Conception et développement des bases de données liées

Conception et développement des bases de données liées
Ecole Nationale Superieure
des Sciences de llnformation
et des Bibliotheques
Diplome Professionnel Superieur en
Sciences de 1'Information et des Bibliotheques
IVllLlVll^llxtL
JLI JlL1 UUIL
CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT DES BASES
DE DONNEES UEES AUXACTIVITES DU PROGRAMME
GENERAL D'INFORMATION POUR LVNESCO
Realise par:
Abir OSSMAN
Sous la direction de :
Mr. Mohamed HASSOUN
(Maitre de conKrences k 1'ENSSIB)
ENSSIB
1995
J>P5
3
Ecole Nationale Superieure
des Sciences de 1'Information
et des Bibliotheques
Diplome Professionnel Superieur en
Sciences de 1'lnformation et des Bibliotheques
MEMOIRE DTTUDE
CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT DES BASES
DE DONNEES LIEES AUXACTIVITES DU PROGRAMME
GENERAL D'INFORMA TION POUR UUNESCO
Realise par:
Abir OSSMAN
Sous la direction de :
Mr. Mohamed HASSOUN
(Maltre de conferences & 1'ENSSIB)
ENSSIB
1995
s>?&
\
REMERCIEMENTS
Je remercie vivement Monsieur Mohamed HASSOUN pour mavoir encadre
efficacement tout au long de ce travail.
Je tiens a remercier Messieurs Yves COURRIER et Abdelaziz ABID pour les services
qu'ils m'ont rendus a 1'UNESCO en mettant a ma disposition une documentation importante.
Mes vifs remerciements pour tous les membres du jury pour avoir accepte d'examiner ce
travail.
RESUME
Ce memoire d'etude en science d'information et des bibliotheques a ete realise au sein de
1'Organisation des Nations Unies pour 1'Education, la Science et la Culture, dans la Division
du Programme general d'information. Le but du travail etait de nous permettre de manipuler le
logiciel CDS/ISIS afin de connaitre ses avantages et ses inconvenients. Les deux bases de
donnees que nous avons creees traitent le programme "Memoire du Monde". La troisieme
nous a permis une edition papier qui traite des institutions de formation au niveau
universitaire en bibliotheconomie, documentation et archivistique, dispensees dans les pays
d'Europe centrale et orientale, et les republiques de la communaute des etats independants.
Lobjet du stage etait:
• La creation de deux bases de donnees,
• La mise a jour et 1'edition d'une troisieme base de donnees.
Mots-cles : Base de donnee; Conception ; UNESCO.
ABSTRACT
This work has been realized at UNESCO within the General Information Programme
pursuing the objective to become more expert and skilful using the CDS/ISIS software. In
order to do that, the work has covered the following points :
• the creation of two data bases as part of the Memory of the World program,
• to bring up-to-date a third data base about the institutions at the university level in
librarianships, documentation an archives, in the Eastern Europe and the CIS countries.
KEYWORDS: Data base; Design; UNESCO.
Table des matieres
Tntroduction
4
PREMIERE PARTIE: LOJNESCO
6
Chapitre I: PRESENTATION DE L ORGANISME
6
1.1 - Les ressources de 1'UNESCO
7
1.2 - Programme et budget approuves de l'UNESCO (1994-1995)
7
Chapitre II: LE PROGRAMME GENERAL D INFORMATION
9
2.1 - Introduction
9
2.2 - Historique
10
2.3 - Plans a moyen terme :
10
2.3.1 - Premier plan a moyen terme (1977-1982)...
2.3.2 - Second plan a moyen terme (1984-1989)
2.3.3 - Le troisieme plan a moyen terme (1990-1995)
2.4 - Conclusion
DEUXIEME PARTIE: ACTIVITES ACTUELLES AU PGI
Chapitre III: ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES PECO
10
.....11
12
13
14
14
3.1 - Introduction
14
3.2 - Objectif
14
3.3 - Travaux realises par le cabinet AIRES
14
3.4 - Calendrier
16
3.5 - Modifications apportees et structure des champs
17
3.6 - Version de juin 1995
19
3.6.1 - Travaux realises
20
3.6.2 - Developpement de CDS/ISIS
21
Chapitre IV: PROGRAMME MEMOIRE DU MONDE
24
4.1 - Introduction
24
4.2 - Historique
25
4.3 - Objectif du programme
26
4.4 - Les criteres de selections des documents patrimoniaux
27
4.5 - Modes d'acces et de diffusion
28
4.5.1 - Acces
28
4.5.2 - Diffusion
28
Chapitre V: LA BASE DE DONNEES MEMO
30
5.1- Introduction
30
5.2 - Objectif
30
2
5.3 - Structure des champs
,31
5.4 - Les champs indexes..
33
5.5 - Recherche dans la base MEMO
33
Chapitre VI: LA BASE DE DONNEES REGIST
....34
6.1 - Introduction
34
6.2 - Objectif
34
6.3 - Structure des champs de la base REGIST
34
6.4 - Les champs indexes
36
6.5 - Recherche dans la base REGIST
36
Conclusion
39
Bibliographie
40
Annexe 1 - Structure de la base de donnees PECO
40
Annexe 2 - Modification dans la version de juin 95
42
Annexe 3 - Structure de la base de donnes MEMO
50
Annexe 4 - Questionnaire et structure de la base de donnees REGIST
52
Annexe 5 - Questionnaire sur les archives en peril
57
Annexe 6 - Questionnaire sur les activites de preservation
Annexe 7 - Questionnaire sur les documents detruits et endommages
.....61
72
Introduction
Ce memoire de stage entre dans le cadre du Diplome Professionnel Superieur en Scienees
d'Information et des Bibliotheques, Notre etude, ete realise au sein de 1'Organisation des Nations
Unies pour 1'Education, la Science et la Culture dans la division du Programme General
dlnformation du secteur de la Communication 1'Information et 1'informatique. Trois missions
nous a ete confiees, elles portaient sur 1'utilisation du logiciel CDS/ISIS pour creer deux bases de
donnees et mettre a jour une troisieme.
La premiere base de donnees portait sur les formations universitaires en sciences de l'information,
documentation, bibliotheconomie et archivistique, dispensees dans les pays d'Europe centrale et
orientale, et dans les republiques de la communaute des etats independants. Notre mission
consistait en la mise a jour de cette base en saisissant une quinzaine denregistrements. Une
edition papier, devrait etre preparee sous un traitement de texte.
La seconde mission entre dans le cadre du programme "Memoire du Monde" qui est 1'une des
activites actuelles du PGI. Nous etions appeles a creer une base de donnees principale qui
regroupe les informations de trois bases de donnees. Celles-ci sont en cours de preparation en
dehors de 1'UNESCO. Une seule parmi les trois est sous CDS/ISIS.
Ces bases portaient sur les sujets suivants:
- Les activites de preservation dans les bibliotheques et les collections qui possedent une
valeur nationale.
- Les collections des bibliotheques et les fonds d'archives en peril.
- Les collections des bibliotheques et les fonds d'archives detruites et endommagees:
La troisieme mission etait de creer une base de donnees qui contienne les donnees concernant le
registre mondial de la memoire du monde. L'entree des donnees et la mise a jour de la base seront
faites par le secretariat du PGI.
Apres un apergu introductif de 1'UNESCO, nous avons presente la division du PGI, ses activites et
ses objectifs . Nous avons effectue une analyse de la structure de la base PECO, et de ces deux
premieres versions en expliquant la methodologie suivie dans la realisation de la troisieme version
de juin 95.
4
Nous avons effectue un historique du programme " Memoire Du Monde" et une presentation de
ces objectifs. Une partie methodologique a ete fournie pour expliquer le contenu et la structure
des deux bases MEMO et REGIST.
5
PREMIERE PARTIE; L VNESCO
Chapitre I: PRESENTATION DE L ORGANISME
Lorganisation des Nations Unies pour 1'education, la science et la culture (UNESCO) a ete creee
en 1946. Cest une institution specialisee des Nations Unies. Elle comptait au 30 juin 1995 184
etats membres.
LUNESCO a un large eventail d'activites dans des domaines varies. Elle contribue aussi a la
traduction de certains chefs-d'oeuvre de la litterature mondiale, a 1'enseignement de la musique
traditionnelle de toutes les regions du globe, de meme quelle participe a la prevention de l'abus
des drogues et a celle du sida par des moyens educatifs. Elle joue egalement un role primordial
dans les echanges de donnees de base et la creation d'infrastructures de communication.
La conference generale est 1'organe souverain qui determine 1'orientation et la ligne de conduite
generale de 1'UNESCO. Elle se reunit d'ordinaire au dernier trimestre de toutes annees impaires
les representants de tous les etats membres. Le conseille executif est une sorte de representation
de 1'ensemble des etats membres entre deux sessions de la conference generale. il est compose de
51 membres.
Siegeant d'habitude deux fois par an, le conseil prepare les travaux de la conference generale et lui
soumet des propositions. II est responsable de 1'execution du programme que la conference
generale a adopte et peut donc prendre a cet effet toute disposition qu'il juge utile.
Le secretariat est 1'executif de 1'UNESCO. Sous l'autorite du directeur general, son personnel met
en oeuvre le programme adopte et fournit a la conference generale et au conseil executif tous les
elements y compris les propositions necessaires au bon accomplissement de leur travail.
(VoirRef. 3,11)
6
1.1 - Les ressourees de 1'UNESCO
Le budget ordinaire de 1'UNESCO, qui forme la majeure partie de ses ressources, provient dans sa
totalite des contributions obligatoires des etats membres. Son montant propose a la conference
generale pour 1994-1995, rigoureusement egal, en termes reels, a celui de 1992-1993, est de
455.490.000 Dollars.
Les chiffres de ces contributions obligatoires sont calcules pour chaque etat membre selon un
bareme identique pour tout le svsteme des Nations Unies.
En sus de son budget ordinaire, 1'UNESCO peut compter sur des ressources extrabudgetaires qui
lui sont apportees sur une base volontaire essentiellement par ses principaux partenaires du
systeme des Nations Unies et par les etats membres eux-memes, en general des etats appartenant
aux pays industrialises et a 1'attention de pays du tiers monde. Ce sont eux qui alimentent
1'essentiel des comptes speciaux, ouverts pour financier une aetivite permanente et geres parfois
par un comite intergouvernemental, ainsi que des fonds en depdt qui fmancent des operations
ponctuelles. (Voir Ref. 3,11)
1.2 - Programme et budget approuves de 1'UNESCO (1994-1995)
Les grandes lignes de force du programme pour 1994-1995 qui comprend cinq champs majeurs de
programme, sont les suivantes:
L'education et Vavenir
L'action vise en tout premier lieu a assurer 1'expansion et l'amelioration de 1'education de base,
surtout pour les jeunes filles et les femmes, et dans les zones rurales tout particulierement,
1'organisation s'attache aussi, dans le cadre, a faciliter 1'adaptation des systemes educatifs au
XXIeme siecle, en encouragent notamment le developpement de l'enseignement superieur par le
biais du programme UNITWIN, le reseau des chaires UNESCO et la renovation de l'enseignement
technique et professionnel ainsi que 1'education scientifique.
7
La science pour le progres et 1'environnement
La priorite est donnee a la mise en oeuvre des recommandations et au developpement, par la
promotion de programmes scientifiques pluridisciplinaire conjuguant la formation, et du
developpement; 1'enseignement universitaire et la promotion de la recherche en sciences
fondamentales et sciences de 1'ingenieur retiennent egalement une attention accrue.
La culture : Passe, present et avenir
La haute priorite reservee a la preservation du patrimoine culturel, physique et naturel. Laccent
est mis sur la dimension culturelle du developpement et sur le dialogue entre les cultures,
prealables indispensables a la construction de la paix.
La communication au service de 1'humanite
Les efforts tendent avant tout a favoriser la libre circulation des idees par le mot et par 1'image et a
renforcer les capacites de communication dans les pays en developpement
Les sciences sociales et humaines face a un monde en mutation
Outre le developpement des capacites de formation, d'information et de recherche en sciences
sociales et humaines, dans le cadre notamment d'un nouveau programme international intitule
" Gestion des transformations sociales", la plus haute priorite est attachee a la promotion de la
paix, des droits de 1'homme et de la democratie et a 1'elimination de toutes les formes de
discrimination; les activites d'education et de formation sont privilegiees.
La concentration du programme se traduit egalement par un renforcement de 1'action en faveur de
trois groupes cibles prioritaires; les pays les moins avances, les etats membres de la region
Afrique et les femmes.
Des cfforts ont aussi ete faits pour repondre aux besoins prioritaires de certaines destinations
particulieres, tels les etats membres de la region d'Europe centrale et orientale. (Voir Ref. 3,11)
8
Chapitre II: LE PROGRAMME GENERAL D INFORMATION
2.1 - Introduetion
Les activites de FUNESCO dans le domaine de l'information sont gerees au sein du programme
general de l'information (PGI), dans lequel sont integres les objectifs principaux de l'UNISIST
(World Science Information System) et le NATIS (National Information Systems).
LUNISIST est un programme international des echanges de 1'information scientifique et
technique qui est base sur une etude de faisabilite faite par 1'UNESCO et suivie d'une conference
internationale pour etablir un systeme mondial qui facilite le transfert de l'information scientifique
et technique sur le niveau international pour le developpement economique et social des pays en
developpement.
Les fondeurs de 1'UNISIST etaient convaincus que le savoir specialise est un instrument de
changement social et economique.
Les objectifs de l'UNISIST sont les suivants:
• Le partage de l'information en coordination.
• La provision des actions d'aide pour le developpement necessaire dans le domaine de
1'information scientifique et technique.
• Lassistance des pays en developpement pour repondre a leurs besoins d'information
scientifique et technique.
Pour atteindre ces objectifs, il etait propose d'etablir un reseau mondial des systemes et services
d'information.
Jusqua 1977 la division de 1'information scientifique et technique dans le secteur des sciences,
soccupait du programme UNISIST alors que le departement de documentation, bibliotheques et
archives, cree en 1966 etait responsable de la mise en oeuvre de NATIS qui couvre le
developpement des infrastractures national des services de documentation, de bibliotheques et
d'archives.
9
Le programme general (1'information a ete cree en 1977 par une decision prise de la conference
generale. La creation du PGI avait pour but de reorganiser les activites de 1'organisation dans le
domaine de 1'information et leur impact dans les pays en ddveloppement. (Voir Ref. 1,5)
2.2 - Historique
Apres avoir appartenir a diverses structures administratives depuis 1977, le PGI regagnait en
1990, le secteur de la communication, 1'information et l'informatique. Cette nouvelle structure
permet une meilleure coordination dans le domaine de la communication de Finformation et de
1'informatique . Notamment pour le developpement des technologies nouvelles et leurs
applications. (Voir Ref 1, 5)
2.3 - Plans a moyen terme :
Les objectifs de base et les activites du PGI sont definies comme les autres programmes de
1'UNESCO dans trois plans a moyen terme qui constituent depuis 1977 le cadre des objectifs et
les activites de 1'organisation et recemment le plan strategique a long terme du PGL
IIs couvrent une periode de 6 ans chacun. Le premier a couvert de 1977 a 1983, le second de 1984
a 1989 et le troisieme de 1990 a 1995. Pour les annees 1996-2001, cette orientation generale est
definie dans une strategie a moyen terme.
Dans ce qui suit on presente le role important que joue le PGI dans ces plans:
2.3.1 - Premier plan a moyen terme (1977-1982)
Le premier plan a moyen terme confirme 1'importance de Hnformation pour le progres de la
civilisation, de la societe et de 1'economie de meme que le role joue par 1'UNESCO a cet egard.
Trois domaines sont concernes dans ce texte:
• Comment acceder a l'information?
• Comment gerer Vinformation?
• Comment utiliser les ressources d'information d'une fagon effective?
10
Pour repondre a ces trois questions, le plan a propose des strategies pour le developpement des
systemes et services dlnformation au niveau national, regional et international. Ces strategies
consistaient a collecter, developper et disseminer l'information dans chaque pays et 1'echanger
entre les pays differents.
Sur le niveau national, les activites de base du PGI etaient les suivantes:
• La creation des infrastructures.
• Letablissement des services specialises d'information.
• Ladoption des standards nationaux, pour atteindre le but que 1'information en toute
nature soit accessible a tout le monde. (Voir Ref. 10)
2.3.2 - Second plan a moyen terme (1984-1989)
Le second plan a moyen terme mettait 1'accent sur le role que 1'UNESCO avait joue dans le
processus du developpement de 1'information. Ce plan a continue de souligner la necessite de
1'acces libre a 1'information et en particulier pour les pays en developpement.
Dans le cadre de ce plan, le PGI devrait fournir les moyens d'acces a 1'information pour ces
pays. L'objectif de 1'UNESCO dans le domaine de l'information, c'est la normalisation qui assure
la compatibilite et Vinterconnexion des systemes d'information individuels.
11
Ce plan traite aussi du role de 1'UNESCO dans l'elimination des barrieres linguistiques, legal,
administratives et financieres qui empechent 1'acces libre a l'information.
La strategie de 1'action de ce plan est basee sur les principes de 1'acces a 1'information national et
international pour toutcs les categories dutilisateurs en prenant en consideration 1'elaboration d'un
reseau mondial fiable donnant acces a 1'information scientifique et technique.
Ce plan traite dautres sous- programmes pour former les utilisateurs de l'information, developper
des politiques et les infrastructures de 1'information nationale et des activites du programme de
gestion des documents et des archives (RAMP). (VoirRef 14)
2.3.3 - Le troisieme plan a moyen terme (1990-1995)
Durant la periode couverte par le deuxieme plan a moyen terme, 1'action menee par 1'UNESCO
dans le cadre du PGI a abouti a 1'adoption de politiques et de plans nationaux qui concernent
1'information dans 22 etats membres ainsi que la mise en place de cinq mecanismes communs de
coordination et de huit reseaux d'information specialisee.
Les principes directeurs et les outils methodologiques mis au point par le PGI ont favorise
d'harmonisation aux niveaux national et regional, des systemes d'information et des programmes
de formation correspondants.
En depit de ces efforts, il existe encore des disparites en ce qui concerne la mise en commun, la
collecte, le stockage et la recherche de 1'information et des efforts devront etre faits pour resoudre
les problemes d'insuffisance ou les difficultes auxquelles est confrontee la mise en oeuvre des
activites de 1'UNESCO.
Dans son troisieme plan a moyen terme, 1'UNESCO aura pour objectif en ce qui concerne le PGI,
de suivre de pres et d'evaluer l'impact des changements technologiques sur les methodologies
comme sur les infrastractures de traitement de 1'information et le developpement des ressources
humaines dans ce domaine.
Les principaux objectifs vises seront d'adapter les bibliotheques au role qui doit etre le leur pour
repondre a 1'evolution des besoins de 1'information de la societe et de moderniser les services
d'archives, en tenant compte des besoins specifiques relatifs aux images en mouvement et aux
enregistrements sonores qui sont des elements importants des systemes d'information modernes et
des temoignages historiques majeurs.
12
La strategie adoptee constituera a renforcer les mecanismes de cooperation et les reseaux
d'information specialisee aux niveaux interregional, regional et sous-regional.
Cette strategie, implique egalement le renforcement et le maintien de cooperation entre les
organismes, les institutions et le systeme des Nations Unies. (Voir Ref. 15)
2.4 - Conclusion
Apres cette presentation des objectifs et des activites du programme general d'information pour
1'UNESCO, on a constate a travers ces trois plans a moyen terme, que 1'UNESCO a travers le PGI
eprouve 1'importance des services d'information dans le developpement general et la prise de la
decision des administrations et des agences de tres haut niveau. Cest aussi remarquable que les
activites de 1'UNESCO sont influencees par son statuts comme organisation intergouvernemental
qui a des objectifs speciaux.
13
DEUXIEME PARTIE: ACTIVITES ACTUELLES AU PGI
Chapitre III: ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES PECO
3.1 - Introduction
Une des missions la plus remarquable de 1'UNESCO est de fournir des opportunites de contacts
entre les professionnels dans un cadre international ou regional. A cet egard, une reunion qui
traitait de leducation et la formation des specialistes de 1'information a eu lieu a BRATISLAVA,
(Slovaquie) et adure du 14 jusquau 18 novembre 1994. Cet evenement illustre ce type d'echange
technique.
Les participants a cette reunion (les professeurs et les professionnels) ont discute de la situation
des ecoles de sciences d'information dans leurs pays respectifs en expliquant leurs problemes
professionnels .
3.2 - Objectif
Dans le cadre de 1'organisation de cette reunion, le programme general d'information, a confie le
18 octobre 1993 une mission au cabinet AIRES pour recueillir les informations relatives aux
formations universitaires en sciences de 1'information, documentation, bibliotheconomie et
archivistique, dispensees dans les pays de 1'Europe centrale et orientale ainsi que dans les
republiques de la communaute des etats independants (CEI).
3.3 - Travaux realises par le cabinet AIRES
II a ete realise une compilation des donnees disponibles comme : les adresses des etablissements
denseignement superieur, les programmes de formation, diplomes et des corps enseignant.
Pour les pays ou aucune institution de formation n'a ete identifiee, il a ete demande de fournir les
coordonnees dlnstitutions nationales ou universitaires telles que : Bibliotheque Nationale,
Archives Nationales, Centres Nationaux de Documentation, Bibliotheques Universitaires.
14
L/ensemble des donnees obtenues a ete saisi sous le logiciel CDS-ISIS, en utilisant la stracture
d'un questionnaire que 1'UNESCO avait elabore avec I IFLA pour un travail similaire.
Les sources utilisees resident en sept repertoires imprimes. Llnformation diffusee par les sources
existantes manquait de fiabilite, ce qui a necessite une recherche des sources dlnformation
complementaires. La solution etait de trouver des personnes sources qui sont les suivants:
1. Les representants officiels des pays concernes disposant d'un delegue aupres de 1'UNESCO
a Paris.
2. Les professionnels de la documentation de ces pays en stage a Paris entre novembre et
decembre 1993.
3. Les professionnels frangais travaillant en contact direct avec ces pays, en particulier les
services des acquisitions etrangeres a la Bibliotheque Nationale de France.
4. Les relations et les amis effectuant des voyages reguliers dans ces pays ou y demeurant.
La solution d'etablir une enquete aupres des etablissements de formation, n'a pas ete envisagee au
depart en raison des delais impartis. Ayant constate la peremption des informations disponibles et
la difficulte d'obtenir des informations a jour avant fin decembre 1993, un mailing ete realise pour
demander aux organismes reeenses, une mise a jour des donnees les concernant. Le mailing ete
prepare par AIRES aux cours du mois de janvier 1994 a partir de la base de donnees realisee.
Cette base a ete remise le 31 decembre 1993, sous forme de repertoire papier trie par pays et par
villes. Elle comportait 138 references.
Le 11 fevrier 1994, le programme general d'information de 1'UNESCO, a confie une seconde
mission au cabinet AIRES qui avait pour objet de completer les travaux remis le 31 decembre
1993 et de mettre a jour la base PECO.
Dans cette mission le cabinet AIRES ete appele a:
• Corriger le fichier des adresses des institutions, en y incorporant les donnees obtenues par
1'ecole de bibliotheconomie du Simmons College;
• Envoyer a toutes ces adresses le questionnaire UNESCO/IFLA sur les programmes de
formation;
• Incorporer a la base de donnees PECO les donnees obtenues et celles recueillies par le
Simmons college, grace au questionnaire UNESCO/IFLA;
15
• Envoyer un rappel aux institutions qui n'y auraient pas repondu, un mois apres le premier
envoi des questionnaires, puis incorporer a la base PECO les donnees obtenues. La base ete
fouraie a la fois sur disquette et sous forme papier.
Le calendrier prevu, sous reserve de la reception des donnees recueillies par le Simmons College
et des reponses au questionnaire etaient le suivant:
18/2/94: Correction du fichier d'adresses et envoi du questionnaire.
18/3/94: Envoi du rappel.
31/5/94: Mise a jour de la base PECO.
En ce qui suie nous representons la methodologie suivie pour mener a bien l'ensemble des taches
prevues:
Les informations relatives aux noms et adresses des etablissements de formation ont ete mises a
jour, a partir des informations fournies par le Simmons College.
Un questionnaire a ensuite ete elabore en partant du modele UNESCO/IFLA.
Pour faciliter Futilisation a la fois pour les destinataires et pour Fexploitation future, 1'ensemble
des informations deja obtenues sur ces etablissements a ete incorpore aux questionnaires envoyes.
Des modifications ont ete apportees a la structure de la base PECO pour ajouter des champs ou
des sous champs et elaborer un format d'edition approprie.
D'autres repertoires ont ete utilises comme sources complementaires, tout comme les informations
fournies par les delegations des pays concernes aupres de 1'UNESCO qui sont parvenues en
janvier et fevrier 1994 suite aux contacts etablis en decembre 1993.
3.4 - Calendrier
Lenvoie de 150 questionnaires a ete effectue entre le 14 et le 25 fevrier 1994. Le faible nombre de
reponses a retarde 1'envoi du mailing de rappel qui ete prevu au seconde quinzaine de mars. Les
relances ont ete envoyees entre le 27 avril et le 3 mai et chaque courrier ete accompagne d'un
questionnaire vierge.
Debut mai 1994, une extraction de la base de donnees PECO a ete fournie au PGI sous forme
d'une version papier provisoire qui contenait les coordonnees ajour des etablissements.
16
Les donnees fournies dans le repertoire final correspondent a une mise ajour au 30 juin 1994.
Cette base contenait 164 enregistrements dont 68 etablissements dispensant au moins une
formation de niveau universitaire, 48 formant des bibliothecaires, documentalistes ou archivistes
de niveau technicien et 33 bibliotheques nationales ou universitaires dispensant des cours de
formation continue.
II existait aussi 7 associations de professionnels, 5 services d'archives nationales, 3 academies des
sciences.
Chaque institution est identifiee dans la base par un code, correspondant a une categorie : pour les
associations, c'est le code A, pour les bibliotheques nationales, c'est le code B et
les
etablissements dispensant des formations de niveau universitaires, c'est le code U.
3.5 - Modifications apportees et structure des champs
Les champs ajoutes dans la deuxieme version de juin 1994, ont ete definis en fonction dcs
rubriques qui figurent sur le questionnaire UNESCO/IFLA.
La structure prealablement etablie pour la version de decembre 1993 ne contenait pas des sous
rubriques relatives aux programmes de formation. Dans la nouvelle version de juin 1994 ces souschamps ont ete integres. Chaque enregistrement contient desormais les coordonnees et les
formations dispensees par un etablissement unique.
Dans 1'ancienne version il nexistait que 3 codes (E, A, et B); le E pour les etablissements qui
dispensent des formations de niveau technicien. Le A pour les associations de professionnels et le
B pour les bibliotheques.
17
La nouvelle version contenait
3 codes supplementaires. Le U pour les etablissements qui
dispensent des formations de niveau universitaire, le K pour les services d'archives et le R pour
les etablissements de recherche.
Apres 1'integration des sous-champs la saisie des donnees est devenue plus compliquee et les
modifications apportees ont necessite quelques conseils pour la saisie de quelques champs qui
sont les suivants :
Le champ "code postal" (203):
Saisir le nom de la ville entre < > pour pouvoir trie les enregistrements par villes .
Le champ "Contact" (300):
Saisir le "Nom, Prenom" du responsable dans le premier sous-champ sans delimiteur, sa
position dans le seconde sous-champ precede du delimiteur Aa et son titre dans le troisieme
sous-champ precede du delimiteur Ab.
Le champ "Source of finance" (250):
Saisir les sources dans le premier sous-champ sans delimiteur et de saisir les informations
relatives aux frais universitaires (tuitions) dans le second sous-champ precede de delimiteur Aa,
et enfin les informations relatives aux aides des etudiants dans le troisieme sous-champ
precede de delimiteur Ab.
Les champs ''Formation'' (500,502,503,505):
Saisir 1'intitule de la formation en langue d'origine dans le premier sous-champ et de mettre la
traduction en anglais entre parenthese.
Le deuxieme sous-champ
Aa,
on introduit 1'intitule du dipldme en langue d'origine et entre
parenthese sa traduction en anglais.
Le 3eme sous-champ Ab : niveau (level), 4eme sous-champ Ac : duree (duration), 5eme souschamp Ad : contenu du programme (program's contents), 6eme sous-champ : admission, 7eme
sous-champ Af: exigences academiques (completion requirements), 8eme sous-champ Ag: statuts
et titre professionnel (professional status/title), 9eme sous-champ AF : objectifs du programme
(program's objectives), lOeme sous-champ Ai: commentaire relatif a cette formation, 1 leme souschamp Aj : autre information utile.
18
Le champ 500 est reserve au premier programme, le 502 pour le 2eme programme, et le 503 pour
le 3eme. Le champ 505 est reserve aux autres programmes et aux formations continues. Ce
dernier est repetitif, on doit donc utilise le pourcentage avec les memes delimiteurs qui etaient
utilises pour les autres programmes.
Champ "students" (451):
Le premier sous-champ (sans delimiteur). II contient le nombre total d'etudiants et 1'annee de
reference, le deuxieme sous-champ Aa: completed programs, et le troisieme sous-champ Ab:
contient les informations relatives aux etudiants etrangers.
Champ " teaehing staff" (450):
Le premier sous-champ sans delimiteur et il contient le nombre total d'enseignants,
l'administration, le dipldme, le deuxieme sous-champ Aa: contient les activites.
II existait d'autres champs de saisie delicate:
les champs tel (210), fax (211), contact (300), langue de 1'instuition (330), references, autres
formations (505), source bibliographique (901), tous ces champs sont des champs repetitifs donc
il ne faut pas oublier le pourcentage.
Dans les champs alphanumeriques, lorsqu'on utilise le pourcentage on donne le nombre suivi par
les lettres (PC) entre parentheses au lieu d'utiliser le signe % pour eviter les erreurs d'affichage ou
de transfert des donnees. De meme que pour 1'utilisation de 1'arobase @ dans les courriers
electroniques, elle doit etre remplace par un *.
Par la comparaison faite entre les informations que contenait la premiere version et la deuxieme
version, on constate qu'il y a un developpement de nouvelles formations et 1'ouverture de
nouvelles facultes ou des changements de nom des facultes. (Voir Annexe 1)
3.6 - Version de juin 1995
Le PGI a regu 15 questionnaires remplis dans la periode entre le ler juillet 94 et le ler juin 95 et il
a decide d'eliminer les institutions qui ne possedent pas des programmes de formation et de mettre
labaseajour.
19
3.6.1 - Travaux realises
• Elimination des institutions qui ne possedent pas des programmes de formation.
• Mise ajour de la base PECO en saisissant les nouvelles donnees des questionnaires regus.
• Tri des enregistrements par pays.
• Preparation des index par pays et par villes.
• Impression du contenu de la base sous un traitement de textes pour fournir une edition
papier qui fera 1'objet d'une publication du PGI.
• Rassemblements des donnees pour etablir une introduction a cette publication.
Nous allons detailler les etapes suivies pour effectuer chaque operation :
1 - Elimination des enregistrements
Le seul moyen de proceder pour effacer les institutions qui ne possedent pas des programmes de
formation, ete de passer en revue tous les enregistrements de la base et d'effacer un par un ceux
dont on n'a pas besoin.
Apres 1'effacement des enregistrements, nous avons reorganise le fichier maltre par 1'option E
dans le menu principal (Echanges de donnees et sauvegardes) et dans ce sous-menu on a choisi
l'option E (Exportation d'un fichier CDS/ISIS) puis 1'option I (Importation d'un fichier externe).
Suivant cette etape d'importation, nous avons genere et mis ajour le fichier inverse.
2 - Mise a jour de la base de donnees
Nous avons etudie la structure de chaque champ, car la saisie de chaque champ est en effet une
operation minutieuse et delicate. Une quinzaine d'enregistrement a ete saisie dans la base de
donnees PECO, puis la saisie a ete verifiee en utilisant le format d'affichage, puis le fichier
inverse aete mis ajour afin dmcorporer ces nouvelles donnees.
3 - Tris et impression de la base
Cette version est triee comme les deux versions precedentes par pays (champ 201).
Nous avons choisi 1'option T dans le menu principal (Tri et Impression), dans ce sous-menu on a
choisi 1'option S (Bordereau Standard) qui a ete rempli.
20
4 - Traitement et impression
Apres avoir envoye le fichier dans le repertoire du travail pour le traiter sous un traitement de
texte. il a ete execute sur Word 2.0 pour Windows. II contenait des symboles qu'on a inseres dans
le format d'affichage. Chaque symbole avait une fonction comme indique ci dessous:
Lcs "$$" pour avoir les MFN en gras, arial et 14 points.
Le "£" pour la tabulation.
Le "&" pour les titres en gras, italique et 14 points.
Le "$" pour les sous titres en gras et 14 points.
Le "!" pour les pays en italique et en Times New Roman, 12 points.
Ces symboles ont servi pour executer un Macro sur tout le texte, pour le changement des fontes et
de caracteres. (Voir Annexe 2)
3.6.2 - Developpement de CDS/ISIS
Le logiciel CDS/ISIS a ete beaucoup developpe, il existe une version multiutilisateurs sur reseau
local (Local Area Network) et une version UNIX. Pour faciliter les echanges de donnees entre les
institutions qui participent dans le systeme international du developpement culturel, le PGI et
FUNISIST ont prepare une base modele accompagnee d'un manuel d'utilisation.
Cette idee etait basee sur une compatibilite complete avec des elements de donnees divises pour
un de communication commune pour des informations sur le developpement culturel.
La nouvelle version de CDS/ISIS pour Windows qui est appelee WINISIS est en cours de
preparation, elle va permettre d'effectuer le traitement des enregistrements d'une fagon plus
rapide que celle qu'on a utilise pour le traitement de la base PECO.
ISIS pour Windows utilise quelques mots-cles que l'on insere dans le format d'affichage de notre
base de donnees, ces mots-cles sont prises directement des normes RTF (Rich Text Format) mais
pendant la preparation et jusqu'a la presentation finale de cette nouvelle version pour Windows
plusieurs modifications seront faites.
Ces mots-cles nous permettront d'utiliser plusieurs fontes et caracteres pour visualiser et lancer
1'impression directement sur 1'imprimante apres avoir rempli notre bordereau d'impression. II
reste a decider si c'est ce bordereau d'impression qui sera utilise ou s'il y aurait un bordereau
propre a WINISIS.
21
Ces mots-cles permettent de controler les fonctions suivantes:
- Lesfontes
Par le mot de contrdle \fonttbI, on peut repertorier les fontes que nous allons utiliser. Chaque
fonte est representee par un numero, par exemple la fonte Courier New aura le Zero, et la fonte
Arial aura le 1.
En ce qui suit on presente les familles des fontes:
\fnil
Une fonte par defaut
\froman
Fonte roman
\fswiss
Fonte swiss
\fmodern
Courrier
\fscript
cursive
\fdecor
Fonte decorative (old english zap)
\ftech
Fonte technique, symbole ou mathematique.
Donc dans le format on doit inserer ces mots de la maniere suivante:
\fonttbl Mnumero Xfamille Nom de lafonte;
Par exemple : \fonttbl \f2 \froman Times New Roman;
- Les caracteres
Les commandes de formatage des caracteres sont:
\b
Bold (Gras)
\i
Italic (Italique)
\ul
continous underline (Souligne)
\fn
Font number (Numero de la fonte)
\fs
Font size (taille de la fonte)
La taille des caracteres doit etre specifiee dans le double de ce qu'on veut. Par exemple : si on
veut 12 points on demande 24 points par \fs24.
22
- Commandes de tabulation
L'unite de mesure dans le RTF est le twips et pas le caractere (60 points = 1200 twips)
Les commandes de tabulation se presentent comme suit:
\txn
Mettre une tabulation a n twips de la marge gauche.
\fi/z
Le renforcement de la premiere ligne du paragraphe.
\lin
Le renforcement de toutes les autres lignes du paragraphe
\tab
Caractere de tabulation.
- Les couleurs
Les couleurs peuvent etre introduites par le mot de contrdle \colortbl en precisant la degradation
des trois couleurs principales:
\redzz
Degre du rouge
\greenn
Degre du vert
\bluen
Degre du bleu
\cfn
Numero sequentiel de la couleur choisie dans la liste
Les degres des eouleurs auront les valeurs de (0-255) correspondant a celles qui sont utilises par
Microsoft Windows.
Autres commandes
\par
Fin du paragraphe pour aller a la ligne.
\deffn
Definie le numero de fonte par defaut et il doit etre defini avant la famille des
fontes.
Cette nouvelle version pour windows sera peut-etre prete en novembre 1995 et ses listes peuvent
etre modifiee dans la presentation definitive de la version WINISIS.
23
Chapitre IV: PROGRAMME MEMOIRE DU MONDE
4.1 - Introduction
Le patrimoine documentaire des peuples conserve dans les bibliotheques et les depdts d'archives,
est le miroir du monde et sa memoire. Souvent ce patrimoine est conserve dans des conditions
inadequates, entrainant parfois sa destruction.
Chaque instant, des fragments, sinon des parus entiers du patrimoine documentaire disparaissent a
jamais. Des temoignages uniques de 1'histoirc des arts, des sciences et des civilisations, parfois
meme des collections entieres de bibliotheques ou des fonds complets d'archives se perdent a
jamais par suite de catastrophe naturelle ou humaine.
Beaucoup d'autres disparaissent de maniere naturelle causee par 1'acidite des papiers qui tombent
en poussiere, des parchemins, films et bandes magnetiques agresses par la lumiere, la temperature,
1'humidite ou la poussiere.
Aux causes naturelles viennent s'ajouter les inondations, incendies, ouragans, tempetes et
tremblement de terre qui sont des catastrophes contre lesquelles c'est difficile de s'opposer. Le
cinema, par exemple risque de perdre la plus grande partie des oeuvres qui en ont fait l'art du
sieele, des millions de pellicule risquent de s'effacer si leur restauration et leur preservation ne
sont pas entreprises dans le plutot possible.
La "MEMOIRE DU MONDE" peut etre definie comme la memoire collective des peuples du
monde, elle joue un role capital dans la preservation des identites culturelles et contribue de fagon
decisive a fagonner l'avenir.
L' ampleur de 1'effort a engager pour preserver ce qui fait partie de cette irremplagable «
Memoire Du Monde» necessitait mise en oeuvre d'un programme coherent de sauvegarde
mettant en commun les efforts des uns et des autres et faisant appel aux technologies les plus
modernes.
LUNESCO a le devoir d'aider au maintien, a 1'avancement et a la diffusion du savoir en veillant a
la protection du patrimoine documentaire universel et en facilitant 1'acces au plus grand nombre.
24
Etant donne sa mission particuliere dans le developpement de la culture et de la sauvegarde du
patrimoine culturel mondial, 1'UNESCO a lance en 1992 un nouveau programme en vue de la
sauvegarde et la promotion du patrimoine documentaire mondial. Ce programme, appele
"Mcmoire du monde" est confie a la division du programme general d'information (PGI).
Le programme memoire du monde est congu comme une nouvelle approche visant a sauvegarder
les elements du patrimoine documentaire en peril, a democratiser 1'acces et a les faire connaftre
en les diffusant plus largement. II identifie les elements qui presentent un interet international,
regional ou national. II donne et tient ajour des listes de tous les materiels consideres comme une
partie de la memoire collective et propose un logo "Memoire du monde" qui est utilise pour
distingue ce patrimoine documentaire.
LUNESCO va soutenir des projets specifiques pour des elements du patrimoine qui sont
particulierement menace et des efforts seront effectues pour des bailleurs de fonds pour des
projets supplementaires.
Au nombre des partenaires du programme figurent des experts, des utilisateurs, des organismes
professionnels et des organismes publics et prives prets k collaborer k differents projets et
activites. Des societes et des entreprises fournissant une assistance technique et fmanciere y sont
egalement associees. (Voir Ref. 2)
4.2 • Historique
Le programme memoire du monde, lance en 1992 est confie au PGI. Un comite consultatif
international pour le programme a ete cree en 1993.
Cette meme annee a ete marquee par la redaction de principes directeurs preliminaires et la mise
en route de cinq projets pilotes faisant appel a la technologie moderne pour transferer les
documents sur d'autres supports.
Ces projets, qui ont permis delargir considerablement 1'acces au patrimoine documentaire et ont
eontribue a sa preservation, sont les suivants:
• Un disque de demonstration qui presente des fragments coraniques importants decouverts
dans la toiture de la grande Mosquee de Sana, au Yemen.
25
• Un prototype de CD-ROM reproduisant un manuserit du XHIeme siecle, la chronique de
Radziwill, qui retrace les origines des peuples europeens.
• Memoria de Iberroamerica, un projet de reproduction de journaux sur microfilms mene
conjointement par sept pays d'Amerique latine.
• Un CD-ROM de demonstration sur les documents de la bibliotheque nationale de Prague,
produit par la bibliotheque en association avec la societe Abertinia LTD.
• Un CD-ROM interactif proposant une presentation multimedia de manuserits bulgares, dans
lesquels est evoquee la figure emblematique de Sainte Sophie, patronne de sofia, la capitale
de la Bulgarie. (Voir Ref. 4)
4.3 - Objectif du programme
Le programme vise quatre objectifs complementaires, d'egale importance:
Preservation :
Assurer la preservation des elements du patrimoine documentaire qui presentent un interet
mondial par les methodes les mieux adaptees et encourager la preservation du patrimoine qui
presente un interet national ou regional.
Acces:
Fournir les moyens necessaires pour rendre ces elements accessibles a des publics varies, tant a
1'interieur qu'a 1'exterieur du territoire des pays qui en sont depositaires en encourageant 1'egalite
d'acces.
Sensibilisation:
Prendre conscience aux pays membres des Nations Unies de la valeur de leur patrimoine
documentaire, en particulier des aspects de ce patrimoine qui interessent le monde entier.
Diffusion de produits divers :
Elaborer des produits a partir de ces elements et leur assurer une large diffusion.
Pour realiser ces objectifs quelques strategies sont mises en oeuvres. Ces strategies se resument
dans :
26
• Uidentification du patrimoine qui presente un interet mondial et le recenser dans un registre
"Memoire du monde".
• La sensibilisation de 1'opinion a la necessite de preserver le patrimoine documentaire, en
particulier dans les pays et les regions dont ce patrimoine est en peril.
• Faire connattre ce programme en langant des programmes educatifs a certains pays qui
n'apprecient pas la valeur de leur patrimoine documentaire.
• La preservation d'elements specifiques du patrimoine documentaire en entreprenant des
projets qui visent a preserver des elements particuliers du patrimoine qui est inscrit dans le
registre "Memoire du monde".
• La promotion et la diffusion du patrimoine documentaire en reproduisant un certain nombre
d'elements du patrimoine documentaire sous diverses formes en vue de les promouvoir et de
les diffuser cela sera fait en cooperation avec les proprietaires et les ddpositaires de ces
documents.
Cela se fait dans le double objectif de rendre le patrimoine accessible au plus grand nombre
d'utilisateurs et collecter des fonds qui serviront a financer les activites du programme.
(VoirRef 1,4,12)
4.4 - Les criteres de selections des doeuments patrimoniaux
L'evaluation des elements du patrimoine documentaire inscrits sur chaque registre mondial,
national ou regional est basee sur des criteres clairement definis.
Ces criteres prennent en compte 1'influence de 1'element patrimonial sur l'histoire du monde, la
periode de la vie qu'il reflete si elle est marquee par des changements considerables et represente
un moment particulier dans 1'histoire du monde.
S'il contient des informations importantes au sujet d'une location ou d'une region qui a joue un
rdle dans des elements majeurs de l'histoire ou la culture du monde, sil a un lien avec une vie ou
un oeuvre d'une personne ou d'un groupe de personne qui ont contribues dans 1'histoire et la
culture du monde, s'il apporte un eclairage exceptionnel sur un theme ou un aspect majeur dans
1'histoire du monde, s'il est un exemple important d'une forme ou un style particulier et
27
remarquable et $'il possede une valeur sociale, culturelle ou spirituelle exceptionnelle. (Voir Ref.
4)
4.5 - Modes d'acces et de diffusion
4.5.1 - Acces
L'acces a 1'original ou a une copie peut -etre necessaire pour certains chercheurs qui auront
besoin d'y acceder a l'un et a 1'autre.
Pour certains elements du patrimoine documentaire tres populaire, les demandes d'acces seront
nombreuses, donc 1'acces sera plus restreint. La reproduction dependra du degre interet que l'on
estime que le document possedera.
Dans 1'ideal. cet acces devrait etre universel et gratuit pour les utilisateurs, mais les realites
economiques et politiques obligeront a le limiter quelque peu.
Certains elements du patrimoine documentaire susceptibles d'etre inscrits sur le registre seront
peut etre sous la garde des communautes, qui souhaitent pour des raisons culturelles que acces
soit limite. Bien que 1'acces soit un objectif fondamental du programme et qu'il soit souhaitable
de 1'elargir, il n'est recommande aucun niveau minimum d'acces, ni au matiere de tarif, compte
tenu de la diversite des situations possibles.
4.5.2 - Diffusion
II est prevu de realiser toute une gamme de produits pour offrir plus largement acces aux elements
du patrimoine documentaire. Ces produits allaient du plus simple qu'une copie imprimee d'un
manuscrit au plus sophistiquee qu'une presentation multimedia de textes et d'images sur un
support numerique qui combine le texte et 1'image.
La diffusion de ces produits peut prendre deux formes:
• La commercialisation des produits, qui generera des recettes qui serviront a financer des
projets de preservation.
• La fourniture gratuite des produits a certaines organisations ou personnes, par exemple les
produits peuvent etre distribues gratuitement a des institutions internationales appropriees
ou au siege de 1'UNESCO ou a des bureaux regionaux.
28
Afin cTassurer le respect de normes et des qualites des produits, un echantillon de chaque produit
sera presente au comite consultatif international pour approbation avant diffusion. (Voir Ref 4,
12)
29
Chapitre V: LA BASE DE DONNEES MEMO
5.1 - Introduction
Dans le but de collecter des informations qui traitent des problemes de conservation et de la
preservation du patrimoine documentaire, le PGI a collabore avec 1TFLA (Federation
Internationale des Associations des Bibliothecaires ) et le ICA (Conseil International des
Archive)et ils ont prepare trois questionnaires qui traitent des sujets suivants:
- Les activites de preservation dans les bibliotheques et les collections qui possedent une valeur
nationale de meme que d'autres ayant une valeur pour d'autres pays.
- Les collections des bibliotheques et les fonds d'archives en peril et les justifications de leurs
inscriptions sur la liste mondiale et leurs conditions actuelles.
- Les collections des bibliotheques et les fonds d'archives detruites et endommagees, le type de
deterioration soit naturelle ou environnementale ainsi que les titres des documents detruits et les
copies existantes.
Chacun de ces sujets possede un interet particulier.
Ces questionnaires ont circule a toutes les commissions nationales d'un part et d'autre part 1'IFLA
et le ICA ont fait distribuer les questionnaires a leurs membres respectifs.
Chaque questionnaire fait 1'objet d'une base de donnees. Les trois bases sont en cours de
preparation en dehors de 1'UNESCO. Actuellement deux bases sont des listes sous un traitement
de texte et celle qui concerne les activites de preservation se prepare sous CDS/ISIS en Australie.
(Voir Annexe 5, 6, 7)
5.2 - Objectif
Le PGI a voulu creer une base de donnees principale, qui regroupe les trois sujets. Cette base a
pour but d'effectuer une seule recherche sur les trois sujets en meme temps dans un pays ou une
ville en particulier. Pour realiser cela, nous avons cree une base de donnees appelee "MEMO" qui
a ete definie en fonction des rubriques qui figurent sur les questionnaires.
Apres une presentation de la structure de la base, nous presenterons celle des champs indexes.
30
5.3 - Structure des champs
- Code of institution (etiq.90):
Ce champ est alphabetique, chaque type d'institution possede un code qui permet de trier les
enregistrements par type dmstitution.
- Le A pour les archives en peril.
- Le P pour les activites de preservation.
- Le D pour les documents detruits.
- Postal code <city> (etiq.210):
Dans ce champ nous avons separe le code postal et la ville par des <> pour pouvoir trier et
indexer les villes. le technique d'indexation utilise et le numero 2 qui permet d'indexer tout ce qui
se trouve entre des < >.
- Contact(s) (itiq.260):
Ce champ comprend : Nom, prenomAatitre ou position du responsable. II est repetitif.
- Destroyed materials (etiq.500):
Ce champ comprend quatre sous-champs.
Aa
Nature of event(year)
Ab
Nature of document
Ac
Availble list
Ad
Availble copies
II est repetitif.
- Titles of destroyed materials (etiq.510):
Ce champ comprend quatre sous-champs. Le premier sous-champs et le titre sans delimiteur suivi
par le pourcentage de destruction entre parentheses suivi des sous champs suivant:
Aa
Linear meters
Ab
Availble deputy
Ac
Availble inventory
Ad
Officiel rapport
Ce champ est repetitif.
31
-Damaged materials (etiq.520) et Titles of damaged materials (etiq.530) possedent les memes
sous-champs et ils sont repetitifs.
- Identification ofnationaly significant materials(etiq.630):
Ce champ comprend quatre sous-champs.
Aa
Item or collection name
Ab
Reason of importance
Ac
Condition
Ad
Preservation action or need
Champ repetitif
- Materials significant to other countries (etiq.640):
Possede les memes sous-champs et il est repetitif.
-Preservation awareness training (etiq.740):
Ce champ comprend trois sous-champs.
Aa
Type
Ab
Duration
Ac
Frequency
Champ repetitif
-Participation in memory ofworld (etiq.750):
Ce champ comprend deux sous-champs.
Aa
Interesse a la participation(commentaires)
Ab
le programme est identifie a leur bibliotheque(commentaires)
Les champs telephone (230), fax (240), contacts (260), languages (340), period coverd (350) et
subjects (360) sont des champs repetitifs donc il ne faut pas oublier le pourcentage.
Le champ historical background (320), nous 1'avons considere comme champ repititif pour separe
les paragraph lors de 1'affichage et 1'impression. (Voir Annexe 3)
32
5.4 - Les champs indexes
- Name of institution:
Ce champ est indexe par le technique d'indexation 4 pour qu'il soit indexe sur chaque mot du
texte.
- City:
Ce champ est indexe par le technique d'indexation 2 pour indexer chaque terme entre < >.
- Country : Ce champ est indexe par le technique d'indexation 0.
- Language(s): Ce champ est indexe par le technique d'indexation 0.
- Subject(s):
Ce champ est indexe par le technique d'indexation 0.
- Period covered:
Ce champ est indexe par le technique d'indexation 0.
Cest note que les champs indexes par le technique d'indexation 0 sont des champs repetitifs sauf
le champ institution. (Voir Annexe 3)
5.5 - Recherche dans la base MEMO
La recherche peut s'effectuer par plusieurs cles qui sont les suivants :
• Recherche d'une institution en donnant un mot du titre.
• Recherche sur un des trois sujets.
• Recherche sur une periode precise ou un type de document.
• Recherche sur une langue precise.
• Recherche globale sur les trois sujets dans un pays ou une ville.
Plusieurs cles de recherche peuvent etre combinees ensembles comme ce qui suit:
•
Un sujet et dans Une periode.
•
Un type de document dans une langue.
•
Un pays ou une ville est un sujet.
•
Les trois sujets est un pays ou une ville.
33
Pour faciliter la recherche, un thesaurus sera prepare et lie a la base de donnees. Les termes du
thesaurus nous permettront de limiter ou restreindre la recherche.
34
Chapitre VI; LA BASE DE DONNEES REGIST
6.1 - Introduction
Le registre mondial de la memoire du monde est une liste regroupant tous les elements du
patrimoine documentaire qui ont ete identifies par le comite consultatif international, comme
repondant aux criteres de selection en ce qui concerne leur interet mondial. 11 constitue la liste
principale aux fins du programme "Memoire du monde".
L'inscription sur le registre, conferera aux elements du patrimoine documentaire qui seront
sclectionnes un prestige considerable. Cette liste contribuera pour beaucoup a amener les
gouvernements, les organisations non gouvernementales, les fondations et le public a mieux
prendre conscience de la valeur de leur patrimoine, tout en incitant les gouvernements a accorder
des aides financieres.
Le registre de la "Memoire du monde" pourra inclure le patrimoine documentaire de groupes
culturels minoritaires dans leurs pays au meme titre que celui des cultures majoritaires.
Cctte liste fait l'objet d'une base de donnees que nous avons cree en utilisant le logiciel CDS/ISIS.
La base ete definie en fonction des rubriques qui figurent dans le projet de formulaire de
proposition d'inscription. Le moment venu, le registre sera accessible en ligne a tous les pays.
Lentree des donnees et lamise a jour de la base seront fait par le secretariat du PGI.
(Voir Ref. 2, 4, 12)
6.2 - Objectif
Cette base de donnees ete congue, dans le but de regrouper toutes les informations necessaire,
pour identifier 1'heritage documentaire, son etat, ces conditions de preservation, son proprietaire et
son depositaire.
6.3 - Structure des champs de la base REGIST
- Address (120):
Aa
Street address
Ab
State, province or region
35
- Owner (140):
Aa
Name of the owner
Ab
Title or position
Ac
Address
Ad
City
Ae
Country
Af
Tel.
Ag
Fax
- Custodian (150):
Les memes sous-champs.
Legal status (160):
Aa
Category of ownership
Exemple:
- Experts (220):
public, corporate or private
Ab
Legal and administration provision for the preservation
Ac
Accessibility
Ad
Copyright status
Aa
Name
Ab
Title or position
Ac
Address
Ad
City
Ae Country
Af Tel.
Ag
Fax
- Assessment of documentary heritage (230):
Aa
Influence
Ab
Time
Ac
Place
Ad
People
Ae
Subject
Af
Forme and style
Ag
Social value
Aa
Owner
- Consultation (280):
- Nominator (290):
Ab
Custodian
Ac
Relevant regional or national memory of the world committee
Aa
Name
Ab
Relationship to documentary heritage
Ae
Contact person
Ad
Title or position
Ae
Address
Af
City
AgCountry
Ah
- Risk (300):
Tel.
Ai
Fax
Aa
Political climate
Ab
Environmental conditions
Ac
Phvsical conditions
Ad
Preservation budget
Ae
Extent and nature of use
(Voir Annexe 4)
6.4 - Les ehamps indexes
- Country:
Ce champ est indexe par le technique d"indexation 0.
- Legal status:
Ce champ est indexe par le technique dlndexation 0 sur le premier sous-champ
(category of ownnership). (Voir Annexe 4)
6.5 - Recherche dans la base REGIST
La recherche dans le lexique peut s'effectuer sur un pays ou sur une categorie de proprietaire.
Une recherche libre peut etre sur d'autres champs non indexes comme:
• Un nom cfheritage documentaire;
• Une organisation;
• Un expert;
• Un proprietaire;
• Les elements qui repondent a un des criteres de selection.
Ce type de recherche peut s'effectue par la construction des equations.
Conclusion
Ce travail nous a permis une bonne manipulation du logiciel CDS/ISIS comme systeme de
stockage et de recherche de 1'information con§ue pour la gestion informatisee de bases de donnees
structurees et non-numeriques ainsi qu'une connaissance de ces avantages comme indique cidessous:
- La gestion d'un nombre illimite de bases de donnees, chacune etant composee d'informations
differentes;
- La definition de bases de donnees contenant les rubriques desirees.
- La saisie de nouveaux enregistrements dans une base.
- La modification, correction ou effacement d'enregistrements.
- La recherche des enregistrements d'apres leur contenu, au moyen d'un langage de recherche
elabore.
- Laffichage de la totalite ou d'unepartie des enregistrements.
- Le tri des enregistrements selon divers criteres.
- Uimpression d'un indexe ou d'un catalogue.
- La creation d'un thesauras lie a la base de donnees pour limiter ou restreindre la recherche.
Malgre tous ces avantages, on a constate que plusieurs taches sont lourdes a gerer telles que par
exemple :
•
1'importation des donnees incompatibles ne sont pas definies sous CDS/ISIS;
•
la correction et la modification d'une des fonctions de la definition d'une base (la table de
definition des champs, la table de selection des champs, le bordereau de saisie et le format
d'affichage) exige la modification des autres fonctions;
•
1'utilisation du format d'affichage n'est pas commode;
La resolution de ces difficultes passe par la fourniture d'explications plus elaborees des manuels
d utilisation du logiciel.
39
Bibliographie
ABID, Abdelaziz. Le programme general dlnformation. Paris, UNESCO, 1993.
ABID, Abdelaziz. Memoire du monde. Paris, UNESCO, 1993.
BEKRI, Chikh. L'UNESCO: Une entreprise erronee?. Paris, Publisud, 1991.
FOSTER, Stephen; RUSSELL, Roslyn. Programme memoire du monde: Principes directeurs
pour la sauvegarde dupatrimoine documentaire. Paris, UNESCO, 1995.
KENNETH H., Robert. The general information programme of UNESCO. ITAUL quarterly,
vol. 3, 1989, p. 165-172.
TOCATLIAN, Jacques. Information for development: the role of UNESCO's general
information programme. UJISLAA , vol. 3 , n° 3 , 1981 , P. 146-158.
TOCATLIAN, Jacques; ABID, Abdelaziz. The development oflibrary and information services
in developing countries. UNESCO/PGI's role and activities. IFLA journal, vol. 12, n° 4, p. 280285.
TOCATLIAN, Jaeques. The future of information in UNESCO. An assessment of th 26th
UNESCO general conference. Information development, vol. 8, n° 2, 1992, p. 69-75.
UNESCO. Draft long-term strategic plan for the general information programme (PGI). Paris.
UNESCO, 1992.
UNESCO. Medium term plan (1977-1982). Paris, UNESCO, 1977.
UNESCO. Programme et budjet approuves pour 1994-1995. Paris, UNESCO, 1994, p. 320.
UNESCO. Programme memoire du monde: Premiere reunion du comite consultatif
internationale. Pultusk (Poland), 12-14 septembre 1993. Rapport final. Paris, UNESCO, 1993.
UNESCO. Review ofthe general information , 1977-1987. Paris, UNESCO, 1988, P. 51.
UNESCO. Second medium-term plan (1984-1989). Paris, UNESCO, 1983, p. 157.
UNESCO. Third medium-term plan (1990-1995). Paris, UNESCO, p. 177.
40
Annexe 1 - Stucture de la base de donnies PECO
Tctble de definition des champs:
?!
Tagl
90
100
110
200
202
203
201
210
211
212
213
300
320
330
400
401
402
410
420
430
450
451
500
502
503
505
700
701
702
800
900
910
901
902
903
904
905
Name
Code institution
Nom de 1'institution (VO)
Nom de 1'institution (ENG)
Adresse
Adresse (suite)
Code postal <Ville>
Pays
T616phone
Fax
T61ex
Courrier 61ectronique
Contact(s)
Founded Year
Language of institution
Tutelle de 116tablissement
Statut de 1'6tablissement
Source of finance
Professional status
References (list of pub./prog)
Comments
Teaching staff
Students
lere formation d61ivree
26me formation d61ivr6e
36me formation d61ivr6e
Autres formations d61ivrees
Taille/contenu du fonds
Domaines couverts
Conditions d'acces
Descripteurs
Source bibliographique
General comment
Personnes rencontrees
Fax
Courrier
T61
Visite sur site
ILen !Typ!RepI Delimiters/Pattern
1
100
100
100
60
60
40
30
30
30
30
150
4
20
100
100
250
250
500
500
100
100
1500
1500
1500
1500
500
100
100
300
30
500
150
1
1
1
1
A
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
N
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
R
R
R
R
ab
R
a
a
abcdefghij
abcdefghij
abcdefghij
R
R
R
R
R
Format d'affichage (PECO.PFT):
mfn(3),Zv90#,mhu,vl00/# ,mhl,vllO/,v200/,v202/,v203/, MHU,v201/#, MHL "Phone:
"v210+|; I/, "Fax.:
"v211+|; |/, "Telex: "v212/, "E. mail: "v213/ ("Contact: "mhu
I; |+v300A*,mhl,| - |v300Aa,mhl| - |v300Ab),#, MHL "ADMINlSTRATIVE STRUCTURE:"/,
v400/, v401/, "Founded Year: "v320/, "Language of institution: "v330+|; |/,
"FINANCE:"/, "Source: "v402A*/, "Tuition: "v402Aa/, "Financial aids: "v402Ab/,
"TEACHING STAFF: "/, "Number: "v450A*/, "Activities:"v450Aa/, "STUDENTS:"/,
"Enrolled: "v451A*/, "Average: "v451Aa/, "Foreign exchange: "v451Ab#, "PHYSICAL
RESSOURCES"/, v700/, v701+|; |/, "Access: "v702/, "References: "v420+|; |/,
"Comments: "v430# "PROGRAM 1 "d500%/#, "Course:"v500A*/, "Diploma: "v500Aa/, "Level:
"v500Ab/,"Duration: "v500Ac/, "Subjects taught: "v500Ad/, "Requirements: "v500Ae/,
"Completion requirements: "v500Af/, "Status/title: "v500Ag/, "Objectives: "v500Ah/,
"Comments: "v500Ai/%/#,"PROGRAM 2 "d502%/#,"Course: "v502A*/, "Diploma: "v502Aa/,
"Level: "v502Ab/,"Duration: "v502Ac/, "Subjects taught:"v502Ad/, "Requirements:
"v502Ae/, "Completion requirements: "v502Af/, "Status/title: "v502Ag/, "Objectives:
"v502Ah/, "Comments: "v502Ai/%/#, "PROGRAM 3"d503%/#,"Course: "v503A*/, "Diploma:
"v503Aa/, "Level: "v503Ab/,"Duration: "v503Ac/, "Subjects taught:"v503Ad/,
"Requirements: "v503Ae/, "Completion requirements: "v503Af/, "Status/title: "v503Ag/,
"Objectives: "v503Ah/, "Comments: "v503Ai/%/#, "OTHER PROGRAMS"d505%/#, (|Course:
Iv505A*/, |Diploma: |v505Aa/, |Level: |v505Ab/,|Duration: |v505Ac/, ISubjects taught:
Iv505Ad/, |Requirements: |v505Ae/, |Completion requirements: |v505Af/, |Status/title:
Iv505Ag/, lObjectives: |v505Ah/, |Comments: |v505Ai/%/#), "Key-words: "v800+I;
I/#"Source: "v900+|; |/####
Table de selection des champs (PECO.FST):
!
ID 1IT JData extraction format
90
100
110
203
201
701
800
900
0
4
4
2
0
0
0
0
v90
vlOO
vllO
v203
v201
(v701/)
(v800/)
v900
41
Annexe 2 - Modification dans ia version de juin 95
Format d'affichage (PECOAB.PFT):
' $$',mfn(3),#,"Original name:£&",mhu,vlOO/# ,mhl,"Eng.trad.
name:£"vllO/,"£"v200/,"£"v202/,"£"v203/, MHU,"£!"v201/#, MHL "Phone:£"v210+|; |/,
"Fax.:£"v211+|; |/, "Telex:£"v212/, "E. mail:£"v213/ ("Contact:£"mhu |;
|+v300A*,mhl,| - |v300Aa,mhlI - |v300Ab),#, MHL "$ADMINISTRATIVE
STRUCTURE:"/,"Affiliation:" v400/,"Status:" v401/, "Founded Year:£"v320/, "Language
of institution:£"v330+|; |/, "$FINANCE:"/, "Source of finance:£"v402A*/,
"Tuition:£"v402Aa/, "Financial aids:£"v402Ab/, "$TEACHING STAFF:"/, "Number and
degree:£"v4 5 0 A */, "Activities:£"v450Aa/, "$STUDENTS:"/, "Enrolled:£"v451A*/,
"Average:£"v451Aa/, "Foreign exchange:£"v451Ab#, "$PHYSICAL RESSOURCES"/,"Library:"
v700/,"Subjects:" v701+|; |/, "Access:£"v702/, "References:£"v420+|; |/,
"Comments:£"v430# "$PR0GRAM 1 "d500%/#, "Course:£"v500A*/, "Diploma:£"v500Aa/,
"Level:£"v500Ab/,"Duration:£"v500Ac/, "Subjects taught:£"v500Ad/,
"Requirements:£"v500Ae/, "Completion requirements:£"v500Af/, "Professionel
Status/title:£"v500Ag/, "Program's Objectives:£"v500Ah/,
"Comments:£"v500Ai/%/#,"$PR0GRAM 2 "d502%/#,"Course:£"v502A*/, "Diploma:£"v502Aa/,
"Level:£"v502Ab/,"Duration:£"v502Ac/, "Subjects taught:£"v502Ad/,
"Requirements:£"v502Ae/, "Completion requirements:£"v502Af/, "Professionel
Status/title:£"v502Ag/, "Program's Objectives:£"v502Ah/, "Comments:£"v502Ai/%/#,
"$PR0GRAM 3"d503%/#,"Course:£"v503A*/, "Diploma:£"v503Aa/,
"Level:£"v503Ab/,"Duration:£"v503Ac/, "Subjects taught:£"v503Ad/,
"Requirements:£"v503Ae/, "Completion requirements:£"v503Af/, "Professionel
Status/title:£"v5 03Ag/, "Program's Objectives:£"v503Ah/, "Comments:£"v503Ai/%/#,
"$OTHER PROGRAMS"d505%/#, (|Course:£ Iv505A*/, |Diploma:£Iv505Aa/,
ILevel:£|v505Ab/, IDuration:£ Iv505Ac/, |Subjects taught:£|v505Ad/,
|Requirements:£|v505Ae/, |Completion requirements:£|v505Af/, |Professionel
Status/title:£Iv505Ag/, |Program's Objectives:£|v505Ah/, IComments:£|v505Ai/%/#),
"Key-words:£"v800+|; |/#"Source:£"v900+|; |/####
42
Services d'6changes de donndes - Param^tres exportation
Nom Base donn6ePEC0
—'—'————'—- Param^tres fichier ISO
Nom fichier de sortie ISO
MST.ISO
S6parateur de champ #
S6parateur d'enreg. #
Paramdtres de s61ection
Limites NFM 1/32000
Nom Fich. sauve
Fichier "HIT" (Y/N)? N
— Param&tres de reformatage
TSC de reformatage
_________
Fichier conversion Gizmo
Renum6roter Enr.depuis
EDIT: Remplace
Dernifere page
Services d'6changes de donn6es - Parametres Importation
Nom Base Donn6ePECO_
— Paramdtres fichier ISO
Nom du fichier import6 ISO MST.ISO
Separateur de champ
S§parateur d'enreg.
#
#
Options de chargement
1er NFM d attri buer
Options chargement (L/M/U)
1
ou Etiquette champ contenant NFM
L
Paramdtres de reformatage
TSC de reformatage
EDIT: Remplace
________
Fichier conversion Gizmo
Derni§re page
43
Data Base Name PECO
First Title
MFN lirnits 1/32000_
>ave
i e name
COUNTRY INDEX_
Second T i 11e
Thi rd T i 11e
Print format *_
Line width
35_
Number of columns 2
Column width
40,
Li nes/page
60_
First page number 1_
EOC tolerance
2__
Sort ?
Sort worksheet name
Data i ndenti on 3_
Y
Print file name LPT1
Last page
EDIT: Replace
Number of Headings
1
Stopword file name
Head i ng format: MHU , v1(0 , 3)_
Headi ng processi ng indi cator 1
Length of first sort key 30_
FST for first sort key
1 0 v201
Heading processi ng i ndi cator 0
Length of second sort key3
mfn
f
3
)
FST for second sort key 2 0
Length of third sort key
CQT
-f r\ v th-irH
Q nrf.
Headi ng processi ng i ndi cator 0
kp.v
Length of fourth sort key_
FST for fourth sort key _
Headi ng processi ng indicator 0
EDIT: Replace
Last page
44
COUNTRY INDEX
TURKMENISTAN
ALBANIA
001
082
ARMENIA
UKRAINE
083, 084,
UZBEKISTAN
002
BELARUS
004
BILGARIA
096
086
YUGOSLAVIA
087, 088
112
BULGARIA
005, 006
CROATIA
007, 109
CZECH REPUBLIC
008, 009, 010,
ESTONIA
013 , 014,
GEORGIA
085,
01 1 ,
012
015
016
HUNGARY
017 ,
018, 019, 020, 021
022 , 023 , 024, 089 , 090
091 , 092 ,
KAZAKHSTAN
025, 026.
094 ,
095
097 ,
098,
099,
100, 101: 102, 103, 104
KYRGYZSTAN
027, 028
LATVIA
029 , 1 10
LITHUANIA
030, 093
MOLDOVA
031
POLAND
032 , 033, 034, 035,
037 , 039 , 040, 041 ,
043 , 044, 045 , 046 ,
048, 049, 050, 051 ,
053 , 054, 055 , 056 ,
1 08
ROMANIA
038 , 057 , 058, 059 ,
061 , 1 1 1
RUSSIAN FEDERATION
062, 063 , 064 , 065 ,
067 , 068 , 069 , 070,
072 , 073 , 074 , 075 ,
1 05
SLOVAK REPUBLIC
077 , 078, 079
SLOVENIA
036,
042,
047 ,
052 ,
107 ,
060,
066,
071 ,
076,
080, 081
TIRANE
1 06
45
Data Base Name PECO
First Title
MFN 1imits 1/32000
Save fi1e name
CITY INDEX
Second Title
Third Title
Print format *
Line width
35_
Number of columns 2
Column width
40_
Li nes/page
60_
First page number 2_
EOC tolerance
2_
Sort ?
Sort worksheet name _
Data i ndention 3
Y
Print file name LPT1
EDIT: Replace
Number of Headings
Last page
1
Stopword file name
Heading format: MHU , v1(0 , 3)_
Length of first sort key 30_
Heading processi ng indi cator 1
FST for first sort key
1 2 v203
Length of second sort key3
Heading processi ng indi cator 0
FST for second sort key 2 0 mfn(3)
Length of third sort key
FST for third sort key
Head i ng processi ng i ndi cator 0
Length of fourth sort key
FST for fourth sort key
Headi ng processi ng i ndi cator 0
EDIT: Replace
Last page
46
CITY INDEX
AKTIUBINSK
099
ALMATY
025, 098, 102
ASHKHABAD
082
BAIA MARE
057
BARNAUL
062
BELGRADE
087, 088
BISHKEK
027
BRATISLAVA
077 , 078, 079
KISHINEV
031
KOUSTANAI
104
KRAKOW
039, 040
KRASNODAR
067
KUIBYSHEV
068
KYIV
084
LJUBLJANA
080, 081
LODZ
041
BRNO
LUBLIN
008
BUCHAREST
038, 058, 059, 060, 061
MAHACHKALA
BUCURESTI
1 11
BUDAPEST
017, 018, 019, 020, 021 ,
089, 091
BYDGOSZCZ
032
CHIMKENT
026
DEBRECEN
090
EGER
094
FRUNZE
028
GDANSK
033 , 034
JAROCIN
035
JASZ8ERENY
022
KARAGANDA
097
KATOWICE
036
KAZAN
064
KEMEROVO
065
KHABAROVSK
066
KHARKIV
083
KIELCE
042, 043, 044
069
MINSK
004
MOSCOW
070, 071, 072
MYKOLAIV
096
NYIREGYHAZA
023
OLSZTYN
045
OURALSK
100
PERM
073
POZNAN
046, 047, 107
PRAGUE
009, 010, 011, 012
RIGA
029, 110
RIVNE
085
SAMARA
1 05
SANKT PETERSBURG
074
SEMIPALATINSK
101
SOFIA
005, 006, 112
SOSNOWIEC
048
SVERDLOVSK
075
037
47
001
B
BIBLIOTEKA KOMBETARE
Library training Course at the Biblioteka Kometare (National Library)
Tirana
ALBANIA
Phone:
355(42)23843; 355(42)24373
Fax.:
355(42)23843
Contact: NERMIN, BASHA - Director
ADMINISTRATIVE STRUCTURE:
Affiliated with government ministry
National Library
Founded Year: 1969
Language of institution: Albanian
FINANCE:
Source: Government
TEACHING STAFF:
Number: 6 persons including 1 administrator
STUDENTS:
Enrolled: 35 (1992)
PHYSICAL RESSOURCES
900,000 items
Albanology
References: Pasurimi, sistemimi dhe pershkrimi i dokumentave bibliotekare,
Tirane, 1992; Klasifikimi i materialeve bibliotekare KDU. Tirane, 1991;
Kataloget. Tirane, 1992; Bibliografia (lectures); Historia e librit. Tirane,
1984; Sherbimi i lexuesve (lectures)
PROGRAM 1
Course:Programi i kufsit te kualifimit bibliotekar (Certificate Program in
Librarianship)
Diploma: Deshmi e kualifikimit bibliotekar (Certificate of Librarian)
Level: Post-secondary level
Duration: 2 years, part-time
Subjects taught: Course work, Bibliography, 2 refereed articles, final
examination
Requirements: University diploma
Completion requirements: General final examination, General written paper (2
refereed articles), Practical work in library
Status/title: Librarian
Objectives: Professional work in public libraries
OTHER PROGRAMS
Course: Continuing education (seminars)
Duration: Once a year
Subjects taught: Librarianship, Bibliography, Information
Comments: Special brochure available (in albanian)
Key-words: Library Science; Information Science; Management
Source: IFLA/84; WOL/93; MAIL/94
48
ALBANIA
001
Original name:
BIBLIOTEKA KOMBETARE
Eng, trad. name:
Library training Course at the Bibiioteka Kometare (National
Library)
Tirana
ALBANIA
Phone:
Fax.:
Contact:
355(42)23843; 355(42)24373
355(42)23843
NERMIN, BASFIA - Director
Aifiliation:
Status:
Founded Year:
Language of institution:
Affiliated with government ministry
National Library
1969
Albanian
ADMINISTRATIVE STRUCTURE:
FINANCE:
Source:
Govemment
TEACHING STAFF:
Number:
6 persons including 1 administrator
STUDENTS:
Enrolled:
35 (1992)
PHYSICAL RESSOURCES
Library:
Subjects:
References:
900,000 items
Albanology
Pasurirni, sistemimi dhe pershkrimi i dokumentave bibliotekare.
Tirane, 1992; Klasiftkimi i materialeve bibliotekare KDU. Tirane,
1991; Kataloget. Tirane, 1992; Bibliografia (lectures); Historia e
librit. Tirane, 1984; Sherbimi i lexuesve (lectures)
PROGRAM 1
Course:
Diploma:
Level:
Duration:
Subjects taught:
Requirements:
Completion requirements:
Status/title:
Objectives:
Programi i kufsit te kualifimit bibliotekar (Certificate Program in
Librarianship)
Deshmi e kualifikimit bibliotekar (Certificate ofLibrarian)
Post-secondary level
2 years, part-time
Course work, Bibliography, 2 refereed articles, final examination
University diploma
General final examination, General written paper (2 refereed
articies), Practical work in library
Librarian
Professional work in public libraries
49
Annexe 3 - Structure de la base de donnes MEMO
Table de defmition des champs:
Tag!
90
100
200
210
220
230
240
250
260
300
310
320
330
340
350
360
370
380
390
400
410
420
430
500
510
520
530
540
600
610
620
621
630
640
650
660
661
670
680
690
700
710
720
730
740
750
Name
! Len |Typ!Rep! Deli
code of institution
Name of institution
Address
Postal code <city>
Country
Telephone
Fax
E.mail
Contact(s)
Name of collection/Repository
Legal status
Historical background
Number of items/Linear meters
Language(s)
Period coverd
Subject(s)
State of conservation
Justification
Outstanding documents
Ascertsined dangers
Potential dangers
Envisaged protection
Protective measures taken
Destroyed materials
Titles of destroyed materials
Damaged materials
titles of damaged materials
Heasures implemented
Books and related materials
Non-book materials
Holdings of Nat. sig. mat.
Storage conditions
Identification of nat.sig.mat.
Materials sig.to oth.countries
Preservation procedures
Reformatting procedures
Preserv.and conserv.facilities
Preserv.and conserv treatments
preventive preserv.procedures
General preservation issues
Preservation training
conservation training
cons.and pres. techni. train.
Preservation staffing
Preserv.awareness training
Participation in Mem.of world
1
100
150
60
40
30
30
30
150
450
60
1500
100
150
150
300
500
500
1000
1000
1000
500
500
1500
1500
1500
1500
1500
500
500
1000
600
1500
1500
200
500
1000
1000
1000
1000
500
500
200
200
400
500
A
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
x
x
x
x
x
x
x
x
X
R
R
R
a
R
R
R
R
X
X
X
X
X
X
X
R
R
R
R
R
abcd
abcd
abcd
abcd
R
abcd
abcd
X
X
X
X
X
X
R
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
R
R
R
R
R
abc
ab
Table de selection des champs (MEMO.FST):
I
XD !IT |Data extraction format
1
2
3
4
5
6
4
2
0
0
0
0
MHU, vlOO
MHU, v210
MHU,v220
MHU, (V340/)
MHL,(v350/)
MHL, (v360/)
Format d'affichage (MEMO.PFT):
mfn(5)/,mhu,vlOO/#,mhl,"Adress:"v200/,v210/,mhu,v220/,#,mhl,"phone:"v230+I; |/,
"fax:"v240+|; |/,"E.mail:"v250/,("contact:"mhul; |+v260A*,mhl,I - |v260Aa),
#,mhl"NAME OF COLLECTION:"/,v300/,"LEGAL STATUS:"v310/,"HISTORICAL BACKGROUND:"
v320/, "NUMBER OF ITEMS:"v330/,"LANGUAGES:"v340/,"PERIOD COVERD:"v350/, "SUBJECT:"
v360/, "STATE OF CONSERVATION:"v370/,#, "JUSTIFICATION:"v380/, "OUTSTANDING
MATERIALS:" v390/,"ASCERTAINED DANGERS:"v400/,"POTENTIAL DANGERS:" v410/,"ENVISAGED
PROTECTION:"v420/,"PROTECTIVE MEASURES TAKEN:"v430/, ##, "DESTROYED MATERIALS:"
v500A*/,"Year of event:"v500Aa/,"Type of materials:" v500Ab/, "Available
list:"v500Ac/,"Available copies:"500Ad/,#,"TITLES OF DESTROYED
MATERIALS:"v510A*/,"Shelf meters:" v510Aa/,"Substitute available:" v510Ab/,
"Inventory of fond:"v510Ac/,"Officiel report:"v510Ad/,#,"DAMAGED MATERIALS:
"v520A*/,"Year of event:"v520Aa/,"Type of materials:" v520Ab/ ,"Available
list:"v520Ac/,"Available copies"v520Ad/,#,"TITLES OF DAMAGED MATERIALS:"
v530A*/,"Shelf meters:"v530Aa/,"Substitute available:" v530Ab/, "Inventory of
fond:"v530Ac/,"Officiel report:"v530Ad/,#,"MEASURES IMPLEMENTED:" v540/,#,"BOOKS AND
RELATED MATERIALS:"v600/,"NON-BOOKS MATERIALS:" v610/,"HOLDINGS OF NATIONALLY
SIGNIFICANT MATERIALS:"/,v620/,"STORAGE CONDITIONS:" v621/,"IDENTIFICATION OF
NATIONALLY SIGNIFICANT MATERIALS:" /, "Items or collection name:" v630Aa/,"Reason of
importance:"v630Ab/, "Condition:"v630Ac/,"Preservation action or
need:"v630Ad/,##,"MATERIALS SIGNIFICANT TO OTHER COUNTRIES:"/,"Items or collection
name:"v640Aa/,"Reason of importance:"v640Ab/,"Condition:"v640Ac/,"Preservation
actionor need:"v640Ad/, ##, "PRESERVATION PROCEDURES:"v650/,"REFORMATING
PROCEDURES:"v660/,"PRESERV.AND CONSERV.FACILITIES:"v661/,"PRESERV.AND
CONSERV.TREATMENTS:"v670/,"PREVENTIVE PRESERV.PROCEDURES:"v680/,"GENERAL
PRESERV.ISSUES:"v690/,#,"PRESERVATION TRAINING:" v700/,"CONSERVATION
TRAINING:"v710/,"CONSERV.AND PRESERV.TECHNICIAN TRAINING:"v720/,#,"PRESERVATION
AWERENESS TRAINING:" /,v740A*/, "Type:" v740Aa/,
"Duration:"v740Ab/,"Frequency:"v740Ac/,#,"PARTICIPATION IN MEMORY OF THE
WORLDPROG.:"/, "Knowledge of the programme:"v750Aa/,"Future participation in the
programme:"v750Ab,#
51
Annexe 4 - Questionnaire et structure de la base de donnies REGIST
Toble de definition des champs:
Tag!
Name
100
110
120
130
140
150
160
170
180
190
200
210
220
230
240
250
260
270
280
290
300
310
320
330
340
Name of documentary heritage
Name of organization
Address
Country
Owner
Custodian
Legal status
Responsible administration
Description and inventory
Visual information
History
Bibliography
Experts
Assessment of doc.heritage
Contextuel assessment
Evaluation of authenicity
Assessment of rarity
Management plan
Consultation
Nominator
Risk
Present physical conditions
History of preservation
Current preservation policy
Responsible for preservation
! Len ! Typ!IRep! Delimiters/Pattern
150
150
150
40
350
350
600
400
350
150
1500
1500
500
1500
1500
1500
500
1000
500
350
500
750
750
750
200
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
R
ab
R
R
abcdefg
abcdefg
abcd
R
R
R
R
R
R
R
R
R
abcdefg
abcdefg
abc
abcdefghij
abcde
R
R
R
Table de selection des champs (REGIST.FST):
!
ID 1IT !Data extraction format
1
0
MHU,vl30
2
0
MHU,vl6QAa
52
Format Waffichage (MEMO.PFT):
mfn(4)/,mhu,'location'/,mhl,"Name of documentary heritage:"v'100/,"Name of
organization:"vllO/,"Address:"vl20Aa/,vl20Ab/,"Country:"vl30/*,mhu, 'legal
information'/,mhl,"Owner:"vl40Aa,I - Ivl40Ab/,"Address:"vl40Ac,I Ivl40Ad/,vl40Ae/,"Tel:"vl40Af/,"Fax:"vl40Ag/,"Custodian:"vl50Aa,| |vl50Ab/,"Address:"vl50Ac,| - |vl50Ad/,vl50Ae/,"Tel:"vl50Af/,"Fax:"vl50Ag/,"legal
status:"vl60Aa/,vl60Ab/,vl60Ac/,vl60Ad/,"Responsible administration:"
vl70/#,mhu,'identification:'/,mhl,"Description and inventory:"vl80/,"Visual
information:"vl90/,"History:"v200/#,"Bibliography:"v210+| ;|,/#,
("Experts:"/,v220Aa,| - |v220Ab/,v220Ac,| - |v220Ad/,v220Ae/), "Tel:
"v220Af/,"Fax:"v220Ag/#,mhu,'Assessment against the selection criteria'
/,mhl,"Assessment of documentary heritage:/,"v230Aa/, v230Ab/,v230Ac/ ,v230Ad/,
v230Ae/,v230Af/,v230Ag/,"contextuel assessment:/,"v240/, "Evaluation of
authenicity:"v250/,"Assessment of rarity:"v260/#,mhu,"Management plan:/# ,"
v270/,mhu, "Consultation:"/,mhl,v280Aa/,v280Ab/,v280Ac/#,mhu, "Nominator:"/,
mhl,"Name:"v290Aa/,"Relationship to documentary heritage:"v290Ab/, "Contact
person:"/,v290Ac,| - |v290Ad/,"Address:"v290Ae,I - Iv290Af/,v290Ag/, "tel:" v290Ah/,
"Fax:"v290Ai/#,mhu,"Risk:"/,mhl,"Nature and scope threats:"v300Aa/, v300Ab/,
v300Ac/,v300Ad/,v300Ae/#,mhu,"State of preservation:"/,"Present physical
condition:"v310/,"History of preservation:"v320/,"Current preaervation
policy:"v330/,"Responsible for preservation:"v340/#
53
MEMORY OF THE WORLD
REGISTER - DRAFT NOMINATION
FORM
The following minimum information is to be supplied with nominatidns of documentary heritage
for the Memory of the World Register. In the case of documentary heritage which is in several
locadons, or has several owners or custodians, full details of each component, owner or custodian
are to be provided.
Nominations and any supporting information should be sent to the Secretariat, Memory of the
World Programme at (insert contact address).
PAJRTA - ESSENTIAL INFORMATION
1.
Location 1
1.1 Name of documentary heritage
1.2 Country
1.3 State, province or region
1.4 Address
1.5 Name of organization (if appropriate)
•2.
Legal Infonnation
2.1
2.2
2.3
Owner (name and contact details)
Custodian (name and contact details)
Legal status
(a) category of ownership (public, corporate or private)
(b) details of legal and administrative provisions for the preservation of the documentary
heritage
(c) accessibility
(d) copyright status
2.4
Responsible administration
(a) details should be given of the mechanism or organization already established or to be
established to ensure the proper management of the documentary heritage
54
3,
Identifieation
3.1
Description and inventory
3.2
Visual information, if appropriate (for example, photographs or a video of the documentary
heritage)
3.3
History
3.4
Bibliography
3.5
Name and contact details of independent people or organizations with expert knowledge about
the values and provenance of the documentary heritage
4.
Assessment agamst the Selection Criteria
4.1
Assessment of the documentary heritage against each criterion described in Section 4.4.
4.2
Contextual assessment including an assessment of the importance of a series of documents
the importance of a series of documents in a particular setting, and the assessment a^ainst
other documentary heritage.
4.3
an evaluation of the authenticity
4.4
an assessment of rarity (if appropriate)
•5.
Management pian
6.
Consultation
6.1
Details of consuitation about the nomination with the
- see below
(a) Owner
(b) Custodian
(c) relevant Regional or National Memory of the World Committee (if appropriate)
;7.
Nominator
7.1
7.2
7.3
7.4
Name
Relationship to documentary heritage
Contact person (if appropriate)
Contact details
55
PAJRT B - SXJBSIDIARY INFORMATION
This information will not be taken into account in the decision to list documentary heritage on the
Memory of the World Register, but will be included in the database as additional information.
Obviously there is overlap between some of this information and much of the information in the management plan. It will be useful to have this information for monitoring purposes.
8.
Assessment of Risk ..
8.1
Nature and scope of threats to the documentary heritage —
.
.
.
.
.
political climate —
environmental conditions physical conditions
preservation budget extent and nature of use ....
9. State of Preservation
9.1
9.2
9.3
9.4
Present physical condition History of preservation —
Current preservation policy in relation to proposed nominated documentary heritage Person or organization responsible for preservation ...
56
Annexe 5 - Questionnaire sur ies archives en peril
MEMOIRE DU MONDE
Formulaire Je proposition d'mscription
LISTE MONDIALE
DES COLLECTIONS DE
BIBLIOTHEQUES ET DES FONDS D'ARCHIVES
EN PERIL
Programme gCneral <l'infonnatiou
Organisation des Nationa Umes pour 1'educatiou, la acience ec la culfcure
TNFORMATTONS GENERALES SUH LA COLLECTION DE
BIBLIOTPV.OTJE OU LE FONPS D'ARCHIVES EN PERIL
Institution responsable:
Nom:
Adresse:
Pays:
Telephone:
Fax:
Nom et titre de la personne a contacter:
Nom de la collection de bibliotheque ou du fonds d'archives dont 1'inscription est
proposee
Statut juridique (etatique, municipal, propriete privee, etc.)
Historique
II.
DESCRIPTION DE LA COLLECTION DE BEBLIOTHEOUE OU DTI FONDS
D'ARCHIYES
II. 1.
Nombre de
H.2.
Repartition par type de document:
II.3.
Periode(s) representee(s):
II.4.
Langue(s):
n.5.
Sujet(s) / Sous-fonds:
IL6,
Etat de conservation:
II.7.
Justificntion de i'inscription sur la liste mondiale (importance
internationale, caractere unique, irrempla^able, etc.)
II.8.
Priere de signaler tout document ayant une valeur exceptionnelle (manuscrit,
document historique, archives rares, etc.)
documents / metres lineaires:
(ex.:
(manuscrits, incunables, livres rares,
cartes, films, etc.)
XV - XVIII siecie)
(Priere de decrire 1'etat physique par categorie de
support: papier, soie, parchemin, cuir, film noir et blanc,
bande magnetique, etc.)
nationale /
III.
DANGERS ET MESURES DE PROTECTTON
III.1. Situation a risque - Priere d'indiquer queis dangers guettent la collection de
bibliotheque ou le fonds d'archives
HI. 1.1.
Peril prouve (danger prouve et imminent, tel qu'une alteration grave des
materiaux, etc.)
Mise en peril (menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles, teUes
qu'une carence d'une politique de conservation, conflit arme, etc.)
HI.2.
Mesures de protection deja prises
m.3.
Mesures de protection envisagees
Annexe 6 - Questionnaire sur les activites de preservation
A. INFORMATIONS GENERALES CONCERNANT VOTRE BIBLIOTHEQ.UE
Cette parte conceme votie StabSssemenVorgcrnisme. sa btoUothdque et son personnel.
Al. Identiiiccrtion
Al.l
Nom de 1'institution / etablissement / orgcmisme
Al.2
Nom de la bibliotheque (s'il est dilferent)
A1.3
Directeur de la bibliotheque (nom et titie)
Al.4
Adresse de la bibliotheque (Indiquer §galement radresse postale sl el!e estdiMSrente)
Al.5
Telephone :
... Cen indiquani si possible Se code intemational)
Al.6
Fax :
... (en Indiqucnt si possible !e ccde intemationcj)
Al.7
email :
Al.8
Q.uestionnaire rempli par
Date
Nom :
Titie / fonction :
A2. Type de bibliotheque
He cocherz quMne seule case. celle qui correspond ie mieux d votre bibiioth&que
A2.1
Bibliotheque nationale
•
A2.2
Bibliotheque de region ou de province
•
A2.3
Bibliotheque municipale
•
A2.4
Bibliotheque de recherche
(dependant d'un institut de recherche ou d'une scciete savcnte).
•
A2.5
Bibliotheque gouvernementale ou d'organisme officiel
•
A2.6
Bibliotheque d'organisme religieux
•
Bibliotheque d'entreprise
•
A2.7
A2.8
-
Bibliotheque univenitaire ou d'autres institutions
d'enseignement superieur
•
A2.9
Bibliotheque de musee ou de galerie d'art
•
A2.10
Autre - A decrire SVP
a
A3. Personnel de la biblictheque
A3.1
Combien de personnes sont employees a plein temps au sein de votre
bibliotheque 7
En cas d'emp!oi a temps partiel. calcuSez f^qulvaience.
61
B. INFORMATIONS GENERALES CONCERNANT VOS COLLECTIONS
Cette partie decrit les dccuments que vous possedez et vous demande une estlmation globale de vos
collections.
BL Livres, documents imprimes et manuscrits
Indiquez le nombrB de metres linecoies de rayonnages (ne cochez quXine seule case d> droite de Chaqxje type de
document).
Documents
Aucun
plusdelO
metres
10-1CX3
metres
100-1 OCO
metres
1 OCO metes
etpics
Bl.l
Livres
O
D
D
D
D
Bl.2
Revues.
publications en serie
•
•
•
O
D
Bl.3
Joumaux
•
•
•
•
•
Bl.4
Documents d'archive,
0
0
0
0
0
•
•
•
O
D
o
•
o
•
•
manuscrits
Bl.5
Autres documents
proches du iivre,
a decrire SV?
B2. Non-livres
Indiquez le nombre de dccuments conserves tne cccher quXine seule case d droiie de ehaque type de docurnenO.
Bocuments
B2.1
negatifs photo,
tirages, films de
cinema
Aucun
+de 10
10-100
1C0-10C0
+del000
dccuments documents documents dccuments
•
•
•
•
•
documents plans - cartes
alfiches, dessins,
estampes
•
•
•
•
•
•
•
•
O
0
Enregistrements sonores bandes, disques,
cylindres
•
•
•
•
•
B2.5
Mcroformes - microfilms,
microfiches
•
O
•
•
•
B2.6
Autres (ex. peintuxes,
manuscrits sur feuilles de
latanier) - A decrive SVP
B2.2
B2.3
documents electroniques
bandes video, videodisques, disquettes,
listings d'ordinateur,
bandes magnetiques,
CD
B2.4
C. DOCUMENTS AYANT UNE PORTES NATIONALE
On utilise ce terme de "portee nationaie" pour decrire toute collectton et/ou documeht essentiel poui
garder tiace de1'ensembie du patrimoine culturel de votre pays. La perte de ces documents
empecherait toute reconstitution de la memoire de votre pays. Ces documents doivent etre conserves
de ta<;on permanente : dans la plupart des cas sous leur forme originale mais partois a cause de
1'instabilite du support origincd. sous torme de copies realisees sur un support plus stabie.
Cl. Politiques et moyens
Cochez une seule case a droite de chaque question. - Si vous repondez par oui. donner quelques
breves tndications.
Non
Oui
Commentaire
Cl.l
Votre pays a-t-il une loi sui le depot
legal ou d'autres dbpcsitions
concemant le depdt
O
•
Cl.2
C1.3
Cl.4
Si vous avez repondu oui a la question
Cl.l, votre bibliotheque req:oit-elle des
documents par le biais du depdt legal ?
•
•
"Votre pays a-t-il une politique officielle
concemant l*identification des dccuments
ayant une portee nationale ?
•
•
Votre bibliotheque a-t-elle une politique
ou des procedes p>ermettant dldentifier
les documents ayant une portee
nationale ?
0
0
C2. Collections ayant une portee nationale
Cochez la case correspondant au pourcentage des documents ayant une portee
nationale dans les collections de votre bibliotheque.
Support
Tous la plumrt la moitie quelques-uns
75 %
100 %
50%
25 %
auci
0%
C2.1
Livre
•
•
•
•
•
C2.2
Revues, publications
en serie
•
•
•
•
•
C2.3
Joumaux
•
•
•
•
•
C2.4
Documents d'archive,
manuscrib
•
•
•
•
•
Negatits photo. tiiages,
tilms de cinema
•
•
•
•
•
Documents plans cartes, affiches,dessins,
estampes
•
•
•
•
•
Documents electroniques bandes video, videodisques,
listings d'ordrnateur, bandes
magnetiques, CD
•
•
•
•
•
Enregistrements sonores bandes, disques,
cylindres
•
•
•
•
•
C2.9
Microfoimes - microfilms
microfiches
•
•
•
•
•
C2.10
Autres - A decrire SVP
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
C2.5
C2.6
C2.7
C2.8
•
C3, Ideniiliccrtion des collections et documents oyant une portee nationale
Decrivez les 5 collections ou documents de tres grande portee nationale conserves par votre
bibliotheque. Indiquez btievement pourquoi ils sont importants et leui etat de conservation. Ceciivez
en quelques mots les actions de conservation deja entreprises et les actions necessaires a envisager
(Pri&re dXitiSser une machine a 6crire ou d'6crire en lettres cxrpitales).
C3.1
Document ou collection : Nom :
Raison de son irnportance :
Condition:
Bonne •
Moyenne •
Mauvaise •
Actions de conservation deja entreprises ou necessaires :
C3.2
Document ou coliection : Nom :
Raison de son importance :
Condition:
Bonne •
Moyenne •
Mauvaise •
Actions de conservation deja entreprises ou necessaires
C3.3
Document ou collection : Nom
Kaison de son importance :
Condition:
Bonne •
Moyenne •
Mauvaise •
Actions de conservation deja entreprises ou necessaires :
C3.4
Document ou collection : Nom :
Raison de son importance :
Condition:
Bonne •
Moyenne •
Mauvaise •
Actions de conservation deja entreprises ou necessaires
C3.5
Document ou collection : Nom :
Raison de son importance :
Condition:
Bonne •
Moyenne •
Actions de conservation deja entreprises ou necessaires :
Mauvaise •
C4. Identificcrtion des collections et documents importants pour d'aut:es
pcrys
z
C4.1 Vobe blbliotheque pxDssede-t-elle des collections ou documents presentant une
grande importance pour un autre pcrys,
Non O
Oui O
Sl "oui" decrivez les 5 collections ou documents les pius importants appartenant a cette categorie.
indiquez brievement pourquoi ils sont importanb. Indiquez leur etat general et decrivez en quelques
mots les actions de conservation deja entreprises et les actions necessaiies a envisager (Pri6re dxihiser
une machine d 4crire ou d'£crire en ccpitaies).
C4.2
Document ou collection. Nom :
Eaison de son importance :
Condition:
Bonne O
Moyenne •
Mauvaise •
Actions de conservation deja entreprises ou a envisager :
C4.3
Document ou collection. Nom :
Eaison de son importance :
Condition:
Bonne •
Moyenne •
Mauvaise •
Actions de conservation deja entreprises ou d envisager :
C4.4
Document ou collection. Nom :
Raison de son importance :
Condition:
Bonne •
Moyenne
•
Mauvaise •
Actions de conservation deja entreprises ou a envisager :
C4.5
Document ou coUection. Nom :
Raison de son importance :
Condition:
Bonne •
Moyenne •
Mauvaise •
Actions de conservation deja entreprises ou d envisager:
C4.6
Document ou collection. Nom :
Raison de son importance :
Condition:
BonneO
Moyenne
•
Actions de conservation deja entreprises ou a envisager:
Mauvaise •
D. PROCEDES ET POLITIQUES DE CONSERVATION
Cette partie traite de la conservation et du traitement des documents de portee nationale.
Dl. Proccdes concemant les livres et assimiles.
Indiquez si votre bibllotheque utiiise de facjon habituelle les procedes suivants concemant les Uvres et
assimiles de portee nationale en cochant la case correspondante. Si vous repondez "oul",
commentez brievement le genre de documents traites et leur nombre.
Dl.l
Reliure des revues / publications
en serie
Non
Oui
•
•
Dl.2
Reliure des joumaux
•
•
Dl.3
Mise sous boite des journaux
•
•
Dl.4
Mise sous bolte des revues /
pubiications en serie
•
•
Dl.5
Reparaiion des reliures
•
•
Dl.6
Petiies reparations des pages
dechirees ou endommagees
•
•
Dl.7
Autres - description
•
•
Commentaire
D2. Procedes de reproduction
Indiquez si votre bibiiotheque utilise de tagon habitueile les prccedes suivants concemant la
reproduction de documents a portee nationale en cochant la case correspondante.
Indiquez la quantite et le type de documents traites, et le cas echeant, les'normes utilisees
Non
Oui
D2.1
Microfilmage des joumaux
•
•
D2.2
Microfilmage d'autres documents
papier cassants ou fragiles
•
•
D2.3
Repertoire des matrices de
microformes
•
•
D2.4
Gestion centralisee des informations
bibliographiques.
Si "oui* indiquez laquelle
•
•
D2.5
Reproduction des
photographies
•
•
D2.6
Copie des bcmdes magnetiques
audio
•
•
D2.7
Copie des films ou des video
•
•
D2.8
Numerisation
•
•
D2.9
Autres - A decrire SVP
D
•
O
•
Commentaire
—
66
D3. Installcticns et equipement de preservation et de conservalion
Indiquez si votre etablissement utllise des lccaux ou equipements suivants en cochant la case
conespondante. Pour les rubriques marquees d'un * decrivez dans la colonne commentaire les
equipements ou procedes utilises.
Non
disponible
D3,
Atelier de
restauration
D3.2
Thermocolleuse * •
D3.3
Pulpeuse *
D3.4
Machine a cliver *•
D3.5'
Oui
disconlble
dans 1'etablissement
Oui
Commentaiie
disponible
auleurs
Atelier de reliure •
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
D3.6
Desacidification
de masse *
•
•
•
D3.7
InstaBcrtion de desinlection / etuve* •
•
•
D3.8
Laborcrtoire de prises
de vue
(microfilms)
•
•
•
•
•
•
•
•
•
D3.9
•
•
Autres - A decrire SVP
D4. Traitements de preservation et de conservation
Indiquez si votre bibliotheque pratique les traitements suivants sur des documents d'importance
nationale en cochant la case correspondante.
Si vous repondez "oui", inaiquez brievement le genre et la quantite de documents d'importance
nationaie traites, ainsi que les materiels et/ou les equipements utilises.
Non Oui
D4.1
Desacidification a l'unite
•
•
D4.2
Desacidification de masse
•
•
D4.3
Clivage du papier
•
•
D4.4
Comblage du papier
•
•
D4.5
Thermocollage du papier
•
•
D4.6
lestauration du papier
..•
•
D4.7
Autres - A decrire SVP
•
•
•
•
Commentaire
——
—
—
———
67
D5. Procedes de preservcrtion preventive.
Indiquez si votre bibliotheque ufflise les procecies suivants poui les documents cTimportance nctionae
en cochant la case coriespondante. Si vous repondez "oui" indiquez brievement liTirequence de vos
interventions et, le cas echeant, les methodes utilbees.
Non Oui
•
D5.1
Nettoyage du sol
D5.2
Nettoyage des etageres
•
•
D5.3
Controle de
1'environnement
•
•
D5.4
Enquete sui 1'etat des
collections
•
•
D5.5
Detection de la presence
d' insectes
•
•
D5.6
Existence d'un plan de
prevention des desastres
et dXm plan dlntervention
•
•
O
O
O
O
D5.7
•
Commentaire
Auties - A decrire SVP
D6. Conditions materielles de stockage.
Cochez 1'une des cases a droite indiqucnt le pourcentage de documents dlmportcnce ncrtionale
stccke de cette fa^on.
Conditions
D6.1
Tous la plupart
100%
75%
Dans des locaux propres •
D6.2
Dans des locaux surs
D6.3
Dans des locaux avec
la moitie quelques-uns
50%
25%
crucun
O
o
o
O
o%
o
o
O
o
o
air conditionne pendant les
heures de travail
•
a
o
O
o
D6.4
Dans des locaux avec
air conditionne 24h sur 24
a
o
O
O
0
D6.5
Dans des locaux dotes
dXm envlronnement
particulier 24h sur 24
o
a
Q
O
0
Dans un batiment civec
un systeme efficace de
detection incendie
o
o
O
O
o
Dans un batiment avec
un systeme efficace de
lutte contre 1'incendie
o
o
o
o
a
Dans des rayonnages
appropries a chaque type
de document
a
D
o
a
o
o
o
o
o
0
D6.6
D6.7
D6.8
D6.9
Dans des boltes d'archive:
D6.10
Autres - A decrire SVP
appropriees
D7. Mesures generales de preservation
Votie fcibllotheque a-t-elle mis sur pied les procedes, plans ou politiques de pteservation suivcr.ts ?
Ccehez la case correspondante. Indiquez brievement si necessatre la date dachevement ou de rmse
a jour.
Non CM
D7.1
Avez-vous ledige une
politique de preservation ?
•
•
D7.2
Si "oui" s'integre-t-elle a
une politique nationale?
•
•
D7.3
Avez-vous redige un
piogramme de preservation
•
•
D7.4
Si "oui* fait-il partie d\in
prcgramme national ?
•
•
D7.5
Plan ecrit de prevention des
desastres et plan ecrit
d'intervention
.•
•
Vos locaux sont-ils adaptes
au stockage de documents
de portee nationale
•
•
Y-a-t-il eu une etude sur
1'etat de vos collections
•
•
D7.6
D7.7
Commentaiie
—
—
———
—
E. FORMATION DU PERSONNEL DE CONSERVATION .
II ny a pas, a Techelon intemational, de definition explicitant le titie de restaurateur ou de technjcien
de la restauration mais les termes suivants sont generalement utilises et adoptes dans ce
questionnaire.
Restauiateuis : ont generalement un diplome universitaire sur la conservation et ont suivi un stcge
d'application d'un an minimum.
TpfHnirieos : ont suivi une iormation dans une ecole professionnelle ou equivalente ou bien cnt ete
formes sur le tas.
Poui les besoins du questionnaire les relieuis sont considefes comme des techniciens sauf s'ils ont suivi
un cursus universitaiie sui la conservation.
El. Formation concemant la conservation des documents de bibliotheque
Indiquez si les cours suivants concemant la conservation et compoitant une formation sur les
documents de bibUotheques sont dispensfe dans votre pays, Si vous repondez "oui" indiquez 1'endroit
ou ces cours sont dispenses et leur duree.
Non
CM
Commentaire
El.l
Maltrise ou plus
(4 ans d'etudes superieures)
•
•
——
El.2
Licence ou equivalent
(3 ans d'etudes superieures)
•
•
——
El.3
Brevet de technicien superieur
(apres le baccalaureat)
•
•
•
•
El.4
Autres - A decrire SVP
—
69
E2. Effectiis des restaurateurs
Indiquez le nombre de restaurateurs que votre bibliotheque emploie possedcmt les
dipldmes suivants. Indiquez si leur tormation s'est effectuee dans vobe pays, dans d'autres
pays, ou dans les deux.
Nombre
Commentaire
E2.1
Maitrise ou plus
(4 ans d'etudes superieures)
E2.2
Licence ou equivalent
(3 ans d'etudes superieures)
E2.3
Brevet de technicien superieur
(apres le baccalaureat)
E2.4
Autres - A decrire SVP
E3. Formation des techniciens de la conservation.
Indiquez si les couis suivants sur la consen/ation des documents de bibliotheque sont dispenses dcns
votre pays. Si la reponse est "oui" indiquez 1'endroit ou ils sont dispenses et leur duree.
Non Oui
E3.1
Examen ou equivalent
•
•
E3.2
Formation sur piace
•
•
E3.3
Formation dans une
•
•
autre bibliotheque
E3.4
Autres - A decrire SVP
Commentaire
—
E4. Effectifs des techniciens de la restauration
Indiquez, dara chaque categorie, le notnbre de techniciens de la conservation qu'enroloie
votre bibliotheque. Indiquez, si possible, si leur formation a ete effectuee dans votre pays,
dans d"autres pcrys ou dans les deux.
Nombre
E4.1
Examen ou equivalent
E4.2
Formation sur place
_____
E4.3
Formation dans une
autre bibliotheque
_____
E4.4
Autres - A decrire SVP
Commentaire
E5. Formation de sensibilisation a la preservation.
Indiquez si votre bibliotheque oflre au personne! et aux utilisateurs une formation de sensibiliscfjcn a
la preseivation. Si vous repondez "oui", detaillez brievement le mcde, la duree et la frequence ae cette
formatlon.
E5.1
Formation du personnel
Non • OuiQ
Mode
Buree
Frequence
E5.2
Fomiation des utilisateur
Non •
Cui•
Mode
Duree
Frequence
F. COOPERATION INTERNATIONALE
Le succes du programme Memoire du Monde dependra en partie de la ccoperation qui s'etabliia
entre les bibliotheques du monde. On peut prevoir que telle ou telle bibliotheque puisse beneficier
grace a la cooperation de 1'aide de programmes deja existants.
Fl. Connaissance du Programme Memoire du Monde
(coches la case conBspondante). Si vous
Fl.l
Fl.2
repondez "oui", donner de breves explications.
Connaissiez-vous le programme
Memoire du Monde avcmt de
recevoir le questionnaire
Non
CXii
Commentaires
•
•
_________
Souhaitez-vous recevoir des
renseignements complementaires
concemant ce programme.
•
F2. Participation future au programme
tcochez ta case correspondanie) si
vous repondez "oui" donnez de breves explications.
Non
Oui
•
•
F2.1
Votre bibliotheque souhaite-t-elle
participer a ce programme ?
F2.2
Avez-vous dans votre bibliotheque
un projet "Memoiie du Monde"
a proposer ?
•
•
Commentaires
3
3
UNESCO / ICA
QUESTIONNAiRE ON DESTRUCTION OF ARCHIVES 1900-1994
<D
1
plcasc, usc onc sct of forms pcr repository
please, usc lypewritcr
Section A /
A1
I
0
$5
<0
c*
Identification
Name of organization
o"
A2
5
§"
Full address of
organization
A3
Namc of repository
A4
Full address of
repository if not
idcntical to A2
A5
Name of respondent
0)
1
6
0
1
<D
s
(n
&
A6
Function of
respondcnt
A7
Telephonc
A9
Questions B-F
applicable to
organization
A8
yes
110
I
Fax
If no, please return form A by return mail to Mr Joan van Aibada, Stck 13, 3311 XS Dordrccht, Netherlands
If
yes,
complctc all qucstions, and remrn all forms to Mr Joan van Albada, prior to November l, 1994,
Memory of Ihe Workl / /
-4
to
CD
<D
3
&
3
3
03
<Q
Section B / Destruction
Quantity of destroyed documents
B1
Toial of destroycd documents, as % of total of holdings :
B2
Eslimate of destroyed doeuments, in shelf metres ;
IB3
Canses of deslruction
75 - 100 %
m
Year of event(s)
Type of maierials
manuscript
[T-
25 - 74 %
printcd
audio-visual
m
Do lists
exisl?
othcr
yes
J
1 - 24 %
m
Do copies of
documenis exist?
no
yes
110
Fire, accident
2
Fire, arson
3
Flooding, from outside
4
Flooding, from inside
5
Earthquake
6
Administrative order
7
Civil disorder
8
Armed conflict
9
Removcd by occupying force
10
Other, please specify:
|
|
11
12
13
14
15
U)
Memory of the World
/2
Section B
14
/ Destruction 75-100 %
/ List of available related substitutes
/ List of related enclosures mailed to rapporteur
Title(s) offonds that have been desiroyed (75-100 %)
Destroyed docaments
in shelf metres
Enclosures mailed lo rapporteur
Substituies available
invcntory of fond
ycs
1
of
m
?
of
m
of
m
of
m
5
of
m
6
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
4
7
8
9
10
11
12
13
14
15
-fx
110
ycs
no
official report on event
yes
110
Memory of the Workl / i
Section B
B5
/ Destruction 25-74 %
/ List of available related substitutes
/ List of relatcd enclosures mailed to rapporteur
Tiile(s) of fonds that have been destroyed (25-74 %)
Destroyed documents
in shelf ntetres
Enclosures tnailed to rapporteur
Substitutes available
inventory of fond
yes
1
of
m
2
of
m
3
of
tn
4
of
m
5
of
m
6
of
m
7
of
m
8
of
m
9
of
m
10
of
iii
11
of
m
12
of
m
13
of
m
14
of
ni
15
of
m
110
ycs
no
official report on event
yes
no
Memory of the Worhl / 4
Section B
B6
/ Destruction 1-24 %
/ List of available related substitutes
/ List of related enclosures mailed to rapporteur
Tiile(s) of fonds thai havc been destroyed (1-24 %)
Destroyed documents
in sheif metres
Enclosures mailed to rapporteur
Substititles avaiiabie
invenlory of fond
yes
!
of
m
2
of
m
3
of
m
4
of
m
5
of
m
6
of
m
7
of
m
8
of
m
9
of
m
10
of
m
11
of
m
12
of
m
13
of
m
14
of
m
15
of
m
no
yes
110
official rcpori on event
yes
no
Memory of Ihe Workl / 5
Section C / Damage
Quanlity of seriously damaged documents
Ct
Tolal of heavily damaged doeumcnls, as % ot total of holdings
C2
Eslimatc of heavily damagcd documents, in shelf mctcrs
C3
Catises of clamage
manuscripl
prinied
audio-visuai
Do copies of
documents exist?
Do lists
exist?
Type of materials
oihcr
yes
m
m
m
Year of event(s)
24 %
25 - 74 %
75 - 100 %
no
yes
no
Fire, accident
Firc, arson
Flooding, from outside
Flooding, from inside
Earthquake
Administralive ordcr
Civil disorder
Armed conflict
Damaged by occupying force
Olher, plcase spccify:
11
12
13
14
15
-j
-4
Memory of the World / 6
Section C
C4
/ Damage 75-100 %
/ List of available related substitutes
/ List of related enclosures mailed to rapporteur
Tit!e(s) offonds thai have been damaged (75-100 %)
Damaged docwnents
in shelf inetres
Enclosures maiied to rapporteur
Substitutes available
hiventory of fond
yes
-4
oo
1
of
m
2
of
m
3
of
m
4
of
m
5
of
m
6
of
ni
7
of
rn
8
of
m
9
of
ni
10
of
m
11
of
m
12
of
m
13
of
m
14
of
m
15
of
rn
110
yes
no
official report on cvent
yes
no
c?/ /Zif World / 7
Section C
C5
/ Damage 25-74 %
/ List of availabie related substitutes
/ List of related enclosures mailed to rapporteur
THIe(s) of fonds thal have been damaged (25-74 %)
Damaged documents
in shelf metres
Enclosures mailed to rapporteur
Substitutes available
iiivcntory of fond
ycs
1
of
m
2
of
m
3
of
m
4
of
iii
5
of
m
6
of
m
7
of
m
8
of
m
9
of
m
10
of
m
11
of
m
12
of
m
13
of
m
14
of
m
15
of
m
110
ycs
110
officia! report on cvent
yes
110
Metnory of llie World / S
SO
Section C
C6
/ Damage 1-24 %
/ List of related available substitutes
/ List of related enclosures mailed to rapporteur
Tille(s) offonds thai have been damaged (1-24 %)
Damuged docum ents
in shelf metres
I
Enclosures mailed to rapporteur
Substitutes available
mventory of fond
yes
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
n
14
15
oo
o
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
oi"
m
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
of
m
110
ycs
no
official report on event
yes
no
-
Memory of Ihe Workl /
9
Section D / Measures implemented
Di
Measttres implemented against possible nalural and enviromnental hazards (as in B3 and C3) :
D3
Reports on actions enclosed :
ycs
110
CO
Memory of Ihe Worltl / 10
Section D / Measures implemented
D3
D4
Measures implemenled so minimize the effecis of natural and enviwnmenlal hazards (as in B3 and C3).
Reporis on aciions enclosed :
ycs
no
_____—
——-^==
oo
K>
Meinory of the Woild /II
liHiii
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising