.1 e 7.14.1
7.13.1 e 7.14.1
7.8.3
7.8.3
7.8.2
7.8.2
7.8.1
7.8.1
7.8.1
7.8.1
208 - 3∼
230 - 3∼
380 - 3∼
400 - 3∼
440 - 3∼
460 - 3∼
3 x 17,3
3 x 21,3
3 x 21,3
3 x 21,3
3 x 28,1
3 x 28,1
∆
∆
Υ
Υ
Υ
Υ
3 x 20,8
3 x 18,8
3 x 10,3
3 x 10,9
3 x 9,0
3 x 9,4
7,5
7,5
6,8
7,5
6,9
7,5
10,0
10,0
9,0
10,0
9,2
10,0
6
6
2,5
2,5
2,5
2,5
25 / rapide
25 / rapide
16 / rapide
16 / rapide
16 / rapide
16 / rapide
7.13.1 e 7.14.1
7.13.1 e 7.14.1
7.13.1 e 7.14.1
7.13.1 e 7.14.1
7.13.1 e 7.14.1
7.13.1 e 7.14.1
7.8.2
7.8.2
7.8.1
7.8.1
7.8.1
7.8.1
208 - 3∼
230 - 3∼
380 - 3∼
400 - 3∼
440 - 3∼
460 - 3∼
575 - 3∼
600 - 3∼
3 x 8,4
3 x 9,6
3 x 9,6
3 x 9,6
3 x 16,0
3 x 16,0
3 x 24,0
3 x 24,0
∆
∆
Υ
Υ
Υ
Υ
Υ
Υ
3 x 42,9
3 x 41,5
3 x 22,6
3 x 23,8
3 x 15,7
3 x 16,5
3 x 13,8
3 x 14,5
15,4
16,5
14,9
16,5
12
13,1
13,7
15
20,6
22,0
19,8
22
16
17,5
18,3
20
16
16
6
6
4
4
4
4
50 / rapide
50 / rapide
25 / rapide
25 / rapide
20 / rapide
20 / rapide
20 / rapide
20 / rapide
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.8.2
7.8.2
7.8.1
7.8.1
7.8.1
7.8.1
7.8.1
7.8.1
208 - 3∼
230 - 3∼
380 - 3∼
400 - 3∼
440 - 3∼
460 - 3∼
575 - 3∼
600 - 3∼
3x6
3x7
3x7
3x7
3 x 9,6
3 x 9,6
3 x 16
3 x 16
∆
∆
Υ
Υ
Υ
Υ
Υ
Υ
3 x 60
3 x 56,5
3 x 30,8
3 x 32,5
3 x 26,2
3 x 27,5
3 x 20,2
3 x 21,7
21,6
22,5
20,3
22,5
20
21,9
20,1
22,5
29,8
30
27
30
26,7
29.2
26,8
30
25
25
10
10
6
6
6
6
80 / rapide
80 / rapide
40 / rapide
40 / rapide
32 / rapide
32 / rapide
25 / rapide
25 / rapide
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.15.1 e 7.16.1
7.8.2
7.8.2
7.8.1
7.8.1
7.8.1
7.8.1
7.8.1
7.8.1
M
H.R010
W
K
L
M
H.R020
W
K
L
M
N
H.R030
W
K
L
M
N
Tab. 7.1.1
(3) -: monophasé; ≡: monophasé en parallèle; ∆: à triangle; Υ: en étoile.
(4) Valeurs conseillées, se référant à la pose du câble en PVC ou en caoutchouc en
canal fermé pour une longueur de 20 m; il faut, de toutes façons, respecter les
Réglementations en vigueur.
(5) production de vapeur instantanée: la production moyenne de vapeur peut être influencée par des facteurs extérieurs comme: température ambiante,
qualité de l’eau, système de distribution de la vapeur.
(1) Tolérance admise sur la tension nominale de réseau: ± 10 %.
(2) Tolérance sur les valeurs nominales: +5%, -10% (EN 60335-1).
Cod. Carel +030221767
13
heaterSteam
7.2
Carte principale de contrôle
Fig. 7.2.1
Les branchements auxiliaires, qui dépendent du modèle et du contrôleur choisi
précédemment, doivent être effectués en introduisant, dans le compartiment du
tableau électrique les câbles qui proviennent de l’extérieur. Pour cela, on peut
utiliser le passe-câble plus petit, placés sur la base de la machine jusqu’à arriver, à
travers la goulotte placée sur le cadre séparateur intérieur, aux borniers à vis
extractibles, placés sur la carte principale de contrôle, comme représenté à la Fig.
7.3.1 et décrits au paragraphe successif.
bornier G (contact de déshumidification)
bornier H (contact d’alarme)
Bornier commande de commande à distance manuelle
de DRAIN
bornier I (signaux de contrôle)
bornier J (à terminal à distance ou à système de supervision)
7.3
Description des borniers et des branchements (fonctions et caractéristiques électriques)
Avant de brancher les sondes ou le régulateur extérieur, introduire les paramètres A2 et A6 en fonction du
signal de commande (voir LE CONTRÔLE DE L'HUMIDIFICATEUR)
borne
fonction
caractéristiques électriques
1I
entrée signal sondes de refoulement
Impédance entrée: 50 Ω si programmé pour 0÷20 mA ou 4÷20 mA
60 kΩ si programmé pour 0÷1 V ou 0÷10 V ou 2÷10 V
2I
3I
4I
5I
6I
7I
8I
TERRE
≈ 32 Vdc
12 Vdc stabilisée
Entrée signal sonde du local
Ou signal du régulateur externe
TERRE
Branchement
à distance
1H
2H
3H
Contact d’alarme NO
commun contact d'alarme
contact d'alarme NF
1G
2G
Contact de déshumidification NO
commun contact de déshumidification
250 V; 8 A avec charge résistive; 2 A avec charge inductive
1J
2J
3J
4J
≈ 32 Vdc
L+
LTERRE
Dérivée de redressement de 24 Vac; max 250 mA
standard RS-485
1K
2K
3K
Bornier à distance déflecteur à boutons-poussoirs
Pour commande DRAIN avec déconnexion
Branchement contemporain
contact NF
Contact commun
contact NO
Dérivée par redressement de 24 Vac; max 250 mA
précision ± 5%; Imax=50 mA
Impédance entrée: 50 Ω si programmé pour 0÷20 mA ou 4÷20 mA
60 kΩ si programmé pour 0÷1 V ou 0÷10 V ou 2÷10 V
Rmax=50 Ω; Vmax=24 Vdc; Imax=10 mAdc
250 V; 8 A avec charge résistive; 2 A avec charge inductive
Tab. 7.3.1
7.4
Contacts auxiliaires
Avant d’effectuer les branchements auxiliaires, sectionner l'alimentation électrique de l’appareil!
7.4.1
∼
Module de contrôle de type C avec action ON/OFF
H L’humidificateur est actionné par un contacteur d’humidité mécanique H ou bien par un contact à distance CR
sans potentiel, ou encore par une combinaison des deux.
Le module de contrôle peut être relié en ligne sérielle RS485, alternativement au tableau de contrôle à distance
Carel Humivisor indiqué par MT, ou bien à un superviseur à distance.
C
Les schémas de la Fig. 7.5.1.2 montrent les branchements à effectuer sur le bornier pour:
a) un actionnement piloté par un simple contact de connexion;
b) un actionnement au moyen d’un contacteur d’humidité mécanique extérieur;
c) une combinaison des cas précédents;
MT
a
Fig. 7.4.1.1
C
Cod. Carel +030221767
1I
2I
3I
4I
5I
6I
7I
8I
H
b
Fig. 7.4.1.2
14
1I
2I
3I
4I
5I
6I
7I
8I
H
c
C
1I
2I
3I
4I
5I
6I
7I
8I
heaterSteam
7.4.2
Module de contrôle de type H avec action modulante
L’humidificateur à action modulante est muni d’un relais SSR et, par conséquent, elle peut varier de 10 à 100% en fonction des exigences de
réglage. Dans ce cas également, l’humidificateur peut être relié en RS485 avec le tableau de contrôle à distance Carel Humivisor MT ou avec
un Superviseur à distance. Il peut être piloté selon les trois modalités suivantes.
a) Réglage esclave, avec signal émis par un régulateur extérieur.
La production de vapeur est gérée par un régulateur extérieur R
R
qui transmet au contrôleur un signal modulant; le module de
contrôle peut être programmé pour recevoir, alternativement
l’un ou les signaux modulants suivants (voir LE CONTRÔLE
CR
Régulateur extérieur
OUT
REF
DE L’HUMIDIFICATEUR):
∼
MT
• en tension: 0-1 Vdc; 0-10 Vdc; 2-10 Vdc;
• en courant: 0-20 mA; 4-20 mA.
La référence (zéro) du régulateur extérieur doit être branchée à la
borne 6I du bornier I et le signal de pilotage à la borne 5I.
Afin d’éviter des déséquilibres de réglage, il faut que la masse
du régulateur extérieur soit connectée à la masse du contrôle.
CR
Fig. 7.4.2.2
b) Réglage modulant autonome avec sonde d’humidité relative environnementales (et sonde
éventuelle pour la limitation en refoulement).
Grâce à cette configuration (voir Fig. 7.5.2.3) la carte principale de
HT
contrôle, connectée à une sonde d’humidité HT, accomplie une
action complète de réglage en fonction de l’humidité mesurée.
CR On peut également connecter une sonde de limitation de l’humidité
en refoulement (voir Fig. 7.5.2.4): avec cette configuration,
caractéristique des installations de traitement de l’air, la carte
principale de contrôle, connectée à une sonde d’humidité HT,
accomplie une action complète de réglage en limitant, en outre, la
production de vapeur en fonction de la valeur d’humidité
correspondante dans le conduit de refoulement, mesurée au moyen
MT
de la sonde correspondante CH.
Fig. 7.4.2.3
Les schémas reportés à la Fig. 7.5.2.5 indiquent la connexion à effectuer avec les sondes Carel avec:
a)
une seule sonde d’humidité relative;
HT
CH
C
∼
sonde Carel utilisées
pour local
ASWH100000
pour canalisations d’air
ASDH100000
ASDH200000
pour applications techniques
ASPC230000
ASPC110000
HT
sonda CAREL di
umidità relativa
1I
2I
3I
4I
5I
6I
7I
8I
+ (G)
out H
M
CR
1I
2I
3I
4I
5I
6I
7I
8I
∼
MT
Fig. 7.4.2.4
+ (G)
out H
M
HT
Sonda CAREL di
umidità relativa
1I
2I
3I
4I
5I
6I
7I
8I
+ (G)
out H
M
CR
a
b
Fig. 7.5.2.5
b)
une sonde de limitation de l’humidité en refoulement.
On peut brancher au contrôleur des sondes actives qui ne sont pas Carel; voir Utilisation de sonde de marque différente.
7.4.3
Module de contrôle T pour bains turcs avec action modulante
Le contrôle de cet appareil est muni de réglage intérieur autonome et il
TT
est connecté à une sonde de température TT.
Il effectue une action complète de réglage en fonction de la température
mesurée à l’intérieur du local contrôlé.
C
La Fig. 7.5.3.2 reporte le branchement de la sonde Carel modèle
R
ASET030001, avec champ de mesure -30÷90 °C, ou bien SST00B/P40
(fig. 7.5.3.3). Les sondes Carel conseillées ont une sortie 0÷1 volt. À cause
de cela, il faut intervenir sur le paramètre A2
pour rétablir la plage de lecture correcte ( A2=0
). Voir à ce propos le chapitre 7.3… lecture et
MT
programmation des paramètres (tab.7.3.1). Le
Fig. 7.4.3.1
signal de pilotage doit être connecté à la borne
5I dont la référence (TERRE) est constituée
par la borne 6I.
On peut connecter au contrôle, des sondes actives qui ne sont pas Carel,
voir Utilisation de sonde de marche différente.
TT
Sonda CAREL di
temperatura
+ (G)
out T
M
8I
Fig. 7.4.3.3
15
6I
7I
CR
∼
Cod. Carel +030221767
1I
2I
3I
4I
5I
Fig. 7.4.3.2
heaterSteam
7.5
Autres contacts auxiliaires
7.5.1
Contact d’alarme
Le module de contrôleur de l’humidificateur est muni d’un contact sans potentiel en inverseur
pour la signalisation à distance de la présence d’une ou plusieurs anomalies ou alarmes.
La connexion au contact d’alarme (250 Vac ; portée max. : 8 A résisitfs – 2 A inductifs)
s’effectue à l’aide du bornier extractible H selon la Fig. 7.6.1.1.
1H
2H
3H
Fig. 7.5.1.1
7.5.2
Contact de déshumidification
Pour la version plus récente avec réglage intérieur et transducteur d’humidité, le module de contrôle
dispose d’un contact NO sans potentiel dont la fermeture peut être programmée pour activer un
dispositif éventuel extérieur de déshumidification; dans ce cas, l’appareil assume les fonctions d’un
contrôle intégral de l’humidité relative ambiante.
La connexion au contact d’alarme (250 Vac; portée maximum: 8 A résistifs – 2 A inductifs)
s’effectue au moyen du bornier extractible G selon la Fig. 7.6.2.1.
7.5.3
Terminal à distance / systèmes de supervision
Le module de contrôle de l’humidificateur peut être connecté en ligne sérielle RS485, selon le schéma
de la Fig. 7.6.3.1, alternativement avec:
• un panneau de commande à distance Carel Humivisor (voir manuel d’instructions spécifique), sur
lequel on peut connecter jusqu’à quatre humidificateurs distincts;
• un système de supervision à distance.
La ligne de transmission peut atteindre une distance maximum de 1000 mètres entre deux points plus
éloignés.
1G
2G
Fig. 7.5.2.1
1 2 3 4
J J J J
24
Vaux
GND
L-
L+
Fig. 7.5.3.1
7.5.4
Utilisation de sondes de marque différente
L’utilisation de sondes de marque différente est possible, avec des signaux de sortie que l’on peut sélectionner grâce à la
programmation du paramètre A2 (voir LE CONTRÔLE DE L’HUMIDIFICATEUR), parmi les suivants standard:
• en tension: 0-1 Vdc; 0-10 Vdc; 2-10 Vdc.
• en courant: 0-20 mA; 4-20 mA.
En plus, il faut programmer les valeurs minimales et maximales du signal (paramètres A3 et A4 pour la sonde du local; A7 et A8 pour
la sonde en refoulement).
Pour l’alimentation des sondes, les tensions disponibles sont:
• 12 Vdc stabilisé à la borne 4I;
• 32 Vdc provenant du redressement de 24 Vac à la borne 3I.
Les signaux de pilotage doivent être connectés:
• pour la sonde de réglage HT (c’est-à-dire TT pour les bains turcs) à la borne 5I dont la masse de référence (TERRE) est la borne 6I;
• pour la sonde de limitation CH entre la borne 1I dont la masse de référence (TERRE) est la borne 2I.
AVERTISSEMENTS IMPORTANTS:
1. Afin d’éviter des déséquilibres de réglage, il est nécessaire que la masse des sondes et des régulateurs extérieurs soit
branchée électriquement à la masse du contrôleur de l’appareil.
2. Pour le fonctionnement de l’humidificateur, il faut que les bornes 7I et 8I soient branchées à un contact de connexion ou
bien par un pont de raccordement (solution standard de défaut). Si ces bornes ne sont pas branchées, tous les dispositifs
intérieurs et extérieurs pilotés par le contrôleur seront déconnectés.
7.6
Vérifications
Les conditions suivantes permettent un branchement électrique correct:
• la tension nominale de l’appareil correspond à la tension de la plaque;
• les fusibles installés sont adaptés à la ligne et à la tension d'alimentation;
• un sectionneur de ligne a été installé pour pouvoir interrompre la tension de l’humidificateur;
• les branchements électriques ont été effectués selon ce qui est reporté aux schémas;
• le câble de puissance est fixé au passe-câble anti-déchirure;
• les bornes 7I et 8I sont raccordées ou connectées avec un pont
• la masse des éventuelles sondes qui ne sont pas Carel est branchée électriquement à la masse du contrôle;
• si l’appareil est piloté par un régulateur extérieur, la masse du signal est branchée électriquement à la masse du contrôle.
Cod. Carel +030221767
16
heaterSteam
7.7
Schémas électriques des branchements des résistances correspondants aux têtes
Branchement triphasé en étoile
Branchement triphasé en triangle
Fig. 7.7.2
Fig. 7.7.1
Branchement monophasé en parallèle (6 kg/h)
Fig. 7.7.4
Fig. 7.7.3
bornes alimentation triphasée
1-2-3
Fig. 7.7.1 branchement triphasé en étoile
Fig. 7.7.2 branchement triphasé en triangle
Cod. Carel +030221767
Branchement monophasé (2-4 kg/h)
bornes alimentation monophasée
1-2
Fig. 7.7.3 branchement monophasé en parallèle (6 kg/h)
Fig. 7.7.4 branchement monophasé (2-4 kg/h)
Tab. 7.7.1
17
heaterSteam
7.8
Schéma électrique monophasé pour humidificateurs de 2-4 kg/h avec module de contrôle de type C
Fig. 7.8.1
AVERTISSEMENT: SIGNAL EXTÉRIEUR.
* Au soin de
l’installateur
Cod. Carel +030221767
Voir les Fig.: 7.5.1.2 / .2.2 / .2.5 / .3.2
TB
Bornier
THP
Motor Protector
QC1-QC2
Connecteurs rapides
K
F1F2
TR
TP
MP
MS
contacteur
Fusibles de puissance
LLC
FV
Indicateurs de niveau
ST
PTC
Bornier des capteurs
Capteur de température
résistance
transformateur
DV
LS
CS
R
Vanne de drainage
Électrodes de niveau élevé
Électrodes du conductimètre
Thermoprotecteur
Drainage manuel
Interrupteur Manuel
Vanne d’alimentation
Résistance électrique
18
heaterSteam
7.9
Schéma électrique monophasé pour humidificateurs de 2-4 kg/h avec module de contrôle de type H ou T
AVERTISSEMENT: SIGNAL EXTÉRIEUR voir
les Fig.: 7.5.1.2 / .2.2 / .2.5 / .3.2
Fig. 7.9.1
* Au soin de
l’installateur
Cod. Carel +030221767
TB
Bornier
FV
Vanne d’alimentation
PTC
Capteur de température
résistance
K
F1-F2
TR
contacteur
Fusibles de puissance
transformateur
DV
L.S
CS
NTC
FAN
FSB
Capteur température eau
Ventilateur
Carte contrôle ventilateur
TP
MS
THP
LLC
Thermoprotecteur
C
R
QC1-QC2
ST
Vanne de drainage
Électrodes de niveau élevé
Électrodes du
conductimètre
Filtre
SSR
S2
MP
Relais état solide
Interrupteur Manuel
Motor Protector
Indicateurs de niveau
Résistance électrique
Connecteurs rapides
Borniers des capteurs
19
Thermoprotecteur
Drainage manuel
heaterSteam
7.10
Schéma électrique monophasé pour humidificateurs de 6 kg/h avec module de contrôle de type C
AVERTISSEMENT: SIGNAL EXTÉRIEUR voir
les Fig.: 7.5.1.2 / .2.2 / .2.5 / .3.2
- 2. - FIL DE RACCORDEMENT - voir Fig.7.8.3
Fig. 7.10.1
* Au soin de
l’installateur
Cod. Carel +030221767
TB
Bornier
THP
Motor Protector
R1-R2-R3
Résistances électriques
K
F1-F2
TR
contacteur
Fusibles de puissance
transformateur
LLC
FV
DV
Indicateurs de niveau
Vanne d’alimentation
Vanne de drainage
QC1-QC2
ST
PTC1- PTC2- PTC3
TP
MS
Thermoprotecteur
LS
CS
Électrodes de niveau élevé
Électrodes du conductimètre
MP
Connecteurs rapides
Bornier des capteurs
Capteurs température
résistances
Drainage manuel
Interrupteur Manuel
20
heaterSteam
7.11 Schéma électrique monophasé pour humidificateurs de 6 kg/h avec module de contrôle de type H ou T
AVERTISSEMENT: SIGNAL EXTÉRIEUR voir
les Fig.: 7.5.1.2 / .2.2 / .2.5 / .3.2
-
2. - FIL DE RACCORDEMENT voir Fig.7.8.3
Fig. 7.11.1
* Au soin de
l’installateur
Cod. Carel +030221767
TB
Bornier
FV
Vanne d’alimentation
PTC1-PTC2-PTC3
Capteur de température
résistance
K
F1-F2
TR
TP
MS
THP
LLC
MP
contacteur
Fusibles de puissance
transformateur
DV
LS
CS
C
R1-R2-R3
QC1-QC2
ST
S2
Vanne de drainage
Électrodes de niveau élevé
Électrodes du conductimètre
Filtre
Résistances électriques
Connecteurs rapides
Bornier des capteurs
Thermoprotecteur
NTC
FAN
FSB
RSS
Capteur température eau
Ventilateur
Carte contrôle ventilateur
Relais état solide
Thermoprotecteur
Interrupteur Manuel
Motor Protector
Indicateurs de niveau
Drainage manuel
21
heaterSteam
7.12 Schéma électrique triphasé pour humidificateurs 6-10kg/h avec module de contrôle de type C
AVERTISSEMENT: SIGNAL EXTÉRIEUR voir
* Au soin de l’installateur
Cod. Carel +030221767
les Fig.: 7.5.1.2 / .2.2 / .2.5 / .3.2
Fig. 7.12.1
TB
K
F1-F2
TR
Bornier
contacteur
Fusibles de puissance
transformateur
THP
LLC
FV
DV
Motor Protector
Indicateurs de niveau
Vanne d’alimentation
Vanne de drainage
TP
MP
MS
Thermoprotecteur
Drainage manuel
LS
CS
Électrodes de niveau élevé
Électrodes du conductimètre
- 2. - FIL DE RACCORDEMENT voir Fig.7.8.1/7.8.2
R1-R2-R3
QC1-QC2
ST
PTC1-PTC2-PTC3
Interrupteur Manuel
22
Résistances électriques
Connecteurs rapides
Bornier des capteurs
Capteurs température
résistances
heaterSteam
7.13 Schéma électrique triphasé pour humidificateurs de 6-10 Kg/h avec module de contrôle de type H ou T
AVERTISSEMENT: SIGNAL EXTÉRIEUR voir
* Au soin de l’installateur
Cod. Carel +030221767
les Fig.: 7.5.1.2 / .2.2 / .2.5 / .3.2 - 2. - FIL DE RACCORDEMENT voir Fig.7.8.1/7.8.2
Fig. 7.13.1
TB
Bornier
FV
Vanne d’alimentation
PTC1-PTC2-PTC3
Capteur de température
résistance
K
F1-F2
TR
TP
MS
LLC
THP
contacteur
Fusibles de puissance
transformateur
DV
LS
CS
C
R1-R2-R3
QC1-QC2
MP
S2
Vanne de drainage
Électrodes de niveau élevé
Électrodes du conductimètre
Filtre
Résistances électriques
Connecteurs rapides
NTC
FAN
FSB
RSS1-RSS2
Capteur température eau
Ventilateur
Carte contrôle ventilateur
Relais état solide
Thermoprotecteur
Interrupteur Manuel
Indicateurs de niveau
Motor Protector
Drainage manuel
Thermoprotecteur
23
heaterSteam
7.14 Schéma électrique triphasé pour humidificateurs de 20-30 Kg/h avec module de contrôle de type H ou T
AVERTISSEMENT: SIGNAL EXTÉRIEUR voir
* Au soin de
l’installateur
Cod. Carel +030221767
les Fig.: 7.5.1.2 / .2.2 / .2.5 / .3.2 2. - FIL DE RACCORDEMENT voir Fig.7.8.1/7.8.2
Fig. 7.14.1
TB
Bornier
FV
Vanne d’alimentation
PTC1-PTC2-PTC3
Capteur de température
résistance
K
F1-F2 –F3
contacteur
Fusibles de puissance
DP
LS
Pompe d’évacuation
Électrodes de niveau élevé
Capteur température eau
Ventilateur Tableau électrique
TR
MS
THP
LLC
MP
transformateur
Interrupteur manuel
Motor Protector
Indicateurs de niveau
Drainage manuel
CS
RD
R1-R2-R3
QC1-QC2
F4
Électrodes du conductimètre
Relais commande pompe
Résistances électriques
Connecteurs rapides
Fusible basse tension
NTC
FAN TABLEAU
ÉLECTRIQUE
RSS1-RSS2
S2
F4
24
Carte contrôle ventilateur
Thermoprotecteur
Fusible auxiliaire
heaterSteam
7.15 Schéma électrique triphasé pour humidificateurs de 20-30 Kg/h avec module de contrôle de type C
AVERTISSEMENTS: 1. - SIGNAL EXTÉRIEUR voir les Fig.: 7.4.1.1/.2/ .2.5 / .3.2 - 2. - FIL DE RACCORDEMENT voir Fig.7.7.1/7.7.2
Fig. 7.15.1
* Au soin de l’installateur
Cod. Carel +030221767
TB
Bornier
FV
Vanne d’alimentation
PTC1-PTC2-PTC3
Capteur de température
résistance
K
contacteur
DP
Pompe d’évacuation
Ventilateur tableau électrique
F1-F2 –F3
TR
MS
LLC
MP
Fusibles de puissance
transformateur
Interrupteur manuel
Indicateurs de niveau
Drainage manuel
LS
CS
RD
R1-R2-R3
QC1-QC2
Électrodes de niveau élevé
Électrodes du conductimètre
Relais commande pompe
Résistances électriques
Connecteurs rapides
FAN TABLEAU
ÉLECTRIQUE
F4
THP
25
Fusible auxiliaire
Motor Prtotector
heaterSteam
8. DISTRIBUTION DE LA VAPEUR
Afin d’obtenir un rendement optimal de l’humidificateur, la vapeur produite doit être émise, dans le local, de manière uniforme, sans
projection de gouttes et sans condensations remarquables au moyen de distributeurs ventilés de vapeur ou de distributeurs linéaires. Le
choix du distributeur de vapeur doit être fait en fonction du lieu où la vapeur doit être émise. Si la vapeur doit être distribuée directement
dans le local (locaux, hangars, etc.) il faudra prévoir le positionnement des distributeurs ventilés de vapeur (en option) munis d’un motoventilateur. Si, au contraire, la vapeur doit être émise dans des conduites ou dans des centrales de traitement de l’air (CTA), l’utilisation
de distributeurs linéaires sera nécessaire, car ces derniers exploitent la vitesse de l’air même pour la diffusion.
8.1
Distribution de la vapeur dans un local: distributeurs ventilés de vapeur
Les distributeurs ventilés de vapeur, utilisés pour distribuer la
vapeur directement dans un local, peuvent être montés sur
l’humidificateur (voir Fig. 8.1.1) ou bien ils peuvent être
positionnés séparément et reliés à l’humidificateur (voir Fig.
8.1.2) grâce à un tube de canalisation de la vapeur.
Les distances minimum conseillées, afin d’éviter que le flux de
l’air humidifié n'atteigne les personnes, les lampadaires, les
équipements électriques, les faux-plafonds et les superficies
froides avant que la vapeur ne soit totalement absorbée par le
local, sont indiquées sur les dessins.
A
D
B
C
8.2
A
>0,
5
B
>5
H
C
≥2,1
D
>0,5
F
G
Pour d’autres détails relatifs au montage et à l’utilisation des
distributeurs ventilés de vapeur, consulter le manuel
d’instructions spécifique.
Fig 4.1.1
dimensions
in m
E
Fig. 4.1.2
dimensions
in m
E
>0,5
F
>5
G
L≤4
H
>0,5
Distribution de la vapeur dans des chambres froides
Il est possible d’humidifier une chambre froide en utilisant un distributeur ventilé de vapeur, en faisant attention qu’il fonctionne dans
les limites de son champ de fonctionnement. La chambre doit avoir une température d’exercice comprise entre -10 °C et +20 °C, avec
un pourcentage d’humidité relative ne dépassant pas 80% rH.
Si ces limites n’étaient pas respectées, la vapeur pourrait être distribuée dans la chambre par un distributeur linéaire.
Dans tous les cas, la vapeur ne devra pas être en contact avec les flux directs d’air froid provenant du groupe frigorifique présent dans
la chambre afin d’éviter des re-condensations possibles.
8.3
Distribution de la vapeur en conduites : distributeurs linéaires et à jet concentré (OEM)
Pour la distribution de la vapeur dans des conduites d’air, l’utilisation d’un diffuseur de vapeur proportionné au débit de
l’humidificateur et à la section de la gaine est indispensable. À ce propos, Carel dispose de distributeurs linéaires subdivisés en deux
gammes: la première réalisée en aluminium avec des extrémités en plastiques (type E) et la seconde, plus prisée, complètement en
acier inox AISI 304 avec double chambre (type L).
Les figures 8.3.1 et 8.3.2 fournissent les dimensions des distributeurs Carel.
Le tableau 8.3.1 indique le nombre minimum ainsi que le modèle des distributeurs conseillés pour le type d’humidificateur utilisé.
modèles
sigle distributeur
longueur
nominale (mm)
H.R002
H.R004
H.R006
H.R010
H.R020
H.R030
SDP45E (aluminium)
SDP65E (aluminium)
SDP85E (aluminium)
SDP120E (aluminium)
SDP05L (inox)
SDP06L (inox)
SDP08L (inox)
SDP10L (inox)
SDP12L (inox)
SDP16L (inox)
SDP20L (inox)
9995871ACA
9995872ACA
9995873ACA
9995874ACA
9995875ACA
450 mm
650 mm
850 mm
1200 mm
450 mm
550 mm
750 mm
950 mm
1150 mm
1600 mm
2000 mm
850 mm
1050 mm
1250 mm
1600 mm
2000 mm
1
1
1
1
1
-
1
1
1
1
1
1
1
-
1
1
1
1
1
1
1
1
1
-
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
Tab. 8.3.1
Cod. Carel +030221767
26
heaterSteam
SDP∗∗E - Distributeurs en aluminium et plastique
A
A
B
Entrée vapeur
B
H
G
B
Avertissement: si le tube de la vapeur a
un diamètre intérieur de 30mm, enlever le
brin d’entrée de la vapeur de 22 mm
B
F
B
B
C
B
D
A
A
inclinaison 2°
E
L
I
drainage condensation
F
Gabarit de perçage
Fig. 8.3.1
A
50
dimensions en mm
B
31,5
C
∅ 56
D
100
E
57,5
F
∅5
G
∅22
H
∅30
I
∅8
L
∅60
SDP∗∗S - Distributeurs en acier inox
M
Modèles SDP∗∗S
Modèles SDP∗∗L
M
Entrée vapeur
D = 22
D = 30
S
P
S
M
O
M
N
N
Q
O
N
inclinaison 2°
N
queue M6 L 15
Drainage
N
N
Gabarit de perçage
Fig. 8.3.2
M
50
dimensions en mm
N
35
O
60
P
∅22
Q
∅8
R
∅6
S
∅50
Le montage des distributeurs linéaires est effectué comme suit (voir Fig. 4.3.3):
• En pratiquant une série de trous sur la paroi du canal suivant le gabarit
de perçage indiqué aux Fig.: 4.3.1 ou 4.3.2;
• En insérant le distributeur avec les trous de la vapeur vers le haut;
• En fixant la bride du distributeur à l’aide de 3 vis.
> 2°
Pour permettre le retour de la condensation à travers le branchement de
drainage (voir le par.4.7), monter le distributeur légèrement incliné (au
moins 2°-3°, voir Fig. 4.3.3) avec le branchement d’entrée à cote inférieure
par rapport à l’extrémité fermée qui, pour ce motif, doit être supportée de
façon opportune.
8.4
Distribution de la vapeur à jet concentré
Fig. 8.3.3
(OEM)
Pour des applications particulières (ex. Bains turcs, machines technologiques), le distributeur OEM est disponible en plastique à jet
concentré, avec un trou (de 12 ou 22 mm) ou bien sans trou, que l’utilisateur devra pratiquer en fonction des exigences (voir Fig. 8.4.1).
Les distributeurs OEM peuvent être montés, avec un axe horizontal ou bien vertical avec le trou vers le haut, sur un support sur
lequel ont été pratiqués les mêmes trous indiqués dans le gabarit du distributeur linéaire en aluminium (voir Fig. 8.3.1).
A
A
B
OEM12
OEM22
OEM00
Y
ingresso vapore
B
H
G
Y
B
C
B
D
A
H
I
E
G
drenaggio condensa
F
ingresso vapore
entrée vapeur - drainage condensation N.B.: dans le cas du tube de la vapeur avec diamètre intérieur 30 mm, enlever le brin en entrée de la vapeur de 22 mm
Fig. 8.4.1
dimensions en mm
A
50
Cod. Carel +030221767
B
31,5
C
∅ 56
D
100
E
57,5
F
∅5
G
∅22
I
drenaggio condensa
H
∅30
27
I
∅8
Y = 12
Y = 22
Y=0
heaterSteam
8.5
Positionnement des distributeurs linéaires dans les conduites d’air
Les distributeurs doivent être le plus long possible, adaptés aux dimensions de la conduite d’air et éloignés des courbes,
branchements, raccords de réduction, grilles, filtres, ventilateurs.
La distance minimum conseillée entre le distributeur de vapeur et l’obstacle le plus proche est d’environ 1÷1,5 mètres mais elle
dépend fortement des conditions fonctionnelles; cette dernière, en effet, augmente avec:
• l’augmentation de la vitesse de l’air dans la gaine;
• l’augmentation de l’humidité relative de l’air avant et, de façon particulière après l’humidification;
• la diminution de la turbulence.
On peut diminuer la distance en utilisant plusieurs distributeurs en parallèle.
Suivre la disposition et les distances entre le distributeur et les parois de la gaine et/ou entre deux distributeurs indiquées aux dessins
suivants.
H>250
min 200
≥ 70
1
2
1
/3 H
H
H>400
H>350
H>250
≥200
3
≥200
1
5
H
5
H
2
1
5
H
5
H
H>600
H>500
≥200
2
2
≥200
2
1
min200
7
H
2
H
7H
7
1
7
H
7
H
7
H
H>200
H>300
H>500
=
=
=
1
2H
=
=
=
= =
Fig. 8.5.1
Cod. Carel +030221767
28
=
1
3H
1
3H
=
heaterSteam
8.6
Installation du tube de canalisation de la vapeur
N
Le branchement entre humidificateur et distributeur doit être effectué à l’aide d’un tube adapté à cette
fonction comme le flexible Carel. L’utilisation de tuyauteries inadaptées peut provoquer des
fragilisations et des fissurations accompagnées de pertes de vapeur.
La conformation de la tuyauterie doit permettre d’éviter des accumulations de condensation
N
ainsi que le bruit en dérivant (sous forme de bouillonnements) et des pertes d’efficacité; le
parcours de la tuyauterie doit exploiter la gravité pour drainer la vapeur re-condensée vers le
chauffe-eau ou bien vers le distributeur.
Fig. 8.6.1
Par conséquent, il faut éviter la formations de poches ou de siphons où la condensation pourrait
se loger; en outre, il faut faire attention à ce qu’il ne se forme pas des étranglements du tube dus à des courbures brusques ou à des
enroulements (voir Fig. 8.6.1).
Fixer à l’aide des colliers, munis de vis de fixation, les extrémités du tube aux branchements de l’humidificateur et du distributeur de
vapeur afin qu’ils ne se démonte par l'effet de la température.
Selon la position du distributeur de vapeur, le parcours du tube peut être choisi parmi les deux solutions suivantes:
1. montée avec un tube vertical long d’au moins 300 mm suivi d’une courbe avec un rayon minimum de 300 mm et enfin d’un tube
descendant avec déclivité constante non inférieure à 5° (voir Fig. 8.6.2);
2. pour des parcours très brefs (inférieurs à 2 mètres), une courbe avec un rayon minimum de 300 mm suivi d’un tube en montée
avec déclivité non inférieure à 20° (voir Fig. 8.6.3).
> 5°
> 2 0°
> 5°
> 5°
R > 300
D > 200
H ≤2 m
C
D > 200
R > 300
F ig .
8 .6 .2
F ig .
8 .6 .3
AVERTISSEMENT IMPORTANT: une longueur non inférieure à 4 m est conseillée pour le tube de transport de la vapeur.
8.7
Installation du tube de retour de la condensation
À cause de la re-condensation d’une partie de la vapeur produite, le long du tube de transport de cette dernière et l’intérieur du
distributeur, il y a formation de condensation qui doit être évacuée afin d’éviter des bouillonnements et des pertes d’efficacité.
La vidange de la condensation se fait par gravité à l’aide d’un tube flexible qui doit être adapté pour cela. L’utilisation de tuyauteries
inadaptées peut provoquer la fragilisation ou la fissuration accompagnées par des pertes de vapeur.
Afin d’éviter l’échappement de vapeur non condensée à travers le tube de la condensation, il faut réaliser un siphon qui peut être
obtenu en formant une boucle avec une partie du tube de drainage. L’extrémité du tube de la condensation peut être connecté à la
tuyauterie de drainage la plus proche avec une déclivité minimale de 5° pour favoriser une évacuation correcte (voir Fig. 8.6.2).
Si la cote du distributeur le permet, le tube peut être introduit à l’intérieur de l’humidificateur par le trou présent sur le toit de la
machine jusqu’à la cuve d’alimentation du chauffe-eau (pour les unités 20-30kg/h), ou bien raccordé au branchement correspondant
figure C, à visser sur le toit de l’humidificateur afin de drainer la condensation dans la cuve d’alimentation du chauffe-eau (voir Fig.
8.6.3).
AVERTISSEMENT IMPORTANT: afin qu’il puisse fonctionner correctement, le siphon doit être rempli d’eau avant la mise
en service de l’humidificateur.
8.8
Vérifications
Les conditions suivantes permettent une installation correcte des tuyauteries de la vapeur:
• la position du distributeur de vapeur est conforme à ce qui est décrit à ce chapitre, les tubes de sortie de la vapeur sont dirigés vers
le haut et le distributeur a une déclivité d’au moins 2° vers le haut;
• les extrémités du tube sont assurées aux attaches par des colliers métalliques munis de vis de fixation;
• les courbes de la tuyauterie sont assez larges (rayon > 300 mm) pour ne pas provoquer de plis ou d’étranglement;
• sur le parcours de la tuyauterie de la vapeur, des poches ou des trappes pour la condensation sont présentes;
• les parcours des tuyauteries de la vapeur et de la condensation sont conformes à ce qui est décrit à ce chapitre;
• la longueur du tube de la vapeur n’est pas supérieure à 4 mètres;
• les déclivités de la tuyauterie de la vapeur sont suffisantes pour un entraînement correct de la condensation (> 20° pour les sections
en montée, > 5° pour les sections descendantes);
• la déclivité de la tuyauterie de la condensation est au moins égale à 5° en chaque point;
• le tube de la condensation est muni de siphon (rempli d’eau avant la mise en service) afin d’éviter l’échappement de vapeur.
Cod. Carel +030221767
29
heaterSteam
9. MISE EN SERVICE
AVERTISSEMENT IMPORTANT: Une fois l’installation réalisée, vidanger la tuyauterie d’alimentation pendant environ 30
minutes en canalisant l'eau directement dans l’évacuation sans l’introduire dans l'humidificateur. Ceci permet d’éliminer des
scories éventuelles ou des substances d’usinage qui pourraient provoquer de la mousse durant l’ébullition.
9.1
Contrôles préliminaires
Avant de mettre en service l’humidificateur, contrôler que:
• les liaisons hydrauliques, les branchements électriques et le système de
distribution de la vapeur soient effectués selon les instructions contenues ici;
• le robinet d’arrêt de l’eau vers l’humidificateur soit ouvert;
• les fusibles de ligne soient installés et soient intègres;
• les bornes 7I-8I soient raccordées ou bien qu’elles soient reliées au contact
ON/OFF à distance et que ce dernier soit fermé;
• les sondes et les instruments extérieurs de pilotage soient branchés correctement
(et que les masses des instruments soient branchées électriquement à celle de la
carte principale de contrôle) ;
• il n’y ait pas d’étranglement sur le tube de sortie de la vapeur;
• lors d’humidification en conduite, le fonctionnement de l’humidificateur soit
asservi au fonctionnement du ventilateur de l’air (en substitution ou en série
au contact ON/OFF à distance);
• le tube de retour de la condensation du distributeur soit installé et libre de
façon à pouvoir évacuer;
• la tuyauterie de drainage soit correctement branchée et libre.
Fig. 9.1.1
Avant la mise en service, vérifier que l’humidificateur soit en parfaites conditions, qu’il n’y ait pas de perte
d’eau et que les pièces électriques soient sèches.
Ne pas appliquer la tension si l’appareil est endommagé ou même partiellement mouillé!
9.2
Élimination du ressort de centrage des résistances (uniquement pour les modèles
triphasés)
Afin d’éviter que les résistances des modèles triphasés puissent se heurter à la paroi intérieure du cylindre et endommager ainsi
l’appareil à cause des vibrations ou des chocs durant le transport, un ressort de centrage est inséré, à pression, en usine sur les
éléments résistifs et qui n’ont aucune utilité au fonctionnement de l’appareil.
Puisque le ressort de centrage peut empêcher le détachement des éclats de calcaire des résistances et diminuer la durée des cycles de
nettoyage, on conseille de l’éliminer avant la première mise en service.
Pour cela, démonter le cylindre en suivant les instructions correspondantes (voir Entretien du cylindre-bouilloire).
9.3
Mise en service
ON
Après avoir fermé le sectionneur de la ligne d'alimentation de l’humidificateur, démarrer l’appareil
en portant en position I l’interrupteur basculant (placé à côté du bouton-poussoir de DRAINAGE) et
positionné en bas à droite sur le cadre de la structure.
Par conséquent, la séquence de mise en service, qui comprend une phase de départ suivie de la vraie
phase fonctionnelle, commence.
En fonction du modèle de module de contrôle dont est muni l’humidificateur, la séquence de mise en
service est mise en évidence par l’allumage des DELS du panneau de commande selon ce qui est
décrit au chapitre suivant.
Fig. 9.3.1
Cod. Carel +030221767
30
heaterSteam
10. LE CONTRÔLE DE L’HUMIDIFICATEUR
Deux types de contrôleurs électroniques sont disponibles pour l’humidificateur à résistances (voir PRINCIPES DE RÉGLAGE) :
• Module de contrôle de type C, à DEL d’indication, avec action de type ON/OFF
Ce contrôle permet de régler la capacité de production de la vapeur ainsi qu’un réglage ON/OFF .
• Module de contrôle de type H ou T, avec écran numérique à DEL, avec action de type modulant
Ce type de contrôle permet le réglage complet de la capacité de production de la vapeur ainsi que la possibilité d’activer la
déshumidification; ce dernier accepte des signaux provenant des sondes du local ou des régulateurs électroniques extérieurs de
type proportionnel (ou bien ON/OFF).
10.1 Module de contrôle de type C, à DEL d’indication, avec action de type ON/OFF
10.1.1
Panneau avant
6
7
9
4
1
2
N°
1
2
3
4
8
3
5
Fig. 10.1.1.1
5
6
7
8
9
description
Touche de remise à zéro du relais d'alarme (si l’alarme n’est plus
active)
Touche d’accroissement de la production de vapeur programmée
Touche de décroissement de la production de vapeur programmée
Graphique à barres de la production de vapeur introduite (en
pourcentage)
Graphique à barres pour l’indication de l’alarme éventuelle en cours
DEL d’indication de production de vapeur en cours
DEL de fonctionnement de l’électrovanne de drainage
DEL de fonctionnement de l’électrovanne d’alimentation
DEL clignotante d’indication de relais d'alarme activée
Tab. 10.1.1.1
La version ON/OFF prévoit la possibilité d’affichage et de
modification du paramètre de production de vapeur uniquement. Les autres paramètres fonctionnels sont insérés en usine et ils ne
sont pas modifiables par l’Utilisateur (ils sont tout de même accessible par ligne sérielle).
10.1.2 Séquence de mise en service
À la mise en service de l’humidificateur, la séquence de mise en service est mise en évidence par l’allumage des DELS selon ce qui
est décrit ci-dessous.
1 - DÉPART ALIMENTATION
2 - INITIALISATION
3 – PHASE FONCTIONNELLE
Durant cette phase, d’une durée
d’une seconde environ, toutes les
DELS de l’afficheur sont activées.
Fig.10.1.2.1
Durée de 4 secondes environ. Sur
l’afficheur du module de contrôle,
les DELS mis en évidence ici sont
alimentées.
Fig.10.1.2.2
L’humidificateur, s’il est branché, effectue le test
automatique, il commende donc à fonctionner et le
module de contrôle indique, à l’aide du diagramme à
barres à quatre étages (30%; 50%; 75%; 100%), la
production de vapeur introduite et, en cas d'alarme, le
code à barres correspondant.
Fig.10.1.2.3
10.1.3 Affichage et contrôle
Normalement, le panneau montre la capacité introduite de production de vapeur à l’aide du graphique à 4 barres (30%; 50%; 75%;
100%).
Pour en modifier la valeur, appuyer sur les touches ∇ et ∆. La variation de la production introduite est mémorisée de façon
permanente.
10.1.4 Indication d’état d'alarme
À l’allumage de la DEL 9 (voir Fig. 10.1.1.1) et d’une combinaison des DEL 5 indique la présence d’un état d’alarme en cours ; en
cas de plusieurs alarmes, les DELS 5 sont allumées en séquence à intervalles de 2 secondes.
En même temps, le module de contrôle active le relais d’alarme (voir BRANCHEMENTS ÉLECTRIQUES).
Pour l’interprétation du type d'alarme, voir ALARMES, RECHERCHES ET ÉLIMINATION DES PANNES.
Le module de contrôle continue à indiquer l’état d'alarme (même si l’alarme n’est plus active) jusqu’à la pression du bouton-poussoir
de remise à zéro; les états d'alarme encore actifs ne peuvent plus être remis à zéro.
Cod. Carel +030221767
31
heaterSteam
10.1.5 Commande manuelle de drainage
Dès les 5 premières secondes à partir de la mise en service (durant la séquence de test automatique : voir Fig. 10.1.2.2) appuyer en
même temps sur les touches et .
Après 2 secondes, l’électrovanne de drainage est activée jusqu’au relâchement des touches. Lors de relâchement des touches, la
commande peut être répétée dans les 5 secondes qui suivent, sinon il faudra éteindre et rallumer l’humidificateur.
10.1.6 Introduction de la production de vapeur
On peut régler la production moyenne de vapeur par action pseudo modulante grâce à l’activation cyclique du télé-rupteur avec une
période de fonctionnement fractionnaire programmable en quatre étages: 30%, 50%, 75% ou 100% du temps total (modalité
applicable uniquement dans des conditions de travail souples et sans conséquence pour le bruit, causé par l’intervention fréquente du
télé-rupteur). Pour cela, intervenir grâce aux touches ∇ et ∆ voir Fig. 10.1.1.1.
10.2 Module de contrôle de type H ou T, à afficheur avec DELS numériques, avec action de type
modulant
10.2.1
Panneau avant
10 12 8
7
5
1
3
Fig. 10.2.1.1
11
9
6
2
4
N° description
1 Touche d’accès aux paramètres fonctionnels d’utilisation plus fréquente (code de type Px, dx); agit, en outre, en bouton-poussoir de remise à
zéro du relais d’alarme (si l’alarme n’est plus active)
2 Permet l’affichage de l’unité de mesure de la valeur lue sur l’écran; si maintenu enfoncé pendant 2 secondes, il donne accès à
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
l’affichage/programmation du Point de Consigne; si enfoncé en même temps que la touche 1 pendant 5 secondes, il permet l’accès à la routine de
programmation des paramètres de configuration
Tant qu’il est enfoncé, il affiche la valeur mesurée par la sonde principale (en réglage ON/OFF il n’affiche rien); en programmation il agit
comme une touche d’accroissement ou de passage au paramètre précédent.
Tant qu’il est enfoncé, il affiche la valeur mesurée par la sonde de compensation (uniquement si elle est prévue); en programmation il agit comme
une touche d’accroissement ou de passage au paramètre successif.
Écran à 2 ½ chiffres pour l’indication des valeurs numériques et des codes des éventuelles alarmes en acte; durant la programmation il montre les
codes des paramètres ainsi que leur valeur.
DEL de représentation de la virgule décimale
DEL de multiplication par mille de la valeur indiquée à l’écran
DEL d’indication d’activation du relais de déshumidification
DEL clignotante d’indication de relais d’alarme activé
DEL d’indication de production de vapeur en cours; si elle clignote, elle indique que la production est inférieure à celle demandée.
DEL d'indication fonctionnement de l'électrovanne d'alimentation
DEL d'indication fonctionnement de l'électrovanne de drainage
Tab. 10.2.1.1
10.2.2 Séquence de mise en service
La séquence de mise en service, mise en évidence par l’allumage des DELS, s’effectue lors de la mise en service de l’humidificateur selon ce qui est
décrit ci-après.
1 - DÉBUT ALIMENTATION
2 - INITIALISATION
3 – PHASE FONCTIONNELLE
Fig. 10.2.2.3
dans cette phase, d’une durée
d’environ une seconde, toutes les
DELS
de
l’afficheur
sont
allumées.
Durée d’environ 4 secondes. Sur
l’afficheur du module de contrôle,
les DELS, mises en évidence ici,
sont alimentées.
Fig. 10.2.2.1
Fig. 10.2.2.2
L’humidificateur commence à fonctionner et le module de contrôle
indique (voir PRINCIPES DE RÉGLAGE) une des options
suivantes:
• la production de vapeur (en %) avec réglage de l’esclave;
• la mesure du transducteur principal avec réglage autonome;
• si l’humidificateur est débranché, les 3 segments s’allument en
alternance - - -
Lors d’une présence d’alarme, la DEL près du sigle ALARME s’allume et le code correspondant apparaît sur l’afficheur.
Cod. Carel +030221767
32
heaterSteam
10.2.3 Affichage
Le panneau montre en permanence le paramètre fonctionnel programmé (avec le C0, voir Lecture et programmation des
paramètres de configuration).
Il s’agit normalement de:
• la mesure de la sonde no 1 (humidité ou température environnementale), dans les appareils avec réglage autonome;
• la production de vapeur dans les appareils en mode esclave.
La pression de la touche SEL provoque l’affichage de l’unité de mesure de la grandeur pendant 1 seconde.
En appuyant sur touche
la mesure de la sonde 1 (si elle est prévue) est affichée, précédée, pendant 1 seconde, de l’unité de mesure
correspondante. L’affichage se produit même lorsque la sonde est déconnectée
la mesure de la sonde 2 est affichée (si elle est prévue), précédée, pendant 1 seconde, de l’unité de
En appuyant sur la touche
mesure correspondante. L’affichage se produit même lorsque la sonde est déconnectée.
Pour visualiser le Point de Consigne (valeur d’introduction principale):
• appuyer sur la touche SEL pendant environ 2 secondes jusqu’à l’apparition de St (voir Fig. 10.2.3.1);
• au relâchement de la touche, l’unité de mesure du Point de Consigne est affichée pendant 1 seconde ainsi que la valeur courante
introduite.
Fig. 10.2.3.1
Appuyer pendant
environ 2 secondes
En outre, il est possible d’afficher les paramètres fonctionnels d’utilisation fréquente, c’est-à-dire ceux ayant le plus grand intérêt pour
l’utilisation commune de l’appareil: pour cela, suivre les instructions contenues à: Lecture et programmation des paramètres de
réglage – lecture des mesures.
10.2.4 Variation du Point de Consigne
Pour changer le Point de Consigne (valeur d’introduction principale de réglage), suivre les instructions contenues à: Lecture et
programmation du Point de Consigne.
10.2.5 Indication d’état d'alarme
Lors de la présence d’un état d’alarme, la DEL 9 (voir Fig. 10.2.1.1) commence à clignoter pendant que le code de l’alarme est
indiqué sur l’afficheur au moyen d’un sigle alphanumérique à intervalles de 2 secondes par rapport à la valeur du paramètre
fonctionnel programmé.
Lors de l’indication de plusieurs alarmes, l’afficheur indique en séquence tous les codes correspondants aux intervalles de 2 secondes.
En même temps, le module de contrôle active le relais d’alarme (voir BRANCHEMENTS ÉLECTRIQUES). Pour l’interprétation
du type d'alarme, voir ALARMES, RECHERCHES ET ÉLIMINATION DES PANNES. Le module de contrôle continue à
indiquer l’état d'alarme (même si l’alarme n’est plus active) jusqu’à la pression du bouton-poussoir de remise à zéro; les états d'alarme
encore actifs ne peuvent pas être remis à zéro.
10.2.6 Commande manuelle de drainage
Dès les 5 premières secondes à partir de la mise en service (durant la séquence de test automatique : voir Fig. 10.2.2.2) appuyer en
même temps sur les touches
et . Après 2 secondes, l’électrovanne de drainage / pompe d’évacuation est activée jusqu’au
relâchement des touches. Lors de relâchement des touches, la commande peut être répétée dans les 5 secondes qui suivent, sinon il
faudra éteindre et rallumer l’humidificateur.
Cod. Carel +030221767
33
heaterSteam
11. LECTURE ET PROGRAMMATION DES PARAMÈTRES DU
MODULE DE CONTRÔLE DE TYPE H OU T
Les paramètres numériques, de configuration et du panneau de commande sont regroupés en trois niveaux:
1. NIVEAU 1 – Point de Consigne ou bien la valeur d’introduction principale St de l’appareil, accessible directement par le clavier
pour la lecture et la modification.
2. NIVEAU 2 – paramètres de réglage et de mesures c’est-à-dire les grandeurs physiques mesurées et les valeurs fonctionnelles
concernant le réglage du procédé d’humidification, eux aussi accessibles directement par clavier pour la lecture et la modification.
3. NIVEAU 3 – paramètres de configuration qui consistent, dans les données nécessaires, à la personnalisation du contrôle selon
les exigences de l’humidification. Ces paramètres sont accessibles seulement par mot de passe afin de prévenir la modification
indésirable de la configuration et, par conséquent, des fonctions essentielles de l’humidificateur.
Chaque paramètre est caractérisé par les entités suivantes:
Symbole alphanumérique qui apparaît sur l’afficheur correspondant au paramètre
code
considéré
Valeurs extrêmes parmi lesquelles le paramètre peut changer
Champ de variation
configuration en usine de la valeur du paramètre
défaut
Symbole affiché de l’unité de mesure employée pour le paramètre
unité de mesure
Tab. 11.1
Avertissement: les valeurs numériques de 200 à 255 sont affichées avec le symbole / à
la place du numéro 2 identifiant les centaines (ceci est du à la configuration
caractéristique de construction de l’afficheur).
La figure 11.1 montre comment est indiqué le numéro 215.
Fig. 11.1
11.1 Lecture et programmation du Point de Consigne
Pour lire et/ou changer le Point de Consigne, effectuer cette séquence:
• Appuyer sur la touche SEL pendant environ 2 secondes jusqu’à l’apparition de St;
• Au relâchement de la touche, l’unité de mesure du Point de Consigne est affichée
pendant 1 seconde ainsi que la valeur courante introduite;
• pour modifier le Point de Consigne, appuyer sur les touches ∇ et ∆ en vérifiant la
correspondance de l’action sur l’afficheur;
• appuyer sur la touche SEL ou PRG pour confirmer la valeur affichée et terminer
la phase de programmation du Point de Consigne.
Appuyer pendant
environ 2
Fig. 7.1.1
Les caractéristiques et le champ de variation du Point de Consigne sont contenus au tableau 11.1.1.
unité de mesure Valeur de défaut
module de contrôle de type H
module de contrôle de type T (pour bains turcs)
% rH
°C
50
30
limite
minimale
0
0
limite maximale
P7
50
Tab. 11.1.1
11.2 Lecture et programmation des paramètres de réglage – lecture des mesures
Les paramètres de réglage constituent les valeurs correspondantes au procédé de contrôle de l’humidité (ou de la température)
ambiante et sont identifiés au moyen d’un sigle qui va de P0 à P9 selon les critères décrits au tableau 11.2.1.
Les lectures consistent, au contraire, en grandeurs physiques mesurées par les transducteurs reliés au contrôle, variables selon le
modèle et la configuration de l’humidificateur, et dans le nombre d’heures de fonctionnement depuis la dernière remise à zéro. Les
mesures sont identifiées au moyen d’un sigle variable de d1 à d9 (voir Tab. 11.2.2).
Paramètres de réglage
cod.
affich.
P0
champ de
variation
10, ..,100
défaut
100
unité de
mesure
%
P1
P2
P3
P4
P5
P6
P7
P8
P9
2.0, ., 19.9
(P3), .., 100
0, .., (P2)
0, .., 6000
2, .., 100
2.0, .., 19.9
(St), .., 100
2.0, .., 19.9
0, .., 100
5.0
100
0
60
10
5.0
100
5.0
100
% rH
% rH
% rH
s
% rH
% rH
% rH
% rH
% rH
Cod. Carel +030221767
description
Production maximale lors de modulation débranchée (b0=0), la production est toujours à 100% de la
valeur nominale, indépendamment de la valeur du paramètre
Différentiel humidification
seuil alarme d’humidité élevée
Accessibles uniquement en
seuil alarme d’humidité basse
réglage autonome (A0=2 ou 3)
Retard alarme
zone neutre déshumidification
Accessibles uniquement avec la fonction
différentiel déshumidification
déshumidification branchée (b1=2 ou 3)
Point de consigne en refoulement
accessibles uniquement en réglage autonome
Différentiel en refoulement
Avec sonde en refoulement (A0=3)
seuil alarme d’humidité élevée en refoulement
Tab. 11.2.1
34
heaterSteam
Liste des mesures
cod.
affich.
d1 (1)
champ de
variation
0, .., 100
d2
0, .., 100
d3
0.0, .., 199
d4
d5
d6
0, .., 19900
0, .., 1500
0, .., 100
d9
0.0, .., 199
défaut
Uniqueme
nt
lecture
unité de
mesure
%
% rH
% rH
description
kg/h
production vapeur
h
µS/cm
°C
Compteur horaire
Conductivité
température eau
kg/h
production nominale vapeur
Mesure signal du régulateur extérieur
Mesure sonde ambiante
Mesure sonde en refoulement
accessible uniquement en réglage esclave ou
autonome (A0=1, 2 ou 3)
accessible uniquement en réglage autonome avec
sonde en refoulement (A0=3)
accessible uniquement avec la fonction de préchauffage
branchée (b1=1 ou 3 )
Tab. 11.2.2
(1): en fonctionnement proportionnel (A0=1), d1 exprime en % de l’intervalle de travail sélectionné avec A2 ; informations sur A0 et A2 : voir tab.. 11.3.1.
Pour afficher les paramètres de réglage ainsi que les mesures,
agir comme suit:
1. appuyer sur la touche PRG pendant environ 5 secondes
jusqu’à l’apparition du sigle P0, qui distingue le premier
paramètre (voir Fig. 11.2.1);
2. appuyer sur la touche ∆ ou bien ∇ pour le défilement
cyclique des paramètres de type Px et dx, Point de
Consigne inclus;
3. appuyer sur la touche SÉL pour afficher la valeur du
paramètre sélectionnée ; l’unité de mesure du paramètre
même est affichée pendant 1 seconde;
4. appuyer sur la touche PRG pour terminer la phase de
programmation.
1 – appuyer sur PRG pendant 5 s
jusqu’à l’apparition de P0
2 – appuyer plusieurs fois pour
le défilement jusqu’au
paramètre voulu
3 – appuyer sur SÉL pour
Fig. 11.2.1
l’affichage du paramètre
voulu
1 – appuyer sur PRG pendant 5 s
jusqu’à l’apparition de P0
Pour modifier les paramètres de réglage (les mesures peuvent
être lues uniquement) agir comme suit:
1. Appuyer sur la touche PRG pendant environ 5 secondes
jusqu’à l’apparition du sigle P0, qui distingue le premier
paramètre (voir Fig. 11.2.2);
2. appuyer sur la touche ∆ ou bien ∇ pour le défilement
cyclique des paramètres de type Px et dx, Point de
Consigne inclus;
3. appuyer sur la touche SÉL pour afficher la valeur du
paramètre sélectionnée ; l’unité de mesure du paramètre
même est affichée pendant 1 seconde;
4. appuyer sur la touche ∆ ou bien ∇ pour modifier la valeur,
en maintenant enfoncée une des touches la vitesse de
variation augmente (voir Fig. 11.2.3);
5. appuyer sur la touche SÉL pour confirmer la novelle valeur
affichée; le code d’identification Px ou dx du paramètre
sélectionné réapparaît;
6. afficher et modifier éventuellement les autres paramètres en
répétant les points de 2 à 5;
7. appuyer sur la touche PRG pour mémoriser, de façon
permanente, les modifications et terminer la phase de
programmation.
Cod. Carel +030221767
2 - appuyer plusieurs fois pour le
défilement jusqu’au paramètre
voulu
3 - appuyer sur SÉL pour
Fig. 11.2.2
l’affichage du paramètre
voulu
4 – appuyer plusieurs fois jusqu’à la valeur
voulue pour la codification du paramètre
5 – appuyer sur SÉL pour
confirmer la valeur affichée
(voir figure)
Fig. 11.2.3
35
6 –appuyer plusieurs fois pour le
défilement jusqu’au
paramètre voulu et répéter
les points de 2 à 5
7 –appuyer sur PRG pour la
mémorisation des nouvelles données
heaterSteam
11.3 Lecture et programmation des paramètres de configuration
Les paramètres de configuration servent à définir le mode de fonctionnement du contrôle, c’est-à-dire attribuer les fonctions
essentielles de l’humidificateur.
Les paramètres de configuration se divisent en trois familles:
• Paramètres pour configurer le fonctionnement de base (modalité de fonctionnement et types de sondes) identifiés par les sigles
de A0 à A9: voir tableau 11.3.1.
• Paramètres pour configurer le fonctionnement des dispositifs accessoires, identifiés par les sigles de b0 à b7: voir tableau
11.3.2.
• Paramètres pour la configuration des branchements sériels et de la télécommande, identifiés par les sigles de C0 à C7: voir
tableau 11.3.3.
Ces paramètres sont accessibles uniquement par mot de passe pour prévenir la modification indésirable de la configuration.
cod.
affich.
A0
Champ de
variation
0,.., 3
A1
0, 1
0
A2
0, .., 4
1
A3
0, .., (A4)
0
A4
A5
A6
(A3), .., 255 *
-10.0, ..., 10.0
0, .., 4
100
0
1
A7
0, .., (A8)
0
A8
A9
(A7), .., 100
-10.0, ..., 10.0
100
0
défaut
3
Paramètres pour configurer le fonctionnement de base
unité de
description
mesure
0=commande ON/OFF
1=réglage esclave
modalité de fonctionnement
2=réglage autonome avec sonde du local
3=réglage autonome avec sonde du local et
sonde en refoulement
unité de mesure
0=°C, kg/h
1=°FH, lb/h
Sélection du signal appliqué à l’entrée
0=0/1 V
sonde ambiante
1=0/10 V
2=2/10 V
accessible uniquement en réglage esclave 3=0/20 mA
ou autonome (A0=1,2 ou 3)
4=4/20 mA
% rH
Accessibles uniquement en réglage autonome
minimum sonde du local
(A0=2 ou 3)
% rH
maximum sonde du local
% rH
étalonnage sonde du local
Sélection du signal appliqué à l’entrée
0=0÷1 V
sonde en refoulement;
1=0÷10 V
accessible uniquement en réglage
2=2÷10 V
autonome avec sonde en refoulement
3=0÷20 mA
(A0 = 3)
4=4÷20 mA
% rH
Accessibles uniquement en modalité réglage
minimum sonde en refoulement
avec limitation en refoulement, (A0=3)
% rH
maximum sonde en refoulement
% rH
Étalonnage sonde en refoulement
Tab. 11.3.1
*: voir AVERTISSEMENT à côté de la Fig. 11.1.
cod.
affich.
b0
b1
Champ de
variation
0, .., 199
0, .., 3
b2
2, .., 19.9
b3
b4
70, .., 90
0, .., 2000
b5
b6
b7
0, .., 2000
0, .., 2000
0, .., 100
Paramètres pour la configuration du fonctionnement des dispositifs accessoires
unité de
défaut
description
mesure
s
Période de modulation (si placé sur 0 la modulation est débranchée)
**
0
fonctions spéciales
0 = aucune fonction
1 = préchauffage
inaccessible en modalité ON/OFF
2 = déshumidification
(A0=0)
3 = préchauffage et déshumidification
3.0
%
offset de départ préchauffage
Accessibles uniquement avec la fonction
% rH
(se référant au Point de consigne)
de préchauffage branchée (b1=1 ou 3)
80
°C
température de préchauffage
0
conductivité eau d’alimentation: si placé sur 0 la conductivité est mesurée automatiquement,
µS/cm
sinon la valeur introduite est affichée
2000
Seuil de pré-alarme conductivité
µS/cm
2000
seuil d'alarme conductivité
µS/cm
50
%
réglage du niveau du seuil de présence mousse (si placé sur 0 la présence de la mousse n’est pas
relevée)
Tab. 11.3.2
**: la valeur de défaut dépend de la taille de l'humidificateur.
Cod. Carel +030221767
36
heaterSteam
cod.
affich.
C0
Champ de
variation
1, .., 6
C1
0, .., 4
C2
C3
C4
C5
0, .., 99
0, .., 199
0, .., 3
0, .., 11
C6
C7
0, .., 199
0, .., 3
Paramètres pour l’introduction des branchements sériels et de la télécommande
unité de
défaut
description
mesure
1
Valeur affichée normalement
1= mesure sonde du local
2= mesure sonde en refoulement
3= production vapeur
4= compteur horaire
5= conductivité
6= température eau
4
Branchement clavier et télécommande
clavier:
télécommande:
0= lecture de tous les paramètres,
Lecture et modification des paramètres P, d et St
(modification uniquement de C1)
1= lecture et modifications de tous les
Lecture et modification des paramètres P, d et St
paramètres
2= lecture de tous les paramètres,
Lecture des paramètres P, d et St
(modification uniquement de C1)
3= lecture et modification de tous les
Lecture des paramètres P, d et St
paramètres
4= lecture et modification de tous les
lecture et modification de tous les paramètres
paramètres
0
Code branchement télécommande
1
Adresse sérielle
3
baud
0=1200 1=2400 2=4800 3=9600
0
frame
(bit par caractère, parité, stop bit)
0=8,N,2
6=7,N,2
1=8,N,1
7=7,N,1
2=8,E,2
8=7,E,2
3=8,E,1
9=7,E,1
4=8,O,2
10=7,O,2
5=8,O,1
11=7,O,1
0
ms
retard envoi réponse sérielle
0
configuration terminale graphique
0=terminal standard
pour 1,2,3 à l’allumage, la commande de OFF 1=terminal avec commande ON/OFF
est forcée
2=term. avec ON/OFF et sonde du local
3=term. avec ON/OFF et sonde en refoulement
Tab. 11.3.3
1 – appuyer en même temps sur
Pour lire ou modifier les paramètres de configuration ; agir
comme suit:
1. appuyer en même temps sur les touches SÉL et PRG
jusqu’à l’apparition de 00, à signaler qu’il faut introduire
le mot de passe (voir Fig. 11.3.1) ;
2. appuyer sur les touches
et
pour introduire le mot
de passe (numéro 77)
SEL et PRG pendant 5 s jusqu’à
l’apparition de 00
2 – appuyer plusieurs fois pour
descendre jusqu’à la valeur
de mot de passe 77
Fig. 11.3.1
3 – appuyer sur SEL pour confirmer le mot de passe jusqu’à l’apparition
d A0
3. appuyer sur la touche SÉL pour confirmer le mot de
passe. Si le mot de passe est incorrect, la phase de
programmation est interrompe sinon A0 est affiché (voir
la Fig. 11.3.2) ;
4. appuyer sur la touche
ou bien
pour faire défiler de
façon cyclique les paramètres de type Ax, bx et Cx,
Point de consigne inclus ;
5. appuyer sur la touche SÉL pour afficher la valeur du
paramètre sélectionné ; l’unité de mesure du paramètre
même est affichée pendant 1 seconde ;
6. appuyer sur la touche
ou bien
pour modifier la
valeur (en maintenant enfoncée une des touches, la
vitesse de variation augmente) ;
4 – appuyer plusieurs fois
pour descendre jusqu’au
paramètre voulu
5 – appuyer sur SEL jusqu’à
l’affichage de la valeur du
paramètre voulu
Fig. 11.3.2
6 – appuyer plusieurs fois jusqu’à la valeur pour le
paramètre à modifier
7 – appuyer sur SEL pour
7. appuyer sur la touche SÉL pour confirmer la valeur
affichée. Le code d’identification Ax, bx et Cx du
paramètre sélectionné apparaît de nouveau (voir la Fig.
11.3.3) ;
8. afficher et modifier éventuellement d’autres paramètres
en répétant les points de 4 à 7 ;
. 9 – appuyer sur PRG pour la
9. appuyer sur la touche PRG pour mémoriser de façon
mémorisation des données introduites
permanente les modifications et terminer la phase de
programmation.
Cod. Carel +030221767
37
confirmer la valeur affichée
(voir figure)
8- appuyer plusieurs fois
jusqu’au nouveau paramètre
voulu et répéter les points
de 4 à 7
Fig. 11.3.3
heaterSteam
11.4 Validité des modifications des paramètres
Les modifications des paramètres deviennent normalement actives lors de la confirmation par la touche SÉL et sont mémorisées de
façon permanente par la touche PRG. Pour certains paramètres correspondants au branchement sériel, la valeur deviendra active
uniquement après une remise en service. Durant la phase de programmation, après 5 secondes à partir du relâchement de la dernière
touche, l’afficheur commence à clignoter (afin de rappeler que l’on se trouve en phase de programmation). Après 60 secondes à partir
du relâchement de la dernière touche, la valeur d’un paramètre s’affiche, la modification éventuelle est négligée et le code
d’identification du paramètre s’affiche à nouveau. Après 5 autres secondes, l’afficheur recommence à clignoter et après 60 secondes
la sortie de la phase de programmation est forcée et on obtient le rétablissement des paramètres aux valeurs pré-existantes à la phase
de programmation. Si, au contraire, le code d’identification d’un paramètre est affiché, la sortie forcée est effectuée directe ment après
60 secondes (sortie pour interruption).
11.5 Rappel des paramètres de défaut (configurations effectuées en usine)
clignotant
Appuyer pendant 5 s.
À la mise en service
de la machine
Fig. 11.5.1
Le rappel peut être effectué uniquement à l’allumage et par la modalité suivante:
• Dès les premières 5 secondes à la mise en service (pendant que trois traits s’affichent), appuyer sur la touche PRG jusqu’à
l’affichage du trait central supérieur intermittent, comme indiqué au dessin;
• Relâcher, en 3 secondes, la touche PRG pour confirmer le rappel et la mémorisation permanente des paramètres de défaut; après la
confirmation de la mémorisation effectuée, le trait supérieur reste allumé pendant 2 secondes (comme affiché à la Fig. 11.5.1);
• l’opération n’est pas effectuée si on maintient la touche PRG enfoncée pendant plus de 3 secondes, jusqu’à la disparition du trait
supérieur.
Le rappel des paramètres de défaut ne modifie pas le paramètre correspondant à la sélection de l’unité de mesure (A1),
cependant il est conseillé de vérifier et, éventuellement, de sélectionner et mémoriser l’unité de mesure selon ses propres exigences et
donc de procéder au rappel des paramètres de défaut. De cette façon, les valeurs de défaut des paramètres seront converties
automatiquement.
11.6 Mise à zéro du compteur horaire
Pour mettre à zéro le compteur horaire (paramètre d4), procéder comme suit:
• appuyer sur la touche PRG pendant 5 secondes jusqu’à l’affichage du code P0, premier paramètre modifiable et à l’aide des
touches ∇ et ∆ faire défiler les paramètres jusqu’à l’affichage d4;
• appuyer sur la touche SÉL pour afficher la valeur du compteur horaire (précédée, pour 1 seconde de l’unité de mesure);
• appuyer en même temps sur les touches ∇ et ∆ pendant 5 secondes jusqu’à ce que la valeur soit mise à zéro, précédée d’un
clignotement bref.
11.7 Affichage et modification de l’unité de mesure
L’unité de mesure de beaucoup de paramètres dépend du type de contrôle et de la programmation. L’affichage de l’unité de mesure
peut éviter des interprétations erronées. Lors de grandeurs non dimensionnelles, l’affichage de l’unité de mesure n’est pas effectué. En
outre, on peut utiliser l’unité de mesure anglo-saxonne au lieu de celle standard (paramètre A1). Pour la procédure à suivre, se référer
à : Programmation : accès aux paramètres de type A,b et C.
Pour l’affichage de l’unité de mesure, les deux chiffres à droite sont utilisés:
afficheur
°C
°F
rH
Pr
Lb
Cod. Carel +030221767
unité de mesure
température en degrés centigrades
température en degrés Fahrenheit
humidité relative en %
production de vapeur en kg/h
production de vapeur en libbre/h
Tab. 11.7.1
afficheur
M"
M'
h
uS
O
O
unité de mesure
Temps en secondes
Temps en minutes
Temps en heures
conductivité µS/cm
pourcentage
Tab. 11.7.2
38
heaterSteam
12. LA TÉLÉCOMMANDE (ACCESSOIRES EN OPTION)
La télécommande est un accessoire de série et elle peut être utilisée uniquement avec des humidificateurs avec contrôleur de type H
ou T (modulant).
Cette dernière est disponible en deux versions:
• TELUEI000 avec des touches écrites en italien;
• TELUEE000 avec des touches écrites en anglais.
Avec la télécommande à rayons infrarouges, les paramètres de l’humidificateur peuvent être rappelés
et visualisés sur l’afficheur de contrôle (voir LE CONTRÔLE DE L’HUMIDIFICATEUR) et, si
nécessaire, modifiés à distance.
En outre, la télécommande simplifie l’accès aux paramètres principaux en appuyant sur les touches
correspondantes distinctes en évitant la phase de recherche des codes.
Le rayon d’action de la télécommande est assuré jusqu’à 3 mètres et elle peut être utilisée sur tous les
appareils de la famille heaterSteam.
Si on a plusieurs humidificateurs dans un même rayon d’action de la télécommande, on peut
déterminer l’appareil que l’on veut commander en attribuant à chaque module de contrôle un code
d’accès individuel (paramètre C2).
En sélectionnant la valeur du paramètre C1 (voir Lecture et programmation des paramètres de
configuration), on peut choisir quels paramètres lire ou bien modifier par la télécommande.
Avec la valeur standard de C1 (introduction de défaut: C1=0), on peut accéder et modifier uniquement
les paramètres de type P, d et Point de consigne.
Fig. 12.1
12.1 Description de la télécommande
Les touches, suivant leur fonction, peuvent être subdivisées en trois groupes.
12.1.1 Touches pour activer/désactiver l’utilisation de la télécommande
Elles permettent d’activer ou de désactiver l’utilisation de la télécommande, en mémorisant éventuellement les nouvelles valeurs
associées aux paramètres (voir Fig. 12.1.1.1).
touche
DÉPART
PRG
ANNULE
touches
numériques
fonction
permet l’utilisation de la télécommande
conclue la programmation, en mémorisant éventuellement les nouvelles
valeurs attribuées aux paramètres
annule les éventuelles modifications
Introduction du code d’accès aux paramètres
Fig. 12.1.1.1
12.1.2 Touches pour la modification des paramètres principaux (touches à accès direct)
Les paramètres d’utilisation plus fréquente sont indiqués directement sur la télécommande, regroupés en zones de couleurs différentes
selon la fonction. Pour chaque paramètre modifiable une touche est prévue dotée du signe + et une du signe - pour augmenter au
diminuer la valeur.
Les touches sans + ou – permettent seulement la visualisation sur l’afficheur du module de contrôle de la valeur associée.
12.1.3 Touches pour le contrôle à distance du clavier du module de contrôle
La section mise en évidence en vert/bleu sur la télécommande (voir Fig. 12.1.3.1) reproduit les touches de l’instrument et en permet
les mêmes opérations à distance; voir Lecture et programmation des paramètres du module de contrôle de type H ou T.
touche
PRG
SÉL
Fig. 12.1.3.1
Cod. Carel +030221767
fonction
Mémorisation permanente et sortie de la phase de programmation
affiche l’unité de mesure et la valeur du paramètre sélectionné;
confirme de façon temporaire la valeur modifiée et affiche l’identification du paramètre
Permet de passer d’un paramètre au suivant;
augmente la valeur sur l’écran durant l’introduction des paramètres
Permet de passer d’un paramètre au précédent;
diminue la valeur sur l’écran durant l’introduction des paramètres
39
heaterSteam
12.2 Programmation par télécommande
Pour activer ou désactiver le code d’accès pour l’utilisation de la télécommande, il faut entrer en modalité de configuration du module
de commande à l’aide du mot de passe 77 (voir Lecture et programmation des paramètres de configuration).
En attribuant au paramètre C2 une valeur différente de 0 (de 01 à 99), on active ce numéro comme code d’accès qui devra être émis
chaque fois que la télécommande sera utilisée pour programmer cette unité.
Bien entendu, lors d’installation à plusieurs unités, l’utilisation d’un code différent pour chacune est conseillée.
En reportant à 0 le paramètre C2, on peut utiliser la télécommande sans introduire le code d’accès.
Si on ne se trouve pas dans la phase de programmation, les touches SÉL (en ce qui concerne l’affichage de l’unité de mesure), PRG
(en ce qui concerne la fonction de remise à zéro des alarmes) et les touches d’affichage seulement sont toujours connectées.
12.2.1 Branchement du contrôle à la réception avec accès sans code (C2=0)
S’assurer de ne pas être déjà en phase de programmation, appuyer sur la touche DÉPART pour permettre l’utilisation de la
télécommande ; l’identification du premier paramètre accessible apparaîtra sur le module de contrôle de l'humidificateur.
12.2.2 Branchement du contrôle à la réception avec accès avec code (C2≠0)
S’assurer de ne pas être déjà en phase de programmation, appuyer sur la touche DÉPART pour permettre l’utilisation de la
télécommande.
Tous les appareils placés dans le rayon d’action de la télécommande affichent leur propre code d’accès.
Pour accéder aux routines de programmation/lecture, en utilisant le bloc de touches numériques (Fig. 12.1.1.1), introduire le code
d’accès de la machine sur laquelle on désire opérer sans oublier un zéro éventuel (ex.: si l’écran affiche 05, appuyer en séquence sur
les touches 0 et 5).
Si le code est correct, le premier paramètre accessible est affiché.
12.2.3 Lecture des mesures prévues
Pour afficher directement une des mesures prévues, appuyer deux fois sur la touche correspondante (Fig.
12.2.3.1).
Fig. 12.2.3.1
12.2.4 Modification des paramètres principaux (pour lesquels une touche spécifique est prévue)
Avec référence à la Fig. 12.2.4.1:
• appuyer indifféremment sur la touche + ou - correspondante au paramètre dont on veut modifier la
valeur; le code du paramètre est affiché sur l’écran;
• appuyer à nouveau sur la touche sélectionnée pour en afficher la valeur;
• en suite, appuyer sur la touche + o - pour augmenter ou diminuer la valeur.
La modification des valeurs dans la mémoire du module de contrôle aura lieu automatiquement à la sortie
de la programmation.
Fig. 12.2.4.1
12.2.5 Modification des paramètres principaux (pour lesquels une touche spécifique n’est pas prévue)
Même les paramètres pour lesquels une touche spécifique n’a pas été prévue peuvent être modifiés en opérant comme suit:
• effectuer les opérations correspondantes au branchement du contrôle;
• appuyer sur la touche ou
jusqu’à l’affichage du code du paramètre désiré sur l’écran;
• appuyer sur la touche SÉL pour en afficher la valeur; ensuite appuyer encore sur
ou
pour l’augmenter ou la diminuer; enfin,
appuyer sur SÉL pour confirmer la nouvelle valeur;
• pour modifier d’autres paramètres, répéter les mêmes opérations.
12.3 Sortie de la programmation
Pour sortir de la programmation en sauvegardant les modifications apportées aux paramètres, appuyer sur la touche PRG.
Pour sortir sans sauvegarder les modifications, appuyer sur la touche ANNULER.
Pour sortir de la programmation sans confirmer les modifications apportées:
• Ne pas appuyer sur aucune touche pendant 60 secondes, le code du paramètre s’affiche;
• Ne pas appuyer sur aucune touche pendant 120 secondes, la valeur du paramètre même s’affiche.
12.4 Tableau des caractéristiques techniques de la télécommande
type
alimentation
récipient
dimensions (mm)
température de stockage (°C)
température de fonctionnement (°C)
type de transmission
poids (g)
description
no 2 batteries alcalines style mini de 1,5 V (type UM-4 AAA, IEC R03)
plastique
60 x 160 x 18
-25 ÷ 70
0 ÷ 40
Infrarouge
80 (sans batterie)
Tab. 12.4.1
Cod. Carel +030221767
40
heaterSteam
13. ARRÊT DE L’UNITÉ
Lors de l’arrêt saisonnier ou bien pour l’entretien des parties électriques et/ou hydrauliques, il est opportun de mettre l’humidificateur
hors service.
Il est déconseillé de vider le cylindre d’eau avant l’arrêt de l’humidificateur afin d’y éviter le durcissement des incrustations
rendant leur élimination plus difficile.
OFF
Suivre les instructions (procédure de sécurité):
• Ouvrir le sectionneur de ligne d'alimentation à l’humidificateur;
• Ouvrir l’interrupteur basculant placé en bas à droite sur le cadre de la charpenterie
en le positionnant sur 0 (voir la Fig. 13.1) et en vérifiant que l’afficheur du module
de contrôle soit éteint;
• Fermer le robinet d’arrêt de l’eau à l'humidificateur.
Si, lors de l’arrêt, on désire vider le cylindre pour en effectuer la désincrustation,
avant d’enlever l’alimentation à l’unité, appuyer sur le bouton-poussoir basculant de
DRAINAGE, en forçant ainsi en ouverture l’électrovanne de drainage/pompe
d’évacuation, et le maintenir manuellement dans cette position jusqu’à l’évacuation
complète de l’eau (voir Fig. 13.1).
Fig. 13.1
Il niveau de l’eau est visible à travers l’enveloppe du contrôle de niveau et du tube de raccordement au collecteur inférieur
correspondant, sur lequel est inséré le cylindre.
Lors de mauvais fonctionnement de l’électrovanne de drainage/pompe
d’évacuation, on peut vider manuellement le cylindre en déboîtant le tube de
raccordement au bas de l’enveloppe du contrôle de niveau et en évacuant
lentement l’eau dans la cuve-base de recueillement de l’humidificateur en ce qui
concerne les humidificateurs jusqu’à 10kg/h,
Pour les humidificateurs de 20-30kg/h, utiliser le dispositif d’évacuation Manuel
présent sur le collecteur, (voir fig.13.2 ) en l’extrayant jusqu’à ce qu’il n’effectue
pas de déclic.
Fig.13.2
L’opération de vidange du cylindre peut être effectuée également avec l’appareil fermé en intervenant sur le tableau de contrôle comme
suit:
• éteindre l’unité en intervenant sur l’interrupteur basculant placé en bas à droite sur le cadre de la structure (voir Fig. 13.1);
• allumer de nouveau l’unité;
• après 5 secondes à partir de l’allumage, appuyer en même temps sur les touches ∆ et ∇;
• après 2 secondes, l’électrovanne de drainage/ pompe d’évacuation est active jusqu’au relâchement des touches; lors du
relâchement des touches, la commande peut être répétée avant 5 secondes, sinon il faudra éteindre et allumer de nouveau
l'humidificateur.
Cod. Carel +030221767
41
heaterSteam
14. ENTRETIEN ET PIÈCES DE RECHANGE
14.1 Entretien du cylindre-bouilloire
Pour un fonctionnement correct, le cylindre de production de la vapeur doit être nettoyé périodiquement dont la fréquence est liée à la
quantité de sels ou d’impuretés dissous dans l'eau d'alimentation.
Cette opération est nécessaire car les incrustations de calcaire qui se forment empêchent l’échange thermique suffisant entre les
résistances et l’eau.
AVERTISSEMENT IMPORTANT: NE PAS EMPLOYER DE DÉTERGENTS NI DE SOLVANTS POUR LE
NETTOYAGE DES COMPOSANTS DU CYLINDRE AINSI QUE POUR TOUTES LES AUTRES PARTIES
HYDRAULIQUES.
De toutes façons, le nettoyage est indispensable dés l’intervention de l'alarme de sur-température des résistances (voir ALARMES,
RECHERCHE ET ÉLIMINATION DES PANNES), signalé par:
• l’allumage des DELS 1 et 3, dans le module de contrôle de type C (voir Fig. 15.1);
• l’apparition du message CL dans le module de contrôle de type H ou T.
le cylindre pourrait être chaud ! Le laisser refroidir avant de le toucher ou utiliser des gants de protection
Pour accéder au cylindre:
• éteindre l’appareil (Fig. 13.1) et ouvrir le sectionneur de ligne de l’alimentation électrique (procédure de sécurité);
• Drainer complètement l’eau contenue dans le cylindre (voir ARRÊT DE L’UNITÉ);
• ouvrir et enlever le capotage (voir Élimination et ré-assemblage du capotage avant).
L’humidificateur se présente comme à la Fig. 14.1.1:
1
2
3
n°
1
2
3
4
5
6
description
Conduit d’équilibrage de la pression
Connecteurs de raccordement aux capteurs
Fermeture de fixation du cylindre à l’unité
revêtement thermique ext. (en option) avec fermeture en
velcro
Connexion de mise à la terre
contrôle de niveau
6
Tab. 14.1.1
4
5
Fig. 14.1.1
Cod. Carel +030221767
42
heaterSteam
Pour retirer et nettoyer le cylindre des humidificateurs jusqu’à 10Kg/h, suivre la procédure décrite:
1. déboîter le tube de la vapeur de l’embout supérieur du cylindre (Fig. 14.1.2);
2. débrancher les connecteurs rapides des capteurs du cylindre (Fig. 14.1.1, part. n° 2);
3. déboîter, du couvercle du cylindre, le petit tube d’équilibrage de la pression avec le
réservoir du contrôle de niveau (Fig. 14.1.1, part. n° 1);
4. enlever les couvercles de protection des connexions électriques des résistances (Fig.
14.1.3, part. n° 3) et débrancher les câbles de puissance;
5. retirer la vis de mise à la terre du cylindre (Fig. 14.1.1, part. n° 5);
6. décrocher l’étrier de blocage du cylindre à l’unité en soulevant le levier en plastique noir
(Fig. 14.1.1, part. n° 3) et en le poussant jusqu’à la butée de fin de course, pour débloquer
le système d’arrêt;
7. soulever le cylindre pour extraire l’embout inférieur du groupe de drainage et l’enlever de
l’unité, e faisant attention à l’eau résiduelle ou aux dépôts qui peuvent s’échapper de l’embout
même;
8.
enlever
le revêtement thermique extérieur s’il est présent (Fig. 14.1.1, part. n° 4), en
Fig. 14.1.2
ouvrant la fermeture en velcro;
9. placer le cylindre sur un plan de travail protégé par une superficie résistante à l’eau et aux
éclats de calcaire qui s’échappent durant les opérations de nettoyage;
10. décrocher et pousser jusqu’à la butée de fin de course le levier de la bague d’arrêt du
couvercle (Fig. 14.1.3, part. N° 4); retirer la bague métallique et extraire le couvercle en
plastique du cylindre ainsi que les organes solidaires à ce dernier (voir Fig. 14.1.4, qui
représente le dessin éclaté de ces parties); en ce qui concerne les humidificateurs de 2030kg/h décrocher les leviers de blocage et extraire le couvercle avec ses organes
solidaires.
Pour retirer et nettoyer le cylindre des humidificateurs de 20-30Kg/h, suivre la procédure décrite:
1. déboîter le tube de la vapeur de l’embout supérieur du cylindre (Fig. 14.1.2);
2. débrancher les connecteurs rapides des capteurs du cylindre (Fig. 14.1.1, part. n° 2);
3. déboîter, du couvercle du cylindre, le petit tube d’équilibrage de la pression avec le
réservoir du contrôle de niveau (Fig. 14.1.1, part. n° 1);
4. enlever les couvercles de protection des connexions électriques des résistances (Fig.
14.1.3, part. n° 3 et débrancher les câbles de puissance;
5. retirer la vis de mise à la terre du cylindre (Fig. 14.1.1, part. n° 5);
6. dévisser la bague et la débloquer du filetage du chauffe-eau;
7. à l’aide d’un outil ( ex. tournevis ) baisser la queue en laiton (Fig. 14.1.3);
8. décrocher l’étrier de blocage du cylindre à l’unité en soulevant le levier en plastique
noir (Fig. 14.1.1, part. N° 3) et le pousser jusqu’à la butée de fin de course, pour
débloquer le système d’arrêt et déboîter le chauffe-eau le long du support;
9. enlever le revêtement thermique extérieur s’il est présent (Fig. 14.1.1, part. n° 4), en
fig. 14.1.3
ouvrant la fermeture en velcro;
10. placer le cylindre sur un plan de travail protégé par une superficie résistante à l’eau
et aux éclats de calcaire qui s’échappent durant les opérations de nettoyage;
11. extraire le couvercle en plastique du cylindre ainsi que les organes solidaires à ce dernier (voir Fig. 14.1.4, qui représente le dessin
éclaté de ces parties); en décrochant le levier de blocage.
le cylindre pourrait être chaud ! Le laisser refroidir avant de le toucher ou utiliser des gants de protection
11. Déboîter de la paroi intérieure du cylindre la plaque anti-adhérente éventuelle (en option) et éliminer les substances calcaires de
celle-ci sous un jet d’eau (voir Remplacement des composants);
12. dévisser la bague de l’embout inférieur du cylindre et déboîter le filtre de fond qui peut être réutilisé après avoir été lavé et nettoyé
des incrustations et/ou des dépôts; le joint peut être réutilisé ou, s’il est endommagé, il peut être remplacé et demandé comme
pièce de rechange; pour les humidificateurs de 20-30kg/h il suffit de dévisser les écrous et de déboîter le filtre.
13. les résistances peuvent être nettoyées même sans les démonter du couvercle supérieur; pour cela, après avoir éliminée la portion de
calcaire principale, immerger les éléments résistifs pendant 30 minutes dans une solution tiède d’acide acétique à 20% en retirant
les incrustations superficielles encore présentes à l’aide d’une spatule non métallique et, par conséquent, rincer abondamment; si
les plaques sont de type téflonisé, éviter l’utilisation d’outils métalliques en tout genre pour ne pas abîmer la couche antiadhérente;
14. les résistances peuvent être démontées en retirant l’écrou de fixation qui les bloquent au couvercle si c’est nécessaire; dans ce cas,
le remplacement du joint d’étanchéité est conseillé;
15. désincruster et rincer les parois intérieures du cylindre et les chambre à câbles des sondes (Fig. 14.1.4, part. n° 8).
Remonter le cylindre en répétant les opérations précédentes en sens inverse, en se rappelant de fixer de nouveau la vis de mise à la
terre (Fig. 14.1.1, part. n° 5). La procédure décrite ci-dessus se réfère à la version triphasée (voir les Fig.: 14.1.3 et 14.1.4), d’autre
part, la procédure correspondante au modèle monophasé est similaire (voir Fig. 14.1.5).
Pour les branchements de puissance suivre les: Schémas électriques des branchements des résistances correspondants aux têtes.
Cod. Carel +030221767
43
heaterSteam
3
1
N°
1
2
3
4
5
description
Électrodes capteur de niveau élevé
Bouton-poussoir de réarmement
Couvercle de protection
Levier de blocage couvercle chauffe-eau
Embout avec bague et filtre
Tab. 14.1.3
N°
1
2
3
description
Capteur de détection mousse
Leviers de blocage couvercle chauffe-eau
Protection connexions puissance
2
Tab. 14.1.3
.
Fig. 14.3.1
N°
1
2
3
4
5
description
Bague d’arrêt
Vis de blocage étrier thermostat sécurité
Couvercle du cylindre
Couverture bornes câbles sonde PTC
Couvercle de protection des connexions de
puissance
Écrou
Écrou rabaissé
Chambre à câbles pour NTC
Joint plat des résistances
bornes câbles sonde PTC
O-Ring (pour double chambre à câbles)
O-Ring chauffe-eau
O-Ring (pour sonde PTC)
résistance électrique
rondelle (pour sonde PTC)
Etrier pour
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18 sonde PTC (contrôle température résistances)
Tab. 14.1.4
9
2
7
4
Fig. 14.1.4
1
10
16
3
18
8
12
5
17
14
15
6
11
5
6
7
8
9
10
description
Bague d’arrêt
Couvercle du cylindre
Couverture bornes câbles sonde PTC
Couvercle de protection des
connexions de puissance
Écrou
Écrou rabaissé
Chambre à câbles pour NTC
Joint plat des résistances
bornes câbles sonde PTC
O-Ring (pour double chambre à
câbles)
O-Ring chauffe-eau
O-Ring (pour sonde PTC)
résistance électrique
rondelle (pour sonde PTC)
Etrier pour
11
12
13
14
15
16
17 tube pour sonde PTC (contrôle
température résistances)
18 Vis de blocage étrier thermostat
sécurité
Tab. 14.1.5
13
Fig. 14.1.5
Cod. Carel +030221767
N°
1
2
3
4
44
heaterSteam
N°
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
description
Couvercle cylindre
Résistance électrique
Écrou de fixation résistance électrique
o-ring étanchéité résistance électrique
Protection connexion puissance
Volant de serrage
Capteur détection mousse
Écrou de fixation capteur mousse
o-ring étanchéité capteur mousse
Sonde PTC
Écrou de fixation sonde PTC
O-Ring étanchéité sonde PTC
Chambre à câbles pour sonde NTC
tube pour sonde PTC (contrôle
température résistances)
16 joint
Fig. 14.1.6
Tab. 14.1.6
14.2 Entretien des autres composants hydrauliques
AVERTISSEMENTS IMPORTANTS: pour le nettoyage des composants en plastique, ne pas utiliser de détergents ni de
solvants; les lavages désincrustants peuvent être effectués avec une solution d’acide acétique à 20%, en rinçant successivement
avec de l’eau.
N° description
1 Anneau de fixation O-ring pour
collecteur A/D
2 collecteur A/D (alimentation drainage)
3 électrovanne d’alimentation
4 électrovanne de drainage
5 tube alimentation cuve
6 tube alimentation cylindre
7 tube trop plein
8 cuve de charge
9 Tube d’évacuation
10 Colonne d’évacuation
11 Pompe d’évacuation
12 Collecteur A/D (alimentation drainage)
Tab. 14.2.1
Fig. 14.2.1
• Électrovanne d’alimentation (Fig. 14.2.1, part. n° 3)
Après avoir débranché les câbles et les tuyauteries, enlever l’électrovanne et contrôler l’état de propreté du filtre en entrée, en le
nettoyant si nécessaire avec de l’eau et à l’aide d’une spatule souple.
• Collecteur d’alimentation et drainage (Fig. 14.2.1, part. n° 1 et 2)
Vérifier qu’il n’y ait pas de résidus solides dans le logement d’embrayage du cylindre, en enlevant les impuretés éventuelles.
Contrôler que le joint d’étanchéité (O-ring) ne soit pas endommagé ou fissuré sinon le changer.
• Électrovanne de drainage/pompe d’évacuation (Fig. 14.2.1, part. n° 4,11)
Débrancher les câbles de l’alimentation électrique, enlever la bobine et démonter le corps de la vanne après avoir dévisser les deux vis
de fixation du collecteur; enlever les impuretés éventuelles et rincer ; pour la pompe, il suffit de dévisser uniquement les vis de
fixation et d’enlever les impuretés éventuelles.
• Cuve d’alimentation (Fig. 14.2.1, part. n° 8)
Contrôler qu’il n’y est pas d’obstruction ou de particule solide et que les électrodes de mesure de la conductivité soient propres,
enlever les impuretés éventuelles et rincer.
• Tuyauteries d'alimentation, charge, trop plein (Fig. 14.2.1, part. n° 5, 6 et 7)
Contrôler qu’il n’y est pas d’impureté; enlever celles éventuelles et rincer.
Cod. Carel +030221767
45
heaterSteam
ƒ
Contrôle di niveau (Fig. 14.2.2)
Le contrôle de niveau (voir fig. 14.1.1, part. N° 6) est contenu dans une enveloppe cylindrique transparente. Débrancher le connecteur
inséré dans la paroi séparatrice (voir fig. 14.1.1, part. N° 2), enlever le dispositif de l’étrier
élastique, déboîter les tubes de raccordements et extraire les deux couvercles. Contrôler que
les joints d’étanchéité (O-Ring) ne soient pas endommagés ou fissurés; les remplacer si
nécessaire. Contrôler l’état de propreté et le libre déplacement des deux flotteurs. Nettoyer
tous les composants et repositionner le dispositif après l’avoir remonté.
Vérifier soigneusement que les tubes de raccordement soient bien mis en position et
qu’ils ne soient pas obstrués ou étranglés en aucun point.
N°
1
2
3
4
5
description
cylindre en polycarbonate
transparent
Couvercle supérieur
O-Ring
Capteur double flotteur
Couvercle supérieur
Tab. 14.2.2
AVERTISSEMENT IMPORTANT: après avoir remplacer ou contrôler les parties
hydrauliques, vérifier que les liaisons aient été effectuées correctement avec le joint
Fig. 14.2.2
d’étanchéité hydraulique correspondant.
Remettre la machine en service et effectuer quelques cycles d’alimentation et de drainage (de 2 à 4), une fois terminé, vérifier
les fuites d’eau éventuels en appliquant la procédure de sécurité.
14.3 Remplacement des composants
14.3.1 Feuille anti-adhérente
Si demandé en option, sur la paroi intérieure du cylindre, une feuille intérieure de matériel anti-adhérent est présente afin d’éviter la
fixation de calcaire sur les parois intérieures du cylindre même. Pour son nettoyage ou son remplacement, démonter le cylindre en
suivant la procédure expliquée au chapitre Entretien du cylindre-bouilloire et, par conséquent:
• Déboîter lentement la feuille vers l’embouchure du cylindre sans forcer pour éviter de l’endommager;
• Ouvrir la feuille après avoir décrocher les embrayages encastrés;
• Nettoyer la feuille avec de l’eau et avec une spatule en plastique éventuellement; remplacer la feuille si elle est endommagée;
• Rembobiner la feuille sur elle-même en accrochant les embrayages encastrés et la réinsérée dans le cylindre après l’avoir
soigneusement nettoyé et désincrusté.
14.3.2 Résistances
Pour leur remplacement, démonter le cylindre en suivant la procédure expliquée au chapitre Entretien du cylindre-bouilloire et
desserrer les écrous de fixation appliqués aux queues filetées des résistances. Avant de monter de nouveau les résistances, vérifier
l’état des joints d’étanchéité et les remplacer si nécessaire.
14.3.3 Thermostat de sécurité (présent uniquement sur les humidificateurs avec un “0” final sur le code d’identification et
un “1” jusqu’aux numéros de série qui précèdent 1300 )
Pour son remplacement, retirer le cylindre en suivant la procédure expliquée au chapitre Entretien du cylindre-bouilloire et par
conséquent:
• Débrancher les deux vis fastons de la tête du thermostat;
• Déboîter le bulbe du thermostat du doigt de gant non marqué par un point coloré (fig. 14.1.4, part. n° 8);
• Retirer du couvercle du cylindre le support du thermostat;
• Remplacer le thermostat après avoir dévisser les deux vis de fixation;
• Repositionner le thermostat en suivant les opérations précédentes en sens inverse.
14.3.4 Capteur de sur-température PTC
Les capteurs PTC (un pour chaque résistance) n’ont pas besoin d’entretien périodique; leur remplacement est exceptionnel et
nécessaire uniquement lors d’intervention du thermostat de sécurité pour le fonctionnement sans eau: en effet, en cas d’interruption
même d’un seul PTC, le module de contrôle interromps le fonctionnement.
Pour son remplacement, retirer-le en suivant la procédure expliquée au chapitre Entretien du cylindre-bouilloire et par conséquent:
• Débrancher les extrémités du capteur PTC du bornier de support ST placé sur le couvercle du cylindre (voir Fig.: 7.9.1, ..., 7.14.1);
• Retirer les résistances électriques correspondantes aux capteurs à remplacer;
• Dévisser le capteur PTC (fig. 14.1.4, part. N° 18 ou Fig. 14.1.5 part. N° 17 ou Fig. 14.1.6 part. N° 10) en intervenant avec une clef
sur sa queue hexagonale pouvant être atteinte du côté inférieur du couvercle;
• Monter un nouveau capteur PTC en remplaçant l’O-Ring d’étanchéité et en vissant jusqu’à la butée de fin de course; rebrancher les extrémités au
bornier de support ST;
• Repositionner la résistance électrique en faisant attention que le capteur PTC entre à l’intérieur de la gaine correspondante noyée dans la
fusion d’aluminium.
Cod. Carel +030221767
46
heaterSteam
14.3.5 Capteur de température NTC (uniquement pour la version avec module de contrôle de type H ou T)
Comme pour les capteurs PTC, même le capteur NTC n’a pas besoin d’entretien périodique pour le contrôle de la température de
l’eau. Pour son remplacement éventuel, retirer le cylindre en suivant la procédure expliquée au chapitre Entretien du cylindrebouilloire et par conséquent:
• débrancher les extrémités du capteur NTC du bornier de support ST placé sur le couvercle du cylindre (voir Fig.: 7.9.1, ..., 7.14.1);
• déboîter le bulbe capteur du doigt de gant (marqué par un point coloré) (fig. 14.1.4, part. n° 8 ou Fig. 14.1.5, part. n° 17);
• positionner et brancher le nouveau capteur à la place du précédent en s’assurant qu’il soit enfilé jusqu’au fond du doigt de gant.
14.3.6 Fusibles des circuits auxiliaires
Ils font 10,3 x 38 mm et sont contenus dans le porte-fusibles à cartouche; pour contrôler leur état, en vérifier la continuité à l’aide
d’un testeur. Utiliser des fusibles avec le tarage indiqué au tab. 14.3.6.1.
fusibles 1 et 2 alimentation transformateur
Fusible 4 au secondaire du transformateur
*: monophasé **: triphasé
modèles
H.R002 H.R004 H.R006 - 1∼* H.R006 -3∼** H.R010 H.R020
H.R030
1 A, GL, 10,3x38 contenus dans les porte-fusibles sur guide
2 A, GL, 10,3x38 contenus
Oméga
dans les porte-fusibles sur
guide Oméga
4 A,T 5x20 en céramique
Tab. 14.3.6.1
14.3.7 Relais à état solide SSR (uniquement pour la version avec module
de contrôle de type H ou T)
Les relais SSR (un dans les unités monophasées, deux dans les unités triphasées)
peuvent se détériorer principalement pour deux façons : court-circuit ou interruption.
Par rapport à l’alimentation, les conséquences correspondantes sont: de conduction
continue ou ouverture permanente.
En cas de mauvais fonctionnement, vérifier l’état de conduction du relais à l’aide
d’un testeur.
Pour le remplacement des relais SSR:
• éteindre l’humidificateur;
• ouvrir le sectionneur de ligne de l’alimentation électrique (procédure de sécurité);
• débrancher les câbles de puissance et auxiliaires du bornier du relais SSR;
• retirer le relais du tableau électrique en baissant le levier inférieur de fixation au
guide Oméga à l’aide d’un tournevis;
• accrocher sur le guide oméga un nouveau relais et rebrancher les fils de la même façon.
14.3.8
K lixon (term oprotettore nei m odelli dove previsto )
R elè stato solido (SSR )
(nei m odelli dove previsti )
Ventilateur de refroidissement et thermoprotecteur (uniquement pour la
version avec module de contrôle de type H ou T)
Les relais SSR sont refroidis par un ventilateur placé au-dessus, sur le côté droit de
l’appareil pour les modèles de 20-30kg/h, ou bien placé sur la base de
l’humidificateur pour les modèles jusqu’à 10kg/h .
Avec une ventilation insuffisante, la température du tableau électrique peut s’élever
excessivement et atteindre 65°C, c’est alors que l’alimentation aux relais SSR est
interrompe par un klixon spécial (capteur thermique employé dans cette application
comme thermoprotecteur – appelé ci-après: thermoprotecteur), à la remise à zéro
manuelle (indiquée par S2 au schéma électrique) sans signalisation d’intervention.
Dans ce cas, vérifier:
• Si le thermoprotecteur, placé sur le rail Din à côté des relais SSR ou bien placé avant le
déflecteur, est en alarme, en appuyant sur la touche de remise à zéro (voir Fig. 14.3.8.1);
• Que la carte d'alimentation du ventilateur, elle aussi appliquée avant le déflecteur,
soit sous tension (aux bornes d’entrée: 24 Vac) et alimente le ventilateur (aux
bornes de sortie: 24 Vdc) (uniquement pour les modèles jusqu’à 10Kg/h).
Ventilatore (nei m odelli
dove previsto)
K lixon (term oprotettore nei m odelli dove previsto )
Prottezione dissipatore
R elè stato solido SSR (nei m odelli dove prev
D issipatore
Si le ventilateur est en panne:
-pour les modèles jusqu’à 10Kg/h:
• Remplacer le ventilateur après avoir dévisser les vis de fixation;
Le thermoprotecteur peut être remplacé, lors de mauvais fonctionnement, en
dévissant les vis de fixation;
-pour les modèles de 20-30Kg/h:
• Dévisser les 4 vis de fixation placées sur le côté droit de la structure et déboîter
le ventilateur depuis l’intérieur du cadre:
Le thermoprotecteur peut être remplacé, lors de mauvais fonctionnement, en
enlevant la protection de polycarbonate transparente des relais état solide et en
dévissant les vis de fixation.
Fig. 14.3.8.1
Cod. Carel +030221767
47
heaterSteam
14.4 Pièces de rechange
modèle
partie hydraulique
kit de joints humidificateur
kit couvercle cylindre
Étrier bloc. couvercle cylindre
kit filtre cylindre
résistance téflonisée
H.R002
H.R004
H.R006 - 1∼*
H.R006 - 3∼**
H.R010
H.R020
H.RKG00000M H.RKG00000M H.RKG00000M H.RKG00000M H.RKG00000M H.RKG00000L
H.RKCOPC00S H.RKCOPC00S H.RKCOPC00M H.RKCOPC00M H.RKCOPC00M H.RKCOPC00L
14C453A020
14C453A020
14C453A020
14C453A020
14C453A020
14C479A004
UEKF000000
UEKF000000
UEKF000000
UEKF000000
UEKF000000
H.RKF00000L
H.R030
H.RKG00000L
H.RKCOPC00L
14C479A004
H.RKF00000L
208 V
230 V
400 V
460 V
575 V
98C453P048
98C453P048
98C453P049
98C453P049
98C453P047
98C453P020
98C453P047
98C453P020
98C453P020
98C453P044
98C453P046
98C453P022
98C453P022
98C453P047
98C479P054
98C479P052
98C479P052
98C479P053
98C479P055
98C479P050
98C479P051
98C479P051
98C479P052
98C479P053
208 V
230 V
400 V
460 V
575 V
98C453P066
98C453P066
98C453P067
98C453P067
98C453P065
98C453P056
98C453P065
98C453P056
98C453P056
98C453P059
98C453P064
98C453P057
98C453P057
98C453P065
Segment de fixation cylindre
cylindre en acier
Cuve d’alimentation
kit drainage électrovanne
kit pompe d’évacuation
tube d’évacuation
Électrovanne d’alimentation
kit tubes internes
contrôle niveau avec capteur
Feuille anti-adhérente
Isolation extérieure
partie électrique
Contacteur
transformateur d'alimentation
tension
230-400 V
200-208-460- V
200-208-460-575 V
Porte-fusibles
ventilateur
kit thermostat de sécurité
Motor protector 2
Doigt de gant pour sonde
préchauffage
partie électronique
module contrôle version C
module contrôle version H
module contrôle version T
Carte principale de contrôle
câble plat de raccordement
termoprotettore ventilateur
Carte contrôle ventilateur
relais à état solide
208 V
230 V
400 V
460 V
575 V
sonde PTC
14C453A107
14C453A089
18C453A008
13C453A112
14C453A1007
14C453A089
18C453A008
13C453A112
14C453A107
14C453A014
18C453A008
13C453A112
14C453A107
14C453A014
18C453A008
13C453A112
14C453A107
14C453A014
18C453A008
13C453A112
98C479P064
98C479P062
98C479P062
98C479P063
98C479P065
14C479A004
14C479A007
18C453A008
98C479P060
98C479P061
98C479P061
98C479P062
98C479P063
14C479A004
14C479A007
18C453A008
KITPS00000
13C479A001
KITVC00040
H.RKT00000L
H.RKSL00000
13C479A015
16C479A012
résistance pas téflonisée
sonde NTC
KITVC00006
H.RKT00000S
H.RKSL00000
13C453A085
16C453A054
KITVC00006
H.RKT00000S
H.RKSL00000
13C453A085
16C453A054
KITVC00012
H.RKT00000M
H.RKSL00000
13C453A035
16C453A024
KITVC00012
H.RKT00000M
H.RKSL00000
13C453A035
16C453A024
KITVC00012
H.RKT00000M
H.RKSL00000
13C453A035
16C453A024
KITPS00000
13C479A001
KITVC00040
H.RKT00000L
H.RKSL00000
13C479A015
16C479A012
0203000AXX
0203000AXX
0203000AXX
0203000AXX
0203000AXX
0203007AXX
0203007AXX
09C476A029
09C476A030
09C476A029
09C476A030
09C476A029
09C476A030
09C476A029
09C476A030
09C476A029
09C476A030
09C479A063
09C479A063
0606192AXX
1312543AXX
H.RKTS00000
THP00A0001
14C453A0771
13C453A121 2
0606192AXX
1312543AXX
H.RKTS00000
THP00A0001
13C453A0771
13C453A121 2
0606192AXX
1312543AXX
H.RKTS00000
THP00A0001
13C453A0421
13C453A122 2
0606192AXX
1312543AXX
H.RKTS00000
THP00A0001
13C453A0421
13C453A122 2
0606192AXX
1312543AXX
H.RKTS00000
THP00A0001
14C453A0421
13C453A122 2
09C479A062
0606193AXX
1312541AXX
H.RKTS00000
THP00A0001
13C479A0111
13C479A056 2
09C479A062
0606193AXX
1312541AXX
H.RKTS00000
THP00A0001
13C479A0111
13C479A056 2
HRC000000i
HRH000000i
HRS000000i
HRI000000i
59C460A003
6132702AXX
98C453CP68
HRC000000i
HRH000000i
HRS000000i
HRI0000000
59C460A003
6132702AXX
98C453CP68
HRC000000i
HRH000000i
HRS000000i
HRI000000i
59C460A003
6132702AXX
98C453CP68
HRC000000i
HRH000000i
HRS000000i
HRI000000i
59C460A003
6132702AXX
98C453CP68
HRC000000i
HRH000000i
HRS000000i
HRI000000i
59C460A003
6132702AXX
98C453CP68
HRC000000i
HRH000000i
HRS000000i
HRI000000i
59C486A003
6132702AXX
HRC000000i
HRH000000i
HRS000000i
HRI000000i
59C486A003
6132702AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101003AXX
0101003AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101003AXX
0101002AXX
0101002AXX
0101002AXX
61C453A0311
61C453A0311
61C453A0311
61C453A0311
61C453A0311
0101004AXX
0101004AXX
0101004AXX
0101004AXX
0101004AXX
61C479A0141
61C479A0612
NTC008WPA01
61C479A0702
NTC008WPA01 NTC008WPA01 NTC008WPA01 NTC008WPA01 NTC008WPA01
61C479A0702
61C479A0702
61C479A0702
61C479A0702
61C479A0702
0101004AXX
0101004AXX
0101004AXX
0101004AXX
0101004AXX
61C479A0141
61C479A0612
NTC008WPA01
61C479A0702
Tab. 14.4.1
*: monophasé; **: triphasé
1
présent sur les humidificateurs avec un “0” final au code d’identification ou bien un “1” jusqu’au numéro de série précédent 1300
2
présent sur les humidificateurs à partir du numéro de série 1300
14.5 Évacuation des pièces de l’humidificateur
L’humidificateur est composé de pièces métalliques et de pièces en matière plastique, réf. aux Fig.: 2.1 et 14.2.1. Toutes ces
pièces doivent être évacuées conformément aux Réglementations locales en vigueur en matière d’évacuation.
Cod. Carel +030221767
48
heaterSteam
15. ALARMES, RECHERCHE ET ÉLIMINATION DES PANNES
15.1 Tableau résumé des alarmes
À l’apparition d’une cause d’alarme, l ‘écran du module de contrôle affiche un message qui en identifie le type.
Lors d’alarmes potentiellement dangereuses, le module de contrôle désactive automatiquement l’humidificateur.
Pour certains évènements d'alarme (voir tableau 15.1.1), le relais d’alarme cité dans : Autres contacts auxiliaires, est actif en même
temps que la signalisation.
Si la cause d'alarme disparaît, le rétablissement de l’humidificateur et de la sortie du relais d'alarme peuvent s’effectuer
automatiquement ou manuellement selon le type d’anomalie alors que la désactivation du message affiché est manuelle grâce à la
pression de la touche reset-PRG (remise à zéro).
Même s’il n’est plus actif, l’état d’alarme continu à être indiqué jusqu’à la pression du bouton-poussoir de reset-PRG.
Les états d’alarme encore actifs ne peuvent plus être remis à zéro.
9
5
5
Fig. 15.1.1
Fig. 15.1.2
9
Dans le module de contrôle de type C, la présence d’un état d’alarme est indiqué par l’allumage de la DEL 9 et par une combinaison
de DELS 5 (Fig. 15.1.1) ; lors de plusieurs alarmes, ces dernières sont indiquées en séquence à intervalles de 2 secondes.
Dans le module de contrôle de type H ou T, en dehors de la phase de programmation, lors de la présence d’un état d’alarme la DEL 9
(voir Fig. 15.1.2) commence à clignoter alors que le code de l’alarme est indiqué dur l’afficheur 5 par un chiffre alphanumérique.
L’affichage du message se produit cycliquement sur une durée de deux secondes en alternance avec la grandeur normalement affichée
(si la grandeur normalement affichée correspond à une sonde déconnectée, la grandeur n’est pas affichée; toutefois, cette dernière se
rétablira automatiquement lors de nouvelle connexion de la sonde).
En cas d’alarme CL (demande d’intervention d’entretien programmée), l’alarme peut être remise à zéro uniquement en remettant le
compteur horaire à zéro, voir Mise à zéro du compteur horaire.
L’alarme E1 peut apparaître en deux cas distincts:
1. Mauvais fonctionnement durant la lecture de la mémoire des paramètres (typiquement à la mise en service).
Les paramètres de défaut sont rétablis temporairement sans être mémorisés dans la mémoire des paramètres (on peut accéder aux
paramètres et rétablir les valeurs correctes).
Il est quand même conseillé d’utiliser la procédure de rappel des paramètres de défaut ; voir Rappel des paramètres de défaut.
2. Mauvais fonctionnement durant l’écriture de la mémoire des paramètres (typiquement à la pression de la touche PRG.
Les modifications éventuelles introduites sont annulées ; on peut accéder aux paramètres, modifier les valeurs et répéter
l’opération de mémorisation.
Au tableau 15.1.1, les indications d’alarme, les causes, les états et la solution possible sont énumérés.
La colonne correspondante au terminal à distance indique le message d'alarme qui apparaît sur l’afficheur à cristaux liquides du
panneau de commande à distance Carel Humivisor, au cas où il y en aurait un relié à l’humidificateur.
Cod. Carel +030221767
49
contrôle
code affiché
contrôle
H et T
C
terminal
E204
E205
E211
E213
les sondes PTC des
plaques chauffantes ont
mesuré une surtempérature
E215
action
Remise à
zéro
Conductivité élevée de
l’eau d’alimentation
Éteindre l’unité et nettoyer les électrodes de mesure de la conductivité de l’eau;
si le problème persiste, changer l’origine de l’eau d’alimentation ou bien insérer un système de traitement
spécial (déminéralisation même partielle);
le problème n’est pas résolu par l’adoucissement de l’eau d'alimentation.
test automatique manqué; S’assurer que l’unité reçoive l’eau;
problèmes probables sur: éteindre l’unité et nettoyer le contrôle de niveau et la vanne d’alimentation.
alimentation eau, contrôle
de niveau ou électrovanne
relais
alarme
problème dépendant du fonctionnement sans eau ou de la présence élevée de calcaire sur la superficie des
pas
résistances;
disponible
éteindre l’unité et, avec l’appareil à froid, nettoyer le cylindre, les plaques résistives et le contrôle de niveau, en
vérifiant l’intégrité des composants;
Blocage total
vérifier que les branchements électriques et les liaisons hydrauliques soient en ordre et que l’unité soit alimentée
correctement;
le remplacement des capteurs PTC pourrait s’avérer nécessaires s’ils sont installés.
bas niveau de l’eau dans Contrôler l’alimentation correcte en eau au cylindre;
le cylindre
éteindre l’unité et nettoyer: le cylindre, le contrôle de niveau et l’électrovanne d’alimentation.
Blocage total
pas
disponible
actif
actif
autom.
Blocage total
Débranchement
humidificateur
actif
manuel
actif
Puissance électrique pas Avec l’unité éteinte et débranchée du réseau électrique d’alimentation, vérifier qu’il n’y ait pas de branchement Débranchement
disponible; avec l’unité électrique défectueux ou en panne.
humidificateur
active il n’y a pas de
manuel
production de vapeur ou
de préchauffage de l’eau
actif
manque d’eau
E214
solution du problème
(une fois ces suggestions essayées,
si le problème persiste, s’adresser au service d’assistance Carel)
à distance
Carel
Humivisor
E201
Pas prévu
cause
Contrôler que le tube d'alimentation du réseau à l’humidificateur ainsi que les tubes internes ne soient pas
obstrués ou pliés et qu’il y ait une pression suffisante (0.1÷0.8 MPa, 1÷8 bar);
vérifier le fonctionnement de l’électrovanne d'alimentation;
vérifier que le refoulement de la vapeur ne travaille pas avec une contre-pression excessive, en empêchant
l’afflux d’eau dans le cylindre par gravité;
vérifier que le tube de refoulement de la vapeur ne soit pas étranglé et qu’il n’y ait pas de poche de dépôts de
condensation.
formation de mousse dans la formation de mousse est généralement due à la présence dans l’eau d’agents tensioactifs (lubrifiants, solvants,
le cylindre en phase
détergents, agents de traitement de l’eau, adoucisseur) ou à une concentration excessive de sels dissous.
d’ébullition.
Vidanger les lignes d'alimentation de l’eau;
nettoyer le cylindre.
Débranchement
humidificateur
manuel
actif
manuel
actif
Débranchement
humidificateur
Tab. 15.1.1
suite
contrôle
H et T
code affiché
contrôle
terminal
C
à distance
Carel
Humivisor
Pas prévu
E231
Pas prévu
E221
Pas prévu
E222
Pas prévu
E224
E201
Pas prévu
E212
Pas prévu
E230
Pas prévu
E220
Pas prévu
E223
Pas prévu
E225
Pas prévu
E232
Cause
solution du problème
action
Remise à
zéro
relais
(une fois ces suggestions essayées,
si le problème persiste, s’adresser au service d’assistance Carel)
Pré-alarme de
conductivité élevée de
l’eau
Humidité élevée dans le
local
(température élevée
dans le contrôle T)
humidité basse dans le
local
(température basse dans
le contrôle T)
humidité élevée en
refoulement
Vérifier la conductivité de l’eau d’alimentation;
insérer un système de traitement de l’eau spécial si nécessaire;
le problème ne se résout pas par l’adoucissement de l’eau d'alimentation.
Vérifier le fonctionnement de la sonde et la limite introduite au paramètre P2.
autom.
actif
autom.
Signalisation
uniquement
Vérifier le fonctionnement de la sonde en refoulement.
Avec l’unité éteinte, vérifier qu’il n’y ait pas de branchement défectueux ou en panne.
Signalisation
uniquement
actif
autom.
actif
Débranchement reprogramm.
humidificateur
Carel
Débranchement reprogramm.
humidificateur paramètres
Débranchement
humidificateur
Vérifier le branchement de la sonde et l’enregistrement du paramètre A0 pour la configuration en ON/OFF (voir Débranchement
Lecture et programmation des paramètres).
humidificateur
remise à
zéro
manuelle
compteur
horaire
autom.
autom.
Vérifier le fonctionnement du préchauffage et la configuration des paramètres b1, b2, b3 (voir Lecture et Débranchement
programmation des paramètres);
humidificateur
vérifier les branchements du bornier sur le couvercle du cylindre.
autom.
arrêter l’unité et effectuer l’entretien complet de l’humidificateur et remettre à zéro le compteur horaire (voir
Mise à zéro du compteur horaire).
Signalisation
uniquement
actif
actif
inactif
actif
sonde en refoulement Vérifier le paramètre de la sonde ou l’enregistrement du paramètre A0 pour la configuration en ON/OFF (voir Débranchement
humidificateur
débranchée (si prévue) Lecture et programmation des paramètres).
sonde NTC de mesure
de la température de
l’eau débranchée (si
prévue)
signal d’entretien
programmé
inactif
autom.
Vérifier le fonctionnement de la sonde et la limite introduite au paramètre P3.
Erreur compteur horaire Remettre à zéro le compteur horaire (voir Mise à zéro du compteur horaire).
sonde ambiante
débranchée
Débranchement
humidificateur
Signalisation
uniquement
Erreur de la mémoire Contacter le centre d’assistance Carel.
interne
Erreur paramètres
utilisateur
alarme
actif
actif
inactif
manuel
Tab. 15.1.1
15.2 Résolution des problèmes
problème
Le contrôle ne s’allume pas
l’humidificateur ne se met pas
en service
l’humidificateur charge de
l’eau sans produire vapeur
L’interrupteur
magnétothermique de la ligne
intervient
l’humidificateur mouille dans
la conduite
l’humidificateur mouille le
plancher sous-jacent
cause
solution
1. manque d'alimentation électrique;
2. interrupteur extérieur de l’humidificateur sur la
position 0 (ouvert);
3. connecteurs du contrôleur mal insérés;
4. fusibles interrompus;
5. transformateur en panne
1. vérifier la protection avant l’humidificateur et la présence
de la tension d'alimentation;
2. fermer l’interrupteur du panneau: position I;
3. contrôler que les connecteurs soient bien insérés dans le
bornier;
4. vérifier l’état des fusibles F1/F2;
5. vérifier que 24 Vac soient présent au secondaire du
transformateur
1. contact ON/OFF à distance ouvert relais/bornes 7I –
1. fermer les contacts ON/OFF (relais/bornes 7I – 8I);
8I;
2. contrôler le branchement extérieur;
2. le contacteur d’humidité ou la sonde extérieure n’a pas 3. substituer le signal extérieur
été branché correctement;
4. reprogrammer les paramètres
3. sonde/contacteur d’humidité en panne
5. réinitialiser le thermostat après avoir éliminées les causes
4. les paramètres de programmation ne sont pas
du problème
introduits correctement
6. réinitialiser le thermoprotecteur après avoir éliminées les
5. le thermostat de sécurité est intervenu
causes du problème
6. le thermoprotecteur du ventilateur s’est déclenché
(contrôle H ou T)
1. contre-pressions en refoulement de vapeur trop
1. vérifier que le tube de refoulement de vapeur ne présente
élevées;
pas de plis ou d’étranglement;
2. perte du régulateur de débit de l’électrovanne
2. remplacer l’électrovanne d’alimentation;
d’alimentation en eau (avec pertes éventuelles dans le 3. nettoyer ou remplacer, si nécessaire, le contrôle de niveau;
circuit hydraulique);
4. nettoyer le filtre ;
3. avarie dans le contrôle de niveau;
5. nettoyer la cuve d’alimentation ;
4. filtre d’entrée au cylindre obstrué ;
6. contrôler la présence des 24 Vac sur l’électrovanne de
5. calcaire dans la cuve d’alimentation ;
drainage ; nettoyage de cette dernière.
6. mauvais fonctionnement de l’électrovanne de
drainage ;
1. l’interrupteur magnétothermique est sous-dimensionné 1. vérifier que l'interr. Magnétothermique ait été dimensionné
2. résistances en court-circuit
pour une valeur de courant égale à au moins 1,5 fois le
courant nominal de l’humidificateur
2. vérifier, en mesurant, la valeur des résistances et les
remplacer éventuellement.
1. le distributeur n’est pas installé correctement ;
1. vérifier que l’installation du distributeur de vapeur ait été
2. le système est surdimensionné;
effectuée correctement;
3. humidificateur actif avec ventilateur dans la conduite 2. diminuer la production de vapeur introduite sur le contrôle;
éteinte
3. vérification du branchement d’un dispositif (flow switch
ou pressostat différentiel) d’asservissement de
l’humidificateur à la ventilation dans la conduite (bornes
7I – 8I).
1. l’évacuation de l’humidificateur s’est obstruée;
2. le circuit hydraulique d’alimentation ou de trop plein
présente des pertes;
3. le tube de drainage de la condensation n’évacue pas
l’eau dans la cuve d’alimentation;
4. le tube de refoulement de la vapeur n’est pas bien fixé
au cylindre
1. nettoyer l’évacuation sur la cuve de fond;
2. contrôler tout le circuit hydraulique;
3. vérifier le positionnement correct du tube de drainage de
condensation dans la cuve d’alimentation;
4. contrôler la fixation du collier serre-tube sur le
refoulement de vapeur
Tab. 15.2.1
16. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DE L’HUMIDIFICATEUR
modèle
Nombre d’éléments résistifs
H.R002
H.R004
H.R006
H.R010
H.R020
H.R030
1
1
3
3
3
3
vapeur
connexion (φ mm)
limites de la pression de refoulement (Pa)
eau d’alimentation
Connexion
limites de température (°C)
limites de pression (MPa)
limites de dureté (°fH)
Débit instantané (l/min)
eau de drainage
Connexion (φ mm)
température typique (°C)
Débit instantané (l/min)
conditions environnementales
température ambiante de fonctionnement (°C)
humidité ambiante de fonctionnement (% rH)
température de stockage (°C)
humidité de stockage (% rH)
Degré de protection
Contrôle
Type
tension / fréquence des auxiliaires (V / Hz)
Puissance maximum des auxiliaires (VA)
Entrées sondes (caractéristiques générales)
alimentations pour sondes actives (caractéristiques
générales)
sorties relais d'alarme et de déshumidification
(caractéristiques générales)
Entrée de connexion à distance (caractéristiques
générales)
communication sérielle
30
0 ÷ 1500
G¾"M
G¾"M
0,6
0,6
40
2000
G¾"M
G¾"M
1 ÷ 40
0.1 ÷ 0.8 (1 ÷ 8 bar)
≤ 40
1,2
1,2
G¾"M
G¾"M
2,5
2,5
40
≤100
5
10
1 ÷ 40
10 ÷ 60
-10 ÷ 70
5 ÷ 95
IP20
H.RC-H.RH-H.RT
24 / 50÷60
30
Susceptibles d’être sélectionnées par signaux: 0-1 Vdc, 0-10 Vdc, 2-10
Vdc,0-20 mA, 4-20 mA
Impédance d’entrée: 60 kΩ avec signaux: 0-1 Vdc, 0-10 Vdc, 2-10 Vdc
50 Ω avec signaux: 0-20 mA, 4-20 mA
24 Vdc (24 Vac redressés), Imax=250 mA
12 Vdc 5%, Imax=50 mA
250 V 8 A (2 A)
type d’action micro-interruption 1C
contact sans tension; résistance max. 50 Ω; Vmax=24 Vdc; Imax=5 mA
RS-485 à deux fils
potentialité
tension nominale d'alimentation: 208V - 1∼N
production instantanée de vapeur (1) (kg/h)
Puissance absorbée à tension nominale (kW)
tension nominale d'alimentation: 230V - 1∼N
production instantanée de vapeur (1) (kg/h)
Puissance absorbée à tension nominale (kW)
tension nominale d'alimentation: 200V - 3∼
production instantanée de vapeur (1) (kg/h)
Puissance absorbée à tension nominale (kW)
tension nominale d'alimentation: 208V - 3∼
production instantanée de vapeur (1) (kg/h)
Puissance absorbée à tension nominale (kW)
tension nominale d'alimentation: 230V - 3∼
production instantanée de vapeur (1) (kg/h)
Puissance absorbée à tension nominale (kW)
tension nominale d'alimentation: 380V - 3∼
production instantanée de vapeur (1) (kg/h)
Puissance absorbée à tension nominale (kW)
tension nominale d'alimentation: 400V - 3∼
production instantanée de vapeur (1) (kg/h)
Puissance absorbée à tension nominale (kW)
tension nominale d'alimentation: 440V - 3∼
production instantanée de vapeur (1) (kg/h)
Puissance absorbée à tension nominale (kW)
tension nominale d'alimentation: 460V - 3∼
production instantanée de vapeur (1) (kg/h)
Puissance absorbée à tension nominale (kW)
tension nominale d'alimentation: 575V - 3∼
production instantanée de vapeur (1) (kg/h)
Puissance absorbée à tension nominale (kW)
cod. C
2
1,5
cod. D
2,4
1,8
cod. C
3,2
2,5
cod. D
4
3
cod. C
6,1
4,6
cod. D
6
4,5
cod. W
6,2
4,6
cod. K
6,0
4,5
cod. L
5,5
4,1
cod. L
6,0
4,5
cod. M
5,5
4,1
cod. M
6,0
4,5
cod. W
10,0
7,5
cod. K
10,0
7,5
cod. L
9,0
6,8
cod. L
10,0
7,5
cod. M
9,1
6,9
cod. M
10,0
7,5
code J
20
15
code W
20.6
15
code K
20.1
15
code L
20
15
code L
20.1
15
code M
20
15
code M
19.1
15
code N
20
15
code J
30
22.5
code W
29.8
22.5
code K
30
22.5
Code L
30
22.5
code L
30
22.5
code M
30
22.5
code M
29.2
22.5
code N
30
22.5
Tab. 16.1
Taille câble mm2
35
35
(1) la production moyenne de vapeur est influencée par des facteurs comme: température ambiante, qualité de l’eau et système de distribution de la
vapeur.
modèle
modèle DISTRIBUTEUR VENTIL. DE VAPEUR
Puissance nominale (W)
Débit air (m3/h)
niveau sonore (champ ouvert, à vitesse
maximum à un mètre de distance avant) (dBA)
température / humidité de fonctionnement (°C /
% rH)
H.R002
H.R004
H.R006
H.R010
H.R020
H.R030
VSDU0A
30
170
50
VSDU0A
30
170
50
VSDU0A
30
170
50
VSDU0A
30
170
50
VSDXL
35
650
40
VSDXL
35
650
40
-10÷40 /
10÷60
-10÷40 /
10÷60
-10÷40 /
10÷60
-10÷40 /
10÷60
-10÷60 /
0÷80
-10÷60 /
0÷80
Tab. 16.2
16.1 Garantie sur les matériaux
Les pièces constituant l’humidificateur sont sous garantie pendant 2 ans à partir de la date de production, imprimée sur l’étiquette
adhésive reportant les données d’identification du produit. Les pièces d’usure (ex. les cylindres) en sont exclues. La garantie cesse
lorsque les causes de la panne sont imputables à incurie, altérations ou à l’utilisation impropre de l’instrument de la part du client ainsi
que lors de la perte de l’étiquette d’identification.
Carel se réserve la possibilité d’apporter des modifications ou des changements à ses propres produits sans aucun préavis.
http://www.carel.com - e-mail: carel@carel.com
version préliminaire du 24/07/02
CAREL S.p.A.
Via dell’Industria, 11 - 35020 Brugine - Padova (Italy)
Tel. (+39) 049.9716611 Fax (+39) 049.9716600
Cod: +030221767 -
Agence
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising