Manuel français

Manuel français
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
MANUEL DE L’OPÉRATEUR ET D’ENTRETIEN
Traduction des instructions initiales
Le présent manuel contient
des mesures de sécurité
importantes et doit être mis à la
disposition du personnel qui
utilise et entretient la machine.
46590619_fr_A_05/12
9/275, 9/305,
12/250
N° de série :
895000 ->
17/240,
21/220
N° de série :
883000 ->
Les modèles de machine représentés dans ce manuel peuvent être utilisés dans différentes régions du monde.
Toute machine vendue et distribuée dans l’Union Européenne doit comporter le symbole CE et être conforme à
diverses directives. Ce symbole indique que les spécifications de conception de cette machine sont certifiées
conformes aux directives européennes. Toute modification de pièce est absolument interdite et entraînerait
l’invalidation de la certification CE et du symbole CE. Vous trouverez ci-après une déclaration de cette conformité :
EXEMPLE
EXEMPLE
TABLE DES MATIÈRES ET ABRÉVIATIONS
1
TABLE DES MATIÈRES
ABRÉVIATIONS ET SYMBOLES
2
AVANT-PROPOS
####
3
SYMBOLES ISO
6
SÉCURITÉ
->####
####->
7
INFORMATIONS GÉNÉRALES
Dimensions
Données
9
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
Mise en service
Avant de démarrer
Démarrage
Arrêt
Arrêt d’urgence
Redémarrage
Surveillance en cours d’utilisation
Mise hors service
Recommandations en cas de remisage à long
terme
Remisage à court terme
34
ENTRETIEN
Entretien régulier
Lubrification
Régulation de la vitesse et de la pression
Tableau des couples de serrage
Lubrification du compresseur
47
SYSTÈMES DE LA MACHINE
Système électrique
Système de canalisation et d’instrumentation
53
DÉPANNAGE
55
OPTIONS
62
MANUEL D’UTILISATION DU MOTEUR
93
COMMANDE DE PIÈCES DÉTACHÉES
*
†
WDG
AR
HA
S.R.G.
H.R.G.
bg
cs
da
de
el
en
es
et
fi
fr
hu
it
lt
lv
mt
nl
no
pl
pt
ro
ru
sk
sl
sv
zh
1
Contactez la société pour obtenir un numéro
de série
Jusqu’au numéro de série
À partir du numéro de série
Non illustré
Option
Option du générateur
Selon le besoin
Machine fonctionnant à température ambiante
élevée
Train de roulement sur site
Train de roulement rapide
Bulgare
Tchèque
Danois
Allemand
Grec
Anglais
Espagnol
Estonien
Finnois
Français
Hongrois
Italien
Lituanien
Letton
Maltais
Néerlandais
Norvégien
Polonais
Portugais
Roumain
Russe
Slovaque
Slovène
Suédois
Chinois
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
2
AVANT-PROPOS
Le contenu de ce manuel est confidentiel et considéré comme la
propriété de la société. Il ne doit pas être reproduit sans l’autorisation
préalable écrite de la société.
Aucun élément de ce document n’est destiné à étendre une
promesse, une garantie ou une représentation, expresse ou implicite,
concernant les produits qu’il décrit. Toute garantie de ce type ou autres
conditions générales de vente des produits doivent être en accord
avec les conditions générales de vente standard de ce type de
produits, disponibles sur demande.
Ce manuel contient des instructions et des données techniques qui
couvrent toutes les opérations courantes et les tâches d’entretien
régulier par le personnel d’utilisation et d’entretien. Les révisions
importantes sont en dehors de la portée de ce manuel et doivent être
effectuées par un service d’entretien autorisé.
Les spécifications de conception de cette machine sont certifiées
conformes aux directives européennes. De ce fait :
a) La machine ne doit être modifiée sous aucun prétexte ; toute
modification annule la certification CE.
b) Des caractéristiques techniques adaptées aux États-Unis et au
Canada sont adoptées.
Tous les composants, accessoires, tuyaux et connecteurs ajoutés
au système d’air comprimé doivent être :
•
•
•
•
de bonne qualité, fournis par un fabricant réputé et, dans la mesure
du possible, conformes aux types approuvés par la société ;
évalués clairement afin d’enregistrer une pression égale ou
supérieure à la pression nominale autorisée ;
compatibles avec le liquide de refroidissement et le lubrifiant du
compresseur ;
accompagnés d’instructions de sécurité pour l’installation,
l’opération et l’entretien.
Les utilisations prévues de cette machine sont décrites ci-après et
des exemples d’utilisation non approuvée sont également donnés. La
société ne peut cependant anticiper toute application ou condition de
travail susceptible de survenir.
EN CAS DE DOUTE, DEMANDEZ CONSEIL À VOS SUPÉRIEURS.
Cette machine a été conçue et distribuée pour être utilisée
uniquement dans les conditions et pour les applications suivantes :
•
Absence de gaz, de vapeurs ou de particules, détectables ou non,
dans la compression de l’air ambiant.
• Utilisation dans la plage de température ambiante spécifiée à la
section INFORMATIONS GÉNÉRALES de ce manuel.
L’utilisation de la machine dans l’une des situations indiquées
dans le tableau 1 :
a) n’est pas approuvée ;
b) peut compromettre la sécurité des utilisateurs et de toute autre
personne ; et
c) peut compromettre toute réclamation à l’encontre de la société.
TABLEAU 1
Utilisation de la machine afin de produire de l’air comprimé pour :
a) la consommation humaine directe ;
b) la consommation humaine indirecte, sans filtration ni contrôle de
pureté.
Utilisation de la machine en dehors de la plage de température
ambiante spécifiée à la section INFORMATIONS GÉNÉRALES de
ce manuel.
Cette machine n’a pas été conçue pour et ne doit pas être
utilisée dans des atmosphères potentiellement explosives, y
compris en présence de gaz ou de vapeurs inflammables.
Les détails sur l’équipement approuvé sont disponibles auprès des
services d’entretien de la société.
Utilisation de la machine avec des pièces, des lubrifiants ou des
liquides non approuvés.
L’utilisation, lors des réparations, de pièces, de lubrifiants ou de
liquides autres que ceux inclus dans la liste des pièces approuvées peut
entraîner des conditions dangereuses qui échappent au contrôle de la
société. La société ne peut donc être tenue responsable d’un
équipement ayant fait l’objet de l’installation de pièces non approuvées.
Utilisation de la machine alors que des éléments de sécurité ou
de contrôle sont manquants ou désactivés.
La société se réserve le droit d’apporter des modifications et des
améliorations à ses produits sans préavis et sans obligation
d’appliquer ces modifications et ces améliorations aux produits vendus
précédemment.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
La société ne saurait être tenue responsable des erreurs de
traduction de ce manuel depuis la version originale en anglais.
© COPYRIGHT 2012
DOOSAN COMPANY
SYMBOLES ISO
3
REPRÉSENTATION GRAPHIQUE ET SIGNIFICATION DES SYMBOLES ISO
Interdit / Obligatoire
Informations / instructions
AVERTISSEMENT : risque de choc électrique AVERTISSEMENT : composant ou système
sous pression
Avertissement
AVERTISSEMENT : surface chaude
AVERTISSEMENT : contrôle de la pression
AVERTISSEMENT : risque de corrosion
AVERTISSEMENT : écoulement d’air / de
gaz ou évacuation d’air
AVERTISSEMENT : boîtier sous pression
AVERTISSEMENT : gaz d’échappement
chaud et dangereux
AVERTISSEMENT : liquide inflammable
AVERTISSEMENT : maintenez une pression
de gonflage correcte des pneus (Consultez
la section INFORMATIONS GÉNÉRALES
du manuel).
AVERTISSEMENT : avant de connecter
la barre d’attelage ou de procéder au
remorquage, consultez le
Manuel de l’Opérateur et d’Entretien.
AVERTISSEMENT : si la température de
fonctionnement est inférieure à 0 °C,
consultez le Manuel de l’Opérateur
et d’Entretien.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
4
SYMBOLES ISO
AVERTISSEMENT : consultez le Manuel de
AVERTISSEMENT : ne procédez pas à
l’Opérateur et d’Entretien avant de
l’entretien de la machine avant que
procéder à tout entretien.
l’alimentation électrique ne soit déconnectée
et que la pression d’air soit totalement libérée.
Ne respirez pas l’air comprimé sortant
de cette machine.
Ne retirez pas le Manuel de l’Opérateur et
d’Entretien et son support de rangement
de la machine.
N’empilez pas.
N’utilisez pas la machine sans la protection.
Ne vous tenez pas au-dessus d’une valve
d’entretien ou autre pièce du système
sous pression.
N’utilisez pas lorsque les capots ou le
boîtier sont ouverts.
N’utilisez pas le chariot élévateur
à fourches de ce côté.
Ne dépassez pas la vitesse limite
de la remorque.
Maintenez à l’écart des flammes.
N’ouvrez pas la valve d’entretien avant
d’avoir raccordé le tuyau d’air.
Utilisez le chariot élévateur à fourches
uniquement de ce côté.
Arrêt d’urgence
Point d’arrimage
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
SYMBOLES ISO
5
Point de levage
Activé (alimentation)
Désactivé (alimentation)
Lisez le Manuel de l’Opérateur et d’Entretien
avant toute utilisation ou entretien
de cette machine.
Lorsque la machine est stationnée, utilisez
la béquille, le frein de stationnement et
les cales de roues.
Remplissage d’huile du compresseur
Carburant diesel
Maintenez à l’écart des flammes.
Frein de stationnement
Désigne un entretien difficile.
Fonctionnement en milieu humide.
Remplacez toute protection fissurée.
Vidange d’huile
État de marche du filtre antipollution du moteur.
La température du dispositif antipollution
du moteur peut être élevée.
Désactivez la régénération active
du filtre antipollution du moteur.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
6
SÉCURITÉ
AVERTISSEMENT
Les avertissements attirent l’attention sur des instructions qui doivent
être suivies à la lettre pour éviter des blessures graves, voire mortelles.
ATTENTION
Ces messages attirent l’attention sur des instructions qui doivent être
suivies à la lettre pour éviter d’endommager la machine, le processus
ou l’environnement.
REMARQUE
Les remarques donnent des informations complémentaires.
Informations générales
Assurez-vous que l’opérateur a lu et compris les messages figurant
sur les autocollants de sécurité et a consulté les manuels avant
d’effectuer toute opération d’entretien ou d’utilisation de l’engin.
Conservez à tout moment le Manuel de l’Opérateur et d’Entretien
dans l’espace prévu à cet effet dans la machine.
Veillez à ce que le personnel d’entretien soit correctement formé,
compétent et qu’il ait lu les Manuels d’Entretien.
Veillez à ce que tous les carénages et protections soient en place et que
la structure de protection / les portes soient fermées pendant l’utilisation.
En raison de ses caractéristiques, cette machine ne convient pas à
une utilisation en présence de gaz inflammables. Si une telle application
est nécessaire, vous devez respecter la réglementation locale, les codes
de bonnes pratiques et le règlement du site. Pour garantir une utilisation
fiable et sans danger de la machine, il se peut que des équipements
supplémentaires tels que dispositif de détection de gaz, pare-étincelles
et valves d’admission (arrêt) soient nécessaires, en fonction de la
réglementation locale ou du niveau de risque encouru.
Toutes les attaches et vis de fixation maintenant en place les pièces
mécaniques doivent être inspectées visuellement toutes les semaines.
Les pièces relatives à la sécurité telles que le crochet d’attelage, les
composants de la barre d’attelage, les roues pour déplacement sur
route et le dispositif de levage doivent en particulier être contrôlées
pour garantir une sécurité totale.
Tous les composants desserrés, endommagés ou non réparables
doivent être corrigés sans délai.
Air comprimé
Manipulé sans précaution, l’air comprimé peut s’avérer dangereux.
Avant d’effectuer des travaux d’entretien sur l’unité, vérifiez que la
pression a été évacuée du système et que la machine ne peut pas
démarrer accidentellement.
Vérifiez que la machine fonctionne à sa pression nominale et que
tous les employés concernés connaissent cette valeur.
L’ensemble des équipements à haute pression raccordés à l’engin
(ou installés à l’intérieur) doivent présenter des caractéristiques de
pression nominale supérieures ou égales à ceux de l’engin.
Si plus d’un compresseur est branché sur un dispositif situé en aval
dans le système, veillez à installer des vannes d’isolement et des
clapets anti-retour appropriés, conformément aux procédures de
travail définies. De cette manière, vous écartez tout risque de pression
ou de surpression provoquée par un tel raccordement.
L’air comprimé ne doit pas être relié en alimentation directe sur un
appareil respiratoire ou un masque, quel qu’il soit.
L’air évacué contient de l’huile de lubrification en très faible
quantité. Pensez donc à vérifier que les équipements en aval sont
compatibles.
Si l’air évacué est finalement relâché dans un espace confiné, celuici doit disposer d’un système de ventilation adéquat.
Lorsque vous utilisez de l’air comprimé, utilisez toujours un
équipement de protection personnel adapté.
Tous les dispositifs de pression composés de plusieurs éléments,
notamment les flexibles et leurs raccords, doivent être contrôlés,
exempts de tout défaut et remplacés selon les instructions du manuel.
Évitez tout contact physique avec l’air comprimé.
Le clapet de sécurité situé dans le réservoir du séparateur doit être
vérifié régulièrement afin de vérifier son bon fonctionnement.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Matériaux
Les substances suivantes sont susceptibles d’être produites lors de
l’utilisation de la machine :
• poussière de garnitures de frein
• gaz d’échappement
ÉVITEZ TOUTE INHALATION
Veillez à ce que le système de refroidissement et les gaz
d’échappement soient correctement ventilés à tout moment.
Les substances suivantes sont utilisées dans la fabrication de cette
machine et peuvent être nocives si elles ne sont pas utilisées correctement :
•
•
•
•
•
•
•
antigel
huile du compresseur
huile moteur
graisse de protection
antirouille
carburant diesel
électrolyte de batterie
ÉVITEZ L’INGESTION, LE CONTACT AVEC LA PEAU ET
L’INHALATION DES ÉMANATIONS.
En cas de contact des huiles du compresseur avec les yeux, rincez
abondamment à l’eau pendant au moins 5 minutes.
En cas de contact des huiles du compresseur avec la peau, rincez
immédiatement la partie atteinte.
Consultez un médecin en cas d’ingestion de quantités importantes
d’huile du compresseur.
Consultez un médecin en cas d’inhalation d’huile du compresseur.
Ne faites jamais boire et ne faites pas vomir une personne
inconsciente ou souffrant de convulsions.
Demandez au fournisseur de l’huile moteur et du compresseur les
fiches de sécurité correspondantes.
Batterie
Les batteries contiennent des liquides corrosifs et produisent des
gaz explosifs. N’approchez pas de flamme nue. Portez toujours des
vêtements de protection lors de leur manipulation. Lors du démarrage
de la machine à partir d’une batterie d’appoint, vérifiez que la polarité
est correcte et que les connexions sont sécurisées.
NE TENTEZ PAS DE DÉMARRER UNE BATTERIE GELÉE À
L’AIDE D’UNE BATTERIE D’APPOINT POUR ÉVITER TOUT
RISQUE D’EXPLOSION.
Radiateur
Le liquide de refroidissement chaud et la vapeur chaude peuvent
provoquer des blessures. Faites preuve de prudence lors du retrait du
bouchon de remplissage du radiateur.
Transport
Lors du chargement et du transport de machines, veillez à utiliser
les points de levage et d’arrimage prévus à cet effet.
Lors du chargement ou du transport des machines, vérifiez que le
véhicule utilisé pour le remorquage, ses dimensions, son poids, son
crochet de remorquage et son alimentation électrique offrent une
sécurité et une stabilité de remorquage suffisante une fois en
mouvement, et qu’ils respectent les normes locales en matière de
remorquage ou les instructions spécifiques au modèle de la machine,
si celles-ci sont inférieures aux normes en vigueur.
Avant de remorquer la machine, vérifiez que :
• les pneus et le crochet de remorquage sont opérationnels ;
• la structure de protection est correctement fixée ;
• tous les équipements auxiliaires sont stockés de manière
sécurisée.
Utilisez toujours le frein de stationnement lorsque la machine est
stationnée voire des cales de roues, si nécessaire.
INFORMATIONS GÉNÉRALES
MODÈLE
7
12/250
9/275
9/305
21/220
17/240
COMPRESSEUR
Débit d’air libre
m3/min/
ft3/min
25,0/
883
27,0/
950
29,9/
1060
21,5/
750
23,3/
825
Pression d’évacuation en
fonctionnement normal
psi/bar/
kPa
175/12/
1200
125/8,6/
860
125/8,6/
860
300/21/
2100
250/17,2/
1724
Pression maximale autorisée
psi/bar/
kPa
200/13,8/
1380
150/10,3/
1030
150/10,3/
1030
325/22,4/
2240
275/19/
1900
Configuration du clapet de sécurité
psi/bar/
kPa
217/15/
1500
217/15/
1500
217/15/
1500
362/25/
2500
362/25/
2500
8:1
8:1
8:1
18:9:1
18:9:1
Plage de température ambiante en
fonctionnement
°C/
°F
-10 à +46/
14 à 115
-10 à +46/
14 à 115
-10 à +46/
14 à 115
-10 à +46/
14 à 115
-10 à +46/
14 à 115
Température maximale de décharge
°C/
°F
120/
248
120/
248
120/
248
120/
248
120/
248
Taux de pression maximal (absolu)
COMPRESSEUR
Système de refroidissement
Contenance d’huile
Température maximale du système
d’huile
Pression maximale du système
d’huile
CARACTÉRISTIQUES
TECHNIQUES DE L’HUILE DE
LUBRIFICATION
(pour les températures ambiantes
indiquées).
Injection d’huile
Litres
75
75
75
75
75
°C/
°F
120/
248
120/
248
120/
248
120/
248
120/
248
psi/bar/
kPa
217/15/
1500
217/15/
1500
217/15/
1500
362/25/
2500
362/25/
2500
CONSULTEZ LA PARTIE « LUBRIFICATION DU COMPRESSEUR » DE LA SECTION
RELATIVE À L’ENTRETIEN.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
8
INFORMATIONS GÉNÉRALES
MODÈLE
12/250
9/275
9/305
21/220
17/240
MOTEUR
QSL
(340 chevaux)
QSL
(290 chevaux)
QSL
(340 chevaux)
QSL
(340 chevaux)
QSL
(340 chevaux)
Nombre de cylindres / cylindrée
Litres
6/8,9
6/8,9
6/8,9
6/8,9
6/8,9
Contenance d’huile
Litres
20
20
20
20
20
Vitesse à plein régime
Régime
minimal-1
1800
1800
1800
1800
1800
Vitesse au régime ralenti
Régime
minimal-1
1200
1200
1200
1350
1350
Système électrique
V CC
24
24
24
24
24
kW
254
227
254
254
254
Capacité du réservoir de carburant
Litres
485
485
485
485
485
Capacité du liquide de
refroidissement
Litres
58
58
58
58
58
Puissance disponible à vitesse
nominale
Poids maximal remorque
kg
5160
5160
5160
5360
5360
Poids à l’expédition
kg
4760
4760
4760
4960
4960
INFORMATIONS RELATIVES AU BRUIT AÉRIEN (Régions CE)
ROUES ET PNEUS - TRAIN DE ROULEMENT SUR SITE
- Niveau de pression acoustique pondéré A
Nombre de roues.
4
. 83 dB (A), incertitude 1 dB (A)
Taille des pneus.
750 x 16 x 6PR
- Niveau de puissance acoustique pondéré A
Pression des pneus.
3,5 bars (50 lbf en-2)
. 100 dB (A), incertitude 1 dB (A)
Les conditions de fonctionnement des machines sont conformes
aux normes ISO 3744:1995 et EN ISO 2151:2004
VITESSE DE REMORQUAGE
Vitesse maximale de remorquage.
30 km/h-1
(20 mile/h-1)
POIDS
Poids à l’expédition
4760 / 4960 kg
Poids maximal
5160 / 5360 kg
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Vous pouvez obtenir davantage d’informations en vous adressant
au département de services client.
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
MISE EN SERVICE
Dès réception de la machine et avant sa mise en service, il est
important de respecter scrupuleusement les instructions de la section
AVANT DE DÉMARRER ci-après.
Assurez-vous que l’opérateur a lu et compris les messages figurant
sur les autocollants de sécurité et a consulté les manuels avant
d’effectuer toute opération d’entretien ou d’utilisation de l’engin.
Vérifiez la position du dispositif d’arrêt d’urgence en vous aidant du
marquage. Assurez-vous de son bon fonctionnement et prenez
connaissance de son mode d’utilisation.
Avant de remorquer la machine, vérifiez la pression des pneus (voir
la section INFORMATIONS GÉNÉRALES du présent Manuel) et
assurez-vous du bon fonctionnement du frein à main (voir la section
ENTRETIEN du présent Manuel). Avant de remorquer la machine dans
l’obscurité, assurez-vous du bon fonctionnement des feux (si équipés).
Assurez-vous que tous les matériaux d’emballage et de transport
ont été mis au rebut.
Veillez à utiliser les fentes appropriées pour chariot élévateur à
fourches ou les points de levage/d’arrimage indiqués lors du levage ou
du transport de la machine.
Au moment du choix de la position de travail de la machine, veillez
à disposer d’un écartement suffisant pour la ventilation et l’évacuation
des gaz d’échappement, en respectant les dimensions minimales
indiquées (par rapport aux murs, au sol, etc.).
9
Vous devez disposer d’un écartement suffisant autour et au-dessus
de la machine, afin que le personnel affecté aux travaux d’entretien
puisse y accéder en toute sécurité.
Veillez à ce que la machine repose sur une surface stable et
sécurisée. Éliminez tout risque de mouvement à l’aide de moyens
appropriés, notamment afin d’éviter toute contrainte sur les conduites
d’évacuation rigides.
Branchez les câbles de batterie aux bornes de la (ou des)
batterie(s) et assurez-vous qu’ils sont bien fixés. Branchez le câble
négatif avant le câble positif.
AVERTISSEMENT : l’ensemble des équipements à haute pression
raccordés à la machine (ou installés à l’intérieur) doivent présenter
des caractéristiques de pression nominale supérieures ou égales
à celles de la machine ; les matériaux utilisés doivent être
compatibles avec l’huile de compresseur (voir la section
INFORMATIONS GÉNÉRALES).
AVERTISSEMENT : si plus d’un compresseur est branché sur un
dispositif situé en aval dans le système, veillez à installer des
vannes d’isolement et des clapets anti-retour appropriés,
conformément aux procédures de travail définies. De cette
manière, vous écartez tout risque de pression ou de surpression
provoquée par un tel raccordement.
AVERTISSEMENT : si la pression à l’intérieur des conduites
flexibles d’évacuation est supérieure à 7 bars, il est recommandé
de fixer des câbles de retenue sur ces éléments.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
10
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
AVANT DE DÉMARRER
1. Positionnez la machine de manière à ce qu’elle soit le plus possible
à niveau. La conception de l’unité autorise une inclinaison latérale
et longitudinale de 10 degrés par rapport à l’horizontale (utilisation
de niveau). Ici, le moteur est le facteur limitant ; il ne s’agit
aucunement du compresseur.
5. Purgez le filtre séparateur eau/carburant de toute eau, en vous
assurant de bien récupérer tout le carburant qui s’échappe.
6. Vérifiez le niveau du liquide de refroidissement du radiateur
(machine à niveau).
7. Ouvrez le(s) robinet(s) de service afin d’évacuer la pression du
système. Fermez le(s) robinet(s) de service.
Si la configuration de l’opération exige une inclinaison de la
machine, surveillez le niveau d’huile moteur. En toutes circonstances,
maintenez ce dernier près du repère de niveau supérieur (maîtrisez
l’inclinaison du véhicule).
8. ATTENTION : lors de toute utilisation de la machine, veillez à
fermer le canopy/les portes afin d’écarter tout risque de surchauffe
et d’exposition des opérateurs à des niveaux sonores élevés.
ATTENTION : n’ajoutez pas trop d’huile dans le moteur ou le
compresseur.
9. Vérifiez le bouton d’arrêt d’urgence. Tirez sur le bouton pour
le libérer.
2. Vérifiez la conformité de la lubrification du moteur avec les
instructions d’utilisation du manuel d’utilisation du moteur
(disponible en anglais uniquement).
3. Vérifiez le niveau d’huile du compresseur à l’aide du regard du
réservoir du séparateur.
4. Vérifiez le niveau de carburant diesel. Dans l’idéal,
réapprovisionnez le véhicule à la fin de chaque journée de travail.
Vous évitez ainsi la formation de condensation dans le réservoir.
ATTENTION : lors du réapprovisionnement :
• Coupez le moteur.
• Ne fumez pas.
• Éteignez les flammes nues.
• Évitez tout contact entre le carburant et les surfaces chaudes.
• Portez des vêtements personnels de protection.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
10.Fermez le clapet de sécurité situé à l’intérieur de l’unité, sur la partie
supérieure du réservoir du séparateur.
Lors du démarrage ou de l’utilisation de la machine dans des
conditions de basses températures (inférieures à 0 °C ou approchant
cette valeur), vérifiez que le fonctionnement du système de régulation,
de la soupape de décompression, du clapet de sécurité et du moteur
n’est pas entravé par la neige ou la glace. Parallèlement, vérifiez
l’absence de neige et de glace sur les conduites et les tuyaux d’entrée
et de sortie (d’admission ou d’échappement).
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
COMMANDES ET INSTRUMENTS D’UTILISATION
Les commandes et les instruments d’utilisation sont disposés sur le
panneau de commande, comme indiqué ci-dessus. Chaque élément
est décrit ci-après.
1.
Écran ViewPort : écran graphique affichant les informations liées
aux paramètres de performance, les avertissements, les
défaillances ; cet écran rend également disponible le Manuel
d’entretien et le Catalogue des pièces détachées.
1A. Lampe de température élevée du système d’échappement
(HEST) : s’allume lorsque les températures d’échappement
s’élèvent à cause de la régénération du filtre à particules diesel.
1B. Lampe du filtre à particules diesel de post-traitement : s’allume
lorsqu’une régénération du filtre à particules diesel est requise.
1C. Lampe de blocage de la régénération : s’allume lorsque la
régénération est bloquée à l’aide du contacteur de régénération.
1D. Lampe de préchauffage : s’allume pour indiquer l’activation du
préchauffage d’admission d’air ; l’opérateur est prié d’attendre
avant de démarrer la machine.
2.
Manipulateur : dispositif utilisé pour se déplacer dans les menus.
3.
Contacteur principal : commande dédiée au démarrage et
à l’arrêt du compresseur.
3A. ARRÊT : commande dédiée à l’arrêt du compresseur.
3B. ACTIVATION : commande dédiée à l’allumage du système de
commande du compresseur et de l’écran ViewPort.
3C. MARCHE : commande dédiée à l’allumage du système de
commande du moteur.
3D. DÉMARRAGE : commande dédiée au démarrage du moteur.
Position temporaire.
11
4.
Contacteur d’injection d’air : contacteur à contact temporaire.
Permet le préchauffage du moteur lorsque le compresseur est
sous basse pression.
5.
Manomètre d’air de décharge : indique la pression dans le
réservoir de récupération, sur une plage allant normalement de
0 psi (kPa) à la pression nominale de la machine.
6.
Compte-tours du moteur : indique le régime moteur en tr/mn sur
une plage allant de 0 (à l’arrêt) au régime maximal.
7.
Horamètre : indique le nombre d’heures d’utilisation de la machine.
8.
Jauge de température de l’huile du compresseur.
9.
Jauge de niveau de carburant : indique le niveau de carburant
du réservoir.
10. Jauge de tension de la batterie.
11. Jauge de température de l’eau du moteur.
12. ARRÊT D’URGENCE : bouton-poussoir d’arrêt d’urgence. Appuyez
sur ce bouton pour arrêter la machine, tournez-le pour le libérer.
13. Éclairage du panneau de commande : élément dédié à l’éclairage
du panneau de commande des instruments (tableau de bord).
14. Emplacements dédiés aux contacteurs facultatifs.
15. Contacteur de régénération : commande dédiée au contrôle de
la régénération de post-traitement des gaz d’échappement.
15A.Position de démarrage de régénération : demande une
régénération manuelle (équipement inactif) du filtre à particules
diesel, sous réserve que les conditions d’admission se situent
dans les valeurs acceptables. Position temporaire.
15B.Position normale : ici, la régénération automatique du filtre à
particules diesel est permise, si nécessaire.
15C.Position de verrouillage de régénération : ici, la régénération
(automatique ou manuelle) du filtre à particules diesel est bloquée.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
12
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
ÉCRAN VIEWPORT
Horamètre
Niveau de carburant
Bouton de navigation
Le bouton de navigation, situé sous l’écran à cristaux liquides, vous
permet de choisir l’affichage et d’effectuer des sélections. Les
fonctions du bouton de navigation sont décrites ci-dessous.
Bouton de
DÉFILEMENT
VERS LE HAUT
Bouton de
DÉFILEMENT
VERS LA
DROITE
Bouton de
DÉFILEMENT
VERS LA
GAUCHE
Écran des
options
Écran
des jauges
Écran
d’information
Écran des
événements
Température élevée du système
Régén. requise
Régén. bloquée
Bouton
ENTRÉE
Bouton de
DÉFILEMENT
VERS LE BAS
Les écrans disponibles sont visibles dans la barre de menu, située
sur la partie inférieure de l’écran à cristaux liquides. Pour passer à
l’écran suivant, appuyez sur les boutons de défilement Gauche ou
Droit. Pour sélectionner un affichage, appuyez au centre du bouton de
navigation (ENTRÉE).
Pour naviguer entre les affichages, utilisez les fonctions de
défilement Gauche et Droit du bouton de navigation, puis sélectionnez
l’écran dans la barre de menu.
Écran d’accueil
La page d’accueil de l’écran ViewPort fait apparaître différentes
jauges numériques, qui indiquent en temps réel les valeurs des
principaux paramètres d’utilisation. Pour activer l’affichage, appuyez
au centre du bouton de navigation (ENTRÉE). Utilisez les touches de
défilement Haut et Bas du bouton de navigation pour consulter
l’ensemble des jauges disponibles.
Le nombre de jauges disponibles varie en fonction de l’équipement
installé sur le compresseur.
Pour modifier les unités de mesures et les langues des jauges,
consultez l’écran des options.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Préchauffage du moteur
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
Écran des options
Utilisez les touches de défilement Haut et Bas du bouton de
navigation pour mettre en surbrillance l’écran des options, dans
la barre de menu de l’écran à cristaux liquides. L’icône de l’écran des
options, située dans la partie inférieure gauche de l’écran à cristaux
liquides, est un écran d’ordinateur. Pour activer l’écran des options,
appuyez au centre du bouton de navigation (ENTRÉE).
13
Écran d’information
L’écran d’information vous donne accès à différentes ressources
d’information (Parts Manual (Catalogue des pièces détachées),
Service Manual (Manuel de l’Opérateur et d’Entretien), CAN Devices
(interface des dispositifs CAN) et System Log (Journal du système)).
Pour mettre une option en surbrillance, utilisez la touche de défilement
Haut du bouton de navigation. L’option correspondante apparaît en jaune.
Pour sélectionner l’option, appuyez au centre du bouton de navigation
(ENTRÉE). L’option apparaît alors en vert. Utilisez la touche de défilement
Haut pour modifier la langue ou l’unité de mesure.
Pour effectuer la sélection, appuyez au centre du bouton de
navigation (ENTRÉE). L’option apparaît alors en jaune. Paramétrez
les autres options en respectant la même procédure.
Utilisez les touches de défilement Haut et Bas du bouton de
navigation pour mettre l’écran d’information en surbrillance dans
la barre de menu de l’écran à cristaux liquides. Pour activer l’écran
d’information, appuyez au centre du bouton de navigation (ENTRÉE).
Pour mettre une ressource en surbrillance, utilisez la touche de
défilement Haut du bouton de navigation. Pour sélectionner la
ressource, appuyez au centre du bouton de navigation (ENTRÉE).
Appuyez sur la touche de défilement Bas pour faire disparaître les
options en surbrillance. Appuyez sur la touche de défilement Droit pour
sélectionner l’écran des jauges dans la barre de menu. Pour enregistrer
les réglages, appuyez au centre du bouton de navigation (ENTRÉE).
Redémarrez l’écran ViewPort pour enregistrer l’ensemble des options.
REMARQUE : dans l’écran d’information, la touche de défilement
Gauche du bouton de navigation agit comme une touche de retour.
Elle vous permet également de quitter la ressource sélectionnée ou
de sortir de l’écran d’information.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
14
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
Utilisez les touches de défilement Haut et Bas du bouton de
navigation pour sélectionner l’écran CAN Devices. Pour activer l’écran
CAN Devices, appuyez au centre du bouton de navigation (ENTRÉE).
L’écran CAN Devices affiche actuellement les informations détaillées
des dispositifs CAN, mais ne propose aucune autre navigation.
Utilisez les touches de défilement Haut et Bas du bouton de navigation
pour mettre des fonctions d’une ressource sélectionnée en surbrillance.
L’icône de cercle vert vous indique que des informations supplémentaires
sont disponibles. Pour y accéder, appuyez au centre du bouton de
navigation (ENTRÉE). Utilisez les touches de défilement Haut et Bas pour
consulter les autres ressources disponibles (le cas échéant).
Utilisez la touche de défilement Gauche du bouton de navigation
pour quitter la ressource sélectionnée. Vous pouvez sélectionner une
autre ressource sur la page d’accueil de l’écran d’information. Pour
quitter l’écran d’information, appuyez de manière répétée sur la touche
de défilement Gauche.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
15
Écran des événements
L’écran des événements apparaît automatiquement après la
génération d’un code d’avertissement (relatif à une défaillance du
moteur ou de l’équipement). Il affiche une liste actualisée de
l’ensemble des événements, sous la forme d’une boucle cyclique.
Le nombre d’événements actuels s’affiche dans la barre de statut, sur
la partie supérieure de l’écran ViewPort.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
16
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
CONDITION DE PANNE/DESCRIPTION
ALERTE
CODE
ARRÊT SÉCURITÉ
SEUIL
Régime moteur élevé Régime moteur supérieur à 2100 tr/min pendant
30 secondes.
Échec du démarrage du moteur (protection du
démarreur) Tentative de démarrage du moteur d’une durée
supérieure à 15 secondes.
3
Niveau de carburant bas/panne sèche Réservoir de carburant presque vide OU
Niveau de carburant inférieur à la limite d’utilisation.
12
Code de diagnostic du moteur Présence d’un code de diagnostic du moteur dans
l’historique de ViewPort.
9
Réponse du régime moteur Régime cible de ralenti du moteur non atteint
10 secondes après le chargement du compresseur.
10
CODE
SEUIL
DÉLAI (s)
2
2100 tr/min
30
15 s
4
3
Nombre de tentatives de lancement du système
de démarrage automatique dépassé Échec de 3 tentatives de démarrage du compresseur.
11
Arrêt intempestif du moteur Arrêt du moteur sans génération de code de
diagnostic du moteur.
29
Température élevée de décharge du bloc-vis La température de décharge du bloc-vis est
supérieure ou égale à 120 °C.
30
120 °C
(248 °F)
3
Pression d’huile du bloc-vis basse La pression d’huile du bloc-vis est inférieure à 0,7 bar.
31
0,7 bar
(10 psi)
3
Capteur de température de décharge du bloc-vis Données du capteur de température de décharge
du bloc-vis en dehors de la plage des valeurs.
32
Capteur de pression du réservoir du séparateur Données du capteur de pression du réservoir du
séparateur en dehors de la plage des valeurs.
33
<0,5 V, >4,5 V
Pression élevée du réservoir du séparateur au
démarrage Pression du réservoir du séparateur supérieure à
1,4 bar au démarrage.
34
1,4 bar
(20 psi)
Pression élevée du réservoir du séparateur Pression d’air du réservoir du séparateur supérieure
à la limite.
35
Clapet de sécurité ouvert Clapet de sécurité ouvert sur le réservoir du
séparateur.
36
Basse température de décharge du bloc-vis Température de décharge du bloc-vis 2,5 °C en
deçà de la valeur définie, pendant 20 minutes.
37
Filtres d’admission d’air obstrués Obstruction du débit d’air au niveau des filtres
d’admission d’air.
38
Tension basse du système Tension du système inférieure à 25,5 V (courant
continu).
39
Capteur de pression d’huile du bloc-vis Données du capteur de pression d’huile du bloc-vis
en dehors de la plage des valeurs.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
3
0
0
10
12 bars
(175 psi) /
29,3 bars
(425 psi)
1
<0,5 V, >4,5 V
3
25,5 V
41
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
CONDITION DE PANNE / DESCRIPTION
ALERTE
17
ARRÊT SÉCURITÉ
CODE
SEUIL
DÉLAI (s)
43
2,8 bars
(40 psi)
3
52
1 bar
(15 psi)
3
Température élevée du réservoir du séparateur Température du réservoir du séparateur supérieure
ou égale à 120 °C.
50
120 °C
(248 °F)
3
ID du compresseur non valide L’unité de contrôle Titan et ViewPort ne possèdent
pas d’ID de compresseur valide.
15
0
Capteur de température du réservoir du
séparateur Données du capteur de température du réservoir du
séparateur en dehors de la plage des valeurs.
53
10
55
3
Capteur de niveau de carburant Données du capteur de niveau de carburant en
dehors de la plage des valeurs.
CODE
SEUIL
42
<0,5 V, >4,5 V
Pression basse du réservoir du séparateur Pression du réservoir du séparateur inférieure
à 2,8 bars après le chargement du compresseur.
Obstruction élevée des filtres IQ Obstruction du débit d’air au niveau des filtres IQ OU
Filtres IQ obstrués au-delà de la limite d’utilisation.
Capteur de pression du système de régulation Données du capteur de pression du système de
régulation en dehors de la plage de valeurs.
44
54
0,7 bar
(10 psi)
<0,5 V, >4,5 V
Activation de l’arrêt d’urgence Le bouton d’arrêt d’urgence a été activé.
Basse pression de démarrage Pression du réservoir du séparateur inférieure à
3,5 bars, 20 secondes après le démarrage.
56
Capteur de température ambiante Données du capteur de température ambiante en
dehors de la plage des valeurs.
58
Dysfonctionnement du solénoïde de la soupape
de dérivation de température d’huile Intensité du solénoïde de la soupape de dérivation
de température d’huile en dehors de la plage des
valeurs.
59
Erreur de pression des filtres IQ Pression d’échappement des filtres IQ supérieure à
la pression d’admission.
61
3,5 bars
(50 psi)
Transducteur
ou moteur
71
Communication du module de commande du
moteur Communication non fonctionnelle entre l’unité de
contrôle Titan et le module de commande du moteur.
Communication de l’unité de contrôle du
système de démarrage automatique Communication non fonctionnelle entre l’unité de
contrôle Titan et l’unité de contrôle du système de
démarrage automatique.
73
Communication de l’unité de contrôle du
système OTC Communication non fonctionnelle entre l’unité de
contrôle Titan et l’unité de contrôle du système OTC.
74
Communication de l’unité de contrôle du
système IQ TCU Communication non fonctionnelle entre l’unité de
contrôle Titan et l’unité de contrôle du système IQ TCU.
75
Défaut de communication du clavier CAN -
77
73
0
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
18
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
CODES DE DIAGNOSTIC DU MOTEUR - MODÈLE QSL9 CM2250
J1939
SPN
J1939
FMI
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN
CUMMINS
27
4
2272
Position de la soupape n° 1 de
recirculation des gaz
d’échappement du moteur
81
16
2754
Pression d’admission du filtre à Données valides mais supérieures Pression d’admission du piège à particules du moteur particules diesel du moteur
à la plage de fonctionnement
Données valides mais supérieures à la plage de
normal - Niveau modérément grave fonctionnement normal - Niveau modérément grave
84
2
241
Vitesse du véhicule au niveau
des roues
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Circuit du capteur de vitesse du véhicule - Données
incorrectes, erronées ou irrégulières
84
10
242
Vitesse du véhicule au niveau
des roues
Taux de variation anormal
Circuit du capteur de vitesse du véhicule - Altération
détectée - Taux de variation anormal
91
0
148
Position n° 1 de la pédale
d’accélérateur
Données valides mais supérieures Circuit du capteur de position de la pédale ou du levier
à la plage de fonctionnement
d’accélérateur - Fréquence, largeur de pulsation ou
normal - Niveau grave
période anormale
91
1
147
Position n° 1 de la pédale
d’accélérateur
Données valides mais inférieures à Circuit du capteur de position de la pédale ou du levier
la plage de fonctionnement
d’accélérateur - Fréquence, largeur de pulsation ou
normal - Niveau grave
période anormale
91
2
1242
Position n° 1 de la pédale
d’accélérateur
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
91
3
131
Position n° 1 de la pédale
d’accélérateur
Tension supérieure à la normale ou Circuit du capteur de position de la pédale ou du levier
court-circuit de la source en haute d’accélérateur - Tension supérieure à la normale ou
tension
court-circuit de la source en haute tension
91
4
132
Position n° 1 de la pédale
d’accélérateur
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de position de la pédale ou du levier
d’accélérateur - Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse tension
91
9
3326
Position n° 1 de la pédale
d’accélérateur
Taux de mise à jour anormal
SAE J1939 - Multiplexage du système du capteur de
la pédale d’accélérateur ou du levier - Taux de mise à
jour anormal
91
19
287
Position n° 1 de la pédale
d’accélérateur
Réception de données du réseau
en erreur
SAE J1939 - Erreur du multiplexage du système du
capteur de la pédale d’accélérateur ou du levier Réception de données du réseau en erreur
93
2
528
Couple net du frein moteur
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Contacteur de validation de la courbe de
fonctionnement auxiliaire restreint - Données
incorrectes, erronées ou irrégulières
95
16
2372
Pression de carburant
Données valides mais supérieures Pression différentielle du filtre à carburant - Données
à la plage de fonctionnement
valides mais supérieures à la plage de fonctionnement
normal - Niveau modérément grave normal - Niveau modérément grave
97
3
428
Indicateur de présence d’eau
dans le carburant
Tension supérieure à la normale ou Circuit du capteur de présence d’eau dans le
court-circuit de la source en haute carburant - Tension supérieure à la normale ou courttension
circuit de la source en haute tension
97
4
429
Indicateur de présence d’eau
dans le carburant
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
97
15
418
Indicateur de présence d’eau
dans le carburant
Données valides mais supérieures Valeur élevée de l’indicateur de présence d’eau dans
à la plage de fonctionnement
le carburant - Données valides mais supérieures à la
normal - Niveau peu grave
plage de fonctionnement normal - Niveau peu grave
97
16
1852
Indicateur de présence d’eau
dans le carburant
Données valides mais supérieures Indicateur de présence d’eau dans le carburant à la plage de fonctionnement
Données valides mais supérieures à la plage de
normal - Niveau modérément grave fonctionnement normal - Niveau modérément grave
100
1
415
Pression d’huile moteur
Données valides mais inférieures à Basse pression d’huile - Données valides mais
la plage de fonctionnement
inférieures à la plage de fonctionnement normal normal - Niveau grave
Niveau grave
100
2
435
Pression d’huile moteur
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
100
3
135
Pression d’huile moteur
Tension supérieure à la normale ou Circuit du capteur de pression d’huile - Tension
court-circuit de la source en haute supérieure à la normale ou court-circuit de la source
tension
en haute tension
100
4
141
Pression d’huile moteur
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
100
18
143
Pression d’huile moteur
Données valides mais inférieures à Basse pression d’huile - Données valides mais
inférieures à la plage de fonctionnement normal la plage de fonctionnement
Niveau modérément grave
normal - Niveau modérément
grave
101
0
556
Pression du bas moteur
Données valides mais supérieures Pression du bas moteur - Données valides mais
à la plage de fonctionnement
supérieures à la plage de fonctionnement normal normal - Niveau grave
Niveau modérément grave
101
2
1942
Pression du bas moteur
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
DESCRIPTION J1939 FMI
DESCRIPTION CUMMINS
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit de position de la soupape de recirculation des
gaz d’échappement - Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en basse tension
Capteurs n° 1 et 2 de position de la pédale ou du levier
d’accélérateur - Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Circuit du capteur de présence d’eau dans le
carburant - Tension inférieure à la normale ou courtcircuit de la source en basse tension
Circuit du capteur de pression d’huile - Données
incorrectes, erronées ou irrégulières
Circuit du capteur de pression d’huile - Tension
inférieure à la normale ou court-circuit de la source en
basse tension
Pression du bas moteur - Données incorrectes,
erronées ou irrégulières
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
J1939 J1939
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN
SPN
FMI CUMMINS
DESCRIPTION J1939 FMI
DESCRIPTION CUMMINS
19
101
3
1843
Pression du bas moteur
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit de pression du bas moteur - Tension
supérieure à la normale ou court-circuit de la source
en haute tension
101
4
1844
Pression du bas moteur
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit de pression du bas moteur - Tension inférieure
à la normale ou court-circuit de la source en basse
tension
101
15
1974
Pression du bas moteur
Données valides mais supérieures à la Pression du bas moteur - Données valides mais
plage de fonctionnement normal supérieures à la plage de fonctionnement normal Niveau peu grave
Niveau peu grave
101
16
555
Pression du bas moteur
Données valides mais supérieures à la Pression du bas moteur - Données valides mais
plage de fonctionnement normal supérieures à la plage de fonctionnement normal Niveau modérément grave
Niveau modérément grave
102
2
2973
Pression du collecteur
d’admission n° 1 du moteur
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Circuit du capteur de pression du collecteur
d’admission - Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
102
3
122
Pression du collecteur
d’admission n° 1 du moteur
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du capteur de pression du collecteur
d’admission - Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute tension
102
4
123
Pression du collecteur
d’admission n° 1 du moteur
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de pression du collecteur
d’admission - Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse tension
102
18
125
Pression du collecteur
d’admission n° 1 du moteur
Données valides mais inférieures à la
plage de fonctionnement normal Niveau modérément grave
Pression du collecteur d’admission n° 1 - Données
valides mais inférieures à la plage de fonctionnement
normal - Niveau modérément grave
103
15
2288
Vitesse du turbocompresseur Données valides mais supérieures à la Vitesse du turbocompresseur n° 1 du moteur n° 1 du moteur
plage de fonctionnement normal Données valides mais supérieures à la plage de
Niveau peu grave
fonctionnement normal - Niveau peu grave
103
16
595
Vitesse du turbocompresseur Données valides mais supérieures à la Vitesse élevée du turbocompresseur n° 1 du moteur n° 1 du moteur
plage de fonctionnement normal Données valides mais supérieures à la plage de
Niveau modérément grave
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
103
18
687
Vitesse du turbocompresseur Données valides mais inférieures à la
n° 1 du moteur
plage de fonctionnement normal Niveau modérément grave
105
0
155
Température du collecteur
d’admission n° 1 du moteur
Données valides mais supérieures à la Température élevée de l’air du collecteur
plage de fonctionnement normal d’admission - Données valides mais supérieures à la
Niveau grave
plage de fonctionnement normal - Niveau grave
105
3
153
Température du collecteur
d’admission n° 1 du moteur
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du capteur de température de l’air du collecteur
d’admission - Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute tension
105
4
154
Température du collecteur
d’admission n° 1 du moteur
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de température de l’air du collecteur
d’admission - Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse tension
105
16
488
Température du collecteur
d’admission n° 1 du moteur
Données valides mais supérieures à la Température du collecteur d’admission n° 1 plage de fonctionnement normal Données valides mais supérieures à la plage de
Niveau modérément grave
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
108
2
295
Pression barométrique
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Circuit du capteur de pression barométrique Données incorrectes, erronées ou irrégulières
108
3
221
Pression barométrique
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du capteur de pression barométrique - Tension
supérieure à la normale ou court-circuit de la source
en haute tension
108
4
222
Pression barométrique
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de pression barométrique - Tension
inférieure à la normale ou court-circuit de la source en
basse tension
108
9
3372
Pression barométrique
Taux de mise à jour anormal
Pression d’admission du compresseur du
turbocompresseur n° 1 - Taux de mise à jour anormal
108
19
3373
Pression barométrique
Réception de données du réseau en
erreur
Pression d’admission du compresseur du
turbocompresseur n° 1 - Réception de données du
réseau en erreur
110
0
151
Température du liquide de
refroidissement
Données valides mais supérieures à la Température élevée du liquide de refroidissement plage de fonctionnement normal Données valides mais supérieures à la plage de
Niveau grave
fonctionnement normal - Niveau grave
110
3
144
Température du liquide de
refroidissement
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du capteur de température du liquide de
refroidissement - Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute tension
110
4
145
Température du liquide de
refroidissement
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de température du liquide de
refroidissement - Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse tension
110
14
1847
Température du liquide de
refroidissement
Instructions spécifiques
Température du liquide de refroidissement Instructions spécifiques
Vitesse basse du turbocompresseur n° 1 du moteur Données valides mais inférieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
20
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
J1939 J1939
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN
SPN
FMI CUMMINS
DESCRIPTION J1939 FMI
DESCRIPTION CUMMINS
110
16
146
Température du liquide de
refroidissement
Données valides mais supérieures à la Température élevée du liquide de refroidissement Données valides mais supérieures à la plage de
plage de fonctionnement normal fonctionnement normal - Niveau modérément grave
Niveau modérément grave
110
18
2789
Température du liquide de
refroidissement
Données valides mais inférieures à la
plage de fonctionnement normal Niveau modérément grave
Température du liquide de refroidissement Données valides mais inférieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
110
31
2646
Température du liquide de
refroidissement
Non disponible ou présence d’une
condition de panne
Température du liquide de refroidissement Présence d’une condition de panne
110
31
2659
Température du liquide de
refroidissement
Non disponible ou présence d’une
condition de panne
Température du liquide de refroidissement Présence d’une condition de panne
111
1
235
Niveau du liquide de
refroidissement
Données valides mais inférieures à la
plage de fonctionnement normal Niveau grave
Niveau bas du liquide de refroidissement - Données
valides mais inférieures à la plage de fonctionnement
normal - Niveau grave
111
2
422
Niveau du liquide de
refroidissement
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Niveau du liquide de refroidissement - Données
incorrectes, erronées ou irrégulières
111
3
195
Niveau du liquide de
refroidissement
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du capteur de niveau du liquide de
refroidissement - Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute tension
111
4
196
Niveau du liquide de
refroidissement
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de niveau du liquide de
refroidissement - Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse tension
111
17
2448
Niveau du liquide de
refroidissement
Données valides mais inférieures à la
plage de fonctionnement normal Niveau peu grave
Niveau du liquide de refroidissement - Données
valides mais inférieures à la plage de fonctionnement
normal - Niveau peu grave
111
18
197
Niveau du liquide de
refroidissement
Données valides mais inférieures à la
plage de fonctionnement normal Niveau modérément grave
Niveau du liquide de refroidissement - Données
valides mais inférieures à la plage de fonctionnement
normal - Niveau modérément grave
157
0
449
Pression du rail de mesure n° Données valides mais supérieures à la Pression élevée du carburant - Données valides
mais supérieures à la plage de fonctionnement
1 de l’injecteur
plage de fonctionnement normal normal - Niveau modérément grave
Niveau grave
157
0
1911
Pression du rail de mesure n° Données valides mais supérieures à la Pression du rail de mesure n° 1 de l’injecteur Données valides mais supérieures à la plage de
1 de l’injecteur
plage de fonctionnement normal fonctionnement normal - Niveau grave
Niveau grave
157
1
2249
Pression du rail de mesure n° Données valides mais inférieures à la
1 de l’injecteur
plage de fonctionnement normal Niveau grave
Pression du rail de mesure n° 1 de l’injecteur Données valides mais inférieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau grave
157
3
451
Pression du rail de mesure n° Tension supérieure à la normale ou
1 de l’injecteur
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du capteur de pression du rail de mesure n° 1
de l’injecteur - Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute tension
157
4
452
Pression du rail de mesure n° Tension inférieure à la normale ou
1 de l’injecteur
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de pression du rail de mesure n° 1
de l’injecteur - Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse tension
157
16
553
Pression du rail de mesure n° Données valides mais supérieures à la Pression élevée du rail de mesure n° 1 de l’injecteur Données valides mais supérieures à la plage de
1 de l’injecteur
plage de fonctionnement normal fonctionnement normal - Niveau modérément grave
Niveau modérément grave
157
18
559
Pression du rail de mesure n° Données valides mais inférieures à la
1 de l’injecteur
plage de fonctionnement normal Niveau modérément grave
Pression basse du rail de mesure n° 1 de l’injecteur Données valides mais inférieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
166
2
951
Puissance nominale du
moteur
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Déséquilibre de la puissance cylindrique entre les
vérins - Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
168
16
442
Circuit n° 1 d’entrée du
potentiel de la batterie/de
l’alimentation
Données valides mais supérieures à la Tension élevée du circuit n° 1 de la batterie Données valides mais supérieures à la plage de
plage de fonctionnement normal fonctionnement normal - Niveau modérément grave
Niveau modérément grave
168
18
441
Circuit n° 1 d’entrée du
potentiel de la batterie/de
l’alimentation
Données valides mais inférieures à la
plage de fonctionnement normal Niveau modérément grave
Tension basse du circuit n° 1 de la batterie Données valides mais inférieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
171
9
3369
Température ambiante
Taux de mise à jour anormal
Capteur de la température d’admission du
compresseur du turbocompresseur n° 1 - Taux de
mise à jour anormal
171
19
3371
Température ambiante
Réception de données du réseau en
erreur
Capteur de la température d’admission du
compresseur du turbocompresseur n° 1 - Réception
de données du réseau en erreur
190
0
234
Régime moteur
Données valides mais supérieures à la Régime moteur élevé - Données valides mais
supérieures à la plage de fonctionnement normal plage de fonctionnement normal Niveau grave
Niveau grave
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
J1939 J1939
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN
SPN
FMI CUMMINS
DESCRIPTION J1939 FMI
21
DESCRIPTION CUMMINS
190
0
2468
Régime moteur
Données valides mais supérieures à la Vitesse/position du vilebrequin du moteur - Données
plage de fonctionnement normal valides mais supérieures à la plage de
Niveau grave
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
190
2
689
Régime moteur
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Erreur du capteur de régime moteur principal Données incorrectes, erronées ou irrégulières
190
2
2321
Régime moteur
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Capteur n° 1 de régime/position du moteur - Données
incorrectes, erronées ou irrégulières
191
9
3328
Vitesse de l’arbre de sortie de
transmission
Taux de mise à jour anormal
Vitesse de l’arbre de sortie de transmission - Taux de
mise à jour anormal
191
16
349
Vitesse de l’arbre de sortie de
transmission
Données valides mais supérieures à la Vitesse de l’arbre de sortie de transmission - Données
plage de fonctionnement normal valides mais supérieures à la plage de
Niveau modérément grave
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
191
18
489
Vitesse de l’arbre de sortie de
transmission
Données valides mais inférieures à la Vitesse de l’arbre de sortie de transmission - Données
plage de fonctionnement normal valides mais inférieures à la plage de fonctionnement
Niveau modérément grave
normal - Niveau modérément grave
411
2
1866
Pression différentielle du circuit Données incorrectes, erronées ou
n° 1 de recirculation des gaz
irrégulières
d’échappement du moteur
Pression d’ouverture de la soupape de recirculation
des gaz d’échappement du moteur - Données
incorrectes, erronées ou irrégulières
411
3
2273
Pression différentielle du circuit Tension supérieure à la normale ou
n° 1 de recirculation des gaz
court-circuit de la source en haute
d’échappement du moteur
tension
Circuit du capteur de pression d’ouverture de la
soupape de recirculation des gaz d’échappement du
moteur - Tension supérieure à la normale ou courtcircuit de la source en haute tension
411
4
2274
Pression différentielle du circuit Tension inférieure à la normale ou
n° 1 de recirculation des gaz
court-circuit de la source en basse
d’échappement du moteur
tension
Circuit du capteur de pression d’ouverture de la
soupape de recirculation des gaz d’échappement du
moteur - Tension inférieure à la normale ou courtcircuit de la source en basse tension
412
3
2375
Température du circuit n° 1 de Tension supérieure à la normale ou
recirculation des gaz
court-circuit de la source en haute
d’échappement du moteur
tension
Circuit du capteur de température du circuit de
recirculation des gaz d’échappement du moteur Tension supérieure à la normale ou court-circuit de la
source en haute tension
412
4
2376
Température du circuit n° 1 de Tension inférieure à la normale ou
recirculation des gaz
court-circuit de la source en basse
d’échappement du moteur
tension
Circuit du capteur de température du circuit de
recirculation des gaz d’échappement du moteur Tension inférieure à la normale ou court-circuit de la
source en basse tension
412
15
2961
Température du circuit n°1 de
recirculation des gaz
d’échappement du moteur
412
16
2962
Température du circuit n° 1 de Données valides mais supérieures à la Température du circuit de recirculation des gaz
recirculation des gaz
plage de fonctionnement normal d’échappement du moteur - Données valides mais
d’échappement du moteur
Niveau modérément grave
supérieures à la plage de fonctionnement normal Niveau modérément grave
441
3
293
Température auxiliaire n° 1
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit n° 1 d’entrée du capteur de température
auxiliaire - Tension supérieure à la normale ou courtcircuit de la source en haute tension
441
4
294
Température auxiliaire n° 1
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit n° 1 d’entrée du capteur de température
auxiliaire - Tension inférieure à la normale ou courtcircuit de la source en basse tension
441
14
292
Température auxiliaire n° 1
Instructions spécifiques
Circuit n° 1 d’entrée du capteur de température
auxiliaire - Instructions spécifiques
441
14
1381
Température auxiliaire n° 1
Instructions spécifiques
Circuit n° 1 d’entrée du capteur de température
auxiliaire - Instructions spécifiques
558
2
431
Contacteur de ralenti de la
pédale d’accélérateur n° 1
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Circuit de validation du ralenti de la pédale/du levier
d’accélérateur - Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
558
13
432
Contacteur de ralenti de la
pédale d’accélérateur n° 1
Défaut d’étalonnage
Circuit de validation du ralenti de la pédale ou du levier
d’accélérateur - Défaut d’étalonnage
597
3
769
Contacteur du frein
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du contacteur du frein - Tension supérieure à la
normale ou court-circuit de la source en haute tension
597
4
771
Contacteur du frein
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du contacteur du frein - Tension inférieure à la
normale ou court-circuit de la source en basse tension
611
2
523
Code n° 1 de diagnostic du
système
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Contacteur de validation de la vitesse intermédiaire
(PTO) du fabricant - Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
611
4
2186
Code n° 1 de diagnostic du
système
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit n° 4 d’alimentation des capteurs - Tension
inférieure à la normale ou court-circuit de la source en
basse tension
611
16
2292
Code n° 1 de diagnostic du
système
Données valides mais supérieures à la Dispositif de mesure de l’admission en carburant plage de fonctionnement normal Données valides mais supérieures à la plage de
Niveau modérément grave
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
Données valides mais supérieures à la Température du circuit de recirculation des gaz
plage de fonctionnement normal d’échappement du moteur - Données valides mais
Niveau peu grave
supérieures à la plage de fonctionnement normal Niveau peu grave
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
22
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
J1939 J1939
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN
SPN
FMI CUMMINS
DESCRIPTION J1939 FMI
DESCRIPTION CUMMINS
611
18
2293
Code n° 1 de diagnostic du
système
Données valides mais inférieures à Dispositif de mesure de l’admission en carburant la plage de fonctionnement normal - Demande de débit inférieure aux prévisions - Données
Niveau modérément grave
valides mais inférieures à la plage de fonctionnement
normal - Niveau modérément grave
612
2
115
Code n° 2 de diagnostic du
système
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Circuit du capteur de régime/position du moteur - Perte
des deux signaux en provenance du capteur magnétique Données incorrectes, erronées ou irrégulières
623
4
244
Lampe d’arrêt rouge
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit de commande de la lampe d’arrêt rouge - Tension
inférieure à la normale ou court-circuit de la source en
basse tension
627
2
1117
Alimentation
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Perte d’alimentation avec contact enclenché - Données
incorrectes, erronées ou irrégulières
627
12
351
Alimentation
Dispositif ou composant défectueux Alimentation de l’injecteur - Dispositif ou composant
défectueux
629
12
343
Contrôleur n° 1
Dispositif ou composant défectueux Défaillance matérielle du mécanisme signalée par le
module de commande du moteur - Dispositif ou
composant défectueux
633
31
2311
Commande de
servocommande n° 1 de
carburant du moteur
Non disponible ou présence d’une
condition de panne
Erreur du circuit de la servocommande n° 1 de carburant Présence d’une condition de panne
639
2
426
Réseau J1939 n° 1, Réseau
principal du véhicule
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Réseau J1939 n° 1 - Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
639
9
285
Réseau J1939 n° 1, Réseau
principal du véhicule
Taux de mise à jour anormal
Multiplexage SAE J1939 – Erreur de temporisation PGN Taux de mise à jour anormal
639
13
286
Réseau J1939 n° 1, Réseau
principal du véhicule
Défaut d’étalonnage
Multiplexage SAE J1939 - Erreur de configuration - Défaut
d’étalonnage
640
14
599
Circuit d’entrée de la
protection externe du moteur
Instructions spécifiques
Arrêt de la sortie double commandé par l’auxiliaire Instructions spécifiques
641
7
2387
Servocommande n° 1 du
turbocompresseur à
géométrie variable du moteur
Absence de réponse ou défaut de
réglage du système mécanique
Circuit de commande (moteur) de la servocommande du
turbocompresseur à géométrie variable - Absence de
réponse ou défaut de réglage du système mécanique
641
9
2636
Servocommande n° 1 du
turbocompresseur à
géométrie variable du moteur
Taux de mise à jour anormal
Circuit de commande de la servocommande du
turbocompresseur à géométrie variable - Taux de mise à
jour anormal
641
12
2634
Servocommande n° 1 du
turbocompresseur à
géométrie variable du moteur
Dispositif ou composant défectueux Unité de contrôle de la servocommande du
turbocompresseur à géométrie variable - Dispositif ou
composant défectueux
641
13
2449
Servocommande n° 1 du
turbocompresseur à
géométrie variable du moteur
Défaut d’étalonnage
Unité de contrôle de la servocommande du
turbocompresseur à géométrie variable - Défaut
d’étalonnage
641
15
1962
Servocommande n° 1 du
turbocompresseur à
géométrie variable du moteur
Données valides mais supérieures
à la plage de fonctionnement
normal - Niveau peu grave
Surchauffe (calculée) de la commande de la
servocommande du turbocompresseur à géométrie/à
débit variable - Données valides mais supérieures à la
plage de fonctionnement normal - Niveau peu grave
641
31
2635
Servocommande n° 1 du
turbocompresseur à
géométrie variable du moteur
Non disponible ou présence d’une
condition de panne
Circuit de commande de la servocommande du
turbocompresseur à géométrie variable - Présence d’une
condition de panne
644
2
237
Circuit d’entrée de la
Données incorrectes, erronées ou
commande externe de vitesse irrégulières
du moteur
647
3
2377
Commande du dispositif de
sortie de l’embrayage de
ventilateur n° 1 du moteur
Tension supérieure à la normale ou Circuit de commande du ventilateur - Tension supérieure
court-circuit de la source en haute à la normale ou court-circuit de la source en haute tension
tension
647
4
245
Commande du dispositif de
sortie de l’embrayage de
ventilateur n° 1 du moteur
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit de commande du ventilateur - Tension inférieure à
la normale ou court-circuit de la source en basse tension
651
5
322
Vérin d’injection n° 1 du
moteur
Intensité inférieure à la normale ou
circuit ouvert
Circuit du vérin d’injection n° 1 - Intensité inférieure à la
normale ou circuit ouvert
652
5
331
Vérin d’injection n° 2 du
moteur
Intensité inférieure à la normale ou
circuit ouvert
Circuit du vérin d’injection n° 2 - Intensité inférieure à la
normale ou circuit ouvert
653
5
324
Vérin d’injection n° 3 du
moteur
Intensité inférieure à la normale ou
circuit ouvert
Circuit du vérin d’injection n° 3 - Intensité inférieure à la
normale ou circuit ouvert
654
5
332
Vérin d’injection n° 4 du
moteur
Intensité inférieure à la normale ou
circuit ouvert
Circuit du vérin d’injection n° 4 - Intensité inférieure à la
normale ou circuit ouvert
655
5
323
Vérin d’injection n° 5 du
moteur
Intensité inférieure à la normale ou
circuit ouvert
Circuit du vérin d’injection n° 5 - Intensité inférieure à la
normale ou circuit ouvert
656
5
325
Vérin d’injection n° 6 du
moteur
Intensité inférieure à la normale ou
circuit ouvert
Circuit vérin d’injection n° 6 - Intensité inférieure à la
normale ou circuit ouvert
677
3
584
Relais du démarreur du
moteur
Tension supérieure à la normale ou Circuit de commande du relais du démarreur - Tension
court-circuit de la source en haute supérieure à la normale ou court-circuit de la source en
tension
haute tension
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Circuit d’entrée de la commande externe de vitesse
(synchronisation polyvalente) - Données incorrectes,
erronées ou irrégulières
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
J1939
SPN
J1939
FMI
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN
CUMMINS
697
3
2557
697
4
702
23
DESCRIPTION J1939 FMI
DESCRIPTION CUMMINS
Commande auxiliaire
modulée en largeur
d’impulsion n° 1
Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en
haute tension
Commande auxiliaire modulée en largeur d’impulsion
n° 1 - Tension supérieure à la normale ou court-circuit de
la source en haute tension
2558
Commande auxiliaire
modulée en largeur
d’impulsion n° 1
Tension inférieure à la normale ou Commande auxiliaire modulée en largeur d’impulsion
court-circuit de la source en basse n° 1 - Tension inférieure à la normale ou court-circuit de la
tension
source en basse tension
3
527
Circuit auxiliaire d’entrée/de
sortie n° 2
Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en
haute tension
Circuit auxiliaire d’entrée/de sortie n° 2 - Tension
supérieure à la normale ou court-circuit de la source en
haute tension
703
3
529
Circuit auxiliaire d’entrée/de
sortie n° 3
Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en
haute tension
Circuit auxiliaire d’entrée/de sortie n° 3 - Tension
supérieure à la normale ou court-circuit de la source en
haute tension
703
11
779
Circuit auxiliaire d’entrée/de
sortie n° 3
Origine du problème inconnue
Avertissement du circuit d’entrée n° 3 du capteur de
l’équipement auxiliaire (contacteur fabricant) - Origine du
problème inconnue
703
14
2195
Circuit auxiliaire d’entrée/de
sortie n° 3
Instructions spécifiques
Circuit n° 3 d’entrée du capteur de l’équipement auxiliaire Protection du moteur critique - Instructions spécifiques
723
2
778
Régime moteur n° 2
Données incorrectes, erronées ou Erreur du capteur de régime moteur (arbre à cames) irrégulières
Données incorrectes, erronées ou irrégulières
723
2
2322
Régime moteur n° 2
Données incorrectes, erronées ou Capteur n° 2 de régime/position du moteur - Données
irrégulières
incorrectes, erronées ou irrégulières
723
7
731
Régime moteur n° 2
Absence de réponse ou défaut de Capteur n° 2 de régime/position du moteur - Défaut
réglage du système mécanique
d’alignement mécanique entre l’arbre à cames et les
capteurs du vilebrequin - Défaut de réponse ou de
réglage du système mécanique
729
3
2555
Commande de préchauffage Tension supérieure à la normale
d’admission d’air n° 1 du
ou court-circuit de la source en
moteur
haute tension
729
4
2556
Commande de préchauffage Tension inférieure à la normale ou Circuit de la commande de préchauffage d’admission
d’admission d’air n° 1 du
court-circuit de la source en basse d’air n° 1 - Tension inférieure à la normale ou court-circuit
moteur
tension
de la source en basse tension
974
3
133
Commande à distance de
position de la pédale
d’accélérateur
Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en
haute tension
974
4
134
Commande à distance de
position de la pédale
d’accélérateur
Tension inférieure à la normale ou Circuit du capteur de commande à distance de position
court-circuit de la source en basse de la pédale ou du levier d’accélérateur - Tension
tension
inférieure à la normale ou court-circuit de la source en
basse tension
974
19
288
Commande à distance de
position de la pédale
d’accélérateur
Réception de données du réseau
en erreur
SAE J1939 - Erreur du multiplexage des données de la
commande à distance de position de la pédale ou du
levier d’accélérateur - Réception de données du réseau
en erreur
1073
3
2367
Circuit de sortie n° 2 du frein
moteur (compression)
Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en
haute tension
Circuit de sortie n° 2 de la commande de
servocommande du frein moteur - Tension supérieure à
la normale ou court-circuit de la source en haute tension
1073
4
2363
Circuit de sortie n° 2 du frein
moteur (compression)
Tension inférieure à la normale ou Circuit de sortie n° 2 de la commande de
court-circuit de la source en basse servocommande du frein moteur - Tension inférieure à la
tension
normale ou court-circuit de la source en basse tension
1075
3
2265
Pompe de levage électrique
pour l’alimentation en
carburant du moteur
Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en
haute tension
1075
4
2266
Pompe de levage électrique
pour l’alimentation en
carburant du moteur
Tension inférieure à la normale ou Circuit du signal de commande de la pompe d’amorçage
court-circuit de la source en basse de carburant - Tension inférieure à la normale ou courttension
circuit de la source en basse tension
1112
3
2368
Circuit de sortie n° 3 du frein
moteur (compression)
Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en
haute tension
1112
4
2365
Circuit de sortie n° 3 du frein
moteur (compression)
Tension inférieure à la normale ou Circuit de sortie n° 3 de la commande de
court-circuit de la source en basse servocommande du frein moteur - Tension inférieure à la
tension
normale ou court-circuit de la source en basse tension
1136
3
697
Température de l’unité de
commande du moteur
Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en
haute tension
1136
4
698
Température de l’unité de
commande du moteur
Tension inférieure à la normale ou Circuit du capteur de température interne du module de
court-circuit de la source en basse commande du moteur - Tension inférieure à la normale
tension
ou court-circuit de la source en basse tension
1172
3
691
Température d’admission
du compresseur du
turbocompresseur n° 1 du
moteur
Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en
haute tension
1188
2
3925
Capteur de position de la
Données incorrectes, erronées ou Capteur de position de la servocommande n° 1 de la
servocommande n° 1 de la
irrégulières
soupape de décharge du turbocompresseur du moteur soupape de décharge du
Données incorrectes, erronées ou irrégulières
turbocompresseur du moteur
Circuit de la commande de préchauffage d’admission
d’air n° 1 - Tension supérieure à la normale ou courtcircuit de la source en haute tension
Circuit du capteur de commande à distance de position
de la pédale ou du levier d’accélérateur - Tension
supérieure à la normale ou court-circuit de la source en
haute tension
Circuit du signal de commande de la pompe d’amorçage
de carburant - Tension supérieure à la normale ou courtcircuit de la source en haute tension
Circuit de sortie n° 3 de la commande de
servocommande du frein moteur - Tension supérieure à
la normale ou court-circuit de la source en haute tension
Circuit du capteur de température interne du module de
commande du moteur - Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en haute tension
Circuit du capteur de température d’admission du
compresseur du turbocompresseur n° 1 - Tension
supérieure à la normale ou court-circuit de la source en
haute tension
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
24
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
J1939
SPN
J1939
FMI
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN DESCRIPTION J1939 FMI
CUMMINS
1209
2
2554
Pression des gaz
d’échappement du moteur
Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
1209
3
2373
Pression des gaz
d’échappement du moteur
Tension supérieure à la normale Circuit du capteur de pression des gaz
ou court-circuit de la source en d’échappement - Tension supérieure à la normale
haute tension
ou court-circuit de la source en haute tension
1209
4
2374
Pression des gaz
d’échappement du moteur
Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en
basse tension
1209
16
2764
Pression des gaz
d’échappement du moteur
Pression des gaz d’échappement - Données valides
Données valides mais
mais supérieures à la plage de fonctionnement
supérieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau normal - Niveau modérément grave
modérément grave
1231
2
3329
Réseau J1939 n° 2
Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
Réseau J1939 n° 2 - Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
1235
2
3331
Réseau J1939 n° 3
Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
Réseau J1939 n° 3 - Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
1347
3
272
Dispositif n° 1 de mise sous Tension supérieure à la normale Circuit de l’électrovanne de haute pression de
pression de la pompe à
ou court-circuit de la source en carburant - Tension supérieure à la normale ou
carburant du moteur
haute tension
court-circuit de la source en haute tension
1347
4
271
Dispositif n° 1 de mise sous Tension inférieure à la normale
pression de la pompe à
ou court-circuit de la source en
carburant du moteur
basse tension
Circuit de l’électrovanne de haute pression de
carburant - Tension inférieure à la normale ou courtcircuit de la source en basse tension
1347
7
281
Dispositif n° 1 de mise sous Absence de réponse ou défaut
pression de la pompe à
de réglage du système
carburant du moteur
mécanique
Électrovanne n° 1 de haute pression de carburant Absence de réponse ou défaut de réglage du
système mécanique
1377
2
497
Contacteur de
synchronisation du moteur
Circuit du contacteur de synchronisation polyvalent Données incorrectes, erronées ou irrégulières
1378
31
649
Intervalle de vidange d’huile Non disponible ou présence
moteur
d’une condition de panne
1388
3
297
Pression auxiliaire n° 2
Tension supérieure à la normale Circuit n° 2 d’entrée du capteur de pression
ou court-circuit de la source en auxiliaire - Tension supérieure à la normale ou
haute tension
court-circuit de la source en haute tension
1388
4
298
Pression auxiliaire n° 2
Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en
basse tension
Circuit n° 2 d’entrée du capteur de pression
auxiliaire - Tension inférieure à la normale ou courtcircuit de la source en basse tension
1388
14
296
Pression auxiliaire n° 2
Instructions spécifiques
Circuit n° 1 d’entrée du capteur de pression
auxiliaire - Instructions spécifiques
1623
2
3213
Vitesse de l’arbre de sortie
du contrôlographe
Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
Vitesse de l’arbre de sortie du contrôlographe Réception de données du réseau en erreur
1623
9
3186
Vitesse de l’arbre de sortie
du contrôlographe
Taux de mise à jour anormal
Vitesse de l’arbre de sortie du contrôlographe - Taux
de mise à jour anormal
1632
14
2998
Fonction de limite de couple Instructions spécifiques
du moteur
Fonction de limite de couple du moteur - Instructions
spécifiques
1675
11
3737
Mode démarreur du moteur Origine du problème inconnue
Protection contre l’emballement du moteur en mode
démarreur - Présence d’une condition de panne
1800
16
2263
Température de la batterie
n° 1
Température de la batterie - Données valides mais
Données valides mais
supérieures à la plage de fonctionnement normal supérieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau Niveau modérément grave
modérément grave
1800
18
2264
Température de la batterie
n° 1
Température de la batterie - Données valides mais
Données valides mais
inférieures à la plage de fonctionnement normal inférieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau Niveau modérément grave
modérément grave
2623
3
1239
Canal n° 2 de la pédale
d’accélérateur n° 1
Tension supérieure à la normale Circuit du capteur n° 2 de la position de la pédale ou
ou court-circuit de la source en du levier d’accélérateur - Tension supérieure à la
haute tension
normale ou court-circuit de la source en haute
tension
2623
4
1241
Canal n° 2 de la pédale
d’accélérateur n° 1
Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en
basse tension
2630
3
2571
Température de sortie du
refroidisseur intermédiaire
n° 1 du moteur
Tension supérieure à la normale Température de sortie du refroidisseur intermédiaire
ou court-circuit de la source en du moteur - Tension supérieure à la normale ou
haute tension
court-circuit de la source en haute tension
2630
4
2572
Température de sortie du
refroidisseur intermédiaire
n° 1 du moteur
Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en
basse tension
Température de sortie du refroidisseur intermédiaire
du moteur - Tension inférieure à la normale ou courtcircuit de la source en basse tension
2789
15
2346
Température d’admission
calculée de la turbine du
turbocompresseur n° 1 du
moteur
Données valides mais
supérieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau
peu grave
Température d’admission (calculée) de la turbine du
turbocompresseur - Données valides mais
supérieures à la plage de fonctionnement normal Niveau peu grave
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
DESCRIPTION CUMMINS
Pression des gaz d’échappement - Données
incorrectes, erronées ou irrégulières
Circuit du capteur de pression des gaz
d’échappement - Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse tension
Vidange de l’huile de lubrification et changement du
filtre - Présence d’une condition de panne
Circuit du capteur n° 2 de la position de la pédale ou
du levier d’accélérateur - Tension inférieure à la
normale ou court-circuit de la source en basse
tension
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
25
J1939 J1939
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN
SPN
FMI CUMMINS
DESCRIPTION J1939 FMI
DESCRIPTION CUMMINS
2791
4
2351
Commande de la soupape n° 1
de recirculation des gaz
d’échappement du moteur
Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en
basse tension
Circuit de commande de la soupape de recirculation
des gaz d’échappement - Tension inférieure à la
normale ou court-circuit de la source en basse tension
2791
5
2349
Commande de la soupape n° 1
de recirculation des gaz
d’échappement du moteur
Intensité inférieure à la normale
ou circuit ouvert
Circuit de commande de la soupape de recirculation
des gaz d’échappement - Intensité inférieure à la
normale ou circuit ouvert
2791
6
2353
Commande de la soupape n° 1
de recirculation des gaz
d’échappement du moteur
Intensité supérieure à la normale Circuit de commande de la soupape de recirculation
ou court-circuit à la masse
des gaz d’échappement - Intensité supérieure à la
normale ou court-circuit à la masse
2791
7
2357
Commande de la soupape n° 1
de recirculation des gaz
d’échappement du moteur
Absence de réponse ou défaut
de réglage du système
mécanique
Circuit de commande de la soupape de recirculation
des gaz d’échappement - Absence de réponse ou
défaut de réglage du système mécanique
2791
13
1896
Commande de la soupape n° 1
de recirculation des gaz
d’échappement du moteur
Défaut d’étalonnage
Unité de contrôle de la soupape de recirculation des
gaz d’échappement - Défaut d’étalonnage
2797
13
2765
Groupe d’injection n° 1 du
moteur
Défaut d’étalonnage
Codes barres du bloc d’injection du moteur - Défaut
d’étalonnage
3050
11
2637
Écran de contrôle du système du Origine du problème inconnue
bloc catalyseur n° 1
Catalyseur à oxydation diesel de post-traitement Face obstruée - Origine du problème inconnue
3050
17
2638
Écran de contrôle du système du Données valides mais
bloc catalyseur n° 1
inférieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau
peu grave
Système du bloc catalyseur à oxydation diesel de
post-traitement - Données valides mais inférieures à
la plage de fonctionnement normal - Niveau peu
grave
3050
18
1691
Écran de contrôle du système du Données valides mais
bloc catalyseur n° 1
inférieures à la plage de
fonctionnement normal - Niveau
modérément grave
Système du bloc catalyseur à oxydation diesel de
post-traitement - Données valides mais inférieures à
la plage de fonctionnement normal - Niveau
modérément grave
3058
31
2774
Écran de contrôle du système de Non disponible ou présence
d’une condition de panne
recirculation des gaz
d’échappement
Système de recirculation des gaz d’échappement du
moteur - Présence d’une condition de panne
3241
2
1667
Température n° 1 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
3241
3
1666
Température n° 1 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Tension supérieure à la normale Circuit de la température n° 1 des gaz d’échappement
ou court-circuit de la source en de post-traitement - Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en basse tension
haute tension
3241
4
1665
Température n° 1 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en
basse tension
Circuit de la température n° 1 des gaz d’échappement
de post-traitement - Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en basse tension
3241
13
1663
Température n° 1 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Défaut d’étalonnage
Température n° 1 des gaz d’échappement de posttraitement - Données erronées - Défaut d’étalonnage
3242
0
3311
Filtre à particules diesel de post- Données valides mais
supérieures à la plage de
traitement n° 1 - Température
fonctionnement normal - Niveau
des gaz d’admission
grave
Température des gaz d’admission du filtre à particules
diesel de post-traitement - Données valides mais
supérieures à la plage de fonctionnement normal Niveau grave
3242
2
3318
Filtre à particules diesel de post- Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
traitement n° 1 - Température
des gaz d’admission
Filtre à particules diesel de post-traitement n° 1 Température des gaz d’admission - Données
incorrectes, erronées ou irrégulières
3242
3
3317
Filtre à particules diesel de post- Tension supérieure à la normale Circuit du capteur de température des gaz
ou court-circuit de la source en d’admission du filtre à particules diesel de posttraitement n° 1 - Température
traitement n° 1 - Tension supérieure à la normale ou
haute tension
des gaz d’admission
court-circuit de la source en haute tension
3242
4
3316
Filtre à particules diesel de post- Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en
traitement n° 1 - Température
basse tension
des gaz d’admission
Circuit du capteur de température des gaz
d’admission du filtre à particules diesel de posttraitement n° 1 - Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse tension
3242
15
3254
Filtre à particules diesel de post- Données valides mais
supérieures à la plage de
traitement n° 1 - Température
fonctionnement normal - Niveau
des gaz d’admission
peu grave
Température des gaz d’admission du filtre à particules
diesel de post-traitement n° 1 - Données valides mais
supérieures à la plage de fonctionnement normal Niveau peu grave
3242
16
3253
Filtre à particules diesel de post- Données valides mais
supérieures à la plage de
traitement n° 1 - Température
fonctionnement normal - Niveau
des gaz d’admission
modérément grave
Température des gaz d’admission du filtre à particules
diesel de post-traitement n° 1 - Données valides mais
supérieures à la plage de fonctionnement normal Niveau modérément grave
3245
2
1878
Température n° 3 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Données incorrectes, erronées
ou irrégulières
3245
3
1876
Température n° 3 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Tension supérieure à la normale Circuit de la température n° 3 des gaz d’échappement
ou court-circuit de la source en de post-traitement - Tension supérieure à la normale
ou court-circuit de la source en haute tension
haute tension
3245
4
1877
Température n° 3 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en
basse tension
Température n° 1 des gaz d’échappement de posttraitement - Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Température n° 3 des gaz d’échappement de posttraitement - Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Circuit de la température n° 3 des gaz d’échappement
de post-traitement - Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en basse tension
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
26
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
J1939 J1939
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN
SPN
FMI CUMMINS
DESCRIPTION J1939 FMI
3245
16
1972
Température n° 3 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
3246
0
3312
Filtre à particules diesel de posttraitement n° 1 - Température
des gaz d’échappement
3249
2
1676
3249
3
1675
3249
4
1674
3249
16
1968
Température n° 2 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Température n° 2 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Température n° 2 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Température n° 2 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
3249
17
2742
3249
18
2743
3251
0
1922
3251
2
1883
3251
3
1879
3251
4
1881
3251
15
2639
3251
16
1921
3481
16
2778
Taux de carburant de posttraitement n° 1
3509
3
386
Tension n° 1 d’alimentation des
capteurs
3509
4
352
Tension n° 1 d’alimentation des
capteurs
3510
3
227
Tension n° 2 d’alimentation des
capteurs
3510
4
187
Tension n° 2 d’alimentation des
capteurs
3511
3
239
Tension n° 3 d’alimentation des
capteurs
3511
4
238
Tension n° 3 d’alimentation des
capteurs
3512
3
2185
Tension n° 4 d’alimentation des
capteurs
3513
3
1695
Tension n° 5 d’alimentation des
capteurs
3513
4
1696
Tension n° 5 d’alimentation des
capteurs
Données valides mais supérieures Température n° 3 des gaz d’échappement de postà la plage de fonctionnement
traitement - Données valides mais supérieures à la
normal - Niveau modérément grave plage de fonctionnement normal - Niveau
modérément grave
Données valides mais supérieures Température des gaz d’échappement du filtre à
à la plage de fonctionnement
particules diesel de post-traitement - Données valides
normal - Niveau grave
mais supérieures à la plage de fonctionnement
normal - Niveau grave
Données incorrectes, erronées ou Température n° 2 des gaz d’échappement de postirrégulières
traitement - Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Tension supérieure à la normale ou Circuit de la température n° 2 des gaz d’échappement
court-circuit de la source en haute
de post-traitement - Tension inférieure à la normale ou
tension
court-circuit de la source en basse tension
Tension inférieure à la normale ou Circuit de la température n° 2 des gaz d’échappement
court-circuit de la source en basse de post-traitement - Tension inférieure à la normale ou
tension
court-circuit de la source en basse tension
Données valides mais supérieures Température n° 2 des gaz d’échappement de postà la plage de fonctionnement
traitement - Données valides mais supérieures à la
normal - Niveau modérément grave plage de fonctionnement normal - Niveau
modérément grave
Données valides mais inférieures à Température n° 2 des gaz d’échappement de postla plage de fonctionnement normal - traitement - Données valides mais inférieures à la
Niveau peu grave
plage de fonctionnement normal - Niveau peu grave
Données valides mais inférieures à Température n° 2 des gaz d’échappement de postla plage de fonctionnement normal - traitement - Données valides mais inférieures à la
Niveau modérément grave
plage de fonctionnement normal - Niveau
modérément grave
Données valides mais supérieures Pression différentielle du filtre à particules de postà la plage de fonctionnement
traitement - Données valides mais supérieures à la
normal - Niveau grave
plage de fonctionnement normal - Niveau grave
Données incorrectes, erronées ou Capteur de pression différentielle du filtre à particules
irrégulières
de post-traitement - Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Tension supérieure à la normale ou Circuit du capteur de pression différentielle du filtre à
court-circuit de la source en haute
particules de post-traitement - Tension supérieure à la
tension
normale ou court-circuit de la source en haute tension
Tension inférieure à la normale ou Circuit du capteur de pression différentielle du filtre à
court-circuit de la source en basse particules de post-traitement - Tension inférieure à la
tension
normale ou court-circuit de la source en basse tension
Données valides mais supérieures Pression différentielle du filtre à particules de postà la plage de fonctionnement
traitement - Données valides mais supérieures à la
normal - Niveau peu grave
plage de fonctionnement normal - Niveau peu grave
Données valides mais supérieures Pression différentielle du filtre à particules de postà la plage de fonctionnement
traitement - Données valides mais supérieures à la
normal - Niveau modérément grave plage de fonctionnement normal - Niveau
modérément grave
Données valides mais supérieures Taux de carburant de post-traitement - Données
à la plage de fonctionnement
valides mais supérieures à la plage de fonctionnement
normal - Niveau modérément grave normal - Niveau modérément grave
Tension supérieure à la normale ou Circuit de la tension n° 1 d’alimentation des capteurs court-circuit de la source en haute
Tension supérieure à la normale ou court-circuit de la
tension
source en haute tension
Tension inférieure à la normale ou Circuit de la tension n° 1 d’alimentation des capteurs court-circuit de la source en basse Tension inférieure à la normale ou court-circuit de la
tension
source en basse tension
Tension supérieure à la normale ou Circuit de la tension n° 2 d’alimentation des capteurs court-circuit de la source en haute
Tension supérieure à la normale ou court-circuit de la
tension
source en haute tension
Tension inférieure à la normale ou Circuit de la tension n° 2 d’alimentation des capteurs court-circuit de la source en basse Tension inférieure à la normale ou court-circuit de la
tension
source en basse tension
Tension supérieure à la normale ou Circuit de la tension n° 3 d’alimentation des capteurs court-circuit de la source en haute
Tension supérieure à la normale ou court-circuit de la
tension
source en haute tension
Tension inférieure à la normale ou Circuit de la tension n° 3 d’alimentation des capteurs court-circuit de la source en basse Tension inférieure à la normale ou court-circuit de la
source en basse tension
tension
Tension supérieure à la normale ou Circuit n° 4 d’alimentation des capteurs - Tension
court-circuit de la source en haute
supérieure à la normale ou court-circuit de la source
tension
en haute tension
Tension supérieure à la normale ou Circuit n° 5 d’alimentation des capteurs - Tension
court-circuit de la source en haute
supérieure à la normale ou court-circuit de la source
tension
en haute tension
Tension inférieure à la normale ou Circuit n° 5 d’alimentation des capteurs - Tension
court-circuit de la source en basse inférieure à la normale ou court-circuit de la source en
basse tension
tension
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Température n° 2 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Température n° 2 des gaz
d’échappement de posttraitement n° 1
Filtre à particules diesel de posttraitement n° 1 - Pression
différentielle
Filtre à particules diesel de posttraitement n° 1 - Pression
différentielle
Filtre à particules diesel de posttraitement n° 1 - Pression
différentielle
Filtre à particules diesel de posttraitement n° 1 - Pression
différentielle
Filtre à particules diesel de posttraitement n° 1 - Pression
différentielle
Filtre à particules diesel de posttraitement n° 1 - Pression
différentielle
DESCRIPTION CUMMINS
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
27
J1939 J1939
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN
SPN
FMI CUMMINS
DESCRIPTION J1939 FMI
DESCRIPTION CUMMINS
3514
3
515
Tension n° 6 d’alimentation des
capteurs
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit n° 6 d’alimentation des capteurs - Tension
supérieure à la normale ou court-circuit de la source en
haute tension
3514
4
516
Tension n° 6 d’alimentation des
capteurs
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit n° 6 d’alimentation des capteurs - Tension
inférieure à la normale ou court-circuit de la source en
basse tension
3555
17
1943
Densité de l’air ambiant
Données valides mais inférieures à la Densité de l’air ambiant - Données valides mais
plage de fonctionnement normal inférieures à la plage de fonctionnement normal Niveau peu grave
Niveau peu grave
3556
16
2728
Doseur d’hydrocarbures de posttraitement n° 1
Données valides mais supérieures à Injecteur n° 1 de carburant de post-traitement la plage de fonctionnement normal - Données valides mais supérieures à la plage de
Niveau modérément grave
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
3597
3
1939
Tension n° 1 d’alimentation de sortie Tension supérieure à la normale ou
de l’unité de commande du moteur court-circuit de la source en haute
tension
Tension n° 1 d’alimentation de sortie de l’unité de
commande du moteur - Tension supérieure à la
normale ou court-circuit de la source en haute tension
3597
4
1941
Tension n° 1 d’alimentation de sortie Tension inférieure à la normale ou
de l’unité de commande du moteur court-circuit de la source en basse
tension
Tension n° 1 d’alimentation de sortie de l’unité de
commande du moteur - Tension inférieure à la normale
ou court-circuit de la source en basse tension
3597
18
1938
Tension n° 1 d’alimentation de sortie Données valides mais inférieures à la Tension n° 1 d’alimentation de sortie de l’unité de
de l’unité de commande du moteur plage de fonctionnement normal commande du moteur - Données valides mais
Niveau modérément grave
inférieures à la plage de fonctionnement normal Niveau modérément grave
3610
2
3135
Filtre à particules diesel - Pression
d’échappement n° 1
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Pression d’échappement du filtre à particules diesel de
post-traitement - Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
3610
3
3133
Filtre à particules diesel - Pression
d’échappement n° 1
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du capteur de pression d’échappement du filtre
à particules diesel de post-traitement - Tension
supérieure à la normale ou court-circuit de la source en
haute tension
3610
4
3134
Filtre à particules diesel - Pression
d’échappement n° 1
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de pression d’échappement du filtre
à particules diesel de post-traitement - Tension
inférieure à la normale ou court-circuit de la source en
basse tension
3667
3
3139
Statut de l’obturateur d’air du moteur Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit de l’obturateur d’air du moteur - Tension
supérieure à la normale ou court-circuit de la source en
haute tension
3667
4
3141
Statut de l’obturateur d’air du moteur Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit de l’obturateur d’air du moteur - Tension
inférieure à la normale ou court-circuit de la source en
basse tension
3703
31
2777
Filtre à particules diesel Régénération active bloquée par la
position de verrouillage du
contacteur
Non disponible ou présence d’une
condition de panne
Pièges à particules - Régénération active bloquée par
la position de verrouillage du contacteur - Présence
d’une condition de panne
3936
15
1981
Système du filtre à particules diesel
de post-traitement
Données valides mais supérieures à Système du filtre à particules diesel de postla plage de fonctionnement normal - traitement - Données valides mais supérieures à la
Niveau peu grave
plage de fonctionnement normal - Niveau peu grave
3936
16
3168
Système du filtre à particules diesel
de post-traitement
Données valides mais supérieures à Système du filtre à particules diesel de post-traitement la plage de fonctionnement normal - Données valides mais supérieures à la plage de
Niveau modérément grave
fonctionnement normal - Niveau modérément grave
4765
0
3251
Catalyseur à oxydation diesel de
post-traitement n° 1 - Température
des gaz d’admission
Données valides mais supérieures à Température des gaz d’admission du catalyseur à
la plage de fonctionnement normal - oxydation diesel de post-traitement n° 1 - Données
Niveau grave
valides mais supérieures à la plage de fonctionnement
normal - Niveau modérément grave
4765
2
3315
Catalyseur à oxydation diesel de
post-traitement n° 1 - Température
des gaz d’admission
Données incorrectes, erronées ou
irrégulières
Catalyseur à oxydation diesel de post-traitement n° 1 Température des gaz d’admission - Données
incorrectes, erronées ou irrégulières
4765
3
3314
Catalyseur à oxydation diesel de
post-traitement n° 1 - Température
des gaz d’admission
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du capteur de température des gaz d’admission
du catalyseur à oxydation diesel de post-traitement
n° 1 - Tension supérieure à la normale ou court-circuit
de la source en haute tension
4765
4
3313
Catalyseur à oxydation diesel de
post-traitement n° 1 - Température
des gaz d’admission
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de température des gaz d’admission
du catalyseur à oxydation diesel de post-traitement
n° 1 - Tension inférieure à la normale ou court-circuit de
la source en basse tension
4765
13
3325
Catalyseur à oxydation diesel de
post-traitement n° 1 - Température
des gaz d’admission
Défaut d’étalonnage
Température des gaz d’admission du catalyseur à
oxydation diesel de post-traitement n° 1 - Données
erronées - Défaut d’étalonnage
4795
31
1993
Filtre à particules diesel de posttraitement n°1 - Pièce manquante
Non disponible ou présence d’une
condition de panne
Filtre à particules diesel post-traitement - Pièce
manquante - Présence d’une condition de panne
4796
31
1664
Catalyseur à oxydation diesel de
post-traitement n° 1 - Pièce
manquante
Non disponible ou présence d’une
condition de panne
Catalyseur à oxydation diesel de post-traitement Pièce manquante - Présence d’une condition de panne
5246
0
3712
Importance de la contribution de
l’opérateur de réduction catalytique
sélective de post-traitement
Données valides mais supérieures à Contribution de l’opérateur de réduction catalytique
la plage de fonctionnement normal - sélective de post-traitement - Données valides mais
Niveau grave
supérieures à la plage de fonctionnement normal Niveau grave
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
28
J1939
SPN
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
J1939
CODE
DESCRIPTION J1939 SPN
FMI CUMMINS
DESCRIPTION J1939 FMI
DESCRIPTION CUMMINS
5421
5
3922
Servocommande n° 1 de la
soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur
Intensité inférieure à la normale ou
circuit ouvert
Servocommande de la soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur - Intensité inférieure
à la normale ou circuit ouvert
5421
6
3923
Servocommande n° 1 de la
soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur
Intensité supérieure à la normale ou
court-circuit à la masse
Servocommande de la soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur - Intensité
supérieure à la normale ou court-circuit à la masse
5421
7
3921
Servocommande n° 1 de la
soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur
Absence de réponse ou défaut de
réglage du système mécanique
Servocommande de la soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur - Absence de
réponse ou défaut de réglage du système
mécanique
5421
11
3927
Servocommande n° 1 de la
soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur
Origine du problème inconnue
Servocommande de la soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur - Origine du
problème inconnue
5421
11
3928
Servocommande n° 1 de la
soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur
Origine du problème inconnue
Servocommande de la soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur - Présence d’une
condition de panne
5421
13
3918
Servocommande n° 1 de la
soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur
Défaut d’étalonnage
Servocommande de la soupape de décharge du
turbocompresseur du moteur - Défaut
d’étalonnage
5571
7
3727
Rampe commune à haute
Absence de réponse ou défaut de
pression Clapet de sécurité de la réglage du système mécanique
pression de carburant
Rampe commune à haute pression Clapet de
sécurité de la pression de carburant - Absence de
réponse ou défaut de réglage du système
mécanique
52019
9
3
193
Circuit du signal du régulateur de Tension supérieure à la normale ou
vitesse (résistant)
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du signal du régulateur de vitesse
(résistant) - Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute tension
52019
9
4
194
Circuit du signal du régulateur de Tension inférieure à la normale ou
vitesse (résistant)
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du signal du régulateur de vitesse
(résistant) - Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse tension
52032
0
7
2699
Soupape de dépression du bas
moteur
Absence de réponse ou défaut de
réglage du système mécanique
Soupape de dépression du bas moteur - Absence
de réponse ou défaut de réglage du système
mécanique
52043
5
12
3222
Module des bougies de
préchauffage
Dispositif ou composant défectueux
Module des bougies de préchauffage - Dispositif
ou composant défectueux
52044
1
3
3136
Circuit du capteur de pression
d’échappement du circuit de
recirculation des gaz
d’échappement du moteur
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du capteur de pression d’échappement du
circuit de recirculation des gaz d’échappement du
moteur - Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute tension
52044
1
4
3137
Circuit du capteur de pression
d’échappement du circuit de
recirculation des gaz
d’échappement du moteur
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de pression d’échappement du
circuit de recirculation des gaz d’échappement du
moteur - Tension inférieure à la normale ou courtcircuit de la source en basse tension
52044
2
3
3295
Circuit du capteur de
température d’admission du
mélangeur de recirculation des
gaz d’échappement du moteur
Tension supérieure à la normale ou
court-circuit de la source en haute
tension
Circuit du capteur de température d’admission
du mélangeur de recirculation des gaz
d’échappement du moteur - Tension supérieure à
la normale ou court-circuit de la source en haute
tension
52044
2
4
3296
Circuit du capteur de
température d’admission du
mélangeur de recirculation des
gaz d’échappement du moteur
Tension inférieure à la normale ou
court-circuit de la source en basse
tension
Circuit du capteur de température d’admission du
mélangeur de recirculation des gaz
d’échappement du moteur - Tension inférieure à
la normale ou court-circuit de la source en basse
tension
52044
8
31
3377
Flexible de ventilation du bas
moteur débranché
Non disponible ou présence d’une
condition de panne
Flexible de ventilation du bas moteur débranché Présence d’une condition de panne
52055
3
11
3924
Défaut kW inversé des utilitaires Origine du problème inconnue
Défaut kW inversé des utilitaires - Présence d’une
condition de panne
52428
6
31
952
Pour utilisation ultérieure
Non disponible ou présence d’une
condition de panne
Pour utilisation ultérieure - Présence d’une
condition de panne
52428
6
31
953
Pour utilisation ultérieure
Non disponible ou présence d’une
condition de panne
Pour utilisation ultérieure - Présence d’une
condition de panne
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
INSTALLATION DU DISPOSITIF DE RETENUE DU FLEXIBLE D’AIR
En toutes circonstances, il est nécessaire de prévenir tout risque de
balancement des flexibles. Lors d’une rupture de connexion, des
systèmes de sécurité (comme des dispositifs de retenue ; par exemple,
des colliers de sécurité) protègent votre installation contre tout
problème de ce type. Les colliers de retenue (en acier inoxydable,
acier galvanisé ou en chaîne) sont suffisamment résistants pour
résister à la force de contrainte appliquée par le flexible et la pression
fournie. Pour garantir l’efficacité de l’installation, fixez les colliers de
retenue au moyen de points de fixation appropriés et de chaînes.
Ces éléments doivent être au moins aussi résistants que les colliers
de retenue auxquels ils sont associés. La conformité de l’installation
(notamment des colliers de retenue, des supports, des points de
fixation, des chaînes) ainsi que la valeur de la solidité des différents
matériaux doivent être évaluées par un ingénieur compétent. Fixez les
colliers de retenue au niveau des points d’origine et des terminaisons
des flexibles, ainsi qu’à chaque raccordement.
Les ruptures ne se produisent pas forcément au niveau des
raccordements ; aussi, il est nécessaire d’inspecter quotidiennement
les flexibles. Vérifiez l’absence de :
•
•
•
•
•
•
Coupures, craquelures ou nœuds.
Rouille ou corrosion des pinces.
Connexions endommagées.
Déformations.
Composants ou raccords inappropriés ou incompatibles.
Dommages visuels.
Les flexibles installés doivent correspondre aux exigences de
l’application (en termes de pression et de température maximales) et
être compatibles avec les matériaux à acheminer. Les flexibles doivent
également être compatibles avec l’huile du compresseur.
DÉMARRAGE
Assurez-vous de la réinitialisation du bouton d’arrêt d’urgence.
29
4. Placez le contacteur principal sur la position de démarrage (troisième
position). Le démarreur du moteur s’enclenche. Maintenez le contacteur
sur cette position jusqu’à ce que le moteur démarre et tourne librement.
Relâchez le contacteur pour revenir à la position de marche. N’activez
pas le démarreur pendant plus de 15 secondes ; laissez un intervalle
minimal d’une minute entre les tentatives de démarrage.
5. Après le démarrage, le moteur se met au ralenti et la pression du
réservoir du séparateur s’élève jusqu’à la valeur de démarrage, soit
environ 4,1 bars. Si nécessaire lors de la phase de démarrage, le
moteur passe en ralenti de chauffage, puis revient en ralenti après
avoir atteint la température appropriée.
6. Le système est alors pleinement opérationnel ; lorsque le
compresseur est chaud, appuyez sur le bouton d’injection d’air. Le
moteur fonctionne à pleine charge jusqu’à ce que la pression
d’utilisation nominale soit atteinte.
7. Ouvrez le(s) robinet(s) de service afin de libérer l’air du
compresseur et de passer en mode d’utilisation normale.
ATTENTION : pour garantir la bonne circulation de l’huile vers le
bloc-vis, la pression d’évacuation ne doit jamais chuter en deçà de
3,5 bars.
Utilisation normale
L’opérateur peut consulter et surveiller les paramètres d’utilisation de
la machine à l’aide du système ViewPort et des différentes jauges. Si
l’unité de contrôle du compresseur détecte qu’une valeur de paramètre
est en dehors des plages de fonctionnement normal, le compresseur
passe en mode d’alerte (ou s’éteint) et affiche un code de diagnostic.
Si l’unité de contrôle du compresseur détecte qu’une valeur de
paramètre est dangereusement basse ou élevée, le compresseur
s’arrête automatiquement. Parallèlement, la cause de l’arrêt s’affiche
sur l’écran ViewPort.
La transmission du volume d’air au point de pression de charge est
effectuée au moyen de deux méthodes complémentaires :
AVERTISSEMENT : n’utilisez en aucun cas des fluides volatiles
tels que de l’éther pour le démarrage de cette machine.
1. Le compresseur est chargé (soupape d’admission complètement
ouverte ou vanne modulatrice partiellement ouverte) ou déchargé
(soupape d’admission complètement fermée).
L’ensemble des fonctions normales de démarrage sont intégrées
dans le contacteur à clé.
2. Le moteur passe du ralenti au régime de pleine charge, tandis que le
compresseur est chargé en fonction du débit volumétrique requis.
Utilisation - Compresseur chargé
Supposons que le moteur tourne au ralenti (sans charge). En cas
de demande d’air (la pression chute en deçà de la valeur du point de
charge), le compresseur se charge au ralenti grâce à l’ouverture de la
soupape d’admission. Le régime moteur s’adapte alors à la variation
de demande d’air, entre le ralenti et la pleine charge. Ainsi, le
compresseur est chargé en fonction du débit requis et la pression est
maintenue au point de charge.
Ce compresseur est équipé d’un dispositif d’arrêt de la batterie, qui
vous permet de couper l’alimentation de la machine lors des périodes
prolongées d’entreposage. Cet élément se situe à côté de la batterie.
Pour alimenter le panneau de commande et procéder au
démarrage du compresseur, placez le contacteur sur la position
« ON » (allumage).
1. Fermez le(s) robinet(s) de service pour isoler le compresseur.
2. Placez le contacteur principal sur la position d’allumage (première
position). Le système ViewPort et le système de commande du
compresseur s’allument. Lorsque le système ViewPort est prêt, l’écran
affiche les paramètres d’utilisation et les éventuels codes de diagnostic.
3. Placez le contacteur principal sur la position de marche (deuxième
position). Le système de commande du moteur est alimenté. Le
voyant de préchauffage s’allume également. Avant de démarrer le
moteur, attendez l’extinction de cette lampe.
Utilisation - Compresseur non chargé
En cas d’absence de demande d’air au ralenti (la pression
augmente au-delà de la valeur du point de décharge), la fermeture de
la soupape d’admission permet le déchargement du compresseur. Le
compresseur fonctionne alors sans charge, au ralenti. Il ne diffuse pas
d’air. Si la demande d’air augmente (la pression chute en deçà de la
valeur du point de charge), le compresseur se recharge afin de
satisfaire le débit volumétrique requis.
ARRÊT
1. Fermez le(s) robinet(s) de service.
2. Faire tourner le compresseur au ralenti pendant 3 à 5 minutes
environ pour qu’il refroidisse.
3. Placez le contacteur principal sur la position de marche (deuxième
position). Le moteur s’arrête. Le système ViewPort reste actif. Cela
vous permet de consulter les paramètres d’utilisation et les
éventuels codes de diagnostic.
4. Placez le contacteur principal sur la position d’extinction (première
position). L’écran ViewPort et le système de commande du
compresseur s’éteignent.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
30
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
REMARQUE : dès l’arrêt du moteur, la soupape de purge évacue la
pression du système (sauf celle située dans la zone de la conduite/
du collecteur d’évacuation). Cette zone est dépressurisée grâce à
l’ouverture de la soupape d’évacuation. Cette action élimine tout
débit d’air du système.
Feux spécifiques du dispositif de post-traitement de diesel
1. Lampe HEST
Température élevée du système d’échappement
En cas de dysfonctionnement de la soupape de purge, évacuez la
pression du système à l’aide du ou des robinet(s) de service.
AVERTISSEMENT : lorsque vous libérez la pression du système
à l’aide du ou des robinet(s) de service, une petite quantité reste
emprisonnée. Aucun entretien ne doit alors être entrepris. Cette
pression peut être lentement libérée par l’ouverture progressive
de la soupape de purge manuelle.
ATTENTION : ne laissez jamais la machine tourner au ralenti lorsque
le système est sous pression.
ARRÊT D’URGENCE
• Cette lampe s’allume lorsque le moteur se trouve dans une phase
de régénération active.
• La régénération active du filtre à particules diesel peut provoquer
une augmentation anormale des températures d’échappement.
• Assurez-vous de ne pas diriger la sortie du pot d’échappement vers
une surface ou un matériau susceptible de présenter une dangerosité.
2. Lampe du filtre à particule diesel
Si la machine doit être arrêtée en urgence, APPUYEZ SUR LA
COMMANDE D’ARRÊT D’URGENCE SITUÉE À L’AVANT DE LA
MACHINE
ET
ASSUREZ-VOUS
QU’ELLE
S’ENFONCE
CORRECTEMENT.
Température élevée du système d’échappement
Si la machine n’est pas équipée d’un contacteur d’arrêt d’urgence,
faites tourner le contacteur de démarrage en position d’arrêt (0).
REDÉMARRAGE APRÈS UN ARRÊT D’URGENCE
Désengagez la commande d’arrêt d’urgence de la position
enclenchée (enfoncée).
• Cette lampe s’allume lorsque l’état du filtre à particule diesel
requiert une régénération active.
Si la machine s’est éteinte à cause d’un dysfonctionnement, identifiez
le problème et corrigez-le avant de procéder à un nouveau démarrage.
• Assurez-vous que le contacteur de régénération est placé sur la
position « normale ».
Si la machine a été arrêtée pour des raisons de sécurité, assurez-vous
de son bon fonctionnement avant de procéder à un nouveau démarrage.
•
Vous pouvez continuer à utiliser le compresseur.
3. Blocage de la régénération
Consultez les instructions des parties AVANT DE DÉMARRER et
DÉMARRAGE (plus haut dans cette section) avant de redémarrer
la machine.
SURVEILLANCE EN COURS D’UTILISATION
Si l’une des situations d’arrêt de sécurité se produit, la machine s’arrête.
Consultez le tableau des codes d’affichage de diagnostic du
contrôleur Wedge pour connaître la liste des conditions d’arrêt.
ATTENTION : pour garantir la bonne circulation de l’huile vers le
compresseur dans des conditions de basses températures, la
pression d’évacuation ne doit jamais tomber en deçà de 3,5 bars.
• Cette lampe s’allume lorsque la régénération active du filtre à
particules diesel est bloquée. Lorsque le contacteur est placé sur la
position de verrouillage de la régénération, une utilisation prolongée de
la machine peut provoquer l’obstruction du filtre. Vous serez alors
contraint(e) de retirer cet élément du système pour le nettoyer.
DISPOSITIF DE POST-TRAITEMENT
• Cette position est réservée à une utilisation du compresseur dans
des environnements dangereux (industrie pétrochimique, chimique,
autres secteurs...).
Interface de l’opérateur
UTILISATION DU DISPOSITIF DE POST-TRAITEMENT
Contacteur de régénération
Position NORMALE de
régénération
Position de
VERROUILLAGE
de régénération
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Position de
DÉMARRAGE de
régénération
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
Le contacteur de régénération commande la régénération du filtre à
particules diesel. Lorsque ce contacteur est placé sur la position
NORMALE (0), le module de commande du moteur régénère le filtre à
particules diesel en cas d’accumulation excessive de suie dans le système.
Lorsque ce contacteur est placé sur la position de DÉMARRAGE
(droite), le module de commande du moteur reçoit une demande de
régénération manuelle du filtre à particules diesel. Cette régénération
manuelle se produit uniquement lorsque la machine se trouve dans un
état d’inactivité et que les niveaux de suie du filtre à particules diesel
sont assez élevés.
31
Ici, une régénération active est en cours et des températures
d’échappement élevées sont généralement constatées pendant
environ 15 minutes. La lampe HEST s’allume en fonction du niveau de
température défini par le fabricant.
Aucune intervention ou action du personnel n’est ici requise.
L’équipement fonctionne normalement. Vous constatez peut-être
une légère hausse du bruit du moteur, provoquée par une modification
du son produit par le turbocompresseur. La température de surface du
filtre à particules diesel augmente.
Utilisation normale - Régénération manuelle requise :
REMARQUE : le contacteur revient automatiquement de la position
de DÉMARRAGE à la position NORMALE.
Lorsque ce contacteur est placé sur la position de
VERROUILLAGE (gauche), le module de commande du moteur
bloque la régénération (automatique ou manuelle, équipement inactif)
du filtre à particules diesel.
Utilisation normale - Régénération passive :
La lampe DPF indique à l’opérateur qu’il est nécessaire de
procéder à une régénération active manuelle du filtre, afin de
retirer l’accumulation des particules de suie.
La régénération active est activée, mais les conditions du cycle
de travail bloquent le processus de régénération (températures
basses d’échappement). Ce phénomène est très rare.
La régénération passive se produit durant la majeure partie du
temps d’utilisation de l’équipement. Elle vise à retirer les particules de
suie du filtre à particules diesel. Les températures d’échappement
restent normales, aucune lampe ne s’allume. Cette opération n’a
aucune incidence sur les performances ou le fonctionnement de
l’équipement.
La régénération active est prédéfinie (dans le module de
commande du moteur) pour se déclencher toutes les 96 heures
d’utilisation du moteur et retirer les accumulations de particules de
suie. Lorsqu’une régénération active est en cours, la lampe HEST
s’allume.
La lampe DPF indique à l’opérateur qu’il est nécessaire de
procéder à une régénération active manuelle du filtre, afin de retirer
l’accumulation des particules de suie.
La régénération active est activée, mais les conditions du cycle de
travail bloquent le processus de régénération (températures basses
d’échappement). Ce phénomène est très rare.
Dès que possible (par exemple, lors du changement d’équipes),
stationnez l’équipement et effectuez une régénération manuelle
lorsque les conditions de sécurité le permettent.
Utilisation normale - Blocage de régénération :
Utilisation normale - Régénération active :
La lampe HEST s’allume (activation liée à la température).
La position de VERROUILLAGE de régénération peut être
sélectionnée uniquement si l’équipement est utilisé dans un
environnement pouvant être considérée comme dangereux en cas
d’éventuelle régénération active initiée par le module de commande du
moteur (élévation des températures d’échappement).
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
32
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
TABLEAU DE RÉGÉNÉRATION
1. Régénération passive
2. Régénération active mobile
3. Régénération active fixe
Continue
Automatique
Manuelle
La régénération passive se produit durant
la majeure partie du temps d’utilisation de
l’équipement.
1. Programmation : la régénération active
mobile est prédéfinie pour se déclencher
toutes les 96 heures, durant l’utilisation de
l’équipement. Ici, le processus complet de
régénération prend 15 minutes.
2. Cycle de service : la régénération active peut
être plus fréquente si, en dépit de la
régénération passive, la valeur de charge des
particules de suie approche 50 % dans le filtre.
Ici, le processus complet de régénération
prend 30 à 45 minutes.
Une régénération active fixe (équipement
stationné) est activée manuellement par
l’opérateur, en sélectionnant la position de
démarrage du contacteur de régénération. Ici, le
processus complet de régénération prend 30 à
45 minutes.
Cette opération est requise si la valeur de
charge des particules de suie atteint 50 % dans
le filtre (indication de la lampe DPF).
La régénération manuelle est requise lorsque la
position de verrouillage est sélectionnée
(blocage de la fonction de régénération active)
ou lorsque le système ne parvient pas à obtenir
la température ou le débit d’échappement
approprié(e) (blocage du cycle de service de la
régénération active).
Retrait continu des particules de suie du
filtre à particules diesel lorsque la
température excède 220 °C.
Retrait de l’accumulation des particules de suie
du filtre, en augmentant la température
d’échappement au-delà de 500 °C (carburant à
injection tardive).
Retrait de l’accumulation des particules de suie
du filtre, en augmentant la température
d’échappement au-delà de 500 °C (carburant à
injection tardive).
Les valeurs des températures de surface
et d’échappement du filtre à particules
diesel sont normales.
Les valeurs des températures de surface et
d’échappement du filtre à particules diesel sont
supérieures à la normale, en raison de la
régénération.
Les valeurs des températures de surface et
d’échappement du filtre à particules diesel sont
supérieures à la normale.
Aucune lampe ne s’allume.
La lampe HEST peut s’allumer.
AVERTISSEMENT : le recours permanent à la position de
verrouillage du contacteur de régénération provoque une
accumulation de suie dans le filtre à particules diesel. Le cas
échéant, des messages d’avertissement s’affichent sur l’écran
ViewPort. Si vous ne replacez pas le contacteur sur la position
normale, le moteur finit par subir un détarage ou par s’arrêter.
L’utilisation de l’équipement dans cette configuration est
également susceptible de provoquer un endommagement du
filtre à particules diesel. Le cas échéant, vous être contraint(e)
de remplacer la pièce ; le nettoyage n’est pas suffisant.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
La lampe HEST peut s’allumer.
Entreposez l’équipement dans un endroit sûr.
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
33
MISE HORS SERVICE
REMISAGE À COURT TERME
Lorsque la machine est mise hors service ou démontée de manière
définitive, il est important de s’assurer que tous les risques de danger
sont éliminés ou que la personne récupérant la machine les connaît.
En particulier :
Suivez les consignes ci-dessous si la machine est remisée
pendant une durée supérieure à 30 jours :
• Démarrez et faites fonctionner la machine tous les 30 jours. Faitesla fonctionner suffisamment longtemps pour que le moteur et le
compresseur atteignent la température d’utilisation.
• Ne détruisez pas les batteries ou les composants contenant de
l’amiante sans procéder à un confinement en toute sécurité des
matériaux.
• Ouvrez puis fermez le(s) robinet(s) de service pour faire passer le
moteur de la pleine charge au régime de ralenti.
• Ne vous débarrassez pas d’un boîtier sous pression sur lequel ne
figurent pas clairement les informations pertinentes de la plaque de
signalisation ou qui n’a pas été rendu inutilisable par perçage,
découpe, etc.
•
Vidangez le réservoir de carburant pour purger toute l’eau.
•
Purgez l’eau du séparateur eau/carburant.
• Ne déversez pas les huiles et liquides de refroidissement dans la
nature ou dans les égouts.
ASSEMBLAGE DU COMPRESSEUR
• Ne vous débarrassez pas d’une machine complète sans la
documentation relative à son utilisation.
RECOMMANDATIONS EN CAS DE REMISAGE À LONG TERME
(6 mois ou plus)
Bloc-vis de rechange
• Lors du remisage prolongé des blocs-vis, veillez à remplir les
pièces avec de l’huile standard pour compresseur (PRO-TEC, XHP605
ou XHP405). À la fin de la période de remisage, vidangez l’huile de
stockage. Vous pouvez ensuite procéder à l’installation, en veillant à
verser de l’huile neuve dans l’admission avant tout démarrage.
Compresseurs mobiles
• Bloc-vis : retirez le raccord d’admission et veillez à remplir les
pièces avec de l’huile standard Doosan pour compresseur (PRO-TEC,
XHP605 ou XHP405). Replacez les raccords d’admission.
• Système de refroidissement du moteur : traitez avec de l’antirouille
et vidangez. Demandez conseil au concessionnaire du moteur.
• Filtre(s) à huile du compresseur : remplissez avec de l’huile standard
Doosan pour compresseur (PRO-TEC, XHP605 ou XHP405).
•
Bouchez toutes les ouvertures à l’aide de ruban adhésif étanche.
• Placez un absorbeur d’humidité dans les pipes d’échappement et
les conduites d’admission d’air du moteur et du compresseur.
•
Détendez les courroies, ventilateurs, blocs-vis, etc.
Les compresseurs mobiles, pourvus d’un train de roulement
amovible facilitant le montage direct des unités sur des remorques, des
plates-formes de camions, etc., sont plus fragiles. Le boîtier, le châssis
ou d’autres composants peuvent en effet se briser.
Isolez l’unité du compresseur du support de chargement à l’aide d’un
système d’assemblage souple. Ce dispositif doit également retenir le
support de chargement, en cas de défaillance des matériaux isolants.
Contactez votre représentant Portable Power pour en savoir plus
sur les kits de montage souples.
La garantie ne couvre pas les dysfonctionnements provoqués par
l’assemblage de l’unité du compresseur sur le support de chargement,
sauf s’il s’agit d’un système Portable Power.
REMARQUE : le planning d’entretien du présent Manuel présente
les intervalles d’entretien à respecter dans le cadre d’une utilisation
« normale » du compresseur. Cette page peut être reproduite et
utilisée en tant que liste de contrôle par le personnel d’entretien.
Dans le cadre des applications plus contraignantes (sablage, forage
de carrière, forage de puits, exploration pétrolière et gazière)
raccourcissez les intervalles d’entretien afin de garantir la durée de
vie des composants.
Les
conditions
environnementales
(poussières,
saletés,
températures et taux d’humidité élevés) ont une incidence sur la
durée de vie du lubrifiant et sur les intervalles d’entretien des
composants (filtre d’admission d’air, éléments de séparation de
l’huile et filtres à huile).
• Bloquez les essieux afin de soulever les pneus du sol et de les
soulager de tout poids.
•
Débranchez les câbles des batteries.
•
Vidangez le système de carburant.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
34
ENTRETIEN
ENTRETIEN
Après
850 km
(500 miles)
Quotidien
Niveau d’huile du compresseur
C
Niveau d’huile moteur
C
Niveau de liquide de
refroidissement
C
Jauges/Lampes
C
Témoins d’entretien du filtre à air
C
Réservoir de carburant
C
Vidange du séparateur eau/
carburant
V
Fuites de fluides
C
Bouchon de remplissage du
radiateur
C
Hebdomadaire
Prédépoussiéreur du filtre à air
C
Courroies de l’alternateur et du
ventilateur
C
Électrolyte et connexions de la
batterie
C
Pression et surface des pneus
C
Mensuel
Écrous de roue
C
Flexibles (huile, air, admission, etc.)
C
Système d’arrêt automatique
C
Système de filtre à air
C
Refroidisseurs et radiateur
C
Visserie, protections
C
6 mois
(500 h)
2000 h
5000 h
R/IP
Éléments principaux du filtre à air
R/IP
Éléments secondaires du filtre à air
Filtre à carburant secondaire
R
Élément du séparateur eau/
carburant
R
Filtre à carburant final
R
Filtre à huile moteur
R
Huile moteur
R
R
Filtre du reniflard du moteur
Filtre du conditionneur de liquide
de refroidissement
1 an
(1000 h)
R
Jeu de culbuteurs
C/A
Filtre à particules diesel
R/IP
C = Contrôle et réparation (si nécessaire)
T = Test
V = Vidange
R = Remplacement
CAR = Contrôle avant remorquage
R/IP = Remplacement/Indication préalable
C/R = Contrôle et remplacement (si nécessaire)
G/C = Graissage et contrôle
C/A = Contrôle et ajustement (si nécessaire)
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Pour plus d’informations, consultez les chapitres appropriés du
Manuel de l’opérateur.
REMARQUE : les éléments associés à des intervalles de 500 et
1000 heures doivent être répétés toutes les 500 ou 1000 heures.
Respectez les autres intervalles indiqués.
REMARQUE : les intervalles indiqués pour les fluides et les filtres
sont applicables pour les éléments en parfait état uniquement. Des
conditions de hautes températures ambiantes, de hautes
concentrations de poussière, d’humidité élevée, ainsi que l’utilisation
d’huiles et de carburants de qualité moindre peuvent vous
contraindre à raccourcir les intervalles d’entretien.
Contactez votre concessionnaire Doosan Infracore Portable Power
pour obtenir des renseignements ou de l’aide au sujet des intervalles
d’entretien applicables pour votre application.
ENTRETIEN
35
ENTRETIEN
Après
850 km
(500 miles)
Quotidien
Hebdomadaire
Mensuel
6 mois
(500 h)
1 an
(1000 h)
R
Huile du compresseur
R
Élément du séparateur d’huile
Liquide de refroidissement
C
Roues (roulements, joints, etc.)
C
R
Réglages du contacteur d’arrêt
T
Orifice du décrassant et éléments
associés
C
Feux (freinage, marche,
clignotant)
CAR
Boulons de l’anneau d’attelage
CAR
Freins
C
Tringlerie de freinage
C
Arrêt d’urgence
T
Visserie
C
C
C
G/C
Clapet de sécurité
C
Soupape de pression minimale
C
Système sous pression
C
Manomètre
C
Régulateur de pression
C
Extérieur du réservoir du
séparateur
C
Lubrifiant (remplissage)
5000 h
R
Filtre à huile du compresseur
Tringlerie et boulons du train de
roulement
2000 h
C
Soupape d’arrêt d’admission d’air
Amortisseur de vibrations
C = Contrôle et réparation (si nécessaire)
T = Test
V = Vidange
R = Remplacement
CAR = Contrôle avant remorquage
R/IP = Remplacement/Indication préalable
C/R = Contrôle et remplacement (si nécessaire)
G/C = Graissage et contrôle
C/A = Contrôle et ajustement (si nécessaire)
C
C/R
Pour plus d’informations, consultez les chapitres appropriés du
Manuel de l’opérateur.
REMARQUE : les éléments associés à des intervalles de 500 et
1000 heures doivent être répétés toutes les 500 ou 1000 heures.
Respectez les autres intervalles indiqués.
REMARQUE : les intervalles indiqués pour les fluides et les filtres
sont applicables pour les éléments en parfait état uniquement. Des
conditions de hautes températures ambiantes, de hautes
concentrations de poussière, d’humidité élevée, ainsi que l’utilisation
d’huiles et de carburants de qualité moindre peuvent vous
contraindre à raccourcir les intervalles d’entretien.
Contactez votre concessionnaire Doosan Infracore Portable Power
pour obtenir des renseignements ou de l’aide au sujet des intervalles
d’entretien applicables pour votre application.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
36
ENTRETIEN
EMPLACEMENT DES PURGES
LORS DE L’ÉVACUATION DE LA PRESSION DU SYSTÈME, VEILLEZ À :
(a) DÉBRANCHER LES ÉQUIPEMENTS BRANCHÉS EN AVAL
DANS LE SYSTÈME.
(b) OUVRIR LA SOUPAPE D’ÉVACUATION À L’AIR LIBRE.
(SI NÉCESSAIRE, PORTEZ DES PROTECTIONS AUDITIVES).
•
La machine ne peut pas démarrer accidentellement. Dans le cas
contraire, accrochez des panneaux clairement visibles ou installez
un dispositif d’antidémarrage adapté.
•
L’ensemble des sources d’alimentation électriques (principales et
batteries) sont isolées.
Avant d’ouvrir ou de retirer des panneaux ou des couvercles afin
d’effectuer des travaux d’entretien à l’intérieur de la machine,
assurez-vous des éléments suivants :
•
Toute personne entrant dans la machine est informée de la
réduction du niveau de protection et des dangers supplémentaires
auxquelles il/elle est exposé(e), liés notamment aux surfaces
chaudes et aux parties mobiles de l’équipement.
•
La machine ne peut pas démarrer accidentellement. Dans le cas
contraire, accrochez des panneaux clairement visibles ou installez
un dispositif d’antidémarrage adapté.
1. Purge du liquide de refroidissement du moteur
2. Purge du liquide de refroidissement du compresseur
3. Purge de l’huile moteur
4. Purge du réservoir du séparateur
5. Purge du réservoir de carburant
6. Purge du bac de rétention
Avant de vidanger les fluides, veillez à évacuer la pression du
système et assurez-vous que le compresseur est arrêté. Contrôlez
puis fermez tous les robinets de vidange, enlevez le bouchon de la
purge à l’aide de l’outil approprié. Placez un récipient vide sous la
purge puis ouvrez le robinet. Les fluides vidangés coulent très
rapidement ; aussi, ne laissez pas l’équipement sans surveillance afin
d’écarter tout risque de déversement.
AVERTISSEMENT : soyez prudent lorsque vous effectuez les
vidanges, car ces fluides peuvent être chauds et provoquer des
brûlures.
ENTRETIEN RÉGULIER
Cette section décrit les composants qui nécessitent un entretien et
un remplacement réguliers.
Avant d’effectuer tout travail d’entretien sur une machine en
marche, assurez-vous des éléments suivants :
•
Il serait impossible d’effectuer ce travail sur une machine à l’arrêt.
•
Les travaux nécessitant le retrait ou la désactivation des dispositifs
de sécurité ne pourraient pas être effectués si ces éléments étaient
activés ou installés.
•
L’ensemble des dangers de la zone d’opération sont connus
(composants sous pression, composants traversés par le courant
électrique, protections, panneaux et couvercles retirés,
températures extrêmes, entrée et sortie d’air, pièces mobiles,
pression de sortie du clapet de sécurité, etc.).
•
L’ensemble des personnes impliquées dans le travail portent
l’équipement de protection approprié.
•
Les vêtements amples, les bijoux et cheveux longs sont protégés.
•
Des panneaux clairement visibles, indiquant que des travaux
d’entretien sont en cours, sont positionnés à proximité de la zone
d’opération.
Le TABLEAU DE SERVICE/ENTRETIEN décrit les composants et
indique les intervalles d’entretien recommandés. Consultez la section
INFORMATIONS GÉNÉRALES de ce Manuel pour en savoir plus au
sujet des capacités d’huile, etc.
Lorsque les travaux d’entretien sont terminés et avant la remise
en service de la machine, assurez-vous des éléments suivants :
Pour connaître les caractéristiques techniques du moteur ou
consulter les instructions spécifiques à l’entretien régulier ou préventif,
consultez le Manuel du fabricant du moteur.
•
La machine a été correctement testée.
•
L’ensemble des dispositifs de protection ont été remis en place.
•
L’ensemble des panneaux ont été remis en place ; les portes et les
canopys sont fermés.
•
Les matériaux dangereux ont été neutralisés et éliminés.
Manipulé sans précaution, l’air comprimé peut s’avérer dangereux.
Avant d’effectuer des travaux d’entretien sur l’unité, vérifiez que la
pression a été évacuée du système et que la machine ne peut pas
démarrer accidentellement.
En cas de dysfonctionnement du système de purge automatique,
évacuez la pression du système à l’aide de la soupape de purge
manuelle. Le cas échéant, portez des vêtements de protection
personnels appropriés.
SYSTÈME D’ARRÊT DE PROTECTION
Consultez le tableau des codes d’affichage de diagnostic du contrôleur
Wedge pour connaître la liste des conditions d’arrêt.
Veillez à ce que le personnel d’entretien soit correctement formé,
compétent et qu’il ait lu les Manuels d’entretien.
CONDUITE D’ÉVACUATION
Avant d’effectuer tout travail d’entretien, assurez-vous des
éléments suivants :
La conduite d’évacuation est branchée entre l’élément combiné orifice/
tube d’arrivée du réservoir du séparateur et le raccord à orifice du bloc-vis.
•
Examinez l’orifice, contrôlez la soupape et les flexibles lors de
chaque entretien ou si vous constatez une contamination d’huile dans
l’air de décharge.
Toute la pression d’air est complètement évacuée et isolée du
système. Si vous utilisez la soupape de purge à cette fin, attendez
la fin du processus avant de la refermer.
REMARQUE : après l’ouverture de la soupape de purge, la pression
est toujours stockée entre la soupape de pression minimum et la
soupape d’évacuation du système.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Un bon programme d’entretien préventif, comprenant un contrôle de la
conduite d’évacuation lors de chaque vidange du lubrifiant du
compresseur, vous permet de déceler les éventuelles obstructions de cet
élément. Il est en effet primordial d’effectuer ces contrôles, car toute
obstruction provoquerait une contamination d’huile dans l’air de décharge.
ENTRETIEN
FILTRE À HUILE DU COMPRESSEUR
37
REFROIDISSEUR D’HUILE DU COMPRESSEUR ET REFROIDISSEUR
D’AIR DE CHARGE DU RADIATEUR
Consultez le TABLEAU D’ENTRETIEN de cette section pour
connaître les intervalles recommandés d’entretien.
Retrait
AVERTISSEMENT : ne retirez pas le(s) filtre(s) avant de vous
être assuré que la machine est arrêtée et que la pression d’air
contenue dans le système a été évacuée. (Consultez le
paragraphe ARRÊT de la section INSTRUCTIONS D’UTILISATION
du présent Manuel).
Nettoyez l’extérieur du logement du filtre et dévissez l’élément.
Inspection
Examinez l’élément du filtre.
ATTENTION : si l’élément du filtre présente un dépôt de vernis ou de
vernis-laque, cela signifie que l’huile de lubrification et de
refroidissement du compresseur s’est dégradée. Le cas échéant,
vidangez immédiatement le fluide. Consultez le paragraphe
LUBRIFICATION, ci-après dans cette section.
Remontage
Nettoyez la zone de contact du joint du filtre et vissez le nouvel
élément, jusqu’à ce que le joint entre en contact avec le logement du
filtre. Serrez de 1/2 à 3/4 de tours supplémentaires.
ATTENTION : démarrez la machine (consultez les paragraphes
AVANT DE DÉMARRER et DÉMARRAGE dans la section
INSTRUCTIONS D’UTILISATION du présent manuel) et vérifiez
l’absence de fuites avant de la remettre en service.
ÉLÉMENT DU SÉPARATEUR D’HUILE DU COMPRESSEUR
Consultez le TABLEAU DE SERVICE/ENTRETIEN de cette section
pour connaître les intervalles recommandés d’entretien.
Retrait
AVERTISSEMENT : ne retirez pas le(s) filtre(s) avant de vous être
assuré que la machine est arrêtée et que la pression d’air contenue
dans le système a été évacuée. (Consultez le paragraphe ARRÊT de
la section INSTRUCTIONS D’UTILISATION du présent Manuel).
Débranchez l’ensemble des flexibles et des conduites du couvercle
du réservoir du séparateur. Retirez le tube d’arrivée du couvercle du
séparateur, puis faites glisser le couvercle vers le bloc-vis. Retirez
l’élément du séparateur.
L’application de graisse provoque des dépôts d’huile et de saletés
sur les surfaces extérieures du refroidisseur d’huile et du radiateur,
dont l’efficacité est alors réduite. Il est recommandé de nettoyer
mensuellement le refroidisseur d’huile et le radiateur, en dirigeant un
jet d’air comprimé (en ajoutant, si possible, un solvant de nettoyage
inflammable) sur la structure extérieure de ces éléments. Cette
opération retire les accumulations d’huile, de graisse et de saletés
déposées sur la structure extérieure du refroidisseur. Ainsi, la zone
complète de refroidissement expulse la chaleur émise par les fluides
(huile, eau) de lubrification dans le flux d’air d’évacuation.
AVERTISSEMENT : le liquide de refroidissement chaud et la vapeur
chaude peuvent provoquer des blessures. Lors de l’ajout de liquide
de refroidissement ou de solution antigel dans le radiateur, arrêtez
le moteur au moins une minute avant d’enlever le bouchon de
remplissage. En vous protégeant la main avec un chiffon, enlevez
progressivement le bouchon. De cette manière, le fluide échappé est
absorbé par le chiffon. N’enlevez pas le bouchon de remplissage
avant que tout le fluide en excès ne se soit échappé et que le
système de refroidissement ne soit dépressurisé.
AVERTISSEMENT : respectez les instructions fournies par le
fournisseur lors de l’ajout ou de la vidange de la solution
antigel. Il est recommandé de porter des vêtements personnels
de protection afin d’éviter tout contact des yeux et de la peau
avec la solution antigel.
ÉLÉMENT DU FILTRE À AIR
Le filtre à air doit être inspecté régulièrement (voir le TABLEAU DE
SERVICE/ENTRETIEN) et l’élément doit être remplacé lorsque le
témoin de colmatage s’allume. Les collecteurs de poussière doivent
être nettoyés quotidiennement (plus fréquemment en cas d’utilisation
de la machine dans des conditions poussiéreuses) et ne doivent
jamais être remplis au-delà de la moitié.
L’élément de sécurité doit être remplacé toutes les 2000 heures ou
tous les deux remplacements du filtre principal, selon la première de
ces deux éventualités.
Retrait
ATTENTION : veillez à ne pas retirer ou remplacer un élément
lorsque le moteur est en marche.
Nettoyez l’extérieur du logement du filtre et desserrez l’écrou pour
retirer l’élément de filtre.
Inspection
Si l’élément de sécurité doit être remplacé, nettoyez
soigneusement l’intérieur du logement du filtre avant de retirer la pièce.
Examinez l’élément du filtre. Contrôlez tous les flexibles et les
conduites et remplacez-les au besoin.
Inspection
Remontage
Nettoyez soigneusement l’orifice/le tube d’arrivée, puis installez un
nouveau joint torique avant de remonter le système. Installez le nouvel
élément.
Replacez le couvercle en veillant à ne pas endommager le joint
torique, puis serrez les vis du couvercle en croisé, au couple
recommandé (consultez le tableau COUPLES DE SERRAGE, ci-après
dans cette section).
Replacez le tube d’arrivée puis rebranchez l’ensemble des flexibles
et des conduites du couvercle du réservoir du séparateur.
Versez l’huile du compresseur (consultez
LUBRIFICATION, ci-après dans cette section).
le
paragraphe
ATTENTION : démarrez la machine (consultez les paragraphes
AVANT DE DÉMARRER et DÉMARRAGE dans la section
INSTRUCTIONS D’UTILISATION du présent manuel) et vérifiez
l’absence de fuites avant de la remettre en service.
Vérifiez l’absence de fissures, de trous ou de tout autre dommage sur
l’élément en l’examinant à la lumière ou en passant une lampe à l’intérieur.
ATTENTION : si l’inspection révèle des dommages sur l’élément
principal, l’élément de sécurité doit être remplacé.
Vérifiez le joint situé à l’extrémité de l’élément et remplacez-le, s’il
présente des signes évidents de dommage.
Remontage
Montez le nouvel élément dans le logement du filtre en vous
assurant du positionnement du joint.
Fixez l’élément dans le logement en serrant l’écrou à la main.
Montez les différentes pièces du collecteur de poussière, en vous
assurant de leur positionnement.
Avant de redémarrer la machine, vérifiez que tous les colliers sont
bien serrés.
ATTENTION : veillez à ne jamais nettoyer ou réutiliser les éléments
de sécurité.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
38
ENTRETIEN
VENTILATION
Vérifiez toujours l’absence de débris dans les systèmes
d’admission et de sortie d’air.
ATTENTION : ne projetez JAMAIS d’air à l’intérieur des systèmes de
ventilation pour les nettoyer.
ENTRAÎNEMENT DU VENTILATEUR DE REFROIDISSEMENT
Contrôlez régulièrement le boulon de montage du ventilateur (situé
dans le moyeu du ventilateur) et assurez-vous qu’il n’est pas desserré.
Si, pour une raison quelconque, il s’avère nécessaire de retirer le
ventilateur ou de resserrer le boulon de montage, appliquez un liquide
de type « frein filet faible » (disponible dans le commerce) sur le
filetage des boulons et serrez ces derniers en suivant les
recommandations de couple figurant dans le tableau COUPLES DE
SERRAGE (ci-après dans cette section).
L’usure et la tension des courroies de ventilateur doivent être
contrôlées régulièrement.
SYSTÈME DE CARBURANT
Le système de carburant doit être rempli quotidiennement ou toutes
les huit heures. Pour réduire le phénomène de condensation à l’intérieur
des réservoirs de carburant, ajoutez du carburant après l’arrêt de la
machine ou à la fin de la journée de travail. Tous les six mois, retirez les
sédiments ou les dépôts accumulés dans le(s) réservoir(s).
Remplacement : dévissez le filtre à carburant de la tête, retirez le
bol en plastique, puis installez le nouveau filtre en vérifiant le
positionnement des joints.
Filtre séparateur eau/carburant (secondaire)
Monté sur la structure de levage du compresseur, du côté du
réservoir du séparateur, ce filtre sépare l’eau du carburant et filtre les
contaminants solides d’une taille supérieure ou égale à 10 microns.
Remplacement : retirez l’eau du connecteur du capteur de
présence d’eau dans le carburant, situé dans la partie inférieure de
l’élément du filtre, puis retirez le filtre. En prenant garde au
positionnement des joints, installez un nouvel élément, puis replacez
le connecteur du capteur.
Filtre séparateur eau/carburant (final)
Le filtre à carburant final (3 microns) est monté sur le moteur. Pour
en savoir plus sur les travaux d’entretien, reportez-vous à la section
relative au moteur de ce manuel.
AVERTISSEMENT : les éléments des filtres principal et
secondaire doivent être remplis avec une quantité appropriée
de carburant (issu d’une source propre). Ne remplissez JAMAIS
le filtre à carburant final avant son installation.
Commencez par remplir les filtres primaire et secondaire avec
du carburant propre, tout en laissant le filtre final vide. Amorcez
le système en actionnant la pompe d’amorçage à main située
sur la tête du filtre principal.
FILTRE SÉPARATEUR EAU/CARBURANT
ENTRETIEN DU FILTRE À CARBURANT
Ce compresseur est équipé de trois filtres à carburant montés en
série, qui doivent être remplacés toutes les 500 heures ou plus
fréquemment, si leur état le nécessite.
Le filtre séparateur eau/carburant contient un élément de filtre qui
doit être remplacé régulièrement (consultez le TABLEAU DE
SERVICE/ENTRETIEN).
TUYAUTERIE DU REFROIDISSEUR D’AIR DE CHARGE
Inspectez l’ensemble des flexibles et des attaches de la tuyauterie
du refroidisseur d’air de charge.
Les fuites du système de refroidissement d’air de charge
endommagent le moteur.
FLEXIBLES
L’ensemble des composants du système d’admission d’air de
refroidissement doivent être régulièrement contrôlés, ce pour garantir
l’efficacité optimale du moteur.
Aux intervalles recommandés (consultez le TABLEAU DE
SERVICE/ENTRETIEN), inspectez l’ensemble des conduites
d’admission reliées au filtre à air, ainsi que tous les flexibles
transportant l’air, l’huile et le carburant.
Contrôlez régulièrement la tuyauterie et assurez-vous qu’elle ne
présente pas de fissures, de fuites, etc. Remplacez tout élément
endommagé.
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
AVERTISSEMENT : débranchez toujours le contacteur de
batterie avant de réaliser des travaux d’entretien.
1. Filtre séparateur eau/carburant (principal, 30 microns)
2. Filtre séparateur eau/carburant (secondaire, 10 microns)
3. Filtre séparateur eau/carburant (final, 3 microns)
Filtre séparateur eau/carburant (principal)
Monté sur la structure de levage du compresseur, du côté du
réservoir du séparateur, ce filtre sépare l’eau du carburant et filtre les
contaminants solides d’une taille supérieure ou égale à 30 microns.
Vérifiez quotidiennement l’absence d’eau dans cette pièce, et
videz-la si nécessaire.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Après avoir retiré les connecteurs des dispositifs et des capteurs
électriques, inspectez les bornes et vérifiez qu’elles sont correctement
graissées. Si elles ne sont pas graissées ou si la couche appliquée est
insuffisante, ajoutez de la graisse électrique Doosan (référence
22409114). Nettoyez les bornes électriques sales ou corrodées à l’aide
d’un nettoyant pour contact électrique.
Inspectez les contacteurs du système d’arrêt de sécurité et les
contacts de relais du tableau de bord et vérifiez qu’ils ne présentent
pas de traces de brûlures d’arc ou de piqûres. Nettoyez si nécessaire.
Contrôlez l’action mécanique des composants.
Vérifiez la fixation des bornes électriques sur les contacteurs et les
relais (les zones situées autour des écrous et des vis peuvent s’oxyder).
ENTRETIEN
Inspectez les composants et le câblage et vérifiez que ces éléments
ne présentent pas de signes de surchauffe (décoloration, brûlure des
câbles, déformation des pièces, odeur âcre ou peinture cloquée).
39
Si, pour une raison quelconque, l’unité a été vidangée, ajoutez de
l’huile neuve avant de la réutiliser.
HUILE DE LUBRIFICATION DU MOTEUR
BATTERIE
Nettoyez les bornes de la batterie et les serre-câbles, puis
appliquez de la gelée de pétrole sur ces pièces pour prévenir toute
corrosion.
L’huile moteur doit être remplacée aux intervalles recommandés
par le fabricant du moteur. Voir le TABLEAU DE SERVICE/
ENTRETIEN.
Empêchez la batterie de bouger en attachant solidement le collier
de serrage.
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DE L’HUILE DE LUBRIFICATION
DU MOTEUR
ATTENTION : faites preuve d’une extrême prudence si vous utilisez
une batterie d’appoint. Le cas échéant, raccordez les extrémités du
premier câble à la borne positive (+) de chaque batterie. Raccordez
une extrémité de l’autre câble à la borne négative (-) de la batterie
d’appoint et l’autre extrémité à une masse, à l’écart de la batterie vide
(pour éviter toute étincelle à proximité des gaz explosifs
éventuellement présents). Après avoir démarré le compresseur,
déconnectez toujours les câbles dans l’ordre inverse.
Consultez le Manuel du fabricant du moteur ou la liste des
caractéristiques techniques de l’huile de lubrification.
ÉLÉMENT DU FILTRE À HUILE MOTEUR
Les éléments du filtre à huile moteur doivent être remplacés aux
intervalles recommandés par le fabricant du moteur. Voir le TABLEAU
DE SERVICE/ENTRETIEN
SYSTÈME SOUS PRESSION
HUILE DE LUBRIFICATION DU COMPRESSEUR
Les surfaces externes du système doivent être inspectées tous les
3 mois (du bloc-vis aux soupapes d’évacuation, y compris les flexibles,
les tubes, les raccords de flexibles et le réservoir du séparateur), pour
s’assurer qu’elles ne présentent aucun signe visible de dommages
créés par un choc, la corrosion, l’abrasion, une éraflure, une
obstruction et de l’usure excessive. Toute pièce suspecte doit être
remplacée avant la remise en service de la machine.
Consultez le TABLEAU DE SERVICE/ENTRETIEN de cette section
pour connaître les intervalles recommandés d’entretien.
PNEUS/PRESSION DES PNEUS
Consultez la section INFORMATIONS GÉNÉRALES de ce Manuel.
TRAIN DE ROULEMENT/ROUES
Contrôlez le couple de l’écrou de roue 30 kilomètres après le
montage des roues. Consultez le tableau COUPLES DE SERRAGE,
ci-après dans cette section.
Le serrage des boulons assurant la fixation entre le train de
roulement et le châssis doit être contrôlé régulièrement (consultez le
TABLEAU DE SERVICE/ENTRETIEN pour connaître les fréquences
de contrôle) ; si nécessaire, resserrez les éléments. Consultez le
tableau COUPLES DE SERRAGE, ci-après dans cette section.
LUBRIFICATION
Le moteur est initialement fourni avec une quantité d’huile
suffisante pour la période d’utilisation nominale de la machine (pour en
savoir plus, consultez le Manuel du fabricant du moteur).
ATTENTION : vérifiez toujours le niveau d’huile avant de mettre une
nouvelle machine en service.
REMARQUE : si la machine a été utilisée dans des conditions
difficiles, ou après une longue période d’arrêt, anticipez les travaux
d’entretien.
AVERTISSEMENT : ne RETIREZ JAMAIS, sous aucun prétexte,
les bouchons de vidange ou de remplissage d’huile des
systèmes de refroidissement et de lubrification du compresseur
avant de vous être préalablement assuré que la machine est à
l’arrêt et que la pression d’air a été correctement évacuée du
système (consultez le paragraphe ARRÊT de la section
INSTRUCTIONS D’UTILISATION du présent Manuel).
Vidangez complètement le système du récepteur/séparateur,
notamment la tuyauterie et le refroidisseur d’air. Pour ce faire, retirez
le(s) bouchon(s) de vidange et recueillez l’huile usagée dans un
récipient approprié.
Replacez le(s) bouchon(s) de vidange en vous assurant de leur
fixation.
REMARQUE : si la vidange est effectuée immédiatement après
l’arrêt de la machine, les sédiments sont en suspension ; vous
pouvez donc les recueillir plus facilement.
ATTENTION : l’incompatibilité de certains mélanges d’huiles
provoque la formation de vernis ou de vernis-laque, qui peuvent être
insolubles.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
40
ENTRETIEN
TRAIN DE ROULEMENT
Une couche de graisse haute performance spécial roulement doit
être appliquée sur les roulements tous les six mois.
Lors du graissage des roulements, suivez les instructions figurant
dans le « Planning d’entretien » du présent Manuel. Le type de graisse
utilisé doit correspondre aux caractéristiques suivantes :
Graisse
Complexe de lithium épaississant
Point de goutte de 215 °C minimum
Consistance NLGI n° 2
Additifs extrême pression, inhibiteurs de corrosion et d’oxydation
Indice de viscosité de 80 au minimum
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
ENTRETIEN
41
9/275 9/305 12/250
LÉGENDE
A
Bouton de réglage
E
Orifice
I
Réservoir du séparateur
B
Mini-compresseur
F
Transducteur de pression de régulation
J
Soupape de purge manuelle
C
Soupape de purge automatique
G
Solénoïde de démarrage/fonctionnement K
D
Solénoïde du réducteur de puissance
H
Manomètre du panneau de commande
RÉGLAGE DE LA RÉGULATION DE LA PRESSION ET DE LA VITESSE
En règle générale, il n’est pas nécessaire de régler la régulation.
Néanmoins, en cas de mauvais réglage, procédez comme suit :
Référez-vous au diagramme ci-dessus.
A: Bouton de réglage
Démarrez la machine (consultez le paragraphe DÉMARRAGE dans la
section des INSTRUCTIONS D’UTILISATION du présent manuel).
Réducteur de puissance
Réglez le robinet de service, situé à l’extérieur de la machine, de
manière à maintenir une pression de décharge normale lors du
fonctionnement (voir la section INFORMATIONS GÉNÉRALES) et
conserver la position de régime maximal. Si le compte-tours quitte la
position de régime maximal avant que la pression de décharge
normale ne soit atteinte, tourner le bouton de réglage « A » dans le
sens horaire pour augmenter la pression. Le réglage optimal est
obtenu lorsque la manette des gaz quitte sa position de régime
maximal et que la pression augmente légèrement.
Fermez le robinet de service. Le moteur tourne alors au ralenti.
ATTENTION : la pression de ralenti ne doit en aucun cas excéder la
pression
maximale
admissible
(consultez
la
section
INFORMATIONS GÉNÉRALES).
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
42
ENTRETIEN
17/24 21/220
LÉGENDE
1
Vérin à air
7
Transducteur de pression de régulation
2
Soupape papillon
8
Solénoïde de démarrage/fonctionnement 14
13
Transducteur de pression
Soupape de pression minimale
3
Mini-compresseur
9
Régulateur de pression
15
Réservoir du séparateur
4
Solénoïde du réducteur de puissance
10
Manomètre du panneau de commande
16
Soupape de purge automatique
5
Clapet de sécurité
11
Soupape de purge manuelle
17
Bloc-vis HR2
6
Orifice
12
Capteur de température
18
Admission d’air
RÉGLAGE DE LA RÉGULATION DE LA PRESSION ET DE LA VITESSE
17/24 21/220
Laissez le vérin revenir en position déployée et raccrochez le
ressort de lestage « A ».
En règle générale, il n’est pas nécessaire de régler la régulation.
Néanmoins, en cas de mauvais réglage, procédez comme suit :
IMPORTANT : assurez-vous que l’ensemble des composants sont
alignés et non bloqués.
Référez-vous au diagramme ci-dessus.
Lorsque la machine est à l’arrêt, débranchez le ressort de lestage
« A » du robinet à papillon. Desserrez les deux vis fixant le support
« C » au support principal « J ».
Desserrez la vis « D », puis tournez complètement l’arbre pivot du
robinet à papillon « K » dans le sens horaire, jusqu’à ce que le robinet
soit fermé. Placez le levier « L » environ 10° au-delà de la verticale,
puis vissez la vis « D ».
En maintenant le robinet à papillon dans une position fermée et le
vérin à air complètement contracté, serrez les vis de fixation du support
« C » au support principal « J ».
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Démarrez le moteur : relevez la pression du récepteur. La pression
de démarrage doit être comprise entre 3,5 et 5 bars.
Pour augmenter la pression de démarrage, tournez la tige du vérin
à air dans le sens anti-horaire afin d’ouvrir le robinet à papillon.
Pour réduire la pression de démarrage, tournez la tige du vérin à air
dans le sens horaire afin de fermer le robinet à papillon.
Une fois le moteur préchauffé, appuyez sur la commande d’injection
d’air sur le panneau de commande pour lancer la régulation normale.
Réglez la pression en ajustant la position de la vis « E » sur le
régulateur de pression « F ». Tournez la vis dans le sens horaire pour
augmenter la pression et dans le sens anti-horaire pour la réduire.
ENTRETIEN
43
COUPLES DE SERRAGE
TABLEAU 1
MESURES IMPÉRIALES
COUPLE DE SERRAGE NOMINAL
8AE J249
8AE J249
GRADE 5
GRADE 8
(MARQUE SUR LA TÊTE) (MARQUE SUR LA TÊTE)
MODÈLE DE COUPLE RECTANGULAIRE TYPIQUE
DIAMÈTRE DU
FILETAGE ET
PAS DES VIS
ET ÉCROUS
MODÈLE DE COUPLE CARRÉ TYPIQUE
(N.m)
(ft-lbf)
(N.m)
(ft-lbf)
1/4 - 20
11
8
16
12
5/16 - 18
24
17
33
25
3/8 - 16
42
31
59
44
7/16 - 14
67
49
95
70
1/2 - 13
102
75
144
106
9/16 - 12
148
109
208
154
5/8 - 11
203
203,5
287
212
3/4 - 10
361
266
509
376
MODÈLE DE COUPLE CIRCULAIRE TYPIQUE
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
44
ENTRETIEN
TABLEAU 2
MESURES MÉTRIQUES
COUPLE DE SERRAGE NOMINAL
PROPRIÉTÉ
GRADE 8,8
(MARQUE SUR
LA TÊTE)
PROPRIÉTÉ
GRADE 10,9
(MARQUE SUR
LA TÊTE)
PROPRIÉTÉ
GRADE 12,9
(MARQUE SUR
LA TÊTE)
MODÈLE DE COUPLE RECTANGULAIRE
TYPIQUE
DIAMÈTRE DU
FILETAGE ET
PAS DES VIS
ET ÉCROUS
MODÈLE DE COUPLE CARRÉ TYPIQUE
(N.m)
(ft-lbf)
(N.m)
(ft-lbf)
(N.m)
(ft-lbf)
M6 X 1,0
11
8
15
11
18
13
M8 X 1,25
26
19
36
27
43
31
M10 X 1,5
52
38
72
53
84
62
M12 X 1,75
91
67
126
93
147
109
M14 X 2
145
107
200
148
234
173
M16 X 2
226
166
313
231
365
270
M20 X 2,5
441
325
610
450
713
526
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
MODÈLE DE COUPLE CIRCULAIRE
TYPIQUE
ENTRETIEN
LUBRIFICATION - INFORMATIONS GÉNÉRALES
La lubrification constitue une partie importante de l’entretien
préventif, car elle contribue à l’allongement de la durée de vie utile du
compresseur. Différents lubrifiants sont requis et certains composants
doivent être lubrifiés plus souvent que d’autres. Par conséquent,
respectez à la lettre les instructions liées aux types de lubrifiants à
employer et à la fréquence d’application, fournies dans le présent
Manuel. En lubrifiant régulièrement les pièces mobiles, vous réduisez
la probabilité de défaillance mécanique.
Le Planning d’entretien décrit les procédures d’entretien de ces
éléments et vous indique les intervalles à respecter entre chaque
contrôle. Il est nécessaire d’élaborer un programme d’entretien régulier,
qui inclut l’ensemble des éléments et des fluides de votre machine. Les
intervalles indiqués sont applicables pour des machines utilisées dans
des conditions normales. Dans des conditions d’utilisation extrêmement
difficiles (chaleur, froid, poussière ou humidité), les pièces de la machine
doivent être lubrifiées plus souvent.
L’ensemble des filtres et des éléments de filtre dédiés au traitement
de l’air et de l’huile du compresseur doivent être fournis par Portable
Power, afin de garantir la compatibilité des pièces avec le compresseur
de votre machine.
Renouvellement de l’huile
Ces compresseurs sont normalement fournis avec une quantité
initiale d’huile suffisante, qui vous permet d’utiliser votre machine
jusqu’à l’échéance du premier intervalle d’entretien spécifié dans le
planning d’entretien. Si l’huile de votre compresseur a été
complètement vidangée, ajoutez de l’huile neuve avant de remettre la
machine en service. Référez-vous aux caractéristiques techniques des
produits, figurant dans le « Tableau des liquides utilisables avec le
compresseur mobile ».
REMARQUE : l’incompatibilité de certains mélanges d’huiles
provoque la formation de vernis ou de vernis-laque, qui peuvent être
insolubles. Ce type de dépôts peut perturber sérieusement le
fonctionnement de la machine (obstruction des filtres, etc.).
Dans la mesure du possible, ne mélangez PAS d’huiles de types
différents et évitez de mélanger des huiles de marques différentes.
Changez le type ou la marque de l’huile uniquement après les
vidanges complètes de la machine.
45
Si le compresseur a été utilisé pendant la période/les heures
indiqué(es) dans le planning d’entretien, vidangez l’huile contenue
dans le réservoir. Si le compresseur a été utilisé dans des conditions
difficiles ou après une longue période d’inactivité, raccourcissez
l’intervalle de vidange. La qualité de l’huile dépend en effet des
conditions d’utilisation.
ATTENTION : si votre machine est utilisée pour des applications plus
contraignantes (sablage, forage de carrière, forage de puits,
exploration pétrolière et gazière) raccourcissez les intervalles
d’entretien afin de garantir la durée de vie des composants.
AVERTISSEMENT : l’utilisation de composants à haute pression
d’air peut provoquer de graves blessures pouvant aller jusqu’à
la mort, en raison des projections d’huile brûlantes ou du
détachement des pièces de l’équipement. Veillez à évacuer l’air
du système avant de retirer les bouchons, les couvercles ou
toute autre partie du système d’air sous pression. Assurez-vous
que le manomètre d’air indique une valeur de pression nulle (0)
et vérifiez l’absence d’air de décharge lors de l’ouverture de la
soupape de purge manuelle.
Une vidange d’huile protège votre équipement contre les
accumulations de saletés, de boue et contre toute contamination du
mécanisme avec de l’huile oxydée.
Vidangez complètement le réservoir du séparateur, la tuyauterie et
le refroidisseur. Si la vidange est effectuée immédiatement après
l’arrêt de la machine, les sédiments sont en suspension ; vous pouvez
donc les recueillir plus facilement. Toutefois, évitez tout contact de
l’huile chaude avec la peau ou les yeux.
Après la vidange complète de l’huile du compresseur, fermez les
robinets ou les bouchons de vidange et installez de nouveaux
éléments de filtre. Ajoutez de l’huile en respectant les indications
figurant sur le bouchon de remplissage. Serrez le bouchon de
remplissage et mettez le compresseur en marche afin de permettre la
circulation de l’huile. Contrôlez le niveau d’huile. NE REMPLISSEZ
PAS DE FAÇON EXCESSIVE.
REMARQUE : Portable Power fournit de l’huile de compresseurs
spéciale pour compresseurs mobiles et exige l’utilisation de ces
liquides aux utilisateurs souscrivant au programme d’extension de
garantie limitée du bloc-vis.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
46
ENTRETIEN
LUBRIFICATION DU COMPRESSEUR
PRESSION D’UTILISATION NOMINALE
Tableau des liquides utilisables avec le compresseur mobile
Référez-vous aux caractéristiques techniques figurant dans ce
tableau pour connaître le liquide à employer avec votre compresseur.
Veuillez noter que le choix du liquide dépend de la pression de service
du compresseur et des conditions de température ambiante dans
lesquelles la machine sera utilisée avant la prochaine vidange.
Remarque : les liquides « préférés » sont requis pour le
programme d’extension de garantie.
La circulation (consommation) d’huile est plus importante
avec les liquides alternatifs.
Pression de
service
Température
ambiante
6,9 à 20,7 bars
-23 °C à 52 °C
Préféré :
(-10 °F à 125 °F) PRO-TEC
Autre :
Grade de viscosité ISO 46 avec
inhibiteurs de rouille et
d’oxydation, produit spécial
compresseur à air.
(24,2 bars)
Caractéristiques techniques
-23 °C à 52 °C
Préféré :
(-10 °F à 125 °F) XHP 605
Autre :
XHP 405
Grade de viscosité ISO 68
groupe 3 ou 5 avec inhibiteurs
de rouille et d’oxydation, produit
spécial compresseur à air.
18 °C à 52 °C
(65 °F à 125 °F)
Liquides préférés par Doosan
Préféré :
XHP 605
XHP 1001
contacter
usine
contacter usine
Liquides préférés par Doosan : utilisez ces liquides avec des filtres
de la marque Doosan pour prétendre au programme d’extension de
garantie de votre bloc-vis. Pour en savoir plus, référez-vous à la
section relative à la garantie du Manuel de l’opérateur ou contactez
votre représentant Portable Power.
19 litres
208,2 litres
836 litres
PRO-TEC
89292973
89292981
22082598
XHP 605
22252076
22252050
22252068
XHP 1001
35612738
35300516
-
XHP 405
22252126
22252100
22252118
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
SYSTÈMES DE LA MACHINE
47
LÉGENDE
B1
Démarreur du moteur
L1
Électrovanne de marche/fonctionnement
B2
Compresseur de démarrage
L2
Électrovanne du réducteur de puissance
BAT
Batterie 24 V (courant continu)
L3
Électrovanne de haute pression-basse pression
EM1
Bouton d’arrêt d’urgence
M8
Horamètre
EN
Connexion Ethernet
P1
Unité de contrôle Titan
ESS
Capteur d’arrêt d’urgence
PT1
Capteur de pression du réservoir du séparateur (0 à
15,5 bars)
PT2
Capteur de pression du système de régulation (0 à 6,9 bars)
PT3
Capteur de pression d’huile du bloc-vis (0 à 15,5 bars)
R1
Résistance (270 ohms)
RT1
Capteur de température du réservoir du séparateur
RT2
Capteur de température de l’air de décharge
RT3
Capteur de température de l’air ambiant
S1
Contacteur principal
S2
Bouton d’injection d’air
S4
Contacteur de l’électrovanne haute pression-basse pression
S10
Contacteur de restriction du filtre à air du moteur
S11
Contacteur de restriction du filtre à huile du bloc-vis
S14
Manocontact du clapet de sécurité
TR1
Résistance de terminaison
U1
Capteur du niveau de carburant
USB
Connexion USB
VP
Écran ViewPort
FB1-F1 Fusible (10 A)
FB1-F2 Fusible (5 A)
FB1-F3 Fusible (10 A)
FB1-F4 Fusible (20 A)
FB1-F5 Fusible (10 A)
FB1-K3 Relais du compresseur de démarrage
FB1-K4 Relais du régulateur de chaleur
GP
Affichage de la jauge
HR2
Chauffage du régulateur
HR3
Chauffage de l’orifice
HR4
Chauffage du régulateur
J3
ECM
J5
Connecteur de la communication Titan
J10
Connecteur de l’affichage de la jauge
J12
Connecteur du chauffage (option IQ)
J32
Connecteur du voyant de niveau de carburant bas
KEY
Contacteur à clé ON/OFF 24 V (courant continu)
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
48
SYSTÈMES DE LA MACHINE
LÉGENDE
AS
Système de démarrage automatique
FG
Masse de la structure
B1
Démarreur du moteur
G1
Alternateur du moteur
BAT
Batterie 24 V (courant continu)
HR1
Chauffage de l’admission d’air du moteur
BT1
Batterie 1
IQ
Système IQ (facultatif)
BT2
Batterie 2
J3
ECM
BDS1
Coupe-batterie
J5A
Connecteur de l’ECM du moteur
C5B
Capteur de présence d’eau dans le carburant
J7
Connecteur du système IQ (facultatif)
C12B
Capteur TBAP
J8
EBG
Masse du bloc-moteur
Connecteur du système de démarrage automatique
(facultatif)
EM1
Bouton d’arrêt d’urgence
J11
Capteur de niveau de liquide de refroidissement
F11
Fusible (80 A)
J14
Capteur de pression DPF
J25
Capteur de température DPF
J30
Connecteur des feux de travail externes (facultatif)
J31
Connecteur des feux de travail internes (facultatif)
J33
Connecteur de la pompe de transfert de carburant (facultatif)
K2
Relais du chauffage de l’admission d’air du moteur
KEY
Contacteur à clé ON/OFF 24 V (courant continu)
S3
Contacteur de régénération
TR2
Résistance de terminaison
F12
Fusible (150 A)
FB1-F6 Fusible (30 A)
FB1-F7 Fusible (10 A)
FB1-F8 Fusible (10 A)
FB1-F9 Fusible (10 A)
FB1-F10 Fusible (15 A)
FB1-K5 Relais d’alimentation après contact
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
SYSTÈMES DE LA MACHINE
49
SCHÉMA DE LA CONNEXION ENTRE L’UNITÉ DE CONTRÔLE TITAN ET
L’ECM DU MOTEUR ECM DU MOTEUR CM2250 CUMMINS
J1939 CAN ÉLEVÉ (-)
J1939 CAN FAIBLE (+)
ECM DU
MOTEUR
UNITÉ DE
CONTRÔLE
PRINCIPALE
SIGNAL DU CONTACTEUR À CLÉ
SCHÉMA DE CONNEXION DU CAN BUSS J1939
COMPTE-TOURS DU
MOTEUR
ÉCRAN VIEWPORT
UNITÉ DE CONTRÔLE
TITAN
ECM DU MOTEUR
BOUCHON DE
TERMINAISON
CONNECTEUR DE
L’ECM DU MOTEUR
CUMMINS
BOUCHON DE
TERMINAISON
CONNECTEUR
DE LA COMMUNICATION TITAN
UNITÉ DE
CONTRÔLE IQ
ICU FACULTATIF
UNITÉ DE CONTRÔLE DU SYSTÈME
DE CONTRÔLE
FACULTATIF
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
CAPTEURS DE
TEMPÉRATURE
CHAUFFAGES DU
RÉGULATEUR
ÉCRAN
VIEWPORT
FAISCEAU DU
PANNEAU DE
COMMANDE
BOÎTIER DES
FUSIBLES/RELAIS
CAPTEUR DE
PRÉSENCE
D’EAU DANS LE
CARBURANT
ARRÊT
D’URGENCE
DÉMARRAGE ET
CHARGE DE LA
BATTERIE
HORAMÈTRE
CAPTEUR DE
NIVEAU DE
LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT
CAPTEURS DPF
CAPTEURS DE
PRESSION
MANOCONTACTS
FAISCEAU DU
COMPRESSEUR
UNITÉ DE
CONTRÔLE TITAN
CONNECTEUR DES
COMMUNICATIONS
DE L’UNITÉ DE
CONTRÔLE TITAN
COMPTE-TOURS
DU MOTEUR
CONNECTEUR DE
L’ECM
FAISCEAU DU
MOTEUR
CONTACTEURS
DU PANNEAU DE
COMMANDE
JAUGES
D’APPOINT
FAISCEAU DE
L’AFFICHAGE
DE LA JAUGE
ÉLECTROVANNES
CONNECTEURS
FACULTATIFS
ECM DU MOTEUR
COUPEBATTERIE
FUSIBLE DU
CHAUFFAGE DE
L’ADMISSION
D’AIR DU MOTEUR
FAISCEAU DE
L’ADMISSION
D’AIR DU
MOTEUR
RELAIS DU
CHAUFFAGE DE
L’ADMISSION
D’AIR DU MOTEUR
CHAUFFAGE DE
L’ADMISSION
D’AIR DU
MOTEUR
50
SYSTÈMES DE LA MACHINE
SCHÉMA DE LA CONNEXION DU SYSTÈME DE FAISCEAU
SYSTÈMES DE LA MACHINE
51
COMPOSANTS ÉLECTRIQUES 9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
RÉFÉRENCES
DESCRIPTION
QTÉ PAR
MACHINE
22413876
BATTERIE, 12 V, 900 CCA
2
46561979
CÂBLE DE DÉMARRAGE DE BATTERIE
1
46562040
CÂBLE NÉGATIF DE BATTERIE
1
46562039
CÂBLE DE DÉMARRAGE DE BATTERIE POS
1
36896975
COUPE-BATTERIE 2000 A
1
46562019
CÂBLE POSITIF DE BATTERIE
1
46569684
TRESSE DE MASSE MOTEUR
1
46569681
TRESSE DE MASSE CHÂSSIS
1
46557484
FAISCEAU DU COMPRESSEUR
1
46569199
FAISCEAU DU MOTEUR
1
46571979
FAISCEAU DE L’ADMISSION DU MOTEUR
1
46561862
PORTE-FUSIBLE
1
46561563
FUSIBLE AMG 150 A
1
46562041
CONTACTEUR 24 V (COURANT CONTINU)
1
89303127
BOUTON D’ARRÊT D’URGENCE
1
89303135
CONTACTS NORMALEMENT FERMÉ D’ARRÊT D’URGENCE
2
54496773
TRANSDUCTEUR DE PRESSION DE 0 À 15,5 bar
2
36920825
TRANSDUCTEUR DE PRESSION DE 0 À 6,8 bar
1
23294820
CAPTEUR DE TEMPÉRATURE 3/8 NPT
1
23294820
CAPTEUR DE TEMPÉRATURE 3/8 NPT
1
23294820
CAPTEUR DE TEMPÉRATURE 3/8 NPT
1
36847838
CONTACTEUR D’ASPERSION ACC 20 secondes
1
22769186
CAPTEUR DE NIVEAU DE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT 5 V
1
46578039
CAPTEUR DE NIVEAU DE CARBURANT
1
46568519
MANOCONTACT 0,8 barS NPT
1
46554784
ÉCRAN VIEWPORT
1
46559025
INTERRUPTEUR À 4 POSITIONS
1
46559026
BOUTON-POUSSOIR
1
46558799
MANOMÈTRE MÉCANIQUE
1
46558801
MANOMÈTRE MÉCANIQUE
1
46557109
HORAMÈTRE DIGITAL
1
46558802
JAUGE, COMPTE-TOURS CAN BUSS
1
46558804
JAUGE, MOTEUR CAN BUSS
1
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
52
SYSTÈMES DE LA MACHINE
COMPOSANTS ÉLECTRIQUES 9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
RÉFÉRENCES
DESCRIPTION
QTÉ PAR
MACHINE
46565479
JAUGE, NIVEAU D’HUILE CAN BUSS
1
46558805
JAUGE, VOLTMÈTRE CAN BUSS
1
46558806
JAUGE, DÉCHARGE DU BLOC-VIS CAN BUSS
1
46571519
FAISCEAU TIER 4
1
46571639
FAISCEAU OPÉRATEUR TIER 4
1
46556142
INTERRUPTEUR À 3 POSITIONS
1
46556145
CAPOT CADENASSABLE DU CONTACTEUR
1
46551938
UNITÉ DE CONTRÔLE TITAN
1
46556345
LAMPE 24 V DU PANNEAU DE COMMANDE (COURANT CONTINU)
2
46576919
COMPRESSEUR ÉLECTRIQUE 24 V (COURANT CONTINU)
1
36840841
ÉLECTROVANNE 24 V 375 NPT
2
36842318
ÉLECTROVANNE 24 V NORMALEMENT OUVERTE 250 NPT
1
36842300
ÉLECTROVANNE 24 V NORMALEMENT FERMÉE 375 NPT
1
36854677
CHAUFFAGE DU RÉGULATEUR 24 V (COURANT CONTINU)
1
36841526
CHAUFFAGE 24 V (COURANT CONTINU) 075 HEX
1
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
DÉPANNAGE
53
ERREUR
CAUSE
SOLUTION
Aucune réaction du
panneau de commande
lorsque la clé de contact
est en position (I).
Arrêt d’urgence enclenché.
Réinitialisez le bouton d’arrêt d’urgence.
Batteries non connectées.
Connectez les batteries.
Fusible grillé au niveau du moteur
du démarreur.
Remplacez le fusible.
Chargement de la batterie faible.
Contrôlez la tension de la courroie du ventilateur, la batterie et la connexion
des câbles.
Connexion à la masse défaillante.
Vérifiez les câbles de masse et nettoyez-les le cas échéant.
Connexions desserrées.
Repérez l’emplacement des câbles et rétablissez la connexion.
Quantité de carburant insuffisante.
Vérifiez le niveau de carburant et les composants du système de carburant.
Remplacez le filtre à carburant le cas échéant.
Panne du relais.
Remplacez le relais.
Solénoïde d’arrêt défectueux
Contrôlez le solénoïde d’arrêt.
Le moteur s’arrête en
plein service ou
rencontre des
difficultés au
démarrage.
Niveau de carburant bas.
Remplissez le réservoir de carburant et purgez l’air du système de carburant
le cas échéant. (Consultez la section ENTRETIEN).
Système d’arrêt de sécurité activé.
Vérifiez les contacteurs d’arrêt de sécurité.
Le moteur démarre
mais cale lorsque le
contacteur retourne en
position I.
Panne électrique
Testez les circuits électriques.
Pression d’huile moteur faible.
Contrôlez le niveau d’huile et les filtres à huile.
Niveau d’eau bas
Vérifiez que le voyant signalant un niveau d’eau bas est éteint.
Relais défaillant
Vérifiez les relais.
Contacteur à clé défaillant
Vérifiez le contacteur à clé.
Panne électrique.
Testez les circuits électriques.
Pression d’huile moteur faible.
Contrôlez le niveau d’huile et les filtres à huile.
Système d’arrêt de sécurité activé.
Vérifiez les contacteurs d’arrêt de sécurité.
Quantité de carburant insuffisante.
Vérifiez le niveau de carburant et les composants du système de carburant.
Remplacez le filtre à carburant le cas échéant.
Panne du contacteur.
Vérifiez les contacteurs.
Température élevée de l’huile du
compresseur.
Contrôlez le niveau d’huile du compresseur et le refroidisseur d’huile.
Vérifiez la courroie du ventilateur.
Présence d’eau dans le système de
carburant.
Vérifiez le séparateur d’eau et nettoyez-le le cas échéant.
Relais défaillant.
Vérifiez le relais du support et remplacez-le le cas échéant.
Niveau d’eau bas
Contrôlez le niveau d’eau et ajoutez de l’eau le cas échéant.
Obstruction du radiateur.
Arrêtez la machine et nettoyez les ailettes de refroidissement avec de l’air
comprimé ou de la vapeur. Utilisez une pression plus faible pour nettoyer
les ailettes.
Débit d’air de refroidissement du
ventilateur faible.
Vérifiez le ventilateur et les courroies d’entraînement. Vérifiez la présence
d’une obstruction à l’intérieur du capot.
Thermostat défectueux
Vérifiez le thermostat et remplacez-le le cas échéant.
Filtre à carburant obstrué.
Effectuez un contrôle et un remplacement, le cas échéant.
Filtre à air obstrué.
Contrôlez et remplacez l’élément le cas échéant.
Clapet du régulateur défectueux.
Vérifiez le système de régulation.
Déchargement prématuré.
Vérifiez la régulation et le fonctionnement du vérin pneumatique.
Vibrations excessives.
Régime moteur trop faible.
Voir « Régime moteur trop bas »
Fuite des joints d’huile
Défaut d’étanchéité des joints
d’huile.
Remplacez le joint d’huile.
Le moteur ne démarre
pas.
Le moteur démarre
mais ne fonctionne pas
ou s’arrête
prématurément.
Le moteur surchauffe.
Régime moteur trop
faible.
Référez-vous au Manuel du Fabricant Moteur.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
54
DÉPANNAGE
ERREUR
CAUSE
SOLUTION
Volume d’évacuation
d’air trop faible.
Régime moteur trop faible.
Contrôlez le vérin pneumatique et les filtres à air.
Élément de filtre à air colmaté.
Contrôlez les témoins de colmatage et remplacez les éléments le cas échéant.
Fuite d’air sous haute pression.
Vérifiez l’absence de fuite.
Défaut de réglage du système de
régulation.
Réinitialisez le système de régulation. Consultez la partie RÉGLAGE DE LA
RÉGULATION DE LA PRESSION ET DE LA VITESSE de la section
ENTRETIEN du présent manuel.
Niveau d’huile bas.
Remplissez l’huile et vérifiez la présence de fuite.
Refroidisseur d’huile sale ou
obstrué.
Nettoyez les ailettes du refroidisseur d’huile.
Niveau d’huile incorrect.
Utilisez uniquement les huiles recommandées par Doosan.
Soupape de dérivation
défectueuse.
Vérifiez le fonctionnement de l’élément et remplacez-le le cas échéant.
Recirculation de l’air de
refroidissement.
Déplacez la machine pour éviter la recirculation.
Débit d’air de refroidissement du
ventilateur faible.
Vérifiez le ventilateur et les courroies d’entraînement. Vérifiez la présence
d’une obstruction à l’intérieur du capot du ventilateur.
Conduite d’évacuation colmatée.
Vérifiez la conduite d’évacuation, le tube descendant et l’orifice. Nettoyez et
remplacez.
Élément du séparateur perforé.
Remplacez l’élément du séparateur.
La pression du système est trop
faible.
Vérifiez le clapet de pression minimale et le port acoustique.
Pression trop élevée lors du
fonctionnement.
Vérifiez le réglage et le fonctionnement de la canalisation du clapet du
régulateur.
Défaut de réglage du régulateur.
Réglez le régulateur.
Régulateur défaillant.
Remplacez le régulateur.
Défaut de réglage de la soupape
d’admission.
Consultez la partie RÉGLAGE DE LA RÉGULATION DE LA PRESSION ET
DE LA VITESSE de la section ENTRETIEN du présent manuel.
Connexions des tuyaux / conduites
lâches.
Vérifiez toutes les connexions des tuyaux / conduites.
Clapet de sécurité défectueux.
Vérifiez la pression libérée. Remplacez le clapet de sécurité si celui-ci est
défectueux. NE TENTEZ AUCUNE RÉPARATION.
Défaut de procédure d’arrêt.
Utilisez toujours la procédure d’arrêt appropriée. Fermez la soupape
d’évacuation et laissez la machine ralentir avant de l’arrêter.
Soupape d’admission défectueuse.
Vérifiez que les soupapes d’admission fonctionnent correctement.
La machine augmente
jusqu’à la pression
maximale une fois
démarrée.
Défaut de réglage de la soupape
d’admission.
(17/240, 21/220)
Consultez la partie RÉGLAGE DE LA RÉGULATION DE LA PRESSION ET DE
LA VITESSE de la section ENTRETIEN du présent manuel. (17/240, 21/220)
Le distributeur de la chargeuse est
défectueux.
Remplacez le distributeur.
Aucune charge de la
machine après avoir
appuyé sur le bouton
de charge.
Le solénoïde de la chargeuse est
défectueux.
Remplacez le distributeur.
Le compresseur
surchauffe.
Présence excessive
d’huile dans l’air de
décharge.
La soupape de sécurité
fonctionne.
L’huile est repoussée
vers le filtre à air.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
OPTIONS
55
INSTRUCTIONS D’UTILISATION DU SYSTÈME IQ - 1
LÉGENDE
1
Robinet à trois voies
5
Filtres
2
Clapet à bille 3,2 cm (11/4 pouces)
6
Post-refroidisseur
3
Clapet à bille 5 cm (2 pouces)
7
Soupape de pression minimale
4
Clapet de sécurité
8
Réservoir du séparateur
SYSTÈME IQ
INSTRUCTIONS D’UTILISATION DU SYSTÈME IQ - 2
Le système IQ est un système autonome et complet fournissant de
l’air plus pur et plus frais qu’un compresseur portable standard. Cet air
frais et pur est obtenu grâce à un post-refroidisseur intégré, une
filtration à haut rendement et un système d’élimination de condensat
breveté. Ce dernier injecte tout le liquide condensé du séparateur
d’humidité et des filtres dans le système d’échappement du moteur où
il est vaporisé par la chaleur. La récupération du condensat est donc
inutile et les frais liés à l’élimination du condensat, souvent soumis à
des réglementations locales sont ainsi supprimés.
L’air comprimé sort du réservoir de séparation via la canalisation du
couvercle supérieur et peut être orienté vers l’une des deux
trajectoires, grâce à une valve manuelle.
Lorsqu’il est équipé de l’option basse température ambiante, le
système IQ règle automatiquement les grilles d’aération amovibles
pour contrôler le débit d’air traversant le refroidisseur, assurant une
température de l’air comprimé toujours supérieure au point de
congélation (généralement 7 °C) pour n’importe quelle température
ambiante jusqu’à -23 °C. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir recours à
des systèmes de réchauffage de conduites, ni d’effectuer des réglages
manuels pour empêcher le gel du système d’air comprimé. Tous les
points d’évacuation du système de traitement du condensat sont
réchauffés par un dispositif de 24 V CC intégré au système de
chauffage du compresseur.
Le post-refroidisseur est refroidi par l’arrivée d’air en provenance du
compresseur, contrôlée par des grilles d’aération amovibles montées
sur le post-refroidisseur (si équipé de l’option basse température
ambiante). Dans la plupart des conditions, les grilles d’aération sont
grand ouvertes et l’air bénéficie d’un refroidissement maximal. L’air
comprimé et le condensat (eau chargée d’une faible quantité d’huile de
compresseur) quittent le post-refroidisseur et se dirigent vers le
séparateur d’humidité, où la majeure partie du condensat est éliminée.
L’air comprimé connaît alors deux étapes de filtration où l’eau, l’huile
et les particules sont éliminées jusqu’à une concentration d’environ
0,01 micron.
Les machines équipées de systèmes standard sans grille
d’aération ne doivent pas être utilisées avec des températures
inférieures à 0 °C.
Au fond du séparateur d’humidité et des deux filtres se trouvent des
tamis et des orifices d’évacuation ouverts en permanence dont la
dimension permet un débit de condensat maximum tout en minimisant
la perte d’air comprimé.
Une trajectoire permet un fonctionnement standard, contourne le
système IQ et fournit un air de qualité équivalente à celui d’un
compresseur portable à huile. Si le système IQ est activé par un
réglage correct de la valve de sélection, l’air comprimé traverse tout
d’abord le post-refroidisseur.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
56
OPTIONS
Les conduites de condensat sont alors reliées ensemble et le
condensat est injecté en un seul point dans la conduite d’évacuation du
moteur. L’air comprimé traverse alors la soupape de pression minimum et
ressort par le robinet de service d’air. La jauge de pression d’air du
panneau de commande indique la pression mesurée à l’intérieur du
réservoir du séparateur. Une jauge de pression d’air est située à l’intérieur
du panneau avant du compresseur, sur le support du filtre.
Si le système IQ est contourné (fonctionnement standard
sélectionné), la pression d’air fournie est plus ou moins égale à la
pression du réservoir du séparateur. Si un fonctionnement avec le
système IQ est sélectionné, la pression de l’air diffusé est légèrement
inférieure, en fonction de l’obstruction des filtres.
ENTRETIEN
•
Entretien annuel :
L’intervalle d’entretien normal des filtres primaire et secondaire du
système IQ est d’un an ou plus tôt si la chute de pression devient
excessive. Le compresseur s’arrête dès que la restriction dépasse les
valeurs recommandées.
REMPLACEMENT DU FILTRE
•
Lorsque le moteur est à l’arrêt, assurez-vous que la pression est
évacuée du système d’air comprimé.
•
Débranchez tous les fils et toutes les conduites raccordés aux
orifices d’évacuation au fond de chaque boîtier de filtre. Inspectez
les raccords et les conduites pour vous assurer qu’ils ne sont pas
obstrués. Nettoyez si nécessaire.
•
Desserrez le boîtier à l’aide d’une clé à chaîne ou d’un outil
similaire. Le boîtier doit être déposé manuellement après avoir été
dévissé. Prenez soin de ne pas le laisser tomber sur le panneau de
plancher.
•
Abaissez le boîtier sur le panneau de plancher et appuyez-le contre
le bloc-vis. Déposez le filtre et remplacez-le en prenant soin de ne
pas endommager l’enveloppe extérieure.
Entretien quotidien :
Vérifiez, sous charge maximale (diffusion maximale d’air
comprimé) que le système IQ n’indique pas une obstruction excessive.
L’obstruction excessive s’affiche sur l’écran ViewPort. Il provoque
l’arrêt du compresseur si l’obstruction est supérieure aux valeurs
recommandées.
Entretien hebdomadaire :
•
Retirez les tamis en Y situés au fond du séparateur d’humidité ainsi
que les deux filtres et éliminez tout résidu.
•
Vérifiez que les orifices situés sous les tamis en Y ne sont pas
obstrués.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Vérifiez que la canalisation reliant les points de purge de l’orifice et
le système d’échappement n’est pas obstruée.
Comparez la référence du filtre neuf par rapport à celle de l’ancien
filtre, car les deux filtres IQ n’ont pas la même matrice.
OPTIONS
57
ENTRETIEN DU FILTRE PRINCIPAL ET SECONDAIRE
FIGURE 1
FIGURE 4
FIGURE 2
FIGURE 5
FIGURE 3
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
58
OPTIONS
ENTRETIEN DU SÉPARATEUR D’EAU
FIGURE 1
FIGURE 4
FIGURE 2
FIGURE 5
FIGURE 3
FIGURE 6
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
OPTIONS
59
SÉCURITÉ
ATTENTION : le système de régulation du compresseur est réglé de
sorte à maintenir une pression régulée au niveau du réservoir de
séparation. NE RÉGLEZ PAS la régulation de sorte à assurer une
pression de régulation maximale au niveau du robinet de service
lorsque le système IQ est activé. Ceci entraînerait un fonctionnement
à des puissances moteur excessives, provoquant ainsi une
surchauffe et réduisant la durée de vie du moteur et du bloc-vis.
ATTENTION : des filtres trop obstrués risquent d’augmenter
l’accumulation d’huile et d’eau en aérosol, pouvant ainsi
endommager des dispositifs situés en aval dans le système. Ne
dépassez pas les intervalles d’entretien normaux.
ATTENTION : le blocage du condensat risque de provoquer la
submersion des cuves. En cas de submersion, une quantité
excessive de condensat peut pénétrer dans le flux d’air et
endommager les dispositifs en aval dans le système.
FIGURE 7
AVIS : n’utilisez pas la machine à des températures inférieures à 2 °C.
FIGURE 8
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
60
OPTIONS
OBSTRUCTION ÉLEVÉE DES FILTRES IQ - DÉPANNAGE
UTILISATION (STANDARD)
Injection d’air
UTILISATION DU SYSTÈME IQ
Injection d’air
ÉTAT
EFFET
SOLUTION
L’unité de contrôle Titan a reçu
un message de l’unité de
contrôle IQ TCU, via le réseau
J1939 CAN, signalant un début
d’obstruction des filtres IQ et
une réduction du débit d’air.
Le code 44 signale une ALERTE et
n’arrête pas le compresseur. Le
code 44 et le nom de l’ALERTE
s’affiche sur l’écran ViewPort.
1. Remplacez les filtres IQ.
L’unité de contrôle Titan a reçu
un message de l’unité de
contrôle IQ TCU, via le réseau
J1939 CAN, signalant une
obstruction des filtres IQ et une
réduction du débit d’air rendant
le dispositif inutilisable.
Le code 52 signale une ERREUR et
n’arrête pas le compresseur. Le
code 52 et le nom de l’ERREUR
s’affichent sur l’écran ViewPort.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
2. Vérifiez que les faisceaux reliant l’unité IQ TCU aux capteurs de
pression différentielle PT100 / PT101 sont bien raccordés.
Effectuez toute réparation nécessaire.
3. Si la vérification des étapes 1 et 2 est validée, remplacée l’unité de
contrôle IQ TCU.
1. Remplacez les filtres IQ.
2. Vérifiez que les faisceaux reliant l’unité IQ TCU aux capteurs de
pression différentielle PT100 / PT101 sont bien raccordés.
Effectuez toute réparation nécessaire.
3. Si la vérification des étapes 1 et 2 est validée, remplacée l’unité de
contrôle IQ TCU.
OPTIONS
61
INSTRUCTIONS D’UTILISATION DU CONTACTEUR HAUTE PRESSION-BASSE PRESSION
Les machines présentant un surplus de pression de 7 bars peuvent
être équipées d’un contacteur haute pression-basse pression dans
l’unité. Ce contacteur permet de sélectionner une pression de
fonctionnement comprise entre 7 bars et la pression nominale de la
machine. Théoriquement, le débit reste constant.
Le démarrage et l’arrêt ne sont pas affectés par le choix effectué et le
sélecteur peut être utilisé en toute sécurité lors du fonctionnement normal.
Vérifiez tout particulièrement que l’équipement en aval correspond
à la pression nominale disponible.
Le manomètre indique quel paramètre a été sélectionné.
A Système de régulation standard
B Système de régulation haute pression-basse pression
1 Solénoïde haute pression-basse pression
2 Régulateur haute pression-basse pression
3 Adhésif haute pression-basse pression
4 Sélecteur de haute pression-basse pression
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
62
MANUEL D’UTILISATION DU MOTEUR
TABLE DES MATIÈRES
63
AVANT-PROPOS
64
VUE EXTERNE
65
INFORMATIONS GÉNÉRALES
Informations et caractéristiques techniques de
base
Identification du moteur
Moteur après entretien
Post-traitement des particules diesel
Turbocompresseur à géométrie variable
Interférences électromagnétiques (EMI)
68
SYSTÈME D’ÉCHAPPEMENT
Dispositif antipollution
70
CARBURANTS, LUBRIFIANTS ET LIQUIDES
DE REFROIDISSEMENT
Recommandations et caractéristiques techniques
relatives au carburant
Recommandations et caractéristiques techniques
relatives à l’huile de lubrification
Recommandations et caractéristiques techniques
relatives au liquide de refroidissement
Additifs d’étanchéité du système de
refroidissement
Huiles solubles du système de refroidissement
74
UTILISATION
Fonctionnement du moteur
Contrôle avant utilisation
Contrôles et utilisation après le démarrage
Utilisation avec une charge
Utilisation et entretien des nouveaux moteurs
Arrêt du moteur
Recommandations en cas de remisage à long
terme
77
CONTRÔLE ET ENTRETIEN PÉRIODIQUE
Système de lubrification
Système de refroidissement
Système de carburant
Système d’admission d’air
Système électrique du moteur
Entretien
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
82
KIT DE DÉMARRAGE PAR TEMPS FROID
Temps froid
Choix du carburant
Liquide de refroidissement
Huile moteur
Batterie
Démarrage à basse température
84
PLANNING D’ENTRETIEN
Planning d’entretien
Explication du planning d’entretien
Documents de service supplémentaires
Où commander les documents de service ?
Commander un catalogue de pièces personnalisé
87
DÉPANNAGE DU MOTEUR
90
GARANTIE DU MOTEUR
Tous les moteurs industriels internationaux
(Hors route)
Garantie du dispositif antipollution conforme aux
normes californiennes
(Hors route)
93
COMMANDE DE PIÈCES DÉTACHÉES
Informations générales
Description
Visserie
Marquages et adhésifs
Utilisation de la liste des pièces détachées
Comment commander ?
Conditions de commande de pièces
Programme d’échange de la sortie de vis
AVANT-PROPOS
63
Pour fournir des performances optimales, votre moteur doit être utilisé et entretenu de manière adéquate. Ce guide vous offre les instructions
nécessaires pour y parvenir.
Consultez attentivement ce guide et suivez les conseils d’utilisation et d’entretien fournis. Ces recommandations vous permettront de protéger votre
moteur contre les pannes éventuelles et de réaliser des économies sur plusieurs années.
Si votre moteur nécessite une réparation, contactez votre filiale ou distributeur le plus proche.
Les informations, les illustrations et les caractéristiques techniques contenues dans ce guide correspondent aux dernières informations disponibles
au moment de la publication.
La société se réserve le droit de modifier ce guide à tout moment et sans préavis.
Les images contenues dans ce guide sont fournies à titre de référence et
ne correspondent pas nécessairement aux caractéristiques physiques
de chaque moteur individuel abordé.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
64
VUES EXTERNES
MOTEUR DIESEL Vues externes du moteur
(1) Alimentation en liquide de refroidissement du turbocompresseur
et de la servocommande
(1) Capteur de pression de la rampe de distribution
(2) Vidange du liquide de refroidissement du turbocompresseur et de
la servocommande
(3) Rampe d’alimentation
(3) Conduite d’alimentation en huile du turbocompresseur
(4) Clapet de sécurité de pression élevée dans la rampe
d’alimentation
(4) Capteur de pression des gaz d’échappement
(5) Conduite de vidange du carburant
(5) Carter du culbuteur
(6) Conduites de vidange de l’huile du reniflard de carter
(6) Raccordement de sortie du liquide de refroidissement
(7) Filtre à carburant
(7) Thermostat de l’huile de lubrification
(8) Capteur de vitesse du vilebrequin
(8) Capteur de température du liquide de refroidissement
(9) Démarreur
(9) Alternateur
(10) Bossage de fixation du chauffage d’huile moteur
(10) Retour du liquide de refroidissement du refroidisseur de
recirculation des gaz d’échappement
(11) Capteur de pression d’huile de lubrification
(11) Raccordement d’admission du liquide du refroidissement
(12) Refroidisseur d’huile de lubrification
(13) Robinet de vidange du liquide de refroidissement
(14) Régulateur de pression d’huile de lubrification
(15) Filtre à huile de lubrification
(16) Emplacement de la jauge
(17) Carter d’huile de lubrification
(18) Carter du volant moteur
(2) Capteur de pression et de température du collecteur d’admission
(12) Emplacement de la jauge
(13) Conduite d’alimentation en huile du compresseur d’air
(14) Module de commande électronique
(15) Compresseur d’air
(16) Carter d’engrenage
(17) Capteur de vitesse de l’arbre à cames
(18) Conduite de vidange
compresseur d’air
du
liquide
de
refroidissement
du
(19) Orifice de retenue du moteur
(19) Conduite d’alimentation en liquide de refroidissement du
compresseur d’air
(20) Conduite de vidange de l’huile du turbocompresseur
(20) Plaque d’identification du moteur
(21) Alimentation en liquide de refroidissement du refroidisseur de
recirculation des gaz d’échappement
(21) Pompe à carburant
(22) Bloc collecteur d’échappement
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
INFORMATIONS GÉNÉRALES
65
DONNÉES ET CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU MOTEUR
CONFORMES AU NORMES EUROPÉENNES
Modèle du moteur
QSL9 CM2250
Type de moteur
Refroidi à l’eau, quatre cycles, soupapes en tête alignées
Puissance
Se référer à la plaque d’identification du moteur
Ordre d’allumage
1-5-3-6-2-4
Rotation du vilebrequin (vu depuis l’avant du moteur)
Sens horaire
Cylindrée
8,9 litres (540 in3)
Type de combustion
Injection directe
Nombre de cylindres : alésage x course en millimètres (pouces)
6 : 114 x 144,5 (4,49 x 5,69)
Cylindrée du moteur en litres (cylindrée)
8,9 (540)
Taux de compression
16,6:1
Ordre d’allumage
1-5-3-6-2-4
Système de contrôle des émissions de gaz d’échappement
Modification du moteur
Limiteur de régime
Type électronique
Carburant recommandé
Carburant diesel à très basse teneur en soufre
(diesel n°2-D conforme à la norme ASTM D975)
Démarreur (V-kW)
24 - 6,4
Alternateur (V-A)
24 - 70
Huile moteur recommandée (classe API)
15W40 - CJ-4 / ACEA E9
Volume de liquide de refroidissement (moteur uniquement) en litres (quarts)
12,4 (13,1)
Poids du moteur à sec en kilogrammes (livres)
Réglage du dispositif de levage en
centimètre (pouces)
740 (1630)
Réglage du culbuteur d’admission
0,305 (0,012)
Réglage du culbuteur d’échappement
0,559 (0,022)
Réglage du frein moteur
2,286 (0,090)
Longueur totale en millimètres (pouces)
Dimensions du moteur
1128 (44,4)
Largeur totale en millimètres (pouces)
872 (34,3)
Hauteur totale en millimètres (pouces)
1189 (46,8)
Écartement des soupapes (à froid) en millimètres (pouces)
IDENTIFICATION DU MOTEUR
Emplacement du numéro de série
Le numéro de série du moteur est indiqué sur la plaque d’identification.
Admission 0,305 (0,012) Échappement 0,559 (0,022)
La plaque d’identification de l’ECM est située sur la partie avant de l’ECM.
La plaque d’identification de l’ECM contient les informations suivantes :
•
•
•
•
•
Référence de l’ECM (PN)
Numéro de série de l’ECM (SN)
Code de date de l’ECM (DC)
Numéro de série du moteur (ESN)
Code de l’ECM (indique le logiciel utilisé par l’ECM).
Fig. 4
Confirmation du numéro de moteur :
Fig. 3
A. Numéro de série du moteur
Il est conseillé de relever le numéro de série du moteur et le numéro
de série de la machine. Ces informations vous seront demandées par
les filiales Doosan ou les distributeurs pour toute demande de
réparation, d’entretien ou de commande de pièces.
ATTENTION : vérifiez le numéro de série du moteur lorsque le moteur
est arrêté. Pour éviter toute blessure, ne vérifiez pas le numéro de
série lorsque le moteur est encore chaud.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
66
INFORMATIONS GÉNÉRALES
MOTEUR APRÈS ENTRETIEN
TURBOCOMPRESSEUR À GÉOMÉTRIE VARIABLE
N’hésitez pas à demander à votre concessionnaire d’effectuer un
contrôle ou un entretien.
Pièces Doosan d’origine
Les pièces Doosan d’origine sont identiques à celles utilisées pour la
fabrication du moteur et sont donc garanties par Doosan.
Vérifiez que seules les pièces, les huiles et les fluides d’origine de la
marque Doosan sont utilisés pour l’entretien ou la réparation.
POST-TRAITEMENT DES PARTICULES DIESEL
La plaque d’identification du turbocompresseur à géométrie variable
Holset® est située sur le carter du compresseur d’admission du
turbocompresseur. La plaque d’identification contient les informations
suivantes. Celles-ci vous seront utiles lors de l’entretien ou en cas de
remplacement.
•
Référence du dispositif Cummins®
•
Numéro de série
•
Numéro de client
•
Numéro de modèle
REMARQUE : la servocommande électronique du turbocompresseur à
géométrie variable peut être réparée et possède sa propre plaque
d’identification. Les informations contenues sur cette plaque vous
serviront lors de l’entretien ou en cas de réparation.
INTERFÉRENCES ÉLECTROMAGNÉTIQUES (EMI)
L’étiquette du dispositif post-traitement des particules diesel contient de
nombreuses informations relatives à l’entretien et au remplacement.
Le dispositif post-traitement comporte trois emplacements principaux
d’étiquetage :
1. La référence et le numéro de série du catalyseur/de l’admission
d’oxydation diesel post-traitement, situés au niveau du catalyseur/
de l’admission.
2. La référence et le numéro de série du filtre à particules diesel posttraitement, situés au niveau du filtre.
3. La référence de la sortie et du dispositif post-traitement, située au
niveau de la sortie du dispositif de post-traitement.
Informations générales
Certains accessoires utilisés par les applications du moteur, notamment les
radios CB et les transmetteurs mobiles, génèrent ou utilisent l’énergie des
ondes radio pour fonctionner. En cas d’erreur d’installation ou d’utilisation,
des interférences électromagnétiques peuvent se créer entre l’accessoire et
le dispositif électronique permettant de contrôler le système de carburant du
moteur Cummins. Cummins n’est pas responsable des éventuelles pertes
de performances du système de carburant ou de l’accessoire provoquées par
les interférences électromagnétiques. Les interférences électromagnétiques
n’étant pas considérées comme des dysfonctionnements du moteur, elles
ne peuvent être couvertes par la garantie.
Sensibilité aux interférences électromagnétiques du système
SORTIE
Votre produit Cummins a été conçu et testé afin d’offrir une résistance
optimale aux énergies électromagnétiques externes.
E PN: Q620561
C PN: 4359854
Selon les résultats du test, le moteur n’affiche aucune perte de
performance lorsqu’il est exposé à des niveaux d’énergie assez
élevés. Certains codes d’erreur non critiques peuvent néanmoins
apparaître dans le journal de diagnostic lorsque le moteur est exposé
à des niveaux d’énergie très élevés. Le niveau de sensibilité aux
interférences électromagnétiques du système d’alimentation offre une
protection contre la plupart, voire la totalité, des appareils émettant de
l’énergie électromagnétique et conformes à la législation de la Federal
Communications Commission.
CODE DE DATE
DÉBIT
E ASM PN: 202664A
C ASM PN: 4936203
1234567901
L’étiquetage du dispositif de post-traitement comporte généralement
les informations suivantes :
1. Nom de la section
2. Référence
3. Code de date
4. Numéro d’assemblage (situé uniquement au niveau de la sortie)
5. Numéro de série
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Niveaux de rayonnement d’énergie électromagnétique du système
Votre produit Cummins a été conçu et testé afin d’émettre un minimum
d’énergie électromagnétique. Certains composants électroniques sont
nécessaires pour répondre aux caractéristiques techniques en matière
d’interférence électromagnétique. Selon les résultats des tests, un moteur
correctement installé n’interfère pas avec les équipements de
communication à bord. Il permet également au véhicule, à l’équipement
ou au bateau équipé de respecter toutes les normes et caractéristiques
techniques en vigueur en matière d’interférence électromagnétique.
Si vous constatez une interférence, suivez les instructions ci-dessous,
afin de réduire ses effets :
1. Éloignez au maximum l’antenne réceptrice du moteur et placez-la
aussi haut que possible.
2. Éloignez au maximum l’antenne réceptrice de toute obstruction
métallique, telle que les cheminées d’échappement.
INFORMATIONS GÉNÉRALES
67
3. Demandez conseil à un représentant local du fournisseur de
l’accessoire pour :
• étalonner l’appareil, afin qu’il utilise la bonne fréquence, la bonne
puissance de sortie et la bonne sensibilité (tous les appareils, qu’ils
soient sur site ou à distance, doivent être correctement calibrés) ;
• évaluer la quantité d’énergie renvoyée par l’antenne, afin de
déterminer son meilleur emplacement ;
• déterminer le type d’antenne et le mode de montage les plus
adaptés à votre situation ;
• vérifier que le modèle de votre équipement offre un filtrage optimal
et permet d’éliminer les interférences électromagnétiques externes.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
68
SYSTÈME D’ÉCHAPPEMENT
DISPOSITIF ANTIPOLLUTION
La suie est composée de particules de carburant en partie brûlées lors
de l’utilisation normale du moteur (fumée noire).
Informations générales
Les cendres sont composées de particules d’huile moteur en partie
brûlées lors de l’utilisation normale du moteur (fumée noire).
Les informations relatives aux dispositifs antipollution sont disponibles sur
la plaque d’identification du moteur. Ces informations permettent d’identifier
les composants du dispositif antipollution et les acronymes correspondants.
REMARQUE : les plaques d’identification du moteur dépendent de
l’usine de fabrication. La plaque d’identification ne contient pas
nécessairement tous les dispositifs antipollution du moteur.
Les moteurs QSL9 CM2250 EF, conformes aux normes d’émission EPA
Interim Tier 4/Phase III B, sont équipés des dispositifs antipollution suivants :
•
DDI - Moteur diesel à injection directe
•
ECM - Module de commande électronique
•
TC - Turbocompresseur
•
CAC - Refroidisseur d’air de charge
•
EGR - Recirculation des gaz d’échappement
•
PTOX - Catalyseur à oxydation périodique (filtre à particules diesel)
•
OC - Catalyseur à oxydation diesel
CARACTÉRISTIQUES DE FONCTIONNEMENT PROPRES AU MOTEUR
ÉQUIPÉ D’UN FILTRE À PARTICULES DIESEL POST-TRAITEMENT
Avec le temps, la suie et les cendres s’accumulent dans le filtre à
particules diesel de post-traitement et doivent être éliminées. La suie
peut être éliminée par régénération. Les cendres, quant à elles,
peuvent être éliminées en retirant le filtre à particules diesel de posttraitement et en le nettoyant régulièrement.
Les tableaux de bord des équipements dotés d’un système de posttraitement disposent de trois voyants supplémentaires. Deux de ces
voyants, tout comme le voyant de contrôle du moteur, indique à
l’opérateur l’état du filtre à particules diesel de post-traitement.
Le troisième voyant indique quant à lui la position du contacteur
d’activation de la régénération.
REMARQUE : pour en savoir plus sur les voyants du moteur,
consultez la section 1 du Manuel des propriétaires ou le Manuel de
l’Opérateur et de l’Entretien du moteur en cours de réparation.
Les moteurs équipés d’un filtre à particules diesel post-traitement
requièrent l’utilisation de diesel à très basse teneur en soufre. Si ce
carburant n’est pas utilisé, il se peut que le moteur ne respecte pas
les seuils d’émissions autorisés. De plus, le filtre à particules diesel
post-traitement ou le catalyseur d’oxydation diesel peuvent être
endommagés. Consultez les recommandations et les caractéristiques
techniques relatives au carburant pour connaître les carburants
pouvant être utilisés. Référez-vous à la section « Carburants, huiles et
liquides de refroidissement ».
Afin de réduire les opérations d’entretien du filtre à particules diesel
post-traitement, Cummins Inc. exige que l’huile de lubrification du
moteur utilisée soit conforme à la norme d’ingénierie 20081 de
Cummins (CES 20081). Cette norme exige également l’utilisation d’un
diesel à très basse teneur en soufre, afin de maintenir l’intervalle
recommandé entre chaque vidange d’huile et d’éviter ainsi
d’endommager le moteur.
REMARQUE : consultez la section « Carburants, huiles et liquides
de refroidissement » pour en savoir plus sur l’huile et le carburant
recommandé.
REMARQUE : consultez la section « Planning d’entretien du
moteur » pour connaître les intervalles de nettoyage du filtre à
particules diesel post-traitement.
Informations générales
Le système de post-traitement permet de réduire les émissions de
particules et comporte six composants principaux :
1. Le catalyseur d’oxydation diesel et d’admission post-traitement
Régénération
La régénération correspond à la transformation de la suie accumulée
dans le filtre à particules diesel post-traitement en dioxyde de carbone.
2. Le capteur de pression différentielle du filtre à particules diesel
post-traitement
Le processus de régénération nécessite la production de chaleur et se
divise en deux catégories : la régénération active et la régénération
passive.
3. Le filtre à particules diesel post-traitement
Régénération passive
4. Le système de sortie post-traitement
La régénération passive se produit lorsque les températures
d’échappement sont suffisamment élevées pour oxyder naturellement
la suie accumulée dans le filtre à particules diesel post-traitement, plus
rapidement que l’accumulation de suie.
5. Les capteurs de température du gaz d’échappement post-traitement
6. Le module d’interface du capteur de température du filtre à
particules diesel post-traitement
Les composants du système de post-traitement effectuent les
fonctions suivantes :
Le système d’admission et de sortie post-traitement permet d’adapter
la canalisation d’échappement au système de post-traitement.
La régénération passive se produit généralement lorsque l’équipement
doit supporter des charges lourdes.
Régénération active
Le capteur de pression différentielle du filtre à particules diesel posttraitement permet d’indiquer le niveau d’obstruction de ce dernier.
La régénération active se produit lorsque les températures
d’échappement sont suffisamment élevées pour oxyder naturellement
la suie accumulée dans le filtre à particules diesel post-traitement, plus
rapidement que la suie accumulée.
Le filtre à particules diesel post-traitement permet de retenir la suie et
les cendres émises par l’échappement du moteur.
La régénération active nécessite l’aide du moteur pour augmenter la
température d’échappement.
Le catalyseur d’oxydation diesel post-traitement permet d’oxyder le
carburant dans le système d’échappement et de générer ainsi de la
chaleur en vue du processus de régénération.
Pour augmenter la température, le moteur injecte une faible quantité
de diesel dans le gaz d’échappement, qui est ensuite oxydé par le
catalyseur d’oxydation diesel post-traitement. Cette action permet de
créer de la chaleur et de régénérer ainsi le filtre à particules diesel posttraitement.
Les capteurs de température des gaz d’échappement post-traitement
servent à évaluer la température du gaz d’échappement à différents
endroits du système de post-traitement.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
SYSTÈME D’ÉCHAPPEMENT
69
La régénération active se produit le plus souvent lorsque l’équipement
doit supporter des charges faibles ou lors de cycles de service d’arrêt
et de démarrage.
La régénération manuelle (à l’arrêt) est un type de régénération active.
Elle est effectuée par l’opérateur lorsque l’équipement n’est pas en
fonctionnement.
La régénération active se produit uniquement lorsque l’ECM du moteur
détecte que le filtre à particules diesel post-traitement a dépassé le seuil
autorisé. L’ECM du moteur active et désactive la régénération au besoin.
La régénération manuelle (à l’arrêt) nécessite un régime moteur élevé
compris entre 1000 et 1400 tr/min. La durée de la régénération
manuelle (à l’arrêt) varie en fonction du taux d’accumulation du filtre à
particules diesel post-traitement. Le processus dure généralement
entre 45 minutes et une heure et demie.
La régénération active est indiquée de manière transparente à
l’opérateur de l’équipement. L’opérateur de l’équipement peut
constater une augmentation du bruit du turbocompresseur lors du
processus de régénération active. Il se peut que le voyant de
température d’échappement soit également actif, si la température
d’échappement du système d’échappement est supérieure au seuil
programmé par le constructeur d’origine.
Lors de la phase de régénération active, la température
d’échappement peut être plus élevée que celle du moteur fonctionnant
à pleine charge. Lors d’une phase de régénération active, la
température d’échappement peut atteindre 600 °C (1100 °F), voire
800 °F (1500 °F) dans certaines conditions.
Vous pouvez procéder à la régénération manuelle (à l’arrêt) une fois
tous les deux jours.
• Chaque équipement est doté d’un contacteur de régénération
manuelle (à l’arrêt). Consultez le manuel des propriétaires pour
connaître l’emplacement et l’utilisation de ce contacteur. L’opérateur
ne peut activer le contacteur de régénération manuelle (à l’arrêt) que
lorsque le voyant du filtre à particules diesel post-traitement est allumé.
• L’outil électronique d’entretien INSITE™ permet de lancer une
régénération manuelle (à l’arrêt) via un « test de régénération du filtre
à particules diesel post-traitement ».
REMARQUE : pour en savoir plus sur les voyants du moteur,
consultez la section 1 du Manuel des propriétaires ou le Manuel de
l’Opérateur et de l’Entretien du moteur en cours de réparation.
AVERTISSEMENT : lors de la régénération, la température du
gaz d’échappement peut atteindre 800 °C (1500 °F) et la
température de surface du système d’échappement peut être
supérieure à 700 °C (1300 °F). Cette température est suffisante
pour brûler ou faire fondre des matériaux communs et pour
blesser des individus. Le régime moteur augmente également et
peut atteindre 1000 à 1500 tr/min. Suivez les instructions
suivantes pour éviter les risques d’incendies, de dommages, de
brûlures ou de blessures graves.
AVERTISSEMENT : lors de la régénération, le gaz d’échappement
peut atteindre une température de 800 °C (1500 °F)
Manuel (à l’arrêt)
Dans certaines conditions d’utilisation (vitesse lente, charge faible ou
cycle de service d’arrêt et de démarrage), il arrive que le moteur ne soit
pas en mesure de régénérer le filtre à particules diesel post-traitement
lors de son fonctionnement normal. Lorsque cette situation se
présente, le voyant du filtre à particules diesel post-traitement s’allume,
signalant à l’opérateur qu’une intervention est requise, généralement
une régénération manuelle (à l’arrêt).
Pour effectuer une régénération manuelle (à l’arrêt), suivez les étapes
ci-après :
•
Stationnez l’équipement à un emplacement adéquat.
•
Vérifiez qu’aucun objet n’est situé juste au-dessus de l’échappement.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
70
CARBURANTS, LUBRIFIANTS ET LIQUIDES DE REFROIDISSEMENT
RECOMMANDATIONS ET CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
RELATIVES AU CARBURANT
Recommandations de carburant - Applications industrielles
Vous trouverez ci-dessous les caractéristiques techniques générales
des moteurs décrits dans le présent Manuel :
AVERTISSEMENT : ne mélangez pas de l’essence, de l’alcool
ou du carburol avec du carburant diesel. Un tel mélange peut
provoquer une explosion.
ATTENTION : en raison de la précision des tolérances des systèmes
d’injection diesel, assurez-vous de la propreté des carburants et de
l’absence d’eau dans les mélanges. La saleté et l’eau peuvent
endommager sérieusement la pompe à carburant et les injecteurs.
ATTENTION : l’utilisation de carburants plus légers peut provoquer
l’augmentation de la consommation de carburant et endommager
les composants du système de carburant.
ATTENTION : si le moteur de votre machine est pourvu d’un
système de post-traitement, n’ajoutez pas d’huile de lubrification
dans le carburant diesel. Vous devriez alors réduire les intervalles
d’entretien de votre système de post-traitement.
Cummins Inc. recommande l’utilisation du carburant ASTM 2D.
L’utilisation de carburant diesel 2D optimise les performances du moteur.
ATTENTION : pour garantir le bon fonctionnement du système de
post-traitement, utilisez du carburant diesel à très faible teneur en
soufre. Si ce carburant n’est pas utilisé, il se peut que le moteur ne
respecte pas les seuils d’émission autorisés. De plus, le système de
post-traitement peut être endommagé.
Le moteur est conçu pour une utilisation avec un système de posttraitement d’échappement. Ainsi, il satisfait les réglementations Interim
Tier 4/Phase III B sur les émissions des véhicules hors route. Il doit
être approvisionné avec un carburant diesel à très faible teneur en
soufre, présentant une concentration maximale de soufre de 15 ppm
aux États-Unis et de 10 ppm dans l’Union Européenne. À court terme,
le non-respect de ces consignes peut entraîner des dommages du
moteur et des systèmes de post-traitement. Le cas échéant, le moteur
est inopérationnel et n’est plus couvert par la garantie.
En Europe, le carburant diesel à très faible teneur en soufre ne doit pas
présenter un pourcentage en masse de soufre supérieur à 0,0010 (10 ppm).
Il n’existe aucune alternative acceptable.
Dans des conditions de basses températures (en deçà de 0 °C), utilisez
les carburants de type 2D et 1D pour obtenir des performances optimales.
Le tableau ci-après répertorie les types de carburant utilisables avec ce
moteur.
TYPES ACCEPTABLES DE CARBURANT
Diesel
1D (1) (2)
Diesel
2D (2)
Kérosène
1K
Jet-A
Jet-A1
JP-5
JP-8
Jet-B
JP-4
CITE
OK
OK
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
48-34(3)
40-24(3)
50-35(3)
51-37(3)
51-37(3)
48-36(3)
51-37(3)
57-45(3)
57-45(3)
57-45(3)
1. L’utilisation d’un autre type de carburant dans le système de
carburant, dans le but de remédier à la réduction des
performances, n’est pas couverte par la garantie.
2. Les carburants d’hiver, disponibles dans le commerce, sont des
mélanges des types de carburant diesel n°1-D et n°2-D. Vous
pouvez les utiliser.
3. Teneur en BTU et densité API : les carburants présentant une faible
densité API possèdent un contenu plus important d’énergie
thermique (BTU). Généralement, la densité API augmente de
10 degrés lorsque le BTU chute de 3 à 5 % ; parallèlement,
l’augmentation de la température du carburant provoque une
hausse de 0,7 degré de la densité API. Les pourcentages de pertes
d’énergie thermique et de puissance sont environ identiques.
L’utilisation de carburants présentant une densité API plus
importante provoque une consommation accrue de carburant.
REMARQUE : Cummins Inc. recommande des carburants
présentant un indice de cétane minimal de 45 pour les moteurs
fonctionnant dans des conditions de basses températures (en deçà
de 0° C) et de 42 pour les moteurs fonctionnant dans des conditions
de températures normales (supérieures à 0° C).
REMARQUE : l’utilisation d’un carburant présentant un indice de
cétane inférieur à la valeur recommandée peut provoquer un
démarrage incorrect, de l’instabilité ou l’émission de fumée blanche
excessive. Pour garantir un fonctionnement optimal dans des
conditions de basses températures, utilisez un carburant présentant
l’indice de cétane recommandé.
REMARQUE : Cummins Inc. exige que tous les carburants
autorisés possèdent des propriétés lubrifiantes. Concrètement, cela
signifie que l’indice BOCLE du carburant doit être supérieur ou égal
à 3100, conformément à la spécification ASTM D6078 (SLBOCLE).
Les propriétés lubrifiantes peuvent être également mesurées à
l’aide de la spécification ASTM D6079, des normes ISO 12156,
HFRR (Évaluation du pouvoir lubrifiant au banc alternatif à haute
fréquence), pour lesquelles le carburant doit présenter un diamètre
de cicatrice d’usure inférieur ou égal à 0,45 mm.
Le fabricant de l’équipement est tenu d’apposer des autocollants
clairement visibles sur le tableau de bord et à proximité des réservoirs,
si ces derniers portent des mentions du type « Utiliser uniquement du
carburant diesel à très faible teneur en soufre » ou « Carburant à très
faible teneur en soufre uniquement ».
Les carburants à très faible teneur en soufre (ou les biocarburants)
présentant un indice B20 (20 % de biodiesel) et approvisionné par un
fournisseur certifié BQ9000 sont acceptables.
Pour en savoir plus sur les carburants alternatifs (comme le biodiesel) et
pour obtenir des informations supplémentaires sur les recommandations
et caractéristiques techniques relatives au carburant, consultez le
document Fuels for Cummins® Engines, Bulletin 3379001.
RECOMMANDATIONS ET CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
RELATIVES À L’HUILE DE LUBRIFICATION
Informations générales - Moteurs QSL
Vous trouverez ci-dessous les caractéristiques techniques générales
des moteurs décrits dans le présent Manuel :
En utilisant une huile de lubrification de bonne qualité et en respectant
les intervalles de remplacement du purgeur et du filtre à huile, vous
optimisez les performances du moteur et rallongez sa durée de vie.
Cummins Inc. exige l’utilisation d’une huile moteur à usage intensif et de
haute qualité certifiée SAE 15W-40, comme CJ-4 ou Euro ACEA E9.
Pour limiter les dépôts sur les pistons, allonger la durée de vie du filtre
à particules diesel et réduire la consommation d’huile, une
concentration maximale en cendres sulfatées de 1 % de la masse
totale est recommandée.
Les huiles spécifiques « de rodage » ne sont pas recommandées pour
les nouveaux moteurs ou les moteurs réusinés Cummins®. Utilisez
l’huile de lubrification utilisée avec les moteurs standard.
L’utilisation des « huiles moteur synthétiques » (élaborées avec des
produits de base des groupes API 3 ou 4) est autorisée ; ces huiles
sont soumises aux mêmes limites de performances et de viscosité que
les huiles moteur à base de produits pétroliers minéraux. Les huiles
synthétiques doivent être vidangées aussi régulièrement que les
huiles moteur à base de produits pétroliers minéraux.
Pour en savoir plus au sujet des huiles de lubrification moteur utilisées
avec les moteurs Cummins®, consultez la dernière version du document
Cummins® Engine Oil Recommendations, Bulletin 3810340.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
CARBURANTS, LUBRIFIANTS ET LIQUIDES DE REFROIDISSEMENT
Température (°F)
Additifs d’huile dans l’huile utilisée
Contenu d’additif ->
Toutes saisons
Toutes saisons
Hiver
Hiver
Conditions
arctiques
Température (°C)
Cummins Inc. recommande d’utiliser en priorité de l’huile multigrade
15W-40 pour une utilisation normale, dans des conditions de
températures ambiantes supérieures à -15 °C. L’utilisation de l’huile
multigrade réduit la formation de dépôt, facilite le démarrage dans des
conditions de basses températures et allonge la durée de vie du
moteur en permettant une lubrification optimale dans des conditions de
hautes températures. En remplaçant l’huile monograde par l’huile
multigrade, vous consommez 30 % moins de lubrifiant. Aussi, optez
pour l’huile multigrade et soyez assuré de respecter la législation en
vigueur en matière d’émissions. De manière générale, il est conseillé
d’utiliser un grade de lubrifiant 15W-40 ; vous pouvez néanmoins
utiliser des huiles multigrades de viscosité inférieure dans des
conditions atmosphériques plus froides. Voir le tableau ci-dessus.
Les huiles du groupe API CJ-4 et du grade de viscosité 10W-30
doivent présenter une valeur de viscosité haute température/haut
cisaillement de 3,5 cP et des valeurs d’usure des segments et des
chemises répondant aux exigences des tests menés par Cummins®.
Par conséquent, vous pouvez les utiliser dans des conditions de
températures plus vastes que les huiles 10W-30, qui répondent à des
normes de performances API plus anciennes. Globalement, la
pellicule huileuse de ces huiles est plus fine que celle des lubrifiants
15W-40. Ainsi, certains fabricants annoncent des économies
supérieures en carburant pour les moteurs lubrifiés avec leurs
produits. Cummins Inc. ne peut approuver ni désapprouver les produits
non fabriqués par Cummins Inc. Le client est libre de choisir le
fournisseur de son choix. Malgré tout, votre fournisseur doit vous
rassurer quant à la compatibilité de son huile avec les moteurs
Cummins®. Dans le cas contraire, n’utilisez pas l’huile.
ATTENTION : l’indication SAE 10W-30 apposée sur un produit fait
référence à la viscosité uniquement. Cette marque n’atteste en rien
de la conformité de ces produits avec les exigences Cummins®.
Seules les huiles 10W-30 présentant des références liées aux
performances obtenues avec des moteurs diesel répertoriées cidessus peuvent être utilisées avec des moteurs Cummins®, sous
réserve que les températures ambiantes réduites indiquées sur le
graphique ci-dessus soient observées. Seules les huiles 10W-30
satisfaisant la norme CES 20081 (API CJ-4) peuvent être utilisées
dans la plage de température ambiante associée aux huiles 15W-40.
71
Additif actif
175 Km/L
Additif actif
520 Km/L
Kilomètres/heures ->
La contamination de l’huile moteur détruit les additifs essentiels
contenus dans le mélange. Tant que les additifs sont efficaces, votre
moteur est correctement protégé par l’huile de lubrification. La
contamination progressive de l’huile entre les intervalles de
remplacement de l’huile et du filtre à huile est un phénomène
parfaitement normal. L’ampleur de la contamination dépend de
plusieurs paramètres (utilisation du moteur, durée d’utilisation de
l’huile, carburant consommé, ajout d’huile neuve).
L’allongement des intervalles de remplacement de l’huile et du filtre à huile
par rapport aux recommandations réduit la durée de vie du moteur, en
raison de facteurs tels que la corrosion, les dépôts et l’usure.
Consultez la section « Planning d’entretien du moteur » pour connaître
l’intervalle de vidange à respecter pour cette application.
REMARQUE : la responsabilité incombe au propriétaire. Le non-respect
des recommandations peut entraîner l’annulation de la garantie.
Si vous effectuez une réclamation de garantie liée à la qualité de
l’huile, vous devez joindre l’historique d’entretien complet des
éléments suivants, avant la soumission effective de la réclamation :
•
Type, caractéristiques techniques et fournisseur de l’huile
•
Intervalles de vidange d’huile
•
Réglages des injecteurs, des soupapes et de frein moteur
•
Type et fournisseur du filtre à huile
•
Cycle de service des applications
REMARQUE : A.C.E.A. = Association des Constructeurs Européen
d’Automobiles, A.P.I. = American Petroleum Institute et C.E.S. =
Cummins® Engineering Standard.
ATTENTION : l’allongement de l’intervalle de remplacement de
l’huile et du filtre à huile au-delà des recommandations réduit la durée
de vie du moteur, en raison de facteurs tels que la corrosion, les
dépôts et l’usure.
En utilisant une huile de lubrification de bonne qualité et en respectant
les intervalles de remplacement du purgeur et du filtre à huile, vous
optimisez les performances du moteur et rallongez sa durée de vie.
L’allongement des intervalles de remplacement de l’huile et du filtre à
huile par rapport aux recommandations réduit la durée de vie du
moteur, en raison de facteurs tels que la corrosion, les dépôts et
l’usure. Consultez la section « Planning d’entretien du moteur ».
REMARQUE : la responsabilité incombe au propriétaire. Le non-respect
des recommandations peut entraîner l’annulation de la garantie.
API : American Petroleum Institute
CES : Cummins® Engineering Standard
L’illustration ci-dessus représente un exemple des symboles de
service API pouvant figurer sur les bidons d’huile. L’encart supérieur
indique les catégories appropriées d’huile.
La partie centrale indique le grade SAE de la viscosité de l’huile.
REMARQUE : une huile de lubrification qui satisfait l’exigence CJ-4
de performances API ne satisfait pas forcément l’exigence
CES 20081. En toutes circonstances, assurez-vous que l’huile de
lubrification utilisée satisfait l’exigence CES 20081, ainsi que
l’exigence CJ-4 API.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
72
CARBURANTS, LUBRIFIANTS ET LIQUIDES DE REFROIDISSEMENT
Utilisation des additifs d’huile disponibles dans le commerce
Cummins Inc. ne recommande pas l’utilisation d’additifs disponibles
dans le commerce. Les huiles de lubrification fournies sont des
produits très sophistiqués. Les quantités d’additifs utilisées pour les
mélanges sont très précises et répondent aux exigences les plus
strictes. Ces huiles présentent des caractéristiques de performances
conformes avec les normes de l’industrie des lubrifiants. Il n’est pas
nécessaire d’ajouter d’autres lubrifiants pour optimiser les
performances de l’huile moteur. Dans certains cas, un tel ajout peut
même réduire la capacité de protection du moteur de l’huile fournie.
RECOMMANDATIONS ET CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
RELATIVES AU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT
Lorsque vous effectuez des révisions ou des réparations des moteurs
MidRange, Heavy Duty ou High Horsepower et que ces dernières
nécessitent un remplacement des composants (utilisant un liquide de
refroidissement de grande longévité OAT) décrits ci-dessous, vous devez
vidanger le liquide de refroidissement et ajouter une nouvelle solution.
•
Joint d’étanchéité du culbuteur
•
Joint d’étanchéité du refroidisseur d’huile de lubrification
•
Joint de culasse
•
Joint d’étanchéité du thermostat
Si le liquide de refroidissement est un produit Chevron Texaco™, Shell
Rotella™ ou un produit de grande longévité de leur homologue privé
OAT, qui ne satisfont pas la section de compatibilité avec les
élastomères de la norme CES 14603, vous devez traiter le liquide de
refroidissement en ajoutant 0,24 litre de silicate liquide par 45,5 litres
de liquide ajouté dans le système de refroidissement. Veillez à
respecter ces indications, afin de ne pas contaminer le liquide de
refroidissement avec la solution de silicate liquide.
Liquide de refroidissement/antigel complètement formulé
Cummins Inc. recommande l’utilisation de liquide de refroidissement/
antigel satisfaisant l’exigence C.E.S. 14603. Pour en savoir plus au
sujet des liquides de refroidissement utilisés avec les moteurs
Cummins®, consultez le document Coolant Requirements and
Maintenance, Bulletin 3666132.
Pour le remplissage du système de refroidissement, Cummins Inc.
recommande l’utilisation d’un mélange composé à 50 % d’eau claire et
à 50 % de solution antigel complètement formulée ; alternativement,
vous pouvez compléter l’eau avec un liquide de refroidissement pur,
complètement formulé.
Veillez à ajouter de l’eau de bonne qualité pour ainsi garantir les
performances du système de refroidissement. Si l’eau présente des
niveaux trop élevés de calcium et de magnésium, votre système de
refroidissement risque de s’entartrer ; des niveaux trop élevés de
chlorures et de sulfates peuvent provoquer la corrosion de votre système.
Le mélange composé d’antigel complètement formulé et d’eau claire
doit présenter des proportions de 50/50 (plage de travail : 40/60). Une
solution composée à 50 % d’eau et à 50 % d’antigel gèle à -36 °C et
bout à 108 °C. Elle est donc parfaitement adaptée aux climats
d’Amérique du Nord et d’Europe.
Le point de congélation le plus bas réel de l’antigel à l’éthylène glycol
est obtenu avec une concentration de 68 %. L’utilisation de
concentrations plus importantes d’antigel provoque l’élévation du point
de congélation de la solution et augmente la possibilité d’apparition de
problèmes liés au gel de silice.
QUALITÉ DE L’EAU
Calcium Magnésium (dureté)
170 ppm maximum sous la
formule (CaCO3 + MgCO3)
Chlorures
40 ppm (CI)
Soufre
100 ppm (SO4)
Cummins Inc. recommande l’utilisation des liquides de
refroidissement/antigel de la gamme Cummins Filtration™,
notamment de Compleat ES™ (contenant du DCA4 Plus), de
Fleetcool™ EX (contenant du DCA2 Plus) et de ES Optimax™ Organic
Acid Technology (OAT), qui satisfont tous les exigences de la norme
CES (Cummins® Engineering Standard) 14603. Toutefois, Cummins
Inc., Chevron Corporation et Shell ont convenu que les liquides de
refroidissement fournis par Chevron Texaco™, Shell Rotella™ et leur
homologue privé OAT (qui propose un produit de grande longévité),
qui ne satisfont pas la section de compatibilité avec les élastomères de
la norme CES 14603, peuvent être utilisés en tant que produits à
intervalle de service prolongé, sous réserve que les spécifications de
remplissage du liquide de refroidissement aient été respectées par le
fabricant d’origine du véhicule.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
N’utilisez pas de densimètre à balle flottante. Ces instruments peuvent
transmettre des mesures erronées.
CARBURANTS, LUBRIFIANTS ET LIQUIDES DE REFROIDISSEMENT
ADDITIFS D’ÉTANCHÉITÉ DU SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
73
HUILES SOLUBLES DU SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
N’utilisez pas d’huiles solubles dans le système de refroidissement.
L’utilisation d’huiles solubles entraîne :
•
La corrosion des éléments en laiton et en cuivre
•
L’endommagement des surfaces de transfert de chaleur
•
L’endommagement des joints et des flexibles
Additif
d’étanchéité
N’utilisez pas d’additifs d’étanchéité dans le système
refroidissement. L’utilisation d’additifs d’étanchéité entraîne :
•
La formation de dépôts dans les zones à faible débit
•
L’obstruction du radiateur et du refroidisseur d’huile
•
L’endommagement éventuel du joint de la pompe à eau
de
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
74
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
FONCTIONNEMENT DU MOTEUR
Précaution vis-à-vis des
(monoxyde de carbone)
gaz
Contrôle du ventilateur et de la courroie
d’échappement
du
moteur
ATTENTION : n’inhalez jamais de gaz d’échappement. Ces gaz
contiennent du monoxyde de carbone, qui est incolore et inodore.
Le monoxyde de carbone est un gaz dangereux. Il peut provoquer
des évanouissements et s’avérer mortel.
Le moteur est équipé d’un tendeur de courroie automatique.
Contrôlez la tension de la courroie du ventilateur et vérifiez la présence
d’éventuelles anomalies.
En cas de relâchement, la courroie peut glisser et provoquer des
dommages, des bruits anormaux, un mauvais chargement de la
batterie ou une surchauffe du moteur.
ATTENTION : ne démarrez pas le moteur dans des espaces confinés,
tels que des garages ou à côté d’un bâtiment. Vérifiez que la zone du
tuyau d’échappement est exempte de neige ou de tout autre matériau,
afin de restreindre l’accumulation de gaz d’échappement sous
l’équipement. Cette vérification est particulièrement importante lorsque
le véhicule est stationné par temps de neige.
CONTRÔLE AVANT UTILISATION
ATTENTION : pour des raisons de sécurité, effectuez l’inspection
lorsque le moteur est à l’arrêt.
Niveau d’huile moteur
Placez le moteur ou la machine sur une surface plane et de niveau.
Retirez la jauge et nettoyez-la à l’aide d’un chiffon. Insérez-la
complètement et retirez-la à nouveau sans forcer.
Vérifiez le niveau d’huile par rapport aux repères figurant sur la jauge.
Le niveau d’huile doit être compris entre les repères de niveau « H » et
« L », comme illustré.
Fig. 7
Utilisation d’une courroie de ventilateur Doosan d’origine
Utilisez toujours des courroies de ventilateur Doosan d’origine, car
elles offrent de hautes capacités d’entraînement et une longue durée
de fonctionnement. L’utilisation de courroies de ventilateurs de
marques autres que Doosan peut entraîner une usure ou une
élongation prématurées de la courroie entraînant une surchauffe du
moteur ou un bruit excessif émis par la courroie.
Fig. 6
Vérifiez également l’échantillon d’huile de la jauge afin de détecter une
éventuelle contamination et de contrôler sa viscosité.
Faites attention à ne pas ajouter trop d’huile moteur.
L’huile peut être ajoutée par le bouchon de remplissage situé à l’avant
du cache-culbuteurs ou à droite du carter de distribution.
L’huile moteur met un certain temps avant de s’écouler complètement
entre le bouchon de remplissage et le carter. Attendez au moins dix
minutes avant de vérifier le niveau d’huile moteur.
REMARQUE : évitez toute projection d’huile moteur sur la courroie
du ventilateur. La présence d’huile moteur peut rendre la courroie
glissante ou entraîner une perte de tension.
ATTENTION : prenez garde à ne pas en renverser d’huile lorsque
vous en ajoutez dans le carter. Si vous renversez de l’huile sur le
moteur ou sur l’équipement, essayez-la convenablement. Vous
éviterez ainsi tout risque d’incendie ou de blessure et vous éviterez
également d’endommager l’équipement.
Contrôle du niveau de liquide de refroidissement
Contrôlez que le niveau est correct.
ATTENTION : lorsque vous retirez le bouchon de remplissage du
radiateur et que le moteur est encore chaud, recouvrez le bouchon
avec un chiffon, puis tournez-le doucement afin de diminuer
progressivement la pression interne de la vapeur. Vous pourrez
ainsi éviter que de la vapeur chaude ne s’échappe du col de
remplissage et ne brûle quelqu’un.
Ajoutez un liquide de refroidissement respectant les doses suivantes :
50 % d’éthylène glycol et 50 % d’eau.
Mise en place du bouchon de radiateur
Une fois le liquide de refroidissement ajouté, remettez le bouchon de
remplissage du radiateur en place. Assurez-vous que le bouchon est
correctement fixé.
Reniflard du carter de vilebrequin
Par temps froid, contrôlez et nettoyez le tuyau du reniflard quotidiennement.
Connexions des câbles de la batterie.
Vérifiez la corrosion et l’état de la connexion des câbles de la batterie.
Un câble déconnecté peut perturber le démarrage du moteur et
décharger la batterie. Les câbles de la batterie doivent être bien serrés.
N’inversez jamais les bornes positives et négatives lorsque vous
rebranchez les câbles. Une connexion inversée, même sur un temps
limité, endommage les pièces électriques.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
75
Fuite d’huile de lubrification :
Contrôlez le moteur afin de repérer l’emplacement de la fuite d’huile, en
vérifiant notamment le filtre à huile et les joints des conduites d’huile.
Fuite de carburant :
Contrôlez la pompe à injection du carburant, les conduites de carburant et
le filtre à carburant afin de détecter la présence d’une fuite éventuelle.
Fuite de liquide de refroidissement :
Vérifiez le raccordement du radiateur et du flexible de la pompe à eau,
ainsi que le robinet de vidange du bloc-cylindres, afin de détecter la
présence d’une fuite éventuelle.
Fig. 8
Fuite de fumée d’échappement ou de gaz
Contrôle du niveau du liquide de refroidissement
A.
B.
Câble de la batterie
Connexions
Niveau d’électrolyte de la batterie
Le niveau d’électrolyte dans les batteries diminue à chaque
déchargement et rechargement. Contrôlez le niveau d’électrolyte des
batteries. Au besoin, rajoutez des électrolytes disponibles sur le
marché, tels que de l’eau distillée. Le contrôle du niveau d’électrolyte
dans la batterie diffère selon le type de batterie.
REMARQUE : dans le cadre de l’entretien quotidien, ne remplissez
jamais la batterie à l’aide d’acide sulfurique dilué.
Le niveau de liquide de refroidissement peut baisser si aucun mélange d’air
n’est rejeté pendant environ 5 minutes après le démarrage du moteur.
Arrêtez le moteur, retirez le bouchon du radiateur et ajoutez du liquide
de refroidissement.
ATTENTION : lorsque le moteur est encore chaud, de la vapeur peut
s’échapper brusquement du bouchon au moment où vous le retirez
et provoquer des brûlures. Recouvrez le bouchon du radiateur avec
un chiffon épais puis desserrez-le lentement afin de réduire la
pression, avant de le retirer.
UTILISATION AVEC UNE CHARGE
ATTENTION :
lors de l’inspection des batteries, assurez-vous d’avoir éteint le
moteur au préalable.
.
RALENTI
Si vous utilisez de l’acide sulfurique en tant qu’électrolyte, faites
attention à ne pas contaminer vos yeux, vos mains, vos vêtements
ou des métaux. En cas de contamination des yeux, rincez
immédiatement à grande eau et demandez conseil à votre médecin.
Compte tenu de l’hydrogène hautement inflammable émis par les
batteries, ces dernières ne doivent pas être placées à proximité
d’une flamme nue ou d’étincelles.
Lorsque vous manipulez des composants métalliques tels que des
outils à proximité des batteries, assurez-vous que ces derniers
n’entrent pas en contact avec la borne positive. Le corps du
compresseur ayant une charge négative, un contact avec la borne
positive peut entraîner de graves courts-circuits.
Débranchez toujours la borne positive en premier. De la même
manière, branchez toujours la borne positive en dernier.
CONTRÔLES ET UTILISATION APRÈS LE DÉMARRAGE
Contrôle après le démarrage du moteur
3 À 5 MINUTES
Ralentissez le moteur 3 à 5 minutes avant de le faire fonctionner avec
une charge.
REMARQUE : une fois le moteur démarré, les informations indiquées par
le voltmètre (si équipé) peuvent varier en fonction de la température du
moteur (aussi bien chaude que froide). Ce cycle est entraîné par la phase
de postchauffage du système de chauffage du collecteur d’admission.
Le nombre de cycles et leur durée sont contrôlés par l’ECM.
Vérifiez les éléments suivants lors de la phase de démarrage du moteur.
Pression d’huile moteur :
UTILISATION ET ENTRETIEN DES NOUVEAUX MOTEURS
Les informations affichées par le manomètre de l’huile moteur (si équipé)
peuvent varier en fonction de la température ambiante et du type d’huile
utilisé. La jauge doit indiquer une pression comprise entre 379 et 517 kPa
lors de la phase de démarrage.
Bien que votre moteur soit testé et réglé en usine, certaines conditions
restent obligatoires. Évitez d’utiliser le moteur dans des conditions
difficiles lors des 100 premières heures de fonctionnement.
Bruit du moteur et couleur de la fumée d’échappement :
Écoutez les bruits émis par le moteur. En cas de bruit anormal,
effectuez un contrôle afin d’en déterminer la cause.
Contrôlez les conditions de combustion du carburant en examinant la
couleur de la fumée d’échappement. Lorsque l’équipement n’est pas
chargé, la fumée d’échappement après la phase de démarrage doit
être transparente ou bleu clair.
Une fumée blanche ou noire indique une combustion incorrecte.
Remarque : après un démarrage à froid, le moteur peut être plus bruyant
et la fumée d’échappement peut être plus foncée que lorsque le moteur
est chaud. Cependant, cet état disparaît après la phase de démarrage.
Fuite dans les systèmes :
Contrôlez les éléments suivants :
Faites chauffer le moteur avant de faire fonctionner l’unité à pleine charge.
Ne faites pas tourner le moteur à vide pendant une durée trop longue,
afin de réduire les risques de givrage de l’alésage du vérin.
Si le moteur présente une anomalie lors de son fonctionnement,
vérifiez les points suivants.
(1) Pression d’huile moteur :
La pression d’huile moteur est surveillée par une commande qui arrête
le moteur en cas de chute de la pression en dessous d’une valeur
prédéterminée.
Si le manomètre de l’huile indique une pression inférieure à 69 kPa ou si les
indications fournies varient constamment, arrêtez le moteur et contrôlez le
niveau d’huile. Si le niveau est incorrect, contactez votre département ou
votre concessionnaire Doosan, afin d’en déterminer la cause.
(2) Température de liquide de refroidissement :
Les performances du moteur sont réduites lorsque la température du
liquide refroidissement est trop basse ou trop élevée. Une température
normale doit être comprise en 82 et 93 °C.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
76
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
Surchauffe
ATTENTION : si vous constatez une fuite de vapeur ou une autre cause
pouvant indiquer une surchauffe grave, arrêtez immédiatement le moteur.
Si la jauge de température du liquide de refroidissement du moteur (si
équipé) ou que d’autres éléments vous indiquent une surchauffe
éventuelle du moteur, procédez comme suit :
•
Fermez le robinet de service afin de réduire la charge.
• Laissez tourner le moteur au ralenti pendant deux ou trois minutes.
Si la température du liquide de refroidissement du moteur ne baisse
pas, arrêtez le moteur et procédez comme suit :
(4) Fuite de liquide et de fumée d’échappement
Effectuez des contrôles réguliers afin de détecter d’éventuelles fuites
de lubrifiant, de carburant, de liquide de refroidissement ou de fumée
d’échappement.
(5) Bruit du moteur anormal
Si le moteur émet des bruits anormaux, contactez votre département
ou votre concessionnaire local Doosan.
(6) Aspect de la fumée d’échappement
Observez la fumée d’échappement afin de repérer une couleur
anormale.
ARRÊT DU MOTEUR
ATTENTION : pour éviter les brûlures,
N’ouvrez pas la structure de protection ou la porte si vous constatez
une fuite de vapeur ou de liquide de refroidissement. Ouvrez la
structure de protection ou la porte dès que la vapeur ou le liquide de
refroidissement n’est plus visible ou audible.
Ne retirez pas le bouchon de remplissage du radiateur lorsque le
liquide de refroidissement contenu dans le réservoir est en ébullition.
Ne retirez pas non plus le bouchon de remplissage du radiateur
lorsque le moteur et le radiateur sont encore chauds. En raison de la
pression, les vapeurs ou les liquides en ébullition peuvent s’échapper
brusquement du bouchon si vous le retirez trop tôt.
Ouvrez la structure de protection ou la porte dès que la vapeur ou le
liquide de refroidissement n’est plus visible ou audible. Attendez que le
liquide de refroidissement ne soit plus en ébullition avant de continuer.
Le niveau du liquide de refroidissement doit se situer entre les repères
« MAX COLD » et « MIN » du réservoir.
Vérifiez que la courroie du ventilateur n’est pas endommagée ou
détachée de la poulie. Vérifiez également que le ventilateur tourne lorsque
le moteur est en marche. Si le niveau du liquide de refroidissement est
bas, vérifiez la présence d’une fuite éventuelle au niveau des tuyaux du
radiateur, des connexions, du radiateur et de la pompe à eau. En cas de
fuite grave, attendez que le problème soit corrigé avant de faire tourner le
moteur. Si vous ne constatez aucune fuite ou aucune erreur, ATTENDEZ
LE REFROIDISSEMENT COMPLET DU MOTEUR avant d’ajouter du
liquide de refroidissement dans le réservoir.
3 À 5 MINUTES
Informations générales
Fermez les robinets de service.
Après une utilisation à pleine charge, ralentissez le moteur 3 à 5
minutes avant de l’arrêter. Ainsi, vous assurez le refroidissement
approprié des pistons, des vérins, des roulements et des composants
du turbocompresseur.
REMARQUE : si le moteur est équipé d’un ECM, vérifiez que la clé de
contact est désenclenchée pendant au moins 60 secondes avant de
déconnecter l’alimentation de la batterie continue (non commutée). Si
l’alimentation de la batterie non commutée est déconnectée moins de
60 secondes après la désactivation de la clé de contact, des codes
d’erreur et des informations erronées peuvent survenir.
(Le liquide de refroidissement est un mélange d’eau et d’antigel à base
d’éthylène glycol. Référez-vous à la section « Protection du moteur par
temps froid » pour connaître les doses appropriées.)
ATTENTION : pour éviter tout risque de brûlure, ne renversez pas
d’antigel ou de liquide de refroidissement sur le système
d’échappement ou des pièces encore chaudes du moteur. Dans
certaines conditions, l’éthylène glycol présent dans le liquide de
refroidissement peut être inflammable.
Si le niveau de liquide de refroidissement dans le réservoir est correct
mais qu’une surchauffe est toujours signalée, sans cause constatée,
contactez votre département ou votre concessionnaire Doosan local.
Refroidissement trop important
Lorsque la température du liquide de refroidissement est faible, la
consommation de carburant et d’huile augmente et les pièces s’usent
plus rapidement, ce qui peut entraîner des pannes du moteur. Vérifiez
que le moteur atteint une température de fonctionnement comprise
entre 82 et 93 °C au bout de dix minutes après le démarrage.
(3) Horamètre :
Ce compteur indique le nombre d’heures d’utilisation de l’engin.
Vérifiez que le compteur fonctionne en permanence lors du
fonctionnement du moteur. L’entretien périodique de l’engin est
programmé en fonction du nombre d’heures de fonctionnement
indiqué sur l’horamètre.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Mettez le contacteur de démarrage en position OFF. Si le moteur ne
s’éteint pas, consultez les symptômes de dépannage dans le Manuel
de l’Opérateur et d’Entretien.
ATTENTION : le non-respect des procédures d’arrêt peut endommager
le turbocompresseur et réduire sa durée de vie.
RECOMMANDATIONS EN CAS DE REMISAGE À LONG TERME
(6 mois ou plus)
Si l’équipement n’est pas utilisé pendant une longue période,
démarrez-le au moins une fois par semaine et utilisez-le avec charge
pendant environ 15 minutes une fois la température de fonctionnement
normale atteinte.
• Système de refroidissement du moteur : traitez avec de l’antirouille
et vidangez. Demandez conseil au concessionnaire du moteur.
•
Bouchez toutes les ouvertures à l’aide de ruban adhésif étanche.
• Placez un absorbeur d’humidité dans les tuyaux d’échappement et
les tuyaux d’admission d’air du moteur.
•
Détendez les courroies, ventilateur, etc.
•
Débranchez les câbles des batteries.
•
Vidangez le système de carburant.
CONTRÔLE ET ENTRETIEN PÉRIODIQUE
SYSTÈME DE LUBRIFICATION
L’entretien de l’huile moteur et de l’élément du filtre à huile affecte les
performances et la durée de vie du moteur. Remplacez l’huile moteur et le
filtre à huile en respectant les intervalles d’entretien recommandés.
77
Installation de l’élément du filtre à huile Appliquez légèrement de l’huile moteur sur le joint torique.
Remplacement de l’huile moteur et de l’élément du filtre à huile
Remplacez l’huile et l’élément du filtre à huile au même moment, en
respectant le calendrier de remplacement ci-dessous.
Intervalles de remplacement : consultez la section « Planning
d’entretien du moteur ».
Vidange de l’huile moteur ATTENTION : pour écarter tout risque de brûlure, ne vidangez pas
l’huile lorsque le moteur est encore chaud.
Essuyez la zone autour du bouchon de remplissage d’huile en évitant
d’insérer des corps étrangers dans le réservoir. Retirez le bouchon de
remplissage.
Afin de réduire le temps de vidange, pensez à effectuer l’opération
lorsque le moteur est encore chaud.
Retirez le bouchon de vidange du carter d’huile pour vidanger l’huile
complètement.
REMARQUE : recueillez l’huile usagée dans un récipient afin de ne
pas contaminer le moteur ou l’équipement.
Fig. 11
Vissez la nouvelle cartouche à la main jusqu’à ce que le joint torique
entre en contact avec le bloc moteur. Serrez de 3/4 de tour
supplémentaires (pour atteindre 11/4 tours). NE SERREZ PAS
excessivement.
Remplissage de l’huile moteur
Remettez le bouchon de vidange en place.
Ajoutez l’huile neuve en choisissant l’orifice de remplissage d’huile le
plus pratique.
Attendez au moins dix minutes, jusqu’à ce que l’huile s’écoule jusqu’au
carter d’huile. Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la jauge.
Contrôles après le remplacement de l’huile et du filtre
Contrôle des fuites d’huile :
Faites fonctionner l’unité pendant cinq à dix minutes, puis contrôlez
visuellement l’absence de fuites.
Nouvelle vérification du niveau d’huile :
Arrêtez le moteur pendant au moins dix minutes.
Utilisez la jauge pour effectuer un nouveau contrôle du niveau d’huile. Si
nécessaire, ajoutez de l’huile jusqu’au niveau spécifié.
REMARQUE : au démarrage du moteur, l’huile remplit l’intégralité du
système d’huile, ce qui fait chuter légèrement le niveau d’huile initial.
Retirez le bouchon de vidange fléché pour vidanger l’huile complètement.
Retrait de l’élément du filtre à huile
Additifs de l’huile moteur
L’huile moteur contient un ensemble d’additifs. Si vous utilisez l’huile de
la qualité recommandée et respectez les intervalles de remplacement, il
n’est pas nécessaire d’ajouter des additifs supplémentaires.
Élimination des huiles usées : ne vous débarrassez pas des huiles
moteur usagées (ou d’autres huiles) d’une manière imprudente
(déversement sur le sol, dans les égouts ou dans un cours d’eau).
Apportez ces substances dans l’installation de collecte d’huile usagée la
plus proche de votre zone d’activité. Si l’élimination de votre huile
usagée vous pose problème, nous vous recommandons de contacter
votre filiale ou votre concessionnaire Doosan. Ces consignes
s’appliquent également à l’élimination du carburant diesel contaminé
avec de l’eau.
Huile moteur usagée
Fig. 10
A Élément du filtre
ATTENTION : l’huile moteur usagée contient des contaminants
dangereux qui ont causé des cancers de la peau chez des animaux
de laboratoire. Évitez tout contact prolongé avec la peau. Nettoyez
soigneusement la peau et les ongles avec de l’eau savonneuse (pas
d’huile minérale, de carburants ni de solvants). Lavez ou jetez les
vêtements, les chaussures ou les chiffons imprégnés d’huile moteur
usagée.
Éliminez l’huile moteur usagée en respectant les consignes en vigueur.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
78
CONTRÔLE ET ENTRETIEN PÉRIODIQUE
SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
Assurez-vous de l’évacuation de l’air au cours du remplissage :
Remplacement du liquide de refroidissement
• Certains thermostats sont équipés de billes, qui permettent à l’air de
s’évacuer lorsque le thermostat est fermé.
Le liquide de refroidissement doit être changé à des intervalles de
2000 heures ou de 24 mois, selon la première de ces deux éventualités.
L’épaississement du liquide de refroidissement provoque une
surchauffe du moteur ou une fuite du radiateur.
Vidange du liquide de refroidissement
• Un raccord de bouche d’aération, relié au réservoir supérieur/au
réservoir de récupération du liquide de refroidissement du système, est
situé à côté de la sortie d’eau.
Cette structure permet une ventilation appropriée, pour un taux de
remplissage maximal de 19 litres par minute.
AVERTISSEMENT : le liquide de refroidissement chaud et la
vapeur chaude peuvent provoquer des blessures. Avant
d’ajouter une solution antigel ou un liquide de refroidissement
dans le radiateur ou de procéder à une vidange, arrêtez le
moteur au moins une minute, puis enlevez le bouchon de
remplissage. En vous protégeant la main avec un chiffon,
enlevez progressivement le bouchon. De cette manière, le fluide
échappé est absorbé par le chiffon. N’enlevez pas le bouchon de
remplissage avant que tout le fluide en excès ne se soit échappé
et que le système de refroidissement ne soit dépressurisé.
AVERTISSEMENT : respectez les instructions fournies par le
fournisseur lors de l’ajout ou de la vidange de la solution
antigel. Il est recommandé de porter des vêtements personnels
de protection afin d’éviter tout contact des yeux et de la peau
avec la solution antigel.
Retirez le bouchon du radiateur.
Retirez le bouchon de vidange des drains du liquide de refroidissement,
positionnez un récipient sous la conduite d’évacuation, puis ouvrez le
robinet de vidange.
REMARQUE : une alternative à l’utilisation du carbonate de sodium
(décrite dans cette procédure) consiste à employer Restore™.
Restore™ est un puissant nettoyant de systèmes de refroidissement, qui
permet de retirer les produits de corrosion, le gel de silice et bien d’autres
dépôts encore. Les performances de Restore™ varient en fonction du
temps, de la température et des niveaux de concentration. Un système
extrêmement limité ou à débit restreint, par exemple, nécessite l’utilisation
de concentrations plus élevées de produits nettoyants, dans des conditions
de températures plus élevées ou sur une période plus longue ; vous pouvez
également être amenés à utiliser Restore Plus™. Vous pouvez utiliser des
niveaux de concentrations de Restore™ jusqu’à deux fois supérieurs aux
niveaux recommandés, en toute sécurité. Restore Plus™ peut être utilisé
uniquement au niveau de concentration recommandé. Les systèmes
extrêmement limités ou obstrués peuvent nécessiter plusieurs nettoyages.
REMARQUE : n’installez pas le bouchon de radiateur. Pour ce
processus, le moteur doit être utilisé sans bouchon.
Robinet de vidange d’eau du bloc moteur
Remplacement du filtre à liquide de refroidissement
Fig. 13
Tournez le clapet de fermeture dans le sens horaire pour le fermer.
Retirez et remplacez le filtre à liquide de refroidissement. Ouvrez le
clapet de fermeture.
Procédure de rinçage du système de refroidissement
ATTENTION : remplissez correctement le système afin d’éviter la
formation de poches d’air. Vous écartez ainsi tout risque
d’endommagement grave du moteur. Lors du remplissage, l’air doit
être expulsé des passages prévus pour le liquide de refroidissement.
Attendez 2 à 3 minutes, de façon à permettre l’évacuation de l’air du
système. Ensuite, ajoutez la solution jusqu’à la limite maximale.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Remplissez le système de refroidissement avec un mélange de
carbonate de sodium et d’eau (ou un équivalent disponible dans le
commerce) à la capacité ou au niveau indiqué(e) dans le Manuel
d’atelier du fabricant.
REMARQUE : la ventilation efficace du système autorise un taux de
remplissage maximal de 19 litres par minute.
Sauf indication contraire du fabricant, replacez les clapets de fermeture
dans leur position initiale entre le remplissage du système et le démarrage
du processus d’évacuation de l’air. Ainsi, vous retirez une quantité
maximale d’air du système de refroidissement. Consultez le Manuel
d’atelier du fabricant pour connaître les emplacements des clapets.
CONTRÔLE ET ENTRETIEN PÉRIODIQUE
Sans démarrer le moteur, attendez 2 à 3 minutes pour permettre
l’évacuation automatique de l’air entraîné et la stabilisation du niveau du
liquide de refroidissement.
Ajoutez de l’eau ordinaire jusqu’à la marque maximale.
Enclenchez au maximum tous les contacteurs de chauffage de la cabine
afin de permettre un débit maximal de liquide de refroidissement dans la
ou les unité(s) de chauffage. La soufflerie DOIT être ALLUMÉE.
Après avoir retiré le bouchon de remplissage du système de
refroidissement :
•
Faites tourner le moteur AU RALENTI pendant 2 minutes.
•
ARRÊTEZ le moteur et ajoutez de l’eau ordinaire jusqu’à la marque
MAXIMALE.
Après avoir retiré le bouchon de remplissage du système de
refroidissement :
•
79
Après avoir retiré le bouchon de remplissage du système de
refroidissement :
•
Faites tourner le moteur AU RALENTI pendant 2 minutes.
•
ARRÊTEZ le moteur et ajoutez de l’eau ordinaire jusqu’à la marque
MAXIMALE.
Après avoir retiré le bouchon de remplissage du système de
refroidissement :
•
Démarrez le moteur.
• Faites tourner le moteur au régime de RALENTI ACCÉLÉRÉ
jusqu’à l’ouverture des thermostats.
REMARQUE : après le démarrage à froid du moteur, augmentez
régulièrement le régime moteur afin de lubrifier les roulements et
stabiliser la pression d’huile.
Démarrez le moteur.
REMARQUE : après le démarrage à froid du moteur, augmentez
régulièrement le régime moteur afin de lubrifier les roulements et
stabiliser la pression d’huile.
Laissez le moteur tourner au régime de RALENTI pendant 2 minutes
avant de l’arrêter. Ainsi, vous assurez le refroidissement approprié des
pistons, des vérins, des roulements et des composants du
turbocompresseur.
Faites tourner le moteur au régime de RALENTI ACCÉLÉRÉ jusqu’à
l’ouverture des thermostats.
Laissez le moteur tourner au régime de RALENTI pendant 2 minutes
avant de l’arrêter. Ainsi, vous assurez le refroidissement approprié des
pistons, des vérins, des roulements et des composants du
turbocompresseur.
ARRÊTEZ le moteur puis vérifiez le niveau de liquide de refroidissement
en respectant les recommandations fournies par le fabricant dans le
Manuel d’atelier. Si nécessaire, ajoutez du liquide de refroidissement
jusqu’à la marque maximale.
Installez le bouchon de remplissage du système de refroidissement.
Faites tourner le moteur pendant 1 heure à 1 heure et demie avec une
température de liquide de refroidissement supérieure à 80 °C.
ARRÊTEZ le moteur. Attendez que la température du liquide de
refroidissement chute à 50 °C avant de vidanger le système de
refroidissement.
Fig. 14
Vidangez le système de refroidissement.
Assurez-vous que le moteur est froid.
Remplissage de liquide de refroidissement
Fermez le bouchon de vidange du liquide de refroidissement et serrez le
collier de serrage du flexible inférieur.
Remplissez avec un mélange constitué à 50 % d’eau, à 50 % de solution
antigel.
Remplissez lentement afin d’empêcher l’air d’entrer dans le système de
refroidissement.
Pour en savoir plus sur le volume de liquide de refroidissement à ajouter,
reportez-vous à la section INFORMATIONS GÉNÉRALES du présent
Manuel.
Après le remplissage du système, faites tourner la machine au ralenti
pendant cinq minutes, afin de permettre à l’air contenu dans le système
de refroidissement de s’évacuer. Parallèlement, le niveau du liquide de
refroidissement chute.
Arrêtez le moteur et ajoutez la quantité appropriée de solution
réfrigérante.
REMARQUE : n’installez pas le bouchon de radiateur.
Remplissez le système de refroidissement à l’eau claire en respectant
les recommandations fournies par le fabricant dans le Manuel d’atelier.
Sauf indication contraire du fabricant, replacez les clapets de fermeture
dans leur position initiale entre le remplissage du système et le démarrage
du processus d’évacuation de l’air. Ainsi, vous retirez une quantité
maximale d’air du système de refroidissement. Consultez le Manuel
d’atelier du fabricant pour connaître les emplacements des clapets.
Sans démarrer le moteur, attendez 2 à 3 minutes pour permettre
l’évacuation automatique de l’air entraîné et la stabilisation du niveau du
liquide de refroidissement.
Ajoutez de l’eau ordinaire jusqu’à la marque maximale.
Nettoyage de l’extérieur du radiateur, du refroidisseur d’huile et
du refroidisseur intermédiaire
L’accumulation de débris, de boue ou d’herbes sèches dans les ailettes
du radiateur bloque la sortie d’air et réduit l’efficacité du refroidissement.
Nettoyez les ailettes du radiateur à la vapeur ou avec un système d’air
comprimé à basse pression (< 5 bars) en respectant un intervalle de
250 heures ou de 3 mois (selon la première de ces deux éventualités)
ou plus fréquemment si les conditions de travail l’exigent.
Nettoyage du système de refroidissement
L’accumulation de tartre ou de boue dans le système de refroidissement
réduit l’efficacité du refroidissement. Nettoyez régulièrement l’intérieur
du système avec un nettoyant approprié.
Nettoyez le système de refroidissement toutes les 2000 heures
d’utilisation ou tous les 24 mois, selon la première de ces deux
éventualités.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
80
CONTRÔLE ET ENTRETIEN PÉRIODIQUE
SYSTÈME DE CARBURANT
La pompe à injection de carburant et les nez d’injecteur ont été fabriqués
avec précision. Par conséquent, l’utilisation d’un carburant de mauvaise
qualité (contenant de l’eau ou des particules de poussières) peut
endommager le plongeur de la pompe ou les nez d’injecteur.
L’accumulation de boue ou de particules de poussières dans un élément
de filtre à carburant réduit la puissance moteur.
Effectuez des travaux d’inspection et d’entretien comme suit :
Déposez l’ancien élément dans un récipient approprié.
À l’aide d’un chiffon propre, essuyez la surface d’étanchéité du filtre/
séparateur pour assurer le bon positionnement de la bague d’étanchéité.
Remplissez l’élément/le bol avec du carburant propre, puis appliquez une
fine couche d’huile moteur sur la bague d’étanchéité du nouvel élément.
Vissez à la main, fermement, le nouvel élément sur la tête.
Le moteur est équipé d’un système auto-amorçant, qui purge l’air du
système de carburant.
SYSTÈME D’ADMISSION D’AIR
Le filtre à air doit être inspecté régulièrement (voir le TABLEAU DE
SERVICE/ENTRETIEN) et l’élément doit être remplacé lorsque le
témoin de colmatage s’allume. Les collecteurs de poussière doivent être
nettoyés quotidiennement (plus fréquemment en cas d’utilisation de la
machine dans des conditions poussiéreuses) et ne doivent jamais être
remplis au-delà de la moitié.
L’élément de sécurité doit être remplacé toutes les 2000 heures ou tous
les deux remplacements du filtre principal, selon la première de ces deux
éventualités.
Retrait
Fig. 15
A Élément du filtre
B Robinet de vidange
Purge du filtre/séparateur eau/carburant
Le filtre/séparateur est dédié à la purge de l’eau du système de
carburant. L’eau, plus lourde que le carburant, se dépose dans la partie
inférieure du bol décanteur.
Placez un récipient approprié sous le séparateur afin d’écarter tout
risque de déversement à l’intérieur de la machine.
Desserrez le robinet de vidange « B » jusqu’à ce que l’eau s’écoule par
la conduite d’aération.
Lorsque toute l’eau est évacuée, serrez le robinet de vidange « B ».
Remplacement de l’élément du filtre/séparateur eau/carburant
REMARQUE : la cartouche et le bol contiennent du carburant. Lors
du démontage et du remontage de ces éléments, veillez à ne pas
déverser de carburant.
ATTENTION : veillez à ne pas retirer ou remplacer un élément
lorsque le moteur est en marche.
Nettoyez l’extérieur du logement du filtre et desserrez l’écrou pour retirer
l’élément de filtre.
Si l’élément de sécurité doit être remplacé, nettoyez soigneusement
l’intérieur du logement du filtre avant de retirer la pièce.
Inspection
Vérifiez l’absence de fissures, de trous ou de tout autre dommage sur
l’élément en l’examinant à la lumière ou en passant une lampe à l’intérieur.
ATTENTION : si l’inspection révèle des dommages sur l’élément
principal, l’élément de sécurité doit être remplacé.
Vérifiez le joint situé à l’extrémité de l’élément et remplacez-le, s’il
présente des signes évidents de dommage.
Remontage
Montez le nouvel élément dans le logement du filtre en vous assurant du
positionnement du joint.
Fixez l’élément dans le logement en serrant l’écrou à la main.
Le filtre/séparateur eau/carburant assure également la filtration primaire
et l’élément « A » doit être remplacé toutes les 500 heures d’utilisation
ou tous les 6 mois, selon la première de ces deux éventualités.
Procédure de remplacement :
Retirez le capteur de carburant (si équipé). Desserrez le bouchon de
vidange B et vidangez le carburant dans un récipient approprié.
Montez les différentes pièces du collecteur de poussière, en vous
assurant de leur positionnement.
Avant de redémarrer la machine, vérifiez que tous les colliers sont bien
serrés.
ATTENTION : veillez à ne jamais nettoyer ou réutiliser les éléments
de sécurité.
Filtre à air
Les conditions d’admission d’air affectent les performances et la durée
de vie du moteur.
L’accumulation de saletés dans l’élément du filtre à air réduit la quantité
d’air d’admission, la puissance moteur et peut même provoquer
l’endommagement du moteur.
L’endommagement d’un élément provoque également l’abrasion des
vérins et des soupapes. En conséquence, votre moteur consomme
davantage d’huile, subit une réduction de puissance et s’use plus
rapidement.
Fig. 16
Desserrez l’élément « A » de la tête en veillant à ne pas déverser de
carburant à l’intérieur de la machine. Retirez le capteur de carburant (si
équipé), puis remontez le nouvel élément de filtre.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
L’élément de filtre doit être remplacé toutes les 1000 heures ou tous les
12 mois, selon la première des deux éventualités, ou plus fréquemment
si le témoin de colmatage devient rouge. Voir ci-dessous.
CONTRÔLE ET ENTRETIEN PÉRIODIQUE
81
SYSTÈME ÉLECTRIQUE DU MOTEUR
Le moteur est équipé d’un système électrique de 24 volts à masse
négative.
Entretien de la batterie
Connexions des bornes de la batterie
Vérifiez la corrosion et l’état de la connexion des câbles de la batterie.
Un défaut de connexion affecte le démarrage du moteur et réduit la
charge de la batterie.
Les câbles de la batterie doivent être bien serrés.
N’inversez jamais les bornes « + » et « - » lors du rebranchement des
câbles. Une connexion inversée, même sur un temps limité,
endommage les pièces électriques.
Nettoyage de la batterie
Fig. 17
A Normal
B Obstrué
C Témoin
D Signal rouge
Filtre à air avec témoin de poussière
Le témoin est fixé sur le filtre à air. Lorsque le filtre à air est obstrué, la
résistance d’admission d’air augmente et le témoin devient rouge. Vous
devez alors remplacer l’élément.
Quand le signal devient rouge, remplacez l’élément. Ensuite, appuyez
sur le bouton du témoin de poussière pour réinitialiser le signal.
Canalisation de l’admission d’air
Vérifiez l’absence de dommage ou de raccords lâches au niveau des
conduites et des connexions d’admission d’air et du refroidisseur
intermédiaire. Remplacez les pièces ou les raccords, si nécessaire.
Le cas échéant, retirez la saleté des bornes de la batterie avec de l’eau
tiède, puis essuyez-les avec un chiffon sec. Appliquez une fine couche
de gelée de pétrole ou de graisse.
Entretien de l’alternateur
L’alternateur est pourvu d’une borne de mise à la terre (négative).
N’inversez pas la polarité de la connexion, afin d’éviter de créer un courtcircuit et un dysfonctionnement de l’alternateur.
Ne pulvérisez pas d’eau directement sur l’alternateur. L’infiltration d’eau
dans l’alternateur provoque une corrosion électrolytique, donc un
dysfonctionnement de la machine.
Lorsque vous chargez la batterie avec une source externe, veillez à
débrancher les câbles.
Connexions du câblage
Examinez régulièrement l’ensemble des connexions électriques et
assurez-vous de l’absence de câbles desserrés ou de dommages sur le
câblage.
ENTRETIEN
Veuillez consulter la section « Planning d’entretien du moteur ».
Fig. 18
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
82
KIT DE DÉMARRAGE PAR TEMPS FROID
Guide d’utilisation par temps froid
Air sous
le capot
Réchauffeur
de batterie
12 °C
[11 °F]
12 °C
[11 °F]
-9 °C
[15 °F]
-9 °C
[15 °F]
-0 °C
[-32 °F]
-19 °C
[-2 °F]
32 -> 10 °F
0 -> 23 °C
-10 -> -25 °F
-23 -> -32 °C
Boîtier
du moteur
Ventilateur
thermostatique
Obligatoire
Obligatoire*
tim
50 -> 32 °F
10 -> 0 °C
-25 -> -65 °F
-32 -> -54 °C
Volets de
radiateur
at
io
n
Réchauffeur
Réchauffeur
de liquide de
d’huile
refroidissement
Es
Température
Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire
-19 °C
[-2 °F]
Obligatoire
-25 -> -65 °F
-32 -> -54 °C
* Obligatoire quel que soit le point d’écoulement ou la viscosité
TEMPS FROID
S’ils sont correctement préparés et entretenus, les moteurs peuvent
être utilisés à des températures très basses.
Pour obtenir des performances satisfaisantes à basse température,
une adaptation du moteur, des équipements environnants, du mode
d’utilisation et des procédures d’entretien est nécessaire.
L’utilisation d’une huile et d’un liquide de refroidissement adaptés aux
températures subies par le moteur est obligatoire. Vous trouverez ciaprès les recommandations concernant ces fluides essentiels au
fonctionnement du moteur :
Température ambiante
Si vous ne disposez pas de carburant diesel n°1-D, vous pouvez
utiliser un mélange de carburants diesel n°1-D et 2-D disponible dans
certaines régions pendant la période hivernale.
Demandez conseil à votre fournisseur de carburant, afin d’utiliser
l’alliage approprié.
LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT
En cas de températures négatives, le système de refroidissement doit
être vidangé après chaque utilisation du moteur. Toutefois, afin de
limiter le nombre de vidanges et de remplissages et d’offrir une
protection permanente contre la corrosion, nous vous recommandons
vivement d’utiliser un fluide antigel tout au long de l’année.
De 0 à -32 °C (de 32 à -25 °F)
Utilisez un liquide de refroidissement constitué à 50 % d’antigel à base
d’éthylène glycol et à 50 % d’eau.
Tous les moteurs de compresseur portatif sont fournis avec un liquide
de refroidissement composé à 50 % d’antigel à l’éthylène glycol et à
50 % d’eau. Cette solution permet de protéger les moteurs contre le
gel jusqu’à des températures de -33 °C (-27 °F).
Référez-vous aux recommandations et aux caractéristiques
techniques relatives à l’huile de lubrification et au liquide de
refroidissement à la section « Carburants, lubrifiants et liquides de
refroidissement » pour connaître les caractéristiques appropriées.
Une concentration d’antigel supérieure à 65 % peut altérer la
protection contre le gel, les transferts de chaleur et le taux de silicate
et peut entraîner une fuite de la pompe à eau.
Le carburant diesel doit présenter un point de trouble et un point
d’écoulement inférieur de 6 °C (10 °F) par rapport à la température externe.
ATTENTION : ne dépassez jamais une proportion de 60 % d’antigel
pour 40 % d’eau (qui offre une protection contre le gel à des
températures de -50 °C, soit -58 °F).
De -32 à -54 °C (de -25 à -65 °F)
Utilisez un liquide de refroidissement constitué à 60 % d’antigel à base
d’éthylène glycol et à 40 % d’eau.
Référez-vous aux recommandations et aux caractéristiques
techniques relatives à l’huile de lubrification et au liquide de
refroidissement à la section « Carburants, lubrifiants et liquides de
refroidissement » pour connaître les caractéristiques appropriées.
Le carburant diesel doit présenter un point de trouble et un point
d’écoulement inférieur de 6 °C (10 °F) par rapport à la température externe.
CHOIX DU CARBURANT
Des températures négatives peuvent entraîner le gel du carburant et
perturber le démarrage du moteur. Vous devez donc choisir un
carburant adapté à ce type d’utilisation.
Utilisez un carburant diesel n°2-D certifié ASTM 975 lorsque la
température attendue est supérieure à -7 °C (20 °F).
Utilisez un carburant diesel n°1-D lorsque la température attendue est
inférieure à -7 °C (20 °F).
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
REMARQUE : en raison de leurs effets sur les composants non
métalliques du système de refroidissement et de leur point d’ébullition
inférieur, les antigels à base de méthanol ne sont pas recommandés.
REMARQUE : les antigels présentant un taux de silicate élevé sont
également à éviter. En cas de gel, le silicate peut entraîner de graves
anomalies.
REMARQUE : les taux d’antigel utilisés et mélangés doivent suivre
les recommandations fournies par le fabricant.
HUILE MOTEUR
À des températures très basses, la viscosité de l’huile moteur peut
entraver le démarrage du moteur. Vous devez impérativement
respecter le niveau d’huile recommandé.
Essayez de placer le compresseur à l’abri du vent lorsque ce dernier
est à l’arrêt.
KIT DE DÉMARRAGE PAR TEMPS FROID
BATTERIE
(1) Au cours de la saison froide, vérifiez régulièrement que les
batteries sont complètement chargées. La batterie met plus de temps
pour démarrer qu’au cours des périodes plus chaudes.
Les électrolytes présents dans les batteries en partie déchargées
gèlent plus facilement que lorsque celle-ci est complètement chargée.
Par temps froid, faites en sorte que les batteries soient constamment
chargées et qu’elles restent chaudes.
(2) Remplissez la batterie à l’aide d’eau distillée juste avant le
démarrage du moteur.
83
Respectez les procédures suivantes :
Afin de protéger le démarreur, ne l’enclenchez pas pendant plus de
10 secondes consécutives lors de la première tentative.
Si, lors du démarrage, le démarreur s’enclenche et se désenclenche à
plusieurs reprises, il se peut que la batterie soit déchargée. Si vous
rencontrez ces problèmes, rechargez la batterie ou remplacez-la par
une batterie chargée.
REMARQUE : n’utilisez pas les aides au démarrage du système
d’admission d’air. Ces aides peuvent endommager directement le
moteur.
DÉMARRAGE À BASSE TEMPÉRATURE
Lorsque vous faites tourner le moteur par temps froid ou lorsque vous
démarrez le moteur à basse température. Si le moteur ne parvient pas
à démarrer une première fois, laissez reposer la batterie pendant
30 secondes.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
84
PLANNING D’ENTRETIEN DU MOTEUR
PLANNING D’ENTRETIEN
Vérification d’entretien - Moteurs QSL
Certains accessoires utilisés par les applications du moteur, notamment les radios CB et les transmetteurs mobiles, génèrent ou utilisent l’énergie des
ondes radio pour fonctionner. En cas d’erreur d’installation ou d’utilisation, des interférences électromagnétiques peuvent se créer entre l’accessoire et le
dispositif électronique permettant de contrôler le système de carburant du moteur Cummins. Cummins n’est pas responsable des éventuelles pertes de
performances du système de carburant ou de l’accessoire provoquées par les interférences électromagnétiques. Les interférences électromagnétiques
n’étant pas considérées comme des dysfonctionnements du moteur, elles ne peuvent être couvertes par la garantie.
L’entretien du moteur est obligatoire, au premier terme atteint.
Effectuez toutes les vérifications obligatoires citées précédemment à chaque intervalle d’entretien planifié.
(heures d’utilisation)
Non
Présentation des contrôles et de l’entretien
Quotidien
250
(3 mois)
O
1
Canalisation de l’admission d’air - Contrôle
O
2
Ventilateur, système de refroidissement - Contrôle
O
3
Tuyau du reniflard de carter - Contrôle
O
4
Réservoirs d’air - Contrôle
O
5
Niveau de liquide de refroidissement - Contrôle
O
6
Séparateur eau/carburant - Vidange
O
7
Niveau d’huile de lubrification - Contrôle
O
8
Canalisation d’échappement post-traitement - Contrôle
O
9
Valve d’éjection de poussière - Contrôle
O
10
Colmatage du filtre à air - Contrôle
O
11
Canalisation d’air de charge - Contrôle
O
500
(6 mois)
12
Refroidisseur d’air de charge - Contrôle
O
13
Conduites du radiateur - Contrôle
O
14
Radiateur - Contrôle
O
15
Filtre à carburant (type vissé) - Remplacement
16
Système d’huile de lubrification - Remplacement
O
17
Filtre à huile de lubrification (vissé) - Remplacement
O
18
Concentration d’additifs supplémentaires de liquide de
refroidissement (SCA) et d’antigel - Contrôle
O
1000
(1 an)
2000
2000
(2 ans)
5000
5000
(4 ans)
O
19
Filtre à liquide de refroidissement - Remplacement
O
20
Batteries - Contrôle
O
21
Câbles et raccordements de la batterie - Contrôle
O
22
Bouchon de radiateur - Contrôle
O
23
Courroie d’entraînement, ventilateur de refroidissement Contrôle
O
24
Tendeur de courroie automatique (pompe à eau) - Contrôle
O
25
Élément du reniflard de carter - Remplacement
26
Système de refroidissement - Rinçage
O
27
Amortisseur de vibrations en caoutchouc - Contrôle
O
O
28
Amortisseur de vibrations hydraulique - Contrôle
O
29
Nettoyage à la vapeur du moteur - Nettoyage
O
30
Conduites d’évacuation du compresseur d’air - Nettoyage
O
33
Filtre à particules diesel post-traitement - Nettoyage
31
Dispositif de levage - Réglage
O
32
Ensemble de freinage du moteur - Réglage
O
Remarque : référez-vous à la partie « Explication du planning d’entretien » à la page suivante.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
O
PLANNING D’ENTRETIEN DU MOTEUR
85
EXPLICATION DU PLANNING D’ENTRETIEN
Vous trouverez ci-après une brève explication des services répertoriés dans le planning d’entretien du moteur, présenté dans les pages
précédentes.
15.
Filtre à carburant (type
vissé) - Remplacement
Remplacez le filtre principal (ou orifice d’aspiration) et le filtre secondaire (ou orifice de pression) au cours de
la même opération.
16.
Système d’huile de
lubrification Remplacement
Les moteurs Cummins Inc. requièrent une huile moteur à usage intensif et de haute qualité. Suivez la
procédure et les recommandations suivantes pour l’huile de lubrification fournies ci-après. Référez-vous à la
section « Carburants, huiles et liquides de refroidissement ».
17.
Filtre à huile de lubrification Les moteurs Cummins Inc. requièrent une huile moteur à usage intensif et de haute qualité. Suivez la
(vissé) - Remplacement
procédure et les recommandations suivantes pour l’huile de lubrification fournies ci-après. Référez-vous à la
section « Carburants, huiles et liquides de refroidissement ».
18.
Concentration d’additifs
supplémentaires de liquide
de refroidissement (SCA) et
d’antigel - Contrôle
L’intervalle d’entretien correspond à l’intervalle entre chaque vidange, à une période de 500 heures ou à une
période de 6 mois, au premier terme atteint. Suivez la procédure et les recommandations suivantes pour les
caractéristiques techniques du liquide de refroidissement. L’intervalle entre chaque vidange est de 2 ans.
L’antigel est indispensable pour assurer une protection contre le gel, la chaleur et la corrosion. Les additifs
supplémentaires de liquide de refroidissement sont indispensables pour assurer une protection contre la
formation de dépôts et de fissures au niveau des renforts.
20.
Batteries - Contrôle
Suivez les procédures d’entretien recommandées par le fabricant pour le démarreur, l’alternateur, les
batteries, les composants électriques, le frein moteur, le frein sur échappement, le refroidisseur d’air de
charge, le radiateur, le compresseur d’air, le compresseur de fluide frigorigène et l’embrayage de ventilateur.
26.
Système de
refroidissement - Rinçage
Le rinçage du système de refroidissement mentionné dans le présent planning d’entretien requiert les étapes
suivantes : vidanger, rincer et remplir.
28.
Amortisseur de vibrations
hydraulique - Contrôle
L’intervalle d’entretien est de 2 ans.
31.
Dispositif de levage Réglage
Réinstallez le jeu de culbuteurs, le cas échéant, selon les caractéristiques techniques d’origine.
Suivez la procédure et les recommandations suivantes pour les caractéristiques techniques du carburant. Référez-vous à la section « Carburants,
huiles et liquides de refroidissement ».
Respectez les intervalles prévus pour la vidange de l’huile et le remplacement du filtre. Ces opérations sont essentielles pour préserver l’intégrité
du moteur. Les filtres doivent être remplacés au moment de la vidange de l’huile.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
86
PLANNING D’ENTRETIEN DU MOTEUR
DOCUMENTS DE SERVICE SUPPLÉMENTAIRES
Informations générales
Les publications suivantes sont disponibles à l’achat.
Le catalogue personnalisé contient les nouveautés suivantes :
•
Identification de la configuration du moteur
•
Table des matières
•
Index des options et des pièces distincts
Numéro de parution
Titre ou publication
4022256
QSL9 CM2250 Manuel d’atelier
•
Kits de réparation (si applicables)
2883477
QSB6.7 et QSL9 CM2250 Code d’erreur
Manuel de dépannage
•
Numéro de pièce de référence (si applicables)
4022261
QSL9 CM2250 Schéma des câbles électriques
COMMANDER LE CATALOGUE PERSONNALISÉ DES PIÈCES
2883351
QSL9 CM2250 Manuel de l’Opérateur et
d’Entretien
Commander par téléphone
2883350
QSL9 CM2250 Manuel des propriétaires
3379000
Air de votre moteur
3379001
Carburants pour moteurs Cummins®
3379009
Utilisation des moteurs diesel par temps froid
3666132
Conditions et entretien du système de liquide
de refroidissement des moteurs Cummins®
3810303
Guide de réutilisation des pièces
3810340
Recommandations pour le contrôle de l’huile
et de l’huile moteur Cummins®
OÙ COMMANDER LES DOCUMENTS DE SERVICE ?
Informations générales
Cummins est heureux d’annoncer la parution d’un catalogue de pièces
spécialement conçu pour répondre à vos besoins. Contrairement aux
catalogues de pièces classiques qui répertorient généralement un
grand nombre de pièces, le catalogue personnalisé de Cummins
répertorie uniquement les nouvelles pièces d’origine ayant servi à la
fabrication de votre moteur.
La couverture et le contenu du catalogue sont également
personnalisés en fonction de vos besoins. Vous pouvez consulter le
catalogue dans votre atelier et sur votre chantier et l’utiliser comme
document de référence à bord de votre véhicule ou de votre bateau. La
couverture du catalogue contient votre nom, l’adresse de votre société
et votre numéro de téléphone. Votre nom et le modèle de votre moteur
apparaissent également au dos du catalogue. Vous pourrez ainsi
prouver que Cummins a créé un catalogue spécialement pour vous.
Ce nouveau catalogue a été conçu pour apporter les informations dont
vous avez besoin pour les commandes de votre moteur. Cette nouvelle
configuration représente un avantage pour les clients ne pouvant pas
accéder facilement au catalogue des pièces en ligne ou au lecteur de
microfilms des pièces Cummins.
Les clients situés en Amérique du Nord peuvent s’adresser à leur
distributeur Cummins ou contacter le département de vente direct
Gannett au 1-800-646-5609, en réglant par carte de crédit. Les clients
souhaitant passer commande en dehors de l’Amérique du Nord
doivent effectuer leur demande sur Internet ou contacter le service
Gannett au (++)502-454-6660.
Commande en ligne
Vous pouvez commander un catalogue de pièces personnalisé en ligne
via la boutique Cummins Powerstore, en réglant par carte de crédit.
Contactez GDMS ou CUMMINS POWERSTORE pour connaître les
tarifs actuels. Des frais de port peuvent être ajoutés.
Voici les informations dont nous avons besoin pour vous faire parvenir
votre commande de catalogue de pièces personnalisé. Ces informations
seront prises en compte pour créer la couverture du catalogue.
•
Nom du client
•
Adresse
•
Nom de la société (facultatif)
•
Numéro de téléphone
•
Numéro de carte de crédit
•
Numéro de série du moteur Cummins (situé sur la plaque
d’identification du moteur)
•
Indiquez le média à utiliser : catalogue imprimé, CD-ROM ou
fichier PDF
Malheureusement, tous les moteurs Cummins ne sont pas pris en
charge par le catalogue. Dans certains cas, les modèles de moteur
antérieurs à 1984 et les modèles de moins de trois mois ne présente
pas suffisamment d’informations pour créer le catalogue. Si le cas se
présente, nous vous tiendrons informé afin de vous expliquer pourquoi
votre commande n’a pas pu être prise en compte.
Les catalogues de pièces personnalisés sont conçus spécialement
pour chaque client. Ils ne peuvent donc pas être renvoyés pour
remboursement. Si vous constatez une erreur rendant votre catalogue
inutilisable, nous tâcherons de corriger cette erreur et de vous
renvoyer un nouveau catalogue.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
DÉPANNAGE DU MOTEUR
87
Cette partie fournit des procédures de dépannage simples. Référez-vous à cette partie en cas de panne du moteur, afin de déterminer l’origine
du problème. Si vous ne parvenez pas à déterminer l’origine de la panne ou si vous ne parvenez à effectuer les réparations nécessaires, contactez
le fournisseur de votre machine ou l’atelier de réparation le plus proche.
Le moteur ne démarre pas.
Batterie déchargée.
Le démarreur ne tourne pas.
Câble de la batterie mal branché.
Panne du démarreur ou du contacteur du démarreur.
Panne du relais de sécurité.
Dysfonctionnement du solénoïde
d’arrêt du moteur.
Pas d’injection de carburant.
Absence de carburant dans le
réservoir.
Filtre à carburant obstrué.
Présence d’air dans le système
d’alimentation en carburant.
Le démarreur tourne mais le
moteur ne se met pas en marche.
Opération de préchauffage
incorrecte.
Le carburant est injecté mais le
moteur ne se met pas en marche.
Dysfonctionnement des bougies
de préchauffage.
Réglage de l’injection incorrect.
Pression de compression du
cylindre faible.
Le moteur se met en marche mais
cale immédiatement.
Fonctionnement instable du
moteur.
Présence d’air dans le système d’alimentation en carburant.
La soupape d’admission d’air du compresseur s’ouvre pendant la phase
de démarrage.
Présence de craquelure dans la conduite d’injection.
Ralenti instable.
Panne des injecteurs.
Pression de compression inégale entre les cylindres.
Présence d’air dans le système
d’alimentation en carburant
Alimentation en carburant
insuffisante.
Filtre à carburant obstrué.
Défaut de canalisation
(compressé, obstrué, etc.)
Moteur défaillant à grande
vitesse.
Quantité de carburant injecté inégale entre les cylindres.
Réglage du jeu des soupapes incorrect.
Soupape endommagée.
Calage du moteur au régime de
ralenti accéléré.
Surchauffe du moteur.
Volume de liquide de refroidissement insuffisant.
Glissement de la courroie du ventilateur.
Défaut du système de
refroidissement.
Dysfonctionnement du thermostat.
Dysfonctionnement du bouchon de remplissage du radiateur.
Obstruction du système de refroidissement.
Obstruction du radiateur.
Surcharge du moteur.
Filtre à air obstrué.
Entretien insuffisant.
Débit ou restriction d’air insuffisant.
Débit de liquide de refroidissement faible (haute concentration
d’antigel, etc.).
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
88
DÉPANNAGE DU MOTEUR
Pression d’huile moteur faible.
Manque d’huile.
Fuite d’huile.
Consommation d’huile élevée.
Huile inadaptée.
Type et viscosité inadaptés.
Température élevée du liquide de
refroidissement.
Surchauffe.
Obstruction du filtre et de la crépine.
Roulements et pompe à injection endommagés.
Clapet de sécurité défectueux.
Puissance du moteur faible.
Réglage du jeu des soupapes
incorrect.
Fuite de compression du cylindre.
Pression de compression du
cylindre faible.
Alésage du vérin endommagé.
Volume d’admission d’air
insuffisant.
Consommation d’huile trop
élevée.
Huile inadaptée.
Huile brûlée par le moteur.
Défaut d’alignement des nez
d’injecteur.
Filtre à air obstrué.
Débit d’air faible.
Type et viscosité inadaptés.
Volume d’huile trop élevé.
Segment de piston ou alésage du vérin endommagé.
Joints des tiges de soupapes défectueux.
Joint ou joint du turbocompresseur endommagé.
Fuite d’huile.
Défaut d’étanchéité des joints.
Défaut d’installation du filtre et des canalisations.
Consommation de carburant
trop élevée.
Fuite de carburant.
Volume d’injection trop élevé.
Charges mécaniques excessives.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Joints endommagés.
Défaut d’installation ou de serrage des composants.
Pompe à injection défectueuse.
DÉPANNAGE DU MOTEUR
Échappement inadapté.
89
Filtre à air obstrué.
Nez d’injecteur endommagé.
Fumée noire excessive.
Nez d’injecteur inadapté.
Avance à l’injection incorrecte.
Volume d’injection trop élevé.
Carburant inadapté.
Présence d’eau dans le carburant.
Pression de compression faible.
Fumée blanche excessive.
Avance à l’injection incorrecte.
Température basse du liquide de refroidissement.
Turbocompresseur défaillant.
Batterie déchargée.
Faible niveau d’électrolyte.
Présence de craquelure dans le corps de la batterie.
Consommation naturelle.
Courroie détendue ou endommagée.
Défaut de chargement.
Alternateur défectueux.
Câblage endommagé ou défaut de contact.
Filtre à particules diesel posttraitement - Quantité de
cendres à nettoyer trop élevée.
Charges électriques excessives.
Capacité de la batterie insuffisante pour l’application.
Codes d’erreur électronique actifs
ou codes d’erreur inactifs trop
nombreux.
Affichez les codes d’erreur sur l’écran ViewPort de l’unité de contrôle
du compresseur.
L’huile de lubrification
actuellement utilisée contient un
volume de cendres trop élevé.
Utilisez une huile de lubrification conforme à la norme CES 20081.
Présence d’huile de lubrification
dans le carburant.
Vérifiez la présence d’huile dans le carburant. Vidangez le carburant
actuel et remplacez-le par du carburant propre. Évitez de mélanger de
l’huile au carburant.
L’additif pour carburant
actuellement utilisé contient un
volume de cendres trop élevé.
Évitez d’utiliser cet additif pour carburant.
Pression du carter trop élevée.
Vérifiez la présence de fuite.
Consommation d’huile trop
élevée.
Consultez le manuel relatif à la consommation d’huile.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
90
GARANTIE DU MOTEUR
TOUS LES MOTEURS INDUSTRIELS INTERNATIONAUX
(HORS ROUTE)
Garantie
PRODUITS COUVERTS PAR LA GARANTIE
Cette Garantie s’applique aux nouveaux Moteurs vendus par Cummins,
distribués à un premier utilisateur à compter du 1er avril 1999 inclus et
utilisés dans le cadre d’une application Industrielle (Hors route), dans tous
les pays et régions approuvés par Cummins, à l’exception des États-Unis*
et du Canada. Les Moteurs utilisés dans le cadre d’une application
marine, d’une application militaire (dans certains cas) ou pour
l’entraînement d’un générateur bénéficient de Garanties spécifiques.
GARANTIE DE BASE DU MOTEUR
Cette Garantie couvre toutes les pannes du Moteur, dans des conditions
d’utilisation et d’entretien normales, résultant d’un défaut de matériel ou de
main-d’œuvre en provenance de l’usine (Pannes couvertes).
La Couverture de la garantie commence à partir de la vente du Moteur par
Cummins. La Couverture de la garantie s’étend à deux ans ou à
2000 heures de fonctionnement, selon le premier terme atteint, à compter
de la date de livraison du Moteur au premier utilisateur, à compter de la
date de la première location ou du premier prêt, ou au bout de 50 heures
d’utilisation, selon le premier terme atteint. Si la limite de 2000 heures est
dépassée au cours de la première année, la Couverture de la garantie
s’étend jusqu’au terme de la première année.
GARANTIE LIMITÉE AUX ÉLÉMENTS PRINCIPAUX
La Garantie limitée aux éléments principaux couvre les Pannes couvertes
du bloc-cylindres, de l’arbre à cames, du vilebrequin et des bielles du
Moteur (Pièces couvertes).
Les pannes des roulements et des bagues ne sont pas couvertes.
La Couverture de la garantie commence à la date d’expiration de la
Garantie de base du moteur et se termine au bout de trois ans ou de
10 000 heures* de fonctionnement, à compter de la date de livraison du
Moteur au premier utilisateur, à compter de la date de la première location
ou du premier prêt, ou au bout de 50 heures d’utilisation, selon le premier
terme atteint.
* 3000 heures pour les Moteurs de série A.
Ces garanties s’appliquent à l’ensemble des propriétaires de la
chaîne d’approvisionnement. Par ailleurs, la Couverture de la
garantie s’étend à tous les propriétaires consécutifs jusqu’à la fin de
la période de garantie.
Responsabilités de Cummins
DANS LE CADRE DE LA GARANTIE DE BASE DU MOTEUR
Cummins prend en charge le paiement des pièces et de la main-d’œuvre
nécessaires aux réparations du Moteur incluses dans les Pannes
couvertes.
Cummins prend en charge le paiement des filtres, de l’huile de lubrification,
de l’antigel et d’autres éléments d’entretien ne pouvant pas être réutilisés,
lorsque ces éléments entrent dans la catégorie des Pannes couvertes.
Cummins prend en charge, dans une mesure raisonnable, l’aller et le retour
vers le site d’un équipement, notamment les frais de déplacement, les repas
et l’hébergement, lorsque la réparation est effectuée sur le site de la panne.
Cummins prend en charge, dans une mesure raisonnable, les frais de
main-d’œuvre nécessaires au retrait et à la réinstallation d’équipements
pour les réparations entrant dans la catégorie des Pannes couvertes.
DANS LE CADRE DE LA GARANTIE LIMITÉE AUX ÉLÉMENTS
PRINCIPAUX
Cummins prend en charge les frais de réparation voire de remplacement
des pièces défectueuses ou endommagées couvertes par la garantie
pour les pannes entrant dans la catégorie des Pannes couvertes.
Responsabilités du propriétaire
DANS LE CADRE DE LA GARANTIE DE BASE DU MOTEUR
Le propriétaire est responsable du paiement des filtres, de l’huile de
lubrification, de l’antigel et d’autres éléments d’entretien remplacés lors
des réparations, dans le cadre de la Garantie, à moins que ces éléments
ne soient pas réutilisables en raison d’une Panne couverte.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
DANS LE CADRE DE LA GARANTIE LIMITÉE AUX ÉLÉMENTS
PRINCIPAUX
Le propriétaire doit prendre en charge les frais de main-d’œuvre
nécessaires à la réparation du Moteur, notamment la main-d’œuvre
nécessaire au retrait et à la réinstallation du moteur. Dans la mesure où
Cummins préconise la réparation une pièce et non son remplacement, le
propriétaire ne prend pas en charge les frais de main-d’œuvre
nécessaires aux réparations de la pièce.
Le propriétaire doit prendre en charge les frais des pièces nécessaires à
la réparation, à l’exception des pièces défectueuses ou endommagées
couvertes par la garantie, pour les pannes entrant dans la catégorie des
Pannes couvertes.
Le propriétaire est responsable du paiement des filtres, de l’huile de
lubrification, de l’antigel et d’autres éléments d’entretien remplacés lors
des réparations, pour les pannes couvertes par la garantie.
DANS LE CADRE DE LA GARANTIE DE BASE ET DE LA GARANTIE
LIMITÉE AUX ÉLÉMENTS PRINCIPAUX
Le propriétaire est responsable de l’utilisation et de l’entretien du Moteur,
comme indiqué dans le Manuel de l’Opérateur et d’Entretien. Le
propriétaire est tenu de fournir les preuves que l’entretien recommandé a
bien été effectué.
Avant l’expiration de la garantie applicable, le propriétaire est tenu de
signaler à un distributeur Cummins, un concessionnaire agréé ou un
atelier de réparation approuvé par Cummins toutes les Pannes couvertes
éventuelles et de faire réparer le produit par ces sociétés. Les ateliers de
réparations sont répertoriés dans la section « Service Locator » du site
cummins.com.
Le propriétaire doit prendre en charge les frais de communication, les repas,
l’hébergement et tout frais similaire, découlant d’une Panne couverte.
Le propriétaire doit prendre en charge les réparations ne concernant pas
le Moteur, les frais liés aux temps d’arrêt, les dommages de la benne, les
frais applicables, les frais commerciaux et toute autre dépense découlant
d’une Panne couverte.
Restrictions
Les moteurs répondant aux certifications d’émission répertoriées
ci-dessus doivent utiliser un diesel respectant les seuils de sulfure
appropriés. Le non-respect de ces seuils (voir également le rapport
Cummins 3379001 relatif aux carburants) peut rapidement endommager
le Moteur et le système de post-traitement. Ces dommages peuvent
rendre le Moteur inutilisable. En outre, les pannes dues à l’utilisation d’un
carburant inadapté ne sont pas couvertes par la garantie.
Les seuils de sulfures sont indiqués sur la plaque d’identification du
Moteur par certification d’émissions :
EPA 2007
15 particules pour un million
EPA 2010
15 particules pour un million
EPA Interim/Final Tier 4 15 particules pour un million
EU Phase III B 2011
15 particules pour un million
Euro 4/5
50 particules pour un million
Cummins ne prend pas en charge les pannes ou les dommages
provoqués par un acte considéré par Cummins comme un abus ou une
négligence, incluant sans s’y limiter : l’utilisation de liquides de
refroidissement et lubrifiants inadéquats, le remplissage excessif de
carburant, le recours à une vitesse excessive, le manque d’entretien du
système de lubrification, de refroidissement ou d’admission, les
procédures de stockage, de démarrage, de fonctionnement ou l’arrêt
inadapté, la modification non autorisée du Moteur. Cummins ne prend pas
non plus en charge les pannes provoquées par l’utilisation d’une huile,
d’un carburant ou d’un fluide d’échappement diesel inadapté ou par la
présence d’eau, de saletés ou d’autres contaminants dans le carburant,
l’huile ou le liquide d’échappement diesel.
Dans le cas des unités d’alimentation et des pompes à incendie (appareils
monoblocs), la Garantie s’applique aux accessoires, à l’exception des
embrayages et des filtres fournis par Cummins et portant le nom d’une
autre société.
À l’exception des accessoires indiqués précédemment, Cummins ne
garantit pas les accessoires portant le nom d’autres sociétés. Ces
accessoires non couverts pas la garantie incluant sans s’y limiter : les
alternateurs, les démarreurs, les ventilateurs*, les compresseurs de
climatisation, les embrayages, les filtres, les transmissions, les
convertisseurs de couple, les pompes de direction, ainsi que les courroies
de ventilateur et les filtres à air ne portant pas la marque Cummins.
GARANTIE DU MOTEUR
Les unités Cummins Compusave sont couvertes par une Garantie
spécifique.
Avant d’effectuer une requête concernant une consommation d’huile
excessive, le propriétaire est tenu d’envoyer les documents indiquant que
la consommation actuelle est supérieure aux normes publiées par
Cummins.
Les pannes de la courroie ou des tuyaux fournis par Cummins ne sont pas
couverts au-delà des 500 premières heures d’utilisation ou au-delà d’un
an, au premier terme atteint.
Les pièces nécessaires à la réparation d’une Panne couverte peuvent être
de nouvelles pièces Cummins, des pièces de même nature approuvées
par Cummins ou des pièces réparées. Cummins ne prend pas en charge
les pannes dues à une utilisation des pièces non approuvée par
Cummins.
Les nouvelles pièces Cummins ou les pièces de même nature
approuvées par Cummins servant à la réparation des Pannes couvertes
sont considérées comme des pièces remplacées et sont couvertes par la
garantie ci-après.
Dans le cas des Applications de série A, notamment industrielles, le
remboursement des frais de transport des équipements non
transportables se limite à une durée de 4 heures, à une tarification de
0,25 $ par mile et à une distance de 250 miles. Tout frais allant au-delà de
cette limite est à la charge du client.
CUMMINS NE COUVRE PAS LES PIÈCES COUVERTES EN CAS
D’USURE.
CUMMINS NE PREND PAS EN CHARGE LES DOMMAGES
ACCIDENTELS OU INDIRECTS
TOUTES LES GARANTIES MENTIONNÉES DANS LES PRÉSENTES
SONT LES SEULES GARANTIES OFFERTES PAR CUMMINS POUR
CES MOTEURS. CUMMINS NE FORMULE AUCUNE AUTRE
GARANTIE, EXPRESSE OU INDUITE, Y COMPRIS TOUTE GARANTIE
MARCHANDE OU D’ADÉQUATION À UN USAGE PARTICULIER.
Dans le cas des ventes de consommateurs et dans certains pays, le
Propriétaire bénéficie de droits juridiques prévalant ou limitant les termes
de cette Garantie.
Aucune condition de la présente Garantie n’exclut ou ne restreint les droits
contractuels entre le Propriétaire et des tiers.
* Les alternateurs, les démarreurs et les ventilateurs SONT couverts
pendant la durée de la Garantie de base du moteur sur les Moteurs de
série A et les Moteurs B3.3.
* Les alternateurs et les démarreurs sont couverts pendant la durée de la
Garantie de base du moteur sur les Moteurs QSK23.
GARANTIE DU DISPOSITIF ANTIPOLLUTION CONFORME AUX
NORMES CALIFORNIENNES, HORS ROUTE
PRODUITS COUVERTS PAR LA GARANTIE
La présente Garantie du dispositif antipollution s’applique aux moteurs
diesel certifiés par le comité California Air Resources Board (à partir de
l’année 1996 pour les moteurs ne dépassant pas 750 chevaux et de l’année
2000 pour les moteurs de 751 chevaux ou plus), distribués par Cummins et
immatriculés en Californie pour une utilisation industrielle hors route.
DROITS ET OBLIGATIONS DU PROPRIÉTAIRE EN VERTU DE LA
GARANTIE
Le comité California Air Resources Board et Cummins Engine Company,
Inc. sont fiers de vous présenter la garantie du dispositif antipollution de
votre moteur. En Californie, les nouveaux moteurs diesel hors route
doivent être conçus et équipés pour répondre aux normes fédérales
strictes en matière de pollution. Cummins prend en charge la garantie du
dispositif antipollution de votre moteur pour les durées indiquées ci-après,
à condition que votre moteur n’ait subi aucun abus, aucune négligence ou
aucun entretien insuffisant.
Votre dispositif antipollution peut comprendre les pièces suivantes :
système d’injection du carburant dispositif d’induction de l’air. Il peut
également comprendre des tuyaux, des courroies, des connecteurs et
d’autres ensembles destinés à réduire les émissions.
Lorsqu’un problème couvert par la garantie survient, Cummins prend en
charge la réparation de votre moteur diesel hors route, ainsi que les frais
annexes, tels que le diagnostic, les pièces et la main-d’œuvre.
91
COUVERTURE DE LA GARANTIE DU FABRICANT DU MOTEUR
La couverture de la garantie s’étend à 5 ans ou à 3000 heures d’utilisation
du moteur, au premier terme atteint, à compter de la date de livraison du
moteur au premier utilisateur. Lorsqu’une pièce du dispositif antipollution
est défectueuse, cette pièce est réparée ou remplacée par Cummins.
Garantie
Cette garantie du dispositif antipollution s’applique aux moteurs de série
A, B3.3, B3.9, B4.5s, B5.9, B6.7s, QSB3.9-30, QSB4.5-30, QSB5.9-30,
QSB5.9-44, C8.3, QSC8.3 et QSL9 :
Pompe à carburant
Synchronisation statique
Clapet d’alimentation
Module du distributeur d’injection
Injecteurs
Étalonnage
Aiguille
Buse
Ressort
Turbocompresseur
Volant du compresseur
Volant de la turbine
Joint d’huile de la turbine
Clapet de décharge
Collecteur d’admission
Refroidisseur intermédiaire
Postrefroidisseur
Bloc collecteur d’échappement
Catalyseur à oxydation
Système de commande électronique
Module de commande
Capteur de pression de batterie d’appoint
Capteur de température du liquide de refroidissement
Capteur de pression du carburant
Responsabilités du propriétaire en vertu de la garantie
En tant que propriétaire du moteur diesel hors route, vous êtes tenu
d’effectuer les opérations d’entretien répertoriées dans le Manuel de
l’Opérateur et d’Entretien de Cummins. Cummins recommande de
conserver tous les reçus concernant l’entretien de votre moteur diesel
hors route. Toutefois, Cummins ne peut pas vous refuser la garantie si
vous ne possédez pas certains reçus ou si vous n’effectuez pas
l’ensemble des procédures du planning d’entretien.
Vous êtes tenu de présenter votre moteur diesel hors route à un
concessionnaire Cummins dès l’apparition du problème. La garantie
couvre les réparations dans un délai raisonnable de 30 jours maximum.
En tant que propriétaire du moteur diesel hors route, vous devez
également savoir que Cummins peut vous refuser la garantie si votre
moteur diesel hors route ou l’un de ces composants tombe en panne en
raison d’un abus, d’une négligence ou d’une modification non autorisée.
Votre moteur est prévu pour fonctionner uniquement avec du diesel.
L’utilisation d’un autre carburant peut entraîner une panne définitive du
moteur, conformément aux normes californiennes en matière d’émission.
Pour toute question concernant vos droits et vos responsabilités dans le
cadre de la garantie, contactez le département d’assistance client de
Cummins au 1-800-343-7357 (1-800-DIESELS) ou le comité California Air
Resources Board à l’adresse 9528 Telstar Avenue, El Monte, CA 91731.
Avant l’expiration de la garantie applicable, le propriétaire est tenu de
signaler à un distributeur Cummins, un concessionnaire agréé ou un
atelier de réparation approuvé par Cummins toute panne du dispositif
antipollution couverte par la garantie et de faire réparer le produit par ces
sociétés. Les ateliers de réparations sont compris dans le répertoire de
service de Cummins pour le Canada et les États-Unis.
Le propriétaire prend en charge les frais provoqués par des accidents, tels
que : les frais de communication, les repas, l’hébergement à la charge du
Propriétaire ou des employés du Propriétaire et engendrés par une panne
couverte par la garantie.
Le propriétaire doit prendre en charge les frais et les dépense liées aux
temps d’arrêt et aux dommages de la benne découlant d’une panne
couverte par la garantie. CUMMINS NE PREND PAS EN CHARGE
D’AUTRES DOMMAGES ACCIDENTELS OU INDIRECTS INCLUANT
SANS S’Y LIMITER LES AMENDES, LES VOLS, LES ACTES DE
VANDALISME OU LES ACCIDENTS DE LA ROUTE.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
92
GARANTIE DU MOTEUR
Pièces de rechange
Limites de la garantie
Dans le cadre de l’entretien, de la réparation ou du remplacement du
dispositif antipollution, Cummins recommande l’utilisation de nouvelles
pièces d’origine de la marque Cummins ou de pièces et d’assemblages de
même nature approuvés par Cummins. Cummins recommande également
que le moteur soit réparé par un distributeur Cummins, un concessionnaire
agréé ou un atelier de réparation approuvé par Cummins. Le propriétaire
peut choisir d’effectuer l’entretien, le remplacement ou la réparation des
composants du dispositif antipollution par une société autre qu’un
distributeur Cummins, un concessionnaire agréé ou un atelier de réparation
approuvé par Cummins. Dans le cadre de l’entretien, de la réparation ou du
remplacement d’une pièce, le propriétaire peut également choisir d’utiliser
d’autres pièces que celles recommandées par Cummins, à savoir de
nouvelles pièces d’origine de la marque Cummins ou des pièces et des
assemblages de même nature approuvés par Cummins. Cependant, les
frais de ces services ou de ces pièces ne sont pas couverts par la présente
garantie du dispositif antipollution.
Cummins ne prend pas en charge les pannes dues à un abus ou une
négligence de la part du propriétaire, notamment : l’utilisation de liquides
de refroidissement, de carburants et de lubrifiants inadéquats, le
remplissage excessif de carburant, le recours à une vitesse excessive, le
manque d’entretien du système de lubrification, de refroidissement ou
d’admission d’air, les procédures de stockage, de démarrage, de
fonctionnement ou l’arrêt inadaptées.
Responsabilités de Cummins
Les réparations et les services sont effectués par un distributeur
Cummins, un concessionnaire agréé ou un atelier de réparation approuvé
par Cummins à l’aide de nouvelles pièces d’origine Cummins ou des
pièces et des assemblages de même nature approuvés par Cummins.
Cummins prend en charge la réparation des composants du dispositif
antipollution considérés comme défectueux par Cummins, y compris les
frais des pièces et de main-d’œuvre (incluant le diagnostic utilisé pour
déterminer si la pièce défaillante est couverte par la garantie).
Réparations d’urgence
En cas d’urgence et lorsqu’aucun distributeur Cummins, concessionnaire
agréé ou atelier de réparation approuvé par Cummins n’est disponible, les
réparations peuvent être réalisées par n’importe quel atelier de réparation
et à l’aide de n’importe quelle pièce. Cummins prend en charge le
remboursement des dépenses avancées par le Propriétaire (y compris le
diagnostic). Toutefois, le remboursement ne peut pas dépasser le prix au
détail recommandé par le fabricant pour les pièces remplacées et couvertes
par la garantie, les frais de main-d’œuvre, en fonction de la durée
préconisée par le fabricant pour les réparations couvertes par la garantie,
ou les taux horaire applicables. Toute pièce non fournie dans un délai de
30 jours ou toute réparation non réalisée au bout de 30 jours est considérée
comme une urgence. Les pièces remplacées et les factures réglées doivent
être présentées sur un site de réparation agréé par Cummins afin de
constituer un motif de remboursement pour les réparations urgentes non
réalisées par un distributeur Cummins, un concessionnaire agréé ou un
atelier de réparation approuvé par Cummins.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Le fabricant garantit au dernier acheteur et à chaque acheteur ultérieur
que le moteur est conçu et équipé pour répondre à l’ensemble des
législations adoptées par le comité Air Resources Board et qu’il ne
présente aucun défaut de matériau ou de main-d’œuvre entraînant la
panne d’une pièce couverte par une garantie.
Les pièces couvertes par la garantie ne devant pas être remplacées,
conformément au planning d’entretien, et les pièces prévues uniquement
pour une inspection normale, en vue d’une réparation ou d’un
remplacement considéré comme nécessaire, sont couvertes pendant la
période de garantie.
Toutes les pièces couvertes par la garantie et dont le remplacement est
prévu dans le planning d’entretien sont couvertes pendant la période
précédant le premier remplacement planifié pour cette pièce.
Le propriétaire ne prend pas en charge les frais de main-d’œuvre
nécessaires au diagnostic permettant de déterminer si la pièce couverte
par la garantie est défectueuse, à condition que l’opération soit réalisée
sur un site couvert par la garantie.
Le fabricant doit prendre en charge les dommages subis par les
composants du moteur suite à une panne couverte par la garantie d’un
composant couvert par la garantie.
Cummins ne prend pas en charge les pannes dues à une réparation
inadaptée ou à l’utilisation de pièces autres que des pièces d’origine de la
marque Cummins ou des pièces approuvées par Cummins.
(1) Les présentes garanties, les garanties commerciales expresses
et la garantie d’émission sont les seules garanties prises en charge par
Cummins. Aucune garantie, expresse ou induite, y compris les
garanties marchandes ou d’adéquation à un usage particulier ne peut
être prise en compte.
COMMANDE DE PIÈCES DÉTACHÉES
93
INFORMATIONS GÉNÉRALES
UTILISATION DE LA LISTE DES PIÈCES DÉTACHÉES
Cette publication qui comporte une vue éclatée des pièces détachées a
été rédigée pour aider à la localisation de ces pièces en vue des
opérations d’entretien de l’unité. Toutes les pièces du compresseur
énumérées sur la vue éclatée sont fabriquées avec la même précision que
l’équipement d’origine. Pour une protection optimale de la machine,
toujours se procurer des pièces d’origine Doosan pour le compresseur.
a.
Ouvrez le manuel à la section Liste des pièces détachées.
b.
Repérez la zone ou le système du compresseur dans lesquels la
pièce voulue est utilisée puis identifier le numéro de la page où se
trouve l’illustration.
c.
Repérez la pièce voulue sur l’illustration puis notez la référence et
la description.
AVIS
Doosan ne peut être tenue responsable de blessures ou dommages
résultant de l’utilisation de pièces de rechange non approuvées.
COMMENT COMMANDER ?
Doosan Infracore compte des centres d’entretien et fournit des pièces
détachées dans le monde entier.
La commande des pièces détachées en bonne et due forme par
l’acheteur dépend principalement du bon usage des informations
disponibles. La transmission d’informations complètes au bureau de
vente, à la société autonome ou au distributeur agréé le (la) plus
proche, permet de remplir correctement le bon de commande et
d’éviter ainsi des délais inutiles.
Des distributeurs autorisés et des points de vente sont présents dans
les principales villes de nombreux pays.
Les pièces détachées devant faire l’objet d’une commande spéciale
peuvent ne pas être incluses dans ce manuel. Contactez le service
Pièces détachées de Doosan avec le numéro de série de la machine
pour commander ces pièces.
Afin d’éliminer toute cause d’erreur possible, les instructions suivantes
constituent un guide de l’acheteur lors de la commande de pièces de
rechange.
DESCRIPTION
a.
Indiquez toujours le numéro de modèle de l’unité comme illustré
sur la plaque signalétique de la machine.
La vue éclatée des pièces illustre et énumère les différents montages,
sous-montages et le détail des pièces qui constituent cette machine. Cela
couvre les modèles standard ainsi que les options les plus répandues.
b.
Indiquez toujours le numéro de série de l’unité. CECI EST
IMPORTANT. Le numéro de série de l’unité est estampillé sur la
plaque attachée à l’unité. (Le numéro de série de cette unité est
également estampillé sur le métal du longeron de cadre de châssis.)
c.
Indiquez toujours le numéro de publication de la liste des pièces.
d.
Indiquez toujours la quantité de pièces voulues.
e.
Indiquez toujours la référence ainsi que la description des pièces
comme elles sont données dans la liste des pièces.
Une série d’illustrations indique chaque pièce distinctement ainsi que sa
position par rapport aux autres pièces sur le montage. La référence, la
description et la quantité nécessaire de pièces sont indiquées sur chaque
illustration ou sur la page adjacente. Les quantités indiquées
correspondent au nombre de pièces par montage et ne reflètent pas
nécessairement le nombre total de pièces sur la machine. Si une quantité
n’est pas spécifiée, il est supposé qu’il s’agit d’une seule pièce.
La description de chaque pièce est basée sur la méthode du « nom en
premier », c’est-à-dire que le nom identifiant l’élément est toujours cité
en premier dans la description. Le nom est généralement suivi par un
terme modificateur unique. Le terme modificateur descriptif peut être
suivi de mots ou d’abréviations tels que supérieur, inférieur, interne,
externe, avant, arrière, droit, gauche, etc. lorsque cela est essentiel.
Lorsqu’il est fait référence à l’arrière, à l’avant ou à l’un des côtés de la
machine, considérez toujours l’extrémité portant la barre d’attelage
comme étant l’avant de l’unité. Tenez-vous à l’arrière de la machine
en regardant en direction de la barre d’attelage (avant) pour
déterminer le côté droit et le côté gauche.
VISSERIE
Du matériel conforme à la fois aux normes SAE (pouces) et ISO
(métrique) a été utilisé pour la conception et le montage de ces
machines. Faites preuve d’une extrême prudence afin d’éviter
d’endommager les filetages par l’utilisation de visserie inadaptée. Afin
de clarifier le bon usage de la visserie et l’identification des pièces de
rechange adaptées, l’ensemble de la visserie standard a été identifié
par une référence, des dimensions et une description. Ceci permet à
la clientèle de se procurer la visserie localement sans avoir besoin de
passer commande auprès de l’usine. Ces pièces sont décrites dans
des tableaux situés à l’arrière des figures illustratives. Tout élément de
visserie non identifié à la fois par une référence et des dimensions est
une pièce fabriquée spécialement et doit être commandée pour obtenir
la pièce de rechange exacte.
MARQUAGES ET ADHÉSIFS
AVIS
Ne peignez pas par-dessus les adhésifs de sécurité et
d’instructions. Commandez immédiatement des adhésifs de
rechange si ceux apposés sur la machine sont illisibles.
Les références et l’emplacement des adhésifs individuels d’origine
sont indiqués à la section Liste de pièces détachées. Ils sont
disponibles tant que la production d’un modèle particulier continue.
En cas de renvoi des pièces au bureau de vente, à la société autonome
ou au distributeur agréé le (la) plus proche pour vérification ou
réparation, indiquez toujours le numéro de série de l’unité dont les
pièces ont été déposées.
CONDITIONS DE COMMANDE DE PIÈCES
Acceptation : l’acceptation d’une offre est expressément limitée aux
conditions exactes décrites ci-après. En cas d’utilisation d’un bon de
commande à titre d’acceptation d’une offre, il est expressément
convenu que les conditions d’un tel bon de commande s’appliquent
uniquement sur consentement exprès écrit de la société Doosan
(« Société »). Aucune modalité supplémentaire ou contraire ne peut
engager la Société à moins d’un consentement exprès écrit.
Taxes : toute taxe ou prélèvement de l’état directs ou réclamés suite à
la production, à la vente, à l’utilisation ou à la livraison de matériel
commandé ou vendu ne sont pas inclus dans le prix appliqué par la
Société et seront dus et payés par l’Acheteur.
Les délais de livraison peuvent être prolongés en raison de
catastrophe naturelle, acte de l’Acheteur, acte du Gouvernement,
incendies, inondations, grèves, émeute, guerre, embargo, pénurie de
moyen de transport, délai ou erreur dont les sous-traitants de la
Société sont responsables ou toute autre cause indépendante.
En cas d’instructions de livraison particulières tel que l’usage exclusif
des moyens de livraison, y compris le fret aérien alors qu’un devis basé
sur un transporteur standard a été réalisé, et avant que les
modifications du bon d’achat aient pu être reçues par la Société, les
frais supplémentaires sont à la charge de l’Acheteur.
Garantie : la Société garantie que les pièces fabriquées dans ses
installations se trouvent dans l’état spécifié et sont exemptes de défaut
de matériau et de main d’œuvre. La présente garantie restreint la
responsabilité de la société à la réparation ou au remplacement de
pièces défectueuses au moment de la livraison, à condition que
l’acheteur informe la Société de ce défaut immédiatement après l’avoir
remarqué et dans un délai de trois (3) mois à compter de la date de
livraison de telles pièces par la Société. La seule exception à la
déclaration précédente est la prolongation de la garantie qui s’applique
au programme d’échange de la sortie de vis.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
94
COMMANDE DE PIÈCES DÉTACHÉES
Les réparations et les remplacements doivent être effectués par la
Société F.A.B. au point de livraison. La Société ne peut être tenue
responsable des frais de transport, dépose ou pose.
Les garanties applicables au matériel fourni par la Société mais
entièrement fabriqué par un tiers se limitent aux garanties accordées à
la Société par le fabricant et pouvant être transmises à l’acheteur.
Livraison : les dates de livraison sont approximatives. La Société
tente dans la mesure du possible de respecter les dates de livraison.
Cependant, la Société ne peut être tenue responsable en cas de délai,
de non-livraison du matériel ou de dommages liés à la livraison.
La Société n’offre aucune garantie ou représentation, explicite ou
implicite, d’aucune sorte mise à part celle du titre et décline toute
responsabilité envers toute autre garantie, y compris celles relatives à
la qualité marchande et l’adaptation à un but particulier.
Limitation de responsabilité :
La voie de droit de l’Acheteur définie ci-après est exclusive et la
responsabilité totale de la Société quant à la commande, qu’elle soit
basée sur un contrat, une garantie, une négligence, une indemnité, la
responsabilité stricte ou autre, ne peut dépasser le prix d’achat de la
pièce sur laquelle porte la responsabilité.
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
La Société ne peut en aucun cas être tenue responsable, vis-à-vis de
l’Acheteur, de ses successeurs ou de tout autre bénéficiaire, des
dommages consécutifs, accidentels, indirects, particuliers ou
exemplaires survenant en relation à cette commande ou de tout
manquement, défaut ou dysfonctionnement des pièces aux termes de
la présente, qu’il s’agisse de perte de jouissance, perte de profits ou de
revenus, perte d’intérêt, perte d’un fonds commercial, arrêt du travail,
dégradation d’autres biens, perte pour fermeture ou interruption du
fonctionnement, augmentation des frais de fonctionnement ou
augmentation des plaintes des clients de l’Acheteur pour interruption
des activités, que ces dommages ou pertes soient basés sur un
contrat, une garantie, une négligence, une indemnité, la responsabilité
stricte ou autre.
PROGRAMME D’ÉCHANGE DE LA SORTIE DE VIS
Doosan offre un programme d’échange de la sortie de vis aux
utilisateurs de compresseurs portatifs.
Le bureau de vente, la société autonome ou le distributeur agréé le (la)
plus proche doit d’abord contacter le service d’entretien des pièces de
l’usine de fabrication du compresseur d’air portatif pour plus
d’informations.
COMMANDE DE PIÈCES DÉTACHÉES
95
Pour plus d’informations sur les pièces, les services ou votre distributeur local (Europe, Moyen-Orient, Afrique), contactez :
Usine :
Téléphone :
Doosan Portable Power EMEA Aftermarket +32 (2) 404 0811
Fax :
+32 (2) 371 6915
Drève Richelle 167
B-1410 Waterloo
Belgique
Pour plus d’informations sur les services, contactez :
service_emea@dii.doosan.com
Pour plus d’informations sur les pièces, contactez :
parts_emea@dii.doosan.com
Heures d’ouverture :
du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h15 (GMT)
Pour les pièces, l’entretien ou toute autre information concernant votre distributeur local (États-Unis, Amérique du Sud
ou Asie Pacifique) contactez :
Usine :
Téléphone :
Fax :
Doosan International USA, Inc
800-633-5206 (États-Unis & Canada)
336-751-1579 (États-Unis & Canada)
1293 Glenway Drive
305-222-0835 (Amérique du Sud)
336-751-4325 (Amérique du Sud)
Statesville
65-860-6863 (Asie et Pacifique)
336-751-4325 (Asie et Pacifique)
North Carolina 28625-9218
Heures d’ouverture :
du lundi au vendredi, de 8h00 à 17h30 (heure normale de l’Est)
9/275, 9/305, 12/250, 17/240, 21/220
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising