Management/Les Meilleurs AntiRadars

Management/Les Meilleurs AntiRadars
PHOTOS : JEAN-JACQUES PALLOT POUR MANAGEMENT - REMERCIEMENTS AUDI FRANCE
_РЕВ5О AUTO
Les meilleurs antiradars
Les contrôles de vitesse se multiplient, rognant impitoyablement
le capital points de votre permis. Les cinq avertisseurs de radars
que nous avons testés vous sauveront la mise. En toute légalité.
ale temps pour
nos petits cartons
roses! Pour la
seule année 2007,
88 698 personnes
ont épuisé leur ca-
pital points et rendu leur pré-
cieux permis, selon le minis-
tere de I'Intérieur. Une hausse
de 29% par rapport à l'année
précédente. Au total, ce sont
9547 000 points qui ont été
retirés l'an dernier. Souvent
pour quelques kilomètres-heure
de trop, de petits excès de vi-
tesse donc, commis non pas
par de dangereux délinquants
de la route, mais par des auto-
mobilistes surpris en flagrant
délit… de distraction.
Simple avertisseur. Et ce
n’est pas près de s'arrêter. On
compte actuellement 1 120 ra-
dars fixes et plus de 400 mo-
biles (boîtiers embarqués dans
des voitures banalisées, ou ju-
melles mises en batterie par
des gendarmes). Et le dernier
comité interministériel sur la
sécurité routière a annoncé la
mise en service de 500 nou-
veaux appareils, fixes et mo-
biles, chaque année, jusqu'en
2012. Les autorités devraient
disposer alors d’un parc de
plus de 4000 boîtiers.
Les moyens pour éviter les
mauvaises surprises? Ils sont
multiples... et légaux. On peut
par exemple intégrer au sys-
teme de navigation GPS fixe
ou nomade de sa voiture la
carte des radars fixes (offi-
ciellement publiée sur le site
Securite-routiere.gouv.fr). Le
principal inconvénient de ces
appareils, cest qu'ils n'émet-
tent pas d'avertissements so-
nores. En outre, il nest pas
possible de les «enrichir» de
la carte des «zones a risque»
où les contrôles mobiles sont
fréquents. Autre solution : on
peut séquiper dun PDA
(agenda électronique) inté-
grant une carte GPS ou, plus
high-tech encore, d'un télé-
phone portable du type smart-
phone, capable de vous avertir
«en direct» de Vapproche d'un
radar. Toutes ces solutions
ont le mérite d'étre flatteu-
ses pour leur propriétaire,
grace a leur coté «haute tech-
nologie». Mais elles demeu-
rent coûteuses, souvent com-
Détecteurs : gare au gendarme !
Vous êtes tenté par un détecteur de radars ? Réfléchissez-y
à deux fois avant d'en acquérir un! Ces engins sont en effet
légaux aux Etats-Unis... mais strictement interdits en France.
Celui qui se fait prendre tombe sous le coup de l'article R. 413-15
du Code de la route, qui prévoit 1500 euros d'amende, la perte
de 2 points, un retrait de permis pouvant aller jusqu'à trois
ans, ainsi que la saisie du détecteur... voire celle du véhicule.
Et si encore cet appareil était efficace à 100% et indétectable !
Mais c'est loin d'être le cas. La maréchaussée utilise d'ailleurs
les détecteurs confisqués pour repérer les contrevenants.
110 - Management - Avril 2008
plexes à installer et, finalement,
d’une efficacité très aléatoire.
Le plus pratique est encore
d'acquérir un simple aver-
tisseur. C’est la solution qui
nous a paru la plus efficace,
celle que nous avons donc
retenue ici. Lunique fonction
de cette famille d'appareils
consiste à signaler la présence
des radars, pour un prix qui
reste abordable (entre 100 et
200 euros). Son principe de
fonctionnement ? Ces «mini-
GPS» gardent en mémoire la
localisation des radars fixes,
mais repèrent aussi celle des
zones dites «à risque». Quel-
ques centaines de mètres avant
d'y parvenir, le petit boîtier
posé sur le tableau de bord, à
la base du pare-brise, se met
à clignoter et émet un bip
d'alerte. Les plus sophistiqués
utilisent même une voix syn-
thétique qui prévient le conduc-
teur. Parmi les nombreux mo-
dèles existants, Management
en a retenu cinq particuliè-
rement efficaces (lire nos fi-
ches ci-contre).
Arsenal répressif. Rappelons
que leur intérêt est évidem-
ment suspendu à l’état de la
législation en vigueur. Et per-
sonne ne sait dans quel sens
elle va évoluer. Les avertisseurs
de radars sont aujourd’hui to-
lérés, donc autorisés. Mais ils
pourraient devenir illégaux,
comme c’est déjà le cas en
Suisse et en Allemagne. Si leur
légalité n’est pas carrément re-
mise en cause, mais seulement
encadrée, leurs concepteurs
pourront les modifier techni-
quement pour les adapter à
l’arsenal répressif. Actuelle-
ment, la France s’en tient à des
contrôles de vitesse instanta-
née. Mais les responsables pour-
raient un jour adopter la mé-
thode anglaise, qui consiste à
mesurer non plus la vitesse du
véhicule lors du passage de-
vant un radar, mais sa vitesse
moyenne sur un tronçon
donné. Concrètement, vous
passez devant une caméra vi-
déo à vitesse légale. Elle enre-
gistre votre passage, sans plus.
Un peu plus loin, une seconde
caméra détecte à son tour vo-
tre présence, toujours à vitesse
raisonnable. Le système calcule
alors le temps que vous avez
mis pour franchir la distance
sérieux et complet
Avertisseur précis. Vocale
et lumineuse, l'alarme signale
distinctement s'il s'agit dun ra-
dar ou d'une zone a risque.
+ Confort de lecture.
L'affichage de la vitesse reste
lisible même par grand soleil.
+ Batterie autonome. L'appa-
reil fonctionne sans fil pendant
pres de sept heures.
= Systeme d’alerte non modu-
lable. La base de donnees est
trop riche et le signal s'active
egalement dans des zones ou
le risque est tres faible.
a
ALERTE GPS G300 (155 E): * |
pour
entre les deux contrôles. Si vous
avez eu la malencontreuse idée
d'appuyer sur le champignon
entre les deux radars... votre
compte est bon! Les fabricants
d’avertisseurs, qui sont pour
la plupart d’origine britanni-
que, ont déjà anticipé cette
leurs logiciels le repérage de |
ces nouvelles caméras, le calcul
de la vitesse moyenne et l'alerte
ad hoc qui permet au conduc-
teur de «faire tomber sa
moyenne» juste avant la ca-
méra de sortie de zone, même
s’il s’est entre-temps offert une
Un système de contrôle fondé
sur le même principe a déjà
été expérimenté en France il
y a quelques années sur un |
tronçon d'autoroute, entre
deux péages. Il n'avait pas
abouti, compte tenu du pro-
blème juridique posé par le
garder vos points
qu’on voulait alors faire jouer
aux sociétés d’autoroutes. Si
un tel projet ressortait des
cartons, il est probable qu'il
ne faudrait pas longtemps
aux constructeurs d’avertis-
seurs pour s'adapter à la nou-
velle donne... ®
Jean-Michel Cravy
évolution, en intégrant dans | petite pointe de vitesse. | rôle de supplétif de police
INFORAD V4 (99 E):
basique mais efficace
+ Base de données sérieuse.
Malgré le faible prix, les infor-
mations sont fiables et les mi-
ses à jour gratuites.
+ Affichage simplifié. Les
' diodes passent au rouge pour
signaler un radar et la ma-
chine bipe si vous dépassez
la limite autorisée.
Z Alarmes non-stop.
L'appareil répertorie sans
finesse toutes les zones —/ -
ME
MN
MINI-COYOTE (169 €) : interactif mais cher
SZ Coût élevé. Au prix d'achat
s’ajoute celui d'un abonnement
mensuel de 12 euros pour béné-
ficier des mises à jour.
= Ecran trop petit. Les
+ Informations en temps réel.
Un bouton permet de signaler
aux autres utilisateurs un dispo-
sitif mobile «en live».
a risque et couine par- UT :
fois en continu. é + Vitesse exacte. L'allure réelle
& pas d'indicateur de as ® du véhicule, souvent differente de nombreuses informations
vitesse. Le conducteur et 4 celle du compteur, est affichee. ne sont pas assez lisibles.
й я pe à ;
doit lui-même la contrôler. — e e
ui. NAVIRAD GPSA (90 E):
= classique et sans surprise
E e compliqué
SNOOPER SAPPHIRE (189 €)
+ Alertes précises. Les cabi-
nes sont signalées par des
| + Avertisseur européen. volume des messages ou des |
Valable dans toute l'Europe, alarmes sont réglables. clignotants et un message 7 =>
l’avertisseur précise le type de + Excellente lisibilité. Grace vocal, les zones a risque par | “a
une simple alarme. po
4 la couleur, les informations
sont lisibles d’un coup d'œil.
= Mode d'emploi
compliqué. Les para-
métrages sont
nombreux et trop
complexes.
+ Affichage complet. У
L'écran affiche la vitesse
réelle, la limitation exi-
gée et la distance par
rapport au radar.
2 Pas de batterie
autonome. L'appareil
se fixe grace a un aimant,
mais il ne peut se brancher que
sur l'allume-cigare.
Z Alarmes stridentes. IMmpos-
sible de désactiver les sonne-
ries et de régler leur volume.
controle et votre vitesse reelle.
+ Données personnalisables.
La distance d'alerte et le
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising