Manuel français

Manuel français
LIGHTSOURCE V9
MANUEL D’UTILISATION ET D’ENTRETIEN
Traduction de l’instruction originale
Ce manuel contient des
informations importantes
concernant la sécurité; il doit
être mis à la disposition des
personnels qui exploitent et
qui sont responsables de la
maintenance de cette machine.
46500526_fr_C_11/11
No DE SERIE : 368000 −>
Les modèles des machines représentés dans ce manuel peuvent être utilisés dans les différentes régions du monde
entier. Les machines vendues et expédiées dans les territoires de l’Union européenne doivent porter la marque EC
et doivent être conformes aux différentes directives. Dans de tels cas, la spécification de conception de cette machine
est certifiée conforme aux directives EC. Toute modification de la machine est interdite et peut rendre non valides le
marquage et la certification EC. Une déclaration de cette conformité est définie ci−après:
ECHANTILLON
ECHANTILLON
1
CONTENU & ABREVIATIONS
1
CONTENU
2
AVANT−PROPOS
####
3
GARANTIE
−>#### Jusqu’au no. de série
####−> A partir du no. de série
6
DECALCOMANIES
9
SECURITES
14
INFORMATIONS GÉNÉRALES
16
INSTRUCTIONS DE MARCHE
21
MAINTENANCE
30
SYSTEMES
37
RECHERCHE DE DÉFAUTS
39
MANUEL D’INSTRUCTION MOTEUR
ABRÉVIATIONS & SYMBOLES
Contacter la société pour le numéro de
série.
*
Non illustré
†
Option
AR
Comme demandé
HA
Machine haute température
F.H.R.G. Hauteur fixe remorque
V.H.R.G. Hauteur variable remorque
bg
cs
da
de
el
en
es
et
fi
fr
hu
it
lt
lv
mt
nl
no
pl
pt
ro
ru
sk
sl
sv
zh
Bulgare
Tchèque
Danois
Allemand
Grec
Anglais
Espagnol
Estonien
Finnois
Français
Hongrois
Italien
Lituanien
Letton
Maltais
Néerlandais
Norvégien
Polonais
Portugais
Roumain
Russe
Slovaque
Slovène
Suédois
Chinois
LIGHTSOURCE V9
2
AVANT−PROPOS
Le contenu de ce manuel est considéré comme ,appartenant à la
Société et comme confidentiel et ne doit pas être reproduit pour
distribution sans le consentement écrit préalable de la Société.
Aucun élément du contenu de ce document n’est entendu comme
représentant aucune promesse, garantie, ni représentation, ni
explicites, ni implicites, eut égard aux produits qui y sont décrits. Toutes
garanties de cette nature ou tous autres termes et conditions de vente
des produits devront être conformes aux termes et conditions standard
de la Société pour la vente desdits produits, termes et conditions que
l’on pourra obtenir sur demande.
Ce manuel contient des instructions et des données techniques qui
couvrent toutes les opérations et les tâches de maintenance régulière
à effectuer par le personnel d’exploitation et de maintenance. Les
révisions générales sortent du cadre de ce manuel et doivent être
renvoyées à un service d’entretien agréé par la Société..
Les critères de conception et d’essais de cette machine sont
certifiés conformes aux directives EC. En conséquence:
(a) Toute modification de la machine est strictement interdite et causera
l’annulation de la certification EC
(b) Une spécification spéciale est adaptée pour le Canada et les Etats
Unis.
Tous les composants, accessoires, tuyauteries et connecteurs
ajoutés au système de compression pneumatique doivent être:
. De bonne qualité, produits par un fabricant de bonne réputation et
d’un type agréé par la Société toutes les fois que cela s’avère possible.
. Accompagnés d’instructions pour pouvoir effectuer l’installation
sans danger, ainsi que pour pouvoir en assurer l’exploitation et la
maintenance sans problèmes.
Les détails concernant les équipements homologués sont disponibles
auprès des Services d’Entretien de la Société.
L’utilisation de pièces de rechange, de lubrifiants ou de fluides
autres que ceux qui sont précisés dans la liste de pièces approuvées
par la Société présente des risques vis−à−vis desquels la Société n’a
aucun contrôle. En conséquence, la Société décline toute
responsabilité vis−à−vis des équipements sur lesquels des pièces
non−approuvées sont utilisées.
La Société se réserve le droit d’apporter des modifications ou
d’ajouter des perfectionnements aux produits sans préavis et sans
encourir en quoi que ce soit l’obligation d’apporter de telles
modifications ni d’ajouter de tels perfectionnements aux produits
vendus antérieurement.
Les utilisations prévues pour cette machine sont précisées
ci−dessous; des exemples d’utilisation interdites sont également
illustrées. Néanmoins, la Société ne peut par prévoir toutes les
utilisations ou tous les types de travaux qui peuvent se présenter.
EN CAS DE DOUTE, REFEREZ−VOUS A VOTRE SUPERVISEUR.
LIGHTSOURCE V9
L’utilisation de cette machine dans une des situations
énumérées dans le Tableau 1:−
a) Est interdite,
b) Risque d’affecter la sécurité des utilisateurs ou d’autres
personnes,
c) Risque d’affecter les réclamations faites.
TABLEAU 1
Utilisation de la machine en−dehors de la plage de températures
ambiantes spécifiées dans la Section INFORMATIONS GENERALES
de ce Manuel.
Cette machine n’est pas destinée à être utilisée et ne doit pas
être utilisée dans des atmosphères potentiellement explosives, y
compris lorsque des gaz ou des vapeurs inflammables peuvent être
présents.
Utilisation de la machine avec des composants/huiles/fluides non
homologués par la Société.
Utilisation de la machine avec des composants ayant trait à la
sécurité qui manquent ou qui sont neutralisés.
L’utilisation de la machine pour le stockage ou le transport
d’équipements à l’intérieur ou sur l’enceinte (sauf si ses équipements
sont contenus dans une caisse à outils) est interdite.
GENERATEUR
Utilisation du générateur pour fournir une (des) charge(s)
supérieure(s) à celle(s) spécifiée(s).
Utilisation d’équipement électrique dangereux ou hors service
branché sur le générateur.
Utilisation d’équipements électriques
a) Tensions et/ou fréquences nominales incorrectes.
b) Inclusion d’équipements informatiques et/ou de composants
électroniques de ce type.
La société n’accepte aucune responsabilité en cas d’erreur dans la
traduction de ce Manuel, à partir de la version anglaise.
© COPYRIGHT 2011
DOOSAN COMPANY
GARANTIE
A travers ses distributeurs, la Société garantit que chaque article
fabriqué par ses soins et fourni ci−dessous au premier utilisateur n’aura
ni défaut de matière ni défaut de fabrication dans une des deux
conditions suivantes: soit pour une période de trois (3) mois à partir de
la date de première mise en exploitation ou alors pour une période de
six (6) mois à partir de la date d’expédition.
En ce qui concerne les types suivants d’équipements, la période de
garantie qui s’applique à la place de celle définie ci−dessus est celle
indiquée ci−après.
A.
Radiateurs secondaires − La première date qui a lieu après
neuf (9) mois à partir de la date d’expédition ou six (6) mois à
partir de la date de première mise en exploitation par le premier
utilisateur.
B.
Tours Mobiles d’Eclairage − La première date qui a lieu après
douze (12) mois à partir de la date d’expédition au / ou après 2000
heures d’utilisation par le premier utilisateur.
La Société fournira à sa seule discrétion, une nouvelle pièce ou
une pièce réparée pour remplacer toute partie trouvée
défectueuse au niveau de la matière ou de la fabrication durant
la période décrite ci−dessus. Le coût de main d’œuvre de
remplacement d’une pièce est à la charge du premier utilisateur.
C.
Alternateur de la Tour Portable d’Eclairage − La première date qui
a lieu après douze (12) mois à partir de la date d’expédition au /
ou après 2000 heures d’utilisation par le premier utilisateur. Le
modèle ’Light Source’ (Source de Lumière) seulement, La
première date qui a lieu après vingt quatre (24) mois à partir de
la date d’expédition au / ou après 4000 heures d’utilisation par le
premier.
D.
Pièces de Rechange − Six (6) mois à partir de la date
d’expédition au premier utilisateur.
3
La Société fournira à sa seule discrétion, une nouvelle pièce ou une
pièce réparée pour remplacer toute partie présentant un défaut de
matériel ou de fabrication durant la période décrite ci−dessus. De telles
pièces seront réparées ou remplacées sans paiement de la part du
premier utilisateur durant les heures normales de travail chez un
distributeur autorisé de tels équipements ou autre établissement
agréé. L’utilisateur doit présenter des preuves d’achat dans la période
de la garantie.
Cette garantie ne s’applique pas aux défauts qui ont lieu à la suite d’un
abus, d’une mauvaise utilisation, d’une mauvaise réparation, d’une
corrosion, d’une érosion, d’une usure et/ou déchirure normale, de
modifications ou de changements effectués au produit sans accord
écrit préalables. Elle ne s’applique pas non plus si les procédures
recommandées d’utilisation et de maintenance ne sont pas suivies
telles qu’elles sont prévues dans les publications d’utilisation et de
maintenance du produit.
Les accessoires et les équipements fabriqués par des tiers et fournis
par la Société, comprenant et non limités aux moteurs, aux pneus, aux
batteries, à l’équipement électrique, aux transmissions hydrauliques et
aux transporteurs ne sont garantis que par les garanties fournies par
les fabricants. Des garanties que la Société peut légalement céder au
premier utilisateur.
LES GARANTIES DEFINIES CI−DESSUS REMPLACENT TOUTES
AUTRES GARANTIES EXPRIMEES OU APPLIQUEES, (A
L’EXCEPTION DU TITRE), ET IL N’Y A PAS DE GARANTIES DE
COMMERCIALISATION OU D’APTITUDE POUR USAGE
PARTICULIER.
LIGHTSOURCE V9
4
GARANTIE
INFORMATIONS GENERALES SUR LA GARANTIE − ESA
COMMENTAIRES
ECLAIRAGE
L’ENSEMBLE
12 MOIS / 2000
HEURES
PROTECTIONS, COMMANDES, COMMUTATEURS,
TOLE, CIRCUIT ELECTRIQUE ETC.
ALTERNATEUR
12 MOIS / 2000
HEURES
GARANTIE PROLONGEE POUR 24 MOIS / 4000
HEURES. POUR LES SOURCES D’ECLAIRAGE
INTRODUITES LE 16/8/99.
MOTEUR
VOIR CI−DESSOUS
MOTEURS
KUBOTA
(7/20)
MOIS
HEURES
COMMENTAIRES
24
4,000
UNE GARANTIE PROLONGEE DE 60 MOIS / 10000
HEURES. PENDANT L’UTILISATION DES FLUIDES ET
DES PIECES D’ORIGINE DOOSAN SUR LES PRICIPAUX
COMPOSANTS.
PIECES DE RECHANGE
DOOSAN
MOIS
HEURES
COMMENTAIRES
6
NON LIMITE
PIECES SEULEMENT, DISPONIBLE DU RESEAU DE LA
SOCIETE.
NOTE: La durée de la garantie peut changer.
Pour chaque produit nouveau, consulter la garantie du fabricant.
LIGHTSOURCE V9
GARANTIE
5
ENREGISTREMENT DE LA GARANTIE
POUR LES UNITES PROVENANT DE DUBLIN, IRLANDE
Enregistrement de la Machine Complète
Pour commencer la garantie de la machine, remplir l’imprimé 83242 11/99 ‘Enregistrement de la Garantie’ fourni au dossier de documentation de la
machine, garder une copie dans votre dossier et envoyer l’original à :
Doosan Warranty Team
Doosan BENELUX S.A.
Drève Richelle 167
1410 Waterloo − Belgium
Fax:
Email:
+32 2 371 69 15
[email protected]
Note: compléter cet imprimé rend la garantie valide
Enregistrement du moteur:
A la demande de la garantie de réparation, vous DEVEZ fournir les preuves de la date de ‘révision’.
LIGHTSOURCE V9
6
DECALCOMANIES
STRUCTURE GRAPHIQUE ET SIGNIFICATION DES SYMBOLES ISO
Interdiction/Obligatoire
Informations/Instructions
Avertissement
ATTENTION! − Risque d’électrocution.
ATTENTION! − Composant ou système
sous pression.
ATTENTION! − Surface chaude.
ATTENTION! − Contrôle de pression.
ATTENTION! − Risque de corrosion.
ATTENTION! − Flux d’air/gaz − Décharge
d’air.
ATTENTION! − Récipient sous pression
ATTENTION! − Gaz d’échappement chaud
et dangereux.
ATTENTION! − Liquide inflammable.
0C
X,X
BAR
ATTENTION! − Maintenir la pression
correcte des pneus. (Se reporter aux
INFORMATIONS GÉNÉRALES de ce
manuel).
LIGHTSOURCE V9
ATTENTION! − Avant d’accrocher la
remorque ou de commencer à remorquer,
consulter le manuel d’utilisation et
d’entretien.
ATTENTION! − Pour l’utilisation en dessous
de 0C, consulter le manuel d’utilisaion et
d’entretien.
DECALCOMANIES
7
ATTENTION! − ne pas procéder à l’entretien
de cette machine avant que l’alimentation
électrique ne soit coupée.
ATTENTION! − Consulter le manuel
d’utilisation et d’entretien avant
d’entreprendre toute intervention.
ATTENTION! − Risque de corrosion.
Ne pas enlever le manuel d’utilisation et de
maintenance de cette machine.
Ne pas empiler.
Ne pas utiliser sans les protections équipant
cette machine.
Ne pas dépasser la vitesse limite de la
remorque.
Ne pas utiliser avec les portes ou les capots
ouverts.
Ne pas utiliser de fourche pour soulever de ce
côté.
Pour le levage avec fourche, n’utiliser que ce
côté.
Arrêt d’urgence.
Point d’accroche.
Point de levage.
Marche.
Arrêt
XX
km/h
LIGHTSOURCE V9
8
DECALCOMANIES
Lire le manuel d’utilisation et de maintenance
de cette machine avant d’intervenir.
Lors de larrêt de la machine, utiliser le frein à
main et caler sous les roues.
Pas de flammes nues.
Carburant diesel
Pas de flammes découvertes
Frein de stationnement.
Désignation de Service Rude
Opération dans Emplacement Humide
Drain d’huile
Danger : rayonnement ultraviolet.
Peut provoquer des brûlures graves de la peau
et l’inflammation des yeux.
Ne pas utiliser de lampes ayant des lentilles
défectueuses ou manquantes.
Ne pas utiliser si l’ampoule est cassée ou
percée.
Remplacer tout écran fendu de protection
Mise électrique à la terre.
DECALCOMANIES DE SÉCURITÉ
GRATUITES !
Les décalcomanies de sécurité sont disponibles gratuitement.
Les références des autocollants sont indiquées en bas de chacun d’entre eux, ainsi
que dans le catalogue des pièces détachées de la machine. Envoyez vos
commandes d’autocollants de sécurité au service aftermarket EMA de Doosan
Portable Power. Les commandes gratuites ne doivent contenir que des autocollants
de sécurité. Encouragez la sécurité des produits ! Veillez à ce que les autocollants
soient présents sur les machines. Remplacez tout autocollant non lisible.
LIGHTSOURCE V9
9
SECURITE
ATTENTION
L’indication ”ATTENTION” précise que les instructions doivent être
suivies absolument pour éviter tout accident grave.
Ne pas placer les mains dans la saignée de la tour pendant la
descente ou la montée de celle−ci. Le point d’articulation peut entraîner
des blessures graves.
PRECAUTIONS
L’indication ”PRÉCAUTION” précise que les instructions doivent
être suivies absolument pour éviter d’endommager la produit, le
procèss ou son environnement.
Mettre l’équipement à la terre conformément aux codes
applicables. (Consulter un électricien local).
NOTES
L’indication ”NOTE” donne des compléments d’information.
Ne pas utiliser d’équipement électrique dans l’eau, sur un sol
mouillé, avec les mains ou les chaussures mouillées.
Informations générales
Agir avec la plus grande prudence lors du travail sur des
composants électriques. Une tension d’alimenation (12 V) est présente
à moins que les câbles de la batterie n’aient été débranchés. Une
tension supérieure (jusqu’à 500 volts) est présente à tout moment lors
du fonctionnement du moteur.
Il ne faut jamais faire marcher l’unité sans observer les consignes
de sécurité et de lire avec attention le manuel de fonctionnement et
d’entretien expédié avec cette machine.
Vérifier que l’opérateur lise et comprenne les étiquettes, consulte
les manuels avant toute opération et maintenance.
Assurez−vous que le Manuel d’Exploitation et de Maintenance et
son boîtier ne sont pas enlevés en permanence de la machine.
Assurez−vous que les personnels de maintenance sont formés
d’une manière adéquate, qu’ils sont compétents et qu’ils ont lu les
Manuels de Maintenance.
Cette machine n’est pas conçue pour une utilisation avec du
matériel de réanimation et de maintien des fonctions vitales. Elle est
équipée d’un système d’arrêt de sécurité qui entraîne son arrêt dès
qu’une coupure intervient.
Le site de travail peut présenter des risques si cet appareil est
automatiquement arrêté et si toutes les lampes sont éteintes. Le
personnel doit en être informé et disposer de lampes supplémentaires.
Liquide chaud sous pression : retirer lentement le bouchon pour
libérer la PRESSION du radiateur CHAUD. Se protéger la peau et les
yeux. L’eau ou la vapeur CHAUDE ainsi que les additifs chimiques
peuvent entraîner des blessures graves.
Les courts−circuits électriques peuvent entraîner des blessures
graves, voire mortelles. NE PAS placer la tour d’éclairage sous des
lignes d’alimentation élecctrique.
L’utilisation incorrecte de cette machine peut entraîner des
blessures graves, voire mortelles.
Toujours considérer que les circuits électriques sont alimentés.
Avant d’essayer de procéder à une réparation, débrancher tous les
câbles connectés à une source d’alimentation électrique.
NE PAS brancher ou débrancher les lampes lorsque le moteur
tourne.
S’assurer que tous les capots de protection soient en place et que
les capots ou portes soient fermés pendant la mise−en−route.
Les spécifications de cette machine sont telles qu’elle ne doit pas
être utilisée dans des zones où il y a risque d’inflammation de gaz.
Dans le cas d’une utilisation de ce type, tous les réglements, méthodes
et règles locales du chantier doivent être rigoureusement observés.
Pour faire en sorte que la machine fonctionne d’une manière sûre et
fiable, il se peut qu’il faille obtenir des équipements complémentaires
comme par exemple des détecteurs de gaz, des éclateurs
pare−étincelles d’échappement et des soupapes (d’arrêt)
d’alimentation, ce en fonction de la réglementation locale ou du degré
de risque.
Il faut faire une vérification visuelle de toutes les fixations/ vis qui
maintiennent les pièces mécaniques. En particulier, les pièces ayant
trait à la sécurité (comme par exemple la boule d’accouplement, les
composants de la barre d’accouplement, les roues et le bras de levage)
doivent être vérifiées pour s’assurer d’une sécurité totale.
Tous les composants qui sont desserrés, endommagés ou hors de
service doivent être rectifiés immédiatement.
Une tension dangereuse peut entraîner des blessures graves, voire
mortelles.
Cette machine fait beaucoup de bruit quand les portes sont
ouvertes ou les soupapes d’ordonnancement sont ventilées. Une
exposition prolongée aux bruits peut causer une perte auditive. Quand
les portes sont ouvertes ou les soupapes d’ordonnancement sont
ventilées, il faut toujours protéger les oreilles.
Ne jamais contrôler ou procéder à l’entretien de l’appareil sans avoir
au préalable débranché le(s) câble(s) de la batterie afin d’empêcher un
démarrage accidentel.
Pour empêcher un démarrage accidentel, il ne faut jamais
entreprendre une vérification ou un entretien avant de débrancher le(s)
câble(s).
Porter des lunettes de protection lors du nettoyage de l’appareil
avec de l’air comprimé afin d’empêcher que d’éventuels débris ne
blessent les yeux.
Il ne faut pas utiliser des produits pétroliers (solvants ou carburants)
sous pression. Ces produits peuvent pénétrer dans la peau et causer
des maladies graves. Pendant le nettoyage de l’unité à l’air comprimé,
protéger les yeux contre les débris.
Ne pas entrer dans le boîtier du ballast pendant que le moteur est
en marche. Ne pas nettoyer le boîtier du ballast à la vapeur. Le
condensateur/ballast peut entraîner des blessures graves.
Pale tournante de ventilateur peut causer de sérieuses blessures.
Il ne faut pas utiliser sans grille de protection.
Ne pas utiliser de lampes ayant des lentilles défectueuses ou
manquantes ou des ampoules cassées.
Les rayonnements
ultraviolets peuvent entraîner des brûlures graves de la peau et des
inflammations des yeux.
Faire attention de ne pas toucher les surfaces chaudes (tuyauterie
et collecteur d’échappement du moteur, tuyauterie d’arrivé et
d’échappement d’air, etc.).
LIGHTSOURCE V9
10
SECURITE
ATTENTION: Ne jamais utiliser de liquides volatiles (style Ether
ou autres) quelles que soient les circonstances, pour démarrer le
moteur.
NE TENTEZ PAS D’UTILISER UNE BATTERIE GELEE POUR
FAIRE UN DEMARRAGE DE SECOURS, CAR VOUS RISQUEZ DE
LA FAIRE EXPLOSER.
Il ne faut jamais faire marcher la machine avec les capots, les
couvercles ou les écrans de protection ouverts. Tenir les mains, les
cheveux, les habits, les outils embouts de canons de soufflage etc. loin
des parties tournantes de la machine.
Prendre les précautions nécessaires pendant l’utilisation d’une
batterie de renfort. Pour connecter temporairement une batterie,
connecter les extrémités d’un câble de démarrage au pôle positif (+) de
chaque batterie. Connecter une extrémité de l’autre câble au pôle
négatif (−) de la batterie de démarrage et l’autre extrémité à une
connexion de terre loin de la batterie vide (pour éviter la projection
d’étincelle proche des gaz explosifs qui peuvent être présents). Après
le démarrage de l’unité, débrancher les câble dans l’ordre inverse.
Ne pas altérer ou modifier cette machine.
Matériaux
Les substances suivantes peuvent être produites pendant la
marche de cette machine:
. faible quantité de poussière d’amiante,
. fumées d’échappement du moteur.
Radiateur
Le liquide de refroidissement du moteur à chaud ou la vapeur de ce
liquide peuvent provoquer des blessures. Assurez−vous que le
bouchon de remplissage du radiateur est enlevé avec soins et
précautions.
NE PAS INHALER
Il ne faut pas enlever les bouchons des radiateurs CHAUDS.
Laisser le radiateur refroidir avant d’enlever le bouchon.
Assurez−vous que la ventilation du système de ventilation soit
adéquate et que l’échappement soit correctement installé tout le
temps.
Module générateurs
Les produits suivants sont utilisés pour cette machine et peuvent
être dangereux pour la santé s’ils sont utilisés incorrectement:
.
.
.
.
.
huile de moteur
graisse de protection
anti−rouille
gazoil
acide de batterie
NE PAS AVALER, METTRE EN CONTACT AVEC LA PEAU, NI
INHALER LES EMANATIONS
Les fiches de données sécurité concernant les lubrifiants du moteur
doivent être obtenues auprès du fournisseur de lubrifiants.
Il ne faut jamais faire marcher le moteur de cette machine à
l’intérieur d’un bâtiment sans ventilation appropriée. Eviter la
respiration des fumées d’échappement durant les travaux effectués
sur ou proche de la machine.
Cette machine peut contenir des matières et équipements tels que
des huiles, diesel, antigels, liquide de freins, filtres à air / filtres à huile
et batteries qui peuvent nécessiter une vidange et une évacuation
appropriées durant les révisions et les opérations d’entretien.
Contacter les autorités locales pour évacuer correctement ces
matières et ces équipements.
Ne pas mélanger aux déchets généraux lors du recyclage ou de la
mise au rebut des composants électriques, ampoules électriques, etc.
Conformément à la législation, un dispositif de collecte distinct
existe pour les produits électroniques usagés nécessitant un
traitement, une récupération et un recyclage adéquats.
Prière de contacter les autorités locales concernant la méthode de
mise au rebut ou de recyclage appropriée.
Batterie
Une batterie contient de l’acide sulfurique et peut dégager des gaz
qui sont corrosifs et potentiellement explosifs. Eviter le contact avec la
peau, les yeux et les habits. En cas de contact, rincer la zone
immédiatement avec de l’eau.
LIGHTSOURCE V9
Le générateur est étudié pour fonctionner sans présenter de
dangers. Néanmoins, l’installateur, l’exploitant et le réparateur ont la
responsabilité de son exploitation en sécurité. Les précautions
suivantes sont proposées en tant que guide, qui, s’il est suivi
consciencieusement, diminue les risques d’accidents au cours de la
durée d’exploitation pratique de cet équipement.
Commandes d’arrêt d’urgence
Remarque importante:− En plus de la commande d’arrêt d’urgence à
clef sur le panneau de contrôle principal, il y a une deuxième
commande sur le tableau de fiches, à utiliser dans le cas de problèmes
électriques associés au fonctionnement du générateur. Utilisez cette
commande pour isoler immédiatement toutes les alimentations
électriques allant à toutes les prises, puis utilisez la commande à clef
pour arrêter le moteur.
L’exploitation de ce générateur doit se faire en conformité avec les
réglementations électriques et les réglementations sur l’hygiène et la
santé locales reconnues.
Le générateur doit être utilisé par des personnes qui ont été formées
pour l’exploiter et qui ont la responsabilité pour ce faire, et qui ont lu et
compris le manuel d’exploitation. Les risques d’accidents et de
blessures sont aggravées si ces instructions, procédures et
précautions concernant la sécurité ne sont pas respectées.
Ne mettez le générateur en marche que lorsque les conditions de
sécurité sont respectées. N’essayez pas de faire fonctionner le
générateur s’il existe une anomalie dangereuse connue. Installez un
panneau d’avertissement ”Danger” sur le générateur et mettez−le
hors−service en débranchant la batterie et en débranchant tous les
conducteurs qui ne sont pas mis à la terre, de telle manière que les
personnes qui ne sont pas aux courant de cette anomalie ne puisse pas
tenter de le faire fonctionner, tant que cette anomalie n’a pas été
rectifiée.
Une mise à la terre est prévue sous les sorties de prises.
Le générateur ne doit être utilisé qu’avec la mise à la terre branchée
directement sur la mise à la masse générale. Un kit de piquet de mise
à la terre est disponible en option pour ce faire (référez−vous au
Catalogue de Pièces Détachées).
ATTENTION: NE FAITES PAS FONCTIONNER LE GENERATEUR
S’IL N’EST PAS CONVENABLEMENT MIS A LA TERRE.
11
SECURITE
Les générateurs ne doivent être branchés sur la charge que par des
techniciens formés et qualifiés, qui en ont la responsabilité, et, lorsque
les réglementations applicables l’exigent, leur travail doit être inspecté
et être homologué par le service d’inspection qui en a la responsabilité,
avant d’essayer de faire fonctionner le générateur.
Evitez les contacts entre des parties quelconques du corps ou des
objets conducteurs non−isolés avec les pièces sous tension du
générateur et/ou les câbles ou conducteurs d’interconnexion.
N’essayez pas d’établir ou de couper des branchements
électriques sur des générateurs tout en ayant les pieds dans l’eau ou
en étant sur un sol humide.
Arrêtez le moteur, déconnectez la batterie et déconnectez et mettez
hors circuit les conducteurs qui ne sont pas mis à la terre sur la charge
avant de tenter de fermer ou d’ouvrir des branchements électriques au
niveau du générateur.
Eloignez le corps et les outils à main et autres objets conducteurs
de toutes les pièces sous tension à nu du système électrique du moteur
du générateur. Restez les pieds au sec, tenez−vous sur des surfaces
isolantes et ne rentrez pas en contact avec une autre partie du
générateur lorsque vous procédez à des réglages, ou que vous faites
des réparations sur des parties à nu du système électrique du moteur
du générateur.
Remontez le couvercle du boîtier de bornes du générateur dès que
les branchements ont été établis ou rompus. Ne faites pas fonctionner
le générateur si le couvercle du boîtier de bornes n’est pas installé
correctement.
Fermez et verrouillez toutes les portes d’accès lorsque le
générateur est laissé sans surveillance.
N’utilisez pas d’extincteurs prévus pour des incendies du type A et
B sur des incendies d’origine électrique. N’utilisez que des extincteurs
homologués pour des incendies du type BC ou ABC.
N’approchez pas le véhicule remorqueur ou le transporteur, le
générateur, les câbles de branchement, les outils et le personnel à
moins de 3 mètres de lignes électriques aériennes et de câbles
électriques souterrains quelconques, à l’exception de ceux qui sont
connectés sur le générateur.
Ne faites les réparations que dans des endroits propres, secs, bien
éclairés et bien ventilés.
Ne branchez le générateur que sur des matériels et/ou des
systèmes électriques qui sont compatibles avec ses propres
caractéristiques électriques et qui rentrent dans les limites de sa
capacité nominale.
Transport
Lors du transport des machines assurez−vous que les points de
levage et d’ancrage spécifiés sont utilisés.
Lors du chargement ou du transport des machines, assurez−vous
que le véhicule de remorquage, son poids, ses dimensions, sa boule
de remorquage et son alimentation électrique sont compatibles pour
permettre un remorquage sûr et stable à des vitesses correspondant
à la vitesse maximum légale du pays ou à la vitesse spécifiée pour le
type de machine, si cette vitesse est inférieure au maximum légal.
Il faut s’assurer que le poids de la remorque ne dépasse pas le poids
brut maximum de la machine (en limitant la charge des équipements),
limité par la capacité des équipements de roulement.
Remarque:
le poids brut (sur la plaque−constructeur) ne concerne uniquement
que la machine de base et le carburant, à l’exclusion de toutes les
options installées, les outils et autres équipements.
Avant de remorquer la machine, assurez−vous que:
.
.
.
.
.
Les pneus et la boule de remorquage sont en bon état.
Le capot est bien fermé.
Tous les accessoires sont correctement stockés et sécurisés.
Les freins et les feux de circulation fonctionnent correctement et
répondent à la réglementation de la circulation routière en vigueur.
Le câble de sécurité/les chaînes de retenue sont raccordés au
véhicule remorqueur.
La machine doit être remorquée à l’horizontal (l’angle maximum
autorisé de la barre d’accouplement se situe entre 0 et +5 par rapport
à l’horizontal) afin de garantir une bonne traction ainsi que le bon
fonctionnement du freinage et de l’éclairage. Il suffit pour ce faire de
sélectionner et d’ajuster correctement la boule de remorquage du
véhicule et, en présence d’éléments de roulement à hauteur variable,
d’ajuster correctement la barre d’accouplement.
Pour garantir l’efficacité de freinage maximum, la section avant
(oeilleton de remorquage) doit toujours être de niveau.
Lors du réglage de la hauteur (variable) des éléments de roulement:
Assurez−vous que la section avant (oeilleton de remorquage) est
de niveau.
Lors du levage de l’oeilleton de remorquage, ajustez l’articulation
arrière d’abord, puis l’articulation avant.
Lors de l’abaissement de l’oeilleton de remorquage, ajustez
l’articulation avant d’abord, puis l’articulation arrière.
Après le réglage, serrer complètement chaque joint à la main et
assujettir ensuite à la broche suivante. Remettre en place la broche.
Lors du stationnement, s’assurer que l’on utilise le frein à main et
aussi des cales de roues si nécessaire.
Il faut s’assurer que les roues, les pneus et les attaches de la barre
de remorquage sont dans de bonnes conditions de fonctionnement et
que la barre de remorquage soit parfaitement attachée avant de
remorquer.
Ne pas stocker ou transporter de matières dangereuses ou
combustibles dans ou sur la machine.
Ne pas suspendre cette machine avec d’autres équipements
suspendus au train de roulement.
Chaînes de sécurité/connexions et reglages
La réglementation concernant l’utilisation conjointe d’un câble de
protection en cas de rupture de l’accouplement et de chaînes de
sécurité n’est pas encore définie par 71/320/EEC ou les
réglementations britanniques. Nous proposons donc les instructions
/ conseils suivants:
LIGHTSOURCE V9
12
SECURITE
Lorsque seuls les freins sont installés:
a) Assurez−vous que le câble de protection en cas de rupture de
l’accouplement est accouplé correctement sur le levier de frein et sur
une pièce robuste du véhicule remorqueur.
b) Assurez−vous que la longueur utilisable du câble est aussi courte
que possible, tout en le laissant suffisamment lâche pour que la
remorque puisse pivoter sur son articulation sans serrer le frein.
Lorsque les freins et des chaînes de sécurité sont installés:
a) Faites une boucle autour du crochet de remorquage du véhicule
avec les chaînes, ou tout autre point offrant une résistance similaire.
b) Assurez−vous que la longueur utilisable des chaînes est aussi
courte que possible, tout en les laissant suffisamment lâches pour que
la remorque puisse pivoter sur son articulation normalement et que le
câble puisse fonctionner correctement.
Lorsque seules les chaînes sont installées:
a) Faites une boucle autour du crochet de remorquage du véhicule
avec les chaînes, ou tout autre point offrant une résistance similaire.
b) Assurez−vous que la longueur utilisable du câble est suffisante
pour que la remorque puisse pivoter sur son articulation, et que le câble
est suffisamment court pour éviter que la barre d’accouplement ne
touche le sol en cas de séparation accidentelle du véhicule remorqueur
de la remorque.
Avant le remorquage
S’assurer que les roues, les pneus et les connecteurs de barre de
remorquage sont en parfait état de marche et que la barre de
remorquage est correctement fixée avant de procéder au remorquage.
Ranger les stabilisateurs avant et les vérins. Pour immobiliser
chaque poignée de vérin, enrouler la chaîne articulée de
positionnement du vérin autour de la poignée afin d’éviter de
l’endommager pendant le remorquage.
Remorquage
ATTENTION : Ne pas remorquer ou déplacer la machine avec le mât
déployé.
Ne pas remorquer cet appareil avec un véhicule dont la capacité de
remorquage est inférieure au poids brut de l’appareil indiqué dans les
données générales.
Ne pas dépasser la vitesse maximale de 80 km/h (ou les limites
locales, si inférieures) lors du remorquage de l’appareil.
Soudage
Avant de procéder à une soudure, débrancher les relais
d’alternateur, le régulateur de tension, les compteurs, les disjoncteurs
et les câbles de la batterie. Ouvrir tous les disjoncteurs et retirer toutes
les connexions externes. Brancher le dispositif de mise à la terre pour
le soudage aussi près que possible de la zone à souder.
LIGHTSOURCE V9
SECURITE
13
Treuillage du mât
Lampes
Avant et pendant toutes les opérations de treuillage, s’assurer que
personne ou qu’aucun élément obstruant ne se trouve à proximité de
la zone dans un rayon de 2 m. Lorsque le mât élévateur a terminé sa
course normale ou qu’il ne peut plus se déplacer, relâcher
immédiatement l’interrupteur de commande afin d’éviter une
surtension du câble.
Vérifier les lampes et remplacer les lentilles de lampes cassées ou
manquantes ou les ampoules brisées. Ne pas utiliser de lampes ayant
des lentilles défectueuses ou manquantes ou des ampoules cassées.
Vérifier que personne ne se trouve derrière la machine (à 10 m)
pendant la montée ou la descente de la tour.
Ne pas remplir le réservoir de carburant lorsque le moteur tourne.
Tous les stabilisateurs de l’unité doivent être dépliés et mis à niveau
avant de lever le mât.
Carburants inflammables
Ne pas fumer ou utiliser de flamme nue à proximité de la tour
d’éclairage ou du réservoir de carburant.
Interdire de fumer, d’approcher une flamme nue ou de produire des
étincelles à proximité de la batterie, du carburant, des solvants de
nettoyage ou autres substances inflammables et gaz explosifs.
BASE A BENNE DE CONTENTION
Cette machine peut être équipée d’un dispositif de protection
pouvant contenir les fuites et déversements se produisant à l’intérieur
de celle−ci.
Le dispositif contiendra l’ensemble des fluides normalement
contenus dans la machine avec une marge d’environ 10%
supplémentaire.
Lorsqu’elle est dotée de ce dispositif, la machine ne doit fonctionner
que lorsqu’elle est mise à niveau uniquement.
Les bouchons de vidange de l’eau et l’huile de moteur ainsi que du
réservoir de carburant sont situés dans le coin arrière droit de la
machine.
Vidange des fluides contaminés
Les fluides contaminés doivent être retirés par du personnel agréé
uniquement.
Les fluides récupérés peuvent être vidangés du dispositif de
protection en retirant le bouchon situé sur la base arrière du châssis.
Remplacer le bouchon après la vidange.
Vidange des fluides de la machine
Lors des opérations d’entretien, vider les fluides de la machine au
moyen des orifices de vidange indiqués.
AVERTISSEMENT : les fuites ou les fluides répandus doivent être
drainés avant que la machine ne soit remorquée.
Mise au rebut des fluides contaminés provenant du dispositif de
récupération
Les fluides contaminés provenant du dispositif de récupération
doivent être jetés dans des conteneurs désignés uniquement.
NE PAS monter sur la tour. Effectuer les réparations et les réglages
lorsque la tour est abaissée (position de transport).
Des câbles endommagés pourraient se casser pendant l’utilisation
de la tour et entraîner la chute de cette dernière. Ne pas utiliser la tour
avec des câbles endommagés. Remplacer les câbles endommagés.
LIGHTSOURCE V9
14
INFORMATIONS GÉNÉRALES
HAUTEUR FIXE REMORQUE
HAUTEUR VARIABLE REMORQUE
LIGHTSOURCE V9
15
INFORMATIONS GÉNÉRALES
TOUR D’ECLAIRAGE
Puissance nominale de sortie − kilowatts6 kVA
Nombre de lampes
4
Type de lampes
Halogénures 1000 W
Longueur totale − Hauteur fixe RG
3135 mm
Longueur totale − Hauteur variable RG 3297 − 3459 mm
HAUTEUR FIXE REMORQUE
Version avec freins (KNOTT)
Poids à vide.
1160 kg
Poids Maximum
1300 kg (2866 lbs)
Force de remorquage horizontale
maximale.
1300 kgf (2866 lbs)
Charge d’accouplement verticale
maximale (poids sur l’avant).
75 kgf (165 lbs)
Hauteur totale
2198 mm
Largeur totale − transport
1368 mm
Largeur totale − fonctionnement
2875 mm
HAUTEUR VARIABLE REMORQUE
Version avec freins (KNOTT)
Hauteur maximale de la tour
(position de fonctionnement)
9m
Poids à vide.
1175 kg
Poids Maximum
1300 kg (2866 lbs)
Force de remorquage horizontale
maximale.
1300 kgf (2866 lbs)
Charge d’accouplement verticale
maximale (poids sur l’avant).
75 kgf (165 lbs)
Cote de vitesse du vent maximum
105 km/h (65mph)
DONNEES HYDRAULIQUES
Pression de fonctionnement maximale
125 bar
Capacité d’huile hydraulique
3,0 litres
Tension de fonctionnement de la pompe 12 V CC
MOTEUR
Modèle
KUBOTA D1105
Type
Diesel refroidi à l’eau
Nombre de cylindres.
3
Vitesse à pleine charge.
1500 tr/mn.
Régime de ralenti.
1500 tr/mn.
Puissance disponible à 1500 tr/mn.
8,4kW (11,3 HP)
Capacité carburant.
130 litres
Spécifications de l’huile
Consulter l’article du moteur
Capacité de l’huile.
5,1 litres
Remplissage d’huile total
4 litres (1,06 US GAL)
Système électrique.
12V
Alternateur
30 ampères à 12 volts
ROUES ET PNEUS (KNOTT)
Nombre de roues.
2 x 13 x 5J
Dimensions.
165 R13C 94N
Pression.
3,5 bar (50 PSI)
D’autres informations peuvent être obtenues par demande à
travers le service clients.
GENERATEUR
Type
Mecc Alte LT3−130/4
Tension
230 V
Fréquence
50 Hz
Puissance
6 kVA
Stabilité de la tension
+/− 6%
Prise standard − 2 x 16 ampères / max. total 26 ampères à 230 volts
INFORMATIONS SUR LE BRUIT AÉRIEN (régions CE)
− Niveau de pression acoustique des émissions pondérées A
.
70 dB(A), incertitude 1 dB(A)
− Niveau de pression acoustique pondérée A
.
86 dB(A), incertitude 1 dB(A)
Les conditions de fonctionnement de la machine sont conformes aux
normes ISO 3744:1995 and EN ISO 2151:2004
LIGHTSOURCE V9
16
INSTRUCTIONS DE MARCHE
PRÉSENTATION
INSTALLATION (AVANT DE MONTER LA TOUR)
Après réception de la machine et avant la mise−en−route, il est
important de respecter les instructions données ci−dessous dans
AVANT LE DÉMARRAGE.
1.
S’assurer que la machine est détachée du véhicule de
remorquage.
2.
Veiller à ce que le frein de stationnement est correctement
enclenché.
3.
Inspecter les câbles. Les câbles ne doivent pas être effilés,
coupés, érodés ou endommagés d’une manière ou d’une autre.
Remplacer les câbles endommagés.
4.
Vérifier le niveau d’huile hydraulique. Compléter si nécessaire/le
cas échéant.
5.
Veiller à ce qu’il n’y ait pas d’élément gênant au−dessus de la
machine dans un rayon de 15 mètres.
6.
S’assurer que les lampes sont bien fixées sur la traverse et
dirigées comme souhaité.
7.
Sortir entièrement tous les stabilisateurs et insérer complètement
les goujons de fixation. Veiller à ce que le vérin du timon et
l’ensemble des stabilisateurs et/ou vérins sont fermement en
contact avec le sol.
8.
Mettre la machine à niveau au moyen des vérins et d’un niveau à
bulle.
9.
Les vérins doivent supporter le poids total de la machine (les
roues ne reposent pas sur le sol).
Vérifier que l’opérateur lise et comprenne les étiquettes, consulte
les manuels avant toute opération et maintenance.
Assurez−vous que la position du système de mise à l’arrêt
d’urgence est connue et que cette position est reconnue facilement
grâce à ses repères. Assurez−vous que ce système fonctionne
correctement et que vous en connaissez la méthode de
fonctionnement.
Barre de traction des équipements de roulement – Les
machines sont expédiées dans quelques endroits sans barre de
traction : Pour fixer cette barre à l’essieu, il faut quatre boulons et
écrous et deux boulons pour la fixer à l’avant de la machine avec selle
et tasseau.
Soutenir l’avant de la machine, mettre des cales aux roues pour
arrêter la machine de bouger et attacher la barre de traction. Voir la
table de la valeur du couple correct à exercer au paragraphe
ENTRETIEN de ce manuel.
ATTENTION: Cette procédure est une procédure de sécurité critique.
Vérifier de nouveau le couple exercé après avoir terminé le montage
de la barre de traction.
AVANT DE DEMARRER LE MOTEUR
Avant de démarrer le moteur, procéder aux vérifications suivantes :
1.
Niveau d’huile moteur : compléter le cas échéant.
2.
Niveau de liquide de refroidissement : compléter si nécessaire.
3.
Filtre à carburant : vider toute accumulation d’eau. Nettoyer ou
remplacer les éléments, si nécessaire.
4.
Indicateur d’entretien de l’épurateur d’air (si installé) : procéder à
son entretien lorsque l’indicateur est ” rouge ”.
5.
Niveau de carburant dans le réservoir : remplir de carburant
DIESEL PROPRE, à la fin de la journée pour réduire la
condensation.
6.
Batterie : maintenir les bornes propres et légèrement lubrifiées.
Assurez−vous que tous les matériaux utilisés pour le transport et
l’emballage sont jetés correctement.
7.
Courroies et flexibles du moteur : vérifier qu’ils sont bien fixés
et/ou qu’ils ne sont pas endommagés. Procéder à l’entretien, si
nécessaire.
Assurez−vous que les fentes pour chariot élévateur ou que les
points de levage/d’ancrage corrects sont utilisés chaque fois que la
machine est soulevée ou transportée.
8.
Prises d’air/grilles : le radiateur et le générateur sont tous deux
refroidis à l’air. Rechercher les éléments obstruants (feuilles,
papier, etc.).
9.
Inspection visuelle : rechercher les fuites importantes de liquides,
les preuves de formation d’arc autour du panneau de commande,
les fixations d’acheminement des fils lâches, etc.
Monter l’appui support et l’accouplement. Enlever le support et
mettre la machine à niveau.
Avant de remorquer cette unité, s’assurer que la pression des
pneus soit correcte (se reporter aux INFORMATIONS GÉNÉRALES
de ce manuel) et que le frein à main fonctionne correctement (voir
paragraphe MAINTENANCE de ce manuel). Avant de tracter la
remorque la nuit, vérifier que les feux de signalisation fonctionnent
correctement (ou ils sont connectés).
Lorsque vous sélectionnez une position de travail pour la machine,
assurez−vous qu’il existe un espace suffisant pour la ventilation et les
gaz d’échappement, en respectant les dimensions minimales
spécifiées (par rapport aux murs, aux sols, etc.).
Il faut tenir compte d’un espacement suffisant autour et au−dessus
de la machine, afin d’y avoir accès en sécurité pour effectuer les tâches
de maintenance spécifiées.
Assurez−vous que la machine ne présente pas de danger là où elle
est placée, et qu’elle sur une surface solide. Tout risque de mouvement
doit être éliminé par des moyens adéquats, en particulier pour éviter
des contraintes sur des tuyaux rigides.
Attacher les câbles de batterie à (aux) batterie(s) en s’assurant
qu’ils sont bien assujettis. Attacher le câble négatif d’abord, attacher
ensuite le câble positif.
LIGHTSOURCE V9
PRECAUTION : Faire appel à une personne qualifiée pour procéder
aux réparations électriques.
17
INSTRUCTIONS DE MARCHE
Référence
1
Description
Fonction
ARRÊT
Arrête le moteur.
FONCTIONNEMENT
Position de fonctionnement
normal du moteur.
DEMARRER
Alimente le démarreur du
moteur.
PRECHAUFFAGE
Tourner l’interrupteur rotatif
dans la position
PRECHAUFFAGE pendant 5
secondes puis le tourner dans
la position DEMARRER.
2
Horomètre
3
Voyant de niveau de
carburant faible
4
Unité de commande
de treuillage du mât
Fait fonctionner le treuil du
mât pour monter et descendre
les lampes.
5
Disjoncteur
principal
Protège tous les circuits de
lampes.
6
Disjoncteur de prise
7
Interrupteur de
lampe
Référence
Description
Fonction
*8
Interrupteur
d’inclinaison de la
lampe
Incline la tête de la lampe
selon l’angle souhaité.
*9
Interrupteur
générateur/alimenta
tion auxiliaire
Passe du générateur à
l’alimentation auxiliaire.
*10
Programmateur de
démarrage
automatique
Sélectionne une période de
temps pour le démarrage
automatique.
*11
Cellule
photoélectrique
Réglage de la sensibilité.
*12
Auto/Manuel
Sélectionne le mode de
fonctionnement.
*13
Voyant de
signalisation du
démarrage
automatique
Un klaxon retentit lorsque la
lampe s’allume.
Enregistre les heures de
fonctionnement du moteur
pour l’entretien.
* Facultatif
Contrôle chacune des
lampes.
LIGHTSOURCE V9
18
INSTRUCTIONS DE MARCHE
DEMARRER LE MOTEUR
1.
Le disjoncteur principal et les interrupteurs des lampes doivent
être en position ” ARRET ”.
2.
Placer l’interrupteur de démarrage en position
PRECHAUFFAGE ” pendant 5 secondes avant de démarrer.
”
NOTE: Le moteur de cette machine est protégé à l’aide de capteurs de
température élevée du liquide de refroidissement et de faible pression
d’huile. Si l’une de ces conditions intervient, le moteur s’arrête
automatiquement entraînant une perte de puissance sur toutes les
lampes. Avant de redémarrer la machine, vérifier soigneusement le
niveau de carburant et le moteur/radiateur ; corriger le problème. Les
lampes ne doivent pas être rallumées pendant 15 minutes.
PRISES DE COURANT
NOTE: par températures extrêmement froides, cette opération peut
prendre 10 secondes.
ATTENTION: Le courant électrique est présent au démarrage du
moteur.
3.
Tourner immédiatement l’interrupteur de démarrage en position ”
DEMARRER ”.
NOTE: NE PAS démarrer pendant plus de 15 secondes sans laisser
refroidir le démarreur pendant 30 secondes. Si le moteur ne démarre
pas après quelques tentatives, se reporter à ” Recherche de pannes
”.
4.
Relâcher l’interrupteur de démarrage en position ” MARCHE ” dès
que le moteur continue de tourner.
5.
Laisser le moteur chauffer pendant 3 à 5 minutes.
6.
Mettre sous tension le disjoncteur principal.
7.
Les interrupteurs des lampes peuvent maintenant être utilisés.
ATTENTION: Maintenir les portes latérales fermées pour un
refroidissement optimum et la sécurité de la machine pendant son
fonctionnement.
LIGHTSOURCE V9
Avec le moteur en marche :
1.
Mettre sous tension les disjoncteurs de prises.
2.
Brancher le matériel sur les prises.
NOTE: La sortie totale maximale est de 26 ampères à 230 volts toutes
lumières éteintes. La puissance nominale de chaque prise est de 16
ampères à 230 volts.
ARRETER LE MOTEUR
1.
Mettre l’interrupteur des lampes en position ” ARRET ”.
2.
Mettre les disjoncteurs des prises hors tension.
3.
Mettre le disjoncteur principal hors tension.
4.
Mettre l’interrupteur de démarrage hors tension.
NOTE: Une fois que les lampes sont éteintes, elles ne doivent pas être
rallumées pendant 15 minutes.
INSTRUCTIONS DE MARCHE
19
MACHINE REPRESENTEE AVEC
MAT EN POSITION DE
TRANSPORT
TREUILLAGE DU MAT
4.
S’assurer que l’ergot est enclenché et qu’il verrouille la tour en
position.
ATTENTION: Vérifier que personne ne se trouve derrière la
machine (à 10 m) pendant la montée ou la descente de la tour.
5.
Utiliser la commande de treuillage pour abaisser la tour en
position de transport.
S’assurer qu’il n’y ait pas d’éléments obstruants au−dessus de la
machine.
Avant d’utiliser le treuil du mât, vérifier que les câbles ne sont pas
endommagés. Remplacer les câbles endommagés, le cas
échéant.
Avant et pendant toutes les opérations de treuillage, s’assurer
que personne ou qu’aucun élément obstruant ne se trouve à
proximité de la zone dans un rayon de 2 m.
REMORQUAGE
ATTENTION: S’assurer que le véhicule remorqueur a une
capacité de remorquage équivalente au poids de la machine,
comme indiqué dans la partie ” INFORMATIONS GENERALES ”
de ce manuel.
Lorsque le mât élévateur a terminé sa course normale ou qu’il ne
peut plus se déplacer, relâcher immédiatement l’interrupteur de
commande afin d’éviter une surtension du câble.
NOTE: Cette machine est équipée d’un interrupteur abaissant le mât
lorsque le frein de stationnement est desserré afin d’éviter le
remorquage avec le mât élevé.
Monter la tour
ATTENTION: Faire attention à la descente des lampes
lorsqu’opérant sous la zone du mât.
1.
Démarrer le moteur
2.
Utiliser la commande de treuillage pour monter la tour.
1.
Accrocher la machine au véhicule.
3.
Soulever l’ergot [2] pour faire pivoter la tour. Abaisser l’ergot après
avoir fait pivoter la tour dans la position désirée.
2.
Faire pivoter les lampes en position de transport et les attacher en
plaçant les sangles [1] autour de leur corps.
Descendre la tour
1.
Démarrer le moteur.
2.
Eteindre les lampes.
3.
Soulever l’ergot [2] pour faire pivoter la tour. Abaisser l’ergot après
avoir fait pivoter la tour dans la position désirée.
ATTENTION: Les corps des lampes peuvent être BRÛLANTS.
LIGHTSOURCE V9
20
3.
4.
INSTRUCTIONS DE MARCHE
S’assurer que l’attelage du véhicule remorqueur [5] est de taille
approprié pour la bonne fixation de l’anneau ou du coupleur à la
machine.
Vérifier que les boulons de l’anneau ou du coupleur ne sont pas
lâches ou usés. Reserrer ou remplacer, le cas échéant.
5.
Vérifier les roues.
6.
Placer le véhicule remorqueur de façon à aligner l’attelage avec
l’anneau ou le coupleur [5].
7.
Se tenir à l’écart lors de l’utilisation de la roue de manoeuvre [6]
pour placer l’anneau ou le coupleur sur l’attelage.
8.
Attacher l’attelage.
9.
S’assurer que les stabilisateurs et les vérins sont rangés en
position de transport et les poignées attachées par les chaînes.
REDEMARRAGE APRES UNE COUPURE D’URGENCE
Si l’unité a été coupée suite à un disfonctionnement, il faut
rechercher le défaut, le réparer avant de redémarrer.
Si l’unité a été coupée pour des raisons de sécurité, alors s’assurer
que le démarrage puisse être fait en toute sécurité.
Se reporter au chapitre AVANT LE DÉMARRAGE
DÉMARRAGE DE L’UNITÉ avant de redémarrer la machine.
et
SECURITE DURANT LA MARCHE
Si l’une des sécurités se déclenche, l’unité s’arrêtera.
.
Pression d’huile insuffisante.
.
Température élevée de l’eau du moteur
10. Attacher le câble/la chaîne du rupture du vérin de freinage [3].
11. Veiller à ce que l’éclairage de la tour fonctionne correctement
conformément à celui du véhicule remorqueur et à la
réglementation locale.
12. Brancher la prise d’éclairage.
13. Retirer les cales de roue.
14. Défaire le frein à main [4].
15. Contrôler que les freins de la machine fonctionnent parfaitement.
16. La machine est prête à être remorquée.
ATTENTION: S’assurer que l’attelage est complètement accroché
et bien fixé au véhicule remorqueur. Le non−respect de cette
consigne pourrait provoquer de graves blessures.
Ne pas utiliser l’anneau ou le coupleur s’ils sont tordus ou s’ils
comportent des parties endommagées.
SOULEVER LA MACHINE
Avant de soulever la machine, procéder aux vérifications suivantes:
1.
Aucun objet en vrac ne doit être stocké à l’intérieur ou sur la
machine.
2.
Aucun équipement supplémentaire n’est suspendu au−dessus ou
en dessous de la machine.
3.
Tout dispositif utilisé pour le levage doit avoir une capacité
minimale de 2 tonnes.
4.
Personne ne doit se trouver sur ou sous la machine lors du levage.
LIGHTSOURCE V9
MISE HORS SERVICE
Lorsque la machine doit être mise hors service d’une manière
permanente ou être démontée, il faut absolument s’assurer que tous
les risques de danger sont éliminés ou notifiés au récipiendaire de la
machine. En particulier:−
. Ne détruisez pas les batteries ou les composants qui contiennent
de l’amiante sans avoir emballé ces matériaux pour qu’ils ne
présentent pas de danger.
. Ne jetez pas les lubrifiants ou de liquide de refroidissement pour
qu’ils s’échappent dans les égoûts ou stagnent sur le sol.
. Ne vous débarrassez pas d’une machine complète sans la
documentation ayant trait à son utilisation.
21
MAINTENANCE
PROGRAMME D’ENTRETIEN
Initial.
Heures
km
(miles)
Heures
850(500)
50
Journa−
lier
Niveau d’huile du moteur
C
*Niveau du réfrigérant du radiateur
C
Jauges / Lampes
C
*Témoins d’épurateur d’air d’alimentation
C
Réservoir de carburant (remplir à la fin de
la journée)
C
*Conduite d’évacuation du séparateur de
carburant / eau
C
Fuites d’huiles
C
Fuites de carburant
C
Drain d’eau des filtres de carburant
C
Fuites de réfrigérant
C
Bouchon de remplissage du collecteur de
tête du radiateur.
C
Hebdo−
madaire
Courroies de ventilateur / de l’alternateur
C
Connexions de la batterie / Electrolyte
C
Pression et état de surface des pneus
C
200/400
Mensuel / Heures
1/−
*Ecrous des roues
C
Flexibles (Huile, Air, Admission, etc.)
C
Système automatique d’arrêt
C
Système d’épuration d’air
C
*Système de refroidissement
d’huile/radiateur du moteur Extérieur
C
Attaches, capots de protection
3/250
6/500
12/1000
C
Organes d’épurateur d’air
R/WI
*Organes du séparateur de carburant /
eau
R
Changement d’huile du moteur
R
R/−
Filtre à huile du moteur
R
R/−
*Graisse de la pompe à eau
R
*Roues (Roulements, joints, etc.)
C
*Réfrigérant du moteur
C
*Ne pas tenir compte si ceci n’est pas approprié pour cette machine
D = Drain
(1) ou 3000 miles / 5000 km
G = Graisse
(2) ou alors comme défini par la législation locale ou nationale
R=Remplacer
C = Vérifier (ajuster, nettoyer ou remplacer quand nécessaire)
T = Test
CBT =Vérifier Avant Remorquage
W I =ou Quand Indiqué si plus tôt que prévu
CR = Vérifier et signaler
Pour plus d’informations, voir sections spécifiques du manuel
d’opérateur.
LIGHTSOURCE V9
22
MAINTENANCE
Initial.
Heures
km
(miles)
Heures
850(500)
50
Journa−
lier
Hebdo−
madaire
200/400
Mensuel / Heures
1/−
3/250
6/500
12/1000
−/R
Elément filtrant du carburant
C
*Vérification de l’injecteur
Réglage de l’interrupteur d’arrêt
T
*Nettoyage de la crépine de la pompe
C
d’alimentation
Remplacement du réfrigérant
R
*Vérification du jeu de soupapes
C
Feux (de roulement, de freins, d’indication)
CBT
Anneaux de levage à broches
CBT
*Freins
C
*Timonerie de frein
C
C
Arrêt d’urgence
T
Attaches
C
G
Liaisons / timonerie des organes de
roulement
C
Boulons des organes de roulement(1)
C
Preuve de formation d’arc autour des
bornes électriques
Câbles de la tour
C
Contrôle guides / axe coulissant en nylon
C
Niveau d’huile hydraulique
C
Fixations d’acheminement des câbles
C
R
desserrées
Circuit de mise à la terre adéquat
C
Isolation du câblage
C
Obstructions des grilles d’aération
C
C
Compartiment de commande (intérieur)
C
Interrupteurs du système d’arrêt du
moteur (réglage)
Finition extérieure
Si nécessaire
Moteur
Autocollants
Consulter le manuel de l’opérateur du moteur.
Remplacer les autocollants s’ils ont été retirés, endommagés ou bien s’ils manquent.
*Ne pas tenir compte si ceci n’est pas approprié pour cette machine
R=Remplacer
(1) ou 3000 miles / 5000 km
(2) ou alors comme défini par la législation locale ou nationale
T = Test
C = Vérifier (ajuster, nettoyer ou remplacer quand nécessaire)
W I = ou Quand Indiqué si plus tôt que prévu
CBT = Vérifier Avant Remorquage
Pour plus d’informations, voir sections spécifiques du manuel
CR = Vérifier et signaler
D = Drain
G = Graisse
LIGHTSOURCE V9
d’opérateur.
Ne pas remorquer cette machine avec un véhicule dont la capacité
de remorquage est inférieure au poids brut de celle−ci, indiqué dans les
données générales.
MAINTENANCE
MAINTENANCE DE ROUTINE
.
23
Tous les matériaux dangereux sont emballés et jetés correctement.
Cette section va traiter les différents composants qui réclament un
entretien périodique et un remplacement.
La TABLEAU DE MAINTENANCE indique les différents
composants et les intervalles entre intervention lors des services de
maintenance. Les capacités d’huile et les autres peuvent être trouvé
dans les INFORMATIONS GÉNÉRALES de ce manuel.
SYSTEME ELECTRIQUE
ATTENTION: Toujours déconnecter la batterie avant d’intervenir
ou de manipuler le circuit électrique.
Pour toutes les spécifications ou recommandations spécifiques sur
service ou en maintenance préventive du moteur, se référer au Manuel
du Fabricant Moteur.
Assurez−vous que les personnels de maintenance sont formés
d’une manière convenable, sont compétents et qu’ils ont lu le Manuel
de Maintenance.
Inspecter le système de sécurité les manocontacts de pression
d’huile et les relais du panneau de contrôle pour détecter les
détériorations ou oxydations. Nettoyer si nécessaire.
Vérifier la fonction mécanique des composants.
Avant de commencer tous travaux de maintenance,
assurez−vous que:−
. La machine ne peut pas être mise en marche accidentellement ou
de toute autre manière, en installant des panneaux et/ou en installant
des systèmes appropriés pour empêcher la mise en route.
. Toutes les sources d’alimentation électriques résiduelles (secteur
et batteries) sont isolées.
Avant d’ouvrir ou de déposer des panneaux ou des capots à
l’intérieur de la machine, assurez−vous que:−
. Toute personne ayant accès à la machine est au courant du niveau
réduit de protection et des dangers supplémentaires, dont les surfaces
chaudes et les pièces en mouvement intermittent.
. La machine ne peut pas être mise en marche accidentellement ou
de toute autre manière, en installant des panneaux et/ou en installant
des systèmes appropriés pour empêcher la mise en route.
Avant de commencer des travaux de maintenance sur une
machine en fonctionnement, assurez−vous que:−
. Les travaux se limitent aux tâches qui doivent être menées à bien
alors que la machine fonctionne.
. Les travaux effectués lorsque les systèmes de protection
neutralisés ou déposés se limitent uniquement aux tâches qui doivent
être menées à bien lorsque la machine fonctionne sans ces systèmes
de protection neutralisés ou déposés.
. Tous les dangers présents sont connus (par exemple les
composants sous pression, les composants sous tension, les
panneaux, les capots et les plaques de garde déposés, entrée et sortie
d’air, pièces en mouvement intermittent, sortie de la soupape de
sécurité, etc...)
.
Vérifier les connecteurs électriques sur les boutons et relais, afin de
détecter des points de surchauffe, les déformations, odeurs acides et
changement de couleur.
Contrôler les composants et le faisceau pour détecteur
d’éventuelles traces de surchauffe, décoloration, déformation.
BORNES ELECTRIQUES
Vérifier chaque jour l’absence de formation d’arc autour des bornes
électriques.
CIRCUIT DE MISE A LA TERRE
Vérifier quotidiennement que le circuit de mise à la terre est
conforme aux exigences de code locales. S’assurer de la continuité
entre la borne de mise à la terre, le châssis, le générateur et le
bloc−moteur.
ISOLATION DU CABLAGE
Contrôler quotidiennement que les gaines ou l’isolation du câblage
ne sont pas lâches ou effilées.
BATTERIE
Garder les cosses de batterie et les câbles de connexion propres
et légèrement graissées pour éviter l’oxydation.
Les fixations doivent être suffisamment serrées pour éviter que la
batterie ne se déplace.
INSTRUMENTS
Inspecter les lampes, jauges et interrupteurs des instruments avant
le démarrage de la machine et pendant son utilisation afin de s’assurer
de leur bon fonctionnement.
Des équipements de protection appropriés sont portés.
COMPARTIMENT DE COMMANDE
. Les vêtements flottants, les bijoux, les cheveux longs, etc... sont
sécurisés.
. Des panneaux indiquant que des travaux de maintenance sont en
cours sont installés de telle manière à ce qu’ils soient clairement
visibles.
Une fois les tâches de maintenance terminées, et avant de
remettre la machine en service, assurez−vous que:−
.
La machine a été essayée d’une manière adéquate.
.
Tous les systèmes de protection et de sécurité sont remontés.
Machine à l’arrêt, effectuer une inspection visuelle tous les six mois
ou toutes les 500 heures et rechercher les connexions desserrées, la
présence de poussière, la formation d’arc, les composants électriques
endommagés.
CABLES DE LA TOUR
Vérifier chaque jour les câbles de levage de la tour pour s’assurer
que les extrémités sont bien attachées. Les câbles ne doivent pas être
effilés ou abîmés d’une manière ou d’une autre ; les remplacer s’ils sont
endommagés. Rechercher également des traces d’usure ou de
dommages inhabituels(le) sur les poulies et remplacer ces dernières
si elles sont trop usées ou endommagées.
. Tous les panneaux sont remis en place, le capot et les portes
fermés.
LIGHTSOURCE V9
24
MAINTENANCE
FIXATIONS D’ACHEMINEMENT DES CABLES
Vérifier quotidiennement que les fixations d’acheminement des
câbles ne sont pas desserrées. Les fixations doivent être attachées et
correctement montées. Vérifier en outre l’absence sur le câblage
d’usure, de détérioration ou d’abrasion causée par les vibrations.
Comme la pression est appliquée doucement à partir de la source
contrôlée, l’interrupteur doit se fermer à 12 psi (84 kPa) et fonctionner
en continu au moyen des contacts. Quand la pression est légèrement
réduite à 10 psi (70 kPa), les contacts doivent s’ouvrir et l’ohmmètre
doit afficher un manque de continuité au moyen des contacts.
Remplacer un interrupteur défectueux avant de continuer à utiliser la
machine.
GUIDES DE LA TOUR
Contrôler chaque mois le bon fonctionnement des guides de la tour.
Nettoyer les surfaces coulissantes. Remplacer toute pièce
endommagée ou manquante avant de soulever la tour.
Une fois par an, l’interrupteur actionné par la température doit être
testé en le retirant de la machine et en le plaçant dans un bain d’huile
chauffée. L’interrupteur de température élevée du liquide de
refroidissement nécessite une température d’environ 104C pour se
déclencher.
RADIATEUR DU MOTEUR
Vérifier le niveau de liquide de refroidissement dans le radiateur. Le
liquide de refroidissement doit couvrir les tubes du réservoir supérieur
(à environ 2,5 cm de hauteur sur une règle étalon, placée dans le goulot
de remplissage).
ATTENTION: Retirer lentement le bouchon pour libérer la
pression du radiateur CHAUD. Se protéger la peau et les yeux.
L’eau ou la vapeur CHAUDE ainsi que les additifs chimiques
peuvent provoquer des blessures graves.
Le système de refroidissement du moteur est normalement rempli
d’un mélange composé à 50% d’eau et 50% d’éthylène glycol. Cet
antigel permanent contient des inhibiteurs de rouille et offre une
protection jusqu’à − 37C. L’utilisation d’un tel mélange est
recommandée pour le fonctionnement en été comme en hiver. Il est
préconisé de tester la protection antigel tous les six mois ou bien avant
l’arrivée du gel. Remplacer l’antigel par un nouveau mélange tous les
douze mois. Chaque mois, vérifier que l’extérieur du radiateur n’est pas
obstrué, qu’il ne comporte pas de poussière ou de débris. Dans le cas
contraire, envoyer de l’eau ou de l’air comprimé contenant un solvant
non inflammable entre les ailettes, dans la direction opposée au flux
d’air normal. Si le radiateur est bouché de l’intérieur, le rincer sous
pression dans le sens inverse à l’aide d’un produit commercial et en
suivant la procédure recommandée par le fournisseur ; ceci peut
remédier au problème.
Il est recommandé de tester la protection antigel tous les six mois
ou bien avant l’arrivée du gel. Remplacer l’antigel par un nouveau
mélange tous les douze mois.
Chaque mois, vérifier que l’extérieur du radiateur n’est pas obstrué,
ne comporte pas de poussière ou de débris. Dans le cas contraire,
envoyer de l’eau ou de l’air comprimé contenant un solvant non
inflammable entre les ailettes, dans la direction opposée au flux d’air
normal. Si le radiateur est bouché de l’intérieur, le rincer sous pression
dans le sens inverse à l’aide d’un produit commercial et en suivant la
procédure recommandée par le fournisseur ; ceci peut remédier au
problème.
NOTE: L’interrupteur de température du moteur N’offre PAS de
protection en l’ABSENCE de liquide de refroidissement. Tester le
fonctionnement de l’interrupteur en connectant un ohmmètre entre les
deux cosses. L’ohmmètre doit afficher zéro ohm. Lorsque l’interrupteur
est placé dans le bain d’huile chauffée et que son contact est ouvert,
l’ohmmètre doit indiquer un nombre d’ohms illimité. Tapoter doucement
sur l’interrupteur pendant l’opération de vérification. Remplacer tout
interrupteur défectueux avant de continuer à utiliser la machine.
PRECAUTION: Ne jamais utiliser la machine avec un interrupteur
d’arrêt de sécurité défectueux ou en contournant ce dernier.
ELEMENTS DU FILTRE A AIR
Le filtre à air doit être vérifié régulièrement (référez−vous au
TABLEAU D’ENTRETIEN/DE MAINTENANCE); l’élément doit être
remplacé lorsque le voyant d’obturation devient rouge ou tous les six
mois/500 heures, en fonction de l’événement intervenant le premier.
La(les) boîte(s) à poussières doit/doivent être nettoyée(s) tous les
jours (plus fréquemment avec des conditions de fonctionnement
poussiéreuses) il faut éviter qu’elle(s) soit/soient plus qu’à moitié
remplie(s).
Démontage
PRECAUTION: Ne jamais déposer un filtre quand la machine est
tournante.
Nettoyer l’extérieur du filtre. Démonter l’élément en dévissant
l’écrou.
Inspection
Vérifier que l’élément soit exempt de fissures, trous ou de
dommages (Utiliser une lampe électrique pour détecter les passages
de lumière).
Vérifier le joint de l’élément et le remplacer s’il est abîmé.
Remontage
SYSTEME D’ARRET DE PROTECTION DU MOTEUR
Le bon fonctionnement du système d’arrêt de protection du moteur
doit être contrôlé chaque mois ou dès qu’il ne semble pas fonctionner
correctement. Les trois interrupteurs impliqués dans le système d’arrêt
de protection sont : l’interrupteur de température élevée du liquide de
refroidissement, l’interrupteur de pression d’huile et celui de niveau de
carburant faible. (en option)
L’interrupteur de pression d’huile moteur empêche son
fonctionnement avec une faible pression d’huile. Une fois par mois,
retirer un fil de l’interrupteur de pression d’huile moteur pour vérifier le
bon fonctionnement du système d’arrêt.
Tester l’interrupteur de pression d’huile moteur en le retirant et en
le connectant à une source de pression contrôlée tout en surveillant un
ohmmètre connecté aux bornes de l’interrupteur.
LIGHTSOURCE V9
Positionner le nouvel élément dans le corps du filtre en vérifiant que
les joints soient bien en place.
Réarmer l’indicateur de colmatage
Remonter le collecteur de poussière et vérifier que l’ensemble soit
bien positionné.
Avant de redémarrer la machine, vérifier les durites et le serrage
correct des colliers.
VENTILATION
Toujours vérifier que l’entrée et la sortie des filtres soient propres et
exemptes de débris.
25
MAINTENANCE
PRECAUTION: Ne jamais nettoyer en soufflant de l’air à l’intérieur des
ensembles
FILTRE A HUILE MOTEUR
L’élément du filtre à huile moteur doit être remplacé selon les
intervalles recommandés par le constructeur. Référez−vous à la
section Moteurs de ce manuel.
ENTRAINEMENT DU VENTILATEUR
Vérifiez régulièrement que les boulons de fixation du ventilateur
(moyeu du ventilateur) ne se sont pas desserrés. Si, pour une raison
quelconque, il faut déposer le ventilateur ou resserrer les boulons du
ventilateur, appliquez un produit de blocage (de bonne qualité)
disponible dans le commerce sur les filets des boulons; serrez au
couple recommandé dans le TABLEAU DE REGLAGE DE COUPLES
ci−après dans cette section.
La tension de la courroie doit être vérifiée régulièrement et retendue
si nécessaire.
SYSTEME DE COMBUSTIBLE
PNEU (PRESSION)
Voir les INFORMATIONS GÉNÉRALES de ce manuel.
TRAIN DE ROULEMENT / ROUES
Vérifier le serrage des écrous après 30 km quand la machine est
neuve ou lors d’un remontage de roue. Se reporter au TABLEAU DE
SERRAGE de cette section.
N’utilisez des crics de levage que sous l’axe.
Les fixations de la remorque sur le châssis doivent être vérifiées
périodiquement (Se référer au TABLEAU DE SERRAGE).
Le réservoir carburant doit être rempli toutes les huit heures ou
journellement. Il est conseillé de remplir complètement le réservoir à
chaque fin de journée. Tous les six mois, vidanger le réservoir afin
d’éliminer condensats et dépõts.
TRAINS DE ROULEMENT DES ROUES
SEPARATEUR D’EAU DU FILTRE A CARBURANT
Les roulements doivent être graissés tous les 6 mois. La graisse
utilisée doit être conforme aux spécifications MIL−G−10924.
Le séparateur d’eau du filtre à carburant comporte un élément de
filtre qui doit être remplacé à intervalles réguliers (voir le TABLEAU
D’ENTRETIEN / DE MAINTENANCE).
TUYAUTERIES
Tous les éléments de refroidissement du moteur doivent être
vérifiés périodiquement pour garder le moteur à 100 % en bon état.
Autres interventions recommandées (Voir TABLEAU DE
SERVICE/MAINTENANCE) inspecter les durites et le circuit du filtre
à air, ou tous les flexibles d’air, huile et de carburant).
FREINS
Vérifiez et réglez les commandes de freins à 850km, puis à 5.000km
ou tous les trois mois (selon le facteur intervenant le premier), pour
compenser l’élongation des câbles réglables. Recommencez ce
processus tous les 5.000km.
RÉGLAGE DU RÉGIME DU SYSTÈME DE FREINAGE
(ORGANE DE ROULEMENT KNOTT)
1: Préparation
Soulever au cric la machine
Inspecter périodiquement les durites ou flexibles pour les fuites ou
fissures, etc... et les remplacer immédiatement s’ils sont défectueux.
Enlever le frein de stationnement [1].
Etendre entièrement la barre de traction [2] sur le système de freinage.
Les flexibles hydrauliques doivent être exempts d’usure.
L’ensemble des accessoires hydrauliques doit être correctement serré
et exempt de fuites.
2
LUBRIFICATION
Le moteur est livré avec suffisamment d’huile pour une durée de
fonctionnement nominale (pour obtenir de plus amples informations,
consultez la section Moteurs de ce manuel).
5
4
1
3
PRECAUTION: Toujours contrôler le niveau d’huile avant la mise en
service.
6
Si, pour une raison quelconque, la machine a été vidangée, refaire
le plein d’huile avant la mise−en−route.
1 Levier du frein de stationnement
2 Barre de traction et Joints à soufflet
HUILE DE GRAISSAGE DU MOTEUR
L’huile du moteur doit être vidangée aux intervalles prévus par le
constructeur. Référez−vous à la section Moteurs de ce manuel.
3 Pivot du levier du frein de stationnement
4. Manchon−ressort.
5 Câble de frein
6 Câble de démarrage
SPECIFICATIONS DES HUILES MOTEUR
Référez−vous à la section Moteurs de ce manuel.
Conditions Requises:
Procéder d’abord au réglage des freins des roues.
LIGHTSOURCE V9
26
MAINTENANCE
Il faut toujours tourner la roue dans la direction de mouvement vers
l’avant.
Serrer l’écrou de réglage [12] dans le sens des aiguilles d’une montre
jusqu’à ce que la roue devienne verrouillée.
S’assurer qu’il y a un écrou M 10 de sécurité, monté au pivot du frein
de stationnement.
Desserrer l’écrou de réglage [12] dans le sens contraire des aiguilles
d’une montre (1/2 tour environ) jusqu’à ce que la roue puisse être
bougée librement.
Le mécanisme de commande du frein ne doit pas être pré serré (pré
tension) – Si nécessaire, desserrer la liaison [7] du frein sur le système
de compensation du frein [8].
Vérifier le bon fonctionnement des mécanismes de commande du frein
et des câbles.
Des bruits légers de dérapage qui n’empêchent pas le mouvement libre
de la roue sont acceptables.
Cette procédure de réglage doit être effectuée telle qu’elle est décrite
sur les deux roues à freins.
Une fois le réglage du frein est effectué avec précision la distance de
manœuvre, est approximativement de 5 à 8mm sur le câble [11]
8
5
3: Réglage de l’ensemble de compensation
Modèles à hauteur variable
10
Monter un écrou M10 de sécurité au pivot du frein de stationnement.
Déconnecter le câble [5] du frein de stationnement à une extrémité.
Effectuer le préréglage de la liaison [7] en longueur (un petit jeu est
acceptable) et insérer de nouveau le câble [5]. Régler ce câble de
manière à avoir un petit jeu.
9
Enlever l’écrou M10 de sécurité du pivot de frein.
Tous les modèles
7
Engager le levier [1] du frein et vérifier que la position de la plaque [10]
du système de compensation est à un angle droit par rapport à la
direction de traction. Corriger si nécessaire la position de la plaque [10]
de l’égaliseur sur le câble [11].
11
7 Liaison du frein
8 Ensemble de compensation
Le ressort de compression [9] doit seulement être légèrement pré
tensionné (serré). Quand il est engagé, il ne doit jamais toucher la boîte
d’essieu.
9 Ressort de compression
10 Plaque de compensation
11 Câble
4: Réglage de la liaison du frein:
Attention
Le ressort de compression [9] doit seulement être légèrement pré serré
(une pré tension est appliquée). Durant le fonctionnement, il ne doit
jamais toucher la boîte d’essieu.
Il ne faut jamais effectuer le réglage du frein à la liaison [7] de celui−ci.
Ajuster la timonerie de frein [7] en longueur sans pré−tension.
Remise au point:
Engager le levier de frein [1] avec force plusieurs fois pour activer le
frein.
Vérifier l’alignement de l’ensemble [8] de compensation. Cet
alignement doit être à un angle droit par rapport à la direction de
traction.
2. Réglage du segment de frein
Vérifier le jeu à la liaison [7] du frein.
12
Effectuer de nouveau le réglage de la liaison [7] du frein sans jeu et
sans serrage si nécessaire.
Il doit toujours y avoir un petit jeu au câble [5] (Hauteur Variable
Seulement)
Vérifier la position du levier [1] du frein de stationnement. La résistance
doit commencer à 10 à 15mm environ au−dessus de la position
horizontale.
Vérifier que les roues bougent librement quand le frein de
stationnement est enlevé.
Vérification finale:
13
Vérifier les attaches du système de transmission (câbles, système de
compensation du frein et liaison).
12 Ecrou de réglage
Vérifier le câble [5] de frein pour assurer un petit jeu et effectuer un
réglage si nécessaire. (Hauteur variable seulement).
13 Entrée du câble
Vérifier le serrage du ressort de compression [9].
Largeur entre plats de l’écrou de réglage [12]
Taille du Frein
160x35 / 200x50
250x40
300x60
LIGHTSOURCE V9
Clé
SW 17
SW 19
SW 22
Marche d’essai
Effectuer 2 à 3 essais de l’action du frein si nécessaire.
MAINTENANCE
27
Essai de l’action du frein
Vérification finale:
Vérifier le jeu à la liaison [7] du frein et ajuster la longueur de la liaison
[7] si nécessaire jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de jeu.
Vérifier les attaches du système de transmission (câbles, système de
compensation du frein et liaison).
Utiliser le frein de stationnement en roulant la machine vers l’avant. Un
déplacement supplémentaire du levier de frein de 2/3 de la normale est
acceptable.
Utiliser le frein de stationnement en faisant rouler la machine vers
l’avant. Un déplacement supplémentaire de 2/3 de la normale est
acceptable.
Remise au point du régime du système de
freinage (Organe de Roulement KNOTT)
Vérifier le câble [5] de frein pour assurer un petit jeu et effectuer un
réglage si nécessaire. (Hauteur variable seulement).
Vérifier le serrage (une légère pré tension) du ressort de compression
[9].
La remise au point des freins compense l’usure des garnitures. Suivre
la procédure décrite au paragraphe 2: Réglage des segments de frein.
Vérifier le jeu à la liaison [7] du frein et réajuster si nécessaire.
Important
Vérifier les mécanismes de commande de frein et les câbles [11]. Les
mécanismes de commande de frein, ne doivent pas être pré serrés.
Une opération excessive du levier de frein qui n’est pas causée par
l’usure des garnitures, ne doit pas être corrigée par un réajustement
(raccourcissement) de la liaison [7] du frein.
Remise au point:
Le levier [1] du frein de stationnement doit être engagé plusieurs fois
avec force pour armer le système de freinage.
Vérifier le réglage de l’ensemble [8] de compensation du frein. Cet
ensemble doit être réglé à un angle droit par rapport à la direction de
traction.
Vérifier le jeu à la liaison [7] du frein de nouveau en s’assurant que cette
liaison est ajustée sans jeu et sans serrage (sans une pré tension).
Vérifier la position du levier [1] du frein, du câble [5] (avec un petit jeu)
et le ressort [9] de compression (avec un léger serrage). Le frein de
stationnement commence à résister à 10 à 15mm environ au−dessus
de la position horizontale.
PRECAUTION: Vérifier le couple de serrage des écrous de roue 30
kilomètres après avoir remonté la roue et ensuite, avant chaque
déplacement.
INSTRUCTIONS GENERALES RELATIVES AU NETTOYAGE
Il est recommandé de conserver la machine exempte de toute huile
et poussière pour son aspect et pour une durée de vie maximale de
l’équipement. La fréquence de nettoyage dépend des conditions
locales ainsi que de l’importance et de la fréquence d’utilisation.
NOTE: Ne pas utiliser d’eau sous haute pression, de vapeur ou de
solvant sur la finition extérieure du corps de la machine.
LIGHTSOURCE V9
28
MAINTENANCE
TABLE DE SERRAGE
TABLEAU 1
ft lbf
Nm
ft lbf
Nm
Supports sur moteur
29−35
39−47
Ventilateur sur moyeu
12−15
16−20
Filtre air sur support
16−20
22−27
Train roulant sur avant châssis
63−69
82−93
Bride sur échappement
9−11
12−15
Train roulant sur châssis arrière
63−69
82−93
Enceinte
9−11
12−15
Barre de traction de remorquage à
l’essieu
29−35
39−47
Pied escamotable
53−63
72−85
Collier de serrage sur flexible
106−133
143−180
Collerette d’échappement sur
déflecteur
17−21
23−28
Ecrous de roues
50−80
67−109
Grille de protection ventilateur
9−11
12−15
UTILISER LES VALEURS DU TABLEAU 2 SI ELLES NE SONT PAS INDIQUEES DANS LE TABLEAU 1.
TABLEAU 2
VISSERIE MÉTRIQUE
COUPLE DE SERRAGE NOMINAL
CLASSE DE QUALITÉ
8.8 (MARQUE SUR LA
TÊTE)
CLASSE DE QUALITÉ
10.9 (MARQUE SUR
LA TÊTE)
CLASSE DE QUALITÉ
12.9 (MARQUE SUR
LA TÊTE)
SCHÉMA DE SERRAGE
RECTANGULAIRE TYPIQUE
DIAMÈTRE
DU FILETAGE
ET PAS DES
ÉCROUS OU
DES VIS
SCHÉMA DE SERRAGE CARRÉ
TYPIQUE
(Nm.)
(FT−LBF)
(Nm.)
(FT−LBF)
(Nm.)
(FT−LBF)
M6 X 1.0
11
8
15
11
18
13
M8 X 1.25
26
19
36
27
43
31
M10 X 1.5
52
38
72
53
84
62
M12 X 1.75
91
67
126
93
147
109
M14 X 2
145
107
200
148
234
173
M16 X 2
226
166
313
231
365
270
M20 X 2.5
441
325
610
450
713
526
LIGHTSOURCE V9
SCHÉMA
É
DE SERRAGE CIRCULAIRE
TYPIQUE
MAINTENANCE
29
LIGHTSOURCE V9
30
SYSTÉME ÉLECTRIQUE
SCHEMA DE PRINCIPE POUR FAISCEAU DE CABLES ELECTRIQUES CA
LIGHTSOURCE V9
SYSTÉME ÉLECTRIQUE
31
SCHEMA DE PRINCIPE POUR FAISCEAU DE CABLES ELECTRIQUES CA
LIGHTSOURCE V9
32
SYSTÉME ÉLECTRIQUE
SCHEMA DE PRINCIPE POUR FAISCEAU DE CABLES ELECTRIQUES CA
LIGHTSOURCE V9
SYSTÉME ÉLECTRIQUE
33
LEXIQUE
C2−5
Condensateur
CB10
Disjoncteur/DDR (option)
CB1−4
Interrupteur
CB5
Dispositif différentiel résiduel (interrupteur différentiel)
CB6
Disjoncteur 16 A (option)
CB7
Disjoncteur 16 A (option)
CB8
Disjoncteur principal 30 A
CB9
Disjoncteur/DDR (option)
DS1−4
Lampe
G1
Générateur
IG1−4
Lumière pour igniteur
KM1
Contacteurs
KM2
Contacteurs (option)
KM3
Relais de contrôle de surintensité (option)
R1
Résistance
R2
Résistance (option)
R3
Résistance (option)
S3
Arrêt urgence
SK1−4
Lumière pour connecteur
SK5
Prise 16 A/230 V (option)
SK6
Prise 16 A/230 V (option)
SK7
Prise d’arrivée (option)
SK8
Prise 16 A/110 V (option)
SK9
Prise 16 A/110 V (option)
T1−4
Lumière pour ballast
T5
Transformateur de courant 110 V (option)
LIGHTSOURCE V9
34
SYSTÉME ÉLECTRIQUE
SCHEMA DE PRINCIPE POUR FAISCEAU DE CABLES ELECTRIQUES CC
LIGHTSOURCE V9
SYSTÉME ÉLECTRIQUE
35
LEXIQUE
BAT1
Batterie 12VDC
D1
Diode
DS5
Voyant, bas niveau de carburant
FU1
Fusible
FU2
Fusible 10A
FU3
Fusible 40A
G0
Alternateur
GP1
Bougies de pré−chauffage
K1
Relais
K2
Relais des coupures sécurité
KM1
Contacteurs − générateur (option)
KM2
Contacteurs − Secteur CA (option)
M1
Démarreur
M2
Horloge pilote
M3
Commande de basculement (option)
M4
Moteur de pompe hydraulique
PS1
Manocontact d’huile du moteur
S1
Clé, Contacteur
S3
Arrêt urgence
S4
Interrupteur, interrupteur secteur/générateur (option)
S5
Détecteur inductif − position abaissée du mât
S6
Interrupteur de basculement (option)
S7
Interrupteur, faible niveau de carburant
SV1
Solénoïde, carburant
SV2
Solénoïde de descente du mât
SV3
Solénoïde de pompe hydraulique
TS1
Contacteur(s) thermique(s) de sécurité d’eau (moteur)
LIGHTSOURCE V9
36
SYSTÉME ÉLECTRIQUE
PLAN SCHEMATIQUE DU SYSTEME D’ECLAIRAGE EUROPEEN EC
LEXIQUE
IL LH
Voyant de signalisation − gauche
B
Noir
IL RH
Voyant de signalisation − droit
G
Vert
FL
Feux anti−brouillard
K
Rose
RL
Lumière de recul
N
Marron
SL LH
Feu de stop − gauche
O
Orange
SL RH
Feu de stop − droit
P
Pourpre
TL LH
Feu arrière − gauche
R
Rouge
TL RH
Feu arrière − droit
S
Gris
E
Terre
U
Bleu
RPL
Lumières de plaque d’immatriculation
W
Blanc
Y
Jaune
LIGHTSOURCE V9
37
RECHERCHE DE DÉFAUTS
DEFAUT
CAUSE
REMEDE
Le moteur ne démarre pas.
Charge batterie faible.
Vérifier la tension de courroie, la batterie et les câbles.
Mauvais raccordement de masse.
Vérifier les câbles de masse. Nettoyer les extrémités.
Défaut électrique.
Vérifier les connections.
Défaut d’arrivée de carburant.
Vérifier niveau et circuit de combustible. Au besoin, remplacer le filtre.
Défaillance des relais.
Changer les relais.
Défaut électrique.
Contrôler le circuit électrique.
Faible pression d’huile.
Vérifiez le niveau d’huile et le(s) filtre(s) à huile.
Relais en panne.
Vérifiez les relais.
Défaillance de la clef de contact.
Vérifiez la clef de contact.
Panne électrique.
Contrôler le circuit électrique.
Pression d’huile moteur
insuffisante.
Vérifier niveau et filtre à huile moteur.
Déclenchement des sécurités.
Contrôler les sondes.
Insuffisance de combustible.
Vérifier niveau et circuit de combustible. Au besoin, remplacer le filtre.
Défaut des sondes.
Tester les sondes.
Présence d’eau dans le système
de carburant.
Vérifiez le piège à eau et nettoyez−le le cas échéant.
Le moteur cale lorsque la
clé revient en position I.
I
Le moteur tourne mais ne
démarre pas ou s’arrête
brutalement.
Relais en panne.
Vérifiez le relais dans le logement et remplacez−le le cas échéant.
Le moteur surchauffe.
Faible volume d’air de
refroidissement soufflé par le
ventilateur.
Vérifiez le ventilateur et les courroies d’entraînement. Vérifiez l’absence
d’obstructions dans le carénage.
Vitesse moteur trop élevée.
Mauvais réglage de la tirette
d’accélération.
Régler la tirette.
Vitesse moteur trop lente.
Mauvais réglage de la tirette.
Régler la tirette.
Colmatage du filtre carburant.
Contrôler et au besoin, le remplacer.
Colmatage du filtre air.
Contrôler et au besoin, le remplacer l’élément.
Régime de moteur trop lent.
Référez−vous à ”Vitesse moteur trop lente”
Vibrations excessives.
Se référer aussi au Manuel du Fabricant Moteur.
LIGHTSOURCE V9
38
RECHERCHE DE DÉFAUTS
DEFAUT
CAUSE
REMEDE
Le mât ne se lève pas.
La pompe ne fonctionne pas.
La batterie n’est pas branchée/chargée.
L’interrupteur à clef n’est pas sur la position ” ON ”.
Le bouton d’arrêt d’urgence est enclenché.
La pompe fonctionne mais le mât
ne se lève pas.
pas
Le niveau d’huile hydraulique est trop faible.
Le flexible hydraulique est défectueux ou fuit.
La soupape de descente reste en position ouverte.
Le tube d’aspiration situé dans le réservoir est défectueux.
Le mât se lève mais pas
entièrement
entièrement.
Un ergot de montage de poulie est défectueux ou bien manquant.
Le montage de câbles est endommagé.
Le niveau d’huile hydraulique est trop faible.
Le mât s’abaisse tout seul.
Le mât s’est abaissé lorsque
l’opérateur est retourné à la
machine.
Le flexible hydraulique est défectueux ou fuit.
Le mât ne s’abaisse pas.
L’actionneur hydraulique ne
descend pas.
pas
L’interrupteur à clef n’est pas sur la position ” ON ”.
Le bouton d’arrêt d’urgence est enclenché.
Le flexible hydraulique est défectueux.
Le mât est bloqué ou endommagé en position haute.
Le mât est levé alors que la machine n’est pas correctement mise à niveau.
La soupape d’obturateur du flexible dans l’actionneur est endommagée ou
bloquée.
Les tampons coulissants endommagés empêchent la descente du mât.
Chute du mât.
LIGHTSOURCE V9
Le mât tombe brusquement et très
rapidement
rapidement.
Un câble a cédé.
Une poulie a cédé.
MANUEL D’INSTRUCTION MOTEUR
39
KUBOTA D1105 − MOTEUR
CONTENU
40
AVANT−PROPOS
41
VUES D’ENSEMBLE
42
INFORMATIONS GENERALES
Données principales et spécifications
Identification du moteur
Service après−vente
43
CARBURANT, LUBRIFIANT ET
REFRIGERANT
Carburant
Lubrifiant
Réfrigérant
45
FONCTIONNEMENT
Vérification avant mise en marche
Vérification
démarrage
et
fonctionnement
après
Fonctionnement et entretien d’un nouveau
moteur
50
PROGRAMME D’ENTRETIEN
51
CONTROLE
PERIODIQUES
ET
ENTRETIEN
Circuit de graissage
Circuit de refroidissement
Circuit de carburant
Circuit d’admission d’air
Entretien de routine
56
DIAGNOSTIC DES ANOMALIES
LIGHTSOURCE V9
40
AVANT−PROPOS
Pour bien utiliser votre moteur et bénéficier des avantages qu’il offre, il est important de le faire marcher et de l’entretenir correctement. Ce manuel
est conçu pour vous aider de le faire.
Vous êtes priés de lire soigneusement ce manuel et de suivre les recommandations de fonctionnement et d’entretien. Ceci vous permettra
d’assurer plusieurs années de marche sans anomalies et une utilisation très rentable du moteur.
Si votre moteur nécessite une révision, vous êtes priés de contacter votre représentant ou distributeur le plus proche.
Toutes les informations, les illustrations et les spécifications contenues dans ce manuel sont basées sur les dernières informations du produit
disponibles au moment de sa publication.
La Société se réserve le droit d’effectuer à tout moment et sans préavis, tous changements dans ce manuel.
LIGHTSOURCE V9
VUES D’ENSEMBLE
41
MOTEUR DIESEL Vue extérieure du moteur – Modèle
10
14
6
1
2
3
5
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
11
Intake manifold
Speed control12lever
Engine stop lever
Injection pump
Fuel feed pump
Cooling fan
Fan drive pulley
15
4 cartridge
Oil filter
Water drain cock
Oil filler plug
Exhaust manifold
8
Alternator
Starter
Oil level gauge
9
7
Oil pressure
switch
Flywheel
Oil drain plug
13
Oil pan
Engine hook
19
16
17
1. Collecteur d’admission
11.Collecteur d’échappement
2. Levier de contrôle de la vitesse
12.Alternateur
3. Levier d’arrêt moteur
13.Démarreur
4. Pompe d’injection de carburant
14.Jauge (huile moteur)
5. Pompe d’alimentation du carburant
15.Manostat de pression d’huile
6. Ventilateur
16.Volant moteur
7. Poulie de l’entraînement du ventilateur
8. Filtre à huile moteur
9. Bouche de drainage de l’eau
18
17.Bouchon de vidange (huile moteur)
18.Carter d’huile
19.Oeillet de relevage
10.Orifice de remplissage (huile moteur)
LIGHTSOURCE V9
42
INFORMATIONS GENERALES
SPECIFICATIONS ET DONNÉES CERTIFIÉES EPA
Modèle: Lightsource V9 − KUBOTA D1105−E2BG−DIPP−1
Modèle du moteur
KUBOTA D1105−E2BG−DIPP−1
Type de moteur
Moteur diesel vertical en ligne et refroidi à l’eau,
Type de combustion
Type sphérique (E−TVCS)
Nombre de cylindres – alésage x course mm
Cylindrée
3 − 78 x 78.4mm
cm3
1,123
Taux de compression
22
Ordre d’allumage
1−2−3
Système de contrôle des gaz d’échappement
Buses d’injection de la pompe d’injection de carburant
Régulateur
Type mécanique
Injecteurs
Bosch MD Type mini pompe
Carburant spécifié
Carburant Diesel No2 (ASTM D975)
Démarreur
(V−kW)
Alternateur
(V−W)
12−1.0
12−360
Huile moteur spécifiée (classe API) (classe SAE)
(CD,CF) (10W−30 or 15W−40)
Quantité de fluide de refroidissement (moteur seulement) L
4.0
Poids du moteur sec kg
Dimensions du moteur
110
Longueur totale mm
549
Largeur totale mm
396
Hauteur totale mm
608.7
Jeu des soupapes (à froid) mm
0.145−0.185
Pression d’injection MPa
13.73
Calage d’injection avant le point mort haut, au niveau du relevage de la came à
2,5 mm
16.5
IDENTIFICATION DU MOTEUR
Emplacement du No. de Série
A. Emplacement de la plaque
B. Emplacement du No. de Série
ATTENTION:, Confirmez le numéro de série du moteur quand le
moteur est arrêté. Pour éviter les blessures, il ne faut pas procéder à
cette vérification quand le moteur est encore chaud.
SERVICE APRES−VENTE
Pour effectuer les vérifications et l’entretien périodiques, n’hésitez pas
à contacter votre concessionnaire.
Pièces détachées
Les pièces détachées d’origine Doosan sont identiques à celles
utilisées dans la production du moteur et sont en conséquence
garanties.
La fourniture des pièces détachées d’origine Doosan est assurée par
votre représentant ou distributeur local.
Vous êtes priés de vous assurer que seuls des fluides, lubrifiants et
pièces d’origine Doosan sont utilisés pour la réparation et/ou
l’entretien.
Confirmation du Numéro du Moteur
Il faut rappeler le numéro de série de moteur et le numéro de la machine
à la commande de pièces détachées et chaque fois vous contactez le
représentant ou le distributeur de la Société pour réparation ou pour
entretien.
LIGHTSOURCE V9
CARBURANT, LUBRIFIANTS ET FLUIDES DE REFROIDISSEMENT
43
CARBURANT
Manutention du Carburant
Choix du Carburant
Tout carburant qui contient des particules de poussière ou de l’eau
entraîne la panne du moteur.
Le diesel utilisé doit avoir les propriétés suivantes:
Il ne doit pas contenir de particules de poussière.
Il doit avoir la viscosité appropriée.
Il doit avoir une haute teneur en cétane.
Doit avoir un indice de cétane élevé (45 minimum)
Il doit avoir une haute fluidité aux basses températures.
Il doit avoir une faible teneur en soufre.
Il doit avoir peu de carbone résiduel.
Il est fortement recommandé d’utiliser un carburant qui répond aux
prescriptions réglementaires définies au code ASTM D975 No. 2D (the
general automotive diesel engine purpose fuel oil) ou équivalent qui
répond entièrement aux conditions citées ci−dessus.
Les éléments suivent par conséquent être observés.
Prendre les soins nécessaires pour protéger le carburant des
entrées de particules de poussière ou d’eau pendant le remplissage du
réservoir.
Si le remplissage a lieu directement d’un fût d’huile, il faut s’assurer que
celui−ci etait maintenu stationnaire avant le remplissage du réservoir. Cette
précaution favorise le dépôt des poussières, des sédiments ou d’eau au
fond du fût. Il ne faut donc pas tirer du carburant du fond pour empêcher
l’entraînement de toute matière étrangère déposée.
Il faut toujours remplir le réservoir de carburant. Procéder assez
fréquemment à l’évacuation des particules déposées par
sédimentation.
recommandés
L’eau dans le Carburant
DIN (Deutshe Industrie Normen)
DIN 51601
SAE (Society of Automotive Engs.). Basé sur
SAE−J−313C
No. 2−D
Durant le remplissage, l’eau (et d’autres contaminants) peut être
pompée dans votre réservoir de carburant. Ceci peut avoir lieu si un
fournisseur ne vérifie pas et ne nettoie pas régulièrement ses
réservoirs ou alors, s’il reçoit du carburant contaminé de son (ses)
fournisseur(s). Pour protéger votre moteur d’un carburant contaminé,
votre moteur est équipé d’un filtre de combustible qui vous permet
d’évacuer l’eau en excès.
Standards applicables
JIS (Japanese Industrial Standard)
BS (British Standard). Basé sur BS/2869−1970 Classe A–1 ou A–2
ISO 8217
QUALITE DU CARBURANT
Note: La pompe à injection, les injecteurs et les autres organes du
circuit carburant et du moteur peuvent être endommagés en cas
d’utilisation de carburant ou des additifs différents de ceux
spécifiquement recommandés par Doosan.
NOTE : Si un autre carburant différent du carburant spécifié est utilisé, le
fonctionnement du moteur sera compromis. Une défaillance ou un
mauvais fonctionnement du moteur causé par l’utilisation de tel carburant
ne sera pas pris en considération par la garantie Doosan.
Pour éviter des avaries au circuit de carburant et au moteur, vous êtes
priés de porter une attention aux éléments suivants:
Il ne faut pas utiliser du diesel contaminé avec de l’huile du moteur. En
plus du dommage qu’il puisse causer au moteur, un tel diesel peut
affecter le contrôle de l’émission des fumées. Avant l’utilisation d’un
diesel, vérifier avec votre fournisseur si ce carburant est mélangé avec
de l’huile du moteur.
Votre moteur est conçu pour être utilisé avec du carburant diesel 1−D ou
2−D. Pour une meilleure économie de carburant cependant, et quand cela
est possible, utiliser le carburant diesel Numéro 2−D. Pour toutes les
températures inférieures à −7°C cependant, ce carburant peut causer des
problèmes de fonctionnement. A des températures plus froides, utiliser un
carburant diesel 1−D (si disponible) ou utiliser un carburant No. 2−D rendu
utilisable dans les climats froids (un mélange du No. 1−D et du No. 2−D).
Ce mélange de carburant est aussi désigné comme carburant numéro
2−D. Il peut être utilisé dans des températures plus froides, contrairement
à celui qui porte le même numéro et qui n’a pas été rendu utilisable dans
les climats froids.
ATTENTION: Le mélange eau / carburant diesel est inflammable et
peut être chaud. Pour éviter les blessures et / ou les dommages à la
propriété, il ne faut pas toucher le carburant venant de la soupape de
drainage et exposer le carburant aux flammes nues et aux étincelles.
Il faut s’assurer de ne pas trop remplir le réservoir de carburant. Une
chaleur (telle que celle venant du moteur) peut entraîner la détente du
carburant. Si le réservoir est trop rempli, le carburant peut sortir forcé.
Ceci peut entraîner un feu et causer des blessures et / ou des
dommages aux équipements.
Biocides
Dans un climat chaud ou humide, moisissures et/ou bactéries peuvent
être formées dans un carburant diesel s’il y a de l’eau dans le carburant.
NOTE: Les moisissures et les bactéries peuvent endommager le
circuit carburant par le bouchage des canalisations de carburant, les
filtres de combustible ou les injecteurs. Elles peuvent aussi entraîner
la corrosion du circuit.
Si les moisissures et les bactéries causent des problèmes dans le circuit
carburant, il faut s’adresser à votre négociant autorisé pour corriger ces
anomalies. Utiliser ensuite du carburant diesel biocide pour stériliser le
circuit carburant (suivre les instructions du fabriquant du biocide). Les
biocides sont disponibles chez votre négociant, aux stations services, aux
magasins de pièces détachées et chez d’autres fournisseurs de pièces
automobiles. Pour utiliser du biocide et pour savoir le type que vous devez
utiliser, contacter votre négociant autorisé.
Il faut s’assurer d’avoir le carburant correct.
Suppression des fumées:
Note: Il ne faut pas utiliser de l’huile ou du pétrole de chauffage
domestique dans votre carburant moteur. Les deux peuvent entraîner
des avaries au moteur.
A cause de la grande possibilité de collage de segment et de panne de
soupape résultant des dépôts excessifs des cendres, l’utilisation d’un
additif de suppression de fumée n’est pas autorisée.
LIGHTSOURCE V9
44
CARBURANT, LUBRIFIANTS ET FLUIDES DE REFROIDISSEMENT
LUBRIFIANT
NOTE
La qualité de l’huile du moteur peut affecter le rendement, le
démarrage et la durée de vie du moteur.
L’utilisation d’un mélange d’huile de marque ou de qualité différente a
une incidence négative sur la qualité de l’huile d’origine ; Il ne faut par
conséquent jamais mélanger des huiles de types différents ou de
marques différentes.
L’utilisation d’une huile non adaptée peut causer le grippage des
segments de piston, du piston et du cylindre. Elle peut accélérer une
usure de surface et entraîne une augmentation de consommation
d’huile, une baisse de production et finalement une défaillance du
moteur.
1) Choix de l’huile du moteur
PRO−TEC
Il ne faut pas utiliser les grades API, CA, CB et d’huiles reconstituées.
Les pannes dues aux mauvais entretiens ou à l’utilisation d’huiles de
qualités ou de viscosités non appropriées ne sont pas couvertes par
la garantie.
2) Viscosité de l’huile
La viscosité de l’huile du moteur a une incidence sur le démarrage,
le rendement, la consommation d’huile, l’usure et le grippage potentiel,
etc. du moteur. Il faut toujours s’assurer de l’utilisation de lubrifiants de
viscosité correcte pour les températures de fonctionnement. Voir figure
12.
Figure 12
A. (Grade unique)
IMPORTANT :
B. Température Ambiante
• Veiller à ajouter de l’antigel pour liquide de refroidissement longue
durée à l’eau douce. Ce type d’antigel est particulièrement important
par temps froid. S’il n’est pas utilisé, les performances du liquide de
refroidissement sont réduites en raison de l’accumulation de calcaire
et de rouille dans la conduite de liquide de refroidissement. Sans
antigel, le liquide de refroidissement gèle et son expansion brise la
conduite.
C. (Multigrade)
REFRIGERANT
Tous les moteurs diesel sont remplis en usine d’un mélange
d’antigel à base d’éthylène glycol et d’eau (50/50) assurant une
protection jusqu’à −33C (−27F).
• Veiller à respecter les dosages indiqués par le fabricant de liquide
de refroidissement pour une gamme de température spécifique.
• Ne pas mélanger différents types (marques) de liquide de
refroidissement longue durée car cela risquerait de provoquer des
réactions chimiques annulant les effets du liquide de refroidissement
et d’entraîner un dysfonctionnement du moteur.
• Remplacer le liquide de refroidissement une fois par an.
PRUDENCE Lors de la manipulation de l’antigel pour liquide de
refroidissement longue durée, porter des gants de protection en
caoutchouc afin que la peau n’entre pas en contact avec le liquide. En
cas de contact avec les yeux ou la peau, rincer à l’eau propre.
LIGHTSOURCE V9
45
FONCTIONNEMENT
FONCTIONNEMENT DU MOTEUR
ATTENTION: Durant le remplissage d’huile, prendre soin de ne pas la
déverser. Si vous déversez de l’huile sur le moteur ou sur l’équipement,
essuyer correctement pour empêcher les risques d’incendie, les
blessures et les dommages aux équipements.
Gaz d’échappement du moteur (Oxyde de Carbone)
ATTENTION
Il ne faut pas aspirer les gaz d’échappement parce qu’ils contiennent
de l’oxyde de carbone. Ces gaz n’ont pas d’odeur et n’ont pas de
couleur. L’oxyde de carbone est un gaz dangereux, il peut entraîner la
perte de connaissance et peut être mortel.
Il ne faut pas faire marcher le moteur dans des zones restreintes (tel que
garage ou alors proche d’un bâtiment). Pour éviter d’accumuler les gaz
d’échappement en dessous des équipements, Il faut maintenir l’extrémité
du tube d’échappement dégagé de neige et d’autres matériaux. Ceci est
particulièrement important quand l’équipement est garé dans un blizzard.
VERIFICATION AVANT MISE EN MARCHE
Vérification de la Courroie de Ventilation
Vérifier l’état et la tension de la courroie.
La tension de la courroie est correcte lorsqu’elle s’abaisse de 7 à
9 mm quand on appuie avec le pouce (pression d’environ 100 N [10 kg])
à mi−chemin entre la poulie du bas et la poulie de l’alternateur.
Si la tension de la courroie est trop grande, Elle entraîne une panne
d’alternateur.
Une courroie lâche peut être endommagée, elle a tendance de
glisser, de produire des bruits anormaux, de produire une surchauffe
de moteur et de ne pas charger la batterie.
ATTENTION: Pour des raisons de sécurité, effectuer les vérifications
avec le moteur arrêté.
2
Niveau d’Huile du Moteur
Disposer le moteur ou la machine sur une surface de niveau.
Enlever la jauge d’huile, essuyer l’huile avec un tissu. Remettre en
place entièrement et retirer doucement.
Vérifier le niveau d’huile par rapport aux repères figurant sur la
jauge. Le niveau d’huile doit être compris entre les repères de niveau
supérieur et inférieur, comme illustré.
A
2
B
C
1
D
1. Courroie ventilateur
2. Ecrou et rainure
Vérification du Niveau du Fluide de Refroidissement
Selon la température du moteur, le niveau du fluide de refroidissement
doit être entre les marques “MAX COLD” et “MIN” sur le réservoir
d’expansion. Vérifier et s’assurer que le niveau est correct.
A. Bouchon de remplissage
B. Jauge
C. Limite supérieure
D. Limite inférieure
Retirer le bouchon de remplissage sur le côté du cache culbuteur du
moteur.
Verser de l’huile moteur jusqu’à la limite supérieure de la jauge.
Serrer le bouchon de remplissage à la main. Ne pas utiliser d’outil tel
qu’une pince pour le serrer.
ATTENTION: Pour enlever le bouchon du radiateur pendant que le
moteur est encore chaud, utiliser un chiffon pour couvrir le bouchon.
Tourner ensuite ce bouchon doucement et dégager graduellement la
pression de vapeur intérieure. Cette précaution empêche les brûlures qui
peuvent être causées par la vapeur chaude qui peut jaillir du goulot
d’emplissage.
Ajouter du fluide de refroidissement au taux correct de 50/50 d’eau et
d’éthylène glycol.
Mise en Place du Bouchon de Radiateur
Après l’emplissage du fluide de refroidissement, mettre en place le
bouchon d’emplissage et s’assurer de sa mise en place correcte.
Il faut une période de temps avant que l’huile du moteur s’écoule du
filtre à huile au carter moteur. Il faut donc attendre 10 minutes au
minimum avant de vérifier le niveau d’huile.
NOTE : Prendre les soins nécessaires pour éviter d’éclabousser la
courroie d’entraînement du ventilateur avec de l’huile. L’huile
éclaboussée rend la courroie glissante et molle.
LIGHTSOURCE V9
46
FONCTIONNEMENT
Branchement des Câbles de la Batterie
Niveau de carburant
Vérifier les connexions de la batterie contre le desserrement et la
corrosion. Une connexion desserrée empêche le démarrage du
moteur et la charge correcte de la batterie. Les câbles de la batterie
doivent être serrés convenablement. Pour connecter les câbles après
leur enlèvement, il ne faut jamais inverser les bornes “+” et “−“. Une
polarité inversée endommagerait les composants électriques, même
si cette connexion est de courte durée.
Vérifier le niveau de carburant restant dans le réservoir et le remplir si
nécessaire.
Si le moteur est démarré après un long entreposage (de plus de 3
mois), mettre d’abord le levier d’arrêt du moteur en position « STOP »
puis activer le démarreur pendant environ 10 secondes pour permettre
à l’huile d’atteindre toutes les pièces du moteur.
B
C
A Câble de batterie
D
A
B Connecteurs
Niveau d’eau Electrolytique de la Batterie
La quantité de l’électrolyte dans la batterie est réduite après des
charges et des décharges répétées. Vérifier le niveau de l’électrolyte
de la batterie. Si nécessaire, régénérer avec un électrolyte
commercialement disponible, telle de l’eau distillée. La procédure de
vérification de ce niveau varie avec le type de la batterie. NOTE: Durant
l’entretien journalier, il ne faut pas régénérer avec de l’acide sulfurique
dilué.
A. « MARCHE »
B. « ARRET »
C. Levier de filtrage du carburant
D. Logement de filtre à carburant
1. Mettre le levier de carburant sur « MARCHE ».
2. Mettre le levier d’arrêt du moteur en position « DEMARRAGE ».
ATTENTION:
Arrêter le moteur avant de procéder à la vérification de la batterie.
Prendre soin de ne pas contaminer les yeux, les mains, les habits et
les métaux avec l’électrolyte, celle−ci contenant de l’acide sulfurique.
Si l’électrolyte vient en contact avec les yeux, laver immédiatement les
yeux avec de grandes quantités d’eau, consulter ensuite un médecin.
A
Comme la batterie dégage du gaz hydrogène très inflammable, il ne
faut pas provoquer des étincelles ou permettre la présence d’une
flamme nue proche de la batterie.
B
C
Lors de la manipulation d’objets en métal tels que des outils à proximité
des batteries, veillez à ne pas les mettre en contact avec la borne
positive car la charge de la carrosserie de la machine est négative et
tout contact risque de provoquer un court−circuit dangereux.
D
Au débranchement des bornes, commencer par la borne ‘−‘. Au
branchement, la borne ‘−‘ doit être la dernière à connecter.
E
F
A. « EN VEILLE »
B. « OPERATION »
C. « DEMARRAGE »
D. « ARRET »
E. Levier de contrôle de la vitesse
F. Levier d’arrêt du moteur
LIGHTSOURCE V9
47
FONCTIONNEMENT
VERIFICATION ET FONCTIONNEMENT APRES LE DEMARRAGE
DU MOTEUR
(1) Pression d’huile moteur – La pression d’huile moteur est
surveillée par une commande qui arrête le moteur en cas de chute de
la pression en dessous d’une valeur prédeterminée.
Vérification après le démarrage du moteur
Durant l’opération d’échauffement du moteur, vérifier les articles
suivants.
Bruit et couleur de la fumée d’échappement du moteur –
Si des bruits anormaux sont détectés, vérifier pour déterminer les
causes.
Vérifier les conditions de combustion du carburant en observant la
couleur de la fumée d’échappement. La fumée d’échappement ne doit
pas avoir de couleur ou doit être de couleur à peine bleuâtre, après
échauffement du moteur et dans les conditions de fonctionnement à
vide.
(2) Température du liquide de refroidissement – Le rendement du
moteur sera affecté si la température du liquide de refroidissement est
trop élevée ou trop basse. La Température normale du liquide e
refroidissement doit être de 75 à 85°C (167 à 185°F).
Surchauffe
ATTENTION:
Si vous voyez ou si vous entendez de la vapeur qui fuit ou alors, si vous
avez toute autre raison de penser qu’il y a un état sérieux de
surchauffe, arrêter le moteur immédiatement.
Une fumée noire ou blanche indique une mauvaise combustion.
Note : A la suite d’un démarrage à partir d’un état froid, le moteur peut
produire du bruit et la couleur de la fumée d’échappement peut être plus
sombre que quand le moteur a déjà été chauffé.
Si le thermomètre du fluide de refroidissement montre une condition de
surchauffe ou alors, si vous avez toute autre raison de penser qu’il y
a un état sérieux de surchauffe, suivez les étapes suivantes:
Fermez la soupape de service pour réduire la charge.
Laisser le moteur tourner au point mort pour deux ou trois minutes.
Si la température du fluide de refroidissement ne baisse pas, arrêter le
moteur et procéder comme suit:
Fuites dans les circuits
Vérifier les articles suivants :
Fuite d’huile de graissage −
Vérifier les fuites d’huile du moteur en faisant attention plus
particulièrement au filtre à huile et aux joints des tuyauteries d’huile.
Fuite de carburant –
Vérifier les fuites dans la pompe d’injection de carburant, dans la
tuyauterie d’alimentation de carburant et dans le filtre de combustible.
Fuites de fluide de refroidissement – Vérifier les raccordements du
radiateur et de la pompe à eau. Vérifier aussi le robinet de vidange
d’eau situé sur le bloc cylindre contre les fuites.
Fuites de fumée ou gaz d’échappement
Vérification du niveau d’eau de refroidissement
Le niveau du fluide de refroidissement peut baisser parce que l’air
existant dans le mélange peut être expulsé cinq minutes environ après
le démarrage du moteur.
Arrêter le moteur, enlever le bouchon du radiateur et ajouter de l’eau.
ATTENTION: Si le bouchon du radiateur est enlevé quand le moteur
est encore chaud, la vapeur chaude peut sortir forcée et vous pouvez
être brûlés. Il faut couvrir le bouchon du radiateur avec un torchon épais
et desserrer le bouchon doucement en réduisant la pression
graduellement, enlever ensuite le bouchon.
FONCTIONNEMENT
NOUVEAU MOTEUR
ET
ENTRETIEN
D’UN
Le moteur a été soigneusement testé et réglé en usine. Des
ajustements sont cependant nécessaires ultérieurement. Éviter toute
utilisation intensive du moteur pendant les 100 premières heures
d’utilisation.
Il ne faut pas faire marcher l’unité à pleine charge avant l’échauffement
suffisant du moteur.
Il ne faut pas laisser le moteur marcher à vide durant des périodes
prolongées pour éviter les risques de glaçage des alésages des
cylindres.
Durant le fonctionnement et si le moteur montre un signe d’anomalies,
prendre soin des points suivants.
ATTENTION: Pour éviter les brûlures –
Il ne faut pas ouvrir la verrière ou porte si vous voyez ou si vous
entendez de la vapeur ou du fluide de refroidissement qui fuit. Attendre
jusqu’à ce que vous ne voyiez plus de fuite de vapeur ou de fluide de
refroidissement avant d’ouvrir la verrière ou porte.
Il ne faut pas enlever le bouchon de remplissage du radiateur si le
fluide de refroidissement du moteur qui se trouve dans le réservoir
d’expansion est en ébullition. Il ne faut pas non plus enlever le bouchon
de remplissage du radiateur pendant que le radiateur et le moteur sont
encore chauds. De la vapeur et du fluide qui sont brûlants peuvent être
forcés de sortir sous pression si le bouchon de remplissage est enlevé
un peut trop tôt.
Si on ne voit pas et si on n’entend pas de la vapeur ou du fluide de
refroidissement du moteur, ouvrir la verrière ou porte. Si le fluide de
refroidissement du moteur est en ébullition, attendre jusqu’à ce qu’il soit
refroidi avant de procéder. Le niveau du fluide de refroidissement doit
être situé entre les marques “MAX COLD” et “MIN” repérées sur le
réservoir d’expansion.
Il faut s’assurer que la courroie de ventilation n’est pas cassée ou alors,
n’est pas déboîtée ou en dehors de la poulie. Il faut s’assurer que le
ventilateur tourne quand le moteur démarre. Si le niveau du fluide de
refroidissement du réservoir d’expansion est bas, chercher les fuites
au niveau des flexibles et des raccordements du radiateur, au radiateur
et à la pompe à eau. S’il y a des fuites importantes, il ne faut pas tourner
le moteur avant de les éliminer. Si vous ne trouvez pas de fuites ou
d’autres problèmes, ATTENDRE JUSQU’AU REFROIDISSEMENT
COMPLET DU MOTEUR, ajouter ensuite du fluide de refroidissement
dans le réservoir d’expansion.
(Le fluide de refroidissement du moteur est un mélange d’un antigel
éthylène glycol et d’eau. Pour choisir un antigel et un mélange
approprié, consulter le paragraphe “Entretien du moteur durant les
saisons froides”.
ATTENTION: Pour éviter les brûlures, il ne faut pas déverser de
l’antigel ou du fluide de refroidissement sur le circuit d’échappement ou
les zones chaudes du moteur. Dans quelques conditions, un fluide de
refroidissement qui contient de l’éthylène glycol est combustible.
LIGHTSOURCE V9
48
FONCTIONNEMENT
Si le niveau du fluide de refroidissement du moteur dans le réservoir
d’expansion est bon, mais qu’un état de surchauffe est toujours indiqué
sans raison apparente, contacter votre représentant ou négociant local
Doosan.
Refroidissement anormal
STOCKAGE DE LONGUE DUREE
Si l’équipement doit être arrêté pendant une période prolongée, il doit
être mis en marche à pleine charge une fois par semaine. La durée
minimale de cette mise en marche est de 15 minutes. Elle doit avoir lieu
quand la température de fonctionnement est atteinte.
Faire marcher le moteur à une basse température du fluide de
refroidissement n’augmente pas la consommation du diesel et de
l’huile du moteur seulement, il cause aussi l’usure prématurée des
pièces mécaniques. Cette condition entraîne la panne du moteur. Il faut
s’assurer que le moteur atteint la température normale de
fonctionnement de 75 à 85°C (167 à 185°F) dans les dix minutes après
le démarrage.
S’il est impossible de démarrer le moteur au moins une fois par
semaine, procéder comme suit :
(3) Compteur horaire
Graisser les connexions électriques et les joints de l’accélérateur
Ce compteur indique la durée en heures de fonctionnement de la
machine. Il faut s’assurer que ce compteur marche tout le temps durant
le fonctionnement du moteur. L’entretien périodique de la machine est
programmé suivant la durée de fonctionnement indiquée au compteur.
(4) Fuite de liquide et de fumée d’échappement
Il faut régulièrement vérifier les pertes d’huile de graissage, du fluide de
refroidissement et les fumées d’échappement.
(5) Bruit anormal de moteur
En cas de bruits anormaux du moteur, contacter votre représentant ou
négociant local Doosan.
(6) Etat de la fumée d’échappement
Vérifier la couleur de la fumée d’échappement.
ARRET DU MOTEUR
(1) Fermer la soupape d’entretien
(2) Avant d’arrêter le moteur, le refroidir en le faisant fonctionner au
ralenti pendant trois minutes. Pendant ce temps, vérifier que le bruit
émis par le moteur est normal.
LIGHTSOURCE V9
Ne pas purger le liquide de refroidissement
Nettoyer l’huile et/ou la poussière se trouvant sur le moteur
Remplir le réservoir de carburant au maximum ou le vider
Débrancher la borne négative de la batterie
49
PROGRAMME D’ENTRETIEN DU MOTEUR
Pendant l’exécution des tâches suivantes, la vérification de routine doit aussi être effectuée.
IMPORTANT :
Établir un calendrier de vérifications à effectuer en fonction des conditions de fonctionnement et s’assurer que ces vérifications sont effectuées aux
intervalles spécifiés. Le non−respect de ces instructions peut entraîner un dysfonctionnement du moteur et réduire sa durée de vie.
Les points marqués d’un nécessitent des connaissances et des qualifications particulières ; consulter le revendeur ou le concessionnaire le plus
proche.
: Vérifier
: Remplac
er
: Contacter le concessionnaire
Intervalle d’inspection périodique
Vérification à effectuer
Tous les
jours
Contrôler le réservoir à carburant et remettre à
niveau
Système
Carburant
Toutes les
50 heures
Nettoyage du réservoir à carburant
Toutes les
250
heures
Toutes les
500
heures
Nettoyage du séparateur carburant / eau
Remplacement du filtre à carburant
Huile moteur
1ère fois
Vidange de l’huile moteur
Remplacement du filtre à huile moteur
Véfication et ajout de liquide de refroidissement
Contrôle de la courroie en V du ventilateur, réglage
& remplacement
Tuyaux en
caoutchouc
2ème fois et
Remplacement du liquide de refroidissement
ou tous
les ans
Rinçage et entretien de la conduite de liquide de
refroidissement
ou tous
les 2 ans
Remplacement des conduites de carburant et de
liquide de refroidissement
ou tous
les 2 ans
Vérification et ajustement du levier du régulateur
de vitesse et de l’accélérateur
Admission et
échappement
Nettoyage et remplacement des filtres à air
Équipement
électrique
Vérification et recharge de l’électrolyte de la
batterie
Pompe de la
soupape de
carburant*
1ère fois
ultérieurement
Système de
fonctionneme
nt
Culasse
2ème fois et
ultérieurement
Vérification et nettoyage des ailettes du radiateur
Liquide
q
de
refroidisseme
f idi
nt
Toutes les
2 000
heures
Drainage du séparateur carburant / eau
Vérification du niveau d’huile moteur
Toutes les
1 000
heures
Réglage de l’écartement des soupapes
d’admission/d’échappement
Chevauchement des sièges de soupapes
d’admission/d’échappement
Vérification et réglage de la pression de la
soupape d’injection de carburant
Vérification et réglage de la pompe d’injection de
carburant
* Pièces concernées par les régulations EPA/ARB sur les émissions.
L’EPA permet d’appliquer un calendrier d’entretien pour les pièces concernées par les émissions, comme suit.
−
kW x 130
Vérification et nettoyage de la buse de la
soupape de carburant
Ajustement, nettoyage et réparation de la pompe
d’injection de carburant et de la buse de la
soupape de carburant
Après les premières 1 500 heures d’utilisation Après les 3 000 premières heures d’utilisation
puis toutes les 1 500 heures.
puis toutes les 3 000 heures.
LIGHTSOURCE V9
50
PROGRAMME D’ENTRETIEN DU MOTEUR
Note:
Il s’agit d’un entretien recommandé. Ne pas effectuer cet entretien n’annule pas la garantie de l’émission ou ne limite pas la responsabilité avant
l’achèvement de la durée normale de la vie du moteur. La Société cependant, recommande l’exécution des services d’entretien dans les intervalles
indiqués.
EXPLICATION DU PROGRAMME D’ENTRETIEN
La liste suivante est une explication du programme d’entretien défini au tableau précédent
1.
Niveau d’huile
Vérifier si le niveau d’huile est entre les traces de niveau max. et min.
Ajouter de l’huile jusqu’au niveau max., si le niveau d’huile est en dessous du niveau min.
S’il est au−dessus du niveau max. , drainer de l’huile jusqu’à ce que le niveau maximum soit atteint.
2.
Changement d’huile
moteur
Changer l’huile toutes les 200 heures ou tous les 6 mois de fonctionnement, quelle que soit la condition qui a lieu
la première.
3.
Changement du filtre à
huile
Changer le filtre toutes les 200 heures ou tous les 6 mois de fonctionnement, quelle que soit la condition qui a
lieu la première.
4.
Fuite de carburant
Remplacer toutes pièces qui sont défectueuses ou défaillantes et qui causent les fuites.
5.
Vidange d’eau dans le
filtre / séparateur de
combustible
Evacuer l’eau de la cuve du filtre/séparateur de combustible.
6.
Changement du filtre de
combustible
Remplacer les deux éléments (primaire et secondaire du filtre/séparateur) toutes les 400 heures ou les 6 mois
de fonctionnement, quelle que soit la condition qui a lieu la première.
7.
Vérification des injecteurs
Vérifier la condition de pression d’ouverture et de pulvérisation d’injection (c’est un entretien recommandé ).
Consulter votre représentant ou distributeur local.
8.
Niveau du réfrigérant
Vérifier le niveau et ajouter du réfrigérant si nécessaire.
9.
Vérification des fuites de
réfrigérant
Remplacer toutes pièces qui sont défectueuses ou défaillantes et qui causent les fuites.
10.
Etat de fixation du
bouchon de remplissage
Le bouchon de radiateur doit être bien mis en place et correctement assujetti.
11.
Vérification de la tension
de la courroie de
ventilateur du radiateur
Vérifier et ajuster la déflexion de la courroie. Vérifier l’état d’usure et de fissuration. Remplacer si nécessaire.
12.
Température du fluide de
refroidissement
La température normale de fonctionnement est de 75 à 85°C (167 à 185°F). Vérifier et réparer le circuit de
refroidissement si la température est anormale.
13.
Changement du
réfrigérant
Changer le réfrigérant toutes les 800 heures ou tous les 12 mois de fonctionnement, quelle que soit la condition
qui a lieu la première.
14.
Nettoyage de la surface
extérieure du radiateur
Vérifier tous les mois. Nettoyer après toutes les 200 heures ou tous les 3 mois de fonctionnement, quelle que
soit la condition qui a lieu la première. Dans un environnement très poussiéreux, un nettoyage plus fréquent peut
être nécessaire.
15.
Nettoyage du circuit de
refroidissement
Nettoyer après toutes les 2000 heures ou tous les 24 mois de fonctionnement, quelle que soit la condition qui
a lieu la première.
16.
Etat de fonctionnement du
bouchon de remplissage
du radiateur
Vérifier périodiquement le bouchon de pression du radiateur. Contacter votre représentant ou négociant local.
17.
Vérification du niveau de
l’électrolyte
Remplir avec de l’eau distillée si nécessaire.
18.
Nettoyage de la batterie
Nettoyer les bornes
19.
Problème de charge de la
batterie
Si la vitesse de lancement est insuffisante pour démarrer le moteur, charger la batterie.
20.
Remplacement du filtre à
air
Remplacer le filtre au bout de 400 h ou plus tôt si l’indicateur d’obstruction est rouge.
21.
Pression de compression
du cylindre
Consulter votre concessionnaire ou votre distributeur local.
22.
Vérification de
l’écartement des
soupapes
Effectuer une vérification et un réglage toutes les 1 000 heures. Consulter le concessionnaire ou le distributeur
local.
LIGHTSOURCE V9
VERIFICATIONS ET ENTRETIEN PERIODIQUES
51
Inspection après les 50 premières heures de
fonctionnement
(1) Vidange de l’huile moteur et remplacement du filtre à huile
moteur (1ère fois)
Cette opération s’effectue lorsque le moteur est encore chaud ; faire
preuve de prudence car une giclée d’huile moteur peut causer de
graves brûlures. Laisser le moteur refroidir et attendre que l’huile
refroidisse un peu. La vidange de l’huile moteur est plus efficace
lorsque le moteur est encore chaud.
Au cours des premières utilisations, l’huile moteur se salit rapidement
en raison de l’usure initiale des pièces internes. Vidanger l’huile moteur
avant l’échéance prévue.
A
Le filtre à huile moteur doit également être remplacé lors de la vidange
de l’huile moteur.
B
La vidange de l’huile moteur et le remplacement du filtre à huile moteur
s’effectuent de la façon suivante.
Déposer le bouchon de remplissage du filtre à huile pour faciliter la
vidange de l’huile moteur.
1) Préparer un récipient adapté pour récupérer l’huile vidangée.
2) Desserrer le bouchon de vidange à l’aide d’une clé (non fournie) afin
de vidanger l’huile moteur.
3) Bien resserrer le bouchon de vidange après avoir vidangé l’huile
moteur.
4) Tourner le filtre à huile moteur dans le sens antihoraire à l’aide d’une
clé à filtre (non fournie) pour le déposer.
5) Nettoyer la surface de montage du filtre à huile moteur.
6) Humidifier le joint du filtre à huile moteur neuf avec de l’huile moteur
et poser le filtre neuf à la main, en le tournant dans le sens horaire
jusqu’à ce qu’il entre en contact avec la surface de montage et le serrer
de ¾ de tour supplémentaire avec une clé à filtre.
C
Couple de serrage : 2.0 à 2.4 kgf.m (19,6 à 23,5 N.m)
Référence de filtre à huile moteur approprié
CCN 22355481
7) Remplir d’huile moteur neuve jusqu’à ce qu’elle atteigne le niveau
spécifié, indiqué dans la section FONCTIONNEMENT.
A. Carter d’huile
B. Bouchon de vidange
C. Filtre à huile moteur
IMPORTANT :
Ne pas trop remplir le carter d’huile moteur. S’assurer de maintenir le
niveau indiqué entre les limites supérieures et inférieures de la jauge.
8) Préchauffer le moteur en le faisant tourner pendant 5 minutes tout
en vérifiant l’absence de fuites d’huile.
9) Une fois le moteur chaud, l’arrêter et le laisser refroidir pendant 10
minutes environ avant de vérifier à nouveau le niveau d’huile moteur
avec la jauge et rajouter de l’huile moteur. En cas de renversement
d’huile, l’essuyer avec un chiffon propre.
LIGHTSOURCE V9
52
VERIFICATIONS ET ENTRETIEN PERIODIQUES
(2) Vérification et réglage de la courroie trapézoïdale du
ventilateur
Lorsque la tension de la courroie trapézoïdale est insuffisante, celle−ci
patine et empêche l’alternateur de générer du courant. La pompe de
liquide de refroidissement et le ventilateur ne sont pas en état de
marche et entraînent une surchauffe du moteur. Vérifier et régler la
tension (le fléchissement) de la courroie trapézoïdale de la façon
suivante.
1) Vérifier la tension (le fléchissement) en appuyant sur la courroie
avec le pouce [environ 10.2 kgf (100 N)], entre les poulies.
La déflection spécifiée devrait être la suivante.
A
79 mm
(Réglage de la tension de la courroie trapézoïdale)
A. Régler la tension de la courroie trapézoïdale en faisant levier
avec une barre en bois.
B. Alternateur
C. Support de réglage
D. Ventilateur du radiateur
E. Vis de réglage
F. Alternateur
Utilisation d’une courroie de ventilateur Doosan d’origine
G. Fléchissement
Toujours utiliser des courroies de ventilateurs Doosan d’origine, car
elles offrent de hautes capacités d’entraînement et une longue durée
de fonctionnement. L’utilisation de courroies de ventilateurs
de marques autres que Doosan peut entraîner une usure ou une
élongation prématurées de la courroie entraînant une surchauffe
du moteur ou un bruit excessif émis par la courroie.
H. Appuyer avec le pouce
I. Poulie en V du vilebrequin
J. Courroie trapézoïdale
2) Régler la tension (le fléchissement) de la courroie trapézoïdale si
nécessaire. Pour régler la courroie trapézoïdale, desserrer la vis de
réglage et déplacer l’alternateur pour serrer la courroie.
3) Inspecter visuellement la courroie pour s’assurer qu’elle n’est pas
fissurée, grasse ni usée. Si tel est le cas, la remplacer.
LIGHTSOURCE V9
PRUDENCE
Pour éviter toute blessure, vérifier et régler la tension de la courroie du
ventilateur lorsque le moteur est à l’arrêt.
53
VERIFICATIONS ET ENTRETIEN PERIODIQUES
Inspection toutes les 50 heures de fonctionnement
(1) Inspection de la batterie
Incendie causé par un court−circuit électrique
Veiller à désactiver la commande de la batterie
ou à déconnecter le câble négatif (−) avant
d’inspecter le circuit électrique. Le non−respect
de ces instructions pourrait entraîner des
courts−circuits et des incendies.
Toujours déconnecter le câble négatif (−) de la
batterie en premier, avant de déconnecter les
câbles de la batterie. Un court−circuit accidentel
peut causer des dommages, des incendies ou
des blessures.
OPTION
Ne pas oublier de reconnecter le câble négatif (−) de la batterie EN
DERNIER.
Aération correcte de la batterie
S’assurer que la zone située autour de la batterie
est bien ventilée, en veillant à ne pas approcher de
flamme ou d’étincelle. Durant le fonctionnement et
le chargement, la batterie dégage de l’hydrogène
pouvant s’enflammer facilement.
Suivre les instructions et respecter les conseils d’utilisation du
manuel fourni par le fabricant de la batterie.
A. Liquide de la batterie
B. Limite inférieure
C. Limite supérieure
Éviter tout contact avec l’électrode de la
batterie
Veiller à éviter tout contact entre les yeux, la peau
et le liquide. L’électrolyte de la batterie est de
l’acide sulfurique dilué pouvant causer des
brûlures. En cas d’éclaboussure, rincer
immédiatement les parties affectées à grande eau
claire.
Nettoyer les bornes de la batterie.
Vérifier le niveau de liquide dans la batterie.
Lorsque la quantité de liquide atteint la limite inférieure, remplir la
batterie de liquide approprié (disponible sur le marché) jusqu’à la limite
supérieure. Ne pas utiliser la machine lorsque le niveau d’électrolyte
est trop bas car ceci pourrait réduire la durée de vie de la batterie et
provoquer la surchauffe et l’explosion de celle−ci.
Inspection
toutes
fonctionnement
les
200
heures
de
(1) Drainage et nettoyage du réservoir à carburant
1) Préparer un récipient dans lequel verser l’huile vidangée.
2) Enlever le réservoir à carburant
3) Retirer le bouchon du réservoir de carburant pour drainer (l’Eau, la
poussière, etc.) du fond du réservoir de carburant
4) Drainer le carburant et nettoyer le réservoir à carburant
5) Remettre le réservoir à carburant en place
(2) Nettoyage du logement de filtre à carburant
Le liquide de la batterie tend à s’évaporer plus rapidement en été ;
vérifier le niveau de liquide avant l’échéance spécifiée.
Si la vitesse de lancement du moteur est trop lente pour permettre
au moteur de démarrer, recharger la batterie.
Si le moteur ne démarre toujours pas après avoir chargé la batterie,
remplacer la batterie.
Retirer la batterie de son support pour la déposer de la machine si
celle−ci doit stationner à un endroit où la température ambiante risque
de chuter à des températures inférieures à –15 °C. Remiser la batterie
dans un endroit chaud jusqu’à sa prochaine utilisation pour pouvoir
démarrer facilement le moteur à des températures ambiantes basses.
Nettoyer le filtre à carburant dans un endroit propre pour éviter la
pénétration de poussière.
1) Fermer le levier de filtre à carburant
2) Retirer le bouchon du haut et rincer l’intérieur avec du carburant
diesel
3) Retirer l’élément et rincer le avec du carburant diesel
4) Après le nettoyage, réinstaller le filtre à carburant en veillant à
conserver la poussière et les salissures à l’extérieur
5) Insuffler de l’air dans la pompe à injection.
LIGHTSOURCE V9
54
VERIFICATIONS ET ENTRETIEN PERIODIQUES
(4) Vérification et nettoyage des ailettes du radiateur.
Attention aux particules de poussières
projetées
A
Lors de l’utilisation d’air comprimé, porter un
équipement de protection oculaire tel que des
lunettes. La poussière ou les débris projetés
peuvent blesser les yeux.
C
D
B
A. « ARRET »
B. « MARCHE »
C. Levier de filtre à carburant
La saleté et la poussière collées aux ailettes du radiateur réduisent les
capacités de refroidissement, provoquant ainsi une surchauffe. Vérifier
les ailettes du radiateur au quotidien et les nettoyer si nécessaire.
Éliminer la poussière et la saleté présentes sur les ailettes et leur
périphérie à l’air comprimé à 2kgf/cm2 (0,19MPa ) maximum pour ne
pas endommager les ailettes.
Si elles sont très sales, les nettoyer avec du détergent, bien
nettoyer et rincer à l’aide d’une pomme de douche reliée au robinet.
D. Logement de filtre à carburant
NOTE :
Si de la poussière et des salissures pénètrent, cela peut provoquer
un mauvais fonctionnement de la pompe à injection de carburant et de
la buse d’injection. Nettoyer le filtre à carburant périodiquement.
Purge de l’air du circuit d’alimentation
L’entrée d’air dans le circuit d’alimentation cause des problèmes de
démarrage ou un dysfonctionnement du moteur.
Lors de procédures d’entretien telles que la vidange du réservoir de
carburant ou du séparateur, le nettoyage du filtre et le remplacement
du filtre à carburant, ne pas oublier de purger l’air du circuit
d’alimentation.
Pour activer le système de purge d’air automatique, mettre la clé de
contact sur marche et activer la pompe électromagnétique pour purger
l’air.
A. Saleté, poussière
B. Ailettes du radiateur
C. Jet d’air
Procédure de purge d’air:
Quand ‘l’interrupteur de démarrage’ est mis à la position de marche
(ON) pour activer la pompe électromagnétique, le carburant est forcé
vers la soupape de carburant de chaque pompe à injection et ensuite
vers la tuyauterie d’injection de chaque injecteur. Ceci permet la purge
automatique d’air qui se trouve dans le circuit carburant vers le
réservoir de carburant.
NOTE:
Bien que le carburant puisse être purgé d’air automatiquement quand
l’interrupteur à touche est en position de marche (ON), l’air peut aussi
être purgé manuellement à l’aide de la pompe d’amorçage de
l’ensemble filtre/séparateur.
En dévissant la tête A de la pompe d’amorçage et en la déplaçant vers
le haut et vers le bas, toutes les bulles d’air qui se trouvent dans le
circuit seront purgées vers le réservoir de carburant. Une fois cette
opération est terminée, la tête de la pompe d’amorçage doit être
revissée dans l’ensemble filtre/séparateur.
Démarrer le moteur et vérifier visuellement le circuit carburant contre
les fuites.
(3) Vidange de l’huile moteur et remplacement du filtre à huile
moteur (2ème fois et ultérieurement)
Vidanger l’huile moteur toutes les 200 heures de fonctionnement à
partir de la seconde fois. Remplacer le filtre à huile moteur au même
moment.
LIGHTSOURCE V9
IMPORTANT :
Ne jamais utiliser d’eau ou d’air sous pression à proximité des ailettes
et ne jamais les nettoyer à l’aide d’une brosse métallique. Ceci
risquerait d’endommager les ailettes du radiateur.
(5) Vérification du levier du régulateur de vitesse et de
l’accélérateur.
Le levier du régulateur de vitesse et les dispositifs d’accélération (levier
d’accélération, pédale, etc.) de la machine sont connectés à un
actionneur pneumatique par une tringlerie fixe. Un relâchement de la
tringlerie risque d’entraîner une déviation de la position et d’affecter la
sécurité lors du fonctionnement. Vérifier que les connexions de la
tringlerie ne présentent pas de jeu excessif. Pour le réglage de la
tringlerie, voir la section « Fonctionnement du compresseur ».
Joints Témoins du Régulateur
Du fait que le réglage du régulateur est fait avec précision, la plupart
des joints témoins sont scellés, prière de ne pas les briser. S’il est
nécessaire d’effectuer de nouveaux réglages contacter votre
représentant ou distributeur local Doosan.
NOTE: La Société n’accepte aucune réclamation de garantie d’un
moteur sur lequel les joints de régulateur ont été brisés.
55
VERIFICATIONS ET ENTRETIEN PERIODIQUES
(6) Inspection de l’élément du filtre à air
CIRCUIT D’ADMISSION D’AIR
Epurateur d’air
Le rendement et la vie du moteur varient avec les conditions
d’admission d’air.
Un élément sale d’un épurateur d’air baisse la quantité d’admission
d’air et entraîne une baisse dans le rendement du moteur et une
détérioration possible.
Un élément endommagé peut aussi causer une abrasion des cylindres
et des soupapes qui peuvent entraîner une augmentation de
consommation, une baisse de rendement et une réduction de la durée
de vie du moteur.
(1) Vérification et réglage de la courroie trapézoïdale du
ventilateur (à partir de la 2ème échéance)
Contrôler et régler la tension de la courroie en V du ventilateur de
refroidissement toutes les 200 heures de fonctionnement à partir de la
seconde fois.
Inspection à effectuer toutes les 400 heures de
fonctionnement
(1) Remplacement du filtre à air
Remplacer le filtre à air à intervalles réguliers, même s’il n’est ni sale
ni endommagé. Lors du remplacement du filtre, nettoyer également le
boîtier du filtre interne. En cas d’utilisation d’un filtre à deux parties, ne
pas déposer la partie interne. Si une sortie moteur n’est toujours pas
obtenue (ou si l’indicateur de poussière se comporte toujours comme
si le filtre à air était équipé d’un indicateur de poussière) malgré le
remplacement du filtre extérieur, remplacer le filtre interne.
Inspection à effectuer toutes les 800 heures de
fonctionnement
(1) Remplacement du liquide de refroidissement
L’efficacité du refroidissement est réduite par la présence de particules
de rouille ou de calcaire dans le liquide de refroidissement. Même lors
du mélange de l’antigel (LLC), le liquide de refroidissement est
contaminé par les ingrédients détériorés. Remplacer le liquide de
refroidissement au moins une fois par an.
1) Déposer le bouchon du réservoir.
2) Débrancher la prise de drainage du radiateur du radiateur et drainer
l’eau de refroidissement.
3) Après avoir drainé l’eau de refroidissement, rebrancher la prise..
4) Remplir le radiateur et le moteur de liquide de refroidissement par
le réservoir.
Attention à ne pas se brûler avec le liquide bouillant.
Attendre que le liquide de refroidissement refroidisse avant de le
vidanger pour éviter les éclaboussures de liquide bouillant pouvant
provoquer des brûlures.
(2) Vérification et réglage de la soupape d’injection de carburant
Le réglage nécessite des connaissances et une formation
spécialisées ; consulter votre concessionnaire pour toute opération de
réglage. Ce réglage est nécessaire pour obtenir une configuration
d’injection optimale pour des performances maximales du moteur.
(3) Réglage
de
l’écartement
d’admission/échappement
des
soupapes
Ce réglage nécessite des connaissances et une formation
spécialisées ; consulter votre concessionnaire pour toute opération de
réglage. Ce réglage est nécessaire pour maintenir le calage correct
pour l’ouverture et la fermeture des soupapes Ceci permet d’éviter un
fonctionnement bruyant du moteur, de nuire aux performances du
moteur et de causer d’autres dommages.
Inspection à effectuer toutes les 2 000 heures de
fonctionnement
(1) Rinçage du circuit de refroidissement et vérification des
éléments du circuit de refroidissement
Cet entretien nécessite des connaissances et une formation
spécialisées ; consulter votre concessionnaire pour toute opération de
réglage. De la rouille et du calcaire s’accumulent dans le circuit de
refroidissement au cours du fonctionnement. Ceci réduit les capacités
de refroidissement du moteur.
(2) Vérification et remplacement des conduites de carburant et de
liquide de refroidissement
Ce entretien nécessite des connaissances et une formation
spécialisées ; consulter votre concessionnaire pour toute opération de
réglage. Vérifier régulièrement les conduites en caoutchouc du circuit
d’alimentation et de liquide de refroidissement. Les remplacer si elles
sont fissurées ou abîmées. Remplacer les conduites en caoutchouc au
minimum tous les 2 ans.
(3) Rôdage des soupapes d’admission et d’échappement
Cet entretien nécessite des connaissances et une formation
spécialisées ; consulter votre concessionnaire pour toute opération de
réglage. Ce réglage est nécessaire pour maintenir un bon contact entre
les soupapes et leurs sièges.
(4) Vérification et réglage du calage d’injection de carburant
Cet entretien nécessite des connaissances et une formation
spécialisées ; consulter votre concessionnaire pour toute opération de
réglage.
LIGHTSOURCE V9
56
DIAGNOSTIC DES ANOMALIES DU MOTEUR
Le schéma suivant contient un simple diagnostic des anomalies. Quand une panne a lieu sur votre moteur, chercher la cause en vous référant à ce
diagnostic des anomalies. Si la cause de la panne n’est pas détectée ou alors, si vous ne pouvez pas trouver une solution à la panne, consulter votre
fournisseur ou le service de la Société le plus proche.
La batterie est déchargée
Le moteur ne démarre pas
Démarreur ne tourne pas
Mauvais raccordement des câbles
Défaillance du démarreur ou interrupteur de démarrage
Relais de sécurité défaillant
Mauvais
fonctionnement
solénoïde d’arrêt du moteur
du
Pas de carburant au réservoir
Pas d’injection de carburant
Elément du filtre de combustible
bouché
Air dans le circuit carburant
Le démarreur tourne mais le
moteur ne démarre pas
Baie ou obturateur de contrôle est
coincée dans une position sans
carburant
Préchauffage incorrect
Réchauffeur d’air défectueux.
Le carburant est injecté mais le Mauvaise distribution d’injection
moteur ne démarre pas
Faible pression au cylindre de
compression
Le solénoïde d’arrêt du moteur n’est
pas complètement retourné
Le moteur démarre mais cale
immédiatement
Air dans le circuit carburant
Réglage incorrect à faible vitesse à vide
LIGHTSOURCE V9
57
DIAGNOSTIC DES ANOMALIES DU MOTEUR
Fissures dans les tuyaux d’injection
Fonctionnement instable du
moteur
Injecteur en panne
Marche à vide instable
Défaut de retour du solénoïde d’arrêt du moteur
Irrégularité de pression de compression entre les cylindres
Réglage incorrect de marche à
vide à haute vitesse
Réglage incorrect du levier de commande
Mauvais fonctionnement intérieur du régulateur
Le moteur traîne dans la gamme
de vitesses moyennes
Ressort du régulateur détérioré
Air dans le circuit carburant
Alimentation de carburant
insuffisante
Elément du filtre de combustible
bouché
Défaut dans les tuyauteries
d’alimentation (pressées,
restreintes etc.)
Mauvais fonctionnement du
moteur dans les vitesses élevées
Irrégularité d’injection de carburant entre les cylindres
Ressort du régulateur est détérioré
Réglage incorrect du jeu de soupapes
Ressort de soupape détérioré
Vitesse du moteur coincée en
marche à vide élevée
Restriction dans la commande du moteur ou grippage
Volume de réfrigérant insuffisant
Moteur surchauffé
Glissement de la courroie de ventilateur
Défaut dans le circuit de
refroidissement
Mauvais fonctionnement du thermostat
Défaut du bouchon d’emplissage du radiateur
Intérieur du circuit de refroidissement encrassé
Radiateur bouché
Moteur surchargé
L’entretien est incorrect
Elément d’épurateur d’air bouché
Ecoulement insuffisant d’air / restrictions
Ecoulement restreint du réfrigérant (concentration élevée d’antigel, etc.)
Faible pression d’huile
Il manque de l’huile
Fuite d’huile
Consommation d’huile élevée
Mauvaise huile
Mauvais type et mauvaise viscosité
La température du réfrigérant est
élevée
Surchauffe
Filtre et crépine bouchés
Roulements et pompe à huile usés
Soupape de décharge défectueuse
LIGHTSOURCE V9
58
DIAGNOSTIC DES ANOMALIES DU MOTEUR
Incorrecte distribution d’injection
Faible puissance de sortie du
moteur
Trop avancée
Trop retardée
Mauvais
l’injecteur
fonctionnement
de Pression d’injection incorrecte
Conditions
pulvérisation
Réglage incorrect de la pompe à
injection
incorrectes
de
Manque de carburant au réservoir
Alimentation
insuffisante
de Présence d’air dans la pompe à
carburant à la pompe d’injection
injection
Filtre de combustible bouché
Mauvais fonctionnement de la
soupape de trop−plein
Mauvais
fonctionnement
régulateur
du Réglage incorrect de commande du
moteur
Ressort du régulateur détérioré
Réglage incorrect
soupape
Fuite au cylindre de compression
Faible pression de compression de
cylindre
du
Défaut d’alignement d’injecteur
Usure de l’alésage de cylindre
Volume d’admission d’air insuffisant Epurateur d’air bouché
Ecoulement restreint d’air
Consommation
d’huile
excessive Mauvaise huile
Mauvais choix du type et de viscosité d’huile
Quantité d’huile trop grande
Le moteur consomme beaucoup
d’huile
Segments de piston défectueux
Joint de tige de soupape défectueux
Joint endommagé / Joint du turbocompresseur endommagé
Fuite d’huile
Joints / joints d’étanchéité lâches
Installation incorrecte du filtre et de la tuyauterie
Fuite de carburant
Consommation excessive
carburant
Volume d’injection excessif
Charges mécaniques excessives
LIGHTSOURCE V9
Joints d’étanchéité endommagés
Mauvais montage ou mauvais serrage d’éléments
de
jeu
Pompe d’injection défectueuse
de
DIAGNOSTIC DES ANOMALIES DU MOTEUR
59
Epurateur d’air bouché
Echappement incorrect
Injecteur endommagé
Fumée noire excessive
Mauvais injecteur
Distribution d’injection incorrecte
Volume d’injection excessif
Mauvais carburant
Le carburant contient de l’eau
Fumée blanche excessive
Faible pression de compression
Distribution d’injection incorrecte
La température du réfrigérant est faible
Défaut dans le Turbocompresseur
Batterie très déchargée
Le niveau d’électrolyte est bas
Fissures dans la batterie
Usure naturelle de la batterie
La batterie ne charge pas
Courroie lâche ou endommagée
Alternateur défectueux
Mauvais câblage ou défaut de contact
Charge électrique excessive
La capacité de la batterie est insuffisante
LIGHTSOURCE V9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement