MLC 520 EX - Leuze electronic

MLC 520 EX - Leuze electronic
MLC 520 EX
FR 2014/12 - 50127402
Sous réserve de modifications techniques
Barrières immatérielles de sécurité
MISE EN ŒUVRE ET EXPLOITATION EN TOUTE SÉCURITÉ
Manuel d'utilisation original
© 2014
Leuze electronic GmbH + Co. KG
In der Braike 1
D-73277 Owen / Germany
Phone: +49 7021 573-0
Fax: +49 7021 573-199
http://www.leuze.com
info@leuze.de
Leuze electronic
MLC 520 EX
2
1
2
À propos de ce document . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.1
Moyens de signalisation utilisés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.2
Listes de contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2.1 Utilisation conforme et emplois inadéquats prévisibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2.1.1 Utilisation conforme de l'appareil. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2.1.2 Emplois inadéquats prévisibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
3
2.2
Personnes qualifiées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
2.3
Responsabilité pour la sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
2.4
Exclusion de responsabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
2.5
Remarque relative à l'emploi sûr des capteurs dans les zones à risque explosif . . . . . . . . 9
Description de l'appareil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
3.1
Aperçu de l'appareil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
3.2
Connectique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
3.3 Dispositifs d'affichage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
3.3.1 Témoins de fonctionnement sur le récepteur MLC 520. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
3.3.2 Affichage d'alignement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
4
5
6
7
Fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
4.1
Blocage démarrage/redémarrage RES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
4.2
Contrôle des contacteurs EDM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
4.3
Commutation du canal de transmission . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
4.4
Réduction de la portée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Applications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
5.1
Sécurisation de postes dangereux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
5.2
Sécurisation d'accès . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
5.3
Sécurisation de zones dangereuses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
6.1 Disposition de l'émetteur et du récepteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
6.1.1 Calcul de la distance de sécurité S . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
6.1.2 Calcul de la distance de sécurité SRT ou SRO pour les champs de protection à
action orthogonale par rapport à la direction d'approche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
6.1.3 Calcul de la distance de sécurité S pour une approche parallèle au champ de protection
6.1.4 Distance minimale aux surfaces réfléchissantes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
6.1.5 Prévention de l'interférence mutuelle avec les appareils voisins. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
20
24
25
26
6.2
6.2.1
6.2.2
6.2.3
6.2.4
6.2.5
6.3
6.3.1
28
28
29
29
30
30
31
31
Montage du capteur de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Emplacements de montage adaptés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Définition des sens de déplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fixation à l'aide d'écrous coulissants BT-NC60 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fixation à l'aide d'un support tournant BT-R . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fixation unilatérale sur la table de machine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Montage des accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Miroir de renvoi pour sécurisations multilatérales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
19
19
Raccordement électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
7.1 Brochage de l'émetteur et du récepteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
7.1.1 Émetteur MLC 500 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
7.1.2 Récepteur MLC 520 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
7.2
Leuze electronic
Exemples de câblage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
MLC 520 EX
3
7.2.1 Exemple de câblage du MLC 520 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
8
9
Mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
8.1
Mise en route. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
8.2
8.3
Alignement du capteur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
Alignement des miroirs de renvoi avec l'aide à l'alignement laser . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
8.4
Déverrouiller le blocage démarrage/redémarrage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
9.1 Avant la première mise en service et après modification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
9.1.1 Liste de contrôle pour l'intégrateur – Avant la première mise en service et
après des modifications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
9.2
À effectuer par des personnes qualifiées à intervalles réguliers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
9.3 À effectuer régulièrement par l'opérateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
9.3.1 Liste de contrôle – À effectuer régulièrement par l'opérateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
10
Entretien. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
11
Résolution des erreurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
11.1 Que faire en cas d'erreur ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
11.2 Affichage des témoins lumineux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
11.3 Messages d'erreur de l'affichage 7 segments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
12
Élimination . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
13
Service et assistance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
14
Caractéristiques techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
14.1 Caractéristiques générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
14.2 Dimensions, poids, temps de réponse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
14.3 Encombrements des accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
15
Informations concernant la commande et accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
16
Déclaration de conformité CE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
Leuze electronic
MLC 520 EX
4
À propos de ce document
1
À propos de ce document
1.1
Moyens de signalisation utilisés
Tableau 1.1 :
Symboles d'avertissement et mots de signalisation
Symbole en cas de dangers pour les personnes
REMARQUE
Mot de signalisation prévenant de dommages matériels
Indique les dangers pouvant entraîner des dommages matériels si les mesures
pour écarter le danger ne sont pas respectées.
PRUDENCE
Mot de signalisation prévenant de blessures légères
Indique les dangers pouvant entraîner des blessures légères si les mesures
pour écarter le danger ne sont pas respectées.
AVERTISSEMENT
Mot de signalisation prévenant de blessures graves
Indique les dangers pouvant entraîner des blessures graves ou mortelles si les
mesures pour écarter le danger ne sont pas respectées.
DANGER
Mot de signalisation prévenant de dangers de mort
Indique les dangers pouvant entraîner des blessures graves ou mortelles si les
mesures pour écarter le danger ne sont pas respectées.
Tableau 1.2 :
Autres symboles
Symbole pour les astuces
Les textes signalés par ce symbole donnent des informations
complémentaires.

Tableau 1.3 :
Symbole pour les étapes de manipulation
Les textes signalés par ce symbole donnent des instructions concernant les
manipulations.
Termes et abréviations
AOPD
Dispositif de protection opto-électronique actif
(Active Opto-electronic Protective Device)
EDM
Contrôle des contacteurs
(External Device Monitoring)
LED
Témoin lumineux, dispositif d'affichage dans l'émetteur et le récepteur
MLC
Désignation brève du capteur de sécurité, composé d'un émetteur et d'un
récepteur
MTTFd
Temps moyen avant une défaillance dangereuse
(Mean Time To dangerous Failure)
OSSD
Sortie de commutation de sécurité
(Output Signal Switching Device)
PFHd
Probabilité de défaillance dangereuse par heure
(Probability of dangerous Failure per Hour)
PL
Niveau de performance (Performance Level)
RES
Blocage démarrage/redémarrage
(Start/REStart interlock)
Balayage
Un balayage du champ de protection du premier au dernier faisceau
Leuze electronic
MLC 520 EX
5
À propos de ce document
1.2
Capteur de sécurité
Système composé d'un émetteur et d'un récepteur
SIL
Safety Integrity Level
État
MARCHE : appareil intact, OSSD activée
ARRÊT : appareil intact, OSSD désactivée
Verrouillage : appareil, connexion ou commande / manipulation erronée,
OSSD désactivée (lock-out)
Listes de contrôle
Les listes de contrôle (voir chapitre 9) servent de référence pour le fabricant de la machine ou
l'équipementier. Elles ne remplacent ni le contrôle de la machine ou de l'installation complète avant la
première mise en service ni leurs contrôles réguliers réalisés par une personne qualifiée. Les listes de
contrôle contiennent des exigences minimales de contrôle. D'autres contrôles peuvent s'avérer
nécessaires en fonction de l'application concernée.
Leuze electronic
MLC 520 EX
6
Sécurité
2
Sécurité
Avant d'utiliser le capteur de sécurité, il faut effectuer une évaluation des risques selon les normes en
vigueur (p. ex. EN ISO 12100, EN ISO 13849-1, CEI 61508, EN CEI 62061). Le résultat de l'évaluation
des risques définit le niveau de sécurité requis pour le capteur de sécurité . Pour le montage, l'exploitation
et les contrôles, il convient de prendre en compte ce document ainsi que toutes les normes, prescriptions,
règles et directives nationales et internationales qui s'appliquent. Les documents pertinents et livrés
doivent être observés, imprimés et remis aux personnes concernées.
 Avant de commencer à travailler avec le capteur de sécurité, lisez entièrement les documents relatifs
aux activités impliquées et observez-les.
En particulier, les réglementations nationales et internationales suivantes sont applicables pour la mise en
service, les contrôles techniques et la manipulation du capteur de sécurité :
• Directive sur les machines 2006/42/CE
• Directive basse tension 2006/95/CE
• Directive de CEM 2004/108/CE
• Directive sur l'utilisation d'équipements de travail 89/655/CEE modifiée par 95/63/CE
• OSHA 1910 Subpart O
• Règlements de sécurité
• Règlements de prévention des accidents et règles de sécurité
• Règlement sur la sécurité d'exploitation et loi sur la protection du travail (Betriebssicherheitsverordnung)
• Loi allemande sur la sécurité des produits (Produktsicherheitsgesetz, ProdSG)
Les administrations locales sont également disponibles pour tout renseignement en matière de
sécurité (p. ex. inspection du travail, corporation professionnelle, OSHA).
2.1
Utilisation conforme et emplois inadéquats prévisibles
AVERTISSEMENT
Une machine en fonctionnement peut causer des blessures graves !
 Vérifiez que le capteur de sécurité est correctement raccordé et que la fonction de protection du dispositif de protection est garantie.
 Assurez-vous que, lors de tous travaux de transformation, d'entretien et de contrôle, l'installation est
arrêtée en toute sécurité et qu'elle ne peut pas se réenclencher.
2.1.1
Utilisation conforme de l'appareil
• Le capteur de sécurité ne peut être utilisé qu'après avoir été sélectionné conformément aux instructions respectivement valables, aux règles, normes et dispositions applicables en matière de protection et de sécurité au travail et après avoir été monté sur la machine, raccordé, mis en service et
Leuze electronic
MLC 520 EX
7
Sécurité
contrôlé par une personne qualifiée (voir chapitre 2.2).
• Lors de la sélection du capteur de sécurité, il convient de s'assurer que ses performances de
sécurité sont supérieures ou égales au niveau de performance requis PLr déterminé dans
l'évaluation des risques .
• Le capteur de sécurité sert à protéger les personnes ou les parties du corps aux postes dangereux,
aux zones dangereuses ou aux accès de machines et d'installations.
• En fonction « Sécurisation d'accès », le capteur de sécurité détecte uniquement les personnes qui
entrent dans la zone dangereuse, pas celles qui se trouvent dans cette zone. Dans ce cas, un blocage démarrage/redémarrage est par conséquent indispensable dans la chaîne de sécurité.
• Le capteur de sécurité ne doit subir aucune modification de construction. En cas de modification du
capteur de sécurité, la fonction de protection n'est plus garantie. Par ailleurs, la modification du capteur de sécurité annule les prétentions de garantie envers le fabricant du capteur de sécurité.
• L'intégration et l'installation correctes du capteur de sécurité doivent être régulièrement contrôlées
par des personnes qualifiées (voir chapitre 2.2).
• Le capteur de sécurité doit être remplacé au bout de 20 ans au maximum. La réparation ou le remplacement des pièces d'usure ne prolonge pas la durée d'utilisation.
2.1.2
Emplois inadéquats prévisibles
Toute utilisation ne répondant pas aux critères énoncés au paragraphe « Utilisation conforme de
l'appareil » ou allant au-delà de ces critères n'est pas conforme !
Le capteur de sécurité s'avère inadapté en tant que dispositif de protection pour une utilisation dans les
cas suivants :
• Danger provenant de la projection d'objets ou de liquides brûlants ou dangereux depuis la zone dangereuse
• Utilisations dans des atmosphères explosives ou facilement inflammables
2.2
Personnes qualifiées
Conditions pour les personnes qualifiées :
• Elles ont bénéficié d'une formation technique appropriée.
• Elles connaissent les règles et les prescriptions relatives à la protection au travail, la sécurité au travail et les techniques de sécurité et sont capables de juger la sécurité de la machine.
• Elles connaissent le mode d'emploi du capteur de sécurité et celui de la machine.
• Elles ont été instruites par le responsable en ce qui concerne le montage et l'utilisation de la machine
et du capteur de sécurité.1
2.3
Responsabilité pour la sécurité
Le fabricant et l'exploitant de la machine doivent assurer que la machine et le capteur de sécurité mis en
œuvre fonctionnent correctement et que toutes les personnes concernées sont suffisamment informées
et formées.
Le type et le contenu de toutes les informations transmises ne doivent pas pouvoir mener à des actions
représentant un risque pour la sécurité de la part des utilisateurs.
Le fabricant de la machine est responsable des points suivants :
• la sécurité de la construction de la machine
• la sécurité de la mise en œuvre du capteur de sécurité, prouvée par le premier contrôle réalisé par
une personne qualifiée
• la transmission de toutes les informations pertinentes à l'exploitant
• le respect de toutes les prescriptions et directives relatives à la mise en service de la machine
1. Elles remplissent actuellement une fonction dans l'environnement de l'objet du contrôle et se maintiennent au niveau des
évolutions technologiques par une formation continue.
Leuze electronic
MLC 520 EX
8
Sécurité
L'exploitant de la machine assume les responsabilités suivantes :
• l'instruction de l'opérateur
• le maintien de la sécurité de l'exploitation de la machine
• le respect de toutes les prescriptions et directives relatives à la protection et la sécurité au travail
• le contrôle régulier par des personnes qualifiées
2.4
Exclusion de responsabilité
Leuze electronic GmbH + Co. KG ne peut pas être tenue responsable dans les cas suivants :
• Le capteur de sécurité n'est pas utilisé de façon conforme.
• Les consignes de sécurité n'ont pas été respectées.
• Les emplois inadéquats raisonnablement prévisibles ne sont pas pris en compte.
• Le montage et le raccordement électrique ne sont pas réalisés par un personnel compétent.
• Il n'est pas vérifié que la machine fonctionne impeccablement (voir chapitre 9).
• Des modifications (p. ex. de construction) sont apportées au capteur de sécurité.
2.5
Remarque relative à l'emploi sûr des capteurs dans les zones à risque explosif
Ces remarques s'appliquent pour les appareils des classifications suivantes :
Tableau 2.1 :
Classification des appareils
Groupe d'appareils
Catégorie d'appareil
Niveau de protection
d'appareil
Zone
II
3G
Gc
2 (gaz)
II
3D
Dc
22 (poussière)
AVERTISSEMENT
Emploi sûr des capteurs dans les zones à risque explosif !
 Vérifiez si la classification des appareils correspond aux exigences de l'application envisagée.
Un fonctionnement en toute sécurité n'est possible qu'en cas d'utilisation correcte et conforme des
appareils.
En cas de mauvaise utilisation et de conditions ambiantes défavorables dans des zones à risque
explosif, les appareils électriques peuvent être un danger pour la santé des personnes et
éventuellement des animaux, ainsi que pour la sécurité des marchandises.
 Respectez les dispositions nationales en vigueur, en particulier la directive ATEX 94/4/CE et/ou
EN 60079-14, concernant la configuration, la mise en service, le fonctionnement et les contrôles
récurrents d'installations antidéflagrantes.
Leuze electronic
MLC 520 EX
9
Description de l'appareil
3
Description de l'appareil
Les capteurs de sécurité de la série MLC 500 sont des dispositifs de protection optoélectroniques actifs.
Ils respectent les normes et standards suivants :
MLC 500
Type selon EN CEI 61496
4
Catégorie selon EN ISO 13849
4
Niveau de performance (PL) selon EN ISO 13849-1
e
Niveau d'intégrité de sécurité (SIL) selon CEI 61508 et SILCL selon
EN CEI 62061
3
Les capteurs de sécurité de la série MLC 520 EX2 satisfont aux exigences ATEX selon EN 60079-0,
EN 60079-15, EN 60079-28 pour la catégorie 3G ainsi que EN 60079-0 et EN 60079-31 pour la
catégorie 3D.
Le capteur de sécurité est constitué d'un émetteur et d'un récepteur (voir figure 3.1). Il dispose d'une
protection contre la surtension et la surintensité de courant conformément à CEI 60204-1 (classe de
protection 3). Ses faisceaux infrarouges ne sont pas influencés par la lumière ambiante (p. ex. étincelles
de soudage, feux d'avertissement).
3.1
Aperçu de l'appareil
La série se caractérise par trois classes de récepteurs différentes (Basic, Standard, Extended) avec des
caractéristiques et des fonctions précises (voir tableau 3.1).
Tableau 3.1 :
Modèles de la série avec des caractéristiques et des fonctions spécifiques
Émetteur
Récepteur
Basic
Standard Extended
MLC 500 MLC 500/A MLC 502 MLC 510 MLC 510/A MLC 520 MLC 530
MLC 501
MLC 511
OSSD (2x)











RES


EDM

AS-i

Commutation du
canal de transmission

LED de signalisation







Affichage 7 segments
Démarrage/
redémarrage automatique


Enchaînement

Blanking

Inhibition

Leuze electronic
MLC 520 EX
10
Description de l'appareil
Émetteur
Récepteur
Basic
Standard Extended
MLC 500 MLC 500/A MLC 502 MLC 510 MLC 510/A MLC 520 MLC 530
MLC 501
MLC 511
Mode de balayage

Réduction de la
portée

Entrée test

Propriétés du champ de protection
La distance entre faisceaux et le nombre de faisceaux dépendent de la résolution et de la hauteur du
champ de protection.
En fonction de la résolution, la hauteur effective du champ de protection peut être supérieure à
la zone optiquement active entourée de jaune du capteur de sécurité (voir figure 3.1 et voir
figure 14.1).
Synchronisation des appareils
La synchronisation du récepteur et de l'émetteur pour la mise en place d'un champ de protection qui fonctionne se fait de manière optique (c.-à-d. sans câble), via deux faisceaux de synchronisation codés
spécialement. Un cycle (c.-à-d. un passage du premier au dernier faisceau) est appelé balayage. La durée
d'un balayage détermine la longueur du temps de réponse et a des répercussions sur le calcul de la
distance de sécurité (voir chapitre 6.1.1).
Afin d'assurer la synchronisation et le fonctionnement corrects du capteur de sécurité, au moins
un des deux faisceaux de synchronisation doivent être dégagés au moment de la synchronisation et du fonctionnement.
b
a
b
a
b
Zone active optiquement, entourée de jaune
Faisceaux de synchronisation
Figure 3.1 : Système émetteur-récepteur
Code QR
Le capteur de sécurité porte un code QR ainsi que l'indication de l'adresse Web associée (voir figure 3.2).
À l'adresse Web indiquée, vous trouverez les informations de l'appareil et les messages d'erreur (voir
chapitre 11.3 « Messages d'erreur de l'affichage 7 segments ») après avoir scanné le code QR à l'aide
d'un appareil final mobile ou après avoir entré l'adresse Web.
L'utilisation d'appareils finaux mobiles risque d'impliquer des frais de communication mobile.
Leuze electronic
MLC 520 EX
11
Description de l'appareil
Figure 3.2 : Code QR avec adresse Web associée (URL) sur le capteur de sécurité
3.2
Connectique
L'émetteur et le récepteur disposent d'un connecteur M12 comme interface vers la commande machine
avec le nombre de broches suivant :
3.3
Modèle
Type d'appareil
Prise appareil
MLC 500
Émetteur
5 pôles
MLC 520
Récepteur Standard
8 pôles
Dispositifs d'affichage
Les éléments d'affichage des capteurs de sécurité vous facilitent la mise en service et l'analyse des
erreurs.
3.3.1
Témoins de fonctionnement sur le récepteur MLC 520
Le récepteur comprend deux témoins lumineux et un affichage 7 segments pour l'état de fonctionnement :
5
1
3
4
2
1
2
3
4
5
LED1, rouge/verte
LED2, jaune
Symbole d'OSSD
Symbole de RES
Affichage 7 segments
Figure 3.3 : Témoins sur le récepteur MLC 520
Leuze electronic
MLC 520 EX
12
Description de l'appareil
Tableau 3.2 :
Signification des témoins lumineux
LED
Couleur
État
Description
1
Rouge/verte
Éteinte
Appareil éteint
Rouge
OSSD inactive
Rouge, clignotant lente- Erreur externe
ment (env. 1 Hz)
2
Jaune
Rouge, clignotant rapidement (env. 10 Hz)
Erreur interne
Verte, clignotant lentement (env. 1 Hz)
OSSD active, signal faible
Vert
OSSD active
• RES désactivé
• ou RES activé et validé
• ou RES bloqué et champ de protection interrompu
Éteinte
Allumée
RES activé et bloqué mais prêt au déverrouillage
- champ de protection libre
Affichage 7 segments sur le récepteur MLC 520
Pendant le fonctionnement normal, l'affichage 7 segments indique le numéro du canal de transmission
choisi. De plus, il s'avère utile lors du diagnostic d'erreur détaillé (voir chapitre 11) et sert d'aide à l'alignement (voir chapitre 8.2 « Alignement du capteur »).
Tableau 3.3 :
Signification de l'affichage 7 segments
Affichage
Description
Après le démarrage
8
Autotest
tnn
Temps de réponse (t) du récepteur en millisecondes (n n)
En fonctionnement normal
C1
Canal de transmission C1
C2
Canal de transmission C2
Pour l'alignement
Affichage d'alignement (voir tableau 3.4).
• Segment 1 : zone de faisceaux dans le tiers supérieur du champ de
protection
• Segment 2 : zone de faisceaux dans le tiers central du champ de protection
• Segment 3 : zone de faisceaux dans le tiers inférieur du champ de
protection
Pour le diagnostic d'erreur
F…
Failure, erreur interne de l'appareil
E…
Error, erreur externe
U…
Usage Info, erreur d'application
Leuze electronic
MLC 520 EX
13
Description de l'appareil
Pour le diagnostic d'erreur, la lettre correspondante est affichée avant le code numérique de l'erreur, puis
tous deux sont répétés en alternance. Après 10 s, un réarmement automatique a lieu en cas d'erreur
n'entraînant pas de verrouillage ; un redémarrage non autorisé est exclu. En cas d'erreurs entraînant un
verrouillage, l'alimentation en tension doit être coupée et les erreurs résolues. Avant la remise en route, il
convient de suivre les étapes décrites pour la première mise en service (voir chapitre 9.1).
L'affichage 7 segments passe en mode d'alignement si l'appareil n'a pas encore été aligné et/ou que le
champ de protection a été interrompu (après 5 s). Dans ce cas, chaque segment est affecté à une zone
de faisceaux fixe du champ de protection.
3.3.2
Affichage d'alignement
Environ 5 s après une interruption du champ de protection, l'affichage 7 segments passe en mode
d'alignement.
Les 3 segments horizontaux représentent alors chacun un tiers du champ de protection complet (haut,
milieu, bas), l'état de cette partie du champ étant affiché de la manière suivante :
Les 3 segments horizontaux représentent alors chacun un tiers du champ de protection complet (Host,
Middle Guest, Guest), l'état de cette partie du champ étant affiché de la manière suivante :
Tableau 3.4 :
Signification de l'affichage d'alignement
Segment
Description
Allumé
Tous les faisceaux de la zone de faisceaux sont libres.
Clignotante
Au moins un, mais pas tous les faisceaux de la zone de faisceaux sont
libres.
Éteint
Tous les faisceaux de la zone de faisceaux sont interrompus.
Lorsque le champ de protection est libre pendant environ 5 s, l'affichage repasse à l'affichage du mode de
fonctionnement.
Leuze electronic
MLC 520 EX
14
Fonctions
4
Fonctions
Vous trouverez un récapitulatif des caractéristiques et des fonctions du capteur de sécurité au chapitre
« Description de l'appareil » (voir chapitre 3.1 « Aperçu de l'appareil »).
Récapitulatif des fonctions
• Blocage démarrage/redémarrage (RES)
• EDM
• Réduction de la portée
• Commutation du canal de transmission
4.1
Blocage démarrage/redémarrage RES
Suite à une intrusion dans le champ de protection, le blocage démarrage/redémarrage assure le maintien
du capteur de sécurité dans l'état ARRÊT après libération du champ de protection. Il empêche la validation
automatique des circuits de sécurité et un démarrage automatique de l'installation, par exemple lors de la
libération du champ de protection ou du rétablissement de l'alimentation en tension après interruption.
Pour les sécurisations d'accès, la fonction de blocage démarrage/redémarrage est obligatoire.
Le fonctionnement du dispositif de protection sans blocage démarrage/redémarrage n'est
autorisé que dans quelques rares cas d'exception et sous certaines conditions selon
EN ISO 12100.
AVERTISSEMENT
La désactivation du blocage démarrage/redémarrage risque d'entraîner des blessures graves.
 Réalisez le blocage démarrage/redémarrage côté machine ou dans un boîtier relais de sécurité.
Utilisation du blocage démarrage/redémarrage
 Câblez le récepteur MLC 520 selon le mode de fonctionnement souhaité (voir chapitre 7
« Raccordement électrique »).
La fonction de blocage démarrage/redémarrage est activée automatiquement.
Remise en route du capteur de sécurité après immobilisation (état ARRÊT) :
 Actionnez la touche de réinitialisation (appuyer/relâcher sous 0,1 s à 4 s).
La touche de réinitialisation doit être située à l'extérieur de la zone dangereuse, à un emplacement sûr et offrant à l'opérateur une bonne visibilité sur la zone dangereuse : celui-ci doit pouvoir
vérifier que personne ne se trouve dans ladite zone avant d'actionner la touche de réinitialisation.
DANGER
Danger de mort en cas de démarrage/redémarrage involontaire !
 Assurez-vous que la touche de réinitialisation pour le déverrouillage du blocage démarrage/
redémarrage reste inaccessible depuis la zone dangereuse.
 Avant de déverrouiller le blocage démarrage/redémarrage, assurez-vous que personne ne se trouve
dans la zone dangereuse.
Une fois que la touche de réinitialisation a été actionnée, le capteur de sécurité passe à l'état MARCHE.
4.2
Contrôle des contacteurs EDM
Le contrôle des contacteurs des capteurs de sécurité MLC 520 peut être activé par un câblage
adapté (voir tableau 7.2).
Le contrôle des contacteurs est une fonction de surveillance des contacteurs, relais ou valves montés en
aval du capteur de sécurité. Pour cela, il est impératif d'utiliser des organes de commutation avec contacts
de retour forcés (contacts NF).
Leuze electronic
MLC 520 EX
15
Fonctions
Mettez en œuvre la fonction de contrôle des contacteurs :
• par un câblage adapté des capteurs de sécurité MLC 520 (voir tableau 7.2).
• par le contrôle externe des contacteurs du relais de sécurité monté en aval (p. ex. série MSI de
Leuze electronic)
• ou par le contrôle des contacteurs de l'API de sécurité monté en aval (en option, intégré via un bus
de sécurité)
Lorsqu'il est activé (voir chapitre 7 « Raccordement électrique »), le contrôle des contacteurs a un effet
dynamique, c'est-à-dire qu'en plus de vérifier la fermeture de la boucle de retour avant chaque activation
des OSSD, il vérifie si la boucle de retour s'est bien ouverte dans les 500 ms suivant la validation et si elle
s'est refermée dans les 500 ms suivant la désactivation. Dans le cas contraire, après une activation brève,
les OSSD repassent dans l'état ARRÊT. Un message d'erreur apparaît sur l'affichage 7 segments (E30,
E31) et le récepteur passe dans l'état de verrouillage d'incident à partir duquel il ne peut retourner en mode
normal que si la tension d'alimentation est arrêtée et remise en route.
4.3
Commutation du canal de transmission
Les canaux de transmission servent à éviter une interférence mutuelle des capteurs de sécurité très
proches entre eux.
Afin de garantir le fonctionnement fiable, les faisceaux infrarouges sont modulés de manière à
se distinguer de la lumière ambiante. De cette manière, les étincelles de soudage ou les feux
d'avertissement des gerbeurs de passage, par exemple, n'ont aucune influence sur le champ de
protection.
Dans le réglage d'usine, le capteur de sécurité fonctionne dans tous les modes de fonctionnement avec
le canal de transmission C1.
Le canal de transmission de l'émetteur peut être modifié en changeant la polarité de la tension d'alimentation (voir chapitre 7.1.1 « Émetteur MLC 500 »).
Le canal de transmission du récepteur peut être modifié en changeant la polarité de la tension d'alimentation (voir chapitre 7.1.2 « Récepteur MLC 520 »).
Fonctionnement défectueux en cas de canal de transmission incorrect !
Sélectionnez le même canal de transmission sur l'émetteur et le récepteur associé.
4.4
Réduction de la portée
Outre la sélection des canaux de transmission adaptés (voir chapitre 4.3 « Commutation du canal de
transmission »), la réduction de la portée sert également à éviter l'interférence mutuelle des capteurs de
sécurité voisins. L'activation de la fonction réduit la puissance lumineuse de l'émetteur de manière à
atteindre environ la moitié de la portée nominale.
Réduire la portée :
 Câblez la broche 4 (voir chapitre 7.1 « Brochage de l'émetteur et du récepteur »).
Le câblage de la broche 4 définit la puissance d'émission et ainsi la portée.
AVERTISSEMENT
Perturbation de la fonction de protection en cas de puissance d'émission défectueuse !
La réduction de la puissance d'émission lumineuse de l'émetteur s'effectue sur un canal et sans contrôle
de sécurité.
 N'utilisez pas cette option de réglage pour la sécurité.
 Notez que la distance à des surfaces réfléchissantes doit être choisie de façon à ne permettre aucune
réflexion, même avec la puissance d'émission maximale. (voir chapitre 6.1.4 « Distance minimale aux
surfaces réfléchissantes »)
Leuze electronic
MLC 520 EX
16
Applications
5
Applications
Le capteur de sécurité génère exclusivement des champs de protection rectangulaires.
5.1
Sécurisation de postes dangereux
La sécurisation de postes dangereux pour la protection des mains et des doigts est généralement l'application la plus courante de ce capteur de sécurité. Selon EN ISO 13855, des résolutions de 14 à 40 mm
s'avèrent ici appropriées. Il en résulte notamment la distance de sécurité requise (voir chapitre 6.1.1
« Calcul de la distance de sécurité S »).
Figure 5.1 : Les sécurisations de postes dangereux offrent une protection lors de l'intrusion dans une
zone dangereuse, par exemple pour des cartonneuses ou des installations de remplissage.
Figure 5.2 : Les sécurisations de postes dangereux offrent une protection lors de l'intrusion dans une
zone dangereuse, par exemple pour une application robotisée Pick & Place.
5.2
Sécurisation d'accès
Les capteurs de sécurité d'une résolution allant jusqu'à 90 mm sont employés pour la sécurisation d'accès
aux zones dangereuses. Ils détectent uniquement les personnes qui entrent dans la zone dangereuse,
pas celles qui se trouvent dans cette zone ni les parties du corps.
Leuze electronic
MLC 520 EX
17
Applications
Figure 5.3 : Sécurisation d'accès à une voie transfert
5.3
Sécurisation de zones dangereuses
Les barrières immatérielles de sécurité peuvent être employées selon une disposition horizontale pour la
sécurisation de zones dangereuses, soit comme appareil autonome pour le contrôle de présence, soit
comme protection contre le passage des pieds pour le contrôle de présence par exemple en liaison avec
un capteur de sécurité disposé verticalement. En fonction de la hauteur de montage, des résolutions de
40 ou 90 mm sont ici utilisées (voir chapitre 15).
Figure 5.4 : Sécurisation de zones dangereuses près d'un robot
Leuze electronic
MLC 520 EX
18
Montage
6
Montage
AVERTISSEMENT
Un montage non conforme risque d'entraîner de graves accidents !
La fonction de protection du capteur de sécurité n'est garantie que si celui-ci est adapté au domaine
d'application prévu et a été monté de façon conforme.
 Le capteur de sécurité ne doit être monté que par des personnes qualifiées.
 Respectez les distances de sécurité requises (voir chapitre 6.1.1).
 Veillez à ce qu'il soit impossible de passer les pieds dans le dispositif de protection ni de ramper en
dessous ou de passer par dessus et à tenir compte de l'accès des mains par le haut, par le bas et par
le côté dans la distance de sécurité, le cas échéant à l'aide du supplément CRO conformément à
EN ISO 13855.
 Prenez des mesures afin d'empêcher l'utilisation du capteur de sécurité pour accéder à la zone dangereuse, par exemple en entrant ou en grimpant.
 Respectez les normes importantes, les prescriptions et le présent mode d'emploi.
 Nettoyez l'émetteur et le récepteur régulièrement : conditions ambiantes (voir chapitre 14), entretien
(voir chapitre 10).
 Après le montage, assurez-vous que le capteur de sécurité fonctionne correctement.
6.1
Disposition de l'émetteur et du récepteur
Les dispositifs de protection offrent un effet protecteur uniquement s'ils sont montés avec une distance de
sécurité suffisante. Tous les délais doivent être pris en compte, notamment les temps de réponse du
capteur de sécurité et des éléments de commande, ainsi que le temps d'arrêt de la machine.
Les normes suivantes précisent des formules de calcul :
• prEN CEI 61496-2, « Équipements de protection électro-sensibles » : distance des surfaces
réfléchissantes/miroirs de renvoi
• EN ISO 13855, « Sécurité des machines - Positionnement des dispositifs de protection en fonction
de la vitesse d'approche des parties du corps » : situation de montage et distances de sécurité
Selon ISO 13855, il est possible de ramper sous les faisceaux supérieurs 300 mm et de passer
par dessus les faisceaux inférieurs à 900 mm dans un champ de protection vertical. Pour le
champ de protection horizontal, il convient de prévoir un montage adapté ou des dispositifs de
couverture afin d'empêcher de monter sur le capteur de sécurité.
6.1.1
Calcul de la distance de sécurité S
Formule générale de calcul de la distance de sécurité S d'un dispositif de protection optoélectronique
selon EN ISO 13855 :
S = KT+C
S
K
T
ta
ti
tm
C
[mm]
[mm/s]
[s]
[s]
[s]
[s]
[mm]
= Distance de sécurité
= Vitesse d'approche
= Retard total, somme de (ta + ti + tm)
= Temps de réponse du dispositif de protection
= Temps de réponse du relais de sécurité
= Temps d'arrêt de la machine
= Supplément à la distance de sécurité
Si, lors des contrôles réguliers, les temps d'arrêt obtenus sont supérieurs, il convient d'augmenter tm d'un supplément adapté.
Leuze electronic
MLC 520 EX
19
Montage
6.1.2
Calcul de la distance de sécurité SRT ou SRO pour les champs de protection à action orthogonale par rapport à la direction d'approche
Pour les champs de protection perpendiculaires, EN ISO 13855 fait la distinction entre
• SRT : distance de sécurité pour l'accès à travers le champ de protection
• SRO : distance de sécurité pour l'accès par-dessus le champ de protection
Les deux valeurs se distinguent par la manière d'obtenir le supplément C :
• CRT : à partir d'une formule de calcul ou en tant que constante, voir chapitre 6.1.1 « Calcul de la distance de sécurité S »
• CRO : à partir d'un tableau (voir tableau 6.1)
La plus grande des deux valeurs SRT et SRO doit être utilisée.
Calcul de la distance de sécurité SRT selon EN ISO 13855 pour l'accès à travers le champ de protection :
Calcul de la distance de sécurité SRT pour la sécurisation de postes dangereux
S RT = K  T + C RT
SRT
K
[mm]
[mm/s]
T
ta
ti
tm
CRT
[s]
[s]
[s]
[s]
[mm]
= Distance de sécurité
= Vitesse d'approche pour les sécurisations de postes dangereux avec réaction d'approche et direction d'approche normale par rapport au champ de protection (résolution
de 14 à 40 mm) : 2000 mm/s ou 1600 mm/s, si SRT > 500 mm
= Retard total, somme de (ta + ti + tm)
= Temps de réponse du dispositif de protection
= Temps de réponse du relais de sécurité
= Temps d'arrêt de la machine
= Supplément pour les sécurisations de postes dangereux avec réaction d'approche pour
les résolutions de 14 à 40 mm, d = résolution du dispositif de protection CRT = 8  (d 14) mm
Exemple de calcul
La zone d'insertion d'une presse avec un temps d'arrêt (y comp. commande de sécurité de presse) de
190 ms doit être sécurisée à l'aide d'une barrière immatérielle de sécurité avec une résolution de 20 mm
et une hauteur de champ de protection de 1200 mm. La barrière immatérielle de sécurité a un temps de
réponse de 22 ms.
 Calculez la distance de sécurité SRT avec la formule selon EN ISO 13855.
S RT = K  T + C RT
K
T
CRT
SRT
SRT
[mm/s]
[s]
[mm]
[mm]
[mm]
= 2000
= (0,022 + 0,190)
= 8  (20 - 14)
= 2000 mm/s  0,212 s + 48 mm
= 472
SRT est inférieure à 500 mm, donc le calcul ne doit pas être répété avec 1600 mm/s.
Mettez en place la protection contre le passage des pieds requise ici en utilisant un capteur de
sécurité supplémentaire ou en cascade pour la sécurisation de zone par exemple.
Leuze electronic
MLC 520 EX
20
Montage
Calcul de la distance de sécurité SRT pour la sécurisation de postes dangereux
S RT = K  T + C RT
SRT
K
[mm]
[mm/s]
T
ta
ti
tm
CRT
[s]
[s]
[s]
[s]
[mm]
= Distance de sécurité
= Vitesse d'approche pour les sécurisations d'accès avec direction d'approche orthogonale au champ de protection : 2000 mm/s ou 1600 mm/s, si SRT > 500 mm
= Retard total, somme de (ta + ti + tm)
= Temps de réponse du dispositif de protection
= Temps de réponse du relais de sécurité
= Temps d'arrêt de la machine
= Supplément pour les sécurisations d'accès avec réaction d'approche et résolutions de
14 à 40 mm, d = résolution du dispositif de protection CRT = 8  (d - 14) mm.
Supplément pour les sécurisations d'accès de résolutions > 40 mm : CRT = 850 mm
(valeur standard pour la longueur de bras)
Exemple de calcul
L'accès à un robot avec un temps d'arrêt de 250 ms doit être sécurisé à l'aide d'une barrière immatérielle
de sécurité avec une résolution de 90 mm et une hauteur du champ de protection de 1500 mm, dont le
temps de réponse correspond à 6 ms. La barrière immatérielle de sécurité connecte directement les
contacteurs dont le temps de réponse est déjà compris dans les 250 ms. Il est donc inutile de considérer
une interface supplémentaire.
 Calculez la distance de sécurité SRT avec la formule selon EN ISO 13855.
S RT = K  T + C RT
K
T
CRT
SRT
SRT
[mm/s]
[s]
[mm]
[mm]
[mm]
= 1600
= (0,006 + 0,250)
= 850
= 1600 mm/s  0,256 s + 850 mm
= 1260
Cette distance de sécurité n'est pas disponible dans l'application. Par conséquent, un nouveau calcul est
réalisé avec une barrière immatérielle de sécurité d'une résolution de 40 mm (temps de
réponse = 14 ms) :
 Calculez à nouveau la distance de sécurité SRT avec la formule selon EN ISO 13855.
S RT = K  T + C RT
K
T
CRT
SRT
SRT
[mm/s]
[s]
[mm]
[mm]
[mm]
= 1600
= (0,014 + 0,250)
= 8  (40 - 14)
= 1600 mm/s  0,264 s + 208 mm
= 631
La barrière immatérielle de sécurité d'une résolution de 40 mm est ainsi adaptée à cette application.
Le calcul avec K = 2000 mm/s fournit une distance de sécurité SRT de 736 mm. La vitesse d'approche supposée K = 1600 mm/s est donc admissible.
Leuze electronic
MLC 520 EX
21
Montage
Calcul de la distance de sécurité SRo selon EN ISO 13855 pour l'accès par-dessus le champ de protection :
Calcul de la distance de sécurité SRo pour la sécurisation de postes dangereux
S RO = K  T + C RO
SRO
K
[mm]
[mm/s]
T
ta
ti
tm
CRO
[s]
[s]
[s]
[s]
[mm]
= Distance de sécurité
= Vitesse d'approche pour les sécurisations de postes dangereux avec réaction d'approche et direction d'approche normale par rapport au champ de protection (résolution
de 14 à 40 mm) : 2000 mm/s ou 1600 mm/s, si SRO > 500 mm
= Retard total, somme de (ta + ti + tm)
= Temps de réponse du dispositif de protection
= Temps de réponse du relais de sécurité
= Temps d'arrêt de la machine
= Distance supplémentaire à laquelle une partie du corps peut se déplacer vers le dispositif de protection avant que celui-ci ne se déclenche : valeur (voir tableau 6.1)
1
a
b
2
3
CRO
KxT
S RO
1
2
3
a
b
Capteur de sécurité
Zone dangereuse
Sol
Hauteur du poste dangereux
Hauteur du faisceau le plus élevé du capteur de sécurité
Figure 6.1 : Supplément à la distance de sécurité en cas de contournement par le haut et pas le bas
Tableau 6.1 :
Passage par-dessus le champ de protection vertical d'un équipement de protection
électro-sensible (extrait de la norme EN ISO 13855)
Hauteur a Hauteur b de l'arête supérieure du champ de protection de l'équipement de protection
du poste
électro-sensible
dangereux
900
1000 1100 1200 1300 1400 1600 1800 2000 2200 2400 2600
[mm]
Distance supplémentaire CRO à la zone dangereuse [mm]
2600
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
2500
400
400
350
300
300
300
300
300
250
150
100
0
2400
550
550
550
500
450
450
400
400
300
250
100
0
2200
800
750
750
700
650
650
600
550
400
250
0
0
2000
950
950
850
850
800
750
700
550
400
0
0
0
1800
1100
1100
950
950
850
800
750
550
0
0
0
0
Leuze electronic
MLC 520 EX
22
Montage
Hauteur a Hauteur b de l'arête supérieure du champ de protection de l'équipement de protection
du poste
électro-sensible
dangereux
900
1000 1100 1200 1300 1400 1600 1800 2000 2200 2400 2600
[mm]
Distance supplémentaire CRO à la zone dangereuse [mm]
1600
1150
1150
1100
1000
900
850
750
450
0
0
0
0
1400
1200
1200
1100
1000
900
850
650
0
0
0
0
0
1200
1200
1200
1100
1000
850
800
0
0
0
0
0
0
1000
1200
1150
1050
950
750
700
0
0
0
0
0
0
800
1150
1050
950
800
500
450
0
0
0
0
0
0
600
1050
950
750
550
0
0
0
0
0
0
0
0
400
900
700
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
200
600
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
En fonction des valeurs spécifiées, vous pouvez utiliser le tableau ci-dessus (voir tableau 6.1) de trois
façons différentes :
1. Les éléments suivants sont donnés :
• Hauteur a du poste dangereux
• Distance S du poste dangereux au capteur de sécurité et supplément CRO
On cherche la hauteur requise b du faisceau le plus élevé du capteur de sécurité, et par là même sa
hauteur de champ de protection.
 Dans la colonne de gauche, cherchez la ligne indiquant la hauteur du poste dangereux.
 Dans cette ligne, cherchez la colonne indiquant la valeur directement supérieure au supplément CRO.
L'en-tête de colonne fournit la hauteur requise du faisceau le plus élevé du capteur de sécurité.
2. Les éléments suivants sont donnés :
• Hauteur a du poste dangereux
• Hauteur b du faisceau le plus élevé du capteur de sécurité
On cherche la distance requise S du capteur de sécurité au poste dangereux, et par là même le
supplément CRO.
 Dans l'en-tête de colonne, cherchez la colonne dans laquelle la hauteur indiquée pour le faisceau le
plus élevé du capteur de sécurité est directement inférieure.
 Dans cette colonne, cherchez la ligne indiquant la hauteur directement supérieure a du poste dangereux.
Vous trouverez le supplément CRO au croisement de la ligne et de la colonne.
3. Les éléments suivants sont donnés :
• Distance S du poste dangereux au capteur de sécurité et supplément CRO.
• Hauteur b du faisceau le plus élevé du capteur de sécurité
On cherche la hauteur autorisée a du poste dangereux.
 Dans l'en-tête de colonne, cherchez la colonne dans laquelle la hauteur indiquée pour le faisceau le
plus élevé du capteur de sécurité est directement inférieure.
 Cherchez dans cette colonne la valeur directement inférieure au supplément réel CRO.
Sur cette ligne, la valeur indiquée dans la colonne de gauche donne la hauteur autorisée du poste
dangereux.
Leuze electronic
MLC 520 EX
23
Montage
 Calculez à présent la distance de sécurité S avec la formule générale selon EN ISO 13855, voir
chapitre 6.1.1 « Calcul de la distance de sécurité S ».
La plus grande des deux valeurs SRT et SRO doit être utilisée.
Exemple de calcul
La zone d'insertion d'une presse avec un temps d'arrêt de 130 ms doit être sécurisée à l'aide d'une
barrière immatérielle de sécurité avec une résolution de 20 mm et une hauteur de champ de protection de
600 mm. Le temps de réponse de la barrière immatérielle de sécurité correspond à 12 ms, la commande
de sécurité de presse a un temps de réponse de 40 ms.
La barrière immatérielle de sécurité est accessible par le haut. L'arête supérieure du champ de protection
se trouve à une hauteur de 1400 mm ; le poste dangereux est situé à une hauteur de 1000 mm.
La distance supplémentaire CRO jusqu'au poste dangereux correspond à 700 mm (voir tableau 6.1).
 Calculez la distance de sécurité SRo avec la formule selon EN ISO 13855.
S RO = K  T + C RO
K
T
CRO
SRO
SRO
[mm/s]
[s]
[mm]
[mm]
[mm]
= 2000
= (0,012 + 0,040 + 0,130)
= 700
= 2000 mm/s  0,182 s + 700 mm
= 1064
SRO étant supérieure à 500 mm, il est possible de répéter le calcul avec la vitesse d'approche de 1600 mm/
s:
S RO = K  T + C RO
K
T
CRO
SRO
SRO
[mm/s]
[s]
[mm]
[mm]
[mm]
= 1600
= (0,012 + 0,040 + 0,130)
= 700
= 1600 mm/s  0,182 s + 700 mm
= 992
En fonction de la construction de la machine, une protection contre le passage des pieds peut
s'avérer nécessaire, par exemple à l'aide d'une deuxième barrière immatérielle de sécurité
disposée à l'horizontale. La plupart du temps, il est préférable de choisir une barrière
immatérielle de sécurité plus longue, rendant le supplément CRO égal à zéro (0).
6.1.3
Calcul de la distance de sécurité S pour une approche parallèle au champ de protection
Calcul de la distance de sécurité S pour la sécurisation de zones dangereuses
S = KT+C
Leuze electronic
S
K
[mm]
[mm/s]
T
ta
ti
tm
C
[s]
[s]
[s]
[s]
[mm]
= Distance de sécurité
= Vitesse d'approche pour les sécurisations de zones dangereuses avec direction d'approche parallèle au champ de protection (résolutions jusqu'à 90 mm) : 1600 mm/s
= Retard total, somme de (ta + ti + tm)
= Temps de réponse du dispositif de protection
= Temps de réponse du relais de sécurité
= Temps d'arrêt de la machine
= Supplément pour la sécurisation de zones dangereuses avec réaction d'approche
H = hauteur du champ de protection, Hmin = hauteur de montage minimale autorisée,
mais jamais inférieure à 0, d = résolution du dispositif de protection C = 1200 mm 0,4  H ; Hmin = 15  (d - 50)
MLC 520 EX
24
Montage
Exemple de calcul
La zone dangereuse devant une machine avec un temps d'arrêt de 140 ms doit être sécurisée si possible
à hauteur du sol, à l'aide d'une barrière immatérielle de sécurité horizontale comme substitut de tapis de
contact. La hauteur de montage Hmin peut être = 0 - le supplément C à la distance de sécurité correspond
alors à 1200 mm. Il faut utiliser le capteur de sécurité le plus court possible ; le premier choix est de
1350 mm.
Le récepteur d'une résolution de 40 mm et d'une hauteur du champ de protection de 1350 mm présente
un temps de réponse de 13 ms, une interface relais supplémentaire MSI-SR4 présente un temps de
réponse de 10 ms.
 Calculez la distance de sécurité SRo avec la formule selon EN ISO 13855.
S = KT+C
K
T
C
S
S
[mm/s]
[s]
[mm]
[mm]
[mm]
= 1600
= (0,140 + 0,013 + 0,010)
= 1200
= 1600 mm/s  0,163 s + 1200 mm
= 1461
La distance de sécurité de 1350 mm n'est pas suffisante, 1460 mm sont nécessaires.
Par conséquent, le calcul est répété avec une hauteur du champ de protection de 1500 mm. Le temps de
réponse est maintenant de 14 ms.
 Calculez à nouveau la distance de sécurité SRo avec la formule selon EN ISO 13855.
S = KT+C
K
T
C
S
S
[mm/s]
[s]
[mm]
[mm]
[mm]
= 1600
= (0,140 + 0,014 + 0,010)
= 1200
= 1600 mm/s  0,164 s + 1200 mm
= 1463
Un capteur de sécurité adapté a été trouvé ; sa hauteur de champ de protection correspond à 1500 mm.
6.1.4
Distance minimale aux surfaces réfléchissantes
AVERTISSEMENT
Le non-respect des distances minimales aux surfaces réfléchissantes risque d'entraîner des blessures
graves !
Les surfaces réfléchissantes risquent de dévier les faisceaux de l'émetteur vers le récepteur. Une interruption du champ de protection n'est alors plus détectée.
 Déterminez la distance minimale a (voir figure 6.2).
 Assurez-vous que la distance minimale requise selon prEN CEI 61496-2 est respectée entre toutes
les surfaces réfléchissantes et le champ de protection (voir figure 6.3).
 Avant la mise en service, vérifiez à des intervalles appropriés que la capacité de détection du capteur
de sécurité n'est pas altérée par des surfaces réfléchissantes.
Leuze electronic
MLC 520 EX
25
Montage
c
a
4°
4°
b
a
b
c
Distance minimale requise aux surfaces réfléchissantes [mm]
Largeur du champ de protection [m]
Surface réfléchissante
Figure 6.2 : Distance minimale aux surfaces réfléchissantes selon la largeur du champ de protection
a
1100 mm
1000 mm
900 mm
800 mm
700 mm
600 mm
500 mm
400 mm
300 mm
200 mm
131 mm
3m
a
b
5m
10 m
15 m
20 m
25 m
b
Distance minimale requise aux surfaces réfléchissantes [mm]
Largeur du champ de protection [m]
Figure 6.3 : Distance minimale aux surfaces réfléchissantes en fonction de la largeur du champ de protection
Tableau 6.2 :
6.1.5
Formule de calcul de la distance minimale aux surfaces réfléchissantes
Distance (b)
émetteur-récepteur
Calcul de la distance minimale (a) aux surfaces réfléchissantes
b3m
a [mm] = 131
b>3m
a [mm] = tan(2,5°)  1000  b [m] = 43,66  b [m]
Prévention de l'interférence mutuelle avec les appareils voisins
La présence d'un récepteur sur la trajectoire du faisceau d'un émetteur voisin risque d'entraîner une
diaphonie optique, causant des erreurs de commutation et la défaillance de la fonction de protection (voir
figure 6.4).
Leuze electronic
MLC 520 EX
26
Montage
1
1
2
3
4
3
2
4
Émetteur 1
Récepteur 1
Émetteur 2
Récepteur 2
Figure 6.4 : Diaphonie optique de capteurs de sécurité voisins (émetteur 1 interfère avec récepteur 2)
due à un montage incorrect
AVIS
Altération possible de la disponibilité due à la proximité de systèmes montés côte à côte !
L'émetteur d'un système risque d'interférer avec le récepteur de l'autre système.
 Empêchez la diaphonie optique d'appareils voisins.
 Montez les appareils voisins avec un blindage entre eux ou prévoyez une paroi de séparation afin
d'éviter toute interférence mutuelle.
 Montez les appareils voisins dans le sens opposé pour éviter toute interférence mutuelle.
1
1
2
3
4
3
2
4
Récepteur 1
Émetteur 1
Émetteur 2
Récepteur 2
Figure 6.5 : Montage dans le sens opposé
Leuze electronic
MLC 520 EX
27
Montage
Outre ses caractéristiques structurelles, le capteur de sécurité offre des fonctions susceptibles d'aider à
résoudre ce cas de figure :
• Canaux de transmission à sélectionner (voir chapitre 4.3)
• Réduction de la portée (voir chapitre 4.4)
• De plus : montage dans le sens opposé
6.2
Montage du capteur de sécurité
Procédez comme suit :
• Sélectionnez un type de fixation, par exemple des écrous coulissants (voir chapitre 6.2.3).
• Préparez les outils adaptés et montez le capteur de sécurité en respectant les consignes relatives
aux emplacements de montage (voir chapitre 6.2.1).
• Le cas échéant, posez les autocollants de consignes de sécurité (inclus dans la livraison) sur le capteur de sécurité et sur le montant.
Après le montage, vous pouvez effectuer le raccordement électrique du capteur de sécurité (voir
chapitre 7), le mettre en service et l'aligner (voir chapitre 8 « Mise en service »), puis le contrôler (voir
chapitre 9.1).
6.2.1
Emplacements de montage adaptés
Domaine d'application : Montage
Contrôleur : Monteur du capteur de sécurité
Tableau 6.3 :
Liste de contrôle pour la préparation du montage
Question de contrôle :
oui
non
La hauteur et les dimensions du champ de protection satisfont-elles aux exigences de
EN ISO 13855 ?
La distance de sécurité au poste dangereux est-elle respectée (voir chapitre 6.1.1) ?
La distance minimale aux surfaces réfléchissantes est-elle respectée (voir
chapitre 6.1.4) ?
Est-il possible d'exclure toute interférence mutuelle entre les capteurs de sécurité
montés à proximité les uns des autres (voir chapitre 6.1.5) ?
L'accès au poste dangereux ou à la zone dangereuse est-il possible uniquement par le
champ de protection ?
Tout contournement du champ de protection par le bas ou par le haut est-il exclu ou le
supplément correspondant CRO selon EN ISO 13855 a-t-il été respecté ?
L'accès au dispositif de protection par l'arrière est-il empêché ou existe-t-il une protection mécanique ?
Les connexions de l'émetteur et du récepteur sont-elles orientées dans la même
direction ?
Est-il possible de fixer l'émetteur et le récepteur de manière à empêcher leur
déplacement et leur rotation ?
Le capteur de sécurité est-il accessible pour un contrôle et un remplacement ?
L'activation de la touche de réinitialisation est-elle exclue à partir de la zone
dangereuse ?
La zone dangereuse est-elle entièrement visible depuis le lieu de montage de la touche
de réinitialisation ?
La réflexion due au lieu de montage peut-elle être exclue ?
Leuze electronic
MLC 520 EX
28
Montage
Si vous répondez non à l'une des questions de contrôle (voir tableau 6.3), il convient de changer
l'emplacement de montage.
6.2.2
Définition des sens de déplacement
Ci-après, les termes suivants sont utilisés pour les déplacements d'alignement du capteur de sécurité
autour de l'un de ses axes :
a)
b)
a
b
c
d
c)
d)
Décaler : déplacement le long de l'axe longitudinal
Tourner : déplacement autour de l'axe longitudinal
Basculer : rotation latérale transversale par rapport à la vitre avant
Incliner : rotation latérale dans le sens de la vitre avant
Figure 6.6 : Sens de déplacement pour l'alignement du capteur de sécurité
6.2.3
Fixation à l'aide d'écrous coulissants BT-NC60
L'émetteur et le récepteur sont toujours fournis avec deux écrous coulissants BT-NC60 chacun dans la
rainure latérale. Le capteur de sécurité peut ainsi être fixé facilement sur la machine ou l'installation à
sécuriser grâce à quatre vis M6. Il est possible de décaler dans le sens de la rainure pour régler la hauteur,
mais pas de tourner, basculer ni incliner.
Figure 6.7 : Montage à l'aide d'écrous coulissants BT-NC60
Leuze electronic
MLC 520 EX
29
Montage
6.2.4
Fixation à l'aide d'un support tournant BT-R
Le support tournant à commander séparément (voir tableau 15.5) permet d'ajuster le capteur de sécurité
de la manière suivante :
• Déplacer à l'aide des trous oblongs verticaux dans la plaque murale du support tournant
• Tourner à 360° autour de l'axe longitudinal grâce à la fixation sur le cône vissable
• Incliner dans le sens du champ de protection à l'aide des trous oblongs horizontaux dans la fixation
au mur
• Basculer autour de l'axe principal
La fixation au mur à l'aide de trous oblongs permet de soulever le support une fois les vis desserrées audessus de la coiffe de raccordement. Il est donc inutile de retirer les supports du mur lors d'un remplacement de l'appareil. Il suffit de desserrer les vis.
Figure 6.8 : Montage à l'aide d'un support tournant BT-R
6.2.5
Fixation unilatérale sur la table de machine
Le capteur de sécurité peut être monté directement sur la table de machine grâce à une vis M5 dans le
trou borgne du capuchon d'embout. À l'autre extrémité, il est possible d'utiliser par exemple un support
tournant BT-R, de manière à permettre des rotations pour l'ajustement malgré la fixation unilatérale. La
résolution entière du capteur de sécurité est ainsi conservée à tous les emplacements du champ de
protection jusqu'en bas sur la table de machine.
Leuze electronic
MLC 520 EX
30
Montage
Figure 6.9 : Fixation directe sur la table de machine
AVERTISSEMENT
Perturbation de la fonction de protection en cas de réflexion sur la table de machine !
 Veillez à bien empêcher toute réflexion sur la table de machine.
 Après le montage et ensuite de manière quotidienne, contrôlez la capacité de détection du capteur de
sécurité dans tout le champ de protection à l'aide d'un témoin de contrôle (voir figure 9.1).
6.3
Montage des accessoires
6.3.1
Miroir de renvoi pour sécurisations multilatérales
Pour les sécurisations multilatérales, il s'avère économique de changer la direction du champ de protection à l'aide d'un ou deux miroirs de renvoi. Leuze electronic propose à cet effet les éléments suivants :
• Miroir de renvoi UM60 à fixer sur la machine, disponible en différentes longueurs (voir tableau 15.5)
• Supports tournants BT-UM60 adaptés
• Colonnes à miroirs de renvoi UMC-1000 S2 … UMC-1900-S2 avec pied à ressort pour un montage
au sol autonome
La portée est réduite d'environ 10 % par renvoi. Pour l'alignement de l'émetteur et du récepteur, une aide
à l'alignement laser avec faisceau laser de lumière rouge est recommandée (voir chapitre 8.3
« Alignement des miroirs de renvoi avec l'aide à l'alignement laser »).
 Veuillez noter que la distance entre l'émetteur et le premier miroir de renvoi ne doit pas dépasser 3 m.
Leuze electronic
MLC 520 EX
31
Montage
2
1
3
1
2
3
Émetteur
Récepteur
Miroir de renvoi UM60
Figure 6.10 : Disposition avec miroir de renvoi pour la sécurisation bilatérale d'un poste dangereux
1
3
2
1
2
3
Émetteur
Récepteur
Colonne à miroirs de renvoi UMC
Figure 6.11 : Disposition avec colonne à miroirs de renvoi pour la sécurisation bilatérale d'un poste dangereux
Leuze electronic
MLC 520 EX
32
Raccordement électrique
7
Raccordement électrique
AVERTISSEMENT
Un raccordement électrique défectueux ou une mauvaise sélection des fonctions risque de causer de
graves accidents !
 Le raccordement électrique ne doit être réalisé que par des personnes qualifiées.
 Assurez-vous que le capteur de sécurité est bien protégé contre la surintensité de courant.
 Pour la sécurisation d'accès, activez le blocage démarrage/redémarrage et assurez-vous qu'il est
impossible de le déverrouiller depuis la zone dangereuse.
 Sélectionnez les fonctions de manière à permettre une utilisation conforme du capteur de sécurité (voir
chapitre 2.1).
 Sélectionnez les fonctions de sécurité pour le capteur de sécurité (voir chapitre 4 « Fonctions »).
 Bouclez les deux sorties de commutation de sécurité OSSD1 et OSSD2 dans le circuit de fonctionnement de la machine.
 Les sorties de signalisation ne doivent pas être utilisées pour la commutation des signaux importants
pour la sécurité.
DANGER
Un raccordement électrique défectueux en zone à risque explosif risque de causer de graves accidents !
 Ne débranchez les connexions électriques de l'appareil qu'hors tension.
 Arrêtez toujours d'abord l'alimentation en tension avant de débrancher un câble de raccordement.
 Assurez-vous que toutes les connexions électriques sont bien enfoncées ou protégées. Pour cela, utilisez par exemple le dispositif de verrouillage joint à la livraison K-VM12-Ex (voir figure 7.1).
 Apposez l'autocollant joint à l'appareil « Ne pas débrancher la connexion électrique sous tension ! »
bien en vue sur l'appareil ou à proximité de la connexion électrique.
AVIS
TBTS/TBTP
 Conformément à EN 60204-1, l'alimentation électrique externe doit être capable de compenser une
panne de courant brève de 20 ms. Le bloc d'alimentation doit garantir une déconnexion sûre du
réseau (TBTS/TBTP) et présenter une réserve de courant d'au moins 2 A.
En cas d'influences électromagnétiques particulières, il est recommandé d'utiliser des câbles
blindés.
Leuze electronic
MLC 520 EX
33
Raccordement électrique
Figure 7.1 : Dispositif de verrouillage K-VM12-Ex
7.1
Brochage de l'émetteur et du récepteur
7.1.1
Émetteur MLC 500
Les émetteurs MLC 500 sont équipés d'un connecteur M12 à 5 pôles.
1
5
-A1
3
4
VIN1
1
FE
4
RNG
2
3
5
n.c.
VIN2
Figure 7.2 : Brochage de l'émetteur
FE
MLCx00T
2
Figure 7.3 : Schéma de raccordement de
l'émetteur
Tableau 7.1 :
Brochage de l'émetteur
Broche
Couleur de brin (CB-M12-xx000E-5GF)
Émetteur
1
Brun
VIN1 - tension d'alimentation
2
Blanc
n.c.
3
Bleu
VIN2 - tension d'alimentation
4
Noir
RNG - portée
5
Gris
FE - terre de fonction, blindage
FE
FE - terre de fonction, blindage
La polarité de la tension d'alimentation détermine le canal de transmission de l'émetteur :
• VIN1 = +24 V, VIN2 = 0 V : canal de transmission C1
• VIN1 = 0 V, VIN2 = +24 V : canal de transmission C2
Leuze electronic
MLC 520 EX
34
Raccordement électrique
Le câblage de la broche 4 définit la puissance d'émission et ainsi la portée :
• Broche 4 = +24 V : portée standard
• Broche 4 = 0 V ou ouvert : portée réduite
+ 24V
+ 24V
n.c.
3
4
RNG
RNG
-A1
BK
BU
+ 24V
VIN2
VIN2
WH
0V
FE
BK
BU
4
2
+ 24V
+ 24V
3
2
0V
FE
0V
FE
+ 24V
5
GY
BU
1
0V
FE
0V
FE
0V
FE
5
2
4
WH
GY
BN
3
GY
1
2
WH
5
FE
VIN1
n.c.
FE
VIN1
1
n.c.
MLCx00T
MLCx00T
BN
FE
VIN2
3
2
WH
5
GY
BU
n.c.
FE
VIN2
3
1
2
3
4
4
MLCx00T
MLCx00T
-A1
1
RNG
RNG
-A1
BK
BN
4
VIN1
1
VIN1
-A1
+ 24V
BK
BN
+ 24V
0V
FE
0V
FE
Canal de transmission C1, portée réduite
Canal de transmission C1, portée standard
Canal de transmission C2, portée réduite
Canal de transmission C2, portée standard
Figure 7.4 : Exemples de branchement de l'émetteur
7.1.2
Récepteur MLC 520
Les récepteurs MLC 520 sont équipés d'un connecteur M12 à 8 pôles.
2
1
3
8
Figure 7.5 : Brochage du récepteur
5
OSSD1
4
6
OSSD2
6
3
RES active
2
Start
Restart
+24V
5
1
EDM
-A2
FE
7
4
7
FE
0V
MLCx20R
8
Figure 7.6 : Schéma de raccordement du récepteur
Leuze electronic
MLC 520 EX
35
Raccordement électrique
Tableau 7.2 :
Brochage du récepteur
Broche
Couleur de brin (CB-M12-xx000E-5GF)
Récepteur
1
Blanc
IO1 - entrée de commande de la touche de
réinitialisation, sortie de signalisation
Contact NO de démarrage/redémarrage par
rapport à 24 V CC, signal faible/erreur :
24 V CC forte réception de lumière
0 V faible réception de lumière ou erreur
2
Brun
VIN1 - tension d'alimentation
24 V CC pour canal de transmission C1
0 V pour canal de transmission C2
3
Vert
IN3 - entrée de commande du contrôle des
contacteurs (EDM)
24 V CC : sans EDM
0 V : avec EDM et boucle de retour fermée
Haute impédance : avec EDM et boucle de
retour ouverte
4
Jaune
IN4 - entrée de commande de blocage
démarrage/redémarrage (RES)
24 V CC : avec RES
Pont vers la broche 1 : sans RES (remarque :
la fonction de la sortie de signalisation est
conservée)
5
Gris
OSSD1 - sortie de commutation de sécurité
6
Rose
OSSD2 - sortie de commutation de sécurité
7
Bleu
VIN2 - tension d'alimentation
0 V pour canal de transmission C1
24 V CC pour canal de transmission C2
8
Rouge
FE - terre de fonction, blindage
Raccordement interne à l'appareil sur le boîtier
FE
FE - terre de fonction, blindage
La polarité de la tension d'alimentation détermine le canal de transmission du récepteur :
• VIN1 = +24 V, VIN2 = 0 V : canal de transmission C1
• VIN1 = 0 V, VIN2 = +24 V : canal de transmission C2
Leuze electronic
MLC 520 EX
36
Raccordement électrique
7.2
Exemples de câblage
7.2.1
Exemple de câblage du MLC 520
+24V
+24V
-K3
PK
GY
GN
YE
BN
-W2
WH
BK
-W1
BN
-S1
L+
L+
1
1
-K4
2
SH
BU
-W1
5
OSSD1
4
6
-A3
7
-W2
Y1
12 14
22 24
B1
Y2
11
21
MSI-RM2
FE
0V
5
2
B3
OSSD2
3
EDM
Start
Restart
+24V
2
MLCx20R
FE
VIN2
MLCx00T
3
1
RES active
-A2
BU
VIN1
4
A2
8
SH
2
n.c.
1
RNG
-A1
*
*
A1
-K3
-K4
A2
L0V
PE
A1
A2
L0V
PE
Figure 7.7 : Exemple de câblage avec relais de sécurité MSI-RM2 en aval
Leuze electronic
MLC 520 EX
37
Mise en service
8
Mise en service
AVERTISSEMENT
Une utilisation non conforme du capteur de sécurité risque d'entraîner des blessures graves !
 Assurez-vous que toute l'installation et l'intégration du dispositif de protection optoélectronique ont été
contrôlées par des personnes qualifiées et mandatées à cet effet.
 Veillez à ce qu'un processus dangereux ne puisse être démarré que lorsque le capteur de sécurité est
mis en route.
Conditions :
• Le capteur de sécurité est correctement monté (voir chapitre 6 « Montage ») et raccordé (voir
chapitre 7 « Raccordement électrique »).
• Le personnel opérateur a été instruit concernant l'utilisation correcte.
• Le processus dangereux est désactivé, les sorties du capteur de sécurité sont déconnectées et l'installation ne peut pas se remettre en route.
 Après la mise en service, vérifiez le fonctionnement du capteur de sécurité (voir chapitre 9.1 « Avant la
première mise en service et après modification »).
8.1
Mise en route
Exigences relatives à la tension d'alimentation (bloc d'alimentation) :
• Une déconnexion sûre du réseau est garantie.
• Une réserve de courant d'au moins 2 A est disponible.
• La fonction RES est activée dans le capteur de sécurité ou dans la commande suivante.
 Mettez le capteur de sécurité en route.
Le capteur de sécurité effectue un autotest, puis affiche le temps de réponse du récepteur (voir
tableau 3.3).
Contrôle de l'état prêt à l'emploi du capteur
 Contrôlez si la LED1 est allumée en vert ou en rouge permanent (voir tableau 3.2).
Le capteur de sécurité est prêt à fonctionner.
8.2
Alignement du capteur
AVIS
Un alignement incorrect ou insuffisant entraîne un dysfonctionnement !
 Ne confiez l'alignement lors de la mise en service qu'à des personnes qualifiées.
 Respectez les fiches techniques et les instructions de montage des différents composants.
Préalignement
Fixez l'émetteur et le récepteur en position verticale ou horizontale et à la même hauteur, de manière à
satisfaire aux conditions suivantes :
• Les vitres avant sont orientées l'une vers l'autre.
• Les connexions de l'émetteur et du récepteur sont orientées dans la même direction.
• L'émetteur et le récepteur sont disposés parallèlement, c.-à-d. qu'une distance identique sépare le
début et la fin des appareils.
L'alignement peut être réalisé lorsque le champ de protection est libre, en observant les témoins lumineux
et l'affichage 7 segments (voir chapitre 3.3 « Dispositifs d'affichage »).
 Desserrez les vis des supports ou des montants.
Desserrez les vis seulement jusqu'à ce que les appareils puissent tout juste être déplacés.
Leuze electronic
MLC 520 EX
38
Mise en service
 Faites pivoter le récepteur vers la gauche jusqu'à ce que LED1 clignote encore en vert mais ne soit pas
encore rouge. Si nécessaire, faites également tourner l'émetteur au préalable.
Le récepteur avec affichage d'alignement activé présente des segments clignotants dans l'affichage
7 segments.
 Notez la valeur de l'angle d'orientation.
 Faites pivoter le récepteur vers la droite jusqu'à ce que LED1 clignote encore en vert mais ne soit pas
encore rouge.
 Notez la valeur de l'angle d'orientation.
 Réglez la position optimale du récepteur. Celle-ci se trouve au milieu des deux valeurs d'angle d'orientation vers la gauche et vers la droite.
 Resserrez les vis de fixation du récepteur.
 Alignez maintenant l'émetteur selon la même méthode et en tenant compte des éléments d'affichage
du récepteur (voir chapitre 3.3.1 « Témoins de fonctionnement sur le récepteur MLC 520 »).
8.3
Alignement des miroirs de renvoi avec l'aide à l'alignement laser
Une aide à l'alignement laser externe est recommandée en particulier en cas d'utilisation de miroirs de
renvoi pour la sécurisation de postes dangereux et la sécurisation d'accès multilatérales (voir
tableau 15.5).
Grâce à son point lumineux rouge clairement visible, l'aide à l'alignement laser externe facilite le
réglage correct aussi bien de l'émetteur et du récepteur que des miroirs de renvoi.
 Fixez l'aide à l'alignement laser dans la partie supérieure, sur la rainure latérale de l'émetteur (instructions de montage jointes à l'accessoire).
 Allumez le laser. Respectez le manuel d'utilisation de l'aide à l'alignement laser concernant les
consignes de sécurité et l'activation de l'aide à l'alignement laser.
 Desserrez le support de l'émetteur, puis tournez et/ou basculez et/ou inclinez l'appareil de manière à
ce que le point laser rencontre le premier miroir de renvoi en haut (voir chapitre 6.2.2 « Définition des
sens de déplacement »).
 Placez alors le laser en bas, sur l'émetteur et ajustez-le de manière à ce que le point laser rencontre le
miroir de renvoi en bas.
 Replacez le laser en haut, sur l'émetteur et vérifiez si le point laser rencontre toujours le miroir de renvoi
en haut. Si tel n'est pas le cas, il convient de modifier la hauteur de montage de l'émetteur si nécessaire.
 Répétez l'opération jusqu'à ce que le laser rencontre le point correspondant du miroir de renvoi, aussi
bien en bas qu'en haut.
 Alignez le miroir de renvoi en le tournant, le basculant et l'inclinant de manière à ce que le point laser
rencontre, dans les deux positions, le miroir de renvoi suivant ou le récepteur.
 Répétez l'opération dans le sens inverse après avoir placé l'aide à l'alignement laser en haut et en bas
sur le récepteur. Dans les deux cas et si le récepteur est aligné correctement, le faisceau laser doit à
présent rencontrer l'émetteur.
 Retirez l'aide à l'alignement laser du capteur de sécurité.
Le champ de protection est libre. La LED1 sur le récepteur est allumée en vert permanent. Les OSSD
s'activent.
8.4
Déverrouiller le blocage démarrage/redémarrage
La touche de réinitialisation permet de déverrouiller le blocage démarrage/redémarrage. Après des interruptions de processus (par déclenchement de la fonction de protection, coupure de l'alimentation en
tension), la personne responsable peut ainsi rétablir l'état MARCHE du capteur de sécurité.
Leuze electronic
MLC 520 EX
39
Mise en service
AVERTISSEMENT
Le déverrouillage prématuré du blocage démarrage/redémarrage risque d'entraîner des blessures
graves !
Quand le blocage démarrage/redémarrage est déverrouillé, l'installation peut démarrer automatiquement.
 Avant de déverrouiller le blocage démarrage/redémarrage, assurez-vous que personne ne se trouve
dans la zone dangereuse.
La LED rouge du récepteur est allumée tant que le redémarrage est bloqué (OSSD inactives). La LED
jaune est allumée si RES est activé et que le champ de protection est libre (prêt au déverrouillage).
 Veillez à ce que le champ de protection actif soit bien libre.
 Assurez-vous que personne ne se trouve dans la zone dangereuse.
 Appuyez sur la touche de réinitialisation et relâchez-la au bout de 0,15 à 4 s.
Le récepteur passe à l'état MARCHE.
Si vous maintenez la touche de réinitialisation enfoncée pendant plus de 4 s :
• À partir de 4 s : la demande de réinitialisation est ignorée.
• À partir de 30 s : un court-circuit par rapport à +24 V sur l'entrée de réinitialisation est supposé et le
récepteur passe à l'état de verrouillage (voir chapitre 11.1 « Que faire en cas d'erreur ? »).
Leuze electronic
MLC 520 EX
40
Contrôle
9
Contrôle
AVIS
 Les capteurs de sécurité doivent être remplacés au bout de leur durée d'utilisation (voir chapitre 14
« Caractéristiques techniques »).
 Remplacez toujours les capteurs de sécurité complets.
 Observez le cas échéant les prescriptions nationales applicables relatives aux contrôles.
 Documentez tous les contrôles de façon à en permettre la traçabilité et joignez à ces documents la
configuration du capteur de sécurité avec les données sur les distances minimales et de sécurité.
9.1
Avant la première mise en service et après modification
AVERTISSEMENT
Un comportement imprévisible de la machine lors de la première mise en service d'entraîner des blessures graves !
 Assurez-vous que personne ne se trouve dans la zone dangereuse.
 Faites instruire l'opérateur avant le début de l'activité. L'instruction fait partie des responsabilités de
l'exploitant de la machine.
 Placez à des emplacements bien visibles de la machine, des consignes concernant le contrôle quotidien dans la langue de l'opérateur, par exemple une version imprimée du chapitre correspondant (voir
chapitre 9.3).
 Contrôlez le bon fonctionnement et l'installation électriques conformément à ce document.
Conformément à CEI/TS 62046 et aux prescriptions nationales (p. ex. directive européenne 2009/104/
CE), des contrôles doivent être effectués par une personne qualifiée dans les situations suivantes :
• Avant la première mise en service
• Après des modifications de la machine
• Après un arrêt prolongé de la machine
• Après un rééquipement ou une reconfiguration de la machine
 Lors de la préparation, contrôlez les principaux critères adaptés au capteur de sécurité conformément
à la liste de contrôle suivante (voir chapitre 9.1.1 « Liste de contrôle pour l'intégrateur – Avant la
première mise en service et après des modifications »). Le traitement de la liste de contrôle ne remplace
pas le contrôle par une personne qualifiée !
Le capteur de sécurité ne peut être intégré au circuit de commande de l'installation qu'une fois son fonctionnement correct constaté.
9.1.1
Liste de contrôle pour l'intégrateur – Avant la première mise en service et après des modifications
AVIS
Le traitement de la liste de contrôle ne remplace pas le contrôle par une personne qualifiée !
 Si vous répondez par non à l'une des questions de contrôle (voir tableau 9.1), il convient de ne plus
faire fonctionner la machine.
 La norme CEI/TS 62046 contient des recommandations complémentaires pour le contrôle de dispositifs de protection.
Leuze electronic
MLC 520 EX
41
Contrôle
Tableau 9.1 :
Liste de contrôle pour l'intégrateur – Avant la première mise en service et après des
modifications
Question de contrôle :
oui
non
n. a.a)
Le capteur de sécurité est-il exploité dans les conditions ambiantes spécifiques
(voir chapitre 14 « Caractéristiques techniques ») ?
Le capteur de sécurité est-il correctement aligné, toutes les vis de fixation et
connecteurs sont-ils bien fixés ?
Le capteur de sécurité, les câbles de raccordement, les connecteurs, les couvercles et les appareils de commande sont-ils intacts et sans aucun signe de
manipulation ?
Le capteur de sécurité satisfait-il au niveau de sécurité requis (PL, SIL,
catégorie) ?
Les deux sorties de commutation de sécurité (OSSD) sont-elles reliées à la commande machine suivante conformément à la catégorie de sécurité requise ?
Les organes de commutation commandés par le capteur de sécurité sont-ils
contrôlés conformément au niveau de sécurité requis (PL, SIL, catégorie) (p. ex.
contacteur par EDM) ?
Tous les postes dangereux autour du capteur de sécurité sont-ils accessibles
uniquement en passant par le champ de protection du capteur de sécurité ?
Les dispositifs de protection supplémentaires nécessaires à proximité (p. ex.
grille de protection) sont-ils montés correctement et protégés contre la
manipulation ?
Si un passage non détecté entre capteur de sécurité et poste dangereux est
possible : un blocage démarrage/redémarrage affecté est-il fonctionnel ?
L'appareil de commande pour le déverrouillage du blocage démarrage/
redémarrage est-il placé de manière à être inaccessible depuis la zone dangereuse et à permettre une vue d'ensemble de toute la zone dangereuse depuis le
lieu de l'installation ?
Le temps d'arrêt maximal de la machine a-t-il été mesuré et documenté ?
La distance de sécurité requise est-elle respectée ?
L'interruption à l'aide d'un objet de test prévu à cet effet entraîne-t-elle l'arrêt du
ou des mouvement(s) dangereux ?
Le capteur de sécurité reste-t-il efficace tant que le ou les mouvement(s) dangereux ne sont pas arrêtés ?
Le capteur de sécurité est-il efficace dans tous les modes de fonctionnement
importants de la machine ?
Le démarrage de mouvements dangereux est-il évité de façon sûre si un faisceau lumineux actif ou le champ de protection est interrompu à l'aide d'un objet
de test prévu à cet effet ?
La capacité de détection du capteur (voir tableau 9.2) a-t-elle été contrôlée, estelle correcte ?
Les distances à des surfaces réfléchissantes ont-elles été prises en compte lors
de la configuration, toute réflexion est-elle exclue ?
Les consignes relatives au contrôle régulier du capteur de sécurité sont-elles
compréhensibles et bien visibles pour l'opérateur ?
Leuze electronic
MLC 520 EX
42
Contrôle
Question de contrôle :
oui
non
n. a.a)
La manipulation simple des fonctions de sécurité (p. ex. : inhibition, blanking,
commutation de champ de protection) est-elle exclue ?
Les réglages pouvant mener à un état insécurisé sont-ils possibles uniquement
avec une clé, un mot de passe ou un outil ?
Y a-t-il des signes laissant prévoir une incitation à la manipulation ?
Les opérateurs ont-ils été instruits avant le début de l'activité ?
a) non applicable
9.2
À effectuer par des personnes qualifiées à intervalles réguliers
Des personnes qualifiées doivent contrôler régulièrement l'interaction sûre entre le capteur de sécurité et
la machine, afin de détecter toute modification éventuelle de la machine ou toute manipulation non
autorisée du capteur de sécurité.
Conformément à CEI/TS 62046 et aux prescriptions nationales (p. ex. directive européenne 2009/104/
CE), des contrôles des éléments sujets à l'usure doivent être effectués à intervalles réguliers par une
personne qualifiée. Les intervalles de contrôle sont définis le cas échéant par les prescriptions nationales
applicables (recommandation selon CEI/TS 62046 : tous les 6 mois).
 Confiez la réalisation de tous les contrôles à des personnes qualifiées.
 Respectez les prescriptions nationales applicables et les délais qu'elles indiquent.
 Pour vous préparer, tenez compte de la liste de contrôle (voir chapitre 9.1 « Avant la première mise en
service et après modification »).
9.3
À effectuer régulièrement par l'opérateur
Afin de découvrir les éventuels endommagements ou manipulations non autorisées, selon les risques, le
fonctionnement du capteur de sécurité doit être contrôlé régulièrement (p. ex. tous les jours ou lors du
changement de poste) conformément à la liste de contrôle ci-après.
En raison de la complexité des machines et des processus, il peut s'avérer judicieux de contrôler certains
points à des intervalles plus longs. Veuillez donc également tenir compte de la répartition « Contrôlez au
moins » / « Contrôlez selon les possibilités ».
En cas de grandes distances entre émetteur et récepteur ou en cas d'utilisation de miroirs de
renvoi, vous aurez éventuellement besoin de l'aide d'une deuxième personne.
AVERTISSEMENT
Un comportement imprévisible de la machine lors du contrôle risque d'entraîner des blessures graves !
 Assurez-vous que personne ne se trouve dans la zone dangereuse.
 Faites instruire l'opérateur avant le début de l'activité et mettez à sa disposition des objets de test et
des instructions de contrôle adaptés.
9.3.1
Liste de contrôle – À effectuer régulièrement par l'opérateur
AVIS
 Si vous répondez par non à l'une des questions de contrôle (voir tableau 9.1), il convient de ne plus
faire fonctionner la machine.
Leuze electronic
MLC 520 EX
43
Contrôle
Tableau 9.2 :
Liste de contrôle – Contrôle du fonctionnement régulier par des opérateurs/personnes
instruits
Contrôlez au moins :
oui
non
oui
non
Les capteurs de sécurité et connecteurs sont-ils bien montés et fixes, sont-ils manifestement exempts de signe d'endommagement, de modification ou de manipulation ?
Les voies d'accès et d'entrée ont-elles manifestement fait l'objet de modifications ?
Contrôlez l'efficacité du capteur de sécurité :
• La LED 1 sur le capteur de sécurité doit briller en vert (voir chapitre 0.1.1 « Témoins
de fonctionnement sur le récepteur MLC 110 »).
• Interrompez le faisceau actif ou le champ de protection (voir figure 9.1) à l'aide d'un
objet de test opaque adapté :
Figure 9.1 : Contrôle du fonctionnement du champ de protection à l'aide du témoin de
contrôle (uniquement pour les barrières immatérielles de sécurité de
résolution comprise entre 14 … 40 mm)
La LED de l'OSSD sur le récepteur est-elle rouge en continu quand le champ de protection est interrompu ?
Contrôlez selon les possibilités pendant le fonctionnement :
Dispositif de protection avec fonction d'approche : le fonctionnement de la machine étant
initié, le champ de protection est interrompu par un objet de test – les pièces de la
machine qui vont manifestement être dangereuses sont-elles stoppées sans délai
notoire ?
Dispositif de protection avec détection de présence : le champ de protection est interrompu par un objet de test – le fonctionnement de pièces de la machine qui vont manifestement être dangereuses est-il empêché ?
Leuze electronic
MLC 520 EX
44
Entretien
10
Entretien
AVIS
Dysfonctionnement en cas d'encrassement de l'émetteur et du récepteur !
La surface de la vitre avant aux emplacements d'entrée et de sortie du faisceau de l'émetteur, du
récepteur et, le cas échéant, du miroir de renvoi, ne doit présenter aucune rayure ni rugosité.
 N'utilisez pas de produit nettoyant chimique.
Conditions pour le nettoyage :
• L'installation est arrêtée en toute sécurité et ne peut pas se remettre en route.
 Selon l'encrassement, nettoyez régulièrement le capteur de sécurité.
AVIS
Évitez les charges électrostatiques sur les vitres avant !
 Pour nettoyer les vitres avant de l'émetteur et du récepteur, utilisez exclusivement des chiffons
humides.
Leuze electronic
MLC 520 EX
45
Résolution des erreurs
11
Résolution des erreurs
11.1
Que faire en cas d'erreur ?
Après la mise en route du capteur de sécurité, les éléments d'affichage (voir chapitre 3.3) facilitent le
contrôle du fonctionnement correct et la recherche d'erreurs.
En cas d'erreur, les témoins lumineux vous permettent de reconnaître l'erreur et l'affichage 7 segments
vous présente un message. Grâce à ce message, vous pouvez déterminer la cause de l'erreur et prendre
les mesures nécessaires à sa résolution.
AVIS
Lorsque le capteur de sécurité émet un message d'erreur, vous avez souvent la possibilité de résoudre
le problème vous-même.
 Coupez la machine et laissez-là arrêtée.
 Analysez la cause de l'erreur à l'aide des tableaux ci-après (voir tableau 11.1, voir tableau 11.2, voir
tableau 11.3) et éliminez l'erreur.
 Si vous n'arrivez pas à éliminer l'erreur, contactez la filiale de Leuze electronic compétente ou le service clientèle de Leuze electronic (voir chapitre 13 « Service et assistance »).
11.2
Affichage des témoins lumineux
Tableau 11.1 : LED de signalisation de l'émetteur - causes et mesures
LED
État
Cause
Mesure
LED1
Éteinte
Émetteur sans tension
d'alimentation
Contrôlez le bloc d'alimentation et le raccordement électrique. Le cas échéant, remplacez le bloc d'alimentation.
Rouge
Émetteur défectueux
Remplacez l'émetteur.
Leuze electronic
MLC 520 EX
46
Résolution des erreurs
Tableau 11.2 : LED de signalisation du récepteur - causes et mesures
LED
État
Cause
Mesure
LED1
Éteinte
Appareil en panne
Remplacez l'appareil.
LED2
Leuze electronic
Alignement incorrect ou
Rouge
(affichage 7 segments champ de protection
à l'initialisation : « C1 » interrompu
ou « C2 » selon le
nombre de LED vertes
sur l'émetteur)
Retirez tous les objets du champ de protection. Alignez l'émetteur et le récepteur entre
eux ou positionnez des objets masqués correctement selon leurs taille et position.
Récepteur réglé sur C1
Rouge
(affichage 7 segments et émetteur sur C2
à l'initialisation : « C1 ».
LED sur l'émetteur :
vertes toutes les deux)
Réglez l'émetteur et le récepteur sur le
même canal de transmission et alignez-les
correctement.
Récepteur réglé sur C2
Rouge
(affichage 7 segments et émetteur sur C1
à l'initialisation : « C2 ».
LED1 sur l'émetteur :
verte)
Retirez tous les objets du champ de protection. Alignez l'émetteur et le récepteur entre
eux ou positionnez des objets masqués correctement selon leurs taille et position.
Rouge, clignotant lentement, env. 1 Hz
Erreur externe
Contrôlez le raccordement des câbles et les
signaux de commande.
Rouge, clignotant rapidement, env. 10 Hz
(affichage 7 segments
« F x y »)
Erreur interne
En cas d'échec du redémarrage, remplacez
l'appareil.
Verte, clignotant lentement, env. 1 Hz
Signal faible dû à
Nettoyez les vitres avant et contrôlez l'alil'encrassement ou mau- gnement de l'émetteur et du récepteur.
vais alignement
Jaune
Blocage démarrage/
redémarrage verrouillé
et champ de protection
libre - prêt au
déverrouillage
Si personne ne se trouve dans la zone dangereuse, appuyez sur la touche de
réinitialisation.
Jaune clignotante
En mode de
fonctionnement 1, 2
et 3, le circuit de commande est ouvert.
Fermez le circuit d'entrée avec une polarité
et un timing corrects.
MLC 520 EX
47
Résolution des erreurs
11.3
Messages d'erreur de l'affichage 7 segments
Tableau 11.3 : Messages de l'affichage 7 segments (F : erreur interne de l'appareil, E : erreur externe,
U : information d'usage pour les erreurs d'application)
Erreur
Cause/description
Mesures
F[n° 0-255]
Erreur interne
En cas d'échec au redémarrage,
contactez le service clientèle.
Éteinte
Très forte surtension (40 V)
Alimentez l'appareil avec une tension correcte.
E01
Court-circuit transversal entre
OSSD1 et OSSD2
Contrôlez le câblage entre OSSD1 Réinitialisation
et OSSD2.
automatique
E02
Surcharge sur OSSD1
Contrôlez le câblage ou remplacez Réinitialisation
les composants raccordés (réduire automatique
la charge).
E03
Surcharge sur OSSD2
Contrôlez le câblage ou remplacez Réinitialisation
les composants raccordés (réduire automatique
la charge).
E04
Court-circuit de haute impédance
vers VCC sur OSSD1
Contrôlez le câblage. Le cas
échéant, remplacez le câble.
Réinitialisation
automatique
E05
Court-circuit de haute impédance
vers VCC sur OSSD2
Contrôlez le câblage. Le cas
échéant, remplacez le câble.
Réinitialisation
automatique
E06
Court-circuit par rapport à GND
sur OSSD1
Contrôlez le câblage. Le cas
échéant, remplacez le câble.
Réinitialisation
automatique
E07
Court-circuit par rapport à +24 V
sur OSSD1
Contrôlez le câblage. Le cas
échéant, remplacez le câble.
Réinitialisation
automatique
E08
Court-circuit par rapport à GND
sur OSSD2
Contrôlez le câblage. Le cas
échéant, remplacez le câble.
Réinitialisation
automatique
E09
Court-circuit par rapport à +24 V
sur OSSD2
Contrôlez le câblage. Le cas
échéant, remplacez le câble.
Réinitialisation
automatique
E10, E11
Erreur d'OSSD, cause inconnue
Contrôlez le câblage. Remplacez
le câble et, le cas échéant, le
récepteur.
Réinitialisation
automatique
E14
Sous-tension (< +15 V)
Alimentez l'appareil avec une tension correcte.
Réinitialisation
automatique
E15
Surtension (> +32 V)
Alimentez l'appareil avec une tension correcte.
Réinitialisation
automatique
E16
Surtension (> +40 V)
Alimentez l'appareil avec une tension correcte.
Verrouillage
E17
Émetteur tiers détecté
Retirez les émetteurs tiers et aug- Verrouillage
mentez la distance aux surfaces
réfléchissantes. Actionnez la
touche de démarrage s'il en existe
une.
E18
Température ambiante trop élevée Veillez à des conditions ambiantes Réinitialisation
adéquates.
automatique
Leuze electronic
MLC 520 EX
Comportement
du capteur
48
Résolution des erreurs
Erreur
Cause/description
E19
Température ambiante trop basse Veillez à des conditions ambiantes Réinitialisation
adéquates.
automatique
E22
Incident détecté sur le connecteur, Contrôlez le câblage.
broche 3. Émission de signal :
signal de sortie différent de la
valeur de relecture d'entrée
signal : commutation simultanée
avec autre ligne signaux.
Réinitialisation
automatique
E23
Incident détecté sur le connecteur, Contrôlez le câblage.
broche 4. Émission de signal :
signal de sortie différent de la
valeur de relecture d'entrée
signal : commutation simultanée
avec autre ligne signaux.
Réinitialisation
automatique
E24
Incident détecté sur le connecteur, Contrôlez le câblage.
broche 8. Émission de signal :
signal de sortie différent de la
valeur de relecture d'entrée
signal : commutation simultanée
avec autre ligne signaux.
Réinitialisation
automatique
E30
EDM ne s'ouvre pas
Actionnez la touche de démarrage Verrouillage
s'il en existe une.
E31
EDM ne se ferme pas
Actionnez la touche de démarrage Verrouillage
s'il en existe une.
E37
Changement du mode de
fonctionnement EDM pendant le
fonctionnement
Vérifiez si le mode de fonctionne- Verrouillage
ment sélectionné est correct, corrigez-le si nécessaire et
redémarrez.
E38
Changement du mode de fonctionnement Blocage au
redémarrage pendant le fonctionnement
Vérifiez si le mode de fonctionne- Verrouillage
ment sélectionné est correct, corrigez-le si nécessaire et
redémarrez.
E39
Dépassement de la durée
d'actionnement (2,5 min) pour la
touche de réinitialisation ou courtcircuit du câble
Réinitialisation
Appuyez sur la touche de
réinitialisation. En cas d'échec au automatique
redémarrage, contrôlez le câblage
de la touche de réinitialisation.
E41
Changement de mode de fonctionnement non valable par inversion de la polarité de la tension
d'alimentation en fonctionnement
Contrôlez le câblage et la programmation de l'appareil qui commande ce signal.
E80 … E86
Mode de fonctionnement non
valable suite à une erreur de
réglage, changement général de
mode de fonctionnement
Verrouillage
P. ex. touche de réinitialisation
actionnée lors de la mise en route.
Contrôlez le schéma des
connexions et le câblage, puis
redémarrez.
E87
Mode de fonctionnement modifié
Contrôlez le câblage. Redémarrez Verrouillage
le capteur.
Leuze electronic
Mesures
MLC 520 EX
Comportement
du capteur
Verrouillage
49
Élimination
12
Élimination
 Lors de l'élimination, respectez les dispositions nationales en vigueur concernant les composants
électroniques.
Leuze electronic
MLC 520 EX
50
Service et assistance
13
Service et assistance
Numéro de téléphone de notre permanence 24h/24 :
+49 (0) 7021 573-0
Hotline de service :
+49 (0) 8141 5350-111
Du lundi au jeudi de 8h00 à 17h00 (UTC+1)
Le vendredi de 8h00 à 16h00 (UTC+1)
eMail :
service.protect@leuze.de
Adresse de retour pour les réparations :
Centre de service clientèle
Leuze electronic GmbH + Co. KG
In der Braike 1
D-73277 Owen / Germany
Leuze electronic
MLC 520 EX
51
Caractéristiques techniques
14
Caractéristiques techniques
14.1
Caractéristiques générales
Tableau 14.1 : Données du champ de protection
Résolution physique [mm]
Portée [m]
Hauteur du champ de protection [mm]
min.
max.
min.
max.
20
0
15
600
1500
30
0
10
600
1500
Tableau 14.2 : Caractéristiques techniques de sécurité
Type selon CEI/EN 61496
Type 4
SIL selon CEI 61508
SIL 3
SILCL selon CEI/EN 62061
SILCL 3
Niveau de performance (PL) selon EN ISO 13849-1
PL e
Catégorie selon EN ISO 13849-1
Cat. 4
Probabilité moyenne de défaillance dangereuse par heure (PFHd)
7,73x10-9 1/h
Durée d'utilisation (TM)
20 ans
Tableau 14.3 : Protection contre les explosions
Groupe/catégorie d'appareil Ex
II, 3G
II, 3D
Zone Ex
2, 22
Température de surface
autorisée
T<85° (T4)
Type de protection d'allumage
« nA » sans production d'étincelles, protection « tc » par boîtier
Marquage selon EN 60079-0,
EN 60079-15, EN 60079-28
pour 3G et EN 60079-0,
EN 60079-31 pour 3D
II, 3G Ex nA op is IIB T4 Gc X
II, 3D Ex tc IIIB T85°C DC IP54, 0°C £ Ta £ 55°C
Tableau 14.4 : Caractéristiques système générales
Connectique
M12, 5 pôles (émetteur)
M12, 8 pôles (récepteur)
Tension d'alimentation Uv, émetteur et récepteur
+24 V, 20 %, compensation
nécessaire en cas de chute de tension
de 20 ms, 250 mA min. (+ charge
OSSD)
Ondulation résiduelle de la tension d'alimentation
5 % dans les limites d'Uv
Consommation de l'émetteur
50 mA
Consommation du récepteur
150 mA (sans charge)
Leuze electronic
MLC 520 EX
52
Caractéristiques techniques
Valeur commune pour un fusible ext. dans le câble d'alimentation pour l'émetteur et le récepteur
2 A à action semi-retardée
Synchronisation
optique entre émetteur et récepteur
Classe de protection
III
Indice de protection
IP65
Température ambiante, service
0 … 55 °C
Température ambiante, stockage
-25 … 70 °C
Humidité relative de l’air (sans condensation)
0 … 95 %
Résistance aux vibrations
5 g, 10 - 55 Hz selon CEI/EN 60068-26 ; amplitude 0,35 mm
Résistance aux chocs
10 g, 16 ms selon CEI/EN 60068-2-6
Coupe transversale du profil
29 mm x 35,4 mm
Dimensions
voir figure 14.1 et voir tableau 14.8
Poids
voir tableau 14.8
Tableau 14.5 : Données système de l'émetteur
Diodes émettrices, classe selon EN 60825-1 :
1994 + A1 : 2002 + A2 : 2001
1
Longueur d'onde
940 nm
Durée d'impulsion
800 ns
Pause d'impulsion
1,9 s (min.)
Puissance moyenne
<50 W
Courant d'entrée broche 4 (portée)
par rapport à +24 V : 10 mA
par rapport à 0 V : 10 mA
Tableau 14.6 : Données système du récepteur, signaux de commande et d'état
Broche
Signal
Type
Données électriques
1
RES/STATE
Entrée :
Sortie :
par rapport à +24 V : 15 mA
par rapport à 0 V : 80 mA
3
EDM
Entrée :
par rapport à 0 V : 15 mA
4
RES
Entrée :
par rapport à 24 V : 15 mA
Tableau 14.7 : Caractéristiques techniques des sorties de commutation électroniques de sécurité
(OSSD) sur le récepteur
Sorties à transistor PNP relatives à la sécurité (courts- minimum
circuits surveillés, courts-circuits transversaux
surveillés)
typique
maximum
Tension de commutation état haut (Uv - 1,5V)
22,5 V
27 V
Tension de commutation, état bas
0V
+2,5 V
Courant de commutation
300 mA
380 mA
Leuze electronic
MLC 520 EX
18 V
53
Caractéristiques techniques
Sorties à transistor PNP relatives à la sécurité (courts- minimum
circuits surveillés, courts-circuits transversaux
surveillés)
typique
maximum
Courant résiduel
<2 A
200 A a)
Capacité de charge
0,3 F
Inductance de charge
2H
Résistance de ligne admissible vers la charge
<200  b)
Section de conducteur autorisée
0,25 mm2
Longueur de câble autorisée entre l'émetteur et la
charge
100 m
Largeur d'impulsion test
60 s
Intervalle entre deux impulsions test
(5 ms)
Temps de réactivation d'OSSD après interruption de
faisceau
340 s
60 ms
100 ms
a) En cas d'erreur (interruption de la ligne 0 V), les sorties se comportent comme une résistance de 120 k chacune selon
Uv. Un automate programmable de sécurité monté en aval ne doit pas détecter ici de « 1 » logique.
b) Veuillez tenir compte des autres restrictions liées à la longueur de câble et au courant sous charge.
Les sorties à transistor relatives à la sécurité assurent la fonction de pare-étincelles. Avec les
sorties à transistor, il n'est donc pas utile ni autorisé d'utiliser les pare-étincelles (circuits RC, varistances ou diodes de roue libre) recommandés par les fabricants de contacteurs ou de valves,
car ils prolongent considérablement les temps de relâchement des organes de commutation inductifs.
14.2
Dimensions, poids, temps de réponse
Les dimensions, le poids et le temps de réponse dépendent des éléments suivants :
• Résolution
• Longueur de la structure
Leuze electronic
MLC 520 EX
54
Caractéristiques techniques
35,4
M12
A
C
HPFN
29
B
R
R
Figure 14.1 : Dimensions de l'émetteur et du récepteur
La hauteur effective du champ de protection HPFE va au-delà des dimensions de la zone optique jusqu'aux
arêtes extérieures des cercles signalés par la lettre « R ».
Calcul de la hauteur effective du champ de protection
HPFE
HPFN
A
B
[mm]
[mm]
[mm]
[mm]
C
[mm]
= Hauteur effective du champ de protection
= hauteur nominale du champ de protection (voir tableau 14.8)
= Hauteur totale
= Dimension supplémentaire pour le calcul de la hauteur effective du champ de protection (voir tableau 14.9)
= Valeur pour le calcul de la hauteur effective du champ de protection (voir tableau 14.9)
Tableau 14.8 : Dimensions (hauteur nominale du champ de protection), poids et temps de réponse
Type d'appareil
Émetteur et récepteur
Dimensions [mm]
Type
HPFNa)
A=HPFN+66b)
MLC…-600
600
666
MLC…-750
750
MLC…-900
Récepteur
Poids [kg]
Temps de réponse [ms] selon résolution
14 mm
20 mm
30 mm
40 mm
90 mm
0,75
14
12
7
7
3
816
0,90
17
14
8
8
4
900
966
1,05
20
17
9
9
4
MLC…-1050
1050
1116
1,20
23
19
10
10
4
MLC…-1200
1200
1266
1,35
26
22
12
12
5
MLC…-1350
1350
1416
1,50
30
24
13
13
5
MLC…-1500
1500
1566
1,65
33
26
14
14
6
a) HPFN = hauteur nominale du champ de protection = longueur de la partie jaune du boîtier
b) Hauteur totale, voir figure 14.1
Leuze electronic
MLC 520 EX
55
Caractéristiques techniques
Tableau 14.9 : Dimension supplémentaire pour le calcul de la hauteur effective du champ de protection
14.3
R = résolution
B
C
20 mm
1,5 mm
18 mm
30 mm
13 mm
17 mm
Encombrements des accessoires
4
R1
1
R3.1
16
39
29
R3.
0
R6
18.4
31.7
12
30
1
R3.
R1
0
12
Figure 14.2 : Support équerre BT-L
61
R10
R10
6.2 R3.1
12.1
10.8
R3.1 10
22
6.2
73
25
4
Figure 14.3 : Support parallèle BT-Z
Leuze electronic
MLC 520 EX
56
Caractéristiques techniques
8
Ø6,2
29,4
17,3
12,8
41,4
21,8
0,75
7
28,3
41,2
23,75 9,1
7
34
20
8,2
8,2
20
34
8
51
51
37
37
Ø6,2
Ø18
Ø28
Ø18
Ø28
Figure 14.4 : Support tournant BT-R
40
65
14
20
80
Figure 14.5 : Fixation par serrage BT-P40 pour la fixation dans des montants UDC
Leuze electronic
MLC 520 EX
57
Caractéristiques techniques
~26.5
26,5
7
235
270
10
35
60
70
6
a
35
~34
~40
11.3
11,3
40
34
b
Figure 14.6 : Supports pivotants BT-SSD et BT-SSD-270
Leuze electronic
MLC 520 EX
58
Informations concernant la commande et accessoires
15
Informations concernant la commande et accessoires
Nomenclature
Désignation d'article :
MLCxyy-za-hhhhei-ooo
Tableau 15.1 : Codes d'article
MLC
Capteur de sécurité
x
Série : 3 pour MLC 300
x
Série : 5 pour MLC 500
yy
Classe fonctionnelles :
00 : émetteur
01 : émetteur
02 : émetteur avec entrée test
10 : récepteur Basic - redémarrage automatique
11 : récepteur Basic - redémarrage automatique
20 : récepteur Standard - EDM/RES sélectionnable
30 : récepteur Extended - blanking/inhibition
z
Type d'appareil :
T : émetteur
R : récepteur
a
Résolution :
14 : 14 mm
20 : 20 mm
30 : 30 mm
40 : 40 mm
90 : 90 mm
hhhh
Hauteur du champ de protection :
150 … 3000 : de 150 mm à 3000 mm
e
Host/Guest (en option) :
H : Host
MG : Middle Guest
G : Guest
i
Interface (en option) :
/A : AS-i
ooo
Option :
EX2 : protection contre les explosions (zones 2 + 22)
Tableau 15.2 : Désignations d'articles, exemples
Exemples de
désignation d'article
Propriétés
MLC500T20-900-EX2 Émetteur type 4, PL e, SIL 3, résolution 20 mm, hauteur du champ de protection 900 mm, protection contre les explosions
MLC520R30-600-EX2 Récepteur Standard type 4, PL e, SIL 3, résolution 30 mm, hauteur du champ
de protection 600 mm, protection contre les explosions
Leuze electronic
MLC 520 EX
59
Informations concernant la commande et accessoires
Contenu de la livraison
• Émetteur avec 2 écrous coulissants, 1 notice
• Émetteur avec 2 écrous coulissants, 1 plaque indicatrice autocollante « Consignes importantes et
remarques pour les opérateurs de machines », 1 notice de branchement et de fonctionnement
(fichier PDF sur CD-ROM)
• 2 dispositifs de verrouillage K-VM12-Ex
Tableau 15.3 : Numéros d'article des émetteurs MLC 500 EX en fonction de la résolution et de la
hauteur du champ de protection
Hauteur du
20 mm
champ de pro- MLC500T20tection hhhh
hhhh-EX2
[mm]
30 mm
MLC500T30hhhh-EX2
600
68040206
68040306
750
68040207
68040307
900
68040209
68040309
1050
68040210
68040310
1200
68040212
68040312
1350
68040213
68040313
1500
68040215
68040315
Tableau 15.4 : Numéros d'article des récepteurs MLC 520 EX en fonction de la résolution et de la
hauteur du champ de protection
Hauteur du
20 mm
champ de pro- MLC520R20tection hhhh
hhhh-EX2
[mm]
30 mm
MLC520R30hhhh-EX2
600
68042206
68042306
750
68042207
68042307
900
68042209
68042309
1050
68042210
68042310
1200
68042212
68042312
1350
68042213
68042313
1500
68042215
68042315
Tableau 15.5 : Accessoires
Art. n°
Article
Description
Câbles de raccordement pour émetteurs MLC 500 EX, blindés
678055
CB-M12-5000E-5GF
Câble de raccordement, 5 pôles, longueur 5 m
678056
CB-M12-10000E-5GF
Câble de raccordement, 5 pôles, longueur 10 m
678057
CB-M12-15000E-5GF
Câble de raccordement, 5 pôles, longueur 15 m
678058
CB-M12-25000E-5GF
Câble de raccordement, 5 pôles, longueur 25 m
Leuze electronic
MLC 520 EX
60
Informations concernant la commande et accessoires
Art. n°
Article
Description
Câbles de raccordement pour émetteurs MLC 500 EX, non blindés
429087
CB-M12-5000-5GF
Câble de raccordement, 5 pôles, longueur 5 m
429280
CB-M12-10000-5GF
Câble de raccordement, 5 pôles, longueur 10 m
429088
CB-M12-15000-5GF
Câble de raccordement, 5 pôles, longueur 15 m
429089
CB-M12-25000-5GF
Câble de raccordement, 5 pôles, longueur 25 m
429281
CB-M12-50000-5GF
Câble de raccordement, 5 pôles, longueur 50 m
Câbles de raccordement pour récepteurs MLC 520 EX, blindés
678060
CB-M12-5000E-8GF
Câble de raccordement, 8 pôles, longueur 5 m
678061
CB-M12-10000E-8GF
Câble de raccordement, 8 pôles, longueur 10 m
678062
CB-M12-15000E-8GF
Câble de raccordement, 8 pôles, longueur 15 m
678063
CB-M12-25000E-8GF
Câble de raccordement, 8 pôles, longueur 25 m
Câbles de raccordement pour récepteurs MLC 520 EX, non blindés
429285
CB-M12-5000-8GF
Câble de raccordement, 8 pôles, longueur 5 m
429286
CB-M12-10000-8GF
Câble de raccordement, 8 pôles, longueur 10 m
429287
CB-M12-15000-8GF
Câble de raccordement, 8 pôles, longueur 15 m
429288
CB-M12-25000-8GF
Câble de raccordement, 8 pôles, longueur 25 m
429289
CB-M12-50000-8GF
Câble de raccordement, 8 pôles, longueur 50 m
Connecteurs confectionnables pour émetteurs MLC 500 EX
429175
CB-M12-5GF
Prise de câble, 5 pôles, boîtier métallique, blindage sur le boîtier
Connecteurs confectionnables pour récepteurs MLC 520 EX
429178
CB-M12-8GF
Prise de câble, 8 pôles, boîtier métallique, blindage sur le boîtier
Dispositif de verrouillage
50109217
K-VM12-Ex
Dispositif de verrouillage mécanique pour connecteur M12, 5x
429056
BT-2L
Équerre de fixation L, 2x
429057
BT-2Z
Support en Z, 2x
429046
BT-2R1
Support tournant 360°, 2x, 1 cylindre MLC inclus
424417
BT-2P40
Fixation par serrage pour fixation sur rainure, 2x
429058
BT-2SSD
Support tournant avec amortisseur de vibrations,
8°, 70 mm de longueur, 2x
429059
BT-4SSD
Support tournant avec amortisseur de vibrations,
8°, 70 mm de longueur, 4x
Fixation
Leuze electronic
MLC 520 EX
61
Informations concernant la commande et accessoires
Art. n°
Article
Description
429049
BT-2SSD-270
Support tournant avec amortisseur de vibrations,
8°, 270 mm de longueur, 2x
425740
BT-10NC60
Écrou coulissant avec filetage M6, 10x
425741
BT-10NC64
Écrous coulissants avec filetages M6 et M4, 10x
425742
BT-10NC65
Écrous coulissants avec filetages M6 et M5, 10x
549855
UDC-900-S2
Montant, en U, hauteur de profil 900 mm
549856
UDC-1000-S2
Montant, en U, hauteur de profil 1000 mm
549852
UDC-1300-S2
Montant, en U, hauteur de profil 1300 mm
549853
UDC-1600-S2
Montant, en U, hauteur de profil 1600 mm
549854
UDC-1900-S2
Montant, en U, hauteur de profil 1900 mm
549857
UDC-2500-S2
Montant, en U, hauteur de profil 2500 mm
Montants
Colonnes à miroirs de renvoi
549780
UMC-1000-S2
Colonne à miroir de renvoi continu 1000 mm
549781
UMC-1300-S2
Colonne à miroir de renvoi continu 1300 mm
549782
UMC-1600-S2
Colonne à miroir de renvoi continu 1600 mm
549783
UMC-1900-S2
Colonne à miroir de renvoi continu 1900 mm
529606
UM60-600
Miroir de renvoi, longueur du miroir 660 mm
529607
UM60-750
Miroir de renvoi, longueur du miroir 810 mm
529609
UM60-900
Miroir de renvoi, longueur du miroir 960 mm
529610
UM60-1050
Miroir de renvoi, longueur du miroir 1110 mm
529612
UM60-1200
Miroir de renvoi, longueur du miroir 1260 mm
529613
UM60-1350
Miroir de renvoi, longueur du miroir 1410 mm
529615
UM60-1500
Miroir de renvoi, longueur du miroir 1560 mm
430105
BT-2UM60
Support pour UM60, 2x
Miroir de renvoi
Aides à l'alignement laser
560020
LA-78U
Aide à l'alignement laser externe
520004
LA-78UDC
Aide à l'alignement laser externe pour fixation
dans montant
Témoins de contrôle
349945
AC-TR14/30
Témoin de contrôle 14/30 mm
349939
AC-TR20/40
Témoin de contrôle 20/40 mm
Leuze electronic
MLC 520 EX
62
Déclaration de conformité CE
16
Déclaration de conformité CE
EC DECLARATION OF
CONFORMITY
(ORIGINAL)
EG-KONFORMITÄTSERKLÄRUNG
(ORIGINAL)
Der Hersteller
DECLARATION CE DE
CONFORMITE
(ORIGINAL)
The Manufacturer
Le constructeur
Leuze electronic GmbH + Co. KG
In der Braike 1, PO Box 1111
73277 Owen, Germany
erklärt, dass die nachfolgend aufgeführten Produkte den einschlägigen Anforderungen der genannten EG-Richtlinien und Normen
entsprechen.
Produktbeschreibung:
Sicherheits- Lichtvorhang,
Berührungslos wirkende
Schutzeinrichtung,
Sicherheitsbauteil nach 2006/42/EG
Anhang IV
MLC 100, MLC 300, MLC 500
Seriennummer siehe Typschild
Kennzeichnung Gas/Staub:
declares that the following listed
products fulfil the relevant provisions of the mentioned EC Directives and standards.
Description of
product:
Safety Light Curtain,
Active opto-electronic protective
device,
safety component in acc. with
2006/42/EC annex IV
MLC 100, MLC 300, MLC 500
Serial no. see name plates
Cert ification gas/dust:
II, 3G Ex nA op is IIB T4 Gc X
II, 3D Ex tc IIIB T85°C DC IP54, 0°C
Applied EC Di
rective(s):
Angewandte EG-Richtlinie(n):
2006/42/EG
2004/108/EG
94/9/EG
Angewandte Normen:
déclare que les produits identifiés
suivants sont conformes aux directives CE et normes mentionnées.
Description de produit:
Barrière immatérielle de sécurité,
Èquipement de protection électrosensible,
Èlément de sécurité selon
2006/42/CE annexe IV
MLC 100, MLC 300, MLC 500
N° série voir plaques signalétiques
Cert ification gaz / poussière :
≤ T a ≤ 55°C
Directive(s) CE appliquées:
2006/42/EC
2004/108/EC
94/9/EC
Applied standards:
2006/42/CE
2004/108/CE
94/9/CE
Normes appliquées:
EN 61496-1:2009; IEC 61496-2:2006; EN 55011/A2:2007; EN 50178:1997; EN ISO 13849-1: 2008 (Kat. 4, Ple) ;
IEC 61508 :2010; EN 60079-0:2009; EN 60079-15:2010; EN 60079-28:2007; EN 60079-31:2009
Notified Body:
Benannte Stelle:
Organisme notifié:
TÜV-SÜD PRODUCT SERVICE GmbH
Zertifizierungsstelle
Ridlerstraße 65
D-80339 München
Bevollmächtigter für die Zusammenstellung der technischen Unterlagen:
Authorized person to compile the
technical file:
Personne autorisée à constituer le
dossier technique:
André Thieme; Leuze electronic GmbH + Co. KG
Liebigstr. 4; 82256 Fuerstenfeldbruck; Germany
O we n, 1 6 . 1 0 . 2 0 1 4
Datum / Date / Date
Leuze electronic GmbH + Co. KG
In der Braike 1
D-73277 Owen
Telefon +49 (0) 7021 573-0
Telefax +49 (0) 7021 573-199
Leuze electronic
Ulrich Balbach,
Leuze electronic GmbH + Co. KG, Sitz Owen, Registergericht Stuttgart, HRA 230712
Persönlich haftendeGesellschafterinLeuze electronic Geschäftsführungs-GmbH,
Sitz Owen, Registergericht Stuttgart, HRB 230550
Geschäftsführer:Ulrich Balbach
USt -IdNr DE 145912521 │ Zollnummer 2554232
MLC 520 EX
Geschäftsführer / Director / Directeur
2014/10
63
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising