Télécharger le manuel (

Télécharger le manuel (
MACPAY
X
Manuel d’utilisation
QUARTESOFT SÀRL
Since 1985
E-BANKING FOR MACINTOSH
MACPAY
X
Manuel d’utilisation
QUARTESOFT SÀRL
Since 1985
Table des matières
MacPay - vue générale
9
Configuration requise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Copyright . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Saisir vos données personnelles
10
Vos comptes bancaires et postaux . . . . . .
Type de compte . . . . . . . . . . . . . . .
Nom du compte . . . . . . . . . . . . . . .
Numéro du compte . . . . . . . . . . . . .
Numéro d’imputation comptable . . . . . . .
Numéro de clearing bancaire . . . . . . . . .
Nom de la banque abrégé . . . . . . . . . .
Titulaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Complément . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
NPA/Lieu . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Numéro de contrat télébanking . . . . . . . .
Gestion et organisation du menu des comptes
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
10
. 10
. 10
. 10
. 10
. 10
. 11
. 11
. 11
. 11
. 11
. 11
11
Reprendre vos données de MacPay 2
12
Préparer le fichier MacPay 2 pour l’export . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ouvrir le fichier dans MacPay X . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vous n’avez pas d’environnement Classic sur votre Mac . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
12
12
13
Personnaliser votre environnement de travail
14
Préférences . . . . . . . . . . . . . . . .
Général . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Saisie . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Transfert . . . . . . . . . . . . . . . . .
Transmission d’informations supplémentaires
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
3
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
14
. 14
. 14
. 14
. 15
Mise à jour automatique .
Barre d’outils . . . . . .
Colonnes affichées . . .
Palette des archives . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Saisir un paiement manuellement
17
Principes généraux de saisie . . . . . . . . . . . . . . .
Aides, options et contrôle de saisie (tous les masques) . . .
Compte à débiter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Champs optionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Recherche et remplissage automatique du clearing bancaire
Remplissage automatique des localités . . . . . . . . . .
Saisie des dates . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Contrôle et formatage des numéros de référence . . . . .
Communications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nom du destinataire . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Champ Mémo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Champs comptables . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Sélection du type de paiement . . . . . . . . . . . . . .
Résumé des statuts . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Saisir un paiement optiquement
Configuration et lancement du lecteur
Lecture avec un stylo type MoneyPen .
Saisie manuelle complémentaire . . .
Lecture d’un nouveau paiement . . .
Lecture d’un destinataire existant . . .
Lectures consécutives . . . . . . . .
Lecture avec un stylo type IrisPen . . .
15
15
16
16
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
17
18
. 18
. 18
. 18
. 18
. 18
. 19
. 19
. 19
. 19
. 19
19
20
21
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
4
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 21
. 21
. 22
. . 22
. . 22
. 23
. 23
Partager ses paiements
24
Transfert de paiements entre utilisateurs . . . . . . . .
Envoyer une demande de paiement à un autre utilisateur
Recevoir des paiements d’autres utilisateurs . . . . . . .
Echanger des données avec le carnet d’adresses d’OS X .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 24
. . 24
. . 24
. . 24
Mémoriser et gérer vos destinataires courants
Paiements, bénéficiaires et destinataires
Mémoriser un destinataire . . . . . . .
Glisser-Déposer . . . . . . . . . . . .
Barre d’outils . . . . . . . . . . . . .
Menu . . . . . . . . . . . . . . . . .
Menu contextuel . . . . . . . . . . .
Éléments fixes et éléments variables . .
Créer et attribuer des groupes . . . . .
Stratégie de saisie : . . . . . . . . . . .
Stratégie d’analyse : . . . . . . . . . .
Modifier vos destinataires . . . . . . .
Supprimer . . . . . . . . . . . . . .
Renommer . . . . . . . . . . . . . .
Modifier . . . . . . . . . . . . . . .
25
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 28
. 28
. . 28
. . 28
. 28
. 28
Utiliser un destinataire mémorisé
Choisir un destinataire à activer
Activer un destinataire . . . .
Glisser-déposer . . . . . . . .
Menu . . . . . . . . . . . .
Activer un groupe . . . . . . .
Activer par lecture optique . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
25
25
. 26
. 26
. 26
. 26
26
26
. 26
. 26
27
. 27
. 27
. 27
28
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5
Créer un fichier et le transférer
Préparer le transfert . . . . . . . . . . . . . .
Prévisualiser le fichier de transfert . . . . . . . .
Création automatique d’un résumé pdf . . . . .
Créer le fichier . . . . . . . . . . . . . . . . .
Transférer à la banque ou sur Yellownet . . . . .
Choisir le bon navigateur. . . . . . . . . . . .
Connexion à la banque et activation du transfert
Placez votre curseur dans le champ à remplir . .
Cliquez sur le bouton «Parcourir» . . . . . . . .
Le transfert . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Modifier un fichier erroné ou refusé . . . . . . .
Intégrer le résultat du transfert . . . . . . . . .
29
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Gérer les paiements effectués
Fenêtre des archives . . . . . . . . . . . . . .
Présélections préprogrammées . . . . . . . . .
Recherche globale . . . . . . . . . . . . . . .
Modifications groupées de paiements similaires .
Statistiques . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Statistiques par mois . . . . . . . . . . . . . .
Statistiques par ordres . . . . . . . . . . . . .
Statistiques par comptes débités . . . . . . . .
Statistiques par groupes . . . . . . . . . . . .
Statistiques par destinataires . . . . . . . . . .
Exporter vos graphiques . . . . . . . . . . . .
29
29
. 29
30
30
30
30
. 31
. 31
. 31
31
32
33
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
33
33
34
34
35
. 35
. 35
. 35
. 35
. 36
. 36
Exporter vers votre comptabilité
37
Compte de débit et compte financier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
37
6
Saisie des indications comptables
Libellé . . . . . . . . . . . . .
Date . . . . . . . . . . . . . .
Compte . . . . . . . . . . . . .
Choix du format d’export. . . . .
Création du fichier et statut . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 37
. . 37
. . 37
. . 37
. 38
. 38
Imprimer
Réglage des formats d’impression . .
Imprimer une fenêtre en forme de liste
Impression des fenêtres . . . . . . .
Imprimer un ordre de paiement . . .
39
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 39
. . 39
. . 39
. . 39
Indications techniques sur les différents types de paiement
a1
BVR orange pour paiement sur un compte postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a1
BVR orange pour paiement sur un compte bancaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a1
Bulletin rouge pour paiement sur un compte postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a2
BVR rouge pour paiement sur un compte bancaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a2
Virement bancaire suisse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a2
Virement postal Euro sans ref. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a3
7
Virement bancaire étranger . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a3
Virement SWIFT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a4
Virement IPI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a4
Mandat postal suisse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a5
Mandat postal étranger . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a5
Virement postal sur CP étranger . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a5
Virement postal sur CB étranger . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a6
8
MacPay - vue générale
MacPay est un logiciel dédié à la saisie et à la gestion de vos paiements bancaires et postaux. C’est
un logiciel de type « offline » qui vous permet de
préparer vos paiements, de les visualiser, de les
archiver et de les retrouver, sans aucune connexion
avec votre compte financier.
Vos paiements effectués sont gérés dans une archive
qui vous permet d’effectuer de nombreuses opérations, ce qui rapproche MacPay d’une gestion
personnelle simple : vous pouvez savoir très facilement combien vous avez payé à qui et quand,
vous pouvez grouper ces dépenses par catégories
librement définies (paiements privés, vacances,
frais de véhicule, etc.).
La connexion s’effectue uniquement lorsque vous
souhaitez transmettre un ordre de paiements à
débiter de votre compte. Ce mode de fonctionnement a de nombreux avantages par rapport
au travail « online » sur le site de votre banque ou
de Postfinance :
Si vous utilisez une comptabilité, vous pouvez
effectuer vos paiements avec MacPay, puis les exporter au format de votre comptabilité afin de vous
épargner une double saisie. MacPay est livré avec
de nombreux formats de comptabilité pré-installés.
Que vous traitiez avec un ou plusieurs établissements, vous n’êtes pas obligé de vous familiariser
avec les détails de saisie de chacun d’entre eux :
MacPay se présente toujours de la même manière
et la saisie est identique pour tous les cas.
Configuration requise
MacPay requiert un ordinateur Macintosh tournant
sous Mac OS 10.2.x et suivant.
Vous pouvez, bien entendu, mémoriser les paiements pour les réutiliser par la suite : inutile de saisir
deux fois les données de paiements relatives à votre loyer ou à votre facture de téléphone portable.
On considère d’ailleurs qu’une fois passées les deux
ou trois premières sessions, un utilisateur normal
ne saisit plus qu’un ou deux nouveaux paiements
lors de chaque session, le reste étant déjà mémorisé. Le temps de saisie en est évidemment considérablement raccourci. Si, en plus, vous utilisez
un stylo de lecture optique comme MoneyPen, le
temps d’exécution d’une session de paiements
standard tombe facilement en dessous de 10 minutes, transmission à la banque comprise.
Pour la saisie optique des bulletins, MacPay requiert
un stylo de lecture CRX-15, MoneyPen II, ou IrisPen
ou un lecteur de table SwissReader 600. D’autres
modèles seront ajoutés ultérieurement.
Pour les ordinateurs encore sous Mac OS 9,
Quartesoft propose et supporte entièrement le
logiciel MacPay 2.
Copyright
MacPay est un logiciel protégé par la Loi suisse sur
le droit d’auteur. La licence interdit l’exécution du
logiciel simultanément sur plus d’un ordinateur.
9
Saisir vos données personnelles
Les premières données à fournir à sont celles qui
définissent le ou les comptes bancaires (CB) et
le ou les comptes postaux (CP) que vous allez
ensuite débiter lors de vos opérations de paiements. Vous pouvez entrer dans le logiciel autant
de comptes que nécessaire et faire varier les débits
librement.
Type de compte
Vos comptes bancaires et postaux
Entrez dans ce champ le nom que vous désirez
donner à votre compte. Il n’est pas nécessaire
que ce nom soit conforme à l’appellation de la
banque. Cette information est personnelle et n’est
pas transmise au destinataire. Elle vous permet
de mieux distinguer le compte avec lequel vous
travaillez. Évitez les noms trop longs, car ils seront
tronqués dans l’affichage des listes.
Dans le menu Paramètres, l’option Comptes…
ouvre un dialogue vous permettant de créer, modifier, dupliquer et organiser vos différents comptes à débiter. Il s’agit bien entendu des comptes
dont vous êtes titulaire ou sur lesquels vous avez
un droit d’utilisation par le biais d’un contrat spécifique signé avec votre banque ou Postfinance.
Toutes les rubriques en italiques sont facultatives
pour le trafic des paiements mais peuvent être
requises par d’autres fonctions du logiciel (Export
comptable, par exemple).
Vous pouvez nommer vos comptes librement de
manière à les différencier clairement dans les listes
affichées par MacPay. Seules les données officielles du titulaire sont transmises au destinataire du
paiement.
Lorsque vous créez un nouveau compte, un bouton radio en tête de fenêtre vous permet d’indiquer au logiciel s’il s’agit d’un compte bancaire
ou postal, car leurs caractéristiques ne sont pas
identiques.
Nom du compte
Numéro du compte
Il s’agit ici du numéro de votre compte bancaire
ou postal tel qu’il apparaît sur vos documents ou
sur votre carte de compte. Soyez précis dans la
saisie afin de ne pas générer d’erreurs lors de la
transmission.
Numéro d’imputation comptable
Si vous prévoyez d’exporter des données comptables, indiquez dans ce champ le numéro que porte
le compte financier dans votre plan comptable.
Numéro de clearing bancaire
Il s’agit d’un numéro à 3 ou 4 chiffres qui identifie
la banque et/ou la succursale dans laquelle votre
compte est domicilié. Si vous ne le connaissez pas,
10
vous pouvez interroger la base de données de
clearing de MacPay en cliquant sur la petite loupe
située devant le champ de clearing.
fabrique un nombre minimum de fichiers en respectant la norme DTA pour que la transmission à
la banque soit la plus aisée possible.
Nom de la banque abrégé
Choisissez ici une abréviation courante pour votre
banque. Elle sera utilisée ensuite dans les listes et
les noms de fichiers générés automatiquement
par MacPay. Les exemples les plus courants sont :
UBS, CS, BCG, BCF, etc.
Titulaire
Indiquez ici le titulaire du compte tel qu’il figure
sur vos relevés bancaires.
Complément
Vous pouvez indiquer ici un complément pour
le titulaire.
Adresse
Indiquez votre adresse telle que vous voulez qu’elle
apparaisse chez le destinataire du paiement.
NPA/Lieu
Indiquez le numéro postal et la localité tels que
vous voulez qu’ils apparaissent chez le destinataire
du paiement.
Numéro de contrat télébanking
Le contrat télébanking est un critère de séparation des ordres de paiements. Il permet à MacPay
de savoir quels ordres de paiements peuvent être
groupés (plusieurs ordres dans un seul fichier à
transférer) et lesquels doivent être séparés. MacPay
Gestion et organisation du menu des comptes
Répétez l’opération de configuration pour chacun
des comptes que vous souhaitez utiliser. Vous pouvez dupliquer des comptes similaires et ne modifier que le minimum afin de gagner du temps.
Une fois tous les comptes paramétrés, vous pouvez
organiser la manière dont ils apparaîtront dans le
menu Débiter le compte… en déplaçant les noms
avec votre souris et en insérant éventuellement
des séparateurs dans le menu.
11
Reprendre vos données de MacPay 2
Bien que cousins, MacPay 2 et MacPay X sont séparés par une génération de développement et
conçus pour deux OS radicalement différents. Les
fichiers des deux versions sont donc incompatibles. MacPay X peut toutefois récupérer des fichiers
MacPay 2 préalablement préparés. MacPay 2 ne
pourra en revanche jamais relire un fichier MacPay
X. Le passage d’un logiciel à l’autre s’effectue en
deux étapes distinctes, la première dans MacPay
2 (sous Classic), la seconde dans MacPay X.
Dans le menu Fichier, sélectionnez Export pour
MacPay X.
Préparer le fichier MacPay 2 pour l’export
Au bout de quelques secondes selon la taille du
document à traiter, vous obtiendrez une quittance
vous indiquant que l’opération a réussi. Si vous
avez d’autres documents, vous pouvez les ouvrir
et les convertir à la suite. Une fois cette opération
terminée, vous pourrez quitter MacPay 2 (et lui
dire adieu car c’est sans doute la dernière fois que
vous le verrez).
La fonction d’export de MacPay 2 a été introduite
dans la toute dernière version 2.1, dont l’installeur
est inclus avec MacPay X.
Veuillez tout d’abord installer la version 2.1 et supprimer votre version antérieure de votre disque
dur.
Lorsque vous lancez MacPay 2.1, le logiciel vous
demande un numéro de série. Si vous désirez continuer à utiliser MacPay 2 sous Classic, introduisez
le numéro de série que vous avez reçu lors de
l’achat. Si vous voulez seulement effectuer votre
conversion, passez en mode Démo et ouvrez votre
base de paiements MacPay 2.
Ouvrir le fichier dans MacPay X
Lancez MacPay X et dans le menu Fichier, choisissez Ouvrir un document MacPay 2.
12
Vous trouverez alors la liste de vos anciens documents, dans laquelle vous pourrez choisir celui
que vous voulez. Le document va s’ouvrir et vous
demander immédiatement de le nommer et de
l’enregistrer sur votre disque dur. Cette opération
terminée, vous retrouverez tous vos destinataires,
ordres, comptes, paiements et catégories (désormais appelées groupes).
En cliquant sur l’onglet Archives en bas de la fenêtre
principale, vous trouverez la totalité de vos paiements MacPay 2. Dans le tiroir des présélections,
des boutons radio vous permettent d’accéder rapidement à vos données.
Une fois satisfait de l’import, vous pouvez éliminer vos données MacPay 2 et vous concentrer sur
l’utilisation de MacPay X.
Vous n’avez pas d’environnement Classic sur
votre Mac
Deux possibilités existent dans ce cas :
Si vous avez une autre machine qui comporte les
deux environnements, effectuez toute la conversion sur cette machine après y avoir installé les
deux logiciels et rapatriez ensuite le fichier de données converties sur votre machine de travail.
Si vous n’avez pas d’autre machine à disposition,
compactez votre base de paiements MacPay 2
avec un utilitaire comme Stuffit et annexez le fichier à un e-mail que vous pouvez nous adresser
à support@quartesoft.ch. Veuillez impérativement
mentionner votre mot de passe éventuel dans le
corps du message. Nous vous retournerons votre
document converti pour MacPay X le plus rapidement possible (max. 24 heures).
13
Personnaliser votre
environnement de travail
Nous avons développé l’application que nous
pensons être la plus agréable pour tous, tant sur
les plans de la saisie que de la gestion des paiements. Toutefois, comme nous n’avons pas tous les
mêmes besoins ou la même manière de travailler,
MacPay X a été conçu de façon à vous permettre
de configurer de nombreux éléments de votre espace de travail afin de correspondre au mieux à
vos besoins particuliers. Si vous ne comprenez pas
immédiatement à quoi servent tous les réglages
possibles, il vaut la peine de faire quelques sessions
de paiements et revenir par la suite sur ce point.
Vous saurez alors quels réglages vous sont utiles.
Préférences
Dans le Menu MacPay se trouve l’accès aux préférences générales du logiciel, réparties en trois
onglets : Général, Saisie et Transfert.
Général
Général vous permet de régler de quel côté
s’ouvrent les deux tiroirs contenant respectivement vos destinataires et vos présélections d’archives. Par défaut, l’inspecteur de saisie se trouve à
gauche et le tiroir à droite. Si vous êtes un habitué
de MacPay 2, vous pouvez choisir de revenir à la
position de l’inspecteur à droite.
Saisie
Saisie vous permet de déterminer deux options qui
devraient accélérer vos sessions de paiements :
Débiter un compte automatiquement, ce qui
est particulièrement pratique si vous n’en avez
qu’un. Les préférences ne fixent pas directement le compte à débiter, mais MacPay
mémorise le dernier compte débité. La préférence entre donc en fonction dès le premier
débit manuel.
Date d’exécution automatique, qui vous permet
de paramétrer de différentes manières les dates
d’exécution de tous vos nouveaux paiements.
Transfert
Les options de transfert permettent de déterminer
l’endroit où MacPay va stocker les fichiers à transférer, avec deux options possibles :
• sur le bureau (desktop), où les fichiers seront déposés « en vrac ». C’est une méthode destinée particulièrement aux utilisateurs qui ne traitent qu’un
seul compte et ne créent donc qu’un seul fichier
à la fois :
• dans un dossier Fichiers à transférer que MacPay
crée automatiquement dans le dossier Documents/
MacPay de l’utilisateur courant. À l’intérieur de ce
dossier, les fichiers sont créés dans des sous répertoires qui portent le nom de la banque et éventuellement le numéro de contrat télébanking. C’est
une organisation assez rigide qui permet d’éviter
les erreurs lors de transferts consécutifs de fichiers
multiples.
14
Notez qu’il est préférable de supprimer les fichiers
à transférer dès que le transfert a réussi. Ils ne serent plus à rien et ne peuvent ni être ouverts par
MacPay ni être modifiés.
Transmission d’informations supplémentaires
MacPay X 3.5 inclut maintenant dans les fichiers
.dta de transfert à votre banque de bulletins de
versements oranges les détails du paiements. Ces
détails apparaîtrons dans votre relevé mensuel
pour vous permettre d’y identifier les paiements
effectués avec MacPay X 3.5 plus facilement.
Mise à jour automatique
MacPay X 3.5 dispose maintenant d’un système de
recherche automatique des mises à jour. Outre les
petits changements pour rester pleinement compatible avec les évolutions de Mac OS X, les mises
à jour contiennent des informations relatives aux
devises, numéros de clearing et numéro postaux,
qui changent périodiquement. Par défaut, MacPay
X 3.5 va lors de chaque ouverture rechercher sur
le site de Quartesoft si une mise à jour est disponible.
Vous pouvez choisir la fréquence des recherches
(chaque jour, chaque semaine, chaque mois) ou
déclencher vous-même une recherche en cliquant
sur le bouton Rechercher.
Une fois le téléchargement terminé, deux possibilités existent:
1.La nouvelle version se trouve sur le bureau sous
forme d’une image disque (.dmg). Il vous faut
alors glisser l’application MacPay X 3.5 qui se
trouve sur cette image disque dans le dossier
Applications de votre Macintosh. Un dialogue
vous indique qu’une ancienne version va être
remplacée. Validez cette option.
2.Il s’agit d’une mise à jour de fichiers et information inclus dans MacPay X 3.5 comme les numéros postaux et les bases de clearing: la mise
à jour se fait alors automatiquement. Il n’y a pas
de fichiers visibles après le téléchargement.
Si une mise à jour payante est disponible à la vente,
MacPay X 3.5 vous en informe et vous propose
de télécharger la version de démonstration correspondante.
Barre d’outils
MacPay utilise pleinement les nouvelles fonctions
offertes par la barre d’outils présente dans toutes
les applications OS X. MacPay dispose d’une barre
d’outils configurable (Menu Paramètres : Personnaliser
la barre d’outils) qui vous permet une grande souplesse de configuration de votre environnement
par l’insertion ou le retrait d’icones de la barre.
Si MacPay X 3.5 trouve une mise à jour, une fenêtre
s’affiche et vous donne les détails. Si la mise à jour est
gratuite, vous pouvez la télécharger sans autre.
15
fonctionnement du logiciel et ne peuvent donc
pas être supprimées de l’affichage.
Palette des archives
Les icones représentant les types de paiements de
MacPay peuvent être ajoutées et retirées à volonté
selon vos besoins et vos relations bancaires ou postales. Vous pouvez ainsi éviter de vous encombrer
d’icones inutiles dans votre barre de menu.
Les différentes fonctions du logiciel sont aussi disponibles et peuvent être modifiées à choix.
À noter que les barres d’outils sont différentes
pour les deux vues principales de MacPay (Saisie et
Archives). Les possibilités reflètent les fonctions nécessaires à chaque phase d’utilisation du logiciel.
MacPay utilise cet espace pour donner quelques
indications complémentaires sur le logiciel mais
vous pouvez sans autre remplacer l’image qui s’y
trouve en glissant à sa place n’importe quel fichier
graphique se trouvant sur votre disque dur. Une
photo de vacances, de votre fiduciaire ou de votre
banquier ; votre imagination est la seule limite. Si
votre image n’est pas acceptée, veuillez la convertir en un format graphique courant tel jpg, gif, tif,
pdf, etc.Bien que fidèle à l’analogie entre bulletins
papier et saisie écran, MacPay X introduit quelques
changements dans le but de faciliter la saisie des
paiements peu courants, tels que les ordres de virement étranger qui ne font jamais l’objet d’un envoi
postal. Les bulletins papier ne sont pas toujours
très cohérents et ne représentent plus que 4 à 5
transactions sur les 14 que supportent un logiciel
comme MacPay. Et il est certain que l’avenir tend
plutôt vers la disparition générale des supports
papier.
Colonnes affichées
Les colonnes de MacPay peuvent être déplacées et
redimensionnées librement au moyen de la souris.
En outre, le Menu Paramètres : Colonnes permet de
choisir les colonnes à afficher ou à supprimer selon
les cas. Les colonnes qui ne figurent pas dans ce
menu sont celles qui sont indispensables au bon
16
Saisir un paiement manuellement
Principes généraux de saisie
1
2
3
4
Les masques écran de MacPay ont ainsi été adaptés avec quelques variations par rapport aux bulletins standards orange et rouge afin de permettre
une harmonisation générale de la saisie en quatre
zones distinctes : les indications relatives au destinataire, les données du paiement proprement
dit, les indications techniques du trafic des paiements et enfin les données de gestion internes à
MacPay.
En premier lieu, regroupées sous l’en-tête En faveur de (1), figurent les indications relatives au
destinataire, c’est-à-dire toutes les données qui
permettent de l’identifier, y compris son numéro
de compte bancaire éventuel. Ces données sont
généralement fixes et ne nécessitent qu’une saisie
initiale.
Le second bloc, Détails du virement (2), comprend
les indications de paiement, en général variables
d’un paiement à l’autre, comme le montant, la
date d’exécution et, le cas échéant, le numéro de
référence.
Le troisième bloc, Par l’intermédiaire de (3), comprend les indications techniques nécessaires à la
bonne exécution des paiements. Ces indications
peuvent être simples ou complexes selon le type
de paiement. Le déplacement de ce bloc de données en bas de bulletin permet de mieux tenir
compte de la variation de longueur des indications techniques. Il a le désavantage initial de ne
17
pas correspondre au bulletin imprimé pour ce qui
concerne les paiements sur un compte bancaire.
Le quatrième bloc, Données non transmises (4), est
entièrement consacré à votre gestion personnelle
des paiements.
Champs optionnels
Les champs qui ne sont pas requis par le système
de trafic des paiements pour l’exécution d’une
transaction sont toujours présentés en italiques.
Vous êtes libre de les laisser vides ou non.
Recherche et remplissage automatique du clearing
bancaire
Aides, options et contrôle de saisie
(tous les masques)
MacPay intègre de nombreuses fonctions destinées à raccourcir votre saisie et la rendre aussi sûre
que possible. Les fonctions générales présentées
ici sont valables pour tous les masques.
Compte à débiter
Chaque masque de saisie débute par un menu
local permettant de choisir le compte de débit. Ce
choix est optionnel et modifiable en tout temps.
Vous pouvez aisément définir un compte de débit
par défaut (Menu MacPay : Préférences), ou choisir
un compte de débit pour un groupe de paiements
à la fin de votre saisie en sélectionnant la liste et
en appliquant la commande Menu Saisie : Débiter
le compte. Vous pouvez enfin débiter ou modifier
le compte de débit par le menu contextuel (ctrlclick) accessible sur chaque ligne de paiement de
la liste.
Dans tous les cas, le choix du compte à débiter
comprend un mécanisme de contrôle qui vous empêche de débiter un compte d’une prestation non
supportée. Si vous travaillez avec des comptes postaux et bancaires, cette option est importante.
Les champs de clearing bancaire sont précédés
d’une petite loupe qui permet de lancer la recherche d’un numéro de clearing si vous ne le connaissez pas. La recherche peut s’effectuer selon différents critères comme la banque ou la ville. Lorsque
vous recherchez le clearing d’une grande banque,
il est souvent plus judicieux de rechercher toutes
les banques de la ville (recherche : Lausanne) que
toutes les succursales suisses d’une banque (recherche : UBS).
Une fois le clearing trouvé, que vous l’ayez entré
manuellement ou que MacPay l’ait défini automatiquement, MacPay va remplir automatiquement les
données de la banque correspondante dans le bloc
Par l’intermédiaire de.
Remplissage automatique des localités
MacPay détermine automatiquement le nom de la
localité lors de la saisie du NPA. En cas de doute, il vous
propose les choix possibles dans une liste.
Saisie des dates
S’il reconnaît et formate sans problème la majorité
des formats de date saisis, MacPay ne reconnaît pas
sous OS X les dates saisies dans le format 01.01.04 en
18
raison d’un problème système. Nous vous proposons
soit de ne pas saisir l’année (01.01), soit de saisir le
siècle (01.01.2004).
Si vous cliquez sur le symbole situé à droite du champ
de date, vous verrez apparaître en transparence un
calendrier qui vous permet de sélectionner plus facilement une date précise en visualisant les week-ends.
Contrôle et formatage des numéros de référence
MacPay formate automatiquement les numéros de
référence pour une meilleure lisibilité. Lorsque c’est
possible, il effectue les contrôles de cohérence et signale les saisies erronées.
Communications
Les retours de lignes dans le champ des communications doivent se faire au moyen des touches altreturn.
Nom du destinataire
Le Destinataire est le nom interne utilisé par MacPay
pour distinguer vos différents paiements. Il peut être
conforme au nom du bénéficiaire du paiement (par
défaut), ou différent lorsque vous avez besoin de
différencier des paiements dont le bénéficiaire est
identique. Cette option est très utile pour certaines
factures, comme celles de votre opérateur téléphonique ou de compagnies d’assurances dans lesquelles
vous détenez plusieurs polices. Prenons l’exemple
d’une facture Swisscom : la différence entre vos différents abonnements ne se fait que dans le numéro
de référence et n’est donc pas visible dans le bénéficiaire ou les communications. En vous offrant la
possibilité de nommer vos destinataires de manière
libre et explicite (« Swisscom Portable », « Swisscom
Fixnet », etc.), MacPay vous permet de les retrouver
aisément lorsque vous les rappelez, de les distinguer
facilement dans vos archives et de profiter pleinement des statistiques offertes par le logiciel.
Champ Mémo
Ce champ vous permet d’ajouter à chaque paiement une note qui ne sera pas transmise au
destinataire du paiement. Ceci peut être utile
pour ajouter une indication lorsque le champ
Communication n’existe pas dans le masque.
Champs comptables
Ces champs vous permettent de saisir les données
nécessaires à l’export des paiements effectués vers
votre comptabilité. Le remplissage doit être conforme à votre plan comptable.
Sélection du type de paiement
La sélection du type de paiement s’effectue par
un click sur l’icone correspondante dans la barre
d’outils ou par la commande Menu Saisie : Nouveau
paiement. Des raccourcis clavier sont associés aux
4 types de paiements les plus courants.
Les préférences vous permettent d’optimiser votre barre d’outils afin de n’avoir sous les yeux que
les types de paiements que vous utilisez le plus
couramment.
19
MacPay utilise des conventions graphiques claires
dans ses icones pour vous permettre de choisir
rapidement le type de paiement approprié :
• La couleur de fond des icones correspond
soit au bulletin que vous avez sous les
yeux (rouge ou orange), soit au type de
compte que vous pouvez débiter (fond
jaune pour les transactions possibles à
partir d’un compte postal, fond gris
pour celles qui ne sont possibles que depuis un compte bancaire). Le Virement CH
fait exception car il peut être débité des
deux types de comptes.
MacPay dispose en outre, d’un affichage d’informations d’aide sous la forme de bulles jaunes qui
s’activent dès que vous laissez votre souris quelques instants sur une icone. Chaque sélection sur
une icone crée automatiquement un nouveau
paiement du type choisi et une ligne associée
dans la liste de paiements. Pour obtenir plus d’informations sur la manière de remplir les différents
types de paiements et les particularités de chacun,
référez-vous à l’Annexe Indications sur les différents
types de paiement.
Résumé des statuts
• L’icone complémentaire indique le type de
compte destinataire : la colonne représente la banque, la cornette, le compte postal
et la lettre, le mandat délivré à domicile.
Pendant la saisie de paiements, MacPay X 3.5 affiche un résumé des paiements en cours et leur
statut dans l’inspecteur. Ce résumé vous indique
les sommes par comptes et statuts de vos paiements: paiements incomplets, paiements corrects,
paiements validés. Pour visualiser ce résumé, cliquez sur l’onglet saisie, en ne sélectionnant aucun
paiement.
• L’icone de fond indique si le paiement s’effectue en Suisse, ou en CHF, ou à l’étranger,
ou en monnaie étrangère.
20
Saisir un paiement optiquement
Bien que MacPay ait été conçu pour faciliter au
maximum votre saisie, il faut admettre que cette
activité reste la plus fastidieuse de toute l’opération.
Et comme les banques ne vous récompensent pas
pour le travail effectué à leur place, un lecteur de
bulletins se révèle vite un allié de poids. MacPay
supporte les stylos de lecture CombiReader X-15,
MoneyPen II et IrisPen ainsi que le lecteur de table
SwissReader. D’autres lecteurs sont testés régulièrement et des informations actualisées sont disponibles sur notre site.
alors plus facile de repérer les éventuels problèmes
que dans MacPay, qui interprète directement les
résultats de la lecture.
Lecture avec un stylo type MoneyPen
Une fois votre lecteur configuré et lancé, mettez
MacPay au premier plan et cliquez dans la liste de
paiements afin de la sélectionner.
Scannez la ligne de codage (la partie blanche en bas
du bulletin). Vous devez obtenir un son indiquant
que la lecture est réussie. Vous verrez alors apparaître à l’écran un masque de saisie vert spécifique à
la saisie optique.
Ce masque vous présente de manière résumée l’interprétation que MacPay a faite de votre lecture et
les différents cas possibles. Pour bien en comprendre le fonctionnement, il n’est pas inutile de préciser
quelques notions sur le codage des bulletins :
Configuration et lancement du lecteur
Avant de commencer la lecture de vos bulletins
dans MacPay, assurez-vous que votre lecteur est
correctement configuré et fonctionnel. Suivez les
instructions d’installation du lecteur et effectuez
quelques essais dans un traitement de texte : le résultat de la lecture apparaîtra à l’écran, et il vous sera
Les bulletins ne sont pas tous créés égaux et le codage n’est pas forcément complet. Par exemple,
le montant du paiement peut être codé ou non.
En outre, le nom du bénéficiaire ne figure jamais
dans la ligne de code, car il n’est pas indispensable
à l’acheminement du paiement. MacPay interprète
au mieux les informations lues et s’efforce ensuite
de retrouver dans vos paiements mémorisés tous
ceux qui correspondent à la lecture. Cette méthode
permet de vous éviter un maximum de saisie complémentaire tout en ne vous obligeant pas à rechercher manuellement le paiement concerné.
21
Saisie manuelle complémentaire
L’automatisation du système ne pouvant être optimale, MacPay va vous demander de compléter son
travail dans les cas suivants :
éléments variables de saisie (comme la date) ou
de les compléter lorsque le montant ne fait pas
partie du codage.
Lecture d’un nouveau paiement
Si MacPay ne réussit pas à trouver de données correspondantes dans vos destinataires, il vous propose dans la liste en haut du masque de créer un
Nouveau paiement Banque ou un Nouveau paiement
Poste. Lorsque vous validez ce choix, MacPay ouvre
directement le bulletin pour que vous puissiez le
compléter.
Lecture d’un destinataire existant
MacPay vous présente une liste permettant de
choisir entre les différents destinataires possibles
celui qui correspond au bulletin. Lorsque vous
validez ce choix, MacPay ouvre le destinataire entièrement rempli et vous permet de modifier les
22
Lectures consécutives
Lecture avec un stylo type IrisPen
Vous pouvez accélérer votre saisie en lisant d’abord
l’ensemble de vos bulletins et en les modifiant
après coup. MacPay vous crée automatiquement
autant de paiements que de lignes saisies et
les garde dans l’état de saisie optique « masque
vert »jusqu’à ce que vous validiez.
Les stylos de type MoneyPen envoient un signal
à MacPay, ce qui provoque la création automatique de paiements. Ce n’est pas le cas des lecteurs comme l’IrisPen, qui ne sont pas des lecteurs
spécifiquement dédiés à la lecture de bulletins.
Ils sont néanmoins parfaitement utilisables avec
MacPay.
Vous devez annoncer à MacPay que vous vous
apprêtez à scanner. Pour cela, vous avez deux
possibilités. Vous pouvez soit ajouter dans la barre d’outils le symbole lecture optique (voir page
15: Barre d’outils), soit entrer le raccourci clavier
pomme-alt-L pour ouvrir la fenêtre de lecture. Une
saisie manuelle complémentaire est nécessaire
(voir ci-dessus).
23
Partager ses paiements
Transfert de paiements entre utilisateurs
MacPay X 3.5 permet maintenant de transférer des
paiements entre différents utilisateurs ou entre vos
différentes bases de données MacPay X 3.5.
Envoyer une demande de paiement à un autre utilisateur
Le glisser-déposer d’un paiement saisi de MacPay
X 3.5 sur le bureau permet de transmettre directement une demande de paiement à un autre utilisateur de MacPay X 3.5. Si vous glissez un paiement
depuis la fenêtre de saisie sur votre bureau, MacPay
X 3.5 crée un document spécifique, la MPCard,
que vous pouvez transmettre à tout utilisateur de
MacPay X 3.5.
Prenons un exemple: une de vos connaissance ou
relation d’affaires dispose aussi de MacPay X 3.5.
Vous voulez lui demander un transfert d’argent
de manière simple: saisissez dans MacPay X 3.5
un paiement à votre intention (avec le montant,
la date d’échéance, etc.), glissez le sur le bureau
et annexez-le à un mail. Il pourra à réception le
glisser dans MacPay X 3.5 et effectuer le paiement
d’un seul clic...
manière vers votre carnet d’adresse. Pour ce faire,
sélectionnez un paiement ou un destinataire (avec
nom, prénom, adresse) et glissez-le sur le bureau
tout en appuyant sur la touche �. Le fichier qui
apparaît sur le bureau contient les coordonnées
du destinataire mais pas les informations de paiement. Il peut être importé directement dans le
Carnet d’adresses ou toute autre application compatible.
L’échange inverse est aussi possible: si un de vos
clients vous transmet une vCard (carte de visite informatique PC et Mac), vous pouvez la glisser dans
la fenêtre de saisie de MacPay X 3.5. MacPay X 3.5
ouvre alors un masque spécifique dans l’inspecteur
et vous propose de créer un nouveau paiement.
Choisissez le type de paiement que vous voulez
adresser à la personne et cliquez dans la fenêtre
de saisie sur le paiement ainsi créé. Le paiement
s’affiche comme à l’habitude dans l’inspecteur où
vous pouvez le compléter.
Notez que ces fonctionnalités ne sont valables
qu’entre les utilisateurs de MacPay X 3.5.
Recevoir des paiements d’autres utilisateurs
Pour importer paiement reçu, glissez simplement
son icône dans la fenêtre de saisie de MacPay X 3.5.
Si le paiement n’est pas complet, vous pouvez le
compléter comme un paiement normal.
Echanger des données avec le carnet d’adresses d’OS X
Vous pouvez exporter des données de la même
24
Mémoriser et gérer
vos destinataires courants
Un programme comme MacPay n’a d’intérêt que
s’il vous permet d’éliminer la saisie répétitive des
paiements et de retrouver facilement ce que vous
avez déjà (ou pas encore) payé. Dans ce chapitre,
nous allons voir comment diminuer au maximum
le temps de saisie par le stockage performant des
destinataires. Nous verrons dans le chapitre consacré aux archives comment retrouver rapidement
tous vos petits.
La mémorisation ne concerne que les paiements
que vous souhaitez refaire ultérieurement. Il
s’agit d’un processus différent de l’archivage des
paiements effectués qui, lui, est automatique. En
d’autres termes, MacPay garde dans ses archives
une trace de tous vos paiements préalables, que
ceux-ci fassent partie de vos destinataires courants
ou non
Paiements, bénéficiaires et destinataires
L’architecture de stockage de MacPay est basée sur
la notion de Destinataire, information interne au
programme par opposition à celle de Bénéficiaire,
information officielle dans le trafic des paiements.
Ainsi, lorsque vous mémorisez un paiement dans
MacPay, la clé qui vous permet de le rappeler ultérieurement est le nom du Destinataire.
Lorsque vous saisissez un paiement, le premier
bloc de données contient les informations relatives au Bénéficiaire du paiement : son nom, son
adresse et son numéro de compte. MacPay pro-
pose au bas du bulletin un champ supplémentaire
non transmis intitulé Destinataire. C’est dans ce
champ que vous déciderez quel nom vous souhaitez donner à votre paiement mémorisé. Pour
plus de commodité, MacPay reporte initialement
le nom du Bénéficiaire dans le champ Destinataire
car ils sont souvent identiques. Dans ce cas, vous
n’avez rien à modifier.
Nommer spécifiquement le destinataire permet
de distinguer facilement des bénéficiaires en apparence identiques mais en fait distincts. Prenons
un exemple :
Vous possédez deux abonnements Swisscom, un
pour votre ligne fixe, l’autre pour votre portable.
Le bénéficiaire du paiement est dans les deux cas
Swisscom. En utilisant la rubrique Destinataire,
vous pouvez leur attribuer les noms de Swisscom
Fixnet et Swisscom Mobile, ou utiliser toute autre
appellation qui vous est propre. Cette distinction
est visible dans le tiroir des destinataires et dans
toutes les listes du logiciel.
Vous pouvez aussi utiliser cette fonction lorsque
le bénéficiaire dispose de plusieurs relations bancaires.
Mémoriser un destinataire
Pour mémoriser un destinataire, MacPay vous offre
quatre possibilités distinctes. Hormis la première,
elles sont toutes disponibles dans la liste de saisie
et dans les archives. Vous pouvez donc procéder à
25
la mémorisation en cours de saisie ou après-coup,
pendant la consultation de vos archives.
Glisser-Déposer
selon votre choix ou selon les besoins. Il s’agit en
particulier des champs contenant le montant et le
numéro de référence ou les communications.
Vous sélectionnez un paiement dans la liste de
saisie et vous le glissez dans le tiroir des destinataires, soit dans la partie inférieure, soit directement
dans un groupe (voir ci-contre, Créer et attribuer
des groupes).
Si vous souhaitez mémoriser ces éléments (paiements de montant fixe et numéro de référence
constant), faites-le après la saisie. Si vous souhaitez
ne pas les mémoriser, effectuez l’opération avant
de les saisir.
Barre d’outils
La date d’échéance n’est jamais mémorisée.
Vous sélectionnez un paiement et vous cliquez
ensuite sur l’icone Mémoriser de la barre d’outils. Si
l’icone n’est pas visible, reportez-vous au chapitre
Personnaliser MacPay.
Menu
Dans le Menu Destinataires, choisissez la commande Mémoriser dans, puis l’option désirée dans le
sous-menu.
Menu contextuel
Ctrl-click (ou bouton droit de la souris) sur une ligne de paiements vous donne accès à un menu
contextuel qui contient, entre autres, les commandes de mémorisation.
Éléments fixes et éléments variables
Certaines données relatives au paiement sont variables : ce sont essentiellement celles regroupées
dans le deuxième bloc du masque de saisie sous
l’intitulé Détails du virement.
Ces éléments peuvent être mémorisés ou non,
Créer et attribuer des groupes
MacPay vous offre une possibilité complémentaire de classement de vos destinataires par groupes. Vous pouvez créer, modifier et supprimer ces
groupes directement dans le tiroir des destinataires ou par les commandes appropriées du Menu
Destinataires.
Les groupes ont plusieurs fonctions et leur utilisation dépend de vos habitudes. Vous pouvez utiliser
les groupes plutôt en fonction de vos besoins de
saisie (voir Activer un groupe, page 22) ou alors en
fonction de vos besoins d’analyse dans les archives (voir pages 27-28 le chapitre concernant les
Archives). Voici quelques exemples :
Stratégie de saisie :
Paiements mensuels, Salaires, Frais fixes, etc.
Stratégie d’analyse :
Thèmes : Vacances, Logement, Voiture, etc.
Détenteur : Utilisateur A, B, C, etc.
26
Dans tous les cas, vous pouvez modifier en tout
temps les groupes, passer un destinataire d’un
groupe à un autre et attribuer un destinataire à
plus d’un groupe.
Modifier vos destinataires
Vos destinataires mémorisés peuvent être modifiés
en tout temps depuis le tiroir des destinataires.
Supprimer
Sélectionner le destinataire dans la liste et cliquez
sur le bouton Suppr. destinataire en bas de la liste. Si
vous avez sélectionné un destinataire à l’intérieur
d’un groupe, il sera supprimé du groupe uniquement. Si vous le supprimez après avoir sélectionné
Tous, il sera supprimé de la liste principale et des
groupes simultanément.
Renommer
Vous pouvez renommer un destinataire par un
double-clic sur son nom dans la liste. Le nom passe
en mode édition et vous pouvez alors effectuer les
changements nécessaires.
Modifier
Déposez le destinataire dans la liste de saisie afin
d’en faire afficher le masque complet, effectuez les
modifications souhaitées et mémorisez à nouveau
sans changer le nom. Cette nouvelle « version » du
destinataire écrasera la précédent.
27
Utiliser un destinataire mémorisé
L’activation, opération inverse de la mémorisation,
va créer dans votre liste de saisie autant de paiements que de destinataires activés. À partir de là,
il vous suffit de débiter un compte et de choisir
une date d’exécution pour terminer votre session
de paiements.
Choisir un destinataire à activer
Vous pouvez simplement faire défiler la liste de
tous vos destinataires si vous en avez peu. Si vous
avez créé des groupes et que vous sélectionnez
l’un d’eux, la liste vous montrera uniquement les
destinataires contenus dans ce groupe. Enfin,
vous pouvez utiliser le champ de recherche en
bas de liste pour effectuer une sélection. La liste
se réduit au fur et à mesure que vous tapez des
caractères.
Activer un groupe
Les commandes d’activation valables pour un
destinataire individuel sont aussi utilisables sur
les groupes. Vous pouvez ainsi d’un simple glisser-déposer activer tous vos paiements mensuels,
par exemple. Difficile de faire plus rapide pour une
session de paiements normale.
Activer par lecture optique
La dernière méthode d’activation est la lecture
optique. En effet, MacPay recherchant automatiquement dans vos destinataires ceux qui correspondent à la lecture effectuée, cette dernière peut
être considérée comme une méthode d’activation
spécifique. Tous les détails de ce fonctionnement
se trouvent dans le chapitre Saisir un paiement optiquement, pages 17-18.
Activer un destinataire
Une fois le destinataire trouvé, vous devez le sélectionner ou en sélectionner plusieurs simultanément. Comme pour la mémorisation, MacPay
vous offre plusieurs possibilités pour activer vos
destinataires.
Glisser-déposer
Vous pouvez glisser un destinataire ou plusieurs
destinataires sélectionnés dans la liste de saisie.
Menu
Le Menu Destinataires vous permet d’activer le
destinataire sélectionné dans la liste.
28
Créer un fichier et le transférer
Une fois la saisie de vos paiements effectuée, reste
à les transférer à la banque ou sur Yellownet afin de
terminer l’opération. MacPay ne prend pas en charge le transfert proprement dit, qui est assuré par
le biais de votre navigateur Internet, mais prépare
pour le transfert les fichiers normalisés DTA pour la
banque et les fichiers EZAG pour Yellownet.
Préparer le transfert
Les paiements susceptibles d’être transférés sont
tous ceux dont les données indispensables à l’exécution du paiement sont saisies. Ces paiements
sont identifiés en tête de ligne par une icone gris
pâle ( ). Il ne vous reste alors qu’à sélectionner
ceux que vous voulez effectivement transférer. En
effet, vous pouvez décider de saisir vos paiements
en avance et les stocker pour débit futur dans
votre liste de saisie. Pour choisir les paiements à
transférer, effectuez une sélection dans la liste et
alternativement :
• Utilisez la commande Valider pour transfert du
Menu Saisie ;
• Cliquez sur l’icone Valider de la barre d’outil ;
• Effectuez un alt-click sur une des lignes sélectionnées ;
• Effectuez un ctrl-click et choisissez Validez pour
transfert dans le menu contextuel.
Dans tous les cas, l’icone des paiements doit passer
au vert, symbole des paiements à transférer ( ).
Prévisualiser le fichier de transfert
Une fois les paiements sélectionnés pour le transfert, vous lancez la création du fichier par un clic sur
l’icone Transfert de la barre d’outils ou par la commande Créer le fichier de transfert du Menu Saisie.
Une zone de dialogue s’ouvre et vous indique alors
quels fichiers seront créés pour quels comptes. En
sélectionnant un fichier, vous pouvez activer la
prévisualisation qui vous montre de manière fidèle
le contenu exact du fichier à transmettre.
Création automatique d’un résumé pdf
MacPay X 3.5 génère maintenant automatiquement un fichier .pdf qui résume votre transfert. Ce
fichier est crée au même endroit que vos fichiers
de transfert (par défaut sur le Bureau). Vous gardez ainsi une trace de vos transferts, ce qui vous
permet de contrôler vos décomptes bancaires
mensuels.
29
Créer le fichier
Une fois satisfait de la prévisualisation, vous pouvez valider la création. Le ou les fichiers seront alors
enregistrés sur votre disque dur selon les préférences que vous aurez choisies (voir le chapitre
Personnaliser votre environnement de travail, pages 11-12). Si vous avez sélectionné l’option Ouvrir
le dossier de destination, le Finder vous montrera
immédiatement après la création le dossier exact
d’enregistrement de vos fichiers.
Transférer à la banque ou sur Yellownet
Comme indiqué en introduction, le transfert s’effectue au moyen de votre navigateur Internet et
non de MacPay. Vous devez en effet accéder à
votre compte avec tous les éléments de sécurité
nécessaires pour pouvoir effectuer un transfert.
Vous trouverez ci-dessous quelques indications
générales sur la procédure, mais seule votre banque (et sa hotline) seront en mesure de vous vous
aider à résoudre vos problèmes de transfert.
les fonctions de transfert. Nous recommandons en
principe Safari, le navigateur d’Apple. Les applications Java fournies par certains instituts financiers
fonctionnent aussi.
Connexion à la banque et activation du
transfert
En premier lieu, il convient d’établir une connexion
complète avec votre banque, autrement dit, d’être
à même de consulter, par exemple, le solde de votre compte online. Si vous avez passé cette étape,
vous pouvez rechercher les fonctions de transfert
qui peuvent porter un nom différent selon les sites : Transfert de fichiers, DTA, Teletransfert, Envoi de
fichiers, etc. Lorsque vous activez cette fonction,
vous accédez en général à une page du site comportant au moins trois éléments :
Choisir le bon navigateur
Parmi la multitude des navigateurs disponibles
sous OS X, vous pouvez effectuer votre choix librement selon vos préférences. Toutefois, assurez-vous
au préalable que vous pouvez vous connecter au
site de la banque et accéder à toutes les fonctions
de ce site. Certaines banques n’acceptent que certains navigateurs, d’autres ont des problèmes avec
30
• Un champ à remplir nommé Alias ou Nom
de fichier ;
• Un bouton intitulé Parcourir, ou Browse
• Un bouton intitulé Submit, Envoi ou
Transfert dans la plupart des cas.
Placez votre curseur dans le champ à remplir
Le transfert
Vous devez indiquer dans ce champ un nom (librement choisi) qui vous permettra d’identifier le
fichier ultérieurement sur les listes de la banque.
Ce nom n’est pas nécessairement identique à celui
que MacPay a donné à votre fichier à transférer. (par
exemple, votre fichier est nommé A-031206132055UBS. dta, mais sur le site de la banque vous lui donnez le nom alpha).
Cette opération prend généralement quelques
minutes au plus, et la page est ensuite mise à jour
avec un statut de transfert plus ou moins détaillé
selon les banques. Soyez attentif aux messages
d’erreurs et vérifiez dans tous les cas le statut des
fichiers au moyen des commandes appropriées.
Cliquez sur le bouton «Parcourir»
Si le transfert ne s’est pas achevé avec succès ou
que le fichier est refusé (pour différentes raisons
qui peuvent tenir à la saisie ou à la configuration
du logiciel), il est généralement nécessaire de le
corriger et le retransférer rapidement. MacPay vous
permet de corriger rapidement un ordre transféré
sans succès.
À ce moment, un dialogue de votre Mac s’ouvre
afin que vous puissiez sélectionner le fichier à
transférer. Si vous ne l’avez pas déplacé depuis sa
création, il ne peut se trouver qu’à deux endroits
sur le disque dur : sur le bureau ou dans votre dossier
Pour atteindre facilement le bureau, tapez
Commande-D lorsque le dialogue s’ouvre. Le bureau sera automatiquement sélectionné et le fichier visible.
Si vous avez choisi l’autre version d’enregistrement
disponible, le fichier se trouve dans votre dossier
~/Documents/MacPay/Fichiers à transférer/nom
de votre fichier ou sous Répertoire/nom de votre
fichier.
Après cette sélection, dans certains cas le transfert
commencera immédiatement, dans d’autres, vous
devrez cliquer sur le bouton Envoi.
Modifier un fichier erroné ou refusé
Dans le Menu Archives, choisissez la commande
Annuler le dernier ordre. L’ordre sera immédiatement
supprimé de la liste des ordres et les paiements qui
le composent réapparaîtront dans la liste de saisie
dans laquelle vous pourrez effectuer les modifications souhaitées avant de préparer à nouveau
le fichier.
Il n’est pas possible de modifier un fichier DTA ou
EZAG déjà créé. Une fois généré par MacPay, il
ne peut plus être modifié valablement en raison
d’une différence importante entre la manière dont
MacPay gère les informations et leur codage pour
la transmission.
31
Intégrer le résultat du transfert
Parfois le transfert peut être complet mais la banque peut refuser un paiement particulier pour
des raisons techniques : saisie erronée, informations incorrectes que MacPay ne peut vérifier en
interne (les banques disposent de données qui
ne sont pas accessibles à des logiciels comme
MacPay mais qui leur permettent d’effectuer des
contrôles de cohérence complémentaires sur les
paiements transmis). Le refus peut aussi être dû à
votre situation bancaire : mauvais compte débité,
solde insuffisant, etc..
Pour que vous puissiez considérer l’information
contenue dans vos archives de paiement comme
fiable, MacPay vous permet de marquer ces paiements refusés afin que vous puissiez les reconnaître comme tels. Les paiements ne sont pas effacés
car ils ont effectivement été transmis à la banque
et ils ont effectivement fait partie d’un ordre à un
moment donné.
Le marquage d’un paiement refusé se fait dans les
archives, au moyen de la commande appropriée
du Menu Archives. Les archives font l’objet d’une
présentation détaillée dans le chapitre suivant.
32
Gérer les paiements effectués
Pour nombre d’entre nous, la gestion de nos affaires privées se borne souvent à garder une trace
des paiements que nous avons à faire et de ceux
que nous avons déjà faits. Cette activité simple
est entièrement prise en charge par MacPay et
en particulier par la fenêtre d’Archives. Pour ceux
qui ont une comptabilité séparée, MacPay permet un export des paiements effectués dans de
nombreux formats de comptabilité et évite ainsi
la double saisie. Cette fonction est traitée en détail
dans le chapitre Exporter vers votre comptabilité,
pages 29-30.
Fenêtre des archives
La fenêtre des archives est quasiment identique à
celle de saisie dans sa présentation. Les différences
essentielles se trouvent dans la barre d’outils (configurable spécifiquement) et dans le tiroir latéral
appelé Présélections, qui offre un certain nombre
de critères de sélections préprogrammés vous permettant une recherche rapide de vos paiements.
Les fonctions relatives à la saisie sont bien entendu absentes de cette fenêtre, à l’exception de la
fonction Mémoriser (icone de la barre d’outil) qui
vous permet de mémoriser un paiement que vous
n’auriez pas enregistré en cours de saisie.
Présélections préprogrammées
Le tiroir des Présélections préprogrammées (tous,
ordres, comptes, groupes, destinataires) met l’analyse de vos paiements effectués à un seul clic de
la réalité.
Lorsque vous cliquez sur l’une des Présélections,
MacPay affiche dans la liste vos ordres de paiements, comptes paramétrés, groupes ou destinataires. Choisissez celui qui vous intéresse et vous
obtiendrez l’affichage immédiat de tous les paiements effectués appartenant à cette sélection.
33
Grâce au total affiché en permanence par MacPay
dans la zone d’information de la fenêtre, vous savez
immédiatement combien vous avez dépensé dans
la catégorie vacances, quel volume de paiements a
transité par le compte A, quelles tranches d’impôts
vous avez déjà payées ou si votre garagiste ne vous
coûte pas trop cher. Par ailleurs, si vous avez beaucoup de paiements, vous pouvez les trier au sein
de la fenêtre en cliquant sur l’en-tête de colonne
que vous souhaitez définir comme critère de tri.
Les présélections préprogrammées sont maintenant associées à un système de statistiques que
nous verrons plus bas (voir page 35).
MacPay X 3.5 vous permet de compléter ces informations très simplement.
Sélectionnez le paiement à modifier et allez dans le
menu Archives > modifier la sélection... Vous pouvez ensuite modifier les champs à volonté. Notez
que vous pouvez modifier plusieurs paiements à
la fois en les sélectionnant et en utilisant la commande modifier la sélection...
Recherche globale
Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez via
les Présélections, vous pouvez utiliser le champ
de Recherche dans la barre d’outil. Ce champ permet d’effectuer une recherche sur la majorité des
champs présentés dans les différents masques de
saisie.
Modifications groupées de paiements similaires
MacPay X 3.5 offre maintenant la possibilité de
modifier certaines informations des paiements archivés. Imaginons que vous décidez après-coup de
faire de l’export comptable. Vos paiements archivés
ne contiennent pas les informations nécessaires,
puisque vous ne les avez jamais remplis.
34
Statistiques
Statistiques par mois
les statistiques vous permettent d’avoir un aperçu
global de vos dépenses par le biais de graphiques
et de tableau récapitulatifs. Ces graphiques sont
générés automatiquement par MacPay X 3.5 et
sont exportables dans n’importe quelle application
de présentation comme Keynote ou Powerpoint
ou de traitement de texte comme Page ou Word.
Il devient alors un jeu d’enfant de faire un résumé
mensuel, semestriel ou annuel de vos frais pour
vous ou votre entreprise.
En cliquant sur le premier bouton radio du tiroir,
vous verrez apparaître sur l’inspecteur un graphique en barres qui récapitule le montant dépensé
par mois de l’année en cours. Ce graphique vous
permet d’avoir un aperçu rapide de la manière
dont vos dépenses se répartissent dans l’année
et de éventuellement provisionner en conséquence.
En cliquant sur chacun des boutons de présélections préprogrammées (voir page 33), les différents
graphiques et tableaux de statistiques apparaissent dans l’inspecteur.
Des éléments sont communs à tous les graphiques:
la date et les devises. En cliquant sur la date, vous
pouvez faire défiler les années, dans la mesure où
vous avez fait des paiements pendant au moins
deux années de suite. Les devises fonctionnent de
la même manière: en cliquant sur la devise, vous
pouvez lister les différentes devises avec lesquelles
vous avez fait des paiements.
Statistiques par ordres
En cliquant sur le bouton radio Ordres, l’inspecteur
affichera le «Top-10» de vos ordres de paiements
par ordre décroissant. Ce tableau vous permet de
voir vos ordres les plus élevés dans l’année.
Statistiques par comptes débités
En cliquant sur le troisième bouton radio, Comptes
débités, l’inspecteur vous montre par un graphique
type « camembert » la proportion de paiements
effectués depuis vos différents comptes.
Statistiques par groupes
En cliquant sur le bouton radio Groupes, l’inspecteur vous affiche un autre graphique type «
camembert » qui vous montre la proportion de
chacun de vos groupes par rapport à la totalité de
vos dépenses depuis le début de l’année.
35
Statistiques par destinataires
En cliquant sur le bouton destinataires, MacPay X
3.5 vous affiche un tableau « Top-10 » destinataires.
Vous pouvez de cette manière savoir très rapidement à qui vous donnez le plus d’argent.
Exporter vos graphiques
Vous pouvez exporter très simplement vos graphiques en effectuant un glisser-déposer sur le
bureau. MacPay X 3.5 exporte votre graphique
en format .pdf que vous pouvez importer dans la
majorité des traitements de texte et autres applications de présentation.
36
Exporter vers votre comptabilité
Si vous utilisez une comptabilité, MacPay vous permet d’exporter des écritures directement dans le
format exigé par la fonction d’importation de votre
programme comptable. Vous vous épargnez ainsi
une double saisie de vos paiements et diminuez
les sources d’erreur. L’exportation comptable est
simple mais demande un minimum de configuration initiale.
Date
Il s’agit de la date d’écriture que vous voulez voir
dans votre comptabilité : vous pouvez la fixer librement ou la faire correspondre à la date d’exécution
du paiement que vous avez fixée dans MacPay. La
commande Modifier la date du Menu Saisie vous
permet d’agir globalement sur un groupe de paiements et de fixer aisément cette date.
Compte
Compte de débit et compte financier
Lors du paramétrage du compte, ou avant le premier export comptable, vous devez renseigner le
champ N° d’imputation comptable des différents
comptes à débiter. Vous indiquerez dans ce champ
le numéro de compte financier auquel correspond
ce compte dans votre plan comptable.
Saisie des indications comptables
En cours de saisie de vos paiements, vous devez
remplir les trois champs complémentaires qui se
trouvent en bas du masque de saisie :
Il s’agit du compte de contrepartie correspondant
au paiement en cours dans votre plan comptable.
Il s’agit donc soit d’un compte de charges si vous
payez un fournisseur ou réglez un salaire, soit d’un
compte financier si vous faites un transfert entre
vos différents comptes.
Les données comptables sont bien entendu mémorisées avec le reste du paiement lorsque vous
mémorisez un destinataire. Ainsi, par exemple, le
paiement de votre loyer ne nécessitera plus aucune saisie, ni dans MacPay, ni dans votre comptabilité, si vous utilisez cette fonction.
Libellé
Il s’agit du libellé que vous voulez voir apparaître dans votre écriture comptable (par exemple :
Paiement fact. X, Salaire décembre, Règl. facture,
etc.)
37
Choix du format d’export
Création du fichier et statut
Le format d’export se détermine dans la fenêtre
d’archives (bas du tiroir des Présélections) grâce à
un menu local qui liste les formats disponibles dans
MacPay. Ces formats sont constamment révisés et
augmentés, en particulier en fonction des demandes des utilisateurs. Si vous souhaitez effectuer un
export dans un format non répertorié, vous pouvez
le demander simplement à support@quartesoft.
ch en précisant le nom de votre programme, les
champs à exporter, leur ordre et les caractères de
séparation (tab, virgule, etc.) des champs et des
enregistrements. Vous trouvez en général ces indications dans le manuel de votre programme.
Une fois le format déterminé, l’export lui-même
peut se faire sur l’ensemble des paiements ou sur
n’importe quelle sélection de paiements.
Outre les formats spécifiques, MacPay propose
trois formats génériques : all, standard et standard
CR. Ces trois formats sont destinés aux utilisateurs
qui ont une solution de gestion particulière, développée avec un logiciel de bases de données ou
une feuille de calcul. Le format all exporte tous les
champs visibles de MacPay, et les formats standard
et standard CR exportent tous les champs nécessaires à une écriture comptable uniquement.
Afin de vous éviter un double export, MacPay affecte un statut Exporté aux paiements après création du fichier. Ce statut empêche le paiement
d’être exporté une seconde fois et de générer des
écritures doubles dans votre comptabilité.
Si vous exportez vos paiements à intervalle régulier, vous pouvez en toute sécurité choisir Tous et
Exporter. Seuls les paiements qui n’ont pas encore
été exportés et qui ne sont marqués comme refusés seront contenus dans le fichier.
Le paiement peut-être rendu exportable à nouveau au moyen de la commande Rétablir le statut
Exportable du Menu Archives.
38
Imprimer
MacPay possède deux types d’impression différents : une impression rapide de travail pour toutes
les listes, et une impression plus complète pour les
ordres de paiements qui permet une comparaison
rapide avec les avis de débit envoyés par Yellownet
ou les banques.
Réglage des formats d’impression
MacPay prérègle votre impression en format
A4. Les réglages spécifiques à votre imprimante
s’appliquent sous réserve qu’ils ne modifient pas
fondamentalement la surface accordée à MacPay.
Selon les cas, vos réglages risquent d’être inactifs
ou alors de tronquer la surface imprimée.
Imprimer une fenêtre en forme de liste
Vous pouvez imprimer sous forme de liste le contenu de toutes les fenêtres que vous avez à l’écran,
qu’elles contiennent votre saisie en cours, la totalité
de vos paiements effectués ou un sous-ensemble
sélectionné. L’impression des listes se fait avec une
seule ligne pour chaque paiement.
Impression des fenêtres
MacPay X 3.5 permet désormais d’imprimer depuis toutes les fenêtre affichées, quelle que soit
leur configuration. Vous pouvez ainsi imprimer
des listes qui contiennent toutes les informations
affichées. L’impression est conforme à l’affichage
et contient donc les colonnes que vous avez ajoutées. Si nécessaire, vous devrez choisir un format
“paysage sur votre imprimante pour bénéficier
d’une largeur suffisante.
Imprimer un ordre de paiement
Si vous sélectionnez un ordre de paiement dans
vos archives, l’impression utilise un format spécial
multilignes qui comprend la plupart des données du paiement. L’impression est calquée sur
les avis de débits utilisés par les établissements
financiers.
39
Indications techniques sur les
différents types de paiement
BVR orange pour paiement
sur un compte postal
BVR orange pour paiement
sur un compte bancaire
Abréviation : Orange Poste, BVR Orange vers CP
Abréviation : Orange Banque, BVR Orange vers CB
Compte de débit :
Cpte bancaire ou cpte postal
Compte de débit :
Compte bancaire ou compte postal
Usage :
Usage :
Il s’agit dans tous les cas d’un bulletin imprimé
que vous avez reçu par poste avec une facture. Ce
bulletin est parfois encore imprimé sur fond bleu
bien qu’officiellement seul l’orange soit désormais
admis.
Il s’agit dans tous les cas d’un bulletin imprimé
que vous avez reçu par poste avec une facture. Ce
bulletin est parfois encore imprimé sur fond bleu
bien qu’officiellement, seul l’orange soit désormais
admis.
Ce bulletin ne comporte jamais de nom de banque,
sauf, bien sûr, lorsque celle-ci est le destinataire
final du paiement. C’est notamment le cas des factures de cartes de crédit émises par un organisme
bancaire.
Ce bulletin comporte toujours en-tête le nom de
la banque dans laquelle est domicilié le compte
de votre correspondant.
Le numéro de référence peut être fixe ou variable.
Lorsqu’il est fixe d’un bulletin à l’autre, nous vous
conseillons de mémoriser le destinataire après la
saisie du numéro. Lorsqu’il est variable, mémorisez
avant la saisie du numéro afin de ne pas risquer
l’erreur d’un paiement mal aiguillé, ce qui est en
général très difficile à faire corriger.
Lorsque vous remplissez les champs de ce bulletin
par tabulation, le curseur saute automatiquement
dans le champ du numéro postal avant de remplir
d’autres champs situés plus haut. Ce comportement est normal et nécessaire, car le numéro postal
sert de base au contrôle du numéro de référence.
Le numéro de référence peut être fixe ou variable.
Lorsqu’il est fixe d’un bulletin à l’autre, nous vous
conseillons de mémoriser le destinataire après saisie du numéro. Lorsqu’il est variable, mémorisez
avant la saisie du numéro afin de ne pas risquer
l’erreur d’un paiement mal aiguillé, ce qui est en
général très difficile à faire corriger.
Lorsque vous remplissez les champs de ce bulletin
par tabulation, le curseur saute automatiquement
dans le champ du numéro postal avant de remplir d’autres champs situés plus haut. Ce comportement est normal et nécessaire, car le numéro
postal sert de base au contrôle du numéro de
référence.
a1/6
Bulletin rouge pour paiement
sur un compte postal
tin est parfois encore imprimé sur fond vert bien
qu’officiellement seul le rouge soit admis.
Abréviation : Rouge Poste, Bulletin rouge vers CP
Compte de débit :
Compte bancaire ou compte postal
Usage :
Il s’agit dans en général d’un bulletin imprimé que
vous avez reçu par poste avec une facture. Ce bulletin est parfois encore imprimé sur fond vert bien
qu’officiellement seul le rouge soit admis.
Cette transaction peut aussi être facilement passée
si le destinataire vous a simplement transmis son
numéro de CP.
Cette transaction autorise la transmission d’une
communication au destinataire. Le masque comporte un champ de deux lignes dans lequel vous
pouvez forcer le retour de lignes au moyen des
touches alt-return.
BVR rouge pour paiement
sur un compte bancaire
Abréviation : Rouge Banque, Bulletin Rouge vers CB
Virement bancaire suisse
Abréviation : Virement CH, Virement bancaire CH
Compte de débit :
Compte bancaire ou compte postal
Usage :
Il s’agit d’une transaction sans base imprimée
qui est un peu le factotum pour les paiements
en Suisse. Elle vous permet de régler toutes les
transactions pour lesquelles vous n’avez pas de
bulletin et dont le destinataire est titulaire d’un
compte bancaire. Si vous connaissez le nom de
votre destinataire, l’adresse de sa banque et son
numéro de compte, la transaction est réalisable.
MacPay vous trouvera le clearing bancaire adéquat
sans difficulté. C’est aussi la transaction à utiliser
pour des virements entre vos propres comptes
bancaires.
Le Virement CH est une transaction particulièrement économique et simple.
Compte de débit :
Compte bancaire ou compte postal
Usage :
Il s’agit en général d’un bulletin imprimé que vous
avez reçu par poste avec une facture. Ce bulle-
a2/6
Virement postal Euro avec ref.
Attention, ce bulletin est libellé en Euro mais utilisé
uniquement pour des paiements en Suisse sur des
comptes en Euro.
Abréviation : Euro Ref
Les communications à l’attention du destinataire
sont admises pour les bulletins en Euro sans référence.
Compte de débit :
Compte postal uniquement
Usage :
Virement bancaire étranger
Il s’agit en général d’un bulletin imprimé que vous
avez reçu par poste avec une facture.
La seule différence par rapport à un bulletin orange standard est la monnaie, qui est l’Euro.
Attention, ce bulletin est libellé en Euro mais utilisé
uniquement pour des paiements en Suisse sur des
comptes en Euro.
Les communications à l’attention du destinataire
ne sont pas admises pour les bulletins en Euro
avec référence.
Virement postal Euro sans ref.
Abréviation : Euro
Compte de débit :
Compte postal uniquement
Usage :
Il s’agit en général d’un bulletin imprimé que vous
avez reçu par poste avec une facture.
La seule différence par rapport à un bulletin orange standard est la monnaie, qui est l’Euro.
Abréviation : Virement E/ME
Compte de débit :
Compte bancaire uniquement
Usage :
Ce paiement nécessite de nombreuses informations précises sur les relations bancaires du destinataire à l’étranger. Ces indications ne sont pas
standardisées et parfois complexes à saisir dans
le masque. Dans le doute, votre banque vous renseignera sur la manière de faire. Si vous en avez
la possibilité, remplacez cette transaction par un
virement IPI ou SWIFT, plus normalisé.
Le champ de clearing bancaire ne comporte pas
l’aide à la saisie que l’on trouve dans les virements
suisses. Il vous faut reconnaître ce numéro dans les
indications fournies par votre correspondant.
La monnaie doit être saisie sous la forme du code
ISO standard (USD, CHF, EUR, GBP, etc.)
Le cours est facultatif et ne doit être utilisé que si
a3/6
Virement IPI
ce cours a fait l’objet d’un accord préalable avec
votre banque.
Les frais sont par défaut répartis entre les deux
parties. Le menu local permet de choisir un autre
type de répartition.
Virement SWIFT
Abréviation : IPI
Compte de débit :
Compte bancaire uniquement
Usage :
Le virement IPI est un nouveau type de paiement normalisé pour les transactions étrangères
(International Payment Instruction). Grâce à l’usage
d’un numéro de compte normalisé IBAN, le virement IPI est largement simplifié, rendant même le
nom de la banque étrangère optionnel.
Abréviation : SWIFT
Compte de débit :
Compte bancaire uniquement
Usage :
Ce paiement est identique au précédent sauf pour
les données de la banque du destinataire qui sont
remplacées par une simple adresse SWIFT.
La monnaie doit être saisie sous la forme du code
ISO standard (USD, CHF, EUR, GBP, etc.)
Le cours est facultatif et ne doit être utilisé que si
ce cours a fait l’objet d’un accord préalable avec
votre banque.
Les frais sont par défaut répartis entre les deux
parties. Le menu local permet de choisir un autre
type de répartition.
La transaction IPI n’est toutefois pas encore supportée par toutes les banques suisses sur tous les
comptes. Dans le doute, veuillez vous renseigner
auprès de votre banque.
La monnaie doit être saisie sous la forme du code
ISO standard (USD, CHF, EUR, GBP, etc.)
Le cours est facultatif et ne doit être utilisé que si
ce cours a fait l’objet d’un accord préalable avec
votre banque.
Les frais sont par défaut répartis entre les deux
parties. Le menu local permet de choisir un autre
type de répartition.
a4/6
Mandat postal suisse
Abréviation : Mandat CH
Compte de débit :
Compte postal uniquement
Usage :
Le destinataire est une personne physique ou morale domiciliée en Suisse. Veillez à remplir soigneusement les champs d’adresse afin d’éviter toute
difficulté de distribution.
jours une liste de pays, variable selon la transaction choisie, et une liste de monnaie adéquate en
fonction du pays. Une alerte sera affichée en cas
d’entrée illégale.
Les communications sont possibles mais restreintes selon le genre de paiement.
Virement postal sur CP étranger
Abréviation : Virement EP
Compte de débit :
Compte postal uniquement
Mandat postal étranger
Usage :
Abréviation : Mandat E
Compte de débit :
Compte postal uniquement
Usage :
Le destinataire est une personne physique ou
morale domiciliée à l’étranger. Veillez à remplir
soigneusement les champs d’adresse afin d’éviter
toute difficulté de distribution.
À noter que toutes les prestations ne sont pas
toujours disponibles dans chaque pays. En outre,
certaines opérations peuvent être effectuées dans
certaines monnaies uniquement, selon le pays de
destination.
Ce formulaire est utilisé uniquement au débit d’un
compte postal. Il permet d’effectuer le virement
sur un compte postal étranger.
MacPay intègre tous ces éléments et n’autorisera
pas de saisie inappropriée. Il vous proposera tou-
Les communications sont possibles mais restreintes selon le genre de paiement.
À noter que toutes les prestations ne sont pas
toujours disponibles dans chaque pays. En outre,
certaines opérations peuvent être effectuées dans
certaines monnaies uniquement, selon le pays de
destination.
MacPay intègre tous ces éléments et n’autorisera
pas de saisie inappropriée. Il vous proposera toujours une liste de pays, variable selon la transaction choisie, et une liste de monnaie adéquate en
fonction du pays. Une alerte sera affichée en cas
d’entrée illégale.
a5/6
Virement postal sur CB étranger
Abréviation : Virement EB
Compte de débit :
Compte postal uniquement
Usage :
Ce formulaire est utilisé uniquement au débit d’un
compte postal. Il permet d’effectuer le virement
sur un compte bancaire étranger.
À noter que toutes les prestations ne sont pas
toujours disponibles dans chaque pays. En outre,
certaines opérations peuvent être effectuées dans
certaines monnaies uniquement, selon le pays de
destination.
MacPay intègre tous ces éléments et n’autorisera
pas de saisie inappropriée. Il vous proposera toujours une liste de pays, variable selon la transaction choisie, et une liste de monnaie adéquate en
fonction du pays. Une alerte sera affichée en cas
d’entrée illégale.
Les communications sont possibles mais restreintes selon le genre de paiement.
a6/6
©Quartesoft Sàrl, Ecublens 2005
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising