GSH - Banc d`étalonnage humidité - Notice d`utilisation

GSH - Banc d`étalonnage humidité - Notice d`utilisation
Notice d’utilisation
Banc d’étalonnage
d’humidité
GSH
Le GSH est un banc d’étalonnage et de contrôle d’hygrométrie à solutions salines saturées.
Il est conçu pour simuler une ambiance humide contrôlée et permet d’étalonner des capteurs hygrométriques
en laboratoire ou dans un local climatisé.
Il permet le contrôle et l’étalonnage de vos instruments en trois points d’hygrométrie.
! Etalonnage en 3 points d’hygrométrie selon le FD X 15-111
d’équilibre des sels
! Contrôle et indication constants de la température
! Solutions salines saturées à 9 %HR, 44 %HR et 76 %HR
C2AI – 9 rue de Catalogne 69153 Décines cedex
Tél. : 04 72 15 88 70 - Fax : 04 78 26 41 35
SOMMAIRE
Caractéristiques techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
- Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
- Accessoires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Recommandations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Principe de fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
- Quelques définitions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
- Préparation des solutions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
- Préparation des mélanges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
- Contrôle d’un capteur d’hygrométrie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
- Précautions d’emploi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Entretien et stockage
...........................................................8
Garantie et service après vente
...............................................8
Annexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-11
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Banc d'étalonnage type GSH pour capteurs d'hygrométrie et hygromètres portables.
Gamme d'humidité : 9 % HR à 76 % HR en fonction des sels utilisés.
Incertitude de mesure : ± 2 à ± 5 % HR.
Tension d'alimentation : 230 V / 50 Hz.
Prise d'alimentation et fusible de protection.
Dimensions de l'appareil : 520 x 370 x 20 mm.
Poids net : 6,8 Kg.
Présentation en mallette de transport en aluminium.
Récipients des solutions salines
Quantité ................................................................................3 enceintes
Matériau ...............................................................................verre Pyrex de forme cylindrique
Volume .................................................................................674 cm³
Hauteur ................................................................................65 mm
Diamètre ..............................................................................115 mm
Nbre de sondes admissibles ..................................3 au Ø de 10 à 18 mm
et 3 au Ø de 18 à 25 mm
Indicateur de température
Afficheur à LED ................................................................HD 4034 Pt100
Gamme de température de l’afficheur .............de 50 à +150 °C
Résolution ..........................................................................0,1 °C
Alimentation ......................................................................230 V / 50 Hz
Dimensions ........................................................................72 x 42 x 78 mm
Sélection des voies sur bouton multi positions.
Sonde de température................................................sonde platine de type Pt100 classe A
2
>
Présentation
Prise d’alimentation secteur
et fusible de protection
Afficheur de mesure
de température
Sélecteur des sondes
de température
Support
du cristallisoir
Couvercle
du cristallisoir
Cristallisoir avec
solution saline
Presse étoupe pour
sondes Ø 18 à 25 mm
Presse étoupe pour
sondes Ø 10 à 18 mm
>
Accessoires
Le banc d'étalonnage est livré avec des cristallisoirs vides. Sont fournis avec le banc les
accessoires suivants :
- Bouchons d'obturation des presses étoupe.
- Câble d'alimentation.
- Fusible de rechange pour l'alimentation.
- Eau distillée.
- Sels pour les solutions (suivant la commande).
- Certificat de contrôle de calibration de l'indicateur de température.
- Manuel d'utilisation.
3
RECOMMANDATIONS
La manipulation des sels reste délicate et nous vous recommandons toutes les précautions car
certains sels peuvent être dangereux (éviter tout contact avec la peau et surtout avec les yeux).
N'hésitez pas à consulter un médecin en cas d'accident.
Une prise de courant (230 Vac / 50Hz) est nécessaire pour alimenter l'afficheur de température.
Comme tout instrument de précision, cet appareil doit être manipuler avec précaution et tout
dommage doit être signalé au Service Métrologie de votre entreprise. Avant toute utilisation,
l'opérateur doit s'assurer que l'appareil est installé conformément aux recommandations du
constructeur.
Eviter les manipulations à proximité des fenêtres ou des sources de rayonnement thermiques
(lampes, radiateurs...).
!
Attention !
Il est nécessaire qu'un temps de stabilisation de l'appareil soit respecté entre
deux mesures afin de garantir leurs précisions (entre 4 et 8 heures).
Nous recommandons par ailleurs aux utilisateurs de consulter les normes
NF X15-014 « Enceintes et condition d'essais : petites et grosses enceintes
de conditionnement et d'essais utilisant des solutions acqueuses » et
RM.Aéro 80810 « Vérification et contrôle fonctionnel des hygromètres emploi
des solutions salines saturées ».
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Le banc GSH est conçu pour simuler une ambiance humide contrôlée et permet d'étalonner des
capteurs hygrométriques seulement en laboratoire ou dans un local climatisé.
La conception, le choix des matériaux ainsi que les caractéristiques du banc d'hygrométrie
répondent à des spécifications décrites dans la norme NF X15-014.
Le principe des solutions salines saturées, c'est-à-dire pour lesquelles une phase solide
co-existe avec la phase liquide, est basé sur l'état d'équilibre des phases solide, liquide, gazeuse.
Ceci se traduit par le fait que la pression de la vapeur d'eau au-dessus de la surface liquide ne
dépend que de la température.
A l'équilibre des trois phases, on compare directement la valeur lue par l'hygromètre ou
le capteur (HR lue) avec la valeur de l'humidité relative d'équilibre théorique (HRE) en
corrigeant la valeur de cette humidité en fonction de la température à laquelle elle se trouve.
4
>
Quelques définitions
! Récipients pour solutions :
Les récipients (enceintes ou cristallisoirs) sont en verre Pyrex non hygroscopiques.
Ils résistent à la corrosion et sont facilement nettoyables, notamment à l'eau distillée
ou à l'acétone (éviter de mettre ces récipients en contact avec des corps gras).
Solutions salines saturées :
Les sels utilisés sont recommandés pour des taux d' humidité particulières. Il est
nécessaire que les gradiants de température soient très faibles (entre 20 et 30°C).
Contrôle des températures :
Dans chaque enceinte, une sonde reliée à un afficheur indique la température à
l'intérieur des solutions (selon la publication de la OIML, ci-joint en annexe). On
peut ainsi corriger le taux d'humidité en fonction de la température.
>
Préparation des solutions
Rappel : La manipulation des sels reste délicate et nous vous recommandons
toutes les précautions nécessaires car certains sels peuvent être dangereux
(éviter tout contact avec la peau et surtout avec les yeux). N'hésitez pas à
consulter un médecin en cas d'accident.
Opérations préliminaires :
- Dévisser les couvercles (5) à l'aide des presses étoupe (sens inverse des
aiguilles d'une montre).
- Sortir les récipients (8), nettoyer l'intérieur, les rincer à l'eau distillée et bien
les sécher.
- Déterminer la quantité de solution nécessaire en se basant sur le trait de
niveau inscrit sur les récipients.
- Déterminer en conséquence la quantité de sel à utiliser selon les normes.
La solution saturée doit contenir une grande quantité de sels en excès pour diminuer le
temps de mise en équilibre.
!
Rappel !
Il est important de respecter impérativement les normes NF X15-014 et
RM.Aéro 80810.
5
>
Préparation des mélanges
La dissolution de certains sels dans de l'eau distillée provoque un dégagement de chaleur. Il
est donc recommandé, surtout lors d'une préparation par adjonction de sels dans un volume
dosé à l'avance :
- d'introduire le sel par petites quantités.
- d'agiter le mélange régulièrement.
- de laisser la solution se refroidir après chaque adjonction.
La dissolution de certains sels peut également varier avec la température. Il est donc
recommandé de dissoudre les sels à la température maximale pour laquelle l'opération de
vérification doit être effectuée, ainsi la solution reste saturée pour toutes les autres
températures.
Le mélange peut s'effectuer de différentes façons :
! Soit par adjonction directe de sel dans le volume d'eau préparé à l'avance.
! Soit par les mélanges successifs d'eau et de sel jusqu'à l'obtention de la quantité de
solution nécessaire.
! Soit par adjonction d'eau dans la quantité de sel prédéterminée.
TRAIT DE REPERE
Niveau maxi
15 à 20 mm
Paroi propre
SEL
25
Solution saline saturée
Lorsque la solution saline saturée est prête, replacer les récipients dans le banc et nettoyer
les parois afin d'éliminer les gouttelettes et les dépôts occasionnés par la préparation du mélange
(à l'aide d'un coton tige sec).
Fermer les récipients avec les couvercles (5) et les bouchons des presses étoupe bien secs en
vissant dans le sens des aiguilles d'une montre.
!
Important !
Après la préparation, il est conseillé d'attendre au moins 72 heures minimum
avant l'utilisation des solutions.
6
>
Contrôle d’un capteur d’hygrométrie
Placer le banc d'hygrométrie dans un endroit à l'abri de toute source de chaleur (climatisé), de
lumière et ne plus le déplacer (cf. Précautions d’emploi).
- Effectuer l’opération rapidement pour laisser le moins de temps possible l'air de
l'enceinte en contact avec l'air ambiant.
- Dévisser l’écrou de serrage du presse étoupe (cf. schéma 1).
- Enlever le bouchon d’obturation (cf. schéma 2).
- Revisser fermement l’écrou de serrage du presse étoupe pour assurer l’étanchéïté du
mélange (cf. Schéma 3).
Schéma 1
Schéma 2
Ecrou de serrage
du presse étoupe
Schéma 3
Bouchon
d’obturation
Presse étoupe
- Introduire les sondes jusqu'à la butée (environ 5 mm au dessus de la surface de la solution
saline) et serrer légèrement les presses étoupes pour obtenir une étanchéité parfaite.
- Veiller à ne pas projeter de solution sur les parois des récipients ou sur l'élément sensible
du (ou des) capteur(s).
!
Attention !
Ne pas plonger directement la sonde dans la solution saline !
- Attendre ensuite l'équilibre (au minimum de 4 à 8 heures). Le temps de stabilisation est
d'autant plus long que l'incertitude espérée pour la mesure est faible.
- Mettre sous tension l'afficheur de température des enceintes ainsi que les
capteurs ou les sondes.
- Comparer directement la valeur lue par l'hygromètre ou le capteur (HR lue) avec la
valeur de l'humidité relative d'équilibre théorique (HRE) pour la température à laquelle
se trouve la solution saline saturée choisie (voir tableaux annexes 1, 2 et 3).
- Desserrer l’écrou de serrage du presse étoupe pour extraire la sonde à la fin du contrôle.
- Remettre en place le bouchon d’obturation et revisser l’écrou de serrage du presse
étoupe.
7
>
Précautions d’emploi
! Contrôler régulièrement la température ambiante du local. La connaissance des dérives,
oscillations, variations régulières ou accidentelles de la température a une grande importance
sur la qualité de l'équilibre des trois phases.
! Pour les vérifications des capteurs à des températures différentes, les changements rapides de
température peuvent entraîner un phénomène de condensation sur les parois du récipient
contenant la solution, ainsi que sur l'élément sensible. Nettoyer les parois à l'aide d'un coton tige
sec.
! Eviter tout déplacement de l'appareil (risques de projections de liquide qui peuvent fausser les
résultats ou endommager les capteurs).
! Si toutefois vous devez déplacer le banc, il est nécessaire de nettoyer les parois du cristallisoir
et d'attendre 72 heures avant la prochaine utilisation.
! En cas de dépôt accidentel de solution saline sur un capteur, nettoyer l'élément sensible en se
conformant aux prescriptions du constructeur.
! Eviter de laisser les capteurs raccordés sur une solution saline pendant une très longue
période (plusieurs semaines) cela pourrait entraîner l'endommagement de vos instruments.
ENTRETIEN ET STOCKAGE
! Une solution saline saturée peut être conservée avec son couvercle, à l'abri de la lumière et des
chocs, pendant plusieurs mois, voir plusieurs années pour certains sels. Toutefois un
renouvellement régulier est conseillé (il peut être variable en fonction de l'utilisation).
! La température de stockage doit être constante (ambiance d'un laboratoire, par exemple).
! Un nettoyage des parois et du couvercle des différentes solutions est conseillé après stockage
car les cristaux de certains sels migrent sur les parois du récipient (sels grimpants).
! Les couvercles ou les bouchons utilisés pour le stockage doivent être identifiés ainsi que les
solutions salines saturées pour éviter les mélanges accidentels entre les différents sels.
GARANTIE ET SERVICE APRES VENTE
! Le constructeur garantit l'équipement neuf de tout défaut matériel ou de fabrication pendant une
période d'un an à partir de la date de vente à l'acheteur initial. Cette garantie n'inclut pas les
défauts dûs à des erreurs de manipulation ou à tout type de réparation qui aurait pu intervenir
ailleurs que chez le constructeur.
! Les défauts couverts par cette garantie seront corrigés sans frais mais les dommages non
couverts seront soumis à un devis. Une autorisation préalable de réparation sera demandée
avant toute intervention de remise en état.
! Le matériel garanti ou non, doit être expédié en port payé, accompagné d'une note
indiquant les anomalies remarquées ainsi que le bon de livraison.
8
..................................................................................................................................................................
Annexe 1
HUMIDITE RELATIVE DE L’AIR AU-DESSUS
DES SOLUTIONS SALINES SATUREES
Humidité relative en pourcentage pour
température en degrés Celsius
Solutions salines saturées
5
10
15
20
25
30 35
40
50
60
Hydroxyde de potassium KOH (Note 3)
14
13
10
9
8
7
6
6
6
-
Chlorure de lithium LiCl.XH2O (*)
14
14
13
12
12
12 12
11
11
10
Acétate de potassium K CH3 CO2
-
21
21
22
22
22 21
20
-
-
Chlorure de magnésium MgCl2, 6H2O (*)
35
34
34
33
33
33 32
32
31
30
Carbonate de potassium K2CO3, 2H2O (*)
-
47
44
44
43
43 43
42
-
36
Nitrate de magnésium Mg (NO3)2.6H2O (*)
58
57
56
55
53
52 50
49
46
43
Bichromate de sodium Na2Cr2O7, 2H2O
59
58
56
55
54
52 51
50
47
-
Nitrate d’ammonium NH4NO3 (Note 1)
-
73
69
65
62
59 55
53
47
42
Nitrite de sodium NaNO2 (Note 2) (*)
-
-
-
66
65
63 62
62
59
59
Chlorure de sodium NaCl (*)
76
76
76
76
75
75 75
75
76
76
Sulfate d’ammonium (NH4)2SO4 (*)
82
82
81
81
80
80 80
79
79
-
Chlorure de potassium KCl
88
88
87
86
85
85 84
82
81
80
Nitrate de potassium KNO3 (*)
96
95
94
93
92
91 89
88
85
82
Sulfate de potassium K2SO4
98
98
97
97
97
96 96
96
96
96
(*) Sels recommandés pour des niveaux d’une humidité relative particulière et tels que les variations en fonction de la
température soient très faibles entre 20 °C et 30 °C.
Note 1 - Les sels d’ammonium peuvent provoquer la corrosion des pièces en cuivre.
Note 2 - L’addition de 1 à 2% de tétraborate de sodium permet de retarder le changement de coloration des
solutions de nitrite de sodium. Par cette addition, l’humidité relative est réduite de 1% à 20°C.
Note 3 - La solution d’hydroxyde de potassium est corrosive et l’on doit éviter le contact avec la peau.
9
..................................................................................................................................................................
Annexe 2
VALEURS DU POINT FIXE D’HUMIDITE RELATIVE
POUR DIFFERENTES SOLUTIONS SALINES
SATUREES
(Tableau extrait de la recommandation OIML)
Humidité relative
T °C
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
Solution
(7)
de Fluorure
de Césium
CsF
Solution
(7)
de Bromure
de Lithium
LiBr
4,3(1) ± 1,4(2)
3,8 ± 1,1
3,4 ± 0,9
3,0 ± 0,8
2,7 ± 0,6
2,4 ± 0,5
2,2 ± 0,4
2,1 ± 0,4
2,0 ± 0,4
2,0 ± 0,4
2,1 ± 0,4
2,2 ± 0,5
2,4 ± 0,6
2,6 ± 0,8
7,4 ± 0,8
7,1 ± 0,7
6,9 ± 0,6
6,6 ± 0,6
6,4 ± 0,5
6,2 ± 0,5
6,0 ± 0,4
5,8 ± 0,4
5,7 ± 0,4
5,5 ± 0,3
5,4 ± 0,3
5,3 ± 0,3
5,3 ± 0,2
5,2 ± 0,2
5,2 ± 0,2
5,2 ± 0,2
Solution
(7)
de Chlorure
de Lithium
LiCl
13 (3)
13 (4)
12 (5)
12 (6)
11,3 ± 0,3
11,3 ± 0,2
11,3 ± 0,2
11,2 ± 0,2
11,2 ± 0,2
11,1 ± 0,2
11,0 ± 0,2
11,0 ± 0,3
10,9 ± 0,3
10,8 ± 0,3
10,6 ± 0,4
10,5 ± 0,4
Solution
(7)
D’Acétate
de Potassium
CH3CO2
23,4 ± 0,5
23,4 ± 0,3
23,1 ± 0,3
22,5 ± 0,3
21,6 ± 0,5
Solution
(7)
de Chlorure
de Magnésium
MgCl
33,6 ± 0,3
33,5 ± 0,2
33,3 ± 0,2
33,1 ± 0,2
32,8 ± 0,3
32,4 ± 0,1
32,1 ± 0,1
31,6 ± 0,1
31,1 ± 0,1
30,5 ± 0,1
29,9 ± 0,2
29,3 ± 0,2
28,5 ± 0,2
27,8 ± 0,3
26,9 ± 0,3
26,1 ± 0,3
T °C
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
63,5 ± 0,7
62,2 ± 0,6
60,7 ± 0,5
59,1 ± 0,4
57,6 ± 0,4
56,0 ± 0,4
54,6 ± 0,4
53,2 ± 0,4
52,0 ± 0,5
50,9 ± 0,6
50,2 ± 0,7
49,7 ± 0,8
49,5 ± 0,9
49,7 ± 1,1
50,3 ± 1,3
51,4 ± 1,5
Solution
(7)
D’Iodure
de Potassium
IK
73,3 ± 0,3
72,1 ± 0,3
71,0 ± 0,3
69,9 ± 0,3
68,9 ± 0,2
67,9 ± 0,2
67,0 ± 0,2
66,1 ± 0,2
65,3 ± 0,2
64,5 ± 0,3
63,8 ± 0,3
63,1 ± 0,3
62,5 ± 0,3
61,9 ± 0,4
61,4 ± 0,4
61,0 ± 0,5
Solution
(8)
de Chlorure
de Sodium
NaCl
Solution
(7)
de Chlorure
de Potassium
KCl
Solution
(7)
de Sulfate
de Potassium
K2SO4
75,7 ± 0,3
75,7 ± 0,2
75,6 ± 0,2
75,5 ± 0,1
75,3 ± 0,1
75,1 ± 0,1
74,9 ± 0,1
74,7 ± 0,1
74,5 ± 0,2
74,6 ± 0,9
74,5 ± 0,9
74,4 ± 0,9
74,2 ± 0,9
74,1 ± 0,9
74,0 ± 0,9
73,9 ± 0,9
87,7 ± 0,5
86,8 ± 0,4
85,9 ± 0,3
85,1 ± 0,3
84,3 ± 0,3
83,6 ± 0,3
83,0 ± 0,3
82,3 ± 0,3
81,7 ± 0,3
81,2 ± 0,3
80,7 ± 0,4
80,3 ± 0,4
79,9 ± 0,5
79,5 ± 0,6
79,2 ± 0,7
78,9 ± 0,8
98,5 ± 0,9
98,2 ± 0,8
97,9 ± 0,6
97,6 ± 0,5
97,3 ± 0,5
97,0 ± 0,4
96,7 ± 0,4
96,4 ± 0,4
96,1 ± 0,4
95,8 ± 0,5
10
43,1 ± 0,5
43,1 ± 0,4
43,2 ± 0,3
43,2 ± 0,3
43,2 ± 0,4
43,2 ± 0,5
(1) Valeur du point fixe
de l’humidité.
Humidité relative
Solution
(7)
de Bromure
de Sodium
NaBr
Solution
(7)
de Carbonate
de Potassium
K2CO3
(2) Incertitude avec
laquelle est connu le
point fixe.
(3) Dispersion des
données de 11,2% à
14,0%.
(4) Dispersion des
données de 11,3% à
14,3%.
(5) Dispersion des
données de 11,3% à
13,8%.
(6) Dispersion des
données de 11,1% à
12,6%.
(7) Valeur du point fixe
selon L. Greenspan.
(8) Valeur du point fixe
selon :
a- L. Greenspan de
5 à 45 °C.
b- P.H. Huang et
J.R. Wahtstone de 50
à 80 °C.
..................................................................................................................................................................
Annexe 3
COURBES DES VALEURS DE L’HUMIDITE RELATIVE
AU-DESSUS DE SOLUTIONS SALINES SATUREES
EN FONCTION DE LA TEMPERATURE
Pour vérifier des instruments de mesure d’humidité à l’aide des solutions salines saturées, le choix des sels
doit être fait en s’assurant que les valeurs des points fixes d’humidité relative soient adaptées à la gamme
de l’étendue de mesure de l’instrument considéré.
Les courbes présentées ci-dessous permettent de trouver aisément la (ou les) solution(s) saline(s)
à utiliser.
Humidité relative (%)
100
Sulfate
de potassium
K2 SO4
90
80
Chlorure
de potassium
KCl
70
Chlorure
de sodium
Na Cl
60
Iodure
de potassium
IK
50
Bromure
de sodium
Na Br
Carbonate
de potassium
K2 CO3
40
30
Chlorure
de magnésium
Mg Cl
Acétate
de potassium
SH3 CO2
20
Chlorure
de lithium Ii Cl
Bromure
de lithium Ii Br
Fluorure
de césium CsF
10
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
11
50
55
60
65
70
75
80 Température (°C)
Ref NT - GSH - 12/08C
C2AI – 9 rue de Catalogne 69153 Décines cedex
Tél. : 04 72 15 88 70 - Fax : 04 78 26 41 35
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising