N100 - Cemb S.p.A.

N100 - Cemb S.p.A.
Appareils portables
N100
Vibromètro
INSTRUCTION
D’UTILISATION
Dichiarazione CE di Conformità
Declaration of Conformity
EG-Konformitäts-Erklärung
Déclaration de Conformité
Declaration de Conformidad CE
Declaração CE de Conformidade
EC-Verklaring van Overeenstemming
Försäkran om CE-överensstämmelse
CE-overensstemmelses-erklæring
CE-overensstemmelses-erklæring
CE-vaatimusmukaisuus-vakuutus
∆ήλωση Συµµόρφωσης CE
La Ditta
The Company
Die Firma
La Maison
La Compañia
A Empresa
Het bedrijf
Företaget
Virksomheden
Virksomheten
Yhtiö
Η εταιρία
Costruzioni Elettro Meccaniche ing. Buzzi & C. S.p.a.
Via Risorgimento, 9
23826 MANDELLO DEL LARIO - (Lecco) ITALY
dichiara con la presente la conformità del Prodotto
verklaart bij deze de onvereenstemming van het product
herewith declares conformity of the Products
försäkrar härmed att produkten
erklärt hiermit die Konformität desProdukts
erklærer herved, at produktet
déclare par la présente la conformité du Produit
bekrefter herved at produktet
Declare la conformidad del Producto
vakuttaa että tuote
com a presente declara a conformidade do Produto
∆ηλώνει µε την παρούσα τη συµβατότητα του Προϊόντος
Strumento
Instrument
Instrument
Instrument
Instrumento
Instrumento
Instrument
Instrument
Instrument
Instrument
Instrument
Όργανο
Tipo
Type
Typ
Type
Tipo
Tipo
Type
Typ
Type
Type
Tyyppi
Τύπος
N 100
Nr. di serie
Serial Number
Fabriknummer, usw
Numero de série
Numero de fabricacion
Número de série
Serienummer
Serienr
Serienr
Serienr
Sarjanro
Αρ. Σειράς
------------------------
Numero Distinta Base
Manufacturing List Number
Erstellungsliste nummer
Numéro de liste de construction
Numero lista de base
Número da Lista de Base
Nummer basislijst
Produktionslistans nr.
Produktionslistens nr.
Produksjonslistens nr.
Valmistusluettelon nro.
Αριθµός Καταλόγου Παραγωγής
48AN87436
alle norme sottostanti / with applicable regulations below / mit folgenden einschlägigen Bestimmungen / selon les normes ci-dessous / con directivas subaplicables / com
as normas indicadas em baixo / met de onderstaande normen / överensstämmer med följande föreskrifter / stemmer overens med følgende forskrifter
on yhdenmukainen seuraavissa laeissa olevien ehtojen kanssa / στους παρακάτω κανονισµούς
Direttive CEE / EC Directive / EG Richtlinie / Directive CEE / Directivas CE / Directivas CEE / EEG-richtlijnen
EU-direktiv / EØF-direktiver / EU-direktiver / EU-direktiivit / Οδηγίες CEE
2006/95/CE – 2004/108/CE
Norme Armonizzate Adottate /Applied Armonized Standards / Angewendete Harmonisierte Normen / Normes Harmonisées Appliquées / Normas Aplicadas en
Conformidad / Normas Harmonizadas Aplicadas / Toegepaste geharmoniseerde richtlijnen / Standarder / Standardit / Εναρµονισµένοι Εφαρµοζόµενοι Κανονισµοί
EN 12100-1:2005
EN 12100-2:2005
EN 294:1993
EN 418:1992
EN 457
EN 60204-1:2006
X
EN 60439-1:1990
X
EN 61000-6-4-:2002
X
EN 61000-6-2:2006
X
EN 61000-6-3/A11:2005
X
:1993
EN 61000-6-1/IS1:2006
Data / Date / Datum / Date / Fecha / Data
Datum / Datum / Dato / Pvm / Ηµεροµηνία
24/09/2009
X
EN 349:1993
Firma /Signature / Unterschrift /Signature / Firma / Assinatura
Handtekening / Underskrift / Allekirjoitus / Υπογραφή
CEMB Spa
Ing. Carlo Buzzi
M06PRG01
Table des matières
N100 rév. 1_1
Chapitre 1 - Description générale
¾ Fourniture standard
¾
¾
¾
¾
¾
¾
………………………………
Fourniture en option
………………………………
Connexions
………………………………………
Bouton de reset
………………………………………
Batterie ……………………………………………...
Étalonnage …………………………………………..…
Conseils généraux ………………………………………
1-1
1-2
1-2
1-3
1-4
1-5
1-5
Chapitre 2 - Panorama général
Clavier
……………………………………………...
¾ Fonctions de Démarrage / Arrêt acquisition……………
¾ Fonctions additionnelles spécifiques des différentes pages
¾
2-1
2-3
2-3
Chapitre 3 - Tableau initial (menu)
Chapitre 4 - Fonction setup
¾ Sensibilité des capteurs …………………………..….….
¾ Date
¾
¾
¾
¾
¾
………………………………………..…….
Heure
………………………………………..…….
Système unité de mesure ……………………….….….
Luminosité de l’afficheur ………………………….…..
Temps d’autoextinction du rétro-éclairage ………...…....
Temps d’autoextinction de l’appareil ………………..….
4-1
4-2
4-2
4-3
4-3
4-3
4-3
Chapitre 5 - Fonction vibromètre
¾ Programmation de mesure………………………….….
¾ Programmat. valables seulement pour les mesures d’Overall
¾ Programmat. valables seulement pour les mesures synchrones
¾ Résultats de la mesure
………………………….…..
¾ Fonctions additionnelles………………………………..
Table des matières
5-1
5-3
5-4
5-5
5-8
1
Chapitre 6 - Fonction équilibrage
¾ Programmations de mesure………………………….….
¾ Mesure de la vitesse de rotation ………………………
6-1
6-2
Chapitre 7 - Programme CEMB N-Pro (option)
¾ Critères du système
¾
¾
¾
¾
¾
¾
¾
¾
¾
¾
……………………………..
Installation du logiciel
……………………………..
Installation des drivers pour la communication USB
avec les instruments N100 et N300
……………..
Activation du logiciel
……………………………..
Utilisation du logiciel
……………………………..
Barre des fonctions
………………………….….
Programmations générales………………………….….
Lecture des données de l’instrument N100 ou N300…...
Archives des données téléchargées depuis l’instrument
N100 ou N300 ……………………………………...
Affichage des données présentes dans les archives….….
Génération et impression des certificats (rapport) …...…
7-1
7-1
7-2
7-4
7-5
7-5
7-6
7-7
7-8
7-9
7 - 12
Appendice A Appendice B Appendice C Appendice D -
Données techniques
Critères d’appréciation
Guide à l’interprétation d’un spectre
Informations pour la création de Templates (modèles)
personnalisés pour les certificats générés par le programme
CEMB N-Pro
Appendice E - Liste des symboles utilisés dans l’appareil
2
Table des matières
Chapitre 1
Description générale
L’appareil N100, avec ses accessoires, est livré dans une mallette comfortable.
Il est conseillé de toujours ranger l’appareil N100 dans sa mallette à la fin de chaque
utilisation, ceci évitera tout risque d’endommagement durant le transport.
Fourniture standard :
- appareil
N100 avec batterie
-chargeur de batterie
- 1 transducteur accéléromètre type TA-18S
- 1 câble de connexion transducteur
- 1 base magnétique
- 1 pointeau
- manuel multilingue sur CD-ROM
- mallette pour le transport
- dépliant “Getting Started” avec des informations de base pour l’utilisation
- 1 câble USB pour téléchargement des données
Description générale
1-1
Fournitures en option :
-
photocellule (18 000 RPM) avec tige et base magnétique
rallonge de 10 mètres pour transducteurs
rallonge de 10 mètres pour photocellule standard
logiciel CEMB N-Pro pour archivage, gestion et impression de données.
Connexions
1
1
2
3
4
5
2
3
4
5
– entrée capteur
– entrée photocellule pour la mesure de la vitesse
– port mini USB type B pour la connexion au PC
– bouton de reset appareil
– connecteur chargeur de batterie
Pour connecter le capteur et la photocellule, branchez simplement le connecteur dans la
prise correspondante, en poussez-le jusqu’à ce qu’un "clic" signale que l’enclenchement a
eu lieu, en ayant soin d’aligner correctement la connexion de sécurité, comme illustré dans
la photo.
1-2
Description générale
Pour retirer le connecteur, appuyer sur sa partie terminale (bleue ou jaune) et tirer en même
temps le corps principal (gris) de manière à le débloquer.
Attention :
Éviter de tirer le connecteur avec force si vous ne l’avez pas d’abord débloqué de la
manière décrite ci-dessus, sous risque de l’endommager.
Bouton de reset
Dans certaines situations particulières, le service après-vente CEMB peut conseiller
d’effectuer un reset de l’appareil N100. Pour ce faire, intervenir avec un petit objet à la
pointe arrondie sur le bouton spécial situé dans la partie basse de l’appareil. Celui-ci est
volontairement placé dans un point difficile d’accès, pour éviter des resets non désirés.
Attention:
En cas d’erreur non restaurable automatiquement, à l’écran s’affiche l’inscription
"Err" suivie du numéro de l’erreur qui s’est vérifiée.
Dans cette situation, appuyer sur le bouton de reset pour effectuer une restauration
manuelle.
Attention:
Ne pas intervenir sur le bouton de reset avec des objets pointus comme des aiguilles,
des pointeaux ou des objets similaires, sous risque de l’endommager.
Description générale
1-3
Batterie
L’appareil N100 incorpore une batterie au lithium rechargeable, permettant plus de dix
heures d’autonomie, dans des conditions d’utilisation normales de l’appareil.
L’état de charge de la batterie est indiqué par une icône située dans le coin en haut à droite
de l’écran.
batterie complètement chargée
batterie partiellement chargée
batterie presque déchargée (lorsqu’elle s’affiche, l’appareil a encore une
autonomie d’environ une heure)
batterie déchargée: effectuer la recharge dans les 5 minutes
Si, la batterie étant déchargée, vous ne rechargez pas l’appareil dans les 5 minutes, celui-ci
s’éteindra.
Dans ce cas, toutes les mesures éventuellement encore actives et, par conséquent, non
encore sauvegardées, seront perdues.
Le branchement du chargeur de batterie, même lorsque l’appareil est éteint, produit un bref
éclairage de l’afficheur qui signale que la connexion a eu lieu.
La phase de recharge se caractérise par une animation de l’icône de la batterie, qui se
remplit progressivement. Lorsque la charge est terminée, l’animation s’arrête et l’icône de la
batterie complètement chargée s’affiche.
Attention
Lorsqu’on branche un chargeur de batterie, insérer d’abord le connecteur dans la
position prévue de l’appareil N100; à ce point seulement, brancher la fiche à une
prise du réseau électrique.
À la fin de la charge, débrancher le chargeur de batterie du secteur électrique avant
de retirer le connecteur de l’instrument.
Attention:
Il est vivement recommandé d’éteindre d’abord l’appareil avant de recharger la
batterie. La charge se complétant en moins de cinq heures, évitez de laisser branché
le chargeur de batteries pendant un délai excessivement long (maximum 12 heures).
Attention:
La batterie au lithium supporte sans problèmes des cycles de chargement –
déchargement même quotidiens, alors qu’elle risque de s’endommager si elle se
décharge complètement. Pour ce motif, nous vous conseillons d’effectuer une
recharge au moins une fois tous les trois mois, même en cas d’utilisation non
prolongée.
Note:
La plus grande consommation étant due au rétroéclairage de l’afficheur, celui-ci
s’éteint automatiquement après un certain temps (programmable) sans besoin
d’appuyer sur aucune touche. Pour le rallumer, appuyer sur une touche quelconque
(sauf sur
).
1-4
Description générale
Attention:
Si vous prévoyez de ne pas utiliser l’appareil pendant une longue période, chargez-le
avant de le ranger. En cas d’immobilisation prolongée, n’oubliez pas de charger la
batterie tous les 3 mois. En effet, l’horloge interne absorbant toujours de l’énergie
(même si en quantité très limitée), en cas d’immobilisation prolongée, la batterie
risque de se décharger.
Dans l’alternative, vous pouvez retirer la batterie avant de ranger l’appareil pendant
un long délai. Dans ce cas, considérez que, lors de son rebranchement, vous devrez
reprogrammer la date et l’heure. Dans cette seconde hypothèse, pour maximiser la
vie de la batterie, nous vous conseillons de la recharger complètement au moins
tous les 8-9 mois.
Étalonnage
Avant d’être livré au client, l'appareil N100 est soumis à un étalonnage et à un essai
complet dans l’atelier CEMB, permettant de garantir son fonctionnement correct.
Conseils généraux
Conserver et utiliser l’instrument loin de sources de chaleur et de champs
électromagnétiques intenses (inverseurs et moteurs électriques puissants).
La précision de la mesure peut être invalidée par le câble de connexion entre le
transducteur et l’instrument, nous recommandons:
- de ne pas faire parcourir à ce câble des tronçons en commun avec les câbles de
puissance ;
- de préférer une superposition perpendiculaire en cas de croisement avec les câbles de
puissance ;
- de toujours utiliser le câble le plus court possible ; en effet, les lignes flottantes
fonctionnent comme des antennes actives et passives.
Attention:
Toujours prêter la plus grande attention durant toutes les opérations de mesure, en
utilisant, lorsque cela est possible, les protections adaptées de sauvegarde de
l’opérateur vis-à-vis des parties en mouvement. En défaut, toujours se tenir à une
distance de sécurité suffisante.
Description générale
1-5
1-6
Description générale
Chapitre 2
Panorama général
Clavier
Le clavier de l’instrument CEMB N100 comprend un nombre de touches limité,
permettant une utilisation aisée et intuitive de l’appareil.
- touche de branchement/débranchement
Appuyer sur cette touche pour brancher l’appareil;
garder la touche appuyée pendant au moins 3 secondes pour l’éteindre, puis
relâcher la touche.
Note:
Après avoir appuyé sur la touche
, le numéro de série de l’appareil et la
version de firmware installée s’affichent brièvement au bas de l’écran. En cas de
problèmes, noter ces données avant de contacter le service après-vente CEMB qui
vous fournira un support adapté.
- touche OK
Dans le tableau principal, elle valide la fonction et donne accès à la page
correspondante.
Dans le tableau de Setup, elle valide la valeur pour le paramètre sélectionné.
Dans les tableaux de Vibromètre et Tachymètre, elle a différentes fonctions:
- dans la phase de programmation des paramètres pour l’acquisition, elle valide
les valeurs
Panorama général
2-1
dans la phase de mesure, elle la démarre ou l’arrête (voir 2-3 Fonction de
démarrage /arrêt acquisition).
- lorsque la barre des fonctions additionnelles est visible, elle permet de
sélectionner la fonction désirée
Dans le tableau des Archives, elle accède à la fonction sélectionnée dans la barre
des fonctions additionnelles.
-
- touche en arrière
Appuyer sur cette touche pour quitter le tableau actuel et retourner au tableau
précédent.
Durant la programmation des paramètres, au contraire, elle termine l’opération sans
modifier la valeur.
- touche fonction (F)
Lorsqu’elle est disponible, elle affiche la barre des fonctions additionnelles dans la
partie inférieure de l’afficheur.
- touche programmation (SET)
Dans le tableau de programmations, elle active la fonction de “modification” du
paramètre sélectionné.
Dans les tableaux Vibromètre et Équilibrage, au contraire, elle active la fonction
“modification” de tous les paramètres de mesure.
- flèches directionnelles
Ces touches changent l’élément sélectionné, reconnaissable parce qu’il est
représenté en négatif (en blanc sur fond noir) ou elles modifient la valeur de celui
que l’on est en train de programmer.
2-2
Panorama général
Fonction Démarrage / Arrêt acquisition
Dans tous les tableaux de mesure appuyer sur
nouveau sur
pour démarrer l’acquisition et de
pour l’arrêter.
L’état d’acquisition active se reconnaît facilement par la présence d’une flèche (côté à
gauche), qui tourne en décrivant une circonférence.
Dès les premiers instants après le début de chaque mesure, l’instrument N100 est à même
de déterminer automatiquement l'amplification la plus opportune, sur la base du signal
fourni par le capteur.
Au cas où la vibration serait si élevée qu’elle excéderait les limites de fonctionnement de
l’appareil (voir Appendice A), le symbole de saturation du canal
s’affiche.
Fonctions additionnelles spécifiques des différentes pages
Dans chaque page, pour afficher les fonctions additionnelles spécifiques, appuyer sur la
touche
. Une barre s’affiche alors dans la partie en bas de l’écran, où vous pouvez
sélectionner la fonction avec les flèches
et
, et valider votre choix avec
Pour quitter la barre sans aucune sélection, appuyer sur
Panorama général
.
2-3
- Listes des pics
Sélectionner cette fonction pour afficher un tableau contenant les amplitudes des
composantes les plus élevées présentes dans le signal, à côté de la fréquence
correspondante.
Les pics sont énumérés par ordre d’amplitude décroissante, indépendamment de leur
fréquence, et ils peuvent être au nombre de cinq au maximum. Au cas où le signal
mesuré serait composé d’un nombre inférieur de composantes significatives, le
nombre de pics affiché sera plus petit.
Appuyer sur la touche
vibromètre.
pour quitter cette page et retourner au tableau
- Archives des mesures
L’appareil N100 permet de sauvegarder facilement les mesures effectuées dans des
archives à 24 positions, identifiées par le symbole
.
Les dimensions des archives des vibrations sont optimisées pour contenir toutes les
mesures d’une situation réelle typique : relèvement dans les trois directions
orthogonales sur quatre supports, avant et après une intervention de maintenance sur
une machine composée de deux éléments (moteur plus pompe, ou moteur plus
ventilateur).
Dans le tableau Vibromètre, l’appui sur
et la sélection successive du
symbole
dans la barre des fonctions additionnelles, permet d’accéder à la page
d’archives.
Le symbole dans la partie supérieure identifie les archives, où les 24 positions
globales sont marquées par le symbole
et par un numéro progressif; et les
positions vides sont indiquées par le symbole -----, les autres contiennent l’indication
de la date et de l’heure de la sauvegarde de leur contenu, sous le format JJ/MM/AA
HH:mm, où:
2-4
JJ est le jour du mois (de 1 à 31)
Panorama général
-
MM est le mois de l’année (de 1 à 12)
AA sont les deux derniers chiffres de l’année (08 pour 2008, 09 pour 2009, …)
HH est l’heure du jour (de 00 à 23)
mm sont les minutes de l’heure (de 00 à 59)
Sélectionner la position à laquelle accéder en intervenant sur les flèches
et,
afficher ensuite la barre des fonctions additionnelles et sélectionner l’opération désirée en
choisissant entre:
-
sauvegarder la mesure complet.
La date et l’heure actuelles sont automatiquement utilisées comme
identificateur de la donnée archivée.
Note:
Si vous sélectionnez une position déjà occupée, avant d’effectuer la sauvegarde, le
symbole
demande à l’opérateur de valider l’opération d’écriture des données
par écrasement. Pour ce faire, il suffit d’appuyer sur
. Au contraire, en
appuyant sur
l’opération de sauvegarde est interrompue et vous pouvez
alors sélectionner une autre position.
-
charger la mesure sélectionné.
Le téléchargement depuis les archives permet à l’opérateur de revoir les
résultats précédemment sauvegardés, qui s’affichent dans un tableau spécial,
décrit aux points 5-9 Affichage des mesures des archives.
-
effacer la mesure sélectionnée en vidant la position correspondante dans les
archives.
-
effacer toutes les mesures, en vidant complètement les archives.
Note:
Avant d’effacer les données des archives, le symbole
demande à l’opérateur de
confirmer l’opération, qui comportera l’élimination définitive des données. À cet
Panorama général
2-5
effet, il suffira d’appuyer sur
l’effacement n’est pas effectué.
. Au contraire, en appuyant sur
,
Note:
Les touches
et
, qui augmentent ou diminuent respectivement de 3 la
position sélectionnée, peuvent être employées pour faire défiler rapidement les
archives.
2-6
Panorama général
Chapitre 3
Tableau initial (menu)
Lorsque l’opération de branchement de l’appareil N100 est complétée, le tableau principal,
s’affiche, il contient
le symbole CEMB, le nom de l’appareil, l’état de la batterie, la date et l’heure, et les icônes
permettant d’accéder aux différentes pages:
–
Mesure de vibrations
–
Mesure de la vitesse de rotation (tachymètre)
Programmations générales (setup)
–
Après avoir sélectionné la page désirée avec les flèches
pour y accéder.
et
, appuyer sur
1. Vibromètre
- mesure de la valeur totale (Overall) de vibration, ainsi que de l’amplitude et de la
fréquence de la composante la plus élevée (pic principal)
- mesure du module et de la phase de la vibration à la fréquence synchrone à la vitesse
du rotor ou de ses multiples (1xRPM, 2xRPM, 3xRPM, 4xRPM et 5xRPM)
2. Tachymètre
- Mesure de la vitesse de rotation de l’arbre
3. Setup
- programmation des sensibilités de capteur connecté à l’appareil
- programmation des paramètres généraux de fonctionnement de l’appareil
Tableau initial
3-1
Lorsque le tableau initial est affiché, le branchement du câble USB dans le port de
l’instrument N100 et dans celui d’un PC, donne accès automatiquement à la fonction de
transfert des données, identifiée par un tableau spécial.
Dans cette condition, le PC agit comme master, alors que l'appareil N100 est un simple
slave ; de ce fait, l’appui sur ses touches n’a plus aucun effet.
Après avoir transféré les données au PC (voir chap. 7–7 Lecture des données de
l’instrument N100), débrancher le câble USB pour retourner au tableau principal.
3-2
Tableau initial
Chapitre 4
Fonction de setup
Dans le tableau de Setup on pourra programmer tous les paramètres nécessaires au
fonctionnement correct de l’appareil N100.
Pour faire défiler la liste des paramètres modifiables, agir sur les flèches
et
,
le paramètre tour à tour sélectionné s’affiche en caractères blancs sur fond noir (en négatif).
Pour modifier sa valeur, appuyer sur la touche
comme indiqué à chaque fois, et valider ensuite avec
, puis entrer la valeur désirée,
.
Pour quitter la fonction de modification sans altérer la vieille valeur, appuyer sur la touche
Sensibilité capteur
L'appareil N100 peut être utilisé avec différents types et modèles de capteurs, c’est
pourquoi, pour obtenir une mesure correcte, il faudra programmer exactement la sensibilité
(=nombre de volts par unité) de capteur effectivement branché.
Appuyer sur la touche
pour modifier la sensibilité du capteur sélectionné, en
intervenant sur un chiffre à la fois.
Les flèches
et
(affiché en négatif).
Appuyer sur
droite.
et
Fonction de setup
augmentent ou diminuent d’une unité le chiffre sélectionné
, pour sélectionner respectivement le chiffre à gauche ou celui à
4-1
Pour chacun des types possibles:
- accéléromètre
ACC
- vélocimètre
VEL
- déplacement
DIS
on pourra programmer deux sensibilités différentes, respectivement indiquées par “1” et
“2”. Six capteurs différents peuvent ainsi être définis:
-
ACC-1
ACC-2
VEL-1
VEL-2
DIS-1
DIS-2
accéléromètre n°1 (alimenté – type IEPE)
accéléromètre n°2 (alimenté – type IEPE)
vélocimètre n°1 (non alimenté)
vélocimètre n°2 (non alimenté)
capteur de déplacement n°1 (non alimenté)
capteur de déplacement n°2 (non alimenté)
Les valeurs typiques pour la sensibilité des différents capteurs sont:
TYPE CAPTEUR
SENSIBILITÉ
VALEUR TYPIQUE
Accéléromètre (ACC)
mV/g
100
Vélocimètre (VEL)
mV/(mm/s)
21,2
Déplacement (DIS)
mV/µm
8
Attention:
Certains modèles peuvent avoir des sensibilités différentes des valeurs typiques ;
veiller de récupérer la valeur correcte dans la documentation du capteur et de la
programmer.
Date
L’appareil N100 demande d’entrer la date en utilisant deux chiffres pour le jour, deux
pour le mois et deux pour l’année, dans cet ordre. Pour faciliter l’opérateur, le format
jj/mm/aa s’affiche sous la date actuelle.
Pour entrer une nouvelle valeur, suivre exactement la même marche que celle décrite
pour la sensibilité de capteur (voir ci-dessus).
Heure
L’appareil N100 demande d’entrer l’heure en utilisant deux chiffres pour l’heure (de 00 à
23) et deux pour les minutes (de 00 à 59). Pour faciliter l’opérateur, le format hh:mm
s’affiche sous la date actuelle.
Pour entrer une nouvelle valeur, suivre exactement la même marche que celle décrite
pour la sensibilité de capteur (voir ci-dessus).
4-2
Fonction de setup
Système unité de mesure
Les unités de mesure utilisées pour les valeurs d’accélération, de vitesse et de
déplacement peuvent être respectivement:
- g; mm/s; µm : unités métriques
- g; inch/s; mils : unités anglo-saxonnes
Appuyer sur
sur
, pour faire défiler toutes les possibilités en intervenant sur
et
Luminosité de l’afficheur
Pour avoir une visibilité optimale dans les différentes conditions ambiantes, vous
pouvez régler la luminosité du rétroéclairage de l’afficheur d’une valeur minimum (sans
rétroéclairage) à une valeur maximum. Pour ce faire, utiliser les flèches
et
après avoir activé le mode “entrée des valeurs“ en appuyant sur
.
Temps d’autoextinction du rétroéclairage
Pour maximiser la durée de la batterie avant une recharge, le rétroéclairage de
l’afficheur s’éteint automatiquement après un délai préétabli (programmable de 1 à 255
secondes) calculé après l’appui sur la dernière touche. Appuyer ensuite sur une touche
quelconque pour activer de nouveau le rétroéclairage.
Temps d’autoextinction de l’appareil
Pour maximiser la durée de la batterie avant une recharge, l’appareil s’éteint
automatiquement après un délai préétabli (programmable de 5 à 60 minutes) calculé
après l’appui sur la dernière touche.
Pour rebrancher l’appareil, appuyer sur la touche
.
Fonction de setup
4-3
4-4
Fonction de setup
Chapitre 5
Fonction vibromètre
Une des informations les plus simples, mais à la fois les plus significatives dans l’analyse des
vibrations, réside dans la valeur globale (overall) de la vibration. En effet, c’est souvent le
premier paramètre à considérer pour évaluer les conditions de fonctionnement d’un
moteur, d’un ventilateur, d’une pompe ou d’une machine-outil.
Des tableaux opportuns consentent de distinguer entre un état excellent et un état bon,
admissible, tolérable ou même dangereux (voir Appendice B – Critères d’appréciation).
Cependant, dans certaines situations, il peut être intéressant de connaître les valeurs de
module et de phase de la vibration synchrone, c’est-à-dire correspondant à la vitesse de
rotation du rotor (1xRPM), ou à ses multiples (2xRPM, 3xRPM, 4xRPM, 5xRPM).
La fonction vibromètre réalise justement ce type de mesures, de manière aisée et intuitive,
et elle permet de les sauvegarder dans des archives spéciales.
Programmations de mesure
Les programmations utilisées pour la mesure de la vibration sont toutes affichées à la page
Vibromètre et elles peuvent être modifiées en appuyant sur la touche
: pour plus de
clarté, tous les résultats de la mesure sont cachés et restent invisibles ; de ce fait, seuls les
paramètres modifiables sont visibles.
Le paramètre pouvant être modifié s’affiche en négatif, appuyer sur les flèches
et
pour faire défiler les valeurs pouvant être sélectionnées. Les touches
permettent de passer au paramètre précédent ou suivant.
et
1. Type de capteur:
Sélectionner un des capteurs dont la sensibilité a été programmée (voir 4,1 – Sensibilité
capteur):
−
−
−
−
ACC-1 : accéléromètre type 1 (alimenté – type IEPE)
ACC-2 : accéléromètre type 2 (alimenté – type IEPE)
VEL-1 : vélocimètre type 1 (non alimenté)
VEL-2 : vélocimètre type 2 (non alimenté)
Fonction vibromètre
5-1
−
−
DIS-1 : capteur de déplacement de type 1 (non alimenté)
DIS-2 : capteur de déplacement de type 2 (non alimenté)
L’instrument N100 effectue automatiquement l’alimentation de capteur branché lorsque
cela est nécessaire.
Attention:
Pour obtenir une mesure ayant la précision adéquate spécifier correctement le
capteur qui y est effectivement branché.
2. Mesure:
Indique le genre de mesure effectué:
− Overall: valeur globale de la vibration
− Mesure synchrone: valeur de la seule composante synchrone à la vitesse de rotation
(1xRPM) ou de ses multiples (2xRPM, 3xRPM, 4xRPM, 5xRPM)
3. Unité de mesure
Sélectionner l'unité di mesure dans laquelle on désire que la vibration soit fournie: les
possibilités sont:
−
−
−
accélération (g)
vitesse (mm/s ou inch/s)
déplacement (µm ou mils)
Attention :
En cas d’utilisation de capteurs de déplacement, on pourra effectuer des mesures de
déplacement et de vitesse, mais non d’accélération.
4. Type de vibration
Comme toutes les grandeurs physiques, la vibration a une valeur qui peut varier à chaque
instant ; mathématiquement, on peut la décrire par une fonction du temps. Sa valeur
globale peut alors être calculée de trois façons différentes :
−
−
−
5-2
RMS (Root Mean Square): valeur quadratique moyenne
c’est la valeur moyenne de la vibration préalablement élevée au carré ;
c’est la valeur typiquement utilisée, en particulier pour les mesures de l’accélération
et de la vitesse.
C’est un indice direct du contenu “énergétique” de la vibration: pratiquement, il
représente la puissance que la vibration entraîne avec elle, qui se décharge sur les
supports ou les appuis de la structure vibrante.
PK (Peak): valeur de pic
c’est la valeur maximum atteinte par la vibration dans un certain laps de temps.
PP (Peak-to-Peak): valeur de pic-pic
c’est la différence entre la valeur maximum et celle minimum atteintes par la
vibration dans un certain laps de temps ;
on l’utilise généralement pour les mesures de déplacement.
Fonction vibromètre
5. Unité de fréquence
Indique comment afficher les vitesses et les fréquences. On peut la choisir entre:
- Hz – cycles (tours) par seconde
− RPM – tours par minute
Note:
Entre les deux unités, il existe évidemment la relation 1 Hz = 60 RPM
Programmations valables seulement pour les mesures
d’Overall
1. Champ de fréquence
La valeur globale de la vibration est généralement créée par la somme de différents apports,
provoqués par de multiples phénomènes, qui se présentent donc associés à des fréquences
différentes. Selon les cas, il pourrait être intéressant de tenir compte, dans l’overall,
seulement de ceux correspondants à une certaine bande de fréquences :
−
−
−
−
1-100 Hz si l’intérêt se limite aux phénomènes avec des fréquences basses
2-200 Hz si l’intérêt se limite aux phénomènes avec des fréquences relativement
basses
5-500 Hz si le phénomène implique aussi les fréquences moyennes
10-1000 Hz pour respecter les conditions de la norme ISO 10816-1 (typique)
Note:
Une considération pratique généralement utilisée, est de vérifier que la fréquence
maximum programmée soit au moins de 20-30 fois celle de rotation de l’arbre
considéré. Cela permet d’inclure dans le spectre également la zone de haute
fréquence où se manifestent généralement les problèmes dus aux roulements.
Note:
À égalité d’autres conditions, le choix d’une basse fréquence maximum (inférieure à
1000 Hz) provoque une augmentation considérable des temps nécessaires à
l'acquisition et à la mesure.
2. Nombre de moyennes
Il est indiqué à côté du symbole N, et il désigne le nombre de spectres devant être calculés
et dont la moyenne doit être faite entre eux pour augmenter la stabilité de la mesure.
Toutes les valeurs de 1 à 16 sont consenties, mais 4 moyennes sont plus que suffisantes
pour les mesures normales de vibration sur des machines rotatives.
Fonction vibromètre
5-3
Programmations valables seulement pour les mesures
synchrones
1. Largeur Filtre synchrone
Ce paramètre, identifié pour des raisons historiques comme largeur du filtre synchrone,
s’affiche à côté du symbole et il est mesuré en pourcentage. Il indique la résolution en
fréquence de l’analyse synchrone, c’est-à-dire la capacité de l’instrument de séparer entre
eux les apports des différentes fréquences.
Disponibilité de valeurs de 1% à 100%.
Par exemple, une valeur de 5% indique que l’on comprend dans le calcul de la valeur
synchrone, l’apport de toutes les fréquences de la bande 1xRPM±5% (qui ne parviennent
pas à être distinguées entre elles).
N’oubliez pas que les valeurs plus petites (c’est-à-dire les filtres plus étroits) produisent
certainement des mesures plus précises, mais demandent des temps d’acquisition nettement
plus longs. Par exemple, avec un filtre 1% et des rotors particulièrement lents (60 RPM) il
faudra attendre quelques minutes avant de compléter la mesure.
Pour programmer ce paramètre, il est opportun de rechercher le bon équilibre entre la
précision et le temps nécessaire.
Après avoir effectué les programmations désirées, appuyer sur
pour valider les
valeurs entrées. Au contraire, en appuyant sur
, vous quittez la fonction d’entrée des
programmations, sans toutefois modifier celles préexistantes.
5-4
Fonction vibromètre
Résultats de la mesure
Dans la page Vibromètre les résultats de la mesure s’affichent à l’écran, en associant les
exigences de clarté et l’exhaustivité de l’information.
1
2
3
5
4
6
Mesure d’overall:
1.
2.
3.
4.
5.
6.
capteur connecté
mesure effectuée (Overall)
nombre de moyennes
bande de fréquence
valeur de la vibration, avec unité et type
amplitude et fréquence de la composante la plus élevée de la vibration. Plus la
vibration comprend différentes composantes, plus l'overall sera supérieur à
l’amplitude de la composante dominante. Si les deux valeurs sont très semblables, la
vibration a pratiquement une forme sinusoïdale.
Pour démarrer et arrêter la mesure, appuyer sur
.
Note:
Les valeurs obtenues de cette manière peuvent être utilisées pour évaluer l’état de
fonctionnement d’un appareil en employant, par exemple, les tableaux et les
diagrammes présentés dans l'Appendice B du présent manuel.
Fonction vibromètre
5-5
Mesure synchrone:
1
2
3
4
5
6
1. capteur connecté
2. ordre de l'harmonique mesurée
1xRPM = harmonique fondamentale (synchrone à la vitesse de rotation)
2xRPM = deuxième harmonique (fréquence double de la vitesse de rotation)
3xRPM = troisième harmonique (fréquence triple de la vitesse de rotation)
4xRPM = quatrième harmonique (fréquence quadruple de la vitesse de rotation)
5xRPM = cinquième harmonique (fréquence quintuple de la vitesse de rotation)
3. largeur du filtre
4. module de la vibration, avec unité et type
5. phase de la vibration exprimée en degrés (0°÷359°)
6. fréquence de l'harmonique mesurée; elle coïncide avec la vitesse de rotation dans le
cas de la mesure 1xRPM, autrement, elle est respectivement le double, le triple, …
Pour démarrer et arrêter la mesure, appuyer sur
5-6
.
Fonction vibromètre
Pour effectuer une mesure correcte, la vitesse de l’arbre doit être stable et lue correctement
par l’instrument. Si celle-ci n’est pas lue correctement, si elle est instable, si elle est
inférieure à celle minimum, ou supérieure à celle maximum (voir Appendice A), un des
symboles suivants s’affiche:
Symbole
Condition
Quoi faire
- Vérifier que le rotor n’est pas en train
d’effectuer une rampe d’accélération: dans
le cas contraire, attendre la fin de la
valeur de vitesse non
rampe.
stable dans le temps
- Vérifier que la vitesse du rotor n’oscille
pas périodiquement: dans le cas contraire,
prendre toutes les contre-mesures
possibles pour stabiliser la vitesse.
- Vérifier que la photocellule et le
catadioptre
sont
correctement
positionnés.
signal de vitesse absent, - Vérifier que la photocellule N’EST PAS
positionnée dans un point ayant des
ou valeur inférieure à
vibrations trop élevées, qui évitent, de ce
celle minimum admissible
fait, la réfraction sur le catadioptre.
pour l’instrument
- Vérifier que la vitesse du rotor est
supérieure à celle minimum : si cela n’est
pas, il faudra l’augmenter.
- Vérifier que la photocellule et le
catadioptre sont correctement positionnés
vitesse supérieure à la
(s’ils produisent plus d’une impulsion par
valeur maximum
tour ils génèrent une haute vitesse non
admissible pour
réelle)
l’instrument
- Si la vitesse du rotor est effectivement
supérieure à celle maximum consentie, il
faudra la diminuer.
Note:
Rappelons que pour effectuer une mesure synchrone il faut brancher la
photocellule et vérifier qu’elle est placée correctement, en suivant les instructions ciaprès :
-
appliquer un autocollant spécial (ou une plaque) catadioptre sur le rotor comme
repère (0°). À partir de cette position, les angles sont mesurés dans le sens
contraire de celui de rotation de l’arbre.
Photocellule
Repère
Sens de rotation
Fonction vibromètre
5-7
−
connecter la photocellule à l’instrument N300 et la placer à une distance du rotor
comprise entre 50 et 400 mm environ. En tournant lentement le rotor (si possible à
la main, autrement le plus lentement possible), vérifier que la led située sur le dos de
la photocellule s’éclaire une seule fois par tour, lorsque le rayon lumineux éclaire le
repère. S’il n’en est pas ainsi, éloigner ou rapprocher la photocellule de la pièce, ou
l’incliner par rapport à sa surface.
Attention:
Prêter la plus grande attention durant toute la phase de positionnement de la
photocellule: compte tenu de la nécessité d’agir manuellement sur le rotor, s’assurer
que celui-ci est arrêté et qu’il ne peut pas démarrer accidentellement.
Si vous ne pouvez pas faire tourner le rotor à la main durant le positionnement de
la photocellule, la placer, de préférence, dans les points où la led est visible, sans
trop s’approcher des parties en mouvement.
Fonctions additionnelles
En appuyant sur la touche
la barre des fonctions additionnelles affiche celles
disponibles dans la page Vibromètre:
Affichage de la liste des pics (seulement pour les mesures d’overall; v. 2.4 –
Liste des pics)
Accès aux archives des mesures de la vibration (voir paragraphe suivant).
5-8
Fonction vibromètre
Affichage des mesures depuis les archives
Les mesures de vibration chargées depuis les archives s’affichent dans un tableau spécial
organisé de la manière suivante:
-
mesure de la vibration Overall:
1
2
4
3
5
6
7
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
-
numéro de la position dans les archives mesures
date et heure de la sauvegarde
champ de fréquence utilisé
nombre de moyennes
valeur globale (Overall) de la vibration, avec unité et type de mesure
valeur de la composante la plus élevée de la vibration, avec unité et type de mesure
fréquence de la composante la plus élevée de la vibration
mesure de la vibration synchrone
1
2
3
4
5
6
7
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
numéro de la position dans les archives mesures
date et heure de la sauvegarde
ordre K de l’harmonique (par rapport à la vitesse de rotation) mesurée
largeur du filtre synchrone
amplitude de la vibration, avec unité et type de mesure
phase de la vibration
fréquence de l’harmonique mesurée (égale à K fois la vitesse de rotation)
Fonction vibromètre
5-9
5 - 10
Fonction vibromètre
Chapitre 6
Fonction tachymètre
Dans certaines situations, l’opérateur peut être intéressé à connaître avec précision la
vitesse de rotation d’un ou de plusieurs arbres, avant d’effectuer des analyses plus
approfondies.
L'appareil N100 possède une fonction tachymètre très précise, directement accessible à
partir du tableau principal, à même de mesurer une vitesse jusqu’à 60.000 RPM (1000 Hz).
Certaines normes à respecter pour effectuer une mesure correcte de la vitesse de rotation
sont:
- appliquer une plaquette réfléchissante sur le rotor, comme repère
− connecter la photocellule à l’instrument N100 et la placer à une distance du rotor
comprise entre 50 et 400 mm environ. En tournant lentement le rotor (si possible à
la main, autrement le plus lentement possible), vérifier que la led située sur le dos de
la photocellule s’éclaire une seule fois par tour, lorsque le rayon lumineux éclaire le
repère. S’il n’en est pas ainsi, éloigner ou rapprocher la photocellule de la pièce, ou
l’incliner par rapport à sa surface.
Attention:
Prêter la plus grande attention durant toute la phase de positionnement de la
photocellule: compte tenu de la nécessité d’agir manuellement sur le rotor, s’assurer
que celui-ci est arrêté et qu’il ne peut pas démarrer accidentellement.
Si vous ne pouvez pas faire tourner le rotor à la main durant le positionnement de
la photocellule, la placer, de préférence, dans les points où la led est visible, sans
trop devoir s’approcher des parties en mouvement.
Programmations de mesure
La seule programmation à effectuer avant de mesurer la vitesse angulaire est celle de l'unité
de mesure.
L’appui sur
affiche ce paramètre en négatif, alors qu’avec les flèches
et
il peut être modifié de (Hz) à tours par minutes (RPM).
Appuyer sur
pour valider la nouvelle valeur et sur
modifier programmation celle préexistante.
Fonction équilibrage
pour quitter la sans
6-1
Mesure de la vitesse de rotation
De la même manière qu’à la page Vibromètre, la mesure de la vitesse peut être démarrée et
arrêtée en appuyant sur la touche
, et le résultat s’affiche comme indiqué dans la
figure suivante.
Pour effectuer une mesure correcte, la vitesse de l’arbre doit être stable et lue correctement
par l’instrument. Si celle-ci n’est pas lue correctement, si elle est instable, si elle est
inférieure à celle minimum, ou supérieure à celle maximum (voir Appendice A), un des
symboles suivants s’affiche:
Symbole
6-2
Condition
Quoi faire
- Vérifier que le rotor n’est pas en train
d’effectuer une rampe d’accélération:
dans le cas contraire, attendre la fin de la
valeur de vitesse non
rampe.
stable dans le temps
- Vérifier que la vitesse du rotor n’oscille
pas périodiquement: dans le cas contraire,
prendre toutes les contre-mesures
possibles pour stabiliser la vitesse.
- Vérifier que la photocellule et le
catadioptre sont correctement
positionnés.
signal de vitesse absent, - Vérifier que la photocellule N’EST PAS
ou valeur inférieure à
positionnée dans un point ayant des
celle minimum admissible
vibrations trop élevées, qui évitent, de ce
pour l’instrument
fait, la réfraction sur le catadioptre.
- Vérifier que la vitesse du rotor est
supérieure à celle minimum : si cela n’est
pas, il faudra l’augmenter.
- Vérifier que la photocellule et le
catadioptre sont correctement positionnés
vitesse supérieure à la
(s’ils produisent plus d’une impulsion par
valeur maximum
tour ils génèrent une haute vitesse non
admissible pour
réelle)
l’instrument
- Si la vitesse du rotor est effectivement
supérieure à celle maximum consentie, il
faudra la diminuer.
Fonction équilibrage
Chapitre 7
Programme CEMB N-Pro (option)
Les données mémorisées avec l’appareils N100 et N300 peuvent être facilement
téléchargées sur un PC, traitées et sauvegardées sur le disque dur, puis analysées, comparées
et imprimées.
Ces opérations sont possibles grâce au logiciel CEMB N-Pro (Professional Environment for NInstruments), disponible pour les systèmes d’exploitation Microsoft Windows.
Son interface a été attentivement étudiée pour rendre son utilisation intuitive et, par
conséquent, extrêmement simple même pour les utilisateurs peu expérimentés.
Note
Dans ce chapitre sont utilisées les expressions génériques d’"instrument N" ou
d’"appareil N" désignant seulement les modèles N100 et N300 avec lesquels le
logiciel CEMB N-Pro peut être utilisé (communication, organisation des données
dans les archives, impression, …).
Au contraire, le programme CEMB N-Pro ne peut pas être utilisé avec d’autres
instruments CEMB, même si ceux-ci sont de la famille N.
Critères du système
L’installation et l’utilisation du programme CEMB N-Pro requièrent:
- processeur : au moins Intel Pentium IV 1GHz, ou équivalent Athlon;
- mémoire: 512Mo (conseillée: 1Go ou supérieure);
- espace sur le disque : au moins 400Mo libres avant l’installation (ne comprend pas
l’espace ensuite occupé par les archives des données);
- Système d’exploitation :
- Microsoft Windows 2000 au moins Service Pack 4
- Microsoft Windows XP au moins Service Pack 2
- Microsoft Windows Vista
- Microsoft Windows 7
- résolution vidéo 1024x768 ou supérieure.
Installation du logiciel
Pour installer le logiciel CEMB N-Pro, lancer le programme setup.exe, présent dans le CDROM, et cliquer ensuite sur la touche
sans changer aucune option.
Le logiciel sera ainsi installé dans le directory prédéfini pour les programmes.
Attention:
Durant l’installation du logiciel, un dossier est créé contenant les drivers pour la
communication USB: il est donc important que logiciel CEMB N-Pro soit installé
avant de connecter l’appareil N100 ou N300 au PC, sous risque de
dysfonctionnements.
Programme CEMB N-Pro (option)
7-1
Note:
En cas d’installation sur le système d’exploitation Windows Vista et Windows 7, les
opérations ci-après devront être complétées pour pouvoir utiliser le logiciel :
- avec la touche droite de la souris, cliquer sur l’icône du programme CEMB NPro sur le desktop
- sélectionner le menu 'Compatibilité'
- valider l'option 'Exécuter programme en mode fonctionnant pour:' et
sélectionner 'Windows XP (Service Pack 2)'
- valider l'option 'Exécuter programme comme administrateur'
- appuyer sur OK
Installation des drivers pour la communication USB avec les
instruments N100 et N300
Seulement après avoir correctement installé le logiciel CEMB N-Pro, brancher l’appareil N
au PC en utilisant le câble USB fourni ; après quelques secondes, le message suivant
s’affiche:
-
Nouveau matériel trouvé
USB <-> Série
dans la barre des applications de Windows (coin en bas à droite).
Ensuite, la fenêtre de la procédure guidée d’adjonction d’un nouveau matériel s’affiche.
À la demande d’autoriser Windows à se connecter à Internet pour créer les drivers,
sélectionner l’option ‘Non, pas cette fois’ et appuyer sur ‘Continuer >’.
-
7-2
Sélectionner ensuite ‘Installer d’une position spécifique (Avancé)’ et appuyer
sur ‘Continuer >’.
Programme CEMB N-Pro (option)
Valider les options ‘Chercher le meilleur driver dans ces parcours’ et ‘Inclure ce
parcours dans la recherche’. Avec la touche ‘Chercher’ sélectionner le sous-dossier
‘USB driver’ de celui où est installé le logiciel CEMB N-Pro. À ce point seulement appuyer
sur ‘Continuer >’.
À la fin de cette procédure guidée, le matériel ‘USB Serial Converter’ sera correctement
installé.
Attendre l’affichage, dans la barre des applications de Windows, du nouveau message:
-
Nouveau matériel trouvé
USB Port série
et l’affichage d’une seconde fenêtre pour la procédure guidée d’adjonction d’un nouveau
matériel.
Répéter exactement la même marche pour installer le matériel ‘USB Serial Converter’.
À ce point seulement la communication entre le PC et les appareils N100 - N300 peut se
faire correctement.
Note:
Pour pouvoir installer correctement le logiciel et les drivers, il faut posséder les
droits d’administrateur sur le PC utilisé ; pour ce faire, effectuer un login comme
utilisateur Administrateur.
Programme CEMB N-Pro (option)
7-3
Activation du logiciel
Lors de la première exécution du logiciel, un pop-up s’affiche avec le numéro de série (S/N)
du logiciel ; le programme demande alors d’entrer le code d’activation correspondant.
Vous pouvez obtenir ce code en
adressant un e-mail au service
après-vente CEMB, département
Analyse Vibrations (voir www.cemb.com)
en spécifiant l’objet :
"CEMB N-Pro activation code"
et en indiquant dans le message
vos coordonnées et le numéro
de série (S/N) visible dans le pop-up.
Le service après-vente CEMB
vous répondra par un e-mail contenant
votre code d’activation (AC)
Il vous faudra alors entrer ce code pour
compléter la procédure
d’enregistrement et permettre
l’utilisation du logiciel.
Attention:
Pour pouvoir compléter avec succès l’enregistrement du logiciel CEMB N-Pro, il
faudra le lancer avec les droits d’administrateur sur le PC. Ce programme pourra
être ensuite exécuté même par des utilisateurs munis de droits plus limités.
Note:
L’appui sur “Enregistrer après” permet une utilisation temporaire du logiciel,
dans l’attente de recevoir le code d’activation correct de la part du service aprèsvente CEMB.
Attention:
L’installation du logiciel CEMB N-Pro nécessite d’un code d’activation différent sur
chaque PC, chacun desquels doit être demandé à CEMB avec les modalités décrites
ci-dessus.
7-4
Programme CEMB N-Pro (option)
Utilisation du logiciel
L’accès complet à toutes les fonctions disponibles dans le logiciel CEMB N-Pro est
possible à travers les touches de la barre des fonctions située en haut de la page.
À gauche s’affiche toujours le contenu des archives données, subdivisé en:
mesures de vibration (d’overall, ou synchrones)
équilibrages
-
Tout l’espace restant est réservé à des informations contextuelles à la fonction tour à tour
active, comme décrit aux paragraphes suivants.
Barre des fonctions
Dans la barre des fonctions, les touches sont groupées selon leur typologie:
-
fonctions concernant les archives des données:
-
crée un nouveau dossier
-
affiche le contenu du dossier supérieur
cherche dans les archives
-
copie l’élément sélectionné
-
déplace l’élément sélectionné
-
colle dans la position affichée l’élément à copier ou à déplacer
-
élimine l’élément sélectionné
-
renomme l’élément sélectionné
Programme CEMB N-Pro (option)
7-5
-
-
fonctions pour l’affichage des éléments des archives:
-
affiche l’élément sélectionné
-
modification des notes associées à l’élément (mesure de vibration
ou équilibrage) affiché. Pour une flexibilité maximale, à chaque
élément peuvent être associées 3 notes différentes: l’utilisateur est
libre d’insérer les informations qu’il estime les plus opportunes au
cas par cas.
-
génère et affiche un report de l’élément sélectionné
-
génère et affiche un multi-report des éléments sélectionnés
-
sauvegarde le report (ou multi-report) généré
-
imprime le report (ou multi-report) généré
fonction pour le téléchargement des appareils N100 et N300:
-
-
/
démarre / quitte la procédure automatique de téléchargement des
données de l’appareil N à travers la connexion USB
fonctions d’utilisation générale:
-
ouvre la fenêtre Programmations
-
affiche un panneau contenant les informations sur le logiciel
(producteur, version, …)
-
quitte le programme
Programmations générales
Programmer dans cette fenêtre les paramètres généraux de fonctionnement du logiciel
CEMB N-Pro, tels:
-
le port du PC auquel sera branché l’appareil N
qui sera un des ports série COMx disponibles, et énumérés en cliquant sur le menu
défilant
Note:
Pour sélectionner correctement le port, suivre la marche ci-après :
7-6
Programme CEMB N-Pro (option)
- l’instrument N n’étant pas branché au PC, cliquer sur le menu défilant et
sélectionner Refresh, en notant la liste des ports disponibles
- brancher l’instrument N au PC et attendre quelques secondes
- cliquer de nouveau sur le menu défilant et sélectionner Refresh
- le port auquel l’appareil a été branché est celui qui a été ajouté par rapport à la liste
précédemment notée.
Attention:
Il est conseillé de toujours brancher l’instrument N au même port USB du PC.
Dans le cas contraire, il faudra modifier le numéro du port COM dans la fenêtre
Programmations Générales et, dans certains cas, même répéter l’installation des
drivers USB.
-
la langue des messages
que l ’on peut choisir dans un menu défilant entre :
- Italiano
- English
- Français
- Deutsch
- Español
-
Le parcours du dossier de la base (DB_N-Pro) des archives données sur le PC
à l’intérieur duquel le programme crée les sous-dossiers
- vibr
pour les mesures de vibration
- bal
pour les données d’équilibrage
Après avoir programmé les valeurs désirées, appuyer sur
.
Pour quitter la fenêtre sans effectuer aucune programmation, appuyer sur
.
Lecture des données de l’instrument N100 ou N300
Après avoir branché l’instrument N au PC, avoir vérifié et, éventuellement, modifié la
programmation du port USB, avec le logiciel CEMB N-Pro, vous pouvez effectuer en
automatique la lecture de toutes les mesures présentes dans les archives, de l’instrument N,
simplement en appuyant sur
.
Après quoi, il suffira d’attendre l’affichage du message qui signale la fin de cette opération,
sans appuyer sur aucune touche. Le progrès de la lecture des données est signalé par le
remplissage progressif d’une barre horizontale. Dans chacune des deux archives (vibration
et équilibrage), cette procédure crée un dossier dont le nom est obtenu en partant de la date
et de l’heure actuelles sous la forme AAMMJJ_hhmmss où:
- AA = deux derniers chiffres de l’année
- MM = mois de l’année (01 janvier; 02 février; … 12 décembre)
- JJ
= jour du mois
- hh
= heure du jour (00 … 23)
- mm = minutes (00 … 59)
- ss
= secondes (00 … 59)
de cette manière, les mesures s’afficheront automatiquement par ordre de téléchargement.
Programme CEMB N-Pro (option)
7-7
Les utilisateurs ayant des exigences particulières, ou plus avancées, peuvent renommer ce
dossier à leur gré, ainsi que copier ou déplacer tout ou partie du contenu là où ils le
désirent.
Note:
L’appui sur
avant la fin du téléchargement provoque l’arrêt immédiat de
cette opération qui, de ce fait, ne sera pas complétée.
Note:
La lecture des données depuis l’instrument ne modifie en aucune manière les
archives présentes dans l’appareil: après avoir vérifié le téléchargement correct sur
le PC, l’opérateur peut décider de les éliminer de l’instrument, comme décrit au
point 2 – 4 Archives mesures.
Note:
Les données d’équilibrage sont uniquement disponibles pour l'appareil N300. Le
modèle N100, au contraire, effectue et mémorise seulement les mesures de
vibration.
Archives données téléchargées depuis l’instrument N100 ou
N300
Le logiciel CEMB N-Pro subdivise les archives des données sur le PC en deux sousarchives, une pour les mesures de vibration (symbole
) et une pour les données
), que l’utilisateur peut librement organiser à son gré.
d’équilibrage (
La touche
permet de créer des dossiers et des sous-dossiers pour subdiviser les
données, par exemple, par typologie, par date, opérateur, lieu … . Avec les touches
,
et
, il peut copier ou déplacer des fichiers un à un ou d’entiers dossiers. Par le
simple appui sur une touche, il peut également renommer ou éliminer un élément.
Pour faciliter l’utilisation des archives des mesures, une fonction de recherche, très utile,
, est également disponible, avec laquelle insérer le nom de ce que l’on désire
chercher (ou une partie de celui-ci).
Au cas où plusieurs éléments correspondant à ce qui est cherché seraient présents dans les
archives, ceux-ci seront présentés en séquence en appuyant sur la touche “Trouver suivant”
7-8
Programme CEMB N-Pro (option)
Affichage des données présentes dans les archives
Sélectionner un fichier des archives et appuyer sur la touche
pour afficher le
contenu de manière claire et détaillée. Pour les différentes typologies de donnée on aura:
Mesure de la valeur globale de vibration:
2
3
5
1
4
6
1.
2.
3.
4.
5.
6.
graphique du spectre (non affichable directement sur l’instrument N100 ou N300)
position et valeur du curseur
valeur globale de vibration
liste des pics
informations et paramètres de la mesure
notes associées à la mesure
Fonctions spécifiques pour les graphiques du spectre:
-
Curseur
Sur le graphique se trouve un curseur qui peut être déplacé d’un pas à la fois, à gauche
ou à droite, en cliquant sur
En sélectionnant
on pourra cliquer directement sur le curseur et, en gardant
appuyée la touche gauche de la souris, la traîner rapidement dans la position désirée.
- Zoom
Cliquer sur la touche
-
pour sélectionner une des différentes modalités de zoom :
(agrandir rectangle) : cliquer sur un point et traîner le curseur pour
sélectionner le rectangle que l’on désire agrandir ;
Programme CEMB N-Pro (option)
7-9
-
(zoom x) cliquer sur un point et en déplacer horizontalement le curseur,
pour sélectionner la portion d’axe x que l’on désire agrandir ;
-
(zoom y) : cliquer sur un point et en déplacer verticalement le curseur, pour
sélectionner la portion d’axe x que l’on désire agrandir ;
-
(autoscale) : cliquer sur le graphique pour programmer automatiquement les
axes aux valeurs les plus appropriées, sur la base de ce qui s’affiche;
-
(zoom in) : cliquer sur un point pour agrandir la partie autour de ce point ;
-
zoom out) : cliquer sur un point pour afficher une zone plus ample autour
de ce point ;
Déplacement du graphique dans la fenêtre
Sélectionner
, ensuite cliquer sur un point du graphique et sans relâcher la touche
de la souris, déplacer tout le graphique à l’intérieur de la fenêtre. Pratiquement, cela
correspond à changer les extrêmes, minimum et maximum, des deux axes, sans cependant
altérer l’échelle. En amenant le curseur hors de la fenêtre, le graphique retourne à la
position avant le déplacement.
Note:
Les valeurs minimum et maximum des axes peuvent être modifiées une à une
simplement en cliquant dessus et en entrant une nouvelle valeur avec le clavier.
7 - 10
Programme CEMB N-Pro (option)
Mesure de la valeur synchrone de vibration:
1
2
4
3
5
1.
2.
3.
4.
5.
amplitude de la valeur synchrone de vibration
phase de la valeur synchrone de vibration
fréquence de la valeur synchrone de vibration
informations et paramètres de la mesure
notes associées à la mesure
Données d’équilibrage:
1
2
4
3
5
7
8
6
1. typologie d’équilibrage (sur un ou deux plans)
2. valeur (en unités génériques U) et phase du balourd initial
3. valeur et phase de la vibration initiale
Programme CEMB N-Pro (option)
7 - 11
4. valeur (en unités génériques U) et phase du balourd final (c’est-à-dire après
l’équilibrage)
5. valeur et phase de la vibration finale (c’est-à-dire après l’équilibrage)
6. vitesse du rotor
7. informations et paramètres de l’équilibrage
8. notes associées à l’équilibrage
Les notes associées à chaque mesure peuvent être insérées ou modifiées à chaque instant en
appuyant sur
. Cette possibilité constitue une aide valable dans la phase de postanalyse des données: l’utilisateur peut ajouter des observations ou des commentaires relatifs
aux valeurs ou au type de mesure, mais aussi aux conditions d’acquisition. On peut
également insérer un mémoire pour les interventions futures, de même que les notes
considérées importantes.
Par exemple, en cas d’équilibrage, il est conseillé de spécifier à quelles unités physiques (mg,
g, kg, g· mm, g· cm, g· m, …) correspondent les unités génériques U.
Génération et impression des certificats (reports)
Le logiciel CEMB N-Pro permet de créer et d’imprimer avec extrême facilité des certificats
personnalisés, aussi bien d’analyse des vibrations que d’équilibrage.
Après avoir appuyé sur la touche
, il suffit de sélectionner un modèle (template) pour
le certificat qu’on désire générer. Ce modèle est un simple fichier HTML que l’utilisateur
peut créer ou personnaliser selon ses nécessités, en utilisant un éditeur HTML quelconque.
Le programme CEMB N-Pro génère un report en remplaçant automatiquement dans le
template un certain nombre de codes prédéfinis par les valeurs correspondantes de la mesure
affichée.
Le résultat s’affiche ensuite dans une fenêtre, et on valide les fonctions:
Pour sauvegarder le report venant d’être généré, en spécifiant son nom et sa
position
Pour imprimer le report affiché, en sélectionnant une imprimante parmi
celles installées sur le PC.
Note:
Si le PC est déjà doté d’une imprimante PDF virtuelle (ex. PDFCreator, …), il suffira
de la sélectionner pour obtenir un certificat sous le format PDF au lieu de sur
papier. Vous pourrez sauvegarder ce certificat sur le disque dans la position et avec
le nom désirés, en permettant un archivage aisé et son envoi par e-mail.
À tout moment, vous pourrez obtenir une copie sur papier en imprimant le
document PDF.
7 - 12
Programme CEMB N-Pro (option)
Note:
Pour faciliter l’utilisateur, le programme CEMB N-Pro met à votre disposition
quelques templates de démonstration, qui peuvent être utilisés comme base pour des
personnalisations successives. Ces modèles se trouvent dans le sous-dossier Report
Templates du directory N-Pro où est installé le programme.
Attention:
Si vous désirez personnaliser un des templates déjà présents dans le dossier Report
Templates, il faudra sauvegarder le modèle modifié avec un nom différent, ou dans
un dossier différent. En effet, une mise à jour successive du logiciel N-Pro, écrira
par écrasement les templates distribués par CEMB avec le programme.
Note:
La liste des codes utilisables dans les template et leur signification, de même que
quelques suggestions pour la création de certificats personnalisés, sont indiquées
dans l'Appendice D.
Génération et impression de certificats de mesures multiples
(multi-report)
À partir de la version 1.3 le logiciel CEMB N-Pro permet de créer et d’imprimer avec
extrême facilité des certificats personnalisés comprenant les données de mesure et
d’équilibrage différents. Cela permet de grouper en un seul document une série de mesures
effectuées en des temps successifs, également pour des points différents de différentes
machines.
Le certificat est complètement personnalisable grâce à l’extension du concept de template :
les codes prédéfinis pour un rapport multiple sont formés de deux parties
• le code de l’information à remplacer (identique au report d’une mesure simple)
• le numéro progressif de la mesure à laquelle le code se réfère
Les étapes pour générer un rapport multiple sont très simples :
1. avec ‘CTRL + click’ ou ‘SHIFT + click’ sélectionner des archives des données
toutes les mesures à inclure dans le multi-report, qui doivent être contenues dans un
seul dossier
2. appuyer sur la touche
3. sélectionner le template désiré
Note :
La description, la liste et la signification des codes utilisables dans les templates des
multi-reports sont indiquées dans l'Appendice D.
Programme CEMB N-Pro (option)
7 - 13
Appendice A
Données techniques de l’appareil N100
-
Appareil
- Dimensions : (W x L x H): 84 x 180 x 52.5 mm
- Poids: 385g avec batterie
-
Champ de travail
- Température : de -10° à +50° C
- Humidité de l’air : de 0 à 95% sans condensation
- Alimentation
- Batterie au lithium rechargeable de 1,8 Ah
- Temps de charge : moins de 5 heures (avec batterie complètement déchargée)
- Chargeur de batterie :
- entrée
100-240 VCA, 50/60 Hz, 0.2A
- sortie
8.4VCC, 0.71A, 6.0W MAX
- autonomie : plus de 8 heures pour une utilisation normale de l’appareil
-
Afficheur
- STN monochrome 128x64 pixels
- Rétroéclairage par leds
-
Clavier
- 9 touches plus celle de branchement / débranchement
- Canaux en entrée
- 1 canal de mesure (alimentation CC max 5 mA, validés automatiquement ou non
selon le type de capteur)
- 1 canal photocellule (vitesse et référence angulaire)
- Capteurs pouvant être branchés
- accéléromètre CEMB TA-18S
- accéléromètre générique, avec signal max 4 V-PP
- photocellule 60-18.000 RPM
- Spécifications de mesure
- Convertisseur A/D : résolution 16 bits
- Nombre de moyennes : de 1 à 16
- Largeur filtre synchrone: de 1% à 100%
- Champ de fréquence : jusqu’à 1kHz (60kRPM) max
- Capacité de mémorisation des données : max 10 mesures de vibrations
- Limite d’erreur de l’instrument : 5%
Données techniques
A-1
A- 2
Données techniques
Appendice B
Critères d’appréciation
Critères d’appréciation
B-1
B-2
Critères d’appréciation
Appendice C
Guide à l'interprétation d’un spectre
CAS TYPIQUES DE VIBRATIONS DES MACHINES
1. GUIDE RAPIDE DE PREMIERE ORIENTATION
f = fréquence de vibration [cycles/min] ou [Hz]
s = amplitude de déplacement [µm]
Valeurs mesurées lors du
v = vitesse de vibration [mm/s]
contrôle
a = accélération de vibration [g]
n = vitesse de rotation d’une pièce [tours/min]
Relèvement
fréquence
Causes
Notes
1) f = n
Balourds de corps rotatifs.
Intensité proportionnelle au balourd, principalement en
direction radiale, augmente avec la vitesse.
Fléchissement du rotor.
Parfois, vibrations très sensibles.
Résonance de corps rotatifs.
Vitesse critique près de n, intensité de vibration très
élevée.
Roulements montés
excentriques.
Il est préférable d’équilibrer le rotor monté sur ses
roulements.
Désalignements
Présence également d’une vibration axiale importante,
plus de 50% de la vibration transversale; même
fréquentes f = 2n, 3n.
Excentricité des poulies,
engrenages, etc.
Lorsque l’axe de rotation ne coïncide pas avec l’axe
géométrique.
Irrégularité du champ
magnétique dans des
machines électriques
La vibration disparaît en coupant le courant.
Courroie ayant pour longueur Avec le stroboscope, on peut bloquer simultanément la
un multiple exact du
courroie et la poulie.
développement de la poulie.
Engrenage avec une dent
défectueuse
Souvent, une vibration de balourd se superpose.
Forces alternes
Présence de la seconde et de la troisième harmonique.
2) f ≅ n avec
cognements
Superposition de défauts de
balourd mécanique et
irrégularité du champ
magnétique.
Dans les moteurs asynchrones; le cognement est dû au
coulissement.
3) f ≅ (0,40 ÷ 0,45) n
Roulements à glissement
avec lubrification
défectueuse.
Pour n élevé, au-dessus de la 1° critique.
Contrôler au stroboscope.
Mouvement de précession du pivot (oil whirl).
Cage roulement défectueuse.
Eventuelles harmoniques
4) f = ½ n
Faiblesse mécanique du
rotor.
Coques desserrées du
roulement à glissement.
Affaissements mécaniques.
C’est une sous-harmonique qui se présente souvent
mais qui n’est presque jamais importante.
Présence souvent aussi de f = 2n, 3n, 4n et demiharmoniques.
5) f = 2n
Désalignement
desserrement mécanique
Présence d’une forte vibration axiale.
Boulons desserrés, jeu excessif des parties mobiles et
des roulements, criques et ruptures dans la structure :
présence de sous-harmoniques et d’harmoniques
supérieures.
Guide à l’interprétation d’un spectre
C-1
6) f est un multiple
exact de n
Roulements désalignés ou
bien forcés dans leur siège.
Engrenage défectueux
Fréquence = n x nombre de sphères ou de rouleaux.
Contrôler au stroboscope.
f = z n (z = nombre de dents défectueuses).
Pour usure générale, dents mal faites si z = nombre
total de dents.
Désalignements avec jeux
axiaux excessifs.
Souvent dus à des desserrements mécaniques.
Roue à aubes (pompe,
ventilateurs).
f = n x nombre d’aubes (ou de canaux)
Roulements endommagés.
Fréquence, intensité et phase instables.
Vibration axiale.
Roulements à glissement
avec frottement excessif.
Lubrification défectueuse totalement ou en zones.
Crissement audible.
Courroies trop tendues.
Crissement audible caractéristique.
Courroies multiples non
homogènes.
Coulissement entre les courroies.
Engrenages à basse charge.
Chocs entre les dents pour manque de chargement;
vibration instable.
Roues à aubes pour l’action
du fluide (cavitation, reflux,
etc.).
Fréquence et intensité instables.
f = n x nombre d’aubes par nombre de canaux.
Vibration axiale fréquente.
Roulements à glissement
avec jeux excessifs.
Exaltation pour choc (oil whip) des vibrations d’autres
pièces.
Contrôler au stroboscope.
Courroies excitées à cause de
la vibration d’autres pièces.
Exemples: poulies excentriques ou déséquilibrées,
désalignements, balourds de rotors.
9) f instable avec
cognements
Courroies multiple non
homogènes.
Courroie avec plusieurs
allonges.
Intensité instable.
10) f = nc
n ≠ nc
( nc = vitesse critique de
l’arbre)
Roulements.
Pour des rotors au-dessus de la vitesse critique.
(nr = fréquence de réseau)
Moteurs électriques,
générateurs.
Présence aussi d’harmoniques.
7) f très supérieur à n
non un multiple
exact
8) f = fréquence
naturelle d’autres
parties
12) f = fc < n ou bien
f = 2 fc
Courroie avec une zone ayant fc c’est la fréquence de la courroie.
un défaut d’élasticité.
fc = π D n / l (D = diamètre poulie; l = longueur
courroie).
Des vibrations axiales sensibles, au-dessus de 10% de la vibration transversale, indiquent
quelques causes typiques:
- désalignement (supérieur à 40%);
- fléchissement de l’arbre, en particulier de
moteurs électriques;
- roulements de butée défectueux;
- excentricité elliptique du rotor des moteurs
électriques;
- forces dérivant de tuyaux;
C-2
- fondations déformées;
- frottement des étanchéités presse-étoupe,
etc.;
- frottements axiaux du rotor;
- roulements radiaux défectueux;
- accouplements défectueux;
- courroies défectueuses.
Guide à l’interprétation d’un spectre
2. SPECTRES TYPIQUES DES VIBRATIONS RELATIVES AUX DÉFAUTS
LES PLUS COURANTS
Note: Les spectres suivants sont purement indicatifs. Ceux obtenus avec l’instrument
N500 ont un aspect graphique différent.
Nous indiquons ci-dessous les spectres des vibrations typiques, provoquées par les défauts
les plus courants que l’on trouve dans l’expérience pratique.
CPM = vitesse de rotation de l’arbre en tours par minute.
1. BALOURD
2. DÉSALIGNEMENT
Guide à l’interprétation d’un spectre
C-3
3. DESSERREMENT MÉCANIQUE/JEU
4. COURROIE
2 x fréquence courroie
5. ENGRENAGES
Fréquence d'engrenage
Bandes
latérales
C-4
Guide à l’interprétation d’un spectre
6. COUSSINETS À GLISSEMENT
7. ROULEMENTS
- Fréquences typiques des défauts des roulements.
8. MOTEURS ÉLECTRIQUES
2 x fréquence réseau
Guide à l’interprétation d’un spectre
C-5
3. FORMULES POUR LE CALCUL DES FRÉQUENCES TYPIQUES DES
DÉFAUTS DES ROULEMENTS
SYMBOLES:
FTF = fréquence cage
BPFO = défaut sur piste externe
BPFI = défaut sur piste interne
BSP = défaut sur rouleau/sphère
Les fréquences des roulements peuvent être calculées en connaissant :
S
= nombre de tours arbre
PD
= diamètre primitif
BD
= diamètre sphère/rouleau
N
= nombre de sphères/rouleaux
Θ
= angle de contact
Cas le plus commun:
a – bague externe fixe (bague interne rotative)
FTF =
⎤
S ⎡ ⎛ BD ⎞
⋅ ⎢1 − ⎜
⎟ ⋅ cosΘ⎥
2 ⎣ ⎝ PD ⎠
⎦
BPFO =
⎡ ⎛ BD ⎞
⎤
S
⋅ N ⋅ ⎢1 − ⎜
⎟ ⋅ cosΘ⎥
2
⎣ ⎝ PD ⎠
⎦
BPFI =
⎡ ⎛ BD ⎞
⎤
S
⋅ N ⋅ ⎢1 + ⎜
⎟ ⋅ cosΘ⎥
2
⎣ ⎝ PD ⎠
⎦
2
⎞ ⎤
S ⎛ PD ⎞ ⎡ ⎛ ⎛ BD ⎞
BSP = ⋅ ⎜
⎟ ⋅ ⎢1 − ⎜ ⎜
⎟ ⋅ cosΘ ⎟⎟ ⎥
2 ⎝ BD ⎠ ⎢⎣ ⎜⎝ ⎝ PD ⎠
⎠ ⎥⎦
b – bague externe rotative (bague interne fixe)
FTF =
⎤
S ⎡ ⎛ BD ⎞
⋅ ⎢1 + ⎜
⎟ ⋅ cosΘ⎥
2 ⎣ ⎝ PD ⎠
⎦
BPFO =
⎡ ⎛ BD ⎞
⎤
S
⋅ N ⋅ ⎢1 − ⎜
⎟ ⋅ cosΘ⎥
2
⎣ ⎝ PD ⎠
⎦
BPFI =
⎡ ⎛ BD ⎞
⎤
S
⋅ N ⋅ ⎢1 + ⎜
⎟ ⋅ cosΘ⎥
2
⎣ ⎝ PD ⎠
⎦
2
⎞ ⎤
S ⎛ PD ⎞ ⎡ ⎛ ⎛ BD ⎞
BSP = ⋅ ⎜
⎟ ⋅ ⎢1 − ⎜ ⎜
⎟ ⋅ cosΘ ⎟⎟ ⎥
2 ⎝ BD ⎠ ⎢⎣ ⎜⎝ ⎝ PD ⎠
⎠ ⎥⎦
Formules de calcul approchées (± 20%)
FTF = 0.4 x S (a) ou bien 0.6 x S (b)
BPFO = 0.4 x N x S (a) ou bien (b)
BPFI = 0.6 x N x S (a) ou bien (b)
BSP = 0.23 x N x S (N < 10) (a) ou bien (b)
= 0.18 x N x S (N ≥ 10) (a) ou bien (b)
C-6
Guide à l’interprétation d’un spectre
Appendice D
Informations pour la création de
templates (modèles) personnalisés pour
les certificats générés par le programme
CEMB N-Pro.
Codes Numériques
Lors de la création du certificat, le logiciel CEMB N-Pro remplace automatiquement dans
le modèle un certain nombre de codes prédéfinis (sous la forme #x#) avec les informations
correspondantes, relatives à la mesure affichée à ce moment-là.
Pour que le remplacement soit effectué correctement, utilisez seulement les codes suivants :
#1#
Date actuelle
#2#
Heure actuelle
#3#
Note numéro 1 ajoutée à la mesure
#4#
Image du graphique du spectre du canal A
#5#
Image du graphique du spectre du canal B
#6#
Nom de la mesure
#7#
Parcours (path) du dossier contenant la mesure
#8#
Numéro de série de l’appareil N100 ou N300
#11#
Type de mesure (Pk, PP, RMS)
#12#
Type de capteur connecté au canal A
#13#
Type de capteur connecté au canal B
#14#
Mesure (overall, 1xRPM, 2xRPM, …)
#15#
Nombre de moyennes (seulement pour mesure overall)
#16#
Largeur du filtre synchrone, en % (seulement pour mesures
synchrones ou équilibrages)
#17#
Fréquence maximum mesurée (seulement pour mesure overall)
#18#
Nombre de lignes du spectre
#19#
Note numéro 2 ajoutée à la mesure
#20#
Note numéro 3 ajoutée à la mesure
#48#
Modèle de l’appareil avec lequel a été prise la mesure
Informations pour la création deTemplates
(N100, N300)
D-1
D-2
#49#
Version firmware de l'appareil N100 ou N300
#50#
Unité de mesure des fréquences et des vitesses
#51#
Date à laquelle la mesure a été effectuée
#61#
Heure à laquelle la mesure a été effectuée
#301#
Valeur totale (overall) de la vibration du canal A
#302#
Valeur totale (overall) de la vibration du canal B
#311#
Valeur de la vibration synchrone du canal A
#312#
Valeur de la vibration synchrone du canal B
#321#
Phase de la vibration synchrone du canal A
#322#
Phase de la vibration synchrone du canal B
#331#
Fréquence de la vibration synchrone du canal A
#332#
Fréquence de la vibration synchrone du canal B
#351#
Unité de mesure de la vibration (g, mm/s, µm, …)
#401#
Fréquence du pic n°1 de la vibration du canal A
#402#
Fréquence du pic n°2 de la vibration du canal A
#...#
Fréquence du pic n°... de la vibration du canal A
#405#
Fréquence du pic n°5 de la vibration du canal A
#426#
Valeur du pic n°1 de la vibration du canal A
#427#
Valeur du pic n°2 de la vibration du canal A
#...#
Valeur du pic n°... de la vibration du canal A
#430#
Valeur du pic n°5 de la vibration du canal A
#451#
Fréquence du pic n°1 de la vibration du canal B
#452#
Fréquence du pic n°2 de la vibration du canal B
#...#
Fréquence du pic n°... de la vibration du canal B
#455#
Fréquence du pic n°5 de la vibration du canal B
#476#
Valeur du pic n°1 de la vibration du canal B
Informations pour la création deTemplates
#477#
Valeur du pic n°2 de la vibration du canal B
#...#
Valeur du pic n°... de la vibration du canal B
#480#
Valeur du pic n°5 de la vibration du canal B
#601#
Valeur du balourd initial sur le plan P1 (en unités U)
#602#
Phase du balourd initial sur le plan P1 (en degrés °)
#603#
Valeur de la vibration initiale sur le plan P1
#604#
Phase de la vibration initiale sur le plan P1 (en degrés °)
#605#
Valeur du balourd actuel (final) sur le plan P1 (en unités U)
#606#
Phase du balourd actuel (final) sur le plan P1 (en degrés °)
#607#
Valeur du balourd initial sur le plan P2 (en unités U)
#608#
Phase du balourd initial sur le plan P2 (en degrés °)
#609#
Valeur de la vibration initiale sur le plan P2
#610#
Phase de la vibration initiale sur le plan P2 (en degrés °)
#611#
Valeur du balourd actuel (final) sur le plan P2 (en unités U)
#612#
Phase du balourd actuel (final) sur le plan P2 (en degrés °)
En cas de multi-report (certificat produit en mettant ensemble les données de N mesures
différentes) il est nécessaire d’utiliser les codes de forme #x-y# où
-
x = code numérique énuméré dans le tableau précédent
-
y = numéro progressif de la mesure qui compose le multi-report (1, 2, … N)
Par exemple :
-
#6-1#
= nom de la mesure n° 1 du multi-report
-
#11-2#
= type de la mesure n° 2 du multi-report
-
…
Conseils pour la personnalisation des certificats
L’utilisation d’un modèle (template) HTML pour créer des certificats offre au client la pleine
liberté de personnaliser ceux distribués par CEMB avec le programme, ou d’en créer des
nouveaux. Les clients ayant des exigences particulières peuvent insérer des logos ou des
images en toute autonomie, ainsi que modifier les dimensions ou les couleurs des
inscriptions. Puisque ces templates sont un document HTML, il est opportun de les modifier
ou de les créer avec des programmes adaptés, appelés éditeurs HTML. Leur utilisation est
semblable à celle d’un programme de traitement de textes normal (Microsoft Word, Openoffice
Writer, …), avec la différence que les documents sont générés et sauvegardés directement
sous le format HTML: ainsi, l’aspect graphique du document n’est pas altéré lors de la
sauvegarde.
Informations pour la création deTemplates
D-3
En cas d’utilisation de programmes de traitement de textes, au contraire, lorsqu’on
sauvegarde ensuite sous le format HTML, les alignements, les espaces, les dimensions, etc.
risquent d’être modifiés après la conversion et la sauvegarde : dans ces cas, le modèle
HTML final peut s’avérer différent de ce qu’on aurait voulu créer, ce qui est fréquemment
constaté par les utilisateurs de Microsoft Word 2000 ou supérieur.
De nombreux éditeurs HTML sont disponibles ; nous en indiquons quelques-uns ci-dessous:
-
KompoZer
multilingue, téléchargeable gratuitement du site
http://www.kompozer.net/
-
W3C Amaya
multilingue, téléchargeable gratuitement du site
http://www.w3.org/Amaya/
-
Mozilla Composer
multilingue, partie de la suite Mozilla Seamonkey, téléchargeable
gratuitement du site http://www.seamonkey-project.org/
-
Adobe Dreamweaver
multilingue, et payant
Pour faciliter l’utilisateur, le programme KompoZer est compris dans le CD avec le logiciel
CEMB N-Pro.
Création de certificats sous le format PDF
Pour pouvoir générer des certificats sous le format PDF, il suffit d’installer sur son PC une
imprimante PDF virtuelle, et de la sélectionner après avoir appuyé sur la touche
le logiciel CEMB N-Pro.
dans
Si vous ne disposez pas encore de cette imprimante, vous pouvez installer PDFCreator,
téléchargeable gratuitement du site http://sourceforge.net/projects/pdfcreator/
Après l’installation, une nouvelle imprimante appelée PDFCreator s’affichera dans la
fenêtre ‘Imprimantes et fax’ à côté des imprimantes réelles connectées au PC.
D-4
Informations pour la création deTemplates
Appendice E
Liste des symboles utilisés
dans l'appareil
Fonctions accessibles du tableau principal
mesure de la vibration (vibromètre)
Mesure de la vitesse de rotation (tachymètre)
programmation des paramètres de fonctionnement de l’appareil
Fonctions accessibles de la barre des fonctions additionnelles
accès à la page des archives des mesures
affichage de la liste des pics les plus élevés présents dans la vibration
sauvegarde de la mesure actuelle dans les archives
téléchargement depuis les archives et affichage de la mesure sélectionnée
élimination de la mesure sélectionnée dans les archives
vidage des archives (élimination de toutes les mesures)
Paramètres de fonctionnement
accéléromètre nr. 1 ou accéléromètre du type 1 (s’il y en a deux de type
différent)
accéléromètre nr.2 ou accéléromètre du type 2 (s’il y en a deux de type
différent)
vélocimètre nr.1 ou vélocimètre du type 1 (s’il y en a deux de type différent)
vélocimètre nr.2 ou vélocimètre du type 2 (s’il y en a deux de type différent)
date actuelle
heure actuelle
unité de mesure à utiliser pour les grandeurs physiques
Liste des symboles utilisés dans l’appareil
E-1
intensité du rétroéclairage de l’afficheur
temps après lequel le rétroéclairage de l’afficheur s’éteint automatiquement,
calculé après l’appui sur la dernière touche.
temps après lequel l'appareil s’éteint automatiquement, calculé après l’appui
sur la dernière touche.
Informations sur la mesure
capteur connecté au canal de mesure vibration
valeur globale de la vibration
nombre de mesures dont on a fait la moyenne pour calculer la vibration
globale
valeur de la vibration synchrone à la vitesse de rotation
valeur de la vibration synchrone à la troisième harmonique de la vitesse de
rotation
largeur du filtre synchrone
vibration exprimée en g (1 g = 9.81 m/s2)
vibration exprimée en mm/s
vibration exprimée en µm (1 µm = 10-6 m)
vibration exprimée en inch/s (1 inch/s = 25.4 mm/s)
vibration exprimée en mils (1 mil = 25.4 µm)
mesure de la valeur efficace de la vibration
mesure de la valeur de pic de la vibration
mesure de la valeur de pic-pic de la vibration
fréquences et vitesses exprimées en tours/minute (RPM)
fréquences et vitesses exprimées en rotations par secondes (Hz)
vibration supérieure à la limite maximum mesurable par l’appareil
amplitude et fréquence de la composante la plus élevée dans la vibration
signal de vitesse absent, ou vitesse inférieure à celle minimum consentie
vitesse supérieure à celle maximum consentie
vitesse non stable
E-2
Liste des symboles utilisés dans l'appareil
Symboles spécifiques pour les données chargées des archives
archives mesures de vibration
affichage de la mesure sauvegardée à la position n° 3 des archives
valeur globale de la vibration
amplitude et fréquence de la composante la plus haute dans la vibration
Messages pour l’opérateur
appuyer sur OK pour démarrer la mesure
appuyer sur OK pour valider l’écriture des données par écrasement et sur une
touche quelconque pour quitter
appuyer sur OK pour valider l’opération précédemment sélectionnée et sur
une touche quelconque pour quitter
mesure en cours: attendre son complètement
processus de mesure actif: appuyer sur OK pour l’arrêter quand on désire
accepter le résultat
Connexion avec le PC active: démarrer le logiciel CEMB N-Pro pour
transférer les données.
État batterie
batterie complètement chargée
batterie partiellement chargée
batterie presque déchargée
batterie complètement déchargée: effectuer une charge dans les 5 minutes
Liste des symboles utilisés dans l’appareil
E-3
E-4
Liste des symboles utilisés dans l'appareil
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising