Manuel AUDITsoft Multiposte 9.80

Manuel AUDITsoft Multiposte 9.80
Manuel de
l’utilisateur
1
AVERTISSEMENT
Remarque : Le progiciel AUDITsoft® utilise les programmes Microsoft® Word et Microsoft® Excel ainsi que
le logiciel de traitement d’images Acrobat Reader®.
L’acquisition d’AUDITsoft® confère un droit d’utilisation incessible, non exclusif et personnel de ce produit
et non un droit de propriété. L’acquéreur s’engage à utiliser ce produit conformément à sa destination et à
son manuel d’utilisation et, en conséquence, au respect de la présente clause.
Ce produit et sa documentation sont protégés conformément au Code de la propriété intellectuelle et,
notamment, à la loi du 11 mars 1957 modifiée par les lois des 3 juillet 1985 et 10 mai 1994 et aux
conventions internationales.
En conséquence, il est notamment interdit, sous réserve des dispositions de la loi du 10 mai 1994 : – de
modifier ou tenter de modifier, décompiler ou désassembler, tenter de décompiler ou désassembler, de
traduire, adapter ou arranger le produit ;
– d’enlever ou tenter d’enlever les mentions copyright pouvant apparaître ;
– de louer, prêter ou céder à titre onéreux ou gracieux ce produit ;
– de copier tout ou partie du logiciel à l’exclusion de la réalisation d’une seule et unique copie de
sauvegarde ou d’archivage.
Ce produit est acquis en vue d’être installé et utilisé sur un seul poste de travail.
L’acquéreur effectue lui-même l’installation de son logiciel.
L’acquéreur en qualité de professionnel est seul responsable du choix de ce produit, ayant reçu les
conseils et informations nécessaires et suffisants sur ses conditions d’utilisation, ses capacités et
performances.
Les auteurs et les Editions Francis Lefebvre ne sont responsables que de la conformité du produit à sa
documentation et il appartient à l’acquéreur de prouver sa non-conformité éventuelle.
L’objet du produit est notamment de proposer une assistance à des professionnels. Le caractère
paramétrable du produit permet à l’acquéreur d’utiliser sa méthodologie propre pour accomplir sa mission
: les dossiers types livrés avec le logiciel n’ont donc qu’un caractère indicatif.
Le produit permet à l’utilisateur de constituer une base regroupant des données. Il est de la responsabilité
de l’utilisateur de veiller à sauvegarder quotidiennement la base et conserver la sauvegarde dans les
meilleures conditions. En cas d’incident, la responsabilité des auteurs et des Editions Francis Lefebvre ne
pourra pas être engagée si la base est endommagée.
Ce produit s’adresse à des professionnels qui restent seuls juges notamment des modalités de son
utilisation et des interprétations, calculs, conseils et décisions qu’ils pourront en déduire.
Par suite, la responsabilité des auteurs et des Editions Francis Lefebvre ne pourra donc pas être mise en
cause pour d’éventuels dommages directs ou indirects, pécuniaires ou autres résultant de l’utilisation ou
de l’impossibilité d’utilisation de ce produit par l’acquéreur.
En tout état de cause, au cas où la responsabilité des auteurs et des Editions Francis Lefebvre serait
retenue, il est expressément convenu que le total des indemnisations et/ou de toute somme mise à leur
charge ne pourra excéder le montant du prix effectivement payé par l’acquéreur au titre du produit en
cause.
Copyright Editions Francis Lefebvre 2011
2
1.
2.
3.
4.
SOMMAIRE
L’écran d’accueil................................................................................................................................. 7
L’écran « Liste des missions ».......................................................................................................... 9
2.1.
La liste .......................................................................................................................................... 9
2.2.
La zone de menus...................................................................................................................... 10
2.2.1.
La gestion des missions .................................................................................................... 10
2.2.1.1.
Création d’une mission à partir d’un dossier de référence ....................................... 10
2.2.1.2.
Création par clonage de la mission active................................................................ 11
2.2.1.3.
Création de l’exercice ou de l’arrêté suivant............................................................. 11
2.2.1.4.
Clôture / déclôture d’une mission ............................................................................. 12
2.2.1.5.
Destruction d’une mission......................................................................................... 12
2.2.1.6.
Modification de la date d’arrêté ................................................................................ 13
2.2.1.7.
Synchronisation et mise à jour de plusieurs missions .............................................. 13
2.2.1.8.
Tableaux de Reporting missions ............................................................................. 13
2.2.1.9.
Tableau de pilotage de la mission ............................................................................ 14
2.2.2.
La gestion de la mission active ......................................................................................... 15
2.2.2.1.
Publication d’une mission vers le serveur ................................................................ 15
2.2.2.2.
Saisie du type de serveur et de l’adresse du serveur .............................................. 16
2.2.2.3.
Partage des missions ............................................................................................... 16
2.2.3.
Les éditions ....................................................................................................................... 16
2.2.4.
Mise à jour des dossiers types .......................................................................................... 17
2.2.4.1.
Activation de la fonction de mise à jour .................................................................... 17
2.2.4.2.
Vérification de la mise à jour de vos dossiers types................................................. 17
2.2.5.
Maintenance et sauvegarde .............................................................................................. 17
2.2.5.1.
Modification du niveau d’accès à la mission............................................................. 17
2.2.5.2.
Maintenance et vérification des bases de données de la mission ........................... 17
2.2.5.3.
Export d’une mission ................................................................................................ 18
2.2.5.4.
Import d’une mission................................................................................................. 18
2.2.5.5.
Sauvegarde d’une mission ....................................................................................... 19
2.2.5.6.
Restauration d’une mission sauvegardée ................................................................ 19
2.2.5.7.
Archivage d’une mission........................................................................................... 19
2.2.5.8.
Réactivation d’une mission archivée ........................................................................ 19
2.2.5.9.
Archivage de missions terminées ............................................................................. 19
2.3.
Fonctions de tri........................................................................................................................... 20
2.4.
Fonctions de regroupements de grille........................................................................................ 21
Prise en main rapide à partir d’un exemple ................................................................................... 22
3.1.
Création d’une mission à partir d’un dossier de référence ........................................................ 22
3.2.
L’entrée dans la mission créée .................................................................................................. 23
3.3.
La récupération des balances en automatique .......................................................................... 23
3.4.
Le lancement des calculs comptables ....................................................................................... 24
L’écran principal de la mission ....................................................................................................... 26
4.1.
La zone de menus...................................................................................................................... 26
4.1.1.
Récupérations comptables................................................................................................ 26
4.1.1.1.
Récupération des balances ...................................................................................... 26
4.1.1.2.
La récupération du fichier D.A.D.S. .......................................................................... 30
4.1.1.3.
Liste des établissements rattachés .......................................................................... 30
4.1.1.4.
Eléments comptables présents dans le dossier ....................................................... 32
4.1.1.5.
D.A.D.S. présente dans le dossier ........................................................................... 32
4.1.1.6.
Lancement des séries de calculs ............................................................................. 33
4.1.1.7.
Lancement et éditions des séries de calculs ............................................................ 33
4.1.1.8.
Mise à jour des récupérateurs par Internet............................................................... 34
3
4.1.1.9.
Demande d’assistance par courrier électronique ..................................................... 34
4.1.2.
Le Bureau numérique ........................................................................................................ 34
4.1.2.1.
L’onglet Editions comptables .................................................................................... 36
4.1.2.2.
L’onglet Adaptations ................................................................................................. 47
4.1.2.3.
L’onglet « Ecritures comptables » ............................................................................ 59
4.1.2.4.
L’onglet « Agrégats »................................................................................................ 62
4.1.2.5.
Autres fonctions du bureau numérique..................................................................... 66
4.1.3.
Les populations ................................................................................................................. 75
4.1.3.1.
Récupération d’un fichier population à partir d’un document Excel ......................... 75
4.1.3.2.
Récupération d’un fichier population à partir d’une base Access............................. 78
4.1.3.3.
Traitement des populations ...................................................................................... 79
4.1.3.4.
Principe de la population principale.......................................................................... 87
4.1.4.
La Messagerie interne ....................................................................................................... 94
4.1.5.
La note de revue................................................................................................................ 97
4.1.6.
Les documents scannés.................................................................................................... 99
4.1.7.
Le tri par qualité............................................................................................................... 101
4.1.8.
La gestion de la mission .................................................................................................. 101
4.1.8.1.
Synchroniser la mission avec un poste du réseau ................................................. 101
4.1.8.2.
Exporter la mission vers un autre poste de travail.................................................. 102
4.1.8.3.
Importer la mission vers un autre poste de travail.................................................. 103
4.1.8.4.
Synchroniser la mission avec le serveur ................................................................ 103
4.1.8.5.
Vérifier l’état de mise à jour de votre mission avec le serveur ............................... 103
4.1.8.6.
Export de la mission au format AUDITsoft Reader................................................. 103
4.1.9.
Le pilotage de la mission ................................................................................................. 104
4.1.9.1.
Éditer l’état pour l’ensemble du plan actif............................................................... 104
4.1.9.2.
Édition de restitution des critères de la mission ..................................................... 104
4.1.9.3.
Afficher les rubriques avec note de revue .............................................................. 104
4.1.9.4.
Tri sur les documents ............................................................................................. 104
4.1.10.
Le tri par cycle ................................................................................................................. 106
4.1.11.
Le tri de la liste ................................................................................................................ 106
4.1.12.
Le tri par visa ................................................................................................................... 106
4.1.12.1.
Les options d’affichage ........................................................................................... 106
4.1.12.2.
Les options d’accès aux documents....................................................................... 106
4.1.13.
Les impressions............................................................................................................... 107
4.1.13.1.
Édition des éléments au format PDF de la sélection active ................................... 107
4.1.13.2.
Sauvegarde du dossier dans un fichier MergeDef.pdf ........................................... 107
4.1.13.3.
Imprimer l’arborescence en cours dans un fichier PDF ......................................... 108
4.1.13.4.
Sauvegarde des intercalaires du dossier dans un fichier PDF............................... 108
4.1.14.
La Gestion des temps...................................................................................................... 108
4.1.15.
Le paramétrage et les options......................................................................................... 109
4.1.15.1.
Choix des périodes de travail ................................................................................. 109
4.1.15.2.
Associer une feuille de style aux documents texte................................................. 109
4.1.15.3.
Associer un en-tête de page aux documents textes .............................................. 109
4.1.15.4.
Editer les documents sans date système ............................................................... 111
4.1.15.5.
Impression des feuilles maîtresses et détails de compte sans cross-indexation ... 111
4.1.15.6.
Choix des conditions d’appel du Mémentis ............................................................ 112
4.1.15.7.
Couleurs d’édition / Choix de la devise .................................................................. 113
4.1.15.8.
Editions au format paysage .................................................................................... 115
4.1.15.9.
Adaptation du dossier type ..................................................................................... 115
4.1.15.10.
Monoréférentiel comptable / Multiréférentiel comptable......................................... 115
4.1.15.11.
Ajouter un document à la bibliothèque générale des dossiers............................... 115
4.1.15.12.
Supprimer un document de la bibliothèque générale des dossiers........................ 117
4
4.2.
La zone des fonctionnalités d’affichage ................................................................................... 118
4.2.1.
Affichage de la barre de menu ........................................................................................ 118
4.2.2.
Affichage de l’arborescence ............................................................................................ 118
4.3.
Les plans de classement.......................................................................................................... 119
4.3.1.
Le plan de classement général ....................................................................................... 119
4.3.1.1.
Le sous-dossier ...................................................................................................... 119
4.3.1.2.
L’intercalaire............................................................................................................ 119
4.3.1.3.
Le sous-intercalaire ................................................................................................ 119
4.3.1.4.
La rubrique.............................................................................................................. 120
4.3.1.5.
Les objets................................................................................................................ 121
4.4.
Les autres plans de classement .............................................................................................. 124
4.4.1.
Le plan méthodologique .................................................................................................. 124
4.4.2.
Le plan contrôle comptes consolidés .............................................................................. 125
4.4.3.
Le plan check list ............................................................................................................. 125
4.4.4.
Le plan libre ..................................................................................................................... 125
4.4.5.
Le paramétrage ............................................................................................................... 126
4.5.
La zone d’informations ............................................................................................................. 126
4.5.1.
Les initiales ou pseudo de l’utilisateur............................................................................. 126
4.5.2.
Le niveau d’accès à la mission........................................................................................ 127
4.5.3.
La localisation de la mission............................................................................................ 127
4.5.4.
La version du dossier type .............................................................................................. 127
4.5.5.
Le nom du poste de travail .............................................................................................. 127
4.5.6.
L’état de mise à jour de la mission .................................................................................. 127
4.5.7.
La version du logiciel ....................................................................................................... 127
4.5.8.
La gestion des créations de documents.......................................................................... 127
4.5.9.
L’aide ............................................................................................................................... 128
5.
Les objets de la mission ................................................................................................................ 129
5.1.
Questionnaire standard............................................................................................................ 129
5.2.
Questionnaire historique .......................................................................................................... 131
5.3.
Programme de travail............................................................................................................... 132
5.4.
La gestion de documents ......................................................................................................... 135
5.5.
Les fonctionnalités spécifiques aux documents textes et tableurs .......................................... 136
5.5.1.
Le lien entre une information et sa source ...................................................................... 136
5.5.2.
La liaison interdocuments................................................................................................ 139
6.
Le travail en réseau ........................................................................................................................ 141
6.1.
AUDITsoft SP Central .............................................................................................................. 141
6.2.
AUDITsoft SP ........................................................................................................................... 143
7.
Les dossiers types ......................................................................................................................... 147
7.1.
Création d’un dossier type personnalisé.................................................................................. 147
7.2.
Paramétrage du dossier type ................................................................................................... 147
7.2.1.
La nomenclature et la liste de base................................................................................. 148
7.2.2.
Liste des cycles ............................................................................................................... 148
7.2.2.1.
Répartition générale des comptes par cycle .......................................................... 149
7.2.2.2.
Liste des fourchettes de comptes........................................................................... 149
7.2.2.3.
Liste des fourchettes de gestion............................................................................. 150
7.2.2.4.
Liste des fourchettes de calcul du résultat ............................................................. 150
7.2.2.5.
Liste des fourchettes déclenchantes ...................................................................... 150
5
8.
7.2.2.6.
Liste des zones mémoire........................................................................................ 150
7.2.3.
Le plan de classement .................................................................................................... 151
7.2.3.1.
Liste des éléments des plans de classement ......................................................... 151
7.2.3.2.
Liste des objets pointés par les rubriques .............................................................. 151
7.2.3.3.
Paramétrage des plans de classement .................................................................. 152
7.2.4.
Le contenu du dossier type ............................................................................................. 153
7.2.4.1.
Les documents externes......................................................................................... 154
7.2.4.2.
Les feuilles tableur ou texte .................................................................................... 154
7.2.4.3.
Les questionnaires standard................................................................................... 154
7.2.4.4.
Les questionnaires historiques ............................................................................... 155
7.2.4.5.
Les questionnaires de programmes de contrôles................................................... 156
L’assistance technique .................................................................................................................. 157
6
1. L’écran d’accueil
Accès : Double-clic sur l’icône
située sur votre poste de travail.
Manuel embarqué
Informations sur le logiciel
Accès aux missions
Accès à la vidéo
de prise en main.
Entrez les initiales de l’utilisateur. Ces initiales permettront de marquer les documents que vous aurez
établis au cours de votre mission d’audit. La validation s’effectuera automatiquement lorsque vous aurez
cliqué sur le bouton d’accès aux missions
.
Veillez à ce que le mode de travail autonome (mode local) soit activé en vérifiant que la case
correspondante est cochée.
7
À partir de l’écran d’accueil, vous pouvez :
• consulter le manuel embarqué en cliquant sur le bouton d’aide
;
• consulter les nouveautés de la nouvelle version d’AUDITsoft ;
• visionner une vidéo d’autoformation ;
• accéder aux missions par l’icône
;
• accéder aux dossiers types du cabinet en cliquant sur le bouton caché (qui n’apparaît que lorsque
le curseur de la souris survole la zone située en bas à droite de l’écran) ;
• connaître le nom du poste (par exemple
). C’est le nom que vous avez saisi au tout
premier lancement d’AUDITsoft, après avoir activé le produit ;
• voir le numéro de version du logiciel que vous utilisez (par exemple
• dimensionner l’écran à la taille souhaitée par le bouton
);
.
Pour accéder aux missions présentes sur le serveur (AUDITsoft SP ou AUDITsoft SP central) décocher
la case Mode de travail autonome.
8
2. L’écran « Liste des missions »
Accès : clic sur le bouton
situé sur la page d’accueil (après avoir entré vos initiales ou votre
pseudo).
Manuel embarqué.
Mémorisation et restauration
d’une présentation
Création de groupe de missions
Bouton de
retour à
l’accueil.
Zone de menus
Cliquez sur l’intitulé voulu
pour le déplier.
Cliquez à nouveau dessus
pour le refermer.
Zone de travail
Accès aux missions, triées
par date d’arrêté et par date
de clôture.
La liste des missions peut être personnalisée à l’aide
des fonctions de regroupements de grille.
2.1. La liste
En plus du nom de la mission et des dates d’arrêté et de clôture, la liste vous permet de visualiser l’état de
la mission, clôturée ou non clôturée, son appartenance à un groupe de mission et la date de la dernière
synchronisation effectuée sur les missions.
A partir de cette liste, en cochant les cases de votre choix, vous pouvez sélectionner les missions à
synchroniser sur le serveur AUDITsoft SP ou AUDITsoft SP Central ou à mettre à jour avec les derniers
dossiers types. Dans le cas d’une synchronisation multiple, la colonne * vous permet de connaître les
missions qui ont été synchronisées parce que modifiées et celles qui n’ont pas été synchronisées parce
que non modifiées.
9
2.2. La zone de menus
À gauche de l’écran vous disposez d’un menu composé des différents sous-menus regroupant l’ensemble
des fonctionnalités actives à partir de cet écran.
2.2.1. La gestion des missions
2.2.1.1. Création d’une mission à partir d’un dossier de référence
Cette option vous permet de créer une nouvelle mission.
Sélectionnez cette option. Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur le bouton d’accès au Dossier type
standard.
Dans la boîte de Choix d’un dossier, sélectionnez un dossier type en cliquant sur son intitulé.
Le bouton de validation permet de valider le choix effectué et de retourner directement à l’écran
précédent.
La flèche de retour permet de revenir à l’écran précédent sans valider aucun choix.
Saisissez à présent les renseignements demandés et validez.
Le nom du répertoire de classement ne doit pas comporter de caractères spéciaux et ne peut excéder 15
caractères.
Une fois la mission validée un message confirme la création du dossier.
En cliquant sur OK, on se retrouve automatiquement sur l’écran de la liste des dossiers, où le nouveau
dossier est venu s’ajouter aux dossiers existants.
10
2.2.1.2. Création par clonage de la mission active
Vous pouvez créer une nouvelle mission à partir d’une mission existante.
Positionnez-vous sur la mission que vous voulez cloner. Sélectionnez l’option de création par clonage. La
fenêtre de création de votre nouvelle mission s’affiche.
Saisissez les informations permettant de créer cette nouvelle mission.
Vous pouvez choisir de reporter ou ne pas reporter certains éléments de la mission à cloner vers la
mission clonée.
2.2.1.3. Création de l’exercice ou de l’arrêté suivant
Cette option vous permet de créer l’exercice ou l’arrêté qui fait suite à l’exercice ou l’arrêté que vous avez
sélectionné.
11
Certaines informations sont définies par défaut. Vous pouvez modifier ces informations si nécessaire.
2.2.1.4. Clôture / déclôture d’une mission
Après avoir sélectionné la mission à clôturer, cliquez sur cette option. Un pictogramme s’affichera dans la
colonne « Etat » de la mission pour vous signaler qu’elle est clôturée.
Procédez de la même manière pour déclôturer la mission.
Si vous utilisez AUDITsoft SP ou AUDITsoft SP Central, vous ne disposez pas en local de la
fonctionnalité de clôture / déclôture d’une mission. La clôture / déclôture d’une mission se fait à partir de
la liste des missions sur le serveur.
2.2.1.5. Destruction d’une mission
Après avoir sélectionné la mission à supprimer, cliquez sur cette option. Une demande de confirmation
s’affichera avec les références de la mission que vous allez supprimer.
12
2.2.1.6. Modification de la date d’arrêté
Cette fonction vous permet de modifier la date d’arrêté qui a été définie pour une mission.
Après avoir sélectionné la mission dont vous voulez modifier la date d’arrêté, cliquez sur cette option. Un
écran de saisie s’ouvre.
Cette fonctionnalité vous permet notamment de changer de dossier type en cours d’exercice. Il suffit de
changer la date d’arrêté de l’exercice en cours, en la passant par exemple du 31 décembre 2009 au 30
septembre 2009 et en créant un nouvel exercice avec les même dates de début et de clôture mais une
avec date d’arrêté au 31 décembre 2009.
2.2.1.7. Synchronisation et mise à jour de plusieurs missions
Ces deux fonctionnalités vous permettent de synchroniser avec le serveur AUDITsoft SP ou AUDITsoft
SP Central, ou de mettre à jour avec les nouveaux dossiers types, une ou plusieurs missions sans avoir à
les ouvrir. La synchronisation ou la mise à jour se fera sur les missions qui auront été cochées.
2.2.1.8. Tableaux de Reporting missions
Les options de Reporting permettent d’accéder aux différents tableaux d’avancement des documents des
missions.
Il est possible de visualiser l’avancement de différents types de documents en fonction de l’option
sélectionnée, « Phase préparatoire », « Finalisation/diligences », « Finalisation/livrables » ou
« Comptes semestriels ».
Pour visualiser ces documents et ainsi accéder au Reporting d’une ou de plusieurs missions, il faut cocher
les missions à visualiser et sélectionner l’option de Reporting souhaitée.
Changer le type de
présentation
Afficher les documents
en fonction de leur statut
Des codes de couleurs permettent d’avoir des informations sur les documents.
13
Les cases :
- vertes sont celles dont les documents ont été marqués « Visable »,
- orange sont celles dont les documents ont été marqués « En cours de rédaction »,
- rouges sont celles dont les documents ont été marqués « Non visable » ou qui ont été modifiés
après avoir été marqués « Visable »,
- blanches sont celles dont les documents ont été nommés au « Tableau de bord » sans être
marqués.
Quand les cases sont vides (en blanc et sans initiales), le document est absent.
En cliquant sur l’icône
vous disposez des mêmes informations mais sous une autre présentation.
Les informations détaillées sur chacun des documents sont disponibles par un clic droit sur la case du
document.
Il est possible de visualiser le document en double-cliquant sur la case du document.
permet d’exporter au format d’origine, les documents que vous avez sélectionné avec la
L’icône
souris, vers un répertoire, une clé USB, un serveur etc.
L’icône
permet d’exporter le tableau que vous avez à l’écran au format Excel.
2.2.1.9. Tableau de pilotage de la mission
Cette option permet de définir des dates limites pour certaines actions à effectuer au cours de la mission.
Dans le cas où la date limite d’une action est dépassée, une alerte visuelle permet à l’utilisateur d’être
averti.
Pour accéder au tableau de pilotage d’une ou de plusieurs missions, il faut cocher les missions à
visualiser et sélectionner l’option « Tableau de pilotage de la mission ».
Restaurer l’écran initial
Afficher les documents
par type d’alerte
Afficher l’aide pour cet
écran
14
Quand c’est possible (questionnaires complétés), les dates sont automatiquement déterminées par
AUDITsoft en fonction des réponses apportées à certains des questionnaires, ces dates sont en italiques,
les autres dates sont en gras.
Pour modifier une date il faut sélectionner la ligne et cliquer sur l’icône d’accès au questionnaire
ou double cliquer sur la date à modifier.
Par un clic de la souris sur les signaux d’alerte visuelle, vous pouvez accéder à la liste des documents
dépendants de la date liée au signal d’alerte.
A partir de la liste des documents vous pouvez accéder directement au document de la mission si celui-ci
à été créé et nommé (cf. 4.3.1.5. Les objets).
2.2.2. La gestion de la mission active
2.2.2.1. Publication d’une mission vers le serveur
Avant toute synchronisation avec le serveur AUDITsoft SP ou AUDITsoft SP Central et, dans le cas
d’AUDITsoft SP, après avoir déclaré la mission dans le module AUDITsoft SP Administrateur, il est
nécessaire de publier la mission sur le serveur.
a. Publication d’une mission vers le serveur AUDITsoft SP
Une fois la mission sélectionnée, cliquez sur cette fonctionnalité. L’écran suivant s’affiche.
15
Vous devez saisir les initiales et le mot de passe que vous avez déclarés dans le module AUDITsoft SP
Administrateur pour cette mission.
b. Publication d’une mission vers le serveur AUDITsoft SP Central
Une fois la mission sélectionnée, cliquez sur cette fonctionnalité. La boîte de dialogue suivante s’affiche.
2.2.2.2. Saisie du type de serveur et de l’adresse du serveur
Cette fonctionnalité permet de sélectionner le nom du produit, AUDITsoft SP ou AUDITsoft SP Central,
et de saisir l’adresse ou le nom du serveur sur lequel est installé le module AUDITsoft SP Serveur ou
AUDITsoft SP Central Serveur.
2.2.2.3. Partage des missions
Vous pouvez activer ou désactiver cette fonctionnalité qui permet l’utilisation de l’option « Synchroniser
la mission avec un poste du réseau » à partir de l’écran principal de la mission.
Si vous activez cette fonctionnalité, vous permettez à tous les utilisateurs d’AUDITsoft qui travaillent sur
votre réseau et qui disposent de la mission sur leur poste de faire une synchronisation avec votre mission.
2.2.3.
Les éditions
Cette fonction vous permet d’éditer au format PDF la liste des missions.
16
2.2.4. Mise à jour des dossiers types
2.2.4.1. Activation de la fonction de mise à jour
Vous pouvez activer ou désactiver la mise à jour automatique de vos dossiers types.
Dans le cas où la mise à jour automatique est activée, dès la mise à disposition de nouveaux dossiers
type sur Internet, le logiciel vous proposera de les télécharger.
2.2.4.2. Vérification de la mise à jour de vos dossiers types
Si vous avez désactivé la mise à jour automatique (cf. paragraphe précédent) pour gérer les mises à jour
et décider du moment où vous téléchargerez les nouveaux dossiers types, vous pourrez, avec cette
fonctionnalité, vérifier au moment où vous le déciderez si des mises à jour de dossiers types sont
disponibles sur Internet.
2.2.5. Maintenance et sauvegarde
2.2.5.1. Modification du niveau d’accès à la mission
Chaque utilisateur doit définir son niveau d’accès à la mission. Ce niveau déterminera son niveau de visa
sur les rubriques et empêchera qu’un autre utilisateur ayant un niveau de visa inférieur modifie les
documents de la rubrique visée.
2.2.5.2. Maintenance et vérification des bases de données de la mission
Cette fonction a pour but d’effectuer un compactage et une vérification d’intégrité des données de la
mission.
17
2.2.5.3. Export d’une mission
L’export permet à un utilisateur de transférer la totalité de sa mission vers un autre utilisateur qui ne
dispose pas encore de cette mission.
Pour faire l’export, vous devez sélectionner l’exercice de la mission à exporter puis désigner le répertoire
de destination de l’export.
2.2.5.4. Import d’une mission
Le destinataire de l’export doit faire un import de la mission.
Pour cela il doit désigner le répertoire sur lequel se trouve la mission exportée.
18
Puis, à partir de la liste, il sélectionne la mission qu’il souhaite importer.
2.2.5.5. Sauvegarde d’une mission
La sauvegarde d’une mission fonctionne de la même manière que l’export d’une mission (sélection de
l’exercice de la mission puis choix du répertoire de sauvegarde).
2.2.5.6. Restauration d’une mission sauvegardée
La restauration d’une mission a pour but de restaurer une version d’une mission précédemment
sauvegardée en écrasant la version de la mission qui est sur AUDITsoft.
Pour restaurer une mission sauvegardée il faut sélectionner sur la liste des missions la mission à
restaurer puis désigner le répertoire sur lequel se trouve la version de la mission à restaurer.
2.2.5.7. Archivage d’une mission
L’archivage d’une mission fonctionne de la même manière que l’export d’une mission (sélection de
l’exercice de la mission puis choix du répertoire d’archivage), mais la mission archivée est supprimée de
la liste de vos missions.
2.2.5.8. Réactivation d’une mission archivée
À tout moment vous pouvez, avec cette option, réactiver une mission supprimée en raison de son
archivage.
2.2.5.9. Archivage de missions terminées
Avec cette fonction, vous pouvez archiver plusieurs missions simultanément en indiquant la date de
clôture des missions à archiver.
19
2.3. Fonctions de tri
Un clic droit sur la barre de titre des dossiers ouvre un menu offrant de nombreuses fonctions et permet
notamment d’ajuster la largeur des colonnes et de sélectionner les colonnes à afficher.
En survolant avec la souris cette barre de titre, on fait apparaître les boutons d’accès aux menus de tris
propres à chaque colonne. Ils permettent notamment de filtrer sur une date spécifique.
20
2.4. Fonctions de regroupements de grille
La liste des missions peut être personnalisée à l’aide des fonctions de regroupements de grille.
Faites glisser le titre de la colonne à partir de laquelle vous voulez trier (dans l’exemple ci-dessus : tri sur
les dates d’arrêté). Vous pouvez enchaîner des tris successifs.
En survolant avec la souris ces intitulés de classement, on fait apparaître à nouveau des boutons d’accès
aux menus de filtrage.
Pour annuler un tri faites glisser à nouveau l’intitulé vers sa colonne d’origine.
21
3. Prise en main rapide à partir d’un exemple
3.1. Création d’une mission à partir d’un dossier de référence
Les caractéristiques de l’exemple choisi sont les suivantes :
- la société sera une société anonyme standard ;
- son nom sera « SOCIETE NOUVELLE DE DITRIBUTION » ;
- le nom du répertoire de classement sera « SNDISTRI » ;
- la date de début d’exercice sera le 1er janvier 2010 ;
- les dates de fin d’exercice et d’arrêté de comptes seront le 31 décembre 2010.
Dans la partie droite de l’écran de gestion des missions (barre de menu), déplier le « Gestion des
missions » et cliquez sur l’option « Création à partir d’un dossier de référence ».
Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur le bouton d’accès au Dossier type standard.
Dans la boîte de Choix d’un dossier, sélectionnez le « DOSSIER DE SOCIETE ANONYME
STANDARD » en cliquant sur son intitulé.
Le bouton de validation permet de valider le choix effectué et de retourner directement à l’écran
précédent.
La flèche de retour permet de revenir à l’écran précédent sans valider aucun choix.
Saisissez à présent les renseignements demandés et validez.
22
Le nom du répertoire de classement ne doit pas comporter de caractères spéciaux et ne peut excéder
15 caractères.
Une fois la mission validée, un message confirme la création du dossier.
En cliquant sur OK, on se retrouve automatiquement sur l’écran de la liste des dossiers, où le nouveau
dossier est venu s’ajouter aux dossiers existants.
3.2. L’entrée dans la mission créée
Accès : double-clic sur l’intitulé de l’entreprise auditée depuis l’écran Liste des missions.
Lors de l’entrée dans une mission, l’onglet sélectionné par défaut est celui correspondant au plan de
classement général.
3.3. La récupération des balances en automatique
La première année, l’utilisateur doit récupérer non seulement l’année N mais également l’année N-1. Pour
les exercices suivants, les données de l’exercice précédent se reporteront automatiquement et seule la
récupération de N sera nécessaire.
Pour récupérer les balances comptables :
 dépliez le menu « Récupérations comptables » ;
 sélectionnez l’option « Récupération des balances » ;
 à l’aide du bouton radio sélectionnez « Balance texte » ;
 à l’aide de la flèche Parcourir, sélectionnez dans le répertoire le fichier issu du logiciel de votre client ;
 donnez un nom à la balance.
23
Cliquez sur le bouton « Lancer l’intégration de la balance ». Le fichier est analysé pour trouver
l’interface qui correspond au fichier à récupérer.
Le logiciel vous propose les totaux de la balance. Si vous répondez « Oui », la récupération de cette
balance sera déclenchée.
Pour la balance N-1, vous devrez modifier les dates d’arrêté et de clôture.
3.4. Le lancement des calculs comptables
Une fois les balance N et N-1 récupérées, vous pouvez lancer la série de calcul. Pour ce faire :
;
 Dépliez le menu Récupérations comptables
 Sélectionnez l’option Lancement des séries de calcul ;
 Cliquez sur Calcul ETATS SYNTHESE / COMPARAISON / DETAILS CPTES/FEUIL.MAITRESSE.
Le calcul terminé, le logiciel se remet sur le plan de classement général. En déroulant l’arborescence des
états de synthèse, nous remarquons que le bilan actif, le bilan passif et le compte de résultat ont été
reconstitués et sont des objets du plan de classement.
Il en est de même des détails de compte et des feuilles maîtresses.
24
Pour visualiser ces nouveaux objets attachés aux rubriques, cliquez dessus.
25
4. L’écran principal de la mission
Bouton de retour à la Liste des missions.
Nom de la société auditée.
Boutons d’accès à la liste
des documents scannés,
au Bureau numérique et au
Bureau des populations.
Boutons de
réglages du
partage écran.
Accès au
tableau de bord
de la mission.
Possibilité de
déployer les
intercalaires
des dossiers.
Accès aux
documents inclus
au tableau de bord
de la mission.
Boutons ayant
une action sur la
présentation de
l’arborescence
Fait apparaître les
documents non visables.
Zone de travail
Onglet permettant d’accéder à d’autres
plans de classement.
Zone de menus
Accès aux fonctions
de récupérations, de
traitements,
d’imports exports
4.1. La zone de menus
À gauche de l’écran, vous disposez d’un menu composé des différents sous-menus regroupant
l’ensemble des fonctionnalités actives à partir d’une mission.
4.1.1. Récupérations comptables
4.1.1.1. Récupération des balances
La première année, l’utilisateur doit récupérer non seulement l’année N mais également l’année N-1. Pour
les exercices suivants, les données de l’exercice précédent se reporteront automatiquement et seule la
récupération de N sera nécessaire.
Si la balance que vous souhaitez récupérer est une balance N-1, N-2… il faut modifier les dates d’arrêté
de la balance et de clôture de l’exercice. Vous pouvez récupérer plusieurs balances pour l’exercice N ;
elles seront différenciées par la date de récupération. Vous pouvez récupérer les balances générales
jusqu’à N-5, mais aussi gérer les situations intermédiaires ainsi que les balances provisoires.
Récupération d’un fichier issu d’un logiciel de comptabilité
Pour récupérer dans AUDITsoft un fichier issu d’un logiciel de comptabilité, cliquez sur l’option
« Récupération des balances ».
26
Cochez la situation de la balance à intégrer puis sélectionnez le fichier balance à intégrer issu du logiciel
comptable de votre client.
3 possibilités :
1°) Vous avez sélectionné Balance texte, vous devez désigner l’emplacement du fichier balance à
intégrer dans la mission.
2°) Vous avez sélectionné Etablissement, vous devez sélectionner, dans la liste, le nom de
l’établissement pour lequel vous intégrez la balance dans la mission siège.
a) Si l’établissement est traité dans la mission siège, vous devez désigner l’emplacement du
fichier balance à intégrer.
b) Si l’établissement est traité dans une autre mission, vous devez sélectionner, dans la liste, la
balance à intégrer de la mission établissement à la mission siège.
3°) Vous avez sélectionné Autre mission, vous devez sélectionner, à partir de la liste des missions, la
mission, l’exercice puis la balance à intégrer.
Donnez un nom à la balance puis cliquez sur le bouton « Lancer l’intégration de la balance ». Le fichier
est analysé pour trouver l’interface qui correspond au fichier à récupérer.
En donnant un nom différent à chacune des balances, vous pouvez intégrer plusieurs balances pour la
même période (même date d’arrêté et même date de clôture).
Le logiciel vous propose les totaux de la balance. Si vous répondez « Oui », la récupération de cette
balance sera déclenchée.
Récupération d’un fichier Excel
Déroulez l’arborescence afin d’afficher la rubrique destinée à recevoir la balance en format Excel. Par
exemple, en « Plan de classement méthodologique », dépliez l’arborescence « Revue des données
financières » pour ouvrir la rubrique Balance générale auditée (établie par l’entité).
27
Maintenant, ouvrez le répertoire (Explorateur Windows) contenant la balance Excel à récupérer et
réduisez-le pour voir sur le même écran AUDITsoft et ce répertoire.
Faites un glisser/déposer du fichier à récupérer vers la rubrique Balance générale auditée (établie par
l’entité).
Remarque : une petite flèche jaune apparaît pour vous indiquer où vous allez introduire le document.
Une fois cette opération effectuée, le fichier Excel a été introduit dans l’arborescence du dossier, il est
devenu un objet de la rubrique.
Entrez maintenant dans cet objet en double-cliquant sur son libellé.
Vous devez normer les colonnes du fichier. Pour cela, cliquez sur l’icône
« Récupérer une balance ». Le menu suivant s’affiche.
et sélectionnez l’option
28
Placez-vous dans une colonne et, à l’aide de ce menu, déterminez la nature de la colonne. Procédez ainsi
pour chacune des colonnes de votre fichier Excel.
.
Une fois la balance « normée », cliquez sur
Attention : la balance doit être triée par ordre croissant des numéros de comptes. Lorsque les numéros
sont de longueurs différentes, l’utilisateur devra convertir ces numéros en format texte dans Excel. Il
pourra à cet effet utiliser la formule TEXTE d’Excel
Récupération d’une balance par création d’un fichier Excel récupérable
Si la balance à récupérer n’est pas sous format Excel mais provient d’un logiciel de comptabilité, il est
souvent possible de récupérer les données issues de la balance en format ASCII sous Excel.
Pour cela, il faut :
- exporter la balance au format ASCII ;
- ouvrir dans Excel le fichier ASCII correspondant à cette balance (l’assistant « importation de textes »
d’Excel accompagnera la conversion du fichier en sélectionnant automatiquement les options adaptées à
l’opération) ;
- une fois la balance apparue à l’écran, examiner rapidement afin de voir si la récupération a été
convenablement effectuée, puis sauvegarder la balance au format « classeur Excel » sous un nom
différent de la balance ASCII afin de pouvoir recommencer l’opération en cas de problème ;
- appliquer ensuite la procédure de récupération d’un fichier Excel (cf. ci-dessus).
Difficultés courantes de récupération et solutions
- Message : « Impossible de charger ce fichier » : vérifier que le fichier n’est pas ouvert dans Excel ;
- Message : « la balance est déséquilibrée, le solde est xxx. Voulez-vous tout de même récupérer ? » : la
balance à récupérer n’est pas équilibrée. Dans ce cas, annuler l’intégration et vérifier que le solde de la
balance est bien nul dans Excel. Si tel est le cas, ce problème peut être imputable au fait que :
- deux numéros de compte identiques figurent dans la balance : additionner les montants figurant dans
ces comptes, reporter la somme dans un des deux comptes et supprimer l’autre ;
- les numéros de compte de la balance ne sont pas classés par ordre croissant : refaire un tri de la
balance.
- Le logiciel n’a repris que des montants sans décimales : vérifier que le séparateur de décimales est la
virgule. Pour cela, fermer Excel, cliquer sur « Panneau de configuration », « Paramètres régionaux »,
« Nombres », sélectionner la virgule et cliquer sur « Appliquer ». Si le problème persiste, vérifier le
séparateur de décimales dans le logiciel Excel lui-même.
- Le système bloque sur des éléments parasites : certaines balances peuvent contenir, en plus des
informations strictement nécessaires, des sous-totaux par classe, des séparateurs de texte sous la forme
de traits ou suite de lettres identiques. Bien que le système soit normalement programmé pour les ignorer,
ces éléments parasites peuvent dans certains cas poser problème. Il convient alors de les éliminer. Faire
un tri de l’ensemble du tableau sur le numéro de compte. Toutes les données non désirables seront
regroupées au début ou à la fin de la balance, vous pourrez alors les supprimer.
29
4.1.1.2. La récupération du fichier D.A.D.S.
La récupération du fichier D.A.D.S. de fait à partir de l’écran suivant.
Après avoir sélectionné le fichier D.A.D.S. à récupérer, vous pouvez lancer l’intégration de la D.A.D.S.
dans votre mission.
4.1.1.3. Liste des établissements rattachés
AUDITsoft permet de créer des entités rattachées à une entité principale comme dans le cas d’un siège et
de ses établissements.
Les établissements peuvent être créés de deux façons.
Création d’établissements intégrés au siège
Ces établissements se créent directement à partir du siège et ils lui seront automatiquement rattachés.
Cochez la case « Cet établissement est traité directement dans la mission en cours ».
Donnez un nom à l’établissement et validez.
30
Création d’établissements à partir de missions
Ce type d’établissements se crée comme une mission indépendante que vous attacherez ensuite au
siège.
Cliquez sur la flèche
.
A partir de l’arborescence de la liste des dossiers, sélectionnez les missions à rattacher.
Validez ensuite l’écran suivant pour attacher la mission sélectionnée à la mission du siège.
A tout moment vous pourrez, à partir d’une mission, consulter ou modifier les établissements attachés.
31
4.1.1.4. Eléments comptables présents dans le dossier
A partir de cette option, vous pouvez consulter les balances qui ont été intégrées dans la mission.
, vous permet de supprimer la balance que vous aurez sélectionnée et l’icône
Sur cet écran, l’icône
vous permet de renommer la balance.
En cliquant sur la balance vous accédez à l’ensemble des comptes de la balance.
A partir de cet écran, vous pourrez supprimer
ou ajouter
un numéro de compte.
4.1.1.5. D.A.D.S. présente dans le dossier
Cette option vous permet de faire afficher la D.A.D.S. intégrée dans la mission.
32
Si vous le souhaitez, vous pouvez mémoriser la mise en forme du tableau en cliquant sur
modifier l’ordre des colonnes, puis revenir à la forme mémorisée en cliquant sur
,
.
4.1.1.6. Lancement des séries de calculs
Cette fonctionnalité a pour but, suivant la sélection que vous faites à partir du menu ci-dessous, de créer
les différents éléments comptables issus de la balance N, N-1 etc.
4.1.1.7. Lancement et éditions des séries de calculs
A l’issue de leur création, les différents éléments comptables peuvent être imprimés.
33
4.1.1.8. Mise à jour des récupérateurs par Internet
Cette option permet de mettre à jour votre poste des derniers récupérateurs créés et disponibles sur
Internet.
Les récupérateurs permettent de faire l’interface entre un logiciel de comptabilité et AUDITsoft. Un
nombre important de récupérateurs est déjà présent dans AUDITsoft.
4.1.1.9. Demande d’assistance par courrier électronique
L’apparition de nouveaux logiciels de comptabilité ou l’évolution d’un logiciel de comptabilité peut faire
qu’aucune interface existante ne permette la récupération en automatique d’une balance.
Cette option permet de faire une demande pour la création d’un nouveau récupérateur.
4.1.2. Le Bureau numérique
Le Bureau numérique est un module supplémentaire auquel on peut faire appel pour manipuler et
organiser les données chiffrées du dossier. C’est un logiciel à part entière : la fermeture du Bureau
numérique supprime les données préparées. Il a vocation à être ouvert en permanence ; l’utilisateur le
réduira lorsqu’il n’en aura pas besoin.
Il peut être comparé à un atelier de préparation des données chiffrées.
Il sert à :
– générer les feuilles maîtresses pour chaque cycle à partir de la balance générale récupérée ;
– générer les détails de comptes qui permettent de s’assurer que tous les comptes ont été audités
dans les différents cycles (sans doublon ni oubli) ;
34
–
paramétrer et générer les états financiers à partir de la balance générale afin de les comparer aux
états financiers transmis par le client audité ;
effectuer des tris sur les données chiffrées (balance générale, détails de comptes, feuilles
maîtresses).
–
Dans les cas les plus simples, lorsqu’il n’existe aucun écart entre les états financiers AUDITsoft et ceux
du client, les feuilles maîtresses et états financiers sont obtenus de manière habituelle par la mise en
œuvre des étapes précédentes de ce manuel, sans utiliser le Bureau Numérique.
Tous les éléments préparés dans le Bureau Numérique doivent être glissés/déposés dans AUDITsoft
(vers une rubrique) pour les sauvegarder car le Bureau Numérique ne les conserve pas.
Accès :

Dépliez le menu Bureau numérique
et cliquez sur l’option Lancer le bureau numérique.
35
Editions
comptables
permet de générer
des états à partir
des données qui
sont déjà dans
AUDITsoft (feuilles
maîtresses,
balances…).
Adaptations
permet de
modifier les
paramètres,
notamment les
paramètres des
schémas
d’édition.
Ecritures
comptables
permet de gérer
les écritures
comptables.
(Contient un
petit raccourci
qui permet
d’éviter de
lancer le
Bureau des
Populations
pour déclarer la
population
principale).
Agrégats
permet de
retrouver des
comptes
correspondant à
des critères que
vous définissez.
Permet de choisir le format
d’édition. Un simple clic
fait passer du format Grille
au format PDF ou au
format Grille plus.
4.1.2.1. L’onglet Editions comptables
Les éditions
Détail des comptes
Le détail des comptes ne peut être obtenu qu’en mode PDF ou en mode Grille plus. Ce mode Grille plus
est une nouveauté de la version 9. Il permet d’obtenir un nouveau format d’affichage.
Si vous n’êtes pas en mode Grille plus, changez de mode en cliquant sur le bouton affichant le format en
bas d’écran et recliquez sur le bouton Détail des comptes.
36
On peut refermer une partie du tableau pour ne
conserver que les totaux, ou au contraire voir le détail
en cliquant sur les cases à déplier.
Vous pouvez aisément modifier les libellés d’édition, par exemple pour obtenir des états couvrant
plusieurs périodes. Voir la partie « Schéma d’édition ».
Feuilles maîtresses
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Editions, après avoir choisi
le mode d’affichage des feuilles (PDF, Grille ou Grille plus), cliquez sur Feuilles maîtresses et
choisissez la feuille que vous souhaitez ouvrir.
37
En mode PDF, vous obtenez une feuille maîtresse standard comme celle qui figure dans le dossier. On
remarque une nouvelle colonne intitulée Ref sur la droite de l’état qui est une colonne qui permet de noter
des cross référencements. Cette colonne est optionnelle et on peut décider de ne pas l’afficher.
Vous pouvez aisément modifier les libellés d’édition, par exemple pour obtenir des états couvrant
plusieurs périodes. Voir la partie « Schéma d’édition ».
38
Ensemble des Feuilles maitresses
De façon similaire, vous pouvez éditer l’ensemble des feuilles maîtresses.
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Editions

Après avoir choisi le mode d’affichage des feuilles (PDF, Grille ou Grille plus), cliquez sur
Feuilles maîtresse. Un message vous demande de confirmer l’édition de l’ensemble des
feuilles maîtresses. Cliquez sur « oui ».
Cliquez pour visualiser
une autre feuille
Feuille
active
Boutons de
défilement des
feuilles
Boutons de
défilement des
pages
Vous pouvez aisément modifier les libellés d’édition, par exemple pour obtenir des états couvrant
plusieurs périodes. Voir la partie « Schéma d’édition ».
Ecritures comptables
Vous pouvez vérifier les écritures comptables que vous avez passées, notamment les écritures de
réajustement.
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Editions

Après avoir choisi le mode d’affichage des feuilles (PDF, Grille ou Grille plus), cliquez sur
Ecritures comptables.
Vous pouvez aisément modifier les libellés d’édition, par exemple pour obtenir des états couvrant
plusieurs périodes. Voir la partie « Schéma d’édition ».
39
Balance comptable
Il est possible d’obtenir les balances soit de l’exercice en cours, soit de l’exercice antérieur ou de tout
autre exercice présent dans AUDITsoft.
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Balances

Après avoir choisi le mode d’affichage des feuilles (PDF, Grille ou Grille plus), cliquez sur
Balance comptable.
Vous pouvez aisément modifier les libellés d’édition, par exemple pour obtenir des états couvrant
plusieurs périodes. Voir la partie « Schéma d’édition ».
Balances comparaisons
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Balances

Après avoir choisi le mode d’affichage des feuilles (PDF, Grille ou Grille plus), cliquez sur
Balances comparaisons.
L’état obtenu compare l’année N et N-1 avec la variation et le pourcentage d’écart. Les dates qui sont
choisies dans cet état dépendent du choix des périodes que l’on peut régler sous l’onglet Adaptations.
Vous pouvez aisément modifier les libellés d’édition, par exemple pour obtenir des états couvrant
plusieurs périodes. Voir la partie « Schéma d’édition ».
Le schéma d’édition
40
Les schémas d’édition permettent de modifier les colonnes à l’intérieur des états en choisissant dans une
liste les libellés voulus.
Détail de comptes
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Schéma d’édition

Cliquez sur Détail de comptes.

Dans la fenêtre LISTE DES FORMATS D’EDITIONS DES DETAILS DE COMPTES, doublecliquez sur le libellé que vous voulez voir apparaître.

Après avoir choisi le mode d’affichage des feuilles (PDF, Grille ou Grille plus), cliquez sur
Détail des comptes.
41
En demandant le Détail des comptes en mode PDF, on obtient une colonne à zéro qui contient la
variation N-1, N-2.
Votre choix reste inscrit reste inscrit dans la barre d’état en bas d’écran. Si vous cliquez sur ce bouton,
vous pouvez à nouveau ouvrir la fenêtre LISTE DES FORMATS D’EDITIONS DES DETAILS DE
COMPTES et choisir un nouveau format d’édition.
Feuilles maîtresses
Les feuilles maîtresses fonctionnent de façon similaire.
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Schéma d’édition

Cliquez sur Feuilles maîtresses.

Dans la fenêtre LISTE DES FORMATS D’EDITIONS DES FEUILLES MAITRESSES, doublecliquez sur le libellé que vous voulez voir apparaître.
42

Après avoir choisi le mode d’affichage des feuilles (PDF, Grille ou Grille plus), cliquez sur
Feuilles maîtresses.
Par exemple, si vous souhaitez obtenir une feuille maîtresse sur 3 périodes au lieu de 2, double-cliquez
sur le choix N, N-1, N-2 Soldes, puis choisissez une feuille maîtresse (par exemple ACHATS) en cliquant
sur le sous menu ACHATS du menu Feuilles maîtresses (après avoir vérifié que vous êtes en mode
PDF). Vous obtenez une feuille maîtresse des achats avec une colonne sur la variation N-1 et une autre
sur la variation N-2.
Autre méthode : vous pouvez cliquer directement sur le bouton F.M. dans la barre d’état pour ouvrir la
fenêtre LISTE DES FORMATS D’EDITIONS DES FEUILLES MAITRESSES et y choisir les libellés que
vous souhaitez voir.
Utilisation du bouton de déploiement
Utilisable seulement en mode Grille plus, le bouton de déploiement permet de déployer ou de replier les
éléments regroupés dans la grille (il fonctionne comme une bascule).
Balances
Les balances fonctionnent de façon similaire.
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Schéma d’édition

Cliquez sur Balances.

Dans la fenêtre LISTE DES FORMATS D’EDITIONS DES BALANCES, double-cliquez sur le
libellé que vous voulez voir apparaître.
43

Le premier état N - Mvts donne débits, crédits et soldes. Les autres (SCHEMA 2 à 9) sont des
schémas disponibles que l’on peut paramétrer à sa convenance.

Après avoir choisi le mode d’affichage des feuilles (PDF, Grille ou Grille plus), cliquez sur
Balances.
Autre méthode : vous pouvez cliquer directement sur le bouton B. dans la barre d’état pour ouvrir la
fenêtre LISTE DES FORMATS D’EDITIONS DES BALANCES et y choisir les libellés que vous souhaitez
voir.
Comparaison
Vous pouvez également demander des états comparatifs.
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Schéma d’édition

Cliquez sur Comparaison.

Dans la fenêtre LISTE DES SCHEMAS DE COMPARAISONS BALANCES, double-cliquez sur
le libellé que vous voulez voir apparaître.
44

Par exemple, si vous souhaitez une comparaison sur 2 périodes, cliquez sur N, N-1, N-2
Soldes.

Après avoir choisi le mode d’affichage des feuilles (PDF, Grille ou Grille plus), cliquez sur
Balances comparaisons.
Autre méthode : vous pouvez cliquer directement sur le bouton C. dans la barre d’état pour ouvrir la
fenêtre LISTE DES FORMATS D’EDITIONS DES BALANCES et y choisir les libellés que vous souhaitez
voir.
Il est possible d’obtenir des éditions au format « paysage » au lieu de « portrait » (voir la partie
« Paramétrage des éditions »).
Vous pouvez également modifier les périodes de comparaison en changeant les périodes de travail (voir
la partie « Choix de la période de travail »).
Autres boutons de la barre d’état
En cliquant sur le bouton U. vous pouvez changer d’unité pour la présentation des données chiffrées
(centime, millier ou million). Les choix que l’on fait au niveau du bureau numérique restent valides dans
l’ensemble du dossier, même si on ferme le bureau numérique.
Le bouton N.A O propose différents niveaux d’agrégats. Par exemple, si vous choisissez un agrégat sur 2
niveaux puis que vous ouvrez votre Feuille maîtresse ACHATS en PDF, on ne voit plus les comptes qui
ont été regroupés et totalisés dans le 2ème niveau. Il n’y a donc plus que 2 niveaux : ACTIF et PASSIF.
45
Les Références
La partie Références vous permet de modifier l’unité de présentation des données chiffrées et de
changer votre format de présentation.
Elle vous permet également de changer de référentiel en cours de route.
Unité de présentation
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Références

Cliquez sur Unité de présentation.

Dans la fenêtre Liste des unités de présentation des données chiffrées, double-cliquez sur
l’unité (centime, millier, million) dans laquelle vous voulez que vos états soient affichés.
Autre accès : par le bouton U. de la barre d’état.
Support d’impression
46
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Références

Cliquez sur Support d’impression.

Dans la barre d’état vous pouvez observer qu’à chaque clic le bouton affichant le format
d’édition change de forme et passe du format Grille au format PDF, puis au format Grille plus.
Autre accès : en cliquant directement sur le bouton de format dans la barre d’état.
Changement de référentiel
Remarque : si vous aviez choisi d’être en mono référentiel comptable, vous n’aurez pas l’option
« Référentiel ». Vous pouvez, à tout moment, passer en multi référentiel comptable en cliquant sur l’option
« Mono référentiel comptable/Multi référentiel comptable » du menu « Paramétrage et options ».
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, dans les Editions comptables, dans la partie Références

Cliquez sur le bouton Référentiel.

Dans la fenêtre LISTE DES REFERENTIELS COMPTABLES choisissez votre nouveau
référentiel et double-cliquez dessus.
Dans la barre d’état, votre référentiel a changé.
4.1.2.2. L’onglet Adaptations
Choix de la période de travail
Il peut être utile de modifier la période de travail, ne serait ce que pour comparer des balances récupérées
en cours de mission ou additionner une balance siège et une ou plusieurs balance(s) d’établissement(s).
Avec le bureau numérique, vous pouvez aisément modifier votre période de travail.
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Adaptations, dans la partie Période de travail

Cliquez sur le bouton Période de travail.
47

Dans la fenêtre Gestion des périodes de travail vous pouvez maintenant créer différentes
périodes de travail pour chacune des balances ou une même période de travail pour plusieurs
balances, par exemple une balance siège et une ou des balance(s) d’établissement(s), pour les
additionner compte à compte.
Dans cet exemple, nous avons deux périodes de travail pour les balances sièges des exercices arrêtés du
31/12/2009 (période 1) et du 31/12/2010 (période 2). Le but est de créer une 3ème période pour 2010 qui
permet d’additionner uniquement les balances de deux établissements sans celle du siège.
Pour créer une 3ème période qui corresponde à la compilation des deux balances d’établissements sans
celle du siège (sinon il s’agit de la Compilation exhaustive) vous devez procéder de la manière suivante :
Associer à la 3ème période la « Balance Etab Marseille 2010 » puis valider.
48
Associer, de la même manière « Balance Etab Lyon 2010 » à la 3ème période puis valider.
Les deux balances 2010 des établissements sont associées à la 3ème période, elles seront additionnées
compte à compte lors des séries de calcul.
Le choix que l'on a fait dans la partie Adaptations sur les périodes de travail reste valide pour l'ensemble
de la mission, même si l’on quitte le bureau numérique.
Paramétrage des éditions
Cette partie regroupe tous les paramètres d’édition des différents états (Détails des comptes, Feuilles
maitresses, Balance, Comparaisons) et les réglages fonctionnent de la même façon.
Exemple : paramétrage d’une feuille maîtresse sur 5 périodes.
49
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Adaptations, dans la partie Paramétrage des éditions

Cliquez sur le bouton Feuilles maîtresses

Dans la fenêtre Feuilles maîtresses, cliquez sur le bouton d’accès à la LISTE DES FORMATS
D’EDITIONS DES FEUILLES MAITRESSES (vous devez obligatoirement choisir un format
existant, mais vous allez pouvoir le modifier) :

Dans la fenêtre LISTE DES FORMATS D’EDITIONS DES FEUILLES MAITRESSES,
choisissez un schéma non utilisé et double-cliquez dessus.

Vous pouvez à présent modifier vos paramètres d’édition. Vous pouvez également renommer la
feuille et changer de format de présentation (« portrait » ou « paysage »). Cliquez sur le bouton
de validation.
50
Vous pouvez
renommer votre feuille
Vous pouvez changer de
format de présentation
Si à présent vous allez sous l’onglet Editions comptables et si vous demandez une feuille maîtresse, elle
s’affichera selon le nouveau paramétrage que vous avez fixé.
N’oubliez pas de vérifier dans la barre d’état que le libellé d’édition correspond bien à celui souhaité.
La partie « Référentiel »
AUDITsoft permet de gérer une mission en multiréférentiel comptable. Avant d’utiliser le Bureau
Numérique, il convient de repérer le cas dans lequel vous êtes.
• 1er cas : le référentiel dit « Local » correspond au référentiel pour lequel il existe :
– un plan de comptes rigide de par la loi (cas de la France) ;
– des rubriques d’états financiers obligatoires a minima ;
– un lien fixe entre le plan de comptes et les cycles.
Dans la plupart des cas, l’utilisateur n’aura pas besoin d’un autre référentiel : il sera en référentiel Local.
• 2e cas : le référentiel dit « IFRS » pour gérer une mission en référentiel comptable IAS/IFRS. Il
comprend les rubriques minimales des états financiers telles que recommandées dans la norme
comptable IAS1. Par simplification, nous n’avons choisi de paramétrer que le compte de résultat par
nature. Dans ce cas, il n’y a pas de plan de comptes rigide.
51
• 3e cas : Le référentiel Autre permet de gérer tous les autres cas, où il n’existe ni plan de comptes ni
modèles d’états financiers fixes ou obligatoires.
Le bouton « Etats financiers » (disponible dans les trois référentiels)
L’utilisateur devra différencier son utilisation.
a. Les états financiers en référentiel local
Lorsqu’il travaille dans le référentiel français, le plan comptable général a été renseigné dans AUDITsoft
et des fourchettes de comptes ont été affectées à chaque rubrique des états financiers. Un clic sur Etat
financier en référentiel Local permet de visualiser le rattachement du nom des fourchettes de comptes
aux rubriques des états financiers. L’utilisateur n’a pas à modifier ces éléments sauf exception.
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Adaptations, dans la partie Référentiel LOCAL, cliquez sur
le bouton Etats financiers.
Ajouter une nouveau libellé
Utilisez les cases pour déplier l’arborescence. La touche du clavier T déplie tout ; la touche S referme
tout.
Saisissez votre nouveau
libellé
Faites le glisser
jusqu’à la place
que vous lui
destinez
Une flèche jaune vous aide à le placer.
52
Vous pouvez réorganiser la liste des libellés en sélectionnant un libellé puis en utilisant les flèches pour le
faire monter ou descendre dans la liste.
Ajouter une fourchette
Faites glisser la
fourchette
voulue jusqu’à la
place que vous
lui destinez
Validez vos changements. Vous pouvez imprimer l’état modifié, par exemple pour effectuer un pointage,
en cliquant sur le bouton d’impression
53
Les modifications effectuées dans le Bureau numérique sont valables pour l’ensemble de la mission en
cours. Elles se propagent d’un exercice à l’autre sur toute la durée du mandat.
Renommer un libellé, le supprimer

Dans le champ Libellé du rajout saisissez votre nouveau libellé.

Faites un clic droit de la souris sur le libellé à modifier pour ouvrir le menu contextuel.
1) Saisissez un nouveau libellé
2) Clic droit de la souris

Cliquez sur le choix MODIFIER LE LIBELLE AVEC LE LIBELLE ACTIF.
Le même menu contextuel vous permet de supprimer un libellé placé par erreur (DETRUIRE LA
BRANCHE ACTIVE) ou de Passer la branche pour les comptes DEBITEURS (marquage rouge D à
droite en fin de colonne) ou de Passer la branche pour les comptes CREDITEURS (marquage rouge C
à droite en fin de colonne) ou encore de Passer la branche pour les comptes DEBITEURS ET
CREDITEURS (marquage rouge T à droite en fin de colonne).
b. Les Cycles en référentiel local
Accès :
54
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Adaptations, dans la partie Référentiel LOCAL, cliquez sur
le bouton Cycles.
Liste des comptes
présents dans
l’exercice N
Pour chaque cycle :
liste des comptes
appartenant au cycle
Attention : il n’y a pas de bouton de validation sur cette fenêtre ; les modifications se valident
automatiquement.
Ajout d’un compte dans un cycle
Faites glisser le compte voulu vers le
cycle auquel vous voulez l’attacher
En demandant la feuille maîtresse des ventes, on s’aperçoit que désormais le capital apparaît dans les
ventes.
On peut voir que le capital apparaît également dans les fonds propres, ce qui montre qu’un même compte
peut apparaître dans plusieurs cycles différents.
55
Déplacement d’un compte dans un autre cycle
Dans la partie cycle, effectuez un clic maintenu sur le compte à déplacer et faites le glisser vers le cycle
dans lequel vous souhaitez l’incorporer.
Suppression d’une branche dans un cycle
Faites un clic droit de la souris sur le libellé à supprimer pour ouvrir le menu contextuel. Cliquez sur
l’option DETRUIRE LA BRANCHE ACTIVE.
56
c. Les écarts sur états de synthèses en référentiel local
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Adaptations, dans la partie Référentiel LOCAL, cliquez sur
le bouton Ecarts sur états de synthèse.
Liste des comptes
Répartition des
comptes dans les
états de synthèses
Rappel : dans la partie droite de la fenêtre, utilisez la touche T du clavier pour déplier tous les niveaux et
la touche S pour tout refermer.
Changer un compte d’affectation
57
Faites glisser le compte voulu vers la
fourchette que vous voulez lui
attribuer
Une demande de confirmation apparaît.
Il y a demande de confirmation parce que le capital qui est normalement dans la fourchette DA va être
sorti de cette fourchette pour être inclus dans la fourchette AA. Le compte ne peut se trouver que dans
une seule fourchette à la fois.
Attention : il n’y a pas de bouton de validation sur cette fenêtre ; les modifications se valident
directement.
Pour vérifier le bon fonctionnement, vous pouvez revenir dans AUDITsoft et demander dans les états de
synthèse le document correspondant à vos COMPTES AUDITES : BILAN ACTIF. Le capital apparaît
bien dans la fourchette AA.
58
Remettre un compte à sa place
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Adaptations, dans la partie Référentiel LOCAL, après avoir
cliqué sur le bouton Ecarts sur états de synthèses, effectuez un clic droit de la souris pour accéder au
menu contextuel sur le compte à remettre à sa place.
Cliquez sur l’option Remettre le compte dans sa fourchette d’origine. Le logiciel a gardé en mémoire
l’origine du compte ce qui évite des manipulations et des erreurs.
Attention : il n’y a pas de bouton de validation sur cette fenêtre ; les modifications se valident
directement.
N’oubliez pas d’activer la feuille Excel et de refusionner le document actif en revenant dans AUDITsoft.
4.1.2.3. L’onglet « Ecritures comptables »
Ajout d’écritures d’audit
Cette partie permet d’ajouter des écritures standards ou des écritures à l’ouverture du dossier, qui sont
généralement des écritures d’ajustement qui n’ont pas été traitées dans l’exercice précédent.
Ajout d’une écriture
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Ecritures comptables, dans la partie Ecriture d’audit :

Cliquez sur le bouton Ecriture d’audit.
59

Sélectionnez dans le menu déroulant le type d’écriture à passer. Si l’écriture est acceptée par le
client, cochez la case adéquate.

Saisissez les premiers chiffres du compte et cliquez sur l’intitulé de la colonne pour faire
apparaître la liste des numéros de compte. Double-cliquez sur le numéro de compte adéquat
pour l’intégrer dans votre ajout d’écriture. Saisissez un libellé. Saisissez un montant, puis
choisissez selon le même principe un compte d’une autre classe.
Le libellé du compte sur lequel on
clique est rappelé en bas de l’écran
60

N’oubliez pas de valider vos écritures.
Pour l’ajout d’une écriture en mode Ouverture, cochez la case Ecritures à l’ouverture.
Mise à jour des écritures d’audit
Une fois ajoutées des écritures d’audit, cette partie vous permet de les consulter et de les modifier.
Mise à jour d’une écriture
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Ecritures comptables, dans la partie Ecritures d’audit :

Cliquez sur le bouton Ecritures d’audit.
Bouton de suppression de l’écriture
Double-cliquez pour accéder à la fenêtre de
modification des écritures
Notes et références
Cette partie permet de consulter les notes ou documents pris pendant l’audit d’un compte, référencés par
comptes.
Pour voir comment rattacher une note ou un document à un compte, voir la partie « Marquage et
référencement des comptes ».
a. Consulter une note
61
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Ecritures comptables, dans la partie Notes et références,
cliquez sur le bouton Notes.
b. Consulter un document
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Ecritures comptables, dans la partie Notes et références,
cliquez sur le bouton Documents.
Typage
Typage en population principale
Avant de rentrer dans cette partie, vous devez avoir au préalable récupéré une population (généralement
dans le grand livre). Voir 4.1.3.1 – Récupération d’un fichier population à partir d’un document Excel ou
4.1.3.2 – Récupération d’un fichier population à partir d’une base Access.
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Ecritures comptables, dans la partie Typage, cliquez sur le
bouton En population principale.
La fenêtre obtenue vous permet de déclarer pour l’exercice en cours la population de référence tirée du
grand livre et de faire ainsi le lien entre la balance et le grand livre de l’exercice.
4.1.2.4. L’onglet « Agrégats »
L’onglet Agrégats permet de mémoriser des tris sur les comptes
Agrégats utilisateur
L’utilisateur peut lancer un tri sur un état quelconque (par exemple une balance N). Après avoir ouvert le
document de référence dans le Bureau numérique, saisissez le numéro du compte sur lequel vous voulez
effectuer des tris. La feuille n’affiche plus que les numéros de compte de la classe voulue.
62
L’état n’affiche plus que les comptes 607
Les boutons de tris apparaissent
lorsqu’on passe avec la souris sur les
libellés des colonnes.
Utilisez le bouton de tri pour ouvrir la boîte Filtre personnalisé.
Vous ne voyez plus à présent que les comptes dont la variation a subi un écart supérieur à 50 000 euros.
63
Bouton de suppression
du filtre
Nombre de comptes
Totaux
Rappel du filtre utilisé
a. Mémorisation du tri
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Agrégats, dans la partie Agrégats utilisateur, cliquez sur le
bouton Prise.
N’oubliez pas de cliquer sur le bouton de suppression du tri pour récupérer votre document dans son état
antérieur.
64
b. Affichage du tri mémorisé
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Agrégats, dans la partie Agrégats utilisateur, cliquez sur le
bouton Affiche.
Dans la boîte LISTE DES AGREGATS, double-cliquez sur l’agrégat à afficher.
c. Mise à jour d’un agrégat mémorisé
Après avoir demandé l’affichage de l’agrégat à mettre à jour (voir paragraphe ci-dessus), mettez-le à jour
directement. Puis cliquez sur le bouton de Mise à jour.
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Agrégats, dans la partie Agrégats utilisateur, cliquez sur le
bouton Mise à jour.
Dans la boîte LISTE DES AGREGATS, double-cliquez sur l’agrégat à mettre à jour.
d. Supprimer un agrégat mémorisé
65
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, sous l’onglet Agrégats, dans la partie Agrégats utilisateur, cliquez sur le
bouton Destruction.
Dans la boîte LISTE DES AGREGATS, double-cliquez sur l’agrégat à supprimer.
Agrégats auteur
Les fonctions sont identiques à celles vues dans les paragraphes précédents. Par contre les états
obtenus peuvent être récupérés dans des feuilles Excel ou dans des fichiers Word en mode paramétrage.
4.1.2.5. Autres fonctions du bureau numérique
Marquage et référencements des comptes
Dans le bureau numérique vous pouvez disposer de 4 colonnes supplémentaires afin d’annoter ou de
noter vos comptes. Ces colonnes supplémentaires apparaissent lorsque vous cliquez sur le bouton
d’affichage des colonnes de marquage de compte.
66
Ajouter une cross-indexation
Après avoir sélectionné un compte, cliquez sur le menu Action sur compte et sélectionnez l’option Noter
une cross-indexation.
Dans la boîte qui s’ouvre, saisissez votre référence et cliquez sur le bouton de validation. La référence
apparaît dans la colonne Cross.
67
Ajouter une note
Après avoir sélectionné un compte, cliquez sur le menu Action sur compte et sélectionnez l’option Note
pour un compte.
Dans la boîte Adaptation du dossier qui s’ouvre, choisissez le caractère de la note à placer (annuel ou
permanent), puis saisissez votre note et cliquez sur le bouton de validation.
Une icône apparaît dans la colonne Notes signalant la présence de cette note.
Pour voir l’icône il peut être nécessaire de cliquer sur une autre ligne puis de revenir à la ligne initiale.
Relier un document externe
Après avoir sélectionné un compte, cliquez sur le menu Action sur compte et sélectionnez l’option Relier
un document externe.
Dans la boîte Ouvrir, choisissez le document que vous voulez rattacher au compte. AUDITsoft ouvre une
boîte qui vous permet de changer le titre du document. Validez.
Une icône apparaît dans la colonne Doc signalant la présence de ce document.
68
Pour voir l’icône il peut être nécessaire de cliquer sur une autre ligne puis de revenir à la ligne initiale.
Relier un document interne
Après avoir sélectionné un compte, cliquez sur le menu Action sur compte et sélectionnez l’option Relier
un document interne.
Dans la boîte ChoixDocArbo, double-cliquez sur le document que vous voulez rattacher au compte.
AUDITsoft ouvre une nouvelle fenêtre vous présentant le document dans le bureau du compte.
Fermer la fenêtre pour revenir au bureau numérique.
Pour retrouver ce document, voir la partie « Ouvrir le carnet de liaison d’un compte ».
Marquer un ou plusieurs comptes
Après avoir sélectionné un ou plusieurs comptes,
cliquez sur le menu Action sur compte et
sélectionnez une des options de marquage.
Les icônes symbolisant le marquage des comptes apparaissent dans la colonne Etat.
69
Ouvrir le carnet de liaison d’un compte (accès au bureau du compte)
Après avoir sélectionné un compte, cliquez sur le menu Action sur compte et sélectionnez l’option
Carnet de liaison d’un compte.
Il peut être plus rapide de double-cliquer directement sur le compte pour ouvrir son carnet.
En cliquant sur le bouton adéquat (dans la partie Etat du compte), vous pouvez faire afficher l’Etat, les
Notes, ou les Documents rattachés à ce compte.
Rappel des écritures
passées par rapport à la
situation initiale et à la
situation finale.
Dans la partie inférieure de la fenêtre, vous pouvez, si vous le souhaitez, saisir directement vos
remarques.
70
Cliquez sur le bouton de validation.
Lorsque l’on retourne dans le bureau numérique, on peut retrouver la remarque qui s’affiche dans une
bulle lorsque l’on survole le compte à l’aide de la souris.
Partie Ecritures, accès au grand livre
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, après avoir ouvert un état contenant une liste de comptes (par exemple
une balance) et double-cliqué sur le numéro du compte à ouvrir, sous l’onglet Editions comptables, dans
la partie Ecritures, cliquez sur le bouton Grand livre
Pour accéder au grand livre, il faut au préalable avoir déclaré une population et l’avoir déclarée comme
étant la population principale.
On obtient le grand livre du compte sélectionné.
Partie Ecritures, accès à la bibliothèque
Accès :
Depuis le Bureau Numérique, après avoir ouvert un état contenant une liste de comptes (par exemple
une balance) et double-cliqué sur le numéro du compte à ouvrir, sous l’onglet Editions comptables, dans
la partie Bibliothèque, cliquez sur le bouton Bibli
Partie Ecritures, créer une note
Accès :
71
Depuis le Bureau Numérique, après avoir ouvert un état contenant une liste de compte (par exemple une
balance) et double-cliqué sur le numéro du compte à ouvrir, sous l’onglet Editions comptables, dans la
partie Notes, cliquez sur le bouton Création
Une boîte Adaptation du dossier comportant le numéro du compte s’ouvre.
Choisissez le caractère de votre note (annuel ou permanent) et saisissez le texte de votre note puis
cliquez sur le bouton de validation.
Onglet Ecritures comptables
Cet onglet présente les mêmes fonctions que celles décrites dans la partie « Onglet “Ecritures
Comptables“ ».
Onglet Agrégats
Cet onglet présente les mêmes fonctions que celles décrites dans la partie « Onglet “Agrégats“ ».
Copie des éléments sélectionnés vers un document Word
Cette fonction vous permet de récupérer les éléments d’une grille pour les placer dans un document
Word.
Accès :

Depuis le Bureau Numérique, après avoir ouvert un état contenant une liste de comptes (par
exemple une balance), sélectionnez les éléments à copier.
Sélection des lignes à
copier dans Word.

Cliquez sur le bouton de Copie des éléments sélectionnés en vue de leur envoi sur Word.

Dans le bandeau d’AUDITsoft, cliquez sur le bouton permettant d’accéder aux documents
ouverts et sélectionnez le document Word de destination dans la bibliothèque.
72

Le document choisi s’ouvre dans une fenêtre qui vient se superposer sur les autres. Cliquez
dans le document à l’endroit où vous voulez insérer le collage. Revenez ensuite dans le
bandeau d’AUDITsoft et cliquez sur le bouton d’accès aux fonctions traitement de texte
disponibles (icône Word). Choisissez l’option Insérer la dernière sélection de grille.
Vous retrouvez votre document avec les éléments voulus qui sont maintenant insérés.
73
Copie des éléments sélectionnés vers un document Excel
Cette fonction vous permet de récupérer les éléments d’une grille pour les placer dans un document
Excel.
Accès :

Depuis le Bureau Numérique, après avoir ouvert un état contenant une liste de comptes (par
exemple une le feuille maîtresse des achats), sélectionnez les éléments à copier.
74
Sélection des lignes à
copier dans Excel.

Cliquez sur le bouton Copie des éléments sélectionnés en vue de leur collage sur Excel.

Dans le bandeau d’AUDITsoft, cliquez sur le bouton permettant d’accéder aux documents
ouverts et sélectionnez dans la bibliothèque le fichier Excel de destination.

Le document choisi s’ouvre dans une fenêtre qui vient se superposer sur les autres. Placezvous dans le document à l’endroit où vous voulez insérer le collage. Utilisez le clic droit de la
souris pour ouvrir le menu contextuel et sélectionnez l’option Coller.
Vous retrouvez votre document avec les éléments voulus qui sont maintenant insérés.
4.1.3. Les populations
4.1.3.1. Récupération d’un fichier population à partir d’un document Excel
Procédez par glisser/déplacer pour intégrer le document Excel dans AUDITsoft.
75
Ouvrez le document par double-clic.
Utiliser ce bouton pour
définir les colonnes de
la feuille Excel
Récupération
d’une population
Définissez les colonnes.
Désigner ici le type de
population à
récupérer
Cliquer sur la colonne
puis sur sa définition
dans la partie gauche de
l’écran.
76
Intégrez les balises de début et de fin.
Cliquer sur le premier compte
à récupérer puis sur l’Item
DEBUT du menu. Procéder
de la même manière pour le
dernier compte.
Intégrez la population dans AUDITsoft :
Saisir le nom de la
population, puis cliquer sur
le bouton « Récupérer la
population »
77
4.1.3.2. Récupération d’un fichier population à partir d’une base Access
Pour récupérer les populations à partir d’un fichier Access, vous devez sélectionner l’option « Lancer les
traitements des populations » à partir du menu « Populations ».
À partir de l’écran « Populations », cliquez sur l’onglet « Récupération » puis sur le bouton « Fichier
Access ».
À partir de l’écran de récupération, sélectionnez le fichier à récupérer et saisissez les informations
nécessaires à la récupération.
Validez pour lancer la récupération, un message de fin vous avertira que la population a été récupérée.
78
4.1.3.3. Traitement des populations
Prenons l’exemple de la préparation d’une liste de comptes à circulariser. Nous circulariserons les
comptes de classe 4 dont le crédit est supérieur à 1M. Nous ajouterons ensuite 10 comptes tirés au
hasard parmi la population restante.
Bouton d’accès
Activez une population.
Bouton d’accès. Double-cliquer
ensuite dans la liste sur la population
désirée.
79
Sélectionnez les comptes dont le crédit est supérieur à 1M.
Classe 4, critère
de tri sur les
comptes
Un clic sur l’en-tête de la
colonne classe les comptes
dans l’ordre croissant ou
décroissant.
Sélection des comptes dont
le crédit est supérieur à 1M
Créez une nouvelle population à partir de la sélection.
Cliquer sur le bouton Sur sélection
active, saisir le nom de la population
à créer et valider.
80
La nouvelle population s’affiche.
La nouvelle population s’affiche dans
un nouvel onglet. La population initiale
est toujours disponible dans son
onglet d’origine.
Dans la population initiale, sélectionnez les éléments dont le crédit est inférieur à 1M.
Dans la population initiale, nous
sélectionnons les comptes dont le crédit
est plus petit que 1M et nous
transformons la sélection en une nouvelle
population.
81
Puis extrayez 10 éléments tirés au hasard.
Bouton d’accès et saisie du
nombre d’éléments à
extraire.
Une nouvelle population est crée. Elle apparaît dans un nouvel onglet.
La disquette bleue indique que la population
n’est pas encore sauvegardée. Cliquer sur la
coche verte pour l’enregistrer.
Saisie du nom de la
population et
validation.
82
Ajoutez les 10 éléments extraits aléatoirement à ceux de la première population.
Bouton
d’accès.
Population active. Cette
population sera ajoutée à la
population désignée dans la
grille.
Message de
confirmation après
validation.
Remarque : S’il existait des comptes communs entre les
deux populations, seuls les comptes distincts seraient
ajoutés.
Si tous les comptes étaient communs alors l’ajout serait
refusé.
Nous ne retrouverons donc jamais plusieurs fois le même
compte dans une population donnée.
La population « Circularisation def » contient maintenant la totalité des comptes à circulariser.
83
La totalité des comptes dont le crédit est
supérieur à 1M plus 10 comptes tirés au
hasard parmi les autres.
Supprimez les populations temporaires.
Bouton
d’accès
Cliquer sur la population à
supprimer puis sur le
bouton de suppression.
84
Exportez les données dans une feuille Excel.
Bouton de copie de
la sélection dans le
presse-papier.
Les données
peuvent ensuite être
collées dans Excel.
Les données peuvent aussi
être envoyées dans Word
selon le même principe.
Seules les lignes
sélectionnées seront
prises en compte.
85
Ajoutez une colonne solde par soustraction (débit moins crédit).
Bouton d’accès. La
colonne sera
ajoutée à la
population active.
Colonne de type « calculée à
partir de deux colonnes
existantes ».
Titre de la nouvelle colonne
Mode de calcul des données de
la nouvelle colonne.
La nouvelle colonne apparaît en début de grille.
La disquette bleue signale que
la modification n’est pas
enregistrée.
Bouton d’enregistrement.
La nouvelle colonne apparaît
en début de grille. Elle peut
être replacée par
glisser/déplacer.
86
4.1.3.4. Principe de la population principale
Une même mission peut contenir plusieurs populations issues du grand livre. Une seule sera utilisée par
le logiciel pour afficher le grand livre d’un compte par exemple. Cette population de référence doit être
déclarée population principale. Les accès au grand livre seront possibles à partir du bureau numérique.
Après la récupération de la population du grand livre, lancez du bureau numérique.
Menu d’accès au
bureau numérique
À partir de l’écran du bureau numérique, déclarez « population principale » la population du grand livre
récupérée.
Onglet et bouton
d’accès
Confirmation de
l’opération.
87
Affichez les comptes d’un cycle.
Onglet et bouton
d’accès
Affichage des
comptes du cycle
vente
Accédez aux comptes.
Double-clic pour accéder au
carnet de liaison du compte
88
Affichez le bureau du compte.
Une nouvelle fenêtre est
ouverte pour chaque
compte
Accès au grand
livre du compte
Accédez au grand livre du compte.
Double-clic pour
accéder au
journal
Double-clic pour
accéder à
l’écriture
Accédez à l’écriture comptable.
89
L’écriture est présentée
dans un nouvel onglet. Les
lignes du compte restent
disponibles dans leur onglet
d’origine.
Affichez l’écran d’état du compte.
Bouton
d’accès
Montant initial client
Écritures acceptées et
écritures client
Validation
Total après écritures
client, ajustements et
reclassements acceptés
Total écritures non
acceptées
Note et marquage du compte
90
Ajoutez une note rattachée au compte.
Bouton
d’accès
Caractère de la note
(annuel ou permanent)
Validation
Texte de la
note
Attachez un document de la bibliothèque au compte.
Bouton
d’accès
Les document peuvent être ajoutés
dans le module paramétrage.
Double-clic pour accéder au
document et le rédiger. Le document
sera attaché au compte.
91
Consultez, modifiez ou supprimez des documents et notes rattachés au compte.
Fermeture du
bureau du
compte.
Boutons d’accès (Ils sont grisés si
aucun document ou aucune note ne
sont rattachés au compte)
Double-clic pour accéder
au document ou à la note.
Visualisez le marquage des comptes depuis le bureau numérique.
Bouton d’affichage/masquage des
colonnes de marquage de
comptes.
4 colonnes réservées au
marquage des comptes.
Comptes non significatifs.
Une bulle contenant le texte
de la note apparaît lorsqu’on
passe la souris sur la coche
verte.
Présence d’un document
Présence d’une note
92
Affichez le menu des actions sur les comptes.
Bouton
d’accès
Accès cross -indexation
Notez une cross-indexation.
Après saisie et
validation, la référence
apparaît dans la grille
Les marquages sur les comptes peuvent être imprimés dans les feuilles maîtresses en sélectionnant
l’option adéquate dans le menu paramétrage.
93
Impression avec ou sans
marquage.
Exemple d’édition
avec marquage.
4.1.4. La Messagerie interne
Le logiciel AUDITsoft comporte une messagerie interne à la mission.
Cette messagerie permet à l’utilisateur d’intégrer des informations à l’ouverture d’un document
d’AUDITsoft.
La messagerie se présente de la manière suivante.
94
La partie droite de la messagerie se présente comme un traitement de texte où le contenu du message va
être enregistré.
Le message peut être saisi directement ou sélectionné par un copier/coller à partir d’un extrait issu d’un
document texte.
Une fois le titre du message et le message saisis, il faut désigner le(s) document(s) de destination.
La partie gauche de la messagerie développe une arborescence de toutes les destinations possibles du
message.
Remarque : l’arborescence des destinations comprend deux parties, la « liste des destinations standard
des messages » qui ne contient donc qu’un certain nombre de destinations possibles, ou bien la « liste
de toutes les destinations possibles des messages » qui contiendra donc toutes les rubriques de
destination. Ces deux listes sont accessibles via les rubriques suivantes.
Seuls les messages définis comme reportables font l’objet d’un report sur l’exercice suivant.
Préciser si le message est reportable et choisir sa destination en cochant la ou les cases correspondantes
et valider le message avec l’icône
.
95
Un message de confirmation d’enregistrement du message en direction de la rubrique choisie apparaît.
Ensuite, un deuxième message vous indique l’enregistrement du message dans AUDITsoft.
L’intégration du message sera possible après l’ouverture du document de destination.
Après l’affichage du document de destination, cliquer sur l’icône
messages et le contenu du message actif s’ouvre :
. Un cartouche avec la liste des
Positionnez le curseur à l’endroit où vous souhaitez intégrer le message puis cliquez sur la flèche
pour que le message soit intégré.
96
Avant la fermeture du document, ne pas oublier d’enregistrer pour que le message soit bien pris en
compte.
4.1.5. La note de revue
Le logiciel AUDITsoft permet d’associer une note de revue à une rubrique.
Pour cela, il suffit de sélectionner, en cliquant dessus, la rubrique que vous souhaitez pointer par cette
note de revue.
Une fois la rubrique sélectionnée, dépliez le menu « Note de revue » à gauche de l’écran et cliquez sur
l’option « Ajouter une Note de revue ».
La fenêtre suivante s’affiche.
97
La partie droite de la note de revue se présente comme un traitement de texte où le contenu de la note de
revue va être enregistré.
Le message peut être saisi directement ou sélectionné par un copier/coller à partir d’un extrait issu d’un
document texte.
La partie gauche de la note de revue
- Initiales du destinataire : saisie obligatoire. Ces initiales désignent le destinataire de la note de revue ;
- Objet : saisie obligatoire. Il désigne l’objet de la note de revue ;
- Nature de la note de revue : choix obligatoire. La note de revue peut être un « document à obtenir », des
« corrections ou diligences complémentaires à mettre en œuvre » ou bien d’ « autres points en suspens ».
Une fois cette note de revue créée, la rubrique est signalée par un carré rouge et, dans le menu déroulant
de la rubrique (clic droit), apparaît alors l’option « note de revue ».
98
Cette option permettra de consulter les notes de revue attachées à la rubrique.
La fenêtre de consultation (ci-dessous) vous donne les informations suivantes :
- DATE : date à laquelle a été créée la note de revue ;
- DE : initiales de l’utilisateur (le rédacteur de la note de revue) ;
- A : initiales de la personne destinataire de la note de revue ;
- OBJET : rubrique à laquelle est rattachée la note de revue.
- TYPE : nature de la note de revue (saisie dans la création de cette note). Ce peut être un objet, une
correction... ;
- OBLI. : caractère obligatoire ou non de l’apurement de la note de revue ; si cette colonne est à « OUI »,
cela veut donc dire qu’il est obligatoire d’apurer cette note de revue ;
- TRAITE : note de revue traitée ou non ;
- APURE : note de revue apurée ou non.
Un clic sur l’icône
permet de déclarer cette note comme traitée, et un clic sur l’icône
déclarer comme apurée.
permet de la
Dès que toutes les notes de revue attachées à la rubrique auront été apurées, l’option « note de revue »
du menu déroulant de la rubrique disparaîtra.
Il est également à noter qu’une note de revue peut désormais être apurée par tout membre de l’équipe
ayant un niveau d’intervention au moins égal à celui de l’émetteur de la note de revue.
4.1.6. Les documents scannés
Cette fonctionnalité vous permet d’intégrer vos documents scannés à une rubrique du plan de
classement.
En cliquant sur l’option « Désigner le répertoire des documents en provenance du scanner », vous
pouvez définir le répertoire par défaut à partir duquel vous souhaitez récupérer vos documents scannés.
99
L’option « Afficher l’explorateur » vous permet de visualiser les documents qui se trouvent dans le
répertoire défini par défaut mais aussi dans les répertoires que vous souhaitez parcourir.
Vous pouvez visualiser le contenu des documents qui s’affichent dans la liste en sélectionnant le
document.
Vous pouvez attacher un document scanné en sélectionnant la rubrique à laquelle vous voulez attacher le
document. Cliquez ensuite sur le bouton « Associer le document à la rubrique active ».
Pour attacher un document scanné à une rubrique, cliquez sur l’option « Afficher les documents
scannés » et sélectionnez le document à attacher.
100
Sélectionnez la rubrique à laquelle vous voulez attacher le document puis cliquez sur le bouton
« Associer le document à la rubrique active ».
4.1.7. Le tri par qualité
Cette fonctionnalité comporte un menu qui vous permet de sélectionner le type de rubrique que vous
souhaitez faire apparaître sur l’arborescence.
Par exemple, vous pouvez n’afficher que les rubriques qui concernent les programmes de contrôles.
4.1.8. La gestion de la mission
4.1.8.1. Synchroniser la mission avec un poste du réseau
Cette fonctionnalité vous permet de synchroniser une mission entre deux postes du réseau.
Pour utiliser cette fonction, il faut que le poste du réseau avec lequel vous allez synchroniser dispose de
la mission, que l’utilisateur de cet autre poste ait fermé la mission et qu’il ait activé la fonction « Partage
des missions » du menu « Gestion de la mission active » à partir de l’écran « Liste des missions ».
Si c’est le cas, vous pouvez synchroniser avec la fonction « Synchroniser la mission avec un poste du
réseau » à partir de l’écran principal de la mission.
À partir de l’écran suivant, saisissez le nom de l’ordinateur sur lequel se trouve la mission à synchroniser.
101
4.1.8.2. Exporter la mission vers un autre poste de travail
Lorsqu’un membre de l’équipe a achevé sa partie, il exporte la mission vers un répertoire de destination
où les autres utilisateurs viendront importer la mission.
Sélectionner l’option « Exporter la mission vers un autre poste de travail ».
En choisissant l’option « Contrôle de la base avant envoi », l’export de la mission se fait via le réseau
interne du cabinet grâce à un répertoire d’échange. Celui-ci doit être entré dans l’encadré Répertoire de
destination.
Le répertoire par défaut est le répertoire Mes documents. Sélectionner le répertoire de destination à
l’aide de la flèche à droite de l’encadré et valider.
Il est également possible de joindre un message à l’export de la mission dans le cadre réservé à cet effet.
Remarque : Il est utile de joindre un message à l’envoi afin de préciser au destinataire quelles sont les
principales informations qui vont être mis à jour.
102
Après avoir choisi le répertoire de destination, l’utilisateur valide l’opération.
4.1.8.3. Importer la mission vers un autre poste de travail
L’autre membre de l’équipe effectue l’opération miroir à partir de « l’intérieur » de la mission.
Sélectionner l’option « Importer la mission d’un autre poste de travail ». Choisir le répertoire
d’échange (toujours à l’aide de la flèche). La liste des missions exportées dans le répertoire sélectionné
s’affiche alors. Il ne reste qu’à choisir dans cette liste la mission à importer.
Lorsque l’utilisateur sélectionne la mission à importer, le message joint à l’envoi apparaît.
4.1.8.4. Synchroniser la mission avec le serveur
Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs qui possèdent AUDITsoft SP ou AUDITsoft SP Central de
synchroniser la mission qui est en local sur leurs postes avec la mission qui est sur le serveur.
4.1.8.5. Vérifier l’état de mise à jour de votre mission avec le serveur
L’utilisateur qui possède AUDITsoft SP ou AUDITsoft SP Central peut vérifier si la mission qui est sur
son poste et celle qui est sur le serveur sont identiques.
Un message lui indique si l’une des versions n’est pas à jour et lui propose de mettre à jour la mission.
4.1.8.6. Export de la mission au format AUDITsoft Reader
Cette fonction s’obtient par la génération du fichier de mission au format AUDITsoft Reader, qui vous
permet d’envoyer à une personne n’ayant pas le produit AUDITsoft la mission dans un format image.
Pour ce faire, cliquez sur l’option Export de la mission au format AUDITsoft Reader. Puis transmettez
le fichier créé.
Le réceptionnaire du fichier installera le produit AUDITsoft Reader et pourra ainsi lire la mission.
103
4.1.9. Le pilotage de la mission
4.1.9.1. Éditer l’état pour l’ensemble du plan actif
Pour suivre l’avancement d’une mission, vous pouvez faire une édition des rubriques de l’arborescence
en fonction des critères définis à partir de l’écran suivant.
4.1.9.2. Édition de restitution des critères de la mission
Ce menu vous permet d’éditer d’une part le questionnaire « Contenu de la mission » et d’autre part le
questionnaire « Contexte de la mission ».
4.1.9.3. Afficher les rubriques avec note de revue
Vous pouvez ne faire afficher que les rubriques auxquelles est associée une note de revue.
4.1.9.4. Tri sur les documents
Les trois fonctions de tri suivantes vous permettent d’afficher, selon les cas, les documents de
l’arborescence.
En fonction d’une date
Tous les documents créés à partir de la date spécifiée s’afficheront.
104
En fonction d’un auteur
La liste des initiales et des pseudos des utilisateurs ayant créé des documents dans la mission
apparaissent. Il suffit de sélectionner les initiales ou le pseudo de l’auteur des documents recherchés.
Tous les documents créés par la personne dont les initiales ou le pseudo ont été sélectionnés
s’afficheront.
En raison d’un conflit
AUDITsoft pointe tous les documents texte ou tableur en conflit parce qu’une même version du document
a été modifiée en parallèle sur la même mission par deux utilisateurs.
Ces documents apparaissent suivis d’une marque de reconnaissance.
Pour résoudre un conflit de documents, faire un clic droit sur le document en conflit et, dans le menu qui
s’affiche, utiliser l’option Désigner le document choisi pour résoudre le conflit.
.
105
4.1.10. Le tri par cycle
Il est possible, à partir des options de ce menu, d’afficher toutes les rubriques de l’arborescence active qui
concernent le cycle sélectionné.
4.1.11. Le tri de la liste
Les options de ce menu vous permettent d’avoir une action sur l’arborescence affichée.
Vous pouvez suivant les cas :
- afficher l’ensemble de l’arborescence jusqu’aux objets (documents Word, documents Excel, images…)
s’ils existent avec l’option « Ouvrir l’ensemble de l’arborescence » ;
- afficher l’ensemble de l’arborescence jusqu’au niveau des rubriques avec l’option « Ouvrir l’ensemble
de l’arborescence avec vision rubrique seule » ;
- fermer l’arborescence pour n’afficher que les sous dossiers parents des éléments (intercalaires, sousintercalaires, rubriques ou objets) qui sont affichés avec l’option « Fermer toute l’arborescence » ;
- afficher uniquement les rubriques auxquelles est attaché au moins un objet avec l’option « Afficher les
rubriques avec documents associés » ;
- afficher uniquement l’élément sur lequel vous êtes positionné ainsi que les éléments parents auquel il
est associé avec l’option « Isoler la branche active » ;
- afficher l’arborescence telle qu’elle est à l’entrée dans une mission avec l’option « Rétablir
l’arborescence initiale » ;
- afficher les éléments de l’arborescence qui contiennent le mot que vous aurez saisi dans la fenêtre avec
l’option « Trier l’arborescence pour un mot ».
4.1.12. Le tri par visa
4.1.12.1. Les options d’affichage
Les options d’affichage de ce menu vous permettent d’afficher les rubriques de l’arborescence en fonction
de certains critères :
- le caractère de la rubrique (obligatoire, recommandé ou facultatif) ;
- le caractère de la rubrique et le fait qu’elle soit ou non visée ;
- le niveau de la personne qui a ou n’a pas visé la rubrique ;
- le niveau nécessaire pour valider la rubrique.
4.1.12.2. Les options d’accès aux documents
a) Les deux premières options d’accès de ce menu vous permettent de visualiser les documents en
fonction des critères suivants :
- les documents ne pouvant être visés ;
- les documents faisant partie du tableau de bord de la mission.
b) L’option « Accès au tableau de bord de la mission » vous permet de supprimer des documents du
tableau de bord pour la mission en question.
Pour supprimer un document du tableau de bord de la mission il suffit de cocher la case en face du
document.
Les documents nommés au Tableau de bord apparaissent dans la colonne Document ciblé (Cf. 4.3.1.5
Les objets).
106
Le document coché n’apparaitra plus dans la liste des documents au tableau de Reporting pour cette
mission. Le document sera en N/A dans le cas ou la liste comprend des missions pour lequel le document
fait partie du tableau de Reporting (cf. 2.2.1.8 Tableaux de Reporting missions).
4.1.13. Les impressions
4.1.13.1. Édition des éléments au format PDF de la sélection active
Vous pouvez faire une édition au format PDF de l’ensemble des objets de la branche de l’arborescence
sur laquelle vous êtes positionné.
4.1.13.2. Sauvegarde du dossier dans un fichier MergeDef.pdf
Il est possible d’exporter, dans le répertoire de votre choix, l’ensemble de la mission, l’arborescence et le
contenu des objets, sous la forme d’un fichier PDF dont le nom est MergeDef.pdf.
107
4.1.13.3. Imprimer l’arborescence en cours dans un fichier PDF
Vous pouvez demander l’édition de l’arborescence en cours au format PDF.
Cette fonctionnalité vous permet d’avoir, au format PDF, l’ensemble de l’arborescence jusqu’aux noms
des objets associés.
4.1.13.4. Sauvegarde des intercalaires du dossier dans un fichier PDF
Cette fonctionnalité permet d’avoir au format PDF l’ensemble des sous-dossiers, intercalaires, sousintercalaires et rubriques que vous pouvez imprimer et utiliser pour classer vos documents.
4.1.14. La Gestion des temps
À partir du Plan de classement méthodologique, il est possible de définir le temps passé sur une
branche à partir de l’écran suivant :
108
Vous pouvez consulter et supprimer les temps que vous avez saisis à partir de l’écran suivant.
4.1.15. Le paramétrage et les options
4.1.15.1. Choix des périodes de travail
Vous pouvez définir, en fonction des balances qui ont été intégrées dans la mission, les périodes (N, N-1,
N-2…) que vous souhaitez faire calculer par le logiciel.
Dans le cas où vous sélectionnez plus de trois périodes de travail, il faudra modifier les différents états
comptables (feuilles maîtresses, états de synthèse...) en fonction du nombre de périodes.
4.1.15.2. Associer une feuille de style aux documents texte
Il est possible d’associer une feuille de style sous la forme d’un fichier .DOT à vos documents texte pour
qu’ils soient mis en page en fonction de ce fichier.
4.1.15.3. Associer un en-tête de page aux documents textes
Un en-tête de page, par exemple avec le logo du cabinet, peut être inséré automatiquement sur tous les
documents texte créés à partir d’AUDITsoft.
À partir de Word, créez un document sur lequel vous avez intégré votre logo en en-tête de page.
109
Sauvegarder le document.
Cliquer sur la fonctionnalité « Associer un en-tête de page aux documents textes ».
À partir de l’écran suivant, sélectionnez le document qui comporte l’en-tête de page.
Une fois le document sélectionné, à la création des documents textes à partir d’AUDITsoft, l’en-tête
sélectionné viendra se copier en en-tête des documents, comme dans l’exemple ci-dessous.
110
4.1.15.4. Editer les documents sans date système
Vous pouvez éditer vos documents avec ou sans leur date de création.
Elle s’affiche en bas du document.
4.1.15.5. Impression des feuilles maîtresses et détails de compte sans cross-indexation
À partir du Bureau Numérique, il est possible de référencer des comptes (voir la partie « Bureau
numérique »).
Au moment de la création des feuilles maîtresse et du détail de compte, vous pouvez faire ou ne pas faire
afficher la colonne Ref.
111
Cette colonne prend en compte les différents marquages disponibles à partir du menu suivant.
4.1.15.6. Choix des conditions d’appel du Mémentis
En fonction de l’emplacement de votre produit documentaire Mémentis, vous devez sélectionner l’une
des options sur cet écran.
Si votre produit Mémentis est accessible par votre intranet, vous devrez donner l’adresse IP du serveur
sur lequel est installé le produit.
112
Si votre produit Mémentis est en local, vous devrez effectuer, , la procédure suivante à partir de votre
Mémentis.
4.1.15.7. Couleurs d’édition / Choix de la devise
À partir de l’écran ci-dessous, vous pouvez définir différentes couleurs pour vos éditions.
113
Vous pouvez intégrer, pour les éditions au format PDF, le logo par défaut ou un logo personnalisé.
Vous avez différents choix de formats d’édition à votre disposition.
114
Par défaut les éditions sont au format A4.
4.1.15.8. Editions au format paysage
Il est possible d’éditer différents documents AUDITsoft au format portrait ou au format paysage.
Par défaut, l’édition se fait au format portrait.
Pour passer en format paysage, il suffit de cliquer sur le libellé et il passera d’un format à l’autre.
4.1.15.9. Adaptation du dossier type
Le questionnaire accessible à partir de cette option vous permet d’adapter le dossier type en fonction de
la mission que vous avez à traiter et notamment de sélectionner le référentiel TPE.
Remarque : ce questionnaire est aussi accessible à partir du questionnaire des critères déclenchants
relatifs au contexte de la mission.
4.1.15.10.
Monoréférentiel comptable / Multiréférentiel comptable
L’option Multiréférentiel comptable permettra à l’auditeur de récupérer des balances générales établies
dans des référentiels comptables différents (French Gaap, IFRS et US Gaap par exemple ; trois
référentiels maximum) et de générer des états financiers, des détails de comptes et des feuilles
maîtresses appropriés à chaque référentiel. L’option Multiréférentiel comptable sera retenue lorsque
l’entité auditée évolue dans ce type d’environnement. L’utilisation avancée du bureau numérique
AUDITsoft sera alors indispensable.
4.1.15.11.
Ajouter un document à la bibliothèque générale des dossiers
Cette fonction permet l’accès à une liste non figée de documents Word et Excel proposés à l’usage :
l’utilisateur peut décider de placer dans la rubrique qu’il souhaite un document de la bibliothèque (le
document n’est pas rattaché à une rubrique).
Cette fonctionnalité est accessible depuis n’importe quelle rubrique des plans de classement.
115
L’écran suivant apparaît :
Double-clic pour insérer le
document sous la rubrique.
Zone de tri.
Par défaut, les documents
sont regroupés par types.
L’ensemble des documents disponibles est ainsi présenté : il s’agit des documents proposés avec les
dossiers types.
Des tris sont possibles selon les différents intitulés compris dans les en-têtes de colonnes.
Chaque utilisateur peut ajouter à sa bibliothèque ses propres documents en sélectionnant l’option
« Ajouter un document à la bibliothèque générale des dossiers » du menu « Paramétrage et
options ». L’écran suivant s’affiche.
116
L’utilisateur peut alors intégrer dans sa bibliothèque le document qu’il souhaite, et définir les différents
critères de sélection, de type de document à intégrer, et de catégorisation (rapport, programme de travail,
…)
Vous pouvez intégrer un document de la bibliothèque dans un programme de contrôle.
Dans cette case, il est toujours possible de
rattacher des pièces justificatives liées à la
question par glisser/déplacer depuis une
fenêtre externe.
L’icône indique la
présence d’un document
rédigé ou d’une pièce
jointe.
4.1.15.12.
Un clic droit dans la zone
commentaire donne accès à
la bibliothèque de
documents.
Supprimer un document de la bibliothèque générale des dossiers
Chaque utilisateur peut supprimer de sa bibliothèque les documents ajoutés en sélectionnant l’option
« Supprimer un document de la bibliothèque générale des dossiers » du menu « Paramétrage et
options ». L’écran suivant s’affiche.
117
L’utilisateur doit sélectionner le document à supprimer puis cliquer sur l’icône
.
4.2. La zone des fonctionnalités d’affichage
4.2.1. Affichage de la barre de menu
Les deux icônes de la partie gauche ont une action sur la barre de menu.
L’icône
vous permet de modifier le dimensionnement de la barre de menu, trois dimensionnements
sont possibles.
Vous pouvez activer ou désactiver cette fonctionnalité avec l’icône
.
4.2.2. Affichage de l’arborescence
Les icônes de la partie droite ont une action sur l’arborescence du plan affiché.
Chacun des icônes vous permet de sélectionner le type d’affichage que vous souhaitez.
Cette icône permet d’accéder au tableau de bord de la mission.
Cette icône permet d’afficher les documents du tableau de bord.
Cette icône permet d’accéder au Bureau numérique.
Cette icône permet d’accéder au Bureau des populations.
Cette icône permet d’afficher la liste des documents scannés à gauche de l’écran.
Cette icône permet d’afficher les documents en erreur.
Cette icône permet d’afficher les documents qui ne peuvent pas être visés.
Cette icône permet d’afficher les rubriques auxquelles un objet (Word, Excel, PDF…) est attaché, elle
correspond à la touche de raccourci « A ».
Cette icône permet de rétablir l’arborescence initiale, elle correspond à la touche de raccourci « S ».
Cette icône permet d’afficher tout le plan de classement, elle correspond à la touche de raccourci
« T ».
Cette icône permet d’afficher toutes les rubriques, elle correspond à la touche de raccourci « R ».
118
La touche de raccourci « V » permet l’affichage des rubriques avec les documents et la possibilité de
visualiser sur un écran à droite le contenu des documents attachés à chaque rubrique.
4.3. Les plans de classement
Les différents plans de classement sont accessibles à partir des onglets en bas de l’écran.
4.3.1. Le plan de classement général
Onglet sélectionné par défaut.
Le plan de classement général est un plan classique pour les dossiers d’audit : dossier annuel par cycle
(DAC), dossier annuel général (DAG), dossier permanent par cycle (DPC), dossier permanent général
(DPG) et dossier comptes consolidés (GC).
L’arborescence d’un plan de classement comporte suivant les cas, plus ou moins de niveaux.
Pour le Plan de classement général, ces niveaux sont les sous-dossiers, les intercalaires, les sous
intercalaires et les rubriques.
4.3.1.1. Le sous-dossier
Un clic droit de la souris sur un onglet permet d’accéder au menu « Marquer les rubriques de cet item »
qui se présente sous la forme suivante.
Cette option permet d’associer un visa à l’onglet. Si un onglet a été visé, il ne sera plus possible
d’associer d’objets dans toute l’arborescence de cet onglet. Pour enlever ce visa, il suffit de choisir l’option
« Annuler les marques de révision » de ce même menu.
4.3.1.2. L’intercalaire
Un clic droit de la souris sur un intercalaire permet d’accéder au menu « Marquer les rubriques de cet
item ».
Cette option permet d’associer un visa à l’intercalaire. Si un intercalaire a été visé, il ne sera plus possible
d’associer d’objets dans toute l’arborescence de cet intercalaire. Pour enlever ce visa, il suffit de choisir
l’option « Annuler les marques de révision » de ce même menu.
4.3.1.3. Le sous-intercalaire
Un clic droit de la souris sur un sous-intercalaire permet d’accéder au menu « Marquer les rubriques de
cet item ».
Cette option permet d’associer un visa au sous-intercalaire. Si un sous-intercalaire a été visé, il ne sera
plus possible d’associer des objets dans toute l’arborescence de ce sous-intercalaire. Pour enlever ce
visa, il suffit de choisir l’option « Annuler les marques de révision » de ce même menu.
119
4.3.1.4. La rubrique
La rubrique est identifiée par une flèche de couleur :
- bleue , rubrique à caractère obligatoire ;
-
bleu ciel
, rubrique facultative.
Un clic droit sur une rubrique permet d’accéder à un menu donnant accès aux différentes actions pouvant
être mises en œuvre sur cette rubrique.
Associer un document existant (prédéfini dans le logiciel)
Ces documents sont :
- des questionnaires standards représentés par
- des questionnaires historiques représentés par
;
;
- des feuilles de texte associées ou non à un questionnaire représentées par
;
- des feuilles tableur associées ou non à un questionnaire représentées par
;
- des images associées ou non à un questionnaire représentées par
;
- des documents à alimenter par l’utilisateur à partir d’une liste, par exemple les programmes de contrôles,
représentés par
.
Une fois validés, ces documents deviendront des objets et alimenteront l’arborescence concernée.
Associer un document texte ou tableur vierge
Il est possible d’associer à la rubrique des documents textes ou tableurs vierges. Pour cela, faire un clic
droit sur la rubrique et choisir dans le menu l’option « Bibliothèque de documents ».
Une fois créés et validés, ces documents seront classés dans l’arborescence de la rubrique en tant
qu’objets.
Associer un document externe
Il est également possible d’associer à une rubrique des documents externes à AUDITsoft.
Dérouler l’arborescence afin d’identifier la rubrique choisie pour recevoir le document (par exemple en
Plan de classement général, la rubrique « 13 K BIS » du DPG/05/1).
Ouvrir le répertoire (explorateur Windows) contenant le document à intégrer et le réduire de sorte à avoir
sur le même écran à la fois AUDITsoft et ce répertoire ;
120
Avec la souris faire un « Glisser/Déposer » du fichier à récupérer vers la rubrique ;
Remarque : une petite flèche jaune apparaît pour vous indiquer où vous allez introduire le document ;
Poser un visa sur une rubrique
Il est possible, en fonction de votre « Niveau d’accès à la mission », de poser un visa sur une rubrique.
Lorsqu’une rubrique a été visée, un membre de l’équipe d’audit disposant d’un niveau hiérarchique
inférieur ne peut plus associer de nouveaux documents ni modifier les éléments attachés à la rubrique.
L’utilisateur peut à tout moment enlever le visa de la rubrique en choisissant l’option « Annuler les
marques de révision ».
4.3.1.5. Les objets
Au niveau de l’arborescence, les objets se situent sous la rubrique. Pour accéder à un objet, il faut
double-cliquer sur celui-ci. Il existe trois catégories d’objets :
- les « objets texte » représentés par l’icône
;
- les « objets tableur » représentés par l’icône
- les autres objets représentés par l’icône
;
;
Lorsque l’utilisateur veut sauvegarder son objet texte ou tableur, il doit utiliser la fonction d’enregistrement
de la barre d’outils de Word ou d’Excel.
121
Pour quitter un objet texte ou tableur, utiliser l’icône
.
À chaque objet sont associées des fonctions. Pour y accéder, se placer sur l’objet et faire un clic droit de
la souris ; le menu suivant s’affiche ?
- « Aperçu » : cette fonctionnalité permet d’avoir un aperçu, au format PDF, du document ; il est alors
possible de l’imprimer directement grâce à l’icône
- « Sauvegarder une version de ce document » : cette fonctionnalité permet de sauvegarder une ou
plusieurs versions du document. Lorsqu’on l’active, une fenêtre apparaît nous demandant l’intitulé de
cette version. Après l’avoir saisie, il suffit de valider.
- Il est à noter que les versions du document créées n’apparaissent pas dans l’arborescence ; pour y
accéder, il faut donc faire un clic droit sur l’objet. Deux nouvelles fonctionnalités seront venues s’ajouter
dans le menu : « Version du document » et « Détruire une version du document ».
- « Exporter une version de ce document » : cette fonctionnalité permet de transférer une version du
document dans un répertoire choisi par l’utilisateur.
- « Détruire ce document » : cette fonctionnalité permet de supprimer l’objet. Un message demande
alors la confirmation de la suppression.
- La fonctionnalité « Version du document » permet d’accéder aux différentes versions créées du
document, et la fonctionnalité « Détruire une version du document » permet de choisir la destruction
d’une des versions créées.
- « Renommer ce document » : cette fonctionnalité permet de changer le titre du document. Lorsqu’on
l’active, une fenêtre apparaît, il suffit alors de saisir le nouveau libellé du document.
- « Passer le document en document secondaire »/« Passer le document en document principal » :
par défaut les documents produits à partir d’AUDITsoft sont définis comme « Document principal » et les
documents externes associés à une rubrique sont définis comme « Document secondaire ».
Les documents définis comme « Document principal » sont pris en compte dans le cas d’une édition au
format PDF de votre mission effectuée à partir du menu « Impressions », les documents définis comme
« Document secondaire » ne seront pas édités.
Vous pouvez passer un document de « Document principal » à « Document secondaire » et
inversement. .
- « Marquer le document » : cette fonctionnalité permet, en fonction du « Niveau d’accès à la mission »,
de marquer le document en tant que :
122
. « Document en cours de rédaction » repéré par
. « Document vu et accepté » repéré par
. « Document visable » repéré par
;
;
;
. « Document non visable » repéré par
.
Si un document a été modifié alors qu’il avait été marqué « Visable » par un niveau supérieur, le
va devenir
.
pictogramme qui était
Il est possible de connaitre l’historique des différents marquages d’un document en cliquant sur le
pictogramme qui est en face du document.
- « Nommer le document au tableau de bord » : cette fonctionnalité permet de faire apparaître, pour le
document nommé, les initiales du rédacteur au tableau de Reporting de la mission (cf. 2.2.1.8 Tableaux
de Reporting missions). Le document apparaîtra aussi dans le tableau de bord de la mission (cf. 4.1.12.2
Les options d’accès aux documents).
Remarque : le document n’apparaîtra pas ou sera en N/A dans le cas où l’utilisateur l’a exclu du tableau
de bord de la mission (cf. 4.1.12.2 Les options d’accès aux documents)
- « Mettre à jour le document actif par un document externe » : cette fonctionnalité permet de
remplacer le document attaché à la rubrique par un document externe sélectionné par l’utilisateur.
Remarque : le document ainsi attaché sera pris en compte lors des synchronisations de mission de la
même manière qu’un document créé par AUDITsoft.
En effet, lors de la 1ère synchronisation le document sera copié de la mission d’origine à la mission qui se
synchronisera.
Puis à chaque nouvelle synchronisation, si le document a été modifié, il sera mis à jour. Dans le cas où le
document a été modifié sur deux postes, après la synchronisation, il y aura conflit entre les deux versions
du document.
Attention : AUDITsoft permet de rattacher à une rubrique n’importe quel type de fichier, quelque soit son
extension. Cependant, AUDITsoft ne gère les modifications des fichiers ainsi rattachés que pour Word et
Excel. Ainsi, des fichiers PowerPoint ne seront classés dans AUDITsoft qu’à titre d’archive.
123
4.4. Les autres plans de classement
4.4.1.
Le plan méthodologique
Ce plan de classement permet d’accéder au contenu du dossier suivant le déroulement chronologique
d’une mission. C’est un deuxième moyen d’accès aux informations contenues dans la mission. Tous les
objets accessibles par le plan de classement général sont aussi accessibles par le plan méthodologique.
124
4.4.2. Le plan contrôle comptes consolidés
Ce plan de classement est dédié à la constitution du dossier de travail de l’auditeur. Il intègre des
intercalaires permettant à l’auditeur de classer ses documents de travail.
4.4.3. Le plan check list
Cette liste reprend, par ordre chronologique, tous les documents pour lesquels le visa du signataire a été
considéré comme indispensable (questionnaires, rapports, plan ou lettre de mission pour l’approche et la
planification, questionnaire de fin de mission, questionnaire concernant l’annexe, etc.).
4.4.4. Le plan libre
Ce plan permet à l’utilisateur de créer son propre plan de classement. Il peut être alimenté à partir de
l’onglet Paramétrage.
125
4.4.5. Le paramétrage
Cet onglet permet d’accéder aux fonctions du paramétrage des dossiers.
4.5. La zone d’informations
En bas de l’écran vous disposez d’un bandeau regroupant différentes informations concernant votre
mission.
4.5.1. Les initiales ou pseudo de l’utilisateur
C’est une information que vous saisissez à l’ouverture d’AUDITsoft.
Cette information sera intégrée aux différents documents AUDITsoft que vous créerez au cours de votre
mission d’audit.
126
4.5.2. Le niveau d’accès à la mission
Cette information vous indique avec quel niveau vous êtes entré dans la mission.
4.5.3. La localisation de la mission
ou
Il est possible de travailler sur une mission en local ou, si vous disposez d’AUDITsoft SP ou d’AUDITsoft
SP Central, de travailler sur une mission sur un serveur.
4.5.4. La version du dossier type
Cette zone vous apporte deux informations importantes.
La première information concerne le dossier type utilisé pour créer la mission, il peut s’agir des dossiers
types suivants :
- V5 pour la SA
- V6 pour la SARL
- V7 pour la SAS
- V10 pour l’ASSOCIATION
- V20 pour Petite Entreprise
La deuxième information concerne la date du dossier type utilisé, par exemple, ici il s’agit d’un dossier
type du 8 juillet 2011.
4.5.5. Le nom du poste de travail
C’est le nom donné par l’utilisateur au moment de l’activation du logiciel.
4.5.6. L’état de mise à jour de la mission
Ce message ne s’affiche que dans le cas où votre mission n’est pas à jour du dernier dossier type
disponible dans le logiciel.
4.5.7. La version du logiciel
C’est le numéro de version du logiciel installé sur le poste.
4.5.8. La gestion des créations de documents
ou
À partir d’une rubrique, vous pouvez gérer la création de chaque nouveau document AUDITsoft de façons
différentes :
- le nouveau document s’ajoute à l’ancien. Sélectionnez Doc +
- le nouveau document remplace l’ancien en l’écrasant. Sélectionnez Doc –
Pour modifier cette information, il faut cliquer dessus.
127
4.5.9. L’aide
Pour accéder à l’aide en ligne, cliquer sur l’icône
128
5. Les objets de la mission
5.1. Questionnaire standard
Le questionnaire standard permet d’établir la plupart des questionnaires et des listes ou programmes de
contrôle contenus dans un dossier type. Ses principales caractéristiques sont :
 comporte entre 2 et 4 colonnes ;
 la première colonne permet d’entrer le texte de la question, de la liste ou du questionnaire ;
 la deuxième colonne offre à l’utilisateur la possibilité de paramétrer une combo box contenant une
réponse normée pour l’ensemble du questionnaire. Par exemple, l’utilisateur peut prévoir que
chaque question du questionnaire ouvre le choix entre trois réponses : « NON », « OUI » ou «
N/A ».
L’utilisateur a également la possibilité de prévoir dans la deuxième colonne :
 une combo box question par question ;
 une identification de la zone réponse à une zone mémoire : si la zone mémoire a un contenu,
celui-ci apparaîtra dans la zone réponse du questionnaire. Dans tous les cas, la réponse de
l’utilisateur remplira ou de modifiera le contenu de la zone mémoire ;
 le questionnaire peut être associé à un mot déclenchant ou à une fourchette déclenchante et être
classé dans une catégorie de questionnaires.
Ce sous-menu permet à l’utilisateur de gérer la liste des questionnaires standards :
 créer un nouveau questionnaire standard ou supprimer un questionnaire existant ;
 saisir ou modifier les éléments caractéristiques de ce type de questionnaire.
Exemple : « Questionnaire des critères déclenchant relatif au contexte de la mission »
Ce questionnaire permet de revenir aux choix précités lors de la première entrée dans une mission. Le
principe est : les critères déclenchants sont pris en compte ou non en fonction des réponses apportées au
questionnaire. Chaque question correspond à un ou plusieurs mots déclenchants.
Lorsqu’un mot déclenchant est validé, l’objet auquel il s’applique est activé pour la mission et apparaît
dans le dossier. Le questionnaire des mots déclenchants permet ainsi de mettre en place un filtre qui
élimine de la mission toutes les rubriques inutiles. Il est activé dès le démarrage de la mission et doit être
tenu à jour tout au long de la mise en œuvre de la mission.
Il faut toujours répondre à toutes les questions par la positive ou la négative.
À chaque fois que l’utilisateur a modifié un élément, il doit, en ressortant des questionnaires, cliquer sur
l’icône de validation.
Pour accéder au questionnaire des critères déclenchants, se placer dans l’onglet Plan de classement
méthodologique et choisir l’intercalaire Initiation de la mission.
129
Faire un clic droit sur le sous-intercalaire Définition du contexte de la mission et choisir la rubrique
Critères déclenchants relatifs au contexte de la mission.
Il s’agit de répondre aux questions grâce au menu déroulant de chacune d’entre elles. Les questions
pour visualiser les critères déclenchants. Vérifier que toutes les réponses
complétées, cliquer sur
apportées sont correctes et valider pour sauvegarder le document au format PDF. Lorsque l’utilisateur
ressort sans valider, le système mémorise une version du document affiché. Cette action permet de
conserver un historique du travail effectué et permettra au logiciel de détecter les problématiques de
conflits (plusieurs membres de l’équipe travaillent sur le même document) dans le cadre du travail en
groupe.
Vous pouvez imprimer le questionnaire en cliquant sur l’imprimante du document PDF ou l’exporter sous
Excel grâce à l’icône
.
Compte tenu de l’importance de la sélection d’un mot déclenchant, des éléments permettent d’en fiabiliser
l’utilisation. Certaines questions sont reliées à un paragraphe de la base de données interne qui permet à
l’utilisateur de trouver des indications utiles pour effectuer un choix.
à gauche de la question concernée. Cette
Pour accéder à la base de données interne, cliquer sur
fonctionnalité est disponible dans différents contextes : au niveau d’un questionnaire et/ou d’une question,
au niveau d’un document Word ou Excel mais également attachée à une branche de l’arborescence. La
fonctionnalité d’alerte du logiciel attire, le cas échéant, l’attention de l’utilisateur sur les incohérences
apparentes dans les réponses apportées. Ces messages se déclenchent au moment où l’utilisateur
demande à sortir du questionnaire.
Explication des colonnes « A » et « M »
La colonne « A » donne l’accès à la base interne du logiciel (BDI). Un clic sur l’icône
ouvre une
nouvelle fenêtre avec les explications concernant le critère (le mot) déclenchant. Parfois, si le mot
déclenchant nécessite plus d’explications, il existe des liens vers la documentation Francis Lefebvre ; pour
cela il faut disposer d’un accès (abonnement) Internet, Intranet ou Local.
La colonne « M » permet d’attacher un document par Glisser / Déposer.
130
Note de revue, messagerie et impression
 L’icône
permet d’accéder à la messagerie interne. La messagerie d’AUDITsoft permet à
l’utilisateur de sélectionner un extrait dans un document traitement de texte, de lui associer un
attribut et un cycle, et de paramétrer son insertion dans un autre document (cf. Messagerie
interne).
 L’icône
permet d’associé une note de revue à la rubrique.
 L’icône
permet d’éditer ou de générer un fichier au format PDF d’une sélection de
l’arborescence ou d’imprimer ou d’exporter les intercalaires du dossier.
Les fonctions d’appel GED, bureau numérique, bureau des populations avec les écrans
associé (rappel de l’optique de la GED)
 L’icône
fait appel à l’affichage des rubriques avec des documents attachés.
 L’icône
donne accès au bureau numérique.
 L’icône
donne accès au bureau des populations.
 L’icône
donne accès à la liste des documents scannés.
Déplacement et saisie dans le questionnaire
Il s’agit de répondre aux questions grâce au menu déroulant de chacune d’entre elles. Il est possible
également de faire le choix en cliquant sur la cellule REPONSE.
5.2. Questionnaire historique
Le questionnaire historique est formé d’une succession d’enregistrements réalisés par l’utilisateur dans
les menus classiques. En mode Paramétrage, il est possible de définir le cadre de saisie qui sera mis à la
disposition de l’utilisateur dans les menus classiques, mais en aucun cas le contenu du questionnaire. Le
questionnaire historique diffère du questionnaire standard dont les questions sont en partie préparées
dans ce menu.
Deux choix de paramétrages sont possibles :
 selon le caractère numérique ou chronologique de la première colonne du questionnaire : date
(exemple : résumé de procès verbaux) ou nombre (exemple : liste de dirigeants) ;
131
 selon la présence ou non d’une zone de commentaire long. Dans ce cas, le questionnaire ne
pourra pas compter plus de 6 colonnes en plus de la zone de commentaire long. Un questionnaire
sans zone de commentaire long pourra compter jusqu’à 12 colonnes.
Le questionnaire historique permet à l’utilisateur de paramétrer le contenu de toutes les colonnes du
questionnaire, à l’exception de la première et de la zone éventuelle de commentaire long (qui a forcément
un caractère alphanumérique), et de faire du tri et de l’édition.
Exemple : « Liste des principaux contrats »
Questionnaire « Liste des principaux contrats »
L’icône
permet de créer un nouvel enregistrement dans le questionnaire. L’icône
supprimer un enregistrement.
Les colonnes sont de type combo box, la dernière colonne est de type texte.
La colonne T permet de glisser/déposer un fichier et de l’associer à l’enregistrement.
permet de
5.3. Programme de travail
Ce questionnaire permet d’établir la plupart des programmes de contrôle contenus dans un dossier type.
Ses caractéristiques sont :
 il comporte entre 2 et 4 colonnes ;
 la première colonne permet d’entrer le texte de la question, de la liste ou du
questionnaire;
 la deuxième colonne offre à l’utilisateur la possibilité de paramétrer une combo box
contenant une réponse normée pour l’ensemble du questionnaire. Par exemple,
132
l’utilisateur peut prévoir que chaque question du questionnaire ouvre le choix entre trois
réponses : « NON », « OUI » ou « N/A ».
L’utilisateur a la possibilité de prévoir dans la deuxième colonne :
 une combo box question par question ;
 une identification de la zone réponse à une zone mémoire : si la zone mémoire a un
contenu, celui-ci apparaîtra dans la zone réponse du questionnaire. Dans tous les cas, la
réponse de l’utilisateur remplira ou de modifiera le contenu de la zone mémoire;
 le questionnaire peut être associé à un mot déclenchant ou à une fourchette déclenchante
et être classé dans une catégorie de questionnaires.
Ce sous-menu permet à l’utilisateur de gérer la liste des questionnaires de programmes de contrôle :
 créer un nouveau questionnaire ou supprimer un questionnaire existant ;
 saisir ou modifier les éléments caractéristiques de ce type de questionnaire.
Exemple : « Programme de contrôles/Ventes »
La planification d’un programme de contrôle consiste à sélectionner les questions qui vont constituer le
programme de contrôle à exécuter.
Vous disposez de deux types de programmes de contrôle.
Les programmes de contrôle standard pour lesquels la sélection des questions est faite par l’utilisateur.
Les programmes de contrôle par assertion qui prennent en compte les réponses que vous avez apportées
à l’approche des risques.
Les questions préconisées par les réponses à l’approche des risques sont celles qui sont sur fond blanc.
133
Vous pouvez, en un clic droit sur le questionnaire, effectuer différentes opération et notamment
sélectionner les questions préconisées par l’approche des risques ou sélectionner les questions une par
une en cliquant sur la question souhaitée.
Il est aussi possible de faire un report des questions de N-1 sur N.
Pour es questions sélectionnées, le pictogramme
qui s’affichera dans la colonne « C ».
Une fois la sélection des questions effectuées, cochez la case « Exécution » pour que votre sélection soit
prise en compte.
134
5.4. La gestion de documents
Chaque fois qu’on ouvre un document la barre d’outils des documents apparaît verticalement à gauche de
l’écran.
Elle comporte plusieurs boutons :
 l’icône
permet de réduire la barre d’outils ;
 l’icône
permet de déplacer la barre d’outils ;
 l’icône
permet de passer d’un document ouvert à un autre ;
 l’icône
permet de replacer la barre d’outil documents en position d’origine ;
 l’icône
permet de réafficher le dernier document ouvert ;
 l’icône
permet de refusionner le document ouvert ;
 l’icône
permet de faire une recherche multiforme
 l’icône
permet d’afficher toutes les rubriques qui contiennent des documents ;
 l’icône
permet d’établir des liaisons interdocuments (balisage, relier un document interne ou
externe au document ouvert) ;
 l’icône
permet de fermer l’ensemble des documents ouverts.
Il existe des fonctions spécifiques pour les documents Word et Excel (voir ci-dessous).
135
5.5. Les fonctionnalités spécifiques aux documents textes et tableurs
5.5.1. Le lien entre une information et sa source
À partir d’une information contenue dans un document texte AUDITsoft vous pouvez retrouver le
questionnaire source de cette information.
Prenons, par exemple, le plan de mission. Positionnez le curseur sur un champ alimenté
automatiquement (champ entre crochets), comme le nom du titulaire du mandat.
Cliquez sur l’icône
pour accéder au questionnaire source de l’information.
Vous pouvez si nécessaire modifier l’information puis refusionner le plan de mission pour retrouver
l’information modifiée.
Vous pouvez accéder, à partir d’un message intégré dans un document texte, à la messagerie à l’origine
du message.
136
Une fois sur la messagerie vous pouvez, si nécessaire, modifier le message.
vous permet de faire des recherches à partir d’une cellule d’un document Excel.
L’icône
Par exemple, vous souhaitez connaître le détail de la fourchette DY du bilan passif.
Ouvrez le document tableur suivant Bilan passif :
137
Positionnez le curseur sur la cellule dont vous souhaitez connaître le détail.
.
Cliquez sur l’icône
Une nouvelle fenêtre s’ouvre avec le détail de la cellule sélectionnée.
138
Le total du solde des comptes de la fourchette DY correspond au montant total de la fourchette DY dans
la feuille tableur Bilan passif.
5.5.2. La liaison interdocuments
Vous pouvez créer un lien entre des documents que ce soit des documents textes ou tableurs.
Ouvrez le document à partir duquel vous voulez établir un lien. Positionnez le curseur à l’endroit où vous
souhaitez mettre le lien.
Cliquez sur l’icône de liaison interdocuments
et sélectionnez « Relier un document externe ».
Sélectionnez le document à relier.
Vous pouvez changer le nom du document puis valider ou valider simplement.
139
Le nom du document lié avec le document ouvert s’affiche dans la cellule, à l’endroit où était positionné le
curseur.
Pour accéder au document relié, positionnez-vous sur le lien et cliquez sur l’icône
.
Le fonctionnement est pratiquement identique pour la liaison avec un document interne.
140
6. Le travail en réseau
Il est nécessaire de déterminer, à partir de l’écran « Liste des missions » de quel logiciel réseau,
AUDITsoft SP ou AUDITsoft SP Central, vous disposez.
A partir du menu « Gestion de la mission active » sélectionnez l’option « Adresse du serveur ».
Sur l’écran qui s’affiche, vous devez sélectionner le logiciel AUDITsoft SP ou AUDITsoft SP Central à
partir de la liste puis saisir l’adresse du serveur sur lequel est installé le module serveur du logiciel.
6.1. AUDITsoft SP Central
Cette partie ne s’adresse qu’aux utilisateurs qui disposent d’AUDITsoft SP Central.
En premier lieu, il convient de s’assurer que le module AUDITsoft SP Central Serveur est lancé sur le
serveur du cabinet.
141
Tout utilisateur d’AUDITsoft peut travailler à partir de son poste en mode local ou en mode réseau. Ce
dernier mode de travail a pour vocation d’être utilisé uniquement pour consultation des travaux présents
sur le serveur et pour la clôture/déclôture de missions. Ainsi, il n’y qu’un seul accès simultané de possible
au dossier à partir du serveur.
Deux situations de travail sont possibles :
 l’utilisateur est le premier à créer une mission ;
 l’utilisateur souhaite consulter, modifier ou mettre à jour une mission déjà publiée sur le serveur.
Création d’une mission
L’utilisateur crée sa mission en local comme présenté au début de ce manuel. Il sélectionne cette mission
dans la liste puis clique sur le libellé Gestion de la mission active puis sur l’option Publication d’une
mission vers le serveur.
Consultation, modification ou mise à jour d’une mission publiée sur le serveur
L’utilisateur souhaite accéder à une mission qui a déjà fait l’objet d’une publication.
L’utilisateur décoche le mode de travail autonome, renseigne son pseudo.
Il accède aux missions qui ont été préalablement publiées sur le serveur.
L’utilisateur se retrouve dans la même configuration qu’en local : il peut soit double cliquer sur l’exercice
qu’il souhaite consulter soit sélectionner cet exercice et l’importer sur son poste de travail afin d’y travailler
en local.
Lorsque l’utilisateur dispose du dossier en local, il doit régulièrement lancer une synchronisation de sa
mission avec le serveur afin de mettre à jour la mission et alimenter le système d’information du cabinet.
Cette synchronisation constitue également une sauvegarde de son travail.
142
Une fois la synchronisation effectuée, un message de confirmation apparaît.
Pour plus d’informations se référer au manuel AUDITsoft SP Central.
6.2. AUDITsoft SP
Cette partie ne s’adresse qu’aux utilisateurs qui disposent d’AUDITsoft SP.
En premier lieu, il convient de s’assurer que les services du module AUDITsoft SP Serveur sont lancés
sur le serveur du cabinet.
143
Tout utilisateur d’AUDITsoft peut travailler à partir de son poste en mode local ou en mode réseau. Ce
dernier mode de travail a pour vocation d’être utilisé uniquement pour consultation des travaux présents
sur le serveur. Ainsi, il n’y qu’un seul accès simultané de possible au dossier à partir du serveur.
Deux situations de travail sont possibles :
 l’utilisateur est le premier à créer une mission ;
 l’utilisateur souhaite consulter, modifier ou mettre à jour une mission déjà publiée sur le serveur.
Création d’une mission
L’utilisateur crée sa mission en local comme présenté au début de ce manuel. Parallèlement, il s’assure
auprès de l’administrateur AUDITsoft du cabinet que ce dossier a été déclaré dans le module AUDITsoft
SP Administrateur. Il sélectionne ce dossier dans la liste puis clique sur le libellé Gestion de la mission
active puis sur l’option Publication d’une mission vers le serveur.
144
Le logiciel lui demande alors son pseudo et son mot de passe afin de lui permettre la publication dans le
système d’informations du cabinet.
Consultation, modification ou mise à jour d’une mission publiée sur le serveur
L’utilisateur souhaite accéder à une mission qui a déjà fait l’objet d’une publication.
L’utilisateur décoche le mode de travail autonome, renseigne son pseudo et son mot de passe tel qu’ils
ont été déclarés dans AUDITsoft SP Administrateur.
Il accède aux missions qui ont été préalablement publiées sur le serveur et pour lesquelles il a été
autorisé.
L’utilisateur se retrouve dans la même configuration qu’en local : il peut soit double cliquer sur l’exercice
qu’il souhaite consulter soit sélectionner cet exercice et l’importer sur son poste de travail afin d’y travailler
en local.
145
Lorsque l’utilisateur dispose du dossier en local, il doit régulièrement lancer une synchronisation de sa
mission avec le serveur afin de mettre à jour la mission et alimenter le système d’information du cabinet.
Cette synchronisation constitue également une sauvegarde de son travail.
Une fois la synchronisation effectuée, un message de confirmation apparaît.
Pour plus d’informations se référer au manuel AUDITsoft SP..
146
7. Les dossiers types
Tout utilisateur accédant au menu Paramétrage peut, sans autre condition, accéder à la gestion des
dossiers types.
L’utilisateur dispose dans AUDITsoft de dossiers types à l’aide desquels il crée et gère ses missions. Les
dossiers types ont deux sources : les dossiers standards livrés avec le logiciel et les dossiers
personnalisés créés à partir des dossiers standards et adaptés soit à la méthodologie du cabinet soit à un
type particulier de client.
Les dossiers fournis avec le logiciel sont protégés et ne peuvent être déverrouillés par l’utilisateur.
7.1. Création d’un dossier type personnalisé
Pour créer un dossier type personnalisé :
 entrer les initiales de l’utilisateur ;
 placer le curseur de la souris sous l’icône
 cliquer sur le bouton
d’accès aux dossiers ;
qui apparaît.
Sur l’écran suivant, cliquer sur l’icône
et sélectionner l’option « Création d’un nouveau dossier type
à partir du dossier de référence » pour créer un nouveau dossier type.
Remplir les informations demandées et valider.
 nom du dossier type modèle : saisie obligatoire. A choisir parmi la liste accessible par la flèche
;
 nom du dossier : saisie obligatoire (nom du nouveau dossier à créer) ;
 abrégé du dossier : saisie obligatoire ;
 numéro de version : saisie obligatoire (à partir de V500) ;
Un message confirme alors la création du dossier qui vient alimenter la liste de Paramétrage des
dossiers spécifiques du cabinet.
7.2. Paramétrage du dossier type
Un dossier type se définit par des fichiers de base, un contenu et un cadre de classement.
Les fichiers de base du dossier type permettent de définir :
 le plan comptable de référence ;
 les feuilles maîtresses et les états de synthèse de base ;
 des états de synthèse complémentaires ;
147
 des fichiers divers : mots déclenchants, espaces de comptes déclenchants, attributs de messagerie,
catégories de questionnaires standard, zone mémoire.
7.2.1. La nomenclature et la liste de base
Ce sous menu permet de saisir ou de modifier la liste des comptes du plan comptable de référence du
dossier type en cours d’élaboration. La définition d’un plan comptable est indispensable pour définir non
seulement les cycles d’audit, mais également les fourchettes de regroupement de comptes permettant la
reconstitution des états de synthèse.
La saisie doit respecter les normes suivantes :
 impossible de créer deux comptes portant le même numéro ;
 saisie obligatoire des numéros et libellé ;
 numéros de comptes numériques avec 10 caractères maximum.
7.2.2. Liste des cycles
L’élaboration d’un dossier type nécessite la définition de cycles de contrôle. Ces cycles correspondent
dans la plupart des cas aux principales fonctionnalités de l’entreprise (de manière usuelle, on retrouvera
les achats, les ventes, les stocks, etc.), mais rien n’interdit en pratique à un utilisateur de retenir un autre
critère, par exemple de créer un cycle distinct par rubrique de liasse fiscale.
Dans la rubrique Liste des cycles, il est possible de modifier ou d’ajouter des cycles.
(double-clic pour modifier).
Pour créer un cycle, cliquer sur l’icône
Que ce soit en créant ou bien en modifiant un cycle, on accède à l’écran de Description du cycle.
Les rubriques sont :
 code : défini automatiquement ;
 code de cycle : un seul caractère devant être différent pour chaque cycle (en général ce code est une
lettre) ;
 libellé du cycle : nom du cycle (par exemple « ventes ») ;
 ordre de classement : classement des cycles créés indépendamment du code attribué ;
148
 type de cycle : type comptable associé aux espaces de comptes de la balance (cycle avec
fourchette de comptes) et type extracomptable (cycle sans fourchette de compte).
Les cycles extracomptables peuvent être intéressants à créer en vue de leur associer un niveau de
risque.
7.2.2.1. Répartition générale des comptes par cycle
Chaque compte de la balance doit être rattaché à un cycle. Ce menu permet de lister les espaces de
comptes à rattacher aux différents cycles créés.
L’utilisateur peut créer ou supprimer des espaces de comptes et modifier l’espace de compte
correspondant à un cycle en utilisant les commandes usuelles.
7.2.2.2. Liste des fourchettes de comptes
L’élaboration d’un dossier type nécessite la création de fourchettes de comptes pouvant faire l’objet d’un
appel sur une feuille tableur, chaque fourchette étant constituée par un ou plusieurs espaces de comptes
(débiteurs ou créditeurs) du plan comptable de référence.
Ce menu permet de lister les espaces de comptes constituant les fourchettes et de modifier les bornes
des espaces de comptes.
149
L’utilisateur crée ou supprime une fourchette de comptes en utilisant les commandes usuelles. Il peut
également modifier l’espace de comptes correspondant à une fourchette existante.
7.2.2.3. Liste des fourchettes de gestion
Pour définir la liste des comptes qui affecteront le calcul du compte de résultats.
7.2.2.4. Liste des fourchettes de calcul du résultat
Pour définir la liste des comptes qui affecteront le calcul du bénéfice de l’exercice.
7.2.2.5. Liste des fourchettes déclenchantes
Pour préciser si les rubriques reliées à ces nouvelles fourchettes seront gérées par l’activation des
critères déclenchants.
7.2.2.6. Liste des zones mémoire
Les zones mémoires sont des fichiers dans lesquels l’auditeur a la possibilité de mémoriser des
informations dont la restitution sur le tableur ou le traitement de texte intégrés au logiciel présente un
intérêt pour l’accomplissement de la mission.
En pratique, les zones mémoire paramétrées dans les dossiers standard répondent à l’un des deux
objectifs suivants :
 stocker des informations qui ont une utilisation répétitive dans la mission (dénomination de la société, le
montant de son capital, etc.) pour éviter des saisies multiples ;
 conditionner l’édition de certains paragraphes à une valeur donnée de la zone mémoire associée dans
le traitement de texte.
Ce sous-menu permet à l’utilisateur de gérer pour un dossier déterminé la liste des zones mémoires.
Chaque zone mémoire se compose de plusieurs caractéristiques :
 code correspondant au numéro de la zone mémoire ; on ne peut pas créer deux zones mémoire
portant le même numéro. Il est fortement déconseillé de supprimer ou de réutiliser les numéros de
zones mémoire existantes.
La suppression ou la réutilisation de numéros de zones mémoire est tout à fait déconseillée car lorsque
l’utilisateur change de dossier type à l’occasion d’un changement d’exercice, le système récupère le
contenu des zones mémoire dont les numéros sont communs à l’ancien et au nouveau dossier type. La
suppression pure et simple d’un numéro de zone existant risque d’amputer la restitution d’informations
que l’on serait en droit d’espérer. Quant à la réutilisation d’un numéro de zone supprimée, elle aurait un
effet plus malencontreux puisque le contenu reporté ne serait plus en rapport avec le libellé de la zone.
 nom correspondant au libellé de la zone mémoire.
150
 type correspondant au format du contenu de la zone mémoire ; celui-ci peut être alphanumérique (zone
de texte), numérique, monétaire ou bien être un date.
Pour certaines zones mémoire contenant un nombre, le type alphanumérique sera préféré afin
d’améliorer la restitution de la zone. Par exemple, un numéro de téléphone en zone numérique sera
restitué sous la forme 0143567600, alors qu’il pourra être restitué sous une forme plus lisible (01 43 56
76 00) s’il est paramétré dans une zone alphanumérique.
 zone reportable ou non ? Si l’utilisateur entend que le contenu de la zone mémoire se reporte sur
l’exercice suivant pour sa valeur à la clôture de l’exercice, il sélectionnera « OUI » (zone mémoire
reportable) ; s’il entent au contraire que la valeur de la zone soit remise à blanc au début de l’exercice
suivant, il sélectionnera « NON » (zone mémoire non reportable).
 zone pour critère déclenchant ? Si l’utilisateur estime que le contenu de cette zone fait partie des
critères déclenchants, alors il sélectionnera « OUI » (zone pour critère déclenchant).
7.2.3. Le plan de classement
7.2.3.1. Liste des éléments des plans de classement
Dans le menu Paramétrage, il est possible d’accéder à la liste de tous les éléments des plans de
classement (en double-cliquant sur Liste des éléments des plans de classement).
Cette liste permet de :
 consulter les éléments des plans de classement existants (double-cliquer sur le libellé de l’élément) ;
 supprimer un élément (sélectionner l’élément et cliquer sur
);
 créer un nouvel élément (cliquer sur
).
La consultation ou la création d’un élément de plan de classement donne accès aux caractéristiques de
l’élément :
 code de classement (saisie facultative) ;
 libellé de l’élément (saisie obligatoire) ;
 type d’élément générateur (saisie obligatoire) : l’élément sera-t-il rattaché à une rubrique, à une
branche standard, à une branche génératrice du cycle des éléments permanents, à une branche
génératrice du cycle des éléments annuels ou bien à une branche génératrice d’un cycle du plan
méthodologique ?
 type d’élément de classement (saisie obligatoire) : l’élément fera-t-il partie des éléments annuels ou
des éléments permanents ?
 critères déclenchants OU/ET (saisie facultative) : liste accessible grâce à





;
fourchette déclenchante : fourchette choisie grâce à
;
niveau d’obligation : l’élément peut être obligatoire, recommandé ou bien facultatif ;
l’élément doit-il être présent dans le plan méthodologique ?
l’élément nécessite-t-il d’être visé par un deuxième signataire ?
l’élément nécessite-t-il d’être visé par un réviseur indépendant ?
 - niveau nécessaire pour réviser la rubrique : liste proposée grâce à
.
Après avoir renseigné les caractéristiques précédentes, pour créer un nouvel élément, cliquer sur
.
7.2.3.2. Liste des objets pointés par les rubriques
Dans le menu Paramétrage, il est possible d’accéder à la liste de tous les objets pointés par les rubriques
en double-cliquant sur Liste des objets pointés par les rubriques.
151
Cette liste permet de modifier les objets pointés par les rubriques existants (double-clic sur le libellé de
l’objet), de supprimer un objet (sélectionner l’objet et cliquer sur l’icône
), ou de créer un nouvel objet
).
pointé par une rubrique (cliquer sur l’icône
La modification ou la création d’un objet pointé par une rubrique nous donne accès aux caractéristiques
de l’objet.
 rubrique : pointe l’objet ;
 numéro d’ordre de classement : classer les rubriques créées ;
 type d’objet : est-ce un questionnaire standard, un questionnaire historique, un document externe, une
feuille texte ou tableur, un programme de travail, un tableau d’impact ou une balance générale ?
 objet : choix dans la liste accessible grâce à
;
 critères déclenchants OU/ET (saisie facultative) : liste accessible grâce à
 fourchette déclenchante : fourchette choisie grâce à
Après avoir renseigné les caractéristiques, cliquer sur
;
.
.
7.2.3.3. Paramétrage des plans de classement
Ce menu permet de paramétrer les plans de classement (général, méthodologique, des éléments
permanents et annuels) et les plans de classement personnalisés (Supervision, Check list ou plan libre).
a. Plan de classement général
Double-cliquer sur Paramétrage du plan de classement général.
A gauche de l’écran, figurent les éléments classiques et incontournables du plan de classement général
(ceux qui ne peuvent être supprimés ou modifiés). Et à droite, figurent tous les autres éléments qu’il est
possible de rattacher ou non au plan de classement général.
Pour rattacher un élément à une branche du plan de classement, sélectionner l’élément en question dans
la partie droite de l’écran, faire un clic droit et, sans lâcher, glisser l’élément dans la partie gauche de
l’écran à l’endroit désiré (la flèche jaune indique l’endroit où va être rattaché l’élément) et lâcher.
L’utilisateur alimente son plan de classement général à sa guise, en ne mettant que les éléments qu’il
juge nécessaires.
b. Plan de classement méthodologique
Double-cliquer sur Paramétrage du plan de méthodologique.
Les éléments incontournables du plan de classement méthodologique figurent dans l’arborescence du
plan, il suffit à l’utilisateur d’ajouter, parmi les éléments de la liste, ceux qu’il désire voire figurer dans le
plan de classement méthodologique.
152
c. Plans de classements personnalisés
Avec un double-clic sur Paramétrage du plan de classement personnalisé 1, les éléments
incontournables du plan de supervision figurent dans l’arborescence du plan, il suffit à l’utilisateur
d’ajouter, parmi les éléments de la liste, ceux qu’il désire voire figurer dans ce plan.
Avec un double-clic sur Paramétrage du plan de classement personnalisé 2, les éléments
incontournables de la Check list figurent dans l’arborescence, il suffit à l’utilisateur d’ajouter, parmi les
éléments de la liste, ceux qu’il désire voire figurer dans cette liste.
Avec un double-clic sur Paramétrage du plan de classement personnalisé 3, l’utilisateur est libre de
composer « son » plan de classement.
d. Plan de classement des éléments permanents
Un double-clic sur Paramétrage du plan de classement des éléments permanents permet d’accéder à
une liste.
Choisir dans la liste obtenue l’élément permanent à paramétrer : le sélectionner et valider, ou doublecliquer sur l’élément pour accéder au cycle de l’élément et le paramétrer.
e. Plan de classement des éléments annuels
Un double-clic sur Paramétrage du plan de classement des éléments annuels permet d’accéder à la
liste des éléments annuels.
Choisir l’élément annuel à paramétrer : le sélectionner et valider, ou double-cliquer pour accéder au cycle
de l’élément et le paramétrer.
7.2.4. Le contenu du dossier type
Le contenu d’un dossier type comporte des objets non paramétrables : la balance, les feuilles maîtresses,
les détails de comptes et le tableau d’impact. Ce sous-menu n’est pas consacré à ce type d’objet, dans la
mesure où il permet à l’utilisateur d’accéder aux objets paramétrables par l’utilisateur :
 documents externes ;
 feuilles tableur et texte ;
 questionnaires standards ;
 questionnaires historiques ;
 questionnaires de programmes de contrôles ;
 liste des alertes ;
 liste des éditions en rapport avec les zones mémoire ;
 liste des séries de calculs automatiques ;
 liste des schémas d’éditions des détails de comptes.
L’utilisateur peut :
 saisir des éléments spécifiques au dossier ;
 cloner une feuille tableur ou texte ;
 cloner un questionnaire ;
153
 cloner un programme de contrôles.
7.2.4.1. Les documents externes
Le document externe est un document collecté par l’utilisateur dans le courant de la mission : pièce
justificative, contrat, article de presse, etc. La création du document externe permet :
 de lui donner une existence dans la mission. Il en résulte la possibilité de l’attacher à une rubrique, d’y
adjoindre une page de garde, et de le viser en lui donnant une date de mise à jour.
 à l’utilisateur un point d’accroche pour associer à la rubrique du document externe une image (scannée
ou photographiée) ou un fichier fourni par l’entreprise.
Il est possible de créer un document externe dans le courant de la mission. La différence est qu’en le
créant dans le menu de paramétrage, il est possible d’associer des critères déclenchants à ce document.
7.2.4.2. Les feuilles tableur ou texte
Ce menu permet de gérer la liste des feuilles de traitement de texte et des feuilles tableur :
 créer ou modifier des feuilles de traitement de texte et des feuilles tableur, la création de nouvelles
feuilles pouvant être effectuée par création ou par clonage de feuilles existantes.
 associer aux feuilles un critère déclenchant (mot déclenchant et fourchette déclenchante) et un
questionnaire standard.
Il est possible de créer un document externe dans le courant de la mission. La différence ici, est qu’en le
créant dans le menu de paramétrage, il est possible d’associer des critères déclenchants à ce document.
7.2.4.3. Les questionnaires standard
Le questionnaire standard permet d’établir la plupart des questionnaires et des listes ou programmes de
contrôles contenus par un dossier type. Ses principales caractéristiques sont les suivantes :
 comporte entre 2 et 4 colonnes ;
 la première colonne permet d’entrer le texte de la question, de la liste ou du questionnaire ;
 la deuxième colonne offre à l’utilisateur la possibilité de paramétrer une combo box contenant une
réponse normée pour l’ensemble du questionnaire. Ainsi, à titre d’exemple, l’utilisateur peut prévoir que
chaque question du questionnaire ouvre le choix entre trois réponses : « NON », « OUI » ou « N/A ».
L’utilisateur a également la possibilité de prévoir dans la deuxième colonne :
- une combo box par question ;
- une identification de la zone réponse à une zone mémoire : si la zone mémoire a déjà un contenu,
celui-ci apparaîtra dans la zone réponse du questionnaire. Dans tous les cas de figure, la réponse
de l’utilisateur aura pour effet de remplir ou de modifier le contenu de la zone mémoire ;
- le questionnaire peut être associé à un mot déclenchant ou à une fourchette déclenchante et
classé dans une catégorie de questionnaires.
Ce sous-menu permet à l’utilisateur de gérer la liste des questionnaires standard :
 créer un nouveau questionnaire standard ou supprimer un questionnaire existant ;
 saisir ou modifier les éléments caractéristiques de ce type de questionnaire.
a. liste des questionnaires standard
Un double-clic sur le menu Liste des questionnaires standard permet d’accéder à tous les
questionnaires standard. En double-cliquant sur le libellé d’un questionnaire, on accède aux paramètres
de définition du questionnaire (libellé, base de données interne, nombre de colonne, libellé des colonnes,
type et choix multiple). Il n’est pas possible de modifier les paramètres de ce questionnaire.
Il est possible d’accéder à la liste des questions en cliquant sur
créer ou supprimer des questions :
. A ce niveau, il est possible de
 pour supprimer une question, sélectionner la question et cliquer sur
confirmation de la suppression) ;
(un message demande
154
 pour créer une question, cliquer sur
.
Remplir les champs et valider
:
 Numéro de la question (saisie obligatoire) ;
 Libellé de la question (saisie obligatoire) ;
 Base de données interne (saisie facultative) ;
 Zone mémoire associée (saisie facultative) ;
 Réponses possibles par défaut (saisie facultative) ;
 Réponse test (saisie facultative) ;
 Message associé (saisie facultative) ;
 Zone titre (saisie facultative) ;
 Critères déclenchants avec OU/ET (saisie facultative) ;
 Fourchette déclenchante (saisie facultative) ;
b. Création d’un questionnaire standard
Pour créer un questionnaire standard, il suffit, après avoir accéder à la liste des questionnaires existants,
.
de cliquer sur
Pour ce nouveau questionnaire, entrer :
 libellé du questionnaire (saisie obligatoire) ;
 base de données interne (saisie facultative) ;
 nombre de colonnes du questionnaire y compris la colonne du libellé (saisie obligatoire) ;
 libellés des colonnes autres que celle du libellé (saisie obligatoire) ;
Les libellés des colonnes doivent correspondre à une ligne chacun. Si le nombre de colonnes du
questionnaire que l’utilisateur a choisi est 3, alors il n’y aura que 2 libellés de colonnes à définir.
 choix multiple (saisie facultative) : saisir les différentes réponses possibles aux questions si ce ne sont
pas des questions libres ;
 type de questionnaire (saisie obligatoire) : le questionnaire peut faire partie des diligences ou bien
être autre que diligences.
Ces paramètres définis, cliquer sur
informations demandées.
pour créer les questions associées et remplir les
7.2.4.4. Les questionnaires historiques
Le questionnaire historique est formé d’une succession d’enregistrements réalisés par l’utilisateur dans
les menus classiques. En mode Paramétrage, il est possible de définir le cadre de saisie qui sera mis à la
disposition de l’utilisateur dans les menus classiques mais en aucun cas le contenu du questionnaire. Le
questionnaire historique diffère du questionnaire standard dont les questions sont en partie préparées
dans ce menu de paramétrage.
Deux choix de paramétrages sont possibles :
 selon le caractère numérique ou chronologique de la première colonne du questionnaire : date (par
exemple, résumé de procès verbaux) ou nombre (par exemple, liste de dirigeants) ;
 selon la présence ou non d’une zone de commentaire long. Dans ce cas, le questionnaire ne pourra
pas compter plus de 6 colonnes en plus de la zone de commentaire long. Un questionnaire sans zone
de commentaire long pourra compter jusqu’à 12 colonnes.
Le questionnaire historique permet à l’utilisateur de paramétrer le contenu de toutes les colonnes du
questionnaire, à l’exception de la première et de la zone éventuelle de commentaire long, qui a forcément
un caractère alphanumérique et de faire du tri et de l’édition.
155
7.2.4.5. Les questionnaires de programmes de contrôles
Ce questionnaire permet d’établir la plupart des programmes de contrôle contenus par un dossier type.
Ses caractéristiques sont les suivantes :
 il comporte entre deux et quatre colonnes ;
 la première colonne permet d’entrer le texte de la question, de la liste ou du questionnaire ;
 la deuxième colonne offre à l’utilisateur la possibilité de paramétrer une combo box contenant une
réponse normée pour l’ensemble du questionnaire. Ainsi, à titre d’exemple, l’utilisateur peut prévoir que
chaque question du questionnaire ouvre le choix entre trois réponses : « NON », « OUI » ou « N/A ».
L’utilisateur a également la possibilité de prévoir dans la deuxième colonne :
- une combo box, non pour l’ensemble du questionnaire, mais question par question ;
- une identification de la zone réponse à une zone mémoire, ce qui aura la conséquence suivante : si
la zone mémoire a déjà un contenu, celui-ci apparaîtra dans la zone réponse du questionnaire.
Dans tous les cas de figure, la réponse de l’utilisateur aura pour effet de remplir ou de modifier le
contenu de la zone mémoire ;
 le questionnaire peut être associé à un mot déclenchant ou à une fourchette déclenchante et classé
dans une catégorie de questionnaires.
Ce sous-menu permet à l’utilisateur de gérer la liste des questionnaires de programmes de contrôles :
 créer un nouveau questionnaire ou supprimer un questionnaire existant ;
 saisir ou modifier les éléments caractéristiques de ce type de questionnaire.
156
8. L’assistance technique
Pour tout incident technique, notre assistance se tient à votre disposition par téléphone ou par mail.
Lorsque vous rencontrez un problème, pour établir un diagnostic rapide, il est important que vous notiez :
– le module et éventuellement le nom de l’écran concerné ;
– la zone ou le bouton qui a généré l’erreur ;
– le message affiché par le logiciel (texte, numéro d’erreur, etc.).
Une copie de l’écran montrant le message d’erreur ou mettant en évidence la difficulté rencontrée permet
de relever toutes ces informations.
Enfin, pour nous appeler, choisissez un poste téléphonique proche du microordinateur afin de faciliter le
dialogue avec le technicien.
ASSISTANCE TECHNIQUE
Par téléphone au 0825 39 70 90 (0,15 euro/min)
Du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00
Sur notre site internet : www.efl.fr
157
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising