Aufgabe 1

Aufgabe 1
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 1
Nbre points atteints
10
Objectif détaillé n° 3.3.5.1: Rédiger une description de poste
Objectif détaillé n° 3.3.5.2: Rédiger une offre d’emploi
Situation initiale :
Les descriptions de poste sont indépendantes de la personne et mentionnent les objectifs,
les tâches et les compétences liées à un emploi, ainsi que ses relations avec d’autres postes de travail.
Tâches :
a) Dans le tableau ci-dessous, complétez chaque rubrique par deux indications essentielles et pertinentes devant figurer dans une description d’emploi.
Vous obtenez ½ point par indication correcte, soit 4 points au total.
Rubrique
Contenu à préciser
Description du
poste
Enumération des principales tâches et activités
Travaux particuliers
Indications sur le genre de travail à effectuer (est responsable
de, coordonne, collabore à, assiste, etc.)
Position hiérarchique
Place dans l’organigramme
Supérieur
Subordonnés
Suppléance
Compétences
Sur le plan financier, p.ex. justificatifs de dépenses, acquisitions.
Droit de signature interne et externe
Compétences linguistiques (langues étrangères)
Indications complémentaires
Etabli le … / par
Signature du titulaire ou du supérieur
Distribution à …
Indication pour l’évaluation :
D’autres précisions logiques sont possibles.
3 juin 2009
Page 1 de 40
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Situations et cas pratiques
b) Dans le tableau ci-dessous, notez en quelques mots deux avantages et deux inconvénients (risques) liés à une description d’emploi déjà existante.
Pour chaque case correctement remplie, vous obtenez 1 point, soit 4 points au total.
Avantages
Inconvénients (risques)
Tâches, compétences et responsabilités clairement définies
Représente un coût lors de l’élaboration,
des révisions et des adaptations
Permet de prévenir d’éventuels
conflits de compétence
Incite les collaborateurs à se limiter aux
tâches prescrites dans la description
d’emploi – empêche les initiatives personnelles
Facilite la rédaction de l’offre
d’emploi si le poste est à repourvoir
Empêche la collaboration entre les services
Facilite la mise au courant de nouveaux collaborateurs
Nécessite un travail d’organisation important et des mises à jour régulières qui
risquent d’être oubliées
Indications pour l’évaluation :
Autres solutions logiques possibles. Pas de fraction de points.
c) Une offre d’emploi complète comprend différents éléments, par exemple «les qualifications requises pour le poste». Enumérez quatre autres éléments liés à une offre
d’emploi. Vous obtenez ½ point par réponse, soit 2 points au total.
 Description de l’entreprise / «Nous sommes…»
 Description du poste à pourvoir / «Nous cherchons…»
 Attractivité du poste mis au concours / «Nous offrons…»
 Modalités de la candidature / «Veuillez adresser votre dossier…»
Indications pour l’évaluation :
La mention «qualifications requises pour le poste» ne compte pas.
D’autres mentions logiques sont possibles.
3 juin 2009
Page 2 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 2
Nbre points atteints
8
Objectif détaillé no 1.1.2.3 : Classifier les clients et les groupes d’intérêt
Situation initiale :
Les Chemins de fer fédéraux (CFF) ont réparti leurs clients en différentes catégories afin
de mieux les servir et les conseiller.
Tâches :
a) Dans le tableau ci-dessous, mentionnez en quelques mots diverses catégories de
clients et, pour chacune d’entre elles, une offre des CFF susceptible de les intéresser.
La même réponse ne peut être utilisée plusieurs fois.
Vous obtenez 1 point par ligne correcte, soit 4 points au total.
Catégorie de clients
Offre des CFF
Trafic voyageurs
Wagons propres, horaires respectés
Voyageurs individuels
Billets à prix abordables
Groupes
Facilités de réservation
Pendulaires
Abonnements avantageux
Trafic marchandises
Capacités de transport suffisantes
Utilisateurs de l’agence de
voyage des CFF
Offres forfaitaires pour la Suisse et l’étranger
Indications pour l’évaluation:
Il est possible de mentionner d’autres offres pour d’autres groupes de
clients.
Les mentions de groupes ou d’offres qui se répètent ne sont pas prises en
compte.
Un point par ligne correctement remplie, pas de fraction de point.
3 juin 2009
Page 3 de 40
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Situations et cas pratiques
b) En plus de la clientèle, les entreprises doivent aussi entrer en contact avec d’autres
groupes d’intérêt. Mentionnez dans le tableau ci-dessous quatre autres groupes
d’intérêt d’une entreprise et une attente concrète que cette entreprise peut avoir envers chacun d’entre eux.
Vous obtenez 1 point par ligne correctement remplie, soit 4 points au total.
Groupe d’intérêt
Attente de l’entreprise envers le groupe d’intérêt
Bailleurs de fonds
Garantie d’une longue collaboration, taux de crédit favorable,
compréhension pour la situation d'emprunteur
Concurrence
Comportement correct, pas de débauchage de collaborateurs et de fournisseurs
Fournisseurs
Disponibilité pour les livraisons, prix favorables
Collaborateurs
Identification à l’employeur, engagement pour
l’entreprise, participation aux améliorations
Institutions
Abord correct
Etat
Création de conditions favorables
(permis de travail, impôts, prescriptions)
Indications pour l’évaluation:
Un point par ligne correctement remplie, pas de fraction de point.
3 juin 2009
Page 4 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Solution 3
Nbre points possibles
Nbre points atteints
5
Objectif détaillé no 1.6.1.1 : Interpréter des organigrammes
Situation initiale:
Thomas est très expérimenté en mécanique sur vélos. Il ouvre un commerce de
bicyclettes. Outre la vente, il effectue des réparations et des installations. Il tente
aussi de développer la fabrication de sa propre marque. L’entreprise prospère de
manière réjouissante. Ses quatre secteurs principaux sont l’atelier, le service des
installations, le magasin et le bureau géré par un directeur commercial.

Le bureau est responsable des achats, du personnel et de la comptabilité
(services subordonnés).

Les réparations et le nettoyage des vélos sont rattachés à l’atelier.

Le magasin se divise en deux services de vente: cycles et pièces accessoires.

Le service des installations couvre deux domaines (montage des vélos achetés et production des vélos de la propre marque).
Tâches :
a) Avant de dessiner son organigramme, Thomas réfléchit au genre d’organisation à
développer.
Marquez d’une croix la solution correcte (½ point).
 Organisation structurelle
b) Dessinez l’organigramme de ce commerce de bicyclettes en fonction de la
description donnée dans la situation initiale.
Vous obtenez 4½ points au total.
Vous obtenez ½ point par case correctement remplie.
Un demi-point est déduit pour chaque service attribué de manière erronée.
Indications pour l’évaluation:
4½ points au total:
 Niveau «administrateur» et «domaines principaux»: 5 x ½ point = 2½
points.
 Niveau «subordonnés»: 2 points au maximum, soit ½ point par service.
Pour chaque attribution erronée à ce niveau, déduction de ½ point,
déduction de max. 2 points.
3 juin 2009
Page 5 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 4
Nbre points atteints
7
Objectif détaillé no 3.4.2.3 :
Concevoir les techniques quantitatives de
gestion comme instrument de contrôle de gestion
Situation initiale :
Les techniques quantitatives de gestion représentent un instrument important
d’information et de contrôle dans le domaine de l’administration; elles constituent une
aide indispensable à la préparation des décisions en matière de politique commerciale.
Tâches :
a) Indiquez par une croix si les affirmations figurant dans le tableau ci-dessous sont
justes ou fausses. Justifiez votre réponse par des phrases complètes.
Vous obtenez 1 point par ligne correctement remplie, soit 4 points au total.
Affirmation
Juste
Le bilan informe sur la
fortune, les dettes et le
capital propre pour une
durée déterminée.
Les liquidités sont
«l’oxygène de
l’entreprise».
Les réserves latentes
sont créées par sousévaluation des actifs
et/ou surévaluation des
passifs.
La comptabilité générale
fournit des informations
sur la rentabilité des
produits et des services.
Faux
X
Justification
Le bilan fournit des informations se rapportant à
un jour précis.
C’est le compte de pertes et profits qui donne
des renseignements concernant une période déterminée.
Le manque de liquidités menace à court terme la
bonne marche de l’entreprise. Elle ne pourrait
plus payer ni les salaires, ni les factures.
X
La sous-évaluation des actifs ne révèle dans le
bilan qu’une partie de la fortune; il en résulte
donc des réserves latentes.
X
La surévaluation des passifs met en évidence
dans le bilan des dettes inexistantes; il en résulte
donc des réserves latentes.
X
La comptabilité générale fournit des informations
fondamentales au fisc et aux bailleurs de fonds.
C’est la comptabilité d’exploitation ou analytique
qui révèle la rentabilité des produits et des services.
Indications pour l’évaluation:
Pas de fraction de point pour une ligne où ne figure que la croix ou la justification.
3 juin 2009
Page 6 de 40
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Situations et cas pratiques
b) Il y a quelque temps, l’une de vos connaissances a fourni à un collègue un crédit
d’un montant de CHF 20'000 pour l’ouverture d’un salon de coiffure. Pour l’année
dernière, elle a perçu un intérêt de CHF 1’800. Calculez le taux de rendement de ce
prêt.
Vous obtenez 1 point pour la solution exacte et la méthode de calcul.
Méthode de
calcul
Taux de
rendement
100 x 1'800
9%
20'000
Indications pour l’évaluation:
Aucun point si seule la solution 9% est mentionnée:
½ point si la méthode de calcul est correcte mais la solution erronée.
c) Indiquez par des phrases complètes si votre connaissance peut être satisfaite de ce taux de rendement. Vous obtenez 1 point si votre justification est
exacte.
 Comparé aux intérêts beaucoup plus bas des comptes courants
et/ou des obligations de caisse, ce taux est excellent.
 Ce taux d’intérêt est excellent pour un instrument conventionnel de
placement.
d) Quelles deux autres informations supplémentaires vous permettraient de
mieux apprécier les risques encourus par votre connaissance?
Vous obtenez ½ point par mention correcte, soit 1 point au total.
 Evolution du chiffre d’affaires
 Financement de l’entreprise (capitaux propres, capitaux étrangers)
 etc.
3 juin 2009
Page 7 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Solution 5
Nbre points possibles
Nbre points atteints
7
Objectif détaillé no 3.3.1.2 : Expliquer les relevés de compte
Situation initiale :
Le 5 janvier 2009, Import SA reçoit de sa banque le présent relevé de compte.
M. André Reymond, expert d’Import SA, l’étudie en détail et formule quelques réflexions
qu’il désire vous soumettre. En outre, il sait que l’entreprise dispose d’une limite de
compte courant fixée à CHF 200'000.00.
Tâche :
Etudiez le relevé de compte présenté ci-dessous, puis répondez aux questions 1 à 4
par des phrases complètes.
Vous obtenez ½ point par réponse correcte, soit 2 points au total.
3 juin 2009
Page 8 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Relevé de compte :
TEL. 024 201 40 40
FAX 024 201 45 45
1530 PAYERNE,
31.12.2008
CHB
AGENCE:
Schweizer Bank
TEL. 024 201 42 42
CHB BROYE
No TVA 223320
RELEVE DE COMPTE AU 31.12.2008
A
PAGE 1
PP
1530 PAYERNE
CASE POSTALE 1301
20 543 876.22 COMPTE COURANT D’ENTREPRISE CHF IMPORT AG
M. ANDRÉ REYMOND
IBAN:
CH 76 0088 0022 0543 876.22 2
25 RUE DE CORCELLES
1530 PAYERNE
DATE
LIBELLE
DEBITS
31.12.
SOLDE AVANT BOUCLEMENT
31.12.
INTERETS DEBITEURS
8.000 %
-1'008.00
158.00
INTERETS CREDITEURS 0.375 %
VALEUR
SOLDE
C 105'795.00
INTERETS CREDITEURS 0.250 %
INTERETS CREDITEURS 0.500 %
CREDITS
324.50
685.50
TOTAL DES INTERETS
160.00
31.12.
IMPOT ANTICIPE
35 % DE CHF 160.00
56.00
31.12.
COMMISSIONS
- 256.00
31.12
FRAIS ET PORT
- 363.80
TOTAL DES TAXES BANCAIRES
619.80
31.12.
TAXES POSTALES
PORTI
- 73.50
- 210.00
TOTAL DES AUTRES FRAIS
283.50
31.12.
TOTAL DES MOUVEMENTS
959.30
31.12
SOLDE APRES BOUCLEMENT
CREDITS
LIMITES
DES LE 10.09.08
160.00
31.12.08
C 104'995.70
200'000.00
C = COMPTE COURANT CREDITEUR
D = COMPTE COURANT DEBITEUR
3 juin 2009
Page 9 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
1a)
De quel point de vue un relevé de compte est-il établi? (½ point)
Un relevé de compte est établi du point de vue de la banque.
1b)
Qu’est-ce qu’un « compte courant créditeur » ? (½ point)
Le compte courant créditeur signifie que la banque a des dettes vis-à-vis du
titulaire du compte et que celui-ci possède un avoir auprès d’elle.
1c)
Qu’est-ce qu’un « compte courant débiteur »? (½ point)
Le compte courant débiteur signifie que la banque possède un crédit
vis-à-vis du titulaire du compte et que celui-ci a une dette auprès
d’elle.
1d)
Quel est l’avoir en banque de la société Import SA au 31.12.2008? (½
point)
Le 31.12.2008, Import SA a un avoir de CHF 104'995.70 auprès de sa banque.
2)
Calculez la somme totale dont l’entreprise peut disposer d’après ce compte
courant. Présentez votre solution de manière explicite (1 point).
De CHF 304'995.70: CHF 104'995.70 d’avoir plus CHF 200'000.00 de limite de crédit.
Indication pour l’évaluation: ½ point si la limite de crédit n’est pas
prise en compte.
3)
Dans ce relevé de compte figure la mention « impôt fédéral anticipé » (CHF 56.00).
Indiquez par une croix si les affirmations figurant dans le tableau ci-dessous sont
justes ou fausses. Vous obtenez ½ point par réponse exacte, soit 2 points au total.
Affirmations
Juste
X
L’impôt anticipé constitue une charge supplémentaire pour l’entreprise.
Les banques versent cet impôt à l’Administration fédérale des contributions.
X
Les détenteurs de comptes peuvent demander la restitution de ces montants.
X
Le taux de cet impôt est fixé chaque année par l’Administration fédérale des
contributions.
Faux
X
4) Chez Import SA, les montants des intérêts sont aussi comptabilisés sur les comptes « intérêts créditeurs » et « intérêts débiteurs ». D’après ce relevé de compte,
mentionnez les différentes écritures correspondantes et leurs montants, sans tenir
compte de l’impôt anticipé.
Vous obtenez ½ point par écriture correcte et un autre ½ point par montant correct,
soit 2 points au total.
Débits
Crédits
Montant en CHF
Intérêts débiteurs
Banque
1'008.00
3 juin 2009
Page 10 de 40
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Banque
Intérêts créditeurs
Situations et cas pratiques
1'168.00
Indication pour l'évaluation:
½ point par écriture exacte et un autre ½ point par montant correct.
Pas de fraction de point lorsque seule l’écriture ou seul le montant est
correct.
3 juin 2009
Page 11 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Solution 6
Nbre points possibles
Nbre points atteints
3
Objectif détaillé no 2.1.1.3: Utiliser les appareils électroniques de transmission de
données
Situation initiale :
Vous utilisez quotidiennement des appareils électroniques de transmission de données.
Tâches :
a) Citez trois appareils courants de transmission de données en usage dans
votre bureau. Vous obtenez ½ point par mention, soit 1½ point au total.
 ordinateur (mail)
 fax
 téléphone (SMS, MMS, etc. )
b) Que faites-vous en cas de panne de ces moyens de transmission ?
Citez trois possibilités de réaction !
Vous obtenez ½ point par mention, soit 1½ point au total.
 Utiliser les instructions ou les programmes de dépannage;
 Interroger les personnes expérimentées en la matière dans l’entreprise;
 Utiliser le numéro d’urgence du fournisseur, le manuel d’utilisation, etc.
3 juin 2009
Page 12 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Solution 7
Nbre points possibles
Nbre points atteints
4
Objectif détaillé no 1.7.7.2 : Procédure de sommation
Objectif détaillé no 1.7.7.6 : Acte de défaut de biens
Situation initiale :
Votre client, une menuiserie à Bulle, a reçu, de la part de la société Albert Meyer à Bulle,
une commande pour plus de CHF 30'000.00. Votre client a envoyé sa facture le
30.1.2009 à la société Albert Meyer. Par appel téléphonique du 10.2.2009 à votre client,
M. Meyer a promis de régler cette facture immédiatement. Toutefois, le paiement n’a
pas été effectué et la menuiserie a engagé une procédure de poursuite à l’encontre de
la société Albert Meyer. Cette procédure s’est soldée par un acte de défaut de biens.
Tâche :
a) Indiquez deux effets pour le créancier d’un acte de défaut de biens. Vous obtenez ½
point par mention, soit 1 point au total.
1.)
2.)

L’acte de défaut de biens est une reconnaissance de dette qui se prescrit
après un délai de 20 ans.

L’acte de défaut de biens donne droit à continuer une poursuite sans notification d’un nouveau commandement de payer, dans un délai de 6 mois.

L’acte de défaut de biens ne donne pas droit à des intérêts.

L’acte de défaut de biens permet de requérir le séquestre et d’intenter action en constation du non retour ou du retour à meilleure fortune.

L’acte de défaut de biens est considéré comme titre d’ouverture de procédure.
3 juin 2009
Page 13 de 40
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Situations et cas pratiques
b) Indiquez 3 mesures possibles pour votre client qui permettent d’éviter une perte sur
débiteur. Vous obtenez 1 point pour chaque mention, soit 3 points au total.
1.)
2.)
3.)

Demande d’un extrait du registre des poursuites

Inscription du droit de gage des artisans

Accord sur des paiements partiels / par acomptes

Envoi de rappels immédiatement après l’échéance du montant de la facture

D’autres réponses logiques sont possibles
3 juin 2009
Page 14 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 8
Nbre points atteints
6
Objectif détaillé no 1.7.8.1 : Régime matrimonial
Objectif détaillé no 1.7.8.2 : Liquidation du régime
Situation initiale :
Vous êtes conseiller fiscal. L’épouse de votre client M. Collet vient de décéder. 3 enfants
sont issus de ce mariage. Le jour du décès, les éléments de fortune suivants sont existants :
Comptes bancaires
CHF
200'000.00
Immeuble A
CHF
500'000.00
./. hypothèque immeuble A
CHF
200'000.00
Immeuble B
CHF
300’000.00
Madame Collet avait hérité l’immeuble B de son père. Les autres éléments de fortune
ont été constitués au cours du mariage.
Tâche :
a) Enumérez tous les régimes matrimoniaux légaux. (si tout correct, vous obtenez 1
point).
1.)
2.)
3.)

Participation aux acquêts

Séparation des biens

Communauté des biens
b) Prenez comme base le régime de la participation aux acquêts pour compléter le
tableau ci-dessous. Vous obtenez 1 point pour chaque ligne complétée correctement, soit 4 points au total.
Epoux
3 juin 2009
Epouse
Comptes bancaires
CHF 100'000.00
CHF
100’000.00
Immeuble A
CHF
250'000.00
CHF
250'000.00
Hypothèque A
CHF
-100'000.00
CHF
-100'000.00
Immeuble B
CHF
0.00
CHF
300'000.00
Page 15 de 40
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Situations et cas pratiques
c) A quel montant en CHF s’élève la somme à recevoir par l’époux du point de vue du
droit successoral ? (1 point).
CHF 150'000.00
3 juin 2009
Page 16 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 9
Nbre points atteints
6
Objectif détaillé no 1.7.6.1 : Principe des trois piliers
Objectif détaillé no 1.7.6.9 : Décompte salarial
Situation initiale :
Vous êtes responsable de la comptabilité des salaires auprès de la société Cathomas à
Yverdon. A ce titre, vous établissez également les décomptes des salaires mensuels et
horaires. Les salaires mensuels sont toujours payés par virement bancaire et les salaires horaires en espèces.
Tâche :
a) Sur quels trois piliers le système de prévoyance sociale en Suisse est-il constitué ?(1
point)
1er pilier :
2e pilier :
3e pilier :

AVS / caisse de pension / prévoyance facultative (1 point; pour 2 mentions
correctes ½ point)
b) Etablissez un décompte salarial pour Mme Mayor laquelle travaille sur la base d’un
salaire horaire. (2 points)
Base :
120 heures à CHF 30.00
Déduction AVS/AI/APG
déduction légale
Déduction AC
déduction légale
Déduction indemn. journ. en cas de mal. CHF 80.00 par mois
Déduction LPP
CHF 210.00 par mois
Déduction pour la chambre
CHF 350.00 par mois
3 juin 2009
Page 17 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Salaire brut
CHF
CHF 3'600.0
½ point
./. 5,05% AVS
CHF
CHF 181.80
½ point
./. 1% AC
CHF
CHF
½ point
./. indemn. journ.
CHF
80.00
./. LPP
CHF
210.00
./. Chambre
CHF
350.00
Versement net
CHF
CHF 2'742.20
36.00
en cas de maladie
½ point
c) Quel est le contenu des écritures comptables pour comptabiliser le décompte
ci-dessus. Vous obtenez ½ point pour chaque mention, soit 3 points au total.
Salaires / caisse
Caisse / charge AVS*
3'600.00
181.80
Caisse / charge AC*
36.00
Caisse / charge prime ass.-mal.*
80.00
Caisse / charge LPP*
210.00
Caisse / revenu immobilier
350.00
*correct p.ex. compte AVS, compte AC, etc.
Ou
Salaires / caisse
Caisse / charge AVS
2'742.20
181.80
Caisse / charge AC
36.00
Caisse / charge prime ass.-mal.
80.00
Caisse / charge LPP
210.00
Caisse / revenu immobilier
350.00
3 juin 2009
Page 18 de 40
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Situations et cas pratiques
Ou
Salaires / compte salaires
3'600.00
Compte salaires / caisse
2'742.20
Compte salaires / charge AVS
Compte salaires / charge AC
181.80
36.00
Compte salaires / charge prime ass.-mal. 80.00
Compte salaires / charge LPP
210.00
Compte salaires / revenu immobilier
350.00
3 juin 2009
Page 19 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 10
Nbre points atteints
6
Objectif détaillé no 1.7.5.15 : Décompte frais de chauffage
Situation initiale :
L’immeuble « Bellevue 11 » comprend dix appartements de 4 ½ pièces. Vous êtes en
charge d’établir le décompte des frais de chauffage et d’exploitation pour la période de
décompte allant du 1er juillet 2008 au 30 juin 2009.
Tâches :
a) Sur la base des indications suivantes, établissez un décompte des frais de chauffage
et d’exploitation. Pour chaque ligne complétée correctement, vous obtenez ¼ point,
soit 2 points au total.
Frais de chauffage et eau chaude :
Utilisation gaz
CHF
6’200.00
Abo service brûleur à gaz
CHF
350.00
Participation détartrage chauffe-eau
CHF
300.00
Ramoneur
CHF
590.00
Utilisation chauffage
CHF
380.00
Utilisation électricité pompe et brûleur
CHF
510.00
Total intermédiaire
CHF
8’330.00
Honoraire de gestion 4,5 %
CHF
374.85
TVA 7,6 %
CHF
28.50
Total frais de chauffage et eau chaude
CHF 8’733.35
============
Frais d’exploitation :
Concierge
CHF 4‘150.00
./. participation utilisation chauffage
CHF
Utilisation eau
CHF 2‘680.00
Eaux usées
CHF 1‘835.00
Electricité générale
CHF 1‘850.00
./. participation utilisation électricité pompe et brûleur
CHF
Total intermédiaire
CHF 11‘405.00
Honoraire de gestion 4,5 %
CHF
513.20
CHF
552.20
TVA 7,6 %
Total frais d’exploitation
3 juin 2009
CHF
39.00
380.00
510.00
CHF 11‘957.20
===========
Page 20 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
TV câble
Taxes TV
CHF 3‘600.00
Honoraire de gestion 4.5 %
CHF
162.00
CHF
174.30
TVA 7.6 %
CHF
12.30
Total frais d’exploitation
b)
CHF 3‘774.30
===========
Le locataire Muller a résilié le bail pour son appartement au 1er étage au 30.11.2008.
Cet appartement de 4 ½ pièces est reloué au locataire Germanier dès le 1.12.2008.
Vous êtes en charge d’établir le décompte des frais de chauffage et d’exploitation
pour les deux locataires. Pour chaque ligne complétée correctement, vous obtenez
½ point, soit 4 points au total.
Clé de répartition (chauffage avec préparation eau chaude)
Janvier
13.6%
Mai
5.6%
Septembre
Février
12.1%
Juin
3.7%
Octobre
Mars
11.5%
Juillet
3.7%
Novembre
Avril
9.3%
Août
3.6%
Décembre
3.7%
9.5%
10.7%
13.0%
Frais de chauffage et d’exploitation M. Muller
Participation : frais chauff. 10% de 8‘733.35 = 873.35 dont 31.20%
CHF
272.50
Participation : frais d’expl. 10 % de 11’957.20 = 1‘195.70 dont 5/12
CHF
498.20
Participation : taxes TV
CHF
157.25
10 % de 3‘774.30 = 377.45 dont 5/12
Total frais de chauffage et d’exploitation à la charge de M. Muller
CHF 927.95
===========
Frais de chauffage et d’exploitation M. Germanier
Participation : frais chauff. 10 % de 8‘733.35 = 873.35 dont 68.80%
CHF
600.85
Participation : frais d’expl. 10 % de 11’957.20 = 1‘195.70 dont 7/12
CHF
697.50
Participation : taxes TV
CHF
220.15
10 % de 3‘774.30 = 377.45 dont 7/12
Total frais de chauffage et d’exploitation à la charge de M. Germanier
3 juin 2009
CHF 1‘518.50
===========
Page 21 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 11
Nbre points atteints
4
Objectif détaillé no 1.7.5.6 : Charges admissibles lors de l’achat d’une maison familiale
Situation initiale :
L’un de vos clients envisage l’acquisition d’une maison familiale pour CHF 1‘000‘000. Son
revenu annuel brut est de CHF 180'000.
Tâche :
Vous obtenez ¼ point pour chaque chiffre complété correctement, soit 2 points au total.
a) Calculez les coûts de financement pour la maison familiale en partant d’une 1ère hypothèque à hauteur de 65 %.
Prix d’achat de la maison
CHF 1‘000‘000
./. fonds-propres (20 % du prix d’achat)
CHF
Besoin de financement
CHF 800‘000
==========
200‘000
Coûts de financement
1ère hypothèque CHF 650‘000 taux d’intérêts 5.0 %
CH
32‘500
2 hypothèque CHF 150‘000 taux d’intérêts 5.5 %
CHF
8‘250
Amortissement annuel (1 % du montant de financement)
CHF
8‘000
Frais d’entretien annuels (1 % du prix d’achat)
CHF
10‘000
Total frais par année
CHF 58‘750
==========
e
Tâche :
b) Calculez la charge annuelle en pourcents par rapport au revenu.
(1 point)
Formule de calcul :
CHF 58‘750 x 100
CHF 180‘000
= 32,64%
c) Calculez la charge mensuelle en CHF. (1 point)
Charge mensuelle : CHF 4‘895.85
3 juin 2009
Page 22 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Solution 12
Nbre points possibles
Nbre points atteints
2
Objectif détaillé no 1.7.5.7 : Résiliation du locataire
Situation initiale :
Vous travaillez auprès de la régie immobilière « Dimanche Immeubles SA ». Le locataire
Blanc a résilié son bail le 3 mai 2009.
Tâche :
Vous êtes en charge de vérifier la recevabilité juridique de cette résiliation. Vous obtenez ½
point pour chaque bonne réponse, soit 2 points au total.
a) Sous quelle forme la résiliation doit-elle être faite ?

La résiliation n’est valable que par écrit.
b) Que vérifiez-vous lorsqu’il s’agit d’une personne morale (p.ex. SA, Sàrl) ?

Si la résiliation est signée par des personnes ayant droit à la signature.
c) Que vérifiez-vous lorsqu’il s’agit d’un appartement familial ?

Si la résiliation a été signée par les deux parties (époux).
d) Qu’entreprenez-vous si l’une des exigences de la tâche b ou c n’est pas remplie ?

La résiliation est renvoyée au locataire avec prière de la faire signer par la
partie manquante.
3 juin 2009
Page 23 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 13
Nbre points atteints
2
Objectif détaillé no 1.7.5.5 : Sous-location
Situation initiale :
L’une de vos connaissances sait que vous êtes employé dans une société immobilière et
vous fait part du problème suivant : Son locataire de l’appartement de 3 ½ pièces situé à
la Rue St-Joseph, Monsieur Gonin, lui a communiqué qu’il allait sous-louer son appartement dès le 1er août.
Tâche :
a) En principe, M. Gonin a-t-il le droit de sous-louer l’appartement ? (½ point)
□ OUI
□ Non
b) Dans quelles conditions pouvez-vous refuser votre accord à une sous-location ?
(Enumérez 3 conditions; vous obtenez ½ point pour chaque mention, soit 1,5 points
au total)
1.)
2.)
3.)

Le locataire refuse de communiquer au bailleur les conditions de la souslocation.

Les conditions de la sous-location, comparées à celles du contrat principal
de bail, sont abusives.

Le bailleur doit subir des inconvénients considérables provenant de la
sous-location.
Indications pour l’évaluation :
Des réponses allant dans le même sens doivent également être évaluées.
3 juin 2009
Page 24 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 14
Nbre points atteints
2
Objectif détaillé no 1.7.4.8 : Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
Situation initiale :
Julie Morisod envisage l’ouverture d’un salon de coiffure. Elle a discuté avec son ami
hier soir de diverses questions relatives à la TVA. Ils ne sont pas d’accord sur deux
points et c’est la raison pour laquelle Mme Morisod s’adresse à vous.
Tâche :
A l’aide de la loi sur la TVA, vérifiez les deux opinions et mettez une croix à la variante
qui, à votre avis, est correcte. Vous obtenez 1 point pour chaque bonne réponse, soit 2
points au total.
Affirmation TVA
1. Le montant soumis à la TVA à
ne pas excéder pour
l’application de la méthode des
taux de la dette fiscale nette
est de
2. Sont exemptées de
l’assujettissement les sociétés
(chiffre d’affaires annuel jusqu’à CHF 250'000) pour autant
que la charge fiscale ne
s’élève pas régulièrement à
plus de
Morisod
CHF 75'000.00
□
CHF 4'000.00
□
Brunner
CHF 60'000.00
□
CHF 6'000.00
□

Affirmation 1 : art. 59 Méthode des taux de la dette fiscale : Fr. 60'000 est
correct (Brunner)

Affirmation 2 : art. 25 let. a. Exemptions : Fr. 4'000 est correct (Morisod)
3 juin 2009
Page 25 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 15
Nbre points atteints
3
Objectif détaillé no 1.7.1.2 : Devoirs
Situation initiale :
Une voisine et amie de votre grand-mère, au vu de son âge avancé, n’est plus en mesure d’exécuter ses tâches administratives, notamment remplir la déclaration d’impôts,
de manière autonome. C’est pourquoi elle a besoin d’un support y relatif. Votre grandmère lui a proposé de s’adresser à une agence fiduciaire où elle pourrait obtenir de
l’aide par des spécialistes. La voisine est enchantée de cette proposition ! Toutefois, le
lendemain, elle a des doutes quant au sérieux des agents fiduciaire.
Tâche :
Rassurez la voisine de votre grand-mère en lui indiquant les 3 devoirs d’un agent fiduciaire. Pour chaque devoir mentionné, donnez une bonne explication / description. Vous
obtenez ½ point pour chaque mention, soit 3 points au total.
Devoir
Description
Discrétion
L’agent fiduciaire reste discret vis-à-vis de
tiers quant aux activités liées à sa profession.
Déontologie
L’agent fiduciaire accomplit ses tâches
scrupuleusement et avec exactitude.
Bonne foi
L’accomplissement des droits subjectifs est
exposé à une appréciation morale. La mesure se trouve dans l’appréciation de la manière dont les partenaires, loyaux et corrects,
accomplissent leurs droits et obligations
mutuels
Indication pour les experts : D’autres descriptions logiques sont possibles.
3 juin 2009
Page 26 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 16
Nbre points atteints
2
Objectif détaillé no 1.7.2.4 : Actionnaire
Situation initiale :
Le code des obligations décrit différentes raisons sociales : sociétés individuelles, collectives, commandaitaires, anonymes, à responsabilité limitée, coopératives, etc. Chacune
de ces raisons sociales est différente et a des avantages et des inconvénients. Pour
créer une entreprise, la situation de base doit être évaluée afin de choisir la raison sociale appropriée.
Sur votre conseil professionnel, M. Akton, un de vos clients, décide de créer une société
anonyme. Il en sera l’actionnaire unique et signera toutes les actions.
Tâche :
Monsieur Akton désire connaître les droits et obligations qu’il a en tant qu’actionnaire
unique. Donnez-lui les renseignements y relatifs. Vous obtenez ½ point pour chaque
mention, soit 2 points au total.
Obligations
Droits
Versement du capital-actions
Participation à l’AG
Droit aux recettes provenant des dividendes et d’une liquidation
Droit de souscription
3 juin 2009
Page 27 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 17
Nbre points atteints
5
Objectif détaillé no 1.7.8.4 : Formes prescrites du testament
Objectif détaillé no 1.7.8.5 : Réserves héréditaires
Situation initiale :
En tant que collaboratrice d’une agence fiduciaire, vous êtes responsable de différents
clients. Vous venez d’avoir un entretien avec M. Heller, âgé de 63 ans, marié avec Marie
Heller et père de Bernard et Lisa. Actuellement, il s’intéresse au thème de la succession,
plus particulièrement aux possibilités testamentaires concernant la réglementation d’une
succession et aux réserves héréditaires.
Tâche :
a) Outre le testament public et le testament oral, il existe une autre forme, très répandue, pour l’établissement d’un testament. Indiquez-la ci-dessous. (1/2 point)
 Le testament écrit à la main (olographe)
b) Expliquez, en quelques mots, le sens et le but des réserves héréditaires prescrites
par la loi. (1 point)
La réserve héréditaire fixe une part de la succession pour les proches et le
conjoint qui ne leur peut, en principe, pas être retirée. Elle a pour but de garder la succession au sein de la famille et d’empêcher qu’une personne extérieure de la famille puisse hériter d’une fortune dans son intégralité.
c) Dans le tableau ci-dessous, classez les descendants mentionnés dans la colonne y
correspondante. Vous obtenez ¼ point pour chaque classification correcte, soit 1
point au total.
Descendants
3 juin 2009
Assuré d’obtenir la
réserve héréditaire
Non assuré
Page 28 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Mère
X
Tante
X
Frère
X
Grand-père
X
c) Au cours de la discussion, M. Heller vous prie de calculer les réserves attribuées
à son épouse et à ses enfants et de lui indiquer le montant maximal qu’il pourrait
léguer à son amie Julie. Le calcul se base sur une succession relative de CHF
1‘200‘000.--.
Veuillez compléter le tableau ci-dessous avec les montants corrects en CHF (les
nombres fractionnaires ne seront pas évalués !).
Vous obtenez 1 point si la 1ère ligne est entièrement correcte, pour chaque autre
ligne entièrement correcte, vous obtenez ½ point, soit 2,5 points au total.
Descendants
Droit légal
CHF
Réserve héréditaire Quota à libre disCHF
position CHF
Marie (épouse)
600‘000
300‘000
300‘000
Bernard (enfant)
300‘000
225‘000
75‘000
Lisa (enfant)
300‘000
225‘000
75‘000
Julie
3 juin 2009
450‘000
Page 29 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Solution 18
Nbre points possibles
Nbre points atteints
3
Objectif détaillé no 1.7.3.3 : Livre de caisse
Situation initiale :
Vous êtes responsable de la tenue du livre de caisse de l’agence fiduciaire dans laquelle
vous travaillez. A ce titre, vous êtes souvent confronté à des écarts du solde, plus particulièrement lorsque vous rentrez de vacances et que plusieurs personnes ont eu accès
à la caisse.
Tâche :
a) Expliquez la différence entre un solde physique et un solde comptable. Vous obtenez ½ point pour chaque bonne explication, soit 1 point au total.

Solde physique : argent comptant dans la caisse

Solde comptable : montant final sur la base des écritures inscrites dans le
livret de caisse
b) Comment se nomme la différence entre le solde comptable et l’argent comptant effectif lorsque
1. il y a plus d’argent comptant par rapport au solde comptable ? (½ point)

Excédent de caisse (bonus)
2. il y a moins d’argent comptant par rapport au solde comptable ? (½ point)

Manque de caisse ou montant manquant, déficit
c) Dans quel ordre les justificatifs pour le livre de caisse peuvent-ils être conservés ?
Mentionnez les deux méthodes usuelles. Vous obtenez ½ point pour chaque bonne
mention, soit 1 point au total.
3 juin 2009
Page 30 de 40
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Situations et cas pratiques

par ordre chronologique

par numérotation des justificatifs (à réception par le responsable de la
caisse)

autre réponse logique
3 juin 2009
Page 31 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Solution 19
Nbre points possibles
Nbre points atteints
2
Objectif détaillé no 1.7.4.2 : Impôts fédéraux
Situation initiale :
Vous êtes en vacances pour quelques jours au Swiss Holiday Park. A la vue de la loi sur
les impôts fédéraux directs (LIF), à laquelle vous vouliez vous consacrer durant ses
quelques jours, la réceptionniste, Mme Blanc, vous pose quelques questions personnelles.
Tâche :
a) Mon père décédé me lègue sa police d’assurance-vie avec une valeur de rachat
d’environ CHF 500'000. Quel impact cela a-t-il sur l’impôt fédéral (avec justification) ? (½ point)

Cela n’a pas d’impact sur la charge fiscale l’impôt fédéral ne connaissant
pas l’impôt sur la fortune. De plus, l’impôt sur le revenu n’est pas perçu en
cas de successions (art. 24 LIF)
b) Mon époux est indépendant. Pouvons-nous faire valoir une déduction pour deuxième
revenu et, si oui, à combien s’élève-t-elle ? (½ point)

Si les époux vivent ensemble en mariage légal et perçoivent tous les deux
un revenu, le revenu le plus bas est réduit de 50%, mais au moins de CHF
7'000.00 et au maximum de CHF 11'500 (art. 33, par.2 LIF).
c) Mon époux n’est pas assuré au 2e pilier. Il a eu un revenu provenant de son activité
indépendante de CHF 130'000. Quel est le montant maximum pour le pilier 3a qu’il
peut déduire fiscalement ? (½ point)

20 % du revenu, soit max. CHF 26'000 (art. 33, par. 1e LIF)
3 juin 2009
Page 32 de 40
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Situations et cas pratiques
d) Pour notre appartement en PPE, nous avons fait construire une véranda pour CHF
40'000. Pouvons-nous déduire ce montant fiscalement ? (½ point)

Non, il ne s’agit pas de frais d’entretien gardant la valeur initiale, mais d’un
investissement à plus-value (art. 34 LIF)
3 juin 2009
Page 33 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Solution 20
Nbre points possibles
Nbre points atteints
4
Objectif détaillé no 1.7.4.6 : Déclaration fiscale pour personnes physiques
Situation initiale :
Raphaël Gross a de gros problèmes pour remplir sa déclaration d’impôts. Il habite avec
ses parents à Dietlikon ZH et travaille dans un magasin de sport à Baden AG.
Tâche :
Aidez-le à remplir le formulaire ci-dessous relatif aux dépenses professionnelles.
a) Comme il a un horaire irrégulier de travail, il fait tous les jours ses trajets en voiture
(1 trajet = 32 km) et peut, selon les instructions fiscales, déduire ses frais de voiture.
(1 point)

Chiffre 1.3 : CHF 9'984 (64km par jour x 240 jours=15'360 x 65 centimes)
b) Son salaire net II se monte à CHF 105'600. Complétez la déduction pour les autres
frais professionnels. (½ point)

Chiffre 3 : CHF 3'168 (3% de CHF 105'600)
c) Raphaël doit payer lui-même les repas de midi (pas de cantine). (½ point)

Chiffre 2.1 : CHF 3’200
d) Sa liste des frais liés à la formation continue fait ressortir un total de CHF 4'360.
(½ point)

Chiffre 5 : CHF 4’360
e) L’année passée, il a travaillé accessoirement en tant que guide de montagne et a
gagné un salaire de CHF 2'200 (½ point)

f)
Chiffre 6 : CHF 800 (20% des revenus provenant d’une activité accessoire,
CHF 800 au moins)
Déterminez le total des dépenses professionnelles (1 point)

Chiffre 7 : CHF 21’512
Indication pour la correction : les erreurs provenant à la suite d’une faute antérieure doivent être prises en compte dans l’évaluation
3 juin 2009
Page 34 de 40
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
3 juin 2009
Situations et cas pratiques
Page 35 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Nbre points possibles
Solution 21
Nbre points atteints
4
Objectif détaillé no 1.7.3.7 : Ratios
Situation initiale :
Vers la fin de votre apprentissage, vous êtes en charge d’établir un bilan sur la base de
la comptabilité du client Meyer. A ce titre, la situation financière de l’entreprise doit également être évaluée.
Après avoir comptabilisé tous les cas commcerciaux, vous disposez du bilan ci-dessous
dans lequel les montants sont indiqués en CHF 1‘000.00 :
Compte
Poste
Débiteurs
Devoir
Avoir
50
110
Ducroîre
60
Stock marchandise
150
Machines
100
Immeubles
500
Ajustement valeur immeubles
50
Fournisseurs
200
Banque (compte-courant, court-terme)
200
Hypothèques
100
Capital-actions
200
Réserves
70
Chiffre d’affaires
800
Charge marchandises
510
Autres charges d’exploitation
180
Pertes sur débiteurs (augmentation ducroîre)
40
Amortissements
40
3 juin 2009
_____
_____
1‘680
1‘680
_____
_____
Page 36 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Tâche :
a) Etablissez le bilan de Meyer SA en attribuant les comptes conformément aux prescriptions de structure minimale de l’art. 664a CO et déterminez le bénéfice, resp. la
perte de la période. (2,5 points)
Bilan au 31.12…
Actifs
Passifs
Fonds de roulement
Capital étranger
Poste
50
Débiteurs
110
Ducroîre
./. 60
Stock marchandises 100
250
Fournisseurs
Banque
Hypothèques
Capital d’investissement
Fonds-propres
Machines
Immeubles
Capital-actions
Réserves
200
70
Bénéfice net
30
300
Ajustement valeur
Total
100
500
./. 50
550
200
200
100
500
800
800
===
===
Indications pour les experts :
¼ point pour les termes fonds de roulement, capital d’investissement,
capital étranger, fonds-propres, total 1 point.
¼ point pour la bonne attribution des comptes dans les 4 groupes, total
1 point.
3 juin 2009
Page 37 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
½ pour la détermination correcte du bénéfice net.
Total général : 2 ½ points.
b) Indiquez les formules correspondant aux degrés de liquidités ci-dessous et faites
le calcul de celles-ci. Vous obtenez ½ point pour chaque mention et calcul corrects, soit 1,5 points au total.
Degré de liquidités I (Cash ratio):
Degré de liquidités II (Quick ratio):
Degré de liquidités III (Current ratio):
Cash ratio (Degré de liquidités 1):
liquidités x 100
___________________
50 X 100
________
=
dettes à court terme
=
13 %
400
Quick ratio (Degré de liquidités 2):
(liquidités + créances) x 100
(50 + 110 – 60) x 100
___________________________
dettes à court terme
=
_______________
=
25 %
400
Current ratio (Degré de liquidités 3):
fonds de roulement x 100
___________________
dettes à court terme
=
250 x 100
_________
=
63 %
400
Indication pour les experts :
Afin de pouvoir attribuer ½ point, 1° la formule doit être mentionnée, 2° les
chiffres doivent être mentionnés dans la formule, 3° le résultat doit être calculé correctement. En cas d’un élément manquant, déduction de ¼ point. Si,
pour les trois résultats, une exigence est manquante, une déduction de ½
point n’est effectuée qu’une seule fois excepté pour le résultat en % dont le
calcul doit toujours être fait.
3 juin 2009
Page 38 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Solution 22
Nbre points possibles
Nbre points atteints
2
Objectif détaillé no 1.7.5.11 : Montant maximal des sûretés
Objectif détaillé no 1.7.5.12 : Ouverture d’un compte bloqué pour garantie de loyer
Situation initiale :
Votre ami d’école a signé un contrat de bail pour la location, dès le 1er octobre 2009,
d’un appartement de 3 pièces ainsi que d’une petite surface commerciale. Il s’adresse à
vous pour obtenir des détails quant à la caution de loyer qu’il doit payer.
Tâche :
a) Conformément aux dispositions légales, à quelle hauteur maximale s’élève la caution de loyer pour un appartement ? (½ point)

Trois loyers mensuels au maximum
b) Conformément aux dispositions légales, à quelle hauteur maximale s’élève la caution de loyer pour une surface commerciale ? (½ point)

c)
Illimité
Le locataire verse la caution de loyer sur un compte d’épargne ouvert à son
nom. Mettez une croix dans admissible ou non admissible. (½ point)
□ admissible
d)
□ non admissible
Est-il admissible d’exiger une garantie bancaire lorsqu’il s’agit d’une surface
commerciale ? (½ point)
□ admissible
3 juin 2009
□ non admissible
Page 39 de 40
Situations et cas pratiques
Examen de fin d’apprentissage de commerce 2009 / Série 1 - Profil E
Solution 23
Nbre points possibles
Nbre points atteints
3
Objectif détaillé no 1.7.3.8 : Distribution du bénéfice
Situation initiale :
Votre client, le directeur de AMV SA, a lui-même clôturé la comptabilité pour son entreprise. Il s’adresse à vous pour vous demander des informations au sujet des prescriptions pratiques et légales en relation avec la distribution du bénéfice.
Tâche :
En vous basant sur les articles CO déterminants, répondez aux questions de votre client
par oui ou par non. Vous obtenez ½ point pour chaque bonne réponse, soit 3 points au
total.
Correct
Le dividende est mentionné dans les charges du
compte des pertes et profits
X
Réserves : 5 % du bénéfice annuel doivent être attribués à la réserve générale jusqu’à l’obtention de
20% du capital-actions versé.
X
La proposition du conseil d’administration quant à
l’utilisation du bénéfice du bilan doit être approuvée
par l’assemblée générale des actionnaires.
X
Le dividende n’est distribué que sur le capitalactions libéré.
X
En général, les statuts peuvent prévoir
l’investissement d’autres réserves.
X
Des bénéfices extraordinaires ne peuvent être pris
en compte lors de la détermination du bénéfice à
distribuer.
3 juin 2009
Faux
X
Page 40 de 40
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising