BA 06_QM Förderbandantrieb_10.06_FR.indd

BA 06_QM Förderbandantrieb_10.06_FR.indd
QuarryMaster®
Entraînements de
convoyeurs à bande
Instructions de service
06
F
Édition
Édition06/12
10/06
Stiebel-Getriebebau GmbH & Co. KG - Industriestraße 12 - D-51545 Waldbröl
Téléphone +49 22 91 7 91-0 - Télécopie +49 22 91 7 91-290
Courriel : info@stiebel.de - Site Internet : www.stiebel.de
1.
Données techniques
Les autres données, comme par exemple les dimensions de montage, se trouvent dans le
catalogue ou sur le CD que vous pouvez demander au fabricant.
Sommaire
1.
Données techniques
2.
Avant-propos
2
3.
Utilisation conforme aux directives
2
4.
Transport et emmagasinage
2
5.
Montage et mise en service
3
6.
Transformations et modifications
6
7.
Instructions d'entretien
7
8.
Pièces de rechange et réparation
7
9.
Lubrifiants
8
10. Plan des pièces de rechange
Tableau des lubrifiants
9
13
Édition
Édition 06/12
10/06
1
2.
Avant-propos
Ce manuel d'utilisation contient des instructions
importantes sur le moto-réducteur pour une
exploitation sûre, appropriée et rentable de
l'installation.
Votre attention permet d'éviter des dangers et
des dégâts. Les coûts de réparation et les temps
d'arrêt sont réduits, la fiabilité et la durée de vie du
moto-réducteur sont augmentées.
Le non-respect de ces informations peut provoquer
des blessures corporelles et des dégâts matériels!
Consigne : Le contenu de ce manuel d'exploitation
est protégé par les droits d'auteur. Les illustrations,
plans et données de ce manuel d'exploitation ne
doivent pas être dupliqués ni communiqués à des
tiers ou des entreprises concurrentes ou rendues
accessibles sans notre autorisation et sans que
nous en soyons informés (© 2001 et §18 UWG).
Important : Les informations repérées par ce
doivent être absolument lues. Elles
symbole
préviennent d'un danger.
3.
Utilisation conforme aux directives
L'utilisation conforme aux directives des moto-réducteurs de la série QuarryMaster® consiste en
l'entraînement de convoyeurs à bande en continu.
Dans les conditions normales, les produits transportés sont le sable et la terre. L'exploitation des
moto-réducteurs s'effectue à l'air libre. En cas
d'utilisation, de produits transportés et de conditions d'environnement divergents, des mesures
constructives particulières sont nécessaires au cas
par cas. Dans ces cas nous vous prions de nous
contacter.
Le produit décrit ci-dessous est prévu pour le
montage dans une machine. La mise en service
est interdite tant qu'il n'a pas été constaté que
la machine dans laquelle le produit ci-dessous
doit être monté correspond aux instructions de la
directive européenne "Machines".
Le produit doit être utilisé uniquement dans le
but convenu et prévu techniquement. Le produit
ne doit pas être exploité avec des puissances,
4.
des couples, des régimes ou d'autres contraintes
extérieures
dépassant
la
conception
de
construction (voir caractéristiques techniques ou
le catalogue). Le montage et la mise en service
doivent être effectués seulement par du personnel
techniquement qualifié.
Il faut respecter les dispositions et les exigences
nationales et locales en vigueur spécifiques à
l'installation pour la prévention des accidents.
Les personnels qualifiées sont des personnes habilitées de part leur formation, leur expérience et leur
instruction ainsi que leurs connaissances au sujet
des normes, des dispositions, des mesures de prévention des accidents en vigueur et des conditions
d'exploitation, par les responsables de la sécurité
de l'installation à effectuer les opérations nécessaires à chaque fois et qui peuvent donc reconnaître
et éviter les risques potentiels.
Transport et emmagasinage
Transport
Pour une manipulation sans danger, il faut utiliser
les anneaux et les taquets de levage ou les trous
filetés. Les anneaux de levage et les moyens
auxiliaires placés sur les moto-réducteurs sont
conçus pour le poids des moto-réducteurs
uniquement, ils ne doivent pas être utilisés pour
lever des pièces comme les moteurs, les arbres
de tambour ou autres composants. Utiliser
seulement des engins de levage adaptés et
en parfait état de fonctionnement (par ex. des
câbles, des vis à œil etc.) ayant une capacité de
charge suffisante!
Voir les donnée de poids dans les données
techniques au sur la plaque signalétique. Les
données de poids sont des données approximatives.
Ne pas se tenir ni travailler sous des charges
suspendues!
2
Emmagasinage
Protection contre la corrosion
L'entreposage entre la livraison et la mise en service
doit s'effectuer dans des locaux secs exempts de
poussière et de vibrations. En cas de conditions
divergentes, veuillez contacter Stiebel.
La conservation standard des arbres, arbres creux
etc. dans les conditions décrites ci-dessus est
efficace un an au maximum. Elle n'est pas adaptée
à un entreposage en extérieur.
5.
Montage et mise en service
Le montage et la mise en service doivent
être effectués seulement par du personnel
techniquement qualifié.
Avant la mise en service et le test de fonctionnement, il faut s'assurer que les pièces en
mouvement et en rotation (arbres, accouplement etc.) ne peuvent créer aucun danger. Cela
signifie que la protection nécessaire contre les
contacts doit être présente ou bien qu'une approche dangereuse doit être impossible.
Il faut s'assurer avant la mise en service que
l'appareil a été rempli avec la quantité prescrite
de lubrifiant. Les moto-réducteurs commandés
sans remplissage d'huile sont repérés par une
étiquette à la livraison.
L'alimentation électrique doit être coupée avant
d'effectuer des travaux sur le moto-réducteur
ou sur des équipements montés. Des précautions doivent être prises contre les rétablissements involontaires. Il faut assurer avec des
moyens mécaniques (dispositifs spéciaux, appuis, etc.) là où cela est nécessaire que la machine ne peut pas bouger ou tourner.
Ne jamais exploiter sans filtre de ventilation,
sinon la surpression créée par la surchauffe
dans le moto-réducteur provoque une fuite
d'huile.
Après une exploitation de longue durée, le
lubrifiant et la surface des moto-réducteurs
peuvent atteindre des températures qui
provoquent des brûlures sur la peau.
Sans remplissage d‘huile !
Pour la qualité et quantité d'huile, voir la plaque
signalétique ou les caractéristiques techniques.
Pour les dispositifs électriques montés et les
équipements additionnels comme par ex. les
moteurs électriques, les freins, les démarrages
doux ou les commandes de fréquences,
il faut absolument respecter les différents
manuels d'exploitation respectifs joints séparément. Les informations de sécurité pour les
équipements de production électriques doivent
être particulièrement pris en compte. Les travaux sur les équipements électriques doivent
être effectués seulement par un électricien selon les règles de l'électrotechnique.
3
Les machines montées dans ce moto-réducteur
peuvent provoquer des bruits importants qui affectent l'ouïe à la longue. Dans ce cas, le personnel
d'utilisation doit être équipé de protections auditives. Toutes les possibilités techniques pour réduire
le bruit doivent être utilisées dans le respect des
directives légales.
Données techniques
Carter :
carter résistant à la torsion,
compartimenté, en fonte grise ou
en aluminium
Denture :
Engrenages hélicoïdaux
Lubrification : Lubrification en bain d‘huile
Ajout et montage du moto-réducteur
Montage de la frette à bague de serrage
Les moto-réducteurs à arbre creux sont montés directement avec l'arbre creux dans l'arbre d'entraînement d'un groupe et assurés contre le desserrage. Le couple de réaction est amorti par le bras
de réaction intégré cf. figure 5, page 14.
Les rondelles frettées sont livrées prêtes au montage et suffisamment graissées à l'intérieur. Avant
de serrer les vis de serrage, retirer les entretoises
placées entre les bagues extérieures des rondelles
frettées pour le transport. Au moment de placer les
rondelles frettées sur la partie du moyeu à serrer, il
faut graisser l'emplacement des rondelles frettées
sur le moyeu. Autour de l'emplacement de la frette
à bague de serrage, l'alésage du moyeu et l'arbre
doivent être exempts de graisse.
Pour garantir un montage sans difficultés,
Toutes les tolérances prescrites doivent absolument
être respectées!
Rainure de clavette d'ajustage pour l'arbre creux :
Rainure de clavette d'ajustage selon DIN 6885
feuille 1
Bout d'arbre : Ø d 50 ISO k6
Ø > 50 ISO m6
Frette à bague de serrage pour l'arbre creux :
Bout d'arbre h7
Rugosité :
Bout d'arbre : Rt = max 16 Pm
Ne jamais serrer les vis de la frette à bague
avant le montage complet de la liaison : la frette
à bague et le moyeu pourraient se déformer
définitivement et seraient inutilisables.
Serrage de la frette à bague
Contrôler l'absence de détériorations sur les surfaces, les arêtes du bout d'arbre et la clavette
d'ajustage avant le montage et éliminer les détériorations. Sur les liaisons avec clavette d'ajustage, enduire le bout d'arbre de pâte lubrifiante
solide (par ex. Optimol White T). La pâte facilite
l'emboîtement du moto-réducteur et prévient la
corrosion qui compliquerait fortement un démontage ultérieur. Les liaisons par rondelles frettées
doivent être propres et exemptes de graisse.
Serrer les vis de serrage en plusieurs étapes régulièrement dans l'ordre avec une clé de longueur
adéquate tout en veillant à ce que les bagues restent parallèles entre elles. Un angle de serrage de
30° environ est le plus souvent une valeur moyenne utilisable. Enfin, contrôler le couple de serrage
prescrit de toutes les vis avec une clé dynamométrique.
L'extraction ne doit pas être effectuée en portant
des coups car ceux-ci pourraient endommager ou
détruire le carter et le roulement. Visser la broche
filetée dans l'alésage central de l'arbre d'entraînement et serrer le moto-réducteur avec la rondelle
et la vis 6 pans ; voir fig. 1, page 14. Il faut veiller à
ce que l'arbre et l'arbre creux ne se coincent pas
car ils pourraient s'endommager.
Qualité de vis 10,9
M5 : 4 Nm ; M6 : 12 Nm ; M8 : 30 Nm ; M10 : 59
Nm
M12 : 100 Nm ; M16 : 250 Nm ; M20 : 490 Nm
Couple de serrage :
Qualité de vis 12.9
M6 : 13 Nm ; M8 : 32 Nm ; M10 : 65 Nm ; M12 :
120 Nm ; M16 : 290 Nm ; M20 : 570 Nm
Il faut veiller au cours du montage à ce que les
joints à lèvres ne soient ni sales, ni détériorés ni
recouverts de peinture. Avant de peindre les groupes, il faut recouvrir les joints d'étanchéité et les
surfaces de contact des arbres ou les protéger
avec de la graisse. C'est le seul moyen d'éviter les
détériorations et donc les fuites d'huile.
Assurer ensuite le moto-réducteur à l'aide d'une
clé à 6 pans et d'une rondelle (cf. fig. 2, page 14).
4
Position de montage
Antidériveur
Les moto-réducteurs à couple conique hélicoïdal
de la série QuarryMaster® peuvent être exploités
sans modifications de la quantité d'huile (voir plaque signalétique) dans les positions de montage
repérées 1 à 4. Respecter l'inclinaison maximale
admise!
Sens du blocage
L'avant-dernier chiffre du numéro de modèle est le
repère pour la position de montage.
Exemple : Modèle K055.073.040P10000 2 4
Flèche = Sens de défilement de la bande
Ne pas monter la version avec moteur-frein avec
le moteur penché vers le bas, car l'écoulement
d'huile en cas d'usure des joints peut affecter le
fonctionnement du frein.
En cas de montage en position V1 (repère 5 à 8),
il faut remplir de lubrifiant jusqu'à l'ouverture du
niveau d'huile. La ventilation doit être vissée à
l'emplacement repéré E dans la cuve d'expansion
d'huile.
E o Position ventilation
A o Position vidange d'huile
S o Position niveau d'huile
Indice
Indice de
Position de montage V1
1
5
2
6
3
7
4
8
Sur les moto-réducteurs avec dispositif antidériveur,
il faudra déterminer le sens de rotation du moteur
ou du réseau avec un appareil à champ magnétique
rotatif. Sur les moteurs bobinés en 400/690 V, le
sens de rotation peut être déterminé par un rapide
démarrage avec une commutation en étoile.
Un démarrage du moteur à pleine puissance
dans le sens contraire de celui du blocage
provoque un détérioration ou une destruction
de l’antidériveur! Aucun recours à la garantie!
Position de montage V1
5
Quand le moto-réducteur est équipé d'un
dispositif antidériveur, on doit s'assurer
qu'aucune personne n'est mise en danger et
qu'aucun dégât ne peut survenir en cas de
panne du l’antidériveur. Celui-ci ne constitue
pas une sécurité pendant les travaux d'entretien
et de réparation, pour cela des sécurités
mécaniques supplémentaires sont nécessaires.
Montage de l’antidériveur
L'antidériveur comprend essentiellement trois
composants : Bague extérieure de dispositif
antiretour (1), corps de blocage (2), bague intérieure
(3). Ces pièces, en particulier le corps de blocage
sont très sensibles aux coups et aux vibrations
et doivent être manipulées avec la plus grande
précaution. Si l’antidériveur est en panne, il faut
changer au moins les composants 1, 2 et 3. Un kit
de l’antidériveur sera livré en pièce de rechange
qui contient toutes les pièces nécessaires. Tous les
éléments doivent être soigneusement protégés de
la saleté par ex. le sable ou la poussière.
Montage
Démonter la bague extérieure de l’antidériveur ou
le capot de fermeture du moto-réducteur.
Déterminer le sens de blocage avec le dispositif
assemblé en tournant la bauge intérieure et
l'accorder avec le sens de blocage souhaité.
Attention : Chaque cran de roue dentée modifie
le sens de rotation. Déterminer soigneusement le
sens de rotation de l'arbre sur lequel l’antidériveur
est placé. Introduire la bague intérieure dans
le corps de blocage en tournant doucement et
sans employer la force. Une rotation du corps de
blocage de 180° modifie le sens de blocage!
Placer la rondelle axiale (5) dans l'alésage.
Ajuster la clavette (4) dans l'arbre du motoréducteur, placer la bague intérieure sur l'arbre et
la pousser jusqu'en butée. Consigne : Chauffer la
bague intérieure entre 80 et 100 °C, ce qui facilite
le montage sur l'arbre du moto-réducteur. La bague
intérieure doit être refroidie avant le montage du
corps de blocage.
Étanchéifier la bague extérieure du dispositif
antiretour,
nous
conseillons
les
produits
d'étanchéité monocomposants anaérobies comme
par exemple le Loctite 573.
Introduire le couvercle de l’antidériveur dans
le carter par la bague intérieure avec de légers
mouvements de rotation et le visser.
Le démontage s'effectue dans l'ordre inverse ; un
extracteur spécial est disponible chez le fabricant
pour retirer les bagues intérieures l’antidériveur
6.
Transformations et modifications
Ne pas entreprendre de modifications, d'ajouts ou
de transformations sur le moto-réducteur ou sur
des composants qui pourraient affecter la sécurité
sans l'autorisation du fabricant!
Les moto-réducteurs peuvent être ouverts
seulement avec notre autorisation pendant la
période de garantie sinon tout droit de recours à la
garantie expire.
Les dispositifs de sécurité présents (par ex. les
carénages, les protections contre les surcharges)
en particulier ne doivent pas être enlevés ni
modifiés.
6
7.
Instructions d'entretien
Les moto-réducteurs sont conçus pour un entretien
minimal, cependant quelques points doivent être
pris en compte :
Changement d'huile régulier voir chapitre 9.
Lubrifiants.
Lors d'un changement, d'un remplissage, d'une
vidange ou du prélèvement d'échantillons d'huile, il faut garantir qu'aucune quantité d'huile ne
s'écoule sur le sol, dans les eaux souterraines et
les eaux de surface ou dans les canalisations.
Pour éviter les détériorations dues à une
surchauffe, la saleté et les dépôts de poussière
sur la surface du moto-réducteur et sur les
moteurs électriques doivent être nettoyés
régulièrement.
Dans la mesure du possible, un contrôle visuel de
l'étanchéité doit être réalisé chaque jour.
Il faut respecter les dispositions et les exigences
nationales et locales en vigueur pour la
prévention des accidents et à la protection de
l'environnement spécifiques à l'installation.
Pour éviter les pannes, il est nécessaire d'appliquer régulièrement les mesures d'entretien et
d'inspection prescrites.
Les modifications par rapport à l'exploitation
normale (puissance absorbée plus élevée,
températures ou vibrations, bruits ou odeurs
inhabituels, déclenchement des dispositifs
de surveillance etc.) indiquent que le
fonctionnement a été affecté. Pour éviter des
pannes pouvant provoquer de graves blessures
corporelles et dégâts matériels, le personnel
d'entretien responsable doit être prévenu
immédiatement. En cas de doute, arrêter
et assurer immédiatement les moyens de
production correspondants.
Une panne prématurée du moto-réducteur peut
être provoquée par un fonctionnement à sec dû
à une fuite d'huile, à une infiltration d'eau dans le
carter du moto-réducteur ou d'un corps étranger
dans le remplissage de lubrifiant.
8.
Pièces de rechange et réparation
Les pièces de rechange doivent correspondre aux
exigences techniques définies par le fabricant. Ceci
est toujours garanti avec les pièces de rechange
d'origine.
Si vous effectuez vous-mêmes les réparations,
assurez-vous d'éliminer les matières de production
et les produits consommables ainsi que les pièces
remplacées dans le respect de l'environnement.
Pour commander des pièces de rechange, la désignation, le numéro de repère sur le plan de la pièce
détachée, le numéro de modèle et le numéro de
série sont nécessaires (voir la plaque signalétique
ou les données techniques). Pour les plans de pièces détachées et la liste des pièces détachées voir
page 9 à 12.
Un contact prolongé avec des lubrifiants peut
causer des affections cutanées. Utiliser de la
crème de protection cutanée. Après une exploitation de longue durée, le lubrifiant et la surface
des moto-réducteurs peuvent atteindre des
températures qui provoquent des brûlures sur
la peau. Laisser refroidir avant de commencer
une réparation sur le moto-réducteur
Les réparation et/ou les remises en état sont
effectuées rapidement par Stiebel.
Stiebel n'assume aucune responsabilité pour les
dégâts causés par une réparation non conforme
ou l'utilisation de pièces de rechange qui ne sont
pas d'origine.
7
Démontage du moto-réducteur
Démonter la vis à 6 pans, la rondelle, le circlip
ou la rondelle frettée. Tout comme le serrage, le
desserrage des vis de frette à bague doit être
effectué en plusieurs étapes pour éviter que les
rondelles se coincent.
Frette à bague de serrage pour l'arbre creux :
placer une bague sur le collet de l'arbre et la fixer
avec un circlip. Une rondelle à alésage fileté est
vissée sur cette bague dans laquelle on place la
broche filetée pour appuyer (cf. fig. 4 page 14).
Écrou de clavette d'ajustage pour l'arbre creux :
Introduire dans l'arbre creux une rondelle avec
filetage de diamètre correspondant. Fixer la rondelle
à l'aide du circlip. Pousser le moto-réducteur avec
une broche filetée contre le bout d'arbre après
avoir protégé l'alésage central des détériorations
(cf. fig. 3, page 14).
Au démontage, il faut veiller à ce que le motoréducteur ne se coince pas sur l‘arbre c‘est -à-dire
qu‘il doit être assuré avec des engins de levage
adaptés.
9.
Il faut respecter les dispositions et les exigences
nationales et locales en vigueur pour la prévention
des accidents et à la protection de l'environnement
spécifiques à l'installation.
Lubrifiants
Remplissage de lubrifiant
Changement de lubrifiant
Les moto-réducteurs sont livrés remplis d'huile
à moins que la commande ne comporte des
indications explicites contraires. Il s'agit en général
d'huile minérale pour réducteur CLP 220 DIN
51517-3. Cette qualité est adaptée aux conditions
d'exploitation normale, avec une température
ambiante de –5 °C à 35 °C. Pour des conditions
d'exploitation et d'utilisation particulières, veuillez
contacter le fabricant. Des températures d'huile
ou de moto-réducteurs atteignant 80 °C ne sont
pas inhabituelles et n'ont pas d'effet négatif sur le
fonctionnement des moto-réducteurs.
La première vidange doit être effectuée après les
premières 500 heures-machine, puis :
- tous les 12 mois pour l'hsuile minérale
- tous les 24 mois pour l'huile synthétique
Les huiles de lubrification utilisées doivent
correspondre aux exigences minimales selon
DIN 51517-3 ou ISO/DP 6743-6 pour les huiles
minérales CLP. La classification de viscosité ISO
correspond à la norme DIN 51519 ou ISO 3448.
Les fabricants de lubrifiant recommandent les
produits listés dans le tableau des lubrifiants (page
13).
Le fabricant de lubrifiant est responsable de la
qualité et de l'aptitude technique de son produit.
Le choix d'huiles de lubrification synthétiques
PGLP, PAO résulte de conditions d'utilisation
spéciales du moto-réducteur, en particulier en ce
qui concerne la température ambiante.
Le lubrifiant doit être vidangé dans la mesure du
possible à chaud, pour garantir un remplacement
intégral de l'ancien lubrifiant. Conseil : rincer le
moto-réducteur avec de l'huile propre si l'huile est
fortement encrassée.
Remplir avec du lubrifiant neuf : Pour la quantité
et la qualité d'huile, voir la plaque signalétique ou
les données techniques. Niveau d'huile contrôler
en desserrant la vis de trop-plein ou à l'aide de
la jauge d'huile, si ces dispositifs font partie de
l'équipement.
Miscibilité des lubrifiants :
Ne pas mélanger les lubrifiants synthétiques
entre eux ou avec des lubrifiants minéraux! Les
polyalphaoléfines (PAO) sont en règle générale
miscibles avec les huiles minérales.
Seul le fabricant de lubrifiants peut déterminer de
façon responsable si la miscibilité est possible ou
non.
Si le type de lubrifiant est changé (huile minérale,
PGLP ou PAO, PGLP), le moto-réducteur doit
être rincé avec le nouveau lubrifiant.
Remplir l'huile de rinçage jusqu'au niveau
d'huile prescrit. Faire tourner le moto-réducteur
à vide pendant 15 min environ, vidanger l'huile
de rinçage et remplir de lubrifiant neuf.
8
10. Plan des pièces de rechange, figure 1
9
Rep.
Description
Rep.
Description
150
Carter
525
Vis hexagonal
155
Manchon d‘accouplement
600
Roulement rigide à billes
160
Douille élastique
605
Roulement à rouleaux coniques
165
Bague de réduction
610
Joint radial
200
Arbre de pignon
615
Joint radial
205
Roue dentée
616
Bague de réduction
210
Groupe d’assemblage de couple
conique
617
Joint torique
618
Joint torique
300
Arbre creux
620
Circlip
305
Frette à disque deserrage
625
Circlip
310
Plaque perforée
630
Circlip
315
Couvercle de protection
635
Circlip
320
Circlip
640
Circlip
325
Vis hexagonal
645
Rondelle d‘appui
330
Vis hexagonal
650
Clavette d‘ajustage
335
Ressort annulaire
655
Clavette d‘ajustage
400
Pièce d‘accouplement
660
Vis hexagonal
405
Bride de montage
665
Vis hexagonal
410
Capot de fermeture
670
Vis hexagonal creux
415
Vis hexagonal
675
Écrou hexagonal
416
Vis hexagonal creux
680
Goupille d’ajustage
420
Vis hexagonal
685
Capot de fermeture
425
Rondelle
430
Écrou à 6 pans
Rondelles d‘ajustage
500
Bague extérieure de l’antideriveur /
Capot de fermeture
690,
691,
692
700
Filtre de ventilation
505
Corps de blocage
705
Coude
510
Bague intérieure de l’antideriveur
710
Vis de fermeture
515
Clavette d‘ajustage
712
Rondelle d'ajustage
520
Rondelle axiale
715
Rondelle d'ajustage
10
10. Plan de pièce de rechange, figure 2
Position de montage selon les indices 1 à 4, horizontal
Composants, rep. 150 à 715
voir page 9
Ventilateur manuel, rep. 50
Moteur électrique / moteur-frein, rep. 10
Ventilateur externe, rep. 20
Rep.
11
Description
41
Capot de protection
43
Vis hexagonal
165
Bague de réduction
(610)
Joint radial
617
Joint torique
800
Avant-toit
802
Cuve d‘expansion
804
Raccord pivotant
805
Rallonge
806
Tuyau en matière plastique
808
Éclisse de fixation
810
Joint radial
812
Vis de fermeture
814
Filtre de ventilation
10. Plan des pièce de rechange figure 3
Position de montage selon les indices 5 à 8, vertical
12
Tableau des lubrifiants
Type de lubrifiant
Huile minérale
Huile synthétique
CLP (DIN 51517-3)
CLP HC (DIN 51517-3)
Viscosité
cinématique
220
100
220
-10 → 40°C
-15 → 25°C
-40 → 60°C
GEAR RSX 220
GEAR RSX 100
Syntogear PE 220
AVILUB GEAR PAO 220
Agip
Blasia 220
Agip
Blasia 100
Agip
Blasia SX 220
Alpha SP 220
Tribol 1100/220
Alpha SP 100
Tribol 1100/100
Alphasyn EP 220
Alphasyn T 220
Mobil XMP 220
Mobilgear 600 XP 220
Mobil XMP 100
Mobilgear 600 XP 100
Mobil SHC Gear 220
Renolin CLP 220
Renolin CLP 220 Plus
Renolin CLP 100
Renolin CLP 100 Plus
Renolin Unisyn CLP 220
Klüberoil
GEM 1-220 N
Klüberoil
GEM 1-100 N
Klübersynth
GEM-4-220 N
STEELO 220
--
--
Omala 220
Omala 100
Omala HD 220
CARTER EP 220
CARTER EP 100
CARTER SH 220
[mm² /s] 40°C
Température ambiente
13
1
2
3
4
5
Bras de réaction intégré
14
Changement de lubrifiant
La première vidange doit être effectuée après les
premières 500 heures de fonctionnement, puis :
- tous les 12 mois pour l'huile minérale.
- tous les 24 mois pour l'huile synthétique.
Vidange effectuée :
Date :
15
Heures d'exploitation :
Signature :
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising