Instructions techniques d`installation et d`entretien

Instructions techniques d`installation et d`entretien
FR
Instructions
techniques d’installation
et d’entretien
Chaudière au sol à condensation
à chambre étanche type C flux forcé
Prédisposé pour un ballon d’eau
chaude sanitaire
BE
Technische instructies
voor de installatie en het
onderhoud
Condensatie vloerketel met
gesloten verbrandingsruimte
type C geforceerde doorstroming
Gepredisponeerd voor een ballon van
warm gezondheidswater
DE
Technische Anleitungen
zur Installation
und Wartung
Raumluftunabhängiges
Brennwert-Standgerät des Typs C mit
mechanischem Zug
Anschlußfertig für den Anschluß eines
Warmwasserspeichers
PHOENIX GREEN 27 kW
PHOENIX GREEN 35 kW
généralités
SOMMAIRE
Généralités
...............................................................................
2
Recommandations générales
Mesures de sécurité
.............................................................
Description du produit
........................................................
3
4
Vue globale
Dimensions
Tableau de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Écran tableau de commande
Données techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Installation
................................................................................
6
Avertissements avant l’installation
Distances minimales
Raccordement du gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Raccordement hydraulique
Raccordement à l’eau
Schéma hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Raccordement électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 0
Schéma électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 1
Raccordement du Clima manager et de la sonde extérieure 1 2
Connexion des thermostats
Raccordement servomoteursoupape à 3 voies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 3
Raccordement du circulateur zone 3 haute température
Raccordement thermostat de sûreté
pour les installations à base température
Raccordement conduits amenée d’air
et évacuation gaz brûlés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 4
Types d’aspiration/évacuation des fumées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 5
Raccordement au ballon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 6
Interface Clip-In . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 7
Mise en fonction
.................................................................
18
Procédure d’allumage
Affichage du menu
Enregistrement des paramètres
Types d’installation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 0
Mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 2
Allumage
Paramétrage de l’heure
et programmation de la minuterie du ballon
Contrôle des réglages du gaz et analyse de la combustion . . . . . 2 3
Changement de gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 5
Tableau récapitulatif pour la transformation du gaz . . . . . . . . . . . . . 2 6
Systèmes de protection et de sécurité
......................
27
..........................................................................
28
Arrêt de sécurité
Arrêt de blocage
Fonction Hors gel
Fonction anti-légionelle
Tableau récapitulatif des codes d’erreur
Manutention
Instructions pour l’ouverture de la jaquette
et l’inspection intérieure
Nettoyage de l’échangeur primaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 9
Nettoyage du siphon
Purge
Purge de l’installation sanitaire
2
L’installation et la première mise en service de la chaudière
doivent être effectuées par un professionnel conformément
aux réglementations en matière d’installation en vigueur
dans le pays et aux réglementations éventuelles des
autorités locales et des organismes préposés à la santé
publique.
Après l’installation de la chaudière, l’installateur doit
remettre à l’utilisateur final le certificat de conformité
ainsi que le manuel d’utilisation, et l’informersur
le fonctionnement de la chaudièreainsi que sur les
dispositifs de sécurité.
Conseils pour l’installateur
Cet appareil sert à produire de l’eau chaude à usage
domestique.
Il doit être raccordé à une installation de chauffage et à un
réseau de distribution d’eau chaude adapté à ses performances
et à sa puissance.
Toute utilisation autre que celle prévue est interdite. Le
fabricant ne peut en aucun cas être tenu responsable de
dommages dérivant d’une utilisation impropre, incorrecte et
déraisonnable ou du non-respect des instructions contenues
dans cette notice.
L’installation, l’entretien et toute autre intervention doivent
être effectués conformément aux normes en vigueur et aux
indications fournies par le fabricant. Le fabricant décline
toute responsabilité en cas de dommages subis par des
personnes, des animaux ou des biens des suites d’une
mauvaise installation de l’appareil. La chaudière est livrée
sur une palette dans un emballage en carton. Au moment
du déballage, s’assurer que l’appareil est en bon état et
accompagné de tous ses composants. A défaut, s’adresser
au fournisseur.
Les éléments d’emballage (agrafes, sachets plastique,
polystyrène expansé, etc.) représentent un danger pour les
enfants. Ne pas les laisser à leur portée.
En cas de panne et/ou de mauvais fonctionnement, éteindre
l’appareil et fermer le robinet du gaz. Ne pas essayer de le
réparer soi-même, faire appel à un professionnel qualifié.
Avant toute intervention d’entretien/réparation de la chaudière,
couper l’alimentation électrique en amenant l’interrupteur
bipolaire extérieur à la chaudière sur “OFF”.
Pour toute réparation, faire appel à un technicien qualifié et
exiger l’utilisation de pièces détachées originales. Le nonrespect de ce qui précède peut compromettre la sécurité de
l’appareil et faire déchoir toute responsabilité du fabricant.
En cas de travaux ou d’opérations d’entretien de structures
placées près des conduits ou des dispositifs d’évacuation de
fumées et de leurs accessoires, éteindre l’appareil en amenant
l’interrupteur bipolaire extérieur sur OFF et en fermant le
robinet du gaz. Une fois que les travaux sont terminés, faire
vérifier par un professionnel le bon état de fonctionnement
des conduits et des dispositifs.
Pour le nettoyage des parties extérieures, éteindre la
chaudière et amener l’interrupteur extérieur sur “OFF”.
Nettoyer avec un chiffon imbibé d’eau savonneuse. Ne pas
utiliser de détergents agressifs, d’insecticides ou de produits
toxiques. Pour un fonctionnement sûr, écologique et une
économie d’énergie, veiller au respect de la réglementation
en vigueur. En cas d’utilisation de kits ou d’options, il est
recommandé de n’utiliser que des produits originaux.
Certification CE
La marque CE garantit que l’appareil répond aux exigences
de la directive 90/396/CEE sur les appareils au gaz, aux dispositions essentielles de la directive 89/366/CEE sur la compatibilité électromagnétique ainsi que celles de la directive
92/42/CEE sur le rendement.
généralités
Normes de sécurité
Légende des symboles :
Le non-respect des avertissements comporte un risque de
lésions et peut même entraîner la mort.
Le non-respect de l’avis de danger peut porter atteinte et endommager, gravement dans certains cas, des biens, plantes
ou animaux.
Installer l’appareil sur une paroi solide, non soumise aux
vibrations.
Fonctionnement bruyant
Ne pas endommager, lors du forage de la paroi, les câbles électriques ou les tuyaux.
Electrocution par contact avec des conducteurs sous tension. Explosions, incendies ou intoxications en cas de fuite
de gaz émanant des conduites endommagées. Dommages
aux installations existantes. Inondations en cas de fuite d’eau
provenant des conduites endommagées.
Effectuer les raccordements électriques à l’aide de conducteurs de section adéquate.
Incendie suite à surchauffe provoquée par le passage de
courant électrique dans des câbles sousdimensionnés.
Protéger les câbles de raccordement de manière à éviter
qu’ils ne soient endommagés.
Electrocution par contact avec des conducteurs sous tension. Explosions, incendies ou intoxications suite à une fuite
de gaz émanant des conduites endommagées. Inondations
suite à une fuite d’eau provenant des conduites endommagées.
S’assurer que la pièce et les installations auxquelles
l’appareil sera raccordé sont bien conformes aux réglementations applicables en la matière.
Electrocution par contact avec des conducteurs sous tension
mal installés. Dommages à l’appareil en raison de conditions
de fonctionnement inadéquates.
Utiliser des accessoires et du matériel manuel propre à
l’utilisation (veiller à ce que l’outil de ne soit pas détérioré et que la poignée soit correctement fixée et en bon
état), utiliser correctement ce matériel, protéger contre
toute chute accidentelle, ranger après utilisation.
Lésions personnelles provoquées par la projection d’éclats
ou de fragments, inhalation de poussières, cognements,
coupures, piqûres, abrasions Dommages à l’appareil ou aux
objets à proximité en raison de projection de débris ou de
fragments, coups, incisions.
Utiliser des équipements électriques adéquats (s’assurer
notamment que le câble et la fiche d’alimentation sont
en bon état et que les parties à mouvement rotatif ou
alternatif sont bien fixées). Les employer correctement.
Ne pas gêner pas le passage en laissant traîner le câble
d’alimentation. Les fixer pour éviter toute chute. Les débrancher et les ranger après utilisation.
Lésions personnelles provoquées par la projection d’éclats
ou de fragments, inhalation de poussières, cognements,
coupures, piqûres, abrasions, bruit, vibrations. Dommages
à l’appareil ou aux objets à proximité en raison de projection
de débris ou de fragments, coups, incisions.
Assurez-vous de la stabilité des échelles portatives,
de leur résistance, du bon état des marches et de leur
adhérence. Veiller à ce qu’une personne fasse en sorte
qu’elles ne soient pas déplacées quand quelqu’un s’y
trouve.
Lésions provoquées par chute d’une hauteur élevée ou par
coupure (échelle pliante).
Veiller à ce que les échelles mobiles soient stables, suf-
fisamment résistantes, avec des marches en bon état et
non glissantes, qu’elles disposent de garde-fou le long
de la rampe et sur la plate-forme.
Lésions provoquées par la chute d’une hauteur élevée.
Faire en sorte que, lors de travaux en hauteur (généralement en cas d’utilisation en présence de dénivelés
supérieurs à 2 m), une rambarde de sécurité encadre
la zone de travail ou que les équipements individuels
permettent de prévenir toute chute, que l’espace parcouru en cas de chute ne soit pas encombré d’objets
dangereux, et que l’impact éventuel soit amorti par des
supports semi-rigides ou déformables.
Lésions provoquées par la chute d’une hauteur élevée.
S’assurer que le lieu de travail dispose de conditions
hygiéniques et sanitaires adéquates en ce qui concerne
l’éclairage, l’aération, la solidité des structures, les issues de secours.
Lésions personnelles provoquées par cognements, trébuchements, etc.
Protéger par du matériel adéquat l’appareil et les zones
à proximité du lieu de travail.
Endommagement de l’appareil ou des objets avoisinants par
projection d’éclats, coups, entailles
Déplacer l’appareil avec les protections qui s’imposent
et un maximum de précaution.
Endommagement de l’appareil ou des objets avoisinants par
suite de heurts, coups, entailles, écrasement
Pendant les travaux, se munir de vêtements et
d’équipements de protection individuels.
Lésions personnelles provoquées par électrocution, projection d’éclats ou de fragments, inhalation de poussières,
cognements, coupures, piqûres, abrasions, bruit, vibrations.
Faire en sorte que le rangement du matériel et des
équipements rende leur manutention simple et sûre,
éviter de former des piles qui risquent de s’écrouler.
Endommagement de l’appareil ou des objets avoisinants par
suite de heurts, coups, entailles, écrasement
Les opérations internes à l’appareil doivent être effectuées avec le soin nécessaire permettant d’éviter de
brusques contacts avec des pièces pointues.
Lésions personnelles par suite de coupures, piqûres, abrasions.
Rétablir toutes les fonctions de sécurité et de contrôle concernées par une intervention sur l’appareil et
s’assurer de leur bon fonctionnement avant toute remise en service
Explosions, incendies ou intoxications dus à des fuites de
gaz ou à une mauvaise évacuation des fumées. Dommages
ou blocage de l’appareil en raison de conditions de fonctionnement incontrôlées.
Vider les composants pouvant contenir de l’eau chaude,
activer au besoin les évents, avant toute intervention
Lésions personnelles dues à brûlures.
Procéder au détartrage des composants en suivant les
recommandations de la fiche de sécurité du produit
utilisé, aérer la pièce, porter des vêtements de protection, éviter de mélanger des produits entre eux, protéger
l’appareil et les objets avoisinants.
Lésions personnelles par contact de la peau et des yeux
avec des substances acides, inhalation ou ingestion d’agents
chimiques nocifs. Dommages à l’appareil ou aux objets
à proximité en raison de la corrosion par des substances
acides.
En cas de présence d’une odeur de brûlé ou de fumée
s’échappant de l’appareil, couper l’alimentation électrique, ouvrir les fenêtres et appeler un technicien
Lésions personnelles en raison de brûlures, inhalation de
fumée, intoxication.
3
description du produit
Vue globale
36
Légende
35
1
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
34
2
3
4
33
5
32
31
6
30
7
29
8
9
28
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19
20.
21.
22.
23.
24.
27
10
11
12
26
13
25
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
32.
33.
34.
35.
36.
14
15
16
17
18
19 20
21
22 23
24
Raccordements hydrauliques
purgeur air manuel
valve de sécurité 3 bar
raccord évacuation gaz brûlés
support du brûleur
échangeur
vase d’expansion
tuyau de récupération de la condensation
thermostat de surchauffe
sonde NTC de retour
sonde retour NTC
siphon de récupération de la
condensation
tuyau d’évacuation de la condensation
vanne de déviation motorisée
circulateur circuit primaire
vis by-pass
robinet de vidange
pressostat de minima
silencieux
circulateur zone 1 haute température
collecteur
circulateur zone 2 mélangée
vanne mélangeuse
indication de réglage circulateur zone 3
haute température
tuyau de gaz
vanne de gaz
diffuseur
collecteur mélange air/gaz
ventilateur
sonde de détection
allumeur
sonde d’allumage
sonde fumées
raccordement au gaz
prise d’analyse des fumées
collecteur des fumées
Dimensions
600
600
850
74
340
4
ø125
ø80
260
128
description du produit
Tableau de commande
"
#
$
SFTFU
NJO
NJO
Põ
Põ
NBY
NBY
Légende :
/
.
-
* ) ( '
&
%
A - Touche ON/OFF / Led
B - Touche d’activation de la
minuterie du ballon / Led
C - Touche reset/ Led
D - Horloge programmateur
(option)
E - V annechauffage
F - Touche SET
G - Touche +
H - Touche I - Touche Menu
L - Écran LCD
M - Vanne eau chaude
N - Hydromètre
Écran tableau de commande
2
3
4
5
Légende :
1
6
7
13
8
12
11
10
9
1
2
3
4
5
6
7
8
- activation eau chaude
- premier chiffre
- deuxièmechiffre
- troisième chiffre
- quatrième chiffre
- activation du chauffage
- fonction hors gel
- demande de chaleur dans
une ou plusieurs zones
9 - fonction ramonage
10- blocage surchauffe
11 - blocage volatile/menu avec
paramètres personnalisables
12- blocagepour échec de
l’allumage/décollement de
la flamme
13- brûleur allumé avec indicateur de puissance
5
description du produit
PRESTATIONS ÉNERGÉTIQUES
NOTES GEN.
Données techniques
Nom du modèle
Certification CE (pin)
Type de chaudière
C
C
KW
24/5.0
30.0/5.9
Débit thermique nominal max/min (Hs)
KW
26.7/5.6
33.3/6.6
Débit thermique en mode eau chaude max/min (Hi)
KW
27.5/5.0
34.1/5.9
Débit thermique en mode eau chaude max/min (Hs)
KW
30.5/5.6
37.9/6.6
Puissance thermique max/min
KW
23.4/4.7
29.3/5.6
98.3
97.4
Rendement de combustion (aux fumées)
%
Rendement au débit thermique nominal (60/80 °C)
Hi/Hs
%
97.4/87.7
97.6/87.9
Rendement au débit thermique nominal (30/50°C)(condensation)
Hi/Hs
%
106.4/87.7
106.7/87.9
Rendement 30% à 30°C (condensation)
Hi/Hs
%
107.0/88.2
108.2/89.1
Rendement 30% à 47°C
Hi/Hs
%
102.4/92.2
102.2/92.0
Rendement au minimum
Hi/Hs
%
93.6/84.3
95.6/86.1
Reating Sedbuk
%
0.9
0.2
1.7
2.6
%
0.4
0.4
kg/h
39.6
46.3
Pa
N.A.
N.A.
mbar
1,04
0.8
Températures des fumées G20
°C
56.7
74.6
Teneur en CO2 G20
%
8,45
9.04
ppm
38.5
59
%
5.4
4.4
5
5
34.8
26.7
5
5
Prévalence résiduelle d’évacuation
Contenance en CO (0%O2)
Teneur en O2
Classe Nox
Excès d’air
Température minimale de l’environnement
CIRCUIT DE CHAUFFAGE
Pertes de charge côté eau (maxi.) ∆T=20°C
CIRCUIT EAU CHAUDE
A
%
Tirage minimum
°C
mbar
200
200
Prévalence résiduelle pour l’installation
bar
0.4
0.4
Pression maximale de chauffage
bar
3
3
l
10
10
Capacité du vase d’expansion
Charge d’attente du vase d’expansion
Contenance maximale d’eau dans l’installation
bar
1.5
1.5
l
130
130
Température de chauffage max/min(Plage haute température)
°C
90/26
90/26
Température de chauffage max/min (plage basse température)
°C
50/25
50/25
Température eau chaude max/min
°C
70/40
70/40
Débit spécifique eau chaude (10 min. à ∆T=30°C)
l/min.
26.2
26.4
Quantité eau chaude ∆T=25°C
l/min.
14.8
18.2
Quantité eau chaude ∆T=35°C
l/min.
10.6
13.0
Nombre d’étoiles confort sanitaire (EN13203)
stars
3
3
Prélèvement minimal d’eau chaude
l/min.
0,1
0,1
bar
7/0.2
7/0.2
Production maximale condensats
l/h
2.46
3.35
PH di condensa
ph
3.5
3.5
Pression d’eau chaude max/min
COND.
4
A
Perte au niveau de l’évacuation du brûleur en fonction
Débit maximal des fumées (G20)
EMISSIONS
class
4
Perte maximale de chaleur au niveau du manteau (∆TT=50 °C)
Perte au niveau de l’évacuation du brûleur à l’arrêt
CARACT. ÉLECTR.
30/35
0085BQ0234
Débit thermique nominal max/min (Hi)
Étoiles de rendement énergétique (dir. 92/42/CEE)
Tension/fréquence d’alimentation
230/50
230/50
W
de 175 à 380
de 175 à 380
Niveaux de protection de l’installation électrique
IP
X4D
X4D
Poids
kg
75
79
600x850x600
600x850x600
Puissance électrique absorbée totale
Dimensions (L x H x P)
6
24/27
0085BQ0234
V/Hz
mm
installation
avertissements avant l’installation
Cette chaudière sert à chauffer l’eau à une température
inférieure à la température d’ébullition.
Elle doit être reliée à une installation de chauffage et à un
réseau d’eau sanitaire correspondant à sa fonction et sa
puissance.
Avant de relier la chaudière, il est nécessaire de :
- rincer minutieusement les tuyauteries des installations
pour éliminer tous résidus de filetage ou soudure et toutes
saletés qui pourraient compromettre le bon fonctionnement
de la chaudière ;
- vérifier la prédisposition de la chaudière pour le
fonctionnement avec le type de gaz disponible (lire les
indications figurant sur l’étiquette de l’emballage et sur la
plaque portant les caractéristiques de la chaudière) ;
- contrôler que le tuyau d’évacuation de la fumée ne présente
aucune éraflure et que l’évacuation d’autres appareils n’y
est pas reliée sauf si celui-ci a été réalisé à d’autres fins
conformément aux normes en vigueur ;
- veiller à ce qu’en cas de raccordement à des tuyaux
d’évacuation de la fumée existants, ceux-ci soient
parfaitement propres et ne présentent aucune scorie car si
celles-ci se détachent, elles pourraient empêcher le passage
des fumées et mettre les habitants en danger ;
- veiller à ce qu’en cas de raccordement à des tuyaux
d’évacuation de la fumée non adaptés, un tuyau intérieur ait
été posé ;
- en cas d’eaux très dures, il y a risque d’entartrage et de
diminution par conséquent de l’efficacité de fonctionnement
des composants de la chaudière.
Distances minimales
Afin de permettre l’entretien de la chaudière, il est
nécessaire de respecter les distances minimales figurant
dans le schéma.
Pour positionner la chaudière correctement, utiliser un
niveau à bulle.
B
A
B
C
B A
B
C
Les appareils de type C, dont la chambre de combustion et
le circuit d’alimentation d’air sont étanches, ne présentent
aucune limitation due aux conditions d’aération et au volume
de la pièce.
Pour ne pas compromettre le fonctionnement de la chaudière,
le lieu de l’installation doit correspondre à la température limite
de fonctionnement et être protégé de manière à ce que la
chaudière n’entre pas directement en contact avec les agents
atmosphériques.
La chaudière a été conçue pour une installation au sol. Elle ne
peut donc pas être installée au mur.
La chaudière doit être installée sur une base pouvant en
supporter le poids.
Une ouverture respectant les distances minimales a été
prévue pour permettre l’accès aux pièces de la chaudière.
ATTENTION
Aucun objet inflammable ne doit se trouver à proximité
de la chaudière.
S’assurer que l’environnement de l’appareil et les
installations où il sera raccordé sont conformes aux
normes en vigueur.
Si des poussières et/vapeurs nocives se trouvent dans
le local où la chaudière est installée, celle-ci devra
fonctionner à l’aide d’un autre circuit d’air.
L’installation et la première mise en service de la
chaudière doivent être effectuées par un professionnel
conformément aux réglementations en matière
d’installation en vigueur dans le pays et aux
réglementations éventuelles des autorités locales et des
organismes préposés à la santé publique.
B
B
A
A
B
B
A = 350 mm
B =
0 mm
C = 800 mm
7
installation
avertissements avant l’installation
RÉGLEMENTATION
Seul un installateur qualifié peut installer et mettre en service
cet appareil, en se conformant aux règles de l’art.
Notre garantie est subordonnée à cette condition.
L’installation des chaudières à gaz est régie par les normes
NBN D 51-003 et D 30-003 concernant les installations de
gaz.
Lors de l’installation, il y a lieu de prévoir immédiatement en
amont de l’appareil un robinet d’arrêt gaz agréé AGB (non
fourni).
Dans le cas d’installation d’une chaudière dans une salle de
bain ou dans une salle d’eau, elle doit être installée en dehors
du gabarit de sécurité se conformer au R.G.I.E.
Recommandation : si la région est exposée aux orages et
si les risques de foudre sont prévisibles (région réceptive aux
orages, installation isolée en bout de ligne, etc.), prévoir une
protection spécifique de l’installation car notre garantie ne peut
s’appliquer aux composants électroniques que si l’installation
est munie d’un parafoudre ou d’un régulateur de tension.
Remarque importante pour les appareils destinés à être
installés en Belgique
L’expérience nous a révélé que des surpressions intervenaient
régulièrement dans les circuits hydrauliques en Belgique,
notamment suite à des coups de bélier. Il est donc impératif,
lors de l’installation de notre matériel, de monter en amont de
nos boilers ou chaudières, un réducteur de pression limitant
cette pression au maximum prévu dans la notice, une marge
d’un bar n’étant d’ailleurs pas superflue.
Par ailleurs, il y a également impérativement lieu d’installer un
clapet anti-retour cf règlement Belgaqua).
A noter qu’en cas ou les présentes recommandations n’auraient
pas été suivies à la lettre, ni la garantie, ni la responsabilité
de notre firme en tant que constructeur ou importateur des
appareils en question, ne pourraient être invoquées, en cas
de problème consécutif à toute forme de surpression.
Les mesures préconisées rentrent de plain-pied dans les
“règles de l’art” à suivre lors de l’installation de la chaudière.
Protection du réseau d’eau potable
Une protection conforme à l’article 27 du règlement
BELGAQUA est à prévoir.
Cette chaudière est équipée d’un disconnecteur à zones de
pressions différentes répondant aux exigences fonctionnelles
de la norme, destiné à éviter les retours d’eau du chauffage
vers le réseau d’eau potable.
Ce disconnecteur doit faire l’objet d’un contrôle annuel
d’entretien. Il est recommandé de manoeuvrer une fois par
mois le robinet de remplissage de la chaudière afin d’éviter un
éventuel gommage du mécanisme.
AVERTISSEMENT
En conformité avec le DTU 65.8 , il est obligatoire de
prévoir lors de l’installation d’un Plancher chauffant basse
température, à la fois :
un Dispositif de limitation de température du fluide chauffant
à 50 °C. ainsi que une Sécurité, dispositif de sécurité
indépendant de la régulation, avec réarmement manuel et
fonctionnant même en l’absence de courant ou de fluide
moteur, coupe impérativement la fourniture de chaleur dans
le circuit des panneaux lorsque la température du fluide atteint
65 °C.
8
IMPLANTATION DE LA CHAUDIERE
L’axe de la ventouse extérieure doit être placé à une distance
de 0,50 m au moins de toute baie ouvrante et à une distance
de 0,60 m minimum de tout orifice de ventilation (selon le type
de sortie choisi, se reporter à la notice du kit d’évacuation et
réglementations locales et normes en vigueur).
- éviter l’installation de l’appareil dans des zones où l’air de
combustion contient des taux de chlore élevés (ambiance
de type piscine), et/ou d’autres produits nuisibles tels
que l’ammoniac (salon de coiffure), les agents alcalins
(laverie)...
- ne pas installer la chaudière au dessus des plaques de
cuisson, du four, et en général au dessus de tout équipement
produisant des vapeurs grasses qui risqueraient, par
encrassement, d’en altérer le fonctionnement.
- Prévoir une paroi et des fixations permettant de supporter
le poids de la chaudière (poids : 145 kg environ).
- Prendre des précautions pour limiter les nuisances
acoustiques.
CONCEPTION ET RÉALISATION DE L’INSTALLATION
Circuit d’eau chaude sanitaire
Dans le cas d’une dureté de l’eau supérieure à TH25, prévoir
un traitement de l’eau.
En cas de présence d’un clapet anti-retour, un dispositif
permettant l’expansion est nécessaire (disponible en option).
Circuit de chauffage central
Débit de circulation : lors du dimensionnement, bien veiller
au respect du débit minimal : 300 I/h, robinets thermostatiques
fermés.
Précautions contre la corrosion
Des incidents de fonctionnement, dûs à la corrosion sont
susceptibles de se produire lorsque l’installation est réalisée
avec des éléments hétérogènes.
Pour éviter ces problèmes il est souhaitable d’utiliser un
inhibiteur de corrosion.
Prendre toute précaution pour éviter que l’eau traitée ne
devienne agressive. Installation ancienne : placer un pot
de décantation sur le retour et au point bas, et prévoir un
traitement approprié du circuit.
Recommandation : prévoir des purgeurs sur tous les
radiateurs et aux points hauts de l’installation ; ainsi que des
robinets de vidange aux points bas.
Circuit de combustion :
Le taux de soufre du gaz utilisé doit être inférieure aux normes
européennes en vigueur : maximum de pointe dans l’année
pendant un court temps : 150 mg/m3 de gaz et moyenne dans
l’année de 30 mg/m3 de
Les conduits d’évacuation et de prise d’air homologués
par Chaffoteaux & Maury sont les seuls autorisés.
installation
Raccordement du gaz
La chaudière a été conçue pour une utilisation avec les gaz
figurant dans les catégories présentées dans le tableau
suivant.
PAYS
MODÈLE
CATÉGORIES
FR
24/27/30/35 kW
II2ESI3P
BE
24/27/30/35 kW
I2E(s)B
LU
24/27/30/35 kW
II2E3P
Vérifier à l’aide des plaquettes apposées sur l’emballage et
sur l’appareil que la chaudière est destinée aux pays dans
lequel elle devrait être installée et que la catégorie de gaz
pour laquelle la chaudière a été conçue correspond à l’une
des catégories autorisées dans le pays de destination.
Le circuit d’arrivée du gaz doit être réalisé selon les normes
spécifiques et ses dimensions doivent y être conformes. Il faut
également considérer la puissance maximale de la chaudière
et veiller à ce que les dimensions et le raccordement du
robinet de fermeture soient corrects.
Avant l’installation, il est conseillé de procéder à un nettoyage
minutieux des arrivées de gaz afin de retirer les éventuels
résidus qui pourraient compromettre le fonctionnement de la
chaudière.
Il est nécessaire de vérifier si le gaz distribué correspond à
celui pour lequel la chaudière a été conçue (voir étiquette sur
la chaudière).
Il est également important de vérifier la pression du gaz
(méthane ou LPG) qui sera utilisé pour l’alimentation de la
chaudière car si s’avère est insuffisante, cela risque de réduire
la puissance du générateur et gêner l’utilisateur.
Chauffage au sol
En cas d’installation de chauffage au sol, monter
un thermostat de sécurité adéquat sur le départ de
l’installation.
Pour le raccordement du thermostat de sécurité au sol,
consulter le paragraphe sur les raccordements électriques.
Une température de départ trop élevée entraîne l’arrêt de la
chaudière tant en mode Eau chaude qu’en mode Chauffage.
L’écran affiche le code d’erreur “E33”.
Pour rétablir le fonctionnement, attendre que la température
de départ diminue puis appuyer sur la touche RESET.
Au cas où le thermostat ne pourrait pas être installé, l’installation
au sol devra être protégée par une soupape thermostatique
ou un by-pass de sécurité manuel qui empêche l’envoi d’un
flux d’eau trop chaude vers l’installation.
Raccordement à l’eau
340
A
B
C
260
D
E
F
G
H
I
L
M
N
45
140
20
50
50
50
50
50
100
50
A
B
C
D
E
F
G
H
I
L
M
N
retour zone 1
départ zone 1
retour zone 2
départ zone 2
retour zone 3 (option)
départ zone 3 (option)
recyclage
évacuation froide solaire
entrée chaud solaire
sortie eau chaude sanitaire
entrée eau froide sanitaire
tuyau gaz
50 50 50 50
20
Raccordement hydraulique
Sur le schéma sont présentés les raccordements à l’eau et au
gaz de la chaudière.
Veiller à ce que la pression maximale de l’alimentation en
eau ne dépasse pas les 6 bar. Dans le cas contraire, il est
nécessaire d’installer un réducteur de pression.
Pour les dimensions des tuyaux et des corps radiants de
l’installation de chauffage, l’on prend en considération la
valeur de prévalence résiduelle en fonction du débit demandé
selon les valeurs présentées sur le graphique du circulateur.
Nettoyage de l’installation de chauffage
Dans le cas d’une installation sur d’anciennes infrastructures,
l’on relève souvent la présence de substances ou d’additifs
dans l’eau qui pourraient avoir une influence négative sur le
fonctionnement et la durée de vie de la nouvelle chaudière.
Avant de la changer, il est conseillé de procéder à un nettoyage
de l’installation afin de retirer les éventuels résidus qui
pourraient compromettre le fonctionnement de la chaudière.
Veiller à ce que le vase d’expansion dispose d’une capacité
suffisante pour le volume d’eau de l’installation.
Purge de l’air de l’installation de chauffage
Pour purger complètement l’air se trouvant dans la chaudière
et l’installation de chauffage, tous les circulateursdoivent
être en fonction. Après avoir sélectionné le fonctionnement
en continu de la post-circulation par le biais du menu 4,
paramètre 0, valeur 0, sur le panneau de commande, allumer
la chaudière avec le robinet de gaz fermé ou l’amener à l’arrêt
pour cause d’échec de l’allumage. Cette manœuvre met en
fonction tous les circulateurs. Au terme de la purge d’air, il faut
ramener la post-circulation à sa valeur initiale par le biais du
menu 4 paramètre 0 valeur 1 sur le panneau de commande.
9
installation
Schéma hydraulique
1
2
3
4 5
6
7
8
9
10
11
12 13 14 15
16 17 18 19 20
21
22
23
24
25 26 27 28
29
M
48
1 .
2 .
3 .
4 .
5 .
6 .
7 .
8 .
9 .
10.
11 .
12.
13.
14.
15.
16.
47
46
45 44
43 42
41 40
vase d’expansion du chauffage
sonde fumées
sonde fumées
désaérateur échangeur primaire
échangeur primaire
brûleur
ventilateur
diffuseur
vanne de gaz
alimentation de gaz
circulateur 3 vitesse zone 1 (direct)
kit départ zone 1 (direct)
vanne de sécurité 3 bar
kit circulateur zone 3 (direct)
kit départ zone 3 (direct)
NTC départ zone 2 (mélange)
39
38
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
32.
37
36
35
34
33 32
31
33.
34.
35.
36.
37.
38.
39.
40.
41.
42.
43.
44.
45.
46.
47.
48.
départ zone 2 (mélangée)
circulateur zone 2 (mélangée)
NTC retour zone 2 (mélangée)
retour zone 2 mélangée
kit retour zone 3 (direct)
kit retour zone 1 (direct)
décharge vannes de sécurité
vase d’expansion sanitaire
groupe de sécurité 6,5 bar
réducteur de pression
entrée eau froide
sortie eau chaude
kit raccordement solaire
NTC ballon
ballon
servomoteur vanne mélangeuse
30
vanne mélangeuse
clapet de non-retour
collecteur
kit clapet de non-retour
clapet de non-retour
pressostat de minima
robinet de vidange
by-pass
vanne de déviation
kit servomoteur vanne de déviation
NTC départ chaudière
clixon de sécurité
NTC retour chaudière
circulateur circuit primaire
Hydromètre
siphon évacuation condensats
Représentation graphique de la prévalence résiduelle du circulateur
ZONE 1
ZONE 2
Pump1 OFF - Pump2 ON - Pump3 OFF
650
650
600
600
600
550
550
550
500
500
500
450
450
450
400
400
350
350
300
300
250
250
200
200
200
150
150
150
100
100
100
50
50
50
0
0
0
200
400
600
Débit (l/h)
10
Pump1 ON - Pump2 ON - Pump3 ON
650
800
1000
1200
1400
Perte de charge [mbar]
Perte de charge [mbar]
Pump1 OFF - Pump2 OFF - Pump3 ON
ZONE 3
Pump1 OFF - Pump2 ON - Pump3 OFF
Pump1 - Pump2 ON - Pump3 ON
400
350
300
250
0
0
200
400
600
800
Portata [l/h]
Dèbit
1000
1200
1400
0
200
400
600
Débit (l/h)
800
1000
1200
1400
installation
ATTENTION
Avant toute manipulation sur la chaudière,
débrancher l’alimentation électrique au moyen de
l’interrupteur bipolaire externe.
Raccordements électriques
Pour une plus grande sécurité, faire effectuer un contrôle
rigoureux de l’installation électrique par un personnel qualifié.
Le constructeur n’est pas responsable des éventuels
dommages provoqués par une installation qui n’a pas été
reliée à la terre ou en raison d’anomalies au niveau de
l’alimentation électrique.
Vérifier que l’installation est adaptée à la puissance maximale
absorbée par la chaudière et indiquée sur la plaquette. Veiller
à ce que la section des câbles soit adéquate et en tout cas
supérieure
à 1,5 mm2. Il est indispensable de relier l’appareil à une
installation de mise à la terre efficace pour garantir la sécurité
de l’appareil.
Raccorder le câble d’alimentation à un réseau 230V-50Hz et
veiller à respecter la polarisation L-N et le raccordement à la
terre.
Les prises multiples, rallonges et adaptateurs sont interdits.
Il est interdit d’utiliser les câbles de l’installation hydraulique,
de chauffage ou du gaz pour la mise à la terre de l’appareil.
La chaudière n’est pas protégée contre la foudre.
S’il faut changer les fusibles, utiliser des fusibles de 2A
rapides.
ATTENTION
Pour le raccordement et le placement des
câbles des périphériques en option, consulter
les avertissements relatifs à l’installation des
périphériques.
Important !
Les raccordements électriques doivent être réalisés à
l’aide d’un raccordement fixe (ne pas utiliser de prise
mobile) et dotés d’un interrupteur bipolaire disposant
d’une distance d’ouverture des contacts d’au moins 3
mm.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28
PUMP 3
NL
2 2 0 - 2 4 0
/ -
/
-
DIV. VALV.
CM
V O LT S
/ -
EXTERNAL
PROBE
S. NTC/ST
FT
1 2 - 2 4
RT3
RT2
RT1
V O LT S
4"/ $0. 3*4$
5)&3.045"5.*-*&6".#*"/5
;0/&)"65&5&.1²3"563&
5)&3.045"5.*-*&6".#*"/5
;0/&#"44&5&.1²3"563&
5)&3.045"5.*-*&6".#*"/5
;0/&)"65&5&.1²3"563&
5)&3.045"5%&
4²$63*5²"640-
40/%&/5$%h"$$6.6-"5*0/PV
5)&3.045"5®"$$6.6-"5*0/
40/%&&95&3*&63&
$-*."."/"(&3
#03/&47*%&4
"-*.&/5"5*0/4&370.05&63
70*&4&"6$)"6%&$)"6''"(&
$*3$6-"5&63;0/&
7BDFU13*4&%&5&33&
7BD%*410/*#-&
#03/&7*%&
"-*.&/5"5*0/$)"6%*µ3&7
BDFU13*4&%&5&33&
11
Moteur
ventilateur
Sonde
d'ionisation
L
GND
HALL
CN3
CN4
CHAUFFAGE
COMMUN
EAU CHAUDE
N
+UB
PWM
N
L
CN16
Transformateur
d’allumage 230 VAC
FUSE
L N
L N
CN1
CARTE ACO
CN2
CN5
12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
L N
Circulateur
Electrovanne
chaudière 230 VAC gaz 230 VAC
CN9
CN10
ROOM FLOOR
CN17
CN7
CN12
CN8
1
1
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
1
2
3
4
5
6
7
8
1
Sonde retour
Sonde départ
2
1
3
4
9 8
7
6 5 4
3
CN5
1
8
7
1
6 5 4 3 2
1
Circulateur
zone 2
230 VAC
N L
CLIP IN
Circulateur
zone 1
230 VAC
N L
1
2
CN3
BORNIER
10
6
6
4 3
1
2
1
Sonde départ zone 2 basse température
PRÉSENTATION
DES
BROCHES
5
HORLOGE (option)
Sonde retour zone 2 basse température
DISPLAY C&M
CN7
Vanne mélangeuse
de zone 230 VAC
chaudière
chaudière
pression minimale
de fumée
2
Pressostat
Détecteur
1
Connecteur
3
4
4
2
EXT FAULT
GND
3
Clixon
de sécurité
ADDITION
ANALOG. OUTPUT
ANALOG. INPUT
5
6
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
5
4
3
2
1
CN2
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28
CN11
TIMER
3V
GND
LOW VOLT TIMER
1
COMMUN
12
FUSE
1
FUSE
Sonde d'allumage
installation
Schéma électrique
Pour une plus grande sécurité, faire effectuer un contrôle
rigoureux de l’installation électrique par un personnel qualifié.
Le constructeur n’est pas responsable des éventuels
dommages provoqués par une installation qui n’a pas été
reliée à la terre ou en raison d’anomalies au niveau de
l’alimentation électrique.
installation
ATTENTION
Avant toute manipulation sur la chaudière, débrancher
l’alimentation électrique au moyen de l’interrupteur
bipolaire externe.
Les prises multiples, rallonges et adaptateurs sont interdits.
Il est interdit d’utiliser les câbles de l’installation hydraulique,
de chauffage ou du gaz pour la mise à la terre de l’appareil.
La chaudière n’est pas protégée contre la foudre.
En cas de remplacement des fusibles, utiliser des fusibles
rapides équivalents.
Raccordement du Clima manager et de la sonde
extérieure
Pour raccorder le Clima manager et la sonde extérieure,
procéder comme suit :
- débrancher électriquement la chaudière
- retirer le manteau frontal et déconnecter le faston du fil de
terre, ouvrir le bandeau en dévissant les deux vis de fixation,
accéder à la carte électronique en retirant le couvercle à
l’arrière du bandeau
- introduire les câbles du Clima manager et de la sonde
extérieure dans la chaudière par le biais des guide-câbles
se trouvant sur le plateau.
- desserrer le serre-câble à l’aide d’un tournevis et insérer
les câbles en provenance du Clima manager et de la sonde
extérieure
- serrer les bornes en suivant les numéros du bornier : Clima
manager aux bornes 15 et16, sonde extérieure aux bornes
17 et 18,
- une fois les câbles installés, serrer à nouveau le pince-câble.
Veiller à ce que les câbles soient correctement connectés et
qu’ils ne soient pas soumis à une traction à l’ouverture ou à
la fermeture du bandeau.
- replacer le couvre-bornes, refermer le bandeau et le
manteau frontal en veillant à connecter le faston de terre.
Connexion des thermostats
Thermostats milieu ambiant de la zone 1, zone 2 et zone 3
Thermostat de surchauffe pour l’installation au sol
Thermostat de gestion de l’accumulation générique d’eau
chaude (non dédié) ou sonde NTC
- débrancher électriquement la chaudière
- retirer le manteau frontal et déconnecter le faston du fil
de terre, ouvrir le bandeau en dévissant les deux vis de
fixation Enlevez le couvercle du bornier,
- introduire les câbles par l’arrière de la chaudière, les étendre
sur le plateau en les faisant passer par les passe-câbles
- dévisser le serre-câble à l’aide d’un tournevis et insérer
un par un les câbles en provenance des thermostats
milieu ambiant, du thermostat de surchauffe/sécurité et du
thermostat d’accumulation.
ATTENTION : s’assurer à l’aide d’un multimètre que
les câbles reliés à la chaudière présentent un contact
propre (ouvert/fermé) et qu’il ne subsiste aucune tension
en provenance des appareils externes (thermostats,
chronothermostats, etc.).
S’il est impossible de disposer de signaux propres, l’isolation
de ceux-ci à l’aide de relais s’avèrera nécessaire.
- relier les câbles aux bornes en suivant la numérotation sur
le bornier
- une fois tous les câbles installés, serrer à nouveau le serrecâble à l’aide d’un tournevis
- veiller à ce que les câbles soient correctement connectés
et qu’ils ne soient pas soumis à une traction à l’ouverture
ou à la fermeture du bandeau.
- replacer le couvre-bornes, refermer le bandeau et le
manteau frontal en veillant à connecter le faston de terre.
Raccordement du circulateur zone 3 haute température
(option)
Le circulateur en option permet de gérer de manière
indépendante une troisième de zone de chauffage à haute
température.
- débrancher électriquement la chaudière
- retirer le manteau frontal et déconnecter le faston du fil
de terre, ouvrir le bandeau en dévissant les deux vis de
fixation.
- raccorder l’arrivée d’eau au circulateur en option ne suivant
minutieusement les instructions du kit
- enlevez le couvercle du bornier.,
- desserrer le serre-câble à l’aide d’un tournevis et introduire
le câble d’alimentation du circulateur fourni (utiliser
exclusivement les câbles fournis)
- relier les fils en respectant les couleurs et les numéros
figurant sur le bornier :
BLEU (neutre) = borne 7
MARRON (phase) = borne 8
JEUNE/VERT (terre) = borne 9
- resserrer le serre-câble et étirer le câble d’alimentation du
circulateur sur le plateau jusqu’à raccorder le connecteur
au circulateur en option installé précédemment
- à ce stade, veiller à ce quele câble soit correctement serré
et qu’il ne subisse aucune tension lorsque le bandeauest
ouvert ou fermé
- refermer le bandeau et le manteau frontal en veillant à
connecter le faston de terre.
Raccordement thermostat de sûreté
pour les installations à base température (option)
Le thermostat de sûreté doit être installé si la chaudière est
reliée à une installation de chauffage à basse température. Il
doit être placé sur le collecteur de retour des panneaux.
- débrancher électriquement la chaudière
- retirer le manteau frontal et déconnecter le faston du fil
de terre, ouvrir le bandeau en dévissant les deux vis de
fixation. Enlevez le couvercle du bornier,
- desserrer le serre-câble à l’aide d’un tournevis et insérer le
câble du thermostat de sûreté
- raccorder les fils aux bornes 21 et 22
- une fois le câble installé, serrer à nouveau le serre-câble à
l’aide du tournevis
- à ce stade, veiller à ce quele câble soit correctement serré
et qu’il ne subisse aucune tension lorsque le bandeauest
ouvert ou fermé
- refermer le bandeau et le manteau frontal en veillant à
connecter le faston de terre.
13
installation
Pour la réalisation des systèmes d’aspiration/évacuation de
type coaxial, des accessoires originaux doivent être utilisés.
En cas de fonctionnement à la puissance thermique nominale,
les températures des gaz évacués ne dépassent pas 80°C,
veiller néanmoins à respecter les distances de sécurité
en cas de passage à travers des parois ou des matériaux
inflammables.
La jonction des tubes d’évacuation des fumées est réalisée à
l’aide d’une connexion mâle-femelle et d’un joint d’étanchéité.
Les branchements doivent être disposés à l’inverse du sens
d’écoulement de la condensation.
14
140 mm
200 mm
ø 60/100
ø 80+80
200 mm
Raccordement conduits amenée d’air et évacuation gaz
brûlés
La chaudière est prévue pour fonctionnement de type B par
prélèvement de l’air ambiant et de type C par prélèvement de
l’air à l’extérieur.
Lors de l’installation d’un système d’évacuation, faire attention
à l’étanchéité pour éviter l’infiltration de fumée dans le circuit
d’air.
Les raccords installés à l’horizontale doivent être inclinés de 3
% vers le haut pour éviter que les condensats ne stagnent.
En cas d’installation de type B, le local où est installée la
chaudière doit disposer d’une amenée d’air adéquate dans le
respect des normes en vigueur en matière d’aération. Dans
les pièces soumises à un risque de vapeur corrosive (par
exemple les lavoirs, les salons de coiffure, les entreprises
de galvanisation…), il est très important d’utiliser l’installation
de type C avec prélèvement d’air pour la combustion de
l’extérieur. De cette manière, la chaudière est protégée contre
les effets de la corrosion.
ø 80/125
430 mm
Changement de l’EPROM pour transformation de la
chaudière en chauffage seul (system)
Il faut changer l’eprom pour transformer la chaudière en
chauffage seul.
- mettre la chaudière hors tension
- retirer le manteau frontal et déconnecter le faston du fil de
terre, enlever le couvercle du bornier,
- desserrer les bornes 10, 11 et 12 du bornier pour déconnecter
le câble d’alimentation du servomoteur
- desserrer le presse-étoupe à l’aide d’un tournevis
- retirer le câble du servomoteur
- retirer le servomoteur de la vanne trois voies
- desserrer les bornes 19 et 20 pour débrancher le câble de la
sonde du ballon
- desserrer le presse-étoupe à l’aide d’un tournevis
- retirer le câble de la sonde du ballon
- replacer le couvre-bornes
- dévisser les deux vis de fixation pour ouvrir le bandeau
- desserrer les quatre vis pour ouvrir le couvercle situé à
l’arrière du bandeau
- remplacer l’eprom de la carte par l’eprom fournie dans le kit
- replacer le couvercle arrière du bandeau
- refermer le bandeau et le manteau frontal sans oublier de
reconnecter le faston de terre
installation
Type de raccordement de la chaudière au tuyau
d’évacuation de fumées
- raccordement coaxial de la chaudière au tuyau d’évacuation
de fumées d’aspiration/évacuation,
- raccordement double de la chaudière au tuyau d’évacuation
de fumées avec aspiration d’air de l’extérieur,
- raccordement double de la chaudière au tuyau d’évacuation
de fumées avec aspiration d’air de l’environnement.
Pour le raccordement de la chaudière au tuyau d’évacuation
de fumées, il faut toujours utiliser des produits résistant à
la condensation. Pour la longueur et les changements de
direction des raccordements, consulter le tableau reprenant
les types d’évacuation.
Evacuation de la condensation
La haute efficacité énergétique produit de la condensation
qui doit être éliminée. Utiliser pour cela un tuyau plastique
placé de manière à éviter toute stagnation de condensation
à l’intérieur de la chaudière. Ce tuyau doit être raccordé à un
siphon d’évacuation avec possibilité de contrôle à vue.
Respecter les normes d’installation en vigueur dans le pays
d’installation et se conformer aux réglementations éventuelles
des autorités locales et des organismes préposés à la santé
publique.
Avant sa mise en service, le siphon de la chaudière doit être
rempli d’eau (dévisser, remplir d’eau et remettre en place).
Les kits de raccordement aspiration/évacuation des
fumées sont fournis séparément en fonction des exigences
d’installation. La chaudière est prévue pour un raccordement à
un système coaxial d’aspiration et d’évacuation des fumées.
Le raccordement de la chaudière au conduit de cheminée est
effectué sur tous les appareils au moyen de tubes coaxiaux
ø80/125 ou de tuyaux double flux ø 80/80.
En cas de perte de charge dans les conduits, consulter le
catalogue de fumisterie. La résistance supplémentaire doit
être prise en considération pour ces dimensions.
Pour la méthode de calcul, les valeurs des longueurs équivalentes et les exemples, consulter le catalogue fumisterie
évacuation condensats
100
200
évacuation
tubo
plastica
scarico
condesa
ø 32
condensats
ø 32
200
100
200
130
Tableau des types d’aspiration/évacuation
Longueur maximale conduits amenée
d’air/évacuation (m)
Type d’évacuation des gaz brûlés
systèmes à tube
coaxial
FSC 30/35 kW
MIN
MAX
MIN
MAX
C13 C33 C43
1
4
1
4
ø 60/100
B33
1
4
1
4
ø 60/100
C13 C33 C43
1
16
1
11
ø 80/125
B33
1
16
1
11
ø 80/125
C13 C23* C33 C43
systèmes à conduits dissociés
FSC 24/27 kW
Diamètre
des
conduites
(mm)
C53 C83
B23
S1 = S2
0,5
S1 = S2
35
0,5
0,5 + 0,5
1 + 70
0,5 + 0,5
1 + 32
1
16
1
11
1 + S2
14
1 + S2
ø 80/80
ø 80/80
ø 80
S1. aspiration de l’air-S2. évacuation fumées
(*) interdit pour la Belgique
15
installation
Types d’aspiration/évacuation des fumées
Air comburant prélevé dans le local
B23
Évacuation des fumées vers l’extérieur
Aspiration d’air dans l’environnement
B33
Évacuation des fumées dans le tuyau d’évacuation
simple ou collectif intégré à l’édifice
Aspiration d’air dans l’environnement
Air comburant prélevé àl’extérieur
C13
Évacuation des fumées et aspiration de l’air par
le mur externe du champ de pression
C23
Évacuation des fumées et aspiration de l’air
par le tuyau d’évacuation des fumées
Interdit pour la Belgique
C33
Évacuation des fumées et aspiration d’air à
l’extérieuravec terminal sur la toituredans le
même champ de pression
C43
Évacuation des fumées et aspiration de l’air
par le tuyau d’évacuation des fumées
simple ou collectif intégré à l’édifice
C53
Évacuation des fumées à l’extérieur et aspiration
de l’air par le mur externe du champ de pression
C83
Évacuation des fumées dans le tuyau d’évacuation
simple ou collectif intégré à l’édifice
Aspiration de l’air à travers la paroi extérieure
16
installation
Raccordement au ballon
La chaudière est prévue pour un fonctionnement avec un
Kit pour la gestion de la production d’eau chaude sanitaire à
l’aide d’un ballon.
Pour de plus amples renseignements, lire la notice
accompagnant le kit.
Exemples d’installations
Module avec ballon inférieur
Module avec ballon à gauche
60
60
60
85
Module avec ballon à droite
60
170
60
85
17
installation
Interface Clip-In
Elle est formée d’un écran, trois touches et huit voyants lumineux.
L’écran permet de visualiser la température de retour, de retour et le point de réglage de la zone 2 mélangée ainsi que
les éventuels codes d’erreur. De plus, la combinaison de plusieurs touches permet le passage à la commande manuelle de
la vanne mélangeuse. Dans ce cas, le contrôle de la logique
de fonctionnement sur la vanne peut être annulé.
En appuyant sur la touche “menu” pendant 10 secondes,
l’on passe au contrôle manuel de la vanne mélangeuse.
À ce stade, la touche “+” permet de fermer la vanne mélangeuse alors que la touche “-” l’ouvre. Pour quitter le contrôle manuel de la vanne mélangeuse, appuyer sur la touche “menu” pendant 10 secondes.
Lorsque la chaudière est en stand-by, en été ou lors du fonctionnement du ballon, l’écran s’éteint. En appuyant sur l’une
des trois touchesl’écran s’allume pendant au moins 60 secondes. Les températures ou les menus sont visibles.
Codes d’arrêt Clip-In
Circuit zone 2 mélangée
Les voyants lumineux allumés indiquent :
Vanne mélangeuse
- mix zone valve closing, vanne mélangeuse en fermeture
- mix zone valve opening, vanne mélangeuse en ouverture
Circulateurs
- pump zone 1, circulateur zone 1 en fonction
- pump zone 2, circulateur zone 2 en fonction
- pump zone 3, circulateur zone 3 en fonction
Zone 1 directe
- thermostat zone 1, demande de chaleur de la zone 1
Zone 2 mélangée
- thermostat zone 2, demande de chaleur de la zone 2.
Zone 3 directe (option)
- thermostat zone 3, demande de chaleur de la zone3.
En cas de raccordement du Clima manager à la place du
thermostat milieu ambiant, le voyant ne s’allume pas car
la demande de chaleur est signalée sur le Clima manager
même.
L’écran affiche la température de retour. Appuyer sur la touche “+” pour afficher la température de retour.
Après 5 secondes, l’écran affiche à nouveau la température
de retour.
Appuyer à la fois sur les touches “+” et “-” pour afficher la
température actuelle du point de contrôle. Si aucune demande de chaleur n’est en cours, la pression simultanée sur
les touches “+” et “-” entraîne l’affichage de “- -”
Appuyer sur la touche “menu” pendant 5 secondes pour
afficher le paramètre k (paramétré sur 07). En appuyant à
nouveau sur la touche “menu”, l’on visualise le dernier point
de contrôle enregistré. En appuyant sur la touche menu lorsque ∆T (20°C) s’affiche, les trois paramètres précédents
sont visibles à l’écran. Il est recommandé de ne pas modifier
les valeurs des paramètres k et ∆T. Pour revenir à l’affichage
de la température de retour, appuyer sur la touche “menu”
pendant 5 secondes.
18
E1
Circuit sonde départ NTCm1 COURT
E2
Circuit sonde départ NTCm1 OUVERT
E3
Circuit sonde retour NTCm2 COURT
E4
Circuit sonde retour NTCm2 OUVERT
E6
Raccordement carte principale – clip-in INTERROMPU
E7
La température de retour NTCm2 dépasse de 3
°C la température de départ NTCm1 (pendant
plus de 25 secondes)
mise en fonction
Procédure d’allumage
Appuyer sur la touche ON/OFF sur le tableau de commande
pour allumer la chaudière (voyant vert allumé). L’écran affiche
00:00
En laissant les fonctions d’eau chaude et de chauffage désactivées (deux vannes tournées dans le sens anti-horaire),
l’écran LCD indique les éléments suivants :
- un code d’erreur et le symbole qui lui est associé,
- le symbole anti-gel, si la fonction est active et un des deux
codes relatifs à l’antigel
05: circulation de l’eau
06: circulation de l’eau et brûleur allumé
Paramétrage de l’heure et programmation du ballon
- appuyer pendant 5 secondes sur la touche SET. Les deux
numéros à gauche commenceront à clignoter. Régler l’heure
à l’aide des touches (+) et (-).
Appuyer sur la touche SET. Les deux numéros à droite commenceront à clignoter. Régler les minutes à l’aide des touches
(+) et (-) Appuyer sur la touche SET pour confirmer et continuer
la programmation du ballonen introduisant l’heure d’allumage
symbolisée par “ “ et “ ” sur l’écran. Programmer ensuite
de la même manière l’heure de mise hors fonction symbolisée
par “ “ et “ ” sur l’écran. Appuyer sur la touche SET pour
confirmer et accéder à l’affichage de l’heure.
Après avoir programmé le ballon, il peut être activé et désactiver lors de la phase d’extinction par une simple pression sur
la touche TIMER :
- touche TIMER éteinte = ballon activé
- touche TIMER allumée = ballon désactivé
Affichage du menu
Pour accéder aux 7 menus, appuyer simultanément sur les
touches + et - pendant 5 secondes.
Pour naviguer dans les menus, appuyer sur la touche Menu.
Pour revenir à l’affichage de départ, appuyer sur la touche
Menu pendant 3 secondes. Si aucune touche n’est enfoncée
pendant une minute, l’affichage bascule automatiquement en
mode normal sauf dans le cas du menu 5.
Attention
Dans les menus 3, 4, 6 et 7, la pression simultanée des touches Set et + pendant 5 secondes réinitialise les valeurs des
paramètres et active les valeurs d’usine. L’écran affiche CM
pendant quelques instants. Il suffit d’appuyer sur la touche
Menu pour continuer à parcourir les paramètres.
La même manipulation dans le menu 1 réinitialise les dix
dernières erreurs mémorisées.
Enregistrement des paramètres
Le premier chiffre à partir de la gauche se rapporte au numéro
de menu. Le second numéro correspond au paramètre sélectionné alors que les troisième et quatrième numéros indiquent
la valeur du paramètre. Les deux premiers menus permettent l’affichage des paramètres alors que tous les autres sont
composés de paramètres personnalisables (le symbole “ ”
apparaît à l’écran à l’exception du menu 5 utilisé pour la fonction Ramonage où s’affiche le symbole “
”.
MENU 1 (affichage uniquement)
Liste des 10 dernières erreurs
Le menu 1 affiche les 10 dernières erreurs enregistrées lors
du fonctionnement de la chaudière. La numérotation est de 0
à 9, le premier se rapportant à la dernière erreur en date.
Appuyer simultanément sur les touches + et - pendant 5 secondes pour accéder au menu 1. L’écran affichera le numéro
du menu (premier chiffre), l’ordre chronologique des erreurs
(deuxième chiffre) et le code d’erreur volatile/non volatile sans
la lettre A/E (troisième et quatrième chiffres).
La pression simultanée des touches SET et + pendant 5 sec-
ondes efface toutes les erreurs. À cette occasion, le message
CM clignote pendant quelques instants.
MENU 2 (affichage uniquement)
État de la chaudière
Appuyer simultanément sur les touches + et - pendant 5
secondes pour accéder aux menus, appuyer sur la touche
Menu pour accéder au menu 2, appuyer sur les touches + et
- pour parcourirla liste des paramètres du menu 2. Le premier
numéro correspond au numéro du menu alors que le deuxième se rapporte au numéro du paramètre. Les deux derniers
chiffres correspondent à la valeur en question.
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
20
Version du logiciel de l’écran
de 0 à 99
21
Version du logiciel de la carte principale
de 0 à 99
22
Typologie de la chaudière
1: condensation
23
Vitesse ventilateur [t/m x 100]
de 0 à 99
24
Position de la vanne de déviation
0: eau chaude
1: chauffage
25
Température de l’eau chaude (°C)
de 0 à 99
26
Inactif
0
27
Température de retour primaire (°C)
de 0 à 99
28
Température de retour primaire (°C)
de 0 à 99
29
température extérieure (°C)
de 0 à 99
MENU 3
Réglage de la chaudière
Appuyer simultanément sur les touches + et - pendant 5
secondes pour accéder aux menus, appuyer sur la touche
Menu pour accéder au menu 3, appuyer sur les touches + et
- pour parcourirla liste des paramètres du menu 3. Le premier
numéro correspond au numéro du menu alors que le deuxième se rapporte au numéro du paramètre. Les deux derniers
chiffres correspondent à la valeur en question.
Pour modifier le paramètre, appuyer sur la touche Set. La valeur commence à clignoter à l’écran.
Appuyer sur les touches + et - pour la modifier. Appuyer sur la
touche Set pour confirmer la modification et revenir au mode
d’affichage des paramètres.
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
30
Inactif
--
--
31
Inactif
--
--
32
Activation horloge mécanique
0: désactivée
1: désactivée
2: abilitato
2
33
Inactif
--
--
34
Inactif
--
--
35
Retard de l’allumage ON/
OFF du ballon
(intervalles 1/2 min.)
de 0 à 5 min.
3.0
36
Temporisateur de l’eau chaude
(anti coup de bélier)
de 0 à 20
dixièmes/seconde
0
37
Réglage
(méthane)
allumage
lent
de 0 à 99
27 kW
86
35 kW
50
19
mise en fonction
MENU 4
Paramètres du chauffage zone 2
(température de départ zone 2)
Appuyer simultanément sur les touches + et - pendant 5 secondes
pour accéder aux menus, appuyer sur la touche Menu pour accéder au menu 4, appuyer sur les touches + et - pour parcourirla
liste des paramètres du menu 4. Le premier numéro correspond au
numéro du menu alors que le deuxième se rapporte au numéro du
paramètre. Les deux derniers chiffres correspondent à la valeur en
question. Pour modifier le paramètre, appuyer sur la touche Set.
La valeur commence à clignoter à l’écran. Appuyer sur les touches
+ et - pour la modifier. Appuyer sur la touche Set pour confirmer la
modification et revenir au mode d’affichage des paramètres.
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
40
Circulateur primaire
0: en continu
1:post-circ.
1
41
Inactif
--
--
42
Délai post-circulation
(intervalles 1/2 min.)
de 0 à 5 min.
1.0
43
Inactif
--
--
44
Température max. de chauffage
Zone 2
de 25 °C à
90 °C
(incréments de 1)
85
45
Température min. de chauffage
Zone 2
de 25°C à 90°C
(incréments de 1)
35
46
Inactif
--
--
47
Inactif
--
--
48
Délai d’attente allumage chauffage (intervalles 1/2 min.)
de 0 à 7 min.
2.5
49
Puissance chauffage
de 0 (puissance
thermique MIN)
à 10 (Puissance
thermique MAX)
6
MENU 5
fonction ramonage
Appuyer simultanément sur les touches + et - pendant 5 secondes pour accéder aux menus, appuyer sur la touche Menu
pour accéder au menu 5, appuyer sur la touche Set pour activer
la fonction Ramonage. La température du primaire apparaîtra au
niveau des troisième et quatrième chiffres. Le trait horizontal du
deuxième chiffre indique si la chaudière travaille au maximum
(trait supérieur) ou au minimum (trait inférieur) de sa puissance.
Pour modifier le mode de fonctionnement et basculer du maximum au minimum de la puissance, utiliser les touches + et -. La
fonction peut être interrompue à tout moment grâce à la touche
Set.Dans le cas contraireau bout de 5 minutes, l’affichage redeviendra normal.
MENU 6
Thermorégulation zone 2 mélangée
20
Description du paramètre
Thermorégulation zone 2
0 : désactivée
1:sonde extérieure
2 : sonde environnement
3 : les deux
0
61
Influence de la sonde milieu
ambiant
(active avec 6 0 = 2 ou 3)
de 0 à 20
(incréments de
1)
--
62
Choix de la courbe de thermorégulation
(active avec 6 0 = 1 ou 3)
0.3 - 0.5 - 1.0 - 1.2 - 1.5 - 2.0
2.5 - 3.0
63
Translation parallèle de la courbe
(active avec 6 0 = 1 ou 3)
de -20 à 20
(incréments de 1)
3e-4e chiffre
--
64
Inactif
--
--
65
Activation système [email protected]
0: désactivé
1: activé
0
66
Inactif
--
--
67
Inactif
--
--
68
Inactif
--
--
69
Inactif
--
--
MENU 7
Thermorégulation zone 1 et 3 (directes)
Appuyer simultanément sur les touches + et - pendant 5
secondes pour accéder aux menus, appuyer sur la touche
Menu pour accéder au menu 7, appuyer sur les touches + et
- pour parcourirla liste des paramètres du menu 7. Le premier
numéro correspond au numéro du menu alors que le deuxième se rapporte au numéro du paramètre. Les deux derniers
chiffres correspondent à la valeur en question. Pour modifier
le paramètre, appuyer sur la touche Set. La valeur commence
à clignoter à l’écran. Appuyer sur les touches + et - pour la
modifier. Appuyer sur la touche Set pour confirmer la modification et revenir au mode d’affichage des paramètres.
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
70
Thermorégulation zone 1/3
3e-4e chiffre
Default
0: désactivé
1: activé
avec
sonde extérieure
0
Thermorégulation activée 7 0 =
1
0.3 - 0.5 - 1.0
1.2 - 1.5 - 2.0
2.5 - 3.0
--
Thermorégulation activée 7 0 =
1
Translation parallèle de la courbe
de -20 à 20
(incréments
de 1)
--
Température max. de chauffage
de 50°C à 90 °C
(incréments de
1 °C)
85
de 25°C à 50°C
(incréments de
1 °C)
35
Point de contrôle du chauffage
compris entre les paramètres
7 4 et 7 3
Thermorégulation désactivée 7
0=0
de 25°C à 90 °C
(incréments de
1 °C)
75
76
Diminution température
(uniquement avec horloge)
0 = OFF
1 = ON
0
77
∆T diminution température
(uniquement avec horloge)
de 0 à 10 °C
5
78
Fonction anti-légionelle
0 = OFF
1 = ON
0
79
Inactif
--
--
71
72
73
74
Appuyer simultanément sur les touches + et - pendant 5 secondes pour accéder aux menus, appuyer sur la touche Menu
pour accéder au menu 6, appuyer sur les touches + et - pour
parcourirla liste des paramètres du menu 6. Le premier numéro
correspond au numéro du menu alors que le deuxième se rapporte au numéro du paramètre. Les deux derniers chiffres correspondent à la valeur en question.
Pour modifier le paramètre, appuyer sur la touche Set. La valeur
commence à clignoter à l’écran.
Appuyer sur les touches + et - pour la modifier. Appuyer sur la
touche Set pour confirmer la modification et revenir au mode
d’affichage des paramètres.
1er - 2e
chiffre
60
75
Température min. de chauffage
Default
mise en fonction
Types d’installation
La chaudière est prévue pour un raccordement à une installation disposant de deux zones distinctes et une zone en option
par le biais du kit d’installation adéquat. La zone 1 gère une
installation à haute température. La zone 2 est équipée d’une
vanne mélangeuse et gère indifféremment une installation à
haute ou à basse température. La zone 3 en option gère une
installation à haute température.
La zone 1 est commandée par un thermostat milieu ambiant
relié aux bornes 27-28.
La zone 2 peut être commandée par un thermostat ambiant relié aux bornes 25-26 ou par le Clima manager reliéaux
bornes 15-16.
La zone 3 en option peut être commandée par un thermostat
milieu ambiant relié aux bornes 23-24.
N.B. le Clima manager ne peut être installé qu’en zone 2
Pour chaque configuration adoptée la sonde extérieure peut
être installée (reliée aux bornes 17-18) pour obtenir une thermorégulation de type climatique.
Pour les trois solutions proposées, une vanne de zone peut
être utilisée pour intercepter l’installation concernée. Dans ce
cas, il est possible d’utiliser les thermostats ambiants pour actionner les différentes vannes de zones. Celles-ci devront être
dotées de fin de course pour commander la chaudière. Le
fin de course doit être reliée aux bornes à l’emplacement du
thermostat milieu ambiant concerné.
Thermorégulation climatique zone 2 (mélangée)
Installation avec Clima Manager et Sonde extérieure
La thermorégulation climatique peut être activée ou désactivée à l’aide du menu 6, paramètre 0.:
1er - 2e chiffre Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
60
0 : désactivée
1:sonde extérieure
2 : sonde milieu
ambiant
3 : les deux
0
Thermorégulation zone 2
A l’aide le menu 4 et les paramètres 4 et 5 , il est possible de
choisir la plage de températures :
1er - 2e chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
44
température max. de chauffage
de 36 à 90
80
45
température min. de chauffage
de 25 à 50
25
ILes plages de températures maximales et minimales peuvent
être comprises dans les limites établies. Pour les modifier, il
faut accéder au Panneau de commande à l’aide du menu 4 et
des paramètres 4 et 5.
Pour modifier le paramètre, appuyer sur la touche Set. La valeur du paramètre (3e et 4e chiffre) commence à clignoter à
l’écran. Appuyer sur les touches + et - pour la modifier. Appuyer sur la touche Set pour confirmer la modification et revenir
au mode d’affichage des paramètres. Lorsquela thermorégulation climatique est activée, il faut sélectionner la courbe de
fonctionnement en fonction du type de sonde installée. Accéder au menu 6 et le paramétrer comme suit: menu 6, paramètre 0 sur 3 (sonde externe + sonde milieu ambiant du Clima
manager). Choisir la courbe à l’aide du paramètre 1, 2 et 3
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
61
Influence de la sonde milieu ambiant sur la thermorégulation
de 0 à 20
10
62
inclinaison de la courbe de thermorégulation
0.3 - 0.5 - 1.0 - 1.2
1.5 - 2.0 - 2.5 - 3.0
1.0
63
translation parallèle de la courbe
de thermorégulation
de -20 à +20
0
La translation parallèle de la courbepeut être obtenuepar le
biais du menu 6, paramètre 3. L’influence de la sonde milieu
ambiant du Clima manager peut être modifiée ou exclue parle
biais du menu 6, paramètre 1. Lechoix de la courbe de thermorégulation s’effectue par le biais du menu 6, paramètre 2.
Pour modifier le paramètre, appuyer sur la touche Set. La
valeur du paramètre (3e et 4e chiffre) commence à clignoter
à l’écran. Appuyer sur les touches + et - pour la modifier. Appuyer sur la touche Set pour confirmer la modification et revenir au mode d’affichage des paramètres..
Il est possible de paramétrer la réduction nocturne de la température grâce au Clima manager.
Lorsque la thermorégulation climatique est désactivée (menu
6, paramètre 0 sur 0), l’utilisation de la courbe est exclueet la
température de retour représente une valeur fixe pouvant être
paramétrée à l’aide du Clima manager.
Thermorégulation zone 2 (mélangée)
Installation avec Clima Manager et sans Sonde extérieure
Avec cette configuration, le menu 6paramètre 0 doit afficher
la valeur 2. Au cas où le menu 6, paramètre 0, afficherait 1
ou 3, l’erreur E15 apparaît à l’écran (sonde extérieure déconnectée).
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
60
Thermorégulation zone 2
0 : désactivée
1:sonde extérieure
2 : clima manager
3 : les deux
0
L’influence de la sonde milieu ambiant du Clima manager peut
être modifiée par le biais du menu 6, paramètre 1.
Les paramètres 6-2 et 6-3 sont désactivés.
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
61
Influence de la sonde milieu ambiant sur la thermorégulation
de 0 à 20
10
Thermorégulation climatique zone 2 (mélangée)
Installation avec thermostat milieu ambiant, Horloge et
sonde extérieure
Avec cette configuration, le menu 6paramètre 0 doit afficher
la valeur 1. Au cas où le menu 6, paramètre 0, afficherait 2,
l’écran indiquerait l’erreur E29 (sonde milieu ambiant déconnectée)
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
60
Thermorégulation zone 2
0 : désactivée
1:sonde
extérieure
2 : sonde milieu
ambiant
3 : les deux
0
Il est possible d’activer la réduction nocturne de la température par le menu 7 , paramètre 6. La valeur de la réduction
peut être réglée à l’aide du paramètre 7.
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
76
Diminution nocturne de la température
(uniquement avec horloge)
0 = OFF
1 = ON
0
∆T diminution nocturne de la
température
(uniquement avec horloge)
de 0 à 10 °C
5
77
3e-4e chiffre
Default
Si la thermorégulation climatique est désactivée, l’utilisation
de la courbe est exclueet la température de retour représente
21
mise en fonction
une valeur fixe paramétrable à l’aide de la vanne de chauffage
sur le tableau de commande.
représente une valeur fixe paramétrable à l’aide de la vanne
de chauffage sur le tableau de commande.
²Thermorégulation zone 2 (mélangée)
Installation avec thermostat milieu ambiant, Horloge sans
sonde extérieure
Avec cette configuration, le menu 6paramètre 0 doit afficher
la valeur 0. Au cas où le menu 6, paramètre 0, afficherait 1
ou 3, l’erreur E15 apparaît à l’écran (sonde extérieure déconnectée); s’il est paramétré sur 2 l’écran affiche l’erreur E29
(sonde milieu ambiant déconnectée).
Thermorégulation climatique zone 1 et 3 (directe)
Installation avec chronothermostat et sonde extérieure
Avec cette configuration, le menu 7paramètre 0 doit afficher
la valeur 1.
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
60
Thermorégulation zone 2
0 : désactivée
1:sonde extérieure
2 : sonde milieu
ambiant
3 : les deux
0
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
76
Diminution nocturne de la température
(uniquement avec horloge)
0 = OFF
1 = ON
0
∆T diminution nocturne de la
température
(uniquement avec horloge)
de 0 à 10 °C
5
77
Default
Thermorégulation climatique zone 2 (mélangée)
Installation avec chronothermostat et sonde extérieure
Avec cette configuration, le menu 6paramètre 0 doit afficher la
valeur 1. Au cas où le menu 6, paramètre 0, afficherait 2, l’écran
indiquerait l’erreur E29 (sonde milieu ambiant déconnectée)
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
60
Thermorégulation zone 2
0 : désactivée
1:sonde extérieure
2 : sonde milieu
ambiant
3 : les deux
0
Si la thermorégulation climatique est désactivée, l’utilisation
de la courbe est exclueet la température de retour représente
une valeur fixe paramétrable à l’aide de la vanne de chauffage
sur le tableau de commande.
Thermorégulation zone 2 (mélangée)
Installation avec chronothermostat sans sonde extérieure
Avec cette configuration, le menu 6paramètre 0 doit afficher 0.
Au cas où le menu 6, paramètre 0, afficherait 1 ou 3, l’erreur
E15 apparaît à l’écran (sonde extérieure déconnectée); s’il est
paramétré sur 2 l’écran affiche l’erreur E29 (sonde milieu ambiant déconnectée).
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
Default
60
Thermorégulation zone 2
0 : désactivée
1:sonde extérieure
2 : sonde milieu
ambiant
3 : les deux
0
Lorsque la thermorégulation climatique est désactivée,
l’utilisation de la courbe est exclueet la température de retour
22
Description du paramètre
3e-4e chiffre
70
Thermorégulation zone 1/3
0: désactivé
1: activée avec
sonde extérieure
Default
0
Lorsquela thermorégulation climatique est activée, vous devez choisir la courbe de fonctionnement. Accéder au menu 7
et choisir la courbe à l’aide du paramètre 1 et la translation de
celle-ci à l’aide du paramètre 2.
La température de retour représente une valeur fixe paramétrable à
l’aide de la vanne de chauffage sur le tableau de commande.
Il est possible d’activer la réduction nocturne de la température par le menu 7 , paramètre 6. La valeur de la réduction
peut être réglée à l’aide du paramètre 7.
3e-4e chiffre
1er - 2e
chiffre
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
71
Thermorégulation activée 7 0 = 1
Choix de la courbe de thermorégulation
(active avec 6 0 = 1 ou 3)
0.3 - 0.5 - 1.0
1.2 - 1.5 - 2.0
2.5 - 3.0
--
Thermorégulation activée 7 0 = 1
Translation parallèle de la
courbe
de -20 à 20
(incréments de 1)
--
72
Default
Thermorégulation zone 1 et 3 (directe)
Installation avec chronothermostat sans sonde extérieure
Avec cette configuration, le menu 7paramètre 0 doit afficher
la valeur 0.
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
70
Thermorégulation zone 1/3
0: désactivé
1: activé avec
sonde extérieure
Default
0
Lorsque la thermorégulation est désactivée, l’utilisation de la
courbe est exclueet la température de retour représente une valeur fixe paramétrable par le biais du menu 7, paramètre 5.
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
3e-4e chiffre
75
Point de contrôle du chauffage
compris entre les paramètres
7-4 et 7 3
Thermorégulation
désactivée 7-0 = 0
de 25°C à 90 °C
(incréments de
1 °C)
Default
75
Au cas où le menu 7, paramètre 0, afficherait 1, l’erreur E15
apparaît à l’écran (sonde extérieure déconnectée).
Remarque :
Les installations de thermorégulation sans horloge ne permettent pas la réduction nocturne. Lorsque l’horloge est installée
(active uniquement dans la zone 2 mélangée), la réduction
nocturne est disponible à l’aide du menu 7, paramètres 6 et 7.
1er - 2e
chiffre
Description du paramètre
76
Diminution nocturne de la température
(uniquement avec horloge)
0 = OFF
1 = ON
0
∆T diminution nocturne de la
température
(uniquement avec horloge)
de 0 à 10 °C
5
77
3e-4e chiffre
Default
mise en fonction
Mise en service
Pour garantir la sécurité et le fonctionnement correct de
la chaudière, la mise en fonction doit être réalisée par un
technicien qualifié répondant aux exigences légales.
Allumage
Appuyer sur la touche “A” ON/OFF. Le voyant vert s’allume,
l’écran est illuminé et au bout de quelques secondes la
chaudière est prête à fonctionner.
Remplissage des circuits hydrauliques
Procéder comme suit :
- ouvrir les purges des radiateurs de l’installation ainsi que
celle placée au-dessus de l’échangeur primaire ;
- desserrer les couvercles de la soupape automatique de
dégazage se trouvant sur les circulateurs ;
- ouvrir progressivement le robinet de remplissage de la
chaudière et fermer les purges de l’échangeur primaire et
des radiateurs dès que de l’eau commence à couler ;
fermer le robinet de remplissage de la chaudière quand la
pression indiquée par l’hydromètre est de 1 bar.
Purge de l’air de l’installation de chauffage
Pour purger complètement l’air se trouvant dans la chaudière
et l’installation de chauffage, tous les circulateursdoivent
être en fonction. Après avoir sélectionné le fonctionnement
en continu de la post-circulation par le biais du menu 4,
paramètre 0 sur le panneau de commande, allumer la
chaudière avec le robinet de gaz fermé ou l’amener à l’arrêt
pour cause d’échec de l’allumage. Cette manœuvre met en
fonction tous les circulateurs. Au terme de la purge d’air, il faut
ramener la post-circulation à sa valeur initiale par le biais du
menu 4 paramètre 0 sur le panneau de commande.
Paramétrage de l’heure et programmation de la minuterie
du ballon
Appuyer pendant 5 secondes sur la touche SET. Les deux
numéros indiquant l’heure commenceront à clignoter. Régler l’heure à l’aide des touches (+) et (-) Appuyer sur la touche SET et passer à la saisie des minutes. Pour passer à la
programmation de l’heure de début du chauffage du ballon,
appuyer à nouveau sur la touche SET. Entrer l’heure et les
minutes selon la procédure décrite ci-dessus. Appuyer sur la
touche SET pour passer à la programmation de l’heure de fin
du chauffage du ballon. Après avoir entré les heures de fonctionnement du ballon, vous pouvez l’activer et le désactiver en
appuyant sur la touche Timer :
- touche TIMER éteinte = programmation horaire désactivée
- touche TIMER allumée = programmation horaire activée
Arrivée de gaz
Procéder comme suit :
- vérifier que le gaz correspond aux indications figurant sur la
plaque apposée sur la chaudière ;
- ouvrir les portes et les fenêtres ;
- éviter tout contact avec des étincelles ou des flammes ;
- vérifier la pression du combustible à l’aide du robinet de
fermeture en position fermée puis ouverte et le robinet de
gaz en position fermée (désactivé). Pendant 10 minutes, le
contacteur ne doit indiquer aucun passage de gaz.
Alimentation électrique
- Vérifier que la tension et la fréquence d’alimentation
correspondent aux données figurant sur la plaque apposée
sur la chaudière ;
- vérifier le bon fonctionnement du raccordement à la terre
Démarrage
1. Veiller à ce que :
- le robinet de gaz soit fermé ;
- le raccordement électrique ait été effectué correctement.
Veiller à ce que le fil de terre vert et jaune soit raccordé à
une bonne mise à la terre.
- les bouchons des purges d’air automatiques soient bien
desserrés ;
- la pression d’installation indiquée par le manomètre
dépasse 1 bar ;
- l’air ne sorte plus des radiateurs
- le conduit d’évacuation des produits de la combustion soit
adapté et ne soit pas bouché.
- les éventuelles prises de ventilation locales soient ouvertes
(installation de type B).
2. Remplir d’eau le siphon d’évacuation de l’eau de
condensation de la chaudière.
N.B. En cas d’arrêt prolongé de l’appareil, remplir
le siphon avant tout nouvel allumage. L’absence de
rétablissement du niveau de l’eau dans le siphon
pourrait s’avérer dangereuse car des gaz brûlés
pourraient envahir la pièce.
3. Ouvrir le robinet du gaz et vérifier l’étanchéité des raccords
y compris ceux de la chaudière en veillant à ce que le
compteur ne signale aucune fuite de gaz. Eliminer les fuites
éventuelles.
Fonctionnement en été et en hiver
La chaudière est équipée d’un levier de chauffage “E” qui permet de commuter du fonctionnement en mode Eté au fonctionnement en mode Hiver et vice versa. Lors du fonctionnement
en hiver, l’écran affiche le symbole “
”. Lors d’une demande
de chaleur, le symbole “ ” s’affiche et indique la température
réelle. Le fonctionnement en mode été est accessible en mettant le bouton en position Off (chauffage exclu).
Réglage de la température de chauffage zone 2 (mélangée)
Le réglage de la température de retour de la zone 2 (mélangée)
est possible grâce au bouton de chauffage “E” uniquement en
l’absence de Clima manager et lorsque la thermorégulation
est exclue (menu 6, paramètre 0 sur 0.
La valeur sélectionnée est affichée pendant quelques secondes
directement sur l’afficheur. Pour afficher la température de retour
réelle, vous devez accéder au menu 2, paramètre 7.
En présence du Clima manager et lorsque la thermorégulation
est exclue, la température de retour est réglée en fonction du
Clima manager. Lorsque la poignée du bandeau est activée,
elle permet de visualiser la température enregistrée. Lorsque
la thermorégulation climatique est activée, la température de
retour est toujours calculée automatiquement. Dans tous les
cas, les valeurs maximales et minimales de la température de
retour sont fixées à l’aide des paramètres 4 et 5 du menu 4.
Réglage de la température de chauffage
zone 1-3 (directe)
Possibilité de réglage de la température de départ des zones
1 et 3 (directes) à l’aide du menu 7 paramètre 5.
Fonctionnement eau chaude (uniquement avec ballon)
La chaudière est équipée d’un levier Eau chaude “M” qui permet la mise en fonction ou l’arrêt du mode Eau chaude. Lorsque la fonction Eau chaude est activée, l’écran indique “ ”.
Durant le fonctionnement en mode Eau chaude le premier chiffre indique la lettre C et un segment tourne dans le sens des
aiguilles d’une montre pour les deuxième, troisième et quatrième chiffres. L’exclusion du fonctionnement en mode Eau
chaude est accessible en mettant le bouton en position Off.
Réglage température eau chaude sanitaire
(uniquement avec ballon)
Le réglage de la température pour l’eau chaude à l’aide du bouton Eau chaude “M” est uniquement possible en l’absence du
Clima manager. La valeur sélectionnée est affichée pendant
quelques secondes sur l’afficheur puis c’est l’heure qui apparaît. Pour que la température réelle s’affiche pour l’eau chaude
il faut accéder au menu 2, paramètre 5. Si le Clima manager est
branché, le bouton Eau chaude ne fonctionne pas pour régler
23
mise en fonction
la température pour l’eau chaude. Le réglageest gérédirectement par le Clima manager. En tournant le boutonEau chaude,
vous afficherez la valeur sélectionnée pendant quelques secondes sur l’afficheur puis c’est l’heure qui apparaît.
Indication Brûleur allumé
Contrôle des réglages du gaz et analyse de la combustion
Pour effectuer l’analyse de combustion, il faut activer la fonction
Ramonage. Appuyer simultanément sur les touches + et pendant 5 secondes pour accéder aux menus.
Appuyer sur la touche Menu“I” pour accéder au menu 5, appuyer sur la touche Set “F” pour activer la fonction Ramonage.
La température du primaire apparaîtra au niveau des troisième
et quatrième chiffres. Le trait au-dessus du deuxième chiffre
indique si la chaudière travaille au maximum (trait supérieur)
ou au minimum (trait inférieur) de sa puissance.
Pour modifier le mode de fonctionnement et basculer du maximum au minimum de la puissance, utiliser les touches + et -.
La fonction peut être interrompue à tout moment grâce à la
touche SETLa fonction de ramonage est désactivée automatiquement après 5 minutes.
Préparation en vue de l’analyse de combustion
Dévisser le couvercle fermant la trappe d’analyse des gaz
brûlés située sur l’adaptateur d’évacuation gaz brûlés/amenée
d’air de la chaudière (voir figure) et introduire la sonde de
l’analyseur.
Analyse de la combustion et réglage débit thermique
maximal (interdit en Belgique)
Pour réaliser l’analyse de combustion et le réglage du débit
thermiquemaximal, mettre la chaudière en mode Ramonage
et faire une demande de chaleur à partir de l’eau chaude ou
de la zone directe de l’installation. Appuyer simultanément
sur les touches + et - pendant 5 secondes pour accéder
aux menus, Appuyer sur la touche Menu pour accéder au
menu 5, appuyer sur la touche Set pour activer la fonction
Ramonage.
La température du primaire apparaîtra au niveau des troisième
et quatrième chiffres. Le trait au-dessus du deuxième chiffre
indique si la chaudière travaille au maximum (trait supérieur)
ou au minimum (trait inférieur) de sa puissance. Pour modifier
le mode de fonctionnement et basculer au maximum de la puissance, utiliser les touches + et -.
Attendre que la chaudière se stabilise et procéder à l’analyse
de la combustion en vérifiant la valeur de CO2 en suivant les
indications du tableau suivant
FSC 30/35
CO2 [%]
CO2 [%]
G20
8.5 ± 0.2
9.0 ± 0.2
G31
11 ± 0.2
10.7 ± 0.2
Si les valeurs constatées s’avèrent différentes, intervenir
comme suit (Interdit en Belgique) :
- Agir sur le régulateur de pression de la vanne de gaz (fig.
1) à l’aide d’un tournevis plat adéquat. Tourner dans le sens
horaire pour diminuer et anti-horaire pour augmenter la
valeur du CO2 affichée (étant donnée la sensibilité de la vis,
des rotations faibles suffisent) ;
- attendre quelques secondes pour que le CO2 se stabilise,
vérifier ensuite sa valeur et, si nécessaire, refaire les
mêmes opérations. Au terme du réglage, passer à l’analyse
du CO2 à la puissance minimale.
1
24
FSC 24/27
mise en fonction
Analyse de la combustion et réglage du débit thermique
minimal (interdit en Belgique)
Appuyer simultanément sur les touches + et - pendant 5
secondes pour accéder aux menus, Appuyer sur la touche
Menu pour accéder au menu 5, appuyer sur la touche Set
pour activer la fonction Ramonage.
La température du primaire apparaîtra au niveau des troisième
et quatrième chiffres. Le trait au-dessus du deuxième chiffre
indique si la chaudière travaille au maximum (trait supérieur)
ou au minimum (trait inférieur) de sa puissance. Pour modifier le
mode de fonctionnement et basculer au minimum de la puissance,
utiliser les touches + et -.Attendre que la chaudière se stabilise
et procéder à l’analyse de la combustion en vérifiant la valeur
de CO2 en suivant les indications du tableau suivant
FSC 24/27
FSC 30/35
CO2 [%]
CO2 [%]
G20
8.3 ± 0.2
9.0 ± 0.2
G31
10.7 ± 0.2
9.9 ± 0.2
Si les valeurs constatées s’avèrent différentes, intervenir
comme suit (Interdit en Belgique) :
- Agir sur le régulateur de pression de la vanne de gaz (fig.
2) après en avoir retiré le couvercle (fig. 3) à l’aide d’un
tournevis torx. Tourner dans le sens horaire pour augmenter
et anti-horaire pour diminuer la valeur du CO2 affichée
(étant donnée la sensibilité de la vis, des rotations faibles
suffisent) (fig. 4) ;
- attendre quelques secondes pour que le CO2 se stabilise,
vérifier ensuite sa valeur et, si nécessaire, refaire les
mêmes opérations. Une fois le réglage achevé, procéder à
une nouvelle vérification des valeurs de CO2 à la puissance
maximum. Si les valeurs constatées restent dans les limites
indiquées aux tableaux, aucun autre réglage ne sera
nécessaire.
Il faut, après ces opérations, contrôler le débit du gaz au
compteur en se servant des indications fournies au tableau
des données techniques.
N.B. : au terme des vérifications, appuyer sur la touche SET
pour interrompre la fonction Ramonage (la fonction s’interrompt
automatiquement après 5 minutes). Appuyer sur la touche Menu
pendant 3 secondes pour revenir à l’affichage normal.
2
3
4
Réglage de la puissance maximale en Chauffage
Il est possible de régler la puissance maximale de fonctionnement entre la puissance permise par l’appareil en mode
Chauffage et la puissance minimale. La valeur d’origine est de
70 %. Pour effectuer le réglage, appuyer sur la touche Menu
pour accéder au menu 4, appuyer sur les touches + et - et accéder au paramètre 9. L’écran affiche le nouveau paramètre
dans les deux premiers chiffres , alors que les deux derniers
correspondent à la valeur.
Pour modifier le paramètre, appuyer sur la touche Set. La valeur (troisième chiffre) commence à clignoter à l’écran.
Appuyer sur les touches + et - pour modifier la puissance
de chauffage comprise entre 0 (minimum) et 10 (maximum).
Appuyer sur la touche Set pour confirmer la modification et
revenir au mode d’affichage des paramètres.
Tableau de puissance de chauffage
24/27 kW
affichage
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
kW
5
6,9
8,8
10,7
12,6
14,5
16,4
18,3
20,2
22,1
24
30/35 kW
affichage
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
kW
5,9
8,3
10,7
13,1
15,5
17,9
20,3
22,7
25,1
27,5
30
25
mise en fonction
Changement de gaz (interdit en Belgique)
La chaudière peut être modifiée pour l’utilisation du gaz
méthane (G20 et G25) ou du gaz liquide (G31) ou inversement.
La modification doit être réalisée par le biais d’un centre
d’assistance qualifié.
Les opérations à effectuer sont les suivantes :
Transformation du méthane en LPG
1. Retirer la tension de l’appareil
2. Fermer le robinet du gaz
3. Débrancher électriquement la chaudière
4. Retirer le manteau frontal et déconnecter le faston du fil
de terre, ouvrir le bandeau en dévissant les deux vis de
fixation.
5. Accéder à la partie intérieure de la chambre étanche
après avoir démonté le panneau frontal
6. Déposer le groupe ventilateur/venturi/vanne gaz (Ill. 1)
7. Séparer la vanne de gaz du venturi (fig. 2)
8. Introduire le diaphragme de gaz fourni dans le kit
transformation
(Ill. 3 et 4)
9. Remonter le groupe ventilateur/venturi/vanne gaz
10. Ouvrir le robinet de gaz
11. Vérifier la pression du gaz.
12. Remonter le panneau frontal de la chambre de
combustion
13. Enlever le diaphragme gaz brûlés positionné à l’intérieur
de l’adaptateur
14. Positionner à l’intérieur de l’adaptateur fumée le nouveau
diaphragme (voir tableau) pour GPL
15. Alimenter l’appareil
16. Mettre l’appareil en fonction en suivant les indications
figurant dans le manuel d’utilisation.
17. Régler l’allumage lent en paramétrant le menu 3 paramètre 7 selon les valeurs reprises dans le tableau
récapitulatif de la transformation du gaz
18. Effectuer une analyse de combustion et le réglage du
débit thermique maximal et minimal
19. Remplacer la plaquette de gaz
1
2
3
transformation du méthane en G25
(interdit en Belgique)
1. effectuer une analyse de combustion et le réglage du
débit thermique maximal et minimal
(Belgique)
Ces appareils sont prévus pour fonctionner soit au gaz
naturel soit au gaz propane. Le changement de gaz soit être
effectué uniquement par l’usine (ou son représentant)
26
4
mise en fonction
tableau récapitulatif pour la transformation du gaz (interdit en Belgique)
Puissance
24/27 kW
30/35 kW
Type de gaz
Diaphragme de
gaz
G20/G25
NON
Diaphragme
d’air
NON
Réglage vitesse
ventilateur [rpm]
Diaphragme
des gaz brûlés
ø 40 mm
MIN
MAX
1150
5400
Allumage lent
86
G31
ø 4,6 mm
NON
ø 24 mm
1150
5400
40
G20/G25
NON
NON
ø 40 mm
1150
5400
50
G31
ø 4,6 mm
NON
ø 33 mm
1150
5400
40
24/27 kW
GAZ NATURELS
G20
Indice de Wobbe inférieur (15 °C, 1013 mbar) (MJ/m)3)
Consommation max/min (15°C; 1013 mbar) ((G.N.= m3/h) (GPL = Kg/h)
G25
45,67
11,0
2,54
2,95
1,86
MIN
0,53
0,61
0,39
0,30
0,34
0,22
30/35 kW
GAZ NATURELS
G20
Indice de Wobbe inférieur (15 °C, 1013 mbar) (MJ/m)3)
Consommation de gaz après 10 min. (à 70 % de la puissance maximale) (G.N.= m3/h) (GPL = Kg/h)
G31
(propane)
MAX
Consommation de gaz après 10 min. (à 70 % de la puissance maximale) (G.N.= m3/h) (GPL = Kg/h)
Consommation max/min (15°C; 1013 mbar) ((G.N.= m3/h) (GPL = Kg/h)
LPG
G25
45,67
LPG
G31
(propane)
70,69
MAX
3,17
3,69
2,33
MIN
0,62
0,73
0,46
0,37
0,43
0,27
27
systèmes de protection de la chaudière
Systèmes de protection de la chaudière
La chaudière est protégée contre les dysfonctionnements grâce
à des contrôles internes réalisés par la carte dotée d’un microprocesseur qui active, le cas échéant, le blocage de sécurité.
En cas d’arrêt de l’appareil, l’écran affiche un code
correspondant au type d’arrêt et à la cause qui l’a provoqué.
Il existe deux types d’arrêt :
Arrêt de sécurité
Ce type d’erreur est indiqué sur l’écran à l’aide de la lettre E
suivie du code d’erreur. Il s’agit d’une erreur de type “volatile”
En d’autres termes, elle est automatiquement annulée lorsque
la causede l’erreur disparaît. En effet, dès que le problème à
l’origine du blocage disparaît, l’appareil se remet en fonction
normalement.
Arrêt de blocage
Lorsque la chaudière se bloque, la touche RESET “C”.
Ce type d’erreur est indiqué sur l’écran à l’aide de la lettre A et est
suivie du code d’erreurIl s’agit d’une erreur de type “non volatile”,
cela signifie qu’elle n’est pas annulée automatiquement. Si l’erreur
correspond au type “échec de l’allumage/décollement de la flamme”
l’écran indique aussi le symbole “ ” correspondant En cas de
“blocage pour surchauffe, l’écran indique aussi le symbole “ ”
correspondant. Pourretourner en mode de fonctionnement normal
, appuyer sur la touche RESET du panneau de commande.
Important
Si ce type de blocage se répète trop fréquemment, faire appel à un
Service TechniqueAprès-vente agréé. Pour des raisons de sécurité,
la chaudière ne permettra que 5 tentatives de réamorçage en 15
minutes (pressions de la touche RESET). Si une autre tentative a
lieu dans les 15 minutes, la chaudière se bloque. La seule façon
de la débloquer à ce stade est de la débrancher. Aucun problème
en cas de blocage sporadique ou isolé.
Fonction Hors gel
Si la sonde NTC du débit de la chaudière mesure une température inférieure à 8 °C, les circulateurs restent en fonction
pendant deux minutes et la vanne trois voies (en présence du
ballon) passe du mode Eau chaude à Chauffage et vice-versa
toutes les minutes pendant cette période. L’écran affiche le
symbole E05 “ ”.
Après les deux premières minutes de circulation, les cas suivants peuvent se présenter :
A) si la température de départ est à 8 °C, la pompe s’arrête ;
B) si la température de débit est comprise entre 3 °C et 8 °C,
la circulation dure pendant deux minutes supplémentaires.
Si dix cycles ont lieu, on passe au cas C
C) si la température de débit est inférieure à 3 °C, le brûleur
s’allume à la puissance minimale jusqu’à ce que la température
atteigne les 33 °C. Dans ce cas, l’écran affiche E06.
En présence d’un ballon, si la température de l’eau
chaude est inférieure à 8 °C, la vanne trois voies passe en
mode Eau chaude et allume le brûleur jusqu’à ce que la
température de l’eau atteigne 12 °C. Après cela, la postcirculation a lieu pendant deux minutes.
La fonction est active en mode Été et en mode Hiver. En cas d’échec
de l’allumage (A03), surchauffe (A01) et absence de flamme (A18),
la fonction antigel ne permet pas d’allumer lebrûleur.
En caso de 2 zone non reliée, prévoir un by-pass entre envoyée et
je reviens pour permettre le correct fonctionnement de l’antigel
Fonction anti-légionelle
Cette fonction prévient la formation de la bactérie de la légionelle
qui se développe parfois dans les tuyaux et les réservoirs d’eau
où la température est comprise entre 20 et 40 °C. Pour éviter
la prolifération de la bactérie, il est possible d’activer la fonction
Anti-légionelle à l’aide du menu 7, paramètre 8.
Appuyer sur la touche Menu pour accéder au menu 7. Appuyer
sur les touches + et - et accéder au paramètre 8. L’écran affiche
le nouveau paramètre dans les deux premiers chiffres , alors
28
que les deux derniers correspondent à la valeur. Pour modifier
le paramètre, appuyer sur la touche Set. La valeur (troisième
chiffre) commence à clignoter à l’écran. Appuyez sur les touches
+ et - pour paramétrer la fonction “1” ON - “0” OFF.
Si le ballon est paramétré sur une température inférieure à 50
°C et si la fonction est activée, le ballon s’allume et l’eau du
ballon est chaufféeà62 °C et conservée à cette température
pendant une heure. Le cycle se répète toutes les 24 heures.
Surchauffe et évacuation des fumées
Pour protéger l’évacuation des fumées en cas de températures
top élevées, une sonde est prévue pour permettre l’arrêt de
sécurité E36. Lorsque la température dépasse les 90 °C, la
chaudière commence à fonctionner à la puissance minimale
et dès que la température descend sous les 86 °C, l’erreur
E36 disparaît et la chaudière recommence à fonctionner
normalement. Le blocage de sécurité A36 apparaît lorsque la
température des fumées dépasse les 95 °C. Il est suivi de deux
minutes de post-ventilation et post-circulation. Il est nécessaire
d’appuyer sur la touche Reset pour redémarrer la chaudière.
Tableau récapitulatif des codes d’erreur
afficheur
descriptif
E 02
intervention de la protection du circulateur
E 04
échec de détection de la flamme
E 05
intervention antigel avec fonctionnement du circulateur
uniquement
E 06
intervention antigel avec fonctionnement du circulateur et
allumage du brûleur
E 07
∆t entre départ et retour > 40 °C
E 08
température retour > la température de départ + 10 °C
E 09
NTC ballon ouverte
E 10
NTC ballon court-circuit
E 11
NTC départcircuit primaire ouvert
E 12
NTC départcircuit primaire court circuit
E 13
NTC retourcircuit primaire ouvert
E 14
NTC retourcircuit primaire court-circuit
E 15
sonde extérieure ouverte
E 16
court-circuit sonde extérieure
E 18
décollement de la flamme
E 20
flamme détectée avec soupape fermée
E 29
sonde milieu ambiant du Clima manager ouverte
E 30
sonde milieu ambiant du Clima managercourt-circuit
E 32
Erreur de communication fiche chaudière – fiche display
E 33
intervention thermostat installation au sol
E 34
sonde des fumées ouverte
E 35
court-circuit sonde des fumées
E 36
intervention sonde gaz brûlés pour surchauffe > 90 °C
E 37
erreur du microprocesseur
E 38
plus de 5 reset dans 15 minutes
E 52
Temp. de retour supérieure à la temp. de départ (circuit mélangé)
A 01
surchauffe
A 03
échec de l’allumage
A 18
nouveau décollement de la flamme
A 36
intervention sonde gaz brûlés pour surchauffe > 95°C
A 37
erreur du microprocesseur
A 39
erreur du microprocesseur
A 40
erreur du microprocesseur
A 41
erreur du ventilateur pour écart > 300 tours
maintenance
Instructions pour l’ouverture de la jaquette et l’inspection
intérieure
- débrancher électriquement la chaudière
- refermer manteau frontal (fig.1) en veillant à connecter le
faston du fil de terre
- dévisser les deux vis frontales (Fig. 2) pour ouvrir le
bandeau.
- ouvrir le panneau de la chambre étanche en dévissant les
deux vis (fig. 3).
1
2
3
29
maintenance
L’entretien est une opération essentielle pour la sécurité, le
bon fonctionnement et la durée de vie de la chaudière. Il doit
être effectué conformément aux réglementations applicables.
Il est conseillé d’effectuer périodiquement l’analyse de la
combustion pour contrôler le rendement et la pollution générés
par la chaudière en fonction des normes en vigueur.
Avant de procéder aux opérations d’entretien :
- retirer l’alimentation électrique en positionnant l’interrupteur
bipolaire externe à la chaudière sur OFF ;
- fermer le robinet du gaz et de l’eau des circuits de
chauffage et d’eau chaude sanitaire.
Au terme de l’opération, les réglages initiaux doivent être
effectués.
Remarques générales
Il est recommandé d’effectuer au moins une fois par an les
contrôles suivants :
1. Contrôle de l’étanchéité du circuit d’eau avec éventuellement
changement des joints et contrôle de l’étanchéité.
2. Contrôle de l’étanchéité du circuit de gaz avec éventuellement
changement des joints et contrôle de l’étanchéité.
3. Contrôle visuel de l’état général de l’appareil.
4. Contrôle visuel de la combustion et, au besoin, démontage
et nettoyage du brûleur
5. Suite au contrôle point n°3, démontage et nettoyage, si
besoin est, de la chambre de combustion.
6. Suite au contrôle point n°4, démontage et nettoyage, si
besoin est, du brûleur et de l’injecteur.
7. Nettoyage de l’échangeur de chaleur primaire.
8. Contrôle du fonctionnement du système de sécurité du
chauffage :
- sécurité température limite.
9. Contrôle du fonctionnement du système de sécurité du
circuit du gaz :
- sécurité absence de gaz ou de flamme (ionisation).
10. Contrôle de l’efficacité de la production d’eau chaude
(vérification du débit et de la température).
11. Contrôle général du fonctionnement de l’appareil.
12. Nettoyage de l’oxydation sur la sonde de détection à l’aide
d’une toile d’émeri.
Nettoyage de l’échangeur primaire
NETTOYAGE COTÉ FUMEES
Pour accéder à l’intérieur de l’échangeur primaire, il faut
déposer le brûleur. Laver avec de l’eau et du détergent en se
servant d’un pinceau non métallique. Rincer à l’eau.
Nettoyage du siphon
Pour accéder au siphon, dévisser dans le sens des aiguilles
d’une montre le système de récupération de la condensation
situé en bas à gauche. Laver avec de l’eau et du détergent.
Remonter le dispositif de récupération de la condensation à
l’emplacement voulu.
N.B. En cas d’arrêt prolongé de l’appareil, remplir le
siphon avant tout nouvel allumage.
L’absence de rétablissement du niveau de l’eau dans le
siphon pourrait s’avérer dangereuse car des gaz brûlés
pourraient envahir la pièce.
Test de fonctionnement
Après avoir effectué des opérations d’entretien, remplir le
circuit de chauffage à la pression d’environ 1,0 bar et purger
l’installation.
30
Remplir aussi l’installation sanitaire.
- Mettre l’appareil en fonction.
- Le cas échéant, purger à nouveau l’installation de
chauffage.
- Contrôler le paramétrage et le bon fonctionnement de tous
les dispositifs de commande, réglage et contrôle.
- Vérifier l’étanchéité et le bon fonctionnement du système
d’évacuation des fumées/prélèvement de l’air comburant.
Purge
La purge de l’installation doit être effectuée comme suit :
- éteindre la chaudière et mettre l’interrupteur bipolaire
externe en position OFF. Fermer le robinet de gaz ;
- libérer la soupape automatique de dégazage
- ouvrir la purge de l’installation en collectant dans un
récipient l’eau qui s’en échappe ;
- effectuer la purge aux points les plus bas de l’installation
(prévus à cet effet).
S’il est prévu de garder l’installation à l’arrêt dans des
régions où la température ambiante peut descendre en hiver
audessous de 0°C, nous conseillons d’ajouter du liquide
antigel dans l’eau de l’installation de chauffage pour éviter
d’avoir à procéder à des vidages répétés. En cas d’utilisation
d’un tel liquide, contrôler sa compatibilité avec l’acier inox
dont est constitué le corps de la chaudière.
Suivant pas valable pour la Belgique
Nous conseillons l’utilisation de produits antigels contenant
du GLYCOL de la série PROPYLENIQUE anti-corrosif (par
exemple le CILLICHEMIE CILLIT cc 45 qui est atoxique et
a en même temps une fonction d’antigel, anti-incrustation et
anticorrosion) selon les doses prescrites par le fabricant et en
fonction de la température minimum prévue.
Contrôler périodiquement le pH du mélange eau-antigel
dans le circuit et le remplacer lorsque la valeur mesurée est
inférieure à la limite prescrite par le producteur de l’antigel.
NE PAS MÉLANGER DIFFÉRENTS TYPES D’ANTIGEL.
Le constructeur n’est pas responsable en cas de dommages
causés à l’appareil ou à l’installation en raison d’une utilisation
d’antigels ou d’additifs non appropriés.
(Belgique)
En cas d’utilisation des produits antigel, nous vous conseillons
d’utiliser des produits conforme catégorie 3, suivant les
prescriptions Belgaqua (NBN EN 1717)
Purge de l’installation sanitaire
Dès qu’il existe un risque de gel, l’installation sanitaire doit
être purgée de la manière suivante :
- fermer le robinet de la conduite d’eau;
- ouvrir tous les robinets de l’eau chaude et de l’eau froide ;
- vider par les points les plus bas de l’installation (s’il y en a
de prévus).
ATTENTION
Vider les composants qui pourraient contenir de l’eau chaude,
en activant la purge avant de les manipuler.
Retirer le calcaire des composants en suivant les indications
figurant dans la fiche de sécurité du produit utilisé, effectuer
cette opération dans une zone aérée, en portant les vêtements
de protection nécessaires, en évitant de mélanger des produits
et en protégeant l’appareil et les objets à proximité.
Refermer hermétiquement les ouvertures permettant la lecture
des indications de pression ou de régulation du gaz.
Veiller à ce que la buse soit compatible avec le gaz.
En cas de présence d’une odeur de brûlé, de gaz ou de fumée
libérée par l’appareil, débrancher l’alimentation électrique,
fermer le robinet d’arrivée de gaz,
ouvrir les fenêtres et contacter un technicien.
maintenance
Positionnement des électrodes
Vérifier les électrodes comme illustré.
5±0.5
8±1
8±1
31
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement