« S`outiller précarité

« S`outiller précarité
Plate-forme « Santé et Précarité »
«
S’outiller en éducation
pour la santé,
pour et avec un public en
situation de
précarité ? »
Compilation des documents de la matinée d’échanges
Havré – 26 juin 2014
Plate-forme « Santé et Précarité »
Ce présent document fait référence à la matinée d’échanges de la Plate-forme « Santé et
Précarité » organisée le jeudi 26 juin 2014 à Havré et intitulée : « S’outiller en éducation à la
santé pour et avec un public en situation de précarité ? ».
L’objectif de cette rencontre était de réunir les membres de la Plate-forme afin d’échanger
sur la thématique, de découvrir quelques outils et de partager des expériences.
Nous avons eu l’occasion d’y présenter deux interventions.
Une première intervention a clarifié la notion d’outil, ses critères de qualité, ses utilisations
et les liens avec le public en situation de précarité (Présentation de Madame Spiece).
Une seconde intervention a développé les étapes incontournables dans la création d’un outil
avec et pour le public fragilisé (Présentation de Madame Brumagne et de Monsieur Hachez).
Les temps de pause ont permis aux participants de consulter divers outils sélectionnés en
collaboration avec l’outilthèque PIPSA selon quelques critères : accessibilité, approche
globale et positive de la santé, supports et méthodologies variées, etc.
Enfin, un temps d’échange en atelier a contribué à poursuivre la réflexion.
Ce document vous permet de revenir sur les moments clés de cette matinée d’échange.
2
Programme
de la
Rencontre
"S'outiller en éducation à la santé pour et avec un public en situation de précarité ?"
Jeudi 26 Juin 2014 de 08h45 à 13h et de 13h45 à 14h30 (facultatif) – Maison provinciale des Sports à Havré
8 h 45 : Accueil
Découverte du Marché aux outils
9 h 15 : Ouverture de la rencontre
Michel DEMARTEAU - Directeur en Chef de l'Observatoire de la Santé du Hainaut
Pierre BIZEL - Responsable du Secteur Education Santé
Bérengère LENS - Infirmière en santé communautaire
9 h 30 :
S'outiller en éducation à la santé pour et avec un public en situation de précarité ?
Catherine SPIECE - Pédagogie Interactive en Promotion de la Santé (PIPSa) Bruxelles
Alexia BRUMAGNE et Damien Hachez - Cultures & Santé Bruxelles
10 h 50 :
Pause
Découverte du Marché aux outils
11 h 15 :
Le temps des ateliers – Echanges à partir de la découverte d’outils
12 h 45 :
Synthèse de la matinée – Idées Clés
13 h 00 :
Repas sandwiches
13 h 45 :
Poursuite des échanges à l’occasion du Midi marcheur dans le Bois d’Havré (facultatif)
14 h 30 :
Fin de la journée
Avec la collaboration des CLPS du Hainaut Occidental et de Mons-Soignies
3
Discours
d’ Introduction à la matinée
Michel Demarteau
Directeur en Chef
de l’Observatoire de la Santé
du Hainaut
Pierre Bizel
Responsable du
Secteur Education Santé
de l’Observatoire de la Santé
du Hainaut
4
Monsieur Michel Demarteau
Directeur en Chef de l’Observatoire de la Santé du Hainaut
« Je suis heureux de vous accueillir aujourd’hui comme nouveau directeur de l’Observatoire
de la santé du Hainaut. Cette rencontre est pour moi importante à deux titres.
C’est d’abord un anniversaire, l’occasion de jeter un regard rétrospectif sur les 10 ans
d’existence de la plate-forme d’échanges «Ensemble vers la santé ! » dont le but est
d’accompagner les professionnels du secteur de la précarité vers des actions d’éducation
pour la santé. Qu’avons-nous réalisé « ensemble » ? Je laisserai mes collègues vous en faire
part.
Je souhaite cependant souligner la conviction et l’engagement des agents provinciaux de
l’OSH qui font vivre cette plate-forme. Dix ans d’existence dans un champ trop souvent
caractérisé par le manque de continuité dans les politiques menées. Ce n’est pas banal !
Même si les ressources consacrées par l’Observatoire et la Province sont trop modestes.
Cette modestie dans les moyens, c’’est la deuxième raison pour laquelle je souhaite
intervenir. En prenant la direction de l’OSH, je veux réaffirmer notre engagement collectif à
mettre en œuvre l’ensemble des ressources de l’OSH pour contribuer à réduire les inégalités
sociales et territoriales de santé. C’est la mission fixée par le pouvoir politique provincial
dans sa déclaration politique pour la législature 2013-2018.
Il est encore un peu tôt pour vous donner des pistes concrètes sur le renforcement de notre
travail en matière de santé et de précarité.
Faut-il renforcer le plaidoyer sur les inégalités sociales de santé (ISS), renforcer les échanges
avec nos partenaires de santé, faire évoluer nos outils de communication et d’éducation
pour la santé, mettre davantage de personnes sur le terrain à vos cotés, renforcer
l’observation et la compréhension de la construction des ISS, évaluer plus et mieux nos
pratiques ? Faut-il aussi quitter notre champ de compétences (une certaine zone de confort
et de légitimité) et renforcer notre participation à des réseaux plus large de lutte contre les
inégalités sociales avec d’autres secteurs. Pour y répondre, nous sommes à votre écoute, car
la réduction des inégalités sociales de santé nous ne pouvons pas la réaliser seul.
Merci de votre attention »
5
Monsieur Pierre Bizel
Responsable du Secteur Education Santé de l’Observatoire de la Santé du Hainaut
« Je vais tenter d’introduire le thème de cette journée en vous proposant une réflexion sur
les spécificités de nos démarches d’éducation pour la santé en essayant évidement de ne pas
vous décourager d’emblée, mais en soulignant que s’engager dans ce type de projet n’est
pas si anodin qu’il n’y parait et peut avec les meilleurs intentions du monde conduire à des
résultats parfois surprenants.
Utiliser un outil d’éducation en général et éduquer quelqu’un est souvent perçu, à juste
titre, comme naturel et évident.
Tout le monde fait, ou a fait, de l’éducation et s’est déjà retrouvé en situation éducative avec
une personne ou un groupe pour lequel on a une intention, un projet.
Pas besoin d’avoir pour cela de certificat d’aptitude, de formation spécifique et d’appliquer
une méthodologie particulière, le bon sens et l’usage guidant la plupart du temps l’action.
Répétition, démonstration, explication, imitation, en sont les méthodes, notamment avec les
enfants.
Par exemple et très naturellement, une pratique très répandue est de tout mettre en œuvre
pour rendre les personnes conformes aux conseils, recommandations, consignes, délivrées
par les professionnels et en particulier ceux du domaine de la santé.
L’objectif souvent implicite est d’arriver à ce que les personnes soient raisonnables,
renoncent aux addictions, se brossent les dents trois fois par jour, ne consomment pas plus
de deux verres d’alcool par jour, consomment 5 fruits et légumes par jour, visitent
régulièrement leur médecin même si ils ne sont pas malades, ou pratiquent 30 minutes
d’exercice physique par jour.
Ce type de fonctionnement « idéal » donnerait enfin, à ceux qui savent, aux professionnels
de santé et aux politiques, la responsabilité de la santé de la population. Enfin, la
compétence pourra vraiment prendre en charge la maladie, le bien-être, la population
n’ayant qu’à appliquer ce que l’on a repéré bon pour elle.
« Nous ne voulons que votre bien et nous l’aurons » pourrait être la devise d’une telle
société.
Mais sur un plan éducatif, évidemment, ce serait négliger l’individu dans ses choix, souvent
contrains dans le domaine de la précarité, et ses priorités.
Je répète souvent, l'éducation, et non la persuasion, vise à donner du pouvoir aux gens, non
à les faire obéir.
L’éducation pour la santé, c’est permettre aux gens d'exercer un pouvoir sur leur santé, au
plan individuel et collectif et il n’y a pas lieu de définir des comportements modèles et
encore moins de contraindre les gens à les adopter à tout prix.
On ne peut pas dire, en matière éducative, sans faire un énorme paradoxe :
« Soyez responsables, faites ce qu'on vous dit. »
6
Les outils et les orateurs que vous allez découvrir après moi reprendrons probablement ces
aspects de fond qui oriente dès le début les initiatives
Quels autres exemples illustrent nombres d’action et les pièges dans lesquels nous pouvons
tomber :
1. Bien souvent, il est défendu une approche globale de l'individu, prenant en compte ses
dimensions physique, psychosociale, culturelle, … et on bâtit des actions « physiologicocentrées» sur les dangers du surpoids, du tabagisme ou des drogues.
Ou bien, dans un programme sur l’équilibre alimentaire, on présente les aliments et leurs
correspondances caloriques sans lier ces mêmes aliments à leurs fonctions sociales,
culturelles, symbolique, relationnelle, etc.
Plus fréquemment encore, on prône l'autonomie, la participation, la responsabilisation et on
utilise au bout du compte des méthodes directives. Difficile de remobiliser par la suite.
2. Autre problème, ce qui est vrai à l'échelle d'une population n’a pas forcément de sens pour
un individu. Ceci semble une évidence mais la confusion est souvent de mise. Par exemple,
on sait que plus le nombre de personnes obèses est élevé dans une communauté, plus le
nombre de décès prématurés augmente.
En revanche, un individu peut être obèse toute sa vie sans jamais développer de diabète ou
de maladie cardio-vasculaire et un AVC peut survenir chez une personne qui n'est pas en
surpoids. Quels messages alors délivrer à une personne individuellement et quelles attitudes
éducatives développer sur la base de la seule lecture de tendance et probabilité portant sur
des groupes ?
3. Certaines actions améliorent globalement la situation d'une population mais accroissent les
écarts en son sein. Si l’on base des programmes sur l’augmentation des savoirs sur la santé,
ce seront probablement les catégories déjà habitués à intégrer d’autres sortes de
connaissances qui apprendront le plus. Les jeunes en difficultés scolaires en particulier
retiendront peu de ce genre de programme. En définitive ce seront ceux qui ont besoin le
plus d’informations qui sont le moins en mesure de les obtenir.
Autre exemple, si on explique à une classe d’enfants qu’il est recommandé de se brosser les
dents trois fois par jour, ceux qui le font déjà deux fois auront plus de facilité à suivre votre
conseil que ceux qui n’ont pas de brosse à dent chez eux. A la fin de l’action, il y aura donc
peut-être un nombre plus grand d’enfants qui se brosseront les dents trois fois par jour,
améliorant la moyenne de la classe, mais les écarts se seront vraisemblablement creusés.
4. Savoir précisément ce qu'une personne mange, ce qu’elle boit, si elle a déjà pensé au
suicide, ou la fréquence de ses douches, est difficile. On se base souvent sur les déclarations
des personnes, ce qui est assez peu fiable dès que l’on touche à des sujets délicats en lien
avec l’image de son propre corps, la mort, la drogue ou les situations d’échecs où la
personne s’est déjà trouvée.
7
De plus ces éléments sont parfois en jeu dans des animations de groupe toujours difficile à
gérer.
5. Il est aussi difficile d'établir des liens de cause à effet entre des interventions d'éducation
pour la santé et des changements de comportements. Toute démarche éducative demande
du temps et tout changement de comportement aussi. Et plus le temps passe, plus les
facteurs d'influence sont nombreux.
De plus, ceux-ci interagissent. Si une personne renonce à fumer, est-ce parce que l'un de ses
amis est mort d'un cancer du poumon, est-ce parce qu'elle a bénéficié d'une aide à l’arrêt,
est-ce parce que le prix du tabac augmente, est-ce pour plaire à quelqu’un ?
6. L’éducation pour la santé est souvent une pratique qui s’adresse à des groupes, voire au
grand public. Ce mode relationnel comporte de nombreux avantages, en particulier celui de
pouvoir véhiculer des messages au plus grand nombre mais il néglige le fait qu’un public
n’est jamais homogène.
S’adresser à tous de la même manière et au même moment fait disparaître les différences
importantes telles que les conditions très variées de réception des messages, les situations
économiques et sociales, les histoires personnelles des individus, les étapes déjà franchies
dans le changement de comportement, etc. … qui modifient l’information transmise. Un
même message à tous, à tous moments présente de gros risque d’être rejeté, déformé,
voire de produire des effets inverses de ceux attendus.
En conclusion
Actuellement, quand on veut utiliser un outil ou réaliser une action, on est pris entre deux
feux :
• celui des défenseurs de la liberté individuelle argumentant que personne n’est en
droit (et à quel titre), de juger et intervenir sur la santé d’autrui, celle-ci étant le bien
individuel le plus absolu, négligeant la responsabilité sociale et les coûts des
comportements.
• celui des convaincus de la bonne santé qui n'imaginent l'éducation pour la santé que
comme un outil de normalisation sociale au nom de preuves scientifiques plus
abondantes chaque jour.
Il existe cependant une voie médiane entre ces deux extrêmes. Celle d’une éducation
intégrant les savoirs scientifiques et le respect des individus dans leurs diversités, leurs
histoires, leurs contradictions, et leurs désirs.
C’est le sens de la réflexion qui sera la nôtre aujourd’hui autour des critères de qualité des
outils d’éducation que les orateurs qui suivront analyseront avec vous bien mieux que moi.
Merci de votre fidélité à nos journées initiées maintenant depuis 10 ans. Bonne journée. »
8
Présentations
Madame Catherine Spiece
Coordinatrice de la Pédagogie Interactive en
Promotion de la Santé (PIPSa)
– Bruxelles –
Madame Alexia Brumagne
et Monsieur Damien Hachez
Chargés de projets en
Promotion de la Santé
à l’asbl
« Cultures & Santé »
– Bruxelles –
9
Présentation de Madame Catherine Spiece
Coordinatrice de la Pédagogie Interactive
en Promotion de la Santé (PIPSa) – Bruxelles
PIPSa est le site web de l’outilthèque santé, un programme de promotion de la santé
financé actuellement par la Région wallonne et par la COCOF, Région BruxellesCapitale.
Ce programme est organisé par le Service de promotion de la Santé Solidaris avec
l’aide de tout un réseau de partenaires.
Ce centre informe les professionnels et les relais de l’existence d’outils
pédagogiques disponibles en Belgique francophone, grâce à son site PiPSa
(www.pipsa.be).
Des renseignements y figurent non seulement sur l’outil, mais également sur la
démarche autour de son utilisation.
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
Présentation de Madame Alexia Brumagne
et de Monsieur Damien Hachez
Chargés de projets en Promotion de la Santé
à l’asbl « Cultures & Santé » – Bruxelles
« Culture & Santé » est une association sans but lucratif de promotion de la santé,
d’éducation permanente et de cohésion sociale, située à Bruxelles et active sur la
Fédération Wallonie-Bruxelles.
Elle a pour objet social l’amélioration de la qualité de vie des populations dans une
perspective d’émancipation individuelle et collective. Son travail vise à permettre aux
individus et à la collectivité d’agir sur les déterminants sociaux, économiques,
environnementaux et culturels de la santé, en privilégiant l’engagement des
populations dans une prise en charge collective et solidaire de la vie quotidienne,
alliant choix personnel et responsabilité sociale.
L’association met en œuvre et soutient plus spécifiquement des actions à destination
des personnes vivant dans des contextes où les inégalités sociales se font
particulièrement sentir (parmi elles, les migrants). Ces projets se réalisent avec les
populations concernées et avec les relais institutionnels de différents secteurs.
Depuis quelques années, « Cultures & Santé » s’est construit une expertise dans la
communication adaptée envers des publics multiculturels et/ou peu scolarisés en
collectif. Elle conçoit des outils et démarches pédagogiques en vue d’augmenter la
puissance d’agir et l’esprit critique des populations.
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
Répertoire
Outils
de
&
Documents,
Adresses utiles
Présentation de quelques outils
sélectionnés en équipe pluridisciplinaire
(Liste non exhaustive)
36
Action communautaire en santé un outil pour la pratique
Thème & Support
Auteurs
Obtention
Ce document s’adresse à tous les acteurs locaux qui sont engagés ou qui souhaitent s’engager dans des démarches
communautaires en santé. Il rappelle les fondements théoriques de l’action communautaire, les points de repère utiles
pour s’inscrire dans cette démarche et propose des pistes concrètes : un outil pratique permettant aux acteurs de
s’orienter dans leurs actions, et de nombreuses références d’outils soutenant la réflexion et la construction de projets.
Collaboration avec Santé Communauté Participation (SACOPAR), le Centre local de promotion de la santé de CharleroiThuin (CLPSCT) et la Fédération des maisons médicales.
www.maisonmedicale.org
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable.
37
ALIM’ANIM
Auteur
Ce guide d'animation conçu pour des professionnels travaillant dans les champs de la culture, de l'insertion
socioprofessionnelle et du social, avec un public d'adultes, permet d'envisager l'alimentation comme vecteur d'identité
individuelle et collective, comme vecteur de sens.
Dans un groupe nouvellement constitué, l'animation permet aux membres de mieux faire connaissance, d'établir ou de
renforcer la cohésion du groupe. Elle encourage chacun à se présenter de manière ludique et originale à partir de son
alimentation, clé pour parler de soi, de son histoire, de ses origines, de ses cultures… De manière plus large, elle
permet d'éveiller aux dimensions culturelles de l'alimentation.
L'exploitation de ce guide d'animation peut être associée à celle du dossier Focus Santé : "L'alimentation au cœur des
actions de promotion de la santé"
Cultures & Santé - www.cultures-sante.be
Obtention
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable.
Thème & Support
38
BBnut – L’alimentation des tout-petits (de la naissance à 3 ans)
Thème
Publics
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
L’alimentation du jeune enfant
Enfants de 0 à 3 ans – Parents en situation de précarité et personnes illettrées
Une mallette comprenant : une planche aimantée, 46 cartes magnétiques, un guide d’utilisation, un dépliant (à remettre aux
participants à l’issue des animations BBnut). La mallette est en deux versions : aimantée et cartonnée (version jeu de table).
2009 et réactualisé en 2013
BBnut est un projet visant à proposer aux personnes travaillant auprès des populations en précarité un outil pour échanger sur
l’alimentation du jeune enfant (de 0 à 3 ans). Il se compose d'une planche aimantée sur laquelle des cartes magnétiques
représentant des groupes d'aliments sont à positionner. La planche évoque les 3 temps forts de l’alimentation du jeune enfant, de
la naissance à 3 ans (0 à 6 mois, 6 mois à 1 an, 1 à 3 ans) et comprend 2 espaces symbolisant une corbeille (pour les aliments
occasionnels) et un sens interdit (pour les aliments à proscrire).
• Favoriser les échanges et visualiser les informations essentielles relatives à l’alimentation du jeune enfant ;
• Intervenir en priorité auprès des populations en situation de précarité afin d’échanger sur les informations essentielles
autour des conseils des professionnels et des proches sur l’alimentation de bébé ; de l’âge et des principes de
diversification; des groupes alimentaires indispensables ; des consommations hors des repas ; de l’influence du marketing
et de la publicité ; de la cuisine familiale et traditionnelle ; et des dimensions éducatives et affectives de l’alimentation.
CODES 91 – Comité Départemental d’Education pour la Santé de l’Essonne - www.codes91.org
En centre de prêt : CLPS (certains, à vérifier) et/ou acquisition : version aimantée (format chevalet) : 135 Euros et version cartonnée
(format jeu de table) : 95 Euros + les frais de port
A publier http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613928/bb-nut.html
39
Bien-être et Ressources
Un outil d’animation et de promotion de la santé
Thème & Support
Auteurs
Obtention
Ce kit pédagogique est composé d’un guide d’accompagnement, 12 fiches d’animation, de 7 fiches repères, 3 fiches
support d’animation et une affiche. L’outil est spécifiquement adapté au secteur de l’alphabétisation, il invite les
professionnels et bénévoles à aborder la santé autrement, de manière positive et globale avec des publics adultes
maîtrisant difficilement la langue française. Il propose un parcours d’animations permettant de travailler la question de
la santé et du bien-être (physique, mental, social), ce qui l’influence et les capacités d’action de chacun pour ce bienêtre.
Coréalisé : Cultures & Santé et le Cedas asbl.
www.cultures-sante.be
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable (uniquement le guide
d’accompagnement)
40
Comment appréhender l’impact de l’hygiène corporelle dans sa vie ?
Thème
Public
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
L’hygiène corporelle
A partir de 18 ans
Dans une valisette : 1 dossier pédagogique, 1 photo-expression (40 photographies couleur), 10 dessins couleur d’association
d'images et 64 dessins cartes symboles
2010
L’outil est destiné aux professionnels du champ éducatif, social, sanitaire et à toute personne ayant en charge l'accompagnement
socioprofessionnel d'adultes, ce programme s'articule autour de fiches techniques et fiches théoriques d'une part, et de 5
séquences d'animation d'autre part.
• Permettre aux professionnels-relais d'aborder la thématique de l'hygiène corporelle auprès d'un groupe d'adultes ;
• Aborder le lien entre image du corps et hygiène corporelle, à partir des représentations des participants ;
• Identifier les normes sociales de l'hygiène corporelle et les causes des écarts entre ces normes et les pratiques observées ;
• Repérer l'impact de l'hygiène corporelle sur la relation à soi-même, aux autres, dans son milieu professionnel ;
• Aborder les atouts et limites de l'image que l'on a de soi, ainsi que la dimension sensorielle.
Le CODES de la Sarthe - http://www.codes72.fr/ - http://www.ahs-sarthe.asso.fr/
Centres de prêt : CLPS et/ou acquisition chez l’éditeur (70€ + frais de port).
Coup de cœur de PIPSa
http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613819/comment-apprehender-l-impact-de-l-hygiene-corporelle-dans-sa-vie.html
41
Comment créer un outil pédagogique en santé
Guide méthodologique
Thème & Support
Auteurs
Obtention
C’est un guide méthodologique de conception d’outils de promotion de la santé : le cadre est celui de la Promotion de
la santé.
Un guide : il aide à avancer, il ouvre une voie, accompagne dans la démarche. Ce n’est pas une panacée qui, d’un coup
de baguette magique, va rendre les choses faciles.
Un guide méthodologique : il propose des balises théoriques et méthodologiques pour une démarche de qualité dans
la construction d’outils.
Un guide méthodologique de conception : il adopte donc le point de vue du concepteur (promoteur, constructeur, …)
et non de celui de l’utilisateur.
Catherine Spièce et Maïté Frérotte, du Service Promotion de la Santé de l’UNMS ; Chantal Vandoorne et Sophie
Grignard, de l’APES-ULg.
www.creerunoutil.be
Centres de prêt : CLPS et/ou payant chez l’éditeur et/ou téléchargeable.
Le contenu du guide paru en 2004 a été adapté et mis en ligne sur le site en 2009
42
Des habits et nous : le vêtement, vecteur de signes
Thèmes
Publics
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
Les fonctions du vêtement et la relativité des messages véhiculés par les vêtements
Jeunes et adultes
Kit pédagogique : 10 cartes "récits de vie", 3 fiches "identité" vierges, 3 classeurs "vêtements", avec 60 images par classeur, 3
supports "modèle" et un manuel d’accompagnement
2012
L’outil est destiné aux professionnels des champs de la culture, de l’alphabétisation, de l’insertion socioprofessionnelle et du social.
Le vêtement n’est pas qu’un rempart contre le froid même si c’est la première fonction à laquelle nous pensons. Lorsque nous
rencontrons une personne, elle communique avec nous par la parole, par ses gestes mais également par ses vêtements. Au premier
regard, nous nous représentons certains traits de sa personnalité. Cet outil met en évidence les messages transmis par les
vêtements et surtout leur relativité.
• Prendre conscience que le vêtement véhicule des messages et que ceux-ci dépendent entre autres de l’émetteur et des
récepteurs ;
• Susciter l’échange entre les participants, la réflexion et la co-construction de savoirs autour de la communication
vestimentaire et de la relativité des messages qu’ils envoient.
Cultures & Santé asbl - www.cultures-sante.be
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable (uniquement le manuel d’accompagnement)
Cet outil n'a pas encore été analysé par PIPSa
43
Des images pour accompagner les parents au quotidien
Thèmes
Publics
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
La grossesse et la petite enfance
Aux parents peu familiarisés avec la lecture en langue française (analphabètes fonctionnels, primo-arrivants, etc.).
Kit pédagogique : farde contenant 1 série de fiches illustrées qui abordent divers sujets (grossesse, naissance, services ONE,
alimentation bébé, sommeil, soins quotidiens, développement de l’enfant et sécurité) et 1 dossier pédagogique.
2010
L’outil est spécialement conçu pour les personnes peu familiarisées avec le français écrit. Les fiches reprennent les messages
identifiés comme prioritaires sous forme de dessins et schémas explicites, avec un support écrit minimum : des titres, des soustitres et quelques mots-clés. Ces messages sont à utiliser par les professionnels en lien avec le public visé.
• Transmettre des messages d’éducation à la santé et de soutien à la parentalité. Grâce aux dessins et schémas explicites, il
s’agit de pouvoir comprendre un message sans avoir nécessairement recours à la lecture, les mots repris peuvent venir en
support ;
• Servir de support à la communication entre le futur parent/le parent et le professionnel. Ce dernier ne se limite pas à
donner des conseils mais veille à soutenir les parents dans leurs compétences.
ONE – Office de la Naissance et de l’Enfance
www.one.be
Centres de prêt : CLPS et/ou téléchargeable (uniquement les fiches illustrées et un extrait du dossier pédagogique).
http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613830/des-images-pour-accompagner-les-parents-au-quotidien.html
44
Du Je au Nous
Thème & Support
Editeur
Obtention
Un outil méthodologique pour stimuler la participation citoyenne dans un groupe.
Des animations, du matériel didactique et des supports théoriques pour aider à élaborer avec un groupe un projet
collectif à partir de leurs intérêts, besoins et forces, ancré dans la vie sociale du groupe, de l’association, du quartier…
Cette méthodologie n’est pas une construction clé-sur-porte. Elle permet une approche flexible, dynamique et adaptée
à tout groupe. Elle donne aux participants le goût de s’impliquer ensemble dans un projet… premiers pas vers la
participation citoyenne !
Flora asbl
www.du-je-au-nous.be
Formation et/ou téléchargeable.
45
Et si le quartier était un animal
Thème
Publics
Support
Année de création
Concept
Objectif
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
Les représentations et la réflexion collective sur un quartier
Tout public, public intergénérationnel, multiculturel
Kit pédagogique : 23 cartes images : cartes "animal", 25 cartes textes : témoignages d’habitants, 5 cartes totem vierges et 1 manuel
d’utilisation.
2009
L’outil est destiné aux professionnels des champs psycho-médico-sociaux, animateurs, assistants sociaux, éducateurs, travailleurs
de rue, psychologues, etc. qui souhaitent mener une réflexion collective sur un quartier.
A partir d’une série de cartes imagées et de la question "Et si le quartier était un animal ?" ce photo-langage permet de questionner
les habitants sur les représentations qu'ils ont de leur quartier
• Encourager les participants à exprimer leurs représentations individuelles du quartier afin d’en faire des sujets de réflexion
et de les mettre en perspective en les confrontant à celles des autres.
Cultures & Santé asbl
www.cultures-sante.be
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable (uniquement le manuel d’accompagnement)
Coup de cœur de PIPSa
http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613839/et-si-le-quartier-etait-un-animal.html
46
Et toi, t’en penses quoi ? Débats entre ados
Thèmes
Public
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
La santé et le bien-être
De 14 à 18 ans
Cet outil en ligne sur www.et-toi.be permet de mener des débats dynamiques avec les jeunes sur des sujets d'actualité qui
concernent la santé et le bien-être.
2013
Cet outil propose le "frasbee", technique d'animation simple et facile, qui vous donne les clés pour initier un débat riche en
échanges, sur base de phrases lancées comme des frisbees entre les participants. En s’inscrivant sur le site, vous pouvez créer votre
dossier d'animation sur mesure : choisissez une ou plusieurs thématiques, téléchargez-la dans votre dossier et sélectionnez les
phrases de débat que vous souhaitez utiliser. Votre dossier contiendra les supports théoriques en rapport avec la/les thématiques
sélectionnée(s) et vos fiches d'animation prêtes à l’emploi. La partie "Animer un débat" vous donnera quant à elle toutes les
informations pour bien gérer l’animation.
• Favoriser l'esprit critique des jeunes par rapport à leurs choix en matière de santé et de bien-être mais aussi pour les ados ;
• Favoriser une bonne estime de soi ;
• Permettre aux jeunes de développer leur esprit critique, d'alimenter leur réflexions personnelles et de prendre du recul ;
• Valoriser les connaissances et développer l'assertivité des jeunes lors des débats ;
• Valoriser les échanges.
Infor santé – Mutualités Chrétiennes (ANMC)
www.mc.be - www.et-toi.be
Téléchargeable sur le site Internet
Coup de cœur de PIPSa - http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613917/et-toi-t-en-penses-quoi-debats-entre-ados.html
47
Femmes en jeu
Thèmes
Public
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
La santé et le corps de la femme notamment sur l'examen gynécologique.
Les femmes et/ou public mixte
Kit pédagogique : un plateau de jeu avec des questions numérotées et regroupées par thème, des fiches réponses classées par
thèmes, un document pédagogique, une brochure de planning familial, un lexique expliquant les termes anatomiques abordés au
cours du jeu (en plusieurs langues), un dé et des pions.
2013
L’outil a été conçu par un groupe de femmes en alphabétisation, il permet aux femmes de s’exprimer sur des sujets intimes tels
que la contraception, l’anatomie féminine ou les détails techniques d’un examen gynécologique et les craintes éventuelles que ce
dernier peut susciter. Le but de ce jeu est d’impliquer les participantes et de les inviter à débattre sur des problématiques touchant
aux droits de la femme ou à leur vie quotidienne.
• Informer sur l'examen gynécologique et aborder dans ce cadre certaines questions ayant trait au corps et à la santé des
femmes ;
• Donner la parole aux participantes pour qu'elles osent s'exprimer en confiance sur des sujets intimes ;
• Permettre de poser des questions et d'échanger sur ce sujet ;
• Donner confiance aux parents pour aborder ce sujet avec leurs enfants ;
• Déconstruire et faire évoluer des idées et craintes préconçues ;
• Permettre aux femmes de s'approprier certains termes gynécologiques et de se familiariser avec les aspects techniques de
l’examen.
Vie féminine - www.viefeminine.be
Centres de prêt : CLPS et/ou acquisition chez l’éditeur (16€).
http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613897/femmes-en-jeu.html
48
L'alimentation : affiche
Thème
Publics
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
L’alimentation : vision globale et multifactorielle
Adultes et adultes peu scolarisés
Kit pédagogique : une affiche accompagnée d’un manuel d’utilisation et de pistes d’animation
2010
L’affiche est un support de réflexion qui peut également être exploité comme support d’animation. Elle présente une vision globale
et multifactorielle de l’alimentation qui permet de sortir d’une perspective classique, nutritionnelle et fonctionnelle. Elle illustre les
différents facteurs qui peuvent influencer nos comportements alimentaires ouvrant la possibilité à chacun de poser un regard
critique sur ses choix alimentaires. La communication est essentiellement visuelle, facilitant ainsi la compréhension de
l’information par un plus grand nombre.
• Proposer une vision multifactorielle de l’alimentation par la représentation de différents types de facteurs (facteurs
physiologiques et liés à la santé, facteurs identitaires, facteurs psycho-socio-affectifs, facteurs liés aux ressources, facteurs
liés aux modes de vie) ;
• Susciter la réflexion quant à la perspective globale de l’alimentation ;
• Amener chacun à se sentir mieux outillé face aux multiples choix alimentaires qu’il a à faire.
Cultures & Santé asbl - www.cultures-sante.be
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable (uniquement le manuel d’utilisation et les quartiers
de l’affiche)
http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613813/l-alimentation-affiche.html
49
Focus Santé
L’alimentation au cœur des actions de promotion de la santé
Thème & Support
Ce dossier propose d’envisager les actions santé relatives à l’alimentation au-delà de l’approche comportementale,
tant celle-ci peut être contre-productive dans certains contextes. Il inscrit d’abord l’alimentation dans sa globalité,
présente les enjeux qui y sont liés et tente de comprendre les liens existant entre cette question et les inégalités
sociales. Ensuite, des exemples de projets montrent comment l’alimentation peut constituer un levier pour améliorer
la qualité de vie et réduire les inégalités sociales de santé, notamment par le renforcement du lien social et de
l’empowerment qui s’opère. Il propose enfin des ressources (acteurs clés, outils pédagogiques et articles) sur la
thématique afin de soutenir le professionnel dans la mise en œuvre d’actions autour de l’alimentation.
Auteur
Cultures & Santé
www.cultures-sante.be
Obtention
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable.
50
Le corps c’est aussi…
Thème
Publics
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
Le corps
Jeunes, jeunes adultes et public fragilisé et/ou multiculturel
Kit pédagogique : une affiche (grand format) qui offre une multitude d’images évoquant de nombreuses représentations du corps,
des cartes illustrées qui reprennent chacune des illustrations de l’affiche pour faciliter et favoriser l’appropriation des images et
l’évocation, un recueil de paroles "Le corps, paroles de jeunes en exil", un guide d’accompagnement composé de 6 fiches
informatives et 3 fiches d’animation.
2011
L’outil destiné aux professionnels, relais et bénévoles, vise à créer un espace d’échange, de réflexion et de discussion autour du
corps et de ses nombreuses dimensions et constitue également une porte d’entrée vers des thématiques plus spécifiques comme
la vie affective et sexuelle, l’estime de soi, l’hygiène ou encore l’alimentation…
• Permettre aux professionnels, au groupe ou à la personne, de mener une réflexion sur les représentations que chacun peut
avoir au sujet du corps ; de prendre conscience des déterminants de santé et des choix qui se posent par rapport à son
propre corps ;
• Offrir aux professionnels, à travers une vision globale, élargie et multidimensionnelle du corps, des portes d’entrée pour
aborder des thématiques plus spécifiques faisant lien avec "le corps" : vie affective et sexuelle, accidents domestiques,
hygiène, estime de soi, etc. ;
• Permettre aux professionnels de recueillir les préoccupations, l’intérêt du groupe ou de la personne, pour certaines
problématiques et thématiques qu’ils souhaitent approfondir.
Cultures & Santé asbl - www.cultures-sante.be
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable (tout excepté l’affiche)
http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613863/le-corps-c-est-aussi.html
51
Méthodes participatives. Un guide pour l'utilisateur
Thème & Support
Auteur
Obtention
Destiné aussi bien aux personnes qui effectuent leurs premiers pas dans le monde de la participation qu’aux praticiens
expérimentés, ce guide décrit de manière détaillée 13 méthodes participatives (jury de citoyens, focus group, world
café...) et précise leur utilité, les différentes étapes à suivre, les bonnes pratiques et le budget nécessaire ainsi que,
brièvement, une cinquantaine de méthodes et techniques. Une introduction recadre bien ce qu’est une approche
participative.
Fondation Roi Baudouin
www.kbs-frb.be
Chez l’éditeur : téléchargeable.
52
11 Bouge
Thème
Public
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
L’activité physique
De 14 à 16 ans
Le site Internet www.11bouge.be (sécurisé et accessible via une inscription en ligne), propose des activités-défis à réaliser par les
groupes de jeunes.
2012
Le programme "11bouge - Défis entre nous", destiné aux éducateurs, a pour objectif de promouvoir l’activité physique en insistant
sur ses effets sur le bien-être global, l’estime de soi, et le plaisir d’être en groupe.
Le site propose des pages publiques détaillant la philosophie et le déroulement du programme et des pages privées reprenant les
fiches pédagogiques des défis à réaliser en groupe et les illustrations vidéo filmées dans des écoles pilotes. Les activités proposées
sont accessibles à tous, filles et garçons, sportifs et moins sportifs. Elles balaient une série de thématiques : la coopération, la
découverte de nouveaux sports, la jonglerie, des jeux de ballons, une initiation au sauvetage en piscine, des exercices de relaxation
issus du yoga et de la méthode Pilates…
• Favoriser l'activité physique chez les jeunes de 14 à 16 ans mais aussi
• Amener les jeunes à prendre conscience de leurs capacités, ressources et limites en matière d'activité physique (autoévaluation) ;
• Favoriser la découverte, l'expérimentation de différentes formes d'activité physique ;
• Aider les jeunes à associer l'activité physique au bien-être physique, psychique et social.
Infor santé – Mutualités Chrétiennes (ANMC) - www.mc.be - www.11bouge.be
Téléchargeable sur le site Internet
Coup de cœur de PIPSa - http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613886/11bouge-defis-entre-nous.html
53
Parcours sans T
Thème
Public
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
Le tabagisme
Le grand public, les personnes fragilisées pouvant connaître des difficultés de lecture ou de compréhension, les fumeurs et nonfumeurs
Kit pédagogique : un plateau de jeu, des cartes à thèmes (7 familles), 6 pions, 2 dés (1 à chiffres et 1 à faces colorées), un manuel
pour l'intervenant et une évaluation post-animation.
2013
L’outil est un jeu de table qui aborde le tabagisme de manière ludique, les fumeurs, comme les non-fumeurs, peuvent y participer
ce qui permet de partager des vécus et des points de vue différents. Trois manières différentes d'y jouer sont proposées. L’outil a
été créé pour une utilisation par des professionnels sociaux, de la santé ou de l'éducation, dans le respect de la démarche de
promotion de la santé, ainsi que dans l'esprit de l'entretien motivationnel (utilisé, notamment, dans l'abord des comportements
addictifs : ex. alcool, tabac, ...).
• Inviter à une réflexion sur différents aspects du tabagisme ;
• Susciter un échange de connaissances, de représentations et d'expériences à propos du tabac ;
• Sensibiliser et informer sur la consommation de tabac et sur les aides possibles ;
• Valoriser les comportements positifs des participants qu'ils soient ou non en lien avec le tabac.
FARES – Fonds des Affections Respiratoires
www.fares.be
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur.
http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613913/parcours-sans-t.html
54
Questionner les représentations sociales en promotion de la santé
Thème & Support
Auteurs
Obtention
A destination de tout acteur du social, de l’éducation permanente, de l’insertion socioprofessionnelle ou de la santé, ce
carnet tente de fournir des pistes pour comprendre le concept de représentations sociales ; mettre en place des
démarches de questionnement des représentations sociales et en déterminer les enjeux. Envisager les représentations
sociales comme des leviers d’action efficaces pour promouvoir la santé.
Le cœur de ce carnet met en scène une animatrice et un groupe de femmes qui se réunissent au sein d’une maison
communautaire. Progressivement, cette animatrice va prendre conscience de l’importance des représentations
sociales et en tiendra compte dans sa pratique. Cette trame narrative se déroule sous forme d’illustrations. S’y
rattachent des prises de recul et des repères théoriques.
Les CLPS de Bruxelles, du Luxembourg, de Namur et Cultures & Santé
www.cultures-sante.be
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable.
55
Tentations en rayons
Thème
Publics
Support
Année de création
Concept
Objectifs
Editeur
Obtention
Avis de PIPSa
Les stratégies publicitaires des supermarchés pour tenter le consommateur
Jeunes adultes et adultes
Kit pédagogique : 1 manuel, 27 cartes (: 1 carte "introduction", 10 cartes "accroche", 10 cartes "réflexion", 5 cartes "sens", 1 carte
"conclusion"), 1 plan de supermarché, 13 blocs en bois représentant les différents rayons pour reconstituer "son" supermarché et
l’analyser et 1 sac destiné à contenir ces différents éléments.
2012
L’outil est destiné aux professionnels des champs de la culture, du social, de l’insertion socioprofessionnelle souhaitant développer
des démarches d’éducation permanente avec leur public autour de la thématique des supermarchés et de leurs différentes
stratégies destinées à tenter les clients. Par les pistes d’animations proposées, les participants sont invités à analyser leur parcours
au sein du magasin et à identifier les différentes tentations auxquelles ils sont soumis.
• Déconstruire les mécanismes d’accaparement du consommateur tels qu’ils sont déployés au sein-même du supermarché ;
• Poser un regard critique sur les stratégies du merchandising et ses effets.
Cultures & Santé asbl
www.cultures-sante.be
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable (uniquement le manuel d’accompagnement)
http://www.pipsa.be/outils/detail-2139613907/tentations-en-rayons.html
56
25 techniques d’animation pour promouvoir la santé
Thème & Support
Auteurs
Editeur
Obtention
Un manuel à l’usage de tout intervenant, occasionnel ou expérimenté, pour acquérir ou se remémorer les bases de
l’animation en promotion de la santé et disposer d’une palette de techniques pour mener ses actions. Après une 1ère
partie rappelant les concepts et valeurs de la promotion de la santé, il présente les principes de base d'une démarche
de projet ainsi qu'une sélection de 25 techniques d’animation, illustrées d'exemples d'utilisation et d'un tableau d'aide
au choix. La 3ème partie propose un rappel sur l'évaluation des animations et des ressources complémentaires pour se
former ou se documenter.
DOUILLER Alain, COUPAT Pierre, DEMOND Emilie (et al.)
Editions Le Coudrier
En prêt dans les CLPS et/ou achat (< à 30 €).
57
Le Temps
des
Ateliers
Les participants ont été répartis en trois ateliers dont l’objectif et la méthodologie
étaient similaires, à savoir échanger sur les outils adéquats en éducation à la santé
pour un public en situation de précarité.
A partir de la découverte d’un outil (voir les trois « cartes d’identité » ci-après), les
professionnels se positionnent individuellement selon cette grille :
58
59
Un tour de table permet ensuite d’argumenter le choix et de préciser ainsi certains
aspects :
• « Est-ce un outil en éducation santé ? »
• « Est-il un outil adapté au public ? »
• « Comment l’utiliser ? »
Les idées clés dégagées de ces ateliers sont :
• L’importance de la préparation à l’utilisation de l’outil et l’adaptation éventuelle
au public ;
• L’importance de connaître son public au préalable, mais aussi son propre rôle
et ses propres limites en tant qu’utilisateur ;
• L’enrichissement de la prise de connaissance commune de l’outil ;
• La mise en place d’un cadre autour de certains outils ;
• La prise de conscience de la difficulté de la prise de parole pour un public
précaire et la nécessité d’exprimer leurs émotions ;
• La nécessité de réfléchir aux suites de l’outil.
60
Carte d’identité 1
La santé c’est aussi…
Thème
Publics
Support
Année de création
Concept
Editeur
Obtention
•
La santé et ses déterminants
Outil conçu pour être utilisé par des professionnels qui ne sont pas issus du champ de la santé et destiné notamment
à des adultes maîtrisant peu la langue française, voire la langue écrite.
Kit pédagogique : 1 affiche (version papier ou panneau souple), 1 recueil de paroles, 1 guide d'accompagnement.
2012
L’outil « La santé c’est aussi » permet d’introduire la « santé » au sein d’une équipe, d’un groupe, sur une commune,
dans une approche qui prend en compte ce qui influence la santé de chacun, dans son quotidien.
L’outil « La santé c’est aussi » vise ainsi à promouvoir la santé dans une approche globale et positive. Il permet
d’appréhender la santé autrement, de prendre conscience de l’impact des déterminants, de partager ses
représentations autour de la santé, de réfléchir et de définir des priorités d’actions, de faire émerger des solutions, de
poser un regard critique sur les inégalités de santé…
Cultures & Santé asbl
Centres de prêt : CLPS et/ou gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable (excepté l’affiche)
Présentation de l’outil extraite du site : www.cultures-sante.be
61
Carte d’identité 2
Le zeste qui compte
Thème
Public
Support
Année de création
Concept
Editeur
Obtention
•
Alimentation
Tout public
Brochure
2014
La brochure propose de s’informer, réfléchir et s’amuser sur le thème de l’alimentation grâce à une sélection de formes
et propos variés, de l’enquête au documentaire sonore, des chants de travail au cinéma, des interviews aux textes de
réflexion une publication conçue pour déconstruire, reconstruire, réinvestir l’imaginaire de la nourriture et se réapproprier
les représentations afin de retrouver le goût du choix et le plaisir du goût.
Point culture
Gratuitement chez l’éditeur et/ou téléchargeable.
Présentation de l’outil extraite du site : http://www.pointculture.be
62
Carte d’identité 3
Le langage des émotions
Thème
Publics
Support
Année de création
Concept
Editeur
Obtention
•
Découverte du panel de nos émotions
Pour petits et grands, garçons et filles… A explorer individuellement, en couple, en famille, en classe ou en travail
d’accompagnement (formation, coaching, thérapie…), ce jeu s’adapte à tous types de publics : enfants (dès 3 ans),
adolescents, adultes, personnes en situation de handicap…
61 cartes illustrant des émotions et/ou sentiments
2013
Destiné à un large public l’outil est construit autour de 61 cartes illustrant des émotions et/ou sentiments, quelques
brefs éclairages théoriques ainsi que des propositions pour explorer la thématique avec un groupe ou une classe. Le
jeu s’accompagne de 8 cartes symboliques que l’animateur peut utiliser seules ou en complément des cartes
émotions/sentiments. Une carte « Besoin/désir » permet d’ouvrir la réflexion sur les besoins sous-jacents aux
émotions (physiologiques, de sécurité, d’appartenance, d’estime, d’accomplissement, d’autonomie, d’amour, de
reconnaissance, de respect,…) et de les différencier des désirs.
FCPPF – Fédération des Centres Pluralistes de Planning familial ASBL
Centres de prêt : CLPS et/ou acquisition chez l’éditeur (10€ + frais de port) ou dans plusieurs librairies (voir liste)
Présentation de l’outil extraite du site : www.fcppf.be
Les brochures ont été mises à disposition des participants en collaboration avec Madame C. Depierreux,
Responsable de la collection « Education pour la Santé » de la Médiathèque de Bruxelles
63
Clôture
de la
Matinée
La matinée s’est clôturée par un repas suivi d’un « midi marcheur ». Celui-ci
consistait en une marche d’une durée de trente minutes dans le bois de Havré,
offrant l’opportunité de revoir les recommandations et bénéfices de la pratique de
l’activité physique.
L’occasion également de partager
diverses expériences, et de
considérer les richesses de cellesci, menées avec et pour le public
en situation de précarité.
64
Rue de Saint-Antoine, 1 - 7021 HAVRE
Tél : 065.879.600 – Fax : 065.879.679
http://observatoiresante.hainaut.be
65
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising