HP | 17bII+ Financial Calculator | HP 17bII+ Financial Calculator Manuel utilisateur

HP 17bII+ Financial Calculator Manuel utilisateur
hp 17bII+ calculatrice financière
guide de l’utilisateur
Édition 2
Référence HP F2234-90003
File name : F_print_MP02-2_041028-PRINT
Print data : 2004/10/28
Avis
ENREGISTRER VOTRE PRODUIT A: www.register.hp.com
CE MANUEL ET LES EXEMPLÉS STIPULES DANS LES PRÉSENTES SONT
FOURNIS TELS QUELS ET PEUVENT ÊTRE MODIFIÉS SANS PRÉAVIS.
HEWLETT-PACKARD
COMPANY
N’OFFRE
AUCUNE
GARANTIE
CONCERNANT CE MANUEL, Y COMPRIS MAIS NON LIMITÉE AUX
GARANTIES IMPLICITES DE COMMERCIALISATION, DE NON-VIOLATION
ET DE D’APTITUDE À UN EMPLOI PARTICULIER.
HEWLETT-PACKARD CO. N’ENDOSSE AUCUNE RESPONSABILITÉ QUANT
AUX ERREURS OU DOMMAGES INDIRECTS OU ACCESSOIRES LIÉS À
L’APPROVISIONNEMENT, LA PERFORMANCE OU L’EMPLOI DE CE
MANUEL OU DES EXEMPLES QU’IL CONTIENT.
© Copyright 1987-1989, 2003 Hewlett-Packard Development Company, L.P.
Toute reproduction, adaptation ou traduction dudit manuel est interdite à moins
d’avoir obtenu au préalable le consentement écrit de Hewlett-Packard Company,
sauf conformément aux lois de droits d’auteur.
Hewlett-Packard Company
4995 Murphy Canyon Rd,
Suite 301
San Diego,CA 92123
Historique d’impression
Edition 2
File name : F_print_MP02-2_041028-PRINT
Janvier 2004
Print data : 2004/10/28
Bienvenue au hp 17bII+
Le hp 17bII+ fait partie de la nouvelle génération des calculateurs de HewlettPackard :
„ L'affichage à deux lignes a de l'espace prévu pour les messages, les invites et les
libellés.
„ Les menus et les messages indiquent les options et vous guident à résoudre les
problèmes.
„ Des applications intégrées résolvent les tâches commerciales et financières
suivantes :
„
Calculs financiers sur des flux constants. Pour les prêts, épargnes, crédit-bail
et amortissement.
„
Conversions de taux d'intérêt. Entre les taux nominaux et effectifs.
„
Calculs de flux. Calculs de flux actualisés permettant de calculer la valeur
actualisée nette et le taux de rendement interne.
„
Obligations. Prix ou rendement à une date donnée. Coupons annuels ou
semi-annuels ; calendrier 30/360 ou réel/réel.
„
Dépréciation. Utilisation de méthodes d'amortissement linéaire,
amortissement dégressif, amortissement proportionnel à l'ordre numérique
inversé des années et système de recouvrement de coût accéléré.
„
Pourcentages commerciaux. Changement de pourcentage, total
pourcentage, marge.
„
Change de devises. Calculs d'échange entre deux devises.
„
Statistiques. Moyenne, coefficient de corrélation, estimations linéaires et
autres calculs statistiques.
„
Horloge. Heure, date et rendez-vous.
„ Pour résoudre les problèmes non prévus par les fonctions intégrées dans le
calculateur, utilisez l'application Equat : introduisez une équation et recherchez
l'inconnue. C'est beaucoup plus facile que la programmation !
„ Il y a 28 Ko de mémoire réservés au stockage de données, des listes et des
équations.
„ Les informations peuvent être imprimées avec l'imprimante hp 82240 à liaison
infrarouge.
„ Deux modes de saisie vous sont proposées : le mode algébrique (ALG) ou le
mode de notation polonaise (RPN).
Bienvenue au hp17bII+
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
3
Table des matières
1
13
16
Liste des exemples
Informations importantes
17
17
17
18
18
19
19
20
22
22
23
25
26
28
28
29
30
Mise en route
Mise sous et hors tension, mémoire permanente
Réglage de contraste d'affichage
Sélection de la langue
Contenu de l'affichage
Touche préfixe (@)
Touche arrière et effacement
Calculs arithmétiques
Frappes de nombres négatifs (&)
Utilisation des touches du menu
Le menu Principal
Choix des menus et organigrammes des menus
Calculs avec des menus
Sortie des menus (e)
Effacement des valeurs dans les menus
Solutions de vos propres équations (EQUA)
Frappe des mots et des caractères : menu
ALPHAbétique
Modification de texte ALPHAbétique
Calcul de la solution (CALC)
Contrôle du format d'affichage
Nombre des décimales
Précision interne
AFFichage temporaire de TTES les chiffres
Arrondir un nombre
Échange du point et de la virgule dans les
31
32
33
34
34
34
34
35
4
Table des matières
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
35
36
37
nombres
Messages d’erreur
Modes
Mémoire du calculateur (@M)
2
38
38
38
39
40
41
41
42
43
43
44
45
46
47
48
Arithmétique
La ligne de calcul
Calculs
Utilisation des parenthèses dans les calculs
Touche de pourcentage
Fonctions mathématiques
Fonction puissance (exponentiation)
Menu Math
Sauvegarde et réutilisation des nombres
Pile des résultats
Réutilisation du dernier résultat (@L)
Stockage et rappel des nombres
Arithmétiques dans les registres et les variables
Notation scientifique
Intervalles des valeurs
3
49
50
50
50
51
51
52
52
Calculs de pourcentage en affaires
Utilisation du menu AFF
Exemples d'utilisation des menus AFF
Différence en pourcentage (DIFF%)
Pourcentage du total (%TOTL)
Marge en pourcentage du coût (MG%C)
Marge en pourcentage du prix (MG%P)
Partage des variables entre menus
4
54
54
Calcul de change de devises
Le menu EXCH
Table des matières
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
5
55
57
59
60
60
Sélection d'un ensemble de devises
Saisie d'un taux
Conversion entre deux devises
Stockage et rappel des ensembles de devise
Effacement de variables de devise
5
61
61
64
66
67
71
74
77
78
82
Calculs financiers sur des flux constants
Le menu F.CST
Diagrammes de flux financier et signes
Calculs avec le menu F.CST
Prêts
Epargne
Crédit-bail
Amortissement (AMRT)
Affichage d'un plan d'amortissement
Impression d'un plan d'amortissement
6
84
84
85
87
Conversions de taux d'intérêt
Le menu CNV.I
Conversion des taux d'intérêt
Périodes de composition différentes des périodes de
paiements
7
91
91
92
94
94
97
98
Calculs de flux
Le menu F.VAR
Diagrammes de flux financier et signes
Création d'une liste de flux
Entrée des flux
Affichage et correction de liste
Copie d'un nombre d'une liste sur la ligne de
calcul
Affectation et changement du nom d'une liste
Création ou appel d'une autre liste
98
99
6
Table des matières
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
99
99
106
Effacement d'une liste de flux et de son nom
Calculs de flux : TRI%, VAN, SUN, VFN
Autres calculs avec les données F.VAR
8
107
107
108
Obligations
Le menu DBL
Calculs d'obligations
9
113
113
115
115
116
118
Dépréciation
Le menu DEPRC
Calculs de dépréciation
Méthodes A.DEG, SOYD et A.LIN
La méthode ACRS
Dépréciation pour une année partielle
10
120
121
122
122
123
125
Total courant et statistiques
Le menu STAT
Création d'une liste statistique
Entrée des nombres et affichage du TOTAL
Affichage et correction de liste
Copie d'un nombre d'une liste sur la ligne de
calcul
Affectation et changement du nom d'une liste STAT
Création ou appel d'une autre liste
Effacement d'une liste STAT et de son nom
Calculs statistiques (CALC)
Calculs avec une variable
Calculs avec deux variables (PREV)
Ajustement de courbe et prévision
Moyenne pondérée et écart type de données
groupées
Sommations statistiques
Autres calculs avec les données STAT
125
126
126
126
127
129
131
136
137
138
Table des matières
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
7
11
139
139
140
141
142
142
142
143
145
145
146
147
148
148
149
12
151
151
154
155
156
159
159
160
160
161
161
162
8
Heure, rendez-vous et arithmétique de date
Affichage de l'heure et de la date
Le menu TMPS
Fixer la date et l'heure (D.&H)
Changement de format de l'heure et de la date
(D.&H)
Réglage de l'horloge (RGLR)
Rendez-vous (R-V)
Affichage et fixation d'un rendez-vous (R.V1-R.V10)
Accusé réception d'un rendez-vous
Rendez-vous oubliés
Effacement des rendez-vous
Arithmétique sur les dates (CALC)
Détermination du jour de la semaine pour une
date quelconque
Calcul du nombre de jours entre deux dates
Calcul des dates passées ou futures
Résolution d'équation
Exemple d'utilisation de l'application EQUA :
prévisions des ventes
Le menu EQUA
Entrée d'équations
Calculs avec les menus de l'application EQUA
(CALC)
Mise au point d'une équation (EDIT)
Nom d'une équation
Recherche d'une équation dans la liste de
l'application EQUA
Variables partagées
Effacement des variables
Suppression des variables et des équations
Suppression d'une équation ou de ses variables
(SUPPR)
Table des matières
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
162
163
164
167
173
175
176
177
178
179
180
13
14
183
184
184
184
185
186
Suppression de toutes les équations ou de toutes
les variables de l'application EQUA (@c)
Rédaction des équations
Contenu d'une équation
Fonctions de l'application EQUA
Expressions conditionnelles avec IF
Fonction de sommation (∑)
Accès aux listes F.VAR et STAT à partir de
l'application EQUA
Création des menus pour des équations multiples
(Fonction S)
Fonctionnement de l'application EQUA
Arrêt et relance de la rechercher itérative
Entrée d'estimations
188
188
189
Impression
Alimentation de l'imprimante
Impression avec interligne
Impression du contenu de la ligne de calcul (P)
Impression d'autres informations (@p)
Impression des variables, des listes et des rendezvous (LISTE)
Impression des messages (MSGE)
Impression automatique (AUTO)
Interruption de l'impression
190
190
190
191
193
195
197
199
200
Exemples supplémentaires
Prêts
Intérêt annuel simple
Rendement d'une hypothèque escomptée
Taux de rendement annuel d'un prêt avec frais
Prêt avec période d'appoint
Hypothèques canadiennes
Paiements en avance (crédit-bail)
Épargnes
Table des matières
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
9
A
200
202
205
207
208
211
213
215
216
216
218
Valeur d'un fonds avec retraits réguliers
Dépôts nécessaires pour une épargne d'étude
Valeur d'un compte exonéré d'impôt
Valeur d'un compte non exonéré
Taux de rendement interne modifié
Prix d'un contrat d'assurance
Obligations
Rachat d'effet
Statistiques
Moyenne mobile
Chi-carré (χ2) Statistiques
221
221
221
223
224
224
226
227
228
229
229
229
231
234
236
237
Assistance, piles, mémoire et maintenance
Demande d'aide pendant l'utilisation du calculateur
Réponses aux questions fréquemment posées
Alimentation et piles
Témoin de faible charge
Installation des piles
Gestion de la mémoire du calculateur
Réinstallation du calculateur
Effacement de la mémoire permanente
Précision d'horloge
Environnement
Votre calculateur doit-il être envoyé au service aprèsvente
Vérification du fonctionnement du calculateur : Test
automatique
Garantie
Informations
Information sur la réglementation
Déclaration du bruit
238
238
Détails sur les calculs
Calculs TRI%
230
B
10
Table des matières
File name : F_print_MP03_050426-PRINT.doc
Print data : 2005/4/27
238
239
239
240
240
242
247
247
248
248
248
249
249
250
251
251
252
253
253
253
254
254
Résultats possibles du calcul de TRI%
Interruption et relance du calcul de TRI%
Stockage d'une estimation pour TRI%
Calculs avec l'application EQUA
Solutions directes
Solutions itératives
Équations utilisées par les menus intégrés
Fonctions financières
Calculs de pourcentage en affaires (AFF)
Calculs financiers sur des flux constants (F.CST)
Amortissement
Conversions de taux d'intérêt
Calculs sur des séries de flux
Calculs d'obligation
Calculs de dépréciation
Sommations et statistiques
Prévisions
Équations utilisées dans le chapitre 14
Hypothèques canadiennes
Calculs avec périodes d'appoint
Paiements anticipés
Taux de rendement interne modifié
C
255
Organigrammes des menus
D
262
262
262
263
264
265
265
266
267
268
RPN : en résumé
À propos de RPN
À propos de RPN et hp 17bII+
Définition du mode RPN
Comment trouver les fonctions RPN
Calculs en mode RPN
Calculs arithmétiques modifiés par le mode RPN
Arithmétique élémentaire
Calculs avec STO et RCL
Calculs en chaîne− sans paranthèses !
Table des matières
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
11
E
270
270
271
271
272
273
274
275
275
276
276
277
RPN : La pile opérationnelle
Qu'est-ce qu'une pile opérationnelle
Passage en revue du contenu de la pile
Échange des registres X et Y dans la pile
Arithmétique et pile opérationnelle
La fonction ENTER
Effacement des nombres
Le registre DERN X
Récupération des nombres du registre DERN X
Réutilisation des nombres
Calculs en chaîne
Exercices
F
278
RPN : Exemples choisis
285
Messages d’erreur
291
Index
12
Table des matières
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Liste des exemples
La liste suivante groupe les exemples par catégories.
25
29
40
177
190
50
51
51
52
53
157
Mise en route
Utilisation des menus
Utilisation de l'application EQUA
Arithmétique
Calcul d'intérêt simple
Conversions d'unité
Intérêt simple avec taux annuel
(exemple RPN page 278)
Calculs d'affaires courants
Différence en pourcentage
Pourcentage du total
Marge en pourcentage du coût
Marge en pourcentage du prix
Utilisation des variables partagées
Rendement des actions
57
58
59
Calcul de change de devises
Calcul d'un taux de change
Stockage d'un taux de change
Conversion de dollars de Hong Kong en dollars U.S.
68
69
70
71
Calculs financiers sur des flux constants
Prêt automobile
Prêt immobilier
Hypothèque avec paiement libératoire
Compte épargne
Liste d'exemples
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
13
73
74
75
80
82
171
191
193
194
196
197
198
200
200
202
206
207
212
86
88
14
Compte d'un plan d'épargne de retraite personnel
Calculs des paiements d'un crédit-bail
Valeur actuelle d'un crédit bail avec paiements
anticipés et option d'achat
Affichage d'un plan d'amortissement pour une
hypothèque
Impression d'un plan d'amortissement
Calcul pour un prêt avec période d'appoint
Hypothèques escomptées
Taux d'intérêt annuel pour un prêt avec frais
(exemple RPN page 278)
Prêt du point de vue du prêteur
(exemple RPN page 279)
Prêt avec période d'appoint
Prêt avec période d'appoint et paiement libératoire
Hypothèques canadiennes
Crédit-bail avec paiement anticipé
Fonds avec retraits réguliers
Épargne pour étude (exemple RPN page 280)
Compte exonéré d'impôts (exemple RPN page 282)
Compte non exonéré (exemple RPN page 284)
Contrat d'assurance
Conversions de taux d'intérêt
Conversion du taux nominal en taux effectif
Solde d'un compte épargne
96
101
103
104
209
Calculs de flux
Entrée des flux
Calcul de TRI% et de la VAN pour un investissement
Investissement avec flux groupés
Investissement avec revenus trimestriels
TRI modifié
110
111
Obligations et effets
Prix et rendement d'une obligation
Obligation avec option Call
Liste d'exemples
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
112
213
215
Obligation avec zéro-coupon
Rendement à maturité et au Call
Prix et rendement d'un effet racheté
115
117
119
Dépréciation
Dépréciation dégressive
Déductions ACRS
Dépréciation pour une année partielle
124
127
132
136
217
219
Total courant et statistiques
Solde d'un compte chéquier
Moyenne, médiane et écart type
Ajustement des courbes
Moyenne pondérée
Moyenne mobile en fabrication
2
Jets de dés ( χ )
142
146
149
150
Heure, alarmes et arithmétique de date
Réglage de l'heure et de la date
Effacement et définition d'un rendez-vous
Calcul du nombre de jours entre deux dates
Calcul d'une date future
174
181
Utilisation de l'application EQUA
Rendement des actions
Prévisions des ventes
Utilisation d'une fonction (USPV) de l'application
EQUA
Fonctions IF emboîtées
Utilisation des estimations pour une solution itérative
188
Impression
Impression automatique d'un calcul arithmétique
157
164
171
Liste d'exemples
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
15
Informations importantes
„ Prenez le temps de lire le chapitre 1 qui vous donne un aperçu du
fonctionnement du calculateur et introduit les termes et les concepts utilisés
tout au long du manuel. Après la lecture du chapitre 1, vous serez prêt à
commencer l'utilisation de toutes les fonctions du calculateur.
„ Vous avez le choix entre le mode de saisie algébrique (ALG) ou le mode de
notation polonaise (RPN). Dans tout le manuel, le signe
v en marge
indique que les exemples ou les frappes doivent être exécutés différemment
en mode RPN. Les annexes D, E et F expliquent comment utiliser le
calculateur en mode RPN.
„ Étudiez les caractéristiques du calculateur qui correspondent au problème
que vous voulez résoudre. Vous pouvez utiliser pour cela la table des
matières, l'index, la liste des exemples ainsi que les organigrammes des
menus de l'annexe C (feuilles à champ doré).
„ Avant d'aborder les calculs financiers, nous vous recommandons d'étudier
attentivement la façon dont le calculateur utilise les valeurs positives et
négatives dans les calculs. Consultez pour cela les pages64 et 92.
„ Pour de plus amples informations sur des types de calculs spécifiques,
consultez le chapitre 14, « Exemples supplémentaire ». Ce chapitre est une
excellente référence pour ceux qui apprennent mieux à l'aide d'exemples.
16
Informations importantes
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
1
Mise en route
v
Ce symbole en marge identifie les séquences de frappes données
en mode algébrique (ALG) ; elles sont effectuées différemment en
mode RPN. Les annexes D, E et F expliquent comment utiliser le
calculateur en mode RPN.
Le mode RPN n'influence que les calculs arithmétiques ― toutes les autres
opérations, y compris l'utilisation du mode EQUA, sont identifiées en modes
RPN et ALG.
Mise sous et hors tension, mémoire permanente
Pour allumer le calculateur, appuyez sur C (effacement) (remarquez « ON
» sous la touche). Pour éteindre le calculateur, appuyez sur @ puis sur C.
Cette fonction est appelée o (remarquez « OFF » au-dessus de la touche).
Le calculateur étant doté d'une mémoire permanente, les informations qu'il
contient sont conservées même lorsque le calculateur est éteint.
Pour économiser les piles, le calculateur s'éteint automatiquement après de
10 minutes d'inactivité.
) en haut de l'affichage vous indique de
L'indicateur de faible charge (
remplacer les piles le plus tôt possible. Suivez pour cela la procédure décrite en
page 224.
Contraste d'affichage
La luminosité de l'affichage dépend de l'éclairage, de l'angle de vision et des
niveaux de contraste choisi. Pour modifier les contrastes d'affichage, maintenez
la touche C enfoncée et appuyez sur + ou -.
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
17
Sélection de la langue
Le calculateur affiche les informations en six langues. La langue utilisée
initialement par le calculateur est définie par défaut à l'usine. Pour changer de
langue :
1. Appuyez sur @ >.
2. Appuyez sur ¦ pour afficher le menu INTL, qui signifie International.
3. Appuyez sur la touche du menu correspondant à la langue souhaitée.
Tableau 1-1. Touches des langues
Touche
Description
b
Allemand
c
Anglais
d
Espagnol
e
Français
f
Italien
g
Portugais
Contenu de l'affichage
Libellés des menus La ligne inférieure de l'affichage contient les libellés de six
menus principaux (zones de travail) du calculateur. Ces menus sont décrits en
détail à la suite dans ce chapitre.
La ligne de calcul. La ligne de calcul est l'endroit où sont affichées les
informations entrées et les résultats des calculs.
Témoins affichés. Les symboles représentés ci-dessous sont appelés des témoins.
Chacun de ses témoins a une signification particulière.
18
1: Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Préf (@ ) est
actif.
(page 19)
Envoi d'information à
l'imprimante.
(page 183)
Alarmes
déclenchées
(ou oubliées).
(page 145)
Piles faibles.
(page 223)
Témoins
Ligne de
calcul
Curseur
Menu labels for the MAIN menu.
Pour afficher le menu PRINCIPAL,
appuyez sur @A (c.-à-d, appuyez
d'abord sur @ , puis sur e).
La touche Préfixe (@)
Certaines touches possèdent une deuxième
dessus de la touche. La touche Préfixe en
opérations. A titre d'exemple, une pression
pression sur C était le calculateur.
L'indication imprimée au-dessus de la touche
fonction imprimée en couleur aucouleur vous donne accès à ces
momentanée sur @ , suivie d'une
pour cette fonction est @o.
Une pression sur @ allume le témoin de préfixe (
). Ce symbole reste
allumé jusqu'à ce que vous appuyez sur une autre touche. Si vous appuyez sur
.
@ par erreur, appuyez à nouveau sur @ pour éteindre le témoin
Touche arrière et effacement
Les touches suivantes effacent les fautes de frappe, des nombres entiers ou
même des listes de données.
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
19
Tableau 1-2. Touches d'effacement
Touche
Description
<
Retour arrière ; efface le caractère à gauche du curseur.
C
Effacement ; efface la ligne de calcul. (Lorsque le
calculateur est éteint, cette touche l'allume sans rien
effacer.)
@c
Cette touche efface toutes les informations de la zone de
travail (menu) en cours. Cette touche efface, par exemple,
tous les nombres d'une liste si vous êtes en train de
consulter une liste (STAT ou F.VAR). Dans d'autres menus,
(tel que F.CST), @c efface toutes les valeurs qui ont
été stockées. Dans l'application EQUA, elle peut
supprimer toutes les équations.
Le curseur (¾) est visible lorsque vous tapez un nombre ou effectuez un calcul.
Lorsque le curseur est visible, une pression sur < supprime le dernier caractère
tapé. Lorsque le curseur n'est pas visible, une pression sur < efface le dernier
nombre.
Touches :
Affichage:
Description:
12345 <<
,66
L'espace arrière efface 4 et 5.
@t
8
Calcule de 1/123,66.
<
8
Efface la ligne de calcul.
8¾
Le calculateur comporte en outre des opérations d'effacement plus radicales qui
effacent plus d'informations. Consultez « Réinitialisation du calculateur » en
page 227 de l'annexe A.
Calculs arithmétiques
v
Le signe
en marge est un rappel que les séquences de frappe indiquées
dans les exemples sont utilisables en mode ALGébrique.
20
1: Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
La section suivante est une brève introduction aux calculs arithmétiques. Pour de
plus amples informations, consultez le chapitre 2. Souvenez-vous que vous
pouvez effacer des erreurs en appuyant sur < ou C.
Pour calculer 21,1 + 23,8 :
Touches :
Affichage :
21,1 +
8-
23,8
8-8
=
8
Description:
= termine le calcul.
Une fois un calcul terminé, une pression sur une autre touche numérique
commence un nouveau calcul. Par contre la pression sur un opérateur continue
le calcul :
77,35 -
8.
90,89 =
.8
Calcule 77,35 – 90,89
65 @v* 12
Nouveau calcul :
=
8
/ 3,5 =
8
65 x 12.
Calcule 96,75 ÷ 3,5.
Vous pouvez également effectuer de longs calculs sans appuyer sur = après
chaque calcul intermédiaire—appuyez dessus seulement à la fin. Les opérateurs
sont exécutés de gauche à droite dans l'ordre de leur frappe. Comparez :
65 + 12
3,5
et
65 +
12
3,5
Les opérations ont lieu dans
65 + 12 /
3,5 =
8
65 +( 12 /
3,5 )=
8
l'ordre où elles sont
affichées.
Utilisez des parenthèses pour
imposer un ordre de calcul
différent.
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
21
Frappes de nombres négatifs (&)
La touche & change le signe d'un nombre.
„ Pour entrer un nombre négatif, tapez ce nombre et appuyez sur &.
„ Pour changer le signe d'un nombre affiché (qui doit se trouver le plus à
droite), appuyez sur &.
Touches :
Affichage :
Description :
75 &
.
Change le signe de 75.
.8
Multiplie −75 par 7,1.
v * 7,1 =
Utilisation des touches du menu
Le calculateur affiche normalement un jeu de libellés en bas de l'affichage. Ce
jeu est appelé un menu puisqu'il vous permet d'effectuer des choix. Le menu
PRINCIPAL est le point de départ pour tous les autres menus.
(( ))
Touches de
menu
22
1: Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Les touches du rang supérieur sont liées aux libellés de la ligne inférieure de
l'affichage. Ces libellés identifient les fonctions des touches. Les six touches sont
appelées les touches de menu ; les libellés sont appelés des libellés de menu.
Le menu PRINCIPAL
Le menu PRINCIPAL contient les choix de base permettant d'accéder aux autres
options de menu. Quel que soit le menu en cours, une pression sur @A
réaffiche le menu PRINCIPAL. La structure des menus est de type hiérarchique.
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
23
Tableau 1-3. Le menu PRINCIPAL
Libellé du
menu
f
(Finance)
b
(Pourcentages)
=
(Statistiques)
t
(Calendrier)
s
(Résolution
d'équations)
c
(Taux de change)
24
Opérations effectuées
dans cette catégorie
Traité
dans :
F.CST : Calculs financiers sur des
flux constants :
prêts, épargnes, crédit-bail et
amortissement.
Chapitre 5
CNV.I : Conversions de taux
d'intérêt.
Chapitre 6
F.VAR : Liste de flux pour taux de
rendement interne et valeur actuelle
nette.
Chapitre 7
OBL. : Rendement et prix
d'obligation.
Chapitre 8
DEPRC : Dépréciation par les
méthodes A.LIN, A.DEG, SOYD et
ACRS.
Chapitre 9
Pourcentage du total, différence en
pourcentage, marge sur coût, marge
sur prix.
Chapitre 3
Listes de nombres, total courant,
moyenne, statistiques pondérées,
prévisions, sommations et autres.
Chapitre 10
Horloge, calendrier, rendez-vous,
calculs des dates.
Chapitre 11
Création de menus personnalisés à
partir de vos propres équations pour
les calculs courants.
Chapitre 12
Conversion de n'importe quelle
devise dans un montant équivalent
dans une autre devise.
Chapitre 4
1: Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Choix des menus et organigrammes des menus
L'illustration ci-dessous représente un organigramme des menus indiquant un
des chemins possibles dans trois niveaux de menus : du menu PRINCIPAL au
menu AFF. puis au menu MG%C (marge en pourcentage de coût). Il n'y a
aucun menu sous MG%C car ce libellé est une destination finale―vous l'utilisez
pour effectuer des calculs et non pour choisir un autre menu.
Menu PRINCIPAL
FIN.
AFF.
STAT
TMPS
EQUA
MG%C
MG%P
EXIT
M%C
EXIT
EXCH
Menu AFF.
DIFF%
Menu MG%C
%TOTL
COUT
PRIX
MAIN
„ Appuyez sur
b pour choisir le menu AFF. Appuyez ensuite sur
É pour choisir le menu MG%C.
„ Appuyez sur e pour revenir au menu précédent. Une pression sur e
finit par vous renvoyer au menu PRINCIPAL.
„ Appuyez sur @A pour revenir au menu directement au menu PRINCIPAL.
Lorsqu'un menu contient plus de six libellés % s'affiche pour la touche le
plus à droite. Utilisez cette touche pour alterner entre des jeux de libellés de
menu de même niveau.
Exemple : Utilisation des menus. Consultez l'organigramme des menus pour
MG%C (ci-dessus) pour cet exemple. L'exemple calcule la marge en
pourcentage sur les coûts d'une caisse d'oranges qu'un épicier achète à 4,10
€ et revend à 4,60 €.
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
25
Étape 1. Choisissez le menu à utiliser. Le menu MG%C (marge en
pourcentage du coût) est la destination. Si vous ne savez pas quel
menu utiliser, cherchez le sujet concerné dans l'index et consultez
les organigrammes des menus dans l'annexe C.
Affichage du menu MG%C :
Étape 2. Pour afficher le menu PRINCIPAL, appuyez sur @A qui vous
permet de commencer à un endroit connu de l'organigramme.
Étape 3. Appuyez sur
b pour afficher le menu AFF.
Étape 4. Appuyez sur
É pour afficher le menu MG%C.
Utilisation du menu MG%C :
Étape 5. Tapez le coût et appuyez sur
COUT.
Ð pour stocker 4,10 comme
Étape 6. Tapez le prix et appuyez sur
PRIX.
± pour stocker 4,60 comme
Étape 7.
Appuyez sur Ò pour calculer la marge comme pourcentage
du coût. La réponse : 0 " ! / 8 Étape 8. Pour quitter le menu MG%C, appuyez deux fois sur e (une fois
pour retourner au menu AFF. et une autre pour retourner au menu
PRINCIPAL) ou sur @A (pour retourner directement au menu
PRINCIPAL).
Calculs avec les menus
L'utilisation des menus pour effectuer des calculs est très simple. Vous n'avez
pas à vous souvenir de l'ordre d'entrée des nombres et de l'ordre selon lequel
26
1: Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
le calculateur affiche les résultats. Le menu vous guide comme dans l'exemple
précédent. Toutes les touches nécessaires se trouvent sur le rang supérieur. Les
touches des menus stockent des nombres pour les calculs et lancent ces derniers.
Le menu MG%C permet de calculer MG%C, la marge en pourcentage sur le
coût, en fonction du COUT et du PRIX.
Touches:
Affichage:
4,60
Touches:
Affichage:
4,10
Stocker 4,60
Stocker 4,10
COUT
Touches:
Affichage:
PRIX
M%C
Calculer12,20
Le même menu peut ensuite calculer les PRIX en fonction du COUT et de
MGE%C.
Touches:
Affichage:
20
Touches:
Affichage:
4,10
Stocker 20,00
Stocker 4,10
COUT
Touches:
Affichage:
PRIX
M%C
Stocker 4,92
Remarquez que les deux calculs utilisent les trois mêmes variables ; chaque
variable peut servir soit à stocker soit à calculer une valeur. On les appelle des
variables intégrées, car elles sont intégrées au calculateur.
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
27
La plupart des menus du calculateur fonctionnent comme l'exemple ci-dessus.
Les règles qui s'appliquent à l'utilisation des variables sont les suivantes :
„ Pour stocker une valeur, tapez le nombre et appuyez ensuite sur la touche
du menu.∗† Les calculs arithmétiques ainsi que des valeurs isolées peuvent
être stockées.
„ Pour calculer une valeur, appuyez sur la touche du menu sans enter de
nombre au préalable. Le calculateur affiche " " ) ) )
pendant le calcul d'une valeur.
„ Pour vérifier une valeur calculée, appuyez sur R (rappel) suivi de la
touche du menu. À titre d'exemple, R Ð affiche la valeur stockée
dans COUT.
„ Pour transférer une valeur à un autre menu, ne faites rien si la valeur est
affichée dans la ligne de calcul. Un nombre dans la ligne de calcul y reste
lorsque vous changez de menus. Pour transférer plusieurs valeurs d'un menu,
utilisez des registres de stockage. Consultez la section « Stockage et rappel
des nombres », page 45.
Sortie des menus ( e)
La touche e permet de quitter le menu en cours et de retourner au menu
précédent (comme indiqué dans l'exemple précédent). Ceci est aussi vrai pour
les menus que vous choisissez par erreur : e vous permet d'en sortir.
Effacement des valeurs dans les menus
La touche @c est une fonction puissante permettant d'effacer toutes les
données des menus en cours. Elle vous laisse par conséquent un menu vierge
pour commencer de nouveaux calculs.
* Si vous venez de changer de menu et désirez stocker les résultats déjà présents sur la
ligne de calcul, appuyez sur s avant d'appuyer sur la touche de menu.
même nombre dans deux variables différentes, utilisez s pour la
seconde variable, par ex. 25 ± s Ð
† Pour stocker un
28
1: Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
„ Si le menu en cours comporte des variables (c.-à-d. si l'affichage contient des
libellés des menus correspondant à des variables, telles que COUT, PRIX, et
MG%C dans le menu MG%C), appuyez sur @c pour annuler les
valeurs des variables.
„ Si le menu en cours contient une liste (STAT, F.VAR, ou EQUA), appuyez sur
@c pour annuler les valeurs dans la liste.
Pour connaître le contenu actuel d'une variable, appuyez sur le libellé de menu
R.
Solutions de vos propres équations (EQUA)
Ce chapitre vous a présenté quelques uns des menus intégrés du calculateur.
Néanmoins si la solution à un problème donné n'est pas préprogrammée dans
hp 17bII+, vous pouvez utiliser un des menus les plus puissants : le menu de
résolution d'équation EQUA. Ce menu vous permet de définir votre propre
solution sous forme d'une équation. L'application EQUA crée ensuite un menu
accompagnant votre équation, que vous pourrez réutiliser comme tous les
autres menus du calculateur.
L'application EQUA est décrite dans le chapitre 12, mais vous trouverez ciaprès un exemple. Du fait que l'équation utilise généralement des lettres, cette
section du manuel présente en outre la frappe et la correction des lettres et des
autres caractères qui n'apparaissent pas sur le clavier.
Exemple : Utilisation de l'application EQUA. Supposons que vous ayez
fréquemment à calculer un prix de moquette. Le prix est évalué pour vous par
yard carré. Quelle que soit la méthode de calcul utilisée (même si vous faites le
calcul à la main), vous utilisez une équation.
Prix au yard carré
Longueur
Largeur
P/MC × L × D
= COUT
9
Conversion
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
29
Pour taper cette équation dans l'application EQUA, utilisez le menu ALPHA.
Frappe des mots et des caractères :
le menu ALPHAbétique
Le calculateur affiche automatiquement le menu ALPHAbétique lorsque vous
devez entrer des lettres et des caractères non numériques. Le menu ALPHA
contient en outre des caractères qui ne se trouvent pas sur le clavier :
„ Lettres majuscules.
„ Espace.
„ Ponctuation et caractères spéciaux.
„ Caractères accentués.
ABCDE
F
: <
FGHI
H
G
>
#
I
JKLM
NOPQ
espace SUITE
$
,
.
! @
R
S
RSTUV
T
U
V
WXYZ
Menu
Alpha
SUITE
Espace pour
les lettres
/
*
Pour taper une lettre, vous devez appuyer sur deux touches ; par exemple, est le résultat de la pression sur a A .
Chaque menu de lettres contient une touche
o qui donne accès à la
ponctuation et aux caractères accentués. Les menus de lettres contenant
uniquement quatre lettres (telles que, FGHI) incluent également un espace
(
).
Pour vous familiariser avec le menu ALPHA, entrez l'équation du coût de la
moquette. Les séquences de touches nécessaires sont indiquées ci-dessous.
(Remarquez l'accès au caractère spécial, « / ».) Utilisez <, si nécessaire, pour
30
1: Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
effectuer des corrections. Si vous devez effectuer des corrections plus
complexes, consultez la section « Modification du texte alphabétique ». Lorsque
l'équation est correcte, appuyez sur I pour la mettre en mémoire.
Touches
Caractères
@A
sÌ
nP
wo%/
jMaC
*jL*
+ºº
a D /9=
+ººª/
aC n O
+ººª/
rU r T
+ººª/"!
I
+ººª/"!
+
+
Remarquez que + est simplement un caractère dans le nom de la variable. Ce
n'est pas un opérateur, contrairement à ÷.
Modification de texte alphabétique
En sus du menu ALPHA, vous disposez du menu ALPHA-Edition. Pour afficher le
menu ALPHA-Edition, appuyez sur : dans le menu EQUA (ou sur e
dans le menu ALPHA).
SUPPR
ABCDE
FGHI
JKLM
NOPQ RSTUV
ALPHA
EXIT
WXYZ
EXIT
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
31
Tableau 1-4. Modification alphabétique
Opération
Libellé ou touche
Menu ALPHA-Edition
Insère le caractère à la position du curseur.
Tout caractère.
Supprime le caractère à la position du
curseur.
í
Déplace le curseur à gauche, d'une largeur
d'affichage.
î
Déplace le curseur vers la gauche.
ï
Déplace le curseur vers la droite.
ð
Déplace le curseur à droite, d'une largeur
d'affichage.
ñ
Affiche à nouveau le menu ALPHA
ò
Clavier
Efface le caractère à gauche du curseur.
<
Efface la ligne de calcul.
C
Calcul de la solution (CALC)
Après avoir entré une équation, appuyez sur q pour vérifier et créer un
nouveau menu personnalisé en accompagnement de l'équation.
Chacune des variables entrées dans l'équation apparaît maintenant sous forme
d'un libellé de menu. Vous pouvez stocker et calculer des valeurs dans ce menu
de la même façon qu'avec tous les autres menus.
Calculez le coût d'une moquette pour une pièce. Le coût de la moquette est de
22,50 € par yard carré.
32
1: Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
En commençant au menu PRINCIPAL, appuyez sur @A :
Touches :
s
Affichage :
Description :
+ººª/"!
Affiche le menu EQUA et
l'équation en cours.*
q
Affiche le menu personnalisé
pour la moquette.
22,5
+
+/8
Stocke le prix par mètre
carré dans P/MC.
12
L
9D
Ð
/8
Stocke la longueur dans L.
/8
Stocke la largeur dans D.
"!/
8
Calcul le coût de la pièce.
Déterminez maintenant la longueur maximale que vous pouvez acheter avec un
budget de 300 €. Remarquez qu'il vous suffit d'entrer uniquement la valeur que
vous modifiez. Il n'est pas nécessaire de réentrer les autres valeurs.
300
Ð
+
"!/8
Stocke 300 € dans COUT.
+/8
Calcule le prix maximal par
mètre carré que vous pouvez
payer.
ee
Quitte l'application EQUA.
Contrôle du format d'affichage
Le menu DSP (appuyez sur D) met à votre disposition des options de
formatage pour les nombres. Vous pouvez choisir le nombre de décimales
affichées et l'utilisation de la virgule ou du point comme séparateur décimal.
* Si vous avez entré cette équation mais qu'elle ne s'affiche pas, appuyez sur [ ou ]
jusqu'à ce qu'elle apparaisse.
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
33
Nombre de décimales
Pour changer le nombre de décimales affichées, appuyez d'abord sur la touche
D. Puis :
„ Appuyez sur
[ et tapez le nombre de décimales désirées (entre 0 et
11), suivi de I ; ou
„ Appuyez sur \ pour voir un nombre aussi précisément que possible
(12 chiffres maximum).
Précision interne
Le changement du nombre de décimales affichées affecte uniquement ce que
vous voyez mais n'affecte pas la représentation interne des nombres. La
précision interne varie selon les calculs et peut se situer entre 12 et 31 chiffres
selon l'opération effectuée. Le nombre stocké dans la calculatrice possède
toujours 12 chiffres.
Vous ne voyez que
ces chiffres dans
2
AFFichage temporaire de TTES les chiffres
Pour afficher temporairement un nombre en pleine précision, appuyez sur
@S.Cette touche place le curseur en format TTES tant que vous maintenez
enfoncée la touche S.
Arrondir un nombre
La fonction @r permet d'arrondir le nombre sur la ligne de calcul en
fonction du nombre de décimales affichées. Les calculs suivants ont utilisé la
valeur arrondie.
34
1: Mise en route
File name : F_print_MP04_050527-PRINT
Print data : 2005/7/30
En commençant avec deux décimales affichées :
Touches :
Affichage :
5.787
8
„
Description :
D[
4I
D\
Quatre décimales sont
8
affichées.
Tous les chiffres significatifs
8
sont là ; le zéro a été omis.
D[
2I
@S
(maint)
Deux décimales sont
8
affichées.
(
Affichage temporaire de la
8
pleine précision.
@r
@S (maint)
8
Arrondit à deux décimales.
Échange du point et de la virgule dans les nombres
Pour échanger les points et la virgule comme séparateur décimal et séparateur
de groupes de trois chiffres :
1. Appuyez sur D pour afficher le menu DSP (affichage).
2. Spécifiez le séparateur décimal désiré en appuyant sur
, ou
,. Appuyez sur . pour définir le point comme séparateur
décimal et la virgule comme séparateur de groupes de trois chiffres (mode
américain). (Exemple, 1,000,000.00). Appuyez sur
. pour définir la
virgule comme séparateur décimal et le point comme séparateur de groupes
de trois chiffres (mode international). (Exemple, 1.000.000,00).
Messages d’erreur
Dans certains cas, le calculateur ne peut pas effectuer ce que vous lui
demandez. C'est le cas, par exemple, lorsque vous appuyez sur une touche
par erreur ou oubliez un nombre dans un calcul. Pour vous aider à corriger
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
35
cette situation, le calculateur déclenche son indicateur sonore et affiche un
message.
„ Appuyez sur C ou sur < pour effacer le message d'erreur.
„ Appuyez sur n'importe quelle autre touche pour effacer le message et
exécuter la fonction de cette touche.
Pour de plus amples informations, consultez la liste des messages d'erreur
immédiatement avant l'index.
Modes
Indicateur sonore. L'indicateur sonore résonne lorsqu'une erreur est commise
après avoir appuyé sur une touche, lorsqu'une erreur se produit et lors des
alarmes annonçant des rendez-vous. Cette tonalité peut être supprimée ou
réactivée dans le menu MODES, de la manière suivante :
1. Appuyez sur @>.
2. Appuyez sur
] pour changer et afficher simultanément le réglage
courant de l'indicateur sonore :
„
#!
" ( " retentit en cas d'erreur et pour les rendez-vous.
„
#!
" ( . # " ! retentit uniquement pour les rendez-
vous.
„
#!
" ( désactive totalement l'indicateur sonore.
3. Appuyez sur e une fois terminé.
Impression
Appuyez sur @> ^ pour indiquer si oui ou non
l'adaptateur c.a de l'imprimante est utilisé. Appuyez ensuite sur e.
Double interligne. Appuyez sur @> _ pour instaurer ou supprimer
le double interligne. Appuyez ensuite sur e.
Algébrique. Appuyez sur @>
algébrique.
RPN. Appuyez sur @>
a pour choisir la notation polonaise inverse.
Langue. Appuyez sur @>
36
` pour choisir le mode de saisie
¦ pour changer de langue.
1: Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Mémoire du calculateur (@M)
Le calculateur stocke de nombreux types d'information dans sa mémoire.
Chaque type d'information requiert une certaine quantité d'espace de
stockage.* Vous pouvez connaître à tout moment la quantité de mémoire
disponible en appuyant sur @M.
La quantité de mémoire disponible pour le stockage d'informations et la
solution des problèmes est d'environ 30.740 octets. (Les unité de mémoire sont
appelées des octets). Le calculateur vous laisse une grande liberté quant à
l'utilisation de la mémoire disponible (liste des nombres, équations, etc.). Vous
pouvez utiliser autant de mémoire que vous le désirez pour toutes les tâches
choisies.
Si vous utilisez presque toute la mémoire du calculateur, le message suivant
s'affiche " ! . Pour remédier à cette situation, vous
devez effacer des informations préalablement stockées. Consultez la section
« Gestion de la mémoire du calculateur » en page 226 de l'annexe A.
Le calculateur vous permet en outre de passer en une seule opération toutes les
informations qu'il contient. Cette procédure est présentée dans la section
« Effacement de la mémoire permanente » en page 228.
* Le stockage des nombres dans les menus tels que F.CST (menus qui ne dépendant pas
de l'application EQUAT) n'utilise pas de mémoire utilisateur disponible.
1 : Mise en route
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
37
2
Arithmétique
Si vous préférez travailler en logique RPN plutôt qu'en logique algébrique,
en
consultez l'Annexe D avant de commencer ce chapitre. Le signe
marge est un rappel que les séquences de frappe indiquées dans les
exemples sont utilisables en mode ALGébrique.
v
La ligne de calcul
v
La ligne de calcul est la portion de l'affichage où apparaissent les nombres
et où se produisent les calculs. Cette ligne contient parfois des libellés de
résultats, tels que ! ! / 8 ) Même dans ce cas, vous pouvez
utiliser un tel nombre pour un calcul. À tire d'exemple, le fait d'appuyer sur
+ 2 = calcule 124,60 plus 2, et le calculateur affiche le résultat, 126,60.
Il y a toujours un nombre dans la ligne de calcul même si il est parfois caché
par un message (tel que ' ! ) Pour voir le
nombre présent dans la ligne de calcul, appuyez sur <, pour effacer le
message.
vCalculs
Les calculs simples ont été présentés dans le chapitre 1, page 20. Le calcul
demande souvent plusieurs opérations; on les appelle alors les calculs en
chaîne puisque plusieurs opérations sont enchaînées l'une à l'autre. Pour
effectuer des calculs en chaîne, il n'est pas nécessaire d'appuyer sur =
après chaque opération, mais uniquement à la fin de la chaîne.
Pour calculer par exemple 750 × 12 vous pouvez taper :
360
38
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
750 * 12 = / 360 =
ou
750 * 12 / 360 =
Dans le deuxième cas, la touche / joue alors le rôle de la touche = et
affiche le résultat de 750 x 12.
Voici un calcul en chaîne plus longue.
456 - 75
68
×
18,5
1,9
Ce calcul peut être écrit sous la forme : 456 − 75 ÷ 18,5 x 68 ÷ 1,9.
Regardez l'affichage lorsque vous avez les calculs :
Touches :
Affichage :
456 - 75 /
8ª
18,5 *
8º
68 /
)8ª
1,9 =
8
vUtilisation des parenthèses dans les calculs
Utilisez les parenthèses lorsque vous voulez qu'un calcul intermédiaire n'ait
lieu qu'après l'entrée d'autres nombres. Supposons par exemple que vous
vouliez calculer :
30
x 9
85-12
Si vous tapiez 30 / 85 -, le calculateur calculerait le résultat
intermédiaire de 0,35. Ce n'est pas ce que vous voulez. Pour que la division
soit exécutée après la soustraction 85 moins 12, utilisez des parenthèses :
Touches :
Affichage :
30 /( 85
-
8ª18.
12 )
)ª
8
Description :
Aucun calcul.
Calcule 85 − 12.
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
39
*9
8º
Calcule 30 / 73.
=
8
Calcule 0,41x 9.
Remarquez que vous devez utiliser * pour la multiplication ; les
parenthèses ne peuvent pas servir de multiplication implicite.
v Touche de pourcentage
La touche % a deux fonctions :
Recherche d'un pourcentage. Dans la plupart des cas, le % divise un
nombre par 100.
La seule exception concerne le cas où le nombre est précédé d'un signe plus
ou d'un signe moins. (Voir « Ajout ou soustraction de pourcentage » ciaprès).
À titre d'exemple, le résultat de 25 % est 8 )
Pour calculer 25 % de 200, appuyez sur : 200 * 25 % =. (le résultat est
82)
Ajout ou soustraction de pourcentage. Vous pouvez effectuer ceci en un
seul calcul :
Pour diminuer 200 de 25 %, tapez simplement 200 - 25 % =. (le
résultat est 150,00).
Exemple : Calcul d'intérêt simple. Vous empruntez 1 250 € auprès d'un
membre de votre famille en promettant de le rembourser dans un an avec un
intérêt simple de 7 %. Quel montant devrez-vous verser dans un an ?
Touches :
Affichage :
Description :
1250 + 7 %
)8-
8
L'intérêt est de 87 50 €.
)
8
Vous devez rembourser ce
=
montant après un an.
40
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Fonctions mathématiques
Certaines des fonctions mathématiques se trouvent sur le clavier ; d'autres
dans le menu MATH. Les fonctions mathématiques agissent sur le nombre
situé le plus à droite dans l'affichage.
Tableau 2-1. Fonctions mathématiques préfixées
Touche
Description
@t
inverse
@v
racine carré
@w
carré
Touches :
Affichage :
Description :
4 @t
8
Inverse de 4.
20 @v
8
Calcule
8
º
Calcule 4,47 + 47,20.
8
º8
Calcule 1.12.
8
Termine le calcul de (4,47 +
*
v+1,147,2
v= @w
v
20 .
47,2) x1,12.
vFonction puissance (exponentiation)
La fonction puissance, u, élève un nombre à la puissance du nombre
suivant.
Touches :
Affichage :
Description :
125 @u 3 =
))8
Calcule 1253.
125 @u 3
@t=
Calcule la racine cubique de
8
125, ce qui est identique à
(125)1/3.
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
41
Le menu MATH
Pour afficher le menu MATH, appuyez sur @m (la touche % préfixée).
De même que les autres fonctions mathématiques, ces fonctions opèrent
uniquement sur le nombre situé le plus à droite dans l'affichage.
Tableau 2-2. Les libellés du menu MATH
Libellés
Description
ê
Logarithme en base 10 d'un nombre positif.
l
Antilogarithme en base 10 ; calcule 10x.
m
Logarithme naturel en base e d'un nombre positif.
ë
Antilogarithme naturel ; calcule ex.
n
Factorielle.
o
Place la valeur de π à l'affichage.
Touches :
Affichage :
Description :
Calcule de 102,5.
2,5 @m
8
l
n
8
Calcule de factorielle 4.
e
Sortie du menu MATH.
Il est parfois nécessaire d'accéder au menu MATH lorsqu'un autre menu est
affiché. À titre d'exemple, alors que vous utilisez STAT, vous voulez accéder
à la fonction MATH. Pour ce faire, appuyez sur @m, et effectuez ensuite
le calcul. Une pression sur e vous renvoie au menu STAT. Le résultat du
calcul dans le menu MATH reste dans la ligne de calcul. Souvenez-vous,
néanmoins, que vous devez sortir du menu MATH pour retourner à STAT.
42
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Sauvegarde et réutilisation des nombres
Il est parfois nécessaire d'inclure le résultat d'un calcul précédent dans un
nouveau calcul. Le calculateur vous propose plusieurs méthodes pour
réutiliser des nombres.
Pile de résultats
Lorsque vous commencez une nouvelle opération, le résultat précédent n'est
plus affiché mais reste accessible. La pile sauvegarde un maximum de
quatre lignes : une sur l'affichage et quatre cachées. Ces lignes constituent
la pile de résultats.
Les touches ], [, et @~ font défiler la pile de résultats d'une ligne vers
le bas ou vers le haut, ramenant à l'affichage les résultats précédemment
cachés. Si vous maintenez enfoncée la touche [ ou ], la pile de résultats
effectue une boucle. Vous ne pouvez cependant pas faire défiler la pile tant
qu'un calcul incomplet se trouve à l'affichage. En outre, l'accès à la pile est
impossible lors de l'utilisation de listes (STAT, F.VAR) en mode ALG, ou
EQUA en mode ALG ou RPN. Tous les nombres de la pile de résultats sont
conservés lorsque vous changez de menus.
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
43
Le fait d'appuyer sur @x fait permuter le contenu des deux dernières
lignes d'affichage.
Le fait d'appuyer sur @c efface la pile de résultats. Si un menu est en
cours, soyez prudent : dans ce cas, la touche c efface les données
associées à ce menu.
vTouches :
Affichage :
Description :
75,55 - 32,63
8
=
150 / 7 =
8
42,92 n'est plus affiché.
Supposons maintenant que vous souhaitiez multiplier 42,92 x 11. L'emploi
de la pile de résultats est plus rapide.
8
]
Réaffiche 42,92 sur la ligne
de calcul.
* 11 =
8
vRéutilisation du dernier résultat (@L)
La touche @L copie le dernier résultat―c.-à-d. le nombre situé juste audessus de la ligne de calcul dans la pile de résultats ―dans le calcul en
cours.
Ceci vous permet de réutiliser un nombre sans le retaper, et de découper
des calculs complexes en morceaux plus simples.
39 + 8
123 + 17
Touches :
Affichage :
Description :
123 + 17 =
8
Calcule 123 + 17.
@v
8
Calcule
39 + 8 =/
140 .
Copie 11,83 dans la ligne de
@L
8ª8
calcul.
=
8
Termine le calcul.
44
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Voici une séquence de touches équivalente pour ces problèmes :
39 + 8 / ( 123 + 17 ) @v =
Stockage et rappel des nombres
La touche s copie un nombre de la ligne de calcul dans une zone de
stockage désignée appelée un registre de stockage. La mémoire du
calculateur contient dix registres de stockage, numéroté de 0 à 9. La touche
R rappelle les nombres stockés sur la ligne de calcul.
la ligne de calcul contient plusieurs nombres, s enregistre uniquement
vleSi nombre
situé le plus à droite.
Pour stocker ou rappeler un nombre :
1. Appuyez sur s ou R. (Pour annuler cette étape, appuyez sur <).
2. Tapez le numéro du registre.
L'exemple suivant utilise deux registres de stockage pour effectuer deux
calculs qui se servent des mêmes nombres.
475,6
39,15
vTouches :
475,6 s 1
Affichage :
8
Description :
Stocke 475m6 dans le
registre 1.
Stocke 39,15 (le nombre situé
/ 39,15 s
2
8ª8
=
8
560,1 +R
1
560,1 + 475,6 39,15
le plus à droite) dans le
registre 2.
Termine le calcul.
Rappelle le contenu du
8-
8
registre 1.
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
45
/R 2
)8
ª8
=
8
Rappelle le contenu du
registre 2.
Termine le calcul.
Les touches s et R peuvent être utilisées avec des variables. À titre
d'exemple, s Ò (dans le menu MG%C) stocke le nombre situé le
plus à droite sur l'affichage dans la variable MG%C. R
Ò copie le
contenu de MG%C dans la ligne de calcul. Si l'affichage contient une
(telle que
vexpression
plus à droite.
- ¾ 2 le nombre rappelé remplace le nombre situé le
Il n'est pas nécessaire d'effacer le registre de stockage avant de les utiliser.
Le stockage du nombre dans un registre remplace le contenu précédent par
la nouvelle valeur.
Arithmétiques dans les registres et les variables
Vous pouvez également effectuer des calculs arithmétiques dans les registres
de stockage.
Touches :
Affichage :
Description :
45,7 s 3
8
Stocke 45.7 dans le registre
3.
2,5 s* 3
8
Multiplie le contenu du
registre 3 par 2,5 et stocke le
résultat (114,25) dans le
registre 3.
R3
8
Affiche le contenu du registre
3.
46
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Tableau 2-3. Arithmétique dans les registres
Touches
Nouveau contenu de registre
s+
ancien contenu + nombre affiché
s-
ancien contenu – nombre affiché
s*
ancien contenu x nombre affiché
s/
ancien contenu ÷ nombre affiché
s@u
ancien contenu ^ nombre affiché
Vous pouvez également effectuer des calculs arithmétiques avec des valeurs
stockées dans les variables. À titre d'exemple, l'expression 2 s*
Ò (dans le menu MG%C) multiplie le contenu actuel de M%C par 2 et
stocke le produit dans M%C.
Notation scientifique
La notation scientifique est très utile lorsque vous utilisez des nombres qui sont
très grands ou très petits. Elle affiche les nombres sous forme d'un petit nombre
(inférieur à 10) multiplié par 10 élevée à une puissance. À titre d'exemple, le
PNB des États-Unis en 1984 était de 3 662 800 000 000 dollars US. En
notation scientifique, cette valeur est affichée sous la forme 3,6628 x1012. Pour
les nombres très petits la virgule est déplacée vers la droite et le multiplicateur
10 est élevé à une puissance négative. Par exemple, 0,00000752 est affiché en
notation scientifique 7,52 x 10−6.
Lorsqu'un calcul donne un résultat de plus de 12 chiffres, le calculateur
affiche automatiquement le nombre en notation scientifique. Pour simplifier
l'affichage, « x10^ » est remplacé par E.
Souvenez-vous que & change le signe du nombre complet et non celui de
l'exposant. Utilisez - pour spécifier les exposants négatifs.
Entrez les nombres 4,78 x 1013 et −2,36 x 10−15.
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
47
Touches :
Affichage :
Description :
4,78 @\ 13
8
Appuyez sur @\ pour
commencer l'exposant.
@c
8
Effacer le nombre.
15
8.
Appuyez sur - pour définir
l'exposant négatif.
&
.8.
Appuyez sur & pour rendre
le nombre complet négatif.
@c
Efface le nombre.
2,36 @\-
Intervalles des valeurs
Les plus grands nombres négatifs et positifs disponibles dans le calculateur
sont ±9,99999999999 x 10 499; les plus petits nombres négatifs et positifs
sont ±1 x 10 –499.
48
2 : Arithmétique
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
3
Calculs de pourcentage en
affaires
Le menu des pourcentages en affaires (AFF.) permet de résoudre quatre types
de problème. Chacun de ces types possède son propre menu.
FIN.
AFF.
DIFF% %TOTL
STAT
TMPS
EQUA
EXCH
MG%C MG%P
Tableau 3-1. Les menus des Pourcentages en affaires (AFF)
Menu
Description
Différence en
pourcentage
(Â)
La différence entre deux nombres (ANC et NOUV),
exprimée en pourcentage (DIFF%) de ANC.
Pourcentage du
total
(È)
Partie d'un nombre total (TOTAL) qui représente un
nombre (PART.), exprimée en pourcentage (%TOTL).
Marge sur les coûts
(É)
La différence entre prix (PRIX) et coût (COUT),
exprimée en pourcentage du coût (MG%C).
Marge sur les prix
(Ê)
La différence entre prix (PRIX) et coût (COUT),
exprimée en pourcentage du coût (M%P).
Le calculateur conserve les valeurs des variables AFF jusqu'à ce que vous les
effaciez en appuyant sur @c. Appuyez par exemple sur @c dans
le menu DIFF%, efface les variables ANC, NOUV, et DIFF%.
3 : Calcul de pourcentage en affaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
49
Pour connaître le contenu actuel d'une variable, appuyez sur le libellé de menu
R. Le calculateur affiche la valeur sans que vous ayez eu besoin de la
recalculer.
Utilisation du menu AFF
Chacun des quatre menus AFF comporte trois variables. Il suffit de connaître
deux variables pour calculer la troisième.
1. Pour afficher le menu DIFF%, %TOTL, MG%C, ou MG%P à partir du menu
PRINCIPAL, appuyez sur b, puis sur le libellé du menu approprié.
Appuyez sur
Â, pour afficher par exemple :
2. Stockez chaque valeur connue en tapant la valeur et en appuyant sur la
touche du menu approprié.
3. Appuyez sur la touche du menu de la valeur à calculer.
Exemples d'utilisation des menus AFF
Différence en pourcentage (DIFF%)
Exemple. Le total des ventes de l'année dernière s'élevait à 90 000 €. Cette
année, les ventes atteignent 95 000 €. Quelle est la différence de pourcentage
entre les ventes des deux années ?
Touches :
bÂ
Affichage :
Description :
Affiche le menu DIFF%.
90000
Ë
/)8
Stocke 90 000 dans ANC.
95000
Ì
"#/)8
Stocke 95 000 dans NOUV.
)0/8
Calcule la différence en
Í
pourcentage.
50
3 : Calcul de pourcentage en affaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
De quel montant devraient être les ventes de cette année pour représenter une
augmentation de 12 % par rapport à l'année dernière ? La valeur de ANC
reste 90 000, il n'est donc pas nécessaire de l'entrer à nouveau. Entrez
simplement DIFF% et calculez NOUV.
12
Í
Ì
)0/8
Stocke 12 dans DIFF%.
"#/)8
Calcule la valeur de 12 %
supérieure à 90 000.
Pourcentage du total (%TOTL)
Exemple. L'avoir de votre société s'élève à 67 584 €. Les stocks totalisent
23 457 €. Quel pourcentage de l'avoir cela représente-t-il ?
Vous devez fournir les valeurs du TOTAL et de PART. et calculer le pourcentage
%TOTL. Vous utilisez les trois variables, il n'est donc pas nécessaire d'utiliser
c pour effacer les anciennes données.
Touches :
bÈ
67584
¢
Affichage :
Description :
Affiche le menu %TOTL.
!!/
)8
Stocke 67 584 € dans
TOTAL.
23457
Î
Ï
!)/)
8
0 " !!/8
Stocke 23 457 € dans PART.
Calcule le pourcentage du
total.
Marge en pourcentage du coût (MG%C)
Exemple. La marge appliquée aux bijoux par un bijoutier est de 60 %. La
boutique vient de recevoir une commande de colliers revenant chacun 19 00 €.
Quel sera le prix de vente par collier ?
3 : Calcul de pourcentage en affaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
51
Touches :
bÉ
Affichage :
Description :
Affiche le menu MG%C.
19
Ð
"!/8
Stocke le coût dans COUT.
60
Ò
0"!/)
Stocke 60 % dans M%C.
%/)
Calcule les prix.
±
Marge en pourcentage du prix (MG%P)
Exemple. Une société achète des postes de télévisons pour 225 €, avec une
remise de 4 %. Les postes sont vendus à 300 €. Quelle est la marge sur le coût
net en pourcentage du prix de vente ?
Quelle est la marge en pourcentage du prix sans la remise de 4 % ?
Touches :
bÊ
-4%
v 225
Ð
300
±
§
Affichage :
Description :
Affiche le menu MG%P.
Calcule et stocke le coût net
"!/8
dans COUT.
%/8
Stocke 300 dans PRIX.
0"!/8
Calcule la marge comme
pourcentage du prix.
Utilisez 225 € pour COUT et laissez PRIX inchangé.
225
Ð
§
"!/8
Stocke 225 dans COUT .
0"!/8
Calcule la marge.
Partage des variables entre menus
Si vous comparez les menus MG%C et MG%P, vous pouvez remarquer qu'ils
possèdent deux libellés communs ––
52
Ð et ±.
3 : Calcul de pourcentage en affaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
DIFF%
%TOTL
MG%C
COUT
PRIX
MG%P
M%C
COUT
PRIX
M%P
Le calculateur garde trace des valeurs que vous affectez aux variables
conformément à ces libellés. Si par exemple, vous entrez un COUT et PRIX dans
le menu MG%C, revenez au menu AFF puis affichez le menu MG%P, le
calculateur garde ses valeurs. En d'autres termes, les variables sont partagées
entre ces deux menus.
Exemple : Utilisation des variables partagées. Une coopérative achète des
caisses de soupe à 9,60 € par caisse. Si la marge de la coopérative est
d'habitude de 15 %, quelle devrait être le prix de vente de chaque caisse ?
Touches :
bÉ
9,6
15
Ð
Ò
±
Affichage :
Description :
Afficher le menu MG%C.
"!/8
Stocke 9,60 € dans COUT.
0"!/8
Stocke 15 % dans M%C.
%/8
Calcule le prix de vente.
Quelle sera la marge par rapport au prix de vente ? Changez de menu mais
gardez les mêmes valeurs pour COUT et PRIX.
eÊ
Sort du menu MG%C et
affiche le menu MG%P.
§
0"!/8
Calcule la marge en
pourcentage du prix.
3 : Calcul de pourcentage en affaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
53
4
Calcul de change de devises
Le menu EXCH effectue des calculs de change entre deux devises en se servant
du taux de change que vous calculez ou entrez.
Le menu EXCH
FIN.
AFF.
STAT
TMPS
EQUA
US$ EUR
EXCH
TAUX STO.M RAP.M CHOIX
Pour afficher le menu de change de devise à partir du menu PRINCIPAL,
appuyez sur : .
54
4 : Calcul de change de devises
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Tableau 4–1. Le menu EXCH
Touche
Description
MON1
La monnaie1 actuelle ; stocke ou calcule le nombre des unités
de cette devise.
MON2
La monnaie2 actuelle ; stocke ou calcule le nombre des unités
de cette devise.
=
Stocke ou calcule le taux de change entre les deux devises. Le
taux est exprimé comme le nombre de l'unité de la monnaie2
équivalente à 1 unité de la monnaie1.
>
Stocke la monnaie1, monnaie2 actuelles et le TAUX.
?
Rappelle deux devises stockées précédemment et le TAUX.
@
Sélecte un nouvel ensemble de devises.
Sélection d'un ensemble de devises
Pour sélectionner deux devises :
1. Appuyez sur
? pour afficher le menu des devises. Appuyez plus si
nécessaire pour afficher d'autres devises (voir le tableau 4–2).
2. Appuyez sur une touche de menu pour sélectionner la monnaie 1.
3. Appuyez sur une touche de menu pour sélectionner la monnaie 2. Le TAUX
est automatiquement remis à 1,0000.
4. Entrez un taux de change. Vous pouvez entrer le TAUX de deux façons :
„ Calculez le taux à partir d'une équivalence connue (voir l'exemple dans
« Calcul d'un taux de change » en page 57). Le calcul d'un taux de change
est généralement la méthode la plus facile d'entrer un taux correct puisque
l'ordre de sélection des devises n'a aucune importance.
„ Calculez le taux en entrant la valeur et en appuyant sur
= (voir
l'exemple dans « Stockage d'un taux de change » en page 58).
4 : Calcul de change de devises
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/4/3
55
Tableau 4–2. Devises
;
<
États-Unis
d'Amérique
(Dollar)
Austriche,
Belgique,
Allemagne,
Espagne,
Finlande,
France,
Grèce,
Canada
Irelande,
(Dollar)
Italie,
Luxembourg,
Pays-Bas,
Portugal, Cité
du Vatican
(EURO)
A
Royaume Uni
(Livre)
B
C
D
E
F
G
Suisse (Franc)
Israël
(Nouveau
shekel)
Denmark
(Couronne)
Norvège
(Couronne)
Suède
(Couronne)
R
3
v
H
I
Russie
Argentine
(Rouble)
Afrique du Sud
(Band)
Arabie
Séoudite
(Riyal)
Vanuatu
(Bolivar)
Brésil
Pérou
J
K
L
M
N
Bolivie, Chile,
Colombie,
Mexique,
Philippines,
Uruguay
(Pesos)
Hong Kong
(Dollar)
Taïwan
(Nouveau
dollar)
Chine
(Yuan Renminbi)
Corée du Sud
(Won)
O
P
Q
R
S
Japon
(Yen)
Australie
(Dollar)
Malaisie
(Ringgit)
Nouvelle
Zélande
(Dollar)
Indonésie
(Rupiah)
T
U
V
W
Singapour
Thaïlande
Indie
Pakistan
(Dollar)
(Baht)
(Roupie)
(Roupies)
* Pour les devises qui ne seraient pas indiquées dans le tableau
56
4 : Calcul de change de devises
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
X
Y
Autres*
Saisie d'un taux
Les deux exemples ci-dessous illustrent les deux méthodes de saisie d'un taux de
change.
Exemple : Calcul d'un taux de change. Vous arrivez aux États-Unis de retour
d'un voyage au Canada et vous devez changer des dollars canadiens en
dollars américains. Le tableau de conversion ressemble à ceci :
Tableau de conversion États-Unis
(en dollars US$)
Devise
Euro (EUR€)
Canada ($CAN)
Hong Kong ($HK)
Taux
1,0842
0,6584
0,1282
Le tableau indique les équivalences suivantes :
∗
1 EUR€
est équivalent à
1,0842 US$
1 $CAN
est équivalent à
0,6584 US$
1 HK$
est équivalent à
0,1282 US$
∗ Les
valeurs du diagramme sont en dollars US. La plupart des diagrammes ont deux
colonnes - une colonne Achat et une colonne Vente. La colonne Achat est utilisée pour
les transactions selon lesquelles la banque achète la devise indiquée auprès de vous en
échange de dollars US. Ainsi, si vous arrivez aux États-Unis avec des dollars $CAN, le
taux de change de la colonne Achat s'applique pour l'achat de dollars US$ avec vos
dollars $CAN. La colonne Vente s'applique pour vendre les dollars US en échange de
dollars $CAN.
4 : Calcul de change de devises
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
57
Partie 1 : Sélectionnez les devises et calculez leur taux de change.
Touches :
c
@A
;
1
A
0,6584
;
Affichage :
Description :
!' " !"%
Affiche le menu EXCH
Sélectionne $CAN comme
! monnaie 1
!' !"%
Sélectionne US$ comme
monnaie 2
?/8
Stocke le montant de $CAN
" ?/8
Stocke le montant équivalent
de US$
!"%/8
=
Calcule le TAUX.
Partie 2 : Les séquences de touches suivantes indiquent qu'il est possible
d'inverser l'ordre de sélection des deux devises.
Touches :
Affichage :
@;
A
!' !"%
1
?/8
A
0,6584
=
;
Description :
' Sélectionne US$ comme
monnaie 1
Sélectionne $CAN comme
monnaie 2
Stocke le montant de $CAN
Stocke le montant équivalent
" ?/8
de US$
Calcule le TAUX.
!"%/8
(1 ÷ 0,6584 )
Exemple : Stockage d'un taux de change. Si vous décidez de stocker
le taux de change, vous devez sélectionner les devises dans l'ordre
correct puisque le TAUX est défini comme nombre d'unités de la
monnaie 2 équivalente à une unité de la monnaie 1.
58
4 : Calcul de change de devises
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Utilisez le tableau de conversion des États-Unis en page 57 et stocker un taux
de change pour la conversion entre les dollars de Hong Kong et ceux des ÉtatsUnis.
Touches :
c
Affichage :
!' !"%
Description :
Affiche le menu the EXCH
@%
Sélectionne le HK$ comme
%%
monnaie 1
K
' !' !"%
;
Sélectionne le US$ comme
monnaie 2
0,1282
=
!"%/8
Stocke le TAUX
Conversion entre deux devises
Après avoir sélectionné les devises et saisi un TAUX, vous pouvez convertir
n'importe quel nombre d'unité d'une devise à l'autre.
Exemple : Conversion de dollars de Hong Kong en dollars U.S.
Partie 1 : Utilisez le taux de change stocké dans l'exemple précédent pour
calculer combien de dollars US vous recevrez pour la sommes de 3 000 dollars
Hong Kong.
Touches :
Affichage :
Description :
3000
?/)8
Stocke le montant en $HK
" ?/8
Calcule l'équivalent US$
K
;
Partie 2 : Un pull en laine dans un magasin vaut 75 dollar US$. A combien
revient-il en dollars $HK ?
Touches :
75
;
K
Affichage :
Description :
" ?/
8
Stocke le montant en US$
?/8
Calcule l'équivalent en $HK
4 : Calcul de change de devises
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
59
Stockage et rappel des ensembles de devise
Appuyez sur > ou sur ? pour afficher le menu C.STO/C.RCL,
utilisé pour stocker et rappeler des ensembles de devise et des taux. Le menu
peut stocker six ensembles de devise maximum. Au départ, le menu contient six
libellés vierges.
Stockage des ensembles de devise. Pour stocker l'ensemble actuel des devises
et le taux, appuyez sur. Appuyez ensuite sur l'une des touches de menu
> pour affecter l'ensemble à cette touche. À titre d'exemple, le stockage
des devises de l'exemple précédent stocke la monnaie1 = $HK, monnaie 2 =
US$, et le TAUX = 0,1282. (Les valeurs US$ = 75 et $HK = 585,02 ne sont
pas stockées).
Rappel des ensembles de devise. Pour rappeler un ensemble de devises
stockées avec leur taux de change, appuyez sur ? , suivi de la touche de
menu appropriée. Le calculateur hp 17bII+ revient automatiquement au menu
EXCH. Les messages d'équivalence et les libellés de menu indiquent les devises
et le TAUX.
Effacement de variables de devise
Appuyez sur @c alors que le menu EXCH est affiché pour définir le
TAUX à 1,0000. Les valeurs des deux devises actuelles sont effacées et
affichent 0.
60
4 : Calcul de change de devises
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
5
Calculs financiers sur des flux
constants
Les calcul financiers sur des flux constants sont effectués sur des sommes
d'argent auxquelles s'appliquent des intérêts pendant une période donnée. Le
menu F.CST effectue des calculs d'intérêts composés et calcule (et imprime) des
plans d'amortissement.
„ Dans le calcul d'intérêts composés , les intérêts sont ajoutés au capital à
chaque période de composition spécifiée . Les intérêts versés rapportent
donc eux-mêmes des intérêts. Les comptes épargnes, les hypothèques et les
crédits-bails utilisent des calculs d'intérêts composés.
„ Dans le calcul d'intérêts simples, les intérêts sont un pourcentage du capital
et sont payés avec le capital en un seul versement. Vous pouvez effectuer des
calculs d'intérêts simples avec la touche % (page 40). Pour un exemple de
calcul d'intérêts simples avec un taux d'intérêt annuel, voir page 190.
Le menu F.CST
F.CST
N
P/AN
I%AN V.ACT
DEBUT
FIN.
AFF.
STAT
TMPS
CNV.I
F.VAR
OBL.
DEPRC
PMT
V.FUT
SUITE
FIN
EQUA EXCH
AMRT
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
61
Le menu F.CST effectue de nombreux calculs d'intérêts composés. Plus
précisément, vous pouvez l'utiliser chaque fois qu'il y a une série de flux
financiers (argent entrant ou sortant) et que :
„ Le montant de paiement est constant.*
„ Les paiements ont lieu à intervalles réguliers.
„ Les périodes de paiement coïncident avec les périodes de compositions.
Figure 5-1. Le premier niveau de F.CST
Le premier niveau du menu F.CST contient cinq libellés de variables plus le
libellé o. La touche o accède à un deuxième niveau du menu
permettant de spécifier les conditions de paiements (le mode des paiements) et
à appeler le menu AMRT (amortissement).
Figure 5-2. Deuxième niveau de F.CST
* Au cas où les montants des paiements varient, utilisez le menu F.VAR (flux variable).
62
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Tableau 5-1. Libellés de menu
Libellé
Description
Premier niveau
ü
Stocke (ou calcule) le nombre total de paiements ou de périodes de
composition.*† (Pour un prêt sur 30 ans avec des paiements
mensuels, N=12 x 30=360.)
@N
Raccourci pour N : Multiplie le contenu de l'affichage par P/AN, et stocke
les résultats dans N. (Si P/AN vaut 12, 30 @
7
N
donne N=360.)
Stocke (ou calcule) le taux d'intérêt annuel nominal sous forme d'un
pourcentage.
8
Stocke (ou calcule) la valeur actuelle―flux initial ou valeur escomptée
d'une série de flux futurs (PMT + V.FUT). Pour un prêteur ou un
emprunteur, V.ACT représente le montant du prêt ; pour un
investisseur V.ACT représente l'investissement initial. Si V.ACT est
une sortie d'argent, la valeur est négative. V.ACT a toujours lieu au
début de la première période.
9
Stocke (ou calcule) le montant de chaque paiement périodique. Tous
les paiements sont égaux et aucun paiement ne saute. (Si les
paiements sont inégaux, utilisez F.VAR, et non F.CST.) Les
paiements peuvent avoir lieu au début ou en fin de la période. Si PMT
est une sortie d'argent, la valeur est négative.
+
Stocke (ou calcule) la valeur future―flux final ou valeur composée
d'une série de flux précédents (V.ACT + PMT). V.FUT a toujours lieu
à la fin de la dernière période. Si V.FUT est une sortie d'argent, la
valeur est négative.
oe
Deuxième niveau
{
Indique le nombre de paiements ou périodes des compositions par
an.† (la valeur doit être un nombre entier entre 1 et 999.)
* Lorsqu'une valeur N non-entière (une période d'appoint) est calculée, vous devez
interpréter les résultats avec prudence. Voir l'exemple du compte-épargne en page 71.
Les calculs utilisant une valeur N non entière stockée donne des résultats
mathématiquement corrects, néanmoins il est difficile d'en faire une interprétation utile.
L'exemple de la page 171 utilise l'application EQUA pour effectuer un calcul de période
appoint (non entier) dans lequel la composition des intérêts commencent avant le
début de la première période de paiement.
† Le nombre de périodes de paiement doit être égal au nombre de périodes de
composition. Dans le cas contraire, voir la page 87. Pour les hypothèques au Canada,
voir la page 197.
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
63
Tableau 5-1. Libellés du menu F.CST (suite)
Libellé
Description
Deuxième niveau (suite)
}
Passe en mode Début : les paiements ont lieu au début de
chaque période. Ce mode est typique des plans
d'épargne et des crédit-bail. (Les modes Début et Fin n'ont
pas d'effet si PMT=0).
ÿ
Passe en mode Fin : les paiements ont lieu à la fin de
chaque période. Ce mode est typique pour les prêts et les
investissements.
_
Accède au menu amortissement. Voir page 78.
Le calculateur conserve les valeurs des variables F.CST jusqu'à ce que vous les
effaciez en appuyant sur @c. Lorsque vous voyez F.CST de premier
niveau, appuyez sur @c pour effacer N, I%AN, V.ACT, PMT, et V.FUT.
Lorsque le menu de deuxième ( o ) s'affiche, appuyez sur @c
pour réinitialiser les conditions de paiement à l'état 12 ! + ).
Pour connaître le contenu actuel d'une variable, appuyez sur le libellé de menu
R. Le calculateur affiche la valeur sans que vous ayez eu besoin de la
recalculer.
Diagrammes de flux financier et signes
L'utilisation des diagrammes de flux facilite la compréhension des calculs
d'intérêts composés. Les diagrammes de flux sont constitués d'une ligne
horizontale, représentant le temps, divisés en segments égaux appelés périodes
de paiement ou périodes de composition. Des flèches verticales au-dessus et endessous de la ligne de temps représentent les flux financiers (paiements entrant
ou sortant). L'argent entrant est un nombre positif (flèche vers le haut) et l'argent
sortant est un nombre négatif (flèche vers le bas).
64
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
L'utilisation du signe correct (positif ou négatif) pour les
variables F.CST est essentielle. Les calculs n'auront de
sens que si vous respectez cette convention c.-à-d. si vous
Remarque
indiquez les paiements sortant comme négatifs et les
paiements entrant comme positifs. Vous pouvez effectuer un calcul du point de
vue du prêteur ou de l'emprunteur mais pas les deux !
1
2
3
4
5
PMT
Figure 5-3. Un diagramme de flux pour un prêt du point de
vue l'emprunteur (Mode Fin)
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
65
1
2
3
4
5
Figure 5-4. Un diagramme de flux pour un prêt du point d
vue du prêteur (Mode Fin)
Les paiements ont lieu soit au début soit à la fin de chaque période. Le mode
Fin est illustré dans les deux figures ci-dessus ; le mode Début est illustré dans la
figure suivante.
1
2
3
4
5
Figure 5-5. Paiements de crédit-bail effectués au début de
chaque période (Mode Début)
Calculs avec le menu F.CST
Désignez d'abord un diagramme des flux correspondant à votre problème.
Puis :
1. Dans le menu PRINCIPAL, appuyez sur
f 2.
2. Pour évaluer les valeurs F.CST précédentes, appuyez sur @c,
66
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
(Remarque : il n'est pas nécessaire d'effacer les données si vous entrez de
nouvelles valeurs pour les cinq variables ou si vous voulez conserver des
valeurs antérieures).
3. Lisez le message décrivant le nombre de paiement par an et le mode de
paiement (Début, Fin). Si vous voulez modifier une de ces options, appuyez
sur
o.
„
„
Pour modifier le nombre de paiement par an, entrez la nouvelle valeur
et appuyez sur {. (Si le nombre de paiement est différent du
nombre de périodes des compositions, consultez la section « Périodes
de composition différentes des périodes de paiement » en page 87).
Pour permuter entre les modes Début/Fin, appuyez sur } ou sur
ÿ
„
Appuyez sur e pour revenir au menu F.CST principal.
4. Stockez les valeurs connues. (Entrez chaque nombre et appuyez sur la
touche du menu correspondante).
5. Pour calculer une valeur, appuyez sur la touche du menu appropriée.
Vous devez affecter une valeur à chaque variable−sauf à celle que vous voulez
calculer−même si cette valeur est zéro. À titre d'exemple, vous devez donner la
valeur zéro à V.FUT lorsque vous calculez le montant des paiements
périodiques (PMT) nécessaires pour rembourser un emprunt. Il y a deux façons
d'affecter un zéro à une variable :
„ Avant de stocker toute valeur F.CST, appuyez sur @c pour effacer les
valeurs F.CST précédentes.
„ Stockez zéro, appuyez sur 0
+, par exemple, pour affecter zéro à
V.FUT.
Prêts
Les exemples ci-dessous illustrent trois calculs couramment effectués sur les prêts.
(Pour l'amortissement des prêts, voir page 77.) Les calculs des prêts utilisent
généralement le mode Fin.
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
67
Exemple : Prêt automobile. Vous financez l'achat d'une nouvelle voiture par
un prêt sur trois ans à un taux d'intérêt nominal de 10,5 % par an, composé
mensuellement. Le prix d'achat de la voiture revient à 7 250 €. Votre apport
personnel est de 1 500 €. Quelles seront vos mensualités ? (Nous supposons
ici que les versements commenceront un mois après l'achat ― en d'autres
termes, à la fin de la première période). Quel taux d'intérêt permettrait de
réduire vos paiements mensuels de 10 € ?
I%AN= 10,5
N= 3 X 12
2
1
35
36
Touches :
Affichage :
Description :
f2
Affiche le menu F.CST.
@c
! + Efface la pile des résultats et
les variables F.CST.
Si nécessaire : définissez 12
o
@c
e
* 12
v3N
10,5
7
périodes de paiement par
! + an ; mode Fin.
Calcule et stocke le nombre
/8
de paiements.
0/8
Stocke le taux d'intérêt
annuel.
- 1500
v7250
8
9
Stocke le montant du prêt.
#)!/)
8
!/.8
Calcule le montant des
paiements. La valeur
négative signifie qu'il s'agit
d'argent que vous payez.
68
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour calculer le taux d'intérêt qui réduit le paiement de 10 €, ajoutez 10 pour
réduire la valeur PMT négative.
10 9
v+7
#)!/)
8
Stocke le montant réduit.
!/.8
Calcule le taux d'intérêt
annuel.
Exemple : Prêt immobilier. Après avoir analysé soigneusement votre situation
financière, vous avez décidé que la mensualité maximum pour l'hypothèque ne
doit pas dépasser 630 €. Vous pouvez verser 12 000 € pour la caution et les
taux d'intérêt annuels sont actuellement de 11,5 %. Si vous prenez un emprunt
sur 30 ans, quel est le prix d'achat maximal que vous puissiez envisager ?
1
2
0
11,5
30 12
12; Mode Fin
…
359
360
_630
Touches :
Affichage :
Description :
f2
Affiche le menu F.CST.
@c
! + Efface la pile des résultats et
les variables F.CST.
Si nécessaire : définissez 12
o @c
! + périodes de paiement par an ;
e
mode Fin.
30 @
N
/8
Appuyez sur @ pour multiplier
d'abord 30 par 12, puis
stocker le nombre de paiement
dans N.
11,5
7
0/8
Stocke le taux d'intérêt annuel.
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
69
630 &
Stocke de montant des
9
!/.8
paiements négatif.
8
#)!/)
8
Calcule le montant du prêt.
)
8
Calcule le prix total de la
v+ 12000 =
maison (prêt plus apport
personnel).
Exemple : Hypothèque avec paiement libératoire. Vous avez fait un emprunt
de 75 250 € sur 25 ans avec un taux d'intérêt annuel de 13,8 %. Vous
prévoyez d'être propriétaire de la maison puis de la revendre, en remboursant
l'emprunt par un paiement libératoire. Quel sera le montant de ce paiement à
la fin des quatre ans ?
75.250
13,8
4 X 12
1
2
47
48
Le problème se résout en deux étapes :
1. Calculez le montant des mensualités sans le paiement libératoire (V.FUT=0).
2. Calculez le paiement libératoire après 4 ans.
Touches :
Affichage :
Description :
f2
Affiche le menu F.CST.
@c
! + Efface la pile des résultats et
les variables F.CST.
Si nécessaire : définissez 12
o @c
e
! + périodes de paiement par an ;
mode Fin.
70
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Étape 1. Calculez le PMT pour l'hypothèque.
25 @
N
/8
Calcule et stocke le nombre de
mensualités en 25 ans.
13,8
7
75250
8
9
0/8
Stocke le taux d'intérêt annuel.
#)!/
)8
Stocke le montant du prêt.
!/.8
Calcule le montant de la
mensualité.
Étape 2. Calculez le paiement libératoire après 4 ans.
894,33 &
9
Stocke la valeur arrondie PMT
!/.8
pour le montant exact du
paiement (pas de fraction de
centimes).*
4@
N
/8
Calcule et stocke le nombre de
paiement en 4 ans.
+
#)"!/
)8
Calcule le paiement libératoire
après 4 ans. Ce paiement plus
le dernier paiement mensuel
rembourse le prêt.
Épargne
Exemple : Compte épargne. Vous versez 2 000 € sur un compte-épargne qui
rapporte 7,2 % d'intérêt annuel, composé annuellement. Si vous ne faites pas
d'autres dépôts sur ce compte, combien de temps faudra-t-il pour que le compte
contienne 3 000 € ? Dans la mesure où ce compte n'est pas approvisionné
(PMT=0), le mode de paiement (Fin ou Début) n'a aucune importance.
* Le PMT calculé à l'étape précédent est le nombre à 12 chiffres −894,330557971. Le
calcul du paiement libératoire doit utiliser le montant réel des paiements mensuels : le
nombre arrondi 894,33 €, un montant exact.
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
71
3.000
0
…
…
7,2
1
_2.000
Touches :
Affichage :
Description :
f2
Affiche le menu F.CST.
@c
! + Efface la pile de résultats et les
variables F.CST
Définit une seule période de
o
1{
composition par an (un
+ e
paiement d'intérêt par an). Le
mode de paiement est
indifférent.
7,2
7
2000 &
3000
8
+
N
0/
8
Stocke le taux d'intérêt annuel.
#)!/.)8
Stocke le montant du dépôt.
#)"!/)8
Stocke le solde futur du
/8
compte dans V. FUT.
Calcule le nombre de période
de composition (années)
nécessaire pour que le
compte atteigne 3 000 €.
Il n'y a pas de façon conventionnelle d'interpréter les résultats non-entiers (5,83)
de N. La valeur calculée pour N se trouvant entre 5 et 6, il faudra 6 ans de
composition annuelle pour parvenir à un solde d'au moins 3,000 €. Vous
pouvez calculer le solde réel au bout de 6 ans :
72
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
6
/8
N
Stocke un nombre entier
d'années dans N.
#)"!/)8
+
Calcule le solde après six ans.
Exemple : Compte de plan d'épargne de retraite personnel. Vous avez
ouvert un compte de plan d'épargne de retraite personnel le 15 avril 2003,
avec un dépôt de 2 000 €. Vous déposez ensuite sur ce compte 80 00 € deux
fois par mois. Le taux d'intérêt annuel est de 8,3 %, avec composition
bimensuelle. Combien y aura-t-il d'argent sur ce compte le 15 avril 2018 ?
4/15/2003
8,3
2 12; Mode Fin
15 12 2
1
2
359
360
_
4/15/2018
_80
2.000
Touches :
Affichage :
Description :
f2
Affiche le menu F.CST. Il n'est
pas nécessaire d'effacer les
données car aucune valeur ne
doit prendre la valeur zéro.
o
{
ÿe
Définit 24 périodes de paiement
24
15 @
N
par an. Mode Fin.
+ /8
Calcule et stocke le nombre de
dépôts dans N.
8,3
7
2000 &
80 &
8
9
0/8
Stocke le taux d'intérêt annuel.
#)!/.)8
Stocke le dépôt initial.
!/.8
Stocke le paiement semimensuel.
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
73
#)"!/)8
+
Calcule le solde du compte de
retraite individuel après 15 ans.
Crédit-bail
En matière de crédit-bail, deux calculs sont couramment effectués : 1) celui du
loyer nécessaire pour obtenir un rendement donné, et 2) celui de la valeur
actuelle (capitalisée) d'un crédit-bail. Les calculs des crédit-bails utilisent
généralement le paiement anticipé. Pour le calculateur, ceci signifie que vous
devez choisir le mode Début car tous les paiements seront effectués en début de
période. S'il y a deux paiements anticipés, l'un d'entre eux doit être combinés
avec la valeur actuelle. Pour des exemples de calculs avec plusieurs paiements
anticipés, voir pages 74 et 199.
Exemple : Calcul du loyer d'un crédit-bail. Une voiture neuve d'une valeur de
13 500 € doit faire l'objet d'un contrat de crédit-bail de trois ans, avec une
option d'achat pour un montant de 7 500 € en fin de contrat. Quels loyers
mensuels, payables au début de chaque mois, sont nécessaires pour assurer à
un bailleur un rendement annuel de 14 % ? Calculez les paiements du point de
vue du bailleur ? Utilisez le mode Début puisque le premier paiement est dû au
début du contrat.
7.500
1
2
3
14
34
35
_13.500
74
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
36
Touches :
Affichage :
Description :
f2
o
12 {
} e
Affiche le menu F.CST.
Définit 12 périodes de
paiement par an, mode Début.
! + "! 36
/8
N
Stocke le nombre de
paiements.
14
0/8
7
Stocke le taux d'intérêt annuel.
Stocke la valeur de la voiture
13500 &
#)!/.)8
8
dans V.ACT. (Argent payé par
le bailleur).
7500
#)"!/.
)8
+
Stocke la valeur d'option
d'achat dans V. FUT. (Argent
reçu par le bailleur).
!/8
9
Calcule le montant des loyers
mensuels.
Exemple : Valeur actuelle d'un crédit-bail avec paiement anticipé et option
d'achat. Votre société acquiert une machine en crédit-bail sur 4 ans. Les loyers
mensuels sont de 2 400 € avec deux paiements anticipés. Le contrat comprend
une option de la machine pour 1500 € en fin du crédit-bail. Quelle est la
valeur capitalisée du crédit-bail ? Le taux d'intérêt que vous payez pour
emprunter les fonds est de 18 %, avec composition mensuelle.
47
18
2X
1
2
3
44
45
46
47
48
_2.400
-4.800
_15.000
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
75
Le problème se résout en quatre étapes :
1. Calculez la valeur actuelle de 47 loyers mensuels en mode Début. (En mode
Début, le premier versement est le paiement anticipé).
2. Ajoutez à cette valeur un autre paiement anticipé. Un autre paiement
anticipé est ajouté au début de la période du crédit-bail, remplaçant le
paiement qui aurait dû être le dernier, c.-à-d. le 48e.
3. Calculez la valeur actuelle de l'option d'achat.
4. Ajoutez les valeurs actuelles obtenues au cours des étapes 2 et 3.
Touches :
Affichage :
Description :
f2
Affiche le menu F.CST.
@c
! + Efface la pile de résultats et les
variables F.CST
o
12 {
} e
Définit 12 périodes de
paiement par an ; mode
! + Début.
"!
Étape 1 : Calculez la valeur actuelle des loyers mensuels.
47
N
/
8
Stocke le nombre de
paiements.
18
7
2400 &
8
9
0/8
Stocke le taux d'intérêt annuel.
!/.)8
Stocke le loyer mensuel.
#)!/)
8
Calcule la valeur actuelle
(capitalisée) des 47 loyers
mensuels.
76
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Étape 2 : Ajoutez le paiement anticipé additionnel au V.ACT. Stockez la
réponse.
v+ 2400 =
s0
)8
Calcule la valeur actuelle de
tous les paiements.
)8
Stocke le résultat dans le
registre 0.
Étape 3 : Calculez la valeur actuelle de l'option d'achat.
48
N
/8
Stocke le nombre de périodes.
Stocke le montant de
15000 &
+
#)"!/.)8
l'option d'achat (argent payé).
0
!/8
Il n'y a pas de paiements.
#)!/
)8
Calcule la valeur actuelle de
9
8
l'option d'achat.
Étape 4 : Ajoutez les résultats des étapes 2 et 3.
v+R 0 =
)
8
Calcule le coût du crédit-bail
en valeur actuelle, capitalisée.
Amortissement (AMRT)
Le menu AMRT (appuyez sur
valeurs suivantes :
2 o _ ) affiche ou imprime les
„ Le solde du prêt une fois le ou les paiements effectués.
„ Part d'intérêt dans le ou les paiements.
„ Part du principal dans le ou les paiements.
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
77
FCS.T
N
V.ACT
PMT
P/AN DEBUT
FIN
N.PA
INT
I%AN
V.FUT
SUITE
AMRT
CAPIT
SOLDE SUIV.
PLAN
Tableau 5-2. Libellés du menu AMRT
Libellé
Description
p
Stocke le nombre de paiements à amortir et calcule le plan
d'amortissement pour ces paiements. Les plans successifs
commencent là où le plan précédent s'est arrêté. N.PA doit
être un entier entre 1 et 1 200.
i
(
)
0
Affiche la part des intérêts dans les paiements.
1
Affiche un menu pour l'impression d'un plan
d'amortissement.
Affiche la part du principal dans les paiements.
Affiche le solde du prêt.
Calcule le plan d'amortissement pour la série des
paiements suivante, N.PA. La prochaine série de
paiements commencent là où la série précédent s'arrête.
Affichage d'un plan d'amortissement
Pour des calculs d'amortissement, vous devez connaître V.ACT, I%AN, et PMT.
Si vous venez de terminer les calculs de prêt avec le menu F.CST, passez à
l'étape 3.
78
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour calculer et afficher un plan d'amortissement :*
1. Appuyez sur
f 2 pour afficher le menu F.CST.
2. Stockez les valeurs de I%AN, V.ACT et PMT. (Appuyez sur & pour que
PMT soit une valeur négative). Si vous devez calculer l'une de ces valerus,
suivez les instructions de la section « Utilisation du menu F.CST » en page 66.
Passez ensuite à l'étape 3.
3. Appuyez sur
o pour afficher le reste du menu F.CST.
4. Le cas échéant, changez le nombre de périodes de paiement par année
stocké dans
{.
5. Le cas échéant, changez le mode de paiement en appuyant sur "! ou
) (Les calculs des prêts utilisent généralement le mode Fin).
6. Appuyez sur
_. (Pour imprimer le plan d'amortissement, allez à la
page 82 pour continuer).
7. Entrez le nombre de paiements à amortir et appuyez sur
p. Pour
afficher, par exemple, une année de paiements mensuels, définissez N.PA
=12. Pour amortir la vie entière du prêt, définissez
N.PA égale au nombre des paiements total (N). Si N.PA = 12,
l'affichage doit être :
8. Pour afficher les résultats, appuyez sur
i, ( et ) (ou
appuyez sur ] pour afficher les résultats de la pile).
* Les calculs d'amortissement utilisent de V.ACT, PMT, et INT arrondies au nombre de
décimales spécifiées par le format d'affichage en cours. Le [ 2 signifie que les
calculs seront arrondis à deux décimales.
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
79
9. Pour continuer le calcul du plan des paiements suivants, exécutez a ou b.
Pour recommencer le plan, exécutez c.
a. Pour calculer le plan d'amortissement du groupe d'amortissements suivants,
avec le même nombre de paiements, appuyez sur
0.
b. Pour calculer la suite du plan pour un nombre de paiements différent, entrez
ce nombre et appuyez sur
p.
c. Pour recommencer au premier paiement (avec les mêmes informations),
appuyez sur @c et reprenez à l'étape 7.
Exemple : Affichage d'un plan d'amortissement. Pour acheter votre nouvelle
maison, vous avez fait un emprunt de 65 000 € sur 30 ans au taux d'intérêt
annuel de 12,5 %. Vos mensualités sont de 693,72 €. Calculez les montants
que représentent respectivement le principal et l'intérêt dans les mensualités de
la première et deuxième année.
Calculez ensuite le solde du prêt après 42 paiements (3 ans et demie).
Touches :
Affichage :
Description :
f2
Affiche le menu F.CST.
12,5
0/8
Stocke le taux d'intérêt
7
annuel.
65000
8
#)!/)8
Stocke le montant du
693,72 &
9
80
Stocke le montant du prêt.
!/.8
paiement mensuel.
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Si nécessaire : définit 12
o
@c
) … périodes de paiement par
an ; mode Fin.
_
!' ! !
Affiche le menu AMRT .
1)2
12
p
)/ ! ( .
Calcule le plan
d'amortissement pour les
12 premiers paiements
mais ne l'affiche pas.
i
!!/.)8
Affiche la part d'intérêt
réglée au cours de la
première année.
(
!/.8
Affiche la part du principal
réglé au cours de la
première année.
)
/)
8
Affiche le solde à la fin de
la première année.
0
)/ ! ( .
Calcule le plan
d'amortissement pour
12 paiements suivants.
i
!!/.)8
Affiche les résultats pour la
deuxième année.
(
!/.8
)
/8)
Pour calculer le solde après 42 paiements (3 ans et demie), amortissez 18
paiements supplémentaires (42−24=18) :
18
p
)/ ! ( .
Calcule le plan
d'amortissement pour
18 mois suivants.
i
!!/ .)8
Affiche les résultats.
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
81
(
!/.8
)
/)8
Impression d'un plan d'amortissement (TABLEAU)
Pour imprimer un plan d'amortissement (soit tableau), exécutez les étapes de 1
à 5 permettant d'afficher le plan d'amortissement (voir page 78).
6. Appuyez sur
_ pour ignorer le message
!' !
!
1)2
7. Appuyez sur 1.
8. Entrez le numéro du premier paiement devant apparaître dans le plan et
appuyez sur
`. (Pour le premier paiement du prêt, par exemple,
PREM= 1).
9. Entrez le numéro du dernier paiement devant apparaître dans le plan et
appuyez sur
d.
10.Entrez l'incrément ― le nombre de paiement pour chaque groupe affiché―
et appuyez sur
e. (Pour une année de paiements mensuels, par
exemple, DIFF=12).
11.Appuyez sur g.
Le calculateur conserve les valeurs définies dans le menu PLAN, jusqu'à ce que
vous sortiez de ce menu. Vous pouvez, par conséquent, imprimer des plans
d'amortissement successifs et en entrant à nouveau uniquement les valeurs
modifiées du menu plan.
Exemple : Impression d'un plan d'amortissement. Pour l'emprunt décrit dans
l'exemple précédent de la page 80, imprimez un plan d'amortissement
contenant des entrées pour les cinquième et sixième années. Vous pouvez
continuer à partir du menu AMRT de l'exemple précédent (étape 7, ci-dessus)
ou répétez les étapes 1 à 6.
82
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
En commençant au menu AMRT :
Touches :
Affichage :
Description :
1
)!
Affiche le menu d'impression
!)
d'un plan d'amortissement.
/8
Commence le plan au 49e
4 * 12 + 1
`
v
v6 * 12 d
12
e
paiement à l'année 5.
/
8
Finit le plan au 72e paiement
de l'année 6.
/8
Chaque entrée du plan
représente 12 paiements
(1 an).
g
Calcule et imprime le plan
d'amortissement ci-dessous.
0/
8
#)!/
)8
!/
.8
#)"!/
)
+/
8
! ( .
!!/ .
)
8
!/
.
8
/
))
! ( .
!!/ .
)8
!/
.8
/
)8
5 : Calculs financiers sur des flux constants
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
83
6
Conversions de taux d'intérêt
Le menu de conversation du taux d'intérêt (CNV.I) permet la conversion entre
les taux d'intérêt nominaux et effectifs. Pour comparer des investissements avec
des périodes de composition différentes, leurs taux d'intérêt nominal sont
convertis en taux d'intérêt effectif. Cela vous permet par exemple de comparer
le rendement d'un compte-épargne payant un intérêt par trimestre avec une
obligation payant un intérêt semi-annuel.
„ Le taux d'intérêt nominal est généralement indiqué sous forme de taux
d'intérêt annuel composé, tel que 18 % par an avec composition mensuelle.
„ Le taux effectif représente le taux qui, composé uniquement une fois (c.-à-d.
annuellement) produirait la même valeur finale que le taux nominal. Un taux
nominal de 18 % à composition mensuelle par exemple est équivalent à un
taux effectif de 19,56 %.
Lorsque la période de composition pour un taux nominal donné est d'un an, le
taux nominal est identique au taux effectif.
Menu CNV.I
FIN.
F.CST
AFF.
STAT
CNV.I F.VAR
OBL.
PERIO
%NOM %ACT.
84
TMPS EQUA
DEPRC
CONT
P
%NOM %ACT.
6 : Conversions des taux d'intérêt
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
EXCH
Le menu CNV.I permet la conversion entre les taux d'intérêt nominaux et
effectifs en utilisant soit :
„ la composition périodique ; par exemple, trimestrielle, mensuelle ou
journalière.
„ Composition continue.
Conversion des taux d'intérêt
Pour convertir un taux d'intérêt nominal en taux annuel effectif, composé
périodiquement :
1. Appuyez sur
f 3 pour afficher le menu de conversion d'intérêt.
2. Appuyez sur h pour périodique.
3. Entrez le nombre de périodes de composition par an et appuyez sur
P.
4. Pour convertir en taux effectif, entrez d'abord le taux nominal et appuyez sur
l, puis sur m.
5. Pour convertir en taux nominal, entrez d'abord le taux effectif et appuyez sur
m, puis sur l.
Pour convertir un taux d'intérêt nominal en taux annuel effectif, composé
périodiquement :
1. Appuyez sur
f 3 pour afficher le menu de conversion d'intérêt.
2. Appuyez sur k pour continuer.
3. Pour convertir en taux effectif, entrez d'abord le taux nominal et appuyez sur
l, puis sur m.
4. Pour convertir en taux nominal, entrez d'abord le taux effectif et appuyez sur
m, puis sur l.
Les valeurs des variables %ACT et %NOM et sont partagées entre les menus
PERIO et CONT. À titre d'exemple, un taux d'intérêt effectif dans CONT, par
exemple, reste stocké dans %ACT lorsque vous sortez du menu CONT et entrez
6 : Conversions des taux d'intérêt
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
85
dans le menu PERIO. Appuyez sur @c dans l'un ou l'autre des menus
efface les variables %NOM et %ACT dans les deux.
CNV.I
PERIO
%NOM %ACT.
CONT
P
%NOM %ACT.
Exemple : Conversion du taux nominal en taux actuariel. Vous voulez ouvrir
un compte-épargne dans l'une des trois banques ci-dessous. Quelle est celle qui
vous offre le taux d'intérêt le plus avantageux ?
Banque 1
Banque 2
Banque 3
6,7 % intérêt annuel, composition trimestrielle.
6,65% intérêt annuel, composition mensuelle.
6,65% intérêt annuel, composition continue.
Touches :
Affichage :
Description :
f3
Affiche le menu CNV.I.
h
! +Affiche le menu PERIO.
4
/8
P
Stocke le nombre de
périodes de composition par
an pour la banque 1.
6,7
l
0/8
Stocke le taux d'intérêt
nominal annuel pour la
banque 1.
m
0!)/8
Calcule le taux d'intérêt
actuariel pour la banque 1.
86
6 : Conversions des taux d'intérêt
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
12
P
/8
Stocke le nombre de
périodes de composition par
an pour la banque 2.
6,65
l
0/8
Stocke le taux d'intérêt
nominal annuel pour la
banque 2.
m
0!)/8
Calcule le taux d'intérêt
actuariel pour la banque 2.
ek
! Affiche le menu CONT. Les
!"
valeurs précédentes de
%NOM et %ACT sont
conservées.
m
0!)/8
Calcule le taux d'intérêt
actuariel pour la banque 3.
Les calculs indiquent que la banque vous offre le taux d'intérêt le plus
avantageux.
Périodes de composition différentes des
périodes de paiement
Le menu F.CST suppose que les périodes de composition et les périodes de
paiement sont identiques. Cependant, les dépôts et les retraits sur les comptes
épargnes, par exemple, ont rarement lieu en même temps que les périodes de
composition de la banque. Si les périodes ne sont pas identiques, vous pouvez
ajuster les taux d'intérêt avec le menu CNV.I puis utilisez les taux d'intérêt
ajusté dans le menu F.CST. (Vous pouvez également utiliser F.CST si PMT = 0,
quelles que soient les périodes de composition).
1. Appelez le menu de conversion de taux d'intérêt périodique
(
f 3 h ).
2. Calculez le taux d'intérêt actuariel annuel à partir du taux d'intérêt nominal
annuel donné par la banque.
6 : Conversions des taux d'intérêt
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
87
a.
Stockez le taux d'intérêt annuel dans
b.
Stockez le nombre de périodes de composition par an dans
c.
Appuyez sur
l.
P.
m.
3. Calculez le taux d'intérêt nominal annuel correspondant à vos périodes de
paiement.
a.
Stockez le nombre de paiements ou de retraits réguliers que vous allez
effectuer par an dans P.
b.
Appuyez sur
l.
4. Retournez au menu F.CST (ee 2 ).
5. Stockez le taux d'intérêt nominal que vous venez de calculer dans I%AN
(appuyez sur s
7 ).
6. Stocker le nombre de paiements ou de retraits par an dans
{ et
définissez le mode de paiement approprié.
7. Continuez avec le calcul de F.CST. (Souvenez-vous que l'argent payé est
négatif et l'argent perçu positif).
a.
N représente le nombre total de dépôts ou retraits périodiques.
b.
V.ACT représente le dépôt initial.
c.
PMT représente le montant de dépôts ou retraits périodiques, réguliers.
d.
V.FUT représente la valeur future.
Lorsque le taux d'intérêt est une inconnue, calculez d'abord I%AN dans le
menu F.CST. Le résultat est le taux nominal annuel correspondant à vos
périodes de paiement. Utilisez ensuite le menu CNV.I pour convertir ce taux en
taux d'intérêt actuariel basé sur vos périodes de paiement. Enfin, convertissez
le taux actuariel en taux nominal basé sur les périodes de composition de la
banque.
Exemple : Solde d'un compte épargne. À partir d'aujourd'hui, vous effectuez
des dépôts mensuels de 25 € dans un compte épargne payant 5 % d'intérêt
composé journellement (année de 365 jours). De quelle somme disposerez-vous
dans sept ans sur ce compte ?
88
6 : Conversions des taux d'intérêt
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Touches :
f3
Affichage :
Description :
'
!
h
! +Le menu de conversion de
taux d'intérêt.
365
P
8
Stocke les périodes de
composition de la banque.
5
l
0/8
Stocke le taux d'intérêt
nominal de la banque.
m
Calcule le taux d'intérêt
0!/8
actuariel pour la composition
journalière.
12
P
/8
Stocke le nombre de dépôts
par an.
l
0/8
Calcule le taux d'intérêt
nominal équivalent à la
composition mensuelle.
Passe au menu F.CST ; la
ee
2<
8
valeur %NOM reste dans la
ligne de calcul.
s7
0/8
Stocke le taux d'intérêt
nominal ajusté dans I%AN.
o 12 {
}e
7@N
25& 9
08
Définit 12 paiements par
!+ "! an ; mode Début.
Stocke 84 périodes de
dépôt, 25 € par dépôt, et un
#)!/8
solde nul avant le premier
dépôt régulier.
+
#)"!/)8
Valeur du compte dans
7 ans.
6 : Conversions des taux d'intérêt
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
89
Si le taux d'intérêt était l'inconnue, vous effectueriez d'abord le calcul F.CST
pour obtenir I%AN (5,01). Puis dans le menu CNV.I PERIO, stockez 5,01 dans
%NOM et 12 dans P pour la composition mensuelle. Calculez %ACT (5,13).
Puis stockez 365 dans P pour la composition journalière et calculez %NOM
(5,00). Il s'agit du taux de la banque.
90
6 : Conversions des taux d'intérêt
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
7
Calculs de flux
Le menu de flux financier (F.VAR) stocke et analyse les flux financiers (argent
entrant ou sortant) de montants différents (non groupés) intervenant à des
intervalles réguliers.* Après avoir saisi le flux,, vous pouvez calculer :
„ Le total des flux financiers.
„ Taux de rendement interne (TRI%).
„ La valeur actuelle nette (VAN), les séries uniformes nettes (SUN), et la valeur
future nette (VFN) pour un taux d'intérêt périodique spécifié (I %).
Vous pouvez stocker de nombreuses listes séparées de flux. Le nombre maximal
dépend de la quantité de la mémoire disponible
Le menu F.VAR
F.CST
CNV.I
FIN.
AFF.
STAT
F.VAR
OBL.
DEPRC
CALC
TOTAL
TRI%
I%
INSR
VAN
SUPPR
SUN
TMPS
NOM
EQUA EXCH
APPEL
N.FS
VFN
Le menu F.VAR crée des listes de flux et effectue des calculs sur ces listes.
* Vous pouvez également utiliser F.VAR avec des flux de montants égaux, néamoins ces
problèmes sont généralement plus simples à résoudre avec le menu F.CST.
7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
91
Tableau 7-1. Libellés du menu F.VAR
Libellé
Description
q
Accède au menu CALC pour calculer TOTAL, TRI%, VAN,
SUN, VFN.
u
Vous permet d'insérer des flux dans une liste.
v
Supprime des flux d'une liste.
x
Vous permet de nommer une liste.
y
Vous permet de passer d'une liste à l'autre ou de créer
une nouvelle liste.
¡
Active ou désactive le message NBRE DE FOIS.
Pour afficher la ligne de calcul, lorsque ce menu se trouve à l'affichage,
appuyez une fois sur I. (Ceci n'affecte pas l'entrée des nombres).
Pour afficher ce menu, lorsque la ligne de calcul se trouve à l'affichage,
appuyez une fois sur e.
Diagrammes de flux financier et signes des
nombres
Les conventions de signes utilisées pour les calculs du flux sont identiques aux
conventions utilisées dans les calculs financiers précédents. Les séries de flux les
plus courantes se répartissent en deux groupes :
„ Flux non groupé. Le problème est constitué d'une série de flux sans
« groupes », de flux égaux et consécutifs.* Chaque flux étant différent du
précédent, le nombre de fois est toujours un (1).
* Toute
série de flux peut être traitée comme une série de flux non groupés, si vous
entrez individuellement chaque flux.
92
7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
$300
$200
Hre
periods
1
$100
2
$250
$200
$125
$0
3
4
5
6
7
$ _ 50
8
Figure 7-1. FLux non groupés
La ligne de temps horizontale est divisée en périodes de compositions égales.
Les flèches verticales représentent les flux. Pour l'argent entrant, la flèche pointe
vers le haut (valeur positive) et pour l'argent sortant, la flèche pointe vers le bas
(valeur négative). Dans le cas présent, l'investisseur a investi 700 €. Cet
investissement a généré une série de flux, commençant à la fin de la première
période. Remarquez qu'il n'y a pas de flux (montant nul) pour la période cinq
et que l'investisseur a dû payer une petite somme en période six.
„ Flux groupés. Ces flux se répartissent dans une série contenant des
« groupes » de flux égaux, consécutifs. Les flux égaux consécutifs sont
appelés des flux groupés. La série ci-dessous comporte deux « groupes » de
flux égaux, consécutifs :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
$_100
$_100
$_100
$_100
$_100
$_200
$_200
$_200
Figure 7-2. Flux groupés
7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
93
Après un paiement initial de 100 €, l'investisseur paie 100 € à la fin des
périodes de 1 à 5 et 200 € à la fin des périodes de 6 à 8. L'investissement
rapporte 1 950 € à la fin de la période 9. Pour chaque flux entré, le
calculateur vous demande d'indiquer le nombre de flux consécutifs égaux à ce
flux (NBRE DE FOIS).
Création d'une liste de flux
Pour utiliser F.VAR, veillez à ce que vos flux aient lieu à intervalle régulier et à
la fin de chaque période.* Si une période est sautée, entrez zéro comme
montant du flux. Si certains flux sont groupés (consécutifs et égaux), les
messages NBRE DE FOIS facilitent l'entrée des données.
Entrée des flux
Pour entrer des flux dans une liste F.VAR :
1. Appuyez sur
f 4. Vous verrez soit " % 1 2 / @ si la liste en
cours est vide soit, " % 1 µ W R O W U 2 / @ si la liste n'est pas vide. Vous
vous trouvez alors en bas de la liste en cours.
2. Si la liste n'est pas vide, vous pouvez exécuter a ou b:
a.
b.
Effacez la liste en appuyant sur @c " (voir aussi page 99.)
Appelez une nouvelle liste en appuyant sur y ® (Vous
devez d'abord nommer l'ancienne liste. Appuyez sur x ou
consultez la page 97.)
3. Si les flux ne sont pas groupés (s'ils sont tous différents), appuyez sur
* Si
les flux ont lieu au début de chaque période, combinez le premier flux et le flux
initial (ce qui peut augmenter ou diminuer ce dernier) et décalez chaque flux d'une
période. (Souvenez-vous qu'un paiement effectué en début de période 2 est identique
à un paiement effectué en fin de période 1 etc. Voir les pages 64-92.)
94
7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
¡ pour supprimer le message " % 1 2 / @ . Pour les flux groupés,
conservez l'affichage de ces messages. (Pour plus d'informations, voir
« Message NBRE DE FOIS : NON » en page suivante).
4. Entrez la valeur du flux initial, FLUX(0) (souvenez-vous que l'argent payé est
négatif ― utilisez & pour changer de signe), et appuyez sur I.*
5. Après un bref affichage de FLUX(0), le calculateur affiche " % 1 2 / @ )
(Pour voir FLUX(0) plus longtemps, maintenez la touche I enfoncée
afin de la relâcher). Entrez la valeur de FLUX(1) et appuyez sur I. Le
calculateur affiche le message du flux suivant.
6. Pour les flux groupés : Le calculateur affiche maintenant
1 2 / Si ce message ne s'affiche pas, appuyez sur
e ¡ pour activer l'affichage de NBRE DE FOIS. (Voir « Message
NBRE DE FOIS » ci-après). NBRE DE FOIS correspond au nombre de flux
consécurifs de FLUX(1). NBRE DE FOIS a par défaut été défini sur 1, et le
calculateur affiche 8 sur la ligne de calcul. Exécutez a ou b:
a. Pour conserver la valeur 1 et passez au flux suivant, appuyez sur
I (ou sur ]).
b.
Pour modifier NBRE DE FOIS, entrez le nombre et appuyez sur
I.*
NBRE DE FOIS donné
Ligne de calcul
* Vous pouvez effectuer des calculs sur un nombre avant de l'entrer. Ceci n'a pas d'effet
sur la liste. Lorsque vous appuyez sur I, l'expression évaluée ou le nombre est
entré dans la liste.
* Le NBRE DE FOIS maximum pour chaque flux est 999.
7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
95
7. Continuez d'entrer des flux et pour les flux groupés, indiquez le nombre de
flux du groupe. Le calculateur reconnaît la fin de la liste lorsque vous entrez
un flux sans valeur (ni même zéro).
8. Appuyez sur e pour terminer la liste et rappeler le menu F.VAR. Vous
pouvez maintenant corriger la liste, nommer la liste, appeler une autre liste
ou effectuer des calculs sur les valeurs.
Utilisez les mêmes instructions pour entrer d'autres listes.
Message NBRE DE FOIS (N.FS?). Lorsque le calculateur affiche
1 2 / , il vous demande le nombre de flux dans le groupe
en cours. Si les flux sont différents (NBRE DE FOIS toujours égale à 1), vous
n'avez pas besoin du message ) Vous pouvez désactiver
l'affichage du message NBRE DE FOIS en appuyant sur ¡ dans le menu
F.VAR. Un message s'affiche pendant quelques instants:
soit ( soit ( " .
Lorsque l'affichage du message est désactivé, tous les flux saisis seront dotés de
NBRE DE FOIS=1.
Lorsque vous affichez une liste de flux avec l'affichage du message NBRE DE
FOIS désactivé, le calculateur affiche uniquement les valeurs NBRE DE FOIS
différentes de 1.
Le message de NBRE DE FOIS est normalement actif, puisqu'il est
automatiquement activé lorsque vous effacez ou appelez une liste de flux.
Exemple : Entrée des flux. Entrez les flux non groupés suivants dans une liste
et calculez le taux de rendement interne (TRI%).
0:
1:
96
−500 €
125
2:
3:
275 €
200
7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Touches :
Affichage :
Description :
f4
@c
!@
Demande une confirmation.
8
"%12/@
Efface les données et
demande le flux initial.
¡
( Désactive l'affichage du
message qui n'est pas
nécessaire.
500 &I
125 I
275 I
200 I
eq
¤
"%12/@
Entre le flux initial ; et
.8
demande le flux suivant.
"%12/@
Entre le FLUX(1) ; demande
8
le flux suivant.
"%12/@
Entre le FLUX(2) ; demande
8
le flux suivant.
"%12/@
Entre le FLUX(3) ; demande
8
le flux suivant.
#8 "8 #
Termine la liste et affiche le
menu CALC.
)0
!0/8
Calcule le taux de rendement
interne.
Affichage et correction de liste
Pour afficher une liste donnée, utilisez
y (voir page 99).
Les touches [ et ] permettent de faire défiler la liste un nombre à la fois. Les
touches @[ et @] affichent le début et la fin de la liste.
Modification ou effacement d'un nombre. Pour modifier un nombre après son
entrée : affichez le nombre, entrez la nouvelle valeur et appuyez sur I.
Utilisez la même méthode pour annuler un nombre. (N'appuyez pas sur C
ni sur <, ce qui effacerait la ligne de calcul et pas seulement la valeur du flux).
7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
97
Insertion de flux dans une liste. L'insertion se produit avant (au-dessus) du flux
en cours. Appuyez sur u pour insérer un flux nul et renumérote le reste
de la liste. Vous pouvez alors entrer une nouvelle valeur et son NBRE DE FOIS.
Si le FLUX(6), par exemple, est affiché, appuyez sur u pour placer un
nouveau flux nul entre les flux numérotés anciennement FLUX(5) et FLUX(6).
Suppression de flux d'une liste. Appuyez sur
en cours et toutes ces NBRES DE FOIS.
v pour supprimer les flux
Copie d'un nombre d'une liste sur la ligne de calcul
Pour recopier un nombre d'une liste sur la ligne de calcul, utilisez ] ou
[ pour afficher le nombre, puis appuyez sur R I.
Affectation et changement du nom d'une liste
Les nouvelles listes n'ont pas de nom. Vous pouvez les nommer avant ou après
la spécification des valeurs, mais vous devez les nommer avant de pouvoir
stocker une autre liste.
Pour nommer une liste :
1. Appuyez sur
x dans le menu F.VAR.
2. Utilisez le menu ALPHA pour taper un nom. (Les menus ALPHA et ALPHAEdition sont présentés en pages 30 - 32.) Pour effacer un nom, appuyez sur
C.
3. Appuyez sur I.
Un nom peut comporter un nombre maximum de 22 caractères et contenir tout
caractère sauf : + − x ÷ ( ) < > : = espace *
* F.
VAR accepte des caractères spéciaux dans les noms des listes mais les fonctions
SIZEC, FLOW et #T de l'application EQUAT ne les acceptent pas.
98
7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Seuls les trois à cinq premiers caractèrs (selon la largeur de ces derniers) seront
affichés dans le menu. Évitez d'utiliser des noms les cinq mêmes premiers
caractères, puisque leurs libellés seront identiques.
Affichage du nom de la liste en cours. Appuyez sur x, ensuite sur e.
Commencement ou appel d'une autre liste
Lorsque vous appuyez sur
flux utilisés.
4, le calculateur affiche la dernière liste de
Pour commencer une nouvelle liste ou passer à une autre liste, vous devez
d'abord nommer ou effacer la liste en cours. Si elle est nommée, puis :
1. Appuyez sur
y.Le menu APPEL contient un libellé pour chacune des
listes nommées plus ®.
2. Appuyez sur la touche correspondant à la liste désirée. ( ® affiche
une nouvelle liste vide).
Effacement d'une liste de flux et de son nom
Pour effacer le contenu d'une liste et son nom :
1. Affichez la liste à effacer et appuyez ensuite sur @c " . Toutes les
valeurs de la liste sont effacées.
2. Si la liste a été nommée, le calculateur affiche en outre
"
")
@. Appuyez sur " pour supprimer le nom. Appuyez
sur
9 pour conserver le nom avec une liste vide.
Pour supprimer une seule valeur de la liste, utilisez v.
Calculs de flux : TRI%, VAN, SUN, VFN
Après avoir entré une liste de flux, vous pouvez calculer les valeurs suivantes
dans le menu CALC.
„ Sommation (TOTAL).
7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
99
„ Taux de rendement interne (TRI%). Il s'agit d'un taux de rendement
périodique. Pour calculer un taux nominal annuel lorsque la période n'est
pas une année, multipliez les TRI% par le nombre de périodes par an.
Pour connaître le TRI% sous forme d'un taux actuariel annuel, utilisez le menu
FIN CNV.I pour convertir le taux nominal annuel au taux actuariel annuel.
„ La valeur actuelle nette (VAN), la série uniforme nette (SUN), et la valeur
future nette (VFN) pour un taux d'intérêt périodique spécifié (I %).
Tableau 7-2. Le menu CALC pour les listes F.VAR
Libellé
Description
¢
Calcule la somme des flux financiers.
¤*
Calcule le taux de rendement interne (escompte)―pour
lequel la valeur actuelle nette des flux est nulle.
¥
Stocke le taux d'intérêt périodique, exprimé en
pourcentage (parfois appelé coût du capital, taux
d'escompte, ou taux de rendement requis).
¦
Étant donné I%, calcule la valeur actuelle nette―la valeur
actuelle d'une série de flux.
§
Étant donné I%, calcule la série uniforme nette―la valeur
des flux égaux constants ayant une valeur actuelle
équivalent à la valeur actuelle nette.
¨
Étant donné I%, calcule la valeur future nette d'une série
de flux en calculant la valeur future de la valeur actuelle
nette.
* Les calculs de taux de rendement interne sont complexes et peuvent être longs. Pour
interrompre un calcul, appuyez sur une touche quelconque. Dans certains cas, le
calculateur affiche un message indiquant que le calculateur ne peut pas continuer
sans des informations supplémentaires de votre part ou, qu'il n'y a pas de solution.
Consultez l'annexe B pour de plus amples informations sur les calculs de TRI%.
Détails sur le taux de rendement interne (TRI%). Un « investissement
conventionnel » est considéré attrayant si sont TRI% est supérieur au coût du
capital. Un investissement conventionnel doit répondre à deux critères−(1) la
séquence de flux ne change de signe qu'une seule fois et, (2) la somme (TOTAL)
des flux est positive.
100 7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Souvenez-vous que le calculateur détermine un TRI% périodique. Si les flux ont
une périodicité mensuelle, TRI% est alors une valeur mensuelle Multipliez le
TRI% par 12 pour obtenir une valeur annuelle.
Exemple : Calcul de TRI% et de la VAN pour un investissement. Un
investisseur effectue un investissement initial de 80 000 €, et en attend les
revenus illustrés ci-après pour les cinq années à venir.
115.000
5.500
5.000
1
4.500
2
4.000
3
4
5
$ _ 80.000
(Flux initial)
Calculez la somme des flux et le taux de rendement interne de l'investissement.
Calculez également la valeur actuelle nette et la valeur future nette, en
supposant un taux d'intérêt annuel de 10,5%.
Commencez le problème avec une liste de flux vide. Les flux étant non groupés,
chacun d'eux n'intervient qu'une seule fois. Désactivez l'affichage du message
NBRE DE FOIS pour accélérer l'entrée des flux.
Touches :
Affichage :
Description :
f
Affiche la liste des flux en
cours et les touches du menu
4
F.VAR.
Efface la liste en cours ou
@c
appelle une nouvelle liste. La
"
ou
"%12/@
y®
liste vide appelle son flux
initial.
7 : Calculs de flux 101
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
¡
( Montre brièvement l'état de
¡ puis retourne à la
liste. Lorsque l'affichage du
message est désactivé, le
calculateur suppose que les
flux ne sont pas répétés.
80000 &
"%12/@
Demande le flux suivant. La
I
.)8
ligne de calcul montre
le dernier nombre entré.
5000 I
"%12/@
Stocke 5 000 € pour FLUX(1);
demande le flux suivant.
4500 I
"%12/@
Stocke FLUX(2).
5500 I
"%12/@
Stocke FLUX(3).
4000 I
"%12/@
Stocke FLUX(4).
115000 I
"%12/@
Stocke le flux final et montre
la fin de la liste.
Calcule la somme des flux.
eq
¢
!!/)8
¤
!0/8
Calcule le taux de rendement
interne.
10,5
¥
0/8
Stocke le taux d'intérêt
périodique.
¦
#/)
8
Calcule VAN.
¨
#/
)8
Calcule VFN.
Calculez maintenant la valeur actuelle nette pour un taux d'intérêt de 10,5 % si
le flux 4 est réduit à $1 000 €.
e
"%12/@
Affiche la fin de la liste.
[[
"%12/)8
Passe au flux 4.
1000 I
"%12/)8 Donne la valeur 10 au flux 4.
102 7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
eq
¦
#/)
8
Calcule la nouvelle VAN.
Exemple : Un investissement avec flux groupés. Supposons que vous
considérez un investissement avec une mise de 9 000 €, qui promet les revenus
ci-dessous. Calculez le TRI%. Calculez également la VAN et la VFN pour un
taux d'intérêt annuel de 9 %.
1.500
1.500
1.500
1.000
1.000
1.000
1.000
500
500
500
0
$ _ 9.000
Certains de ces flux étant groupés (consécutifs et égaux), conservez l'affichage
du message NBRE DE FOIS de façon à pouvoir spécifier le nombre de
répétition.
No de groupe
Montant
Nombre de fois
Initial
1
2
3
4
−9.000
500
1.000
0
1.500
—
3
4
1
3
Touches :
Affichage :
Description :
f
Liste des flux en cours et menu
F.VAR.
4
Efface la liste en cours. Active
@c
"
"%12/@
l'affichage de NBRE DE FOIS.
7 : Calculs de flux 103
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
9000 & I
"%12/@
Stocke le flux initial.
500 I
12/
Stocke le FLUX(1) et demande
le NBRE DE FOIS (1).
"%12/@
3I
FLUX(1) est répété trois fois ;
demande le flux suivant.
1000 I 4
Stocke le FLUX(2) quatre fois.
"%12/@
I
0I
Stocke le FLUX(3) une fois (le 1
"%12/@
I
1500 I 3
est automatiquement entré).
Stocke le FLUX(4-{}-) trois fois.
I
"%12/@
eq
Affiche le menu CALC.
!0/8
Calculez le TRI% mensuel.
¤
9
12
Stocke le taux d'intérêt
/
v¥
0/8
périodique, mensuel.
¦
#/8
Calcule la VAN.
¨
#/8
Calcule la VFN.
Exemple : Investissement avec revenus trimestriels. Supposons qu'on vous
offre d'investir 20 000 €. Le revenu de cet investissement se composant de
paiements trimestriels pendant quatre ans comme suit :
Année
Année
Année
Année
1
2
3
4
4
4
4
4
paiements de 500 €
paiements de 1.000 €
paiements de 2.000 €
paiements de 3.000 €
104 7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
3.000
3.000
3.000
3.000
2.000
2.000
2.000
1.000
2.000
1.000
1.000
1.000
500
500
500
500
Calculez le taux de rendement annuel de cet investissement. (L'affichage du
NBRE DE FOIS doit être actif).
Touches :
Affichage :
Description :
f4
Liste de flux en cours.
Efface la liste en cours ou
@c
appelle une nouvelle liste.
"
Ceci active l'affichage de
ou
y®
"%12/@
NBRE DE FOIS.
20000 &
Stocke le flux initial.
I
"%12/@
500 I
12/
Stocke le FLUX(1) et
demande le nombre de
répétition du flux.
4I
"%12/@
Stocke le FLUX(1) quatre fois.
1000 I 4
Stocke le FLUX(2), FLUX(3)
I
2000 I 4
I
3000 I 4
I
et FLUX(4), et le nombre de
répétition pour chaque flux.
"%12/@
Calcule le taux de rendement
eq
¤
!0/8
trimestriel.
7 : Calculs de flux 105
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
v* 4 =
8
Calcule le taux de rendement
nominal annuel à partir du
taux trimestriel.
Autres calculs avec les données F.VAR
Si vous voulez effectuer d'autres calculs que ceux du menu CALC avec le flux,
vous devez écrire vos propres équations dans l'application EQUA. Certaines
fonctions de l'application EQUA peuvent accéder aux données stockées dans
les listes F.VAR et une fonction de sommation permet de combiner toute ou une
partie des valeurs stockées dans des listes spécifiques.
Consultez la section « Accès aux listes F.VAR et STAT à partir de l'application
EQUA » dans le chapitre 12.
106 7 : Calculs de flux
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
8
Obligations
Le menu OBL. calcule le rendement à maturité ou le prix d'une obligation. Il
calcule en outre le rendement au call à une date de coupon et les intérêts
courus. Vous pouvez spécifier le :
„ calendrier : 30/360 ou réel/réel (jours par mois/jours par an). Les
obligations municipales, d'état et de société émises aux États-Unis sont
généralement du type 30/360. Les obligations du Trésor USA sont du type
réel/réel.
„ Paiements des coupons : semi-annuel ou annuel. La plupart des obligations
US sont de type semi-annuel.
Le menu OBL.
FIN.
AFF.
STAT
F.CST
CNV.I F.VAR
OBL.
TYPE
D.ACH
MAT
CPN%
RDT%
PRIX
CP.CR
TMPS EQUA
EXCH
DEPRC
CALL
SUITE
SUITE
Appuyez sur 5 pour afficher le menu OBL. et le type d'obligation
spécifié : + ou +)( !) ou ")
8 : Obligations 107
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Tableau 8-1. Libellés OBL.
Libellé
Description
©
Affiche un menu des types d'obligation : 30/360 ou
réel/réel, semi-annuel ou annuel.
ª
Stocke la date d'émission (d'achat) selon le format des dates
en cours (MM.JJYAAAA ou JJ.MMAAAA ; voir page 141).
«
Stocke la date de maturité ou de call selon les formats des
dates en cours. La date de call doit coïncider avec à une date
de coupon.
¬

Stocke le taux annuel du coupon sous forme de pourcentage.
Stocke le prix de call pour 100 € de nominal. Pour un
rendement à maturité, veillez à ce que CALL soit égal à 100.
(Une obligation à maturité a une valeur call de 100 % de sa
valeur nominale).
s
¯
Stocke ou calcule le rendement (comme un pourcentage
annuel) à maturité ou à la date de call.
±
²
Stocke ou calcule le prix pour 100 € de nominal.
Calcule l'intérêt accru depuis la dernière date de paiement de
coupon jusqu'à la date de paiement pour 100 € de nominal.
Le calculateur conserve les valeurs des variables OBL. jusqu'à ce que vous les
effaciez en appuyant sur @c lorsque le menu OBL. est affiché.
L'effacement défini CALL égale à 100 et toutes les autres variables égales à
zéro.
Pour connaître la valeur stockée dans une variable, appuyez sur le libellé de
menu R.
Calculs d'obligation
Souvenez-vous que les valeurs dans le menu OBL. sont exprimées pour 100 €
de nominal ou en pourcentage. Une valeur CALL de 102 signifie que
108 8 : Obligations
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
l'obligation vaudra 102 € pour chaque 100 € de nominal. Certaines
obligations de société aux États-Unis se servent du prix de l'obligation à 100 si
le taux du coupon est égal au rendement, que la date d'émission soit ou non la
date du coupon. Le menu OBL. ne procède pas selon cette convention.
Pour calculer le prix ou rendement d'une obligation :
1. Affichez le menu OBL. : appuyez sur
f 5.
2. Appuyez sur @c. Ceci définit CALL=100.
3. Définissez le type d'obligation. Si le message à l'affichage ne correspond
pas au type désiré, appuyez sur
©.
Calendrier
Période d'intérêt
„
Appuyez sur ³ pour définir le calendrier de mois de 30 jours et
années de 360 jours.
„
Appuyez sur ´ pour définir le calendrier de mois de 30 jours et
années de 360 jours.
„
Appuyez sur
annuels.
µ pour définir des paiements de coupon semi-
„
Appuyez sur
¶ pour définir des paiements de coupon annuels.
Appuyez sur e pour restaurer le menu OBL..
4. Entrez la date de paiement (MM.JJAAAA ou JJ.MMAAAA selon le format de
la date ; voir le chapitre 11) et appuyez sur
ª.
5. Entrez la valeur de maturité ou de call et appuyez sur
«.
6. Entrez le taux du coupon en pourcentage annuel appuyez sur «.
7. Entrez la valeur de call, si nécessaire et appuyez sur . Pour une
obligation conservée jusqu'à maturité, la valeur CALL doit être égale à 100
(voir l'étape 3).
8. Pour calculer un résultat, appuyez d'abord sur
s et accéder aux
libellés des menus restants. Exécutez a ou b:
8 : Obligations 109
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
a.
Entrez le rendement et appuyez sur
pour calculer le prix.
b.
Entrez le prix et appuyez sur
calculer le rendement.
¯. Appuyez sur ±
±. Appuyez sur ¯ pour
calculer l'intérêt couru, appuyez sur ². Le montant total dû au
vPour
vvendeur est PRIX + CP.CR, c.-à-d. : ± + ² =.
Calcul des valeurs fractionnaires. Lorsqu'une valeur fractionnaire doit être
entrée sous forme décimale, effectuez le calcul arithmétique et stockez ensuite
les résultats directement dans une variable. N'effacez pas le calcul arithmétique
et ne réentrez pas le résultat avant de le stocker. Cela pourrait provoquer des
résultats incorrects à cause des arrondis. L'exemple ci-dessous stocke 83/8 dans
RDT%.
Exemple : Prix et rendement d'une obligation. Quel prix devriez-vous payer
le 10 août 2003 pour une obligation de 6¾ % du Trésor US qui arrive à
échéance le 1er mai 2018 si vous souhaitez obtenir un rendement de 83/8 % ?
Spécifiez le calendrier réel/réel et de coupon semi-annuels. (L'exemple utilise le
format de date MM.JJAAAA).
Touches :
Affichage :
Description :
f5
Dans le mesure où il n'y a pas
de call sur cette obligatoin,
@c
définissez CALL = 100 en
effaçant les variables.
Définit le type d'obligation, si
©´
µe
+) !)
8,102003
)/++ Stocke la date d'émission
ª
nécessaire.
(achat).
5,012018
6,75
«
¬
!/++ Stocke la date de maturité.
0/8
Stocke le taux annuel de
coupon.
110 8 : Obligations
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Stocke le rendement souhaité
s
3
8
/ +
v¯
(affiché arrondi à deux
8
±
!0/8
décimales).*
%/8
Résultat : le prix est 86,38 €
pour 100 € de nominal.
v+ ²
v=
8-8
8
Prix net.
Supposons que le coût d'une obligation est 88¼. À quel rendement cela
correspond-il ?
88,25
±
¯
%/8
Stocke le coût.
!0/8
Résultat : Rendement à
maturité.
Exemple : Obligation avec option de remboursement. Quel est le prix d'une
obligation de 6 % arrivant à maturité le 3 mars 2022 et acheté le 2 mai 2003
pour un rendement de 5,7 %? Elle peut être remboursée le 3 mars 2006 (date
de coupon), pour une valeur de 102,75. Quel est le rendement à la date de
remboursement ? Utilisez le calendrier 30/360 avec des coupons semi-annuels.
Touches :
Affichage :
Description :
f 5
Affiche le menu OBL.,
efface les variables.
@c
© ³
µe
Définit le type
!)
d'obligation, si
nécessaire.
5,022003
3,032022
ª
«
)/
Stocke la date d'achat
++ #
(format MM.JJAAAA).
!/++"
Stocke la date de
maturité.
* Pour voir la précision entière du nombre, appuyez sur @S.
8 : Obligations 111
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
6
0/8
¬
Stocke le taux annuel de
coupon.
s
5,7 ¯
±
s 3,032006
« 102,75
Stocke le rendement.
!?/8
%/8
Calcule le prix.
Définit la date de maturité
à la date de call et stocke

/8
une valeur call.
s ¯
!0/8
Calcule le rendement à la
valeur de call.
Exemple : Obligation avec zéro-coupon. Calculez le prix d'une obligation
semi-annuelle avec zéro-coupon en utilisant le calendrier 30/360. L'obligation
a été achetée le 19 mai 2003 et arrive à maturité le 30 juin 2017 avec un
rendement de 10 %.
Touches :
Affichage :
Description :
f 5
Efface les variables OBL.,
définit la valeur de CALL
@c
égale à 100.
© ³
µe
Définit le type, si
+ !.
nécessaire (vérifiez
l'affichage).
5,192003
6,302017
0
ª
«
¬
)/
Date d'achat (format
++ "
MM.JJAAAA).
!/++
Date de maturité.
0/8
Le taux de coupon est
zéro.
s 10 ¯
!0/8
Rendement à maturité.
±
%/8
Calcule le prix.
112 8 : Obligations
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
9
Dépréciation
Le menu DEPRC (dépréciation) calcule les valeurs de dépréciation et les valeurs
restant à déprécier, une année à la fois. Les méthodes disponibles sont :
„ Solde dégressif.
„ Méthode de dépréciation proportionnelle à l'ordre numérique inversé des
années.
„ Linéaire.
„ Système de recouvrement accéléré des coûts.
Le menu DEPRC
FIN.
F.CST
BASE
STAT
TMPS EQUA
CNV.I F.VAR
OBL.
RCHT
ACRS%
ACRS SUITE
A.DEG SOYD
A.LIN SUITE
N.AN FACT%
Appuyez sur
AFF.
VIE
EXCH
DEPRC
6 pour afficher le menu DEPRC.
9 : Dépréciation 113
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Tableau 9-1. Libellés du menu DEPRC
Libellé
Description
·
Stocke la valeur dépréciable de l'actif lors de l'acquisition.
¸
Stocke la valeur de rachat de l'actif à la fin de sa vie utile.
S'il n'y a pas de valeur de rachat, définissez RCHT=0.
¹
Stocke la durée de vie utile anticipée (en année entière) de
l'actif.
º
Stocke le pourcentage pour le système de recouvrement
accéléré des coûts (données dans le tabeau ACRS).
»
Calcule la déduction ACRS en fonction de BASE et
ACRS%. (Les valeurs RCHT, VIE, FACT%, et N.AN n'ont
aucun effet).
s
¼
Stocke le numéro de l'année pour laquelle vous voulez la
dépréciation (1, 2, etc.).
½
Stocke le facteur de dégressivité du solde sous forme de
pourcentage du taux linéaire. Pour la méthode A.DEG
uniquement. Par exemple, pour un taux de 125 % du taux
linéaire, entrez 125.
¾
Calcule la dépréciation selon la méthode du solde
dégressif pour l'année.
À
Calcule la dépréciation selon la méthode proportionnelle à
l'ordre numérique inversé des années pour l'année.
Á
Calcule la dépréciation linéaire pour l'année.
]
Affiche la valeur restante à déprécier, VDR, après avoir
appuyé sur ¾, À, ou sur Á.
Le calculateur conserve les valeurs des variables DEPRC jusqu'à ce que vous les
effaciez en appuyant sur @c lorsque le menu DEPRC est affiché.
Pour connaître la valeur stockée dans une variable, appuyez sur le libellé de
menu R.
114 9 : Dépréciation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Calculs de dépréciation
Méthodes A.DEG, SOYD et A.LIN
Pour calculer la dépréciation d'un actif :*
1. Affichez le menu DEPRC : appuyez sur
f 6.
2. Définissez les caractéristiques de l'actif :
·.
b. Entrez la valeur de rachat et appuyez sur ¸. S'il n'y a pas de
a.
Entrez la valeur à déprécier et appuyez sur
valeur de rachat, entrez zéro.
c.
Entrez la durée de vie utile et appuyez sur
3. Appuyez sur
¹.
s pour afficher la suite du menu DEPRC .
4. Entrez le numéro de l'année de dépréciation que vous voulez calculer (1, 2,
3, etc.) et appuyez sur
¼.
5. Si vous utilisez la méthode de solde dégressif, entrez le facteur A.DEG
(pourcentage) et appuyez sur
½.
6. Appuyez sur ¾, À, ou Á pour calculer la dépréciation
appropriée.
7. Pour connaître la valeur restante à déprécier (base ― valeur de rachat ―
dépréciation accumulée), appuyez sur ].
8. Pour calculer la dépréciation pour une autre année, modifiez simplement
N.AN et appuyez à nouveau sur
¾, À, ou sur Á.
Exemple : Dépréciation selon le solde dégressif. Un machine-outil achetée à
10 000 €, doit être dépréciée sur 5 ans. Sa valeur de rachat est estimée à 500
€. Calculez la dépréciation et la valeur restante à déprécier pour chacune des
trois premières années de la vie utile de la machine en utilisant la méthode du
solde dégressif avec une dégressivité de 200 %. Pour comparer, calculez
également la dépréciation linéaire.
* Les valeurs calculées de FDR, A.DEG, SOYD, et A.LIN sont arrondies de façon interne
au nombre de décimales indiqués par l'affichage en cours. Le format de [ 2
signifie que ces valeurs seront arrondies à deux décimales.
9 : Dépréciation 115
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Touches :
Affichage :
Description :
f 6
Affiche le menu DEPRC.
10000
/)8
Base de coût.
!/8
Valeur de rachat.
#/8
Vie utile.
)/8
Première année de
500
5
·
¸
¹
s 1¼
dépréciation.
200
½
!0/8
Facteur A.DEG
(pourcentage).
¾
)/)8
]
#/)8
Valeur restante à déprécier
après la première année
(BASE - RCHT - 4 000).
2
¼ ¾
)/)8
Dépréciation la deuxième
année.
]
#/)8
Valeur restant à déprécier
après la deuxième année.
3
¼ ¾
)/)8
Dépréciation la troisième
année.
]
#/8
Valeur restant à déprécier
après la troisième année.
Á
)/)
Dépréciation linéaire pour
chacune des trois années.
]
#/)8
Valeur restant à déprécier
après la troisième année en
utilisant A.LIN.
Méthode ACRS
Pour calculer le montant de déductions de la base imposable aux États-Unis
selon le système de recouvrement accéléré des coûts :
116 9 : Dépréciation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
1. Affichez le menu DEPRC : appuyez sur
f 6.
2. Entrez la valeur à déprécier pour l'actif et appuyez sur ·
3. Le FISC américain publie des tableaux indiquant le pourcentage de la valeur
dépréciable d'un actif qui peut être déduit chaque année de sa vie utile.
Consultez ces tableaux, entrez la valeur et appuyez sur
4. Appuyez sur
º.
» pour calculer la valeur de la déduction.
Exemple : Déductions ACRS. Utilisez la méthode ACRS pour calculer la
déduction pour un actif de 25 000 € pour trois années d'une durée de vie de
cinq ans. Utilisez le tableau ACRS fictives ci-dessous.
Année
Pourcentage déductible
1
2
3
4
5
15
25
20
20
20
Touches :
Affichage :
Description :
f 6
Menu DEPRC.
25000
/)8
Entrez la valeur à déprécier.
0/8
Valeur tabulaire, année 1.
»
/)
8
Déduction pour la première année.
25
0/8
Valeur tabulaire, année 2.
»
/)8
Déduction pour la deuxième année.
20
0/8
Valeur tabulaire, année 3.
/)8
Déduction pour la troisième année.
15
·
º
º
º
»
9 : Dépréciation 117
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Dépréciation pour une année partielle
Lorsque la date d'acquisition d'un actif ne coïncide pas avec le début de
l'année fiscale, les montants de dépréciation pour la première et la dernière
année sont calculés en fraction de la dépréciation pour une année entière. Mis
à part les calculs avec A.LIN, les années intermédiaires sont calculées en tant
que sommes des fractions. Ceci ne s'applique pas à la méthode ACRS.
Supposons que vous ayez acquis un actif en octobre et vouliez le déprécier sur
trois ans. (Votre année fiscale commence au 1er janvier). Le tableau de
dépréciation affecterait des parties de 4 années, comme indiqué sur
l'illustration. Les trois mois d'octobre à décembre sont égaux à ¼ an.
3
9
1
2
1
3
2
4
3
Pour une dépréciation A.LIN, les calculs d'année partielle sont simples :
calculez la valeur A.LIN, utilisez ensuite ¼ de cette valeur pour la première
année, le montant complet pour les deuxième et troisième année, et ¾ de ce
montant pour la quatrième année.
Pour une dépréciation A.DEG et SOYD, le montant de la dépréciation varie
chaque année, comme indiqué dans le tableau suivant :
118 9 : Dépréciation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Année
calendaire
1 (oct.-déc.)
2
3
4 (jan.-sept.)
Valeur de dépréciation
¼ x année 1
(¾ x année 1) + (¼ x année 2)
(¾ x année 2) + (¼ x année 3)
¾ x année 3
Exemple : Dépréciation pour une année partielle. Une caméra achetée pour
12 000 € a une durée de vie de dix ans et une valeur de rachat de 500 €.
Calculez le montant de la dépréciation la quatrième année en utilisant la
méthode de dépréciation proportionnelle à l'ordre numérique inversé des
années. On suppose que la première année de dépréciation comporte 11 mois.
Touches :
Affichage :
Description :
f6
12000 ·
500 ¸
10 ¹
s 3¼
Affiche le menu DEPRC.
À
Stocke les valeurs connues.
)/8
&/)
8
Calcule la dépréciation pour
l'année 3.
v/
4
12= s 1
¼À
8
Stocke la dépréciation pour un
mois de l'année 3.
&/)8
Calcule la dépréciation pour
l'année 4.
* 11/ 12 =
v
+R 1 =
v
)8
Calcule 11 mois de
dépréciation pour l'année 4.
)8
Calcule la dépréciation totale
pour l'année 4.
9 : Dépréciation 119
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
10
Total courant et statistiques
Le menu STAT stocke et analyse statistiquement des jeux de nombres Lors de la
saisie de nombres, le calculateur affiche le total courant. Après avoir entré les
nombres dans une liste, vous pouvez :
„ Calculer la moyenne, la médiane, l'écart type et l'intervalle couvert.
„ Afficher le plus petit et le plus grand nombre de la liste.
„ Trier la liste du plus petit au plus grand nombre.
Avec deux listes de nombres, vous pouvez :
„ Effectuer des calculs d'ajustement de courbe et de prévision en utilisant deux
listes STAT et un des quatre modèles : linéaire, exponentiel, logarithmique et
puissance. (L'ajustement des courbes pour le modèle linéaire est appelé
régression linéaire).
„ Calculez la moyenne pondérée et l'écart type des données groupées.
„ Calculez les statistiques (∑x, ∑x2, ∑y, ∑y2, ∑xy).
Vous pouvez stocker de nombreuses listes séparées de nombres dans STAT. Le
nombre maximal dépend de la quantité de mémoire disponible.
120 10 : Total courant et statistiques
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Le menu STAT
FIN.
CALC
AFF.
INSR
STAT
SUPPR
TMPS
NOM
EQUA EXCH
APPEL TOTAL
TOTAL
MOY.
MDNE
ECTYP AMPL. SUITE
MIN
MAX
TRIER
PREV.
…
…
SUITE
Le menu STAT crée des listes de nombres et effectue des calculs avec une liste
STAT.
Tableau 10-1. Libellés du menu STAT
Libellé
Description
q
Accède au menu CALC pour calculer le total, la moyenne,
la médiane, l'écart type, l'intervalle, le minimum, le
maximum, le tri et la régression linéaire (y compris la
moyenne pondérée et les sommations statistiques).
u
v
x
y
Vous permet d'insérer des nombres dans la liste.
¢
Affiche le total de tous les éléments de la liste.
Supprime des nombres de la liste.
Vous permet de nommer une liste.
Vous permet de passer d'une liste nommée à une autre ou
de créer une nouvelle liste.
Pour afficher la ligne de calcul, lorsque ce menu se trouve à l'affichage,
appuyez une fois sur I. (Ceci n'affecte pas l'entrée des nombres).
10 : Total courant et statistiques 121
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour afficher ce menu, lorsque la ligne de calcul se trouve à l'affichage,
appuyez sur e.
Création d'une liste statistique
Pour obtenir un total courant d'une liste de nombres ou pour effectuer des
calculs statistiques sur les jeux de données, créez tout d'abord une liste STAT
contenant les valeurs.
Entrée des nombres et affichage du total
Pour entrer des nombres dans une liste STAT :
1. Appuyez sur
=. Vous verrez soit 1 2 / @ si la liste en cours est
vide soit, 1 µ W R O W U 2 / @ si la liste n'est pas vide. Vous vous
trouvez alors en bas de la liste en cours.
2. Si la liste est vide, commencez à la remplir (étape 3). Si la liste n'est pas
vide, vous pouvez exécuter a ou b :
a.
Effacez la liste en appuyant sur @c " 126.)
b.
Appelez une nouvelle liste en appuyant sur y
(voir aussi page
®. (Vous
devez d'abord nommer l'ancienne liste. Appuyez sur x ou
consultez la page 125.)
3. Entrez la valeur premier élément, NBRE(1), (appuyez sur & pour un
nombre négatif), puis sur I.* (pour afficher NBRE(1) plus longtemps,
maintenez la touche I enfoncée avant de la relâcher).
* Souvenez-vous que vous pouvez effectuer des calculs sur un nombre avant de l'entrer.
Ceci n'a pas d'effet sur la liste. Chaque fois que vous appuyez sur I, le nombre
(ou l'expression évaluée) sur la ligne de calcul est entré dans la liste. Si vous devez
utiliser le menu MATH, appuyez simplement sur @m, effectuez votre calcul puis
appuyez sur e) pour revenir là où vous étiez dans STAT.
122 10 : Total courant et statistiques
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Après un bref affichage de NBRE(1), le calculateur affiche
12/@
! ! =nombre
Le TOTAL est cumulé et mis à jour pour tous les nombres de la liste (un seul
nombre à présent).
4. Pour entrer NBRE(2), saisissez la valeur et appuyez sur I. Le
calculateur affiche le message NBRE(3) et le nouveau total cumulé.
5. Continuez à entrer les valeurs pour NBRE(3), NBRE((4), etc. Le calculateur
reconnaît la fin de la liste lorsque vous entrez un élément sans valeur.
6. Appuyez sur e pour terminer la liste et rappeler le menu STAT. Vous
pouvez maintenant corriger la liste, nommer la liste, appeler une autre liste
ou effectuer des calculs statistiques.
Utilisez les mêmes instructions pour entrer d'autres listes.
Affichage et correction de liste
Pour afficher une liste donnée, utilisez
y (voir page 126).
Les touches [ et ] permettent de faire défiler la liste un nombre à la fois. Les
touches @[ et @] affichent le début et la fin de la liste.
Modification ou effacement d'un nombre. Pour modifier un nombre après son
entrée : affichez le nombre, entrez la nouvelle valeur et appuyez sur I.
Utilisez la même méthode pour annuler une valeur. (N'appuyez pas sur C
ni sur <, ce qui effacerait la ligne de calcul).
Insertion de nombre dans une liste. L'insertion se produit devant (au-dessus)
de l'entrée en cours. Appuyez sur u pour insérer un élément nul et
renuméroter le reste de la liste. Vous pouvez alors entrer une nouvelle valeur.
Si le NBRE(6), par exemple, est affiché, appuyez sur u pour placer un
nouvel élément nul entre les éléments numérotés anciennement NBRE(5) et
NBRE(6).
10 : Total courant et statistiques 123
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Suppression des nombres d'une liste. Appuyez sur
l'élément en cours.
v pour supprimer
Exemple : Mise à jour d'un compte chéquier. Le 31 mai, le solde de
votre compte s'élève à 267,82 €. Les transactions effectuées pendant les 10
premiers jours de juin sont les suivantes :
Date Transaction Montant
Date Transaction
1/6
1/6
1/6
2/6
3/6
7/6
10/6
Solde
Dépôt
Chèque
Chèque
267,82
837,42
−368,23
−45,36
Chèque
Chèque
Dépôt
Montant
−128,90
− 65,35
55,67
Mettez le chéquier à jour en calculant le solde en cours.
Touches :
Affichage :
=*
@c " 1 2 / @ Affiche une liste STAT vide.
267,82 I
12/@ !!/
8
Entre le solde initial et
12/@ !!/)8
Entre le dépôt du premier
837,42 I
Description :
indique le total cumulé.
juin.
368,23 &
Entre les transactions
I
45,36 &
I
128,90 &
I
65,35 &
I
55,67 I
restantes.
1 2 / @ !!/8
* Pour conserver la liste en cours, sautez l'étape suivante (en appuyant sur @c).
Au lieu de supprimer la liste, affectez-lui un nom et appuyez sur y ®.
124 10 : Total courant et statistiques
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
e
1 2 / @ Termine la liste et affiche à
nouveau le menu STAT.
Copie d'un nombre d'une liste sur la ligne de calcul
Pour recopier un nombre d'une liste sur la ligne de calcul, utilisez ] ou
[ pour afficher le nombre, puis appuyez sur R I.
Affectation et changement du nom d'une liste STAT
Les nouvelles listes n'ont pas de nom. Vous pouvez les nommer avant ou après
la spécification des valeurs, mais vous devez les nommer avant de pouvoir
stocker une autre liste.
Pour nommer une liste :
1. Appuyez sur
x dans le menu STAT.
2. Utilisez le menu ALPHA pour taper un nom. (Les menus ALPHA et ALPHAEdition sont présentés en pages 30 - 32.) Pour effacer un nom, appuyez sur
C.
3. Appuyez sur I.
Un nom peut comporter un nombre maximum de 22 caractères et contenir tout
caractère sauf : +− x ÷ ( ) < > : = espace *
Seuls les trois, quatre ou cinq premiers caractères du nom (selon leur largeur)
sont utilisés comme libellé. Évitez d'utiliser des noms les cinq mêmes premiers
caractères, puisque leurs libellés seront identiques.
* STAT accepte ces caractères spéciaux dans les noms de liste mais les fonctions TAILLE
et NBRE de l'application EQUAT ne les acceptent pas.
10 : Total courant et statistiques 125
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Affichage du nom de la liste en cours. Appuyez sur
x, ensuite sur e.
Commencement ou appel d'une autre liste
Lorsque vous appuyez sur
utilisée.
=, le calculateur affiche la dernière liste STAT
Pour commencer une nouvelle liste ou passer à une autre liste, vous devez
d'abord nommer ou effacer la liste en cours. Si elle est nommée, puis :
1. Appuyez sur
y. Le menu APPEL contient un libellé pour chacune des
®.
2. Appuyez sur la touche correspondant à la liste désirée. ( ® affiche
listes nommées plus
une nouvelle liste vide).
Effacement d'une liste STAT et de son nom
Pour effacer le contenu d'une liste et son nom :
1. Affichez la liste à effacer et appuyez ensuite sur @c " . Toutes
les valeurs de la liste sont effacées.
2. Si la liste a été nommée, le calculateur affiche en outre
")"
Appuyez sur
@ Appuyez sur " pour supprimer le nom.
9 pour conserver le nom avec une liste vide.
Pour supprimer une seule valeur de la liste, utilisez
v.
Calculs statistiques (CALC)
Après avoir entré une liste de nombres, vous pouvez calculer les valeurs
suivantes.
„ Pour une variable : le total, la moyenne, la médiane, l'écart type,
l'intervalle, le minimum et le maximum. Vous pouvez également trier les
nombres par ordre croissant.
„ Pour deux variables : x-estimé et y-estimé (prévision), le coefficient de
corrélation pour différents types de courbes (ajustement de courbes), la
pente et l'intercepte-y d'une courbe et la sommation. Vous pouvez également
126 10 : Total courant et statistiques
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
calculer la moyenne pondérée et l'écart type des données groupées.
Calculs avec une variable
Le menu CALC calcule les valeurs statistiques suivantes à l'aide d'une liste STAT.
Tableau 10-2. Le menu CALC pour les listes STAT
Libellé
Description
¢
Calcule la somme des nombres de la liste.
Ó
Calcule la moyenne arithmétique (moyenne).
Ô
Calcule la médiane.
Õ
Calcule l'écart type.*
×
Calcule la différence entre le plus petit et le plus grand
nombre.
s
Ù
Cherche le plus petit nombre (minimum) de la liste.
Ú
Cherche le plus grand nombre (maximum) de la liste.
Û
Trie la liste en ordre croissant.
Ý
Affiche une série de menus pour des calculs avec deux
variables : ajustement de courbes, estimation, moyenne
pondérée et écart type des données groupées et
sommations.
* Le
calculateur trouve l'écart type exemplaire. La formule suppose que la liste des
nombres est un échantillon d'un jeu de données complets plus grand. Si la liste est
en fait les jeux de données complets, l'écart type de cette population réelle peut être
obtenue en calculant la moyenne de la liste d'origine, en plaçant cette valeur dans
la liste et en calculant l'écart type.
Exemple : Moyenne, médiane et écart type. Supposons que les factures de
téléphone de votre société soient les suivantes pour les six derniers mois :
10 : Total courant et statistiques 127
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Mois
Tél
1. Mai
2. Juin
3. Juil.
340 €
175 €
450 €
Mois
Tél
780 €
245 €
625 €
4. Août
5. Sept.
6. Octobre
Calculez la moyenne, la médiane et l'écart type des factures mensuelles de
téléphone. Affichez ensuite la plus petite valeur de la liste.
Touches :
Affichage :
Description :
Affiche la liste STAT en cours
=
et les libellés STAT.
Efface la liste en cours ou
@c
appelle une nouvelle liste.
"
ou
12/@ y®
340 I
12/@ !!/8
Stocke la facture de téléphone
du mois de mai ; indique le
total cumulé.
175 I
12/@ !!/8
Stocke la facture du mois de
juin ; met le total à jour.
450 I
780 I
Stocke les factures de juillet à
octobre et affiche le total
245 I
625 I
1
2/@ !!/)8
cumulé.
eq
)8
Affiche le menu CALC.
Ó
&/8
Calcule la moyenne.
Ô
/8
Calcule la médiane.
Õ
)!&/8
Calcule l'écart type.
s
Affiche la suite du menu
CALC.
Ù
/
8
Cherche le plus petit nombre.
128 10 : Total courant et statistiques
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Calculs avec deux variables (PREV)
Le menu PREV permet d'effectuer les calculs suivants sur deux listes STAT :
„ Ajuste les données x et y à une courbe linéaire, logarithmique, exponentielle
ou puissance.
„ Prévoit des valeurs estimées en fonction de cette courbe.
„ Calcule la moyenne pondérée et l'écart type des données groupées.
„ Calcule les sommation (Σx, Σx2, Σy, Σy2, Σxy, etc.).
CALC
TOTAL
MIN
MOY. MDNE
ECTYP AMPL. SUITE
MAX
PREV.
TRIER
CORR
Liste x
MODL
LIN
LOG
MOY.P
EXP
X
SUITE
M
ET.GR
B
SUITE
TAILL
SUITE
XY
SUITE
PUISS
Y
X2
Y2
Après avoir appuyé sur Ý, vous devez spécifier deux listes existantes―
une pour la variable x et l'autre pour la variable y. Les deux listes doivent avoir
le même nombre d'éléments.
10 : Total courant et statistiques 129
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Tableau 10-3. Libellé PREV
Libellé
nom de liste pour
variable x
nom de liste pour
variable y
Description
Spécifient les deux listes des données à comparer.
Servent en outre pour les estimations : stockez x et
estimez y, ou vice-versa. Þ représente le
libellé pour une liste courante non nommée.
ß*
Calcule le coefficient de corrélation, un nombre entre
−1 et +1 qui mesure l'ajustement des points des
données x,y à la courbe calculée.
M*
Calcule M. Pour le modèle linéaire, il s'agit de la
pente.
B*
Calcule B. Pour le modèle linéaire, il s'agit de
l'intercepte y.
s
à
Affiche un choix de quatre modèles d'ajustement de
courbe :
é, ê, ë, et ì.
á
Calcule la moyenne pondérée des valeurs x à l'aide
des poids de la liste y.
â
Calcule l'écart type d'un jeu des valeurs x à avec les
fréquences spécifiées dans la liste y.
ã
Le nombre d'éléments dans chaque liste.
s
ä
å
æ
ç
è
Somme des éléments de la liste x.
Somme des éléments de la liste y.
Somme des carrés des éléments de la liste x.
Somme des carrés des éléments de la liste y.
Somme des produits des éléments des listes x et y.
* Pour les modèles non linéaires, le calcul utilise les valeurs des données transformées.
130 10 : Total courant et statistiques
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Ajustement de courbe et prévision
L'ajustement de courbes est une méthode statistique permettant de mettre en
évidence une relation entre deux ensembles de nombres, qui sont variables x et
y. En fonction de cette relation, vous pouvez estimer de nouvelles valeurs
données de y selon la fonction de la valeur donnée de x et vice versa. Chaque
liste STAT contient les valeurs pour une variable (valeurs de données). Vous
pouvez sélectionner l'un des quatre modèles d'ajustement de courbe :*
Ajustement de courbe exponentiel
y
y
Mx
x
Ajustement de courbe logarithmique
y
x
Ajustement de courbe de puissance
y
M
x
x
* Les
modèles exponentiels, logarithmiques et puissance sont calculés via des
transformations qui permettent aux données d'être ajoutées par une régression linéaire
standard. Les équations de ces transformations se trouvent dans l'annexe B. Les
modèles logarithmiques nécessitent des valeurs positives pour x ; le modèle exponentiel
nécessite des valeurs positives pour y ; et le modèle de puissance nécessitent des
valeurs positives pour x et y.
10 : Total courant et statistiques 131
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour effectuer des ajustements de courbes et des prévisions :
1. Entrez les données dans deux listes STAT : une pour les valeurs x et une pour
les valeurs y. Veillez à ce que les deux listes aient le même nombre
d'éléments de façon à ce que les éléments forment des paires.
2. Dans le menu STAT, appuyez sur
q s Ý pour afficher un
menu de noms de liste STAT. La liste courante est libellée Þ sauf si
vous la spécifiez différemment.
3. Appuyez sur une touche de menu pour sélectionner une liste de valeurs x
(variable indépendante).
4. Sélectionnez une liste des valeurs y (variable dépendante).
5. Le menu PREV s'affiche. Le calculateur affiche le nom du dernier modèle
d'ajustement utilisé. Si vous voulez sélectionner un autre modèle, appuyez
sur
s à, puis sur la touche du menu correspondant au modèle.
6. Pour calculer les résultats d'ajustement de courbe, appuyez sur
ß,
M et B.
7. Pour prévoir (estimer) une valeur :
a.
Entrez la valeur connue et appuyez sur la touche du menu
correspondant à cette variable.
b.
Appuyez sur la touche du menu correspondant à l'inconnue.
Exemple : Ajustement des courbes. Une société a entamé une campagne
publicitaire sur la radio locale. Le directeur de vente a noté les temps d'antenne
en minutes qui ont été achetés et essaye d'établir une corrélation avec les
ventes réalisées durant cette période.
132 10 : Total courant et statistiques
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Semaine
Semaine
Semaine
Semaine
Semaine
Semaine
Nombre de
minutes
à l'antenne
(valeurs de x,
MINUTES)
Ventes
(valeurs de y,
VENTES)
2
1
3
5
5
4
1.400 €
920 €
1.100 €
2.265 €
2.890 €
2.200 €
1
2
3
4
5
6
Le directeur de vente veut déterminer s'il existe une relation linéaire entre le
nombre de minutes de publicité et les résultats de vente pendant cette période.
S'il existe une corrélation évidente, il souhaite utiliser la relation pour la
prévision des ventes. Le graphe des données est le suivant :
y
×X
3.000
×X
2.000
8
,8
25
4
=
VENTES en Euros
M
1.000
B
X
0
1
2
3
4
5
6
7
x
10 : Total courant et statistiques 133
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Touches :
Affichage :
Description :
=
Affiche la liste STAT en cours
et les libellés STAT.
Efface la liste en cours.
@c
"
1 2 / @ 2I
1I
Stocke le nombre de minutes
3I
5I
une liste STAT.
5I
4I
ex
de publicité (valeurs x) dans
1
2/@ !!/8
' "
(<"!=
MINUTES
I
Nomme la liste. (Voir page
1
2/@ 30 pour l'utilisation du menu
ALPHA).
Entrez maintenant la deuxième liste et nommez-la.
y®
Appelle une nouvelle liste
12/@
vide.
1400 I
920 I
Stocke les ventes
1100 I
2265 I
dans une autre liste STAT.
2890 I
2200 I
ex
hebdomadaires (valeurs y)
1 2 / @ !!/)
8
' "
(<"!=
VENTES I
1 2 / @ Nomme la liste y.
134 10 : Total courant et statistiques
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
qs
Ý
Identifie les listes pour
' # % l'ajustement de courbe.
"
' # & Sélectionne MINUTES
#!
}*
comme liste x, VENTES
comme liste y, indique le
modèle d'ajustement de
courbe en cours et affiche le
menu PREV.
ß
/8
Coefficient de corrélation
pour le modèle linéaire.
Le coefficient de corrélation calculé ci-dessous est acceptable pour la société.
Utilisez maintenant le modèle linéaire pour estimer le niveau de ventes si la
société décidait de financer 7 minutes de spots publicitaires par semaine.
"
7
"! /
8
Stocke 7 dans la variable
MINUTES.
#!
#! /)
8
Calcule les prévisions de
ventes pour 7 minutes de
publicité à la radio.
Combien de minutes de publicité faut-il pour que la société atteigne un niveau
de vente de 3 000 € ?
3000 #!
"
La société devrait acheter
"! /8
environ 6 minutes de
publicité pour obtenir des
ventes de 3 000 €.†
* Si
le modèle nommé n'est pas celui que vous voulez utiliser, appuyez sur s
à et effectuez votre sélection.
† Ce résultat n'est pas identique à celui obtenu si VENTES étaient la variable (x)
indépendantes, et MINUTES étaient la variable (y) dépendante.
10 : Total courant et statistiques 135
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Moyenne pondérée et écart type des données groupées
Les données d'une liste (x) peuvent être pondérées ou groupées (par fréquence)
par les données d'une autre liste (y). Pour calculer la moyenne pondérée et
l'écart type des données groupées :
1. Entrez les valeurs des données―la variable x-―dans une liste STAT.
2. Entrez les poids ou fréquences correspondantes―la variable y-―dans une
autre liste. (Pour calculer ET.GR, les valeurs y doivent être des nombres
entiers).
3. Dans le menu STAT, appuyez sur
q s Ý pour afficher un
Þ sauf si
menu de noms de liste STAT. La liste courante est libellée
vous la spécifiez différemment.
4. Appuyez sur la touche du menu pour la liste des valeurs x.
5. Sélectionnez maintenant la liste contenant les poids (ou fréquences) (y).
6. Pour calculer la moyenne pondérée, appuyez sur
s á.
7. Pour calculer l'écart type des données groupées, appuyez sur â.
Exemple : Moyenne pondérée. Une étude de 266 studios indique que 54
d'entre eux sont loués pour 200 € par mois, 32 pour 205 €, 88 pour 210 €,
et 92 pour 216 €. Quelle est la location mensuelle moyenne et son écart type ?
Créez deux listes STAT. La première nommée LOYER, doit contenir les valeurs
200, 205, 210, et 216, dans cet ordre. La deuxième peut ne pas porter de
nom et doit contenir les valeurs 54, 32, 88, et 92, dans cet ordre.
Touches :
Affichage :
=
Description :
Efface la liste en cours ou
@c
appelle une nouvelle liste.
"
ou
y®
12/@ 200 I
205 I
Stocke le loyer dans la liste.
136 10 : Total courant et statistiques
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
210 I
216 I
12/@ !!/8
Nomme la liste LOYER. (Voir
ex
LOYER I
12/@ page 30 pour l'utilisation du
menu ALPHA).
y®
12/@ Appelle une nouvelle liste
vide.
54 I
32 I
88 I
92 I
Stocke les fréquences dans la
seconde liste.
12/@ !!/8
Affiche les noms de toutes les
eq
sÝ
' #
listes STAT.
' #
Spécifie LOYER comme liste
%
&
&
Þ
"
x.
Spécifie la liste en cours,
sans nom, pour y et affiche
le menu PREV. (Ignorez le
type de modèle).
sá
&)/8
Loyer mensuel moyen.
â
)!&)/8
Écart type des loyers.
Sommations statistiques
Les sommations vous permettent d'effectuer des calculs statistiques autres que
ceux préprogrammés dans le calculateur. Pour trouver Σx, Σx2, Σy, Σy2, Σ(xy),
et n, le nombre d'éléments dans chaque liste :
1. Affichez le menu PREV et sélectionnez les listes x et y comme indiqué aux
étapes 1 à 4 des instructions de la page 132. Pour calculer les sommations
d'une seule liste de données, spécifiez la même liste pour x et y.
10 : Total courant et statistiques 137
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
2. Pour voir n, appuyez sur
s ã.
3. Appuyez à nouveau sur s pour afficher le menu de sommation puis
sur le libellé de la valeur souhaitée.
Autres calculs avec les données STAT
Si vous voulez effectuer d'autres calculs statistiques avec les données STAT
autres que ceux du menu CALC, vous devez écrire vos propres équations dans
l'application EQUA. Certaines fonctions de l'application EQUA peuvent
accéder aux données stockées dans les listes STAT et une fonction de
sommation permet de combiner toute ou une partie des valeurs stockées dans
des listes spécifiques.
Consultez la section « Accès aux listes F.VAR et STAT à partir de l'application
EQUA » du chapitre 12.
138 10 : Total courant et statistiques
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
11
Heure, rendez-vous et
arithmétique de date
Le calculateur contient une horloge et un calendrier dans le menu HRE. Vous
pouvez choisir une horloge de 12 à 24 heures et un calendrier mois, jours et
années ou un calendrier de jours, mois et années. Vous pouvez :
„ Enregistrer des rendez-vous qui déclenchent des alarmes avec des messages
optionnels.
„ Déterminer le jour de la semaine pour une date quelconque.
„ Calculer le nombre de jours entre deux dates à l'aide du calendrier de
360 jours, 365 jours ou un calendrier réel.
Affichage de l'heure et de la date
Pour afficher l'heure et la date, appuyez sur
t dans le menu principal.
Si vous remplacez l'heure et la date, vous pouvez les réafficher en appuyant
sur C.
11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date 139
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Le menu HRE
FIN.
AFF.
STAT
CALC
R.V1
HRE
R_V
R.V2
…
EQUA
RGLR
EXCH
D.&H.
R.V10
Tableau 11-1. Les libellés du menu TMPS
Libellés
Description
q
Affiche le menu CALC pour le calcul du jour de la
semaine et les autres calculs de dates.
ó
Affiche le menu R-V pour fixer et afficher des rendez-vous.
ô
Affiche le menu RGLR pour ajuster l'horloge.
õ
Affiche le menu D.&H. pour fixer l'heure et la date et pour
choisir le format d'affichage de l'heure et de la date.
140 11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Fixer la date et l'heure (D.&H)
Tableau 11-2. Les libellés du menu D.&H
Libellés
Description
'
Définit le nombre affiché (MM.JJAAAA ou JJ.MMAAAA)
comme date.
p
Définit le nombre affiché (HH.MMSS) comme heure.
(
En format sur 12 heures, fait passer de AM, matin à PM,
après midi et inversement.
6
Fait passer du format mois/jour/année au format
jour.mois.année.
7
Fait passer du format d'affichage sur 12 heures au format
sur 24 heures.
+
Affiche un message indiquant sur quelles touches appuyer
pour définir la date et l'heure.
Pour régler l'heure :
1. Appuyez sur
t õ pour afficher le menu D.&H.
2. Entrez l'heure correcte selon le format en cours ( ou indique l'utilisation
de l'horloge sur 12 heures). À titre d'exemple, pour 9:08:30 p.m, entrez
9.0830 dans un format de 12 heures ou 21.0830 dans un format de
24 heures.
3. Appuyez sur
p pour fixer la nouvelle heure.
4. En format sur 12 heures : Appuyez sur ( pour passer de AM, matin à
PM, après-midi.
Pour définir la date :
1. Entrez la date selon le format courant. À titre d'exemple, pour le 3 avril
2003, entrez 4.032003 en format mois/jour/année ou 3.042003 en format
jour.mois.année.
11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date 141
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
2. Appuyez sur
'.
Exemple : Définition de l'heure et de la date. Réglez la date et l'heure au 5
avril 2003, à 4:07 p.m (16 h 07).
Touches :
Affichage :
Description :
õ
Affiche le menu D.&H.
4.052003
'
4.07 p
(
++ heure
Définit la date.
Règle l'heure. Appuyez sur
( si nécessaire.
++ ( (xxP
Changement de format de l'heure et de la date (D.&H)
Utilisez le menu D.&H. pour changer le format de l'heure et de la date. Pour
commuter entre les formats de 12 heures et 24 heures et inversement, appuyez
sur 7. Pour passer du format mois/jour/année au format
jour.mois.année , appuyez sur 6.
Réglage de l'horloge (RGLR)
Le menu RGLR permet de régler l'heure par incrément ou décrément d'une
heure, d'une minute ou d'une seconde.
1. Appuyez sur
t ô.
2. Appuyez sur la touche du menu correspondant jusqu'à ce que l'heure
correcte soit affichée. À titre d'exemple, si l'heure affichée est11:20:xx AM
(en ignorant les secondes), appuyez deux fois sur
1:20 PM. Appuyez ensuite trois fois sur
0 pour afficher
3 pour afficher1:17 PM.
Rendez-vous (R-V)
Vous pouvez enregistrer dix rendez-vous maximum en les dotant chacun d'une
alarme. Chaque rendez-vous peut en outre contenir un message. Vous pouvez
142 11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
également créer des rendez-vous répétitifs―qui se répètent à des intervalles
réguliers.
R_V
R.V1
R.V2
…
SUITE
…
R.V9
R.V10
Pour chaque rendez-vous
DATE
HRE
AMPM MSGE REPET AIDE
Affichage et fixation d'un rendez-vous (R.V1-R.V10)
Tableau 11-3. Libellés de menu pour fixer des rendez-vous
Menu Label
Description
'
Fixe la date d'un rendez-vous.
p
Fixe l'heure d'un rendez-vous, et entre automatiquement
la date en cours (si la date de rendez-vous en cours
était dans le passé).
(
En format sur 12 heures, fait passer de AM, matin à
PM, après midi et inversement.
)
Affiche le menu ALPHA et tout message existant.
*
Affiche l'intervalle de répétition existant et le menu
permettant de modifier cet intervalle.
+
Affiche le format d'entrée de la date et d l'heure.
Avant de définir un rendez-vous, vous devez régler la date et l’heure actuelle.
(reportez-vous à “Fixer la date et l'heure (D.&H)” à la page 141.)
Pour fixer un rendez-vous et en afficher les paramètres courants :
1. Apppuyez sur
t, puis suró. L'affichage indique les rendez-vous
fixés (numérotés de 1 à 10) et ceux qui sont échus (passés dont vous n'avez
pas accusé réception).
11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date 143
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Appuyez sur
s pour afficher l'état et les libellés des rendez-vous de 6
à 10.
2. Appuyez sur une touche de menu ―
y à ¤.. L'affichage
montre le rendez-vous en cours, le cas échéant ainsi que les libellés
permettant de fixer les rendez-vous.
3. Optionnel : appuyez sur @c pour supprimer toute information
ancienne.
Rendez-vous
Menu pour fixer
les rendez-vous
Intervalle de répétition
Message
4. Fixer l'heure d'un rendez-vous : utilisez le format de 12 ou 24 heures
selon le format choisi. Entrez l'heure en HH.MM. À titre d'exemple, 2:25 p.m.
serait 2,25 (en format de 12 heures) ou 14,25 (en format de 24 heures).
Appuyez sur p. La date est automatiquement définie à la date du jour
si la date du rendez-vous est antérieure ou aurait été effacée.
En format sur 12 heures : appuyez sur
( pour passer de AM, matin à
PM, après-midi.
5. Fixer la date d'un rendez-vous : Entrez la date selon le format courant. À
titre d'exemple, pour le 4 octobre 2003, entrez 10.042003 en format
mois/jour/année ou 4.102003 en format jour.mois.année. Appuyez sur
'. Si le rendez-vous est distant de moins d'un an, vous pouvez
omettre l'année.
6. Le message de rendez-vous (optionnel) : Pour définir, modifier ou
simplement afficher un message, appuyez sur
). Saisissez le message
(Voir page 30 pour l'utilisation du menu ALPHA). Les messages sont limités à
22 caractères. Appuyez sur I une fois terminé. (Appuyez sur e
pour annuler toute modification effectuée et conserver le message initial).
7. L'intervalle de répétition (optionnel) : Pour définir, modifier ou simplement
afficher un intervalle de répétition, appuyez sur
*. Entrez une valeur
entière et appuyez sur la touche appropriée. À titre d'exemple, 2 .
répète le rendez-vous tous les deux jours ; 90 Ù définit un intervalle de
144 11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
répétition de 1 heure et ½.
, permet de revenir à un rendez-vous sans
répétition. Vous pouvez définir des intervalles allant jusqu'à 104 semaines
(soit 728 jours, 17 472 heures, etc.)
8. Une fois terminé, appuyez sur e pour revenir au menu R-V. Le rendezvous que vous venez de fixer sera enregistré, tel que ) C ) ( ) Vous
pouvez vérifier un rendez-vous en appuyant sur sa touche de menu (telle que
y).
C restaure la date et l'heure d'un rendez-vous à l'affichage si ses valeurs
ont été remplacées par d'autres opérations.
Accusé réception d'un rendez-vous
Pour accuser réception d'un rendez-vous et effacer le message, appuyez sur
n'importe quelle touche (sauf @) lorsque l'avertisseur est actif. Les rendez-vous
dont vous n'accusez pas réception dans les 20 secondes sont considérés
comme oubliés.
)
Lorsqu'un rendez-vous est « échu », l'alarme se déclenche et le témoin (
s'affiche même si le calculateur est éteint.*† Le message (le cas échéant, sinon
la date et l'heure) s'affiche.
Rendez-vous oubliés
Les rendez-vous dont vous n'accusez pas réception en interrompant l'alarme
dans les 20 secondes sont considérés comme oubliés. Le témoin de l'alarme
reste allumé.
Pour accuser réception d'un rendez-vous oublié :
1. Appuyez sur
t ó.
2. Appuyez sur la touche du menu du rendez-vous oublié.
* Si le calcul est en train d'effectuer un calcul complexe lorsqu'un rendez-vous arrive à
échéance, le témoin d'alarme s'allume et le calculateur active une fois l'avertisseur
sonore. Lorsque le calcul est terminé, l'alarme s'éteint.
† L'avertisseur sonore peut être supprimé ou être restreint aux rendez-vous. Voir
Avertisseur activé et désactivé page 36.
11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date 145
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
3. Appuyez sur e pour revenir au menu R-V. Le rendez-vous dont vous avez
accusé la réception ne figure plus parmi les rendez-vous oubliés.
Un rendez-vous à répétition est désactivé lorsqu'il est oublié. Le signal sonore
ne se déclenchera pas aux intervalles de répétition prévus tant que vous n'avez
pas indiqué au calculateur que vous en avez accusé réception.
Effacement des rendez-vous
Pour annuler un rendez-vous ou pour supprimer un rendez-vous répétitif, vous
devez l'effacer. L'effacement remplace la date et l'heure par 00.00.00, 12:00
AM, et supprime le message ainsi que l'intervalle de répétition.
Pour effacer un rendez-vous, appuyez sur le libellé de ce rendez-vous puis sur
@c
Pour effacer un rendez-vous, affichez le menu R-V (le menu contenant
z etc.) et appuyez sur @c " .
y,
Exemple : effacement et définition d'un rendez-vous. Nous sommes
dimanche 20 avril 2003. Vous souhaitez définir un rendez--vous (4) dont vous
serez averti chaque mardi à 14 h 16 qui vous rappellera la réunion
hebdomadaire. Utilisez un format de 12 heures avec mois/jour/année.
Touches :
Affichage :
Description :
pó
|
Affiche le paramètre pour le
@c
( )) (
Effacer le rendez-vous 4.
( Stocke l'heure du rendez-
++ (
vous et fournit la date du
2.15
p
rendez-vous 4.
jour.
(
( Définit l'heure du rendez-
++ (
vous au format de 24
heures.
4.22
'
( Stocke la date du rendez-
146 11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
++ (
vous.
Entre le message :
)
RÉUNION I
« RÉUNION ».
( ++ (
*
1
/
!/
Affiche le menu REPET.
!/ 1 2
Définit l'intervalle de
(
répétition.
++ (
e
% ( Revient au menu R-V. Le
rende-vous 4 est fixé.
Arithmétique sur les dates (CALC)
Le menu CALC effectue des calculs de dates :
„ Détermine le jour de la semaine pour une date quelconque.
„ Détermine le nombre de jour entre les date selon l'un des calendrier, réel,
365 jours ou 360 jours.
„ Ajoute ou soustrait des jours à une date pour déterminer une nouvelle date.
Le calendrier pour le calcul des dates couvre la période du 15 octobre 1582
au 31 décembre 9999.
Pour afficher le menu CALC, appuyez sur
p, puis sur q.
11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date 147
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Tableau 11-4. Libellés du menu CALC pour les calculs de date
Libellé
Description
ö
÷
Stocke ou calcule une date. Affiche également le jour de la
semaine. Si vous omettez l'année, le calculateur se sert de
l'année en cours.
ø
Stocke ou calcule les jours réels entre DATE1 et DATE2, en
tenant compte des années bissextiles.
ù
Calculer le nombre de jours entre DATE1 et DATE2 à l'aide
du calendrier de 360 jours (mois de 30 jours).
ú
Calculer le nombre de jours entre DATE1 et DATE2 à l'aide
du calendrier de 365 jours en ignorant les années
bissextiles.
û
Raccourci : rappelle la date en cours, qui peut être
enregistrée dans DATE1 ou DATE2.
Le calculateur conserve les valeurs des variables DATE1, DATE2, RÉELS de HRE
CALC jusqu'à ce que vous les effaciez en appuyant sur @c lorsque le
menu CALC est affiché.
Pour connaître la valeur d'une variable, appuyez sur le libellé du menu R.
Détermination du jour de la semaine pour une date
quelconque
Pour savoir à quel jour de la semaine correspond une date, entrez la date et
appuyez ensuite sur ö ou sur ÷.
Calcul du nombre de jours entre deux dates
Pour calculer le nombre de jours entre deux dates :
1. Entrez la première date (pour la date du jour, utilisez
sur
û) et appuyez
ö.
2. Entrez la deuxième date et appuyez sur
÷.
148 11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
3. Appuyez sur
ø, ù, ou sur ú pour calculer le nombre de
jours selon le calendrier spécifié.
Exemple : Calcul du nombre de jours entre deux dates. Calculez le
nombre de jours entre le 20 avril 2003 et le 2 août 2040 à l'aide du
calendrier réel puis du calendrier de 365 jours. Supposons que le format de la
date de mois/jour/année.
Touches :
Affichage :
Description :
pq
Affiche le menu CALC.
4.202003
Stocke le 20 avril 2003
ö
!/
comme première date et
++ affiche le jour de la
semaine.
8.022040
Stocke le 2 août 2040
÷
!/
comme deuxième date.
++ "
ø
/
Calcule le nombre de
)8
jours réels entre deux
dates
ú
+/))
Calcule le nombre de
jours entre les deux dates
selon le calendrier de
365 jours.
Calcul des dates passées ou futures
Pour calculer une date tombant un nombre de jours spécifié avant ou après une
autre date :
1. Entrez la date connue (pour la date du jour, utilisez
û) et appuyez sur
ö.
2. Entrez le nombre de jours. Ce nombre doit être négatif si la date inconnue
précède la date connue.. Appuyez sur
ø.
11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date 149
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
3. Appuyez sur
÷.
Ce calcule utilise toujours le calendrier réel.
Exemple : définition d'une date future. Le 9 février 2003, vous prenez une
option à 120 jours sur un terrain. Déterminez la date d'expiration. Supposons
que le format de la date de mois/jour/année.
Touches :
Affichage :
Description :
pq
Affiche le menu CALC.
9.022003
Stocke la date du 9 février
ö
!/
2003.
)) 120
ø
" /8 Stores number of days into
the future.
÷
!/
Calcule la date d'expiration
)) "
(DATE2).
150 11 : Heures, rendez-vous et arithmétique de date
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
12
Résolution d'équation
L'algorithme de résolution d'équations (le menu EQUA) stocke les équations que
vous introduisez et crée des menus pour elles. Vous pouvez ensuite utiliser ces
menus pour exécuter des calculs. Saisissez les équations de l'application EQUA
sous forme algébrique quel que soit le mode de calcul (ALG ou RPN).
L'application EQUA peut stocker de nombreuses équations−le nombre et la
longueur des équations n'est limité que par la quantité disponible. Les
équations sont stockées dans une liste.
FIN.
AFF.
STAT
TMPS
CALC
EQUA EXCH
EDIT
SUPPR NOUV
Exemple d'utilisation de l'application EQUA :
Prévisions des ventes
Supposons que votre travail vous demande d'effectuer des prévisions de vente
basées sur des informations mises à jour. Par exemple,
„ Une modification de A% du chiffre des ventes est prévue en conséquence
d'un changement du prix du produit.
„ Une modification de B% du chiffre des ventes est prévue en conséquence
d'un changement de la formation du personnel de vente.
„ Une modification de C% du chiffre des ventes est prévue en conséquence de
la sortie d'un nouveau produit chez un concurrent.
Quelle que soit la méthode de calcul utilisée (même si vous faites le calcul à la
main), vous utilisez une équation.
12: Résolution d'équation 151
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Nouvelle prévision = Ancienne prévision + Modification de l'ancienne
= Ancienne prévision + (Modifications anticipées en pourcentage x Ancienne
prévision)
ou :
SUIV = ANC + ([A% + B% + C%] ÷ 100 x ANC)
En utilisant les menus EQUA et ALPHAbétique, vous pouvez entrer cette
équation sous la forme suivante :
"#/-10-0-02,º
puis créer automatiquement le menu suivant ―qui contient les libellés de toutes
les variables―en appuyant I
q :*
Chaque libellé représente une variable. Vous pouvez les utiliser pour stocker et
calculer des valeurs de la même façon qu'avec tous les autres menus et leurs
variables intégrées.
Entrée d'une équation de l'application EQUA. Pour taper cette équation dans
l'application EQUA, utilisez le menu ALPHA. Si vous ne vous êtes pas encore
familiarisé avec le menu ALPHAbétic, consultez la section « Frappe des mots et
des caractères » page 30.
Touches :
sÌ
Affichage :
Description :
!' "!9
Affiche le menu EQUA puis
<"!=
le menu ALPHA.
* L'application
EQUA utilise la hiérarchie usuelle mathématique (% , ª avant - , . ), il
n'est donc pas nécessaire d'utiliser un deuxième jeu de parenthèses (avant A% et après
la deuxième ANC). Voir Hiérarchie des calculs en page 163.
152 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
SUIV = ANC
+( A %+
B %+ C %
)/ 100 *
ANC
L'équation est trop longue
pour l'affichage.
½-10-0-02
,º
"#/-
I
Entre l'équation dans la liste.
10-0-02,½
:
ññ
Permet de visualiser le reste
½-10-0-02
de l'équation.
,º
"#/-
e
Affiche le menu EQUA.
10-0-02,½
Calcul avec l'application EQUA. : Supposons que les prévisions du mois
dernier étaient de 2 000 unités. Depuis, trois changements sont apparus qui
affectent une prévision. A) Une baisse du prix du produit a entraîné une
augmentation des ventes de 20 %. B) Un programme de formation intensive du
personnel a entraîné une augmentation des ventes de 5%. C) Un concurrent a
introduit un nouveau produit, entraînant une diminution des ventes de 15 %.
Calculez la prévision de vente pour le mois prochain.
Touches :
Affichage :
Description :
q
#) "
Vérifie que l'équation est
)88
valide ; crée un menu EQUA
avec les libellés
correspondant à cette
équation.
2000
Ë
20
0
/)8
Stocker l'ancienne prévision.
0/8
Stocke l'effet de la baisse de
prix.
5
0
0/8
Stocke l'effet de la formation
sur le ventes.
15 &
0
0/.8
Stocke l'effet de
l'introduction d'un nouveau
produit.
12: Résolution d'équation 153
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
"#
"#/)8
Calcule la prévision de
vente pour le mois suivant.
Supposons que la direction vous demande d'atteindre 2 300 unités le mois
prochain. Vous n'avez aucun contrôle sur A% ou C%, mais vous pouvez
modifier B% en améliorant le programme de formation. Déterminez quelle
valeur B% doit prendre pour que SUIV soit égal à 2 300 unités. Il vous suffit de
ne saisir que la valeur modifiée :
Touches :
2300
0
"#
Affichage :
Description :
"#/)8
0/8
Pour obtenir une prévision de
2 300 unités, le programme
de formation devrait
entraîner une augmentation
de 10 % des ventes.
Le menu EQUA
Si la liste de l'application EQUA est vide, le calculateur vous demande d'entrer
une équation lorsque vous appuyez sur s:
Si la liste de l'application EQUA n'est pas vide, le calculateur affiche l'équation
en cours—la dernière équation entrée ou sélectionnée.
Appuyez sur [, ], @[, et @] pour effectuer un défilement la liste.
154 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Tableau 12-1. Les libellés du menu EQUA
Libellé
Description
q
Vérifie l'équation en cours et crée des libellés de menu.
Vous devez appuyer sur cette touche avant d'effectuer un
calcul.
:
Accède au menu the ALPHA-Edition (page 31) ce qui vous
permet de modifier l'équation en cours. Les touches fléchées
font défiler les longues équations à l'affichage.
v
Supprime l'équation en cours ou uniquement ses variables
(c.-à-d. l'espace alloué en mémoire pour les variables).
Ì
Vous permet d'entrer une nouvelle équation.
Lorsque vous travaillez avec une équation spécifique dans l'application EQUA,
le menu de cette équation est affiché. Pour rappeler le menu principal de
l'application EQUA, appuyez sur e.
Entrée d'équations
Pour entrer une équation dans la liste de l'application EQUA :
1. Appuyez sur
s Ì. (Pour insérer la nouvelle équation en bas de
la liste, appuyez sur @].)
2. Utilisez le menu ALPHA pour saisir des caractères (voir page 30), et utilisez
le clavier normal pour taper des chiffres et des opérateurs arithmétiques (+, =,
yx, etc.). Si vous faites une erreur, utilisez < pour revenir en arrière ou
C pour recommencer. Vous pouvez également appuyer sur e pour
afficher le menu ALPHA-Edition.
3. Appuyez sur I pour stocker l'équation.
4. Appuyez sur
q pour vérifier la validité de l'équation et créer les
libellés. Vous pouvez maintenant effectuer vos calculs.
12: Résolution d'équation 155
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Lorsque vous appuyez sur
q , le calculateur affiche :
#) " pendant que l'application EQUA vérifie la validité mathématique de l'équation.
(L'application EQUA ne peut toutefois pas vérifier si l'équation est bien celle à
utiliser pour votre problème). S'il est impossible de résoudre l'équation, le
calculateur affiche brièvement :
"!!
et le curseur clignote sur le premier caractère que l'application EQUA n'a pas
pu interpréter. (Il est possible que l'erreur soit ailleurs, mais cela peut vous
donner une idée du problème puisque c'est ici que l'application EQUA a buté).
Le menu ALPHA-Edition s'affiche ce qui vous permet d'effectuer des
modifications.
Vérifiez que vous n'avez pas fait de faute de frappe et que vous avez bien
respecté les règles de construction des équations stipulées en page 164 sous le
titre « Eléments d'une équation ».
Les informations qui ne constituent pas une équation seront stockées lorsque
vous appuyez sur I , mais ne peuvent pas être vérifiées lorsque vous
appuyez sur q.
Calculs avec les menus de l'application EQUA
(CALC)
Appuyez sur q pour créer un menu d'application EQUA pour votre
équation, et obtenir une équation mathématiquement valide).
Si l'équation contient plus de six variables, l'équation EQUA utilise le libellé
s pour passer à un jeu de libellés.
Ligne de calcul
Menu de l'application EQUA
156 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour vérifier si l'équation est correcte, testez-la en entrant des valeurs pour
lesquelles vous connaissez le résultat et vérifiez ce dernier via l'application
EQUA.
Pour effectuer un calcul avec un menu de l'application EQUA :
1. Stockez les valeurs dans toutes les variables sauf une (par exemple, 2000
Ë, etc.). Souvenez-vous que vous pouvez vérifier les valeurs en
appuyant sur le libellé du menu R.
2. Pour commencer un calcul, appuyez sur la touche du menu de la valeur à
calculer.
Dans la plupart des cas, c'est tout ce qu'il suffit de savoir sur l'utilisation de
l'application EQUA. Certains types d'équation sont toutefois plus complexes à
résoudre.
Si, pendant le calcul, l'affichage montre temporairement deux lignes sur
lesquelles les nombres changent, telles que
( 8 . ( 8 - cela signifie que l'application EQUA recherche un résultat pour la variable A.
Consultez la section « Fonctionnement de l'application EQUA » en page 178.
Exemple : rendement des actions. Le rendement des actions d'une société
peut être défini de la façon suivante :
RDA=
Revenu d'exploitation − Int r t − Imp ts
Action ordinaire
Calculez le RDA d'une petite entreprise possédant 2 000 € en actifs. Les actifs
ont un rendement de 10 % alors que le coût des emprunts est de 8 %. Les actifs
ont été financés à concurrence de 500 € par des actions ordinaires et de 1
500 € par emprunt. La société n'a pas payé d'impôts.
Revenu d'exploitation =actifs × revenu des actifs en pourcentage
= ! º 0 #
Intérêt=montant emprunt × pourcentage d'intérêt pour l'emprunt
= ! º 0 !
12: Résolution d'équation 157
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Action ordinaire = montant des actions ordinaires du financement
= !
L'équation de l'application EQUA serait :
/1! º0#.!º0!.! 2,!
Touches :
Affichage :
Description:
@A
Rappelle le menu PRINCIPAL.
sÌ
!' "!9
Affiche le menu ALPHA.
<"!=
RDA =
( ACTIFS *
% REV
- PRET *
% INT
- IMPOTS )
/ ACTION
Entrée de l'équation.
)))º0!.! 2
,!
/1! º0#
I
Stocke l'équation.
.!º)))
q
Vérifie l'équation et affiche
les libellés pour RDA,
ACTIFS, %REV, PRET, %INT,
et (appuyez sur s)
IMPOTS et ACTION.
2000 !
10 0#
1500
8
!
0!
s0
500 !
! /)8
Stocke les valeurs pour les
0#/8
actifs, le pourcentage de
!/)8
revenu sur les actifs, le
0!/8
montant de l'emprunt, le
pourcentage d'intérêt payé
! /8
!/)8
pour l'emprunt, les impôts
payés et le montant des
actions.
158 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Le rendement des actions
s
/8
est de 16 %.
Mise au point d'une équation (EDIT)
Si le message " ! ! s'affiche, le curseur s'arrête sur le
premier caractère que l'application EQUA n'a pas pu interpréter logiquement.
Vous pouvez modifier l'équation courante à l'aide du menu ALPHA-Edition.
1. Appuyez sur
: pour accéder au menu ALPHA-Edition. (Voir
« Modification de texte ALPHAbétique » page 31). Vous pouvez également
utiliser < (espace arrière) et C (effacement).
2. Pour insérer des lettres, appuyez sur ò et sur les lettres appropriées.
Appuyez sur e pour revenir au menu de mise au point.
3. Appuyez sur I pour remplacer la version précédente par la nouvelle.
La mise au point d'une équation efface ses variables.
Pour annuler une opération de mise au point sans sauvegarder les
modifications apportées, appuyez sur e .
Nom d'une équation
L'affectation d'un nom à une équation vous aide à l'identifier. Le nom précède
l'équation, séparé par deux points. Si vous n'affectez pas de nom à l'équation
lorsque vous l'entrez, vous pouvez l'ajouter ultérieurement à l'aide de :.
Entrez le nom au fur et à mesure que vous saisissez le reste de l'équation. Le
calculateur sait que tout ce qui précède les deux points ne fait pas partie de
l'équation. Le nom représente une sorte d'aide visuelle ; le calculateur n'est pas
en mesure de le reconnaître.
Les noms d'équation ne sont pas limités en longueur et peuvent contenir tout
caractère sauf +− x ÷ ( ) < > ^ : = espace
12: Résolution d'équation 159
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Recherche d'une équation dans la liste de
l'application EQUA
Pour afficher une équation dans la liste de l'application EQUA, afficher le menu
EQUA et faites défiler la liste à l'aide des touches [ et ]. @[ vous place
au " ! ! et @] vous place à
la ! )
Variables partagées
Si une variable apparaît dans deux ou plusieurs équations de l'application
EQUA, elle est dite partagée. Supposons par exemple que la liste d'équation
de l'application EQUA contient deux équations TAPIS qui calcule le coût d'une
moquette et TOTAL qui calcule le coût total de l'achat d'une moquette et de son
installation :
! /+ºº,/"!
!!( "! - " º 8/
COUT est une variable partagée. Vous pouvez calculer une valeur pour COUT
avec l'équation TAPIS puis passer à l'équation TOTAL et calculer les FRAIS
après avoir saisi le nombre d'HEURES. Dans la mesure où la valeur pour COUT
est partagée, vous n'avez pas besoin de la restocker.
Les variables ne peuvent pas être partagées entre l'application EQUA et les
variables intégrées des menus en dehors de l'application EQUA. Par exemple,
une variable COUT dans une équation de l'application EQUA n'est pas
partagée dans les menus MG%C et MG%P dans AFF.
Pour transférer des valeurs entre les variables intégrés et celles de l'application
EQUA, stockez les valeurs dans des registres de stockage. Vous pouvez les
rappeler après avoir changé de menu. Souvenez-vous que la valeur dans la
ligne de calcul reste inchangée lorsque vous changez de menus.
160 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Effacement des variables
Vous pouvez effacer les variables d'une équation de l'application EQUA de la
même façon que vous devez effacer les variables des autres menus : appuyez
sur @c lorsque le menu contenant les variables à supprimer s'affiche.
Vérifiez que le menu affiché est bien celui des variables à supprimer.
(L'équation elle-même ne doit pas être à l'affichage. Si elle y est, appuyez sur
q.) Appuyez sur @c por définir SUIV; ANC, A%, B%, et C%
égales à zéro.
Les variables sont également effacées lors de la modification de leur équation.
Si le menu EQUA s'affiche (et non le menu CALC de EQUA),
Remarque
appuyez sur @c qui affiche le message
"# @ Appuyez sur 9,
pour ne pas perdre les variables qui se trouvent dans les
équations. (Voir la section « Suppression de toutes les
équations ou de toutes les variables de l'application EQUA » en page 162).
Suppression des variables et des équations
Chaque équation de la liste de l'application EQUA utilise la mémoire du
calculateur pour stocker 1) le texte de l'équation et 2) ses variables.*
La suppression d'une variable est très différente de son effacement :
* Tant
qu'une équation n'est pas vérifiée, (avec q) aucune variable ne lui est
affectée. Il n'y a donc pas de variables à affecter ou à supprimer.
12: Résolution d'équation 161
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
„ L'effacement d'une variable lui donne la valeur zéro ; la variable conserve
son emplacement en mémoire. L'effacement n'économise pas d'espace
mémoire.
„ La suppression d'une variable en efface la valeur ainsi que son emplacement
en mémoire. Cette opération permet par contre d'économiser de l'espace
mémoire. Si une variable est partagée, sa valeur est perdue pour toutes les
équations qui l'utilisent. L'espace d'une variable supprimée est recréé lorsque
vous utilisez à nouveau l'équation.
Suppression d'une équation ou de ses variables (SUPPR)
Pour supprimer une équation ou ses variables :
1. Affichez l'équation.
2. Appuyez sur
r dans le menu EQUA.
3. Pour supprimer l'équation, répondez 8 aux deux questions :
" # @
" "! @
(Si les variables de l'équation ne sont pas allouées, seule la deuxième
question s'affiche).
4. Pour supprimer uniquement les variables, répondez
9
" " ! @ Ceci permet de conserver l'équation.
Suppression de toutes les équations ou de toutes les
variables de l'application EQUA (@c)
Pour supprimer toutes les équations de l'application EQUA ou uniquement
toutes les variables des équations, procédez comme suit :
1. Affichez le menu EQUA. L'équation affichée n'a aucune importance.
2. Appuyez sur @c pour supprimer l'équation,
répondez " aux deux questions :
162 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
" # @
" "! 3. Pour supprimer uniquement les variables, répondez
9
" " ! @ Ceci permet de préserver toutes les
équations.
Rédaction des équations
Une équation sur papier ne ressemble pas toujours à une équation dans
l'application EQUA. Sur papier, les numérateurs et les dénominateurs sont
généralement séparés par une barre de fraction telle que :
a+b+c
d − e×f
Dans l'application EQUA, tous les éléments de l'équation doivent être saisis sur
une seule ligne. Vous devez par conséquent, placer le numérateur et le
dénominateur séparément entre parenthèses tel que :
1--2,1.º2
Ordre des calculs. Les opérations sont effectuées de la gauche vers la droite
sauf :
„ Exponentiation en premier. À titre d'exemple, l'expression º : / est
interprétée sous la forme A × B3 = C. B est élevé au cube puis multiplié par
A. Pour élever A × B au cube, vous devez rédiger l'expression sous la forme
1-2:/
„ Multiplication et division avant addition et soustraction. À titre d'exemple,
l'expression - , / est interprétée sous la forme A + ( B/C ) = 12. B
est élevé au cube puis multiplé par A. Pour diviser la somme Z + B par C,
entrez l'équation sous la forme 1 - 2 , / Parenthèses. Les parenthèses permettent d'ignorer la hiérarchie ci-dessus. En
cas de doute, utilisez des parenthèses. Elles ne peuvent pas nuire à vos calculs
même si vous en utilisez plusieurs. (N'utilisez pas de crochets ou d'accolades).
12: Résolution d'équation 163
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
À titre d'exemple, en page 152, nous avons utilisé l'équation
Nouvelle prévision=Ancienne prévision +
(
A % + B% + C % X Ancienne pr vision
100
),
qui a été entrée dans le calculateur sous la forme :
"#/-10-0-02,º
A
serait entré sous la forme , 1 º 2 8
B × C
A +
B × C
D × E
A +
B × C
(D + 5) × E
serait entré sous la forme - º , 1 º 2 serait entré sous la forme - º , 1 1 - 2 º 2 8 Contenu d'une équation
Longues équations. La longueur d'une équation (ou le nombre de variables
utilisées par l'équation) n'est limité que par la quantité de la mémoire
disponible. Lorsqu'une équation est trop longue pour l'affichage (22 caractères),
elle se déplace vers la gauche et une ellipse s'affiche (...).
Pour visualiser une longue équation, utilisez les touches fléchées pour déplacer
le curseur dans le menu ALPHA-Edition. À titre d'exemple :
"! !!/""º"%"!"÷º"! º1-
0÷2
apparaît sous la forme :
" ! ! ! / ""º")))
lorsque vous la stockez. Appuyez sur
la suite de l'équation :
: ñ ñ pour afficher
164 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
º"!",º"! º1-)))
Espaces. Vous pouvez utiliser autant d'espaces que vous le désirez entre les
variables, les opérateurs et les nombres.
Noms de variables. Un nom de variable peut contenir 10 caractères maximum
mais il ne peut pas contenir les caractères suivants +− x ÷ ^ ( ) < > = : =
espace
Seuls les trois, quatre ou cinq premiers caractères (selon leur largeur)
deviennent le libellé de la variable sur le menu. Veillez, par conséquent à ce
que deux variables d'une même équation n'aient pas les mêmes premiers
caractères.
N'utilisez pas AND, NOT, OR, XOR, ou PI comme noms de variables car ils
seraient interprétés comme des fonctions.
Nombres (constantes). Ne placez pas de virgules ou autres caractères dans
les nombres. À titre d'exemple, entrez ) pour dix mille (et non
) ).
Parenthèses. N'utilisez pas de crochets ni d'accolades. Les parenthèses
déterminent l'ordre des opérations mais ne peuvent pas être utilisées comme
multiplication implicite. À titre d'exemple, l'équation Psn =Ps (1−F) doit être
entrée sous la forme / º 1 . 2 . Le signe × doit être utilisé entre et
la parenthèse.
Fonctions et expressions conditionnelles. Une équation peut contenir toutes
les fonctions et expressions conditionnelles listées dans le tableau en page 167170. Certaines de ces fonctions possèdent des aides à la frappe.
Opérateurs mathématiques (« Aides à la frappe »). Tous les opérateurs se
trouvent soit sur le clavier (/, @t, etc.) soit dans le menu MATH ( m,
ë, etc.). Tous ces opérateurs sauf % peuvent être utilisés dans une
équation. (Dans l'application EQUA, 0 est simplement un caractère). Vous
pouvez appeler le menu MATH depuis l'application EQUA.
De nombreux opérateurs ont une apparence différente dans les équations :
appuyez sur @v pour obtenir ) ) 1 , par exemple. Vous devez
ensuite spécifier un nombre ou une variable suivi d'une parenthèse droite. La
12: Résolution d'équation 165
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
liste des fonctions de l'application EQUA en pages 167-170 indique
l'orthographe de chaque fonction. Remarquez que vous devez spécifier les
nombres après les fonctions qui les utilisent.
Vous pouvez en outre taper ces fonctions caractère par caractère à l'aide du
menu ALPHA. Il est néanmoins plus rapide de choisir les opérateurs
mathématiques qui se trouvent sur le clavier ou dans le menu MATH. On
appelle cela l'aide à la frappe.
Les deux équations suivantes, par exemple, sont des méthodes équivalentes
pour placer 25! (factoriel) dans une équation. À partir de
sÌ:
1. Avec le menu ALPHA
Touches :
Affichage :
\
F
a
A
a
C
r
T
!
( 25 )=
!12/
a
A
Description :
Calcule 25!.
!12/
(factorielle).
2. Avec une aide à la frappe
Touches :
Affichage :
Description:
@m
Les libellés du menu MATH
s'affichent.
166 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
n
!1
Le menu ALPHA est
automatiquement réaffiché
après la sélection d'une
fonction mathématique.
25 )=
!12/
a
A
!12/
Calcule aussi 25!, en moins
de frappes.
Fonctions de l'application EQUA
Le tableau ci-dessous contient une liste complète des fonctions que vous pouvez
inclure dans les équations de l'application EQUA. Les arguments entre les
parenthèses doivent être remplacés par des nombres, des variables ou des
expressions algébriques.
Vous pouvez en outre utiliser les opérateurs arithmétiques (+, −, x, ÷ , yx), mais
non pas %. (Dans l'application EQUA, 0 est simplement un caractère et non
un opérateur).
12: Résolution d'équation 167
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Tableau 12-2. Fonctions pour les équations dans l'application
EQUA
Fonction
ABS(x)
ALOG(x)
CDATE
CTIME
DATE(d1:n)
DDAYS(d1:d2:cal)
EXP(x)
EXPM1(x)
FACT(x)
FLOW(nom_de_liste_F.VAR:no
_ de_flux)
FP(x)
G(x)
Description
Valeur absolue de x.
Antilogarithme en base 10 ; 10x.
Date du jour.
Heure courante.
La date n jours après (si n est positif) ou
avant (si n est négatif) la date d1. Le
format d1 est défini dans le menu
TMPS/D.&H.
Nombre de jours entre les dates d1 et d2.
Les formats d1 et d2 sont définis dans le
menu TMPS :
„ cal = 1 pour le calendrier réel qui
reconnaît les années bissextiles.
„ cal = 2 pour le calendrier de 365 jours
qui ignore les années bissextiles.
„ cal = 3 pour le calendrier de 360 jours
qui utilise 12 mois de 30 jours.
Antilogarithme naturel ; ex.
ex−1.
x!; factorielle d'un entier.
Valeur du flux spécifié.
Partie fractionnaire de x.
Renvoie (Récupère) la valeur de la
variable. La variable n’apparaîtra pas
dans le menu EQUA si elle est
uniquement utilisée dans les fonctions L et
G. Voir la fonction L page 169.
168 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Tableau 12-2. Fonctions pour les équations de l'application
EQUA (suite)
Fonction
HMS(heure)
HRS(heure)
IDIV(x:y)
IF(cond: expr1:expr2)
INT(x)
INV(x)
IP(x)
ITEM(nom_de_liste_S
TAT:no. d'élément)
L( x:expr )
LN(x)
LNP1(x)
LOG(x)
MAX(x:y)
MIN(x:y)
MOD(x:y)
PI
RND(x:y)
S(nom de variable)
SGN(x)
Description
Convertit une heure décimale en format
HH.MMSS.
Convertit une heure du format HH.MMSS en format
décimal.
Partie entière du quotient de x/y.
Expression conditionnelle : si cond est vrai, utilise
expr1; si cond est faux, utilise expr2. Voir page
173.
Plus grand entier inférieur ou égal à x.
Inverse de x; 1/x.
Partie entière x.
Valeur de l’élément de la liste SUM spécifié.
Enregistrer la valeur de expr dans la variable x. La
variable n’apparaîtra pas dans le menu EQUA si
elle est uniquement utilisée dans les fonctions L et
G. Ceci est utile si vous avez une expression
complexe qui utilise la même sous-expression
plusieurs fois par exemple
(1+i)^N x PV+((1–(1+i)^N)/(1–(1+i))) x PMT+FV .
Cela peut s’écrire: 1 ( - L 2 º -1(12:2º#-11.12
2+1.1222º!-#.
Logarithme naturel (base e) de x.
LN (1 + x)
Logarithme en base de 10 de x.
Compare x et y, et donne le plus grand.
Compare x et y, et donne le plus petit des deux.
Reste de la division x/y. MOD(x,y) = x−y x INT(x/y)
π ; 3.14159265359 (12 chiffres).
Arrondit x à y décimales si 0 ≤ y ≤ 11, ou arrondit
x à y chiffres significatifs si −12 ≤ y ≤−1. y doit
être un entier.
Utilisé dans une fonction IF pour modifier
l'exécution selon que la résolution correspond à la
variable nommée. Permet de combiner des
équations parentes dans un seul menu de
l'application EQUA. Voir page 177.
Signe de x (+1 if x > 0, 0 if x=0, −1 si x < 0.
12: Résolution d'équation 169
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/4/3
Table 12-2. Fonctions pour les équations de l'application
EQUA (suite)
Function
Description
Σ(cfr:c1:c2:s:expr)
Sommation de l'expression algébrique expr
pour les valeurs du compteur ctr, entre c1 et
c2 par incrément de s. Voir page 175.
SIZEC(nom_de_liste_F.VAR)
Le numéro du dernier flux dans la liste
F.VAR spécifiée.
Le nombre d'éléments dans la liste STAT
spécifiée.
Valeur future d'un paiement unique de 1,00
€ équivalent à (1 + i% ÷ 100)n. n est le
nombre de périodes de composition. i% est
le taux d'intérêt par période de
composition, exprimé en pourcentage.
Valeur actuelle d'un paiement unique de 1
€ équivalent à 1 ÷ SPFV(i%:n). n est le
nombre de périodes de composition. i% est
le taux d'intérêt par période de
composition, exprimé en pourcentage.
Carré de x ; x2.
Racine carré de x ; X .
Nombres d'occurences du flux spécifié.
SIZES(nom_de_liste_STAT)
SPFV(i%:n)
SPPV(i%:n)
SQ(x)
SQRT(x)
#T(nom_de_liste_F.VAR:no.
_flux)
TRN(x:y)
USFV(i%:n)
USPV(i%:n)
Troncature de x à y décimales si 0 ≤ y ≤11,
ou troncature de x à y chiffres significatifs si
−12 ≤ y ≤−1. y doit être un entier.
Valeur future d'une série uniforme de
paiements de 1,00 € équivalent (SPFV(i%:n)
−1) ÷ (i% ÷100). n est le nombre de
paiements. i% est le taux d'intérêt
périodique exprimé en pourcentage.
Valeur actuelle d'une série uniforme
paiement unique de 1,00 € équivalent
USFV(i%:n) ÷ SPFV(i%:n). n est le nombre
de paiements. i% est le taux d'intérêt
périodique exprimé en pourcentage.
170 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Utilisation d'une fonction (USPV) de l'application EQUA : Calcul pour un
prêt avec une première période d'appoint. Supposons que l'achat d'une
voiture soit financé par un prêt de 6 000 € à un taux d'intérêt annuel de
13,5 %. Il y a 36 paiements mensuels à effectuer, qui commence dans un mois
et cinq jours. Quel est le montant de ce paiement ?
Utilisez la formule suivante lorsque la période de temps séparant l'achat du
premier paiement (période d'appoint) dépasse un mois mais est inférieure à
deux mois. L'intérêt pour cette période d'appoint (en nombre non entier) est
calculé en multipliant l'intérêt mensuel par le nombre de jours, puis en divisant
par 30.
L'équation pour ce prêt est la suivante :
−N

IANN 

 1 − 1 +

IANN
JOURS 
1200 

MONTANT 1 +
×
+ PMT 

IANN
1200
30 


1200



 = 0



où :
IANN=taux d'intérêt annuel en pourcentage.
N=nombre de périodes de paiement.
JOURS=nombre de jours d'appoint, restant (un nombre entier entre 0 et 30).
V.ACT=montant du prêt.
PMT=paiement mensuel.
La formule peut être réarrangée et simplifiée avec USPV, le fonction de
l'application EQUA qui donne la valeur actuelle d'une série uniforme de
paiements :
!!º1-,º" ,2-
!º" #1,(2/
La séquence de touches est :
V.ACT *( 1 + IANN / 1200 * JOURS / 30 )
+ PMT * USPV ( IANN / 12:N )= 0
12: Résolution d'équation 171
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Touches :
Affichage :
Description:
s @]
1 !2
Affiche le menu EQUA et la
fin de la liste de l'application
EQUA.
Ì
!' "!9
Affiche le menu ALPHA.
<"!=
(entrez l'équation
Souvenez-vous que les deux
telle qu'indiquée ci-
)))!º" #1,
points sont placés après.
dessus)
(2,
o (Appuyez sur
w o :).
Iq
8
Entre l'équation, la vérifie
et crée le menu.
6000 !
!!/)8
Stocke le montant du prêt
dans V.ACT.
13,5
/8
Stocke le taux d'intérêt
annuel dans IANN.
5 "
" /8
Stocke le nombre de jours
d'appoint dans JOURS.
36
N
/8
Stocke le nombre de
paiements dans N.
9
!/.8
Calcule le montant PMT de
203,99 €.
172 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Expressions conditionnelles avec IF
Les équations peuvent contenir des expressions conditionnelles utilisant la
fonction IF. La syntaxe de la fonction IF est :
IF1expression conditionnelle( expression algébrique( expression algébrique2
alors
sinon
L'application EQUA, par exemple, accepte l'équation :
/1#! 2(8º#! (8º#! Selon cette équation, si les VENTES sont supérieures à 3 000, le BENEFICE est
égal à 0,02 × VENTES; sinon, le BENEFICE est égal à
0,01 × VENTES.
Opérateurs logiques. Quatre opérateurs logiques peuvent être utilisées dans
des expressions conditionnelles : AND, OR, XOR, et NOT.
Opérateurs relationnels. Vous pouvez utiliser six opérateurs relationnels dans
les expressions conditionnelles.
Opérateur
>
Touches
<
> (menu ALPHA)
< (menu ALPHA)
=
=
≥
>=
<=
<>
≤
≠
12: Résolution d'équation 173
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Exemples d'équations utilisant des expressions conditionnelles.
„ /156/(º,(º,2-
Signifie : si A est supérieur à 7 et inférieur ou égal à 15, alors
B= 2 x A ÷ 6+C. Sinon, B=3 x A+10+C.
„ #"/-1!1/2(
ª(2
Signifie : Si PREMIER est différent de 0, alors
VALEUR=PREMIER+1 ÷ PREMIER. Si PREMIER=0, alors VALEUR=PREMIER.
„ !/$º1/%/(-(º2
Signifie : si A ou B et non les deux, égale 0, alors T=W x (A + B).
Sinon, T = W x A x B. En d'autres termes,
Lorsque A=0 et B≠0, T=W x B.
Lorsque A≠0 et B=0, T=W x A
Lorsque A=0 et B=0, T=0.
Lorsque A≠0 et B≠0, T=W x A x B.
Exemple : Fonctions IF emboîtées. Une fonction IF peut être utilisée comme
argument d'une autre fonction IF. On appelle cela un emboîtement. Supposons
qu'une société utilise un système de notes pour déterminer les salaires. Les
employés sont notés de 1 à 3 et leur augmentation annuelle est basée sur ces
notes :
Note
Augmentation de
salaire en pourcentage
1
2
3
3%
6%
10 %
L'équation de l'application EQUA permettant de calculer le nouveau salaire
d'un employé est basée sur la note et l'ancien salaire. Quel serait le nouveau
salaire annuel d'un employé dont la note est 2 et le salaire annuel actuel de
27 500 € ?
Appuyez sur
s Ì, et entrez l'équation.
174 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
"#/h1-1/(8(1/(8(8222
Pour effectuer le calcul :
Touches :
Affichage :
Description:
I
Stocke, vérifie puis crée les
libellés de menu pour
q
l'équation.
27500
2
Ë
R
Ì
/
)8
Stocke l'ancien salaire.
/8
Stocke la note.
"#/)8
Calcule le nouveau salaire.
Fonction de sommation (∑)
La fonction Σ effectue des calculs de sommation dans une équation :
; 1 variable compteur ( initiale ( finale ( incrément ( expression algébrique
5
La variable compteur prend une série de valeurs, commençant à la valeur
initiale et augmentées de l'incrément, jusqu'à la valeur finale. Pour chaque
valeur du compteur, le calculateur évalue l'expression algébrique et ajoute le
résultat à la valeur précédente. La fonction Σ donne la sommation finale.
À titre d'exemple, lorsque l'équation :
/ ;1 ( ( ( ( º %: 2 est résolue pour la variable SERIES, le compteur I va de 1 à 6, par incrément
de un―c.-à-d. 1, 2, 3, 4, 5, 6. Pour chaque valeur I, l'expression º % : est
calculée et ajoutée à la somme. Ainsi la valeur stockée de X est utilisée à
calculer X + 2X2 + 3X3 + 4X4 + 5X5 + 6X6.
L'équation suivante utilise une variable comme valeur finale, 0 comme valeur
initiale et un incrément de 2.
12: Résolution d'équation 175
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
/;1((((º%:2
Si 8 est stocké dans DERN, I prend les valeurs 0, 2, 4, 6, et 8. La valeur
stockée de X sert à calculer 2X2 + 4X4 + 6X6 + 8X8.
Accès aux listes F.VAR et STAT à partir de l'application
EQUA
Vous pouvez utiliser une équation de l'application EQUA, pour effectuer des
calculs autres que ceux des menus F.VAR et STAT tout en utilisant les données
stockées dans les listes F.VAR et STAT. Les fonctions suivantes de l'application
EQUA ont accès à ces lites.
„
' 1 nom_de_liste_F.VAR2 donne le numéro du dernier flux dans la liste
F.VAR spécifiée. À, titre d'exemple, si le dernier flux de la liste INV est
" % 1 2 / , alors
' 1 # 2 est égal à 6,00
„ $ 1 nom_de_liste_F.VAR:n°_flux) donne la valeur du flux spécifié.
„ A ! 1 nom_de_liste_F.VAR:n°_flux) donne le nombre d'occurrences du flux
spécifié.
„
' 1 nom_de_liste_STAT2 donne le nombre d'éléments dans la liste
STAT spécifiée.
„ ! 1 nom_de_liste_STAT2 donne la valeur de l'élément spécifié.
Sommation des données d'une liste. La fonction Σ peut servir à effectuer des
calculs de sommation des résultats sur ses nombres stockées dans des listes. À
titre d'exemple, l'équation suivante calcule Σxi2yi2 pour des valeurs stockées
dans deux listes STAT nommées XVAR et YVAR, qui doivent avoir le même
nombre d'éléments :
%&/;1(( ' 1%#2((!1%#(2:º
!1&#(2:2
La section « Statistiques du Chi-carré » dans le chapitre 14 illustre une autre
utilisation de la fonction Σ avec les listes STAT.
176 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Création des menus pour des équations multiples
(Fonction S)
La fonction S (solution) est utilisée conjointement avec la fonction IF
pour grouper des équations et en spécifier les conditions d'utilisation.
S(nom de variable)
L'avantage par rapport à des équations séparées est que le fonction S vous
donne un menu unique avec toutes les variables. De cette façon, si vous utilisez
deux équations différentes mais concernant des problèmes similaires, vous
pouvez conserver à l'affichage les mêmes libellés de l'application EQUA ; vous
n'avez pas besoin de changer d'équation.
À titre d'exemple, considérez ces deux équations de conversions :
º8/
et º 8 / L'équation simple réarrangée suivante peut effecteur l'un ou l'autre conversion :
1 12 12(º8.(º8.2/
Cela signifie : si vous cherchez KG ou LB, utilisez
KG × 2.21−LB=0. Sinon (c.-à-d. si vous cherchez M ou PD), utilisez M ×
3.28−FT = 0. Les deux équations de conversion sont réécrites de sorte que
toutes les variables apparaissent d'un côté de chacune des équations et que
l'autre côté soit égal à 0.
La fonction S apparaît dans l'expression conditionnelle de la fonction IF. Vous
pouvez omettre le «=0 » et le calculateur comprendra que l'équation doit être
égale à zéro.
Exemple : Conversions d'unités. Utilisez l'équation ci-dessus pour convertir
des valeurs de kilogramme en livres et de mètres en pieds, et réciproquement.
Appuyez sur
s Ì puis entrez l'équation.
12: Résolution d'équation 177
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
1 12 12(º8.(º8.2
Appuyez sur I pour la stocker puis sur
validité et créer son menu :
q pour en vérifier la
1. Convertissez 225 livres en kilogrammes.
Appuyez sur 225
Le résultat est / 8 2. Convertissez 100 mètres en pieds.
Appuyez sur 100
Le résultat est / 8 Remarquez qu'il n'est pas nécessaire d'effacer les variables entre les étapes 1
et 2.
La fonction S ne considère que les valeurs de la partie de l'équation concernée
par le calcul en cours.
Fonctionnement de l'application
L'application EQUA peut trouver un résultat de deux façons. Elle essaie d'abord
de trouver une solution directe en réarrangeant l'équation puis en cherchant la
valeur de l'inconnue. Si l'application EQUA trouve une solution directe, le
calculateur affiche le résultat.
Si l'application EQUA ne peut pas trouver de solution directe, elle essaie la
méthode indirecte par itération. Elle définit deux estimations possibles puis
évalue leur proximité d'une solution et calcule deux nouvelles estimations en
fonction du résultat de l'évaluation. Le calculateur affiche les estimations en
cours pendant que l'application EQUA cherche une réponse. Souvenez-vous
qu'une équation peut avoir plusieurs solutions, et qu'il peut être nécessaire
d'entrer des estimations pour influencer la solution trouvée par l'application
EQUA. Si les estimations ne semblent pas tendre vers une valeur qui puisse être
une réponse plausible, vous pouvez arrêter l'itération et entrer vos propres
estimations avant de reprendre la recherche. (Consultez « Arrêt et relance de la
rechercher itérative » et « Entrée d'estimations » ci-après).
178 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Le processus de recherche itérative d'une solution est très complexe. Il existe
quatre résultats possibles. Consultez la section « Calculs de l'application EQUA
» à l'annexe B pour une description plus détaillées de ces résultats.
„ Cas 1 : Le calculateur affiche un résultat. Il est fort probable que ce résultat
soit une solution de l'équation. Pour vérifier ce résultat, vous pouvez répéter
le calcul en appuyant sur la touche du menu de la variable recherchée. Si les
deux côtés de l'équation ne sont pas exactement égaux, le calculateur
affiche un message indiquant les valeurs de chaque côté. Consultez la
section « Calculs de l'application EQUA » à l'annexe B pour des
explications sur cet affichage.
„ Cas 2 : Le calculateur affiche un message indiquant les valeurs calculées,
inégales, des côtés gauche et droit de l'équation. L'application EQUA a
trouvé une solution possible mais vous devez en interpréter la validité. Pour
afficher une solution possible, appuyez sur < ou C. Consultez la section
« Calculs de l'application EQUA » à l'annexe B pour de plus amples
informations.
„ Cas 3 : Le calculateur affiche
"# !! () "<=# .
L'application EQUA ne peut pas commencer la recherche avec les
estimations en cours. Appuyez sur < ou C pour visualiser les estimations
en cours. Pour fournit de nouvelles estimations, consultez « Entrée
d'estimations » ci-dessous.
„ Cas 4 : Le calculateur affiche
" ! ! " # ) Vérifiez que
votre équation et les valeurs stockées sont correctes. Si l'équation est correcte,
il vous sera peut-être possible de trouver une solution en entrant de très
bonnes estimations.
Arrêt et relance de la rechercher itérative
Lorsque l'application EQUA recherche itérativement une solution (en d'autres
termes, lorsqu'elle affiche des jeux d'estimations), vous pouvez interrompre le
calcul en appuyant sur n'importe quelle touche sauf @. Le calculateur affiche le
message ! ! " Pour voir la meilleure estimation
trouvée par l'application EQUA jusqu'alors, appuyez sur C ou sur <. Vous
pouvez relancer la recherche là où elle s'est arrêtée en appuyant sur la touche
12: Résolution d'équation 179
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
de menu de la variable cherchée. Vous pouvez également lancer la recherche
en utilisant vos propres estimations (voir « Entrée d'estimations » ci-dessous).
Entrée d'estimations
L'entrée de vos propres estimations peut être effectuée pour deux raisons. Tout
d'abord, elles peuvent réduire le temps de calcul en indiquant à l'application
EQUA où elle doit commencer la recherche. Ensuite, s'il y a plusieurs solutions,
l'entrée d'estimations permet d'indiquer à l'application EQUA de chercher une
solution dans l'intervalle spécifié. Plus vos estimations sont proches de la
solution recherchée, plus vous avez de chances que l'application EQUA
trouvera la solution.
Vous pouvez entrer les estimations aux moments suivants :
„ Avant de commencer le calcul, après avoir stocké une valeur pour chaque
variable excepté l'inconnue. Si vous entrez une seule estimation,
l'application EQUA en génère une deuxième.
„ Après avoir arrêté la recherche itérative.
„ Après que l'application EQUA a donné une réponse, si vous voulez
commencer une recherche pour une autre réponse.
Vous pouvez entrer une ou deux estimations. Si vous entrez une seule
estimation, l'application EQUA en génère une deuxième. Si vous entrez deux
estimations, l'application EQUA les utilise pour commencer la recherche.
L'application EQUA travaille le plus efficacement lorsque la réponse est entre
vos deux estimations. À titre d'exemple, si vous savez que la réponse se trouve
entre 5 et 12, par exemple, vous pouvez entrer 5 et 12 comme estimations
initiales.
Pour entrer une seule estimation, entrez la valeur et appuyez deux fois sur la
touche du menu.
À titre d'exemple, 4,5 A A entre 4,5 comme une estimation pour
la variable de l'application EQUA nommée A et commence le calcul.
Pour entrer deux estimations, entrez la première estimation et appuyez sur la
touche du menu. Entrez ensuite la deuxième estimation, et appuyez deux fois
180 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
sur la touche du menu. À titre d'exemple, 0 A 100 A A
entre les valeurs 0 et 100 comme estimations pour la variable A que recherche
l'application EQUA.
Exemple : Utilisation des estimations pour une solution itérative. Vous
pouvez calculer un bénéfice d'une opération avec l'équation suivante :
Bénéfice = (Prix × Quantité) − (Coûts variables × Quantité)
− Coûts fixes
L'entreprise C-Sharp Piano Corporation vend des pianos à 6 000 €. Les coûts
variables sont de 4 100 €; les coûts fixes annuels de 112 000 €. Combien de
pianos doit vendre C-Sharp pour générer un bénéfice annuel de 130 000 € ?
(Au cours des années passées, C-Sharp devait vendre entre 100 et 200 pianos
pour générer un bénéfice acceptable. Vous pouvez utiliser cette information
pour les estimations initiales).
Appuyez sur
s Ì et entrez l'équation.
/% h !.#"! h !.%"!
Touches :
Affichage :
Description:
Iq
Stocke, vérifie puis crée les
libellés pour l'équation.
6000
±
4100 #
112000 %
130000
%/)8
Stocke le prix.
#"!/)8
Stocke les coûts variables,
%"!/)8 les coûts fixes et les bénéfice.
/)8
Les étapes suivantes entrent les estimations pour QTE. Si l'application EQUA
doit effectuer une recherche itérative pour trouver QTE, elle commencera par
utiliser les estimations 100 et 200.
Touches :
100
!
Affichage :
Description :
!/8
La première estimation pour
QTE.
12: Résolution d'équation 181
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
200
!
!/8
La deuxième estimation pour
QTE.
!
!(8.
Résolution itérative pour
!(8-
QTE.
)
)
)
!/
8
182 12: Résolution d'équation
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
13
Impression
Le calculateur peut imprimer avec l'imprimante hp 82240 à liaison infrarouge
qui valide les signaux infrarouges émis par le port de l'imprimante. Ce chapitre
porte sur les informations imprimables. L'utilisation de l'imprimante à
proprement dit est décrite dans son manuel d'utilisation.*
Port
Le témoin d'impression (
)s'allume lorsque le calculateur envoie des
informations par son port d'impression.
Les transmissions n'ayant lieu que dans un seul sens (du calculateur vers
l'imprimante), le calculateur ne peut pas déterminer si l'imprimante reçoit
correctement les informations. Si le calculateur imprime de nombreuses lignes, il
ralentit la vitesse de transmission des informations vers l'imprimante pour
donner à cette dernière le temps d'imprimer.
Pour économiser la pile, le calculateur ne transmet l'imprimante lorsque le
) s'affaiblit après le début de l'impression. Si
témoin de faible charge (
la tension de batterie s'affaiblit après le début de l'impression, le calculateur
arrête
d'envoyer
des
données
et
affiche
le
message
!
* Le hp-17bII+ ne peut pas envoyer de caractères de contrôle d'imprimante, les sections
du manuel de l'imprimante concernant les codes de contrôle et les caractères
graphiques ne s'appliquent donc pas.
13 : Impression 183
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Alimentation de l'imprimante
La vitesse à laquelle l'imprimante peut imprimer dépend de son type
d'alimentation, piles ou adaptateur. Pour optimiser les performances
d'impression, définissez le mode de vitesse d'impression du calculateur en
fonction de l'alimentation de l'imprimante. Pour visualiser ou modifier le mode
de vitesse d'impression :
1. Appuyez sur @>.
2. Appuyez sur
^ pour changer de mode. Le cas échéant, appuyez à
nouveau sur ^ pour définir le mode souhaité :
„
(!!"
„
(
3. Appuyez sur e.
Pour les opérations de grand volume, l'impression est plus rapide si vous
utilisez l'adaptateur secteur et définissez le mode approprié. Lorsque
l'imprimante fonctionne sur pile, sélectionnez le mode ( de sorte
que le calculateur ne transmette pas les données trop rapidement.
Impression avec double interligne
Appuyez sur @> _ pour instaurer ou supprimer le double interligne.
Appuyez ensuite sur e.
Impression du contenu de la ligne de calcul
( P)
Pour imprimer le contenu de la ligne de calcul, appuyez sur P. Le
calculateur imprimer les nombres, les expressions, les équations simples de
l'application EQUA et les messages. Les menus ne peuvent pas être imprimés.
184 13 : Impression
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Impression d'autres informations (@p)
PRINTER
LISTE
PILE
REG
HRE
MSGE
AUTO
Le menu PRINTER vous permet d'imprimer la plupart des informations que vous
avez stockées, y compris les variables, les listes, les rendez-vous, la pile de
résultats, les registres et l'heure et la date en cours. Vous pouvez en outre
imprimer des messages pour étiqueter les informations imprimées. (Pour
imprimer des plans d'amortissement, consultez la section « Impression d'un
plan d'amortissement » en page 82.)
Vous pouvez également appuyer sur @p depuis n'importe quel menu pour
afficher le menu PRINTER. Ce tableau offre une synthèse des activités
d'impression.
Tableau 13-1. Les libellés du menu PRINTER
Libellé
Description
h
Imprimer les données associées au menu en cours. Voir «
Impression des variables, des listes et des rendez-vous »
ci-après.
i
j
p
)
Imprimer le contenu de la pile des résultats.
k
Active ou désactive le mode AUTO. Voir « Mode
automatique » en page 188.
Imprime le contenu des registres de 0 à 9.
Imprime l'heure et de la date en cours.
Affiche le menu ALPHA permettant de saisir un message.
Voir page 187.
À la fin de l'impression, toutes les fonctions, sauf k rappellent le menu
précédent à l'affichage.
13 : Impression 185
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Impression des variables, des listes et des rendez-vous
(LISTE)
Vous pouvez répertorier des ensembles d'informations spécifiques stockées
dans des menus en appuyant @p
appropriés sont affichés.
h lorsque les libellés des menus
Impression des valeurs stockées dans des variables. Vous pouvez imprimer
une liste de toutes les variables dont les libellés sont affichés.
À titre d'exemple, si le calculateur se trouve dans le menu FIN F.CST, il affiche
les libellés
N 7 8 9 + o.
Appuyez sur @p h pour générer une impression de ce style :
/
8
0/
8
#)!/ )8
!/
.8
#)"!/
8
+/
8
186 13 : Impression
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Impression de listes de nombres. Pour imprimer le contenu d'une liste STAT ou
F.VAR, cette liste doit être la liste courante. Appuyez sur @p h
lorsqu'une liste STAT nommée VENTES est la liste courante donne l'impression
suivante this:
(#!
/
/
/
/
!!/
#"
)8
8
)8
)8
))
Impression des équations de l'application EQUA. Pour imprimer une ou
toutes les équations de l'application EQUA, affichez le menu EQUA principal
(appuyez sur s).
„ Pour imprimer uniquement l'équation en cours, appuyez sur P.
„ Pour imprimer toutes les équations de la liste, appuyez sur @p
h.
Impression des rendez-vous. Pour imprimer tous les rendez-vous stockés,
affichez le menu ó (appuyez sur ó puis sur @p h.
Ceci produit une liste comme la suite pour chaque rendez-vous :
( ++ (
" !
!/
Menus non associés à des données stockées. Souvenez-vous que de
nombreux libellés de menu ne représentent pas de données mais plutôt des
activités, telles que
f , b, v et õ. Ils ne contiennent
aucune information imprimable. Le calculateur déclenche son avertissement
sonore s'il n'y a rien à imprimer lorsque vous appuyez sur @p h.
13 : Impression 187
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Impression des messages (MSGE)
Vous pouvez inclure des messages avec vos données imprimées en utilisant
). Supposons, par exemple, que vous vouliez imprimer un nombre
représentant le solde d'un compte en septembre. Vous pouvez commencer
l'impression avec le message « SOLDE SEPTEMBRE ».
1. Appuyez sur @p, puis sur ). Ceci affiche le menu ALPHA.
2. Entrez (et modifiez) le libellé ou le message.
3. Appuyez sur I pour imprimer le libellé ou le message.
Imprimez ensuite la valeur (si elle se trouve dans la ligne de calcul, appuyez sur
P).
Impression automatique (AUTO)
L'impression automatique produit un enregistrement de toutes les touches sur
lesquelles vous avez appuyées et des résultats obtenus. Lorsque le mode Auto
est désactivé, utilisez P et @p pour imprimer ce que vous voulez.
Lorsque le mode Auto est activé, le calculateur utilise plus de courant et
fonctionne plus lentement.
Pour activer ou désactiver le mode d'impression AUTO.
1. Appuyez sur @p.
2. Appuyez sur
k pour changer de mode. Un message vous indique si le
k pour
mode est actif ou non. Le cas échéant, appuyez à nouveau sur
afficher le message souhaité.
3. Appuyez sur e.
Exemple : Impression automatique d'un calcul arithmétique. Produisez un
enregistrement de séquence de touches utilisées pour effectuer le calcul suivant
et stockez le résultat dans la variable PMT de F.CST.
1
/12× 4,800 + 125
188 13 : Impression
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Appuyez sur @p k pour définir ) " ! " ) Si le
message ) " ! ) s'affiche, appuyez à nouveau sur
k.
Touches :
Impression :
e
%!
f
2
) !
8
+%
8
>>>
%
)8
-
8
/
12 @t
v
v4800 +
v125 =
*
8
9
@p
k
>>>
!
!
"!
e
Interruption de l'impression
Lorsque vous appuyez sur une touche du calculateur pendant l'impression,
interrompt les transmissions mais n'arrête pas immédiatement l'impression.
Pour arrêter immédiatement l'imprimante, vous devez l'éteindre.
13 : Impression 189
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
14
Exemples supplémentaires
Prêts
Intérêt annuel simple
Voir l'annexe F pour les séquences de frappe RPN pour cet exemple.
Exemple : Intérêt simple avec taux annuel Un de vos amis a besoin d'un prêt
pour lancer sa dernière entreprise et vous demande de lui prêter 450 €
pendant 60 jours. Vous lui prêtez la somme avec un intérêt annuel simple de
7 % à calculer sur une base de 365 jours. Quel montant devra-t-il vous
rembourser dans 60 jours ?
L'intérêt est : (7 % de 450 €) × 60 reels
365 reels
v Touches :
450 * 7 %
Affichage :
Description :
8 º8
Intérêt annuel
* 60 / 365
Intérêt réel pour 60 jours.
+
8
450 =
8
Ajoute le capital pour
calculer le montant total de
la dette.
Équation de l'application EQUA pour un calcul d'intérêt annuel simple :
!!/!-!º0ªº" ª
DETTE = total dû à la fin du prêt.
PRÊT = le montant initial prêté (capital).
I% = le taux d'intérêt annuel sous forme de pourcentage.
JOURS = le nombre de jours du prêt.
190 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour des instructions sur l'entrée des équations de l'application EQUA,
consultez « Solution de vos propres équations » en page 29.
Si vous connaissez les dates du prêt, plutôt que le nombre de jours, utilisez
l'équation suivante sur la base de 365 jours :
!!/!-!º0ªº& 1!(! (2,
ou l'équation suivante sur la base de 360 jours :
!!/!-!º0ªº& 1!( ! ( 2,
DATE1 = date du début du prêt.
DATE2 = date de l'échéance.
Rendement d'une hypothèque escomptée
Le rendement annuel d'une hypothèque escomptée peut être calculé en fonction
du montant initial de l'hypothèque (V.ACT), du taux d'intérêt (I%AN), du
montant de paiements périodiques (PMT), du montant du paiement libératoire
(le cas échéant), (V.FUT) et du prix d'achat d'hypothèque (nouveau V.ACT).
Souvenez-vous de la convention des signes de flux : l'argent payé est négatif et
l'argent perçu est positif.
Exemple : Hypothèque escomptée. Un investisseur veut acheter une
hypothèque 100 000 € à 9 % sur 20 ans. 42 paiements mensuels ont déjà été
effectués. L'hypothèque arrive à échéance (avec un paiement libératoire) à la
fin de la cinquième année. Quel est le rendement si le prix d'achat de
l'hypothèque est 79 000 € ?
1. Dans la mesure où le paiement du montant (PMT) n'est pas donné, vous
devez commencer par le calculer. Pour cela, supposez que l'hypothèque
court sur 20 ans sans paiement libératoire (ainsi N = 20 × 12, V.FUT = 0,
V.ACT =−100 000, et I%AN = 9).
2. Dans la mesure où le montant du paiement libératoire n'est pas donné,
calculez ensuite ce montant (V.FUT). Utilisez la valeur PMT de l'étape 1,
mais remplacez N par 5 ans (N = 5 × 12).
3. Finalement, entrez les valeurs courantes pour N (moins le nombre de
périodes de paiement déjà écoulées, soit 5 × 12−42) et V.ACT (valeur
d'achat proposé, 79 000 €); puis calculez I%AN pour connaître le
rendement annuel.
14 : Exemples supplémentaires 191
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Étape 1 : Calculez PMT. Vérifiez que V.FUT = 0.
Touches :
Affichage :
Description :
Sélectionne le menu ; définit
f2
o
12 paiements par an ; mode
Fin.
@c
e
+ 20 @
/8
N
Calcule et stocke le nombre
total de paiements mensuels
sur 20 ans.
9
Stocke le taux d'intérêt et le
7
montant initial de
100000 &
!
!!/))8l'hypothèque. (Argent payé
est négatif).
0
+
9
#)"!/8
Définit V.FUT égal à zéro.
!/8
Calcule le montant des
paiements mensuels.
Étape 2 : Entrez la nouvelle valeur pour N après un paiement libératoire après
5 ans, puis calculez V.FUT, le montant du paiement libératoire.
Touches :
Affichage :
Description :
5@
/8
Stocke le nombre de
N
paiements pour 5 ans.
+
#)"!/)
8
Calcule le montant du
paiement libératoire après 5
ans.
Étape 3 : Entrez les valeurs en cours de N et V.ACT ; puis calculez le nouveau
I%AN pour l'hypothèque escomptée avec paiement libératoire.
Touches :
Affichage :
Description :
Stocke le nombre de
RN
v - 42 N
/8
paiements restant sur 5 ans.
192 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
79000 &
!
Stocke le prix d'achat de
!!/.
)
l'hypothèque (nouvelle valeur
actuelle).
7
0/8
Calcule le rendement annuel
en pourcentage.
Taux de rendement annuel d'un prêt avec frais
Voir l'annexe F pour les séquences de frappe RPN pour les deux prochains
exemples.
Le taux de rendement annuel, TRA, inclut les frais associés à l'établissement
d'une hypothèque qui augmente le taux d'intérêt réel. Le montant réel reçu
(V.ACT) par l'emprunteur est réduit, alors que le montant des paiements
périodiques reste le même. Le TRA peut être calculé en fonction de la durée de
l'hypothèque (N périodes), du taux d'intérêt annuel (I%AN), du montant de
l'hypothèque (nouveau V.ACT) et du montant des frais (méthode de calcul des
frais).
Souvenez-vous de la convention des signes de flux : l'argent payé est négatif et
l'argent perçu est positif.
Exemple : TRA pour un prêt avec frais. Les frais d'établissement d'une
hypothèque s'élèvent à deux points du montant de l'hypothèque. (Un point est
égal à 1 % du montant de l'hypothèque). Quel est le TRA pour un emprunt de
60 000 € sur 30 ans à 11½ % annuel avec paiements mensuels ?
1. Dans la mesure où le paiement du montant (PMT) n'est pas donné, vous
devez commencer par le calculer. Utilisez le montant de l'hypothèque
(V.ACT = 60 000 €) et le taux d'intérêt (I%AN = 111/2%).
2. Pour calculer le TRA (le nouveau I%AN), utilisez le PMT calculé à l'étape 1 et
ajustez le montant du prêt pour tenir compte des frais (PV = V.ACT =
60 000 €− 2 %). Toutes les autres valeurs restent inchangés (la durée du
prêt est de 30 ans ; il n'y a pas de valeur future).
Touches :
Affichage :
f
2
o
Description :
Le cas échéant, définit 12
paiements par an et mode
Fin.
14 : Exemples supplémentaires 193
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
@c
e
! + 30 @
/8
N
Calcule et stocke le nombre
de paiements.
11,5
Stocke le taux d'intérêt et le
7
60000 !
!!/)8
montant du prêt.
0
#)"!/8
Pas de paiement libératoire,
+
la valeur future est égale à
zéro.
9
!/.)
Montant des paiements
mensuels.
R !
2%
v -!
7
Stocke dans V.ACT le
montant réel reçu par
!!/)8
l'emprunteur.
0/8
Calcule le taux d'intérêt
annuel.
Exemple : Prêt du point de vue du prêteur. Les frais d'établissement d'un prêt
à intérêt uniquement de 1 000 000 € sur 10 ans à 12 % (intérêt annuel) sont
de 3 points. Quel est le rendement pour le prêteur ? Supposons que les
paiements d'intérêt ont lieu mensuellement. (Avant de calculer le rendement,
vous devez calculer le montant des paiements mensuels : PMT = (prêt x 12 %) ÷
12 mois). Lors du calcul de I%AN, V.FUT (paiement libératoire) est le montant
initial du prêt, soit 1 000 000 €, et V.ACT est le montant du prêt moins les frais.
Touches :
Affichage :
Description :
Le cas échéant, définit 12
f2
o
paiements par an et mode
@c e
+ Fin.
10 @
/8
Stocke le nombre total de
N
paiements.
194 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
*
v1000000
12 %/
v12 9
Calcule le taux d'intérêt
)8
annuel sur 1 000 000 €...
!/)8
... et calcule, puis stocke le
montant des paiements
mensuels.
Stocke le montant du prêt
1000000
+
%=
v- 3 !
&
#)"!/))8
comme paiement libératoire.
Calcule, puis stocke le
!!/.
)8 montant du prêt (total —
points).
7
0/8
Calcule le rendement annuel
pour le prêteur.
Prêt avec période d'appoint
Le menu F.CST effectue des calculs financiers dans lesquels toutes les périodes
de paiement sont identiques. Cependant, dans de nombreuses situations, la
première période de paiement n'a pas la même durée que les suivantes. Cette
première période est dite d'appoint.
L'équation suivante de l'application EQUA calcule N, I%, V.ACT, PMT, ou
V.FUT pour les transactions avec une première période d'appoint en utilisant
des intérêts simples pour la période d'appoint. La formule est valable pour une
période d'appoint entre 0 et 59 jours
et un calendrier de 30 jours par mois.*
* Il n'est pas nécessaire de spécifier les modes Début ou Fin. Si le nombre de jours avant
le premier paiement est inférieur à 30, le calculateur utilise par défaut le mode Début.
Si le nombre de jours est compris entre 30 et 59, inclus, le calculateur utilise par défaut
le mode Fin.
14 : Exemples supplémentaires 195
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Équations de l'application EQUA pour les calculs de période d'appoint :
!( !!º10,º1" ª2-2/
.1" 1( 1-0ª2º!(!2º
" #10(2.#)"!º #10(2
(Pour le caractère 6 , appuyez sur
w o <.)
V.ACT = montant du prêt.
I% = taux d'intérêt périodique.
JOURS = le nombre réel de jours avant le premier paiement.
PMT = paiement périodique.
N = nombre total de périodes de paiement.
V.FUT = Paiement libératoire. Un paiement libératoire a lieu à la fin de la
dernière (Nème) période et vient en sus des paiements périodiques.
Les exemples suivants supposent que vous avez entré l'équation ci-dessus
nommée APPOINT, dans l'application EQUA. Pour des instructions sur l'entrée
des équations de l'application EQUA, consultez « Solution de vos propres
équations » en page 29.
Exemple : Prêt avec période d'appoint. Un prêt de 4 500 € sur 36 mois
porte un taux d'intérêt de 15 %. Si le premier paiement est effectué dans les 46
jours, quel est le montant du paiement mensuel ?
Sélectionnez l'équation APPOINT dans l'application EQUA.
Touches :
Affichage :
Description :
q
Crée un menu.
36
/8
36 périodes de paiement.
!!/)8
Stocke le montant du prêt.
N
4500 !
15 / 12
v¥
Stocke le taux d'intérêt
0/8
périodique, mensuel.
196 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
46 "
" /8
Stocke le nombre de jours
jusqu'au premier paiement.
0
+
9
#)"!/8
Pas de paiement libératoire.
!/.
8
Calcule le montant du
paiement.
Exemple : Prêt avec période d'appoint et paiement libératoire. Un prêt de
10 000 est remboursé par 24 paiements mensuels de 400 €, plus un paiement
libératoire de 3 000 € à l'échéance du prêt. Si les paiements commencent
dans 8 jours, quel est le taux d'intérêt annuel réel ?
Sélectionnez l'équation APPOINT.
Touches :
q
Affichage :
Description :
Crée un menu.
10000 !
!!/)8
Stocke les valeurs connues.
24
/8
N
400 &
9
!/.8
3000 &
+8
"
V)"!/−)8
" /8
¥
0/8
Calcule le taux d'intérêt
périodique, mensuel.
vHypothèques canadiennes
* 12 =
8
Taux d'intérêt annuel.
Au Canada, les périodes de composition et les périodes de paiement ne sont
pas les mêmes. L'intérêt est composé semestriellement, les paiements étant
effectués tous les mois. Pour pouvoir utiliser le menu F.CST du hp 17bII+, vous
devez calculer un facteur d'hypothèque canadienne et le stocker dans I%AN.
1. Définissez le mode Fin et stockez 12 dans
2. Stockez 0 dans
{.
9, 6 dans N, et 200 dans ! .
3. Ajoutez 200 au taux d'intérêt annuel, changez de signe (pour rendre le
nombre négatif) et stockez-le dans
+.
14 : Exemples supplémentaires 197
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
4. Appuyez sur
7 pour calculer le facteur d'hypothèques canadiennes.
5. Continuez le problème en fournissant les autres données de l'hypothèque et
cherchez l'inconnue. Ne modifiez pas I%AN défini à l'étape 4.
Exemple : Hypothèque canadienne. Quel est le montant du paiement mensuel
nécessaire pour amortir complètement une hypothèque canadienne sur 30 ans,
pour une valeur de 30 000 dollars CA si le taux d'intérêt s'élève à 12 % ?
Touches :
Affichage :
Description :
Affiche le menu F.CST ;
f2
o @c
définit 12 paiements par an
e
! + 0
9
!/8
6
N
/8
200 !
12 = &
v++
7
et le mode Fin.
!!/8
#)"!/.8
0/8
Calcule I%AN pour facteur
d'hypothèque canadienne.
30 @
N
/8
Stocke les autres valeurs.
30000 !
!!/)8
0
#)"!/8
+
9
!/.8
Paiement mensuel.
Une équation de l'application EQUA pour des hypothèques canadiennes :
(.!!/.!º" #111-0,2:1,2.2º
(2.#)"!º #111-0,2:1,2.2º(2
(Pour l'opérateur :, appuyez sur @u.)
V.ACT = montant du prêt ou valeur actuelle.
PMT = montant du paiement mensuel.
I%AN = taux d'intérêt canadien annuel sous forme de pourcentage.
N = nombre total de périodes de paiement pour le terme du prêt.
V.FUT = solde restant ou valeur future.
198 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour des instructions sur l'entrée des équations de l'application EQUA,
consultez « Solution de vos propres équations » en page 29.
Paiements en avance (crédit-bail)
Dans certains cas, les paiements sont effectués en avance, tel que pour les
crédits-bails. Les crédits-bails demandent parfois que des paiements
supplémentaires soient effectués à la clôture du contrat. Ces contrats peuvent en
outre spécifier une valeur résiduelle (valeur de rachat) à l'échéance du contrat.
L'équation suivante calcule le montant du paiement mensuel et le rendement
annuel lorsqu'un ou plusieurs paiements sont effectués à la clôture d'un contrat.
L'équation peut être modifiée pour tenir compte des périodes autres que
mensuelles en remplaçant la valeur 12 par le nombre approprié des paiements
périodiques par an.
Souvenez-vous de la convention des signes de flux : l'argent payé est négatif et
l'argent perçu est positif.
Équation de l'application EQUA pour les paiements en avance :
# ( ! / 1 . ! ! . # ) " ! º 1 # 1 0 . ( 2 2 2 , 1" #10,(.A#2-A#2
(Pour le caractère A , appuyez sur
w o #).
PMT = montant du paiement mensuel.
V.ACT = valeur de l'équipement.
V.FUT = valeur résiduelle.
I%AN = taux d'intérêt annuel sous forme de pourcentage.
N = nombre total de paiements.
#AVANCE = le nombre de paiements en avance.
L'exemple suivant suppose que vous avez entré l'équation AVANCE ci-dessus
dans l'application EQUA. Pour des instructions sur l'entrée des équations de
l'application EQUA, consultez « Solution de vos propres équations » en page
29.
14 : Exemples supplémentaires 199
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Exemple : Crédit-bail avec paiement en avance. Une machine de 750 € est
acquise avec un crédit-bail de 12 mois. La machine n'a pas de valeur
résiduelle en fin de contrat. Vous convenez d'effectuer trois paiements à la
clôture du contrat. Quel le montant des paiements mensuels sachant que le taux
d'intérêt est de 10 % ?
Sélectionnez l'équation AVANCE dans l'application EQUA.
Touches :
Affichage :
Description:
q
Crée un menu.
750 !
Stocke les valeurs connues.
12
0
N
+
3
A#
10
7
9
0/8
!/.)
8
Calcule le montant du
paiement.
Épargne
Valeur d'un fonds avec retraits réguliers
Exemple : Un fonds avec retraits réguliers. Quels sont les soldes après 1, 10,
et 20 ans d'un fonds de 750 000, avec des retraits mensuels de 20 000 en
début de trimestre et un taux d'intérêt annuel de 10 % à composition mensuelle ?
1. Les périodes de composition et celles de retrait ne coïncidant pas, vous
devez d'abord convertir le taux d'intérêt nominal en un taux équivalent basé
sur les périodes de retrait. Vous le faire en utilisant le menu CONV, voir
page 87 à la section « Périodes de composition différentes des périodes de
paiement ».
2. Le reste du calcul est un problème F.CST simple. Souvenez-vous que l'argent
déposé est payé donc négatif et l'argent retiré est reçu donc positif).
200 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Étape 1: Calculez le taux d'intérêt nominal ajusté.
Touches :
Affichage :
Description :
f3
h
Affiche le menu de
!
conversion des taux d'intérêt.
) +
12
P
/8
Stocke le nombre de
périodes de composition.
10
l
0/8
Stocke le taux d'intérêt
nominal.
m
0!/8
Calcule le taux d'intérêt
actuariel.
4
P
/8
Stocke le nombre de
périodes de retrait.
l
0/8
Calcule le taux d'intérêt
nominal ajusté.
Étape 2 : Calcule les valeurs futures.
Touches :
Affichage :
Description:
ee
Passe au menu F.CST.
8
Efface le message pour
2
<
afficher la valeur %NOM qui
est restée dans la ligne de
calcul.
s7
0/8
Stocke le taux d'intérêt
nominal ajusté dans I%AN.
o
4{
}e
Définit 4 paiements (retraits)
par an et mode Début.
! + "!
Stocke la valeur actuelle
750000 &
!
!!/.
)8 (initiale) du fonds.
14 : Exemples supplémentaires 201
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
20000
9
!/)8
Stocke le montant des
retraits.
4
N
/8
Stocke le nombre de retraits
par an.
+
#)"!/
)8
Valeur du fonds à la fin de
l'année 1.
40
N
/8
Stocke le nombre de retraits
en 10 ans.
+
#)"!/)8
Calcule la valeur du fonds à
la fin de l'année 10.
20 @
N
/8
Stocke le nombre de retraits
en 20 ans.
+
#)"!/)8
Calcule la valeur du fonds au
bout de 20 ans.
Dépôts nécessaires pour une épargne d'étude
Voir l'annexe F pour les séquences de frappe RPN pour cet exemple.
Supposons que vous vouliez commencer à économiser en prévision d'une série
de paiements dans le futur. C'est le cas par exemple lorsque vous voulez
subvenir à des frais d'études. Pour déterminer le montant à épargner par
période, vous devez savoir à quel moment vous aurez besoin de l'argent, de
combien vous aurez besoin et à quel taux d'intérêt vous pouvez investir vos
dépôts.
Utilisez une liste F.VAR pour calculer la série uniforme nette (SUN) des retraits
futurs :
1. Stockez zéro pour tous les flux sauf pour les retraits. Pour ces flux, stockez les
montants de retrait nécessaires (comme il s'agit d'argent reçu, ces flux seront
positifs).
2. Stockez le taux d'intérêt périodique dans I % et calculez SUN. La SUN est
égale au montant des dépôts mensuels à effectuer.
202 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Vous pouvez également calculer la valeur actuelle nette de tous les dépôts
mensuels combinés en calculant la valeur actuelle nette, VAN.
Exemple : Épargne d'étude. Votre fille de 6 ans entrera à l'université dans 12
ans et vous voulez établir un fonds pour des études à l'étranger. Vous estimez
qu'il vous coûtera 15 000 € en début d'année pendant quatre ans. Vous
pouvez obtenir un taux d'intérêt de 9 % avec composition mensuelle et vous
prévoyez d'effectuer des dépôts mensuels en commençant à la fin du mois en
cours. Quelle somme devez-vous verser par mois pour créer le fonds décrit cidessus ?
Le diagramme des flux est le suivant :
144
$0
$0
$0
156
$15.000
1 2
$0
$15.000
0
$0
$15.000
$15.000
$0 $0 $0
$0
$0
168
180
Figure 14-1. Flux des retraits
9,00
…
1
2
3
0
178
179
180
Figure 14-2. Flux des dépôts
14 : Exemples supplémentaires 203
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Touches :
Affichage :
Description:
f
4
Affiche la liste des flux en
cours et les touches du menu
F.VAR.
Efface la liste en cours ou
@c " ou
y®
appelle une nouvelle liste.
"%12/@
Étape 1 : Définit une liste F.VAR.
0I
"%12/@
Définit le flux initial, FLUX(0),
égal à zéro.
0I
12/
Stocke le FLUX(1) et demande
le nombre de fois.
v 12 * 12 - 1
I
Stocke 143 (pour 11 ans et
"%12/@
11 mois) et NBRE DE FOIS(1)
pour FLUX(1).
15000 I
12/
Stocke le montant du premier
retrait, à la fin de la 12ème
année.
I
"%12/@
0I
12/
Stocke des flux nuls ...
11 I
"%12/@
.... pour les 11 mois suivants.
15000 I
Stocke le deuxième retrait.
I
"%12/@
0I
11 I
"%12/@
Stocke des flux nuls pour les
11 mois suivants.
15000 I
Stocke le troisième retrait.
I
"%1
2/@
0I
11 I
"%12/@
Stocke des flux nuls pour les
11 mois suivants.
204 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
15000 I
Stocke le quatrième retrait.
I
"%12/@
eq
#8 "8#
Fin de l'entrée des flux ;
appelle le menu CALC.
)0
Étape 2 : Calcule la SUN pour le dépôt mensuel.
Touches :
/ 12
v9¥
Affichage :
Description:
Calcule le taux d'intérêt
0/8
périodique (mensuel) et le
stocke dans I %.
§
"/8
Montant des dépôts mensuels
nécessaires pour coïncider
aux retraits anticipés.
¦
#/
)
8
Calcule la valeur actuelle
nette des dépôts mensuels,
identique à la VAN des
quatre retraits futurs.
Valeur d'un compte exonéré d'impôts
Voir l'annexe F pour les séquences de frappe RPN pour cet exemple.
Vous pouvez utiliser le menu F.CST pour calculer la valeur future d'un compte
exonéré d'impôt, tels que certains comptes d'épargne retraite. Souvenez-vous
que dans les calculs de flux, l'argent payé est négatif et l'argent perçu positif.
Les lois fiscales courantes et votre revenu actuel détermineront si seul l'intérêt ou
également le capital sont exonéré d'impôt, avec leur durée. Vous pouvez
effectuer des calculs dans l'un ou l'autre des scénarios).
N = nombre total de paiements jusqu'à la retraite.
I%YR = le taux annuel des dividendes.
V.ACT = valeur actuelle du compte retraite.
PMT = le montant des dépôts. (Le montant doit être constant pour tous les
dépôts).
14 : Exemples supplémentaires 205
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
V.FUT = valeur future du compte retraite.
Le pouvoir d'achat de cette valeur future dépend du taux d'inflation et de la
durée du compte.
Exemple : Compte exonéré d'impôt. Supposons que vous ouvriez un compte
retraite payant 8.175 % de dividendes. 1) Si vous investissez 2000 € au
début de chaque année pendant 35 ans, de quelle somme disposerez-vous à
votre retraite ? 2) Quel montant total aurez-vous déposé sur le compte retraite ?
3) Quel sera le montant des intérêts versés ? 4) Si votre taux d'imposition
après la retraite est de 15 % quelle est la valeur future après impôt de votre
compte ? Supposons que seuls les intérêts soient imposables. (Le capital étant
imposé avant les dépôts). 5) Quel est le pouvoir d'achat de ce montant en
supposant un taux d'inflation annuel de 8 % ?
Touches :
f2
o
1{
}e
35
N
Affichage :
Description:
Définit 1 paiement par an et
le mode Début.
! + "!
/8
Stocke le nombre de
périodes de paiement avant
la retraite (1 × 35).
8,175
7
0/8
Stocke le taux des
dividendes.
0 !
!!/8
Valeur actuelle (avant le
premier paiement).
2000 &
Paiement annuel
9
!/.)8
(dépôt).
+
#)"!/
)8
Calcule le montant dans le
compte à la retraite.
Calcule le montant total
R9
R
v *N
=
v
déposé dans le compte
.
)8
retraite.
206 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
R
v++
=
v * 15 % =
v& + R
v+ =
+
Calcule les intérêts versés.
)8
))
15 % d'impôt sur les intérêts.
Soustrait les impôts de la
)8
V.FUT totale pour calculer la
V.FUT après impôt.
#)"!/)8
Stocke la valeur future après
impôt dans V. FUT.
8
0
Calcule le pouvoir d'achat
7
9
!
de la valeur actuelle de la
!!/.)8
V.FUT après impôt en
supposant un taux d'inflation
de 8 %.
Compte non exonéré
Voir l'annexe F pour les séquences de frappe RPN pour cet exemple.
Ce problème utilise le menu F.CST pour calculer la valeur future d'un compte
épargne retraite imposable, qui reçoit des paiements annuels réguliers
commençant aujourd'hui en mode Début. Les impôts annuels sur les intérêts sont
prélevés sur le compte. (Supposons que les dépôts aient déjà été imposés).
N = nombre d'années avant la retraite.
I%AN = taux d'intérêt annuel diminué du taux d'imposition :
taux d'intérêt × (1−taux d'imposition).
V.ACT = valeur actuelle dans le compte retraite.
PMT = le montant des paiements annuels.
V.FUT = valeur future du compte retraite.
Exemple : Compte épargne retraite imposable. Si vous investissez 3 000 €
par an pendant 35 ans avec des dividendes imposables, de quelle somme
disposerez-vous à la retraite ? Supposons qu'un taux annuel des dividendes de
8.175 % et un taux d'imposition de 28 % sur ces paiements commencent dès
14 : Exemples supplémentaires 207
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
aujourd'hui. Quel est le pouvoir d'achat de ce montant en supposant un taux
d'inflation annuel de 8 % ?
Touches :
Affichage :
Description :
f2
o1{
}e
Affiche le menu F.CST.
+ "!
mode Début.
35
/8
Stocke le nombre d'années
N
Définit 1 paiement par an et
avant la retraite.
- 28 %
v8,175
v7
0 !
.8
Calcule et stocke le taux
0/8
d'intérêt annuel diminué du
taux d'imposition.
#)!/8
Stocke une valeur actuelle
nulle.
3000 &
+
87
09
!
9
!/.)8
Stores annual payment.
#)"!/)8
Calcule une valeur future.
Calcule le pouvoir d'achat
de la valeur actuelle de la
!!/.)8
V.FUT ci-dessus avec un taux
d'inflation de 8%.
Taux de rendement interne modifié
Lorsqu'il y a plusieurs changements de signe (positif à négatif et inversement)
dans une série de flux, il peut y avoir plusieurs TRI%. À titre d'exemple, la
séquence de flux de la page suivante, par exemple, contient trois changements
de signes et donne par conséquent trois taux de rendement possible. (Dans cet
exemple, les trois taux mensuels sont positifs : 1,86 ; 14,35 et 29,02 %
mensuels).
La procédure de taux de rendement interne modifié (TRIM) vous offre une
alternative pour les calculs sur les séries de flux contenant plusieurs
changements de signe La procédure élimine le problème de changement de
signe en utilisant les taux de réinvestissement et d'emprunt que vous spécifiez.
Les flux négatifs sont escomptés à un taux risqué qui est le reflet du rendement
208 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
d'un investissement sur un compte liquide. La valeur généralement utilisée est
celle des taux de placement à court terme ou des taux de compte courant. Les
flux positifs sont réinvestis à un taux de réinvestissement qui est le reflet du
rendement d'un investissement à risque comparable. Vous pouvez utiliser un
taux de rendement moyen en cours sur le marché des investissements.
1. Dans le menu F.VAR, calculez la valeur actuelle des flux négatifs (VAN) au
taux risqué et stockez le résultat dans le registre 0. Entrez zéro pour tout flux
positif.
2. Calculez la valeur future des flux positifs (VFN) au taux de réinvestissement et
stockez le résultat dans le registre 1. Entrez zéro pour tout flux négatif.
3. Dans le menu F.CST, stockez le nombre total de périodes dans N, le résultat
VAN dans V.ACT et le résultat VFN dans V.FUT.
4. Appuyez sur 7 pour calculer le taux d'intérêt périodique. Il s'agit du
taux de rendement interne modifié, TRIM.
Exemple : TRI modifié. Un investisseur contemple un investissement avec les
flux suivants :
Groupe
(No FLUX)
Nbre. de mois
(NBRE DE FOIS)
FLUX
0
1
2
3
4
1
5
5
9
1
−180.000
100.000
−100.000
0
200.000
Calculez le TRIM en utilisant un taux risqué de 8 % et un taux de
réinvestissement de13 %.
Touches :
Affichage :
Description :
f4
Affiche la liste de flux en cours.
@c "
Efface la liste en cours ou
ou
y®
appelle une nouvelle liste.
"%12/@
14 : Exemples supplémentaires 209
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
180000 &
Stocke le flux initial, FLUX(0).
I
"%12/@
0I
12/
Stocke zéro dans le FLUX(1)
puisque le montant est positif.
5I
"%12/@
Stocke 5 pour le NBRE DE
FOIS(1).
100000 &
Stocke le FLUX(2).
I
12/
5I
"%12/@
Stocke le FLUX(2) cinq fois.
Vous pouvez ignorer les
FLUX(3) et FLUX(4) qui sont
égaux à zéro.
eq
#8 "8#
/ 12
v8¥
0
Stocke le taux d'intérêt risqué
0/8
mensuel.
¦
#/.)8
Calcule VAN des flux négatifs.
s0
#/.)8
Stocke VAN dans le registre 0.
e
"%12/@
Revient au menu F-VAR.
@c "
"%12/@
Efface la liste.
0I
"%12/@
Stocke zéro dans le FLUX(0).
(Ignore les flux négatifs ; stocke
les flux positifs).
100000 I
5I
Stocke le FLUX(1) cinq fois.
"%12/@
0I
5I
0I
9I
Stocke zéro comme FLUX(2), 5
"%12/@
fois.
Stocke zéro comme FLUX(3), 9
"%12/@
fois.
200000I
I
Stocke le FLUX(4). 1 fois.
"%12/@
210 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
eq
#8 "8#
/ 12
v13
¥
) 0
Stocke le taux de
0/8
réinvestissement, mensuel.
¨
#/)8
Calcule VFN des flux positifs.
s1
#/)8
Stocke VFN dans le registre 1.
@c e
! + Passe au menu F.CST ; définit
12 périodes par an et le mode
Fin, le cas échéant.
20
/8
Stocke le nombre total de
@A f
2o
N
périodes d'investissement.
R !
!!/.)8 Rappelle la valeur actuelle des
flux négatifs et la stocke V.ACT.
R1+
#)"!/)8
Rappelle la valeur future des
flux positifs et la stocke V.FUT.
0
9
!/8
Stocke zéro dans le PMT(pas de
paiements).
7
0/8
Calcule le TRIM annuel.
Prix d'un contrat d'assurance
Le prix d'un contrat d'assurance, autre que les assurances-vie à terme, est
rarement apparent à première vue. Le prix doit comprendre non seulement les
paiements, mais aussi les intérêts qui auraient pu être obtenus sur la valeur
d'épargne du contrat.
L'équation suivante calcule le prix pour 1 000 € de protection par année de
contrat, ainsi que le taux d'intérêt sur la valeur d'épargne du contrat.
Pour calculer le prix, choisissez une valeur pour les intérêts par exemple, le
taux d'intérêt possible après impôts sur un bon d'épargne. Procédez de la
même façon pour calculer les intérêts, choisissez un prix de 1 000 € par an
pour une assurance alternative, par exemple, un contrat à terme à bas prix
d'une année renouvelable.
14 : Exemples supplémentaires 211
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Même les assurances les plus complexes, telles que les contrats avec un dépôt
minimum peuvent être analysées selon cette procédure. Utilisez les valeurs de
rachat de l'assurance par valeurs liquides et montant réels (après impôt) pour
les paiements et les dividendes.
Équation de l'application EQUA pour le prix d'un contrat d'assurance :
/11!-#2º1-0,2.#.#2,
18º1.#22
INS = prix pour 1 000 € de protection par an.
COTI = le montant de la cotisation annuelle.
LVAL = la valeur du contrat à la fin de la dernière année.
I% = le taux de rendement sous forme de pourcentage d'un compte
compte épargne.
VAL = la valeur du contrat à la fin de l'année en cours.
DIV = la valeur des dividendes pour une année.
NOMI = la valeur du contrat pour une année.
d'un
L'exemple suivant suppose que vous avez entré l'équation ci-dessous dans
l'application EQUA. Pour des instructions sur l'entrée des équations de
l'application EQUA, consultez « Solution de vos propres équations » en page
30.
Exemple : Contrat d'assurance. Vous désirez évaluer un contrat d'assurance
pour 50 000 €. La cotisation de 1010 € est due au début de chaque année et
les dividendes de 165 € sont reçus à la fin de l'année du contrat.
La valeur du contrat au début de son existence est de 3 302 € et de 4 014 € à
la fin de l'année du contrat. Vous pouvez percevoir 6 % sur un compte épargne.
Quel est le coût annuel pour 1 000 € de protection ?
Sélectionnez l'équation correcte dans l'application EQUA.
Touches :
Affichage :
Description :
q
Crée un menu.
1010
!
!/)8
Stocke la cotisation annuelle.
3302
#
#/)8
Stocke la valeur du contrat à la fin
de la dernière année.
212 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/4/3
6
0/8
¥
Stocke le taux d'intérêt de
référence.
#
4104
#/)8
Stocke la valeur du contrat à la fin
de l'année en cours.
Stocke les dividendes annuels.
s
#
165
50000
s
#/8
/)8
Stocke la valeur du contrat.
L'assurance vous coûte 675 € pour
/8
1 000 € de protection.
Vous devriez pouvoir acheter un contrat au taux de 3 € pour une valeur de 1
000 €. Calculez le taux de rendement de votre épargne.
Touches :
3
¥
Affichage :
Description :
/8
Stocke le prix de l'autre assurance.
0/8
Calcule le taux de rendement.
Référence : Joseph M. Belth, Life Insurance A Consumer’s Handbook, Indiana
University Press, 1973, p. 234.
Obligations
Exemple : Rendement à maturité et rendement et au Call. Le 16 mars 2003
vous considérez l'achat d'une obligation de 1 000 € émise le 1er janvier 2001.
Elle a un coupon semi-annuel de 10,5 % avec un calendrier 30/360 et arrive
à maturité le 1er janvier 2031. L'option est remboursable le 1er janvier 2006 à
110 (c.-à-d., 1 100 €). L'obligation se vend maintenant à 115,174 (c.-à-d.,
1 151,74 €). Déterminez le rendement à maturité et lors du rendement pour
cette obligation.
14 : Exemples supplémentaires 213
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Calculez d'abord le rendement à maturié :
Touches :
Affichage :
Description :
f5
©³
µe
Affiche le menu OBL..
Définit l'obligation semi-
+ !
annuelle avec un calendrier
30/360.
+ !
@c
Efface les variables, définit la
valeur de CALL égale à 100.
)/
Stocke la date du jour
++ comme date d'émission.
1,012031«
!/++
Stocke la date de maturité.
10,5
0/8
Stocke le taux de coupon.
3,162003ª
¬
s
115,174 ±
Stocke le prix. Affiche
%/8
uniquement deux décimales
mais en stocke trois.
!0/8
¯
Calcule le rendement à
maturité.
Calculez d'abord le rendement à la date de remboursement :
Touches :
Affichage :
Description :
s
!0/8
Revient au premier menu
OBL..
1,012006
«
!/++
Affecte la date de
remboursement comme
maturité.
110

/)
Stocke une valeur de
remboursement.
s¯
!0/
8
Calcule le rendement à la
valeur de call
(remboursement).
214 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Rachat d'effet
Un effet est une reconnaissance écrite d'une dette d'un certain montant
augmenté d'intérêts envers l'acheteur de l'effet. Les effets n'ont pas de coupons
périodiques, tous les intérêts sont payés à maturité. Les effets n'ont sont parfois
rachetés à une valeur inférieure à leur valeur nominale. Les équations suivantes
calculent les prix ou le rendement d'un effet racheté en dessous de sa valeur
nominale. La base du calendrier est réel/360.
Équations de l'application EQUA pour le rachat d'effet : Pour trouver le prix
en fonction du taux d'achat :
!(%/#.1!"%º#º& 1)(!(2÷2
Pour trouver le rendement en fonction du prix (ou le prix en fonction du
rendement) :
! ( ! / 1 # . % 2 ª%º,
& 1)(!(2
PRIX = le prix d'achat pour 100 € de nominal.
RENDT = le rendement sous forme de pourcentage annuel.
VR = le prix de remboursement pour 100 €.
TAUX = taux de rachat sous forme de pourcentage.
D.ACH = la date d'achat selon le format courant de la date.
MAT = la date de maturité selon le format courant de la date.
L'exemple suivant suppose que vous avez entré les équations EFFET dans
l'application EQUA. Pour des instructions sur l'entrée des équations de
l'application EQUA, consultez « Solution de vos propres équations » en page
30.
Prix et rendement d'un effet racheté. Quel est le prix et quel est le rendement
du bon de trésor US suivant : date d'achat le 14 octobre 2003 ; date de
maturité le 17 2004 ; taux de rachat de 8,7 % ? Supposons que le format soit
mois/jour/année.
14 : Exemples supplémentaires 215
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Sélectionnez l'équation EFFET:PRIX dans l'application EQUA.
Touches :
Affichage :
Description :
q
Crée un menu.
10.142003
Stocke les valeurs connues.
)/8
ª
3.172004 « !/8
!"%/8
8.7 !"%
100
#
#/8
±
%/8
Calcule le prix.
e] q
!(!/
Affiche l'équation
1#.%2
EFFET:RENDT puis son menu.
!/8
Calcule le rendement.
Statistiques
Moyenne mobile
Les moyennes mobiles sont souvent utiles pour la prédiction des tendances à
partir des données obtenues sur une période de temps. Dans les calculs de
moyenne mobile, le calculateur effectue une moyenne sur un nombre de points
spécifiés. Chaque fois qu'un nouveau point est saisi, le point le plus ancien est
éliminé. Tous les calculs utilisent le même nombre de points.
Équation de l'application EQUA pour les moyennes mobiles :
& / ; 1 ( % ( . - 2 ( ( ( ! 1 nom ( 2 2 ª 1(2
N = le nombre de valeurs pour chaque calcul de moyenne.
DERN = le numéro d'élément de la valeur la plus récente pour le calcul de la
moyenne.
216 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
nom = le nom de la liste STAT contenant les données pour le calcul de la
moyenne. Lorsque vous créez et nommez la liste STAT, veillez à ce que son
nom corresponde au nom dans l'équation de l'application EQUA.
L'exemple suivant suppose que vous avez entré les équations MOYM dans
l'application EQUA en utilisant VOL comme nom de la liste STAT. Pour des
instructions sur l'entrée des équations de l'application EQUA, consultez «
Solution de vos propres équations » en page 30.
Exemple : Moyenne mobile en fabrication. Calculez une moyenne mobile sur
trois mois pour le nombre d'unités fabriquées pendant la première moitié de
l'année. Les volumes de production sont les suivants :
Janvier
4400
Février
5360
Mars
2900
Avril
3670
Mai
4040
Juin
3200
Touches :
Affichage :
Description :
=
Affiche le menu STAT et la liste
en cours
Efface la liste en cours ou
@c " ou
y ®
appelle une nouvelle liste.
!12/@
4400 I
5360 I
Entre les données.
2900 I
3670 I
4040 I
3200 I
!1
2/@
!!/)
8
Nomme la liste VOL.
ex
VOL I
!1
2/@
es
(utilisez ] et [
le cas échéant)
q
Affichez l'équation MOYM.
Vérifiez que le nom est VOL.
Affiche le menu.
14 : Exemples supplémentaires 217
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
3
N
3d
&
4
Calcule la moyenne pour les
mois 1, 2, et 3.
Calcule la moyenne pour les
d
&/)
8
mois 2, 3, et 4.
Calcule la moyenne pour les
d
&
6
Stocke le nombre de points.
&/)8
&
5
/8
&/)8
mois 3, 4, et 5.
Calcule la moyenne pour les
d
&
&/)8
mois 4, 5, et 6.
Chi-carré ( χ2 )
Le χ2 est une mesure de l'ajustement enttre des données et une distribution.* Il
sert à vérifier si des fréquences observées diffèrent suffisamment des fréquences
attendues pour pouvoir rejeter l'hypothèse utilisée pour les fréquences attendues.
En d'autres termes, il vérifie si les différences entre les fréquences observées (Oi)
et les fréquences attendues (Ei) sont significatives ou si le résultat peut être
attribué au hasard. L'équation est la suivante :
n
χ2 = ∑
i =1
(Oi − Ei )2
Ei
Si l'ajustement est bon entre les fréquences observées et attendues, χ2 sera
faible. Si l'ajustement n'est pas bon, le χ2 sera élevé.
Équations de l'application EQUA pour des calculs χ2 :
Si la valeur attendue est une constante :
/;1(( ' 1QµP2((1!1QµP(2
.%2:,%2
Si les valeur attendues varient :
/;1(( ' 1QµP2((1!1QµP(2
.!1QµP(22:,!1QµP(2
*
Les statistiques peuvent être distribuées χ2 avec les degrés de liberté n−1 si n ou
certaines valeurs Ei sont élevés.
218 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
(Pour entrer le caractère Σ , appuyez sur
w o s z.)
CHI2 = la valeur χ2 finale pour vos données.
nom1 = le nom de la liste STAT contenant les valeurs observées.
nom2 = le nom de la liste STAT contenant les valeurs attendues.
EXP = si la valeur attendue est une constante.
Lorsque vous créez et nommez la ou les listes STAT, vérifiez que les noms
correspondent à un nom1 (et nom2, le cas échéant) dans l'application EQUA.
une fois ou deux (jusqu'à ce
Pour résoudre l'équation, appuyez sur que le message " " ) ) ) 2 s'affiche).
L'exemple suivant suppose que vous avez entré l'équation dans l'application
EQUA, en utilisant OBS comme nom1. Pour des instructions sur l'entrée des
équations de l'application EQUA, consultez « Solution de vos propres
équations » en page 30.
Exemple : Jets de dés. Pour déterminer si un dé est pipé, vous devez le jetez
120 fois et notez les observations suivantes. (La fréquence attendue est la
même pour chaque chiffre, 120 ÷ 6, ou 20.)
Face
1
2
3
4
5
6
Fréquence observée
25
17
15
23
24
16
Touches :
Affichage :
Description :
=
Affiche un menu STAT une
liste courante.
Efface la liste en cours ou
@c " ou
y®
appelle une nouvelle liste.
12/@
25 I
17 I
Entre les valeurs observées.
15 I
23 I
24 I
16 I
1
2/@
!!/8
14 : Exemples supplémentaires 219
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Nomme la liste OBS.
ex
OBS I
1
2/@
es
Affichez l'équation CHI.
Vérifiez que nom1 est OBS.
(utilisez [ et ]
le cas échéant)
q
Affiche le menu.
20
%/8
Stocke une valeur attendue.
/8
Calcule χ2.
ë
Le nombre de degrés de liberté est (n−1)=5. Consultez les tableaux statistiques
2
pour trouverχ avec un niveau significatif de 0,05 avec 5 degrés de liberté. Le
2
tableau indique que χ 0 , 05 ,5 =11.07. La valeur calculée (5,00) étant inférieure à
11,07, vous pouvez en conclure que pour un niveau de certitude de 0,05
(probabilité de 95 %), le dé n'est pas pipé.
220 14 : Exemples supplémentaires
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
A
Assistance, piles,
mémoire et maintenance
Demande d'aide pendant l'utilisation du calculateur
Hewlett-Packard s'est engagé à offrir un support régulier aux utilisateurs des
calculateurs HP. Vous pouvez obtenir des réponses à vos questions concernant
l'utilisation du calculateur en contactant le Service de support.
Nous vous recommandons de lire la section Réponses aux questions
fréquemment posées avant de nous contacter. Notre expérience dans le
domaine a prouvé que les questions des clients se recoupaient.
Réponses aux questions fréquemment posées
Q : Je ne suis pas sûr(e) si le calculateur fonctionne correctement ou si je
procède correctement. Comment puis-je le déterminer ?
R : Consultez la page 230, qui décrit le diagnostique automatique.
Q : Les opérateurs arithmétiques ne fonctionnent, comme je m'y attendais.
J'appuie sur 12 + 3 = et j'obtiens 3,00.
R : Il se peut que vous vous trouviez dans un mode incorrect. Appuyez sur
@> ` pour choisir le mode de saisie algébrique.
Q : Mes nombres contiennent des points au lieu des virgules décimales.
Comment puis-je restaurer les virgules ?
R : Appuyez sur D ..
A : Assistance, piles, mémoire et maintenance 221
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Q : Comment modifier le nombre de décimales à l'affichage du calculateur ?
R : La procédure de chagement du symbole décimal est présentée en page 34.
Q : Comment effacer complètement ou partiellement la mémoire ?
R : C efface la ligne de calcul. @c efface les listes de données ou
les variables accessibles depuis le menu courant. La procédure d'effacement de
la mémoire est présentée dans la section « Effacement de la mémoire
permanente » en page 228.
Q : Pourquoi l'application F.CST donne-t-elle des résultats erronés ?
R : Veillez à entrer une valeur pour les cinq variables F.CST, même si cette
valeur est nulle (V.FUT par exemple, est nul pour les prêts sans paiement
libératoire). L'effacement des variables avant de commencer le calcul
(@c ) a le même effet. Vérifiez le mode de paiement (les hypothèques et
les prêts utilisent généralement le mode Fin) et spécifiez le nombre de
paiements par an ( { ). Vérifiez en outre que tous les montants payés
sont négatifs (voir la convention des signes de flux).
Q : Puis-je accéder aux fonctions du menu F.CST à partir de l'application
EQUA ?
R : Non. Vous pouvez toutefois obtenir les mêmes fonction en copiant les
formules financières appropriées dans l'application EQUA. Les formules sont
répertoriées à partir de la page 167.
Q : Puis-je accéder aux données stockées dans mes listes F.CST et STAT à partir
de l'application EQUA ?
R : Oui. Consultez la section « Accès aux listes F.VAR et STAT à partir de
l'application EQUA » en page 176.
Q : Comment dois-je indiquer une multiplication dans une équation entrée dans
l'application EQUA ?
R : Utilisez la touche de multiplication (*). Vous ne pouvez pas utiliser la lettre
X dans le menu ALPHA.
Q : Que signifie un « E » dans un nombre (par ex, 2.51E−13) ?
R : Exposant de dix (par ex, 2,51 x 10−13). Consultez la section « Notation
scientifique » en page 47.
222 A : Assistance, piles, mémoire et maintenance
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Q : Le calculateur affiche le message " ! ) Que
dois-je faire ?
R : Consultez la section « Gestion de la mémoire du calculateur » en page
226 pour les instructions permettant de libérer de la mémoire.
clignote. Pourquoi ?
Q : Le calculateur fonctionne lentement et le témoin
A: Le calculateur affiche en mode d'impression automatique. Appuyez sur
@p k e pour désactiver le mode.
Q : Comment puis-je changer le signe d'un nombre dans une liste sans entrer à
nouveau le nombre ?
R : Appuyez sur R I & I.
Q : L'avertisseur sonore ne fonctionne pas.
R : Vérifiez le mode d'avertisseur sonore en appuyant sur @>
Voir également la page 36.
].
Q : Les messages et les libellés de menu à l'affichage ne sont pas en français.
Comment puis-je les afficher en français ?
R : Les modèles de hp 17bII+ vendus en dehors des États-Unis sont dotés d'un
menu permettant de sélectionner la langue utilisée pour les messages et les
libellés. Pour sélectionner la langue française, appuyez sur @> ¦
e.
Alimentation et piles
Le calculateur est livré avec deux piles au lithium à 3 V.
Lorsque vous remplacez les piles, n'utilisez que des piles neuves. Les piles
doivent être remplacées en même temps.
N'utilisez pas de piles rechargeables.
A : Assistance, piles, mémoire et maintenance 223
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Témoin de faible charge
Lorsque le témoin de faible charge (
) s'allume, le calculateur peut
continuer à fonctionner normalement pendant plusieurs heures. Si vous éteignez
le calculateur, le contenu de la mémoire permanente sera préservé pendant
environ deux semaines. Pour économiser les piles, l'impression est désactivée
lorsque le témoin de faible charge est allumé. L'impression peut être
interrompue lorsque les piles se déchargent . Le calculateur peut détecter le
manque de charge avant que le témoin ne soit allumé.
Si vous continuez à utiliser le calculateur après l'apparition du témoin, la
charge peut baisser au point où la calculateur éteint l'affichage et désactive le
clavier de façon à préserver les données stockées. Vous devez remplacer les
piles du calculateur par des piles neuves avant de pouvoir le rallumer. Quand
vous allumez la calculatrice après avoir installé des piles neuves, la calculatrice
retourne à l’affichage précédent si vos données stockées sont intactes. Si les
données ont été perdues, la calculatrice affiche !". Reportezvous à la page 18 pour les informations sur le paramétrage de langue. Après
avoir sélectionné une langue, l’affichage indiquera ". Le fait
d’appuyer sur une touche effacera ce message de l’affichage. Dans les deux
cas, il se peut que l'horloge soit incorrecte.
Installation des piles
Après avoir enlevé les piles de leur compartiment, vous disposez de 30
secondes pour les remplacer et éviter de perdre le contenu de la mémoire
permanente.
Pour installer les piles :
1. Placez deux piles CR2032 neuves à portée de main. Tenez les piles par les
coins. Ne touchez pas les contacts. Nettoyez les piles avec un tissu propre,
non pelucheux pour enlever toute impureté et huile
2. Vérifiez que le calculateur est éteint. Ne rappuyez pas sur C avant
d'avoir terminé toute la procédure de remplacement des piles. Le
remplacement des piles lorsque le calculateur est allumé peut
provoquer l'effacement du contenu de la mémoire permanente. Si vous
avez fixé des rendez-vous, vérifiez qu'ils n'arrivent pas à échéances pendant
le remplacement des piles.
224 A : Assistance, piles, mémoire et maintenance
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/4/3
3. Retournez le calculateur et retirez le volet du compartiment des piles.
4. N'enlevez jamais deux anciennes piles en même temps pour éviter de
perdre la mémoire permanente. Enlevez une pile à la fois. Insérez une pile
neuve en prenant soin de l'orienter avec le signe plus (+) vers l'extérieur.
Danger
N'endommagez pas, ne percez pas ou ne jetez pas les piles
dans le feu. Elles peuvent exploser en émettant des produits
chimiques dangereux.
5. Enlevez l'autre pile ancienne et insérez une pile neuve (étape 4) en prenant
soin de l'orienter avec le signe plus (+) vers l'extérieur.
6. Replacez le volet du compartiment de la pile.
7. Appuyez dessus pour bien le fermer.
Remettez le calculateur en marche. S'il ne fonctionne pas, vous avez peut-être
pris trop de temps pour remplacer les piles ou vous avez peut-être allumé le
calculateur alors que les piles étaient retirées. Enlevez à nouveau les piles et
appuyez légèrement pendant quelques secondes sur les contacts dans le
calculateur. Remettez les piles dans le calculateur et mettez ce dernier en
marche. Le message suivant s'affiche !")
A : Assistance, piles, mémoire et maintenance 225
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Gestion de la mémoire du calculateur
Le calculateur possède environ 30.740 unités (soit octets) de mémoire
disponible. (Cette mémoire est différente de la mémoire système qui contient
des informations non effaçables et avec laquelle le calculateur est fabriqué).
Le calculateur affiche " ! si vous essayez
d'exécuter une opération qui utilise plus de mémoire disponible. Si le message
s'affiche :
1. Terminez tout calcul arithmétique en cours sur la ligne de calcul (appuyez sur
= ou sur C). Ceci libère la mémoire utilisée pour stocker les nombres et
les opérateurs.
2. Pour réduire la quantité de mémoire utilisée, vous pouvez en outre :
Affecter des noms plus courts à vos listes STAT et F.VAR (voir page 98), et
effacer toute liste dont vous n'avez plus besoin (voir page 99).
„
Raccourcir ou supprimer tous les messages associés à des rendez-vous
(voir page 144).
„
Supprimer toutes les variables de l'application EQUA » (voir page 162).
226 A : Assistance, piles, mémoire et maintenance
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Réinitialisation du calculateur
Si le calculateur ne répond pas aux séquences de touches ou se comporte
anormalement, vous pouvez essayer de le réinitialiser. La réinitialisation du
calculateur arrête le calcul en cours, efface la ligne de calcul et active l'affiche
PRINCIPAL . Les données stockées restent intactes.
Pour réinitialiser le calculateur, maintenez la touche C enfoncée tout en
appuyant sur la troisième touche à partir de la gauche. Répétez si nécessaire.
Le calculateur affiche                       pour confirmer que la
réinitialisation a eu lieu.
Une réinitialisation du calculateur peut se produire si vous le faites tomber ou si
l'alimentation est interrompue.
Si le calculateur ne répond pas aux séquences de touches, procédez comme
suit,utilisez un objet mince et pointu pour appuyer sur l'orifice de réinitialisation
situé près du compartiment de la pile.
Danger
N'appuyez jamais sur le trou de réinitialisation deux fois de
suite en une seconde sinon vous perdrez les données en
mémoire.
La réinitialisation du calculateur arrête le calcul en cours, efface la ligne de
calcul et active l'affiche PRINCIPAL . Les données stockées restent intactes. Sauf
dans les conditions suivantes : impression avec double interligne désactivée,
impression automatique désactivée, imprimante sans adaptateur c.a. et
avertisseur sonore actif.
A : Assistance, piles, mémoire et maintenance 227
File name : F_print_MP03_050413-PRINT.doc
Print data : 2005/4/20
Effacement de la mémoire permanente
L'effacement de la mémoire permanente est une autre façon de libérer de la
mémoire et vous permettre de l'utiliser pour d'autres tâches. Certains
paramètres du calculateur sont en outre définis par défaut.
„ Efface la ligne de calcul et le pile de résultats.
„ Supprimer toutes les variables de l'application EQUA et leurs variables et
efface les autres variables dans les menus.
„ Efface les listes F.CST et STAT et leurs noms.
„ Efface tous les rendez-vous.
„ Renvoie les devises en dollar US et en Euro avec le taux égal à 1 0000.
„ Les conditions suivantes sont définies :
Pour la langue anglaise :
Date mois/jour/année, horloge sur 12 heures, 2 positions décimales,
impression avec double interligne désactivée, impression automatique
désactivée, imprimante sans adaptateur ca et avertisseur sonore actif.
Pour les autres langues :
Date jour/mois/année, horloge sur 24 heures, 2 positions décimales,
impression avec double interligne désactivée, impression automatique
désactivée, imprimante sans adaptateur ca et avertisseur sonore actif.
„ Conserve le mode sélectionné
− ALG ou RPN.
− Point (.) ou virgule (,) de décimale.
L'effacement de la mémoire permanente n'affecte ni l'heure, ni la date, et ni la
langue sélectionnée.
Pour effacer la mémoire permanente, appuyez sur C, et maintenez la
touche enfoncée, la touche la plus à gauche du menu et la touche la plus à
droite. (Appuyez simultanément sur trois touches). Lorsque vous relâchez les
touches, le calculateur affiche le message " )
228 A : Assistance, piles, mémoire et maintenance
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/4/5
La mémoire permanente peut être effacée si vous faites tomber le calculateur ou
si l'alimentation est interrompue.
Précision de l'horloge
L'horloge du système est réglée par un cristal de quartz qui n'accuse de retard
que d'une minute et demie par mois dans des conditions normales. La
température, les chocs, l'humidité et le vieillissement affectent la précision
fournie par le cristal. La précision maximale est obtenue à une température de
25 °C.
Environnement
Pour maintenir le bon fonctionnement du calculateur, les limites de température
et d'humidité suivantes doivent être respectées :
„ Température de fonctionnement : 0 à 45°C.
„ Température de stockage : −20 à 65 °C.
„ Humidité de fonctionnement et de stockage : humidité relative 90 % à 40°C
maximum.
Votre calculateur doit-il être envoyé au service
après-vente
Suivez la procédure ci-dessous pour déterminer si votre calculateur a besoin de
réparation. Si la procédure confirme que le calculateur ne fonctionne pas
correctement, voir la section Informations en page 234.
„ Si le calculateur ne peut pas être allumé :
1.
Essayez de réinitialiser le calculateur (voir page 227.)
2.
Si le calculateur ne répond pas à la réinitialisation, remplacez les piles
(voir page 224). Si vous venez de remplacer les piles, voir page 226.
A : Assistance, piles, mémoire et maintenance 229
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Si aucune de ces étapes ne résout le problème, le calculateur doit être
réparé.
„ Si le calculateur ne répond pas aux séquences de frappes :
1.
Essayez de réinitialiser le calculateur (voir page 227.)
2.
Si le calculateur ne répond pas à la réinitialisation, remplacez les piles
(voir page (voir page 228). Ce remplacement de pile effacera toutes les
informations que vous avez stockées.
Si aucune de ces étapes ne résout le problème, le calculateur doit être
réparé.
„ Si le calculateur répond aux séquences de frappes mais que vous
soupçonniez un mauvais fonctionnement :
1.
Exécutez le test automatique (voir ci-dessous). Si le calculateur ne passe
pas le test, il a besoin de réparation.
2.
Si le calculateur passe le test automatique, vous avez sans doute fait une
erreur de manipulation. Relisez la partie du manuel portant sur le type
de calcul effectuez et consultez « Réponses aux questions fréquemment
posées » en page 221.
3.
Contactez le Service de support du calculateur.
Vérification du fonctionnement du calculateur :
Test automatique
Si l'affichage se met sous tension mais que le calculateur semble ne pas
fonctionner correctement, exécutez le test automatique. Le test est exécuté de
façon continue jusqu'à ce que vous l'arrêtiez.
Pour exécuter le test automatique :
1. Mettez le calculateur en marche.
230 A : Assistance, piles, mémoire et maintenance
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
2. Si vous avez une imprimante à infrarouge optionnelle, mettez-la sous tension.
Certaines informationes peuvent également être imprimées lors de l'exécution
du test.
3. Dans la mesure du possible, revenez au menu PRINCIPAL en appuyant sur
@A.
4. Pour lancer le test automatique, maintenez la touche C enfoncée tout en
appuyant sur la cinquième touche à partir de la gauche. Une fois le test
automatique lancé, n'appuyez sur aucune touche avant que vous soyez prêt
à arrêter le test.
5. Pendant le test, le calculateur déclenche périodiquement l'avertisseur sonore
et affiche divers motifs et caractères. Le calculateur affiche un des deux
messages suivants à la fin de chacun des cycles de test :
„
„
Si le calculateur passe le test automatique, il affiche - )
Si le calculateur affiche suivi d'un nombre à cinq chiffres, le
calculateur a besoin de réparation.
6. Pour arrêter le test automatique, maintenez la touche C enfoncée tout en
appuyant sur la troisième touche à partir de la gauche. Le calculateur affiche
" ! " ' ) Si vous appuyez sur une autre
touche, le test s'arrête et le calculateur affiche le message suivant . Ce
message s'affiche lorsque vous appuyez sur une touche erronée mais cela ne
signifie pas que le calculateur a besoin de réparation.
7. Si le calculateur échoue le test automatique, répétez les étapes de 4 à 6
pour vérifier les résultats. Si vous n'avez pas d'imprimante, prenez note des
messages affichés à l'étape 5.
Garantie
hp 17bII+ Calculatrice financière; période de garantie: 12 mois
1.
HP garantit à l'utilisateur final le matériel, les accessoires et les
fournitures contre tout vice de matière et de main-d'œuvre à compter de
la date d'achat et pendant la période susmentionnée. Si HP est informé
de ces défauts pendant la période couverte par la garantie, HP
s'engage, à son option, de réparer ou remplacer les produits qui ont
été prouvés défectueux. Les produits utilisés pour le remplacement
peuvent être neufs soit réusinés.
A : Assistance, piles, mémoire et maintenance 231
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
2.
HP garantit à l'utilisateur que le logiciel HP exécutera correctement ses
instruction de programmation après la date d'achat pendant la période
spécifiée sans défaut de matière et de main-d'œuvre s'il est
correctement installé et utilisé. Si HP est informé de ces défauts pendant
la période couverte par la garantie, HP s'engage à remplacer le
support logiciel qui n'exécute pas les instructions de programmation en
raison de défauts.
3.
HP ne garantit pas que le fonctionnement des produits HP est sans
interruption et dépourvu d'erreur. Si HP n'est pas en mesure, dans des
délais raisonnables, de réparer ou remplacer un produit pour qu'il soit
tel que garanti, vous êtes en droit d'exiger le remboursement du prix
d'achat sur retour prompt du produit.
4.
Les produits HP peuvent contenir des pièces réusinées équivalentes à
des pièces neuves du point de vue de la performance ou peuvent avoir
fait l'objet d'une utilisation accessoire.
5.
La garantie ne couvre pas les défauts résultant de (a) maintenance ou
étalonnage incorrect, (b) logiciel, interface, pièces ou fournitures non
fournies par HP, (c) modification non autorisée ou mauvais emploi, (d)
exploitation hors des spécifications environnementales publiées pour le
produit ou (e) maintenance ou préparation incorrecte du site.
6.
HP N'OFFRE AUCUNE AUTRE GARANTIE EXPRESSE OU
CONDITIONNELLE QUE CE SOIT PAR ÉCRIT OU ORALEMENT.
CONFORMÉMENT À LA RÉGLEMENTATION LOCALE, TOUTE
GARANTIE
IMPLICITE
OU
CONDITIONNELLE
DE
COMMERCIALISATION, QUALITÉ SATISFAISANTE OU ADAPTABILITÉ
POUR UN OBJECTIF PARTICULIER EST LIMITÉ À LA DURÉE DE LA
GARANTIE EXPRESSE STIPULÉE DANS LA PRÉSENTE. Certains pays,
états ou provinces n'autorisent pas de limite de durée d'une garantie
implicite, dans ce cas, les limites ou exclusions susmentionnées peuvent
ne pas vous concerner. Cette garantie vous confère des droits légaux
spécifiques et vous pouvez bénéficier d'autres droits qui varient d'un
pays à l'autre, d'un état à l'autre et d'une province à l'autre.
7.
CONFORMÉMENT À LA RÉGLEMENTATION LOCALE, TOUTE
SOLUTION STIPULÉE DANS LA PRÉSENTE GARANTIE REPRÉSENTE
VOTRE SEUL ET UNIQUE RECOURS. À D'INDICATION CONTRAIRE
SUSMENTIONNÉE, NI HP NI SES FOURNISSEURS NE PEUVENT ÊTRE
TENUS RESPONSABLE DE LA PERTE DE DONNÉES OU DE
DOMMAGES DIRECTS, SPÉCIAUX, ACCESSOIRES, INDIRECTS (Y
COMPRIS LA PERTE DE REVENUS OU DE DONNÉES) OU AUTRES
DOMMAGES, QUE CE SOIT SOUS FORME DE CONTRAT,
232 A : Assistance, piles, mémoire et maintenance
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
RESPONSABILITÉ EXTRACONTRACTUELLE OU AUTRES. Certains pays,
états ou provinces n'autorisent pas l'exclusion ou la limite de
dommages accessoires ou indirects, dans ce cas, les limites ou
exclusions susmentionnées peuvent ne pas vous concerner.
8.
Les seules garanties offertes pour les produits et les services HP sont
stipulées dans la garantie expresse jointe aux produits et services sus
mentionnés. Aucune partie des présentes ne doit être interprétée
comme constituant une garantie additionnelle. HP ne peut en aucun
cas être tenu responsable des erreurs techniques ou éditoriales qui
pourraient figurer dans les présentes.
POUR TOUTE TRANSACTION AVEC LA CLIENTÈLE EN AUSTRALIE ET NOUVELLE
ZÉLANDE : LES TERMES CONTENUS DANS LA PRESSENTE GARANTIE, À MOINS
D'INDICATION CONTRAIRE, ET CONFORMÉMENT À LA RÉGLEMENTATION
LOCALE, N'EXCLUENT PAS, NE RESTREIGNENT PAS NI NE MODIFIENT, ET SONT
EN SUS DE, LES DROITS STATUTAIRES OBL.ATOIRES APPLICABLES À LA VENTE
DE CE PRODUIT À LA CLIENTÈLE.
DÉCLARATION SPÉCIALE: Ce manuel s'applique SEULEMENT à 17bii+ avec un
numéro de série CNA41200001 et supérieur. Vous pouvez vous reporter au
numéro de série qui est inscrit au bas de votre calculatrice.
A : Assistance, piles, mémoire et maintenance 233
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/4/3
Informations
Europe
Pays
Téléphone
Autriche
+43-1-3602771203
Belgique
+32-2-7126219
Danemark
+45-8-2332844
Pays de l'Europe de l'Est +420-5-41422523
Finlande
+35-89640009
France
+33-1-49939006
Allemagne
+49-69-95307103
Grèce
+420-5-41422523
Hollande
+31-2-06545301
Italie
+39-02-75419782
Norvège
+47-63849309
Portugal
+351-229570200
Spain
+34-915-642095
Suède
+46-851992065
Suisse
+41-1-4395358 (Allemande)
+41-22-8278780 (Française)
+39-02-75419782 (Italienne)
Turquie
+420-5-41422523
Royaume Uni
+44-207-4580161
République Tchèque
+420-5-41422523
Afrique du Sud
+27-11-2376200
Luxembourg
+32-2-7126219
Autres pays européens +420-5-41422523
Asie et
Pacifique
Pays
Téléphone
Australie
Singapour
+61-3-9841-5211
+61-3-9841-5211
234 A : Assistance, piles, mémoire et maintenance
File name : F_print_MP03_050426-PRINT.doc
Print data : 2005/4/27
Amérique L. Pays
Argentine
Brésil
Mexique
Venezuela
Chyle
Colombie
Pérou
Amérique Centrale et
Caraïbe
Guatemala
Puerto Rico
Costa Rica
Amérique du N. Pays
États-Unis
Canada
Téléphone
0-810-555-5520
Sao Paulo3747-7799;
RDP0-800-1577751
Mexico 5258-9922;
RDP 01-800-472-6684
0800-4746-8368
800-360999
9-800-114726
0-800-10111
1-800-711-2884
1-800-999-5105
1-877-232-0589
0-800-011-0524
Téléphone
1800-HP INVENT
(905)206-4663 or
800-HP INVENT
RDP=Reste du pays
Veuillez vous connecter au site Web http://www.hp.com pour obtenir
l’information la plus récente de support et services.
A : Assistance, piles, mémoire et maintenance 235
File name : F_print_MP03_050426-PRINT.doc
Print data : 2005/4/27
Information sur la réglementation
Cette section porte sur les informations relatives à la conformité du calculateur
financier hp 17bII+ à la réglementation de certaines régions. Toute
modification du calculateur qui n'aurait pas été expressément approuvée par
Hewlett-Packard risque d'annuler le privilège d'exploitation du 17bII+ dans
lesdites régions.
USA
This calculator generates, uses, and can radiate radio frequency energy and
may interfere with radio and television reception. The calculator complies with
the limits for a Class B digital device, pursuant to Part 15 of the FCC Rules.
These limits are designed to provide reasonable protection against harmful
interference in a residential installation.
However, there is no guarantee that interference will not occur in a particular
installation. In the unlikely event that there is interference to radio or television
reception(which can be determined by turning the calculator off and on), the
user is encouraged to try to correct the interference by one or more of the
following measures:
„ Reorient or relocate the receiving antenna.
„ Relocate the calculator, with respect to the receiver.
Canada
This Class B digital apparatus complies with Canadian ICES-003.
Cet appareil numerique de la classe B est conforme a la norme NMB-003 du
Canada.
Japan
236 A : Assistance, piles, mémoire et maintenance
File name : F_print_MP03_050426-PRINT.doc
Print data : 2005/4/27
Élimination des appareils mis au rebut par les ménages dans l'Union
européenne
Le symbole apposé sur ce produit ou sur son emballage
indique que ce produit ne doit pas être jeté avec les déchets
ménagers ordinaires. Il est de votre responsabilité de mettre
au rebut vos appareils en les déposant dans les centres de
collecte publique désignés pour le recyclage des équipements
électriques et électroniques. La collecte et le recyclage de vos
appareils mis au rebut indépendamment du reste des déchets contribue à la
préservation des ressources naturelles et garantit que ces appareils seront
recyclés dans le respect de la santé humaine et de l'environnement. Pour
obtenir plus d'informations sur les centres de collecte et de recyclage des
appareils mis au rebut, veuillez contacter les autorités locales de votre région,
les services de collecte des ordures ménagères ou le magasin dans lequel vous
avez acheté ce produit.
Déclaration du bruit
Selon l'emplacement de l'utilisateur dans des conditions de fonctionnement
normales (conformément à ISO 7779) : LpA < 70dB.
A : Assistance, piles, mémoire et maintenance 237
File name : F_print_MP03_050426-PRINT.doc
Print data : 2005/4/27
B
Détails sur les calculs
Calculs de TRI%
Le calculateur déterminer TRI% pour une série de flux en utilisant des formules
mathématiques qui « recherchent » la réponse. Le processus calcule une
solution en faisant une estimation puis en utilisant celle-ci pour effectuer un autre
calcul, qui s'appelle le processus itératif.
Dans la plupart des cas, le calculateur trouve le résultat souhaité puisqu'il n'y a
généralement qu'une solution au calcul. Toutefois, le calcul TRI% de certains
jeux de flux est plus complexe. Certains problèmes ont plusieurs solutions
mathématiques ou n'en ont aucune. Dans ce cas, le calculateur affiche un
message pour vous aider à interpréter le résultat.
Résultats possibles du calcul de TRI%
Vous trouverez ci-dessous des résultats possibles d'un calcul TRI% pour lequel
vous n'avez pas stocké d'estimation.
„ Cas 1 : Le calculateur affiche une réponse positive. C'est la seule réponse
positive. Toutefois, une ou plusieurs réponses négatives peuvent exister.
„ Cas 2 : Le calculateur trouve une réponse négative mais une solution positive
unique existe aussi. Il affiche :
!05 % !9 !'
!! 9 < != 1!02
Pour afficher la réponse négative, appuyez sur <. Pour chercher la réponse
positive, vous devez entrer une estimation. (Voir la section « Stockage d'une
estimation pour TRI% » ci-dessous). Il peut également y avoir d'autres
réponses négatives.
238 B : Détails sur les calculs
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
„ Cas 3 : Le calculateur affiche une réponse négative sans message. C'est la
seule réponse.
„ Cas 4 : Le calculateur affiche le message :
" +
)!'
!! 9 < != 1!02
Le calcul est très complexe. Il peut y avoir plusieurs réponses positives ou
négatives, ou pas de solution. Pour continuer le calcul, vous devez entrer une
estimation.
„ Cas 5 : Le calculateur affiche " ! Il n'y a pas de solution. Cette situation peut résulter d'une erreur dans
l'entrée des flux. Une des erreurs les plus courantes est un signe de flux
erroné. Une série de flux valide doit comporter au moins un flux positif et un
flux négatif.
Interruption et relance du calcul TRI%
La recherche de TRI% est relativement longue. Vous pouvez interrompre le
calcul en appuyant sur une touche quelconque. Le calculateur affiche
l'estimation en cours pour le TRI% Vous pouvez reprendre le calcul en :
„ appuyant sur s ¤ alors que l'estimation est affichée dans la ligne
de calcul. Cette opération permet de reprendre le calcul là où vous l'avez
laissé.
„ stockant une estimation pour TRI% tel qu'indiqué ci-dessous.
Stockage d'une estimation pour TRI%
Pour entrer une estimation, saisissez une estimation de TRI% et appuyez ensuite
sur s ¤.
Vous pouvez entrer une estimation de TRI% aux moments suivants :
„ Avant de commencer le calcul. Ceci permet de réduire la durée du calcul
d'une réponse.
„ Après avoir arrêté le calcul.
B : Détails sur les calculs 239
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
„ Lorsque le calculateur a interrompu le calcul suite à un des cas présentés cidessus. Pour les cas 3 et 5, toutefois, aucune autre solution ne peut être
trouvée.
Lors du calcul de TRI% avec une estimation, le calculateur affiche l'estimation en
cours de TRI% et la valeur calculée de VAN pour chaque itération. Le calcul
s'arrête lorsque le calculateur trouve une réponse. Toutefois, il peut y avoir
d'autres réponses positives ou négatives, ou pas de solution. Vous pouvez
continuer à chercher les autres solutions en interrompant le calculateur et en
entrant une estimation différente.
Une des méthodes permettatn d'obtenir une bonne estimation de TRI% consiste
à calculer VAN pour divers taux d'intérêt (I%). La vlauer TRI% étant le taux
d'intérêt pour lequel VAN est égal à zéro, la meilleure estimation est le taux
d'intérêt qui donne la valeur de VAN la plus proche de zéro.
Pour trouver une bonne estimation de TRI%, entrez une estimation de TRI% et
appuyez sur ¥ puis sur ¦ pour calculer VAN pour cette valeur.
Répétez le calcul de VAN pour plusieurs valeurs de I% et étudiez les tendances
dans les résultats. Choisissez comme estimation de TRI%, la valeur de I% qui
donne le VAN le plus proche de zéro.
Calculs avec l'application EQUA
Comme indiqué dans le chapitre 12, l'application EQUA utilise deux méthodes
pour trouver des solutions selon la complexité de l'équation : directe et itérative
(indirecte). Une bonne compréhension du fonctionnement de l'application
EQUA vous aidera à en optimiser l'exploitation.
Solutions directes
Lorsque vous commencez un calcul (en appuyant sur une touche du menu),
l'application EQUA essaie de trouver une solution directe en « isolant » la
variable cherchée (l'inconnue). L'isolation d'une variable nécessite le
réarrangement de l'équation de telle façon que l'inconnue se retrouve seule à
gauche du signe égal. À titre d'exemple, supposons que vous entrez l'équation :
240 B : Détails sur les calculs
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
PROFIT = PRIX−COUST
Si vous avez stocké les valeurs pour PROFIT et PRIX, appuyez sur Ð pour
indiquer à l'application EQUA qu'elle doit réarranger l'équation de façon
interne pour calculer COUT (COUT étant l'inconnue) :
COUT = PRIX − PROFIT
Les réponses calculées de cette façon sont des solutions directes.
Pour certaines équations, l'inconnue peut être isolée mais l'application ne peut
pas calculer de réponse à partir des valeurs stockées. Le calculateur affiche
ensuite : " ! ! " # À titre d'exemple, supposons que vous entrez une équation :
SURF=LxW
et si vous indiquez les valeurs de SURF et de W, l'application EQUA réarrange
l'équation sous la forme :
L=SURF÷W
de façon à calculer L. Toutefois, si vous entrez la valeur zéro pour W,
l'application EQUA ne peut pas trouver de réponse puisque les divisions par
zéro ne sont pas disponibles.
L'application EQUA peut isoler l'inconnue si l'équation satisfait aux conditions
suivantes :
„ L'inconnue n'apparaît qu'une fois dans l'équation.*
„ Les seules fonction dans lesquelles l'inconnue apparaît sont ALOG, DATE,
DDAYS (calendrier réel uniquement), EXP, EXPM1, IF (dans les expressions
algébriques uniquement), INV, LN, LNP1, LOG, S, SQ, et SQRT.
„ Les seuls opérateurs traitant l'inconnue sont +, −,x, ÷ , et ^ (puissance). Si
vous cherchez une variable à une puissance positive (par ex, A ^ 2=4), il
peut y avoir plusieurs solutions. Toutefois, si l'application EQUA peut isoler
* Exceptions : (1) Les occurences de l'inconnue comme argument de la fonction S sont
ignorées. (2) L'inconnue peut apparaître deux fois dans une fonction IF : une fois dans
chaque expression algébrique, then et une fois dans l'expression else.
B : Détails sur les calculs 241
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
l'inconnue, elle trouvera une des solutions en utilisant la racine positive. À
titre d'exemple, l'application EQUA réarrange A ^ 2 =4 en A= 4 et
calcule la réponse+2.*
„ L'inconnue n'apparaît pas en exposant.
Solutions itératives
Lorsque l'application EQUA n'est pas en mesure d'isoler l'inconnue, elle ne
peut pas trouver de solution directe. Dans ce cas, l'application EQUA cherche
une solution de façon itérative.†
Au cours de ses recherches itératives, l'application EQUA cherche une valeur
qui rende le membre gauche égal au membre droit. Pour ce faire, l'application
EQUA commence avec deux estimations initiales de la réponse, appelées
estimation 1 et estimation 2. Elle calcule ensuite les valeurs des membres de
gauche et de droite de l'équation (GAUCHE et DROITE) puis la valeur de
GAUCHE moins DROITE (GAUCHE - DROITE). Elle effectue ensuite le même
calcul pour l'estimation 2. Si aucune des deux valeurs GAUCHE - DROITE n'est
nulle, l'application EQUA analyse les résultats et produit deux nouvelles valeurs
qu'elle estime plus proches de la réponse. En répétant ce processus plusieurs
fois, l'application EQUA se rapproche de la réponse. Pendant cette recherche,
le calculateur affiche les deux estimations en cours et le signe de (GAUCHE DROITE) pour chaque estimation, comme indiqué ci-après.
* Une équation peut être réécrite de telle façon que l'application EQUAT trouve la racine
négative. A titre d'exemple, si if A ^ 2=4 est réécrit sous forme de (–A) ^ 2=4,
l'application EQUAT réarrange l'équation sous forme A=– 4 et calcule la solution –2.
† La capacité de l'application EQUAT a trouvé une solution de façon itérative peut
souvent être améliorée en réécrivant l'équation de telle façon que l'inconnue
n'apparaisse pas comme diviseur. À titre d'exemple, l'application EQUAT peut trouver
plus facilement A si l'équation 1 ÷ (A ^ 2–A)=B est réécrite sous la forme (A ^ 2–A) ×
B=1.
242 B : Détails sur les calculs
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Signe de GAUCHE−DROITE pour chaque estimation
La précision des calculateurs étant une grandeur finie (le hp 17bII+ se sert de
12 chiffres dans ses calculs), l'application EQUA peut, dans certains cas, se
trouver dans l'impossibilité de calculer une estimation pour laquelle GAUCHE DROITE vaut exactement zéro. Toutefois, l'application EQUA est capable de
distinguer les situations dans lesquelles l'estimation en cours pourrait être une
solution et celles où aucune solution n'est trouvée.
La recherche itérative d'une solution prend parfois plusieurs minutes. (Vous
pouvez interrompre la recherche à n'importe quel moment en appuyant sur @ )
Il existe quatre répponses possibles :
„ Cas 1 : Le calculateur affiche une réponse. Celle-ci est très probablement une
solution pour l'inconnue.
Il existe deux situations au cours desquelles l'application EQUA donne une
réponse comme le cas 1 :
„
Cas 1a : GAUCHE−DROITE vaut exactement zéro.
„
Cas 1b : GAUCHE−DROITE n'est nul pour aucune des deux estimations.
Toutefois, l'application EQUA a trouvé deux estimations qui ne peuvent
pas se rapprocher. (Les nombres qui se trouvent aussi proches que
possible l'un de l'autre sont appelés voisins). De plus,
GAUCHE−DROITE est une valeur positive pour l'une des estimations et
négative pour l'autre.
B : Détails sur les calculs 243
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour savoir si GAUCHE − DROITE vaut exactement zéro, appuyez sur la
touche du menu pour l'inconnue Si GAUCHE − DROITE n'est pas égal à
zéro, le calculateur affiche les valeurs GAUCHE et DROITE.
L'équation peut avoir plusieurs solutions itératives. Si la réponse ne vous
semble pas raisonnable, entrez une ou deux nouvelles estimations et
relancez la recherche.
„ Cas 2 : Le calculateur affiche les valeurs de GAUCHE et DROITE qui sont
inégales. Pour afficher le résultat du calculateur, appuyez sur < ou sur
C. Si GAUCHE et DROITE sont relativement proches l'un de l'autre, le
résultat est probablement une vraie solution. Sinon, le résultat n'est
probablement pas une vraie solution.
Si le résultat ne semble pas raisonnable, il se peut que l'équation ait
plusieurs solutions. Vous pouvez alors entrer une ou deux estimations et
relancer la recherche.
Pour obtenir de plus amples informations sur la réponse, appuyez sur la touche
du menu et maintenez-la enfoncée jusqu'à ce que les nombres affichés ne
changent plus. À ce moment, l'application EQUA affiche les estimations finales
et les signes de GAUCHE−DROITE pour ces estimations.
244 B : Détails sur les calculs
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Les informations suivantes pourront peut-être vous servir :
„
Cas 2a : Si les signes GAUCHE−DROITE sont opposés et si les deux
estimations sont aussi proches que le permettent deux nombres de 12
chiffres (voisins), l'application EQUA a trouvé deux estimations qui «
encadrent » une solution idéale (solution pour laquelle
GAUCHE−DROITE égale à zéro). Si GAUCHE - DROITE est relativement
proche, la réponse est certainement une solution.
„
Cas 2b : Si les signes GAUCHE−DROITE sont opposés et si les deux
estimations ne sont pas voisines, soyez prudent lorsque vous validez une
réponse comme solution. Si GAUCHE - DROITE est relativement proche,
la réponse est certainement une solution.
„
Cas 2c : Si le signe de GAUCHE−DROITE est identique, l'application
EQUA s'est arrêtée car elle ne pouvait pas trouver d'autres estimations
qui réduisent la grandeur de GAUCHE−DROITE. Soyez particulièrement
prudent lorsque vous voulez valider la réponse. Si les valeurs de
GAUCHE et DROITE ne sont pas proches, vous devez rejeter la réponse.
B : Détails sur les calculs 245
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
„ Cas 3 : Le calculateur affiche
"# !! (
) "<=#)
L'application EQUA ne peut pas commencer sa recherche itérative pour une
solution avec les estimations initiales. Vous pourrez peut-être trouver une
solution en entrant des estimations différentes. Plus les estimations sont
proches de la réponse, meilleures sont vos chances que l'application EQUA
trouve une solution.
246 B : Détails sur les calculs
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
„ Cas 4 : Le calculateur affiche " ! ! " # L'application EQUA ne peut pas trouver de solution. Vérifiez que vous n'avez
pas fait de fautes lors de la saisie de l'équation. Vérifiez en outre la valeur
des variables connues. Si votre équation et ses variables sont correctes, il
vous sera peut-être possible de trouver une solution en entrant de très bonnes
estimations.
Equations utilisées par les menus intégrés
Fonctions financières
n=nombre de périodes de composition.
i%=taux d'intérêt périodique, exprimé sous forme de pourcentage.
Valeur actuelle d'un paiement unique
(La valeur actuelle d'un paiement de 1 00 € après n périodes).
−n
i% 
SPPV (i % : n) =  1 +
100 

Valeur future d'un paiement unique
(La valeur future après n périodes de 1 00 € après n périodes).
n
i% 
SPFV (i % : n) = 1 +
100 

Valeur actuelle d'une série uniforme
(La valeur actuelle d'un paiement de 1 00 € ayant lieu n fois).
i% 

1 − 1 +

100 

USPV (i % : n ) =
i%
100
−n
Valeur future d'une série uniforme
(La valeur future d'un paiement de 1 00 € ayant lieu n fois).
B : Détails sur les calculs 247
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
n
i% 

1 −
 − 1
100 

i%
100
=
USFV (i % : n )
Calculs de pourcentage en affaires (AFF))
 NOUV − ANC 

 × 100
ANC


DIFFERENCE% =
 PART . 

 × 100
 TOTAL 
TOTAL % =
=
 PRIX − COUT 

 × 100
COUT


MARGE%P =
 PRIX − COUT 

 × 100
PRIX


MARGE%C
Calculs financiers sur des flux constants (F.CST)
S = mode de paiement (0 pour mode Fin ; 1 pour mode Début).
=
i%
I%AN
P/AN
i% × S 
× PMT × USPV (i % : n) + V.FUT × SPPV(i% : n)
0 = V.ACT + 1 +
100 

Amortissement
∑INT=intérêts accumulés
∑PRIN=capital accumulé
i=taux d'intérêt périodique
SOLDE est initialement V.ACT arrondi selon le format d'affichage.
PMT est initialement arrondi selon le format d'affichage en cours.
i =
I%AN
P/AN × 100
Pour chaque paiement amorti :
248 B : Détails sur les calculs
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
INT’ = SOLDE x i (INT’ est arrondi au format d'affichage en cours ;
INT’ = 0 pour période 0 en mode Début)
INT = INT’ (avec signe de PMT )
CAPIT = PMT + INT’
SOLDEnouveau = SOLDEancien + CAPIT
∑INTnouveau = ∑INT ancien + INT
∑CAPITnouveau = ∑CAPITancien + CAPIT
Conversions de taux d'intérêt
Composition périodique

%ACT. = 1 +


%NOM 
− 1 × 100
100 × P 

P
Composition continue
 %NOM

%ACT. =  e 100 − 1 × 100


Calculs sur des séries de flux
j = le numéro du groupe de flux.
CFj = le montant du flux pour le groupe j.
nj = le NBRE DE FOIS pour le groupe j.
k = le numéro du dernier groupe de flux.
Nj =
∑ nl
= nombre total de flux avant le groupe j j
1≤l < j
k
VAN = CF0 + ∑ (CFj × USPV (i % : nj ) × SPPV (i % : Nj ))
j =1
Lorsque VAN = 0, la solution pour i% est TRI%.
VFN = VA N x SPFV (i % : N ) o N =
k
nj
j =1
SUN =
TOTAL =
VAN
USPV (i % : N)
k
(nj
∑
j
× CFj )
=0
B : Détails sur les calculs 249
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Calculs d'obligation
Référence : Lynch, John J., Jr. and Jan H. Mayle, Standard Securities
Calculation Methods, Securities Industry Association, New York, 1986.
A= le nombre de jours accrus entre le début de la période de coupon et la
date d'achat.
E= le nombre de jours de la période de coupon de la date d'achat. Par
convention, E vaut 180 (ou 360) si la base du calendrier est 30/360.
DSC=le nombre de jours entre la date d'achat et la date de coupon suivante.
(DSC=E−A).
M=les périodes de coupon par an (1 = annuel, 2 = semi-annuel),
N=le nombre de jours des périodes de coupon entre les dates d'achat et de
remboursement. Si N est fractionnaire (la date d'achat n'est pas une date
de coupon), arrondissez-le à l'entier supérieur.
Y= le rendement annuel en fraction décimale, RDT% / 100.
S'il y a au maximum une période de coupon avant le remboursement :

CPN % 
 CALL +

A
CPN % 
M
 − 
PRIX = 
×
DSC
Y
E
M 

1 + 

×



M  
 E

S'il y a plusieurs périodes de coupon avant le remboursement :


CALL

PRIX = 
N − 1+
Y 

+
1



M


CPN %

N
M
+ ∑
DSC
K − 1+
K =1
E
Y 
 
1
+



M

 
DSC
E









CPN % 

A

 − E ×
M 




250 B : Détails sur les calculs
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
La convention « fin de mois » est utilisée pour déterminer les dates de coupon
dans des situations exceptionnelles. (Ceci affecte les calculs de RDT%, PRIX, et
CP.CR.)
„ Si la date de maturité tombe le dernier jour du mois, les paiements de
coupon se trouvent aussi le dernier jour du mois. À titre d'exemple, les dates
de paiement de coupon d'une obligation semi-annuelle qui arrive à maturité
le 30 septembre, seront le 31 mars et le 30 septembre.
„ Si la date de maturité d'une obligation semi-annuelle tombe le 29 ou le 30
août, les dates de paiement de coupon en février seront le dernier jour de
février (28 ou 29 pour les années bissextiles).
Calculs de dépréciation
Pour l'année donnée, N.AN :
ACRS =
ACRS%
× BASE
100
A.LIN =
SOYD =
A.DEG =
BASE − RCHT
VIE
BASE − RCHT
× (VIE − N.AN + 1 )
(VIE + 1 )
VIE ×
2
BASE × FACT % /100
(FACT % /100) 

× 1 −

VIE
VIE


(N.AN − 1 )
Pour la dernière année de dépréciation, A.DEG est égale à la valeur restant à
déprécier pour l'année précédente.
Sommations et statistiques
n=le nombre d'éléments dans la liste.
x’=un élément de la liste triée.
TOTAL = ∑x i
MEAN = x =
∑xi
n
B : Détails sur les calculs 251
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
n + 1
MEDIANE = x j ′ pour n impair, où j =
2
(x j′ + x j
MEDIANE =
′)
+ 1
pour n pair, où j = n
2
2
EC.TYP =
Σ( x i − x )2
n − 1
Σy i x i 2 − (Σy i ) x 2
( Σy i ) − 1
ET.GR =
AMPLIT = MAX − MIN
Prévisions
Modèle
LIN
EXP
LOG
PUISS
y
y
y
y
=
=
=
=
Transformation
y = B + Mx
In y = ln B + Mx
y = B + M ln x
ln y = ln B + M ln x
B + Mx
BeMx
B + M ln x
BxM
Soit :
X =
ΣX i
n
SX 2 = Σ ( X i − X )
Xi
xi
xi
ln xi
ln xi
Y =
ΣYi
n
SXY = Σ ( X i − X ) (Yi − Y )
M =
yi
ln yi
yi
ln yi
SX 2 = Σ (Yi − Y )2
2
Alors :
Yi
SXY
SX 2
B = b pour les modèles LIN et LOG, et
B = eb pour les modèles EXP et PUISS,
où b = Y − M X
252 B : Détails sur les calculs
File name : F_print_MP04_050527-PRINT.doc
Print data : 2006/4/20
CORR =
SXY
SX 2 × SY 2
Équations utilisées dans le chapitre 14
Hypothèques canadiennes
1 − (1 + r )−N 
−N
V.ACT = − PMT 
 − V.FUT (1 + r )
r


où :
1


CI%AN  6
r =  1 +
 − 1
200 


N=
CI%AN =
V.ACT =
PMT =
V.FUT =
le nombre de paiements mensuels
le taux d'intérêt annuel sous forme de
pourcentage
le montant du prêt
le paiement mensuel
le paiement libératoire
Calculs avec périodes d'appoint
REELS 

=
V.ACT 1 + i ×
30 

1 − (1 + i )−N 
−N
− (1 + i × S ) × PMT × 
 − V.FUT (1 + i )
i


où :
V.ACT =
i=
REELS =
PMT =
N=
V.FUT =
S=
S=
montant du prêt
taux d'intérêt périodique en valeur décimale
le nombre réel de jours avant le premier paiement
le montant du paiement mensuel
le nombre total de paiements
le montant du paiement libératoire
1 si REELS < 30
0 si REELS ≥ 30
B : Détails sur les calculs 253
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Paiements anticipés
PMT =
où :
PMT
V.ACT
V.FUT
i
N
ANT
=
=
=
=
=
=
− V.ACT − V.FUT (1 + i )−N
1 − (1 + i )− (N

i

− ANT )

+ ANT 

le montant du paiement
le montant du prêt
le montant du paiement libératoire
taux d'intérêt périodique en valeur décimale
le nombre total de paiements
le nombre de paiements anticipés
Taux de rendement interne modifié
 VFN 1 n

P
TRIM = 100 
 − 1
 − VAN N 

où :
n = le nombre de périodes de composition
VFNP = la valeur future nette des flux positifs
VANN = la valeur actuelle nette des flux négatifs
254 B : Détails sur les calculs
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
C
Organigrammes des menus
Les organigrammes suivants vous indiquent comment afficher chacun des menus.
Il y a un organigramme pour chaque libellé du menu PRINCIPAL et pour
chaque menu sur le clavier. Les libellés des variables sont encadrés de façon
différente selon leurs utilisations :
Variable utilisée pour stocker et calculer des valeurs.
Variable utilisée pour calculer des valeurs ou afficher des
valeurs ; ne peut pas être utilisée pour stocker des valeurs.
Variable utilisée pour stocker des valeurs ; ne peut pas être utilisée pour
calculer des valeurs.
AFF.
DIFF%
ANC
NOUV
%TOTL
DIFF%
TOTAL
MG%C
COUT
PART.
%TOTL
MG%P
PRIX
M%C
COUT
PRIX
M%P
Figure C-1. Menu AFF
C : Organigrammes des menus 255
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
EXCH
MON1
MON2
TAUX
STO.M
RAP.M
CHOIX
Devises
Figure C-2. Menu EXCH
256 C : Organigrammes des menus
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
FIN.
F.CST
CNV.I
%NOM
%ACT.
P
CALC
F.VAR
%NOM
INSR
%ACT.
SUPPR
NOM
*NVO
TRI%
TOTAL
N
I%AN
V.ACT
PMT
P/AN
VAN
I%
V.FUT
DEBUT
N.PA
SUN
N.FS
Names of Lists
VFN
SUITE
FIN
INT
APPEL
AMRT
CAPIT
SOLDE SUIV.
PREM
DERN
DIFF.
PLAN
EXEC
Figure C-3. Menu FIN
C : Organigrammes des menus 257
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
FIN.
DEPRC
OBL.
BASE
RCHT
N.AN
TYPE
D.ACH
A.DEG SOYD
J/M.R
SEM.
PRIX
ANN
Figure C-3. Menu FIN (suite)
258 C : Organigrammes des menus
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
ACRS
SUITE
A.LIN
SUITE
SUITE
MAT
RDT%
360
VIE
Print data : 2004/3/9
STAT
CALC
INSR
SUPPR
NOM
APPEL
TOTAL
Menu ALPHA*
TOTAL
Liste x
MOY.
MDNE
MIN
MAX
Liste y
CORR
MODL MOY.P
LIN
LOG
X
EXP
X
Noms de listes
AMPL.
SUITE
TRIER
PREV.
SUITE
M
B
SUITE
TAILL
SUITE
XY
SUITE
ET.GR
11
PUISS
X2
Y2
Figure C-4. Menu STAT
* Pour voir un menu complet, consultez les pages 30-31.
C : Organigrammes des menus 259
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
TMPS
R-V
CALC
D.&H.
+1H -1H +1MN -1MN +1S -1S
R.V1
HRE
R.V2 ...SUITE ...
AMPM MSGE
REPET
AIDE
MIN
AMPM M/J 12/24 AIDE
DATE1
REELS
360J
365J
Figure C-5. Menu TMPS2
* Pour voir un menu complet, consultez les pages 30-31.
260 C : Organigrammes des menus
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
EQUA
3
EDIT
NOUV
Menu ALPHA-Edition*
Menu ALPHA*
CALC
Figure C-6. Menu EQUA
AFG
FIXE
.
,
EXP
N!
PI
RPN
INTL
MSGE
AUTO
TTES
MATH
LOG
LN
MODES
BIP
ALIM
INTR
ALG
PRINTER
LISTE
PILE
REG
HRE
Figure C-7. Menus DSP, MATH, MODES, et PRINTER
* Pour voir un menu complet, consultez les pages 30-31.
C : Organigrammes des menus 261
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
D
RPN : en résumé
A propos de RPN
Les annexes RPN (D, E et F) sont destinés à deux qui désirent utiliser ou
apprendre à utiliser RPN, soit la notation polonaise inverse de Hewlett-Packard
(en anglais, Reverse Polish Notation, RPN) pour exploiter leurs calculateurs. Ce
calculateur peut utiliser soit la notation polonaise inverse soit la notation
classique, c'est à vous de choisir.
La notation RPN de HP trouve son origine en Pologne. Elle dérive d'une logique
sans ambiguïté, n'utilisant pas les parenthèses, inventée par un mathématicien
polonais du nom de Jan Łukasiewicz (1878−1956). Tandis que la notation
algébrique conventionnelle place les opérateurs entre les nombres ou les
variables concernés, celle de Łukasiewicz les place avant les nombres ou les
variables. Pour optimiser l'utilisation de la pile opérationnelle, nous avons
modifié cette notation en plaçant les nombres après les opérateurs. C'est la
raison pour laquelle nous lui avons donné le nom de notation polonaise inverse,
soit RPN.
Sauf en ce qui concerne les annexes RPN, tous les exemples et les séquences
de frappe de ce manuel sont rédigés exclusivement en mode de logique
algébrique (ALG).
À propos de RPN et hp 17bII+
Cette annexe remplacer une grande partie du chapitre 2 « Arithmétique ». Elle
suppose notamment que vous avez pris connaissance du chapitre 1 « Mise en
route » portant sur le fonctionnement du calculateur. Seules les fonctions
inhérentes au mode RPN sont résumées ci-après :
262 D : RPN : en résumé
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
„
Mode RPN
„
Fonctions RPN
„
Arithmétique RPN, y compris les pourcentages et utilisant les touches
s et R.
Le fonctionnement du toutes les autres opérations y compris les fonctions du
mode EQUA ont le même fonctionnement en mode RPN qu'en mode ALG. (Le
mode EQUA utilise exclusivement la logique algébrique).
Pour de plus amples informations sur le fonctionnement du mode RPN, lisez
l'annexe E intitulée « RPN : La pile opérationnelle ». Vous trouverez les
séquences de frappe RPN des exemples du chapitre 14 à l'annexe F intitulée, «
RPN : exemples choisis ». Continuez à lire le chapitre 12 pour découvrir et
apprendre les autres fonctions de votre calculateur.
v
Prêtez attention à ce symbole en marge figurant au début du
manuel. Il identifie les séquences de frappe données en mode
algébrique (mode ALG) qui doivent être exécutées différemment
en mode RPN. Les annexes D, E et F expliquent comment utiliser
le calculateur en mode RPN.
Le mode RPN n'influence que les calculs arithmétiques ― toutes les autres
opérations, y compris l'utilisation du mode EQUA, sont identifiées en modes
RPN et ALG.
Définition du mode RPN
Le calculateur fonctionne soit en mode RPN (notation polonaise inverse) soit en
mode algébrique. C'est ce mode qui détermine la logique utilisée pour les
calculs arithmétiques.
D : RPN : en résumé 263
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour définir le mode RPN : Appuyez sur @>
a.
Le calculateur réagit en affichant Ce mode reste actif jusqu'à ce
que vous le modifiez. L'affichage montre les registres X de la pile
opérationnelle.
Pour sélectionner le mode ALG :
Appuyez sur @>
calculateur affiche " Comment trouver les fonctions RPN
264 D : RPN : en résumé
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
`. Le
Nom de la
fonction
Touche à
utiliser
Définition
ENTER
Saisit et sépare un nombre du
suivant.
=
LASTX
Rappelle le dernier nombre dans le
registre X.
@L
R↓
Fait défiler le contenu de la pile vers
le bas.
~ (comme ()
R↑
Fait défiler le contenu de la pile vers
le haut.
[ (sauf dans les
X<>Y
Le registre X permute avec le registre
Y.
x (comme ))
CHS
Change le signe.
&
listes)
Utilisation de INPUT au lieu de ENTER et de ▼ au lieu de R↓. Sauf dans les
listes F.VAR et STAT, la touche I effectue aussi les fonctions de E et
la touche ] effectue la fonction de ~.
„ Dans les listes : I stocke des nombres. Utilisez la touche = pour saisir
des nombres dans la pile lors de calculs arithmétiques.
„ Dans les listes : [ et ] permettent de se déplacer dans les listes. Utilisez
~ pour faire défiler le contenu de la pile.
Les calculs en mode RPN
Calculs arithmétiques modifiés par le mode RPN
Cette section remplace les parties du chapitre 2 traitant des opérations
concernées par le mode RPN. Ces opérations sont les suivantes :
„ Arithmétiques à deux nombres (+, *, -, /, u).
„ La fonction pour-cent (%).
D : RPN : en résumé 265
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
„ La fonction LAST X (@L). Voir annexe E.
Le mode RPN ne concerne pas le menu MATH, le rappel et le stockage de
nombres les opérations arithmétiques effectuées dans les registres, la notation
scientifique, la précision numérique ou la plage de nombres disponibles dans le
calculateur, toutes les notions traitées au chapitre 2.
Arithmétique élémentaire
Voici quelques exemples. Remarquez que :
„ E sépare les nombres que vous saisissiez.
„ L'opérateur (+, -, etc.) achève le calcul.
„ Les fonctions monadiques (telles que v) fonctionnent de la même façon
que les modes ALG et RPN.
Pour sélectionner le mode RPN, appuyez sur @>
a.
Pour calculer :
Appuyez sur :
Affichage :
12+3
12 E 3 +
8
12−3
12 E 3 -
8
12 x 3
12 E 3 *
8
12 ÷ 3
12 E 3 /
8
2
12 @w
8
12
12 @v
8
1/12
12 @t
8
12
Vous n'êtes pas obligé d'utiliser E avant un opérateur, seulement entre des
nombres saisis. Entrez les deux nombres (séparés par E) avant d'appuyer
sur la touche de l'opérateur.
Fonction puissance (exponentiation)
touches @u.
La fonction de puissance utilise les
266 D : RPN : en résumé
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour calculer :
Appuyez sur :
123
1/3
12
(racine cube)
Affichage :
12 E 3 @u
)
8
12 E 3 @t @u
)
La fonction pour-cent. La touche % calcule les pourcentages sans utiliser la
touche *. Combinée avec + ou -, elle ajoute ou soustrait des pourcentages.
Pour calculer :
Appuyez sur :
Affichage :
27 % de 200
200 E 27 %
8
200 moins de 27 %
200 E 27 %-
8
12 % plus grand que 25
25 E 12 %+
8
Comparez ces deux séquences de frappe, en modes RPN et ALG :
Mode RPN
Mode ALG
27 % de 200
200 E 27 %
200 * 27 %=
200 moins 27 %
200 E 27 %-
200 - 27 %=
Calculs avec STO et RCL
Les opérations de stockage (s) et de rappel (R) fonctionnent de façon
identique dans les modes ALG et RPN (voir les sections « Stockage et rappel
des nombres » et « Arithmétiques dans les registres et les variables » au
chapitre 2). Les séquences de frappe sont les mêmes pour le stockage et le
rappel et pour les opérations arithmétiques effectuées à l'intérieur des registres
et des variables.
Lorsque vous effectuez des opérations arithmétiques à l'affichage avec des
valeurs provenant de registres et de variables, souvenez-vous d'utiliser RPN.
Comparez ces deux séquences de frappe, en modes RPN et ALG :
Stockez−2 x 3
Mode RPN
Mode ALG
2 &E 3 *s
2 &* 3 =s 5
D : RPN : en résumé 267
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
dans registre 5
5
Trouvez PV−2
f2R
82Trouvez PV moins 2% f 2 R
8 2 %f2R
Trouvez PMT x N
9RN
f2R
8-2=
f2R
8-2%=
f2R
9 *R
N=
*
Calculs en chaîne−sans paranthèses !
La vitesse et la
l'exécution de
opération. La
intermédiaires
calcul.
simplicité des calculs en mode RPN deviennent évidentes lors de
calculs en chaîne, les calculs longs qui comportent plus d'une
pile de mémoire RPN (voir annexe E) stocke les résultats
jusqu'à ce que vous en ayez besoin, puis les insère dans le
L'exemple de la racine cubique et celui de l'addition de pourcentages (voir cidessus) sont deux exemples de calculs en chaîne.
Prenons un autre exemple, calculons
7 x (12 + 3)
Commencez le calcul à l'intérieur des parenthèses en calculant 12 + 3.
Remarquez que vous n'avez pas besoin d'appuyer sur E pour enregistrer
ce résultat intermédiaire (15) avant de poursuivre. Puisqu'il s'agit d'un résultat
calculé, il est automatiquement enregistré sans les parenthèses.
Touches :
Affichage :
Description:
12 E 3 +
8
Résultat intermédiaire.
7*
8
Appuyez sur le touche de
fonction pour obtenir la
réponse.
Étudiez maintenant ces exemples. Remarquez le stockage automatique et la
récupération des résultats intermédiaires.
268 D : RPN : en résumé
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pour calculer :
Appuyez sur :
Affichage :
(750 x 12) ÷ 360
750 E 12 * 360 /
8
360 ÷ (750 x 12)
360 E 750 E 12
8
*/
ou
750 E 12 * 360
x/
{(456−75) ÷ 18.5}
x (68 ÷ 1.9)
456 E 75 - 18.5 /
68E 1.9 /*
(3+4) x (5+6)
3E4+5E6+
*
8
8
D : RPN : en résumé 269
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
E
RPN : la pile opérationnelle
Cette annexe explique le fonctionnement de la pile opérationnelle (ou de
résultats) de la mémoire de votre calculateur et comment cette méthode
d'opération minimise les frappes au clavier lors de calculs complexes.
Qu'est-ce qu'une pile opérationnelle
C'est grâce au stockage automatique des résultats intermédiaires que le RPN
permet d'accélérer les calculs complexes sans parenthèses.
Le stockage automatique est obtenu par la pile opérationnelle de la mémoire
RPN.
La pile opérationnelle de mémoire consiste en quatre emplacements, nommés
registres, qui sont « empilés » les uns sur les autres. Ils constituent un espace de
travail où peuvent s'effectuer les calculs. Ces registres nommés X, Y, Z, et T
stockent et manipulent quatre nombres courants. Le nombre le plus ancien se
trouve dans le registre T-(top, qui signifie le registre placé le plus haut).
T
0.00
Z
0.00
Y
0.00
X
0.00
Nombre le plus ancien
Nombre affiché, le plus récent
Le nombre le plus récent se trouve dans le registre X : c'est le nombre que vous
lisez à l'affichage.
270 E : RPN : la pile opérationnelle
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Passage en revue du contenu de la pile
La touche ~ (au-dessus de la touche () permet de lire un à un les nombres
stockés dans les registres en faisant défiler le contenu vers le bas. En mode RPN,
vous n'aurez pas besoin d'appuyer sur la touche préfixe pour obtenir le
défilement vers le bas ~.
La touche ] a le même effet que ~, sauf dans le cas des listes F.VAR ou
STAT, lorsque ] agit sur la liste et non sur la pile. De même, la touche [ fait
défiler la pile vers le haut, sauf dans les listes.
Lecture en boucle. Supposons que la pile contienne les registres 1, 2, 3, 4
(appuyez sur 1 E 2 E 3 E 4). Appuyez quatre fois sur ~ pour
faire défiler les nombres de bout en bout et revenir au point de départ :
T
1
4
3
2
1
Z
2
1
4
3
2
Y
3
2
1
4
3
X 4
~
3
~
2
~
1
~
4
Lorsque vous appuyez sur ~, la valeur présente dans le registre X passe dans
le registre T. Remarquez que c'est le contenu des registres qui défile, non les
registres eux-mêmes qui maintiennent leur position. Le calculateur n'affiche que
le registre X.
Taille variable de la pile opérationnelle. L'effacement de la pile par la
séquence @c permet de réduire la pile à un seul registre (X), avec pour
contenu zéro. Au fur et à mesure que vous introduisiez des nombres, la pile
« s'emplit » à nouveau. Les fonctions ~ et [ défilent parmi tous les registres
présents (un, deux, trois ou quatre).
Échange des registres X et Y -dans la pile
opérationnelle
Une autre fonction permet de manipuler le contenu de la pile, il s'agit de la
fonction x (permutation des x des y), située sur le clavier au-dessus de la
E : RPN : la pile opérationnelle 271
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
touche. Elle effectue l'échange du contenu du registre x par celui du registre y
sans affecter pour autant le reste de la pile. Appuyez sur x à nouveau pour
rétablir l'ordre initial du contenu. En mode RPN, vous n'aurez pas besoin
d'appuyer sur la touche préfixe pour obtenir l'exécution de la fonction x.
L'utilisation principale de la fonction x consiste à échanger l'ordre des
nombres dans un calcul. À titre d'exemple, pour calculer facilement 9 ÷ (13x8),
il suffit d'appuyer sur 13 E 8 * 9 x/.
Arithmétique et pile opérationnelle
Le contenu de la pile opérationnelle augmente et diminue automatiquement
lorsque de nouveaux nombres sont entrés dans le registre X (augmentation de
la pile), et lorsque des opérateurs combinent deux nombres pour en produire un
nouveau dans le registre X (la pile diminue). Observez les mouvements d'une
pile opérationnelle bien remplie : vous la verrez descendre et monter et «
laisser tomber » son contenu lors du calcul de
3+4−9:
a (perdu)
T
a
a
a
a
Z
b
a
b
a
3
b
7
b
Y
X
3
E
4
4
+
7
9
Descend
9
Monte
-
−2
Descend
(a et b représentent des valeurs déjà présentes dans la pile).
„ Remarquez que lorsque la pile descend, elle reproduit le contenu du registre
T et écrase le registre X.
„ Lorsque la pile se lève, elle repousse le contenu du registre T et ce nombre
est alors perdu. La mémoire de la pile est limitée à quatre nombres pour les
272 E : RPN : la pile opérationnelle
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
calculs.
„ En raison du mouvement automatique de la pile, vous n'avez pas besoin
d'effacer l'affichage avant de passer à un nouveau calcul.
„ La plupart des fonctions (sauf E et C) préparent la pile à faire
remonter son contenu lorsque le nombre suivant est saisi au clavier et
introduit dans le registre X.
La fonction ENTER
Vous savez que la touche E sépare deux nombres saisis l'un à la suite de
l'autre. Quelle est l'interaction de cette touche avec la pile ? Supposons que la
pile soit emplie des nombres a, b, c, et d. Saisissez et additionnez deux
nouveaux nombres :
5+6:
a (perdu)
b (perdu)
T
a
b
c
c
c
Z
b
c
d
d
c
Y
c
d
5
5
d
X d
5
5
E
Monte
5
Monte
6
6
Ne
monte
pas
+
11
Descend
E reproduit le contenu du registre X dans le registre Y. Le prochain nombre
que vous entrez (ou rappelez) écrasera (au lieu de faire remonter) la copie du
premier nombre laissé dans le registre X. La touche ENTER sépare deux
nombres saisis consécutivement.
Utilisation d'un même nombre deux fois de suite. Vous pouvez exploiter la
fonction de reproduction de la touche E à d'autres fins. Pour ajouter un
nombre à lui-même, entrez le nombre et appuyez sur E+.
E : RPN : la pile opérationnelle 273
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Pile opérationnelle et constante. L'effet de copie de la touche E, ajoute la
copie effectuée par la pile (de T à Z), causée par sa descente, permet de
remplir la pile avec une constante numérique.
Exemple : Croissance constante et cumulative. Une petite quincaillerie
projette que ses ventes doubleront durant les trois prochaines années. Les ventes
actuelles sont de 84 000 €, quelles sont les prévisions pour les trois prochaines
années ?
1.
2.
3.
Remplissez la pile du taux de croissance (2 EEE).
Entrez les ventes actuelles en milliers (84).
Calculez les ventes futures en appuyant sur * pour chacun des trois
années.
2
E
E
E
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
84
84
*
168
*
336
*
672
Les ventes pour les trois prochaines années sont respectivement 168 000 € ;
336 000 € ; et 672 000 €.
Effacement de nombres
Effacement d'un nombre. L'effacement d'un registre X signifie qu'un zéro est
placé dedans. Le nombre suivant que vous saisissez (ou rappelez) écrasera ce
zéro.
Il y a deux manières d'effacer le nombre dans le registre X :
„ Appuyez sur <.
„ Appuyez sur C.
À titre d'exemple, si vous souhaitez saisir les chiffres 1 et 3 mais que vous ayez
saisi 1 et 2, vous pouvez corriger l'erreur de la façon suivante :
274 E : RPN : la pile opérationnelle
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
1
1
1
E
1
1
2
2
1
<
0
1
3
3
Effacement de toute la pile opérationnelle. Appuyez sur @c pour
effacer le registre X (le ramène à zéro) et supprime les registres Y, Z et T
(réduisant ainsi la taille de la pile à un seul registre). La pile grandira à
nouveau lorsque vous saisissez d'autres nombres.
T
a
Z
b
Y
c
X
d
@c
0,00
En raison du mouvement automatique de la pile, vous n'avez pas besoin
d'effacer l'affichage avant de passer à un nouveau calcul. Remarquez que si
un menu d'application est affiché, vous pouvez appuyer sur @c pour
effacer les variables de l'application.
Le registre DERN X Register
Récupération des nombres du registre DERN X
Le registre DERN X est un complément de la pile opérationnelle : Il stocke le
nombre qui se trouvait dans le registre X juste avant la dernière opération (par
exemple une opération *). Appuyez sur @L pour renvoyer cette valeur au
registre X. Cette possibilité de rappeler le « dernier X » a deux usages
principaux :
„ Correction des erreurs : récupération d'un nombre qui se trouvait dans le
registre X juste avant l'exécution d'un calcul incorrect.
E : RPN : la pile opérationnelle 275
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
„ Réutilisation d'un nombre dans un autre calcul.
Réutilisation des nombres
Vous pouvez utiliser la touche @L pour réutiliser un nombre (par ex, une
constante) dans un calcul. Rappelez-vous de saisir la constante en second lieu,
juste avant l'exécution de l'opération arithmétique pour qu'elle soit le dernier
nombre introduit dans le registre X et soit donc enregistrée et récupérée par la
séquence @L.
Exemple : Calculez 96,74 + 52,39
52,39
Touches :
Affichage :
Description :
96,74 E
8
52,39 +
8
Résultat intermédiaire.
@L
8
Récupère le nombre placé
dans le registre DERN X
avant l'addition.
8
/
Résultat final.
Calculs en chaîne
Le mouvement de montée et de descente des contenus de la pile vous
permettent de conserver les résultats intermédiaires sans devoir les stocker ou
les réentrer et sans utiliser de parenthèse. C'est un des principaux avantages de
la notation polonaise RPN sur la logique algébrique. Les autres caractéristiques
de la logique RPN sont les suivantes :
„ Vous ne travaillez jamais avec plus de deux nombres à la fois.
„ E sépare deux nombres introduits consécutivement.
„ Appuyez sur une touche d'opérateur pour déclencher l'exécution immédiate
de l'opération en question.
„ Les résultats intermédiaires apparaissent au fur et à mesure que vous les
calculez, ce qui vous permet de vérifier chaque étape du calcul pendant sa
progression.
276 E : RPN : la pile opérationnelle
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
„ Les résultats intermédiaires sont automatiquement stockés. Ils rapparaissent
lorqu'ils sont nécessaires aux calculs, le dernier numéro stocké est le premier
à réapparaître.
„ Vous pouvez effectuer vos calculs dans le même ordre que celui que vous
utiliseriez avec un crayon et une feuille de papier ; en commençant par
l'intérieur des parenthèses :
4 ÷ [14+(7x3) −2]=0.12
devient 7 E 3 * 14 + 2 - 4 x/
Exercices
Exemples de calcul à résoudre en logique RPN.
Calculez : (14+12) x (18−12) ÷ (9−7)=78,00
Solution: 14 E 12 + 18 E 12 -* 9 E 7 -/
Calculez : 232− (13 x 9)+1/7=412,14
Solution : 23 @w 13 E 9 *- 7 @t +
Calculez :
(5, 4 × 0,8) ÷ (12,5 - 0,7 3 ) = 0,60
Solution : 5,4 E ,8 * ,7 E 3 @u 12,5 x-/@v
ou
5,4 E ,8 * 12,5 E ,7 E 3 @u-/@v
Calculez :
8,33 × (4 - 5,2) ÷ [ (8,33 - 7, 46) × 0,32]
= 4,57
4,3 × (3,15 - 2,75) - (1,71× 2,01)
Solution : 4 E 5,2 - 8,33 *@L 7,46 - 0,32 */
3,15 E 2,75 - 4,3 * 1,71 E 2,01 *-/@v
E : RPN : la pile opérationnelle 277
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
F
RPN : exemples choisis
Les exemples suivants sont extraits du chapitre 14 « Exemples
supplémentaires » et indiquent les séquences de frappe RPN : Ces exemples
illustrent la conversion des séquences de frappe algébriques en séquence RPN
dans des situations peu communes : l'utilisation de la touche %, de R, et
dans une liste F.VAR.
Exemple : Intérêt simple avec taux annuel. Un de vos amis a besoin d'un prêt
pour lancer sa dernière entreprise et vous demande de lui prêter 450 €
pendant 60 jours. Vous lui prêtez la somme avec un intérêt annuel simple de
7 % à calculer sur une base de 365 jours. Quel montant devra-t-il vous
rembourser dans 60 jours ?
Touches :
Affichage :
Description :
450 E 7 %
8
Intérêt annuel.
60 * 365 /
8
Intérêt réel pour 60 jours.
450 +
8
Ajoute le capital pour
calculer le montant total de
la dette.
Exemple : TRA pour un prêt avec frais. Les frais d'établissement d'une
hypothèque s'élèvent à deux points du montant de l'hypothèque. (Un point est
égal à 1 % du montant de l'hypothèque). Quel est le TRA pour un emprunt de
60 000 € sur 30 ans à 11½ % annuel avec paiements mensuels ?
1. Dans la mesure où le paiement du montant (PMT) n'est pas donné, vous
devez commencer par le calculer. Utilisez le montant de l'hypothèque
(V.ACT = 60 000 €) et le taux d'intérêt (I%AN = 111/2%).
2. Pour calculer le TRA (le nouveau I%AN), utilisez le PMT calculé à l'étape 1 et
278 F : RPN : exemples choisis
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
ajustez le montant du prêt pour tenir compte des frais (PV = V.ACT =
60 000 €− 2 %). Toutes les autres valeurs restent inchangées (la durée du
prêt est de 30 ans ; il n'y a pas de valeur future).
Touches :
Affichage :
Description :
Le cas échéant, définit 12
f2
o
paiements par an et mode
Fin.
@c
e
! +
30 @
/8
N
Calcule et stocke le nombre
de paiements.
11,5
Stocke le taux d'intérêt et le
7
60000 8
#)!/)8
montant du prêt.
0
#)"!/8
Pas de paiement libératoire,
+
la valeur future est égale à
zéro.
9
!/.8
Montant des paiements
mensuels.
R8
2 %- 8
Stocke dans V.ACT le
#)!/)8
montant réel reçu par
l'emprunteur.
7
0/
Calcule le taux d'intérêt
annuel.
Exemple : Prêt du point de vue du prêteur. Les frais d'établissement d'un prêt
à intérêt uniquement de 1 000 000 € sur 10 ans à 12 % (intérêt annuel) sont
de 3 points. Quel est le rendement pour le prêteur ? Supposons que les
paiements d'intérêt ont lieu mensuellement. (Avant de calculer le rendement,
vous devez calculer le montant des paiements mensuels : PMT = (prêt x 12 %) ÷
12 mois). Lors du calcul de I%AN, V.FUT (paiement libératoire) est le montant
initial du prêt, soit 1 000 000 €, et V.ACT est le montant du prêt moins les frais.
F : RPN : exemples choisis 279
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Touches :
Affichage :
Description :
Le cas échéant, définit 12
f2
o
paiements par an et mode
Fin.
@c
e
+
10 @
/8
N
Stocke le nombre total de
paiements.
1000000 E
12 %
)8
annuel sur 1 000 000 €...
12 /
!/)8
Calcule, puis stocke le
9
Calcule le taux d'intérêt
montant des paiements
mensuels.
1000000
+
#)"!/88)
Stocke le montant du prêt
comme paiement libératoire.
3%-&
8
Calcule, puis stocke le
#)!/.
)8
montant du prêt (total —
points).
7
0/8
Calcule le rendement annuel
pour le prêteur.
Exemple : Épargne d'étude. Votre fille de 6 ans entrera à l'université dans 12
ans et vous voulez établir un fonds pour des études à l'étranger. Vous estimez
qu'il vous coûtera 15 000 € en début d'année pendant quatre ans. Vous
pouvez obtenir un taux d'intérêt de 9 % avec composition mensuelle. Vous
prévoyez d'effectuer des dépôts mensuels en commençant à la fin du mois en
cours. Quelle somme devez-vous verser par mois pour créer le fonds décrit cidessus ?
Voir les figures 14-1 et 14-2 (du chapitre 14) pour les diagrammes de flux
financiers.
280 F : RPN : exemples choisis
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Souvenez-vous d'appuyer sur la touche = et non E lorsque vous travaillez
dans une liste. (Appuyez sur I pour ajouter des données à une liste et
n'exécutera pas la fonction ENTER).
Touches :
Affichage :
Description :
f4
Affiche la liste des flux en
cours et les touches du menu
F.VAR.
@c
Efface la liste en cours ou
8
appelle une nouvelle liste.
ou
y®
"%12/@
Étape 1 : Définit une liste F.VAR.
Touches :
Affichage :
Description :
0I
"%12/@
Définit le flux initial, FLUX(0),
égal à zéro.
0I
12/
Stocke le FLUX(1) et
demande le nombre de fois.
12 E 12 * 1 -
I
Pour obtenir la fonction
"%12/@
E, appuyez sur =, et
non sur I. Stocke de
143 (pour 11 ans, 11 mois)
dans NBRE DE FOIS(1) pour
FLUX(1).
15000 I
12/
Stocke le montant du premier
retrait, à la fin de la 12ème
année.
I
"%12/@
0I
12/
Stocke des flux nuls...
11 I
"%12/@
... .... pour les 11 mois
suivants.
F : RPN : exemples choisis 281
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
15000 II "%12/@
0 I 11 I
Stocke le deuxième retrait.
"%12/@
Stocke des flux nuls pour les
11 mois suivants.
15000 II "%1
2/@
0 I 11 I
Stocke le troisième retrait.
Stocke des flux nuls pour les
11 mois suivants.
"%12/@
15000 II "%12/@
eq
Stocke le quatrième retrait.
#8 "8#
Fin de l'entrée des flux ;
appelle le menu CALC.
)0
Étape 2 : Calculer la SUN pour le dépôt mensuel. Calculer ensuite la valeur
actuelle nette.
Touches :
Affichage :
Description :
9 E 12 /
¥
Calcule le taux d'intérêt
0/8
périodique (mensuel) et le
stocke dans I %.
§
" /8
Montant des dépôts mensuels
nécessaires pour coïncider
aux retraits anticipés.
¦
#/
)
8
Calcule la valeur actuelle
nette des dépôts mensuels,
identique à la VAN des
quatre retraits futurs.
Exemple : Compte exonéré d'impôt. Supposons que vous ouvriez un compte
retraite payant 8.175 % de dividendes. 1) Si vous investissez 2000 € au début
de chaque année pendant 35 ans, de quelle somme disposerez-vous à votre
retraite ? 2) Quel montant total aurez-vous déposé sur le compte retraite ? 3)
Quel sera le montant des intérêts versés ? 4) Si votre taux d'imposition après la
retraite est de 15 % quelle est la valeur future après impôt de votre compte ?
Supposons que seuls les intérêts soient imposables (le capital a été imposé
avant le dépôt). 5) Quel est le pouvoir d'achat de ce montant en supposant un
taux d'inflation annuel de 8 % ?
282 F : RPN : exemples choisis
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Touches :
f2
o1{
}e
Affichage :
Description :
Définit 1 paiement par an et
mode Début.
+ "!
35
N
/8
Stocke le nombre de
périodes de paiement avant
la retraite (1 x 35).
8,175
7
0/8
Stocke le taux des
dividendes.
0
#)!/8
8
Valeur actuelle (avant le
premier paiement).
2000 &
9
!/.)8
Paiement annuel
(dépôt).
+
#)"!/
)8
Calcule le montant dans le
compte à la retraite.
R9R
N*
Calcule le montant total
.
)8
déposé dans le compte
retraite.
R++
))
Calcule les intérêts versés.
15 %
)8
15 % d'impôt sur les intérêts.
&R +
+
)8
Soustrait les impôts de la
V.FUT totale pour calculer la
V.FUT après impôt.
+
#)"!/)8
Stocke la valeur future après
impôt dans V. FUT.
8709
8
Calcule le pouvoir d'achat
#)!/.)8
de la valeur actuelle de la
V.FUT après impôt en
supposant un taux d'inflation
de 8 %.
F : RPN : exemples choisis 283
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Exemple : Compte épargne retraite imposable. Si vous investissez 3 000 €
par an pendant 35 ans avec des dividendes imposables, de quelle somme
disposerez-vous à la retraite ? Supposons qu'un taux annuel des dividendes de
8.175 % et un taux d'imposition de 28 % sur ces paiements commencent dès
aujourd'hui. Quel est le pouvoir d'achat de ce montant en supposant un taux
d'inflation annuel de 8 % ?
Touches :
Affichage :
Description :
f2
o1{
}e
Affiche le menu F.CST.
Définit 1 paiement par an et
+ mode Début.
"!
35
N
/8
Stocke le nombre d'années
avant la retraite.
8,175 E 28 %
Calcule le taux d'intérêt
8
-
annuel diminué du taux
d'imposition.
7
0/8
Stocke le taux d'intérêt.
0
#)!/8
Stocke une valeur actuelle
8
nulle.
3000 &
9
!/.)8
Stocke les paiements
annuels.
+
870 9
8
#)"!/)8
Calcule une valeur future.
Calcule le pouvoir d'achat
#)!/.)8
de la valeur actuelle de la
V.FUT ci-dessus avec un taux
d'inflation de 8%.
284 F : RPN : exemples choisis
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Messages d'erreur
Le calculateur déclenche son indicateur sonore et affiche un message d'erreur
dans certaines circonstances, lorsque, par exemple, vous essayez d'effectuer
une opération illicite.
Le calculateur distingue les erreurs mathématiques sur la ligne de calcul des
autres types d'erreurs. Il affiche le terme " devant les erreurs
mathématiques.
Appuyez sur C ou sur < pour effacer le message d'erreur et rappeler
l'affichage précédent.
"# !! (
) " <= #)
L'application EQUA ne peut pas commencer la recherche numérique avec les
estimations initiales. Voir les pages 179 et 239.
! Pour économiser la pile, le calculateur ne transmet pas de données vers
l'imprimante jusqu'à ce que de nouvelles piles aient été installées.
!
"
) '
"'.)
Appel d'une autre liste sans avoir au préalable effacer ou renommer la liste
courante. Appuyez sur @c pour l'effacer ou sur x pour la
renommer.
! #
Calcul avec des listes F.VAR ou STAT vides.
Messages d'erreur 285
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
"( ! 1.2
"( ! 12
Calcul du log naturel ou en base de 10 d'un nombre négatif ou nul. Ceci peut
se produire pendant les ajustements de courbes si vous essayez de calculer :
„ Un modèle de prévision logarithmique avec valeur négative ou nulle de x.
„ Un modèle de prévision exponentiel avec valeur négative ou nulle de y.
„ Un modèle de puissance avec valeur négative ou nulle de x ou de y.
"( :.!
Élévation d'un nombre négatif à une puissance non entière.
"( 5 !
")
Le résultat interne d'un calcul était trop grand pour le calculateur.
"( ) ) 1.2
Calcul de la racine carrée d'un nombre négatif ou de ET.GR avec des
fréquences négatives.
"( 6 ! )
Le résultat interne d'un calcul était trop petit pour le calculateur.
"( :
Élévation de zéro à une puissance négative.
"( ÷
Division de zéro par zéro.
"( :
Élévation de zéro à la puissance zéro.
"( ,
Division par zéro.
286 Messages d'erreur
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
7
Les nombres stockés dans des variables ont provoqué une division par zéro
dans le calcul. Vous devez modifier une ou plusieurs valeurs stockées.
(Consultez les équations en annexe B pour savoir quelles variables
apparaissent au diviseur).
" !
„ Calcul d'un écart type avec une seule valeur dans la liste.
„ Ajustement de courbes avec une liste de variables x dans laquelle toutes les
valeurs sont égales à zéro.
„ Ajustement de courbes avec un modèle logarithmique ou puissance sur une
liste pour laquelle les valeurs transformées de x (ln x) sont égales.
" !
Le calculateur n'a pas assez de mémoire pour effectuer l'opération spécifiée.
Consultez la section « Gestion de la mémoire du calculateur » en page 226
pour de plus amples informations.
!! 6 / . 0
Une des valeurs d'intérêt suivantes est inférieure ou égale à−100 :
„ Menu F.CST : I%AN ÷ P/AN.
„ Menu PERIO : %NOM ÷ P (dans le calcul de %ACT); %ACT (dans le calcul
de %NOM).
„ Menu CONT : % ACT.
„ Menu F.VAR : I% (dans le calcul de VAN, SUN, ou VFN) ou estimations de
TRI%.
! !"
Interruption d'un calcul de I%AN, de TRI%, d'amortissement, d'une variable de
l'application EQUA
d'un tri de liste STAT.
Messages d'erreur 287
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
! !
„ Le nombre entré ne peut pas être interprété comme une date correcte.
Vérifiez le format en page 141.
„ Date définie en dehors de l'intervalle 1/1/2000 à 31/12/2099, ou calcul
de dates en dehors de l'intervalle arithmétique 15/10/1582 à
31/12/9999.
"! !
„ L'application EQUA ne peut pas interpréter l'équation à cause d'une erreur
de syntaxe. Voir la section « Contenu d'une équation » en page 164.
„ Nom de variable non valide. Consultez la section « Noms de variables » en
page 165.
#" !
„ Tentative de stockage dans une variable intégrée d'un nombre en dehors de
l'intervalle de valeurs autorisé pour cette variable.
„ Le nombre entré ne peut pas être interprété comme une heure correcte.
„ L'intervalle de répétition du rendez-vous est en dehors de l'intervalle autorisé.
„ Entrée d'un nombre non entier ou négatif pour spécifier le nombre de
décimales (menu DSP).
!
Calcul de I%AN avec N ≤ 0,99999 ou ≥1010.
! 05 % !9 !'
!!9 < != 1! 02
Calcul de TRI% donne une réponse négative mais le calculateur a déterminé
qu'il existe une réponse positive. (Voir la page 238).
"!" )
Le calculateur a été réinitialisé (voir page 224, 227).
288 Messages d'erreur
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
+" ) "!
Calcul de I%AN impossible. Vérifiez les valeurs stockées dans V.ACT, PMT, et
V.FUT. Vérifiez que les signes des nombres sont corrects. Si les valeurs de
V.ACT, PMT et V.FDUT sont correctes, le calcul est trop complexe pour le menu
F.CST. Vous pouvez peut-être utiliser le menu F.VAR pour calculer TRI%.
)!'
" +
!!9 < != 1!02
Le calcul de TRI% est complexe et demande que vous entriez une estimation.
(Voir la page 238).
"
La mémoire permanente a été effacée (voir page 224, 228).
"! (
' " 9 <"!=
Le nom de la liste entré est déjà utilisé ; saisissez un nouveau nom et appuyez
ensuite sur I.
"!
Aucune solution possible avec les valeurs stockées dans le menu ou la liste en
cours. Ceci se produit souvent avec un signe incorrect pour un flux ou une autre
valeur monétaire. (Voir page 64).
7 6 " !
Calcul de la factorielle d'un nombre négatif ou non entier.
5 !
")
Un avertissement et non une erreur. La grandeur d'un résultat est supérieure à
la capacité du calculateur qui renvoie ±9.99999999999E499 arrondi selon le
format de l'affichage. Voir page 47 pour les limites.
"! !"#
Aucune solution n'est trouvée por une équation de l'application EQUA avec les
valeurs stockées dans ses variables. (Voir la page 247 de l'annexe B).
Messages d'erreur 289
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
6 ! )
Un avertissement et non une erreur. La grandeur d'un résultat est inférieure à la
capacité du calculateur qui renvoie une valeur nulle. See page 47 for limits.
) !
Calcul avec deux listes STAT en utilisant des listes de longueurs inégales.
290 Messages d'erreur
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Index
Caractères spéciaux
-, 47
B, 56
R, 56
K, 56
A,P, 56
(
) témoin d'alarme, 145
3, 142
0, 142
å, 130, 137
,, 35
., 35
témoin de faible charge, 17,
183, 224
témoin de préfixe, 19
témoin d'impression, 183
æ, 130, 137
ç, 130, 137
è, 130, 137
7, 141
Y, 42
ù, 148
ú, 148
< ou >, 173
ð, ñ, ï, î,
32
@, 19
] ou [, 43, 271
avec pile de résultats, 43
dans une liste, 95, 160
modification d'une liste, 98
<, 20, 32, 274
=, 173
v, 16, 17, 263
Σ, 130, 137, 170, 175, 218
#T, 170
%, 40
%TOTL, 49, 51
&, 22
±, 108
®, 126
È, 49, 51
Ï, 51
ä, 130, 137
l, 85
A
v, 56
×, 127
+
dans le menu D.&H, 141
dans le menu de fixation de
rendez-vous, 143
¾, 114
Á, 114, 264
Ë, 50
Index 291
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
º, 114
», 114
û, 148
k, 185
`, 36
(, dans le menu de fixation
de rendez-vous, 143
Ajustement de courbes
calculs, 131
Algébrique
mode, 36, 264
Algébriques
règles dans les equations, 163
ALOG, 168
Accolades dans les équations, 165
Amortissement
calculs, 77
équations, 248
plan, 78
Accusé réception d'un rendez-vous,
145
Amortissment
plan, impression, 82
Addition, 20
Amplitude
calcul, 127
y, dans liste F.VAR, 99
y, dans STAT, 126
Affaires
calculs, 49
équations, 248
AND operator, 173
Antilogarithmes, 42
Affichage
contraste, 17
dans RPN, 270
format, 33
impressin du contenu de, 184
le contenu des registres, 43
messages, 36
mise sous et hors tension, 17
organisation, 19, 43
valeurs affectées aux variables,
28
Application EQUA, 240. Voir
également Équations
Affichage des listes. Voir liste
F.VAR ; liste STAT ; liste de
l'application EQUA
Arithmétique sur les dates, 147
Affiche
effacement, 20
Arrondir des nombres, 34
Aide à la frappe, 165
Attribution de nouveaux noms aux
listes. Voir liste F.VAR ; liste
STAT ; liste de l'application
EQUA
Ajustement courbe, 130
Ajustement de courbe, 120
équations, 252
Application EQUA de HP. Voir
Application EQUA
Arithmétique, 20, 38
dans les registres et les variables,
46
dans RPN, 265, 272
dans une pile RPN, 272
exemples RPN, 277
Arrêt d'une recherche numérique,
179
Arrondir un PMT, 71
292 Index
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Avertisseur, 145
153, 156
discussion technique de, 240
B
Calculs avec période d'appoint,
171
3, 56
Calculs de l'application EQUA
fonctionnement, 178
solutions multiples dans, 178
B, 130
·, 114
U, 56
Bas
de la liste en cours, dans F.VAR,
94
Base (signe décimal), 34
C
H, 56
, 108
(, 78
q
dans
dans
dans
dans
le menu TMPS, 140
menu EQUA, 155
menu F.VAR, 92
menu STAT, 121
ß, 130
@, 55
¬,², 108
@c, 20, 28
Calculs de période d'appoint, 195
Calculs de périodes impaires, 253
Calculs de pourcentage, 49
Calculs de résolution
création de menus personnalisés,
151
utilisation, 151
Calculs d'obligation, 108
équations, 250
prix, 110
rendement, 110
type, 108, 109
valeurs fractionnaires pour, 110
Calculs en chaîne, 21, 1–38
dans RPN, 268, 276
Calculs épargne, 71
Calculs financiers sur des flux
constants
calculs, 61
équations, 248
C, 17, 20, 32
Calculs sous forme de pourcentage
dans RPN, 267
v, 16, 17, 263
Calculs statistiques, 126
Calcul d'intérêts composés, 61
Calculs TRI%
interruption, 239
Calculateur
Aide, 221
ne fonctionne pas correctement,
229
réinitialisation, 227
Calculs avec l'application EQUA,
Calculs TRI%, 238
Calculs, RPN
ordre de, 276
paranthèses dans, 268
parenthèses dans, 276
Index 293
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Calendrier, 107. Voir également
Date
360 jours, 148
365 jours, 148
période couverte, 147
réel, 148
Calendrier actuel
pour les obligations, 108
calendrier réel
équations actuarielles, 247
Calendrier réel
pour arithmétique, 147
Call, 108, 111
Caractère
pour la liste STAT, 125
Caractères
dans les équations, 164
insertion et suppression, 31
pour les noms d'équation, 159
pour une liste F.VAR, 98–99
Caractères alphabétiques, 30
Carré, application EQUA, 170
CDATE, 168
Changement
le signe d'un nombre, 22
piles, 224
Changement de menu, 25
Charge de la pile, 224
témoin, 224
Chi-carré, 218
CNV.I
équations, 249
menu, 84
CNV-I
variables, effacement, 86
Coefficient de corrélation, 130
Composition
annuelle, 71
mensuelle, 68, 69, 74, 75
périodes, 61, 62, 63, 64
périodes, comparées aux
périodes de paiement, 200
périodes, par rapport à périodes
de paiement, 87
semi-mensuelle, 73
taux, 84
Composition continue, calcul
d'intérêt pour, 85
Composition périodique, calcul
d'intérêt pour, 85
Compositions
périodes, 62
Compte de plan de retraite
personnel, 73
Compte Epargne
régulier, 200
Compte épargne
compte retraite, RPN, 284
exonéré d'impôt, RPN, 282
exonéré d'impôts, 205
retraite, 207
Compte retraite, 205
Compte-épargne, 71
études, 202
études, RPN, 280
Constantes dans les équations,
165
Contraste d'affichage, réglage, 17
Contrat d'assurance, prix, 211
Conversion de taux d'intérêt, 85
Conversions de taux d'intérêt, 84,
249
effectif et nominal, 84
294 Index
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Conversions du taux d'intérêt, 200
conversions d'unités, dans
l'application EQUA, 177
Coupon
base, 107
paiements, 107
Courbe de puissance, 129, 131
Courbe puissance, 130
Coût
du capital, 100
marge, 51
marge sur, 49
Création
liste F.VAR, 94–96
liste STAT, 122, 126
une liste F.VAR, 99
une nouvelle équation, dans la
liste EQUA, 155
Crédit-bail, 74, 199
Crochets dans les équations, 165
CTIME, 168
Cube root, 41
Curseur, 19
touches de mouvement, 32
õ, 140
E, 56
M, 18
 menu
utilisation, 50
D, 33
Date
affichage, 139, 168
fixer, 141
passées ou futures, 149
Date d'achat, obligation, 108
Date d'émission, 108
Date future, calcul, 149
DATE, application EQUA, 168
Dates passées, calcul, 149
DDAYS, 168
Début de la liste
dans la liste F.VAR, 97
dans la liste STAT, 123
Début de la liste d'équation, dans
l'application EQUA, 160
Décimal, 35
Décimales, 47
Définition du nombre de décimales,
34
D
ö, 148
'
dans le menu de fixation de
rendez-vous, 143
ª, 108
}, 64
÷, 148
Â, 49, 50
dans le menu D.&H, 141
Dépannage, 221
Dépréciation
année partielle, 116
calculs, 113
équations, 251
linéaire, 115
linéaire., 113
méthode ACRS, 116
méthode du solde dégressif,
115
méthode solde dégressif, 113
Index 295
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
proportionnelle à l'ordre
numérique inversé des années,
113, 115
système recouvrement accéléré
des coûts, 113
Dernier résultat, copie, 44
Devise
change, 58
changement, 57
conversion, 59
effacement de variables, 60
entrée d'un taux, 57
sélection, 55
stockage et rappel, 60
Diagnostic avec test automatique,
230
Diagramme de flux
dans les calculs de flux financier,
92
Diagramme de flux financier
dans les calculs F.CST, 64
Diagramme, flux financier, 64
Diagrammes, flux financier, 92
Division, 38
E
Õ, 127
â, 130
g, 82
­, 42
!, 155, 159
$, 56
N, 18
O, 18
e, 25, 28, 92, 96, 122, 144,
159
E, 265, 273, 276
E, dans les nombres, 47
Écart type, 127
calcul, 127
données groupées, 136
Écart type de population réelle,
127
Écart type des données groupées,
136
Écart type exemplaire, 127
Echange de registres, RPN, 271
Effacement, 20. Voir également
Effacement ; Suppression
la pile des résultats, 44
la pile RPN, 271, 274
listes F.VAR, 94, 99
listes STAT, 122
mémoire du calculateur, 28
menus, 28
nombres dans RPN, 274
rendez-vous, 144, 146
variables, 28
variables %TOTL, 49
variables AFF, 49
variables AMRT, 80
variables CNV-I, 86
variables de l'application EQUA,
161
variables de menu, 28
variables DIFF%, 49
variables F.CST, 64
variables MG%C, 49
variables MG%P, 49
variables OBL., 108
variables TMPS CALC, 148
Effacement de la mémoire du
calculateur, 224, 228
296 Index
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Effet, rachat, 215
Équations sommation, 251
éléments STAT, nombre maximum
de, 120
Equations statistiques, 251–53
Entrée
estimations dans l'application
EQUA, 180
Entrée de caractères alphabétiques,
30
Entréé d'équations, 155
Espaces dans les équations, 165
Estimation IRR%
fournir, 239
Estimation linéaire, 120, 130
Estimation TRI%
en cours, 239
Entrée des nombres
dans les listes F.VAR, 94
dans RPN, 265
dans une liste STAT, 122
Estimations
application EQUA, 246
entrée dans l'application EQUA,
180
TRI%, entrée, 238
Equation courante
impression, 187
Estimations de l'application EQUA,
affichage en cours, 240
Equation de l'application EQUA
effacement, 161
Estimations, entrée dans
l'application EQUA, 180
Équation en cours, 154
Exécution du total, 122
Equation non valide, 156
Exemples, 190
dans RPN, 278
Equations
affichage, 160
caractères dans, 164
effacement, 161
entrée, 155
longues, affichage, 164
longueur de, 151
modification, 159
nom, 159
non valides, 156
pour les menus intégrés, 247
rédaction, 163
règles algébriques, 163
suppression, 161
vérification, 155
Équations courantes
suppression, 161
Équations multiples, groupement,
177
EXP, 168
EXPM, 168
Exponentiation, 1–41, 266
dans les équations, 163
Exponentielle, 168
Exponentiels, nombres, 47
Expressions conditionnelles, 173
F
C, 56
ÿ, 64
½, 114
P, 18
F.CST
Index 297
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
calculs, 61
équation, 248
instructions, 66
menu, 61–64, 66
F.CST
variables, effacement, 64
F.CST, calculs d'amortissement
arrondis, 79
FACT, 168
Factoriel, 168
Factorielle, 42
Faible charge, 224
Fin
de la liste en cours, dans F.VAR,
160
Fixer un rendez-vous, 143
FLOW, application EQUA, 168
Flux
égal. Voir Flux, groupé
équations, 249
groupés, 93, 102
initial, 94, 95
liste. Voir liste F.VAR
non groupés, 93
somme de, 100
zéro, 94, 95
Flux financiers
calculs, 91–106
nombre maximal de, 91
Fonction ABS (valeur absolue),
168
Fonction de troncature, dans
l'application EQUA, 170
Fonctions de l'application EQUA,
167
Format AM/PM, 141
Format date, 142
pour les rendez-vous, 142
Format date, 141
Format jour.mois.année, 141, 142
Format mois/jour/année, 141
Formatage de nombre, 33
FP, 168
Futures valeurs d'une série de
paiement
fonction de l'application EQUA,
170
G
G, 168
Garantie, 231
GAUCHE-DROITE, interprétation,
242
Grand nombre
disponible, 47
Grands nombres, entrée et
affichage, 47
H
x
dans le menu de fixation de
rendez-vous, 143
p
dans le menu D.&H, 141
dans le menu PRINTER, 185
Fonction IF emboîtée, dans
l'application EQUA, 174
heure
Précision, 229
Fonctions dans les équations, 165,
167
Heure
changement, 141
298 Index
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
du jour, affichage, 139
et date, impression, 185
fixer, 141
format, 143
Hiérarchie des menus, 24
Hiérarchie des opérations, dans les
equations, 163
HMS, 169
Horloge. Voir Heure
HRS, 169
Hypothèque, 69, 70. Voir
également Prêt
calculs, 67, 77
escomptée, 191
Hypothèques canadiennes, 253
Hypothèques canadiennes, 197
I
i, 78
u
dans la liste F.VAR, 92
dans liste STAT, 121, 123
in CFLO list, 98
¥, 100
V, 56
Q, 18
_, 184
I, 98
dans la liste STAT, 122
dans la liste application EQUA,
155
dans le menu F.VAR, 92
dans RPN, 265
pour le stockage des équations,
31
IDIV, 169
IF, 169, 173
emboîtée, 174
Impression
affichage, 184
alimentation de, 184
automatique, 188
double interligne, 36, 184
équations, 187
heure et date, 185
interruption, 189
lente, 183
listes de l'application EQUA,
187
listes de nombres, 187
messages, 188
pile de résultats, 185
rendez-vous, 187
tableau d'amorissement, 82
valeurs statistiques, 186
variables, 186
vitesse, 184
Impression automatique, 188
Impression avec double interligne,
184
Impression double interligne, 36
Imprimante
utilisation, 183
Inconnues dans l'application
EQUA, 241
Incrément, dans la fonction
sommation, 175
Indicateur sonore activé et
désactivé, 36
Informations, 235
Insertion de caractères, 32
Installation des piles, 224
I%, 100
Index 299
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
INT, 169
INT, calculs d'amortissement
arrondis, 79
intercepte y, dans ajustement
courbe, 130
intercepte y, dans l'ajustement de
courbe, 132
Intérêt
composition, 61, 84
équation, 249
simple, 61
sur prêt, montant de PMT
appliqué su r, 80
Intérêt couru, sur obligation, 108,
110
Intérêt simple, 40
avec taux annuel, 190
avec taux annuel, RPN, 278
Interruption de l'application EQUA.,
179
Interruption d'un calcul TRI%, 239
Intervalle
des nombres, 48
INV, 169
Inverse, 266
Investissements
avec des flux groupés, 102–3
calcul TRI% et VAN de, 100
Investissements conventionnels,
définition, 100
IP, 169
IRA, 73
IRR%, 100
ITEM, 169
Itération dans l'application EQUA,
178, 240, 242
J
Jour de la semaine, déterminer,
147
L
é, 130
h, 185
X, 42
Z, 42
L, 44
in RPN, 275
L, 169
Langue étrangère, 223
Langue française, sélection, 223
Langue, sélection, 223
Ligne de calcul
affichage des informations
alphabétiques, 31
arithmétique dans, 38
définition, 18
modification, 20
Limites de température, 229
Limites d'humidité, 229
Liste. Voir liste F.VAR ; liste STAT ;
liste de l'application EQUA
Liste application EQUA
entrée d'équations, 155
équation en cours, 154
modification d'une équation,
155
supression d'équations, 155
vide, 154
Liste de F.VAR
entrée de nombres dans, 94
Liste de l'application EQUA
effacement, 161
300 Index
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
impression, 187
suppression des équations, 161
suppression des équations de,
161
Liste d'équation. Voir liste de
l'application EQUA
Liste EQUA
définition, 151
Liste F.VAR
affectation de nom, 98–99
affichage des nombres, 97
appel d'une nouvelle liste, 99
commencement d'une nouvelle
liste, 99
copie de, 98
correction, 97
création, 94
définition, 91
effacement, 99
impression, 187
insertion des nombres, 98
menu CALC, 100
modification, 92, 97
nom, effacement, 99
signes des nombres, 92
suppression des nombres, 98
Liste F.VARL
affichage du nom de la liste en
cours., 99
Liste STAT
affectation de nom, 125
affichage des nombres, 123
affichage du nom de la liste en
cours, 126
commencement d'une autre liste,
126
copie d'un nombre de, 125
correction, 123
création, 122
définition, 120
effacement, 126
effacement des nombres, 123
entrée de nombres dans, 122
impression, 187
insertion des nombres, 123
menu PREV, 130
modification, 121, 123
nom, suppression, 126
plus grand nombre dans, 127
plus petit nombre dans, 127
suppression des nombres, 123
tri, 120, 127
Liste, RPN, 265
défilement de la pile, 271
LN, 169
LNP1, 169
LOG, 169
Logarithmes, 42, 169
Luminosité de l'affichage, 17
M
á, 130
Y, 56
X, 56
)
dans le menu de fixation de
rendez-vous, 143
M, 130
«, 108
Ò, 49, 53
Ó, 127
Ô, 127
Ù, 127
Ú, 127
Index 301
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
à, 130
)
dans le menu PRINTER, 185
6, 141
Q, 56
@A, 22
@M, 37
§, 52
Manuel, organisation de, 16
Marge
sur coût, 49
sur le coût, 51
sur le prix, 49
sur les prix, 52
Math dans les équations, 163,
165
Menu Â
formule, 248
Menu %TOTL
formule, 248
utilisation, 51
Menu AFF, 49, 255
Menu ALC
dans le menu de l'application
EQUA, 156
Menu ALPHAbétique, 30
Menu AMRT, 78
Menu CALC
dans le menu STAT, 127
dans le menu TMPS, 148
dans menu F.VAR, 100
Menu CONT, 85
Menu de réglage, 141
MAX, 169
Menu DEPRC, 113
Médiane, 252
calcul, 127
Menu DIFF%, 50
Mémoire. Voir également Mémoire
permanente
insuffisante, 226
libérer, 226
perte, 224, 228
utilisation et réutilisation, 37
Menu DSP, 33
Mémoire faible, 226
Menu FIN, 257–58
Mémoire insuffisante, 37, 226
Menu MATH, 261
mémoire permanente
effacement, 228
Menu MATH, 42
Mémoire permanente, 37
effacement, 224
utilisation, 17
Menu
libellés, 19
organigrammes, 25, 255–61
touche, 22
Menu DSP, 261
Menu EQUA, 154, 261
pour des équations, 177
pour des équations multiples,
177
Menu EXCH, 55, 256
Menu OBL., 107
Menu précédent, affichage, 28
menu PREV, 130
Menu PREV, 129
Menu principal, 19
Menu PRINCIPAL, 143
Menu PRINTER, 185, 261
302 Index
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Menu RGLR, 142
Mode de paiement Fin, 64, 65
Menu R-V, 143
Mode de paiements (Début et Fin),
64
Menu STAT, 259
menu CALC, 127
Modèle algorithme, 131
Menu SUITE, 143
Modèle exponentiel, 129, 131
Menus
calcul avec, 27
changement, 25, 28
impression des valeurs stockées
dans, 186
noms of, 159
partage des variables, 52–53
sortie, 28
utilisation, 22
Modèle linéaire, 129, 131
Menus TMPS, 139
Message pour NBRE DE FOIS, 96
Messages affichés, 285
Messages d’erreur, 35, 285
Messages pour rendez-vous, 144
Messages, erreur, 285
Mettre un nombre au carré, 266
MG%C, 50
équation, 248
Modèle logarithmique, 129, 130
Modèles, ajustement courbe, 130
Modèles, ajustement de courbe,
131
Modes
a, 36, 262–63
`, 36, 262, 264
@>, 184
adaptateur c.a. d'imprimante,
36
impression avec double
interligne, 184
impression double interligne, 36
indicateur sonore, 36
organigrammes des menus, 261
Modes
a, 266
MIN, application EQUA, 169
Modification
équations, 159
information alphabétique, 31
touches, 31
Mise au carré d'un nombre, 41
Modified IRR, 254
Mise du calculateur sous et hors
tension, 17
ModXle exponentiel, 130
Mise sous et hors tension, 17
Monnaie2, 55
MOD, 169
Moyenne, 251
calcul, 127
pondérée, 136
MG%P, 50
équation, 248
Mode de paiement, 62
changement, 62
définition, 1–65
remise à zéro, 62
Mode de paiement Début, 64, 66
Monnaie1, 55
Moyenne mobile, 216
Moyenne pondérée, 130, 136
Index 303
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Multiplication
arithmétique, 20
dans les équations, 163
en arithmétique, 38
N
p, 78
¼, 114
ü, 63
x
dans liste F.VAR, 98–99
dans liste STAT, 125
p, 78, 82
¡, 92, 95, 96
Ì, 155
D, 56
F, 56
L, 56
[, 42
@ ü, 63
entrée, RPN, 265
saisie, RPN, 273
Nombres constants, RPN, 274
Nombres négatifs
dans des calculs arithmétiques,
22
dans les calculs de flux financier,
92
Nombres positifs
dans F.CST, 64
dans les calculs de flux financier,
92
Nominal, obligation, 108
Noms
de variables, 165
des équations, 159
d'une liste, effacement, 99
NOT, 173
Notation polonaise inverse, 262
Notation scientifique, 47
Numbres
avec exposants, 47
NBRE DE FOIS, message, 96
N, non entier, 63, 72
NBRE DE FOIS, 96
Noise Declaration, 236
Nombre
de décimales, 47
de jours entre les dates, 147
de paiement, dans F.CST, 62
intervalle, 48
listes. Voir F.VAR ; liste STAT ;
liste de l'application EQUA
Nombre de décimales, 34
Nombre négatif
dans les calculs F.CST, 64
Nombres. Voir également Valeur
O
@o, 17
O, 17
Obligation avec zéro-coupon, 112
Obligations, 213
Opérateur AND, 165
Opérateurs logiques, 173
Opérateurs relationnels, 173
Operateurs, dans des équations
dans RPN, 270
Opérateurs, dans des équations
dans RPN, 268
304 Index
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Opérateurs, dans les équations,
163
dans RPN, 276
Paiments en avance, 199
Option d'achat, pour un crédit-bail,
74–75
Parenthèses
dans les calculs arithmétiques,
1–39
dans les équations, 163, 165
dans RPN, 268, 270, 276
OR, 173
Ordre de calcul, dans l'application
EQUA, 163
Paramètres, démarrage par défaut,
228
Partie fractionnaire, 168
P
Pente, dans ajustement courbe,
130
1, 78
Ý, 127
J, 56, 63
{, 62, 63
ý, 85
±, 52
Î, 51
ì, 120, 130
W, 56
\, 42
R, 18
i, 185
Pente, dans l'ajustement des
courbes, 131
@p, 185
P, 185
Paiement
bail, 74
nombre par an, dans F.CST, 63
Paiement libératoire, 70
Percentage
différence, 49
Période en nombre non entier, 171
Période partielle. Voir également
Période d'appoint
paiement, 62
Périodes, 35. Voir également
Périodes de paiements par
nombres
Périodes de paiement, 62
comparées aux périodes de
compositon, 200
composition, 61–64
dans les calculs de flux, 93
par rapport à périodes de
composition, 87
Petit nombre
disponible, 47
Paiements
amortissement, 77
F.CST, 62
Petits nombres, entrée et affichage,
47
Paiements anticipée. Voir
également Crédit-bail
Pile. See Pile de résultats
Paiements anticipés, 74, 254
PI, 42, 169
Pile de résultats, 43. Voir
également Pile, RPN
Index 305
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
impression, 185
Pile faible
et impression, 183
témoin, 183
Pile, RPN, 270
augmentation, 272
défilement du contenu, 272, 273
effacement, 271, 275
mouvement automatique de, 272,
277
perte du contenu repoussé du
dessus, 272
réduction, 272
reproduction du contenu dans,
271, 272
taille, 271
Prêt
amortissement, 77
TRA pour, avec frais, 193
Prévision
valeurs, 120, 130
Prévisions
calculs, 129
équations, 252
Principal du prêt, montant de PMT
appliqué sur, 80
Priorité arithmétique, 152
Prix d'achat, dans des calculs
d'hypothèque, 69
PRIX, en variable partagée, 52–53
Prix, marge, 52
Piles, remplacer, 224
Prix, marge sur, 49
Plus grand nombre
dans une liste, 127
Puissance. Voir également Faible
charge; Piles
éleve un nombre à, 41
fonction, 41, 266
Plus petit nombre
dans une liste, 127
PMT. Voir également Paiements
calculs d'amortissement arrondis,
79
dans F.CST, 63
Port d'imprimante, 183
Pourcentage, 40
de coût, 49
de total, 49
du coût, 51
du total, 51
touche pour intérêt simple, 40,
61
Précision de l'horloge, 229
Précision de nombre, interne, 34
Préfixe, 19
Présentation générale, 3
Q
Questions, fréquemment posées,
221
R
R, 45, 98
dans calculs RPN, 267
¯, 108
R, 56
*, 143
ø, 148
¸, 114
M, 56
306 Index
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
a, 36
j, 185
?, 55
y à ¤, 143
accusé de réception, 145
échus, 143
effacement, 146
fixer, 142, 143
impression, 187
intervalle de répétition, 144,
146
menu de fixation, 143
menus, 140, 142
messages, 142, 144
oubliés, 145
sans accusé de réception, 143
@r, 34
~, 43, 265
R
avec variables, 28
↑
R , 265
, 56
Racine carré
application EQUA, 170
calcul, 41, 266
Rendez-vous échus
accusé réception, 145
définition, 143
Racine cube
dans RPN, 267
Rendez-vous oubliés, 145. Voir
Rendez-vous échus
Rappel de nombres, 45
à partir des variables, 28
dans RPN, 266, 267
Répétition de rendez-vous
échus, 145
Rappel des nombres
avec @L, 44
Registre DERN X, RPN, 275
Registres
arithmétique dans, 46
dans RPN, 270
impression du contenu de, 185
Registres de stockage, 45
arithmétique dans, RPN, 46
impression du contenu de, 185
Régression linéaire, 120
Répétition d'un rendez-vous
fixer, 144
Résolution d'équation, 151
Résultats intermédiaires, RPN, 270,
276
Réutilisation
mémoire du calculateur, 37,
228
un nombre, RPN, 273, 276
RND, 169
RPN. Voir Annexes D, E et F, ou
des entrées individuelles
Réinitialisation du calculateur, 227
Remplacement des piles, 224
Rendement
à call, obligations, 107
à maturité, obligations, 107
du crédit-bail, 74–75
Rendez-vous
S
s, 45
calculs avec, RPN, 267
À, 114
I, 56
Index 307
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
), 78
), 78
v
dans
dans
dans
dans
le menu F.VAR, 92
liste STAT, 126
menu EQUA, 155, 162
menu STAT, 121
í, 32
§, 100
>, 55
G, 56
T, 56
@S, 34
S (fonction), 169
introduction, 29
Solutions de l'application EQUA,
types de, 243–47
Solutions directes dans
l'application EQUA, 178, 240
Solutions numériques, 178
Solutions TRI%, types de, 238
Sommation, 130, 137, 170, 175
de listes, 176
fonction, dans l'application
EQUA, 175, 218
valeurs, 130, 137
Somme des flux, 100
Soustraction, 20, 38
SPFV, 170, 247
Saisie de nombres
dans RPN, 273
SPPV, 170, 247
Sauvegarde des nombres, 43, 44
SQ, 170
Sélection d'une langue, 18, 36
SQRT, 170
Séparateur de chiffre, 35
Statistiques, x et y, 129
Séries uniformes nettes, 91, 100
Stockage de nombres, 45
dans les variables intégrées, 28
dans RPN, 266, 267
Service de support, 221
SGN, 169
Signe de nombres
dans les calculs F.CST, 64
Signe égal, utilisé pour conclure
des calculs, 21
Signe égal, utilisé pour conclure les
calculs, 38
Signes des nombres
dans les calculs de flux
financiers, 92
Solde dégressif
dépréciation. Voir Dépréciation
Solde du prêt, 80
Solution d'équation
Stockage en registre, 45
SUM menu, 121
SUN, 100, 249
Suppression
à partir d'une liste F.VAR, 99
à partir d'une liste STAT, 123,
126
caractères, 32
de liste F.VAR, 98
équations, 161
toutes les informations, 224,
227
variables dans l'application
EQUA, 161
308 Index
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
T
©, 108
Touche +, 63
=, 55
Touche %, 25
Touche \, 48
Touche
Ð, 52–53
¢, 51
dans liste STAT, 121
dans liste SUM, 127
¤, 100
Û, 127
ã, 130
¢, somme des flux financier,
100
Touche
Taux d'intérêt annuel, avec frais,
RPN
calculs, 67
Taux d'intérêt effectif, 84
Taux d'intérêt nominal, 84, 99
Taux d'intérêt périodique, 100
Témoins
imprimante, 183
Témoins affichés
définition, 18
Témoins affichés., 18
Test automatique, 230
Texte, impression (MSGE), 185
Total, pourcentage du, 51
Touche
m, 88
Touche arrière, 20
\, 34
Touche 7, 63
Touche [, 34
Touche fléchée vers le haut, 43
Taux de rendement interne. Voir
également TRI%
calculs, 91, 96, 99
Touches fléchées
pour faire défiler la pile de
résultats, 43
pour la modification, 32
pour la modification de
l'équation en cours, 154
pour la visualisation de longues
équations, 164
pour rechercher une équation,
160
Taux de rendement périodique,
100
Taux de rendement requis, 100
Taux de rendement, périodique,
100
Taux d'escompte, 100
Taux d'intérêt actuariel, 100
Taux d'intérêt annuel
avec frais, RPN, 278
Taux d'intérêt annuel d'un prêt
avec frais, 193
Taux d'intérêt annuel en pourcentage
dans F.CST, 63
Touche inverse, 41
Touches de lettre, 30
TRA pour, avec frais, RPN, 278
intérêt uniquement, 194
intérêt uniquement, RPN, 278
période d'appoint, 195, 196
Tri des nombres, 127
TRI modifié, 208
TRI%, 99, 208
Index 309
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
TRN, 170
tranfert entre les menus, 28
U
Valeurs actuelles
d'un crédit-bail, 74
#, 56
Valeurs actuelles d'une série de
paiement, 170
USFV, 170, 247
USPV, 170, 247
Valeurs futures d'une série de
paiements
équation, 247
V
valeurs x, dans les prévisions, 131
valeurs y, les prévisions, 131
¨, 100
¹, 114
¦, 100
Valeur actuelle
définition, 63
d'un paiement unique, 170, 247
d'une série de paiements, 247
VAN
calcul, 91, 99
équation, 99, 249
Variable
dépendante, 132
indépendante, 132
valeur actuelle nette, 91
Variable compteur, dans la fonction
de sommation, 175
Valeur actuelle nette, 100
Variable dépendante, 132
valeur B, dans ajustement courbe,
130
Variable indépendante, 132
Valeur capitalisée, crédit-bail, 74–
75
Valeur finale, dans la fonction
sommation, 175
valeur future nette, 91
Valeur future nette, 100
Valeur initiale, dans la fonction
sommation, 175
Valeur restante à déprécier, 114,
115
Valeurs
effacement, 28. Voir également
@c
rappel, 28, 45
stockage, 28, 45
Variables
statistiques, 129
Variables affaires, effacement, 49
Variables de l'application EQUA.
Voir Variables, Application
EQUA
Variables inconnues dans
l'application EQUA, 240
Variables intégrées. Voir Variables,
intégrées
Variables partagées
dans AFF, 52–53
dans CNV.I, 86
dans les équations, 160
Variables statistiques, 127, 129
Variables,
310 Index
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
impression, 186
intégrées, 27
statistiques, 127
Variables, application EQUA
effacement, 161
noms de, 165
suppression, 162
Variables, EQUA, 152
partagées, 160
243
W
N, 56
X
Variables,partagées, 52–53
x, 44
dans RPN, 271
Vérification d'équations, 155
XOR, 173
VFN
calcul, 100
équation, 249
Y
Virgules
dans les nombres, 35
u, 41, 266
O, 56
Virgules, dans les nombres, 35
Voisins dans l'application EQUA,
Index 311
File name : F_print_MP02-1_040308-PRINT
Print data : 2004/3/9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising