Chaffoteaux & Maury

Chaffoteaux & Maury
CHAUFFE-EAU SOLAIRE > GUIDE PROFESSIONNEL
Avec Zelios,
gagnez votre
place au soleil.
CHAUFFE-EAU SOLAIRE ZELIOS
Chaffoteaux & Maury
Créateur de bien-être
Cher professionnel,
La protection impérative de l’environnement, la hausse inexorable des prix de l’énergie
et la disponibilité de nouvelles technologies sont en train de bouleverser nos habitudes et
l’univers du chauffage tout entier.
Face à cette réalité et grâce à notre appartenance au groupe MTS - parmi les leaders
mondiaux du chauffage et de l’eau chaude sanitaire - nous avons développé une nouvelle
gamme de chauffe-eau solaires : Zelios. Extrêmement performante, elle répond aux
exigences de demain. En effet, l’expérience de notre groupe sur les marchés précurseurs
en matière d’énergie solaire - comme l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche - nous a inspiré
une palette de solutions de pointe, en adéquation avec les exigences environnementales
et votre souci de qualité, de compatibilité et d’ergonomie.
Et en tant que partenaire privilégié des professionnels, nous avons à cœur de simplifier
vos démarches… C’est pourquoi le lancement des chauffe-eau solaires Zelios s’accompagne
d’un programme de formation créé à votre intention et de la mise en place d’un service
technique à votre disposition.
Répondre aux attentes des utilisateurs, comprendre vos besoins de professionnels,
respecter l’environnement, proposer des solutions nouvelles, garantir des services
complets et réactifs… Ainsi se résume l’esprit Chaffoteaux & Maury, acteur majeur du
chauffage en France depuis près d’un siècle, aujourd’hui à la pointe des technologies de
chauffage domestique et de production d’eau chaude.
Notre réseau, réparti sur l’ensemble du territoire, se tient à votre disposition pour tout
complément d’information.
Claude Gemelli
Directeur Général Distribution
Chaffoteaux & Maury
De l’or pour la
planète bleue : sélection
officielle aux
Jeux Olympiques de Pékin.
Sélectionné fournisseur officiel d’énergie
solaire au village olympique de Pékin, en
2008, Chaffoteaux & Maury permettra à tous
les athlètes de profiter de la qualité, de
la performance et de la fiabilité des
systèmes solaires Zelios.
Quoi de neuf sous le soleil ?
> Le soleil, un avenir au beau fixe
L’énergie solaire n’est plus réservée aux idéalistes.
Aujourd’hui, il suffit d’être réaliste pour constater
l’évidence écologique, économique et technologique de
cette solution d’avenir.
> Le soleil, une autonomie
de 4,6 milliards d’années
Source d’énergie inépuisable, la puissance solaire
dépasse largement les besoins énergétiques de la
planète. Propre, gratuite, renouvelable, elle est accessible
à tous et capable de produire à grande échelle.
Il était temps, car l’épuisement des énergies fossiles
s’accompagne d’une montée en puissance des tensions
géopolitiques et d’une flambée des prix, tandis
que le réchauffement climatique menace les générations
futures.
Sommaire
Financement & subventions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.4
Argumentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.6
Configuration sur mesure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.8
Capteurs solaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.12
Accumulateurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 14
Régulation & contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.18
Accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.20
Packs Zelios . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.22
Installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.24
Chauffage d’appoint . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.26
Formations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.28
Certificats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.30
Les mots de l’énergie solaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.31
C H A F F O T E A UX & MAURY • 3
FINANCEMENT & SUBVENTIONS
Solutions solaires Zelios
Des arguments énergétiques
> Un habitat valorisé,
une facture d’énergie
dévalorisée
����
���
���
���
���
�
�
�
�
�
�
�
�
�
�
�
�
Apport (en %) d’une installation solaire
par rapport aux besoins énergétiques pour
la préparation d’eau chaude sanitaire.
> Une énergie gratuite à 100%,
une installation remboursée
à 50%
Au sommet de Kyoto, l’Europe s’est engagée à
réduire de 8% les gaz à effet de serre sur la période
2008 - 2012.
En conséquence, pour encourager le développement
d’énergies durables, l’État français offre un crédit
d’impôt qui couvre 50% de l’installation d’un
chauffe-eau solaire*.
BON À SAVOIR
En France, l’ensoleillement annuel par m2 équivaut
à 150 litres de fioul ou 150 m3 de gaz !
En été, jusqu’à 100% des besoins en eau chaude sont
couverts par l’énergie solaire et même l’hiver, la présence
de capteurs permet de réduire significativement
la facture.
Installer un chauffe-eau solaire, c’est réaliser
des économies chaque fois que l’on ouvre le robinet
d’eau chaude, jour après jour, année après année…
En moyenne annuelle, la réduction atteint 50% à 70%
des dépenses d’énergie pour la production d’eau chaude
sanitaire.
Choisir cette énergie d’avenir, c’est accroître
la plus-value d’une habitation tout en réduisant la facture
d’énergie !
Votre client fait installer un chauffe-eau solaire
individuel (CESI) complet Zelios AS 300/2S-2-P :
+
+
+
+
2 panneaux solaires
1 ballon accumulateur de 300 litres
1 groupe hydraulique
1 centrale de régulation
1 mitigeur thermostatique et accessoires
Prix public : 3891.90 € TTC
=
L’État lui rembourse
1 945.95 € !
* Selon la Loi de Finances 2006
4 • CHAFFOTEAUX & MAURY
> Crédit d’impôt : mode d’emploi
Accessible à tous
• Pour les personnes imposables : le crédit d’impôt
est directement déduit de l’impôt à payer.
• Pour les personnes non imposables : le crédit d’impôt
est payé par un chèque du Trésor Public.
Dans tous les cas, le remboursement intervient l’année
suivant l’achat du matériel (année de déclaration).
Réservé aux résidences principales
Le crédit d’impôt s’applique à l’acquisition des
équipements pour une résidence principale, neuve ou
ancienne. Le coût de la main d’œuvre n’est pas pris
en charge. Par contre, il bénéficie d’un taux de TVA réduit
de 5,5%.
Valable uniquement pour
les matériels certifiés CSTBat
Pour bénéficier du crédit d’impôt :
• Le matériel doit répondre à des critères stricts
d’efficacité, garantis par la certification CSTBat : c’est
le cas de toute la gamme Zelios !
• Le matériel doit être fourni directement par l’installateur
qui effectue les travaux.
Comment obtenir le financement ?
• L’ installation doit être effectuée par un professionnel
qualifié QUALISOL.
• Le professionnel doit détailler le devis en précisant la
nature des travaux, le type d’installation (bénéficiant
des certifications requises) et les postes « matériel » et
« main d’œuvre ».
• Le client complète, dans sa déclaration d’impôt
sur le revenu, la partie consacrée aux charges qui
ouvrent droit au crédit d’impôt et y joint les factures.
Quel plafond pour le crédit d’impôt ?
Le montant des aides est plafonné à 8.000 € pour une
personne seule et 16.000 € pour un couple. Cette somme
est majorée de 400 € par personne à charge.
Comment connaître les aides
spécifiques de votre région ?
Renseignez-vous auprès de votre Espace Info Énergie
le plus proche au 0810 060 050 (coût d’une
communication locale) ou sur les sites
www.ademe.fr et www.enerplan.asso.fr.
Si le client achète le matériel lui-même, il ne pourra pas
obtenir le crédit d’impôt, même s’il est ensuite installé par
un professionnel !
BON À SAVOIR
Si le client bénéficie d’une autre
aide publique, celle-ci sera déduite
du crédit d’impôt.
C H A F F O T E A UX & MAURY • 5
A R G U M E N TA I R E
Technologie solaire
Répondre aux objections
Une nouvelle technologie comme les chauffe-eau solaires, suscite de nombreuses
questions. Voici quelques bonnes réponses pour faciliter les prises de décision…
LE CESI* en général
Un chauffe-eau solaire est-il un investissement rentable ?
La réponse est oui, pour plusieurs raisons :
• la durée de vie d’une installation solaire dépasse généralement celle d’un système traditionnel
• la chaleur produite par les capteurs solaires est gratuite
• la présence de capteurs solaires augmente la valeur du patrimoine immobilier
• la moitié de l’investissement est remboursée** par l’État
• l’installation d’un chauffe-eau est un investissement pour l’avenir de notre planète et de nos enfants.
L’eau chaude représente-t-elle vraiment
un potentiel d’économie ?
Absolument ! Dans une famille, un chauffe-eau solaire permet de réduire significativement la facture de gaz
et/ou d’électricité : jusqu’à 65% sur l’année, voire 100% les mois d’été.
La solution solaire a-t-elle un impact significatif
sur l’environnement ?
Concrètement, dans une famille de 4 personnes, la présence d’un chauffe-eau solaire permet une réduction de 300 à
400 kg de CO2 par an !
Et si j’habite une région peu ensoleillée ?
Correctement dimensionné, un chauffe-eau solaire assure en moyenne 60% à 70% des besoins d’une famille…
d’ailleurs l’Allemagne, pays moins bien exposé que la France, compte déjà 6,2 millions de m2 de capteurs solaires
pour seulement 0,8 en France… CQFD !
Les solutions solaires sont-elles esthétiques ?
Très esthétiques. Elles sont équivalentes aux fenêtres de toit intégrées.
L’entretien est-il contraignant ?
Absolument pas. Seul le verre des capteurs solaires doit être nettoyé, s’il est sale. Le fluide caloporteur est destiné
exclusivement aux installations solaires. Il a une durée de vie minimum de 5 ans et doit être vérifié tous les deux ans.
* Chauffe-Eau Solaire Individuel ** Selon la Loi de Finances 2006, Crédit d’Impôt Développement Durable
6 • CHAFFOTEAUX & MAURY
ZELIOS en particulier
Le matériel Zelios est-il fiable ?
Bien sûr, car il répond aux mêmes exigences de qualité que tous les produits de Chaffoteaux & Maury, l’un des
premiers fabricants français de chaudières. De plus, il est assorti d’une garantie de 5 ans, gage de qualité. Enfin, le
matériel Zelios est conforme aux normes européennes en vigueur.
Le verre des capteurs résiste-t-il aux intempéries ?
Il s’agit d’un verre trempé, certifié selon la Norme Européenne EN 12975 et CSTBat. Il ne craint ni le gel, ni même
la grêle.
Est-ce une technologie sûre ?
Chaffoteaux & Maury fait partie du Groupe MTS, qui compte parmi les leaders mondiaux dans le domaine de l’eau
chaude sanitaire. Ses systèmes solaires ont fait leurs preuves sur de nombreux sites en Allemagne et ailleurs. Ils ont
même été sélectionnés pour équiper le village olympique de Pékin en 2008 avec 6 000 m2 de capteurs !
Le prix est-il compétitif ?
La qualité a un prix. Le premier critère de fabrication de chaque composant de la gamme Zelios est de répondre aux
exigences de qualité, de performance et de confort les plus élevés… N’oublions pas que s’équiper d’un chauffe-eau
solaire représente un investissement à long terme !
La qualité Zelios est-elle au niveau des marques
situées outre-Rhin ?
Les capteurs Zelios sont une référence sur le marché allemand, autrichien et suisse. Leur garantie de 5 ans témoigne
d’un très haut niveau de finition et la performance des capteurs est la meilleure du marché. De plus, Chaffoteaux & Maury
vous offre la proximité d’un réseau commercial et technique très bien représenté sur l’ensemble du territoire.
Les composants Zelios s’intègrent-ils facilement
aux installations existantes ?
Grâce à sa vision complète de l’univers du chauffage individuel et de la production d’eau chaude sanitaire,
Chaffoteaux & Maury propose des composants qui s’intègrent harmonieusement dans une installation et assurent
un confort durable.
C HA F F OT E AUX & M AURY • 7
C O N F I G U R AT I O N S U R M E S U R E
Systèmes solaires Zelios
Vaste choix à la carte
La France est un pays bien ensoleillé, propice à l’installation de capteurs
solaires dans toutes les régions. Le dimensionnement d’une installation solaire
doit néanmoins tenir compte de sa situation géographique, du besoin en eau
chaude et de l’orientation du capteur.
Définir la zone géographique
����
������
(valeurs exprimées en kWh/m2/an)
����
�����
����
�����
����
���������
��������
�����
�����
Zone 1
����
�����
����
�����
���������
����������
�������
����
������
������
�������
Zone 2
��������
�����
������
��������
����
�����������
Zone 3
����������������
����
�����������
������
Zone 4
������
�������
����
����
����
����
����
����
����
��������
��������
�������
����
�������������
����
����
������
���
�������
��������
��������
��������������������
����
���������������
����
����
����
���������
����
����
����
������
������
�����
����
���������
�����
����
�������
����
> Combien de capteurs pour
quelle situation climatique ?
Pour connaître les moyennes d’énergie (en kWh/m2/a)
perçues dans chaque région, sur une surface orientée au
sud, reportez-vous à la carte ci-dessus. Il suffit d’y repérer
la zone climatique correspondant à l’emplacement prévu
pour dimensionner correctement l’installation. Une fois
cette zone définie, reportez-vous au tableau ci-après pour
déterminer le nombre des capteurs Zelios et le volume
approprié du ballon.
8 • CHAFFOTEAUX & MAURY
BON À SAVOIR
Les indications ci-après offrent
des informations approximatives sur
le dimensionnement d’une installation.
Pour un dimensionnement exact,
il convient de vous rapprocher
de votre responsable commercial
Chaffoteaux & Maury qui vous fournira
les aides de conception et de calcul
spécialement conçues pour vous.
Nombre de capteurs en fonction de l’usage et de l’implantation géographique
NOMBRE DE SALLE DE BAINS
1 salle de bains
2 salles de bains
2 salles de bains / usage intensif
OU
ET +
LITRAGE ACCUMULATEUR
200 litres
300/400 litres
400/500 litres
ZONE 1
1 capteur
2/3 capteurs
3/4 capteurs
ZONE 2
1 capteur
2/3 capteurs
3/4 capteurs
ZONE 3
1 capteur
2 capteurs
3 capteurs
ZONE 4
1 capteur
2 capteurs
3 capteurs
> Comment optimiser l’exposition
solaire du capteur ?
La solution « plein sud » est idéale pour capter
un maximum de soleil, mais les versions « sud-est »
et « sud-ouest » sont également préconisées.
Les résultats optimum sont obtenus avec une inclinaison
du capteur à 45° par rapport à l’horizontale, mais d’autres
angles peuvent être envisagés, en fonction de critères
esthétiques :
• Orientation sud, sud-est, sud-ouest.
• Inclinaison dans le cadre d’une utilisation à l’année,
l’orientation optimale correspond à la latitude du lieu où
RENDEMENT EN %
sont installés les capteurs. Exemple : 45° pour la région
Poitou Charentes (moyenne entre 30° l’été et 60° l’hiver).
• Situation au plus près du chauffe-eau afin de limiter
toute déperdition calorique dans les canalisations.
IMPORTANT
Si l’exposition d’un capteur
dévie significativement de l’orientation
optimale, il convient d’adapter
le dimensionnement de l’installation
en conséquence.
La rosace ci-dessus permet d’évaluer le rendement
d’une installation en fonction de son orientation et de
l’angle d’inclinaison.
Exemple : un capteur orienté « sud-ouest », avec
une inclinaison de 30° par rapport à l’horizontale, offre
un rendement de 95% (point blanc dans le diagramme)
par rapport à une orientation optimale.
C H A F F O T E A UX & MAURY • 9
> Quelle solution d’appoint
en fonction de
l’installation actuelle ?
Aussi intéressante soit-elle, l’énergie solaire doit
s’accompagner d’une solution d’appoint pour faire face
aux périodes, parfois longues, sans soleil.
Le choix doit tenir compte de l’installation en place,
si elle existe, mais aussi du coût d’investissement et du coût
de fonctionnement.
a.
����������
���������������
���������
a. L’appoint chaudière (gaz ou gaz condensation) : idéal
dans le cadre d’une installation neuve ou si l’équipement en
place est en bon état de fonctionnement.
����������
���������
����������
b. L’appoint électrique (résistance dans le ballon ou
relais avec un ballon électrique existant) : à retenir, l’un ou
l’autre, dans le cadre d’une rénovation ou si une installation
électrique pré-existe.
b.
����������
���������������
������������������
c. L’appoint combiné « chaudière + électrique »
solution particulièrement intéressante. En effet, la chaudière
utilisée l’hiver pour chauffer l’eau peut être éteinte l’été. Le
chauffage d’appoint est alors assuré par la seule résistance
électrique.
����������
���������
����������
c.
����������
���������������
���������
������������������
����������
���������
����������
Le tableau suivant vous permet de choisir la meilleure solution
en fonction de l’installation existante de chauffage et de chauffe-eau.
SYSTÈME DE CHAUFFAGE EXISTANT
Chaudière gaz
EAU
CHAUDE
SANITAIRE
Chaudière fioul ou bois
Chauffage électrique Autres chauffages
Ballon
électrique
< 10 ans
CESI sans appoint
> 10 ans
CESI avec appoint électrique (et suppression de l’ancien ballon)
Ballon de la
chaudière
< 10 ans
CESI sans appoint*
> 10 ans
CESI avec appoint hydraulique ou mixte
Production gaz instantanée
Pas de ballon
Source : ADEME
10 • CHAFFOTEAUX & MAURY
CESI sans appoint*
CESI avec appoint hydraulique ou mixte
CESI avec appoint électrique
*Le ballon existant sert d’appoint
> Quel capteur choisir ?
Si technologiquement, les capteurs solaires ont
considérablement évolué depuis 20 ans, leur principe de
fonctionnement reste simple : les rayons chauffent un
absorbeur, qui transmet l’énergie à un fluide caloporteur.
Toute l’efficacité dépend alors de la qualité et de la
performance du matériel.
Quelques indices pour comparer la performance des capteurs :
• Le Rendement Optique (ß) correspond
à la capacité du capteur à absorber le rayonnement solaire
et à le transformer en chaleur.
> Plus il est élevé, plus la performance est importante.
> Les capteurs plans Zelios transforment 82% de
l’ensoleillement en chaleur : ß = 0,82.
• La Déperdition Thermique (k) concerne la quantité
de chaleur générée et non transmise au circuit, donc
perdue.
> Plus elle est minime, plus la performance est élevée.
> L’épaisseur importante de l’isolation des capteurs Zelios
réduit la déperdition thermique : k = 3,3 W/m2·
• La Performance Globale du capteur
s’exprime par le ratio ß / k.
> Plus ce ratio est élevé, plus le capteur est performant.
> Avec un ratio ß/k = 0,248 les capteurs plans Zelios
comptent parmi les plus performants du marché.
Un bon capteur est aussi un capteur solide…
La performance n’est pas la seule qualité requise pour un
capteur solaire.
Exposé aux intempéries, ce dernier doit démontrer son
excellente résistance mécanique (face à la grêle et aux
variations de températures), chimique (face à la corrosion)
et hydraulique (face aux problèmes d’étanchéité).
Les capteurs Zelios réunissent l’ensemble de ces critères
grâce à une sélection de matériaux résistants et une qualité
de finition à toute épreuve.
BON À SAVOIR
Les capteurs Zelios sont certifiés CSTBat (Avis Technique
n°14+5/05-996*01 Ext.). Ils sont garantis 5 ans.
C H A F F O T E A U X & MAURY • 11
CAHIER TECHNIQUE
CAPTEURS SOLAIRES
Dernières technologies
Sous le soleil
> CAPTEUR PLAN :
le bon plan « coût/efficacité »
Argument N° 1 du capteur plan, qui équipe aujourd’hui la majorité des installations :
son rapport prix/performance. Particulièrement efficace sur ce créneau, la version
Zelios annonce l’un des meilleurs coefficients du marché (ß/k de 0,248). Esthétique et
doté de différents systèmes de fixation, il s’intègre ou se pose sur tous les types de
toitures, plates ou inclinées.
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
Orientation de montage
Vertical 2.3
Horizontal 2.3
Dimensions H x L x P
mm
1 099 x 2 099 x 110 hors tout
Surface brute du capteur
m2
2,30
Surface d’ouverture
m
2,00
Surface d’absorption effective
m
2,00
Poids
kg
40
41
Capacité de fluide
l
1,7
1,9
Pression de service maximale admise
bar
10
Nombre de raccords
-
4
Dimension des raccords
‘’
3/4
Débit recommandé
l/h
30-90
Angle minimal d’inclinaison
degrés
mini 15° (pose sur toiture) / mini 30° (pose intégrée en toiture)
2
2
Indices de puissance selon EN12075-2 relatif à la surface d’ouverture
Rendement optique ß
-
Déperdition thermique k1
W/m2K
3,312
Déperdition thermique k2
W/m K
0,0181
ß/k
-
Température à l’arrêt (1 000 W/m2, 30 °C)
°C
198
Facteur de correction d’angle IAM 50°
-
0,929
0,821
2
0,248
Code : 3087008
12 • CH AF FO TEAUX & MAURY
0,809
0,244
Code : 3087076
• Le bon plan
Pour une pose encastrée,
à poser en toiture ou sur toit plat.
Verre trempé
à haut facteur
de transmission et
résistant à la grêle.
Absorbeur
à haute
performance
en cuivre avec
revêtement
sélectif CERMET.
ß = 0,82. (Technologie
Sunselect).
Surface
dépolie
antiéblouissement.
Joint EPDM
garantissant
l’étanchéité en
évitant la formation
de buée.
BON À SAVOIR
Afin de faciliter le recyclage, l’absorbeur ne
contient ni métal lourd, ni chrome…
Cadre
en aluminium
résistant
aux intempéries.
Isolation thermique
de 60 mm en laine
minérale minimisant
les déperditions
thermiques.
Échangeur
méandré, soudé
par ultrasons
et radiographié.
Bac monobloc
en aluminium
qualité marine.
Avis Technique n°14+5/05-996*01 Ext
C H AF FO TEA U X & MAURY • 13
CAHIER TECHNIQUE
A C C U M U L AT E U R S
Ballons Zelios
Accumulateurs d’atouts
Chaffoteaux & Maury propose une gamme complète et performante de ballons
solaires. Avec 1 ou 2 serpentins, de 200 à 500 litres, avec ou sans résistance, vous
avez le choix.
> Des matériaux
de dernière génération
Tous les ballons Zelios utilisent des matériaux
haut de gamme pour une qualité durable.
• L’épaisse isolation en polyuréthane expansé
réduit les déperditions thermiques à seulement
2-3 kWh/24h. Elle protège la couche d’ozone parce
qu’elle ne dégage ni CFC, ni HCFC.
• Le système électronique (PROTECH) protège la
cuve, accroît la résistance contre la corrosion et
réduit fortement les dépôts de calcaire sur l’élément
chauffant. Son anode en titane, à courant imposé
modulant, garantit un niveau de protection constant,
indépendant de la qualité d’eau (conductivité, pH).
Contrairement à une électrode de magnésium, elle
ne se consomme pas et ne génère pas de dépôt de
magnésium.
• La cuve est émaillée, en titane à 850°. Ce procédé
offre une protection sûre contre la corrosion.
• Tous les accumulateurs solaires Zelios sont équipés
d’un piquage pour créer une boucle sur le circuit
d’eau chaude, entre le ballon et le point de puisage
le plus éloigné. La re-circulation d’eau chaude
permet l’alimentation des points de puisage dans un
délai minimum. Elle évite également la stagnation
d’eau et diminue le risque de prolifération de
bactéries.
14 • CH AF FO TEAUX & MAURY
DIMENSIONS
APPOINT ÉLECTRIQUE AES/1S
APPOINT CHAUDIÈRE AS/2S
200 l
300 l
400 l
500 l
200 l
300 l
400 l
500 l
A * (mm)
1 406
1 916
1 625
1 941
1 406
1 916
1 625
1 941
B (mm)
600
600
714
714
600
600
714
714
C (mm)
500
500
630
630
500
500
630
630
D (mm)
1 084
1 594
1 298
1 614
1 084
1 594
1 298
1 614
E (mm)
996
1 249
1 022
1 149
808
1 249
1 022
1 149
F (mm)
-
-
-
-
708
1 149
922
1 049
G (mm)
-
-
-
-
290
360
276
386
H (mm)
580
714
507
644
290
714
507
644
I (mm)
329
329
315
305
329
329
315
305
L (mm)
244
244
215
205
244
244
215
205
M (mm)
-
1 093
855
992
663
1 093
855
992
CODE PRODUIT AES/1S
CODE PRODUIT AS/2S
200 l
300 l
400 l
500 l
200 l
300 l
400 l
500 l
500053206990
500053306990
892988
892989
500053206980
500053306980
892990
892991
* Hauteur hors tout ballon + capot Protech
Schéma dimensionnel (se reporter au tableau ci-dessus)
B
C
1’’
1’’
3/4’’
G
1’’1/2
1’’
A
1’’
D
E
H
M
F
1’’
1’’
L
C H A F F O T E A U X & MAURY • 15
CAHIER TECHNIQUE
> Accumulateur Électro-Solaire à 1 Serpentin
avec appoint électrique (AES/1S)
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
l
CAPACITÉ
200 l
300 l
400 l
500 l
200
290
390
480
SUPERFICIE SERPENTIN
m
1,5
2
2
2,5
PUISSANCE
kW
50,4
51,8
51,8
62,1
DÉBIT CONTINU (3 m3/h, 80 °C)
l/h
1238
1273
1273
1526
DÉPERDITIONS THERMIQUES
kWh/24h
2,1
2,5
2,7
2,7
PRESSION MAX. DE SERVICE SERPENTIN
bar
10
10
10
10
TEMPÉRATURE MAXIMALE
°C
90
90
90
90
POIDS
kg
101
141
125
160
15
20
24
27
10
14
18
18
9
12
16
16
1 000 l/h
811
892
892
1 078
3 000 l/h
1 238
1 273
1 273
1 526
5 000 l/h
1 351
1 442
1 442
1 727
1 000 l/h
34
87
87
100
3 000 l/h
140
190
190
216
5 000 l/h
503
392
392
440
2
TEMPS DE CHAUFFAGE AVEC DELTA T = 35 °C
(CIRCUIT PRIMAIRE À 80 °C)
mn
DÉBIT DE SORTIE AVEC DELTA T = 35 °C
(CIRCUIT PRIMAIRE À 80 °C)
PERTE DE PRESSION CHARGE AU SERPENTIN
AES/1S = Accumulateur Électro-Solaire à 1 Serpentin
Accumulateur Électro-Solaire (AES)
à 1 Serpentin avec appoint électrique
Résistance électrique incluse : 2,5 kW
Accumulateur Solaire (AS)
à 2 Serpentins avec appoint chaudière
��
��
�
�
Légende
1. Entrée eau froide
�
�
2. Sortie eau chaude
3. Entrée circuit solaire
�
4. Sortie circuit solaire
�
�
��
�
5. Recirculation
6. Thermomètre
�
7. Anode
��
��
�
�
8. Doigt de gant pour thermostat
9. Isolation en polyuréthane
�
��
��
�
10. Couvercle de protection bride
supérieure
�
11. Couvercle de protection bride
inférieure
�
12. Sortie circuit chaudière
13. Entrée circuit chaudière
��
�
16 • CHAFFOTEAUX & MAURY
��
14. Raccord de résistance électrique
�
�
��
> Accumulateur Solaire à 2 Serpentins
avec appoint chaudière (AS/2S)
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
200 l
300 l
400 l
500 l
190
280
380
470
m
0,85
2
2
2,5
kW
28
51,8
51,8
62,1
l/h
688
1273
1273
1526
m
0,85
0,9
0,9
1,3
kW
28
28,7
28,7
37,3
l/h
688
705
705
916
kWh/24h
2,1
2,7
2,8
2,9
PRESSION MAX. DE SERVICE SERPENTIN
bar
10
10
10
10
TEMPÉRATURE MAXIMALE
°C
90
90
90
90
POIDS
kg
109
153
141
179
33
19
24
27
24
13
18
18
23
12
16
16
33
30
15
21
24
24
12
15
23
12
11
12
1 000 l/h
516
892
892
1 078
3 000 l/h
688
1 273
1 273
1 526
5 000 l/h
744
1 442
1 442
1 727
1 000 l/h
516
565
565
668
3 000 l/h
688
705
705
916
5 000 l/h
744
749
749
1 044
1 000 l/h
87
87
87
100
3 000 l/h
190
190
190
216
5 000 l/h
392
392
392
440
1 000 l/h
33
33
33
50
3 000 l/h
115
115
115
147
5 000 l/h
296
296
296
331
l
PUISSANCE
DÉBIT CONTINU (3 m3/h, 80 °C)
SUPERFICIE SERPENTIN
PUISSANCE
DÉBIT CONTINU
SERPENTIN
SUPÉRIEUR
SUPERFICIE SERPENTIN
SERPENTIN
INFÉRIEUR
CAPACITÉ
SERPENTIN
SUPÉRIEUR
SERPENTIN
INFÉRIEUR
SERPENTIN
SUPÉRIEUR
PERTE DE PRESSION AU SERPENTIN
SERPENTIN
SUPÉRIEUR
DÉBIT DE SORTIE AVEC DELTA T = 35 °C
(CIRCUIT PRIMAIRE À 80 °C)
SERPENTIN
INFÉRIEUR
TEMPS DE CHAUFFAGE AVEC DELTA T = 35 °C
(CIRCUIT PRIMAIRE À 80 °C)
SERPENTIN
INFÉRIEUR
DÉPERDITION THERMIQUE
AS/2S = Accumulateur Solaire à 2 Serpentins
2
2
mn
mn
Résistance électrique en option : 2,5 kW
Code : 935394
CAHIER TECHNIQUE
R É G U L AT I O N & C O N T R Ô L E
Régulation et groupe hydraulique
Au cœur de l’installation
> La centrale de régulation
« Cerveau » du dispositif, la centrale de régulation électronique
surveille les températures du capteur ainsi que celle du ballon
et commande la vitesse de la pompe en fonction des paramètres
mesurés. Elle est équipée d’un grand écran à cristaux liquides sur
lequel vous pourrez voir en un clin d’œil toutes les températures
utiles et les fonctions. Les modes et états de fonctionnement
sont représentés par des symboles. Dans le « mode d’affichage
normal », l’écran indique en permanence les températures
des capteurs solaires et de l’accumulateur solaire. Un schéma
d’installation préprogrammé facilite la mise en service. La pompe
du groupe hydraulique solaire peut être commandée par un relais
à semi-conducteur qui permet de faire varier le débit du circuit
solaire. La centrale de régulation dispose d’une commande de
chauffage d’appoint dépendant de la température.
Le boîtier mural de la centrale de régulation est indépendant
du groupe hydraulique. Son emplacement peut alors être choisi
librement pour faciliter le contrôle de l’installation. La centrale
de régulation est livrée avec deux sondes de température
(une pour le capteur et une pour le ballon). Une troisième sonde
peut être connectée pour mesurer la température de la partie
haute de l’accumulateur.
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
Écran à cristaux liquides très lisible, affichant les températures et autres fonctions utiles
Affichage simultané de trois températures (température capteur, ballon niveau supérieur, ballon niveau inférieur)
Fonction Low Flow : réduction automatique du débit pour maintenir constante la différence de température entre
les capteurs solaires et la partie inférieure de l’accumulateur solaire.
Fonction de décharge thermique des capteurs solaires : sécurité permettant le remplissage de l’accumulateur solaire
jusqu’à la température programmée (90 °C) afin d’éviter les montées de température trop élevées dans le capteur solaire.
Fonction de protection contre le gel
Fonction de décharge thermique alternative de l’accumulateur solaire
Commande de chauffage d’appoint (chaudière ou chauffage) en fonction de la température
Alimentation : 230V, 5W (en veille)
Trois entrées de capteur de température NTC
2 sorties de relais, dont 1 relais standard (2A) et 1 relais à semi-conducteur (0,5A) pour la régulation de la pompe solaire
Raccordement électrique via une fiche Rast 5
Clause de protection 2, correspondant à EN 60730, clause de protection IP40 selon DIN 60529
18 • CH AF FO TEAUX & MAURY
Code : 3087017
> Le groupe hydraulique
Le groupe hydraulique utilise des pompes solaires spécifiques pour un
rendement optimal. La séparation en module sur départ et module de
base permet une conception variable du circuit solaire. La réalisation
de cascades est possible par combinaison des modules de base et de
cascade à l’aide d’un raccordement hydraulique préparé sur le module
de cascade. Tous les modules offrent l’affichage de température sans
avoir à déposer l’isolation. La plage d’utilisation est adaptée à des
surfaces de capteurs de 2 à 30 m2.
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
Soupape de sécurité : 4 bar / 6 bar
module sur départ
Code : 12060859
module de base 15-40
Code : 12060815
25 l
35 l
Code : 3087030
Manomètre : 0 - 10 bar
Raccordement pour vase expansion : 3/4” fil. extérieur, joint plat
Pression max. admissible : 10 bar
Température max. admissible : 100 °C
Température min. admissible : -20 °C
Vanne de régulation de circuit : plage d’affichage 2 - 16 l/min précision
d’affichage : +/- 10% de la valeur momentanée
Raccordements de tuyauterie : 15, 18, 22 mm racc. à bagues coniques
Clapet antiretour : pression d’ouverture 200 mm CE
Pompe solaire 15-40 : hauteur entre joints 130 mm - 2 vitesses
Pression minimale à l’aspiration : 1 bar à 100 °C de température de médium
Température de médium : entre - 10 °C et 110 °C, très tempor. 140 °C
Robinetterie : laiton MS58
Tuyaux : tube de précision
Matières synthétiques : résistantes aux coups et aux températures
Joints : élastomères EPDM ou AFM34
> Le vase d’expansion
La dimension du vase d’expansion dépend du volume de fluide
caloporteur susceptible de s’évaporer en cas d‘arrêt de l’installation.
C’est pourquoi il est proportionnel au nombre de capteurs installés.
Le vase d’expansion doit être capable, hormis l’expansion technique
du caloporteur, de recevoir tout le volume contenu dans les capteurs.
Selon le pack solaire Zelios choisi, le vase d’expansion est de 25 l
(2 capteurs) ou de 35 l ( 3 capteurs). Il est livré avec son support mural.
Code : 3087031
C HA FFO TEAUX & MA U RY • 1 9
CAHIER TECHNIQUE
ACCESSOIRES
Les détails
Indispensables
Très complet, le système Zelios est livré avec tous les accessoires nécessaires
à une installation propre et rapide. Jusqu’au moindre détail, chaque composant
du système Zelios fait l’objet d’une attention particulière et répond à des
exigences rigoureuses de qualité et de durabilité.
> Le fluide caloporteur
Le fluide caloporteur est non-toxique et physiologiquement neutre.
Grâce à sa résistance aux très hautes températures et à ses
excellentes caractéristiques de protection antigel (jusqu’à - 28 °C),
ce produit est optimal pour une utilisation dans les capteurs à haut
rendement.
> Le set de raccordement
Le set de raccordement comprend une pièce en croix, un coude,
deux compensateurs et deux bouchons de purge. On positionne dans
10 litres
20 litres
Code : 3087026
1 capteur
2 capteurs
Code : 3087013
Code : 3087027
la pièce en croix le doigt de gant pour recevoir la sonde du capteur.
Les conduites sont connectées via des raccords de serrage 3/4’’.
Les joints métalliques garantissent un niveau de sécurité élevé. Les
obturateurs des deux raccords de capteur solaire non utilisés sont
conçus comme vannes, afin de pouvoir purger le champ de capteur
solaire sans circulation de fluide.
Les capteurs solaires plans sont reliés à l’aide de deux compensateurs
qui équilibrent les tensions thermiques entre les différents matériaux.
Ils assurent ainsi la longévité des capteurs solaires plans.
> Les raccordements hydrauliques
Code : 3087012
Deux flexibles de raccordement hydrauliques à haute température
(Ø 22 mm) en inox isolé sont livrés avec les packs Zelios. Le
raccordement entre les capteurs et l’échangeur inférieur du ballon
doit être le plus court possible et présenter une pente descendante
constante.
L’extension des raccordements se fait par une couronne de tube en
cuivre isolé (Ø 15 mm, long. 15 m linéaires) et par un câble de sonde
capteur.
Code : 3087014
20 • CHAF FO TE A UX & M AU RY
> Le mitigeur thermostatique
Selon le programme choisi, la température d’eau dans le ballon solaire
peut monter jusqu’à 90 °C. Pour éviter les risques d’accident, les packs
solaires Zelios sont livrés avec un mitigeur thermostatique. Cet élément
important de sécurité limite la température de puisage.
Code : 3087023
> Séparateur d’air / pot d’air
Pour une exploitation sans défaut, le circuit solaire doit être exempt d’air.
Les bulles d’air s’échappent à haute température de l’installation purgée
et s’évacuent par le séparateur d’air. Sur les installations sans séparateur
d’air, l’air se dépose dans un pot d’air au plus haut point de l’installation.
L’air peut s’échapper de là par un purgeur manuel. Le pot d’air est intégré
d’office dans la pièce en croix du set de raccordement.
> Système de montage
Système de pose sur le toit
Un système de montage flexible et stable est à disposition pour la pose
Code : 3087018
à l’extérieur de la couverture du toit. Le système peut être utilisé
sur des sous-constructions stables dans les zones de charge de neige
de niveau III, inférieures à une altitude de 700 m. Lors de charges
supérieures, on peut renforcer le système sur mesure avec des ancres
de toit, des rails et des éléments de fixation.
Système de pose intégrée dans le toit : le système à intégrer
dans le toit est spécialement conçu pour la pose simple et rapide dans de
nombreux toits en tuiles. Il ne comporte ni vis exposées aux intempéries,
ni rivets. Il en résulte un toit esthétique et résistant aux aléas climatiques.
Ancres de toit
• Des ancres universelles sont à disposition pour les toits en tuiles.
Grâce à leur haute flexibilité, on peut aussi les utiliser pour les tuiles
plates et spéciales. Le crochet de toit est directement vissé sur les
chevrons d’où un résultat d’une très haute flexibilité.
Codes : consulter le guide tarifaire
• Sur le toit plat ou peu incliné, il faut poser un cadre de montage flexible.
L’angle du cadre peut être réglé en fonction de la situation sur site.
Réglage standard 45°.
• Des éléments de fixation spéciaux, tels que vis spéciales, agrafes
de serrage et crochets pour toits en ardoise, sont à disposition pour
la façade, les toits en tôle et en Eternit.
C HA FFO TEAUX & MA URY • 2 1
CAHIER TECHNIQUE
PA C K S Z E L I O S
-
Packs complets
Confort intégral
Les packs complets Chaffoteaux & Maury intègrent
tous les éléments indispensables à la réalisation d’une
installation performante, durable et économique, sans
prise de risque ni perte de temps !
> Simplifier votre démarche
Prêt-à-poser et complet, chaque pack Zelios est livré
avec l’ensemble des composants suivants :
• capteurs plans,
• accumulateur solaire,
• centrale de régulation solaire,
• groupe hydraulique,
• vase d’expansion.
et avec ses accessoires :
• set de raccordement hydraulique,
• set de fixation de toiture,
• fluide caloporteur,
• mitigeur thermostatique,
• connexions hydrauliques,
• matériels de fixation.
Combinant
excellence et simplicité,
tous les packs
Chaffoteaux & Maury développent
les atouts suivants :
• Des capteurs à la pointe des technologies.
• Des systèmes homologués pour le crédit d’impôt
de 50% (selon la loi de Finance
Développement Durable 2005-2009).
• Une garantie de 5 ans.
• Une mise au point par l’un des premiers groupes
européens de chauffage.
• Une certication EN 12 975
et une homologation CSTBat.
> Identifier le bon pack
• Repérer le nombre de capteurs et le volume de
l’accumulateur selon le tableau page 9.
• Déterminer le type d’accumulateur selon le tableau
page 15.
• Choisir le pack en fonction de ces données :
TYPE DE BALLON
AS = ACCUMULATEUR SOLAIRE (AVEC APPOINT CHAUDIÈRE)
AES = ACCUMULATEUR ÉLECTRO-SOLAIRE (AVEC APPOINT ÉLECTRIQUE)
LITRAGE DU BALLON
200 = 200 LITRES ; 300 = 300 LITRES ; 400 = 400 LITRES ; 500 = 500 LITRES
NOMBRE DE SERPENTINS
1S = 1 SERPENTIN ; 2S = 2 SERPENTINS
NOMBRE DE CAPTEURS
2 = 2 CAPTEURS ; 3 = 3 CAPTEURS
CHOIX DE POSE
P = POSÉ ; TP = TOIT PLAT ; I = INTÉGRÉ ; PA = TUILE PLATE OU ARDOISE
ex : AS 300/2S-2-P = ACCUMULATEUR SOLAIRE / BALLON 300 LITRES / 2 SERPENTINS / 2 CAPTEURS / POSÉ
22 • CHAFFOTEAUX & MAURY
PACKS SOLAIRES
AVEC APPOINT CHAUDIÈRE
LITRAGE
DÉSIGNATION
300 l
AS 300/2S-2-P
3087000 AS 300/2S-3-P
3087006 AES 300/1S-2-P
3087053 AES 300/1S-3-P
3087059
AS 300/2S-2-PA
3087110 AS 300/2S-3-PA
3087112 AES 300/1S-2-PA
3087115 AES 300/1S-3-PA
3087117
AS 300/2S-2-I
3087001 AS 300/2S-3-I
3087007 AES 300/1S-2-I
3087054 AES 300/1S-3-I
3087060
AS 300/2S-2-TP
3087002 AS 300/2S-3-TP
3087046 AES 300/1S-2-TP
3087055 AES 300/1S-3-TP
3087061
AS 400/2S-2-P
3087003 AS 400/2S-3-P
3087047 AES 400/1S-2-P
3087056 AES 400/1S-3-P
3087062
AS 400/2S-2-PA
3087111 AS 400/2S-3-PA
3087113 AES 400/1S-2-PA
3087116 AES 400/1S-3-PA
3087118
AS 400/2S-2-I
3087004 AS 400/2S-3-I
3087048 AES 400/1S-2-I
3087057 AES 400/1S-3-I
3087063
AS 400/2S-2-TP
3087005 AS 400/2S-3-TP
3087049 AES 400/1S-2-TP
3087058 AES 400/1S-3-TP
3087064
AS 500/2S-3-P
3087050 AS 500/2S-3-I
3087051 AES 500/1S-3-P
3087065 AES 500/1S-3-I
3087066
AS 500/2S-3-PA
3087114 AS 500/2S-3-TP
3087052 AES 500/1S-3-PA
3087119 AES 500/1S-3-TP
3087067
400 l
500 l
CODE
DÉSIGNATION
AVEC APPOINT ÉLECTRIQUE
CODE
> Faciliter la pose
Très pratiques, tous les packs Zelios sont livrés sur
2 palettes filmées :
• 1 palette pour les composants destinés à intégrer
ou poser le capteur sur la toiture (capteur,
système de montage…) ;
PALETTE A
rails
de fixation
panneaux
solaires
DÉSIGNATION
CODE
DÉSIGNATION
CODE
• 1 palette pour tous les composants destinés
à être installés dans la maison (régulation,
groupe hydraulique, ballon de stockage, les
raccordements…).
Ainsi, vous approvisionnez uniquement le matériel
nécessaire à chaque phase d’installation.
PALETTE B
palette
intermédiaire
cales polystyrène
de support (fournies
avec panneaux)
CARTON N°1
accessoires
toiture
ballon solaire
CARTON N°2
accessoires
hydrauliques
LE CARTON N° 1 TOITURE CONTIENT :
LE CARTON N°2 HYDRAULIQUE CONTIENT :
Flexibles de raccordement 3087014 • Ensemble de connexion
hydraulique 3087012 • Extension de connexion hydraulique
3087013 • Attache de sécurité 3087024 • Couronne cuivre
15 m 3087019 • Couronne cuivre 25m 3087020 • Sangles de
manutention 3087009 • Sonde capteur solaire 3087022 • Doigt
de gant sonde capteur 3087088 • Bande adhésive isolante
anti-UV 3087015
Vase d’expansion 25 l 3087030 ou 35 l 3087031 • Fluide
caloporteur 10 l 3087026 ou 20 l 3087027 • Groupe hydraulique
solaire 12060815 • Module sur départ avec séparateur d’air
12060859 • Soupape 12061101 • Centrale de régulation Logon
Sol 3087017 • Mitigeur thermostatique 3087023
Selon options : résistance électrique 935394 • Séparateur
d’air 3087018 • Contrôleurs de débit 4-17 l/mn 3087079 ou
10-30 l/mn 3087080 • Té de réduction 3087083 • Testeur fluide
caloporteur 3087028 • Pompe solaire manuelle 3087078 •
Sonde ballon solaire 3087021 • Testeur PH 3087029
C H A F F O T E A U X & MAURY • 23
CAHIER TECHNIQUE
I N S TA L L AT I O N
Pose du capteur
Esthétique et efficacité
Les capteurs Zelios sont conçus pour s’intégrer parfaitement à tous les types de
toitures et épouser esthétiquement tous les styles de construction.
> Solutions spécifiques
• Placés sur le toit, les capteurs Zelios ressemblent à des fenêtres de grande taille. Ils
sont capables de supporter un enneigement de niveau III et des vents de niveau II. Si les
conditions climatiques sont plus extrêmes, il est possible de renforcer le système à l’aide
d’ancres de toit, de rails et d’éléments de fixation.
• Incorporés dans la toiture par souci de discrétion, les capteurs remplacent alors une
partie de la couverture. Ces systèmes à intégrer sont conçus pour simplifier la pose dans
les toits en tuiles. Les vis et rivets n’étant pas exposés aux intempéries, le toit résiste
d’autant mieux aux aléas climatiques.
• Les fixations au sol, contre l’habitat, à proximité immédiate (et protégés des chocs) ou
encore en terrasse ou sur une véranda, sont également possibles.
Pose de capteurs sur un toit
Intégration de capteurs dans un toit
2,
10
m
min. 3 rangs
Largeur jusqu'à extrémité tôle
Co
lle
ct
eu
ri
ns
ta
llé
Largeur minimale
encombrement collecteur
max. 0,4m
max. 0,4m
Largeur de
l'emplacement des
collecteurs
=
=
1, tra
96 xe
± 0,
0, 96
02 ±
m 0
m ,02
on m
ta s
ge en
se s lo
ns n
la gue
rg u
eu r
r
Laisser ces tuiles pour centrer l'emplacement
Joint triangulaire
Tôle supérieure
Cache inférieur
Sous-toiture étanche
224 • CHAFFOTEAUX & MAURY
2,
45
m
2,
50
m
2,
33
m
En
Collecteur
Hydraulique du circuit solaire
Schéma d’installation
TC1
Capteur
Module
groupe
hydraulique
SV
SuB
Module
sur départ
Centrale de
régulation solaire
P1
Contrôleur
de débit
Robinet de
vidange et de
remplissage
Accumulateur solaire
TSP 1
(S3)
Résistance électrique
de série pour les
accumulateurs
électro-solaires
Vase d’expansion
ECS
Chaudière murale
Mitigeur
thermostatique
RCS
TSR 1
(S4)
DCS
EF
C H A F F O T E A U X & MAURY • 25
CAHIER TECHNIQUE
C H A U F FA G E D ’ A P P O I N T
Chaudière à condensation
Complément optimal
du chauffe-eau solaire
Selon la saison, un chauffe-eau solaire produit entre 30% et 80% de l’eau chaude sanitaire,
le complément étant assuré par un chauffage d’appoint.
Idéale en complément d’une installation solaire Zelios : la chaudière à condensation
assure un rendement énergétique performant tout en minimisant significativement la
consommation d’énergie et les émissions de gaz polluants.
Pourquoi la
condensation réduit les
dépenses énergétiques ?
Les fumées de combustion contiennent de la
vapeur et de l’énergie. En transformant la vapeur
en liquide, l’énergie supplémentaire est récupérée :
c’est le principe de la chaudière à condensation.
Avant d’être évacuées par la cheminée, ces fumées
traversent un échangeur-condensateur dans lequel
circule de l’eau froide. La vapeur d’eau contenue dans
les fumées se condense alors sur l’échangeur qui
récupère cette chaleur dite « latente ».
Elle réchauffe l’eau et s’ajoute à la chaleur
de la combustion. L’eau qui résulte
de la condensation est évacuée
vers l’égout.
BON À SAVOIR
Solaire + condensation = duo gagnant !
Couplée à un chauffe-eau solaire individuel (CESI),
la gamme des chaudières Green répond
idéalement aux préoccupations environnementales
en réduisant significativement les émissions
de gaz à effet de serre et en contribuant
à la préservation des ressources naturelles.
26 • CH A F F O TEA U X & M A URY
> Nouvelle gamme Green :
la technologie au service
de l’économie
Spécialiste de la chaudière à condensation,
Chaffoteaux & Maury propose sa toute nouvelle gamme
Green. Particulièrement performante, celle-ci assure
la parfaite maîtrise de la combustion du gaz grâce à
un brûleur pré-mélangé total. Dotée d’un système de
condensation, elle atteint un rendement énergétique
de 107% et permet de réduire jusqu’à 30% la
consommation de gaz et les rejets nocifs !
> Mira Green System Plus :
condensé de bien-être
Avec la chaudière murale Mira Green System Plus
en appoint des packs Zelios, Chaffoteaux & Maury
allie la performance de la condensation et de
la micro-accumulation dans un encombrement
minimum, pour un confort optimal. Mira Green System
Plus est disponible en 24, 30 et 35 kW.
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
Échangeur principal isothermique et brûleur en inox 316 L
Très haut rendement énergétique (107% sur PCI à Puissance
nominale)
Plage de modulation avec rapport de 1 : 4 entre puissance
minimale et maximale
Auto-diagnostic et historique de fonctionnement
Régulation de la température de distribution en anticipant les
variations de température extérieure (sonde extérieure fournie)
Tableau de bord multi-fonction simple et complet avec affichage
des informations sur écran LCD rétro-éclairé
Éligible au Crédit d’Impôt de 25% à 40%*
Préconisables dans les offres DolceVita
de Gaz de France version 2006
* Selon la Loi de Finances 2006, Crédit d’Impôt Développement Durable
C H A F F O T E A U X & MAURY • 27
CAHIER TECHNIQUE
F O R M AT I O N S
Apprendre à
Apprivoiser le soleil
FORMATION réf. : l 100
LES CHAUDIÈRES MURALES À CONDENSATION
FORMATION réf. : l 400
Savoir répondre aux interrogations de vos clients, les aider à choisir le
meilleur confort au juste prix, conforter votre savoir-faire technique tout
en développant votre talent commercial pour augmenter vos ventes…
Tels sont les objectifs des programmes de formation spécifiques
proposés par Chaffoteaux & Maury, sur les chaudières à condensation
et le solaire.
LES TRAVAUX EN HAUTEUR
Objectif : savoir installer une chaudière murale gaz à condensation dans le cadre d’un remplacement ou
d’une installation neuve, dans les conditions optimales de fonctionnement.
Apprendre à détecter toute anomalie d’installation susceptible d’entraîner un mauvais fonctionnement.
À qui s’adresse cette formation ? aux installateurs de chaudières
Pré-requis : une connaissance de base en électricité et en installation gaz
Durée : 7 h sur 1 journée
Intervenant : responsable Technique Régional
Nombre de participants : 7 à 10 personnes
Objectif : permettre aux travailleurs exposés à un risque de chute de hauteur de connaître la réglementation
applicable à l’exécution de ces travaux et d’appréhender les risques et moyens de prévention à mettre en œuvre.
À qui s’adresse cette formation ? aux travailleurs exposés à un risque de chute de hauteur lors de
travaux de construction, de dépannage ou de maintenance.
Pré-requis : aucun
Durée : 7 h sur 1 journée
Intervenant : formateur qualifié
Nombre de participants : 6 à 12 personnes
28 • CHAFFOTEAUX & MAURY
FORMATION réf. : l 500
FORMATION SOLAIRE QUALISOL
FORMATION réf. : l 600
VENDRE UNE INSTALLATION ÉCONOMIQUE,
PERFORMANTE ET ÉCOLOGIQUE
Objectif : acquérir un savoir-faire en énergie solaire qui permet de prendre en compte ce marché
et de répondre aux exigences croissantes des clients dans ce domaine (diversification de l’entreprise).
Apprendre à étudier et réaliser des installations solaires dans les règles de l’art.
À qui s’adresse cette formation ? aux responsables d’entreprises, artisans, chargés de projets visant
la réalisation d’installation à énergie solaire (chauffe-eau solaire individuel : CESI)
Pré-requis : travailler dans l’installation sanitaire et thermique
Durée : 14 h sur 2 jours
Intervenant : formateur référencé par l’ADEME
Nombre de participants : 6 à 12 personnes
Objectif : renforcer l’action commerciale des entreprises en intégrant les énergies nouvelles renouvelables au
cœur de leur proposition.
À qui s’adresse cette formation ? aux artisans, responsables d’entreprises ou chefs d’équipes
désireux de renforcer leurs performances commerciales.
Pré-requis : travailler dans l’installation sanitaire et thermique
Durée : 14 h sur 2 jours
Intervenant : formateur qualifié
Nombre de participants : 6 à 12 personnes
Pour vous inscrire…
Contactez-nous au plus tard 5 semaines avant le début du stage
• en composant le N° vert : 0 800 56 43 76 (appel gratuit)
• en visitant notre site : www.mtsformation.com
• en envoyant un e-mail à : [email protected]
Une convention de Formation Professionnelle vous sera
alors adressée.
MÉTHODES PÉDAGOGIQUES
ET OUTILS
• Cours
• Projection sur écran
• Échanges d’expérience
• Travaux pratiques
• Documents de synthèse
BON À SAVOIR
Financement : MTS Formation vous assiste dans
l’établissement de votre dossier de prise en charge
et vous conseille dans vos démarches.
C H A F F O T E A U X & MAURY • 29
C E R T I F I C AT S
Homologué pour le
Crédit d’impôt
Avec les capteurs plan Zelios, vous profitez non seulement du soleil, mais aussi
du crédit d’impôt de 50%. Car toute la gamme Zelios est certifiée CSTBat et
Enerplan !
Les mots de l’énergie solaire
Absorbeur : élément du capteur qui
transforme le rayonnement solaire en chaleur.
Accumulateur solaire : autre nom donné
au ballon solaire.
ADEME : Agence gouvernementale De
l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie.
Cet organisme a créé, entre autres, le Plan Soleil
qui prévoit jusqu’en 2006 l’installation de 50 000
chauffe-eaux solaires. Il est également à l’origine
de nombreuses aides et subventions destinées à
favoriser les énergies renouvelables.
AES : autre nom donné au ballon électrosolaire.
Aides : subventions, prêts à taux préférentiels,
primes… allouées dans certaines conditions aux
maîtres d’ouvrage, professionnels ou non, qui
investissent dans des équipements d’énergies
renouvelables.
Appoint : se dit de tous les systèmes
(électriques, fuel, gaz, bois…) qui viennent
soutenir l’installation solaire en cas d’ensoleillement insuffisant.
Bioclimatique : se dit d’une architecture,
d’une construction ou d’une installation en
cohérence avec son environnement naturel,
et évitant au maximum le recours à des
artifices.
Capteur plan : ce sont les plus courants ;
ils intègrent un absorbeur métallique qui
transforme le rayonnement solaire en chaleur,
puis transmet cette chaleur au liquide caloporteur. L’absorbeur est monté dans un boîtier isolé
et recouvert d’un verre de sécurité hautement
transparent.
Capteur sans vitrage : ce sont les
capteurs les plus économiques, conçus pour les
températures inférieures à 40 °C. De ce fait,
ils sont très utilisés pour le préchauffage de l’eau
sanitaire, mais aussi pour le chauffage des
piscines.
Capteur sous vide : dans les capteurs
sous vide, l’absorbeur, au lieu d’être placé
dans un boîtier, est monté à l’intérieur de
tubes en verre dans lesquels est fait le vide.
Cette technologie de pointe, en contrepartie
d’un coût plus élevé, permet d’obtenir des
rendements élevés, car le vide réduit à
néant les pertes par convection.
Capteur “HI” : capteur équipé d’une haute
isolation.
CESI : abréviation de Chauffe-Eau Solaire
Individuel.
Chauffe-eau électro-solaire :
il fonctionne avec un échangeur en partie basse,
et une résistance électrique en partie haute qui
permet d’amener l’eau sanitaire à la température
souhaitée la nuit ou lorsque l’ensoleillement est
insuffisant.
Chauffe-eau solaire : fonctionne
en totale autonomie, son rendement dépend
du niveau et de la durée d’ensoleillement.
Circulation forcée : c’est le type de
chauffe-eau solaire le plus répandu, lorsqu’il
est impossible d’installer le ballon au-dessus
des capteurs.
Condensation (chaudière à) :
les chaudières à condensation sont plus
économiques, du fait d’un rendement très élevé
dépassant les 100%. Pour arriver à ce résultat,
on récupère l’énergie contenue dans la vapeur
d’eau présente dans les fumées.
Coût : le coût du kilowatt/heure solaire est
estimé entre 0.10 et 0.20 euro, suivant la taille
de l’installation.
De Saussure : inventeur au 18ème siècle
du capteur solaire.
Échangeur : installé dans le ballon,
l’échangeur thermique transfert à l’eau la
chaleur emmagasinée dans le capteur.
Effet de masque : effet lié aux ombres
portées qui peuvent masquer le capteur.
Effet de serre : c’est l’effet d’accumulation
produit par le capteur, laissant pénétrer la
lumière solaire, puis bloquant le rayonnement
infrarouge réémis par l’absorbeur de chaleur.
EPDM : ethylène Propylène Diène.
Monomère : matériau dont sont constitués
les joints des capteurs Chaffoteaux & Maury.
Fluide caloporteur : fluide qui transfère
l’énergie dont il est chargé. Antigel et
non toxique, il est composé d’eau et
de monopropylène-glycol ; il contient de plus
des inhibiteurs de corrosion qui empêchent la
formation de boues.
Inclinaison (du capteur) : entre 30 et 45° ;
c’est l’idéal.
Kyoto (Accords de) : en 1997 au Sommet
de Kyoto, les pays industrialisés se sont en
moyenne engagés à réduire de 5% leurs
émissions de gaz à effet de serre sur la période
2008-2012, l’Union Européenne s’engageant pour
sa part à un chiffre de 8%.
Monobloc : type de chauffe-eau solaire
économique qui permet de préchauffer
l’eau qui alimente un équipement classique
existant.
Orientation (du capteur) : c’est lorsqu’il
est orienté vers le sud que le rendement du
capteur est optimisé.
Prime “Combi” : prime allouée par
l’ADEME aux acquéreurs de certains systèmes
combinés.
Qualisol : charte de qualité accessible aux
professionnels du chauffage, et permettant
aux clients faisant appel à ces entreprises
de bénéficier de certaines primes et subventions.
Régulation : système comparant en
permanence la température du capteur à celle du
ballon. Il gère sur ces bases le fonctionnement
du circulateur, qui permet ou non d’amener de
l’eau chaude au ballon.
Rendement (du capteur) : il varie en
fonction du site, de la saison, de l’exposition et
peut atteindre 100% en plein été, pour descendre
à 30% au cœur de l’hiver.
Solaire actif : les techniques dites « actives »
mettent en œuvre des équipements qui captent,
stockent et distribuent de l’énergie naturelle pour
le chauffage, l’eau sanitaire, l’électricité et
éventuellement la climatisation.
Solaire passif : les techniques dites
« passives » utilisent les phénomènes naturels de
transfert de l’énergie afin d’obtenir des gains de
chaleur, tout en limitant le recours à des
systèmes mécaniques ; c’est le principe du
chauffe-eau solaire.
Solaire photovoltaïque : énergie solaire
utilisée pour produire directement de l’électricité.
Les capteurs sont alors composés de cellules
photovoltaïques.
Solaire thermique : énergie solaire utilisée
pour chauffer un fluide qui va ensuite circuler
dans l’échangeur d’un ballon d’eau chaude
sanitaire.
SSC : abréviation pour systèmes solaires
combinés. Désigne des installations solaires
qui assument à la fois la production d’eau
chaude sanitaire et une partie des besoins
en chauffage.
Surdimensionner : surdimensionner
une installation pour espérer une plus forte
contribution solaire amène à un surcoût
en capteurs disproportionné par rapport au
gain réalisé.
Direction régionale Ile-de-France
140, rue d’Aguesseau
92100 Boulogne-Billancourt
Tél. : 01 55 60 02 20
Fax : 01 47 12 91 56
Secteurs : 60-75-77-78-91-92-93-94-95
Direction régionale Nord-Ouest
Le Mykonos
2, rue des Charmilles
35510 Cesson-Sévigné
Tél. : 02 99 53 93 93
Fax : 02 99 32 16 98
Secteurs : 14-22-27-28-29
35-50-53-56-61-72-76
Direction régionale Nord-Est
50, rue de Malzéville
54000 Nancy
Tél. : 03 83 36 39 70
Fax : 03 83 36 39 71
Secteurs : 08-10-21-25-51-52-54
55-57-67-68-70-88
Direction régionale Sud-Ouest
11, rue Pablo Neruda
Zone du Haut Madère
33140 Villenave-d’Ornon
Tél. : 05 56 87 56 46
Fax : 05 56 87 36 76
Secteurs : 09-11-12-24-31-32-33
40-46-47-64-65-66-81-82
Agence Toulouse
22-24, boulevard Thibaud
31300 Toulouse
Tél : 05 34 60 30 80
Fax : 05 34 60 13 79
Direction régionale Centre-Est
Parc du Moulin à vent
33, avenue du Dr Georges Lévy
Bât 50
69200 Venissieux
Tél. : 04 78 74 74 27
Fax : 04 78 76 35 94
Secteurs : 01-03-07-15-26-38-39
42-43-58-63-69-71-73-74-89
Direction régionale Centre-Ouest
ZAC de la Papoterie
3, allée Rigny Ussé
37170 Chambray-Lès-Tours
Tél. : 02 47 27 30 26
Fax : 02 47 27 39 23
Secteurs : 16-17-18-19-23-36-37-41
44-45-49-79-85-86-87
Direction régionale Sud-Est
60, avenue de la Timone
13010 Marseille
Tél. : 04 91 32 80 10
Fax : 04 91 32 80 11
Secteurs : 04-05-06-13-20-30-34
48-83-84
Direction régionale Nord
Bureaux des Prés
2, rue Jacques Prévert
59650 Villeneuve-d’Ascq
Tél. : 03 28 80 01 80
Fax : 03 20 47 11 33
Secteurs : 02-59-62-80
Réf. : 94610243 - 10/06
www.chaffoteaux-maury.fr
Carré Pleyel - 5, rue Pleyel
93521 St Denis Cedex
tél.: 01 55 84 94 94
fax : 01 55 84 96 10
www.chaffoteaux-maury.fr
M.T.S. S.A. au capital de 45 930 552 € - Photos non contractuelles. La société MTS S.A. se réserve le droit de modifier
sans préavis les caractéristiques des appareils présentés dans ce document qui n’est pas contractuel.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement