WinCC flexible 2008 Communication Partie 2

WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Avant-propos
SIMATIC HMI WinCC flexible 2008 WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
1
Utilisation des liaisons
______________
SIMATIC HMI
WinCC flexible 2008
Communication Partie 2
Manuel d' utilisation
Communication avec des
automates Allen-Bradley
2
______________
Communication avec des
automates GE Fanuc
3
______________
Communication avec des
automates LG
4
______________
Communication avec des
automates Mitsubishi
5
______________
Communication avec des
automates Modicon
6
______________
Communication avec des
automates Omron
7
______________
8
______________
Annexe
Ce manuel utilisateur fait partie du pack de
documentation référencé 6AV6691-1CA01-3AC0
07/2008
A5E01067268-02
Consignes de sécurité
Consignes de sécurité
Ce manuel donne des consignes que vous devez respecter pour votre propre sécurité et pour éviter des
dommages matériels. Les avertissements servant à votre sécurité personnelle sont accompagnés d'un triangle de
danger, les avertissements concernant uniquement des dommages matériels sont dépourvus de ce triangle. Les
avertissements sont représentés ci-après par ordre décroissant de niveau de risque.
DANGER
signifie que la non-application des mesures de sécurité appropriées entraîne la mort ou des blessures graves.
ATTENTION
signifie que la non-application des mesures de sécurité appropriées peut entraîner la mort ou des blessures
graves.
PRUDENCE
accompagné d’un triangle de danger, signifie que la non-application des mesures de sécurité appropriées peut
entraîner des blessures légères.
PRUDENCE
non accompagné d’un triangle de danger, signifie que la non-application des mesures de sécurité appropriées
peut entraîner un dommage matériel.
IMPORTANT
signifie que le non-respect de l'avertissement correspondant peut entraîner l'apparition d'un événement ou d'un
état indésirable.
En présence de plusieurs niveaux de risque, c'est toujours l'avertissement correspondant au niveau le plus élevé
qui est reproduit. Si un avertissement avec triangle de danger prévient des risques de dommages corporels, le
même avertissement peut aussi contenir un avis de mise en garde contre des dommages matériels.
Personnes qualifiées
L'installation et l'exploitation de l'appareil/du système concerné ne sont autorisées qu'en liaison avec la présente
documentation. La mise en service et l'exploitation d'un appareil/système ne doivent être effectuées que par des
personnes qualifiées. Au sens des consignes de sécurité figurant dans cette documentation, les personnes
qualifiées sont des personnes qui sont habilitées à mettre en service, à mettre à la terre et à identifier des
appareils, systèmes et circuits en conformité avec les normes de sécurité.
Utilisation conforme à la destination
Tenez compte des points suivants:
ATTENTION
L'appareil/le système ne doit être utilisé que pour les applications spécifiées dans le catalogue ou dans la
description technique, et uniquement en liaison avec des appareils et composants recommandés ou agréés par
Siemens s'ils ne sont pas de Siemens. Le fonctionnement correct et sûr du produit implique son transport,
stockage, montage et mise en service selon les règles de l'art ainsi qu'une utilisation et maintenance
soigneuses.
Marques de fabrique
Toutes les désignations repérées par ® sont des marques déposées de Siemens AG. Les autres désignations
dans ce document peuvent être des marques dont l'utilisation par des tiers à leurs propres fins peut enfreindre les
droits de leurs propriétaires respectifs.
Exclusion de responsabilité
Nous avons vérifié la conformité du contenu du présent document avec le matériel et le logiciel qui y sont décrits.
Ne pouvant toutefois exclure toute divergence, nous ne pouvons pas nous porter garants de la conformité
intégrale. Si l'usage de ce manuel devait révéler des erreurs, nous en tiendrons compte et apporterons les
corrections nécessaires dès la prochaine édition.
Siemens AG
Industry Sector
Postfach 48 48
90327 NÜRNBERG
ALLEMAGNE
Numéro de référence du document: 6AV6691-1CA01-3AC0
Ⓟ 07/2008
Copyright © Siemens AG 2008.
Sous réserve de modifications techniques
Avant-propos
Objet du manuel
Ce manuel de l'utilisateur fait partie de la documentation de WinCC flexible.
Le but du manuel utilisateur "Communication WinCC flexible" est de montrer
● les protocoles de communications utilisables pour la communication entre un pupitre
opérateur SIEMENS et un automate.
● les pupitres opérateur SIEMENS pouvant être considérés pour la communication,
● les automates pouvant être couplés à un pupitre opérateur SIEMENS sélectionné,
● les paramètres requis dans le programme de l'automate pour le couplage et
● les plages de données utilisateur pouvant être créées pour la communication.
Pour cette raison, le volume, la configuration et la fonction des plages de données utilisateur
ainsi que les pointeurs de zones correspondants sont expliqués dans différents chapitres
Le manuel s'adresse aux concepteurs et opérateurs qu'ils soient débutants ou experts
travaillant dans les domaines du contrôle-commande, de la configuration, la mise en service
et la maintenance avec WinCC flexible.
L'aide intégrée à WinCC flexible, le système d'information WinCC flexible, contient des
informations complémentaires. Le système d'information contient sous forme électronique
des manuels, exemples et informations de référence.
Connaissances préalables requises
Pour comprendre ce manuel, il est indispensable de posséder des connaissances générales
dans le domaine de la technique d'automatisation.
Des connaissances sur l'utilisation d'ordinateurs personnels avec le système d'exploitation
Windows 2000 ou Windows XP sont requises. Pour la configuration ultérieure à l'aide de
scripts, des connaissances en VBA ou VBS sont nécessaires.
Domaine de validité du manuel
Le manuel est valide pour le progiciel WinCC flexible 2008.
Classement parmi les informations
Ce manuel fait partie intégrante de la documentation SIMATIC HMI. Les informations
suivantes donnent un aperçu de la documentation de SIMATIC HMI.
Manuel de l'utilisateur
● WinCC flexible Micro
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
3
Avant-propos
– Décrit les notions élémentaires de la configuration avec le système d'ingénierie
WinCC flexible Micro
● WinCC flexible Compact / Standard / Advanced
– Décrit les notions élémentaires de la configuration avec les systèmes d'ingénierie
WinCC flexible Compact et WinCC flexible Standard et WinCC flexible Advanced
● WinCC flexible Runtime :
– Décrit la mise en service et la commande de votre projet Runtime sur un PC.
● WinCC flexible Migration :
– Décrit la manière de convertir un projet ProTool existant en projet WinCC flexible.
– Décrit la manière de convertir un projet WinCC existant en projet WinCC flexible.
– Décrit la conversion de projets ProTool avec changement de pupitre de OP3 à OP 73
ou l'OP 73micro.
– Décrit la conversion de projets ProTool avec changement de pupitre de OP7 à OP
77B ou l'OP 77A.
– Décrit la conversion de projets ProTool avec changement de pupitre de OP17 à l'OP
177B.
– Décrit la conversion de projets ProTool avec passage d'un pupitre graphique RMOS à
un pupitre Windows CE.
● Communication :
– Communication Partie 1 décrit la connexion du pupitre opérateur aux automates de la
famille SIMATIC.
– Communication partie 2 décrit la connexion du pupitre opérateur aux automates
d'autres constructeurs.
Instructions de service
● Instructions de service pour les pupitres opérateurs SIMATIC :
– OP 73, OP 77A, OP 77B
– TP 170micro, TP 170A, TP 170B, OP 170B
– OP 73micro, TP 177micro
– TP 177A, TP 177B, OP 177B
– TP 270, OP 270
– MP 270B
– MP 370
● Instructions de service pour les pupitres opérateurs mobiles SIMATIC :
– Mobile Panel 170
● Notice de service pour les pupitres opérateurs SIMATIC :
– OP 77B
– Mobile Panel 170
4
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Avant-propos
Mise en route
● WinCC flexible - Débutants :
– Introduit pas à pas à l'aide d'un exemple de projet les notions fondamentales de
configuration des vues, alarmes, recettes et de navigation dans les vues.
● WinCC flexible - Experts :
– Introduit pas à pas à l'aide d'un exemple de projet les notions fondamentales de
configuration des archives, journaux de projets, scripts, gestion des utilisateurs,
projets multilingues et l'intégration dans STEP 7.
● WinCC flexible - Options :
– Introduit à l'aide d'un exemple de projet pas à pas les notions fondamentales de
configuration des options WinCC flexible Audit, Sm@rtServices, Sm@rtAccess et
OPC Server.
Disponibilité en ligne
Le lien suivant vous permet d'aller de manière ciblée à l'offre de documentations techniques
sur les produits et systèmes SIMATIC dans différentes langues.
● SIMATIC Guide Documentation technique :
http://www.automation.siemens.com/simatic/portal/html_77/techdoku.htm
Guide
Ce manuel utilisateur est constitué des parties 1 et 2. La partie 2 présente est composée de
la manière suivante :
● Notions fondamentales sur la communication - Chapitre 1
● Couplage à des automates Allen Bradley - Chapitre 2
● Couplage à des automates GE Fanuc Automation - Chapitre 3
● Couplage à des automates LG Industrial Systems/IMO - Chapitre 4
● Couplage à des automates Mitsubishi Electric - Chapitre 5
● Couplage à des automates Schneider Automation (Modicon) - Chapitre 6
● Couplage à des automates OMRON - Chapitre 7
Vous trouverez dans la partie 1 les descriptions
● du couplage à des automates SIEMENS SIMATIC (S7, S5, 500/505)
● du couplage via le protocole HMI HTTP
● du couplage via OLE for Process Control (OPC)
● du couplage à des automates SIMOTION
● du couplage à des automates WinAC
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
5
Avant-propos
Conventions
Une distinction a été faite dans le nom du logiciel de configuration et du logiciel Runtime :
● "WinCC flexible 2008" désigne le logiciel de configuration.
● "Runtime" désigne le logiciel Runtime qui peut fonctionner sur les pupitres opérateurs.
● "WinCC flexible Runtime" désigne le produit de visualisation pour l'emploi sur des PC
standard ou des consoles PC.
Dans le contexte général, la désignation "WinCC flexible" est utilisée. La désignation de la
version, p. ex. "WinCC flexible 2008" est toujours utilisée lorsqu'il est nécessaire de faire la
distinction avec une autre version.
La signalisation suivante utilisée dans le texte a pour but de vous faciliter la lecture du
manuel:
Mode de représentation
Domaine de validité
"Ajouter vue"
•
•
•
Les termes qui apparaissent sur l'interface utilisateur,
comme les noms des boîtes de dialogue, les onglets, les
boutons, les commandes de menu.
Saisies nécessaires, telles que valeurs limites, valeurs de
variables.
Chemins d'accès
"Fichier > Editer"
Séquences, p. ex. commandes de menus, commandes de menu
contextuel.
<F1>, <Alt>+<P>
Commandes clavier
Prenez également en considération les notes signalées de la manière suivante:
Remarque
Les remarques doivent vous rendre tout particulièrement attentif à des informations
importantes sur le produit, aux manipulations à effectuer avec le produit ou à la partie de la
documentation correspondante.
Marques
HMI®
SIMATIC®
SIMATIC HMI®
SIMATIC ProTool®
SIMATIC WinCC®
SIMATIC WinCC flexible®
Les autres désignations figurant dans ce document peuvent être des marques dont
l'utilisation par des tiers à leurs propres fins peut enfreindre les droits de leurs propriétaires
respectifs
6
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Avant-propos
Autre assistance
Agences et bureaux
Pour toute question sur l'utilisation des produits décrits ici à laquelle le présent manuel
n'apporte pas de réponse, veuillez contacter votre interlocuteur ou l'agence Siemens la plus
proche.
Vous trouverez votre interlocuteur sous :
http://www.siemens.com/automation/partner
L'index des documentations techniques proposées pour chaque produit et système SIMATIC
est disponible à l'adresse suivante :
http://www.siemens.com/simatic-tech-doku-portal
Vous trouverez le catalogue en ligne et le système de commande en ligne sous :
http://mall.automation.siemens.com/
Centre de formation
Nous vous proposons des cours spéciaux afin de vous faciliter l'approche des systèmes
d'automatisation. Veuillez vous adresser à votre centre de formation régional ou au centre
principal à D 90327 Nuremberg
Téléphone : +49 (911) 895-3200
Internet : http://www.sitrain.com
Technical Support
Vous avez accès au service Technical Support pour tous les produits A&D
via le formulaire Web Support Request
http://www.siemens.com/automation/support-request
Téléphone : + 49 180 5050 222
Fax : + 49 180 5050 223
Des informations supplémentaires sur notre assistance technique sont disponibles sur
Internet, sous
http://www.siemens.com/automation/service
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
7
Avant-propos
Service & Support sur Internet
En plus de notre offre de documentation, vous pouvez accéder en ligne à la totalité de nos
connaissances sur Internet à l'adresse suivante :
http://www.siemens.com/automation/service&support
Vous y trouvez :
● la Newsletter, qui fournit constamment les dernières informations sur vos produits.
● les documents dont vous avez besoin, en utilisant la fonction de recherche du Service &
Support.
● le forum où utilisateurs et spécialistes du monde entier peuvent échanger leurs
expériences.
● votre correspondant local pour Automation & Drives.
● des informations sur la maintenance sur site, le dépannage, les pièces de rechange.
Consultez également notre rubrique "Services".
8
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Sommaire
Avant-propos ............................................................................................................................................. 3
1
2
Utilisation des liaisons ............................................................................................................................. 15
1.1
1.1.1
1.1.2
Notions élémentaires ...................................................................................................................15
Notions de base relatives à la communication ............................................................................15
Principe de communication..........................................................................................................16
1.2
1.2.1
1.2.2
1.2.3
Eléments et paramètres de base .................................................................................................18
Editeur Liaisons ...........................................................................................................................18
Paramètres des liaisons...............................................................................................................19
Pointeur de zone pour les liaisons...............................................................................................20
1.3
Configuration de la liaison............................................................................................................21
1.4
Couplage et protocoles ................................................................................................................23
1.5
1.5.1
1.5.2
1.5.3
1.5.4
1.5.5
1.5.6
Disponibilité selon le pupitre opérateur........................................................................................26
Protocoles dépendant des appareils ...........................................................................................26
Interfaces selon les pupitres ........................................................................................................31
Pointeurs de zone selon les pupitres...........................................................................................38
Alarmes selon les pupitres...........................................................................................................40
Touches directes selon les pupitres ............................................................................................42
Interfaces pour transfert des projets selon les pupitres...............................................................44
1.6
Conversion lors d'un changement d'automate.............................................................................46
Communication avec des automates Allen-Bradley................................................................................. 47
2.1
2.1.1
2.1.2
2.1.3
Communication avec Allen Bradley .............................................................................................47
Communication entre un pupitre opérateur et un automate (Allen Bradley) ...............................47
Partenaires de communication pour les protocoles DF1 et DH485 (Allen Bradley)....................48
Partenaires de communication pour le protocole E/IP C.Logix Allen Bradley.............................49
2.2
2.2.1
2.2.1.1
2.2.1.2
2.2.1.3
2.2.1.4
2.2.1.5
2.2.1.6
2.2.1.7
2.2.2
2.2.2.1
2.2.2.2
2.2.2.3
2.2.2.4
2.2.2.5
2.2.2.6
2.2.2.7
2.2.3
Configuration du pilote de communication Allen Bradley ............................................................50
Communication via le protocole DF1...........................................................................................50
Conditions requises pour la communication ................................................................................50
Installation du pilote de communication.......................................................................................52
Configuration du type d'automate et du protocole .......................................................................53
Configurer les paramètres de protocole ......................................................................................53
Types de données admissibles (Allen Bradley DF1) ...................................................................55
Optimiser la configuration ............................................................................................................56
Mise en service des composants (Allen Bradley DF1) ................................................................57
Communication via le protocole DH485 ......................................................................................59
Conditions requises pour la communication ................................................................................59
Installation du pilote de communication.......................................................................................61
Configuration du type d'automate et du protocole .......................................................................63
Configurer les paramètres de protocole ......................................................................................63
Types de données admissibles (Allen Bradley DH485) ..............................................................65
Optimiser la configuration ............................................................................................................66
Mise en service des composants (Allen Bradley DH485)............................................................67
Communication via Allen Bradley Ethernet IP .............................................................................69
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
9
Sommaire
3
10
2.2.3.1
2.2.3.2
2.2.3.3
2.2.3.4
2.2.3.5
2.2.3.6
Conditions pour la communication (Allen Bradley Ethernet IP) .................................................. 69
Installation du pilote de communication (Allen Bradley Ethernet IP) .......................................... 69
Configuration du type d'automate et du protocole (Allen Bradley Ethernet IP) .......................... 69
Configuration des paramètres du protocole (Allen Bradley Ethernet IP).................................... 70
Exemples : chemin de communication ....................................................................................... 71
Types de données autorisés et adressage ................................................................................. 72
2.3
2.3.1
2.3.2
2.3.3
2.3.3.1
2.3.3.2
2.3.3.3
2.3.3.4
2.3.3.5
2.3.3.6
2.3.3.7
2.3.3.8
2.3.4
2.3.4.1
2.3.4.2
2.3.4.3
2.3.4.4
Zones de données utilisateurs .................................................................................................... 81
Requête et transfert de courbe ................................................................................................... 81
Image des DEL ........................................................................................................................... 83
Pointeurs de zone ....................................................................................................................... 84
Généralités sur les zones de communication (Allen-Bradley) .................................................... 84
Pointeur de zone "Numéro de vue"............................................................................................. 86
Pointeur de zone "Date/heure".................................................................................................... 87
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate"............................................................................ 88
Pointeur de zone "Coordination" ................................................................................................. 89
Pointeur de zone "ID du projet"................................................................................................... 90
Pointeur de zone "Tâche de commande" ................................................................................... 91
Pointeur de zone "Enregistrement"............................................................................................. 93
Evénements, messages d'alarme et acquittement ................................................................... 101
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement .......................................... 101
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau............................................................................. 102
Etape 2 : Configurer une alarme............................................................................................... 104
Etape 3 : Configurer un acquittement ....................................................................................... 106
2.4
2.4.1
2.4.2
2.4.3
2.4.4
2.4.5
2.4.6
2.4.7
2.4.8
2.4.9
2.4.10
2.4.11
Câble de raccordement pour Allen-Bradley .............................................................................. 108
Câble de raccordement 6XV1440-2K, RS 232, pour Allen-Bradley ......................................... 108
Câble de raccordement 6XV1440-2L, RS 232, pour Allen-Bradley.......................................... 109
Câble de raccordement 1784-CP10, RS 232, pour Allen-Bradley ........................................... 110
Câble de raccordement 6XV1440–2V, RS 422, pour Allen-Bradley......................................... 111
Câble de raccordement 1747-CP3, RS 232, pour Allen-Bradley ............................................. 112
Câble de raccordement 1761-CBL-PM02, RS 232, pour Allen-Bradley................................... 113
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour Allen-Bradley ....................................................... 114
Câble de raccordement PP2, RS 232, pour Allen-Bradley ....................................................... 115
Câble de raccordement PP3, RS 232, pour Allen-Bradley ....................................................... 116
Câble de raccordement PP4, RS 485, pour Allen-Bradley ....................................................... 117
Câble de raccordement MP1, RS 485, pour Allen-Bradley ...................................................... 118
Communication avec des automates GE Fanuc .................................................................................... 119
3.1
3.1.1
3.1.2
Communication avec GE Fanuc ............................................................................................... 119
Partenaire de communication (GE Fanuc)................................................................................ 119
Communication entre un pupitre opérateur et l'automate (GE Fanuc) ..................................... 119
3.2
3.2.1
3.2.2
3.2.3
3.2.4
3.2.5
3.2.6
Configuration du pilote de communication GE Fanuc .............................................................. 120
Conditions requises pour la communication ............................................................................. 120
Installation du pilote de communication .................................................................................... 122
Configuration du type d'automate et du protocole .................................................................... 122
Configurer les paramètres de protocole.................................................................................... 123
Types de données admissibles (GE Fanuc) ............................................................................. 124
Optimiser la configuration ......................................................................................................... 126
3.3
3.3.1
3.3.2
3.3.3
3.3.3.1
3.3.3.2
3.3.3.3
Zones de données utilisateurs .................................................................................................. 127
Requête et transfert de courbe ................................................................................................. 127
Image des DEL ......................................................................................................................... 129
Pointeurs de zone ..................................................................................................................... 130
Généralités sur les zones de communication (GE FANUC) ..................................................... 130
Pointeur de zone "Numéro de vue"........................................................................................... 132
Pointeur de zone "Date/heure".................................................................................................. 133
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Sommaire
4
3.3.3.4
3.3.3.5
3.3.3.6
3.3.3.7
3.3.3.8
3.3.4
3.3.4.1
3.3.4.2
3.3.4.3
3.3.4.4
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate"...........................................................................134
Pointeur de zone "Coordination"................................................................................................135
Pointeur de zone "ID du projet"..................................................................................................136
Pointeur de zone "Tâche de commande" ..................................................................................137
Pointeur de zone "Enregistrement"............................................................................................139
Evénements, messages d'alarme et acquittement ....................................................................147
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement ...........................................147
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau .............................................................................148
Etape 2 : Configurer une alarme................................................................................................149
Etape 3 : Configurer un acquittement ........................................................................................151
3.4
3.4.1
Mise en service des composants...............................................................................................153
Mise en service des composants...............................................................................................153
3.5
3.5.1
3.5.2
3.5.3
3.5.4
3.5.5
3.5.6
3.5.7
3.5.8
Câble de raccordement pour GE Fanuc ....................................................................................155
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour GE Fanuc .............................................................155
Câble de raccordement PP2, RS 232, pour GE Fanuc .............................................................156
Câble de raccordement PP3, RS 232, pour GE Fanuc .............................................................157
Câble de raccordement PP4, RS 232, pour GE Fanuc .............................................................158
Câble de raccordement PP5, RS 232, pour GE Fanuc .............................................................159
Câble de raccordement PP6, RS 232, pour GE Fanuc .............................................................160
Câble de raccordement MP1, RS 422, pour GE Fanuc ............................................................161
Câble de raccordement MP2, RS 422, pour GE Fanuc ............................................................162
Communication avec des automates LG ............................................................................................... 163
4.1
4.1.1
4.1.2
Communication avec LG GLOFA-GM .......................................................................................163
Partenaire de communication (LG GLOFA)...............................................................................163
Communication entre un pupitre opérateur et l'automate (LG GLOFA) ....................................164
4.2
4.2.1
4.2.2
4.2.3
4.2.4
4.2.5
4.2.6
Configuration du pilote de communication LG GLOFA-GM ......................................................165
Conditions requises pour la communication ..............................................................................165
Installation du pilote de communication.....................................................................................165
Configuration du type d'automate et du protocole .....................................................................166
Configurer les paramètres de protocole ....................................................................................166
Types de données admissibles (LG GLOFA) ............................................................................167
Optimiser la configuration ..........................................................................................................169
4.3
4.3.1
4.3.2
4.3.3
4.3.3.1
4.3.3.2
4.3.3.3
4.3.3.4
4.3.3.5
4.3.3.6
4.3.3.7
4.3.3.8
4.3.4
4.3.4.1
4.3.4.2
4.3.4.3
4.3.4.4
Zones de données utilisateurs ...................................................................................................170
Requête et transfert de courbe ..................................................................................................170
Image des DEL ..........................................................................................................................172
Pointeurs de zone ......................................................................................................................173
Généralités sur les zones de communication (LG GLOFA-GM) ...............................................173
Pointeur de zone "Numéro de vue"............................................................................................175
Pointeur de zone "Date/heure" ..................................................................................................176
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate"...........................................................................177
Pointeur de zone "Coordination"................................................................................................178
Pointeur de zone "ID du projet"..................................................................................................179
Pointeur de zone "Tâche de commande" ..................................................................................180
Pointeur de zone "Enregistrement"............................................................................................182
Evénements, messages d'alarme et acquittement ....................................................................190
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement ...........................................190
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau .............................................................................191
Etape 2 : Configurer une alarme................................................................................................192
Etape 3 : Configurer un acquittement ........................................................................................194
4.4
4.4.1
Mise en service des composants...............................................................................................196
Mise en service des composants (modules de communication) ...............................................196
4.5
Câble de raccordement pour LG GLOFA-GM ...........................................................................198
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
11
Sommaire
4.5.1
4.5.2
4.5.3
4.5.4
4.5.5
4.5.6
5
12
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour LG/IMO................................................................ 198
Câble de raccordement PP2, RS 422, pour LG/IMO................................................................ 199
Câble de raccordement PP3, RS 485, pour LG/IMO................................................................ 200
Câble de raccordement PP4, RS 232, pour LG/IMO................................................................ 201
Câble de raccordement MP1, RS 485, pour LG/IMO ............................................................... 202
Câble de raccordement MP2, RS 422, pour LG/IMO ............................................................... 203
Communication avec des automates Mitsubishi .................................................................................... 205
5.1
5.1.1
5.1.2
Communication avec Mitsubishi MELSEC................................................................................ 205
Partenaire de communication (Mitsubishi MELSEC)................................................................ 205
Communication entre un pupitre opérateur et un automate (Mitsubishi).................................. 206
5.2
5.2.1
5.2.2
5.2.3
5.2.4
5.2.5
5.2.6
5.2.7
Communication via le protocole PG.......................................................................................... 207
Conditions requises pour la communication ............................................................................. 207
Installation du pilote de communication .................................................................................... 208
Configuration du type d'automate et du protocole .................................................................... 208
Configurer les paramètres de protocole.................................................................................... 208
Types de données admissibles (Mitsubishi PG)....................................................................... 210
Optimiser la configuration ......................................................................................................... 211
Mise en service des composants.............................................................................................. 212
5.3
5.3.1
5.3.2
5.3.3
5.3.4
5.3.5
5.3.6
5.3.7
Communication via le protocole 4............................................................................................. 214
Conditions requises pour la communication ............................................................................. 214
Installation du pilote de communication .................................................................................... 214
Configuration du type d'automate et du protocole .................................................................... 215
Configurer les paramètres de protocole.................................................................................... 215
Types de données admissibles (Mitsubishi Protocol 4)............................................................ 218
Optimiser la configuration ......................................................................................................... 220
Mise en service des composants.............................................................................................. 221
5.4
5.4.1
5.4.2
5.4.3
5.4.3.1
5.4.3.2
5.4.3.3
5.4.3.4
5.4.3.5
5.4.3.6
5.4.3.7
5.4.3.8
5.4.4
5.4.4.1
5.4.4.2
5.4.4.3
5.4.4.4
Zones de données utilisateurs .................................................................................................. 223
Requête et transfert de courbe ................................................................................................. 223
Image des DEL ......................................................................................................................... 225
Pointeurs de zone ..................................................................................................................... 226
Généralités sur les pointeurs de zones (Mitsubishi MELSEC) ................................................. 226
Pointeur de zone "Numéro de vue"........................................................................................... 228
Pointeur de zone "Date/heure".................................................................................................. 229
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate".......................................................................... 230
Pointeur de zone "Coordination" ............................................................................................... 231
Pointeur de zone "ID du projet"................................................................................................. 232
Pointeur de zone "Tâche de commande" ................................................................................. 233
Pointeur de zone "Enregistrement"........................................................................................... 235
Evénements, messages d'alarme et acquittement ................................................................... 243
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement .......................................... 243
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau............................................................................. 244
Etape 2 : Configurer une alarme............................................................................................... 245
Etape 3 : Configurer un acquittement ....................................................................................... 247
5.5
5.5.1
5.5.1.1
5.5.1.2
5.5.1.3
5.5.2
5.5.2.1
5.5.2.2
5.5.2.3
5.5.2.4
Câble de raccordement pour Mitsubishi ................................................................................... 249
Câble de raccordement pour le protocole PG Mitsubishi ......................................................... 249
Adaptateur 6XV1440-2UE32, RS 232, pour Mitsubishi ............................................................ 249
Câble de raccordement 6XV1440-2P, RS 422, pour Mitsubishi............................................... 250
Câble de raccordement 6XV1440-2R, RS 422, pour Mitsubishi............................................... 251
Câble de raccordement pour le protocole 4 Mitsubishi............................................................. 252
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour Mitsubishi ............................................................ 252
Câble de raccordement PP2, RS 232, pour Mitsubishi ............................................................ 253
Câble de raccordement PP3, RS 232, pour Mitsubishi ............................................................ 254
Câble de raccordement PP4, RS 232, pour Mitsubishi ............................................................ 255
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Sommaire
5.5.2.5
5.5.2.6
5.5.2.7
6
7
Câble de raccordement PP5, RS 422, pour Mitsubishi .............................................................256
Câble de raccordement MP1, RS 232, via convertisseur, pour Mitsubishi ...............................257
Câble de raccordement MP2, RS 422, pour Mitsubishi.............................................................258
Communication avec des automates Modicon....................................................................................... 259
6.1
6.1.1
6.1.2
Communication avec Modicon Modbus.....................................................................................259
Partenaire de communication (Modicon Modbus) .....................................................................259
Communication entre un pupitre opérateur et un automate (Modicon) .....................................263
6.2
6.2.1
6.2.2
6.2.3
6.2.4
6.2.5
6.2.6
6.2.7
Communication via protocole Modbus RTU ..............................................................................264
Conditions requises pour la communication ..............................................................................264
Installation du pilote de communication.....................................................................................264
Configuration du type d'automate et du protocole .....................................................................265
Configurer les paramètres de protocole ....................................................................................265
Types de données admissibles (Modbus RTU).........................................................................267
Optimiser la configuration ..........................................................................................................268
Mise en service des composants...............................................................................................269
6.3
6.3.1
6.3.2
6.3.3
6.3.4
6.3.5
6.3.6
6.3.7
Communication via protocole Modbus TCP/IP ..........................................................................271
Conditions requises pour la communication ..............................................................................271
Installation du pilote de communication.....................................................................................271
Configuration du type d'automate et du protocole .....................................................................271
Configurer les paramètres de protocole ....................................................................................272
Types de données admissibles (Modbus TCP/IP).....................................................................273
Optimiser la configuration ..........................................................................................................274
Mise en service des composants...............................................................................................276
6.4
6.4.1
6.4.2
6.4.3
6.4.3.1
6.4.3.2
6.4.3.3
6.4.3.4
6.4.3.5
6.4.3.6
6.4.3.7
6.4.3.8
6.4.4
6.4.4.1
6.4.4.2
6.4.4.3
6.4.4.4
Zones de données utilisateurs ...................................................................................................278
Requête et transfert de courbe ..................................................................................................278
Image des DEL ..........................................................................................................................280
Pointeurs de zone ......................................................................................................................281
Généralités sur les pointeurs de zone (Modicon Modbus) ........................................................281
Pointeur de zone "Numéro de vue"............................................................................................283
Pointeur de zone "Date/heure" ..................................................................................................284
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate"...........................................................................285
Pointeur de zone "Coordination"................................................................................................286
Pointeur de zone "ID du projet"..................................................................................................287
Pointeur de zone "Tâche de commande" ..................................................................................287
Pointeur de zone "Enregistrement"............................................................................................290
Evénements, messages d'alarme et acquittement ....................................................................297
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement ...........................................297
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau .............................................................................298
Etape 2 : Configurer une alarme................................................................................................299
Etape 3 : Configurer un acquittement ........................................................................................301
6.5
6.5.1
6.5.1.1
6.5.1.2
6.5.1.3
6.5.1.4
Câble de raccordement pour Modicon Modbus.........................................................................303
Câble de raccordement pour le protocole Modbus RTU ...........................................................303
Câble de raccordement 6XV1440-1K, RS 232, pour Modicon ..................................................303
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour Modicon................................................................304
Câble de raccordement PP2, RS 232, pour Modicon................................................................305
Câble de raccordement PP3, RS 232, pour Modicon................................................................306
Communication avec des automates Omron ......................................................................................... 307
7.1
7.1.1
7.1.2
Communication avec Omron Hostlink/Multilink .........................................................................307
Partenaire de communication (Omron)......................................................................................307
Communication entre un pupitre opérateur et un automate (Omron)........................................308
7.2
Configuration du pilote de communication Omron Hostlink/Multilink.........................................309
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
13
Sommaire
8
7.2.1
7.2.2
7.2.3
7.2.4
7.2.5
7.2.6
Conditions pour la communication (Omron) ............................................................................. 309
Installation du pilote de communication .................................................................................... 310
Configuration du type d'automate et du protocole (Omron)...................................................... 310
Configurer les paramètres du protocole (Omron) ..................................................................... 311
Types de données admissibles (Omron) .................................................................................. 312
Optimiser la configuration ......................................................................................................... 314
7.3
7.3.1
7.3.2
7.3.3
7.3.3.1
7.3.3.2
7.3.3.3
7.3.3.4
7.3.3.5
7.3.3.6
7.3.3.7
7.3.3.8
7.3.4
7.3.4.1
7.3.4.2
7.3.4.3
7.3.4.4
Zones de données utilisateurs .................................................................................................. 316
Requête et transfert de courbe ................................................................................................. 316
Image des DEL ......................................................................................................................... 318
Pointeurs de zone ..................................................................................................................... 319
Généralités sur les zones de communication (Omron Hostlink/Multilink)................................. 319
Pointeur de zone "Numéro de vue"........................................................................................... 321
Pointeur de zone "Date/heure".................................................................................................. 322
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate".......................................................................... 323
Pointeur de zone "Coordination" ............................................................................................... 324
Pointeur de zone "ID du projet" (Omron) .................................................................................. 325
Pointeur de zone "Tâche de commande" ................................................................................. 325
Pointeur de zone "Enregistrement"........................................................................................... 328
Evénements, messages d'alarme et acquittement ................................................................... 335
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement .......................................... 335
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau............................................................................. 336
Etape 2 : Configurer une alarme............................................................................................... 337
Etape 3 : Configurer un acquittement ....................................................................................... 339
7.4
7.4.1
Mise en service des composants.............................................................................................. 341
Mise en service des composants.............................................................................................. 341
7.5
7.5.1
7.5.2
7.5.3
7.5.4
7.5.5
Câble de raccordement pour Omron Hostlink/Multilink ............................................................ 343
Câble de raccordement 6XV1440-2X, RS 232, pour Omron.................................................... 343
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour Omron ................................................................. 344
Câble de raccordement PP2, RS 422, pour Omron ................................................................. 345
Câble de raccordement MP1, RS 232, via convertisseur, pour Omron.................................... 346
Câble de raccordement MP2, RS 422, pour Omron................................................................. 347
Annexe .................................................................................................................................................. 349
8.1
Alarmes système....................................................................................................................... 349
8.2
Abréviations .............................................................................................................................. 383
8.3
Glossaire ................................................................................................................................... 385
Index...................................................................................................................................................... 389
14
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.1
Notions élémentaires
1.1.1
Notions de base relatives à la communication
1
Introduction
L'échange de données entre deux partenaires de communication est considéré comme une
communication. Les partenaires de communication peuvent être reliés via une liaison directe
ou via un réseau.
Partenaires de communication
Tout partenaire d'un réseau apte à communiquer et à échanger des données avec d'autres
partenaires peut devenir partenaire de communication. Dans l'environnement
WinCC flexible, les participants suivants peuvent être des partenaires de communication :
● les CPU et les modules de communication dans le système d'automatisation,
● les pupitres opérateur et les processeurs de communication dans le PC.
Les données échangées entre les partenaires de communication peuvent remplir des
objectifs différents :
● Commande d'un process
● Acquisition de données provenant du process
● Signalisation d'états dans un process
● Archivage de données de process
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
15
Utilisation des liaisons
1.1 Notions élémentaires
1.1.2
Principe de communication
Introduction
La communication entre le pupitre opérateur et l'automate s'effectue dans WinCC flexible via
des variables et une zone de communication.
Communication via des variables
Les variables sont gérées centralement dans l'éditeur "Variables" de WinCC flexible. Il existe
des variables externes et des variables internes. Les variables externes servent à la
communication. Une variable externe est l'image d'une cellule mémoire définie de
l'automate. L'accès en lecture et en écriture à cette cellule mémoire est possible aussi bien à
partir du pupitre opérateur que de l'automate. Les accès en lecture et en écriture peuvent
être cycliques ou commandés par l'événement.
Dans la configuration, créez des variables indiquant des adresses dans l'automate. Le
pupitre opérateur lit et affiche la valeur de l'adresse indiquée. De la même manière,
l'utilisateur peut effectuer une entrée sur le pupitre opérateur qui sera ensuite inscrite dans
l'adresse de l'automate.
Communication via pointeur de zone
Le pointeur de zone sert à l'échange de données provenant de différentes plages de
données utilisateur. Les pointeurs de zone sont des champs de paramètres. A partir de ces
champs de paramètres, WinCC flexible Runtime obtient les informations sur l'état et la taille
des plages de données dans l'automate. Au cours de la communication, l'automate et le
pupitre opérateur inscrivent et lisent tour à tour des données dans ces plages de données.
L'évaluation des données enregistrées dans ces plages de données permet à l'automate et
au pupitre opérateur de déclencher des actions prédéfinies.
WinCC flexible utilise les pointeurs de zone suivants :
● Tâche de commande
● ID du projet
● Numéro de vue
● Enregistrement
● Date/heure
● Date/heure de l'automate
● Coordination
La disponibilité des différents pointeurs de zone dépend du pupitre opérateur utilisé.
Communication entre WinCC flexible et les systèmes d'automatisation
Communication à l'intérieur de la communication industrielle avec WinCC flexible signifie
que des informations sont échangées via des variables et des pointeurs de zone. Pour la
saisie des données, le pupitre opérateur envoie via le pilote de communication des
télégrammes de requête au système d'automatisation. Le système d'automatisation envoie
les données requises au pupitre opérateur dans des télégrammes de réponse
correspondants.
16
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.1 Notions élémentaires
Pilote de communication
Un pilote de communication est un composant logiciel qui établit une liaison entre un
système d'automatisation et un pupitre opérateur. Il permet ainsi de renseigner les variables
WinCC flexible avec des valeurs de process. Vous disposez dans WinCC flexible de
différents pilotes de communication pour l'intégration des divers systèmes d'automatisation.
Il est possible de choisir l'interface utilisée ainsi que le profil et la vitesse de transmission en
fonction des partenaires de communication mis en œuvre.
Communication entre les pupitres opérateur
Vous disposez pour la communication entre pupitres opérateur du protocole SIMATIC HMI
HTTP. Le protocole fait partie de l'option "Sm@rtAcces". Le protocole peut être utilisé sur les
PC sur lesquels est installé WinCC flexible Runtime et les Panels à partir de la gamme 270.
Pour plus d'informations, référez-vous à la documentation relative au protocole SIMATIC
HMI HTTP.
Communication via une interface homogène et indépendante du fabricant
Avec OPC (OLE for Process Control) WinCC flexible dispose d'une interface logicielle
homogène et indépendante du fabricant. Cette interface permet un échange de données
normalisé entre les applications de l'industrie, des bureaux et de la fabrication. Pour plus
d'informations détaillées, consultez la documentation relative à OPC.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
17
Utilisation des liaisons
1.2 Eléments et paramètres de base
1.2
Eléments et paramètres de base
1.2.1
Editeur Liaisons
Introduction
Vous créez et configurez des liaisons dans l'éditeur "Liaisons".
Ouvrir
Sélectionnez l'entrée "Liaisons" dans la fenêtre de projet, puis ouvrez le menu contextuel.
Choisissez la commande "Ajouter une liaison" dans le menu contextuel. Une nouvelle liaison
est créée et ouverte dans la zone de travail.
Présentation
)HQ¬WUHGXSURMHW
=RQHGHWUDYDLO
)HQ¬WUHGHO
REMHW
3DUDPªWUHV
&RRUGLQDWLRQ
Barre des menus
La barre des menus contient toutes les commandes nécessaires à l'utilisation de
WinCC flexible. Les combinaisons de touches disponibles sont indiquées à côté d'une
commande de menu.
Barres d'outils
Les barres d'outils contiennent les boutons les plus utilisés.
Vous affichez ou masquez les bares d'outils disponibles via le menu "Affichage > Barres
d'outils". Le bouton d'une barre d'outils vous permet d'afficher ou de masquer chaque
bouton de cette barre d'outils.
18
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.2 Eléments et paramètres de base
Zone de travail
La zone de travail affiche toutes les liaisons sous forme de tableau. Dans les cellules du
tableau, vous choisissez le pilote de communication et éditez les propriétés des liaisons. En
cliquant sur le titre d'une colonne, vous triez la table suivant les entrées de cette colonne.
Onglet "Paramètres"
Dans l'onglet "Paramètres", vous précisez les paramètres du pilote de communication choisi
dans la table. Choisissez les options voulues pour le pupitre, le réseau et l'automate.
Onglet "Pointeur de zone"
Dans l'onglet "Pointeur de zone", vous configurez les pointeurs de zone des liaisons.
1.2.2
Paramètres des liaisons
Introduction
Dans l'éditeur "Liaisons" vous paramétrez dans l'onglet "Paramètres" les propriétés d'une
liaison entre le pupitre opérateur et le partenaire de communication.
Présentation
Les partenaires de communication sont schématiquement représentés dans l'onglet
"Paramètres". Selon l'interface utilisée, différents paramètres peuvent être sélectionnés pour
le "pupitre opérateur", le "réseau" et l'"automate".
Les paramètres sont préréglés par le système. Si vous modifiez des paramètres, veillez à la
cohérence dans le réseau. Pour plus d'informations détaillés sur les paramètres modifiables,
consultez les descriptions des protocoles pris en charge.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
19
Utilisation des liaisons
1.2 Eléments et paramètres de base
1.2.3
Pointeur de zone pour les liaisons
Introduction
Dans l'éditeur "Liaisons", vous configurez dans l'onglet "Pointeur de zone" l'utilisation des
pointeurs de zone disponibles et leurs paramètres.
Présentation
L'onglet "Pointeur de zone" contient deux tableaux contenant des pointeurs de zone. Le
tableau "Pour toutes les liaisons" contient les pointeurs de zone créés une seule fois dans le
projet et ne pouvant être utilisés que pour une seule liaison.
Le tableau "Pour chaque liaison séparée" contient les pointeurs de zones créés séparément
pour chaque liaison existante et pouvant être activés.
La disponibilité des différents pointeurs de zone dépend du pupitre opérateur utilisé. Pour
plus d'informations détaillées sur les pointeurs de zone et leur configuration, consultez les
descriptions des protocoles pris en charge.
20
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.3 Configuration de la liaison
1.3
Configuration de la liaison
Introduction
Vous créez une nouvelle liaison dans l'éditeur Liaisons.
Condition
Un projet est ouvert.
Marche à suivre
• Ouvrez le groupe "Communication" dans la fenêtre de projet.
• Dans le menu contextuel "Liaisons", sélectionnez la commande "Ajouter une liaison".
L'éditeur "Liaisons" s'ouvre alors sur une nouvelle liaison.
• Renommez le cas échéant la liaison dans la colonne "Nom".
• Choisissez dans la colonne "Pilotes de communication" l'un des pilotes de
communication compatible à l'automate utilisé.
Seuls les pilotes pris en charge par le pupitre opérateur choisi sont proposés.
• Dans l'onglet "Paramètres", les valeurs adéquates sont automatiquement réglées en
fonction des partenaires de communication.
• Contrôlez les paramètres et modifiez-les le cas échéant.
• Enregistrez le projet.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
21
Utilisation des liaisons
1.3 Configuration de la liaison
Alternative
Choisissez dans la barre de menus la commande "Insertion > Nouvel objet dans le projet >
Liaison". L'éditeur "Liaisons" s'ouvre alors sur une nouvelle liaison. Editez la liaison en
suivant les étapes 2 à 7.
La fonction Glisser&Déplacer permet de faire glisser directement les liaisons existantes
depuis le pupitre opérateur_1 ou via un poste intermédiaire dans la bibliothèque vers le
pupitre opérateur_2. L'information suivante s'affiche dans la fenêtre des erreurs et
avertissements : "L'interface utilisée pour la liaison a été adaptée au pupitre". Une
commutation de pupitre a donc été effectuée pour cette liaison. A cette occasion, le système
ne vérifie pas si le pupitre opérateur_2 gère ou non le pilote de communication utilisé.
Si vous ouvrez l'éditeur "Liaisons" dans le pupitre opérateur_2, les liaisons sont ensuite
vérifiées. Les saisies erronées sont signalées en orange.
Résultat
Une nouvelle liaison est créée. Les paramètres de liaison sont configurés.
22
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.4 Couplage et protocoles
1.4
Couplage et protocoles
Fonction du pupitre opérateur
Le pupitre opérateur permet de lire, représenter, enregistrer et consigner des alarmes et des
variables. De plus, vous pouvez intervenir dans le process à partir du pupitre opérateur.
PRUDENCE
Communication via Ethernet
Pour la communication basée sur Ethernet, par exemple PROFINET IO, HTTP,
Sm@rtAccess, Sm@rtService et OPC, l'utilisateur final est lui-même responsable de la
sécurité de son réseau de données, étant donné que le fonctionnement n'est pas garanti
par exemple en cas d'attaques ciblées provoquant une surcharge de l'appareil.
Echange de données
Pour utiliser les fonctions de contrôle-commande, le pupitre doit être relié à un automate.
L'échange des données entre le pupitre opérateur et l'automate est réglé par un protocole
spécifique au couplage. Chaque couplage requiert un protocole particulier.
Critères pour le choix du couplage
Parmi les critères importants pour le choix du couplage entre le pupitre opérateur et
l'automate, vous avez :
● Type d'automate
● CPU dans l'automate
● Type de pupitre opérateur
● Nombre de pupitres opérateurs par automate
● Structure et système de bus utilisé sur une installation existante
● Quantité de composants supplémentaires nécessaires
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
23
Utilisation des liaisons
1.4 Couplage et protocoles
Protocoles
Des protocoles sont disponibles pour les automates suivants :
Automate
Protocole
SIMATIC S7
•
•
•
•
PPI
MPI 1)
PROFIBUS DP
TCP/IP (Ethernet)
SIMATIC S5
•
•
AS 511
PROFIBUS DP
SIMATIC 500/505
•
•
NITP
PROFIBUS DP
Protocole HTTP SIMATIC HMI
•
HTTP/HTTPS (Ethernet)
SIMOTION
•
•
•
MPI
PROFIBUS DP
TCP/IP (Ethernet)
OPC
•
DCOM
Allen Bradley
Gammes API SLC500, SLC501, SLC502, SLC503, SLC504,
SLC505, MicroLogix et PLC5/11, PLC5/20, PLC5/30, PLC5/40,
PLC5/60, PLC5/80
• DF12)
• DH+ via module KF2 3)
• DH485 via module KF3 4)
• DH485 4)
Séries SPS ControlLogix 5500 (avec 1756-ENBT) et
CompactLogix 5300 (1769-L32E et 1769-L35E)
• Ethernet
GE Fanuc Automation
Gammes API 90–30, 90–70, VersaMax Micro
• SNP
LG Industrial Systems (Lucky
Goldstar) / IMO
Gamme API GLOFA GM (GM4, GM6 et GM7) / gammes G4, G6
et G7
• Dedicated communication
Mitsubishi Electric
Gammes API MELSEC FX et MELSEC FX0
• FX (Mitsubishi PG)
Mitsubishi Electric
Gammes API MELSEC FX0, FX1n, FX2n, AnA, AnN, AnS, AnU,
QnA et QnAS
• Protocol 4
OMRON
Gammes API SYSMAC C, SYSMAC CV, SYSMAC CS1,
SYSMAC alpha, CJ et CP
• Hostlink/Multilink (SYSMAC Way)
Modicon
(Schneider Automation)
Gammes API Modicon 984, TSX Quantum et TSX Compact
• Modbus RTU
Gammes API Quantum, Momentum, Premium et Micro
Gammes API Compact et 984 via Ethernet-Bridge
• Modbus TCP/IP (Ethernet)
24
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.4 Couplage et protocoles
Automate
Protocole
Telemecanique
Gammes API TSX 7 avec P47 411, TSX 7 avec P47/67/87/107
420, TSX 7 avec P47/67/87/107 425, module TSX SCM 21.6 avec
les CPU TSX 7 déjà mentionnées , TSX 17 avec module SCG
1161, TSX 37 (Micro), TSX 57 (Premium)
• Uni-Telway
1)
Pas possible en cas de couplage au S7-212
2)
Valable pour les automates SLC503, SLC504, SLC505, PLC5, MicroLogix
3)
Valable pour les automates SLC504, PLC5 via DF1
4)
Valable pour les automates SLC500 à SLC 505 et MicroLogix
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
25
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
1.5
Disponibilité selon le pupitre opérateur
1.5.1
Protocoles dépendant des appareils
Disponibilité des protocoles de communication
La communication entre le pupitre opérateur et l'automate est réalisée via un protocole
fonction du réseau utilisé. Le tableau suivant montre les possibilités d'utilisation des
protocoles de communication sur les pupitres opérateurs.
Vue d'ensemble
Micro Panels
OP 73micro 1)
TP 170micro 1)
TP 177micro 1)
SIMATIC S7 - PPI 1)
oui
oui
oui
SIMATIC S7 - MPI 1)
oui
oui
oui
SIMATIC S7 via
PROFIBUS DP 1)
oui
oui
oui
SIMATIC S7 - PROFINET
non
non
non
SIMATIC S5 - AS511
non
non
non
SIMATIC S5 - PROFIBUS DP
non
non
non
SIMATIC 500/505 - NITP
non
non
non
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
non
non
non
Protocole HTTP SIMATIC HMI
non
non
non
OPC
non
non
non
SIMOTION
non
non
non
Allen Bradley DF1
non
non
non
Allen-Bradley DH 485
non
non
non
Allen Bradley Ethernet IP
non
non
non
GE Fanuc
non
non
non
LG GLOFA-GM
non
non
non
Mitsubishi FX
non
non
non
Mitsubishi P4
non
non
non
Modicon Modbus RTU
non
non
non
Modicon Modbus TCP/IP
non
non
non
Omron
non
non
non
Telemecanique
non
non
non
26
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
Mobile Panels
Mobile Panel 170 Mobile Panel
177 DP
Mobile Panel
177 PN
Mobile Panel
277 4)
Mobile Panel
277 IWLAN
Mobile Panel
277F IWLAN
SIMATIC S7 - PPI 1)
oui
oui
non
oui
non
SIMATIC S7 - MPI
oui
oui
non
oui
non
SIMATIC S7 PROFIBUS DP
oui
oui
non
oui
non
SIMATIC S7 PROFINET
non
non
oui
oui
oui
SIMATIC S5 - AS511
oui
non
non
oui 3)
non
SIMATIC S5 PROFIBUS DP
oui
oui
non
oui
non
SIMATIC 500/505 NITP
oui
oui
non
oui
non
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
oui
oui
non
oui
non
Protocole HTTP
SIMATIC HMI
non
non
oui
oui
oui
OPC
non
non
non
oui
oui
SIMOTION
oui
oui
oui
oui
non
Allen Bradley DF1
oui
oui 7) 8)
non
oui 7) 8)
non
Allen-Bradley DH 485
oui
oui 7) 8)
non
oui 7) 8)
non
Allen Bradley Ethernet
IP
non
non
oui
oui
oui 7)
GE Fanuc
oui
oui 7) 8)
non
oui 7) 8)
non
LG GLOFA-GM
oui
oui 7) 8)
non
oui 7) 8)
non
Mitsubishi FX
oui
oui
7) 8)
non
oui
7) 8)
non
Mitsubishi P4
oui
oui
7) 8)
non
oui
7) 8)
non
Modicon Modbus RTU
oui
oui 7) 8)
non
oui 7) 8)
non
Modicon
Modbus TCP/IP
non
non
oui 7)
oui 7) 8)
non
Omron
oui
oui 7) 8)
non
oui 7) 8)
non
Telemecanique
oui
oui 7) 8)
non
oui 7) 8)
non
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
7)
7) 8)
27
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
Basic Panels
KTP400
Basic PN
KTP600 Basic
DP
KTP600 Basic
PN 11)
KTP1000
Basic DP
KTP1000
Basic PN
TP1500 Basic
PN
SIMATIC S7 - PPI 1) non
oui
non
oui
non
non
SIMATIC S7 - MPI
non
oui
non
oui
non
non
SIMATIC S7 PROFIBUS DP
non
oui
non
oui
non
non
SIMATIC S7 PROFINET
oui
non
oui
non
oui
oui
SIMATIC S5 AS511
non
non
non
non
non
non
SIMATIC S5 PROFIBUS DP
non
non
non
non
non
non
SIMATIC 500/505 NITP
non
non
non
non
non
non
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
non
non
non
non
non
non
Protocole HTTP
SIMATIC HMI
non
non
non
non
non
non
OPC
non
non
non
non
non
non
SIMOTION
non
non
non
non
non
non
Allen Bradley DF1
non
oui 10)
non
oui 10)
non
non
Allen-Bradley
DH 485
non
non
non
non
non
non
Allen Bradley
Ethernet IP
non
non
non
non
non
non
GE Fanuc
non
non
non
non
non
non
LG GLOFA-GM
non
non
non
non
non
non
Mitsubishi FX
non
non
non
non
non
non
Mitsubishi P4
non
non
non
non
non
non
Modicon
Modbus RTU
non
oui
non
oui
non
non
Modicon
Modbus TCP/IP
non
non
non
non
non
non
Omron
non
non
non
non
non
non
Telemecanique
non
non
non
non
non
non
5)
5)
Panels
OP 73 OP 77A OP 77B 9) TP 170A 9) TP 170B TP 177A TP 177B 9)
OP 170B
OP 177B 9)
TP 270
OP 270
TP 277 9)
OP 277 9)
SIMATIC S7 - PPI 1)
oui
oui
oui 8)
oui
oui
oui
oui
oui
oui
SIMATIC S7 - MPI
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
SIMATIC S7 PROFIBUS DP
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
28
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
OP 73 OP 77A OP 77B 9) TP 170A 9) TP 170B TP 177A TP 177B 9)
OP 170B
OP 177B 9)
TP 270
OP 270
TP 277 9)
OP 277 9)
non
non
non
non
oui
non
oui 6)
oui
oui
SIMATIC S5 - AS511 non
non
oui
oui
oui
non
non
oui
non
SIMATIC S5 PROFIBUS DP
non
non
oui
non
oui
non
oui
oui
oui
SIMATIC 500/505 NITP
non
non
oui
oui
oui
non
oui
oui
oui
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
non
non
oui
non
oui
non
oui
oui
oui
Protocole HTTP
SIMATIC HMI
non
non
non
non
non
non
oui 6)
oui
oui
OPC
non
non
non
non
non
non
non
non
non
SIMOTION
non
non
non
non
oui
non
oui
oui
oui
Allen Bradley DF1
non
oui
oui
oui
9)
oui
oui
oui
oui
oui 7) 9) 10)
SIMATIC S7 PROFINET
10)
9)
10)
7) 9) 10)
Allen-Bradley DH 485 non
non
oui 9)
oui 9)
oui
non
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
Allen Bradley
Ethernet IP
non
non
non
non
non
non
oui
non
oui 7)
GE Fanuc
non
non
oui 9)
oui 9)
oui
non
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
LG GLOFA-GM
non
non
oui 9)
oui 9)
oui
non
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
Mitsubishi FX
non
non
oui
oui
9)
oui
non
oui
7) 9)
oui
oui 7) 9)
Mitsubishi P4
non
non
oui 9)
oui 9)
oui
non
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
Modicon
Modbus RTU
non
oui 5)
oui 9)
oui 9)
oui
oui 5)
oui 5) 7) 9)
oui
oui 5) 7) 9)
Modicon
Modbus TCP/IP
non
non
non
non
non
non
oui
oui
oui 7)
Omron
non
non
oui 9)
oui 9)
oui
non
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
Telemecanique
non
non
oui 9)
oui 9)
oui
non
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
9)
6) 7)
6) 7)
Multi Panels
MP 177 9)
MP 270B
MP 277 9)
MP 370
MP377 9)
SIMATIC S7 - PPI 1)
oui
oui
oui
oui
oui
SIMATIC S7 - MPI
oui
oui
oui
oui
oui
SIMATIC S7 PROFIBUS DP
oui
oui
oui
oui
oui
SIMATIC S7 PROFINET
oui
oui
oui
oui
oui
SIMATIC S5 - AS511
non
oui
non
oui
non
SIMATIC S5 PROFIBUS DP
oui
oui
oui
oui
oui
SIMATIC 500/505 NITP
oui
oui
oui
oui
oui
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
29
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
MP 177 9)
MP 270B
MP 277 9)
MP 370
MP377 9)
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
oui
oui
oui
oui
oui
Protocole HTTP
SIMATIC HMI
oui
oui
oui
oui
oui
OPC
non
oui
oui
oui
oui
SIMOTION
non
oui
oui
oui
oui
Allen Bradley DF1
oui
oui
oui
oui
oui 7) 9) 10)
Allen-Bradley DH 485
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
Allen Bradley
Ethernet IP
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
GE Fanuc
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
LG GLOFA-GM
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
Mitsubishi FX
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
Mitsubishi P4
oui
oui
oui
oui
oui 7) 9)
Modicon
Modbus RTU
oui 5) 7) 9)
oui
oui 5) 7) 9)
oui
oui 5) 7) 9)
Modicon
Modbus TCP/IP
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
Omron
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
Telemecanique
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
oui
oui 7) 9)
7) 9) 10)
7) 9)
7) 9) 10)
7) 9)
WinCC flexible Runtime
WinCC flexible Runtime
SIMATIC S7 - PPI
1)
oui
SIMATIC S7 - MPI
oui
SIMATIC S7 - PROFIBUS DP
oui
SIMATIC S7 - PROFINET
oui
SIMATIC S5 - AS511
oui
SIMATIC S5 - PROFIBUS DP
oui
SIMATIC 500/505 - NITP
oui
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
oui
Protocole HTTP SIMATIC HMI
oui
OPC
oui
SIMOTION
oui
Allen Bradley DF1
oui
Allen-Bradley DH 485
oui
Allen Bradley Ethernet IP
oui
GE Fanuc
oui
LG GLOFA-GM
oui
Mitsubishi FX
oui
30
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
WinCC flexible Runtime
Mitsubishi P4
oui
Modicon Modbus RTU
oui
Modicon Modbus TCP/IP
oui
Omron
oui
Telemecanique
non
1.5.2
1)
uniquement sur SIMATIC S7-200
2)
uniquement MP 270B
3)
uniquement avec adaptateur RS 232/TTY 6ES5 734-1BD20 (option)
4)
en fonction de la boîte de connexion utilisée
5)
uniquement avec convertisseur RS 422-RS 232 6AV6 671-8XE00-0AX0 (option)
6)
uniquement pour TP 177B PN/DP et OP 177B PN/DP.
7)
PROFINET IO Enabled doit être désactivé
8)
jusqu'à quatre liaisons SIMATIC S7-200 via le réseau PPI
9)
Pour une communication série, désélectionner "Remote Control" de "Channel 1" dans le
menu "Fichier > Transfert > Options".
10)
Communication directe avec PLC5 ou module KF2, sinon uniquement validée avec
convertisseur RS 422-RS232 6AV6 671-8XE00-0AX0 (optionnel)
11)
KTP600 Basic PN color et KTP600 Basic PN mono.
Interfaces selon les pupitres
Introduction
L'automate et le pupitre opérateur utilisent une liaison de communication pour échanger les
données. Vous devez faire le nécessaire pour que les interfaces concordent. Les points
suivants sont entre autres à respecter :
● l'automate et le pilote de communication utilisé doivent concorder,
● le pupitre opérateur doit supporter le protocole de communication nécessaire,
● il faut utiliser l'interface supportée par le pupitre opérateur.
C'est dans l'éditeur "Liaisons" que vous configurez les paramètres pour le pilote de
communication.
Interfaces prises en charge
Les tableaux ci-après indiquent les interfaces à utiliser sur les pupitres opérateur.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
31
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
Vue d'ensemble
Micro Panels
OP 73micro 1)
TP 170micro 1)
TP 177micro 1)
SIMATIC S7 – PPI 1)
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC S7 - MPI
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC S7 via
PROFIBUS DP 1)
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC S7 - PROFINET
—
—
—
1)
SIMATIC S5 - AS511
—
—
—
SIMATIC S5 - PROFIBUS DP
—
—
—
SIMATIC 500/505 - NITP
—
—
—
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
—
—
—
Protocole HTTP SIMATIC HMI
—
—
—
OPC
—
—
—
Allen Bradley DF1
—
—
—
Allen-Bradley DH 485
—
—
—
Allen Bradley Ethernet IP
—
—
—
GE Fanuc
—
—
—
LG GLOFA-GM
—
—
—
Mitsubishi FX
—
—
—
Mitsubishi P4
—
—
—
Modicon Modbus RTU
—
—
—
Modicon Modbus TCP/IP
—
—
—
Omron
—
—
—
Telemecanique
—
—
—
Mobile Panels
Mobile Panel 170 Mobile Panel
177 DP 8)
Mobile Panel
177 PN
Mobile Panel
277 4) 8)
Mobile Panel
277 IWLAN
Mobile Panel
277F IWLAN
SIMATIC S7 - PPI 1)
IF1B
IF1B
—
IF1B
—
SIMATIC S7 - MPI
IF1B
IF1B
—
IF1B
—
SIMATIC S7 PROFIBUS DP
IF1B
IF1B
—
IF1B
—
SIMATIC S7 PROFINET
—
—
Ethernet
Ethernet
Ethernet/Wireless
SIMATIC S5 - AS511
IF1A (boîte de
connexion) 3)
—
—
—
—
SIMATIC S5 PROFIBUS DP
IF1A (boîte de
connexion)
IF1B
—
IF1A (boîte de
connexion)
—
32
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
Mobile Panel 170 Mobile Panel
177 DP 8)
Mobile Panel
177 PN
Mobile Panel
277 4) 8)
Mobile Panel
277 IWLAN
Mobile Panel
277F IWLAN
SIMATIC 500/505 NITP
IF1A (RS232)
IF1A (RS232)
IF1B (RS422) IF2 IF1B (RS422)
(RS232)
—
IF1A (RS232)
IF1B (RS422)
—
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
IF1B (boîte de
connexion)
IF1B (boîte de
connexion)
—
IF1B (boîte de
connexion)
—
Protocole HTTP
SIMATIC HMI
—
—
Ethernet
Ethernet
Ethernet/Wireless
OPC
—
—
—
Allen Bradley DF1
IF1A, IF1B
IF1A IF1B
(boîte de
(boîte de
connexion), IF2 8) connexion)
Allen-Bradley DH 485
IF1A, IF1B (boîte
de connexion),
IF2 8)
Allen Bradley Ethernet
IP
—
8),
OPC
—
IF1A IF1B
(boîte de
connexion)
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
—
---
Ethernet
Ethernet
Ethernet/Wireless
GE Fanuc
IF1A, IF1B (boîte
de connexion),
IF2 8)
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
LG GLOFA-GM
IF1A, IF1B (boîte
de connexion),
IF2 8)
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
Mitsubishi FX
IF1A, IF1B (boîte
de connexion),
IF2 8)
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
Mitsubishi P4
IF1A, IF1B (boîte
de connexion),
IF2 8)
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
Modicon Modbus RTU
IF1A, IF1B 12)
IF1A 8), IF1B 8)12)
(boîte de
(boîte de
connexion), IF2 8) connexion)
—
IF1A 8), IF1B 8)12)
(boîte de
connexion)
—
Modicon
Modbus TCP/IP
—
—
Ethernet
Ethernet
—
Omron
IF1A, IF1B (boîte
de connexion),
IF2 8)
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
IF1A 8), IF1B 8)
(boîte de
connexion)
—
Telemecanique
IF1B
IF1B 8)
—
IF1B 8)
—
9)
8)9)
8),
8)9)
—
Basic Panels
KTP400 Basic
PN
KTP600 Basic
DP
KTP600 Basic
PN
KTP1000
Basic DP
KTP1000
Basic PN
TP1500 Basic
PN
—
IF1B
—
IF1B
—
—
SIMATIC S7 - MPI —
IF1B
—
IF1B
—
—
SIMATIC S7 PPI 1)
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
33
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
KTP400 Basic
PN
KTP600 Basic
DP
KTP600 Basic
PN
KTP1000
Basic DP
KTP1000
Basic PN
TP1500 Basic
PN
SIMATIC S7 PROFIBUS DP
—
IF1B
—
IF1B
—
—
SIMATIC S7 PROFINET
Ethernet
—
Ethernet
—
Ethernet
Ethernet
SIMATIC S5 AS511
—
—
—
—
—
—
SIMATIC S5 PROFIBUS DP
—
—
—
—
—
—
SIMATIC 500/505
- NITP
—
—
—
—
—
—
SIMATIC 500/505
- PROFIBUS DP
—
—
—
—
—
—
Protocole HTTP
SIMATIC HMI
—
—
—
—
—
—
OPC
—
—
—
—
—
—
Allen Bradley DF1
—
IF1B
—
IF1B
—
—
Allen-Bradley
DH 485
—
—
—
—
—
—
Allen Bradley
Ethernet IP
—
—
—
—
—
—
GE Fanuc
—
—
—
—
—
—
11)
11)
LG GLOFA-GM
—
—
—
—
—
—
Mitsubishi FX
—
—
—
—
—
—
Mitsubishi P4
—
—
—
—
—
—
Modicon
Modbus RTU
—
IF1B
—
IF1B
—
—
Modicon
Modbus TCP/IP
—
—
—
—
—
—
Omron
—
—
—
—
—
—
Telemecanique
—
—
—
—
—
—
5)
5)
Panels
OP 73 OP 77A OP 77B 8) TP 170A 8) TP 170B TP 177A
OP 170B
TP 177B 8)
OP 177B 8)
TP 270
OP 270
TP 277 8)
OP 277 8)
SIMATIC S7 - PPI 1) IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC S7 - MPI
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC S7 PROFIBUS DP
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC S7 PROFINET
—
—
—
—
Ethernet
—
Ethernet 6)
Ethernet Ethernet
SIMATIC S5 AS511
—
—
IF1A
IF1A
IF1A, IF2 —
—
IF1A,
IF2
34
6)
—
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
OP 73 OP 77A OP 77B 8) TP 170A 8) TP 170B TP 177A
OP 170B
TP 177B 8)
OP 177B 8)
TP 270
OP 270
TP 277 8)
OP 277 8)
SIMATIC S5 PROFIBUS DP
—
—
IF1B
—
—
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC 500/505 NITP
—
—
IF1A,
IF1B
IF1A, IF1B IF1A,
—
IF1B, IF2
IF1B
IF1A,
IF1B,
IF2
IF1B
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
—
—
IF1B
—
IF1B
—
IF1B
IF1B
IF1B
Protocole HTTP
SIMATIC HMI
—
—
—
—
—
—
Ethernet 6)
Ethernet Ethernet
—
—
—
IF1A,
IF1B 11),
IF2 8)
IF1B 8)
IF1B
OPC
—
—
—
—
—
—
Allen Bradley DF1
—
IF1B 11)
IF1A 8),
IF1B 8)9)
IF1A 8),
IF1B 8)9)
IF1A,
IF1B 9),
IF2 8)
IF1B 6) 11) IF1B 8) 11)
Allen-Bradley
DH 485
—
—
IF1A 8),
IF1B 8)
IF1A 8),
IF1B 8)
IF1A,
—
IF1B, IF2
IF1B 8)
IF1A,
IF1B,
IF2 8)
IF1B 8)
Allen Bradley
Ethernet IP
—
—
—
—
—
Ethernet 6)
—
Ethernet
GE Fanuc
—
—
IF1A 8),
IF1B 8)
IF1A 8),
IF1B 8)
IF1A,
—
IF1B, IF2
IF1B 8)
IF1A,
IF1B,
IF2 8)
IF1B 8)
IF1A 8),
IF1B 8)
IF1A 8),
IF1B 8)
IF1A,
—
IF1B, IF2
IF1B 8)
IF1A,
IF1B,
IF2 8)
IF1B 8)
—
IF1A 8),
IF1B 8)
IF1A 8),
IF1B 8)
IF1A,
—
IF1B, IF2
IF1B 8)
IF1A,
IF1B,
IF2 8)
IF1B 8)
—
8),
IF1A,
—
IF1B, IF2
IF1B 8)
IF1A,
IF1B,
IF2 8)
IF1B 8)
LG GLOFA-GM
Mitsubishi FX
Mitsubishi P4
—
—
—
—
IF1A
IF1B 8)
IF1A
IF1B 8)
8),
8)
—
8)
8)
8)
8)
11)
Modicon
Modbus RTU
—
IF1B 5)
IF1A 8),
IF1A 8),
IF1B 5)8)12) IF1B 5)8)12)
IF1A,
IF1B 5)
IF1B 5) 12)
IF2 8)
IF1B 5)
Modicon
Modbus TCP/IP
—
—
—
—
—
Ethernet 6)
Ethernet Ethernet
Omron
—
—
IF1A 8),
IF1B 8)
IF1A 8),
IF1B 8)
IF1A,
—
IF1B, IF2
IF1B 8)
IF1A,
IF1B,
IF2 8)
IF1B 8)
IF1B 8)
IF1B 8)
IF1B
IF1B 8)
IF1B
IF1B 8)
Telemecanique
—
—
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
—
8)
—
8)
IF1A,
IF1B 5) 8)
IF1B 5)
12), IF2 8)
35
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
Multi Panels
MP 177 8)
MP 270B
MP 277 8)
MP 370
MP 377 8)
SIMATIC S7 - PPI 1)
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC S7 - MPI
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC S7 PROFIBUS DP
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC S7 PROFINET
Ethernet
Ethernet
Ethernet
Ethernet
Ethernet
SIMATIC S5 - AS511
-
IF1A, IF2
-
IF1A, IF2
-
SIMATIC S5 PROFIBUS DP
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
SIMATIC 500/505 NITP
IF1B
IF1A, IF1B, IF2
IF1B
IF1A, IF1B, IF2
IF1B
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
IF1B
Protocole HTTP
SIMATIC HMI
Ethernet
Ethernet
Ethernet
Ethernet
Ethernet
OPC
-
OPC
OPC
OPC
OPC
Allen Bradley DF1
IF1B 8) 11)
IF1A, IF1B 9), IF2
IF1B 8) 11)
IF1A, IF1B 9), IF2
IF1B 8) 11)
Allen-Bradley DH 485
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
Allen Bradley
Ethernet IP
Ethernet
Ethernet
Ethernet
Ethernet
Ethernet
GE Fanuc
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
LG GLOFA-GM
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
Mitsubishi FX
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
Mitsubishi P4
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
Modicon
Modbus RTU
IF1B
Modicon
Modbus TCP/IP
Ethernet
Ethernet
Ethernet
Ethernet
Ethernet
Omron
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
IF1A, IF1B, IF2 8)
IF1B 8)
Telemecanique
IF1B 8)
IF1B
IF1B 8)
IF1B
IF1B 8)
8)
IF1A, IF1B
5) 8)
8)
12),
IF2 IF1B
5) 8)
8)
IF1A, IF1B
8)
12),
IF2 IF1B 5) 8)
WinCC flexible Runtime
WinCC flexible Runtime sur Panel PC
WinCC flexible Runtime sur PC
SIMATIC S7 - PPI 1)
MPI/PROFIBUS DP
Carte PROFIBUS DP (p. ex. CP5611)
SIMATIC S7 - MPI
MPI/PROFIBUS DP
Carte PROFIBUS DP (p. ex. CP5611)
SIMATIC S7 - PROFIBUS DP
MPI/PROFIBUS DP
Carte PROFIBUS DP (p. ex. CP5611)
SIMATIC S7 - PROFINET
Ethernet
Ethernet
SIMATIC S5 - AS511
COM1 à COM4 10)
COM1 à COM4 (selon la configuration)
SIMATIC S5 - PROFIBUS DP
MPI/PROFIBUS DP
Carte PROFIBUS DP (p. ex. CP5611)
SIMATIC 500/505 - NITP
COM1 à COM4
COM1 à COM4 (selon la configuration)
36
10)
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
WinCC flexible Runtime sur Panel PC
WinCC flexible Runtime sur PC
SIMATIC 500/505 PROFIBUS DP
MPI/PROFIBUS DP
Carte PROFIBUS DP (p. ex. CP5611)
Protocole HTTP SIMATIC HMI
Ethernet 7)
Ethernet 7)
OPC
Ethernet
Ethernet
Allen Bradley DF1
COM1 à COM4 10)
COM1 à COM4 (selon la configuration)
Allen-Bradley DH 485
COM1 à COM4
COM1 à COM4 (selon la configuration)
Allen Bradley Ethernet IP
Ethernet
10)
Ethernet
GE Fanuc
COM1 à COM4
10)
COM1 à COM4 (selon la configuration)
LG GLOFA-GM
COM1 à COM4 10)
COM1 à COM4 (selon la configuration)
Mitsubishi FX
COM1 à COM4
10)
COM1 à COM4 (selon la configuration)
Mitsubishi P4
COM1 à COM4
10)
COM1 à COM4 (selon la configuration)
Modicon Modbus RTU
COM1 à COM4
10)
Modicon Modbus TCP/IP
Ethernet
Ethernet
Omron
COM1 à COM4 10)
COM1 à COM4 (selon la configuration)
Telemecanique
—
—
COM1 à COM4 (selon la configuration)
—
non pris en charge
1)
uniquement sur SIMATIC S7-200
2)
uniquement MP 270B
3)
uniquement avec adaptateur RS 232/TTY 6ES5 734-1BD20 (option)
4)
en fonction de la boîte de connexion utilisée
5)
uniquement avec convertisseur RS 422-RS 232 6AV6 671-8XE00-0AX0 (option)
6)
non autorisé pour TP 177B DP, OP 177B DP
7)
WinCC flexible Runtime doit être installé sur les pupitres
8)
Pour une communication série, désélectionner "Remote Control" de "Channel 1" dans le
menu "Fichier > Transfert > Options".
9)
uniquement avec PLC5 et le module KF2
10)
COM2 est verrouillée pour PC 477.
11)
Communication directe avec PLC5 ou module KF2, sinon uniquement avec convertisseur RS
422-RS232 6AV6 671-8XE00-0AX0 (optionnel) validée
12)
Sélectionnable et utilisable mais non validée.
Remarque
Communication avec des automates SIMATIC 500/505 et avec des automates d'autres
fabricants
Si vous utilisez l'interface "IF1B", il faut en outre la configurer au moyen du commutateur DIL
sur la face arrière du pupitre opérateur. Ceci commute les données de réception RS 422 et
le signal RTS.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
37
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
1.5.3
Pointeurs de zone selon les pupitres
Introduction
Les pointeurs de zone sont des champs de paramètres fournissant à
WinCC flexible Runtime les informations sur l'état et la taille des plages de données sur
l'automate. Au cours de la communication, l'automate et le pupitre opérateur inscrivent et
lisent tour à tour des données dans ces plages de données. L'évaluation des données
enregistrées dans ces plages de données permet à l'automate et au pupitre opérateur de
déclencher des actions prédéfinies.
WinCC flexible utilise les pointeurs de zone suivants :
● Tâche de commande
● ID du projet
● Numéro de vue
● Enregistrement
● Date/heure
● Date/heure de l'automate
● Coordination
Disponibilité des pointeurs de zone
Les tableaux suivants indiquent la disponibilité des pointeurs de zone sur les pupitres
opérateur. Notez bien que les pointeurs de zone peuvent être utilisés seulement quand les
pilotes de communication sont disponibles.
Vue d'ensemble
Micro Panels
OP 73micro 1)
TP 170micro 1)
TP 177micro 1)
Numéro de vue
non
non
non
Enregistrement
non
non
non
Date/heure
non
non
non
Date/heure de l'automate
oui
oui
oui
Coordination
non
non
non
ID du projet
non
non
non
Tâche de commande
non
non
non
38
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
Mobile Panels
Mobile Panel 170
Mobile Panel
177 DP
Mobile Panel
177 PN
Mobile Panel 277
Mobile Panel
277 IWLAN
Mobile Panel
277F IWLAN
Numéro de vue
oui
oui
oui
oui
oui
Enregistrement
oui
oui
oui
oui
oui
Date/heure
oui
oui
oui
oui
oui
Date/heure de
l'automate
oui
oui
oui
oui
oui
Coordination
oui
oui
oui
oui
oui
ID du projet
oui
oui
oui
oui
oui
Tâche de commande
oui
oui
oui
oui
oui
Basic Panels
KTP400 Basic
PN
KTP600 Basic
PN
KTP600 Basic
DP
KTP1000
Basic PN
KTP1000
Basic DP
TP1500 Basic
PN
Numéro de vue
oui
oui
oui
oui
oui
oui
Enregistrement
oui
oui
oui
oui
oui
oui
Date/heure
oui
oui
oui
oui
oui
oui
Date/heure de
l'automate
oui
oui
oui
oui
oui
oui
Coordination
oui
oui
oui
oui
oui
oui
ID du projet
oui
oui
oui
oui
oui
oui
Tâche de
commande
oui
oui
oui
oui
oui
oui
Panels
OP 73 OP 77A
OP 77B
TP 170A TP 170B TP 177A TP 177B TP 270
OP 170B
OP 177B OP 270
TP 277
OP 277
Numéro de vue
oui
oui
oui
non
oui
oui
oui
oui
oui
Enregistrement
non
oui
oui
non
oui
oui
oui
oui
oui
Date/heure
oui
oui
oui
non
oui
oui
oui
oui
oui
Date/heure de l'automate
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
Coordination
oui
oui
oui
non
oui
oui
oui
oui
oui
ID du projet
oui
oui
oui
non
oui
oui
oui
oui
oui
Tâche de commande
oui
oui
oui
non
oui
oui
oui
oui
oui
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
39
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
Multi Panels
MP 177
MP 270B
MP 277
MP 370
MP 377
Numéro de vue
oui
oui
oui
oui
oui
Enregistrement
oui
oui
oui
oui
oui
Date/heure
oui
oui
oui
oui
oui
Date/heure de l'automate
oui
oui
oui
oui
oui
Coordination
oui
oui
oui
oui
oui
ID du projet
oui
oui
oui
oui
oui
Tâche de commande
oui
oui
oui
oui
oui
WinCC flexible Runtime
WinCC flexible Runtime
Numéro de vue
oui
Enregistrement
oui
Date/heure
oui
Date/heure de l'automate
oui
Coordination
oui
ID du projet
oui
Tâche de commande
oui
1)
1.5.4
Les pupitres OP 73micro, TP 170micro et TP 177micro ne peuvent communiquer qu'avec un automate S7-200.
Alarmes selon les pupitres
Introduction
Les alarmes s'affichent sur le pupitre opérateur. Elles renseignent sur les états de
fonctionnement et sur les défauts de l'automate ou du pupitre.
Les textes d'événement se composent de textes configurables librement et/ou de variables
aux valeurs actuelles.
On distingue les alarmes suivantes :
● Messages d'événement
Un message d'événement indique un état.
● Messages d'alarme
Un message d'alarme indique un défaut de fonctionnement.
L'utilisateur chargé de la configuration définit ce que sont un événement et une alarme.
40
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
Alarmes et mots selon les pupitres
Les tableaux ci-après indiquent le nombre maximal d'alarmes et de mots pour les différents
pupitres opérateur.
Vue d'ensemble
Micro Panels
OP 73micro
TP 170micro
TP 177micro
Mots, en tout
16
32
32
Alarmes, en tout
250
500
500
Mobile Panels
Mobile Panel 170
Mobile Panel
177 DP
Mobile Panel
177 PN
Mobile Panel 277
Mobile Panel
277 IWLAN
Mobile Panel
277F IWLAN
Mots, en tout
125
125
125
250
250
Alarmes, en tout
2000
2000
2000
4000
4000
Basic Panels
KTP400 Basic
PN
KTP600 Basic
DP
KTP600 Basic
PN
KTP1000
Basic DP
KTP1000
Basic PN
TP1500 Basic
PN
Mots, en tout
13
13
13
13
13
13
Alarmes, en tout
200
200
200
200
200
200
Panels
OP 73
OP 77A
OP 77B
TP 170A 1)
TP 170B
OP 170B
TP 177A
TP 177B
OP 177B
TP 270
OP 270
TP 277
OP 277
Mots, en tout
32
63
63
63
125
63
125
250
250
Alarmes, en tout
500
1000
1000
1000
2000
1000
2000
4000
4000
Multi Panels
MP 177
MP 270B
MP 277
MP 370
MP 377
Mots, en tout
125
250
250
250
250
Alarmes, en tout
2000
4000
4000
4000
4000
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
41
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
WinCC flexible Runtime
WinCC flexible Runtime
Mots, en tout
250
Alarmes, en tout
4000
1)
1.5.5
seuls des messages d'événement sont possibles
Touches directes selon les pupitres
Pupitres opérateur IHM pris en charge
La fonction Touches directes peut être utilisée avec les pupitres opérateur IHM suivants :
Vue d'ensemble
Micro Panels
OP 73micro
TP 170micro
TP 177micro
Touches directes PROFIBUS DP non
non
non
Touches directes PROFINET IO
non
non
non
Mobile Panels
Mobile Panel
170
Mobile Panel
177 DP
Mobile Panel
177 PN
Mobile Panel
277
Mobile Panel
277 IWLAN
Mobile Panel
277F IWLAN
Touches directes
PROFIBUS DP
non
oui
non
oui
oui
Touches directes
PROFINET IO
non
non
oui
oui
oui
Basic Panels
KTP400 Basic
PN
KTP600 Basic
DP
KTP600 Basic
PN
KTP1000
Basic DP
KTP1000
Basic PN
TP1500 Basic
PN
Touches directes
PROFIBUS DP
non
non
non
non
non
non
Touches directes
PROFINET IO
non
non
non
non
non
non
42
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
Panels
OP 73
OP 77A
OP 77B
TP 170A
TP 170B
OP 170B
TP 177A
TP 177B
OP 177B
TP 270
OP 270
TP 277
OP 277
Touches directes
PROFIBUS DP
non
non
oui
non
oui
non
oui
oui
oui
Touches directes
PROFINET IO
non
non
non
non
non
non
oui 1)
non
oui
Multi Panels
MP 177
MP 270B
MP 277
MP 370
MP 377
Touches directes
PROFIBUS DP
oui
oui
oui
oui
oui
Touches directes
PROFINET IO
non
non
oui
non
oui
WinCC flexible Runtime
WinCC flexible Runtime
Touches directes PROFIBUS DP non
Touches directes PROFINET IO
1)
non
Disponible seulement sur TP 177B PN/DP et OP 177B PN/DP
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
43
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
1.5.6
Interfaces pour transfert des projets selon les pupitres
Pupitres opérateur IHM pris en charge
Selon le pupitre opérateur, le transfert de projets peut s'effectuer via les
interfaces suivantes :
Vue d'ensemble
Micro Panels
OP 73micro
TP 170micro
TP 177micro
Série
oui
oui
oui 1)
MPI/PROFIBUS DP
non
non
non
Ethernet
non
non
non
USB
oui 2)
non
oui 2)
S7Ethernet
non
non
non
1)
1)
Mobile Panels
Mobile Panel
170
Mobile Panel
177 DP
Mobile Panel
177 PN
Mobile Panel
277
Mobile Panel
277 IWLAN
Mobile Panel
277F IWLAN
Série
oui
oui 1)
oui 1)
oui 1)
non
MPI/PROFIBUS DP
oui
oui
non
oui
Ethernet
non
non
oui
oui 6)
oui
USB
non
non
non
oui
oui
S7Ethernet
non
non
non
oui
oui
6)
non
Basic Panels
KTP400 Basic
PN
KTP600 Basic
DP
KTP600 Basic
PN
KTP1000
Basic DP
KTP1000 Basic
PN
TP1500 Basic
PN
Série
non
oui 1)
non
oui 1)
non
non
MPI/PROFIBUS
DP
non
oui
oui
oui
non
non
Ethernet
oui
non
non
non
oui
oui
USB
oui
oui
oui
oui
non
oui 2)
S7Ethernet
non
non
non
44
2)
2)
non
2)
non
2)
non
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Utilisation des liaisons
1.5 Disponibilité selon le pupitre opérateur
Panels
OP 73
OP 77A
OP 77B
TP 170A
TP 170B
OP 170B
TP 177A
TP 177B TP 270
OP 177B OP 270
TP 277
OP 277
Série
oui 1)
oui 1)
oui
oui
oui
oui 1)
oui 1)
oui
oui 1)
MPI/PROFIBUS DP
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
oui
Ethernet
non
non
non
non
non
non
oui 3)
oui 4)
oui
USB
oui 2)
oui 2)
oui
non
non
oui 2)
oui
oui
oui
S7Ethernet
non
non
non
non
non
non
non
non
non
7)
Multi Panels
MP 177
MP 270B
MP 277
MP 370
MP 377
Série
oui
oui
oui 1)
oui
oui
MPI/PROFIBUS DP
oui
oui
oui
oui
oui
Ethernet
oui
oui
oui
oui
oui
USB
oui
oui
oui
oui
oui
S7Ethernet
oui
non
oui
non
oui
WinCC flexible Runtime
WinCC flexible Runtime sur Panel PC
WinCC flexible Runtime sur PC
Série
oui (COM1 à COM4)
oui (COM1 à COM4, selon la
configuration)
MPI/PROFIBUS DP
oui
oui 5)
Ethernet
oui
oui
USB
oui
oui
S7Ethernet
non
non
1)
Seulement en utilisant un câble PC/PPI via l'interface RS 485
2)
Seulement en utilisant un câble USB/PPI (6ES7 901-3DB30-0XA0) via l'interface RS 485
3)
Disponible seulement sur TP 177B PN/DP et OP 177B PN/DP
4)
Seulement en utilisant une carte CF Ethernet
5)
Seulement en utilisant une carte PROFIBUS DP (par ex. CP5611)
6)
En fonction de la boîte de connexion utilisée
7)
Exception: TP 177B 4" prend en charge l'interface S7-Ethernet
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
45
Utilisation des liaisons
1.6 Conversion lors d'un changement d'automate
1.6
Conversion lors d'un changement d'automate
Changement d'automate
En cas d'automates ou de pilotes pour lesquels une reprise de l'adresse d'autres automates
n'a aucun sens, comme par exemple SIMOTION, SIMATIC HMI HTTP Protocole ou OPC,
l'adresse est effacée. Pour tous les autres automates, il est tenté de reprendre le type de
données. Si cela réussit, il est tenté de reprendre l'adresse. Si la reprise du type de donnée
échoue, un type de données par défaut et une adresse par défaut sont utilisés. Si la reprise
de l'adresse échoue, une adresse par défaut est utilisée.
Changement à l'intérieur de familles d'appareils ou changement du type de CPU
Il est tenté comme décrit ci-dessus de reprendre l'adresse et le type de données. Si une
adresse ou un type de données doit être modifié lors de la reprise (par ex. parce que la
nouvelle CPU ou le nouvel automate ne prend pas en charge le format d'adresse),
● un message est émis
● le champ correspondant s'affiche sur fond orange.
Modifiez la valeur correspondante par une valeur valide.
46
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.1
Communication avec Allen Bradley
2.1.1
Communication entre un pupitre opérateur et un automate (Allen Bradley)
2
Principe de communication
Le pupitre opérateur et l'automate communiquent via des variables et des plages de
données utilisateur.
Variables
L'automate et le pupitre utilisateur échangent leurs données par le biais de valeurs de
process. Lors de la configuration, vous définissez des variables qui indiquent une adresse
dans l'automate. Le pupitre opérateur lit et affiche la valeur de l'adresse indiquée. De la
même manière, l'utilisateur peut effectuer une entrée sur le pupitre opérateur qui sera
ensuite inscrite dans l'adresse de l'automate.
Plages de données utilisateur
Les plages de données utilisateur servent à l'échange de données particulières et ne sont
configurées que lors de l'utilisation de ces données.
Des plages de données utilisateur sont par ex. requises pour les données suivantes :
● Tâches de commande
● Transfert d'enregistrement
● Synchronisation de la date/heure
● Surveillance du signe de vie
Vous créez les plages de données utilisateur lors de la configuration dans WinCC flexible.
Vous attribuez les adresses correspondantes dans l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
47
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.1 Communication avec Allen Bradley
2.1.2
Partenaires de communication pour les protocoles DF1 et DH485 (Allen Bradley)
Introduction
Ce chapitre décrit la communication entre un pupitre opérateur et un automate Allen Bradley
des types suivants :
● SLC500
● SLC501
● SLC502
● SLC503
● SLC504
● SLC505 (désigné par SLC par la suite)
● PLC5
● MicroLogix
Avec ces automates, le couplage est réalisé au moyen de protocoles propres à l'automate :
● DF1 - couplage point à point
● DH+ via module KF2 et DF1 - couplage multipoint
● DH485 - couplage multipoint
● DH485 via module KF3 et DF1 - couplage multipoint
Automates pouvant être couplés
Pour les automates Allen Bradley suivants, vous disposez des pilotes de
communication indiqués :
DF1
(multipoint)
via module KF3
sur DH485 LAN
RS 232
DH485
(point-point)
DH485
(multipoint)
RS 422
DF1
(multipoint)
via module KF2
sur DH+ LAN
RS 232/RS 422
RS 232
RS 485
–
–
–
X
X
X
–
–
–
X
X
X
SLC502
–
–
–
X
X
X
SLC503
X
–
–
X
X
X
SLC504
X
–
X
X
X
X
SLC505
X
–
–
X
X
X
MicroLogix
X
–
–
X
X
X
PLC-5
X
X
X
–
–
–
DF1
(point-point)
DF1
(point-point)
RS 232
SLC500
SLC501
Automate
1)
Pour PLC-5 seuls les processseurs suivants sont validés : PLC-5/11, PLC-5/20,
PLC-5/30, PLC-5/40, PLC-5/60 et PLC-5/80.
1)
48
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.1 Communication avec Allen Bradley
2.1.3
Partenaires de communication pour le protocole E/IP C.Logix Allen Bradley
Introduction
Ce chapitre décrit la communication entre un pupitre opérateur et un automate
Allen Bradley.
Avec ces automates, le couplage est réalisé au moyen de leurs propres protocoles suivants :
● Allen Bradley E/IP C.Logix (Ethernet IP)
Automates pouvant être couplés
Des couplages peuvent être réalisés pour les automates Allen Bradley suivants :
● Allen Bradley ControlLogix 5500
● Allen Bradley CompactLogix 5300
Modes de communication autorisées avec Allen Bradley E/IP C.Logix
Les modes de communication suivants ont été testés et sont validés :
● Couplage point à point :
● Couplage multipoint d'un pupitre opérateur (client Allen Bradley Ethernet IP) avec jusqu'à
4 automates, avec respectivement des couplages différents.
Pour cela, les couplages suivants sont possibles :
– Couplage à l'interface CPU Ethernet de CompactLogix
– Couplage à ControlLogix via les modules de communication pour
Ethernet 1756-ENBT
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
49
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2
Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.1
Communication via le protocole DF1
2.2.1.1
Conditions requises pour la communication
Raccordement
Le couplage entre le pupitre opérateur et l'automate Allen Bradley définit les paramètres
d'interface et l'adresse de bus. Des blocs de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur
l'automate.
Remarque
La société Allen Bradley offre une multitude d'adaptateurs de communication pour
l'intégration de "Partenaires DF1" pour les réseaux DH485, DH et DH+. Parmi ces
couplages, ceux qui utilisent les modules KF2 et KF3 sont validés. Tous les autres n'ont pas
subi de test système et ne sont donc pas validés par SIEMENS AG.
Couplage point à point avec le protocole DF1
Le protocole DF1 permet uniquement de créer des couplages point à point.
+0,
3/&
5656{೟
3LQ6XE'
')
56
3LQ6XE'
56
3LQ6XE'
')
&KDQQHO
3LQ6XE'
3/&
3/&[
50
3/&
')
&KDQQHOu೟
3LQ0LQL',1
&KDQQHO
3LQ6XE'
3/&
3/&
6/&6/&t೟
6/&
0LFUR/RJL[
1)
Pour Panel PC et PC, seul RS 232 est possible.
2)
Un couplage point à point aux automates SLC500, SLC501 et SLC502 n'est pas possible via
DF1.
3)
Pour Micro Logix ML1500 LRP, Channel 1 (Sub D, 9 broches) est également possible. Pour
l'interface RS 232 à 15 broches, vous utilisez alors le câble 6XV1440-2K _ _ _ et pour
l'interface RS 232 à 9 broches, le câble 1747-CP3.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Câble de raccordement
Interface HMI Panel
utilisée
Pour la connexion à PLC5x
Pour la connexion à
SLC5/03, SLC5/04,
SLC5/05
Pour la connexion à
Micro Logix
RS 232, 15 broches
6XV1440-2L _ _ _
6XV1440-2K _ _ _
PP1 (RS 232 - ML )
RS 232, 9 broches
Câble Allen Bradley
1784-CP10
Câble Allen Bradley
1747-CP3
Câble Allen Bradley
1761-CBL-PM02
RS 422, 9 broches
6XV1440-2V _ _ _
—
—
’_ _ _’
Code des longueurs, voir le catalogue ST 80
L'interface qu'il faut utiliser sur le pupitre opérateur est spécifiée dans le manuel
correspondant.
Le brochage des câbles est décrit au chapitre "Câble de raccordement pour Allen Bradley".
Protocole DF1 avec couplage multipoint via module KF2 sur DH+ LAN
L'utilisation d'un module d'interface avec protocole KF2 permet le couplage à des automates
sur DH+ LAN (Data Highway Plus Local Area Network).
+0,
5656
3LQ6XE'
3/&[
3/&[
VDXI3/&
6/&
3/&
3/&
3/&
&KDQQHO$
3LQ3KRHQL[
&KDQQHO%
3LQ0LQL'LQ
')
&KDQQHO
3LQ0LQL'LQ
RX
3LQ3KRHQL[
56
3LQ6XE'
.)
'+'DWD+LJKZD\3OXV
Câble de raccordement
Interface HMI Panel
utilisée
Pour la connexion à
la cartouche interface KF2
RS 232, 15 broches
6XV1440-2L _ _ _ et adaptateur femelle/femelle à 25 broches
RS 232, 9 broches
Câble Allen Bradley
1784-CP10 et adaptateur femelle/femelle à 25 broches
RS 422, 9 broches
6XV1440-2V _ _ _ et adaptateur femelle/femelle à 25 broches
’_ _ _’
Code des longueurs, voir le catalogue ST 80
La connexion du câble des automates au bus de données DH+ est décrite dans la
documentation de Allen Bradley.
L'interface qu'il faut utiliser sur le pupitre opérateur est spécifiée dans le manuel
correspondant.
Le brochage des câbles est décrit au chapitre "Câble de raccordement pour Allen Bradley".
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
51
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Protocole DF1 avec couplage multipoint via module KF3 sur DH485 LAN
6/&6/&
6/&6/&
+0,
.)
3/&
3/&
&KDQQHO
3LQ5-
'+
56
3LQ6XE'
0LFUR/RJL[
3/&
56
3LQ6XE'
')
56
6/&6/&
6/&
&KDQQHO{೟
3LQ0LQL',1
&KDQQHO
3LQ6XE'
'+
56
3LQ$036'/
'+
56
3LQ6XE'
$,&
$,&
3LQ6XE'
$,&
'+56
1)
Pour Micro Logix ML1500 LRP, Channel 1 (Sub D, 9 broches) est également possible.
Câble de raccordement
Interface HMI Panel
utilisée
Pour la connexion à
la cartouche interface KF3
RS 232, 15 broches
6XV1440-2L _ _ _ et adaptateur femelle/femelle à 25 broches
RS 232, 9 broches
Câble Allen Bradley
1784-CP10 et adaptateur femelle/femelle à 25 broches
’_ _ _’
Code des longueurs, voir le catalogue ST 80
L'interface qu'il faut utiliser sur le pupitre opérateur est spécifiée dans le manuel
correspondant.
Le brochage des câbles est décrit au chapitre "Câble de raccordement pour Allen Bradley".
2.2.1.2
Installation du pilote de communication
Pilote du pupitre opérateur
Le pilote de communication des automates Allen Bradley, pour lesquels WinCC flexible
prend en charge un couplage avec le protocole DF1, est livré et installé automatiquement
avec WinCC flexible.
Des blocs de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur l'automate.
52
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.1.3
Configuration du type d'automate et du protocole
Sélectionner l'automate
Pour un couplage avec un automate Allen Bradley via le protocole DF1, effectuez un double
clic sur "Communication > Connexions" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans
la colonne "Pilote de communication" de la zone de travail, sélectionnez le protocole
Allen Bradley DF1.
La fenêtre des propriétés affiche les paramètres du protocole sélectionné.
Pour modifier les paramètres ultérieurement, effectuez un double clic sur "Communication >
Connexions" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Sélectionnez la connexion et
modifiez les paramètres dans la fenêtre des propriétés.
Remarque
Les paramétrages doivent être identiques dans le pupitre opérateur et dans l'automate.
2.2.1.4
Configurer les paramètres de protocole
Paramètres à définir
Un double clic dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur sur "Communication >
Connexions" permet de définir les paramètres. Dans la colonne "Pilote de communication"
de la zone de travail, "Allen-Bradley DF1" est sélectionné. A présent, vous pouvez entrer ou
modifier les paramètres du protocole dans la fenêtre des propriétés.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
53
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Paramètres spécifiques au pupitre
● Interface
Sous "Interface", vous sélectionnez l'interface du pupitre opérateur auquel est raccordé
l'automate Allen Bradley.
Pour plus d'informations, référez-vous au manuel du pupitre opérateur.
● Type
En fonction du pupitre opérateur et de l'interface choisie, RS 232, RS 422 ou RS 485 sont
sélectionnés sous "Type".
● Débit
Sous "Débit", vous sélectionnez le débit entre le pupitre opérateur et l'automate.
Remarque
Si vous paramétrez une vitesse de transmission de 1,5 MBaud pour un OP 73 ou
OP 77A, l'adresse de station la plus élevée doit être inférieure ou égale à 63.
Si vous couplez un TP 170A avec une vitesse de transmission de 1,5 MBaud à un
SIMATIC S7 via PROFIBUS DP, utilisez comme adresse de station la plus élevée (HSA)
des valeurs inférieures ou égales à 63.
● Bits de données
Sous "Bits de données", vous pouvez sélectionner "7 bits" ou "8 bits".
● Parité
Sous "Parité", vous pouvez sélectionner "Aucune", "Paire" ou "Impaire".
● Bits d'arrêt
Sous "Bits d'arrêt", vous pouvez sélectionner "1" ou "2" bits.
Paramètres réseau
● Total de contrôle
Sous "Total de contrôle", vous pouvez sélectionner la méthode de détermination du code
d'erreur : "BCC" ou "CRC".
Paramètres spécifiques à l'automate
● Adresse cible (déc.)
Sous "Adresse cible", vous sélectionnez l'adresse de l'automate. Dans le cas d'un
couplage point à point DF1, vous paramétrez l'adresse 0.
● Type de CPU
Sous "Type de CPU", vous paramétrez le type de CPU de l'automate utilisé.
Remarque
Paramétrez le pilote DF1 FULL-DUPLEX dans la CPU comme suit : "NO
HANDSHAKING" pour "Control Line" et "AUTO-DETECT" pour "Embedded Responses".
54
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.1.5
Types de données admissibles (Allen Bradley DF1)
Types de données admissibles
La table fournit la liste des types de données utilisateur pouvant être utilisés lors de la
configuration de variables et de pointeurs de zone.
Désignation
File Type
Type de données
ASCII 1)
A
ASCII
Binary
B
BIT,
UNSIGNED INT
Counter
C
BIT, SIGNED INT,
UNSIGNED INT
BCD (uniquement PLC5)
D
BIT, SIGNED INT,
UNSIGNED INT,
BCD4, BCD8
Float 1)
F
REAL
Digital Input
I
BIT,
UNSIGNED INT
Data Register (Integer)
N
BIT, SIGNED INT,
UNSIGNED INT,
SIGNED LONG,
UNSIGNED LONG,
REAL
Digital Output
O
BIT,
UNSIGNED INT
Contrôle
R
BIT,
UNSIGNED INT
Etat
S
BIT,
UNSIGNED INT
Temporisateur
T
BIT, SIGNED INT,
UNSIGNED INT
1)
S'applique aux automates des séries SLC503, SLC504, SLC505 et PLC5.
Représentation dans WinCC flexible
Dans WinCC flexible, les formats des types de données sont abrégés comme suit :
● UNSIGNED INT = UInt
● UNSIGNED LONG = ULong
● SIGNED INT = Int
● SIGNED LONG = Long
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
55
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Particularités du couplage avec Allen Bradley DF1
Les pointeurs de zone peuvent uniquement être créés dans le "File Type" "N", "O", "I", "S"
ou "B".
Comme variable de déclenchement pour alarmes de bit, seules des variables du "File Type"
"N", "O", "I", "S" et "B" sont autorisées. Les variables sont uniquement autorisées pour les
types de données "Int" et "UInt".
Dans WinCC flexible, les variables de tableaux peuvent uniquement être utilisées pour des
alarmes de bit et des courbes. Comme variables de tableaux, seules des variables du "File
Type" "N", "O", "I", "S" et "B" sont de ce fait autorisées.
Remarque
Les modules d'entrées/sorties avec 8 ou 16 ports occupent un mot entier dans l'automate.
Les modules d'entrées/sorties avec 24 ou 32 ports occupent deux mots. Si des bits
inexistants sont affectés sur le pupitre opérateur, ce dernier n'émet pas de message
d'erreur.
Lors de la configuration, veillez à ce que pour les modules d'entrées/sorties avec 8 ou 24
ports, seuls les bits qui correspondent à un port soient affectés.
2.2.1.6
Optimiser la configuration
Cycle d'acquisition et temps d'actualisation
Les cycles d'acquisition des "pointeurs de zone" et des variables indiqués dans le logiciel de
configuration constituent des facteurs importants pour les temps d'actualisation pouvant être
réellement atteints.
Le temps d'actualisation correspond au cycle d'acquisition auquel viennent s'ajouter le temps
de transfert et la durée de traitement.
Pour obtenir les meilleurs temps d'actualisation possibles, veuillez tenir compte de ce qui
suit lors de la configuration :
● Configurez les diverses plages de données de manière à leur donner la taille nécessaire,
ni trop grande, ni trop petite.
● Définissez des plages de données connexes de manière cohérente. Le temps
d'actualisation effectif s'améliore lorsque vous configurez une plage étendue plutôt que
plusieurs petites plages.
● Des cycles d'acquisition sélectionnés trop petits altèrent inutilement la performance
globale. Réglez le cycle d'acquisition en fonction de la vitesse de modification des valeurs
de process. A titre d'exemple, l'évolution de la température d'un four est
considérablement plus lente que celle d'un entraînement électrique. Valeur indicative de
cycle d'acquisition : env. 1 seconde.
● Définissez les variables d'un événement ou d'une vue sans interruption dans une plage
de données.
● Pour que les modifications dans l'automate soient détectées, celles-ci doivent au moins
être en attente pendant le cycle d'acquisition effectif.
● Paramétrez le débit avec la valeur la plus élevée possible.
56
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Alarmes de bit
Utilisez des tableaux pour les alarmes de bit et affectez respectivement chaque alarme à un
bit de la variable tableau proprement dite et non pas aux différents sous-éléments. Pour les
alarmes de bit et les tableaux, seules des variables du "File Type" "N", "O", "I", "S" et "B"
sont autorisées, et uniquement pour les types de données "Int" et "UInt".
Vues
Pour les vues, le taux d'actualisation effectivement possible dépend de la nature et de la
quantité de données à visualiser.
Lors de la configuration, veillez à ne paramétrer des cycles d'acquisition courts que pour les
objets pour lesquels une actualisation rapide est effectivement nécessaire. Ceci permet de
raccourcir les temps d'actualisation.
Courbes
Si le bit groupé est mis à 1 dans "Zone de transfert de courbe" pour les courbes à
déclenchement sur bit, le pupitre opérateur actualise à chaque fois toutes les courbes dont
le bit est mis à 1 dans cette zone. Ensuite, il réinitialise les bits.
Ce n'est que lorsque tous les bits ont été réinitialisés par le pupitre opérateur que le bit
groupé peut à nouveau être mis à 1 dans le programme de l'automate.
Tâches de commande
Si un grand nombre de tâches de commande est envoyé en rafale à traiter, la
communication entre le pupitre opérateur et l'automate risque d'être surchargée.
Si le pupitre opérateur entre la valeur 0 dans le premier mot de données de la boîte des
tâches, le pupitre opérateur a reçu la tâche de commande. Le pupitre opérateur traite
maintenant la commande et a besoin de plus de temps. Si une nouvelle tâche de commande
entre immédiatement dans la boîte des tâches, il se peut que le pupitre opérateur mette du
temps à exécuter la tâche de commande suivante. Le système ne reçoit la tâche de
commande suivante que lorsque des ressources PC sont disponibles.
2.2.1.7
Mise en service des composants (Allen Bradley DF1)
Transfert du programme d'API sur l'automate
• Reliez le PC et la CPU à l'aide du câble correspondant.
• Chargez les fichiers de programme sur la CPU.
• Mettez ensuite la CPU sur RUN.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
57
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Transfert du projet sur le pupitre opérateur
• Pour le transfert du projet, le pupitre opérateur doit être en mode de transfert.
Une distinction est faite entre les cas suivants :
– Première mise en service
Lors de la première mise en service, aucune configuration n'existe encore sur le
pupitre opérateur. Toutes les données de projet nécessaires au fonctionnement et le
logiciel Runtime doivent être transférés du PC de configuration sur le pupitre
opérateur : Le pupitre opérateur passe automatiquement en mode de transfert.
La boîte de dialogue de transfert s'affiche avec un message de connexion sur le
pupitre opérateur.
– Remise en service
Lors de la remise en service, vous remplacez une configuration existant déjà dans le
pupitre par une autre configuration.
Vous trouverez des instructions exactes sur les étapes nécessaires dans le manuel de
votre pupitre opérateur.
• Vérifiez dans votre projet WinCC flexible que les paramètres d'alarme sont conformes à
vos exigences.
• Avant de transférer le projet sur le pupitre opérateur, vous devez définir les paramètres
de transfert dans le menu "Projet > Transfert > Paramètres de transfert" :
– Sélectionnez l'interface utilisée.
– Sélectionnez les paramètres de transfert.
– Sélectionnez la mémoire cible.
• Démarrez le transfert du projet en cliquant sur le bouton "Transfert".
– Le projet est généré automatiquement.
– Les diverses étapes de génération et de transfert sont affichées dans une fenêtre.
Si le transfert s'est déroulé correctement, le message suivant s'affiche : "Transfert réussi"
sur le PC de configuration.
La vue initiale s'affiche sur le pupitre opérateur.
Relier l'automate au pupitre opérateur
• Reliez l'automate et le pupitre opérateur à l'aide d'un câble de raccordement approprié.
• Le message "Connexion établie avec l'automate ..." s'affiche sur le pupitre opérateur".
Veuillez noter que, dans WinCC flexible, l'utilisateur peut éditer les textes
d'alarmes système.
IMPORTANT
Lors de la mise en service, respectez les consignes de sécurité figurant dans le manuel
du pupitre opérateur.
Veuillez tenir compte du fait que des rayonnements haute fréquence, émis p. ex. par
des téléphones mobiles, risquent d'occasionner des situations indésirables.
58
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.2
Communication via le protocole DH485
2.2.2.1
Conditions requises pour la communication
Raccordement
Le couplage entre le pupitre opérateur et l'automate Allen Bradley consiste principalement à
définir les paramètres d'interface et l'adresse de bus. Des blocs de couplage spéciaux ne
sont pas nécessaires sur l'automate.
Remarque
La société Allen Bradley offre une multitude d'adaptateurs de communication pour
l'intégration de partenaires sur les réseaux DH485, DH et DH+. En liaison avec le pilote de
communication Siemens pour protocole DH485, aucun adaptateur de communication de la
société Allen Bradley n'a subi de test système et n'est donc validé.
Couplage point à point avec le protocole DH485
Le protocole DH485 permet de créer des couplages point à point et des couplages
multipoint.
Un pupitre opérateur qui est raccordé via l'interface RS-232 peut être couplé directement à
l'automate.
Pour un couplage DH485 via l'interface RS 485, vous devez mettre en oeuvre un Isolated
Link Coupler (AIC) ou un Advanced Interface Converter (AIC+) pour le couplage du
potentiel. Pour plus d'informations à ce sujet, référez-vous à la documentation de
Allen Bradley.
+0,
+0,
56
3LQ6XE'
'+
56
56
3LQ6XE'
'+
56
&KDQQHO
3LQ6XE'
+0,
'+
56
56
3LQ6XE'
3LQ3KRHQL[
&KDQQHO{೟
3LQ0LQL',1
$,&$,&
3/&
3/&
3/&
6/&6/&
6/&
0LFUR/RJL[
6/&6/&
6/&6/&
0LFUR/RJL[
1)
Pour Micro Logix ML1500 LRP, Channel 1 (Sub D, 9 broches) est également possible.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
59
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Câble de raccordement
Interface HMI Panel
utilisée
Connexion à SLC5/03,
SLC5/04, SLC5/05
Micro Logix
SLC500, SLC5/01,
SLC5/02, SLC5/03,
Micro Logix
Pour RS 232, 15 broches 6XV1440-2K _ _ _
PP1 (RS 232 –
Micro Logix)
—
Pour RS 232, 9 broches
Câble Allen Bradley
1747-CP3
Câble Allen Bradley
1761-CBL-PM02
—
Pour RS 485, 9 broches
—
—
PP4 (RS 485 - AIC )
Le brochage des câbles est décrit au chapitre "Câble de raccordement pour Allen Bradley".
Couplage multipoint avec le protocole DH485
6/&6/& 6/&6/&
0LFUR/RJL[
6/&6/&
6/&
+0,
+0,
3/&
&KDQQHO
3LQ
5-
56
3LQ
6XE'
56
3LQ
6XE'
3/&
3/&
&KDQQHO{೟
3LQ
0LQL',1
&KDQQHO
3LQ
6XE'
'+
'+
'+
'+
'+
56
56
56
56
56
3LQ
$036'/
3LQ6XE'
3LQ0LQL',1
$,&
$,&
3LQ
3KRHQL[
3LQ
6XE'
$,&
3LQ
3KRHQL[
3LQ
6XE'
$,&
3LQ
3KRHQL[
3LQ
3KRHQL[
'+/$156
1)
Pour Micro Logix ML1500 LRP, Channel 1 (Sub D, 9 broches) est également possible.
Câble de raccordement
Interface HMI Panel utilisée
Pour la connexion à
la cartouche interface AIC+
Pour la connexion à
LAN (RS485)
Pour RS 232, 15 broches
sur Sub D 9 broches :
PP2 (RS 232 - AIC+)
—
sur Mini DIN 8 broches :
PP3 (RS 232 - AIC+)
Pour RS 232, 9 broches
sur Sub D 9 broches :
1761-CP3
—
sur Mini DIN 8 broches :
1761-CBL-PM02
Pour RS 485, 9 broches
—
MP1 (RS 485 - DH485 LAN)
L'interface que vous devez utiliser sur le pupitre opérateur est spécifiée dans le manuel
correspondant.
La connexion du câble est décrite dans la documentation de Allen Bradley.
Le brochage des câbles est décrit au chapitre "Câble de raccordement pour Allen Bradley".
60
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.2.2
Installation du pilote de communication
Pilote du pupitre opérateur
Le pilote de communication des automates Allen Bradley, pour lesquels WinCC flexible
prend en charge un couplage avec le protocole DH485, est livré avec WinCC flexible.
L'installation s'effectue automatiquement pour les Panels et Multi Panels.
Pour le Panel PC et le PC standard, le pilote doit être installé manuellement :
Installation du pilote pour le Panel PC et le PC standard sous Windows XP et Windows Vista
Le protocole Allen Bradley DH485 est validé pour les systèmes d'exploitation suivants :
● Windows XP
● Windows Vista
Les ordinateurs doivent remplir la condition suivante :
● Fréquence d'horloge minimale 450 MHz
Seule la communication avec l'interface RS232 via le module "AIC+" est validée.
Remarque
Lors de l'installation du pilote, aucune autre interface série ne doit fonctionner. Cette règle
s'applique également aux interfaces qui sont commutées en ligne par d'autres programmes,
p. ex. RSLogix 500 ou RSLinx.
Utilisation de DH485 sur un ordinateur Windows XP
Afin d'utiliser le couplage DH485 sur un ordinateur Windows XP, installez le pilote pour le
protocole DH485 :
•
Dans le menu contextuel "Poste de travail > Propriétés > Matériel", sélectionnez l'option
"Gestionnaire de périphériques".
•
Sous "Connexions...", sélectionnez la connexion de communication souhaitée,
p. ex. COM1.
•
Ouvrez la boîte de dialogue "Propriétés" à partir de la barre d'outils.
La fenêtre de dialogue "Propriétés du port de communication (COM1)" s'ouvre.
•
Dans la barre d'outils, cliquez sur le bouton "Mettre à jour le pilote".
Un "Assistant de mise à jour matérielle" s'ouvre.
•
Sélectionnez l'option "Installer le logiciel depuis une liste ou d'un emplacement spécifié"
et confirmez par "Suivant".
•
Choisissez l'option "Ne pas rechercher. Je vais choisir le pilote à installer" et confirmez
par "Suivant".
•
Ouvrez la boîte de dialogue "Installation de supports de données" en cliquant sur le
bouton "Support de données".
•
Cliquez sur le bouton "Parcourir".
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
61
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
•
Sélectionnez le fichier "fwDH485.inf" dans le répertoire
"\\Common Files\Siemens\FWDH485" et confirmez par "OK".
•
Acquittez le message "DH485 n'a pas réussi le test Windows-Logo" avec
"Poursuivre l'installation".
•
Terminez l'installation du pilote et redémarrez l'ordinateur.
Control Panel "SIMATIC HMI DH485 - DH485 Protocol Driver Configuration"
Le Control Panel "SIMATIC HMI DH485 - DH485 Protocol Driver Configuration" est installé
automatiquement avec l'installation de WinCC flexible Runtime.
Avec le Control Panel, vous configurez dans le système d'exploitation l'interface pour le
couplage DH485 à un PC.
● Paramétrez l'activation automatique du pilote DH485 au démarrage de Windows XP.
● Dans la page d'onglet "Etat", vous pouvez interroger la version du pilote et contrôler l'état
du pilote.
Le Control Panel se trouve dans le panneau de configuration sous la désignation "SIMATIC
HMI DH485".
Utilisation de DH485 sur un ordinateur Windows Vista
Afin d'utiliser le couplage DH485 sur un ordinateur Windows Vista, installez le pilote pour le
protocole DH485 :
•
Ouvrez l'explorateur.
•
Dans le menu contextuel de l'"Ordinateur", choisissez la commande "Propriétés".
Remarque
Les droits d'administrateur sont requis pour exécuter les actions consécutives.
•
Cliquez sur le "Gestionnaire de périphériques".
•
Ouvrez avec "+" sur le côté gauche la catégorisation "Ports (COM & LPT)".
•
Dans le menu contextuel de "Communications Port (COM1)", cliquez sur "Mettre à jour
le logiciel du pilote...".
Une nouvelle boîte de dialogue s'ouvre.
62
•
Répondez à la question par "Rechercher logiciels pilote sur mon ordinateur".
•
Cochez "Sélectionner dans une liste de pilotes sur l'ordinateur".
•
Cliquez sur "Support de données", entrez le chemin "C:\Program Files\Common
Files\Siemens\FWDH485" et confirmez vos indications.
•
Sélectionnez le fichier "fwDH485.inf".
•
Cliquez sur "Suivant".
•
Confirmez le message suivant, à savoir que vous voulez installer le pilote quand même.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.2.3
Configuration du type d'automate et du protocole
Sélectionner l'automate
Pour un couplage avec un automate Allen Bradley via le protocole DH485, effectuez un
double clic sur "Communication > Connexions" dans la fenêtre de projet du pupitre
opérateur. Dans la colonne "Pilote de communication" de la zone de travail, sélectionnez le
protocole Allen Bradley DH485.
La fenêtre des propriétés affiche les paramètres du protocole sélectionné.
Pour modifier les paramètres ultérieurement, effectuez un double clic sur "Communication >
Connexions" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Sélectionnez la connexion et
modifiez les paramètres dans la fenêtre des propriétés.
Remarque
Les paramétrages doivent être identiques dans le pupitre opérateur et dans l'automate.
2.2.2.4
Configurer les paramètres de protocole
Paramètres à définir
Un double clic dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur sur "Communication >
Connexions" permet de définir les paramètres. Dans la colonne "Pilote de communication"
de la zone de travail, "Allen-Bradley DH485" est sélectionné. A présent, vous pouvez entrer
ou modifier les paramètres de protocole dans la fenêtre des Propriétés :
Paramètres spécifiques au pupitre
● Interface
Sous "Interface", vous sélectionnez l'interface du pupitre opérateur auquel est raccordé
l'automate Allen Bradley.
Pour plus d'informations, référez-vous au manuel du pupitre opérateur.
● Type
En fonction du pupitre opérateur et de l'interface choisie, RS 232 ou RS 485 peuvent être
sélectionnés.
Remarque
Si vous utilisez l'interface IF1B, vous devez en plus commuter les données de réception
RS-485 et le signal RTS au moyen de 4 commutateurs multiples sur la face arrière du
Multi Panel.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
63
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
● Débit
Sous "Débit", vous sélectionnez le débit entre le pupitre opérateur et l'automate.
Remarque
Si vous paramétrez une vitesse de transmission de 1,5 MBaud pour un OP 73 ou
OP 77A, l'adresse de station la plus élevée doit être inférieure ou égale à 63.
Si vous couplez un TP 170A avec une vitesse de transmission de 1,5 MBaud à un
SIMATIC S7 via PROFIBUS DP, utilisez comme adresse de station la plus élevée (HSA)
des valeurs inférieures ou égales à 63.
● Bits de données
Sous "Bits de données", vous pouvez sélectionner "7 bits" ou "8 bits".
● Parité
Sous "Parité", vous pouvez sélectionner "Aucune", "Paire" ou "Impaire".
● Bits d'arrêt
Sous "Bits d'arrêt", vous pouvez sélectionner "1" ou "2" bits.
Paramètres réseau
● Adresse IHM
Sous "Adresse IHM", vous définissez l'adresse du pupitre opérateur. Vous pouvez
sélectionner les adresses 1-31.
● Adresse de bus max.
Sous "Adresse de bus max.", vous définissez l'adresse de bus utilisée la plus élevée. Elle
est exploitée lors de la transmission du jeton.
Vous pouvez paramétrer les adresses 2 à 31.
Paramètres spécifiques à l'automate
● Adresse cible
Sous "Adresse cible", vous sélectionnez l'adresse de l'automate.
● Type de CPU
Sous "Type de CPU", vous définissez le type d'automate auquel le pupitre opérateur est
raccordé.
Pour les automates SLC503, SLC504 ou SLC505, sélectionnez "SLC50x".
64
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.2.5
Types de données admissibles (Allen Bradley DH485)
Types de données admissibles
La table fournit la liste des types de données utilisateur pouvant être utilisés lors de la
configuration de variables et de pointeurs de zone.
Désignation
File Type
Type de données
ASCII
A
ASCII
Binary
B
BIT,
UNSIGNED INT
Counter
C
BIT, SIGNED INT,
UNSIGNED INT
Float
1)
F
REAL
Digital Input
I
BIT,
UNSIGNED INT
Data Register (Integer)
N
BIT, SIGNED INT,
UNSIGNED INT,
SIGNED LONG,
UNSIGNED LONG,
REAL
Digital Output
O
BIT,
UNSIGNED INT
Contrôle
R
BIT,
UNSIGNED INT
Etat
S
BIT,
UNSIGNED INT
Temporisateur
T
BIT, SIGNED INT,
UNSIGNED INT
1)
1)
S'applique à SLC 503, SLC 504 et SLC 505.
Représentation dans WinCC flexible
Dans WinCC flexible, les formats de données sont abrégés comme suit :
● UNSIGNED INT = UInt
● UNSIGNED LONG = ULong
● SIGNED INT = Int
● SIGNED LONG = Long
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
65
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Particularités du couplage avec Allen Bradley DH485
Les pointeurs de zone peuvent uniquement être créés dans le "File Type" "N", "O", "I", "S"
ou "B".
Comme variable de déclenchement pour alarmes de bit, seules des variables du "File Type"
"N", "O", "I", "S" et "B" sont autorisées. Les variables sont uniquement autorisées pour les
types de données "Int" et "UInt".
Les variables de tableau peuvent uniquement être utilisées pour des alarmes de bit et des
courbes. Comme variables de tableaux, seules des variables du "File Type" "N", "O", "I", "S"
et "B" sont de ce fait autorisées.
Remarque
Les modules d'entrées/sorties avec 8 ou 16 ports occupent un mot entier dans l'automate.
Les modules d'entrées/sorties avec 24 ou 32 ports occupent deux mots. Si des bits
inexistants sont affectés sur le pupitre opérateur, ce dernier n'émet pas de message
d'erreur.
Lors de la configuration, veillez à ce que pour les modules d'entrées/sorties avec 8 ou 24
ports, seuls les bits qui correspondent à un port soient affectés.
2.2.2.6
Optimiser la configuration
Cycle d'acquisition et temps d'actualisation
Les cycles d'acquisition des "pointeurs de zone" et des variables indiqués dans le logiciel de
configuration constituent des facteurs importants pour les temps d'actualisation pouvant être
réellement atteints.
Le temps d'actualisation correspond au cycle d'acquisition auquel viennent s'ajouter le temps
de transfert et la durée de traitement.
Pour obtenir les meilleurs temps d'actualisation possibles, veuillez tenir compte de ce qui
suit lors de la configuration :
● Configurez les diverses plages de données de manière à leur donner la taille nécessaire,
ni trop grande, ni trop petite.
● Définissez des plages de données connexes de manière cohérente. Le temps
d'actualisation effectif s'améliore lorsque vous configurez une plage étendue plutôt que
plusieurs petites plages.
● Des cycles d'acquisition sélectionnés trop petits altèrent inutilement la performance
globale. Réglez le cycle d'acquisition en fonction de la vitesse de modification des valeurs
de process. A titre d'exemple, l'évolution de la température d'un four est
considérablement plus lente que celle d'un entraînement électrique. Valeur indicative de
cycle d'acquisition : env. 1 seconde.
● Définissez les variables d'un événement ou d'une vue sans interruption dans une plage
de données.
● Pour que les modifications dans l'automate soient détectées, celles-ci doivent au moins
être en attente pendant le cycle d'acquisition effectif.
● Paramétrez le débit avec la valeur la plus élevée possible.
66
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Alarmes de bit
Utilisez des tableaux pour les alarmes de bit et affectez respectivement chaque alarme à un
bit de la variable tableau proprement dite et non pas aux différents sous-éléments. Pour les
alarmes de bit et les tableaux, seules des variables du "File Type" "N", "O", "I", "S" et "B"
sont autorisées, et uniquement pour les types de données "Int" et "UInt".
Vues
Pour les vues, le taux d'actualisation effectivement possible dépend de la nature et de la
quantité de données à visualiser.
Lors de la configuration, veillez à ne paramétrer des cycles d'acquisition courts que pour les
objets pour lesquels une actualisation rapide est effectivement nécessaire. Ceci permet de
raccourcir les temps d'actualisation.
Courbes
Si le bit groupé est mis à 1 dans "Zone de transfert de courbe" pour les courbes à
déclenchement sur bit, le pupitre opérateur actualise à chaque fois toutes les courbes dont
le bit est mis à 1 dans cette zone. Ensuite, il réinitialise les bits.
Ce n'est que lorsque tous les bits ont été réinitialisés par le pupitre opérateur que le bit
groupé peut à nouveau être mis à 1 dans le programme de l'automate.
Tâches de commande
Si un grand nombre de tâches de commande est envoyé en rafale à traiter, la
communication entre le pupitre opérateur et l'automate risque d'être surchargée.
Si le pupitre opérateur entre la valeur 0 dans le premier mot de données de la boîte des
tâches, le pupitre opérateur a reçu la tâche de commande. Le pupitre opérateur traite
maintenant la commande et a besoin de plus de temps. Si une nouvelle tâche de commande
entre immédiatement dans la boîte des tâches, il se peut que le pupitre opérateur mette du
temps à exécuter la tâche de commande suivante. Le système ne reçoit la tâche de
commande suivante que lorsque des ressources PC sont disponibles.
Paramétrage du réseau
Avec le protocole DH485, les partenaires au réseau que sont le pupitre opérateur et
l'automate possèdent en principe les mêmes droits. Le propriétaire de ce que l'on appelle le
"jeton" possède le contrôle momentané du bus, jusqu'à ce qu'il transmette le jeton au
partenaire possédant le numéro de nœud suivant. Pour garantir un paramétrage optimal du
bus, vous devez tenir compte des points suivants :
● Les partenaires au bus doivent occuper les adresses à partir de 1, si possible sans
lacunes, afin qu'aucune interruption n'ai lieu dans la transmission des jetons.
● Le paramètre "Adresse de bus max." doit correspondre à l'adresse de nœud du bus la
plus élevée utilisée.
2.2.2.7
Mise en service des composants (Allen Bradley DH485)
Transfert du programme d'API sur l'automate
• Reliez le PC et la CPU à l'aide du câble correspondant.
• Chargez les fichiers de programme sur la CPU.
• Mettez ensuite la CPU sur RUN.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
67
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Transfert du projet sur le pupitre opérateur
• Pour le transfert du projet, le pupitre opérateur doit être en mode de transfert.
Une distinction est faite entre les cas suivants :
– Première mise en service
Lors de la première mise en service, aucune configuration n'existe encore sur le
pupitre opérateur. Toutes les données de projet nécessaires au fonctionnement et le
logiciel Runtime doivent être transférés du PC de configuration sur le pupitre
opérateur : Le pupitre opérateur passe automatiquement en mode de transfert.
La boîte de dialogue de transfert s'affiche avec un message de connexion sur le
pupitre opérateur.
– Remise en service
Lors de la remise en service, vous remplacez une configuration existant déjà dans le
pupitre par une autre configuration.
Vous trouverez des instructions exactes sur les étapes nécessaires dans le manuel de
votre pupitre opérateur.
• Vérifiez dans votre projet WinCC flexible que les paramètres d'alarme sont conformes à
vos exigences.
• Avant de transférer le projet sur le pupitre opérateur, vous devez définir les paramètres
de transfert dans le menu "Projet > Transfert > Paramètres de transfert" :
– Sélectionnez l'interface utilisée.
– Sélectionnez les paramètres de transfert.
– Sélectionnez la mémoire cible.
• Démarrez le transfert du projet en cliquant sur le bouton "Transfert".
– Le projet est généré automatiquement.
– Les diverses étapes de génération et de transfert sont affichées dans une fenêtre.
Si le transfert s'est déroulé correctement, le message suivant s'affiche : "Transfert réussi"
sur le PC de configuration.
La vue initiale s'affiche sur le pupitre opérateur.
Relier l'automate au pupitre opérateur
• Reliez l'automate et le pupitre opérateur à l'aide d'un câble de raccordement approprié.
• Le message "Connexion établie avec l'automate ..." s'affiche sur le pupitre opérateur".
Veuillez noter que, dans WinCC flexible, l'utilisateur peut éditer les textes d'alarmes
système.
IMPORTANT
Lors de la mise en service, respectez les consignes de sécurité figurant dans le manuel
du pupitre opérateur.
Veuillez tenir compte du fait que des rayonnements haute fréquence, émis p. ex. par
des téléphones mobiles, risquent d'occasionner des situations indésirables.
68
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.3
Communication via Allen Bradley Ethernet IP
2.2.3.1
Conditions pour la communication (Allen Bradley Ethernet IP)
Raccordement
Le pupitre opérateur peut être connecté à l'automate Allen Bradley au moyen des
composants suivants :
● Réseau Ethernet existant qui contient aussi les automates
● Câble Ethernet croisé (Cross-Over), branché directement à l'interface Ethernet de la CPU
ou du module de communication.
Le couplage du pupitre opérateur à un automate Allen Bradley se limite principalement au
raccordement physique du pupitre opérateur. Des blocs de couplage spéciaux ne sont pas
nécessaires sur l'automate.
2.2.3.2
Installation du pilote de communication (Allen Bradley Ethernet IP)
Pilote du pupitre opérateur
Le pilote nécessaire pour le couplage à un automate Allen Bradley via Allen Bradley
Ethernet IP est livré et installé automatiquement avec WinCC flexible.
La désignation du pilote de communication est Allen Bradley E/IP C.Logix
Des blocs de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur l'automate.
2.2.3.3
Configuration du type d'automate et du protocole (Allen Bradley Ethernet IP)
Sélectionner l'automate
Pour un couplage avec un automate Allen Bradley, effectuez un double clic sur
"Communication > Connexions" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la
colonne "Pilote de communication" de la zone de travail, sélectionnez le protocole Allen
Bradley E/IP C.Logix.
La fenêtre des propriétés affiche les paramètres du protocole.
Pour modifier les paramètres ultérieurement, effectuez un double clic sur "Communication >
Connexions" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Sélectionnez la connexion et
modifiez les paramètres dans la fenêtre des propriétés.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
69
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.3.4
Configuration des paramètres du protocole (Allen Bradley Ethernet IP)
Paramètres à définir
• Dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur, effectuez un double clic sur
"Communication > Connexions".
• Dans la colonne "Pilote de communication" de la zone de travail, sélectionnez le
protocole Allen Bradley E/IP C.Logix.
Dans la fenêtre des propriétés, vous pouvez entrer ou modifier les paramètres suivants
du protocole :
Paramètres spécifiques au pupitre
● Interface
Sélectionnez l'interface du pupitre opérateur via laquelle le pupitre opérateur est
connecté au réseau.
La présélection est "Ethernet".
Pour plus d'informations, référez-vous au manuel du pupitre opérateur.
● Type
Le type de protocole "IP" est prédéfini.
Remarque
Le protocole "ISO" n'est pas validé avec la version actuelle de WinCC flexible.
Remarque
Vous devez configurer manuellement l'adresse IP et le masque de sous-réseau sur le
pupitre opérateur.
Paramètres spécifiques à l'automate
● Adresse
Indiquez ici l'adresse IP (ou le nom d'hôte) du module Ethernet/IP. Le port prédéfini et
utilisé par les appareils Ethernet/IP est 44818.
● Chemin de communication
Indiquez le chemin CIP du module Ethernet à l'automate. Vous réalisez ainsi une
connexion logique entre le module Ethernet et l'automate, même s'ils se trouvent dans
des réseaux CIP différents.
70
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.3.5
Exemples : chemin de communication
Exemple 1 :
Connexion à un automate se trouvant dans le même châssis Allen Bradley.
1,0
Chiffre
Signification
1
Désigne une connexion sur le fond de panier.
0
Désigne le numéro d'emplacement de la CPU.
Exemple 2 :
Connexion à un automate se trouvant dans un châssis Allen Bradley différent. Deux châssis
Allen Bradley sont connectés via Ethernet.
1,2,2,190.130.3.101,1,5
Chiffre
Signification
1
Connexion sur le fond de panier
2
Désigne le numéro d'emplacement du deuxième module Ethernet.
2
Désigne une connexion réseau Ethernet.
190.130.3.101
Adresse IP d'un autre châssis AB dans le réseau – en particulier le troisième
module Ethernet
1
Connexion sur le fond de panier
5
Numéro d'emplacement de la CPU
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
71
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
2.2.3.6
Types de données autorisés et adressage
Types de données autorisés pour Allen Bradley E/IP C.Logix
Pour la configuration de variables, vous disposez des types de données suivants.
Types de données de base
Type de données
Plage d'adresses pour les bits
Booléen
-
SInt
0-7
USInt
0-7
Int
0-15
UInt
0-15
DInt
0-31
UDInt
0-31
Real
-
String
-
Types de données autorisés
Adresse
Types de données autorisés
Tableau
SInt, USInt, Int, UInt, DInt, UDInt, Real
bits individuels des types de
données de base de l'automate
SInt, USInt, Int, UInt, DInt, UDInt
Booléen*
* Dans le cas de bits individuels, la valeur complète est réinscrite dans l'automate après la
modification du bit spécifié. Il n'est pas vérifié si d'autres bits ont changé entre-temps dans
cette valeur. C'est pourquoi, l'automate (ou autre) ne peut accéder à cette valeur qu'en
lecture seule.
Remarque
La longueur par défaut d'une chaîne de caractères dans RSLogix 5000 est de 82 caractères.
WinCC flexible permet de représenter 80 caractères au maximum. Utilisez par conséquent
uniquement des chaînes de caractères n'excédant pas une longueur maximale de 80
caractères.
Remarque
Pour la configuration de pointeurs de zone, seuls les types de données Int et Array de Int
sont autorisés.
72
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Adressage
Adressage pour Allen Bradley E/IP C.Logix
Adressage
Dans WinCC flexible, une variable est référencée de manière univoque par une adresse
dans l'automate. Cette adresse doit correspondre au nom de la variable dans l'automate.
L'adresse d'une variable est définie par une chaîne de 128 caractères au maximum.
Utilisation de caractères pour l'adressage
Les caractères autorisés pour l'adresse d'une variable sont :
● lettres (a-z, A-Z)
● chiffres (0-9)
● caractère de soulignement (_)
L'adresse d'une variable est composée d'un nom de variable et d'autres chaînes de
caractères permettant de spécifier de manière plus précise la variable dans l'automate.
Un nom de variable doit posséder les propriétés suivantes.
● Le nom de la variable peut commencer par un caractère de soulignement, mais ne doit
se terminer par ce caractère.
● Une suite de plusieurs caractères de soulignement et caractères d'espacement n'est pas
autorisée.
● L'adresse ne doit pas dépasser une longueur maximale de 128 caractères.
Remarque
Les caractères réservés pour l'adressage de variables ne doivent pas être utilisés dans le
nom du programme et des variables, ni même ailleurs dans l'adresse.
Les caractères réservés sont les suivants :
Caractère réservé
Fonction
.
Séparation entre des éléments
:
Indication d'une variable du programme
,
Séparation pour l'adressage de tableaux multidimensionnels
/
Réservé pour l'adressage de bits.
[]
Adressage d'éléments de tableau ou de tableaux
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
73
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Variables du contrôleur et du programme
Le pilote Allen Bradley E/IP C.Logix permet l'adressage de variables du contrôleur (variables
globales du projet) et/ou de variables du programme (variables globales du programme).
Une variable du programme est déclarée par le nom du programme dans l'automate, séparé
du nom effectif de la variable par un double-point. Les variables du contrôleur sont quant à
elles simplement adressées par leur nom.
IMPORTANT
Erreur d'adressage
Si les noms de variables ne correspondent pas aux types de données, des erreurs
d'adressage se produisent.
Lors de l'adressage, veillez à ce que le nom de la variable dans la zone d'adresse de
WinCC flexible corresponde au nom de la variable dans l'automate. Assurez-vous que les
types de données des variables dans WinCC flexible correspondent aux types de données
dans l'automate.
Remarque
Vous ne pouvez pas adresser directement les variables spécifiques au module, par ex. pour
les données sur les modules d'entrée et de sortie. Utilisez à la place une variable d'alias
dans l'automate.
Exemple : Local:3:O.Data ne peut être adressé dans WinCC flexible
Si l'alias "MyOut" est défini dans l'automate pour Local:3:O, vous pouvez adresser via
MyOut.Data avec WinCC flexible.
Syntaxe pour l'adressage
Règles de syntaxe pour l'adressage
Les tableaux suivants définissent les règles de syntaxe pour les différentes possibilités
d'adressage pour E/IP C.Logix.
Accès à des tableaux, types de données de base et éléments de structures
Types de données
Type
Types de données de
base
Variable de contrôleur
NomVariable
Variable de programme
NomProgramme:NomVariable
Tableaux
Variable de contrôleur
Variable de tableau
Variable de programme
NomProgramme:VariableTableau
Bits
Eléments de structure
Adresse
Variable de contrôleur
NomVariable/NuméroBit
Variable de programme
NomProgramme:NomVariable/NuméroBit
Variable de contrôleur
VariableStructure.ElémentStructure
Variable de programme
NomProgramme:VariableStructure.ElémentStructure
Remarque
Les adressages de bit ne sont pas autorisés pour les types de données Bool, Real et String
et provoquent des erreurs d'adressage.
74
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Description de la syntaxe
Ci-après, le résumé de la syntaxe.
(NomProgramme:)NomVariable([x(,y)(,z)]){.NomVariable([x(,y)(,z)])}(/
NuméroBit)
● L'expression "( )" signifie que l'expression est optionnelle et peut se présenter une fois.
● L'expression "{ }" signifie que l'expression est optionnelle et peut se présenter un nombre
indéfini de fois.
Le nombre de caractères d'une adresse ne doit pas excéder la limite supérieure de
128 caractères.
Types d'adressage pour Allen Bradley E/IP C.Logix
Tableaux
Un tableau est une structure de données comportant un certain nombre de données de
même type. Dans WinCC flexible, seuls des tableaux unidimensionnels peuvent être créés.
Dans la colonne de l'adresse de l'éditeur de variables, entrez à cet effet le nom du tableau
en indiquant éventuellement un élément de départ. La longueur est déterminée par la zone
de saisie des éléments de tableau dans l'éditeur de variables. Un dépassement des limites
du tableau dans l'automate (engendré par un indexation erronée) entraîne des erreurs
d'adressage.
Ces tableaux doivent être déclarés dans l'automate en tant que variables de contrôleur ou
variables de programme.
Des tableaux à deux ou trois dimensions dans l'automate sont uniquement autorisés dans
WinCC flexible s'ils peuvent être reproduits par secteur dans des tableaux unidimensionnels.
Remarque
A chaque accès en lecture et en écriture, les éléments du tableau d'une variable sont
toujours tous lus ou écrits. Lorsqu'une variable de tableau est reliée à un automate, tous les
contenus sont systématiquement transmis en cas de modification. C'est pourquoi il n'est pas
possible d'écrire simultanément des valeurs dans la même variable de tableau à partir du
pupitre et de l'automate. En cas d'écriture d'un élément, le tableau complet est écrit dans
l'automate et pas uniquement l'élément concerné.
Eléments de tableau
Dans l'automate, les éléments de tableaux uni-, bi- ou tridimensionnels sont indexés par un
indice de mode d'écriture correspondant dans l'éditeur de variables. L'adressage d'un
tableau commence par l'élément 0. Pour l'adressage d'éléments, des tableaux de divers
types de données sont autorisés. Seul l'élément adressé est écrit ou lu et non pas le
tableau complet.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
75
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Bits et variables de bits
L'accès à des bits individuels est autorisés pour tous les types de données de base à
l'exception de Bool, Real et String. L'adressage de bits est également autorisé pour les
éléments de tableaux et de structures. Pour l'adressage de bits et de variables de bits dans
les types de données de base, le type de données Bool est paramétré dans WinCC flexible.
Les numéros de bits à une position sont adressés par "/x" ou "/0x" (x = numéro de bit). Les
numéros de bits sont indiqués par deux positions au maximum.
Remarque
En cas de type de données "Bool" dans les types de données SInt, Int et DInt, la variable
complète est de nouveau écrite dans l'automate après la modification du bit spécifié. Lors de
cette opération, il n'est pas vérifié si d'autres bits ont entre-temps changé dans la variable.
C'est pourquoi l'automate ne peut accéder à la variable spécifiée qu'en lecture seule.
Structures
Pour créer des types de donnés utilisateur, on utilise des structures. Les structures
regroupent des variables de différents types de données. Elles peuvent être composées de
types de base, de tableaux et d'autres structures. Dans WinCC flexible, seuls des éléments
de structure sont adressés et non pas des structures complètes.
Eléments de structure
Les éléments de structure sont adressés par le nom de la structure et le nom de l'élément de
structure souhaité. Dans la syntaxe, ces éléments sont séparés par un point. Outre des
types de données de base, les éléments de structure peuvent également être des tableaux
et à nouveau d'autres structures. Seuls les tableaux et les éléments de structure
unidimensionnels sont autorisés.
Remarque
La profondeur d'imbrication de structures est limitée par la longueur maximale de 128
caractères pour l'adresse.
Multiplexage d'adresses pour Allen Bradley E/IP C.Logix
Multiplexage d'adresses
Avec le pilote de communication Allen Bradley E/IP C.Logix, le multiplexage d'adresses est
possible.
Pour le multiplexage d'adresses, deux variables sont requises :
● "Tag_1" est une variable du type de données "String" et contient comme valeur une
adresse logique, p. ex. "HMI:Robot5.Block5".
Cette valeur peut cependant être modifiée en une seconde adresse valide, p. ex.
"HMI:Robot4.Block3".
76
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
● "Tag_2" est une variable pour laquelle le pilote de communication "Allen Bradley E/IP
C.Logix" est défini pour la connexion.
Comme adresse, vous n'entrez cependant pas de constante, mais "[Tag_1]". Les
crochets indiquent que l'adresse est multiplexée. L'adresse correspond respectivement à
la valeur actuelle de la variable "Tag_1".
Remarque
Vous pouvez uniquement réaliser un multiplex d'adresses Allen Bradley E/IP C.Logix
complètes et non pas de parties d'adresses. "HMI:Robot[Tag_1].Block5" est une
adresse invalide.
Vous pouvez aussi cliquer sur la flèche droite dans la colonne "Adresse". Dans la boîte
de dialogue des adresses qui s'ouvre alors, sélectionnez l'entrée "Multiplex" à la place de
l'entrée "Constante" avec la flèche située au bord gauche. Dans la liste de sélection des
variables, seules des variables du type de données "String" sont alors proposées.
Dans le cas de variables pour lesquelles vous avez réalisé un multiplex, vous pouvez
également configurer une fonction pour l'événement "Modification de valeur".
Exemples d'adressage pour Allen Bradley E/IP C.Logix
Tableau d'exemples d'adressages
Le tableau suivant indique des variantes d'adressage de base pour les variables de
contrôleur. D'autres variantes d'adressage sont possibles au moyen de combinaisons.
Type
Mode
Adresse
Généralités
Variable de contrôleur
NomVariable
Variable de programme
Programme:NomVariable
Accès à un élément d'un
tableau bidimensionnel
VariableTableau[Dim1,Dim2]
Elément d'un tableau de
structure (unidimensionnel)
VariableTableau[Dim1].ElémentStructure
Bit dans un élément d'un
tableau de type de base
(bidimensionnel)
VariableTableau[Dim1,Dim2]/Bit
Tableau dans structure
VariableStructure.VariableTableau
Bit dans l'élément d'un
tableau dans une sousstructure
VariableStructure.Structure2.VariableTable
au [Elément]/Bit
Tableau
Structure
Remarque
Lorsque vous souhaitez adresser des variables de programme, vous devez faire précéder
l'adresse du nom du programme dans l'automate de l'adresse, séparé par un double-point.
Exemple : NomProgramme:VariableTableau[Dim1,Dim2]
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
77
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Accès aux éléments de tableau
Type
Adresse
Variable de contrôleur
VariableTableau[Dim1]
VariableTableau[Dim1,Dim2]
VariableTableau[Dim1,Dim2,Dim3]
Variable de programme
NomProgramme:VariableTableau[Dim1]
NomProgramme:VariableTableau[Dim1,Dim2]
NomProgramme:VariableTableau[Dim1,Dim2,Dim3]
Optimisation de la configuration (Allen Bradley Ethernet IP)
Cycle d'acquisition et temps d'actualisation
Les cycles d'acquisition des "pointeurs de zone" et des variables indiqués dans le logiciel de
configuration constituent des facteurs importants pour les temps d'actualisation pouvant être
réellement atteints.
Le temps d'actualisation correspond au cycle d'acquisition auquel viennent s'ajouter le temps
de transfert et la durée de traitement.
Pour obtenir les meilleurs temps d'actualisation possibles, veuillez tenir compte de ce qui
suit lors de la configuration :
● Configurez les diverses plages de données de manière à leur donner la taille nécessaire,
ni trop grande, ni trop petite.
● Des cycles d'acquisition sélectionnés trop petits altèrent inutilement la performance
globale. Réglez le cycle d'acquisition en fonction de la vitesse de modification des valeurs
de process. A titre d'exemple, l'évolution de la température d'un four est
considérablement plus lente que celle d'un entraînement électrique. Valeur indicative de
cycle d'acquisition : env. 1 seconde.
● Pour que les modifications dans l'automate soient détectées, celles-ci doivent au moins
être en attente pendant le cycle d'acquisition effectif.
Alarmes de bit
Utilisez des tableaux pour les alarmes de bit et affectez respectivement chaque alarme à un
bit de la variable tableau proprement dite et non pas aux différents sous-éléments. Pour les
alarmes de bit, seules les variables et les tableaux des types de données "Int" et "UInt"
sont autorisés.
Vues
Pour les vues, la fréquence d'actualisation pouvant être réellement atteinte dépend de la
nature et de la quantité de données à représenter.
Lors de la configuration, veillez à ne paramétrer des cycles d'acquisition courts que pour les
objets pour lesquels une actualisation rapide est effectivement nécessaire, ceci afin d'obtenir
des temps d'actualisation courts.
78
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Courbes
Si le bit groupé est mis à 1 dans "Zone de transfert de courbe" pour les courbes à
déclenchement sur bit, le pupitre opérateur actualise à chaque fois toutes les courbes dont
le bit est mis à 1 dans cette zone. Ensuite, il réinitialise les bits.
Ce n'est que lorsque tous les bits ont été réinitialisés par le pupitre opérateur que le bit
groupé peut à nouveau être mis à 1 dans le programme de l'automate.
Tâches de commande
Si un grand nombre de tâches de commande est envoyé en rafale à traiter, la
communication entre le pupitre opérateur et l'automate risque d'être surchargée.
Si le pupitre opérateur entre la valeur 0 dans le premier mot de données de la boîte des
tâches, le pupitre opérateur a reçu la tâche de commande. Le pupitre opérateur traite
maintenant la commande et a besoin de plus de temps. Si une nouvelle tâche de commande
entre immédiatement dans la boîte des tâches, il se peut que le pupitre opérateur mette du
temps à exécuter la tâche de commande suivante. Le système ne reçoit la tâche de
commande suivante que lorsque des ressources PC sont disponibles.
Comportement de dépassements de délais d'attente pour TCP/IP (Ethernet)
L'utilisation du protocole Ethernet IP permet de détecter des interruptions de connexions au
plus tôt après environ une minute. En l'absence de requêtes de variables, p. ex. absence de
variable de sortie dans la vue actuelle, une coupure de la connexion n'est pas détectée de
manière sûre.
Configurez un pointeur de zone Coordination pour chaque automate. Cette procédure
garantit la détection d'une coupure de la connexion après env. deux minutes, même dans le
cas décrit.
Mise en service des composants (modules de communication)
Transfert du programme d'API sur l'automate
• Reliez le PC et la CPU à l'aide du câble correspondant.
• Chargez les fichiers de programme sur la CPU.
• Mettez ensuite la CPU sur RUN.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
79
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.2 Configuration du pilote de communication Allen Bradley
Transfert du projet sur le pupitre opérateur
• Pour le transfert du projet, le pupitre opérateur doit être en mode de transfert.
Une distinction est faite entre les cas suivants :
– Première mise en service
Lors de la première mise en service, aucune configuration n'existe encore sur le
pupitre opérateur. Les données de projet nécessaires au fonctionnement et le logiciel
Runtime doivent être transférés de l'ordinateur de configuration sur le pupitre
opérateur. Le pupitre opérateur passe automatiquement en mode de transfert.
La boîte de dialogue de transfert s'affiche avec un message de connexion sur le
pupitre opérateur.
– Remise en service
Lors de la remise en service, vous remplacez une configuration existant déjà dans le
pupitre par une autre configuration.
Vous trouverez des instructions exactes sur les étapes nécessaires dans le manuel de
votre pupitre opérateur.
• Vérifiez dans votre projet WinCC flexible que les paramètres d'alarme sont conformes à
vos exigences.
• Avant de transférer le projet sur le pupitre opérateur, vous devez définir les paramètres
de transfert dans le menu "Projet > Transfert > Paramètres de transfert" :
– Sélectionnez l'interface utilisée.
– Sélectionnez les paramètres de transfert.
– Sélectionnez la mémoire cible.
• Démarrez le transfert du projet en cliquant sur le bouton "Transfert".
– Le projet est généré automatiquement.
– Les diverses étapes de génération et de transfert sont affichées dans une fenêtre.
Si le transfert s'est déroulé correctement, le message suivant s'affiche à la fin : "Transfert
réussi" sur le PC de configuration.
La vue initiale s'affiche sur le pupitre opérateur.
Relier l'automate au pupitre opérateur
• Reliez l'automate (CPU ou module de communication) et le pupitre opérateur à l'aide d'un
câble de raccordement approprié.
• Le message "Connexion établie avec l'automate ..." s'affiche sur le pupitre opérateur".
Veuillez noter que, dans WinCC flexible, l'utilisateur peut éditer les textes
d'alarmes système.
IMPORTANT
Lors de la mise en service, respectez les consignes de sécurité figurant dans le manuel
du pupitre opérateur.
Veuillez tenir compte du fait que des rayonnements haute fréquence, émis p. ex. par
des téléphones mobiles, risquent d'occasionner des situations indésirables.
80
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
2.3
Zones de données utilisateurs
2.3.1
Requête et transfert de courbe
Fonction
Une courbe est la représentation graphique d'une ou plusieurs valeurs issues de l'automate.
Suivant la configuration, la lecture de la valeur est à déclenchement sur bit ou temporel.
Courbes à déclenchement temporel
A un intervalle de temps défini dans la configuration, le pupitre opérateur lit périodiquement
les valeurs de la courbe. Les courbes à déclenchement temporel conviennent à des
processus continu, tel que la température d'un moteur.
Courbes à déclenchement sur bit
Lors de la mise à 1 d'un bit de déclenchement dans la variable requête de courbe, le pupitre
opérateur lit soit une valeur de courbe, soit un tampon entier. Ce paramétrage est défini
dans la configuration. Les courbes à déclenchement sur bit sont généralement utilisées pour
la représentation de valeurs changeant rapidement. Par exemple, dans le cas de
l'impression par injection dans la fabrication d'éléments plastiques.
Pour le déclenchement de courbes sur bit, il faut créer lors de la configuration les variables
externes correspondantes dans l'éditeur WinCC flexible "Variables" et les relier aux zones
de courbe. Le pupitre opérateur et l'automate communiquent ensuite via ces zones
de courbes.
Les zones suivantes sont disponibles pour des courbes :
● Zone de requête de courbe
● Zone de transfert de courbe 1
● Zone de transfert de courbe 2 (uniquement nécessaire pour un tampon alterné)
Pour les pilotes de communication DF1 et DH485
Les variables des types de données "N", "O", "I", "S" ou "B" sont autorisées. Elles doivent
être du type de données "UInt" ou une variable de tableau du type de données "UInt".
Affectez un bit à une courbe dans la configuration. L'affectation des bits est ainsi définie pour
toutes les zones de courbe.
Pour le pilote de communication Ethernet IP
Les variables du type de données "Int" ou une variable de tableau du type de données "Int"
sont autorisées. Affectez un bit à une courbe dans la configuration. L'affectation des bits est
ainsi définie pour toutes les zones de courbe.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
81
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Zone de requête de courbe
Si une vue ayant une ou plusieurs courbes est ouverte sur le pupitre opérateur, ce dernier
met à 1 les bits correspondants dans la zone de requête de courbe. A l'issue de la fermeture
de la vue, le pupitre opérateur réinitialise les bits correspondants dans la zone de requête
de courbe.
La zone de requête de courbe permet sur l'automate d'évaluer la courbe représentée
actuellement sur le pupitre opérateur. Un déclenchement des courbes est également
possible sans évaluation de la zone de requête de courbe.
Zone de transfert de courbe 1
Cette zone permet le déclenchement de courbes. Dans votre programme d'automate, vous
devez mettre à 1 le bit affecté à la courbe dans la zone de transfert de courbe ainsi que le bit
de groupement de courbes. Le bit de groupement de courbes est le dernier bit de la zone de
transfert de courbe.
Le pupitre opérateur détecte le déclenchement. Le pupitre opérateur lit une valeur
ou le tampon entier de l'automate. Ensuite, il réinitialise le bit de courbe et le bit groupé
de courbes.
La vue ci-dessous présente la structure d'une zone de transfert de courbe.
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
1XP«URGHELW HUPRW
QLªPHPRW
%LWJURXS«GHFRXUEH
Tant que le bit groupé de courbes n'a pas été réinitialisé, une modification de la zone de
transfert de courbe par le programme d'automate n'est pas autorisée.
Zone de transfert de courbe 2
La zone de transfert de courbe 2 est nécessaire aux courbes configurées avec un tampon
alterné. La structure de la zone de transfert de courbe 2 est identique à celle de la zone de
transfert de courbe 1.
Tampon alterné
Le tampon alterné est un second tampon pour la même courbe pouvant être défini dans
la configuration.
Pendant que le pupitre opérateur effectue la lecture des valeurs dans la mémoire 1,
l'automate réalise l'écriture dans la mémoire 2. Pendant que le pupitre opérateur réalise la
lecture de la mémoire 2, l'automate effectue l'écriture dans la mémoire 1. Ceci permet
d'éviter que durant la lecture de la courbe par le pupitre opérateur, les valeurs de la courbe
soient écrasées par l'automate.
82
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
2.3.2
Image des DEL
Fonction
Sur les pupitres à touches Operator Panel (OP), Multi Panel (MP) et Panel PC, des diodes
électroluminescentes (DEL) sont intégrées aux touches de fonction. Il est possible de piloter
ces DEL à partir de l'automate. Ceci permet, p. ex., de signaler à l'utilisateur par une DEL
allumée la touche à presser en fonction de la situation.
Conditions
Pour permettre un pilotage de DEL, une variable LED ou une variable de tableau doit être
définie sur l'automate et être indiquée en tant que variable LED dans la configuration.
Affectation de DEL
L'affectation des diverses diodes électroluminescentes aux bits de la variable LED est
définie lors de la configuration des touches de fonction. A cette occasion, vous indiquez pour
chaque touche de fonction dans la fenêtre des Propriétés, groupe "Général" la "variable
LED" et le "bit" affecté.
Le numéro de bit "Bit" désigne le premier de deux bits consécutifs pilotant les états de
DEL suivants :
Fonctions LED
Tous les Mobile Panel, tous les Operator Panel,
tous les Multi Panel
Bit n+ 1
Bit n
0
0
éteinte
éteinte
0
1
clignote rapidement
clignote
1
0
clignote lentement
clignote
1
1
allumée
allumée
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Panel PC
83
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
2.3.3
Pointeurs de zone
2.3.3.1
Généralités sur les zones de communication (Allen-Bradley)
Introduction
Les pointeurs de zone sont des champs de paramètres. A partir de ces champs de
paramètres, WinCC flexible Runtime obtient les informations sur l'état et la taille des zones
de données dans l'automate. Au cours de la communication, l'automate et le pupitre
opérateur inscrivent et lisent tour à tour des données dans ces zones de données.
L'évaluation des données sauvegardées permet à l'automate et au pupitre opérateur de
déclencher des actions prédéfinies.
Les pointeurs de zone physiques se trouvent dans la mémoire de l'automate. Leurs
adresses sont définies lors de la configuration dans l'éditeur des connexions sous
"Pointeur de zone".
WinCC flexible utilise les pointeurs de zone suivants :
● Tâche de commande
● ID du projet
● Numéro de vue
● Enregistrement
● Date/heure
● Date/heure sur l'automate
● Coordination
Disponibilité selon le pupitre opérateur
La disponibilité des pointeurs de zone dépend du pupitre opérateur utilisé.
84
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone, vous devez le définir et l'activer sous
"Communication ▶ Connexions".
Activation d'un pointeur de zone à l'appui de l'exemple d'un automate SIMATIC S7
● Activée
Active le pointeur de zone.
● Nom
Nom du pointeur de zone prédéfini par WinCC flexible.
● Adresse
Adresse de variable du pointeur de zone dans l'automate
● Longueur
La longueur du pointeur de zone est prédéfinie par WinCC flexible.
● Cycle d'acquisition
Pour qu'un pointeur de zone soit lu périodiquement, définissez dans ce champ le cycle
d'acquisition. Tenez compte du fait qu'un temps d'acquisition de courte durée peut influer
sur la performance du pupitre opérateur.
● Commentaire
Saisissez un commentaire, p. ex. pour l'utilisation du pointeur de zone.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
85
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Accès aux zones de données
Le tableau ci-dessous indique comment l'automate et le pupitre opérateur accèdent en
lecture (R) ou en écriture (W) aux diverses zones de données.
Zone de données
Nécessaire au
Pupitre
opérateur
Numéro de vue
Evaluation par l'automate de la vue actuellement ouverte.
Enregistrement
Transfert d'enregistrements avec synchronisation
Date/heure
Automate
W
R
R/W
R/W
Transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur vers
l'automate.
W
R
Date/heure sur l'automate
Transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur
R
W
Coordination
Demande de l'état du pupitre dans le programme d'automate
W
R
ID du projet
Runtime vérifie si l'ID de projet WinCC flexible et le projet
sont cohérents sur l'automate.
R
W
Tâche de commande
Déclenchement de fonctions sur le pupitre opérateur par le
programme d'automate
R/W
R/W
Les sections ci-dessous décrivent les pointeurs de zone et les tâches de
commande affectées.
2.3.3.2
Pointeur de zone "Numéro de vue"
Fonction
Dans ce pointeur de zone, les pupitres opérateurs déposent des informations concernant la
vue appelée sur le pupitre opérateur concerné.
Il est ainsi possible de transférer des informations sur le contenu actuel de l'image depuis
le pupitre opérateur jusqu'à l'automate. Certaines réactions peuvent être déclenchées dans
l'automate, p. ex. l'appel d'une autre image.
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone "Numéro de vue", vous devez le définir et
l'activer sous "Communication ▶ Connexions". Le pointeur de zone "Numéro de vue" ne peut
être créé qu'une fois sur un automate.
Le numéro de vue est transféré de manière spontanée à l'automate. Ceci signifie que la
transmission est toujours réalisée lorsqu'une nouvelle vue est activée sur le pupitre
opérateur. La configuration d'un cycle d'acquisition n'est de ce fait pas nécessaire.
Structure
Le pointeur de zone est une zone de données d'une longueur fixe de 5 mots dans la
mémoire de l'automate.
15
86
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
1. Mot
Type de vue courant
2. Mot
Numéro de la vue actuelle
3. Mot
Réservé
4. Mot
Numéro de champ actuel
5. Mot
Réservé
4
3
2
1
0
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
● Type de vue courant
"1" pour vue de base ou
"4" pour fenêtre permanente
● Numéro de la vue actuelle
1 à 32767
● Numéro de champ actuel
1 à 32767
2.3.3.3
Pointeur de zone "Date/heure"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur
vers l'automate.
L'automate inscrit la tâche de commande "41" dans la boîte des tâches.
L'évaluation de la tâche de commande permet au pupitre opérateur d'inscrire sa date
actuelle et l'heure dans la zone de données configurée dans le pointeur de zone
"Date/heure". Toutes les données sont décimales codées en binaire.
Si plusieurs liaisons sont configurées dans un projet et que le pointeur de zone "Date /
Heure" doit être utilisée dans l'une des liaisons, la zone de communication doit être activée
pour chacune des liaisons configurées.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Mot de
données
Octet gauche
15
Octet droit
8
7
0
n+0
Réservé
Heure (0-23)
n+1
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+2
Réservé
Réservé
n+3
Réservé
Jour de la semaine (1-7, 1=Di)
n+4
Jour (1-31)
Mois (1-12)
n+5
Année (80-99/0-29)
Réservé
Heure
Date
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
87
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
2.3.3.4
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur. Vous utilisez ce pointeur de zone lorsque l'automate est configuré en tant
que maître d'horloge.
L'automate charge la zone de données du pointeur de zone. Toutes les données sont
décimales codées en binaire.
Le pupitre opérateur lit périodiquement les données par le biais du cycle d'acquisition
configuré et se synchronise.
Remarque
Sélectionnez dans la configuration un cycle d'acquisition du pointeur de zone Date/heure qui
ne soit pas trop court, car ceci influe sur les performances du pupitre opérateur.
Recommandation : Cycle d'acquisition d'1 minute, si votre processus permet ce cycle.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Format DATE_AND_TIME (codage DCB)
Mot de données
Octet gauche
15
n+0
1)
......
Octet droit
8
7
......
Année (80-99/0-29)
Mois (1-12)
n+1
Jour (1-31)
Heure (0-23)
n+2
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+3
Réservé
n+4 1)
Réservé
Réservé
n+5
Réservé
Réservé
1)
0
Réservé
Jour de la semaine
(1-7, 1=Di)
Les deux mots de données doivent être dans la même zone de données, afin de garantir la
concordance du format de données avec WinCC flexible et d'empêcher la lecture
d'informations erronées.
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
88
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
2.3.3.5
Pointeur de zone "Coordination"
Fonction
Le pointeur de zone "Coordination" permet de réaliser les fonctions suivantes :
● Détection du démarrage du pupitre opérateur dans le programme d'automate
● Détection du mode actuel de fonctionnement du pupitre opérateur dans
le programme d'automate
● Détection de la propension à communiquer du pupitre opérateur dans
le programme d'automate
Le pointeur de zone "Coordination" a une longueur de deux mots.
Utilisation
Remarque
A chaque mise à jour du pointeur de zone par le pupitre opérateur, le système inscrit des
données dans toute la zone de coordination.
C'est la raison pour laquelle le programme d'API ne doit apporter aucune modification dans
la zone de coordination.
Affectation des bits dans le pointeur de zone "Coordination"
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
HUPRW
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
;
;
;
QGPRWQRQDIIHFW«
ದ U«VHUY«
[ DIIHFW«
%LWGHPLVHHQURXWH
0RGHGHIRQFWLRQQHPHQW
%LWG
DFWLYLW«
Bit de démarrage
Pendant le démarrage, le pupitre opérateur met le bit de démarrage un instant sur "0". A
l'issue du démarrage, ce bit est sur "1" en permanence.
Mode de fonctionnement
Dès que l'utilisateur met le pupitre opérateur offline, le bit du mode de fonctionnement est
mis à "1". En mode de fonctionnement normal du pupitre opérateur, l'état du bit de mode de
fonctionnement est "0". Dans le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de
déterminer le mode de fonctionnement actuel du pupitre opérateur.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
89
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Bit d'activité
A intervalles réguliers d'environ 1 seconde, le pupitre opérateur inverse le bit d'activité. Dans
le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de vérifier si la connexion au
pupitre opérateur est encore active.
2.3.3.6
Pointeur de zone "ID du projet"
Fonction
Ce pointeur de zone permet au lancement de Runtime de vérifier si le pupitre opérateur est
connecté au bon automate. Cette vérification est important lors de l'utilisation de plusieurs
pupitres opérateurs.
A cet effet, le pupitre opérateur compare une valeur mémorisée sur l'automate à celle
indiquée dans la configuration. Ceci permet d'assurer la compatibilité des données de
configuration avec le programme d'automate. Une divergence entraîne l'affichage d'un
événement système sur le pupitre opérateur et un arrêt du runtime.
Utilisation
Pour utiliser ce pointeur de zone, définissez ce qui suit lors de la configuration :
● Indication de la version de configuration. Valeur possible comprise entre 1 et 255.
Vous entrez la version dans l'éditeur de paramétrage du pupitre sous "ID du projet".
● Adresse de données de la valeur mémorisée dans l'automate pour la version :
Vous saisissez l'adresse de données dans l'éditeur "Communication > Connexions"
sous "Adresse".
Panne d'une connexion
En cas de panne d'une connexion à un appareil pour lequel le pointeur de zone
"ID de projet" a été configuré, toutes les autres connexions dans le projet sont mises
"Hors ligne" également.
Ce comportement suppose les conditions suivantes :
● Vous avez configuré plusieurs connexions dans un projet.
● Vous utilisez le pointeur de zone "ID de projet" dans une connexion au moins.
Les causes suivantes sont susceptibles de faire passer des connexions à l'état "Hors ligne" :
● L'accès à l'automate n'est pas possible.
● La connexion a été mise hors ligne dans le système d'ingénierie.
90
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
2.3.3.7
Pointeur de zone "Tâche de commande"
Fonction
La boîte de tâches de commande permet de fournir des tâches de commande au pupitre
opérateur et ainsi de déclencher des actions sur ce dernier. Parmi ces fonctions, on
distingue p. ex. :
● Afficher la vue
● le réglage de la date et de l'heure.
Structure des données
Le numéro de tâche figure dans le premier mot de la boîte de tâches de commande. Suivant
la tâche de commande concernée, jusqu'à trois paramètres peuvent être transférés.
Mot
Octet gauche
Octet droit
n+0
0
Numéro de tâche
n+1
Paramètre 1
n+2
Paramètre 2
n+3
Paramètre 3
Si le premier mot de la boîte de tâches de commande est différent de 0, le pupitre opérateur
évalue la tâche de commande. C'est la raison pour laquelle les paramètres doivent d'abord
être entrés dans la boîte de tâches de commande et ensuite seulement le numéro de tâche.
Lorsque le pupitre opérateur a accepté la tâche de commande, le premier mot est remis à 0.
En général, l'exécution de la tâche de commande n'est pas encore terminée à ce moment-là.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
91
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Tâches de commande
Une liste des tâches de commande et de leur paramètres est donnée ci-après. La colonne
"No" indique le numéro de la tâche de commande. En général, les tâches de commande ne
peuvent être déclenchées par l'automate que si le pupitre opérateur est en mode "En ligne".
Remarque
Tenez compte du fait que tous les pupitres opérateur ne prennent pas en charge les tâches
de commande. Il n'y a p. ex. pas de tâches de commande pour le TP 170A et le
Micro Panel.
N°
14
15
23
Fonction
Régler l'heure (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche : Octet droit : heures (0-23)
Paramètre 2
Octet gauche : minutes (0-59)
Octet droit : secondes (0-59)
Paramètre 3
-
Régler la date (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche: Octet droit : jour de la semaine (1-7 : Dimanche-Samedi)
Paramètre 2
Octet gauche : jour (1-31)
Octet droit : mois (1-12)
Paramètre 3
Octet gauche : année
Connecter utilisateur
Ouvre une session utilisateur avec le nom "PLC User" ayant le numéro de groupe fourni dans le
paramètre 1 sur le pupitre opérateur.
La présence dans le projet du numéro de groupe fourni constitue la condition préalable à
l'ouverture de session.
24
Paramètre 1
Numéro de groupe 1 - 255
Paramètre 2, 3
-
Déconnecter utilisateur
Ferme la session utilisateur actuelle.
(cette fonction correspond à la fonction système "Déconnecter")
Paramètre 1, 2, 3
40
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format S7 DATE_AND_TIME)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
41
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format OP/MP)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
92
-
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
N°
46
Fonction
Rafraîchir la variable
Charge le pupitre opérateur de lire sur l'automate la valeur actuelle de la variable, dont l'ID de
variable correspond à la valeur fournie dans le paramètre 1.
(Cette fonction correspond à la fonction système "ActualiserVariable")
Paramètre 1
49
1 - 100
Effacer le tampon des messages d'événement
Paramètre 1, 2, 3
50
Effacer le tampon des messages d'alarme
Paramètre 1, 2, 3
51
69
-
Sélection de vue
-
1)
Paramètre 1
Numéro de vue
Paramètre 2
-
Paramètre 3
Numéro de champ
Lire un enregistrement de l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
0 : Ne pas écraser l'enregistrement disponible
1: Ecraser l'enregistrement disponible
70
1)
2.3.3.8
Inscrire l'enregistrement sur l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
-
Sur les pupitres opérateur OP 73, OP 77A et TP 177A, la tâche de commande "Sélection de
vue" est également exécutée lorsque le clavier virtuel est ouvert.
Pointeur de zone "Enregistrement"
Pointeur de zone "Enregistrement"
Fonction
Lors du transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, les deux
partenaires de communication accèdent à tour de rôle à des zones de communication
communes sur l'automate.
Types de transferts
On distingue deux possibilités de transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur
et l'automate :
● Transfert sans synchronisation
● Transfert avec synchronisation via la boîte de données
Les enregistrements sont toujours transférés directement. Cela signifie que les valeurs de
variables sont lues ou écrites directement dans l'adresse configurée pour la variable, sans
détour par le presse-papiers.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
93
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Initialiser le transfert d'enregistrements
Vous disposez de trois possibilités d'initialisation du transfert :
● Opération dans l'affichage de recette
● Tâches de commande
Le transfert des enregistrements peut aussi être déclenché par l'automate.
● Déclenchement de fonctions configurées
Lors du déclenchement du transfert d'enregistrements par une fonction configurée ou une
tâche de commande, vous pouvez continuer d'utiliser sans problème la vue de la recette sur
le pupitre opérateur. Les enregistrements sont transférés en arrière-plan.
Cependant, le traitement simultané de plusieurs requêtes de transfert n'est pas possible.
Dans ce cas, le pupitre opérateur refuse un transfert supplémentaire en affichant un
message système.
Transfert sans synchronisation
Lors du transfert asynchrone d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, une
coordination des zones de données partagées n'a pas lieu. C'est la raison pour laquelle la
définition d'une zone de données n'est pas nécessaire lors de la configuration.
Le transfert asynchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● un écrasement incontrôlé des données par le partenaire de communication peut
être exclu.
● L'automate n'a pas besoin d'informations sur le numéro de la recette ni sur celui
de l'enregistrement.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une opération sur le pupitre opérateur.
Lire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert, à des fins de lecture, les valeurs sont extraites des
adresses de l'automate et transférées sur le pupitre opérateur.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs sont chargées sur le pupitre opérateur. Une poursuite de leur traitement
est possible sur le pupitre opérateur, p. ex., la modification et l'enregistrement de
valeurs, etc.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs sont enregistrées immédiatement sur le support de données.
Ecrire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert en vue d'une écriture, les valeurs sont inscrites dans les
adresses de l'automate.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs actuelles sont inscrites sur l'automate.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs du support de données sont inscrites sur l'automate.
94
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Transfert avec synchronisation (Allen-Bradley)
Lors d'un transfert synchrone, les deux partenaires de communication mettent à 1 des bits
d'état dans la plage de données qu'ils partagent. Vous pouvez ainsi éviter dans votre
programme de commande un écrasement réciproque incontrôlé des données.
Application
Le transfert synchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● L'automate est le "partenaire actif" lors du transfert d'enregistrements.
● Sur l'automate, des informations concernant le numéro de la recette et celui de
l'enregistrement font l'objet d'une évaluation.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une tâche de commande.
Conditions
Pour que les enregistrements soient transférés entre le pupitre opérateur et l'automate, les
conditions suivantes doivent être remplies lors de la configuration :
● Un pointeur de zone a été configuré : Editeur "Communication > Laisons" sous "Pointeur
de zone".
● L'automate avec lequel le pupitre opérateur synchronise le transfert des enregistrements
est indiqué dans la recette. Editeur des recettes, fenêtre des Propriétés de la recette,
Groupe "Attribut" sous "Transfert".
Structure de la plage de données
La plage de données a une longueur fixe de 5 mots. La structure de la plage de données est
la suivante :
15
0
1. Mot
Numéro de la recette actuelle (1 - 999)
2. Mot
Numéro de l'enregistrement actuel (0 - 65.535)
3. Mot
Réservé
4. Mot
Etat (0, 2, 4, 12)
5. Mot
Réservé
● Etat
Le mot d'état (mot 4) peut avoir les valeurs suivantes :
Valeur
Signification
Décimale
Binaire
0
0000 0000
Transfert autorisé, boîte de données disponible
2
0000 0010
Transfert en cours.
4
0000 0100
Transfert terminé sans erreur
12
0000 1100
Transfert terminé avec une erreur
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
95
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Causes d'erreurs possibles lors du transfert d'enregistrements
Causes d'erreurs possibles
Si un transfert d'enregistrements se termine par une erreur, ceci peut être lié entre autres
aux causes ci-dessous :
● Adresse de variable non configurée sur l'automate
● Impossible d'écraser des enregistrements
● Numéro de recette non disponible
● Numéro d'enregistrement non disponible.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui
seul. L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions
suivantes est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé avec erreur".
Réaction à une annulation liée à la présence d'une erreur
Le pupitre opérateur réagit de la manière suivante à une annulation du transfert
d'enregistrements liée à une erreur :
● Initialisation par manipulation dans l'affichage de recette
Informations dans la barre d'état de l'affichage de recette et sortie d'événements système
● Initialisation par une fonction
Sortie d'événements système
● Initialisation par une tâche de commande
Aucune réponse au niveau du pupitre opérateur
Indépendamment de cela, vous pouvez évaluer l'état du transfert par interrogation du mot
d'état dans la boîte de données.
96
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Procédure de transfert avec déclenchement par une fonction configurée
Lecture de l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit
dans l'enregistrement indiqué dans la fonction.
4
•
•
5
Si "Oui" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction,
le système écrase l'enregistrement disponible sans inviter
à confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Non" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction et
que l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule
l'opération et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la
boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
Ecriture sur l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit sur le support de données les valeurs
de l'enregistrement indiqué dans la fonction et il les écrit sur
l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les
données transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
Procédure de transfert par tâche de commande
Le transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate peut être initialisé par
le pupitre opérateur ou par l'automate.
Les deux tâches de commande n° 69 et n° 70 sont disponibles pour ce type de transfert.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
97
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
N° 69 : Lire un enregistrement de l'automate ("SPS → DAT")
La tâche de commande n° 69 transfère les enregistrements de l'automate sur le pupitre
opérateur. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
69
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
Ne pas écraser l'enregistrement disponible : 0
Ecraser l'enregistrement disponible : 1
N° 70 : Ecrire l'enregistrement dans l'automate ("DAT → SPS")
La tâche de commande n° 70 transfère les enregistrements du pupitre opérateur sur
l'automate. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
70
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
—
Procédure de lecture dans l'automate avec la tâche de commande "SPS → DAT" (N° 69)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit dans
l'enregistrement indiqué dans la tâche de commande.
4
•
•
5
98
Si "Ecraser" a été sélectionné dans la tâche, le système écrase un
enregistrement disponible sans inviter à confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Ne pas écraser" a été sélectionné dans la tâche et que
l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule l'opération
et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Déroulement de l'écriture dans l'automate avec la tâche de commande "DAT → SPS" (N° 70)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur extrait du support de données les valeurs de
l'enregistrement indiqué dans la tâche et il les écrit sur l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les données
transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Procédure de transfert avec opération dans la vue de recette
Lecture de l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
2
Le pupitre opérateur entre le numéro de recette à lire et l'état
"Transfert en cours" dans la boîte de données et il met le numéro
d'enregistrement à 0.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les affiche
dans la vue de recette.
Non
Annulation avec
événement
système.
Dans le cadre de recettes à variables synchronisées, les valeurs de
l'automate sont également inscrites dans les variables.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
99
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Ecriture dans l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
Vérification : Mot d'état = 0 ?
1
oui
Non
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement à inscrire et l'état "Transfert en cours" dans la
boîte de données.
2
Annulation avec
événement
système.
Le pupitre opérateur écrit les valeurs actuelles dans l'automate.
Pour les recettes à variables synchronisées, les valeurs modifiées
sont synchronisées entre l'affichage de recette et les variables, puis
écrites dans l'automate.
3
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
4
Le cas échéant, le programme d'automate peut maintenant évaluer
les données transférées.
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui seul.
L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions suivantes
est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé avec erreur".
100
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
2.3.4
Evénements, messages d'alarme et acquittement
2.3.4.1
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement
Fonction
Les événements système fournissent des informations sur les états de fonctionnement ou
les défaillances de l'automate ou du pupitre opérateur à l'utilisateur de ce dernier.
Les textes d'événement se composent de textes configurables librement et/ou de variables
aux valeurs actuelles.
D'une manière générale, on distingue deux types d'événements : les événements et
les alarmes. L'utilisateur chargé de la configuration définit ce que sont un événement et
une alarme.
Message d'événement
Un message d'événement indique un état. Exemple :
● Moteur en marche
● API en mode manuel
Message d'alarme
Un message d'alarme indique un défaut de fonctionnement. Exemple :
● La vanne ne s'ouvre pas.
● Température de moteur trop élevée
Comme les alarmes signalent des états de fonctionnement exceptionnels, il faut
les acquitter.
Acquittement
Les messages d'alarme sont acquittés de la manière suivante :
● Commande sur le pupitre opérateur
● Mise à 1 du bit d'acquittement par l'automate.
Déclenchement d'événements
Une alarme est déclenchée de la manière suivante dans l'automate :
● Mise à 1 d'un bit dans une variable
● Dépassement de la valeur limite d'une valeur de mesure
L'emplacement des variables ou du tableau de variables est défini dans WinCC flexible ES.
La variable ou le tableau doivent être configurés sur l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
101
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
2.3.4.2
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau
Marche à suivre
Vous définissez les variables ou les tableaux dans l'éditeur "Variables". La figure ci-dessous
présente la boîte de dialogue.
Protocole DF1 et DH 485
E/IP C.Logix
● Définissez le nom de la variable ou du tableau.
● Sélectionnez une connexion à l'automate.
La connexion doit être configurée dans l'éditeur des connexions.
● Sélectionnez un type de données.
Les types de données pouvant être sélectionnés dépendent de l'automate. Lors de la
sélection d'un type de données non autorisé, la variable n'est disponible ni dans l'éditeur
des alarmes TOR ni dans celui des alarmes analogiques.
102
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Les types de données suivants sont pris en charge par les automates Allen Bradley :
pilote de communication
Automate
Types de données autorisés
Alarmes TOR
Alarmes analogiques
DF1 et DH485
SLC500, SLC501,
SLC502, SLC503,
SLC504, SLC505,
PLC5, MicroLogix
Int, UInt
Int, UInt, Long,
ULong, Bit, Real
E/IP C.Logix
ControlLogix,
CompactLogix
Int, UInt
SInt, USInt, Int, UInt,
DInt, UDInt, Bool,
Real
● Saisissez une adresse.
La variable adressée contient le bit qui déclenche l'alarme.
Dès que le bit de la variable est mis à 1 sur l'automate et est transféré dans le cycle
d'acquisition configuré pour le pupitre opérateur, ce dernier détecte l'alarme
correspondante comme étant "apparue".
Inversement, à l'issue de la réinitialisation de ce même bit sur l'automate, cette alarme
est détectée par le pupitre opérateur comme étant "disparue".
● Sélectionnez les éléments du tableau.
Vous pouvez sélectionner d'autant plus de numéros de bits dans l'éditeur "Alarmes TOR"
que vous augmentez le nombre d'éléments du tableau. Ainsi, 48 bits d'alarme p. ex. sont
disponibles pour un tableau de 3 mots.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
103
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
2.3.4.3
Etape 2 : Configurer une alarme
Marche à suivre
On distingue les alarmes suivantes :
● Alarmes TOR
● Alarmes analogiques
La création d'alarmes a lieu dans l'éditeur des alarmes TOR et celui des alarmes
analogiques.
Alarmes TOR
La figure ci-dessous présente l'éditeur.
● Editer un texte
Entrez un texte qui s'affiche dans Runtime. Le texte peut contenir des caractères et des
champs de sortie de variables.
Le texte apparaît, p. ex., dans la vue des alarmes, si un affichage des alarmes a été
configuré dans l'éditeur graphique.
● Définir un numéro
Chaque alarme possède un numéro devant être unique dans le projet. Ce numéro
permet d'identifier clairement l'alarme et il apparaît dans Runtime.
Les valeurs autorisées sont comprises entre 1 et 100.000.
Le numéro est attribué en continu par le système d'ingénierie. Le cas échéant, vous
pouvez modifier ce numéro, p. ex., si vous souhaitez répartir les numéros en groupes.
● Définir la classe d'alarme
Les classes d'alarmes possibles sont les suivantes :
– Messages d'alarme
Cette classe nécessite un acquittement.
– Messages d'événement
Cette classe signale des événements par l'apparition et la disparition de l'alarme
104
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
● Affecter une variable de déclenchement
Dans la colonne "Variable de déclenchement", vous combinez l'alarme configurée avec la
variable créée à l'étape 1. La liste de sélection contient toutes les variables avec le type
de données autorisé.
● Définir le numéro de bit
Dans la colonne "Numéro de bit", vous définissez le caractère du bit jouant un rôle dans
la variable créée.
A cette occasion, vous devez tenir compte du fait que les caractères de bits sont comptés
différemment suivant l'automate. Dans le cas des automates Allen-Bradle, le comptage
s'effectue de la manière suivante :
Comptage des caractères de bits
Octet gauche
Octet droit
Dans les automates Allen Bradley
15
8
7
0
Vous configurez dans WinCC :
15
8
7
0
Alarmes analogiques
La différence entre les alarmes analogiques et les alarmes TOR réside dans la configuration
d'une valeur seuil au lieu d'un numéro de bit. Lorsque cette valeur seuil est dépassée,
l'alarme est déclenchée. Le déclenchement de l'alarme Effacer a lieu par le biais d'un
dépassement par le bas de la valeur seuil et le cas échéant en considérant l'hystérésis
configurée.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
105
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
2.3.4.4
Etape 3 : Configurer un acquittement
Marche à suivre
Configurez sur l'automate les variables correspondantes permettant d'acquitter une alarme.
Vous devez affecter ces variables à une alarme dans l'éditeur des alarmes TOR.
L'affectation s'effectue dans "¨Propriétés ▶ Acquittement".
La figure ci-dessous présente la boîte de dialogue de configuration de l'acquittement.
Dans le cadre de l'acquittement, on distingue :
● Acquittement sur le pupitre opérateur
● Acquittement par l'automate
106
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.3 Zones de données utilisateurs
Acquittement par l'automate
Sous "Variable d'acquittement AS", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit grâce auquel le pupitre opérateur peut reconnaître un
acquittement par l'automate.
Un bit mis à 1 dans la variable entraîne l'acquittement du bit d'alarme affecté sur le pupitre
opérateur. Ainsi, un bit mis à 1 dans la variable exerce la même fonction que l'acquittement
sur le pupitre opérateur, p. ex. en appuyant sur la touche "ACK".
Le bit d'acquittement doit se trouver dans la même variable que le bit d'alarme
Réinitialisez le bit d'acquittement, avant de remettre à 1 le bit de la zone d'alarme. La figure
ci-dessous schématise les impulsions.
Acquittement sur le pupitre opérateur
Sous "Variable d'acquittement IHM", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit qui va être écrit dans l'automate après l'acquittement par le
pupitre opérateur. Veillez en cas d'utilisation de variables Array qu'elles ne dépassent pas 6
mots.
Pour qu'un changement de signal ait toujours lieu à la mise à 1 du bit d'acquittement, dès
qu'un bit d'alarme est mis à 1, le pupitre opérateur réinitialise d'abord le bit d'acquittement
affecté à l'alarme. Le traitement par le pupitre opérateur permet à ces deux opérations de ne
pas être simultanées.
Remarque
Tous les autres bits d'alarme acquittés depuis le dernier démarrage du Runtime sont
également réinitialisés. Cette plage peut être uniquement lue par l'automate.
Lorsque l'alarme est acquittée sur le pupitre opérateur, le bit est mis à 1 dans la variable
d'acquittement affectée dans l'automate. Ceci permet à l'automate de détecter que l'alarme a
été acquittée.
La figure ci-dessous schématise les impulsions.
$ODUPH
$FTXLWWHPHQW
SXSLWUHᇪDXWRPDWH
$UULY«H
G
XQH
DODUPH
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
5HPLVH¢
GXELW
G
DFTXLWWHPHQW
$FTXLWWHPHQW
YLDOHSXSLWUH
1RXYHOOH
DODUPH
107
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4
Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.1
Câble de raccordement 6XV1440-2K, RS 232, pour Allen-Bradley
6XV1440 - 2K _ _ _
Code des longueurs, voir le catalogue ST 80
Pour raccordement pupitre opérateur (RS 232, Sub D, 15 broches) - SLC503, SLC504,
SLC505, Micro Logix ML1500 LRP
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH
6RUWLHF¤EOHVXUODEURFKH
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
%R°WLHU
'&'
'65
'75
5['
7['
7['
5['
*1'
*1'
576
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
Longueur : 15 m
108
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.2
Câble de raccordement 6XV1440-2L, RS 232, pour Allen-Bradley
6XV1440 - 2L _ _ _
Code des longueurs, voir le catalogue ST 80
Pour raccordement pupitre opérateur (Sub D, 15 broches) - PLC5x, KF2, KF3
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH
6RUWLHF¤EOHVXUODEURFKH
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
%R°WLHU
'&'
'65
'75
5['
7['
7['
5['
*1'
*1'
576
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact, mais
pas de connexion aux broches PE
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
109
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.3
Câble de raccordement 1784-CP10, RS 232, pour Allen-Bradley
Câble Allen-Bradley 1784-CP10
Pour raccordement pupitre opérateur (RS 232, Sub D, 9 broches) - PLC5x, KF2, KF3
Dans le cas du raccordement à KF2 et KF3, un adaptateur (Gender Changer)
femelle/femelle à 25 broches est de plus nécessaire.
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
%R°WLHU
'&'
'75
'65
'65
'75
5['
7['
7['
5['
*1'
*1'
&76
576
576
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
110
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.4
Câble de raccordement 6XV1440–2V, RS 422, pour Allen-Bradley
6XV1440 –2V _ _ _
Code des longueurs, voir le catalogue ST 80
Pour raccordement pupitre opérateur (RS 422, Sub D, 9 broches) - PLC5x, KF2, KF3.
Dans le cas du raccordement à KF2 et KF3, un adaptateur (Gender Changer)
femelle/femelle à 25 broches est de plus nécessaire.
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
%R°WLHU
7['
5['
7['
5['
5['
7['
5['
7['
*1'
*1'
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact;
contacts du blindage reliés à la masse.
Câble : 3 x 2 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 60 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
111
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.5
Câble de raccordement 1747-CP3, RS 232, pour Allen-Bradley
Câble Allen-Bradley 1747-CP3
Pour raccordement pupitre opérateur (RS 232, Sub D, 9 broches) - SLC503, SLC504,
SLC505 (Channel 0), AIC+
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
%R°WLHU
'75
'&'
'65
'65
'&'
'75
5['
7['
7['
5['
*1'
*1'
&76
576
576
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 3 m
112
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.6
Câble de raccordement 1761-CBL-PM02, RS 232, pour Allen-Bradley
Câble Allen-Bradley 1761-CBL-PM02
Pour raccordement pupitre opérateur (RS 232, Sub D, 9 broches) - Micro Logix, AIC+
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
6FKUDXEYHUULHJHOXQJ
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH',1¢SRLQWV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
%R°WLHU
'&'
'&'
5['
7['
7['
5['
*1'
*1'
&76
576
576
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
113
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.7
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour Allen-Bradley
Câble de raccordement PP1
Pour raccordement pupitre opérateur (RS 232, Sub D, 15 broches) - Micro Logix
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\0LFUR/RJL[
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH',1¢SRLQWV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
%R°WLHU
5['
7['
7['
5['
*1'
6*
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
114
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.8
Câble de raccordement PP2, RS 232, pour Allen-Bradley
Câble de raccordement PP2
Pour raccordement pupitre opérateur (RS 232, Sub D, 15 broches) - AIC+ (Advanced
Interface Converter)
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
%R°WLHU
'&'
'65
'75
5['
7['
7['
5['
*1'
*1'
&76
576
576
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
115
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.9
Câble de raccordement PP3, RS 232, pour Allen-Bradley
Câble de raccordement PP3
Pour raccordement pupitre opérateur (RS 232, Sub D, 15 broches) - AIC+
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\$,&
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH',1¢SRLQWV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
%R°WLHU
5['
7['
7['
5['
*1'
6*
&76
576
576
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
116
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.10
Câble de raccordement PP4, RS 485, pour Allen-Bradley
Câble de raccordement PP4
Pour raccordement pupitre opérateur (RS 485, Sub D, 9 broches) - AIC, AIC+
Tenez compte des points suivants lors de la conception du couplage :
● La longueur minimale du câble est de 1 m
● La longueur maximale du câble est de 1220 m
● Terminaison uniquement dans le cas de grandes longueurs de câble avec résistance de
120 Ohm entre les lignes de données Data A et Data B.
Remarque
Le blindage du câble ne doit pas être relié au boîtier du pupitre opérateur.
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\$,&$,&
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
&RQQHFWHXUಹQ
&RQQHFWHXU3KRHQL[¢SRLQWV
%R°WLHU
%OLQGDJH
'DWD%
'DWD%
*1'
*1'
'DWD$
'DWD$
Câble : Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur min. 1 m
longueur totale max. du bus 1500 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
117
Communication avec des automates Allen-Bradley
2.4 Câble de raccordement pour Allen-Bradley
2.4.11
Câble de raccordement MP1, RS 485, pour Allen-Bradley
Câble de raccordement MP1
Pour raccordement pupitre opérateur (RS 485, Sub D, 9 broches) - DH485-LAN (AIC, AIC+)
Lors de la conception de l'intégration au réseau, vous devez tenir compte des
points suivants :
● Le pupitre opérateur ne doit pas être intégré au début ou à la fin de la chaîne de
connexion LAN.
● Les deux extrémités de bus doivent comporter des terminaisons. Pour l'installation du
réseau RS-485 (p. ex. Allen-Bradley 1761-6.4), veuillez consulter la documentation
Allen-Bradley.
● Longueur de câble du réseau DH485 global : 1.220 m max.
Remarque
Le blindage du câble ne doit pas être relié au boîtier du pupitre opérateur.
3XSLWUHRS«UDWHXU
$OOHQ%UDGOH\
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
&RQQHFWHXUಹQ
&RQQHFWHXU3KRHQL[¢SRLQWV
'DWD%
*1'
'DWD$
%R°WLHU
%OLQGDJH
'DWD%
*1'
'DWD$
'DWD%
*1'
'DWD$
%OLQGDJH
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 1220 m
118
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.1
Communication avec GE Fanuc
3.1.1
Partenaire de communication (GE Fanuc)
3
Introduction
Le présent chapitre décrit la communication entre un pupitre opérateur et un automate GE
Fanuc Automation des séries 90-30, 90-70 et VersaMax Micro Par la suite, ces séries seront
désignées par GE Fanuc PLC 90.
Pour cet automate, la communication est réalisée via son propre protocole
SNP - couplage multipoint.
3.1.2
Communication entre un pupitre opérateur et l'automate (GE Fanuc)
Principe de communication
Le pupitre opérateur et l'automate communiquent via des variables et des plages de
données utilisateur.
Variables
L'automate et le pupitre utilisateur échangent leurs données par le biais de valeurs de
process. Lors de la configuration, vous définissez des variables qui indiquent une adresse
dans l'automate. Le pupitre opérateur lit et affiche la valeur de l'adresse indiquée. De la
même manière, l'utilisateur peut effectuer une entrée sur le pupitre opérateur qui sera
ensuite inscrite dans l'adresse de l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
119
Communication avec des automates GE Fanuc
3.2 Configuration du pilote de communication GE Fanuc
Plages de données utilisateur
Les plages de données utilisateur servent à l'échange de données particulières et ne sont
configurées que lors de l'utilisation de ces données.
Des plages de données utilisateur sont par ex. requises pour les données suivantes :
● Tâches de commande
● Transfert d'enregistrement
● Synchronisation de la date/heure
● Surveillance du signe de vie
Vous créez les plages de données utilisateur lors de la configuration dans WinCC flexible.
Vous attribuez les adresses correspondantes dans l'automate.
3.2
Configuration du pilote de communication GE Fanuc
3.2.1
Conditions requises pour la communication
Raccordement
La communication entre le pupitre opérateur et l'automate GE Fanuc PLC 90 définit les
paramètres d'interface et l'adresse de bus. Des modules de couplage spéciaux ne sont pas
nécessaires sur l'automate.
Le couplage du pupitre opérateur peut être réalisé au moyen de deux interfaces différentes :
interface RS 232
Communication point à point
0D°WUH
(VFODYH
+0,
$3,
56
613
1)
120
Câble PP3 à PP6 selon le pupitre opérateur et l'automate
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.2 Configuration du pilote de communication GE Fanuc
Communication multipoint
Ce principe est également applicable à une liaison point à point.
0D°WUH
(VFODYH
(VFODYH
+0,
$3,
$3,
56
613
1)
2)
$GDSWDWHXU
+(613$
56
613
Câble PP1 ou câble PP2 pour l'adaptateur HE693SNP232A
Câble MP1 (câble multipoint)
interface RS 422
1)
0D°WUH
(VFODYH
(VFODYH
+0,
$3,
$3,
56
56
Câble MP2 (câble multipoint)
Les interfaces à utiliser sont précisées dans la documentation de l'automate ainsi que dans
le manuel du pupitre opérateur.
Remarque
Concerne uniquement le Mobile Panel 170 :
Pour permettre une communication sans perturbation entre le Mobile Panel 170 et
GE Fanuc via RS 422, vous devez utiliser les résistances comprises dans le câble
multipoint MP2.
Etant donné que le Mobile Panel 170 ne possède pas les signaux +5V et GND nécessaires
à cet effet, l'utilisation d'un adaptateur conforme au câble multipoint MP1 est recommandée.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
121
Communication avec des automates GE Fanuc
3.2 Configuration du pilote de communication GE Fanuc
Câbles
Pour le raccordement du pupitre opérateur à l'automate, vous disposez des câbles de
raccordement suivants :
Interface sur
le pupitre opérateur ou
l'adaptateur
Automate GE Fanuc
9 broches
Sub D
6 broches
Western
8 broches
RJ45
15 broches
Sub D
RS 232, 9 broches
PP1
PP3
PP5
–
RS 232, 15 broches
PP2
PP4
PP6
–
RS 232, avec câble pour
l'adaptateur
–
–
–
MP1
RS 422, 9 broches
–
–
–
MP2
L'interface que vous devez utiliser sur le pupitre opérateur est spécifiée dans le manuel
correspondant.
Le brochage des câbles est décrit au chapitre "Câbles pour GE Fanuc".
3.2.2
Installation du pilote de communication
Pilote du pupitre opérateur
Le pilote nécessaire pour le couplage à des automates GE Fanuc est livré avec
WinCC flexible et installé automatiquement.
Des modules de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur l'automate.
3.2.3
Configuration du type d'automate et du protocole
Sélectionner l'automate
Pour un couplage avec un automate GE Fanuc via SNP, double-cliquez sur
"Communication ▶ Connexions" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la
colonne "Pilote de communication" de la zone de travail, sélectionnez le protocole
GE Fanuc SNP.
La fenêtre des propriétés affiche les paramètres du protocole sélectionné.
Pour modifier les paramètres ultérieurement, double-cliquez sur "Communication ▶ Liaisons"
dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Sélectionnez la liaison et modifiez les
paramètres dans la fenêtre des propriétés.
Remarque
Les paramétrages doivent être identiques dans le pupitre opérateur et dans l'automate.
122
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.2 Configuration du pilote de communication GE Fanuc
3.2.4
Configurer les paramètres de protocole
Paramètres à définir
Pour définir les paramètres, double-cliquez sur "Communication ▶ Connexions" dans la
fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne "Pilote de communication" de la zone
de travail, "GE Fanuc SNP" est sélectionné. A présent, vous pouvez entrer ou modifier les
paramètres de protocole dans la fenêtre des Propriétés :
Paramètres spécifiques au pupitre
● Interface
Sous "Interface", vous sélectionnez l'interface du pupitre opérateur à laquelle est
raccordé l'automate GE Fanuc.
Pour plus d'informations, référez-vous au manuel du pupitre opérateur.
● Type
En fonction de l'interface choisie, RS 232 ou RS 422 est sélectionné.
Remarque
Si vous utilisez l'interface IF1B, vous devez de plus commuter les données de réception
RS422 et le signal RTS au moyen de 4 commutateurs multiples sur la face arrière du
Multi Panel.
● Débit
Sous "Débit", vous sélectionnez le débit entre le pupitre opérateur et l'automate.
Remarque
Si vous paramétrez une vitesse de transmission de 1,5 MBaud pour un OP 73 ou
OP 77A, l'adresse de station la plus élevée doit être inférieure ou égale à 63.
Si vous couplez un TP 170A avec une vitesse de transmission de 1,5 MBaud à un
SIMATIC S7 via PROFIBUS DP, utilisez comme adresse de station la plus élevée (HSA)
des valeurs inférieures ou égales à 63.
● Bits de données
Sous "Bits de données", "8 bits" est toujours sélectionné.
● Parité
Sous "Parité", vous pouvez sélectionner "Aucune", "Paire" ou "Impaire".
● Bits d'arrêt
Sous "Bits d'arrêt", vous pouvez sélectionner "1" ou "2" bits.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
123
Communication avec des automates GE Fanuc
3.2 Configuration du pilote de communication GE Fanuc
Paramètres réseau
● Long Break
Sous "Long Break", vous paramétrez le temps (en ms) d'établissement d'une liaison avec
les différents automates.
Il est recommandé de conserver le paramétrage par défaut de 50 ms. Si des problèmes de
connexion surviennent malgré des paramètres d'interface identiques dans l'automate et
dans le pupitre opérateur, augmentez progressivement cette valeur.
Remarque
Une augmentation de LongBreak entraîne également toujours une augmentation des temps
de rafraîchissement.
Paramètres spécifiques à l'automate
● Adresse de bus
Sous "Adresse de bus", vous définissez l'adresse de bus de l'automate.
7 caractères ASCII sont autorisés : 0-9, _ (caractère de soulignement) et A-Z
(majuscules).
3.2.5
Types de données admissibles (GE Fanuc)
Types de données admissibles
La table fournit la liste des types de données utilisateur pouvant être utilisés lors de la
configuration de variables et de pointeurs de zone.
124
Désignation
Opérande
Type de données
Analog IN
AI
Word, UInt, Int, DWord, DInt, Real,
BCD–4, BCD–8
Analog OUT
AQ
Word, UInt, Int, DWord, DInt, Real,
BCD–4, BCD–8
Binary
M
Bit, Byte,
Word, UInt, Int, DWord, DInt, Real,
BCD-4, BCD-8
Binary
T ou G
Bit, Word, UInt, Int, DWord, DInt, Real,
BCD-4, BCD-8
Digital Input
I
Bit, Word
Digital Output
Q
Bit, Word
Data Register (Integer)
R
Word, UInt, Int, DWord, DInt, Real,
BCD–4, BCD–8
Etat
S, SA, SB, SC
Bit, Word
Program Registers
(uniquement CPU 90-70)
P
Word, UInt, Int, DWord, DInt, Real,
BCD–4, BCD–8
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.2 Configuration du pilote de communication GE Fanuc
Remarque
S'applique au type de données "Program Registers" :
Le mot de passe permettant d'accéder à "Program Registers" (Operand "P") est "P_TASK".
L'utilisateur ne peut pas modifier ce mot de passe, car il est inscrit dans le pilote.
Lors de l'accès à "Program Registers", le mot de passe se trouve dans le protocole. Le
projet LM-90 auquel vous accédez doit de ce fait porter le nom "P_TASK".
Représentation dans WinCC
La représentation des types de données correspond à la représentation dans WinCC.
Particularités du couplage avec GE Fanuc SNP
Les pointeurs de zone peuvent uniquement être créés avec les opérandes "R" et "M".
Comme variable de déclenchement pour alarmes de bit, seules les variables des opérandes
"R" et "M" sont autorisées. Les variables sont uniquement autorisées pour les types de
données "Int" et "Word".
Les variables de tableau peuvent uniquement être utilisées pour des alarmes de bit et des
courbes. C'est pourquoi les variables de tableau peuvent uniquement être créées à partir
des variables des opérandes "R" et"M" et des types de données "Int" et "Word".
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
125
Communication avec des automates GE Fanuc
3.2 Configuration du pilote de communication GE Fanuc
3.2.6
Optimiser la configuration
Cycle d'acquisition et temps d'actualisation
Les cycles d'acquisition des "pointeurs de zone" et des variables indiqués dans le logiciel de
configuration constituent des facteurs importants pour les temps d'actualisation pouvant être
réellement atteints.
Le temps d'actualisation correspond au cycle d'acquisition auquel viennent s'ajouter le temps
de transfert et la durée de traitement.
Pour obtenir les meilleurs temps d'actualisation possibles, veuillez tenir compte de ce qui
suit lors de la configuration :
● Configurez les diverses plages de données de manière à leur donner la taille nécessaire,
ni trop grande, ni trop petite.
● Définissez des plages de données connexes de manière cohérente. Le temps
d'actualisation effectif s'améliore lorsque vous configurez une plage étendue plutôt que
plusieurs petites plages.
● Des cycles d'acquisition sélectionnés trop petits altèrent inutilement la performance
globale. Réglez le cycle d'acquisition en fonction de la vitesse de modification des valeurs
de process. A titre d'exemple, l'évolution de la température d'un four est
considérablement plus lente que celle d'un entraînement électrique. Valeur indicative de
cycle d'acquisition : env. 1 seconde.
● Définissez les variables d'un événement ou d'une vue sans interruption dans une plage
de données.
● Pour que les modifications dans l'automate soient détectées, celles-ci doivent au moins
être en attente pendant le cycle d'acquisition effectif.
● Paramétrez le débit avec la valeur la plus élevée possible.
Alarmes de bit
Utilisez des tableaux pour les alarmes de bit et affectez respectivement chaque alarme à un
bit de la variable tableau proprement dite et non pas aux différents sous-éléments. Pour les
alarmes de bit et les tableaux, seules des variables des opérandes "R" et"M" et des types de
données "Int" et "Word" sont autorisées.
Vues
Pour les vues, la fréquence d'actualisation pouvant être réellement atteinte dépend de la
nature et de la quantité de données à représenter.
Lors de la configuration, veillez à ne paramétrer des cycles d'acquisition courts que pour les
objets pour lesquels une actualisation rapide est effectivement nécessaire. Ceci permet de
raccourcir les temps d'actualisation.
Courbes
Si le bit groupé est mis à 1 dans "Zone de transfert de courbe" pour les courbes à
déclenchement sur bit, le pupitre opérateur actualise à chaque fois toutes les courbes dont
le bit est mis à 1 dans cette zone. Ensuite, il réinitialise les bits.
Ce n'est que lorsque tous les bits ont été réinitialisés par le pupitre opérateur que le bit
groupé peut à nouveau être mis à 1 dans le programme de l'automate.
126
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Tâches de commande
Si un grand nombre de tâches de commande est envoyé en rafale à traiter, la
communication entre le pupitre opérateur et l'automate risque d'être surchargée.
Si le pupitre opérateur entre la valeur 0 dans le premier mot de données de la boîte des
tâches, le pupitre opérateur a reçu la tâche de commande. Le pupitre opérateur traite
maintenant la commande et a besoin de plus de temps. Si une nouvelle tâche de commande
entre immédiatement dans la boîte des tâches, il se peut que le pupitre opérateur mette du
temps à exécuter la tâche de commande suivante. Le système ne reçoit la tâche de
commande suivante que lorsque des ressources PC sont disponibles.
3.3
Zones de données utilisateurs
3.3.1
Requête et transfert de courbe
Fonction
Une courbe est la représentation graphique d'une ou plusieurs valeurs issues de l'automate.
Suivant la configuration, la lecture de la valeur est à déclenchement sur bit ou temporel.
Courbes à déclenchement temporel
Selon un intervalle de temps défini dans la configuration, le pupitre opérateur lit
périodiquement les valeurs de la courbe. Les courbes à déclenchement temporel
conviennent à des processus continus, comme par ex. la température d'un moteur.
Courbes à déclenchement sur bit
Lors de la mise à 1 d'un bit de déclenchement dans la variable requête de courbe, le pupitre
opérateur lit soit une valeur de courbe, soit un tampon entier. Ce paramétrage est défini
dans la configuration. Les courbes à déclenchement sur bit sont généralement utilisées pour
la représentation de valeurs changeant rapidement. Par exemple, dans le cas de
l'impression par injection dans la fabrication d'éléments plastiques.
Pour le déclenchement de courbes sur bit, il faut créer lors de la configuration les variables
externes correspondantes dans l'éditeur WinCC flexible "Variables". Ces variables doivent
être reliées aux zones de courbes. Le pupitre opérateur et l'automate communiquent ensuite
via ces zones de courbes.
Les zones suivantes sont disponibles pour des courbes :
● Zone de requête de courbe
● Zone de transfert de courbe 1
● Zone de transfert de courbe 2 (uniquement nécessaire pour un tampon alterné)
Les variables autorisées sont de l'opérande "R" ou "M". Elles doivent être du type de
données "Word" ou une variable de tableau du type de données "Word". Affectez un bit à
une courbe dans la configuration. Ceci permet à l'affectation de bits définie pour toutes les
zones d'être unique.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
127
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Zone de requête de courbe
Si une vue ayant une ou plusieurs courbes est ouverte sur le pupitre opérateur, ce dernier
met à 1 les bits correspondants dans la zone de requête de courbe. A l'issue de la fermeture
de la vue, le pupitre opérateur réinitialise les bits correspondants dans la zone de requête de
courbe.
La zone de requête de courbe permet d'évaluer sur l'automate la courbe représentée
actuellement sur le pupitre opérateur. Un déclenchement des courbes est également
possible sans évaluation de la zone de requête de courbe.
Zone de transfert de courbe 1
Cette zone permet le déclenchement de courbes. Dans votre programme de commande,
vous devez mettre à 1 le bit affecté à la courbe dans la zone de transfert de courbe ainsi que
le bit groupé de courbes. Le bit groupé de courbes est le dernier bit de la zone de transfert
de courbe.
Le pupitre opérateur détecte le déclenchement. Le pupitre opérateur lit une valeur ou le
tampon entier de l'automate. Ensuite, il réinitialise le bit de courbe et le bit groupé de
courbes.
La vue ci-dessous présente la structure d'une zone de transfert de courbe.
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
1XP«URGHELW HUPRW
QLªPHPRW
%LWJURXS«GHFRXUEH
Tant que le bit groupé de courbes n'a pas été réinitialisé, une modification de la zone de
transfert de courbe par le programme de commande n'est pas autorisée.
Zone de transfert de courbe 2
La zone de transfert de courbe 2 est nécessaire aux courbes configurées avec un tampon
alterné. La structure de la zone de transfert de courbe 2 est identique à celle de la zone de
transfert de courbe 1.
Tampon alterné
Le tampon alterné est un second tampon pour la même courbe pouvant être défini dans la
configuration.
Pendant que le pupitre opérateur effectue la lecture des valeurs dans le tampon 1,
l'automate réalise l'écriture dans le tampon 2. Lorsque le pupitre opérateur réalise la lecture
du tampon 2, l'automate effectue l'écriture dans le tampon 1. Ceci permet d'éviter que,
durant la lecture de la courbe par le pupitre opérateur, les valeurs de la courbe soient
écrasées par l'automate.
128
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
3.3.2
Image des DEL
Fonction
Sur les pupitres à touches Operator Panel (OP), Multi Panel (MP) et Panel PC, des diodes
électroluminescentes (DEL) sont intégrées aux touches de fonction. Il est possible de piloter
ces DEL à partir de l'automate. Ceci permet, p. ex., de signaler à l'utilisateur par une DEL
allumée la touche à presser en fonction de la situation.
Conditions
Pour permettre un pilotage de DEL, une variable LED ou une variable de tableau doit être
définie sur l'automate et être indiquée en tant que variable LED dans la configuration.
Affectation de DEL
L'affectation des diverses diodes électroluminescentes aux bits de la variable LED est
définie lors de la configuration des touches de fonction. A cette occasion, vous indiquez pour
chaque touche de fonction dans la fenêtre des Propriétés, groupe "Général" la "variable
LED" et le "bit" affecté.
Le numéro de bit "Bit" désigne le premier de deux bits consécutifs pilotant les états de DEL
suivants :
Fonctions LED
Tous les Mobile Panel, tous les Operator Panel,
tous les Multi Panel
Bit n+ 1
Bit n
0
0
éteinte
éteinte
0
1
clignote rapidement
clignote
1
0
clignote lentement
clignote
1
1
allumée
allumée
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Panel PC
129
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
3.3.3
Pointeurs de zone
3.3.3.1
Généralités sur les zones de communication (GE FANUC)
Introduction
Les pointeurs de zone sont des champs de paramètres. A partir de ces champs de
paramètres, WinCC flexible Runtime obtient les informations sur l'état et la taille des zones
de données dans l'automate. Au cours de la communication, l'automate et le pupitre
opérateur inscrivent et lisent tour à tour des données dans ces zones de données.
L'évaluation des données sauvegardées permet à l'automate et au pupitre opérateur de
déclencher des actions prédéfinies.
Les pointeurs de zone physiques se trouvent dans la mémoire de l'automate. Leurs
adresses sont définies lors de la configuration dans l'éditeur des connexions sous "Pointeur
de zone".
WinCC flexible utilise les pointeurs de zone suivants :
● Tâche de commande
● ID du projet
● Numéro de vue
● Enregistrement
● Date/heure
● Date/heure sur l'automate
● Coordination
Disponibilité selon le pupitre opérateur
La disponibilité des pointeurs de zone dépend du pupitre opérateur utilisé.
130
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone, vous devez le définir et l'activer sous
"Communication ▶ Connexions".
Activation d'un pointeur de zone à l'appui de l'exemple d'un automate SIMATIC S7
● Activée
Active le pointeur de zone.
● Nom
Nom du pointeur de zone prédéfini par WinCC flexible.
● Adresse
Adresse de variable du pointeur de zone dans l'automate
● Longueur
La longueur du pointeur de zone est prédéfinie par WinCC flexible.
● Cycle d'acquisition
Pour qu'un pointeur de zone soit lu périodiquement, définissez dans ce champ le cycle
d'acquisition. Tenez compte du fait qu'un temps d'acquisition de courte durée peut influer
sur la performance du pupitre opérateur.
● Commentaire
Saisissez un commentaire, p. ex. pour l'utilisation du pointeur de zone.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
131
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Accès aux zones de données
Le tableau ci-dessous indique comment l'automate et le pupitre opérateur accèdent en
lecture (R) ou en écriture (W) aux diverses zones de données.
Zone de données
Nécessaire au
Pupitre
opérateur
Numéro de vue
Evaluation par l'automate de la vue actuellement ouverte.
Enregistrement
Transfert d'enregistrements avec synchronisation
Date/heure
Automate
W
R
R/W
R/W
Transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur vers
l'automate.
W
R
Date/heure sur l'automate
Transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur
R
W
Coordination
Demande de l'état du pupitre dans le programme d'automate
W
R
ID du projet
Runtime vérifie si l'ID de projet WinCC flexible et le projet
sont cohérents sur l'automate.
R
W
Tâche de commande
Déclenchement de fonctions sur le pupitre opérateur par le
programme d'automate
R/W
R/W
Les sections ci-dessous décrivent les pointeurs de zone et les tâches de
commande affectées.
3.3.3.2
Pointeur de zone "Numéro de vue"
Fonction
Dans ce pointeur de zone, les pupitres opérateurs déposent des informations concernant la
vue appelée sur le pupitre opérateur concerné.
Il est ainsi possible de transférer des informations sur le contenu actuel de l'image depuis le
pupitre opérateur jusqu'à l'automate. Certaines réactions peuvent être déclenchées dans
l'automate, p. ex. l'appel d'une autre image.
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone "Numéro de vue", vous devez le définir et
l'activer sous "Communication ▶ Connexions". Le pointeur de zone "Numéro de vue" ne peut
être créé qu'une fois sur un automate.
Le numéro de vue est transféré de manière spontanée à l'automate. Ceci signifie que la
transmission est toujours réalisée lorsqu'une nouvelle vue est activée sur le pupitre
opérateur. La configuration d'un cycle d'acquisition n'est de ce fait pas nécessaire.
132
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Structure
Le pointeur de zone est une zone de données d'une longueur fixe de 5 mots dans la
mémoire de l'automate.
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
1. Mot
Type de vue courant
2. Mot
Numéro de la vue actuelle
3. Mot
Réservé
4. Mot
Numéro de champ actuel
5. Mot
Réservé
4
3
2
1
0
● Type de vue courant
"1" pour vue de base ou
"4" pour fenêtre permanente
● Numéro de la vue actuelle
1 à 32767
● Numéro de champ actuel
1 à 32767
3.3.3.3
Pointeur de zone "Date/heure"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur
vers l'automate.
L'automate inscrit la tâche de commande "41" dans la boîte des tâches.
L'évaluation de la tâche de commande permet au pupitre opérateur d'inscrire sa date
actuelle et l'heure dans la zone de données configurée dans le pointeur de zone
"Date/heure". Toutes les données sont décimales codées en binaire.
Si plusieurs liaisons sont configurées dans un projet et que le pointeur de zone "Date /
Heure" doit être utilisée dans l'une des liaisons, la zone de communication doit être activée
pour chacune des liaisons configurées.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Mot de
données
Octet gauche
15
Octet droit
8
7
0
n+0
Réservé
Heure (0-23)
n+1
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+2
Réservé
Réservé
n+3
Réservé
Jour de la semaine (1-7, 1=Di)
n+4
Jour (1-31)
Mois (1-12)
n+5
Année (80-99/0-29)
Réservé
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Heure
Date
133
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
3.3.3.4
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur. Vous utilisez ce pointeur de zone lorsque l'automate est configuré en tant
que maître d'horloge.
L'automate charge la zone de données du pointeur de zone. Toutes les données sont
décimales codées en binaire.
Le pupitre opérateur lit périodiquement les données par le biais du cycle d'acquisition
configuré et se synchronise.
Remarque
Sélectionnez dans la configuration un cycle d'acquisition du pointeur de zone Date/heure qui
ne soit pas trop court, car ceci influe sur les performances du pupitre opérateur.
Recommandation : Cycle d'acquisition d'1 minute, si votre processus permet ce cycle.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Format DATE_AND_TIME (codage DCB)
Mot de données
Octet gauche
15
1)
......
Octet droit
8
7
......
n+0
Année (80-99/0-29)
Mois (1-12)
n+1
Jour (1-31)
Heure (0-23)
n+2
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+3
Réservé
n+4 1)
Réservé
Réservé
n+5
Réservé
Réservé
1)
Réservé
0
Jour de la semaine
(1-7, 1=Di)
Les deux mots de données doivent être dans la même zone de données, afin de garantir la
concordance du format de données avec WinCC flexible et d'empêcher la lecture
d'informations erronées.
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
134
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
3.3.3.5
Pointeur de zone "Coordination"
Fonction
Le pointeur de zone "Coordination" permet de réaliser les fonctions suivantes :
● Détection du démarrage du pupitre opérateur dans le programme d'automate
● Détection du mode actuel de fonctionnement du pupitre opérateur dans le programme
d'automate
● Détection de la propension à communiquer du pupitre opérateur dans le programme
d'automate
Le pointeur de zone "Coordination" a une longueur de deux mots.
Utilisation
Remarque
A chaque mise à jour du pointeur de zone par le pupitre opérateur, le système inscrit des
données dans toute la zone de coordination.
C'est la raison pour laquelle le programme d'API ne doit apporter aucune modification dans
la zone de coordination.
Affectation des bits dans le pointeur de zone "Coordination"
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
HUPRW
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
;
;
;
QGPRWQRQDIIHFW«
ದ U«VHUY«
[ DIIHFW«
%LWGHPLVHHQURXWH
0RGHGHIRQFWLRQQHPHQW
%LWG
DFWLYLW«
Bit de démarrage
Pendant le démarrage, le pupitre opérateur met le bit de démarrage un instant sur "0". A
l'issue du démarrage, ce bit est sur "1" en permanence.
Mode de fonctionnement
Dès que l'utilisateur met le pupitre opérateur offline, le bit du mode de fonctionnement est
mis à "1". En mode de fonctionnement normal du pupitre opérateur, l'état du bit de mode de
fonctionnement est "0". Dans le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de
déterminer le mode de fonctionnement actuel du pupitre opérateur.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
135
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Bit d'activité
A intervalles réguliers d'environ 1 seconde, le pupitre opérateur inverse le bit d'activité. Dans
le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de vérifier si la connexion au
pupitre opérateur est encore active.
3.3.3.6
Pointeur de zone "ID du projet"
Fonction
Ce pointeur de zone permet au lancement de Runtime de vérifier si le pupitre opérateur est
connecté au bon automate. Cette vérification est important lors de l'utilisation de plusieurs
pupitres opérateurs.
A cet effet, le pupitre opérateur compare une valeur mémorisée sur l'automate à celle
indiquée dans la configuration. Ceci permet d'assurer la compatibilité des données de
configuration avec le programme d'automate. Une divergence entraîne l'affichage d'un
événement système sur le pupitre opérateur et un arrêt du runtime.
Utilisation
Pour utiliser ce pointeur de zone, définissez ce qui suit lors de la configuration :
● Indication de la version de configuration. Valeur possible comprise entre 1 et 255.
Vous entrez la version dans l'éditeur de paramétrage du pupitre sous "ID du projet".
● Adresse de données de la valeur mémorisée dans l'automate pour la version :
Vous saisissez l'adresse de données dans l'éditeur "Communication > Connexions"
sous "Adresse".
Panne d'une connexion
En cas de panne d'une connexion à un appareil pour lequel le pointeur de zone "ID de
projet" a été configuré, toutes les autres connexions dans le projet sont mises
"Hors ligne" également.
Ce comportement suppose les conditions suivantes :
● Vous avez configuré plusieurs connexions dans un projet.
● Vous utilisez le pointeur de zone "ID de projet" dans une connexion au moins.
Les causes suivantes sont susceptibles de faire passer des connexions à l'état "Hors ligne" :
● L'accès à l'automate n'est pas possible.
● La connexion a été mise hors ligne dans le système d'ingénierie.
136
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
3.3.3.7
Pointeur de zone "Tâche de commande"
Fonction
La boîte de tâches de commande permet de fournir des tâches de commande au pupitre
opérateur et ainsi de déclencher des actions sur ce dernier. Parmi ces fonctions, on
distingue p. ex. :
● Afficher la vue
● le réglage de la date et de l'heure.
Structure des données
Le numéro de tâche figure dans le premier mot de la boîte de tâches de commande. Suivant
la tâche de commande concernée, jusqu'à trois paramètres peuvent être transférés.
Mot
Octet gauche
Octet droit
n+0
0
Numéro de tâche
n+1
Paramètre 1
n+2
Paramètre 2
n+3
Paramètre 3
Si le premier mot de la boîte de tâches de commande est différent de 0, le pupitre opérateur
évalue la tâche de commande. C'est la raison pour laquelle les paramètres doivent d'abord
être entrés dans la boîte de tâches de commande et ensuite seulement le numéro de tâche.
Lorsque le pupitre opérateur a accepté la tâche de commande, le premier mot est remis à 0.
En général, l'exécution de la tâche de commande n'est pas encore terminée à ce moment-là.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
137
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Tâches de commande
Une liste des tâches de commande et de leur paramètres est donnée ci-après. La colonne
"No" indique le numéro de la tâche de commande. En général, les tâches de commande ne
peuvent être déclenchées par l'automate que si le pupitre opérateur est en mode "En ligne".
Remarque
Tenez compte du fait que tous les pupitres opérateur ne prennent pas en charge les tâches
de commande. Il n'y a p. ex. pas de tâches de commande pour le TP 170A et le
Micro Panel.
N°
14
15
23
Fonction
Régler l'heure (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche : Octet droit : heures (0-23)
Paramètre 2
Octet gauche : minutes (0-59)
Octet droit : secondes (0-59)
Paramètre 3
-
Régler la date (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche: Octet droit : jour de la semaine (1-7 : Dimanche-Samedi)
Paramètre 2
Octet gauche : jour (1-31)
Octet droit : mois (1-12)
Paramètre 3
Octet gauche : année
Connecter utilisateur
Ouvre une session utilisateur avec le nom "PLC User" ayant le numéro de groupe fourni dans le
paramètre 1 sur le pupitre opérateur.
La présence dans le projet du numéro de groupe fourni constitue la condition préalable à
l'ouverture de session.
24
Paramètre 1
Numéro de groupe 1 - 255
Paramètre 2, 3
-
Déconnecter utilisateur
Ferme la session utilisateur actuelle.
(cette fonction correspond à la fonction système "Déconnecter")
Paramètre 1, 2, 3
40
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format S7 DATE_AND_TIME)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
41
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format OP/MP)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
138
-
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
N°
46
Fonction
Rafraîchir la variable
Charge le pupitre opérateur de lire sur l'automate la valeur actuelle de la variable, dont l'ID de
variable correspond à la valeur fournie dans le paramètre 1.
(Cette fonction correspond à la fonction système "ActualiserVariable")
Paramètre 1
49
1 - 100
Effacer le tampon des messages d'événement
Paramètre 1, 2, 3
50
Effacer le tampon des messages d'alarme
Paramètre 1, 2, 3
51
69
-
Sélection de vue
-
1)
Paramètre 1
Numéro de vue
Paramètre 2
-
Paramètre 3
Numéro de champ
Lire un enregistrement de l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
0 : Ne pas écraser l'enregistrement disponible
1: Ecraser l'enregistrement disponible
70
1)
3.3.3.8
Inscrire l'enregistrement sur l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
-
Sur les pupitres opérateur OP 73, OP 77A et TP 177A, la tâche de commande "Sélection de
vue" est également exécutée lorsque le clavier virtuel est ouvert.
Pointeur de zone "Enregistrement"
Pointeur de zone "Enregistrement"
Fonction
Lors du transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, les deux
partenaires de communication accèdent à tour de rôle à des zones de communication
communes sur l'automate.
Types de transferts
On distingue deux possibilités de transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et
l'automate :
● Transfert sans synchronisation
● Transfert avec synchronisation via la boîte de données
Les enregistrements sont toujours transférés directement. Cela signifie que les valeurs de
variables sont lues ou écrites directement dans l'adresse configurée pour la variable, sans
détour par le presse-papiers.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
139
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Initialiser le transfert d'enregistrements
Vous disposez de trois possibilités d'initialisation du transfert :
● Opération dans l'affichage de recette
● Tâches de commande
Le transfert des enregistrements peut aussi être déclenché par l'automate.
● Déclenchement de fonctions configurées
Lors du déclenchement du transfert d'enregistrements par une fonction configurée ou une
tâche de commande, vous pouvez continuer d'utiliser sans problème la vue de la recette sur
le pupitre opérateur. Les enregistrements sont transférés en arrière-plan.
Cependant, le traitement simultané de plusieurs requêtes de transfert n'est pas possible.
Dans ce cas, le pupitre opérateur refuse un transfert supplémentaire en affichant un
message système.
Transfert sans synchronisation
Lors du transfert asynchrone d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, une
coordination des zones de données partagées n'a pas lieu. C'est la raison pour laquelle la
définition d'une zone de données n'est pas nécessaire lors de la configuration.
Le transfert asynchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● un écrasement incontrôlé des données par le partenaire de communication peut être
exclu.
● L'automate n'a pas besoin d'informations sur le numéro de la recette ni sur celui de
l'enregistrement.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une opération sur le pupitre opérateur.
Lire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert, à des fins de lecture, les valeurs sont extraites des
adresses de l'automate et transférées sur le pupitre opérateur.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs sont chargées sur le pupitre opérateur. Une poursuite de leur traitement est
possible sur le pupitre opérateur, p. ex., la modification et l'enregistrement de valeurs,
etc.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs sont enregistrées immédiatement sur le support de données.
Ecrire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert en vue d'une écriture, les valeurs sont inscrites dans les
adresses de l'automate.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs actuelles sont inscrites sur l'automate.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs du support de données sont inscrites sur l'automate.
140
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Transfert avec synchronisation (GE Fanuc)
Lors d'un transfert synchrone, les deux partenaires de communication mettent à 1 des bits
d'état dans la plage de données qu'ils partagent. Vous pouvez ainsi éviter dans votre
programme de commande un écrasement réciproque incontrôlé des données.
Application
Le transfert synchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● L'automate est le "partenaire actif" lors du transfert d'enregistrements.
● Sur l'automate, des informations concernant le numéro de la recette et celui de
l'enregistrement font l'objet d'une évaluation.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une tâche de commande.
Conditions
Pour que les enregistrements soient transférés entre le pupitre opérateur et l'automate, les
conditions suivantes doivent être remplies lors de la configuration :
● Un pointeur de zone a été configuré : Editeur "Communication > Laisons" sous "Pointeur
de zone".
● L'automate avec lequel le pupitre opérateur synchronise le transfert des enregistrements
est indiqué dans la recette. Editeur des recettes, fenêtre des Propriétés de la recette,
Groupe "Attribut" sous "Transfert".
Structure de la plage de données
La plage de données a une longueur fixe de 5 mots. La structure de la plage de données est
la suivante :
15
0
1. Mot
Numéro de la recette actuelle (1 - 999)
2. Mot
Numéro de l'enregistrement actuel (0 - 65.535)
3. Mot
Réservé
4. Mot
Etat (0, 2, 4, 12)
5. Mot
Réservé
● Etat
Le mot d'état (mot 4) peut avoir les valeurs suivantes :
Valeur
Signification
Décimale
Binaire
0
0000 0000
Transfert autorisé, boîte de données disponible
2
0000 0010
Transfert en cours.
4
0000 0100
Transfert terminé sans erreur
12
0000 1100
Transfert terminé avec une erreur
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
141
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Causes d'erreurs possibles lors du transfert d'enregistrements
Causes d'erreurs possibles
Si un transfert d'enregistrements se termine par une erreur, ceci peut être lié entre autres
aux causes ci-dessous :
● Adresse de variable non configurée sur l'automate
● Impossible d'écraser des enregistrements
● Numéro de recette non disponible
● Numéro d'enregistrement non disponible.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui
seul. L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions
suivantes est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé avec erreur".
Réaction à une annulation liée à la présence d'une erreur
Le pupitre opérateur réagit de la manière suivante à une annulation du transfert
d'enregistrements liée à une erreur :
● Initialisation par manipulation dans l'affichage de recette
Informations dans la barre d'état de l'affichage de recette et sortie d'événements système
● Initialisation par une fonction
Sortie d'événements système
● Initialisation par une tâche de commande
Aucune réponse au niveau du pupitre opérateur
Indépendamment de cela, vous pouvez évaluer l'état du transfert par interrogation du mot
d'état dans la boîte de données.
142
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Procédure de transfert avec déclenchement par une fonction configurée
Lecture de l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit
dans l'enregistrement indiqué dans la fonction.
4
•
•
5
Si "Oui" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction, le
système écrase l'enregistrement disponible sans inviter à
confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Non" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction et
que l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule
l'opération et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la
boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
Ecriture sur l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit sur le support de données les valeurs
de l'enregistrement indiqué dans la fonction et il les écrit sur
l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les
données transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
Procédure de transfert par tâche de commande
Le transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate peut être initialisé par
le pupitre opérateur ou par l'automate.
Les deux tâches de commande n° 69 et n° 70 sont disponibles pour ce type de transfert.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
143
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
N° 69 : Lire un enregistrement de l'automate ("SPS → DAT")
La tâche de commande n° 69 transfère les enregistrements de l'automate sur le pupitre
opérateur. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
69
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
Ne pas écraser l'enregistrement disponible : 0
Ecraser l'enregistrement disponible : 1
N° 70 : Ecrire l'enregistrement dans l'automate ("DAT → SPS")
La tâche de commande n° 70 transfère les enregistrements du pupitre opérateur sur
l'automate. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
70
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
—
Procédure de lecture dans l'automate avec la tâche de commande "SPS → DAT" (N° 69)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit dans
l'enregistrement indiqué dans la tâche de commande.
4
•
•
5
144
Si "Ecraser" a été sélectionné dans la tâche, le système écrase un
enregistrement disponible sans inviter à confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Ne pas écraser" a été sélectionné dans la tâche et que
l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule l'opération
et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Déroulement de l'écriture dans l'automate avec la tâche de commande "DAT → SPS" (N° 70)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur extrait du support de données les valeurs de
l'enregistrement indiqué dans la tâche et il les écrit sur l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les données
transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Procédure de transfert avec opération dans la vue de recette
Lecture de l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
2
Le pupitre opérateur entre le numéro de recette à lire et l'état
"Transfert en cours" dans la boîte de données et il met le numéro
d'enregistrement à 0.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les affiche
dans la vue de recette.
Non
Annulation avec
événement
système.
Dans le cadre de recettes à variables synchronisées, les valeurs de
l'automate sont également inscrites dans les variables.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
145
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Ecriture dans l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
Vérification : Mot d'état = 0 ?
1
oui
Non
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement à inscrire et l'état "Transfert en cours" dans la
boîte de données.
2
Annulation avec
événement
système.
Le pupitre opérateur écrit les valeurs actuelles dans l'automate.
Pour les recettes à variables synchronisées, les valeurs modifiées
sont synchronisées entre l'affichage de recette et les variables, puis
écrites dans l'automate.
3
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
4
Le cas échéant, le programme d'automate peut maintenant évaluer
les données transférées.
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui seul.
L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions suivantes
est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé avec erreur".
146
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
3.3.4
Evénements, messages d'alarme et acquittement
3.3.4.1
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement
Fonction
Les événements système fournissent des informations sur les états de fonctionnement ou
les défaillances de l'automate ou du pupitre opérateur à l'utilisateur de ce dernier. Les textes
d'événement se composent de textes configurables librement et/ou de variables aux
valeurs actuelles.
D'une manière générale, on distingue deux types d'événements : les événements et les
alarmes. L'utilisateur chargé de la configuration définit ce que sont un événement et
une alarme.
Message d'événement
Un message d'événement indique un état. Exemple :
● Moteur en marche
● API en mode manuel
Message d'alarme
Un message d'alarme indique un défaut de fonctionnement. Exemple :
● La vanne ne s'ouvre pas.
● Température de moteur trop élevée
Comme les alarmes signalent des états de fonctionnement exceptionnels,
il faut les acquitter.
Acquittement
Les messages d'alarme sont acquittés de la manière suivante :
● Commande sur le pupitre opérateur
● Mise à 1 du bit d'acquittement par l'automate.
Déclenchement d'événements
Une alarme est déclenchée de la manière suivante dans l'automate :
● Mise à 1 d'un bit dans une variable
● Dépassement de la valeur limite d'une valeur de mesure
L'emplacement des variables ou du tableau de variables est défini dans WinCC flexible ES.
La variable ou le tableau doivent être configurés sur l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
147
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
3.3.4.2
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau
Marche à suivre
La création de variables ou de tableaux a lieu dans l'éditeur des variables. La figure
ci-dessous présente la boîte de dialogue.
● Définissez le nom de la variable ou du tableau.
● Sélectionnez la liaison à l'automate.
La liaison doit être configurée dans l'éditeur de liaisons.
● Sélectionnez le type de données.
Les types de données pouvant être sélectionnés dépendent de l'automate. Lors de la
sélection d'un type de données non autorisé, la variable n'est disponible ni dans l'éditeur
des alarmes de bit ni dans celui des alarmes analogiques.
Les types de données suivants sont pris en charge par les automates
GE Fanuc Automation :
Automate
Séries 90-30, 90-70 et
VersaMax Micro
Types de données admissibles
Alarmes de bit
Alarmes analogiques
Int, Word
Byte, Int, UInt, Word,
DInt, DWord, Bit, Real
● Saisissez une adresse.
La variable adressée contient le bit déclenchant l'alarme.
Dès que le bit de la variable est mis à 1 sur l'automate et est transféré dans le cycle
d'acquisition configuré sur le pupitre opérateur, ce dernier détecte l'alarme
correspondante comme étant "apparue".
A l'inverse, une fois la réinitialisation de ce même bit sur l'automate terminée, cette
alarme est détectée par le pupitre opérateur comme étant "disparue".
● Sélectionnez les éléments du tableau.
Vous pouvez sélectionner d'autant plus de numéros de bits dans l'éditeur "Alarmes de
bit" que le nombre d'éléments de tableau est élevé. Ainsi, 48 bits d'alarme p. ex. sont
disponibles pour un tableau de 3 mots.
148
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
3.3.4.3
Etape 2 : Configurer une alarme
Marche à suivre
Dans le cadre des alarmes, on distingue :
● Alarmes de bit
● Alarmes analogiques
La création d'alarmes a lieu dans l'éditeur des alarmes de bit et celui des alarmes
analogiques.
Alarmes de bit
La figure ci-dessous présente l'éditeur.
● Editer un texte
Entrez un texte qui s'affiche dans Runtime. Le texte peut contenir des caractères et des
champs de sortie de variables.
Le texte apparaît, p. ex., dans la vue des alarmes, si cette dernière a été configurée dans
l'éditeur "Vues".
● Définir un numéro
Chaque alarme possède un numéro devant être unique dans le projet. Ce numéro
permet d'identifier clairement l'alarme et il apparaît dans Runtime.
Les valeurs autorisées sont comprises entre 1 et 100.000.
Le numéro est attribué en continu dans WinCC flexible ES. Le cas échéant, vous pouvez
modifier ce numéro, p. ex., si vous souhaitez répartir les numéros en groupes.
● Définir la classe d'alarmes
Les classes d'alarmes possibles sont les suivantes :
– Messages d'alarme
Cette classe nécessite un acquittement.
– Messages d'événement
Cette classe signale des événements par l'apparition et la disparition de l'alarme
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
149
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
● Affecter une variable de déclenchement
Dans la colonne "Variable de déclenchement", vous combinez l'alarme configurée avec la
variable créée à l'étape 1. La liste de sélection contient toutes les variables avec le type
de données autorisé.
● Définir le numéro de bit
Dans la colonne "Numéro de bit", vous déterminez la position de bit significative dans la
variable créée.
A cette occasion, vous devez tenir compte du fait que les positions de bits sont comptées
différemment suivant l'automate. Dans le cas des automates GE Fanuc, le comptage
s'effectue de la manière suivante :
Comptage des positions
de bit
Octet de gauche
Octet de droite
Dans les automates
GE Fanuc
16
9
8
1
Dans WinCC flexible,
vous configurez :
15
8
7
0
Alarmes analogiques
La seule différence entre les alarmes analogiques et les alarmes de bit réside dans la
configuration d'une valeur seuil au lieu d'un numéro de bit. Lorsque cette valeur seuil est
dépassée, l'alarme est déclenchée. L'alarme Disparition est déclenchée en cas de
dépassement bas de la valeur seuil, en tenant compte le cas échéant de l'hystérésis
configurée.
150
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
3.3.4.4
Etape 3 : Configurer un acquittement
Marche à suivre
Configurez sur l'automate les variables correspondantes permettant d'acquitter une alarme.
Vous devez affecter ces variables à une alarme dans l'éditeur des alarmes TOR.
L'affectation s'effectue dans "¨Propriétés ▶ Acquittement".
La figure ci-dessous présente la boîte de dialogue de configuration de l'acquittement.
Dans le cadre de l'acquittement, on distingue :
● Acquittement sur le pupitre opérateur
● Acquittement par l'automate
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
151
Communication avec des automates GE Fanuc
3.3 Zones de données utilisateurs
Acquittement par l'automate
Sous "Variable d'acquittement AS", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit grâce auquel le pupitre opérateur peut reconnaître un
acquittement par l'automate.
Un bit mis à 1 dans la variable entraîne l'acquittement du bit d'alarme affecté sur le pupitre
opérateur. Ainsi, un bit mis à 1 dans la variable exerce la même fonction que l'acquittement
sur le pupitre opérateur, p. ex. en appuyant sur la touche "ACK".
Le bit d'acquittement doit se trouver dans la même variable que le bit d'alarme
Réinitialisez le bit d'acquittement, avant de remettre à 1 le bit de la zone d'alarme. La figure
ci-dessous schématise les impulsions.
Acquittement sur le pupitre opérateur
Sous "Variable d'acquittement IHM", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit qui va être écrit dans l'automate après l'acquittement par le
pupitre opérateur. Veillez en cas d'utilisation de variables Array qu'elles ne dépassent pas 6
mots.
Pour qu'un changement de signal ait toujours lieu à la mise à 1 du bit d'acquittement, dès
qu'un bit d'alarme est mis à 1, le pupitre opérateur réinitialise d'abord le bit d'acquittement
affecté à l'alarme. Le traitement par le pupitre opérateur permet à ces deux opérations de ne
pas être simultanées.
Remarque
Tous les autres bits d'alarme acquittés depuis le dernier démarrage du Runtime sont
également réinitialisés. Cette plage peut être uniquement lue par l'automate.
Lorsque l'alarme est acquittée sur le pupitre opérateur, le bit est mis à 1 dans la variable
d'acquittement affectée dans l'automate. Ceci permet à l'automate de détecter que l'alarme a
été acquittée.
La figure ci-dessous schématise les impulsions.
$ODUPH
$FTXLWWHPHQW
SXSLWUHᇪDXWRPDWH
$UULY«H
G
XQH
DODUPH
152
5HPLVH¢
GXELW
G
DFTXLWWHPHQW
$FTXLWWHPHQW
YLDOHSXSLWUH
1RXYHOOH
DODUPH
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.4 Mise en service des composants
3.4
Mise en service des composants
3.4.1
Mise en service des composants
Transfert du programme d'API sur l'automate
•
•
•
Reliez le PC et la CPU à l'aide du câble correspondant.
Chargez les fichiers de programme sur la CPU.
Mettez ensuite la CPU sur RUN.
Transfert du projet sur le pupitre opérateur
• Pour le transfert du projet, le pupitre opérateur doit être en mode de transfert.
Une distinction est faite entre les cas suivants :
– Première mise en service
Lors de la première mise en service, aucune configuration n'existe encore sur le
pupitre opérateur. Toutes les données de projet nécessaires au fonctionnement et le
logiciel Runtime doivent être transférés du PC de configuration sur le pupitre
opérateur : Le pupitre opérateur passe automatiquement en mode de transfert.
La boîte de dialogue de transfert s'affiche avec un message de connexion sur le
pupitre opérateur.
– Remise en service
Lors de la remise en service, vous remplacez une configuration existant déjà dans le
pupitre par une autre configuration.
Vous trouverez des instructions exactes sur les étapes nécessaires dans le manuel de
votre pupitre opérateur.
• Vérifiez dans votre projet WinCC flexible que les paramètres d'alarme sont conformes à
vos exigences.
• Avant de transférer le projet sur le pupitre opérateur, vous devez définir les paramètres
de transfert dans le menu "Projet > Transfert > Paramètres de transfert" :
– Sélectionnez l'interface utilisée.
– Sélectionnez les paramètres de transfert.
– Sélectionnez la mémoire cible.
• Démarrez le transfert du projet en cliquant sur le bouton "Transfert".
– Le projet est généré automatiquement.
– Les diverses étapes de génération et de transfert sont affichées dans une fenêtre.
Si le transfert s'est déroulé correctement, le message suivant s'affiche : "Transfert réussi"
sur le PC de configuration.
La vue initiale s'affiche sur le pupitre opérateur.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
153
Communication avec des automates GE Fanuc
3.4 Mise en service des composants
Relier l'automate au pupitre opérateur
• Reliez l'automate et le pupitre opérateur à l'aide d'un câble de raccordement approprié.
• Le message "Connexion établie avec l'automate ..." s'affiche sur le pupitre opérateur".
Veuillez noter que, dans WinCC flexible, l'utilisateur peut éditer les textes d'alarmes
système.
IMPORTANT
Lors de la mise en service, respectez les consignes de sécurité figurant dans le manuel
du pupitre opérateur.
Veuillez tenir compte du fait que des rayonnements haute fréquence, émis p. ex. par
des téléphones mobiles, risquent d'occasionner des situations indésirables.
154
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.5 Câble de raccordement pour GE Fanuc
3.5
Câble de raccordement pour GE Fanuc
3.5.1
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour GE Fanuc
Câble de raccordement PP1 pour l'adaptateur HE693SNP232A
3XSLWUHRS«UDWHXU
*()DQXF
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV9
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV9
%R°WLHU
*1'
*1'
5['
7['
7['
5['
576
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
155
Communication avec des automates GE Fanuc
3.5 Câble de raccordement pour GE Fanuc
3.5.2
Câble de raccordement PP2, RS 232, pour GE Fanuc
Câble de raccordement PP2 pour l'adaptateur HE693SNP232A
3XSLWUHRS«UDWHXU
*()DQXF
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH9
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV9
%R°WLHU
*1'
*1'
5['
7['
7['
5['
576
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
156
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.5 Câble de raccordement pour GE Fanuc
3.5.3
Câble de raccordement PP3, RS 232, pour GE Fanuc
Câble de raccordement PP3 avec connecteur Western
3XSLWUHRS«UDWHXU
*()DQXF
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV9
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUZHVWHUQ¢SRLQWV
%R°WLHU
*1'
*1'
*1'
5['
7['
7['
5['
576
&76
/DEURFKHVHVLWXHHQEDVVLO
RQUHJDUGH
O
DXWRPDWHFRQQHFWHXUZHVWHUQ
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
157
Communication avec des automates GE Fanuc
3.5 Câble de raccordement pour GE Fanuc
3.5.4
Câble de raccordement PP4, RS 232, pour GE Fanuc
Câble de raccordement PP4 avec connecteur Western
3XSLWUHRS«UDWHXU
*()DQXF
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
6RUWLHF¤EOHVXUODEURFKH
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUZHVWHUQ¢SRLQWV
%R°WLHU
*1'
*1'
*1'
5['
7['
7['
5['
576
&76
/DEURFKHVHVLWXHHQEDVVLO
RQUHJDUGH
O
DXWRPDWHFRQQHFWHXUZHVWHUQ
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
158
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.5 Câble de raccordement pour GE Fanuc
3.5.5
Câble de raccordement PP5, RS 232, pour GE Fanuc
Câble de raccordement PP5 avec connecteur RJ45
3XSLWUHRS«UDWHXU
*()DQXF
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV9
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXU5-¢SRLQWV9
%R°WLHU
*1'
*1'
5['
7['
7['
5['
576
&76
/DEURFKHVHVLWXHHQEDVVLO
RQUHJDUGH
O
DXWRPDWH5-
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
159
Communication avec des automates GE Fanuc
3.5 Câble de raccordement pour GE Fanuc
3.5.6
Câble de raccordement PP6, RS 232, pour GE Fanuc
Câble de raccordement PP6 avec connecteur RJ45
3XSLWUHRS«UDWHXU
*()DQXF
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH9
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXU5-¢SRLQWV9
%R°WLHU
*1'
*1'
5['
7['
7['
5['
576
&76
/DEURFKHVHVLWXHHQEDVVLO
RQUHJDUGH
O
DXWRPDWH5-
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
160
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates GE Fanuc
3.5 Câble de raccordement pour GE Fanuc
3.5.7
Câble de raccordement MP1, RS 422, pour GE Fanuc
Câble multipoint MP1
Ce câble permet de connecter la sortie RS 422 de l'adaptateur HE693SNP232A avec les
automates Fanuc.
Le pupitre opérateur se connecte à l'adaptateur avec les câbles PP1 ou PP2.
PRUDENCE
L'alimentation de l'adaptateur ne doit être raccordée que dans un automate, sous peine
d'endommager les automates.
$GDSWHXU+(613$
*()DQXF
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIDPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9
5['
5['
7['
7['
*1'
576
576
&76
&76
9
5['
5['
7['
7['
*1'
576
576
&76
&76
9
5['
5['
7['
7['
*1'
576
576
&76
&76
9
5['
5['
7['
7['
*1'
576
576
&76
&76
9
5['
5['
7['
7['
*1'
576
576
&76
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 300 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
161
Communication avec des automates GE Fanuc
3.5 Câble de raccordement pour GE Fanuc
3.5.8
Câble de raccordement MP2, RS 422, pour GE Fanuc
Câble multipoint MP8
D'autres automates se connectent comme dans le cas du câble MP7.
3XSLWUHRS«UDWHXU
*()DQXF
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
7['
5['
5 ˖
7['
5['
5['
7['
5['
7['
9
*1'
*1'
576
576
&76
&76
5 N˖
5 ˖
5 N˖
,QV«UH]XQHU«VLVWDQFHGHWHUPLQDLVRQ
5 RKPVSDUH[YHUVLRQ
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact;
contacts du blindage reliés à la masse.
Résistance de terminaison doit être montée.
Câble : 3 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 1200 m
162
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.1
Communication avec LG GLOFA-GM
4.1.1
Partenaire de communication (LG GLOFA)
4
Introduction
Le présent chapitre décrit la communication entre un pupitre opérateur et un automate LG
Industrial Systems (Lucky Goldstar) de la série GLOFA-GM (GM4, GM6 et GM7) ou un
automate IMO des séries G4, G6 ou G7 (désignés par la suite par automates LG).
La communication d'un ou de plusieurs automates LG est établie avec le pupitre opérateur
via un module de communication Cnet, p. ex. G4L–CUEA ou G6L–CUEC, avec physique
RS 232/RS 485/RS 422.
Pour cet automate, le couplage est réalisé via son propre protocole Dedicated
communication.
Types de communication validés
Les types de couplage physique suivants sont validés pour les automates LG :
● RS 232
● RS 422
Remarque
Le pupitre opérateur peut uniquement être utilisé en tant que maître.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
163
Communication avec des automates LG
4.1 Communication avec LG GLOFA-GM
4.1.2
Communication entre un pupitre opérateur et l'automate (LG GLOFA)
Principe de communication
Le pupitre opérateur et l'automate communiquent via des variables et des plages de
données utilisateur.
Variables
L'automate et le pupitre utilisateur échangent leurs données par le biais de valeurs de
process. Lors de la configuration, vous définissez des variables qui indiquent une adresse
dans l'automate. Le pupitre opérateur lit et affiche la valeur de l'adresse indiquée. De la
même manière, l'utilisateur peut effectuer une entrée sur le pupitre opérateur qui sera
ensuite inscrite dans l'adresse de l'automate.
Plages de données utilisateur
Les plages de données utilisateur servent à l'échange de données particulières et ne sont
configurées que lors de l'utilisation de ces données.
Des plages de données utilisateur sont par ex. requises pour les données suivantes :
● Tâches de commande
● Transfert d'enregistrement
● Synchronisation de la date/heure
● Surveillance du signe de vie
Vous créez les plages de données utilisateur lors de la configuration dans WinCC flexible.
Vous attribuez les adresses correspondantes dans l'automate.
164
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.2 Configuration du pilote de communication LG GLOFA-GM
4.2
Configuration du pilote de communication LG GLOFA-GM
4.2.1
Conditions requises pour la communication
Raccordement
Raccordez le pupitre opérateur au module Cnet, par ex. G4L-CUEA ou G6L-CUEC, via
RS 232, RS 422 ou RS 485.
Pour l'interface RS 232, seul le mode nul modem est pris en charge.
Le protocole Dedicated étant réalisé, il existe de plus une possibilité directe de raccordement
à la CPU B GM6, sans ComputerLinkModul (Cnet) G6L. Cette communication CPU GM6 ne
prend cependant pas en charge les variables symboliques "Named".
Câble
Pour le raccordement du pupitre opérateur à l'automate, vous disposez des câbles de
raccordement suivants :
Interface sur
le pupitre opérateur ou
l'adaptateur
Automate LG GLOVA-GM
Câble point à point
Câble multipoint
RS 232, 9 broches
Câble de raccordement PP1
–
RS 232, 15 broches
Câble de raccordement PP4
–
RS 422, 9 broches
Câble de raccordement PP2
Câble de raccordement MP2
RS 485, 9 broches
Câble de raccordement PP3
Câble de raccordement MP1
L'interface que vous devez utiliser sur le pupitre opérateur est spécifiée dans le
manuel correspondant.
Le brochage des câbles est décrit au chapitre "Câble de raccordement pour LG".
Paramétrage du commutateur de mode de fonctionnement sur le module Cnet
Le commutateur de mode de fonctionnement doit être paramétré sur Dedicated (p. ex. sur la
position "3" pour G4L–CUEA).
4.2.2
Installation du pilote de communication
Pilote du pupitre opérateur
Le pilote nécessaire pour le couplage à des automates LG INDUSTRIAL SYSTEMS/IMO est
livré avec WinCC flexible et installé automatiquement.
Des modules de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
165
Communication avec des automates LG
4.2 Configuration du pilote de communication LG GLOFA-GM
4.2.3
Configuration du type d'automate et du protocole
Sélectionner l'automate
Pour un couplage avec un automate LG/IMO via Dedicated communication, double-cliquez
sur "Communication ▶ Connexions" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la
colonne "Pilote de communication" de la zone de travail, sélectionnez le protocole
LG GLOFA-GM.
La fenêtre des propriétés affiche les paramètres du protocole sélectionné.
Remarque
Les paramétrages doivent être identiques dans le pupitre opérateur et dans l'automate.
Dans l'éditeur LG Programm Cnet Frame Editor (CnetEdit.exe), vous pouvez vérifier et
définir les paramètres de l'automate pour le module Cnet. Le paramétrage du module Cnet
n'est effectif que lorsque la tension est revenue. Les paramètres pour la CPU B GM6 et GM7
sont définis via GMWIN.
Pour modifier les paramètres ultérieurement, double-cliquez sur "Communication ▶ Liaisons"
dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Sélectionnez la liaison et modifiez les
paramètres dans la fenêtre des propriétés.
4.2.4
Configurer les paramètres de protocole
Paramètres à définir
Pour définir les paramètres, double-cliquez sur "Communication ▶ Connexions" dans la
fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne "Pilote de communication" de la zone
de travail, "LG GLOFA-GM" est sélectionné. A présent, vous pouvez entrer ou modifier les
paramètres de protocole dans la fenêtre des Propriétés :
Paramètres spécifiques au pupitre
● Interface
Dans "Interface", vous sélectionnez l'interface du pupitre opérateur à laquelle est
raccordé l'automate LG/IMO.
Pour plus d'informations, référez-vous au manuel du pupitre opérateur.
● Type
Dans "Type", vous paramétrez RS 232, RS 422 ou RS 485.
Remarque
Si vous utilisez l'interface IF1B, vous devez de plus commuter les données de réception
RS422 et le signal RTS au moyen de 4 commutateurs multiples sur la face arrière du
Multi Panel.
● Débit
Sous "Débit", vous sélectionnez le débit entre le pupitre opérateur et l'automate.
Paramètres par défaut du système : 19200 bit/s
166
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.2 Configuration du pilote de communication LG GLOFA-GM
Remarque
Si vous paramétrez une vitesse de transmission de 1,5 MBaud pour un OP 73 ou
OP 77A, l'adresse de station la plus élevée doit être inférieure ou égale à 63.
Si vous couplez un TP 170A avec une vitesse de transmission de 1,5 MBaud à un
SIMATIC S7 via PROFIBUS DP, utilisez comme adresse de station la plus élevée (HSA)
des valeurs inférieures ou égales à 63.
● Bits de données
Sous "Bits d'arrêt", vous pouvez sélectionner "7" ou "8" bits.
● Parité
Sous "Parité", vous pouvez sélectionner "Aucune", "Paire" ou "Impaire".
● Bits d'arrêt
Sous "Bits d'arrêt", vous pouvez sélectionner "1" ou "2" bits.
Paramètres spécifiques à l'automate
● Adresse de station
Sous "Adresse de station", vous pouvez indiquer le numéro de station du module Cnet de
l'automate LG GLOFA-GM.
Les valeurs autorisées sont comprises entre 0 et 31.
4.2.5
Types de données admissibles (LG GLOFA)
Types de données admissibles
La table fournit la liste des types de données utilisateur pouvant être utilisés lors de la
configuration de variables et de pointeurs de zone.
Désignation
Zone
Adressage
Type de données
Internal Memory
M
0 à max. 64 ko
BOOL, BYTE, WORD,
DOUBLE WORD
Output
Q
Base (0-63)
Slot (0-7)
Card (0-63)
BOOL, BYTE, WORD,
DOUBLE WORD
Input
I
Base (0-63)
Slot (0-7)
Card (0-63)
BOOL, BYTE, WORD,
DOUBLE WORD
Variable
symbolique
Named
Chaîne de caractères de 16
octets max. comportant :
A-Z, 0-9, "_", "."
BOOL, BYTE, WORD,
DOUBLE WORD, SINT, INT,
DINT, USINT, UINT, UDINT,
TIME, STRING
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
167
Communication avec des automates LG
4.2 Configuration du pilote de communication LG GLOFA-GM
Particularités pour le couplage avec LG GLOFA-GM
Les pointeurs de zone peuvent uniquement être créés dans la zone "M".
Comme variable de déclenchement pour alarmes de bit, seules des variables dans la zone
"M" sont autorisées et uniquement pour le type de données "Word".
Les variables de tableau peuvent uniquement être utilisées pour des alarmes de bit et des
courbes. C'est pourquoi les variables de tableau peuvent uniquement être créées à partir
des variables de la zone "M" et du type de données "Word".
Représentation dans WinCC flexible
La condition nécessaire est que ces plages de données ont également été définies pour la
CPU avec GMWIN.
Pour les variables symboliques, vous devez entrer exactement le nom utilisé dans
l'automate. Pour pouvoir accéder en écriture à une variable symbolique dans l'"access
variable area" de l'automate sous GMWIN, elle doit être enregistrée comme
"READ_WRITE". "READ_ONLY" suffit uniquement pour les champs d'affichage.
Remarque
Les variables symboliques (zone "Named") ne peuvent pas être utilisées pour la
communication avec GM7 (via le module Cnet) et pas directement sur la CPU-B GM6.
Le type de données "Bool" ne peut pas être directement utilisé sur la GM6 CPU-B.
Remarque
Pour les pointeurs de zone, variables de tableau et alarmes de bit, vous pouvez uniquement
utiliser le type de données "Word". Pour "Internal Memory" (zone "M"), il existe les
possibilités suivantes de saisie de l'adresse pour le type de données "Bool" :
• "MX" bit
• "MB" bit-dans-octet
• "MW" bit-dans-mot
• "MD" bit-dans-double mot
Le type de données "Bool" ne peut pas être utilisé dans les zones de mémoire supérieures.
Les valeurs ne sont pas correctement lues et écrites pour des adresses supérieures à :
• %MX9999
• %MB1249.7
• %MW624.15
• %MD312.15
Les variables du type de données "String" peuvent uniquement être lues et pas écrites
jusqu'à 4 caractères ASCII par le logiciel de communication Lucky Goldstar.
168
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.2 Configuration du pilote de communication LG GLOFA-GM
4.2.6
Optimiser la configuration
Cycle d'acquisition et temps d'actualisation
Les cycles d'acquisition des "pointeurs de zone" et des variables indiqués dans le logiciel de
configuration constituent des facteurs importants pour les temps d'actualisation pouvant être
réellement atteints.
Le temps d'actualisation correspond au cycle d'acquisition auquel viennent s'ajouter le temps
de transfert et la durée de traitement.
Pour obtenir les meilleurs temps d'actualisation possibles, veuillez tenir compte de ce qui
suit lors de la configuration :
● Configurez les diverses plages de données de manière à leur donner la taille nécessaire,
ni trop grande, ni trop petite.
● Définissez des plages de données connexes de manière cohérente. Le temps
d'actualisation effectif s'améliore lorsque vous configurez une plage étendue plutôt que
plusieurs petites plages.
● Des cycles d'acquisition sélectionnés trop petits altèrent inutilement la performance
globale. Réglez le cycle d'acquisition en fonction de la vitesse de modification des valeurs
de process. A titre d'exemple, l'évolution de la température d'un four est
considérablement plus lente que celle d'un entraînement électrique. Valeur indicative de
cycle d'acquisition : env. 1 seconde.
● Définissez les variables d'un événement ou d'une vue sans interruption dans une plage
de données.
● Pour que les modifications dans l'automate soient détectées, celles-ci doivent au moins
être en attente pendant le cycle d'acquisition effectif.
● Paramétrez le débit avec la valeur la plus élevée possible.
Alarmes de bit
Utilisez des tableaux pour les alarmes de bit et affectez respectivement chaque alarme à un
bit de la variable tableau proprement dite et non pas aux différents sous-éléments. Pour les
alarmes de bit et les tableaux, seules les variables de la zone "M" et du type de données
"WORD" sont autorisées.
Vues
Pour les vues, la fréquence d'actualisation pouvant être réellement atteinte dépend de la
nature et de la quantité de données à représenter.
Lors de la configuration, veillez à ne paramétrer des cycles d'acquisition courts que pour les
objets pour lesquels une actualisation rapide est effectivement nécessaire, ceci afin d'obtenir
des temps d'actualisation courts.
Courbes
Si le bit groupé est mis à 1 dans "Zone de transfert de courbe" pour les courbes à
déclenchement sur bit, le pupitre opérateur actualise à chaque fois toutes les courbes dont
le bit est mis à 1 dans cette zone. Ensuite, il réinitialise les bits.
Ce n'est que lorsque tous les bits ont été réinitialisés par le pupitre opérateur que le bit
groupé peut à nouveau être mis à 1 dans le programme de l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
169
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Tâches de commande
Si un grand nombre de tâches de commande est envoyé en rafale à traiter, la
communication entre le pupitre opérateur et l'automate risque d'être surchargée.
Si le pupitre opérateur entre la valeur 0 dans le premier mot de données de la boîte des
tâches, le pupitre opérateur a reçu la tâche de commande. Le pupitre opérateur traite
maintenant la commande et a besoin de plus de temps. Si une nouvelle tâche de commande
entre immédiatement dans la boîte des tâches, il se peut que le pupitre opérateur mette du
temps à exécuter la tâche de commande suivante. Le système ne reçoit la tâche de
commande suivante que lorsque des ressources PC sont disponibles.
4.3
Zones de données utilisateurs
4.3.1
Requête et transfert de courbe
Fonction
Une courbe est la représentation graphique d'une ou plusieurs valeurs issues de l'automate.
Suivant la configuration, la lecture de la valeur est à déclenchement sur bit ou temporel.
Courbes à déclenchement temporel
Selon un intervalle de temps défini dans la configuration, le pupitre opérateur lit
périodiquement les valeurs de la courbe. Les courbes à déclenchement temporel
conviennent à des processus continus, comme par ex. la température d'un moteur.
Courbes à déclenchement sur bit
Lors de la mise à 1 d'un bit de déclenchement dans la variable requête de courbe, le pupitre
opérateur lit soit une valeur de courbe, soit un tampon entier. Ce paramétrage est défini
dans la configuration. Les courbes à déclenchement sur bit sont généralement utilisées pour
la représentation de valeurs changeant rapidement. Par exemple, dans le cas de
l'impression par injection dans la fabrication d'éléments plastiques.
Pour le déclenchement de courbes sur bit, il faut créer lors de la configuration les variables
externes correspondantes dans l'éditeur WinCC flexible "Variables". Ces variables doivent
être reliées aux zones de courbes. Le pupitre opérateur et l'automate communiquent ensuite
via ces zones de courbes.
Les zones suivantes sont disponibles pour des courbes :
● Zone de requête de courbe
● Zone de transfert de courbe 1
● Zone de transfert de courbe 2 (uniquement nécessaire pour un tampon alterné)
Les variables de la zone "M" sont autorisées. Elles doivent être du type de données "Word"
ou une variable de tableau du type de données "Word". Affectez un bit à une courbe dans la
configuration. Ceci permet à l'affectation de bits définie pour toutes les zones d'être unique.
170
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Zone de requête de courbe
Si une vue ayant une ou plusieurs courbes est ouverte sur le pupitre opérateur, ce dernier
met à 1 les bits correspondants dans la zone de requête de courbe. A l'issue de la fermeture
de la vue, le pupitre opérateur réinitialise les bits correspondants dans la zone de requête de
courbe.
La zone de requête de courbe permet d'évaluer sur l'automate la courbe représentée
actuellement sur le pupitre opérateur. Un déclenchement des courbes est également
possible sans évaluation de la zone de requête de courbe.
Zone de transfert de courbe 1
Cette zone permet le déclenchement de courbes. Dans votre programme de commande,
vous devez mettre à 1 le bit affecté à la courbe dans la zone de transfert de courbe ainsi que
le bit groupé de courbes. Le bit groupé de courbes est le dernier bit de la zone de transfert
de courbe.
Le pupitre opérateur détecte le déclenchement. Le pupitre opérateur lit une valeur ou le
tampon entier de l'automate. Ensuite, il réinitialise le bit de courbe et le bit groupé de
courbes.
La vue ci-dessous présente la structure d'une zone de transfert de courbe.
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
1XP«URGHELW HUPRW
QLªPHPRW
%LWJURXS«GHFRXUEH
Tant que le bit groupé de courbes n'a pas été réinitialisé, une modification de la zone de
transfert de courbe par le programme de commande n'est pas autorisée.
Zone de transfert de courbe 2
La zone de transfert de courbe 2 est nécessaire aux courbes configurées avec un tampon
alterné. La structure de la zone de transfert de courbe 2 est identique à celle de la zone de
transfert de courbe 1.
Tampon alterné
Le tampon alterné est un second tampon pour la même courbe pouvant être défini dans la
configuration.
Pendant que le pupitre opérateur effectue la lecture des valeurs dans le tampon 1,
l'automate réalise l'écriture dans le tampon 2. Lorsque le pupitre opérateur réalise la lecture
du tampon 2, l'automate effectue l'écriture dans le tampon 1. Ceci permet d'éviter que,
durant la lecture de la courbe par le pupitre opérateur, les valeurs de la courbe soient
écrasées par l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
171
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
4.3.2
Image des DEL
Fonction
Sur les pupitres à touches Operator Panel (OP), Multi Panel (MP) et Panel PC, des diodes
électroluminescentes (DEL) sont intégrées aux touches de fonction. Il est possible de piloter
ces DEL à partir de l'automate. Ceci permet, p. ex., de signaler à l'utilisateur par une DEL
allumée la touche à presser en fonction de la situation.
Conditions
Pour permettre un pilotage de DEL, une variable LED ou une variable de tableau doit être
définie sur l'automate et être indiquée en tant que variable LED dans la configuration.
Affectation de DEL
L'affectation des diverses diodes électroluminescentes aux bits de la variable LED est
définie lors de la configuration des touches de fonction. A cette occasion, vous indiquez pour
chaque touche de fonction dans la fenêtre des Propriétés, groupe "Général" la "variable
LED" et le "bit" affecté.
Le numéro de bit "Bit" désigne le premier de deux bits consécutifs pilotant les états de
DEL suivants :
Fonctions LED
172
Bit n+ 1
Bit n
Tous les Mobile Panel, tous les Operator Panel,
tous les Multi Panel
Panel PC
0
0
éteinte
éteinte
0
1
clignote rapidement
clignote
1
0
clignote lentement
clignote
1
1
allumée
allumée
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
4.3.3
Pointeurs de zone
4.3.3.1
Généralités sur les zones de communication (LG GLOFA-GM)
Introduction
Les pointeurs de zone sont des champs de paramètres. A partir de ces champs de
paramètres, WinCC flexible Runtime obtient les informations sur l'état et la taille des zones
de données dans l'automate. Au cours de la communication, l'automate et le pupitre
opérateur inscrivent et lisent tour à tour des données dans ces zones de données.
L'évaluation des données sauvegardées permet à l'automate et au pupitre opérateur de
déclencher des actions prédéfinies.
Les pointeurs de zone physiques se trouvent dans la mémoire de l'automate. Leurs
adresses sont définies lors de la configuration dans l'éditeur des connexions sous "Pointeur
de zone".
WinCC flexible utilise les pointeurs de zone suivants :
● Tâche de commande
● ID du projet
● Numéro de vue
● Enregistrement
● Date/heure
● Date/heure sur l'automate
● Coordination
Disponibilité selon le pupitre opérateur
La disponibilité des pointeurs de zone dépend du pupitre opérateur utilisé.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
173
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone, vous devez le définir et l'activer sous
"Communication ▶ Connexions".
Activation d'un pointeur de zone à l'appui de l'exemple d'un automate SIMATIC S7
● Activée
Active le pointeur de zone.
● Nom
Nom du pointeur de zone prédéfini par WinCC flexible.
● Adresse
Adresse de variable du pointeur de zone dans l'automate
● Longueur
La longueur du pointeur de zone est prédéfinie par WinCC flexible.
● Cycle d'acquisition
Pour qu'un pointeur de zone soit lu périodiquement, définissez dans ce champ le cycle
d'acquisition. Tenez compte du fait qu'un temps d'acquisition de courte durée peut influer
sur la performance du pupitre opérateur.
● Commentaire
Saisissez un commentaire, p. ex. pour l'utilisation du pointeur de zone.
174
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Accès aux zones de données
Le tableau ci-dessous indique comment l'automate et le pupitre opérateur accèdent en
lecture (R) ou en écriture (W) aux diverses zones de données.
Zone de données
Nécessaire au
Numéro de vue
Evaluation par l'automate de la vue actuellement ouverte.
Enregistrement
Transfert d'enregistrements avec synchronisation
Date/heure
Pupitre
opérateur
Automate
W
R
R/W
R/W
Transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur vers
l'automate.
W
R
Date/heure sur l'automate
Transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur
R
W
Coordination
Demande de l'état du pupitre dans le programme d'automate
W
R
ID du projet
Runtime vérifie si l'ID de projet WinCC flexible et le projet
sont cohérents sur l'automate.
R
W
Tâche de commande
Déclenchement de fonctions sur le pupitre opérateur par le
programme d'automate
R/W
R/W
Les sections ci-dessous décrivent les pointeurs de zone et les tâches de commande
affectées.
4.3.3.2
Pointeur de zone "Numéro de vue"
Fonction
Dans ce pointeur de zone, les pupitres opérateurs déposent des informations concernant la
vue appelée sur le pupitre opérateur concerné.
Il est ainsi possible de transférer des informations sur le contenu actuel de l'image depuis le
pupitre opérateur jusqu'à l'automate. Certaines réactions peuvent être déclenchées dans
l'automate, p. ex. l'appel d'une autre image.
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone "Numéro de vue", vous devez le définir et
l'activer sous "Communication ▶ Connexions". Le pointeur de zone "Numéro de vue" ne peut
être créé qu'une fois sur un automate.
Le numéro de vue est transféré de manière spontanée à l'automate. Ceci signifie que la
transmission est toujours réalisée lorsqu'une nouvelle vue est activée sur le pupitre
opérateur. La configuration d'un cycle d'acquisition n'est de ce fait pas nécessaire.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
175
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Structure
Le pointeur de zone est une zone de données d'une longueur fixe de 5 mots dans la
mémoire de l'automate.
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
1. Mot
Type de vue courant
2. Mot
Numéro de la vue actuelle
3. Mot
Réservé
4e mot
Numéro de champ actuel
5. Mot
Réservé
4
3
2
1
0
● Type de vue courant
"1" pour vue de base ou
"4" pour fenêtre permanente
● Numéro de la vue actuelle
1 à 32767
● Numéro de champ actuel
1 à 32767
4.3.3.3
Pointeur de zone "Date/heure"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur
vers l'automate.
L'automate inscrit la tâche de commande "41" dans la boîte des tâches.
L'évaluation de la tâche de commande permet au pupitre opérateur d'inscrire sa date
actuelle et l'heure dans la zone de données configurée dans le pointeur de zone
"Date/heure". Toutes les données sont décimales codées en binaire.
Si plusieurs liaisons sont configurées dans un projet et que le pointeur de zone "Date /
Heure" doit être utilisée dans l'une des liaisons, la zone de communication doit être activée
pour chacune des liaisons configurées.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Mot de
données
176
Octet gauche
15
Octet droit
8
7
0
n+0
Réservé
Heure (0-23)
n+1
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+2
Réservé
Réservé
n+3
Réservé
Jour de la semaine (1-7, 1=Di)
n+4
Jour (1-31)
Mois (1-12)
n+5
Année (80-99/0-29)
Réservé
Heure
Date
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
4.3.3.4
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur. Vous utilisez ce pointeur de zone lorsque l'automate est configuré en tant
que maître d'horloge.
L'automate charge la zone de données du pointeur de zone. Toutes les données sont
décimales codées en binaire.
Le pupitre opérateur lit périodiquement les données par le biais du cycle d'acquisition
configuré et se synchronise.
Remarque
Sélectionnez dans la configuration un cycle d'acquisition du pointeur de zone Date/heure qui
ne soit pas trop court, car ceci influe sur les performances du pupitre opérateur.
Recommandation : Cycle d'acquisition d'1 minute, si votre processus permet ce cycle.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Format DATE_AND_TIME (codage DCB)
Mot de données
Octet gauche
15
1)
......
Octet droit
8
7
......
n+0
Année (80-99/0-29)
Mois (1-12)
n+1
Jour (1-31)
Heure (0-23)
n+2
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+3
Réservé
n+4 1)
Réservé
Réservé
n+5
Réservé
Réservé
1)
Réservé
0
Jour de la semaine
(1-7, 1=Di)
Les deux mots de données doivent être dans la même zone de données, afin de garantir la
concordance du format de données avec WinCC flexible et d'empêcher la lecture
d'informations erronées.
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
177
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
4.3.3.5
Pointeur de zone "Coordination"
Fonction
Le pointeur de zone "Coordination" permet de réaliser les fonctions suivantes :
● Détection du démarrage du pupitre opérateur dans le programme d'automate
● Détection du mode actuel de fonctionnement du pupitre opérateur dans le programme
d'automate
● Détection de la propension à communiquer du pupitre opérateur dans le programme
d'automate
Le pointeur de zone "Coordination" a une longueur de deux mots.
Utilisation
Remarque
A chaque mise à jour du pointeur de zone par le pupitre opérateur, le système inscrit des
données dans toute la zone de coordination.
C'est la raison pour laquelle le programme d'API ne doit apporter aucune modification dans
la zone de coordination.
Affectation des bits dans le pointeur de zone "Coordination"
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
HUPRW
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
;
;
;
QGPRWQRQDIIHFW«
ದ U«VHUY«
[ DIIHFW«
%LWGHPLVHHQURXWH
0RGHGHIRQFWLRQQHPHQW
%LWG
DFWLYLW«
Bit de démarrage
Pendant le démarrage, le pupitre opérateur met le bit de démarrage un instant sur "0".
A l'issue du démarrage, ce bit est sur "1" en permanence.
Mode de fonctionnement
Dès que l'utilisateur met le pupitre opérateur offline, le bit du mode de fonctionnement est
mis à "1". En mode de fonctionnement normal du pupitre opérateur, l'état du bit de mode de
fonctionnement est "0". Dans le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de
déterminer le mode de fonctionnement actuel du pupitre opérateur.
178
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Bit d'activité
A intervalles réguliers d'environ 1 seconde, le pupitre opérateur inverse le bit d'activité.
Dans le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de vérifier si la connexion
au pupitre opérateur est encore active.
4.3.3.6
Pointeur de zone "ID du projet"
Fonction
Ce pointeur de zone permet au lancement de Runtime de vérifier si le pupitre opérateur est
connecté au bon automate. Cette vérification est important lors de l'utilisation de plusieurs
pupitres opérateurs.
A cet effet, le pupitre opérateur compare une valeur mémorisée sur l'automate à celle
indiquée dans la configuration. Ceci permet d'assurer la compatibilité des données de
configuration avec le programme d'automate. Une divergence entraîne l'affichage d'un
événement système sur le pupitre opérateur et un arrêt du runtime.
Utilisation
Pour utiliser ce pointeur de zone, définissez ce qui suit lors de la configuration :
● Indication de la version de configuration. Valeur possible comprise entre 1 et 255.
Vous entrez la version dans l'éditeur de paramétrage du pupitre sous "ID du projet".
● Adresse de données de la valeur mémorisée dans l'automate pour la version :
Vous saisissez l'adresse de données dans l'éditeur "Communication > Connexions"
sous "Adresse".
Panne d'une connexion
En cas de panne d'une connexion à un appareil pour lequel le pointeur de zone "ID de
projet" a été configuré, toutes les autres connexions dans le projet sont mises
"Hors ligne" également.
Ce comportement suppose les conditions suivantes :
● Vous avez configuré plusieurs connexions dans un projet.
● Vous utilisez le pointeur de zone "ID de projet" dans une connexion au moins.
Les causes suivantes sont susceptibles de faire passer des connexions à l'état "Hors ligne" :
● L'accès à l'automate n'est pas possible.
● La connexion a été mise hors ligne dans le système d'ingénierie.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
179
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
4.3.3.7
Pointeur de zone "Tâche de commande"
Fonction
La boîte de tâches de commande permet de fournir des tâches de commande au pupitre
opérateur et ainsi de déclencher des actions sur ce dernier. Parmi ces fonctions, on
distingue p. ex. :
● Afficher la vue
● le réglage de la date et de l'heure.
Structure des données
Le numéro de tâche figure dans le premier mot de la boîte de tâches de commande. Suivant
la tâche de commande concernée, jusqu'à trois paramètres peuvent être transférés.
Mot
Octet gauche
Octet droit
n+0
0
Numéro de tâche
n+1
Paramètre 1
n+2
Paramètre 2
n+3
Paramètre 3
Si le premier mot de la boîte de tâches de commande est différent de 0, le pupitre opérateur
évalue la tâche de commande. C'est la raison pour laquelle les paramètres doivent d'abord
être entrés dans la boîte de tâches de commande et ensuite seulement le numéro de tâche.
Lorsque le pupitre opérateur a accepté la tâche de commande, le premier mot est remis à 0.
En général, l'exécution de la tâche de commande n'est pas encore terminée à ce moment-là.
180
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Tâches de commande
Une liste des tâches de commande et de leur paramètres est donnée ci-après. La colonne
"No" indique le numéro de la tâche de commande. En général, les tâches de commande ne
peuvent être déclenchées par l'automate que si le pupitre opérateur est en mode "En ligne".
Remarque
Tenez compte du fait que tous les pupitres opérateur ne prennent pas en charge les tâches
de commande. Il n'y a p. ex. pas de tâches de commande pour le TP 170A et le
Micro Panel.
N°
14
15
23
Fonction
Régler l'heure (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche : Octet droit : heures (0-23)
Paramètre 2
Octet gauche : minutes (0-59)
Octet droit : secondes (0-59)
Paramètre 3
-
Régler la date (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche: Octet droit : jour de la semaine (1-7 : Dimanche-Samedi)
Paramètre 2
Octet gauche : jour (1-31)
Octet droit : mois (1-12)
Paramètre 3
Octet gauche : année
Connecter utilisateur
Ouvre une session utilisateur avec le nom "PLC User" ayant le numéro de groupe fourni dans le
paramètre 1 sur le pupitre opérateur.
La présence dans le projet du numéro de groupe fourni constitue la condition préalable à
l'ouverture de session.
24
Paramètre 1
Numéro de groupe 1 - 255
Paramètre 2, 3
-
Déconnecter utilisateur
Ferme la session utilisateur actuelle.
(cette fonction correspond à la fonction système "Déconnecter")
Paramètre 1, 2, 3
40
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format S7 DATE_AND_TIME)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
41
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format OP/MP)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
-
181
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
N°
46
Fonction
Rafraîchir la variable
Charge le pupitre opérateur de lire sur l'automate la valeur actuelle de la variable, dont l'ID de
variable correspond à la valeur fournie dans le paramètre 1.
(Cette fonction correspond à la fonction système "ActualiserVariable")
Paramètre 1
49
1 - 100
Effacer le tampon des messages d'événement
Paramètre 1, 2, 3
50
Effacer le tampon des messages d'alarme
Paramètre 1, 2, 3
51
69
-
Sélection de vue
-
1)
Paramètre 1
Numéro de vue
Paramètre 2
-
Paramètre 3
Numéro de champ
Lire un enregistrement de l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
0 : Ne pas écraser l'enregistrement disponible
1: Ecraser l'enregistrement disponible
70
1)
4.3.3.8
Inscrire l'enregistrement sur l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
-
Sur les pupitres opérateur OP 73, OP 77A et TP 177A, la tâche de commande "Sélection de
vue" est également exécutée lorsque le clavier virtuel est ouvert.
Pointeur de zone "Enregistrement"
Pointeur de zone "Enregistrement"
Fonction
Lors du transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, les deux
partenaires de communication accèdent à tour de rôle à des zones de communication
communes sur l'automate.
Types de transferts
On distingue deux possibilités de transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et
l'automate :
● Transfert sans synchronisation
● Transfert avec synchronisation via la boîte de données
Les enregistrements sont toujours transférés directement. Cela signifie que les valeurs de
variables sont lues ou écrites directement dans l'adresse configurée pour la variable, sans
détour par le presse-papiers.
182
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Initialiser le transfert d'enregistrements
Vous disposez de trois possibilités d'initialisation du transfert :
● Opération dans l'affichage de recette
● Tâches de commande
Le transfert des enregistrements peut aussi être déclenché par l'automate.
● Déclenchement de fonctions configurées
Lors du déclenchement du transfert d'enregistrements par une fonction configurée ou une
tâche de commande, vous pouvez continuer d'utiliser sans problème la vue de la recette sur
le pupitre opérateur. Les enregistrements sont transférés en arrière-plan.
Cependant, le traitement simultané de plusieurs requêtes de transfert n'est pas possible.
Dans ce cas, le pupitre opérateur refuse un transfert supplémentaire en affichant un
message système.
Transfert sans synchronisation
Lors du transfert asynchrone d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, une
coordination des zones de données partagées n'a pas lieu. C'est la raison pour laquelle la
définition d'une zone de données n'est pas nécessaire lors de la configuration.
Le transfert asynchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● un écrasement incontrôlé des données par le partenaire de communication peut être
exclu.
● L'automate n'a pas besoin d'informations sur le numéro de la recette ni sur celui de
l'enregistrement.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une opération sur le pupitre opérateur.
Lire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert, à des fins de lecture, les valeurs sont extraites des
adresses de l'automate et transférées sur le pupitre opérateur.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs sont chargées sur le pupitre opérateur. Une poursuite de leur traitement est
possible sur le pupitre opérateur, p. ex., la modification et l'enregistrement de valeurs,
etc.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs sont enregistrées immédiatement sur le support de données.
Ecrire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert en vue d'une écriture, les valeurs sont inscrites dans les
adresses de l'automate.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs actuelles sont inscrites sur l'automate.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs du support de données sont inscrites sur l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
183
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Transfert avec synchronisation (LG GLOFA)
Lors d'un transfert synchrone, les deux partenaires de communication mettent à 1 des bits
d'état dans la plage de données qu'ils partagent. Vous pouvez ainsi éviter dans votre
programme de commande un écrasement réciproque incontrôlé des données.
Application
Le transfert synchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● L'automate est le "partenaire actif" lors du transfert d'enregistrements.
● Sur l'automate, des informations concernant le numéro de la recette et celui de
l'enregistrement font l'objet d'une évaluation.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une tâche de commande.
Conditions
Pour que les enregistrements soient transférés entre le pupitre opérateur et l'automate, les
conditions suivantes doivent être remplies lors de la configuration :
● Un pointeur de zone a été configuré : Editeur "Communication > Laisons" sous "Pointeur
de zone".
● L'automate avec lequel le pupitre opérateur synchronise le transfert des enregistrements
est indiqué dans la recette. Editeur des recettes, fenêtre des Propriétés de la recette,
Groupe "Attribut" sous "Transfert".
Structure de la plage de données
La plage de données a une longueur fixe de 5 mots. La structure de la plage de données est
la suivante :
15
0
1. Mot
Numéro de la recette actuelle (1 - 999)
2. Mot
Numéro de l'enregistrement actuel (0 - 65.535)
3. Mot
Réservé
4. Mot
Etat (0, 2, 4, 12)
5. Mot
Réservé
● Etat
Le mot d'état (mot 4) peut avoir les valeurs suivantes :
Valeur
184
Signification
Décimale
Binaire
0
0000 0000
Transfert autorisé, boîte de données disponible
2
0000 0010
Transfert en cours.
4
0000 0100
Transfert terminé sans erreur
12
0000 1100
Transfert terminé avec une erreur
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Causes d'erreurs possibles lors du transfert d'enregistrements
Causes d'erreurs possibles
Si un transfert d'enregistrements se termine par une erreur, ceci peut être lié entre autres
aux causes ci-dessous :
● Adresse de variable non configurée sur l'automate
● Impossible d'écraser des enregistrements
● Numéro de recette non disponible
● Numéro d'enregistrement non disponible.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui
seul. L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions
suivantes est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé avec erreur".
Réaction à une annulation liée à la présence d'une erreur
Le pupitre opérateur réagit de la manière suivante à une annulation du transfert
d'enregistrements liée à une erreur :
● Initialisation par manipulation dans l'affichage de recette
Informations dans la barre d'état de l'affichage de recette et sortie d'événements système
● Initialisation par une fonction
Sortie d'événements système
● Initialisation par une tâche de commande
Aucune réponse au niveau du pupitre opérateur
Indépendamment de cela, vous pouvez évaluer l'état du transfert par interrogation du mot
d'état dans la boîte de données.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
185
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Procédure de transfert avec déclenchement par une fonction configurée
Lecture de l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit
dans l'enregistrement indiqué dans la fonction.
4
•
•
5
Si "Oui" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction, le
système écrase l'enregistrement disponible sans inviter à
confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Non" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction et
que l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule
l'opération et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la
boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
Ecriture sur l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit sur le support de données les valeurs
de l'enregistrement indiqué dans la fonction et il les écrit sur
l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les
données transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
Procédure de transfert par tâche de commande
Le transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate peut être initialisé par
le pupitre opérateur ou par l'automate.
Les deux tâches de commande n° 69 et n° 70 sont disponibles pour ce type de transfert.
186
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
N° 69 : Lire un enregistrement de l'automate ("SPS → DAT")
La tâche de commande n° 69 transfère les enregistrements de l'automate sur le pupitre
opérateur. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
69
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
Ne pas écraser l'enregistrement disponible : 0
Ecraser l'enregistrement disponible : 1
N° 70 : Ecrire l'enregistrement dans l'automate ("DAT → SPS")
La tâche de commande n° 70 transfère les enregistrements du pupitre opérateur sur
l'automate. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
70
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
—
Procédure de lecture dans l'automate avec la tâche de commande "SPS → DAT" (N° 69)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit dans
l'enregistrement indiqué dans la tâche de commande.
4
•
•
5
Si "Ecraser" a été sélectionné dans la tâche, le système écrase un
enregistrement disponible sans inviter à confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Ne pas écraser" a été sélectionné dans la tâche et que
l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule l'opération
et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
187
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Déroulement de l'écriture dans l'automate avec la tâche de commande "DAT → SPS" (N° 70)
Etape
1
Action
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur extrait du support de données les valeurs de
l'enregistrement indiqué dans la tâche et il les écrit sur l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les données
transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Procédure de transfert avec opération dans la vue de recette
Lecture de l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre le numéro de recette à lire et l'état
"Transfert en cours" dans la boîte de données et il met le numéro
d'enregistrement à 0.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les affiche
dans la vue de recette.
Annulation avec
événement
système.
Dans le cadre de recettes à variables synchronisées, les valeurs de
l'automate sont également inscrites dans les variables.
188
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Ecriture dans l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
Vérification : Mot d'état = 0 ?
1
oui
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement à inscrire et l'état "Transfert en cours" dans la
boîte de données.
2
Non
Annulation avec
événement
système.
Le pupitre opérateur écrit les valeurs actuelles dans l'automate.
Pour les recettes à variables synchronisées, les valeurs modifiées
sont synchronisées entre l'affichage de recette et les variables, puis
écrites dans l'automate.
3
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
4
Le cas échéant, le programme d'automate peut maintenant évaluer
les données transférées.
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui seul.
L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions suivantes
est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé avec erreur".
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
189
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
4.3.4
Evénements, messages d'alarme et acquittement
4.3.4.1
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement
Fonction
Les événements système fournissent des informations sur les états de fonctionnement ou
les défaillances de l'automate ou du pupitre opérateur à l'utilisateur de ce dernier. Les textes
d'événement se composent de textes configurables librement et/ou de variables aux
valeurs actuelles.
D'une manière générale, on distingue deux types d'événements : les événements et les
alarmes. L'utilisateur chargé de la configuration définit ce que sont un événement et
une alarme.
Message d'événement
Un message d'événement indique un état. Exemple :
● Moteur en marche
● API en mode manuel
Message d'alarme
Un message d'alarme indique un défaut de fonctionnement. Exemple :
● La vanne ne s'ouvre pas.
● Température de moteur trop élevée
Comme les alarmes signalent des états de fonctionnement exceptionnels,
il faut les acquitter.
Acquittement
Les messages d'alarme sont acquittés de la manière suivante :
● Commande sur le pupitre opérateur
● Mise à 1 du bit d'acquittement par l'automate.
Déclenchement d'événements
Une alarme est déclenchée de la manière suivante dans l'automate :
● Mise à 1 d'un bit dans une variable
● Dépassement de la valeur limite d'une valeur de mesure
L'emplacement des variables ou du tableau de variables est défini dans WinCC flexible ES.
La variable ou le tableau doivent être configurés sur l'automate.
190
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
4.3.4.2
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau
Marche à suivre
La création de variables ou de tableaux a lieu dans l'éditeur des variables. La figure
ci-dessous présente la boîte de dialogue.
● Définissez le nom de la variable ou du tableau.
● Sélectionnez la liaison à l'automate.
La liaison doit être configurée dans l'éditeur de liaisons.
● Sélectionnez le type de données.
Les types de données pouvant être sélectionnés dépendent de l'automate. Lors de la
sélection d'un type de données non autorisé, la variable n'est disponible ni dans l'éditeur
des alarmes de bit ni dans celui des alarmes analogiques.
Les types de données suivants sont pris en charge par les automates
LG Industrial Systems :
Automate
GLOFA-GM (GM4, GM6 et GM7)
Types de données admissibles
Alarmes de bit
Alarmes analogiques
WORD
WORD, DOUBLE WORD, SINT, INT,
DINT, USINT, UINT, UDINT
● Saisissez une adresse.
La variable adressée contient le bit déclenchant l'alarme.
Dès que le bit de la variable est mis à 1 sur l'automate et est transféré dans le cycle
d'acquisition configuré sur le pupitre opérateur, ce dernier détecte l'alarme
correspondante comme étant "apparue".
A l'inverse, une fois la réinitialisation de ce même bit sur l'automate terminée, cette
alarme est détectée par le pupitre opérateur comme étant "disparue".
● Sélectionnez les éléments du tableau.
Vous pouvez sélectionner d'autant plus de numéros de bits dans l'éditeur "Alarmes de
bit" que le nombre d'éléments de tableau est élevé. Ainsi, 48 bits d'alarme p. ex. sont
disponibles pour un tableau de 3 mots.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
191
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
4.3.4.3
Etape 2 : Configurer une alarme
Marche à suivre
Dans le cadre des alarmes, on distingue :
● Alarmes de bit
● Alarmes analogiques
La création d'alarmes a lieu dans l'éditeur des alarmes de bit et celui des
alarmes analogiques.
Alarmes de bit
La figure ci-dessous présente l'éditeur.
● Editer un texte
Entrez un texte qui s'affiche dans Runtime. Le texte peut contenir des caractères et des
champs de sortie de variables.
Le texte apparaît, p. ex., dans la vue des alarmes, si cette dernière a été configurée dans
l'éditeur "Vues".
● Définir un numéro
Chaque alarme possède un numéro devant être unique dans le projet. Ce numéro
permet d'identifier clairement l'alarme et il apparaît dans Runtime.
Les valeurs autorisées sont comprises entre 1 et 100.000.
Le numéro d'alarme est attribué en continu par WinCC flexible ES. Le cas échéant, vous
pouvez modifier ce numéro, p. ex., si vous souhaitez répartir les numéros en groupes.
● Définir la classe d'alarmes
Les classes d'alarmes possibles sont les suivantes :
– Messages d'alarme
Cette classe nécessite un acquittement.
– Messages d'événement
Cette classe signale des événements par l'apparition et la disparition de l'alarme.
192
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
● Affecter les variables de déclenchement
Dans la colonne "Variables de déclenchement", vous combinez l'alarme configurée avec
la variable créée à l'étape 1. La liste de sélection contient toutes les variables avec le
type de données autorisé.
● Définir le numéro de bit
Dans la colonne "Numéro de bit", vous déterminez la position de bit significative dans la
variable créée.
A cette occasion, vous devez tenir compte du fait que les positions de bits sont comptées
différemment suivant l'automate. Dans le cas des automates LG GLOFA, le comptage
s'effectue de la manière suivante :
Comptage des positions
de bit
Octet de gauche
Octet de droite
Dans les automates
LG GLOFA
15
8
7
0
Dans WinCC flexible,
vous configurez :
15
8
7
0
Alarmes analogiques
La seule différence entre les alarmes analogiques et les alarmes de bit réside dans la
configuration d'une valeur seuil au lieu d'un numéro de bit. Lorsque cette valeur seuil est
dépassée, l'alarme est déclenchée. L'alarme Disparition est déclenchée en cas de
dépassement bas de la valeur seuil, en tenant compte le cas échéant de l'hystérésis
configurée.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
193
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
4.3.4.4
Etape 3 : Configurer un acquittement
Marche à suivre
Configurez sur l'automate les variables correspondantes permettant d'acquitter une alarme.
Vous devez affecter ces variables à une alarme dans l'éditeur des alarmes TOR.
L'affectation s'effectue dans "¨Propriétés ▶ Acquittement".
La figure ci-dessous présente la boîte de dialogue de configuration de l'acquittement.
Dans le cadre de l'acquittement, on distingue :
● Acquittement sur le pupitre opérateur
● Acquittement par l'automate
194
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.3 Zones de données utilisateurs
Acquittement par l'automate
Sous "Variable d'acquittement AS", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit grâce auquel le pupitre opérateur peut reconnaître un
acquittement par l'automate.
Un bit mis à 1 dans la variable entraîne l'acquittement du bit d'alarme affecté sur le pupitre
opérateur. Ainsi, un bit mis à 1 dans la variable exerce la même fonction que l'acquittement
sur le pupitre opérateur, p. ex. en appuyant sur la touche "ACK".
Le bit d'acquittement doit se trouver dans la même variable que le bit d'alarme
Réinitialisez le bit d'acquittement, avant de remettre à 1 le bit de la zone d'alarme. La figure
ci-dessous schématise les impulsions.
Acquittement sur le pupitre opérateur
Sous "Variable d'acquittement IHM", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit qui va être écrit dans l'automate après l'acquittement par le
pupitre opérateur. Veillez en cas d'utilisation de variables Array qu'elles ne dépassent
pas 6 mots.
Pour qu'un changement de signal ait toujours lieu à la mise à 1 du bit d'acquittement, dès
qu'un bit d'alarme est mis à 1, le pupitre opérateur réinitialise d'abord le bit d'acquittement
affecté à l'alarme. Le traitement par le pupitre opérateur permet à ces deux opérations de ne
pas être simultanées.
Remarque
Tous les autres bits d'alarme acquittés depuis le dernier démarrage du Runtime sont
également réinitialisés. Cette plage peut être uniquement lue par l'automate.
Lorsque l'alarme est acquittée sur le pupitre opérateur, le bit est mis à 1 dans la variable
d'acquittement affectée dans l'automate. Ceci permet à l'automate de détecter que l'alarme a
été acquittée.
La figure ci-dessous schématise les impulsions.
$ODUPH
$FTXLWWHPHQW
SXSLWUHᇪDXWRPDWH
$UULY«H
G
XQH
DODUPH
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
5HPLVH¢
GXELW
G
DFTXLWWHPHQW
$FTXLWWHPHQW
YLDOHSXSLWUH
1RXYHOOH
DODUPH
195
Communication avec des automates LG
4.4 Mise en service des composants
4.4
Mise en service des composants
4.4.1
Mise en service des composants (modules de communication)
Transfert du programme d'API sur l'automate
• Reliez le PC et la CPU à l'aide du câble correspondant.
• Chargez les fichiers de programme sur la CPU.
• Mettez ensuite la CPU sur RUN.
Transfert du projet sur le pupitre opérateur
• Pour le transfert du projet, le pupitre opérateur doit être en mode de transfert.
Une distinction est faite entre les cas suivants :
– Première mise en service
Lors de la première mise en service, aucune configuration n'existe encore sur le
pupitre opérateur. Les données de projet nécessaires au fonctionnement et le logiciel
Runtime doivent être transférés de l'ordinateur de configuration sur le pupitre
opérateur. Le pupitre opérateur passe automatiquement en mode de transfert.
La boîte de dialogue de transfert s'affiche avec un message de connexion sur le
pupitre opérateur.
– Remise en service
Lors de la remise en service, vous remplacez une configuration existant déjà dans le
pupitre par une autre configuration.
Vous trouverez des instructions exactes sur les étapes nécessaires dans le manuel de
votre pupitre opérateur.
• Vérifiez dans votre projet WinCC flexible que les paramètres d'alarme sont conformes à
vos exigences.
• Avant de transférer le projet sur le pupitre opérateur, vous devez définir les paramètres
de transfert dans le menu "Projet > Transfert > Paramètres de transfert" :
– Sélectionnez l'interface utilisée.
– Sélectionnez les paramètres de transfert.
– Sélectionnez la mémoire cible.
• Démarrez le transfert du projet en cliquant sur le bouton "Transfert".
– Le projet est généré automatiquement.
– Les diverses étapes de génération et de transfert sont affichées dans une fenêtre.
Si le transfert s'est déroulé correctement, le message suivant s'affiche à la fin : "Transfert
réussi" sur le PC de configuration.
La vue initiale s'affiche sur le pupitre opérateur.
196
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.4 Mise en service des composants
Relier l'automate au pupitre opérateur
• Reliez l'automate (CPU ou module de communication) et le pupitre opérateur à l'aide d'un
câble de raccordement approprié.
• Le message "Connexion établie avec l'automate ..." s'affiche sur le pupitre opérateur".
Veuillez noter que, dans WinCC flexible, l'utilisateur peut éditer les textes d'alarmes
système.
IMPORTANT
Lors de la mise en service, respectez les consignes de sécurité figurant dans le manuel
du pupitre opérateur.
Veuillez tenir compte du fait que des rayonnements haute fréquence, émis p. ex. par
des téléphones mobiles, risquent d'occasionner des situations indésirables.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
197
Communication avec des automates LG
4.5 Câble de raccordement pour LG GLOFA-GM
4.5
Câble de raccordement pour LG GLOFA-GM
4.5.1
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour LG/IMO
Câble point à point 1
3XSLWUHRS«UDWHXU
/*,1'8675,$/6<67(06,02
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
%R°WLHU
7['
5['
5['
7['
*1'
6*
'75
'65
&'
576
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 3 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
198
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.5 Câble de raccordement pour LG GLOFA-GM
4.5.2
Câble de raccordement PP2, RS 422, pour LG/IMO
Câble point à point 2
3XSLWUHRS«UDWHXU
/*,1'8675,$/6<67(06,02
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
&RQQHFWHXU
5«JOHWWH¢ERUQHV
%R°WLHU
7['%
5'$
7['$
5'%
5['%
6'$
5['$
6'%
*1'
6*
)*
/LEUHGH
SRWHQWLHO
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 3 x 2 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 500 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
199
Communication avec des automates LG
4.5 Câble de raccordement pour LG GLOFA-GM
4.5.3
Câble de raccordement PP3, RS 485, pour LG/IMO
Câble point à point 3
3XSLWUHRS«UDWHXU
/*,1'8675,$/6<67(06,02
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
&RQQHFWHXU
5«JOHWWH¢ERUQHV
%R°WLHU
'DWD%
5'$
'DWD$
5'%
6'$
6'%
6*
)*
*1'
/LEUHGH
SRWHQWLHO
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 2 x 2 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 500 m
200
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.5 Câble de raccordement pour LG GLOFA-GM
4.5.4
Câble de raccordement PP4, RS 232, pour LG/IMO
Câble point à point 4
3XSLWUHRS«UDWHXU
/*,1'8675,$/6<67(06,02
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH
%R°WLHU
&'
7['
5['
5['
7['
'75
6*
'65
576
&76
*1'
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 3 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
201
Communication avec des automates LG
4.5 Câble de raccordement pour LG GLOFA-GM
4.5.5
Câble de raccordement MP1, RS 485, pour LG/IMO
Câble multipoint 1
3XSLWUHRS«UDWHXU
/*,1'8675,$/6<67(06,02
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OH
VXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
3LQ3/&
&RQQHFWHXU
5«JOHWWHV¢ERUQHV
3LQ3/&
3LQ3/&
3LQ3/&
'DWD%
5'$
5'$
5'$
5'$
'DWD$
5'%
5'%
5'%
5'%
6'$
6'$
6'$
6'$
6'%
6'%
6'%
6'%
6*
6*
6*
6*
)*
)*
)*
)*
*1'
/LEUHGH
SRWHQWLHO
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 2 x 2 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 500 m
202
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates LG
4.5 Câble de raccordement pour LG GLOFA-GM
4.5.6
Câble de raccordement MP2, RS 422, pour LG/IMO
Câble multipoint 2
3XSLWUHRS«UDWHXU
/*,1'8675,$/6<67(06,02
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OH
VXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
&RQQHFWHXU
5«JOHWWH¢ERUQHV¢SRLQWV
3LQ3/&
3LQ3/&
3LQ3/&
3LQ3/&
7['%
5'$
5'$
5'$
5'$
7['$
5'%
5'%
5'%
5'%
5['%
6'$
6'$
6'$
6'$
5['$
6'%
6'%
6'%
6'%
*1'
6*
6*
6*
6*
)*
)*
)*
)*
/LEUHGH
SRWHQWLHO
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 3 x 2 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 500 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
203
Communication avec des automates LG
4.5 Câble de raccordement pour LG GLOFA-GM
204
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
5
Communication avec des automates Mitsubishi
5.1
Communication avec Mitsubishi MELSEC
5.1.1
Partenaire de communication (Mitsubishi MELSEC)
Introduction
Ce chapitre décrit la communication entre un pupitre opérateur et un automate
Mitsubishi Electric.
Avec ces automates, le couplage est réalisé au moyen de leurs propres protocoles suivants :
● Protocole de la console de programmation (protocole PG)
Dans ce couplage point à point, le pupitre opérateur est raccordé à l'interface de
programmation de la CPU (RS 422).
● Protocol 4
Avec ce protocole, des couplages point à point ou multipoint peuvent être créés avec des
interfaces RS 232 ou RS 422 via des modules de communication Mitsubishi.
Automates pouvant être couplés
Des couplages peuvent être réalisés pour les automates Mitsubishi suivants :
Automate
Protocole PG
MELSEC FX, FX0
X
MELSEC FX0n, FX1n,FX2n
X
Protocol 4
X
MELSEC A 1)
X
MELSEC Q 2)
X
1) Série A est le terme générique pour AnA, AnN, AnS, AnU
2) Série Q est le terme générique pour QnA et QnAS
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
205
Communication avec des automates Mitsubishi
5.1 Communication avec Mitsubishi MELSEC
Types de communication validés
S'applique uniquement au protocole PG :
Le couplage point à point entre un pupitre opérateur et une CPU FX Mitsubishi via le
protocole PG (Protocol for access to the program and memory elements of the FX series PC
CPU version V1.21 and after) a subit un test système et a été validé par Siemens AG.
S'applique uniquement au protocole 4 :
Sur les pupitres opérateur, seuls les connecteurs physiques disponibles par défaut sur ces
pupitres sont autorisés. Seule l'interface RS 232 est en particulier autorisée sur un PC
standard. Via l'interface RS 422 (Panel PC et Multi Panels) ou le convertisseur
RS 232/RS 422, un couplage multipoint est possible avec jusqu'à 4 automates.
Remarque
Le pupitre opérateur peut uniquement être utilisé en tant que maître.
5.1.2
Communication entre un pupitre opérateur et un automate (Mitsubishi)
Principe de communication
Le pupitre opérateur et l'automate communiquent via des variables et des plages de
données utilisateur.
Variables
L'automate et le pupitre utilisateur échangent leurs données par le biais de valeurs de
process. Créez dans la configuration des variables indiquant une adresse sur l'automate. Le
pupitre opérateur lit et affiche la valeur de l'adresse indiquée. De la même manière,
l'utilisateur peut effectuer une entrée sur le pupitre opérateur qui sera ensuite inscrite dans
l'adresse de l'automate.
Plages de données utilisateur
Les plages de données utilisateur servent à l'échange de données particulières et ne sont
configurées que lors de l'utilisation de ces données.
Des plages de données utilisateur sont par ex. requises pour les données suivantes :
● Tâches de commande
● Transfert d'enregistrement
● Synchronisation de la date/heure
● Surveillance de signes de vie
Vous définissez les plages de données utilisateur lors de la création du projet, dans la
fenêtre de projet du pupitre opérateur, sous "Communication ▶ Liaisons", dans la zone de
travail "Pointeur de zone". Ces plages de données utilisateur également être configurées
simultanément avec la plage d'adresses correspondante sur l'automate.
Particularités pour le couplage avec le protocole 4
Remarque
Pour les CPU des diverses séries, il existe différentes limites pour les plages d'adresses.
Elles sont précisées dans les manuels MitsubishiComputerlink. Pour la série Q en particulier,
l'adressage est uniquement possible jusqu'à 8191 dans les zones M et D.
206
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.2 Communication via le protocole PG
5.2
Communication via le protocole PG
5.2.1
Conditions requises pour la communication
Raccordement
Raccordez le pupitre opérateur à l'interface de programmation de la CPU (RS 422) (voir la
documentation de l'automate).
Le couplage entre le pupitre opérateur et l'automate Mitsubishi Electric consiste
principalement à définir les paramètres d'interface et l'adresse de bus. Des modules de
couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur l'automate.
Câbles
Pour le raccordement du pupitre opérateur à l'automate, vous disposez des câbles de
raccordement suivants :
Interface sur
le pupitre opérateur ou
l'adaptateur
Automate Mitsubishi Electric via le protocole PG
Série FX, Sub–D, 25 broches
FX0, Mini DIN, 8 broches
RS 232, 9 broches
Mitsubishi SC–08 1)
Mitsubishi SC–07 1)
RS 232, 15 broches
Adaptateur 6XV1440–2UE32
et
câble Mitsubishi SC–07 1)
Adaptateur 6XV1440–2UE32
et
câble Mitsubishi SC–07 1)
RS 422, 9 broches
6XV1440–2R_ _ _
6XV1440–2P_ _ _
"_" Code des longueurs (voir le catalogue ST 80)
1) Etant donné que les automates Mitsubishi communiquent par défaut via RS 422, le câble de
programmation Mitsubishi SC–07 ou SC–08 avec adaptation intégrée RS 422/RS 232 est nécessaire
pour le raccordement d'un pupitre opérateur via RS 232.
Remarque
S'applique uniquement à RS 232 :
Longueur de câble limitée à 0,32 m.
L'interface que vous devez utiliser sur le pupitre opérateur est spécifiée dans le manuel
correspondant.
Le brochage des câbles est décrit au chapitre "Câbles de raccordement pour Mitsubishi".
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
207
Communication avec des automates Mitsubishi
5.2 Communication via le protocole PG
5.2.2
Installation du pilote de communication
Pilote du pupitre opérateur
Le pilote nécessaire pour le couplage à des automates Mitsubishi avec protocole PG est
livré avec WinCC flexible et installé automatiquement.
Des modules de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur l'automate.
5.2.3
Configuration du type d'automate et du protocole
Sélectionner l'automate
Pour un couplage avec un automate Mitsubishi via le protocole PG, double-cliquez sur
"Communication ▶ Liaisons" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne
"Pilote de communication" de la zone de travail, sélectionnez le protocole Mitsubishi FX.
La fenêtre des propriétés affiche les paramètres du protocole sélectionné.
Pour modifier les paramètres ultérieurement, double-cliquez sur "Communication ▶ Liaisons"
dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Sélectionnez la liaison et modifiez les
paramètres dans la fenêtre des propriétés.
Remarque
Les paramétrages doivent être identiques dans le pupitre opérateur et dans l'automate.
5.2.4
Configurer les paramètres de protocole
Paramètres à définir
Pour définir les paramètres, double-cliquez sur "Communication ▶ Connexions" dans la
fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne "Pilote de communication" de la zone
de travail, "Mitsubishi FX" est sélectionné. A présent, vous pouvez entrer ou modifier les
paramètres du protocole dans la fenêtre des propriétés.
Paramètres spécifiques au pupitre
● Interface
Sous "Interface", vous sélectionnez l'interface du pupitre opérateur à laquelle est
raccordé l'automate Mitsubishi.
Pour plus d'informations, référez-vous au manuel du pupitre opérateur.
● Type
En fonction de l'interface choisie, RS 232, RS 422 ou RS 485 sont sélectionnés.
208
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.2 Communication via le protocole PG
Remarque
Si vous utilisez l'interface IF1B, vous devez de plus commuter les données de réception
RS422 et le signal RTS au moyen de 4 commutateurs multiples sur la face arrière du
Multi Panel.
● Débit
Sous "Débit", vous sélectionnez le débit entre le pupitre opérateur et l'automate.
Remarque
Si vous paramétrez une vitesse de transmission de 1,5 MBaud pour un OP 73 ou
OP 77A, l'adresse de station la plus élevée doit être inférieure ou égale à 63.
Si vous couplez un TP 170A avec une vitesse de transmission de 1,5 MBaud à un
SIMATIC S7 via PROFIBUS DP, utilisez comme adresse de station la plus élevée (HSA)
des valeurs inférieures ou égales à 63.
● Bits de données
Sous "Bits de données", vous pouvez sélectionner "7 bits" ou "8 bits".
● Parité
Sous "Parité", vous pouvez sélectionner "Aucune", "Paire" ou "Impaire".
● Bits d'arrêt
Sous "Bits d'arrêt", vous pouvez sélectionner "1" ou "2" bits.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
209
Communication avec des automates Mitsubishi
5.2 Communication via le protocole PG
5.2.5
Types de données admissibles (Mitsubishi PG)
Types de données admissibles
La table fournit la liste des "Types de données utilisateur" pouvant être utilisés lors de la
configuration de variables et de pointeurs de zone.
Désignation
Opérande
Type de données
Entrée
X
bit,
bloc 4 bits,
bloc 8 bits,
bloc 12 bits,
bloc 16 bits,
bloc 20 bits,
bloc 24 bits,
bloc 28 bits,
bloc 32 bits
Sortie
Y
bit,
bloc 4 bits,
bloc 8 bits,
bloc 12 bits,
bloc 16 bits,
bloc 20 bits,
bloc 24 bits,
bloc 28 bits,
bloc 32 bits
Mémento
M
bit,
bloc 4 bits,
bloc 8 bits,
bloc 12 bits,
bloc 16 bits,
bloc 20 bits,
bloc 24 bits,
bloc 28 bits,
bloc 32 bits
Valeur réelle temporisation
T
Word
Valeur réelle compteur 16 bits C - 16-Bit
Word
Valeur réelle compteur 32 bits C - 32-Bit
Double
Registre de données
Bit 1),
Word,
Double,
String,
IEEE-Float
1)
210
D
Notez pour les accès en écriture :
avec le type de données "Bit" dans l'opérande "D", le mot entier est réécrit dans l'automate
après modification du bit indiqué. Mais il n'est pas vérifié si d'autres bits ont changé entretemps dans ce mot. C'est pourquoi l'automate ne peut accéder au mot en question qu'en
lecture seule.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.2 Communication via le protocole PG
Particularités pour le couplage avec le protocole PG Mitsubishi Electric
Les pointeurs de zone peuvent uniquement être créés avec l'opérande "D".
Comme variable de déclenchement pour alarmes de bit, seules des variables de l'opérande
"D" et du type de données "Word" sont autorisées.
Les variables de tableau peuvent uniquement être utilisées pour des alarmes de bit et des
courbes. C'est pourquoi les variables de tableau peuvent uniquement être créées à partir
des variables de l'opérande "D" et du type de données "WORD".
5.2.6
Optimiser la configuration
Cycle d'acquisition et temps d'actualisation
Les cycles d'acquisition des "pointeurs de zone" et des variables indiqués dans le logiciel de
configuration constituent des facteurs importants pour les temps d'actualisation pouvant être
réellement atteints.
Le temps d'actualisation correspond au cycle d'acquisition auquel viennent s'ajouter le temps
de transfert et la durée de traitement.
Pour obtenir les meilleurs temps d'actualisation possibles, veuillez tenir compte de ce qui
suit lors de la configuration :
● Configurez les diverses plages de données de manière à leur donner la taille nécessaire,
ni trop grande, ni trop petite.
● Définissez des plages de données connexes de manière cohérente. Le temps
d'actualisation effectif s'améliore lorsque vous configurez une plage étendue plutôt que
plusieurs petites plages.
● Des cycles d'acquisition sélectionnés trop petits altèrent inutilement la performance
globale. Réglez le cycle d'acquisition en fonction de la vitesse de modification des valeurs
de process. A titre d'exemple, l'évolution de la température d'un four est
considérablement plus lente que celle d'un entraînement électrique. Valeur indicative de
cycle d'acquisition : env. 1 seconde.
● Définissez les variables d'un événement ou d'une vue sans interruption dans une plage
de données.
● Pour que les modifications dans l'automate soient détectées, celles-ci doivent au moins
être en attente pendant le cycle d'acquisition effectif.
● Paramétrez le débit avec la valeur la plus élevée possible.
Alarmes de bit
Utilisez des tableaux pour les alarmes de bit et affectez respectivement chaque alarme à un
bit de la variable tableau proprement dite et non pas aux différents sous-éléments. Pour les
alarmes de bit et les tableaux, seules les variables de l'opérande "D" et du type de données
"Word" sont autorisées.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
211
Communication avec des automates Mitsubishi
5.2 Communication via le protocole PG
Vues
Pour les vues, la fréquence d'actualisation pouvant être réellement atteinte dépend de la
nature et de la quantité de données à représenter.
Lors de la configuration, veillez à ne paramétrer des cycles d'acquisition courts que pour les
objets pour lesquels une actualisation rapide est effectivement nécessaire, ceci afin d'obtenir
des temps d'actualisation courts.
Courbes
Si le bit groupé est mis à 1 dans "Zone de transfert de courbe" pour les courbes à
déclenchement sur bit, le pupitre opérateur actualise à chaque fois toutes les courbes dont
le bit est mis à 1 dans cette zone. Ensuite, il réinitialise les bits.
Ce n'est que lorsque tous les bits ont été réinitialisés par le pupitre opérateur que le bit
groupé peut à nouveau être mis à 1 dans le programme de l'automate.
Tâches de commande
Si un grand nombre de tâches de commande est envoyé en rafale à traiter, la
communication entre le pupitre opérateur et l'automate risque d'être surchargée.
Si le pupitre opérateur entre la valeur 0 dans le premier mot de données de la boîte des
tâches, le pupitre opérateur a reçu la tâche de commande. Le pupitre opérateur traite
maintenant la commande et a besoin de plus de temps. Si une nouvelle tâche de commande
entre immédiatement dans la boîte des tâches, il se peut que le pupitre opérateur mette du
temps à exécuter la tâche de commande suivante. Le système ne reçoit la tâche de
commande suivante que lorsque des ressources PC sont disponibles.
5.2.7
Mise en service des composants
Transfert du programme d'API sur l'automate
• Reliez le PC et la CPU à l'aide du câble correspondant.
• Chargez les fichiers de programme sur la CPU.
• Mettez ensuite la CPU sur RUN.
212
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.2 Communication via le protocole PG
Transfert du projet sur le pupitre opérateur
• Pour le transfert du projet, le pupitre opérateur doit être en mode de transfert.
Une distinction est faite entre les cas suivants :
– Première mise en service
Lors de la première mise en service, aucune configuration n'existe encore sur le
pupitre opérateur. Toutes les données de projet nécessaires au fonctionnement et le
logiciel Runtime doivent être transférés du PC de configuration sur le pupitre
opérateur : Le pupitre opérateur passe automatiquement en mode de transfert.
La boîte de dialogue de transfert s'affiche avec un message de connexion sur le
pupitre opérateur.
– Remise en service
Lors de la remise en service, vous remplacez une configuration existant déjà dans le
pupitre par une autre configuration.
Vous trouverez des instructions exactes sur les étapes nécessaires dans le manuel de
votre pupitre opérateur.
• Vérifiez dans votre projet WinCC flexible que les paramètres d'alarme sont conformes à
vos exigences.
• Avant de transférer le projet sur le pupitre opérateur, vous devez définir les paramètres
de transfert dans le menu "Projet > Transfert > Paramètres de transfert" :
– Sélectionnez l'interface utilisée.
– Sélectionnez les paramètres de transfert.
– Sélectionnez la mémoire cible.
• Démarrez le transfert du projet en cliquant sur le bouton "Transfert".
– Le projet est généré automatiquement.
– Les diverses étapes de génération et de transfert sont affichées dans une fenêtre.
Si le transfert s'est déroulé correctement, le message suivant s'affiche : "Transfert réussi"
sur le PC de configuration.
La vue initiale s'affiche sur le pupitre opérateur.
Relier l'automate au pupitre opérateur
• Reliez l'automate et le pupitre opérateur à l'aide d'un câble de raccordement approprié.
• Le message "Connexion établie avec l'automate ..." s'affiche sur le pupitre opérateur".
Veuillez noter que, dans WinCC flexible, l'utilisateur peut éditer les textes d'alarmes
système.
IMPORTANT
Lors de la mise en service, respectez les consignes de sécurité figurant dans le manuel
du pupitre opérateur.
Veuillez tenir compte du fait que des rayonnements haute fréquence, émis p. ex. par
des téléphones mobiles, risquent d'occasionner des situations indésirables.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
213
Communication avec des automates Mitsubishi
5.3 Communication via le protocole 4
5.3
Communication via le protocole 4
5.3.1
Conditions requises pour la communication
Raccordement
Raccordez le pupitre opérateur à un ou plusieurs automates de la série FX via l'interface
série multifonctionnelle, au moyen du module de communication RS 232 ou RS 422 (p. ex.
FX2N–232–BD) ou à des automates des séries A (AnN, AnA, AnU, AnS), Q et QnA (QnAS)
au moyen des modules d'interface, p. ex. A1SJ71UC24–R2/R4 (AnS(H)), A1SJ71QC24
(QnAS), AJ71UC24 (A/AnU) ou AJ71QC24N (Q/QnA), via RS 232 ou RS 422.
Câbles
Pour le raccordement du pupitre opérateur à l'automate, vous disposez des câbles de
raccordement suivants :
Interface
Câble point à point
Câble multipoint
RS 232, 9/9 broches
Câble de raccordement PP1
Câble de raccordement MP1 via le
convertisseur
RS 232, 9/15 broches
Câble de raccordement PP2
—
RS 232, 15/9 broches
Câble de raccordement PP3
—
RS 232, 15/25 broches
Câble de raccordement PP4
—
RS 422, 9 broches
Câble de raccordement PP5
Câble de raccordement MP2
L'interface que vous devez utiliser sur le pupitre opérateur est spécifiée dans le
manuel correspondant.
Le brochage des câbles est décrit au chapitre "Câbles de raccordement pour Mitsubishi".
5.3.2
Installation du pilote de communication
Pilote du pupitre opérateur
Le pilote nécessaire pour le couplage à des automates Mitsubishi avec protocole 4 est livré
avec WinCC flexible et installé automatiquement.
Des modules de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur l'automate.
214
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.3 Communication via le protocole 4
5.3.3
Configuration du type d'automate et du protocole
Sélectionner l'automate
Pour un couplage avec un automate Mitsubishi via le protocole 4, double-cliquez sur
"Communication ▶ Liaisons" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne
"Pilote de communication" de la zone de travail, sélectionnez le protocole
Mitsubishi Protocol 4.
La fenêtre des propriétés affiche les paramètres du protocole sélectionné.
Pour modifier les paramètres ultérieurement, double-cliquez sur "Communication ▶ Liaisons"
dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Sélectionnez la liaison et modifiez les
paramètres dans la fenêtre des propriétés.
Remarque
Les paramétrages doivent être identiques dans le pupitre opérateur et dans l'automate.
5.3.4
Configurer les paramètres de protocole
Paramètres à définir
Pour définir les paramètres, double-cliquez sur "Communication ▶ Connexions" dans la
fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne "Pilote de communication" de la zone
de travail, "Mitsubishi Protocol 4" est sélectionné. A présent, vous pouvez entrer ou modifier
les paramètres de protocole dans la fenêtre des Propriétés :
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
215
Communication avec des automates Mitsubishi
5.3 Communication via le protocole 4
Paramètres spécifiques au pupitre
● Interface
Sous "Interface", vous sélectionnez l'interface du pupitre opérateur à laquelle est
raccordé l'automate Mitsubishi.
Pour plus d'informations, référez-vous au manuel du pupitre opérateur.
● Type
Sous "Type", vous sélectionnez l'interface utilisée sur le pupitre opérateur. Vous pouvez
sélectionner RS232 ou RS422. Si le pupitre opérateur est un PC, vous pouvez
uniquement utiliser RS 232.
Remarque
Si vous utilisez l'interface IF1B, vous devez de plus commuter les données de réception
RS422 et le signal RTS au moyen de 4 commutateurs multiples sur la face arrière du
Multi Panel.
● Débit
Sous "Débit", vous sélectionnez le débit entre le pupitre opérateur et l'automate.
Remarque
Si vous paramétrez une vitesse de transmission de 1,5 MBaud pour un OP 73 ou
OP 77A, l'adresse de station la plus élevée doit être inférieure ou égale à 63.
Si vous couplez un TP 170A avec une vitesse de transmission de 1,5 MBaud à un
SIMATIC S7 via PROFIBUS DP, utilisez comme adresse de station la plus élevée (HSA)
des valeurs inférieures ou égales à 63.
● Bits de données
Sous "Bits de données", vous pouvez sélectionner "7 bits" ou "8 bits".
● Parité
Sous "Parité", vous pouvez sélectionner "Aucune", "Paire" ou "Impaire".
● Bits d'arrêt
Sous "Bits d'arrêt", vous pouvez sélectionner "1" ou "2" bits.
Paramètres réseau
● Total de contrôle
Sous "Total de contrôle", vous pouvez sélectionner "Oui" ou "Non".
216
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.3 Communication via le protocole 4
Paramètres spécifiques à l'automate
● Adresse de station
Sous "Adresse de station", vous définissez le numéro de station de l'automate.
Les valeurs autorisées sont les suivantes : 0 - 15
● Type de CPU
sous "Type de CPU", vous définissez le type d'automate auquel le pupitre opérateur est
raccordé.
Les entrées suivantes sont possibles :
– FX0N, FX1S
– FX2C, FX1N, FX2N, FX2NC
– A, Ans, AnN
– AnA, AnU, Q, QnA, QnAS
Le type d'automate doit être sélectionné pour les raisons suivantes :
– La longueur maximale de télégramme de l'automate n'est pas dépassée durant
l'exécution.
– Des différences de protocole entre les CPU des types d'automates FX, A, AnS et AnN
(adressage à 5 caractères) et les CPU plus grandes (adressage à 7 caractères) sont
réalisées.
– L'adressage pour X et Y (hexadécimal ou octal) est adapté.
Au lieu de vérifier les plages d'adresses (Range) des opérandes en fonction de
l'automate, celles-ci sont sélectionnées aussi grandes que possible pour le protocole.
Ainsi, l'utilisateur n'est pas limité lors de l'adressage des zones de mémoire des
automates pris en charge.
Paramétrage des modules de communication MITSUBISHI
Les paramètres doivent être identiques sur le pupitre opérateur et sur les modules
de communication.
Dans les automates de la série FX, les paramètres de communication doivent être définis au
moyen des registres spéciaux D8120 et D8121.
Sur les modules d'interface des séries A et Q, les paramètres de communication sont définis
au moyen de commutateurs. Pour le module A1SJ71UC24-R2, le numéro de station est
toujours 0.
Vous sélectionnez les paramètres "computer link", "dedicated protocol", "Protocol format 4".
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
217
Communication avec des automates Mitsubishi
5.3 Communication via le protocole 4
5.3.5
Types de données admissibles (Mitsubishi Protocol 4)
Types de données admissibles
La table fournit la liste des types de données utilisateur pouvant être utilisés lors de la
configuration de variables et de pointeurs de zone.
Désignation
Opérande
Type de données
Sortie
Y
bit,
bloc 4 bits, bloc 8 bits, bloc 12 bits, bloc 16 bits,
bloc 20 bits, bloc 24 bits, bloc 28 bits, bloc 32 bits
Entrée
X
bit,
bloc 4 bits, bloc 8 bits, bloc 12 bits, bloc 16 bits,
bloc 20 bits, bloc 24 bits, bloc 28 bits, bloc 32 bits
Mémento
M
bit,
bloc 4 bits, bloc 8 bits, bloc 12 bits, bloc 16 bits,
bloc 20 bits, bloc 24 bits, bloc 28 bits, bloc 32 bits
Mémento Link
B
bit,
bloc 4 bits, bloc 8 bits, bloc 12 bits, bloc 16 bits,
bloc 20 bits, bloc 24 bits, bloc 28 bits, bloc 32 bits
Temporisateur
T
Word
Compteur
C
Word, DWord
Registre de
données
D
Bit 1),
Word, DWord, Int, DInt, Real, String
Onglet Link
W
Word, DWord, Int, DInt, Real
Mémento
d'erreur
F
bit,
bloc 4 bits, bloc 8 bits, bloc 12 bits, bloc 16 bits,
bloc 20 bits, bloc 24 bits, bloc 28 bits, bloc 32 bits
1)
218
Notez pour les accès en écriture :
avec le type de données "Bit" dans l'opérande "D", le mot entier est réécrit dans l'automate
après modification du bit indiqué. Mais il n'est pas vérifié si d'autres bits ont changé entretemps dans ce mot. C'est pourquoi l'automate ne peut accéder au mot en question qu'en
lecture seule.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.3 Communication via le protocole 4
Particularités pour le couplage avec le protocole 4
IMPORTANT
Si vous modifiez le type de CPU pour une liaison configurée, vous devez modifier les
variables ayant les propriétés suivantes :
• Les opérandes qui n'existent pas pour le nouveau type de CPU, tels que "W", "B", "F"
• Les entrées et sorties avec un adressage différent (hexadecimal/octal)
• Les adresses supérieures à la plage d'adresses admissible du nouveau type de CPU
Selon le type de CPU, les zones protégées ("Write Disable During RUN") peuvent
uniquement être lues et pas écrites. Les "Special relays/registers" peuvent être protégés
contre l'écriture ou être uniquement pour "system use". L'écriture de données dans ces
plages d'adresses particulières (> 8191) peut entraîner un fonctionnement erroné de la CPU.
Les types de données "String" et "Real" ne sont pas disponibles pour toutes les CPU.
Les pointeurs de zone peuvent uniquement être créés avec l'opérande "D".
Comme variables de déclenchement pour alarmes de bit, seules des variables de l'opérande
"D" et des types de données "Word" et "Int" sont autorisées.
Les variables de tableau peuvent uniquement être utilisées pour des alarmes de bit et des
courbes. C'est pourquoi les variables de tableau peuvent uniquement être créées à partir
des variables de l'opérande "D" et des types de données "WORD" et "INT".
Pour les CPU des diverses séries, il existe différentes limites pour les plages d'adresses.
Elles sont précisées dans les manuels Mitsubishi Computerlink.
Exemples pour les limites des plages d'adresses en fonction de la CPU et du format de
communication
Désignation
Opérande
Adresse max.
FX2N
Adresse max.
AnU via AJ71UC24
Adresse max.
Série Q via AJ71QC24N
ou A1SJ71QC24
Output/Input
Y/X
Octal X/Y 0 - 267
HEX X/Y 0 - 7FF
HEX X/Y 0 - 7FF
Mémento
M
M0 - M3071 et
M8000 - M8255
M/L/S 0 - 8191
M9000 - M9255
M/L/S 0 - 8191
Data Register
D
D0 - 7999
D8000 - D8255
D0 - 8191
D9000 - D9255
D0 - 8191
D9000 - D9255 devient
SD1000 - SD1255
Compteur
C
C0 - 255
C0 - 1023
C0 - 1023
Temporisateur
T
T0 - 255
T0 - 2047
T0 - 2047
Onglet Link
W
--
Hex : W0 - FFF
Hex : W0 - FFF
Mémento Link
B
--
Hex : B0 - FFF
Hex : B0 - FFF
Mémento d'erreur
F
--
F0 - 2047
F0 - 2047
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
219
Communication avec des automates Mitsubishi
5.3 Communication via le protocole 4
5.3.6
Optimiser la configuration
Cycle d'acquisition et temps d'actualisation
Les cycles d'acquisition des "pointeurs de zone" et des variables indiqués dans le logiciel de
configuration constituent des facteurs importants pour les temps d'actualisation pouvant être
réellement atteints.
Le temps d'actualisation correspond au cycle d'acquisition auquel viennent s'ajouter le temps
de transfert et la durée de traitement.
Pour obtenir les meilleurs temps d'actualisation possibles, veuillez tenir compte de ce qui
suit lors de la configuration :
● Configurez les diverses plages de données de manière à leur donner la taille nécessaire,
ni trop grande, ni trop petite.
● Définissez des plages de données connexes de manière cohérente. Le temps
d'actualisation effectif s'améliore lorsque vous configurez une plage étendue plutôt que
plusieurs petites plages.
● Des cycles d'acquisition sélectionnés trop petits altèrent inutilement la performance
globale. Réglez le cycle d'acquisition en fonction de la vitesse de modification des valeurs
de process. A titre d'exemple, l'évolution de la température d'un four est
considérablement plus lente que celle d'un entraînement électrique. Valeur indicative de
cycle d'acquisition : env. 1 seconde.
● Définissez les variables d'un événement ou d'une vue sans interruption dans une plage
de données.
● Pour que les modifications dans l'automate soient détectées, celles-ci doivent au moins
être en attente pendant le cycle d'acquisition effectif.
● Paramétrez le débit avec la valeur la plus élevée possible.
Alarmes de bit
Utilisez des tableaux pour les alarmes de bit et affectez respectivement chaque alarme à un
bit de la variable tableau proprement dite et non pas aux différents sous-éléments. Pour les
alarmes de bit et les tableaux, seules les variables de l'opérande "D" et des types de
données "Word" et "Int" sont autorisées.
Vues
Pour les vues, la fréquence d'actualisation pouvant être réellement atteinte dépend de la
nature et de la quantité de données à représenter.
Lors de la configuration, veillez à ne paramétrer des cycles d'acquisition courts que pour les
objets pour lesquels une actualisation rapide est effectivement nécessaire, ceci afin d'obtenir
des temps d'actualisation courts.
Courbes
Si le bit groupé est mis à 1 dans "Zone de transfert de courbe" pour les courbes à
déclenchement sur bit, le pupitre opérateur actualise à chaque fois toutes les courbes dont
le bit est mis à 1 dans cette zone. Ensuite, il réinitialise les bits.
Ce n'est que lorsque tous les bits ont été réinitialisés par le pupitre opérateur que le bit
groupé peut à nouveau être mis à 1 dans le programme de l'automate.
220
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.3 Communication via le protocole 4
Tâches de commande
Si un grand nombre de tâches de commande est envoyé en rafale à traiter, la
communication entre le pupitre opérateur et l'automate risque d'être surchargée.
Si le pupitre opérateur entre la valeur 0 dans le premier mot de données de la boîte des
tâches, le pupitre opérateur a reçu la tâche de commande. Le pupitre opérateur traite
maintenant la commande et a besoin de plus de temps. Si une nouvelle tâche de commande
entre immédiatement dans la boîte des tâches, il se peut que le pupitre opérateur mette du
temps à exécuter la tâche de commande suivante. Le système ne reçoit la tâche de
commande suivante que lorsque des ressources PC sont disponibles.
5.3.7
Mise en service des composants
Transfert du programme d'API sur l'automate
• Reliez le PC et la CPU à l'aide du câble correspondant.
• Chargez les fichiers de programme sur la CPU.
• Mettez ensuite la CPU sur RUN.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
221
Communication avec des automates Mitsubishi
5.3 Communication via le protocole 4
Transfert du projet sur le pupitre opérateur
• Pour le transfert du projet, le pupitre opérateur doit être en mode de transfert.
Une distinction est faite entre les cas suivants :
– Première mise en service
Lors de la première mise en service, aucune configuration n'existe encore sur le
pupitre opérateur. Les données de projet nécessaires au fonctionnement et le logiciel
Runtime doivent être transférés de l'ordinateur de configuration sur le pupitre
opérateur. Le pupitre opérateur passe automatiquement en mode de transfert.
La boîte de dialogue de transfert s'affiche avec un message de connexion sur le
pupitre opérateur.
– Remise en service
Lors de la remise en service, vous remplacez une configuration existant déjà dans le
pupitre par une autre configuration.
Vous trouverez des instructions exactes sur les étapes nécessaires dans le manuel de
votre pupitre opérateur.
• Vérifiez dans votre projet WinCC flexible que les paramètres d'alarme sont conformes à
vos exigences.
• Avant de transférer le projet sur le pupitre opérateur, vous devez définir les paramètres
de transfert dans le menu "Projet > Transfert > Paramètres de transfert" :
– Sélectionnez l'interface utilisée.
– Sélectionnez les paramètres de transfert.
– Sélectionnez la mémoire cible.
• Démarrez le transfert du projet en cliquant sur le bouton "Transfert".
– Le projet est généré automatiquement.
– Les diverses étapes de génération et de transfert sont affichées dans une fenêtre.
Si le transfert s'est déroulé correctement, le message suivant s'affiche à la fin : "Transfert
réussi" sur le PC de configuration.
La vue initiale s'affiche sur le pupitre opérateur.
Relier l'automate au pupitre opérateur
• Reliez l'automate (CPU ou module de communication) et le pupitre opérateur à l'aide d'un
câble de raccordement approprié.
• Le message "Connexion établie avec l'automate ..." s'affiche sur le pupitre opérateur".
Veuillez noter que, dans WinCC flexible, l'utilisateur peut éditer les textes d'alarmes
système.
IMPORTANT
Lors de la mise en service, respectez les consignes de sécurité figurant dans le manuel
du pupitre opérateur.
Veuillez tenir compte du fait que des rayonnements haute fréquence, émis p. ex. par
des téléphones mobiles, risquent d'occasionner des situations indésirables.
222
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
5.4
Zones de données utilisateurs
5.4.1
Requête et transfert de courbe
Fonction
Une courbe est la représentation graphique d'une ou plusieurs valeurs issues de l'automate.
Suivant la configuration, la lecture de la valeur est à déclenchement sur bit ou temporel.
Courbes à déclenchement temporel
Selon un intervalle de temps défini dans la configuration, le pupitre opérateur lit
périodiquement les valeurs de la courbe. Les courbes à déclenchement temporel
conviennent à des processus continus, comme par ex. la température d'un moteur.
Courbes à déclenchement sur bit
Lors de la mise à 1 d'un bit de déclenchement dans la variable requête de courbe, le pupitre
opérateur lit soit une valeur de courbe, soit un tampon entier. Ce paramétrage est défini
dans la configuration. Les courbes à déclenchement sur bit sont généralement utilisées pour
la représentation de valeurs changeant rapidement. Par exemple, dans le cas de
l'impression par injection dans la fabrication d'éléments plastiques.
Pour le déclenchement de courbes sur bit, il faut créer lors de la configuration les variables
externes correspondantes dans l'éditeur WinCC flexible "Variables". Ces variables doivent
être reliées aux zones de courbes. Le pupitre opérateur et l'automate communiquent ensuite
via ces zones de courbes.
Les zones suivantes sont disponibles pour des courbes :
● Zone de requête de courbe
● Zone de transfert de courbe 1
● Zone de transfert de courbe 2 (uniquement nécessaire pour un tampon alterné)
Les variables de l'opérande "D" sont autorisées. Elles doivent être du type de données
"Word", "Int" ou une variable de tableau du type de données "Word", "Int". Affectez un bit à
une courbe dans la configuration. Ceci permet à l'affectation de bits définie pour toutes les
zones d'être unique.
Remarque
En liaison avec le protocole PG Mitsubishi, sont possibles des variables de l'opérande
"D" uniquement dans le type de données "Word" ou une variable de tableau du type de
données "Word".
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
223
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Zone de requête de courbe
Si une vue ayant une ou plusieurs courbes est ouverte sur le pupitre opérateur, ce dernier
met à 1 les bits correspondants dans la zone de requête de courbe. A l'issue de la fermeture
de la vue, le pupitre opérateur réinitialise les bits correspondants dans la zone de requête de
courbe.
La zone de requête de courbe permet d'évaluer sur l'automate la courbe représentée
actuellement sur le pupitre opérateur. Un déclenchement des courbes est également
possible sans évaluation de la zone de requête de courbe.
Zone de transfert de courbe 1
Cette zone permet le déclenchement de courbes. Dans votre programme de commande,
vous devez mettre à 1 le bit affecté à la courbe dans la zone de transfert de courbe ainsi que
le bit groupé de courbes. Le bit groupé de courbes est le dernier bit de la zone de transfert
de courbe.
Le pupitre opérateur détecte le déclenchement. Le pupitre opérateur lit une valeur ou le
tampon entier de l'automate. Ensuite, il réinitialise le bit de courbe et le bit groupé de
courbes.
La vue ci-dessous présente la structure d'une zone de transfert de courbe.
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
1XP«URGHELW HUPRW
QLªPHPRW
%LWJURXS«GHFRXUEH
Tant que le bit groupé de courbes n'a pas été réinitialisé, une modification de la zone de
transfert de courbe par le programme de commande n'est pas autorisée.
Zone de transfert de courbe 2
La zone de transfert de courbe 2 est nécessaire aux courbes configurées avec un tampon
alterné. La structure de la zone de transfert de courbe 2 est identique à celle de la zone de
transfert de courbe 1.
Tampon alterné
Le tampon alterné est un second tampon pour la même courbe pouvant être défini dans la
configuration.
Pendant que le pupitre opérateur effectue la lecture des valeurs dans le tampon 1,
l'automate réalise l'écriture dans le tampon 2. Lorsque le pupitre opérateur réalise la lecture
du tampon 2, l'automate effectue l'écriture dans le tampon 1. Ceci permet d'éviter que,
durant la lecture de la courbe par le pupitre opérateur, les valeurs de la courbe soient
écrasées par l'automate.
224
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
5.4.2
Image des DEL
Fonction
Sur les pupitres à touches Operator Panel (OP), Multi Panel (MP) et Panel PC, des diodes
électroluminescentes (DEL) sont intégrées aux touches de fonction. Il est possible de piloter
ces DEL à partir de l'automate. Ceci permet, p. ex., de signaler à l'utilisateur par une DEL
allumée la touche à presser en fonction de la situation.
Conditions
Pour permettre un pilotage de DEL, une variable LED ou une variable de tableau doit être
définie sur l'automate et être indiquée en tant que variable LED dans la configuration.
Affectation de DEL
L'affectation des diverses diodes électroluminescentes aux bits de la variable LED est
définie lors de la configuration des touches de fonction. A cette occasion, vous indiquez pour
chaque touche de fonction dans la fenêtre des Propriétés, groupe "Général" la "variable
LED" et le "bit" affecté.
Le numéro de bit "Bit" désigne le premier de deux bits consécutifs pilotant les états de
DEL suivants :
Fonctions LED
Tous les Mobile Panel, tous les Operator Panel,
tous les Multi Panel
Bit n+ 1
Bit n
0
0
éteinte
éteinte
0
1
clignote rapidement
clignote
1
0
clignote lentement
clignote
1
1
allumée
allumée
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Panel PC
225
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
5.4.3
Pointeurs de zone
5.4.3.1
Généralités sur les pointeurs de zones (Mitsubishi MELSEC)
Introduction
Les pointeurs de zone sont des champs de paramètres. A partir de ces champs de
paramètres, WinCC flexible Runtime obtient les informations sur l'état et la taille des zones
de données dans l'automate. Au cours de la communication, l'automate et le pupitre
opérateur inscrivent et lisent tour à tour des données dans ces zones de données.
L'évaluation des données sauvegardées permet à l'automate et au pupitre opérateur de
déclencher des actions prédéfinies.
Les pointeurs de zone physiques se trouvent dans la mémoire de l'automate. Leurs
adresses sont définies lors de la configuration dans l'éditeur des connexions sous "Pointeur
de zone".
WinCC flexible utilise les pointeurs de zone suivants :
● Tâche de commande
● ID du projet
● Numéro de vue
● Enregistrement
● Date/heure
● Date/heure sur l'automate
● Coordination
Disponibilité selon le pupitre opérateur
La disponibilité des pointeurs de zone dépend du pupitre opérateur utilisé.
226
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone, vous devez le définir et l'activer sous
"Communication ▶ Connexions".
Activation d'un pointeur de zone à l'appui de l'exemple d'un automate SIMATIC S7
● Activée
Active le pointeur de zone.
● Nom
Nom du pointeur de zone prédéfini par WinCC flexible.
● Adresse
Adresse de variable du pointeur de zone dans l'automate
● Longueur
La longueur du pointeur de zone est prédéfinie par WinCC flexible.
● Cycle d'acquisition
Pour qu'un pointeur de zone soit lu périodiquement, définissez dans ce champ le cycle
d'acquisition. Tenez compte du fait qu'un temps d'acquisition de courte durée peut influer
sur la performance du pupitre opérateur.
● Commentaire
Saisissez un commentaire, p. ex. pour l'utilisation du pointeur de zone.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
227
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Accès aux zones de données
Le tableau ci-dessous indique comment l'automate et le pupitre opérateur accèdent en
lecture (R) ou en écriture (W) aux diverses zones de données.
Zone de données
Nécessaire au
Pupitre
opérateur
Numéro de vue
Evaluation par l'automate de la vue actuellement ouverte.
Enregistrement
Transfert d'enregistrements avec synchronisation
Date/heure
Automate
W
R
R/W
R/W
Transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur vers
l'automate.
W
R
Date/heure sur l'automate
Transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur
R
W
Coordination
Demande de l'état du pupitre dans le programme d'automate
W
R
ID du projet
Runtime vérifie si l'ID de projet WinCC flexible et le projet
sont cohérents sur l'automate.
R
W
Tâche de commande
Déclenchement de fonctions sur le pupitre opérateur par le
programme d'automate
R/W
R/W
Les sections ci-dessous décrivent les pointeurs de zone et les tâches de commande
affectées.
5.4.3.2
Pointeur de zone "Numéro de vue"
Fonction
Dans ce pointeur de zone, les pupitres opérateurs déposent des informations concernant la
vue appelée sur le pupitre opérateur concerné.
Il est ainsi possible de transférer des informations sur le contenu actuel de l'image depuis le
pupitre opérateur jusqu'à l'automate. Certaines réactions peuvent être déclenchées dans
l'automate, p. ex. l'appel d'une autre image.
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone "Numéro de vue", vous devez le définir et
l'activer sous "Communication ▶ Connexions". Le pointeur de zone "Numéro de vue" ne peut
être créé qu'une fois sur un automate.
Le numéro de vue est transféré de manière spontanée à l'automate. Ceci signifie que la
transmission est toujours réalisée lorsqu'une nouvelle vue est activée sur le pupitre
opérateur. La configuration d'un cycle d'acquisition n'est de ce fait pas nécessaire.
Structure
Le pointeur de zone est une zone de données d'une longueur fixe de 5 mots dans la
mémoire de l'automate.
15
228
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
1. Mot
Type de vue courant
2. Mot
Numéro de la vue actuelle
3. Mot
Réservé
4. Mot
Numéro de champ actuel
5. Mot
Réservé
4
3
2
1
0
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
● Type de vue courant
"1" pour vue de base ou
"4" pour fenêtre permanente
● Numéro de la vue actuelle
1 à 32767
● Numéro de champ actuel
1 à 32767
5.4.3.3
Pointeur de zone "Date/heure"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur
vers l'automate.
L'automate inscrit la tâche de commande "41" dans la boîte des tâches.
L'évaluation de la tâche de commande permet au pupitre opérateur d'inscrire sa date
actuelle et l'heure dans la zone de données configurée dans le pointeur de zone
"Date/heure". Toutes les données sont décimales codées en binaire.
Si plusieurs liaisons sont configurées dans un projet et que le pointeur de zone "Date /
Heure" doit être utilisée dans l'une des liaisons, la zone de communication doit être activée
pour chacune des liaisons configurées.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Mot de
données
Octet gauche
15
Octet droit
8
7
0
n+0
Réservé
Heure (0-23)
n+1
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+2
Réservé
Réservé
n+3
Réservé
Jour de la semaine (1-7, 1=Di)
n+4
Jour (1-31)
Mois (1-12)
n+5
Année (80-99/0-29)
Réservé
Heure
Date
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
229
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
5.4.3.4
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur. Vous utilisez ce pointeur de zone lorsque l'automate est configuré en tant
que maître d'horloge.
L'automate charge la zone de données du pointeur de zone. Toutes les données sont
décimales codées en binaire.
Le pupitre opérateur lit périodiquement les données par le biais du cycle d'acquisition
configuré et se synchronise.
Remarque
Sélectionnez dans la configuration un cycle d'acquisition du pointeur de zone Date/heure qui
ne soit pas trop court, car ceci influe sur les performances du pupitre opérateur.
Recommandation : Cycle d'acquisition d'1 minute, si votre processus permet ce cycle.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Format DATE_AND_TIME (codage DCB)
Mot de données
Octet gauche
15
1)
......
Octet droit
8
7
......
n+0
Année (80-99/0-29)
Mois (1-12)
n+1
Jour (1-31)
Heure (0-23)
n+2
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+3
Réservé
n+4 1)
Réservé
Réservé
n+5
Réservé
Réservé
1)
Réservé
0
Jour de la semaine
(1-7, 1=Di)
Les deux mots de données doivent être dans la même zone de données, afin de garantir la
concordance du format de données avec WinCC flexible et d'empêcher la lecture
d'informations erronées.
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
230
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
5.4.3.5
Pointeur de zone "Coordination"
Fonction
Le pointeur de zone "Coordination" permet de réaliser les fonctions suivantes :
● Détection du démarrage du pupitre opérateur dans le programme d'automate
● Détection du mode actuel de fonctionnement du pupitre opérateur dans le programme
d'automate
● Détection de la propension à communiquer du pupitre opérateur dans le programme
d'automate
Le pointeur de zone "Coordination" a une longueur de deux mots.
Utilisation
Remarque
A chaque mise à jour du pointeur de zone par le pupitre opérateur, le système inscrit des
données dans toute la zone de coordination.
C'est la raison pour laquelle le programme d'API ne doit apporter aucune modification dans
la zone de coordination.
Affectation des bits dans le pointeur de zone "Coordination"
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
HUPRW
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
;
;
;
QGPRWQRQDIIHFW«
ದ U«VHUY«
[ DIIHFW«
%LWGHPLVHHQURXWH
0RGHGHIRQFWLRQQHPHQW
%LWG
DFWLYLW«
Bit de démarrage
Pendant le démarrage, le pupitre opérateur met le bit de démarrage un instant sur "0".
A l'issue du démarrage, ce bit est sur "1" en permanence.
Mode de fonctionnement
Dès que l'utilisateur met le pupitre opérateur offline, le bit du mode de fonctionnement est
mis à "1". En mode de fonctionnement normal du pupitre opérateur, l'état du bit de mode de
fonctionnement est "0". Dans le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de
déterminer le mode de fonctionnement actuel du pupitre opérateur.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
231
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Bit d'activité
A intervalles réguliers d'environ 1 seconde, le pupitre opérateur inverse le bit d'activité. Dans
le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de vérifier si la connexion au
pupitre opérateur est encore active.
5.4.3.6
Pointeur de zone "ID du projet"
Fonction
Ce pointeur de zone permet au lancement de Runtime de vérifier si le pupitre opérateur est
connecté au bon automate. Cette vérification est important lors de l'utilisation de plusieurs
pupitres opérateurs.
A cet effet, le pupitre opérateur compare une valeur mémorisée sur l'automate à celle
indiquée dans la configuration. Ceci permet d'assurer la compatibilité des données de
configuration avec le programme d'automate. Une divergence entraîne l'affichage d'un
événement système sur le pupitre opérateur et un arrêt du runtime.
Utilisation
Pour utiliser ce pointeur de zone, définissez ce qui suit lors de la configuration :
● Indication de la version de configuration. Valeur possible comprise entre 1 et 255.
Vous entrez la version dans l'éditeur de paramétrage du pupitre sous "ID du projet".
● Adresse de données de la valeur mémorisée dans l'automate pour la version :
Vous saisissez l'adresse de données dans l'éditeur "Communication > Connexions" sous
"Adresse".
Panne d'une connexion
En cas de panne d'une connexion à un appareil pour lequel le pointeur de zone "ID de
projet" a été configuré, toutes les autres connexions dans le projet sont mises "Hors ligne"
également.
Ce comportement suppose les conditions suivantes :
● Vous avez configuré plusieurs connexions dans un projet.
● Vous utilisez le pointeur de zone "ID de projet" dans une connexion au moins.
Les causes suivantes sont susceptibles de faire passer des connexions à l'état "Hors ligne" :
● L'accès à l'automate n'est pas possible.
● La connexion a été mise hors ligne dans le système d'ingénierie.
232
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
5.4.3.7
Pointeur de zone "Tâche de commande"
Fonction
La boîte de tâches de commande permet de fournir des tâches de commande au pupitre
opérateur et ainsi de déclencher des actions sur ce dernier. Parmi ces fonctions, on
distingue p. ex. :
● Afficher la vue
● le réglage de la date et de l'heure.
Structure des données
Le numéro de tâche figure dans le premier mot de la boîte de tâches de commande. Suivant
la tâche de commande concernée, jusqu'à trois paramètres peuvent être transférés.
Mot
Octet gauche
Octet droit
n+0
0
Numéro de tâche
n+1
Paramètre 1
n+2
Paramètre 2
n+3
Paramètre 3
Si le premier mot de la boîte de tâches de commande est différent de 0, le pupitre opérateur
évalue la tâche de commande. C'est la raison pour laquelle les paramètres doivent d'abord
être entrés dans la boîte de tâches de commande et ensuite seulement le numéro de tâche.
Lorsque le pupitre opérateur a accepté la tâche de commande, le premier mot est remis à 0.
En général, l'exécution de la tâche de commande n'est pas encore terminée à ce moment-là.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
233
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Tâches de commande
Une liste des tâches de commande et de leur paramètres est donnée ci-après. La colonne
"No" indique le numéro de la tâche de commande. En général, les tâches de commande ne
peuvent être déclenchées par l'automate que si le pupitre opérateur est en mode "En ligne".
Remarque
Tenez compte du fait que tous les pupitres opérateur ne prennent pas en charge les tâches
de commande. Il n'y a p. ex. pas de tâches de commande pour le TP 170A et le
Micro Panel.
N°
14
15
23
Fonction
Régler l'heure (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche : Octet droit : heures (0-23)
Paramètre 2
Octet gauche : minutes (0-59)
Octet droit : secondes (0-59)
Paramètre 3
-
Régler la date (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche: Octet droit : jour de la semaine (1-7 : Dimanche-Samedi)
Paramètre 2
Octet gauche : jour (1-31)
Octet droit : mois (1-12)
Paramètre 3
Octet gauche : année
Connecter utilisateur
Ouvre une session utilisateur avec le nom "PLC User" ayant le numéro de groupe fourni dans le
paramètre 1 sur le pupitre opérateur.
La présence dans le projet du numéro de groupe fourni constitue la condition préalable à
l'ouverture de session.
24
Paramètre 1
Numéro de groupe 1 - 255
Paramètre 2, 3
-
Déconnecter utilisateur
Ferme la session utilisateur actuelle.
(cette fonction correspond à la fonction système "Déconnecter")
Paramètre 1, 2, 3
40
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format S7 DATE_AND_TIME)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
41
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format OP/MP)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
234
-
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
N°
46
Fonction
Rafraîchir la variable
Charge le pupitre opérateur de lire sur l'automate la valeur actuelle de la variable, dont l'ID de
variable correspond à la valeur fournie dans le paramètre 1.
(Cette fonction correspond à la fonction système "ActualiserVariable")
Paramètre 1
49
1 - 100
Effacer le tampon des messages d'événement
Paramètre 1, 2, 3
50
Effacer le tampon des messages d'alarme
Paramètre 1, 2, 3
51
69
-
Sélection de vue
-
1)
Paramètre 1
Numéro de vue
Paramètre 2
-
Paramètre 3
Numéro de champ
Lire un enregistrement de l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
0 : Ne pas écraser l'enregistrement disponible
1: Ecraser l'enregistrement disponible
70
1)
5.4.3.8
Inscrire l'enregistrement sur l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
-
Sur les pupitres opérateur OP 73, OP 77A et TP 177A, la tâche de commande "Sélection de
vue" est également exécutée lorsque le clavier virtuel est ouvert.
Pointeur de zone "Enregistrement"
Pointeur de zone "Enregistrement"
Fonction
Lors du transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, les deux
partenaires de communication accèdent à tour de rôle à des zones de communication
communes sur l'automate.
Types de transferts
On distingue deux possibilités de transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur
et l'automate :
● Transfert sans synchronisation
● Transfert avec synchronisation via la boîte de données
Les enregistrements sont toujours transférés directement. Cela signifie que les valeurs de
variables sont lues ou écrites directement dans l'adresse configurée pour la variable, sans
détour par le presse-papiers.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
235
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Initialiser le transfert d'enregistrements
Vous disposez de trois possibilités d'initialisation du transfert :
● Opération dans l'affichage de recette
● Tâches de commande
Le transfert des enregistrements peut aussi être déclenché par l'automate.
● Déclenchement de fonctions configurées
Lors du déclenchement du transfert d'enregistrements par une fonction configurée ou une
tâche de commande, vous pouvez continuer d'utiliser sans problème la vue de la recette sur
le pupitre opérateur. Les enregistrements sont transférés en arrière-plan.
Cependant, le traitement simultané de plusieurs requêtes de transfert n'est pas possible.
Dans ce cas, le pupitre opérateur refuse un transfert supplémentaire en affichant un
message système.
Transfert sans synchronisation
Lors du transfert asynchrone d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, une
coordination des zones de données partagées n'a pas lieu. C'est la raison pour laquelle la
définition d'une zone de données n'est pas nécessaire lors de la configuration.
Le transfert asynchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● un écrasement incontrôlé des données par le partenaire de communication peut être
exclu.
● L'automate n'a pas besoin d'informations sur le numéro de la recette ni sur celui de
l'enregistrement.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une opération sur le pupitre opérateur.
Lire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert, à des fins de lecture, les valeurs sont extraites des
adresses de l'automate et transférées sur le pupitre opérateur.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs sont chargées sur le pupitre opérateur. Une poursuite de leur traitement est
possible sur le pupitre opérateur, p. ex., la modification et l'enregistrement de valeurs,
etc.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs sont enregistrées immédiatement sur le support de données.
Ecrire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert en vue d'une écriture, les valeurs sont inscrites dans les
adresses de l'automate.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs actuelles sont inscrites sur l'automate.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs du support de données sont inscrites sur l'automate.
236
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Transfert avec synchronisation (Mitsubishi)
Lors d'un transfert synchrone, les deux partenaires de communication mettent à 1 des bits
d'état dans la plage de données qu'ils partagent. Vous pouvez ainsi éviter dans votre
programme de commande un écrasement réciproque incontrôlé des données.
Application
Le transfert synchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● L'automate est le "partenaire actif" lors du transfert d'enregistrements.
● Sur l'automate, des informations concernant le numéro de la recette et celui de
l'enregistrement font l'objet d'une évaluation.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une tâche de commande.
Conditions
Pour que les enregistrements soient transférés entre le pupitre opérateur et l'automate, les
conditions suivantes doivent être remplies lors de la configuration :
● Un pointeur de zone a été configuré : Editeur "Communication > Laisons" sous
"Pointeur de zone".
● L'automate avec lequel le pupitre opérateur synchronise le transfert des enregistrements
est indiqué dans la recette. Editeur des recettes, fenêtre des Propriétés de la recette,
Groupe "Attribut" sous "Transfert".
Structure de la plage de données
La plage de données a une longueur fixe de 5 mots. La structure de la plage de données
est la suivante :
15
0
1. Mot
Numéro de la recette actuelle (1 - 999)
2. Mot
Numéro de l'enregistrement actuel (0 - 65.535)
3. Mot
Réservé
4. Mot
Etat (0, 2, 4, 12)
5. Mot
Réservé
● Etat
Le mot d'état (mot 4) peut avoir les valeurs suivantes :
Valeur
Signification
Décimale
Binaire
0
0000 0000
Transfert autorisé, boîte de données disponible
2
0000 0010
Transfert en cours.
4
0000 0100
Transfert terminé sans erreur
12
0000 1100
Transfert terminé avec une erreur
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
237
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Causes d'erreurs possibles lors du transfert d'enregistrements
Causes d'erreurs possibles
Si un transfert d'enregistrements se termine par une erreur, ceci peut être lié entre autres
aux causes ci-dessous :
● Adresse de variable non configurée sur l'automate
● Impossible d'écraser des enregistrements
● Numéro de recette non disponible
● Numéro d'enregistrement non disponible.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui
seul. L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions
suivantes est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé avec erreur".
Réaction à une annulation liée à la présence d'une erreur
Le pupitre opérateur réagit de la manière suivante à une annulation du transfert
d'enregistrements liée à une erreur :
● Initialisation par manipulation dans l'affichage de recette
Informations dans la barre d'état de l'affichage de recette et sortie d'événements système
● Initialisation par une fonction
Sortie d'événements système
● Initialisation par une tâche de commande
Aucune réponse au niveau du pupitre opérateur
Indépendamment de cela, vous pouvez évaluer l'état du transfert par interrogation du mot
d'état dans la boîte de données.
238
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Procédure de transfert avec déclenchement par une fonction configurée
Lecture de l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit
dans l'enregistrement indiqué dans la fonction.
4
•
•
5
Si "Oui" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction, le
système écrase l'enregistrement disponible sans inviter à
confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Non" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction et
que l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule
l'opération et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la
boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
Ecriture sur l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit sur le support de données les valeurs
de l'enregistrement indiqué dans la fonction et il les écrit sur
l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les
données transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
Procédure de transfert par tâche de commande
Le transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate peut être initialisé par
le pupitre opérateur ou par l'automate.
Les deux tâches de commande n° 69 et n° 70 sont disponibles pour ce type de transfert.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
239
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
N° 69 : Lire un enregistrement de l'automate ("SPS → DAT")
La tâche de commande n° 69 transfère les enregistrements de l'automate sur le pupitre
opérateur. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
69
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
Ne pas écraser l'enregistrement disponible : 0
Ecraser l'enregistrement disponible : 1
N° 70 : Ecrire l'enregistrement dans l'automate ("DAT → SPS")
La tâche de commande n° 70 transfère les enregistrements du pupitre opérateur sur
l'automate. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
70
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
—
Procédure de lecture dans l'automate avec la tâche de commande "SPS → DAT" (N° 69)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit dans
l'enregistrement indiqué dans la tâche de commande.
4
•
•
5
240
Si "Ecraser" a été sélectionné dans la tâche, le système écrase un
enregistrement disponible sans inviter à confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Ne pas écraser" a été sélectionné dans la tâche et que
l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule l'opération
et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Déroulement de l'écriture dans l'automate avec la tâche de commande "DAT → SPS" (N° 70)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur extrait du support de données les valeurs de
l'enregistrement indiqué dans la tâche et il les écrit sur l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les données
transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Procédure de transfert avec opération dans la vue de recette
Lecture de l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
2
Le pupitre opérateur entre le numéro de recette à lire et l'état
"Transfert en cours" dans la boîte de données et il met le numéro
d'enregistrement à 0.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les affiche
dans la vue de recette.
Non
Annulation avec
événement
système.
Dans le cadre de recettes à variables synchronisées, les valeurs de
l'automate sont également inscrites dans les variables.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
241
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Ecriture dans l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
Vérification : Mot d'état = 0 ?
1
oui
Non
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement à inscrire et l'état "Transfert en cours" dans la
boîte de données.
2
Annulation avec
événement
système.
Le pupitre opérateur écrit les valeurs actuelles dans l'automate.
Pour les recettes à variables synchronisées, les valeurs modifiées
sont synchronisées entre l'affichage de recette et les variables, puis
écrites dans l'automate.
3
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
4
Le cas échéant, le programme d'automate peut maintenant évaluer
les données transférées.
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui seul.
L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions suivantes
est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé avec erreur".
242
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
5.4.4
Evénements, messages d'alarme et acquittement
5.4.4.1
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement
Fonction
Les événements système fournissent des informations sur les états de fonctionnement ou
les défaillances de l'automate ou du pupitre opérateur à l'utilisateur de ce dernier. Les textes
d'événement se composent de textes configurables librement et/ou de variables aux valeurs
actuelles.
D'une manière générale, on distingue deux types d'événements : les événements et
les alarmes. L'utilisateur chargé de la configuration définit ce que sont un événement et
une alarme.
Message d'événement
Un message d'événement indique un état. Exemple :
● Moteur en marche
● API en mode manuel
Message d'alarme
Un message d'alarme indique un défaut de fonctionnement. Exemple :
● La vanne ne s'ouvre pas.
● Température de moteur trop élevée
Comme les alarmes signalent des états de fonctionnement exceptionnels, il faut
les acquitter.
Acquittement
Les messages d'alarme sont acquittés de la manière suivante :
● Commande sur le pupitre opérateur
● Mise à 1 du bit d'acquittement par l'automate.
Déclenchement d'événements
Une alarme est déclenchée de la manière suivante dans l'automate :
● Mise à 1 d'un bit dans une variable
● Dépassement de la valeur limite d'une valeur de mesure
L'emplacement des variables ou du tableau de variables est défini dans WinCC flexible ES.
La variable ou le tableau doivent être configurés sur l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
243
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
5.4.4.2
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau
Marche à suivre
La création de variables ou de tableaux a lieu dans l'éditeur des variables. La figure
ci-dessous présente la boîte de dialogue.
● Définissez le nom de la variable ou du tableau.
● Sélectionnez la liaison à l'automate.
La liaison doit être configurée dans l'éditeur de liaisons.
● Sélectionnez le type de données.
Les types de données pouvant être sélectionnés dépendent de l'automate. Lors de la
sélection d'un type de données non autorisé, la variable n'est disponible ni dans l'éditeur
des alarmes de bit ni dans celui des alarmes analogiques.
Les types de données suivants sont pris en charge par les automates Mitsubishi Electric :
Automate
MELSEC FX, FX0, FX0n,
FX1n,FX2n,
AnA, AnN, AnS, AnU,
QnA, QnAS
1)
2)
Types de données admissibles
Alarmes de bit
Alarmes analogiques
Word,
Int 1)
bit, bloc 4 bits, bloc 8 bits,
bloc 12 bits, bloc 16 bits,
bloc 20 bits, bloc 24 bits,
bloc 28 bits, bloc 32 bits,
Word, DWord 1), Double 2),
Int 1), DInt 1), Real 1)
sauf pour portocole PG Mitsubishi
sauf pour protocole 4 Mitsubishi
● Saisissez une adresse.
La variable adressée contient le bit déclenchant l'alarme.
Dès que le bit de la variable est mis à 1 sur l'automate et est transféré dans le cycle
d'acquisition configuré sur le pupitre opérateur, ce dernier détecte l'alarme
correspondante comme étant "apparue".
A l'inverse, une fois la réinitialisation de ce même bit sur l'automate terminée, cette
alarme est détectée par le pupitre opérateur comme étant "disparue".
244
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
● Sélectionnez les éléments du tableau.
Vous pouvez sélectionner d'autant plus de numéros de bits dans l'éditeur "Alarmes de
bit" que le nombre d'éléments de tableau est élevé. Ainsi, 48 bits d'alarme p. ex. sont
disponibles pour un tableau de 3 mots.
5.4.4.3
Etape 2 : Configurer une alarme
Marche à suivre
On distingue les alarmes suivantes :
● Alarmes de bit
● Alarmes analogiques
La création d'alarmes a lieu dans l'éditeur des alarmes de bit et celui des
alarmes analogiques.
Alarmes de bit
La figure ci-dessous présente l'éditeur.
● Editer un texte
Entrez un texte qui s'affiche dans Runtime. Le texte peut contenir des caractères et des
champs de sortie de variables.
Le texte apparaît, p. ex., dans la vue des alarmes, si cette dernière a été configurée dans
l'éditeur "Vues".
● Définir un numéro
Chaque alarme possède un numéro devant être unique dans le projet. Ce numéro
permet d'identifier clairement l'alarme et il apparaît dans Runtime.
Les valeurs autorisées sont comprises entre 1 et 100.000.
Le numéro est attribué en continu par WinCC flexible ES. Le cas échéant, vous pouvez
modifier ce numéro, p. ex., si vous souhaitez répartir les numéros en groupes.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
245
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
● Définir la classe d'alarmes
Les classes d'alarmes possibles sont les suivantes :
– Messages d'alarme
Cette classe nécessite un acquittement.
– Messages d'événement
Cette classe signale des événements par l'apparition et la disparition de l'alarme
● Affecter une variable de déclenchement
Dans la colonne "Variable de déclenchement", vous liez l'alarme configurée à la variable
créée à l'étape 1. La liste de sélection contient toutes les variables avec le type de
données autorisé.
● Définir le numéro de bit
Dans la colonne "Numéro de bit", vous déterminez la position de bit significative dans la
variable créée.
A cette occasion, vous devez tenir compte du fait que les positions de bits sont comptées
différemment suivant l'automate. Dans le cas des automates Mitsubishi, le comptage
s'effectue de la manière suivante :
Comptage des positions
de bit
Octet de gauche
Octet de droite
Dans les automates
Mitsubishi
15
8
7
0
Dans WinCC flexible,
vous configurez :
15
8
7
0
Alarmes analogiques
La seule différence entre les alarmes analogiques et les alarmes de bit réside dans la
configuration d'une valeur seuil au lieu d'un numéro de bit. Lorsque cette valeur seuil est
dépassée, l'alarme est déclenchée. L'alarme Disparition est déclenchée en cas de
dépassement bas de la valeur seuil, en tenant compte le cas échéant de l'hystérésis
configurée.
246
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
5.4.4.4
Etape 3 : Configurer un acquittement
Marche à suivre
Configurez sur l'automate les variables correspondantes permettant d'acquitter une alarme.
Vous devez affecter ces variables à une alarme dans l'éditeur des alarmes TOR.
L'affectation s'effectue dans "¨Propriétés ▶ Acquittement".
La figure ci-dessous présente la boîte de dialogue de configuration de l'acquittement.
Dans le cadre de l'acquittement, on distingue :
● Acquittement sur le pupitre opérateur
● Acquittement par l'automate
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
247
Communication avec des automates Mitsubishi
5.4 Zones de données utilisateurs
Acquittement par l'automate
Sous "Variable d'acquittement AS", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit grâce auquel le pupitre opérateur peut reconnaître un
acquittement par l'automate.
Un bit mis à 1 dans la variable entraîne l'acquittement du bit d'alarme affecté sur le pupitre
opérateur. Ainsi, un bit mis à 1 dans la variable exerce la même fonction que l'acquittement
sur le pupitre opérateur, p. ex. en appuyant sur la touche "ACK".
Le bit d'acquittement doit se trouver dans la même variable que le bit d'alarme
Réinitialisez le bit d'acquittement, avant de remettre à 1 le bit de la zone d'alarme. La figure
ci-dessous schématise les impulsions.
Acquittement sur le pupitre opérateur
Sous "Variable d'acquittement IHM", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit qui va être écrit dans l'automate après l'acquittement par le
pupitre opérateur. Veillez en cas d'utilisation de variables Array qu'elles ne dépassent pas 6
mots.
Pour qu'un changement de signal ait toujours lieu à la mise à 1 du bit d'acquittement, dès
qu'un bit d'alarme est mis à 1, le pupitre opérateur réinitialise d'abord le bit d'acquittement
affecté à l'alarme. Le traitement par le pupitre opérateur permet à ces deux opérations de ne
pas être simultanées.
Remarque
Tous les autres bits d'alarme acquittés depuis le dernier démarrage du Runtime sont
également réinitialisés. Cette plage peut être uniquement lue par l'automate.
Lorsque l'alarme est acquittée sur le pupitre opérateur, le bit est mis à 1 dans la variable
d'acquittement affectée dans l'automate. Ceci permet à l'automate de détecter que l'alarme a
été acquittée.
La figure ci-dessous schématise les impulsions.
$ODUPH
$FTXLWWHPHQW
SXSLWUHᇪDXWRPDWH
$UULY«H
G
XQH
DODUPH
248
5HPLVH¢
GXELW
G
DFTXLWWHPHQW
$FTXLWWHPHQW
YLDOHSXSLWUH
1RXYHOOH
DODUPH
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.5 Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5
Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5.1
Câble de raccordement pour le protocole PG Mitsubishi
5.5.1.1
Adaptateur 6XV1440-2UE32, RS 232, pour Mitsubishi
6XV1440 - 2UE32
Cet adaptateur est enfiché sur le pupitre opérateur et permet de connecter le câble
Mitsubishi SC-07 (FX0) ou SC-08 (FX).
3XSLWUHRS«UDWHXU
0LWVXELVKL
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH
6RUWLHF¤EOHVXUODEURFKH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
7LJHHQWUHWRLVH
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
%R°WLHU
5['
5['
7['
7['
*1'
*1'
576
576
&76
&76
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
Longueur : 32 cm
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
249
Communication avec des automates Mitsubishi
5.5 Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5.1.2
Câble de raccordement 6XV1440-2P, RS 422, pour Mitsubishi
6XV1440 - 2P...
3XSLWUHRS«UDWHXU
0LWVXELVKL
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH',1¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
%R°WLHU
7['
5['
7['
5['
*1'
*1'
5['
7['
5['
7['
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 3 x 2 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 500 m
250
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.5 Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5.1.3
Câble de raccordement 6XV1440-2R, RS 422, pour Mitsubishi
6XV1440 –2R...
3XSLWUHRS«UDWHXU
0LWVXELVKL
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
%R°WLHU
7['
5['
7['
5['
*1'
*1'
9
5['
7['
5['
7['
'65
'65
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
251
Communication avec des automates Mitsubishi
5.5 Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5.2
Câble de raccordement pour le protocole 4 Mitsubishi
5.5.2.1
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour Mitsubishi
Câble de raccordement PP1
3XSLWUHRS«UDWHXU
0LWVXELVKL
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
%R°WLHU
7['
5['
5['
7['
'75
6*
'65
&'
576
&76
*1'
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 3 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 1200 m
252
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.5 Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5.2.2
Câble de raccordement PP2, RS 232, pour Mitsubishi
Câble de raccordement PP2
3XSLWUHRS«UDWHXU
0LWVXELVKL
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
%R°WLHU
7['
5['
5['
7['
'75
6*
'65
&'
576
&76
*1'
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
253
Communication avec des automates Mitsubishi
5.5 Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5.2.3
Câble de raccordement PP3, RS 232, pour Mitsubishi
Câble de raccordement PP3
3XSLWUHRS«UDWHXU
0LWVXELVKL
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
%R°WLHU
7['
5['
5['
7['
'75
6*
'65
&'
576
&76
*1'
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
254
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.5 Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5.2.4
Câble de raccordement PP4, RS 232, pour Mitsubishi
Câble de raccordement PP4
3XSLWUHRS«UDWHXU
0LWVXELVKL
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
%R°WLHU
7['
5['
5['
7['
'75
6*
'65
&'
576
&76
*1'
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 300 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
255
Communication avec des automates Mitsubishi
5.5 Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5.2.5
Câble de raccordement PP5, RS 422, pour Mitsubishi
Câble de raccordement PP5
3XSLWUHRS«UDWHXU
0LWVXELVKL
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
&RQQHFWHXU
ERUQH¢YLV¢SRLQWV
%R°WLHU
)*
7['
5'$
5'%
5 ˖
7['
5['
7'$
7'%
5 ˖
5['
U«VLVWDQFHGHWHUPLQDLVRQ5 RKPV
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 500 m
256
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Mitsubishi
5.5 Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5.2.6
Câble de raccordement MP1, RS 232, via convertisseur, pour Mitsubishi
Câble de raccordement MP1 (via le convertisseur)
3XSLWUHRS«UDWHXU
0LWVXELVKLFRQYHUWLVVHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH' &RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'
¢SRLQWVRX&RQQHFWHXUP¤OH
¢SRLQWV
VXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
3&
0LWVXELVKL);
ERUQH¢YLV¢SRLQWV
)*
5'%
5'$
7'$
7'%
6*
7'%
7'$
33
5'$
¢SRLQWV 5'%
6*
);&,)
)*
5'%
5'$
7'$
7'%
6*
33
0XOWL3DQHO ¢SRLQWV
)*
5'%
5'$
7'$
7'%
6*
5
5
)*
5'%
5'$
7'$
7'%
6*
U«VLVWDQFHGHWHUPLQDLVRQ5 RKPV
Blindage connecté au boîtier aux deux extrémités par une grande surface de contact.
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 500 m
Utilisez le câble de raccordement PP2 pour la connexion PC - convertisseur.
Utilisez le câble de raccordement PP4 pour la connexion Multi Panel - convertisseur.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
257
Communication avec des automates Mitsubishi
5.5 Câble de raccordement pour Mitsubishi
5.5.2.7
Câble de raccordement MP2, RS 422, pour Mitsubishi
Câble de raccordement MP2
3XSLWUHRS«UDWHXU
0LWVXELVKL
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
ERUQH¢YLV¢SRLQWV
7['
7['
5['
5['
)*
5'$
5'%
7'$
7'%
6*
)*
5'%
5'$
7'$
7'%
6*
)*
5'%
5'$
7'$
7'%
6*
5
5
)*
5'%
5'$
7'$
7'%
6*
U«VLVWDQFHGHWHUPLQDLVRQ5 RKPV
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 500 m
258
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
6
Communication avec des automates Modicon
6.1
Communication avec Modicon Modbus
6.1.1
Partenaire de communication (Modicon Modbus)
Introduction
Ce chapitre décrit la communication entre un pupitre opérateur et un automate (Modicon)
Schneider Automation.
Pour ces automates, le couplage est réalisé au moyen de leurs propres protocoles suivants :
● Modbus RTU
● Modbus TCP/IP
Automates pouvant être couplés
Des couplages peuvent être réalisés pour les automates Modicon suivants :
Automate Modicon
Protocole supporté
Modbus RTU
Modbus TCP/IP
Modicon 984
✔
✔
1)
TSX Compact
✔
✔
1)
TSX Quantum
✔
✔
Momentum
ー
✔
Premium
ー
✔
Micro
ー
✔
1)
uniquement via Ethernet Modbus TCP/IP plus Bridge
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
259
Communication avec des automates Modicon
6.1 Communication avec Modicon Modbus
Types de communication validés avec Modbus RTU
Les types de communication suivants ont été testés et sont validés :
● Couplage point à point uniquement via l'interface RS 232.
● Couplage multipoint d'un pupitre opérateur (maître Modbus) avec jusqu'à 4 automates :
Le pupitre opérateur doit être relié à un Bridge Modbus Plus ou à une CPU Modicon 984
ou une CPU TSX Quantum qui a été configurée comme Bridge Modbus Plus.
● Vous raccordez les autres automates au premier automate via la connexion Modbus
Plus. Les automates sont accessibles sous leur adresse via la fonctionnalité Bridge du
premier automate.
Remarque
Il n'est pas possible d'intégrer le pupitre opérateur dans un réseau Modbus puisqu'il est
maître Modbus.
● Intégration du pupitre opérateur dans un réseau Modbus Plus via Bridge Modbus Plus de
type BM85-000 (communication point à point logique entre le pupitre opérateur et une
Modbus 984 ou une TSX Quantum).
● Intégration du pupitre opérateur dans un réseau Modbus Plus via la fonction Bridge du
Modicon 984 ou du TSX Quantum, communication point à point logique entre le pupitre
opérateur et un régulateur.
Restrictions
Le couplage du pupitre opérateur à des automates d'autres fabricants disposant d'une
interface Modbus n'a pas subi de test système et n'est donc pas validé.
Si vous utilisez malgré tout un autre automate, tenez bien compte des remarques suivantes :
● Ce pilote fonctionne uniquement pour des variables utilisant le mode de comptage usuel
par bits pour les automates Modicon, à savoir de gauche (bit1 = bit de poids fort) à droite
(bit16 = bit de poids faible pour le type de données INT).
● Le décalage d'adresses affiché lors de la configuration est soustrait dans le télégramme
au niveau du protocole. Pour Holding Register, p. ex., on a 4x le décalage "40001". A
partir de l'adresse "40006" configurée, l'adresse dans le télégramme devient "5". La
conversion de l'adresse transmise dans le télégramme (p. ex. "5") à la plage d'adresses
spécifique à l'automate s'effectue différemment dans les divers automates non Modicon.
● Un télégramme de réponse sans "ExceptionCode" est attendu dans un délai de 500 ms.
● Les codes de fonction suivants sont utilisés pour les zones de données respectives :
Codes de fonction de lecture
260
Plage d'adresses
01
ReadCoilStatus
0x
DIGITAL_OUT
02
ReadInputStatus
1x
DIGITAL_IN
03
ReadHoldingRegisters
4x
USERDATA
04
ReadInputRegisters
3x
ANALOG_IN
20 (14Hex)
ReadGeneralReference
6x
EXTENDEDMEMORY
(Pas pour toutes les CPU)
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.1 Communication avec Modicon Modbus
Codes de fonction d'écriture
Plage d'adresses
06
PresetSingleRegister
4x
USERDATA Single
16 (10Hex)
PresetMultipleRegisters
4x
USERDATA Multiple
05
ForceSingelCoil
0x
DIGITAL_OUT avec BIT
15 (0FHex)
ForceMultipleCoils
0x
DIGITAL_OUT avec 16 BIT
GROUP
21 (15Hex)
WriteGeneralReference
6x
EXTENDEDMEMORY
(Pas pour toutes les CPU)
Types de communication validés avec Modbus TCP/IP
Les types de communication suivants ont été testés et sont validés :
● Couplage point à point :
● Couplage multipoint d'un pupitre opérateur (client Modbus TCP/IP) avec jusqu'à 4
automates et des couplages différents dans chaque cas.
Pour cela, les couplages suivants sont possibles :
– couplage à l'interface CPU Ethernet de la TSX Unity Quantum
– couplage via modules de communication pour Ethernet 140 NOE 771 01 pour les
gammes TSX Quantum et TSX Unity Quantum
– couplage via l'interface Ethernet de l'adaptateur CPU 171 CCC 980 30 de la gamme
Momentum
– couplage à l'interface CPU Ethernet de la TSX Unity Premium
– couplage via les modules Ethernet TCP/IP de mise en marche TSX ETY 110 pour les
gammes TSX Premium et TSX Unity Premium
– couplage via les modules Ethernet TCP/IP de mise en marche TSX ETY 410 pour la
gamme Micro
– couplage via le Bridge Modbus Plus pour Ethernet TCP/IP 174 CEV 200 40 à
l'interface Modbus Plus de la gamme Compact, TSX Quantum, TSX Unity Quantum et
984 (excepté 984A, 984B et 984X)
Via Bridge, les automates sont accessibles à leur adresse d'esclave distant via l'interface
Ethernet du pont.
Remarque
Il n'est pas possible d'intégrer le pupitre opérateur dans un réseau Modbus via un Bridge,
puisque le pupitre est maître Modbus.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
261
Communication avec des automates Modicon
6.1 Communication avec Modicon Modbus
Restrictions
Le couplage du pupitre opérateur à des automates d'autres fabricants disposant d'une
interface Modbus TCP/IP n'a pas subi de test système et n'est donc pas validé.
Si vous utilisez malgré tout un autre automate, tenez bien compte des remarques suivantes :
● Utilisez le type de CPU "Premium/Micro", car il fonctionne sans décalage d'adresse et
avec le mode de comptage usuel des bits.
● Les codes de fonction suivants sont utilisés pour les zones de données respectives :
262
Codes de fonction de lecture
Plage d'adresses
01
ReadCoilStatus
0x / %M
DIGITAL_OUT
02
ReadInputStatus
1x / %I
DIGITAL_IN
03
ReadHoldingRegisters
4x / %MW
USERDATA
04
ReadInputRegisters
3x / %IW
ANALOG_IN
20 (14Hex)
ReadGeneralReference
6x / –
EXTENDEDMEMORY
(Pas pour toutes les CPU)
Codes de fonction d'écriture
Plage d'adresses
06
PresetSingleRegister
4x / %MW
USERDATA Single
16 (10Hex)
PresetMultipleRegisters
4x / %MW
USERDATA Multiple
05
ForceSingelCoil
0x / %M
DIGITAL_OUT avec BIT
15 (0FHex)
ForceMultipleCoils
0x / %M
DIGITAL_OUT avec 16 BIT
GROUP
21 (15Hex)
WriteGeneralReference
6x / –
EXTENDEDMEMORY
(Pas pour toutes les CPU)
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.1 Communication avec Modicon Modbus
6.1.2
Communication entre un pupitre opérateur et un automate (Modicon)
Principe de communication
Le pupitre opérateur et l'automate communiquent via des variables et des plages de
données utilisateur.
Variables
L'automate et le pupitre utilisateur échangent leurs données par le biais de valeurs de
process. Lors de la configuration, vous définissez des variables qui indiquent une adresse
dans l'automate. Le pupitre opérateur lit et affiche la valeur de l'adresse indiquée. De la
même manière, l'utilisateur peut effectuer une entrée sur le pupitre opérateur qui sera
ensuite inscrite dans l'adresse de l'automate.
Plages de données utilisateur
Les plages de données utilisateur servent à l'échange de données particulières et ne sont
configurées que lors de l'utilisation de ces données.
Des plages de données utilisateur sont par ex. requises pour les données suivantes :
● Tâches de commande
● Transfert d'enregistrement
● Synchronisation de la date/heure
● Surveillance du signe de vie
Vous créez les plages de données utilisateur lors de la configuration dans WinCC flexible.
Vous attribuez les adresses correspondantes dans l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
263
Communication avec des automates Modicon
6.2 Communication via protocole Modbus RTU
6.2
Communication via protocole Modbus RTU
6.2.1
Conditions requises pour la communication
Raccordement
Raccordez le pupitre opérateur à l'interface de programmation de la CPU (RS 232).
Le couplage du pupitre opérateur à Modicon se limite principalement au raccordement
physique du pupitre opérateur. Des modules de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires
sur l'automate.
Câble
Pour le raccordement du pupitre opérateur à Modicon Modbus, vous disposez des câbles de
raccordement suivants :
Interface sur le
pupitre opérateur
RS 232, 9 broches
RS 232, 15
broches
Automate Modicon
via MB Bridge
(RS 232)
TSX Compact
Couplage point à point
PP1
PP1
PP2
6XV1 440-1K...
6XV1 440-1K...
PP3
directement via
l'interface Modbus
(RS 232)
... = code des longueurs (voir le catalogue)
Le brochage des câbles est décrit au chapitre "Câbles de raccordement pour
Modicon Modbus".
6.2.2
Installation du pilote de communication
Pilote du pupitre opérateur
Le pilote nécessaire pour le couplage à Modicon Modbus est livré avec WinCC flexible et
installé automatiquement.
Des modules de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur l'automate.
264
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.2 Communication via protocole Modbus RTU
6.2.3
Configuration du type d'automate et du protocole
Sélectionner l'automate
Pour un couplage avec un automate Modicon, double-cliquez sur "Communication ▶
Liaisons" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne "Pilote de
communication" de la zone de travail, sélectionnez le protocole Modicon Modbus RTU.
La fenêtre des propriétés affiche les paramètres du protocole.
Pour modifier les paramètres ultérieurement, double-cliquez sur "Communication ▶ Liaisons"
dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Sélectionnez la liaison et modifiez les
paramètres dans la fenêtre des propriétés.
Remarque
Les paramétrages doivent être identiques dans le pupitre opérateur et dans l'automate.
6.2.4
Configurer les paramètres de protocole
Paramètres à définir
Pour définir les paramètres, double-cliquez sur "Communication ▶ Connexions" dans la
fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne "Pilote de communication" de la zone
de travail, "Modicon Modbus RTU" est sélectionné. A présent, vous pouvez entrer ou
modifier les paramètres de protocole dans la fenêtre des Propriétés :
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
265
Communication avec des automates Modicon
6.2 Communication via protocole Modbus RTU
Paramètres spécifiques au pupitre
● Interface
Sous "Interface", vous sélectionnez l'interface du pupitre opérateur à laquelle est
raccordé l'automate Modicon.
Pour plus d'informations, référez-vous au manuel du pupitre opérateur.
● Type
Seul RS 232 a subi un test système, il n'y a aucune garantie pour RS 485 et RS 422.
● Débit
Sous "Débit", vous définissez le débit entre le pupitre opérateur et l'automate Modicon.
La communication est possible avec un débit de 19200 ou 9600 bauds.
Remarque
Si vous paramétrez une vitesse de transmission de 1,5 MBaud pour un OP 73 ou
OP 77A, l'adresse de station la plus élevée doit être inférieure ou égale à 63.
Si vous couplez un TP 170A avec une vitesse de transmission de 1,5 MBaud à un
SIMATIC S7 via PROFIBUS DP, utilisez comme adresse de station la plus élevée (HSA)
des valeurs inférieures ou égales à 63.
● Bits de données
Sous "Bits de données", vous pouvez sélectionner uniquement "8".
● Parité
Sous "Parité", vous pouvez sélectionner "Aucune", "Paire" ou "Impaire".
● Bits d'arrêt
Sous "Bits d'arrêt", vous pouvez sélectionner "1" ou "2".
Paramètres réseau
● Encadrement
Sous "Encadrement", vous définissez le RTU (standard) en tant qu'encadrement.
Paramètres spécifiques à l'automate
● Adresse de l'esclave
Dans "Adresse de l'esclave", vous définissez quelle est l'adresse esclave du régulateur.
● Type de CPU
Sous "Type de CPU", vous définissez le contrôleur Modicon auquel le pupitre opérateur
est raccordé.
Vous pouvez choisir parmi les CPU suivantes :
– CPU 984 (à l'exception des CPU 984A, 984B et 984X)
– CPU 984-785
– CPU TSX Quantum
266
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.2 Communication via protocole Modbus RTU
6.2.5
Types de données admissibles (Modbus RTU)
Types de données admissibles
La table fournit la liste des types de données utilisateur pouvant être utilisés lors de la
configuration de variables et de pointeurs de zone.
Désignation
Zone
Type de données
Coil
(Discrete Output)
0x
Bit,
16 Bit Group
Discrete Input
1x
Bit,
16 Bit Group
Input Register
3x
Bit,
+/- Int, Int
Holding Register
(Output)
4x
Bit 1),
+/- Int, Int,
+/- Double, Double,
Float, ASCII
Extended Memory
6x
Bit 1),
+/- Int, Int,
+/- Double, Double,
Float, ASCII
(Uniquement disponible pour la CPU "TSX Quantum")
1)
Notez pour les accès en écriture :
Avec le type de données "Bit" dans les zones "4x" et "6x", le mot entier est réécrit dans
l'automate après modification du bit indiqué. Mais il n'est pas vérifié si d'autres bits ont changé
entre-temps dans ce mot. C'est pourquoi l'automate ne peut accéder au mot en question
qu'en lecture seule.
Le mode de comptage des bits en usage dans les automates des gammes 984, Compact et
Quantum (de 16 LSB à 1 MSB) n'est utilisé que dans l'éditeur "Variables" quand le type de
données "Bit" est sélectionné. Les positions de bit sont affectées de la manière suivante :
Octet gauche
Mode de comptage pour
les variables
1
2
3
4
5
Octet droit
6
7
8
9
10 11 12 13 14 15 16
Pour la saisie de numéros de bit à d'autres endroits de WinCC flexible, p. ex. dans les
alarmes de bit, l'image des DEL, la fonction système "PositionnerBitDansVariable", les listes
de graphiques, c'est l'affectation binaire de WinCC flexible qui s'applique (de
0 LSB à 15 MSB) :
Comptage des positions de bit
Dans le système d'ingénierie
15
WinCC flexible, vous configurez :
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Octet gauche
1
4
1
3
1
2
1
1
1
0
Octet droit
9
8
7
6
5
4
3
2
1
0
267
Communication avec des automates Modicon
6.2 Communication via protocole Modbus RTU
Représentation de "Signed"
Le caractère générique "+/-" remplace les types de données "Signed Int" et "Signed Double".
Particularités en cas de couplage avec Modicon Modbus
Il n'est possible de créer des pointeurs de zone que dans les zones " "4x" et "6x".
Seules des variables des zones "4x" et "6x" et de type de données "Int" ou "+/-Int" sont
autorisées comme variable de déclenchement des alarmes de bit.
Les variables de tableau peuvent uniquement être utilisées pour des alarmes de bit et des
courbes. C'est pourquoi les variables de tableau peuvent uniquement être créées à partir
des variables des zones "4x" et"6x" et des types de données "Int" et "+/-Int".
6.2.6
Optimiser la configuration
Cycle d'acquisition et temps d'actualisation
Les cycles d'acquisition des "pointeurs de zone" et des variables indiqués dans le logiciel de
configuration constituent des facteurs importants pour les temps d'actualisation pouvant être
réellement atteints.
Le temps d'actualisation correspond au cycle d'acquisition auquel viennent s'ajouter le temps
de transfert et la durée de traitement.
Pour obtenir les meilleurs temps d'actualisation possibles, veuillez tenir compte de ce qui
suit lors de la configuration :
● Configurez les diverses plages de données de manière à leur donner la taille nécessaire,
ni trop grande, ni trop petite.
● Définissez des plages de données connexes de manière cohérente. Le temps
d'actualisation effectif s'améliore lorsque vous configurez une plage étendue plutôt que
plusieurs petites plages.
● Des cycles d'acquisition sélectionnés trop petits altèrent inutilement la performance
globale. Réglez le cycle d'acquisition en fonction de la vitesse de modification des valeurs
de process. A titre d'exemple, l'évolution de la température d'un four est
considérablement plus lente que celle d'un entraînement électrique. Valeur indicative de
cycle d'acquisition : env. 1 seconde.
● Définissez les variables d'un événement ou d'une vue sans interruption dans une plage
de données.
● Pour que les modifications dans l'automate soient détectées, celles-ci doivent au moins
être en attente pendant le cycle d'acquisition effectif.
● Mettez la vitesse de transmission sur la valeur la plus élevée possible.
Alarmes de bit
Utilisez des tableaux pour les alarmes de bit et affectez respectivement chaque alarme à un
bit de la variable tableau proprement dite et non pas aux différents sous-éléments. Pour les
alarmes de bit et les tableaux, seules des variables de la référence "4x" et "6x" et des types
de données "Int" et "+/-Int" sont autorisées.
268
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.2 Communication via protocole Modbus RTU
Vues
Pour les vues, la fréquence d'actualisation pouvant être réellement atteinte dépend de la
nature et de la quantité de données à représenter.
Lors de la configuration, veillez à ne paramétrer des cycles d'acquisition courts que pour les
objets pour lesquels une actualisation rapide est effectivement nécessaire, ceci afin d'obtenir
des temps d'actualisation courts.
Courbes
Si le bit groupé est mis à 1 dans "Zone de transfert de courbe" pour les courbes à
déclenchement sur bit, le pupitre opérateur actualise à chaque fois toutes les courbes dont
le bit est mis à 1 dans cette zone. Ensuite, il réinitialise les bits.
Ce n'est que lorsque tous les bits ont été réinitialisés par le pupitre opérateur que le bit
groupé peut à nouveau être mis à 1 dans le programme de l'automate.
Tâches de commande
Si un grand nombre de tâches de commande est envoyé en rafale à traiter, la
communication entre le pupitre opérateur et l'automate risque d'être surchargée.
Si le pupitre opérateur entre la valeur 0 dans le premier mot de données de la boîte des
tâches, le pupitre opérateur a reçu la tâche de commande. Le pupitre opérateur traite
maintenant la commande et a besoin de plus de temps. Si une nouvelle tâche de commande
entre immédiatement dans la boîte des tâches, il se peut que le pupitre opérateur mette du
temps à exécuter la tâche de commande suivante. Le système ne reçoit la tâche de
commande suivante que lorsque des ressources PC sont disponibles.
6.2.7
Mise en service des composants
Transfert du programme d'API sur l'automate
• Reliez le PC et la CPU à l'aide du câble correspondant.
• Chargez les fichiers de programme sur la CPU.
• Mettez ensuite la CPU sur RUN.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
269
Communication avec des automates Modicon
6.2 Communication via protocole Modbus RTU
Transfert du projet sur le pupitre opérateur
• Pour le transfert du projet, le pupitre opérateur doit être en mode de transfert.
Une distinction est faite entre les cas suivants :
– Première mise en service
Lors de la première mise en service, aucune configuration n'existe encore sur le
pupitre opérateur. Toutes les données de projet nécessaires au fonctionnement et le
logiciel Runtime doivent être transférés du PC de configuration sur le pupitre
opérateur : Le pupitre opérateur passe automatiquement en mode de transfert.
La boîte de dialogue de transfert s'affiche avec un message de connexion sur le
pupitre opérateur.
– Remise en service
Lors de la remise en service, vous remplacez une configuration existant déjà dans le
pupitre par une autre configuration.
Vous trouverez des instructions exactes sur les étapes nécessaires dans le manuel de
votre pupitre opérateur.
• Vérifiez dans votre projet WinCC flexible que les paramètres d'alarme sont conformes à
vos exigences.
• Avant de transférer le projet sur le pupitre opérateur, vous devez définir les paramètres
de transfert dans le menu "Projet > Transfert > Paramètres de transfert" :
– Sélectionnez l'interface utilisée.
– Sélectionnez les paramètres de transfert.
– Sélectionnez la mémoire cible.
• Démarrez le transfert du projet en cliquant sur le bouton "Transfert".
– Le projet est généré automatiquement.
– Les diverses étapes de génération et de transfert sont affichées dans une fenêtre.
Si le transfert s'est déroulé correctement, le message suivant s'affiche : "Transfert réussi"
sur le PC de configuration.
La vue initiale s'affiche sur le pupitre opérateur.
Relier l'automate au pupitre opérateur
• Reliez l'automate et le pupitre opérateur à l'aide d'un câble de raccordement approprié.
• Le message "Connexion établie avec l'automate ..." s'affiche sur le pupitre opérateur".
Veuillez noter que, dans WinCC flexible, l'utilisateur peut éditer les textes d'alarmes
système.
IMPORTANT
Lors de la mise en service, respectez les consignes de sécurité figurant dans le manuel
du pupitre opérateur.
Veuillez tenir compte du fait que des rayonnements haute fréquence, émis p. ex. par
des téléphones mobiles, risquent d'occasionner des situations indésirables.
270
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.3 Communication via protocole Modbus TCP/IP
6.3
Communication via protocole Modbus TCP/IP
6.3.1
Conditions requises pour la communication
Raccordement
Le pupitre opérateur peut être relié à l'automate Modicon via les composants suivants :
● Réseau Ethernet existant qui contient également les automates
● Câble Ethernet croisé, branché directement à l'interface Ethernet de la CPU ou du
module de communication
Le couplage du pupitre opérateur à un automate Modicon se limite principalement au
raccordement physique du pupitre opérateur. Des modules de couplage spéciaux ne sont
pas nécessaires sur l'automate.
6.3.2
Installation du pilote de communication
Pilote du pupitre opérateur
Le pilote nécessaire pour le couplage à un automate Modicon via Modbus TCP/IP est livré
avec WinCC flexible et installé automatiquement.
Des modules de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur l'automate.
6.3.3
Configuration du type d'automate et du protocole
Sélectionner l'automate
Pour un couplage avec un automate Modicon, double-cliquez sur "Communication ▶
Liaisons" dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne "Pilote de
communication" de la zone de travail, sélectionnez le protocole Modicon Modbus TCP/IP.
La fenêtre des propriétés affiche les paramètres du protocole.
Pour modifier les paramètres ultérieurement, double-cliquez sur "Communication ▶ Liaisons"
dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Sélectionnez la liaison et modifiez les
paramètres dans la fenêtre des propriétés.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
271
Communication avec des automates Modicon
6.3 Communication via protocole Modbus TCP/IP
6.3.4
Configurer les paramètres de protocole
Paramètres à définir
Pour définir les paramètres, double-cliquez sur "Communication ▶ Connexions" dans la
fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne "Pilote de communication" de la zone
de travail, "Modicon MODBUS TCP/IP" est sélectionné. A présent, vous pouvez entrer ou
modifier les paramètres de protocole dans la fenêtre des Propriétés :
Paramètres spécifiques au pupitre
● Interface
Sous "Interface", vous sélectionnez l'interface du pupitre opérateur utilisée pour relier ce
dernier au réseau. Sélectionnez "Ethernet".
Pour plus d'informations, référez-vous au manuel du pupitre opérateur.
● Type
Le type de protocole "IP" est prédéfini sous "Type".
Remarque
Le protocole "ISO" n'est pas autorisé avec la version actuelle de WinCC flexible.
Remarque
Vous devez les configurer manuellement sur le pupitre opérateur.
Paramètres spécifiques à l'automate
● Type de CPU
Sous "Type de CPU", vous définissez l'automate Modicon auquel le pupitre opérateur est
raccordé.
Vous pouvez choisir parmi les CPU suivantes :
– 984
Utilisez ce type de CPU pour la CPU 984 (à l'exception des CPU 984A, 984B et
984X).
– Compact, Quantum, Momentum
– Premium, Micro
● Serveur
Sous "Serveur", vous définissez l'adresse IP (ou le nom d'hôte) de l'automate.
● Port
Sous "Port", vous définissez le port qui est utilisé pour la connexion TCP/IP. Les
automates Modicon utilisent le port 502.
● Adresse de l'esclave distant
Dans "Adresse de l'esclave distant", vous définissez l'adresse d'esclave de l'automate
distant uniquement lorsque vous utilisez un Bridge.
Si vous n'utilisez pas de Bridge, il faut laisser ici la valeur par défaut 255 (ou 0) !
272
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.3 Communication via protocole Modbus TCP/IP
6.3.5
Types de données admissibles (Modbus TCP/IP)
Types de données admissibles
La table fournit la liste des types de données utilisateur pouvant être utilisés lors de la
configuration de variables et de pointeurs de zone.
Zone de la CPU
Premium / Micro
Zone de la CPU 984,
Compact, Quantum,
Momentum
Coil
(Discrete Output)
%M
0x
Bit,
16 Bit Group
Discrete Input
(%I) – non réalisé par
Premium/Micro
1x
Bit,
16 Bit Group
Input Register
(%IW) – non réalisé
par Premium/Micro
3x
Bit,
+/- Int, Int
Holding Register
(Output)
%MW
4x
Bit 2),
+/- Int, Int,
+/- Double, Double,
Float, ASCII
Extended Memory
(Uniquement disponible dans la CPU
"Quantum/Momentum")
--
6x
Bit 2),
+/- Int, Int,
+/- Double, Double,
Float, ASCII
Désignation
1)
Type de données
1)
En raison d'une propriété système de l'automate non Siemens, il n'est pas possible d'accéder aux x derniers bits à la
fin de la plage d'adresses.
2)
Notez pour les accès en écriture :
Avec le type de données "Bit" dans les zones "4x", "6x" et "%MW", le mot entier est réécrit dans l'automate après
modification du bit indiqué. Mais il n'est pas vérifié si d'autres bits ont changé entre-temps dans ce mot. C'est
pourquoi l'automate ne peut accéder au mot en question qu'en lecture seule.
Le mode de comptage des bits en usage dans les automates des gammes 984, Compact,
Quantum et Momentum (de 16 LSB à 1 MSB) n'est utilisé que pour ces CPU dans l'éditeur
"Variables" quand le type de données "Bit" est sélectionné. Les positions de bit sont
affectées de la manière suivante :
Octet gauche
Mode de comptage pour
les variables
1
2
3
4
5
Octet droit
6
7
8
9
10 11 12 13 14 15 16
Pour la saisie de numéros de bit à d'autres endroits de WinCC flexible, p. ex. dans les
alarmes de bit, l'image des DEL, la fonction système "PositionnerBitDansVariable", les listes
de graphiques, c'est l'affectation binaire de WinCC flexible qui s'applique (de
0 LSB à 15 MSB) :
Comptage des positions de bit
Dans le système d'ingénierie
15
WinCC flexible, vous configurez :
Octet gauche
1
4
1
3
1
2
1
1
1
0
Octet droit
9
8
7
6
5
4
3
2
1
0
Ce mode de comptage des bits est également utilisé dans les automates Premium et Micro.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
273
Communication avec des automates Modicon
6.3 Communication via protocole Modbus TCP/IP
Représentation de "Signed"
Le caractère générique "+/-" remplace les types de données "Signed Int" et "Signed Double".
Particularités en cas de couplage avec le protocole Modbus TCP/IP
Il n'est possible de créer des pointeurs de zone que dans les zones "4x", "%MW" et "6x".
Seules des variables des zones "4x", "%MW" et "6x" et de type de données "Int" ou "+/-Int"
sont autorisées comme variable de déclenchement des alarmes de bit.
Les variables de tableau peuvent uniquement être utilisées pour des alarmes de bit et des
courbes. C'est pourquoi les variables de tableau peuvent uniquement être créées à partir
des variables des zones "4x", "%MW" et "6x" et des types de données "Int" et "+/-Int".
Quand un projet Modbus RTU existant est converti au protocole Modbus TCP/IP, il peut
arriver que la suite des caractères ne soit pas la même dans la chaîne.
6.3.6
Optimiser la configuration
Cycle d'acquisition et temps d'actualisation
Les cycles d'acquisition des "pointeurs de zone" et des variables indiqués dans le logiciel de
configuration constituent des facteurs importants pour les temps d'actualisation pouvant être
réellement atteints.
Le temps d'actualisation correspond au cycle d'acquisition auquel viennent s'ajouter le temps
de transfert et la durée de traitement.
Pour obtenir les meilleurs temps d'actualisation possibles, veuillez tenir compte de ce qui
suit lors de la configuration :
● Configurez les diverses plages de données de manière à leur donner la taille nécessaire,
ni trop grande, ni trop petite.
● Définissez des plages de données connexes de manière cohérente. Le temps
d'actualisation effectif s'améliore lorsque vous configurez une plage étendue plutôt que
plusieurs petites plages.
● Des cycles d'acquisition sélectionnés trop petits altèrent inutilement la performance
globale. Réglez le cycle d'acquisition en fonction de la vitesse de modification des valeurs
de process. A titre d'exemple, l'évolution de la température d'un four est
considérablement plus lente que celle d'un entraînement électrique. Valeur indicative de
cycle d'acquisition : env. 1 seconde.
● Définissez les variables d'un événement ou d'une vue sans interruption dans une plage
de données.
● Pour que les modifications dans l'automate soient détectées, celles-ci doivent au moins
être en attente pendant le cycle d'acquisition effectif.
● Paramétrez le débit avec la valeur la plus élevée possible.
274
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.3 Communication via protocole Modbus TCP/IP
Alarmes de bit
Utilisez des tableaux pour les alarmes de bit et affectez respectivement chaque alarme à un
bit de la variable tableau proprement dite et non pas aux différents sous-éléments. Pour les
alarmes de bit et les tableaux, seules sont autorisées des variables de la zone "4x", "%MW"
ou "6x" et de type de données "Int" ou "+/-Int".
Vues
Pour les vues, la fréquence d'actualisation pouvant être réellement atteinte dépend de la
nature et de la quantité de données à représenter.
Lors de la configuration, veillez à ne paramétrer des cycles d'acquisition courts que pour les
objets pour lesquels une actualisation rapide est effectivement nécessaire, ceci afin d'obtenir
des temps d'actualisation courts.
Courbes
Si le bit groupé est mis à 1 dans "Zone de transfert de courbe" pour les courbes à
déclenchement sur bit, le pupitre opérateur actualise à chaque fois toutes les courbes dont
le bit est mis à 1 dans cette zone. Ensuite, il réinitialise les bits.
Ce n'est que lorsque tous les bits ont été réinitialisés par le pupitre opérateur que le bit
groupé peut à nouveau être mis à 1 dans le programme de l'automate.
Tâches de commande
Si un grand nombre de tâches de commande est envoyé en rafale à traiter, la
communication entre le pupitre opérateur et l'automate risque d'être surchargée.
Si le pupitre opérateur entre la valeur 0 dans le premier mot de données de la boîte des
tâches, le pupitre opérateur a reçu la tâche de commande. Le pupitre opérateur traite
maintenant la commande et a besoin de plus de temps. Si une nouvelle tâche de commande
entre immédiatement dans la boîte des tâches, il se peut que le pupitre opérateur mette du
temps à exécuter la tâche de commande suivante. Le système ne reçoit la tâche de
commande suivante que lorsque des ressources PC sont disponibles.
Comportement de dépassements de délais d'attente pour TCP/IP (Ethernet)
L'utilisation du protocole TCP/IP permet de détecter des interruptions de connexions au plus
tôt après environ une minute. En l'absence de requêtes de variables, p. ex. absence de
variable de sortie dans la vue actuelle, une coupure de la connexion n'est pas détectée de
manière sûre.
Configurez un pointeur de zone Coordination pour chaque automate. Ce paramétrage
garantit la détection d'une coupure de la connexion après environ deux minutes, même dans
le cas décrit.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
275
Communication avec des automates Modicon
6.3 Communication via protocole Modbus TCP/IP
6.3.7
Mise en service des composants
Transfert du programme d'API sur l'automate
• Reliez le PC et la CPU à l'aide du câble correspondant.
• Chargez les fichiers de programme sur la CPU.
• Mettez ensuite la CPU sur RUN.
Transfert du projet sur le pupitre opérateur
• Pour le transfert du projet, le pupitre opérateur doit être en mode de transfert.
Une distinction est faite entre les cas suivants :
– Première mise en service
Lors de la première mise en service, aucune configuration n'existe encore sur le
pupitre opérateur. Les données de projet nécessaires au fonctionnement et le logiciel
Runtime doivent être transférés de l'ordinateur de configuration sur le pupitre
opérateur. Le pupitre opérateur passe automatiquement en mode de transfert.
La boîte de dialogue de transfert s'affiche avec un message de connexion sur le
pupitre opérateur.
– Remise en service
Lors de la remise en service, vous remplacez une configuration existant déjà dans le
pupitre par une autre configuration.
Vous trouverez des instructions exactes sur les étapes nécessaires dans le manuel de
votre pupitre opérateur.
• Vérifiez dans votre projet WinCC flexible que les paramètres d'alarme sont conformes à
vos exigences.
• Avant de transférer le projet sur le pupitre opérateur, vous devez définir les paramètres
de transfert dans le menu "Projet > Transfert > Paramètres de transfert" :
– Sélectionnez l'interface utilisée.
– Sélectionnez les paramètres de transfert.
– Sélectionnez la mémoire cible.
• Démarrez le transfert du projet en cliquant sur le bouton "Transfert".
– Le projet est généré automatiquement.
– Les diverses étapes de génération et de transfert sont affichées dans une fenêtre.
Si le transfert s'est déroulé correctement, le message suivant s'affiche à la fin : "Transfert
réussi" sur le PC de configuration.
La vue initiale s'affiche sur le pupitre opérateur.
276
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.3 Communication via protocole Modbus TCP/IP
Relier l'automate au pupitre opérateur
• Reliez l'automate (CPU ou module de communication) et le pupitre opérateur à l'aide d'un
câble de raccordement approprié.
• Le message "Connexion établie avec l'automate ..." s'affiche sur le pupitre opérateur".
Veuillez noter que, dans WinCC flexible, l'utilisateur peut éditer les textes d'alarmes
système.
IMPORTANT
Lors de la mise en service, respectez les consignes de sécurité figurant dans le manuel
du pupitre opérateur.
Veuillez tenir compte du fait que des rayonnements haute fréquence, émis p. ex. par
des téléphones mobiles, risquent d'occasionner des situations indésirables.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
277
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
6.4
Zones de données utilisateurs
6.4.1
Requête et transfert de courbe
Fonction
Une courbe est la représentation graphique d'une ou plusieurs valeurs issues de l'automate.
Suivant la configuration, la lecture de la valeur est à déclenchement sur bit ou temporel.
Courbes à déclenchement temporel
Selon un intervalle de temps défini dans la configuration, le pupitre opérateur lit
périodiquement les valeurs de la courbe. Les courbes à déclenchement temporel
conviennent à des processus continus, comme par ex. la température d'un moteur.
Courbes à déclenchement sur bit
Lors de la mise à 1 d'un bit de déclenchement dans la variable requête de courbe, le pupitre
opérateur lit soit une valeur de courbe, soit un tampon entier. Ce paramétrage est défini
dans la configuration. Les courbes à déclenchement sur bit sont généralement utilisées pour
la représentation de valeurs changeant rapidement. Par exemple, dans le cas de
l'impression par injection dans la fabrication d'éléments plastiques.
Pour le déclenchement de courbes sur bit, il faut créer lors de la configuration les variables
externes correspondantes dans l'éditeur WinCC flexible "Variables". Ces variables doivent
être reliées aux zones de courbes. Le pupitre opérateur et l'automate communiquent ensuite
via ces zones de courbes.
Les zones suivantes sont disponibles pour des courbes :
● Zone de requête de courbe
● Zone de transfert de courbe 1
● Zone de transfert de courbe 2 (uniquement nécessaire pour un tampon alterné)
Les variables autorisées ont la "Référence" "4x" ou "6x". Il doit s'agir de données de type
"Int", "+/-Int" ou d'une variable de tableau de type "Int", "+/-Int". Affectez un bit à une courbe
dans la configuration. Ceci permet à l'affectation de bits définie pour toutes les zones d'être
unique.
Zone de requête de courbe
Si une vue ayant une ou plusieurs courbes est ouverte sur le pupitre opérateur, ce dernier
met à 1 les bits correspondants dans la zone de requête de courbe. A l'issue de la fermeture
de la vue, le pupitre opérateur réinitialise les bits correspondants dans la zone de requête de
courbe.
La zone de requête de courbe permet d'évaluer sur l'automate la courbe représentée
actuellement sur le pupitre opérateur. Un déclenchement des courbes est également
possible sans évaluation de la zone de requête de courbe.
278
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Zone de transfert de courbe 1
Cette zone permet le déclenchement de courbes. Dans votre programme de commande,
vous devez mettre à 1 le bit affecté à la courbe dans la zone de transfert de courbe ainsi que
le bit groupé de courbes. Le bit groupé de courbes est le dernier bit de la zone de transfert
de courbe.
Le pupitre opérateur détecte le déclenchement. Le pupitre opérateur lit une valeur ou le
tampon entier de l'automate. Ensuite, il réinitialise le bit de courbe et le bit groupé de
courbes.
La vue ci-dessous présente la structure d'une zone de transfert de courbe.
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
1XP«URGHELW HUPRW
QLªPHPRW
%LWJURXS«GHFRXUEH
Tant que le bit groupé de courbes n'a pas été réinitialisé, une modification de la zone de
transfert de courbe par le programme de commande n'est pas autorisée.
Zone de transfert de courbe 2
La zone de transfert de courbe 2 est nécessaire aux courbes configurées avec un tampon
alterné. La structure de la zone de transfert de courbe 2 est identique à celle de la zone de
transfert de courbe 1.
Tampon alterné
Le tampon alterné est un second tampon pour la même courbe pouvant être défini dans la
configuration.
Pendant que le pupitre opérateur effectue la lecture des valeurs dans le tampon 1,
l'automate réalise l'écriture dans le tampon 2. Lorsque le pupitre opérateur réalise la lecture
du tampon 2, l'automate effectue l'écriture dans le tampon 1. Ceci permet d'éviter que,
durant la lecture de la courbe par le pupitre opérateur, les valeurs de la courbe soient
écrasées par l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
279
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
6.4.2
Image des DEL
Fonction
Sur les pupitres à touches Operator Panel (OP), Multi Panel (MP) et Panel PC, des diodes
électroluminescentes (DEL) sont intégrées aux touches de fonction. Il est possible de piloter
ces DEL à partir de l'automate. Ceci permet, p. ex., de signaler à l'utilisateur par une DEL
allumée la touche à presser en fonction de la situation.
Conditions
Pour permettre un pilotage de DEL, une variable LED ou une variable de tableau doit être
définie sur l'automate et être indiquée en tant que variable LED dans la configuration.
Affectation de DEL
L'affectation des diverses diodes électroluminescentes aux bits de la variable LED est
définie lors de la configuration des touches de fonction. A cette occasion, vous indiquez pour
chaque touche de fonction dans la fenêtre des Propriétés, groupe "Général" la "variable
LED" et le "bit" affecté.
Le numéro de bit "Bit" désigne le premier de deux bits consécutifs pilotant les états de
DEL suivants :
Fonctions LED
280
Tous les Mobile Panel, tous les Operator Panel,
tous les Multi Panel
Bit n+ 1
Bit n
0
0
éteinte
éteinte
0
1
clignote rapidement
clignote
1
0
clignote lentement
clignote
1
1
allumée
allumée
Panel PC
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
6.4.3
Pointeurs de zone
6.4.3.1
Généralités sur les pointeurs de zone (Modicon Modbus)
Introduction
Les pointeurs de zone sont des champs de paramètres. A partir de ces champs de
paramètres, WinCC flexible Runtime obtient les informations sur l'état et la taille des zones
de données dans l'automate. Au cours de la communication, l'automate et le pupitre
opérateur inscrivent et lisent tour à tour des données dans ces zones de données.
L'évaluation des données sauvegardées permet à l'automate et au pupitre opérateur de
déclencher des actions prédéfinies.
Les pointeurs de zone physiques se trouvent dans la mémoire de l'automate. Leurs
adresses sont définies lors de la configuration dans l'éditeur des connexions sous "Pointeur
de zone".
WinCC flexible utilise les pointeurs de zone suivants :
● Tâche de commande
● ID du projet
● Numéro de vue
● Enregistrement
● Date/heure
● Date/heure sur l'automate
● Coordination
Disponibilité selon le pupitre opérateur
La disponibilité des pointeurs de zone dépend du pupitre opérateur utilisé.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
281
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone, vous devez le définir et l'activer sous
"Communication ▶ Connexions".
Activation d'un pointeur de zone à l'appui de l'exemple d'un automate SIMATIC S7
● Activée
Active le pointeur de zone.
● Nom
Nom du pointeur de zone prédéfini par WinCC flexible.
● Adresse
Adresse de variable du pointeur de zone dans l'automate
● Longueur
La longueur du pointeur de zone est prédéfinie par WinCC flexible.
● Cycle d'acquisition
Pour qu'un pointeur de zone soit lu périodiquement, définissez dans ce champ le cycle
d'acquisition. Tenez compte du fait qu'un temps d'acquisition de courte durée peut influer
sur la performance du pupitre opérateur.
● Commentaire
Saisissez un commentaire, p. ex. pour l'utilisation du pointeur de zone.
282
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Accès aux zones de données
Le tableau ci-dessous indique comment l'automate et le pupitre opérateur accèdent en
lecture (R) ou en écriture (W) aux diverses zones de données.
Zone de données
Nécessaire au
Numéro de vue
Evaluation par l'automate de la vue actuellement ouverte.
Enregistrement
Transfert d'enregistrements avec synchronisation
Date/heure
Pupitre
opérateur
Automate
W
R
R/W
R/W
Transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur vers
l'automate.
W
R
Date/heure sur l'automate
Transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur
R
W
Coordination
Demande de l'état du pupitre dans le programme d'automate
W
R
ID du projet
Runtime vérifie si l'ID de projet WinCC flexible et le projet
sont cohérents sur l'automate.
R
W
Tâche de commande
Déclenchement de fonctions sur le pupitre opérateur par le
programme d'automate
R/W
R/W
Les sections ci-dessous décrivent les pointeurs de zone et les tâches de commande
affectées.
6.4.3.2
Pointeur de zone "Numéro de vue"
Fonction
Dans ce pointeur de zone, les pupitres opérateurs déposent des informations concernant la
vue appelée sur le pupitre opérateur concerné.
Il est ainsi possible de transférer des informations sur le contenu actuel de l'image depuis le
pupitre opérateur jusqu'à l'automate. Certaines réactions peuvent être déclenchées dans
l'automate, p. ex. l'appel d'une autre image.
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone "Numéro de vue", vous devez le définir et
l'activer sous "Communication ▶ Connexions". Le pointeur de zone "Numéro de vue" ne peut
être créé qu'une fois sur un automate.
Le numéro de vue est transféré de manière spontanée à l'automate. Ceci signifie que la
transmission est toujours réalisée lorsqu'une nouvelle vue est activée sur le pupitre
opérateur. La configuration d'un cycle d'acquisition n'est de ce fait pas nécessaire.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
283
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Structure
Le pointeur de zone est une zone de données d'une longueur fixe de 5 mots dans la
mémoire de l'automate.
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
1. Mot
Type de vue courant
2. Mot
Numéro de la vue actuelle
3. Mot
Réservé
4. Mot
Numéro de champ actuel
5. Mot
Réservé
4
3
2
1
0
● Type de vue courant
"1" pour vue de base ou
"4" pour fenêtre permanente
● Numéro de la vue actuelle
1 à 32767
● Numéro de champ actuel
1 à 32767
6.4.3.3
Pointeur de zone "Date/heure"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur
vers l'automate.
L'automate inscrit la tâche de commande "41" dans la boîte des tâches.
L'évaluation de la tâche de commande permet au pupitre opérateur d'inscrire sa date
actuelle et l'heure dans la zone de données configurée dans le pointeur de zone
"Date/heure". Toutes les données sont décimales codées en binaire.
Si plusieurs liaisons sont configurées dans un projet et que le pointeur de zone "Date /
Heure" doit être utilisée dans l'une des liaisons, la zone de communication doit être activée
pour chacune des liaisons configurées.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Mot de
données
284
Octet gauche
15
Octet droit
8
7
0
n+0
Réservé
Heure (0-23)
n+1
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+2
Réservé
Réservé
n+3
Réservé
Jour de la semaine (1-7, 1=Di)
n+4
Jour (1-31)
Mois (1-12)
n+5
Année (80-99/0-29)
Réservé
Heure
Date
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
6.4.3.4
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur. Vous utilisez ce pointeur de zone lorsque l'automate est configuré en tant
que maître d'horloge.
L'automate charge la zone de données du pointeur de zone. Toutes les données sont
décimales codées en binaire.
Le pupitre opérateur lit périodiquement les données par le biais du cycle d'acquisition
configuré et se synchronise.
Remarque
Sélectionnez dans la configuration un cycle d'acquisition du pointeur de zone Date/heure qui
ne soit pas trop court, car ceci influe sur les performances du pupitre opérateur.
Recommandation : Cycle d'acquisition d'1 minute, si votre processus permet ce cycle.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Format DATE_AND_TIME (codage DCB)
Mot de données
Octet gauche
15
n+0
1)
......
Octet droit
8
7
......
Année (80-99/0-29)
Mois (1-12)
n+1
Jour (1-31)
Heure (0-23)
n+2
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+3
Réservé
n+4 1)
Réservé
Réservé
n+5
Réservé
Réservé
1)
0
Réservé
Jour de la semaine
(1-7, 1=Di)
Les deux mots de données doivent être dans la même zone de données, afin de garantir la
concordance du format de données avec WinCC flexible et d'empêcher la lecture
d'informations erronées.
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
285
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
6.4.3.5
Pointeur de zone "Coordination"
Fonction
Le pointeur de zone "Coordination" permet de réaliser les fonctions suivantes :
● Détection du démarrage du pupitre opérateur dans le programme d'automate
● Détection du mode actuel de fonctionnement du pupitre opérateur dans le programme
d'automate
● Détection de la propension à communiquer du pupitre opérateur dans le programme
d'automate
Le pointeur de zone "Coordination" a une longueur de deux mots.
Utilisation
Remarque
A chaque mise à jour du pointeur de zone par le pupitre opérateur, le système inscrit des
données dans toute la zone de coordination.
C'est la raison pour laquelle le programme d'API ne doit apporter aucune modification dans
la zone de coordination.
Affectation des bits dans le pointeur de zone "Coordination"
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
HUPRW
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
;
;
;
QGPRWQRQDIIHFW«
ದ U«VHUY«
[ DIIHFW«
%LWGHPLVHHQURXWH
0RGHGHIRQFWLRQQHPHQW
%LWG
DFWLYLW«
Bit de démarrage
Pendant le démarrage, le pupitre opérateur met le bit de démarrage un instant sur "0".
A l'issue du démarrage, ce bit est sur "1" en permanence.
Mode de fonctionnement
Dès que l'utilisateur met le pupitre opérateur offline, le bit du mode de fonctionnement est
mis à "1". En mode de fonctionnement normal du pupitre opérateur, l'état du bit de mode de
fonctionnement est "0". Dans le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de
déterminer le mode de fonctionnement actuel du pupitre opérateur.
Bit d'activité
A intervalles réguliers d'environ 1 seconde, le pupitre opérateur inverse le bit d'activité. Dans
le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de vérifier si la connexion au
pupitre opérateur est encore active.
286
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
6.4.3.6
Pointeur de zone "ID du projet"
Fonction
Ce pointeur de zone permet au lancement de Runtime de vérifier si le pupitre opérateur est
connecté au bon automate. Cette vérification est important lors de l'utilisation de plusieurs
pupitres opérateurs.
A cet effet, le pupitre opérateur compare une valeur mémorisée sur l'automate à celle
indiquée dans la configuration. Ceci permet d'assurer la compatibilité des données de
configuration avec le programme d'automate. Une divergence entraîne l'affichage d'un
événement système sur le pupitre opérateur et un arrêt du runtime.
Utilisation
Pour utiliser ce pointeur de zone, définissez ce qui suit lors de la configuration :
● Indication de la version de configuration. Valeur possible comprise entre 1 et 255.
Vous entrez la version dans l'éditeur de paramétrage du pupitre sous "ID du projet".
● Adresse de données de la valeur mémorisée dans l'automate pour la version :
Vous saisissez l'adresse de données dans l'éditeur "Communication > Connexions"
sous "Adresse".
Panne d'une connexion
En cas de panne d'une connexion à un appareil pour lequel le pointeur de zone
"ID de projet" a été configuré, toutes les autres connexions dans le projet sont mises
"Hors ligne" également.
Ce comportement suppose les conditions suivantes :
● Vous avez configuré plusieurs connexions dans un projet.
● Vous utilisez le pointeur de zone "ID de projet" dans une connexion au moins.
Les causes suivantes sont susceptibles de faire passer des connexions à l'état "Hors ligne" :
● L'accès à l'automate n'est pas possible.
● La connexion a été mise hors ligne dans le système d'ingénierie.
6.4.3.7
Pointeur de zone "Tâche de commande"
Fonction
La boîte de tâches de commande permet de fournir des tâches de commande au pupitre
opérateur et ainsi de déclencher des actions sur ce dernier. Parmi ces fonctions, on
distingue p. ex. :
● Afficher la vue
● le réglage de la date et de l'heure.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
287
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Structure des données
Le numéro de tâche figure dans le premier mot de la boîte de tâches de commande. Suivant
la tâche de commande concernée, jusqu'à trois paramètres peuvent être transférés.
Mot
Octet gauche
n+0
0
Octet droit
Numéro de tâche
n+1
Paramètre 1
n+2
Paramètre 2
n+3
Paramètre 3
Si le premier mot de la boîte de tâches de commande est différent de 0, le pupitre opérateur
évalue la tâche de commande. C'est la raison pour laquelle les paramètres doivent d'abord
être entrés dans la boîte de tâches de commande et ensuite seulement le numéro de tâche.
Lorsque le pupitre opérateur a accepté la tâche de commande, le premier mot est remis à 0.
En général, l'exécution de la tâche de commande n'est pas encore terminée à ce moment-là.
Tâches de commande
Une liste des tâches de commande et de leur paramètres est donnée ci-après. La colonne
"No" indique le numéro de la tâche de commande. En général, les tâches de commande ne
peuvent être déclenchées par l'automate que si le pupitre opérateur est en mode "En ligne".
Remarque
Tenez compte du fait que tous les pupitres opérateur ne prennent pas en charge les tâches
de commande. Il n'y a p. ex. pas de tâches de commande pour le TP 170A et le
Micro Panel.
N°
14
15
23
Fonction
Régler l'heure (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche : Octet droit : heures (0-23)
Paramètre 2
Octet gauche : minutes (0-59)
Octet droit : secondes (0-59)
Paramètre 3
-
Régler la date (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche: Octet droit : jour de la semaine (1-7 : Dimanche-Samedi)
Paramètre 2
Octet gauche : jour (1-31)
Octet droit : mois (1-12)
Paramètre 3
Octet gauche : année
Connecter utilisateur
Ouvre une session utilisateur avec le nom "PLC User" ayant le numéro de groupe fourni dans le
paramètre 1 sur le pupitre opérateur.
La présence dans le projet du numéro de groupe fourni constitue la condition préalable à
l'ouverture de session.
288
Paramètre 1
Numéro de groupe 1 - 255
Paramètre 2, 3
-
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
N°
24
Fonction
Déconnecter utilisateur
Ferme la session utilisateur actuelle.
(cette fonction correspond à la fonction système "Déconnecter")
Paramètre 1, 2, 3
40
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format S7 DATE_AND_TIME)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
41
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format OP/MP)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
46
-
Rafraîchir la variable
Charge le pupitre opérateur de lire sur l'automate la valeur actuelle de la variable, dont l'ID de
variable correspond à la valeur fournie dans le paramètre 1.
(Cette fonction correspond à la fonction système "ActualiserVariable")
Paramètre 1
49
Effacer le tampon des messages d'événement
Paramètre 1, 2, 3
50
-
Sélection de vue 1)
Paramètre 1
69
-
Effacer le tampon des messages d'alarme
Paramètre 1, 2, 3
51
1 - 100
Numéro de vue
Paramètre 2
-
Paramètre 3
Numéro de champ
Lire un enregistrement de l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
0 : Ne pas écraser l'enregistrement disponible
1: Ecraser l'enregistrement disponible
70
1)
Inscrire l'enregistrement sur l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
-
Sur les pupitres opérateur OP 73, OP 77A et TP 177A, la tâche de commande "Sélection de
vue" est également exécutée lorsque le clavier virtuel est ouvert.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
289
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
6.4.3.8
Pointeur de zone "Enregistrement"
Pointeur de zone "Enregistrement"
Fonction
Lors du transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, les deux
partenaires de communication accèdent à tour de rôle à des zones de communication
communes sur l'automate.
Types de transferts
On distingue deux possibilités de transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et
l'automate :
● Transfert sans synchronisation
● Transfert avec synchronisation via la boîte de données
Les enregistrements sont toujours transférés directement. Cela signifie que les valeurs de
variables sont lues ou écrites directement dans l'adresse configurée pour la variable, sans
détour par le presse-papiers.
Initialiser le transfert d'enregistrements
Vous disposez de trois possibilités d'initialisation du transfert :
● Opération dans l'affichage de recette
● Tâches de commande
Le transfert des enregistrements peut aussi être déclenché par l'automate.
● Déclenchement de fonctions configurées
Lors du déclenchement du transfert d'enregistrements par une fonction configurée ou une
tâche de commande, vous pouvez continuer d'utiliser sans problème la vue de la recette sur
le pupitre opérateur. Les enregistrements sont transférés en arrière-plan.
Cependant, le traitement simultané de plusieurs requêtes de transfert n'est pas possible.
Dans ce cas, le pupitre opérateur refuse un transfert supplémentaire en affichant un
message système.
Transfert sans synchronisation
Lors du transfert asynchrone d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, une
coordination des zones de données partagées n'a pas lieu. C'est la raison pour laquelle la
définition d'une zone de données n'est pas nécessaire lors de la configuration.
Le transfert asynchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● un écrasement incontrôlé des données par le partenaire de communication peut être
exclu.
● L'automate n'a pas besoin d'informations sur le numéro de la recette ni sur celui de
l'enregistrement.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une opération sur le pupitre opérateur.
290
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Lire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert, à des fins de lecture, les valeurs sont extraites des
adresses de l'automate et transférées sur le pupitre opérateur.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs sont chargées sur le pupitre opérateur. Une poursuite de leur traitement est
possible sur le pupitre opérateur, p. ex., la modification et l'enregistrement de valeurs,
etc.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs sont enregistrées immédiatement sur le support de données.
Ecrire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert en vue d'une écriture, les valeurs sont inscrites dans les
adresses de l'automate.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs actuelles sont inscrites sur l'automate.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs du support de données sont inscrites sur l'automate.
Transfert avec synchronisation (Modicon)
Lors d'un transfert synchrone, les deux partenaires de communication mettent à 1 des bits
d'état dans la plage de données qu'ils partagent. Vous pouvez ainsi éviter dans votre
programme de commande un écrasement réciproque incontrôlé des données.
Application
Le transfert synchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● L'automate est le "partenaire actif" lors du transfert d'enregistrements.
● Sur l'automate, des informations concernant le numéro de la recette et celui de
l'enregistrement font l'objet d'une évaluation.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une tâche de commande.
Conditions
Pour que les enregistrements soient transférés entre le pupitre opérateur et l'automate, les
conditions suivantes doivent être remplies lors de la configuration :
● Un pointeur de zone a été configuré : Editeur "Communication > Laisons" sous "Pointeur
de zone".
● L'automate avec lequel le pupitre opérateur synchronise le transfert des enregistrements
est indiqué dans la recette. Editeur des recettes, fenêtre des Propriétés de la recette,
Groupe "Attribut" sous "Transfert".
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
291
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Structure de la plage de données
La plage de données a une longueur fixe de 5 mots. La structure de la plage de données est
la suivante :
15
0
1. Mot
Numéro de la recette actuelle (1 - 999)
2. Mot
Numéro de l'enregistrement actuel (0 - 65.535)
3. Mot
Réservé
4. Mot
Etat (0, 2, 4, 12)
5. Mot
Réservé
● Etat
Le mot d'état (mot 4) peut avoir les valeurs suivantes :
Valeur
Signification
Décimale
Binaire
0
0000 0000
Transfert autorisé, boîte de données disponible
2
0000 0010
Transfert en cours.
4
0000 0100
Transfert terminé sans erreur
12
0000 1100
Transfert terminé avec une erreur
Causes d'erreurs possibles lors du transfert d'enregistrements
Causes d'erreurs possibles
Si un transfert d'enregistrements se termine par une erreur, ceci peut être lié entre autres
aux causes ci-dessous :
● Adresse de variable non configurée sur l'automate
● Impossible d'écraser des enregistrements
● Numéro de recette non disponible
● Numéro d'enregistrement non disponible.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui
seul. L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions
suivantes est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé avec erreur".
292
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Réaction à une annulation liée à la présence d'une erreur
Le pupitre opérateur réagit de la manière suivante à une annulation du transfert
d'enregistrements liée à une erreur :
● Initialisation par manipulation dans l'affichage de recette
Informations dans la barre d'état de l'affichage de recette et sortie d'événements système
● Initialisation par une fonction
Sortie d'événements système
● Initialisation par une tâche de commande
Aucune réponse au niveau du pupitre opérateur
Indépendamment de cela, vous pouvez évaluer l'état du transfert par interrogation du mot
d'état dans la boîte de données.
Procédure de transfert avec déclenchement par une fonction configurée
Lecture de l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit
dans l'enregistrement indiqué dans la fonction.
4
•
•
5
Si "Oui" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction, le
système écrase l'enregistrement disponible sans inviter à
confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Non" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction et
que l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule
l'opération et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la
boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
293
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Ecriture sur l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit sur le support de données les valeurs
de l'enregistrement indiqué dans la fonction et il les écrit sur
l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les
données transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
Procédure de transfert par tâche de commande
Le transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate peut être initialisé par
le pupitre opérateur ou par l'automate.
Les deux tâches de commande n° 69 et n° 70 sont disponibles pour ce type de transfert.
N° 69 : Lire un enregistrement de l'automate ("SPS → DAT")
La tâche de commande n° 69 transfère les enregistrements de l'automate sur le pupitre
opérateur. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
69
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
Ne pas écraser l'enregistrement disponible : 0
Ecraser l'enregistrement disponible : 1
N° 70 : Ecrire l'enregistrement dans l'automate ("DAT → SPS")
La tâche de commande n° 70 transfère les enregistrements du pupitre opérateur sur
l'automate. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
294
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
70
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
—
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Procédure de lecture dans l'automate avec la tâche de commande "SPS → DAT" (N° 69)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit dans
l'enregistrement indiqué dans la tâche de commande.
4
•
•
5
Si "Ecraser" a été sélectionné dans la tâche, le système écrase un
enregistrement disponible sans inviter à confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Ne pas écraser" a été sélectionné dans la tâche et que
l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule l'opération
et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Déroulement de l'écriture dans l'automate avec la tâche de commande "DAT → SPS" (N° 70)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur extrait du support de données les valeurs de
l'enregistrement indiqué dans la tâche et il les écrit sur l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les données
transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
295
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Procédure de transfert avec opération dans la vue de recette
Lecture de l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre le numéro de recette à lire et l'état
"Transfert en cours" dans la boîte de données et il met le numéro
d'enregistrement à 0.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les affiche
dans la vue de recette.
Annulation avec
événement
système.
Dans le cadre de recettes à variables synchronisées, les valeurs de
l'automate sont également inscrites dans les variables.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Ecriture dans l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
Vérification : Mot d'état = 0 ?
1
oui
Non
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement à inscrire et l'état "Transfert en cours" dans la
boîte de données.
2
Annulation avec
événement
système.
Le pupitre opérateur écrit les valeurs actuelles dans l'automate.
Pour les recettes à variables synchronisées, les valeurs modifiées
sont synchronisées entre l'affichage de recette et les variables, puis
écrites dans l'automate.
3
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
4
Le cas échéant, le programme d'automate peut maintenant évaluer
les données transférées.
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui seul.
L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions suivantes
est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé avec erreur".
296
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
6.4.4
Evénements, messages d'alarme et acquittement
6.4.4.1
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement
Fonction
Les événements système fournissent des informations sur les états de fonctionnement ou
les défaillances de l'automate ou du pupitre opérateur à l'utilisateur de ce dernier. Les textes
d'événement se composent de textes configurables librement et/ou de variables aux valeurs
actuelles.
D'une manière générale, on distingue deux types d'événements : les événements et
les alarmes. L'utilisateur chargé de la configuration définit ce que sont un événement et
une alarme.
Message d'événement
Un message d'événement indique un état. Exemple :
● Moteur en marche
● API en mode manuel
Message d'alarme
Un message d'alarme indique un défaut de fonctionnement. Exemple :
● La vanne ne s'ouvre pas.
● Température de moteur trop élevée
Comme les alarmes signalent des états de fonctionnement exceptionnels,
il faut les acquitter.
Acquittement
Les messages d'alarme sont acquittés de la manière suivante :
● Commande sur le pupitre opérateur
● Mise à 1 du bit d'acquittement par l'automate.
Déclenchement d'événements
Une alarme est déclenchée de la manière suivante dans l'automate :
● Mise à 1 d'un bit dans une variable
● Dépassement de la valeur limite d'une valeur de mesure
L'emplacement des variables ou du tableau de variables est défini dans WinCC flexible ES.
La variable ou le tableau doivent être configurés sur l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
297
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
6.4.4.2
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau
Marche à suivre
La création de variables ou de tableaux a lieu dans l'éditeur des variables. La figure cidessous présente la boîte de dialogue.
● Définissez le nom de la variable ou du tableau.
● Sélectionnez la liaison à l'automate.
La liaison doit être configurée dans l'éditeur de liaisons.
● Sélectionnez le type de données.
Les types de données pouvant être sélectionnés dépendent de l'automate. Lors de la
sélection d'un type de données non autorisé, la variable n'est disponible ni dans l'éditeur
des alarmes de bit ni dans celui des alarmes analogiques.
Les types de données suivants sont pris en charge par les automates Modicon :
Automate
Types de données admissibles
Alarmes de bit
Alarmes analogiques
Int, +/-Int
Bit, 16 Bit Group, Int, +/-Int,
Double, +/-Double, Float
Toutes les gammes Modicon
● Saisissez une adresse.
La variable adressée contient le bit déclenchant l'alarme.
Dès que le bit de la variable est mis à 1 sur l'automate et est transféré dans le cycle
d'acquisition configuré sur le pupitre opérateur, ce dernier détecte l'alarme
correspondante comme étant "apparue".
A l'inverse, une fois la réinitialisation de ce même bit sur l'automate terminée, cette
alarme est détectée par le pupitre opérateur comme étant "disparue".
● Sélectionnez les éléments du tableau.
Vous pouvez sélectionner d'autant plus de numéros de bits dans l'éditeur "Alarmes de
bit" que le nombre d'éléments de tableau est élevé. Ainsi, 48 bits d'alarme p. ex. sont
disponibles pour un tableau de 3 mots.
298
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
6.4.4.3
Etape 2 : Configurer une alarme
Marche à suivre
On distingue les alarmes suivantes :
● Alarmes de bit
● Alarmes analogiques
La création d'alarmes a lieu dans l'éditeur des alarmes de bit et celui des
alarmes analogiques.
Alarmes de bit
La figure ci-dessous présente l'éditeur.
● Editer un texte
Entrez un texte qui s'affiche dans Runtime. Le texte peut contenir des caractères et des
champs de sortie de variables.
Le texte apparaît, p. ex., dans la vue des alarmes, si cette dernière a été configurée dans
l'éditeur "Vues".
● Définir un numéro
Chaque alarme possède un numéro devant être unique dans le projet. Ce numéro
permet d'identifier clairement l'alarme et il apparaît dans Runtime.
Les valeurs autorisées sont comprises entre 1 et 100.000.
Le numéro d'alarme est attribué en continu par WinCC flexible. Le cas échéant, vous
pouvez modifier ce numéro, p. ex., si vous souhaitez répartir les numéros en groupes.
● Définir la classe d'alarmes
Les classes d'alarmes possibles sont les suivantes :
– Messages d'alarme
Cette classe nécessite un acquittement.
– Messages d'événement
Cette classe signale des événements par l'apparition et la disparition de l'alarme
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
299
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
● Affecter une variable de déclenchement
Dans la colonne "Variable de déclenchement", vous combinez l'alarme configurée avec la
variable créée à l'étape 1. La zone de liste affiche toutes les variables à types de
données autorisés.
● Définir le numéro de bit
Dans la colonne "Numéro de bit", vous déterminez la position de bit significative dans la
variable créée.
Ce faisant, vous devez tenir compte du fait que le mode de comptage de la position de bit
ne dépend pas de l'automate. Pour les automates Modicon, l'affectation est la suivante :
Comptage des positions
de bit
Octet gauche
3
4
5
Octet droit
Dans les automates des
gammes 984, Compact,
Quantum et Momentum
1
2
6
7
8
9
10 11 12 13 14 15 16
Dans WinCC flexible et
avec les CPU des
gammes Premium et
Micro, vous configurez :
15
14 13 12 11 10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
0
Alarmes analogiques
La seule différence entre les alarmes analogiques et les alarmes de bit réside dans la
configuration d'une valeur seuil au lieu d'un numéro de bit. Lorsque cette valeur seuil est
dépassée, l'alarme est déclenchée. L'alarme Disparition est déclenchée en cas de
dépassement bas de la valeur seuil, en tenant compte le cas échéant de l'hystérésis
configurée.
300
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
6.4.4.4
Etape 3 : Configurer un acquittement
Marche à suivre
Configurez sur l'automate les variables correspondantes permettant d'acquitter une alarme.
Vous devez affecter ces variables à une alarme dans l'éditeur des alarmes TOR.
L'affectation s'effectue dans "¨Propriétés ▶ Acquittement".
La figure ci-dessous présente la boîte de dialogue de configuration de l'acquittement.
Dans le cadre de l'acquittement, on distingue :
● Acquittement sur le pupitre opérateur
● Acquittement par l'automate
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
301
Communication avec des automates Modicon
6.4 Zones de données utilisateurs
Acquittement par l'automate
Sous "Variable d'acquittement AS", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit grâce auquel le pupitre opérateur peut reconnaître un
acquittement par l'automate.
Un bit mis à 1 dans la variable entraîne l'acquittement du bit d'alarme affecté sur le pupitre
opérateur. Ainsi, un bit mis à 1 dans la variable exerce la même fonction que l'acquittement
sur le pupitre opérateur, p. ex. en appuyant sur la touche "ACK".
Le bit d'acquittement doit se trouver dans la même variable que le bit d'alarme
Réinitialisez le bit d'acquittement, avant de remettre à 1 le bit de la zone d'alarme. La figure
ci-dessous schématise les impulsions.
Acquittement sur le pupitre opérateur
Sous "Variable d'acquittement IHM", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit qui va être écrit dans l'automate après l'acquittement par le
pupitre opérateur. Veillez en cas d'utilisation de variables Array qu'elles ne dépassent pas 6
mots.
Pour qu'un changement de signal ait toujours lieu à la mise à 1 du bit d'acquittement, dès
qu'un bit d'alarme est mis à 1, le pupitre opérateur réinitialise d'abord le bit d'acquittement
affecté à l'alarme. Le traitement par le pupitre opérateur permet à ces deux opérations de ne
pas être simultanées.
Remarque
Tous les autres bits d'alarme acquittés depuis le dernier démarrage du Runtime sont
également réinitialisés. Cette plage peut être uniquement lue par l'automate.
Lorsque l'alarme est acquittée sur le pupitre opérateur, le bit est mis à 1 dans la variable
d'acquittement affectée dans l'automate. Ceci permet à l'automate de détecter que l'alarme a
été acquittée.
La figure ci-dessous schématise les impulsions.
$ODUPH
$FTXLWWHPHQW
SXSLWUHᇪDXWRPDWH
$UULY«H
G
XQH
DODUPH
302
5HPLVH¢
GXELW
G
DFTXLWWHPHQW
$FTXLWWHPHQW
YLDOHSXSLWUH
1RXYHOOH
DODUPH
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.5 Câble de raccordement pour Modicon Modbus
6.5
Câble de raccordement pour Modicon Modbus
6.5.1
Câble de raccordement pour le protocole Modbus RTU
6.5.1.1
Câble de raccordement 6XV1440-1K, RS 232, pour Modicon
Numéro de référence : 6XV1440 -1K...
3XSLWUHRS«UDWHXU
0RGLFRQ
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH
6RUWLHF¤EOHVXUODEURFKH
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
6RUWLHF¤EOHVXUODEURFKH
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
%R°WLHU
%OLQGDJH
*1'
*1'
5['
7['
7['
5['
'75
'65
576
&76
Blindage connecté au boîtier par une grande surface de contact
Câble : 2 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 3,7 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
303
Communication avec des automates Modicon
6.5 Câble de raccordement pour Modicon Modbus
6.5.1.2
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour Modicon
Câble point à point 1 : Automate > PC
3XSLWUHRS«UDWHXU
0RGLFRQ0RGEXV
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
%R°WLHU
%OLQGDJH
*1'
*1'
5['
7['
7['
5['
'75
'65
576
&76
Câble : 3 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
304
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Modicon
6.5 Câble de raccordement pour Modicon Modbus
6.5.1.3
Câble de raccordement PP2, RS 232, pour Modicon
Câble point à point 2 : Automate (TSX Compact) > PC...
3XSLWUHRS«UDWHXU
0RGLFRQ0RGEXV
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
&RQQHFWHXU5-¢SRLQWV
%R°WLHU
%OLQGDJH
*1'
*1'
5['
7['
7['
5['
576
&76
/DEURFKHVHVLWXHHQKDXWVLO
RQUHJDUGHO
DXWRPDWH
Câble : 3 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
305
Communication avec des automates Modicon
6.5 Câble de raccordement pour Modicon Modbus
6.5.1.4
Câble de raccordement PP3, RS 232, pour Modicon
Câble point à point 3 : Automate (TSX Compact) > Multi Panel...
3XSLWUHRS«UDWHXU
0RGLFRQ0RGEXV
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXU5-¢SRLQWV
7\SH&RQQHFWHXUW«O«SKRQLTXH
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
%R°WLHU
%OLQGDJH
*1'
*1'
5['
7['
7['
5['
576
&76
/DEURFKHVHVLWXHHQKDXWVLO
RQUHJDUGHO
DXWRPDWH
Câble : 3 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
306
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.1
Communication avec Omron Hostlink/Multilink
7.1.1
Partenaire de communication (Omron)
7
Introduction
Le présent chapitre décrit la communication entre un pupitre opérateur et un automate
OMRON des gammes SYSMAC C, SYSMAC CV, SYSMAC CS1, SYSMAC alpha et CP.
Pour ces automates, le couplage est réalisé via leur propre protocole SYSMAC Way
(protocole Hostlink/Multilink).
Types de communication validés
Le couplage entre un pupitre opérateur et une CPU OMRON de la gamme OMRON
SYSMAC C (pas CQM-CPU11/21), SYSMAC CV, SYSMAC CS1 et SYSMAC alpha au
moyen du protocole Hostlink/Mulitlink via RS232 a subi un test système et a été validé par
Siemens AG.
Un couplage multipoint avec jusqu'à 4 automates OMRON dans un groupe Multidrop à
quatre fils RS422 peut être réalisé au moyen d'un adaptateur de communication.
Remarque
Le pupitre opérateur peut uniquement être utilisé en tant que maître.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
307
Communication avec des automates Omron
7.1 Communication avec Omron Hostlink/Multilink
7.1.2
Communication entre un pupitre opérateur et un automate (Omron)
Principe de communication
Le pupitre opérateur et l'automate communiquent via des variables et des plages de
données utilisateur.
Variables
L'automate et le pupitre utilisateur échangent leurs données par le biais de valeurs de
process. Lors de la configuration, vous définissez des variables qui indiquent une adresse
dans l'automate. Le pupitre opérateur lit et affiche la valeur de l'adresse indiquée. De la
même manière, l'utilisateur peut effectuer une entrée sur le pupitre opérateur qui sera
ensuite inscrite dans l'adresse de l'automate.
Plages de données utilisateur
Les plages de données utilisateur servent à l'échange de données particulières et ne sont
configurées que lors de l'utilisation de ces données.
Des plages de données utilisateur sont par ex. requises pour les données suivantes :
● Tâches de commande
● Transfert d'enregistrement
● Synchronisation de la date/heure
● Surveillance du signe de vie
Vous créez les plages de données utilisateur lors de la configuration dans WinCC flexible.
Vous attribuez les adresses correspondantes dans l'automate.
308
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.2 Configuration du pilote de communication Omron Hostlink/Multilink
7.2
Configuration du pilote de communication Omron Hostlink/Multilink
7.2.1
Conditions pour la communication (Omron)
Raccordement
Le couplage du pupitre opérateur à un automate OMRON se limite principalement au
raccordement physique du pupitre opérateur. Des modules de couplage spéciaux ne sont
pas nécessaires sur l'automate.
Raccordez le pupitre opérateur à l'interface Hostlink/Multilink de la CPU (RS 232).
Câbles
Pour le raccordement du pupitre opérateur à un automate Omron, vous disposez des câbles
de raccordement suivants :
Interface sur le
pupitre opérateur
Automate Omron
RS232, 9
broches
Port périphérique
RS232
RS422, 9
broches
RS422,
bornes/connecteur
RS232, 9 broches
PP1
Câble de
programmation
(câble standard de
la société Omron)
—
—
RS232, 15 broches
6XC1440-2X ...
—
—
—
RS232 via
convertisseur
—
—
—
Câble multipoint 1
RS422, 9 broches
—
—
PP2
Câble multipoint 2
... = code des longueurs, voir le catalogue
L'interface que vous devez utiliser sur le pupitre opérateur est spécifiée dans le
manuel correspondant.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
309
Communication avec des automates Omron
7.2 Configuration du pilote de communication Omron Hostlink/Multilink
7.2.2
Installation du pilote de communication
Pilote du pupitre opérateur
Le pilote nécessaire pour le couplage à un automate OMRON est livré avec WinCC flexible
et installé automatiquement.
Des modules de couplage spéciaux ne sont pas nécessaires sur l'automate.
7.2.3
Configuration du type d'automate et du protocole (Omron)
Sélectionner l'automate
Pour un couplage avec un automate Omron, double-cliquez sur "Communication ▶ Liaisons"
dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne "Pilote de communication" de
la zone de travail, sélectionnez le protocole Omron Hostlink/Multilink.
La fenêtre des propriétés affiche les paramètres du protocole.
Pour modifier les paramètres ultérieurement, double-cliquez sur "Communication ▶ Liaisons"
dans la fenêtre de projet du pupitre opérateur. Sélectionnez la liaison et modifiez les
paramètres dans la fenêtre des propriétés.
Remarque
Les paramétrages doivent être identiques dans le pupitre opérateur et dans l'automate.
310
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.2 Configuration du pilote de communication Omron Hostlink/Multilink
7.2.4
Configurer les paramètres du protocole (Omron)
Paramètres à définir
Pour définir les paramètres, double-cliquez sur "Communication ▶ Connexions" dans la
fenêtre de projet du pupitre opérateur. Dans la colonne "Pilote de communication" de la zone
de travail, "Omron Hostlink / Multilink" est sélectionné. A présent, vous pouvez entrer ou
modifier les paramètres de protocole dans la fenêtre des Propriétés :
Paramètres spécifiques au pupitre
● Interface
Sous "Interface", vous sélectionnez l'interface du pupitre opérateur à laquelle est
raccordé l'automate OMRON.
Pour plus d'informations, référez-vous au manuel du pupitre opérateur.
● Type
Sous "Type", vous pouvez uniquement sélectionner "RS232".
● Débit
Sous "Débit", vous définissez le débit entre le pupitre opérateur et OMRON. La
communication est possible avec un débit de 19200, 9600, 4800, 2400 ou 1200 bauds.
Remarque
Pour les projets multipoints, utilisez les vitesses de transmission 9600 et 19200 bauds.
Avec des vitesses de transmission inférieures, des interruptions de communication
risquent de se produire.
Remarque
Si vous paramétrez une vitesse de transmission de 1,5 MBaud pour un OP 73 ou
OP 77A, l'adresse de station la plus élevée doit être inférieure ou égale à 63.
Si vous couplez un TP 170A avec une vitesse de transmission de 1,5 MBaud à un
SIMATIC S7 via PROFIBUS DP, utilisez comme adresse de station la plus élevée (HSA)
des valeurs inférieures ou égales à 63.
● Bits de données
Sous "Bits de données", vous pouvez sélectionner "7 bits" ou "8 bits".
● Parité
Sous "Parité", vous pouvez sélectionner "Aucune", "Paire" ou "Impaire".
● Bits d'arrêt
Sous "Bits d'arrêt", vous pouvez sélectionner "1" ou "2" bits.
Paramètres spécifiques à l'automate
● Adresse de station
Sous "Adresse de station", vous définissez le numéro de station de l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
311
Communication avec des automates Omron
7.2 Configuration du pilote de communication Omron Hostlink/Multilink
7.2.5
Types de données admissibles (Omron)
Types de données admissibles
La table fournit la liste des types de données utilisateur pouvant être utilisés lors de la
configuration de variables et de pointeurs de zone.
1)
312
Désignation
Zone
Type de données
Etat
CPU status
BIN
Mots d'entrée/sortie
I/O
BIN 1),
DEC,
+/-DEC
Mots de mémento d'action
HR
BIN 1),
DEC,
+/-DEC,
LDC,
+/-LDC,
IEEE,
ASCII
Mots de mémento auxiliaires
AR
BIN 1),
DEC,
+/-DEC,
LDC,
+/-LDC,
ASCII
Mots de mémentos d'interface
LR
BIN 1),
DEC,
+/-DEC,
LDC,
+/-LDC,
ASCII
Mots de mémento de données
DM
BIN 1),
DEC,
+/-DEC,
LDC,
+/-LDC,
IEEE,
ASCII
Etat temporisation/compteur
T/C BIN
BIN
Valeurs réelles
temporisation/compteur
T/C VAL
DEC,
+/-DEC
Type d'automate
Type de CPU
BYTE
Notez pour les accès en écriture :
Avec le type de données "BIN" dans les zones "E/S", "HR", "AR", "LR" et "DM", le mot entier est réécrit dans
l'automate après modification du bit indiqué. Mais il n'est pas vérifié si d'autres bits ont changé entre-temps dans ce
mot. C'est pourquoi l'automate ne peut accéder au mot en question qu'en lecture seule.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.2 Configuration du pilote de communication Omron Hostlink/Multilink
Remarque
Seuls les modes de fonctionnement "STOP" ou "MONITOR" permettent une lecture ou une
écriture fiable de toutes les zones de données dans l'automate OMRON.
Selon la gamme d'automates, "E/S" désigne soit la zone IR/SR, soit la zone CIO. Les zones
"LR", "HR" et "AR" ne sont pas disponibles pour toutes les gammes d'automates.
Zones pour les automates récents
Zone des anciens automates
Zone des automates CS et CJ
Etat de la CPU
Etat de la CPU
E/S
CIO
HR
H
Range WinCC flex 0-511
AR
A
LR
n/a
DM
D
T/C
T/C
Type de CPU
Type de CPU
Particularités en cas de couplage avec Omron Hostlink/Multilink
Il n'est possible de créer des pointeurs de zone que dans les zones "DM", "E/S", "HR", "AR"
et "LR".
Seules des variables des zones "DM" "E/S", "HR" et "LR" sont autorisées comme variable de
déclenchement pour alarmes de bit. Les variables sont uniquement autorisées pour les
types de données "DEC" et "+/-DEC".
Les variables de tableau peuvent uniquement être utilisées pour des alarmes de bit et des
courbes. C'est pourquoi les variables de tableau peuvent uniquement être créées à partir
des variables des zones "DM", "E/S", "HR", "AR" et "LR" et des types de données "DEC" et
"+/-DEC".
Adressage d'automates des gammes CV, CS et CJ
Pour les automates des gammes CV, CS et CJ, les temporisateurs 0-2047 sont adressés via
T/C 0-2047. Les compteurs 0-2047 doivent être adressés dans ProTool avec un décalage de
2048 (T/C 2048-4095 correspondent aux compteurs 0-2047).
Les compteurs et les temporisations possédant des adresses > 2047 ne peuvent pas être
adressés via Hostlink.
Exemple :
Pour adresser le compteur C20, vous devez adresser T/C 20+2048 = T/C 2068 dans
ProTool.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
313
Communication avec des automates Omron
7.2 Configuration du pilote de communication Omron Hostlink/Multilink
7.2.6
Optimiser la configuration
Cycle d'acquisition et temps d'actualisation
Les cycles d'acquisition des "pointeurs de zone" et des variables indiqués dans le logiciel de
configuration constituent des facteurs importants pour les temps d'actualisation pouvant être
réellement atteints.
Le temps d'actualisation correspond au cycle d'acquisition auquel viennent s'ajouter le temps
de transfert et la durée de traitement.
Pour obtenir les meilleurs temps d'actualisation possibles, veuillez tenir compte de ce qui
suit lors de la configuration :
● Configurez les diverses plages de données de manière à leur donner la taille nécessaire,
ni trop grande, ni trop petite.
● Définissez des plages de données connexes de manière cohérente. Le temps
d'actualisation effectif s'améliore lorsque vous configurez une plage étendue plutôt que
plusieurs petites plages.
● Des cycles d'acquisition sélectionnés trop petits altèrent inutilement la performance
globale. Réglez le cycle d'acquisition en fonction de la vitesse de modification des valeurs
de process. A titre d'exemple, l'évolution de la température d'un four est
considérablement plus lente que celle d'un entraînement électrique. Valeur indicative de
cycle d'acquisition : env. 1 seconde.
● Définissez les variables d'un événement ou d'une vue sans interruption dans une plage
de données.
● Pour que les modifications dans l'automate soient détectées, celles-ci doivent au moins
être en attente pendant le cycle d'acquisition effectif.
● Paramétrez le débit avec la valeur la plus élevée possible.
Alarmes de bit
Utilisez des tableaux pour les alarmes de bit et affectez respectivement chaque alarme à un
bit de la variable tableau proprement dite et non pas aux différents sous-éléments. Pour les
alarmes de bit et les tableaux, seules des variables des zones "DM", "E/S", "HR", "AR" et
"LR" et des types de données "DEC" et "+/-DEC" sont autorisées.
314
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.2 Configuration du pilote de communication Omron Hostlink/Multilink
Vues
Pour les vues, la fréquence d'actualisation pouvant être réellement atteinte dépend de la
nature et de la quantité de données à représenter.
Lors de la configuration, veillez à ne paramétrer des cycles d'acquisition courts que pour les
objets pour lesquels une actualisation rapide est effectivement nécessaire. Ceci permet de
raccourcir les temps d'actualisation.
Courbes
Si le bit groupé est mis à 1 dans la "zone de transfert de courbe" pour les courbes à
déclenchement sur bit, le pupitre opérateur met à chaque fois à jour toutes les courbes dont
le bit est mis à 1 dans cette zone. Ensuite, il réinitialise les bits.
Ce n'est que lorsque tous les bits ont été réinitialisés par le pupitre opérateur que le bit
groupé peut à nouveau être mis à 1 dans le programme de l'automate.
Tâches de commande
Si le pupitre opérateur entre la valeur 0 dans le premier mot de données de la boîte des
tâches, le pupitre opérateur a reçu la tâche de commande. Le pupitre opérateur traite
maintenant la commande et a besoin de plus de temps. Si une nouvelle tâche de commande
entre immédiatement dans la boîte des tâches, il se peut que le pupitre opérateur mette du
temps à exécuter la tâche de commande suivante. Le système ne reçoit la tâche de
commande suivante que lorsque des ressources PC sont disponibles.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
315
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
7.3
Zones de données utilisateurs
7.3.1
Requête et transfert de courbe
Fonction
Une courbe est la représentation graphique d'une ou plusieurs valeurs issues de l'automate.
En fonction de la configuration, la lecture de la valeur s'effectue par déclenchement temporel
ou par déclenchement sur bit.
Courbes à déclenchement temporel
Selon un intervalle de temps défini dans la configuration, le pupitre opérateur lit
périodiquement les valeurs de la courbe. Les courbes à déclenchement temporel
conviennent à des processus continus, comme par ex. la température d'un moteur.
Courbes à déclenchement sur bit
Lors de la mise à 1 d'un bit de déclenchement dans la variable requête de courbe, le pupitre
opérateur lit soit une valeur de courbe, soit un tampon entier. Les courbes à déclenchement
sur bit sont utilisées pour représenter des valeurs qui changent rapidement. Par exemple,
dans le cas de l'impression par injection dans la fabrication d'éléments plastiques.
Pour le déclenchement de courbes sur bit, il faut créer lors de la configuration les variables
externes correspondantes dans l'éditeur WinCC flexible "Variables". Ces variables doivent
être reliées aux zones de courbes. Le pupitre opérateur et l'automate communiquent ensuite
via ces zones de courbes.
Les zones suivantes sont disponibles pour des courbes :
● Zone de requête de courbe
● Zone de transfert de courbe 1
● Zone de transfert de courbe 2 (uniquement nécessaire pour un tampon alterné)
Les variables autorisées font partie de la "Zone" "DM", "I/O", "HR", "AR" ou "LR". Elles
doivent être du type de données "DEC", +/-DEC ou une variable de tableau du type de
données "DEC", +/-DEC". Affectez un bit à une courbe dans la configuration. Ceci permet à
l'affectation de bits définie pour toutes les zones d'être unique.
Zone de requête de courbe
Si une vue ayant une ou plusieurs courbes est ouverte sur le pupitre opérateur, ce dernier
met à 1 les bits correspondants dans la zone de requête de courbe. A l'issue de la fermeture
de la vue, le pupitre opérateur réinitialise les bits correspondants dans la zone de requête de
courbe.
La zone de requête de courbe permet d'évaluer sur l'automate la courbe représentée
actuellement sur le pupitre opérateur. Un déclenchement des courbes est également
possible sans évaluation de la zone de requête de courbe.
316
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Zone de transfert de courbe 1
Cette zone permet le déclenchement de courbes. Dans votre programme de commande,
vous devez mettre à 1 le bit affecté à la courbe dans la zone de transfert de courbe ainsi que
le bit groupé de courbes. Le bit groupé de courbes est le dernier bit de la zone de transfert
de courbe.
Le pupitre opérateur détecte le déclenchement. Le pupitre opérateur lit une valeur ou le
tampon entier de l'automate. Ensuite, il réinitialise le bit de courbe et le bit groupé de
courbes.
La vue ci-dessous présente la structure d'une zone de transfert de courbe.
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
1XP«URGHELW HUPRW
QLªPHPRW
%LWJURXS«GHFRXUEH
Tant que le bit groupé de courbes n'a pas été réinitialisé, une modification de la zone de
transfert de courbe par le programme de commande n'est pas autorisée.
Zone de transfert de courbe 2
La zone de transfert de courbe 2 est nécessaire aux courbes configurées avec un tampon
alterné. La structure de la zone de transfert de courbe 2 est identique à celle de la zone de
transfert de courbe 1.
Tampon alterné
Le tampon alterné est un second tampon pour la même courbe pouvant être défini dans la
configuration.
Pendant que le pupitre opérateur effectue la lecture des valeurs dans le tampon 1,
l'automate réalise l'écriture dans le tampon 2. Lorsque le pupitre opérateur réalise la lecture
du tampon 2, l'automate effectue l'écriture dans le tampon 1. Ceci permet d'éviter que,
durant la lecture de la courbe par le pupitre opérateur, les valeurs de la courbe soient
écrasées par l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
317
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
7.3.2
Image des DEL
Fonction
Sur les pupitres à touches Operator Panel (OP), Multi Panel (MP) et Panel PC, des diodes
électroluminescentes (DEL) sont intégrées aux touches de fonction. Il est possible de piloter
ces DEL à partir de l'automate. Ceci permet, p. ex., de signaler à l'utilisateur par une DEL
allumée la touche à presser en fonction de la situation.
Conditions
Pour permettre un pilotage de DEL, une variable LED ou une variable de tableau doit être
définie sur l'automate et être indiquée en tant que variable LED dans la configuration.
Affectation de DEL
L'affectation des diverses diodes électroluminescentes aux bits de la variable LED est
définie lors de la configuration des touches de fonction. A cette occasion, vous indiquez pour
chaque touche de fonction dans la fenêtre des Propriétés, groupe "Général" la "variable
LED" et le "bit" affecté.
Le numéro de bit "Bit" désigne le premier de deux bits consécutifs pilotant les états de
DEL suivants :
Fonctions LED
318
Tous les Mobile Panel, tous les Operator Panel,
tous les Multi Panel
Bit n+ 1
Bit n
0
0
éteinte
éteinte
0
1
clignote rapidement
clignote
1
0
clignote lentement
clignote
1
1
allumée
allumée
Panel PC
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
7.3.3
Pointeurs de zone
7.3.3.1
Généralités sur les zones de communication (Omron Hostlink/Multilink)
Introduction
Les pointeurs de zone sont des champs de paramètres. A partir de ces champs de
paramètres, WinCC flexible Runtime obtient les informations sur l'état et la taille des zones
de données dans l'automate. Au cours de la communication, l'automate et le pupitre
opérateur inscrivent et lisent tour à tour des données dans ces zones de données.
L'évaluation des données sauvegardées permet à l'automate et au pupitre opérateur de
déclencher des actions prédéfinies.
Les pointeurs de zone physiques se trouvent dans la mémoire de l'automate. Leurs
adresses sont définies lors de la configuration dans l'éditeur des connexions sous "Pointeur
de zone".
WinCC flexible utilise les pointeurs de zone suivants :
● Tâche de commande
● ID du projet
● Numéro de vue
● Enregistrement
● Date/heure
● Date/heure sur l'automate
● Coordination
Disponibilité selon le pupitre opérateur
La disponibilité des pointeurs de zone dépend du pupitre opérateur utilisé.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
319
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone, vous devez le définir et l'activer sous
"Communication ▶ Connexions".
Activation d'un pointeur de zone à l'appui de l'exemple d'un automate SIMATIC S7
● Activée
Active le pointeur de zone.
● Nom
Nom du pointeur de zone prédéfini par WinCC flexible.
● Adresse
Adresse de variable du pointeur de zone dans l'automate
● Longueur
La longueur du pointeur de zone est prédéfinie par WinCC flexible.
● Cycle d'acquisition
Pour qu'un pointeur de zone soit lu périodiquement, définissez dans ce champ le cycle
d'acquisition. Tenez compte du fait qu'un temps d'acquisition de courte durée peut influer
sur la performance du pupitre opérateur.
● Commentaire
Saisissez un commentaire, p. ex. pour l'utilisation du pointeur de zone.
320
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Accès aux zones de données
Le tableau ci-dessous indique comment l'automate et le pupitre opérateur accèdent en
lecture (R) ou en écriture (W) aux diverses zones de données.
Zone de données
Nécessaire au
Numéro de vue
Evaluation par l'automate de la vue actuellement ouverte.
Enregistrement
Transfert d'enregistrements avec synchronisation
Date/heure
Pupitre
opérateur
Automate
W
R
R/W
R/W
Transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur vers
l'automate.
W
R
Date/heure sur l'automate
Transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur
R
W
Coordination
Demande de l'état du pupitre dans le programme d'automate
W
R
ID du projet
Runtime vérifie si l'ID de projet WinCC flexible et le projet
sont cohérents sur l'automate.
R
W
Tâche de commande
Déclenchement de fonctions sur le pupitre opérateur par le
programme d'automate
R/W
R/W
Les sections ci-dessous décrivent les pointeurs de zone et les tâches de commande
affectées.
7.3.3.2
Pointeur de zone "Numéro de vue"
Fonction
Dans ce pointeur de zone, les pupitres opérateurs déposent des informations concernant la
vue appelée sur le pupitre opérateur concerné.
Il est ainsi possible de transférer des informations sur le contenu actuel de l'image depuis le
pupitre opérateur jusqu'à l'automate. Certaines réactions peuvent être déclenchées dans
l'automate, p. ex. l'appel d'une autre image.
Utilisation
Avant de pouvoir utiliser le pointeur de zone "Numéro de vue", vous devez le définir et
l'activer sous "Communication ▶ Connexions". Le pointeur de zone "Numéro de vue" ne peut
être créé qu'une fois sur un automate.
Le numéro de vue est transféré de manière spontanée à l'automate. Ceci signifie que la
transmission est toujours réalisée lorsqu'une nouvelle vue est activée sur le pupitre
opérateur. La configuration d'un cycle d'acquisition n'est de ce fait pas nécessaire.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
321
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Structure
Le pointeur de zone est une zone de données d'une longueur fixe de 5 mots dans la
mémoire de l'automate.
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
1. Mot
Type de vue courant
2. Mot
Numéro de la vue actuelle
3. Mot
Réservé
4e mot
Numéro de champ actuel
5. Mot
Réservé
4
3
2
1
0
● Type de vue courant
"1" pour vue de base ou
"4" pour fenêtre permanente
● Numéro de la vue actuelle
1 à 32767
● Numéro de champ actuel
1 à 32767
7.3.3.3
Pointeur de zone "Date/heure"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure du pupitre opérateur
vers l'automate.
L'automate inscrit la tâche de commande "41" dans la boîte des tâches.
L'évaluation de la tâche de commande permet au pupitre opérateur d'inscrire sa date
actuelle et l'heure dans la zone de données configurée dans le pointeur de zone
"Date/heure". Toutes les données sont décimales codées en binaire.
Si plusieurs liaisons sont configurées dans un projet et que le pointeur de zone "Date /
Heure" doit être utilisée dans l'une des liaisons, la zone de communication doit être activée
pour chacune des liaisons configurées.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Mot de
données
322
Octet gauche
15
Octet droit
8
7
0
n+0
Réservé
Heure (0-23)
n+1
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+2
Réservé
Réservé
n+3
Réservé
Jour de la semaine (1-7, 1=Di)
n+4
Jour (1-31)
Mois (1-12)
n+5
Année (80-99/0-29)
Réservé
Heure
Date
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
7.3.3.4
Pointeur de zone "Date/heure sur l'automate"
Fonction
Ce pointeur de zone est utilisé pour le transfert de la date et de l'heure de l'automate vers le
pupitre opérateur. Vous utilisez ce pointeur de zone lorsque l'automate est configuré en tant
que maître d'horloge.
L'automate charge la zone de données du pointeur de zone. Toutes les données sont
décimales codées en binaire.
Le pupitre opérateur lit périodiquement les données par le biais du cycle d'acquisition
configuré et se synchronise.
Remarque
Sélectionnez dans la configuration un cycle d'acquisition du pointeur de zone Date/heure qui
ne soit pas trop court, car ceci influe sur les performances du pupitre opérateur.
Recommandation : Cycle d'acquisition d'1 minute, si votre processus permet ce cycle.
La structure de la zone de données Date/heure est la suivante :
Format DATE_AND_TIME (codage DCB)
Mot de données
Octet gauche
15
n+0
1)
......
Octet droit
8
7
......
Année (80-99/0-29)
Mois (1-12)
n+1
Jour (1-31)
Heure (0-23)
n+2
Minute (0-59)
Seconde (0-59)
n+3
Réservé
n+4 1)
Réservé
Réservé
n+5
Réservé
Réservé
1)
0
Réservé
Jour de la semaine
(1-7, 1=Di)
Les deux mots de données doivent être dans la même zone de données, afin de garantir la
concordance du format de données avec WinCC flexible et d'empêcher la lecture
d'informations erronées.
Remarque
Notez lors de la saisie de données dans la zone "Année" que les valeurs 80-99 représentent
les années 1980 à 1999 et les valeurs 0 à 29 les années 2000 à 2029.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
323
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
7.3.3.5
Pointeur de zone "Coordination"
Fonction
Le pointeur de zone "Coordination" permet de réaliser les fonctions suivantes :
● Détection du démarrage du pupitre opérateur dans le programme d'automate
● Détection du mode actuel de fonctionnement du pupitre opérateur dans
le programme d'automate
● Détection de la propension à communiquer du pupitre opérateur dans
le programme d'automate
Le pointeur de zone "Coordination" a une longueur de deux mots.
Utilisation
Remarque
A chaque mise à jour du pointeur de zone par le pupitre opérateur, le système inscrit des
données dans toute la zone de coordination.
C'est la raison pour laquelle le programme d'API ne doit apporter aucune modification dans
la zone de coordination.
Affectation des bits dans le pointeur de zone "Coordination"
2FWHWGHSRLGVIDLEOH
2FWHWGHSRLGVIRUW
HUPRW
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
ದ
;
;
;
QGPRWQRQDIIHFW«
ದ U«VHUY«
[ DIIHFW«
%LWGHPLVHHQURXWH
0RGHGHIRQFWLRQQHPHQW
%LWG
DFWLYLW«
Bit de démarrage
Pendant le démarrage, le pupitre opérateur met le bit de démarrage un instant sur "0". A
l'issue du démarrage, ce bit est sur "1" en permanence.
Mode de fonctionnement
Dès que l'utilisateur met le pupitre opérateur offline, le bit du mode de fonctionnement est
mis à "1". En mode de fonctionnement normal du pupitre opérateur, l'état du bit de mode de
fonctionnement est "0". Dans le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de
déterminer le mode de fonctionnement actuel du pupitre opérateur.
Bit d'activité
A intervalles réguliers d'environ 1 seconde, le pupitre opérateur inverse le bit d'activité. Dans
le programme d'automate, l'interrogation de ce bit permet de vérifier si la connexion au
pupitre opérateur est encore active.
324
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
7.3.3.6
Pointeur de zone "ID du projet" (Omron)
Fonction
Ce pointeur de zone permet au lancement de Runtime de vérifier si le pupitre opérateur est
connecté au bon automate. Cette vérification est important lors de l'utilisation de plusieurs
pupitres opérateurs.
A cet effet, le pupitre opérateur compare une valeur mémorisée sur l'automate à celle
indiquée dans la configuration. Ceci permet d'assurer la compatibilité des données de
configuration avec le programme d'automate. Une divergence entraîne l'affichage d'un
événement système sur le pupitre opérateur et un arrêt du runtime.
Utilisation
Pour utiliser ce pointeur de zone, définissez ce qui suit lors de la configuration :
● Indication de la version de configuration. Valeur possible comprise entre 1 et 255.
Vous entrez la version dans l'éditeur de paramétrage du pupitre sous "ID du projet".
● Adresse de données de la valeur mémorisée dans l'automate pour la version :
Vous saisissez l'adresse de données dans l'éditeur "Communication > Connexions"
sous "Adresse".
Panne d'une connexion
En cas de panne d'une connexion à un appareil pour lequel le pointeur de zone
"ID de projet" a été configuré, toutes les autres connexions dans le projet sont mises
"Hors ligne" également.
Ce comportement suppose les conditions suivantes :
● Vous avez configuré plusieurs connexions dans un projet.
● Vous utilisez le pointeur de zone "ID de projet" dans une connexion au moins.
Les causes suivantes sont susceptibles de faire passer des connexions à l'état "Hors ligne" :
● L'accès à l'automate n'est pas possible.
● La connexion a été mise hors ligne dans le système d'ingénierie.
7.3.3.7
Pointeur de zone "Tâche de commande"
Fonction
La boîte de tâches de commande permet de fournir des tâches de commande au pupitre
opérateur et ainsi de déclencher des actions sur ce dernier. Parmi ces fonctions, on
distingue p. ex. :
● Afficher la vue
● le réglage de la date et de l'heure.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
325
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Structure des données
Le numéro de tâche figure dans le premier mot de la boîte de tâches de commande. Suivant
la tâche de commande concernée, jusqu'à trois paramètres peuvent être transférés.
Mot
Octet gauche
n+0
0
Octet droit
Numéro de tâche
n+1
Paramètre 1
n+2
Paramètre 2
n+3
Paramètre 3
Si le premier mot de la boîte de tâches de commande est différent de 0, le pupitre opérateur
évalue la tâche de commande. C'est la raison pour laquelle les paramètres doivent d'abord
être entrés dans la boîte de tâches de commande et ensuite seulement le numéro de tâche.
Lorsque le pupitre opérateur a accepté la tâche de commande, le premier mot est remis à 0.
En général, l'exécution de la tâche de commande n'est pas encore terminée à ce moment-là.
Tâches de commande
Une liste des tâches de commande et de leur paramètres est donnée ci-après. La colonne
"No" indique le numéro de la tâche de commande. En général, les tâches de commande ne
peuvent être déclenchées par l'automate que si le pupitre opérateur est en mode "En ligne".
Remarque
Tenez compte du fait que tous les pupitres opérateur ne prennent pas en charge les tâches
de commande. Il n'y a p. ex. pas de tâches de commande pour le TP 170A et le
Micro Panel.
N°
14
15
23
Fonction
Régler l'heure (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche : Octet droit : heures (0-23)
Paramètre 2
Octet gauche : minutes (0-59)
Octet droit : secondes (0-59)
Paramètre 3
-
Régler la date (codage DCB)
Paramètre 1
Octet gauche: Octet droit : jour de la semaine (1-7 : Dimanche-Samedi)
Paramètre 2
Octet gauche : jour (1-31)
Octet droit : mois (1-12)
Paramètre 3
Octet gauche : année
Connecter utilisateur
Ouvre une session utilisateur avec le nom "PLC User" ayant le numéro de groupe fourni dans le
paramètre 1 sur le pupitre opérateur.
La présence dans le projet du numéro de groupe fourni constitue la condition préalable à
l'ouverture de session.
326
Paramètre 1
Numéro de groupe 1 - 255
Paramètre 2, 3
-
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
N°
24
Fonction
Déconnecter utilisateur
Ferme la session utilisateur actuelle.
(cette fonction correspond à la fonction système "Déconnecter")
Paramètre 1, 2, 3
40
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format S7 DATE_AND_TIME)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
41
-
Transférer la date/heure sur l'automate
(au format OP/MP)
au moins 5 secondes devraient s'écouler entre deux tâches, car sinon le pupitre opérateur est
surchargé.
Paramètre 1, 2, 3
46
-
Rafraîchir la variable
Charge le pupitre opérateur de lire sur l'automate la valeur actuelle de la variable, dont l'ID de
variable correspond à la valeur fournie dans le paramètre 1.
(Cette fonction correspond à la fonction système "ActualiserVariable")
Paramètre 1
49
Effacer le tampon des messages d'événement
Paramètre 1, 2, 3
50
-
Sélection de vue 1)
Paramètre 1
69
-
Effacer le tampon des messages d'alarme
Paramètre 1, 2, 3
51
1 - 100
Numéro de vue
Paramètre 2
-
Paramètre 3
Numéro de champ
Lire un enregistrement de l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
0 : Ne pas écraser l'enregistrement disponible
1: Ecraser l'enregistrement disponible
70
1)
Inscrire l'enregistrement sur l'automate
Paramètre 1
Numéro de recette (1-999)
Paramètre 2
Numéro d'enregistrement (1-65535)
Paramètre 3
-
Sur les pupitres opérateur OP 73, OP 77A et TP 177A, la tâche de commande "Sélection de
vue" est également exécutée lorsque le clavier virtuel est ouvert.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
327
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
7.3.3.8
Pointeur de zone "Enregistrement"
Pointeur de zone "Enregistrement"
Fonction
Lors du transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, les deux
partenaires de communication accèdent à tour de rôle à des zones de communication
communes sur l'automate.
Types de transferts
On distingue deux possibilités de transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur
et l'automate :
● Transfert sans synchronisation
● Transfert avec synchronisation via la boîte de données
Les enregistrements sont toujours transférés directement. Cela signifie que les valeurs de
variables sont lues ou écrites directement dans l'adresse configurée pour la variable, sans
détour par le presse-papiers.
Initialiser le transfert d'enregistrements
Vous disposez de trois possibilités d'initialisation du transfert :
● Opération dans l'affichage de recette
● Tâches de commande
Le transfert des enregistrements peut aussi être déclenché par l'automate.
● Déclenchement de fonctions configurées
Lors du déclenchement du transfert d'enregistrements par une fonction configurée ou une
tâche de commande, vous pouvez continuer d'utiliser sans problème la vue de la recette sur
le pupitre opérateur. Les enregistrements sont transférés en arrière-plan.
Cependant, le traitement simultané de plusieurs requêtes de transfert n'est pas possible.
Dans ce cas, le pupitre opérateur refuse un transfert supplémentaire en affichant un
message système.
Transfert sans synchronisation
Lors du transfert asynchrone d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate, une
coordination des zones de données partagées n'a pas lieu. C'est la raison pour laquelle la
définition d'une zone de données n'est pas nécessaire lors de la configuration.
Le transfert asynchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● un écrasement incontrôlé des données par le partenaire de communication peut être
exclu.
● L'automate n'a pas besoin d'informations sur le numéro de la recette ni sur celui de
l'enregistrement.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une opération sur le pupitre opérateur.
328
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Lire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert, à des fins de lecture, les valeurs sont extraites des
adresses de l'automate et transférées sur le pupitre opérateur.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs sont chargées sur le pupitre opérateur. Une poursuite de leur traitement est
possible sur le pupitre opérateur, p. ex., la modification et l'enregistrement de valeurs,
etc.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs sont enregistrées immédiatement sur le support de données.
Ecrire les valeurs
Lors de l'initialisation du transfert en vue d'une écriture, les valeurs sont inscrites dans les
adresses de l'automate.
● Initialisation par une opération dans la vue de la recette :
Les valeurs actuelles sont inscrites sur l'automate.
● Initialisation par une fonction ou une tâche de commande :
Les valeurs du support de données sont inscrites sur l'automate.
Transfert avec synchronisation (Omron)
Lors d'un transfert synchrone, les deux partenaires de communication mettent à 1 des bits
d'état dans la plage de données qu'ils partagent. Vous pouvez ainsi éviter dans votre
programme de commande un écrasement réciproque incontrôlé des données.
Application
Le transfert synchrone d'enregistrements convient p. ex. dans les cas suivants :
● L'automate est le "partenaire actif" lors du transfert d'enregistrements.
● Sur l'automate, des informations concernant le numéro de la recette et celui de
l'enregistrement font l'objet d'une évaluation.
● Le transfert d'enregistrements est déclenché par une tâche de commande.
Conditions
Pour que les enregistrements soient transférés entre le pupitre opérateur et l'automate, les
conditions suivantes doivent être remplies lors de la configuration :
● Un pointeur de zone a été configuré : Editeur "Communication > Laisons" sous "Pointeur
de zone".
● L'automate avec lequel le pupitre opérateur synchronise le transfert des enregistrements
est indiqué dans la recette. Editeur des recettes, fenêtre des Propriétés de la recette,
Groupe "Attribut" sous "Transfert".
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
329
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Structure de la plage de données
La plage de données a une longueur fixe de 5 mots. La structure de la plage de données est
la suivante :
15
0
1. Mot
Numéro de la recette actuelle (1 - 999)
2. Mot
Numéro de l'enregistrement actuel (0 - 65.535)
3. Mot
Réservé
4. Mot
Etat (0, 2, 4, 12)
5. Mot
Réservé
● Etat
Le mot d'état (mot 4) peut avoir les valeurs suivantes :
Valeur
Signification
Décimale
Binaire
0
0000 0000
Transfert autorisé, boîte de données disponible
2
0000 0010
Transfert en cours.
4
0000 0100
Transfert terminé sans erreur
12
0000 1100
Transfert terminé avec une erreur
Causes d'erreurs possibles lors du transfert d'enregistrements
Causes d'erreurs possibles
Si un transfert d'enregistrements se termine par une erreur, ceci peut être lié entre autres
aux causes ci-dessous :
● Adresse de variable non configurée sur l'automate
● Impossible d'écraser des enregistrements
● Numéro de recette non disponible
● Numéro d'enregistrement non disponible.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui
seul. L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions
suivantes est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches a été mis sur "Transfert terminé avec erreur".
330
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Réaction à une annulation liée à la présence d'une erreur
Le pupitre opérateur réagit de la manière suivante à une annulation du transfert
d'enregistrements liée à une erreur :
● Initialisation par manipulation dans l'affichage de recette
Informations dans la barre d'état de l'affichage de recette et sortie d'événements système
● Initialisation par une fonction
Sortie d'événements système
● Initialisation par une tâche de commande
Aucune réponse au niveau du pupitre opérateur
Indépendamment de cela, vous pouvez évaluer l'état du transfert par interrogation du mot
d'état dans la boîte de données.
Procédure de transfert avec déclenchement par une fonction configurée
Lecture de l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit
dans l'enregistrement indiqué dans la fonction.
4
•
•
5
Si "Oui" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction, le
système écrase l'enregistrement disponible sans inviter à
confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Non" a été sélectionné pour "Ecraser" dans la fonction et
que l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule
l'opération et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la
boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
331
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Ecriture sur l'automate par une fonction configurée
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement indiqués dans la fonction et l'état "Transfert en
cours" dans la boîte de données.
Annulation avec
événement système.
3
Le pupitre opérateur lit sur le support de données les valeurs
de l'enregistrement indiqué dans la fonction et il les écrit sur
l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les
données transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate
doit remettre le mot d'état à 0.
Procédure de transfert par tâche de commande
Le transfert d'enregistrements entre le pupitre opérateur et l'automate peut être initialisé par
le pupitre opérateur ou par l'automate.
Les deux tâches de commande n° 69 et n° 70 sont disponibles pour ce type de transfert.
N° 69 : Lire un enregistrement de l'automate ("SPS → DAT")
La tâche de commande n° 69 transfère les enregistrements de l'automate sur le pupitre
opérateur. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
69
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
Ne pas écraser l'enregistrement disponible : 0
Ecraser l'enregistrement disponible : 1
N° 70 : Ecrire l'enregistrement dans l'automate ("DAT → SPS")
La tâche de commande n° 70 transfère les enregistrements du pupitre opérateur sur
l'automate. La structure de la tâche de commande est la suivante :
Mot 1
332
Octet gauche (LB)
Octet droit (RB)
0
70
Mot 2
Numéro de recette (1-999)
Mot 3
Numéro d'enregistrement (1-65.535)
Mot 4
—
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Procédure de lecture dans l'automate avec la tâche de commande "SPS → DAT" (N° 69)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les inscrit dans
l'enregistrement indiqué dans la tâche de commande.
4
•
•
5
Si "Ecraser" a été sélectionné dans la tâche, le système écrase un
enregistrement disponible sans inviter à confirmer.
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
Si "Ne pas écraser" a été sélectionné dans la tâche et que
l'enregistrement existe déjà, le pupitre opérateur annule l'opération
et inscrit 0000 1100 dans le mot d'état de la boîte de données.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Déroulement de l'écriture dans l'automate avec la tâche de commande "DAT → SPS" (N° 70)
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et d'enregistrement
indiqués dans la tâche et l'état "Transfert en cours" dans la boîte de
données.
Annulation sans
réponse.
3
Le pupitre opérateur extrait du support de données les valeurs de
l'enregistrement indiqué dans la tâche et il les écrit sur l'automate.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Le programme d'automate peut maintenant évaluer les données
transférées.
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
333
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Procédure de transfert avec opération dans la vue de recette
Lecture de l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
1
Vérification : Mot d'état = 0 ?
oui
Non
2
Le pupitre opérateur entre le numéro de recette à lire et l'état
"Transfert en cours" dans la boîte de données et il met le numéro
d'enregistrement à 0.
3
Le pupitre opérateur lit les valeurs de l'automate et il les affiche
dans la vue de recette.
Annulation avec
événement
système.
Dans le cadre de recettes à variables synchronisées, les valeurs de
l'automate sont également inscrites dans les variables.
4
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Ecriture dans l'automate par manipulation dans l'affichage de recette
Etape
Action
Vérification : Mot d'état = 0 ?
1
oui
Non
Le pupitre opérateur entre les numéros de recette et
d'enregistrement à inscrire et l'état "Transfert en cours" dans la
boîte de données.
2
Annulation avec
événement
système.
Le pupitre opérateur écrit les valeurs actuelles dans l'automate.
Pour les recettes à variables synchronisées, les valeurs modifiées
sont synchronisées entre l'affichage de recette et les variables, puis
écrites dans l'automate.
3
Le pupitre opérateur met à 1 l'état "Transfert terminé".
4
Le cas échéant, le programme d'automate peut maintenant évaluer
les données transférées.
5
Pour permettre un nouveau transfert, le programme d'automate doit
remettre le mot d'état à 0.
Remarque
La mise à 1 du mot d'état doit toujours être effectuée par le pupitre opérateur et par lui seul.
L'automate n'est autorisé qu'à remettre le mot d'état à 0.
Remarque
En raison de la cohérence des données, l'évaluation du numéro de recette et du numéro
d'enregistrement dans l'automate ne doit être réalisée que si l'une des conditions suivantes
est remplie :
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé".
• L'état dans la boîte des tâches est mis sur "Transfert terminé avec erreur".
334
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
7.3.4
Evénements, messages d'alarme et acquittement
7.3.4.1
Généralités sur les événements, les alarmes et leur acquittement
Fonction
Les événements système fournissent des informations sur les états de fonctionnement ou
les défaillances de l'automate ou du pupitre opérateur à l'utilisateur de ce dernier. Les textes
d'événement se composent de textes configurables librement et/ou de variables aux valeurs
actuelles.
D'une manière générale, on distingue deux types d'événements : les événements et
les alarmes. L'utilisateur chargé de la configuration définit ce que sont un événement et
une alarme.
Message d'événement
Un message d'événement indique un état. Exemple :
● Moteur en marche
● API en mode manuel
Message d'alarme
Un message d'alarme indique un défaut de fonctionnement. Exemple :
● La vanne ne s'ouvre pas.
● Température de moteur trop élevée
Comme les alarmes signalent des états de fonctionnement exceptionnels,
il faut les acquitter.
Acquittement
Les messages d'alarme sont acquittés de la manière suivante :
● Commande sur le pupitre opérateur
● Mise à 1 du bit d'acquittement par l'automate.
Déclenchement d'événements
Une alarme est déclenchée de la manière suivante dans l'automate :
● Mise à 1 d'un bit dans une variable
● Dépassement de la valeur limite d'une valeur de mesure
L'emplacement des variables ou du tableau de variables est défini dans WinCC flexible ES.
La variable ou le tableau doivent être configurés sur l'automate.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
335
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
7.3.4.2
Etape 1 : Créer des variables ou un tableau
Marche à suivre
Vous définissez les variables ou les tableaux dans l'éditeur "Variables". La figure ci-dessous
représente la boîte de dialogue.
● Définissez le nom de la variable ou du tableau.
● Sélectionnez la liaison à l'automate.
La liaison doit être configurée dans l'éditeur de liaisons.
● Sélectionnez le type de données.
Les types de données pouvant être sélectionnés dépendent de l'automate. Lors de la
sélection d'un type de données non autorisé, la variable n'est disponible ni dans l'éditeur
des alarmes de bit ni dans celui des alarmes analogiques.
Les types de données suivants sont pris en charge par les automates Omron :
Automate
Gammes SYSMAC C, CV,
CS1, alpha et CP
Types de données admissibles
Alarmes de bit
Alarmes analogiques
DEC, +/-DEC
BIN, DEC, +/-DEC,
LDC, +/-LDC
● Saisissez une adresse.
La variable adressée contient le bit déclenchant l'alarme.
Dès que le bit de la variable est mis à 1 sur l'automate et est transféré dans le cycle
d'acquisition configuré sur le pupitre opérateur, ce dernier détecte l'alarme
correspondante comme étant "apparue".
A l'inverse, une fois la réinitialisation de ce même bit sur l'automate terminée, cette
alarme est détectée par le pupitre opérateur comme étant "disparue".
● Sélectionnez les éléments du tableau.
Vous pouvez sélectionner d'autant plus de numéros de bits dans l'éditeur "Alarmes de
bit" que le nombre d'éléments de tableau est élevé. Ainsi, 48 bits d'alarme p. ex. sont
disponibles pour un tableau de 3 mots.
336
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
7.3.4.3
Etape 2 : Configurer une alarme
Marche à suivre
On distingue les alarmes suivantes :
● Alarmes de bit
● Alarmes analogiques
Vous définissez les alarmes dans les éditeurs "Alarmes de bit" et "Alarmes analogiques".
Alarmes de bit
La figure ci-dessous présente l'éditeur.
● Editer un texte
Entrez un texte qui s'affiche dans Runtime. Le texte peut contenir des caractères et des
champs de sortie de variables.
Le texte apparaît, p. ex., dans la vue des alarmes, si cette dernière a été configurée dans
l'éditeur "Vues".
● Définir un numéro
Chaque alarme possède un numéro devant être unique dans le projet. Ce numéro
permet d'identifier clairement l'alarme et il apparaît dans Runtime.
Les valeurs autorisées sont comprises entre 1 et 100.000.
Le numéro est attribué en continu par WinCC flexible ES. Le cas échéant, vous pouvez
modifier ce numéro, par ex., si vous souhaitez répartir les numéros d'alarmes en
groupes.
● Définir la classe d'alarmes
Les classes d'alarmes possibles sont les suivantes :
– Messages d'alarme
Cette classe nécessite un acquittement.
– Messages d'événement
Cette classe signale des événements par l'apparition et la disparition de l'alarme
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
337
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
● Affecter une variable de déclenchement
Dans la colonne "Variable de déclenchement", vous liez l'alarme configurée à la variable
créée à l'étape 1. La liste de sélection contient toutes les variables avec le type de
données autorisé.
● Définir le numéro de bit
Dans la colonne "Numéro de bit", vous déterminez la position de bit significative dans la
variable créée.
A cette occasion, vous devez tenir compte du fait que les positions de bits sont comptées
différemment suivant l'automate. Dans le cas des automates Omron, le comptage
s'effectue de la manière suivante :
Comptage des positions
de bit
Octet de gauche
Octet de droite
Dans les automates
Omron
15
8
7
0
Dans WinCC flexible,
vous configurez :
15
8
7
0
Alarmes analogiques
La seule différence entre les alarmes analogiques et les alarmes de bit réside dans la
configuration d'une valeur seuil au lieu d'un numéro de bit. Lorsque cette valeur seuil est
dépassée, l'alarme est déclenchée. L'alarme Disparition est déclenchée en cas de
dépassement bas de la valeur seuil, en tenant compte le cas échéant de l'hystérésis
configurée.
338
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
7.3.4.4
Etape 3 : Configurer un acquittement
Marche à suivre
Configurez sur l'automate les variables correspondantes permettant d'acquitter une alarme.
Vous devez affecter ces variables à une alarme dans l'éditeur des alarmes TOR.
L'affectation s'effectue dans "¨Propriétés ▶ Acquittement".
La figure ci-dessous présente la boîte de dialogue de configuration de l'acquittement.
Dans le cadre de l'acquittement, on distingue :
● Acquittement sur le pupitre opérateur
● Acquittement par l'automate
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
339
Communication avec des automates Omron
7.3 Zones de données utilisateurs
Acquittement par l'automate
Sous "Variable d'acquittement AS", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit grâce auquel le pupitre opérateur peut reconnaître un
acquittement par l'automate.
Un bit mis à 1 dans la variable entraîne l'acquittement du bit d'alarme affecté sur le pupitre
opérateur. Ainsi, un bit mis à 1 dans la variable exerce la même fonction que l'acquittement
sur le pupitre opérateur, p. ex. en appuyant sur la touche "ACK".
Le bit d'acquittement doit se trouver dans la même variable que le bit d'alarme
Réinitialisez le bit d'acquittement, avant de remettre à 1 le bit de la zone d'alarme. La figure
ci-dessous schématise les impulsions.
Acquittement sur le pupitre opérateur
Sous "Variable d'acquittement IHM", vous configurez la variable ou la variable de tableau
ainsi que le numéro de bit qui va être écrit dans l'automate après l'acquittement par le
pupitre opérateur. Veillez en cas d'utilisation de variables Array qu'elles ne dépassent pas 6
mots.
Pour qu'un changement de signal ait toujours lieu à la mise à 1 du bit d'acquittement, dès
qu'un bit d'alarme est mis à 1, le pupitre opérateur réinitialise d'abord le bit d'acquittement
affecté à l'alarme. Le traitement par le pupitre opérateur permet à ces deux opérations de ne
pas être simultanées.
Remarque
Tous les autres bits d'alarme acquittés depuis le dernier démarrage du Runtime sont
également réinitialisés. Cette plage peut être uniquement lue par l'automate.
Lorsque l'alarme est acquittée sur le pupitre opérateur, le bit est mis à 1 dans la variable
d'acquittement affectée dans l'automate. Ceci permet à l'automate de détecter que l'alarme a
été acquittée.
La figure ci-dessous schématise les impulsions.
$ODUPH
$FTXLWWHPHQW
SXSLWUHᇪDXWRPDWH
$UULY«H
G
XQH
DODUPH
340
5HPLVH¢
GXELW
G
DFTXLWWHPHQW
$FTXLWWHPHQW
YLDOHSXSLWUH
1RXYHOOH
DODUPH
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.4 Mise en service des composants
7.4
Mise en service des composants
7.4.1
Mise en service des composants
Transfert du programme d'API sur l'automate
• Reliez le PC et la CPU à l'aide du câble correspondant.
• Chargez les fichiers de programme sur la CPU.
• Mettez ensuite la CPU sur RUN.
Transfert du projet sur le pupitre opérateur
• Pour le transfert du projet, le pupitre opérateur doit être en mode de transfert.
Une distinction est faite entre les cas suivants :
– Première mise en service
Lors de la première mise en service, aucune configuration n'existe encore sur le
pupitre opérateur. Toutes les données de projet nécessaires au fonctionnement et le
logiciel Runtime doivent être transférés du PC de configuration sur le pupitre
opérateur : Le pupitre opérateur passe automatiquement en mode de transfert.
La boîte de dialogue de transfert s'affiche avec un message de connexion sur le
pupitre opérateur.
– Remise en service
Lors de la remise en service, vous remplacez une configuration existant déjà dans le
pupitre par une autre configuration.
Vous trouverez des instructions exactes sur les étapes nécessaires dans le manuel de
votre pupitre opérateur.
• Vérifiez dans votre projet WinCC flexible que les paramètres d'alarme sont conformes à
vos exigences.
• Avant de transférer le projet sur le pupitre opérateur, vous devez définir les paramètres
de transfert dans le menu "Projet > Transfert > Paramètres de transfert" :
– Sélectionnez l'interface utilisée.
– Sélectionnez les paramètres de transfert.
– Sélectionnez la mémoire cible.
• Démarrez le transfert du projet en cliquant sur le bouton "Transfert".
– Le projet est généré automatiquement.
– Les diverses étapes de génération et de transfert sont affichées dans une fenêtre.
Si le transfert s'est déroulé correctement, le message suivant s'affiche : "Transfert réussi"
sur le PC de configuration.
La vue initiale s'affiche sur le pupitre opérateur.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
341
Communication avec des automates Omron
7.4 Mise en service des composants
Relier l'automate au pupitre opérateur
• Reliez l'automate et le pupitre opérateur à l'aide d'un câble de raccordement approprié.
• Le message "Connexion établie avec l'automate ..." s'affiche sur le pupitre opérateur".
Veuillez noter que, dans WinCC flexible, l'utilisateur peut éditer les textes d'alarmes
système.
IMPORTANT
Lors de la mise en service, respectez les consignes de sécurité figurant dans le manuel
du pupitre opérateur.
Veuillez tenir compte du fait que des rayonnements haute fréquence, émis p. ex. par
des téléphones mobiles, risquent d'occasionner des situations indésirables.
342
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.5 Câble de raccordement pour Omron Hostlink/Multilink
7.5
Câble de raccordement pour Omron Hostlink/Multilink
7.5.1
Câble de raccordement 6XV1440-2X, RS 232, pour Omron
6XV1440 - 2X _ _ _
Code des longueurs, voir le catalogue ST 80
3XSLWUHRS«UDWHXU
2PURQ
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJH¢FRXOLVVH
6RUWLHF¤EOHVXUODEURFKH
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
6RUWLHF¤EOHVXUODEURFKH
%R°WLHUP«WDOOLTXH9
%R°WLHU
5['
7['
7['
5['
*1'
*1'
Blindage connecté au boîtier par une grande surface de contact
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
343
Communication avec des automates Omron
7.5 Câble de raccordement pour Omron Hostlink/Multilink
7.5.2
Câble de raccordement PP1, RS 232, pour Omron
Câble point à point PP1, PC/TP/OP - SPS
3XSLWUHRS«UDWHXU
2PURQ
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
%R°WLHU
5['
6'
7['
5'
'75
56
'65
&6
576
&76
'5
*1'
6*
Câble : 3 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 15 m
344
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.5 Câble de raccordement pour Omron Hostlink/Multilink
7.5.3
Câble de raccordement PP2, RS 422, pour Omron
Câble point à point PP2, RS 422
3XSLWUHRS«UDWHXU
2PURQ
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
&RQQHFWHXU
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
9HUURXLOODJHSDUYLV
'«SDUWGHF¤EOHVXUO
DUULªUH
%R°WLHU
7['
5['
5['
5
7['
5['
7['
5['
7['
5«VLVWDQFH2KP!P:
SH[PRGªOHLQVHUWLRQ
Câble : 3 x 0,14 mm2, contacts de blindage reliés à la masse,
longueur max. 500 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
345
Communication avec des automates Omron
7.5 Câble de raccordement pour Omron Hostlink/Multilink
7.5.4
Câble de raccordement MP1, RS 232, via convertisseur, pour Omron
Câble multipoint 1 : MP/TP/PC > automate
3XSLWUHRS«UDWHXU
&RQQHFWHXUIHPHOOH
VXEPLQLDWXUH'¢
SRLQWV
2PURQ
&RQQHFWHXUP¤OH FRQYHUWLVVHXU
VXEPLQLDWXUH'
17$/
¢SRLQWV
5656
5 2Q
7['
5['
*1'
5['
7['
6*
9
7'%
7'$
5'%
5'$
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'
¢SRLQWVRX
ERUQH¢YLV¢SRLQWV
5 2II
5'%
5'$
7'%
7'$
5 2II
'&9P$
&RXUDQWG
DFWLYDWLRQPD[$
5'%
5'$
7'%
7'$
5 2II
5'%
5'$
7'%
7'$
5 2Q
5'%
5'$
7'%
7'$
&,)
1)
courant d'activation max. 0,8 A
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 500 m
346
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Communication avec des automates Omron
7.5 Câble de raccordement pour Omron Hostlink/Multilink
7.5.5
Câble de raccordement MP2, RS 422, pour Omron
Câble multipoint 2: RS422, MP/TP/PC > automate
3XSLWUHRS«UDWHXU
2PURQ
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
&RQQHFWHXUP¤OHVXEPLQLDWXUH'¢SRLQWV
RX
ERUQH¢YLV¢SRLQWV
7['
7['
5['
5['
5 2Q
5'%
5'$
7'%
7'$
5 2II
5'%
5'$
7'%
7'$
5 2II
5'%
5'$
7'%
7'$
5 2Q
5'%
5'$
7'%
7'$
&,)
Câble : 5 x 0,14 mm2, blindé,
longueur max. 500 m
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
347
Communication avec des automates Omron
7.5 Câble de raccordement pour Omron Hostlink/Multilink
348
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
8
Annexe
8.1
Alarmes système
Introduction
Les alarmes système donnent sur le pupitre opérateur des informations sur l'état interne du
pupitre et de l'automate.
Vous trouverez ci-dessous une vue d'ensemble indiquant quand peut apparaître une alarme
système et comment remédier le cas échéant à la cause du défaut.
Toutes les alarmes système décrites ici ne s'appliquent nécessairement à tous les pupitres
opérateur, cela dépend de leur différentes fonctionnalités.
Remarque
Les alarmes système ne sont affichées que si une fenêtre d'alarme a été configurée. Les
alarmes système s'affichent dans la langue alors configurée sur votre pupitre opérateur.
Paramètres des alarmes système
Les alarmes système peuvent contenir des paramètres cryptés contribuant à la traçabilité
d'une erreur car ils donnent des informations sur le code source du logiciel Runtime. Ces
paramètres sortent précédés du texte "Code d'erreur :".
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
349
Annexe
8.1 Alarmes système
Signification des alarmes système
Les alarmes système pouvant s'afficher sont énumérées ci-après. Les alarmes système sont
réparties dans différents domaines.
10000 - Alarmes imprimante
Numéro
Effet/origine
Solution
10000
Pour une raison inconnue, l'ordre d'impression n'a
pu être lancé ou a été annulé. L'imprimante n'est
pas bien configurée. Ou : il n'y a pas de droit
d'accès à une imprimante réseau.
Une coupure de courant a eu lieu pendant la
transmission des données.
Vérifiez la configuration de l'imprimante, les câbles de
liaison et l'alimentation.
Reconfigurez l'imprimante. Demandez un droit d'accès
à l'imprimante réseau.
Si l'erreur se reproduit, contactez la hotline !
10001
Aucune imprimante n'est installée ou aucune
imprimante par défaut n'est configurée.
Installez une imprimante et/ou sélectionnez-la comme
étant l'imprimante par défaut.
10002
La mémoire cache destinée à l'impression de
graphiques est saturée. Elle peut contenir au
maximum deux graphiques.
Ne lancez pas aussi rapidement plusieurs
impressions successives.
10003
La mise en cache de graphiques est à
nouveau possible.
--
10004
La mémoire cache destinée à l'impression de
lignes en mode texte (par exemple alarmes) est
saturée. Elle peut contenir au maximum
1000 lignes.
Ne lancez pas aussi rapidement plusieurs
impressions successives.
10005
La mise en cache de lignes de texte est à
nouveau possible.
--
10006
Le système d'impression de Windows signale une
Répétez l'action, le cas échéant.
erreur. Pour de plus amples informations sur les
causes possibles, veuillez consulter le texte affiché
à l'écran et le cas échéant le code d'erreur. Aucune
impression ou impression incorrecte.
20000 - Alarmes Scripts globaux
Numéro
Effet/origines
Solution
20010
Une erreur s'est produite à la ligne du script
indiquée. L'exécution du script a de ce fait été
annulée. Eventuellement, tenez compte également
de l'alarme système précédente.
Sélectionnez dans la configuration la ligne du script
indiquée. Vérifiez si les types de variables utilisés sont
admis. Vérifiez si, pour les fonctions système, le
nombre et le type des paramètres sont corrects.
20011
Une erreur s'est produite dans un script appelé par
le script indiqué.
L'exécution du script a de ce fait été annulée dans
le script appelé.
Eventuellement, tenez compte également de
l'alarme système précédente.
Sélectionnez dans la configuration les scripts appelés
directement ou indirectement par le script indiqué.
Vérifiez si les types de variables utilisés sont admis.
Vérifiez si, pour les fonctions système, le nombre et le
type des paramètres sont corrects.
20012
Présence de données de configuration
incohérentes. Le script n'a de ce fait pas pu
être créé.
Générez à nouveau la configuration.
350
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
20013
Le composant du script de WinCC flexible Runtime
n'est pas installé correctement. C'est la raison pour
laquelle l'exécution de scripts est impossible.
Réinstallez WinCC flexible Runtime sur votre PC.
Générez à nouveau votre projet avec "Projet >
Compilateur > Générer" et transférez le projet sur le
pupitre opérateur.
20014
La valeur retournée par la fonction système n'est
inscrite dans aucune variable configurée pour le
retour d'information.
Sélectionnez dans la configuration le script indiqué.
Vérifiez si une valeur est affectée au nom du script.
20015
Le nombre de scripts successivement lancés est
trop élevé. Si plus de 20 scripts restent à traiter, le
système refuse les scripts suivants. Dans ce cas, le
script indiqué dans l'alarme n'est pas exécuté.
Vérifiez ce qui déclenche l'exécution des scripts.
Rallongez les durées, par exemple le cycle
d'acquisition des variables déclenchant l'exécution
du script.
30000 - Alarmes Erreurs de IFwSetValue : SetValue()
Numéro
Effet/origines
Solution
30010
La variable n'a pas pu recueillir le résultat de la
fonction système, par exemple en cas de
dépassement de la plage de valeurs.
Vérifiez les types de variables des paramètres de la
fonction système.
30011
Impossible d'exécuter une fonction système car
une valeur ou un type illicite a été passé
comme paramètre.
Vérifiez la valeur du paramètre et le type de variable
du paramètre illicite. Si une variable est utilisée comme
paramètre, vérifiez sa valeur.
30012
Impossible d'exécuter une fonction système car
une valeur ou un type illicite a été passé
comme paramètre.
Vérifiez la valeur du paramètre et le type de variable
du paramètre illicite. Si une variable est utilisée comme
paramètre, vérifiez sa valeur.
40000 - Alarmes Echelle linéaire
Numéro
Effet/origines
Solution
40010
Impossible d'exécuter la fonction système car les
paramètres ne peuvent pas être convertis en un
type de variable commun.
Vérifiez les types de paramètres dans la configuration.
40011
Impossible d'exécuter la fonction système car les
paramètres ne peuvent pas être convertis en un
type de variable commun.
Vérifiez les types de paramètres dans la configuration.
50000 - Alarmes serveur de données
Numéro
Effet/origines
Solution
50000
Le pupitre opérateur reçoit des données plus vite
qu'il ne peut les traiter. C'est la raison pour laquelle
il n'accepte plus de données jusqu'à ce que les
données déjà présentes aient été traitées.
L'échange de données reprend ensuite.
--
50001
L'échange de données a repris.
--
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
351
Annexe
8.1 Alarmes système
60000 - Alarmes Fonctions Win32
Numéro
Effet/origines
Solution
60000
Cette alarme est générée par la fonction système
"AfficherAlarmeSysteme". Le texte à afficher est
transmis comme paramètre à la fonction système.
--
60010
Impossible de copier le fichier dans le sens indiqué
car un des deux fichiers est ouvert, ou le chemin
d'accès à la source/cible n'existe pas.
L'utilisateur de Windows n'a pas droit d'accès à l'un
des deux fichiers.
Lancez à nouveau la fonction système ou vérifiez le
chemin d'accès au fichier source/cible. Sous Windows
NT/XP : L'utilisateur exécutant WinCC flexible Runtime
doit obtenir le droit d'accéder aux fichiers.
60011
Vous avez tenté de copier un fichier dans le
dossier où il se trouvait déjà.
Le cas échéant, l'utilisateur de Windows n'a pas
droit d'accès à l'un des deux fichiers.
Vérifiez le chemin d'accès au fichier source/cible.
Sous Windows NT/XP avec NTFS : L'utilisateur
exécutant WinCC flexible Runtime doit obtenir le droit
d'accéder aux fichiers.
70000 - Alarmes Fonctions Win32
Numéro
Effet/origines
Solution
70010
Impossible d'exécuter le programme car il est
introuvable par le chemin d'accès indiqué ou parce
qu'il n'y a pas assez de mémoire disponible.
Vérifiez que le programme existe dans le dossier
indiqué ou dans un autre à rechercher ou quittez
d'autres programmes.
70011
Impossible de modifier l'heure système.
Ce message d'erreur n'apparaît qu'en liaison avec
le pointeur de zone "Commande date/heure".
Causes possibles :
• L'heure indiquée dans l'ordre de commande est
illicite.
• L'utilisateur de Windows n'a pas droit de
modifier l'heure système.
Vérifiez l'heure à régler.
Sous Windows NT/XP : L'utilisateur exécutant
WinCC flexible Runtime doit obtenir le droit de modifier
l'heure système du système d'exploitation.
Si la valeur 13 apparaît comme premier paramètre
dans l'alarme système, le second paramètre
indique l'octet dont la valeur est incorrecte.
70012
Une erreur est survenue lors de l'exécution de la
fonction système "ArrêterRuntime" avec l'option
"Runtime et système d'exploitation".
Windows et WinCC flexible Runtime ne sont
pas terminés.
Une cause possible est que d'autres programmes
ne puissent pas être fermés.
Quittez tous les logiciels en cours d'exécution.
Quittez ensuite Windows.
70013
Impossible de modifier l'heure système car la
Vérifiez l'heure à régler.
valeur entrée n'est pas admise. Le cas échéant, les
séparateurs utilisés sont incorrects.
70014
Impossible de modifier l'heure système.
Causes possibles :
• L'heure transmise est illicite.
• L'utilisateur de Windows n'a pas droit de
modifier l'heure système.
Vérifiez l'heure à régler.
Sous Windows NT/XP : L'utilisateur exécutant
WinCC flexible Runtime doit obtenir le droit de modifier
l'heure système du système d'exploitation.
Windows refuse la mise à l'heure.
70015
352
Impossible de lire l'heure système car Windows en
refuse la lecture.
--
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
70016
Vous avez tenté de sélectionner une vue par
l'intermédiaire d'une fonction système ou d'une
commande. Ce n'est pas possible car le numéro de
vue configuré n'existe pas.
Ou : Impossible de charger une vue car la mémoire
système est insuffisante.
Comparez le numéro de vue spécifié dans la fonction
système ou dans la commande avec les numéros de
vues configurés.
Affectez le cas échéant le numéro à une vue.
Ou : La vue est verrouillée.
Vérifiez les indications sur l'appel de la vue et si la vue
est verrouillée pour certains utilisateurs.
Ou : L'appel de la vue n'est pas
correctement exécuté.
70017
Impossible de lire la date/l'heure dans le pointeur
de zone car l'adresse configurée dans l'automate
n'existe pas ou n'est pas configurée.
Modifiez l'adresse ou configurez l'adresse sur
l'automate.
70018
Retour d'information indiquant la réussite de
l'importation de la liste des mots de passe.
--
70019
Retour d'information indiquant la réussite de
l'exportation de la liste des mots de passe.
--
70020
Retour d'information indiquant l'activation du listage -des alarmes.
70021
Retour d'information indiquant la désactivation du
listage des alarmes.
--
70022
Retour d'information indiquant le lancement de
l'importation de la liste des mots de passe.
--
70023
Retour d'information indiquant le lancement de
l'exportation de la liste des mots de passe.
--
70024
La plage de valeurs des variables a été dépassée
lors de l'exécution de la fonction système.
Le calcul de la fonction système n'est pas exécuté.
Vérifiez le calcul désiré et rectifiez-le le cas échéant.
70025
La plage de valeurs des variables a été dépassée
lors de l'exécution de la fonction système.
Le calcul de la fonction système n'est pas exécuté.
Vérifiez le calcul désiré et rectifiez-le le cas échéant.
70026
La mémoire interne de vues ne contient pas
d'autres vues.
La sélection d'une autre vue n'est pas possible.
--
70027
La sauvegarde du système de fichiers RAM a
été lancée.
--
70028
La sauvegarde du système de fichiers RAM
a réussi.
Les fichiers de la RAM ont été copiés dans la
mémoire flash non volatile. Au redémarrage, ces
fichiers sauvegardés sont de nouveau copiés dans
le système de fichiers RAM.
--
70029
La sauvegarde du système de fichiers RAM
a échoué.
Le système de fichiers RAM n'a pas été
sauvegardé.
Vérifiez les paramètres définis dans la boîte de
dialogue "Control Panel > OP" et sauvegardez le
système de fichiers RAM via le bouton "Save Files" de
l'onglet "Persistent Storage".
70030
Les paramètres configurés pour la fonction
système sont incorrects.
La connexion au nouvel automate n'a pas pu
être établie.
Comparez les paramètres configurés pour la fonction
système avec les paramètres configurés pour les
automates et rectifiez-les le cas échéant.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
353
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
70031
L'automate configuré dans la fonction système
n'est pas un automate S7.
La connexion au nouvel automate n'a pas pu
être établie.
Comparez le paramètre configuré "Nom d'automate
S7" de la fonction système aux paramètres configurés
pour les automates et rectifiez-le le cas échéant.
70032
L'objet configuré ayant ce numéro dans l'ordre des
tabulations n'existe pas dans la vue sélectionnée.
Le changement de vue est exécuté, mais l'objet
sélectionné est le premier objet.
Vérifiez le numéro dans l'ordre des tabulations et
rectifiez-le le cas échéant.
70033
Impossible d'envoyer un e-mail car la liaison
TCP/IP au serveur SMTP a été coupée.
Cette alarme système n'est générée qu'à la
première tentative échouant. Toutes les tentatives
suivantes qui échouent ne génèrent pas d'alarme
système. L'alarme est uniquement régénérée si un
e-mail a pu être entre temps envoyé correctement.
Le composant central d'e-mail dans WinCC flexible
Runtime essaie régulièrement (toutes les minutes)
d'établir la connexion au serveur SMTP et
d'envoyer les e-mails restants.
Vérifiez la connexion réseau au serveur SMTP et
rétablissez-la le cas échéant.
70034
A l'issue de sa coupure, la connexion TCP/IP au
serveur SMTP a pu être rétablie.
Le système envoie les e-mails de la file d'attente.
--
70036
Aucun serveur SMTP n'a été configuré pour l'envoi
d'e-mails. C'est la raison pour laquelle une
connexion au serveur SMTP ne peut pas être
établie et l'envoi d'e-mails n'est pas possible.
L'alarme système est générée par WinCC flexible
Runtime à la première tentative d'envoi d'un e-mail.
Configurez un serveur SMTP.
70037
Impossible d'envoyer un e-mail pour une
raison inconnue.
Le contenu de l'e-mail est rejeté.
Vérifiez les paramètres de l'e-mail (destinataire, etc).
70038
Le serveur SMTP a refusé le réacheminement ou
l'envoi de l'e-mail car le domaine du destinataire lui
est inconnu ou parce qu'il a besoin
d'une authentification.
Le contenu de l'e-mail est rejeté.
Vérifiez le domaine de l'adresse du destinataire ou
désactivez, si possible, l'authentification au niveau du
serveur SMTP. Une authentification SMTP n'est pas
traitée actuellement par WinCC flexible Runtime.
70039
La syntaxe de l'adresse e-mail est incorrecte ou
comporte des caractères illicites.
Le contenu de l'e-mail est rejeté.
Vérifiez l'adresse e-mail du destinataire.
70040
La syntaxe de l'adresse e-mail est incorrecte ou
comporte des caractères illicites.
--
70041
L'importation de la gestion des utilisateurs a été
interrompue suite à une erreur.
Il n'y a pas eu d'importation.
Vérifiez la gestion des utilisateurs ou transférez-la une
nouvelle fois sur le Panel.
70042
La plage de valeurs des variables a été dépassée
lors de l'exécution de la fonction système.
Vérifiez le calcul désiré et rectifiez-le le cas échéant.
Dans WinCC flexible Engineering System
via "Configuration matérielle ▶ Paramétrage
de l'appareil"
Sous Windows CE
via "Control Panel > Internet Settings > Email >
SMTP Server".
Le calcul de la fonction système n'est pas exécuté.
70043
La plage de valeurs des variables a été dépassée
lors de l'exécution de la fonction système.
Vérifiez le calcul désiré et rectifiez-le le cas échéant.
Le calcul de la fonction système n'est pas exécuté.
354
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
80000 - Alarmes archive
Numéro
Effet/origines
Solution
80001
L'archive indiquée est remplie jusqu'à la taille
indiquée (en pourcentage) et doit faire l'objet
d'un transfert.
Transférez le fichier ou la table par glisser-déplacer ou
à l'aide d'une fonction de copie.
80002
Une entrée manque dans l'archive indiquée.
--
80003
Echec de la copie au niveau des archives.
Le cas échéant, tenez aussi compte de l'alarme
système ci-dessous.
--
80006
Comme un archivage n'est pas possible, ceci
entraîne une perte durable de fonctionnalité.
Dans le cas de bases de données, vérifiez si la
source de données considérée existe et redémarrez
le système.
80009
Une opération de copie a réussi.
--
80010
Etant donné que le lieu de stockage a été saisi de
manière erronée dans WinCC flexible, cela
provoque une perte durable de la fonctionnalité
Configurez à nouveau le lieu d'enregistrement de
l'archive considérée et redémarrez le système s'il est
impératif de disposer de toutes les fonctionnalités.
80012
Les entrées à archiver sont enregistrées dans un
tampon. Une inscription des données dans le
tampon à une vitesse supérieure à la vitesse
possible d'inscription physique (par exemple sur
disque dur) risque de provoquer une surcharge et
l'arrêt de l'enregistrement.
Archivez moins de valeurs.
Ou :
Allongez le cycle d'archivage.
80013
L'état de surcharge se termine. L'archivage
enregistre à nouveau toutes les valeurs.
--
80014
La même action a été déclenchée deux fois de
-suite à peu d'intervalle. Comme le transfert est déjà
en cours d'exécution, l'action n'est pas exécutée
une seconde fois.
80015
Cette alarme système s'utilise pour signaler à
l'utilisateur une erreur du DOS ou de la base
de données.
--
80016
La fonction système "FermerToutesArchives"
déconnecte l'archive et les entrées arrivant n'ont
plus de place dans le tampon.
Le système supprime toutes les entrées se
trouvant dans le tampon.
Connectez à nouveau l'archive.
80017
Les entrées arrivant n'ont plus de place dans le
tampon. Ceci peut être lié, par exemple, à
l'exécution simultanée de plusieurs opérations
de copie.
Tous les ordres de copie dans le tampon
sont supprimés.
Terminez la copie.
80019
La connexion entre toutes les archives et
-WinCC flexible a été coupée, par ex. après
l'exécution de la fonction système
"FermerToutesLesArchives"
Les entrée sont mises en cache et écrites dans
l'archive en cas d'une nouvelle connexion
Aucun connexion n'est établie vers le lieu de
stockage et un changement du support de données
peut éventuellement avoir lieu.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
355
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
80020
Le nombre maximal d'opérations de copie
simultanées a été dépassé. La copie n'est
pas exécutée.
Attendez que les copies en cours soient terminées et
relancez la dernière opération de copie.
80021
Le système tente de supprimer une archive faisant
encore l'objet d'une copie. La suppression n'est
pas exécutée.
Attendez que la copie en cours soit terminée et
relancez la dernière opération.
80022
A l'aide de la fonction système
"LancerSuiteArchivage", vous avez tenté de
commencer une suite d'archivage pour une archive
non configurée comme archive secondaire. Le
système ne crée pas d'archive secondaire.
Vérifiez dans votre projet si
• la fonction système "LancerSuiteArchivage" a été
configurée correctement,
• les paramètres des variables sont corrects sur le
pupitre opérateur.
80023
Il est tenté de copier une archive dans le dossier où Vérifiez dans votre projet si
elle existe déjà.
• la fonction système "CopierArchive" a été
Le système ne copie pas l'archive.
configurée correctement,
• les paramètres des variables sont corrects sur le
pupitre opérateur.
80024
Dans votre configuration, il a été prédéfini pour la
fonction système "CopierArchive" de ne pas
autoriser de copie quand l'archive de destination
contient déjà des données (paramètre "Mode"). Le
système ne copie pas l'archive.
80025
Vous avez annulé l'opération de copie.
-Les entrées copiées jusque-là sont conservées. La
suppression de l'archive de destination (si elle a été
configurée) n'est pas exécutée.
L'annulation est documentée par une entrée
d'erreur $RT_ERR$ en fin d'archive de destination.
80026
Cette alarme n'est affichée qu'à l'issue de la
-réussite de l'initialisation de toutes les archives. A
partir de là, les entrées sont copiées dans l'archive.
Aucune entrée n'est écrite auparavant dans
l'archive bien que WinCC flexible Runtime soit en
cours d'exécution.
80027
La mémoire flash interne a été indiquée comme
lieu d'enregistrement d'une archive. Ceci n'est
pas autorisé.
Aucune entrée n'est archivée pour cette archive, et
le système ne crée pas l'archive.
Configurez "Storage Card " ou un dossier réseau
comme lieu d'enregistrement.
80028
Cette alarme sert de retour d'information d'état
indiquant que l'initialisation de l'archive est en
cours. Jusqu'à l'affichage de l'alarme 80026,
aucune entrée n'est archivée.
--
80029
Impossible d'initialiser le nombre d'archives indiqué
dans l'alarme. L'initialisation des archives a
été terminée.
Les archives défectueuses ne sont pas disponibles
en vue d'opérations d'archivage.
Tenez compte des autres événements alarmes
système émises conjointement à cette alarme. Vérifiez
la configuration, l'ODBC (Open Database Connectivity)
et le lecteur spécifié.
80030
La structure de l'archive existante ne correspond
pas à la structure d'archive attendue.
Arrêt de l'archivage pour cette archive.
Supprimez auparavant en manuel les données
archivées existantes.
80031
L'archive au format csv est corrompue.
L'archive est inutilisable.
Supprimez le fichier défectueux.
356
Modifiez, le cas échéant, la fonction système
"CopierArchive" dans votre configuration. Supprimez
l'archive de destination avant de lancer la
fonction système.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
80032
Des archives peuvent être configurées avec des
événements. Ces événements sont déclenchés
dès que l'archive est pleine. Si WinCC flexible
Runtime est démarré alors que l'archive est déjà
pleine, l'événement ne sera jamais déclenché.
L'archive citée ne peut plus archiver car elle est
déjà pleine.
Quittez WinCC flexible Runtime, supprimez l'archive et
redémarrez WinCC flexible Runtime.
Ou :
configurez un bouton contenant les mêmes actions
que l'événement et appuyez sur ce bouton.
80033
"System Defined" a été sélectionné comme source
de données dans l'archive de données. Ceci a
entraîné une erreur. Aucun archivage n'a lieu dans
l'archive de la base de données tant que
l'archivage dans l'archive csv est en cours.
Réinstaller SQL Server 2005 Express.
80034
Erreur d'initialisation de l'archive. Vous avez tenté
de créer les tables en tant que sauvegarde.
L'opération a réussi. Des sauvegardes des tables
de l'archive défectueuse ont été créées, et l'archive
a été reconstituée (vide).
Une élimination de l'erreur n'est pas nécessaire. Il est
cependant conseillé de sauvegarder ou de supprimer
les fichiers de sauvegarde pour libérer de la mémoire.
80035
Erreur d'initialisation de l'archive. Vous avez tenté
de créer les tables en tant que sauvegarde, et
l'opération a échoué. Le système n'a exécuté ni
archivage ni sauvegarde.
Il est conseillé de sauvegarder ou de supprimer les
fichiers de sauvegarde pour libérer de la mémoire.
80044
L'exportation d'une archive a été interrompue suite
à la fermeture du runtime ou d'une panne de
courant. Au redémarrage du runtime, le système a
constaté que l'exportation doit être reprise.
L'exportation est reprise automatiquement.
80045
L'exportation d'une archive a été interrompue suite
à une erreur dans la liaison au serveur ou sur le
serveur lui-même.
L'exportation est relancée automatiquement. Vérifiez
• la connexion au serveur.
• le bon fonctionnement du serveur
• que le serveur dispose de suffisamment
de mémoire.
80046
Impossible de créer sur le serveur le fichier cible ou Vérifiez s'il y a suffisamment de mémoire sur le serveur
le répertoire correspondant.
et si les droits d'accès permettent d'enregistrer le
fichier d'archives.
80047
Impossible de lire le fichier d'archive.
Vérifiez que le support de données est bien enfiché.
80049
Impossible de renommer l'archive lors de la
préparation de son exportation.
La tâche n'a pas été exécutée."
Vérifiez que le support de données est bien enfiché et
si la mémoire est suffisante.
80050
L'archive à exporter n'est pas fermée.
La tâche n'a pas été exécutée.
Assurez-vous que la fonction système
"FermerToutesArchives" est exécutée avant la fonction
système "ExporterArchive". Le cas échéant, modifiez
la configuration
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
357
Annexe
8.1 Alarmes système
90000 - Alarmes FDA
Numéro
Effet/origines
Solution
90024
La mémoire étant insuffisante sur le support de
données, il est impossible de journaliser des
interventions. L'intervention n'est pas exécutée.
Dégagez de la mémoire sur le support de données en
enfichant un support vide ou en sauvegardant les
fichiers d'archive sur le serveur au moyen de la fonction
"ExporterArchive".
90025
Impossible d'archiver les actions utilisateurs suite à Vérifiez que le support de données est bien enfiché.
une erreur dans l'archive. L'action utilisateur n'est
donc pas exécutée.
90026
L'archive étant fermée, impossible de journaliser
des interventions. L'intervention n'est
pas exécutée.
Avant toute intervention, les archives doivent être
réouvertes à l'aide de la fonction système
"OuvrirToutesArchives". Le cas échéant, modifiez
la configuration
90028
Le mot de passe saisi est incorrect.
Entrez le mot de passe correct.
90029
Le runtime est fermé en courant de fonctionnement Assurez-vous que vous utilisez le support de
(éventuellement à cause d'une panne de courant) données approprié.
ou on utilise in support de données avec un audit
trait inapproprié. Un audit trail est inapproprié
lorsqu'il appartient à un autre projet ou qu'il est
déjà archivé.
90030
Le runtime est fermé en cours de fonctionnement
(éventuellement suite à une panne de courant).
--
90031
Le runtime est fermé en cours de fonctionnement
(éventuellement suite à une panne de courant).
--
90032
Il ne reste que peut de mémoire sur le support de
données de l'archive.
Dégagez de la mémoire sur le support de données en
enfichant un support vide ou en sauvegardant les
fichiers d'archive sur le serveur au moyen de la fonction
"ExporterArchive".
90033
Il ne reste plus de mémoire sur le support de
données pour l'archive. Impossible d'exécuter
d'autres interventions soumises à protocole.
Dégagez de la mémoire sur le support de données en
enfichant un support vide ou en sauvegardant les
fichiers d'archive sur le serveur au moyen de la fonction
"ExporterArchive".
90039
Vous ne possédez pas l'autorisation requise pour
exécuter cette action.
Modifier ou étendre les autorisations.
90040
Audit trail déconnecté par le forçage d'une
action utilisateur.
Réactivez "Audit Trail" à l'aide de la fonction système
"DémarrerArchive".
90041
Une action utilisateur soumise à protocole a été
exécutée sans utilisateur connecté.
Une action soumise à protocole ne devrait pas être
possible sans droit d'accès. Modifiez la configuration en
paramétrant une autorisation obligatoire sur l'élément
de saisie.
90044
Une action utilisateur soumise à confirmation a été
bloquée car une autre action utilisateur est prévue.
Renouvelez l'intervention bloquée.
110000 - Alarmes Fonctions hors ligne
Numéro
Effet/origines
110000
Un passage à un autre mode de fonctionnement a -eu lieu. Le mode actuel est désormais "Hors ligne".
110001
Un passage à un autre mode de fonctionnement a
eu lieu. Le mode actuel est désormais "En ligne".
358
Solution
--
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
110002
Un changement de mode de fonctionnement n'a
pas eu lieu.
Vérifiez la connexion aux automates.
Vérifiez si la zone d'adresse du pointeur de zone
88"Coordination" existe sur l'automate.
110003
Le mode de fonctionnement de l'automate indiqué
a été modifié par la fonction système
"ReglerModeConnexion".
Le mode actuel est désormais "Hors ligne".
--
110004
Le mode de fonctionnement de l'automate indiqué
a été modifié par la fonction système
"ReglerModeConnexion".
Le mode actuel est désormais "En ligne".
--
110005
Vous avez tenté, à l'aide de la fonction système
Faites passez l'ensemble du système en mode "En
"ReglerModeConnexion", de faire passer
ligne" et exécutez à nouveau la fonction système.
l'automate indiqué en mode "En ligne" bien que
l'ensemble du système se trouve en mode "Hors
ligne". Ce changement de mode n'est pas autorisé.
L'automate reste en mode "Hors ligne".
110006
Le contenu du pointeur de zone "ID de projet" ne
correspond pas à l'ID de projet configurée dans
WinCC flexible. C'est la raison pour laquelle
WinCC flexible est terminé.
Vérifiez :
• l'ID de projet enregistré dans l'automate.
• l'ID de projet enregistrée dans WinCC flexible.
120000 - Alarmes Représentation de courbes
Numéro
Effet/origines
Solution
120000
La courbe n'est pas affichée car un axe incorrect
ou une courbe incorrecte a été configuré.
Modifiez la configuration.
120001
La courbe n'est pas affichée car un axe incorrect
ou une courbe incorrecte a été configuré.
Modifiez la configuration.
120002
La courbe n'est pas affichée car la variable
associée accède à une adresse non valide sur
l'automate
Vérifiez que la zone de données de la variable existe
sur l'automate, que l'adresse configurée soit correcte
ou que la plage de valeurs de la variable soit adéquate.
130000 - Alarmes informations système
Numéro
Effet/origines
Solution
130000
Le système n'a pas exécuté l'action.
Quittez d'autres programmes.
Supprimez du disque dur les fichiers
devenus superflus.
130001
Le système n'a pas exécuté l'action.
Supprimez du disque dur les fichiers
devenus superflus.
130002
Le système n'a pas exécuté l'action.
Quittez d'autres programmes.
Supprimez du disque dur les fichiers
devenus superflus.
130003
Aucun support de données n'a été introduit.
L'opération est annulée.
Vérifiez, par exemple, si
• le système accède au bon support de données,
• le support de données a été introduit.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
359
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
130004
Le support de données est protégé en écriture.
L'opération est annulée.
Vérifiez si le système accède au bon support de
données. Enlevez, le cas échéant, la protection en
écriture.
130005
Le fichier est protégé en écriture. L'opération
est annulée.
Vérifiez si le système accède au bon fichier. Modifiez,
le cas échéant, les attributs du fichier.
130006
Impossible d'accéder au fichier. L'opération
est annulée.
Vérifiez, par exemple, si
• le système accède au bon fichier,
• le fichier existe bien,
• une autre action empêche un accès simultané
au fichier.
130007
La connexion réseau est coupée.
Impossible d'enregistrer ou de lire des
enregistrements via la liaison réseau.
Vérifiez la liaison réseau et supprimez l'erreur.
130008
La Storage Card n'est pas disponible.
Impossible d'enregistrer ou de lire des
enregistrements sur la Storage Card.
Introduisez la Storage Card.
130009
Le dossier indiqué n'existe pas sur la
Storage Card.
Les fichiers enregistrés dans ce dossier ne sont
pas sauvegardés à l'arrêt du pupitre opérateur.
Introduisez la Storage Card.
130010
Exemple d'imbrication maximale : appel d'un script
dans un script via modification de valeur et appel
d'un autre script dans le script appelé également
par l'intermédiaire de modification de valeur, etc.
La fonctionnalité configurée n'est pas disponible.
Vérifiez la configuration.
140000 - Alarmes connexion : chns7: connexion + appareil
Numéro
Effet/origines
Solution
140000
L'établissement d'une connexion en ligne à
l'automate a réussi.
--
140001
Déconnexion de l'automate en ligne.
--
140003
Le système n'exécute ni mise à jour de variables
ni écriture.
Contrôlez la connexion et vérifiez que l'automate soit
sous tension.
Vérifiez dans le Panneau de configuration, à l'aide
de "Paramétrage de l'interface PG/PC", les
paramètres définis.
Redémarrez.
140004
Le système n'exécute ni mise à jour de variables ni Contrôlez la connexion et vérifiez que l'automate soit
écriture car le point d'accès ou le paramétrage du
sous tension.
module sont incorrects.
Vérifiez dans le Panneau de configuration, à l'aide de
"Paramétrage de l'interface PG/PC", le point d'accès ou
le paramétrage du module (MPI, PPI, PROFIBUS).
Redémarrez.
360
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
140005
Le système n'exécute ni mise à jour de variables ni Utilisez une autre adresse pour le pupitre opérateur.
écriture car l'adresse du pupitre opérateur est
Contrôlez la connexion et vérifiez que l'automate soit
incorrecte (éventuellement trop élevée).
sous tension.
Vérifiez dans le Panneau de configuration, à l'aide
de "Paramétrage de l'interface PG/PC", les
paramètres définis.
Redémarrez.
140006
Le système n'exécute ni mise à jour de variables ni Sélectionnez une autre vitesse de transmission
écriture car le débit est incorrect.
(dépendante du module, profil, partenaire de
communication, etc,) dans WinCC flexible.
140007
Le système n'exécute ni mise à jour de variables ni
écriture car le profil du bus est incorrect (voir %1).
Impossible d'inscrire les paramètres suivants dans
la base de données d'enregistrement :
1 : Tslot
2 : Tqui
3 : Tset
4 : MinTsdr
5 : MaxTsdr
6 : Trdy
7 : Tid1
8 : Tid2
9 : Gap Factor
10 : Retry Limit
Vérifiez le profil de bus défini par l'utilisateur.
Contrôlez la connexion et vérifiez que l'automate soit
sous tension.
Vérifiez dans le Panneau de configuration, à l'aide
de "Paramétrage de l'interface PG/PC", les
paramètres définis.
Redémarrez.
140008
Le système n'exécute ni mise à jour de variables ni
écriture car les données de configuration sont
incorrectes. Impossible d'inscrire les paramètres
suivants dans la base de données
d'enregistrement :
0 : erreur générale
1 : version incorrecte
2 : impossible d'inscrire le profil dans la base de
données d'enregistrement.
3 : impossible d'inscrire le type de sous-réseau
dans la base de données d'enregistrement.
4 : impossible d'inscrire le "Target Rotation Time"
dans la base de données d'enregistrement.
5 : adresse maximale (HSA) incorrecte.
Contrôlez la connexion et vérifiez que l'automate soit
sous tension.
Vérifiez dans le Panneau de configuration, à l'aide
de "Paramétrage de l'interface PG/PC", les
paramètres définis.
Redémarrez.
140009
Le système n'exécute ni mise à jour de variables ni Réinstallez le module dans le Panneau de configuration
écriture car le module destiné à la communication à l'aide de "Paramétrage de l'interface PG/PC".
S7 est introuvable.
140010
Partenaire de communication S7 introuvable car
l'automate est arrêté.
DP/T :
L'option "PG/PC est maître unique sur le bus" n'a
pas été activée sous "Paramétrage de l'interface
PG/PC" dans le Panneau de configuration.
140011
Le système n'exécute ni mise à jour de variables ni Contrôlez la connexion et vérifiez que le partenaire de
écriture car la communication a été coupée.
communication soit sous tension.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Solution
Mettez l'automate sous tension.
DP/T :
S'il n'y a qu'un seul maître sur le réseau, activez dans
"Paramétrage de l'interface PG/PC" l'option "PG/PC est
maître unique sur le bus".
S'il y a plus d'un maître sur le réseau, activez-les. Ne
modifiez aucun paramètre au cours de l'opération car
sinon des problèmes pourraient survenir sur le bus.
361
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
140012
Un problème d'initialisation est survenu (par ex.
lorsque WinCC flexible Runtime a été terminé dans
le gestionnaires des tâches)
Ou :
un autre programme (par ex. STEP 7) est déjà actif
et les pilotes ne peuvent être démarrés avec les
nouveaux paramètres du bus (par ex. la vitesse
de transmission).
Redémarrez le pupitre opérateur.
Ou :
démarrez d'abord WinCC flexible Runtime, puis les
autres programmes.
140013
Le câble MPI n'est pas branché, et il n'y a donc
pas d'alimentation.
Vérifiez les branchements.
140014
L'adresse configurée sur le bus est déjà affectée.
Dans la configuration, modifiez l'adresse du pupitre
opérateur sous Automate.
140015
Débit incorrect
Ou :
Paramètres de bus incorrects (par exemple HSA)
Ou :
Adresse OP > HSA ou : vecteur d'interruption
incorrect (l'interruption n'atteint pas le pilote)
Rectifiez les paramètres erronés.
140016
L'interruption configurée n'est pas prise en charge
par le matériel.
Modifiez le numéro de l'interruption.
140017
L'interruption configurée est utilisée par un
autre pilote.
Modifiez le numéro de l'interruption.
140018
Le contrôle de cohérence a été désactivé par
SIMOTION Scout. Le système se limite à afficher
un message correspondant.
Réactivez le contrôle de cohérence avec SIMOTION
Scout et rechargez le projet sur l'automate.
140019
SIMOTION Scout charge un nouveau projet sur
l'automate. Le système coupe la connexion à
l'automate.
Attendez que la reconfiguration soit terminée.
140020
La version sur l'automate est différente de celle
figurant dans la configuration (fichier FWX).
La connexion à l'automate est coupée.
Pour y remédier, vous avez les possibilités suivantes :
Chargez la version actuelle sur l'automate à l'aide de
SIMOTION Scout.
Générez à nouveau le projet avec WinCC flexible ES,
terminez WinCC flexible Runtime et effectuez un
démarrage avec la nouvelle configuration.
150000 - Alarmes connexion : chnAS511: Connexion
Numéro
Effet/origines
Solution
150000
Plus aucune donnée n'est écrite ni lue.
Causes possibles :
• Le câble est débranché.
• L'automate ne répond pas, est défectueux, etc.
• L'interface utilisée pour le branchement est
incorrecte.
• Le système est surchargé.
Vérifiez que le câble soit bien branché, que l'automate
fonctionne correctement, que la bonne interface ait
été utilisée.
Redémarrez si l'alarme système persiste.
150001
La connexion a été rétablie car la cause de la
coupure a été éliminée.
--
362
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
160000 - Alarmes connexion : IVar (WinLC) / OPC: Connexion
Numéro
Effet/origines
Solution
160000
Plus aucune donnée n'est écrite ni lue.
Causes possibles :
• Le câble est débranché.
• L'automate ne répond pas, est défectueux, etc.
• L'interface utilisée pour le branchement
est incorrecte.
• Le système est surchargé.
Vérifiez que le câble soit bien branché, que l'automate
fonctionne correctement, que la bonne interface ait
été utilisée.
Redémarrez si l'alarme système persiste.
160001
La connexion a été rétablie car la cause de la
coupure a été éliminée.
--
160010
Aucune connexion au serveur n'est établie car
l'identification (CLS-ID) du serveur ne peut pas
être déterminée.
Impossible de lire et d'écrire des valeurs.
Vérifiez les droits d'accès.
160011
Aucune connexion au serveur n'est établie car
l'identification (CLS-ID) du serveur ne peut pas
être déterminée.
Impossible de lire et d'écrire des valeurs.
Vérifiez, par exemple, si
• le nom du serveur est correct
• le nom de l'ordinateur est correct
• le serveur est enregistré.
160012
Aucune connexion au serveur n'est établie car
l'identification (CLS-ID) du serveur ne peut pas
être déterminée.
Impossible de lire et d'écrire des valeurs.
Vérifiez, par exemple, si
• le nom du serveur est correct
• le nom de l'ordinateur est correct
• le serveur est enregistré.
Remarque à l'intention des utilisateurs expérimentés :
Interprétez la valeur de HRESULT.
160013
Le serveur indiqué a été démarré en tant que
serveur InProc. Cela n'est pas validé et peut
éventuellement provoquer un comportement
indéfini car le serveur est en cours d'exécution
dans le même espace process que
WinCC flexible Runtime.
Configurez le serveur en tant que serveur OutProc ou
serveur local.
160014
Un seul projet de serveur OPC peut être démarré
sur un PC/MP. En cas de tentative de démarrage
d'un second projet, le système affiche un message
d'erreur.
Le second projet ne possède pas de fonctionnalité
de serveur OPC et n'est pas visible de l'extérieur
en tant que serveur OPC.
Ne démarrez pas deux projets à fonctionnalités de
serveur OPC sur l'ordinateur.
170000 - Alarmes Dialogue S7
Numéro
Effet/origines
Solution
170000
Les alarmes de diagnostic S7 ne sont pas
affichées car l'ouverture de session de diagnostic
S7 n'est pas possible sur ce pupitre. Ce service
n'est pas pris en charge.
--
170001
L'affichage du tampon de diagnostic S7 n'est pas
possible car la communication avec l'automate
est désactivée.
Mettez l'automate en ligne.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
363
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
170002
L'affichage du tampon de diagnostic S7 n'est pas
possible car la lecture du tampon de diagnostic
(SZL) a été interrompue avec une erreur.
--
170003
L'affichage d'une alarme de diagnostic S7 n'est
pas possible. L'erreur interne %2 a été signalée.
--
170004
L'affichage d'une alarme de diagnostic S7 n'est
pas possible. L'erreur interne appartenant à la
classe %2 et portant le numéro %3 a été signalée.
--
170007
La lecture du tampon de diagnostic S7 n'est pas
possible car elle a été interrompue avec une
classe d'erreur interne %2 et un code d'erreur %3.
--
180000 - Alarmes misc/common
Numéro
Effet/origines
Solution
180000
Un composant/OCX a reçu des données de
configuration avec une ID de version non
supportée.
Installez un composant plus récent.
180001
Le système est surchargé car un grand nombre
d'actions ont été activées simultanément. Il ne
peut pas exécuter toutes les actions, et certaines
seront rejetées.
Vous avez plusieurs solutions :
• Générez des alarmes plus lentement (scrutation ou
"polling")
• Déclenchez les scripts et les fonctions système à
intervalles moins serrés.
Si l'alarme apparaît assez fréquemment :
redémarrez le pupitre opérateur.
180002
Impossible d'activer le clavier virtuel.
Cause possible :
Réinstallez WinCC flexible Runtime.
Le fichier "TouchInputPC.exe" n'a pas été
enregistré en raison d'une erreur d'exécution
du setup.
190000 - Alarmes Variables
Numéro
Effet/origines
Solution
190000
Le cas échéant, la variable n'est pas mise à jour.
--
190001
A l'issue d'un état d'erreur, la variable est de
nouveau mise à jour après l'élimination du dernier
état d'erreur (retour à un fonctionnement normal).
--
190002
La variable n'est pas mise à jour car la
communication avec l'automate est coupée.
Activez la communication via la fonction système
"SetOnline".
190004
La variable n'est pas mise à jour car l'adresse
configurée pour cette variable n'existe pas.
Vérifiez la configuration.
190005
La variable n'est pas mise à jour car le type
d'automate configuré pour cette variable
n'existe pas.
Vérifiez la configuration.
364
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
190006
La variable n'est pas mise à jour car une
représentation du type d'automate dans le type de
données de la variable n'est pas possible.
Vérifiez la configuration.
190007
La valeur de la variable ne change pas car la
Passez en mode "En ligne" ou rétablissez la connexion
connexion à l'automate a été coupée ou la variable à l'automate.
est hors ligne.
190008
Les limites configurées pour la variable ont été
dépassées, par exemple, par
• une valeur saisie,
• une fonction système,
• un script.
Tenez compte des limites configurées ou actuelles
des variables.
190009
Vous avez tenté d'affecter à la variable une valeur
non comprise dans la plage des valeurs autorisée
pour ce type de données.
Exemple : entrée de la valeur 260 pour une
variable "Octet" ou entrée de la valeur -3 pour une
variable "Mot" sans signe.
Tenez compte de la plage de valeurs du type de
données des variables.
190010
Des valeurs sont inscrites trop souvent dans la
variable (par exemple en boucle dans un script).
Des valeurs sont perdues car pas plus de 100
opérations peuvent être mises en cache.
Pour y remédier, vous avez les possibilités suivantes :
• Augmentez l'intervalle de temps entre deux
écritures.
• N'utilisez pas de variable Array dépassant 6 mots
en cas d'acquittement configuré dans le pupitre
opérateur pour "Lecture de la variable
d'acquittement".
190011
1ère cause possible :
Impossible d'inscrire la valeur entrée dans la
variable configurée sur l'automate en raison d'un
dépassement par le haut ou par le bas de la plage
de valeurs.
Notez que la valeur entrée doit être dans la plage de
valeurs des variables de l'automate.
L'entrée a été ignorée, et la valeur initiale rétablie.
2ème cause possible :
190012
La connexion à l'automate a été coupée.
Contrôlez la connexion à l'automate.
La conversion de la valeur d'un format source en
un format cible n'est pas possible. Exemple :
Contrôlez la plage de valeurs ou le type de données
des variables.
Le système doit écrire pour un compteur une
valeur non comprise dans la plage valide
spécifique à l'automate.
Vous voulez affecter une valeur de type "Chaîne
de caractères" à une valeur de type "Entier".
190013
L'utilisateur a saisi une chaîne de caractères dont
Entrez uniquement des chaînes de caractères dont la
la longueur dépasse celle de la variable. La chaîne longueur n'excède pas la longueur des variables.
de caractères sera automatiquement raccourcie à
la longueur admissible.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
365
Annexe
8.1 Alarmes système
190100 - Alarmes area pointers
Numéro
Effet/origines
Solution
190100
Le pointeur de zone n'est pas mis à jour car
l'adresse configurée n'existe pas pour celui-ci.
Type :
1 Avertissements
2 Erreurs d'alarme
3 Acquittement Automate
4 Acquittement Pupitre opérateur
5 Représentation LED
6 Requête de courbe
7 Transfert de courbe 1
8 Transfert de courbe 2
Nº :
est le numéro continu affiché dans
WinCC flexible ES.
Vérifiez la configuration.
190101
Le pointeur de zone n'est pas mis à jour car une
représentation du type d'automate n'est pas
possible dans le type du pointeur de zone.
N° et type de paramètre :
voir alarme 190100.
--
190102
Le pointeur de zone est à nouveau mis à jour
après un état défectueux car que le dernier état
erroné est éliminé (retour au mode normal). Type
et numéro de paramètre : Voir alarme 190100
--
200000 - Alarmes PLC-Coordination
Numéro
Effet/origines
Solution
200000
La coordination n'est pas exécutée car l'adresse
configurée sur l'automate n'existe pas.
Modifiez l'adresse ou configurez l'adresse sur
l'automate.
200001
La coordination n'est pas exécutée car l'écriture de Modifiez l'adresse ou configurez l'adresse dans une
données à l'adresse configurée sur l'automate
zone inscriptible de l'automate.
n'est pas possible.
200002
La coordination n'est pas exécutée actuellement
car le format de l'adresse du pointeur de zone ne
correspond pas au format
d'enregistrement interne.
Erreur interne
200003
La coordination est à nouveau exécutée car le
dernier état d'erreur a été éliminé (retour au
fonctionnement normal).
--
200004
Le cas échéant, la coordination n'est
pas exécutée.
--
200005
Plus aucune donnée n'est écrite ni lue.
Causes possibles :
• Le câble est débranché.
• L'automate ne répond pas, est défectueux, etc.
• Le système est surchargé.
Vérifiez que le câble soit bien branché et que
l'automate fonctionne correctement.
Redémarrez si l'alarme système persiste.
366
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
200100 - Alarmes PLC-UserVersion
Numéro
Effet/origines
Solution
200100
La coordination n'est pas exécutée car l'adresse
configurée sur l'automate n'existe pas.
Modifiez l'adresse ou configurez l'adresse sur
l'automate.
200101
La coordination n'est pas exécutée car l'écriture de
données à l'adresse configurée sur l'automate n'est
pas possible.
Modifiez l'adresse ou configurez l'adresse dans une
zone inscriptible de l'automate.
200102
La coordination n'est pas exécutée actuellement car
le format de l'adresse du pointeur de zone ne
correspond pas au format d'enregistrement interne.
Erreur interne
200103
La coordination est à nouveau exécutée car le dernier
état d'erreur a été éliminé (retour au
fonctionnement normal).
--
200104
Le cas échéant, la coordination n'est pas exécutée.
--
200105
Plus aucune donnée n'est écrite ni lue.
Causes possibles :
• Le câble est débranché.
• L'automate ne répond pas, est défectueux, etc.
• Le système est surchargé.
Vérifiez que le câble soit bien branché et que
l'automate fonctionne correctement.
Redémarrez si l'alarme système persiste.
210000 - Alarmes PLC-Job
Numéro
Effet/origines
Solution
210000
Les tâches ne sont pas traitées car l'adresse
configurée sur l'automate n'existe pas.
Modifiez l'adresse ou configurez l'adresse sur
l'automate.
210001
Les tâches ne sont pas traitées car l'adresse
configurée sur l'automate n'est pas lisible/inscriptible.
Modifiez l'adresse ou configurez l'adresse dans une
zone lisible/inscriptible de l'automate.
210002
Les tâches ne sont pas exécutées car le format
d'adresse du pointeur de zone ne correspond pas au
format d'enregistrement interne.
Erreur interne
210003
La boîte des tâches est à nouveau exécutée car le
dernier état d'erreur a été éliminé (retour au
fonctionnement normal).
--
210004
Le cas échéant, la boîte des tâches n'est pas
exécutée.
--
210005
Une tâche de commande ayant un numéro non
autorisé a été lancée.
Vérifiez le programme de commande.
210006
Une erreur s'est produite au cours de l'exécution de la Vérifiez les paramètres de la tâche de commande.
tâche de commande. C'est la raison pour laquelle la
Générez à nouveau la configuration.
tâche de commande n'est pas exécutée. Tenez
compte également, le cas échéant, de l'alarme
système suivante/précédente.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
367
Annexe
8.1 Alarmes système
220000 - Alarmes WinCC-Channel-Adaptor
Numéro
Effet/origines
Solution
220001
La variable n'est pas transmise car le pilote de
communication sous-jacent/le pupitre opérateur ne
supporte pas le type de données "Bool/Bit"
en écriture.
Modifiez la configuration.
220002
La variable n'est pas transmise car le pilote de
communication sous-jacent/le pupitre opérateur ne
supporte pas le type de données "Octet" en écriture.
Modifiez la configuration.
220003
Impossible de charger le pilote de communication. Il
se peut que le pilote ne soit pas installé.
Installez le pilote en réinstallant WinCC flexible
Runtime.
220004
La communication est coupée. Une mise à jour n'est
pas exécutée car le câble est débranché ou
défectueux, etc.
Vérifiez la connexion.
220005
La communication est en cours.
--
220006
La connexion à l'interface indiquée de l'automate
indiqué est établie.
--
220007
La connexion à l'interface indiquée de l'automate
indiqué est coupée.
Vérifiez que
• le câble soit bien branché,
• l'automate fonctionne correctement,
• l'interface correcte soit utilisée,
• votre configuration soit correcte (paramètres
d'interfaces, paramètres de protocole, adresse
d'automate).
Redémarrez si l'alarme système persiste.
220008
Le pilote de communication ne peut pas accéder à
l'interface indiquée ni l'ouvrir. Il se peut qu'un autre
programme utilise déjà l'interface considérée ou que
l'interface utilisée n'est pas disponible sur le
pupitre cible.
Absence de communication avec l'automate.
Quittez tous les programmes accédant à l'interface
et redémarrez l'ordinateur.
Utilisez une autre interface disponible dans
le système.
230000 - Alarmes views
Numéro
Effet/origines
Solution
230000
Impossible d'adopter la valeur entrée. L'entrée a été
ignorée, et la valeur initiale rétablie.
Il se peut qu'il y ait eu
• dépassement de l'intervalle de valeur
• saisie de caractères non autorisés
• dépassement du nombre maximal d'utilisateurs
autorisés.
Saisissez une valeur significative ou supprimez un
utilisateur inutilisé.
230002
Comme l'utilisateur connecté ne dispose pas des
droits nécessaires, le système ignore l'entrée et
rétablit la valeur précédente.
Connectez-vous en tant qu'utilisateur muni de
droits suffisants.
230003
Le passage à la vue indiquée n'est pas exécuté car la
vue n'existe pas ou n'est pas configurée. La vue
utilisée jusque là reste sélectionnée.
Configurez la vue et vérifiez la fonction de sélection.
368
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
230005
La plage de valeurs de la variable dans la zone d'E/S
a été dépassée.
La valeur initiale de la variable est conservée.
Lors de l'entrée de données, tenez compte de la
plage de valeurs des variables.
230100
A l'issue d'une navigation sur Internet, le système
retourne une alarme qui pourrait intéresser
l'utilisateur.
Le navigateur Web continue d'être exécuté, mais
n'affiche pas (complètement) la nouvelle page.
Naviguez sur une autre page.
230200
La connexion au canal HTTP a été interrompue car
une erreur s'est produite. Cette erreur est expliquée
plus en détail par une autre alarme système.
Un échange de données n'a plus lieu.
Vérifiez la connexion réseau.
Vérifiez la configuration du serveur.
230201
La connexion au canal HTTP a été établie.
Il y a échange de données.
--
230202
La WININET.DLL a détecté une erreur. Cette erreur
se produit le plus souvent quand la connexion au
serveur n'est pas possible ou que le serveur refuse
une connexion parce que le client n'a pas demandé
l'autorisation correctement.
En cas de connexion cryptée via SSL, la cause peut
être aussi un certificat du serveur non accepté.
Vous trouverez plus d'informations dans le texte
d'erreur de l'alarme.
Ce texte est toujours dans la langue d'installation de
Windows, car il est fourni par Windows.
Un échange de valeurs de process n'a pas lieu.
Il peut arriver que la partie de l'alarme fournie par le
système d'exploitation Windows ne s'affiche pas, par
ex. "Une erreur s'est produite. Le fichier
WININET.DLL fournit les erreurs suivantes : Numéro :
12055 Texte :HTTP: <no error text available>."
Suivant la cause :
S'il est impossible d'établir une connexion ou en
présence d'un dépassement du délai d'attente :
• Vérifiez la connexion réseau et le réseau.
• Vérifiez l'adresse du serveur.
• Vérifiez si le WebServer s'exécute effectivement
sur l'ordinateur cible.
En cas d'autorisation incorrecte :
• Le nom d'utilisateur configuré et/ou le mot de
passe ne concordent pas avec ceux du serveur.
Rétablissez la concordance.
En cas de non-acceptation du certificat du serveur :
certificat signé par un CA ( ) inconnu :
• Configurez "Ignorer ce point" ou
• installez un certificat signé à l'aide d'un certificat
racine connu de l'ordinateur client.
En cas de date non valide du certificat :
• Configurez "Ignorer ce point" ou
• installez un certificat à date valide sur le serveur.
En cas de CN (Common Name ou Computer Name)
non valide :
• Configurez "Ignorer ce point" ou
• installez un certificat avec un nom correspondant
à l'adresse du serveur.
230203
Bien qu'une connexion au serveur soit possible, le
serveur HTTP refuse la connexion car
• WinCC flexible Runtime n'est pas exécuté sur le
serveur ou bien
• le canal HTTP n'est pas pris en charge ("503
Service unavailable").
En cas d'erreur "503 Service unavailable" :
Vérifiez que WinCC flexible Runtime tourne sur le
serveur et que le canal HTTP soit pris en charge.
D'autres erreurs ne peuvent se produire que si le
Webserver ne prend pas en charge le canal HTTP. La
langue du texte d'erreur dépend du Webserver.
Il n'y a pas d'échange de données.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
369
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
230301
Une erreur interne s'est produite. Un texte en anglais
fournit un peu plus de détails sur l'erreur indiquée
dans l'alarme. Une cause possible est, par exemple,
une insuffisance de mémoire.
L'OCX ne fonctionne pas.
--
230302
Le nom du serveur distant est introuvable.
Impossible d'établir une connexion.
Vérifiez l'adresse configurée pour le serveur.
Vérifiez que le service DNS du réseau soit bien actif.
230303
Le serveur distant n'est pas actif sur
l'ordinateur adressé.
L'adresse du serveur est incorrecte.
Impossible d'établir une connexion.
Vérifiez l'adresse configurée pour le serveur.
Vérifiez si le serveur distant de l'ordinateur cible est
en cours d'exécution.
230304
Le serveur distant de l'ordinateur adressé est
incompatible avec VNCOCX.
Impossible d'établir une connexion.
Utilisez un serveur distant compatible.
230305
L'authentification a échoué en raison d'un mot de
passe incorrect.
Impossible d'établir une connexion.
Configurez le bon mot de passe.
230306
La connexion au serveur distant est en dérangement.
Ceci peut se produire lors de problèmes réseau.
Impossible d'établir une connexion.
Vérifiez que
• le câble réseau soit bien branché,
• il n'y ait pas de problèmes réseau.
230307
Le serveur distant a coupé la connexion car
• il a été arrêté ou
• l'utilisateur a demandé au serveur de couper
toutes les connexions.
--
La connexion est coupée.
230308
Cette alarme vous signale l'établissement
d'une connexion.
Une connexion est en cours d'établissement.
--
240000 - Alarmes Autorisation
Numéro
Effet/origines
Solution
240000
WinCC flexible Runtime est exécuté en mode
de démonstration.
Vous ne possédez aucune autorisation ou une
autorisation défectueuse.
Installez l'autorisation.
240001
WinCC flexible Runtime est exécuté en mode
de démonstration.
Trop de variables sont configurées pour la
version installée.
Installez une autorisation suffisante/un "Powerpack".
240002
WinCC flexible Runtime est exécuté avec une
autorisation d'urgence limitée dans le temps.
Rétablissez l'autorisation complète.
240004
Erreur lors de la lecture de l'autorisation d'urgence
WinCC flexible Runtime est exécuté en mode
de démonstration.
Redémarrez WinCC flexible Runtime, installez
l'autorisation ou réparez-la (voir les instructions pour
la mise en service "Protection du logiciel").
370
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
240005
Automation License Manager a détecté une erreur
système interne.
Causes possibles :
• fichier détruit
• installation défectueuse
• plus de mémoire pour
Automation License Manager
Redémarrez le pupitre opérateur/le PC. Si cela
n'aide pas, désinstallez Automation License
Manager et installez-le de nouveau.
250000 - Alarmes S7-Force
Numéro
Effet/origines
Solution
250000
La variable définie dans "Visualisation/forçage" à la
ligne indiquée n'est pas mise à jour car l'adresse
configurée pour cette variable n'existe pas.
Vérifiez l'adresse définie et contrôlez si cette
adresse a été configurée sur l'automate.
250001
La variable définie dans "Visualisation/forçage" à la
ligne indiquée n'est pas mise à jour car le type
d'automate configuré pour cette variable n'existe pas.
Vérifiez l'adresse configurée.
250002
La variable définie dans "Visualisation/forçage" à la
ligne indiquée n'est pas mise à jour car une
représentation du type d'automate n'est pas possible
dans ce type de variable.
Vérifiez l'adresse configurée.
250003
Impossible d'établir une connexion à l'automate. Les
variables ne sont pas mises à jour.
Contrôlez la connexion à l'automate. Vérifiez que
l'automate soit bien en service et en ligne.
260000 - Alarmes Système du mot de passe
Numéro
Effet/origines
Solution
260000
Un utilisateur inconnu ou un mot de passe inconnu a
été entré dans le système.
L'utilisateur est déconnecté du système.
Connectez-vous au système en tant qu'utilisateur
doté d'un mot de passe valide.
260001
L'utilisateur connecté ne dispose pas de droits lui
permettant d'exécuter la fonctionnalité protégée.
Connectez-vous au système en tant qu'utilisateur
ayant les droits nécessaires.
260002
Cette alarme apparaît au déclenchement de la
fonction système "TracerChangementUtilisateur".
--
260003
L'utilisateur s'est déconnecté du système.
--
260004
Le nouveau nom saisi dans la vue des utilisateurs
existe déjà dans la gestion des utilisateurs.
Sélectionnez un autre nom d'utilisateur car les noms
d'utilisateur doivent être uniques dans la gestion
des utilisateurs.
260005
Le système ignore l'entrée.
Entrez un nom d'utilisateur plus court.
260006
Le système ignore l'entrée.
Entrez un nom d'utilisateur plus court ou plus long.
260007
Le temps de déconnexion entré n'est pas compris
dans la plage valide de 0 à 60 minutes.
Le système ignore la valeur entrée et conserve la
valeur initiale.
Entrez une valeur comprise entre 0 et 60 minutes
pour le temps de déconnexion.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
371
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
260008
Vous avez tenté de lire un fichier PTProRun.pwl créé
avec ProTool V 6.0 dans WinCC flexible.
La lecture du fichier a été interrompue pour cause
d'incompatibilité du format.
--
260009
Vous avez tenté de supprimer un des utilisateurs
"Admin" ou "PLC User". Ces deux utilisateurs font
partie intégrante de la gestion des utilisateurs et ne
doivent pas être supprimés.
S'il est nécessaire de supprimer un utilisateur, par
exemple si le nombre maximum d'utilisateurs est
atteint, supprimez un autre utilisateur.
260012
Le mot de passe saisi dans la boîte de dialogue
"Modifier le mot de passe" et la confirmation ne
correspondent pas.
Le mot de passe n'est pas modifié. L'utilisateur
connecté est déconnecté.
Vous devez vous connecter à nouveau au système
Entrez ensuite deux mots de passe identiques pour
pouvoir le modifier.
260013
Le mot de passe saisi dans la boîte de dialogue
"Modifier le mot de passe" est déjà utilisé et n'est
donc pas valide.
Le mot de passe n'est pas modifié. L'utilisateur
connecté est déconnecté.
Vous devez vous connecter à nouveau au système
Saisissez ensuite un mot de passe non
encore utilisé.
260014
Vous avez tenté de vous connecter trois fois de suite
avec un mot de passe erroné.
Vous êtes bloqué et affecté au groupe n° 0.
Vous pouvez vous connecter au système avec un
mot de passe correct. L'affectation au groupe n'est
modifiable que par l'administrateur.
260023
Le mot de passe saisi n'est pas conforme à la
stratégie de sécurité.
Saisissez un mot de passe comportant au moins
un chiffre.
260024
Le mot de passe saisi n'est pas conforme à la
stratégie de sécurité.
Saisissez un mot de passe comportant au moins
un chiffre.
260025
Le mot de passe saisi n'est pas conforme à la
stratégie de sécurité.
Saisissez un mot de passe comportant au moins un
caractère spécial.
260028
Une tentative d'accès au serveur SIMATIC Logon a
eu lieu au démarrage du système, lors de de la
tentative de connexion ou lors de la tentative de
modification du mot de passe d'un utilisateur
SIMATIC Logon.
Vérifiez la connexion au serveur SIMATIC Logon
ainsi que sa configuration :
Le nouvel utilisateur n'est pas connecté lors de la
tentative de connexion. Si un autre utilisateur était
préalablement connecté, il est déconnecté.
260029
L'utilisateur SIMATIC Logon n'appartient à aucun
groupe ou à plusieurs groupes.
Le nouvel utilisateur n'est pas connecté. Si un autre
utilisateur était préalablement connecté, il est
déconnecté.
260030
1. Numéro de port
2. Adresse IP
3. Nom de serveur
4. Câble de transmission en bon état.
Ou utilisez une utilisateur local.
Vérifiez les données utilisateur sur le serveur
SIMATIC Logon et la configuration dans votre projet
WinCC flexible. Une ne peut être assigné qu'à un
seul groupe.
L'utilisateur SIMATIC Logon n'a pas pu modifier son
Connectez-vous de nouveau avec un autre mot de
mot de passe sur le serveur SIMATIC Logon. Il est
passe. Vérifiez les règles s'appliquant aux mots de
probable que le nouveau mot de passe ne répond pas passe sur le serveur SIMATIC Logon.
aux règles qui s'appliquent aux mots de passe sur le
serveur ou que l'utilisateur n'est pas autorisé à
modifier son mot de passe.
L'ancien mot de passe est conservé et l'utilisateur
est déconnecté.
372
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
260031
Il n'a pas été possible de connecter l'utilisateur sur le
serveur SIMATIC Logon. Il est probable que le nom
d'utilisateur ou le mot de passe sont erronés ou que
l'utilisateur ne possède pas l'autorisation de
se connecter.
Effectuez une nouvelle tentative. Le cas échéant,
vérifiez les données utilisateur sur le serveur
SIMATIC Logon.
Le nouvel utilisateur n'est pas connecté. Si un autre
utilisateur était préalablement connecté, il
est déconnecté.
260032
Il n'a pas été possible de connecter l'utilisateur sur le
serveur SIMATIC Logon, car son compte
est verrouillé.
Vérifiez les données utilisateur sur le serveur
SIMATIC Logon.
Le nouvel utilisateur n'est pas connecté. Si un autre
utilisateur était préalablement connecté, il
est déconnecté.
260033
L'action de modification du mot de passe ou de
connexion de l'utilisateur n'a pas pu être réalisée.
Vérifiez la connexion au serveur SIMATIC Logon
ainsi que sa configuration :
1. Numéro de port
2. Adresse IP
3. Nom de serveur
4. Câble de transmission en bon état
Ou utilisez une utilisateur local.
260034
La dernière procédure de connexion n'est pas encore
terminée. Une action de l'utilisateur ou une boîte de
dialogue de connexion ne peuvent de ce fait pas
être appelées.
Attendez jusqu'à ce que la procédure de connexion
soit terminée.
La boîte de dialogue de connexion ne s'ouvre pas.
L'action utilisateur n'est pas exécutée.
260035
La dernière tentative de modification du mot de passe
n'est pas encore terminée. Une action de l'utilisateur
ou une boîte de dialogue de connexion ne peuvent de
ce fait pas être appelées.
Attendez jusqu'à ce que la procédure soit terminée.
La boîte de dialogue de connexion ne s'ouvre pas.
L'action utilisateur n'est pas exécutée.
260036
Des licences manquent sur le serveur SIMATIC
Logon. La connexion est encore autorisée.
Vérifiez les licences sur le serveur SIMATIC Logon.
260037
Aucune licence n'est disponible sur le serveur
SIMATIC Logon. Une connexion n'est pas possible.
Vérifiez les licences sur le serveur SIMATIC Logon.
Aucune connexion n'est possible via le serveur
SIMATIC Logon, mais uniquement encore via des
utilisateurs locaux.
260040
Une tentative d'accès au serveur SIMATIC Logon a
eu lieu lors de de la tentative de connexion ou lors de
la tentative de modification du mot de passe d'un
utilisateur SIMATIC Logon.
Vérifiez la connexion au domaine et sa configuration
dans l'éditeur de paramètres de sécurité Runtime.
Ou utilisez une utilisateur local.
Le nouvel utilisateur n'est pas connecté lors de la
tentative de connexion. Si un autre utilisateur était
préalablement connecté, il est déconnecté.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
373
Annexe
8.1 Alarmes système
270000 - Alarmes Système d'alarmes
Numéro
Effet/origines
Solution
270000
Une variable n'apparaît pas dans l'alarme car elle
accède à une adresse non valide sur l'automate.
Vérifiez que la plage de données de la variable
existe bien sur l'automate, que l'adresse configurée
soit correcte et que la plage de valeurs de la variable
le soit également.
270001
Il existe, en fonction du pupitre, un nombre maximal
d'alarmes pouvant être en instance simultanément à
des fins d'affichage (voir les instructions de service).
Ce nombre a été dépassé.
La vue ne contient pas toutes les alarmes.
Toutes les alarmes sont toutefois stockées dans le
tampon des alarmes.
--
270002
Le système affiche des alarmes d'une archive pour
lesquelles il n'y a pas de données dans le projet
actuel.
Pour ces alarmes, le système affiche des caractères
génériques.
Supprimez, le cas échéant, les anciennes données
d'archives.
270003
Impossible de configurer le service car trop de
pupitres veulent le configurer.
Cette action ne peut pas être accomplie par plus de
quatre pupitres.
Connectez moins de pupitres voulant utiliser
ce service.
270004
Accès impossible à un tampon d'alarmes persistant.
Les alarmes ne peuvent pas être restaurées
ni sauvegardées.
Si le problème se reproduit au prochain
redémarrage, contactez l'assistance clientèle
(supprimer Flash).
270005
Tampon d'alarmes persistant endommagé :
impossible de restaurer les alarmes.
Si le problème se reproduit au prochain
redémarrage, contactez l'assistance clientèle
(supprimer Flash).
270006
Projet modifié : les alarmes ne peuvent pas être
restaurées à partir du tampon d'alarmes permanent.
Le projet a été généré et transféré sur le pupitre
opérateur ; l'erreur ne devrait plus survenir au
prochain démarrage du pupitre.
270007
Un problème de configuration empêche la
restauration (DLL supprimée, répertoire
renommé, etc.).
Mettez à jour le système d'exploitation et transférez
à nouveau le projet sur le pupitre opérateur.
280000 - Alarmes DPHMI: Connexion
Numéro
Effet/origines
280000
La connexion a été rétablie car la cause de la coupure -a été éliminée.
280001
Plus aucune donnée n'est écrite ni lue.
Causes possibles :
• Le câble est débranché
• L'automate ne répond pas, est défectueux, etc.
• L'interface utilisée pour le branchement
est incorrecte
• Le système est surchargé.
Vérifiez que
• le câble soit bien branché,
• l'automate fonctionne correctement,
• l'interface correcte soit utilisée.
Le couplage utilisé exige un module de fonction sur
l'automate.
Ce module de fonction a répondu. Une
communication peut à présent avoir lieu.
--
280002
374
Solution
Redémarrez si l'alarme système persiste.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
280003
Le couplage utilisé exige un module de fonction
sur l'automate.
Ce module de fonction n'a pas répondu.
Vérifiez que
• le câble soit bien branché,
• l'automate fonctionne correctement,
• l'interface correcte soit utilisée.
Redémarrez si l'alarme système persiste.
Solution suivant le code d'erreur :
1 : le module de fonction doit mettre à 1 le bit COM
dans le conteneur de réponse
2 : le module de fonction n'est pas autorisé à mettre
à 1 le bit ERROR dans le conteneur de réponse
3 : le module de fonction doit répondre à temps (pas
de dépassement du délai d'attente)
4 : établir une connexion "En ligne" à l'automate
280004
La connexion à l'automate est coupée. Un échange
de données n'a pas lieu actuellement.
Vérifiez les paramètres de connexion dans
WinCC flexible.
Vérifiez si le câble est bien branché, si l'automate est
en bon état ou si l'interface correcte est utilisée.
Redémarrez si le message système persiste.
290000 - Alarmes Système de recettes
Numéro
Effet/origines
290000
Impossible de lire ou d'écrire la variable de recette. La Vérifiez dans la configuration que l'adresse ait bien
valeur initiale lui est affectée.
été configurée sur l'automate.
Le cas échéant, l'alarme inscrit dans le tampon des
alarmes pour jusqu'à quatre autres variables
incorrectes. Le système émet ensuite l'alarme
n° 290003.
290001
Vous avez tenté d'affecter à la variable de recette une Tenez compte de la plage de valeurs du type
valeur non comprise dans la plage autorisée pour ce
de variable.
type.
Le cas échéant, l'alarme inscrit dans le tampon des
alarmes pour jusqu'à quatre autres variables
incorrectes. Le système émet ensuite l'alarme
n° 290004.
290002
La conversion de la valeur d'un format source en un
format cible n'est pas possible.
Le cas échéant, l'alarme inscrit dans le tampon des
alarmes pour jusqu'à quatre autres variables de
recette incorrectes. Le système émet ensuite l'alarme
n° 290005.
Contrôlez la plage de valeurs ou le type
des variables.
290003
Cette alarme apparaît à l'issue de plus de cinq
déclenchements de l'alarme n° 290000.
Dans ce cas, le système ne génère plus
d'alarme ponctuelle.
Vérifiez dans la configuration que les adresses des
variables aient bien été configurées sur l'automate.
290004
Cette alarme est émise quand l'alarme n° 290001 a
été déclenchée plus de cinq fois.
Dans ce cas, aucune alarme ponctuelle n'est
plus générée.
Tenez compte de la plage de valeurs du type
de variable.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Solution
375
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
290005
Cette alarme est émise quand l'alarme n° 290002 a
été déclenchée plus de cinq fois.
Dans ce cas, aucune alarme ponctuelle n'est
plus générée.
Contrôlez la plage de valeurs ou le type
des variables.
290006
Les limites configurées des variables ont été
dépassées par la valeur entrée.
Tenez compte des limites configurées ou actuelles
des variables.
290007
Les structures source et cible de la recette en cours
de traitement sont différentes. La structure cible
comporte une variable de recette de plus que la
structure source.
Le système affecte la valeur initiale de la variable de
recette indiquée.
Ajoutez la variable de recette indiquée à la
structure source.
290008
Les structures source et cible de la recette en cours
de traitement sont différentes. La structure source
comporte une variable de recette de plus que la
structure cible, et aucune valeur ne peut donc être
affectée à cette variable.
Le système ignore la valeur.
Supprimez de la configuration la variable considérée
de la recette indiquée.
290010
Le lieu d'enregistrement configuré dans la recette
n'est pas autorisé.
Causes possibles :
caractères illicites, protection en écriture, support de
données saturé ou inexistant.
Vérifiez le lieu d'enregistrement configuré.
290011
L'enregistrement ayant le numéro indiqué
n'existe pas.
vérifiez la source du numéro (constante ou valeur
de variable),
290012
La recette ayant le numéro indiqué n'existe pas.
vérifiez la source du numéro (constante ou valeur
de variable),
290013
Vous avez tenté de stocker un enregistrement sous
un numéro d'enregistrement existant déjà.
Le système n'exécute pas l'opération.
Pour y remédier, vous avez les
possibilités suivantes :
• vérifiez la source du numéro (constante ou valeur
de variable),
• supprimez auparavant l'enregistrement existant,
• modifiez le paramètre "Ecraser" de la fonction.
290014
Le fichier à importer indiqué est introuvable.
Vérifiez ce qui suit :
• Vérifiez le nom du fichier.
• Assurez-vous que le fichier existe bien dans le
dossier indiqué.
290020
Retour d'information signalant que le transfert
d'enregistrements du pupitre opérateur vers
l'automate a démarré.
--
290021
Retour d'information signalant que le transfert
d'enregistrements du pupitre opérateur vers
l'automate s'est terminé sans erreur.
--
290022
Retour d'information signalant que le transfert
d'enregistrements du pupitre opérateur vers
l'automate s'est soldé par une erreur.
Vérifiez dans la configuration que
• les adresses des variables soient bien
configurées sur l'automate,
• le numéro de recette existe bien,
• le numéro d'enregistrement existe bien,
• le paramètre "Ecraser" de la fonction est
bien défini.
376
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
290023
Retour d'information signalant que le transfert
d'enregistrements de l'automate vers le pupitre
opérateur a démarré.
--
290024
Retour d'information signalant que le transfert des
enregistrements de l'automate vers le pupitre
opérateur s'est terminé sans erreur.
---
290025
Retour d'information signalant que le transfert
d'enregistrements de l'automate vers le pupitre
opérateur s'est soldé par une erreur.
Vérifiez dans la configuration que
• les adresses des variables soient bien
configurées sur l'automate,
• le numéro de recette existe bien,
• le numéro d'enregistrement existe bien,
• le paramètre "Ecraser" de la fonction est
bien défini.
290026
Vous avez tenté de lire ou d'écrire un enregistrement
alors que le tampon de données n'était pas libre.
Cette erreur peut se produire dans le cas de recettes
pour lesquelles un transfert avec synchronisation a
été configuré.
Mettez l'état à zéro dans le tampon de données.
290027
Impossible d'établir une connexion à l'automate. C'est
la raison pour laquelle l'enregistrement ne peut être ni
lu ni écrit.
Causes possibles :
absence de connexion physique à l'automate (câble
débranché, câble défectueux) ou automate arrêté.
Vérifiez la connexion à l'automate.
290030
Cette alarme est émise après resélection d'une vue
contenant une vue simple de recette dans laquelle un
enregistrement est déjà sélectionné.
Rechargez l'enregistrement existant au lieu
d'enregistrement ou conservez les valeurs actuelles.
290031
Lors de l'enregistrement, le système a détecté
l'existence d'un enregistrement portant déjà le
numéro indiqué.
Ecrasez l'enregistrement ou annulez l'opération.
290032
Lors de l'exportation d'enregistrements, le système a
détecté l'existence d'un fichier portant déjà le
nom indiqué.
Ecrasez le fichier ou annulez l'opération.
290033
Demande de confirmation avant de supprimer
des enregistrements.
--
290040
Une erreur d'enregistrement non précisée ayant le
code d'erreur %1 s'est produite.
L'opération est annulée.
Il se peut que le tampon de données ne soit pas
configuré correctement sur l'automate.
Vérifiez le lieu d'enregistrement, l'enregistrement, le
pointeur de zone "Enregistrement" et, le cas
échéant, la connexion à l'automate.
Relancez l'opération après avoir attendu un instant.
Si l'erreur persiste, adressez-vous au Support
technique. Indiquez à cette occasion le code de
l'erreur survenue.
290041
Impossible de stocker un enregistrement ou un fichier
car le lieu d'enregistrement est saturé.
Supprimez les fichiers devenus superflus.
290042
Vous avez tenté d'exécuter simultanément plusieurs
opérations sur des recettes. Le système n'exécute
pas la dernière opération.
Relancez l'opération après avoir attendu un instant.
290043
Demande de confirmation avant de stocker
des enregistrements.
--
290044
Le support de données de la recette est endommagé,
et le système supprime les données.
--
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
377
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
290050
Retour d'information signalant que l'exportation
d'enregistrements a démarré.
--
290051
Retour d'information signalant que l'exportation
d'enregistrements s'est terminée sans erreur.
--
290052
Retour d'information signalant que l'exportation
d'enregistrements s'est soldé par une erreur.
Assurez-vous que la structure des enregistrements
au lieu d'enregistrement et celle de la recette
actuelle sur le pupitre opérateur sont identiques.
290053
Retour d'information signalant que l'importation
d'enregistrements a démarré.
--
290054
Retour d'information signalant que l'importation
d'enregistrements s'est terminée sans erreur.
--
290055
Retour d'information signalant que l'importation
d'enregistrements s'est soldée par une erreur.
Assurez-vous que la structure des enregistrements
au lieu d'enregistrement et celle de la recette
actuelle sur le pupitre opérateur sont identiques.
290056
Impossible de lire ou d'écrire sans erreur la valeur
dans la ligne/colonne indiquée.
L'opération est annulée.
Vérifiez la ligne/colonne indiquée.
290057
Les variables de la recette indiquée ont été
-commutées du mode "Hors ligne" en mode "En ligne".
Toute modification d'une variable de cette recette est
à présent transmise immédiatement à l'automate.
290058
Les variables de la recette indiquée ont été
-commutées du mode "En ligne" en mode "Hors ligne".
Les modifications de variables de cette recette ne
sont plus transmises immédiatement à l'automate,
mais elles doivent, le cas échéant, être transmises à
l'automate par un transfert explicite de données.
290059
Retour d'information signalant que le stockage de
l'enregistrement indiqué a réussi.
--
290060
Retour d'information signalant que l'effacement du
tampon des enregistrements a réussi.
--
290061
Retour d'information signalant que l'effacement du
tampon des enregistrements s'est soldé par
une erreur.
--
290062
Le numéro d'enregistrement est supérieur à 65536.
Impossible de créer l'enregistrement.
Choisissez un autre numéro.
290063
Apparaît dans le cadre de la fonction système
"ExporterEnregistrements" avec paramètre "Ecraser"
à "Non".
Vous avez tenté d'enregistrer une recette sous un
nom de fichier existant déjà.
L'exportation est annulée.
Vérifiez les paramètres de la fonction système
"ExporterEnregistrements".
290064
Retour d'information signalant que la suppression
d'enregistrements a démarré.
--
290065
Retour d'information signalant que la suppression
d'enregistrements s'est terminée sans erreur.
--
290066
Demande de confirmation avant de supprimer
des enregistrements.
--
290068
Question de sécurité demandant si tous les
enregistrements de la recette doivent être supprimés.
--
378
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
290069
Question de sécurité demandant si tous les
enregistrements de la recette doivent être supprimés.
--
290070
L'enregistrement spécifié n'existe pas dans le fichier
d'importation.
Vérifiez la source du numéro de l'enregistrement ou
du nom de l'enregistrement (constante ou valeur
de variable).
290071
A l'édition des valeurs d'enregistrements, une valeur
entrée est inférieure à la limite inférieure de la
variable de la recette.
Le système ignore la valeur entrée.
Entrez une valeur comprise dans les limites de la
variable de la recette.
290072
A l'édition des valeurs d'enregistrements, une valeur
entrée est supérieure à la limite supérieure de la
variable de la recette.
Le système ignore la valeur entrée.
Entrez une valeur comprise dans les limites de la
variable de la recette.
290073
Pour une raison inconnue, une action (par ex. le
stockage d'un enregistrement) n'a pas pu être
exécutée.
Cette erreur correspond à l'alarme d'état
IDS_OUT_CMD_EXE_ERR de la vue étendue
de recette.
--
290074
A l'enregistrement, le système a détecté l'existence
d'un enregistrement portant déjà le numéro indiqué,
mais sous un autre nom.
Ecrasez l'enregistrement, modifiez le numéro de
l'enregistrement ou annulez l'opération.
290075
Un enregistrement portant ce nom existe déjà.
Le stockage de l'enregistrement est annulé.
Choisissez un autre nom pour l'enregistrement.
290110
Réinitialisation aux valeurs par défaut annulée en
raison d'erreurs.
--
290111
Le sous-système Recettes ne peut pas être utilisé.
Les vues de recette n'ont pas de contenu et les
fonctions liées aux recettes ne seront pas exécutées.
Transférez de nouveau le projet avec les recettes (la
case à cocher doit être activée dans le dialogue de
transfert) sur l'appareil.
Causes possibles :
• Une erreur s'est produite lors du transfert
des recettes.
• La structure des recettes a été modifiée dans ES.
Des recettes n'ont pas été transférées lors du
nouveau chargement du projet. Les nouvelles
données de configuration ne correspondent plus
aux anciennes recettes dans l'appareil.
300000 - Alarmes Alarm_S
Numéro
Effet/origines
300000
La surveillance du process (par exemple à l'aide de
Modifiez la configuration de l'automate.
PDiag ou S7-Graph) est mal programmée : Le
nombre d'alarmes simultanément en instance est
supérieur à celui indiqué dans les caractéristiques
techniques de la CPU. L'automate n'est plus capable
de gérer d'autres alarmes de type ALARM_S et de les
signaler aux pupitres opérateurs.
300001
La connexion pour ALARM_S sur cet automate n'est
pas exécutée.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Solution
Sélectionnez un automate prenant en charge le
service ALARM_S.
379
Annexe
8.1 Alarmes système
310000 - Alarmes Système de journaux
Numéro
Effet/origines
Solution
310000
Le nombre de journaux à imprimer simultanément est
trop élevé.
Comme une seule impression de journal est possible
à la fois, le système refuse l'ordre d'impression.
Attendez la fin de l'impression du dernier
journal actif.
Répétez, le cas échéant, l'ordre d'impression.
310001
Une erreur s'est produite lors de l'adressage de
Tenez compte des autres événements alarmes
l'imprimante. Le journal n'est pas imprimé ou l'est mal. système émises conjointement à cette alarme.
Répétez, le cas échéant, l'ordre d'impression.
320000 - Alarmes
Numéro
Effet/origines
Solution
320000
Les déplacements sont déjà affichés par un
autre pupitre.
Impossible de commander des déplacements.
Désélectionnez les mouvements sur l'autre pupitre
d'affichage et choisissez de nouveau l'image de
mouvements sur le pupitre d'affichage voulu.
320001
Le réseau est trop complexe.
Impossible d'afficher les opérandes corrompus.
Affichez le réseau en LIST.
320002
Vous n'avez pas sélectionné d'alarme pouvant faire
l'objet d'un diagnostic.
Impossible de sélectionner l'unité concernée par
l'alarme.
Sélectionnez un message d'alarme diagnosticable
dans l'image de messages ZP_ALARM.
320003
Il n'existe pas de message d'alarme pour l'unité
sélectionnée. Aucun réseau ne peut être représenté
dans l'image de détail.
Sélectionnez l'unité perturbée dans l'image
d'ensemble.
320004
Les états de signal nécessaires n'ont pas pu être lus
par l'automate. Les opérandes perturbés ne peuvent
pas être déterminés.
Vérifiez la cohérence entre la configuration sur le
pupitre d'affichage et le programme chargé dans
l'automate.
320005
La configuration comporte des parties ProAgent non
installées. Aucun diagnostic ProAgent ne peut
être effectué.
Installez le logiciel optionnel ProAgent en vue d'une
procédure de configuration.
320006
Vous tentez d'exécuter une fonction impossible dans
cette constellation.
Vérifiez le type de l'unité sélectionnée.
320007
Aucun opérande ayant provoqué la panne n'a été
trouvé dans les réseaux.
ProAgent ne peut pas afficher d'opérande corrompu.
Mettez l'image de détail en mode de représentation
LIST et vérifiez l'état des opérandes et des
opérandes à exclure.
320008
Les données de diagnostic enregistrées dans la
configuration ne sont pas synchronisées avec celles
de l'automate.
ProAgent ne peut afficher que les unités
de diagnostic.
Retransférez le projet sur le pupitre opérateur.
320009
Les données de diagnostic enregistrées dans la
configuration ne sont pas tout à fait synchronisées
avec celles de l'automate. Les vues de diagnostic
peuvent être utilisées normalement.
Il se peut que ProAgent ne puisse pas afficher tous
les textes de diagnostic.
Retransférez le projet sur le pupitre opérateur.
380
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
320010
Les textes de diagnostic enregistrés dans la
configuration ne sont pas synchronisés avec ceux
disponibles dans STEP7.
Les données de diagnostic de ProAgent ne sont pas
à jour.
Retransférez le projet sur le pupitre opérateur.
320011
Une unité ayant les numéros de DB et de FB
correspondants n'existe pas.
Impossible d'exécuter la fonction.
Vérifiez les paramètres de la fonction
"SélectionUnité" et les unités sélectionnées dans
le projet.
320012
La boîte de dialogue "Commande du graphe
séquentiel" n'est plus prise en charge.
Utilisez dans votre projet l'image de séquence
ZP_STEP du projet standard correspondant. Au lieu
de la fonction
"Vue_densemble_commande_de_graphe_sequentiel
", appelez la fonction "ActiverVue" avec ZP_STEP
en tant que nom de vue.
320014
L'automate sélectionné ne peut pas être évalué
pour ProAgent.
L'affichage d'alarmes configuré pour la fonction
système "VueAlarmes_Panne_Evaluer"
est introuvable.
Vérifiez le paramètre de la fonction système
"VueAlarmes_Panne_Evaluer".
330000 - Alarmes GUI
Numéro
Effet/origines
Solution
330022
Il y a trop de boîtes de dialogue ouvertes sur le
pupitre opérateur.
Fermez les boîtes de dialogue inutiles sur le
pupitre opérateur.
330026
La validité du mot de passe ne dure que le nombre de Entrez un nouveau mot de passe.
jours indiqué.
350000 - Alarmes GUI
Numéro
Effet/origines
Solution
350000
Les paquets PROFIsafe ne sont pas arrivés dans le
temps imparti.
Il y a un problème de communication avec la CPU F.
Vérifiez la connexion WLAN.
Fin de RT.
350001
Les paquets PROFIsafe ne sont pas arrivés dans le
temps imparti.
Il y a un problème de communication avec la CPU F.
Vérifiez la connexion WLAN.
La connexion PROFIsafe sera de nouveau établie.
350002
Une erreur interne s'est produite.
Erreur interne
Fin de Runtime.
350003
Retour d'information de l'établissement de la
connexion à la CPU F.
--
Les boutons d'arrêt d'urgence sont dorénavant actifs.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
381
Annexe
8.1 Alarmes système
Numéro
Effet/origines
Solution
350004
La communication PROFIsafe a été arrêtée et la
connexion suspendue.
Il est possible de mettre fin au Runtime.
--
Les boutons d'arrêt d'urgence ne sont dorénavant
plus actifs.
350005
L'adresse configurée du périphérique de sécurité
est incorrecte.
Il est impossible d'établir une connexion PROFIsafe.
Vérifiez et modifiez l'adresse du périphérique de
sécurité dans WinCC flexible ES.
350006
Le projet a été démarré. La fonctionnalité des
boutons d'acquittement doit être vérifiée au
démarrage du projet.
Actionnez les deux boutons poussoir d'acquittement
dans les positions "Acquittement" et "Panique".
350008
Un nombre incorrect de touches Failsafe a
été configuré.
Modifiez le nombre des touches Failsafe dans
le projet.
Il est impossible d'établir une connexion PROFIsafe.
350009
Le pupitre se trouve en mode Override.
Quittez le mode Override.
Une détection de transpondeur n'est éventuellement
pas possible et une détermination du lieu n'est donc
plus possible.
350010
382
Erreur interne : Le pupitre n'a pas de touches
Failsafe.
Envoyer l'appareil.
Interlocuteurs dans le monde entier
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.2 Abréviations
8.2
Abréviations
Abréviations
Les abréviations utilisées dans ce manuel ont la signification suivante :
AP
Automate programmable
ANSI
American National Standards Institute
AS 511
Protocole de l'interface PG dans le SIMATIC S5
ASCII
American Standard Code for Information Interchange
BM
Evénement
CCFL
Cold Cathode Fluorescence Lamp
CF
Compact Flash
CPU
Central Processing Unit
CS
Configuration System
CSA
Customer Specified Articles
CSV
Comma Separated Values
CTS
Clear To Send
DC
Direct Current
DCD
Data Carrier Detect
DI
Entrée numérique
DIP
Dual In–Line Package
DP
Périphérie décentralisée
DRAM
Dynamic Random Access Memory
DSN
Data Source Name
DSR
Data Set Ready
DTR
Data Terminal Ready
CMSE
Composants/modules sensibles à l'électricité statique
CEM
Compatibilité électromagnétique
EN
Europa Norm, norme européenne
ESD
Electrostatic Sensitive Device
HF
Haute fréquence
IHM
Human Machine Interface
GND
Ground
CEI
International Electronic Commission (Commission électronique internationale)
IF
Interface
LCD
Liquid Crystal Display (affichage à cristaux liquides)
LED
Light Emitting Diode (diode lumineuse)
MOS
Metal Oxide Semiconductor
MP
Multi Panel
MPI
Multipoint Interface (SIMATIC S7)
MTBF
Durée de vie moyenne avant panne
OP
Operator Panel
PC
Ordinateur personnel
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
383
Annexe
8.2 Abréviations
384
PCL
Printer Control Language
PG
Console de programmation
PPI
Point to Point Interface (SIMATIC S7)
RAM
Random Access Memory
RTS
Request To Send
RxD
Receive Data
TBTS
Safety Extra Low Voltage
SM
Alarme de panne
SP
Service Pack
SPS
Automate programmable
SRAM
Static Random Access Memory
STN
Super Twisted Nematic
Sub–D
Subminiature D (connecteurs)
TCP/IP
Transmission Control Protocol/Internet Protocol
TFT
Thin Film Transistor
TP
Touch Panel
TTL
Logique transistor-transistor
TxD
Transmit Data
UL
Underwriter’s Laboratory
UPS
Uninterruptible Power Supply
AIC
Alimentation ininterrompue en courant
VGA
Video Graphic Array
TV
Touche de validation
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.3 Glossaire
8.3
Glossaire
Alarme de panne
Signale des états de fonctionnement particulièrement urgents, d'où la nécessité
de les acquitter.
Alarme système
Signale des états internes dans le pupitre opérateur et dans l'automate.
Apparition d'un message
Moment auquel un message est déclenché par l'automate ou le pupitre opérateur.
Champ d'affichage
Champ pour l'affichage d'une valeur effective.
Champ ou zone
Zone réservée à l'affichage et/ou la saisie de valeurs dans des textes fixes ou configurés.
Configuration
Définition des paramétrages de base, des messages et des vues spécifiques à l'installation,
à l'aide du logiciel de configuration ProTool.
Copie d'écran
Affichage du contenu de l'écran sur une imprimante raccordée.
Disparition d'un message
Moment auquel un message est retiré par l'automate.
Durée d'affichage
Durée de l'apparition jusqu'à la disparition d'un message.
Durée de panne
Intervalle de temps entre l'apparition et la disparition d'un message d'alarme
Elément de vue
Elément d'une vue – se compose d'un numéro d'entrée, de textes et de variables.
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
385
Annexe
8.3 Glossaire
Evénement
signale des états précis du fonctionnement de la machine ou de l'installation qui sont
raccordées à l'automate.
Fonction d'affichage
Fonction qui provoque une modification du contenu de l'affichage, p. ex. afficher niveau
messages, afficher tampon des messages d'alarme, afficher vue.
Fonctionnement en boucle fermée
Mode de fonctionnement du pupitre opérateur. Contient le mode normal et permet en outre
la communication entre la console de programmation et l'automate par le biais de la
deuxième interface du pupitre opérateur. Ce mode n'est possible que si le couplage à
l'automate est effectué par le protocole AS511.
Fonctionnement normal
Mode du pupitre opérateur où s'affichent des messages et où des vues peuvent
être manipulées.
Impression forcée
Impression automatique des messages d'alarme ou d'événement qui sont effacés en cas de
débordement de mémoire.
Listage de messages
Impression parallèle des messages d'alarme et d'événement pour affichage sur écran.
Mémoire flash
Mémoire programmable qui peut être rapidement effacée pour ensuite y réécrire.
Mode transfert
Le mode du pupitre dans lequel les données sont transférées de la console de
programmation au pupitre opérateur.
Niveau messages
Niveau de dialogue du pupitre opérateur où sont affichés les messages déclenchés.
Niveau vues
Le niveau de traitement du pupitre opérateur auquel se font la surveillance et le pilotage
des vues.
386
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Annexe
8.3 Glossaire
Ordinateur de configuration
Terme regroupant la console de programmation et le PC sur lequel sont créées
les configurations.
Ordre de commande
Déclenchement d'une fonction par l'automate.
Pointeurs de zone
Nécessaire pour permettre l'échange de données entre pupitre opérateur et automate. Elle
contient des indications sur la position et la taille des zones de données dans l'automate.
Softkey
Touche à affectation variable (dépend de l'entrée de vue affichée).
Système à surveiller
Dans le cadre de la commande et de la surveillance à l'aide d'un pupitre opérateur, ce terme
regroupe les machines, centres d'usinage, systèmes et installations ainsi que process.
Test automatique
Vérification de l'état de l'unité centrale et de la mémoire après chaque branchement de la
tension d'alimentation.
Texte d'aide
Informations supplémentaires configurables concernant les messages, les vues, les entrées
de vue et les zones de listes.
Vue
Forme de représentation de données processus d'appartenance logique commune qui
s'affichent ensemble sur le pupitre opérateur et peuvent être modifiées individuellement.
Zone liste déroulante
Champ pour le réglage de la valeur d'un paramètre (possibilité de choisir une valeur parmi
toutes celles présentées).
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
387
Annexe
8.3 Glossaire
388
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Index
Sélectionner l'automate, 63
Type de données admissible, 65
A
Allen Bradley Ethernet IP
Adressage, 73
Acquittement, 101, 147, 190, 243, 297, 335
Installer le pilote de communication, 69
Adressage
Multiplexage d'adresses, 76
Allen Bradley Ethernet IP, 73
Optimiser la configuration, 78
Agences, 7
Paramètres du protocole, 70
Alarme
Paramètres spécifiques à l'automate, 70
Disponibilité selon le pupitre opérateur, 41
Paramètres spécifiques au pupitre, 70
Alarme système
Raccordement, 69
Paramètres, 349
Sélectionner l'automate, 69
Signification, 350
Type d'adressage, 75
Allen Bradley, 48, 49
Type de données autorisé, 72
communication validée avec Allen Bradley Ethernet
Allen-Bradley DH485
IP, 49
Installer le pilote de communication, 61
Configurer une alarme, 104
Installer un pilote de communication pour Windows
Créer une variable, 102
XP, 61, 62
Définir une variable, 102
Asynchrone
Partenaires de communication, 48, 49
Transfert des données, 94, 140, 183, 236, 290, 328
Pilote de communication Allen Bradley DF1, 48
Automate
Pilote de communication Allen Bradley DH485, 48
GE Fanuc, 122
Pilote de communication Allen Bradley Ethernet
Automate pouvant être couplé
IP, 49
Mitsubishi Electric, 205
Allen Bradley DF1
Couplage multipoint module KF2 sur DH+ LAN, 51
Couplage multipoint module KF23 sur DH485
B
LAN, 52
Brochage des connecteurs
Couplage point à point, 50
Installer le pilote de communication, 52
6XV1440 - 2P pour le protocole PG Mitsubishi, 250
Paramètres de protocole, 53
6XV1440 - 2R pour le protocole PG Mitsubishi, 251
Paramètres réseau, 54
6XV1440 - 2UE32 pour le protocole PG
Paramètres spécifiques à l'automate, 54
Mitsubishi, 249
Paramètres spécifiques au pupitre, 54
6XV1440-1K, 303
Raccordement, 50
6XV1440-2X _ _ _, 343
Sélectionner l'automate, 53
Câble de raccordement PP2, 156
Type de données admissible, 55
Câble de raccordement PP3, 157
Allen Bradley DH485
Câble de raccordement PP4, 158
Câble de raccordement PP5 avec connecteur
Couplage multipoint, 60
Couplage point à point, 59
RJ45, 159
Optimiser la configuration, 66
Câble de raccordement PP6 avec connecteur
Paramètres de protocole, 63
RJ45, 160
Paramètres réseau, 64
Câble multipoint 1, 202
Paramètres spécifiques à l'automate, 64
Câble multipoint 1 : MP/TP/PC, 346
Paramètres spécifiques au pupitre, 63
Câble multipoint 2, 203
Raccordement, 59
Câble multipoint 2 : RS422, MP/TP/PC, 347
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
389
Index
Câble multipoint 1, 202
Câble multipoint 1 : MP/TP/PC, 346
Câble multipoint 12, 203
Câble multipoint 2 : RS422, MP/TP/PC, 347
Câble multipoint MP1, 161
Câble multipoint MP8, 162
Câble point à point 1, 198, 304
Câble point à point 2, 199, 305
Câble point à point 3, 200, 306
Câble point à point 4, 201
Câble point à point PP2 pour Omron, 344, 345
GE Fanuc, 122
LG GLOFA-GM, 165
Mitsubishi Electric via le protocole 4, 214
Mitsubishi PG, 207
Modicon, 264
MP1 pour le protocole 4 Mitsubishi, 257
MP2 pour le protocole 4 Mitsubishi, 258
Omron Hostlink/Multilink, 309
PP1 pour l'adaptateur HE693SNP232A, 155
PP1 pour le protocole 4 Mitsubishi, 252
PP2 pour Allen-Bradley, 115
PP2 pour le protocole 4 Mitsubishi, 253
PP3 pour le protocole 4 Mitsubishi, 254
PP4 pour le protocole 4 Mitsubishi, 255
PP5 pour le protocole 4 Mitsubishi, 256
Cause d'erreur possible
Transfert des données, 96, 142, 185, 238, 292, 330
Centre de formation, 7
Communication
Ethernet, 23
C
via des variables, 16
Via pointeur de zone, 16
Câble de raccordement
Configurer un acquittement
6XV1440 - 2L, 109
Message d'alarme, 106, 151, 194, 247, 301, 339
6XV1440 - 2P pour le protocole PG Mitsubishi, 250
Configurer une alarme
6XV1440 - 2R pour le protocole PG Mitsubishi, 251
Allen Bradley, 104
6XV1440-1K, 303
Modicon, 299
6XV1440-2K, 108
Omron Hostlink/Multilink, 337
6XV1440–2V, 111
Connecter
6XV1440-2X _ _ _, 343
Pupitre opérateur avec automate, 58, 68, 154, 213,
Câble Allen-Bradley 1747-CP3, 112
270, 342
Câble Allen-Bradley 1761-CBL-PM02, 113
Créer un tableau
Câble Allen-Bradley 1784-CP10, 110
GE Fanuc, 148
Câble de raccordement MP1, 118
LG GLOFA-GM, 191
Câble de raccordement PP1, 114
Mitsubishi Electric, 244
Câble de raccordement PP2, 156
Modicon, 298
Câble de raccordement PP3, 116, 157
Omron Hostlink/Multilink, 336
Câble de raccordement PP4, 117, 158
Créer une variable
Câble de raccordement PP5 avec connecteur
Allen Bradley, 102
RJ45, 159
GE Fanuc, 148
Câble de raccordement PP6 avec connecteur
LG GLOFA-GM, 191
RJ45, 160
Mitsubishi Electric, 244
Câble multipoint MP1, 161
Câble multipoint MP8, 162
Câble point à point 1, 198, 304
Câble point à point 2, 199, 305
Câble point à point 3, 200, 306
Câble point à point 4, 201
Câble point à point PP1 pour Omron, 344
Câble point à point PP2 pour Omron, 345
MP1 pour le protocole 4 Mitsubishi, 257
MP2 pour le protocole 4 Mitsubishi, 258
PP1 pour l'adaptateur HE693SNP232A, 155
PP1 pour le protocole 4 Mitsubishi, 252
PP2 pour le protocole 4 Mitsubishi, 253
PP3 pour le protocole 4 Mitsubishi, 254
PP4 pour le protocole 4 Mitsubishi, 255
PP5 pour le protocole 4 Mitsubishi, 256
Brochage des raccordements
6XV1440 - 2L, 109
6XV1440-2K, 108
6XV1440–2V, 111
Câble Allen-Bradley 1747-CP3, 112
Câble Allen-Bradley 1761-CBL-PM02, 113
Câble Allen-Bradley 1784-CP10, 110
Câble de raccordement MP1, 118
Câble de raccordement PP1, 114
Câble de raccordement PP3, 116
Câble de raccordement PP4, 117
PP2 pour Allen-Bradley, 115
Bureaux, 7
390
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Index
Modicon, 298
Omron Hostlink/Multilink, 336
D
Association aux protocoles, 31
Interface de transfert du projet
Disponibilité selon le pupitre opérateur, 44
L
Déclenchement au moyen d'une fonction configurée
Transfert des données, 97, 143, 186, 239, 293, 331 LG GLOFA
Définir une variable
Installer le pilote de communication, 165
LG GLOFA-GM
Allen Bradley, 102
Disponibilité selon le pupitre opérateur
Créer une variable, 191
LG GLOFA-GM, 163
Alarme, 41
Interface de transfert du projet, 44
Câble de raccordement, 165
Protocole, 26
Communication validée, 163
Touche directe, 42
Optimiser la configuration, 169
Paramètres de protocole, 166
Paramètres spécifiques à l'automate, 167
E
Paramètres spécifiques au pupitre, 166
Partenaire de communication, 163
Echange de données, 23
Raccordement, 165
Editeur Liaisons, 18
Représentation dans WinCC flexible, 168
Ethernet, 23
Sélectionner l'automate, 166
Type de données admissible, 167
LG GLOFA-GM
G
Créer un tableau, 191
GE Fanuc, 119
Câble de raccordement, 122
M
Créer un tableau, 148
Créer une variable, 148
Message d'alarme, 101, 147, 190, 243, 297, 335
Installer le pilote de communication, 122
Acquittement par l'automate, 107, 152, 195, 248,
Paramètres de protocole, 123
302, 340
Paramètres réseau, 124
Acquittement sur le pupitre opérateur, 107, 152,
Paramètres spécifiques à l'automate, 124
195, 248, 302, 340
Paramètres spécifiques au pupitre, 123
Configurer un acquittement, 106, 151, 194, 247,
Partenaire de communication, 119
301, 339
Raccordement, 120
Message d'événement, 101, 147, 190, 243, 297, 335
Sélectionner l'automate, 122
Mitsubishi Electric, 205
Type de données, 124
Automate pouvant être couplé, 205
Communication validée, 206
Créer un tableau, 244
I
Créer une variable, 244
Image des DEL, 83, 129, 172, 225, 280, 318
Partenaire de communication, 205
Installer le pilote de communication
Mitsubishi PG
Allen Bradley DF1, 52
Installer le pilote de communication, 208
Allen Bradley Ethernet IP, 69
Optimiser la configuration, 211
Allen-Bradley DH485, 61
Paramètres de protocole, 208
GE Fanuc, 122
Paramètres spécifiques au pupitre, 208
LG GLOFA, 165
Raccordement, 207
Mitsubishi PG, 208
Sélectionner l'automate, 208
Mitsubishi Protocol 4, 214
Type de données admissible, 210
Modicon, 264, 271
Mitsubishi Protocol 4
Omron Hostlink/Multilink, 310
Installer le pilote de communication, 214
Interface
Optimiser la configuration, 220
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
391
Index
Paramètres de protocole, 215
Paramètres spécifiques à l'automate, 217
Paramètres spécifiques au pupitre, 216
Raccordement, 214
Sélectionner l'automate, 215
Type de données admissible, 218
Modicon, 259
Câble de raccordement, 264
Communication validée avec Modbus RTU, 260
Communication validée avec Modbus TCP/IP, 261
Configurer une alarme, 299
Créer un tableau, 298
Créer une variable, 298
Installer le pilote de communication, 264, 271
Optimiser la configuration, 268
Paramètres de protocole, 265, 272
Paramètres réseau, 266
Paramètres spécifiques à l'automate, 266, 272
Paramètres spécifiques au pupitre, 266, 272
Partenaires de communication, 259
Raccordement, 264, 271
Restrictions avec Modbus RTU, 260
Restrictions avec Modbus TCP/IP, 262
Sélectionner l'automate, 265, 271
Type de données admissible, 267, 273
Multiplexage
Multiplexage d'adresses Allen Bradley Ethernet
IP, 76
O
Omron Hostlink/Multilink, 307
Câble de raccordement, 309
Configurer les paramètres de protocole, 311
Configurer une alarme, 337
Créer un tableau, 336
Créer une variable, 336
Installer le pilote de communication, 310
Optimiser la configuration, 314
Paramètres spécifiques à l'automate, 311
Paramètres spécifiques au pupitre, 311
Partenaires de communication, 307
Raccordement, 309
Sélectionner l'automate, 310
Type de données admissible, 312
OP 73
Vitesse de transmission sur PROFIBUS, 54, 64,
123, 167, 209, 216, 266, 311
OP 77A
Vitesse de transmission sur PROFIBUS, 54, 64,
123, 167, 209, 216, 266, 311
Opération dans l'affichage de recette
392
Transfert des données, 99, 145, 188, 241, 296, 334
Optimiser la configuration, 274
Allen Bradley DF1, 56
Allen Bradley DH485, 66
Allen Bradley Ethernet IP, 78
GE Fanuc, 126
LG GLOFA-GM, 169
Mitsubishi PG, 211
Mitsubishi Protocol 4, 220
Modicon, 268
Omron Hostlink/Multilink, 314
P
Paramètres
Editeur Liaisons, 19
Paramètres de protocole
Allen Bradley DF1, 53
Allen Bradley DH485, 63
GE Fanuc, 123
LG GLOFA-GM, 166
Mitsubishi PG, 208
Mitsubishi Protocol 4, 215
Modicon, 265, 272
Omron Hostlink/Multilink, 311
Paramètres du protocole
Allen Bradley Ethernet IP, 70
Paramètres réseau
Allen Bradley DF1, 54
Allen Bradley DH485, 64
GE Fanuc, 124
Modicon, 266
Paramètres spécifiques à l'automate
Allen Bradley DF1, 54
Allen Bradley DH485, 64
Allen Bradley Ethernet IP, 70
LG GLOFA-GM, 167
Mitsubishi Protocol 4, 217
Modicon, 266, 272
Omron Hostlink/Multilink, 311
Paramètres spécifiques au pupitre
Allen Bradley DF1, 54
Allen Bradley DH485, 63
Allen Bradley Ethernet IP, 70
GE Fanuc, 123, 124
LG GLOFA-GM, 166
Mitsubishi PG, 208
Mitsubishi Protocol 4, 216
Modicon, 266, 272
Omron Hostlink/Multilink, 311
Partenaire de communication
GE Fanuc, 119
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Index
LG GLOFA-GM, 163
Mitsubishi Electric, 205
Modicon, 259
Omron Hostlink/Multilink, 307
Partenaires de communication, 15
Allen Bradley, 48, 49
Pilote de communication, 17
Pointeurs de zone, 38, 84, 130, 173, 226, 281, 319
Coordination, 89, 135, 178, 231, 286, 324
Date/heure, 87, 133, 176, 229, 284, 322
Date/heure de l'automate, 88, 134, 177, 230, 285,
323
Disponibilité, 38
Editeur Liaisons, 20
Enregistrement, 93, 139, 182, 235, 290, 328
ID du projet, 90, 136, 179, 232, 287, 325
Numéro de vue, 86, 132, 175, 228, 283, 321
Tâche de commande, 91, 137, 180, 233, 287, 325
Principe de communication, 47, 119, 164, 206, 263,
308
PROFIBUS
OP 73, 54, 64, 123, 167, 209, 216, 266, 311
OP 77A, 54, 64, 123, 167, 209, 216, 266, 311
Protocole
Disponibilité selon le pupitre opérateur, 26, 37
Protocole de communication
Disponibilité, 26
Interface prise en charge, 31
Pointeurs de zone, 38
Pupitre opérateur
Mise en service, 57, 67, 79, 153, 196, 212, 221,
269, 276, 341
Pointeurs de zone disponibles, 38
Protocole disponible, 26
Relier à l'automate, 58, 68, 80, 154, 197, 213, 222,
270, 277, 342
Transférer le projet, 58, 68, 80, 153, 196, 213, 222,
270, 276, 341
Pupitre opérateur pouvant être couplé, 26, 42
R
Raccordement
Allen Bradley DF1, 50
Allen Bradley DH485, 59
Allen Bradley Ethernet IP, 69
GE Fanuc, 120
LG GLOFA-GM, 165
Mitsubishi PG, 207
Mitsubishi Protocol 4, 214
Modicon, 264, 271
Omron Hostlink/Multilink, 309
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Requête de courbe, 81, 170, 278, 316
S
Sélectionner l'automate
Allen Bradley DF1, 53
Allen Bradley DH485, 63
Allen Bradley Ethernet IP, 69
LG GLOFA-GM, 166
Mitsubishi PG, 208
Mitsubishi Protocol 4, 215
Modicon, 265, 271
Omron Hostlink/Multilink, 310
Synchrone
Transfert de données, 95, 141, 184, 237, 291, 329
T
Tâche de commande
Transfert des données, 97, 143, 186, 239, 294, 332
Touche directe
Disponibilité selon le pupitre opérateur, 42
Transférer le projet
Pupitre opérateur, 58, 68, 153, 213, 270, 341
Transfert, 44
Transfert de courbe, 81, 170, 278, 316
Transfert de données
Avec synchronisation, 95, 141, 184, 237, 291, 329
Pointeur de zone Date/heure sur l'automate, 88,
134, 177, 230, 285, 323
Pointeur de zone ID du projet, 90, 136, 179, 232,
287, 325
Pointeur de zone Tâche de commande, 91, 137,
180, 233, 287, 325
Transfert des données
Cause d'erreur possible, 96, 142, 185, 238, 292,
330
Déclenchement au moyen d'une fonction
configurée, 97, 143, 186, 239, 293, 331
Opération dans l'affichage de recette, 99, 145, 188,
241, 296, 334
Pointeur de zone "coordination, 89, 135, 178, 231,
286, 324
Pointeur de zone "Numéro de vue", 86, 132, 175,
228, 283, 321
Pointeur de zone Date / heure, 87, 133, 176, 229,
284, 322
Pointeur de zone Enregistrement, 93, 139, 182,
235, 290, 328
Pointeurs de zone, 84, 130, 173, 226, 281, 319
Sans synchronisation, 94, 140, 183, 236, 290, 328
Tâche de commande, 97, 143, 186, 239, 294, 332
393
Index
Type de données admissible
Allen Bradley DF1, 55
Allen Bradley DH485, 65
GE Fanuc, 124
LG GLOFA-GM, 167
Mitsubishi PG, 210
394
Mitsubishi Protocol 4, 218
Modicon, 267, 273
Omron Hostlink/Multilink, 312
Type de données autorisé
Allen Bradley Ethernet IP, 72
WinCC flexible 2008 Communication Partie 2
Manuel d' utilisation, 07/2008, 6AV6691-1CA01-3AC0
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising