California II - Manuel d`Utilisation

California II - Manuel d`Utilisation
 NOTICE D'ENTRETIEN
Cher Client,
Nous vous remercions avant tout d’avoir choisi un de nos produits. En
vous conformant aux instructions qui sont données dans cette notice,
vous assurerez une longue durée a votre moto en évitant les désagré-
ments.
Avant de l'utiliser, nous vous conseillons de lire attentivement cette
notice afin de connaître les caractéristiques du véhicule et surtout
d’apprendre à le manoeuvrer en toute sécurité.
Pour les opérations de contrôle et de révision, adressez-vous à l’un
de nos Concessionaires qui effectuera un travail consciencieux et ra-
pide. Les opérations de réparation et de réglage qui ne seraient pas
effectuées pendant la période de garantie dans les ateliers de notre
réseau pourraient faire perdre le bénéfice de la garantie.
INDEX
10
20
22
24
31
34
36
40
43
44
47
53
Caractéristiques génerales
Numero d'identification
-Commandes et accessoires
Utilisation
Rodage
Entretien et réglages
Dépose des roues
Tableau récapitulatif de l'entretien et du graissage
Lubrifications
Alimentation
Distribution
Allumage
Equipement électrique
Pression des pneus selon la charge par essien
4 CARACTERISTIQUES GENERALES
Moteur
Distribution
Alimentation
Graissage
Alternateur
Cycle à quatre temps, bicylindre
Disposition en «V» à 90°
Alèsage 88 mm
Course 78 mm
Cylindrée totale 948,8 cc
Taux de compression 9,2 : 1
Couple max 77 kgm a 5200 t/m
A soupapes en téte avec tige et culbuteurs.
2 carburateurs «Dell’'Orto» VHB 30 CD a droite,
VHB 30 CS a gauche.
Graissage sous pression par pompe a engre-
nages.
Filtres a tamis et a cartouche montés dans le
carter inférieur.
Pression normale de graissage: 3,8 +4,2 kg/cm?
(réglable par un clapet situé dans le carter in-
férieur).
Manocontact signalant I'insuffisance de pression
dans le carter.
Monté vers Pavant en bout de vilebrequin (14 V -
20 A).
Allumage
Démarrage
Transmission
Embrayage
Transmission primaire
Boite de vitesse
Distributeur d'allumage avec deux rupteurs et
avance automatique.
Données d'allumage: |
— Avance fixe 2 +1"
— Avance totale (fixe + automatique) 33° + 1°
— Ecartement entre les contacts: 0,37 + 0,43 mm
— Bougies: Marelli CW 7 LP; Bosch W 7 D;
Bosch W 7 DC; Champion N 9 Y; Lodge HLNY.
— Ecartement des électrodes: 0,6 mm.
— Bobines d'allumage: 2 montées sur le cadre.
Démarreur électrique (12 V - 0.7 kW) avec ac-
couplement a commande électromagnétique.
Couronne dentée fixée au volant-moteur.
Commande par bouton poussoir (start) a droite
sur le guidon.
A deux disques conduits, & sec. Commandé par
levier a gauche sur le guidon.
Par engrenages. Rapport: 1 : 1,235 (Z = 17/21).
À cinq rapports avec engrenages toujours en prise
Transmission secondaire
Cadre
Suspension
Roues
et crabotage frontal avec pare-saccade incorporé.
Commande de sélecteur côté gauche. Rapports
de boîte de vitesse:
1ère = 1:2 (Z = 14/28)
2 ème = 1 : 1,388 (Z = 18/25)
3ème = 1 : 1,047 (Z = 21/22)
4 ème = 1 : 0,869 (Z = 23/20)
5ème = 1 : 0,750 (Z = 28/21)
À cardan et engrenages.
Rapport: 1 : 4,714 (Z = 7/33).
Rapport total de transmission (moteur-roue).
1ère =1 :11,643
2 ème = 1 : 8,080
3ème = | : 6,095
4ème = 1 : 5,059
5 ème = 1 : 4,366
Double berceau, démontable.
AV: fourche téléscopique «Brevet MOTO GUZZI»
avec amortisseurs oléopneumatiques.
AR: bras oscillant et amortisseurs oléopneumati-
ques à ressort réglables.
En alliage léger fondues avec jantes «WM 3/2,15x
18” CP2». |
Pneumatiques
Freins
Dimensions et poids
Avant: et arrière 120/90 H 18.
Roue AV
À disques avec étrier à deux pistons.
Commande par levier au guidon droit.
Transmission hydraulique indépendante de frein
arrière. |
Diamètre disque 300 mm.; diamètre cylindre ré-
cepteur 38 mm.; diamètre cylindre émetteur
12,7 mm. (maître cylindre).
Roue AR
A disque avec étrier à deux pistons commandé
par pédale à droite du véhicule.
Diamètre disque 242 mm.; diamètre cylindre ré
cepteur 38 mm.; diamètre cylindre émetteur
15,875 mm. (maître cylindre).
Le frein arrière est relié par une transmission
hydraulique en commun avec un second frein AV
ayant les mêmes dimensions de l’autre AV com-
mandé à main.
Empattement (chargé) 1,565 m
Longeur hors tout 2,370 m
Largeur — 0,890 m
Hauteur 1,570 m
Garde au sol 0,175 m
Poids de véhicule a sec 250 kg
Performance
Remplissages
Vitesse max: 190 km/h environ.
Consommation: 5,8 litres aux 100 km.
Elements a remplir Litres Type de carburant ou huile
Réservoir 25 Super (97 NO - RM min.)
Réserve 3
Moteur 3 Agip Sint 2000 SAE 10 W/50
Boite de vitesse 0,750 Agip Rotra MP SAE 80 W/90
Pont 0,250
dont :
0,230 Agip Rotra MP SAE 80 W/90
0,020 Agip Rocol ASO/R
Fourche télescopique (par bras) 0,0600 Liquide Agip F.1 ATF Dexron
Circuit de freinage
Liquide Agip F.1 Brake Fluid SAE J 1703
NUMERO D’IDENTIFICATION
(fig. 3)
Chaque véhicule possède deux numéros d’identi-
fication: l’un gravé sur la colonne de direction,
l’autre sur le carter moteur.
Le numéro du cadre figure aussi sur la carte grise
et vaut à tous effets legaux à l’identification de la
machine.
Pièces de rechange
Pour tout remplacement de pièces exigez les piè-
ces portant la mention «Pièces d’origine Moto
Guzzi».
L’utilisation de toute autre pièce vous ferait perdre
le bénéfice de la garantie.
Garantie
La garantie s’étend sur une durée de 6 mois et
s’applique pour un parcours maximum de
10.000 km à partir de la date de vente:
Elle n’est pas valable si des modifications ont
éte apportées au véhicule, en cas de participa-
tion à des compétition sportives, en cas d’em-
ploi d’accessoires pas d’origine ou bien d’origi-
ne mais pas installés selon les prescriptions
SEIMM - MOTO GUZZI.
Les pneumatiques et les accessoires ou les éle-
ments qui ne sont fabriqués par «SEIMM Moto
Guzzi» ne sont pas couvert par la garantie.
Un «carnet de garantie» est delivré avec chaque
motocyclette. Ce carnet doit toujours accompa-
gner le véhicule et doit être conservé avec les au-
tres documents.
C’est en effet sur présentation de ce document aux
agents Moto Guzzi que la garantie peut être accor-
dée conformément aux conditions générales de
vente. |
10 COMMANDES ET ACCESSOIRES
(fig. 2)
Clignotant AV. 18 Repose pieds, passager.
Compteur de vitesse. 19 Serrure soulèvement selle.
Contacteur à clé. 20 Clignotant AR.
Levier de frein AV droit.
Poignée de gaz.
Pédale de frein AR et AV gauche.
Repose pieds AV.
Cylindre émetteur frein AR et AV gauche.
© 0 NO OA ON =
Sacoche laterale.
mb
©
Feu arrière.
dh
==
Phare.
Tableau de bord.
Voltmètre.
Compte-tours.
— wk wh -
a a» N
Levier d’embrayage.
mh
©
Bouton poussoir d’ouverture de reservoir
d’essence. La position droite et gauche est-celle du con-
Selecteur de vitesse. — ducteur.
wb
=
11
12
13
14
15
16
17
12
Tableau de bord ig. 4)
1 Voltmeétre.
2 Compte-tours.
3 Compteur de vitesse.
4 Contacteur a clé:
«OFF» Aligné avec la marque «C»: moteur éteint.
La clé peut être retirée (aucun contact).
Aligné avec la marque «C» (clé tournée
dans le sens des aiguilles d’une montre): le
«A»
APPAREILS DE CONTROLE ET COMMANDES
moteur est prét a partir, toutes les com-
mandes sont alimentées. La clé ne peut
étre retirée.
«B» — Aligné avec la marque «C» (clé tournée
dans le sens des aiguilles d'une montre): le
moteur est coupé. Si l’interrupteur «A» (fig.
5) est en position «PARK» les feux de sta-
tionnement sont allumés, La clé peut être
retirée.
5 Voyant (vert) de clignotant gauche.
6 Voyant (vert NEUTRAL) de désaccouplement
de la transmission. I! s'allume dès le passage au
point mort.
7 Voyant (rouge) de charge. II doit s’éteindre dès
que le moteur atteint un certain nombre de tours.
8 Voyant (rouge) de pression d’huile. I! s’éteint
dès que la pression est suffisante pour assurer un
bon graissage du moteur. S'il ne s'éteint pas la
pression est incorrecte et on doit arrêter immédia-
tement le moteur et vérifier la cause de l'incident.
9 Voyant (bleu) de feu de route.
10 Voyant (vert) des feux de stationnement
allumés.
11 Voyant (vert) de clignotant droit.
12 Commutateur des signaux de détresse.
13 Rémise à zéro du compteur.
Interrupteurs d’éclairage (fig. 5)
Montés sur le guidon côté gauche.
Interrupteur «A»
Position «PARK»
Position «ON»
Position «OFF» |
Feu de position.
Eclairage lampe a deux lumié-
res.
Lumiéres éteintes.
Interrupteur «B» 1 3
Avec l'interrupteur «A» en position «ON»:
Position «LO» Feu de croisement.
Position «Hi» Feu de route.
Commande d’avertisseur, flash et
interrupteur de clignotants (fig. 5)
Sont regroupés sur le guidon, côté gauche.
«D» (horn) Bouton d’avertisseur.
«C» (flash) Bouton d’appel de phare.
Interrupteur «E»
«R» Commande clignotants droits.
«L» Commande clignotants gauches.
Commandes de démarrage et
d’arrét moteur (ig. 6)
Elles sont montées sur le guidon droit.
Avec la marque «A» sur la clé de contact alignée
avec «C» (fig. 4) la motocyclette est prête à démar-
rer.
Pour démarrer le moteur:
— S'assurer que l’interrupteur «B» soit en position
«run».
14
— Debrayer a fond.
— Si le moteur est froid, mettre le starter en posi-
tion «A» (fig. 28).
— Presser le bouton de démarrage «A».
En cas d'arrét d’urgence, mettre l'interrupteur «B»
en position «OFF».
Lorsque le moteur est arrêté, tourner la clé du
commutateur de fig. 4 dans le sens contraire aux
aiguilles d’une montre jusqu’à ce que la marque
«OFF» s’aligne avec la marque «C», puis retirer la
clé.
Levier de starter (fig. 28)
Le levier de starter est situé côté gauche du véhi-
cule.
— «A» position de starter mis.
— «B» osition de marche.
Commande de gaz («G» fig. 6)
La poignée se trouve côté droit du guidon; en la
tournant en direction du pilote on ouvre le gaz,
dans le sens invers on coupe le gaz.
Pour régler la course de la poignée visser ou dé-
visser l’écrou «D».
Pour durcir le retour de la poignée agir avec
l’écrou «C».
Commande d’embrayage
Le levier se trouve sur le côté gauche du guidon; il
ne doit être actionné qu'au démarrage et pour
changer de vitesse.
Commande de frein AV droit («H» fig. 6)
Le levier se trouve ser le côté droit du guidon; il
commande la pompe du frein hydraulique AV à
droite.
Commande de frein arrière et de
frein avant gauche («F» fig. 18)
La pédale se trouve côté droit du véhicule. Elle
commande simultanément le frein AV gauche et le
frein arrière.
Pédale de sélecteur (fig. 7)
Située au centre, côté gauche du véhicule.
— Vitesse lente (1 ère) branche AV vers le bas.
— Vitesse rapide (2ème, 3ème, 4ème, 5ème)
branche arrière vers le bras.
A 3 a pa a
45 -,
AM
— A
Te
— Point mort entre la premiére et la seconde.
Avant d’actionner la pédale de sélecteur, tirer a
fond le levier d'embrayage.
Bouchon de réservoir d’essence
(fig. 8)
Pour ouvrir la trappe du bouchon d’essence il faut
tourner la clé «A» sur la trappe en direction des
aiguilles d'une montre, après soulever le couver-
cle «C».
15
16 Robinets d'essence (fig. 9)
Il sont-montes a l'arriére du réservoir. Les leviers
des robinets (FUEL) ont trois positions.
«ON» Ouvert, flêche du levier vers le haut.
«RES» Reserve, flèche du levier vers le bas.
«OFF» Fermé, flêche du levier horizontale.
Boîtier porte-fusible (fig. 10)
Il se trouve sur le côté droit du véhicule.
Pour y accéder, soulever le couvercle latérale droit
puis déposer le couvercle du boîtier sur lequel
sont montés 6 fusibles de 16 A.
Fusible «1» ;
Relais de démarrage - STOP arrière.
Fusible «2»
Relais d’appel de phare - Avertisseur.
Fusible «3»
Voyants: («point mort», «Oil», «Gen») - Voltmètre
Interrupteur de STOP AV - Feu de. route et de
croisement.
Fusible «4»
Feu de position - voyant de position - éclairage ta-
bleau de bord.
Fusible «5»
Clignotants et leur voyants.
Fusible «6»
Disponible.
Dispositif de soulevement selle (fig. 11)
Pour soulever la selle il faut enfiler la clé dans la
Serrure «A», pousser au même temps sur la selte
et tourner la clé dans le sens des aiguilles d’une
montre. La selle reste soulevé à l'aide de la tige
«B» placé dans le trou «C».
Pour le blocage tourner la clé dans le sens des
aiguilles d’une montre; baisser la selle, faire
pression sur la selle et tourner la clé dans le sens
contraire des aiguilles d’une montre; ôter la clé.
Antivol («A» fig. 12)
Pour bloquer ou débloquer la fourche, opérer de la
façon suivante:
Blocage
— Braquer le guidon à droite.
— Enfiler la clé dans l’antivol, tourner celle-ci dans
le sens inverse des aiguilles d’une montre et pous-
ser l’antivol à fond.
Relâcher et retirer la clé.
Déblocage |
— Enfiler la clé dans l'antivol, tourner celle-ci dans
11
18
le sens inverse des aiguilles d’ une montre, rela-
cher et retirer la clé.
Bequille latérale
Le véhicule est équippé avec une béquille latérale
qui doit étre utilisée que pour des courts station-
nements. Pour de longs stationnement utiliser la
béquille centrale. Quand la béquille latérale est
en position de stationnement un dispositif coupe
le circuit électrique; dans ces conditions le mo-
teur ne peut demarrer.
12
Instructions pour le nettoyage du
parebrise
Le parebrise peut être nettoyé en utilisant la plu-
part des savons, détersifs, cires, et polishers nor-
malement usés pour tous autres matériels en plas-
tique et pour le vitre. Il faut toutefois se tenir à ce
qui suit:
m Ne lavez ou nettoyez pas le parebrise lors-
que la température est trés haute et lorsque la
machine a été exposée longtemps au soleil.
m Nutilisez jamais des solvents ou des produits
similaires.
E N'utilisez de la lessive ou des liquides conte-
nant des abrasifs, du ponce, papier de verre, grat-
toirs etc.
m Les polishes pourront être employés seule-
ment après que toute poussière et impurités ont
été enlevées avec un bon lavage. Les petites rayu-
res pourront être éliminées avec du polish doux.
mM La peinture de frais et les cachetants pourront
être facilement enlevés, avant leur desséchement,
en frottant légèrement avec du marzout dissolvant,
de l'alcool isoprophylic ou butil cellosolve (n’utili-
sez jamais de l'alcoo! méthylique).
mu Employez toujours des chiffons souples,
éponges, peau de chamois, ouate hydrophile en
agissant avec délicatesse. L'usage de serviettes
en papier, ou de chiffons en fibre synthétique est
absolumentinterdit car ils pourront déchirer le pa-
rebrise.
Les rayures profondes ne pourront jamais étre éli-
minées en frottant avec énergie ou avec des sol-
vents.
Sacoches latérales (fig. 13)
Pour enlever les sacoches «C» des supports laté-
rales débloquer avec la clé le dispositif de fixation
commandé par ie levier «B». Pour détacher la sa-
coche tirer le pommeau du dispositif de sûreté.
Pour ouvrir les couvercles laterals, pousser sur la
partie inférieur de {a serrure «D» aprés "avoir dé-
bloqué avec la clé.
NB - Le charge permis pour chaque sacoche estde
10kg; en tous cas il estopportun que le charge soit
uniformément répartis entre les deux sacoches.
19
20
UTILISATION
Vérifications avant la mise en marche
Avant de démarrer le moteur, assurez vous que:
— la clé de contact se trouve en position de démar-
rage (la marque «A» sur la clè doit être alignée
avec la marque «C» (fig. 4):
— le réservoir contient assez de carburant;
— l'huile du carter moteur est au bon niveau:
— les voyants suivant soient allumés:
« OIL » et « Gen » (rouge);
— le starter est mis quand le moteur est froid («A»
fig. 28).
Démarrage a moteur froid
Après ces différents contrôles, ouvrir le gaz d’un
quart, débrayer à fond et appuyer sur le bouton de
mise en marche «A» (start), fig. 6.
S'il fait chaud et avant de mettre la manette de star-
ter en position de marche «B», faire tourner quel-
ques secondes. S'il fait froid, laisser tourner le mo-
teur quelques minutes avec la machine sur la bé-
quille centrale à embrayage relâché.
Si l’on oublie de ramener la manette de starter
(«A» fig. 28) dans la position de marche, des
anomalies de carburation peuvent se produire
avec une augmentation considérable de la con-
sommation de carburant et dans les cas extrê-
mes l’excès de carburant pourra laver les cylin-
dres et provoquer un grippage.
Attention - Si avec la marque «A» de la clé (fig. 4)
alignée avec la marque «C», le voyant («NEUTRAL »
vert) de point mort ne s'allume pas cela signifie
qu'il y a une vitesse engagée.
Le démarrage du moteur en ces conditions peut
étre dangereux et il est bien de s’assurer toujours
que la boîte: soit effectivement au point mort avant
de démarrer.
Démarrage du moteur chaud
Procéder de la même manière qu’à froid mais sans
mettre le starter en position «A» (fig. 28) si non la
carburation serait trop riche.
En marche
Pour changer de vitesse, couper le gaz, debrayer a
fond et passer a la vitesse supérieure, relachant
l'embrayage doucement en accélerant. La pédale
doit être actionnée avec décision et accompagnée
avec le pied.
Lorsqu'on rétrograde, freiner progressivement et
couper le gaz peu à peu afin d’éviter de mettre le
moteur en surrégime au moment que le levier
d'embrayage est relâché.
La moto est equippée avec un grand pare-brise qui
assure une conduite confortable et avec des gran-
des sacoches qui peuvent être emportées.
Tous ces volumes entrainent une reduction de l’aé-
rodynamique du véhicule.
Il est conseillable conséquemment, spécialment en
conditions de charge maximal, de ne pas dépasser
la vélocité de 140 km/h environ.
Arrêt
Couper le gaz, freiner et ne debrayer que lorsque
ie véhicule est presque arrété. Cette manoeuvre
doit être bien coordonnée afin de conserver le
contrôle du véhicule.
Pour réduire progressivement la vitesse, utiliser le
frein moteur en rétrogradant, en veillant de ne pas
mettre le moteur en surrégime.
Sur routes mouillées ou dans des fortes pentes,
utiliser les freins avec précaution, en particulier le
frein avant.
Pour arrêter le moteur, mettre la clé de contact en
position «OFF» fig. 4.
A l’arrêt ne pas oublier de refermer les robinets
d’essence.
Stationnement
En cas de stationnement de nuit dans des endroits
peu éclairés, laissez les feux de position allumés
en plaçant la marque «B» sur la clé de contact en
ligne avec la marque «C» (fig. 4) et l'interrupteur
d’éclairage (fig. 5) en position «PARK».
Retirer la clé et mettre l’antivol.
21
25 RODAGE
Pendant la période de rodage, observer les nor-
mes suivantes:
1 Avant de partir, laisser chauffer le moteur au
ralenti plus ou moins longtemps, suivant la tempé-
rature extérieure.
2 Eviter de dépasser les vitesses de rodage
préscrites: il ne faut pas pousser sur les intermé-
diaires mais il est préférable de changer fréquem-
ment la vitesse de façon que le moteur ne peine
jamais.
VITESSE DE RODAGE
3 Avant de s'arrêter il est bien de ralentir pro-
gressivement afin d'éviter toute surchauffe des di-
vers groupes du moteur.
4 || faut suivre soigneusement toutes les opéra-
tions d'entretien prévues dans le carnet de ga-
rantie.
5 Ne pas oublier qu’un entretien parfait de tous
éléments permets d'avoir une motocyclette en bon
état pendant de très nombreux miliers de kilomè-
tres.
Vitesses limites à ne pas dépasser
Km parcourus
1ère 2ème 3ème 4ème 5ème
Jusqu'à 1000 km 45 km/h 65 km/h 85 km/h 100 km/h 115 km/h
De 1000 à 2000 km 55 km/h 80 km/h 105 km/h 120 km/h 140 km/h
Dépasser progressivement les limites ci-dessus jusqu’à attein-
De 2000 à 4000 km dre les vitesses maximum.
Après les premiers 500 +1500 kms
m Vidanger l'huile du moteur.
Au cas où l’huile descendrait en dessous du ni-
veau minimum avant les premiers 500 ou 1500
km, il faut vidanger l’huile complètement en lieu
de refaire le niveau.
Lubrification conseillée: «Agip Sint 2000 SAE
10 W/50».
Eu Réserrer toute la boulonnerie du véhicule.
mu Contrôler le jeu des culbuteurs.
m Vérifier le calage de l’allumage.
23
24 ENTRETIEN ET REGLAGES
Réglage de la garde du levier
d’embrayage (fig. 14)
La garde du levier doit être entre 3 et 4 mm. Si elle
est supèrieure, ou inférieure, agir sur le barrilet
«A» jusqu’à ce que le jeu soit correct. Ce réglage
peut être effectué aussi au moyen de la vis de ten-
sion «B» après avoir dévissé les contre-écrous
«C» situés sur le côté droit de la boîte de vitesse.
=
14
15
Réglage du levier de frein AV droit
(fig. 15)
Contrôler que le jeu est correct (0,05 à 0,15 mm)
entre l'émetteur de la pompe et l’extremité du le-
vier de commande sur le guidon en utilisant un
calibre d’épaisseur et agissant sur la vis «A».
Contrôle de l’usure des plaquettes
Tous les 5000 km, contrôler l’usure des garnitures.
— Epaisseur d’une garniture neuve: 9 mm.
— Une garniture à la limite d’usure présente une
épaisseur de 6 mm env.
Si l’èpaisseur est inférieure à cette limite, il est né-
cessaire de changer les garnitures.
Après avoir effectué ce remplacement, il n’est pas
nécessaire d’effectuer la purge de l’équippement
de freinage mais il suffit d’actionner le levier de
commande «B» (fig. 16) de façon répétée jusqu’à
ce que les pistons des étriers reviennent dans
leurs positions normales.
Lors du remplacement des garnitures, contrôler
l’état des flexibles; les remplacer immédiatement
s’ils ne sont pas en bon état.
N.B. — En cas d’échange des plaquettes il est né-
cessaire durant les cent premiers kilomètres de ro-
der celles-ci c’est-à-dire de freiner modérément.
Contrôle des disques de frein
(«I» fig. 16 et 17)
Les disques de frein doivent étre parfaitement pro-
pres.
Ils ne doivent pas avoir d’huile, de graisse ou d'au-
tres impurités ni de profondes rayures.
25
26 Lors dy remplacement ou de la révision du disque,
s'assurer qu'il n’est pas «voilé»; ce contrôle s’ef-
fectüe au moyen d’un comparateur. L'écart maxi-
mum ne doit pas dépasser 0,2 mm.
Si le «voilage» du disque est supérieur à cette va-
leur, vérifier soigneusement le montage du disque
sur le moyeau et le jeu entre les roulements de ce
moyeau.
Le couple de serrage du disque sur le moyeau est
de 2,2-2,4 kgm.
Controle du niveau et vidange du
circuit de freinage (fig. 16 et 17)
Pour obtenir un bon fonctionnement, respecter
scrupuleusement les regles suivantes:
1 Vérifier fréquemment le niveau du liquide (il ne
doit jamais descendre en dessous de la cloison in-
terne du bocal). |
2 Effectuer périodiquement ou quand cela est
nécessaire la mise a niveau du liquide dans le ré-
servoir «A» apres avoir dévissé le bouchon «D» et
enlevée la membrane (fig. 16 et 17).
Pour le niveau utiliser exclusivement du liquide
de frein dont le bidon aura été ouvert just au
moment de l’emploi.
3 Tous les 15.000 km environ ou au maximum
tous les ans, effectuer l’échange du liquide du cir-
cuit de freinage.
Pour un bon fonctionnement des circuits il est né-
cessaire qu’il n’y a pas d’air dans ceux-ci; une
course longue et élastique du levier de commande
«B» indique la présence d’air dans le circuit.
En cas de lavage du circuit de freinage utiliser uni-
quement du liquide de freinage neuf.
Il est absolument interdit d’utiliser de Palcool
ou de l’air comprimé pour ce nettoyage, pour
les parties métalliques il! est conseillé d'utiliser
du trichloroéthilene. :
Liquide de frein a utiliser: Agip F. 1 Brake fluid SAE
J 1703.
Purge du circuit de freinage (fig. 16 et 17)
La purge des éléments de freinage doit être faite
lorsqu'on s'aperçoit de la présence d’air dans le
circuit; la course du levier ou de la pédale devient
longue et élastique.
Pour purger opérer de la façon suivante:
Circuit de frein AV droit (fig. 16)
& tourner le guidon jusqu’à ce que le réservoir
«A» faisant corps avec la pompe se trouve en posi-
tion horizontale;
E remplir si nécessaire le réservoir d’alimentation
«A» en veillant á ce que le liquide ne descende pas
en dessous de la partie transparente;
Em Purger en agissant sur l’étrier «F>:
1 retirer le capuchon en caoutchouc et adapter
sur la vis de purge «E» un flexible transparent «G»
dont l'autre extremité aboutira dans un récipient
transparent «H» contenant du liquide de même
type;
17
28
2 dévisser le bouchon de purge «E»;
3 tirer à fond le levier de commande du frein «B»
sur le guidon en prenant la précaution de le relâ-
cher et d'attendre quelques secondes avant d’ef-
fectuer le pompage suivant. Répéter l’opération
jusqu’à ce que l’on ne constate plus aucune bulle
d'air dans le liquide qui sort du flexible «G»:
4 maintenir le levier de commande «B» tiré à fond
et bloquer le bouchon de purge «E». Puis rétirer le
tuyau «G» et rémonter le capuchon sur le bouchon
de purge. |
Si cette purge a été effectuée correctement immé-
diatement apres la premiere course a vide du le-
vier de commande «B» on devrait constater l’ac-
tion directe du liquide (sans élasticité).
Si l’on n’obtient pas ce résultat, répéter l’opération
de purge décrite ci-dessus.
Circuit de freinage du frein AR et du frein AV
gauche (fig. 17) 3
Procéder comme décrit en «Circuit de frein AV« la
pompe se trouve sous le couvercle batterie, côte
droit.
Réglage de la pédale de frein AV
gauche et AR (fig. 18) |
Effectuer le controle du jeu entre le flotteur de
18 |
commande pompe et le levier de commande, en
opérant de la façon suivante:
m mettre entre le piston et le levier une cale «G»
agissant sur la vis «A». Jeu prévu: 0,05 — 0,15 mm;
m si le jeu n'est pas celui prévu, opérer de la façon
suivante: enlever la goupille, déposer l’axe, dévis-
ser le contre-écrou «B» et visser ou dévisser la
chape «C» jusqu’à trouver la position adéquate
de la pédale de commande «F». Remettre l’axe et
la goupille. |
En fin d'opération, dévisser le contre-écrou «E» et
régler la vis de butée du levier «D».
Réglage des ressorts de suspension
arrière oléopneumatiques (fig. 19)
Les ressorts de suspension peuvent étre réglés
sur cinq positions différentes à l'aide de la clé «A».
Si l’on constate des irrégularités d’amortissage de
la suspension arrière, il est nécessaire de faire
contrôler les amortisseurs par l’un de nos conces-
sionnaires.
N.B. — Il faut Se rappeler que pour avoir une bonne
stabilité de la moto il faut que les deux amortisseurs
soient réglés également.
19
Amortisseurs oléopneumatiques
Les pressions de charge et de fonctionnement de
ces amortisseurs sont les suivantes:
u amortisseur avant : 2 + 3 kg/cm?
Em amortisseur arrière: 3 + 5 kg/em*
Pour contróler les pressions on conseille d'utiliser -
un manomètre précis, avec un tuyau de branche-
ment très court (mieu si le tuyau manque du tout),
car la capacité du tuyau peut influencer la pres-
sion existante à l’intérieur de l'amortisseur.
Pour se rendre compte de combien votre mano-
mètre réduit la pression à l’intérieur de l'amortis-
seur à chaque mesurage, il suffit effectuer deux
mesurages de suite: la différence de deux relevés
montre avec une approximation suffisante la ré-
duction de pression que chaque mesurage entrai-
ne. |
Le mesurage doit étre effectué avec la moto sur la
béquille centrale et avec les amortisseurs froids:
pour charger les amortisseurs n'utiliser que de
d'air sans trace d'humidité.
Réglage de la colonne de direction
(fig. 20)
Pour avoir une bonne stabilité, la colonne de direc-
tion doit être réglée de telle sorte que le guidon
29
30
puisse tourner librement mais sans jeu.
m Dévisser la vis de blocage supérieure «A».
E Dévisser l'écrou de fixation «Ba».
mu Dévisser ou visser l’écrou à creneaux de régla-
де «С».
Une fois le bon réglage obtenu, rebloquer l'écrou
«B» et la vis de fixage «A».
Il est conseillable de faire faire cette opération chez
l’un de nos concessionnaires.
DEPOSE DES ROUES
Roue AV (fig. 21)
Pour déposer la roue AV de la moto, opérer de la
facon suivante:
E Mettre la moto sur la béquille centrale et mettre
une cale sous le moteur pour soulever la roue AV.
u Dévisser les vis «A» qui fixent l’étrier au four-
A
reau droit de la fourche et dégager l’étrier «B»
complet de tuyau.
um Dévisser l’écrou «C» de fixage de l’axe de roue
à gauche de la moto.
& Dévisser les vis de fixation fourreau «E»> à l’axe
de la roue.
m Enlever l’axe «F» en observant le montage des
entretoises «D»
m Pour le remontage procéder à l’inverse du dé-
montage. Faire attention à la position correcte des
entretoises; actionner plusieurs fois les leviers
des freins pour que les pistons des étriers revien-
nent dans leurs positions normales.
Roue AR (fig. 22)
Pour déposer la roue du bras oscillant et du pont
opérer de la façon suivante:
a Mettre la moto sur la béquille centrale.
E Dévisser lecrou «A» avec rondeile «B» de l'axe
de la roue, coté boite.
u Relacher la vis de blocage de l'axe «D» sur le
bras oscillant.
uw Déposer l’axe de roue «Cn».
u Déposer la flasque «E».
31
39 m Enlever la plaque porte-étrier de l'axe du bras
oscillant qui la fixe au cadre.
Eu Incliner la moto sur le coté droit pour dégager
la roue du bras et du pont.
Pour remonter, opérer à l’inverse du démontage,
s'assurant que la flasque porte-étrier complète soit
enfilée dans son ancrage à gauche sur le bras oscil-
lant.
Equilibrage des roues
Pour améliorer la stabilité et diminuir les vibrations
<)
°
à haute vitesse, les roues doivent etre bien équili-
brées.
Pour l’équilibrage de la roue, procéder comme
suit:
m démonter la roue et la placer sur une fourche
d’équilibrage;
E faire tourner la roue lentement et si celle-ci ne
s'arréte jamais dans la même position cela signifie
que la roue est bien équilibrée:
m au contraire, si la roue s'arrête toujours au mê-
me endroit, placer un contre-poids à l’apposé de
ce point; |
um répéter l’operation jusqu’à ce que la roue soit
bien équilibrée.
Pneus
Les pneus sont des organes très importants à con-
trôler.
D'eux dépendent le confort de conduite et aussi la
Sécurité du pilote. - |
Il est pourtant trés important de ne jamais utiliser
des pneus dont la sculpture est inférieure a 2 mm.
Un gonflage anormal du pneu peut aussi provo-
quer des défauts de stabilité et des usures exces-
sives du pneu. |
Les pressions préscrites sont:
Roue AV
men solo ou duo: 2,1 kg/cm?
Roue AR
в еп solo: 2,3 kg/cm?
E en duo: 2,6 kg/cm?
Les valeurs sus-indiquées se réferent a une uti-
lisation normale (tourisme). Pour une utilisation
prolongée a haute vitesse (parcours autorou-
tiers) il est recommandé d’ajouter une pression
de 0,2 Kg/cm? aux valeurs sus-indiquées.
Démontage et remontage des
pneus
La moto est équipée avec des roues en alliage lé-
ger qui donnent une meilleure résistance mécani-
que mais qui sont cependant faciles à s’endom-
mager soit sur le plan esthétique que fonctionnel si
l’on emploie des outils non-appropriés pour le
montage et le démontage.
Pour ces opérations il est conseillé d'utiliser des
démonte-pneus ne présentant pas de rayures ou
de stries sur les surfaces entrant en contact avec
la jante; la surface de contact doit être plane, bien
nettoyée et avec les bords arrondis.
L’utilisation de graisse ou de lubrifiants vendus
dans ie commerce spécialement pour le montage
des pneus est fortement conseillée sur cette ma-
chine.
il faut bien vérifier lors du montage ou du démonta-
ge que le talon du pneu est bien dans le fond cen-
trail de la jante.
Au montage il faut aussi s'assurer que les pneus
avec une flêche gravée sur un côté devront être
montés de la facon suivante:
m avec la flêche dans le sens de rotation de la
roue pour la roue arrière;
m avec la flache à l'envers du sens de rotation
pour la roue avant.
33
34 TABLEAU RECAPITULATIF DE L'ENTRETIEN ET DU GRAISSAGE
OPERATIONS KM PARCOURUS >» 1500 km 3000 km 6000 km 9000 km
wv
Huile moteur R R R R
Cartouche du filtre à huile R
Filtre à tamis С
Filtre air С R
Calage de l’allumage A A A A
Bougies A A A R
Jeu des culbuteurs A A A A
Carburation A A A A
Contrôle boulonnerie A
Reservoir, filtres, tuyaux С
Huile boite de vitesse A A A В
Huile du pont A A A R
Roulements roues et direction
Huile bras de fourche AV
Démarreur, générateur
Liquide des freins | А А А А
Plaquettes des freins A A A A
A = Entretien - Contrdle - Réglage - Remplacement si nécessaire. / C = Nettoyage. / R Remplacement.
Périodiquement vérifier le niveau de l’électrolyte de la batterie, tous les joints, articulations et câbles flexibles; tous les 500 km
vérifier le niveau d’huile moteur. ;
En tous cas vidanger l’huile moteur une fois par an.
12000 km
15000 km
R
R
С
С
А
А
А
А
А
> >
18000 km
21000 km
R
24000 km
27000 km
30000 km
35
36 LUBRIFICATIONS
Graissage du moteur
Contróle du niveau d'huile
Tous les 500 km contrôler le niveau d'huile moteur
qui doit approcher le niveau «maxi» de la jauge
d'huile soudée sur le bouchon «A» sans toutefois
le recouvrir.
Si le niveau est en dessous de ce repère il faut le
refaire avec de l’huile de même type.
Le niveau doit être fait après que le moteur ait tour-
né quelques minutes avec le bouchon «A» vissé à
fond.
Vidange
Après les premiers 500-1000 km et ensuit tous les
3000 km environ il faut faire le vidange de l’huile
moteur.
Cette opération doit être faite à moteur chaud.
Avant de mettre de l’huile neuve, bien laisser
égoutter le carter.
«A» Bouchon de remplissage (fig. 23).
«B» Bouchon de vidange (fig. 24)
Quantité nécessaire: 3 | d’huile Agip Sint 2000
SAE 10W/50.
Echange de la cartouche de filtre
à huile et nettoyage du tamis (tig. 24)
Tous les 15.000 km (5 vidanges d’huile), changer
la cartouche filtrante «A» en opérant comme suit:
m Dévisser le bouchon «B» et laisser bien écouler
l’huile du carter.
Bm Dévisser la vis de fixation et depaser le carter
«C» complet de cartouche «A», tamis «D» et sou-
pape de réglage pression «E». | ;
m Dévisser la cartouche «A» et la remplacer par
une d’origine.
Profiter de cette opération pour déposer le tamis
«D», le laver à l’essence et le sécher à l’aide d'un
jet d’air comprimé. Remonter le carter «C» avec un
joint neuf.
Il est préférable que ces opérations soient effec-
tuées par un de nos concessionnaires.
Graissage de la boîte de vitesse
(fig. 25)
Contrôle du niveau d’huile
TY
24
25
Tous les 3000 km contrôler que l’huile se trouve à
la hauteur du bouchon de niveau «B».
Si nécessaire refaire le niveau avec de l’huile de
même type.
Vidange
Tous les 10.000 km vidanger l’huile de la boîte de
vitesse. Cette opération doit être effectuée moteur
chaud.
Avant de mettre de l’huile neuve, bien laisser
égoutter la boîte de vitesse.
«A» Bouchon de remplissage.
37
38
«B» Bouchon de niveau
«C» Bouchon de vidange.
Quantité nécessaire: 0,750 | d'huile «Agip Rotra
MP SAE 80 W/90».
Graissage du pont (fig. 26)
Tous les 3000 km contróler que l'huile se trouve a
la hauteur du bouchon de niveau «A».
Si nécessaire, refaire le niveau avec de l’huile de
même type.
Py
ih
БО
26
Vidange
Tous les 10.000 km environ, vidanger l’huile du
pont. Cette opération doit être effectuée aprés
avoir parcouru quelques kilometres (à moteur
chaud).
Avant d'introduire de l'huile neuve, bien laisser
écouler le pont.
«A» Bouchon de niveau.
«B» Bouchon de remplissage.
«C» Bouchon de vidange.
Quantité nécessaire: 0,250 | dont 0,230 | d'huile
Agip Rotra MP SAE 80 W/90 et 0,020 d'Agip Ro-
col ASO/R.
Lubrification de la fourche avant
(fig. 27)
Pour l’introduction de l’huile dans les bras de four-
che avant opérer comme suit:
m avec le véhicule sur la béquille centrale, dévis-
ser la vis latérale «C» de blocage de la tête de four-
che; détacher le tuyau de compensation et dévis-
ser complètement le bouchon supérieur à tête
hexagonale «B»; ensuite enlever le bouchon de vi-
dange «A»; |
Eu appuyer légèrement la partie avant du véhicule
vers le bas si à faire sortir le bouchon «B» qui est
27
attaché à l’amortisseur. Pendant cette opération
faire attention à ne pas endommager le tableau de
bord;
E remonter le bouchon «A» etintroduire la quanti-
té d'huile indiquée (60 cc «Agip F. 1 ATF Dexron»)
à travers l’espace qui se trouve entre le diamètre
interne du bras de fourche et l'amortisseur.
E remonter le bouchon «B» après avoir relevé la
partie avant du véhicule et bloquer ensuite la vis
latérale. Les mêmes opérations pour l’autre bras.
mM rattacher le tuyau de compensation et rétablir
les pressions selon les valeurs indiquées.
Graissage des roulements de
direction et du bras oscillant
Pour effectuer ces graissages, nous conselilons
de s'adresser à nos concessionnaires.
39
40 ALIMENTATION
Carburateurs (fig. 28)
2 carburateurs du type Dell'Orto «VHB 30 CD» (a
droite) et «VHB 30 CS» (a gauche).
Commandes
m Poignée de commande des boisseaux de gaza
droite du guidon.
u Manette de commande du starter pour démar-
rage à moteur froid. Montée sur le côté gauche du
carter moteur.
«A» Starter mis (à moteur froid).
«B» Starter en position de route.
LU
|
ï Г
Я A A
3 FA
À if. #
Mr
A LA
E a
Я =
Réglage | E
Passage | 2 30 mm CEN
Boisseau de gaz 40 > 77 A, & IW
Diffuseur 265 » 7
Gicleur principal 125 222) ; J)
Gicleur de démarrage 80 TZ 77
Gicleur de ralenti 50 ©)
Aiguille V 9 (2ème écran)
Flotteur 10 gr
Vis de réglage de richesse: ouverture 1 tour et 14,
232.
Réglage de la carburation et du
ralenti (fig. 28)
Opérer comme suit:
1 Contróler que sur la position de ruote «В», la
gaine des cábles du starter a un jeu de 3 mm envi-
ron au niveau des barillets tendeurs «E» des deux
carburateurs.
2 Contróler qu'avec la poignée de gaz fermée il y
a un jeu de 1-1,5 mm entre la gaine des câbles et
les barillets tendeurs pour les deux carburateurs.
3 Faire chauffer le moteur, visser à fond les vis
«C» et les déserrer 1 tour et 1%.
4 Contrôler à la main que les pressions
d’échappement sont équivalentes. Si elles ne le
sont pas, agir sur les vis «D» des carburateurs (le
régime de ralenti doit être compris entre 900 +
1000 t/mn, il faut visser la vis du carburateur du
cylindre qui a le moins de pression ou visser la vis
de celui qui a le plus de pression).
5 Trouver le régime maximum de chaque cylin-
dre en agissant sur la vis «C» et refaire le réglage 4.
(Ceci s'aperçoit par une augmentation de tours).
6 Débrancher alternativement les fils de bougie
et contrôler que le moteur s’arrête après le même
nombre d'’éclats. Si cela n’est pas. agir sur la vis
«D» du carburateur concernant le cylindre qui fait
faire au moteur un nombre supérieur d’éclats ou
en cas contraire dévisser la vis de l’autre cylindre.
7 Regler le ralenti entre 900 — 1000 t/mn en vis-
sant ou dévissant la vis «D» de la même fraction
de tours.
8 Contrôler la synchronisation des levées de
boisseau. Pour cela faire appel à quelqu'un qui
tournera doucement la poignée de gaz. Les pres-
sions d'échappement doivent être égales pendant
la montée en régime.
Si l’une d’elles est anticipée rétendre le câble cor-
respondant en agissant sur le tendeur jusqu’à ce
que la synchronisation des pressions des deux
échappements est parfaite. ;
N.B. - Pour avoir un réglage parfait de la carburation
il est nécessaire de la faire au depressiomètre.
Pour cela s’adresser à un de nos concessionnaires.
Nettoyage du réservoir d’essence,
des filtres, des robinets et des tuyaux
Tous les 10.000 km environ ou lorsqu'on constate
la mauvaise arrivée du carburant aux carbura-
teurs, nettoyer le réservoir, les robinets, les filtres
et les tuyaux. |
Plonger les conduits, les filtres des robinets et des
carburateurs dans un bain d’essence et les passer
sous un jet d’air comprimé.
41
42 Changement du filtre a air (fig. 29)
Tous les 6000 km vérifier les conditions du filtre et
si nécessaire le nettoyer à l’air comprimé. Tous les
9000 km il faut le remplacer.
Pour le changement, soulever la selle, enlever le
réservoir d’essence etles couvercies latéraux. En-
lever le carburateur droit et dévisser la vis de fixa-
tion au cadre de la prise d’air; dévisser les deux vis
latérales et eniever du côté droit le récipient «A»
complet de filtre à air.
DISTRIBUTION
Jeu des culbuteurs (fig. 30)
Apres les premiers 500-1500 km et ensuite tous
les 3000 km ou bien lorsqu’on constate que la dis-
tribution est trop bruyante, controler le jeu entre
les soupapes et les culbuteurs.
Ce réglage doit être effectué moteur froid, le pis-
ton étant au P.M.H., c’est à dire en fin de phase de
compression.
Après avoir enlevé les cache-culbuteurs, procéder
comme suit:
1 Dévisser l'écrou «A»;
2 Visser ou dévisser la vis de réglage «B» jusqu’à
ce que l’on obtient les jeux suivants:
— soupape d’admission 0,22 mm
— soupape d’échappement 0,22 mm
On effectue cette mesure à l'aide de la cale spé-
ciale «Cx». *
Si le jeu est plus grand, les culbuteurs seront tres
bruyants; dans le cas contraire, les soupapes ne
fermeront pas bien et provoqueront des anomalies
telles que:
— perte de compression
— surchauffe du moteur
— detérioration des soupapes etc.
43
44: ALLUMAGE
Entretien, contróle et réglage du
distributeur d’allumage (fig. 31)
‘Tous les 3000 km
Lubrifier avec quelques gouttes d’huile le feutre
«R» qui se trouve en bout d’axe.
Contrôle
m enlever le couvercle du double rupteur après
avoir dévissé les vis de fixation:
RUTTORE ACCENSIONE DESTRO
CONTACT BHEAKER R/H
UNTERBRECHER RECHTS
RUPTEUR D'ALLUMAGE DROIT
DEAR UPTEUR D'ALLUMAGE GAUCHE 34
mM nettoyer avec un chiffon imbidé d'essence les
contacts «A» et «B» s’ils sont sales ou gras. S'ils
sont usés, les remplacer;
m contrôler l’écartement des contacts des rup-
teurs «A» (cylindre droit - fil rouge) et «B» (cylindre
gauche - fil vert) qui doit être compris entre 0,37-
0,43 mm.
Régler les contacts si cette distance est inférieure
ou supérieure à celle indiquée.
Réglage des rupteurs
Rupteur «A» - cylindre droit
Porter la camme «|» a sa levée maximum, dévisser
les vis «C» et «D» et déplacer la plaquette «E» en
agissant sur l’encoche «F».
Après avoir obtenu la distance indiquée, bloquer
les vis «C» et «D».
Rupteur «B» - cylindre gauche
Porter la camme «|» à sa levée maximum, dévisser
les vis «G» et «H» et déplacer la plaquette «L» en
agissant sur l’encoche «M»
Après avoir obtenu la distance indiquée, bloquer
les vis «G» et «H».
En même temps que le réglage des contacts, ef-
fectuer aussi le contrôle du calage de l’allumage
(voir chapitre suivant).
Contrôle et calage de l’allumage
«avance fixe» (fig. 32)
Contrôle
mu retirer le bouchon en caoutchouc de l’orifice de
contrôle situé sur le côté droit de la boîte de vites-
se au niveau du volant moteur;
u pour contrôler le début de l’ouverture des con-
tacts des rupteurs «A» et «B» fig. 31 on conseille
d’utiliser l’appareil spécial à indication lumineuse
qui doit être inseré entre la borne d’alimentation
du rupteur et la masse.
Calage cylindre droit (fig. 32)
m Tourner le volant dans le sens de rotation du
moteur (sens contraire aux aiguilles d’une montre)
jusqu-à ce que le piston se trouve en fin de phase
de compression (soupapes fermées).
Dans cette position le repère «D» situé sur le volant
(P.M.H. du cylindre droit) doit coincider avec le re-
père «1» sur le bord de l’orifice de contrôle.
m Tourner le volant dans le sens des aiguilles
d’une montre jusqu’à ce que le repère «2» (avance
fixe) coincide avec le repère « 1» gravé sur le bord
de l’orifice de contrôle. Dans cette position, les
contacts du rupteur «A» (fig. su doivent commen-
cer a s'ouvrir.
Calage cylindre gauche (fig. 32)
m Tourner le volant dans le sens de rotation du
moteur (contraire aux aiguilles d'une montre) jus-
qu’à ce que le piston se trouve en fin de phase de
compression (soupapes fermées).
Dans cette position le repère «S» gravé sur le vo-
lant (P.M.H. du cylindre gauche) doit coincider
45
46
avec le repère «1 » sur le bord de l’orifice de con-
trôle.
u Tourner le volant dans le sens des aiguilles
d’une montre jusqu'à ce que le repère «3» (avance
fixe) coincide parfaitement avec le repère «1» de
l'orifice de controle.
Dans cette position les contacts du rupteur «B»
(fig. 31) doivent commencer a s'ouvrir.
Caractéristiques d'allumage
— Avance initiale (fixe) 2° + 1°
— Avance totale (fixe + autom.) 33° — 1°
— Ecartement entre les contacts: 0,37 - 0,43 mm.
Pour ce contrôle on conseille de s’adresser à l’un
des non agents.
Bougies
Les types de bougie à utiliser sont les suivants:
— Marelli CW 7 LP
— Bosch W7D
— Bosch W 7 DC
— Champion N 9 Y
— Lodge HLNY
Ecartement des électrodes: 0,6 mm.
Pour nettoyer, user de l'essence, une brosse mé-
tallique et une aiguille pour le nettoyage interne.
Lors du remontage des bougies, veiller à ce qu’el-
les s'adaptent bien à leur siège et qu’elles se
vissent facilement. Si l'on visse en forçant,on ris-
que d’endommager le filetage sur la culasse. Nous
conseillons par conséquent de visser les bougies
à la main pendant quelques tours et d’utiliser en-
suite le clé spéciale (fournie), en évitant de serrer
de façon exagérée.
Après 9000 km remplacer les bougies bien qu'’el-
les peuvent sembler en bon état.
EQUIPEMENT ELECTRIQUE
L’équipement électrique se compose de:
m Batterie.
uw Démarreur à commande électromagnetique.
H Alternateur monté en bout de vilebrequin.
um Distributeur d'allumage à deux rupteurs et
avance automatique.
Bobines d'allumage.
Redresseur.
Régulateur.
Boîtier porte-fusibles (6 de 16 A).
Relais d’appel de phare.
Relais de démarrage.
Phare.
Feu arrière.
Clignotants.
Contacteur d'allumage.
Commodo de lumière.
Commodo de clignotants, avertisseur sonore et
d'appel de phare.
m Interrupteur de démarrage et d’arrét moteur.
E Avertisseur.
Batterie
La batterie a une tension de 12 V et une capacité
de 24 Ah, elle est chargée par l'alternateur.
Pour acceder à la batterie:
mu soulever la selle
uw déposer la trousse à outils:
m Dégraffer les sangles en caoutchouc et déta-
cher les câbles électriques;
Mise en service d’une batterie sèche (batterie
neuve)
Une batterie sèche chargèe tienne sa charge pour
longtemps pourvu qu’elle est conservée dans un
endroit sec avec les bouchons bien serrés et à
température de 20 a 30° C. Au moment de l’emplo-
yer, elle s'active comme suit:
1 Remplir les éléments avec de l'acide sulphuri-
que de poids spécifique 1,27 à température de
25° C jusqu’à ce que le niveau dépasse le bord su-
périeur des plaques de 5 mm.
2 Laisser réposer la batterie une heure environ
et refaire le niveau avec de l’acide de même type.
À ce point la batterie est prête pour l’utilisation.
Pour una durée plus longue il est bien de contrôler
la densité de l’acide dans tous les éléments. Si ia
47
48 lecture est inférieure a 1,26 il se rend nécessaire
de faire une charge de réactivation & une intensité
égale à 1/5ème de sa capacité. Normalement il
suffit une charge de 5 heures. La température ne
doit dépasser 45° C mais si cela se vérifie il faudra
réduire l’intensité et prolonger la période de char-
ge. Fermer la charge lorsque la densité a atteint
1,27 - 1,28 à 25° C et que cette valeur est restée
constante pour 3 lectures prises à intervals de de-
mi-heure chacune.
Entretien de la batterie en service
Les batteries sèches qui ont été activées ou qui ont
été reçues déja remplies d’acide doivent être trai-
tées comme suit:
1 Chaque mois au moins faire le niveau avec de
l’eau distillée à 5 mm au dessus des plaques.
Ne jamais ajouter de l'acide.
2 Maintenir bien propres et serrées les cosses
de la batterie et les graisser avec de la vaseline.
3 Maintenir bien propre la partie supérieure de la
batterie en évitant les débordements d'acide qui
réduiront l’isolation ou corroderont les bras du
chassis et les récipients.
4 S’assurer que l'installation de charge ne don-
ne pas des charges excessives ou insuffisantes,
se rappelant que la densité de l'acide doit tou-
jours être entre 1,24-1,27. Si cela ne se vérifie il
faudra réviser l’isolation et contrôler l’efficience de
installation de charge et de démarrage.
5 Les batteries immagasinées déja remplies
d'acide doivent être chargées périodiquement à
une intensité égale à 1/10ème de leur capacité, en
maintenant le bon niveau ou la densité de 1,27 à
25° C. |
6 On devra monter les batteries sur la machine
avec tous les mécanismes de fixation bien serrés,
en maintenant actifs tous les dispositifs antivibra-
toires.
N.B. - Pour les batteries destinées a fonctionner en
climat tropical (température supérieure à 35° C)
nous conseillons de réduire la densité de l’acide à
1,23.
Echange des lampes
Phare (fig. 33)
Devisser l'écrou «A» dans la partie inférieure du
phare, enlever le porte-lampe et changer la lam-
pe concernée.
NB - Pendant l’opération de changement de la lam-
pe AV (feu de croisement et de route) il faut faire
attention à ne pas toucher le bulbe avec les doigts.
Clignotants (fig. 33 et 34)
Devisser les ecrous «B» qui fixent les catadioptre,
pousser les lampes vers l’intérieur et les tourner
au même temps, enlever les lampes du porte-lam-
pe. En remontant les catadioptres sur les cligno-
tants il faut les visser uniformement et modère-
ment pour eviter la rupture des catadioptres.
Feu arrière (fig. 35)
Devisser les vis «A» qui fixent le cabochon, pous-
ser à fond la lampe, en la tournant au même
temps.
Lampes
Phare:
— Feu de croisement et de route 60/55 W
— Veilleuse 4 W
Feu arriére:
— Eclairage de plaque et stop 5/21 W
Clignotants 21 W
Eclairage compteur et compte-tours 3 W
Lampes témoins sur le tableau de bord 1,2 W
Voltmètre 3 W
49
50 Réglage du phare (fig. 33)
Le phare doit toujours être bien réglé. Le réglage
latéral se fait par l’intermédiaire de la vis «D» tandis
que le réglage de hauteur se fait par les deux vis
qui fixent le phare aux fourreaux en agissant sur
la vis «C» jusqu'à atteindre la hauteur prescrite.
À une distance de 3 mètres, le centre du faisceau
de plein phare doit être à 0,870 m de hauteur, mo-
to débéquillée et pilote en selle.
SCHEMA ELECTRIQUE
59 Légende de l’éclairage (fig. 35)
O O 4 O с о с NN =
NEUEBNRESSisaraNis
~N OO MN BON OW OO ч с спо OND
Phare
Lampe feu de route, feu de croisement 60/55 W
Lampe feu de position 4 W
Connecteur à 4 voies Molex
Avertisseurs
Clignotant AV droit 21 W
Clignotant AV gauche 21 W
Dispositif insertion bobines
Commodo de démarrage et arrêt moteur
Connecteur à 4 voies Molex
Tableau de bord
Voyant de feu de direction droit 1,2 W
Compteur 3 W
Voltmétre 3 W
Voyant de feu de direction gauche 1,2 W
Compte-tour#:3 W.
Voyant de ptession d'huile 1,2 W
de charge 1,2 W
“Voyant de point mort 1,2 W
Noyant de feu de route 1,2 W
“Commutateur de demarrage 1,2 W
Connecteur à 12 voies pour dispositif position 24
Commodo de clignotants, avertisseurs et d’appel de phare
Alternateur
Connecteur cables
Redresseur
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
Régulateur
Télérupteur avertisseurs
Connecteur à 15 voies pour cables tableau de bord
Commutateur insertion simultanée de tous clignotants
Bougies
Bobines
Rupteur
Manocontact de pression huile
Manocontact de point mort
Manocontact de frein AR (STOP)
Manocontact de frein AV (STOP)
Télérupteur d’appel de phare
Boîtier porte-fusibles
Batterie 12 V 24 Ah
Télérupteur démarrage
Démarreur
Centrale clignotants
Clignotant AR gauche 21 W
Feu arrière
Connecteur cables feu arriere
Lampe feu de plaque et stop 5/21 W
Clignotant AR droit 21 W
= a te
Ea
-
4 SEs
fo sn
ny "ni
Io ne
142 | In
| | I
\ 1 Io
| i
X ТО y
\ т
Al
\
\
-
Le"
© BI
N
G
ot у
A R
o +
\ Le
Y RO
Commutateur d'éclairage A
M
0 Е N BI-N
19/9 e GR
AZ
B-N
Position 1. Position 2_ Position 3 V-N
R-N
POSITION COMMUTATEUR D'ECLAIRAGE ET
Pos. 1: Aucun contact R-B
Pos. 2: Contact avec tous les dispositifs V-GR
Pos. 3: Contact avec borgne 16/30 GR-N
DAN DD AROUE GEO BRO MEME EN
marron
blanc-noir
gris
azur
bleu-noir
vert-noir
rouge-noir
azur-noir
rouge-vert
rouge-bleu
vert-gris
gris-noir
PRESSIONS PNEUS
SELON LA CHARGE PAR ESSIEU
Roue av | Roue ar Charge
Charge | Pressions | Charge | Pressions orale
Kg Kg/em? | Ка Kg/cm? g
En solo 158 2,1 190 2,3 348
En duo 171 2,1 247 2,6 418
Duo et bagage 170 2,1 | 280 2,8 450
Charge totale
admise 180 2,1 290 2,9 —
par essieu
CHARGE TOTALE MAXIMUM ADMISE | a 450
Le bagage peut être placé dans la partie arrière du vehicule seulement.
$ agi
SEIMM MOTO GUZZI S. p. A. Mandello del Lario Registro Societa Lecco N.2220 L,
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project