GeoNetwork User Manual Release 2.11.0-SNAPSHOT

GeoNetwork User Manual Release 2.11.0-SNAPSHOT
GeoNetwork User Manual
Release 2.11.0-SNAPSHOT
GeoNetwork
December 06, 2014
CONTENTS
i
ii
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Ce document est le manuel d’utilisation de GeoNetwork.
CONTENTS
1
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
2
CONTENTS
CHAPTER
ONE
PRÉAMBULE
1.1 À propos de ce projet
Ce document est le guide officiel d’installation, de configuration et d’utilisation de GeoNetwork.
Le projet GeoNetwork est né de la volonté de la Food and Agriculture organisation of the United Nations
(FAO), du Programme d’alimentation mondial (PAM ou WFP) et de l’United Nations Environmental
Programme (UNEP) de mettre en place un système de catalogage d’information géographique.
Actuellement le projet est très largement utilisé comme base d’infrastructure de données geographiques
de part le monde.
Ce projet fait partie de l’Open Source Geospatial Foundation (OSGeo) et est accessible ici.
1.2 Information sur la licence
1.2.1 Logiciel
Le logiciel GeoNetwork est distribué sous licence GPL v2.
1.2.2 Documentation
Vous êtes libres de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public, selon les conditions
suivantes :
• Paternité — Vous devez citer le nom de l’auteur original de la manière indiquée par l’auteur de
l’oeuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (mais pas d’une manière qui
suggérerait qu’ils vous soutiennent ou approuvent votre utilisation de l’oeuvre).
• Pas de Modification — Vous n’avez pas le droit de modifier, de transformer ou d’adapter cette
création.
Vous pouvez obtenir une copie de la license Creative Commons
3
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
1.3 Informations sur les auteurs
La documentation a été écrite par les membres de la communauté du projet GeoNetwork.
Elle a été mise en place sur la base du travail réalisé par le projet GeoServer et repose sur le projet
Sphinx.
Si vous avez des questions, trouvez des anomalies ou bien avez des améliorations, contactez-nous via la
liste de diffusion GeoNetwork à geonetwork-devel@lists.sourceforge.net.
1.3.1 Version francophone
• Benjamin Chartier
• Paul Hasenohr
• François-Xavier Prunayre
• Etienne Taffoureau
1.4 Qu’est ce que GeoNetwork ?
GeoNetwork est un système de gestion de données géographiques basé sur les standards. Il est conçu
pour permettre l’accès aux bases de données géoréférencées et aux produits cartographiques à partir
d’une variété de fournisseurs de données via leur description, également appelée métadonnées. Il permet
les échanges d’information et le partage entre les organisations et leur public, en utilisant les capacités
et la puissance de l’Internet.
Le système fournit à une large communauté d’utilisateurs un accès facile et rapide aux données et services spatiaux disponibles, ainsi qu’aux cartes thématiques pour aider à la découverte d’information et
à la prise de décision.
L’objectif principal du logiciel est d’accroître la collaboration au sein et entre les organisations afin de
réduire les doublons, améliorer l’information (cohérence, qualité) pour améliorer l’accessibilité d’une
grande variété d’informations géographiques avec les informations associées, organisées et documentées
de façon standard et uniforme.
Principales caractéristiques :
• Des recherches locales et distribuées
• Le téléchargement de données, documents, PDF et tout autre contenu
• Une carte interactive qui permet la combinaison des couches diffusées par les services WMS
• L’édition en ligne des métadonnées par un système de modèle
• Le moissonnage et la synchronisation des métadonnées entre catalogues distribués
• Groupes et gestion des utilisateurs
• Une interface multilingue
4
Chapter 1. Préambule
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
1.5 Histoire et évolution
Le premier prototype du catalogue GeoNetwork a été développé par la FAO en 2001 pour archiver
et publier les données géographiques produites dans l’organisation. Ce prototype a été bâti sur les
expériences au sein et en dehors de la FAO. Il a utilisé le contenu des métadonnées disponibles dans les
systèmes existants en le transformant en ce qui n’était alors qu’un projet de norme sur les métadonnées,
l’ISO 19115. Plus tard, une autre agence de l’ONU, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a rejoint
le projet et a contribué à la première version du logiciel qui a été publié en 2003. Le système était basé
sur le DIS (Draft International Standard) de l’ISO19115 et intégré le module InterMap pour la carte
interactive. Les recherches distribuées était possible en utilisant la norme Z39.50. A ce moment, il
a été décidé de distribuer GeoNetwork en tant que logiciel libre afin de permettre à l’ensemble de la
communauté géospatiale aux utilisateurs de bénéficier des résultats de développement et de contribuer à
l’avancement du projet.
Conjointement avec l’UNEP, la FAO a élaboré une deuxième version en 2004. Cette nouvelle version
permet aux utilisateurs de travailler avec plusieurs normes de métadonnées (ISO 19115, FGDC et Dublin
Core) de manière transparente. Elle a également permis la mise en place de mécanisme de moissonnage
et l’amélioration de la fiabilité lors de recherches dans plusieurs catalogues.
Ensuite, les standards ISO ISO19139 pour les métadonnées de données et ISO19119 pour les métadonnées services ont été ajouté. GeoNetwork a été l’implémentation de référence pour le protocol
OGC CSW 2.0.2 profile ISO. Pour améliorer les échanges, de multiples protocoles de moissonnage sont
disponibles : OAI-PMH, ESRI ArcSDE, CSW, Z39.50, OGC WxS, WFS, Système de fichier, Serveur
WebDav, Thredds.
Depuis 2009, des travaux ont également permis à GeoNetwork de prendre en compte les recommandations de la directive INSPIRE en mettant en place des mécanismes avancés de validation, la saisie
de métadonnées en mode multilingue, la gestion des thésaurus au format SKOS tel que GEMET ou
AGROVOC.
GeoNetwork est le résultat du travail de nombreux contributeurs avec le soutient entre autres, des
agences des nations unies (FAO, OCHA, CSI-GCRAI, UNEP, ...), l’Agence spatiale européenne (ESA),
le CSIRO, le BRGM, Swisstopo, GeoNovum, ...
1.6 Qu’est ce que GeoSource ?
Initié en 2006 par la Direction Générale de la Modernisation de l’État, Geosource est un outil simple
de catalogage des données et services à références spatiales, implémentant le profil français de la norme
EN-ISO 19115:2005, et sa déclinaison en XML (ISO 19139). Il est dérivé du projet GeoNetwork.
Le code source est accessible sur github.com.
1.7 GeoNetwork et sa communauté Open Source
La communauté des utilisateurs et des développeurs du logiciel GeoNetwork a augmenté de façon spectaculaire depuis la sortie de la version 2.0 en Décembre 2005. À l’heure actuelle, les listes de diffusion
des utilisateurs et développeurs comptent respectivement plus de 640 et 340 abonnés. L’abonnement à
ces listes est ouvert à tous.
Les archives des listes de diffusion constituent une source importante d’information. Les membres
fournissent des informations, des traductions, de nouvelles fonctionnalités, des rapports de bugs, des
1.5. Histoire et évolution
5
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
correctifs et des instructions pour le projet dans son ensemble. Bâtir une communauté d’utilisateurs
et de développeurs est l’un des plus grands défis pour un projet opensource. Ce processus repose sur
la participation active et les interactions entre ses membres. Elle s’appuie également sur la confiance
et le fonctionnement de manière transparente, en définissant les objectifs généraux, les priorités et les
orientations à long terme du projet. Un certain nombre de mesures ont été prises par l’équipe du projet
afin de faciliter ce processus.
1.8 Conseil consultatif (Advisory Board) et Comité de pilotage
(PSC)
La création d’un Conseil consultatif de GeoNetwork a été mis en place lors de l’atelier de 2006 à Rome.
Un plan de travail est présenté et discuté annuellement;
En 2006, le Conseil consultatif du projet a décidé de proposer le projet GeoNetwork à l’incubation de l’
Open Source Geospatial Foundation (OSGeo). Aujourd’hui, GeoNetwork est un projet de l’OSGeo.
Le Comité de pilotage de GeoNetwork (PSC) coordonne la direction générale, les cycles de publication,
la documentation pour le projet de GeoNetwork. En outre, la PSC s’occupe de l’assistance aux utilisateurs en général, il accepte et approuve les correctifs de la communauté GeoNetwork et votes sur des
questions diverses :
• tout ce qui peut causer des problèmes de compatibilité descendante.
• l’ajout de quantités importantes de nouveau code.
• les modifications de l’API.
• la définition de la gouvernance.
• lors de la sortie de nouvelle version.
• tout ce qui pourrait être sujet à controverse.
• ajouter un nouveau membre à la CFP
• ajouter un nouveau participant au dépôt de code
Le comité de pilotage est actuellement composé des personnes suivantes :
• Andrea Carboni
• Patrizia Monteduro
• Simon Pigot
• Francois Prunayre
• Emanuele Tajariol
• Jeroen Ticheler
• Archie Warnock
1.9 Contributeurs anciens et actuels
Les committers sur le trunk sont les suivants :
• María Arias de Reyna
6
Chapter 1. Préambule
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Mathieu Coudert
• Heikki Doeleman
• Jesse Eichar
• Jose Garcia
• Roberto Giaccio
• Simon Pigot
• Francois Prunayre
• Emanuele Tajariol
• Jeroen Ticheler
• Archie Warnock
D’autres contributeurs sont également actifs dans les bacs à sable du projet.
1.10 Plus d’information
1.10.1 Sites web
Deux sites Web publics ont été créés :
• un pour les utilisateurs : http://geonetwork-opensource.org
• un pour les développeurs : http://trac.osgeo.org/geonetwork
Les deux sont maintenus par des membres de confiance de la communauté. Ils offrent l’accès à la
documentation, les rapports de bugs, le suivi, le wiki, .... Une partie de la communauté se connecte via
Internet Relay Chat (IRC) sur le canal irc://irc.freenode.net/geonetwork. Cependant la
majorité des dialogues a lieu sur la liste utilisateur anglophone, la liste utilisateur francophone, liste de
diffusion espagnole et la liste développeur
1.10.2 Code source
Le code source est accessible sur SourceForge.net et github.com.
1.10.3 Documentation
La documentation est écrite dans le format reStructuredText et utilise Sphinx pour la diffusion dans
différents formats (e.g. HTML et PDF).
1.10. Plus d’information
7
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
8
Chapter 1. Préambule
CHAPTER
TWO
INTRODUCTION AUX MÉTADONNÉES
2.1 Qu’est ce qu’une métadonnée ?
Les métadonnées sont généralement définies comme “données sur les données” ou “information sur les
données”. Les métadonnées sont une liste structurée d’information qui décrivent les données ou les
services (incluant les données numériques ou non) stockés dans les systèmes d’information. Les métadonnées peuvent contenir une brève description sur le contenu, les objectifs, la qualité et la localisation
de la donnée ainsi que les informations relatives à sa création.
2.2 Les standards pour les métadonnées géographiques
L’utilisation de standards permet aux utilisateurs d’avoir une terminologie commune permettant la réalisation de recherche efficace pour la découverte des données dans les catalogues. Les métadonnées
reposant sur les standards permettent d’avoir un même niveau d’information et d’éviter la perte de connaissance sur les données.
Les principaux standards sont les suivants :
• Dublin Core : “un schéma de métadonnées générique qui permet de décrire des ressources
numériques ou physiques et d’établir des relations avec d’autres ressources. Il comprend officiellement 15 éléments de description” 1
• ISO 19139 pour les métadonnées de données
• ISO 19119 pour les métadonnées de services
• ISO 19110 pour la description des catalogues d’attributs
• FGDC, le standard de métadonnée adopté par les Etats-Unis / Federal Geographic Data Committee
GeoNetwork supporte également d’autres standards : Formats supportés.
Les données géographiques sont souvent produites par des organisations ou des indépendants et peuvent
répondre aux besoins de différents types d’utilisateurs (opérateurs SIG, analyse d’image, politiques, ...).
Une documentation adéquate sur les données aide à mieux définir la pertinence de ces informations pour
la production, l’utilisation et la mise à jour.
L’ISO définit en détail comment décrire les ressources dans le domaine de l’information géographique
tel que les données ou les services. Ce standard précise les descripteurs obligatoires et conditionels.
Il s’applique aux séries de données, aux données, aux objets géographiques ainsi qu’à leurs propriétés.
Bien que l’ISO 19115:2003 ai été conçu pour les données numériques, ces principes peuvent être étendus
1
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dublin_Core
9
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
à d’autres types de ressources tels que les cartes, les graphiques, les documents ou les données non
géographiques.
Le format d’échange de l’ISO19115:2003 est XML. GeoNetwork utilise ISO Technical Specification
19139/119 Geographic information - Metadata - XML schema implementation pour l’encodage XML
de l’ISO19115.
2.3 Les profils de métadonnées
GeoNetwork supporte plusieurs standards de métadonnées. Ces standards peuvent prendre la forme de
modèles de métadonnées qu’il est possible de créer via l’éditeur. En utilisant la vue avancée de l’éditeur,
tous les éléments sont potentiellement accessibles à l’utilisateur.
Le support d’extensions ou de nouveaux standards spécifiques peut également être mis en place par des
développeurs via le mécanisme de standard enfichable.
Les standards actuellement supportés sont listés en annexe : Formats supportés.
Ces standards sont utilisés dans les projets Bluenet, geocat.ch et GéoSource.
10
Chapter 2. Introduction aux métadonnées
CHAPTER
THREE
PREMIERS PAS
3.1 Installation
3.1.1 Nouvelle version - nouvelles fonctionnalités
Version 2.11.0
Figure 3.1: Page d’accueil
• Intégration de nouvelles technologies pour l’interface d’édition et d’administration (Bootstrap 3,
AngularJS, ...)
• Nouvelle interface d’édition
Un nouveau formulaire de saisie simplifié remplace la vue INSPIRE actuelle. Elle a pour objectif de
permettre la saisie des métadonnées conformes à INSPIRE et aux recommandations nationales du CNIG.
Au-delà du formulaire simplifié, les fonctions suivantes ont été mises en oeuvre dans l’interface d’édition
:
• Ajout de tooltips contenant l’aide pour la saisie des champs (définitions, exemples, . . . )
• Saisie par autocomplétion (thésaurus, contacts, système de coordonnées)
• Sauvegarde automatique du formulaire lors de la saisie
11
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Navigation simplifiée entre les différentes catégories de métadonnées
• etc.
Figure 3.2: Nouvelle interface d’édition
• Nouvelle interface d’administration
En complément de la reprise de l’ensemble des fonctionnalités existantes dans la section administration,
les fonctionnalités suivantes ont été ajoutées :
• La section statistique a été revue afin de présenter des informations complètes aussi bien sur les
statistiques de recherche que sur le contenu du catalogue
• Ajout d’un module permettant de lancer sur une sélection de métadonnées des traitements pour
apporter des modifications en masse (eg. corriger des URL, modifier des mots clés, remplacer des
contacts)
• Une simplification et clarification des interfaces :
– amélioration de la cliquabilité (logos, icônes, barres de navigation)
– simplification de l’interface (eg. si aucune catégorie définie, aucune liste ou menu ne propose
une liste vide)
– ajout de mécanisme de filtrage
– mise en place de barre de progression (eg. indexation, import, upload, mise à jour en batch)
– rapport d’erreurs
– glisser/déposer pour les opérations d’upload simple/multiple
• etc.
Version 2.9.x
• Recherche
• Recherche à facettes
12
Chapter 3. Premiers pas
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 3.3: Nouvelle interface d’administration
• Téléchargement de données WFS
• Support du format DCAT/RDF (http://www.w3.org/TR/vocab-dcat/) pour les services de
recherche et de consultation avec ajout du support de sitemap sémantique
• Editeur
• Support des aggrégats (en ISO19139) pour associer des études, capteurs, ...
• Possibilité de cacher des sections d’information pour les utilisateurs non identifiés (en ISO19139).
• Administration
• Surveillance du système
• Amélioration du mécanisme d’authentification via LDAP, CAS (cf. authentication)
• Répertoire de données du catalogue
• Support des profils multiples par utiisateurs
Version 2.7.x
• Nouvelle traduction : finlandais
• Nouvelle interface de consultation et d’édition
• Recherche
• Recherche distribuée utilisant le protocole Z39.50 (interface classique)
• CSW virtuel
• Recherche multilangue
3.1. Installation
13
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Affichage, pour les séries, des métadonnées associées dans les résultats de recherche
• Index / Document and field boosting (http://trac.osgeo.org/geonetwork/wiki/proposals/DocumentAndFieldBoosting
• Editeur
• Amélioration du formulaire de saisie et consultation pour le dublin-core
• Possibilité de faire une modification mineure
• Publier les données téléchargées en WMS, WFS, WCS
• Support de la publication de ressources externes (fichier ou url)
• Possibilité de choisir les types de liens à ajouter (WMS et/ou WFS et/ou WCS)
• Persistence des résultats de validation
• Mécanisme de suggestion par analyse des métadonnées et correction automatique
• Suivi du statut des métadonnées
• Gestion des versions des métadonnées
• Administration
• Nouvelle interface de gestion des thésaurus
• Nouvelle interface de création d’annuaires (eg. annuaire de contact)
• Moissonnage / Protocol GeoNetwork / Transfert des catégories et des données associées
• Support des opérations CSW Harvest
• Module de statistiques sur les recherches (cf. Statistique sur les recherches)
• Module de surveillance du catalogue
• Chargement de thésaurus par URL
• Configuration et gestion des logos
• Configuration avancée de l’index Lucene (cf. lucene_index)
• Information sur le système
• Moissonnage d’entité via OGC Web Feature Service
• Moissonner un catalogue THREDDS
• Moissonner un serveur Z3950
• Architecture / répertoire de configuration (cf. Répertoire de données du catalogue)
• Base de données / Support JNDI
• GAST supprimé
• Standard
• Ajouter un standard de métadonnée
• Amélioration de la compatibilité INSPIRE (cf. La directive INSPIRE et GeoNetwork)
Liste des changements
14
Chapter 3. Premiers pas
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Version 2.6 (Septembre 2010)
• Recherche
• Migration Intermap vers OpenLayers/GeoExt
• Administration
• Notification de noeuds distant : Configurer la mise à jour distante de dépôt
• Développement
• Migration Maven
Version 2.5 (Mai 2010)
• Recherche & indexation
• Z39.50 SRU
• Recherche temporelle
• Analyse des types de documents MIME
• Amélioration des performances
• Export CSV
• Affichage des liens
• Edtition
• Vue INSPIRE
• Saisie multilingue
• Mise à jour des enfants
• Calcul des emprises à partir des mots clés
• Cartographie dynamique pour la saisie des emprises
• Assistant de saisie des projections
• Assistant pour la saisie des mots clés
• Amélioration du rapport de validation
• Gestion des relations entre métadonnées de données et métadonnées de services
• Support ISO19110
• Administration
• Configuration des catégories
• MEF 2
• Moissonner un serveur ArcSDE
3.1. Installation
15
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Version 2.4 (juillet 2009)
• Recherche & indexation
• Panier de sélection
• Critères de recherche INSPIRE
• Impression PDF des résultats
• Amélioration des performances
• Amélioration du protocole OGC CSW 2.0.2
• Edition
• Editeur de métadonnées Ajax
• Opération de mise à jour en masse
• Administration
• Authentification Shibboleth
• Enregistrement libre des utilisateurs
Version 2.3
• Support ISO19119
3.1.2 Où télécharger le programme d’installation ?
Vous trouverez les différentes versions de
http://sourceforge.net/projects/geonetwork/files/.
GeoNetwork
sur
le
dépôt
SourceForge.net
Utiliser l’installer multi plate-forme (.jar), l’installer exécutable pour Windows (.exe) ou l’archive web
(.war).
3.1.3 Pré-requis système
GeoNetwork est multi plate-forme. Il fonctionne sous MS Windows, Linux ou Mac OS X .
Pré-requis système :
Processeur : 1 GHz ou sup
Mémoire (RAM) : 512 MB ou sup
Espace disque : 250 MB minimum. L’espace est essentiellement consommé lors de l’ajout de données
aux métadonnées.
Autres logiciels :
• Java Runtime Environment (JRE 1.6.0 ou sup).
• Jetty ou Apache Tomcat ou tout autre container Java
• une base de données compatible JDBC (H2, MySQL, Postgres, PostGIS, Oracle, SQLServer).
16
Chapter 3. Premiers pas
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Autres logiciels
Ces logiciels ne sont pas nécessaires pour le fonctionnement de GeoNetwork mais peuvent être utilisés
en complément :
1. Druid pour voir le contenu de la base de données McKoi
2. Luke pour voir le contenu de l’index Lucene
Navigateurs supportés
GeoNetwork devrait fonctionner normalement avec les navigateurs suivant :
1. Firefox v1.5 ou sup
2. Internet Explorer v7 ou sup
3. Safari v3 ou sup
4. Chrome
5. Opera
3.1.4 Comment installer GeoNetwork ?
Avant d’installer GeoNetwork, vérifier que les pré-requis (cf. Pré-requis système) sont disponibles et en
particulier vérifier que Java est disponible.
Création de la base de données
Si l’utilisateur ne souhaite pas utiliser la base de données par défaut (ie. H2), il est nécessaire de créer une
base de données au préalable. Par exemple, dans le cas de PostgreSQL, il faut donc installer PostgreSQL
puis créer une base de données (avec PgAdmin par exemple).
Une fois créée, il est nécessaire de configurer GeoNetwork pour utiliser cette base de données au lancement. Pour cela modifier la configuration dans le fichier web/GeoNetwork/WEB-INF/config.xml (cf.
Configurer la base de données).
La base de données est créée au lancement de GeoNetwork.
Il est également possible
de la créer manuellement en utilisant les scripts SQL placés dans /web/GeoNetwork/WEBINF/classes/setup/sql/create et /web/GeoNetwork/WEB-INF/classes/setup/sql/data.
Archive web
Le déploiement de l’archive web se fait par copie du fichier .war dans le répertoire webapp du container
Java (eg. webapp pour tomcat).
Installer multi plate-forme
L’installer (un fichier .jar) doit démarrer avec un simple double clic. En cas d’échec, le menu contextuel
peut vous proposer une option pour l’ouvrir avec la version de Java installée sur votre machine. Si cela
ne fonctionne toujours pas, il est possible de lancer l’installation en ligne de commande. Pour cela,
ouvrir un terminal, aller dans le répertoire où l’installer se trouve, puis lancer l’installer.
3.1. Installation
17
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
cd /repertoire/de/telechargement/de/l/installer
java -jar |project_name|-install-x.y.z.jar
Suivre les instructions à l’écran.
A la fin de l’installation il est possible de sauvegarder le fichier de configuration de l’installation.
Installer sous Windows
Si vous utilisez Windows, il est également possible d’utiliser l’exécutable. Les étapes sont les suivantes
:
1. Double cliquer sur |project_name|-install-x.y.z.exe pour lancer l’installation de GeoNetwork
2. Suivre les instructions à l’écran
3. Après l’installation, un menu ‘GeoNetwork‘ est ajouté dans le menu principal de Windows
4. Cliquer Start>Programs>|project_name| >Start server pour lancer GeoNetwork Web server (ie.
Jetty par défaut).
5. Cliquer Start>Programs>|project_name| >Open GeoNetwork pour ouvrir votre navigateur sur la page d’accueil de GeoNetwork, ou lancer votre navigateur sur la page
http://localhost:8080/|project_name|/
18
Chapter 3. Premiers pas
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 3.4: Installer
Figure 3.5: Sélection des modules
3.1. Installation
19
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Installation en ligne de commande sans interface graphique
Le plus simple en cas d’absence d’interface graphique sur le serveur est de faire une installation standard
sur une machine puis de copier l’ensemble du répertoire sur le serveur.
Sinon, il est possible de réaliser une installation en ligne de commande
java -jar |project_name|-install-x.y.z.jar install.xml
[ Starting automated installation ]
[ Starting to unpack ]
[ Processing package: Core (1/3) ]
[ Processing package: Sample metadata (2/3) ]
[ Processing package: GeoServer web map server (3/3) ]
[ Unpacking finished ]
[ Writing the uninstaller data ... ]
[ Automated installation done ]
Pour activer le mode trace ajouter le paramètre -DTRACE=true:
java -DTRACE=true -jar |project_name|-install-x.y.z.jar
3.1.5 Configurer le catalogue
Après l’installation, il est recommandé de modifier les paramètres Nom, Hôte, Port à partir de l’interface
de configuration (cf. Configuration du système).
3.1.6 Configurer le serveur web
Par défaut, le serveur web Jetty est installé. Pour modifier la configuration de Jetty, modifier le fichier
jetty.xml placé dans le répertoire bin. Il est possible, entre autre, de modifier :
• le port (8080 par défaut)
• d’autoriser jetty à écouter sur l’ensemble des adresses de la machine en commentant la ligne
suivant (par défaut Jetty n’écoute que sur localhost):
<Set name="host"><SystemProperty name="jetty.host" default="localhost"/></Set>
Il est également possible d’utiliser le catalogue avec Tomcat ou tout autre container Java.
3.1.7 Comment migrer une installation existante ?
La procédure de migration est réalisée en 4 étapes :
• Sauvegarde de l’ancienne
• Installation de la nouvelle version
• Migration de la base de données
• Migration des données.
Tout d’abord, réaliser une installation par défaut (cf. Comment installer GeoNetwork ?).
20
Chapter 3. Premiers pas
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
GeoNetwork Version 2.6.x et supérieure
Depuis la version 2.6.x, GeoNetwork dispose d’un mécanisme de migration de la base de données automatique au démarrage. Ce mécanisme fonctionne pour la plupart des versions. Pour
vérifier, si la version utilisée peut être migrée automatiquement, vérifier dans la table Settings
la valeur du paramètre version, puis vérifier qu’un répertoire existe dans /web/|project_url|/WEBINF/classes/setup/sql/migrate/{ancienne-version}-to-{nouvelle-version}. Si ce n’est pas le cas, il est
possible d’utiliser le fichier SQL le plus proche de la version utilisée et l’exécuter manuellement.
Configurer la connexion à la base de données (cf. Configurer la base de données).
Lancer la nouvelle version. Dans le fichier |project_url|.log, il est possible de vérifier la présence du
message suivant:
2011-01-12 18:34:26,681 INFO
2011-01-12 18:34:26,681 DEBUG
2011-01-12 18:34:26,681 DEBUG
2011-01-12 18:34:26,682 INFO
2011-01-12 18:34:29,225 INFO
2011-01-12 18:34:29,233 INFO
Catalogue administrator
logo and data directory
Lucene index rebuild is
2011-01-12 18:34:29,233 INFO
[jeeves.apphand] - Migration ...
[jeeves.apphand] Webapp
version:2.7.0 subversio
[jeeves.apphand] Database version:2.4.1 subversio
[jeeves.apphand] Migrating from 2.4.1 to 2.7.0 (d
[jeeves.apphand] Setting catalogue logo for curre
[jeeves.apphand] Successfull migration.
still need to update the catalogue
in order to complete the migration process.
also recommended after migration.
[jeeves.apphand] - Thesaurus..
Si une nouvelle installation est lancée sur une ancienne base GeoNetwork et qu’aucun script de migration
n’est défini, le message suivant est affiché dans les logs::
No migration task found between webapp and database version.
The system may be unstable or may failed to start if you try to run
the current |project_name| 2.7.0 with an older database (ie. 2.4.0
). Try to run the migration task manually on the current database
before starting the application or start with a new empty database.
Sample SQL scripts for migration could be found in WEB-INF/sql/migrate folder.
Une fois lancée, il est nécessaire de migrer les données :
• Tout d’abord, les données associées aux métadonnées. Pour cela, il faut copier le contenu du
répertoire data (par défaut à la racine de l’installation de GeoNetwork) vers la nouvelle installation
(par défaut dans le répertoire web/GeoNetwork/WEB-INF/data).
• Ensuite les logos.
Copier le répertoire web/geonetwork/images/logos
web/geonetwork/images/harvesting vers la nouvelle installation.
et
Depuis la version 2.7, les thésaurus sont placés dans le répertoire des données.
GeoNetwork Version 2.4.x
GAST permet de réaliser la migration d’une version précédente (2.2.x ou 2.0.x) vers la série des versions
2.4.x.
Pour ces versions là, il est également recommandé d’utiliser GAST pour migrer les métadonnées de
l’ancien format ISO19115 vers l’ISO19139.
3.1. Installation
21
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
GeoNetwork Version 2.7
Cf. GeoNetwork Version 2.6.x et supérieure dans Comment migrer une installation existante ?.
GeoNetwork Version 2.3
La procédure de migration vers la version 2.3
http://trac.osgeo.org/geonetwork/wiki/Fr_HowToMigrateTo23
est
accessible
à
l’adresse
:
Migration des annuaires de contacts de GéoSource 2.7.0 ou inf.
Le format de l’annuaire de contact a été modifié dans la version 2.7.1 de GéoSource. Pour la migration, il
est donc nécessaire de charger l’annuaire de contact au format XML dans la base de données (GéoSource
2.7.1 ou sup). Pour cela, un utilitaire est disponible dans la liste des modules lors de l’installation.
Celui-ci est un programme autonome permettant la conversion des données du format XML dans la base
de données du catalogue.
Le processus est le suivant :
Pour lancer le processus, tout d’abord dézipper l’archive.
Ensuite, 2 solutions sont disponibles pour l’exécution :
• Lancer en ligne de commande
Pour cela, modifier les paramètres suivant du processus dans le fichier
loadContactDirAsSubTemplate/geonetwork/loadcontactdirassubtemplate_0_1/contexts/*.properties
- jdbcUrl : URL de connexion à la base de données (cf. config.xml du catalogue)
• jdbcUsername : Nom d’utilisateur pour la connexion à la base de données (cf. config.xml
du catalogue)
22
Chapter 3. Premiers pas
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• jdbcPassword : Mot de passe
• backupFile : Chemin vers le fichier de sauvegarde
• xmlFile : Chemin vers l’annuaire de contact au format XML
Une fois les paramètres adaptés, se placer dans le répertoire loadContactDirAsSubTemplate et lancer
le script de lancement loadContactDirAsSubTemplate_run.bat sous Windows et loadContactDirAsSubTemplate_run.sh sous Unix/Max/Linux (éventuellement éditer ce fichier pour modifier le paramètre –
context=).
• Lancer dans Talend Open Studio, importer le job, configurer les paramètres et lancer le job.
Mise à jour des XLinks
Certains catalogue utilise le mécanisme des XLinks pour associer les mots-clés ou les contacts. Dans le
cas où la nouvelle installation est déployée sur un autre serveur (modification du nom de la machine ou
du port), il est nécessaire de réaliser une mise à jour des XLinks. Observer les logs pour vérifier que des
problèmes de résolutions des liens sont bien présents.
La procédure de mise à jour des XLinks est la suivante :
• Recherche l’ensemble des fiches à traiter : http://localhost:8080/geonetwork/srv/fr/xml.search
• Les sélectionner : http://localhost:8080/geonetwork/srv/fr/metadata.select?id=0&selected=addall
• Lancer le processus de mise à jour des XLinks :
• le paramètre search étant l’ancienne URL du serveur, le paramètre replace étant le nouvelle.
• http://localhost:8080/geonetwork/srv/en/metadata.batch.processing?process=xlinks-hrefupdate&search=http://localhost:8080/old_url&replace=http://localhost:8080/new_url
3.2 Démarrer et arrêter le catalogue
Sous windows, des menus sont normalement disponibles pour les actions de lancement et d’arrêt
• Cliquer Start>Programs>|project_name| >Start server pour lancer GeoNetwork Web server (ie.
Jetty par défaut).
• Cliquer Start>Programs>|project_name| >Open GeoNetwork pour ouvrir votre navigateur sur la page d’accueil de GeoNetwork, ou lancer votre navigateur sur la page
http://localhost:8080/|project_name|/
Sinon, il également possible d’aller dans le répertoire bin d’installation du catalogue, puis de cliquer
sur start-GeoNetwork.bat sous Windows, start-GeoNetwork.sh sous Mac ou Linux.
Exemple : lancement en ligne de commande
cd /repertoire/d/installation/de/|project_name|
cd bin
./start-|project_name|.sh
3.2. Démarrer et arrêter le catalogue
23
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
3.3 Accéder au catalogue et s’identifier
3.3.1 Accès au catalogue
Si vous avez installé et démarré GeoNetwork sur votre ordinateur, l’adresse par défaut de la page
d’accueil est http://localhost:8080/GeoNetwork. Sinon, utilisez l’adresse qui vous a été fournie par
l’administrateur du catalogue.
3.3.2 Identification
Vous pouvez utiliser le catalogue sans être identifié. Un utilisateur non identifié (utilisateur anonyme)
peut effectuer des recherches et accéder à toutes les informations publiques contenues dans le catalogue.
Pour accéder aux informations non publiques et aux fonctions avancées du catalogue vous devez disposer
de privilèges adéquates. Ces privilèges sont gérés sous la forme de profils et de groupes d’utilisateurs.
Les profils d’utilisateurs définis dans GeoNetwork sont décrits brièvements ci-dessous (dans l’ordre
décroissant du nombre de privilèges) :
• Administrateur (administre le catalogue - dispose de tous les droits)
• Administrateur d’utilisateurs (administre un groupe d’utilisateurs)
• Relecteur (dispose des droits pour rendre public des fiches de métadonnées)
• Editeur (crée, modifie et supprime des fiches de métadonnées; les publie pour les groupes auxquels
il appartient)
• Utilisateur Enregistré (peut télécharger des données en accès restreint)
• Utilisateur Anonyme (utilisateur non identifié)
Les droits/privilèges associés aux profils d’utilisateurs sont décrits de manière plus approfondie dans le
chapitre Administration (cf. Profils d’utilisateurs).
Pour se connecter, il suffit de se rendre sur la page d’accueil, de saisir son nom d’utilisateur et son mot
de passe dans l’angle en haut à droite et de cliquer sur le bouton de connexion.
Figure 3.6: Bouton de connexion au catalogue
Chaque utilisateur inscrit dans le catalogue est membre d’un ou plusieurs groupes d’utilisateurs ce qui
lui donne accès aux ressources particulières de ces groupes.
3.3.3 Compte administrateur par défaut
Par défaut, une version fraichement installée de GeoNetwork dispose d’un compte administrateur dont
le nom et le mot de passe sont “admin”. Pour une question de sécurité, il est très important de modifier
le mot de passe de ce compte dans la page Administration après s’être identifié sous ce compte.
24
Chapter 3. Premiers pas
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
3.4 Charger des exemples de métadonnées
À partir de la page d’accueil, s’authentifier avec le nom d’utilisateur et mot de passe par défaut : admin/admin.
Allez dans la page d’administration, sélectionnez les standards de métadonnées pour lesquels vous
souhaitez charger les modèles et exemples, puis actionnez les boutons Ajouter les modèles et Ajouter les
exemples :
Figure 3.7: Ajout des modèles et des exemples de métadonnées
3.5 Présentation générale de l’interface
Figure 3.8: Vue globale de l’interface du catalogue
3.5.1 Menu principal
Le menu principal situé dans la partie haute de l’IHM du catalogue est composé des éléments suivants
(de gauche à droite) :
3.4. Charger des exemples de métadonnées
25
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Boutons Découverte et Visualisation. Le mode Découverte permet de réaliser des recherches sur
les ressources cataloguées. Le mode Visualisation permet de les visualiser sur un fond de carte.
• Boutons d’identification
• Liste de sélection de la langue de l’IHM
• Bouton d’aide
Figure 3.9: Menu principal lorsque l’utilisateur n’est pas identifié
Figure 3.10: Menu principal lorsque l’utilisateur est authentifié
Notez que lorsque l’utilisateur est authentifié deux boutons apparaissent :
• un bouton Administration qui permet à l’utilisateur d’aller sur la page Administration
• un bouton Déconnexion pour quitter une session d’utilisateur authentifié
3.5.2 Page d’accueil
Panneau de recherche
Le panneau “Recherche” situé à gauche de la page d’accueil permet à l’utilisateur de saisir ses critères
de recherche. Plusieurs modes de recherches sont disponibles :
• Recherche simple (recherche par défaut) : l’utilisateur peut saisir un ou plusieurs termes dans un
champ textuel, une zone géographique grâce à la minicarte
• Recherche avancée : l’utilisateur peut appliquer des filtres sur différents champs de métadonnées
sémantiques et temporels en plus des critères de la recherche simple
La partie “Options” du formulaire de recherche permet de configurer l’affichage des résultats de la
recherche.
Le bouton “Rechercher” lance la recherche.
Le bouton “Réinitialiser” remplace les critères saisis par l’utilisateur par les valeurs par défaut.
Panneau des résultats de la recherche
Par défaut, les résultats sont triés par ordre de pertinence, par page de 20 ressources. Chaque résultat fait
l’objet d’une description textuelle et graphique. Une série de bouton permet d’appliquer des actions à la
ressource. Ces actions sont différentes en fonction du profil de l’utilisateur et des privilèges associés à
la ressource.
La barre d’outils au sommet du panneau des résultats de la recherche permet de changer le mode de tri
et de présentation des résultats. Les modes de représentations disponibles par défaut sont :
• liste textuelle
• tableau des aperçus
26
Chapter 3. Premiers pas
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 3.11: Panneau de recherche simple
Figure 3.12: Exemple d’une ressource présentée dans le résultat d’une recherche
3.5. Présentation générale de l’interface
27
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• liste avec l’aperçu
Figure 3.13: Barre d’outils pour modifier le mode de tri et de représentation du résultat de la recherche
Mode visualisation
Le mode Visualisation permet d’afficher les emprises des ressources et les données elles-mêmes dans
une carte interactive.
Figure 3.14: Mode visualisation d’une recherche
3.5.3 Page d’administration
La page Administration donne accès à toutes les fonctions d’administration du catalogue :
• Métadonnées et modèles
• Import, export et moissonnage
• Paramètres du catalogue
• Utilisateurs et groupes
• Thesaurus et système de classification
• Paramètres de l’index
• Internationalisation
Les fonctions d’administration sont détaillées au chapitre Administration.
28
Chapter 3. Premiers pas
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 3.15: Page d’administration
3.5. Présentation générale de l’interface
29
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
30
Chapter 3. Premiers pas
CHAPTER
FOUR
RECHERCHE ET CONSULTATION
4.1 Critères de recherche
GeoNetwork dispose des critères de recherche suivant par défaut :
• La recherche plein texte permet d’effectuer une recherche sur l’ensemble du contenu de la métadonnées
• Le type de ressource correspond au type de données (décrit dans le descripteur niveau de hiérarchie
du standard ISO19115)
• L’emprise géographique de la mini-carte est utilisée comme critère de recherche géographique
lorsque la case à cocher est activée
• L’organisation correspond aux organisations en lien avec la métadonnée et/ou la ressource
• Les mots clés
• Les catégories
• La date de mise à jour des métadonnées
• L’étendue temporelle des données
• Le type de représentation spatiale (par exemple “Vecteur”)
• Le niveau d’échelle
• Le catalogue source (Cf Moissonnage)
• pour les utilisateurs authentifiés:
• Le groupe auquel la métadonnée appartient
• Le type de métadonnée (modèle de saisie ou métadonnée)
• Le niveau de validation
• L’état de la fiche
Afin d’améliorer la pertinence des recherches, un mécanisme d’auto-complétion est actif sur les critères
:
• Plein texte
• Les organisations
• Les mots clés
31
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Ce mécanisme propose à l’utilisateur des mots clés présents dans les métadonnées du catalogue contenant le mot saisi.
Figure 4.1: Mécanisme d’auto-complétion sur la recherche plein text
4.2 Options de recherche
La section Options permet de définir :
• L’ordre de tri (par défaut pertinence)
• Le nombre de résultat par page
Ces options sont également présentes dans la barre d’outil des résultats de recherche.
Les options de tri sont :
• La pertinence : calculer par le moteur de recherche par analyse des critères de recherche et les
ressources indexées
• Le titre
• La date de mise à jour
• La note : repose sur les notations des utilisateurs du catalogue
32
Chapter 4. Recherche et consultation
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 4.2: Options de recherche
• La popularité : repose sur le nombre de fois où la fiche d’une ressource a été consultée
• L’échelle : le niveau d’échelle
4.3 Recherche à facettes
La recherche à facettes permet un filtrage rapide des résultats. Elle est composée de 2 éléments :
• une synthèse des résultats par catégories (eg. organisation, type de ressource). Il est possible de
sélectionner une valeur pour définir de nouveaux filtres
• une liste des facettes sélectionnées
A partir de chaque facette sélectionnée, il est possible de basculer vers d’autres valeurs.
4.4 Consultation des résultats
Le résultat d’une recherche est constitué d’une liste de ressource correspondant aux critères demandés.
Au survol d’une fiche, l’emprise de la ressource est mise en surbrillance sur la(ou les) carte(s). Il est
4.3. Recherche à facettes
33
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
possible de double cliquer sur un résultat pour zoomer vers son emprise.
4.4.1 Les modes d’affichage
Ces résultats présentent pour chaque élément différentes informations. Celles-ci dépendent du mode
d’affichage :
• Mode complet : des informations détaillées sur la ressource sont présentée (titre, résumé, motsclés, aperçu, catégories, contacts, liens, auteur, date de mise à jour)
• Mode aperçu : le titre et l’aperçu principalement
• Mode simple : le titre et les mots clés donnant une vue rapide des résultats de recherche.
Le mode d’affichage peut être modifié à partir des icônes situées à droite la barre d’outil.
En mode complet, les informations sur le statut de validation de la fiche est disponible. Ce statut est
décrit par :
• son état : valide, non valide, non déterminé
• le nombre de règles invalides / le nombre de règles testés pour chaque type de validation (cf.
Valider les métadonnées).
A côté du statut de validation, les icônes correspondent aux catégories auxquelles appartient la ressource.
4.4.2 Consulter une fiche
Pour consulter la fiche, le plus simple est de cliquer sur le titre de la ressource.
La barre d’outil propose la gestion du mode d’affichage proposant une liste de vue et le menu des actions
(cf. Les actions possibles sur une métadonnée).
La vue par défaut est une vue simple présentant :
• le titre et le résumé
34
Chapter 4. Recherche et consultation
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 4.3: Mode complet
Figure 4.4: Mode avec aperçu
4.4. Consultation des résultats
35
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 4.5: Mode sous forme de liste
• l’ensemble des ressources associées (autres métadonnées, liens vers des sites internet, vers des
services OGC, ...)
• une section Comprendre la donnée
• une section Contact
• une section Information technique
Options de la barre de titre
La fenêtre de consultation propose les options suivantes dans la barre de titre :
Icônes
Signification
Fermer la fenêtre
Maximiser la fenêtre
Nouvelle fenêtre
Minimiser
4.4.3 Les actions possibles sur une métadonnée
Au survol d’une fiche, un menu Actions apparaît à la droite du titre pour obtenir plus d’option sur le
résultat.
Ce menu propose un ensemble d’actions fonction des privilèges de l’utilisateur :
• Utilisateurs authentifiés
36
Chapter 4. Recherche et consultation
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 4.6: Fiche de métadonnée en mode consultation
4.4. Consultation des résultats
37
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Éditer pour passer en mode édition (cf. Création et édition de métadonnées)
• Supprimer pour supprimer la fiche
• Autres actions
• Dupliquer pour faire une copie de la fiche (sans les données associées ni les aperçus)
• Créer un enfant pour créer une fiche dont la référence vers le parent sera la fiche en
cours
• Privilèges pour gérer les droits de visibilités pour la fiche
• Catégories
• Tout utilisateur
• Consulter pour ouvrir le mode consultation
• Zoomer vers pour zoomer sur l’emprise de la ressource (également disponible par double clic sur
le résultat)
• Export XML
• Export ZIP (cf. Le format MEF (Metadata Exchange Format))
• Notation pour attribuer une note à la fiche
Ce menu est accessible par :
• clic droit sur le résultat
• clic sur le menu Actions
• dans la barre d’outil en mode consultation (cf. Consulter une fiche)
Figure 4.7: Ensemble des actions possible sur une métadonnée
4.4.4 Plus d’information sur une ressource
Dans la page de résultat ou dans la fenêtre de consultation, un certain nombre de boutons permettent de
consulter les ressources associées aux métadonnées. Ces ressources peuvent être de différents types :
38
Chapter 4. Recherche et consultation
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Icônes
Signification
Lien vers un site internet
Ajouter à la carte
Ouvrir dans GoogleEarth
Télécharger
Ces liens sont définis dans la section distribution des métadonnées (cf. TODO).
• Télécharger : Selon les privilèges associés à chaque résultat, lorsque ce bouton est présent, le
jeu de données est disponible et téléchargeable. En cliquant sur ce bouton, il est alors possible de
télécharger tout ou partie des données associées.
• Carte interactive : Le service cartographique est également fonction des privilèges. Lorsque
ce bouton est visible, un service WMS (et optionnellement une couche de ce service) ont été
déclaré dans la section distribution de cette métadonnée (cf. TODO). En cliquant sur ce bouton,
le mode visualisation est activé et la couche ajoutée (cf. Ajouter une couche depuis un service de
visualisation).
4.4.5 Faire une sélection
Il est possible de sélectionner tout ou partie des résultats d’une recherche pour effectuer des actions sur
un lot.
Pour sélectionner ou déselectionner un ensemble de fiches utiliser les options dans la barre d’outil :
• tous dans la page
• tous
• aucun
La barre d’outil indique le nombre de fiche dans la sélection en cours.
Pour sélectionner la fiche, cocher la case située à gauche du titre (cf. Faire une sélection).
Les actions possible sont accessibles depuis le menu Autres actions de la barre d’outil :
• Export ZIP
• Export CSV
4.4. Consultation des résultats
39
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Imprimer
• Supprimer
• Associer un autre auteur
• Mettre à jour les catégories
• Mettre à jour les privilèges
4.5 Cartographie dynamique
Le module de cartographie dynamique permet la consultation des données au format WMS référencées
dans les métadonnées.
Les fonctionnalités sont :
• navigation (zoom, déplacement, ...)
• intérrogation des couches (GetFeatureInfo)
• sauvegarde/chargement d’une carte (via le format Web Map Context de l’OGC)
• échelle
• légende
• gestion des couches (transparence, information, ordre, ...)
• ajout de couches WMS
• impression PDF
40
Chapter 4. Recherche et consultation
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
4.5.1 Ajouter une couche depuis un service de visualisation
Il est possible d’ajouter des couches à partir des métadonnées du catalogue. L’interface d’ajout vous
permet de rechercher les services référencés dans le catalogue puis d’interroger ce service (via le GetCapabilities). Cliquer sur la couche puis le bouton ajouter.
Il est également possible de saisir l’URL d’un service WMS.
4.6 Basculer en mode administration
Une fois authentifié, il est possible de passer en mode administration avec le bouton placé en haut de la
page.
Depuis la barre d’outil des résultats les actions suivantes d’administration sont disponibles :
• Nouvelle métadonnée (cf. Création et édition de métadonnées)
• Import de métadonnée (cf. Import unitaire)
• Administration (cf. Administration)
4.6. Basculer en mode administration
41
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
42
Chapter 4. Recherche et consultation
CHAPTER
FIVE
CRÉATION ET ÉDITION DE MÉTADONNÉES
5.1 L’interface d’édition
5.1.1 Les vues
Les vues disponibles dans l’éditeur peuvent être configurée (cf. Configurer les vues en mode édition).
Elles sont fonctions du standard de métadonnée utilisé. Les vues pour une métadonnée en ISO sont
différentes d’une métadonnée en dublin core.
La description ci-dessous présente les vues pour les métadonnées au format ISO.
La vue par défaut
La vue par défaut présente l’ensemble des champs remplis dans la fiche ou le modèle utilisé. Elle permet
d’avoir une vision simple de la métadonnée par contre il ne sera pas possible de saisir des éléments non
visible. Il faut alors passer dans un autre mode, en général le mode avancé.
Cette vue est également disponible pour les autres standards.
Dans Géosource, la vue par défaut correspond à la vue INSPIRE (cf. ci-dessous).
La vue INSPIRE ou vue découverte
Cette vue a été mise en place en ayant pour objectif d’organiser l’éditeur tel que présenté dans les régles
d’implémentation sur les métadonnées de la directive INSPIRE.
Cette vue a été complètement revue dans la version 2.11.0-SNAPSHOT. elle a pour objectif d’être la
plus simple possible, avec l’ensemble des éléments de métadonnées dans une seule et unique page.
La vue ISO
Les 3 onglets core, minimum et all reprennent les groupes d’information définis par la norme ISO.
La vue complète
Cette vue permet de visualiser et éditer l’ensemble des descripteurs du standard de la métadonnée. Les
onglets correspondent aux grandes sections de l’ISO.
Cette vue se décompose de la manière suivante :
43
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 5.1: Interface d’édition
• Identification
• Distribution
• Qualité
• Informations spatiales
• Système de référence
• Informations sur les métadonnées
Les onglets suivants ont été regroupés dans un seul onglet : - Information sur le contenu (données
attributaire). Cet onglet correspond aux métadonnées ISO 19110 (catalogue d’attributs) - Représentation
- Contraintes sur les métadonnées - Maintenance des métadonnées - Information sur les extensions
La vue XML
La vue XML montre l’ensemble du contenu de la métadonnée dans la structure hiérarchique d’origine;
La structure XML est composée de balises, à chacune des balises doit correspondre une balise fermée.
Le contenu est entièrement placé entre les deux balises:
<gmd:language>
<gco:CharacterString>eng</gco:CharacterString>
</gmd:language>
Cependant, l’utilisation de la vue XML requiert une connaissance minimale du langage XML.
5.1.2 Barre de menu
La barre de menu propose les actions suivantes :
• Affichage (icône représentant un oeil) : une des vues possible pour le standard de la métadonnée
en cours d’édition (cf. Les vues)
44
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 5.2: Vue XML
Figure 5.3: Barre d’outil en mode édition
5.1. L’interface d’édition
45
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Type de fiche : la fiche en cours d’édition est sauvegardée en tant que modèle ou simple métadonnée
• Modification des privilèges de la fiche : permet de modifier le groupe associé à la fiche (“public”
permet de publier la fiche)
• Enregistrer : sauvegarde la fiche et recharge la page
• valider : sauvegarde et valide la fiche (cf. Valider les métadonnées)
• Annuler : annule les changements effectués depuis l’ouverture de la fiche en édition
• Enregistrer et fermer : Sauvegarde la fiche et ferme l’interface d’édition
A noter que la sauvegarde de la fiche est effectuée automatiquement à chaque modification.
5.2 Création et édition de métadonnées
Cette partie présente la manière de créer et saisir des métadonnées dans le catalogue en utilisant l’éditeur
en ligne. Pour cela le système de modèles (templates en anglais) est utilisé. Les sujets abordés sont les
suivants :
• Les modèles de saisie
• Créer une nouvelle métadonnée
– Panneau de sélection des vues
– Les champs obligatoires et conditionnels
– L’aide
– Utiliser les contrôles des champs de l’éditeur
• Saisir les métadonnées pour vos données géographiques
• Saisir une emprise géographique
• L’aide à la saisie
– Suggestion simple
– Mécanisme de suggestion par analyse des métadonnées et correction automatique
• Valider les métadonnées
• Saisir des métadonnées en plusieurs langues
• Associer des logos aux contacts
• Calcul de l’étendue par analyse des mots clés
• Attribuer des catégories
Pour ajouter et éditer une métadonnée, un utilisateur doit être enregistré comme Editeur dans au moins
un groupe. Si ce n’est pas le cas, contactez l’administrateur.
Pour la création d’une métadonnée utilisant l’éditeur en ligne, 2 options sont possibles :
• partir d’un modèle de saisie à partir du menu Créer une métadonnée
• dupliquer un fiche à partir des résultats de recherche
5.2.1 Les modèles de saisie
Le catalogue fournit un certain nombre de modèle de métadonnées basés sur les différents standards
supportés (cf. Formats supportés). Ces modèles permettent de décrire divers types de ressources (eg.
données vecteur ou raster, services WMS/MFS, service de téléchargement) avec un nombre minimal
46
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
d’éléments pré-remplis. Ces modèles peuvent être édités et complétés avec des éléments de la vue
avancée tout comme une métadonnée.
Si aucun modèle n’est disponible, il est possible de les ajouter à partir de l’interface d’administration
(cf. Charger des exemples de métadonnées).
5.2.2 Créer une nouvelle métadonnée
Une fois authentifié (cf. Identification), dans la barre d’outil de présentation des résultats ou bien
dans la page d’accueil, survoler avec la souris la zone d’authentification, puis cliquer sur cliquer sur
“nouvelle métadonnée”, ou cliquer sur Administration puis cliquer sur l’icône située en haut à droite
(Ajouter des données, des services ou des cartes) :
Figure 5.4: Outils d’administration rapides
Ensuite :
1. Selectionner le type de modèle de métadonnée à utiliser entre données, carte et service.
2. Selectionner le modèle de métadonnée, sachant que d’autres modèles peuvent être créés.
3. Selectionner le Groupe auquel sera rattaché la métadonnée. Les groupes proposés sont ceux
autorisés par l’administrateur pour l’utilisateur en cours d’édition.
4. Cliquez sur “créer”.
Une nouvelle métadonnée basée sur le modèle sélectionné est ensuite créée. Un identifiant unique lui
est attribué (élément fileIdentifier). Par défaut, elle n’est visible que pour les utilisateurs du groupe.
5.2. Création et édition de métadonnées
47
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 5.5: Formulaire de création d’une métadonnée
Panneau de sélection des vues
Les vues ont été présentées précédemment (cf. Les vues).
Lorsque vous créez un nouvel enregistrement, vous pouvez choisir entre les différentes vues du standard.
Pour charger la vue, cliquez simplement sur l’icône représentant un oeil (voir ci-dessous).
La vue désactivée dans le menu correspond à la vue courante.
Figure 5.6: Panneau de sélection des vues
Le panneau permet également deux actions supplémentaires :
• Plus de détails : permet d’afficher ou masquer les attributs de substitution, par exemple la raison
de l’absence d’information pour un élément de métadonnées (attribut “nilReason”).
• Aide : permet d’activer ou non les tooltips contenant l’aide à la saisie
Les champs obligatoires et conditionnels
Les champs obligatoires sont en gras avec un cadre gris ou rouge s’ils ont une valeur invalide.
48
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Les champs dont la saisie est invalide sont entourés en rouge. Il peut s’agir :
• d’un champ obligatoire non rempli
• d’un champ numérique contenant du texte (avec ou sans décimale)
• d’une adresse email invalide.
Il existe par ailleurs des champs conditionnels. Par exemple, pour les contacts,
• un des champs nom, organisation ou position pour un contact doit être renseigné pour le standard
ISO 19139.
• un des champs organisation ou email doit être renseigné pour les règles d’implémentation
d’INSPIRE
Point de contact
Pour identifier les erreurs sur les champs conditionnels, utiliser le rapport de validation (cf. Valider les
métadonnées).
L’aide
La définition de chacun des champs est disponible en cliquant sur le libellé ou sur la zone de saisie
correspondants.
Cette aide indique :
Dans la vue INSPIRE, les références au guide de recommandations du CNIG :
• le nom du champ
• la définition
• des recommandations
• des exemples/contre-exemples
Dans les autres vues, les informations relatives à la norme ISO 19115 :
• le nom du champ
• la définition
• l’identifiant du standard
• le nom de la balise de l’élément (eg. gmd:title)
• la description de l’élément parent est également présentée.
5.2. Création et édition de métadonnées
49
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 5.7: Tooltip contenant l’aide à la saisie
50
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Utiliser les contrôles des champs de l’éditeur
Différents types de champs existent :
• les champs de type texte simple
• les champs de type zone de texte
• les listes de valeurs
• les dates
Figure 5.8: Champ date avec une liste de valeur pour le type de date
• la saisie d’emprise géographique (cf. Saisir une emprise géographique)
• la saisie des champs de type périodes
Figure 5.9: Champ de type période
La cardinalité des champs est définie dans le schéma du standard de métadonnées. Ce schéma est utilisé
pour placer les contrôles correspondants à côté des champs de saisie.
Ces contrôles sont :
• le plus pour ajouter un champ
• le moins pour supprimer un champ
• la flêche vers le haut pour déplacer le champ vers le haut
• la flêche vers le bas pour déplacer le champ vers le bas
En complément, l’icône jumelle permet la recherche dans des dictionnaires. Elle est disponible pour les
champs de type :
• mots clés
5.2. Création et édition de métadonnées
51
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 5.10: Bouton de contrôle dans l’éditeur
• projection
• (optionel) contact
La flêche présente devant les titres de section permettent de cacher le bloc placé en dessous.
5.2.3 Saisir les métadonnées pour vos données géographiques
5.2.4 Saisir une emprise géographique
Dans la section identification, il est possible de saisir l’emprise géographique de la métadonnée. Celle-ci
est en générale un rectangle (ie. LatLongBoundingBox). L’interface de saisir permet :
• la saisie manuelle des coordonnées dans une des projections configurées pour le catalogue
• la saisie d’un rectangle sur la carte
• le choix d’une région dans la liste déroulante
• l’effacement de l’objet
A noter qu’il est également possible de calculer l’emprise à partir des mots clés géographique (cf. Calcul
de l’étendue par analyse des mots clés).
Il est possible de saisir plusieurs emprises pour une fiche de métadonnée. Ceci se révèle util pour un jeu
de donnée sur la france métropolitaine et les COM par exemple.
Le standard ISO permet également la saisir d’un polygone. Dans ce cas, l’interface de saisir propose un
outil de saisie de polygone ou de cercle.
La case à cocher Exclusion permet d’indiquer si le polygone est une surface recouverte par des données
ou ne comportant pas de données.
52
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
5.2. Création et édition de métadonnées
53
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
5.2.5 L’aide à la saisie
Suggestion simple
Pour certains champs, il est possible d’avoir une liste de suggestion. Cette liste est placé à côté du champ
de saisie.
Figure 5.11: Suggestion pour le champ niveau d’échelle
Figure 5.12: Suggestion pour les champs nom du test et définition (Annexe C de l’ISO19138)
Une suggestion permet d’accèder rapidement à des listes classiques de valeurs et de simplifier la saisie.
Mécanisme de suggestion par analyse des métadonnées et correction automatique
Dans le paneau droit de l’éditeur, le bloc Suggestion permet d’avoir les règles applicables à la métadonnée en cours d’édition. Ces règles dépendent du standard de métadonnées.
Prenons le cas d’une métadonnée contenant un mot clé contenant des virgules :
Figure 5.13: Mots clés contenant des virgules comme séparateur. Ceci n’est pas recommandé.
Les mécanismes de contrôle pour le standard ISO19139 sont les suivants :
54
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 5.14: Le mécanisme d’auto-correction, propose à l’éditeur de séparer les mots clés.
Figure 5.15: Résultat après le traitement automatique
• Séparation des mots clés contenant des virgules
• Correction des niveaux d’échelle contenant des 1/25000 ou 1:25000 en 25000
• Calcul de l’emprise à partir des mots clés géographique
• Ajout d’une section conformité INSPIRE si un thème INSPIRE se trouve dans les mots clés
• Ajout des systèmes de projection si un service WMS est associé
• Ajout d’un aperçu si un service WMS est associé
• Ajout de l’emprise si un service WMS est associé
5.2.6 Valider les métadonnées
Dans le paneau droit de l’éditeur, le bloc Validation permet d’obtenir le niveau de validité de la métadonnée en cours d’édition vis à vis :
• du schéma du standard (Schéma XSD)
• des recommandations ISO
• des recommandations INSPIRE (optionel)
• des recommandations GeoNetwork
5.2.7 Saisir des métadonnées en plusieurs langues
De prime abord, il pourrait être envisagé de dupliquer une fiche pour la rendre accessible en plusieurs
langues. Cependant la norme ISO19139 définie une manière de traduire tout ou partie d’une métadonnées.
Un éditeur peut donc créer des métadonnées ISO en plusieurs langues. Pour cela, il est nécessaire de
déclarer une nouvelle langue dans la fiche :
5.2. Création et édition de métadonnées
55
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Tout d’abord, vérifiez que la langue de la métadonnée est définie dans la section sur les métadonnées.
• Ensuite, ajouter une ou plusieurs autres langues dans cette même section.
En édition, chaque élément pouvant être traduit est composé de :
• une zone de texte
• une liste de sélection de la langue (langues déclarées dans la section autres langues)
Par défaut, la langue sélectionnée est la langue de l’interface si la langue est définie dans la métadonnée.
Sinon la langue principale de la métadonnée est affichée.
En option, le service de traduction de Google peut être utilisé. Les traductions peuvent être suggérées
pour l’éditeur en cliquant sur la petite icône située à droite du sélecteur de langue. Le service de traduction traduit le texte dans la langue principale de la métadonnée dans la langue sélectionnée.
En mode consultation, en fonction de langue de l’interface, si cette langue est définie dans les métadonnées, les éléments sont affichés dans cette langue sinon dans la langue par défaut de la métadonnée. Ce
comportement est également appliqué pour les réponses au format dublin-core via CSW pour une fiche
en ISO.
5.2.8 Associer des logos aux contacts
Pour chaque contact, il est possible d’ajouter le logo de l’organisme. Le logo est renseigné dans
l’élément instruction pour le contact (ie. gmd:contactInstruction). En édition, si ce champ n’est pas
visible, basculer dans la vue avancée et ajouter le champ au contact.
56
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Choisir “nom du fichier” dans la liste pour ajouter les informations sur le contact ainsi que le logo de
l’organisme (ou “texte” pour uniquement ajouter les instruction sur le contact).
Sélectionner le logo dans la liste des logos disponible dans le catalogue.
Les logos sont affichés dans la page de consultation de la fiche et dans les résultats de la recherche.
L’information est stockée dans la fiche de la manière suivante :
<gmd:contactInstructions>
<gmx:FileName src="http://localhost:8080/geonetwork/images/harvesting/fao.gif"/>
</gmd:contactInstructions>
5.2. Création et édition de métadonnées
57
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
5.2.9 Calcul de l’étendue par analyse des mots clés
L’éditeur peut demander à GeoNetwork d’analyser les mots clés de la fiche en cours d’édition pour
calculer l’emprise. Ce mécanisme permet une saisie plus efficace. Par exemple, dans la section identification saisissez “FRANCE”, “GUADELOUPE”, “MARTINIQUE” dans les mots clés puis cliquer sur
calculer les emprises pour ajouter les 3 emprises automatiquement.
L’approche est la suivante :
• Pour chaque mot clé
• Recherche le mot clé dans les thésaurus du catalogue
• Si le mot clé à une étendue
• Ajoute une étendue avec sa description dans la métadonnée
Ce processus peut être lancé selon 2 modes :
• Ajout : Conserve les étendues existantes et rajoute les nouvelle à la fin.
• Remplace : Supprime les étendues n’ayant que des éléments de type emprise (les emprises temporelle, verticale ou polygone englobant ne sont pas supprimées), et ajoute les nouvelles à la fin
L’éditeur peut supprimer les étendues inutiles après le processus.
Ce processus ne fonctionne que si des thésaurus de type géographique sont installés dans le catalogue.
Le lancement du processus se fait par le menu autres actions.
58
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
La métadonnée est sauvegardée pendant le processus.
Sauvegarder la métadonnée avant le lancement de l’opération si vous avez fait des modifications.
5.2.10 Attribuer des catégories
Pour finaliser le tout, vous pouvez assigner des catégories à vos métadonnées. Les catégories choisies
vont déterminer sous quelles catégories votre fiche va s’afficher dans la page de recherche. Pour assigner
des catégories à une carte, suivrez ces étapes :
• Trouver votre fiche en utilisant le formulaire de recherche. En fonction du nombre de résultats,
positionnez-vous sur la fiche, ou sur le menu Autres actions (sur la droite). Vous allez voir une
liste de boutons, incluant un bouton Catégories.
• Cliquez sur le bouton Catégories. Cela va afficher une nouvelle fenêtre. Vous pouvez assigner
une ou plusieurs catégories en les sélectionnant ou désélectionnant sur cette page. Cocher ou
décocher simplement les petites cases en face des catégories.
Si vous n’avez pas accès à ces informations, consulter Gestion des catégories.
5.3 Associer des ressources à une fiches
Les ressources associées à une métadonnée peuvent être de différents types :
5.3. Associer des ressources à une fiches
59
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• un aperçu (associé par une URL ou par le téléchargement d’une image)
• un fiche parent
• une métadonnée de service
• une métadonnée de donnée
• une donnée source
• une ressource en ligne (eg. une URL, un service web)
• un catalogue d’attributs ou dictionnaire de données
• une autre fiche (eg. document, études, capteurs)
Il existe 2 manières d’associer des ressources :
• en utilisant l’outil de gestion des relations
• ou en utilisant le formulaire d’édition.
L’outil de gestion des relations est disponible pour les métadonnées au format ISO19139 ou profils de
l’ISO19139. Cependant, les ressources associées peuvent être dans des formats différents (eg. ISO19110
pour catalogue d’attibuts, dublin core).
L’outil de gestion des relations permet de consulter, ajouter et supprimer les relations:
Pour l’ajout, utilisez le menu:
60
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
5.3. Associer des ressources à une fiches
61
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
5.3.1 Associer des aperçus
Au sein d’une fiche de métadonnée, dans la section identification, il est possible d’ajouter des aperçus.
Le catalogue permet d’associer 2 types d’aperçus :
• les aperçus téléchargés dans le catalogue
• les aperçus associés par un lien sur le web
L’ensemble des aperçus sont présentés en mode édition dans le paneau de droite de gestion des relations,
en mode consultation et dans les résultats de recherche.
Le premier type d’aperçu est chargé dans le catalogue via l’assistant suivant :
Une petite et une grand vignette peuvent être créée. Elles sont alors automatiquement référencées dans
la métadonnée. Ces vignettes seront présentes dans le répertoire public du format MEF (cf. Le format
62
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
MEF (Metadata Exchange Format)).
Il est également possible de saisir l’URL d’une image disponible sur Internet :
L’outil de gestion des relations permet également la suppression des imagettes.
Lors de l’ajout d’un aperçu, le fragment XML suivant est ajouté à la fiche:
<!-- Thumbnail added by upload -->
<gmd:graphicOverview>
<gmd:MD_BrowseGraphic>
<gmd:fileName>
<gco:CharacterString>http://localhost:8080/geonetwork/srv/eng/resources.get
</gmd:fileName>
<gmd:fileDescription>
<gco:CharacterString>large_thumbnail</gco:CharacterString>
</gmd:fileDescription>
<gmd:fileType>
<gco:CharacterString>jpg</gco:CharacterString>
</gmd:fileType>
</gmd:MD_BrowseGraphic>
</gmd:graphicOverview>
Lorsque un aperçu est ajouté via une URL:
<!-- Thumbnail added by URL -->
<gmd:graphicOverview>
<gmd:MD_BrowseGraphic>
<gmd:fileName>
<gco:CharacterString>http://organization.org/images/thumbnail.jpg</gco:Char
</gmd:fileName>
</gmd:MD_BrowseGraphic>
</gmd:graphicOverview>
Dans les 2 cas, les informations concernant les aperçus peuvent être mis à jour via l’éditeur dans la vue
avancée > section identification.
5.3. Associer des ressources à une fiches
63
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
5.3.2 Associer des données par URL ou par téléchargement de fichier
Il est possible de télécharger des fichiers dans le catalogue et ainsi associer des données ou des documents à une fiche (eg. ESRI Shapefile, ZIP, PDF, image). Ces fichiers sont alors accessible fonction des
privilèges de téléchargement associés à la fiche.
L’outil de gestion des relations permet l’ajout de ressource en ligne par téléchargement ou référencement
d’URL. Les informations suivantes sont nécessaires:
• URL de la ressource ou fichier à télécharger
• nom
• description
• protocole
Pour télécharger des documents, suivre les étapes suivantes :
1. Vérifier que la taille du fichier est raisonnable (par défaut, la taille maximale est configurée à
100Mo).
2. Le champ URL peut être laissé vide. Celui-ci sera mis à jour après l’ajout.
3. Sélectionner le protocole fichier à télécharger. Cette sélection déclenchera l’affichage du bouton
d’ajout.
4. Cliquer sur le bouton import de fichier puis sélectionner un fichier sur votre machine.
5. Valider en cliquant sur le bouton transférer
Il est recommandé d’ajouter une description qui sera utilisée comme nom du lien hypertexte pour le
fichier.
64
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Les informations concernant ces ressources peuvent être mis à jour via l’éditeur dans la vue avancée >
section distribution.
5.3.3 Associer un service WMS pour la visualisation des données
Vous pouvez associer une donnée publiée dans un service OGC WMS via la section ressource en ligne.
1. Editer la métadonnée
2. Aller dans l’onglet distribution
3. Saisir
dans
le
champ
URL
l’adresse
http://services.sandre.eaufrance.fr/geo/ouvrage)
URL
du
service
(eg.
4. Choisir le protocole WMS (ie. OGC Web Map Service = OGC-WMS)
5. Saisir dans le nom, le nom de la couche tel que défini dans le document GetCapabilities du service
(eg. REPOM)
6. Eventuellement, saisir une description permettant d’avoir un libellé plus pertinent que le nom de
la couche
7. Sauvegarder
Vous avez alors un bouton carte interactive dans les résultats de recherche.
La representation XML sera la suivante :
5.3. Associer des ressources à une fiches
65
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<gmd:transferOptions>
<gmd:MD_DigitalTransferOptions>
<gmd:onLine>
<gmd:CI_OnlineResource>
<gmd:linkage>
<gmd:URL>http://services.sandre.eaufrance.fr/geo/ouvrage</gmd:URL>
</gmd:linkage>
<gmd:protocol>
<gco:CharacterString>OGC:WMS-1.1.1-http-get-map</gco:CharacterString>
</gmd:protocol>
<gmd:name>
<gco:CharacterString>REPOM</gco:CharacterString>
</gmd:name>
<gmd:description>
<gco:CharacterString>Installations portuaires</gco:CharacterString>
</gmd:description>
</gmd:CI_OnlineResource>
</gmd:onLine>
</gmd:MD_DigitalTransferOptions>
</gmd:transferOptions>
</gmd:MD_Distribution>
</gmd:distributionInfo>
5.3.4 Publier les données téléchargées en WMS, WFS, WCS
Les interactions avec un serveur cartographique tel que GeoServer permettent à l’utilisateur de rapidement configurer les données pour leur diffusion.
Les serveurs cartographiques supportés sont :
• GeoServer embarqué avec le catalogue
• Un GeoServer distant (version 2.x ou sup.)
Ce mécanisme permet aux utilisateurs la publication de fichier de type :
• RASTER GeoTiff, ECW : non zippé, zippé ou URL du fichier
• ESRI Shapefile : zippé ou URL du fichier
• Table PostGIS
66
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Dans le cas des fichiers zippés, le jeu de données doit être associé à la métadonnée tel que décrit dans le
chapitre associer des données à télécharger. Une fois téléchargé, un bouton permet de publier la couche
dans le service cartographique. Un autre permet la mise à jour de la section ressource en ligne pour
associer le service ou les services.
Configuration
Si après l’ajout de la données à une fiche, vous ne voyez pas le bouton de géopublication, demandez à
l’administrateur de vérifier la configuration. Cette fonctionnalité est désactivée par défaut. Elle peut être
activée par configuration dans le fichier config-gui.xml:
<!-- Display the geopublisher option for all updloaded files-->
<editor-geopublisher/>
Si vous ne voyez pas de serveur cartographique dans l’assistant de publication, demandez à
l’administrateur d’ajouter un noeud dans la configuration dans le fichier geoserver-nodes.xml:
<!-Add here all geoserver node which could
be configure by GeoNetwork.
GeoServer 2.x or later are supported. The REST API must be installed in the GeoServ
If you want to be able to publish in different workspaces, create as many nodes as
workspaces.
@param
@param
@param
@param
@param
@param
@param
@param
name
namespace
adminUrl
wmsUrl
wfsUrl
stylerUrl
user
password
Name of the GeoServer node, display to metadata editor
Namespace to use. If not set, GeoServer will link store to anot
GeoServer REST service config URL
GeoServer WMS service URL use to display map preview
(Not used) GeoServer WFS service URL use to display map preview
(Optional) GeoServer WFS service URL use to display map preview
GeoServer user login
GeoServer user password
-->
<node>
<id>geoserverEmbedded</id>
<name>GeoServer (workspace: gn)</name>
<namespacePrefix>gn</namespacePrefix>
<namespaceUrl>http://geonetwork-opensource.org</namespaceUrl>
<adminUrl>http://localhost:8080/geoserver/rest</adminUrl>
<wmsUrl>http://localhost:8080/geoserver/wms</wmsUrl>
<wfsUrl>http://localhost:8080/geoserver/wfs</wfsUrl>
<wcsUrl>http://localhost:8080/geoserver/wcs</wcsUrl>
<stylerUrl>http://localhost:8080/geoserver/styler/index.html</stylerUrl>
<user>admin</user>
<password>geoserver</password>
</node>
Associer vos données
Pour associer un jeu de données, la procédure est la suivante :
• Editer une fiche de métadonnée
5.3. Associer des ressources à une fiches
67
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Dans le cas d’un zip ou d’une image à télécharger, déposer un fichier tel que décrit dans le chapitre
associer des données à télécharger
Champs
Vecteur (Shapefile zippé)
URL
Protocole
Nom
URL vers le fichier générée par le catalogue lors du dépôt
http://localhost:8080/geonetwork/srv/en/resources.get?id=1631
&fname=CCM.zip&access=private
Fichier à télécharger WWW:DOWNLOAD
Nom du fichier (lecture seul)
RASTER
(zippé ou
non)
idem
idem
idem
• Dans le cas d’une table PostGIS ou d’un fichier sur le réseau local, saisir les informations suivantes
:
ChampsVecteur (Table PostGIS)
URL
Chaîne de connexion à la base de données
jdbc:postgresql://localhost:5432/login:password@db
Proto- Table PostGIS DB:POSTGIS
cole
Nom
Nom de la table
RASTER
Nom du répertoire
file:///home/geodata/
Fichier RASTER
FILE:RASTER
Nom du fichier
Publier vos données
Une fois associé par téléchargement ou par référencement de l’URL du fichier ou de la table, l’assistant
de géopublication est disponible en mode édition pour chaque ressource en ligne. L’édition des
ressources en ligne est en générale accessible depuis la majorité des modes d’édition. Quoiqu’il en
soit, il est possible en mode avancé, d’aller dans la section ISO distribution > ressource en ligne pour
accèder à l’ensemble des champs. Le bouton d’ouverture de l’assistant est placé à côté du champ fichier
:
Remarque :
Si le bouton n’apparaît pas et que le système semble bien configuré, cliquer sur le bouton
sauver pour rafraîchir l’éditeur.
Une fois l’assistant ouvert, les étapes sont les suivantes :
68
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Choisir un noeud vers lequel publier la donnée depuis la liste des serveurs cartographiques
disponibles
• le catalogue vérifie alors :
– que le fichier est valide (eg. le ZIP contient un seul Shapefile ou tiff)
– que la couche est déjà publiée dans le serveur distant. Dans l’affirmative, la couche est
ajoutée à l’aperçu.
• Le bouton publier publie la couche dans le serveur cartographique. Si la donnée est déjà présente,
elle est mise à jour.
• Le bouton dépublier supprime la donnée du serveur cartographique sélectionné.
• Le bouton style est disponible si un outil de gestion de style est installé et déclaré dans la configuration du serveur cartographique.
Aucun nom de couche n’est demandé à l’utilisateur car celui-ci est généré à partir du nom du fichier.
Dans le cas de fichier ZIP, le nom du fichier ZIP DOIT être égale à celui du Shapefile ou du GeoTiff (ie.
dans le cas de rivers.shp, le fichier ZIP sera rivers.zip). Un entrepôt, une couche et un style sont créés
pour chaque couche.
Référencer les données après publication
Le bouton lier le service à la fiche ajoute les informations pour faire la liaison avec la couche dans les
services sélectionnés :
• sélectionner un ou plusieurs protocoles (WMS, WFS, WCS) fonction du serveur cartographique
et de la donnée publiée
• cliquer sur ajouter les liens
La création de ces liens permettra par la suite au catalogue de créer les boutons ajouter à la carte pour
visualiser les données sur la carte interactive (cf. associer un service WMS).
5.3.5 Gérer les relations de type parent/enfants
Pour créer des relations parents/enfants, l’éditeur peut sélectionner l’option créer un enfant dans le menu
autres actions. En utilisant cette option, l’identifiant du parent est automatiquement mis à jour lors de la
copie de la fiche sélectionnée; le reste de la métadonnée est copiée.
5.3. Associer des ressources à une fiches
69
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Lors de l’édition d’une fiche, sélectionner “associer une fiche parent” afin de définir l’association. Une
fois la fiche du parent trouvée, créer l’association.
Lors de l’ajout, le fragment XML suivant est ajouté à la fiche:
<gmd:parentIdentifier>
<gco:CharacterString>SDN:PRODUCT:1850:Time Series Tributyltin (TBT) in Sediment</gc
</gmd:parentIdentifier>
Une fois le parent sélectionner, il apparaîtra dans le menu des relations.
Si une métadonnée à un ou plusieurs fiches filles associées, l’outil de gestion des relations propose le
mécanisme de mise à jour des enfants qui permet de propager les informations du parent vers l’ensemble
de ses enfants. L’interface suivant permet de configurer le transfert d’information :
70
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
5.3.6 Associer une donnée source
Dans la section qualité des données > généalogie, il est possible d’identifier les données ayant servies à
la création d’un jeu de données.
Lors de l’ajout, le fragment XML suivant est ajouté à la fiche:
<gmd:source uuidref="095cdc57-f44b-4613-894c-f09f1b672140">
</gmd:source>
L’outil de gestion des relations permet d’associer les données sources :
Les informations concernant ces ressources peuvent être mis à jour via l’éditeur dans la vue avancée >
section qualité.
5.3. Associer des ressources à une fiches
71
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
5.3.7 Ajouter un catalogue d’attributs
Le catalogue d’attributs sont stockés selon le standard ISO 19110. La relation entre catalogue d’attributs
et métadonnée de données sont réalisés avec le menu associer un catalogue d’attribut.
Lors de l’ajout, le fragment XML suivant est ajouté à la fiche:
<gmd:contentInfo>
<gmd:MD_FeatureCatalogueDescription>
<gmd:includedWithDataset/>
<gmd:featureCatalogueCitation uuidref="46ce9c2f-6c37-4ae7-9511-63940ece5760" xl
</gmd:MD_FeatureCatalogueDescription>
</gmd:contentInfo>
L’outil de gestion des relations permet d’associer un catalogue d’attributs :
Les informations concernant ces ressources peuvent être mis à jour via l’éditeur dans la vue avancée >
section information sur le contenu.
5.3.8 Associer métadonnées de données, métadonnées de services
Les services (eg. WMS, WFS) pourront être référencés dans le catalogue.
La métadonnée de service (MDS) est saisie dans la norme ISO19139/ISO19119.
L’ISO19119 définie la section “identification du service”.
Il est alors possible de décrire 4 types de relations dans les MDD et MDS :
1. Les métadonnées de données >> la couche correspondante diffusée par le service Aucune méthode
n’est définie par l’ISO ou INSPIRE pour créer cette relation. Cependant, le catalogue a utilisé la
section distribution pour cela. Voir la section sur l’association d’un service WMS.
2. Les métadonnées de service OGC >> métadonnée de données
Cette relation est stockée de la manière suivante dans le document XML :
72
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<srv:operatesOn uuidref="9fe71d39-bef7-4d45-a3b3-12afbd01908f" xlink:href=""/>
</srv:SV_ServiceIdentification>
</gmd:identificationInfo>
Le catalogue propose une popup de recherche et sélection pour faire l’association. Une fois la
relation présente, il est possible de naviguer de la métadonnée de service, vers la métadonnée de
données.
3. Les métadonnées du service >> le service La métadonnée de service décrit les opérations du
service ainsi que son point d’accès en général saisie dans la section distribution.
4. Les métadonnées du service >> les couches diffusées par le service La spécification CSW définit
la manière d’associer les données diffusées par un service et sa métadonnée. Cette information
reste de moindre importance car le client par demande du GetCapabilities peut rapidement obtenir
cette information. L’élément coupledResource est utilisé pour décrire la relation :
<srv:coupledResource>
<srv:SV_CoupledResource>
<srv:operationName>GetMap</srv:operationName>
<srv:identifier>9fe71d39-bef7-4d45-a3b3-12afbd01908f</srv:identifier>
<gco:ScopedName>REPOM</gco:ScopedName>
</srv:SV_CoupledResource>
</srv:coupledResource>
L’interface suivante permet l’association entre une métadonnée de données et une métadonnée de service
:
L’éditeur peut définir la nom de la couche en utilisant la liste déroulante (qui si le service est en ligne
est remplie par interrogation du GetCapabilities du service WMS) ou en saisissant le nom de la couche
dans le champ texte. Cette information est nécessaire pour afficher les données sur la carte interactive.
Seul les relations au sein d’un même catalogue sont gérées. L’utilisation d’XLink n’est pas totalement
supportée pour la création de ces relations.
Les informations concernant ces ressources peuvent être mis à jour via l’éditeur dans la vue avancée >
section identification.
5.3.9 Ajouter une autre ressource (eg. document, étude, capteurs)
Une métadonnée au format ISO19139 peut être associée à d’autres fiches décrivant des ressources de
différents types. Ces informations sont référencées dans l’éléments aggregationInfo. Ces associations
sont caractérisées par :
• un type d’initiative
et
• un type d’association
Pour créer une relation :
• sélectionner un type d’association
• sélectionner un type d’initiative
• rechercher la fiche à associer
5.3. Associer des ressources à une fiches
73
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
74
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
5.3. Associer des ressources à une fiches
75
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Plusieurs fiches peuvent être associées simultanément avec un type d’assocaition et d’initiative différents
:
Une fois associée, l’outil de gestion des relations affiche les liens :
Lors de l’ajout, le fragment XML suivant est ajouté à la fiche:
<gmd:aggregationInfo>
<gmd:MD_AggregateInformation>
<gmd:aggregateDataSetIdentifier>
<gmd:MD_Identifier>
<!-- optional gmd:authority here: could have details of a register desc
<!-- code is UUID/urn of the sibling record, could be a gmx:Anchor -->
<gmd:code>
<gco:CharacterString>urn:marine.csiro.au:project:1532</gco:Characte
</gmd:code>
</gmd:MD_Identifier>
</gmd:aggregateDataSetIdentifier>
<gmd:associationType>
<gmd:DS_AssociationTypeCode codeList="http://...#DS_AssociationTypeCode"
codeListValue="crossReference">crossReference</
</gmd:associationType>
<!-- initiative type describes the type of sibling relationship - in this case
related to the record that contains this aggregateInformation -->
<gmd:initiativeType>
76
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<gmd:DS_InitiativeTypeCode codeList="http://...#DS_InitiativeTypeCode"
codeListValue="project">project</gmd:DS_Initiati
</gmd:initiativeType>
</gmd:MD_AggregateInformation>
</gmd:aggregationInfo>
Les informations concernant ces ressources peuvent être mis à jour via l’éditeur dans la vue avancée >
section identification.
5.4 Gestion des privilèges
NB : Une métadonnée publique est une métadonnée accessible à tous.
5.4.1 Visualisation
Un administrateur peut afficher toutes les métadonnées.
Un relecteur peut afficher une métadonnée si :
• Le propriétaire des métadonnées est membre de l’un des groupes affectés au relecteur.
• Il/elle est le propriétaire des métadonnées.
Un éditeur peut visualiser :
• Toutes les métadonnées accessibles à l’un des membres du groupe, dont il/elle fait partie.
• Toutes les métadonnées qu’il/elle crée.
Un utilisateur enregistré peut afficher :
• Toutes les métadonnées qui sont accessible par l’un des membres du groupe dont il/elle fait partie.
Un administrateur peut consulter toutes les métadonnées du catalogue.
Les métadonnées publiques peuvent être consultées par tous les utilisateurs (connectés ou pas).
5.4.2 Edition
Un administrateur peut éditer tous les types de métadonnées.
Un relecteur peut éditer les métadonnées si :
• Le propriétaire de métadonnées est le membre d’un des groupes qui lui sont assignés.
• Il/elle est le propriétaire des métadonnées.
Un éditeur peut uniquement éditer les métadonnées dont il/elle est le créateur.
Privilèges
La page d’administration des privilèges est accessible seulement par :
• Tous les administrateurs
• Tous les relecteurs membres de l’un des groupes affecté au propriétaire de métadonnées.
5.4. Gestion des privilèges
77
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Le propriétaire des métadonnées
Les privilèges attribués à tous et aux groupes de l’Intranet peuvent être édités uniquement par les administrateurs et les relecteurs.
Attribuer les privilèges
A n’importe quel moment, vous pouvez attribuer des privilèges à vos métadonnées et vos données associées pour la visualisation, le téléchargement, ...
Par exemple, vous pouvez définir si les renseignements et les services associés sont visibles par tous
(utilisateurs Internet) ou simplement des utilisateurs internes (Intranet). Les privilèges sont attribués par
groupe. L’accès à ces fonctions peut différer selon le profil de l’utilisateur au sein d’un même groupe.
Pour affecter des privilèges, procédez comme suit:
• Dans la page de résultats, la gestion des privilèges est accessible soit dans Autres actions puis
Privilèges au niveau du bouton Actions situé près du titre de la métadonnée (privilèges sur une
métadonnée unique), soit dans Autres actions puis Mettre à jour les privilèges dans les actions sur
une sélection de métadonnées.
Figure 5.16: Bouton de Privilèges dans la page de résultats
• Dans une fiche en consultation, dans Autres actions puis Privilèges au niveau du bouton Actions
situé dans la barre supérieure.
• Cliquez sur le bouton Privilèges de la barre de menu. Une nouvelle fenêtre s’affiche. Vous pouvez
affecter certains privilèges à des groupes spécifiques, en les sélectionnant ou en les désélectionnant, depuis cette fenêtre. Cliquez simplement dans la petite case pour assigner un privilège ou
désélectionnez-le pour le retirer. “Tous” et “Aucun” vous permettent de sélectionner et de retirer
les coches.
Voici une brève description de chaque privilège, pour vous aider à identifier ceux que vous souhaitez
assigner aux différents groupes.
Publier : Les utilisateurs dans le groupe spécifié sont autorisés à visualiser la métadonnée, suite à une
recherche basée sur des critères spécifiques.
Télécharger : Les utilisateurs dans le groupe spécifié peuvent télécharger la carte.
78
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 5.17: Bouton de Privilèges dans une fiche en consultation
Figure 5.18: Paramètres des privilèges.
5.4. Gestion des privilèges
79
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Carte interactive : Les utilisateurs dans le groupe spécifié sont en mesure d’obtenir une carte interactive. La carte interactive est créée séparément, à l’aide d’un serveur web (non intégré par défaut dans
GeoNetwork).
Epingler : Une fois sélectionnée, la métadonnée est placée dans la page d’accueil, où elle apparait
aléatoirement.
Editer : Une fois sélectionnée, les éditeurs du groupe(s) concerné(s) peuvent éditer les enregistrements
respectifs de métadonnées.
Notifier : Un email de notification est envoyé à l’adresse email du groupe, l’informant que la carte a été
téléchargée.
Transfert de privilèges
Lorsque le privilège d’une métadonnée doit être transférée d’un utilisateur à un autre, pour un ou tous
les enregistrements spécifiques à la métadonnée, l’option de transfert de privilèges est disponible dans
la page d’Administration.
Figure 5.19: Comment ouvrir la page de transfert de privilèges
Initialement, la page affiche une liste déroulante uniquement pour l’éditeur de la source (l’actuel propriétaire des métadonnées). La liste déroulante est constituée de tous les utilisateurs de GeoNetwork,
qui ont un rôle d’éditeur et/ou qui possède certaines métadonnées. Sélectionner un éditeur et vous sélectionnerez toutes les métadonnées, dont il a la gestion. Une liste déroulante vide signifie :
• Qu’il n’y a aucun éditeur avec des métadonnées associées ;
• Par conséquent aucun transfert n’est possible.
Notez que la liste déroulante est constituée de tous les éditeurs visibles par votre statut. Si vous n’êtes
pas un administrateur, vous n’afficherez qu’un sous-ensemble de l’ensemble des éditeurs.
Figure 5.20: Page de transfert de privilèges
Lorsque l’éditeur de la source est sélectionné, un ensemble de lignes s’affiche. Chaque ligne fait
référence à un groupe de l’éditeur sur lesquels il a des privilèges. La signification de chaque colonne est
la suivante :
80
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Groupe source: Il s’agit d’un groupe possédant des privilèges pour les métadonnées qui appartiennent à l’Editeur de la source. D’une autre manière, si l’un des éditeurs de métadonnées possède
des privilèges sur un groupe, alors ce groupe est listé ici.
• Groupe de destination: Le processus de transfert est à destination de ce groupe. Tous les privilèges
appartenant au groupe de la source sont transférés au groupe cible. La liste déroulante des groupes
cibles est constituée de tous les groupes d’utilisateurs connectés (généralement un administrateur
ou un administrateur d’utilisateur). Par défaut, le groupe Source est sélectionné dans la liste
déroulante des groupes cibles. Les privilèges du groupe “ALL” (tous) et des groupes internes
(Intranet) ne sont pas transférables.
• Éditeur destination: Une fois qu’un groupe cible est sélectionné, ce menu déroulant est constitué
de tous les éditeurs qui appartiennent à ce groupe cible.
• Opération: Actuellement seul l’opération de transfert est possible.
En sélectionnant l’opération de transfert, si le groupe Source est différent de celui du groupe cible le
système effectue :
• Le transfert de privilège ;
• Affiche un bref résumé ;
• Supprime la ligne en cours puisqu’il n’y aucun privilège de plus à transférer.
5.5 Gestion du cycle de vie des métadonnées
Le cycle de vie des métadonnées est habituellement constitué d’une succession d’états (ou statuts). Par
exemple, lors de la création d’un nouvel enregistrement par un éditeur, la fiche est à l’état dit brouillon.
5.5.1 Les différents états
Par défaut, les états sont les suivants :
• Inconnu
• Brouillon
• A valider
• Validé
• Rejeté
• Retiré
La gestion de l’état d’une fiche est accessible depuis la page de résultat ou dans la page de consultation
d’une fiche dans le menu Autres actions.
Un certain nombre de règles est disponible par défaut :
• Lorsqu’un éditeur modifie l’état de brouillon ou inconnu à a valider, le relecteur du groupe est
informé par email du changement d’état.
• Lorsqu’un relecteur modifie l’état de a valider à validé ou rejeté, le rédacteur de la fiche en est
informé par email.
5.5. Gestion du cycle de vie des métadonnées
81
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Si une fiche est à l’état validé est que l’éditeur n’utilise pas la fonction édition mineure lors d’une
mise à jour, l’état de la fiche passe alors à brouillon
Pour que les mécanismes d’alerte par email fonctionnent, il est nécessaire de configurer les informations
relatives au serveur de mail (cf. Alerte et notification)
5.5.2 Recherche par état
Le formulaire de recherche permet la recherche par état :
5.5.3 Personnalisation des états
Le catalogue est configuré par défaut avec une liste pré-défini d’états. Ces états sont stockés dans la base
de données du catalogue. Il est possible de modifier cette liste ainsi que de modifier les mécanismes
d’alertes par défaut.
82
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
5.6 Gestion des versions des métadonnées
Il est possible d’activer le suivi des versions pour une fiche de métadonnées. L’activation de la gestion
des versions d’une fiche est accessible depuis la page de résultat ou dans la page de consultation d’une
fiche dans le menu Autres actions. A chaque modification, la fiche est mise à jour dans le système de
gestion des versions (ie. Subversion).
Pour le moment, pour consulter l’historique, il est nécessaire de mettre en place un client spécifique pour
Subversion (cf. http://trac.osgeo.org/geonetwork/wiki/metadatachanges).
5.6. Gestion des versions des métadonnées
83
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
84
Chapter 5. Création et édition de métadonnées
CHAPTER
SIX
ADMINISTRATION
6.1 Métadonnées et modèles
Modèle de métadonnées : ressources qui servent de canevas à la création de nouvelles fiches de métadonnées.
6.1.1 Ajouter les modèles ou les exemples
Cette fonction permet de sélectionnées les standards de métadonnées et les modèles de métadonnées à
ajouter au catalogue afin de les rendre disponibles aux éditeurs de métadonnées.
Sélectionnez les standards de métadonnées à importer et cliquez sur le bouton “Ajouter les modèles*
pour les importer dans le catalogue.
Cliquez sur le bouton “Ajouter les exemples* pour importer dans le catalogue les exemples de métadonnées associés à ces standards.
85
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
6.1.2 Ordonner les modèles
Cette fonction permet de réordonner les modèles de métadonnées disponibles.
Dans la page Administration, selectionner le lien Ordonner les modèles. La liste des modèles disponibles
est affichée en respectant l’ordre tel qu’il a été précédemment défini. Pour modifier la position d’un des
modèles, cliquez sur son nom et faites-le glisser jusqu’à sa nouvelle position.
Une fois l’ordre des modèles configuré, cliquez sur le bouton Sauver. Pour annuler les modifications et
revenir à la page Administration, cliquez sur le bouton Retour.
6.1.3 Transfert de privilèges
Lorsqu’un éditeur change de fonction, il est parfois nécessaire de réattribuer les métadonnées d’un éditeur vers un autre. Pour cela, le transfert de privilèges, permet aux administrateurs de :
• sélectionner un éditeur
• pour chaque groupe source définir un groupe de destination
• pour chaque groupe de destination définir un éditeur de ce groupe
Le bouton transfert lance le traitement.
6.1.4 Ajouter un standard de métadonnée
Depuis la page d’administration, le menu Ajouter des standards permet l’ajout dynamique (c’est à dire
sans redémarrage du catalogue) d’un standard de métadonnée. Un standard peut être un nouveau schéma
86
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
XSD décrivant un format de métadonnée ou un profil ISO (eg. profil France de métadonnée).
Un standard pour le catalogue est caractérisé par un répertoire de configuration. Celui-ci doit contenir
les éléments suivants :
• schema-ident.xml : définition du standard
• schema.xsd : définition du point d’entré du schéma
• schema : fichiers XSD
• schema-substitutes.xml : définition des substitutions
• schema-suggestions.xml : définition des suggestions
• loc : fichiers de traduction
• present : XSL de présentation (pour le catalogue et le CSW)
• sample-data : données exemples au format MEF
• templates : modèles de saisie au format XML
• process : XSL de transformation (optionel)
• suggest.xsl : Définition des règles pour le mécanisme de suggestion (dépendant du répertoire
process)
• schematron-rules*.xsl : règles schématron (optionel)
• extract*.xsl et set*.xsl : XSL définnissant les règles d’extraction et de définition de certaines
informations (uuid, geométrie)
• convert : utilitaire
Pour l’ajout d’un standard, il est possible d’utiliser un ZIP contenant le standard à ajouter ou l’URL d’un
ZIP. Le mécanisme par utilisation de l’UUID est expérimental.
L’ensemble des standards supportés par GeoNetwork en complément de ceux disponibles par défaut
sont accessibles https://geonetwork.svn.sourceforge.net/svnroot/geonetwork/schemaPlugins/trunk.
6.2 Import, export et moissonnage
6.2.1 Import unitaire
L’utilitaire d’import de fichier permet d’importer des métadonnées au format XML ou MEF (cf. Le
format MEF (Metadata Exchange Format)), d’importer un fichier ou un contenu issu d’un copier/coller.
6.2. Import, export et moissonnage
87
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Pour utiliser cette fonction, vous devez être authentifié comme Editeur. Allez dans la page Administration et cliquez sur le lien Import de métadonnées.
En cliquant sur le lien, vous faites apparaitre le formulaire d’import de métadonnées. Le paramétrage de
ce formulaire est différent pour chaque type d’import :
Import d’un fichier
Figure 6.1: Le formulaire pour l’import d’un fichier XML
• Actions à l’import [Pour les fichiers XML et MEF, vous devez choisir une action à réaliser lors
de l’import parmi les suivantes :]
– Aucune action à l’import,
– Ecraser les métadonnées de même identifiant : l’ancienne fiche de métadonnées sera
effacée et remplacée par la fiche de métadonnées importée,
– Générer un nouvel identifiant pour les métadonnées insérées : cette option affectera un
nouvel identifiant à la fiche de métadonnées importée.
• Feuille de style : Cette option de spécifier une feuille de style appliquant une transformation XSL.
La liste déroulante reprend les fichiers présents dans le répertoire web/xsl/conversion/import : tous
les fichiers XSL que vous mettez dans ce répertoire sont présents dans cette liste. Ce processus
est dynamique. Vous n’avez donc pas besoin de redémarrer le catalogue pour la mettre à jour.
L’objectif de cette option est de réaliser une version des métadonnées dans un format supporté
par le catalogue. Par conséquent, il est important que le format en sortie de la transformation soit
compatible avec la valeur sélectionné du paramètre Type de fichier.
• Valider : Il s’agit d’une validation simple des métadonnées. Si cette option est cohée, le contrôle
de la conformité des métadonnées au schéma de métadonnées sera réalisée.
88
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Groupe : Il s’agit du groupe d’utilisateurs auquel les métadonnées importées seront associées.
• Categorie : Vous pouvez associer une catégorie aux métadonnées importées afin d’en faciliter la
recherche.
Copier/coller
Dans le cas d’un import de données par copier/coller, les options sont identiques à l’import d’un fichier
à l’exception du champ Métadonnées dans lequel vous pouvez coller directement vos métadonnées.
6.2.2 Import en série
L’utilitaire d’import en série permet d’importer un groupe de fiches de métadonnées dans le catalogue
en une seule fois. Pour utiliser cette fonction vous devez être administrateur. Pour la lancer, allez dans la
page Administration et cliquer sur le lien Import en série de la rubrique Import, export & moissonnage.
En cliquant sur le lien, vous faites apparaitre le formulaire d’import en série.
La signification des différents champs de ce formulaire est donnée ci-dessous :
• Répertoire : Chemin complet du répertoire dont le contenu sera importé. Il est important de
noter qu’il s’agit du répertoire du serveur sur lequel le catalogue s’exécute et non l’ordinateur de
l’utilisateur.
• Type de fichier : Le type de fichier à importer. le catalogue peut importer les fichiers XML ou les
fichiers MEF présent dans le répertoire.
• Actions à l’import : cf. Import unitaire pour la description de cette option.
• Feuille de style : Cette option de spécifier une feuille de style appliquant une transformation XSL.
La liste déroulante reprend les fichiers présents dans le répertoire web/xsl/conversion/import : tous
les fichiers XSL que vous mettez dans ce répertoire sont présents dans cette liste. Ce processus
est dynamique. Vous n’avez donc pas besoin de redémarrer le catalogue pour la mettre à jour.
L’objectif de cette option est de réaliser une version des métadonnées dans un format supporté
par le catalogue. Par conséquent, il est important que le format en sortie de la transformation soit
compatible avec la valeur sélectionné du paramètre Type de fichier.
• Valider : Il s’agit d’une validation simple des métadonnées. Si cette option est cohée, le contrôle
de la conformité des métadonnées au schéma de métadonnées sera réalisée.
• Groupe : Il s’agit du groupe d’utilisateurs auquel les métadonnées importées seront associées.
• Categorie : Vous pouvez associer une catégorie aux métadonnées importées afin d’en faciliter la
recherche.
Les boutons suivants sont présents sous le formulaire :
• Retour : renvoie vers la page Administration sans réaliser l’import.
• Téléchargement : lance le processus d’import en série.
Lorsque le processus s’achève, le nombre total de métadonnées est affiché. Notez que l’import est un
processus transactionnel : soit l’ensemble des métadonnées est importé, soit il est intégralement rejeté.
Les fichiers dont le nom commence par ”.” ou dont le nom ne finit pas par ”.xml” sont ignorés.
6.2. Import, export et moissonnage
89
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.2: Le formulaire pour l’import de métadonnées issues d’un copier/coller
Figure 6.3: Détail de la rubrique Import, export & moissonnage de la page Administration
90
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.4: Le formulaire d’import en série
6.2.3 Moissonnage
Introduction
Depuis le début du projet en 2000, le besoin de partage des métadonnées entre différents nœuds était
présent. En général, chaque nœud se focalise sur une région d’intérêt, il est donc nécessaire de pouvoir
réaliser des recherches sur ces différents catalogues. Ce mécanisme est appelé recherche décentralisée
et utilise le réseau Internet. Dans notre cas, cette recherche distribuée peut être complexe à réaliser
dans le cas ou de nombreuses données et imagettes doivent être échangées. De plus, GeoNetwork
est fréquemment utilisé dans des régions (tel que l’Afrique, l’Asie) où la connectivité peut être limité
rendant les recherches décentralisées impossible ou du moins délicates.
Le moissonnage et un mécanisme permettant de collecter des métadonnées sur un catalogue distant
et de les stocker sur le nœud local pour un accès plus rapide. Cette action de moissonnage est une
action périodique, par exemple, une fois par semaine. Le moissonnage n’est pas un import simple : les
métadonnées locale et celle du catalogue distant sont synchronisées. En effet, un catalogue GeoNetwork
est capable de découvrir quelles sont les métadonnées ayant été ajoutée, supprimée ou mise à jour dans
le nœud distant.
GeoNetwork peut moissonner les ressources suivantes (pour plus de détail, voir plus bas):
1. Un nœud GeoNetwork (version 2.1 ou plus).
2. Un nœud GeoNetwork 2.0.
3. Un serveur WebDAV.
4. Un catalogue supportant CSW 2.0.1 or 2.0.2.
5. Un serveur OAI-PMH.
6. Un service OGC en utilisant le document GetCapabilities. Incluant les services WMS, WFS,
WPS, CSW et WCS.
7. Un serveur ESRI ArcSDE.
6.2. Import, export et moissonnage
91
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
8. Un catalogue THREDDS.
9. Des entités venant d’un serveur OGC WFS (Requête GetFeature).
10. Un serveur Z3950.
Présentation du mécanisme
Le moissonnage repose sur le concept d’identifiant unique (uuid). Cet identifiant est en effet particulier
car il n’est pas seulement unique au sein du catalogue mais dans le monde entier. Celui-ci est une
combinaison entre l’adresse MAC, la date et l’heure ainsi qu’un nombre aléatoire. Chaque fois que vous
créz des métadonnées dans GeoNetwork, un nouvel uuid est généré puis assigné à la métadonnée.
Un autre concept important derrière la notion de moissonnage est la date de dernière mise à jour.
Chaque fois que vous modifiez une métadonnée, la date est mise à jour. En comparant cette information,
il est possible de savoir si la métadonnée a été mise à jour.
Ces deux concepts permettent à GeoNetwork de récupérer les métadonnées distantes, vérifier leur mise à
jour et les supprimer si elles ont été supprimées. Par ailleurs, grâce aux identifiants uniques, une hiérarchie de nœuds peut être moissonnée où un nœud B moissonne un nœud C C et un nœud A moissonne
B. Des boucles peuvent être créées car les métadonnées moissonnées ne peuvent pas être modifiées.
A noter, qu’il est possible de rendre les métadonnées moissonnées éditables en sélectionnant cette option
dans l’interface de configuration du catalogue (cf. Configuration du système).
Cycle de vie du moissonnage
Lors de la configuration d’un nœud, il n’y a pas de métadonnées. Pendant la première itération, toutes
les métadonnées qui correspondent au paramétrage sont récupérées et stockées localement. Ensuite,
seulement les changements sont retournés. Les métadonnées moissonnées ne sont pas éditables :
1. Le moissonnage est périodique donc les changements sur le nœud local seraient perdus.
2. La date de mise à jour est utilisée pour garder trace des changements, à chaque édition elle est
mise à jour en dehors du site originel, le mécanisme de moissonnage serait compromi.
Au delà des métadonnées, ceci implique que l’utilisateur ne peut pas changer les autres propriétés (catégories, privilèges etc...).
Le moissonnage fonctionne jusqu’à rencontrer un des cas suivantes :
1. Un administrateur arrête le nœud.
2. Une exception.
Lorsqu’un nœud est supprimé, toutes les métadonnées associées sont également supprimées.
Moissonnages multiples et hiérarchie
Les catalogues fournissant des identifiants uniques (par exemple un nœud GeoNetwork et un serveur
CSW) peuvent être moissonnés plusieurs fois sans craindre les doublons.
Ce mécanisme permet aux différents types de moissonnage de GeoNetwork de réaliser des moissonnages
avec des hiérarchies complexes de nœuds. De cette façon, une métadonnée peut être moissonnée à partir
de différents nœuds. Par exemple, dans les cas suivants :
92
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
1. Nœud (A) créé la métadonnée (a)
2. Nœud (B) moissonne (a) depuis (A)
3. Nœud (C) moissonne (a) depuis (B)
4. Nœud (D) moissonne depuis (A), (B) et (C)
Dans ce scénario, le nœud (D) aura la même métadonnée (a) à partir des 3 nœuds (A), (B), (C). La
métadonnée va remonter dans le nœud (D) en suivant 3 voies différentes mais les uuid permettent de
stocker une seule copie. Lorsque la métadonnée (a) change au sein du nœud (A), une nouvelle version
remonte au nœud (D) mais, en utilisant la date de mise à jour, la copie dans le nœud (D) sera mise à jour
avec la version la plus récente.
Autres remarques
Principes
1. Le moteur de moissonnage ne stocke pas les métadonnées.
2. Un changement des paramètres du moissonnage (par exemple les privilèges et catégories) sera
pris en compte au prochain moissonnage.
Moissonnage de catalogue GeoNetwork
1. Au cours du moissonnage, les icônes sont moissonnées et les copies locales mises à jour. Les
icônes sont également propagées aux autres nœuds.
2. L’identifiant unique des métadonnées est récupéré dans le fichier info.xml du format MEF. Tout
uuid stocké dans les métadonnées est remplacé par celui-ci.
Moissonnage de répertoire WebDAV
1. La même métadonnée peut être moissonnée plusieurs fois sur différents nœuds. Cependant, ce
n’est pas une bonne pratique car chaque copie auront un uuid différent et le système se rempliera
de la même copie de métadonnées.
Moissonnage de service CSW
1. Si le champ dct:modified est absent de la réponse GetRecords la métadonnées sera toujours
moissonnée.
2. Toute exception ayant lieu lors de l’opération getRecordById est annulée et la métadonnée passée.
Moissonnage de serveur OAI-PMH
1. L’identifiant du serveur distant doit être un uuid. Dans le cas contraire, la métadonnée peut être
moissonnée mais des problèmes peuvent se produire dans le cas de hiérarchie.
2. Au cours du moissonnage, GeoNetwork essaye de détecter automatiquement le schéma de chaque
métadonnée. Si le schéma est inconnu, la métadonnée n’est pas importée.
6.2. Import, export et moissonnage
93
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Moissonnage de service OGC
1. Chaque fois que le moissonnage fonctionne, GeoNetwork supprime les informations moissonnées
auparavant et en crée de nouvelles. GeoNetwork génére les identifiants pour toutes les métadonnées (aussi bien pour les services que les données). Cependant, pour les données, si la métadonnée
est créée en utilisant document XML distant si un attribut MetadataUrl est présent dans le document GetCapability), l’identifiant de ce document est conservé.
2. Les imagettes sont générées pour les services WMS uniquement. Le service doit de plus supporter
la projection WGS84.
Catalogue THREDDS
1. A chaque lancement, il y a suppression des fragments/métadonnées puis création.
Entités OGC WFS (Requête GetFeature)
1. Au premier lancement, des nouveaux enregistrements sont créés avec des XLinks vers les fragments.
2. Ensuite, à chaque moissonnage, suppresion et création
Serveur Z3950
1. A chaque lancement, suppression puis création
Moissonnage de fragments de métadonnées
Tous les types de moissonnage à l’exception de THREDDS et entités OGC WFS générent des fiches
de métadonnée complète. C’est à dire, les informations moissonnées sont utilisées pour constituer un
enregistrement complet de métadonnée qui est inséré dans le catalogue. Cependant, il est fréquent que
le contenu moissonné ne soit qu’une portion de métadonnée nécessaire à la description d’une ressource.
Par exemple, un utilisateur peut ne vouloir moissonner que les étendues et/ou les information sur les
contacts à partir d’un entrepôt externe. Pour cela, le moissonnage d’entité via WFS ou via THREDDS,
permet le moissonnage de fraguments qui peuvent par la suite être associés à une métadonnée. Les
fragments peuvent être sauvegarder directement dans le catalogue en tant que sous-modèles ou utilisés
comme un enregistrment complet.
Les métadonnées sont générées par l’insertion de fragment ou lien vers les sous-modèles.
Comme présenté ci-dessus, un exemple de fragment est l’élément gmd:contactInfo d’une métadonnée
iso19139. Cet élément contient les informations sur un individu ou une organisation. Si un fragment
est stocké dans la base du catalogue en tant que sous-modèle, celui-ci peut être référencé dans différents
enregistrements associés à ce contact en utilisant le mécanisme des XLinks.
Un exemple est présenté ci-dessous :
94
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.5: Moissonnage de fragment de métadonnées
6.2. Import, export et moissonnage
95
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
La page principale
Pour accéder à l’interface de configuration du moissonnage, vous devez vous identifier en tant
qu’administrateur. A partir de la page d’administration, cliquer sur le lien Gestion du moissonnage.
Figure 6.6: Interface de configuration du moissonnage
L’interface ci-desous apparait :
Elle présente la liste des nœuds moissonnés qui ont été créés. Au bas de la page, les buttons permettent
de gérer les actions des nœuds. La définition des colonnes est la suivante :
1. Sélectionner: Case à cocher pour la sélection d’un nœud. Fonction des actions lancées (Activer,
96
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.7: La page de moissonnage
Désactiver, Lancer, ...), le nœud sélectionné sera impacté. Par exemple, si vous sélectionnez 3
nœuds, ceux là seront supprimés.
2. Nom: Nom du nœud tel que défini par l’administrateur.
3. Type: Type de nœud (GeoNetwork, CSW, WebDav, ...).
4. Status: Cf. Icônes représentant les différents états.
5. Erreur: Status du dernier moissonnage joué. Les informations sur le moissonnage (nombre de
résultats, ajouts, suppression sont disponibles dans l’infobulle de l’icône). Cf. Icônes pour les
erreurs.
6. Fréquence (j:h:m): Fréquence de moissonnage.
7. Dernière exécution: Date du dernier moissonnage.
8. Opération: Opérations possibles sur le nœud dont l’édition des propriétés.
Le bas de la page présente deux rangés de bouttons. La première ligne peuvent réaliser des actions
sur un ou plusieurs nœuds. Vous pouvez sélectionner les nœuds en utilisant les case à cocher dans la
première colonne et presser sur le bouton correspondant à l’action souhaitée. Lorsque le bouton termine
son action, la case à cocher est désactivée. La deuxième ligne contient des boutons correspondant à des
actions générales. Les actions possibles sont les suivantes :
Activer : Lors de la création d’un nœud, son état est inactif. L’utilisation de ce bouton le rend
actif et permet de commencer le moissonnage du nœud distant. Désactiver permet l’arrêt du
moissonnage périodique du nœud. Ceci ne signifie pas qu’un moissonnage en cours sera arrêté mais que le nœud sera ignoré lors des moissonnages futurs. Lancer permet de réaliser le
moissonnage immédiatement. Ceci permet de tester facilement les paramètres de configuration d’un
nœud. Supprimer permet la suppression d’un ou plueiurs nœuds. Un message demande confirmation avant suppression. Retour permet de retourner à la page d’administration. Ajouter permet
la création d’un nouveau nœud. Rafraîchir permet de mettre à jour la liste des nœuds et leur état.
6.2. Import, export et moissonnage
97
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Icône Status
Description
Inactif
Le moissonnage est désactivé pour ce nœud.
Actif
Le moteur de moissonnage attend la prochaine exécution pour ce nœud. Lorsque
l’heure est arrivée, le moissonnage est lancé.
En
cours
Le moteur de moissonnage est en cours, récupérant les métadonnées depuis le nœud
distant. Lorsque le processus est terminé, l’état revient à actif.
Icône Description
Icônes représentant les différents états
Le moissonnage s’est bien déroulé, pas d’erreur rencontrée. Dans ce ca
présente une synthèse du moissonnage (nombre de métadonnées ...).
Le moissonnage a été annulé suite à une erreur. L’info bulle présente al
Icônes pour les erreurs
Info-bulle présentant les résultats du moissonnage
Si le moissonnage s’est déroulé correctement, une info-bulle présente les informations détaillée au sujet
du processus. De cette façon il est possible de vérifier que le moissonneur a fonctionné ou s’il y a des
paramètres à préciser. L’info bulle est un tableau présentant :
• Total est le nombre total de métadonnées trouvées dans le nœud distant. Les métadonnées avec le
même identifiant sont considérées comme une seule.
• Ajoutés correspond au nombre de métadonnées ajoutées au système car elle n’était pas présente
localement.
• Supprimés correspond au nombre d’enregistrement supprimés car non présent dans le nœud distant.
• Mis à jour indique le nombre de métadonnées mises à jour du fait d’un changement de date de
dernière mise à jour.
• Inchangés présente le nombre de métadonnées non modifiées.
• Schéma inconnu indique le nombre de métadonnées non intégrées du fait d’un schéma non reconnu par GeoNetwork.
• Irrécupérables correspond à des erreurs de transfert d’information lors du moissonnage.
• Mauvais format correspond à des métadonnées ayant un document XML invalide.
• Validation correspond aux métadonnées invalides par rapport à leur schéma.
98
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Informations par
type de
moissonnage
GeoNet- Web- CSW OAIwork
DAV
PMH
Total
Ajoutés
Supprimés
Mis à jour
Inchangés
Schéma inconnu
Irrécupérables
Mauvais format
Non valides
Imagettes
Types d’information selon le type de moissonnage
Utilisation de
MetadataURL
Services ajoutés
Collections ajoutées
Atomics ajoutés
Fragments ajoutés
Sub-templates
ajoutés
Fragments supprimés
Sub-templates
supprimés
Fragments avec
schéma inconnu
Fragments retournés
Fragments avec
correspondance
Jeux de données
existants
Enregistrements
construits
6.2. Import, export et moissonnage
Echecs d’insertion
99
OGC
Service
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Ajouter de nouveaux nœuds
Le bouton ajouter de la page principale permet l’ajout de nouveaux nœuds. En cliquant sur ce bouton,
vous accédez à la page présentée ci-dessous :
Figure 6.8: Ajouter un nouveau nœud
Lors de la création d’un nouveau nœud, vous devez choisir le type de moissonnage du serveur distant.
Les protocoles supportés sont les suivants :
1. GeoNetwork est le protocole le plus avancé utilisé dans GeoNetwork. Celui-ci permet de se
connecter à un nœud distant et de réaliser une recherche utilisant les critères de recherche et
importer les métadonnées correspondantes. De plus, ce protocol permet de transférer les privilèges
et les catégories des métadonnées moissonnées si ils existent localement. Notez que depuis la
version 2.1 de GeoNetwork protocole de moissonnage s’est amélioré. Il n’est pas possible de
moissonner les anciennes version de GeoNetwork.
2. Web DAV permet d’utiliser les répertoires Web DAV (Distributed Authoring and Versioning) . Il
peut être pratique pour des utilisateurs souhaitant publier leurs métadonnées via un serveur web
supportant l’interface DAV. Le protocole permet de récupérer le contenu d’une page (la liste des
fichiers présent sur le webdav) avec leur date de mise à jour.
3. CSW correspond à Catalogue Services for the Web et est une interface de recherche pour les
catalogues développé par l’Open Geospatial Consortium. GeoNetwork est compatible avec la
version 2.0.1 et 2.0.2 de ce protocole.
4. Ancienne version de GeoNetwork permet de moissonner d’ancien nœud GeoNetwork car depuis
la version 2.1 le mécanisme de moissonnage a fortement évolué. Un catalogue en version 2.0 peut
toujours moissonner un catalogue en version 2.1 mais un catalogue 2.1 doit utiliser ce protocole
pour moissonner un ancien nœud. Ce mécanisme est conservé tant que les versions 2.1 et sup. ne
sont pas largement déployée.
5. L’acronyme OAI-PMH correspond à Open Archive Initiative Protocol for Metadata Harvesting. C’est un protocole largement utilisé. GeoNetwork est compatible avec la version 2.0 de ce
protocole.
6. ArcSDE
7. Un catalogue THREDDS décrit des inventaires de données. Leur organisation est hiérarchique,
Les jeux de données sont en général au format netCDF, mais pas seulement. Le moissonnage
récupére les métadonnées de données et les métadonnées de services.
8. Entité OGC WFS Metadata peut être utilisé au dessus d’une base relationnelle. En
accédant à la base relationnelle avec un WFS, il est possible d’extraire des informations avec un
mécanisme standard d’interrogation. Ce mécanisme permet de décrire la requête GetFeature
et la correspondance des informations vers le standard de métadonnée.
9. Serveur Z3950
100
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Note:
La
configuration
des
serveurs
Z3950
doit
être
faite
INSTALL_DIR/web/geonetwork/WEB-INF/classes/JZKitConfig.xml.tem
dans
La liste déroulante présente la liste des protocoles disponibles. En cliquant sur Ajouter, vous accédez
la page d’édition des paramètres qui dépend du type de protocole choisi. Le bouton retour permet de
revenir à la page principale.
Ajouter un nœud GeoNetwork
Ce type de moissonnage permet de se connecter à un catalogue et GeoNetwork et de réaliser des
recherches simples. La recherche permet ainsi d’obtenir les métadonnées utiles uniquement. Une fois le
nœud ajouté, vous accédez à la page suivante :
La définition des paramètres est la suivante :
• Site : permet d’attribuer un nom au nœud moissonné en précisant le nom d’hôte, le port et le nom
du servlet (en général GeoNetwork). Si vous souhaitez accéder à des métadonnées protégées, vous
devez spécifier un compte utilisateur.
• Recherche : les paramètres présentés correspondent à ceux disponibles dans l’interface de
recherche du catalogue. Avant de paramètrer cette information vous devez vous rappeler qu’un
catalogue GeoNetwork peut moissonner de manière hierarchique et donc que les catalogues sont
susceptibles de contenir à la fois leur métadonnée mais aussi celles moissonnées à partir d’autres
nœuds. Le bouton obtenir les sources permet d’avoir la liste des nœuds du catalogue distant. Une
fois obtenu, vous pouvez donc restreindre votre recherche à cette source uniquement. Sinon la
recherche portera sur l’ensemble des métadonnées (moissonnées ou non). Il est possible d’ajouter
plusieurs critères de recherche avec le bouton ajouter. Les recherches seront réalisées et les résultats conbinés. Le bouton à la gauche du bloc de critère permet la suppresion de chaque bloc.
Si aucun critère n’est défini, la recherche récupérer l’ensemble du catalogue distant. La section
Option correspond aux options générales.
• Options :
– Fréquence : permet de définir l’interval entre chaque itération du moissonnage. Elle
peut être défini entre 1 min et 100 jours maximum.
– Une seule exécution : permet de faire la recherche une fois et de désactiver le moissonnage ensuite.
• Privilèges [permet de définir les privilèges selon les groupes. Il est possible de copier des privilèges pour chaque groupe. Le groupe Intranet n’est pas pris en compte car ça n’a pas de
sens de copier les privilèges pour ce groupe.]
– Le groupe Internet a des privilèges différents :
* Copier : copier les privilèges.
* Copier pour le groupe Intranet : Les privilèges sont copiés mais pour le groupe
Intranet. De cette façon les métadonnées ne sont pas publiques.
* Ne pas copier : Les privilèges ne sont pas copiés et les métadonnées ne seront
pas publiques.
– Pour les autres groupes :
6.2. Import, export et moissonnage
101
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.9: Paramètre pour les nœuds de type |project_name|
102
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
* Copier : Les privilèges sont copiés uniquement si un groupe ayant exactement le
même nom existe dans le catalogue.
* Créer et copier : Les privilèges sont copiés. Si le groupe n’existe pas, celui-ci est
également créé.
* Ne pas copier : Les privilèges ne sont pas copiés.
En bas de page le bouton retour permet de revenir à la page de configuration du moissonnage. Le bouton
sauver permet de sauver la configuration en cours. Lors de la création d’un nœud, le nœud sera créé lors
de cette action de sauvegarde.
Ajouter un nœud de type Web DAV
Dans ce cas, les métadonnées sont récupérées depuis une page web. Les options disponibles se présentent de la manière suivante :
La section site donne les informations de connexion :
Le nom permet d’attribuer un nom au nœud distant L’URL correspond à l’URL du répertoire Web DAV
Pour chaque fichier ayant une extension .xml sera considéré comme une métadonnée et sera importé.
L’icône permet d’assigner une icône aux métadonnées moissonnées . Celle-ci sera visible dans les
résultats de recherche. La section compte utilisateur permet de définir les paramétres d’identification
nécessaire à une authorisation basique HTTP. Les options générales sont :
Les paramètres fréquence et une seule éxecution sont présentés dans le type de moissonnage GeoNetwork. L’option valider permet de valider les métadonnées pendant l’import. Si la validation est réussie,
la métadonnée est importée sinon elle est rejetée. Lorsque le moteur de moissonnage rencontre un répertoire, il parcourt le répertoire si l’option récursif est sélectionnée. Les privilèges peuvent être assignés
aux différents groupes du catalogue locale. Pour cela, sélectionnez un ou plusieurs groupes, cliquez sur
ajouter puis définissez les privilèges pour chacun. La section catégories permet d’attribuer une catégorie
à l’ensemble des métadonnées récupérées.
En bas de page le bouton retour permet de revenir à la page de configuration du moissonnage. Le bouton
sauver permet de sauver la configuration en cours. Lors de la création d’un nœud, le nœud sera créé lors
de cette action de sauvegarde.
Ajouter un nœud de type CSW
Ce type permet de se connecter à un catalogue supportant le protocle CSW . Les métadonnées doivent
avoir un schéma connu par GeoNetwork. L’illustration ci-dessous présente les options de configuration
:
Le site permet de définir les paramètres de connexion de la même manière que pour le type Web DAV
. Dans ce cas, l’URL pointe vers le document GetCapabilities du serveur CSW. Ce document permet
d’obtenir les adresses pour réaliser les recherches distantes.
Quelques exemples d’URL CSW GetCapabilities :
• FAO : http://www.fao.org/geonetwork/srv/en/csw?version=2.0.2&service=CSW&REQUEST=GetCapabilities
• Géocatalogue : http://www.geocatalogue.fr/api-public/servicesRest?version=2.0.2&service=CSW&REQUEST=G
• Cartorisque : http://www.mongeosource.fr/geosource-1033/srv/fr/csw?version=2.0.2&service=CSW&REQUEST=
• Sandre : http://services.sandre.eaufrance.fr/geonetwork_CSW/srv/fr/csw?service=CSW&version=2.0.2&request=
6.2. Import, export et moissonnage
103
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.10: Ajouter un nœud de type Web DAV
104
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.11: Ajouter un nœud de type CSW
6.2. Import, export et moissonnage
105
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Adélie : http://adelie.application.developpement-durable.gouv.fr/minicsw.do?REQUEST=GetCapabilities&SERVI
Ajouter des critères de recherche de la même manière que pour les catalogues de type GeoNetwork en
cliquant sur le bouton ajouter. Pour les options générales ou les catégories, reportez-vous à la description
dans la section Web DAV.
En bas de page le bouton retour permet de revenir à la page de configuration du moissonnage. Le bouton
sauver permet de sauver la configuration en cours. Lors de la création d’un nœud, le nœud sera créé lors
de cette action de sauvegarde.
Ajouter un nœud de type OAI-PMH
OAI-PMH est un protocole que GeoNetwork, en tant que client, est capable de moissonner. Si vous
demandez un format oai_dc, GeoNetwork le convertira en dublin core. D’autres formats peuvent être
moissonnés si et seulement si GeoNetwork connait le schéma. L’illustration ci-dessous présente les
différentes options :
Pour la section site les options sont les mêmes que pour le moissonnage de type web DAV. La seule
différence est que l’URL pointe vers le serveur OAI. Cette URL est le point d’entrée pour les commandes PMH que GeoNetwork exécute. La section recherche permet de définir les critères de recherche.
Plusieurs recherches peuvent être renseignée. et les résultats combinés. Dans chaque recherche, les
paramètres suivants peuvent être définis :
La date de début et de fin correspondant à la date de mise à jour des métadonnées. Pour cela utiliser le
calendrier en cliquant sur l’icône pour le faire apparaître. Ce champ est optionel. Utiliser l’icône pour
effacer le critère. Jusqu’à fonctionne de la même manière mais ajoute un contraint sur la date de dernier
changement. Les ensembles permettent de classifier les métadonnées dans des groupes hierarchiques.
Vous pouvez donc filtrer les métadonnées n’appartenant qu’à un seul ensemble (et ses sous-ensembles).
Par défaut, un option vide définie aucun ensemble. En cliquant sur obtenir des information vous pouvez
obtenir la liste des ensembles ainsi que la liste des préfixes. La notion de préfixe détermine ici le format
de métadonnée. Le préfixe oai_dc est obligatoire pour les serveurs OAI-PMH..
Vous pouvez utiliser le bouton ajouter pour ajouter des critères de recherches. Les options, les privilèges
et les catégories sont similaires aux autres type de moissonnage.
En bas de page le bouton retour permet de revenir à la page de configuration du moissonnage. Le bouton
sauver permet de sauver la configuration en cours. Lors de la création d’un nœud, le nœud sera créé lors
de cette action de sauvegarde.
Noter que lors d’un retour à la page édition, les listes sur les ensembles et les préfixes sont vides. Elles
ne contiendront que les entrées précédemment sélectionnées. Vous devez cliquer sur le bouton obtenir
les info pour récupérer l’ensemble des valeurs possibles.
Ajouter un nœud de type service OGC (ie. WMS, WFS, WCS, WPS, CSW)
Un service OGC implément une opération GetCapabilities que GeoNetwork, en tant que client, peut
utiliser pour produire des métadonnées. Le document GetCapabilities fourni des informations sur le service et les données (layers/feature types/coverages/process) diffusées. GeoNetwork converti ces données
au format ISO19139/119. L’illustration ci-dessous présente les différentes options :
La section site permet de définir le nom. Le type de service OGC indique au moteur de moissonnage
le type de version pour le service. Les types supportés sont WMS (1.0.0 et 1.1.1), WFS (1.0.0 et 1.1.0,
WCS (1.0.0) et WPS (0.4.0 et 1.0.0). L’URL du service est l’URL permettant de se connecter au service
(sans paramètres tel que “REQUEST=GetCapabilities”, “VERSION=”, ...). Cette url doit être valide
106
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.12: Ajouter un nœud de type OAI-PMH
6.2. Import, export et moissonnage
107
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.13: Ajouter un nœud de type service OGC (ie. WMS, WFS, WCS, WPS)
http://your.preferred.ogcservice/type_wms. La langue des métadonnées doit être spécifiée étant donnée
qu’aucune information n’est disponible sur ce point dans un document GetCapabilities. Cette langue
sera la langue par défaut des métadonnées. Elle doit correspondre à la langue utilisée par l’administrateur
du service OGC. Le topic ISO est ajouté à la métadonnée. Il est recommandé d’en choisir un car ce
champ est obligatoire dans le standard ISO si le niveau de hiérarchie est “datasets”.
Le type d’import permet de définir si le moissonnage doit produire seulement une fiche de métadonnée
pour le service ou si il doit également créer les métadonnées pour chaque donnée disponible au sein du
service. Pour chaque jeux de données, la deuxième option permet d’utiliser l’attribut MetadataURL du
document GetCapabilities pour générer la métadonnée. Le document référencé dans cet attribut doit être
un document XML valide dans un format connu par GeoNetwork. Pour les WMS, les imagettes peuvent
être créées automatiquement.
Les icônes et les privilèges sont définis de la même manière que les autres types de moisson.
La métadonnée du service peut être associée à une catégorie (en générale “interactive resources”). Pour
chaque données, il est également possible de choisir une catégorie.
Moissonner un serveur ArcSDE
The ArcSDE harvester allows harvesting metadata from an ArcSDE installation.
ArcSDE
java API libraries are required to be installed by the user in GeoNetwork (folder
INSTALL_DIR/web/geonetwork/WEB-INF/lib), as these are proprietary libraries not
distributed with GeoNetwork:
• jpe_sdk.jar
• jsde_sdk.jar
Note: dummy-api-XXX.jar must be removed from INSTALL_DIR/web/geonetwork/WEB-INF/lib
The harvester identifies the ESRI metadata format: ESRI ISO, ESRI FGDC to apply the required xslts
to transform metadata to ISO19139
108
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.14: Adding an ArcSDE harvesting node
6.2. Import, export et moissonnage
109
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Configuration options:
• Site
– Name - This is a short description of the node. It will be shown in the harvesting main page.
– Server - ArcSde server IP or name
– Port - ArcSde service port (typically 5151)
– Username - Username to connect to ArcSDE server
– Password - Password of the ArcSDE user
– Database name - ArcSDE instance name (typically esri_sde)
• Options - Same as for WebDAV harvesting.
• Privileges - Same as for WebDAV harvesting.
• Category for service - Metadata for the harvested service is linked to the category selected for
the service (usually “interactive resources”).
• Category for datasets - For each dataset, the “category for datasets” is linked to each metadata
for datasets.
Moissonnage d’entité via OGC Web Feature Service
An OGC web feature service (WFS) implements a GetFeature query operation that returns data in the
form of features (usually rows from related tables in a relational database). GeoNetwork, acting as a
client, can read the GetFeature response and apply a user-supplied XSLT stylesheet to produce metadata
fragments that can be linked into a user-supplied template to build metadata records.
The available options are:
• Site
• Name - This is a short description of the node. It will be shown in the harvesting main page.
• Service URL - The bare URL of the WFS service (no OGC params required)
• Metadata language - The language that will be used in the metadata records created by the harvester
• GetFeature Query - The OGC WFS GetFeature query used to extract features from the WFS.
• Stylesheet used to create fragments - User-supplied stylesheet that transforms the GetFeature response to a metadata fragments document (see below for the format of that document).
• Feature based - Check this box if you expect the WFS GetFeature response to be large (>10MB).
If checked, the GetFeature response will be saved to disk in a temporary file. Each feature will
then be parsed from the temporary file and used to create the fragments and metadata records. If
not checked, the response will be held in RAM.
• Create subtemplates - Check this box if you want the harvested metadata fragments to be saved
as subtemplates in the metadata catalog and xlink’d into the metadata template (see next option).
If not checked, the fragments will be copied into the metadata template.
• Template to use to build metadata using fragments - Choose the metadata template that will be
combined with the harvested metadata fragments to create metadata records. This is a standard
GeoNetwork metadata template record.
110
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.15: Adding a Metadata Fragments from OGC WFS harvester node
6.2. Import, export et moissonnage
111
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Category for records built with linked fragments - Choose the metadata template that will be
combined with the harvested metadata fragments to create metadata records. This is a standard
GeoNetwork metadata template record.
• Options - Same as for WebDAV harvesting.
• Privileges - Same as for WebDAV harvesting.
• Category for fragments - When fragments are saved to GeoNetwork as subtemplates they will
be assigned to the category selected here.
The structure of the metadata fragments document that your XSLT must produce from the GetFeature
response is shown below.
Figure 6.16: An example metadata fragments document produced by a user-supplied XSLT
112
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Within the root <record> element there can be zero to many <record> elements. When generating
metadata, each record element will result in the generation of one metadata document, otherwise, the
<record> element is used to group metadata fragments as required only (e.g. fragments generated for a
dataset or feature).
Within a <record> element there can be zero to many <fragment> elements and zero to many <replacementGroup> elements. A <replacementGroup> element can itself contain zero to many <fragment>
elements. Ordering of <fragment> elements and <replacementGroup> elements within a <record> or
<replacementGroup> element is not important.
<fragment> elements contain individual xml fragments. The content of the <fragment> can be any xml
element from a supported GeoNetwork schema with the proviso that the element must contain enough
relevant metadata to allow the target schema to be identified (i.e. distinguishing namespaces).
<replacementGroup> elements have significance during metadata generation only. They are used to
group zero or more fragments for insertion into or creation of links in a copy of the metadata template
used to generate the metadata. Where the <replacementGroup> element contains no <fragment> elements, the referenced element in the template copy will be removed, otherwise it will be replaced with
the contents of the fragment.
Valid attributes on these elements and their function is as follows:
Element
Record
Attribute
Uuid
Fragment
Id
Uuid
ReplacementGroup
Title
Id
Description
Uuid of the generated metadata record (optional - one will be assigned by
the harvester otherwise)
Id of element in metadata template to replace/link from. Ignored when
fragment is within a replacementGroup.
Uuid to use for generated subtemplate (used to link to this subtemplate
from metadata)
Title of fragment – used as title of xlink
Id of element in metadata template to delete, replace or link from to
contained fragments
Finally, two examples of how to use the Metadata Fragments from OGC WFS can be given from
stylesheets and information supplied in the GeoNetwork install.
Deegree Version 2.2 Philosopher Database example
Moissonner un catalogue THREDDS
In this type of harvesting, the harvester crawls through a THREDDS catalog extracting metadata for the
datasets and services described in it.
The available options are:
• Site
– Name - This is a short description of the node. It will be shown in the harvesting main page.
– Catalog URL - The remote URL of the THREDDS Catalog from which metadata will be
harvested. This must be the xml version of the catalaog (i.e. ending with .xml). The harvester
will crawl through all datasets and services defined in this catalog creating metadata for them
as specified by the options described further below.
– Metadata language - Use this option to specify the language of service metadata.
6.2. Import, export et moissonnage
113
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.17: Adding a THREDDS catalog harvester node
114
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
– ISO topic category - Use this option to specify the ISO topic category of service metadata.
– Create service metadata - Select this option to generate iso19119 metadata for services defined in the THREDDS catalog and for the catalog itself.
– Create metadata for Collection datasets - Select this option to generate metadata for each
collection dataset (THREDDS dataset containing other datasets). Creation of metadata can
be customised using options that are displayed when this option is selected as described
further below.
– Create metadata for Atomic datasets - Select this option to generate metadata for each
atomic dataset (THREDDS dataset not containing other datasets – for example cataloguing
a netCDF dataset). Creation of metadata can be customised using options that are displayed
when this option is selected as described further below.
* Ignore harvesting attribute - Select this option to harvest metadata for selected datasets
regardless of the harvest attribute for the dataset in the THREDDS catalog. If this option
is not selected, metadata will only be created for datasets that have a harvest attribute
set to true.
* Extract DIF metadata elements and create ISO metadata - Select this option to generate ISO metadata for datasets in the THREDDS catalog that have
DIF metadata elements.
When this option is selected a list of schemas
is shown that have a DIFToISO.xsl stylesheet available (see for example INSTALL_DIR/web/geonetwork/xml/schemas/iso19139/convert/DIFToISO.xsl). Metadata is generated by reading the DIF metadata items in the THREDDS into a DIF format metadata record and then converting that DIF record to ISO using the DIFToISO
stylesheet.
* Extract Unidata dataset discovery metadata using fragments - Select this option when
the metadata in your THREDDS or netCDF/ncml datasets follows Unidata dataset discovery conventions. You will need to write your own stylesheets and templates to extract this metadata. When this option is selected the following additional options will
be shown:
· Stylesheet - Select a stylesheet to use to convert metadata for the dataset
(THREDDS metadata and netCDF ncml where applicable) into metadata fragments.
· Create subtemplates - Select this option to create a subtemplate (=metadata fragment stored in GeoNetwork catalog) for each metadata fragment generated.
· Template - Enter a template to be used to create complete metadata records from the
metadata fragments generated for each dataset. The generated metadata fragments
are used to replace referenced elements in the templates with an xlink to a subtemplate if the Create subtemplates option is checked. If Create subtemplates is not
checked, then the fragments are simply copied into the template metadata record.
– Create Thumbnails - Select this option to create thumbnails for WMS layers in referenced
WMS services
– Icon - An icon to assign to harvested metadata. The icon will be used when showing search
results.
• Options - Same as for WebDAV harvesting.
• Privileges - Same as for WebDAV harvesting.
6.2. Import, export et moissonnage
115
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Category for Service - Select the category to assign to the ISO19119 service records for the
THREDDS services.
• Category for Datasets - Select the category to assign the generated metadata records (and any
subtemplates) to.
At the bottom of the page there are the following buttons:
• Back - Go back to the main harvesting page. The harvesting is not added.
• Save - Saves this node’s data creating a new harvesting node. After the save operation has completed, the main harvesting page will be displayed.
More about harvesting THREDDS DIF metadata elements with the THREDDS Harvester
THREDDS catalogs can include elements from the DIF metadata standard. The Unidata netcdf-java library provides a DIFWriter process that can create a DIF metadata record from these elements. GeoNetwork has a DIFToISO stylesheet to transform these DIF records to ISO. An example of a THREDDS
Catalog with DIF-compliant metadata elements is shown below.
Figure 6.18: A THREDDS catalog with DIF compliant metadata elements
116
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
More about harvesting metadata fragments with the THREDDS Harvester
The options described above for the Extract Unidata dataset discovery metadata using fragments invoke
the following process for each collection dataset or atomic dataset:
1. The harvester bundles up the catalog URI, a generated uuid, the THREDDS metadata for the
dataset (generated using the catalog subset web service) and the ncml for netCDF datasets into a
single xml document. An example is shown below.
2. This document is then transformed using the specified stylesheet (see Stylesheet option above) to
obtain a metadata fragments document.
3. The metadata fragment harvester is then called to create subtemplates and/or metadata for the each
dataset as requested
Figure 6.19: An example THREDDS dataset document created by the THREDDS fragment harvester
Examples
Two reference stylesheets are provided as examples of how to harvest metadata fragments
from a THREDDS catalog.
One of these stylesheets, thredds-metadata.xsl, is for generating iso19139 metadata fragments from THREDDS metadata following Unidata dataset discovery conventions. The other stylesheet, netcdf-attributes.xsl, is for generating iso19139 fragments
from netCDF datasets following Unidata dataset discovery conventions. These stylesheets are
designed for use with the ‘HARVESTING TEMPLATE – THREDDS – DATA DISCOVERY’
template and can be found in the schema ‘convert’ directory eg. for ISO19139 this is INSTALL_DIR/web/geonetwork/xml/schemas/iso19139/convert/ThreddsToFragments.
A sample template ‘HARVESTING TEMPLATE – THREDDS – DATA DISCOVERY’ has
been provided for use with the stylesheets described above for the iso19139 metadata
schema.
This template is in the schema ‘templates’ directory eg.
for ISO19139,
this is INSTALL_DIR/web/geonetwork/xml/schemas/iso19139/templates/thredds-harvester-unidatadata-discovery.xml.
Moissonner un serveur Z3950
In this type of harvesting, the harvester searches one or more Z3950 servers and retrieves metadata
records from them.
6.2. Import, export et moissonnage
117
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.20: Adding a Z3950 harvester node
118
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
The available options are:
• Site
– Name - This is a short description of the node. It will be shown in the harvesting main page.
– Z3950 Server(s) - These are the Z3950 servers that will be searched. You can select one or
more of these servers.
– Z3950 Query - Specify the Z3950 query to use when searching the selected
Z3950 servers. At present this field is known to support the Prefix Query Format (also known as Prefix Query Notation) which is described at this URL:
http://www.indexdata.com/yaz/doc/tools.html#PQF.
– Icon - An icon to assign to harvested metadata. The icon will be used when showing search
results.
• Options - Same for the WebDAV harvester above.
• Harvested Content
– Apply this XSLT to harvested records - Choose an XSLT here that will convert harvested
records to a different format.
– Validate - If checked, records that do not/cannot be validated will be rejected.
• Privileges - Same as for WebDAV harvesting.
• Categories - Same as for WebDAV harvesting.
More about PQF Z3950 Queries
PQF is a rather arcane query language. It is based around the idea of attributes and attribute sets. The most common attribute set used for geospatial metadata in Z3950 servers
is the GEO attribute set (which is an extension of the BIB-1 and GILS attribute sets - see
http://www.fgdc.gov/standards/projects/GeoProfile). So all PQF queries to geospatial metadata Z3950
servers should start off with @attrset geo.
The most useful attribute types in the geo attribute set are as follows:
@attr number
1
2
4
5
Meaning
Use
Relation
Structure
Truncation
Description
What field to search
How to compare the term specified
What type is the term? eg. date, numeric, phrase
How to truncate eg. right
In GeoNetwork the numeric values that can be specified for @attr 1 map to the lucene index field names
as follows:
6.2. Import, export et moissonnage
119
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
@attr 1=
Lucene index
ISO19139 element*
field
1016
any
All text from all metadata elements
4
title, altTitle
gmd:identificationInfo//gmd:citation//gmd:title/gco:CharacterString
62
abstract
gmd:identificationInfo//gmd:abstract/gco:CharacterString
1012
_changeDate
Not a metadata element (maintained by GeoNetwork)
30
createDate
gmd:MD_Metadata/gmd:dateStamp/gco:Date
31
publicationDate
gmd:identificationInfo//gmd:citation//gmd:date/gmd:CI_DateCode/@codeListValu
2072
tempExtentBegin gmd:identificationInfo//gmd:extent//gmd:temporalElement//gml:begin(Position)
2073
tempExtentEnd
gmd:identificationInfo//gmd:extent//gmd:temporalElement//gml:end(Position)
2012
fileId
gmd:MD_Metadata/gmd:fileIdentifier/*
12
identifier
gmd:identificationInfo//gmd:citation//gmd:identifier//gmd:code/*
21,29,2002,3121,3122
keyword
gmd:identificationInfo//gmd:keyword/*
2060
northBL,eastBL,southBL,westBL
gmd:identificationInfo//gmd:extent//gmd:EX_GeographicBoundingBox/gmd:westB
(etc)
Note that this is not a complete set of the mappings between Z3950
GEO profile and the GeoNetwork lucene index field names for ISO19139.
Check
out
INSTALL_DIR/web/geonetwork/xml/search/z3950Server.xsl
and
INSTALL_DIR/web/geonetwork/xml/schemas/iso19139/index-fields.xsl for more details and annexe A
of the GEO attribute set for Z3950 at http://www.fgdc.gov/standards/projects/GeoProfile/annex_a.html
for more details.
Common values for the relation attribute (@attr=2):
@attr 2=
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Description
Less than
Less than or equal to
Equals
Greater than or equal to
Greater than
Not equal to
Overlaps
Fully enclosed within
Encloses
Fully outside of
So a simple query to get all metadata records that have the word ‘the’ in any field would be:
@attrset geo @attr 1=1016 the
A more sophisticated search on a bounding box might be formulated as:
@attrset geo @attr 1=2060 @attr 4=201 @attr 2=7 “-36.8262 142.6465 -44.3848 151.2598”
• @attr 1=2060 means that we are doing a bounding box search
• @attr 4=201 means that the query contains coordinate strings
• @attr 2=7 means that we are searching for records whose bounding box overlaps the query box
specified at the end of the query
120
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
6.3 Paramètres du catalogue
6.3.1 Configuration du système
La majorité des options de configuration du catalogue sont accessibles depuis la page web
d’administration. Il est important de bien configurer ces options, car un catalogue mal configuré pourrait
avoir des problèmes pour permettre le téléchargement des fichiers, des imagettes, ou lors du moissonnage par d’autres catalogues.
Pour configurer le catalogue, l’utilisateur doit être connecté en tant qu’administrateur.
Aller à la page d’administration, puis sélectionner configuration du système.
Important: Lors d’une installation par défaut du catalogue, l’utilisateur admin est identifié par le mot
de passe admin. Il est important de changer ces valeurs par défaut.
Figure 6.21: Lien vers la page de configuration du système
Les boutons au bas de la page permettent de retourner à la page administration, de sauver les changements ou recharger la configuration.
Paramètres du catalogue
Ces 2 paramètres sont utilisés dans les cas suivants :
1. Lors d’une session d’édition, lors de l’ajout de données associées à une métadonnée. ces
paramètres sont utilisés pour construire l’URL pour le téléchagement dans la métadonnée
2. Lors de requête CSW. Le document GetCapabilities retourne des liens HTTP vers le service CSW.
• Site
• Nom : Le nom du catalogue est utilisé dans le critère de recherche catalogue, ou dans le moissonnage
• Organisme : Le nom de l’organisation à laquelle appartient le catalogue
• Serveur reseigne sur l’adresse publique du catalogue
• Hôte L’URL publique ou l’adresse IP du catalogue.
• Port Le port est en général 80 (ie. http) ou plus rarement 8080.
• Protocol HTTP ou HTTPS.
6.3. Paramètres du catalogue
121
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Intranet est utilisé pour distinguer les utilisateurs du catalogue sur le réseau Intranet de
l’organisation
• Network adresse IP du réseau
• Masque de sous réseau
Paramètre de recherches et indexation
• Nombre maximum d’items sélectionnés permet de limiter la sélection d’un trop grand nombre d’enregistre
Ce paramètre évite des problèmes de performance sur les opérations sur un groupe de fiches.
• Optimisation de l’index : Activé par défaut. Ce processus permet de régulièrement “ranger”
l’index Lucene. L’opération est rapide pour des catalogues peu volumineux.
TODO - Number of processing threads The maximum number of processing threads that can be allocated
to an indexing task.
Paramètre de configuration du services Z39.50
Le catalogue supporte le protocol serveur Z39.50 qui est un protocole d’interrogation de métadonnées.
• Activé : Cette option permet d’activer ou pas au démarrage le protocole. Le redémarrage est
nécessaire pour la prise en compte de ce paramètre. Activé par défaut.
• port : Port d’écoute pour les requêtes Z39.50. Par défaut ce port est le 2100. Il est possible de
changer ce port, si plusieurs catalogues sont déployés sur le même serveur. Ce port doit être ouvert
si un pare-feu se trouve devant le catalogue.
Paramètre de configuration du services OAI-PMH
Le catalogue support le protocol serveur OAI-PMH.
Les paramètres suivants sont disponibles :
• Datesearch : Utilisé l’étendue temporelle ou la date de modification sur les recherches temporelles
• Resumption token timeout
• Taille du cache
XLink
La résolution des XLinks consiste à remplacer les éléments ayant un attribut @xlink:href dans les métadonnées (à l’exception de quelques éléments tel que srv:operatesOn, gmx:Anchor) par le contenu de
l’URL indiquée dans le XLink. La résolution des XLinks doit être active si:
• le moissonnage de fragments est utilisés
• l’association d’élément d’annuaire avec des XLinks est utilisée
Activé ou désactivé la résolution des XLinks présents dans les métadonnées.
Note: pour améliorer les performances, le catalogue maintient un cache des XLink.
122
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Statistique sur les recherches
Activé ou désactivé la génération de statistique sur les recherches (cf Statistique sur les recherches).
Recherche multilingue
Les paramètres suivant définissent comment la recherche sur du contenu multilingue doit être réalisée :
Activer l’auto-détection langage de requête de recherche : Si actif, le catalogue tentera de détecter la
langue de la requête. Si la détection échoue, la langue de l’interface est utilisée.
Résultats de la recherche dans la langue demandée triés sur le dessus : Si actif, le catalogue ajoute une
clause afin de trier les fiches dans la langue de recherche en premier. Cela est différent de l’augmentation
de la pertinence des résultats dans une langue. En effet, un fiche en allemand avec une forte pertinence
(calculée par rapport aux critères de recherche) sera retournée après les résultats en français si la langue
de recherche est le français (même si les résultats en français sont moins pertinent).
Search only in requested language Cette option permet de définir le niveau de priorité par rapport à la
langue de la recherche.
• All documents in all languages (No preferences) - la langue de la recherche est ignorée - aucun
effet sur l’ordre des résultats
• Prefer documents with translations requested language - les fiches avec des traductions dans la
langue de la recherche (n’importe où dans le document) seront prioritaires
• Prefer documents whose language is the requested language - les fiches dans la langue de la
recherche (ie. les documents dont la langue principale correspond à la langue de la recherche)
seront prioritaires
• Translations in requested language - seules les fiches avec des traductions dans la langue de la
recherche seront retournées.
• Document language is the requested language - seules les fiches dans la langue de la recherche
seront retournées
Service de téléchargement
Les fichiers associés aux métadonnées peuvent être accessible au téléchargement selon 3 modes :
• Utiliser le service de téléchargement GeoNetwork (resources.get)
• Utiliser le service analysant les contraintes d’accès GeoNetwork (file.disclaimer)
• Utiliser les liens de la section distribution - sans changement
Hyperliens cliquables
Activé ou désactivé la recherche de liens dans le contenu des métadonnées. Ces liens sont transformés en lien <a href=”..”> pour les url http et les adresses emails. Cette option affecte légérement les
performances d’affichage.
6.3. Paramètres du catalogue
123
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Evaluation locale
Activé ou désactivé l’évaluation locale des métadonnées. Lorsqu’un utilisateur note une métadonnée,
la note est transmie au catalogue source lorsque cette métadonnée est moissonnée selon le protocol
GeoNetwork.
Correction automatique
Activé ou désactivé la correction automatique. Lors de la sauvegarde d’une métadonnée des informations sont mises à jour automatiquement par le catalogue (eg. ajout des attributs gco:isoType obligatoire,
gco:nilReason pour les champs textes vide définition des liens pour le téléchargement). Il est fortement
recommandé de conserver cette option activée sauf si vous savez ce que vous faites !
INSPIRE
Activé ou désactivé les options INSPIRE :
• L’opération GetCapabilities du CSW contient alors une section INSPIRE (ie. ExtendedCapabilities). Il est possible de modifier cette section dans le fichier xml/csw/capabilities_inspire.xml. Le
paramètre LANGUAGE est alors supporté de la manière suivante :
• Les champs d’information titre, résumé, contrainte d’accès et frais sont retournés dans la langue
demandée (cf Configuration CSW)
• Les URL des end-points sont retournées dans la langue demandée
• Les thèmes INSPIRE sont alors indexés (nécessite de vérifier la présence du thésaurus INSPIRE
et de relancer l’indexation)
• Le formulaire de recherche INSPIRE est ajouté dans les critères avancés (selon l’interface)
Mode d’affichage des métadonées
Il est possible de configurer quels onglets doivent être affichés en consultation et en édition.
Activer la vue simple: La vue par défaut: - ne présente pas les nombreux niveaux de hiérarchie présents
dans certains standards (tel que ISO19115/19139) - ne permet par à l’utilisateur d’ajouter des éléments
non présent dans la fiche - cette vue permet d’avoir une vue simple et complète de la fiche Activer la
vue ISO: Le standard ISO19115/19139 défini 3 groupes d’éléments : - Minimum: éléments obligatoires
- Core: éléments obligatoires pour décrire une donnée géographique - All: tous les éléments Activer
la vue INSPIRE: Vue correspondant aux règles d’implémentation sur les métadonnées de la Directive
INSPIRE. Activer la vue XML: Vue proposant l’édition du document XML.
Privilèges des métadonnées
Définir les privilèges uniquement pour les groupes de l’utilisateur: Si cette option est activée alors seul
le groupe auquel appartient l’utilisateur sera affiché dans la page des privilèges des métadonnées (sauf
si l’utilisateur est administrateur).
124
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Moissonnage
Permettre ou non l’édition de fiche moissonnée (sachant que fonction du protocol de moissonnage, la
fiche pourra être écrasé si le moissonnage est relancé).
Configuration du proxy
Dans certaines situations, le catalogue doit être capable d’accèder à des sites distants. Il est alors nécessaire pour lui de passer par le proxy de l’organisation.
• Hôte: Adresse IP ou nom du proxy
• Port: Le port du proxy
• Utilisateur (optionel)
• Mot de passe (optionel)
Configuration du proxy pour le proxy du catalogue
L’interface cliente javascript du catalogue à parfois besoin de réaliser des appels vers d’autres sites (eg.
récupération d’un GetCapabilities par le module cartographique). Pour cela, elle a besoin d’un proxy au
niveau du serveur. Si vous utilisez le proxy par défaut du catalogue et que ce proxy doit passer par un
proxy côté serveur pour accèder à Internet, il est alors nécessaire de définir les variables d’environnement
http.proxyHost et http.proxyPort 1 au lancement de l’application. Il est possible d’ajouter ces paramètres
au lancement du container Java avec les paramètres suivants
-Dhttp.proxyHost=my.proxy.org -Dhttp.proxyPort=8080
Alerte et notification
Le catalogue peut notifier par email lorsqu’une métadonnée est téléchargée ou lorsqu’un utilisateur
rempli le formulaire de contact. Dans ce cas, il est nécessaire de configurer le serveur de mail
1
http://docs.oracle.com/javase/6/docs/technotes/guides/net/proxies.html
6.3. Paramètres du catalogue
125
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.22: Configuration du serveur de mail
• Email: adresse utilisée pour l’envoi des mails (ie. From:)
• Serveur SMTP: IP du serveur de mail
• Port SMTP: Port du serveur de mail (en général 25).
Métadonnée supprimée
Permet de définir le répertoire à utiliser pour la sauvegarde lors de la suppression d’une métadonnée.
Ce répertoire permet pour les administrateurs du système de récupérer des métadonnées supprimées par
erreur.
6.3.2 Configuration CSW
Configuration minimale
Lorsqu’une application cliente appelle un service conforme au standard CSW (Catalogue Service for the
Web) de l’OGC, une description de ce service sera fournie au travers d’un document XML (getCapabilities). La page de configuration du service CSW permet de définir les éléments de description suivants
:
Activer: Cette option permet d’activer ou désactiver le service. Si elle est désactivée, les autres catalogues ne pourront pas moissonner le catalogue avec le protocole CSW.
Contact: contact principal défini dans le document getCapabilities.
Titre: titre du service CSW.
Résumé: résumé du service CSW.
Frais : Frais éventuels pour utiliser le service.
Contraintes d’accès : contraintes d’accès au service.
La description du service contient également les principaux mots-clés du catalogue. La liste de ces
mots-clés est générée automatiquement à partir des métadonnées du catalogue.
Publier les métadonnées insérées via CSW (transaction): Par défaut, les métadonnées insérées à l’aide
de l’opération CSW-T (Transaction) ne sont pas visibles à des utilisateurs non enregistrés. Pour les
rendre visibles sélectionner cette option.
126
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Configuration minimale
Lorsqu’une application cliente appelle un service conforme au standard CSW (Catalogue Service for the
Web) de l’OGC, une description de ce service sera fournie au travers d’un document XML (getCapabilities). La page de configuration du service CSW permet de définir les éléments de description suivants
:
Activer: Cette option permet d’activer ou désactiver le service. Si elle est désactivée, les autres catalogues ne pourront pas moissonner le catalogue avec le protocole CSW.
Contact: contact principal défini dans le document getCapabilities.
Titre: titre du service CSW.
Résumé: résumé du service CSW.
Frais : Frais éventuels pour utiliser le service.
Contraintes d’accès : contraintes d’accès au service.
La description du service contient également les principaux mots-clés du catalogue. La liste de ces
mots-clés est générée automatiquement à partir des métadonnées du catalogue.
Publier les métadonnées insérées via CSW (transaction): Par défaut, les métadonnées insérées à l’aide
de l’opération CSW-T (Transaction) ne sont pas visibles à des utilisateurs non enregistrés. Pour les
rendre visibles sélectionner cette option.
Configuration avancée
Une configuration plus fine du CSW est possible via le fichier WEB-INF/config-csw.xml. Les options
suivantes sont disponibles :
• Nombre de mots clés retournés dans la réponse du GetCapabilities
• Nombre de métadonnées analysées pour le calcul des mots clés les plus fréquents:
<operation name="GetCapabilities">
<!-- Defines the number of keywords displayed in capabilities, ordered by frequ
<numberOfKeywords>10</numberOfKeywords>
<!-- Defines the number of records that will be processed to build the keyword
6.3. Paramètres du catalogue
127
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<maxNumberOfRecordsForKeywords>1000</maxNumberOfRecordsForKeywords>
</operation>
• La section GetRecord indique les correspondances entre les champs définis dans la spécification
CSW (ou INSPIRE) et les champs de l’index Lucene. Un champ non présent dans cette liste et
existant dans l’index est intérrogeable avec le nom de ce champ dans l’index.
6.3.3 Configuration CSW virtuels
Cette fonctionnalité permet de créer un ou plusieurs services CSW donnant accès à un sous-ensemble
du catalogue, contrairement au service CSW proposé par défaut lors de l’installation, qui donne accès à
l’ensemble des fiches publiées au sein du catalogue (voir précédemment).
Configuration
• Le nom du service doit obligatoirement être renseigné. Celui-ci ne doit pas comporter d’espace ni
de caractères spéciaux. L’adresse du service est alors de la forme (par exemple pour le getCapabilities) :
http://[host]/geosource/srv/fre/[Nom du service]?service=CSW&REQUEST=GetCapabilities&version=2.0.2
Si cette information est renseignée, elle apparaîtra dans le getCapabilities dans l’élément “title”.
• La description du service est optionnelle. Si cette information est renseignée, elle apparaîtra dans
le getCapabilities dans l’élément “abstract”.
Critères de recherche sur le contenu des métadonnées :
Texte libre: filtre sur l’ensemble de la fiche de métadonnées
Titre: filtre sur le titre
Résumé: filtre sur le résumé
Mot-clé: filtre sur les mots-clés
Echelle: filtre sur l’échelle
Par exemple, si le filtre est défini sur le mot-clé “Géologie”, seules les fiches contenant le mot-clé
“Géologie” seront retournées par le service CSW virtuel.
Autres filtres :
Catalogue: seules les fiches rattachées au catalogue spécifié seront remontées par le service
Groupe: seules les fiches rattachées au groupe spécifié seront remontées par le service
Catégorie: seules les fiches rattachées à la catégorie spécifiée seront remontées par le service
Par exemple, si la catégorie “Jeux de données” est sélectionnée, seules les fiches rattachées à cette
catégorie seront retournées par le service CSW virtuel. Par exemple, il est possible de faire moissonner
uniquement les fiches concernées par INSPIRE en créant dans l’administration une nouvelle catégorie
“INSPIRE” (cf. chapitre sur la gestion des catégories), puis en affectant les fiches INSPIRE à cette
catégorie depuis la page de résultats (Actions sur la sélection, puis Mettre à jour les catégories).
A noter qu’il est possible de combiner plusieurs fitres.
128
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
A noter également que tous ces filtres sont proposés dans l’interface de recherche. Il est alors possible
en mode non authentifié (seules les fiches publiées sont remontées) de vérifier quelles fiches seront
remontées par le CSW virtuel en lançant une recherche sur les critères qui ont été définis.
En principe, il n’est pas utile de relancer le serveur ni de lancer une ré-indexation pour que le CSW
virtuel créé soit opérationnel.
6.3.4 Information sur le système
La page d’information permet de récupérer les principales caractéristiques du catalogue. Ces informations peuvent être utils pour la résolution des problèmes.
6.3.5 Configuration et gestion des logos
A partir de la page administration il est possible de gérer les logos. Les actions possibles sont :
• ajout de logo dans le catalogue (utilisé pour la définition du logo du catalogue et ceux des points
de moissonnage)
• définition du logo du catalogue
• définition de l’icône favorite du catalogue (il est recommandé d’utiliser une image de forme carrée
pour cela car elle sera redimmensionnée au format 16x16 px)
6.3. Paramètres du catalogue
129
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
6.3.6 Statistique sur les recherches
Une fois activé, il est possible d’accéder à la page de consultation des statistiques.
Cette page présente un certain nombre d’indicateurs produit à partir des logs de recherches.
Par exemple :
• Mots les plus recherchés
• Nombre de recherche (par an/mois/jours, par type)
• Adresse IP des clients
• Popularité des métadonnées
Ces statistiques peuvent être téléchargé au format CSV.
Dans le fichier de configuration WEB-INF/config.xml, des options avancées sont disponibles pour
choisir les champs de recherche à enregistrer, activé ou pas le log des critéres géographiques ...
<!-- search statistics stuff -->
<!-- true to log into DB WKT of spatial objects involved in a search operation
CAUTION ! this can lead to HUGE database and CSV export if detailed geo objects are
several Gb for instance...-->
<param name="statLogSpatialObjects" value="false" />
<param name="statLogAsynch" value="true" />
<!-- The list of Lucene term fields to exlucde from log, to avoid storing unecessar
<param name="statLuceneTermsExclude" value="_op0,_op1,_op2,_op3,_op4,_op5,_op6,_isT
</appHandler>
130
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
6.3. Paramètres du catalogue
131
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
6.4 Configuration de l’authentication
Cette section permet de définir le mode d’authentification pour le catalogue.
Par défaut, les utilisateus sont identifiés par la base de données du catalogue. Dans ce mode là, il est
possible d’activer l’option d’enregistrement libre des internautes alors membre du groupe invité (cf.
User Self-Registration).
Les chapitres à venir décrivent la configuration pour les différents mécanismes d’authentification supportés:
•
•
•
•
LDAP
CAS
Shibboleth authentication
User Self-Registration
Le mécanisme d’authentification utilise le framework Spring Security et permet de supporter plusieurs
fournisseurs d’authentification.
La configuration de l’authentification se fait via le fichier WEB-INF/config-security.properties. Pour
prendre en compte les changements, il est nécessaire de relancer l’application.
6.4.1 LDAP
Paramètres de connexion
Pour activer le support LDAP:
1. ajouter l’URL du LDAP dans config-security.properties:
# LDAP security properties
ldap.base.provider.url=ldap://localhost:389
ldap.base.dn=dc=fao,dc=org
ldap.security.principal=cn=admin,dc=fao,dc=org
ldap.security.credentials=ldap
• ldap.base.provider.url: URL du serveur LDAP (il doit être accessible pour la machine où le
catalogue est installé).
• ldap.base.dn=dc=fao,dc=org:
En
général,
quelquechose
“dc=organizationnamehere,dc=org” en fonction de la structure de l’annuaire
comme
• ldap.security.principal & ldap.security.credentials: Identifiant et mot de passe de l’utilisateur
se connectant au LDAP. Si ces paramètres ne sont pas définis, une connexion anonyme est
utilisée. Dans ce cas, l’annuaire doit autoriser ce type de connexion
• Pour vérifier la connexion à l’annuaire, utiliser un client LDAP depuis le serveur afin de
vérifier l’ensemble des paramètres.
2. définir comment identifier les utilisateurs dans l’annuaire:
132
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
ldap.base.search.base=ou=people
ldap.base.dn.pattern=uid={0},${ldap.base.search.base}
#ldap.base.dn.pattern=mail={0},${ldap.base.search.base}
• ldap.base.search.base: Position où se trouve les utilisateurs dans l’annuaire (dépend de
ldap.base.dn également).
• ldap.base.dn.pattern: Attribut contenant l’identifiant de l’utilisateur. {0} est remplacé par ce
que l’utilisateur saisie dans l’interface de connexion.
3. activer le LDAP dans le fichier config-security.xml:
<import resource="config-security-ldap.xml"/>
Paramètres des utilisateurs
Avec l’annuaire, il est possible de définir les propriétés de l’utilisateur dans le catalogue.
Information sur l’utilisateur
Toutes les informations concernant l’utilisateur peuvent être récupérées au sein de l’annuaire. Pour
cela, définir les correspondance dans le fichier config-security-overrides.properties. Ce fichier permet
de définir pour chaque information, l’attribut de l’annuaire à utiliser ainsi qu’une valeur par défaut.
Exemple de configuration:
# Map user information to LDAP attributes and default values
# ldapUserContextMapper.mapping[name]=ldap_attribute,default_value
ldapUserContextMapper.mapping[name]=cn,
ldapUserContextMapper.mapping[surname]=givenName,
ldapUserContextMapper.mapping[mail]=mail,data@myorganization.org
ldapUserContextMapper.mapping[organisation]=,myorganization
ldapUserContextMapper.mapping[kind]=,
ldapUserContextMapper.mapping[address]=,
ldapUserContextMapper.mapping[zip]=,
ldapUserContextMapper.mapping[state]=,
ldapUserContextMapper.mapping[city]=,
ldapUserContextMapper.mapping[country]=,
Privilèges de l’utilisateur
Les rôles et groupes d’appartenance d’un utilisateur peuvent être éventuellement récupérés dans
l’annuaire.
Pour utiliser la base de données locale pour la gestion des privilèges, il faut définir la propriété
ldap.privilege.import property dans le fichier config-security.properties:
ldap.privilege.import=false
Pour utiliser l’annuaire:
6.4. Configuration de l’authentication
133
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
ldap.privilege.import=true
Lorsque les groupes sont importés depuis l’annuaire, il est possible de créer les groupes non existant
dans la base locale. Pour cela:
ldap.privilege.create.nonexisting.groups=false
Configuration simple des privilèges Afin de définir les groupes et profils d’un utilisateur, utiliser le
fichier config-security-overrides.properties permettant de définir quels attributs utilisés
ldapUserContextMapper.mapping[privilege]=groups,sample
# If not set, the default profile is RegisteredUser
# Valid profiles are http://geonetwork-opensource.org/manuals/trunk/eng/developer/apido
ldapUserContextMapper.mapping[profile]=privileges,RegisteredUser
Configuration des attributs :
• privilege : Attribut indiquant le ou les groupes de l’utilisateur.
• profile : Attribut indiquant le profil de l’utilisateur.
Les profils possibles sont :
• Administrator
• UserAdmin
• Reviewer
• Editor
• RegisteredUser
• Guest
Correspondance de profiles Si l’annuaire contient des valeurs de profils ne correspondant pas à celle
attendue par le catalogue, il est possible de définir une correspondance dans le fichier config-securityoverrides.properties:
# Map LDAP custom profiles to catalog profiles. Not used if ldap.privilege.pattern is d
ldapUserContextMapper.profilMapping[Admin]=Administrator
ldapUserContextMapper.profilMapping[Editeur]=Reviewer
ldapUserContextMapper.profilMapping[Public]=RegisteredUser
Dans l’exemple ci-dessus, l’attribut de l’annuaire contenant la valeur “Admin” correspondra à “Administrator” qui est une valeur valide pour le catalogue.
Configuration avancée Il est possible d’utiliser un seul attribut pour définir les profils et groupes de
l’utilisateur. Pour extraire ces informations, une expression peut être définie. Par exemple:
# In config-security-overrides.properties
ldapUserContextMapper.mapping[privilege]=cat_privileges,sample
134
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
# In config-security.properties
ldap.privilege.pattern=CAT_(.*)_(.*)
ldap.privilege.pattern.idx.group=1
ldap.privilege.pattern.idx.profil=2
L’attribut “cat_privileges” peut alors contenir différentes combinaisons pour les différents types
d’utilisateur
-- Define a catalog admin:
cat_privileges=CAT_ALL_Administrator
-- Define a reviewer for the group GRANULAT
cat_privileges=CAT_GRANULAT_Reviewer
-- Define a reviewer for the group GRANULAT and editor for MIMEL
cat_privileges=CAT_GRANULAT_Reviewer
cat_privileges=CAT_MIMEL_Editor
-- Define a reviewer for the group GRANULAT and editor for MIMEL and RegisteredUser for
cat_privileges=CAT_GRANULAT_Reviewer
cat_privileges=CAT_MIMEL_Reviewer
cat_privileges=CAT_NATURA2000_RegisterdUser
-- Only a registered user for GRANULAT
cat_privileges=CAT_GRANULAT_RegisteredUser
Synchronisation
Une tâche de fond s’occupe de supprimer de la base locale des utilisateurs les utilisateurs supprimés du
LDAP. Par exemple:
• T0: un utilisateur A se connecte au catalogue. Un utilisateur A est ajouté dans la base de données
des utilisateurs (identifié comme venant d’un annuaire).
• T1: l’utilisateur A est supprimé du LDAP (A ne peut plus se connecter au catalogue).
• T2: la tâche de fond vérifie que tous les utilisateurs de l’annuaire, qui se sont connectés au catalogue, sont toujours présents dans le LDAP:
– si l’utilisateur n’a créé aucune fiche, il est supprimé
– si l’utilisateur a créé des fiches, un message d’alerte est affiché dans les logs de l’application.
Un administrateur du catalogue doit utiliser l’interface d’administration pour transférer les
fiches de cet utilisateur vers un autre.
Par défaut, cette tâche est exécutée une fois par jour.
security.properties:
La configuration se trouve dans config-
# Run LDAP sync every day at 23:30
ldap.sync.cron=0 30 23 * * ?
6.4. Configuration de l’authentication
135
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Debugging
Si la connexion échoue, il est possible d’augmenter le niveau d’information dans les logs en modifiant
dans le fichier log4j.cfg:
log4j.logger.geonetwork.ldap
= DEBUG
log4j.logger.org.springframework = DEBUG, console, jeeves
log4j.logger.org.springframework.* = DEBUG
log4j.logger.org.springframework.security.ldap = DEBUG
6.4.2 CAS
Pour activer le support de CAS :
1. ajouter l’URL du serveur CAS dans le fichier config-security.properties
cas.baseURL=https://localhost:8443/cas
cas.ticket.validator.url=${cas.baseURL}
cas.login.url=${cas.baseURL}/login
cas.logout.url=${cas.baseURL}/logout?url=${geonetwork.https.url}/
2. activer dans config-security.xml
<import resource="config-security-cas.xml"/>
<import resource="config-security-cas-ldap.xml"/>
6.4.3 Shibboleth authentication
When using either the GeoNetwork database or LDAP for authentication, you can also configure shibboleth to allow authentication against access federations.
Figure 6.23: The Shibboleth configuration options
Shibboleth authentication requires interaction with Apache web server. In particular, the apache web
server must be configured to require Shibboleth authentication to access the path entered in the configu136
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
ration. The apache web server configuration will contain the details of the shibboleth server that works
out where a user is located (sometimes called a ‘where are you from’ server).
The remainder of the shibboleth login configuration describes how shibboleth authentication attributes
are mapped to GeoNetwork user database fields as once a user is authenticated against shibboleth, their
details are copied to the local GeoNetwork database.
6.4.4 User Self-Registration
From Administration, system configuration, GeoNetwork has a self-registration function which allows
a user to request a login which provides access to ‘registered-user’ functions. By default this capability
is switched off. To configure this capability you must complete the following sections in the ‘System
configuration’ menu:
• configure the site name and organization name as these will be used in emails from this GeoNetwork site to newly registered users. An example of how to config these fields at the top of the
system configuration form is:
• configure feedback email address, SMTP host and SMTP port. The feedback email address will
be sent an email when a new user registers and requests a profile other than ‘Registered User’. An
example of how to config these fields in the system configuration form is:
• check the box, enable user self-registration in the Authentication section of the system configuration form as follows:
When you save the system configuration form, return to the home page and log out as admin, your
banner menu should now include two new options, ‘Forgot your password?’ and ‘Register’ (or their
translations into your selected language) as follows:
6.4. Configuration de l’authentication
137
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
You should also configure the xml file that includes contact details to be displayed when an error occurs in the registration process. This file is localized - the english version is located in
INSTALL_DIR/web/geonetwork/loc/en/xml/registration-sent.xml.
Finally, if you want to change the content of the email that contains registration details for new users,
you should modify INSTALL_DIR/web/geonetwork/xsl/registration-pwd-email.xsl.
6.5 Utilisateurs et groupes
GeoNetwork utilise les concepts suivants : “utilisateurs”, “groupes” et “profils d’utilisateurs”. Un utilisateur peut appartenir à plusieurs groupes. Chaque utilisateur possède un ou plusieurs profils. Les
combinaisons de profils et des groupes, auxquels l’utilisateur appartient, définit le périmètre des tâches
qu’il peut réaliser au sein du catalogue.
Les groupes d’utilisateurs peuvent par exemple correspondre à des services, des secteurs d’activités
ou des éléments structurels au sein d’une entité ou d’une organisation. Exemple de groupes : Pêche,
Agriculture, Eau, Santé etc.
6.5.1 Créer de nouveaux groupes d’utilisateurs
L’administrateur peut créer de nouveaux groupes d’utilisateurs.
Pour créer de nouveaux groupes, il faut être identifié à l’aide d’un compte ayant les privilèges
d’administrateur. Pour s’identifier:
• Dans la page d’accueil : Entrer votre nom d’utilisateur et votre mot de passe;
• Cliquer sur le bouton “Connecter” dans la partie supérieure-droite de l’IHM.
Warning: Par défaut, une version fraichement installée de GeoNetwork dispose d’un compte administrateur dont le nom et le mot de passe sont “admin”. Pour une question de sécurité, il est très
important de modifier le mot de passe de ce compte dans la page Administration après s’être identifié
sous ce compte.
Figure 6.24: Formulaire de connexion
1. Cliquer sur le bouton Administration du menu. Dans la page Administration, sélectionner le lien
Gestion des groupes.
2. Cliquer sur Ajouter un groupe.
3. Remplir le formulaire. L’adresse e-mail sera utilisée pour informer du téléchargement de
ressources qui appartiennent au groupe.
138
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.25: Page Administration
Figure 6.26: Gestion des groupes
6.5. Utilisateurs et groupes
139
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.27: Formulaire d’édition d’un groupe
4. Cliquer sur Sauver
Warning: Le nom ne doit pas contenir d’espace ! Les descriptions des groupes peuvent être traduites
(cf. Internationalisation).
Les privilèges d’accès peuvent être définis pour chaque fiche de métadonnées. Ils peuvent être définis sur
la base des groupes d’utilisateurs. Les privilèges concernent la publication des métadonnées (Publier),
le téléchargement des données (Télécharger), la consultation cartographique des données (Carte interactive), la capacité à ajouter la ressource dans le panneau “la sélection” de la page d’accueil (Epingler), la
possibilité de modifier les métadonnées (Editer), la réception d’une notification lorsque un fichier géré
par le catalogue est téléchargé (Notifier).
L’image ci-dessous donne un exemple de privilèges associés à une ressource cataloguée.
Figure 6.28: Paramétrage des privilèges pour une ressource
140
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
6.5.2 Créer de nouveaux utilisateurs
Pour ajouter un nouvel utilisateur il faut réaliser les opérations suivantes :
1. Dans la page Administration, cliquer sur Gestion des utilisateurs ;
Interface de gestion des utilisateurs
2. Cliquer sur le bouton Ajouter un utilisateur ;
Formulaire d’ajout d’un utilisateur
3. Saisir les informations requises pour la création de l’utilisateur ;
4. Affecter un ou plusieurs groupes avec un profil pour chaque groupe à l’utilisateur ;
5. Cliquer sur Sauver.
6.5.3 Profils d’utilisateurs
Les profils d’un utilisateur définissent quelles actions sont autorisés à cet utilisateur.
Les profils de utilisateurs sont hiérarchiques et exploitent des mécanismes d’héritage. Cela signifie
qu’un utilisateur disposant d’un profil Editeur peut créer et modifier des fiches de métadonnées et qu’il
peut également utiliser les fonctions accessibles à tout utilisateur dont le profil est Utilisateur enregistré.
Cependant, un utilisateur étant Administrateur d’utilisateur ne pourra pas créer de fiches.
Les droits associés aux profils sont décrits ci-dessous :
1. Administrateur
L’administrateur a accès à toutes les fonctions du catalogue. Cela inclut :
• Création de nouveaux groupes et utilisateurs
• Modification du profil et des groupes des utilisateurs
• Création, modification et suppression de fiches de métadonnées
6.5. Utilisateurs et groupes
141
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
142
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Réalisation de tâches d’administration et de configuration du catalogue
2. Administrateur d’Utilisateurs
L’administrateur d’utilisateurs est l’administrateur de son propre groupe d’utilisateurs. Il dispose
des privilèges suivants :
• Création de nouveaux utilisateurs dans son propre groupe
• Modification des privilèges des utilisateurs de son groupe
3. Relecteur
Le relecteur est l’utilisateur donnant l’autorisation finale de publication d’une fiche de métadonnées de son groupe sur l’Intranet ou Internet.
4. Editeur
L’éditeur dispose des droits suivants lui permettant de travailler sur les fiches de métadonnées :
• Création, modification et suppression de fiches de métadonnées au sein de son groupe (publication sur Internet impossible)
5. Utilisateur Enregistré
L’utilisateur enregsitré dispose de droits supplémentaires par rapport aux utilisateurs anonymes :
• Téléchargement de données protégées
6.6 Thesaurus et système de classification
6.6.1 Thésaurus
Introduction
La prise en charge des thésaurus dans GeoNetwork permet:
• Edition de Métadonnées: Le vocabulaire est contrôlé dans l’interface d’édition des métadonnées
par les normes ISO et Dublin Core;
• Interface d’administration: Permet d’importer/exporter/créer/parcourir le thésaurus;
• Interface de recherche: Une liste de Mots-clés est proposée pour les critères de mots-clés.
Les types de thésaurus peuvent être définis comme :
• Externe: Lorsqu’un thésaurus est importé, il est signalé comme « externe », ce qui signifie que
les utilisateurs ne sont pas autorisés à le modifier. Ce thésaurus est géré par une organisation
extérieure;
• Local: Lorsqu’un thésaurus est créé dans GeoNetwork, il est signalé comme « local », ce qui
signifie que les utilisateurs sont autorisés à le modifier.
Thésaurus / Format SKOS
Le Simple Knowledge Organisation Systems (SKOS) http://www.w3.org/2004/02/skos/ est un espace
de travail pour développer des spécifications et des normes à l’appui de l’utilisation du knowledge organisation systems (KOS) comme le thésaurus et les schémas de classification. Ce format est utilisé
6.6. Thesaurus et système de classification
143
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
par GeoNetwork pour stocker les informations du thésaurus. Un concept est défini par un identifiant,
un en-tête prioritaire, une définition et des liens vers d’autres concepts. Les en-têtes et les définitions
peuvent être stockées dans de multiples langues (en utilisant l’attribut XML:lang). Trois types de liens
entre les concepts ont été définis dans le format SKOS :
• Apparentés étymologiques;
• Général;
• Etroit.
Par exemple, un concept « ABLETTE » pourrait être défini avec une étiquette en français et en anglais,
liée à un concept plus large:
<skos:Concept rdf:about="http://www.oieau.org/concept#c4fc54576dc00227b82a709287ac3681"
<skos:prefLabel xml:lang="fr">ABLETTE</skos:prefLabel>
<skos:prefLabel xml:lang="en">BLEAK</skos:prefLabel>
<skos:broader rdf:resource="http://www.oieau.org/concept#9f25ece36d04776e09492c6662
</skos:Concept>
GeoNetwork supporte des Thesaurus multilingues (e.g. Agrovoc). La recherche et l’édition sont basées
sur la langue d’interface de l’utilisateur actuel (C’est-à-dire si l’interface est en anglais, en éditant des
métadonnées, GeoNetwork cherchera seulement le concept en anglais).
Administration du thésaurus
Pour accéder à la page d’administration du thésaurus vous devez être connecté en tant qu’administrateur.
Depuis la page d’administration, cliquez sur le lien « Gestion des thésaurus ». La page affiche une
liste des thésaurus qui ont été créés ou importés. La partie supérieure de la page utilisateur permet
d’éditer/ajouter/modifier/consulter les thésaurus. La partie inférieure permet de télécharger un thésaurus
au format SKOS.
Création d’un nouveau thesaurus
Pour créer un nouveau thésaurus dans une catégorie, cliquez sur le signe « + » de cette catégorie. Une
fois créé, le thésaurus pourra être mis à jour par le biais de l’interface d’édition. Les colonnes ont pour
signification:
• Type - Permet de classer les thésaurus selon leur type. Les types de thésaurus sont définis par
rapport à la liste des types de mots-clés ISO. De plus, le type indique si le thesaurus est en local
ou en externe.
• Nom - Dénomination du thésaurus fourni par l’administrateur lors de la création ou le nom du
fichier de téléchargement. Lorsque vous créez un thésaurus, le nom de celui-ci sera le nom du
fichier du thésaurus.
Pour chaque thésaurus, les boutons suivants sont disponibles :
• Télécharger - Lien vers le fichier RDF;
• Supprimer - Suppression du thésaurus dans le répertoire actuel;
• Voir - Si le type est externe, le bouton “Afficher” permet d’effectuer des recherches et visualiser
les concepts;
144
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.29: Interface d’administration de thésaurus.
• Editer - Si le type est local, le bouton “éditer” permet de rechercher, d’ajouter, de supprimer et
d’afficher les concepts.
Importer des thésaurus existants
GeoNetwork permet d’importer des thésaurus au format SKOS. Une fois téléchargé, un thésaurus externe peut ne pas être à jour. Sélectionnez la catégorie, parcourir le fichier du thésaurus et cliquez sur
Téléchargement. Le fichier se trouve dans /web/xml/codelist/external/thesauri/category/.
Figure 6.30: Interface de téléchargement pour le thésaurus.
En bas de page, les boutons suivants sont disponibles:
1. Retour: Revenir à la page principale d’administration;
2. Télécharger: Téléchargement du fichier RDF sélectionné dans le répertoire.
Editer/parcourir le thésaurus: Ajouter/Supprimer/Parcourir les Mots-clés
Dans l’interface d’administration de thésaurus, cliquez sur le bouton Modifier pour un thésaurus local
ou sur le bouton Voir pour un thésaurus externe. Cette interface permet :
• Rechercher des mots-clés;
• Ajouter/supprimer des mots-clés du thésaurus interne.
6.6. Thesaurus et système de classification
145
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Utilisez la zone de texte et le type de recherche afin de rechercher des mots-clés.
Figure 6.31: Parcourir l’interface du thésaurus.
Figure 6.32: Description des mots-clés
Edition de métadonnées : Ajouter des mots-clés
L’édition de métadonnées selon les normes ISO permet aux éditeurs de:
• Faire une ou plusieurs recherches dans tous les thésaurus enregistrés dans le catalogue;
• Sélectionner un ou plusieurs mots-clés à ajouter à la liste des éléments sélectionnés (en utilisant
les flèches ou glisser-déplacer) sur la droite;
146
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Ajouter les mots-clés choisis directement dans les métadonnées, regrouper les mots-clés par
thésaurus.
L’interface de recherche permet aux éditeurs de choisir le nombre maximum de mots-clés en retour et
dans quel thésaurus la recherche doit se faire (valeur par défaut: “tous”).
Figure 6.33: Interface de sélection de mots-clés (mode d’édition).
Figure 6.34: Sélection de mots-clés (mode d’affichage).
Les différents modes d’ajouts
3 modes d’ajout de mots clés sont disponibles :
• Mode texte (recommandé)
• Mode Anchor
• Mode XLink
6.6. Thesaurus et système de classification
147
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Le mode texte ajoute les mots clés en utilisant la balise gco:CharacterString. Celui-ci est préférable car
géré par la plupart des outils de catalogage.
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<gmd:MD_Keywords>
<gmd:keyword>
<gco:CharacterString>Bâtiments</gco:CharacterString>
</gmd:keyword>
<gmd:type>
<gmd:MD_KeywordTypeCode codeList="http://www.isotc211.org/2005/resources/codeList.x
codeListValue="theme"/>
</gmd:type>
<gmd:thesaurusName>
...
Le mode Anchor utilise la balise gmx:Anchor pour les mots clés. En complément de la valeur du mots
clés, un lien vers le concept est ajouté via l’attribut href. Cette information peut être utilisé pour faire
un simple lien vers une page web ou vers la description du concept en RDF. Dans le dernier cas, les
moteurs sémantiques peuvent exploiter cette information pour associer les ressources entre elles.
<gmd:MD_Keywords>
<gmd:keyword>
<gmx:Anchor xlink:href="http://rdfdata.eionet.europa.eu/inspirethemes/themes/15">Bâ
</gmd:keyword>
Le mode XLink ajoute un lien entre la fiche et le thésaurus. Ce lien est résolu lors de la consultation de
la fiche si la résolution des XLinks est activée dans l’administration (cf. XLink) .
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<gmd:MD_Keywords
xlink:href="http://localhost/geonetwork/srv/fre/xml.keyword.get?thesauru
xlink:show="replace"/>
Critères de recherche : Mots-clés
Il est possible de rechercher par mots-clés dans l’interface de recherche.
d’autocomplétion aide à la recherche :
Un mécanisme
6.6.2 Gestion des catégories
L’outil de gestion des catégories permet l’ajout et la suppression de catégorie. Les catégories sont
caractérisées par une icône au format png placée dans le répertoire images/category. Le nom du fichier
et le nom de la catégorie.
148
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Pour modifier les libellés des catégories utiliser Internationalisation.
6.7 Annuaires de contacts
6.7.1 Introduction
L’application permet de créer des annuaires de contacts partagés. Les utilisateurs peuvent ensuite dans
l’interface d’édition ajouter les informations associés à ces contacts (nom de l’organisme, adresse, email,
...) à leurs métadonnées.
Cette fonctionnalité permet de ne pas saisir plusieurs fois les mêmes informations dans des champs de
métadonnées particuliers (responsable sur la ressource, sur la métadonnée, distributeur, ...).
Depuis la version 2.7.1, il est possible de créer différents types d’annuaires, correspondant à des classes
particulières (CI_ResponsibleParty pour les contacts, chargé par défaut dans l’application). Ces annuaires sont stockés en base de données en tant que métadonnées à part entière, ce qui permet de gérer des
priviléges sur celles-ci.
6.7.2 Créer un annuaire
L’interface est disponible dans Administration puis Gestion des annuaires.
Cliquer sur Ajouter puis copier-coller un fragment XML dans la zone de texte. Sélectionner un groupe
auquel rattacher cet annuaire puis cliquer sur Ajouter.
Par exemple pour un contact:
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<gmd:CI_ResponsibleParty xmlns:gmd="http://www.isotc211.org/2005/gmd"
xmlns:gts="http://www.isotc211.org/2005/gts" xmlns:gco="http://www.isotc211.org/2005/gc
xmlns:gml="http://www.opengis.net/gml">
<gmd:individualName>
<gco:CharacterString>Name of the responsible person- surname, given name, title separ
delimiter</gco:CharacterString>
</gmd:individualName>
6.7. Annuaires de contacts
149
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<gmd:organisationName>
<gco:CharacterString>Name of the responsible organization</gco:CharacterString>
</gmd:organisationName>
<gmd:positionName>
<gco:CharacterString>Function performed by the responsible party</gco:CharacterString
</gmd:positionName>
<gmd:contactInfo>
<gmd:CI_Contact>
<gmd:phone>
<gmd:CI_Telephone>
<gmd:voice>
<gco:CharacterString>Telephone number at which the organization or individual
contacted</gco:CharacterString>
</gmd:voice>
<gmd:facsimile>
<gco:CharacterString>Telephone number of a facsimile machine for the responsi
organization or individual</gco:CharacterString>
</gmd:facsimile>
</gmd:CI_Telephone>
</gmd:phone>
<gmd:address>
<gmd:CI_Address>
<gmd:deliveryPoint>
<gco:CharacterString>Address line for the location</gco:CharacterString>
</gmd:deliveryPoint>
<gmd:city>
<gco:CharacterString>City of the location</gco:CharacterString>
</gmd:city>
150
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<gmd:administrativeArea>
<gco:CharacterString/>
</gmd:administrativeArea>
<gmd:postalCode>
<gco:CharacterString>ZIP or other postal code</gco:CharacterString>
</gmd:postalCode>
<gmd:country>
<gco:CharacterString>Country of the physical address</gco:CharacterString>
</gmd:country>
<gmd:electronicMailAddress>
<gco:CharacterString>Address of the electronic mailbox of the responsible org
or individual</gco:CharacterString>
</gmd:electronicMailAddress>
</gmd:CI_Address>
</gmd:address>
</gmd:CI_Contact>
</gmd:contactInfo>
<gmd:role>
<gmd:CI_RoleCode codeList="./resources/codeList.xml#CI_RoleCode" codeListValue="point
/>
</gmd:role>
</gmd:CI_ResponsibleParty>
6.7.3 Modifier un contact
Sélectionner un annuaire dans la liste déroulante. Cette étape n’est pas nécessaire si un seul annuaire
existe, ou si l’on souhaite rechercher dans l’ensemble des annuaires.
Sélectionner un contact dans le tableau de résultats. Les informations associées s’affichent dans la partie
droite. L’interface d’édition des contacts est similaire à celle des fiches de métadonnées des jeux de
données avec les éléments permettant de changer la vue en cours, de sauver, etc.
A noter qu’il n’est pas nécessaire de renseigner le rôle du contact car celui-ci devra être précisé au
moment d’ajouter le contact dans l’édition d’une fiche de métadonnées.
6.7. Annuaires de contacts
151
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
6.7.4 Ajouter un contact
Pour ajouter un nouveau contact dans un annuaire, sélectionner un contact existant (voir ci-dessus), puis
cliquer sur Dupliquer.
Il est également possible de supprimer un contact ou modifier les privilèges sur le contact sélectionné.
6.8 Outils
6.8.1 Administration de l’index
A partir de la page d’administration, il est possible de réaliser les actions suivantes :
• Définir les mots vides ou à ignorer lors de l’indexation : Cette option n’est valable que si un
GeoNetworkAnalyzer est utilisé dans la configuration de l’index (cf lucene_index_adv).
• Regénérer l’index du catalogue
• Optimisation de l’index Lucene
• Recharger la configuration Lucene
• Vider le cache d’XLink et reconstruire l’index
Le fichier WEB-INF/config-lucene.xsl permet une configuration fine de l’index du catalogue.
Il est possible de configurer :
• Paramètre de l’index :
• RAMBufferSizeMB
• MergeFactor
• LuceneVersion
• Recherche
• Calcul du score (trackDocScores) : Affecte les performances de recherche
• Possibilité d’améliorer la pertinence des résultats en définition des “Boosters” (eg. RecencyBoostingQuery, stopwords)
• Indexation
152
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Définition des “Analyzers” pour chaque champs
• Définition des listes de mots à ignorer (stopwords)
• Défintion des champs à découper lors de l’analyze
• Définition des champs numérique
Il est possible de modifier à chaud (catalogue opérationnel sans redémarrage) cette configuration, puis
de la recharger avec le bouton dans l’administration. En général après toute modification de ce fichier,
il est recommandé de regénerer l’index.
6.8.2 Processus en batch
Le nombre de métadonnées augmentant, il est de plus en plus fréquent de devoir apporter des corrections ou améliorations aux fiches. Ce module permet de lancer sur une sélection de métadonnées des
traitements pour apporter des modifications en masse (eg. corriger des URL, modifier des mots clés,
remplacer des contacts).
Les différentes étapes sont les suivantes :
1. Rechercher
2. Sélectionner
3. Choisir et configurer le traitement
4. Rapport
6.8.3 Transfert de privilèges
Il est possible de transférer les droits associés aux certaines fiches d’un utilisateurs à un autre. Pour cela,
il suffit de :
1. Sélectionner le groupe et l’utilisateur dont les fiches seront transférées
2. Sélectionner le groupe et l’utilisateur cible
3. Cliquer sur Transférer
6.8. Outils
153
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Figure 6.35: Page de configuration des processus en batch
154
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
6.9 Internationalisation
6.9.1 Localisation dynamique des éléments d’interface utilisateur
L’interface utilisateur de GeoNetwork peut s’afficher en plusieurs langues grâce aux fichiers XML. Certains textes sont statiques et d’autres plus dynamique ce qui permet d’ajouter et de modifier de manière
interactive l’IHM. Ce texte est archivé dans la base de données et peut être traduit en utilisant le formulaire de localisation des fonctions administratives.
• Comment ouvrir le formulaire de localisation *
Le formulaire permet de localiser les entités suivantes :
• Groupes;
• catégories;
• opérations;
• régions.
Le panneau de localisation est subdivisée en deux volets l’un à droite et l’autre à gauche :
• Volet gauche : Permet de choisir les éléments que vous voulez modifier. En haut, un menu
déroulant vous permet de choisir une entité à éditer. Tous les éléments sélectionnés type figurent
dans une liste.
• Volet droit : Lorsque vous sélectionnez un élément dans la liste à gauche, le volet de droite affiche
le texte tel qu’il sera affiché dans l’interface utilisateur. La langue du texte de la source est en
lecture seule, tandis que le texte dans le champ de la langue cible peut être mis à jour.
Note: vous pouvez modifier la source et la langues de la cible pour mieux répondre à vos besoins.
Certains utilisateurs préfèrent par exemple traduire du français vers l’espagnol, d’autres préfèrent travailler en utilisant l’anglais comme langue source.
Utiliser le bouton « Enregistrer » pour stocker le label mis à jour et pour se déplacer vers l’élément
suivant.
Remarque :
si l’utilisateur modifie une étiquette et choisit une autre langue cible sans sauvegarder, alors
le changement d’étiquette est perdu.
• La forme de localisation *
6.10 Configuration avancée
6.10.1 Configurer la base de données
Le catalogue utilise par défaut la base de données (ie. H2).
Les bases de données actuellement supportées sont les suivantes (ordre alphabétique):
• DB2
• H2
6.9. Internationalisation
155
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Mckoi
• MS SqlServer 2008
• MySQL
• Oracle
• PostgreSQL (ou PostGIS)
Configuration simple
La connexion à la base de données est définie dans la section <resources> du fichier
web/geonetwork/WEB-INF/config.xml.
Modifier l’attribut enable pour activer l’une des connexions. Il n’est pas possible d’activer deux connexions.:
<resource enabled="true">
...
Une fois activé, configurer :
• l’utilisateur,
• le mot de passe
• le driver (utiliser les exemples fournis dans le fichier)
• l’url de connexion
Exemple d’une configuration pour utiliser PostGIS:
<resource enabled="true">
<name>main-db</name>
<provider>jeeves.resources.dbms.DbmsPool</provider>
<config>
<user>www-data</user>
<password>www-data</password>
<driver>org.postgresql.Driver</driver>
<url>jdbc:postgis://localhost:5432/geonetwork</url>
</config>
</resource>
Pool de connexions
Le pool de connexion repose sur Apache Database Connection Pool (Apache DBCP)
http://commons.apache.org/dbcp/configuration.html.
Les paramètres du pool sont présentés sur la page http://commons.apache.org/dbcp/configuration.html.
Un sous ensemble de ces paramètres peuvent être configurés dans l’élément resource du fichier config.xml :
156
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Paramètre
Description
maxActive
maxIdle
minIdle
maxWait
taille du pool / nombre de connexions actives max
nombre de connexion au repos (idle)
nombre minimum de connexion au repos
temps d’attente en millisecondes pour l’obtention
d’une connexionle
requête SQL pour la vérification de la connexion
interval entre les récupérations (eviction) (-1 =
ignoré)
valider les connexions au repos
temps de repos avant récupération
validationQuery
timeBetweenEvictionRunsMillis
testWhileIdle
minEvictableIdleTimeMillis
numTestsPerEvictionRun
maxOpenPreparedStatements
defaultTransactionIsolation
nombre de connexions testées par récupération
Valeur par
défaut
10
maxActive
0
200
no default
-1
false
30 x 60 x 1000
msecs
3
nombre de requête SQL en cache (-1 = aucune, 0 =
-1
illimité)
cf
READ_COMMITTED
http://en.wikipedia.org/wiki/Isolation_%28database_systems%29
Pour des raisons de performance, il est recommandé de définir ces paramètres après la création de la
base de données :
• maxOpenPreparedStatements=”300” (au minimum)
Les paramètres suivants sont définis par le catalogue et ne peuvent être configurés par l’administrateur :
• removeAbandoned - true
• removeAbandonedTimeout - 60 x 60 seconds = 1 hour
• logAbandoned - true
• testOnBorrow - true
• defaultReadOnly - false
• defaultAutoCommit - false
• initialSize - maxActive
• poolPreparedStatements - true, if maxOpenPreparedStatements >= 0, otherwise false
Note: Certains pare-feux détruisent les connexions au repos après un certain temps, par exemple 1 heure
(= 3600 secs). Pour conserver ces connexions en utilisant une requête de validation, définir :
• minEvictableIdleTimeMillis à une durée inférieure au timeout, (eg. 2 mins = 120 secs = 120000
millisecs),
• testWhileIdle à true
• timeBetweenEvictionRunsMillis et numTestsPerEvictionRun pour valider les connexions
fréquemments eg 15 mins = 900 secs = 900000 millisecs et 4 connexions par test
Par exemple
<testWhileIdle>true</testWhileIdle>
<minEvictableIdleTimeMillis>120000</minEvictableIdleTimeMillis>
6.10. Configuration avancée
157
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<timeBetweenEvictionRunsMillis>900000</timeBetweenEvictionRunsMillis>
<numTestsPerEvictionRun>4</numTestsPerEvictionRun>
Note:
• Quand le catalogue assure la gestion du pool de connexion, seules les bases de données PostGIS
peuvent gérer l’index spatial. Pour les autres bases de données, l’index spatial sera au format ESRI
Shapefile. Avec PostGIS, 2 pools de connexions sont alors créés. Le premier est configuré tel que
décrit précédemment et le second est créé par la librairie GeoTools et ne peut être configuré. Cette
approche est maintenant obsolète et il est recommandé d’utiliser un pool de connexion de type
JNDI (cf. Connexion JNDI) pour que la cartouche spatiale de la base de données soit utilisé
(utilisant NG (Next Generation) GeoTools datastore factories).
Drivers JDBC
Les
fichiers
jar
des
drivers
JDBC
doivent
être
dans
le
répertoire
GEONETWERK_INSTALL_DIR/WEB-INF/lib. Pour les bases de données Open Source, comme
MySQL et PostgreSQL, ces fichiers sont déjà installés. Pour les bases de données commerciales, il est
nécessaire de télécharger ces fichiers manuellement. Celà est lié aux licences.
• DB2 driver JDBC
• MS Sql Server driver JDBC
• Oracle driver JDBC
Créer et initialiser les tables
Depuis la version 2.6.x, GeoNetwork dispose d’un mécanisme de création et migration de la base de
données automatique au démarrage. Si les tables ne sont pas présentes dans la base de données, le
script de création est lancé.
Ensuite, GeoNetwork vérifie la version de la base de données correspond à la version de l’application
en vérifiant les valeurs dans la table Settings du paramètre version.
Une autre alternative est de lancer manuellement les scripts SQL:
• Création : GEONETWERK_INSTALL_DIR/WEB-INF/classes/setup/sql/create/
• Données initiales : GEONETWERK_INSTALL_DIR/WEB-INF/classes/setup/sql/data/
• Migration : GEONETWERK_INSTALL_DIR/WEB-INF/classes/setup/sql/migrate/
Exemple d’exécution pour DB2:
db2
db2
db2
db2
db2
create db geonet
connect to geonet user db2inst1 using mypassword
-tf GEONETWERK_INSTALL_DIR/WEB-INF/classes/setup/sql/create/create-db-db2.sql > res
-tf GEONETWERK_INSTALL_DIR/WEB-INF/classes/setup/sql/data/data-db-default.sql > res
connect reset
Après exécution, vérifier res1.txt et res2.txt.
Note: Problèmes connus avec DB2. Il est possible d’obtenir l’erreur suivante au premier lancement.
158
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
DB2 SQL error:
LID.SYSLH203
SQLCODE: -805, SQLSTATE: 51002, SQLERRMC: NUL-
Solution 1 : installer la base manuellement. Solution 2 : supprimer la base, la recréer puis localiser le
fichier db2cli.lst dans le répertoire d’installation de DB2, puis exécuter :
db2 bind @db2cli.lst CLIPKG 30
Connexion JNDI
La configuration via JNDI est faite dans WEB-INF/config.xml :
<resource enabled="true">
<name>main-db</name>
<provider>jeeves.resources.dbms.JNDIPool</provider>
<config>
<context>java:/comp/env</context>
<resourceName>jdbc/geonetwork</resourceName>
<url>jdbc:oracle:thin:@localhost:1521:XE</url>
<provideDataStore>true</provideDataStore>
</config>
</resource>
Les paramètres de connexions sont les suivants :
Paramètre
context
resourceName
url
provideDataStore
Description
Le nom du context pour obtenir la resource - souvent: java:/comp/env
Le nom de la resource à utiliser
L’URL de la base de données - requis pour déterminer le type de base de données
pour GeoTools
Si “true”, utilise la base de données pour l’index spatial, sinon un shapefile
La configuration de la connexion en tant que tel est faite au niveau du container. Par exemple pour
tomcat, la configuration est faite dans conf/context.xml avec une ressource appelée jdbc/geonetwork.
Ci-dessous un exemple pour Oracle:
<Resource name="jdbc/geonetwork"
auth="Container"
type="javax.sql.DataSource"
username="system"
password="oracle"
factory="org.apache.commons.dbcp.BasicDataSourceFactory"
driverClassName="oracle.jdbc.OracleDriver"
url="jdbc:oracle:thin:@localhost:1521:XE"
maxActive="10"
maxIdle="10"
removeAbandoned="true"
removeAbandonedTimeout="3600"
logAbandoned="true"
testOnBorrow="true"
defaultAutoCommit="false"
validationQuery="SELECT 1 FROM DUAL"
6.10. Configuration avancée
159
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
accessToUnderlyingConnectionAllowed="true"
/>
Pour Jetty, la configuration est faite dans WEB-INF/jetty-env.xml.Ci-dessous un exemple pour PostGIS:
<Configure class="org.eclipse.jetty.webapp.WebAppContext">
<New id="gnresources" class="org.eclipse.jetty.plus.jndi.Resource">
<Arg></Arg>
<Arg>jdbc/geonetwork</Arg>
<Arg>
<New class="org.apache.commons.dbcp.BasicDataSource">
<Set name="driverClassName">org.postgis.DriverWrapper</Set>
<Set name="url">jdbc:postgresql_postGIS://localhost:5432/gndb</Set>
<Set name="username">geonetwork</Set>
<Set name="password">geonetworkgn</Set>
<Set name="validationQuery">SELECT 1</Set>
<Set name="maxActive">10</Set>
<Set name="maxIdle">10</Set>
<Set name="removeAbandoned">true</Set>
<Set name="removeAbandonedTimeout">3600</Set>
<Set name="logAbandoned">true</Set>
<Set name="testOnBorrow">true</Set>
<Set name="defaultAutoCommit">false</Set>
<!-- 2=READ_COMMITTED, 8=SERIALIZABLE -->
<Set name="defaultTransactionIsolation">2</Set>
<Set name="accessToUnderlyingConnectionAllowed">true</Set>
</New>
</Arg>
<Call name="bindToENC">
<Arg>jdbc/geonetwork</Arg>
</Call>
</New>
</Configure>
Les paramètres peuvent être spécifiés pour controler le pool DBCP utilisé par le container Java (cf.
http://commons.apache.org/dbcp/configuration.html).
Les paramètres suivant doivent être définis pour que le bon fonctionnement du catalogue :
Tomcat Syntax
defaultAutoCommit=”false”
accessToUnderlyingConnectionAllowed=”true”
Jetty Syntax
<Set name=”defaultAutoCommit”>false</Set>
<Set
name=”accessToUnderlyingConnectionAllowed”>true</Set>
Pour des raisons de performance, l’administrateur devrait définir les paramètres suivant après la première
initialisation de la base de données :
Tomcat Syntax
poolPreparedStatements=”true”
maxOpenPreparedStatements=”300” (at
least)
Jetty Syntax
<Set name=”poolPreparedStatements”>true</Set>
<Set
name=”maxOpenPreparedStatements”>300</Set>
Notes:
• Aussi bien PostGIS qu’Oracle créeront une table dans la base de données pour l’index spatial si
provideDataStore est fixé à “true”.
160
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Les librairies commons-dbcp-1.3.jar et commons-pool-1.5.5.jar doivent être installée dans le class
path du container Java (eg. common/lib pour tomcat5 ou jetty/lib/ext pour Jetty) car apache common dbcp est le seul DataSourceFactory supporté par GeoTools.
• les librairies par défaut tomcat-dbcp.jar semble fonctionner correctement avec GeoTools et PostGIS mais semble poser des problèmes avec d’autres types de base de données (eg. DB which
needs to unwrap the connection in order to do spatial operations - Oracle).
• Oracle ojdbc-14.jar ou ojdbc5.jar ou ojdbc6.jar (en fonction de la version de Java utilisée) et
sdoapi.jar doivent être installés dans le class path du container Java (eg. common/lib pour tomcat5
ou jetty/lib/ext pour Jetty)
• Usage avancé : vérifié le niveau d’isolation des transactions en fonction du driver de base de données utilisé. READ_COMMITTED semble être le plus stable pour les bases de données standards
avec le catalogue. McKoi supporte uniquement SERIALIZABLE (does anyone still use McKoi?).
Pour plus d’information cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Isolation_%28database_systems%29.
6.10.2 Personnaliser l’interface
Service de traduction Google
Dans le fichier config-gui.xml modifier la section:
<!--
Google translation service (http://code.google.com/apis/language/translate/overview
Set this parameter to "1" to activate google translation service.
Google AJAX API Terms of Use http://code.google.com/apis/ajaxlanguage/terms.html
WARNING: "The Google Translate API has been officially deprecated as of May 26, 201
the number of requests you may make per day will be limited and
the API will be shut off completely on December 1, 2011".
-->
<editor-google-translate>1</editor-google-translate>
Configurer les vues en mode édition
Dans le fichier config-gui.xml, il est possible de définir les modes disponibles en édition:
<metadata-tab>
<simple flat="true" default="true"/>
<advanced/><!-- This view should not be removed as this is the only view to be able t
<iso/>
<fra/>
<!-- This view display all INSPIRE recommended elements
in a view :
* In flat mode, define which non existing children of the exception must be displayed
* or which non existing element must be displayed (using exception)
-->
<inspire flat="true">
<ancestorException for="EX_TemporalExtent,CI_Date,spatialResolution"/>
<exception for="result,resourceConstraints,pointOfContact,hierarchyLevel,couplingT
</inspire>
6.10. Configuration avancée
161
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<xml/>
</metadata-tab>
L’attribut flat permet de n’afficher que les éléments existants. Mettre les éléments non souhaités en
commentaire.
6.10.3 Optimiser la configuration pour les catalogues volumineux
Quelques conseils à prendre en compte pour les catalogues volumineux à partir de 20 000 fiches :
1. Disque : Le catalogue utilise une base de données pour le stockage mais utilise un moteur de
recherches reposant sur Lucene. Lucene est très rapide et le restera y compris pour des catalogues
volumineux à condition de lui fournir des disques rapides (eg. SSD – utiliser la variable de configuration de l’index pour placer uniquement l’index sur le disque SSD, si vous ne pouvez placer
toute l’application dessus), de la mémoire (16Gb+) et des CPU dans un environnement 64bits. Par
exemple, les phases de moissonnage nécessitent de nombreux accès disques lors de la mise à jour
de l’index. Privilégier des disques rapides dans ce cas là.
2. Base de données : Privilégier l’utilisation du couple PostgreSQL + PostGIS car l’index spatial
au format ESRI Shapefile sera moins performant dans les phases d’indexation et de recherche
lorsque le nombre de fiches sera important.
3. CPU : Depuis septembre 2011, les actions d’indexations et opérations massives peuvent être réparties sur plusieurs processus. Ceci est configurable à partir de la configuration du système. Une
bonne pratique est de fixer la valeur fonction du nombre de processeurs ou core de la machine.
4. Base de données / taille du pool : Ajuster la valeur de la taille du pool fonction du nombre
de moissonnages pouvant être lancés en parallèle, du nombre d’actions massives et du nombre
d’utilisateurs simultannés. Plus la taille du pool est importante, moins le temps d’attente pour
récupérer une connexion libre sera long (le risque de timeout sera également moindre).
5. Nombre de fichiers ouverts : La plupart des systèmes d’exploitation limite le nombre de fichiers
ouverts. Lors de forte charge de mise à jour de l’index, le nombre de fichiers ouverts peut être
source d’erreur. Modifier la configuration du système en conséquence (eg. ulimit -n 4096).
6. Mémoire : La consigne ici est d’allouer le maximum de mémoire fonction de la machine
7. Créer un catalogue de plus d‘1 million d’enregistrements : Le catalogue crée dans le répertoire
DATA un répertoire par fiche contenant lui-même 2 répertoires public et private. Il est possible
que le nombre maximum d’inode soit alors atteint, le système retournant alors des erreurs du type
‘out of space’ bien que le système dispose de place disponible. Le nombre d’inode ne peut être
modifié dynamiquement après création du système de fichier. Il est donc important de penser
à fixer la valeur lors de la création du système de fichier. Une valeur de 5 fois (voire 10 fois)
le nombre de fiches prévues devrait permettre de stocker le répertoire DATA sur ce système de
fichier.
6.10.4 Répertoire de données du catalogue
Lors du déploiement du catalogue sur un serveur en particulier, il est alors nécessaire de modifier la
configuration par défaut. Une façon de faire est de modifier les fichiers de configuration à l’intérieur de
l’application web. Dans ce cas, il vous faudra une application différente pour chaque déploiement ou
bien faire à chaque mise à jour les modifications de cette configuration.
162
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
GeoNetwork dispose de 2 méthodes pour simplifier la configuration :
1. Le répertoire de données du catalogue
2. La surcharge de configuration (Cf. Surcharge de configuration)
Le répertoire de données du catalogue (ou GeoNetwork data directory) est un répertoire sur le système
de fichiers dans lequel GeoNetwork stocke les fichiers de configuration. Cette configuration définie par
exemple: Quels thesaurus sont utilisés ? Quels standards de métadonnées sont chargés ? Le répertoire
de données contient également différents fichiers nécessaire au bon fonctionnement de l’application (eg.
l’index Lucene, l’index spatial, les logos).
Il est recommandé de définir un répertoire de données lors du passage en production afin de simplifier
les mises à jour.
Créer le répertoire de données
Le répertoire de données doit être créé avant le lancement du catalogue. Il doit être possible pour
l’utlisateur lançant l’application d’y lire et d’y écrire. Si le répertoire est vide, le catalogue initialisera
sa structure au démarrage. Le plus simple pour créer un nouveau répertoire de données et de copier le
répertoire d’une installation par défaut.
Définir le répertoire de données
Le répertoire de données peut être configuré de 3 façons différentes:
• variable d’environnement Java
• paramètre de context du Servlet
• variable d’environnement du système
Pour les variables d’environnement Java ou les paramètres de context du Servlet, il faut utiliser :
• <webappName>.dir sinon geonetwork.dir
Pour les variables d’environnement du système, il faut utiliser :
• <webappName>_dir sinon geonetwork_dir
L’ordre de résolution est le suivant :
1. <webappname>.dir
1. Java environment variable (ie. -D<webappname>.dir=/a/data/dir)
2. Servlet context parameter (ie. web.xml)
3. Config.xml appHandler parameter (ie. config.xml)
4. System environment variable (ie. <webappname>_dir=/a/data/dir)
1. geonetwork.dir
1. Java environment variable (ie. -Dgeonetwork.dir=/a/data/dir)
2. Servlet context parameter (ie. web.xml)
3. Config.xml appHandler parameter (ie. config.xml)
4. System environment variable (ie. geonetwork_dir=/a/data/dir)
6.10. Configuration avancée
163
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Variables d’environnement Java
En fonction du container Java, il est possible de définir les variables d’environnement Java. Pour Tomcat,
la configuration est
CATALINA_OPTS="-Dgeonetwork.dir=/var/lib/geonetwork_data"
Lancement de l’application en mode lecture-seule
Afin de lancer le catalogue avec le répertoire de l’application en mode lecture seule, l’utilisateur doit
configurer 2 variables :
• <webappName>.dir ou geonetwork.dir pour le répertoire des données.
• (optionel) la surcharge de configuration si les fichiers de configurations doivent être modifiés (Cf.
Surcharge de configuration).
Pour Tomcat, la configuration pourrait être la suivante
CATALINA_OPTS="-Dgeonetwork.dir=/var/lib/geonetwork_data -Dgeonetwork.jeeves.configurat
Structure du répertoire des données
La structure du répertoire des données est la suivante
data_directory/
|--data
|
|--metadata_data: Les données associées aux fiches
|
|--resources:
|
|
|--htmlcache
|
|
|--images
|
|
|
|--harvesting
|
|
|
|--logo
|
|
|
|--statTmp
|
|
|
|--removed: Le répertoire contenant les fiches supprimées
|
|--svn_repository: Le dépôt subversion pour la gestion des versions
|
|--config: Extra configuration (eg. overrides)
|
|--schemaplugin-uri-catalog.xml
|
|--JZKitConfig.xml
|
|--codelist: Les thésaurus au format SKOS
|
|--schema_plugins: Le répertoire utilisé pour stocker les standards enfichables
|
|--index: Les indexes
|
|--nonspatial: L'index Lucene
|
|--spatialindex.*: ESRI Shapefile pour l'index spatial (si PostGIS n'est pas utili
Configuration avancée
Tous les sous-répertoires peuvent être configurés séparément. Par exemple, pour positionner l’index
dans un répertoire en particulier, il est possible d’utiliser :
164
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• <webappName>.lucene.dir sinon
• geonetwork.lucene.dir
Exemple:
• Ajouter les variables d’environnement Java au script de lancement start-geonetwork.sh
java -Xms48m -Xmx512m -Xss2M -XX:MaxPermSize=128m -Dgeonetwork.dir=/app/geonetwork_
• Ajouter les variables systèmes au script de lancement start-geonetwork.sh
# Set custom data directory location using system property
export geonetwork_dir=/app/geonetwork_data_dir
export geonetwork_lucene_dir=/ssd/geonetwork_lucene_dir
Information système
Toute la configuration peut être consultée depuis l’administration > information système.
Autres variables de configuration
Dans GeoNetwork, d’autres variables de configuration sont disponibles:
• <webappname>.jeeves.configuration.overrides.file - Cf. Surcharge de configuration
• jeeves.configuration.overrides.file - Cf. Surcharge de configuration
• mime-mappings - mime mappings used by jeeves for generating the response content type
• http.proxyHost - The internal GeoNetwork Http proxy uses this for configuring how it can access the external network (Note for harvesters there is also a setting in the Settings page of the
administration page)
• http.proxyPort - The internal GeoNetwork Http proxy uses this for configuring how it can access the external network (Note for harvesters there is also a setting in the Settings page of the
administration page)
6.10. Configuration avancée
165
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• geonetwork.sequential.execution - (true,false) Force indexing to occur in current thread rather than
being queued in the ThreadPool. Good for debugging issues.
Dans le cas où plusieurs catalogues sont installés dans le même container, il est recommandé de substituer dans les noms des propriétés <webappname> par le nom de la webapp afin d’éviter les conflits
entre catalogue.
6.10.5 Surcharge de configuration
La surcharge de configuration permet un accès quasi complet à toute les options de configurations afin
de créer une configuration pour un environnement particulier (eg. DEV, PROD). Le concept de surchage
repose sur la capacité à remplacer une partie de la configuration pour le serveur sur lequel l’application
est déployée. La surcharge ne contient donc que les paramètres à modifier par rapport à la configuration
par défaut.
La surcharge est également pratique pour les “fork” de GeoNetwork qui nécessite de s’aligner sur le
code source d’origine.
Un scénario classique est d’avoir une instance de test et une instance de production avec 2 configurations
différentes. Dans les 2 cas, la configuration est identique pour 90% des paramètres mais une partie doit
être mise à jour.
Un fichier de surcharge peut être défini par une propriété du système ou un paramètre du servlet :
jeeves.configuration.overrides.file.
L’ordre de résolution est :
• Propriété système avec la clé : {servlet.getServletContext().getServletContextName()}.jeeves.configuration.o
• Paramétre du servlet avec la clé : {servlet.getServletContext().getServletContextName()}.configuration.overri
• Propriété système avec la clé: jeeves.configuration.overrides.file
• Paramétre du servlet avec la clé: jeeves.configuration.overrides.file
La propriété doit être un chemin ou une URL. La méthode utilisée pour trouver un fichier de surcharge est la sui
1. utlisation comme une URL, si exception,
2. c’est un chemin. Utilisation du servlet context pour recherche la ressource. si exception,
3. c’est un fichier. Si le fichier n’est pas trouvé, une exception est levée.
Un exemple de surcharge
<overrides>
<!-- import values. The imported values are put at top of sections -->
<import file="./imported-config-overrides.xml" />
<!-- properties allow some properties to be defined that will be substituted -->
<!-- into text or attributes where ${property} is the substitution pattern -->
<!-- The properties can reference other properties -->
<properties>
<enabled>true</enabled>
<dir>xml</dir>
<aparam>overridden</aparam>
</properties>
<!-- A regular expression for matching the file affected. -->
<file name=".*WEB-INF/config\.xml">
166
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<!-- This example will update the file attribute of the xml element with the n
<replaceAtt xpath="default/gui/xml[@name = 'countries']" attName="file" value=
<!-- if there is no value then the attribute is removed -->
<replaceAtt xpath="default/gui" attName="removeAtt"/>
<!-- If the attribute does not exist it is added -->
<replaceAtt xpath="default/gui" attName="newAtt" value="newValue"/>
<!-- This example will replace all the xml in resources with the contained xml
<replaceXML xpath="resources">
<resource enabled="${enabled}">
<name>main-db</name>
<provider>jeeves.resources.dbms.DbmsPool</provider>
<config>
<user>admin</user>
<password>admin</password>
<driver>oracle.jdbc.driver.OracleDriver</driver>
<!-- ${host} will be updated to be local host -->
<url>jdbc:oracle:thin:@${host}:1521:fs</url>
<poolSize>10</poolSize>
</config>
</resource>
</replaceXML>
<!-- This example simple replaces the text of an element -->
<replaceText xpath="default/language">${lang}</replaceText>
<!-- This examples shows how only the text is replaced not the nodes -->
<replaceText xpath="default/gui">ExtraText</replaceText>
<!-- append xml as a child to a section (If xpath == "" then that indicates th
this case adds nodes to the root document -->
<addXML xpath=""><newNode/></addXML>
<!-- append xml as a child to a section, this case adds nodes to the root docu
<addXML xpath="default/gui"><newNode2/></addXML>
<!-- remove a single node -->
<removeXML xpath="default/gui/xml[@name = countries2]"/>
<!-- The logging files can also be overridden, although not as easily as other
The files are assumed to be property files and all the properties are loa
The later properties overriding the previously defined parameters. Since
log file is not automatically located, the base must be also defined. It
shipped with GeoNetwork or another. -->
<logging>
<logFile>/WEB-INF/log4j.cfg</logFile>
<logFile>/WEB-INF/log4j-jeichar.cfg</logFile>
</logging>
</file>
<file name=".*WEB-INF/config2\.xml">
<replaceText xpath="default/language">de</replaceText>
</file>
<!-- a normal file tag is for updating XML configuration files -->
<!-- textFile tags are for updating normal text files like sql files -->
<textFile name="test-sql.sql">
<!-- each line in the text file is matched against the linePattern attribute a
<update linePattern="(.*) Relations">$1 NewRelations</update>
<update linePattern="(.*)relatedId(.*)">$1${aparam}$2</update>
</textFile>
</overrides>
6.10. Configuration avancée
167
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
6.11 Surveillance du système
Le système de surveillance permet une surveillance automatisée de la santé du catalogue dans le temps.
La surveillance repose sur la librairies Metrics de Yammer.
Les mesures sont disponibles via JMX ou JSON. Quelque soit le format, les informations sont identiques. Les URL pour la surveillance sont :
• /monitor/metrics?[pretty=(true|false)][class=metric.name] - retourne une réponse JSON avec
l’ensemble des mesures
• /monitor/threads - retourne une réprésentation textuelle de la “pile de vidage” (stack dump) au
moment de l’appel
• /monitor/healthcheck - lance une validation des points critiques de l’application et retourne un
statut 200 si aucun problème n’est détecté, ou un statut 500 sinon.
• /criticalhealthcheck - lance une validation des points critiques principaux.
• /warninghealthcheck - lance une validation des points critiques non bloquant (eg. fiche avec erreur
d’indexation).
• /expensivehealthcheck - lance une validation des points critiques nécessitant plus de ressource
pour leur vérification (eg. CSW)
• /monitor - retourne une liste de liens vers les opérations de surveillance
Ces opérations sont également disponible via Administration > Information Système.
Par défaut, les URL /monitor/* sont accessibles uniquement aux profils ‘’administrator” ou ‘’monitor’‘,
cependant il est possible dans le fichier web.xml de fournir une liste d’URLs ou d’adresses IP pour la
surveillance de l’application sans besoin de connexion.
Les mesures disponibles sont:
• Database Health Monitor - valide la connexion à la base de données
• Index Health Monitor - valide qu’une recherche dans l’index Lucene est possible
• Index Error Health Monitor - vérifie le nombre de fiche avec le drapeau _indexError == 1 qui
correspond à une erreur lors de l’indexation de la fiche
• CSW GetRecords Health Monitor - valide l’opération CSW GetRecords sur une recherche triviale
• CSW GetCapabilities Health Monitor - valide l’opération GetCapabilities
• Database Access timer - Temps nécessaire pour un accès à la base de données.
• Database Open Timer - Temps où les connexions à la base de données sont ouvertes
• Database Connection Counter - Nombre de connexions ouvertes
• Harvester Error Counter - Nombre d’erreurs lors du moissonnage
• Service timer - Temps d’exécution des services
• Gui Services timer - Temps d’exécution des GUI services
• XSL output timer - Temps d’exécution des transformations XSL
• Log4j integration - Surveille la fréquence des logs et leur niveau de log.
http://metrics.codahale.com/manual/log4j
168
Cf
Chapter 6. Administration
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Les mesures activées sont définies dans config-monitoring.xml et peuvent être désactivée si besoin.
6.11. Surveillance du système
169
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
170
Chapter 6. Administration
CHAPTER
SEVEN
ANNEXES
7.1 Formats supportés
7.1.1 Standards de métadonnées
• Dublin Core
• ISO19115/139/119
• Profile ISO
• ISO19115/139 Profil France
• Marine Community Profile (MCP)
• ANZLIC
• WMO
• ISO19110
• FGDC
• GM03 (bac à sable geocat.ch)
Il est également possible d’importer des documents XML dans différents formats :
• Métadonnées ESRI
• OGC Web Map Context
• OGC WMS, WFS, WCS, WPS, CSW GetCapabilities
7.1.2 Protocoles de moissonnage
• GeoNetwork version 2.0.x
• GeoNetwork version supérieure à 2.1.x
• WebDav
• OGC CSW
• OGC WMS, WFS, WPS, WCS, CSW
• Z39.50
• OAI-PMH
171
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Thredds
• ESRI ArcSDE
• Système de fichiers
• Fragment de métadonnées via WFS
Voir la section Moissonnage pour plus d’information.
7.2 Le format MEF (Metadata Exchange Format)
Le format MEF est un format utilisé par GeoNetwork pour échanger des métadonnées et les ressources
associées. Il a en général un extension .mef mais .zip est également autorisée.
La description du format est disponible dans le manuel du développeur (cf.
opensource.org/docs.html).
http://geonetwork-
7.3 Free and Open Source Software for Geospatial Information
Systems
A range of related software packages can be used in addition to GeoNetwork to deploy a full Spatial
Data Infrastructure. These include Web Map Server software, GIS desktop applications and Web Map
Viewers.
Below you will find some examples of open source software available for each categories.
7.3.1 Web Map Server software
• GeoServer (All)
• MapServer (All)
• MapGuide Open Source (Windows & Linux)
• Deegree (All)
7.3.2 GIS Desktop software
• GRASS (All)
• gvSIG (All)
• uDig (All)
• Quantum GIS (All)
• OSSIM (Windows & OSX)
172
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
7.3.3 Web Map Viewer and Map Server Management
• OpenLayers (All)
• MapBender (All)
Note: All = The Windows, Linux and Mac OS X operating systems.
7.4 Administration
7.4.1 Glossaire général
ebRIM Enterprise Business Registry Information Model..
CSW Catalog Service for the Web. The OGC Catalog Service defines common interfaces
to discover, browse, and query metadata about data, services, and other potential resources.
ISO International Standards Organisation is an international-standard-setting body
composed of representatives from various national standards organizations.
http://www.iso.org
ISO TC211 ISO/TC 211 is a standard technical committee formed within ISO, tasked with
covering the areas of digital geographic information (such as used by geographic information systems) and geomatics. It is responsible for preparation of a series of
International Standards and Technical Specifications numbered in the range starting at
19101.
GeoNetwork GeoNetwork is a standards based, Free and Open Source catalog application to manage spatially referenced resources through the web. http://geonetworkopensource.org
XML Extensible Markup Language is a general-purpose specification for creating custom
markup languages.
XSD XML Schema, published as a W3C recommendation in May 2001, is one of several
XML schema languages. http://en.wikipedia.org/wiki/XSD
ebXML Enterprise Business XML.
DAO Data Access Object.
CRUD Create Read Update and Delete.
DB (or DBMS) A database management system (DBMS) is computer software that manages databases. DBMSes may use any of a variety of database models, such as the
network model or relational model. In large systems, a DBMS allows users and other
software to store and retrieve data in a structured way.
SOA Service Oriented Architecture provides methods for systems development and integration where systems package functionality as interoperable services. A SOA infrastructure allows different applications to exchange data with one another.
FGDC The Federal Geographic Data Committee (FGDC) is an interagency committee that
promotes the coordinated development, use, sharing, and dissemination of geospatial
data on a national basis in the USA. See http://www.fgdc.gov
7.4. Administration
173
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
JMS Java Messaging Service.
TDD Test Driven Development.
JIBX Binding XML to Java Code.
HQL Hibernate Query Language.
OO Object Oriented.
EJB Enterprise Java Beans.
SOAP Simple Object Access Protocol is a protocol specification for exchanging structured
information in the implementation of Web Services in computer networks.
OGC Open Geospatial Consortium. A standards organization for geospatial information
systems http://www.opengeospatial.org
OSGeo The Open Source Geospatial Foundation (OSGeo), is a non-profit nongovernmental organization whose mission is to support and promote the collaborative
development of open geospatial technologies and data. http://www.osgeo.org
FAO Food and Agriculture Organisation of the United Nations is a specialised agency of
the United Nations that leads international efforts to defeat hunger. http://www.fao.org
WFP World Food Programme of the United Nations is the food aid branch of the United
Nations, and the world’s largest humanitarian organization. http://www.wfp.org
UNEP The UN Environment Programme (UNEP) coordinates United Nations environmental activities, assisting developing countries in implementing environmentally sound
policies and encourages sustainable development through sound environmental practices. http://www.unep.org
OCHA United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs is designed
to strengthen the UN’s response to complex emergencies and natural disasters.
http://ochaonline.un.org/
URL A Uniform Resource Locator specifies where an identified resource is available and
the mechanism for retrieving it.
GAST GeoNetwork Administrator Survival Tool. A desktop application that allows administrators of a GeoNetwork catalog to perform a range of admin operations.
WebDAV Web-based Distributed Authoring and Versioning. WebDAV is a set of extensions to the Hypertext Transfer Protocol (HTTP) that allows users to edit and manage
files collaboratively on remote World Wide Web servers.
OAI-PMH Open Archive Initiative Protocol for Metadata Harvesting. It is a protocol developed by the Open Archives Initiative. It is used to harvest (or collect) the metadata
descriptions of the records in an archive so that services can be built using metadata
from many archives.
WMS Web Map Service is a standard protocol for serving georeferenced map images over
the Internet that are generated by a map server using data from a GIS database. The
specification was developed and first published by the Open Geospatial Consortium in
1999.
WFS Web Feature Service provides an interface allowing requests for geographical features across the web using platform-independent calls. One can think of geographical
features as the “source code” behind a map.
174
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
WCS Web Coverage Service provides an interface allowing requests for geographical coverages across the web using platform-independent calls. The coverages are objects (or
images) in a geographical area
WPS Web Processing Service is designed to standardize the way that GIS calculations
are made available to the Internet. WPS can describe any calculation (i.e. process)
including all of its inputs and outputs, and trigger its execution as a Web Service.
UUID A Universally Unique Identifier (UUID) is an identifier standard used in software
construction, standardized by the Open Software Foundation (OSF) as part of the Distributed Computing Environment (DCE).
MAC address Media Access Control address (MAC address) is a unique identifier assigned to most network adapters or network interface cards (NICs) by the manufacturer for identification, and used in the Media Access Control protocol sublayer. See
also http://en.wikipedia.org/wiki/MAC_address on Wikipedia
MEF Metadata Exchange Format. An export format developed by the GeoNetwork community. More details can be found in this manual in Chapter Metadata Exchange
Format.
SKOS The Simple Knowledge Organisation Systems (SKOS) is an area of work developing specifications and standards to support the use of knowledge organisation systems
(KOS) such as thesauri, classification schemes. http://www.w3.org/2004/02/skos/
Z39.50 protocol Z39.50 is a client-server protocol for searching and retrieving information
from remote computer databases. It is covered by ANSI/NISO standard Z39.50, and
ISO standard 23950. The standard’s maintenance agency is the Library of Congress.
SMTP Simple Mail Transfer Protocol is an Internet standard for electronic mail (e-mail)
transmission across Internet Protocol (IP) networks.
LDAP Lightweight Directory Access Protocol is an application protocol for querying and
modifying directory services running over TCP/IP.
Shibboleth The Shibboleth System is a standards based, open source software package for
web single sign-on across or within organisational boundaries. It allows sites to make
informed authorisation decisions for individual access of protected online resources in
a privacy-preserving manner.
DC The Dublin Core metadata element set is a standard for cross-domain information resource description. It provides a simple and standardised set of conventions for describing things online in ways that make them easier to find.
ESA European Space Agency is an intergovernmental organisation dedicated to the exploration of space. http://www.esa.int
FOSS Free and Open Source Software, also F/OSS, FOSS, or FLOSS (free/libre/open
source software) is software which is liberally licensed to grant the right of users
to study, change, and improve its design through the availability of its source code.
http://en.wikipedia.org/wiki/FOSS
JDBC The Java Database Connectivity (JDBC) API is the industry standard for databaseindependent connectivity between the Java programming language and a wide range
of databases – SQL databases and other tabular data sources, such as spreadsheets or
flat files. The JDBC API provides a call-level API for SQL-based database access.
JDBC technology allows you to use the Java programming language to exploit “Write
Once, Run Anywhere” capabilities for applications that require access to enterprise
7.4. Administration
175
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
data. With a JDBC technology-enabled driver, you can connect all corporate data
even in a heterogeneous environment.
7.4.2 Glossaire des champs de métadonnées (ISO19139)
Adresse
• Code : gmd:CI_Address
• Description : Type de données pour la localisation de l’organisation ou la personne individuelle
responsable
• Information complémentaire : Type de données avec indication d’adresse.
Adresse
• Code : gmd:address
• Description : Adresse physique et électronique à laquelle la personne ou l’organisation responsable peut être contactée
• Information complémentaire : Adresse postale ou électronique d’un premier niveau de contact
(par exemple un secrétariat). Ces informations sont du type CI_Address et sont gérées dans la
classe du même nom.
Adresse
• Code : gmd:deliveryPoint
• Description : Adresse de l’emplacement (comme décrit dans ISO 11180, Annexe A)
• Information complémentaire : Nom de la rue
Adresse Internet
• Code : gmd:linkage
• Description : URL ou indication semblable d’une adresse Internet pour un accès on-line , par
exemple http://www.isotc211.org
• Information complémentaire : Lien Internet, par exemple www.cosig.ch.
Adresse Internet
• Code : gmd:onlineResource
• Description : Information on-line qui peut être utilisée pour contacter la personne ou
l’organisation responsable
• Information complémentaire :
l’organisation.
Information en ligne, par exemple l’adresse Internet de
Adresse e-mail
• Code : gmd:electronicMailAddress
• Description : Adresse du courrier électronique de l’organisation ou de la personne individuelle
responsable
• Information complémentaire : Adresse de courrier électronique de l’organisation ou de la personne responsable
Angle azimutal
176
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:illuminationAzimuthAngle
• Description : Angle d’azimut mesuré en degré dans le sens des aiguilles d’une montre entre le
nord géographique et la ligne optique au moment de la prise de vue. Pour les images scannées, le
pixel central prend le rôle de la ligne optique
• Information complémentaire : Azimut d’éclairage mesuré en degrés sexagésimaux dans le sens
horaire à compter du nord géographique au moment de la prise de vues. Pour les images scannées,
la référence est le pixel central.
Angle d’élévation
• Code : gmd:illuminationElevationAngle
• Description : Angle d’élévation mesuré en degré dans le sens des aiguilles d’une montre entre
a. l’intersection de la ligne optique et le plan cible et b. la surface terrestre. Pour les images
scannées, le pixel central prend le rôle de la ligne optique
• Information complémentaire : Angle vertical d’éclairage mesuré en degrés sexagésimaux dans le
sens horaire à compter du plan cible à l’intersection de la ligne de visée optique avec la surface
terrestre. Pour les images scannées, la référence est le pixel central.
Attributs
• Code : gmd:attributes
• Description : Attributs sur lesquels l’information s’applique
• Information complémentaire : Attributs auxquels les informations se rapportent.
Autorité
• Code : gmd:authority
• Description : Personne ou service responsable pour la maintenance du domaine de valeurs
• Information complémentaire : Personne ou organisation responsable de cet espace nominal, par
exemple un service. Ces informations sont du type CI_Citation et sont gérées dans la classe du
même nom.
Autre
• Code : gmd:other
• Description : Type d’information qui ne se laisse classer dans aucune des autres possibilités de
choix
• Information complémentaire : Description des informations ne se laissant classer dans aucune des
autres possibilités de choix.
Autre fréquence de mise à jour
• Code : gmd:userDefinedMaintenanceFrequency
• Description : Rythmes de mise à jour autres que ceux définis
• Information complémentaire : Rythme de mise à jour défini par l’utilisateur, si l’option “Définie
par l’utilisateur” a été sélectionnée dans la liste de la “Fréquence d’entretien et de mise à jour”.
Autre langue
• Code : gmd:locale
• Description : Utiliser cette section pour définir la liste des langues utilisées dans cette métadonnée.
7.4. Administration
177
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Autres contraintes
• Code : gmd:otherConstraints
• Description : Autres restrictions et prérequis légaux pour accéder et utiliser les ressources où de
métadonnées
• Information complémentaire : Autres restrictions et conditions préalables de nature juridique concernant l’accès et l’utilisation de la ressource ou des métadonnées. Ce champ doit être complété
dès lors que l’un des deux champs précédents (accessConstraints, useConstraints) porte la mention
“Autres restrictions”.
Autres informations de référence
• Code : gmd:otherCitationDetails
• Description : Autre information utilisée pour compléter les informations de référence qui ne sont
pas prévues ailleurs
• Information complémentaire : Autre information requise pour une description complète de la
source, non saisie ou impossible à saisir dans un autre attribut.
Bande
• Code : gmd:MD_Band
• Description : Classe pour l’étendue des longueurs d’ondes utilisées dans le spectre électromagnétique
• Information complémentaire : Classe précisant le domaine des longueurs d’onde utilisées dans le
spectre électromagnétique.
Bits par pixel
• Code : gmd:bitsPerValue
• Description : Nombre maximum de bits significatifs dans la représentation non-comprimée de la
valeur dans chaque bande de chaque pixel
• Information complémentaire : Nombre maximal de bits significatifs dans la représentation non
comprimée de la valeur dans chaque gamme et dans chaque pixel.
Boite géographique
• Code : gmd:EX_GeographicBoundingBox
• Description : Type de données pour la description de la position géographique du jeu de données.
Il s’agit ici d’une référence approximative de telle sorte qu’‘il n’‘est pas nécessaire de spécifier le
système de coordonnées
• Information complémentaire : Type de données destiné à la description de la position géographique du jeu de données. Il s’agit ici de la définition d’une enveloppe sommaire (délimitation en latitude et en longitude). Des informations supplémentaires peuvent être trouvées sous
EX_Extent et EX_GeographicExtent.
Bord précédent
• Code : gml:previousEdge
• Description : Bord précédent
Bord suivant
178
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gml:nextEdge
• Description : Bord suivant
But
• Code : gmd:purpose
• Description : Résumé des intentions pour lesquelles les ressources ont été développées
• Information complémentaire : Motif(s) de la création de ce jeu de données.
But du processus
• Code : gmd:rationale
• Description : Exigences ou buts pour une étape de processus
• Information complémentaire : Motif de l’étape de traitement ou but poursuivi.
CRS vertical
• Code : gmd:verticalCRS
• Description : Information sur l’origine depuis laquelle les altitudes maximale et minimale ont été
mesurées
Cadre
• Code : frame
• Description : Frame attribute provides a URI reference that identifies a description of the reference
system
Cercle
• Code : gml:LinearRing
• Description : Cercle
CharacterEncoding
• Code : gmd:characterEncoding
• Description : CharacterEncoding
Code (cf. gmd:MD_Identifier)
• Code : code
• Description : Valeur alphanumérique pour l’identification d’une occurrence dans le domaine de
valeurs
• Information complémentaire : Code alphanumérique de l’identifiant. Ces informations sont du
type PT_FreeText et sont gérées dans la classe du même nom.
Code
• Code : gmd:code
• Description : Valeur alphanumérique pour l’identification d’une occurrence dans le domaine de
valeurs
• Information complémentaire : Code alphanumérique de l’identifiant. Ces informations sont du
type PT_FreeText et sont gérées dans la classe du même nom.
7.4. Administration
179
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Code
• Code : gmd:domainCode
• Description : Trois codes digitaux attribués à l’élément étendu
• Information complémentaire : Code à trois chiffres affecté à l’élément étendu.
Code ISO de la langue
• Code : gmd:LanguageCode
• Description :
Code de l’orientation du pixel
• Code : gmd:MD_PixelOrientationCode
• Description :
Code du sujet
• Code : gmd:MD_ScopeCode
• Description :
Code du système
• Code : code
• Description : Code. Par exemple, le code epsg.
Code d’obligation
• Code : gmd:MD_ObligationCode
• Description :
Code postal
• Code : gmd:postalCode
• Description : Code postale ou autre code pour l’emplacement
• Information complémentaire : Code postal
Code sur la qualité de l’image
• Code : gmd:imageQualityCode
• Description : Connaissances qui spécifient la qualité de l’image
• Information complémentaire : Identification spécifiant la qualité de l’image
Code sur les niveau de processus
• Code : gmd:processingLevelCode
• Description : Code du distributeur d’image qui identifie les niveaux de processus radiométrique
et géométrique appliqués
• Information complémentaire : Identification du distributeur de l’image indiquant le niveau de
traitement radiométrique et géométrique appliqué.
Cohérence conceptuelle
• Code : gmd:DQ_ConceptualConsistency
180
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Classe pour l’adhésion aux règles du schéma conceptuel
• Information complémentaire : Classe permettant la description du respect des règles du schéma conceptuel.
Exemple : Une parcelle n’a pas de propriétaire.
Cohérence du domaine de valeur
• Code : gmd:DQ_DomainConsistency
• Description : Classe pour l’adhésion des valeurs aux domaines de valeurs
• Information complémentaire : Classe permettant la description du respect des valeurs des domaines de valeu
Exemple : Un attribut a une valeur non renseignée dans la nomenclature, La charte graphique
n’est pas respectée.
Cohérence du format
• Code : gmd:DQ_FormatConsistency
• Description : Degré de conformité de l’échange de données avec le format spécifié.
• Information complémentaire : Classe permettant la description du niveau d’accord auquel le jeu de données
Exemple : France / Le lot EDIGEO n’est pas conforme au standard PCI, Les couleurs
Autocad sont renseignées sur l’entité et non sur le layer, Un objet bâtiments est stocké dans
la couche parcelle.
Cohérence temporelle
• Code : gmd:DQ_TemporalConsistency
• Description : Classe pour la description de la justesse d’événements, ou séquences, ordonnés,
dans le cas ou ils sont donnés
• Information complémentaire : Exemple : La date renseignée d’approbation d’une procédure est
antérieure à celle de la demande.
Cohérence topologique
• Code : gmd:DQ_TopologicalConsistency
• Description : Classe pour la description de la justesse des caractéristiques topologiques définies
explicitement du jeu de donnée définit par le domaine
• Information complémentaire : Classe permettant de décrire l’exactitude des caractéristiques topologiques dé
Exemple : La zone de plan d’occupation du sol (POS) ne passe pas sur tous les sommets
des parcelles.
Coins du raster
• Code : gmd:cornerPoints
• Description : Relation du système de coordonnées raster au système terrestre définie par les cellules des quatre coins du raster et par les coordonnées correspondantes du système de référence
spatial
• Information complémentaire : Lien du système de coordonnées de la trame avec le système terrestre défini par les cellules des quatre coins de la trame et les coordonnées correspondantes dans
le système de référence spatial.
Communication
• Code : srv:DCP
7.4. Administration
181
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Plateforme de communication (DCP) sur laquelle l’opération a été implémentée
ComposedOf
• Code : gmd:composedOf
• Description : ComposedOf
Condition
• Code : gmd:condition
• Description : Condition sous laquelle l’élément étendu est obligatoire
• Information complémentaire : Condition sous laquelle l’élément est obligatoire.
Conditions d’image
• Code : gmd:imagingCondition
• Description : Conditions affectant l’image
• Information complémentaire : Contraintes auxquelles l’image est soumise.
Conformité à ISO 19110
• Code : gmd:complianceCode
• Description : Indication de la conformité du catalogue d’objets avec l’ISO 19110
• Information complémentaire : Indication de la conformité du catalogue d’objets mentionné avec
la norme ISO 19110
Contact
• Code : gmd:CI_Contact
• Description : Type de données avec l’information utilisée pour permettre le contact avec la personne et/ou l’organisation responsable
• Information complémentaire : Type de données intégrant des informations telles qu’‘un numéro
de téléphone, de télécopie, des heures d’ouverture ou d’autres indications, toujours en rapport
avec la personne ou le service désigné dans CI_ResponsibleParty.
Contact (cf. gmd:MD_Metadata)
• Code : gmd:contact
• Description : Organisme responsable pour les informations que contiennent les métadonnées.
• Information complémentaire : Rôle (propriétaire, prestataire, gestionnaire, etc.) de la personne
ou du service compétent pouvant être sélectionné dans la liste présentée ici. Cet attribut renvoie à
la classe CI_ResponsibleParty dans laquelle les informations relatives au service ou à la personne
concernée sont gérées. Cet attribut est du type CI_ResponsibleParty et est géré dans la classe du
même nom.
Contact
• Code : gmd:contact
• Description : Organisme responsable pour les informations que contiennent les métadonnées.
• Information complémentaire : Rôle (propriétaire, prestataire, gestionnaire, etc.) de la personne
ou du service compétent pouvant être sélectionné dans la liste présentée ici. Cet attribut renvoie à
la classe CI_ResponsibleParty dans laquelle les informations relatives au service ou à la personne
182
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
concernée sont gérées. Cet attribut est du type CI_ResponsibleParty et est géré dans la classe du
même nom.
Contact
• Code : gmd:distributorContact
• Description : Services depuis lesquels la ressource peut être obtenue. Cette liste n’‘a pas besoin
d’être exhaustive
• Information complémentaire : Personne ou organisation compétente auprès de laquelle le jeu de
données peut être obtenu. Une seule information est permise. La référence est du type de données
CI_ResponsibleParty et est gérée dans la classe du même nom.
Contact
• Code : srv:serviceContact
• Description : Informations permettant contacter le fournisseur du service
Contact concernant la ressource
• Code : gmd:userContactInfo
• Description : Identification des personnes et organisations, et des modes de communication avec
celles-ci, utilisant les ressources
• Information complémentaire : Identification de la personne (ou des personnes) et de l’organisation
(ou des organisations) utilisant la ou les ressources et mode de communication avec elle(s). Cette
personne ou ce service endosse un rôle bien spécifique (propriétaire, prestataire, gestionnaire, etc.)
pouvant être sélectionné dans la liste présentée. Ces informations sont du type CI_Citation et sont
gérées dans la classe du même nom.
Contact pour la mise à jour (cf. gmd:MD_MaintenanceInformation)
• Code : gmd:contact
• Description : Indications concernant la personne ou l’organisation qui est responsable de la mis à
jour des métadonnées
• Information complémentaire : Informations concernant la personne ou l’organisation responsable
de la mise à jour des données. Ces informations sont du type CI_ResponsibleParty et sont gérées
dans la classe du même nom.
Contenu du raster
• Code : gmd:MD_CoverageDescription
• Description : CLasse pour l’information sur le contenu de la cellule de données raster
• Information complémentaire : Des contenus physiques et thématiques d’une trame peuvent être
décrits dans la classe MD_CoverageDescription. Si l’on se limite au contenu, les informations
générales relatives aux attributs obligatoires attributeDescription et contentType peuvent convenir, la description de l’attribut dans attributeDescription devant toutefois s’effectuer via la valeur
mesurée. Cf. MD_ContentInformation pour plus d’informations.
Contraintes
• Code : srv:restrictions
• Description : Contraintes légales et de sécurité sur l’accès au service et sur la distribution de la
donnée via le service
7.4. Administration
183
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Contraintes d’accès
• Code : gmd:accessConstraints
• Description : Contraintes d’accès appliquées pour assurer la protection de la propriété privée
et intellectuelle, et autres restrictions spéciales ou limitations pour obtenir la ressource où de
métadonnées
• Information complémentaire : Restrictions d’accès relatives à la garantie de la propriété privée
ou intellectuelle et restrictions de toutes natures visant à la conservation de la ressource ou des
métadonnées. Elles peuvent être sélectionnées parmi les éléments suivants : droit d’auteur, brevet,
brevet en voie de délivrance, marque, licence, propriété intellectuelle, diffusion limitée, autres
restrictions.
Contraintes d’utilisation
• Code : gmd:useConstraints
• Description : Contraintes appliquées pour assurer la protection des sphères privées et intellectuelles, et autres restrictions spéciales ou limitations ou mises en garde pour utiliser les
ressources où de métadonnées
• Information complémentaire : Restrictions d’utilisation à fondement juridique destinées à garantir
la sphère privée, la propriété intellectuelle ou d’autres domaines similaires tels que les conditions
d’octroi de licence. Elles peuvent être sélectionnées parmi les éléments suivants : droit d’auteur,
brevet, brevet en voie de délivrance, marque, licence, propriété intellectuelle, diffusion limitée,
autres restrictions.
Contraintes de sécurité
• Code : gmd:MD_SecurityConstraints
• Description : Classe avec les restrictions de manipulation imposées sur les ressources où de métadonnées pour la sécurité nationale ou des situations de sécurité similaires
• Information complémentaire : Classe contenant des informations relatives aux restrictions de
sécurité liées à des questions de sécurité de portée nationale ou assimilée (exemple : secret,
confidentialité, etc.). Cette classe est une représentation de la classe MD_Constraints. Cf.
MD_Constraints pour d’autres informations.
Contraintes légales
• Code : gmd:MD_LegalConstraints
• Description : Classe pour les restrictions et conditions préalables légales pour accéder et utiliser
les ressources où de métadonnées
• Information complémentaire : Classe contenant des informations relatives aux restrictions juridiques s’appliquant à la ressource, au jeu de métadonnées ou à leur utilisation. Cette classe
est une représentation de la classe MD_Constraints. Cf. MD_Constraints pour de plus amples
informations.
Contraintes sur la ressource
• Code : gmd:resourceConstraints
• Description : Informations sur les contraites concernant les ressources
• Information complémentaire : Informations relatives aux restrictions s’appliquant aux ressources.
Ces informations sont gérées dans la classe MD_Constraints.
184
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Contraintes sur les métadonnées
• Code : gmd:metadataConstraints
• Description : Contraintes sur l’accès et l’utilisation des métadonnées
Contraites sur les métadonnées (cf. gmd:MD_Metadata)
• Code : gmd:metadataConstraints
• Description : Contraintes sur l’accès et l’utilisation des métadonnées
• Information complémentaire : Restrictions d’accès et d’utilisation des métadonnées (exemple
: copyright, conditions d’octroi de licence, etc.). Ces informations sont gérées dans la classe
MD_Constraints.
Coordonnées
• Code : gml:coordinates
• Description : Coordonnées
DS_Association
• Code : gmd:DS_Association
• Description : DS_Association
DS_DataSet
• Code : gmd:DS_DataSet
• Description : DS_DataSet
DS_Initiative
• Code : gmd:DS_Initiative
• Description : DS_Initiative
DS_OtherAggregate
• Code : gmd:DS_OtherAggregate
• Description : DS_OtherAggregate
DS_Platform
• Code : gmd:DS_Platform
• Description : DS_Platform
DS_ProductionSeries
• Code : gmd:DS_ProductionSeries
• Description : DS_ProductionSeries
DS_Sensor
• Code : gmd:DS_Sensor
• Description : DS_Sensor
DS_Series
• Code : gmd:DS_Series
7.4. Administration
185
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : DS_Series
DS_StereoMate
• Code : gmd:DS_StereoMate
• Description : DS_StereoMate
Date
• Code : gco:Date
• Description : Type de données pour des dates de références et des événements avec lesquels la
date est en relation
• Information complémentaire : Type de données intégrant la date de référence et le type de
référence de la source citée.
Date
• Code : gmd:CI_Date
• Description : Type de données pour des dates de références et des événements avec lesquels la
date est en relation
• Information complémentaire : Type de données intégrant la date de référence et le type de
référence de la source citée.
Date (cf. gmd:CI_Citation)
• Code : gmd:date
• Description : Date de référence pour la ressource en question
• Information complémentaire : Date de référence indiquée sous forme de date (jj.mm.aaaa) et de
type de date (création, publication, traitement). Ces informations sont du type CI_Date et sont
gérées dans la classe du même nom.
Date (cf. gmd:CI_Date)
• Code : gmd:date
• Description : Date de référence pour la ressource en question
• Information complémentaire : Date de référence (jj.mm.aaaa)
Date d’édition (cf. gmd:CI_Citation)
• Code : gco:Date
• Description : Date de l’édition
• Information complémentaire : Date de la version / de l’édition (jj.mm.aaaa).
Date d’édition
• Code : gmd:editionDate
• Description : Date de l’édition
• Information complémentaire : Date de la version / de l’édition (jj.mm.aaaa).
Date de création
• Code : gmd:dateStamp
186
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Date de création des métadonnées
• Information complémentaire : Date de création des métadonnées. Elle est automatiquement attribuée par l’application.
Date de début
• Code : gml:beginPosition
• Description : Date de début de validité (AAAA-MM-JJTHH:mm:ss)
Date de fin
• Code : gml:endPosition
• Description : Date de fin de validité (AAAA-MM-JJTHH:mm:ss)
Date de la prochaine mise à jour (cf. gmd:MD_MaintenanceInformation)
• Code : gmd:date
• Description : Date de la prochaine mise à jour de la ressource
• Information complémentaire : Date de la prochaine mise à jour (jj.mm.aaaa).
Date de la prochaine mise à jour
• Code : gmd:dateOfNextUpdate
• Description : Date de la prochaine mise à jour de la ressource
• Information complémentaire : Date de la prochaine mise à jour (jj.mm.aaaa).
Densité
• Code : gmd:density
• Description : Densité d’écriture sur le medium
• Information complémentaire : Densité d’écriture sur le support concerné.
Depends On
• Code : srv:dependsOn
• Description : List of operations that must be completed immediately before current operation is
invoked, structured as a list for capturing alternate predecessor paths and sets for capturing parallel
predecessor paths
Describes
• Code : gmd:describes
• Description : Describes
Descripion du test
• Code : gmd:measureDescription
• Description : Description des tests
• Information complémentaire : Description de la mesure (test).
Description
• Code : gmd:description
7.4. Administration
187
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Description détaillée de l’état des données sources
• Information complémentaire : Description des données source.
Description (cf. gmd:EX_Extent)
• Code : gmd:description
• Description : Etendue spatiale et temporelle pour l’objet en question
• Information complémentaire : Description sous forme textuelle de l’extension spatiale et temporelle de l’objet considéré.
Description (cf. gmd:CI_OnlineResource)
• Code : gmd:description
• Description : Texte descriptif détaillé sur ce que la ressource en ligne est/fait
• Information complémentaire : Description détaillée de ce que propose la source en ligne.
Description
• Code : srv:description
• Description : Description du rôle du paramètre
Description de l’attribut
• Code : gmd:attributeDescription
• Description : Description de l’attribut décrit par la valeur mesurée
• Information complémentaire : Description de l’attribut décrit par la valeur mesurée.
Description de l’environnement de travail
• Code : gmd:environmentDescription
• Description : Description de l’environnement de travail dans lequel le jeu de données a été créé,
incluant des choses telles que logiciel, système d’exploitation, nom de fichier et taille du jeu de
données
• Information complémentaire : Description de l’environnement de travail dans lequel le jeu de
données est créé, incluant des éléments tels que le logiciel utilisé, le système d’exploitation, le
nom et la taille du fichier.
Description de l’illustration
• Code : gmd:fileDescription
• Description : Description textuelle de l’illustration du jeu de données
• Information complémentaire : Description de la représentation figurative du jeu de données. Elle
indique ce qui est présenté, le degré d’adaptation avec le jeu de données sélectionné, etc.
Description de l’image
• Code : gmd:MD_ImageDescription
• Description : Classe avec l’information sur l’utilisation d’une image
• Information complémentaire : Classe contenant les informations relatives aux possibilités
d’utilisation d’une image.
Description de l’étendue de valeur
188
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:descriptor
• Description : Description de l’étendue de la valeur mesurée sur une cellule
• Information complémentaire : Description du domaine de valeurs mesurées dans une cellule.
Description de l’étendue géographique
• Code : gmd:transformationDimensionDescription
• Description : Description général de la transformation
• Information complémentaire : Description générale de la transformation.
Description de l’événement
• Code : gmd:description
• Description : Description de l’événement, incluant les paramètres ou tolérances y relatifs
• Information complémentaire : Description du processus (étape de traitement) pouvant inclure la
description de paramètres ou de tolérances.
Description de la méthode d’évaluation
• Code : gmd:evaluationMethodDescription
• Description : Description des méthodes d’évaluation
• Information complémentaire : Description de la méthode d’appréciation.
Description de l’opération
• Code : srv:operationDescription
• Description : Description de l’opération sous forme de texte libre
Description de manipulation
• Code : gmd:handlingDescription
• Description : Information complémentaire sur les restrictions au sujet de la manipulation des
ressources où de métadonnées
• Information complémentaire : Description de la manière dont la restriction est à appliquer, des
cas dans lesquels elle doit l’être et des exceptions recensées.
Description des paramètres d’orientation
• Code : gmd:orientationParameterDescription
• Description : Description des paramètres utilisés pour décrire l’orientation des senseurs
• Information complémentaire : Description des paramètres utilisés pour l’orientation du capteur.
Description des points de contrôle
• Code : gmd:checkPointDescription
• Description : Description des points de contrôle utilisés pour tester la précision des données raster
géoréférencées
• Information complémentaire : Description des points de contrôle utilisés pour tester la précision
du géoréférencement de la trame.
Description du catalogue d’objet
7.4. Administration
189
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:MD_FeatureCatalogueDescription
• Description : Classe pour l’information qui définit le catalogue d’objets ou le modèle de données
• Information complémentaire : Classe destinée aux informations identifiant le catalogue d’objets
ou le modèle de données utilisé. Dans cette classe, le catalogue d’objets mis en application est
spécifié sans entrer dans les détails de son contenu. Le catalogue d’objets auquel il est renvoyé
par l’intermédiaire de l’attribut featureCatalogueCitation contient la description des propriétés des
objets figurant dans le jeu de données. Dans la plupart des cas, le catalogue d’objets consiste en
une liste exhaustive enregistrée qui n’‘est pas définie en fonction du jeu de données spécifique
auquel le jeu de métadonnées se rapporte. La norme ne prévoit pas non plus que les objets définis
dans le catalogue soient listés. Il est uniquement indiqué si le jeu de données contient effectivement des objets dont les propriétés coïncident avec celles des objets du catalogue. Vous trouverez
d’autres informations sous MD_ContentInformation.
Description du domaine
• Code : gmd:MD_ScopeDescription
• Description : Description de la classe d’information concernée par les informations
• Information complémentaire : Description du domaine auquel se rapporte une information. Ces
indications sont utilisées pour les informations de qualité (DQ_Quality) et les informations de
mise à jour (MD_Maintenance) lorsque les caractéristiques ne sont pas homogènes sur l’ensemble
du jeu de données décrit. l’un au moins de ces attributs doit être saisi. Exemple de la MO,
jeu de données décrit : “Lot”. La couche des biens-fonds est mise à jour en permanence, la
couche de la nomenclature n’‘est quant à elle actualisée qu’‘au besoin. Si la mise à jour de la
couche des biens-fonds est décrite, l’option “Biens-fonds” est entrée pour les propriétés. Les
informations de qualité sont gérées sur le même modèle. Vous trouverez d’autres informations
sous MD_MaintenanceInformation et DQ_DataQuality.
Description du domaine de mise à jour
• Code : gmd:updateScopeDescription
• Description : Information supplémentaire sur le domaine ou l’étendue de la mise à jour
• Information complémentaire : Informations supplémentaires relatives au domaine ou à l’étendue
de la mise à jour. Ces données supplémentaires sont gérées dans la classe MD_ScopeDescription.
La couche de la MO concernée par la mise à jour est par exemple précisée ici.
Description du niveau
• Code : gmd:levelDescription
• Description : Description détaillée sur le niveau des données spécifiées par l’attribut scope (79)
du domaine d’applicabilité
• Information complémentaire : Description détaillée du domaine des données. Ces données sont
gérées dans la classe MD_ScopeDescription.
Description géographique
• Code : gmd:EX_GeographicDescription
• Description : Type de données pour la description de la surface géographique en utilisant des
identifiants
• Information complémentaire : Type de données destiné à la description de l’extension géographique au moyen d’identifiants, par exemple une commune issue d’une liste. Des informations
190
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
supplémentaires peuvent être trouvées sous EX_Extent et EX_GeographicExtent.
Dimension
• Code : gmd:MD_Dimension
• Description : Classe contenant les propriétés des axes
• Information complémentaire : Cette classe contient les propriétés des axes requises
pour la définition de données tramées. Ces informations sont utilisées dans la classe
MD_GridSpatialRepresentation. d’autres informations peuvent y être trouvées.
Dimension
• Code : gmd:dimension
• Description : Informations sur les dimensions des cellules
• Information complémentaire : Informations concernant les dimensions des valeurs mesurées dans
les cellules.
Dimension de la cellule
• Code : gmd:MD_RangeDimension
• Description : Classe pour l’information sur la dimension de la valeur mesurée dans chaque cellule
• Information complémentaire : Classe destinée aux informations relatives aux domaines de valeurs
de chacune des dimensions des valeurs mesurées dans les cellules.
Dimensions
• Code : gmd:numberOfDimensions
• Description : Nombre d’axes spatio-temporels indépendants (nombre de dimensions)
Direction
• Code : srv:direction
• Description :
Disponibililté des paramètres d’orientation
• Code : gmd:orientationParameterAvailability
• Description : Indication si oui ou non des paramètres d’orientation sont disponibles
• Information complémentaire : Indication de l’existence ou de l’absence de paramètres
d’orientation pour le géoréférencement.
Disponibilité de la calibration de la caméra
• Code : gmd:cameraCalibrationInformationAvailability
• Description : Indication si oui ou non les constantes pour les corrections de la calibration de la
caméra sont à disposition
• Information complémentaire : Indication de la présence éventuelle de constantes pouvant être
utilisées pour les corrections d’étalonnage de chambre.
Disponibilité de la calibration radiométrique
• Code : gmd:radiometricCalibrationDataAvailability
7.4. Administration
191
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Indication si oui ou non l’information sur la calibration radiométrique pour générer
le produit standard corrigé radiométriquement est à disposition
• Information complémentaire : Indication de la présence éventuelle d’informations relatives à
l’étalonnage radiométrique utilisé pour générer le produit standard corrigé au plan radiométrique.
Disponibilité des paramètres de transformation
• Code : gmd:transformationParameterAvailability
• Description : Indication si oui ou non des paramètres de transformation existent
• Information complémentaire : Indication de l’existence ou de l’absence de paramètres de transformation pour un géoréférencement de la trame.
Disponibilité des points de contrôle
• Code : gmd:checkPointAvailability
• Description : Indication si oui ou non des points de contrôle sont disponibles pour tester la précision des données raster géoréférencées
• Information complémentaire : Indication de l’existence ou de l’absence de points de contrôle pour
tester la précision du géoréférencement de la trame.
Disponibilité des points de contrôle
• Code : gmd:controlPointAvailability
• Description : Indication si oui ou non des points de contrôle existent
• Information complémentaire : Indication de l’existence ou de l’absence de points d’appui pour le
géoréférencement.
Disponibilité du protocole de calibration
• Code : gmd:filmDistortionInformationAvailability
• Description : Indication si oui ou non le protocole de calibration est à disposition
• Information complémentaire : Indication de la présence éventuelle de valeurs d’étalonnage d’un
réseau.
Disponibilité planifiée des données (cf. gmd:MD_StandardOrderProcess)
• Code : gco:DateTime
• Description : Date et heure à laquelle les donnée seront à disposition
• Information complémentaire : Date et heure à laquelle les données seront disponibles.
Disponibilité planifiée des données
• Code : gmd:plannedAvailableDateTime
• Description : Date et heure à laquelle les donnée seront à disposition
• Information complémentaire : Date et heure à laquelle les données seront disponibles.
Disponibilité sur la distortion des lentilles
• Code : gmd:lensDistortionInformationAvailability
• Description : Indication si oui ou non des informations sur la corrections de fautes dues aux
lentilles sont à disposition
192
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Indication de la présence éventuelle de valeurs de correction de la
distorsion de l’objectif ayant servi à la prise de vue.
Distance au sol
• Code : gmd:distance
• Description : Distance de référence, mesurée au sol
• Information complémentaire : Résolution au sol
• Liste de suggestions :
– 10 (0.10)
– 25 (0.25)
– 50 (0.50)
– 1 (1)
– 30 (30)
– 100 (100)
Distributeur
• Code : gmd:MD_Distributor
• Description : Classe avec l’information sur le distributeur
• Information complémentaire : Classe contenant les informations relatives au distributeur des données (nom, rôle, adresse, etc.). d’autres informations peuvent être trouvées sous MD_Distribution.
Distributeur
• Code : gmd:distributor
• Description : Informations sur le distributeur et sur la façon d’acquérir les ressources
• Information complémentaire : Informations relatives au distributeur.
Distribution
• Code : gmd:MD_Distribution
• Description : Classe avec l’information sur le distributeur de données et sur les possibilités
d’obtenir les ressources
• Information complémentaire : Classe contenant des informations relatives au distributeur des
données de même qu’‘aux possibilités d’obtention du jeu de données. Cette classe recèle
des indications sur le lieu de délivrance des données ainsi que sur la forme de leur obtention. MD_Distribution est une agrégation des informations concernant le transfert de données
numériques (MD_DigitalTransferOptions) et des informations relatives au format des données
(MD_Format).
Domaine concernant la qualité
• Code : gmd:scope
• Description : Les données spécifiques auxquelles sont appliquées les informations de qualité des
données
7.4. Administration
193
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Indications relatives au domaine (exemple : attribut, jeu de données, série, projet, etc.) auquel se rapportent les informations concernant la qualité des données.
Ces informations sont du type DQ_Scope et sont gérées dans la classe du même nom.
Domaine d’applicabliité
• Code : gmd:domainOfValidity
• Description : Domaine de validité pour le système de référence
• Information complémentaire : Domaine de validité du système de référence géographique.
Domaine d’appliquabilité
• Code : gmd:DQ_Scope
• Description : Description de l’étendue des charactéristiques des données pour lesquelles des informations de qualité sont rapportées
• Information complémentaire : Description du domaine du jeu de données pour lequel des informations de qualité ont été saisies. d’autres indications peuvent être trouvées sous DQ_Dataquality.
Domaine de la mise à jour
• Code : gmd:updateScope
• Description : Domaine d’applicabilité des données sur lequel une mise à jour est appliquée
• Information complémentaire : Domaine des données concerné par la mise à jour. La catégorie à
laquelle l’information se rapporte peut être indiquée dans la liste de codes (exemple : attributs,
objets géométriques, jeu de données, etc.).
Données excédentaires
• Code : gmd:DQ_CompletenessCommission
• Description : Classe pour la description des données excédentaires présentes dans le jeu de donnée
définit par le domaine d’applicabilité
• Information complémentaire : Classe destinée à la description des données surabondantes présentes dans le
Exemple : Un bâtiment a été reporté deux fois, Un cours d’eau a été représenté alors qu’il
n’aurait pas dû être pris en compte.
Données manquantes
• Code : gmd:DQ_CompletenessOmission
• Description : Classe pour la description des données manquantes du jeu de donnée définit par le
domaine d’applicabilité
• Information complémentaire : Classe destinée à la description des données manquantes dans le jeu de donné
Exemple : il manque un bâtiment.
Durée
• Code : gml:duration
• Description : Durée
Début
• Code : gml:start
• Description : Début
194
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Début
• Code : gml:begin
• Description : Début
Définition
• Code : gmd:definition
• Description : Définition de l’élément étendu
Dénominateur
• Code : gmd:denominator
• Description : Le dénominateur de l’échelle (le chiffre en dessous de la barre de fraction)
• Information complémentaire : La valeur se trouvant sous la barre de fraction. Il s’agit ici de
l’échelle : dans le cas d’une carte à l’échelle du 1:25000, seul le terme “25000” est entré. Cette
valeur peut également représenter une indication de précision dans le cas d’un jeu de données
vectorielles. Exemple : des limites saisies à une échelle de 1:25‘000 et présentant ce niveau de
précision.
• Liste de suggestions :
– 1:5 000 (5000)
– 1:10 000 (10000)
– 1:25 000 (25000)
– 1:50 000 (50000)
– 1:100 000 (100000)
– 1:200 000 (200000)
– 1:300 000 (300000)
– 1:500 000 (500000)
– 1:1 000 000 (1000000)
Dénominateur de l’échelle
• Code : gmd:scaleDenominator
• Description : Dénominateur de l’échelle de la carte source
• Information complémentaire : Facteur d’échelle (dénominateur) de la carte source. Ces informations sont du type MD_RepresentativeFraction et sont gérées dans la classe du même nom.
Désignation de la donnée (URI)
• Code : gmd:dataSetURI
• Description : Uniformed Resource Identifier (URI) du jeu de données, que les métadonnées
décrivent
• Information complémentaire : Identifiant URI (Uniformed Resource Identifier) du jeu de données
auquel les métadonnées renvoient. Une adresse URL est indiquée ici, par exemple www.cosig.ch.
Ecart
• Code : gml:TimeEdge
7.4. Administration
195
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Ecart de temps
Echelle
• Code : gmd:MD_RepresentativeFraction
• Description
:
Classe
:
dérivé
de
ISO
19103
l’échelle,
ou
MD_RepresentativeFraction.denominator = 1 / Scale.measure et Scale.targetUnits =
Scale.sourceUnits
• Information complémentaire : Classe comportant des informations relatives à l’échelle. Seul
le dénominateur de l’échelle est saisi dans cette classe. l’échelle est déduite de la norme ISO
19103. Les informations contenues dans cette classe sont requises pour la description de la résolution géométrique du jeu de données dans la classe MD_Resolution, pour l’attribut d’équivalence
d’échelle (“equivalentScale”). Cf. également sous MD_Resolution.
Echelle comparative
• Code : gmd:equivalentScale
• Description : Degré de détail exprimé avec l’échelle d’un graphique ou carte papier comparable
• Information complémentaire : Degré de spécification exprimé au moyen de l’échelle d’une carte ou d’un gra
Cette échelle peut également indiquer la précision de la saisie dans le cas d’un jeu de données vectorielles. Cette information est du type MD_RepresentativeFraction et est gérée
dans la classe du même nom où de plus amples renseignements peuvent être obtenus.
Edition
• Code : gmd:edition
• Description : Version de la ressource en question
• Information complémentaire : Version/édition de la source mentionnée
Ellipsoïde
• Code : gml:id
• Description : Identification de l’ellipsoïde utilisée
• Information complémentaire : Identification de l’ellipsoïde utilisé.
Elément complexe
• Code : gml:complex
• Description : Elément complexe
Elément géographique
• Code : gmd:geographicElement
• Description : Informations sur l’etendue géographique
• Information complémentaire : Informations concernant l’extension géographique. Ces informations sont gérées dans la classe EX_GeographicExtent.
Elément temporel
• Code : gmd:temporalElement
• Description : Informations sur l’étendue temporelle
196
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : L’étendue temporelle définit la période de temps couverte par le
contenu de la ressource. Cette période peut être exprimée de l’une des manières suivantes :
une date déterminée, un intervalle de dates exprimé par la date de début et la date de fin de
l’intervalle, un mélange de dates et d’intervalles.
Informations relatives à l’extension temporelle.
EX_TemporalExtent.
Elles sont gérées dans la classe
Elément vertical
• Code : gmd:verticalElement
• Description : Informations sur l’étendue verticale
• Information complémentaire : Informations concernant l’extension verticale. Elles sont gérées
dans la classe EX_VerticalExtent.
Entité parent
• Code : gmd:parentEntity
• Description : Nom des entités de métadonnées sous lesquelles l’élément étendu de métadonnée
pourrait apparaître. Les noms devraient être des éléments de métadonnées standards ou d’autres
éléments de métadonnées étendus
• Information complémentaire : Nom de la ou des classes de métadonnées dans lesquelles apparaît
cet élément de métadonnées étendu. Le nom peut être celui d’une classe standard ou d’une classe
étendue.
Est
• Code : gmd:eastBoundLongitude
• Description : Coordonnée la plus à l’est de la limite de l’étendue du jeu de données, exprimée en
longitude avec des degrés décimaux (EST positif)
• Information complémentaire : Limite est de l’extension du jeu de données, exprimée en longitude
géographique (degrés décimaux) comptée positivement vers l’est.
Etape du processus
• Code : gmd:sourceStep
• Description : Informations sur une étape du processus de création des données
• Information complémentaire : Informations relatives aux étapes de traitement requises par la
génération et l’actualisation des données source, avec indication des dates correspondantes. Les
différentes étapes conduisant au jeu de données définitif sont mentionnées ici (les données source
sont décrites). Exemple : restitution photogrammétrique de clichés aériens, vérification et complètement sur le terrain puis établissement de la carte. Ces étapes peuvent être saisies dans la
classe LI_ProcessStep (texte, date, source, personne responsable du traitement).
Etat
• Code : gmd:status
• Description : Etat (de travail) des ressources
• Information complémentaire : Etat de traitement du jeu de données. Sélection de l’une des options
suivantes : complet, archive historique, obsolète, en cours, en projet, nécessaire, à l’étude.
Etendue
7.4. Administration
197
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:EX_Extent
• Description : Type de données pour l’information sur l’étendue horizontale, verticale et temporelle du jeu de données
• Information complémentaire : Type de données contenant des informations relatives à l’extension
horizontale, verticale et temporelle du jeu de données. Les types de données de cette classe
contiennent des éléments de métadonnées décrivant l’extension spatiale et temporelle des données. EX_Extent est une agrégation des classes EX_GeographicExtent (description de l’extension
géographique), EX_TemporalExtent (extension temporelle des données) et EX_VerticalExtent
(extension verticale des données). l’extension géographique est spécifiée plus avant par
une délimitation au moyen d’un polygone (EX_BoundingPolygon) comme par un rectangle de délimitation géographique (EX_GeographicBoundingBox) et une description textuelle
(EX_GeographicDescription). Pour EX_Extent comme pour CI_Citation, il s’agit d’un regroupement de classes pouvant être appelées par plusieurs attributs de la norme.
Etendue (cf. gmd:MD_DataIdentification)
• Code : gmd:extent
• Description : Information complémentaire sur les étendues spatiales et temporelles du jeu de
données, incluant le polygone de délimitation et les dimensions verticales et temporelles
• Information complémentaire : Informations supplémentaires concernant l’extension spatiale et
temporelle des données, incluant le polygone de délimitation, les altitudes et la durée de validité.
Ces informations sont du type EX_Extent et sont gérées dans la classe du même nom.
Etendue (cf. gmd:DQ_Scope)
• Code : gmd:extent
• Description : Information sur les domaines horizontaux, verticaux et temporels des données spécifiées par l’attribut scope (79) du domaine d’applicabilité
• Information complémentaire : Informations relatives à l’extension horizontale, verticale et temporelle des données conformément au domaine de validité défini. Ces informations sont du type
EX_Extent et sont gérées dans la classe du même nom.
Etendue (cf. gmd:EX_TemporalExtent)
• Code : gmd:extent
• Description : Date et temps pour le contenu du jeu de donnée
• Information complémentaire : Date et heure du domaine de validité du jeu de données (texte).
Etendue du polygone
• Code : gmd:EX_BoundingPolygon
• Description : Type de données pour la description d’une surface fermée, exprimée par un ensemble de paires de coordonnées (x, y), qui englobe le jeu de données. Le premier et le dernier points
sont identiques
• Information complémentaire : Type de données destiné à la description d’une surface fermée
(polygone) définie par un ensemble de paires de coordonnées (x, y) et englobant le jeu de données.
Le premier et le dernier point sont identiques. Des informations supplémentaires peuvent être
trouvées sous EX_Extent et EX_GeographicExtent.
Etendue spatiale
198
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:spatialExtent
• Description : Information sur l’étendue spatiale de la composition spatio-temporelle de l’étendue
• Information complémentaire : Informations relatives à l’extension spatiale de la classe composée
EX_SpatialTemporalExtent. Ces informations sont gérées dans la classe EX_Extent.
Etendue spatio-temporelle
• Code : gmd:EX_SpatialTemporalExtent
• Description : Type de données pour la description de l’étendue en respectant les limites date/heure
et spatiales
• Information complémentaire : Type de données destiné à la description de l’extension dans le
respect des limites spatiales et temporelles. Cette classe est une représentation de la classe
EX_TemporalExtent. l’extension géographique est saisie en plus de l’indication de la validité
temporelle.
Etendue temporelle
• Code : gmd:EX_TemporalExtent
• Description : Type de données pour la description de la période de temps couverte par le contenu
du jeu de donnée
• Information complémentaire : La validité temporelle du jeu de données est définie dans cette
classe. Cette classe connaît la représentation EX_SpatialTemporalExtent. Des informations supplémentaires peuvent être trouvées sous EX_Extent.
Etendue verticale
• Code : gmd:EX_VerticalExtent
• Description : Type de données pour la description de l’étendue verticale du jeu de données
• Information complémentaire : Type de données permettant la description de la troisième dimension (axe Z) avec ses altitudes minimale et maximale ainsi que l’unité de mesure utilisée. Vous
trouverez des informations supplémentaires sous EX_Extent.
Etendues des données sources
• Code : gmd:sourceExtent
• Description : Information sur les étendues spatiales, verticales et temporelles des données sources
• Information complémentaire : Informations concernant l’extension spatiale, verticale et temporelle des données source. Ces informations sont du type EX_Extent et sont gérées dans la
classe du même nom.
Evénement
• Code : gmd:processStep
• Description : Informations sur des événements dans la vie du jeu de données
• Information complémentaire : Informations concernant les étapes de traitement requises par la
génération et l’actualisation d’un jeu de données avec indication des dates correspondantes. Les
différentes étapes conduisant au jeu de données définitif sont mentionnées ici. Exemple : restitution photogrammétrique de clichés aériens, vérification et complètement sur le terrain puis établissement de la carte. Ces étapes peuvent être saisies dans la classe LI_ProcessStep (texte, date,
source et personne en charge du traitement).
7.4. Administration
199
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Evénement dans le processus
• Code : gmd:LI_ProcessStep
• Description : Information sur un événement du processus de création ou de transformation, y
inclus le processus de la maintenance des données
• Information complémentaire : Informations relatives à une étape du processus de création ou
de transformation des données incluant leur processus d’actualisation. Les différentes étapes
conduisant au jeu de données définitif sont mentionnées ici. Exemple : restitution photogrammétrique de clichés aériens, vérification et complètement sur le terrain puis établissement de la
carte. Ces étapes peuvent être saisies via un texte, une date, une source et l’identification de la
personne ayant réalisé le traitement. Des informations complémentaires peuvent être trouvées
sous DQ_Dataquality.
Exclusion
• Code : gmd:extentTypeCode
• Description : Indication si le polygone de délimitation recouvre une surface recouverte par des
données ou une surface ne comportant pas de données
• Information complémentaire : Indication du fait de savoir si le polygone de délimitation définit
une zone recouverte ou exempte de données du jeu de données.
Explication
• Code : gmd:explanation
• Description : Explication de la signification de conformance pour ces résultats
• Information complémentaire : Explication de la signification de la concordance pour ce résultat.
Explications sur les restrictions
• Code : gmd:userNote
• Description : Explications sur l’application des contraintes légales, ou d’autres restrictions et
conditions préalables légales, pour obtenir et utiliser les ressources où de métadonnées
• Information complémentaire : Explication plus détaillée de la restriction.
Extension
• Code : gml:extent
• Description : Extension
Extension
• Code : srv:extent
• Description : Extension géographique/temporelle du service
Facteur
• Code : factor
• Description :
Facteur d’échelle
• Code : gmd:scaleFactor
• Description : Facteur d’échelle appliqué à la valeur de la cellule
200
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Facteur d’échelle appliqué à la valeur de la cellule.
FeatureAttribute
• Code : gmd:featureAttribute
• Description : FeatureAttribute
FeatureType
• Code : gmd:featureType
• Description : FeatureType
Fichier de développement
• Code : gmd:softwareDevelopmentFile
• Description : Schéma d’application entièrement donné dans un fichier de développement software
• Information complémentaire : Schéma d’application complet sous forme de fichier de développement logiciel.
Fichier graphique
• Code : gmd:graphicsFile
• Description : Schéma d’application entièrement donné dans un graphique
• Information complémentaire : Représentation graphique du schéma d’application complet.
Fin
• Code : gml:end
• Description : Fin
Fonction
• Code : gmd:function
• Description : Code pour une fonction accomplie par la ressource on-line
• Information complémentaire : Rôle de la source en ligne, sélection dans la liste suivante :
téléchargement, information, accès hors ligne, commande ou recherche.
Fonction
• Code : gmd:CI_RoleCode
• Description :
Format
• Code : gmd:MD_Format
• Description : Classe avec la description du format informatique avec lequel la représentation du
jeu de donnée peut être enregistrée et transférée, sous la forme d’un enregistrement de données,
d’un fichier, d’un message, d’un support de stockage ou d’un canal de transmission
• Information complémentaire : Classe contenant la description du format de fichier dans lequel
le jeu de données peut être stocké et transféré sur un support de données, dans un fichier, via un
courrier électronique, un périphérique de stockage ou un canal de transmission.
Format de distribution
7.4. Administration
201
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:distributionFormat
• Description : Description du format de distribution
• Information complémentaire : Description du format de distribution. Ces informations sont gérées
dans la classe MD_Format.
Format de distribution
• Code : gmd:formatDistributor
• Description : Informations sur le format de distribution
• Information complémentaire : Informations relatives au distributeur, aux coûts et aux modalités
de commande. Elles sont gérées dans la classe MD_Distributor.
Format de l’illustration
• Code : gmd:fileType
• Description : Format dans lequel l’illustration est enregistrée. Exemple : CGM, EPS, GIF, JPEG,
PBM, PS, TIFF, XWD
• Information complémentaire : Format dans lequel la représentation est enregistrée, ex : CGM,
EPS, GIF, JPEG, PBM, PS, TIFF, XWD
Format de la ressource
• Code : gmd:resourceFormat
• Description : Description du format de la ressource
• Information complémentaire : Description du format de la ressource. Le nom et la version du
format sont entrés ici. Ces informations sont gérées dans la classe MD_Format.
Format du distributeur
• Code : gmd:distributorFormat
• Description : Informations sur le format utilisé par le distributeur
• Information complémentaire : Informations relatives au format utilisé par le distributeur (nom et
version du format, par exemple TIFF, version 6.0). Ces informations sont gérées dans la classe
MD_Format.
Format du fichier
• Code : gmd:softwareDevelopmentFileFormat
• Description : Format, dépendant du software, utilisé pour le fichier (dépendant du software) du
schéma d’application
• Information complémentaire : Format lié à un logiciel et utilisé pour la description du schéma
d’application dans un fichier de développement logiciel.
Format du média
• Code : gmd:mediumFormat
• Description : Méthode utilisée pour écrire dans le média
• Information complémentaire : Format d’écriture utilisé pour le support considéré. La sélection
peut s’effectuer parmi les formats suivants : cpio, tar, highSierra, iso9660, iso9660Rockridge,
iso9660AppleHFS.
202
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Forme de la présentation
• Code : gmd:presentationForm
• Description : Mode dans lequel la ressource est représentée
• Information complémentaire : Forme sous laquelle la source est disponible. Exemple : document
numérique ou analogique, image, carte, modèle, etc. (sélection dans une liste).
Fréquence de mise à jour
• Code : gmd:maintenanceAndUpdateFrequency
• Description : Fréquence avec laquelle des changements et des ajouts sont fait à la ressource après
que la ressource initiale ait été complétée
• Information complémentaire : Fréquence à laquelle des changements et des ajouts sont apportés
à la ressource. La valeur concernée est à sélectionner dans la liste suivante : en permanence, quotidienne, hebdomadaire, bimensuelle, mensuelle, trimestrielle, semestrielle, annuelle, au besoin,
irrégulière, non prévue, inconnue, définie par l’utilisateur.
Graphique
• Code : gmd:MD_BrowseGraphic
• Description : Classe pour la description d’un graphique qui contient une illustration du jeu de
données
• Information complémentaire : Classe destinée à la description d’un graphique contenant une
représentation du jeu de données (une légende du graphique devrait être incluse). Il s’agit
généralement d’un jeu de données d’exemple, valant pour des jeux de données de même nature
(des cartes nationales par exemple).
Groupe
• Code : gmd:textGroup
• Description : Informations sur les éléments nécessaire pour utiliser le multilinguisme
• Information complémentaire : Informations relatives à la définition de l’élément de texte en différentes langues (langue, contenu, etc.). Ces informations sont du type PT_Group et sont gérées
dans la classe du même nom.
Généalogie, provenance
• Code : gmd:LI_Lineage
• Description : Classe contenant l’information sur les événements ou les données sources utilisées
pour la construction des données
• Information complémentaire : Classe contenant des informations relatives à la provenance et au processus d
Ces indications font partie intégrante des informations sur la qualité. Des informations
complémentaires peuvent être trouvées sous DQ_Dataquality.
L’historique d’une série de données et son cycle de vie, depuis sa collecte et son acquisition
jusqu’à sa forme actuelle, en passant par sa compilation et sa dérivation, conformément à la
norme EN ISO 19101.
Example : X% lampadaires issus de restitution photogrammétrique, X% lampadaires issus
levers
Généralités sur la provenance
7.4. Administration
203
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:statement
• Description : Explication générale sur les connaissances du producteur de données au sujet de la
filiation du jeu de données
• Information complémentaire : Explication générale de la filiation du jeu de données fournie par
le créateur des données. Dans le cas de données de la MO, il peut s’agir de l’indication des bases
(MO93/MD93). Pour des données tramées, il peut s’agir de l’indication du fait qu’‘elles dérivent
de prises de vues aériennes.
Has
• Code : gmd:has
• Description : Has
Heures de service
• Code : gmd:hoursOfService
• Description : Période de temps (incluant aussi le fuseau horaire) pendant laquelle la personne ou
l’organisation responsable peut être contactée
• Information complémentaire : Heures d’ouverture, indications fournies sous forme de texte libre,
par exemple : “08h00 - 11h45h et 13h30 - 17h00” ou “De 08h00 à 11h45 et de 13h30 à 17h00”
ISBN
• Code : gmd:ISBN
• Description : Numéro international normalisé d’un livre (ISBN)
ISSN
• Code : gmd:ISSN
• Description : Numéro international normalisé d’une publication en série (ISSN)
• Information complémentaire : Numéro international normalisé d’une série de publications (ISSN)
Identifiant
• Code : gmd:MD_Identifier
• Description : Classe contenant une valeur codée unique à l’intérieur d’un domaine de valeurs
• Information complémentaire : Cette classe contient un identifiant unique au sein d’un espace nominal. Il peut s’agir d’une description géographique (exemple : une liste de communes) ou une indication de sources (exemple : désignation d’un thésaurus). Dans la représentation RS_Identifier,
l’identifiant est spécifiquement utilisé pour des systèmes de référence. MD_Identifier avec la
représentation RS_Identifier peut être appelé par plusieurs attributs de la norme.
Identifiant
• Code : gml:id
• Description :
Identifiant
• Code : id
• Description :
Identifiant
204
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : srv:identifier
• Description : Identifiant de la resource sur laquelle l’opération porte
Identifiant de la donnée associée
• Code : srv:operatesOn
• Description : Information sur la ou les données associées au service
Identifiant du fichier
• Code : gmd:fileIdentifier
• Description : Identifiant unique pour ce fichier de métadonnées
• Information complémentaire : Identifiant unique pour ce fichier de métadonnées. Il correspond à
un et un seul nom de fichier.
Identifiant du parent
• Code : gmd:parentIdentifier
• Description : Identifiant du fichier de métadonnées parent.
• Information complémentaire : Nom unique du fichier de métadonnées parent ou origine. Il peut
s’agir d’un modèle prédéfini ou de données de rang supérieur (dans le cas par exemple d’une carte
nationale au 1:25’‘000, le parent peut être la série de toutes les cartes au 1:25’‘000).
Identifiant du système de référence
• Code : gmd:RS_Identifier
• Description : Classe pour l’identifiant utilisé pour les systèmes de référence
• Information complémentaire : Classe réservée aux identifiants de systèmes de référence. Cette
classe est une représentation de MD_Identifier pour l’identification d’un système de référence par
des attributs supplémentaires. Cf. également sous MD_Identifier.
Identifiant géographique
• Code : gmd:geographicIdentifier
• Description : Identifiant utilisé pour représenter une surface géographique
• Information complémentaire : Identifiant servant à la définition sans équivoque d’une zone géographique. Le code d’identification (MD_Identifier.code) correspond par exemple au numéro
communal à 4 chiffres de l’OFS s’il s’agit du territoire d’une commune. Ces informations sont du
type MD_Identifier et sont gérées dans la classe du même nom.
Identificateur de provenance
• Code : gmd:identifier
• Description : Identificateur de l’indication de provenance
• Information complémentaire : Identificateur de l’indication de provenance.
MD_Identifier permet d’affecter une indication de provenance à un registre existant.
La classe
Identificateur du jeu de données aggrégé
• Code : gmd:aggregateDataSetIdentifier
• Description : Informations d’identification sur le jeu de données rassemblé
7.4. Administration
205
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Informations d’identification des jeux de données de rang inférieur.
Identification sans équivoque d’un objet au sein d’un espace nominal et indication du service
responsable de ce nom et de son actualisation. Ces informations sont du type MD_Identifier et
sont gérées dans la classe du même nom.
Identification des données
• Code : gmd:MD_DataIdentification
• Description : Classe avec l’information utile pour identifier un jeu de données
• Information complémentaire : Classe contenant des informations de base utilisées pour
l’identification sans équivoque du ou des jeux de données. Il s’agit de la description du jeu de données concret. La classe MD_DataIdentification est la représentation de MD_Identification pour les
données. Elle intègre des informations relatives à la caractérisation spatiale et temporelle des données, au jeu de caractères et à la langue utilisés, de même que d’autres informations descriptives.
Une extension spatiale minimale des données est à indiquer par l’intermédiaire de l’option “geographicBox” (rectangle de délimitation géographique), de l’option “geographicDescription” (description textuelle de l’extension) ou des deux simultanément. Il est en outre possible de restreindre l’extension par le biais de l’attribut “extent”, aussi bien au niveau spatial (via un polygone) que
temporel. La norme prévoit une liste internationale de 19 thèmes (MD_TopicCategoryCode) pour
la classification thématique des données, gérée par l’intermédiaire de l’attribut “topicCategory”.
Une recherche standardisée par thèmes est de la sorte possible au plan international.
Identification des services
• Code : gmd:MD_ServiceIdentification
• Description : Classe pour l’identification des prestations, disponibles auprès un fournisseur de
services, via un ensemble d’interfaces définissant un comportement (cf. ISO 19119 pour obtenir
plus d’information).
• Information complémentaire : Classe destinée à l’identification des services qu’‘un prestataire
propose à l’utilisateur et dont le contenu et l’étendue sont définis par un ensemble d’informations.
Dans cette classe, les domaines dans lesquels le prestataire met ses services à la disposition de
l’utilisateur peuvent être saisis. l’attribut de type de service (serviceType) définit le nom du service
géomatique proposé et l’attribut des propriétés du type de service (ServiceTypProperty) permet
la description des caractéristiques qui lui sont associées. Ces deux attributs font appel à l’un
des types de données définis dans la norme 19118. On suppose que les services géomatiques
concernés sont standardisés et répertoriés au sein d’une liste.
Identification du service (ISO 19119)
• Code : srv:SV_ServiceIdentification
• Description : Identification du service (ISO 19119)
Identification du test
• Code : gmd:measureIdentification
• Description : Code identifiant une procédure standard enregistrée
• Information complémentaire : Identification d’une procédure normalisée enregistrée
Inclus dans le jeu de données
• Code : gmd:includedWithDataset
• Description : Indications si oui ou non le catalogue d’objets est inclus dans le jeu de données
206
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Indication de la présence ou de l’absence du catalogue d’objets
dans le jeu de données.
Incorporation administrative
• Code : gmd:administrativeArea
• Description : Canton ou département de l’emplacement
• Information complémentaire : Canton
Indicateur de la triangulation
• Code : gmd:triangulationIndicator
• Description : Indication si oui ou non la triangulation a été effectuée sur l’image
• Information complémentaire : Indication de l’éventuelle exécution d’une triangulation sur
l’image.
Information d’édition
• Code : gmd:issueIdentification
• Description : Information identifiant l’édition des séries
• Information complémentaire : Informations concernant l’édition ou le numéro d’édition de la
série.
Information de l’identification
• Code : gmd:identificationInfo
• Description : Informations de base sur les ressources concernées par les métadonnées
• Information complémentaire : Informations de base concernant la ressource (voire les ressources)
ou le jeu de données auquel se rapportent les métadonnées. Ces informations sont gérées dans la
classe MD_IdentificationInformation.
Information de maintenance
• Code : gmd:MD_MaintenanceInformation
• Description : Classe sur la raison, l’étendue et la fréquence des mises à jour.
• Information complémentaire : Les informations concernant l’étendue, la fréquence et la date de
mise à jour des données sont contenues dans la classe MD_MaintenanceInformation. Cette classe
recèle des attributs renseignant sur la fréquence et l’étendue de la mise à jour et de la réactualisation des données du jeu. Seule l’indication de la fréquence est impérative et doit être sélectionnée
dans la liste MD_MaintenanceFrequencyCode. l’étendue de la mise à jour, les attributs qu’‘elle
concerne et les descriptions associées sont des informations qu’‘il est possible d’indiquer via les
attributs “updateScope” et “updateScopeDescription”. Il n’‘est pas prévu d’indiquer l’extension
spatiale de la mise à jour. Si seules des parties d’un jeu de données sont mises à jour ou si
toutes ses parties ne sont pas mises à jour simultanément, alors les parties concernées par la description de la mise à jour peuvent être précisées via “+updateScopeDescription” dans la classe
MD_ScopeDescription.
Information de référence
• Code : gmd:CI_Citation
• Description : Type de données pour la description standardisée des informations de références de
la ressource
7.4. Administration
207
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Type de données destiné à une description unifiée des sources (renvoi standardisé aux sources). Ce type de données permet une indication standardisée des sources
(CI_Citation). Il contient également des types de données pour la description des services en
charge de données et de métadonnées (CI_ResponsibleParty). La description du service compétent peut intégrer le nom de l’organisation comme celui de la personne responsable au sein de cette
organisation. Il est également impératif de décrire sa fonction (son rôle). CI_Contact recèle des
informations sur le mode de communication avec le service compétent. CI_Citation contient les
principaux attributs permettant l’identification d’un jeu de données ou d’une source. Parmi ceuxci on peut citer le titre, sa forme abrégée, l’édition ou la date. Le type de données CI_Citation
est alors appelé lorsque l’identification complète d’une information supplémentaire d’une source
de données est à fournir. Des renvois sont effectués à partir de ce type de données vers chacun
des autres types de données du groupe ?Citation?. CI_Citation est un regroupement de classes
pouvant être appelées par plusieurs attributs de la norme.
Information sur l’extension d’un élément
• Code : gmd:MD_ExtendedElementInformation
• Description : Classe pour des éléments de métadonnées nouveaux, qu’‘on ne trouve pas dans ISO
19115, utilisés pour décrire des données géographiques
• Information complémentaire : Classe réservée à de nouveaux éléments de métadonnées requis
pour la description des données géographiques mais absents de la norme ISO19115.
Information sur l’extension des métadonnées
• Code : gmd:metadataExtensionInfo
• Description : Informations décrivant l’extension des métadonnées
• Information complémentaire : Informations décrivant des extensions de métadonnées
Information sur l’étendue géographique
• Code : gmd:transformationDimensionMapping
• Description : Information sur l’étendue géographique définie par l’étendue du raster
• Information complémentaire : Règle de représentation spatiale de la trame.
Information sur la représentation spatiale
• Code : gmd:spatialRepresentationInfo
• Description : Représentation digitale de l’information spatiale dans le jeu de données
• Information complémentaire : Informations sur la manière dont les représentations spatiales sont
définies. Une distinction est étable entre les données vectorielles et les données tramées. Dans
le cas de données vectorielles, les indications concernent le type géométrique, la topologie, etc.,
tandis qu’‘elles se rapportent au nombre de pixels, à l’ordre de succession des axes, aux paramètres
de géoréférencement, etc. dans le cas de données tramées. Ces informations sont gérées dans la
classe MD_SpatialRepresentation.
Information sur le contenu
• Code : gmd:contentInfo
• Description : Informations sur le catalogue d’objet et sur les descriptions de la couverture et des
charactéristiques raster
208
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Description du contenu du jeu de données. Renvoi au catalogue
d’objets, au modèle de données ou à la description des données. Le contenu de ces catalogues
et de ces descriptions ne fait toutefois pas partie des métadonnées. Ces informations sont gérées
dans la classe MD_ContentInformation.
Information sur le schéma d’application
• Code : gmd:MD_ApplicationSchemaInformation
• Description : Classe avec l’information sur le schéma d’application utilisé pour construire le jeu
de donnée
• Information complémentaire : Dans MD_ApplicationSchemaInformation, il est possible
d’indiquer les conditions marginales sous lesquelles les données peuvent être utilisées pour une
application spécifique. Exemple : supposons qu’‘un jeu de données relatif à des clairières ait
été créé par des forestiers ; la description comprise dans MD_ApplicationSchemaInformation
contiendrait alors des informations sur la manière dont les clairières sont à représenter en sylviculture comme sur les aspects sous lesquels leurs limites sont à définir et à interpréter. Si le
même jeu de données avait été généré par des botanistes, les clairières auraient été considérées
sous des aspects bien différents. d’autres signes conventionnels auraient par ailleurs été utilisés. De telles informations peuvent exercer une forte influence sur l’utilisation ultérieure comme
sur le champ d’application. Les indications entrées sous MD_ApplicationSchemaInformation ne
sont associées à aucune restriction d’utilisation puisque c’‘est déjà le cas sous MD_Constraints.
Les conditions marginales sous lesquelles le jeu de données a été saisi puis est à traiter dans
l’application correspondante sont entrées ici. Il peut même s’agir de plusieurs options différentes.
La description d’un schéma d’application doit au moins comprendre le nom, le langage de modélisation et la langue utilisée. Le fait de savoir si le schéma de données est transmis sous forme
d’un graphique, d’un fichier ASCII ou d’un fichier spécifique à un environnement logiciel donné
est quant à lui facultatif. Si les noms des objets spatiaux définis par l’intermédiaire du schéma
d’application sont à indiquer, alors la classe MD_SpatialAttributeSupplement renvoyant à la classe
MD_FeatureTypeList peut servir à cela.
Information sur le système de référence
• Code : gmd:referenceSystemInfo
• Description : Description des références spatiale et temporelle utilisées dans le jeu de données
• Information complémentaire : Description des systèmes de référence spatiale et temporelle utilisés
dans le jeu de données. Ces informations sont gérées dans la classe MD_ReferenceSystem.
Information sur les agrégations
• Code : gmd:aggregationInfo
• Description : Met à dispositionles les informations sur le jeu de données rassemblé
• Information complémentaire : Informations concernant le jeu de données de rang supérieur
et les relations qu’‘il entretient avec le jeu de données décrit. Ces informations sont du type
MD_AggregateInformation et sont gérées dans la classe du même nom.
Informations de contact
• Code : gmd:contactInfo
• Description : Heures de service du service responsable
• Information complémentaire : Adresse du service responsable. Ces informations sont du type
CI_Contact et sont gérées dans la classe du même nom.
7.4. Administration
209
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Informations de référence
• Code : gmd:citation
• Description : Informations de référence sur les ressources
• Information complémentaire : Indication des sources du jeu de données décrit. Le nom ou le
titre du fichier du jeu de données de même qu’‘une date du type adéquat (création, publication,
traitement) sont gérés ici. Cet attribut est du type CI_Citation et est géré dans la classe du même
nom.
Informations supplémentaires
• Code : gmd:supplementalInformation
• Description : Toute autre information descriptive sur le jeu de données
• Information complémentaire : Informations descriptives supplémentaires relatives au jeu de données présentant un intérêt général ou plus spécifiquement lié à l’utilisation, au traitement, etc. du
jeu de données.
Informations sur la distribution
• Code : gmd:distributionInfo
• Description : Informations sur le distributeur et sur la façon d’acquérir les ressources
• Information complémentaire : Informations relatives au distributeur et au mode d’acquisition de
la ou des ressources. Indications concernant le lieu et la forme d’obtention des données. Ces
informations sont gérées dans la classe MD_Distribution.
Informations sur la qualité des données
• Code : gmd:dataQualityInfo
• Description : Estimation de la qualité des ressources
• Information complémentaire : Estimation de la qualité du jeu de données. Ces informations sont
gérées dans la classe DQ_DataQuality.
Informations sur la réprésentation
• Code : gmd:portrayalCatalogueInfo
• Description : Informations sur le catalogue de règles concernant la représentation des ressources
• Information complémentaire : Informations concernant le catalogue de règles établi pour la
représentation de ressources.
Informations sur le schéma conceptuel
• Code : gmd:applicationSchemaInfo
• Description : Informations sur le schéma conceptuel du jeu de données
• Information complémentaire : Informations relatives au schéma conceptuel du jeu de données
Informations sur les aggregations
• Code : gmd:MD_AggregateInformation
• Description : Informations du jeu de données rassemblé
210
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Informations relatives aux jeux de données de rang inférieur telles
que le nom, l’identification, le genre de relation, le motif de la saisie. Exemple : lorsqu’‘un lot
de la MO est décrit, il est renvoyé ici aux couches existantes de la MO pour ce lot (biens-fonds,
couverture du sol, etc.). Ces indications décrivent la hiérarchie de rang inférieur, au contraire de
l’attribut MD_Metadata.parentIdentifier décrivant lui le jeu de données de rang supérieur.
Informations sur les extensions de métadonnées
• Code : gmd:MD_MetadataExtensionInformation
• Description : Classe pour les informations décrivant les extensions du modèle de métadonnées
• Information complémentaire : Classe contenant des informations décrivant les extensions des
métadonnées.
Instant
• Code : gml:timePosition
• Description : Instant
Instant
• Code : gml:TimeInstant
• Description : Date ponctuelle
Instructions de commande
• Code : gmd:orderingInstructions
• Description : Instructions générales, conditions et services offerts par le distributeur
• Information complémentaire : Instructions générales, délais et services offerts par le distributeur
Instructions pour le contact
• Code : gmd:contactInstructions
• Description : Instructions supplémentaires sur quand et comment contacter la personne ou
l’organisation responsable
• Information complémentaire : Informations supplémentaires pour la prise de contact.
Intervalle de temps
• Code : gml:timeInterval
• Description : Intervalle de temps
Jeu de caractère (cf. gmd:MD_Metadata)
• Code : gmd:characterSet
• Description : Nom complet du standard de code de caractères utilisé pour le jeu de métadonnées
• Information complémentaire : Nom complet du code de caractères normalisé utilisé pour le fichier
de métadonnées. Le paramètre par défaut est “utf8”. Les fichiers de texte contiennent normalement des valeurs d’octets représentant un sous-ensemble de valeurs de caractères via un codage
(8859_1, ISO Latin-1), un format de transfert (Unicode-Transfer-Format UTF8) ou tout autre
moyen.
Jeu de caractère (cf. gmd:MD_DataIdentification)
• Code : gmd:characterSet
7.4. Administration
211
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Nom entier du standard de code de caractères utilisé pour le jeu de données
• Information complémentaire : Nom complet du code de caractères normalisé utilisé pour le fichier
de métadonnées. Le paramètre par défaut est “utf8”. Les fichiers de texte contiennent normalement des valeurs d’octets représentant un sous-ensemble de valeurs de caractères via un codage
(8859_1, ISO Latin-1), un format de transfert (Unicode-Transfer-Format UTF8) ou tout autre
moyen.
Jeu de caractère
• Code : gmd:characterSet
• Description : Nom complet du standard de code de caractères utilisé pour le jeu de métadonnées
• Information complémentaire : Nom complet du code de caractères normalisé utilisé pour le fichier
de métadonnées. Le paramètre par défaut est “utf8”. Les fichiers de texte contiennent normalement des valeurs d’octets représentant un sous-ensemble de valeurs de caractères via un codage
(8859_1, ISO Latin-1), un format de transfert (Unicode-Transfer-Format UTF8) ou tout autre
moyen.
Jeu de données
• Code : gmd:dataset
• Description : Jeu de données sur lequel l’information s’applique
• Information complémentaire : Jeu de données auquel les informations se rapportent.
Langage utilisée
• Code : gmd:constraintLanguage
• Description : Langage formelle utilisée dans le schéma d’application
• Information complémentaire : Langage formel utilisé pour le schéma d’application.
LanguageCode
• Code : gmd:languageCode
• Description : LanguageCode
Langue (cf. gmd:MD_Metadata)
• Code : gmd:language
• Description : Langue utilisée pour documenter les métadonnées
• Information complémentaire : Langue utilisée pour la documentation des métadonnées. La sélection s’opère dans la liste des langues ISO. Exemple : “fr” pour le français, “de” pour l’allemand,
“en” pour l’anglais, “it” pour l’italien, “rm” pour le romanche, ...
Langue (cf. gmd:MD_DataIdentification)
• Code : gmd:language
• Description : Langue utilisée pour le jeu de données
• Information complémentaire : Langue utilisée pour la documentation des données. La sélection
s’opère dans la liste des langues ISO. Exemple : “fr” pour le français, “de” pour l’allemand, “en”
pour l’anglais, “it” pour l’italien, “rm” pour le romanche, ...
Langue (cf. gmd:MD_FeatureCatalogueDescription)
212
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:language
• Description : Langues utilisées dans le catalogue
• Information complémentaire : Langue utilisée dans le catalogue d’objets. La sélection s’opère
dans la liste des langues ISO. Exemple : “fr” pour le français, “de” pour l’allemand, “en” pour
l’anglais, “it” pour l’italien, “rm” pour le romanche, ...
Langue
• Code : gmd:PT_Locale
• Description : Langue
Langue du schéma
• Code : gmd:schemaLanguage
• Description : Identification de la langue de schéma utilisée
• Information complémentaire : Identification de la langue utilisée pour le schéma d’application.
Libellé
• Code : gmx:Anchor
• Description : description
Ligne
• Code : gml:LineString
• Description : Ligne
Limitation d’utilisation
• Code : gmd:useLimitation
• Description : Limitation d’utilisation de la ressource où de métadonnées. Exemple: “ne pas
utiliser pour la navigation”
• Information complémentaire : Restriction d’utilisation de la ressource ou des métadonnées. Exemple: “ne pas utiliser pour la navigation”
Limitation des applications
• Code : gmd:userDeterminedLimitations
• Description : Applications déterminées par l’utilisateur pour lesquelles les ressources et/ou série
de ressource ne sont pas adéquates
• Information complémentaire : Applications indiquées par l’utilisateur pour lesquelles la ressource
et/ou la série de ressources est inadéquate.
Limite extérieure
• Code : gml:exterior
• Description : Limite extérieure
Limite intérieure
• Code : gml:interior
• Description : Limite intérieure
7.4. Administration
213
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Liste des types d’entité
• Code : gmd:featureTypes
• Description : Provides information about the list of feature types with the same spatial representation
Location du pixel
• Code : gmd:pointInPixel
• Description : Point d’un pixel correspondant à la location terrestre du pixel
• Information complémentaire : Point d’un pixel correspondant à la localisation du pixel dans le
système terrestre.
Maximum d’occurrence
• Code : gmd:maximumOccurrence
• Description : Nombre maximum d’occurrences du nouvel élément de métadonnée
Mise à jour de la ressource
• Code : gmd:resourceMaintenance
• Description : Informations sur la fréquence de mise à jour des ressources, ainsi que de leur étendue
• Information complémentaire : Informations concernant l’étendue et la date de mise à jour de
la ressource. Si la mise à jour ne concerne pas la totalité du jeu de données, les options “updateScope” et “updateScopeDescription” permettent la description de la mise à jour individualisée de chacune des parties du jeu. Exemple : les biens-fonds de la MO sont actualisés annuellement, les nomenclatures ne l’étant qu’‘au besoin. Ces informations sont gérées dans la classe
MD_MaintenanceInformation.
Mise à jour des métadonnées
• Code : gmd:metadataMaintenance
• Description : Informations sur la fréquence de mise à jour des métadonnées, ainsi que de leur
étendue
• Information complémentaire : Informations concernant la fréquence, l’étendue, la date et la validité des mises à jour. Ces informations sont gérées dans la classe MD_MaintenanceInformation.
Mot Clé
• Code : gmd:keyword
• Description : Mots, notions ou phrases courants utilisés pour décrire le sujet
• Information complémentaire : Mots clés du jeu de données par l’intermédiaire desquels il peut
être caractérisé et défini. Ces termes sont également utilisés en tant qu’‘arguments de recherche.
Ces informations sont du type PT_FreeText et sont gérées dans la classe du même nom.
Mots clés
• Code : gmd:MD_Keywords
• Description : Classe pour les mots clés, leur type et leur source de référence
• Information complémentaire : Classe réservée aux mots clés, à leurs types (c.-à-d. la catégorie
dont ils sont issus), de même qu’‘à leur référence ou à leur provenance. Les mots clés sont utilisés
comme arguments de recherche.
214
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Mots clés descriptifs
• Code : gmd:descriptiveKeywords
• Description : Catégorie, type et source de référence des mots clés
• Information complémentaire : En Europe, si la ressource est une série de données géographiques
ou un ensemble de séries de données géographiques, il convient de fournir au moins un mot
clé du thésaurus multilingue de l’environnement (GEMET, General Environmental Multilingual Thesaurus) décrivant le thème dont relèvent les données géographiques, conformément aux définitions des annexes I, II ou III de la directive 2007/2/CE.
Catégorie du mot clé, décrivant si ce dernier concerne la discipline, le lieu, la couche,
l’intervalle de temps, ou le thème. Ces informations sont gérées dans la classe
MD_Keywords.
Mots-clés
• Code : srv:keywords
• Description : Mots-clés décrivant le service
Média
• Code : gmd:MD_Medium
• Description : Classe avec l’information sur les médias sur lesquels les données pouvent être
distribuée
• Information complémentaire : Classe contenant des informations relatives au support sur lequel
les données peuvent être obtenues. Il s’agit d’un support hors ligne. d’autres informations peuvent
être trouvées sous MD_Distribution.
Métadonnées
• Code : gmd:MD_Metadata
• Description : Classe qui définit les métadonnées concernant des ressources
• Information complémentaire : Classe définissant les métadonnées d’une ou de plusieurs
ressources. Les métadonnées peuvent se rapporter à des jeux de données entiers mais également à des objets géométriques, des attributs, des types d’objets géométriques et d’attributs ou à
des agrégations de données, de séries de données ou de niveaux hiérarchiques (“hierarchyLevel”).
Les relations de dépendance hiérarchique entre jeux de métadonnées peuvent être indiquées par
la filiation (“parentIdentifier”). La norme ISO prévoit une relation monovalente entre jeux de
métadonnées dans ce cadre, une seule filiation pouvant être indiquée et non plusieurs. La classe
MD_Metadata présente également un attribut de contact avec le service compétent pour d’autres
informations relatives aux métadonnées.
Méthode d’évaluation
• Code : gmd:evaluationMethodType
• Description : Type de méthodes utilisées pour évaluer la qualité du jeu de donnée
• Information complémentaire : Méthode utilisée pour apprécier la qualité du jeu de données.
Méthode satistique
• Code : gmd:errorStatistic
• Description : Méthode statistique utilisée pour déterminer la valeur
7.4. Administration
215
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Méthode statistique utilisée pour la détermination de la valeur.
Niveau
• Code : gmd:level
• Description : Niveau hiérarchique des données spécifiées par l’attribut scope (79) du domaine
d’applicabilité
• Information complémentaire : Domaine auquel s’appliquent les informations de qualité. La catégorie à laquelle se rapporte cette information peut être indiquée dans la liste de codes (exemple :
attributs, objets géométriques, jeu de données, etc.).
Niveau hiérarchique
• Code : gmd:hierarchyLevel
• Description : Domaine auquel les métadonnées s’appliquent (voir l’annexe C pour plus
d’information au sujet des niveaux de hiérarchie des métadonnées)
• Information complémentaire : Domaine auquel les métadonnées se rapportent. La catégorie
d’informations à laquelle l’entité se réfère peut être indiquée dans la liste des codes (exemple
: attributs, objets géométriques, jeu de données, etc.). “Jeu de données” est le paramètre par
défaut.
Niveau topologie
• Code : gmd:topologyLevel
• Description : Code qui identifie le degré de complexité des relations spatiales
• Information complémentaire : Code indiquant les caractéristiques topologiques présentes dans le
jeu de données telles que la géométrie sans topologie, les lignes, les lignes planes fermées, les
surfaces, les corps, les surfaces tridimensionnelles, etc.
Noeud
• Code : gml:TimeNode
• Description : Noeud
Nom (cf. gmd:MD_Medium)
• Code : gmd:name
• Description : Nom du média sur lequel les données pouvent être obtenues
• Information complémentaire : Type de support sur lequel les données peuvent être obtenues, par
exemple CD-ROM, DVD, DVD-ROM, disquette, etc. (sélection dans une liste).
Nom (cf. gmd:MD_ExtendedElementInformation)
• Code : gmd:name
• Description : Nom de l’élément de métadonnée étendu
• Information complémentaire : Nom de l’élément de métadonnées étendu.
Nom (cf. gmd:MD_ApplicationSchemaInformation)
• Code : gmd:name
• Description : Nom du schéma d’application utilisé
• Information complémentaire : Nom du schéma d’application utilisé.
216
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Nom (cf. gmd:CI_OnlineResource)
• Code : gmd:name
• Description : Nom de la ressource en ligne
• Information complémentaire : Nom de la source en ligne.
Nom (cf. gmd:CI_Series)
• Code : gmd:name
• Description : Nom des séries ou du jeu de données global desquels le jeu de donnée est une partie
• Information complémentaire : Nom de la série ou du jeu de données composé dont émane le jeu
de données.
Nom
• Code : gmd:name
• Description : Name of the series, or aggregate dataset, of which the dataset is a part
Nom
• Code : srv:name
• Description : Nom utilisé par le service pour le paramètre
Nom
• Code : gco:aName
• Description :
Nom
• Code : gco:ScopedName
• Description :
Nom court
• Code : gmd:shortName
• Description : Nom court utilisé lors d’une implémentation telle que par exemple XML, SGML ou
autres
• Information complémentaire : Forme abrégée du nom utilisée lors d’une implémentation dans
XML ou SGML. Remarque : d’autres méthodes d’implémentation peuvent être employées.
Nom de l’identifiant
• Code : codeSpace
• Description : Nom ou identification de la personne ou de l’organisation responsable pour le domaine de valeurs
• Information complémentaire : Informations sur la personne ou l’organisation en charge de
l’espace nominal ou de l’identifiant.
Nom de l’identifiant
• Code : gmd:codeSpace
7.4. Administration
217
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Nom ou identification de la personne ou de l’organisation responsable pour la domaine de valeurs
• Information complémentaire : Informations sur la personne ou l’organisation en charge de
l’espace nominal ou de l’identifiant.
Nom de l’illustration
• Code : gmd:fileName
• Description : Nom du fichier qui contient le graphique contenant une illustration du jeu de données
• Information complémentaire : Nom du fichier contenant une représentation figurative du jeu de
données.
Nom de l’ère
• Code : calendarEraName
• Description :
Nom de la personne
• Code : gmd:individualName
• Description : Nom de la personne responsable. Prénom, nom et titre sont séparés par un signe de
délimitation
• Information complémentaire : Nom de la personne responsable. Des séparateurs (virgules) figurent entre le prénom, le nom et le titre.
Nom de l’appel
• Code : srv:invocationName
• Description : Nom de l’appel
Nom de l’opération
• Code : srv:operationName
• Description : Nom de l’opération
Nom du fichier
• Code : gmx:FileName
• Description : Nom du fichier et URL.
Nom du format (cf. gmd:MD_Format)
• Code : gmd:name
• Description : Nom des formats de transfert des données
• Information complémentaire : Nom du format de transfert de données, par exemple TIFF, ZIP,
etc.
Nom du fournisseur
• Code : srv:providerName
• Description : Nom du fournisseur du service
Nom du jeu de données aggrégé
218
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:aggregateDataSetName
• Description : Informations de référence sur le jeu de données rassemblé
• Information complémentaire : Nom et autres indications de sources des jeux de données de rang
inférieur. Ces informations sont du type CI_Citation et sont gérées dans la classe du même nom.
Nom du niveau de hiérarchie
• Code : gmd:hierarchyLevelName
• Description : Nom du niveau de hiérarchie pour lequel les métadonnées sont produites
• Information complémentaire : Nom du niveau hiérarchique auquel les métadonnées se rapportent.
Il peut par exemple s’agir du nom d’une série.
Nom du standard de métadonnées
• Code : gmd:metadataStandardName
• Description : Nom du standard (incluant le nom du profil) de métadonnées utilisé
• Information complémentaire : Nom de la norme sur les métadonnées utilisée, profil inclus (exemple : GM03Core, GM03Profil).
Nom du système de référence
• Code : gmd:name
• Description : Nom du système de référence utilisé
• Information complémentaire : Nom du système de référence utilisé.
Nom du système de référence
• Code : gmd:referenceSystemIdentifier
• Description : Nom du système de référence spatiale, par lequel sont définis la projection,
l’ellipsoïde et le datum géodésique utilisés
• Information complémentaire : Nom du système de référence spatial englobant la définition de
la projection, de l’ellipsoïde et du datum géodésique utilisés. Ces informations sont du type
RS_Identifier et sont gérées dans la classe du même nom.
Nom du test
• Code : gco:Measure
• Description : Nom des tests qui ont été appliqués aux données
• Information complémentaire : Nom du test appliqué aux données.
Nom du test
• Code : gmd:nameOfMeasure
• Description : Nom des tests qui ont été appliqués aux données
• Information complémentaire : Nom du test appliqué aux données.
Nom du thésaurus
• Code : gmd:thesaurusName
• Description : Nom du thésaurus formellement enregistré ou d’une source d’autorité reconnue de
mots clés
7.4. Administration
219
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Nom d’un thésaurus enregistré sous forme d’une banque de données ou d’une source de mots clés similaire faisant autorité. Ces informations sont du type
CI_Citation et sont gérées dans la classe du même nom.
Nom du type (cf. gco:TypeName)
• Code : gco:aName
• Description :
• Liste de suggestions :
– BOOLEAN (BOOLEAN )
– BYTE (BYTE)
– CHARACTER (CHARACTER)
– DATE (DATE)
– DATETIME (DATETIME)
– DOUBLE (DOUBLE)
– FLOAT (FLOAT)
– INTEGER (INTEGER)
– NUMERIC (NUMERIC)
– REAL (REAL)
– SERIAL (SERIAL)
– VARCHAR (VARCHAR)
– TEXT (TEXT)
Nom du type
• Code : gco:TypeName
• Description :
Nom local
• Code : gco:LocalName
• Description :
Nom local
• Code : gco:localName
• Description :
Nombre d’objets géométriques
• Code : gmd:geometricObjectCount
• Description : Nombre total d’objets de type point ou vecteur intervenant dans le jeu de données
• Information complémentaire : Nombre de points ou d’objets vectoriels présents dans le fichier.
Nombre de bandes de longueur d’onde
• Code : gmd:sequenceIdentifier
220
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Nombre qui identifie de façon unique le nombre de bandes de longueurs d’ondes
sur lesquelles un senseur travaille
• Information complémentaire : Entier identifiant sans équivoque le nombre de gammes de
longueurs d’onde utilisées par un capteur.
Nombre de pixel
• Code : gmd:dimensionSize
• Description : Nombre d’éléments le long de cet axe
• Information complémentaire : Nombre de cellules le long de cet axe
Nombre de sujets
• Code : gmd:volumes
• Description : Nombre de sujets identifiés dans le média
• Information complémentaire : Nombre d’exemplaires de supports. Exemple : s’il s’agit de CDROM et si un disque est insuffisant pour le stockage, le nombre total de disques requis pour
l’enregistrement du jeu de données complet est à indiquer ici.
Nombre de tons de gris
• Code : gmd:toneGradation
• Description : Nombre de valeurs numériques discrètes dans les données raster
• Information complémentaire : Nombre de valeurs numériques discrètes dans les données tramées.
Noms des axes
• Code : gmd:dimensionName
• Description : Nom de l’axe
Nord
• Code : gmd:northBoundLatitude
• Description : Coordonnée la plus au nord de la limite de l’étendue du jeu de données, exprimée
en latitude avec des degrés décimaux (NORD positif)
• Information complémentaire : Limite nord de l’extension du jeu de données, exprimée en latitude
géographique (degrés décimaux) comptée positivement vers le nord.
Nouvel élément
• Code : gmd:extendedElementInformation
• Description : Informations relatives à un nouvel élément de métadonnées requis pour la description des données géographiques, mais absent de la norme ISO19115.
Numéro de fax
• Code : gmd:facsimile
• Description : Numéro de fax de la personne ou organisation responsable
• Information complémentaire : Numéro de télécopieur.
Numéro de téléphone
• Code : gmd:voice
7.4. Administration
221
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Numéro de téléphone de la personne ou organisation responsable
• Information complémentaire : Numéro de téléphone.
Numéro de version du format
• Code : gmd:amendmentNumber
• Description : Numéro d’amélioration du format
• Information complémentaire : Numéro de la modification apportée au format.
Objets Géométriques
• Code : gmd:features
• Description : Objets sur lesquels l’information s’applique
• Information complémentaire : Propriétés auxquelles les informations se rapportent.
Objets géométriques
• Code : gmd:MD_GeometricObjects
• Description : Classe pour le nombre d’objets utilisés par le jeu de données. Ils sont listés en
fonction du type d’objet géométrique
• Information complémentaire : Classe destinée au type et au nombre d’objets utilisés dans le jeu de
données. Les objets sont ordonnés selon leur type géométrique. Cette information définit l’objet
géométrique décrit dans la classe MD_VectorSpatialRepresentation.
Objets géométriques
• Code : gmd:geometricObjects
• Description : Information sur les objets géométriques utilisés dans le jeu de données
• Information complémentaire : Informations concernant les objets géométriques utilisés dans le jeu
de données. Ces informations sont du type MD_GeometricObjects et sont gérées dans la classe
du même nom.
Obligation
• Code : gmd:obligation
• Description : Obligation de l’élément étendu
• Information complémentaire : Niveau d’obligation associé à l’élément étendu (obligatoire, optionnel ou obligatoire sous certaines conditions).
Occurences d’attributs
• Code : gmd:attributeInstances
• Description : Occurrences d’attributs sur lesquels l’information s’applique
• Information complémentaire : Occurrences d’attributs auxquelles les informations se rapportent.
Occurences d’objets
• Code : gmd:featureInstances
• Description : Occurrences d’objets sur lesquels l’information s’applique
• Information complémentaire : Occurrences de propriétés auxquelles les informations se rapportent.
222
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Offset
• Code : gmd:offset
• Description : Valeur physique correspondant à la valeur zéro d’une cellule
• Information complémentaire : Valeur physique correspondant à la valeur zéro d’une cellule.
Operations
• Code : srv:SV_OperationMetadata
• Description : Information sur les opérations
Optionalité
• Code : srv:optionality
• Description : Indication sur l’optionalité du paramètre
Options de transfert
• Code : gmd:transferOptions
• Description : Informations sur la façon de se procurer les données chez le distributeur
• Information complémentaire : Informations relatives au mode d’obtention des données auprès du
distributeur. Ces informations sont gérées dans la classe MD_DigitalTransferOptions.
Options de transfert du distributeur
• Code : gmd:distributorTransferOptions
• Description : Informations concernant la technique et le média utilisés par le distributeur
• Information complémentaire : Informations concernant le mode et le support de diffusion utilisés
par le distributeur, par exemple la taille du fichier, la manière de l’obtenir, etc. Ces informations
sont gérées dans la classe MD_DigitalTransferOptions.
Options de transfert numérique
• Code : gmd:MD_DigitalTransferOptions
• Description : Classe avec les possibilités techniques et les médias avec lesquels une ressource
peut être obtenue par un distributeur
• Information complémentaire : Classe contenant les possibilités techniques et les supports envisageables pour l’obtention d’une ressource auprès d’un distributeur. Cf. MD_Distribution pour des
informations complémentaires.
Opérations
• Code : srv:containsOperations
• Description : Information sur les opérations
Organisation
• Code : gmd:organisationName
• Description : Nom de l’organisation responsable
• Information complémentaire : Nom de l’organisation responsable, s’il s’agit d’une personne
isolée ou nom de l’organisation au sein de laquelle cette personne est employée. Ces informations sont du type PT_FreeText et sont gérées dans la classe du même nom.
7.4. Administration
223
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Ouest
• Code : gmd:westBoundLongitude
• Description : Coordonnée la plus à l’ouest de la limite de l’étendue du jeu de données, exprimée
en longitude avec des degrés décimaux (EST positif)
• Information complémentaire : Limite ouest de l’extension du jeu de données, exprimée en longitude géographique (degrés décimaux) comptée positivement vers l’est.
PT_LocaleContainer
• Code : gmd:PT_LocaleContainer
• Description : PT_LocaleContainer
Page
• Code : gmd:page
• Description : Détails sur quelles pages de la publication l’article a été publié
• Information complémentaire : Indication détaillée des numéros de pages de l’article dans la publication concernée ou du jeu de données dans la série considérée.
Paramètre
• Code : srv:SV_Parameter
• Description :
Paramètres
• Code : srv:parameters
• Description : Paramètres requis par l’interface
Paramètres de georéférence
• Code : gmd:georeferencedParameters
• Description : Indication sur les données de géoréférencement du raster
• Information complémentaire : Valeurs numériques contenant les données de géoréférencement de
la trame.
PartOf
• Code : gmd:partOf
• Description : PartOf
Pays
• Code : gmd:country
• Description : Pays dans la langue duquel l’URL libre est écrit
• Information complémentaire : Pays dans la langue duquel l’URL libre est écrit, la sélection
s’opère dans la liste des pays ISO.
Pays
• Code : gmd:country
• Description : Pays d’où provient la loi
224
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Pays dans lequel la loi a été promulguée, sélection dans la liste ISO
des pays.
Pays
• Code : gmd:country
• Description : Pays de la langue dans le lequel le texte libre est écrit
• Information complémentaire : Pays dans la langue duquel le texte libre est rédigé. Sélection dans
la liste ISO des pays.
Personnes responsables du processus
• Code : gmd:processor
• Description : Identification des personnes et organisations associées avec l’étape de processus,
ainsi que des moyens de communications à utiliser pour entrer en contact avec elles
• Information complémentaire : Identification de la personne (voire des personnes) ou de
l’organisation (voire des organisations) en charge du jeu de données décrit et mode de communication avec elle(s). Cette personne ou ce service endosse un rôle bien spécifique (propriétaire,
prestataire, gestionnaire, etc.) pouvant être sélectionné dans la liste proposée ici. Ces informations
sont du type CI_ResponsibleParty et sont gérées dans la classe du même nom.
Plateforme de communication
• Code : srv:DCPList
• Description :
Point
• Code : gml:Point
• Description : Point
Point central
• Code : gmd:centerPoint
• Description : Relation du système de coordonnées raster au système de référence spatiale définie
par la cellule du centre du raster et par les coordonnées correspondantes du système de référence
spatiale
• Information complémentaire : Lien du système de coordonnées de la trame avec le système terrestre défini par la cellule centrale de la trame et les coordonnées correspondantes dans le système
de référence spatial.
Point de connection
• Code : srv:connectPoint
• Description : Point de connection pour accéder à l’interface
Point de contact
• Code : gmd:pointOfContact
• Description : Identification, et mode de communication avec, des personnes ou des organisations
associées aux ressources
7.4. Administration
225
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Identification de la personne (voire des personnes) ou de
l’organisation (voire des organisations) responsable du jeu de données décrit et mode de communication avec elle. Cette personne ou ce service endosse un rôle (propriétaire, prestataire,
gestionnaire, etc.) bien spécifique pouvant être sélectionné dans la liste proposée. Les données
correspondantes de la personne ou du service sont gérées dans la classe CI_ResponsibleParty. Ce
rôle peut également servir à l’affectation d’un jeu de données à une commune. Exemple : le rôle
de “propriétaire” permet ici d’affecter un lot de la MO à la commune correspondante.
Polygone
• Code : gmd:polygon
• Description : Liste de points définissant le polygone de délimitation
• Information complémentaire : Série de points définissant le polygone de délimitation. Les positions sont exprimées en latitude et longitude géographique. Il s’agit d’un objet géométrique.
Polygone
• Code : gml:Polygon
• Description : Polygone
Position
• Code : gmd:positionName
• Description : Rôle ou position de la personne responsable
• Information complémentaire : Fonction ou position de la personne responsable.
Position
• Code : gml:position
• Description : Position
Position indéterminée
• Code : indeterminatePosition
• Description :
Pourcentage de la couverture nuageuse
• Code : gmd:cloudCoverPercentage
• Description : Surface du jeu de données recouverte par les nuages, exprimée en pourcentage de
la couverture spatiale
• Information complémentaire : Surface du jeu de données images assombrie par des nuages (en
pourcentage de la surface totale).
Processus de commande standard
• Code : gmd:MD_StandardOrderProcess
• Description : Classe pour la description des instructions et des modes usuels d’obtention de la
ressource, comprenant également les informations sur les coûts
• Information complémentaire : Classe contenant des informations relatives aux émoluments et à la
commande. d’autres informations peuvent être trouvées sous MD_Distribution.
Processus de distribution et de commande
226
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:distributionOrderProcess
• Description : Informations sur comment les données peuvent êtres commandées, ainsi que sur
leur coûts et sur les formatlités de commandes
• Information complémentaire : Informations relatives au mode de commande des données, à leur
coût ainsi qu’‘à d’autres instructions de commande. Ces informations sont gérées dans la classe
MD_StandardOrderProcess.
Procédure d’évaluation
• Code : gmd:evaluationProcedure
• Description : Référence à l’information sur la procédure
• Information complémentaire : Renvoi à la description de la procédure.
Profil d’application
• Code : gmd:applicationProfile
• Description : Nom d’un profil d’application qui peut être utilisé avec les ressources en ligne
• Information complémentaire : Nom d’un profil d’application pouvant être utilisé pour la source
en ligne.
PropertyType
• Code : gmd:propertyType
• Description : PropertyType
Propriétés des axes
• Code : gmd:axisDimensionProperties
• Description : Information sur les propriétés des axes spatio-temporels
• Information complémentaire : Informations relatives aux propriétés des axes spatio-temporels
telles que le nom, la dimension et la résolution. Ces informations sont du type MD_Dimension et
sont gérées dans la classe du même nom.
Propriétés d’accès
• Code : srv:accessProperties
• Description : Information sur la disponibilité du service (prix, instructions de commande...)
Protocole
• Code : gmd:protocol
• Description : Protocole de la connexion à utiliser
• Information complémentaire : Protocole de connexion utilisé, par exemple FTP.
Précision absolue de la position
• Code : gmd:DQ_AbsoluteExternalPositionalAccuracy
• Description : Classe pour la description de la concordance des coordonnées mesurées avec les
valeurs vraies ou acceptées comme telles
7.4. Administration
227
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Classe destinée à décrire la précision des coordonnées effectives par rapport a
Exemple : Des points GPS sont à plus de 10 m de leur localisation acceptée comme vraie,
Lampadaires issus de la restitution : 40 cm et Lampadaires issus des levers : 5 cm.
Précision de la classification thématique
• Code : gmd:DQ_ThematicClassificationCorrectness
• Description : Classe pour la description de la comparaison de classes ou leurs attributs assignés
aux objets avec un discours universel
• Information complémentaire : Classe permettant la description de la comparaison de classes ou d’attributs a
Exemple : Un poteau a été affecté à la classe « poteau téléphone ».
Précision de la mesure du temps
• Code : gmd:DQ_AccuracyOfATimeMeasurement
• Description : Classe pour la description de la justesse de la référence temporelle d’un élément
(rapport d’erreur d’une mesure de temps)
• Information complémentaire : Exemple : La date renseignée pour une procédure administrative
est imprécise.
Précision de la position raster
• Code : gmd:DQ_GriddedDataPositionalAccuracy
• Description : Classe pour la description de la concordance des valeurs de position dans la grille
avec les valeurs vraies ou acceptées comme telles
• Information complémentaire : Classe permettant la description de la précision en position dans le
réseau, en comparaison des valeurs théoriques.
Précision de la position relative
• Code : gmd:DQ_RelativeInternalPositionalAccuracy
• Description : Classe pour la description de la concordance des positions relatives des objets du
domaine d’applicabilité avec les positions relatives respectives vraies ou admises comme telles
• Information complémentaire : Classe destinée à la description de la précision de position relative par rappor
Exemple : Le bâtiment est de l’autre côté de la route.
Précision des attributs non quantitatifs
• Code : gmd:DQ_NonQuantitativeAttributeAccuracy
• Description : Classe pour la description de la précision des attributs non-quantitatifs
• Information complémentaire : Classe destinée à la description de la précision d’attributs non quantitatifs.
Exemple : La commune du client est fausse.
Précision des attributs quantitatifs
• Code : gmd:DQ_QuantitativeAttributeAccuracy
• Description : Classe pour la description de la précision des attributs quantitatifs
• Information complémentaire : Classe destinée à la description de la précision d’attributs quantitatifs.
Exemple : La surface renseignée de la parcelle est inférieure de 20% à la réalité.
Période
228
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gml:TimePeriod
• Description : Période de temps (début/fin)
Période
• Code : gts:TM_PeriodDuration
• Description : Le type durée permet de définir un interval de temps.
Le format est le suivant “PnYnMnDTnHnMnS” :
– P Période (Obligatoire)
– nY : nombre d’années
– nM : nombre de mois
– nD : nombre de jours
– T début de la section temps (Obligatoire, si définition d’un des éléments suivants)
– nH : nombre d’heures
– nM : nombre de minutes
– nS : nombre de secondes
Période de l’utilisation (cf. gmd:MD_Usage)
• Code : gco:DateTime
• Description : Date et heure de la première utilisation ou de la période d’utilisation de la ressource
et/ou de la série de ressource
• Information complémentaire : Date et heure de la première utilisation ou de la période d’utilisation
de la ressource et/ou de la série de ressources.
Période de l’utilisation
• Code : gmd:usageDateTime
• Description : Date et heure de la première utilisation ou de la période d’utilisation de la ressource
et/ou de la série de ressource
• Information complémentaire : Date et heure de la première utilisation ou de la période d’utilisation
de la ressource et/ou de la série de ressources.
Période de test
• Code : gmd:dateTime
• Description : Date ou période pendant laquelle une mesure de qualité des données a été appliquée
• Information complémentaire : Date à laquelle ou période durant laquelle la qualité des données a
été déterminée.
Période du processus (cf. gmd:LI_ProcessStep)
• Code : gmd:dateTime
• Description : Date et heure, ou période, à laquelle l’étape de processus s’est réalisée
• Information complémentaire : Date à laquelle ou période au sein de laquelle le processus de
traitement a été effectué. Indication en format horaire jj.mm.aaaa/ hh.mm.ss
7.4. Administration
229
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Qualité de la provenance
• Code : gmd:lineage
• Description : Informations de qualité concernant la provenance des données
• Information complémentaire : Informations relatives à la provenance, à la filiation ou au processus de génération. Elles sont gérées dans la classe LI_Lineage. “+lineage” est obligatoire si
“scope.DQ_Scope.level” = “Jeu de données”.
Qualité des données
• Code : gmd:DQ_DataQuality
• Description : Classe avec l’information sur la qualité pour les données spécifiées par un domaine
de qualité des données
• Information complémentaire : Classe comportant des informations relatives à la qualité du jeu de données. L
Les prescriptions de qualité applicables au jeu de données à décrire figurent dans
la classe DQ_Legislation.
La totalité des caractéristiques d’un produit qui lui confèrent l’aptitude à satisfaire des besoins exprimés ou implicites, conformément à la norme EN ISO 19101.
Qualité quantitative
• Code : gmd:report
• Description : Information de qualité quantitative pour les données concernée par le domaine
• Information complémentaire : Information de qualité de nature quantitative portant sur les données.
Quantité de compressions d’image
• Code : gmd:compressionGenerationQuantity
• Description : Nombre de cycles de compressions (avec pertes) appliqués à l’image
• Information complémentaire : Nombre de cycles de compression (avec pertes) appliqués à l’image
Radical
• Code : radix
• Description :
Raison (cf. gmd:MD_ExtendedElementInformation)
• Code : gmd:rationale
• Description : Raison de la création de l’élément étendu
• Information complémentaire : Motif de l’extension de la norme par l’élément considéré.
Raster géorectifié
• Code : gmd:MD_Georectified
• Description : Classe pour la description du raster qui est aligné sur un système de coordonnées
géographiques défini par un système à référence spatial, de telle sorte que chaque cellule puisse
être localisée géographiquement avec les coordonnées raster ou l’origine du raster
230
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Classe réservée à des trames dont les cellules sont disposées de
façon régulière dans un système de coordonnées en projection ou dans un système de coordonnées
géographiques défini dans le système de référence spatial, de telle sorte que chacune des cellules
puisse être localisée par les coordonnées, l’origine, l’extension et l’orientation de la trame. La
classe MD_Georectified permet la description de la rectification géographique de la trame. Le
lien de la trame redressée avec le système de coordonnées spatial ne peut toutefois être défini
que par l’intermédiaire des quatre coins de la trame. La description de l’extension spatiale de
la trame de même que l’indication de points de contrôle pour la vérification de la précision du
géoréférencement sont optionnels.
Raster géoréférencable
• Code : gmd:MD_Georeferenceable
• Description : Classe pour un raster, dont les cellules sont disposées irrégulièrement en fonction
de différents systèmes de projections, de telle manière qu’‘ils ne sont pas localisables avec les
propriétés du raster mais avec les informations de localisation disponible
• Information complémentaire : Classe réservée à une trame dont les cellules sont disposées de
façon irrégulière dans un système de coordonnées quelconque (en projection / géographique), de
sorte qu’‘elles ne peuvent être localisées qu’‘à l’aide d’informations de localisation fournies et
non au moyen des propriétés de la trame. La classe MD_Georeferenceable contient la description
des informations concernant le géoréférencement. Il est établi une distinction dans ce cadre entre
un géoréférencement par des points d’appui et par des paramètres de transformation. l’attribut
“parameterCitation” permet, via le type de données CI_Citation, de fournir d’autres informations encore concernant la provenance et le service compétent ayant transmis les informations de
géoréférencement.
Reconnaissance
• Code : gmd:credit
• Description : Reconnaissance de ceux qui ont contribués à ces ressources
• Information complémentaire : Reconnaissance ou confirmation des intervenants ayant apporté
leur contribution à cette ressource.
Relation de temps
• Code : gml:relatedTime
• Description : Définit la relation entre un temps donné et l’objet
Remarque sur la mise à jour
• Code : gmd:maintenanceNote
• Description : Informations ou remarques en ce qui concerne les besoins spécifiques concernant la
maintenance des ressources
• Information complémentaire : Informations ou remarques concernant la prise en compte de besoins spécifiques lors de la mise à jour des ressources.
Représentation spatiale du raster
• Code : gmd:MD_GridSpatialRepresentation
• Description : Classe contenant l’information sur les objets spatiaux de type raster du jeu de données
7.4. Administration
231
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Cette classe contient des informations relatives à l’extension spatiale dans le cas d’un jeu de données tramées. Les valeurs entrées concernent les axes, les cellules,
etc. Cette classe est une représentation de MD_SpatialRepresentation. Vous trouverez d’autres
informations sous MD_SpatialRepresentation.
Représentation spatiale du vecteur
• Code : gmd:MD_VectorSpatialRepresentation
• Description : Classe qui contient l’information sur les objets géographiques de type vecteur du
jeu de données
• Information complémentaire : Cette classe contient des informations concernant l’extension
spatiale lorsqu’‘un jeu de données vectorielles est concerné. Les valeurs entrées sont des
informations relatives à la topologie et aux objets géométriques. Cette classe est une
représentation de MD_SpatialRepresentation. Vous trouverez d’autres informations sous
MD_SpatialRepresentation.
Responsable
• Code : gmd:CI_ResponsibleParty
• Description : Type de données pour l’identification des personnes et organisations, ainsi que pour
la description des modes de communication avec, associées avec le jeu de données
• Information complémentaire : Type de données destiné à l’identification de personnes et/ou
d’organisations en relation avec le jeu de données (en tant que responsable, en charge du traitement, propriétaire, etc.), intégrant par ailleurs d’autres informations telles que le numéro de téléphone, l’adresse (postale, messagerie électronique) permettant d’entrer en contact avec ces personnes et/ou organisations. Les trois premiers attributs (individualName, organisationName, positionName) de ce type de données permettent de savoir s’il s’agit de la description d’une personne,
d’un service ou de la domiciliation d’une personne précédemment définie. Une indication au
moins est obligatoire. La liste de sélection CI_RoleCode spécifie alors la nature de la responsabilité endossée par le service désigné. Cf. CI_Citation pour d’autres informations.
Responsable
• Code : gmd:citedResponsibleParty
• Description : Information sur le nom et la position d’une personne individuelle ou d’une organisation responsable pour la ressource
• Information complémentaire : Informations concernant le nom et la domiciliation de la personne ou de l’organisation responsable de la source citée. Ces informations sont du type
CI_ResponsibleParty et sont gérées dans la classe du même nom.
Ressource couplée
• Code : srv:coupledResource
• Description : Si la ressource est un service de données géographiques, cet élément de métadonnées identifie, le cas échéant, la série ou les séries de données géographiques cibles du service grâce à leurs identificateurs de ressource uniques (Unique Resource Identifiers, URI).
Ressource couplée
• Code : srv:SV_CoupledResource
• Description : Information sur la ressource couplée
Ressource en ligne
232
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:CI_OnlineResource
• Description : Type de données pour l’information sur les sources en ligne, grâce auxquelles les
éléments de métadonnées étendus sur le jeu de données, la spécification ou le profil peuvent être
obtenus
• Information complémentaire : Type de données contenant des informations relatives à la possibilité et dans l’affirmative, à la manière d’accéder en ligne au jeu de données.
Ressource en line sur les extensions
• Code : gmd:extensionOnLineResource
• Description : Information sur les sources en ligne décrivant le profil d’un domaine d’application
spécifique ainsi que les extensions du modèle. Information sur tous les nouveaux éléments de
métadonnées.
• Information complémentaire : Informations relatives à des sources en ligne contenant le profil de
la communauté d’utilisateurs de même que des éléments de métadonnées étendus. Informations
concernant tous les nouveaux éléments de métadonnées.
Restriction média
• Code : gmd:mediumNote
• Description : Description d’autres restrictions ou exigences pour l’utilisation du média
• Information complémentaire : Descriptions complémentaires ou informations importantes concernant le support telles que des restrictions, des exigences, etc.
Restrictions
• Code : gmd:MD_Constraints
• Description : Classe pour les restrictions sur l’accès et l’utilisation d’une ressource ou de métadonnées
• Information complémentaire : Classe recelant des informations relatives aux restrictions d’accès
et d’utilisation de la ressource ou du jeu de métadonnées. Le paquet contenant la description
des restrictions d’accès et d’utilisation intègre la classe MD_Constraints avec un attribut fournissant une description générale des restrictions et les deux sous-classes MD_LegalConstraints
(informations sur les restrictions d’accès et d’utilisation dues au respect de droits d’auteurs) et
MD_SecurityConstraints (informations sur les restrictions liées à des questions de sécurité de
portée nationale ou assimilée telles que la confidentialité ou le secret). La classification des restrictions et des niveaux de sécurité s’effectue via des listes de sélection (MD_RestrictionCode et
MD_ClassificationCode).
Restrictions de manipulation
• Code : gmd:classification
• Description : Noms des restrictions de manipulation sur les ressources où de métadonnées
• Information complémentaire : Type de restriction. Sélection dans la liste suivante : non classé,
diffusion restreinte, confidentiel, secret, top secret.
Règle de relation
• Code : gmd:rule
• Description : Spécifications comment l’élément étendu est en relation avec d’autres éléments et
entités existants
7.4. Administration
233
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Spécification de la manière dont l’élément étendu est en relation
avec d’autres classes et éléments existants.
Référence bibliographique
• Code : gmd:portrayalCatalogueCitation
• Description : Référence bibliographique du catalogue de présentation utilisé
• Information complémentaire : Référence bibliographique au catalogue de représentation cité
Référence des données sources
• Code : gmd:sourceCitation
• Description : Référence recommandée pour les données sources
• Information complémentaire : Indication des sources du jeu de données source décrit. Le nom /
titre du fichier de données source de même qu’‘une date du type correspondant (création, publication, traitement complémentaire) sont gérés ici. Des informations supplémentaires peuvent être
indiquées au besoin. Elles sont du type CI_Citation et sont gérées dans la classe du même nom.
Référence du catalogue d’objet
• Code : gmd:featureCatalogueCitation
• Description : Référence bibliographique complète à un ou plusieurs catalogues d’objets externes
• Information complémentaire : Référence bibliographique complète vers un ou plusieurs catalogues d’objets externes. La référence est du type de données CI_Citation et est gérée dans la
classe du même nom.
Référence du catalogue de présentation
• Code : gmd:MD_PortrayalCatalogueReference
• Description : Classe avec l’information pour l’identification du catalogue de présentation utilisé
• Information complémentaire : La classe MD_PortrayalCatalogueReference comprend uniquement l’attribut portrayalCatalogueCitation. Le catalogue utilisé pour la description de la
représentation des objets peut être identifié ici via le type de données CI_Citation. La classe
MD_PortrayalCatalogueReference permet uniquement la description des conditions marginales
de la représentation “cartographique” sans tenir compte de leur mise en oeuvre.
Référence sur les paramètres
• Code : gmd:parameterCitation
• Description : Référence bibliographique sur les paramètres
• Information complémentaire : Titre et date (citation) avec la description des paramètres
Réponse maxmale
• Code : gmd:peakResponse
• Description : Longueur d’onde à laquelle la réponse est la plus haute
• Information complémentaire : Longueur d’onde à laquelle l’intensité de la réponse est la plus
forte.
Répétabilité
• Code : srv:repeatability
234
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Indication sur la répétabilité du paramètre
Résolution
• Code : gmd:MD_Resolution
• Description : Classe avec le degré de détail exprimé avec un facteur d’échelle ou une distance au
sol
• Information complémentaire : Dans la classe MD_Resolution, le degré de spécification est indiqué
en référence à l’objet. Cela signifie que la résolution d’un objet est à indiquer ici dans le cas d’une
trame (exemple : la résolution spatiale d’une orthophoto de 50cm). Outre la distance au sol
(distance), il est également possible de saisir une échelle pour indiquer le degré de spécification,
éventualité à envisager dans le cas de données vectorielles ou tramées. l’échelle est précisée en
recourant à la classe MD_RepresentativeFraction.
Résolution
• Code : gmd:resolution
• Description : Degré de détail dans le jeu de données de type raster
• Information complémentaire : Degré de spécification de la trame, c.-à-d. description d’une extension, d’une dimension ou d’un nombre de cellules.
Résolution spatiale
• Code : gmd:spatialResolution
• Description : Facteur qui donne une indication générale sur la densité de données spatiales dans
le jeu de données
• Information complémentaire : Facteur donnant une indication générale de la résolution spatiale du jeu de do
La résolution spatiale se rapporte au niveau de détail de la série de données. Elle est exprimée comme un ensemble de valeurs de distance de résolution allant de zéro à plusieurs
valeurs (normalement utilisé pour des données maillées et des produits dérivés d’imagerie)
ou exprimée en échelles équivalentes (habituellement utilisées pour les cartes ou les produits
dérivés de cartes).
Résultat
• Code : gmd:result
• Description : Valeur (ou jeu de valeur) obtenue en appliquant une mesure de qualité de donnée
ou par le résultat d’une comparaison des valeurs (ou jeu de valeurs) obtenues avec un niveau de
qualité spécifique
• Information complémentaire : Valeur (ou ensemble de valeurs) déduite de la mesure de qualité
utilisée ou résultats provenant de la comparaison de ces valeurs avec un indicateur de qualité
spécifié.
Résultat de conformité
• Code : gmd:DQ_ConformanceResult
• Description : Classe qui contient l’information sur les résultats des évaluations des valeurs (ou
jeu de valeurs) obtenues en comparaison avec une valeur de qualité spécifique
• Information complémentaire : Classe contenant des informations relatives aux résultats
d’exploitation se déduisant de la comparaison des valeurs obtenues avec un indicateur de qualité spécifié.
7.4. Administration
235
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Résultat quantitatif
• Code : gmd:DQ_QuantitativeResult
• Description : Classe contenant l’information des valeurs (ou jeu de valeurs) obtenu en appliquant
sur les données une mesure de qualité
• Information complémentaire : Informations relatives aux résultats des tests livrés par l’application
d’une mesure de qualité.
Résumé
• Code : gmd:abstract
• Description : Court résumé explicatif du contenu des ressources
• Information complémentaire : Court résumé descriptif du contenu du jeu de données. Cet attribut
est du type PT_FreeText et est géré dans la classe du même nom.
Réussi
• Code : gmd:pass
• Description : Indication sur le résultat de conformance où 0 = échoué et 1= réussi
• Information complémentaire : Indication du résultat du test de concordance (0 = échec, 1= succès).
Rôle
• Code : gmd:role
• Description : Fonction accomplie par le service responsable
• Information complémentaire : Rôle endossé par le service responsable (prestataire, gestionnaire,
propriétaire, utilisateur, distributeur, créateur de données, instance compétente, évaluateur de données, responsable de leur traitement ou de leur publication, auteur, éditeur ou partenaire commercial).
Schéma en ASCII
• Code : gmd:schemaAscii
• Description : Schéma d’application entièrement donné dans un fichier ASCII
• Information complémentaire : Schéma d’application dans un fichier ASCII.
Sens du paramètre
• Code : srv:SV_ParameterDirection
• Description :
SeriesMetadata
• Code : gmd:seriesMetadata
• Description : SeriesMetadata
Source
• Code : gmd:LI_Source
• Description : Classe contenant l’information sur les données sources utilisées pour créer les données spécifiées par l’attribut scope (79) du domaine d’applicabilité
236
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Classe contenant des informations relatives aux données source
dont le domaine de données est issu et auxquelles il est renvoyé dans la classe DQ_DataQuality
(attribut concernant l’étendue des indications de qualité). Des informations complémentaires peuvent être trouvées sous DQ_Dataquality.
Source
• Code : gmd:source
• Description : Informations sur la source de la donnée
• Information complémentaire : Informations relatives aux données source. Elles sont gérées dans
la classe LI_Source.
Source (cf. gmd:MD_ExtendedElementInformation)
• Code : gmd:source
• Description : Nom de la personne ou de l’organisation ayant créé les extensions
• Information complémentaire : Nom de la personne ou de l’organisation ayant procédé à
l’extension de la norme.
Sources en ligne
• Code : gmd:onLine
• Description : Information sur les sources en ligne depuis lesquelles la ressource peut être obtenue
• Information complémentaire : Informations relatives à la source en ligne via laquelle le jeu de
données peut être acquis. Ces informations sont du type CI_OnlineRessource et sont gérées dans
la classe du même nom.
Sources hors connexion
• Code : gmd:offLine
• Description : Information sur les médias off-line depuis lesquels la ressource peut être obtenue
• Information complémentaire : Informations concernant le support hors ligne sur lequel le jeu de
données peut être obtenu. Ces informations sont gérées dans la classe MD_Medium.
Spécification (cf. gmd:DQ_ConformanceResult)
• Code : gmd:specification
• Description : Informations de référence des spécifications de produits ou des exigences des utilisateurs avec lesquelles les données sont comparées
• Information complémentaire : Description des spécifications du produit ou des exigences de
l’utilisateur avec lesquelles les données ont été comparées.
Spécification (cf. gmd:MD_Format)
• Code : gmd:specification
• Description : Nom d’une spécification de sous-ensemble, profil ou produit du format
• Information complémentaire : Nom d’une spécification partielle, de profil ou de produit du format.
Subset
• Code : gmd:subset
• Description : Subset
7.4. Administration
237
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Sud
• Code : gmd:southBoundLatitude
• Description : Coordonnée la plus au sud de la limite de l’étendue du jeu de données, exprimée en
latitude avec des degrés décimaux (NORD positif)
• Information complémentaire : Limite sud de l’extension du jeu de données, exprimée en latitude
géographique (degrés décimaux) comptée positivement vers le nord.
Superset
• Code : gmd:superset
• Description : Superset
Système de classification
• Code : gmd:classificationSystem
• Description : Nom du système de classification
• Information complémentaire : Le nom du système de classification peut être indiqué ici, s’il en
existe un.
Système de référence
• Code : gmd:MD_ReferenceSystem
• Description : Classe pour l’information sur le système de référence
• Information complémentaire : La classe MD_ReferenceSystem décrit le système de référence
spatial et temporel utilisé pour le jeu de données. Dans cette classe, le lien avec le système
géodésique de référence est établi à l’aide de l’attribut “referenceSystemIdentifier”. Seuls le nom
du système de référence et l’organisation associée sont saisis, aucun paramètre concret n’‘est
entré.
Système de référence spatiale des données sources
• Code : gmd:sourceReferenceSystem
• Description : Système de référence spatiale utilisé par les données sources
• Information complémentaire : Indications relatives au système de référence. Elles sont gérées
dans la classe MD_ReferenceSystem.
Séries
• Code : gmd:CI_Series
• Description : Type de données pour l’information sur les séries ou le jeu de données global, à qui
appartient le jeu de données
• Information complémentaire : Type de données réservé aux informations relatives à la série ou au
jeu de données composé dont le jeu de données fait partie. Il s’agit d’informations concernant le
nom, l’édition et (en cas de disponibilité) le numéro de la page sur laquelle cette série du jeu de
données peut être trouvée. l’ensemble des feuilles de la carte au 1:25’‘000 de swisstopo constitue
par exemple une série.
Séries
• Code : gmd:series
238
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Information sur la série (ou sur le jeu de données global) de laquelle le jeu de
données est une partie
• Information complémentaire : Information relative à la série ou au jeu de données composé dont le jeu de do
Exemple : la série de toutes les cartes nationales au 1:25‘000. Ces informations sont du type
CI_Series et sont gérées dans la classe du même nom.
Taille transfer
• Code : gmd:transferSize
• Description : Taille estimée d’une unité dans le format de transfert spécifié, exprimé en mégabits.
La taille de transfert est > 0.0
• Information complémentaire : Taille approchée d’un fichier (exprimée en mégaoctets) dans le
format spécifié. La taille de transfert est > 0.0
Taxes
• Code : gmd:fees
• Description : Taxes et conditions pour accéder à la ressource. Les unités monétaires sont incluses
(comme spécifié dans ISO 4217)
• Information complémentaire : Emoluments relatifs à l’obtention ou à l’utilisation des données.
Indications fournies dans les unités monétaires définies dans la norme ISO 4217.
Technique de décompression du fichier
• Code : gmd:fileDecompressionTechnique
• Description : Recommandations sur les algorithmes et les processus qui peuvent être appliqués
pour lire ou ouvrir une ressource, à laquelle des techniques de compressions ont été appliquées.
• Information complémentaire : Remarques relatives aux algorithmes ou aux processus à mettre en
?uvre pour la lecture ou l’extension de la ressource en cas de compression de cette dernière.
Temps d’attente
• Code : gmd:turnaround
• Description : Temps d’attente usuel pour la préparation d’une commande
• Information complémentaire : Temps de traitement usuel d’une commande.
Texte
• Code : gco:CharacterString
• Description :
Texte libre
• Code : gmd:PT_FreeText
• Description : Classe pour la description d’un texte libre multilingue sur des éléments de métadonnées
• Information complémentaire : Classe réservée à la description d’un élément textuel de
métadonnées, libre et multilingue. Le type de données PT_FreeText permet la gestion
d’informations textuelles dans différentes langues. Le multilinguisme est accepté en cinq
endroits différents du modèle CH-Profil : la description du contenu des données (résumé
dans la classe MD_Identification), le titre d’indications de sources (titre dans CI_Citation), le
7.4. Administration
239
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
nom et l’abréviation de services compétents (organisationName et organisationAcronym dans
CI_ResponsibleParty), le code d’identifiants (code dans MD_Identifier) et les mots clés (keyword
dans MD_Keyword).
Thématique
• Code : gmd:topicCategory
• Description : Thème(s) principal(aux) du jeu de données
• Information complémentaire : Thème principal (ou thèmes principaux) du jeu de données.
Ce thème ou groupe de thèmes permet de trouver un jeu de données. Cet attribut se
fondant sur une liste de codes de la norme ISO (MD_TopicCategoryCode), une recherche
standardisée par thèmes est possible au plan international. Les thèmes suivants sont répertoriés : agriculture, biologie, limites, climatologie et météorologie, économie, indications
altimétriques, environnement, sciences de la Terre, santé, images et cartes de base, armée et
renseignement, cours d’eau intérieurs, indications de lieux, mers et océans, aménagement
du territoire et cadastre, société, subdivisions, transport, infrastructures de transport.
Thématique
• Code : gmd:MD_TopicCategoryCode
• Description : Code de la catégorie du sujet
Titre
• Code : gmd:title
• Description : Nom avec lequel la ressource en question est connue
• Information complémentaire :
Nom caractéristique et souvent unique sous lequel la ressource est connue.
Titre/nom. Ces informations sont du type PT_FreeText et sont gérées dans la classe du
même nom.
Titre collectif
• Code : gmd:collectiveTitle
• Description : Titre commun avec indication d’une appartenance. Note : le titre identifie des
éléments d’une série collective, combiné avec l’information sur quels volumes sont à disposition
à la source citée
• Information complémentaire : Cet élement est utilisé en Suisse pour designer le nom d’une
géodonnées de base qui correspond à l’entrée du catalogue Annexe I de la OGéo, car il est possible
que plusieurs jeux de données “physiques” soient attribuée à une entrée “juridique”. Ex.: L’entrée
no. 47 “Cartes géophysiques” consiste de 3 jeux de données “Cartes géophysiques 1:500000”,
“Cartes géophysisques spéciales” et “Atlas gravimétrique 1:100000”
Titre court
• Code : gmd:alternateTitle
• Description : Nom raccourci ou autre façon d’écrire le nom, sous lequel l’information des informations de références est connue. Exemple : DCW pour “Digital Chart of the World”
• Information complémentaire : Nom abrégé ou orthographe du titre/nom différente de celle sous
laquelle l’information correspondante est connue. Exemple : DCW pour “Digital Chart of the
World”
240
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Type d’association
• Code : gmd:associationType
• Description : Type d’association sur le jeu de données rassemblé
• Information complémentaire : Type de relation entre jeux de données de rang inférieur, autrement
dit, nature du lien unissant les deux jeux de données. La sélection s’opère dans la liste suivante
: transfert à titre de comparaison, comparaison avec le jeu de données de rang supérieur, partie
d’une structure de données identique, renvoi à une source, couple stéréoscopique.
Type d’attribut
• Code : gco:attributeType
• Description :
Type d’information
• Code : gmd:contentType
• Description : Type d’information représenté par la valeur de la cellule
• Information complémentaire : Type d’information représenté par la valeur de la cellule. La cellule
est une image, une classification thématique ou une mesure physique.
Type d’initiative
• Code : gmd:initiativeType
• Description : Type d’initiative pour laquelle le jeu de données rassemblé a été produit
• Information complémentaire : Type de l’initiative ou du projet ayant motivé la saisie des données
de rang inférieur (exemple : campagne, collecte, analyse, mission, étude, etc.)
Type d’objets géométriques
• Code : gmd:geometricObjectType
• Description : Nom des objets spatiaux point et vecteur utilisés pour localiser les positions à zéro,
une, deux et trois dimensions dans le jeu de données
• Information complémentaire : Nom du type d’objet géométrique. Sélection dans la liste suivante
: complexe, combinaison, ligne ouverte, point, primitive en 3D, ligne fermée.
Type de couplage
• Code : srv:couplingType
• Description : Type de couplage
Type de date
• Code : gmd:dateType
• Description : Evénements en relations avec la date
• Information complémentaire : Evénement auquel la date se rapporte (création, publication, traitement), respectant le type de la date.
Type de mot clé
• Code : gmd:type
• Description : Thèmes utilisés pour grouper des mots clés similaires
7.4. Administration
241
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Information complémentaire : Thème utilisé pour grouper des mots clés similaires. Les thèmes
suivants sont disponibles : discipline, lieu, couche, intervalle de temps, thème.
Type de raster
• Code : gmd:cellGeometry
• Description : Identification du type de raster (point ou cellule)
• Information complémentaire : Définition du type de trame (point ou cellule).
Type de représentation spatiale
• Code : gmd:spatialRepresentationType
• Description : Méthode utilisée pour représenter spatialement l’information géographique
• Information complémentaire : Méthode utilisée pour la représentation spatiale des informations
géographiques par des vecteurs, un quadrillage, des cartes, des tableaux, ou d’autres moyens
similaires.
Type de service
• Code : srv:serviceType
• Description : Classification qui permet de rechercher les services de données géographiques
disponibles. Un service donné ne peut être classé que dans une seule catégorie.
• Liste de suggestions :
– OGC Web Map Service (OGC:WMS)
– OGC Web Feature Service (OGC:WFS)
– OGC Web Coverage Service (OGC:WCS)
– Téléchargement (W3C:HTML:DOWNLOAD)
– Information (W3C:HTML:LINK)
Type de valeur
• Code : gmd:dataType
• Description : Code qui identifie le genre de valeur fourni dans l’élément étendu
• Information complémentaire : Code définissant le type de données de l’élément étendu.
Type de valeur
• Code : gmd:valueType
• Description : Valeur quantitative, ou domaine de valeur, pour l’appréciation de qualité
• Information complémentaire : Valeur (ou domaine de valeurs) quantitative pour l’appréciation de
la qualité.
Type de valeur
• Code : srv:valueType
• Description :
Types d’objet
• Code : gmd:featureTypes
242
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Sous-ensemble de types d’objets, tirés du catalogue d’objets cité, intervenant dans
le jeu de données
• Information complémentaire : Sous-ensemble des types d’objets du catalogue cité, présents dans
le jeu de données.
Téléphone
• Code : gmd:CI_Telephone
• Description : Type de données pour le numéro de téléphone de la personne ou du service responsable
• Information complémentaire : Type de données pour les numéros de téléphone.
Téléphone
• Code : gmd:phone
• Description : Numéro de téléphone avec lequel la personne ou l’organisation responsable peut
être contactée
• Information complémentaire : Numéro de téléphone. Ces informations sont du type CI_Telephone
et sont gérées dans la classe du même nom.
Téléphone
• Code : gmd:phone
• Description : Type de données pour le numéro de téléphone de la personne ou du service responsable
• Information complémentaire : Type de données pour les numéros de téléphone.
URL
• Code : src
• Description : URL du document.
URL libre
• Code : gmd:URL
• Description : Classe destinée à la description d’un élément de métadonnées URL libre multilingue
• Information complémentaire : Classe destinée à la description d’un élément de métadonnées URL
libre multilingue. Le type de données PT_FreeText permet de gérer des informations textuelles en
plusieurs langues.
Unique identifier
• Code : uuidref
• Description :
Unité
• Code : gmd:units
• Description : Unité dans laquelle les longueurs d’ondes du senseur sont indiquées
• Information complémentaire : Unité dans laquelle la longueur d’onde du capteur est exprimée.
Unité
7.4. Administration
243
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : unit
• Description :
Unité
• Code : uom
• Description : Unité de mesure
• Liste de suggestions :
– mètres (m)
Unité de densité
• Code : gmd:densityUnits
• Description : Unité de mesure pour la densité d’enregistrement
• Information complémentaire : Unité de mesure de la densité d’écriture.
Unité de mesure (cf. gmd:EX_VerticalExtent)
• Code : gco:Measure
• Description : Unité de l’indication de l’étendue verticale. Exemple : mètre, pied, millimètre,
hectopascal
• Information complémentaire : Unité altimétrique. Exemples : mètre, pied, millimètre, hectopascal
Unité de valeur
• Code : gmd:valueUnit
• Description : Unité de valeur pour la documentation des résultats de qualité sur les données
• Information complémentaire : Unité de valeur pour la documentation du résultat de la qualité des
données.
Unités de distribution
• Code : gmd:unitsOfDistribution
• Description : Parties, niveaux, surfaces géographiques, etc., dans lesquelles les données sont à
disposition
• Information complémentaire : Découpage en carroyages, couches, zones géographiques, etc. permettant l’obtention des données.
Utilisation
• Code : gmd:MD_Usage
• Description : Classe pour une brève description de la manière dont les ressources sont actuellement utilisées ou ont été utilisées
• Information complémentaire : Brève description de la manière dont les ressources sont actuellement utilisées ou l’ont été, avant tout lorsqu’‘il s’agit d’applications spéciales poursuivant un
objectif particulier. Exemple : un forestier saisit une clairière avec une précision, des signes
conventionnels et des attributs bien différents de ceux qu’‘emploierait un biologiste.
Utilisation
• Code : gmd:specificUsage
244
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Description : Brève description de l’utilisation actuelle de la ressource et/ou de la série de
ressource
• Information complémentaire : Brève description de l’utilisation de la ressource et/ou de la série
de ressources sous forme de texte.
Utilisation spécifique de la ressource
• Code : gmd:resourceSpecificUsage
• Description : Informations sur des applications spécifiques pour lesquelles la ressource est ou sera
utilisée
• Information complémentaire : Informations concernant des applications particulières pour
lesquelles la ou les ressources sont ou ont été utilisées. Ces informations sont gérées dans la
classe MD_Usage.
Valeur (cf. gmd:DQ_QuantitativeResult)
• Code : gmd:value
• Description : Valeurs quantitatives, déterminées par la procédure d’évaluation utilisée.
• Information complémentaire : Valeurs quantitatives définies par le processus d’exploitation.
Valeur
• Code : gmd:value
• Description :
Valeur Domaine
• Code : gmd:domainValue
• Description : Valeurs valides qui peuvent être assignées à l’élément étendu
• Information complémentaire : Valeurs licites pouvant être affectées à l’élément étendu.
Valeur maximale
• Code : gmd:maxValue
• Description : Longueur d’onde la plus longue que le senseur est capable de collecter à l’intérieur
d’une bande donnée
• Information complémentaire : Longueur d’onde la plus élevée à laquelle le capteur est capable
d’effectuer une mesure au sein de la gamme mentionnée.
Valeur maximale
• Code : gmd:maximumValue
• Description : Indication de l’altitude du point le plus haut du jeu de données
• Information complémentaire : Altitude du point le plus élevé du jeu de données
Valeur minimale
• Code : gmd:minimumValue
• Description : Indication de l’altitude du point le plus bas du jeu de données
• Information complémentaire : Altitude du point le plus bas du jeu de données.
Valeur minimum
7.4. Administration
245
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
• Code : gmd:minValue
• Description : Longueur d’onde la plus courte que le senseur est capable de collecter à l’intérieur
d’une bande donnée
• Information complémentaire : Longueur d’onde la plus courte à laquelle le capteur est capable
d’effectuer une mesure au sein de la gamme mentionnée.
Validité temporelle
• Code : gmd:DQ_TemporalValidity
• Description : Classe pour la description de la validité des données du domaine d’applicabilité, en
regard de l’aspect temporel
• Information complémentaire : Classe destinée à la description de la validité des données définies
dans le domaine de qualité associé.
Version (cf. gmd:RS_Identifier)
• Code : gmd:version
• Description : Identification de la version pour la domaine de valeurs
• Information complémentaire : Numéro de version de l’espace nominal / de l’identifiant (alphanumérique).
Version
• Code : gmd:version
• Description : Version du format (date,nombre,etc)
• Information complémentaire : Version du format de données, par exemple 6.0.
Version du standard de métadonnées
• Code : gmd:metadataStandardVersion
• Description : Version (du profil) du standard de métadonnées utilisé.
• Information complémentaire : Version (du profil) de la norme sur les métadonnées utilisée.
Version du type de service
• Code : srv:serviceTypeVersion
• Description : Version du type de service
Ville
• Code : gmd:city
• Description : Ville de l’emplacement
• Information complémentaire : Ville, localité
Vue générale graphique
• Code : gmd:graphicOverview
• Description : Vue générale graphique illustrant les ressources (y inclus une légende)
• Information complémentaire : Vue d’ensemble graphique de la ressource (légende incluse). Ces
informations sont gérées dans la classe MD_BrowseGraphic.
246
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
7.5 La directive INSPIRE et GeoNetwork
Cette section explique les options de configuration permmettant la mise en place d’un catalogue suivant
les recommandations de la directive INSPIRE.
Il est possible d’activer tout ou partie de ces options. Certains packages (tel que GéoSource) est préconfiguré avec une partie de ces options.
7.5.1 Activation des règles de validation Schématron pour INSPIRE
Après l’installation, l’administrateur du catalogue peut ajouter les règles de validations en réalisant les
actions suivantes :
• Version 2.6.x : copier manuellement les règles INSPIRE depuis le code source ou lancer dans le
répertoire schématron la commande
ant inspire
• Version 2.7.x : renommer le fichier schematron-rules-inspire.xsl.disabled en schematron-rulesinspire.xsl
Une fois la modification faite, il est nécessaire de relancer l’application.
7.5.2 Ajouter le thésaurus GEMET, les thèmes INSPIRE et la taxonomie des services
Depuis la version 2.7.x, il est possible d’ajouter ces thésaurus depuis l’interface d’administration des
thésaurus.
7.5.3 Activer la vue INSPIRE
Dans le fichier config-gui.xml, modifier la configuration des vues de la manière suivante
<metadata-tab>
<simple flat="true" default="true"/>
<advanced/><!-- This view should not be removed as this is the only view to be able
to edit all elements defined in a schema. -->
<iso/>
7.5. La directive INSPIRE et GeoNetwork
247
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<!-- This view display all INSPIRE recommended elements
in a view -->
<inspire flat="true"/>
<xml/>
</metadata-tab>
7.5.4 Activer le formulaire de recherche et le CSW INSPIRE
Depuis l’interface d’administration, configuration du système, activer l’option INSPIRE. Il est nécessaire de reconstruire l’index après activation de cette option. Cette option active également le CSW
INSPIRE tel que décrit dans le guide technique sur les service de découverte
7.5.5 Affiner la configuration des suggestions dans l’éditeur
GeoNetwork permet de contrôler quels éléments sont ajoutés lorsque l’utilisateur ajoutes des éléments
dans l’éditeur. Par défaut, tous les éléments obligatoires sont ajoutés automatiquement. Les autres (les
optionnels) peuvent être contrôlé via le mécanisme de suggestion.
Par exemple, INSPIRE demande la présence d’une organisation et d’un email dans les informations sur
un contact. Ceci est possible, en configurant le fichier xml/schemas/iso19139/schema-suggestion.xml de
la manière suivante
<!-- INSPIRE Suggestion for contact suggest
organisation name and email address as defined in metadata IR.
ie. less fields than in |project_name| default behaviour.-->
<field name="gmd:CI_ResponsibleParty">
<suggest name="gmd:organisationName"/>
<suggest name="gmd:contactInfo"/>
</field>
<field name="gmd:CI_Contact">
<suggest name="gmd:address"/>
</field>
<field name="gmd:CI_Address">
<suggest name="gmd:electronicMailAddress"/>
</field>
De la même manière pour la section distribution
<!-- Add a distribution format / INSPIRE requirement -->
<field name="gmd:distributionInfo">
<suggest name="gmd:MD_Distribution"/>
</field>
<field name="gmd:MD_Distribution">
<suggest name="gmd:distributionFormat"/>
<suggest name="gmd:transferOptions"/>
</field>
<field name="gmd:distributionFormat">
<suggest name="gmd:MD_Format"/>
</field>
248
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
Cette configuration permet une saisie plus rapide de l’essentiel des informations dans l’éditeur.
7.5.6 Indexation de l’étendue temporelle
Par défaut, GeoNetwork n’indexe pas les dates de publication, révision, création en tant qu’étendue
temporelle.
Pour activer cette option, modifier le paramètre useDateAsTemporalExtent dans le fichier
xml/schemas/iso19139/index-fields.xml
<!-- If identification creation, publication and revision date
should be indexed as a temporal extent information (eg. in INSPIRE
metadata implementing rules, those elements are defined as part
of the description of the temporal extent). -->
<xsl:variable name="useDateAsTemporalExtent" select="false()"/>
7.5.7 Configurer les listes de valeurs de suggestions
GeoNetwork dispose d’un mécanisme permettant d’ajouter des listes de propositions à côté des champs
en édition. Par example, pour le champ dénominateur de l’échelle, une liste composée des valeurs
10000, 25000, 50000, ... est proposée.
INSPIRE demande la saisie de certaine valeur pour le champ type de service. Pour cela, modifier le
fichier xml/schemas/iso19139/loc/en/labels.xml de la manière suivante
<element name="srv:serviceType">
<label>Service Type</label>
<description>Service type name from a registry of services. For example, the values
nameSpace and name attributes of GeneralName may be 'OGC' and 'catalogue'</desc
<helper>
<!--<option value="OGC:WMS">OGC Web Map Service (OGC:WMS)</option>
<option value="OGC:WFS">OGC Web Feature Service (OGC:WFS)</option>
<option value="OGC:WCS">OGC Web Coverage Service (OGC:WCS)</option>
<option value="W3C:HTML:DOWNLOAD">Download (W3C:HTML:DOWNLOAD)</option>
<option value="W3C:HTML:LINK">Information (W3C:HTML:LINK)</option>-->
<!-- INSPIRE Service type defined in MD IR / 1.3.1 Spatial data service type -<option value="discovery">Discovery Service (discovery)</option>
<option value="view">View Service (view)</option>
<option value="download">Download Service (download)</option>
<option value="transformation">Transformation Service (transformation)</option>
<option value="other">Other Services (other)</option>
</helper>
</element>
7.5.8 Cacher des valeurs dans les listes de choix
Afin de simplifier la saisie tout en restant conforme aux demandes de la directive INSPIRE, il est possible
de cacher certaines valeurs dans les listes de choix (ie. codeList). Pour cela il faut utiliser l’attribut
hideInEditMode dans les fichiers de liste de valeur
Par example, pour cacher les valeurs model et attribut dans le niveau de hiérarchie, modifier le fichier
xml/schemas/iso19139/loc/en/codelists.xml
7.5. La directive INSPIRE et GeoNetwork
249
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
<codelist name="gmd:MD_ScopeCode">
<entry hideInEditMode="true">
<code>attribute</code>
<label>Attribute</label>
<description>Information applies to the attribute class</description>
</entry>
<entry>
<code>service</code>
<label>Service</label>
<description>Information applies to a capability which a service provid
</entry>
<entry hideInEditMode="true">
<code>model</code>
<label>Model</label>
<description>Information applies to a copy or imitation of an existing
</entry>
7.6 ISO Topic Categories
Iso Topic Categories and Keywords
250
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
7.6. ISO Topic Categories
251
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
252
Chapter 7. Annexes
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
7.6. ISO Topic Categories
253
GeoNetwork User Manual, Release 2.11.0-SNAPSHOT
254
Chapter 7. Annexes
CHAPTER
EIGHT
FREQUENTLY ASKED QUESTIONS
Autres documents :
Manuel de développement en anglais
255
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising