TSQ Series Hardware Manual Version B [FR]

TSQ Series Hardware Manual Version B [FR]
TSQ
Manuel sur le matériel
70111-97183 Révision B
mars 2009
©2009 Thermo Fisher Scientific Inc. Tous droits réservés.
Les marques suivantes sont déposées aux États-Unis et éventuellement dans d’autres pays : TSQ Quantum est
une marque déposée de Thermo Fisher Scientific Inc. Swagelok est une marque déposée de Crawford Fitting
Company. Tygon est une marque déposée de Saint-Gobain Performance Plastics Company. Restek est une
marque déposée de Restek Corporation. Microsoft et Windows sont des marques déposées de Microsoft
Corporation. Convectron est une marque déposée de Helix Technology Corporation. Intel et Pentium sont des
marques déposées d’Intel Corporation. KEL-F est une marque déposée de 3M Company. Rheodyne est une
marque déposée de Rheodyne, LLC. Delrin, Kalrez, Teflon, Tefzel et Viton sont des marques déposées de E.I.
du Pont de Nemours & Co. Alconox est une marque déposée d’Alconox, Inc. Gastight est une marque déposée
de Hamilton Company.
Kimwipe est une marque de Kimberly-Clark Corporation. Granville-Phillips 342 est une marque de GranvillePhillips. Edwards est une marque de Edwards Limited.
Les autres marques déposées sont des marques commerciales ou déposées de Thermo Fisher Scientific Inc. et de
ses filiales.
Thermo Fisher Scientific Inc. fournit le présent document à ses clients lors de l’achat d’un produit pour qu’ils
puissent s’y reporter dans le cadre de l’utilisation de celui-ci. Ce document est une oeuvre protégée par les lois
en vigueur sur la propriété intellectuelle. Sa reproduction, partielle ou intégrale, est interdite sans l’accord écrit
de Thermo Fisher Scientific Inc.
Le contenu de ce document peut être modifié sans préavis. Toutes les informations techniques contenues dans
le présent document sont fournies à titre de référence uniquement. Les configurations et spécifications qui y
sont indiquées prévalent sur toute autre information précédemment communiquée à l’acheteur.
Par ailleurs, Thermo Fisher Scientific Inc. ne garantit pas l’exhaustivité, l’exactitude des informations
fournies, ni que le présent document est exempt d’erreur et décline toute responsabilité pour les erreurs,
omissions, dommages ou pertes liés à l’utilisation de ce document, même dans le cas où les instructions qu’il
contient seraient scrupuleusement respectées.
Ce document ne fait pas partie intégrante d’un quelconque contrat de vente passé entre Thermo Fisher
Scientific Inc. et un acheteur. Ce document ne régit ou ne modifie en aucune manière les Conditions de vente,
lesquelles régissent la résolution de tous les conflits pouvant survenir entre ces deux documents.
Historique de la version : Révision A février 2008 ; Révision B, une traduction de la Révision C rédigée en
langue anglaise 70111-97163, publiée en mars 2009.
Version du logiciel : Xcalibur 2.1, TSQ 2.1
Usage exclusivement réservé à la recherche. Non réglementé pour un usage de diagnostic médical ou
vétérinaire par la FDA (Federal Drug Administration) américaine ni aucune autre autorité compétente.
Conformité réglementaire
Thermo Fisher Scientific soumet ses produits à une série de tests et une évaluation complète afin de s’assurer de leur
conformité totale aux réglementations locales et internationales. Une fois le système livré, il répond aux exigences de
l’ensemble des normes de sécurité et de compatibilité électromagnétique (CEM), telles que décrites ci-dessous.
Toute modification apportée à l’instrument peut annuler sa conformité avec une ou plusieurs de ces normes de sécurité
et de compatibilité électromagnétique (CEM). Les modifications concernées incluent le remplacement d’une pièce ou
l’ajout de composants, d’options ou de périphériques non spécifiquement autorisés et qualifiés par Thermo Fisher
Scientific. Pour assurer la conformité durable de l’instrument aux normes CEM et de sécurité, commander les pièces de
rechange et les composants, options et périphériques supplémentaires auprès de Thermo Fisher Scientific ou de l’un de
ses représentants agréés.
•
TSQ Quantum Access MAX
•
TSQ Quantum Ultra
•
TSQ Vantage
•
TSQ Quantum Access
TSQ Quantum Access MAX
Directive CEM 2004/108/CEE
La CEM a été évaluée par l’organisme de certification TUV Rheinland of North America, Inc.
EN 55011 : 2007, A2 : 2007
EN 61000-4-4 : 2004
EN 61000-3-2 : 2006
EN 61000-4-5 : 2005
EN 61000-3-3 : 1995, A1 : 2001, A2: 2005
EN 61000-4-6 : 2007
EN 61000-4-2 : 1995, A1 : 1999, A2: 2001
EN 61000-4-11 : 2004
EN 61000-4-3 : 2006
EN 61326-1 : 2006
FCC Classe A : CFR 47 Partie 15 : 2007
Conformité aux normes de sécurité relatives aux basses tensions
Cet appareil est conforme à la directive 2006/95/CE de l’Union Européenne mise en œuvre par 61010-1 : 2001.
TSQ Quantum Ultra
CEM - Directive 89/336/CEE modifiée par les directives 92/31/CEE et 93/68/CEE
La compatibilité électromagnétique (CEM) a été évaluée par l’organisme de certification U.L. Underwriter’s Laboratory
Inc.
EN 55011 : 1998
EN 61000-4-4 : 1995, A1 : 2001, A2 : 2001
EN 61000-3-2 : 1995, A1 : 1998, A2 : 1998, A14 : 2000 EN 61000-4-5 : 1995, A1 : 2001
EN 61000-3-3 : 1998
EN 61000-4-6 : 2001
EN 61000-4-2 : 2000
EN 61000-4-11 : 1994, A1 : 2001
EN 61000-4-3 : 2002
EN 61326-1 : 1998
FCC Classe A, CFR 47 Partie 15 : 2005
CISPR 11 : 1999, A1 : 1999, A2 : 2002
Conformité aux normes de sécurité relatives aux basses tensions
Cet instrument est conforme à la directive 73/23/CEE relative aux basses tensions et à la norme EN 61010-1:2001
harmonisée. 2001.
TSQ Vantage
CEM - Directive 2004/108/CE
La compatibilité électromagnétique (CEM) a été évaluée par l’organisme de certification TUV Rheinland of North
America, Inc.
EN 55011 : 1998, A1 : 1999, A2 : 2002
EN 61000-4-4 : 2004
EN 61000-3-2 : 2006
EN 61000-4-5 : 2006
EN 61000-3-3 : 1995, A1 : 2001, A2 : 2005
EN 61000-4-6 : 2001
EN 61000-4-2 : 2001
EN 61000-4-11 : 2004
EN 61000-4-3 : 2006
EN 61326-1 : 2006
FCC Classe A, CFR 47 Partie 15 : 2007
CISPR 11 : 1999, A1 : 1999, A2 : 2002
Conformité aux normes de sécurité relatives aux basses tensions
Cet instrument est conforme à la directive 2006/95/CE relative aux basses tensions et à la norme EN 61010-1
harmonisée.
TSQ Quantum Access
Directives CEM 89/336/CEE, 92/31/CEE, 93/68/CEE
La CEM a été évaluée par l’organisme de certification TUV Rheinland of North America, Inc.
EN 55011 : 1998, A1 : 1999, A2: 2002
EN 61000-4-4 : 1995, A1 : 2000, A2: 2001
EN 61000-3-2 : 2000
EN 61000-4-5 : 2001
EN 61000-3-3 : 1995, A1 : 2001
EN 61000-4-6 : 2003
EN 61000-4-2 : 2001
EN 61000-4-11 : 2001
EN 61000-4-3 : 2002
EN 61326 : 1997, A1 : 1998, A2: 2001, A3: 2003
FCC Classe A, CFR 47 Partie 15 : 2005
CISPR 11 : 1999, A1 : 1999, A2: 2002
Conformité aux normes de sécurité relatives aux basses tensions
Cet appareil est conforme à la Directive relative aux basses tensions EN 61010-1 : 2001 et à la norme harmonisée
EN 61010-1 : 2001.
Déclaration de conformité FCC
CE PRODUIT EST CONFORME AUX EXIGENCES DE LA SECTION 15 DES RÈGLES DE LA FCC.
SON UTILISATION EST SOUMISE AUX DEUX CONDITIONS SUIVANTES : (1) CE PRODUIT
NE DOIT PAS PRODUIRE D’INTERFÉRENCES NUISIBLES ET (2) DOIT ACCEPTER TOUTES
LES INTERFÉRENCES REÇUES, Y COMPRIS CELLES QUI RISQUENT D’OCCASIONNER UN
FONCTIONNEMENT INDÉSIRABLE.
ATTENTION Il est indispensable de lire et de comprendre les différentes notes de mise en garde, signes
et symboles contenus dans ce manuel et associés à l’usage et au fonctionnement sans danger de ce
produit avant toute utilisation.
Mention relative au soulèvement et à la manipulation des
instruments Thermo Scientific
Pour votre sécurité, et conformément aux réglementations internationales, la manipulation physique de cet instrument
de Thermo Fisher Scientific exige la présence de plusieurs personnes, notamment pour le soulever et/ou le déplacer.
Cet instrument est trop lourd et/ou volumineux pour pouvoir être manipulé en toute sécurité par une seule personne.
Mention relative à l’utilisation appropriée des
instruments Thermo Scientific
Conformément aux réglementations internationales : toute utilisation de cet instrument non conforme aux instructions
de Thermo Fisher Scientific peut nuire à la protection qu’il offre.
Mention relative à la susceptibilité
aux transmissions électromagnétiques
Votre instrument a été conçu pour fonctionner dans un environnement électromagnétique contrôlé. Ne pas utiliser de
transmetteurs RF, comme les téléphones portables, à proximité.
Pour des informations relatives au site de fabrication, consulter l’étiquette fixée sur l’instrument.
WEEE Compliance
This product is required to comply with the European Union’s Waste Electrical & Electronic
Equipment (WEEE) Directive 2002/96/EC. It is marked with the following symbol:
Thermo Fisher Scientific has contracted with one or more recycling or disposal companies in each
European Union (EU) Member State, and these companies should dispose of or recycle this
product. See www.thermo.com/WEEERoHS for further information on Thermo Fisher Scientific’s
compliance with these Directives and the recyclers in your country.
WEEE Konformität
Dieses Produkt muss die EU Waste Electrical & Electronic Equipment (WEEE) Richtlinie
2002/96/EC erfüllen. Das Produkt ist durch folgendes Symbol gekennzeichnet:
Thermo Fisher Scientific hat Vereinbarungen mit Verwertungs-/Entsorgungsfirmen in allen
EU-Mitgliedsstaaten getroffen, damit dieses Produkt durch diese Firmen wiederverwertet oder
entsorgt werden kann. Mehr Information über die Einhaltung dieser Anweisungen durch Thermo
Fisher Scientific, über die Verwerter, und weitere Hinweise, die nützlich sind, um die Produkte zu
identifizieren, die unter diese RoHS Anweisung fallen, finden Sie unter www.thermo.com/
WEEERoHS.
Conformité DEEE
Ce produit doit être conforme à la directive européenne (2002/96/EC) des Déchets d’Equipements
Electriques et Electroniques (DEEE). Il est marqué par le symbole suivant :
Thermo Fisher Scientific s’est associé avec une ou plusieurs compagnies de recyclage dans chaque
état membre de l’union européenne et ce produit devrait être collecté ou recyclé par celles-ci.
Davantage d’informations sur la conformité de Thermo Fisher Scientific à ces directives, les
recycleurs dans votre pays et les informations sur les produits Thermo Fisher Scientific qui peuvent
aider la détection des substances sujettes à la directive RoHS sont disponibles sur
www.thermo.com/WEEERoHS.
CAUTION Symbol
CAUTION
VORSICHT
ATTENTION
PRECAUCIÓN
AVVERTENZA
Electric Shock: This instrument uses high
voltages that can cause personal injury.
Before servicing, shut down the instrument
and disconnect the instrument from line
power. Keep the top cover on while operating
the instrument. Do not remove protective
covers from PCBs.
Elektrischer Schlag: In diesem Gerät
werden Hochspannungen verwendet, die
Verletzungen verursachen können. Vor
Wartungsarbeiten muss das Gerät
abgeschaltet und vom Netz getrennt werden.
Betreiben Sie das Gerät nicht mit
abgenommenem Deckel. Nehmen Sie die
Schutzabdeckung von Leiterplatten nicht ab.
Choc électrique : L’instrument utilise des
tensions capables d’infliger des blessures
corporelles. Il doit être arrêté et débranché de
la source de courant avant toute intervention.
Ne pas utiliser l’instrument sans son
couvercle. Ne pas enlever les étuis protecteurs
des cartes de circuits imprimés.
Descarga eléctrica: Este instrumento utiliza
altas tensiones que pueden causar lesiones.
Antes de realizar tareas de mantenimiento,
apague el instrumento y desconéctelo de la
línea de alimentación eléctrica. No retire la
cubierta superior mientras trabaja con el
instrumento. No retire las cubiertas
protectoras de las tarjetas TCI.
Shock da folgorazione. L’apparecchio è
alimentato da corrente ad alta tensione che
puo provocare lesioni fisiche. Prima di
effettuare qualsiasi intervento di
manutenzione occorre spegnere ed isolare
l’apparecchio dalla linea elettrica. Non
attivare lo strumento senza lo schermo
superiore. Non togliere i coperchi a protezione
dalle schede di circuito stampato (PCB).
Chemical: This instrument might contain
hazardous chemicals. Wear gloves when
handling toxic, carcinogenic, mutagenic, or
corrosive or irritant chemicals. Use approved
containers and proper procedures to dispose
waste oil.
Chemikalien: Dieses Gerät kann gefährliche
Chemikalien enthalten. Tragen Sie
Schutzhandschuhe beim Umgang mit
toxischen, karzinogenen, mutagenen oder
ätzenden/reizenden Chemikalien. Entsorgen
Sie verbrauchtes Öl entsprechend den
Vorschriften in den vorgeschriebenen
Behältern.
Produit chimique : Des produits chimiques
dangereux peuvent se trouver dans
l’instrument. Porter des gants pour manipuler
tous produits chimiques toxiques,
cancérigènes, mutagènes, ou corrosifs/
irritants. Utiliser des récipients et des
procédures homologués pour mettre au rebut
les huiles usagées.
Productos químicos: El instrumento puede
contener productos químicos peligrosos. Para
manejar productos químicos tóxicos,
cancerígenos, mutágenos, corrosivos o
irritantes, utilice guantes. Para desechar el
aceite residual, utilice contenedores
homologados y procedimientos adecuados.
Prodotti chimici. Possibile presenza di
sostanze chimiche pericolose
nell’apparecchio. Indossare dei guanti per
maneggiare prodotti chimici tossici,
cancerogeni, mutageni, o corrosivi/irritanti.
Utilizzare contenitori aprovo e seguire la
procedura indicata per lo smaltimento dei
residui di olio.
Heat: Before servicing the instrument, allow
any heated components to cool.
Hitze: Warten Sie erhitzte Komponenten
erst, nachdem diese sich abgekühlt haben.
Haute temperature : Laisser refroidir les
composants chauffés avant toute
intervention.
Altas temperaturas: Antes de realizar tareas
de mantenimiento, espere a que los
componentes recalentados se enfríen.
Calore. Attendere che i componenti riscaldati
si raffreddino prima di effetturare l’intervento
di manutenzione.
Fire: Use care when operating the system in
the presence of flammable gases.
Feuer: Beachten Sie die einschlägigen
Vorsichtsmaßnahmen, wenn Sie das System
in Gegenwart von entzündbaren Gasen
betreiben.
Incendie : Agir avec précaution lors de
l’utilisation du système en présence de gaz
inflammables.
Fuego: Tenga cuidado al trabajar con el
sistema en presencia de gases inflamables.
Incendio. Adottare le dovute precauzioni
quando si usa il sistema in presenza di gas
infiammabili.
Eye Hazard: Eye damage could occur from
splattered chemicals or flying particles. Wear
safety glasses when handling chemicals or
servicing the instrument.
Verletzungsgefahr der Augen: Verspritzte
Chemikalien oder kleine Partikel können
Augenverletzungen verursachen. Tragen Sie
beim Umgang mit Chemikalien oder bei der
Wartung des Gerätes eine Schutzbrille.
Danger pour les yeux : Les projections
chimiques, liquides ou solides, peuvent être
dangereuses pour les yeux. Porter des
lunettes de protection lors de toute
manipulation de produit chimique ou
intervention sur l’instrument.
Riesgo ocular: Las salpicaduras de
productos químicos o las partículas flotantes
en el aire pueden causar lesiones oculares.
Para manejar productos químicos o realizar
tareas de mantenimiento, utilice gafas de
seguridad.
Pericolo per la vista. Gli schizzi di prodotti
chimici o delle particelle presenti nell’aria
potrebbero causare danni alla vista. Indossare
occhiali protettivi quando si maneggiano
prodotti chimici o si effettuano interventi di
manutenzione sull’apparecchio.
General Hazard: A hazard is present that is
not included in the above categories. Also,
this symbol appears on the instrument to
refer the user to instructions in this manual.
Allgemeine Gefahr: Es besteht eine
weitere Gefahr, die nicht in den vorstehenden
Kategorien beschrieben ist. Außerdem wird
dieses Symbol am Gerät selbst angebracht,
um den Benutzer auf Anweisungen in diesem
Handbuch hinzuweisen.
Danger général : Indique la présence d’un
risque n’appartenant pas aux catégories
citées plus haut. Ce symbole figure
également sur l’instrument pour renvoyer
l’utilisateur aux instructions du présent
manuel.
Riesgo general: Significa que existe un
peligro no incluido en las categorias
anteriores. Este símbolo se utiliza también en
el instrumento para remitir al usuario a las
instrucciones de este manual.
Pericolo generico. Pericolo non compreso
tra le precedenti categorie. Questo simbolo è
utilizzato inoltre sull’apparecchio per
segnalare all’utente di consultare le istruzioni
descritte nel presente manuale.
When the safety of a procedure is
questionable, contact your local Technical
Support organization for Thermo Fisher
Scientific San Jose Products.
Wenn Sie sich über die Sicherheit eines
Verfahrens im Unklaren sind, setzen Sie sich,
bevor Sie fortfahren, mit ihrem lokalen
Händler für Thermo Fisher Scientific San Jose
Produkte in Verbindung.
Si la sûreté d’un procédure est incertaine,
avant de continuer, contacter le plus proche
Service Clientèle pour les produits de Thermo
Fisher Scientific San Jose.
Cuando la seguridad de un procedimiento sea
cuestionable, póngase en contacto con el
servicio de asistencia técnica local para los
productos de Thermo Fisher Scientific
San Jose.
Quando e in dubbio la misura di sicurezza per
una procedura, prima di continuare, si prega di
mettersi in contatto con il Servizio di
Assistenza Tecnica locale per i prodotti di
Thermo Fisher Scientific San Jose.
CAUTION Symbol
CAUTION
危险警告
Electric Shock: This instrument uses high voltages that
can cause personal injury. Before servicing, shut down the
instrument and disconnect the instrument from line power.
Keep the top cover on while operating the instrument. Do
not remove protective covers from PCBs.
电击:仪器设备使用会造成人身伤害的高付电压。在维修之前,必须先
关闭仪器设备并切断电源。务必要在顶盖盖上的情况下操作仪器。请勿
拆除 PCB 保护盖。
Chemical: This instrument might contain hazardous
chemicals. Wear gloves when handling toxic, carcinogenic,
mutagenic, or corrosive or irritant chemicals. Use approved
containers and proper procedures to dispose waste oil.
化学品:仪器设备中可能存在有危险性的化学物品。接在触毒性致癌、诱
变或腐蚀 / 刺激性化学品时,请佩戴手套。处置废油时,请使用经过许
可的容器和程序。
Heat: Before servicing the instrument, allow any heated
components to cool.
高温:请先等高温零件冷却之后再进行维修。
Fire: Use care when operating the system in the presence of
flammable gases.
火灾:在有易燃气体的场地操作该系统时,请务必小心谨慎。
Eye Hazard: Eye damage could occur from splattered
chemicals or flying particles. Wear safety glasses when
handling chemicals or servicing the instrument.
眼睛伤害危险:飞溅的化学品或颗粒可能造成眼睛伤害。处理化学品或
维修仪器设备时请佩戴安全眼镜。
General Hazard: A hazard is present that is not included in
the above categories. Also, this symbol appears on the
instrument to refer the user to instructions in this manual.
一般性危险:说明未包括在上述类别中的其他危险。此外,仪器设备上
使用这个标志,以指示用户本使用手册中的说明。
When the safety of a procedure is questionable, contact
your local Technical Support organization for Thermo Fisher
Scientific San Jose Products.
如对安全程序有疑问,请在操作之前与当地的菲尼根技术服务中心联
系。
T
Table des matières
Préface . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .xv
À propos de ce guide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xv
Documentation connexe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xv
Mises en garde de sécurité et autres notices spéciales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xv
Précautions de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xvi
Exigences relatives à la pureté des gaz et des solvants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xvii
Philosophie de maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xvii
Niveau des réparations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xviii
Nous contacter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . xviii
Thermo Scientific
Chapitre 1
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1
Modes d’ionisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Modes de polarité des ions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Modes de balayage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Modes de balayage Q1MS et Q3MS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Mode de balayage des ions produits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Mode de balayage des ions parents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Mode de balayage de perte de neutre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Mode de balayage dépendant des données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Types de balayage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Balayage complet (Full Scan) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
SIM (Selected Ion Monitoring, suivi d’ion sélectionné) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
SRM (Selected Reaction Monitoring, suivi de réaction sélectionnée) . . . . . . . . . . . 11
AutoSIM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Types de données. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Profil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Centroïde. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Plage de masse/charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Chapitre 2
Description des fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13
Échantillonneur automatique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Chromatographe en phase liquide (LC) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Pompe seringue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Vanne de dérivation/injection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Spectromètre de masse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Commandes et témoins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Source API. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Interface avec la source d’ions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Système d’optique ionique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Analyseur de masse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Manuel du matériel de la gamme TSQ
xi
Table des matières
Système de détection des ions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
Matériel associé au système de vide et aux gaz d’admission. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Assemblages électroniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
Ordinateur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
Matériel associé à l’ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
Interface ordinateur / spectromètre de masse / LC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
Interface ordinateur / réseau local . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Imprimante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
xii
Chapitre 3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .47
Arrêt d’urgence du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Activation du mode de veille du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
Arrêt complet du système. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
Redémarrage du système après un arrêt complet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
Démarrage de la LC. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
Démarrage de l’ordinateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
Démarrage du spectromètre de masse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
Démarrage de l’échantillonneur automatique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
Réglage des conditions d’utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
Réinitialisation du spectromètre de masse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Réinitialisation de l’ordinateur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Réinitialisation de l’ordinateur à l’aide de la procédure d’arrêt et de redémarrage
de Windows . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Réinitialisation de l’ordinateur via sa mise hors et sous tension . . . . . . . . . . . . . . . 55
Arrêt de composants sélectionnés du spectromètre de masse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
Chapitre 4
Utilisation quotidienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .59
Tâches à effectuer avant d’utiliser le système TSQ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Vérification du niveau d’argon et d’azote . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
Vérification de l’absence d’allongement du tube d’échantillonnage en silice
fondue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
Vérification des niveaux de vide du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
Tâches à effectuer après avoir utilisé le système TSQ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
Rinçage de la ligne de transfert des échantillons, du tube d’échantillonnage
et de la sonde API. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
Activation du mode de veille du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
Nettoyage du cône de balayage ionique et du tube de transfert des ions . . . . . . . . . 64
Vidage du flacon des solvants usés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
Chapitre 5
Retrait et remontage du boîtier de la source d’ions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .65
Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
Installation du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
Maintenance des boîtiers de source Ion Max et Ion Max-S . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
Chapitre 6
Entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .69
Fréquence de nettoyage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72
Entretien du cône de balayage ionique et du tube de transfert des ions . . . . . . . . . . . 73
Retrait et nettoyage du tube de transfert des ions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
Table des matières
Entretien de l’interface avec la source d’ions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
Arrêt du système et du pompage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Retrait de l’interface avec la source d’ions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Retrait de la lentille S-lens et de la lentille de sortie (TSQ Vantage) . . . . . . . . . . . . 77
Nettoyage de la lentille S-lens et de la lentille de sortie (TSQ Vantage) . . . . . . . . . 78
Dépose de la lentille tubulaire et du skimmer (TSQ Quantum Access,
TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
Nettoyage de la lentille tubulaire et du skimmer (TSQ Quantum Access,
TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
Réassemblage de la lentille S-lens et de la lentille de sortie (TSQ Vantage). . . . . . . 80
Remontage de la lentille tubulaire et du skimmer (TSQ Quantum Access,
TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
Réassemblage de l’interface avec la source d’ions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81
Remontage du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81
Redémarrage du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81
Nettoyage du système d’optique ionique Q00 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82
Arrêt du système et du pompage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82
Dépose du boîtier de la source d’ions Ion Max ou Ion Max-S . . . . . . . . . . . . . . . . 82
Retrait de l’interface avec la source d’ions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82
Retrait de la cage du système d’optique ionique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
Démontage de l’assemblage de la cage du système d’optique ionique . . . . . . . . . . . 87
Nettoyage des lentilles Q00 et L0 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
Remontage de l’assemblage de la cage du système d’optique ionique . . . . . . . . . . . 89
Remontage de l’assemblage de la cage du système d’optique ionique . . . . . . . . . . . 90
Réassemblage de l’interface avec la source d’ions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
Remontage du boîtier de la source d’ions Ion Max ou Ion Max-S . . . . . . . . . . . . . 91
Redémarrage du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
Entretien de la pompe primaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
Nettoyage des filtres des ventilateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
Chapitre 7
Tests de diagnostic et remplacement des cartes de circuits imprimés et des
assemblages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .95
Exécution des tests de diagnostic du système TSQ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
Remplacement d’un fusible . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
Remplacement des cartes de circuits imprimés et des alimentations . . . . . . . . . . . . . . 97
Chapitre 8
Pièces remplaçables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .99
Kit d’accessoires MS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
Kit d’accessoires spécifique aux instruments TSQ Vantage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
Kit d’accessoires spécifique aux instruments TSQ Quantum Ultra,
Ultra AM et Ultra EMR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
Kit de la sonde HESI-II . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
Kit d’accessoires spécifique aux instruments TSQ Quantum Access. . . . . . . . . . . . . 101
Kit de composés d’étalonnage de masse précis TSQ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
Raccords, ferrules et boucles d’échantillonnage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .103
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
xiii
P
Préface
À propos de ce guide
Ce Manuel du matériel de la gamme TSQ manuel donne une description de l’utilisation du système
TSQ et de ses principaux composants. Il fournit également toutes les instructions à suivre dans le cadre
des procédures de nettoyage et de maintenance de votre spectromètre de masse.
Documentation connexe
En complément de ce manuel, Thermo Fisher Scientific propose également les ouvrages suivants pour
les spectromètres de masse de la série TSQ :
• Guide de pré-installation de la gamme TSQ
• Guide de connexion de la gamme TSQ
• Guide de démarrage rapide
• Manuel d’utilisation de la sonde H-ESI
• Manuel d’utilisation de la sonde HESI-II
• Manuel du matériel de la source API Ion MAX et Ion MAX-S
• Aide accessible via le logiciel
Mises en garde de sécurité et autres notices spéciales
Assurez-vous de suivre toutes les consignes de sécurité présentées dans ce manuel. Les mises en garde de
sécurité et autres notices spéciales apparaissent dans des encadrés.
Elles incluent notamment ce qui suit :
MISE EN GARDE Signale des dangers potentiels pour les personnes, les équipements ou
l’environnement. Chaque notice ATTENTION est accompagnée du symbole de mise en garde
correspondant.
IMPORTANT Signale des informations importantes destinées à prévenir toute altération logicielle,
perte de données ou résultat d’essai non valide ; peut également souligner des informations
essentielles à l’optimisation des performances du système.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
xv
Préface
Remarque Signale des informations d’intérêt général.
Conseil Signale des informations utiles qui peuvent simplifier l’exécution d’une tâche.
Précautions de sécurité
Respectez les consignes de sécurité suivantes lorsque vous utilisez le spectromètre de masse ou effectuez
un intervention de maintenance sur l’instrument.
MISE EN GARDE N’effectuer aucune intervention de maintenance autre que celles décrites
dans le Manuel du matériel de la gamme TSQ. Pour éviter des blessures corporelles ou des dégâts
occasionnés à l’instrument, il convient de n’effectuer aucune intervention de maintenance autre
que celles décrites dans le Manuel du matériel de la gamme TSQ ou les ouvrages associés à moins
d’être dûment habilité pour cela.
MISE EN GARDE Avant toute intervention de maintenance, arrêter et débrancher l’instrument
de la source de courant. Celui-ci utilise des tensions élevées capables d’infliger des blessures
corporelles. Certaines procédures de maintenance exigent l’arrêt et la mise hors tension du
spectromètre de masse avant toute intervention. Ne pas utiliser le spectromètre de masse sans ses
capots. Ne pas enlever les étuis protecteurs des cartes de circuits imprimés.
MISE EN GARDE Respecter les zones chauffées. En toute occasion, les zones chauffées doivent
faire l’objet de la plus grande attention. Le tube de transfert et le vaporisateur APCI peuvent être
très chauds et occasionner des brûlures en cas de contact cutané. Laisser refroidir les composants
chauffés avant toute intervention de maintenance.
MISE EN GARDE Avant d’ouvrir la source API (Atmospheric Pressure Ionization), mettre le
spectromètre de masse en mode veille (ou sur la position d’arrêt - Off ) Lorsque le spectromètre
de masse est sous tension, la présence d’oxygène atmosphérique dans la source API peut être
dangereuse (Le système TSQ met automatiquement hors tension le spectromètre de masse en cas
d’ouverture de la source API. Il est cependant préférable de le placer en mode veille à titre de
précaution supplémentaire.)
MISE EN GARDE Prévoir un système d’extraction/évacuation des vapeurs. Il vous incombe
d’installer un système d’extraction/évacuation des vapeurs adapté. La pompe primaire peut libérer
des rejets d’échantillons ou de solvants introduits dans le spectromètre de masse TSQ. Il convient
donc de la raccorder à un système d’évacuation des vapeurs dédié. Se reporter aux réglementations
locales en vigueur pour connaître la méthode d’extraction des vapeurs applicable à votre système.
xvi
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
Préface
MISE EN GARDE Prendre les précautions requises lors du changement d’huile de la pompe à
vide. Traiter avec précaution les réservoirs d’huile usagée de la pompe à vide et d’huile de la pompe.
Des composés dangereux introduits dans le système peuvent se dissoudre dans l’huile de la pompe.
Toujours utiliser des récipients et des procédures homologués pour mettre au rebut les huiles
usagées. Il convient de décontaminer les pompes utilisées avec des systèmes d’analyse de produits
chimiques toxiques, cancérigènes, mutagènes ou corrosifs/irritants et d’attester de l’élimination des
risques de contamination avant toute réparation ou réglage de la pompe effectué par un technicien
d’entretien Thermo Fisher Scientific San Jose ou son retour à l’usine à des fins de maintenance.
Exigences relatives à la pureté des gaz et des solvants
Vous devez utiliser les solvants les plus purs disponibles. Le spectromètre de masse TSQ est
extrêmement sensible aux impuretés des solvants. Certaines ne sont pas identifiées par les détecteurs
UV/Visible, mais le spectromètre de masse TSQ les détecte sans aucune difficulté. L’indication d’usage
des solvants pour la chromatographie liquide constitue le niveau de pureté minimum acceptable. Il est
recommandé de préférer des solvants de niveau de pureté supérieur. L’usage d’eau distillée est également
recommandé. L’eau déionisée contient des substances chimiques et son usage est déconseillé.
La liste suivante répertorie les sources internationales susceptibles de fournir des solvants de haute
qualité :
Source d’approvisionnement en solvants
Numéro de téléphone
Fisher Global Chemicals
Tél : (800) 766-7000
Mallinckrodt/Baker, Inc.
Tél : (800) 582-2537
Fax : (908) 859-9370
Burdick & Jackson, Inc.
Tél : (800) 368-0050
Fax : (616) 725-6216
Le spectromètre de masse TSQ utilise l’argon comme gaz de collision. Le niveau de pureté de celui-ci
doit être extrêmement élevé (99,995 %) et sa pression de 135 ± 70 kPa (20 ± 10 psig). Thermo Fisher
Scientific a pu observer que les filtres à particules sont souvent contaminés, c’est pourquoi l’utilisation
de ces derniers n’est pas recommandée.
Philosophie de maintenance
Assurer la maintenance du système TSQ consiste à exécuter les procédures requises pour assurer les
standards de performances du système, prévenir toute panne de celui-ci, rétablir son état fonctionnel,
ou tout ce qui précède. Les procédures de maintenance de routine et préventives sont présentées dans
ce manuel.
Il incombe à l’utilisateur d’assurer la maintenance de routine et préventive du système pendant et après
la période de garantie. Une maintenance régulière permet d’augmenter la durée de vie du système tout
en augmentant sa disponibilité et en favorisant l’obtention de performances optimales.
Seul un technicien d’entretien Thermo Fisher Scientific est habilité à entreprendre les tâches de
maintenance qui ne sont pas présentées dans ce manuel.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
xvii
Préface
Niveau des réparations
La philosophie de maintenance de Thermo Fisher Scientific concernant le système TSQ s’applique au
dépannage du moindre composant, ensemble ou module répertorié au Chapitre 8, Pièces remplaçables.
Pannes mécaniques : Les ensembles mécaniques peuvent généralement être réparés jusqu’au niveau du
moindre élément répertorié au Chapitre 8, Pièces remplaçables.
Nous contacter
Pour nous contacter Thermo Fisher Scientific et obtenir les informations dont vous avez besoin,
plusieurs solutions :
 Pour contacter l’assistance clientèle
Téléphone
Fax
Courriel
Base de
connaissances
800-532-4752
561-688-8736
us.techsupport.analyze@thermofisher.com
www.thermokb.com
Télécharger les mises à jour et utilitaires logiciels à l’adresse mssupport.thermo.com.
 Pour contacter le service clientèle afin d’obtenir des informations sur la commande
Téléphone
Fax
Courriel
Site Web
800-532-4752
561-688-8731
us.customer-support.analyze@thermofisher.com
www.thermo.com/ms
 Pour obtenir un exemplaire des manuels via Internet
Consulter le site mssupport.thermo.com et cliquez sur Customer Manuals (Manuels destinés aux
clients) dans la marge gauche de la fenêtre.
 Pour envoyer des commentaires ou suggestions concernant la documentation ou l’aide
• Cliquez sur le lien ci-dessous pour répondre à une brève enquête sur ce document. Merci par
avance pour votre aide.
• Envoyer un courrier électronique au responsable des publications techniques à l’adresse
techpubs-lcms@thermofisher.com.
xviii
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
1
Introduction
Les spectromètres de masse de la série TSQ™ font partie de la gamme des spectromètres de masse
Thermo Scientific. Le spectromètre de masse TSQ est un instrument d’analyse de pointe composé
d’une pompe seringue, d’une vanne de dérivation/injection, d’un spectromètre de masse et du logiciel
Xcalibur™.
Contenu
• Modes d’ionisation
• Modes de polarité des ions
• Modes de balayage
• Types de balayage
• Types de données
• Plage de masse/charge
Au cours d’une analyse standard, plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour introduire un
échantillon :
• À l’aide de la pompe seringue (perfusion directe)
• À l’aide de la vanne de dérivation/injection, d’une boucle d’échantillonnage et d’un
chromatographe en phase liquide ou LC (analyse par injection de flux)
• À l’aide de la vanne de dérivation/injection et d’une colonne HPLC (LC/MS)
Au cours d’une analyse standard, un chromatographe en phase liquide (LC) assure l’introduction de
l’échantillon. C’est également lui qui effectue la séparation des différents composés de l’échantillon.
Ces composés sont alors transférés de la LC vers le spectromètre de masse où ils sont analysés.
L’analyse par perfusion directe ou injection de flux ne permettent pas la séparation chromatographique
des composés de l’échantillon avant que celui-ci ne soit parvenu au spectromètre de masse. Les données
générées par le spectromètre de masse sont ensuite stockées dans l’ordinateur où s’effectue leur
traitement.
Le spectromètre de masse TSQ utilise une source d’ionisation chimique à pression atmosphérique (API
- Atmospheric Pressure Ionization), un système d’optique ionique, un analyseur de masse à trois étages
et un système de détection des ions. Un tube de vide protège le système d’optique ionique, l’analyseur
de masse, le système de détection des ions et une partie de la source API. L’ionisation chimique de
l’échantillon intervient au niveau de la source API. Le processus spécifique utilisé à cette fin est
communément appelé le mode d’ionisation. Le système d’optique ionique transmet les ions produits
au niveau de la source d’ions à l’analyseur de masse où ils vont être séparés en fonction de leur rapport
masse/charge. La polarité des potentiels appliqués aux lentilles dans la source d’ions et dans le système
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
1
1
Introduction
d’optique détermine si des ions positifs ou négatifs sont transmis à l’analyseur de masse. Il est possible
de configurer le spectromètre de masse TSQ pour l’analyse des ions positifs ou des ions négatifs (cette
fonction est appelée mode de polarité ions positifs ou négatifs).
L’analyseur de masse à trois étages du spectromètre TSQ exécute l’analyse de masse en une ou deux
étapes :
• Le système TSQ est utilisé comme un spectromètre de masse conventionnel dont l’analyse
s’effectue en une seule étape. Dans la source d’ions s’effectue l’ionisation de l’échantillon et les ions
générés font l’objet de l’analyse de masse au niveau du premier assemblage de barreaux. Le
deuxième et le troisième assemblage de barreaux transmettent les ions sélectionnés en masse au
système de détection.1
• Le système TSQ est utilisé comme un spectromètre de masse en tandem dont l’analyse s’effectue en
deux étapes. Dans la source d’ions s’effectue l’ionisation de l’échantillon et les ions générés font
l’objet de l’analyse de masse au niveau du premier assemblage de barreaux. Cette fois, cependant,
les ions sélectionnés en masse qui arrivent du premier assemblage de barreaux entrent en collision
avec un gaz inerte au niveau du deuxième assemblage et se fragmentent pour former un nouveau
groupe d’ions appelés ions produits. Une chambre, appelée cellule de collision, existe au niveau du
deuxième assemblage de barreaux. Cette cellule peut être pressurisée au moyen d’un gaz inerte. Les
ions produits font alors l’objet d’une nouvelle analyse de masse à leur arrivée dans le troisième
assemblage de barreaux afin de détecter les ions sélectionnés. L’approche de l’analyse de masse en
deux étapes offre une meilleure spécificité chimique que celle en une seule étape du fait de la
capacité du système à sélectionner et déterminer deux groupes discrets de masses associés.
Au cours de l’analyse de masse en une seule étape, les systèmes TSQ peuvent être utilisés pour
déterminer les structures de composés organiques purs ou présents dans des mélanges. En outre, avec
l’analyse de masse en deux étapes, le spectromètre peut fragmenter et séparer chaque fragment ionique
de molécule formé dans la source de façon à reconstituer la structure de la molécule, morceau par
morceau. Les systèmes TSQ permettent ainsi d’étudier toutes les possibilités de formation et de
fragmentation de chaque ion du spectre de masse.
Le processus d’analyse en deux étapes et la réduction du bruit chimique dans le spectre de masse final
qui en résulte, garantissent une meilleure sélectivité et sensibilité.
Chaque séquence d’analyse de masse en deux ou trois étapes des ions est appelée balayage. Le
spectromètre de masse TSQ utilise plusieurs modes et types de balayage pour filtrer, fragmenter ou
transmettre les ions à l’analyseur. Combinée aux modes d’ionisation et de polarité des ions, la
possibilité de changer de mode et de type balayage assure une grande souplesse d’utilisation de
l’instrument pour résoudre les problèmes d’analyse complexes.
1 L’instrument
peut également être utilisé comme spectromètre de masse à un seul étage et, dans ce cas, les ions sont transmis
à travers les premier et deuxième assemblages de barreaux pour être ensuite analysés au niveau du troisième quadripôle.
2
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
1 Introduction
Modes d’ionisation
Modes d’ionisation
La source API (atmospheric pressure ionization) forme des ions échantillons en phase gazeuse à partir
de molécules échantillons d’élution du LC, ou introduits par la pompe seringue. Vous pouvez utiliser la
source API source en mode ionisation par électrospray (ESI), ionisation par électrospray à chaud
(H-ESI), ionisation par nano-spray (NSI), photo-ionisation à pression atmosphérique (APPI) ou
ionisation chimique à pression atmosphérique (APCI). Pour plus d’informations sur les modes
d’ionisation, consultez le Manuel du matériel de la source API Ion Max et Ion Max-S, le Manuel de
l’opérateur de la sonde HESI-II, le Manuel de l’opérateur de la sonde H-ESI, le Manuel de l’opérateur de la
source APPI Ion Max, ou le Manuel de l’opérateur de la source d’ions nano-spray.
Modes de polarité des ions
Vous pouvez utiliser le spectromètre de masse TSQ dans l’un des deux modes de polarité des ions
suivants : positif ou négatif. Les ions positifs et négatifs sont formés dans la source d’ions du
spectromètre. Le spectromètre de masse TSQ peut être configuré pour transmettre soit les ions positifs
soit les ions négatifs à l’analyseur en changeant la polarité des potentiels appliqués à la source d’ions et
au système d’optique. Le système d’optique transfère les ions produits au niveau de la source d’ions,
dans un faisceau collimaté, vers l’analyseur.
Les informations obtenues à partir d’un spectre de masse d’ions positifs diffèrent de celles fournies par
un spectre d’ions négatifs tout en les complétant. La possibilité d’obtenir à la fois les spectres d’ions
positifs et négatifs constitue donc une aide précieuse dans le cadre de l’analyse qualitative de vos
échantillons. Vous pouvez sélectionner le mode de polarité des ions et le mode d’ionisation de façon à
obtenir un niveau de sensibilité optimal pour l’analyte étudié.
Modes de balayage
Le spectromètre de masse TSQ propose un grand choix de modes de balayage. Les modes de balayage
les plus utilisés peuvent être répartis dans deux catégories : les modes de balayage MS (Mass
Spectrometry) simples et les modes de balayage combinés MS/MS. Les différents modes disponibles
dans chaque catégorie sont les suivants :
• Modes de balayage MS : Modes de balayage Q1MS et Q3MS
• Modes de balayage MS/MS : mode de balayage des ions produits, mode de balayage des ions
parents, mode de balayage perte de neutre
• Mode de balayage dépendant des données
Les modes de balayage susceptibles d’être utilisés dépendent du nombre et du type d’assemblage de
barreaux impliqués et des tensions appliquées à ces derniers.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
3
1
Introduction
Modes de balayage
L’analyseur de masse du système TSQ est doté de trois assemblages de barreaux.2 Les premier et le
troisième assemblages, Q1 et Q3, sont des quadripôles, et le deuxième assemblage, Q2, un quadripôle
carré.
Les assemblages de barreaux peuvent être utilisés à deux fins différentes :
• En tant que dispositifs de transmission des ions
• En tant qu’analyseurs de masse
En cas d’application exclusive d’une tension RF, un assemblage de barreaux agit en tant que dispositif
de transmission des ions et assure le transport de tous les ions inclus dans une vaste plage de rapports
masse/charge (autrement dit, la quasi-totalité des ions présents).
En cas d’application combinée de tensions RF et CC à un assemblage de barreaux, la séparation des
ions de rapports masse/charge différents devient possible. Cette séparation permet à l’assemblage de
barreaux de jouer le rôle d’analyseur de masse.
Sur le spectromètre de masse TSQ, les assemblages de barreaux quadripôlaires peuvent être utilisés avec
des tensions RF et CC ou exclusivement avec une tension RF. De ce fait, il est possible d’utiliser les
assemblages Q1 et Q3 comme analyseurs de masse ou comme dispositifs de transmission des ions,
selon les besoins. L’assemblage de barreaux Q2 fonctionne uniquement avec une tension RF. Par
conséquent, il est toujours utilisé comme dispositif de transmission des ions. Pour un récapitulatif du
fonctionnement des assemblages de barreaux dans les principaux modes de balayage, reportez-vous au
Tableau 1.
.
Tableau 1. Récapitulatif des modes de balayage
a
Mode de
balayage
Quadripôle Q1
Q2 cellule de collision
Quadripôle Q3
Q1MS
Balayagea
Transmission de tous les ionsb
Transmission de
tous les ions
Q3MS
Transmission de
tous les ions
Transmission de tous les ions
Balayage
Ions produits
Consignec
Fragmentation des ions d, puis
transmission de tous les fragments
Balayage
Ions parents
Balayage
Fragmentation des ions, puis transmission
de tous les fragments
Consigne
Perte de neutre
Balayage
Fragmentation des ions, puis transmission
de tous les fragments
Balayage
Balayage = balayage complet ou transmission des ions sélectionnés
b
Transmission de tous les ions ou fragments d’ions = transmission des ions ou fragments d’ions compris dans une vaste plage
de rapports masse/charge
c
Consigne = réglage de l’instrument pour autoriser la transmission des ions d’un rapport masse/charge spécifique ou pour un
ensemble de rapports masse/charge
d
Fragmentation des ions = la collision des ions avec l’argon provoque leur fragmentation
2 Un
assemblage de barreaux est un ensemble de barreaux métalliques. Reportez-vous à la section « Analyseur de masse » à la
page 27 pour une description des assemblages de barreaux utilisés sur le spectromètre de masse TSQ Quantum.
4
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
1 Introduction
Modes de balayage
Modes de balayage Q1MS et Q3MS
Les modes de balayage Q1MS et Q3MS permettent d’effectuer une analyse de masse en une seule
étape. Le spectre de masse obtenu est semblable à celui produit par un instrument équipé d’un seul
analyseur de masse. Au cours de la seule étape d’analyse, les ions formés au niveau de la source d’ions
pénètrent dans l’assemblage qui officie en tant qu’analyseur. Pour obtenir un spectre de masse complet,
le système procède au balayage de l’un des analyseurs (Q1 ou Q3). Les autres assemblages de barreaux
(Q2 et Q3 ou Q1 et Q2, respectivement) servent de dispositifs de transmission des ions. En mode de
balayage Q1MS, Q1 est utilisé comme analyseur de masse ; en mode Q3MS, l’assemblage Q3 fait
office d’analyseur de masse.
Mode de balayage des ions produits
Le mode de balayage des ions produits effectue une analyse en deux étapes. Au cours de la première
étape, les ions formés dans la source d’ions pénètrent dans l’assemblage Q1, qui est réglé pour
transmettre les ions d’un rapport masse/charge donné. Les ions sélectionnés à cette étape de l’analyse
sont appelés les ions parents. (Q1 est donc considéré comme l’analyseur de masse des ions parents et le
rapport masse/charge des ions qu’il transmet est appelé masse définie pour les ions parents.) Les ions
parents sélectionnés par l’assemblage Q1 arrivent ensuite au niveau de l’assemblage Q2, lequel est
contenu dans une cellule de collision.
Remarque Par commodité, lorsqu’il est fait référence aux premier, deuxième et troisième
assemblages en tant que composants matériels, les noms Q1, Q2, et Q3 peuvent être utilisés
respectivement. Toutefois, par souci de clarté pour la présentation de leur fonction respective dans
les modes de balayage MS/MS, les expressions « analyseur de masse des ions parents », « cellule de
collision » (dispositif de transmission des ions entouré par la cellule de collision) et « analyseur de
masse des ions produits » peuvent être préférées.
Au cours de la deuxième étape de l’analyse, les ions présents dans la cellule de collision peuvent être
fragmentés afin de générer des ions produits. Deux processus permettent de générer des ions produits :
la décomposition unimoléculaire des ions métastables et l’interaction avec un gaz de collision (argon)
présent dans la cellule de collision. Cette dernière méthode est communément appelée dissociation
induite par collision (CID - Collision-induced Dissociation). Les ions formés dans la cellule de
collision pénètrent ensuite dans l’assemblage Q3 (l’analyseur de masse des ions produits) où débute la
deuxième étape de l’analyse. Le système procède alors au balayage de Q3 afin d’obtenir un spectre de
masse décrivant les ions produits générés suite à la fragmentation de l’ion parent sélectionné.
Le spectre de masse obtenu en mode de balayage des ions produits (spectre de masse des ions produits)
correspond au spectre de masse de l’ion parent sélectionné.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
5
1
Introduction
Modes de balayage
La Figure 1 illustre le mode de balayage des ions produits.
Figure 1.
Illustration du mode de balayage des ions produits
Q2
RF seule + Ar
Q1 Consigne
Q3 Balayage
Q3 m/z
Mode de balayage des ions parents
Le mode de balayage des ions parents effectue également une analyse en deux étapes. Au cours de la
première étape, les ions formés dans la source d’ions sont transportés dans l’analyseur de masse des ions
parents qui, après balayage, transmet séquentiellement les ions parents à la cellule de collision.
Au cours de la deuxième étape de l’analyse, dans la cellule de collision, les ions parents peuvent être
fragmentés pour générer des ions produits via la technique de décomposition unimoléculaire des ions
métastables ou la technique de dissociation induite par collision. Les ions formés dans la cellule de
collision pénètrent ensuite dans l’analyseur de masse des ions produits d’où est transmis un ion produit
sélectionné. La masse définie pour les ions produits correspond au rapport masse/charge des ions
transmis par l’analyseur de masse des ions produits.
Le spectre obtenu montre tous les ions parents qui se sont fragmentés pour générer l’ion produit
sélectionné. Notez que pour le spectre de masse obtenu en mode de balayage des ions parents (spectre
de masse des ions parents), les données relatives à l’axe du rapport masse/charge proviennent de Q1 (les
ions parents), alors que celles utilisées pour l’axe de l’intensité ionique sont fournies par Q3 (après suivi
de l’ion produit).
6
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
1 Introduction
Modes de balayage
La Figure 2 illustre le mode de balayage des ions parents.
Figure 2.
Illustration du mode de balayage des ions parents
Q2
RF seule + Ar
Q1 Balayage
Q3 Consigne
Q1 m/z
Les expériences basées sur l’utilisation du mode de balayage des ions parents (expériences sur les ions
parents) peuvent être exploitées dans le cadre d’études de structure et de fragmentation, ainsi que pour
les analyses de recherche sur des mélanges. En général, les expériences sur les ions parents permettent de
détecter tous les composés qui se décomposent en un fragment commun. Elles sont très utiles pour la
détection rapide de groupes d’homologues structurels (par exemple, hydrocarbures aromatiques de
substitution, phtalates, stéroïdes ou acides gras) qui partagent un ion fragment commun (par exemple,
l’ion m/z 149 pour les phtalates).
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
7
1
Introduction
Modes de balayage
Mode de balayage de perte de neutre
En mode de balayage de perte de neutre, les deux analyseurs de masse (Q1 et Q3) sont reliés de façon à
permettre leur balayage à la même vitesse pour des plages de masses de même ordre de grandeur. Les
plages de masses respectives présentent cependant un décalage de masse donnée pour que l’analyseur
des ions produits effectue le balayage d’un nombre d’unités de masse inférieur à celui de l’analyseur des
ions parents.
Dans ce mode de balayage, l’analyse s’effectue donc en deux étapes. Au cours de la première étape,
l’analyseur de masse des ions parents sépare les ions formés dans la source d’ions en fonction de leur
rapport masse/charge. Les ions sont ensuite transférés progressivement dans la cellule de collision.
La deuxième étape permet de fragmenter les ions présents dans la cellule de collision via la technique de
décomposition des ions métastables ou la CID afin de former des ions produits. L’analyseur de masse
des ions produits procède ensuite à la séparation de ces ions produits en fonction de leur rapport
masse/charge. La Figure 3 illustre le mode de balayage de perte de neutre. Des exemples de composés
partageant un fragment commun de perte de neutre sont illustrés à la Figure 4.
Pour qu’un ion soit détecté, entre le moment où il part de Q1 et pénètre dans Q3, il doit avoir perdu
un fragment neutre dont la masse (la masse de perte de neutre) est égale à la différence des plages de
masses balayées par les deux analyseurs. Un spectre de masse de perte de neutre est donc un spectre qui
décrit tous les ions parents qui ont perdu un fragment neutre d’une masse donnée.
Notez qu’il est possible de réaliser une expérience de gain (ou association) de neutre dans le cadre de
laquelle la plage de masse balayée par Q3 est décalée d’une masse donnée de façon à être supérieure à la
plage balayée par Q1.
Pour le spectre de masse de perte de neutre (ou de gain de neutre), et comme pour le spectre de masse
des ions parents, Q1 (ions parents) fournit les données relatives à l’axe du rapport masse/charge et Q3
(ion produit surveillé) celles relatives à l’axe de l’intensité ionique.
Les expériences basées sur le mode de balayage de perte de neutre (expériences sur la perte de neutre)
sont utiles pour l’étude d’une caractéristique commune d’un grand nombre de composés. Les
fragments neutres sont souvent issus de groupes fonctionnels substitués (par exemple CO2 pour les
acides carboxyliques, CO pour les aldéhydes, HX pour les halogénures ou encore H2O pour les
alcools).
8
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
1 Introduction
Modes de balayage
Figure 3.
Illustration du mode de balayage de perte de neutre
Q2
RF seule + Ar
Q3 = Q1 - Δ
Q1 Balayage
Q1 m/z
Figure 4.
Exemples de composés partageant un fragment de perte de neutre
NH2
N
N
H2 N
N
HO
N
N
N
N
H2 N
N
N
H2 N
N
N
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
9
1
Introduction
Types de balayage
Mode de balayage dépendant des données
En mode de balayage dépendant des données, le spectromètre de masse TSQ utilise les informations
dont il dispose pour choisir l’étape suivante d’un expérience sans intervention de l’utilisateur. Dans ce
mode, vous devez spécifier des critères pour la sélection d’un ou plusieurs ions à utiliser pour des
balayages, MS/MS par exemple, consécutifs. Pour configurer les expériences dépendantes des données,
il existe deux approches différentes :
• Si vous avez une idée de l’ion parent ou si vous anticipez la présence d’un ion parent donné, vous
pouvez définir une liste d’ions parents possibles. Par la suite, en cas de détection de l’un des ions
parents spécifiés, vous pouvez procéder à l’acquisition des spectres d’ions produits correspondants
et analyser les informations obtenues. De la même façon, il vous est possible de définir une liste
d’ions que vous ne souhaitez pas sélectionner pour la fragmentation.
• Si vous ne disposez que de très peu d’informations sur votre composé, vous pouvez configurer les
paramètres d’une expérience dépendante des données de sorte que si l’intensité du signal ionique
est supérieure au seuil spécifié, le système TSQ génère des spectres des ions produits. À vous de
juger, par la suite, l’utilité des informations obtenues.
Étant donné que le balayage dépendant des données doit utiliser un ion cible d’un balayage précédent,
le premier événement de balayage ne peut pas être un balayage dépendant des données.
Types de balayage
Les systèmes TSQ peuvent effectuer une grande variété de balayages. Les types de balayage les plus
courants sont les suivants :
• Balayage complet (Full Scan)
• SIM (Selected Ion Monitoring, suivi d’ion sélectionné)
• SRM (Selected Reaction Monitoring, suivi de réaction sélectionnée)
• AutoSIM
Balayage complet (Full Scan)
Ce type de balayage fournit un spectre de masse complet de chaque analyte. Le système effectue le
balayage de l’analyseur de la première à la dernière masse, en un temps prédéfini.
Les analyses réalisées en balayage complet servent à déterminer ou confirmer l’identité de composés
inconnus purs ou en mélange. En général, un spectre de masse complet est nécessaire pour déterminer
l’identité d’un composé inconnu.
Ce type de balayage fournit davantage d’informations sur un analyte que le balayage SIM, mais n’offre
pas le niveau de sensibilité comparable à celui obtenu avec les deux autres types de balayage. Par
ailleurs, avec un balayage complet, vous passez moins de temps par ion qu’avec un balayage SIM ou
SRM. Le balayage complet offre donc une plus grande quantité d’informations, mais une sensibilité
moindre que les deux autres types de balayage.
10
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
1 Introduction
Types de balayage
Pour utiliser les types de balayage SIM et SRM, vous devez connaître à l’avance les ions et les réactions
que vous recherchez avant de procéder à l’analyse. Il est donc préférable d’utiliser un balayage complet
plutôt que SIM pour déterminer l’identité d’un analyte et obtenir son spectre de masse et un balayage
complet plutôt que SRM pour déterminer le spectre de masse et les spectres de masse des ions produits
pour des ions parents donnés. Ainsi, les balayages SIM et SRM sont recommandés pour les analyses
quantitatives en routine.
SIM (Selected Ion Monitoring, suivi d’ion sélectionné)
Le balayage SIM (Selected Ion Monitoring - Suivi d’ion sélectionné) permet de suivre un ion ou un
groupe d’ions particulier. Les expériences SIM permettent de détecter de petites quantités d’un
composé cible dans une solution complexe lorsque vous connaissez le spectre de masse de celui-ci. Le
balayage SIM est utile pour les analyses de traces et le screening rapide d’un composé cible dans un
grand nombre d’échantillons.
Parce que le balayage SIM ne suit que quelques ions, il permet d’atteindre des limites de détection plus
basses avec des vitesses de balayage plus élevées que les modes spectres complets. Ses limites de
détection sont plus basses car le système passe plus de temps à suivre les ions significatifs qui doivent
apparaître dans le spectre de masse de l’analyte cible. En matière de vitesse, ce balayage est plus rapide
car il ne suit qu’un nombre réduit d’ions. Il ignore les régions du spectre qui sont vides ou dans
lesquelles aucun des ions étudiés n’est présent.
Le balayage SIM peut améliorer la limite de détection et réduire la durée d’analyse, mais également se
traduire par une moindre spécificité. Le suivi ne portant que sur des ions spécifiques, tout composé qui,
en se fragmentant, entraîne la formation d’ions de même rapport m/z pourra sembler être le composé
cible. Le résultat de l’analyse peut être un faux positif.
SRM (Selected Reaction Monitoring, suivi de réaction sélectionnée)
Le balayage SRM (Selected Reaction Monitoring - Suivi de réaction sélectionnée) permet de suivre une
réaction ou un ensemble de réactions données, telles que la fragmentation d’un ion ou la perte d’un
fragment neutre.
Le balayage SRM permet de surveiller un nombre limité de paires d’ions parents ou produits. Dans le
cadre d’expériences sur des ions produits, un ion parent est sélectionné normalement mais, en général,
un seul ion produit est surveillé. Les expériences SRM sont normalement réalisées en mode de balayage
des ions produits.
De la même façon que le balayage SIM, le balayage SRM permet l’analyse très rapide de composés à
l’état de trace dans des mélanges complexes. En revanche, comme le balayage SRM repose sur la
sélection de deux groupes d’ions, il offre un niveau de spécificité supérieur à celui du balayage SIM.
Tout composé interférent doit former,dans la source d’ions, un ion parent de même rapport
masse/charge que l’ion parent sélectionné à partir du composé cible et cet ion parent doit également se
fragmenter et générer un ion produit de même rapport masse/charge que l’ion produit sélectionné à
partir du composé cible.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
11
1
Introduction
Types de données
AutoSIM
Avec le type de balayage AutoSIM, le spectromètre de masse sélectionne automatiquement les masses
les plus importantes (valeurs m/z) d’un balayage, puis crée une liste de balayage SIM pour celles-ci et
procède à l’acquisition et à l’enregistrement du courant ionique uniquement pour les masses
sélectionnées. Les balayages AutoSIM peuvent être effectuées pour n’importe quel balayage complet et
dans tous les modes de balayage, excepté celui dépendant des données.
Dans certains cas, les plages de balayage de deux masses sélectionnées (ou plus) peuvent se recouvrir.
Les deux masses doivent alors être remplacées par une fenêtre SIM. En réglage EZ Tune, le tableau SIM
table de la boîte de dialogue Define Scan (Définir le balayage) affiche la mass centrale pour cette
nouvelle fenêtre de balayage au lieu de chacune des masses sélectionnées.
Types de données
Le spectromètre de masse TSQ vous permet de procéder à l’acquisition et à l’affichage des données
spectrales de masse (intensité et rapport masse/charge) en utilisant l’un des deux types de données
suivants.
• Profil
• Centroïde
Profil
Ce type de données permet de visualiser la forme des pics dans le spectre de masse. Chaque unité de
masse atomique est divisée en plusieurs intervalles d’échantillonnage. L’intensité de courant ionique est
déterminée pour chacun de ces intervalles. L’intensité de chaque intervalle d’échantillonnage est
affichée, les différentes intensités étant reliées par une ligne continue. En général, vous pouvez utiliser
les données de type profil lorsque vous réglez et étalonnez le spectromètre de masse afin de visualiser et
d’évaluer la résolution en masse.
Centroïde
Le type de données Centroïde permet d’afficher le spectre de masse sous forme de graphique à barres et
d’additionner les intensités de chaque groupe d’intervalles d’échantillonnage. Ce total est affiché par
rapport au centre de masse des intervalles d’échantillonnage. En général, ce type de données convient
pour l’acquisition de données à une vitesse de balayage plus élevée. Le traitement des données de ce
type est également plus rapide.
Plage de masse/charge
Le spectromètre de masse TSQ peut fonctionner dans une plage de rapport masse/charge de 10 à
3 000 Da (TSQ Quantum™ Access™, TSQ Quantum Access MAX, TSQ Vantage EMR™, et TSQ
Quantum Ultra EMR™) ou de 10 à 1 500 Da (TSQ Vantage™, TSQ Vantage AM, TSQ Quantum
Ultra™ et TSQ Quantum Ultra AM).
12
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Ce chapitre décrit les principaux composants du système TSQ, ainsi que leurs fonctions respectives.
Contenu
• Échantillonneur automatique (facultatif )
• Chromatographe en phase liquide (LC) (facultatif )
• Spectromètre de masse
• Ordinateur
Un schéma de principe fonctionnel du spectromètre de masse TSQ est présenté à la Figure 5. Une ligne
de transfert des échantillons relie la LC au spectromètre de masse. Généralement, l’échantillonneur
automatique et la LC sont installés à gauche du spectromètre. La pompe seringue et la vanne de
dérivation/injection sont intégrées à l’armoire du spectromètre de masse.
Au cours d’une analyse standard, plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour introduire un
échantillon.
• À l’aide de la pompe seringue (perfusion directe)
• À l’aide de la vanne de dérivation/injection, d’une boucle d’échantillonnage et d’un
chromatographe en phase liquide ou LC (analyse par injection de flux)
• À l’aide de la vanne de dérivation/injection et d’une colonne LC (LC/MS)
Dans les analyses par LC/MS, un échantillon est injecté dans une colonne LC. Par la suite, le système
procède à la séparation des différents composés de cet échantillon. Les composés sont élués de la
colonne LC vers le spectromètre de masse où ils sont analysés.
L’ionisation des molécules de l’échantillon à pression atmosphérique s’effectue via la technique
d’ionisation par électrospray (ESI), d’ionisation par électrospray à chaud (H-ESI), d’ionisation par
nano-spray (NSI), de photo-ionisation à pression atmosphérique (APPI) ou d’ionisation chimique à
pression atmosphérique (APCI). Le système d’optique focalise et accélère le transfert des ions de
l’échantillon résultants dans l’analyseur où ils sont sélectionnés en fonction de leur rapport
masse/charge. Un système de détection des ions produit alors un signal proportionnel au nombre
d’ions détectés. L’électronique du système reçoit et amplifie le signal généré par le système de détection
qui est ensuite transmis à l’ordinateur à des fins de traitement, stockage et affichage. L’ordinateur sert
également d’interface utilisateur au spectromètre de masse TSQ.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
13
2
Description des fonctions
Échantillonneur automatique
Figure 5.
Schéma de principe fonctionnel du système TSQ
Circulation de l’échantillon
Raccordement électrique
Spectromètre de masse
Échantillonneur
automatique
(facultatif)
LC (en option)
ou
pompe
seringue
Ordinateur
Imprimante
Source
API
Système
d’optique
ionique
Analyseur
de masse
Système de
détection
des ions
Système
de
vide
Assemblages
électroniques
de commande
de l’instrument
Ordinateur
personnel
Écran
Échantillonneur automatique
L’échantillonneur automatique (en option) injecte automatiquement les échantillons au niveau de
l’entrée du chromatographe en phase liquide (LC). Le système de données de l’ordinateur du TSQ peut
assurer le contrôle de la plupart des échantillonneurs automatiques. Un échantillonneur automatique
permet d’automatiser vos analyses LC/MS.
Les signaux Marche/Arrêt que l’échantillonneur automatique échange avec le spectromètre de masse
TSQ sont générés par la fermeture d’un contact. Pour de plus amples informations sur la connexion
d’un échantillonneur automatique au spectromètre de masse TSQ par le biais de la fermeture d’un
contact, reportez-vous au Guide de connexion de la gamme TSQ.
La configuration de l’échantillonneur automatique s’effectue à partir de l’ordinateur. Sélectionnez le
bouton d’échantillonneur automatique approprié dans la fenêtre Instrument Configuration, accessible
en sélectionnant Démarrer > Tous les programmes > Xcalibur > Instrument Configuration. Pour
une description des options de configuration de l’échantillonneur automatique, consultez l’aide du
logiciel Xcalibur.
Vous pouvez également utiliser l’ordinateur pour configurer l’échantillonneur automatique à utiliser
pour injecter les échantillons. Sélectionnez Démarrer > Tous les programmes > Xcalibur > Xcalibur
et cliquez sur Instrument Setup pour ouvrir la fenêtre Instrument Setup. Cliquez ensuite sur l’icône
d’échantillonneur automatique appropriée pour ouvrir la page Autosampler. Pour obtenir des
instructions concernant l’utilisation de votre échantillonneur automatique, consultez l’aide.
Si vous souhaitez connaître les procédures d’utilisation du panneau avant (pavé), le cas échéant, et de
maintenance, reportez-vous à la documentation fournie avec votre échantillonneur automatique.
14
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2 Description des fonctions
Chromatographe en phase liquide (LC)
Chromatographe en phase liquide (LC)
Le chromatographe en phase liquide (LC) (disponible en option) effectue la séparation des composés
chimiques d’un mélange d’échantillons en appliquant la méthode de la chromatographie liquide. Avec
cette méthode, le mélange d’échantillons se partage entre une phase stationnaire de très grande surface
et une phase liquide mobile qui s’infiltre dans la phase stationnaire. La structure moléculaire de chaque
composant de la solution détermine son ordre d’élution de la LC et son ordre d’entrée dans le
spectromètre de masse.
Vous pouvez commander la plupart des LC et des détecteurs UV correspondants directement depuis le
système de données de l’ordinateur du TSQ. Vous pouvez régler le débit entre 0 et 1 000 μl/min.
Consultez le Guide de connexion de la gamme TSQ pour plus d’informations sur le raccordement d’un
LC au spectromètre de masse TSQ.
La configuration du LC s’effectue à partir de l’ordinateur. Sélectionnez le bouton LC approprié dans la
fenêtre Instrument Configuration, accessible en sélectionnant Démarrage > Tous les programmes >
Xcalibur > Instrument Configuration. Pour une description des options de configuration du LC,
consultez l’aide du logiciel Xcalibur.
Vous pouvez également utiliser le système de données pour configurer le LC. Sélectionnez Démarrer >
Tous les programmes > Xcalibur > Xcalibur et cliquez sur Instrument Setup pour ouvrir la fenêtre
Instrument Setup. Cliquez ensuite sur l’icône LC appropriée pour ouvrir la page LC. Pour obtenir des
instructions concernant l’utilisation de votre LC, consultez l’aide.
Si vous souhaitez connaître les procédures d’utilisation du panneau avant (pavé), le cas échéant, et de
maintenance, reportez-vous à la documentation fournie avec votre LC.
Pompe seringue
Le spectromètre de masse TSQ est équipé d’une pompe seringue intégrée à commande électronique.
Voir la Figure 6. Cette pompe seringue permet d’injecter l’échantillon directement dans la source API.
Lorsqu’elle est utilisée, un moteur entraîne un bloc de pression qui appuie sur le piston plongeur de la
seringue pour un débit de 1 % du volume de la seringue par minute. La pression sur le piston plongeur
provoque l’évacuation du liquide par l’aiguille de la seringue dans la ligne de transfert des échantillons.
Un porte-seringue permet de maintenir la seringue en place. Pour les instructions de configuration de
la pompe seringue, reportez-vous au Guide de connexion de la gamme TSQ ou au Guide de démarrage
rapide de la gamme TSQ.
Vous pouvez démarrer et arrêter la pompe seringue depuis la fenêtre de réglage EZ Tune, accessible en
choisissant Démarrer > Programmes > Thermo Instruments > TSQ > TSQ Tune. Consultez l’aide
EZ Tune pour des instructions d’utilisation de la pompe seringue depuis le système de données. Il est
également possible de mettre en marche et d’arrêter la pompe seringue en appuyant sur le bouton
correspondant. En maintenant le bouton enfoncé, vous pouvez actionner la pompe seringue en mode
Purge, qui assure un débit de cinq pour cent du volume de la seringue par seconde.
La diode électroluminescente (DEL) de la pompe seringue (voir la Figure 9 et la Figure 10) s’allume
lorsque la pompe fonctionne. Il passe en jaune lorsque la pompe est en fin de course.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
15
2
Description des fonctions
Vanne de dérivation/injection
Figure 6.
Pompe seringue
Bloc de pression
Porte-seringue
Seringue
Aiguille
Jonction LC
Vanne de dérivation/injection
La vanne de dérivation/injection de Rheodyne™ 7750E-185 est une vanne à six ports en acier
inoxydable qui alterne entre deux positions : Charger et Injecter. La vanne de dérivation/injection est
située en façade du spectromètre de masse TSQ, au-dessus de la source API. Voir la Figure 7. Vous
pouvez configurer (raccorder) la vanne de dérivation/injection sous forme d’injecteur de boucles (pour
l’analyse d’injection de flux) ou comme vanne de dérivation. Voir la Figure 8. La vanne de dérivation
permet de brancher le solvant, le point de consigne d’arrêt de gradient ou toute portion du cycle LC sur
la récupération. Le Guide de démarrage rapide de la gamme TSQ indique les procédures de
raccordement de la vanne en configuration injecteur en boucle ou vanne de dérivation.
Le contrôle de la vanne de dérivation/injection s’effectue à partir de l’ordinateur. Vous pouvez spécifier
les paramètres de la vanne dans la page Divert Valve, accessible depuis la fenêtre Instrument Setup.
Pour obtenir les instructions d’utilisation de la vanne de dérivation/injection à partir de l’ordinateur,
consultez l’aide.
Vous pouvez également utiliser le bouton de la vanne de dérivation/injection pour dériver le flux de la
LC vers le spectromètre de masse ou le conteneur de récupération des liquides lorsque la vanne est
configurée comme vanne de dérivation ou encore alterner entre les modes de chargement et d’injection
lorsqu’elle est configurée comme injecteur de boucles.
16
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Figure 7.
Description des fonctions
Vanne de dérivation/injection
Vanne de dérivation/d’injection
Témoins DEL
Bouton de la vanne de dérivation/injection
Vanne de dérivation/d’injection
Boucle d’échantillonnage
Figure 8.
Vanne de dérivation/d’injection connectée comme injecteur de boucles et comme vanne de
dérivation
Connexion comme vanne de dérivation
Connexion comme injecteur de boucles
Fiche
(facultatif)
Vers
la récupération
des liquides
5
1
De
la pompe
LC
2
Vers
la source d’ions
Thermo Scientific
3
4
De
la pompe
seringue
5
1
Vers la
récupération
des liquides
2
De
la pompe LC
3
4
Vers
la source
d’ions
Manuel du matériel de la gamme TSQ
17
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Spectromètre de masse
Le spectromètre de masse permet d’ioniser des échantillons et d’effectuer l’analyse en masse
d’échantillons injectés ou élués à partir d’un chromatographe en phase liquide. Le spectromètre de
masse TSQ utilise un analyseur triple-quadripôlaire et une source d’ions externe. Le spectromètre de
masse TSQ présente plusieurs caractéristiques importantes, à savoir :
• Sensibilité et résolution élevées
• Plage de masse de 10 à 3 000 m/z pour TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access MAX, TSQ
Vantage et TSQ Quantum Ultra avec composants électroniques de plage de masse étendue (EMR)
installés ; et plage de masse de 10 à 1 500 m/z pour TSQ Vantage, TSQ Vantage AM, TSQ
Quantum Ultra et TSQ Quantum Ultra AM sans composants électroniques de plage de masse
étendue
• Modes d’ionisation ESI, H-ESI, NSI, APPI et APCI
• Modes de polarité des ions positifs et négatifs
• Modes de balayage MS et MS/MS
• Plusieurs types de balayage : balayage complet (Full-scan), SIM, SRM, AutoSIM et balayage
dépendant des données
Le spectromètre de masse comprend les composants suivants :
• Commandes et témoins
• Source API
• Vue transversale de l’interface avec la source d’ions et les systèmes d’optique ionique Q00 et Q0 du
TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra
• Système d’optique ionique
• Analyseur de masse
• Système de détection des ions
• Matériel associé au système de vide et aux gaz d’admission
• Assemblages électroniques
Commandes et témoins
Six voyants sont situés en haut et à droite de la façade du spectromètre de masse. Voir Figure 9
(TSQ Vantage, TSQ Quantum Access, ou TSQ Quantum Access MAX) et Figure 10 (TSQ Quantum
Ultra).
Figure 9.
Voyants en façade des spectromètres de masse TSQ Vantage, TSQ Quantum Access ou
TSQ Quantum Access MAX
Alimentation
18
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Vide
Communication
Système
Balayage
Pompe seringue
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Figure 10. Témoins DEL du panneau avant du spectromètre de masse TSQ Quantum Ultra
Alimentation
Vide
Système
Communication
Pompe seringue
Balayage
Le témoin DEL d’alimentation passe au vert dès lors que le système de vide et les assemblages
électroniques du spectromètre de masse sont alimentés.
Le voyant de vide s’allume en jaune lorsque la pompe turbomoléculaire atteint presque sa vitesse
(80 pour cent de sa vitesse de fonctionnement de 750 MHz) et que la jauge ionique peut être activée en
toute sécurité. Le voyant de vide est éteint lorsque la pompe turbomoléculaire n’a pas atteint sa vitesse.
Le voyant de vide s’allume en vert lorsque la pression de la chambre d’analyseur est égale ou inférieure à
la valeur requise pour activer les tensions élevées vers l’analyseur de masse (7 × 10-4 Torr).
Le voyant DEL Communication passe en jaune lorsque le spectromètre de masse et l’ordinateur tentent
de communiquer. Il passe au vert lorsque la liaison de communication Ethernet a été établie entre le
spectromètre et l’ordinateur.
Le témoin DEL système passe en jaune lorsque le spectromètre est en mode veille, autrement dit quand
aucune haute tension n’est appliquée sur la source d’ions, l’analyseur ou le système de détection
ionique, et que le spectromètre est sous tension. Il passe au vert lorsque la haute tension est appliquée et
que le système est à l’état de marche. La haute tension est appliquée lorsque la pression dans la chambre
de l’analyseur est inférieure à 7 × 10-4 Torr.
Le témoin DEL de balayage clignote en bleu lorsque le spectromètre de masse est sous tension et que le
balayage des ions est en cours.
Le témoin DEL de pompe seringue passe au vert lorsque la pompe seringue fonctionne. Il passe en
jaune lorsque la pompe est en fin de course.
Deux témoins DEL supplémentaires et un commutateur de type bouton-poussoir se trouvent sur le
panneau avant, au-dessus de la vanne de dérivation/injection. Voir la Figure 11. Lorsque la vanne de
dérivation/d’injection est configurée pour l’injection de boucles, son bouton permet d’alterner entre le
mode de chargement et le mode d’injection, auquel cas les témoins Load (Chargement) et Inject
(Injection) s’appliquent respectivement.
Figure 11. Bouton et témoins DEL de la vanne de dérivation/d’injection
Témoin DEL de fonctionnement
Libellés du mode Inject (Injection)
Libellés du mode Divert (Répartition)
Bouton
Lorsque la vanne de dérivation/injection est configurée pour fonctionner en tant que vanne de
dérivation, le bouton de la vanne permet de dériver le débit LC vers le spectromètre ou le conteneur de
déchets et les libellés Detector (Détecteur) et Waste (Déchets) s’appliquent.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
19
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Le commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale (étiqueté Main Power ou alimentation
principale) se trouve sur le tableau d’alimentation, dans l’angle inférieur droit du panneau de droite du
spectromètre. Voir la Figure 12 et la Figure 13. Lorsque ce commutateur est en position Off (O), le
disjoncteur coupe l’alimentation du spectromètre, y compris celle des pompes de vide. S’il est réglé en
position On (|), l’alimentation requise est fournie au spectromètre. En mode de fonctionnement
normal, le disjoncteur est réglé en position On (|).
Figure 12. Panneau d’alimentation du TSQ Vantage ou du TSQ Quantum Ultra
On
Operating Mode
System Reset
Both Pumps On
Vent Valve Closed
Ethernet Link OK
Ethernet
100 Base T
Service Mode
Off
Main Power
+ 30V – Max
Electronics
Start In
Forepump 1
Forepump 2
Refer to Manual
Power In
Qualified
Service
Personnel
Only
V ~230, 50/60 Hz, 15.0 A Max
V ~230, 50/60 Hz, 5.0 A Max
V ~230, 50/60 Hz, 5.0 A Max
!
Figure 13. Panneau d’alimentation du TSQ Quantum Access ou du TSQ Quantum Access MAX, présentant
les commutateurs et les voyants
On
Operating Mode
Operating Mode
System Reset
Pump On
Vent Valve Closed
Ethernet Link OK
Ethernet
100 Base T
Off
Service Mode
Service Mode
Electronics
Vacuum
+ 30V – Max
Start In
Main Power
Power In
Forepump
Refer to Manual
Qualified
Service
Personnel
Only
V ~230, 50/60 Hz, 15.0 A Max
20
Manuel du matériel de la gamme TSQ
V ~230, 50/60 Hz, 5.0 A Max
!
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Le commutateur de service de l’électronique (étiqueté Electronics pour Électronique) se trouve à côté
du disjoncteur de l’alimentation principale sur le tableau d’alimentation du spectromètre de masse
(voir la Figure 12 et la Figure 13). Quand il est réglé sur Mode Service, il coupe l’alimentation de tous
les composants du spectromètre, à l’exception de celle du système de vide. Le réglage sur Mode
Operating (Fonctionnement) fournit l’alimentation requise à tous les composants du spectromètre,
sauf ceux liés au système de vide.
Sur le TSQ Quantum Access et le TSQ Quantum Access MAX, un commutateur de service du vide
(étiqueté Vacuum) est situé à côté du commutateur de service de l’électronique, sur le panneau
d’alimentation du spectromètre de masse (Figure 13). En position Service Mode (Mode de service), le
commutateur supprime l’alimentation de tous les composants du système de dépression, notamment la
pompe primaire, la pompe turbomoléculaire et le contrôleur de la pompe turbomoléculaire. En
position Operating Mode (Mode opérationnel), the commutateur alimente tous les composants du
système de dépression du spectromètre de masse.
Le bouton System Reset (Réinitialiser le système) se trouve également dans le tableau d’alimentation du
spectromètre. Une pression sur ce bouton permet de réamorcer l’ordinateur embarqué de la carte de
contrôle du système. Le logiciel du spectromètre de masse TSQ est ensuite rechargé à partir de
l’ordinateur. Pour de plus amples informations concernant la procédure de réinitialisation du
spectromètre, reportez-vous à la section « Réinitialisation du spectromètre de masse » à la page 54.
Le tableau d’alimentation du spectromètre comporte les trois témoins DEL suivants.
• Le témoin DEL de pompe sous tension passe au vert lorsque le capteur de courant de la pompe
primaire détecte du courant au niveau de la pompe primaire. Il s’éteint lorsque le capteur ne
détecte aucun courant au niveau de cette pompe. Si le capteur détecte une perte de courant lorsque
le spectromètre TSQ est sous tension, la haute tension est coupée et le système de vide évacué.
• Le témoin DEL d’électrovanne d’aération fermée passe au vert lorsque le capteur de courant de
l’électrovanne d’aération détecte du courant dans la vanne d’aération et que celle-ci est fermée.
Lorsque la vanne d’aération est fermée, ce témoin est éteint.
• Le témoin DEL de liaison Ethernet OK passe au vert lorsque la carte du contrôle du système
communique avec l’ordinateur. En l’absence de communication entre cette carte et l’ordinateur, ce
témoin est éteint.
MISE EN GARDE En cas d’urgence, pour couper l’alimentation générale du spectromètre de masse,
réglez le commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale (étiqueté Main Power pour
Alimentation principale) sur Off (O).
Source API
La source API (atmospheric pressure ionization) forme des ions échantillons en phase gazeuse à partir
de molécules échantillons d’élution du LC, ou introduits par la pompe seringue. Vous pouvez utiliser la
source API source en mode ionisation par électrospray (ESI), ionisation par électrospray à chaud
(H-ESI), ionisation par nano-spray (NSI), photo-ionisation à pression atmosphérique (APPI) ou
ionisation chimique à pression atmosphérique (APCI). Pour plus d’informations sur la source API,
consultez le Manuel du matériel de la source API Max et Ion Max-S, le Manuel de l’opérateur de la sonde
HESI-II, le Manuel de l’opérateur de la sonde H-ESI, le Manuel de l’opérateur de la source APPI Ion Max,
ou le Manuel de l’opérateur de la source d’ions nano-spray.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
21
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Interface avec la source d’ions
L’interface avec la source d’ions comprend les composants de la source API qui sont maintenus sous
vide (excepté le côté à pression atmosphérique du cône de balayage ionique). Cette interface inclut un
tube de transfert des ions, deux dispositifs de chauffage à cartouche, un bloc chauffant, une sonde
platine, un dispositif d’obturation d’air à bille et un cône de balayage ionique. Voir la Figure 14.
Figure 14. Vue transversale de l’interface avec la source d’ions et les systèmes d’optique ionique Q00 et Q0 du TSQ Quantum
Access, TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra
Tube de transfert
des ions
Bloc
chauffant
Bille du dispositif
d’obturation
Cône de
balayage
ionique
Vue avant
Lentille
tubulaire
Skimmer
Lentille L0
Quadripôle Q0
Lentille RF Q00
Le tube de transfert ionique facilite la désolvatation des ions produits par la sonde API. Il se présente
sous la forme d’un tube métallique cylindrique allongé, de 10 cm environ. (sur les modèles TSQ
Quantum Access, TSQ Quantum Access MAX et TSQ Quantum Ultra) ou de 5,8 cm (sur le TSQ
Vantage). Voir la Figure 15. Deux cartouches de chauffage sont intégrées au bloc chauffant. Celui-ci
entoure le tube de transfert des ions et le chauffe à une température pouvant atteindre 400 °C. Une
sonde platine mesure la température du bloc chauffant. Les températures standard du tube de transfert
des ions sont 270 °C pour l’ESI et 250 °C pour l’APCI, mais elles peuvent varier en fonction du débit
et de la composition de la phase mobile. Un gradient de pression décroissante entraîne les ions dans le
tube de transfert, côté zone à pression atmosphérique, et les transporte dans la zone tube de
transfert/skimmer du collecteur de vide. Un potentiel de généralement ±35 V (positif pour les ions
positifs et négatifs pour les ions négatifs) facilite le transport des ions du tube de transfert vers le
skimmer. La bille du dispositif d’obturation d’air prend la place occupée par le tube de transfert des
22
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
ions lors du retrait de celui-ci pour empêcher l’air d’entrer dans le tube de vide. Ce dispositif à bille
vous permet de retirer le tube de transfert des ions afin de le nettoyer sans avoir à remettre le système
sous pression atmosphérique.
Le cône de balayage ionique est un cône métallique qui couvre le tube de transfert des ions. Il canalise
le gaz de balayage et l’oriente vers l’entrée du tube.
L’interface avec la source d’ions est confinée dans une chambre sous vide dont l’évacuation s’effectue
par la pompe primaire à une pression d’environ 1,5 Torr.
Figure 15. Tube de transfert des ions
Vue avant
Système d’optique ionique
Le système d’optique ionique focalise les ions produits dans la source API et les transmet à l’analyseur
de masse. Le spectromètre de masse TSQ utilise deux éléments d’optique ionique.
• Système d’optique ionique Q00
• Système d’optique ionique Q0
Système d’optique ionique Q00
Le système d’optique ionique Q00 est celui qui est le plus proche de la source API. Le système
d’optique ionique Q00 comprend soit la lentille tubulaire et le skimmer soit la lentille S-lens et la
lentille de sortie, la lentille RF Q00, la cage de l’interface avec la source d’ions et la lentille L0. Voir la
Figure 14.
Sur les TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access MAX et TSQ Quantum Ultra, les ions
provenant du tube de transfert des ions pénètrent dans la lentille tubulaire. Voir la Figure 16. Un
potentiel fonction de la masse est appliqué à la lentille tubulaire pour lui permettre de focaliser les ions
en direction de l’ouverture du skimmer. Un autre potentiel de 0 à ±250 V (positif pour les ions positifs
et négatif pour les ions négatifs), appelé tension de décalage de la lentille tubulaire, peut être appliqué à
la lentille, ce qui permet d’accélérer le transport des ions dans le gaz résiduel présent dans la zone tube
de transfert des ions/skimmer. Les collisions avec le gaz résiduel facilitent la désolvatation des ions et
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
23
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
augmentent la sensibilité. Si la tension de décalage de la lentille tubulaire est trop élevée, les collisions
avec le gaz résiduel peuvent être suffisamment énergétiques pour provoquer la fragmentation des ions.
Cette fragmentation, communément appelée dissociation induite par collision (CID Collision-induced Dissociation), réduit la sensibilité. Lorsque vous réglez le spectromètre de masse
TSQ, vous ajustez la tension de décalage de la lentille tubulaire afin d’optimiser la sensibilité en
équilibrant les effets de désolvatation et de fragmentation.
Figure 16. Lentille tubulaire des TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra
Vue
arrière
Le spectromètre de masse TSQ Vantage utilise une lentille S-lens et une lentille de sortie et non une
lentille tubulaire et un skimmer. La lentille S-lens est un dispositif de transmission des ions comprenant
des électrodes en acier inoxydable espacées progressivement. Voir la Figure 17. Une tension RF de
650 kHz est appliquée aux électrodes ; les électrodes adjacentes utilisent des tensions en opposition de
phase. A mesure que l’amplitude RF augmente, des ions d’un rapport masse/charge progressivement
plus élevé passent dans la lentille de sortie. Pendant la procédure de réglage, le spectromètre de masse
TSQ Vantage détermine les amplitudes RF fonction de la masse pour une transmission optimale des
ions via la lentille. L’amplitude maximale est de 300 V de crête-à-crête.
Figure 17. Lentille S-lens du spectromètre de masse TSQ Vantage
Vue
avant
Les ions qui arrivent de la lentille tubulaire ou de la lentille S-lens traversent le skimmer (Figure 18) ou
la lentille de sortie (Figure 19) et se dirigent vers la lentille RF Q00. Le skimmer et la lentille de sortie
agissent en tant que chicane sous vide entre la zone de l’interface avec la source d’ions à haute pression
(1,5 Torr) et la zone du système d’optique ionique Q00 à pression plus basse (50 mTorr) du tube de
vide. Les ouvertures du skimmer et de la lentille de sortie sont décalées par rapport à l’axe du tube de
transfert des ions. Cette disposition réduit le nombre de particules chargées de grande taille qui
24
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
traversent le skimmer ou la lentille de sortie et accèdent à l’analyseur, ce qui permet de réduire le bruit
du détecteur. La lentille tubulaire et le skimmer ou la lentille S-lens et la lentille de sortie sont montées
sur la cage de l’interface avec la sourde d’ions.
Figure 18. Skimmer des TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra
Vue
avant
Figure 19. Lentille de sortie du spectromètre de masse TSQ Vantage
Vue
avant
La lentille RF Q00 est un arrangement carré de plusieurs éléments métalliques qui forment un
dispositif de focalisation des ions. Voir la Figure 20. Une tension RF appliquée aux éléments crée un
champ électrique qui focalise les ions le long de l’axe de la lentille. Un décalage de la tension CC par
rapport à la terre appliqué au système d’optique ionique Q00 (appelé tension de décalage Q00)
augmente l’énergie cinétique de déplacement des ions sortant du skimmer. Au cours de la focalisation
des ions, la tension de décalage est négative pour les ions positifs et positive pour les ions négatifs.
L’augmentation de la tension de décalage accroît l’énergie cinétique de déplacement des ions. Les
valeurs standard de la tension de décalage Q00 varient entre 0 et ±4 V (négative pour les ions positifs et
positive pour les ions négatifs).
Figure 20. Lentille RF Q00
Vue
avant
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
25
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
La dissociation induite par collision (CID) au niveau de la source peut également être obtenue en
augmentant le décalage de tension CC entre le skimmer, qui est au potentiel de la terre, et le reste du
spectromètre de masse, à commencer par le système d’optique ionique Q00. Vous pouvez utiliser le
paramètre Source CID du logiciel Tune Master pour ajuster ce potentiel.
La lentille L0 se présente sous la forme d’un cylindre métallique muni d’un petit orifice à l’une de ses
extrémités au travers duquel passe le faisceau d’ions. Un potentiel de 0 à ±3 V (négatif pour les ions
positifs et positif pour les ions négatifs) est appliqué à cette lentille pour faciliter la transmission des
ions. La lentille L0 sert également de chicane sous vide entre les chambres des systèmes d’optique
ionique Q00 et Q0.
Système d’optique ionique Q0
Le système d’optique ionique Q0 transmet les ions en provenance du système d’optique Q00 vers
l’analyseur. Le système d’optique ionique Q0 comprend le quadripôle Q0 et les lentilles L11 et L12.
Le quadripôle Q0 est un arrangement carré de tiges de profil carré qui officient en tant que dispositif de
transmission des ions. Voir la Figure 21. Une tension RF appliquée aux tiges crée un champ électrique
qui guide les ions le long de l’axe du quadripôle. La tension de décalage Q0 augmente l’énergie
cinétique de déplacement des ions arrivant du système d’optique Q00.
Figure 21. Quadripôle Q0
La tension de décalage Q0 peut aussi être utilisée pour fragmenter les ions. Lors de la dissociation
induite par collision au niveau de la source d’ions, la tension de décalage (généralement de -30 V à
+30 V) confère une énergie cinétique suffisante aux ions pour que, lors de leur collision avec les
molécules de solvant ou d’air, ils se dissocient et forment des ions produits. Cette énergie cinétique
donnée aux ions détermine le degré de dissociation. À basse énergie, les ions adduits se transforment en
ions d’échantillon sous l’effet de la dissociation induite par collision, sans fragmentation. À haute
énergie, les ions moléculaires peuvent se fragmenter et rendre possible une analyse pseudo MS/MS/MS.
Les lentilles L11 et L12 se présentent sous la forme de disques métalliques dotés d’un orifice circulaire
central au travers duquel passe le faisceau d’ions. Voir la Figure 22. Elles agissent comme une lentille
conique à deux éléments. Un potentiel électrique appliqué à la lentille accélère (ou décélère) le
déplacement des ions lorsqu’ils approchent de la lentille de façon à focaliser le faisceau d’ions lorsque
celui-ci traverse la lentille. La valeur de ce potentiel peut varier entre 0 et ±300 V. Les lentilles L11 et
L12 servent également de chicane sous vide entre la chambre d’optique ionique Q0 et la chambre de
l’analyseur.
26
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Figure 22. Lentilles L11 (à gauche) et L12 (à droite)
Vue
avant
Analyseur de masse
L’analyseur de masse sépare les ions en fonction de leur rapport masse/charge, puis les transmet au
système de détection des ions. Sur le spectromètre TSQ, l’analyseur est composé de trois assemblages
de barreaux quadripôlaires (Q1, Q2 et Q3) et de trois jeux de lentilles. Voir la Figure 23.
Figure 23. Analyseur de masse, système de détection des ions et systèmes d’optique ionique
Système de détection
des ions
Lentille L4
Quadripôle Q3
Lentilles L31, L32,
L33
Q2 cellule de
collision
Lentilles
L21, L22, L23
Thermo Scientific
Q1
quadripôle
Q0
quadripôle
Lentille
RFQ00
Interface avec la
source d’ions
Manuel du matériel de la gamme TSQ
27
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Les sujets suivants présentent l’analyseur de masse en détail.
• Assemblages de barreaux quadripôlaires
• Champs RF et CC appliqués aux quadripôles
• Analyse de masse
• Cellule de collision et efficacité de dissociation induite par collision (CID)
• Tension de décalage du quadripôle
• Lentilles de l’analyseur de masse
Assemblages de barreaux quadripôlaires
Les trois assemblages de barreaux utilisés sur le spectromètre de masse TSQ sont numérotés depuis
l’extrémité côté source d’ions du collecteur et identifiés Q1, Q2 et Q3. Q1 et Q3 sont des quadripôles
qui permettent de réaliser des analyses en haute résolution sans perte de signal.
Q1 et Q3 sont des arrangements carrés de véritables quadripôles hyperboliques usinés et alignés avec
précision, appelés hyperquads (TSQ Vantage et TSQ Quantum Ultra) ou barreaux ronds à profil
hyperbolique (TSQ Quantum Access et TSQ Quantum Access MAX). Voir la Figure 24 et le
Figure 25. Les entretoises en quartz jouent le rôle d’isolateurs entres les barreaux adjacents.
Figure 24. Hyperquad Q1 ou Q3 du TSQ Vantage ou TSQ Quantum Ultra
Figure 25. Quadripôle Q1 ou Q3 du TSQ Quantum Access ou du TSQ Quantum Access MAX
Q2 est un assemblage de barreaux quadripôlaires carrés. Il est toujours utilisé comme dispositif de
transmission des ions. Les barres du quadripôle Q2 présentent une courbure sur un arc de 90 degrés.
Outre la réduction d’encombrement de l’instrument qu’elle procure, cette courbure des barres réduit le
risque de transmission d’ions neutres inutiles au détecteur tout en diminuant considérablement le
niveau de bruit des données. Q2 est également appelé cellule de collision. En effet, d’un point de vue
technique, la cellule de collision correspond à la chambre dans laquelle se trouve l’assemblage Q2 et où
peut se produire la dissociation induite par collision en cas de présence d’un gaz de collision comme
l’argon. Voir la Figure 26.
28
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Figure 26. Cellule de collision (haut), quadripôle Q2 (bas) et lentilles
Lentilles L21, L22 et
L23
Lentilles L31, L32 et
L33
Champs RF et CC appliqués aux quadripôles
Dans un assemblage de barreaux quadripôlaires, comme les barreaux opposés sont connectés
électriquement, on peut considérer que les quatre barreaux forment deux paires de deux barreaux
chacune. Des tensions CA et CC sont appliquées aux barreaux et augmentent lors de l’acquisition. Des
tensions de même intensité et polarité sont appliquées aux barreaux de chaque paire. Toutefois, les
tensions appliquées aux différentes paires de barreaux sont égales en intensité mais opposées en polarité.
Voir la Figure 27.
Figure 27. Polarité des tensions RF et CC appliquées aux barreaux des analyseurs Q1 et Q3
Tension RF
+ Tension CC
Tension RF 180° hors phase
– Tension CC
La tension CA appliquée aux barreaux du quadripôle est de fréquence constante (1,123 MHz). La
tension RF appliquées aux barreaux varie de 0 à 10000 V crête-à-crête tandis que la tension CC varie
de 0 à ±840 V. Des tensions de même intensité et polarité sont appliquées à chaque paire de barreaux.
Toutefois, les tensions appliquées aux différentes paires de barreaux sont égales en intensité mais
opposées en polarité.
Comme la fréquence de cette tension CA se situe dans la zone des radiofréquences, elle est appelée
tension RF. Sur la Figure 28, la droite pleine représente la tension combinée RF et CC appliquée à une
paire de barreaux et la droite en pointillé la tension combinée RF et CC appliquée à l’autre paire de
barreaux. Le rapport tension RF/tension CC détermine la capacité du spectromètre de masse à séparer
les ions de rapport masse/charge différent.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
29
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Le premier et le troisième assemblage de barreaux quadripôlaires (quadripôles Q1 et Q3) peuvent jouer
le rôle d’analyseurs de masse ou de dispositif de transmission des ions. Quand des tensions RF et CC
sont appliquées simultanément, Q1 et Q3 officient en tant qu’analyseurs. Quand seule une tension RF
est appliquée, ils sont utilisés en tant que dispositifs de transmission des ions. Dans ce cas, les
assemblages de barreaux quadripôlaires laissent passer les ions avec une grande fenêtre de rapports
masse/charge.
L’assemblage de barreaux quadripôlaires (Q2) ne fonctionne qu’en configuration de transmission des
ions. Cet assemblage Q2 se trouve au sein d’une cellule de collision où peut se produire la dissociation
induite par collision (CID) en cas de présence d’un gaz de collision comme l’argon.
Figure 28. Intensité des tensions RF et CC appliquées aux barres des assemblages Q1 et Q3 (analyseurs de
masse).
Tension RF
10 000 V P/P
Tension 840 V CC
Tension
(v)
Unités de masse atomique
(u)
Analyse de masse
Les analyseurs de masse (Q1 et Q3) sont des arrangements carrés de barreaux hyperboliques ou rondes
usinées et alignées avec précision. Ces barreaux sont alimentés avec un rapport variable de tensions
RF/CC (voir la Figure 28). Ces potentiels sont utilisés pour créer un champ électrostatique qui induit
des oscillations stables aux ions d’un rapport masse/charge spécifique et des oscillations instables à tous
les autres ions.
À un moment donné, un ensemble particulier de valeurs de tension RF et CC est appliqué aux
barreaux des analyseurs. Dans ces conditions, seuls les ions d’un rapport masse/charge spécifique (par
exemple, m/z 180) ont des oscillations délimitées pendant leur transport à travers l’analyseur de masse.
30
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Dans le même temps, tous les autres ions sont soumis à des oscillations instables et illimitées. Ils entrent
en contact avec les surfaces des barreaux, deviennent des ions neutres et sont évacués ou éjectés de
l’assemblage des barreaux.
Ensuite, les tensions RF et CC changent et les ions de rapport de masse/charge suivant (par exemple,
m/z 181) parviennent à passer, tandis que tous les autres (y compris ceux de rapport m/z 180)
deviennent à leur tour instables et ont des oscillations illimitées. Ce processus se poursuit, les ions de
chaque rapport masse/charge donné étant transmis les uns après les autres, en fonction des
changements de tension RF et CC. À la fin de l’acquisition, les tensions RF et CC sont ramenées à la
valeur nulle (zéro) et le processus se répète.
Le système TSQ est en mesure de changer rapidement et précisément les potentiels appliqués aux
barreaux des quadripôles. Les tensions RF et CC dans le spectromètre de masse TSQ peuvent être
balayées sur toute la plage de masse du système, soit de m/z 10 à 3000, en 0,85 seconde.
Plus le champ électrostatique généré par un assemblage de barreaux quadripôlaires s’approche d’une
géométrie hyperbolique, meilleures sont les caractéristiques de fonctionnement. Les barreaux des
quadripôles de précision du spectromètre de masse TSQ offrent donc une sensibilité, des formes de
pics et une résolution excellentes, ainsi qu’une capacité de transmission en masse très élevée.
Cellule de collision et efficacité de dissociation induite par collision (CID)
En mode de balayage MS/MS, le système TSQ applique, entre les balayages, une tension élevée de
polarité opposée sur les paires de barreaux, ce qui a pour effet de vider la cellule de collision. Ce
processus garantit qu’aucun ion ne demeure dans la cellule de collision d’un balayage à l’autre.
L’assemblage de barreaux quadripôlaires (Q2), également appelé cellule de collision, qui est toujours
utilisé comme dispositif de transmission des ions, est un ensemble quadripôlaire de barreaux à profil
carré. Une tension RF variable charge les barreaux, ce qui crée un champ électrostatique induisant des
oscillations stables aux ions dans une grande fenêtre de rapports masse/charge.
La cellule de collision au sein de laquelle se trouve Q2 est généralement pressurisée aux environs de
1 × 10-3 à 4 × 10-3 Torr avec un gaz de collision (argon). C’est dans cette cellule que se produit la
dissociation induite par collision (CID).
La CID est le processus qui décrit la collision d’un ion avec un atome ou une molécule neutre, puis sa
dissociation en fragments de plus petite taille suite à la collision. Le mécanisme de dissociation
implique la conversion d’une partie de l’énergie cinétique de déplacement de l’ion en énergie interne.
La collision change l’état de l’ion qui devient excité. Si son énergie interne est suffisante, l’ion se
fragmente.
Trois expressions permettent d’apprécier l’efficacité du processus CID.
• Efficacité de collecte
• Efficacité de fragmentation
• Efficacité CID globale
Efficacité de collecte : il s’agit du rapport de flux ionique mesuré à la sortie et à l’entrée de la cellule de
collision. En l’absence de gaz de collision, le système TSQ affiche une efficacité de collecte de
quasiment 100. Cette caractéristique est un paramètre fonction de la masse. Par exemple, avec une
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
31
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
pression moyenne en gaz de collision, l’efficacité de collecte peut varier d’environ 50 % pour des ions
de masse comparativement moins importante (plus sujets à la diffusion) et de 75 % pour des ions de
masse comparativement plus importante (moins sujets à la diffusion).
Efficacité de fragmentation : il s’agit de la fraction du flux ionique à la sortie de la cellule de collision
qui résulte des ions fragmentés. L’efficacité de fragmentation dépend directement de la stabilité de l’ion
et indirectement de sa masse. Plus l’ion est stable, moins de chances il existe pour qu’une collision
puisse provoquer sa fragmentation. En outre, plus il est de masse importante, plus grande est sa
capacité à distribuer l’énergie liée aux vibrations induites par une collision. De ce fait, son niveau de
fragmentation peut être réduit.
Avec une pression moyenne en gaz de collision, l’efficacité de fragmentation peut varier de 15 à 65 %
pour des composés différents. Lorsque la pression en gaz de collision augmente, l’efficacité de
fragmentation pour tous les composés atteint pratiquement 100 % du fait des multiples collisions.
Néanmoins, l’efficacité de collecte diminue en raison de la diffusion.
Efficacité CID globale : il s’agit du produit de l’efficacité de collecte et de l’efficacité de fragmentation.
L’efficacité CID globale atteint son maximum avec une pression intermédiaire. Lorsque la pression
dépasse la valeur maximale, un plus grand nombre de collisions se produisent, avec une probabilité de
diffusion croissante et de moins en moins d’ions parviennent à traverser la cellule de collision. La
diffusion entraîne une diminution de l’efficacité de collecte. L’efficacité de fragmentation diminue
également parallèlement à la baisse de pression par rapport à son maximum du fait du nombre réduit
de collisions.
Tension de décalage du quadripôle
La tension de décalage du quadripôle est un potentiel CC appliqué aux barreaux du quadripôle en plus
de la rampe de tension CC. Elle est d’intensité et de polarité égales pour les deux paires de barreaux.
Cette tension accélère ou décélère le transport des ions et détermine donc leur énergie cinétique de
déplacement à leur entrée dans l’assemblage de barreaux quadripôlaires.
En général, pour une expérience donnée, le système TSQ utilise des tensions de décalage fixes pour Q1
et Q2. Cependant, dans le cadre d’expériences MS/MS, la tension de décalage appliquée à Q3 varie au
cours du balayage. Le système TSQ calcule automatiquement la tension de décalage du quadripôle Q3
requise, puis modifie la tension, le cas échéant, lors de chaque balayage.
La tension de décalage appliquée à Q2 (qui comprend la cellule de collision) détermine l’énergie de
collision. L’énergie de collision correspond à la différence de potentiel entre la source d’ions (où se
forment les ions parents) et l’assemblage Q2 (où se produit la collision des ions avec le gaz). Si la
tension de décalage appliquée à Q2 augmente, l’énergie cinétique de déplacement des ions parents croît
également. L’augmentation de la tension de décalage appliquée à Q2 contribue donc à accroître
l’énergie des collisions ion/argon. En général, l’énergie de collision a une valeur unique pour un
balayage complet et peut être définie de 0 à ±200 V.
Avant l’obtention d’un spectre de masse quelconque, le système TSQ règle Q1 en mode de balayage
Q1MS (tension RF appliquée exclusivement à Q2 et Q3) et Q3 en mode de balayage Q3MS (tension
RF appliquée exclusivement à Q1 et Q2). Lors de ce réglage, le système TSQ détermine la tension de
décalage optimale pour Q1 et Q3.
32
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Lentilles de l’analyseur de masse
L’analyseur de masse du système TSQ utilise trois jeux de lentilles. Voir la Figure 26 à la page 29. Les
lentilles présentes entre Q1 et Q2 sont appelées L21, L22, L23 ; celles situées entre Q2 et Q3
correspondent à L31, L32, L33 et enfin la lentille qui se trouve entre l’assemblage de barres Q3 et le
système de détection des ions est appelée L4 (ou lentille de sortie). Toutes les lentilles sont munies d’un
orifice circulaire en leur centre au travers duquel passe le faisceau des ions.
Les assemblages de lentilles permettent également de maintenir les trois assemblages de barreaux de
façon à assurer leur alignement axial automatique et précis.
Le jeu de lentilles L2x (entre Q1 et Q2) et le jeu de lentilles L3x (entre Q2 et Q3) ont les fonctions
suivantes :
• Ils réduisent la quantité de gaz de collision qui pénètre à l’intérieur des analyseurs de masse (Q1 et
Q3) et qui provient de la cellule de collision (Q2). Pour la transmission de masses élevées, il est
important de maintenir une pression faible dans les analyseurs de masse.
• Ils confinent le gaz de collision. Les lentilles L23 et L3 forment deux des parois de la cellule de
collision, c’est pourquoi elles contribuent à confiner le gaz de collision dans la cellule de collision.
Le gaz de collision parvient toutefois à s’échapper par les mêmes orifices que ceux au travers
desquels le faisceau d’ions passe.
• Elles empêchent le gaz de pénétrer à l’intérieur des analyseurs. Les lentilles L22 et L21 d’un côté de
l’assemblage Q2 et les lentilles L32 et L33 du côté opposé agissent comme des chicanes en
bloquant l’accès aux analyseurs au gaz qui parvient à s’échapper de la cellule de collision.
• Elles protègent Q1 de la tension RF appliquée à Q2 et inversement (jeu de lentilles L2x) et Q3 de
la tension RF appliquée à Q2 et inversement (jeu de lentilles L3x).
• Elles focalisent le faisceau des ions. Les trois lentilles qui se trouvent entre Q1 et Q2 (et celles
présentes entre Q2 et Q3) forment une lentille d’ouverture à trois éléments. La première et la
troisième lentille sont généralement réglées à des valeurs comparables ou identiques, tandis que la
lentille centrale est réglée à une valeur différente (supérieure ou inférieure, selon le cas) de celle des
deux autres.
La tension appliquée à chaque lentille peut varier de -300 à +300 V environ. Le plus souvent, la tension
appliquée aux premier et troisième éléments du jeu de lentilles L2x est supérieure à la tension de
décalage appliquée à Q1. Comme cette dernière est généralement réglée sur environ ±5 V (en fonction
de la charge des ions étudiés), la tension appliquée aux lentilles L21 et L23 est normalement d’environ
-10 V pour les ions positifs et de +10 V pour les ions négatifs. La tension appliquée à la lentille centrale
du jeu de lentilles L2x est normalement d’environ ±225 V.
En mode de balayage Q3MS, la tension appliquée aux lentilles du jeu de lentilles L3x est de même
ordre que celle appliquée aux lentilles correspondantes du jeu de lentilles L2x. Notez, cependant,
qu’avec les modes de balayage MS/MS, la tension appliquée au jeu de lentilles L3x varie
automatiquement avec la tension de décalage appliquée à Q3. Comme la tension de décalage du
quadripôle Q3 augmente, les tensions appliquées aux lentilles croissent proportionnellement.
La lentille L4 est la lentille qui se trouve entre l’assemblage de barreaux Q3 et le système de détection
des ions. Elle a un potentiel de terre constant. Son rôle consiste à protéger l’assemblage Q3 de la haute
tension appliquée au système de détection des ions et à isoler ce dernier des tensions RF élevées
appliquées à l’assemblage de barreaux Q3.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
33
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Système de détection des ions
Le spectromètre de masse TSQ est équipé d’un système de détection des ions excentré à haute
sensibilité. Celui-ci fournit un rapport signal sur bruit élevé et permet d’alterner la polarité de la
tension entre les modes de fonctionnement pour ions positifs et ions négatifs. Le système de détection
comprend une dynode de conversion de 15 kV et un multiplicateur d’électrons à canal. Voir la
Figure 29. Ce système se trouve à l’arrière du tube de vide, derrière l’analyseur de masse.
La dynode de conversion est une surface métallique concave située dans l’angle droit du faisceau d’ions.
Le système TSQ applique à la dynode de conversion un potentiel de +15 kV pour la détection des ions
négatifs ou de -15 kV pour la détection des ions positifs. Lorsqu’un ion entre en contact avec la surface
de dynode de conversion, une ou plusieurs particules secondaires sont produites. Ces particules
peuvent inclure des ions positifs, des ions négatifs, des électrons et des ions neutres. Quand des ions
positifs viennent frapper la dynode de conversion de charge négative, les particules secondaires d’intérêt
sont des ions négatifs et des électrons. Quand des ions négatifs viennent frapper la dynode de
conversion de charge positive, les particules secondaires d’intérêt sont des ions positifs. La surface
incurvée de la dynode de conversion focalise ces particules secondaires et un gradient de tension
accélère les particules dans le multiplicateur d’électrons.
Le multiplicateur d’électrons est composé d’une cathode et d’une anode. La cathode du multiplicateur
d’électrons est une résistance en oxyde de plomb de la forme d’un entonnoir. L’anneau haute tension
applique un potentiel pouvant atteindre jusqu’à -2,5 kV à la cathode. L’extrémité de sortie de la
cathode (au niveau de l’anode) a un potentiel proche d’un potentiel de terre.
L’anode du multiplicateur d’électrons se présente sous la forme d’une coupelle située à l’extrémité de
sortie de la cathode. L’anode collecte les électrons produits par la cathode. Elle se visse dans l’orifice de
passage de l’anode situé à la base de celle-ci.
Les particules secondaires provenant de la dynode de conversion frappent les parois internes de la
cathode du multiplicateur d’électrons avec une énergie suffisante pour permettre l’éjection des
électrons. Les électrons éjectés sont accélérés et transportés dans la cathode, portés par le gradient de
potentiel positif croissant. La forme en entonnoir de la cathode empêche les électrons éjectés de
parcourir une grande distance avant de frapper de nouveau la surface interne de la cathode, ce qui
occasionne l’émission de nouveaux électrons. Une cascade d’électrons est ainsi créée pour produire
finalement un courant mesurable à l’extrémité de la cathode, où l’anode procède à la collecte des
électrons. Le courant collecté par l’anode est proportionnel au nombre de particules secondaires qui
frappent la cathode.
34
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Figure 29. Système de détection des ions avec le multiplicateur d’électrons (en haut) et la dynode de
conversion (en bas)
Normalement, le gain du multiplicateur d’électrons est réglé sur environ 3 × 105 (autrement dit, pour
chaque ion ou électron entrant, 3 × 105 électrons sortent) en mode MS et sur 2 × 106 en mode
MS/MS. Le circuit de l’électromètre convertit le courant qui sort du multiplicateur d’électrons via
l’anode en tension dont la valeur est enregistrée par l’ordinateur.
Le système de détection des ions du spectromètre de masse TSQ accroît le signal tout en diminuant le
bruit. La haute tension appliquée à la dynode de conversion se traduit par une efficacité de conversion
élevée et un signal amplifié. Cela signifie que pour chaque ion qui frappe la dynode de conversion, un
nombre élevé de particules secondaires sont produites. L’augmentation de l’efficacité de conversion est
plus prononcée avec les ions lourds qu’avec ceux de masse moindre.
Étant donné l’orientation excentrée du système de détection des ions par rapport à l’analyseur de
masse, les molécules neutres provenant de ce dernier ont tendance à ne pas venir frapper la dynode de
conversion ou le multiplicateur d’ions. Par conséquent, le bruit résultant des molécules neutres est
réduit.
Matériel associé au système de vide et aux gaz d’admission
Le système de vide évacue la zone qui se trouve autour de l’interface avec la source d’ions, le système
d’optique ionique, l’analyseur de masse et le système de détection des ions. Les principaux composants
du système de vide sont les suivants :
• Tube de vide
• Pompe turbomoléculaire
• Pompe primaire
• Jauges Convectron™
• Jauges ioniques
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
35
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Le matériel associé aux gaz d’admission contrôle le débit du gaz de collision, du gaz gaine, du gaz
auxiliaire et de l’air (pendant la remise à pression atmosphérique) à l’intérieur du spectromètre. Ce
matériel comprend les composants suivants :
• Électrovanne d’aération
• Vannes de contrôle du débit de gaz de collision
• Vanne du gaz gaine
• Vanne du gaz auxiliaire
Un schéma de principe fonctionnel du système de vide et du matériel associé aux gaz d’admission est
présenté à la Figure 30.
Figure 30. Schéma de principe fonctionnel du système de vide et du matériel associé aux gaz d’admission
Orifice
d’arrivée d’azote
Orifice
d’arrivée d’azote
Gaz
gaine
Gaz
auxiliaire
HPLC
(ou autre
dispositif
d’introduction des
échantillons)
Electrovanne
d’aération
Gaz de
balayage
Zone
à pression
atmosphérique
(760 Torr)
Tube
d’échantillonnage
Jauge
Convectron
Rejet
Zone du
tube de
transfert des
ions/
skimmer/
lentille
S-lens
Zone du
système
d’optique
ionique Q00
Zone du
système
d’optique
ionique Q0
Zone de
l’analyseur
(1×10-5 Torr)
(ou moins)
Pompe turbomoléculaire
à trois niveaux d’admission
Cellule
de collision
Jauge
ionique
Jauge
Convectron
Vanne de répartition
du gaz de collision
Pompe(s)
principale(s)
Vanne du gaz
de collision
36
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Orifice
d’arrivée
d’argon
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Tube de vide
Le tube de vide englobe l’interface avec la source d’ions, le système d’optique ionique, l’analyseur de
masse et le système de détection des ions. Il se présente sous la forme d’une chambre en aluminium à
parois épaisses dotée de deux couvercles latéraux amovibles, avec des ouvertures à l’avant, sur les côtés
et sur le dessus, ainsi que plusieurs trous de passage et arrivées de gaz.
Le collecteur de dépression est divisé en quatre chambres par trois déflecteurs. Voir la Figure 31. La
pompe primaire évacue l’intérieur de la première chambre, appelée zone de transfert des ions/skimmer.
La troisième arrivée dans la section de la pompe à vide à trois niveaux d’admission évacue la zone
intérieure de la deuxième chambre, appelée zone du système d’optique ionique Q00. L’orifice
inter-étage de la pompe turbomoléculaire évacue la zone intérieure de la troisième chambre, appelée
zone du système d’optique ionique Q0. L’orifice pour vide poussé de la pompe turbomoléculaire
évacue la zone intérieure de la quatrième chambre, appelée zone de l’analyseur, à moins de 10-5 Torr. La
pompe turbomoléculaire se décharge à son tour dans la pompe primaire, via la ligne primaire.
Figure 31. Tube de vide (vue intérieure)
Joint torique
Jauge ionique
Chambre de la
cellule de collision
Chambre de
l’analyseur
Pompe turbomoléculaire
Chambre du système
Jauge
d’optique ionique Q0
Convectron
Chicane
Chicane
La chambre de la cellule de collision, située à l’intérieur de la chambre de l’analyseur, a une pression en
argon contrôlée par l’utilisateur comprise entre 1 et 4 mTorr lorsque la dissociation induite par
collision (CID) est activée. L’argon présent dans la cellule de collision est évacué par la pompe primaire
lorsque la CID est désactivée.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
37
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Le tube de vide est équipé des orifices/voies de passage et d’admission suivants.
• Un orifice de passage pour la haute tension destinée à la dynode de conversion
• Un orifice de passage pour la haute tension destinée au multiplicateur d’électrons
• Un orifice de passage pour le signal de courant ionique provenant de l’anode du multiplicateur
d’électrons
• Deux orifices de passage pour la tension RF de l’assemblage Q1 quadripôle
• Deux orifices de passage pour la tension RF de l’assemblage Q3 quadripôle
• Un orifice de passage pour la tension RF de l’assemblage Q2 quadripôle
• Un orifice de passage pour les tensions des lentilles L21, L22, L23, L31, L32 et L33
• Un orifice de passage pour les tensions des lentilles L0, L11 et L12
• Un orifice de passage pour les tensions RF des systèmes d’optique ionique Q00 et Q0
• Un orifice de passage pour la tension de décalage de la lentille tubulaire, la tension de décalage du
tube de transfert des ions et la tension du dispositif de chauffage du tube de transfert des ions
• Un raccordement pour le vide afin de mesurer la pression dans la zone de l’analyseur à l’aide de la
jauge ionique
• Un orifice d’arrivée pour l’argon dans la cellule de collision
• Un orifice d’aération
Deux couvercles latéraux amovibles sur le côté gauche du tube de vide permettent d’accéder au système
d’optique ionique Q0, à l’analyseur de masse et au système de détection des ions. Deux joints toriques
conducteurs fournissent un joint d’étanchéité au vide entre les couvercles latéraux et le tube de vide.
Pompe turbomoléculaire
Une pompe turbomoléculaire à trois niveaux d’admission Leybold TW220/150/15S permet de mettre
sous vide la zone du système d’optique ionique Q00, la zone du système d’optique ionique Q0 et la
zone de l’analyseur du tube de vide. Cette pompe est montée sur le tube de vide (voir la Figure 31).
La pompe turbomoléculaire est dotée de trois orifices d’entrée :
• Un orifice d’entrée pour le vide poussé situé en haut de la pile de rotors qui permet d’évacuer la
chambre de l’analyseur
• Un orifice d’entrée inter-étage situé à mi-chemin vers le bas de la pile de rotors qui est utilisé pour
évacuer la chambre du système d’optique ionique Q0
• Un troisième orifice d’entrée dans la section de la pompe moléculaire qui sert à évacuer la chambre
du système d’optique ionique Q00
La pompe turbomoléculaire est commandée par un contrôleur TDS Leybold et utilise une
alimentation de +24 V CC (250 W). Le commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale et le
commutateur de service du système de vide permettent de couper ou de fournir l’alimentation requise
à la pompe, ce que le commutateur de service de l’électronique ne permet pas de faire. Le
refroidissement de la pompe s’effectue à l’air par le biais d’un ventilateur qui aspire l’air à l’avant de
l’instrument.
38
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
L’alimentation de la pompe turbomoléculaire est coupée lorsque la pression de la ligne primaire
mesurée par la jauge Convectron est trop élevée ou quand la température turbomoléculaire dépasse le
seuil défini.
Pompe primaire
Une (TSQ Quantum Access et TSQ Quantum Access MAX) ou deux (TSQ Vantage et TSQ
Quantum Ultra) pompe(s) primaire(s) Edwards™ E2M30 établissent le vide nécessaire au
fonctionnement correct de la pompe turbomoléculaire. La pompe primaire évacue également la vanne
d’arrivée et la cellule de collision. Le déplacement maximal de la pompe est de 650 l/min, et elle
maintient une pression minimale d’environ 1 Pa (0,01 Torr).
La pompe primaire se raccorde à la pompe turbomoléculaire via une section en PVC renforcé. Le câble
d’alimentation de la pompe primaire se branche à la prise étiquetée Forepump (pour Pompe principale)
du tableau d’alimentation (voir la Figure 13 à la page 20). Cette prise permet d’alimenter la pompe et
est contrôlée par le commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale et le commutateur de
service du système de vide, mais pas par le commutateur de service de l’électronique.
MISE EN GARDE Vous devez toujours brancher le câble d’alimentation de la pompe primaire aux
prises étiquetées Forepump sur le tableau d’alimentation de droite du spectromètre de masse. Ne le
branchez jamais à une prise murale.
Jauges Convectron
®
Une jauge Convectron™ mesure la pression dans la vanne d’admission et la ligne primaire, qui relie la
pompe turbomoléculaire et la pompe primaire. Cette jauge utilise un pont Wheatstone équipé d’une
résistance dont le fonctionnement est basé sur la température pour mesurer la pression en fractions de
milliTorr. Une deuxième jauge Convectron détermine la pression de l’argon dans la cellule de collision.
Jauges ioniques
Une jauge Granville-Phillips™ 342™ Mini ion permet de mesurer les pressions de la zone de l’analyseur
du tube de vide. Cette jauge produit des électrons énergétiques qui provoquent l’ionisation des
molécules dans la jauge ionique. Les ions positifs formés dans la jauge ionique sont ensuite attirés vers
un collecteur. Le courant du collecteur est proportionnel à la pression dans le tube de vide. La jauge
ionique participe également à la protection du vide.
Électrovanne d’aération
L’électrovanne d’aération, qui se trouve dans la zone de l’assemblage Q2, permet au tube de vide d’être
ventilé avec l’azote sec. Il s’agit d’une vanne commandée par solénoïde et contrôlée par la carte de retard
d’aération. Lorsque le solénoïde est activé, la vanne est fermée. En cas de panne d’alimentation ou de
réglage du commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale sur la position Off (O), un
condensateur 4 Farad intégré au module d’entrée d’alimentation maintient le solénoïde en position
fermée pendant plusieurs minutes. Si l’alimentation n’est pas rétablie passé ce délai, le solénoïde s’ouvre
et le système est ventilé avec l’azote sec. L’azote sec (35 kPa [5 psi], pur à 99 %) pénètre dans le
spectromètre de masse via un orifice de 1/4 pouce situé sur le côté gauche de l’instrument. Voir la
Figure 32. L’électrovanne d’aération se ferme une fois l’alimentation du spectromètre rétablie.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
39
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Vannes de contrôle du débit de gaz de collision
Les vannes de commande de débit du gaz de collision commandent débit d’argon de collision entrant
et sortant de la cellule de collision Q2. Une électrovanne ferme l’arrivée d’argon dans la cellule. La
pression du gaz de collision est régulée par une vanne proportionnelle commandée par le système de
données. Vous pouvez régler la pression du gaz de collision (entre 0 et 5 milliTorr) dans la boîte de
dialogue Define Scan de la fenêtre de réglage EZ Tune.
Les ions pénètrent dans la cellule de collision Q2, entrent en contact avec l’argon puis, du fait de la
collision, se dissocient en fragments de plus petite taille. Voir la section « Cellule de collision et
efficacité de dissociation induite par collision (CID) » à la page 31.
L’argon (135 ± 70 kPa [20 ± 10 psi], pur à 99,995 % minimum) pénètre dans le spectromètre de masse
via un orifice de 1/8 -pouce situé sur le côté gauche de l’instrument. Voir la Figure 32.
Une deuxième vanne proportionnelle permet à la pompe primaire d’évacuer l’argon et les résidus de gaz
de la cellule de collision Q2. La CID est alors désactivée. Le spectromètre de masse TSQ ouvre et ferme
automatiquement la vanne d’évacuation du gaz de collision, selon que l’assemblage Q2 agit en tant que
dispositif de transmission des ions ou en tant que cellule de collision.
Vanne du gaz d’isolation
La vanne du gaz gaine commande le débit de gaz gaine (azote) dans la source API. L’azote sec
(690 ± 140 kPa [100 ± 20 psi], d’une pureté de 99%) pénètre dans le spectromètre de masse par un
orifice de 62 mm environ sur le côté gauche du spectromètre de masse. Voir la Figure 32. Une
électrovanne d’arrêt démarre et arrête le débit d’azote dans la source API. Le système de données
commande une vanne qui régule la pression du gaz gaine. Vous pouvez régler le débit du gaz gaine (de
0 à 100 en unités arbitraires) dans la boîte de dialogue Ion Source (Source d’ions) depuis la fenêtre de
réglage EZ Tune. Le gaz gaine pénètre dans la source API par un tuyau ID de 31 mm environ.
Vanne du gaz auxiliaire
La vanne du gaz auxiliaire commande le débit de gaz auxiliaire (azote) dans la source API. L’azote sec
(690 ± 140 kPa [100 ± 20 psi], d’une pureté de 99 %) pénètre dans le spectromètre de masse par un
orifice de 62 mm environ sur le côté gauche du spectromètre de masse. Une électrovanne d’arrêt
démarre et arrête le débit d’azote dans la source API. La pression du gaz auxiliaire est régulée par une
vanne proportionnelle commandée par le système de données. Vous pouvez régler le débit du gaz
auxiliaire (de 0 à 60 en unités arbitraires) dans la boîte de dialogue Ion Source (Source d’ions). Le gaz
auxiliaire pénètre dans la source API par un tuyau ID de 31 mm environ.
40
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
Figure 32. Arrivées d’azote et d’argon
Nitrogen for Vent
35 kPa MAX
(5 psi MAX)
Nitrogen In
690 ± 140 kPa
(100 ± 20 psi)
Argon In
135 ± 70 kPa
(20 ± 10 psi)
Assemblages électroniques
Les assemblages électroniques qui contrôlent le fonctionnement du spectromètre de masse sont répartis
sur plusieurs cartes et autres modules situés dans la tour, dans l’ordinateur embarqué et sur ou autour le
tube de vide de l’instrument.
Le module d’entrée d’alimentation fournit le contrôle de l’alimentation du spectromètre de masse, une
interface de fermeture à contact, le contrôle de la vanne d’aération et une connexion Ethernet 100
base-T entre la carte de contrôle du système et l’ordinateur. Il intègre également un circuit de
protection contre les pannes de la pompe mécanique (relié à la commande de l’électrovanne
d’aération), un bouton de réinitialisation du système, des témoins DEL d’état et des ports d’accès
destinés à la maintenance. Le tableau d’alimentation de droite, présenté à la Figure 13 page 20, fait
partie intégrante du module d’entrée d’alimentation.
Ce module accepte l’alimentation secteur, la filtre et la distribue aux différents composants du
spectromètre de masse. Il comprend les composants suivants :
• Commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale
• Limiteur de surcharge
• Filtre de ligne
• Commutateur de service de l’électronique
• Commutateur de service du système de vide
Le centre névralgique du spectromètre de masse est la carte électronique du contrôle du système. Cette
carte et l’ordinateur embarqué abritent les composants suivants :
• Processeur PowerPC
• Bus SPI (Serial Peripheral Interconnect)
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
41
2
Description des fonctions
Spectromètre de masse
• Coprocesseur d’E/S
• Bus Sharc (Super Harvard Architecture Computer)
• DSP générateur de balayage
• DSP processeur des acquisitions
• Pont Interbus
• Port Ethernet 100 base-T
Les assemblages électroniques de génération des tensions RF produisent les tensions RF de la lentille
S-lens (TSQ Vantage uniquement) et des assemblages Q00, Q0, Q1, Q2 et Q3 nécessaires à la
transmission des ions et à l’exécution des analyses de masse. Les cartes électroniques de contrôle de
l’analyseur et du système contrôlent toutes les tensions RF.
Les circuits d’amplification des tensions RF des assemblages Q1 et Q3 sont identiques de même que
ceux de Q0 et Q2.
Les assemblages électroniques de génération des tensions RF comprennent les composants suivants :
• Oscillateur RF
• Carte électronique d’amplification des tensions RF
• Carte électronique du filtre passe-bas
• Bobine de tension RF
• Détecteur de tension RF
• DAC de masse
• Amplificateur d’intégration
Les assemblages électroniques du système de détection des ions fournissent la haute tension au
multiplicateur d’électrons et à la dynode de conversion du système de détection des ions. Ils reçoivent
également le signal du courant de sortie du multiplicateur d’électrons, puis le convertissent en tension
(via le circuit de l’électromètre) qu’ils transmettent à l’ordinateur embarqué.
Les assemblages électroniques du système de détection des ions intègrent les composants suivants :
• Alimentation du multiplicateur d’électrons
• Alimentation de la dynode de conversion
• Carte électronique de l’électromètre
• DSP des acquisitions
La carte électronique de contrôle de l’analyseur comporte les différents circuits qui permettent de
contrôler et de surveiller le fonctionnement de la source d’ions, des systèmes d’optique ionique, de
l’analyseur de masse et du système de détection des ions. Ces circuits sont eux-mêmes contrôlés par le
processeur PowerPC de la carte de contrôle du système via le bus SPI.
42
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Ordinateur
La carte électronique de contrôle de l’analyseur permet de contrôler et de surveiller les tensions RF
appliquées aux quadripôles Q0, Q1, Q2 et Q3. Il comprend également des dispositifs d’attaque en
tension de lentille qui convertissent l’alimentation ±330 V CC de la carte du pilote de barreaux CC en
tensions CC qui sont appliquées aux lentilles.
Ordinateur
L’ordinateur contrôle et surveille le fonctionnement du spectromètre de masse TSQ. Il traite également
les données acquises par le spectromètre. L’ordinateur comprend les composants suivants :
• Matériel associé à l’ordinateur
• Interface ordinateur / spectromètre de masse / LC
• Interface ordinateur / réseau local
Matériel associé à l’ordinateur
L’ordinateur présente les principales caractéristiques suivantes :
• Processeur Intel™ Pentium™ IV
• Unité de disque dur haute capacité
• Lecteur de CD-ROM enregistrables/réinscriptibles
• Port Ethernet principal (ordinateur vers spectromètre)
• Port Ethernet secondaire (ordinateur vers réseau local)
• Carte graphique hautes performances
• Lecteur de DVD
• Ecran couleur, résolution 1027 × 1280
• Clavier et souris
• Imprimante laser
Pour de plus amples informations concernant l’ordinateur, reportez-vous aux manuels appropriés.
Interface ordinateur / spectromètre de masse / LC
Le système de données de l’ordinateur contient un adaptateur Ethernet 100 base-T (appelé adaptateur
Ethernet principal), dédié aux communications système de données/spectromètre de masse/LC. Cet
adaptateur Ethernet principal communique avec le spectromètre de masse, le détecteur de PDA Accela
et un échantillonneur automatique via un commutateur Ethernet 10/100 base-T. L’adaptateur
Ethernet sur le spectromètre de masse est situé sur la carte à circuit imprimé de commande du système.
Un câble Ethernet à paire torsadée raccorde l’adaptateur Ethernet principal du système de données au
connecteur Ethernet du panneau d’alimentation du spectromètre de masse. Voir la Figure 33. Le
spectromètre de masse communique avec la pompe LC Accela via une connexion USB.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
43
2
Description des fonctions
Ordinateur
Interface ordinateur / réseau local
L’ordinateur comprend un adaptateur Ethernet secondaire qui n’est pas impliqué dans les
communications entre l’ordinateur, le spectromètre de masse ou la LC. Vous pouvez utiliser cet
adaptateur Ethernet secondaire pour accéder à votre réseau local.
Imprimante
Une imprimante laser haute résolution communique avec l’ordinateur via le réseau local.
Reportez-vous au manuel fourni par le fabricant de l’imprimante pour de plus amples détails sur
celle-ci.
Vous pouvez configurer votre imprimante dans la boîte de dialogue Mise en page. Pour ouvrir la boîte
de dialogue Mise en page, sélectionnez Fichier > Mise en page dans n’importe quelle fenêtre.
44
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
2
Description des fonctions
Ordinateur
Figure 33. Diagramme d’interconnexion du système TSQ, présentant le spectromètre de masse TSQ, le HPLC Accela et le
système de données
Spectromètre de masse TSQ
On
Operating Mode
Operating Mode
Service Mode
Service Mode
Electronics
Vacuum
System Reset
Power On
Vent valve Closed
Ethernet Link OK
Ethernet
100 Base T
Off
Main Power
V ~230 50/60 Hz, 5.0 A Max
+ 30V Max
Start In
Forepump
Power In
Qualified
Service
Personnel
Only
V ~230 50/60 Hz, 5.0 A Max
Panneau
d’alimentation
Câble adaptateur TSQ (synchronisation)
Câble d’interconnexion du système
Accela (synchronisation)
DETECTOR
DETECTOR
DETECTOR
M/S
Oil Mist Filter
PUMP
PUMP
A/S
I
0
Système HPLC Accela
ACCELA
PDA Detector
Power
Communication
Run
Lamps
Power
Communication
Run
Temperature
Détecteur de
PDA
ACCELA
Autosampler
Système de données
Câbles Ethernet
(communication)
Échantillonneur
automatique
ACCELA
Pump
Power
Communication
Run
Degas
Pompe LC
Commutateur
Ethernet
Câble USB (communication)
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
45
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
De nombreuses procédures de maintenance du système TSQ exigent l’arrêt complet du spectromètre
de masse. De plus, il est possible d’activer le mode de veille du spectromètre de masse TSQ en cas
d’inutilisation du système pendant une période de 12 heures ou plus.
Contenu
• Arrêt d’urgence du système
• Activation du mode de veille du système
• Arrêt complet du système
• Redémarrage du système après un arrêt complet
• Réinitialisation du spectromètre de masse
• Réinitialisation de l’ordinateur
• Arrêt de composants sélectionnés du spectromètre de masse
Arrêt d’urgence du système
Pour arrêter d’urgence le spectromètre, suivez la procédure ci-dessous.
MISE EN GARDE Placez le commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale, situé sur le
tableau d’alimentation du panneau droit du spectromètre de masse en position d’arrêt Off (O).
Voir la Figure 34 et la Figure 35. Cette opération coupe toute l’alimentation du spectromètre de
masse, y compris celle des pompes à vide. Bien qu’une coupure soudaine de l’alimentation ne puisse
pas endommager les composants du système, dans des conditions normales d’utilisation il est
préférable de ne pas arrêter le système en utilisant l’interrupteur du disjoncteur de l’alimentation
principale. Pour connaître les instructions recommandées, reportez-vous à la section « Arrêt
complet du système » à la page 50.
Pour arrêter d’urgence la LC, l’échantillonneur automatique et l’ordinateur, utilisez les commutateurs
Marche/Arrêt respectifs de ces composants.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
47
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Arrêt d’urgence du système
Figure 34. Panneau d’alimentation du TSQ Vantage ou TSQ Quantum Ultra, indiquant le commutateur du
coupe-circuit secteur, le commutateur de service électronique et le bouton de réinitialisation du
système
On
Operating Mode
System Reset
Both Pumps On
Vent Valve Closed
Ethernet Link OK
Ethernet
100 Base T
Service Mode
Off
+ 30V – Max
Electronics
Start In
Main Power
Forepump 1
Forepump 2
Refer to Manual
Power In
Qualified
Service
Personnel
Only
V ~230, 50/60 Hz, 15.0 A Max
V ~230, 50/60 Hz, 5.0 A Max
V ~230, 50/60 Hz, 5.0 A Max
!
Figure 35. Panneau d’alimentation du TSQ Quantum Access ou TSQ Quantum Access MAX, indiquant le
commutateur du coupe-circuit secteur, le commutateur de service électronique, le commutateur
de service du vide et le bouton de réinitialisation du système
On
Operating Mode
Operating Mode
System Reset
Pump On
Vent Valve Closed
Ethernet Link OK
Ethernet
100 Base T
Off
Service Mode
Service Mode
Electronics
Vacuum
+ 30V – Max
Start In
Main Power
Power In
Forepump
Refer to Manual
Qualified
Service
Personnel
Only
V ~230, 50/60 Hz, 15.0 A Max
48
Manuel du matériel de la gamme TSQ
V ~230, 50/60 Hz, 5.0 A Max
!
Thermo Scientific
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Activation du mode de veille du système
Activation du mode de veille du système
Si vous envisagez de ne pas utiliser le système TSQ pendant une courte période de temps, comme la
nuit ou durant les week-ends, il n’est pas nécessaire de l’arrêter complètement. Pour les périodes
d’inactivité de 12 heures ou plus, il est possible d’activer le mode de veille du système.
 Pour activer le mode de veille du système TSQ
1. Le cas échéant, attendez la fin du processus d’acquisition de données.
2. Arrêtez le débit de liquide entre la LC (ou tout autre dispositif d’introduction des échantillons) et
la source API.
a. Choisissez Démarrer > Programmes > Thermo Instruments > TSQ > TSQ Tune pour
ouvrir la fenêtre de réglage EZ Tune.
b. Dans la fenêtre de réglage EZ Tune, sélectionnez Setup (Configuration) > Inlet Direct
Control (Commande directe de l’arrivée). La vue Inlet Direct Control (Commande directe
de l’arrivée) s’affiche.
c. Cliquez sur l’onglet LC puis sur
(Arrêt) pour arrêter la pompe LC.
3. Dans la fenêtre de réglage EZ Tune, choisissez Control (Commande) > Standby (Veille) (ou
cliquez sur le bouton Marche/veille) pour placer le spectromètre de masse en veille.
Marche
Arrêt
Veille
Lorsque vous sélectionnez Control > Standby, le système TSQ met hors tension le multiplicateur
d’électrons, la dynode de conversion et coupe l’alimentation de 8 kV de la source API et les
tensions RF appliquées à l’analyseur et au système d’optique ionique. Il coupe également le gaz
auxiliaire et règle le débit du gaz gaine sur zéro. Reportez-vous au Tableau 2 page 57 pour
connaître les états Marche/Arrêt des composants du spectromètre de masse lorsque celui-ci est
programmé en mode de veille. Le témoin DEL système situé sur le panneau avant du spectromètre
de masse s’allume en jaune lorsque le système est en mode de veille.
4. Rincez le cône de balayage ionique et le tube de transfert des ions de la source API conformément
aux instructions de la section « Nettoyage du cône de balayage ionique et du tube de transfert des
ions » à la page 64.
5. Laissez le spectromètre de masse sous tension.
6. Laissez la LC sous tension.
7. Laissez l’échantillonneur automatique sous tension.
8. Laissez l’ordinateur sous tension.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
49
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Arrêt complet du système
Arrêt complet du système
Procédez à l’arrêt complet du système TSQ uniquement lorsque vous ne prévoyez pas de l’utiliser
pendant une période prolongée ou en cas d’intervention de maintenance ou de procédure d’entretien
nécessitant sa mise hors tension. En cas d’inactivité de courte durée, comme la nuit ou durant les
week-ends, vous avez la possibilité de placer le système en mode de veille. Voir la section « Activation
du mode de veille du système. »
 Pour arrêter complètement le système TSQ
1. Arrêtez le débit de liquide entre la LC (ou tout autre dispositif d’introduction des échantillons) et
la source API. Pour arrêter le débit de phase mobile entre la LC et la source API, procédez comme
suit :
a. Choisissez Démarrer > Programmes > Thermo Instruments > TSQ > TSQ Tune pour
ouvrir la fenêtre de réglage EZ Tune.
b. Dans la fenêtre de réglage EZ Tune, sélectionnez Setup (Configuration) > Inlet Direct
Control (Commande directe de l’arrivée). La vue Inlet Direct Control (Commande directe
de l’arrivée) s’affiche.
c. Cliquez sur l’onglet LC puis sur
(Arrêt) pour arrêter la pompe LC.
2. Dans la fenêtre de réglage EZ Tune, choisissez Control (Commande) > Standby (Veille) (ou
cliquez sur le bouton Marche/veille/arrêt) pour arrêter le spectromètre de masse.
Marche
Arrêt
Veille
3. Réglez le commutateur de service de l’électronique, situé sur le tableau d’alimentation (voir la
Figure 34 et la Figure 35), en position Mode Service.
4. Sur le TSQ Quantum Access ou le TSQ Quantum Access MAX, placez le commutateur de service
du vide, situé sur la panneau d’alimentation (voir la Figure 35 à la page 48), en position Service
Mode.
5. Réglez le commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale, situé sur le tableau
d’alimentation (voir la Figure 34 et la Figure 35) en position d’arrêt Off (O). Lorsque vous réglez le
commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale en position d’arrêt, Off (O), les
événements suivants se produisent :
• L’alimentation du spectromètre de masse est coupée. Tous les témoins DEL situés sur le
panneau avant du spectromètre de masse sont éteints.
• Un condensateur situé sur le circuit imprimé de retard d’aération fournit l’alimentation à
l’électrovanne d’aération pendant deux à quatre minutes (pour permettre à la pompe
turbomoléculaire de ralentir progressivement sa rotation). Une fois le condensateur déchargé,
l’alimentation du solénoïde de la vanne d’aération est coupée. À ce moment, la vanne
d’aération s’ouvre et la remise sous pression atmosphérique du tube de vide s’effectue avec l’air
filtré.
• Au bout de deux minutes, la pression du tube de vide atteint la pression atmosphérique.
50
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Redémarrage du système après un arrêt complet
6. Débranchez le câble d’alimentation du spectromètre de masse.
MISE EN GARDE Laissez refroidir les composants chauffés avant toute opération de maintenance.
Remarque Si vous envisagez d’effectuer des opérations de maintenance système routinière ou
préventive sur le spectromètre de masse uniquement, il n’est pas nécessaire d’arrêter la LC, l’argon
et l’azote, l’ordinateur ni l’échantillonneur automatique. Dans ce cas, la procédure d’arrêt est
terminée. Toutefois, si vous ne prévoyez pas d’utiliser le système pendant une période prolongée,
Thermo Fisher Scientific recommande d’arrêter la LC, l’ordinateur et l’échantillonneur
automatique, conformément aux instructions fournies aux étapes 7 à 12.
7. Arrêtez la LC (optionnel). Suivez la procédure décrite dans le manuel fourni avec la LC.
8. Coupez l’alimentation en gaz de collision (argon) au niveau du réservoir.
9. Coupez l’alimentation en azote au niveau du réservoir.
10. Arrêtez l’ordinateur :
a. Sélectionnez Démarrer > Arrêter l’ordinateur dans la barre des tâches Windows™. La boîte
de dialogue Arrêter l’ordinateur de Windows s’affiche.
b. Pour démarrer la procédure d’arrêt Windows, sélectionnez Arrêter et cliquez sur OK.
11. Éteignez l’imprimante laser à l’aide du commutateur Marche/Arrêt.
12. Éteignez l’échantillonneur automatique à l’aide du commutateur Marche/Arrêt.
Redémarrage du système après un arrêt complet
Pour redémarrer le système TSQ après un arrêt complet, suivez les procédures ci-dessous :
• Démarrage de la LC (facultatif )
• Démarrage de l’ordinateur
• Démarrage du spectromètre de masse
• Démarrage de l’échantillonneur automatique (facultatif )
• Réglage des conditions d’utilisation
Démarrage de la LC
Pour démarrer le LC, suivez la procédure décrite dans le manuel livré avec le LC. Au besoin, configurez
le LC comme indiqué dans le Guide de connexion de la gamme TSQ. N’ouvrez pas le flux de liquide vers
le spectromètre de masse.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
51
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Redémarrage du système après un arrêt complet
Démarrage de l’ordinateur
 Pour démarrer l’ordinateur
1. Mettez sous tension l’écran, l’ordinateur et l’imprimante.
2. Suivez la procédure de démarrage Windows XP sur l’écran et appuyez sur CTRL+ALT+SUPPR
lorsque vous y êtes invité.
3. Dans la boîte de dialogue Informations d’ouverture de session, cliquez sur OK ou saisissez votre
mot de passe (le cas échéant).
Démarrage du spectromètre de masse
 Pour démarrer le spectromètre de masse
Remarque Avant de démarrer le spectromètre de masse il faut que l’ordinateur soit allumé et en
état de fonctionnement. Le spectromètre de masse ne fonctionnera pas tant qu’il ne recevra pas une
connexion logiciel à partir de l’ordinateur.
1. Activez la circulation de l’argon et de l’azote au niveau des réservoirs si leur débit a été coupé.
2. Vérifiez que le coupe-circuit de l’alimentation secteur est en position Off (O) et que les
commutateurs de service électronique et du vide (TSQ Quantum Access ou TSQ Quantum Access
MAX) sont tous deux en position Service Mode.
3. Branchez le câble d’alimentation du spectromètre de masse.
4. Réglez le commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale sur la position On (|). Lorsque
vous effectuez cette opération, les composants du spectromètre qui ne sont pas concernés par le
réglage des commutateurs de service de l’électronique et du système de vide sont alimentés.
5. Sur le TSQ Quantum Access ou TSQ Quantum Access MAX, placez le commutateur de service
du vide en position de fonctionnement.
6. Réglez le commutateur de service de l’électronique sur Operational. Une fois le commutateur de
service de l’électronique réglé sur la position Operational, les événements suivants se produisent :
• Le témoin DEL d’alimentation situé sur le panneau avant du spectromètre de masse s’allume
en vert pour indiquer que l’électronique de l’instrument est alimentée. Les tensions RF ne sont
pas appliquées au multiplicateur d’électrons, à la dynode de conversion, à la source d’ions, à
l’analyseur ni au système d’optique ionique.
• L’ordinateur embarqué est réamorcé. Après quelques secondes, le témoin DEL de
communication situé sur le panneau avant s’allume en jaune pour indiquer que l’ordinateur et
le spectromètre de masse tentent de communiquer.
• Après quelques secondes, le témoin DEL de communication s’allume en vert pour indiquer
que la communication est établie entre l’ordinateur et le spectromètre. Le logiciel pour le
fonctionnement du spectromètre de masse est alors transféré de l’ordinateur vers le
spectromètre.
• Après trois minutes, le témoin DEL système s’allume en jaune pour indiquer que le transfert
du logiciel de l’ordinateur vers le spectromètre est terminé et que ce dernier est en veille.
52
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Redémarrage du système après un arrêt complet
• Le témoin DEL de vide situé sur le panneau avant du spectromètre reste éteint jusqu’à ce que
la pompe turbomoléculaire atteigne 80 % de sa vitesse opérationnelle de 750 Hz. À ce
moment, la jauge ionique est mise sous tension et le témoin DEL de vide s’allume en jaune.
Celui-ci passe au vert mais la haute tension ne peut être activée que si la pression mesurée par
la jauge ionique dans la zone de l’analyseur est inférieure à la valeur de pression maximum
acceptable de 7 × 10-4 Torr.
Si vous utilisez un échantillonneur automatique, passez à la section suivante, « Démarrage de
l’échantillonneur automatique. » Sinon passez directement à la section « Réglage des conditions
d’utilisation. »
Démarrage de l’échantillonneur automatique
 Pour démarrer l’échantillonneur automatique
Placez le commutateur d’alimentation secteur de l’échantillonneur automatique en position de
fonctionnement. Configurez l’échantillonneur automatique au besoin. Pour les procédures de
positionnement des flacons d’échantillons, la préparation du solvant et des bouteilles de
récupération, l’installation des seringues etc. consultez le manuel livré avec l’échantillonneur
automatique. Consultez également le Guide de connexion de la gamme TSQ.
Réglage des conditions d’utilisation
 Pour régler le spectromètre de masse TSQ à des fins d’utilisation
1. Avant de pouvoir commencer à acquérir des données avec votre système TSQ, laissez-le se stabiliser
pendant au moins une heure. L’utilisation du système avec une quantité d’air et d’eau excédentaire
dans le tube de vide peut affecter la sensibilité, occasionner des problèmes de réglage et réduire la
durée de vie du multiplicateur d’électrons.
2. Assurez-vous que les pressions d’argon et d’azote se situent dans les limites d’utilisation
[argon : 135 ±70 kPa (20 ±10 psig), azote : 690 ±140 kPa (100 ±20 psig)].
Remarque Pour ne pas affecter les performances du spectromètre de masse, l’air présent dans la
ligne d’argon doit être purgé.
3. Dans la fenêtre de réglage EZ Tune, choisissez View (Vue) > Instrument Status (État de
l’instrument) et examinez cette fenêtre. Vérifiez que la pression de la jauge ionique est inférieure à
environ 5 × 10-6 Torr, et que la pression de la pompe primaire est inférieure à environ 50 mTorr (le
tube de transfert des ions étant obturé par un bouchon septum).
4. Retirez le bouchon septum qui obture l’orifice du tube de transfert des ions.
5. Configurez la source API pour fonctionner comme indiqué dans le Manuel du matériel de la source
API Max et Ion Max-S, le Guide d’utilisation de la sonde HESI-II, le Guide d’utilisation de la sonde
H-ESI, le Manuel de l’opérateur de la source d’ions nano-spray et le Guide de démarrage rapide de la
gamme TSQ.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
53
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Réinitialisation du spectromètre de masse
Remarque Il n’est pas nécessaire d’étalonner et de régler de nouveau le spectromètre de masse TSQ
à chaque redémarrage du système TSQ.
Les paramètres d’étalonnage sont des réglages spécifiques à l’instrument qui affectent la précision et
la résolution du spectre de masse. Les paramètres de réglage sont des réglages spécifiques à
l’instrument qui affectent l’intensité du signal ionique. Vous devez régler et étalonner le TSQ une
fois tous les trois mois environ. Pour les procédures de réglage et d’étalonnage du spectromètre de
masse TSQ, reportez-vous à la section Réglage et étalonnage automatiques en mode ESI/MS du
Guide de démarrage rapide de la gamme TSQ.
Vous devez optimiser les paramètres de réglage (ou changer de méthode de réglage) chaque fois que
vous modifiez le type d’expérience. Pour de plus amples informations sur les procédures
d’optimisation des paramètres de réglage pour vos expériences ESI ou APCI, reportez-vous à la
section Optimisation du spectromètre de masse en mode ESI/MS/MS ou Optimisation du
spectromètre de masse en mode APCI/MS/MS du Guide de démarrage rapide de la gamme TSQ.
Réinitialisation du spectromètre de masse
En cas de perte de la connexion entre le spectromètre de masse et l’ordinateur, vous pouvez avoir à
réinitialiser le spectromètre en utilisant le bouton Reset (Réinitialiser) qui se trouve sur le tableau
d’alimentation de droite. Une pression sur ce bouton crée une interruption au niveau de l’ordinateur
embarqué. Cette opération permet de redémarrer l’ordinateur embarqué pour revenir à un état connu
(par défaut). Pour identifier l’emplacement du bouton System Reset, reportez-vous à la Figure 34 à la
page 48.
La procédure décrite ici suppose que le spectromètre de masse et l’ordinateur sont tous deux sous
tension et opérationnels. Si le spectromètre de masse, l’ordinateur ou les deux sont hors tension,
reportez-vous à la section « Redémarrage du système après un arrêt complet » à la page 51.
 Pour réinitialiser le spectromètre de masse
Appuyez sur le bouton System Reset qui se trouve sur le tableau d’alimentation de droite. Attendez que
le témoin DEL de communication s’éteigne avant de relâcher le bouton System Reset. Lorsque vous
appuyez sur le bouton de réinitialisation, les événements suivants se produisent :
• La génération d’une interruption sur l’ordinateur embarqué provoque le réamorçage de l’unité
centrale. Tous les témoins DEL situés sur le panneau avant du spectromètre sont éteints, à
l’exception du témoin d’alimentation.
• Après plusieurs secondes, le témoin DEL de communication s’allume en jaune pour indiquer que
l’ordinateur et le spectromètre de masse tentent de communiquer.
• Après quelques secondes, le témoin DEL de communication s’allume en vert pour indiquer que la
communication est établie entre l’ordinateur et le spectromètre. Le logiciel pour le fonctionnement
du spectromètre de masse est alors transféré de l’ordinateur vers le spectromètre.
• L’opération de transfert du logiciel dure trois minutes. Le témoin DEL système s’allume en vert si
l’instrument est opérationnel et les hautes tensions appliquées ou en jaune s’il est opérationnel et
en mode veille.
54
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Réinitialisation de l’ordinateur
Réinitialisation de l’ordinateur
Il existe deux méthodes pour réinitialiser l’ordinateur :
• Réinitialisation de l’ordinateur à l’aide de la procédure d’arrêt et de redémarrage de Windows
• Réinitialisation de l’ordinateur via sa mise hors et sous tension
Réinitialisation de l’ordinateur à l’aide de la procédure d’arrêt et de redémarrage
de Windows
Dans la mesure du possible, utilisez la procédure d’arrêt et de redémarrage de Windows pour arrêter et
redémarrer l’ordinateur afin de permettre à Windows de fermer correctement tous les programmes et
d’enregistrer les modifications apportées aux fichiers.
 Pour réinitialiser l’ordinateur à l’aide de la procédure d’arrêt et de redémarrage de Windows
1. Sélectionnez Démarrer > Arrêter l’ordinateur dans la barre des tâches Windows. La boîte de
dialogue Arrêter l’ordinateur de Windows s’affiche.
2. Pour lancer la procédure d’arrêt et de redémarrage de Windows, sélectionnez Redémarrer et
cliquez sur OK.
3. Suivez la procédure d’arrêt et de démarrage de Windows sur l’écran. Appuyez sur
CTRL+ALT+SUPPR lorsque vous y êtes invité.
4. Pour terminer la procédure, cliquez sur OK ou saisissez votre mot de passe (le cas échéant) dans la
boîte de dialogue Informations d’ouverture de session.
Remarque La communication entre l’ordinateur et le spectromètre est normalement rétablie
automatiquement après la réinitialisation de l’ordinateur. Lorsque ce processus s’exécute, le témoin
DEL de communication qui se trouve sur le panneau avant du spectromètre s’allume en jaune, puis
passe au vert. Si le système ne parvient pas à rétablir la liaison, appuyez sur le bouton System Reset
qui se trouve sur le tableau d’alimentation du spectromètre.
Réinitialisation de l’ordinateur via sa mise hors et sous tension
Si vous ne parvenez pas à réinitialiser l’ordinateur en utilisant la procédure d’arrêt et de redémarrage de
Windows, suivez les instructions ci-dessous.
1. Appuyez sur le commutateur d’alimentation de l’ordinateur afin de mettre celui-ci hors tension.
2. Attendez quelques secondes, puis appuyez de nouveau sur le commutateur d’alimentation de
l’ordinateur pour mettre celui-ci sous tension.
3. Suivez la procédure de démarrage Windows XP sur l’écran et appuyez sur CTRL+ALT+SUPPR
lorsque vous y êtes invité.
4. Pour terminer la procédure, cliquez sur OK ou saisissez votre mot de passe (le cas échéant) dans la
boîte de dialogue Informations d’ouverture de session.
5. Une fois les procédures d’arrêt et de redémarrage terminées, choisissez Démarrer > Tous les
programmes > Thermo Instruments > TSQ > TSQ Tune pour afficher la fenêtre de réglage EZ
Tune.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
55
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Arrêt de composants sélectionnés du spectromètre de masse
Remarque La communication entre l’ordinateur et le spectromètre est normalement rétablie
automatiquement après la réinitialisation de l’ordinateur. Lorsque ce processus s’exécute, le témoin
DEL de communication qui se trouve sur le panneau avant du spectromètre s’allume en jaune, puis
passe au vert. Si le système ne parvient pas à rétablir la liaison, appuyez sur le bouton System Reset
qui se trouve sur le tableau d’alimentation de droite du module d’entrée d’alimentation du
spectromètre.
Arrêt de composants sélectionnés du spectromètre de masse
Il existe plusieurs méthodes pour arrêter la totalité ou une partie des composants du spectromètre.
• Arrêtez les composants individuels du spectromètre de masse depuis la fenêtre de réglage EZ Tune.
Il peut s’avérer nécessaire d’arrêter les composants individuels du spectromètre de masse lors d’un
dépannage ou de l’exécution de certaines procédures de diagnostic.
• Placez le spectromètre de masse en mode veille. Le mode veille est l’état normal du spectromètre de
masse lorsqu’il n’est pas utilisé. Dans la fenêtre de réglage EZ Tune, choisissez Control
(Commande) > Standby (Veille) (ou cliquez sur le bouton Marche/veille) pour placer le
spectromètre de masse en veille.
• Arrêtez le spectromètre de masse. L’état Off (Arrêt) est similaire à l’état de veille, sauf que les
composants sous haute tension du spectromètre de masse sont arrêtés. Choisissez Control
(Commande) > Off (Arrêt) dans la fenêtre de réglage EZ Tune pour arrêter le spectromètre de
masse.
• Placez le commutateur de service de l’électronique sur la position Mode Service. Ce commutateur
permet de mettre hors tension tous les composants du spectromètre, excepté l’alimentation +24 V,
la pompe primaire, la pompe turbomoléculaire, le circuit imprimé de retard d’aération et les
ventilateurs.
• Sur le TSQ Quantum Access ou TSQ Quantum Access MAX, placez le commutateur de service
du vide en position Service Mode. Le commutateur de service du vide arrête tous les composants
de dépression, notamment l’alimentation +24 V, la pompe primaire, la pompe turbomoléculaire, la
carte à circuit imprimé de délai d’aération et les ventilateurs.
• Placez le commutateur du disjoncteur de l’alimentation principale sur Off (O). Lorsque vous
effectuez cette opération, toute alimentation du spectromètre de masse est coupée, y compris celle
du système de vide.
56
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
3 Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Arrêt de composants sélectionnés du spectromètre de masse
Le Tableau 2 récapitule tous les état marche/arrêt des composants, des tensions et des débits du
spectromètre de masse.
Tableau 2. États Marche/Arrêt des composants, des tensions et des débitsdu spectromètre de masse (Page 1 sur 2)
Commutateur
de service de
l’électronique
sur la position
Mode Service
Commutateur de
service du vide
(TSQ Quantum
Access ou Access
MAX) en position
Service Mode
Commutateur du
disjoncteur de
l’alimentation
principale réglé
sur Arrêt
Veille
Arrêt
Multiplicateur d’électrons
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Dynode de conversion
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Tension RF de l’analyseur
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Tension de décalage CC de l’analyseur Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Tension RF du système d’optique
ionique Q00 et Q0
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Tension de décalage CC du système
d’optique ionique Q00 et Q0
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Lentille tubulaire ou lentille S-lens
Marche
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Chauffage du tube de transfert des
ions
Marche
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Décalage CC du tube de transfert des
ions
Marche
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Aiguille décharge Corona APCI
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Vaporisateur APCI
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Aiguille ESI
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Gaz gaine
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Gaz auxiliaire
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Gaz de collision (argon)
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Électrovanne d’aération
Fermée
Fermée
Fermée
Ouverte
(après 2 à 4 min)
Ouverte
(après 2 à 4 min)
Pompe turbomoléculaire
Marche
Marche
Marche
Arrêt
Arrêt
Pompe primaire
Marche
Marche
Marche
Arrêt
Arrêt
Carte du retard d’aération
Marche
Marche
Marche
Arrêt
Arrêt
Ordinateur embarqué
Marche
Marche
Arrêt
Marche
Arrêt
Contrôleur de la pompe
turbomoléculaire
Marche
Marche
Marche
Arrêt
Arrêt
Alimentation, multiplicateur
d’électrons et dynode de conversion
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Alimentation, 8 kV
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Alimentation PS1, +24 V
Marche
Marche
Marche
Arrêt
Arrêt
Composant du spectromètre
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
57
3
Arrêt, démarrage et réinitialisation du système
Arrêt de composants sélectionnés du spectromètre de masse
Tableau 2. États Marche/Arrêt des composants, des tensions et des débitsdu spectromètre de masse (Page 2 sur 2)
Commutateur
de service de
l’électronique
sur la position
Mode Service
Commutateur de
service du vide
(TSQ Quantum
Access ou Access
MAX) en position
Service Mode
Commutateur du
disjoncteur de
l’alimentation
principale réglé
sur Arrêt
Marche
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Marche
Marche
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Ventilateur, pompe turbomoléculaire
Marche
Marche
Marche
Arrêt
Arrêt
Ventilateur, au-dessus du tube de vide
Marche
Marche
Marche
Arrêt
Arrêt
Ventilateur, paroi centrale
Marche
Marche
Marche
Arrêt
Arrêt
Jauge Convectron, ligne primaire
Marche
Marche
Marche
Marche
Arrêt
Jauge Convectron, cellule de collision
Marche
Marche
Arrêt
Marche
Arrêt
Jauge ionique
Marche
Marche
Arrêt
Arrêt
Arrêt
Veille
Arrêt
Alimentation PS2, +5, ±15,
±24 V CC
Marche
Alimentation PS3, +36,
-28 V CC
Composant du spectromètre
58
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
4
Utilisation quotidienne
Pour assurer un fonctionnement correct de l’instrument, Thermo Fisher Scientific recommande
l’exécution quotidienne des vérifications et procédures de nettoyage décrites dans ce chapitre pour le
système TSQ.
Contenu
• Tâches à effectuer avant d’utiliser le système TSQ
• Tâches à effectuer après avoir utilisé le système TSQ
Remarque Il est inutile de régler et d’étalonner le spectromètre de masse quotidiennement.
Les paramètres de réglage sont des paramètres de l’instrument qui affectent l’intensité du signal
ionique. Les paramètres d’étalonnage sont des paramètres de l’instrument qui affectent la précision
de la masse et la résolution du spectre de masse. Vous devez régler et étalonner le spectromètre de
masse (c’est-à-dire optimiser les paramètres de réglage et d’étalonnage) une fois par trimestre en
moyenne. Pour les procédures de réglage et d’étalonnage de votre spectromètre de masse, consultez
« Réglage et étalonnage automatiques en mode ESI/MS » dans le Guide de démarrage rapide de la
gamme TSQ.
Vous devez optimiser les paramètres de réglage (ou modifier la méthode de réglage) lorsque vous
changez de type d’expérience. Pour les procédures d’optimisation des paramètres de réglage des
expériences ESI ou APCI, consultez « Optimisation du spectromètre de masser avec votre composé
en mode ESI/MS/MS » ou « Optimisation du spectromètre de masse avec votre composé en mode
APCI/MS/MS Mode » dans le Guide de démarrage rapide de la gamme TSQ.
Tâches à effectuer avant d’utiliser le système TSQ
Chaque jour avant de commencer les analyses, vérifiez que l’instrument est prêt à être utilisé en
procédant aux vérifications suivantes :
• Vérifier le niveau d’argon et d’azote
• Vérifier l’absence d’allongement du tube d’échantillonnage en silice fondue
• Vérifier les niveaux de vide du système
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
59
4
Utilisation quotidienne
Tâches à effectuer avant d’utiliser le système TSQ
Vérification du niveau d’argon et d’azote
Vérifiez le niveau d’argon sur le régulateur du réservoir de gaz. Assurez-vous de disposer de
suffisamment de gaz pour vos analyses. Le cas échéant, ajoutez un autre réservoir. Vérifiez que la
pression de l’argon à l’entrée du spectromètre de masse est comprise entre 135 ± 70 kPa (20 ± 10 psig).
Si nécessaire, réglez la pression à l’aide du régulateur de pression du réservoir.
Vérifiez le niveau d’azote sur le régulateur du réservoir d’azote gazeux ou sur celui de l’azote liquide.
Assurez-vous de disposer de suffisamment de gaz pour vos analyses. Pour une utilisation 24h/24, la
consommation standard d’azote est de 2 800 litres par jour (2,8 m3 par jour). Remplacez le réservoir, si
nécessaire. Vérifiez que la pression de l’azote à l’entrée du spectromètre de masse est comprise entre
690 ± 140 kPa (100 ± 20 psig). Si nécessaire, réglez la pression à l’aide du régulateur de pression du
réservoir.
MISE EN GARDE Avant de commencer à utiliser normalement votre instrument chaque jour,
assurez-vous de disposer d’une quantité suffisante d’azote pour votre source API. La présence
d’oxygène dans la source d’ions peut être dangereuse lorsque le spectromètre de masse est sous
tension. Le système TSQ affiche un message lorsque la pression d’azote est trop basse.
Vérification de l’absence d’allongement du tube d’échantillonnage en silice fondue
L’utilisation d’acétonitrile comme phase mobile peut provoquer l’allongement du revêtement
polyimide du tube d’échantillonnage en silice fondue. Cet allongement du revêtement peut nuire à
l’intensité et à la stabilité du signal au fil du temps.
Si vous utilisez l’instrument en mode ESI avec un tube d’échantillonnage en silice fondue, assurez-vous
que celui-ci ne dépasse pas de l’embout de l’aiguille de spray ESI. (Ce phénomène d’allongement
n’existe pas avec les aiguilles métalliques.)
Pour de plus amples informations sur la coupe et le repositionnement du tube d’échantillonnage
d’environ 0,5 mm (entre 0 et 1 mm) vers l’extrémité intérieure de l’aiguille ESI, reportez-vous au
Manuel du matériel de la source API Ion Max et Ion Max-S.
Vérification des niveaux de vide du système
Pour des performances optimales, votre système TSQ doit toujours fonctionner avec des niveaux de
vide appropriés. Son utilisation avec des niveaux de vide insuffisants peut affecter la sensibilité,
provoquer des problèmes de réglage et réduire la durée de vie du multiplicateur d’électrons. Vous devez
vous assurer que le système ne présente aucune fuite d’air en contrôlant les niveaux de vide avant de
commencer la première acquisition.
Vous pouvez vérifier les valeurs actuelles des pressions dans la zone du tube-récupérateur du transfert
d’ions et la conduite primaire (étiquetée Forepump Pressure) et dans la zone de l’analyseur (étiquetée Ion
Gauge Pressure) dans la vue Instrument status (État de l’instrument) de la fenêtre EZ Tune (Réglage
EZ). Pour afficher la fenêtre EZ Tune, choisissez Démarrer > Tous les programmes > Thermo
Instruments > TSQ > TSQ Tune depuis la barre de tâches Windows. Choisissez View (Afficher) >
Instrument Status (État de l’instrument) pour afficher la vue du même nom.
Comparez les valeurs affichées des pressions dans le tube de vide avec celles répertoriées dans le
Tableau 3. Si les valeurs affichées sont supérieures aux valeurs normales, il est possible qu’il existe une
fuite d’air.
60
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
4 Utilisation quotidienne
Tâches à effectuer avant d’utiliser le système TSQ
Tableau 3. Valeurs de pression type pour les modèles TSQ Quantum Access et TSQ Quantum Access MAX
Conditions
Lecture de la jauge Convectron (zone
ligne primaire, tube de transfert des
ions/skimmer)
Lecture de la jauge
ionique
(zone analyseur)
Gaz de collision arrêté, orifice du Moins de 0,05 Torr
tube de transfert des ions fermé
Moins de 3 × 10-6 Torr
(après au moins une
heure de pompage)
Gaz de collision arrêté, orifice du 0,9 à 1.2 Torr (110 V à 60 Hz)
tube de transfert des ions ouvert 1,5 à 2,2 Torr (220 V à 50 Hz)
Moins de 5 × 10-6 Torr
Gaz de collision réglé à 2 mTorr,
orifice du tube de transfert des
ions ouverts
Moins de 3 × 10-5 Torr
0,9 à 1,2 Torr (110 V à 60 Hz)
1,5 à 2,2 Torr (220 V à 50 Hz)
Tableau 4. Valeurs standard des pressions pour les spectromètres et TSQ Quantum Access MAX
Conditions
Lecture de la jauge Convectron (zone
ligne primaire, tube de transfert des
ions/skimmer)
Lecture de la jauge
ionique
(zone analyseur)
Gaz de collision arrêté, orifice du Moins de 0,05 Torr
tube de transfert des ions fermé
Moins de 3 × 10-6 Torr
(après au moins une
heure de pompage)
Gaz de collision arrêté, orifice du 1,2 à 1,8 Torr (110 V à 60 Hz)
tube de transfert des ions ouvert 1,5 à 2,2 Torr (220 V à 50 Hz)
Moins de 5 × 10-6 Torr
Gaz de collision réglé à 2 mTorr,
orifice du tube de transfert des
ions ouverts
Moins de 3 × 10-5 Torr
1,2 à 1,8 Torr (110 V à 60 Hz)
1,5 à 2,2 Torr (220 V à 50 Hz)
Si la pression est élevée (supérieure à 5 × 10-5 Torr dans la zone de l’analyseur) et si vous avez redémarré
le système au cours des dernières 30 à 60 minutes, attendez 30 minutes supplémentaires et vérifiez de
nouveau la pression. Si le niveau de pression baisse petit à petit, vérifiez la pression à intervalle régulier
jusqu’à ce qu’elle atteigne la plage de pression normale du spectromètre.
En revanche, si la pression ne baisse pas, il est possible qu’il existe une fuite d’air. Si vous envisagez cette
possibilité, arrêtez le système conformément aux instructions fournies à la section « Arrêt complet du
système » à la page 50. Inspectez le système de vide, conduites comprises, afin de détecter toute fuite
éventuelle. Vérifiez l’étanchéité de tous les raccords et brides présents sur le système et resserrez-les en
cas de besoin. Serrez les raccords sans excès. Vérifiez particulièrement les raccords que vous avez changés
récemment ou ceux plus spécialement soumis à la chaleur et au froid. Assurez-vous de la mise en place
correcte des panneaux de couverture du tube de vide.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
61
4
Utilisation quotidienne
Tâches à effectuer après avoir utilisé le système TSQ
Tâches à effectuer après avoir utilisé le système TSQ
Après avoir utilisé le système TSQ, assurez-vous que l’instrument est prêt pour une période
d’inutilisation en procédant aux opérations suivantes.
• Rinçage de la ligne de transfert des échantillons, du tube d’échantillonnage et de la sonde API
• Activation du mode de veille du système
• Nettoyage du cône de balayage ionique et du tube de transfert des ions
• Vidage du flacon des solvants usés
Rinçage de la ligne de transfert des échantillons, du tube d’échantillonnage et de la
sonde API
Thermo Fisher Scientific recommande de rincer la ligne de transfert des échantillons, le tube
d’échantillonnage et la sonde API après chaque journée d’utilisation (ou plus souvent si vous suspectez
leur contamination) en faisant débiter une solution 50:50 de méthanol/eau distillée entre la LC et la
source API.
 Procédure de rinçage de la ligne de transfert des échantillons, du tube d’échantillonnage et
de la sonde API
1. Le cas échéant, attendez la fin du processus d’acquisition de données.
2. Pour afficher la fenêtre EZ Tune, choisissez Démarrer > Programmes > Thermo
Instruments > TSQ > TSQ Tune depuis la barre de tâches Windows.
3. Dans la fenêtre EZ Tune, sélectionnez Control > On (ou cliquez sur le bouton Marche/Veille)
pour activer les tensions et débits de gaz au niveau de la source API.
• Si l’instrument fonctionne en mode APCI, passez à l’étape 4.
• Si l’instrument fonctionne en mode ESI, passez à l’étape 5.
4. Configurez la source APCI, comme suit :
a. Dans la fenêtre de réglage EZ Tune, cliquez sur le bouton de la source ionique pour afficher la
boîte de dialogue Ion Source Devices (Dispositifs de la source ionique).
b. Réglez la température du vaporisateur APCI sur 500 °C :
Sélectionnez Vaporizer temperature (Température du vaporisateur) dans la liste des
dispositifs, puis tapez 500 dans la boîte et cliquez sur Apply (Appliquer).
c. Réglez le débit du gaz gaine sur 30 :
sélectionnez Sheath Gas Pressure (Pression du gaz gaine) dans la liste des dispositifs et tapez
30 dans la boîte avant d’appuyer sur Apply (Appliquer).
d. Réglez le débit du gaz auxiliaire sur 5 :
sélectionnez Aux Valve Flow (Débit du gaz aux.) dans la liste des dispositifs et tapez 5 dans la
boîte avant de cliquer sur Apply (Appliquer).
62
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
4 Utilisation quotidienne
Tâches à effectuer après avoir utilisé le système TSQ
e. Réglez le courant du vaporisateur sur 0 :
sélectionnez Spray Current (Courant du vaporisateur) dans la liste des dispositifs et tapez 0
dans la boîte avant de cliquer sur Apply (Appliquer).
Passez à l’étape 6.
5. Configurez la source ESI comme suit :
a. Dans la fenêtre de réglage EZ Tune, cliquez sur le bouton de la source ionique pour afficher la
boîte de dialogue Ion Source Devices (Dispositifs de la source ionique).
b. Réglez le débit du gaz gaine sur 30 :
sélectionnez Sheath Gas Pressure (Pression du gaz gaine) dans la liste des dispositifs et tapez
30 dans la boîte avant d’appuyer sur Apply (Appliquer).
c. Réglez le débit du gaz auxiliaire sur 5 :
sélectionnez Aux Valve Flow (Débit du gaz aux.) dans la liste des dispositifs et tapez 5 dans la
boîte avant de cliquer sur Apply (Appliquer).
d. Réglez la tension du vaporisateur ESI sur 0 :
sélectionnez Spray voltage (Tension du vaporisateur) dans la liste des dispositifs et tapez 0
dans la boîte avant de cliquer sur Apply (Appliquer).
6. Configurez et activez le débit de la solution à base de méthanol et d’eau distillée (rapport 50:50)
entre la LC et la source API comme suit :
a. Dans la fenêtre de réglage EZ Tune, sélectionnez Setup (Configuration) > Inlet Direct
Control (Commande directe de l’arrivée). La vue Inlet Direct Control (Commande directe
de l’arrivée) s’affiche.
b. Cliquez sur l’onglet LC.
c. Réglez le débit sur une valeur habituelle pour vos expériences.
d. Réglez les proportions de solvants sur 50 % de méthanol et d’eau.
e. Cliquez sur
(Démarrer) pour démarrer la pompe LC.
7. Laissez la solution couler dans la conduite de transfert de l’échantillon, le tube d’échantillon et la
sonde API pendant 15 minutes. Après 15 minutes, arrêtez le flux de liquide depuis le LC vers la
source API, comme suit : Laissez la source API (y compris le vaporisateur APCI, le gaz gaine et le
gaz auxiliaire) active pendant encore 5 minutes. Cliquez sur
(Arrêter) pour arrêter la pompe
LC.
8. Après 5 minutes, arrêtez la source API en plaçant le spectromètre de masse en veille : Dans la
fenêtre de réglage EZ Tune, choisissez Control (Commande) > Standby (Veille) (ou cliquez sur le
bouton Marche/veille) pour placer le spectromètre de masse en veille.
Passez à la section suivante « Activation du mode de veille du système. »
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
63
4
Utilisation quotidienne
Tâches à effectuer après avoir utilisé le système TSQ
Activation du mode de veille du système
 Pour mettre le système TSQ en veille
1. Dans la fenêtre de réglage EZ Tune, choisissez Control (Commande) > Standby (Veille) (ou
cliquez sur le bouton Marche/veille) pour placer le spectromètre de masse en veille. Le voyant
Système en façade du spectromètre de masse est allumé en jaune lorsque le système est en veille.
2. Laissez le spectromètre de masse sous tension.
3. Laissez la LC sous tension.
4. Laissez l’échantillonneur automatique sous tension.
5. Laissez l’ordinateur sous tension.
Passez à la section suivante « Nettoyage du cône de balayage ionique et du tube de transfert des ions. »
Nettoyage du cône de balayage ionique et du tube de transfert des ions
Vous devez nettoyer le cône de balayage ionique et le tube des transfert des ions de façon régulière afin
de prévenir le risque de corrosion et de maintenir un niveau de performances optimales de la source
API. Si vous utilisez des tampons non volatiles dans votre système de solvants ou des échantillons très
concentrés, vous devrez peut-être nettoyer le cône de balayage ionique et le tube de transfert des ions
plus souvent.
Voir la section « Entretien du cône de balayage ionique et du tube de transfert des ions » à la page 73.
Passez à la section suivante « Vidage du flacon des solvants usés. »
Vidage du flacon des solvants usés
Thermo Fisher Scientific recommande de vérifier le niveau du flacon des solvants usés de façon
quotidienne. Si nécessaire, videz le flacon. Les solvants usés doivent être éliminés conformément aux
réglementations locales et fédérales en vigueur.
64
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
5
Retrait et remontage du boîtier de la source d’ions
Vous devez déposer le boîtier de la source d’ions Ion Max™ (sur le TSQ Quantum Access MAX, TSQ
Vantage ou TSQ Quantum Ultra) ou Ion Max-S (sur le TSQ Quantum Access) avant d’effectuer des
tâches d’entretien sur l’optique ionique ou l’interface de la source d’ions, ou pour accéder au cône de
balayage ionique.
Contenu
• Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S
• Installation du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S
• Maintenance des boîtiers de source Ion Max et Ion Max-S
Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S
Remarque Si une source d’ions est encore en place dans le boîtier, débranchez les conduites de
liquide externes de la sonde avant d’enlever le boîtier de la source d’ions.
 Pour retirer le boîtier de la source d’ions
1. Retirez le tuyau d’évacuation du boîtier de la source d’ions. Voir la Figure 36 et la Figure 37.
2. Faites pivoter les leviers de verrouillage du boîtier de la source d’ions de 90 degrés pour dissocier le
boîtier de la source de son ensemble de montage.
3. Retirez le boîtier de la source en tirant dessus pour le dissocier de l’ensemble de montage, puis
rangez-le dans un lieu de stockage temporaire sûr.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
65
5
Retrait et remontage du boîtier de la source d’ions
Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S
Figure 36. Boîtier de la source Ion Max (vue avant)
Levier de
verrouillage du
boîtier
de la source d’ions
(2x)
Tuyau d’évacuation du boîtier de
la source d’ions
Figure 37. Boîtier de la source Ion Max-S (vue avant)
Leviers de verrouillage du
boîtier de la source d’ions
Tuyau d’évacuation du
boîtier de la source d’ions
66
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
5
Retrait et remontage du boîtier de la source d’ions
Installation du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S
Installation du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S
 Pour remettre en place le boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S
1. Alignez les deux orifices de guidage situés à l’arrière du boîtier de la source d’ions sur les tiges de
guidage du spectromètre de masse. Appuyez délicatement le boîtier de la source contre son
ensemble de montage. Voir la Figure 38 et la Figure 39.
Figure 38. Boîtier de la source d’ions (vue arrière)
Leviers de verrouillage
du boîtier
de la source d’ions
Orifices de guidage
Figure 39. Montage de la source d’ions présentant les tiges de guidage du boîtier et les leviers de
verrouillage d’interface avec la source d’ions
Levier de
verrouillage
de l’interface
avec la
source d’ions
Tiges de guidage du boîtier
de la source d’ions
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
67
5
Retrait et remontage du boîtier de la source d’ions
Maintenance des boîtiers de source Ion Max et Ion Max-S
2. Faites pivoter les leviers de verrouillage du boîtier de la source d’ions de 90 degrés pour verrouiller
le boîtier de la source sur son ensemble de montage.
MISE EN GARDE Veillez à ce que les solvants usés ne pénètrent pas dans la source d’ions ou le
spectromètre de masse. Assurez-vous que le liquide présent dans le tuyau d’évacuation puisse
toujours s’écouler dans un conteneur de récupération des liquides.
3. Rebranchez le raccord d’évacuation du boîtier de la source :
MISE EN GARDE Ne branchez pas le raccord d’évacuation de la source (ou tout autre tuyau
d’évacuation raccordé au conteneur des déchets) sur le même système d’extraction de vapeurs que
celui utilisé pour la pompe primaire. Il existe un risque de contamination de la chambre de la
source API et du système d’optique de l’analyseur avec l’huile de la pompe en cas de raccordement
des tuyaux d’évacuation de la source et de la pompe primaire (tuyau bleu) au même système
d’extraction de vapeurs.
Il convient d’équiper le laboratoire d’au moins deux systèmes d’extraction/évacuation. Branchez le
tuyau d’évacuation (bleu) de la pompe primaire à un système d’évacuation dédié. Raccordez le
tuyau d’évacuation la source à un conteneur de récupération des déchets. Assurez la ventilation de
ce conteneur via un système d’évacuation dédié.
a. Branchez le tuyau Tygon™ de 2,54 cm de diamètre intérieur (référence 00301-22922) au
tuyau d’évacuation du boîtier de la source.
b. Fixez l’extrémité libre du tuyau à un système d’évacuation dédié. Ventilez le système
d’évacuation à l’aide d’un système d’extraction des vapeurs.
La source Ion Max ou Ion Max-S est à présent correctement installée sur le spectromètre.
Maintenance des boîtiers de source Ion Max et Ion Max-S
La maintenance des boîtiers de source Ion Max et Ion Max-S doit être assurée par un ingénieur
d’entretien Thermo Fisher Scientific. L’intervention de l’utilisateur en termes de maintenance est
limitée au nettoyage du boîtier de la source, le cas échéant. Pour nettoyer le boîtier de la source,
dissociez-le de l’instrument et rincez ses parois intérieures au méthanol dans une hotte appropriée.
Laissez sécher le boîtier avant de le remettre en place. Suivez scrupuleusement les consignes de sécurité
fournies aux sections consacrées à l’installation et au retrait du boîtier de la source. Pour toute autre
opération de maintenance que vous jugez nécessaire, contactez l’assistance clientèle locale de Thermo
Fisher Scientific.
68
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6
Entretien
Ce chapitre décrit les procédures d’entretien routinières auxquelles vous devez vous conformer afin de
garantir les performances optimales de l’instrument. Le fonctionnement optimal du spectromètre de
masse TSQ repose sur l’entretien approprié de tous ses composants. Il vous incombe d’assurer
l’entretien adéquat de votre système en exécutant régulièrement les procédures associées
recommandées.
Remarque Lorsque vous exécutez les procédures d’entretien, soyez méthodique. Vous devez
toujours porter des gants propres et non pelucheux lorsque vous manipulez les composants de la
source d’ions. Arrangez-vous pour disposer les composants sur une surface propre, non pelucheuse.
Veillez à ne jamais serrer ni forcer excessivement les vis.
Contenu
• Fréquence de nettoyage
• Entretien du cône de balayage ionique et du tube de transfert des ions
• Entretien de l’interface avec la source d’ions
• Nettoyage du système d’optique ionique Q00
• Nettoyage des filtres des ventilateurs
Le Tableau 5 indique les procédures d’entretien systématique et moins fréquente du spectromètre de
masse. La plupart des procédures impliquent un nettoyage. Par exemple, des procédures sont indiquées
pour nettoyer le tube de transfert des ions, le cône de balayage ionique, le skimmer et la lentille
tubulaire du TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra, la lentille
de sortie et la lentille S du TSQ Vantage, la lentille Q00 RF, la lentille L0 et les filtres de ventilateur. Les
procédures de remplacement du tube de transfert des ions et du chauffage de capillaire sont également
indiquées. Consultez le manuel fourni avec le LC ou l’échantillonneur automatique pour les
instructions d’entretien de ces éléments.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
69
6
Entretien
Tableau 5. Procédures d’entretien du spectromètre de masse (Page 1 sur 2)
Composant du spectromètre de
masse
Source API
Optique ionique Q00
Procédure
Fréquence
Emplacement de la
procédure
Rinçage (nettoyage) de la
conduite de transfert
d’échantillon, du tube
d’échantillon et de la sonde
API
Quotidien
page 62
Dépose et nettoyage du tube
de transfert des ions
Hebdomadaire, ou lorsque page 73
l’orifice du tube de
transfert des ions est
contaminé ou obstrué
Dépose et nettoyage du cône
de balayage ionique
Selon les besoins*
page 73
Nettoyage du boîtier Ion Max Selon les besoins*
ou Ion Max-S
page 68
Remplacement du tube de
transfert des ions
page 73
Lorsque l’orifice du tube
de transfert des ions est
corrodé
Nettoyage de la lentille S et de Selon les besoins*
la lentille de sortie (TSQ
Vantage)
page 78
Nettoyage de la lentille
Selon les besoins*
tubulaire et du skimmer
(TSQ Quantum Access, TSQ
Quantum Access MAX ou
TSQ Quantum Ultra)
page 79
Nettoyage de la lentille Q00
RF et de la lentille L0
Tous les 3 à 4 mois*
page 88
APCI, ESI, ou sonde H-ESI
Remplacement du tube
d’échantillon en silice fondue
Si le tube d’échantillon est
cassé ou obstrué
Manuel du matériel
de la source API Ion
Max et Ion Max-S
API ou Guide
d’utilisation de la
sonde H-ESI
Sonde ESI ou H-ESI
Égalisation du tube
d’échantillon en silice fondue
Si le revêtement polyimide Manuel du matériel
à l’extrémité du tube
de la source API Ion
d’échantillon s’est allongé Max et Ion Max-S
API ou Guide
d’utilisation de la
sonde H-ESI
70
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6
Entretien
Tableau 5. Procédures d’entretien du spectromètre de masse (Page 2 sur 2)
Composant du spectromètre de
masse
Procédure
Fréquence
Emplacement de la
procédure
Sonde HESI-II
Remplacement de l’insert de
l’aiguille
Si l’aiguille en métal est
raccordée
Manuel d’utilisation
de la sonde HESI-II
Pompe primaire
Purge (décontamination) de
l’huile
Lorsque l’huile est trouble
ou décolorée
Documentation du
fabricant
Ajout d’huile
Lorsque le niveau d’huile
est en-dessous du repère
MIN
Documentation du
fabricant
Changement d’huile
Tous les quatre mois, ou si
l’huile demeure trouble ou
décolorée après la purge
Documentation du
fabricant
Optique ionique Q0
Nettoyage du quadripôle Q0
et des lentilles L11 et L12**
Selon les besoins*
Analyseur de masse
Nettoyage des quadripôles
Q1, Q2 et Q3 et des
lentilles**
Selon les besoins*
Système de détection d’ions
Nettoyage du système de
détection d’ions
(multiplicateur d’électrons et
dynode de conversion)**
Lorsque la trappe latérale
du collecteur de dépression
est déposée
Ventilateurs de refroidissement
Nettoyage des filtres de
ventilateur
Tous les 4 mois
Système de détection d’ions
Remplacement de l’ensemble
du multiplicateur
d’électrons**
Lorsque le bruit est excessif
dans le spectre ou qu’un
gain correct du
multiplicateur d’électrons
ne peut être obtenu
Modules électroniques
Remplacement de module
électronique**
En cas de défaillance d’un
module électronique
page 92
* La fréquence de nettoyage des composants du spectromètre de masse dépend des types et des quantités d’échantillons et de solvants introduits dans
l’instrument. Le nettoyage des quadripôles Q0, Q1, Q2 et Q3 est rarement (voire jamais) requis.
**Cette
procédure d’entretien doit être effectuée par un ingénieur d’entretien Thermo Fisher Scientific.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
71
6
Entretien
Fréquence de nettoyage
Fréquence de nettoyage
La fréquence de nettoyage des composants du spectromètre de masse dépend des types et quantités
d’échantillons et solvants introduits dans l’instrument. En général, pour un mode d’ionisation et un
échantillon donné, plus un composant du spectromètre est proche de la source d’ions plus il se salira
rapidement.
• Nettoyez la ligne de transfert des échantillons, le tube d’échantillonnage et la sonde API après
chaque journée d’utilisation afin d’éliminer les résidus de sels des tampons de phases mobiles ou
toute contamination susceptible de s’accumuler dans le cadre d’un fonctionnement normal. Voir la
section « Rinçage de la ligne de transfert des échantillons, du tube d’échantillonnage et de la sonde
API » à la page 62.
• Retirez et nettoyez régulièrement le tube de transfert des ions et le cône de balayage ionique de la
source API. Voir la section « Entretien du cône de balayage ionique et du tube de transfert des
ions » à la page 73.
• La lentille S-lens et la lentille de sortie (TSQ Vantage) ainsi que la lentille tubulaire et le skimmer
du système d’optique ionique Q00 (TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access MAX, et TSQ
Quantum Ultra) se salissent beaucoup moins vite que la sonde API, le cône de balayage ionique ou
le tube de transfert des ions. Voir la section « Nettoyage de la lentille S-lens et de la lentille de sortie
(TSQ Vantage) » à la page 78.
• La lentille RF du système d’optique ionique Q00 se salit considérablement moins vite que la
source API, la lentille tubulaire, le skimmer, la lentille S-lens et la lentille de sortie. Voir la section
« Nettoyage du système d’optique ionique Q00 » à la page 82.
Lorsque vous observez une baisse significative des performances de votre système imputable aux effets
de contamination, nettoyez les composants du spectromètre de masse en procédant dans l’ordre
suivant :
• Nettoyez la sonde API, le cône de balayage ionique et le tube de transfert des ions.
• Nettoyez la lentille S-lens et la lentille de sortie (TSQ Vantage) ou la lentille tubulaire et le
skimmer (TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access MAX, et TSQ Quantum Ultra).
• Nettoyez la lentille RF Q00 et la lentille L0.
Normalement, vous n’avez pas à ouvrir le tube de vide. Le nettoyage des assemblages quadripôlaires
Q0, Q1, Q2 et Q3 est rarement (voire jamais) nécessaire. (L’assemblage Q0 peut être retiré et nettoyé
en même temps que l’assemblage Q00.) Si vous pensez que les assemblages quadripôlaires Q1, Q2 ou
Q3 nécessitent un nettoyage, contactez Thermo Fisher Scientific pour planifier la visite d’un technicien
de maintenance sur site Thermo Fisher Scientific.
Si vous ouvrez le tube de vide, nettoyez le multiplicateur d’électrons et la dynode de conversion au
moyen d’un spray de gaz sec. Si vous n’êtes pas amené à ouvrir le tube de vide, le multiplicateur
d’électrons et la dynode de conversion ne requièrent normalement aucun entretien particulier, excepté
le remplacement très occasionnel du multiplicateur d’électrons.
MISE EN GARDE Comme il est d’usage avec tous les produits chimiques, entreposez et manipulez
les solvants et les réactifs conformément aux procédures de sécurité habituelles. Leur élimination
doit s’effectuer conformément aux réglementations locales et fédérales.
72
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Entretien du cône de balayage ionique et du tube de transfert des ions
Entretien du cône de balayage ionique et du tube de transfert des ions
Retirez et nettoyez régulièrement le cône de balayage ionique et le tube de transfert des ions pour
empêcher leur corrosion et maintenir un niveau optimal de performances pour la source API.
Retrait et nettoyage du tube de transfert des ions
L’intérieur du tube de transfert des ions peut être obturé par des résidus de sels ou d’échantillons. Le
tube de transfert des ions a été conçu pour pouvoir être aisément retiré à des fins de nettoyage. Il n’est
pas nécessaire d’arrêter le pompage pour procéder au retrait du tube de transfert des ions.
Si la pression dans la zone du tube de transfert des ions/skimmer (telle que mesurée par la jauge
Convectron) chute en dessous de 1 Torr, il est possible que l’origine du problème soit l’obturation du
tube de transfert des ions. Vous pouvez vérifier la pression mesurée par la jauge Convectron en
sélectionnant View > Instrument Status dans la fenêtre EZ Tune. La pression s’affiche sous Forepump
Pressure.
 Pour retirer et nettoyer le tube de transfert des ions
1. Arrêtez le débit de liquide entre la LC (ou tout autre dispositif d’introduction des échantillons) et
la source API.
a. Sélectionnez Démarrer > Tous les programmes > Thermo Instruments > TSQ > TSQ Tune
pour ouvrir la fenêtre EZ Tune.
b. Dans la fenêtre EZ Tune, sélectionnez Setup >Inlet Direct Control. La boîte de dialogue
Inlet Direct Control s’affiche.
c. Cliquez sur l’onglet LC puis sur
(Arrêt) pour arrêter la pompe LC.
2. Retirez le boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S situé à l’avant du spectromètre. Voir la section
« Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S » à la page 65.
MISE EN GARDE La température de fonctionnement du tube de transfert des ions est
normalement comprise entre 250 et 400 °C. Laissez refroidir le tube de transfert des ions et le cône
de balayage ionique avant de procéder à leur retrait.
3. Tirez sur le cône de balayage ionique de façon à le dissocier de l’interface avec la source d’ions.
4. Pour retirer le tube de transfert des ions (réf. 97055-20199), faites-le tourner dans le sens
anti-horaire avec l’outil de dépose approprié (réf. 70111-20258, dans le kit des accessoires) jusqu’à
ce que vous puissiez le dégager sans effort de l’interface avec la source d’ions. Voir la section
Figure 40.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
73
6
Entretien
Entretien du cône de balayage ionique et du tube de transfert des ions
Figure 40. Cône de projection, tube de transfert des ions, joint torique et cône de balayage ionique de
l’interface avec la source d’ions
Tube de transfert des ions
Joint torique Vespel
Cône de projection
Cône de balayage ionique
5. Plongez le tube de transfert des ions dans une solution diluée d’acide nitrique afin d’éliminer les
contaminants.
6. Nettoyez le tube de transfert des ions dans de l’eau distillée.
7. Nettoyez le cône de balayage ionique en frottant ses surfaces extérieures et intérieures avec du
méthanol et une serviette Kimwipe.
8. Retirez, nettoyez au méthanol et inspectez le joint torique Vespel™ (réf. 97055-20442) qui se
trouve sur le cône de projection sous l’extrémité antérieure du tube de transfert des ions.
Remplacez-le si nécessaire.
9. Remettez en place le joint torique sur le cône de projection.
MISE EN GARDE Lors de la remise en place du tube de transfert des ions :
• Veillez à réaligner correctement les différentes pièces pour éviter d’abîmer le filetage du tube de
transfert des ions.
• Veillez à ne pas tordre le tube de transfert des ions. Faites pivoter le tube tout en l’introduisant.
10. Introduisez le tube de transfert des ions dans le bloc chauffant. Faites pivoter le tube tout en
l’introduisant. Après l’avoir introduit, faites-le tourner au maximum dans le sens des aiguilles d’une
montre.
11. Alignez l’orifice d’arrivée du gaz du cône de balayage ionique sur l’orifice d’arrivée du gaz de
balayage situé sur le support de la source d’ions. Appuyez fermement sur le cône de balayage
ionique de façon à le fixer sur le support de la source d’ions. Voir la Figure 41 et la Figure 42.
12. Remettez en place le boîtier Ion Max ou Ion Max-S du spectromètre, conformément aux
instructions fournies à la section « Installation du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S » à la
page 67.
74
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Entretien de l’interface avec la source d’ions
Figure 41. Interface avec la source d’ions et orifice d’arrivée du gaz de balayage dans le joint du cône API
Orifice d’arrivée du gaz
de balayage
Figure 42. Cônes de balayage ionique pour FAIMS et APPI (à gauche) / H-ESI, ESI et APCI (à droite) :
illustration des orifices d’arrivée du gaz
Orifices d’arrivée du gaz
Remarque L’élimination des obstructions du tube de transfert des ions doit faire augmenter la
pression mesurée par la jauge Convectron jusqu’à une valeur normale (environ 1,5 Torr). Si vous ne
parvenez pas à éliminer l’obstruction du tube de transfert des ions en adoptant cette méthode,
remplacez le tube.
Entretien de l’interface avec la source d’ions
L’interface avec la source d’ions comprend le cône de balayage ionique, le tube de transfert des ions, le
dispositif de chauffage du capillaire, la lentille tubulaire ou la lentille S-lens, la lentille de sortie ou le
skimmer. Le tube de transfert des ions a une durée de vie limitée. En cas de corrosion interne, vous
devez remplacer le tube.
Il est possible de procéder au nettoyage, au retrait ou au remplacement du cône de balayage ionique et
du tube de transfert des ions sans avoir à arrêter le pompage. Voir la section « Entretien du cône de
balayage ionique et du tube de transfert des ions » à la page 73.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
75
6
Entretien
Entretien de l’interface avec la source d’ions
Excepté le cône de balayage ionique et le tube de transfert des ions, vous pouvez nettoyer les
composants de l’interface avec la source d’ions en effectuant les opérations suivantes :
1. Arrêt du système et du pompage
2. Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S
3. Retrait de l’interface avec la source d’ions
4. Retrait de la lentille S-lens et de la lentille de sortie (TSQ Vantage)
5. Nettoyage de la lentille S-lens et de la lentille de sortie (TSQ Vantage)
6. Dépose de la lentille tubulaire et du skimmer (TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access
MAX ou TSQ Quantum Ultra)
7. Nettoyage de la lentille tubulaire et du skimmer (TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access
MAX ou TSQ Quantum Ultra)
8. Réassemblage de la lentille S-lens et de la lentille de sortie (TSQ Vantage)
9. Remontage de la lentille tubulaire et du skimmer (TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access
MAX ou TSQ Quantum Ultra)
10. Réassemblage de l’interface avec la source d’ions
11. Remontage du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S
12. Redémarrage du système
Arrêt du système et du pompage
Arrêtez le système et le pompage. Voir la section « Arrêt complet du système » à la page 50.
Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S
Vous devez déposer le boîtier de la source d’ions Ion Max ou Ion Max-S pour accéder à l’interface de la
source d’ions. Voir la section « Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S » à la page 65.
Retrait de l’interface avec la source d’ions
Vous devez retirer l’interface avec la source d’ions pour accéder au skimmer ou à la lentille de sortie, à la
lentille S-lens ou à la lentille tubulaire, ainsi qu’au dispositif de chauffage du capillaire.
MISE EN GARDE Laissez refroidir l’interface avec la source d’ions à température ambiante avant de
procéder à son retrait.
 Pour retirer l’interface avec la source d’ions
1. Munissez-vous de gants propres, sans talc.
76
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Entretien de l’interface avec la source d’ions
2. En appliquant un mouvement de gauche à droite, actionnez à plusieurs reprises le levier de
verrouillage/déverrouillage de l’interface avec la source d’ions de façon à dégager cette dernière de
la cage du système d’optique ionique. Voir la Figure 43.
3. Tirez fermement vers vous l’interface avec la source d’ions en maintenant celle-ci par ses rainures
extérieures exposées.
4. Placez l’assemblage sur une surface propre non pelucheuse.
Figure 43. Retrait de l’interface avec la source d’ions
Assemblage de la cage du système
d’optique ionique
Encoche
Montage de la
source d’ions
Levier de verrouillage de l’interface
avec la source d’ions
Interface avec la source
d’ions
Retrait de la lentille S-lens et de la lentille de sortie (TSQ Vantage)
Vous devez retirer la lentille S-lens et la lentille de sortie de la cage de l’interface avec la source d’ions
avant de pouvoir les nettoyer.
 Pour retirer la lentille S-lens et la lentille de sortie de l’assemblage de l’interface avec la
source d’ions
1. Munissez-vous de gants propres, non pelucheux et sans talc. Desserrez les deux vis fixant la lentille
S-lens à la cage de l’interface avec la source d’ions et la lentille de sortie à la lentille S-lens. Voir la
Figure 44.
2. Tenez les deux vis et tirez la lentille S-lens hors de la cage de l’interface avec la source d’ions avec
précaution. Placez-la sur une surface propre non pelucheuse.
3. Retirez la lentille de sortie de la lentille S-lens et placez-la sur une surface propre non pelucheuse.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
77
6
Entretien
Entretien de l’interface avec la source d’ions
Figure 44. Retrait de la lentille de sortie et de la lentille S-lens de la cage de l’interface avec la source
d’ions (TSQ Vantage)
Lentille S-lens
Vis
Lentille de
sortie
Borne, fiche
Cage de l’interface
avec la source
d’ions
Borne
Nettoyage de la lentille S-lens et de la lentille de sortie (TSQ Vantage)
 Pour nettoyer la lentille S-lens et la lentille de sortie
Remarque Munissez-vous de gants propres pour manipuler la lentille de sortie et la lentille S-lens.
MISE EN GARDE Ne nettoyez pas la lentille de sortie ou la lentille S-lens avec des détergents, des
substances acides, caustiques ou abrasives.
1. Nettoyez la lentille de sortie et la lentille S-lens séparément pendant 15 minutes dans une solution
méthanol/eau 50/50 pour HPLC.
2. Rincez la lentille de sortie et la lentille S-lens avec du méthanol.
3. Laissez sécher la lentille de sortie et la lentille S-lens à l’air libre ou séchez-les avec de l’azote gazeux.
Vérifiez que tout le solvant s’est évaporé des composants avant de procéder au réassemblage.
Dépose de la lentille tubulaire et du skimmer (TSQ Quantum Access, TSQ Quantum
Access MAX ou TSQ Quantum Ultra)
Vous devez retirer la lentille tubulaire et le skimmer de l’assemblage de l’interface avec la source d’ions
avant de pouvoir les nettoyer.
78
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Entretien de l’interface avec la source d’ions
 Pour retirer la lentille tubulaire et le skimmer de l’assemblage de l’interface avec la source
d’ions
1. Munissez-vous de gants propres, non pelucheux et sans talc. Placez vos mains à l’arrière du
skimmer et sortez délicatement celui-ci du support à ressort de contact. Si nécessaire, dévissez les
vis de fixation. Voir la Figure 45.
2. Placez le skimmer sur une surface propre et non pelucheuse.
3. Poussez la lentille tubulaire par l’arrière hors du support à ressort de contact.
4. Placez la lentille tubulaire sur une surface propre et non pelucheuse.
Figure 45. Dépose du skimmer et de la lentille tubulaire depuis la cage d’interface du TSQ Quantum
Access, TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra
Support à ressort de
contact
Skimmer
Lentille tubulaire
Cage de l’interface avec
la source d’ions
Nettoyage de la lentille tubulaire et du skimmer (TSQ Quantum Access,
TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra)
 Pour nettoyer la lentille tubulaire et le skimmer
Remarque Munissez-vous de gants propres pour manipuler la lentille tubulaire et le skimmer.
MISE EN GARDE Ne nettoyez pas la lentille ou le skimmer avec des détergents, des substances
acides, caustiques ou abrasives.
Le bord effilé du cône du skimmer est fragile et toute déformation peut se traduire par une perte
d’efficacité de la transmission des ions. Veillez à ne pas laisser tomber le skimmer lors de son
nettoyage. Nettoyez le skimmer séparément, cône orienté vers le haut.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
79
6
Entretien
Entretien de l’interface avec la source d’ions
Nettoyez la lentille tubulaire et le skimmer séparément dans une solution organique ou aqueuse. Le
méthanol pour HLPC est le solvant de prédilection pour la plupart des opérations de nettoyage.
Toutefois, si vous utilisez régulièrement des tampons ou des solutions salines, une solution aqueuse
peut s’avérer nécessaire pour le nettoyage. Si vous devez faire usage d’un solvant autre que le méthanol,
après avoir nettoyé le composant, rincez-le à l’eau distillée puis, pour le rinçage final, au méthanol.
Laissez sécher la lentille tubulaire et le skimmer à l’air libre ou séchez-les avec de l’azote gazeux. Dans
tous les cas, vérifiez que tout le solvant s’est évaporé des composants avant de procéder au réassemblage.
Réassemblage de la lentille S-lens et de la lentille de sortie (TSQ Vantage)
 Pour réassembler la lentille S-lens et la lentille de sortie
1. Réinsérez la lentille de sortie dans la lentille S-lens comme suit :
a. Munissez-vous de gants propres non pelucheux sans talc et placez les vis sur la lentille S-lens.
Voir la Figure 44 à la page 78.
b. Insérez la borne de la lentille de sortie dans la fiche correspondante, puis insérez la lentille de
sortie dans la lentille S-lens.
2. Réinstallez la lentille de sortie et la lentille S-lens dans la cage de l’interface avec la source d’ions
comme suit :
a. Maintenez la lentille S-lens par les vis et orientez celles-ci vers les orifices correspondants sur
l’interface avec la source d’ions. Il n’est possible de les orienter que dans une seule direction.
b. Réinsérez la lentille S-lens dans la cage de l’interface avec la source d’ions avec précaution.
c. Serrez les vis manuellement au maximum.
Remontage de la lentille tubulaire et du skimmer (TSQ Quantum Access, TSQ
Quantum Access MAX ou TSQ Quantum Ultra)
 Pour réassembler la lentille tubulaire et le skimmer
1. Remontez la lentille tubulaire sur la cage de l’interface avec la source d’ions (voir la Figure 46)
comme suit :
a. Disposez la lentille tubulaire en orientant l’extrémité de ses bornes vers la fiche du câble de
raccordement correspondant située sur le support de la rondelle de contact.
b. Introduisez l’extrémité de la borne dans la fiche et appuyez fermement sur la lentille pour
l’insérer correctement sur le support de la rondelle de contact.
MISE EN GARDE Veillez à ne pas érafler ni rayer le cône du skimmer.
2. Remontez le skimmer sur l’assemblage de l’interface avec la source d’ions comme suit :
a. Disposez le skimmer en orientant l’extrémité de ses bornes vers la fiche du câble de
raccordement de la lentille tubulaire située sur le support de la rondelle de contact.
b. Introduisez l’extrémité de la borne dans la fiche et appuyez fermement sur le skimmer pour
l’insérer correctement sur le support de la rondelle de contact.
80
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Entretien de l’interface avec la source d’ions
Figure 46. Cage d’interface du TSQ Quantum Access, TSQ Quantum Access MAX ou TSQ Quantum
Ultra, indiquant le skimmer et les alvéoles de la broche de centrage de la lentille
tubulaire
Cage de l’interface
avec la source
d’ions
Support à ressort de
contact
Skimmer, fiche de
borne
Lentille tubulaire, fiche de
borne
Réassemblage de l’interface avec la source d’ions
 Pour réassembler l’interface avec la source d’ions
1. Disposez l’interface avec la source d’ions en alignant l’encoche de l’orifice d’arrivée du gaz de
balayage sur le bloc d’arrivée du gaz de balayage qui se trouve sur le support de la source d’ions.
2. Faites délicatement glisser l’interface avec la source d’ions dans l’assemblage de la cage du système
d’optique ionique.
Remontage du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S
Remontage du boîtier de la source d’ions Ion Max ou Ion Max-S comme indiqué sous la rubrique
« Installation du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S » à la page 67.
Il est possible qu’il vous faille également remonter une sonde et les lignes de liquide LC. Dans ce cas,
procédez conformément aux instructions fournies dans le Guide de connexion de la gamme TSQ.
Redémarrage du système
Redémarrez le système conformément aux instructions fournies à la section « Redémarrage du système
après un arrêt complet » à la page 51.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
81
6
Entretien
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
En raison de l’accumulation de résidus chimiques sur les surfaces de la lentille tubulaire et du skimmer,
la lentille RF Q00 constitue une couche isolante susceptible de modifier les champs électriques qui
contrôlent la transmission des ions. Dans ce contexte, le nettoyage des composants du système
d’optique ionique est essentiel au bon fonctionnement de l’instrument. La lentille tubulaire et le
skimmer sont à nettoyer moins souvent que la source API. La lentille RF Q00 est à nettoyer moins
souvent que la lentille tubulaire et le skimmer. La fréquence de nettoyage varie suivant le type et la
quantité des composés analysés.
Pour nettoyer ou remplacer les composants du système d’optique ionique Q00, effectuez les opérations
suivantes :
1. Arrêt du système et du pompage
2. Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S
3. Retrait de l’interface avec la source d’ions
4. Retrait de la cage du système d’optique ionique
5. Démontage de l’assemblage de la cage du système d’optique ionique
6. Nettoyage des lentilles Q00 et L0
7. Remontage de l’assemblage de la cage du système d’optique ionique
8. Remontage de l’assemblage de la cage du système d’optique ionique
9. Réassemblage de l’interface avec la source d’ions
10. Remontage du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S
11. Redémarrage du système
Arrêt du système et du pompage
Arrêtez le système et le pompage conformément aux instructions de la section « Arrêt complet du
système » à la page 50.
Dépose du boîtier de la source d’ions Ion Max ou Ion Max-S
Déposez le boîtier de la source d’ions Ion Max ou Ion Max-S pour accéder à l’interface de la source
d’ions. Déposez le boîtier de la source d’ions Ion Max ou Ion Max-S comme indiqué sous la rubrique
« Retrait du boîtier de source d’ions Ion Max ou Ion Max-S » à la page 65.
Retrait de l’interface avec la source d’ions
Vous devez retirer l’interface avec la source d’ions pour accéder au système d’optique ionique Q00.
Retirez l’interface avec la source d’ions conformément aux instructions de la section « Retrait de
l’interface avec la source d’ions » à la page 76.
82
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
Retrait de la cage du système d’optique ionique
 Pour retirer la cage du système d’optique ionique
1. À l’aide d’un tournevis cruciforme, retirez les trois vis qui maintiennent le couvercle de l’interface
avec la source d’ions sur le spectromètre, puis posez le couvercle dans un endroit sûr. Voir la
Figure 47.
Figure 47. Retrait des vis du couvercle de l’interface avec la source d’ions
Vis de fixation
du couvercle de
l’interface avec
la source d’ions
2. À l’aide d’un tournevis à tête hexagonale, retirez la plaque d’accès de l’adaptateur de la pompe
primaire. Voir la Figure 48.
Figure 48. Retrait des vis de la plaque d’accès de l’adaptateur de la pompe primaire
Vis de la plaque
d’accès
3. Débranchez le faisceau de câbles de la source d’ions du connecteur. Voir la Figure 49.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
83
6
Entretien
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
Figure 49. Débranchement du connecteur du faisceau de câble de la source d’ions
4. Retirez la cage du système d’optique ionique :
a. À l’aide d’un tournevis cruciforme, retirez les trois vis qui maintiennent la cage du système
d’optique ionique sur l’assemblage de montage de la source d’ions. Voir la Figure 50.
Figure 50. Retrait des vis de fixation de la cage du système d’optique ionique
b. Faites délicatement glisser le faisceau de câbles hors de l’adaptateur de la pompe primaire et de
l’avant de la cage pour être sûr de ne pas le coincer entre cette dernière et l’assemblage de
montage de la source d’ions lors du retrait de la cage. Voir la Figure 51.
84
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
Figure 51. Extraction du faisceau de câbles de la cage hors du système d’optique ionique
c. Extrayez délicatement la cage du système d’optique ionique hors de l’assemblage de montage
de la source d’ions. Voir la Figure 52.
d. Placez l’assemblage de la cage du système d’optique ionique sur une surface propre non
pelucheuse.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
85
6
Entretien
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
Figure 52. Retrait de la cage du système d’optique ionique
86
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
Démontage de l’assemblage de la cage du système d’optique ionique
Il est nécessaire de procéder au retrait de la lentille RF Q00 et de la lentille L0 de l’assemblage de la cage
du système d’optique ionique pour les nettoyer.
Remarque Prenez note de la position appropriée de tous les câbles avant de débrancher un
quelconque fil électrique de son contact.
 Pour démonter l’assemblage de la cage du système d’optique ionique
Remarque Vous devez porter des gants propres lorsque vous manipulez les composants du système
d’optique ionique.
1. À l’aide d’un tournevis cruciforme, retirez les trois vis qui maintiennent l’assemblage de montage
Q0 sur la cage du système d’optique ionique. Voir la Figure 53.
Figure 53. Assemblage de la cage du système d’optique ionique après retrait des assemblages de
montage Q0 et Q00/L0
Cage du système
d’optique ionique
Assemblage de
montage Q00/L0
Assemblage de
montage Q0
Vis de montage Q0 (3×)
2. Retirez l’assemblage de montage Q0. Placez-la sur une surface propre non pelucheuse.
3. À l’aide d’une pince à bec effilé, débranchez les deux câbles RF des deux bornes Q00.
4. Extrayez délicatement l’assemblage de montage Q00/L0 de la cage du système d’optique ionique
en exerçant une pression dessus avec vos doigts.
5. À l’aide d’un tournevis à tête hexagonale, retirez les trois vis qui maintiennent l’assemblage de la
lentille RF Q00 sur le support de montage Q00/L0. Conservez la lentille L0 montée sur le support
Q00/L0 PEEK.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
87
6
Entretien
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
Figure 54. Schéma explosé de l’assemblage de montage Q00/L0
Bornes
Orifice de guidage
Tige de guidage
Vis de montage
(3×)
Assemblage de la
lentille RF Q00
Montage Q00/L0
et lentille L0
6. Placez tous les composants sur une surface propre non pelucheuse.
MISE EN GARDE Le démontage de l’assemblage de la lentille RF Q00 s’arrête ici.
Nettoyage des lentilles Q00 et L0
 Pour nettoyer les lentilles RF Q00 et L0
1. Nettoyez les lentilles RF Q00 et L0 à l’aide d’un serviette Kimwipe™ imbibée de méthanol.
MISE EN GARDE N’utilisez pas de substances abrasives pour nettoyer la lentille RF Q00. Ne
plongez pas les lentilles RF Q00 et L0 dans du solvant.
Remarque Munissez-vous toujours de gants propres pour manipuler les pièces après leur
nettoyage.
2. Faites sécher les pièces sous un courant d’azote gazeux.
3. Inspectez chaque pièce afin d’éliminer les particules de contamination et de poussière. Si
nécessaire, répétez la procédure de nettoyage.
88
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
Remontage de l’assemblage de la cage du système d’optique ionique
 Pour remonter l’assemblage Q00/L0
1. Remontez l’assemblage Q00 sur le support Q00/L0 :
a. Orientez l’assemblage Q00 de sorte que la tige de guidage du support Q00/L0 pénètre dans
l’orifice de guidage de l’assemblage Q00.
b. Fixez l’assemblage Q00 à l’aide des trois vis de montage Q00.
2. Remontez l’assemblage Q00/L0 dans la cage du système d’optique ionique.
a. Orientez l’assemblage de montage Q00/L0 de façon à rapprocher le plus possible les bornes
des câbles de la cage du système d’optique ionique.
b. Enfoncez l’assemblage Q00/L0 dans la cage. Voir la Figure 53.
3. Utilisez une pince à bec effilé pour rebrancher le câble RF supérieur à la borne Q00 supérieur et le
câble RF inférieur à la borne Q00 correspondante.
4. Remontez l’assemblage Q0 dans la cage du système d’optique ionique.
a. Orientez l’assemblage de montage Q0 de sorte que son côté plat soit face aux deux contacts.
b. Fixez l’assemblage de montage Q0 à la cage du système d’optique ionique à l’aide des trois vis
de montage. Voir la Figure 53.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
89
6
Entretien
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
Remontage de l’assemblage de la cage du système d’optique ionique
 Pour réassembler la cage du système d’optique ionique
1. Remontez le joint torique Viton™ de 8,25 cm de diamètre intérieur dans la rainure de l’assemblage
de montage de la source d’ions. Voir la Figure 55.
Figure 55. Assemblage de montage de la source d’ions et rainure d’installation du joint torique
Rainure d’installation du
joint torique
2. Placez l’assemblage de la cage du système d’optique avec ses bornes de contact orientées en bas,
puis introduisez-le partiellement dans l’assemblage de montage de la source d’ions.
3. Ramenez le faisceau de câbles au niveau de l’adaptateur de la pompe primaire et rebranchez le
câble. Faites pivoter l’assemblage de la cage du système d’optique, si nécessaire.
4. Insérez complètement l’assemblage de la cage du système d’optique ionique en veillant à ce que les
bornes de contact s’introduisent bien dans les fiches de l’assemblage de montage de la source
d’ions.
5. Assurez-vous que le joint torique Viton (DI : 8,25 cm) est correctement installé entre l’assemblage
de la cage du système ionique et l’assemblage de montage de la source d’ions.
6. Disposez délicatement le faisceau de câbles dans le renfoncement situé au bas de l’assemblage de
montage de la source d’ions de sorte que les câbles ne se trouvent pas sur la trajectoire de
l’assemblage de l’interface avec la source d’ions que vous allez ensuite remonter. Voir la Figure 56.
90
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Nettoyage du système d’optique ionique Q00
Figure 56. Assemblage de la cage du système d’optique ionique après remontage
Renfoncement
au bas de
l’assemblage de
montage de la
source d’ions
Faisceau de
câbles
7. Remettez en place les trois vis de l’assemblage de la cage du système d’optique ionique qui fixent la
cage à l’assemblage de montage de la source d’ions. Voir la Figure 50.
8. Branchez le connecteur du faisceau de câbles de la source d’ions. Enfoncez fermement le
connecteur pour le fixer. Voir la Figure 49.
9. Remontez la plaque d’accès et les vis de l’adaptateur de la pompe primaire. Voir la Figure 48.
10. Remontez le couvercle et les vis de l’interface avec la source d’ions. Voir la Figure 47.
Réassemblage de l’interface avec la source d’ions
Réassemblez l’interface avec la source d’ions conformément aux instructions de la section
« Réassemblage de l’interface avec la source d’ions » à la page 81.
Remontage du boîtier de la source d’ions Ion Max ou Ion Max-S
Remontage du boîtier de la source d’ions Ion Max ou Ion Max-S comme indiqué sous la rubrique
« Installation du boîtier de la source Ion Max ou Ion Max-S » à la page 67.
Redémarrage du système
Redémarrez le système conformément aux instructions fournies à la section « Redémarrage du système
après un arrêt complet » à la page 51.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
91
6
Entretien
Entretien de la pompe primaire
Entretien de la pompe primaire
La pompe primaire se trouve sous la table de travail du système TSQ. Son entretien se limite à
contrôler, remplir, vidanger et remplacer l’huile.
L’huile de la pompe primaire est normalement de couleur jaune clair translucide. Vous devez contrôler
régulièrement qu’il en est toujours ainsi. Pendant le fonctionnement normal de l’instrument, le niveau
d’huile doit toujours être visible au travers du regard et se trouver entre les repères MIN et MAX.
Lorsqu’il passe au-dessous du repère MIN, vous devez rajouter de l’huile. Si l’huile est trouble ou
décolorée, vidangez-la pour éliminer les solvants dissous. Si l’huile ne retrouve pas sa couleur,
remplacez-la. Prévoyez le remplacement de l’huile de la pompe toutes les 3 000 heures d’utilisation
(environ tous les 4 mois). Pour connaître les procédures de vidange, rajout et remplacement de l’huile
de la pompe primaire, reportez-vous à la documentation du fabricant.
Nettoyage des filtres des ventilateurs
Les filtres des ventilateurs de l’instrument doivent être nettoyés tous les quatre mois. Ces filtres se
trouvent à l’arrière du couvercle avant et sur le couvercle latéral droit du spectromètre de masse TSQ.
 Pour nettoyer les filtres des ventilateurs
1. Retirez le filtre du couvercle latéral droit :
a. A l’aide d’un tournevis cruciforme, retirez les six vis fixant l’appliqué bleu au couvercle droit
(TSQ Vantage).
b. Retirez l’appliqué.
c. Dévissez et retirez les quatre vis qui maintiennent le support du filtre sur le couvercle droit.
Notez que de l’extérieur du spectromètre, le support du filtre s’apparente à une grille.
d. Retirez le support et le filtre.
2. Retirez le filtre du couvercle avant :
a. Retirez le couvercle avant du spectromètre de masse TSQ :
i.
Débranchez tous les tuyaux raccordés à la vanne de dérivation/d’injection et à la pompe
seringue.
ii. Appuyez sur les deux dispositifs de fermeture (bleus) à ressort qui se trouve de part et
d’autre du couvercle avant.
iii. Tirez vers vous le couvercle sur environ 15 cm de façon à pouvoir accéder au câble du
circuit imprimé du panneau avant et aux deux câbles de mise à la terre.
iv. Débranchez le câble du circuit imprimé du panneau avant du spectromètre en soulevant la
fixation du connecteur, puis en dégageant le câble.
v.
Débranchez les deux câbles de mise à la terre de leur connecteur respectif.
vi. Retirez le couvercle avant.
b. Dévissez et retirez les quatre vis qui maintiennent le support du filtre sur le couvercle.
c. Retirez le support et le filtre.
3. Nettoyez les filtres dans une solution savonneuse.
92
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
6 Entretien
Nettoyage des filtres des ventilateurs
4. Rincez-les à l’eau du robinet.
5. Éliminez l’eau des filtres et laissez-les sécher à l’air libre.
6. Remontez le filtre sur le couvercle droit :
a. Disposez le filtre dans son support et placez l’ensemble sur le couvercle droit.
b. Revissez les quatre vis qui maintiennent le support du filtre sur le couvercle droit.
c. Placez l’appliqué bleu sur le couvercle droit (TSQ Vantage).
d. Insérez et revissez les six vis qui maintiennent l’appliqué sur le couvercle droit.
7. Remontez le filtre sur le couvercle avant :
a. Disposez le filtre dans son support et placez l’ensemble à l’arrière du couvercle avant.
b. Revissez les quatre vis qui maintiennent le support du filtre sur le couvercle avant.
c. Remontez le couvercle avant du spectromètre de masse TSQ.
i.
Placez le couvercle avant à environ 15 cm du spectromètre de masse TSQ.
ii. Rebranchez les câbles de mise à la terre à leur connecteur respectif.
iii. Rebranchez le câble du circuit imprimé du panneau avant au spectromètre en l’insérant
dans son connecteur. Appuyez sur la fixation du connecteur pour fixer le câble.
iv. Alignez le couvercle avant sur les deux tiges guides du spectromètre de masse TSQ.
v.
Appuyez le couvercle avant contre le spectromètre jusqu’à ce que les deux dispositifs de
fermeture à ressort s’enclenchent en position.
vi. Rebranchez tous les tuyaux de la vanne de dérivation/d’injection et de la pompe seringue.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
93
7
Tests de diagnostic et remplacement des cartes de
circuits imprimés et des assemblages
La fonction de diagnostic du système TSQ permet de tester de nombreux composants du spectromètre
de masse TSQ. En cas de problème lié à l’électronique de l’instrument, les tests de diagnostic
constituent souvent la solution pour identifier le problème. Dans la plupart des cas, le remplacement
d’une carte de circuits imprimés ou d’un assemblage défectueux résout le problème. Une fois la carte ou
l’assemblage concerné remplacé, les tests de diagnostic sont de nouveau exécutés afin de s’assurer du
fonctionnement approprié de l’instrument.
Remarque Trois niveaux de protection sont disponibles :
• Aucune protection : tous les utilisateurs peuvent accéder à l’ensemble des espaces de travail.
• Protection automatique : le logiciel Tune Master utilise le mot de passe par défaut (lctsq) pour
protéger les espaces de travail sécurisés.
• Protection par mot de passe personnalisé : l’utilisateur principal (ou le responsable ou
administrateur du laboratoire) peut choisir le mot de passe à utiliser pour sécuriser les espaces
de travail.
Si l’accès à votre système TSQ est protégé par mot de passe, vous devez demander à ce qu’il vous
soit communiqué afin de pouvoir accéder aux espaces de travail sécurisés (dont l’espace de réglage
et d’étalonnage du système, System Tune and Calibration Workspace). En cas d’oubli du mot de
passe de protection de l’instrument, vous devez réinstaller le logiciel TSQ afin de rétablir le mot de
passe par défaut (lctsq).
Contenu
• Exécution des tests de diagnostic du système TSQ
• Remplacement d’un fusible
• Remplacement des cartes de circuits imprimés et des alimentations
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
95
7
Tests de diagnostic et remplacement des cartes de circuits imprimés et des assemblages
Exécution des tests de diagnostic du système TSQ
Exécution des tests de diagnostic du système TSQ
Les tests de diagnostic du système TSQ évaluent les principaux circuits électroniques internes de
l’instrument et indiquent le résultat de leur exécution. En cas de problème lié à l’électronique de
l’instrument, les tests de diagnostic du système TSQ constituent souvent la solution pour identifier le
problème.
MISE EN GARDE Les utilisateurs non expérimentés ne doivent exécuter que les diagnostics
suivants :
• Carte de la source d’ions
• Contrôle système
• Carte de contrôle de l’analyseur
Les tests de diagnostic du système TSQ ne permettent pas de diagnostiquer les problèmes qui ne sont
pas d’ordre électrique. Par exemple, ils ne permettent pas de diagnostiquer une sensibilité insuffisante
consécutive au mauvais alignement ou à l’état de salissure des composants ou encore à un réglage
inapproprié. Il est donc indispensable que la personne en charge de l’exécution des tests de diagnostic
soit familiarisée avec le fonctionnement du système, ses concepts matériels de base et le détail des tests
de diagnostic.
Normalement, seul un technicien de maintenance sur site Thermo Fisher Scientific est habilité à
exécuter ces tests car certains d’entre eux peuvent écraser les paramètres du système. Cependant, avant
de contacter un technicien de maintenance sur site Thermo Fisher Scientific en vue de cette opération,
tentez de répondre aux questions suivantes :
• Le dysfonctionnement du système a-t-il été observé lors de l’analyse d’échantillons ?
• Les problèmes suspectés ont-ils été observés après une intervention de maintenance sur
l’instrument, le système de données ou les périphériques ?
• Avez-vous modifié la configuration du système, des câbles ou des périphériques avant que le
problème ne survienne ?
Si la réponse à la première question ci-dessus est oui, il est possible qu’une panne matérielle existe et,
dans ce cas, l’exécution des tests de diagnostic est appropriée.
Si la réponse à l’une des deux dernières questions ci-dessus est oui, le problème est probablement
d’ordre mécanique et non électrique. Vérifiez de nouveau si l’alignement, les configurations et le
branchement des câbles sont corrects avant d’appeler le technicien de maintenance sur site Thermo
Fisher Scientific. Veillez à prendre et conserver des notes documentant la nature du problème et
décrivant les mesures correctives que vous avez mises en oeuvre. Si le problème persiste, vous pouvez
communiquer ces informations au technicien de maintenance sur site. Le service de maintenance sur
site sera ainsi en mesure de procéder à une évaluation préliminaire du problème avant la venue d’un
technicien sur votre site.
96
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
7
Tests de diagnostic et remplacement des cartes de circuits imprimés et des assemblages
Remplacement d’un fusible
 Pour exécuter un diagnostic
MISE EN GARDE Les utilisateurs non expérimentés ne doivent exécuter que les diagnostics
suivants :
• Carte de la source d’ions
• Contrôle système
• Carte de contrôle de l’analyseur
1. Ouvrez TSQ Tune Master :
a. Cliquez sur Démarrer avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Explorer.
b. Naviguez jusqu’au dossier C:\Thermo\Instruments\TSQ\system\programs.
c. Cliquez deux fois sur TSQTune.
2. Choisissez Workpace > Full Instrument Control pour afficher l’espace de travail Full Instrument
Control.
3. Choisissez Workpace > Diagnostics pour afficher l’espace de travail Diagnostics Workspace.
Sélectionnez Test Name : Ion Source Board, System Control ou Analyzer Control Board.
Remplacement d’un fusible
Les fusibles protègent les différents circuits en procédant à leur ouverture en cas de surtension. Sur le
spectromètre de masse TSQ, tout fusible qui saute signale une carte ou un module électronique
défectueux qu’un technicien de maintenance sur site Thermo Fisher Scientific doit venir remplacer
MISE EN GARDE En raison de la complexité des procédures d’accès aux assemblages électroniques
du spectromètre de masse TSQ, seul un technicien de maintenance sur site Thermo Fisher
Scientific est habilité à procéder au remplacement des fusibles.
Remplacement des cartes de circuits imprimés et des alimentations
Les assemblages électroniques qui contrôlent le fonctionnement du spectromètre de masse sont répartis
sur plusieurs cartes et autres modules situés dans la tour, dans l’ordinateur embarqué et sur ou autour le
tube de vide de l’instrument
MISE EN GARDE Les assemblages électroniques du spectromètre de masse TSQ sont compacts afin
de réduire la taille du système. En raison de la complexité des procédures de démontage et de
remontage des assemblages électroniques du spectromètre de masse TSQ, seul un technicien de
maintenance sur site Thermo Fisher Scientific est habilité à procéder à leur remplacement.
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
97
8
Pièces remplaçables
Ce chapitre fournit les références des pièces et consommables remplaçables pour le spectromètre de
masse, ainsi que les kits. Pour garantir une maintenance adéquate du système TSQ, commandez
uniquement les pièces répertoriées ou de type équivalent.
Contenu
• Kit d’accessoires MS
• Kit d’accessoires spécifique aux instruments TSQ Vantage
• Kit d’accessoires spécifique aux instruments TSQ Quantum Ultra, Ultra
AM et Ultra EMR
• Kit de la sonde HESI-II
• Kit d’accessoires spécifique aux instruments TSQ Quantum Access
• Kit de composés d’étalonnage de masse précis TSQ
• Raccords, ferrules et boucles d’échantillonnage
Kit d’accessoires MS
Kit d’accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70111-62034
Fusible, 0,25 A, 250 V, 5×20 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-01700
Fusible, 0,25 A, 250 V, 5×20 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-05080
Fusible, 0,50 A, 250 V, 5×20 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-07608
Fusible, 1 A, 250 V, 5×20 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-07610
Fusible, 2 A, 250 V . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-09102
Fusible, 1 A, 250 V, 5×20 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-10510
Fusible, 4 A, 250 V . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-10705
Fusible, 0,16 A, 250 V, 5×20 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-11204
Fusible, 4 A, 250 V . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-11420
Fusible, 1,0 A, 250 V. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-14015
Fusible, 6,3 A, 250 V, 5×20 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00006-11450
Raccord, ferrule, Swagelok, arrière, 1/8 po . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-02500
Raccord, ferrule, Swagelok, arrière, 1/4 po . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-04000
Raccord, ferrule, Swagelok, avant, 1/8 po . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-08500
Raccord, ferrule, Swagelok, avant, 1/4 po . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-10000
Raccord, Swagelok, écrou, 1/4 po, laiton . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-12500
Raccord, Swagelok, écrou, 1/8 po, laiton . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-15500
Raccord, adaptateur HPLC, 10-32 × 1/4-28 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18080
Ferrule, DI 0,008 po, KEL-F™, HPLC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18114
Raccord, Fingertight 2, Upchurch™. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18195
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
99
8
Pièces remplaçables
Kit d’accessoires spécifique aux instruments TSQ Vantage
Ferrule, Fingertight 2, Upchurch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18196
Raccord, HPLC, T, orifice 0,020, PEEK . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18204
Tuyau, silice fondue, 0,150 mm × 0,390 mm . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00106-10498
Tuyau, silice fondue, DI 0,10 mm × DE 0,19 mm . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00106-10499
Tuyau, silice fondue, DI 0,05 mm × DE 0,19 mm,
désactivé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00106-10502
Tube, jauge 28 hypodermique × 10 po . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00106-20000
Raccord, HPLC, 10-32, long, une seule pièce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00109-99-00016
Septum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-16999
Seringue, 500 μL, Gastight™, aiguille amovible . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-19016
Tuyau, PEEK, DI 0,005 × DE 1/16 po, rouge
1,5 m de long . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-22912
Tuyau, Teflon™, DI 0,030 po. × DE 1/16 po . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-22915
Kit adaptateur seringue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70005-62011
Aiguille, Corona, APCI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70005-98033
Outil, retrait tube de transfert des ions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70111-20258
Joint torique, graphite Vespel (pour le tube de transfert des ions). . . . . . . . . . . . . . . 97055-20442
Kit d’accessoires spécifique aux instruments TSQ Vantage
Kit d’accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70111-62081
Tournevis sphérique 5/32 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00025-10020
Réserpine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-12901
Ultramark 1621 (EMR uniquement). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-12200
Tube de transfert des ions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70005-20423
Polytyrosine, liquide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-22924
Polytyrosine, solide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-22925
Câble, LC/MS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60053-63035
Kit d’accessoires spécifique aux instruments TSQ Quantum Ultra,
Ultra AM et Ultra EMR
Kit d’accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70111-62057
Tournevis sphérique 5/32 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00025-10020
Ultramark 1621 (EMR uniquement). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-12200
Réserpine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-12901
Obturateur d’aiguille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 07055-20271
Aiguille ESI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 07055-20273
Kit, aiguille métallique, H-ESI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97055-62026
Tube de transfert des ions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97055-20199
Polytyrosine, liquide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-22924
Polytyrosine, solide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-22925
Câble, LC/MS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60053-63035
100
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Thermo Scientific
8
Pièces remplaçables
Kit de la sonde HESI-II
Kit de la sonde HESI-II
Kit de la sonde HESI-II . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . OPTON 20037
Insert d’aiguille haut débit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . OPTON-53010
Insert d’aiguille bas débit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . OPTON-53011
Le kit de la sonde HESI-II contient la sonde HESI-II équipée d’un insert d’aiguille haut débit installé
en usine. L’insert d’aiguille haut débit en métal convient pour les débits égaux ou supérieurs à 5 μl/min.
Pour les applications à bas débit, commandez l’insert d’aiguille bas débit.
Kit d’accessoires spécifique aux instruments TSQ Quantum Access
Kit d’accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70111-62059
Réserpine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-12901
Ultramark 1621. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-12200
Obturateur d’aiguille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00950-00952
Aiguille ESI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00950-00990
Tube de transfert des ions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70111-20972
Polytyrosine, liquide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-22924
Polytyrosine, solide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-22925
Kit, aiguille métallique, haut débit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60053-63035
Kit, aiguille métallique, bas débit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97144-62080
Câble, LC/MS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70111-63136
CsI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .HAZMAT-01-00004
Kit de composés d’étalonnage de masse précis TSQ
Kit de composés d’étalonnage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70111-62029
Polyéthylène glycol, masse moléculaire 1 000, 5 g . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-07710
Polyéthylène glycol, masse moléculaire 200, 5 g. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-07712
Polyéthylène glycol, masse moléculaire 400, 5 g. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-07714
Polyéthylène glycol, masse moléculaire 600, 5 g. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00301-07716
Raccords, ferrules et boucles d’échantillonnage
Ferrule, Fingertight 2, Upchurch (pour : tuyau PEEK et tube Teflon) . . . . . . . . . . . . . . 00101-18196
Ferrule, DI 0,016 po, PEEK, Upchurch
(pour : ligne d’infusion capillaire en silice fondue) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18120
Ferrule, DI 0,012 po, Kel-F, Upchurch (pour : aiguille métallique haut/bas débit) . . . . . 00101-18114
Ferrule, DI 0,008 po, Kel-F, Upchurch
(pour : ligne d’échantillonnage capillaire en silice fondu). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18116
Ferrule, LC, 1/16 po, acier inoxydable, Rheodyne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2522-3830
Raccord, Fingertight, Upchurch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18195
Raccord, Fingertight, Upchurch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18081
Raccord, adaptateur, Kel-F, 10-32 × 1/4-28, Upchurch
(connexion directe à l’entrée du capteur ESI). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18080
Écrou, LC, 1/16 po, acier inoxydable, Rheodyne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2522-006
Raccord, jonction LC, orifice 0,010, PEEK . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18202
Raccord, jonction T LC, orifice 0,020, PEEK . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18204
Raccord, jonction adaptateur, PEEK, Upchurch. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00101-18206
Boucle d’échantillonnage 5 μL, acier inoxydable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 00110-22010
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
101
I
Index
A
Analyse de masse
Champs RF et CC (figure) 29
Dissociation induite par collision (CID) 31
Présentation 30
Analyseur de masse
Définition 4
Description 27
état marche/arrêt 57
Analyseur de masse quadripôlaire
Description des fonctions 30
Tension de décalage du quadripôle 32
Anode, multiplicateur d’électrons, description 34
Arrêt
Hors cas d’urgence 50
Ordinateur 51
Procédure d’urgence 47
procédure non urgente 50
Spectromètre de masse 50
Arrêt du système
Hors cas d’urgence, procédure 50
Procédure d’urgence 47
procédure non urgente 50
Arrêt, états Marche/Arrêt des composants 57
Arrivée, emplacement (figure) 41, 41
Assemblage analyseur, tensions appliquées aux lentilles 33
Assemblage de barreaux Q2, figure 29
Assemblage de la cage du système d’optique ionique
Démontage 87
Réassemblage 90
Vue explosée (figure) 87
Assemblage de montage Q00/L0
Emplacement (figure) 87
Vue explosée (figure) 88
Assemblages de barres
Analyse de masse 4
Analyseur(s) de masse, quadripôle(s) 30
Description 29
Q1, Q2 et Q3 (remarque) 5
Transmission des ions 4
Assemblages électroniques
Description 41, 97
Génération des tensions RF, description 42
Module d’entrée d’alimentation, description 41
Système de détection des ions 42
Thermo Scientific
Azote
pression 40
Taux de consommation 60
B
Balayage de type centroïde, définition 12
Balayage en mode profil, définition 12
Boucle d’échantillonnage, pièces remplaçables 101
Bouton System Reset
Description 21
Emplacement (figure) 21
Réinitialisation du spectromètre de masse 54
C
Câble d’alimentation, pompe primaire (Mise en garde) 39
Carte électronique de contrôle de l’analyseur, présentation 42
Carte électronique de contrôle du système, description 41
Cathode, multiplicateur d’électrons, description 34
Cellule de collision
Emplacement (figure) 37
Figure 29
Chambre d’optique ionique Q0 emplacement (figure) 37
Chambre de l’analyseur, emplacement (figure) 37
Chromatographe en phase liquide (LC)
à propos 15
configuration 15
démarrage 51
Description des fonctions 15
diagramme d’interconnexion 45
Prise en charge 15
CID. Voir dissociation induite par collision
Collecteur de dépression
chambre d’optique ionique Q0, emplacement (figure) 37
chambre de l’analyseur, emplacement (figure) 37
chambre des cellules de collision, emplacement (figure) 37
Commutateur de service de l’électronique
état de marche/arrêt des composants du spectromètre 57
commutateurs 20
Cône de balayage ionique
Description 23
emplacement (figure) 22
Figure 74
Nettoyage 74
Rinçage 64, 73
Manuel du matériel de la gamme TSQ
103
Index: D
Conformité
CEM iii
conformité réglementaire iii
DEEE vii
FCC v
Conformité à la directive DEEE vii
Conformité CEM iii
Conformité FCC v
Conformité réglementaire iii
Couvercle latéral (tube de vide), description 38
D
Démarrage
chromatographe en phase liquide 51
Conditions d’utilisation, réglage 53
échantillonneur automatique 53
Spectromètre de masse 51
Dépannage 95
Description des fonctions
Analyseur de masse 27
Chromatographe en phase liquide 15
Ordinateur 43
Pompe seringue 15
Spectromètre de masse 18
TSQ 13
vanne de dérivation/injection 16
Diagnostic
Exécution 96
Mise en garde 96
Diagramme d’interconnexion 45
Disjoncteur 20
Disjoncteur de l’alimentation principale MS
état de marche/arrêt des composants du spectromètre 57
Disjoncteur de l’alimentation principale, description 20
Dispositif de transmission des ions
Assemblage de barreaux 4
Définition 4
Dissociation induite par collision (CID), présentation 31
Dynode 34
Dynode de conversion
Description 34
état marche/arrêt 57
Figure 35
E
Échantillonneur automatique
A propos de 14
démarrage 53
Réglages 14
Électrovanne d’aération
Description 39
Témoin DEL 21
Énergie de collision (tension de décalage de Q2) 32
104
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Ensembles de barreaux
analyseur(s) de masse, quadripôle 28
Entretien
Cône de balayage ionique, nettoyage 73
Cône de balayage, nettoyage 64
Fréquence (tableau) 70
Interface avec la source d’ions 75
Lentille de sortie, nettoyage 78
Lentille RF Q00, nettoyage 82
lentille RF Q00, nettoyage 88
Lentille S-lens, nettoyage 78
Lentille tubulaire, nettoyage 78, 79
Ligne de transfert des échantillons, rinçage 62
Pompe primaire 92
Recommandations (remarque) 69
Skimmer, nettoyage 78, 79
Sonde API, rinçage 62
Source API Ion Max 69
source API Ion Max 69
Système d’optique ionique Q00, nettoyage 82
Tube d’échantillonnage, rinçage 62
Tube de transfert des ions, nettoyage 64, 73
Tube de transfert des ions, retrait et nettoyage 73
Entretien quotidien
Cône de balayage ionique, rinçage 64, 73
Ligne de transfert, rinçage 62
Sonde API, rinçage 62
Tube d’échantillonnage, rinçage 62
Tube de transfert des ions, rinçage 64, 73
Vidage du flacon des solvants usés 64
Étalonnage
et H-SRM (remarque) 59
Fréquence (remarque) 54
fréquence (remarque) 59
présenté 59
État de veille
Activation, système 49
Etats Marche/Arrêt des composants 57
F
Fenêtre de réglage principale, ouverture 15
Fenêtre Instrument Configuration, accès 14
Flacon des solvants usés, vidage 64
Fuite d’air, vérification 60
Fuite, vérification 60
Fusibles du spectromètre, remplacement 97
G
Gaz auxiliaire, états Marche/Arrêt 57
Gaz de collision, description 31
Gaz gaine, états Marche/Arrêt 57
Génération des tensions RF, présentation 42
Thermo Scientific
Index: I
I
Imprimante, configuration 44
injection de boucles, vanne de dérivation/injection 16
Interface avec la source d’ions
Description 22
Emplacement (figure) 75
Entretien 75
Figure 77, 78
figure 79
Levier de verrouillage/déverrouillage (emplacement) 67
Réassemblage 81
Retrait 76
tube de transfert des ions 22
vue transversale 22
J
Jauge Convectron
Description 39
Emplacement (figure) 37
Jauge ionique
Description 39
K
Kit d’accessoires 99
L
Lentille de sortie
Nettoyage 78
Réassemblage 80
Retrait 77
Lentille L0, description 26
lentille Q00 RF
état marche/arrêt 57
Lentille RF Q00
Description 25
Figure 25
Nettoyage 82, 88
Lentille S
état marche/arrêt 57
Lentille S-lens
Nettoyage 78
Réassemblage 80
Retrait 77
Lentille tubulaire
Description 23
Etats Marche/Arrêt 57
Figure 23
Nettoyage 79
Réassemblage 80
Retrait 78
Tensions 23
Lentilles
Assemblage analyseur, tensions appliquées 33
Thermo Scientific
L21, L22, L23, figure 29
L31, L32, L33, figure 29
Ligne de transfert des échantillons, rinçage 62
M
Matériel associé aux gaz d’admission
Description 36
Matériel d’arrivée des gaz
vanne du gaz auxiliaire 40
vanne du gaz de collision 40
vanne du gaz gaine 40
Mise en garde
Alimentation de la pompe et de la ligne primaire 39
Arrêt d’urgence 47
Éraflure du cône du skimmer 80
Niveau d’azote et utilisation de la source API 60
Pénétration des solvants usés dans le boîtier de la source
d’ions 68
Remplacement des fusibles 97
Remplacement, cartes de circuits imprimés et
alimentations 97
Température de la cage du dispositif de chauffage du
capillaire 76
Mode de balayage de perte de neutre
Exemple (figure) 9
Illustration (figure) 9
Présentation 8
Mode de balayage dépendant des données, présentation 10
Mode de balayage des ions parents
Illustration (figure) 6
Présentation 6
Mode de balayage des ions produits
Illustration (figure) 6
Présentation 5
Modes de balayage
Dépendant des données 10
Ions parents 6
Ions parents, illustration (figure) 7
Ions produits 5
Ions produits, illustration (figure) 6
Perte de neutre 8
Perte de neutre, exemple (figure) 9
Perte de neutre, illustration (figure) 9
Présentation 3
Q1MS et Q3MS 5
Récapitulatif (tableau) 4
Spectromètre de masse 3
Modes de balayage MS/MS
Ions parents 6
Ions produits 5
Perte de neutre 8
Modes de balayage Q1MS et Q3MS 5
Modes de polarité des ions, présentation 3
Module d’entrée d’alimentation, description 41
Manuel du matériel de la gamme TSQ
105
Index: N
Montage de la source d’ions
Emplacement (figure) 77, 78
Figure 67
Tiges de guidage 67
Mot de passe 95
Multiplicateur d’électrons
Anode, description 34
Description 34
état marche/arrêt 57, 57
N
Niveau d’argon
Pression 60
Vérification 60
Niveau d’azote
Mise en garde 60
Pression 60
Vérification 60
Niveaux de pression, vérification 60
Niveaux de vide, vérification 60
O
Optique ionique
emplacement de la cage (figure) 79
Optique ionique Q00
vue transversale 22
Ordinateur
Arrêt 51
Description 43
Interface avec le réseau LAN 44
Ordinateur personnel 43
Réinitialisation 55
Ordinateur embarqué
Description 41
Réinitialisation 54
Ordinateur personnel, caractéristiques 43
Ordinateur, caractéristiques 43
Orifice d’arrivée du gaz de balayage, emplacement (figure) 75
P
Panneau d’alimentation, figure 20
Pièces remplaçables
Boucles d’échantillonnage 101
Kit d’accessoires 99
Raccords 101
Référence 99
Plages de masse 12
Pompe mécanique 39
Pompe primaire 39
Câble d’alimentation (Mise en garde) 39
description 39
Entretien 92
Etats Marche/Arrêt 57
106
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Pompe seringue
Description 15
Figure 16
Pompe turbomoléculaire
Description 38
Etats Marche/Arrêt 57
Pompes
Pompe primaire 39
Pompe turbomoléculaire 38
Pompes à vide
Pompe primaire 39
Pompe turbomoléculaire 38
Précautions de sécurité xvi
Pression du gaz auxiliaire 40
Pression du gaz gaine 40
Procédure
Activation du mode veille du système 49
Arrêt complet du système 50
Démontage de la cage du système d’optique ionique 87
Entretien de la pompe primaire 92
Installation de la source API Ion Max 67
Installation de la source API Ion Max-S 67
Nettoyage de la lentille de sortie 78
Nettoyage de la lentille S-lens 78
Réassemblage de l’interface avec la source d’ions 81
Réassemblage de la cage du système d’optique ionique 90
Réassemblage de la lentille de sortie 80
Réassemblage de la lentille S-lens 80
Réassemblage de la lentille tubulaire 80
Réassemblage du skimmer 80
Réinitialisation du spectromètre de masse 54
Retrait de la lentille de sortie 77
Retrait de la lentille S-lens 77
Retrait de la lentille tubulaire 78
Retrait du skimmer 78
Procédure d’arrêt d’urgence 47
Procédures
configuration du LC 15
nettoyage de la lentille tubulaire 79
nettoyage du skimmer 79
Procédures de nettoyage
Cône de balayage 64
Cône de balayage ionique 73
Fréquence 72
Lentille de sortie 78
Lentille RF Q00 82, 88
Lentille S-lens 78
Lentille tubulaire 78, 79
Ligne de transfert des échantillons 62
Skimmer 78, 79
Sonde API 62
Sonde API, rinçage 62
Sonde ESI, rinçage 62
Système d’optique ionique Q00 82
Tube d’échantillonnage 62
Tube de transfert des ions 64, 73
Thermo Scientific
Index: Q
Q
Q0, emplacement de l’assemblage de montage (figure) 87
Q1 quadripôle, figure 28
Q3 quadripôle, figure 28
Quadripôle Q0
Description 26
Figure 26
Quadripôles
Analyse de masse 30
analyse de masse 28
Champs RF et CC (figure) 29, 30
Q0, description 26
Q1 et Q3 28
R
Raccords, pièces remplaçables 101
Référence 99
Réglage
Fréquence (remarque) 54
Tension de décalage de la lentille tubulaire 24
Réglages
présentés 59
S
Skimmer
Description 24
Figure 25
Nettoyage 79
Réassemblage 80
Retrait 78
Solvants
Exigences de pureté xvii
Nettoyage 80
Sonde API, rinçage 62
Sonde ESI, rinçage 62
Source API (Atmospheric Pressure Ionization)
Description 67
Interface avec la source d’ions 22
Source API Ion Max
Boîtier (figure) 66
Boîtier, vue arrière (figure) 67
entretien 69
Installation 67
Source API Ion Max-S
Boîtier (figure) 66
Installation 67
Source d’ions, description 3
Spectromètre de masse
Analyseur de masse 27
Arrêt 50
Arrêt d’urgence 47
Assemblages électroniques 41, 97
Assemblages électroniques de génération des tensions RF 42
Thermo Scientific
Assemblages électroniques du système de détection des
ions 42
Démarrage 52
Description des fonctions 18
Diagnostic 96
diagramme d’interconnexion 45
Électrovanne d’aération 39
État de veille 49
Fréquence de nettoyage 72
Fusibles, remplacement 97
Jauge ionique 39
Matériel associé aux gaz d’admission 36
Module d’entrée d’alimentation, description 41
Pompe turbomoléculaire 38
Procédures d’entretien (tableau) 70
Réinitialisation 54
Système de vide 35
Témoins DEL et démarrage du système 54
Tube de vide 37
vanne du gaz de collision 40
Voyants en façade 18
Support de la source d’ions
emplacement (figure) 79
Système d’optique ionique
Description 23
Emplacement de la cage (figure) 77, 78
Q00, description 23
Quadripôle Q0, présentation 26
Système d’optique ionique Q0, présentation 26
Système d’optique ionique Q00
Nettoyage 82
Nettoyage des composants 88
Remontage 89
Skimmer 24
Système de dépression
commutateur de service du vide 21
interruption de l’alimentation 21
pompe primaire 39
vanne du gaz auxiliaire 40
vanne du gaz de collision 40
vanne du gaz gaine 40
vérification des niveaux de pression 60
Voyant de vide 19
Système de détection des ions
Assemblages électroniques 42
Dynode de conversion 34
Gain du multiplicateur d’électrons 35
Multiplicateur d’électrons 34
Système de données
adaptateur Ethernet principal 43
diagramme d’interconnexion 45
interface avec l’instrument 43
interface LC 43
Système de vide
Description 35
Électrovanne d’aération 39
Manuel du matériel de la gamme TSQ
107
Index: T
Jauge ionique 39
Pompe turbomoléculaire 38
Schéma de principe 36
T
Tableau d’alimentation de droite
Figure 21
Présentation 21
Tableaux
Etats Marche/Arrêt des composants du spectromètre 57
Procédures d’entretien du spectromètre de masse 70
Récapitulatif des modes de balayage 4
Témoin DEL d’alimentation
Démarrage du spectromètre 52
Description 19
Réinitialisation du spectromètre de masse 54
Témoin DEL d’électrovanne d’aération fermée 21
Témoin DEL de balayage, description 19
Témoin DEL de communication
Démarrage du spectromètre 52
Description 19
Réinitialisation du spectromètre de masse 54
Témoin DEL de liaison Ethernet OK 21
Témoin DEL système
Démarrage du spectromètre 52
Réinitialisation du spectromètre de masse 54
Témoins DEL
Électrovanne d’aération fermée 21
Liaison Ethernet OK 21
Pompe sous tension, emplacement (figure) 21
Témoin DEL d’alimentation 19
Témoin DEL d’alimentation, démarrage du
spectromètre 52
Témoin DEL d’alimentation, réinitialisation du
spectromètre 54
Témoin DEL de balayage 19
Témoin DEL de communication 19
Témoin DEL de communication, démarrage du
spectromètre 52
Témoin DEL de communication, réinitialisation du
spectromètre 54
Témoin DEL de la pompe seringue 15, 19
Témoin DEL de vide 19
Témoin DEL système 19
Témoin DEL système, démarrage du spectromètre 52
Témoin DEL système, réinitialisation du spectromètre 54
Témoins de la vanne de dérivation/d’injection 19
Témoins DEL du panneau avant
Alimentation 19
Balayage 19
Communication 19
Système 19
Vide 19
Tension de décalage, quadripôle 32
108
Manuel du matériel de la gamme TSQ
Tensions
Décalage de la lentille tubulaire 23
Décalage Q0 26
Décalage Q00 25
Dynode de conversion 34
RF et CC quadripôle 29
Système d’optique ionique Q0 26
Tube de transfert des ions 22
TSQ
Arrêt 50
Arrêt complet 50
Arrêt d’urgence 47
arrêt, procédure non urgente 50
Chromatographe en phase liquide 15
Conditions d’utilisation, réglage 53
conformité réglementaire iii
Démarrage 52
Description des fonctions 13
Diagnostic 96
diagramme d’interconnexion 45
Échantillonneur automatique 14
étalonnage 59
Etalonnage, fréquence 54
État de veille 49
Modes de balayage 3
Modes de polarité des ions 3
Ordinateur 43
pièces remplaçables 99
plages de masse 12
Pompe seringue 15
Présentation 1
Réglage, fréquence 54
réglages 59
Schéma de principe fonctionnel (figure) 13, 14
Spectromètre de masse 18
Témoins DEL et démarrage du système 54
Types de balayage 10
Types de données 12
vanne de dérivation/injection 16
Vérifications quotidiennes du système 59
voyants en façade 18
Tube d’échantillonnage, rinçage 62
Tube de transfert des ions 22
description 22
Figure 23
Retrait et nettoyage 73
Rinçage 64, 73
Tube de vide
Couvercle latéral, description 38
Description 37
Orifices de passage 38
Vue intérieure (figure) 37
Type de balayage complet 10
Type de balayage SIM 11
Type de balayage SRM 11
Thermo Scientific
Index: V
Types de balayage
Balayage complet (full-scan) 10
Présentation 10
SIM (Selected Ion Monitoring) 11
SRM (Selected Reaction Monitoring) 11
Types de données de balayage
Balayage de type centroïde 12
Balayage de type profil 12
Types de données, présentation 12
V
Vanne de dérivation/d’injection
Connexion (figure) 17
Emplacement (figure) 17
Vanne de dérivation/injection
description 16
injection de boucles 16
Vanne du gaz auxiliaire, description 40
Vanne du gaz de collision, description 40
Vanne du gaz gaine, description 40
Vérifications du système
Allongement du revêtement polyimide du tube
d’échantillonnage 60
Niveaux d’argon et d’azote 60
Niveaux de vide 60
Vérifications quotidiennes du système
Fuite d’air 60
Liste 59
Liste des vérifications 62
Niveau d’argon 60
Niveau d’azote 60
Présentation 59
Voyant de vide
description 19
et pression de la zone de l’analyseur 19
Voyants en façade
description 18
figure 18
Z
Zone de l’analyseur, collecteur de dépression, description 37
Thermo Scientific
Manuel du matériel de la gamme TSQ
109
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising