Manuel d`utilisation

Manuel d`utilisation
PELLETEUSE
FR
MODELE
KX080-4
NOTICE D’UTILISATION
W9294-8134-2
- Traduction de l’original -
09/2013
Tableaux
Index des abréviations
1/min
tours par minute
kg
kilogrammes
%
pour cent
km/h
kilomètres par heure
°
degrés
kN
kilonewton
°C
degrés Celsius
kV
kilovolts
A
ampères
kW
kilowatts
API
American Petroleum Institute (Institut américain du pétrole)
l
litres
l/min
litres par minute
ASTM
American Society for Testing and Materials
(Société américaine pour les essais et les
matériaux)
LpA
niveau de pression acoustique au poste de
conduite
bar
bar
LwA
Niveau de puissance acoustique mesuré
CECE
Committee for European Construction
Equipment (Comité européen des matériels de génie civil)
m
mètres
m/s²
mètres par seconde au carré
m³
mètres cubes
maxi
maximum
mm
millimètres
MPa
mégapascals
N
newton
CEM
Compatibilité électromagnétique
CO2
dioxyde de carbone
dB
décibels
DIN
Deutsches Institut für Normung (Institut allemand de normalisation
env.
environ
par ex.
par exemple
EN
Norme européenne
resp.
respectivement
évent.
éventuellement
s
secondes
GL
Ground level/niveau du sol
t
tonnes
ISO
International Organization for Standardiza-IS
tion (Organisation Internationale de Nor-O
malisation)
V
volts
y c.
y compris
8
Tableaux
Symboles généraux
Témoin d’avertissement
Translation en marche avant
Témoin de niveau carburant
Translation en marche arrière
Témoin d’huile moteur
Montée de la flèche
Témoin de charge batterie
Descente de la flèche
Témoin de préchauffage
Extension du balancier
Huile hydraulique
Rétraction du balancier
Avertisseur sonore
Fermeture du godet
Lire la notice d’utilisation
Ouverture du godet
Interrupteur d’essuie-glace/lave-glace
Affichage Température du liquide de refroidissement
Gazole
Affichage Intervalle de maintenance
Verrouillé
Déport de la flèche (à gauche)
Déverrouillé
Déport de la flèche (à droite)
Affichage arrêt moteur
Montée de la lame
Régénération du filtre à particules
Descente de la lame
Augmenter la vitesse du moteur
Sens de déplacement de la manette
Régénération du filtre à particules verrouillée
Sens de déplacement de la manette
Mode ECO
Gyrophare
Vitesse rapide
Bouton de sélection d’affichage
Vitesse normale
Interrupteur de circuit auxiliaire
9
Tableaux
Phare de travail sur la flèche
Affichage Sélection vers la droite
Phares de travail sur la cabine
Affichage Sélection vers le bas
Interrupteur de commande de ralenti
automatique AUTO IDLE
Affichage Clé
Affichage AUTO IDLE
Affichage Fausse clé
Ventilateur
Affichage Mode enregistrement terminé
Bouton de menu
Affichage Mode enregistrement
Interrupteur d’avertissement de surcharge
Affichage Pas d’avertissement de surcharge
Bouton d’information
Affichage Avertissement de surcharge
Affichage Réglage de l’heure
Affichage Lever verrouillage leviers de
commande
Affichage Surtension
Affichage Démarrer moteur
Affichage Défaut système antivol
Affichage Réseau
Affichage Insérer clé
Affichage Circuit auxiliaire 1
Affichage Retirer clé
Affichage Circuit auxiliaire pas monté
Affichage Enregistrement clé
Affichage Sélection vers le haut
Affichage Tension alimentation 5 volts
Affichage Mémoriser valeur saisie
Affichage Tension alimentation 12 volts
Affichage Abaisser verrouillage leviers
de commande
Affichage Défaut capteur température liquide réfrigérante
Affichage Circuit auxiliaire
Affichage Circuit auxiliaire 2
10
Consignes de sécurité
Consignes de sécurité
Règles de sécurité fondamentales

A l’utilisation des pelleteuses spécifiées ci-avant, il faut appliquer la directive CE concernant les prescriptions
minimales de sécurité et de santé pour l’utilisation d’équipements de travail par les travailleurs (2009/104/CE)
du 16.09.2009.

Pour l’entretien et la remise en état suivre les instructions de la présente notice d’utilisation.

Le cas échéant, appliquer les prescriptions nationales spécifiques.
Engagements, responsabilité et garantie
La connaissance des consignes et prescriptions de sécurité est la condition fondamentale pour le bon fonctionnement de la pelleteuse et son utilisation en toute sécurité.
Les dispositions de cette notice d’utilisation et, en particulier les consignes de sécurité, doivent être respectées
par toutes les personnes qui interviennent sur la pelleteuse ou travaillent avec cette machine. En plus, les règles
et prescriptions de prévention des accidents en vigueur au lieu d’utilisation actuel doivent être pleinement respectées.
Dangers pendant l’utilisation de la pelleteuse

La pelleteuse est construite suivant les connaissances techniques actuelles et conformément aux consignes
de sécurité reconnues. Cependant, l’utilisation d’une pelleteuse peut présenter des dangers pour la santé ou
même la vie de l’opérateur ou de tiers et des risques d’endommagement de la machine elle même ou d’autres
biens matériels. L’utilisation de la pelleteuse est autorisée uniquement
 pour les travaux auxquels elle est destinée et
 si elle se trouve dans un état impeccable du point de vue sécurité.
Réparer immédiatement les défauts qui pourraient affecter la sécurité.
Garantie et responsabilité
L’étendue, la durée et la forme de la garantie sont stipulées dans les conditions de vente et de livraison du fabricant. En ce qui concerne les droits à la garantie qui pourraient découler d’une documentation incorrecte, c’est la
notice d’utilisation en vigueur à la date de livraison qui fait foi, voir Date d’édition de la notice d’utilisation (page 12).
Au delà des conditions de vente et de livraison les clauses suivantes sont applicables : un droit à la garantie est
exclu pour les dommages causés à des personnes et les dégâts matériels, provoqués par l’une ou plusieurs des
causes suivantes :

utilisation de la pelleteuse non conforme aux prescriptions et à l’utilisation prévue,

mise en marche, conduite et maintenance incorrectes de la pelleteuse,

utilisation de la pelleteuse avec des dispositifs de sécurité défectueux ou avec des dispositifs de sécurité et
de protection pas correctement montés ou hors service,

méconnaissance ou non-respect des instructions de la présente notice d’utilisation,

utilisation par un personnel pas suffisamment qualifié ou n’ayant pas acquis la formation requise,

exécution incorrecte des réparations,

modifications de la construction de la pelleteuse effectuées sans autorisation,
14
Consignes de sécurité

surveillance insuffisante des pièces de la machine soumises à usure,

dommages causés par des corps étrangers ou par force majeure.
Pour assumer ses propres responsabilités, l’exploitant (entrepreneur) doit :

veiller à ce que les Consignes de sécurité (page 14) soient respectées,

prendre les mesures qui s’imposent (page 16) pour exclure une mise en marche ou une utilisation de la machine sans autorisation et

en outre garantir une utilisation conforme à la destination (page 16) et un travail conforme aux conditions d’utilisation contractuelles de la pelleteuse.
Symboles de sécurité
Dans cette notice d’utilisation les termes et symboles suivants sont utilisés pour signaler les risques et dangers :
repère des informations importantes pour les procédures de travail et de fonctionnement et qui ne
sont pas immédiatement évidentes pour l’utilisateur.
repère des procédures de travail et de fonctionnement à respecter scrupuleusement afin de ne pas
porter préjudice à la pelleteuse ou à d’autres biens matériels.
STOP
repère des procédures de travail et de fonctionnement à respecter scrupuleusement afin de ne pas
risquer de mettre des personnes en danger.
repère les dangers qui se présentent lors de la manutention de batteries.
repère les dangers que présentent les substances caustiques (électrolyte).
repère les dangers que présentent les substances explosibles.
interdit de fumer et d’utiliser une flamme ou toute autre source d’inflammation.
interdit les projections d’eau.
repère les procédures de travail et de fonctionnement qui demandent le stockage et l’élimination des
déchets conformément aux prescriptions pour la protection de l’environnement.
15
Consignes de sécurité
Utilisation conforme à la destination
La pelleteuse traitée dans la présente notice d’utilisation est destinée à l’excavation, à la fouille et aux opérations
de chargement, transport et déchargement de terre, de roches et d’autres matériaux ainsi que pour le terrassement et les travaux à effectuer avec un marteau brise-roche hydraulique. Dans la mesure du possible, le chargement, le transport et le déversement du contenu du godet devraient être effectués sans translation de la pelleteuse. La capacité de levage maximale autorisée pour le godet ne doit jamais être dépassée.
L’utilisation conforme à la destination implique aussi :

le respect de toutes les indications de cette notice d’utilisation,

l’exécution de tous les travaux de maintenance indiqués et ce, aux intervalles fixés,

le respect des échéances des contrôles obligatoires pour la prévention des accidents (sécurité du travail).
Utilisation interdite
Toute utilisation non conforme – de la pelleteuse – spécifiée dans la présente notice d’utilisation, c’est à dire toute
divergence par rapport aux dispositions de la section Utilisation conforme à la destination (page 16) de la notice
d’utilisation est considérée comme une utilisation interdite. Il en est de même dans le cas du non respect des
normes et directives énoncées dans la présente notice d’utilisation.
L’utilisation non conforme peut entraîner des risques. Exemples d’une telle utilisation non conforme ou abusive :

l’utilisation de la pelleteuse pour lever des charges sans avoir monté l’équipement de levage adéquat,

l’utilisation de la pelleteuse dans un environnement contaminé,

l’utilisation de la pelleteuse dans des locaux fermés sans ventilation suffisante,

l’utilisation de la pelleteuse à des températures ambiantes extrêmes (chaleur ou froid extrême),

l’utilisation de la pelleteuse pour travailler sous terre,

l’utilisation de la pelleteuse pour le transport de personnes dans le godet,

l’utilisation de la pelleteuse pour démolir des murs à l’aide du godet.
Obligations spécifiques de l’exploitant
L’exploitant de la pelleteuse au sens de cette notice d’utilisation est toute personne morale ou juridique qui utilise
elle-même la machine ou qui donne l’ordre de son utilisation. Dans quelques situations particulières (par ex. créditbail, location) l’exploitant est la personne chargée des responsabilités d’exploitation de la pelleteuse issues des
conventions contractuelles conclues entre le propriétaire et l’utilisateur.
L’exploitant doit garantir que la pelleteuse soit uniquement utilisée conformément aux prescriptions et que tous
les risques pour la vie et la santé de l’utilisateur ou de tiers soient évités. En plus il doit veiller au respect des prescriptions pour la prévention des accidents, des autres règles de sécurité technique ainsi qu’à l’observation des
prescriptions relatives à l’utilisation, la maintenance et la réparation. L’exploitant doit aussi s’assurer que tous les
opérateurs et utilisateurs ont bien lu et compris la présente notice d’utilisation.
16
Consignes de sécurité
Les personnes qui travaillent sur la pelleteuse, ou avec la pelleteuse, doivent porter un équipement de protection
individuel (EPI). L’exploitant de la machine doit mettre à disposition par ex. des vêtements de travail, chaussures
de sécurité, casques de protection, lunettes de protection, équipements de protection auriculaire et des masques
respiratoires adéquats et de la taille qui convient, et le personnel est tenu d’utiliser ces équipements chaque fois
que cela est nécessaire. L’entrepreneur est le principal responsable de l’EPI. Cet équipement est spécifié dans
les prescriptions pour la prévention des accidents et ce, en fonction du genre d’activités précisé.
Les déchets tels que l’huile usée, le carburant, le fluide hydraulique, le liquide de refroidissement, les piles et les
batteries sont des déchets spéciaux, nocifs et dangereux, qui risquent de nuire à l’environnement, aux hommes
et aux animaux.
Ces déchets spéciaux doivent être éliminés d’une manière adéquate, conformément aux dispositions légales et
consignes de sécurité et de protection de l’environnement.
Pour toute question relative à l’entreposage et à l’élimination réglementaire des déchets, notamment des déchets
spéciaux, veuillez consulter votre concessionnaire KUBOTA ou l’entreprise locale d’élimination des déchets.
Emissions de bruits et vibrations
Les valeurs indiquées dans la présente notice d’utilisation ont été enregistrées au cours d’un cycle de test réalisé
sur une machine identique. Elles sont valables pour une machine dotée de l’équipement de série. Les valeurs enregistrées sont indiquées dans les Caractéristiques techniques (page 37).
Emissions de bruits
Les émissions de bruits ont été constatées d’après le procédé défini par la norme ISO 4871 pour la détermination
du niveau de pression acoustique garanti, sur la base de la directive 2000/14/CE, annexe VI.
Les valeurs indiquées pour les émissions de bruits ne sont toutefois pas applicables pour la détermination des
émissions de bruits qui se produisent aux postes de travail. Aux postes de travail, les valeurs effectives des émissions de bruits doivent être constatées directement sur place, compte tenu des influences locales (autres sources
de bruits, conditions de fonctionnement particulières, réflexions sonores).
En fonction des émissions de bruits effectivement constatées, l’exploitant doit mettre à la disposition de l’opérateur
l’équipement de protection individuel nécessaire (protection auriculaire).
STOP
Des bruits dont le niveau sonore dépasse 85 dB (A) peuvent causer des lésions de l’ouïe.
A partir d’un niveau sonore de 80 dB (A), l’utilisation d’une protection auriculaire est recommandée.
A partir d’un niveau sonore de 85 dB (A), l’opérateur doit impérativement porter une protection auriculaire.
Vibrations
Les vibrations de la machine ont été constatées sur une machine identique.
L’exposition de l’opérateur aux vibrations durant une période prolongée doit être évaluée par l’exploitant, sur les
lieux de travail, conformément à la directive 2002/44/CE, de telle sorte que les facteurs individuels soient pris en
compte.
17
Consignes de sécurité
Symboles de sécurité sur la pelleteuse
Tous les symboles de sécurité (autocollants) appliqués sur la pelleteuse doivent toujours rester bien lisibles ; sinon, les remplacer.
L’emplacement des symboles de sécurité est indiqué sur les illustrations suivantes.
1)
N° de pièce : RC788-5727-0
Risque d’écrasement et de mort !
Une personne qui ne respecte pas une distance de sécurité par rapport à la pelleteuse et à des obstacles éventuels risque de ne plus pouvoir s’échapper de la zone de danger. Un coincement par la pelleteuse
causerait des blessures graves, voire mortelles.

Ne pas se tenir dans le champ de manœuvres.

Garder une distance de sécurité par rapport à des obstacles et veiller à toujours disposer d’une liberté de mouvement suffisante.
2)
N° de pièce : RD809-5745-0
Risque de brûlure par des pièces très chaudes !
Les surfaces peuvent être très chaudes et causer des brûlures.

Ne pas toucher aux pièces très chaudes, telles que le pot d’échappement, etc.
3)
N° de pièce : RB238-5736-0
Risque d’incendie par le gazole inflammable !
Des vapeurs inflammables peuvent se dégager du réservoir à carburant et risquent de s’enflammer à l’approche d’une source d’inflammation.

Ne pas s’approcher du réservoir à carburant avec une flamme nue
ou toute autre source d’inflammation.
18
Consignes de sécurité
1)
N° de pièce : RD809-5745-0
Risque de brûlure par des pièces très chaudes !
Les surfaces peuvent être très chaudes et causer des brûlures.

Ne pas toucher aux pièces très chaudes, telles que le pot d’échappement, etc.
2)
N° de pièce : V0511-5739-0
Risque de coupure par des pièces en rotation !
Le ventilateur en rotation peut produire des coupures aux doigts ou
autres parties des membres.
Risque de pincement par des pièces en rotation !
La transmission à courroie en rotation peut entraîner et écraser les
doigts ou d’autres parties des membres.

Ne pas engager la main dans des pièces en rotation.
3)
N° de pièce : RD829-5723-0
Risque de brûlure par liquides de refroidissement très chauds !
Le liquide de refroidissement peut s’échapper brusquement à l’ouverture du radiateur très chaud et brûler le visage et les mains.

Ne pas se tenir dans le champ de manœuvre de la flèche.
4)
N° de pièce : RD809-5724-0
Risque de blessure par les liquides sous pression !
L’huile hydraulique s’échappant sous forte pression peut pénétrer dans
la peau.
Risque de brûlure par des pièces très chaudes !
Les surfaces peuvent être très chaudes et causer des brûlures.

Ne pas masquer des ouvertures, par ex. des orifices de purge,
avec la main et ne pas poser la main sur des pièces très chaudes.
1
2
3
19
Consignes de sécurité
1)
N° de pièce : 69198-5722-0
Risque d’écrasement et de mort !
Une personne qui ne respecte pas une distance de sécurité par rapport à la pelleteuse et à des obstacles éventuels risque de ne plus pouvoir s’échapper de la zone de danger. Un coincement par la pelleteuse
causerait des blessures graves, voire mortelles.

Ne pas se tenir dans le champ de manœuvre de la flèche.

Garder une distance de sécurité par rapport à des obstacles et veiller à toujours disposer d’une liberté de mouvement suffisante.
2)
N° de pièce : RC108-5796-0
Point de fixation pour appareil de levage.
3)
N° de pièce : 69198-5784-0
Risque d’accident en cas d’erreur de manœuvre !
Une manipulation incorrecte peut entraîner un endommagement de la
pelleteuse et des accidents graves présentant de grands risques de
blessure ou même un danger de mort.

Avant la mise en service, lire la notice d’utilisation.
4)
N° de pièce : RD809-5795-0
Risque de blessure par les composants sous pression !
En cas de manipulation incorrecte du tendeur de chenille, de la graisse
ou la soupape de pression peut être éjectée sous forte pression et causer des blessures.

Avant toute intervention sur le tendeur de chenille, lire la notice
d’utilisation.
6 9 1 9 8- 5 7 8 4
3
20
Consignes de sécurité
1)
N° de pièce : RB419-5796-0
Fixation d’un appareil de levage interdite à cet endroit.
2)
N° de pièce : RD809-5739-0
Attention ! Dommages possibles sur les composants !
En cas d’utilisation d’un godet plus large ou plus profond, lors des manœuvres de déport, de rétraction des équipements avant ou de fermeture du godet, veiller à ce que le godet ne heurte pas la cabine.

Lire la notice d’utilisation de l’appareil de montage.
3)
N° de pièce : RH849-5749-0
Danger d’accident dû à une charge excessive pendant l’opération
de levage !
Si la charge nominale est dépassée, un signal acoustique retentit et un
voyant lumineux d’alarme s’allume.

Mettre en marche le dispositif anti-surcharge avant de procéder à
une opération de levage !
2
3
21
Consignes de sécurité
1)
N° de pièce : RD829-5793-0
Risque de blessure en cas de rabattement incontrôlé du parebrise !
Si le pare-brise relevé n’est pas correctement verrouillé, il risque de se
rabattre de lui-même et de heurter la tête de l’opérateur.

Toujours verrouiller soigneusement le pare-brise.
2)
N° de pièce : RD819-5745-0
KX080-4 avec contrepoids standard
2)
N° de pièce : RD819-5748-0
KX080-4 avec contrepoids lourd
1
22
Consignes de sécurité
1)
N° de pièce : RD809-5743-0
Risque de blessure !
Porter toujours une ceinture de sécurité.
2)
N° de pièce : RD809-5733-0 (des deux côtés)
Point de fixation à utiliser exclusivement pour l’arrimage de la pelleteuse sur un véhicule de transport.
2
3
3
23
Consignes de sécurité
1)
N° de pièce : RD829-5765-0
Danger d’accident !
La capot de protection risque de se briser en cas
de forte contrainte.

Ne pas monter dessus
2)
N° de pièce : RD809-5714-0
Voie d’issue!
3)
N° de pièce : RD158-5745-0
Risque de brûlure par des pièces très chaudes !
Les surfaces peuvent être très chaudes et causer des brûlures.

Ne pas toucher aux pièces très chaudes, telles que le pot d’échappement, etc.
2
1
1
24
Consignes de sécurité
Dispositifs de sécurité
Avant toute mise en service de la pelleteuse, tous les dispositifs de sécurité doivent être montés correctement et
être en bon état de fonctionnement. Toute manipulation des dispositifs de sécurité, par ex. le court-circuitage de
contacts de fin de course, est interdite.
L’enlèvement de dispositifs de sécurité n’est permis qu’après :

l’immobilisation de la pelleteuse et l’arrêt du moteur,

les précautions prises pour interdire la remise en marche (contacteur de démarrage en position STOP et clé
de contact retirée.
Verrouillage des éléments de commande
Les manettes droite et gauche, les leviers de translation, la pédale
de déport de la flèche ainsi que le levier de commande de lame sont
hors fonction lorsque la console de commande (1) est relevée. Ainsi,
l’opérateur peut prendre place ou quitter la cabine sans aucun
risque. Le déverrouillage et le levage de la console ont lieu à l’aide
du système de verrouillage des leviers de commande (2).
1
2
Arrêt manuel du moteur
Le moteur s’arrête lorsqu’on tourne le contacteur de démarrage (2)
en position STOP.
Si le moteur ne s’arrête pas de cette manière, l’arrêter en actionnant
la commande d’arrêt manuel du moteur.
Pour arrêter le moteur :

Tirer le bouton (1) jusqu’à ce que le moteur s’arrête.

Une fois que le moteur est arrêté, repousser le bouton.
2
1
Structure de protection contre la chute d’objets (FOPS) et structure de protection en cas
de retournement (ROPS)





La pelleteuse est équipée d’une structure de protection contre la chute d’objets (FOPS) et d’une structure de
protection en cas de retournement (ROPS).
A l’utilisation de la pelleteuse, l’opérateur doit avoir bouclé sa ceinture de sécurité.
N’apporter aucune modification touchant la construction de la structure de protection contre la chute d’objets
ou celle de la structure de protection en cas de retournement.
En cas d’endommagement, veuillez vous adresser à votre revendeur/concessionnaire KUBOTA. (N’effectuer
aucune réparation !)
Ne jamais mettre la pelleteuse en service sans la structure de protection contre la chute d’objets ou la structure de protection en cas de retournement.
25
Consignes de sécurité
Marteau de secours
En cas d’accident, s’il n’est pas possible d’ouvrir la porte de la cabine, la vitre latérale ou le pare-brise, l’opérateur casser les vitres à
l’aide du marteau de secours (1).
STOP
En cassant une vitre, fermer impérativement les yeux
et les protéger avec le bras.
Clapet de sécurité
Le clapet de sécurité empêche l’abaissement soudain de la charge
en cas de rupture de tuyau ou de conduite lors d’une opération de
levage.
Le clapet de sécurité anti-rupture du tuyau (1) est monté directement sur le raccord hydraulique du vérin de flèche, du vérin de godet ou du vérin de lame.
Les pelleteuses utilisées pour des opérations de levage doivent être
équipées d’au moins un clapet de sécurité anti-rupture du tuyau sur
le flèche et le balancier ainsi que d’un dispositif anti-surcharge
(page 27) conformément à EN 474-5.
En outre, si la lame niveleuse est utilisée comme stabilisateur lors
du levage de charges, son vérin doit être équipé d'un clapet de sécurité conformément à la norme EN 474-1.
Pour équiper la pelleteuse pour les opérations de levage, veuillez vous adresser à votre revendeur KUBOTA.
Départ usine, le clapet de sécurité a été taré pour la pelleteuse respective.
La garantie expire en cas de manipulation abusive du clapet de sécurité.
STOP
Une manipulation peut être à l’origine de blessures graves, voire même mortelles. Toute manipulation est donc strictement interdite.
Toute manipulation ou réparation des clapets de sécurité est interdite. Ils ne doivent être remplacés que sous
forme d’ensemble complet, par un concessionnaire KUBOTA.
26
Consignes de sécurité
Dispositif anti-surcharge
Un dispositif anti-surcharge informe immédiatement l’utilisateur en cas de surcharge. Le système est commandé
par le manocontact monté au niveau de la sécurité anti-rupture du tuyau. La charge suspendue est mesurée par
le biais de la pression exercée dans le vérin, du côté de la tête du piston, et en cas de surcharge le système d’avertissement est déclenché.
Le dispositif d’avertissement est mis en marche par l’interrupteur du
dispositif d’avertissement de surcharge (1). En cas de surcharge,
un signal acoustique retentit et l’afficheur affiche le message
« Charge nom. dépassée ».
Le dispositif anti-surcharge n’est que disponible si la pelleteuse est
équipée pour les opérations de levage. Pour équiper la pelleteuse
pour les opérations de levage, veuillez vous adresser à votre revendeur KUBOTA.
Les pelleteuses utilisées pour des opérations de levage doivent être
équipées d’au moins un clapet de sécurité anti-rupture du tuyau sur
le flèche et le balancier ainsi que d’un dispositif anti-surcharge,
conformément à EN 474-5 .
En outre, si la lame niveleuse est utilisée comme stabilisateur lors
du levage de charges, son vérin doit être équipé d'un clapet de sécurité conformément à la norme EN 474-1.
Pour le montage de chenilles en acier a la place des chenilles en caoutchouc, ou inversement, ou pour une modification de la longueur du balancier, veuillez vous adresser a votre revendeur/concessionnaire KUBOTA.
STOP
Afin d’éviter les dommages personnels et matériels, le dispositif anti-surcharge doit être activé
lorsque la machine fonctionne en mode levage.
Dangers inhérents à l’installation hydraulique
En cas de projection d’huile dans les yeux, les rincer immédiatement à l’eau pure, puis consulter immédiatement
un médecin.
La peau et les vêtements ne doivent pas entrer en contact avec l’huile hydraulique. Les parties de la peau entrées
en contact avec l’huile hydraulique doivent être – si possible, immédiatement – lavées soigneusement et plusieurs
fois avec de l’eau et du savon, sinon l’huile pourrait irriter la peau et causer une dermatose.
En cas de projection ou de renversement d’huile hydraulique sur les vêtements, se changer immédiatement.
Si une personne a inhalé des vapeurs (brouillard) d’huile hydraulique, il faut immédiatement l’emmener chez le
médecin.
En cas de fuites de l’installation hydraulique, ne pas mettre la pelleteuse en marche ou l’arrêter immédiatement.
Ne pas rechercher les fuites d’huile avec la main nue, mais toujours se servir d’un morceau de bois ou de carton.
Pour la recherche de fuites, porter des vêtements de protection (lunettes et gants).
Neutraliser immédiatement l’huile hydraulique écoulée, avec des liants absorbant l’huile. Conserver les liants
contaminés exclusivement dans des récipients appropriés et les éliminer conformément aux prescriptions en vigueur pour la protection de l’environnement.
27
Consignes de sécurité
Protection contre les incendies
STOP
Les composants et appareils de montage de la pelleteuse atteignent des températures élevées déjà
dans des conditions de fonctionnement normales, en particulier le moteur et le système d’échappement. Les installations électriques endommagées ou non entretenues peuvent être la cause d’une
formation d’étincelles ou d’arcs électriques. Les directives de protection des incendies suivantes
vous aident à entretenir votre équipement et à maintenir son efficacité et à minimiser le risque d’incendies.

Éliminer la poussière accumulée près des composants très chauds, par ex. le moteur, le turbocompresseur,
le silencieux d’échappement, les tuyaux du collecteur d’échappement ou tuyaux d’échappement etc. En particulier lors des travaux impliquant une forte sollicitation de la machine, un nettoyage plus fréquent est indispensable.

Les accumulations de feuilles, de paille, d’épines de pin, de brindilles, d’écorces et autres matériaux inflammables doivent être éliminées de la machine. À proximité du moteur ou du système d’échappement en particulier, mais également dans la tourelle et le châssis porteur ainsi que la flèche.

Vérifier l’état et l’usure de toutes les conduites de carburant et des flexibles hydrauliques. En cas de défaut,
remplacer ces derniers immédiatement pour éviter les fuites.

Vérifier régulièrement si les conduites et raccords électriques sont endommagés. Les composants et
conduites endommagés doivent être remplacés ou entretenus avant la mise en service de la machine. Tous
les raccords électriques doivent rester propres et bien fixés.

Vérifier tous les jours que les tuyaux d’échappement et les tuyaux du collecteur d’échappement sont
étanches, exempts de dommages et bien fixés et qu’aucun vissage ne manque. Les composants non
étanches et endommagés du système d’échappement doivent être remplacés ou entretenus avant la mise
en service de la machine.

Garder toujours un extincteur multi-usages sur ou à proximité de la machine. Familiarisez-vous avec l’utilisation de l’extincteur. En cas d’incendie au niveau de l’installation électrique ou hydraulique, utiliser un extincteur à mousse carbonique (CO2).

Un extincteur (1) peut être placé à gauche près du siège du conducteur.
L’extincteur ne fait pas partie de l’équipement de base
de la machine.
1
28
Remorquage, chargement et transport
Remorquage, chargement et transport
Consignes de sécurité pour le remorquage

Pour le remorquage de la pelleteuse, le véhicule remorqueur doit être au moins de la même classe de poids
que la pelleteuse.

Utiliser une barre de remorquage. En cas de remorquage avec un câble, un véhicule supplémentaire doit être
attelé derrière la pelleteuse pour la freiner au besoin. La barre ou les câbles de remorquage doivent avoir une
résistance à la traction suffisante pour le remorquage de la pelleteuse. Tous les moyens de remorquage
doivent être en parfait état.

Lors du remorquage, il est interdit d’entrer dans la zone de danger, par ex. se placer entre les véhicules. En
d’utilisation de câbles, la distance de sécurité est de 1,5 fois la longueur du câble.

Utiliser pour le remorquage l’anneau de remorquage fixé au châssis porteur.

Les mêmes consignes de sécurité s’appliquent aussi lorsque la pelleteuse est utilisée en tant que véhicule
remorqueur.

Lors des manœuvres de remorquage, respecter les valeurs autorisées pour la charge tractable et le poids
exercé sur l’anneau d’attelage, voir Caractéristiques techniques (page 37).
Consignes de sécurité pour le chargement de la pelleteuse à l’aide d’une grue

La grue et les élingues doivent être appropriées et homologuées pour porter la charge à lever.

Avant l’utilisation de la grue et des élingues, vérifier si elles ont été soumises aux contrôles techniques réglementaires sur le plan de la sécurité et s’assurer que la grue et les élingues sont dans un état impeccable.

Accrocher les câbles ou chaînes de levage uniquement aux points d’ancrage prévus sur la pelleteuse. Il est
interdit de les accrocher au pavillon de la cabine sous peine de causer de graves dommages.

Ne jamais accrocher le crochet de la grue sous le bord inférieur de la lame ! Au cours du levage, le crochet
de la grue pourrait glisser latéralement et la pelleteuse pourrait tomber.

Respecter absolument les règles pour la prévention des accidents du travail applicables au levage de
charges.

Au levage de la pelleteuse, cette dernière doit être assurée par un câble de retenue.

L’opérateur de la grue est responsable du respect de ces prescriptions de sécurité.
29
Remorquage, chargement et transport
Consignes de sécurité pour le transport

Les rampes de chargement doivent avoir une capacité de charge suffisante pour supporter le poids de la pelleteuse. Poser correctement et fixer solidement les rampes sur le véhicule de transport.

Soutenir l’arrière de la plate-forme de chargement du véhicule de transport avec des étais de dimensions suffisantes.

Les rampes de chargement doivent être plus larges que les chenilles de la pelleteuse et être munies de bordures latérales.

Le véhicule de transport doit avoir une capacité de charge suffisante pour transporter la pelleteuse.

Poser les deux rampes de chargement, gauche et droite, de telle façon que la ligne médiane du véhicule de
transport soit dans l’axe de la ligne médiane de la pelleteuse à transporter.

Il est interdit de charger la pelleteuse sur le véhicule de transport sans utiliser de rampes ou en se servant de
la flèche.

Serrer le frein de stationnement du véhicule de transport et mettre des cales devant et derrière toutes les
roues du véhicule de transport.

Immobiliser et amarrer la pelleteuse sur le véhicule de transport en utilisant des cales, des chaînes ou des
sangles d’amarrage appropriées, pour écarter tout risque de glissement. Avec des moyens adéquats, fixer
les cales aux chenilles de la pelleteuse et au véhicule de transport. Le conducteur du véhicule de transport
est responsable de la bonne fixation de la pelleteuse sur le véhicule de transport.

Pour charger la pelleteuse sur le véhicule de transport et la décharger, une personne doit être chargée de
guider l’opérateur de la pelleteuse. Cette personne est alors responsable du chargement correct de la pelleteuse. La pelleteuse ne doit être déplacée que sur l’ordre de la personne responsable du guidage ; l’opérateur de la pelleteuse et la personne qui le guide doivent toujours rester en contact visuel. Si ce contact visuel
est interrompu, l’opérateur doit immédiatement arrêter la pelleteuse.

En roulant avec la pelleteuse chargée sur le véhicule de transport, toujours garder une distance de sécurité
de 1,0 m par rapport aux fils électriques aériens. Respecter les dispositions du code de la route.
30
Remorquage, chargement et transport
Remorquage
STOP
Observer les instructions du chapitre Consignes de sécurité (page 14) et de la section Consignes de sécurité
pour le remorquage (page 29).
1
Il est permis de remorquer la pelleteuse seulement sur
de courtes distances et en roulant au pas (0,5 m/s ~
1,0 m/s).

Accrocher la barre ou le câble de remorquage au point prévu
(1) sur la pelleteuse et sur le véhicule remorqueur.

Si le point d’attache prévu sur la pelleteuse n’est pas accessible, la fixation peut aussi être assurée à l’aide
d’un câble de remorquage passé autour de la lame, au centre.

Lors du remorquage, l’opérateur de la pelleteuse doit être assis à son poste de conduite.

Démarrer très doucement le véhicule remorqueur afin d’éviter toute sollicitation brusque.
Chargement de la pelleteuse à l’aide d’une grue
STOP
Observer les instructions du chapitre Consignes de sécurité (page 14) et de la section Consignes de sécurité
pour le chargement de la pelleteuse avec une grue
(page 29).

Amener la pelleteuse en position de levage, sur une surface
plane (voir l’illustration).

Relever la lame jusqu’en fin de course du vérin de lame, voir
aussi la section Travaux d’excavation (manipulation des éléments de commande) (page 84).

Aligner la flèche dans l’axe longitudinal de la tourelle de la pelleteuse.

Etendre le vérin de flèche, le vérin de godet et le vérin de balancier jusqu’en fin de course.

Orienter la tourelle de telle manière que la lame se trouve à l’arrière.

Fermer et verrouiller la porte et les capots.
STOP
Accrocher les câbles ou chaînes de levage uniquement aux points d’ancrage prévus sur la pelleteuse. Il est interdit de les accrocher à d’autres anneaux ou à d’autres endroits sous peine de causer
de graves dommages.
31
Remorquage, chargement et transport
Fixer les élingues (1) à droite et à gauche de la lame (2). Pour
éviter d’endommager la lame, la protéger avec des chiffons.

STOP
1
Ne pas utiliser les œillets de levage (3).
3
Passer l’élingue (3) autour de la flèche, comme montré sur l’illustration. Pour éviter d’endommager la flèche, la protéger
avec des chiffons (4). Relier le câble de levage(3) et le câble de
levage (1) avec une manille (2).

2
1
2
3
4

Tendre légèrement les élingues à l’aide de la grue (voir l’illustration). L’angle de levage (A) doit être de ≤ 55°.

Toujours maintenir la pelleteuse à l’horizontale. Veiller à ce que le centre du crochet de la grue se trouve le
plus près possible de l’axe vertical de rotation de la pelleteuse et que l’angle de levage corresponde à la valeur indiquée. Soulever la pelleteuse.
STOP
32
Les anneaux de levage de la cabine ne sont pas prévus pour le levage de la pelleteuse. Il est interdit
de lever la pelleteuse en utilisant ces points d’ancrage.
Remorquage, chargement et transport
Transport sur une semi-remorque porte-pelle
STOP

Poser les rampes de chargement de sorte que l’angle par rapport au véhicule de transport soit de 10° à 15°. Tenir compte de
la largeur des chenilles. Fixer les rampes de chargement sur le
véhicule de transport de telle sorte qu’elles ne risquent pas de
glisser lorsque la machine monte dessus.
STOP

Observer les instructions du chapitre Consignes de sécurité (page 14) et de la section Consignes de sécurité
pour le transport (page 30).
Il est interdit de se repositionner ou de faire demi-tour sur la rampe. Si nécessaire, redescendre en
marche arrière et remonter sur la rampe après avoir correctement réaligné la pelleteuse.
Aligner la pelleteuse exactement avec les rampes de chargement et monter sur la rampe en translation
rectiligne ; abaisser la lame sur le plateau de chargement.
STOP
Attention ! Danger de mort !
Lors d’une manœuvre de rotation, aucune personne ne doit se trouver sur le plateau de chargement,
car elle risquerait d’être coincée.
Faire attention, lors d’une manœuvre de rotation, car l’équipement avant risque de buter contre le
véhicule de transport. Le véhicule de transport et la pelleteuse risquent d’être endommagés.

Faire tourner la tourelle de 180° de telle sorte que l’équipement avant soit orienté vers l’arrière du véhicule
de transport.
Pour l’immobilisation de la machine, utiliser les points d’ancrage
montrés sur l’illustration.
33
Remorquage, chargement et transport

Pour une fixation fiable, rétracter le balancier à fond et fermer
complètement le godet, abaisser la flèche jusqu’à ce que les
biellettes du godet touchent le plancher du plateau de chargement.

Caler les chenilles et la lame avec des poutres en bois (2).

Immobiliser la pelleteuse sur le véhicule de transport à l’aide de
sangles ou de chaînes (1) (tenir compte du poids de la machine).

34
Après le chargement, fermer la pelleteuse à clé.
Structure et fonctionnement
Structure et fonctionnement
Vue d’ensemble des pièces
18
21
20
19
22
17
23
16
15
3
14
4
13
5
1
12
2
11
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
40
Tourelle
Châssis porteur
Rétroviseur gauche
Poste de conduite
Porte de cabine
Barbotin
Chenille
Roue de tension
Lame
Vérin de lame
Pied de flèche
Rétroviseur droit
10
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
9
8
7
Vérin de flèche
Godet
Biellette du godet
Vérin de godet
Raccords pour circuit auxiliaire
Balancier
Vérin de balancier
Flèche
Phare de travail (flèche)
Phares de travail (cabine)
Cabine
6
Structure et fonctionnement
Poste de conduite
Le poste de conduite se trouve au centre de la cabine. Il se compose des éléments suivants :
1.
2.
3.
4.
1
2
3
Console de commande gauche
Leviers de translation et pédales
Console de commande droite
Siège de l’opérateur
4
Console de commande gauche
La console de commande gauche comprend les composants
suivants :
1.
2.
3.
4.
Verrouillage des leviers de commande
Interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 2
Repose-poignet
Manette gauche
1
2
4
3
Description des composants de la console de commande gauche
1.
Verrouillage des leviers de commande
Pour monter et descendre de la cabine il faut relever la console en tirant le verrouillage des leviers de commande vers le haut. Le moteur ne peut démarrer que si la console est relevée. D’autre part, les manettes, les
leviers de translation, la pédale de déport de la flèche et le levier de commande de la lame ne sont opérationnels que si la console est abaissée et que le verrouillage des leviers de commande se trouve en position
« basse ».
2.
Interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 2
L’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 2 commande le flux d’huile destiné au circuit auxiliaire 2. A l’actionnement de l’interrupteur à bascule gauche, le flux d’huile est envoyé vers le raccord du côté gauche du
balancier ; à l’actionnement de l’interrupteur à bascule droit, le flux d’huile est envoyé vers le raccord du côté
droit du balancier. La commande du circuit auxiliaire 2 est proportionnelle (réglage en continu).
3.
Repose-poignet
Le repose-poignet permet à l’opérateur de manipuler la manette sans fatigue.
41
Structure et fonctionnement
4.
Manette gauche
La manette gauche commande la rotation de la tourelle et le
balancier.
En corrélation avec le tableau suivant, l’illustration montre les
fonctions de la manette gauche.
Position de la manette
1
2
3
4
Mouvement
Extension du balancier
Rétraction du balancier
Rotation de la tourelle vers la
gauche
Rotation de la tourelle vers la
droite
Leviers de translation et pédales
Les leviers de translation et les pédales comprennent les pièces
suivantes :
1.
2.
3.
1
2
Leviers de translation, chenilles gauche et droite
Pédale de déport de la flèche
Pédales, chenilles gauche et droite
3
Description des pièces des leviers de translation et des pédales
1.
Leviers de translation, chenilles gauche et droite
Les leviers de translation commandent la translation de la machine en marche avant et arrière et dans les
virages. Le levier de translation gauche commande la chenille gauche et le levier de translation droit commande la chenille droite.
2.
Pédale de déport de la flèche
Cette pédale permet de déporter la flèche vers la droite et vers la gauche.
3.
Pédales, chenilles gauche et droite
Les pédales permettent à l’opérateur de commander les leviers de translation avec les pieds.
42
Structure et fonctionnement
Console de commande droite
La console de commande droite comprend les composants
suivants :
1
2
3
18
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
Interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 1
Interrupteur de pression continue
Bouton de vitesse rapide
Levier de commande de lame
Contacteur de démarrage
Potentiomètre de réglage du régime moteur
Commande de chauffage et de climatisation
Interrupteur d’essuie-glace/lave-glace
Interrupteur de commande de ralenti automatique
AUTO IDLE
Interrupteur de verrouillage de la régénération du filtre à particules
Interrupteur du mode ECO
Arrêt manuel du moteur
Interrupteur du gyrophare
Interrupteur des phares de travail
Repose-poignet
Manette droite
Bouton d’avertisseur sonore
Unité d’affichage et de commande
4
17
5
16
6
15
7
8
14
13 12
11
10
9
L’unité d’affichage et de commande comprend les affichages, commandes et témoins suivants :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Bouton de menu
Interrupteur d’avertissement de surcharge
Interrupteur de circuit auxiliaire
Bouton d’information
Bouton de sélection d’affichage
Afficheur
Témoin d’avertissement
Témoin de pression d’huile moteur
Témoin de charge de batterie
Témoin de vitesse rapide
Description des pièces de la console de commande droite
1.
Interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 1
L’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 1 commande le flux d’huile destiné au circuit auxiliaire 1. A l’actionnement de l’interrupteur à bascule gauche, le flux d’huile est envoyé vers le raccord du côté gauche du
balancier ; à l’actionnement de l’interrupteur à bascule droit, le flux d’huile est envoyé vers le raccord du côté
droit du balancier. La commande u circuit auxiliaire 1 est proportionnelle (réglage en continu).
2.
Interrupteur de pression continue
Après l’actionnement de l’interrupteur, un flux d’huile continu est envoyé au raccord du circuit auxiliaire situé
du côté gauche de la flèche. Un nouvel actionnement coupe le flux d’huile. De cette manière, on peut utiliser
par ex. un marteau brise-roche hydraulique sans devoir continuellement maintenir l’interrupteur enfoncé.
3.
Bouton de vitesse rapide
Ce bouton active et désactive la vitesse de translation rapide.
43
Structure et fonctionnement
4.
5.
Levier de commande de lame
Le levier de commande de lame commande la montée et la descente de la lame. Pousser le levier vers l’avant
pour faire descendre la lame et le tirer vers l’arrière pour faire monter la lame.
Contacteur de démarrage
Le contacteur de démarrage est l’interrupteur général de la machine. Il commande aussi le préchauffage et
le démarrage du moteur.
6.
Potentiomètre de réglage du régime moteur
Le potentiomètre permet à l’opérateur de régler le régime du moteur en continu.
7.
Commande de chauffage et de climatisation
La commande de chauffage et de climatisation règle le conditionnement de l’air de la cabine.
8.
Interrupteur d’essuie-glace/lave-glace
L’interrupteur d’essuie-glace/lave-glace commande l’essuie-glace et le lave-glace du pare-brise.
9.
Interrupteur de commande de ralenti automatique AUTO IDLE
L’interrupteur active et désactive la commande de ralenti automatique AUTO IDLE. La commande de ralenti
automatique AUTO IDLE a pour effet que – lorsqu’aucun élément de commande n’est actionné – le régime
moteur présélectionné à l’aide du potentiomètre retombe au niveau du régime de ralenti au bout de 4 s environ. À l’actionnement d’un élément de commande, le moteur accélère immédiatement jusqu’au régime moteur présélectionné. Lorsque la commande de ralenti automatique AUTO IDLE est activée, le témoin de l’interrupteur est allumé.
10. Interrupteur de verrouillage de la régénération du filtre à particules
Cet interrupteur permet de verrouiller et déverrouiller la régénération automatique du filtre à particules. Certaines conditions de travail spécifiques nécessitent que la régénération du filtre à particules soit verrouillée.
Empêchez, p.ex., la régénération du filtre à particules lors de travaux à proximité de personnes, animaux,
plantes et matériaux inflammables.
11. Interrupteur du mode ECO
Avec cet interrupteur, le mode ECO est mis en marche et à l’arrêt. En mode ECO, les travaux de la pelleteuse
peuvent être effectués avec une meilleure efficacité de carburant qu’en mode de fonctionnement normal.
12. Arrêt manuel du moteur
Avec ce dispositif, l’opérateur peut arrêter manuellement le moteur.
13. Interrupteur du gyrophare
Cet interrupteur allume le gyrophare (accessoire).
14. Interrupteur des phares de travail
Allume et éteint les phares de travail.
15. Repose-poignet
Le repose-poignet permet à l’opérateur de manipuler la manette sans fatigue.
44
Structure et fonctionnement
16. Manette droite
La manette droite commande la flèche et le godet.
En corrélation avec le tableau suivant, l’illustration montre les
fonctions de la manette droite.
Position de la manette
1
2
3
4
Mouvement
Descente de la flèche
Montée de la flèche
Fermeture du godet
Ouverture du godet
17. Bouton d’avertisseur sonore
Ce bouton actionne l’avertisseur sonore.
18. Unité d’affichage et de commande
Les fonctions de l’unité d’affichage et de commande sont décrites à la section Description de l’unité d’affichage et de commande (page 45).
Description de l’unité d’affichage et de commande
Les commandes de l’unité d’affichage et de commande sont multifonctionnelles et servent également
à la navigation dans les menus, sur l’afficheur. Une description détaillée des différentes fonctions est
donnée dans le chapitre respectif.
1.
Bouton de menu
Le bouton de menu active la navigation dans les menus, sur l’afficheur.
2.
Interrupteur d’avertissement de surcharge
L’interrupteur d’avertissement de surcharge active la fonction d’avertissement de surcharge.
3.
Interrupteur de circuit auxiliaire
L’interrupteur de circuit auxiliaire active la fonction circuit auxiliaire.
4.
Bouton d’information
Le bouton d’information permet de faire apparaître sur l’afficheur des informations supplémentaires sur le système.
5.
Bouton de sélection d’affichage
Le bouton de sélection d’affichage permet la commutation entre les différents affichages.
6.
Afficheur
L’afficheur montre les conditions de fonctionnement, des témoins de contrôle et de fonctionnement et des informations sur le système.
7.
Témoin d’avertissement
En cas d’un défaut du système ou d’un dérangement technique, le témoin d’avertissement clignote de couleur
rouge. Si le système ne donne qu’un avertissement, le témoin d’avertissement clignote de couleur jaune.
STOP
Si le témoin d’avertissement clignote de couleur rouge, interrompre immédiatement le travail et arrêter la pelleteuse.
45
Structure et fonctionnement
8.
Témoin de pression d’huile moteur
Le témoin de pression d’huile moteur s’allume lorsque la pression d’huile se situe en dessous de la valeur
assignée.
9.
Témoin de charge de batterie
Le témoin de charge s’allume lorsque la tension du circuit de charge de la batterie est insuffisante.
10. Témoin de vitesse rapide
Le témoin de vitesse rapide s’allume lorsque cette vitesse de translation est activée.
Autres équipements au poste de conduite
D’autres équipements installés au poste de conduite sont décrits ci-après.
Chauffage et climatisation
La commande du chauffage se trouve dans la console de commande droite. La console de commande comprend les composants
suivants :
1.
2.
3.
4.
1
2
Régulateur de température
Commutateur de ventilateur
Interrupteur de climatisation
Témoin
4
3
L’interrupteur de climatisation permet la mise en marche de la climatisation lorsque le contacteur de démarrage
se trouve en position RUN et que le ventilateur est en marche. Le fonctionnement de la climatisation est confirmé
par le témoin.
Le régulateur de température permet d’ajuster la température d’air souhaitée.
Avec le commutateur de ventilateur, on peut choisir l’une des trois vitesses de fonctionnement du ventilateur. C’est
à la vitesse 3 que le ventilateur fournit le débit d’air maximal.
46
Structure et fonctionnement
L’air est aspiré par un filtre à air d’intérieur en tant qu’air frais via la
prise d’air (1) à gauche de la cabine ou en tant qu’air de recirculation avec la coulisse du levier (3) dans la cabine.
Le levier (2) permet la commutation entre l’aspiration d’air
recyclé (A) et l’aspiration d’air frais (B).
1
A
B
2
3
Pour assurer l’évacuation forcée de l’air de la cabine, il faut veiller à ce que l’aspiration d’air ne soit
pas masquée (par ex. par une sacoche ou des vêtements posés à cet endroit).
L’air est envoyé vers les aérateurs en passant par l’échangeur thermique du chauffage ou l’évaporateur de l’ensemble de climatisation.
A  Pare-brise
B  Opérateur
C  Espace pieds
D  Vitre latérale
E  Lunette arrière
47
Structure et fonctionnement
Lave-glace
Le pare-brise est équipé d’un lave-glace. La commande a lieu à
l’aide de l’interrupteur d’essuie-glace/lave-glace (1).
1
Le réservoir du lave-glace (2) se trouve à gauche derrière le siège
du conducteur.
2
Plafonnier
Sur le côté droit du plafond de la cabine se trouve un plafonnier (1)
commandé par l’interrupteur (2).
1
2
48
Structure et fonctionnement
Boîte à fusibles
La boîte à fusibles (1) se trouve derrière le siège de l’opérateur derrière un cache en tôle.
1
Boîte à gants
La boîte à gants (1) se trouve derrière le siège du conducteur.
1
Porte-gobelet
Un porte-gobelet (1) se trouve dans la console de commande
droite.
1
49
Structure et fonctionnement
Prise de courant de 12 V
Dans la console de commande de droite se trouve une prise 12 V
(1) pour le raccordement d’un consommateur électrique externe.
1
Autres équipements montés sur la machine
Casier à outils
Le casier à outils (1) se trouve du côté droit de la machine, sous le
capot latéral.
1
Batterie de bord
La batterie de bord (1) se trouve sur le côté droit de la pelleteuse,
sous le capot latéral.
1
50
Structure et fonctionnement
Coupe-batterie
Le coupe-batterie (1) permet de couper le circuit électrique principal. Le coupe-batterie se trouve sur le côté droit de la machine,
sous le capot latéral.
Goulot de remplissage de carburant
Le goulot de remplissage du réservoir (1) se trouve sur le côté droit
de la machine, sous le couvercle du compartiment des distributeurs.
1
Interrupteur de la pompe de remplissage
La pelleteuse est équipée d’un dispositif antivol. L’interrupteur de la
pompe (1) de remplissage se trouve sous le couvercle du compartiment des distributeurs.
1
51
Structure et fonctionnement
Fusibles principaux
Les fusibles principaux (1) de la pelleteuse se trouvent au-dessus
de la batterie.
1
Valve de commutation de retour direct
Suivant le mode de fonctionnement de l’équipement à rapporter, le
retour de l’huile hydraulique vers le réservoir d’huile hydraulique
doit avoir lieu via le distributeur principal (retour indirect) ou directement (retour direct.
A l’aide de la valve de commutation de retour direct (1), on peut régler soit le « retour indirect », soit le « retour direct ».
La valve de commutation de retour direct (1) se trouve sur le côté
droit du véhicule sous le couvercle du compartiment des distributeurs, directement sur le réservoir d’huile hydraulique (2).
1
2
Rétroviseurs extérieurs
Le rétroviseur extérieur arrière (1) permet de regarder vers le bas,
vers l’arrière de la pelleteuse.
52
1
Structure et fonctionnement
Les rétroviseurs extérieurs avant (2) permettent de regarder vers
l’arrière de la pelleteuse. Les rétroviseurs extérieurs peuvent être
ajustés suivant besoin, pour assurer la visibilité optimale sur les zones souhaitées.
2
53
Structure et fonctionnement
Compartiment du moteur
Le compartiment du moteur (illustration suivante) se trouve à l’arrière de la tourelle et est fermé par un capot verrouillable.
1
9
1.
2.
3.
4.
5.
54
8
7
Capot des courroies trapézoïdales
Compresseur (climatisation)
Alternateur
Jauge d’huile
Séparateur d’huile
6
5
6.
7.
8.
9.
4
3
2
Filtre à carburant
Goulot de remplissage d’huile moteur
Silencieux d’échappement
Filtre à air
Structure et fonctionnement
Installation hydraulique
Tous les éléments de commande activent la fonction respective par le biais d’un circuit hydraulique de pilotage.
En cas de panne du moteur, l’accumulateur de pression permet de descendre la flèche et le balancier.
Le filtre d’aspiration se trouve dans le réservoir d’huile hydraulique. Le filtre de retour est monté à l’extérieur du
réservoir d’huile hydraulique.
1
7
1.
2.
3.
2
3
4
6
Réservoir d’huile hydraulique
Bouchon fileté
Couvercle de fermeture du réservoir d’huile hydraulique
5
4.
5.
6.
7.
Valve de commutation de retour direct
Distributeur principal
Filtre de retour
Jauge d’huile hydraulique
55
Structure et fonctionnement
Radiateur et condenseur (climatisation)
Les radiateurs des circuits de refroidissement se trouvent dans le compartiment du moteur du côté droit.
1.
2.
3.
4.
Radiateur de liquide de refroidissement
Refroidisseur d’huile hydraulique
Réservoir à frigorigène liquide et déshydrateur (climatisation)
Refroidisseur de carburant
2
1
4
Le condenseur (1) de la climatisation se trouve sur le côté droit de
la cabine sous un capot de protection (2).
1
1
2
56
3
Utilisation
Utilisation
Consignes de sécurité pour l’utilisation

Respecter les consignes de sécurité (page 14).

L’utilisation de la pelleteuse n’est permise que si l’on observe les instructions de la section Utilisation
conforme à la destination (page 16).

Seul le personnel doté de la formation requise est autorisé à conduire la pelleteuse (page 12).

Il est interdit de conduire la pelleteuse en étant sous l’influence de médicaments ou après avoir consommé
de la drogue ou de l’alcool. Si l’opérateur se sent très fatigué, il doit arrêter la machine. L’opérateur doit être
physiquement capable de manœuvrer la pelleteuse en toute sécurité.

La mise en service de la pelleteuse n’est permise que si l’on s’est assuré que tous les dispositifs de sécurité
fonctionnent sans aucune restriction.

Avant de démarrer la pelleteuse ou d’entreprendre des travaux avec la pelleteuse, s’assurer que personne
ne se trouve en danger.

Avant la mise en service, contrôler si la pelleteuse présente des dommages visibles. Contrôler le bon fonctionnement de la pelleteuse et effectuer les préparatifs requis avant la mise en service. Si un défaut a été
constaté, il n’est pas permis de mettre la pelleteuse en service avant d’avoir éliminé le défaut.

Porter des vêtements de travail assez collants, conformément aux prescriptions des caisses d’assurance mutuelle de l’industrie.

Pendant le fonctionnement de la pelleteuse – à part l’opérateur – personne ne doit se trouver dans la cabine
ou monter dans la cabine.

Pour monter dans la cabine et en descendre, positionner la tourelle de telle manière que l’opérateur puisse
aisément poser le pied sur la chenille ou sur le marchepied (si la machine en est équipée).

En règle générale il faut arrêter le moteur avant de sortir de la cabine. Exceptionnellement, par ex. pour rechercher une panne, on peut aussi sortir de la cabine en laissant le moteur en marche. Dans ce cas, l’opérateur doit absolument s’assurer que la console de commande gauche reste relevée. L’actionnement des éléments de commande est permis uniquement lorsque l’opérateur a repris place sur son siège.

Lorsque la machine est en marche, l’opérateur ne doit pas sortir les bras, les jambes ou le buste par les vitres
ou par la porte de la cabine.

Lorsque l’opérateur quitte la pelleteuse (par ex. pour une pause ou en fin de service), il doit arrêter le moteur
et emporter la clé de contact, pour interdire la remise en marche de la machine. Fermer la porte de la cabine
à clé. Avant de quitter la pelleteuse, la ranger de telle sorte que tout risque de déplacement accidentel soit
exclu.

Lors d’interruptions du travail, toujours poser le godet sur le sol.

Il est interdit de faire tourner le moteur dans un local fermé, à moins que ce local soit muni d’une installation
d’aspiration des gaz d’échappement ou soit bien ventilé. Les gaz d’échappement contiennent du monoxyde
de carbone - le monoxyde de carbone est incolore, inodore et présente un danger mortel.

Ne jamais se glisser sous la pelleteuse sans avoir auparavant arrêté le moteur, retiré la clé de contact et s’être
assuré que la pelleteuse est immobilisée de telle sorte que tout risque de déplacement accidentel soit exclu.

Ne jamais se glisser sous la pelleteuse lorsqu’elle est soulevée uniquement par le godet ou la lame. Toujours
étayer la pelleteuse avec le matériel de calage approprié.
57
Utilisation
Guidage de l’opérateur

Si la vue de l’opérateur sur l’aire de travail ou de translation est gênée, une deuxième personne doit l’assister
et le guider.

L’assistant de guidage doit être apte à ce type de tâche.

Avant d’entreprendre les travaux, l’opérateur et l’assistant de guidage doivent convenir des signaux nécessaires.

L’assistant de guidage doit se trouver à un endroit aisément reconnaissable et dans le champ de vision de
l’opérateur.

L’opérateur doit immédiatement arrêter la pelleteuse s’il perd de vue l’assistant de guidage.
 Par principe, la pelleteuse ne doit se déplacer que sur l’ordre de l’assistant de guidage lui-même immobile
et, inversement, lorsque l’assistant de guidage se déplace, la pelleteuse doit être immobile !
Comportement lors de travaux à proximité de lignes électriques aériennes
Lors de travaux avec la pelleteuse à proximité de lignes électriques aériennes ou de fils de contact aérien (par ex.
de tramway), il faut respecter garder une distance minimale entre la pelleteuse et ses équipements et la ligne aérienne, conformément au tableau suivant :
Tension nominale [V]
plus de 1 kV
plus de 110 kV
plus de 220 kV
jusqu’à 1 kV
jusqu’à 110 kV
jusqu’à 220 kV
jusqu’à 380 kV ou tension nominale inconnue
Distance de sécurité [m]
1,0 m
3,0 m
4,0 m
5,0 m
S’il n’est pas possible de garder les distances de sécurité il faut s’entendre avec les propriétaires ou les exploitants
de ces lignes aériennes pour qu’ils les mettent hors tension et prennent toutes les précautions nécessaires pour
exclure une remise en circuit inopinée.
A proximité de lignes aériennes, il faut tenir compte de tous les mouvements possibles de la pelleteuse.
Un terrain accidenté ou une position en dévers de la pelleteuse peuvent également réduire la distance de sécurité.
Le vent peut faire osciller les lignes aériennes et ainsi également réduire la distance de sécurité.
En cas de décharge disruptive, prendre si possible des mesures adéquates pour quitter la zone de danger avec
la pelleteuse. Si cela n’est pas possible, ne pas quitter le poste de conduite mais avertir les personnes qui pourraient s’approcher et demander que l’on coupe le courant.
Comportement lors de travaux à proximité de câbles souterrains
Avant le début des travaux de fouille, l’exploitant ou le responsable des travaux doit vérifier s’il y a des lignes souterraines dans la zone de travail prévue.
Le cas échéant, il faut consulter les propriétaires ou exploitants de ces câbles souterrains pour constater leur position et leur tracé et définir les mesures de sécurité à prendre.
Si l’opérateur rencontre accidentellement un câble souterrain ou a endommagé un tel câble, il doit immédiatement
interrompre le travail et informer le responsable.
58
Utilisation
Première mise en service
Avant la première mise en service, soumettre la pelleteuse à un contrôle visuel pour constater si elle a subi des
dommages extérieurs au cours du transport. Vérifier aussi l’intégralité des équipements fournis avec la machine.

Contrôler les niveaux des liquides conformément aux instructions du chapitre Maintenance (page 136).

Exécuter toutes les fonctions de commande, voir section Utilisation de la pelleteuse (page 62) et les sections
suivantes.
En cas de défaut, informer immédiatement le revendeur ou concessionnaire compétent.
Réglage de la langue de l’afficheur
Sur l’afficheur, les messages peuvent apparaître en 11 langues.

Tourner le contacteur de démarrage en position RUN.

Appuyer sur le bouton 1.
Le menu utilisateur est affiché.

Appuyer sur le bouton 2 ou 3, jusqu’à ce que « Language
Selection » apparaisse sur l’afficheur.

Pour valider, appuyer sur le bouton 5.
La liste des langues disponibles est affichée.

Appuyer sur le bouton 2 ou 3, jusqu’à ce que la langue souhaitée soit sélectionnée.

Pour valider, appuyer sur le bouton 5.
59
Utilisation
Réglage de l’heure

Tourner le contacteur de démarrage en position RUN.

Appuyer sur le bouton 1.
Le menu utilisateur est affiché.

Appuyer sur le bouton 2 ou 3, jusqu’à ce que « Réglage de
l’heure » soit sélectionné sur l’afficheur.

Pour valider, appuyer sur le bouton 5.
La date et l’heure sont affichées.
En appuyant sur le bouton 4, on peut passer alternativement aux
unités de temps Année, Mois, Jour, Heures et Minutes.

Appuyer sur le bouton 4, jusqu’à ce que l’unité de temps souhaitée soit sélectionnée.

Appuyer sur le bouton 2 pour réduire la valeur.

Appuyer sur le bouton 3 pour augmenter la valeur.

Pour valider, appuyer sur le bouton 5.
En maintenant le bouton 2 ou 3 enfoncé, on peut faire
défiler les chiffres plus rapidement.

Pour valider et terminer le réglage de l’heure, appuyer à nouveau sur le bouton 5.
Le message « Réglage de l’heure » est affiché.
La saisie peut être interrompue à tout moment. Dans
ce cas, les modifications ne sont pas mémorisées.

Pour interrompre la saisie, appuyer sur le bouton 1.
L’afficheur repasse au mode d’affichage précédent.
60
Utilisation
Format d’affichage de la date et de l’heure
Pour l’heure, on peut choisir le format d’affichage sur 12 heures ou sur 24 heures. Pour la date, on peut passer
au format Jour, Mois, Année.

Tourner le contacteur de démarrage en position RUN.

Appuyer sur le bouton 1.
Le menu utilisateur est affiché.

Appuyer sur le bouton 2 ou 3, jusqu’à ce que « Différents
réglages » soit sélectionné sur l’afficheur.

Pour valider, appuyer sur le bouton 5.

Appuyer sur le bouton 2 ou 3, jusqu’à ce que « Réglage de la
date et de l’heure » soit sélectionné sur l’afficheur.

Pour valider, appuyer sur le bouton 5.
La date et l’heure sont affichées.

Appuyer sur le bouton 2 ou 3, pour passer alternativement aux
différents formats d’affichage de la date (champ A).

Pour valider, appuyer sur le bouton 5.
En appuyant sur le bouton 4, on peut passer au format d’affichage
de l’heure.

Appuyer sur le bouton 2 ou 3, pour passer alternativement aux
différents formats d’affichage de l’heure (champ B).

Pour valider, appuyer sur le bouton 5.
La saisie peut être interrompue à tout moment. Dans ce cas, les modifications ne sont pas mémorisées.

Pour interrompre la saisie, appuyer sur le bouton 1.
L’afficheur repasse au mode d’affichage précédent.
61
Utilisation
Rodage de la pelleteuse
Pendant les premières 50 heures de service il est indispensable d’observer les précautions suivantes :

Faire chauffer la pelleteuse à un régime moteur moyen et avec de faibles sollicitations ; ne pas la faire chauffer au ralenti.

Ne pas soumettre inutilement la pelleteuse à de fortes sollicitations.
Instructions de maintenance particulières

Vidanger l’huile des commandes de translation après les 50 premières heures de service.

Remplacer le filtre de retour de l’installation hydraulique après les 250 premières heures de service.
Utilisation de la pelleteuse
Pour utiliser la pelleteuse en toute sécurité, observer les instructions des sections suivantes.
Opérations nécessaires avant l’utilisation quotidienne
Pour les contrôles suivants, la pelleteuse doit se trouver sur une aire plane. Retirer la clé de contact.

Ouvrir le capot latéral (page 120).

Ouvrir le capot du moteur (page 119).

Ouvrir le couvercle du compartiment des distributeurs (page 119).
Après la fin des opérations, refermer tous les caches.
Contrôle visuel

Contrôler si la pelleteuse présente des dommages apparents, des boulons desserrés ou des fuites.

Contrôler les clapets de sécurité. Il est interdit de travailler avec la pelleteuse si un clapet de sécurité est endommagé.
62
Utilisation
Contrôle du niveau d’huile moteur

Sortir la jauge d’huile (1) et l’essuyer avec un chiffon propre.

Introduire la jauge d’huile à fond et la ressortir. Le niveau
d’huile doit se trouver dans la zone « A ». Si le niveau est trop
bas, rajouter de l’huile moteur (page 150).
Un fonctionnement avec un niveau d’huile trop faible
ou trop élevé peut endommager le moteur.
Contrôle du niveau du liquide de refroidissement

1
Contrôler le niveau de liquide de refroidissement dans le vase
d’expansion (1) ; le niveau doit se situer entre les repères FULL
et LOW.
STOP
Ne pas ouvrir le bouchon du radiateur.
Si le niveau du liquide de refroidissement est inférieur
à la marque LOW, faire l’appoint de liquide de refroidissement (page 143).
1
Si le niveau du liquide de refroidissement retombe en dessous du repère LOW peu de temps après
la remise à niveau, c’est qu’il y a une fuite dans le circuit de refroidissement. La pelleteuse ne doit
pas être remise en marche avant l’élimination du défaut.
Contrôle du radiateur, des refroidisseurs et du condenseur

Contrôle visuel de l’étanchéité et de l’encrassement du radiateur de liquide de refroidissement (1), du radiateur de
carburant (2) et du radiateur d’huile hydraulique (3).
1
2
3
63
Utilisation

Contrôle visuel de l’étanchéité et de l’encrassement du
condenseur (1)

Si des saletés se sont accumulées entre les lamelles, nettoyer
le radiateur, les refroidisseurs et le condenseur (page 144).
Démonter le capot de protection (2) le cas échéant (page 144).
1
1
2
Contrôle des courroies trapézoïdales
STOP
Le moteur doit être arrêté et la clé de contact doit être
retirée. Ne pas engager les mains dans le voisinage de
pièces mobiles (en rotation).

Exercer une pression au point « A » de la courroie trapézoïdale (1). La courroie doit accuser une flèche d’environ 10 mm
(sous une pression de 10 kg). Sinon, régler la tension de la
courroie trapézoïdale (page 145).

Exercer une pression au point « B » de la courroie trapézoïdale
(2). La courroie doit accuser une flèche de 12 à 15 mm (sous
une pression de 7 kg). Sinon, régler la tension de la courroie
trapézoïdale (page 145).
B
A
Contrôler l’état des deux courroies ; elles ne doivent présenter
ni fissure ni endommagement quelconque. Le cas échéant,
remplacer les courroies trapézoïdales (page 145).

Contrôle de l’étanchéité du système d’échappement
STOP
Risque de brûlure!
Assurez-vous que le moteur est à l’arrêt et que le système d’échappement a refroidi.

Contrôler l’étanchéité et la bonne fixation (absence de fissures) du système d’échappement

Si le système d’échappement n’est pas étanche ou est mal fixé, ne pas remettre la pelleteuse en marche
avant d’avoir éliminé le défaut.

Vérifier ou nettoyer le cas échéant le système d’échappement
et le compartiment du filtre à particules (1) en cas de matériaux
inflammables, par ex. en cas de dépôts d’huile, de chiffons, de
feuilles etc.
64
1
Utilisation
Contrôle du niveau d’huile de l’installation hydraulique
Pour que l’on puisse vérifier exactement le niveau
d’huile, tous les vérins hydrauliques doivent être sortis
de la manière suivante (illustration à droite):
Flèche:
complètement sortie
Balancier:
complètement sortie
Godet:
complètement sortie
Lame:
abaissée sur le sol
Dispositif de déport:
Les éléments à l’avant sont
complètement pivotés à
gauche
Contrôler le niveau d’huile à la jauge d’huile (1). Le niveau d’huile
doit atteindre le milieu de la jauge d’huile. Avant de faire l’appoint,
si nécessaire, contrôler encore une fois la position exacte des vérins hydrauliques, voir Appoint/vidange d’huile hydraulique
(page 158).
1
Graissage des axes du godet et des biellettes du godet

Démarrage du moteur (page 70).

Positionner l’équipement avant comme montré sur l’illustration,
voir la section Manipulation des éléments de commande)
(page 84).

Arrêter le moteur (page 72).

Injecter de la graisse à tous les points de graissage (illustration
ci-contre), voir Carburant, huiles et autres consommables
(page 173), jusqu’à ce que de la graisse fraîche ressorte.
Essuyer immédiatement la graisse refoulée et, jusqu’à
leur élimination, conserver les chiffons sales dans des
conteneurs réglementaires.
65
Utilisation
Contrôle du décanteur d’eau du système d’alimentation en carburant

Le séparateur d’eau (1) renferme une bague rouge en matière
plastique, qui flotte sur l’eau. Si la bague flotte, nettoyer le séparateur d’eau (page 154).
1
Contrôle des câblages et connexions électriques

Contrôler l’état et la bonne fixation de tous les câblages, connecteurs et raccords électriques.

Réparer ou remplacer les pièces endommagées.

Contrôler si la boîte à fusibles ou les porte-fusibles ne sont pas oxydés ou encrassés, les nettoyer le cas
échéant.
Contrôle du niveau de carburant, de la température du liquide de refroidissement et de l’heure
La fonction suivante est disponible lorsque la clé de
contact n’est pas introduite dans le contacteur de démarrage.

Appuyer sur le bouton de menu (bouton 1) ou sur le bouton de
sélection d’affichage (bouton 5).
Le niveau de carburant (1), l’heure (3) et la température du liquide
de refroidissement (2) sont affichés pendant 10 secondes environ.
66
Utilisation
Installation au poste de travail
Tenir compte des instructions de la section Ouverture et fermeture de la porte de la cabine (page 107).
Accès au poste de conduite

Tirer le verrouillage (1) des leviers de commande vers le haut
et relever la console de commande gauche (2) jusqu’en fin de
course.
La console de commande devrait rester dans cette position jusqu’à ce que le moteur ait démarré, sinon le
moteur ne démarre pas.

Monter dans la cabine de la pelleteuse en posant le pied sur la
chenille ou sur le marchepied.

Prendre place sur le siège.
Réglage du siège de l’opérateur
Régler le siège dans la position optimale pour pouvoir travailler confortablement et sans fatigue. En
étant assis, l’opérateur doit pouvoir actionner tous les éléments de commande avec la sécurité requise.
Réglage en longueur de l’assise du siège (approche du siège)

Tirer le levier de réglage (5) vers le haut et avancer ou reculer
l’assise du siège jusqu’à obtention de la position assise optimale, puis relâcher le levier.
STOP
1
2
S’assurer que l’assise du siège est bien encliquetée.
5
4
3
67
Utilisation
Réglage de la hauteur du siège (longueur des jambes du conducteur)
La hauteur du siège peut être ajustée dans plusieurs positions d’encliquetage. Pour régler la hauteur d’assise,
soulever lentement le siège jusqu’à ce qu’il s’encliquette automatiquement dans la position d’encliquetage suivante. Si l’on soulève le siège au-delà de la position d’encliquetage la plus haute, il redescend automatiquement
à la position d’encliquetage la plus basse.
Régler la hauteur du siège en corrélation avec la distance du siège de manière que l’opérateur puisse
actionner les pédales de commande en toute sécurité.

Pour augmenter la hauteur, soulever le siège jusqu’à la position desirez, le laisser redescendre à fond et le
faire encliqueter.

Pour réduire la hauteur, soulever le siège jusqu’à la position la plus haute, le laisser redescendre à fond et le
faire encliqueter.
STOP
S’assurer que le mécanisme de réglage du siège est bien encliqueté.
Réglage de l’amortissement du siège (poids de l’opérateur)

La poignée (illustration précédente/4) permet d’adapter la suspension du siège au poids de l’opérateur. L’indicateur de poids (illustration précédente/3) facilite le réglage.

Tourner la poignée dans le sens des aiguilles d’une montre (B) pour augmenter la tension du ressort (opérateur plus lourd) ; la tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (C) pour réduire la tension du ressort (opérateur plus léger).

Régler le siège de telle manière que l’amortissement soit confortable.
Réglage du dossier
Délester légèrement le dossier et tirer le levier (illustration précédente/2) (A) vers le haut, incliner plus ou
moins le dos pour amener le dossier dans la position voulue, puis relâcher le levier.

Régler le dossier de telle manière qu’avec le dos intégralement appuyé contre le dossier l’opérateur
puisse actionner les manettes en toute sécurité.
Ceinture de sécurité

Mettre la ceinture de sécurité (illustration précédente/1).

S’assurer que la ceinture de sécurité s’applique étroitement sur le corps.
STOP
Il est interdit de mettre la pelleteuse en service sans avoir préalablement bouclé la ceinture de sécurité.
Réglage des rétroviseurs extérieurs

68
Contrôler le réglage des rétroviseurs extérieurs et le corriger si nécessaire, pour obtenir la vue optimale.
Utilisation
Consignes de sécurité pour le démarrage du moteur
La pelleteuse est équipée d’un dispositif antivol (page 122).
Avant le premier démarrage de la pelleteuse au début d’une journée de travail, effectuer les opérations nécessaires avant l’utilisation quotidienne (page 62).
STOP
S’assurer que personne ne se trouve à proximité de la pelleteuse. Si la présence de personnes à
proximité de la pelleteuse est inévitable, les avertir en donnant un bref coup d’avertisseur.
STOP
S’assurer que tous les éléments de commande se trouvent en position neutre.
STOP
Le démarrage de la pelleteuse n’est autorisé que si l’opérateur est assis sur le siège du conducteur.
Avant de démarrer le moteur, l’opérateur doit avoir ajusté le poste de conduite à sa taille (page 67).
Si le moteur ne démarre pas immédiatement, interrompre la tentative de démarrage et la répéter
après une courte pause. Si le moteur ne démarre pas au bout de plusieurs tentatives, consulter le
personnel qualifié. Si la batterie est déchargée, démarrer la pelleteuse avec une source d’énergie
extérieure (page 112).
Ne pas employer de produit d’aide au démarrage tel que du Startpilot ou un produit à effet similaire.
69
Utilisation
Démarrage du moteur

Placer le potentiomètre (1) dans la position moyenne, entre
et
. L’interrupteur de la commande de ralenti automatique AUTO IDLE (2) est désactivé. Le témoin (3) n’est pas allumé.

Introduire la clé de contact dans le contacteur de démarrage et
la tourner dans la position RUN.
1
3
La pelleteuse est équipée d’un dispositif antivol. Si l’on
essaie de démarrer la machine avec une clé qui ne
convient pas, le message montré sur l’illustration de
droite est affiché.
Si des pièces métalliques telles que des anneaux ou
d’autres clés se trouvent sur le porte-clés, cela peut
aussi causer des problèmes de démarrage.
Si le verrouillage des leviers de commande n’est pas relevé, le message montré sur l’illustration de droite est affiché.
Le témoin de préchauffage (1) s’allume brièvement. Après l’extinction du témoin, on peut démarrer le moteur.
Le témoin de pression d’huile moteur (3) s’allume et s’éteint une fois
que le moteur a démarré.
Le témoin de charge de batterie (2) s’allume et s’éteint une fois que
le moteur a démarré.
Si les témoins ne s’allument pas comme prévu à la commutation du
contacteur de démarrage en position RUN, retirer la clé et faire appel au personnel spécialisé.
Lorsque le message « Refaire le plein » est affiché et que le témoin
d’avertissement (1) clignote de couleur jaune, il ne reste plus
qu’une faible quantité de carburant dans le réservoir et il faut refaire
le plein (page 114).
70
2
Utilisation

Tourner la clé de contact sur la position START et la maintenir dans cette position, jusqu’à ce que le moteur
démarre, puis relâcher la clé.

Si le moteur ne démarre pas dans les 10 secondes, placer le contacteur de démarrage en position STOP,
attendre 20 secondes et répéter le processus de démarrage.
Quand le moteur démarre, les affichages peuvent s’éteindre brièvement et un signal acoustique peut retentir. Il
ne s’agit pas d’un défaut de la pelleteuse.

Abaisser la console de commande gauche jusqu’à ce que le verrouillage des leviers de commande s’enclenche.

Faire chauffer le moteur à un régime moyen, jusqu’à ce qu’il atteigne sa température de service.
Une fois que le moteur a atteint sa température de service, ajuster le régime moteur suivant les travaux à
exécuter :

Potentiomètre (1) en direction
vitesse désirée soit obtenue.
ou
, jusqu’à ce que la

Démarrer la commande de ralenti automatique AUTO IDLE
(2).
1
Le témoin (3) s’allume lorsque la commande de ralenti automatique
AUTO IDLE est en marche. Lorsqu’aucun élément de commande
n’est actionné, au bout de 4 s environ, la commande de ralenti automatique AUTO IDLE fait tomber le régime moteur présélectionné
et le ramène au niveau du régime de ralenti.
Par temps froid, c’est-à-dire lorsque l’huile hydraulique
est froide, des irrégularités de fonctionnement peuvent
parfois se manifester au cours de la phase de réchauffage, avec la commande de ralenti automatique AUTO
IDLE. Il ne s’agit pas d’un défaut de la pelleteuse.
3
2
Le bouton de sélection d’affichage (bouton 5) permet d’afficher alternativement le régime du moteur sous forme numérique ou graphique, et les heures de fonctionnement.
L’affichage numérique (1) ou graphique (2) du régime indique le régime actuel du moteur.
Le compteur d’heures de fonctionnement (3) indique le nombre
d’heures de fonctionnement de la pelleteuse totalisé jusqu’à présent, indépendamment du régime du moteur.
Au cours de l’utilisation, surveiller les affichages et les témoins
(page 72).
71
Utilisation
Démarrage du moteur par temps froid

potentiomètre en position
.

L’interrupteur de la commande de ralenti automatique AUTO IDLE est désactivé.

Introduire la clé de contact dans le contacteur de démarrage et la tourner dans la position RUN.

Le témoin de préchauffage s’allume brièvement. Après l’extinction du témoin, on peut démarrer le moteur.

Tourner la clé de contact sur la position START et la maintenir dans cette position, jusqu’à ce que le moteur
démarre, puis relâcher la clé.
Si le moteur ne démarre pas, placer le contacteur de démarrage en position STOP et répéter le processus de démarrage.
Arrêt du moteur
Avant d’arrêter le moteur, s’assurer que la commande d’accélérateur se trouve en position de ralenti.
Si l’on arrête le moteur en partant d’un régime assez élevé, le turbocompresseur risque d’être endommagé par un manque de lubrification.
Si l’on veut arrêter le moteur pour mettre la pelleteuse hors service, il faut effectuer les opérations
décrites à la section Mise hors service (page 101).

Tourner la clé de contact sur la position STOP et la retirer.
Surveillance des témoins et affichages après le démarrage et au cours de l’utilisation
Après le démarrage et au cours de l’utilisation, l’opérateur de la pelleteuse doit impérativement surveiller les témoins, indicateurs et affichages.
En cas d’un défaut du système ou d’un dérangement
technique, le témoin d’avertissement (1) clignote de
couleur rouge, il faut alors immédiatement arrêter le
moteur. Si le système ne donne qu’un avertissement,
le témoin d’avertissement clignote de couleur jaune.
En plus des messages affichés, un signal sonore retentit.
Prendre les mesures adéquates pour éliminer les défauts qui ont provoqué l’affichage des messages, voir
le Tableau des pannes possibles à l’afficheur
(page 129), ou faire appel au personnel qualifié.
Si au cours du fonctionnement la pression d’huile moteur devient insuffisante, il faut immédiatement arrêter le moteur. Le témoin de
pression d’huile moteur (2) s’allume, le témoin d’avertissement (1)
clignote de couleur rouge et le message montré sur l’illustration de
droite est affiché.
72
Utilisation
Si un défaut du système de charge de batterie survient au cours du
fonctionnement, il faut immédiatement arrêter le moteur. Le témoin
de charge de batterie (2) s’allume, le témoin d’avertissement (1) clignote de couleur rouge et le message montré sur l’illustration de
droite est affiché.
En cas de forte sollicitation de la machine, la température du liquide
de refroidissement peut légèrement dépasser la valeur normale. Le
message montré sur l’illustration de droite est alors affiché.
Le message disparaît au bout de quelques instants, l’affichage de
la température du liquide de refroidissement clignote tant que la
température dépasse la normale.
Continuer d’utiliser la machine seulement avec une charge réduite,
jusqu’à ce que la température de service redevienne normale.
En cas de température excessive du liquide de refroidissement,
faire tourner la machine au ralenti pour permettre le refroidissement. Le message montré sur l’illustration de droite est alors affiché.
Faire fonctionner la machine au ralenti pendant cinq
minutes, puis arrêter le moteur.

Contrôler le niveau du liquide de refroidissement dans le vase
d’expansion.
STOP
Ne pas ouvrir le bouchon du radiateur  pour ne pas
risquer de s’ébouillanter

Si le niveau du liquide de refroidissement est inférieur à « LOW », laisser le moteur complètement refroidir et
faire l’appoint de liquide de refroidissement (page 143).

Contrôler l’étanchéité du circuit de refroidissement. En cas de besoin, faire appel au personnel qualifié.

Vérifier si la courroie trapézoïdale n’est pas trop détendue ou cassée, le cas échéant, faire appel au personnel
qualifié.

Contrôler si la prise d’air de refroidissement, dans le capot latéral droit, le radiateur, les refroidisseurs et le
condenseur ne sont pas fortement encrassés ; le cas échéant, les nettoyer (page 144).
73
Utilisation

Surveiller l’indicateur de niveau de carburant (1).
La barre indique le niveau de carburant qui reste dans
le réservoir. Au cours du fonctionnement de la machine, la barre diminue en fonction de la consommation de carburant.
Lorsque le réservoir à carburant est plein, la barre monte jusqu’en
haut et, en plus, le témoin (2) est allumé.
Lorsque le réservoir à carburant est vide, la barre reste en bas et,
en plus, le témoin (3) est allumé.
La machine ne peut pas fonctionner lorsque le réservoir à carburant est vide. Il faut alors refaire le
plein et purger l’air du système d’alimentation en carburant.
Lorsque le message « Refaire le plein » est affiché et que le témoin
d’avertissement (1) clignote de couleur jaune, il ne reste plus
qu’une faible quantité de carburant dans le réservoir et il faut refaire
le plein (page 114).
Le message disparaît au bout de quelques instants, le témoin
d’avertissement continue de clignoter tant que la cause du défaut
n’a pas été éliminée.
En appuyant sur le bouton d’information (bouton 4), on
peut faire afficher à nouveau le message relatif à un
avertissement actuel.
Arrêter aussi immédiatement le moteur dans les cas suivants :

soudainement le régime du moteur monte ou baisse fortement,

des bruits anormaux sont perceptibles,

les équipements caractéristiques d’une pelleteuse ne réagissent pas comme prévu à l’actionnement des leviers de commande ou

l’échappement dégage une fumée noire ou blanche. Moteur froid, le dégagement temporaire d’une fumée
blanche est normal.
Démarrer le mode ECO

Mettre l’interrupteur du mode ECO (1) en position MARCHE.
La machine passe du mode de fonctionnement normal et mode de
fonctionnement efficace en termes de carburant.
74
1
Utilisation
Après avoir démarré le mode ECO, le témoin s’allume dans l’interrupteur et l’affichage mode ECO (1) apparaît sur l’écran.
1
Pour repasser en mode de fonctionnement normal, repasser l’interrupteur du mode ECO en position ARRÊT. Le témoin sur l’interrupteur et l’affichage à l’écran s’éteignent.
Régénération du filtre à particules
La pelleteuse est équipée d’un système d’échappement avec filtre à particules diesel qui filtre les particules de
suie cancérigènes des gaz d’échappement. Pour que les particules de rouille ne détériorent pas le filtre à particules et ne le rendent pas inutilisable, le filtre à particules doit être nettoyé régulièrement. Pour ce faire, la température des gaz d’échappement est automatiquement augmentée et la suie se trouvant dans le filtre à particules
est brûlée. La régénération du filtre à particules se déroule automatiquement pendant le fonctionnement de la pelleteuse.
75
Utilisation
La régénération du filtre à particules peut être verrouillée (1) et déverrouillée à tout moment sur l’unité d’affichage et de commande avec l’interrupteur de régénération du filtre à particules.
Le verrouillage de la régénération est indiqué par le témoin de l’interrupteur et un message correspondant à
l’écran.
STOP
STOP
1
Les particules de suie contenues dans les gaz
d’échappement sont cancérigènes ! La régénération
du filtre à particules ne doit être effectuée qu’à l’air
libre. Malgré le filtre à particules, un risque d’intoxication par inhalation de gaz d’échappement ne peut pas
être exclu !
Les prescriptions de la TRGS 554 et les prescriptions
nationales doivent être observées.
Il existe un risque d’incendie si des personnes, animaux, plantes ou matériaux inflammables se trouvent
à proximité du système d’échappement !
Les températures des gaz d’échappement augmentent fortement lors de la régénération du filtre à particules et des gaz d’échappement plus chauds qu’en
fonctionnement normal s’échappent du système
d’échappement.
Verrouillez la régénération du filtre à particules en cas
de risque pour l’environnement.
Veillez à ce que le système d’échappement et la zone
autour du système d’échappement restent exempts de
matériaux inflammables, par ex. de dépôts d’huile,
chiffons, feuilles etc.
Verrouillez la régénération du filtre à particules en cas
d’urgence.
Régénération automatique du filtre à particules
Pré-requis : La régénération automatique du filtre à particules est
déverrouillée et le témoin de l’interrupteur est éteint.
Avant le démarrage de la régénération du filtre à particules, un message comme celui sur l’illustration de droite apparaît à l’écran.

Augmenter la vitesse du moteur.
La régénération du filtre à particules démarre et le message montré
sur l’illustration de droite apparaît à l’écran.
La température des gaz d’échappement augmente fortement pendant la régénération du filtre à particules. Le message montré sur
l’illustration de droite est alors affiché. La pelleteuse ne peut cependant plus être utilisée.

76
Augm.rég.mot.
Puiss. limitée
S’assurer que des personnes, animaux, plantes ou matériaux
inflammables ne se trouvent pas dans la zone de travail
directe !
Puiss. limitée
Temp.échap.élev
Attention!
Travail poss.
Utilisation
Verrouillage et déverrouillage de la régénération du filtre à particules

Actionner l’interrupteur de verrouillage de la régénération du
filtre à particules (1).
La régénération automatique du filtre à particules est verrouillée et
le témoin de l’interrupteur est allumé.
1
La régénération du filtre à particules doit être effectuée à des intervalles spécifiques. Si la régénération du filtre à particules automatique a été verrouillée et que le filtre à particules est saturé de suie,
le système lance une nouvelle régénération du filtre à particules. Le
message montré sur l’illustration de droite est alors affiché.

Régén. Empechée
Déblog.Régén.
Actionner l’interrupteur de verrouillage de la régénération du
filtre à particules (1).
Le témoin de l’interrupteur s’éteint et la régénération démarre.
Si la régénération du filtre à particules n’est pas effectuée, la puissance du moteur de la pelleteuse est réduite, afin de ne pas endommager le filtre à particules. Le filtre à particules doit être régénéré à
l’arrêt, et ne doit pas être utilisé pendant ce laps de temps. Le message montré sur l’illustration de droite est alors affiché.
Régén. Empechée
Déblog.Régén.
Puiss. limitée

Arrêter la pelleteuse dans un endroit sûr.

Laisser tourner le moteur.

Actionner l’interrupteur de verrouillage de la régénération du filtre à particules (1).
Le témoin de l’interrupteur s’éteint et la régénération démarre.
S’assurer que la régénération est affichée à l’écran et qu’elle fonctionne jusqu’à ce que le message à l’écran
s’éteigne. Ce n’est qu’ensuite que la pelleteuse peut être remise en service.
Si la régénération du filtre à particules a été verrouillée pendant
longtemps, le filtre à particules doit être entretenu par des revendeurs spécialisés KUBOTA. Le message montré sur l’illustration de
droite est alors affiché.

FAP colmaté
Réparation nec.
Informer immédiatement le revendeur/concessionnaire
KUBOTA.
77
Utilisation
Si le filtre à particules est endommagé, un message comme celui
sur l’illustration de droite apparaît à l’écran.

78
Informer immédiatement le revendeur/concessionnaire
KUBOTA
FAP colmaté
Réparation nec.
Utilisation
Conduite de la pelleteuse

Observer les instructions du chapitre Consignes de sécurité (page 14) et de la section Consignes de sécurité
pour l’utilisation (page 57).

Executer les opérations nécessaires avant l’utilisation quotidienne (page 62).

Démarrage du moteur (page 70).

Surveiller les affichages et les témoins (page 72).
S’assurer que la flèche et la lame se trouvent dans le
sens de la marche, comme montré sur l’illustration.
Sens de translation
STOP
Lors de la conduite avec la pelleteuse, respecter impérativement les consignes de sécurité suivantes.
Lors de travaux à flanc de coteau, tenir compte de l’inclinaison de
la pelleteuse (voir illustration).
Inclinaison transversale maxi  27 % resp. 15°
Pente franchissable  36 % resp. 20°

Lors de la translation, maintenir le godet le plus bas possible.

Contrôler la portance du sol, constater s’il y a des trous ou
d’autres obstacles.

En s’approchant d’un talus ou du bord d’un fossé, avancer très
prudemment, compte tenu du risque d’éboulement.

Dans une descente, progresser lentement pour éviter une accélération incontrôlée.

Fermer la porte de la cabine.

Lors de la translation, le godet devrait se situer à env. 200 400 mm du sol (distance « A », sur l’illustration).
79
Utilisation

Monter la lame au maximum. Tirer à cet effet le levier de commande de lame (1) vers l’arrière.

Accélérer le moteur au régime nécessaire.
1
Translation
Pousser les deux leviers de translation uniformément vers l’avant ; la pelleteuse se déplace tout droit en
marche avant. Lorsqu’on relâche les leviers de translation, la pelleteuse s’arrête immédiatement.
Lorsqu’on tire les deux leviers de translation vers l’arrière, la pelleteuse se déplace tout droit en marche arrière.

(A) En avant
(B) En arrière
(C) Translation rectiligne
STOP
Si la lame n’est pas à l’avant, comme montré sur l’illustration, mais à l’arrière, la fonction des leviers de translation est inversée. Leviers de translation vers l’avant
 la pelleteuse se déplace en marche arrière.

Pour une translation plus rapide, actionner le bouton de vitesse
rapide (1).
Si, en translation à la vitesse rapide, la résistance au
roulement augmente (par ex. sur une côte ou en surmontant un obstacle), la machine passe automatiquement à la vitesse normale. Lorsque la résistance au
roulement baisse à nouveau, la machine repasse automatiquement à la vitesse rapide.
80
Utilisation
Deux signaux sonores retentissent et le témoin (1) s’allume. Un
nouvel actionnement du bouton de vitesse rapide fait passer la machine à la vitesse normale et un seul signal sonore retentit.
STOP
Il est interdit de circuler à vitesse rapide sur des terrains boueux ou accidentés et, dans de telles circonstances, il est également interdit d’actionner simultanément un autre élément de commande (par
ex. rotation de la tourelle).
Translation en virage
STOP
Les indications suivantes se réfèrent à un virage pris en marche avant avec la lame à l’avant. Si la
lame est à l’arrière, les mouvements de commande sont à effectuer dans le sens opposé.
STOP
Dans les virages, veiller à ce que personne ne se trouve sur l’aire de pivotement de la pelleteuse.
Pendant la translation

Tirer le levier de translation gauche vers le point neutre et laisser le levier de translation droit en position repoussée vers
l’avant.
(A) La pelleteuse tourne à gauche.
81
Utilisation
A l’arrêt
Laisser le levier de translation droit dans la position neutre et
pousser le levier de translation gauche vers l’avant. Dans ce
cas, le rayon de braquage est déterminé par la chenille droite.

(A) La pelleteuse tourne à droite.
Demi-tour sur place
STOP

Il est interdit de faire un demi-tour sur place avec le
bouton de vitesse rapide enfoncé.
Actionner les deux leviers de translation en sens opposés. Les
chenilles tournent en sens opposés. La machine pivote autour
de son axe vertical.
(A) Demi-tour sur place, vers la droite.
82
Utilisation
Translation sur pente
STOP
La translation sur un terrain en pente exige la plus
grande prudence. L’actionnement du bouton de vitesse rapide est interdit.

Dans une montée, lever le godet à env. 200 - 400 mm du sol
(distance « A » sur l’illustration).

Dans une descente, si la nature du terrain le permet, laisser le
godet glisser sur le sol.
Informations sur l’utilisation de la chenille caoutchouc

La translation ou un demi-tour sur des objets aux arêtes vives
ou sur des marches d’escalier cause une sollicitation extrême
des chenilles qui peut faire casser la chenille ou produire des
entailles dans la surface de roulement en caoutchouc ou dans
l’armature métallique.

Veiller à ce qu’aucun corps étranger ne reste pris dans la chenille caoutchouc. Les corps étrangers soumettent la chenille à
des sollicitations extrêmes et entraînent sa fissuration.

Eviter tout contact des chenilles en caoutchouc avec de l’huile.

Si du carburant ou de l’huile a été renversé sur la chenille en caoutchouc, il faut impérativement la nettoyer.
83
Utilisation
Virages serrés
Eviter les virages serrés sur des revêtements de route à coefficient de friction élevé, par exemple sur les
chaussées en béton.

Protection des chenilles contre le sel
Ne pas travailler avec cette machine sur une plage, en contact avec de l’eau salée. (Le sel entraîne la corrosion de l’armature métallique.)

Travaux d’excavation (manipulation des éléments de commande)
STOP
En travaillant avec la pelleteuse il faut impérativement observer les consignes de sécurité suivantes.

Il est interdit d’essayer de briser du béton ou des roches avec le godet, en se servant du système de déport
de la flèche.

Lors des travaux de fouille, ne pas laisser le godet descendre en chute libre.

Ne pas faire buter les vérins en fin de course. Toujours laisser une marge de sécurité, surtout pendant les
travaux avec un marteau brise-roche hydraulique (accessoire).

Ne pas utiliser le godet comme un marteau, par ex. pour enfoncer des pieux dans le sol.

Ne pas déplacer la pelleteuse ou creuser la terre avec les dents du godet fichées dans le sol.

Pour l’excavation de la terre, ne pas trop enfoncer le godet dans le sol. Il vaut mieux racler la terre en menant
le godet presque à plat et en gardant une assez grande distance par rapport au châssis de la machine. Cette
méthode de travail réduit les sollicitations du godet.

Lors de travaux dans l’eau, la pelleteuse peut être, au maximum, immergée jusqu’au niveau du bord inférieur
de la tourelle.

Après les opérations dans l’eau, toujours regraisser les axes du godet et du balancier en actionnant la pompe
à graisse jusqu’à ce que la vieille graisse ressorte des paliers.

Lors de travaux de fouille dans le sens arrière, veiller à ce que le vérin de flèche ne bute pas contre la lame.

Il est interdit d’utiliser la pelleteuse pour des travaux de levage, à moins qu’elle ne soit équipée à cet effet
(accessoires).

Après chaque cycle de cavage, on peut évacuer les matériaux qui adhèrent au godet en actionnant le vérin
du godet jusqu’en fin de course d’ouverture. Si cela ne suffit pas, étendre le balancier jusqu’en fin de course,
puis fermer/ouvrir le godet.

Lors de travaux d’excavation, toujours abaisser la lame jusqu’au sol.
84
Utilisation
Remarque concernant l’utilisation de godets plus larges et plus profonds
En cas d’utilisation d’un godet plus large ou plus profond, lors des manœuvres de déport, de rétraction des
équipements avant ou de fermeture du godet, veiller à
ce que le godet ne heurte pas la cabine.
Commande de la lame
Lors des travaux de nivelage, actionner les deux leviers de commande de translation avec la main
gauche et le levier de commande de lame avec la main
droite.

Tirer le levier de commande de lame vers l’arrière (1) pour faire
monter la lame.

Pour descendre la lame, pousser le levier de commande de
lame vers l’avant.
(A) La lame monte.
(B) La lame descend.
85
Utilisation
Fonctions des manettes (réglage standard)
En corrélation avec le tableau suivant, l’illustration montre les fonctions des manettes gauche et droite.
Manettes
Manette droite
Manette gauche
1
2
3
4
A
B
C
D
Mouvement
Descente de la flèche
Montée de la flèche
Fermeture du godet
Ouverture du godet
Extension du balancier
Rétraction du balancier
Rotation de la tourelle vers la gauche
Rotation de la tourelle vers la droite
Commande de la flèche
En cas de surcharge des machines équipées d’un dispositif d’avertissement, il faut descendre la flèche jusqu’à ce
que la charge atteigne le sol. D’autres fonctions (par exemple rotation de la tourelle) ne doivent pas être exécutées, pour éviter le risque de blessures ou de dégâts ou matériels.

Pour faire monter la flèche, tirer la manette droite vers l’arrière
(illustration/ ).
La flèche est munie d’un vérin hydraulique avec amortissement pour éviter que le contenu du godet tombe.
Tant que la température de service n’est pas encore
atteinte, l’effet d’amortissement intervient avec une
temporisation de 3 à 5 s. Ce phénomène est dû à la
viscosité de l’huile hydraulique et n’est donc pas un
défaut de fonctionnement.

Pour faire descendre la flèche, pousser la manette droite vers
l’avant (illustration/ ).
Lors de la descente, surveiller les mouvements afin
que la flèche ou les dents du godet ne butent pas
contre la lame.
La flèche se déplace comme montré sur l’illustration.
86
Utilisation
Commande du balancier

Pour l’extension du balancier, pousser la manette gauche vers
l’avant (illustration/ ).

Pour la rétraction du balancier, tirer la manette gauche vers
l’arrière (illustration/ ).
Le balancier se déplace comme montré sur l’illustration.
87
Utilisation
Commande du godet

Pour la fermeture du godet (excavation), pousser la manette
droite vers la gauche (illustration/ ).

Pour l’ouverture du godet (déversement), pousser la manette
droite vers la droite (illustration/ ).
Lors de la fermeture du godet, veiller à ce que les
dents du godet ne butent pas contre la lame.
Le godet se déplace comme montré sur l’illustration.
88
Utilisation
Rotation de la tourelle
STOP
Pendant la rotation, personne ne doit se trouver dans
le champ de rotation.
A la rotation, faire très attention pour éviter que les
équipements de travail de la pelleteuse butent contre
des obstacles éventuels.

Pour la rotation dans le sens inverse des aiguilles d’une
montre, pousser la manette gauche vers la gauche (illustration/ ).

Pour la rotation dans le sens des aiguilles d’une montre, pousser la manette gauche vers la droite (illustration/ ).
La rotation a lieu comme montré sur l’illustration.
Déport de la flèche
STOP
Pendant la manœuvre de déport, personne ne doit se
trouver dans le champ de déport.
Pendant la manœuvre de déport, faire très attention
pour éviter que les équipements de travail de la pelleteuse butent contre des obstacles éventuels.

Pour le déport dans le sens inverse des aiguilles d’une montre,
appuyer sur la partie gauche de la pédale de déport de la flèche
(illustration/ ).

Pour le déport dans le sens des aiguilles d’une montre, appuyer sur la partie droite de la pédale de déport de la flèche (illustration/ ).
Le déport a lieu comme montré sur l’illustration.
Il est possible de désactiver la pédale de déport en rabattant le volet de verrouillage pour éviter un
actionnement par inadvertance. Lorsque la pédale de déport n’est pas utile, il convient de rabattre le
volet de verrouillage.
89
Utilisation
Commande des circuits auxiliaires
Le circuit auxiliaire est conçu pour l’utilisation d’équipements hydrauliques tels qu’un marteau brise-roche hydraulique. Avant l’utilisation du circuit auxiliaire, le débit peut être réglé, voir la section Réglage du débit (page 94).
La pelleteuse peut être équipée d’un circuit auxiliaire unique (circuit auxiliaire 1) ou combiné à deux circuits auxiliaires (circuit auxiliaire 1 + 2). Selon le niveau d’équipement, les fonctions de commande sir les leviers de commande à droite et à gauche sont occupées.
STOP
Il est seulement permis d’utiliser des équipements rapportés agréés par KUBOTA. Monter et utiliser
les équipements rapportés conformément aux notices d’utilisation de ces équipements.
Les performances des circuits auxiliaires sont indiquées dans la section « Caractéristiques
techniques » (page 37).
STOP
Avant toute intervention sur les raccords des circuits auxiliaires, s’assurer que l’on a bien fait tomber
la pression de toute l’installation hydraulique (page 99) et des raccords des circuits auxiliaires
(page 99). La valve de commutation de retour direct doit être placée dans la position requise suivant
le mode de fonctionnement de l’équipement rapporté (page 98).
Si aucun équipement rapporté n’est monté, il est interdit d’actionner les circuits auxiliaires.
Si les circuits auxiliaires ne sont pas utilisés pendant un certain temps, un dépôt de particules peut
se former au niveau des raccords. Avant de brancher un équipement auxiliaire, il faut donc vidanger
env. 0,1 l d’huile hydraulique à chaque point de raccordement.
Recueillir l’huile hydraulique purgée et l’évacuer conformément aux prescriptions de protection de
l’environnement en vigueur.
Activation de la fonction circuit auxiliaire

Tourner le contacteur de démarrage en position RUN.

Démarrer le moteur (page 70) et le faire chauffer jusqu’à ce
qu’il atteigne sa température de service.

Abaissement du verrouillage des leviers de commande.

Appuyer sur l’interrupteur (1) du circuit auxiliaire.
La fonction de circuit auxiliaire est mise en marche, le témoin du circuit auxiliaire (2) clignote.
Si le verrouillage des leviers de commande n’est pas
relevé, le message montré sur l’illustration de droite
est affiché. Abaisser le verrouillage des leviers de
commande et appuyer à nouveau sur l’interrupteur du
circuit auxiliaire.
L’interrupteur du circuit auxiliaire permet de basculer entre deux modes de fonctionnement
(page 92).
90
Utilisation
Circuit auxiliaire 1
L’illustration suivante montre les raccords du circuit auxiliaire 1 et l’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 1 (3).
La commande proportionnelle permet le réglage en
continu de la vitesse de l’équipement auxiliaire.
Exemple : Lorsqu’on actionne l’interrupteur à bascule
à mi-course vers la gauche, l’équipement auxiliaire se
déplace à une vitesse réduite de moitié, environ.

Actionner l’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 1 dans le
sens ( ), le flux d’huile est envoyé vers le raccord (1) du côté
droit du balancier.

Actionner l’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 1 dans le
sens ( ), le flux d’huile est envoyé vers le raccord (2) du côté
gauche du balancier.
2
1
1
2
3
Circuit auxiliaire 2
L’illustration suivante montre les raccords du circuit auxiliaire 2 et l’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 2 (5).
La commande proportionnelle permet le réglage en
continu de la vitesse de l’équipement auxiliaire.
Exemple : Lorsqu’on actionne l’interrupteur à bascule
à mi-course vers la gauche, l’équipement auxiliaire se
déplace à une vitesse réduite de moitié, environ.

Actionner l’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 2 dans le
sens ( ), le flux d’huile est envoyé vers le raccord (3) du côté
droit du balancier.

Actionner l’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 2 dans le
sens ( ), le flux d’huile est envoyé vers le raccord (4) du côté
gauche du balancier.
3
4
4
3
5
91
Utilisation
Mode de fonctionnement avec une pression continue
Pour l’utilisation d’un équipement fonctionnant avec une pression hydraulique continue, la valve de
commutation de retour direct doit être placée dans la position de retour direct (page 98).

Activer le réglage du mode de fonctionnement « Simple effet ».
Activation

Appuyer brièvement sur l’interrupteur de pression continue (1),
le flux d’huile à simple effet est envoyé vers le raccord (2) du
circuit auxiliaire 1, du côté gauche du balancier.
Arrêt
2

Appuyer à nouveau brièvement sur l’interrupteur de pression
continue, le débit d’huile est coupé, ou bien

enfoncer brièvement l’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 1 (3) vers la droite ou vers la gauche, pour couper le débit
d’huile.
3
2
1
Modes de fonctionnement
Le raccordement du circuit auxiliaire est réglé par défaut sur trois modes de fonctionnement disponibles au choix.
Il est possible de prérégler jusqu’à cinq modes de fonctionnement différents.
Chaque fois que l’on actionne l’interrupteur du circuit auxiliaire (illustration suivante/bouton 3), le système passe
au mode de fonctionnement suivant. Sur l’afficheur, le symbole et le chiffre caractéristique du débit changent en
conséquence.
Chaque fois que l’on actionne l’interrupteur du circuit auxiliaire, le système passe au mode de fonctionnement suivant.
Lorsqu’on amène le contacteur de démarrage en position RUN, le dernier réglage utilisé est activé.
92
Utilisation
Sélection du mode de fonctionnement
Mode 0
Mode 1
Mode 2
Mode 3
Circuit auxiliaire inactif
Chiffre caractéristique du débit
OFF
Symbole
Clignotant
Clignotant
Clignotant
Interrupteur de circuit auxiliaire
Circuit auxiliaire 1
Inactif
Débit maxi
Limitation du débit
Débit dans un seul sens
(débit d’huile uniquement
vers le raccord 2)
Circuit auxiliaire 2
Inactif
Débit maxi
Inactif
Inactif
Si l’on a sélectionné un mode de fonctionnement et qu’un « i » (2)
est affiché en bas à droite, à côté du symbole (1), il est possible de
faire afficher le débit réglé en appuyant sur le bouton d’information
(bouton 4). Pendant ce temps, le témoin (3) clignote.
Le débit réglé pour le circuit auxiliaire 1 est affiché à droite, et celui
du circuit auxiliaire 2 est affiché à gauche. La hauteur de la barre
« A » indique le débit aux raccords respectifs (1, 2, 3 et 4).
A
4
3
2
1
93
Utilisation
Réglage du débit
Supposons que le même équipement auxiliaire est monté sur une autre pelleteuse. Même si l’on procède aux
mêmes réglages du débit que sur la première pelleteuse, la vitesse de travail peut différer. Il faut donc ajuster individuellement les réglages du débit sur chaque pelleteuse. Si l’on change d’équipement auxiliaire, il faut déterminer et régler les débits optimaux pour le nouvel équipement auxiliaire.
Le débit du circuit auxiliaire 1 varie lorsqu’on actionne une autre fonction ou qu’un clapet de surpression intervient.
Il est recommandé de procéder au réglage au cours de l’utilisation de l’équipement rapporté.

Tourner le contacteur de démarrage en position RUN.

Appuyer sur le bouton 1.

Le message montré sur l’illustration de droite est alors affiché.

Appuyer sur le bouton 2 ou 3, jusqu’à ce que « Réglage du débit du circuit auxiliaire » apparaisse sur l’afficheur.

Pour sélectionner cette option, appuyer sur le bouton 5.
Réglage avec chiffre caractéristique de débit :
Appuyer sur le bouton 5, jusqu’à ce que le chiffre caractéristique de débit (1) soit affiché.
2

Réglages avec symbole :

Appuyer sur le bouton 4, jusqu’à ce que la flèche de marquage
(2) apparaisse sur le symbole (3).

94
Appuyer sur le bouton 2 ou 3, jusqu’à ce que le symbole souhaité soit affiché.
3
1
Utilisation
Les symboles suivants peuvent être sélectionnés :
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Circuit auxiliaire (standard)
Débroussailleuse
Grappin rotatif
Grappin
Tarière
Benne preneuse
Marteau brise-roche hydraulique
Godet orientable
Désactivé
Il n’y a pas de relation entre les symboles et les réglages du débit. Sélectionner les symboles en fonction
des images des équipements à rapporter que l’on veut
brancher.
Si pour un mode de fonctionnement le symbole « Désactivé » est préréglé, ce mode est sauté lors de la sélection.
Exemple de réglage :
 « Circuit auxiliaire »
(standard)
Mode de fonctionnement 2
 « Marteau
brise-roche hydraulique »
Mode de fonctionnement 3, 4, 5  « Désactivé »
Mode de fonctionnement 1
En appuyant sur le bouton 3, on passe successivement au mode de
fonctionnement 1, au mode de fonctionnement 2 et à l’affichage
normal.
Pour chaque raccord du circuit auxiliaire, il est possible de régler le
débit maximal.

Appuyer sur le bouton 4, jusqu’à ce que la flèche de marquage
(1) apparaisse sur le diagramme à barre (2) du raccord 2 du circuit auxiliaire 1.

En maintenant le bouton 2 ou 3 enfoncé, on peut ajuster la hauteur du diagramme à barre.

Appuyer sur le bouton 4 pour passer au raccord suivant et procéder au réglage.
1
2
Lorsque le diagramme à barre est réglé au niveau le plus élevé, on obtient le débit maximal.
Lorsque le diagramme à barre est réglé au niveau le plus bas (la barre n’est plus visible), le débit est coupé et
l’huile ne circule plus.
95
Utilisation

Appuyer sur le bouton 1 pour terminer les réglages et retourner à l’affichage normal.
Il peut arriver que certains équipements à rapporter ne soient pas activés, même si le diagramme à
barre ne se trouve pas au niveau le plus bas.
Même si les diagrammes à barre se trouvent au même niveau, il est possible que les équipements
rapportés ne fonctionnent pas pareillement.
Il ne s’agit pas d’une défectuosité de la pelleteuse. Dans ce cas, les débits doivent être optimisés en
fonction des équipements à rapporter respectifs.
96
Utilisation
Réglage du débit maximal
Est-ce que le
verrouillage des
leviers de commande
est verrouillé ?
Non
Oui
Est-ce que
le moteur
tourne ?
Non
Abaissement du
verrouillage des leviers de commande (Position
DEVERROUILLEE)
Démarrage
du moteur
Oui
Sélection du mode de fonctionnement
Déplacement de la flèche de repérage
Sélection des symboles
Réglage du débit
maximal
97
Utilisation
Valve de commutation de retour direct
La valve de commutation (1) peut être placée dans deux positions.
1
2
Dans la position « retour direct », l’huile de retour de l’équipement
auxiliaire retourne directement au réservoir d’huile hydraulique en
passant par le filtre de retour. Le retour n’a lieu que par le raccord
de circuit auxiliaire 1 situé du côté droit du balancier.
La position de commutation « Retour direct » est nécessaire pour les appareils de montage martelants
(par ex. marteau hydraulique).
Pivoter le levier (2) jusqu’à la butée (3) dans le sens inverse
des aiguilles d’une montre.

3
Le retour direct est mis en marche.
Dans la position « retour indirect », l’huile de retour de l’équipement
auxiliaire retourne au réservoir d’huile hydraulique via le distributeur
principal et le filtre de retour. Dans ce cas, le retour peut avoir lieu
par le raccord gauche ou par le raccord droit du circuit auxiliaire 1,
sur le balancier (suivant la position de l’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 1).
3
1
La position de commutation « Retour indirect » est nécessaire pour les appareils de montage martelants
(par ex. grappin rotatif, tarière).
Pivoter le levier (2) jusqu’à la butée (3) dans le sens des aiguilles d’une montre.

2
Le retour indirect est mis en marche.
Suivant le mode de fonctionnement de l’équipement auxiliaire rapporté (outil tournant ou marteau) tourner la valve
de commutation de retour direct dans la position requise, comme montré sur l’illustration.
STOP
98
Si la valve de commutation se trouve dans la position de « retour direct », bien qu’un équipement à
rapporter avec retour indirect soit monté, le retour au réservoir d’huile hydraulique reste ouvert !
Cela peut être la cause de déplacements brusques ou d’une chute de l’équipement à rapporter,
même lorsque la machine est arrêtée.
- S’assurer que la valve de commutation se trouve bien dans la position requise en fonction de
l’équipement à rapporter respectivement utilisé.
Utilisation
Marche à suivre pour faire tomber la pression de l’installation hydraulique
Procéder à une décharge de la pression immédiatement après avoir coupé le moteur !

Abaisser complètement les équipements avant et la lame.

Tourner le contacteur de démarrage en position STOP.

Attendre que le moteur soit arrêté.

Tourner le contacteur de démarrage en position RUN.
3
4
Ne pas démarrer le moteur !


Abaisser la console de commande gauche (1) jusqu’à ce que
le verrouillage des leviers de commande (2) s’enclenche.
2
1
Actionner plusieurs fois les manettes (3 et 4) jusqu’à la butée dans tous les sens.
L’installation hydraulique n’est plus sous pression.
Marche à suivre pour faire tomber la pression des circuits auxiliaires
Procéder à une décharge de la pression immédiatement après avoir coupé le moteur !
La pelleteuse peut être équipée uniquement du circuit
auxiliaire 1 ou bien des circuits auxiliaires 1 et 2. La
description suivante montre la marche à suivre pour
faire tomber la pression des deux circuits auxiliaires. Il
faut suivre la description applicable suivant l’équipement de la pelleteuse.

Abaisser complètement les équipements avant et la lame.

Tourner le contacteur de démarrage en position STOP.

Attendre que le moteur soit arrêté.

Tourner le contacteur de démarrage en position RUN.
2
1
Ne pas démarrer le moteur !

Abaisser la console de commande gauche (1) jusqu’à ce que le verrouillage des leviers de commande (2)
s’enclenche.
99
Utilisation

Appuyer sur l’interrupteur du circuit auxiliaire (1) et activer la
fonction circuit auxiliaire.
Lorsque le circuit auxiliaire est activé, le témoin du circuit auxiliaire
(2) est allumé ou clignote.
Le réglage des débits apparaît sur l’afficheur. La hauteur de la barre
« A » indique le débit aux raccords respectifs (1, 2, 3 et 4) des circuits auxiliaires.
Lorsque le diagramme à barre est réglé au niveau le plus bas
(comme montré pour le raccord 3, la barre n’est plus visible) ; le débit est coupé et l’huile ne circule plus.
Si le débit est coupé, la pression ne peut pas tomber
complètement. Les accouplements hydrauliques des
raccords des circuits auxiliaires peuvent être alors bloqués. Il est alors impossible de brancher ou de débrancher les conduites hydrauliques d’équipements à rapporter. Le cas échéant, choisir un autre mode de fonctionnement (page 92) ou augmenter le débit
(page 94).

S’assurer que les débits ne sont pas réglés au niveau minimal.

Enfoncer l’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 1 (3), sur
la manette droite, à fond vers la droite et vers la gauche.
2
1
Les raccords (1 et 2) du circuit auxiliaire ne sont plus sous pression.
1
2
3

Enfoncer l’interrupteur à bascule du circuit auxiliaire 2 (5), sur
la manette gauche, à fond vers la droite et vers la gauche.
3
4
Les raccords (3 et 4) du circuit auxiliaire ne sont plus sous pression.
4
5
100
3
Utilisation
Mise hors service
STOP
Stationner la pelleteuse de telle manière que tout
risque de mouvement accidentel soit exclu. En outre,
la pelleteuse doit être assurée de telle sorte qu’elle ne
puisse pas être utilisée sans autorisation.

Amener la pelleteuse sur une surface plane.

Amener les vérins hydrauliques dans les positions d’extension
suivantes :
Flèche:
en position d’extension à mi-course
Balancier:
en position d’extension à mi-course
Godet:
en position d’extension à mi-course
Lame:
abaissée sur le sol
Dispositif de déport:
Equipement avant au centre et
abaissé sur le sol

Arrêter le moteur (page 72).

Retirer la clé de contact.

Déboucler la ceinture de sécurité et relever la console de commande gauche.

Au besoin, faire le plein de carburant (page 114).

Pousser sur le levier de déverrouillage (1) en avant et ouvrir la
porte. Si l’on ne veut pas refermer immédiatement la porte, l’accrocher à l’attache prévue sur la cloison de la cabine.

Fermer la porte de la cabine à clé ; l’opérateur doit conserver
la clé sur lui.

Contrôler, si la pelleteuse présente des dommages extérieurs
ou des fuites. Les dommages éventuels doivent être réparés
avant la prochaine mise en service.

En cas d’un fort encrassement des chenilles et des articulations des équipements de travail, il faut nettoyer la pelleteuse
(page 143).
A
B
C
1
101
Utilisation
Commande du chauffage et de la climatisation
Toutes les opérations décrites ci-après pour la commande du chauffage et de la climatisation doivent
être exécutées avec le moteur en marche.
Chauffage de la cabine

Placer le régulateur de température (1) en position « Chaud ».
Bleu  Froid
Rouge  Chaud

Placer le commutateur de ventilateur (2) en position 1, 2 ou 3.

Régler les aérateurs dans la position souhaitée.
1
2
Ne pas masquer les aérateurs (par ex. avec une sacoche ou des vêtements) lorsque le chauffage
est en marche, car cela produirait une accumulation de chaleur et endommagerait le système de ventilation.
Pour réchauffer plus rapidement la cabine, commuter l’admission d’air en plaçant le levier (1) en position de recirculation
d’air (B).

Le système n’aspire plus d’air extérieur froid et l’air recyclé de la cabine se réchauffe plus rapidement.
Pour que les vitres ne se couvrent pas de buée, au bout d’un assez
long temps de chauffage, commuter à nouveau le levier en position
d’admission d’air frais (A).
Dans une atmosphère poussiéreuse, il convient de
laisser l’admission d’air frais activée pour accroître la
pression de l’air à l’intérieur de la cabine. Cela aide à
éviter la pénétration de poussière dans la cabine.
STOP
102
Un fonctionnement continu en mode de recirculation
de l’air de la cabine entraîne une plus grande fatigue
de l’opérateur ! Une assez longue période de fonctionnement en mode de recirculation d’air risque de causer
un manque d’oxygène et une surchauffe dans la cabine. L’admission d’air frais de l’extérieur est coupée.
Par conséquent, l’opérateur se fatigue plus rapidement.
B
A
1
Utilisation
Cabine

Placer le régulateur de température (1) en position « Froid ».
Bleu  Froid
Rouge  Chaud

Placer le commutateur de ventilateur (2) en position 1, 2 ou 3.

Actionner l’interrupteur de climatisation (3) et mettre l’installation en marche ; le témoin (4) s’allume.

Régler les aérateurs dans la position souhaitée.
1
2
4
3
Veiller à ce que la porte de la cabine soit fermée lorsque le chauffage ou la climatisation est en
marche.

Pour refroidir plus rapidement la cabine, commuter l’admission
d’air en plaçant le levier (1) en position air de recirculation (B).
STOP
Un fonctionnement continu en mode de recirculation
de l’air de la cabine entraîne une plus grande fatigue
de l’opérateur ! Une recirculation d’air pendant une période prolongée risque de causer un manque d’oxygène dans la cabine. L’admission d’air frais de l’extérieur est coupée. Par conséquent, l’opérateur se fatigue plus rapidement.
B
1
A
103
Utilisation
Dégivrage ou désembuage des vitres
Pour dégivrer ou désembuer les vitres, procéder comme suit :

Placer le régulateur de température (1) en position « Chaud ».
Bleu  Froid
Rouge  Chaud

Placer le commutateur de ventilateur (2) en position 3.

Actionner l’interrupteur de climatisation (3) et mettre l’installation en marche ; le témoin (4) s’allume.
1
4
2
3
Le système de climatisation extrait l’humidité de l’air.
Veiller à ce que la porte de la cabine soit fermée lorsque le chauffage ou la climatisation est en
marche.

Orienter les aérateurs vers le pare-brise.

Après que les vitres sont désembuées, arrêter la climatisation. Pour ce faire, actionner l’interrupteur de la climatisation, le témoin sur l’interrupteur de la climatisation s’éteint.
Commande d’essuie-glace/lave-glace
Risque d’endommagement des composants !
Si l’essuie-glace est mis en marche alors que la fenêtre avant est ouverte, celui-ci peut heurter des
composants de la cabine et être endommagé.
- Ne pas actionner l’interrupteur de l’essuie-glace en marche lorsque la fenêtre avant est ouverte.
Mise en marche de l’essuie-glace

Le contacteur de démarrage se trouve en position RUN.

Pousser l’interrupteur (1) en position ESSUIE-GLACE/LAVEGLACE.
L’essuie-glace fonctionne tant que l’interrupteur reste dans cette
position.

104
Pour l’arrêter, pousser l’interrupteur (1) en position OFF.
1
Utilisation
En hiver, avant d’utiliser l’essuie-glace, s’assurer que le caoutchouc de la raclette n’est pas gelé sur
le pare-brise. Dans ce cas, la raclette ou le moteur d’essuie-glace risquerait d’être endommagé.
Il est recommandé de ne mettre l’essuie-glace en marche que si la vitre est suffisamment mouillée,
sinon actionner préalablement le lave-glace.
Mise en marche du lave-glace
Le lave-glace peut être actionné avec l’essuie-glace en marche ou
arrêté.
1
Lorsque l’essuie-glace est en marche :

Pousser à nouveau l’interrupteur (1) en position ESSUIEGLACE/LAVE-GLACE et le maintenir dans cette position.
Lorsque l’essuie-glace est arrêté :
Pousser l’interrupteur (1) en position OFF et le maintenir dans
cette position.

Le lave-glace fonctionne tant que l’interrupteur reste enfoncé.
Ne pas actionner le lave-glace lorsque le réservoir
d’eau du lave-glace est vide, car la pompe tournant à
sec risquerait d’être endommagée.
Commande du plafonnier

Le contacteur de démarrage se trouve en position RUN.

Pousser l’interrupteur (2) en position ON (A).
1
Le plafonnier (1) est allumé tant que l’interrupteur reste dans cette
position.

2
Pour l’arrêter, appuyer sur l’interrupteur (2) en position OFF
(B).
A
B
105
Utilisation
Commande des phares de travail

Le contacteur de démarrage se trouve en position RUN.

Pousser l’interrupteur (1) de phares de travail en position ON.
Les phares de travail sont allumés.

Pour l’éteindre, pousser l’interrupteur (1) de phare de travail en
position OFF.
En travaillant sur des voies publiques, ou à proximité,
il ne faut en aucun cas éblouir d’autres usagers de ces
voies de circulation.
1
Commande du gyrophare (en option)

Le contacteur de démarrage se trouve en position RUN.

Pousser l’interrupteur du gyrophare (1) en position ON.
Le gyrophare fonctionne tant que l’interrupteur reste dans cette position.

Pour l’éteindre, pousser l’interrupteur du gyrophare en position
OFF.
1
Commande de la prise de courant de 12 V

Ouvrir le capuchon (1) et brancher le consommateur électrique
sur la prise de courant de 12 V.
L’intensité nominale du courant du consommateur
branché ne doit pas dépasser 10 A.
1
106
Utilisation
Ouverture et fermeture de la porte de la cabine
Ouverture de la porte de la cabine depuis l’extérieur

Déverrouiller la serrure de la porte de la cabine.

Ouvrir la porte de la cabine en tirant sur la poignée de la porte
(1) et verrouiller sur la paroi de la cabine.
1
Fermeture de la porte de la cabine

Pousser le levier de déverrouillage (2) vers le bas puis tirer sur
la porte de la cabine jusqu’à ce qu’elle s’enclenche dans la serrure.
2
Ouverture de la porte de la cabine depuis l’intérieur

Pousser sur le levier de déverrouillage (1) en avant et ouvrir la
porte. Si l’on ne veut pas refermer immédiatement la porte, l’accrocher à l’attache prévue sur la cloison de la cabine.
1
107
Utilisation
Ouverture et fermeture des vitres
Pare-brise
STOP
Toujours verrouiller le pare-brise. Il est interdit de
prendre place dans la cabine et d’utiliser la pelleteuse
lorsque le pare-brise n’est pas verrouillé. A l’ouverture
toujours tenir les poignées (2) à deux mains pour ne
pas risquer de se faire pincer.
1
Fermer et ouvrir le pare-brise depuis le siège du
conducteur.
2
Ouverture
Repousser en même temps les leviers de verrouillage droit et gauche (illustration précédente/1) et, en le tenant par les deux poignées (illustration précédente/2), pousser le pare-brise sur ses glissières, vers le haut
et jusqu’en butée de fin de course. En position de fin de course, verrouiller le pare-brise. S’assurer que le
pare-brise est bien verrouillé.

STOP
Ne pas lâcher les poignées au cours de l’ouverture. Le pare-brise pourrait remonter brusquement,
de façon incontrôlée, et heurter la tête de l’opérateur. Respecter les consignes de sécurité appliquées sur la vitre latérale.
Fermeture

108
Repousser en même temps les leviers de verrouillage droit et gauche (illustration précédente/1) et, en le tenant par les deux poignées (illustration précédente/2), pousser le pare-brise sur ses glissières, vers l’avant et
jusqu’en butée de fin de course. En position de fin de course, verrouiller le pare-brise en relâchement les leviers de verrouillage. S’assurer que le pare-brise est bien verrouillé.
Utilisation
Partie inférieure du pare-brise
Démontage
Le pare-brise doit être ouvert et le dossier complètement basculé en avant.

Soulever la partie inférieure du pare-brise (1) vers le haut hors
du châssis de la vitre.
1

Placer la partie inférieure du pare-brise (1) prudemment dans
les fixations (2) sur la paroi arrière de la cabine et encliqueter
dans le verrouillage (3).
STOP
Risque de blessure en raison de la chute de la vitre. Si
la vitre n’est pas bien verrouillée, elle risque de tomber
et de causer des blessures importantes.
S’assurer que la vitre est correctement encliquetée
dans le verrouillage.
1
3
2
109
Utilisation
Montage
1
S’assurer que le pare-brise est ouvert avant le montage.
Maintenir la partie inférieure du pare-brise (1) sûrement avec
un main sur la paroi arrière de la cabine.

2
Desserrer le verrouillage (2) et sortir prudemment la partie inférieure du pare-brise de la paroi arrière de la cabine.

STOP


Risque de blessure en raison de la chute de la vitre. La
vitre peut vous tomber en cas de choix et heurter le
corps.
Se déplacer prudemment dans la cabine avec la vitre.
Introduire prudemment la partie inférieure du pare-brise (1) par
le haut dans le châssis avant de la vitre (3).
S’assurer que la vitre soit introduite devant le joint en caoutchouc (4).
4
3
Attention, la vitre peut être endommagée si elle est placée trop violemment !
Maintenir sûrement la vitre et l’introduire prudemment.

Déposer la partie inférieure du pare-brise sur les blocs en
caoutchouc (2).
2
1
Vitre latérale

Ouvrir le verrou en tirant sur la poignée (1) et ouvrir la vitre latérale en tirant vers l’arrière ou vers l’avant.

Pour fermer la vitre latérale, la faire coulisser en avant ou en
arrière jusqu’à ce que le verrou s’enclenche dans le cadre de
la vitre.
110
1
Utilisation
Utilisation en hiver
Par utilisation en hiver, on entend l’utilisation de la pelleteuse à des températures extérieures inférieures à 5 ° C.
Mesures à prendre avant le début de l’hiver

Le cas échéant, vidanger l’huile moteur et l’huile hydraulique et les remplacer par des huiles d’une viscosité
appropriée à l’utilisation en hiver.

Utiliser exclusivement du carburant diesel (gazole) courant contenant des additifs d’hiver. L’addition d’essence est interdite.

Contrôler la charge de la batterie. Après une mise hors service de la machine, si les températures sont extrêmement basses, il peut être nécessaire de démonter la batterie et de l’entreposer dans un local chauffé.

Contrôler la teneur en antigel dans le système de refroidissement (page 143) ; rectifier la teneur en antigel de
telle sorte qu’elle convienne pour des températures de -25 °C à -40 °C.

Enduire tous les joints en caoutchouc des vitres, de la porte de la cabine et les glissières de la vitre latérale
avec du talc ou de l’huile aux silicones.

Graisser toutes les serrures, à l’exception de celle du contacteur de démarrage, avec de la graisse graphitée.

Graisser les charnières de la porte de la cabine.

Remplir le réservoir du lave-glace avec un produit de nettoyage pour vitres contenant de l’antigel (page 114).
Utilisation en hiver

Nettoyer la pelleteuse à la fin du travail (page 143); les chenilles, les équipements avant et les tiges des pistons des vérins hydrauliques nécessitent un soin particulier. Après avoir lavé la pelleteuse au jet d’eau, la stationner dans un local sec, bien aéré et à l’abri du gel.

Au besoin, stationner la pelleteuse sur des planches de bois ou des paillassons etc. pour qu’elle ne risque
pas d’être prise au sol en cas de gel.

Avant la mise en marche, contrôler si les tiges des pistons des vérins hydrauliques ne sont pas givrées, car
la glace pourrait endommager les joints. En plus, il faut s’assurer que les chenilles ne sont pas prises au sol
sous l’effet du gel ; dans un tel cas, ne pas mettre la pelleteuse en marche.
STOP

Faire attention en montant dans la cabine, et en descendant, car la chenille pourrait être glissante.
Démarrer le moteur (page 70) et le faire chauffer durant le temps nécessaire suivant la température ambiante
Avant de commencer à travailler avec les équipements avant, faire chauffer la pelleteuse à un régime moteur
réduit et avec de faibles sollicitations.
111
Utilisation
Démarrage de la pelleteuse avec une source d’énergie extérieure
STOP
Pour l’aide au démarrage, utiliser seulement un véhicule ou appareil électrique de dépannage fournissant une tension de 12 V.
L’opérateur doit être installé au poste de conduite, tandis qu’une deuxième personne branche la batterie d’aide au démarrage.

Dégager l’accès à la batterie et enlever le capuchon du pôle positif.

Positionner le véhicule ou l’appareil d’aide au démarrage à côté de la pelleteuse.
Utiliser des câbles d’aide au démarrage de section suffisante.

Raccorder le pôle positif de la batterie de la pelleteuse au pôle
positif de la batterie du véhicule d’aide au démarrage (voir l’illustration).

Raccorder le pôle négatif de la batterie du véhicule d’aide au
démarrage au châssis de la pelleteuse. Ne pas brancher le
câble négatif sur le pôle négatif de la batterie de la pelleteuse.
Le point de connexion du câble sur le châssis doit être propre
et non peint.

Démarrer le véhicule d’aide au démarrage et faire tourner son moteur à un régime de ralenti accéléré.

Démarrer le moteur (page 70) et le laisser en marche. Contrôler si le témoin de charge de batterie s’est éteint
après le démarrage.

Débrancher d’abord le câble d’aide au démarrage du châssis de la pelleteuse et ensuite du pôle négatif de
la batterie du véhicule d’aide au démarrage.

Débrancher le deuxième câble d’aide au démarrage d’abord du pôle positif de la batterie de la pelleteuse et
ensuite du pôle positif de la batterie du véhicule d’aide au démarrage.

Mettre le capuchon sur le pôle positif de la batterie de la pelleteuse.

Si le prochain démarrage de la pelleteuse n’est toujours pas possible sans aide au démarrage, il faut contrôler
la batterie et le circuit de charge de l’alternateur. Faire appel au personnel qualifié.
112
Utilisation
Commande des fonctions d’arrêt d’urgence
En cas d’urgence, le moteur peut être arrêté manuellement, la flèche et le balancier peuvent être abaissés manuellement.
Arrêt manuel du moteur
S’il n’est plus possible d’arrêter le moteur avec la clé de contact, il
est encore possible de l’arrêter manuellement.

Pour arrêter le moteur, pousser le bouton (1) jusqu’à ce que le
moteur s’arrête.

Une fois que le moteur est arrêté, repousser le bouton.
1
STOP
La pelleteuse ne doit pas être remise en marche tant que la cause du défaut n’a pas été éliminée.
Descente manuelle de l’équipement avant
En cas de défaillance du moteur ou de parties de l’installation hydraulique il encore possible d’abaisser la flèche
et le balancier.

Le contacteur de démarrage se trouve en position RUN.

Avec les leviers de commande, voir la section Travaux d’excavation (manipulation des éléments de commande) (page 84), abaisser le cas échéant la flèche et le balancier.
STOP
S’assurer lors de la descente d’urgence que personne ne se trouve dans la zone de la descente d’urgence de ces équipements de travail.
La fonction de descente n’est que temporairement disponible, parce qu’elle est pilotée par l’intermédiaire de l’accumulateur de pression de l’installation hydraulique. Les vérins rentrent ou sortent en
fonction de la pesanteur.
113
Utilisation
Remplissage du lave-glace
Dévisser le bouchon (1) du réservoir du lave-glace (2) et remplir le réservoir avec de l’eau ou du produit pour nettoyage des
vitres.

1
En hiver le produit de nettoyage de vitres doit contenir
un antigel.
2
Ravitaillement de la pelleteuse
Lors du ravitaillement, il est interdit de fumer ou de s’approcher avec une lampe à feu nu ou avec
toute autre sorte de source d’inflammation. Signaliser la zone de danger avec des panneaux. Dans
la zone de danger, toujours tenir un extincteur à portée de la main.
Si du carburant a débordé ou a été renversé, le neutraliser immédiatement avec des liants absorbant
l’huile. Eliminer les liants contaminés conformément aux prescriptions en vigueur pour la protection
de l’environnement.
STOP
Si l’on ne dispose pas d’une station de ravitaillement avec pompe à carburant, stocker le gazole exclusivement dans des bidons homologués à cet effet.
Refaire le plein de carburant à temps pour éviter une panne sèche. L’air emprisonné dans le circuit
d’alimentation en carburant peut porter préjudice à la pompe d’injection.

Arrêter le moteur.

Ouvrir le couvercle du compartiment des distributeurs
(page 120).

Dévisser le bouchon du réservoir à carburant en le tournant
vers la gauche.

Introduire du gazole jusqu’au bord inférieur du goulot de remplissage.

Visser le bouchon du réservoir à carburant et fermer le couvercle du compartiment des distributeurs.
114
1
Utilisation
Ravitaillement de la pelleteuse à l’aide de la pompe de remplissage
Si la pelleteuse est équipée d’une pompe aspirante, elle peut être ravitaillée directement à partir d’un fût ou d’un
bidon.
STOP
Les consignes de sécurité à suivre sont les mêmes que pour un ravitaillement à la pompe à carburant
ordinaire.
La pompe aspirante doit être utilisée exclusivement pour le gazole. Il est interdit de s’en servir pour
pomper d’autres liquides.

Arrêter le moteur.

Ouvrir le couvercle du compartiment des distributeurs
(page 120).

Dévisser le bouchon du réservoir (1) à carburant en le tournant
vers la gauche.

Enlever le flexible d’aspiration (1) de son support et le plonger
dans le bidon.
1
1

Mettre la pompe aspirante en marche en appuyant sur le bouton noir (1).
Dès que le niveau de remplissage maximal est atteint,
la pompe aspirante s’arrête automatiquement.

Pour l’arrêter à la main, il suffit d’appuyer sur le bouton rouge
(2).

Visser le bouchon du réservoir à carburant et fermer le couvercle du compartiment des distributeurs.
1
2
115
Utilisation
Purge du système d’alimentation en carburant
Après une panne sèche de la pelleteuse ou après le vidage du séparateur d’eau, il faut purger le système d’alimentation en carburant.

Pour la purge d’air, placer le contacteur de démarrage en position RUN. La pompe électrique à carburant
purge l’air du système en 60 s environ.

Si l’air n’a pas été suffisamment évacué, le moteur cale à nouveau. Il faut alors répéter la procédure.
Remplacement des fusibles
Remplacer les fusibles défectueux exclusivement par des fusibles du même type et de la même capacité nominale.
Le pontage de fusibles, par ex. à l’aide d’un fil de fer, est interdit.
Si le défaut persiste, après le remplacement du fusible, ou si le fusible grille à nouveau immédiatement après la remise en circuit, faire appel au personnel qualifié.
Les fusibles principaux (page 118) de la pelleteuse se trouvent au-dessus de la batterie.

Retirer le cache (1) de la boîte à fusibles.
1
116
Utilisation

Retirer le couvercle (1) de la boîte à fusibles (2).

Retirer le fusible défectueux de la boîte à fusibles et le remplacer par un neuf.
2
L’assignation des fusibles est indiquée sur l’illustration suivante.

1
Assignation des fusibles de la boîte à fusibles
30A
15A
10A
5A
10A
5A
5A
5A
10A
15A
10A
15A
2
3
4
5
6
7
8
9
10
5A
5A
5A
1
20A
20A
30A
15A
15A
10A
20 21 22
5A
11 12 13 14 15 16 17 18 19
1
Commande de la climatisation (+B)
12
Phares de travail sur la cabine
2
Unité d’affichage et de commande (+B)
13
Radio (AC)
3
Moteur du ventilateur
14
Chauffage du filtre à carburant
4
Relais, cabine
15
Appareil de commande (+B)
5
Contrôleur (AC)
16
Appareil de commande (PUISSANCE)
6
Plafonnier
17
Gyrophare
7
Démarreur
18
Bouton d’avertisseur sonore
8
Essuie-glace/lave-glace
19
Avertisseur sonore
9
Compresseur
20
Verrouillage des leviers de commande
10
Prise de courant de 12 V
21
Alternateur
11
Phare de travail sur la flèche
22
Pompe à carburant
117
Utilisation
Fusibles principaux

Retirer le fusible principal défectueux de la boîte à fusibles principale (1) et le remplacer par un neuf.
A B
C
D
Assignation des fusibles :
A
Alternateur (100 A)
B
Appareil de commande du moteur (30 A)
C
Fusible principal (60 A)
B
Interrupteur d’arrêt du moteur (50 A)
1
Fusible du ventilateur électrique

Retirer le fusible défectueux de la boîte à fusibles (2) et le remplacer par un neuf.
2
Assignation des fusibles :
Ventilateur électrique (20 A)
Fusibles du système de carburant et de la commande du moteur

Retirer les fusibles défectueux de la boîte à fusibles (3) et les
remplacer.
Assignation des fusibles :
E
Pompe de remplissage (30 A)
F
Appareil de commande (+B) (10 A)
G  Contrôle du niveau de remplissage (5 A)
G F
118
E
Utilisation
Manipulation du coupe-batterie
Pour que l’on puisse travailler avec la pelleteuse, le coupe-batterie
(1) doit se trouver en position ON.
A  OFF
B  ON
Lorsque le coupe-batterie se trouve en position ARRÊT, la plupart des fonctions électriques sont désactivées (par ex. l’avertisseur sonore, les phares de travail
etc.).
Les réglages de l’utilisateur sont conservés dans l’unité d’affichage et de commande, et la décharge de la
batterie est seulement faible.
Ouverture/fermeture du capot du moteur
STOP
Risque de blessure à l’ouverture du capot du moteur!
L’ouverture du capot du moteur est assistée par un
ressort à gaz. A l’ouverture, le capot du moteur peut se
relever soudainement.
A l’ouverture, toujours tenir le capot du moteur et le
mener lentement vers le haut.

Mettre la clé de contact (1) dans la serrure du capot du moteur
(2).

Rabattre le capot du moteur complètement vers le haut à l’aide
de la poignée (3).
Après son ouverture, le capot du moteur est maintenu
relevé par le ressort à gaz.
STOP
1
2
3
Veiller à ce que le ressort à gaz maintienne bien le capot du moteur relevé. Un rabattement soudain du capot, par ex. par le vent ou par une autre personne, risquerait de causer des blessures considérables.

Pour fermer le capot du moteur, le tirer vers le bas puis exercer une pression sur le capot pour enclencher sa
serrure.

Tourner la clé de contact dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour fermer le capot du moteur à clé.

Retirer à nouveau la clé de contact.
119
Utilisation
Ouverture/fermeture du couvercle du compartiment des distributeurs

Mettre la clé de contact (1) dans la serrure du couvercle du
compartiment des distributeurs (2), tourner dans le sens des aiguilles d’une montre et appuyer sur le vérin de fermeture.

Tirer sur la poignée (3) et relever complètement le couvercle
du compartiment des distributeurs.

L’arrêtoir (4) s’encliquète automatiquement dès qu’on relâche
le couvercle du compartiment des distributeurs en position supérieure.
STOP
2
3
4
S’assurer que l’arrêtoir est bien encliqueté. Un rabattement soudain du capot, par ex. par le vent ou par une
autre personne, risquerait de causer des blessures
considérables.
1

Pour fermer, relever le couvercle du compartiment des distributeurs et sortir l’arrêtoir de la pièce d’encliquetage.

Fermer le couvercle du compartiment des distributeurs et l’appuyer dans la serrure.

Tourner la clé de contact dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour fermer le couvercle du compartiment des distributeurs.

Retirer à nouveau la clé de contact.
Ouverture/fermeture du capot latéral

Ouvrir le couvercle du compartiment des distributeurs
(page 120).

Ouvrir le capot du moteur (page 119).

Ouvrir l’étrier de tension (1) et accrocher le crochet du capot latéral.
120
1
Utilisation

Écarter le capot latéral (2) jusqu’à ce que l’arrêtoir (1) s’encliquette.
STOP
1
2
S’assurer que l’arrêtoir est bien encliqueté. Un rabattement soudain du capot, par ex. par le vent ou par une
autre personne, risquerait de causer des blessures
considérables.

Pour la fermeture, extraire l’arrêtoir (1) de la pièce d’encliquetage.

Fermer le capot latéral (2) et sécuriser avec l’étrier de tension.
S’assurer que l’étrier de tension est bien fermé

Fermer le capot du moteur.

Fermer le couvercle du compartiment des distributeurs.
Ouverture/fermeture du casier à outils

Ouvrir le revêtement latéral (page 120)

Sortir le casier à outils (1).

Pour fermer, introduire à nouveau le casier à outils.

Refermer le revêtement latéral.
1
Remplacement du godet
STOP
Au remplacement du godet, il faut impérativement porter des lunettes de sécurité, un casque et des
gants de protection.
STOP
Sous l’effet du démontage et du remontage, des bavures ou des copeaux métalliques peuvent se
former sur les axes ou les bagues. Ils peuvent alors causer des blessures considérables.
STOP
Il ne faut en aucun cas procéder à l’alignement des pièces (biellette de godet, godet, balancier) en y
introduisant les doigts. En cas de déplacement incontrôlé des pièces, les doigts risqueraient d’être
coupés.
121
Utilisation
Dispositif antivol
La pelleteuse est équipée d’une fonction antivol n’autorisant le démarrage du moteur qu’à l’aide d’une clé enregistrée. Si l’on perd une clé enregistrée, il est possible de la désactiver. Cette opération permet d’empêcher le
démarrage du moteur avec cette clé, afin de protéger la machine contre le vol. Avec le dispositif antivol, le vol de
la machine est plus difficile, mais il ne peut pas être totalement exclu.
Lorsque la clé se trouve sur la position STOP, le témoin (1) est allumé et signale l’activation du système antivol.
Avant de quitter la machine, s’assurer que le témoin est allumé.
Si lorsqu’on quitte la pelleteuse la clé de contact est encore introduite dans le contacteur de démarrage et se trouve en position
STOP, un signal sonore retentit et le message « Retirer clé » apparaît sur l’afficheur.
Retirer clé
La machine est livrée avec deux types de clés différents :
Clé noire (clé individuelle)

Cette clé sert à démarrer le moteur.

Pour démarrer le moteur, procéder comme d’habitude en introduisant la clé et en la tournant sur la position START.

Pour que l’on puisse démarrer le moteur avec la clé noire, il faut
que cette dernière ait été activée à l’aide de la clé rouge.
Le moteur ne démarre qu’avec une clé enregistrée et activée pour cette machine.
A la livraison, deux clés noires (dont une clé de rechange) sont jointes. Les deux clés noires sont déjà
enregistrées. Il est possible d’enregistrer jusqu’à quatre clés.
Clé rouge (pour l’activation)

En cas de perte de l’une des clés noires, il est possible d’enregistrer une autre clé noire à l’aide de la clé rouge
(page 124).

On ne peut pas démarrer le moteur avec la clé rouge.
122
Utilisation
Consignes concernant le système de clés

En cas de perte d’une clé noire enregistrée, il est nécessaire de réactiver la deuxième clé et la nouvelle clé
noire. Le nouvel enregistrement a pour effet que la clé perdue ou volée est dorénavant désactivée, de sorte
qu’elle ne peut plus être utilisée pour démarrer le moteur.

En cas de perte de la clé rouge, un nouvel enregistrement des clés noires est impossible. Toujours conserver
la clé rouge à un endroit sûr (par ex. coffre-fort du bureau), jamais sur la machine. Si, malgré tout, vous l’avez
perdue, veuillez vous adresser immédiatement à votre concessionnaire.

Si, dans un délai d’une minute, on essaie six fois de suite de tourner le contacteur de démarrage en position
START avec une clé qui ne convient pas, ou une clé non enregistrée, un signal acoustique retentit durant 30
secondes. Le signal retentit à nouveau si, durant ce laps de temps, l’on ramène le contacteur de démarrage
dans la position STOP ou que l’on retire la clé. Si l’on introduit dans le contacteur de démarrage une clé enregistrée pour cette machine, le signal acoustique s’arrête aussi.

Ne pas utiliser plusieurs de ces clés accrochées au même porte-clés. Cela pourrait générer des fréquences
parasites et, dans certaines circonstances, il pourrait être impossible de démarrer le moteur.

Utiliser exclusivement l’anneau porte-clé spécial de KUBOTA. D’autres anneaux porte-clés peuvent perturber
les signaux échangés entre la clé et le contacteur de démarrage, et par conséquent il peut être impossible de
démarrer le moteur ou d’enregistrer une clé.

A la réception des clés, il faut donc les séparer. Si les clés sont conservées sur le même porte-clés, il ne faut
pas les utiliser dans de telles conditions. En effet, si par ex. la clé noire est introduite dans le contacteur de
démarrage, il est possible que l’électronique reconnaisse la clé rouge attachée au même porte-clés. Cela
risque de causer des dysfonctionnements de l’électronique.

Si vous constatez des anomalies sur la machine, veuillez vous adresser immédiatement à votre revendeur/concessionnaire KUBOTA, pour faire localiser et éliminer le dérangement.

Sur l’afficheur, les messages peuvent apparaître en 11 langues. Votre concessionnaire KUBOTA peut vous
aider à choisir la langue.

Lorsque l’on essaie par erreur d’enregistrer une clé noire déjà
enregistrée, le message « Retirer clé » est affiché et l’enregistrement ne peut pas être effectué.
Retirer clé
123
Utilisation
Lorsque l’on essaie d’enregistrer une cinquième clé noire, le
message « Aucun autre enreg. possible » est affiché et l’enregistrement ne peut pas être effectué.

Aucun autre
enreg. possible
Enregistrement d’une clé noire pour la machine
STOP
Pour l’enregistrement et l’activation d’une clé noire, il faut impérativement respecter les conditions
suivantes:
S’assurer que personne ne se trouve à proximité de la pelleteuse. Si la présence de personnes à
proximité de la pelleteuse est inévitable, les avertir en donnant un bref coup d’avertisseur.
S’assurer que tous les éléments de commande se trouvent en position neutre.
Le démarrage de la pelleteuse n’est autorisé que si l’opérateur est assis sur le siège du conducteur.
Il est interdit de faire tourner le moteur dans un local fermé, à moins que ce local soit muni d’une installation d’aspiration des gaz d’échappement ou soit bien ventilé. Les gaz d’échappement
contiennent du monoxyde de carbone - le monoxyde de carbone est incolore, inodore et présente un
danger mortel.
1.
Introduire la clé rouge dans le contacteur de démarrage.
Ne pas encore tourner la clé. Si la clé se trouve sur la
position RUN, la ramener sur la position STOP.
2.
Enfoncer le bouton de sélection d’affichage (bouton 5).
3.
Le message « Retirer clé » est affiché.
Retirer clé
124
Utilisation
4.
Retirer la clé rouge.
5.
Le message « Insérer clé » est affiché.
6.
Introduire la clé noire dans le contacteur de démarrage.
Ne pas encore tourner la clé. Si la clé se trouve sur la
position RUN, la ramener sur la position STOP.
Insérer clé
7.
Au bout de quelques instants, le message « Retirer clé noire »
est affiché. Ce message signale que la clé noire a été enregistrée et activée pour ce véhicule.
Retirer clé noire
8.
Appuyer sur le bouton de menu (bouton 1) pour terminer l’enregistrement.
9.
Introduire successivement toutes les clés noires enregistrées dans le contacteur de démarrage et vérifier si
elles permettent de démarrer le moteur.
En cas de perte d’une clé de contact noire enregistrée, il faut réactiver les autres clés de contact
noires. Le nouvel enregistrement a pour effet que la clé perdue ou volée est dorénavant désactivée,
de sorte qu’elle ne peut plus être utilisée pour démarrer le moteur.
125
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising