Sélection de fluides de fonctionnement adaptés pour moteurs Rotax

Sélection de fluides de fonctionnement adaptés pour moteurs Rotax
INSTRUCTION TECHNIQUE
SÉLECTION DE FLUIDES DE FONCTIONNEMENT ADAPTÉS
POUR LES MOTEURS ROTAX® DES TYPES 912 i, 912 ET 914 (SÉRIE)
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
La présente instruction technique est la révision des SI-912i-001 R1, SI-912i-016R6 et SI-914-019R6 datées du 23
septembre 2013.
Rappel des symboles :
Attention aux symboles suivants utilisés dans le présent document : ils mettent en évidence des informations particulières.
▲ DANGER : Identifie une instruction qui, si elle n’est pas suivie, peut causer des blessures graves, voire entraîner la mort.
■ ATTENTION :Indique une instruction qui, si elle n’est pas suivie, peut provoquer de sévères dommages au moteur
ou conduire à la suspension de la garantie.
◆ NOTA :
Identifie une information pratique pour une meilleure utilisation.
Une barre de révision dans la marge de la page indique un changement dans le texte ou dans les illustrations.
1) Informations de planification
1.1)
Moteurs concernés
Toutes les versions des types de moteurs suivants :
- 912 i (série)
- 912 (série)
- 914 (série)
1.2)
ASB/SB/SI et SL concordants
Aucun.
1.3)
Motif
l'introduction de la nouvelle norme de carburant Sud Africaine et Indienne.
1.4)
Objet
Sélection de fluides de fonctionnement adaptés pour les moteurs ROTAX® des types 912 i, 912 et 914 (série)
1.5)
1.6)
d05777
1.7)
Conformité
Conforme au Manuel de maintenance des moteurs ROTAX® des types 912 i, 912 et 914 (série), édition en vigueur.
▲ DANGER : Le non-respect de ces instructions peut causer des dommages au moteur, des blessures
corporelles, voire entraîner la mort.
Approbation
Le contenu technique du présent document est approuvé conformément à la DOA n° EASA.21J.048.
Références
En plus de la présente information technique, consulter l’édition actuelle des documents suivants :
- Manuel d’utilisation (OM) ;
- Manuel de maintenance (MM) ;
- Manuel d’installation (IM).
◆ NOTA :
L’état (numéro d’édition) des manuels peut être contrôlé dans le tableau des modifications du
manuel. La 1re colonne de ce tableau indique la révision. Comparer ce nombre à celui donné sur
le site Web ROTAX : www.FLYROTAX.com. Les mises à jour et les révisions en vigueur peuvent
être téléchargées gratuitement.
08 DECEMBRE 2014
Pour obtenir la documentation
actuellement en vigueur, voir :
www.FLYROTAX.com
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 1 sur 12
2) Informations relatives au matériel
2.1)
Matériel - coût et disponibilité
Aucun.
3) Lubrifiant
3.1)
Généralités
Des corps étrangers se formant lors de la combustion sont en suspension dans l’huile moteur. Associés à des
composants de l’huile qui ne sont pas suffisamment résistants à la chaleur, ces corps étrangers peuvent
provoquer la rupture de pièces telles que les pistons, les segments, les soupapes d’échappement, etc. et donc,
causer des problèmes.
Sur les moteurs turbocompressés, le non-respect d’une période de refroidissement suffisante avant la coupure
du moteur peut entraîner des dépôts de particules et endommager les paliers et les joints. Des résidus d’huile
solides peuvent obstruer des pièces du circuit d’huile et causer des dommages.
- En plus de périodes de refroidissement insuffisantes, l’utilisation d’huiles inadaptées et le non-respect des
intervalles de vidange peuvent notamment causer de tels dommages.
- Un fonctionnement prolongé avec un moteur trop froid et/ou un fonctionnement trop long avec un mélange de
carburant trop riche peuvent entraîner une contamination de l’eau et du carburant dans l’huile, réduisant ainsi
la capacité de lubrification.
- De plus, de longues périodes d’immobilisation avec de l’huile contenant de l’eau et des contaminants peuvent
provoquer un phénomène de corrosion, en particulier sur les paliers, avec de graves dommages consécutifs.
Critères de sélection d’une huile moteur correcte :
- une viscosité d’huile correcte pour les démarrages à froid et une pression d’huile suffisante aux températures
élevées ;
- une bonne protection contre l’usure ;
- l’évitement du patinage de l’accouplement qui résulterait de l’emploi d’additifs inadaptés ;
- une capacité de débit d’huile insuffisante, de telle sorte qu’un volume excessif reste dans le moteur, entraînant
une baisse du niveau d’huile dans le réservoir d’huile externe. Ce phénomène peut uniquement être détecté par
des essais avec un indicateur de niveau d’huile monté sur le réservoir d’huile ;
- capacité à résister aux produits de combustion contenant du plomb qui pénètrent dans l’huile lors du
fonctionnement avec de l’AVGAS ;
- stabilité à une température d’huile élevée. Cette qualité est particulièrement importante pour le turbocompresseur
en raison du risque de formation de résidus de calamine sur les portées de paliers et de joints de cet organe.
La formation de résidus de calamine (cokéfaction) peut également écailler et obstruer/restreindre le passage
de la conduite de retour d’huile.
Conclusions
- Si possible, faire fonctionner les types de moteurs spécifiés avec du carburant sans plomb ou à faible teneur
en plomb (dans ce contexte, l’AVGAS 100 LL n’est pas considéré comme un carburant à faible teneur en plomb).
- Utilisez les huiles moteur testées et approuvées par BRP-Powertrain ou recommandées par le distributeur local
agréé, conformément aux points 3.2 et 3.3 de la présente Instruction technique.
- Utiliser uniquement des huiles de classe « SG » ou supérieure !
En raison des fortes contraintes exercées sur les engrenages réducteurs, des huiles avec additifs pour
réducteurs, par exemple des huiles moto 4 temps de grande qualité, sont fortement recommandées.
- En raison de l’intégration du limiteur de couple, les huiles avec additifs modifiant le coefficient de frottement
sont inadaptées car, en fonctionnement normal, elles peuvent provoquer un glissement.
08 DECEMBRE 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 2 sur 12
- Les huiles hautes performances, semi-synthétiques ou synthétiques (selon le type de carburant utilisé) de
marque offrent de nombreux avantages et constituent généralement le meilleur choix.
- Éviter les huiles conçues uniquement pour être utilisées dans les moteur diesel. En raison de leur propriétés
insuffisantes aux températures élevées et des additifs qui peuvent affecter le fonctionnement de l’accouplement
à glissement du réducteur, elles risquent en effet de ne pas être adaptées.
- Sur les versions turbocompressées, toujours laisser le moteur refroidir avant de le couper, conformément au
Manuel d’utilisation correspondant.
- Observer scrupuleusement les conseils relatifs au fonctionnement des moteurs (voir chapitre 6).
3.2)
Fonctionnement avec un carburant sans plomb ou à faible teneur en plomb (teneur en plomb inférieure
à 0,1 g/litre)
■ ATTENTION :Si le moteur fonctionne essentiellement avec des carburants sans plomb ou MOGAS, les
intervalles de maintenance ne sont pas modifiés par rapport au planning de maintenance figurant
dans le Manuel de maintenance en vigueur pour le type de moteur concerné.
Dans le cas de conditions de fonctionnement difficiles (fonctionnement dans des régions froides/
chaudes, et /ou avec des interférence de sel), la durée entre les intervalles de maintenance doit
généralement être raccourcie et, en particulier, la fréquence des vidanges d’huile doit être
augmentée, quel que soit le type de carburant généralement utilisé (MOGAS ou AVGAS).
Utiliser les huiles suivantes et respecter les caractéristiques d’huile données :
Huiles moteur testées et approuvées par BRP-Powertrain (pour une utilisation avec du carburant sans
plomb ou MOGAS)
09464
Marque
SHELL®
Désignation
AeroShell Sport Plus 4
08 DECEMBRE 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
Code1)
Spécification
Viscosité *
API SL
SAE 10 W-40
2
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 3 sur 12
Huiles moteur recommandées par les distributeurs agréés (non testées par BRP-Powertrain)
(pour une utilisation avec du carburant sans plomb ou MOGAS)
◆ REMARQUE :La liste suivante se base sur l’expérience accumulée et les recommandations des distributeurs
agréés locaux. Les marques d’huile, avec la même désignation, peuvent varier d’une région à une
autre. Contacter le distributeur local pour toute recommandation par rapport à sa région.
09465
Marque
EVVA®
EVVA®
MOBIL®
MOBIL®
MOBIL®
MOBIL®
MOBIL®
SHELL®
SHELL®
SHELL®
SHELL®
Skydrive®
Yacco®
Désignation
EVVA C52 Airmax
EVVA Mehrbereichsöl C52 / multigrade oil C52
Mobil 1
Mobil 1
Mobil 1 Racing 4T / MX4T
Mobil 1 V-Twin
Mobil 1 Clean 7500
Advance VSX 4
Advance VSX 4
Advance Ultra 4
Formula Shell Synthetic Blend
Skydrive Aerolube 10W40 oil
Aero AVX 500 4T
Code1)
Spécification
Viscosité *
API SJ/CF
API SJ/CF
API SJ/CF
API SJ/CF
API SG/CF
API SG/CF
API SM/SL
API SG
API SG
API SJ
API SL
API SL
API SL
SAE 10 W-40
SAE 15 W-50
SAE 5 W-30
SAE 15 W-50
SAE 10 W-40
SAE 20 W-50
SAE 10 W-30
SAE 10 W-40
SAE 15 W-50
SAE 10 W-40
SAE 10 W-30
SAE 10 W-40
SAE 10 W-40
3
3
5
5
1
1
4
3
3
1
4
2
2
Code de propriété
1 Huile moto synthétique avec additifs pour réducteurs. Fortement recommandée pour un fonctionnement à des
températures d’huile occasionnellement élevées (supérieures à 120 °C / 250 °F), avec des carburants sans
plomb uniquement.
2 Huiles aviation semi-synthétiques avec additifs pour réducteurs. Fortement recommandées pour un
fonctionnement à des températures d’huile normales (inférieures à 120 °C / 250 °F) et occasionnellement
élevées (supérieures à 120 °C / 248 °F), avec des carburants avec ou sans plomb.
3 Huiles moto semi-synthétiques avec additifs pour réducteurs. Fortement recommandées pour un fonctionnement
à des températures d’huile normales (120 °C / 250 °F) et occasionnellement élevées (supérieures à 120 °C /
248 °F), avec des carburants avec ou sans plomb.
4 Huile semi-synthétique. Recommandée pour un fonctionnement à des températures d’huile normales (inférieures
à 120 °C / 248 °F) et occasionnellement élevées (supérieures à 120 °C / 250 °F), avec des carburants avec ou
sans plomb.
5 Huile synthétique. Recommandée pour un fonctionnement à des températures d’huile élevées (supérieures à
120 °C / 248 °F), avec des carburants sans plomb uniquement.
1)
* Les valeurs de la colonne Viscosité sont indicatives. Il est donc possible de modifier la viscosité indiquée.
Exemple : L’huile Formula Shell Synthetic Blend SAE 5W-30 remplace la 10W-30. Cependant, quelle que soit
la situation, les indications données ici doivent être respectées et seules les huiles qui ont déjà fait leurs preuves
sur les moteurs ROTAX® des types 912i, 912 et 914 (série) doivent être utilisées.
◆ NOTA :
Le coefficient de viscosité décrit la capacité de l’huile à s’écouler, mais n’est pas obligatoirement
un code de qualité. Des différences de viscosité sont possibles entre les pays.
08 DECEMBRE 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 4 sur 12
3.3)
Fonctionnement avec des carburants au plomb AVGAS
Si le moteur fonctionne principalement avec des carburants au plomb AVGAS, les interventions de maintenance
suivantes sont nécessaires en plus de celles effectuées au plus tard toutes les 50 heures de fonctionnement :
- remplacement du filtre à huile ;
- vidange de l’huile moteur ;
- contrôle du niveau d’huile, etc., conformément à la version la plus récente du Manuel de maintenance.
De plus, les conditions de fonctionnement suivantes doivent être respectées :
■ ATTENTION : On considère que le moteur fonctionne principalement avec du carburant au plomb AVGAS
lorsqu’au moins 30% de sa durée de service s’effectue avec du carburant au plomb AVGAS.
◆ NOTA :
Lorsque le moteur fonctionne essentiellement avec du carburant au plomb AVGAS, nous
conseillons de vidanger l’huile toutes les 25 heures de fonctionnement.
Des vidanges d’huile plus fréquentes assurent une suppression régulière des résidus et des boues d’huile,
permettant ainsi d’éviter une augmentation de l’usure et des problèmes de fonctionnement.
Utiliser les huiles suivantes et respecter les caractéristiques d’huile données :
Huiles moteur testées et approuvées par BRP-Powertrain (pour une utilisation avec du carburant au plomb
ou AVGAS)
09464
Marque
SHELL®
Désignation
AeroShell Sport Plus 4
08 DECEMBER 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
Code1)
Spécification
Viscosité *
API SL
SAE 10 W-40
2
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 5 sur 12
Huiles moteur recommandées par les distributeurs agréés (non testées par BRP-Powertrain)
(pour une utilisation avec les carburants au plomb AVGAS)
◆ REMARQUE :La liste suivante se base sur l’expérience accumulée et les recommandations des distributeurs
agréés locaux. Les marques d’huile, avec la même désignation, peuvent varier d’une région à une
autre. Contacter le distributeur local pour toute recommandation par rapport à sa région.
Marque
EVVA®
EVVA
®
MOBIL®
Skydrive®
Désignation
EVVA C52 Airmax
Code1)
Spécification
Viscosité *
API SJ/CF
SAE 10 W-40
3
EVVA Mehrbereichsöl C52 / multigrade oil C52
API SJ/CF
SAE 15 W-50
3
Mobil 1 Clean 7500
API SM/SL
SAE 10 W-30
4
SHELL®
Skydrive Aerolube 10W40 oil
Advance VSX 4
API SL
API SG
SAE 10 W-40
SAE 10 W-40
2
3
SHELL®
SHELL®
SHELL®
Valvoline®
YACCO®
Formula Shell Synthetic Blend
Formula Shell
Formula Shell
DuraBlend Synthetic
Aero AVX 500 4T
API SL
API SJ
API SJ
API SJ
API SL
SAE 10 W-30
SAE 10 W-30
SAE 20 W-50
SAE 10 W-40
SAE 10 W-40
4
5
5
4
2
1)
Code de propriété
09466
2 Huiles aviation semi-synthétiques avec additifs pour réducteurs. Fortement recommandées pour un
fonctionnement à des températures d’huile normales (inférieures à 120 °C / 248 °F) et occasionnellement
élevées (supérieures à 120 °C / 248 °F), avec des carburants avec ou sans plomb.
3 Huiles moto semi-synthétiques avec additifs pour réducteurs. Fortement recommandées pour un fonctionnement
à des températures d’huile normales (inférieures à 120 °C / 248 °F) et occasionnellement élevées (supérieures
à 120 °C / 248 °F), avec des carburants avec ou sans plomb.
4 Huile semi-synthétique. Recommandée pour un fonctionnement à des températures d’huile normales (inférieures
à 120 °C / 248 °F) et occasionnellement élevées (supérieures à 120 °C / 248 °F), avec des carburants avec ou
sans plomb.
5 Huile à base de pétrole. Recommandée uniquement lorsque la température de l’huile reste inférieure à 120 °C
(248 °F) et que le carburant utilisé est du carburant au plomb.
* Les valeurs de la colonne Viscosité sont indicatives. Il est donc possible de modifier la viscosité indiquée tant
que les limites de températures sont respectées.
Exemple : L’huile Formula Shell Synthetic Blend SAE 5W-30 remplace la 10W-30. Cependant, quelle que soit
la situation, les indications données ici doivent être respectées et seules les huiles qui ont déjà fait leurs preuves
sur les moteurs ROTAX® des types 912i, 912 et 914 (série) doivent être utilisées.
◆ NOTA :
Le coefficient de viscosité décrit la capacité de l’huile à s’écouler, mais n’est pas obligatoirement
un code de qualité. Des différences de viscosité sont possibles entre les pays.
08 DECEMBRE 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 6 sur 12
3.4)
Huiles moteur non adaptées aux moteurs des types 912 i / 912 / 914 série
L’expérience a montré que seules certaines huiles sont adaptées à une utilisation dans les moteurs ROTAX® des
types 912 i, 912 et 914. Il est donc conseillé de sélectionner soigneusement l’huile en fonction des recommandations
fournies dans les présentes Instructions techniques.
BRP-Powertrain a été informé de la modification de la formule de certaines huiles précédemment recommandées
dans la présente Instruction technique. Par conséquent, BRP-Powertrain a cessé de recommander les huiles
suivantes, qui ne doivent donc plus être utilisées.
Marque
Désignation
Castrol®
Castrol Power 1
Castrol
GPS
®
MOTUL®
5100 Synthetic Blend
08 DECEMBRE 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
Spécification
API SJ
API SG / CD
API SJ
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 7 sur 12
4) Liquides de refroidissement
4.1)
Généralités
Tous les moteurs des types 912 i, 912 et 914 possèdent des culasses refroidies par liquide et des cylindres
refroidis par air dynamique. La fonction du liquide de refroidissement est de prévenir une surchauffe des culasses
par dissipation de chaleur. La protection contre la corrosion des composants du moteur et la protection contre le
gel du liquide de refroidissement sont obtenues grâce à des additifs adaptés.
En principe, 2 types de liquides de refroidissement sont autorisés :
- Liquides de refroidissement classiques à base d’éthylène glycol avec une teneur en eau de 50%.
- Liquides de refroidissement sans eau à base de propylène glycol (non autorisé sur 912 i série).
4.2)
Liquides de refroidissement classiques
Les liquides de refroidissement classiques (avec une teneur en eau d’environ 50%) possèdent une capacité
thermique spécifique supérieure à celle des liquides de refroidissement sans eau. Ils offrent une excellente
protection contre la corrosion, particulièrement pour l’aluminium, ainsi qu’une excellente protection contre le gel.
◆ NOTA :
Pour un suivi précis de la température du liquide de refroidissement, une limite a été fixée. Celleci est nécessaire car les liquides de refroidissement standard à base d’éthylène glycol tels le BASF
Glysantin dans un mélange en proportions 50/50 peuvent bouillir dès une température de 120 °C.
Pour davantage d’informations et d’instructions, se reporter au Manuel d’installation en vigueur.
■ ATTENTION : La certification et la détermination du type de liquide de refroidissement correct doivent être
réalisées par le constructeur d’aéronefs. Les caractéristiques de chaque type d’aéronef étant
différentes, des essais doivent être réalisés pour déterminer le liquide de refroidissement et
l’appareillage les mieux adaptés à chaque type d’aéronef.
◆ REMARQUE :Le liquide de refroidissement doit présenter une formule à faible teneur en silicate et exempte de
nitrites. Suivre les indications du fabricant de liquide de refroidissement en ce qui concerne
notamment les proportions du mélange.
Liquides de refroidissement recommandés par les distributeurs agréés, avec un mélange à 50% d’antigel
et 50% d’eau distillée (non testée par BRP-Powertrain)
◆ REMARQUE :La liste suivante se base sur l’expérience accumulée et les recommandations des distributeurs
agréés locaux. Les marques de liquides de refroidissement, avec la même désignation, peuvent
varier d’une région à une autre. Contacter le distributeur local pour toute recommandation.
Marque
Désignation
BASF®
Glysantin Protect Plus/G48
CASTROL®
CASTROL®
Antifreeze All-Climate
Antifreeze Anti-Boil
OMV®
OMV Coolant Plus
PETROL®
Antifreeze Concentrate / Antifreeze G 11
DEX-COOL extended life
PRESTONE®
PRESTONE®
50/50 preluded DEX-COOL extended life
®
DEX-COOL
®
SHELL
TEXACO®
Antifreeze Concentrate
Havoline Extended Life Antifreeze /
VELVANA®
FRIDEX G49
SHELL
®
YACCO
LR-35
08758
08 DECEMBRE 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 8 sur 12
4.3)
Liquide de refroidissement sans eau adapté aux moteurs des types 912 / 914 série
■ ATTENTION : Non approuvé pour moteurs de type 912 i (série).
En raison de leur point d’ébullition élevé, les liquide de refroidissement sans eau permettent d’éviter l’ébullition
du circuit de refroidissement. Cependant, leur capacité thermique spécifique est inférieure à celle des liquides de
refroidissement classiques, ce qui induit des températures de fonctionnement légèrement supérieures.
Le circuit de refroidissement des moteurs ROTAX® des types 912 / 914 (série) est conçu pour fonctionner avec
un liquide de refroidissement sans eau et ne doit donc pas être modifié. En particulier, les orifices d’écoulement
et de ventilation ne doivent pas être obstrués.
■ ATTENTION :La certification et la détermination du type de liquide de refroidissement correct doivent être
réalisées par le constructeur d’aéronefs. Les caractéristiques de chaque type d’aéronef étant
différentes, des essais doivent être réalisés pour déterminer le liquide de refroidissement et
l’appareillage les mieux adaptés à chaque type d’aéronef.
Liquides de refroidissement recommandés (concentrés à 100%)
◆ NOTA :
Les NPG+/NGPR/NPG+C ne sont plus disponibles et sont remplacés par le produit qui leur a
succédé, en l’occurrence le Aero Cool 180°.
■ ATTENTION :Le point de contraction du liquide Aero Cool 180° se situe aux alentours de -23 °C. Il ne gèle pas
et ne se dilate pas comme un liquide de refroidissement classique. Ne pas utiliser ce liquide de
refroidissement si le moteur est susceptible de subir des températures hors fonctionnement
inférieures à -23 °C.
Marque
EVANS®
Désignation
09497
Aero Cool 180°
4.3.1) Consignes à respecter en cas d’utilisation d’un liquide de refroidissement sans eau
- Ne jamais ajouter d’eau ou de liquide de refroidissement contenant de l’eau dans le circuit de
refroidissement !
- La teneur max. en eau ne doit jamais dépasser 3,6%. Elle peut être testée à l’aide d’un réfractomètre Brix.
- L’eau présente dans le circuit de refroidissement est séparée sous forme de vapeur, entraînant une
défaillance du circuit de refroidissement par manque de liquide de refroidissement.
- Si le liquide Aero Cool 180° n’est pas disponible localement pour l’entretien du circuit de
refroidissement, un liquide de refroidissement classique à base d’éthylène glycol pur à 100% peut être
employé temporairement. Toutefois, le liquide de refroidissement devra à nouveau être remplacé par
du Aero Cool 180° dans un délai de 15 jours.
■ ATTENTION : Certains liquides de refroidissement classiques étant disponibles sous forme prémélangée
(avec de l’eau), veiller à ajouter uniquement de l’éthylène glycol pur à 100% si le liquide
Aero Cool 180° n’est pas disponible.
■ ATTENTION :Les consignes mentionnées ci-dessus proviennent du manuel utilisateur du fabricant.
Néanmoins, ce sont les textes et les descriptions du manuel utilisateur original qui font
autorité.
08 DECEMBRE 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 9 sur 12
5) Carburant
Différents types de carburant sont disponibles pour les moteurs d’aéronefs ROTAX®. Voir le Manuel d’utilisation du type
de moteur concerné et/ou le tableau du point 5.3.
◆ NOTE:
5.1)
Si aucun des carburants mentionnés au chapitre 5.3 est disponible, consulter la norme
européenne EN228 correspondante comme référence. Le combustible doit être évaluée au
moins à l'indice d'octane et la teneur maximale en éthanol égale ou supérieure.
Carburants automobiles
En plus de l’AVGAS, divers types de carburant automobiles de différentes qualités sont disponibles. En raison
de divers facteurs environnementaux, économiques et politiques, un certain nombre de types de carburant avec
taux d’éthanol variable sont disponibles. Le taux d’éthanol maximum se définit comme suit :
5.1.1) E10 (essence sans plomb avec 10 % d’éthanol)
En plus de l’AVGAS et du carburant automobile sans plomb (Mogas), les moteurs ROTAX® des séries
912/914 peuvent désormais tourner avec de l’E10 également. Les carburants qui contiennent plus de 10%
d’éthanol n’ont pas encore été testés par BRP-Powertrain. Leur utilisation n’est donc pas autorisée.
5.1.2) Adaptabilité des composants du système d’alimentation en carburant sur la cellule
BRP-Powertrain invite instamment les propriétaires à s’assurer, auprès du constructeur de la cellule de
l’aéronef, que des carburants contenant de l’éthanol (jusqu’à 10% - E10) sont compatibles avec tous les
composants du circuit de carburant.
Il est de la responsabilité du constructeur de l’aéronef de tester ses composants du circuit de carburant
et de fournir toute information sur les techniques, procédures et limitations d’utilisation de carburant
intégrant de l’éthanol.
BRP-Powertrain recommande au constructeur et au propriétaire/à l’exploitant de l’aéronef de lire les
documents suivants :
- FAA, Circulaire de conseils AC 23.1521-2
- FAA, Bulletin d’information de navigabilité spécial CE-07-06
- EASA, Bulletin d’information de sécurité – SIB 2009-02
Ces documents contiennent des informations détaillées sur l’utilisation de carburant contenant une part
d’éthanol et sur les types d’exigence de certification y afférentes.
Il est fortement recommandé que les aéronefs non certifiés soient aussi conformes aux informations
fournies dans les documents évoqués ci-dessus.
5.2)
Additifs pour carburants AVGAS
Les additifs contribuant à la récupération de dépôts de plomb (appellations : Decalin ® et Alcor TCP®) n’ont pas
été testés par BRP-Powertrain . Ceci étant, l’expérience de terrain montre que ces produits n’ont pas d’effet
néfaste sur le moteur, pour autant qu’ils soient employés de la façon recommandée.
Toujours suivre les instructions du fabricant d’additifs, notamment pour ce qui est des précautions en matière de
santé et des mesures de sécurité préventive.
BRP-Powertrain a uniquement une expérience de terrain avec les marques Decalin RunupTMet Alcor TCP®.
D’autres additifs similaires ne sont pas recommandés, car BRP-Powertrain ne peut se prononcer sur leur
adaptabilité aux moteurs des types 912 i, 912 et 914.
08 DECEMBRE 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 10 sur 12
5.3)
Carburant conforme aux normes locales
Les carburants suivants peuvent être utilisés.
Usage / Description
912 A / F / UL
Min. RON 90 (min. AKI* 87)
912 S / ULS - 914 F / UL
Min. RON 95 (min. AKI 91)
912 iSc / iS
Min. RON 95 (min. AKI 91)
MOGAS
Norme
Européenne
Norme
Canadiene
EN 228 Normal
EN 228 Super
EN 228 Super
EN 228 Super
EN 228 Super plus
EN 228 Super plus
EN 228 Super plus
CAN/CGSB-3.5 Qualität 1
CAN/CGSB-3.5 Qualität 3
R 51105-97
Norme
Russe
Norme Sud
Africaine
R 51866-2002
R 51105-97
R 51866-2002
Regular-91/92
Regular Euro-92
Premium-95
Premium Euro-95
Premium-95
Premium Euro-95
Super-98
Super Euro-98
Super-98
Super Euro-98
SANS 1598:2006
Clean Fuels (CF2)
Norme US
SANS 1598:2006
Clean Fuels (CF2)
SANS 1598:2006
Clean Fuels (CF2)
ASTM D4814
ASTM D4814
DSTU 4839-2007
DSTU 4839-2007
DSTU 4839-2007
A-95-Euro
A-95-Euro
A-95-Euro
A-98-Euro
A-98-Euro
A-98-Euro
IS 2796:2008
IS 2796:2008
MG 95
MG 95
AVGAS 100 LL ASTM D910
Norme
Ukrainienne
A-92-Euro
IS 2796:2008
Norme
Indienne
MG 91
MG 95
AVGAS
Au plomb
AVGAS 100 LL ASTM D910
AVGAS 100 LL ASTM D910
Sans plomb
UL91
ASTM D7547
UL91
ASTM D7547
Marques autorisées
1)
HJELMCO AVGAS
HJELMCO AVGAS
1)
HJELMCO AVGAS
HJELMCO AVGAS
Sans plomb, disponible principalement dans les pays scandinaves.
09494
* Indice antidétonant, (RON+MON)/2
◆ NOTA :
En raison de sa teneur en plomb élevée, l’AVGAS 100LL augmente la contrainte sur les sièges
de soupapes et accélère la formation de dépôts dans les chambres de combustion et de
dépôts de plomb dans le circuit d’huile.
■ ATTENTION : Utiliser uniquement le carburant approprié à la zone climatique spécifique.
◆ NOTA :
Il y a risque de percolation (vapor lock) si un carburant prévu pour l’hiver est utilisé en été.
08 DECEMBRE 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 11 sur 12
6) Exigences générales et conseils relatifs au fonctionnement des moteurs
1. Maintenir un température d’huile moteur inférieure à 120 °C pendant la majorité du temps de fonctionnement.
2. Toujours s’assurer que le type d’huile est adapté aux conditions climatiques et aux pics de température de
fonctionnement du moteur. Si, en fonctionnement, la température de l’huile dépasse 120 °C, l’utilisation d’une huile
minérale ou à base de pétrole n’est pas recommandée.
3. Pour les moteurs turbocompressés, respecter une durée de refroidissement adaptée afin d’éviter les dépôts dus à
la cokéfaction de l’huile.
4. En cas de fonctionnement avec des carburants sans plomb ou MOGAS et lorsque les températures d’huile moteur
dépassent fréquemment 120 °C, l’utilisation d’une huile entièrement synthétique de grande qualité est recommandée.
5. Afin d’éviter la formation d’eau de condensation dans l’huile moteur, l’huile doit atteindre au moins une fois par jour
de fonctionnement une température de 100 °C min.
6. Tant que cela reste sûr et raisonnable, éviter l’utilisation prolongée du préchauffage de l’air d’admission.
7. Le type de carburant utilisé, les conditions de fonctionnement et les exigences du profil de mission du moteur peuvent
nécessiter d’augmenter la fréquence des vidanges d’huile afin d’éviter une formation excessive de dépôts de plomb
et d’autres dépôts dans l’huile moteur. Toujours ajuster les intervalles de vidanges d’huile moteur afin d’éviter la
formation excessive de boues dans l’huile moteur.
■ ATTENTION :Ne pas utiliser d’additifs et respecter les limites de fonctionnement, conformément au Manuel
d’utilisation correspondant.
Des vibrations excessives du moteur, notamment aux régimes de ralenti bas, peuvent nuire au système de mesure de
carburant du carburateur et générer un mélange trop riche. Ce mélange trop riche peut ensuite causer un fonctionnement
irrégulier du moteur et l’apparition de dépôts de calamine et de plomb excessifs.
7) Synthèse
▲ DANGER :
Le non-respect de ces recommandations peut causer des dommages au moteur, des blessures
corporelles, voire entraîner la mort.
La traduction a été effectuée pour une meilleure compréhension - dans tous les cas, c’est le texte original allemand
et les unités métriques (système SI) qui font autorité.
08 DECEMBRE 2014
Copyright - BRP-Powertrain GmbH & CO KG. Tous droits réservés.
SI-912 i-001R2
SI-912-016R7
SI-914-019R7
page 12 sur 12
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising