File

File
Estimation des côuts et délais par la
méthode COCOMO
Résumé
COCOMO est un acronyme pour COnstructive COst Model. C'est
une méthode pour estimer le coût d'un projet logiciel dans le but
d'éviter les erreurs de budget et les retards de livraison, qui
sont malheureusement habituels dans l'industrie de
développement logiciel.
Description de la méthode
La méthode COCOMO est issue du modèle en Spirale pour la
planification des projets qui définit quatre cadrans dans chaque
spire dont un seul pour le développement et trois pour la gestion
du projet.
Le premier modèle COCOMO date de 1981, et a été développé par
Dr. Barry Boehm pour estimer le coût , en nombre de mois-homme,
et le temps de développement d'un produit logiciel. A l'origine il a
été construit sur une étude de 63 projets logiciels de 2000 à
100.000 lignes de code dans l'entreprise TRW Inc., mais une seule
entreprise est-elle assez représentative comme base de
développement de COCOMO? De plus, il reste très lié au nombre de
lignes de code, surtout le modèle de base, mais plus les
programmeurs sont experts (et leur salaire élevé), moins ils
écrivent de lignes de code pour un même projet!
COCOMO à l'avantage d'être ouvert. Les données de calibrage, les
formules et tous les détails des définitions sont disponibles. La
participation à son développement est encouragée.
Aujourd'hui, COCOMO II est un nouveau produit beaucoup plus
adapté à l'aspect réutilisation des composants (modules existants).
La version 1998 a été calibrée sur 161 points de données, en
utilisant l'approche statistique 'Bayesian' pour combiner les données
empiriques avec les avis experts. De plus elle peut être re-calibrée
sur les données de l'entreprise.
Un nouveau modèle appelé COCOTS, est en cours de
développement par l'équipe de COCOMO. Ce modèle permet
d'estimer les coûts et planifier des projets logiciels utilisant des
composants existants. C'est encore un projet de recherche.
COCOMO 81
*
Pour les projets basés sur une technologie traditionnelle, le modèle
original de 1981 est encore valable, d'autant plus qu'il est
maintenant rodé et bien documenté. COCOMO 81 est en fait
constitué de trois modèles :
Modèle de Base :
Le modèle de base est assez simpliste. Il estime l'effort (le
nombre de mois-homme) en fonction du nombre de lignes de
code, la productivité (le nombre de lignes de code par personne
par mois) et un facteur d'échelle qui dépend du type de projet.
Les 3 types de projet identifiés sont :
o
organique :
organisation simple et petites équipes expérimentées. (ex:
système de notes dans une école)
o
semi-detaché :
entre organique et imbriqué. (ex: système bancaire interactif)
o
imbriqué :
techniques innovante, organisation complexe, couplage fort
avec beaucoup d'interactions. (ex : système de contrôle
aérospatial.)
Modèle Intermédiaire :
Le modèle intermédiaire introduit 15 facteurs de productivité
(appelés 'cost drivers'), représentants un avis subjectif et expert
du produit, du matériel, du personnel, et des attributs du projet.
Chaque facteur prend une valeur nominative de 1, et peut varier
selon son importance dans le projet. Ils sont semblables aux
points de fonction utilisés par d'autres modèles. Les 15 facteurs
sont multipliés pour donner un facteur d'ajustement - qui vient
modifier l'estimation donnée par la formule de base.
Modèle Expert :
Le modèle expert inclue toutes les caractéristiques du modèle
intermédiaire avec une estimation de l'impact de la conduite des
coûts sur chaque étape du cycle de développement: définition
initiale du produit, définition détaillée, codage, intégration . De
plus, le projet est analysé en terme d'une hiérarchie : module,
sous système et système. Il permet une véritable gestion de
projet, utile pour de grands projets.
Etapes pour utiliser le modèle intermédiaire COCOMO :
1. Identifier le mode de développement - organique, semienfoncé ou enfoncé. Ceci donne 4 coefficients au modèle : p
(productivité nominative), e (échelle appliquée à la taille du
logiciel), c (constante du modèle) et d (échelle appliquée au
temps de développement).
2. Estimer le nombre de lignes du code source ( en SLOC ), puis
calculer le nombre de mois-homme par la formule :
MH base = p * (SLOC) ^e
3. Estimer les 15 facteurs de productivité et calculer le facteur
d'ajustement (a) en multipliant les facteurs ensembles.
4. Multiplier l'effort 'nominal' par le facteur d'ajustement :
MH = MH base * a
5. Calculer le temps de développement :
TDEV = c(MH)^d
COCOMO II
Pour les projets basés sur une technologie moderne de réutilisation
de composants, préférer plutôt COCOMO II. COCOMO II est
constitué en fait de trois modèles :
Modèle de composition d'application :
Ce modèle est utilisé pour les projets fabriqués à l'aide des
toolkits d'outils graphiques. Il est basé sur les nouveaux 'Object
Points'.
Modèle avant projet :
Modèle utilisé pour obtenir une estimation approximative avant
de connaître l'architecture définitive. Il utilise un sous ensemble
de facteurs de productivité (cost drivers). Il est basé sur le
nombre de lignes de code ou les points de fonction non ajustés.
Modèle post-architecture :
Il s'agit du modèle le plus détaillé de COCOMO II. A utiliser après
le développement de l'architecture générale du projet. Il utilise
des facteurs de productivité (cost drivers) et des formules.
Les facteurs utilisés sont classés en : Facteurs d'échelle,
Urgence, Flexibilité de développement, résolution
d'architecture/Risque, Cohésion d'équipe et Maturité de
Processus. COCOMO II peut être calibré pour mieux
correspondre aux projets de l'entreprise.
Devant le besoin des professionnels d'un livre pratique sur la théorie
et l'application de COCOMO II, L'equipe de recherche COCOMO est
en train d'éditer un livre sur COCOMO II (prévu pour début 1999)
Bibliographie
Boehm, Barry W., Software Engineering Economics, (1981) Cocomo dans
toute sa profondeur, par l'auteur de Cocomo lui même.
Boehm, Barry W., Software engineering economics, IEEE Trans. on Software
Engineering.,(1984) Détails pour assigner les valeurs aux 15 facteurs
de productivité.
Shepperd, Martin, Fundation of Software Measurem ent, (1994) Le pourquoi
et comment des différentes méthodes de mesure de logiciels.
Katwijk, J. van, Inleiding software engineering, (1994)
Pressman, Roger S., (adapted by Darrel Ince) Software engineering "A
practitioner's approach", (1994)
Liens
Universite de Californie du Sud, Centre de déve loppement
de logiciel
C'est l'endroit ou COCOMO a été développé et continu de l'être.
L'état du développement de COCOMO II.
Les sponsors du programme de recherche
Télécharger des logiciels et de la documentation
COCOTS Projet de recherche pour estimer les coûts, les efforts et
planifier des projets logiciels utilisant des composants existants.
COQUALMO Un modèle d'estimation logiciel pour équilibrer coût,
planning et qualité.
CORADMO Le modèle COCOMO RAD est une extension de COCOMOII
centrée sur les coûts de développement logiciel utilisant les
techniques du 'Rapid Application Development'.
Un projet estimé avec COCOMO 2.0
Bibliographie
Quelques estimateurs en ligne
Expert COCOMO II par USC avec estimation de risque Par Dr. Ray Madachy
(Implementation très innovante donnant également une évaluation
des risques. Interface graphique conviviale.)
COCOMO II par USC ( Interface lente et moins conviviale.)
Predicate logic software systems Estimation en ligne du modèle
intermédiaire de COCOMO 81.
COCOMO Intermédiaire Interactive Développé par 2 étudiants de
l'Université de Caroline du Nord. Interface graphique très
sympathique. Manuel d'utilisation et Information sur le calculation
(COCOMO 81).
La NASA Estimateur COCOMO : modèle de Base (COCOMO 81).
COCOMO II
COSTAR Entreprise commercialisant COCOMO II.
Critique de COCOMO Par des consultants spécialisés de la gestion du
risque, par l'utilisation des réseaux Bayesian (COCOMO II étant
basé sur l'approche Bayesian).
Modèles d'évaluation de projet logiciel
Les modèles orientés activités Par M. JM Jaeger EN FRANCAIS!!
Université du Texas : Projet COCOMO Présentation de l'histoire de
COCOMO. (Manuel utilisateur et Estimateur en ligne (COCOMO 81)
Les buts de COCOMO Explications d'un professeur de l'Université
Britannique.
Estimation des coûts logiciels Université de Calgary. Bon résumé de la
problematique même si il ne parle pas directement de COCOMO.
Methodes d'estimation des coûts logiciels Présentation rapide des différentes
méthodes d'estimation, suivie par une présentation assez détaillée
des 3 modèles de COCOMO 81.
Formules COCOMO Présentation intéressante en diagrammes
commentés.(COCOMO 81)
COCOMO : équation de base (COCOMO 81), Université Thaïlandaise.
Bibliographie d'Estimations de Logiciel Compilé par l'Université de
Bournemouth, UK.
Conclusion
COCOMO semble être le plus connu des modèles d'estimation de coût
de projet logiciel. Mais le modèle d' origine n'adresse pas les projets
utilisant les composants logiciel existants. COCOMO II répond à ce
problème, mais est encore jeune, nous avons trouvés très peu
d'information sur COCOMO II, excepté sur le site de l'Universite de
Californie du Sud . Le projet de recherche appelé COCOTS est à suivre
pour les personnes désirant estimer un projet logiciel moderne
Avantages :
COCOMO reste la référence en matière d'estimation détaillée des couts
et surtout de la ventilation de ces couts suivant les phases des projets.
Les estimations de COCOMO sont d'autant plus fiables, que les
paramètres du projet sont bien connus, c'est-à-dire qu'on a profité des
projets précédents pour étalonner ces paramètres.
Principale faiblesse :
Elle réside dans la nécessité d'avoir une estimation du nombre de
lignes du logiciel.
Cette taille du logiciel n'est connue qu'à la fin de la réalisation et le
problème de son estimation reste entier.
.
Page réalisée par WILHELM Tina et PARTHENAY Évelyne, revue par AM
Hugues
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising