E2c News - Ecole de la deuxième chance en Val d`Oise

E2c News - Ecole de la deuxième chance en Val d`Oise
ite
tr
Re
le
ez
o uv
jo u
li
l en
a
n
r
ww
gne
le s
sur
d
E
e l’
2C
LE JOURNAL DE L’ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE DE VAL DE FRANCE
95
fr
.
c95
2
e
w.
E2c News
Val d’Oise
Année 2011, n°1
Mois de parution Janvier
Dans ce numéro :
Les journalistes
A la UNE
LES GRANDS MOMENTS DE 2010…
Les stagiaires:
L’inauguration de l’école.
Samir
Saïda
pé à deux journées de consultation pendant
lesquelles ils se sont exprimés sur des thèmes
aussi divers que les transports, l'emploi, la
formation, la culture… »
(extrait du site du Conseil Général du Val d’Oise.)
Darine, référente du projet a accompagné des
jeunes de l’E2C 95 sélectionnés pour participer aux échanges lors du week-end à SaintPair sur mer.
Julie
Elhadjahmed
5e rencontres sportives des E2C.
Aude
Sophie C.
Le Mercredi 17 Novembre 2010 a eu lieu la
cérémonie officielle d‘inauguration du site de
Val de France de l’E2C 95.
A cette occasion, nous avons eu le plaisir
d’accueillir dans nos locaux la majorité des
partenaires et financeurs du projet E2C sur le
territoire de l’école...
Sandra
Les formateurs:
En juin dernier, a eu lieu les 5e rencontres
sportives des E2c à Nancy: 8 jeunes stagiaires des sites d’Argenteuil-Bezons et de Val de
France, 4 garçons (Jéremy, Didier, Olivier et
Shatushan) et 4 filles (Caroline, Anne-Laure,
Elodie et Stéphanie) accompagnés de Stanley
le formateur en sport, ont été sélectionnés
pour participer à cette aventure humaine et
sportive.
(suite de l’article sur le site de l’école)
Stanley
Participation des jeunes de
l’E2C 95 au débat sur le grand
Paris
Florence
Les grands
Moments de 2010
p1
E2C News
Les projets de
l’Ecole.
P2-3
Société
Villiers le Bel, les
séquelles des
émeutes.
p4
EMPLOI
Devenir Pompier.
p4
Culture
Le new style.
p5
Cultures du cœur.
p5
Soukeyna
 infos
« En juin dernier, un échantillon de 37 jeunes de 18 à 25 ans, d'horizons différents et
issus de l'ensemble du Val d'Oise ont particiResponsable de la publication : Soukeyna N’GOM
Pour clôturer cette rencontre, une remise des
récompenses a eu lieu dans les locaux du club
de foot professionnel de Nancy l’A.S.N.L.
Nous avons fini à la 10ème place (nous étions
19ème avant la dernière journée) et avons eu
le plaisir de recevoir le prix du fair-play après
une attention inattendue du formateur sport de
Marseille.
Stanley
EN BON
US
………
………
 JEUX…
..6
………
…..7
E2C news
BONUS
L’E2c SUR LES ROUTES DE l’ARABIE ET AUTRES MERVEILLES
DU LOUVRE
Quelques personnes de chaque groupe sont allées visiter une exposition
au musée du Louvre à Paris.
Cette exposition s’intitulait « Les
routes d’Arabie » . Nous avons eu la
chance de recevoir des invitations
offertes par la fondation Total pour
visiter l’exposition avec un guide
qui a pu répondre à toutes nos questions.
Tout au début de l’exposition la
guide nous a présenté la carte générale des routes d’Arabie.
Les stagiaires devant le musée du Louvre
Un partenariat culturel a été mis en place en
2010 avec le musée du Louvre pour permettre
aux stagiaires de bénéficier des expositions et
trésors artistiques du musée.
Le cycle d’exposition a débuté en 2010 par « les
routes d’Arabie » offerte par la fondation Totale
et se poursuivra en 2011 par « les chefs d’œuvre
du Louvre ».
Samir, stagiaire à l’école nous raconte sa visite
de l’exposition « Les routes d’Arabie »:
Ce qui m’a beaucoup plu s’est également une représentation de la Mecque et Médine extrait d’un recueil de
prières datant du XVe siècle. La
Mecque était un tout petit site paisible entouré de nature alors qu’aujourd’hui le lieu est beaucoup plus
construit et accueil énormément de
monde, cela a beaucoup changé.
A la fin de la visite la fondation Totale nous a offert deux places pour le
musée du Louvre et le très beau catalogue de l’exposition.
Puis, nous avons visité l’exposition
constituée d’œuvres prêtées en grande partie par le Musée de Riyâd en
Arabie Saoudite.
Certains objets m’ont tout particulièrement étonnés tels qu’une louche et
une passoire en argent datant du Ier
et IIe siècle dont on se servait sans
doute pendant les banquets de funérailles car ils ont été découverts dans
des tombes.
2010, l’année du développement durable
I l y’a une artiste qui est venue à l’école pour
nous présenter un projet qui lui tenait à cœur;
cette artiste s’appelle Agnès Cappadoro.
L’artiste a exposé ses tableaux dans l’école et
nous avons pu discuter avec elle après avoir
regardé son travail.
Nous avons été invité à bien observer chaque
œuvre et à nous forger notre propre opinion
avant l’intervention de la plasticienne qui a
répondu à nos questions.
Il s’agissait de nous proposer dialogue et
réflexion autour du thème du développement
durable thème que nous avons ensuite travaillé en classe.
Personnellement, je n’ai pas apprécié la partie
en noir et blanc des tableaux car je trouve que
cela donnait une impression triste et ancienne.
En revanche, j’ai bien aimé les discussions
avec l’artiste sur son parcours et les techniques qu’elle a utilisées la photographie et
l’aquarelle numérique.
Saïda
Agnès Cappadoro
Samir
A MEDITER...
Le renard sans pattes
Un homme vit un jour un renard sans pattes. Curieux de savoir comment il pouvait se maintenir en vie (l’animal avait l’air bien
nourri), il commença à l’épier. Il découvrit qu’il avait l’habitude de se poster près de l’endroit où un lion venait dévorer ses proies.
Une fois rassasié, le fauve en abandonnait les restes, et le renard en faisait son repas. Notre homme décida de laisser faire le destin,
qui ne pourrait manquer de lui accorder, pensait- il, le même traitement. Il s’assit donc au coin d’une rue, et attendit. Tout ce qui
arriva, c’est qu’il devint de plus en plus faible et affamé, car rien ni personne ne s’intéressa jamais à lui.
Enfin un jour il entendit une voix lui dire : »pourquoi te conduire comme un renard estropié ? Pourquoi ne pas être un lion de sorte
que les autres puissent profiter de tes restes ?
Saadi conte cette histoire dans Le verger
Extrait de Apprendre à Apprendre d’ Idries Shah
Conte proposé par Maryvonne (formatrice en français)
JEUX LINGUISTIQUES
BONUS
E2C news
« T’AS LE CHOIX » L’EXPO SUR LA CONTRACEPTION REALISEE PAR
LES JEUNES D’ARGENTEUIL
Une journée agréable au colloque DES E2C
Nous remercions l’E2C d’Argenteuil d’avoir mis à notre disposition l’exposition sur la contraception réalisée l’année dernière
par les jeunes de l’E2C d’Argenteuil dans le cadre de l’atelier
« Vie affective et sexuelle » en partenariat avec le CODES.
Cette exposition, grâce à de grands kakemonos colorés et très
ludiques nous informe sur les différents moyens de contraceptions existants et leurs modes d’utilisation.
Réalisée entièrement par les stagiaires, cette exposition est très
complète et permet de découvrir des méthodes contraceptives
peu connues comme la cape vaginale ou l’anneau vaginale.
Intervention d’Olivier Jospin au côté d’Edith Cresson et Fadela Amara lors
du colloque.
Quelques stagiaires de notre école et moi-même avons eu l’honneur d’être désignés comme représentants de l’e2c Val de France
afin de participer au colloque national des E2C le 26 Octobre 2010 au carrousel du Louvre à Paris. En arrivant dans ce lieu, nous
avons eu l’occasion d’assister à une conférence de presse entre les journalistes et les personnalités étant responsables de
l’ouverture des écoles de la deuxième chance en France. Ensuite on a dû s’installer dans une grande salle, où était présents des
personnes de la politique dont Fadéea Amara ( ancien premier ministre ). Nous étions près de 800 personnes à participer à ce
colloque. Le colloque est un grand débat entre les jeunes et les entreprises, nous avions l’occasion de poser des questions car il
s’agissait de notre avenir professionnel à tous. Pour nous remercier d’avoir été présents, on nous a offert une balade en bateau
mouche et une visite du musée du Louvre. J’ai apprécié cette journée car j’ai pu prendre conscience que les entreprises n’avaient
aucunes craintes et pouvaient embaucher des jeunes venant de l’école de la deuxième chance.
Julie
L’HISTOIRE DU CHIFFRE
L’Homme a eu très vite besoin de dénombrer diverses choses :
objets, bêtes, personnes.
De nombreux os et bois d’animaux datant de 20 000 à 35 000
ans et munis de plusieurs encoches ont été découverts en
Europe : ils constituent les plus anciennes « machines à
compter ».
Ces bâtons osseux étaient gravés d’un cran à chaque fois qu’une
bête était tuée. Différents os étaient employés pour chaque type
d’animal.
Le premier système de numération était inventé. On pouvait
ainsi garder trace et transmettre une quantité.
Différents systèmes de numération
La plupart des civilisations adoptèrent par la suite un système
de numération en base 10 (dix unités font une dizaine), système
issu de l’utilisation des 10 doigts de la main.
Quant aux Sumériens, ils choisirent une base 60 (appelée base
sexagésimale). C’est de là d’ailleurs que vient la division des
heures en soixante minutes et des minutes en soixante secondes.
Par ailleurs, d’autres civilisations, comme les Mayas ou les
Celtes qui utilisaient les doigts de la main et les orteils pour
dénombrer, adoptèrent de ce fait une base 20.
Florence (formatrice en Maths)
AVEC LE CODES, LA SANTE AVANT TOUT!
Le lundi 3 Janvier 2011, à l’E2C, nous
avons commencé à travailler sur un projet avec le CODES qui va se dérouler sur
cinq semaines.
Le but de ce projet est de faire de la prévention auprès des jeunes pour lutter
contre les maladies sexuellement transmissibles et nous informer sur les différents symptômes de ces maladies.
Nous avons également visité un centre de
dépistage qui se trouve à Garges à 10
minutes de la gare de Garges-Sarcelles.
Le dépistage est anonyme et gratuit vous
avez juste à vous présenter au centre.
Elhadjahmed
Le sigle CODES signifie Comité Départemental d’Education pour la Santé. Cette association met en œuvre des actions
de promotion et d'éducation pour la santé
dans toute la France.
Lors de la première séance, nous avons
fait différents exercices. L’un d’entre eux
consistait à donner notre définition de
plusieurs mots (exemple le mot
« santé »).
L’animatrice Christelle nous a aussi appris comment était constitué le corps
humain.
Les stagiaires et Christelle l’intervenante
du CODES pendant un atelier.
Le Centre Départemental de
Dépistage et de Soins (CDDS)
accueille le public gratuitement et
sur rendez-vous, Avenue Anatole
France à
GARGES-LES-GONESSE
(près de l'église Sainte Geneviève à proximité de la Gare de RER
Sarcelles-Garges - 10 minutes à
pieds)
-Tél. : 01 30 11 19 02
Horaires du lundi au vendredi de
8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
SOCIETE
CULTURE
Villiers LE BEL, les séquelles d’un drame
A LA DECOUVERTE DU NEW STYLE Avec LES JISLAYS
Les Jislays
Le 25 novembre 2007 à Villiers le Bel, Laramy et
Moushin sont morts suite a une collision avec une voiture
de police. Suite à leurs décès, deux nuits de violentes
émeutes ont eu lieu suivies de marches silencieuses en leur
honneur.
Je vous présente ma petite sœur Trécy, elle a 17ans et elle est au lycée de la tourelle en première. Elle a commencé la danse à 12
ans. C’est en regardant les clips qu’elle a eu envie de commencer . Son groupe s’appelle les Jislayz ils ont fait leur premier spectacle à Fosses, puis à la salle Marcel Pagnol et enfin à Sarcelle à la salle André Malraux où ils ont dansé pour Haïti le mardi 2 novembre 2010 au soir. Les répétions se faisaient tous les jours après ses cours. La danse c’est toute sa vie!
Les émeutes qui ont eu lieu ont été très médiatisées
souvent plus que la tristesse des familles et des proches
des victimes.
Voila 3 ans que ces jeunes sont décédés et depuis peu
l’enquête est en train d’avancer. En effet, un policier a été
mis en examen pour homicide involontaire ce qui est un
grand pas pour les proches.
Depuis cet événement un air de violence plane à Villiers le
bel, les règlements de compte s’enchainent et les guerres
de quartier se multiplient.
Comment stopper cette spirale de la violence?
Ici, personne n’oublie ces deux jeunes partis bien trop tôt
et surtout mort pour rien. Le 25 novembre 2010 une
commémoration en leur mémoire a eu lieu sur les lieux de
l’accident.
Comment éviter qu'un tel drame ne recommence?
Photos de Laramy et Moushin sur les lieux de l’accident (2007).
Un spectacle du groupe Jislays (salle André Malraux à Sarcelles).
Le New Style
Le New style ou New school aux USA, est une danse de plus en plus connue qui se pratique sur des musiques très rythmiques et
comportant beaucoup de basses tel que le hip-hop. Les mouvements sont rapides et mélangés à d’autres mouvements comme le
kuduru ou le wave dance. C’est ce type de danse que l’on retrouve le plus souvent dans les clips de rap et de R’n’b.
Un des longs métrages qui a participé à faire connaitre cette danse au grand public est Street Dance; on l’a retrouve également dans
Sexy Dance 2.
Sandra
Aude
EMPLOI
EN AVANT LES SORTIES AVEC CULTURES DU COEUR!
TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR POUR ÊTRE POMPIER
Si vous souhaitez devenir sapeur pompier volontaire ou professionnel, lisez bien cet article!
Etre pompier à 15 ans c’est possible!
On peut devenir pompier à l’âge de 18 ans ou encore plus
jeune en tant que jeune sapeur pompier (JSP).
Pour être JSP il faut avoir minimum 15 ans et être bon en
maths et en sport.
Pompier volontaire et pompier professionnel quelles différences?
La différence entre un pompier volontaire et un pompier professionnel c’est que pompier volontaire n’est pas un vrai
métier, on peu dire que c’est une activité mais très sérieuse!
Il faut être disponible quand on peut et très motivé. On passe
la moitié de son temps en caserne et l’autre dans un autre
travail.
Comment devenir pompier volontaire?
Pour être pompier volontaire il faut déposer un CV et une lettre
de motivation dans une caserne près de chez vous.
Si vous êtes sélectionnés vous passez des tests sportifs.
Une fois que vous devenez pompier volontaire vous êtes payés
7,15 € de l’heure pour chaque intervention.
Comment devenir pompier professionnel?
Pompier professionnel c’est être tous les jours à la caserne.
Pour être pompier professionnel il faut mesurer 1m70 pour un
homme et 1m60 pour les femmes et surtout avoir une bonne
condition physique.
Personnellement, je veux être sapeur-pompier volontaire puis
professionnel car c’est un métier palpitant qui me permettra
d’aider les gens en danger. En attendant de passer les tests, je
m’entraîne à la natation, la course à pieds et la musculation…
Sophie
L’association cultures du cœur
Comment ça marche?
Cultures du cœur est une association
qui a pour but de favoriser l’accès à
la culture pour tous. Pour ce faire,
l’association développe et anime dans
chaque département un réseau d’acteurs mobilisés pour l’accès à la
culture pour le plus grand nombre.
Culture du cœur c’est avant tout une offre
permanente de spectacles, films, concerts,
expositions auxquels vous pouvez accéder gratuitement près de chez vous ou
ailleurs.
L’association met également en place
des formations destinées aux acteurs
sociaux et développe des partenariats
originaux.
La convention avec l’E2C
L’école a souhaité dès le départ s’associer à Cultures du cœur afin de
faire bénéficier les stagiaires de l’ensemble de l’offre culturelle proposée
par l’association.
Grâce au site internet de Cultures du
Cœur, vous pouvez consulter toutes les
offres et sélectionner les spectacles qui
vous intéressent.
Mode d’emploi
Consultez les offres sur le site de cultures
du cœur www.culturesducoeur.org ou sur
le panneau d’affichage destiné à cultures
du cœur dans le couloir de l’école. Les
codes d’accès pour la consultation des
offres sont disponibles sur le même panneau.
Si vous repérez une sortie qui vous inté-
resse venez me voir pour que nous
fassions la réservation des places
ensemble. Vous pouvez également
faire des sorties en famille en réservant plusieurs places.
Soukeyna
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising