REF 30 236 VIDAS® EBV VCA/EA IgG (VCAG)

REF 30 236 VIDAS® EBV VCA/EA IgG (VCAG)
REF 30 236
14120 D - fr - 2011/03
VIDAS® EBV VCA/EA IgG (VCAG)
VIDAS EBV VCA/EA IgG est un test automatisé sur les instruments de la famille VIDAS, permettant la détection
qualitative des IgG anti-VCA et anti-EA dans le sérum humain par technique ELFA (Enzyme Linked Fluorescent Assay).
La détection de ces anticorps spécifiques est une aide au diagnostic de la mononucléose infectieuse (MNI).
INTRODUCTION ET OBJET DU TEST
Le virus d'Epstein-Barr (EBV, appelé également Human
Herpes Virus 4 (HHV4)) est ubiquitaire. Il a été identifié
comme l’agent causal de la mononucléose infectieuse
(MNI). Chez les adolescents et les jeunes adultes, l'EBV
peut causer une mononucléose infectieuse encore
appelée la maladie de Pfeiffer (fièvre glandulaire) ou
maladie du baiser. Chez les jeunes enfants, l’infection à
EBV est le plus souvent asymptomatique.
La transmission se fait principalement par l’intermédiaire
de la salive. En effet, la réplication EBV a lieu au niveau
de l’épithélium oropharyngé où les virions sont libérés
dans la salive à partir des lymphocytes B infectés.
Plus de 95 % de la population adulte est porteuse du
virus. Celui-ci persistant généralement dans l’organisme,
une réactivation peut se produire en particulier chez les
patients immunodéprimés. Si dans la population
immunocompétente une réactivation de l’EBV est
asymptomatique, elle est par contre associée à des
désordres cliniques avec une morbidité et une mortalité
élevées chez un sujet immunodéprimé.
Le diagnostic de la MNI est basé principalement sur les
symptômes cliniques (angine, fièvre et lymphoadénopathie). La sérologie est utilisée pour confirmer le
diagnostic de MNI et exclure des pathologies telles que le
lymphome et la leucémie, qui peuvent présenter des
symptômes comparables à ceux de la MNI. Le syndrome
mononucléosique peut également être causé par d’autres
agents pathogènes (le cytomégalovirus, l’HHV6,
l’adénovirus, le virus de la rubéole, le virus des oreillons,
le HIV, le virus de l’hépatite A, les virus influenza A & B et
toxoplasma gondii).
Le diagnostic sérologique de la MNI comprend des tests
non spécifiques tels que la détection des anticorps
hétérophiles, ainsi que des tests spécifiques de l’EBV.
Ces derniers reposent sur la détection des anticorps
produits par l'hôte en réponse aux différents antigènes
produits au cours du cycle viral. Pendant la phase lytique,
les antigènes précoces (EA = Early Antigen) de l’EBV
sont produits, puis les antigènes viraux de la capside
(VCA = Viral Capsid Antigen) sont exprimés en même
temps que le génome viral. Durant le cycle latent, les
antigènes nucléaires d’Epstein-Barr (EBNA = Epstein-Barr
Nuclear Antigen) sont synthétisés.
Lors de la MNI, des anticorps hétérophiles apparaissent
dans 60 à 80 % des cas, des anticorps anti-EA dans 70 à
80 % des cas, des anticorps anti-VCA IgM dans 100 %
des cas et des anticorps anti-VCA IgG dans près de
100 % des cas.
Pendant la phase de convalescence, les anticorps antiVCA IgG persistent et environ 95 % des individus
présentent des anticorps anti-EBNA IgG (1, 2, 3, 4, 5).
Les tests VIDAS permettent la détection des anticorps
anti-EA IgG et anti-VCA IgG (VIDAS EBV VCA/EA IgG),
anti-VCA IgM (VIDAS EBV VCA IgM) et anti-EBNA IgG
(VIDAS EBV EBNA IgG).
L’interprétation globale de ces dosages est une aide au
diagnostic de la MNI et permet d’établir le stade de
l’infection (voir tableau ci-après) :
bioMérieux SA
VIDAS
EBV VCA
IgM
VIDAS
EBV
VCA/EA
IgG
VIDAS
EBV
EBNA IgG
Interprétation
VIDAS EBV
(résultats
combinés)
-
-
-
Sujet séronégatif
(non infecté)
+
-
-
MNI / primo infection
débutante (2)
+
+
-
MNI / primo infection
aiguë
-
+
+ (1)
Sujet séropositif
(infection ancienne)
-
-
+
EBNA IgG isolées
(2)
-
+
-
VCA/EA IgG isolées
(2)
+
+
+
Profil indéterminé (2)
- : Absence d’anticorps.
+ : Présence d’anticorps.
(1) dans de rares cas, on ne détecte pas d’Ac anti-EBNA
chez le sujet séropositif ayant eu une infection ancienne.
(2) à contrôler sur prélèvement ultérieur réalisé 1 à
2 semaines plus tard.
PRINCIPE
Le principe du dosage associe la méthode
immunoenzymatique sandwich en 2 étapes à une
détection finale en fluorescence (ELFA).
®
Le cône (SPR ) à usage unique sert à la fois de phase
solide et de système de pipetage. Les autres réactifs de la
réaction immunologique sont prêts à l'emploi et prérépartis dans la cartouche.
Toutes les étapes du test sont réalisées automatiquement
par l’instrument. Elles sont constituées d'une succession
de cycles d'aspiration/refoulement du milieu réactionnel.
Dans une première étape, l'échantillon est dilué, puis
aspiré et refoulé à l'intérieur du cône. Les anticorps AntiVCA et/ou EA présents dans l'échantillon vont se fixer aux
antigènes VCA P18 et EA P54 fixés à l'intérieur du cône.
Des étapes de lavage éliminent les composés non fixés.
Au cours de la seconde étape, des IgG monoclonales
(souris) anti-IgG humaines sous forme Fab' conjuguées à
la phosphatase alcaline sont aspirées et refoulées à
l'intérieur du cône et vont se lier aux IgG humaines fixées
sur l’antigène. Lors de l'étape finale de révélation, le
substrat (4-Méthyl-ombelliferyl phosphate) est aspiré puis
refoulé dans le cône ; l'enzyme du conjugué catalyse la
réaction d'hydrolyse de ce substrat en un produit
(4-Méthyl-ombelliferone) dont la fluorescence émise est
mesurée à 450 nm. La valeur du signal de fluorescence
est proportionnelle à la concentration de l'anticorps
présent dans l'échantillon. A la fin du test, les résultats
sont calculés automatiquement par l’instrument par
rapport au standard S1 mémorisé, puis imprimés.
Français - 1
®
VIDAS EBV VCA/EA IgG
14120 D - fr - 2011/03
COMPOSITION DES REACTIFS DU COFFRET (30 TESTS) :
30 cartouches EBV VCA/EA IgG
30 cônes EBV VCA/EA IgG
1 x 30
STR Prêtes à l'emploi.
SPR Prêts à l'emploi.
Cônes sensibilisés par des antigènes VCA P18 et EA P54.
Contrôle positif EBV VCA/EA IgG
C1
Pool de sérum humain* contenant des IgG anti-VCA dans un tampon
phosphate pH 7,4 + BSA 50 g/l + conservateurs.
Indice : l'intervalle de confiance est indiqué sur la carte MLE avec la
mention : "Control C1 (+) Test Value Range".
C2
Tampon phosphate pH 7,4 + BSA 50 g/l + conservateurs.
1 x 0,6 ml (liquide)
Contrôle négatif EBV
1 x 0,6 ml (liquide)
Indice : l'intervalle de confiance est indiqué sur la carte MLE avec la
mention : "Control C2 (-) Test Value Range".
Standard EBV VCA/EA IgG
S1
1 x 1,6 ml (liquide)
1 Carte MLE (Master Lot Entry)
Pool de sérum humain* contenant des IgG anti-VCA dans un tampon
phosphate pH 7,4 + BSA 50 g/l + conservateurs.
Spécifications des données usine nécessaires à la calibration du test : se
référer au Manuel Utilisateur pour la lecture.
1 Barrette de fermeture
1 Notice fournie dans le kit ou téléchargeable sur www.biomerieux.com/techlib
*L'absence d'antigène HBs, d'anticorps anti-VIH1, anti-VIH2 et d'anticorps anti-VHC a été vérifiée. Cependant, aucun test ne pouvant
apporter une garantie absolue, ce produit doit être manipulé avec les précautions d'usage relatives aux produits potentiellement
infectieux.
Le cône
Le cône est sensibilisé au moment de la fabrication par
des antigènes VCA P18 et EA P54. Chaque cône est
identifié par le code VCAG. Utiliser uniquement le nombre
de cônes nécessaire et laisser les cônes inutilisés dans
leur sachet. Refermer complètement le sachet après
ouverture avec la barrette de fermeture fournie avec
le coffret.
La cartouche
La cartouche est composée de 10 puits recouverts d’une
feuille d’aluminium scellée et étiquetée. L’étiquette
comporte un code à barres reprenant principalement le
code du test, le numéro de lot et la date de péremption du
coffret. Le premier puits comporte une partie prédécoupée
pour faciliter l'introduction de l'échantillon. Le dernier puits
est une cuvette permettant la lecture en fluorimétrie. Les
différents réactifs nécessaires à l’analyse sont contenus
dans les puits intermédiaires.
Description de la cartouche VCAG
Puits
Réactifs
1
Puits échantillon
2
Diluant échantillon : Tampon phosphate NaCl + Tween 20 0,05 % pH 7,2 + BSA
5 g/l + conservateurs (600 µl).
3-4-5-7-8
Tampon de lavage : Tampon Tris NaCl + Tween 20 0,25 % pH 7,8 + conservateurs
(600 µl).
6
Conjugué : Anticorps monoclonal anti-IgG humaines (souris) marqué à la
phosphatase alcaline en tampon phosphate NaCl pH 6,1 + stabilisant protéique +
conservateurs (400 µl).
9
Diluant échantillon : Tampon phosphate NaCl + Tween 20 0,05 % + BSA 5 g/l pH
7,2 + conservateurs (400 µl)
10
Cuvette de lecture avec substrat : 4-Méthyl-ombelliferyl phosphate (0,6 mmol/l) +
diéthanolamine (DEA*) (0,62 mol/l soit 6,6 %, pH 9,2) + azoture de sodium 1 g/l
(300 µl).
* Réactif IRRITANT :
- R 36 : irritant pour les yeux.
- S 26 : en cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l'eau et consulter un
spécialiste.
Pour plus d'informations, consulter la fiche de données sécurité disponible sur demande.
MATERIELS ET CONSOMMABLES NECESSAIRES
MAIS NON FOURNIS
-
-
-
-
Pipette à embout jetable permettant la distribution de
100 µl.
Gants non talqués à usage unique.
bioMérieux SA
Pour d'autres matériels et consommables spécifiques
se référer au Manuel Utilisateur de l’instrument.
Instrument de la famille VIDAS.
Français - 2
®
VIDAS EBV VCA/EA IgG
14120 D - fr - 2011/03
PRECAUTIONS D'UTILISATION
• Pour diagnostic in vitro uniquement
• Pour usage professionnel uniquement.
• Ce coffret contient des composants d'origine
humaine.
Aucune
des
méthodes
d'analyse
actuellement connues ne peut garantir de façon
absolue que ces produits ne contiennent aucun
agent pathogène transmissible. Il est recommandé
de les manipuler avec les précautions d'usage
relatives aux produits potentiellement infectieux (se
reporter au Manuel de Sécurité Biologique en
Laboratoire - OMS - Genève - dernière édition).
• Ce coffret contient des composants d'origine animale.
La maîtrise de l'origine et/ou de l'état sanitaire des
animaux ne pouvant garantir de façon absolue que ces
produits ne contiennent aucun agent pathogène
transmissible, il est recommandé de les manipuler avec
les précautions d'usage relatives au produits
potentiellement infectieux (ne pas ingérer ; ne pas
inhaler).
• Ne pas utiliser les cônes dont le sachet est percé.
• Ne pas utiliser de cartouches visiblement altérées
(feuille aluminium ou plastique endommagé).
• Ne pas utiliser les réactifs après la date de péremption
indiquée sur l’étiquette étui.
• Ne pas mélanger les réactifs (ou consommables) de lots
différents.
• Ne pas utiliser de gants talqués, le talc pouvant
entraîner de faux résultats pour certains tests
immunoenzymatiques.
• Les réactifs du coffret contiennent un conservateur
(azoture de sodium), susceptible de réagir avec les
tuyauteries en plomb ou en cuivre et de former des
azotures métalliques explosifs. Il est recommandé de
rincer à l'eau tout rejet.
• Le substrat (puits 10 de la cartouche) contient un agent
irritant (diéthanolamine 6,6 %). Prendre connaissance
de la phrase de risque “R” et des conseils de prudence
“S” cités ci-dessus.
• Les projections doivent être traitées avec un liquide
détergent ou une solution d'eau de Javel contenant au
moins 0,5 % d'hypochlorite de sodium. Se référer au
Manuel d'Utilisation pour éliminer les projections sur ou
à l'intérieur de l’instrument. Ne pas autoclaver de produit
javellisé.
• L’instrument doit être régulièrement nettoyé et
décontaminé (se reporter au Manuel d'Utilisation).
CONDITIONS DE STOCKAGE
• Conserver le coffret VIDAS EBV VCA/EA IgG à 2-8°C.
• Ne pas congeler les réactifs.
• Laisser à 2-8°C les réactifs non utilisés.
• A l'ouverture du coffret, vérifier l’intégrité et la bonne
fermeture du(des) sachet(s) de cônes. Dans le cas
contraire, ne pas utiliser les cônes.
• Après chaque utilisation, refermer complètement le
sachet avec son déshydratant pour maintenir la
stabilité des cônes, en utilisant la barrette de
fermeture fournie à cet effet et replacer la totalité du
coffret à 2- 8°C.
• Tous les composants sont stables jusqu'à la date de
péremption indiquée sur l'étiquette étui, lorsqu'ils sont
conservés dans les conditions préconisées.
bioMérieux SA
ECHANTILLONS
Nature et prélèvement des échantillons
Sérum humain (tube sec verre ou plastique avec
activateur de coagulation et tube avec gel séparateur).
Il est préconisé à chaque laboratoire de valider le type de
tube de prélèvement utilisé.
Interférences liées a l'échantillon
Il n'a pas été observé pour ce dosage d'influence
significative :
- de l'hémolyse (après surcharge d'échantillons en
hémoglobine de 0 à 300 µmol/l de monomère),
- de la lipémie (après surcharge d'échantillons en lipides
de 0 à 30 mg/ml d'équivalent triglycérides),
- de la bilirubinémie (après surcharge d'échantillons en
bilirubine de 0 à 610 µmol/l).
Il est néanmoins conseillé de ne pas utiliser d'échantillons
visiblement hémolysés, lipémiques ou ictériques et
d'effectuer si possible un nouveau prélèvement.
Préparation des échantillons
Tubes secs : attendre la coagulation des échantillons et
centrifuger selon les recommandations du fabricant de
tubes pour éliminer toute présence de fibrine.
Autres tubes : se reporter aux recommandations
d’utilisation du fabricant de tubes.
Echantillons conservés congelés : après décongélation,
tous les échantillons doivent être homogénéisés avant
analyse.
Stabilité des échantillons :
Les échantillons peuvent être stockés à 2-8°C dans des
tubes bouchés pendant 5 jours au maximum ; au-delà,
congeler les sérums à -25 ± 6°C.
Ne
pas
effectuer
plus
de
3
cycles
de
congélation/décongélation.
Une étude réalisée sur des échantillons congelés pendant
6 mois n’a montré aucune influence sur la qualité des
résultats.
MODE OPERATOIRE
Pour des instructions complètes, se référer au Manuel
d'Utilisation de l’instrument.
Saisie des données du protocole VIDAS PTC
Lors de la première utilisation du test et avant de lire les
données MLE, lire le(s) code(s) à barre (situé(s) en fin de
notice) à l’aide du lecteur code à barre externe de
l’instrument. Cette lecture permet de transférer les
données du protocole VIDAS PTC dans le logiciel de
l’instrument pour sa mise à jour. Ces données ne doivent
être lues que lors de la première utilisation du test.
Saisie des données MLE
Note : Lors de la première utilisation du test, saisir le
protocole VIDAS PTC (codes à barres en fin de notice)
avant de lire les données MLE. Si les données MLE
ont été lues avant le protocole VIDAS PTC, relire les
données MLE.
A l’ouverture d'un nouveau lot, les spécifications (ou
données usine) doivent être entrées dans l'instrument à
l'aide des données MLE. Si cette opération n'était pas
effectuée avant de commencer les tests, l'instrument ne
pourrait pas éditer de résultats. Ces spécifications ne sont
entrées qu'une seule fois pour chaque lot.
Il est possible de saisir les données MLE manuellement
ou de façon automatique en fonction de l’instrument (se
référer au Manuel d’Utilisation).
Français - 3
®
VIDAS EBV VCA/EA IgG
14120 D - fr - 2011/03
Calibration
La calibration, à l'aide du standard fourni dans le coffret,
doit être effectuée à l’ouverture de chaque nouveau lot
après entrée des spécifications du lot puis tous les
28 jours. Cette opération permet d'ajuster la calibration à
chaque instrument et à l'évolution éventuelle du réactif
dans le temps.
Le standard, identifié par S1, sera analysé en triple (voir
Manuel d'Utilisation). La valeur du standard doit être
comprise dans les limites de RFV ("Relative Fluorescence
Value") fixées. Si ce n'est pas le cas : refaire une
calibration.
Réalisation du test
1. Sortir uniquement les réactifs nécessaires, les
laisser 30 minutes à température ambiante avant
utilisation.
2. Utiliser une cartouche " VCAG " et un cône " VCAG "
pour chaque échantillon, contrôle ou standard à tester.
Vérifier que le sachet de cônes a été refermé
complètement après chaque utilisation.
3. Le test est identifié par le code " VCAG " sur
l’instrument. Le standard identifié obligatoirement par
"S1", doit être utilisé en triple. Si le contrôle positif doit
être testé, il sera identifié par "C1". Si le contrôle
négatif doit être testé, il sera identifié par "C2".
4. Homogénéiser à l’aide d’un agitateur de type vortex le
standard, les contrôles et les échantillons (pour sérum
séparé du culot).
5. La prise d’essai du standard, des contrôles et des
échantillons est de 100 µl pour ce test.
6. Placer dans l’instrument les cônes "VCAG" et les
cartouches "VCAG". Vérifier la concordance des
codes (couleurs et lettres) entre le cône et la
cartouche.
7. Démarrer l'analyse (voir Manuel d'Utilisation). Toutes
les étapes sont alors gérées automatiquement par
l’instrument.
8. Reboucher les flacons et les remettre à 2-8°C après
pipetage.
9. Les résultats sont obtenus en 40 minutes environ. A la
fin de l’analyse, retirer les cônes et les cartouches de
l’instrument.
10. Eliminer les cônes et cartouches utilisés dans un
récipient approprié.
RESULTATS ET INTERPRETATION
Dès le test terminé, les résultats sont analysés
automatiquement
par
le
système
informatique.
L'instrument effectue deux mesures de fluorescence dans
la cuvette de lecture pour chacun des tests. La première
lecture prend en compte le bruit de fond dû à la cuvette
substrat avant mise en contact du substrat avec le cône.
La seconde lecture est effectuée après incubation du
substrat avec l'enzyme présente dans le cône. Le calcul
de la RFV (Relative Fluorescence Value) est le résultat de
la différence des deux mesures. Il apparaît sur la feuille
de résultats.
La RFV du patient est interprétée par le système VIDAS
de la manière suivante :
Valeur du test = RFV patient / RFV standard
Cette valeur du test ainsi que l'interprétation figurent
également sur la feuille de résultat. L'interprétation en
fonction de la valeur du test est la suivante :
Valeur Test (VT)
Interprétation
≤ 0,09
Négatif
0,10 ≤ VT ≤ 0,20
Equivoque
≥ 0,21
Positif
Le diagnostic de la MNI repose sur l’interprétation
biologique des résultats du test en tenant compte du
contexte clinique et des résultats des autres tests VIDAS
EBV (VIDAS EBV EBNA IgG réf. 30 235 et VIDAS EBV
VCA IgM réf. 30 237). Se référer au tableau
d’interprétation VIDAS en page 1 de cette notice.
Il est conseillé de contrôler les résultats équivoques sur
un deuxième prélèvement réalisé une à deux semaines
plus tard.
CONTROLE DE QUALITE
Un contrôle positif et un contrôle négatif sont inclus dans
chaque coffret VIDAS EBV VCA/EA IgG.
Ces contrôles doivent être utilisés à l'ouverture de chaque
nouveau coffret afin de vérifier l'absence d'altération des
réactifs. Chaque calibration doit être également vérifiée à
l'aide de ces contrôles. Pour que l'instrument puisse
vérifier la valeur des contrôles, il faut les identifier par C1
et C2.
Si la valeur des contrôles s'écarte des valeurs attendues,
les résultats ne peuvent être validés.
Remarque
Il est de la responsabilité de l’utilisateur de s’assurer que
le contrôle de qualité est mis en œuvre conformément à la
législation locale en vigueur.
bioMérieux SA
Français - 4
®
VIDAS EBV VCA/EA IgG
14120 D - fr - 2011/03
LIMITES DU TEST
• L’interprétation biologique pour le diagnostic de la MNI
doit se faire au minimum sur la base des résultats des
3 tests VIDAS EBV (VIDAS EBV EBNA IgG
réf. 30 235, VIDAS EBV VCA/EA IgG réf. 30 236 et
VIDAS EBV VCA IgM réf. 30 237).
• En présence de résultats négatifs pour les
3 marqueurs VIDAS et d’une suspicion de MNI, prélever
un deuxième échantillon une à deux semaines plus tard
et tester les 2 prélèvements en parallèle.
• La réponse positive VCA/EA IgG (réponse non
différenciée) ne permet pas d'exclure une infection
récente à EBV dans le cas d'un résultat négatif des
marqueurs VCA IgM et EBNA IgG.
• Dans certains cas de fin de MNI aiguë (période
transitoire), il est possible de rencontrer des anticorps
IgG anti-VCA/EA isolés (perte des anticorps IgM antiVCA et apparition tardive des anticorps IgG anti-EBNA).
• Un résultat négatif en VIDAS EBV VCA/EA IgG ne
permet pas d’écarter la présence d’anticorps dirigé
contre la protéine VCA P23.
• Dans de rares cas, on ne détecte pas d’anticorps antiEBNA chez le sujet séropositif ayant une infection
ancienne.
• Dans de rares cas, on détecte uniquement des
anticorps anti-EBNA :
- chez le sujet séropositif ayant une infection
ancienne,
- chez l'enfant de moins de 6 mois (transmission
passive des anticorps maternels anti EBNA IgG),
- chez le sujet transfusé.
• Les caractéristiques de performance de ce test n'ont
pas été établies pour une utilisation dans le cadre du
don de sang.
• Les caractéristiques de performance de ce test n'ont
pas été établies pour les populations immunodéprimées
ou immunosupprimées (patients après transplantation) .
• Ce test n’a pas été validé pour l’utilisation dans le cadre
du diagnostic du carcinome du nasopharynx (NPC).
• Il est possible d’avoir une valeur test inférieure à zéro
pour certains échantillons négatifs.
• Des réactions croisées ou interférences peuvent être
rencontrées avec certains sérums contenant des
anticorps dirigés contre des composants du réactif.
C’est pourquoi les résultats de ce test doivent être
interprétés en tenant compte du contexte clinique et des
résultats des 2 autres tests : VIDAS EBV VCA IgM et
VIDAS EBV EBNA IgG.
VALEURS USUELLES
Dans les pays occidentaux, seulement 5 % des adultes
restent indemnes de toute infection au virus EBV ; ainsi
les anticorps caractéristiques d’une infection ancienne
(EBNA et VCA IgG) atteignent une prévalence de 95 %.
PERFORMANCES
Les études de performances de VIDAS EBV VCA/EA IgG ont donné les résultats suivants :
Précision
3 échantillons ont été dosés pendant 10 jours à raison de 2 séries par jour et 2 répétitions par série, avec 2 lots de
réactifs sur 3 instruments (N = 240).
L’échantillon négatif varie entre 0,00 et 0,01.
A partir de ce protocole, inspiré des recommandations du document NCCLS/CLSI EP5 A2, volume 24 number 25, la
précision intra-série (répétabilité) et la précision totale intra-lot (reproductibilité intra-série, inter-séries, inter-jours,
inter-calibration inter-instruments) ont été calculées.
Lot 1
Répétabilité
Précision inter-séries
Précision interinstruments
Précision globale
Echantillon
Indice
Ecarttype
CV (%)
Ecarttype
CV (%)
Ecarttype
CV (%)
Ecarttype
CV (%)
Echantillon 1
0,26
0,01
5,2
0,01
3,0
0,01
5,4
0,02
8,7
Echantillon 2
1,21
0,04
3,7
0,05
3,9
0,03
2,8
0,08
7,0
Lot 2
Répétabilité
Précision inter-séries
Précision interinstruments
Précision globale
Echantillon
Indice
Ecarttype
CV (%)
Ecarttype
CV (%)
Ecarttype
CV (%)
Ecarttype
CV (%)
Echantillon 1
0,26
0,02
5,8
0,01
2,0
0,01
3,5
0,02
7,5
Echantillon 2
1,23
0,05
4,2
0,02
1,8
0,00
0,0
0,07
5,8
bioMérieux SA
Français - 5
®
VIDAS EBV VCA/EA IgG
14120 D - fr - 2011/03
Sensibilité - Spécificité
Les performances de spécificité et de sensibilité ont été établies sur 2 lots de réactif VIDAS EBV VCA/EA IgG à partir de
621 échantillons caractérisés pour leur statut EBV (des infections anciennes, des primo-infections dont 53 primoinfections débutantes, des séronégatifs) et comprenant 93 sérums frais. Le statut des échantillons a été déterminé sur la
base des données démographique (âge du patient) et clinique disponibles et des résultats obtenus avec les techniques
de routine du laboratoire du site expert.
Populations de référence pour le calcul de la Population de référence pour le calcul de
sensibilité
la spécificité
VIDAS EBV VCA/EA IgG
Primo-infections
anciennes
aiguës
et
infections Séronégatifs
Les résultats consolidés sont les suivants :
Les 21 échantillons trouvés équivoques en VIDAS EBV VCA/EA IgG n'ont pas été pris en compte dans le calcul de la
sensibilité et de la spécificité.
Les 53 échantillons caractérisés primo-infections débutantes n'ont pas été pris en compte dans le calcul de la sensibilité
totale.
Sensibilité
Spécificité
Population
Sensibilité
totale**
Primoinfections
débutantes**
Primoinfections
aiguës
Infections
anciennes
Séronégatifs
Positif
377
25
120
257
0
Négatif
14
19
9
5
165
Total*
391
44
129
262
165
%*
96,42
NA
93,02
98,09
100
NA
87,13 - 96,33
95,54 - 99,20
97,63 - 100
Intervalle de confiance 95 % 94,02 - 97,88
* Les résultats équivoques ne sont pas pris en compte dans les calculs.
** Les primo-infections débutantes sont caractérisées par la présence d’IgM anti-VCA et l’absence d’IgG anti-VCA par
les tests EIA utilisés en routine par le site expert.
NA : non applicable.
Etude de concordance
Comparaison avec deux autres méthodes EIA
Une étude a été réalisée sur 526 échantillons par un site externe pour établir la concordance entre le coffret VIDAS EBV
VCA/EA IgG et 2 autres méthodes EIA automatisées.
Les discordances entre les méthodes sont analysées à partir du statut clinique EBV des échantillons défini par le site
expert en tenant compte du contexte clinique et de l’évolution sérologique des patients.
EIA EA IgG et EIA VCA IgG
VIDAS EBV
VCA/EA IgG
Positif
Equivoque
Négatif
Total
Positif
302
1
15****
318
Equivoque
12
0
9
21**
Négatif
6***
2
179
187
Total*
308
3
194
% concordance *
95,82 %
* Les résultats équivoques de chacun des tests VIDAS et EIA ne sont pas pris en compte dans les calculs.
** Sur les 21 échantillons, 1 correspond à un échantillon séronégatif, 16 correspondent à des échantillons de primoinfection et 4 correspondent à des échantillons d'infection ancienne.
*** Les 6 échantillons correspondent à des échantillons de primo-infection.
**** Sur les 15 échantillons, 10 correspondent à des échantillons de primo-infection et 5 correspondent à des
échantillons d'infection ancienne.
bioMérieux SA
Français - 6
®
VIDAS EBV VCA/EA IgG
14120 D - fr - 2011/03
Comparaison avec le statut clinique de l’échantillon
Une étude a été réalisée pour établir la concordance entre le statut EBV défini par le site expert et le statut global obtenu
à partir des résultats des 3 réactifs VIDAS EBV VCA/EA IgG, VIDAS VCA IgM et VIDAS EBNA IgG. Les statuts cliniques
EBV et les interprétations globales des 3 paramètres VIDAS ont été définis par le site expert en tenant compte du
contexte clinique et de l’évolution sérologique des patients.
Statut sérologique Référence
Primo-Infections totales
Statut
VIDAS
Infections anciennes totales
Séronégatifs
Primoinfections
débutantes
Primoinfections
aiguës
Infections
anciennes
VCA IgG
isolé
Séronégatifs
159
6
3
0
0
Primo-Infections
(débutantes et
aiguës)
4
37
120
0
5
sérologique Infections anciennes
0
0
0
224
4
VCA/EA IgG isolé
0
5
3
7
12
EBNA IgG isolé
2
0
0
5
0
Indéterminé
1
5
10
8
1
Total*
165
48
126
236
21
% concordance globale*
92,62 %
*Les statuts EBV indéterminés (4,03%) ne sont pas pris en compte dans les calculs.
REACTIONS CROISEES ET INTERFERENCES
Réactions croisées
La notion de réaction croisée correspond à l’étude d’échantillons négatifs dans le test à évaluer et positifs dans la
pathologie potentiellement interférente. La présence de ces pathologies potentiellement interférentes ne doit pas
modifier l'interprétation du test à évaluer. Les résultats équivoques ne sont pas pris en compte dans l’analyse.
Les résultats des 136 échantillons testés sont présentés dans le tableau ci-dessous :
Pathologie
Nombre
sérums
testés
Nombre
réactions
croisées
Nombre de
résultats
équivoques
Pathologie
Nombre
sérums
testés
Nombre
réactions
croisées
Toxo IgG
10
0
1
HAVT
4
1
CMV IgG
12
0
0
HHV6
8
0
VZVG
30
0
0
HCV
5
0
HSV IgG
7
0
0
HIV
4
0
Facteur rhumatoïde
12
0
0
HBsT
5
0
Rub IgG
7
0
0
HBcT
5
0
HAMA
3
0
0
Ag HBs
5
0
Parvo B19 IgG
17
0
0
ANA
2
0
Sur l’ensemble des échantillons testés, un seul échantillon possédant des anticorps anti HAV présente une réaction
croisée avec un indice faiblement positif (indice = 0,21).
bioMérieux SA
Français - 7
®
VIDAS EBV VCA/EA IgG
14120 D - fr - 2011/03
Interférences
La notion d’interférence correspond à l’étude
d’échantillons positifs dans le test à évaluer et positifs
dans la pathologie potentiellement interférente. La
présence de ces pathologies potentiellement interférentes
ne doit pas modifier l'interprétation du test à évaluer.
124 échantillons de pathologies potentiellement
interférentes (Toxo IgG, Ag HBs, Rub IgG, HBcT, HBsT
ANA+, HCV, HIV, CMV IgG, VZV IgG, HAVT, HSV IgG,
FR, Parvo B19 IgG, HAMA et HHV6 IgG) présentant des
anticorps anti- VCA/EA IgG ont été testés.
Il n’y a pas de changement d’interprétation des résultats
du test VIDAS EBV VCA/EA IgG.
Aucune interférence avec le test VIDAS EBV VCA/EA IgG
n'a été observée.
ELIMINATION DES DECHETS
Eliminer les réactifs utilisés ou non utilisés ainsi que les
matériels à usage unique contaminés en suivant les
procédures relatives aux produits infectieux ou
potentiellement infectieux.
Il incombe à chaque laboratoire de gérer les déchets et
les effluents qu'il produit selon leur nature et leur
dangerosité, et d'en assurer (ou faire assurer) le
traitement et l'élimination selon les réglementations
applicables.
3. H.B. Jenson, Virologic Diagnosis, Viral Monitoring, and
treatment of Epstein-Barr Virus Infectious Mononucleosis,
Current Infectious Disease Reports, 2004, vol 6, p 200-207.
4. R.D. Hess, Routine Epstein Barr Virus Diagnostics from the
Laboratory Perspective : still challenging after 35 years,
Journal of Clinical Microbiology, 2004, vol 2, n° 8,
p 3381-3387.
5. K.F.Macsween and D.H.Crawford, Epstein Barr virus – recent
advances, The lancet Infectious Diseases, 2003, vol 3,
p 131-140.
TABLE DES SYMBOLES
Signification
Symbole
Référence du catalogue
Dispositif médical de diagnostic in vitro
Fabricant
Limites de température
Utiliser jusque
Code du lot
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
1. Seigneurin JM. Infections à virus Epstein-Barr. Encycl Méd
Chir (Editions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS, Paris,
tous droits réservés), Maladies infectieuses,8-070-K-10,
2001, 12 p.
Consulter les instructions d'utilisation
Contenu suffisant pour "n" tests
2. Fafi-Kremer S., Seigneurin J-M., Morand P. La
mononucléose infectieuse (MNI) "revisitée", Virologie 2007,
11 : 13-26 p.
BIOMERIEUX, le logo bleu, VIDAS et SPR sont des marques utilisées, déposées et/ou enregistrées appartenant à bioMérieux SA ou
à l’une de ses filiales.
Les autres marques et noms de produits mentionnés dans ce document sont des marques commerciales de leurs détenteurs
respectifs.
bioMérieux SA
RCS LYON 673 620 399
69280 Marcy-l'Etoile / France
Tél. 33 (0)4 78 87 20 00
Fax 33 (0)4 78 87 20 90
www.biomerieux.com
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising