Manuel d`Utilisation et d`Entretien

Manuel d`Utilisation et d`Entretien
Manuel d'Utilisation
et d'Entretien
MINI-PELLE
À CHENILLES
MOTEUR YANMAR
Toujours conserver le présent manuel à bord de la machine
“Traduction de la notice originale”
Mis à jour le: 29-12-09
Rév. 02
Code B000202024
RAPPORT D’ESSAI ET CERTIFICAT DE GARANTIE
Machine ....................................................................................................................
N° de série ................................................................................................................
Moteur type...............................................................................................................
N° de série ................................................................................................................
Date de livraison........................................................................................................
Agent........................................................................................................................
Le soussigné..............................................................................................................
Propriétaire / dirigeant de la Société ...........................................................................
Demeurant à .............................................................................................................
Rue.......................................................................n° ...........Tél.................................
Après avoir effectué l’essai en service et vérifié le fonctionnement parfait de la machine
en objet et des accessoires, sous sa responsabilité personnelle
DECLARE
Que l’essai est satisfaisant et accepte intégralement, sans aucune réserve, le matériel
décrit ci-dessus. De plus, il déclare qu’il a pris bonne note et qu’il accepte les conditions
générales de GARANTIE du Constructeur reportées au verso du présent document.
Après avoir entendu les explications techniques fournies verbalement et constaté que la
machine en objet est conforme à la commande, il signe intégralement le présent
RAPPORT D’ESSAI ET CERTIFICAT DE GARANTIE.
........................................., le
Signature............................................
CONDITIONS DE GARANTIE
Le présent certificat fait partie intégrante du Manuel d’utilisation et d’entretien et doit être
intégralement rempli par le Client et envoyé par lettre recommandée à SAMPIERANA
S.p.A. Via L. Da Vinci, 40 - 47026 5. Piero in Bagno (FC) dans les dix jours suivant la date
de livraison pour validation de la GARANTIE.
Livraison effectuée par M. ..........................................................................................
De la Société .............................................................................................................
Signature du Technicien
Copie pour le CLIENT
................................................
SAMPIERANA S.p.A. - Via L. da Vinci, 40 - I 47026 S. Piero in Bagno (FC)
Tel. (+39) 0543.904211(8 lignes r.a.) - Fax (+39) 0543.918520 - 903108 - 902146
info@sampierana.com - http//:www.sampierana.com - www.eurocomach.com
C.F. et N° TVA 02712200407- Code d’identification CEE - IT 02712200407
Reg. du commerce FC n. 27534/1999 - R.E.A. n. 285868 - Numéro méc. FO015435
I
GARANTIE
Le présent certificat de garantie est délivré par le Constructeur à chaque Acheteur de la
machine. Le Constructeur garantit par le présent acte à l’Acheteur que les parties de la
machine auxquelles le présent certificat se réfère ne présentent aucun défaut de matériel,
de fabrication ou de montage.
Le Constructeur s’engage pendant une période de 12 (douze) mois à partir de la date de
livraison, ou pendant les 1000 (mille) premières heures de travail, selon l’événement qui
se vérifiera en premier dans le temps, à remplacer ou à faire remplacer et à réparer ou à
faire réparer par les ateliers agréés les éventuelles pièces défectueuses.
Dans le cadre de la présente garantie, le Constructeur ou le Vendeur facturera à
l’Utilisateur le coût des voyages, des déplacements et des interventions exécutées hors
du Siège du Vendeur, mais ne facturera pas le coût des pièces remplacées.
La présente garantie ne s’applique pas aux pneus, aux chambres à air, aux parties
électriques, au démarreur, et dans tous les cas aux composants non fabriqués par le
Constructeur de la machine.
La présente garantie est expressément annulée:
- si la machine a été utilisée à des fins non prévues par le Constructeur;
- si les réparations ou les remplacements ne sont pas effectués par des ateliers agréés ;
- si les défauts faisant l’objet d’une réclamation dérivent d’accidents ou d’actes de
négligence ou d’une mauvaise utilisation de la machine ;
- si sur la machine ont été montés des détails non produits par le Constructeur et si leur
utilisation est la cause des défauts faisant l’objet d’une réclamation;
- si la machine a été modifiée, réparée ou démontée par des ateliers non agréés.
Le présent certificat de garantie remplace intégralement toute autre garantie implicite ou
explicite dérivant d’accords précédents, de lois ou des coutumes.
Le soussigné connaît bien et accepte en vertu des art. 1341 et 1342 du Code Civil toutes
les exclusions de garantie indiquées au point 2, ainsi que toutes les limitations de durée
de la garantie indiquées au point 1 du présent certificat.
La société SAMPIERANA S.p.A. décline toute responsabilité en cas d’accident à des
personnes ou à des choses dérivant de l’utilisation ou durant l’utilisation, ou lié à des
produits qu’elle a fournis et le cas échéant, durant l’exécution de l’essai de livraison.
II
SAMPIERANA S.p.A. - Via L. da Vinci, 40 - I 47026 S. Piero in Bagno (FC)
Tel. (+39) 0543.904211(8 lignes r.a.) - Fax (+39) 0543.918520 - 903108 - 902146
info@sampierana.com - http//:www.sampierana.com - www.eurocomach.com
C.F. et N° TVA 02712200407- Code d’identification CEE - IT 02712200407
Reg. du commerce FC n. 27534/1999 - R.E.A. n. 285868 - Numéro méc. FO015435
RAPPORT D’ESSAI ET CERTIFICAT DE GARANTIE
Machine ....................................................................................................................
N° de série ................................................................................................................
Moteur type...............................................................................................................
N° de série ................................................................................................................
Date de livraison........................................................................................................
Agent........................................................................................................................
Le soussigné..............................................................................................................
Propriétaire / dirigeant de la Société ...........................................................................
Demeurant à .............................................................................................................
Rue.......................................................................n° ...........Tél.................................
Après avoir effectué l’essai en service et vérifié le fonctionnement parfait de la machine
en objet et des accessoires, sous sa responsabilité personnelle
DECLARE
Que l’essai est satisfaisant et accepte intégralement, sans aucune réserve, le matériel
décrit ci-dessus. De plus, il déclare qu’il a pris bonne note et qu’il accepte les conditions
générales de GARANTIE du Constructeur reportées au verso du présent document.
Après avoir entendu les explications techniques fournies verbalement et constaté que la
machine en objet est conforme à la commande, il signe intégralement le présent
RAPPORT D’ESSAI ET CERTIFICAT DE GARANTIE.
........................................., le
Signature............................................
CONDITIONS DE GARANTIE
Le présent certificat fait partie intégrante du Manuel d’utilisation et d’entretien et doit être
intégralement rempli par le Client et envoyé par lettre recommandée à SAMPIERANA
S.p.A. Via L. Da Vinci, 40 - 47026 5. Piero in Bagno (FC) dans les dix jours suivant la date
de livraison pour validation de la GARANTIE.
Livraison effectuée par M. ..........................................................................................
De la Société .............................................................................................................
Signature du Technicien
Copie pour le REVENDEUR
................................................
SAMPIERANA S.p.A. - Via L. da Vinci, 40 - I 47026 S. Piero in Bagno (FC)
Tel. (+39) 0543.904211(8 lignes r.a.) - Fax (+39) 0543.918520 - 903108 - 902146
info@sampierana.com - http//:www.sampierana.com - www.eurocomach.com
C.F. et N° TVA 02712200407- Code d’identification CEE - IT 02712200407
Reg. du commerce FC n. 27534/1999 - R.E.A. n. 285868 - Numéro méc. FO015435
III
GARANTIE
Le présent certificat de garantie est délivré par le Constructeur à chaque Acheteur de la
machine. Le Constructeur garantit par le présent acte à l’Acheteur que les parties de la
machine auxquelles le présent certificat se réfère ne présentent aucun défaut de matériel,
de fabrication ou de montage.
Le Constructeur s’engage pendant une période de 12 (douze) mois à partir de la date de
livraison, ou pendant les 1000 (mille) premières heures de travail, selon l’événement qui
se vérifiera en premier dans le temps, à remplacer ou à faire remplacer et à réparer ou à
faire réparer par les ateliers agréés les éventuelles pièces défectueuses.
Dans le cadre de la présente garantie, le Constructeur ou le Vendeur facturera à
l’Utilisateur le coût des voyages, des déplacements et des interventions exécutées hors
du Siège du Vendeur, mais ne facturera pas le coût des pièces remplacées.
La présente garantie ne s’applique pas aux pneus, aux chambres à air, aux parties
électriques, au démarreur, et dans tous les cas aux composants non fabriqués par le
Constructeur de la machine.
La présente garantie est expressément annulée :
- si la machine a été utilisée à des fins non prévues par le Constructeur;
- si les réparations ou les remplacements ne sont pas effectués par des ateliers agréés ;
- si les défauts faisant l’objet d’une réclamation dérivent d’accidents ou d’actes de
négligence ou d’une mauvaise utilisation de la machine ;
- si sur la machine ont été montés des détails non produits par le Constructeur et si leur
utilisation est la cause des défauts faisant l’objet d’une réclamation;
- si la machine a été modifiée, réparée ou démontée par des ateliers non agréés.
Le présent certificat de garantie remplace intégralement toute autre garantie implicite ou
explicite dérivant d’accords précédents, de lois ou des coutumes.
Le soussigné connaît bien et accepte en vertu des art. 1341 et 1342 du Code Civil toutes
les exclusions de garantie indiquées au point 2, ainsi que toutes les limitations de durée
de la garantie indiquées au point 1 du présent certificat.
La société SAMPIERANA S.p.A. décline toute responsabilité en cas d’accident à des
personnes ou à des choses dérivant de l’utilisation ou durant l’utilisation, ou lié à des
produits qu’elle a fournis et le cas échéant, durant l’exécution de l’essai de livraison.
IV
SAMPIERANA S.p.A. - Via L. da Vinci, 40 - I 47026 S. Piero in Bagno (FC)
Tel. (+39) 0543.904211(8 lignes r.a.) - Fax (+39) 0543.918520 - 903108 - 902146
info@sampierana.com - http//:www.sampierana.com - www.eurocomach.com
C.F. et N° TVA 02712200407- Code d’identification CEE - IT 02712200407
Reg. du commerce FC n. 27534/1999 - R.E.A. n. 285868 - Numéro méc. FO015435
RAPPORT D’ESSAI ET CERTIFICAT DE GARANTIE
Machine ....................................................................................................................
N° de série ................................................................................................................
Moteur type...............................................................................................................
N° de série ................................................................................................................
Date de livraison........................................................................................................
Agent........................................................................................................................
Le soussigné..............................................................................................................
Propriétaire / dirigeant de la Société ...........................................................................
Demeurant à .............................................................................................................
Rue.......................................................................n° ...........Tél.................................
Après avoir effectué l’essai en service et vérifié le fonctionnement parfait de la machine
en objet et des accessoires, sous sa responsabilité personnelle
DECLARE
Que l’essai est satisfaisant et accepte intégralement, sans aucune réserve, le matériel
décrit ci-dessus. De plus, il déclare qu’il a pris bonne note et qu’il accepte les conditions
générales de GARANTIE du Constructeur reportées au verso du présent document.
Après avoir entendu les explications techniques fournies verbalement et constaté que la
machine en objet est conforme à la commande, il signe intégralement le présent
RAPPORT D’ESSAI ET CERTIFICAT DE GARANTIE.
........................................., le
Signature............................................
CONDITIONS DE GARANTIE
Le présent certificat fait partie intégrante du Manuel d’utilisation et d’entretien et doit être
intégralement rempli par le Client et envoyé par lettre recommandée à SAMPIERANA
S.p.A. Via L. Da Vinci, 40 - 47026 5. Piero in Bagno (FC) dans les dix jours suivant la date
de livraison pour validation de la GARANTIE.
Livraison effectuée par M. ..........................................................................................
De la Société .............................................................................................................
Signature du Technicien
Copie pour le CONSTRUCTEUR
................................................
SAMPIERANA S.p.A. - Via L. da Vinci, 40 - I 47026 S. Piero in Bagno (FC)
Tel. (+39) 0543.904211(8 lignes r.a.) - Fax (+39) 0543.918520 - 903108 - 902146
info@sampierana.com - http//:www.sampierana.com - www.eurocomach.com
C.F. et N° TVA 02712200407- Code d’identification CEE - IT 02712200407
Reg. du commerce FC n. 27534/1999 - R.E.A. n. 285868 - Numéro méc. FO015435
V
GARANTIE
Le présent certificat de garantie est délivré par le Constructeur à chaque Acheteur de la
machine. Le Constructeur garantit par le présent acte à l’Acheteur que les parties de la
machine auxquelles le présent certificat se réfère ne présentent aucun défaut de matériel,
de fabrication ou de montage.
Le Constructeur s’engage pendant une période de 12 (douze) mois à partir de la date de
livraison, ou pendant les 1000 (mille) premières heures de travail, selon l’événement qui
se vérifiera en premier dans le temps, à remplacer ou à faire remplacer et à réparer ou à
faire réparer par les ateliers agréés les éventuelles pièces défectueuses.
Dans le cadre de la présente garantie, le Constructeur ou le Vendeur facturera à
l’Utilisateur le coût des voyages, des déplacements et des interventions exécutées hors
du Siège du Vendeur, mais ne facturera pas le coût des pièces remplacées.
La présente garantie ne s’applique pas aux pneus, aux chambres à air, aux parties
électriques, au démarreur, et dans tous les cas aux composants non fabriqués par le
Constructeur de la machine.
La présente garantie est expressément annulée:
- si la machine a été utilisée à des fins non prévues par le Constructeur;
- si les réparations ou les remplacements ne sont pas effectués par des ateliers agréés ;
- si les défauts faisant l’objet d’une réclamation dérivent d’accidents ou d’actes de
négligence ou d’une mauvaise utilisation de la machine;
- si sur la machine ont été montés des détails non produits par le Constructeur et si leur
utilisation est la cause des défauts faisant l’objet d’une réclamation;
- si la machine a été modifiée, réparée ou démontée par des ateliers non agréés.
Le présent certificat de garantie remplace intégralement toute autre garantie implicite ou
explicite dérivant d’accords précédents, de lois ou des coutumes.
Le soussigné connaît bien et accepte en vertu des art. 1341 et 1342 du Code Civil toutes
les exclusions de garantie indiquées au point 2, ainsi que toutes les limitations de durée
de la garantie indiquées au point 1 du présent certificat.
La société SAMPIERANA S.p.A. décline toute responsabilité en cas d’accident à des
personnes ou à des choses dérivant de l’utilisation ou durant l’utilisation, ou lié à des
produits qu’elle a fournis et le cas échéant, durant l’exécution de l’essai de livraison.
VI
SAMPIERANA S.p.A. - Via L. da Vinci, 40 - I 47026 S. Piero in Bagno (FC)
Tel. (+39) 0543.904211(8 lignes r.a.) - Fax (+39) 0543.918520 - 903108 - 902146
info@sampierana.com - http//:www.sampierana.com - www.eurocomach.com
C.F. et N° TVA 02712200407- Code d’identification CEE - IT 02712200407
Reg. du commerce FC n. 27534/1999 - R.E.A. n. 285868 - Numéro méc. FO015435
Index
Index
1.0 Introduction ...............................................................................................2
1.1 Instructions générales............................................................................................... 2
1.2 Consultation et terminologie du manuel ..................................................................... 4
1.2.1 Consultation signaux de sécurité du manuel .......................................................... 4
1.2.2 Terminologie du manuel....................................................................................... 5
1.3 Constructeur ............................................................................................................ 7
1.4 Données pour l’identification de la machine................................................................ 8
1.5 Declaration de conformité CE .................................................................................... 9
2.0 Utilisation prévue et contre-indications ..................................................10
2.1 Utilisation prévue.................................................................................................... 10
2.2 Contre-indications................................................................................................... 10
2.3 Conducteur de l’engin ............................................................................................ 12
3.0 Sécurité ....................................................................................................13
3.1
3.2
3.3
3.4
3.5
3.6
Avant d’entreprendre le travail ................................................................................ 13
Zone de travail - zone dangereuse........................................................................... 15
Décalcomanies de sécurité sur la machine................................................................ 16
Liste des dangers ................................................................................................... 21
Procédures de sécurité............................................................................................ 31
Dispositifs de sécurité. ............................................................................................ 42
4.0 Données techniques .................................................................................43
4.1 Moteur................................................................................................................... 43
4.2 Châssis .................................................................................................................. 43
4.3 Lame niveleuse ...................................................................................................... 43
4.4 Installation hydraulique........................................................................................... 43
4.5 Aperçu des capacités nominales de charge............................................................... 44
4.6 Poids machine et vitesse ......................................................................................... 44
4.7 Prestations ............................................................................................................. 45
4.8 Equipements standard ............................................................................................ 45
4.9 Equipements sur demande ...................................................................................... 46
4.10 Structure rotative.................................................................................................. 46
4.11 Capacité fluides .................................................................................................... 46
4.12 Fonctionnement à de basses températures ou durant l’hiver.................................... 46
4.13 Installation électrique............................................................................................ 48
4.14 Dimensions d’encombrement de la machine (en mm) ............................................. 49
4.15 Spécifications du godet ......................................................................................... 51
4.16 Caractéristiques acoustiques.................................................................................. 52
4.17 Caractéristiques vibration machine......................................................................... 53
5.0 Transport de la machine ..........................................................................54
5.1
5.2
5.3
5.4
5.5
Dimensions relatives au transport ............................................................................ 54
Opérations de chargement-déchargement................................................................ 56
Fixation de la mini-pelle sur le camion...................................................................... 57
Levage du véhicule ................................................................................................. 57
Remorquage avec la mini-pelle................................................................................ 59
ES 500 ZT
VII
Index
6.0 Commandes et instruments .....................................................................60
6.1 Description des leviers de commande ...................................................................... 60
6.2 Description console droite ....................................................................................... 61
6.3 Tableau des commandes......................................................................................... 62
7.0 Opérations ................................................................................................65
7.1 Mise en fonction ..................................................................................................... 65
7.2 Quand le moteur est en marche .............................................................................. 65
7.3 Montée et descente du véhicule .............................................................................. 65
7.4 Levier d’exclusion servocommandes......................................................................... 67
7.5 Siège poste du conducteur ...................................................................................... 68
7.6 Cabine de conduite ................................................................................................. 69
7.6.1 Montage de la cabine......................................................................................... 70
7.6.2 Entrée et sortie de la cabine de conduite............................................................. 71
7.6.3 Plafonnier.......................................................................................................... 72
7.6.4 Prise auxiliaire pour gyrophare (optionnelle) ................................................ 72
7.6.5 Essuie-glace ...................................................................................................... 73
7.6.6 Lave-glace ........................................................................................................ 73
7.6.7 Ouverture et inclinaison du pare-brise................................................................. 74
7.6.8 Ouverture vitre latérale ...................................................................................... 75
7.6.9 Ventilation et chauffage ..................................................................................... 75
7.7 Mise en marche du moteur...................................................................................... 76
7.7.1 Contrôles avant la mise en marche ..................................................................... 76
7.7.2 Procédure de mise en marche du moteur ............................................................ 80
7.7.3 Procédure de mise en marche du moteur par pontage ......................................... 84
7.7.4 Contrôles avant les opérations de travail ............................................................. 86
7.8 Durant le travail...................................................................................................... 87
7.8.1 Avec le moteur allumé ....................................................................................... 88
7.9 Arrêt du moteur...................................................................................................... 89
7.9.1 Arrêt manuel du moteur..................................................................................... 89
7.10 Ravitaillement en combustible ............................................................................... 90
7.11 Levier d’accélération ............................................................................................. 90
7.12 Manutention de la machine ................................................................................... 91
7.13 Stationnement de la machine ................................................................................ 93
7.13.1 Marche avant et marche arrière ........................................................................ 94
7.13.2 Rotation autour de l’axe du véhicule ................................................................. 95
7.13.3 Rotation pendant la marche en avant................................................................ 96
7.13.4 Rotation pendant la marche arrière................................................................... 97
7.14 Modalité de marche rapide ...................................................................................100
7.15 Dispositif "Automatic Shift Down" .........................................................................100
7.16 Modalité de marche rectiligne ...............................................................................100
7.17 Manutention de la flèche ......................................................................................101
7.17.1 Manipulateur gauche.......................................................................................102
7.17.2 Manipulateur droit...........................................................................................103
7.18 Pédale de pivotement ..........................................................................................104
7.19 Commande hydraulique auxiliaire à double effet ....................................................105
7.20 Levier de réglage de la lame niveleuse ..................................................................107
7.20.1 Lame niveleuse...............................................................................................107
VIII
ES 500 ZT
Index
7.21
7.22
7.23
7.24
7.25
Phare de travail ...................................................................................................107
Klaxon ................................................................................................................108
Arrêt pour de brèves périodes ..............................................................................108
Mise hors service quotidienne ...............................................................................108
Procédure d’abaissement du bras de levage en urgence.........................................109
8.0 Accessoires ............................................................................................ 110
8.1 Godet ...................................................................................................................111
8.1.1 Enlèvement et remplacement du godet ..............................................................111
8.2 Marteau démolisseur..............................................................................................112
8.2.1 Installation et démontage du marteau démolisseur.............................................112
8.2.2 Précautions d’emploi pour le marteau hydraulique ..............................................112
8.2.3 Fonctionnement................................................................................................114
9.0 Entretien................................................................................................ 115
9.1 Sécurité ................................................................................................................117
9.2 Huile moteur .........................................................................................................118
9.3 Combustible ..........................................................................................................118
9.4 Liquide de refroidissement .....................................................................................119
9.5 Installation hydraulique..........................................................................................119
9.6 Installation électrique.............................................................................................120
9.7 Chenilles ...............................................................................................................120
9.8 Ravitaillements ......................................................................................................121
9.9 Entretien périodique ..............................................................................................122
9.9.1 Contrôle huile moteur .......................................................................................123
9.9.2 Contrôle fluide réfrigérant .................................................................................124
9.9.3 Contrôle niveau huile hydraulique ......................................................................125
9.9.4 Contrôle de l’état des lignes hydrauliques...........................................................125
9.9.5 Contrôle fixation vis barbotin/rouleaux ...............................................................126
9.9.6 Position assistance chenilles ..............................................................................126
9.9.7 Contrôle de la tension des chenilles ...................................................................127
9.9.8 Réglage de la tension des chenilles....................................................................128
9.9.9 Points de lubrification........................................................................................129
9.9.10 Contrôle courroie alternateur ...........................................................................130
9.9.11 Contrôle niveau huile réducteurs......................................................................130
9.9.12 Contrôle niveau liquide batterie .......................................................................131
9.9.13 Contrôle du filtre à air .....................................................................................132
9.9.14 Nettoyage radiateur/échangeur .......................................................................134
9.9.15 Vidange huile moteur ......................................................................................135
9.9.16 Remplacement filtre à huile moteur .................................................................136
9.9.17 Remplacement filtre combustible .....................................................................137
9.9.18 Remplacement filtre huile circuit hydraulique....................................................138
9.9.19 Bouchon magnétique du récipient de l’huile hydraulique....................................139
9.9.20 Nettoyage du filtre huile circuit d’aspiration ......................................................139
9.9.21 Drainage réservoir combustible........................................................................140
9.9.22 Changement fluide réfrigérant .........................................................................140
9.9.23 Vidange huile circuit hydraulique......................................................................141
9.9.24 Vidange huile motoréducteurs de translation ....................................................142
ES 500 ZT
IX
Index
9.10 Longues périodes d’inactivité ................................................................................143
9.11 Stockage définitif .................................................................................................143
9.12 Schéma hydraulique et schémas électriques ..........................................................144
9.12.1 Fusibles..........................................................................................................150
10.0 Inconvénients, causes et solutions..................................................... 151
X
ES 500 ZT
REMPLACEMENT DES MANUELS
En cas de perte du manuel d’utilisation et d’entretien, contacter le Distributeur
Eurocomach de votre zone.
Pour toute communication relative à la machine achetée, pour toute question ou
observation concernant le présent manuel d’utilisation, envoyer un courrier à l’adresse
suivante:
SAMPIERANA S.p.A.
Via Leonardo da Vinci, 40
47026 S. Piero in Bagno (FC)
Tel. ++39 0543 904211
Fax ++39 0543 903108/918520/901246
e-mail: info@sampierana.com
http//www.eurocomach.com
MACHINE:
CODE
N° DE SERIE
B000202024
CI 00310
DATE D’IMPRESSION
29-12-2009
ANNEE DE FABRICATION
20_ _
MOTEUR:
MARQUE
MODELE
CYLINDREE
KUBOTA
D2403-M-DIESEL
2434 cc.
N° SERIE
ES 500 ZT
1
Introduction
1.0
Introduction
Introduction
La sécurité de fonctionnement de la machine en votre possession est confiée avant tout
à ceux qui travaillent quotidiennement sur celle-ci.
Il est donc important que les opérateurs soient en possession d’informations détaillées
sur le fonctionnement, l’utilisation et l’entretien corrects de la machine.
IMPORTANT:
- Par “opérateur conducteur” on entend un opérateur compétent chargé du déplacement
et de la manoeuvre de la machine;
- l’utilisation de la machine par un opérateur compétent relève des conditions normales
d’utilisation;
- l’employeur est tenu de fournir la formation nécessaire, en particulier lorsque de
nouveaux équipements de travail (Décret-Loi 626 art. 22 alinéa C) sont introduits
- la lecture, l’étude attentive et la compréhension du présent manuel, en particulier des
consignes de sécurité, font partie du programme de formation.
1.1
Instructions générales
Le manuel d’utilisation et d’entretien fait partie intégrante de la machine;
il doit être remis à l’utilisateur.
Le présent livret doit être conservé à bord de la machine ou de
toute façon à la disposition des opérateurs et doit toujours
accompagner la machine, même en cas de revente.
Il devra être conservé avec soin dans le boîtier spécial à l’intérieur de la
cabine de conduite et lu attentivement car il contient des indications
importantes pour la sécurité des opérateurs, pour le fonctionnement et
pour un entretien correct.
EC0250
Ce manuel doit être lu par le personnel autorisé qui travaille sur la machine avant sa mise
en fonction.
La machine doit être destinée uniquement à l’utilisation pour laquelle elle a été
expressément prévue. Toute autre utilisation doit être considérée incorrecte et donc
dangereuse.
Ce manuel contient les informations nécessaires sur l’utilisation, l’entretien et la
lubrification de la machine.
2
L’observation constante des normes qui y figurent assurera une durée de vie plus longue
ainsi qu’une réduction sensible des frais d’entretien et des temps d’arrêt, ce qui permet
d’éviter les causes les plus courantes d’accidents pouvant se produire au cours du service
et de l’entretien.
ES 500 ZT
Introduction
Il est dans l’intérêt de tous que ces normes soient respectées, que l’acheteur s’engage à
ce que le présent livret fasse partie intégrante de la machine, que l’opérateur le consulte
attentivement, et que les normes qui y sont contenues soient scrupuleusement
observées.
Le constructeur ne pourra être retenu responsable, aussi bien en période de contrat que
hors contrat, des dommages provoqués par des erreurs lors de l’utilisation et de la
manutention de la machine ou par la non-observation des instructions fournies par le
constructeur.
La durée de vie maximale de la machine est de 10 ans ou 100000 heures. Cette durée
de vie est subordonnée à l’exécution de toutes les opérations de contrôle et d’entretien
prévues par le manuel. Passé l’un de ces délais, la machine devra faire l’objet d’une
révision extraordinaire par le fabricant ou par des ateliers agréés en vue d’en évaluer les
conditions d’utilisation et la durée de vie résiduelle.
Dans le cas contraire, la machine devra être mise hors service.
IMPORTANT
Eurocomach se réserve le droit de modifier le produit et la documentation technique
correspondante sans encourir d’obligation envers des tiers.
La présente version du manuel d’emploi et d’entretien décrit les caractéristiques de la machine
de série à la date à laquelle est accordée l’autorisation d’impression.
ES 500 ZT
3
Introduction
1.2
Consultation et terminologie du manuel
1.2.1 Consultation signaux de sécurité du manuel
En vue d’assurer une meilleure compréhension des informations figurant sur ce manuel,
les instructions considérées critiques ou dangereuses sont mises en évidence au moyen
des symboles suivants :
DANGER
Information ou message qui, s’ils ne sont pas scrupuleusement observés, peuvent
occasionner de graves lésions personnelles, voire la mort.
ATTENTION
Information qui, si elle n’est pas scrupuleusement suivie, peut occasionner de petites ou
de modestes lésions ou endommager sérieusement la machine.
AVERTISSEMENT
Information ou précaution qu’il faut prendre en vue d’éviter des opérations qui peuvent
endommager la machine, ou de toute façon une partie du texte que l’on veut mettre en
évidence.
NOTE SUR LA SECURITE
Eurocomach ne peut pas prévoir toutes les circonstances qui pourraient causer un danger
potentiel au cours de l’utilisation ou de l’entretien de la machine; de ce fait, il est possible
que les messages de sécurité figurant sur le manuel et reportés sur les plaquettes de la
machine ne comprennent pas toutes les précautions de sécurité possibles. En cas de
doute en ce qui concerne les dispositifs de sécurité nécessaires pour certaines
procédures, contacter Eurocomach ou son Distributeur local.
4
ES 500 ZT
Introduction
1.2.2 Terminologie du manuel
Le manuel a été élaboré en adoptant une terminologie conventionnelle indiquée ci-après:
- "gauche" et "droite" signifient à la gauche et à la droite de l’opérateur quand celui-ci
est assis au poste de conduite.
- "avant": il s’agit toujours de la partie de la machine où se trouve la lame niveleuse.
- "arrière": il s’agit toujours de la partie de la machine opposée à la position de la lame
niveleuse.
SUP
AVANT
G
D
EC0260
GAUCHE
DROITE
INF
ARRIERE
EC0030
ES 500 ZT
5
Introduction
Pour faciliter les opérations d’utilisation et d’entretien, nous indiquons ci-après quelques
noms de composants de la machine qui seront ensuite repris dans les descriptions de ce
manuel.
Cylindre deuxième
balancier
Deuxième
balancier
Manipulateurs
Balancier
Cabine
Cylindre godet
Siège
opérateur
Articulations du
godet
Cylindre
Motoréducteur de
translation
Bielle
Godet
EC0370
Colonne de
pivotement
Lame
niveleuse
Cylindre lame
niveleuse
Tourelle
Chenilles
Il se peut que les descriptions et les figures reportées sur ce manuel ne coïncident pas
avec la machine en raison de modifications apportées; contacter le Distributeur local en
cas de doute.
6
ES 500 ZT
Introduction
1.3
Constructeur
Ce manuel d’utilisation et d’entretien concerne la machine suivante:
MINI-PELLE
SERVOCOMMANDEE
MODELE:
ES 500 ZT
La mini-pelle ES 500 ZT est fabriquée exclusivement par:
SAMPIERANA S.p.A.
Via Leonardo da Vinci, 40
47026 S. Piero in Bagno (FC)
Tel. ++39 0543 904211
Fax ++39 0543 903108/918520/901246
e-mail: info@sampierana.com
http//www.eurocomach.com
Le Centre d’Assistance de la société Eurocomach est disponible pour tout problème
technique et pour toute demande de pièces de rechange.
Pour toute communication relative à la machine achetée, il est recommandé de fournir
les données suivantes:
abcdef -
modèle de la machine
numéro de série
année de construction
date d’achat
modèle et numéro de série du moteur
indications détaillées quant aux problèmes rencontrés.
Pour le remplacement des parties de la machine, il est recommandé d’utiliser des
pièces de rechanges originales; Eurocomach décline toute responsabilité en cas de
mauvaises performances de la machine ou en cas de dommages à la machine dus
à l’utilisation de pièces de rechanges non originales.
Pour les opérations d’entretien qui ne seraient pas faciles à exécuter avec les
moyens dont un particulier dispose habituellement, il est préférable de s’adresser
au Distributeur local qui dispose d’un personnel compétent, d’engins adéquats et
de pièces de rechange originales.
Le Service Assistance Technique Eurocomach est à la disposition des clients pour
fournir tous les éclaircissements et conseils nécessaires, ou pour intervenir avec
son personnel spécialisé, en cas de doute sur le bon fonctionnement de la machine.
ES 500 ZT
7
Introduction
1.4
Données pour l’identification de la machine
La plaque d’identification de la machine est située sur la partie antérieure droite de la
tourelle.
Elle indique le type et le numéro de série de la machine; cette plaquette et la plaquette
du moteur sont nécessaires pour demander des pièces de rechange ou pour signaler des
problèmes techniques au Centre d’Assistance.
IMPORTANT
En aucun cas les données reportées sur la plaquette ne peuvent être détériorées.
plaque
d’identification de la
machine
EC0470
plaque
d’identification du moteur
EC0480
8
ES 500 ZT
Introduction
1.5
Declaration de conformité CE
La Declaraction CE est le document écrit par le constructeur que garantie et certifie quel
la machine respecte toute dispositions normatives qui concernent la sureté.
Ce document doit toujours suivre la machine jusquíà la mise hors de service.
Sur la declaration on trouve toute donnée relatives à líidentification de la machine, du
constructeur et toute reference normatives du cas.
Ici on peut trouver un fac-simile de la Declaration CE:
EC2510
ES 500 ZT
9
Utilisation prévue et contre-indications
2.0
2.1
et contre-indications
Utilisation prévueUtilisation
et prévue
contre-indications
Utilisation prévue
EUROCOMACH a conçu et fabriqué la mini-pelle ES 500 ZT conformément aux directives
européennes:
- 2006/42/CE (directive machines),
- 2004/108/CE (directive EMC),
- 2000/14/CE et 2005/88/CE (directive émissions sonores)
et aux exigences d’un chantier; il s’agit d’une machine puissante, compacte, silencieuse
et fiable même dans des conditions de travail très difficiles.
Quel que soit le type de machine, elle est conçue et réalisée en fonction du travail auquel
elle est destinée. C’est pourquoi les caractéristiques techniques de chaque machine
doivent s’entendre contraignantes pour une utilisation de la machine conforme à sa
destination d’emploi.
L’entretien est simple et réduit au minimum.
La mini-pelle ES 500 ZT est utilisée sur les chantiers sur les routes, pour les travaux de
construction, dans les maintenances industrielles, dans les excavations dans des lieux
étroits, pour la rénovation des bâtiments, pour les travaux des chemins de fer, pour
enterrer les tuyaux et les câbles, dans les ouvrages pour les espaces verts et les
cimetières.
Le moteur diesel, compact et silencieux, transmet la puissance maximum au système
hydraulique équipé de soupapes de réglage.
Le tableau des commandes a été conçu pour une réaction immédiate des moteurs et des
cylindres hydrauliques.
Les chenilles en caoutchouc sont adéquates pour des lieux de travail où il est nécessaire
de protéger le sol contre des abrasions ou des dommages permanents.
Aucune modification ne doit être apportée à la machine sans l’autorisation de
Eurocomach, car toute modification peut comporter des dangers.
Toutefois, l’observation étroite des normes de sécurité figurant sur le présent manuel
s’impose.
2.2
Contre-indications
Cette machine a été conçue pour être utilisée exclusivement dans les secteurs indiqués
dans le chapitre précédent.
L’utilisation d’une mini-pelle pour exécuter des opérations non décrites est
strictement défendue.
Toute responsabilité de la société Eurocomach est exclue en cas d’utilisation non prévue
ou en cas de non-observation des instructions fournies par le constructeur.
Ne jamais utiliser la mini-pelle comme moyen de levage.
Ne jamais utiliser la mini-pelle dans des lieux fermés sauf en présence d’un efficace
système d’aspiration et d’échappement des gaz de combustion.
10
Dans la mesure du possible, il faut éviter de franchir de gros obstacles, de fortes
irrégularités du terrain, des blocs de pierre, des troncs abattus, des échelons, des fossés,
etc. pour ne pas provoquer le renversement de l’engin.
ES 500 ZT
Utilisation prévue et contre-indications
Ne pas effectuer de déplacements le long de traverses ou de voies qui peuvent
endommager les chenilles en caoutchouc.
Ne pas transporter de personnes à bord de la mini-pelle.
Ne pas utiliser la mini-pelle pour transporter des charges ou remorquer d’autres véhicules.
Ne pas utiliser le godet pour soulever ou pour transporter des personnes.
Ne pas utiliser la mini-pelle si elle ne se trouve pas dans les conditions optimales pour
effectuer le travail, si elle présente des anomalies dans son fonctionnement, si les
commandes ne répondent pas parfaitement, si la cabine n’est pas en parfait état et si les
vitres ne permettent pas une bonne visibilité.
La machine est conçue pour une utilisation à des températures comprises entre 0°C et
45°C; éviter d’utiliser la machine à des températures inférieures ou supérieures.
La société Eurocomach décline toute responsabilité en cas d’accidents aux
personnes ou aux choses dérivant de l’inobservation des dispositions et
instructions figurant sur le présent manuel et du non-respect des normes de
sécurité et prévention des accidents du travail.
Si la machine est utilisée d’une façon non autorisée, l’opérateur est tenu pour
responsable en ce qui concerne sa sécurité et celle des personnes éventuellement
impliquées.
IMPORTANT
Le frein de stationnement est toujours comme le frein de service hydraulique, mais
il est commandé manuellement lorsque l’on soulève le levier exclusion commandes.
De fait, quand le levier est levé, la machine ne peut faire aucun mouvement.
ES 500 ZT
11
Utilisation prévue et contre-indications
2.3
Conducteur de l’engin
Seules les personnes décrites ci-après sont habilitées à la conduite et à l’entretien de la
machine:
- personnes ayant atteint l’âge de la majorité légale, soit 18 ans.
- personnes physiquement et mentalement aptes au travail, capables de satisfaire les
exigences liées au fonctionnement dans des conditions difficiles.
- personnes convenablement formées à la conduite de l’engin et à son entretien,
connaissant les caractéristiques techniques, les encombrements maximum, les
performances et les limitations.
- personnes connaissant les règles et les normes de sécurité du poste de travail.
- personnes attestant leur capacité.
Les personnes susmentionnées doivent être préposées à cette charge par le représentant
légal de l’entreprise propriétaire de l’engin.
L’opérateur est également tenu de:
- ne permettre à personne de s’approcher durant le fonctionnement de la machine.
- empêcher l’utilisation de la machine par des personnes étrangères non formées.
- suivre chaque jour les procédures de sécurité apprises au cours de formation.
- reconnaître et éviter les dangers potentiels sur le poste de travail.
- comprendre les plaquettes d’avertissement et en appliquer les indications.
- inspecter la machine et en vérifier le bon fonctionnement avant de commencer la
journée de travail.
- communiquer tout problème concernant le fonctionnement éventuellement constaté
avant ou durant le fonctionnement de la machine.
- Eviter toute action irréfléchie ou imprudente pouvant mettre en danger sa propre
sécurité ou celle d’autrui.
- toujours utiliser le bon sens et toujours donner la priorité à la sécurité absolue.
En cas de doute quant à l’utilisation de la machine, s’adresser au Distributeur local de
Eurocomach qui fournira toutes les informations nécessaires.
L’acheteur et l’opérateur de ce véhicule devront lire attentivement le manuel d’utilisation
avant de commencer à utiliser la machine.
Si cette machine est fournie par contrat d’utilisation ou de location, le propriétaire devra
faire en sorte que le nouvel utilisateur lise et comprenne le manuel d’utilisation. En outre, il
faut vérifier que le nouvel opérateur a effectué un tour d’inspection autour du véhicule, qu’il
s’est familiarisé avec toutes les décalcomanies et les équipements fournis et qu’il a utilisé
correctement toutes les commandes.
12
Lors de la première vente, le vendeur informera l’acheteur du fonctionnement et de
l’utilisation en toute sécurité du véhicule. Si le véhicule doit être utilisé par une personne
qui n’est pas le premier acheteur, par exemple par un ouvrier, ou s’il est loué, emprunté
ou vendu à une personne qui n’est pas l’acheteur, s’assurer que le nouvel opérateur lise
et comprenne le Manuel d’Utilisation de la mini-pelle hydraulique fourni avec le
véhicule avant d’utiliser la machine pour la première fois.
ES 500 ZT
Sécurité
3.0
Sécurité
3.1
Avant d’entreprendre le travail
Sécurité
La machine ne doit être utilisée que par des personnes autorisées.
Lire le manuel d’instructions avant d’utiliser la machine.
Choisir une tenue indiquée.
Inspecter la machine attentivement chaque jour ou à chaque roulement; effectuer un
contrôle externe avant de démarrer la machine pour éviter toute lésion ou tout dommage
aux personnes
Toujours attacher la ceinture de sécurité avant de mettre en marche la machine.
Bien garder à l’esprit la disposition et l’emploi des pédales, des leviers de commande, des
instruments et des voyants.
Exécuter les ravitaillements en combustible ou en huile une fois le moteur arrêté, dans
des zones ventilées et prévues à cet effet.
Porter un casque de protection.
Exécuter le test des voyants avant de mettre en marche le moteur.
Exécuter tous les contrôles indiqués.
Ne jamais conduire la machine sous l’effet de boissons alcooliques, de médicaments ou
d’autres substances stupéfiantes.
Avant de mettre en marche la machine, vérifier qu’il n’y a personne dans le rayon d’action
de la machine.
Au moment de descendre ou de monter, tourner le visage vers la machine et se servir
des marches, des poignées ou des montants du toit et de la cabine. Il ne faut absolument
pas sauter de la machine!
Ne jamais monter ou descendre de la machine lorsque celle-ci est en mouvement.
Ne jamais utiliser les commandes comme poignées.
Toujours vérifier que les estrades, les marches et les poignées ne sont pas glissantes
lorsque l’on monte ou que l’on descend de la machine
ES 500 ZT
13
Sécurité
PRECAUTIONS DE BASE POUR LA SECURITE
Il est interdit d’effectuer des opérations de modification sur la machine.
- Ne pas altérer la machine sans le consentement préalable de notre société.
- Toute modification apportée sans cette autorisation entraînera une diminution du
coefficient de sécurité et augmentera donc les dangers éventuels. Les interventions de
modification dégradent les fonctions de la machine d’une part et réduisent sa durée de
vie d’autre part.
- Nous n’assumons aucune responsabilité face à d’éventuels accidents ou avaries dus à
des interventions effectuées sans notre autorisation.
- Avant d’intervenir sur la machine, il est nécessaire de présenter une demande auprès
de notre bureau ou de notre agent de vente.
Adopter les précautions nécessaires concernant les pièces optionnelles et les
accessoires
- Ne monter sur la machine aucun composant ou accessoire non approuvé par notre
société ou par notre agent de vente.
- L’utilisation des composants ou accessoires non approuvés par notre société entraînera
une diminution du coefficient de sécurité et augmentera donc les dangers éventuels.
- Nous n’assumons aucune responsabilité face à d’éventuelles lésions, accidents ou
avaries de la machine dus à l’utilisation de composants ou accessoires non approuvés
par notre société.
14
ES 500 ZT
Sécurité
3.2
Zone de travail - zone dangereuse
Par ZONE DE TRAVAIL on entend la zone à proximité de la machine où ne peuvent opérer
que les personnes préposées qui sont au courant des capacités opérationnelles de la
machine.
La zone de travail doit être correctement signalée, même si on opère dans un chantier
délimité.
Si l’on opère sur un chantier, faire attention aux autres machines opérant à proximité et
éviter d’opérer dans leur champ d’action.
A l’intérieur de la zone de travail est présente une zone où il existe des risques pour toute
personne y travaillant; cette zone est appelée ZONE DANGEREUSE, comme indiqué sur
la figure suivante.
La zone dangereuse est signalée par des décalcomanies appliquées à bord de la machine.
La ZONE INTERDITE est interdite à toute personne lorsque la machine se trouve dans des
conditions de travail.
Personne ne doit stationner dans la zone interdite de la machine.
Par zone interdite on entend le rayon d’action de la zone autour de la machine où on peut
être frappé par les dispositifs de travail, par la charge tombant de haut, ou par le moyen
en mouvement ou par les dispositifs de travail ou accessoires.
Sur chaque machine sont apposées des étiquettes sur lesquelles est indiquée clairement,
avec une inscription durable dans le temps, l’interdiction de s’arrêter dans le rayon
d’action de l’engin.
INTERDICTION DE S’ARRETER DANS LE RAYON D’ACTION DE LA MACHINE
Les inscriptions représentent l’élément essentiel pour la sécurité; il faut donc veiller à ce
qu’elles soient toujours intactes et lisibles.
Le conducteur de l’engin ne pourra opérer qu’en l’absence de personnes dans le rayon
d’action.
Le conducteur doit informer de la présence du danger les personnes qui se trouvent
éventuellement à proximité de l’engin.
Ces avertissements se font en général au moyen d’un avertisseur sonore situé sur le
tableau de bord, ou de vive voix.
En vue d’éviter tout risque de contusion ou de contact accidentel, il est préférable, en
présence d’échafaudages ou de structures non stables, de maintenir une distance de
sécurité de manière à ce que, en cas de manoeuvre accidentelle, aucun danger de contact
avec les structures en question ne soit possible.
ES 500 ZT
15
Sécurité
3.3
Décalcomanies de sécurité sur la machine
Sur la machine sont apposées des étiquettes autoadhésives reportant des symboles
d’avertissement et de sécurité personnelle de l’opérateur et de tous ceux qui opèrent à
proximité de la machine; chaque décalcomanie est placée sur la partie de la machine qui
présente une source de danger.
Lire attentivement et prendre connaissance des symboles et de leur message avant
d’utiliser la machine.
Vérifier tous les jours la présence et la lisibilité des avertissements de sécurité; les ajouter
ou les remplacer immédiatement lorsqu’ils sont absents ou détériorés.
Le constructeur décline toute responsabilité en cas de dommages aux personnes
ou aux choses à cause du non-respect des normes signalées par les étiquettes ou
d’une conservation non parfaite. Maintenir les étiquettes toujours bien lisibles et
parfaitement placées; demander éventuellement une série d’étiquettes neuves au
Service Pièces de Rechange.
1 - Laver les étiquettes avec du savon et de l’eau, puis les essuyer à l’aide d’un chiffon
doux.
2 - Remplacer les plaquettes endommagées ou manquantes par des adhésifs originaux
de votre revendeur EUROCOMACH.
3 - Si le remplacement d’un composant portant des étiquettes de sécurité est nécessaire,
vérifier que le nouveau composant possède les mêmes étiquettes.
4 - Lors du remplacement des étiquettes, vérifier que le fond est propre, sec et sans huile
ni graisse.
Faire sortir les bulles d’air vers les marges externes.
Les décalcomanies appliquées sur la machine illustrent trois types d’opérations:
- décalcomanies pour la sécurité
- décalcomanies pour le fonctionnement
- décalcomanies pour l’entretien
16
ES 500 ZT
Sécurité
DECALCOMANIES POUR LA SECURITE
EC0490
ES 500 ZT
17
Sécurité
EC2490
18
ES 500 ZT
Sécurité
EC1300
ES 500 ZT
19
Sécurité
Explication
Attention:
Lire le manuel d’utilisation et d’entretien avant de mettre en marche la machine,
afin d’éviter tout risque éventuel de lésion.
EC0500
Attention:
Garder la ceinture de sécurité attachée à bord de la machine. En cas de
renversement de la machine, se cramponner aux barres de sécurité.
EC0560
Attention: Surfaces chaudes
Eloigner les mains et les membres supérieurs de toute surface chaude.
Danger: Cisaillement
Il est impératif que le moteur soit à l’arrêt avant d’intervenir sur n’importe quel
composant de l’habitacle du moteur, afin d’éviter tout risque de lésion.
EC0510
Danger: Se tenir éloigné de la partie antérieure de la machine.
Ne pas s’arrêter et ne faire approcher personne dans le rayon d’action de la
machine notamment dans la zone du godet.
EC0530
Danger: Se tenir éloigné des équipements de travail.
Garder une distance de sécurité par rapport au rayon d’action du balancier, du
deuxième balancier, du godet et de tout autre équipement de levage, afin d’éviter
tout risque de lésion.
EC0540
Danger: Incendie Explosion
Ne pas s’approcher de la machine avec du matériel inflammable, ne pas
s’approcher des réservoirs et de la batterie.
EC0550
Danger: Ecrasement
Garder une distance de sécurité par rapport à la machine, afin d’éviter tout
risque de lésion .
20
EC0570
ES 500 ZT
Sécurité
3.4
Liste des dangers
CEINTURES DE SECURITE NON ATTACHEES
Choisir la position de conduite la plus commode en
fonction de sa stature. Régler la position du siège et
des leviers de commande. Régler la tension de la
ceinture de façon à ce qu’elle maintienne l’opérateur au
niveau des hanches mais qu’elle laisse l’abdomen
complètement libre. Ne commencer le travail qu’après
avoir vérifié ces conditions de sécurité.
EC0040
RENVERSEMENT
Le centre de gravité de la mini-pelle se déplace selon la
dimension et la position de la charge, de la pente du
terrain et selon la manutention de la machine.
Analyser et enregistrer la topographie et les
caractéristiques géologiques du lieu, afin de prendre les
mesures de prévention nécessaires contre tout
renversement de la machine, éboulement ou
glissement de terrain. Niveler le terrain de la zone de
travail de la machine.
EC0050
Une utilisation imprudente et une conduite non
conforme à ce type de véhicule peuvent provoquer le
renversement de la mini-pelle.
Ne pas dépasser la capacité nominale de levage du véhicule en phase de travail (lire les
tableaux spécifiques au chapitre "Données techniques").
ES 500 ZT
21
Sécurité
ECRASEMENT OU LESIONS GRAVES
La mini-pelle est un véhicule à tous les effets; par
conséquent, pendant sa manutention, il faut prêter la
plus grande attention à la présence de personnes,
d’animaux ou de choses autour de la zone de travail.
Avant de faire marche arrière, d’effectuer des rotations
et/ou des levages de la flèche, toujours s’assurer que
l’on dispose des espaces nécessaires pour travailler en
toute sécurité.
Il est interdit de s’arrêter sous les équipements de
travail.
EC0060
- Personne ne peut s’arrêter sous les équipements de
travail.
- Lorsqu’une machine est soulevée à l’aide des équipements de travail, ne pas s’arrêter
sous la machine.
Des descentes imprévues ou naturelles de la machine peuvent provoquer de graves
accidents avec danger de lésions ou de mort.
INTOXICATION
Les fumées de la combustion générées par le moteur
de la mini-pelle peuvent être très dangereuses et/ou
mortelles pour l’organisme si elles sont inhalées
directement et de manière continue. S’il est nécessaire
d’effectuer des travaux dans des lieux fermés, adopter
toutes les précautions possibles pour favoriser la
circulation de l’air frais et protéger les voies
respiratoires en utilisant des masques appropriés.
Attention: l’inhalation ou le contact avec les
acides contenus dans la batterie sont extrêmement
toxiques et provoquent de graves brûlures.
EC0070
Combustible explosif
Le combustible utilisé pour le moteur est inflammable et peut donc provoquer des
incendies et/ou des explosions. Lors du ravitaillement en essence ou des interventions
d’assistance sur le système du combustible, éviter les situations de danger, en éloignant
du véhicule et du combustible les étincelles, les flammes libres et le matériel pour
fumeurs. Se renseigner sur l’emplacement des extincteurs sur le chantier et sur leur
utilisation.
22
ES 500 ZT
Sécurité
CISAILLEMENT OU PIEGEAGE DES MAINS
Dans certaines parties de la mini-pelle se trouvent des
organes qui peuvent provoquer de graves lésions aux
membres.
Il est absolument défendu d’introduire des parties du
corps dans ces organes quand la machine est en
marche.
Porter des vêtements appropriés qui ne puissent pas
rester coincés dans les parties en mouvement de la
machine.
EC0270
DANGER DE GLISSEMENT
- Il est impératif de contrôler les marches et la main
courante. En cas de dommages, de desserrages ou
d’autres anomalies, effectuer les réparations
nécessaires.
- Si des traces de substances glissantes, comme l’huile
ou le lubrifiant, se trouvent sur les marches, la main
courante ou les chenilles, les éliminer complètement.
EC0280
ES 500 ZT
23
Sécurité
DANGER ELECTRIQUE
Toute intervention sur l’installation électrique ou sur la
batterie doit être effectuée par une personne
compétente.
Avant de travailler sur l’installation électrique,
débrancher la batterie en enlevant tout d’abord la
borne de la masse.
S’assurer que les câbles et les cosses des connexions
électriques ne présentent aucun signe de corrosion, de
fêlure ou de brûlure; dans le cas contraire, s’adresser
immédiatement au Distributeur local de Eurocomach.
Ne pas s’approcher des câbles électriques aériens avec
la flèche de la mini-pelle.
EC0580
DANGER DE COURT-CIRCUIT
Il est interdit de démarrer le moteur par un courtcircuit.
- Ne jamais démarrer le moteur
- en mettant en court-circuit la borne du démarreur ou
la batterie.
- La machine pourrait se déplacer à l’improviste et
provoquer une situation de danger. De plus,
l’installation électrique pourrait être endommagée.
EC0290
24
ES 500 ZT
Sécurité
DANGER D’ENDOMMAGEMENT
Avant de commencer à travailler dans une nouvelle
zone, il est nécessaire de vérifier la présence ou non de
lignes électriques, de conduits et de tuyaux et de câbles
téléphoniques.
Tous ces éléments peuvent constituer un danger pour
l’opérateur non attentif et l’endommagement de ces
éléments pourra entraîner des frais.
EC0350
DEFENSE DE TRANSPORTER DES PERSONNES
La mini-pelle n’est pas homologuée pour transporter
des personnes. Seul l’opérateur devra se trouver aux
commandes de la machine.
Pendant les phases de travail, interdire à toute
personne non autorisée (surtout les enfants) de
s’approcher de la mini-pelle.
EC0080
ES 500 ZT
25
Sécurité
DANGER DE BRULURES
Ne pas ôter le bouchon du radiateur chaud. Le bouchon
du radiateur ne doit être enlevé que lorsque l’eau a
refroidi: l’eau bouillante pourrait en effet causer des
lésions.
Il ne faut absolument pas toucher le pot
d’échappement aussitôt après avoir éteint le moteur:
un pot d’échappement très chaud peut causer des
lésions corporelles.
EC0090
EC0100
CONDITIONS DANGEREUSES DE TRAVAIL
Attention aux dangers. Ne jamais oublier où l’on se
trouve. Faire attention aux branches des arbres, aux
câbles, aux portes et aux saillies.
Il est nécessaire d’être prudent lorsque l’on travaille le
long de bassins, de pistes, de terre-pleins et de talus.
Rester éloigné des bords d’escarpements.
Faire attention lorsqu’on travaille sous des saillies.
Eviter de déblayer par en-dessous. Faire attention aux
EC0110
chutes de rochers et aux éboulements de terre.
Des glissements de terrain peuvent être dangereux.
Faire attention lors de remblayages. Ne pas trop s’approcher du bord. Le poids de
l’équipement peut provoquer l’affaissement du bord du terrain.
Lorsque le travail d’excavation est effectué en pente ou dans un tunnel, faire attention
aux éventuelles chutes de matériaux, comme par exemple les rochers.
26
Il est interdit d’utiliser l’équipement dans:
- des zones à risque d’incendie ;
- une atmosphère corrosive ;
- une atmosphère explosive ;
- une atmosphère présentant des poussières dangereuses pour la santé de l’opérateur ;
- dans des lieux clos
- des zones d’affluence (agglomérations, etc.) sans avoir adopté les mesures de sécurité
appropriées.
ES 500 ZT
Sécurité
FLUIDES SOUS PRESSION
L’installation hydraulique est sous pression quand le
moteur est en marche et la pression peut être
maintenue même après l’extinction.
Manoeuvrer tous les leviers de commande de
l’installation hydraulique et les autres commandes
après avoir cessé le travail.
Si du fluide pénètre dans la peau ou dans les yeux,
contacter immédiatement le médecin.
Huile hydraulique
L’huile hydraulique chaude provoque de graves EC0300
brûlures. Attendre que l’huile refroidisse avant de
débrancher les tuyaux. Des fuites du fluide sous
pression peuvent être invisibles. NE pas utiliser les mains pour vérifier les éventuelles
pertes. Utiliser un morceau de carton ou de papier. Porter des gants pour protéger les
mains contre toute éclaboussure d’huile.
NE pas essayer de réparer ou de serrer d’éventuels flexibles ou raccords hydrauliques
quand l’installation pneumatique du véhicule est sous pression. ARRETER le moteur,
enlever la charge de tous les cylindres et purger la pression de tous les accumulateurs
éventuellement présents dans l’installation du véhicule. Le jet de l’huile sous pression
peut pénétrer la peau et provoquer des lésions permanentes aux yeux. Porter des
lunettes appropriées pendant les interventions d’entretien ou d’assistance sur le véhicule.
En cas de pertes de liquide ou d’huile, arrêter immédiatement le fonctionnement et
effectuer les réparations nécessaires.
Lubrifiant à haute pression
- Le cylindre de graissage qui règle la tension de la chenille est préemballé avec du
lubrifiant. Par conséquent, le lubrifiant pourrait avoir une pression élevée. Dans ce cas,
si le bouchon est desserré sans attention, le bouchon ainsi que le lubrifiant pourraient
être éjectés et engendrer une situation de danger.
- Lorsque la pression diminue en tournant la soupape de la cartouche (soupape de
lubrification), ne pas faire faire plus d’un tour à cette soupape.
Le préposé à cette opération ne doit pas tourner son corps vers la partie frontale de la
soupape de la cartouche, ni approcher son visage de cette partie.
Ne pas démonter le ressort de rappel, car cela pourrait provoquer de graves accidents
avec danger de lésions ou de mort.
IMPORTANT
En cas de dommages dus au contact ou à la pénétration d’huile hydraulique dans
la peau, appeler immédiatement un médecin.
La non-intervention du médecin peut provoquer des dommages graves.
ES 500 ZT
27
Sécurité
POSITION NEUTRE COMMANDES
Avant de démarrer le moteur, vérifier que les pédales
et leviers de commande sont en position neutre.
EC0120
MANUTENTION CORRECTE
Pendant les déplacements entre une zone de travail et
l’autre, maintenir le balancier et le deuxième balancier
en position rétractée.
En manoeuvrant la marche arrière, toujours regarder
dans la direction où l’on dirige la mini-pelle. Faire
attention à la présence de personnes: si quelqu’un
entre dans la zone de manoeuvre, arrêter la mini-pelle.
EC0340
28
ES 500 ZT
Sécurité
VETEMENTS ET PROTECTIONS
Les opérateurs doivent porter des vêtements adéquats
au type de travail du chantier: éviter de porter des
chaînes, des lacets ou tout autre objet pouvant rester
coincé dans les parties en mouvement de la machine.
Les vêtements ne doivent pas être graisseux ou
imprégnés d’huile. Pendant le travail porter des
vêtements de protection tels que:
- un casque
- des chaussures de sécurité
- des lunettes de protection
- des gants épais
- des protections pour les oreilles
- des vêtements réfléchissants
- un imperméable en cas de mauvais temps
- un respirateur ou un masque filtre
Porter le nécessaire, ne pas courir de risques.
EC0310
ATTENTION AUX HAUTEURS
Contrôler les espaces des portes, les saillies et les
obstructions. Calculer l’espace d’encombrement de la
machine et, en particulier, la hauteur de la flèche de la
pelle.
EC0130
ES 500 ZT
29
Sécurité
ELIMINATION DES FLUIDES
Une élimination non correcte des fluides usés peut
endommager gravement l’environnement. Avant
d’éliminer les fluides usés, s’informer auprès des
organismes compétents sur la manière correcte de les
éliminer.
Utiliser des récipients adéquats. Ne jamais utiliser des
récipients pour aliments.
NE JAMAIS verser des huiles sur le sol, dans des
conduits d’égouts, dans des rivières, des lacs ou des
étangs. Respecter les normes en vigueur pour la
protection de l’environnement concernant l’élimination
des huiles, des combustibles, des fluides de frein, des
batteries et d’autres matériaux de rebut.
EC0300
- Lors du triage des substances toxiques citées ci-dessous, respecter les normes
spécifiques.
Huile et lubrifiant, filtres, batterie
Liquides réfrigérants
Autres substances toxiques
ENTRETIEN CORRECT
Utiliser des outils adéquats; s’assurer que les clés et les
outils se trouvent à leur place. Traiter avec soin les
surfaces usinées et polies.
Les parties du moteur qui tournent à haute vitesse
doivent être vérifiées pendant la réparation et le
remplacement, afin de contrôler si elles présentent des
fêlures ou des dommages.
Les parties défectueuses peuvent se casser et produire
des débris qui pourraient provoquer des lésions ou la
mort.
Ne pas utiliser des parties cassées, endommagées ou
très usées.
Serrer tous les boulons, les raccords et les accessoires
aux couples, comme spécifié dans les chapitres correspondants.
Remettre en place toutes les protections et les couvercles.
30
EC0330
ES 500 ZT
Sécurité
3.5
Procédures de sécurité
1 - Modifications non autorisées
• Aucune modification ne doit être apportée à la machine sans l’autorisation de
Eurocomach, car toute modification peut comporter des dangers.
• Avant de procéder à toute modification, s’adresser au Distributeur Eurocomach. La
société Eurocomach ne sera en aucun cas responsable des lésions ou des dommages
provoqués à la suite de modifications non autorisées.
2 - Ceintures de sécurité
Régler le siège et attacher la ceinture de sécurité avant de mettre le moteur en marche.
Suivre les indications contenues dans le chapitre correspondant paragraphe ”7.5” p. 68.
3 - Vérifications de la visibilité avant la mise en fonction
Il est impératif qu’il y ait une bonne visibilité de travail.
- Nettoyer le sol, les leviers, les mains courantes, les vitres et les phares, afin de garantir
une bonne visibilité.
- Si la vitre se déplace ou se casse, ne rien faire avant l’intervention de réparation.
Vérification des dispositifs de sécurité.
- Contrôler tous les dispositifs de sécurité, y compris le levier de blocage et les
protections, afin de vérifier leur installation et leur fonctionnement corrects et
l’éventuelle présence de dommages. En cas d’irrégularités, effectuer les réparations
nécessaires.
Une utilisation incorrecte des dispositifs de sécurité peut entraîner de graves accidents et
de graves dangers de lésions ou de mort. Il est impératif d’utiliser les dispositifs de
sécurité de façon correcte.
4 - Contrôles avant la mise en marche
Avant de mettre en marche, effectuer tous les contrôles prévus. Si une avarie est
constatée, il est nécessaire de réparer la machine immédiatement. L’utilisation éventuelle
de la machine alors qu’elle est en panne peut occasionner des accidents.
Avant de commencer à travailler, faire chauffer la machine.
5 - Contrôler la zone environnante avant la mise en marche.
Avant de mettre en marche la machine, s’assurer que la zone environnante présente les
conditions de sécurité requises. Avant de mettre en marche le moteur, bien attacher la
ceinture de sécurité. N’effectuer aucune opération d’entretien si la machine se trouve
suspendue, en utilisant la lame ou le deuxième balancier.
6 - Signalisation avant la mise en marche
Avant de démarrer le moteur, d’activer la marche ou d’effectuer une rotation, prévenir les
autres ouvriers par l’avertisseur sonore, etc.
ES 500 ZT
31
Sécurité
7 - Descente/montée du véhicule
NE PAS descendre du véhicule avant d’avoir effectué les opérations suivantes:
- Fermer le godet, rentrer le deuxième balancier et abaisser complètement la flèche;
- Eteindre le moteur et enlever la clé de contact;
- Soulever le levier d’exclusion des servocommandes.
- Détacher la ceinture de sécurité.
- Sortir du véhicule en se tournant et en descendant à reculons et en se tenant aux
poignées.
Ne pas monter ou descendre du siège opérateur en empoignant le levier de commande
des équipements de travail.
Ne pas sauter pour monter ou descendre de la machine.
Ne jamais monter ou descendre de la machine durant les déplacements, car cela est très
dangereux. Cela pourrait entraîner un renversement ou une rupture de la chenille et par
conséquent un danger de lésions ou de mort.
8 - Dangers de nature chimique
- Emissions
Les émissions du moteur peuvent provoquer des dommages aux personnes ou même la
mort.
NE PAS UTILISER LE VEHICULE dans des zones fermées sans installation de ventilation
en mesure de diriger les émissions dangereuses à l’extérieur.
- Batterie
L’AVERTISSEMENT suivant est proposé comme un ajout et ne remplace pas les
avertissements et les informations fournis par le constructeur de la batterie.
En cas de mise en marche par pontage ou de mise sous charge de la batterie, suivre
attentivement les instructions fournies dans le paragraphe “Mise en marche par pontage”
de ce manuel.
Ce véhicule est pourvu de batterie au plomb. Ce type de batterie contient un électrolyte
acide et produit des gaz explosifs. Ne produire en aucun cas des étincelles, des flammes
et ne pas fumer près de la batterie. Un comportement non correct peut causer un contact
avec l’électrolyte de la batterie et provoquer de graves brûlures chimiques aux yeux, à la
peau ou des dommages aux vêtements.
Pendant les interventions d’entretien ou d’assistance sur la batterie, il est important de
toujours porter des vêtements de protection adéquats et des lunettes de sécurité.
Premiers soins en cas de contact avec l’électrolyte de la batterie
- Contact externe - Rincer à l’eau.
- Yeux - Rincer à l’eau pendant au moins 15 minutes et se rendre immédiatement chez
le médecin!
- Ingestion - Boire beaucoup d’eau puis du lait de magnésium, des oeufs battus ou de
l’huile végétale. Se rendre immédiatement chez le médecin!
32
IMPORTANT
En cas d’ingestion, NE PAS administrer des liquides qui portent à vomir!
ES 500 ZT
Sécurité
9 - Danger provoqué par des parties en mouvement
EVITER que les membres ou d’autres parties du corps se trouvent à proximité de parties
en mouvement ou de parties rotatives du véhicule pendant le fonctionnement de ce
dernier. Ce genre de négligence peut conduire à de graves dommages ou à la mort suite
à écrasement ou amputation.
ARRETER le moteur et attendre que toutes les parties en mouvement et parties rotatives
s’arrêtent avant d’exécuter des interventions d’entretien ou d’autres types d’assistance
sur le véhicule.
10 - Contrôles et entretien
Arrêter le moteur avant d’effectuer le contrôle et l’entretien de la machine.
- Il est extrêmement dangereux d’effectuer des opérations de contrôle ou d’entretien
avec le moteur en marche. Il est donc impératif de couper au préalable le moteur.
Commencer le travail lorsque la température de l’habitacle du moteur a diminué.
Opérations de contrôle et d’entretien avec le moteur en marche.
- Si l’intervention d’entretien ne peut être effectuée qu’avec le moteur en marche, placer
le levier de blocage sur la "Position de blocage" et effectuer le travail avec deux ouvriers
ou plus, ainsi qu’un ouvrier de soutien.
- Ce dernier doit s’asseoir sur le siège opérateur de façon à pouvoir couper
immédiatement le moteur en cas d’urgence. Dans de telles circonstances, ne toucher
aucun levier, mis à part le levier nécessaire.
11 - Tendeur de chenilles: risque installation émission pression
TOUJOURS suivre les instructions contenues dans ce manuel lors du réglage de la
tension des chenilles du véhicule. Le groupe de réglage des chenilles contient de la
graisse qui, étant soumise à une pression très élevée, pourrait gicler et pénétrer la peau,
si les procédures correctes ne sont pas respectées et si l’opérateur n’utilise pas des
protections et des vêtements adéquats.
12 - Préparation et prévention
Il est nécessaire de connaître l’emplacement et la fonction de toutes les commandes du
véhicule.
Avant de mettre en marche le moteur, s’assurer que personne ne se trouve dans la zone
de travail et ne pas actionner le levier des commandes ou les pédales.
Des trous, des obstructions, des décombres et d’autres risques naturels typiques des
zones de travail peuvent être la cause de dommages physiques ou de mort. Toujours
inspecter le chantier et déterminer ces éléments de risque avant d’utiliser le véhicule.
Prévenir les accidents pendant les déplacements du véhicule sur le chantier. S’informer
sur les normes concernant les déplacements des hommes et des engins sur le chantier.
Suivre les instructions fournies par les signaux et les enseignes.
NE PAS utiliser le véhicule si:
- tous les équipements ne se trouvent pas dans des conditions de travail;
- tous les couvercles ne se trouvent pas à leur emplacement;
- si toutes les décalcomanies concernant les avertissements ne se trouvent pas à leur
place et si elles ne sont pas lisibles.
Remplacer celles qui sont éventuellement manquantes, illisibles ou endommagées.
Quand on utilise le véhicule sur route ou sur autoroute, allumer les phares accessoires et
les dispositifs d’avertissement pour les autres véhicules. Respecter les lois et les normes
locales en vigueur.
ES 500 ZT
33
Sécurité
13 - Renversement: risques
Le barycentre des mini-pelles est peu stable quand les véhicules sont utilisés sur des
terrains accidentés ou en pente et là où l’on prévoit le levage et l’abaissement de charges.
Toujours tenir le véhicule sous contrôle. Pendant les translations, aménager la direction
vers laquelle le véhicule devra se déplacer. Eviter les virages, les mises en marche ou les
arrêts qui provoquent des secousses. Se déplacer avec une extrême précaution et à la
vitesse la plus basse possible.
NE PAS dépasser la capacité nominale de levage du véhicule en phase de travail (lire les
tableaux spécifiques au chapitre "Données techniques") car la non-observation des
valeurs conseillées provoquera l’instabilité et des conditions de conduite dangereuses
pour le véhicule.
IMPORTANT
Il est très dangereux de se déplacer avec une charge en extension; cela peut
provoquer le renversement du véhicule. S’il est nécessaire de se déplacer avec une
charge, maintenir celle-ci le plus près possible du véhicule et maintenir un jeu maximum
de 30 cm entre la partie inférieure de la charge et la surface sur laquelle on se déplace.
La structure de protection (cabine ou toit) rend le poste de conduite le seul poste sûr où
rester en cas de renversement de la machine.
Lors du renversement:
-
GARDER LA CEINTURE DE SECURITE ATTACHEE
NE PAS ABANDONNER LE POSTE DE CONDUITE;
RESTER ASSIS EN S’AGRIPPANT AU SIEGE AVEC LES MAINS ENTRE LES JAMBES
SE TENIR A L’OPPOSE PAR RAPPORT AU POINT DE CHOC.
Une fois le renversement terminé:
- Vérifier que la machine est en position stable et qu’il n’y a pas de risque de rotations
ultérieures;
- détacher la ceinture de sécurité;
- quitter rapidement le poste de conduite en sortant par le haut.
Ne pas chercher à sortir en glissant sous la structure de protection. Si la sortie principale
est obstruée, utiliser la sortie d’urgence.
Sortie d’urgence (pour la version cabine)
La sortie d’urgence est composée de la vitre antérieure complètement ouvrable. En cas
de blocage, pousser des deux pieds la vitre en faisant pression avec le dos appuyé contre
le siège. Abandonner rapidement la machine.
Sortie d’urgence (pour la version toit)
La sortie de secours est constituée de l’ouverture antérieure du toit; cette partie est
protégée par le bras et reste libre pour permettre la sortie de l’opérateur.
34
ES 500 ZT
Sécurité
14 - Stabilité du véhicule
Quand la tourelle et/ou le groupe de la flèche forment un angle de 90° avec le châssis,
la stabilité du véhicule est au minimum.
Le renversement du véhicule dû à un chargement ou à un fonctionnement inadéquat du
véhicule est plus probable quand celui-ci se trouve dans cette position.
Pour obtenir le maximum de stabilité du véhicule lors de la phase de travail:
- si possible, positionner le véhicule de manière à ce que les chenilles soient parallèles
à la tourelle et au groupe de la flèche.
- maintenir la lame niveleuse baissée, en contact avec le terrain.
- maintenir la lame niveleuse orientable en position NON ORIENTEE
15 - Utilisation sur les pentes
Se déplacer ou travailler sur des pentes peut présenter des dangers. Affronter les
montées ou les descentes sur les pentes à une vitesse basse et en faisant très attention.
Des obstacles ou des changements inattendus de la pente peuvent provoquer la perte de
contrôle du véhicule et donc un renversement devient possible.
Quand on se déplace sur un terrain escarpé avec une pente inférieure à 15°, il
faut réduire la vitesse du véhicule et se déplacer de manière lente et linéaire. Freiner en
faisant revenir doucement les deux leviers de commande de la marche au POINT MORT
(N).
Quand il est nécessaire de se déplacer sur un terrain escarpé avec une pente
supérieure à 15°, il faut adopter les précautions suivantes:
- se déplacer seulement en haut ou en bas et ne JAMAIS traverser horizontalement la
pente.
- la partie antérieure du véhicule doit être dirigée EN AVAL par rapport à la pente.
- positionner la lame niveleuse devant l’opérateur, dans la partie antérieure du véhicule
et maintenir le groupe du deuxième balancier dirigé vers l’avant.
- maintenir la lame niveleuse orientable en position NON ORIENTEE
- A partir du début de la marche, toujours maintenir un jeu maximum de 30 cm entre
la partie inférieure du godet et le terrain.
Si on travaille sur une pente ayant une déclivité inférieure à 15°, positionner la
lame niveleuse vers LE BAS de la pente avant de baisser celle-ci sur le terrain.
NE PAS travailler sur des pentes ayant une déclivité supérieure à 15° sans avoir
au préalable nivelé la zone de travail.
NE JAMAIS garer le véhicule sur des pentes ou laisser le véhicule sans surveillance.
16 - Utilisation sur plans planchéiés ou rehaussés.
Toujours vérifier l’espace dans lequel on doit opérer et toutes les limitations de
dimensions et de charge de la zone de travail. Si on doit travailler sur un tablier ou sur
un plan rehaussé, vérifier la charge du tablier ou du plan rehaussé. Faire très attention à
l’encombrement durant la rotation de la machine.
17 - Danger transport passagers
NE permettre à personne de monter sur le véhicule avec l’opérateur.
NE PAS utiliser le véhicule pour soulever des ouvriers ou comme plateforme de travail.
18 - Distances
Toujours contrôler l’espace disponible en haut et sur le côté avant de tourner autour ou
de passer sous une structure fixe telle que édifices, ponts, tours, etc.
ES 500 ZT
35
Sécurité
19 - Dangers sous-sol
S’informer sur l’emplacement de tous les dangers qui se trouvent dans le sous-sol avant
d’utiliser le véhicule dans une nouvelle zone de travail. Des contacts avec les câbles
électriques ou téléphoniques, les tuyaux du gaz, les tuyaux hydrauliques, les égouts ou
d’autres objets présents dans le sous-sol peuvent provoquer des dommages physiques
ou bien la mort. Avant de commencer à travailler, prendre contact avec le service local
du réseau téléphonique pour demander de localiser et de marquer le parcours de ces
équipements.
20 - Danger de secousses électriques
NE PAS utiliser le véhicule dans des zones où se trouvent des lignes électriques ou des
câbles aériens ou souterrains, ou des sources d’énergie électrique sans avoir au préalable
demandé à la société électrique ou de gestion des services compétente de couper
l’énergie aux lignes ou d’adopter d’autres précautions adéquates.
Les composants électriques ont une résistance à l’eau extrêmement limitée.
L’infiltration d’eau dans les différents capteurs, connecteurs ou composants de
l’installation électrique peut entraîner des avaries. Ne pas effectuer le nettoyage en
utilisant de la vapeur et de l’eau.
21 - Champ visuel obstrué
La poussière, la fumée, le brouillard, etc. peuvent diminuer la capacité visuelle et
provoquer des accidents. Toujours arrêter ou diminuer la vitesse jusqu’à ce que
l’empêchement soit éliminé et la parfaite visibilité rétablie dans la zone de travail.
22 - Déplacements sur une surface gelée ou couverte de neige
S’il est nécessaire d’effectuer des travaux sur surfaces gelées ou recouvertes de neige
glacée, réduire la vitesse et éviter tout mouvement brusque. Cela peut en effet provoquer
des glissements latéraux et les manœuvres deviennent plus difficiles.
En cas de grande quantité de neige, les bords de la route et les matériaux prédisposés se
voient difficilement. Dans ces cas-là, prêter la plus grande attention.
Le terrain glacé tend souvent à devenir plus tendre au fur et à mesure que la température
augmente. Dans ces cas-là, prêter la plus grande attention.
23 - Conditions sur le chantier
Avant de commencer le travail, analyser et enregistrer avec soin la topographie et les
caractéristiques géologiques du lieu, afin de prendre les mesures de prévention
opportunes contre tout éventuel renversement de la machine ou contre les éventuels
éboulements de terre ou de sable.
D’autres conditions peuvent produire des effets sur le lieu de travail: des personnes
peuvent entrer dans la zone de travail, des appareils ou du matériel peuvent être déplacés
ou ajoutés. Il est nécessaire de prendre conscience de toutes les conditions du chantier
et de regarder dans la direction choisie avant de commencer toute manoeuvre de
déplacement.
Ne pas commencer le travail avant d’avoir vérifié toutes les conditions de sécurité.
36
24 - Ventilation
Une bonne ventilation est très importante pour le fonctionnement du véhicule. Les
étincelles provenant de l’installation électrique et du pot d’échappement du moteur
peuvent provoquer des explosions. Les exhalations de monoxyde de carbone provenant
du pot d’échappement du moteur peuvent en outre provoquer un étouffement dans des
endroits fermés. NE PAS utiliser le véhicule dans des zones où il y a des poussières ou
des vapeurs inflammables. Fournir une bonne ventilation et attendre que le risque soit
éliminé.
ES 500 ZT
Sécurité
25 - Bruits anormaux provenant de la machine
Durant le travail, faire attention aux éventuels bruits anormaux provenant du moteur, du
dispositif hydraulique, des composants de transmission, des équipements de travail, etc.
Voici quelques exemples de bruits anormaux.
- Vous entendez un grincement causé par une quantité insuffisante d’huile de
lubrification?
- Vous entendez un bruit de friction?
- Vous entendez une vibration ou un tintement anormal?
- Vous entendez un bruit irrégulier?
- Vous entendez un bruit anormal provenant du dispositif hydraulique?
- Vous entendez des coups à intervalles réguliers?
- Vous entendez un grondement?
Si vous entendez l’un de ces bruits, arrêtez immédiatement le fonctionnement de la
machine et effectuez un contrôle.
26 - Cabine de conduite
- NE PAS modifier, réparer ou enlever la structure de protection de l’opérateur.
La protection offerte par la cabine en serait compromise: il y aurait un risque qui pourrait
provoquer la mort ou des dommages graves aux personnes si cette structure devait subir
des dommages structurels ou des modifications telles que des soudures ou des
perçages.
- La structure de protection, le siège de l’opérateur, la ceinture de sécurité et tous les
montants doivent être soigneusement contrôlés après tout accident. Remplacer toutes
les parties qui présentent des signes d’endommagement. Les pièces de rechange
utilisées doivent être originales, comme indiqué dans le Catalogue des pièces de
rechange des véhicules. On peut acheter ces pièces auprès de tous les distributeurs
Eurocomach autorisés.
Structure de protection:
La machine est toujours fournie avec une structure de protection conforme aux normes,
ouverte (toit)
ou fermée (cabine).
Il est absolument interdit de démonter ou de modifier la structure de protection. Il est
interdit de travailler sans
structure de protection.
Garder propre la zone autour du siège de l’opérateur.
- Garder propres la cabine et les accès. Ne pas monter avec des chaussures pleines de
boue ou de graisse. Ne pas monter et ne pas descendre en sautant : toujours se tenir
avec deux mains et un pied ou avec deux pieds et une main. Si cela n’est pas possible,
signaler immédiatement le problème à l’employeur.
- Ne mettre aucun objet aux pieds du siège de l’opérateur ou autour des pédales et ne
rien suspendre aux leviers de commande.
Ces derniers peuvent être actionnés de façon involontaire, provoquant ainsi le
déplacement incontrôlé de la machine ou l’actionnement des équipements de travail, et
donc des situations de danger.
ES 500 ZT
37
Sécurité
- Mettre à leur place les objets non nécessaires aux opérations de conduite.
- Le présent véhicule a été conçu essentiellement pour effectuer les opérations de fouille
et de remblayage.
IMPORTANT
Toutes les capacités nominales indiquées se basent sur l’hypothèse
que la machine est placée sur un terrain plat et compact. Quand la
machine opère dans des conditions différentes (par exemple sur un
terrain mou ou irrégulier, en pente, avec des charges latérales),
l’opérateur doit tenir compte de telles conditions et réduire la charge
proportionnellement.
- TOUJOURS baisser la lame niveleuse avant de commencer à travailler. La sécurité de
l’opérateur, les charges maximum nominales et la stabilité du véhicule dépendent de
l’abaissement de la lame niveleuse, quand le véhicule est actif dans n’importe quelle
condition de travail.
- L’installation hydraulique du véhicule prévoit un accumulateur qui permet le
fonctionnement à contrôle limité en cas de perte de pression de l’installation hydraulique
normale. Avant d’effectuer toute intervention d’entretien ou d’assistance sur les
composants de l’installation hydraulique, il pourrait être nécessaire de décharger en
premier lieu l’accumulateur. S’adresser au Distributeur Eurocomach agréé pour
l’assistance.
- S’il devait y avoir un mauvais fonctionnement des commandes ou des fonctions du
véhicule, ARRETER immédiatement le véhicule et s’adresser à un Distributeur
Eurocomach agréé pour l’assistance.
27 - Précautions durant les réparations effectuées par soudure.
- Garder un dispositif anti-incendie dans le lieu où les travaux de soudure sont effectués.
- L’exécution des travaux de soudure est autorisée uniquement aux personnes qualifiées.
- Effectuer le travail de soudure dans un lieu équipé d’une bonne installation de
ventilation de l’air.
- Avant de commencer l’opération, éliminer le vernis présent sur la pièce qui doit être
soudée.
- Ne pas souder ni effectuer le découpage au chalumeau sur un tube contenant une
solution combustible: cela pourrait provoquer un incendie ou une explosion.
- Commencer la soudure ou le découpage au chalumeau uniquement après avoir effectué
un nettoyage avec une solution incombustible.
- Lors de l’exécution de travaux de réparation par soudure, le vernis peut être brûlé par
la chaleur de la soudure, dégageant ainsi des gaz dangereux.
38
ES 500 ZT
Sécurité
28 - Prévention contre les incendies provoqués par carburant et huile
Le carburant, l’huile ou certains types de produits antigel sont facilement inflammables
s’ils sont en contact avec une flamme; le carburant est particulièrement inflammable et
donc très dangereux.
- Ne pas approcher des flammes libres des fluides inflammables.
- Lors du ravitaillement, éteindre le moteur et ne pas fumer.
- Faire le plein de carburant et d’huile uniquement quand le moteur est éteint, dans un
endroit aéré.
- Réserver une zone bien délimitée pour les ravitaillements et interdire l’accès aux
personnes non autorisées.
- Pendant le ravitaillement en combustible, tenir fermement le pistolet de débit et le
maintenir toujours en contact avec le goulot jusqu’à la fin du ravitaillement pour éviter
toute étincelle due à l’électricité statique.
- A la fin du ravitaillement, serrer soigneusement les bouchons de sécurité des
réservoirs du carburant et de l’huile.
- Ne pas remplir complètement le réservoir mais laisser un espace pour que le
carburant se répande.
- Essuyer immédiatement le carburant qui a éventuellement débordé.
- Ne pas réchauffer le réservoir du combustible ou les dispositifs hydrauliques, ne pas
approcher de feux: il y a un risque d’incendie.
- Mettre l’huile et le combustible dans des contenants adéquats et les emmagasiner
dans un lieu sûr dont l’accès sera permis uniquement aux personnes autorisées à les
manipuler.
29 - Mise hors service
S’assurer que la clé a été retirée.
Avant de quitter la machine, baisser le godet et la lame au sol. Couper le moteur et retirer
la clé. Couvrir les pédales d’oscillation et de la prise de force.
Garer la machine sur une surface plane.
Pour garer la machine, choisir une surface sûre et plane. Au cas où il serait nécessaire de
garer la machine sur une pente, bloquer les chenilles au moyen de coins placés en angle
droit par rapport à la pente. Enfoncer les dents du godet et la lame dans le terrain.
Après le travail, effectuer un contrôle de toute la machine et exécuter les opérations de
lubrification.
ES 500 ZT
39
Sécurité
PRECAUTIONS DURANT LE FONCTIONNEMENT
ATTENTION
Ne pas tenter de casser du ciment ou des blocs de roche en utilisant l’oscillation latérale
du godet.
ATTENTION
Ne pas descendre le godet en chute libre lors du creusement.
ATTENTION
Ne pas allonger complètement les cylindres: Toujours laisser une marge de sécurité.
ATTENTION
Au cours de la descente d’une pente raide, se servir du levier de déplacement en vue de
régler la vitesse à un niveau de sécurité.
ATTENTION
Ne pas creuser ni utiliser le godet pour taper un poteau à enfoncer dans le terrain.
ATTENTION
Ne pas se mettre en marche ni creuser avec le godet enfoncé dans le terrain.
ATTENTION
Ne pas enfoncer le godet en profondeur pour enlever la terre. Au contraire, creuser avec
le godet à un niveau plutôt superficiel et à une grande distance du corps de la machine:
cela permettra de moins charger le godet en question.
ATTENTION
Cette machine peut être utilisée dans l’eau si la colonne de pivotement se situe au-dessus
du niveau de l’eau.
DANGER
Si on travaille près de lignes électriques aériennes, les entourer ou prévoir tout autour de
celles-ci des protections isolantes. De plus, il est très dangereux de travailler à proximité
de lignes à haute tension: il y a un risque d’électrocution même lorsque la machine entre
en contact directe avec la ligne.
ATTENTION
Au cours de la marche ou du transport de l’équipement avec le balancier plié, faire en
sorte que le godet ne cogne pas contre la lame.
ATTENTION
Après avoir utilisé la machine dans l’eau ou la boue, il est toujours nécessaire de nettoyer
et contrôler la machine et de graisser les goujons du godet, de la colonne de pivotement
et de toutes les autres parties qui ont été trempées, jusqu’à ce que la vieille huile
disparaisse.
ATTENTION
En creusant avec la machine tournée en arrière, on empêche le cylindre du balancier de
cogner contre la lame.
AVERTISSEMENT
40
Ne jamais utiliser la machine pour soulever et déplacer les objets.
ES 500 ZT
Sécurité
ATTENTION
Ne pas actionner brusquement le balancier, surtout s’il doit être abaissé: cela pourrait
endommager le châssis de la chenille.
ATTENTION
Ne pas soulever la machine lorsqu’elle est en rotation: la machine pourrait tomber.
ATTENTION
Ne pas actionner la machine avec de lourdes charges lorsqu’elle est en rotation: le
balancier pourrait être endommagé.
ATTENTION
Avant d’opérer sur des terrains irréguliers, effectuer un nivellement.
ATTENTION
S’assurer que la partie postérieure de la machine ne heurte aucun objet durant la rotation.
ATTENTION
Avant de commencer à travailler, toujours s’assurer qu’un éventuel nouvel attelage ne
heurte pas les bras.
ATTENTION
Durant les excavations en profondeur, il est impératif que le cylindre du balancier ou le
deuxième balancier ne heurte pas accidentellement le terrain.
ATTENTION
Ne pas tenter de déplacer des roches ou autres en utilisant la lame: cela pourrait
endommager aussi bien la lame que son cylindre.
ATTENTION
Lors des levages de la machine avec la lame, les supports de la machine doivent se
trouver des deux côtés de la lame et pas seulement d’un côté.
ATTENTION
Ne pas utiliser la lame du bulldozer comme support pour augmenter la stabilité, car
aucune sécurité électrique ni dispositif de blocage mécanique n’est présent.
ATTENTION
Ne jamais effectuer d’excavations sous des terrains en surplomb
pourrait s’ébouler, provoquant de graves lésions ou des accidents mortels.
ATTENTION
Ne pas soulever, déplacer ou tourner le godet au-dessus de personnes ou sur la cabine
du camion.
La chute de charges provenant du godet ou les chocs contre le godet peuvent causer des
légions graves
ou des dommages à la machine.
ES 500 ZT
41
Sécurité
3.6
Dispositifs de sécurité.
- Ceintures de sécurité
La ceinture de sécurité est indispensable car en cas de renversement l’opérateur reste
fixé sur son siège. Il faut périodiquement vérifier le bon état, la propreté et la fixation par
des boulons à la structure.
IMPORTANT:
Contrôles avant le démarrage
Avant de mettre en marche le moteur ou d’utiliser la machine, l’opérateur doit
attacher la ceinture de sécurité et vérifier qu’elle fonctionne parfaitement.
IMPORTANT:
Vérifications avant de quitter la machine
L’opérateur peut détacher la ceinture de sécurité lorsque le moteur est éteint.
- Cabine
La cabine a été homologuée selon les normes en vigueur et a passé les tests TOPS et
FOPS niveau 1. En cas de dommage, contacter Eurocomach afin que la société vérifie les
caractéristiques de résistance.
- Levier d’exclusion servocommandes
Le levier d’exclusion servocommandes levé interrompt le circuit des commandes.
Avant de quitter le véhicule, lever le levier d’exclusion servocommandes.
42
ES 500 ZT
Données techniques
4.0
Données techniques Données techniques
4.1
Moteur
Marque ........................................................................................................... Kubota
Modèle ............................................................................................. V2403-M-DIESEL
Puissance (selon 97/68/CE) .......................................36,8 kW (50 hp) à 2400 tours/min
Cylindrée........................................................................................................2434 cc
Alésage ..................................................................................................................87
Course .............................................................................................................. 102,4
Nombre de cylindres ................................................................................................ 4
Refroidissement................................................................................................. fluide
Alimentation combustible ...................................................................................gasoil
Minimum ............................................................................................1000 tours/min.
Maximum (avec application de charge) ................................................2400 tours/min.
Filtre à air................................................................. à sec, avec cartouche de sécurité
Pour la description et le fonctionnement plus spécifique du moteur
endothermique (pompe à injection, alternateur, système de démarrage), consulter
le manuel d’emploi et d’entretien du moteur fourni avec la
machine.
4.2
-
Châssis
Châssis à structure .........................................................................en caisson en “X”
Rouleaux (6+_) et roues libres..............................................................à bain d’huile
Chenilles en caoutchouc.................................................................... 400 x 72 x 72,5
Tendeur de chenilles avec réglage ............................................ hydraulique à graisse
4.3
Lame niveleuse
Dimensions largeur ...................................................................................... 1980
Dimensions hauteur ....................................................................................... 404
Course en hauteur ......................................................................................... 440
Course en profondeur .................................................................................... 393
4.4
mm
mm
mm
mm
Installation hydraulique
Type de pompe ............................. double pompe à pistons + 2 pompes à engrenages
Débit pompe.............................................................................60 l + _ l + 45 l + 15 l
Pressions de service:
- bras de levage, godet, moteurs en marche, balancier................................ 250 bars
- Lame niveleuse....................................................................................... 210 bars
- Moteur rotation châssis ........................................................................... 190 bars
- Servocommandes ..................................................................................... 35 bars
Débit hydraulique total ........................................................................................ 180 l
Débit hydraulique auxiliaire ................................................................................. 100 l
Servocommandes hydrauliques p. fonctionnement de travail .................2 manipulateurs
Contrôle vitesse en translation ...... moteurs hydrauliques à pistons axiaux avec dispositif
automatique changement de vitesse “AUTO TWO SPEED” et freins négatifs
Rotation tourelle ............................................... moteur hydraulique à pistons axiaux et
frein négatif de stationnement
ES 500 ZT
43
Données techniques
4.5
Aperçu des capacités nominales de charge
La machine n’est pas projetée pour le soulevement de charges et pour ça cette
operation est interdite.
Il est possibile d’arranger la machine pour le soulevement de la machine seulement si elle
est equipée avec des dispositifs prevues par la Directive EN474-5 e si toutes les directives
nationales sur ce sujet soient respectées.
L’aperçu des capacités de charge indiquées ci-après est déterminé conformément à la
norme ISO 10567 pour la machine configurée comme suit:
-
Bras de levage monobloc de 2900 mm;
Avec bras de pénétration de 1500 mm avec vérin et bielles tringlerie godet;
Sans godet ni équipement installé;
Lest standard;
Chenilles en caoutchouc de 400 mm;
DETENTE (m)
3,0
3,5
4,0
4,5
5,0
5,40
CHARGE (kg)
1050
850
700
600
500
400
Les capacités de charge se réfèrent à:
- la machine positionnée sur un terrain intact, compact et plat;
- Les capacités indiquées sont valides pour la rotation complète de la tourelle;
- Les capacités indiquées se réfèrent au pivot godet;
- Détente par rapport au centre couronne ;
- Pression max. distributeur: 250 bars;
- Les capacités indiquées se réfèrent à la configuration avec bras non pivotant.
Les capacités de charge ne dépassent pas 75% de la limite de basculement ou 87% de
la limite hydraulique selon ISO 10567.
4.6
Poids machine et vitesse
Poids opérationnel avec cabine (chenilles en caoutchouc) kg]................................ 5450
Vitesse de translation (avec Automatic Shift Down] [km/h] ................................ 3 - 5,2
Vitesse de rotation tourelle [tours par minute] ..........................................................10
Pression spécifique aux chenilles avec cabine, chenilles en caoutchouc
et godet standard KPa [kgf/cm²] ........................................................... 36,11 (0,361)
44
La masse nette totale de la machine est le poids opérationnel ajouté au poids
des équipements ou des godets appliqués. La masse nette totale correspond à la masse
dans des conditions de transport.
Pour le chargement sur les chenilles durant les déplacements à vide se référer à la
pression spécifique aux chenilles.
Toujours tenir compte du poids de l’équipement ou du godet installé sur le bras.
ES 500 ZT
Données techniques
4.7
Prestations
Force d’arrachement au godet (bras standard) ISO 6015 [kgf] .............................. 4500
Force de rupture au bras (bras standard) ISO 6015 [kgf] ..................................... 2800
Force de traction [kgf] ........................................................................................ 4750
4.8
Equipements standard
- Cabine TOPS (EN 13531) / FOPS (ISO 3449)
- Chenilles en caoutchouc
- Largeur lame 1990 mm
- Frein de stationnement automatique sur rotation et translation
- Cabine avec ventilation et chauffage, essuie-glace et lave-glace antérieur
- Prédisposition installation stéréo cabine
- Double vitesse de translation avec « Automatic Shift Down » (changement automatique
de la deuxième vitesse à la première vitesse lorsque l’effort de traction augmente)
- Balancier de 1500 mm
- Clé de contact unifiée avec toutes les fermetures du véhicule
- Rétroviseur cabine D et G
- Siège avec ressorts
- Ceintures de sécurité con enrouleur
- Filtre à air à sec avec cartouche de sécurité et indicateur électrique d’encrassage
- Compartiment outils pour entretien
- Catalogue pièces de rechange, utilisation et entretien et trousse outils
- Prise électrique unipolaire sur le tableau de commande et sur le toit cabine pour
gyrophare
- Phare de travail sur le balancier
- Protections sur les cylindres levage et lame
- Circuit hydraulique auxiliaire à deux voies sur le balancier pour marteau, godet preneur/
basculant et tarière
Freinage: Translation: - frein de service hydraulique avec actionnement piloté et
commande;
- frein de stationnement hydraulique avec actionnement
électrique et commande manuelle.
Rotation:
- frein de service hydraulique avec actionnement piloté et
commande manuelle ;
- frein de stationnement mécanique négatif à enclenchement
automatique.
ES 500 ZT
45
Données techniques
4.9
Equipements sur demande
-
Chenilles en acier (38 patins, largeur 400 mm)
Balancier de 1850 mm
Air climatisé
Soupapes de sécurité (premier balancier, deuxième balancier)
Installation stéréo autoradio
Prédisposition hydraulique supplémentaire “haut débit - HF” pour coupe-arbustes
Phares de travail et gyrophare cabine
Crochet de levage homologué avec soupapes d’arrêt sur balancier et deuxième
balancier
- Attache rapide mécanique ou hydraulique
- Gamme godets standard jusqu’à 1000 mm
- Godets nettoyage fossés jusqu’à 1500 mm (fixes et basculants hydrauliques)
- Godets de creusage fossés trapézoïdaux
- Marteau démolisseur 220/260 kg
- Coupe-arbustes
- Pinces pour troncs et divers
- Tarière
- Pompe électrique pour remplissage réservoir gasoil
4.10
Structure rotative
La structure supérieure de la mini-pelle (tourelle, balanciers) peut tourner par rapport à
la structure inférieure (châssis) ; le mouvement est commandé par la couronne qui assure
le déplacement des parties avec un frottement minimal. La couronne est composée de
deux bagues libres ; l’une est solidement fixée au châssis, l’autre est fixée à la tourelle.
4.11
Capacité fluides
Huile carter moteur avec changement de filtre }9,5 l
Filtre huile moteur................................................................................................0,5 l
Réservoir combustible .......................................................................................... 70 l
Installation de refroidissement...............................................................................15 l
Récipient huile hydraulique..................................................... 60 l + 20 l (installation)
Réducteurs chenilles ...........................................................................................1,5 l
4.12
Fonctionnement à de basses températures ou durant
l’hiver
CONTROLES AVANT LA MISE EN MARCHE
A des températures basses il peut être difficile de mettre en marche le moteur et l’eau du
radiateur et le fluide de la batterie peuvent geler. Par conséquent, il est impératif de
prêter une grande attention aux éléments suivants.
1 - Lubrifiant
46
Huile moteur
SAE10W-30
ES 500 ZT
Données techniques
2 - Combustible
Utiliser du gasoil ayant un point de fluage inférieur à cinq degrés par rapport à la
température extérieure la plus basse.
3 - Fluide réfrigérant
En vue d’éviter que l’installation de refroidissement ne gèle, ajouter de l’antigel au fluide
réfrigérant. Le tableau ci-après affiche les températures de congélation en fonction de la
quantité d’antigel ajoutée.
La quantité totale du fluide réfrigérant est de 15 l, y compris le réservoir de détente.
Quand la machine sort de l’usine, elle est ravitaillée en liquide antigel pour une
température de -15°C.
Pour l’adaptation du liquide réfrigérant à des températures inférieures à -15°C, consulter
le manuel du fabricant du moteur fourni avec la machine et la présente documentation.
IMPORTANT
Exécuter correctement les opérations de chauffage du moteur et de
l’huile hydraulique;
si l’opération de chauffage n’est pas complétée avant l’actionnement des
leviers de
commande, la machine travaille lentement, ce qui peut provoquer
des accidents.
AVERTISSEMENT
Faire très attention en utilisant des flammes nues, car l’antigel est inflammable.
En cas de nécessité, ajouter du fluide de refroidissement tout de suite avant la mise
en marche, et non à la fin d’une journée de travail, de façon à éviter la congélation.
4 - Batterie
A de basses températures la capacité de la batterie diminue. Si la tension de charge est
insuffisante, le fluide de la batterie pourrait geler. Dans ce cas, couvrir la batterie d’un
chiffon ou la mettre dans un lieu chaud. La remonter le matin.
Si la batterie est rechargée au moyen d’un câble de suralimentation, vérifier que le
fil de mise à la terre est bien attaché et que le moteur est éteint. Oter le bouchon
du fluide et connecter le câble à la batterie.
ES 500 ZT
47
Données techniques
Prêter la plus grande attention et éviter tout contact avec les mains et les yeux, car
de l’acide sulfurique dilué est utilisé comme électrolyte.
- Lors de la déconnexion des bornes, commencer par la borne (-).
En revanche, pour procéder à leur connexion, connecter la borne (-) en dernier ( - ).
- Lorsque l’on utilise un instrument près de la batterie, faire attention à ne pas
toucher la borne (+), car le corps de la machine est (-).
4.13
Installation électrique
Installation électrique............................................................12 V c.c. terre sur négatif
Batterie au plomb avec électrolyte liquide......................................... 12 V 80 Ah/750 A
Alternateur ............................................................................................. 12 V 45 Amp
Démarreur............................................................................................... 12 V 2,0 kW
48
ES 500 ZT
Données techniques
2550
Dimensions d’encombrement de la machine (en mm)
668
338
4.14
400
1925
1980
2478
5354
620
EC0180
55°
850
80°
EC0200
ES 500 ZT
49
Données techniques
DIAGRAMME AVEC GODET STANDARD ES 500 (600 mm)
995
440
3720
5450
2200
393
1925
2478
3850
2840
1620
4115
5804
5940
50
EC0190
ES 500 ZT
Données techniques
4.15
Spécifications du godet
Ce véhicule peut être pourvu des godets suivants:
TYPE GODET
LARGEUR mm
POIDS A VIDE
kg
CAPACITE
l
Godet rétro
300
79
58
Godet rétro
400
89
85
Godet rétro
500
102
115
Godet rétro (standard)
600
112
147
Godet rétro
700
125
180
Godet rétro
800
136
213
Godet rétro
900
149
248
Godet rétro
1000
159
282
Godet de nettoyage des fossés
1200
133
213
Godet de nettoyage des fossés
1400
151
254
Godet de nettoyage des fossés
orientable
1200
220
213
Godet de nettoyage des fossés
orientable
1400
238
254
45°
102
230
AR 50
52
-
Godet trapézoïdal
Attache rapide mécanique
ES 500 ZT
51
Données techniques
4.16
Caractéristiques acoustiques
La machine répond aux spécifications 2000/14/CE 2005/88/CE et à leurs modifications
successives relatives au bruit.
Les caractéristiques acoustiques indiquent le niveau de puissance sonore garanti en dB
(A). Il est indiqué par LWA 97, signalé avec une décalcomanie sur le côté droit de la cabine,
sur la partie externe.
Le niveau de pression acoustique (LpA) enregistré sur le poste de conduite selon ISO
6396:1992 est de 79 dB (A); il n’est donc pas nécessaire de porter des protections pour
les oreilles.
EC0460
52
ES 500 ZT
Données techniques
4.17
Caractéristiques vibration machine
Le niveau des vibrations transmises à l’opérateur dépend essentiellement des conditions
du terrain sur lequel on opère, des modalités d’utilisation de la machine et de ses
équipements. L’exposition aux vibrations peut être considérablement réduite si l’on suit
les recommandations suivantes:
• Utiliser les équipements appropriés à la machine et au type de travail à effectuer;
• Régler et bloquer le siège dans la bonne position; Vérifier régulièrement les
suspensions du siège et effectuer les réglages ou l’entretien nécessaire;
• Exécuter régulièrement les opérations d’entretien du poste de conduite ;
• Opérer de manière uniforme, en évitant dans la mesure du possible les mouvements
brusques ou les secousses excessives;
• Régler la vitesse et le parcours de transfert, éviter dans la mesure du possible les
parcours particulièrement accidentés ou l’impact avec de possibles obstacles de
manière à réduire au minimum le niveau de vibration.
La valeur quadratique moyenne pondérée en fréquence de l’accélération à laquelle sont
exposés les membres supérieurs de l’opérateur ne dépasse pas 2,5 m/s².
La valeur quadratique moyenne pondérée en fréquence de l’accélération à laquelle est
exposé le corps (pieds ou partie assise) de l’opérateur ne dépasse pas 0,5 m/s².
NOTE: Cette machine est équipée d’un siège opérateur qui répond aux exigences de la
norme ISO 7096:2000.
Cela garantit que les expositions du corps de l’opérateur aux vibrations respectent les
conditions de sécurité contre les vibrations lorsque la machine est utilisée pour l’usage
prévu, conformément aux indications du présent manuel.
ES 500 ZT
53
Transport de la machine
5.0
Transport de la machine
Transport de la machine
S’assurer que le véhicule destiné au transport de la machine a une capacité
adéquate.
Avant de charger la machine, contrôler que sur le quai de chargement et sur les
rampes d’accès il n’y a pas de dépôts de graisse, huile, terreau, glace ou autres
matériaux glissants.
Ne pas braquer sur les rampes, aligner les chenilles aux rampes avant de monter
et avancer en ligne droite. Si lorsqu’elle monte sur les rampes, la machine est hors
alignement, il faut s’arrêter, revenir en arrière et essayer à nouveau.
Pour fixer la machine au véhicule, se servir des points de fixation correspondants.
Dimensions relatives au transport
2550
5.1
2478
5354
1980
EC0220
Avant d’utiliser les rampes pour charger/décharger le véhicule:
- Il est recommandé d’effectuer les opérations de chargement et de déchargement de
la mini-pelle en posant les rampes sur un terrain plat.
- Vérifier que la capacité de charge nominale de la rampe est adaptée au poids brut du
véhicule que présente la mini-pelle.
S’il est nécessaire d’utiliser deux rampes, vérifier que chaque rampe a une capacité de
charge nominale adéquate et une largeur minimum de 405 mm.
- La/les rampe(s) de chargement NE doit/doivent PAS former un angle supérieur à 15°.
54
ES 500 ZT
Transport de la machine
EC0230
- Installer les deux rampes de manière à ce que l’axe de la machine soit aligné avec
celui du camion.
- Les rampes doivent être bien fixées à la plateforme du camion pour éviter qu’elles ne
se décrochent pendant le chargement de la machine.
- Vérifier que le frein de stationnement du camion est tiré et appliquer des coins sur
les côtés des pneus pour éviter que le camion ne glisse.
NOTE: durant la saison froide, faire chauffer le moteur et l’installation hydraulique de la
mini-pelle avant de commencer les manoeuvres de déchargement/chargement.
ES 500 ZT
55
Transport de la machine
5.2
Opérations de chargement-déchargement
Quand on charge ou décharge la machine d’un moyen de transport, il faut avoir recours
à une plateforme spéciale. Au cas où l’on utiliserait des rampes, agir de la manière
suivante.
1 - Aligner le véhicule le long du camion; pour charger la mini-pelle sur le camion,
procéder en marche arrière et pour le déchargement procéder en marche avant.
Avant de descendre ou de monter, vérifier que l’alignement est correct; dans le cas
contraire, répéter l’opération d’alignement.
Afin de réduire le risque de dommages aux personnes à cause du renversement du
véhicule, lorsque le véhicule est en mouvement sur une rampe de chargement ou
sur la plateforme d’un camion ou d’une remorque, NE PAS braquer et NE PAS
actionner d’autres leviers que le levier de translation. Le véhicule doit être bien
positionné avant de commencer les opérations de chargement.
2 - Commencer à charger le véhicule. S’assurer qu’un observateur, placé à une distance
de sécurité, observe les opérations de chargement ou de déchargement, pour avertir
l’opérateur de toute situation qui ne serait pas visible dans d’autres positions.
3 - Lors de la phase de chargement, quand le véhicule dépasse le sommet de la rampe,
il tournera à proximité du centre des chenilles au niveau de la plateforme du camion ou
de la remorque. Maintenir un mouvement lent et continu jusqu’à ce que le véhicule
termine ce mouvement de rotation et que les deux chenilles soient tout à fait en contact
avec la plateforme du camion ou de la remorque.
4 - Positionner le véhicule sur la remorque et abaisser la lame niveleuse sur la plateforme.
5 - Fermer le godet, rétracter le deuxième balancier et abaisser la flèche sur la
plateforme.
6 - Fixer le véhicule à la plateforme du camion ou de la remorque.
Pour décharger le véhicule, répéter la procédure décrite en sens inverse.
NOTE: pendant les opérations de déchargement le véhicule tournera encore une fois
lorsqu’il franchira le sommet de la rampe. Maintenir un mouvement lent et constant
jusqu’à ce que le véhicule complète la rotation et que les deux chenilles soient en contact
avec la/les rampe(s).
56
ES 500 ZT
Transport de la machine
5.3
Fixation de la mini-pelle sur le camion
Après avoir chargé correctement la mini-pelle sur le camion, la fixer solidement comme
suit:
- appliquer des coins en bois à angle droit devant et derrière la chenille
- bloquer la mini-pelle à l’aide d’une chaîne ou d’un câble adéquats pour éviter le
déplacement du véhicule lors du transport.
câble en acier
coins en bois
EC0240
- mettre la mini-pelle hors service selon les indications reportées au “paragraphe 7.24”.
5.4
Levage du véhicule
Pour les opérations de levage respecter les normes en vigueur dans le pays où la
machine est utilisée.
Avant de lever la machine, vérifier que la grue utilisée est apte à lever le poids de
la machine.
Avoir recours à des câbles ou chaînes d’une dimension adéquate.
Ne pas se servir de câbles usés ou avec des torons effilochés.
Accrocher les câbles uniquement dans les points d’accrochage prévus.
Ne pas lever la machine si l’opérateur est à bord.
Eloigner les personnes qui se trouvent à proximité de la machine.
Le véhicule peut être soulevé au moyen d’une grue s’il doit être positionné sur des
chantiers isolés ou en vue du transport. Le véhicule est pourvu de points d’ancrage sous
forme d’anneaux de traction qui permettront un levage stable et équilibré si l’on respecte
les conditions suivantes:
1 - Faire tourner la structure supérieure de manière à positionner la lame niveleuse
derrière l’opérateur.
2 - Soulever complètement la lame niveleuse.
3 - Faire tourner la flèche en la mettant au centre (0° angle de rotation) si nécessaire.
ES 500 ZT
57
Transport de la machine
4 - Soulever complètement la flèche, fermer le godet et rétracter le deuxième balancier.
5 - Soulever le levier d’exclusion des servocommandes du manipulateur.
6 - Eteindre le moteur, enlever la clé de contact et sortir du véhicule.
Afin de réduire au maximum le risque d’accidents et de dommages graves aux
personnes, tout le personnel préposé à l’actionnement de la grue et aux opérations
de levage devra être spécialisé et avoir une expérience adéquate. Ce sera ce
personnel qui devra garantir l’utilisation correcte des équipements pour le levage
du véhicule. Ces équipements devront posséder les dimensions adéquates et être
fixés aux points du véhicule destinés au levage de ce dernier.
8 - Fixer les élingues à une barre de
levage appropriée (4) pourvue d’un
point de fixation dont les dimensions
sont comprises entre 1000 et 1500
mm.
L’angle
formé
par
l’embranchement ne doit pas
dépasser 50°.
4
3
max. 1500 mm
7 - Fixer les câbles de levage aux
points du véhicule destinés à cet
effet:
- Un câble pour chaque côté à
gauche (1) et à droite (2) de la
lame niveleuse et
- un câble sur le châssis de montage
du cylindre postérieur du deuxième
balancier (3);
50°
1
2
EC1310
NE permettre à personne de stationner sur ou sous le véhicule pendant le levage.
Tout mauvais fonctionnement de l’appareil de levage pourrait provoquer la chute
de la mini-pelle et engendrer des lésions graves aux personnes ou même la mort.
9 - Procéder au levage en veillant à ce que le véhicule soit bien équilibré à partir du
moment où l’opération de levage commence.
58
ES 500 ZT
Transport de la machine
5.5
Remorquage avec la mini-pelle
IL EST DEFENDU DE REMORQUER LA MINI-PELLE ES 500 ZT AVEC D’AUTRES
ENGINS MECANIQUES.
Ce véhicule peut être utilisé pour remorquer d’autres véhicules uniquement sur de courtes
distances, car la mini-pelle n’a aucune possibilité de braquer et de freiner l’engin
remorqué; par conséquent, le remorquage doit être effectué seulement en cas de
nécessité réelle et pourvu que les conditions suivantes soient respectées:
1 - Le poids brut du véhicule à remorquer ne doit pas dépasser le poids à vide de la minipelle.
2 - NE PAS utiliser le système de contrôle de la vitesse lors du remorquage d’un autre
véhicule; remorquer tout véhicule en panne à une vitesse inférieure à 2 km/heure.
3 - NE fixer le câble ou la chaîne de
remorquage à AUCUN composant de la
partie supérieure du véhicule, y compris le
balancier, le deuxième balancier, le godet
ou tout autre accessoire monté. Le câble
ou la chaîne de remorquage peuvent être
fixés uniquement au crochet postérieur de
remorquage, qui se trouve sur le châssis
(1).
4 - Lors de l’opération de remorquage, NE
PAS insister si les deux chenilles ne se
trouvent pas complètement en contact avec le terrain.
1
EC1320
5 - Remorquer uniquement sur de brefs parcours. Si le véhicule est surchauffé,
interrompre immédiatement l’opération de remorquage.
6 - Lors de la phase de remorquage, maintenir la tension de la chaîne ou du câble de
remorquage constante, pendant tout le temps du remorquage.
ES 500 ZT
59
Commandes et instruments
6.0
6.1
Commandes et instruments
Commandes et instruments
Description des leviers de commande
Levier de
translation gauche
Levier de
translation droite
Pédale marteau
Pédale de
pivotement
Levier d’exclusion
servocommandes
Levier lame
niveleuse
Allumage et
coupure du
dispositif de
marche rapide
Klaxon
Manipulateur
gauche rotation
et fouille
Manipulateur
droit levage
godet
Commandes
chauffage
Levier
accélérateur
EC0360
60
ES 500 ZT
Commandes et instruments
6.2
Description console droite
Bouton marche
rapide
Levier lame
niveleuse
Tableau des
commandes
Levier
accélérateur
Prise de
courant 12V
Horomètre
Interrupteur
de mise en
marche
EC0010
ES 500 ZT
61
Commandes et instruments
6.3
Tableau des commandes
Indicateur température
du produit réfrigérant
Voyant exclusion
bloc commandes
Indicateur du niveau
du combustible
Interrupteur
allumage phares
EC0020
Voyant de
charge de
batterie
Voyant de la
pression de
l’huile moteur
Voyant
marche
rapide
Horomètre
Voyant filtre
air
1 - Indicateur température du produit réfrigérant
Indique la température du fluide réfrigérant du moteur. Après la mise
en marche et le chauffage du moteur, le mesureur doit se situer sur
la zone verte. Si, au contraire, il se trouve sur la zone rouge, il faut
ouvrir le capot en vue de faire refroidir le moteur. Lorsque l’indicateur
baisse, arrêter le moteur et le laisser refroidir, ensuite contrôler que
le niveau dans le réservoir du radiateur est correct, qu’il n’y a pas de
pertes, que la partie interne du radiateur n’est pas sale et que la
courroie du ventilateur ne s’est pas détendue.
Voyant de
préchauffage
1
EC0590
2 - Voyant température du produit réfrigérant (1)
Il s’allume si la température du fluide réfrigérant est trop élevée.
Ouvrir le capot en vue de faire refroidir le moteur. Quand le voyant
s’éteint, arrêter et laisser refroidir le moteur, puis vérifier que le
niveau dans le réservoir du radiateur est correct, qu’il n’y a pas de
pertes, que la partie interne du radiateur n’est pas sale et que la
courroie du ventilateur ne s’est pas détendue.
62
ES 500 ZT
Commandes et instruments
3 - Indicateur du niveau du combustible
Indique le niveau de combustible dans le réservoir: quand l’indicateur
est près de “E”, il faut effectuer le ravitaillement.
1
EC0600
IMPORTANT
Les indicateurs sont opérationnels uniquement lorsque l’interrupteur de mise en
marche est placé sur ON. Avant de commencer le travail, contrôler le niveau du
combustible.
4 - Voyant niveau du combustible (1)
Il s’allume quand la quantité de combustible est presque épuisée.
Effectuer le ravitaillement.
5 - Horomètre
Indique le temps de fonctionnement en 0,1 heure (six minutes), qui
représente la valeur de référence pour exécuter les contrôles.
EC0610
IMPORTANT
Ce mesureur fonctionne lorsque le moteur est en marche.
Lire tous les jours
6 - Voyant de charge de batterie
Il s’allume au cas où se vérifieraient des anomalies du système de chargement
de la batterie. Si cela se produit, contrôler le système de chargement ainsi que
la tension de la courroie du ventilateur.
EC0400
7 - Voyant de la pression de l’huile moteur
Il s’allume lorsque la pression de l’huile moteur descend d’une manière
anormale et lorsque le moteur s’arrête. Après l’arrêt du moteur, contrôler le
système de lubrification.
EC0420
8 - Voyant filtre air
S’allume si le filtre à air est obstrué.
EC0410
IMPORTANT
Si le filtre est obstrué, le rendement du moteur diminue.
ES 500 ZT
63
Commandes et instruments
9 - Voyant de préchauffage
Quand on tourne l’interrupteur à clé sur ON, ce voyant s’allume pendant six
secondes. Par contre, il reste éteint lorsque le moteur est déjà chaud.
EC0430
10 - Voyant blocage commandes
Il s’allume quand le levier d’exclusion des servocommandes est levé.
EC1330
11 - Voyant marche rapide
Il s’allume quand la marche rapide est activée.
EC0910
64
ES 500 ZT
Opérations
7.0
Opérations
7.1
Mise en fonction
Opérations
La sécurité totale dépend de la bonne volonté de l’opérateur.
Une mauvaise utilisation de la machine peut être dangereuse.
Avant de commencer les phases du travail, concentrer toute l’attention sur ce que
l’on a l’intention de faire et prendre toutes les précautions nécessaires.
Après avoir contrôlé la sécurité et la fonctionnalité de la machine, se rappeler que
toutes les personnes qui utiliseront la mini-pelle devront être formées quant à son
utilisation; elles devront être informées sur les dangers liés à l’utilisation du
véhicule et elle devront connaître toutes les procédures à suivre pour en garantir
un emploi correct.
7.2
Quand le moteur est en marche
Respecter les voyants. Les voyants rouges nécessitent une intervention immédiate, voir
les instructions au chapitre des instruments.
Ne pas abandonner la machine avant d’avoir complètement baissé le godet par terre et
éteint le moteur.
L’opérateur est responsable de l’emploi des commandes de la machine par des étrangers.
Durant le travail aucune autre personne ne doit se trouver sur la machine. Personne ne
doit se trouver dans le rayon d’action à l’extérieur.
Pendant le fonctionnement, il faut absolument éviter de donner de brusques coups de
volant, de faire des démarrages soudains, de freiner brusquement ou de faire des
inversions du sens de la marche violentes. En cas de doute, arrêter le moteur.
Ne jamais laisser la machine sans surveillance avec le moteur en marche.
Baisser tous les outils au sol avant de quitter la plateforme de l’opérateur.
Après avoir coupé le moteur, décharger la pression dans le système hydraulique, en
déplaçant plusieurs fois en avant et en arrière le levier de commande.
7.3
Montée et descente du véhicule
En montant et en descendant du véhicule, l’opérateur devra se positionner face au
véhicule et se tenir aux poignées prédisposées sur le châssis de la tourelle.
La montée et la descente s’effectuent toujours du côté gauche du véhicule après avoir
soulevé le levier d’exclusion des servocommandes qui se trouve sur le bloc du
manipulateur gauche.
NOTE: ne pas utiliser le levier d’exclusion des commandes comme point d’appui
pour monter ou descendre car cela peut l’endommager sérieusement.
ES 500 ZT
65
Opérations
Lire attentivement et respecter les indications reprises ci-après; en cas
d’anomalies dans le fonctionnement de la mini-pelle, s’adresser au Centre
d’Assistance Eurocomach local:
• Avant de mettre en marche la mini-pelle, régler la position du siège de manière à
garantir une utilisation facile des commandes et attacher la ceinture de sécurité.
• Avant de commencer la marche ou d’actionner les équipements, vérifier qu’il n’y a
personne près de la zone de travail.
• S’informer sur les règles qui concernent la circulation des véhicules dans la zone de
travail.
• Ne pas contrôler ou remplir le réservoir à combustible, les batteries, le récipient de
l’huile hydraulique, etc. près de flammes ouvertes ou d’étincelles.
• Certains cylindres d’actionnement des bras sont pourvus d’amortisseurs de fin de
course. Un ralentissement du mouvement d’ouverture ou de fermeture est donc
normal et n’indique absolument pas un mauvais fonctionnement ou un
fonctionnement anormal des cylindres.
• Pendant le travail, toujours tenir la lame niveleuse baissée en contact avec le terrain.
De cette manière, la machine sera dans les conditions idéales de stabilité et de blocage
au sol.
• Toujours se tenir à une distance de sécurité des machines et des obstacles, de
manière à garantir les conditions nécessaires de visibilité.
• En manoeuvrant la marche arrière, toujours regarder dans la direction où l’on dirige
la mini-pelle.
Faire attention à la présence de personnes: si quelqu’un entre dans la zone de
manoeuvre, arrêter la mini-pelle.
• Utiliser exclusivement l’un des godets indiqués dans les tableaux spécifiques au
chapitre "Données techniques".
• S’en tenir aux tableaux relatifs à la capacité de charge de la mini-pelle et vérifier les
limites de charge du terrain, du pavage, des rampes où il faudra travailler.
IMPORTANT
NE PAS utiliser le véhicule à 100% de la charge tant que l’huile hydraulique n’a pas
atteint la température de service normale (environ 50°C).
66
ES 500 ZT
Opérations
7.4
Levier d’exclusion servocommandes
Le levier d’exclusion servocommandes se trouve sur le bloc du manipulateur
gauche.
En tirant le levier 1 vers le haut, on soulève tout le bloc et on interrompt le
circuit des commandes.
En reportant le levier 1 vers le bas, le bloc du manipulateur revient dans la
position opérationnelle et le circuit des commandes se remet en service.
Cette opération doit être effectuée à chaque fois que l’on abandonne le
véhicule et dans les phases de transport de la mini-pelle.
Chaque fois que la console de gauche est soulevée, sur le tableau des
commandes s’allume le voyant blocage commandes (2).
2
1
EC0620
ES 500 ZT
67
Opérations
7.5
Siège poste du conducteur
Le siège poste du conducteur est homologué, il respecte les lois en matière de sécurité
sur le travail. Il est du type amorti et prévoit le réglage optimal selon le poids de
l’opérateur:
1 - Réglage selon le poids de l’opérateur
Ce levier de réglage (1) se trouve dans la partie
inférieure du système de suspension à ressorts du siège,
vers la partie frontale de la machine.
En tournant le levier, on modifie la rigidité de la
suspension afin d’obtenir la rigidité la plus appropriée au
poids de l’opérateur.
Une fois la rigidité de la suspension a été réglée, replier
le levier vers la droite ou vers la gauche pour réduire son
encombrement.
2
1
EC0640
2 - Réglage longitudinal
Une paire de guides permet de positionner le siège dans le sens de la longueur.
Le levier est positionné sous le siège, vers la partie antérieure du véhicule:
- Le levier de droite, à côté du siège (2), commande seulement le mouvement du siège
et permet à l’opérateur de trouver la position la plus confortable par rapport aux
manipulateurs.
CEINTURES DE SECURITE
Le fait de ne pas utiliser la ceinture de sécurité montée sur ce véhicule peut
provoquer des dommages physiques ou bien la mort. La ceinture de sécurité est un
composant fondamental de la structure de protection de l’opérateur; elle est
fournie pour protéger l’opérateur en cas de renversement du véhicule. L’opérateur
DOIT attacher sa ceinture de sécurité à chaque fois qu’il utilise le véhicule.
ATTENTION: avant toute utilisation contrôler la ceinture de sécurité et vérifier qu’elle ne
présente ni coupures, ni usures dans le tissu, ni défauts dans le système d’accrochage.
En cas de signes d’usure ou d’endommagement, NE PAS utiliser le véhicule tant que la
ceinture de sécurité n’aura pas été remplacée.
Avant de mettre en marche le moteur, régler le siège selon la position et le confort
désirés, puis régler la ceinture de sécurité comme suit:
68
ES 500 ZT
Opérations
1 - Prendre l’extrémité droite de la ceinture et vérifier
que le tissu n’est pas entortillé ou bloqué.
2 - Tenir le dos bien droit sur le siège et attacher
l’extrémité de la ceinture.
3 - En tenant la boucle de la ceinture dans la position la
plus basse possible sur le corps, tirer l’extrémité libre de
la ceinture de manière à la raccourcir jusqu’à ce qu’elle
soit bien serrée autour du bassin.
4 - Pour détacher la fermeture de la ceinture, appuyer
sur le bouton rouge (3) et tirer en enlevant l’extrémité
libre de la boucle.
3
EC0650
Toujours régler le siège en tenant compte de la physionomie de l’opérateur. Un
réglage du siège non approprié à l’opérateur ou au type de travail peut
fatiguer l’opérateur et le conduire à exécuter des opérations incorrectes.
- Régler le siège à chaque fois que l’opérateur change.
- L’opérateur doit être en mesure d’appuyer complètement sur les pédales et
de faire fonctionner correctement les leviers de commande avec le dos bien
appuyé contre le dossier du siège.
- Si ce n’est pas le cas, déplacer vers l’avant ou vers l’arrière le siège et vérifier
de nouveau.
7.6
Cabine de conduite
La mini-pelle peut être pourvue d’une cabine fermée
chauffée ou ventilée pour une utilisation aussi bien en
saison froide qu’en saison chaude.
La cabine est constituée d’un monobloc qui est fixé à la
structure par des supports élastiques qui atténuent les
vibrations en vue d’un meilleur confort pour l’opérateur.
EC0450
Si, pour quelque raison que ce soit, la cabine est heurtée ou si la machine subit un
renversement, s’adresser immédiatement au Distributeur Eurocomach local pour
faire contrôler la rigidité et la sécurité active que la cabine doit fournir à
l’opérateur.
ES 500 ZT
69
Opérations
7.6.1 Montage de la cabine
Pour effectuer le montage de la cabine, il est nécessaire
d’utiliser une grue et des câbles ayant une section
adéquate aux pitons prédisposés (1).
L’opération doit être effectuée par un personnel expert.
1
EC1350
Il est défendu de soulever la mini-pelle en s’accrochant aux pitons de levage de la
cabine.
La cabine est fixée par quatre vis: deux vis (2-3) à l’avant et deux vis (4-5) à l’arrière,
ces dernières sont positionnées sous le groupe ABS postérieur.
4
2
5
3
EC0660
70
ES 500 ZT
Opérations
7.6.2 Entrée et sortie de la cabine de conduite
Dans les opérations de montée et de descente de la machine, soulever l’accoudoir
gauche. De cette manière, les commandes servocommandées deviennent inactives.
ENTREE DANS LA CABINE DE CONDUITE
L’accès à la cabine fermée se fait à travers la portière de
1
gauche. Dans le cas où une situation d’urgence
empêcherait l’utilisation de cette portière, il sera
possible d’ouvrir le pare-brise ou les fenêtres de droite
de la cabine fermée de la manière décrite ci-après et de
les utiliser comme voie de sortie du véhicule.
Pour accéder à la cabine fermée, ouvrir la portière avec
la clé fournie, tirer la poignée (1) pour faire déclencher
la serrure et tirer pour ouvrir. Une fois à l’intérieur, saisir
la poignée et tirer pour fermer et faire déclencher la
serrure de la portière.
EC0670
La serrure peut être fermée à clé de l’extérieur au
moyen de la clé fournie.
Il est conseillé de prendre note du numéro de la clé pour pouvoir en commander une de
rechange en cas de besoin.
Pendant l’utilisation de la mini-pelle, il est conseillé de bloquer la portière de la
cabine de conduite pour éviter qu’elle ne s’ouvre accidentellement.
SORTIE DE LA CABINE DE CONDUITE
2
Pour sortir de la cabine fermée, saisir le levier de
déclenchement de la serrure (2) et tirer vers le haut,
pousser ensuite la portière pour ouvrir. Après être sorti,
fermer la portière à clé.
EC0680
ES 500 ZT
71
Opérations
RELACHEMENT BLOCAGE DE LA PORTIERE EN POSITION D’OUVERTURE
La portière de la cabine reste fixée dans la position
d’ouverture quand elle est ouverte à 180°.
Pour relâcher la portière et permettre qu’elle se ferme,
baisser la poignée qui commande la serrure (3) placée
sur le montant gauche.
NOTE: pour un accrochage aisé,
périodiquement les parties qui sont reliées.
graisser
EC0690
3
7.6.3 Plafonnier
Le plafonnier est positionné sur le montant latéral
gauche. Pour accéder au plafonnier, appuyer sur le
côté gauche de l’interrupteur à bouton (1) placé sur le
logement de la lumière.
Pour remplacer l’ampoule du plafonnier, introduire un
tournevis entre le verre de protection et le logement de
l’ampoule (2), afin de relâcher les languettes de
retenue du verre, puis enlever l’ampoule.
1
2
La puissance de l’ampoule de remplacement ne devra
pas dépasser 5 W. Installer à nouveau le verre de
protection en le poussant dans le logement jusqu’à ce
que les languettes de retenue rentrent dans leur logement.
EC0700
7.6.4 Prise auxiliaire pour gyrophare
(optionnelle)
Sur le montant postérieur gauche (côté externe) est
présente une prise auxiliaire (1) pour l’actionnement
du gyrophare. Cette prise est toujours sous
alimentation batterie (il n’est pas nécessaire d’effectuer
la mise sous tension électrique au moyen de la clé de
contact).
1
EC1360
72
ES 500 ZT
Opérations
7.6.5 Essuie-glace
Pour faire fonctionner l’essuie-glace, appuyer sur l’interrupteur à bouton qui
se trouve sur le corps de l’essuie-glace.
Si l’interrupteur de la clé de contact ne se trouve pas dans la position
"ALLUMAGE", l’essuie-glace ne fonctionnera pas.
Nettoyer périodiquement les balais en utilisant des détersifs appropriés ou
bien de l’alcool. Vérifier qu’ils sont intacts, faute de quoi le nettoyage ne
sera pas régulier; remplacer les balais si la lame en caoutchouc est
complètement ou partiellement déformée.
Dans le cas de températures très basses (au-dessous
de 0°C), vérifier que le gel n’a pas collé les balais à la
glace: si nécessaire, décoller à l’aide d’un produit
antigel.
EC0710
1
En cas de non fonctionnement du gicleur (1), contrôler
que les circuits d’amenée ne sont pas obstrués; si
nécessaire, libérer les trous à l’aide d’une épingle.
La non-observation de ce qui précède provoquera une
usure précoce du caoutchouc des balais.
EC0720
7.6.6 Lave-glace
Pour faire fonctionner le lave-glace, appuyer sur
l’interrupteur à bouton (1) positionné sur le côté droit
de la cabine près de la vitre. Quand une quantité
suffisante de détergent aura été fournie, relâcher le
bouton.
Le réservoir du lave-glace (2) se trouve dans la cabine,
derrière l’opérateur, ce qui permet d’ajouter du liquide
facilement et rapidement. Enlever le bouchon et remplir
selon les besoins.
Si l’on pense que la température peut baisser audessous de 0°C, utiliser un détergent spécial pour
températures inférieures à 0°.
ES 500 ZT
2
1
EC0730
73
Opérations
7.6.7 Ouverture et inclinaison du pare-brise
Le pare-brise peut être facilement ouvert et laissé dans cette position pour favoriser la
ventilation.
- Saisir les deux poignées de blocage (1) et pousser avec les pouces sur les deux boutons
(2); puis tirer en arrière les deux poignées en même temps, en inclinant la vitre vers
l’intérieur.
- Grâce au cylindre à gaz, les poignées peuvent être tirées vers le haut en soulevant la
glace en position de repos.
- Pousser la vitre vers le haut jusqu’à ce qu’un "déclic" de blocage se fasse entendre des
deux serrures.
2
1
EC1530
- Il est possible de baisser la vitre en répétant la procédure en sens inverse ; lorsque l’on
entend le “déclic” de blocage, la vitre est complètement fermée.
Pendant la phase de fermeture du pare-brise, faire très attention aux doigts des
mains et à la tête.
74
ES 500 ZT
Opérations
7.6.8 Ouverture vitre latérale
Le côté droit de la cabine est pourvu d’une fenêtre mobile
avec un système de fermeture (1) qui permet de bloquer la
fenêtre.
1
Pour ouvrir/fermer la fenêtre :
- Pousser ensemble la partie antérieure et postérieure du
système de fermeture et faire glisser la fenêtre jusqu’à la
position désirée.
- Relâcher le système de fermeture. L’ergot doit entrer dans
le blocage spécial, de manière à fixer la fenêtre dans la
position désirée.
EC0750
7.6.9 Ventilation et chauffage
Le groupe est positionné sous le siège de l’opérateur.
La ventilation et le chauffage assurent une conduite confortable de la mini-pelle aussi bien
en été qu’en hiver.
Un ventilateur à trois vitesses monté à l’intérieur du groupe garantit la ventilation et le
renouvellement d’air.
La ventilation et le chauffage de la cabine sont assurés par un ventilateur à trois vitesses
à air refoulé, commandé par un interrupteur placé sur la console de gauche.
- Tourner l’interrupteur de gauche et le porter à la vitesse
souhaitée.
- Tourner l’interrupteur de droite pour régler la température (vers
la gauche pour l’air froid, vers la droite pour l’air chaud).
EC0770
4
2
1
3
EC0760
Il existe deux bouches d’air réglables (1-2) qui dirigent l’air vers le pare-brise, dans le cas
où il serait nécessaire de désembuer la vitre. Une troisième bouche réglable (3) dirige l’air
vers la partie inférieure de la cabine. Une quatrième bouche réglable (4) dirige l’air vers
la partie arrière de la machine.
ES 500 ZT
75
Opérations
7.7
Mise en marche du moteur
7.7.1 Contrôles avant la mise en marche
Exécuter les contrôles indiqués ci-dessous: si les contrôles ne sont pas effectués, cela
peut créer des problèmes à toute la machine, y compris les équipements hydrauliques.
Contrôler quotidiennement les éléments suivants avant de les utiliser.
- Avant d’effectuer les contrôles, garer la machine sur une surface plane.
- Durant l’exécution des contrôles, éloigner toute personne étrangère de la machine.
- Avant d’effectuer les contrôles et les opérations d’entretien, il est impératif que le
moteur soit éteint.
- Lire le compteur horaire pour vérifier s’il est nécessaire d’effectuer l’entretien périodique
indiqué dans le tableau au paragraphe ”9.9” p. 122
1 - Contrôle de la quantité d’huile présente dans le carter à huile du moteur.
Extraire l’indicateur de niveau, le nettoyer en enlevant l’huile à l’aide d’un chiffon et le
remettre en place.
Si la quantité d’huile est insuffisante, il faut en ajouter par l’orifice prévu à cet effet.
IMPORTANT
Utiliser de l’huile moteur de haute qualité.
L’huile moteur indiquée ci-dessous est particulièrement recommandée.
- Ne pas contrôler le niveau de l’huile du moteur tout de suite après avoir arrêté le
moteur: l’huile est très chaude, donc dangereuse, et met 30 minutes pour retourner
complètement dans le carter. Effectuer le contrôle avant de commencer le travail ou 30
minutes après l’arrêt du moteur.
- Faire attention à ne pas ajouter une quantité excessive d’huile moteur.
- Contrôler le niveau d’huile moteur 30 minutes après le remplissage.
IMPORTANT
Contrôler le niveau d’huile sur l’indicateur de niveau pour vérifier le facteur d’incrustation et le
degré de viscosité.
76
Lors du ravitaillement en huile, faire attention à ne pas la renverser. En cas de
perte d’huile, enlever soigneusement toute trace: des traces éventuelles d’huile
pourraient, en effet, provoquer des incendies ou entraîner des risques de lésions
corporelles et des dommages aux équipements.
ES 500 ZT
Opérations
2 - Contrôle de la quantité d’eau dans le radiateur.
Vérifier que le niveau de l’eau dans le réservoir de détente
atteint le point spécifié ou au-delà sans retirer le bouchon du
radiateur. S’il est insuffisant, ajouter dans le réservoir de l’eau
douce (eau du robinet).
EC1540
Ne pas utiliser d’eau sale pour éviter l’obstruction des ailettes.
Il ne faut pas enlever le bouchon du radiateur si la température du fluide
réfrigérant est élevée. Le fluide est très chaud, ce qui peut causer des lésions s’il
est évacué avant le refroidissement.
3 - Contrôle de la quantité d’huile dans le récipient de l’huile hydraulique.
Vérifier que le niveau de l’huile hydraulique dépasse le centre
de l’indicateur de niveau. Si la quantité est insuffisante,
ajouter encore de l’huile et pressuriser le récipient d’huile
hydraulique.
Pour les opérations de remplissage voir le paragraphe
correspondant.
EC0780
Il est dangereux de contrôler le niveau de l’huile dans le récipient de l’huile
hydraulique tout de suite après l’arrêt du moteur: l’huile hydraulique est à une
température très élevée.
ES 500 ZT
77
Opérations
4 - Contrôle de la quantité de combustible présent dans le réservoir.
Au moyen de l’indicateur de niveau sur le tableau des commandes
vérifier que la quantité du combustible est suffisante. Si elle est
insuffisante, ajouter du gasoil.
EC0600
Ne pas exposer le combustible à des flammes ou étincelles, car le gasoil est une
substance inflammable. Cela pourrait provoquer un incendie et entraîner des
lésions corporelles et des dommages à la machine.
IMPORTANT
L’indicateur du combustible sur le réservoir ne bouge pas tant que le niveau est
proche de la position de plein. Cette indication est fournie pour confirmation.
5 - Contrôle de la courroie du ventilateur
En appuyant avec le pouce sur un point intermédiaire entre l’alternateur et la poulie
moteur, contrôler qu’il y a un jeu de 13 mm dans la courroie et vérifier qu’il n’y a pas de
ruptures.
6 - Contrôler que les chenilles ne sont pas fissurées, cassées ou usées et qu’elles sont
correctement tendues (pour le réglage, consulter le chapitre entretien).
7 - Contrôler les équipements montées sur le pivot du balancier: vérifier qu’ils sont
installés et fixés correctement conformément aux indications des manuels des fabricants.
Contrôler également l’état d’usure et la perte éventuelle d’huile. Vérifier si des résidus de
matériaux se sont accumulés sur l’équipement; si c’est le cas, intervenir sans délai :
réparer les pertes ou éliminer les résidus pour éviter le mauvais fonctionnement de la
machine.
8 - Contrôler sur toute la machine qu’il n’y a aucune perte, même minime, car toute perte
peut entraîner des mauvais fonctionnements ou des ruptures de la machine. Effectuer la
vérification sur toutes les parties présentes : tuyaux flexibles et rigides, vérins
hydrauliques, pompes et moteurs et installations de refroidissement du moteur.
9 - Contrôler que les parties de la machine ne sont pas usées, voire qu’il n’en manque
pas. Si c’est le cas, remplacer ou installer les parties usées ou manquantes avant le
démarrage.
78
10 - Contrôler l’état de propreté de la machine pour éviter des problèmes de
fonctionnement, voire des pannes durant le fonctionnement. Eliminer tout résidu
accumulé durant le fonctionnement (ex. terre, poussière, cailloux, herbe) surtout dans les
zones de mouvement - articulation. Faire un contrôle à l’extérieur et à l’intérieur du poste
de conduite pour éviter tout problème de manoeuvre durant le travail.
ES 500 ZT
Opérations
11 - Contrôle du purgeur d’eau
- L’eau est recueillie dans le purgeur d’eau où le flotteur rouge
indiquera la présence d’eau.
- Enlever l’élément (1) du purgeur d’eau en le dévissant,
vider l’eau et remonter.
1
EC0800
IMPORTANT
Après un nettoyage ou un remplacement, éliminer l’air éventuellement présent .
En cas de perte de combustible, éliminer soigneusement toute trace: des traces
éventuelles de combustible pourraient, en effet, provoquer des incendies ou
entraîner des lésions corporelles et des dommages aux équipements.
12 - Contrôle de la courroie du ventilateur
En appuyant avec le pouce sur un point intermédiaire entre l’alternateur et la poulie
moteur, contrôler qu’il y a un jeu de 13 mm dans la courroie et vérifier qu’il n’y a pas de
ruptures.
ES 500 ZT
79
Opérations
7.7.2 Procédure de mise en marche du moteur
Avant de mettre en marche le moteur pour la première fois, apprendre la procédure
suivante qui s’articule en 10 points. Toutes les commandes, tous les indicateurs et
voyants impliqués dans la mise en marche du moteur et dans la vérification des conditions
de celui-ci après qu’il a été allumé, sont énumérés dans l’ordre dans lequel l’opérateur les
rencontrera.
1 - Indicateur combustible
L’indicateur du combustible indique la quantité approximative de
combustible contenue dans le réservoir.
Avant de mettre en marche le moteur, tourner la clé de contact
pendant un bref instant sur la position de “ALLUMAGE” pour contrôler
le niveau du combustible indiqué par l’indicateur.
EC0600
Quand la clé se trouvera dans la position décrite, un voyant lumineux
s’allumera sur le tableau pour indiquer la réserve.
NOTE: ajouter du combustible à la fin de chaque journée de travail pour réduire la
formation de condensation dans le réservoir qui est nuisible au système d’injection du
combustible.
2 - Voyant réserve combustible
Ce voyant s’allume (1) pour avertir l’opérateur de la nécessité
d’ajouter du combustible. Dans le cas où le voyant s’allumerait
pendant le fonctionnement du véhicule, ajouter immédiatement du
combustible. Après le remplissage, le voyant s’éteint quand on remet
en marche le moteur.
1
EC0600
3 - Levier d’accélération
Le levier de commande d’accélération gouverne la vitesse du moteur; il se trouve sur le
côté droit du siège de l’opérateur.
- pour réduire la vitesse du moteur au minimum,
déplacer le levier en avant (2).
2
3
4
- pour mettre en marche le moteur et effectuer
l’échauffement initial, porter le levier du gaz à micourse (3).
- pour obtenir la vitesse maximum du moteur, porter
le levier en arrière (4).
EC0810
80
ES 500 ZT
Opérations
4 - Interrupteur de la clé de contact
Pour l’interrupteur de la clé de contact (5) et pour d’autres serrures
présentes sur le véhicule NE PAS utiliser la même clé. Trois
différentes clés sont prévues pour chaque véhicule:
- Une clé pour l’interrupteur de mise en marche
- Une deuxième clé pour ouvrir ou fermer le bouchon du réservoir
du combustible.
- Une troisième clé pour ouvrir ou fermer le couvercle du moteur
et les autres portes qui se trouvent sur la machine.
5
EC0820
L’interrupteur de la clé de contact prévoit trois positions: “ETEINT”, “ALLUMAGE” et
“MISE EN MARCHE”.
- “Position “ETEINT”:
Dans cette position, aucune énergie n’est distribuée aux parties électriques et il est
possible d’introduire ou d’enlever la clé.
- “Position “ALLUMAGE”:
Quand la clé est insérée et tournée sur cette position,
les circuits électriques suivants reçoivent du courant:
- voyants et indicateurs du tableau des commandes,
- relais servomécanismes manipulateurs,
- bougies à incandescence,
- klaxon,
- phare de travail avant,
- Cabine fermée et équipements cabine (option).
ETEINT
ALLUMAGE
MISE EN MARCHE
EC0830
- “Position MISE EN MARCHE”:
Quand la clé est tournée sur cette position chargée à ressort, le démarreur s’active.
Quand le moteur se met en marche, relâcher la clé et revenir dans la position
“ALLUMAGE”.
IMPORTANT
Le moteur est équipé d’un dispositif automatique qui empêche la surchauffe du
démarreur; après 8-10 secondes de tentative de mise en marche, le démarreur
se déclenche. Replacer la clé en position ETEINT, attendre 10-15 secondes et
répéter l’opération de démarrage.
ES 500 ZT
81
Opérations
5 - Préchauffeur
Le moteur de la mini-pelle doit être alimenté exclusivement avec les combustibles
indiqués dans les tableaux spécifiques au chapitre "Données techniques".
Les bougies à incandescence sont contrôlées électroniquement et reçoivent de
l’énergie à chaque fois que l’on tourne la clé de contact sur la position
“ALLUMAGE”. Un voyant s’allume sur le tableau des instruments quand on
fournit du courant au circuit des bougies à incandescence.
EC0430
Après 5-10 secondes, les bougies à incandescence sont chaudes et le courant est
automatiquement enlevé au circuit.
- Avant de mettre en marche le moteur, si la température ambiante est égale ou
inférieure à 10°C, attendre que le voyant des bougies s’éteigne avant de mettre en
marche le démarreur.
- Si la température est supérieure à 10°C ou si le moteur est chaud car il a fonctionné
précédemment, il est possible de mettre en marche immédiatement le démarreur.
Après chaque mise en marche à froid, faire tourner le moteur en plaçant dans la position
moyenne le levier du gaz pour permettre au moteur et à l’installation hydraulique de
chauffer (sans application de charge) jusqu’à atteindre une température de
fonctionnement normale. Au fur et à mesure que les différents systèmes atteignent la
température adéquate, observer les voyants et les indicateurs du tableau des instruments
pour vérifier qu’il n’y a pas besoin d’effectuer des opérations d’entretien ou d’assistance.
6 - Voyant de la pression de l’huile
Lors de la mise en marche du moteur, ce voyant s’allume (position ON) quand
l’interrupteur de la clé de contact se trouve dans la position “ALLUMAGE”. Le
voyant s’éteint (position OFF) quelques secondes après la mise en marche du
moteur.
EC0420
IMPORTANT
Dans le cas où le voyant NE s’allumerait PAS quand l’interrupteur de la clé de
contact se trouve dans la position “ALLUMAGE”, NE PAS insister dans la tentative de mettre le
moteur en marche Si le voyant NE s’éteint PAS après la mise en marche, couper
immédiatement le moteur en marche. Il faudra identifier et éliminer la cause du mauvais
fonctionnement du voyant avant d’utiliser à nouveau le véhicule.
82
ES 500 ZT
Opérations
7 - Voyant charge alternateur
Lors de la mise en marche du moteur, ce voyant s’allume quand on met
l’interrupteur de la clé de contact dans la position “ALLUMAGE”. Le voyant
s’éteint quelques secondes après la mise en marche.
EC0400
IMPORTANT
Dans le cas où le voyant NE s’allumerait PAS quand l’interrupteur de la clé de
contact se trouve dans la position “ALLUMAGE”, NE PAS insister dans la tentative de mettre le
moteur en marche. Si le voyant NE s’éteint PAS après la mise en marche, couper
immédiatement le moteur en marche. Il faudra identifier et éliminer la cause du mauvais
fonctionnement du voyant avant d’utiliser à nouveau le véhicule.
8 - Voyant filtre air
Ce voyant s’allume pour indiquer que le filtre à air nécessite une opération
d’entretien.
Lire le chapitre “Entretien” du présent manuel pour déterminer la procédure
d’assistance à suivre.
9 - Indicateur température du produit réfrigérant
Cet indicateur (6) indique la température du produit réfrigérant du
moteur. La température normale de fonctionnement du moteur est
comprise entre 80°C et 95°C.
10 - Voyant température du produit réfrigérant
Ce voyant (7) s’allume et le moteur s’éteint si la température de
fonctionnement dépasse 115°C.
6
EC0410
7
EC0590
IMPORTANT
dans le cas où la température élevée du moteur ne provoquerait pas l’arrêt
automatique de ce dernier, il sera nécessaire d’identifier et d’éliminer la cause de la surchauffe
avant d’utiliser le véhicule.
ES 500 ZT
83
Opérations
7.7.3 Procédure de mise en marche du moteur par pontage
Dans le cas où le moteur ne se mettrait pas en marche après avoir appliqué les
procédures indiquées au chapitre “Mise en marche du moteur”, contrôler que la batterie
est chargée. Si nécessaire, remplacer la batterie.
Si la charge de la batterie est basse, suivre les procédures suivantes pour la mise en
marche du moteur.
S’il est nécessaire d’effectuer la mise en marche par pontage directement sur le
démarreur ou sur le solénoïde de celui-ci, il est recommandé de se protéger le
visage et les mains avec un masque et des gants. Il existe un risque éventuel
d’amorçage d’arcs électriques vu que les courants d’amorçage sont élevés et qu’il
existe la possibilité d’émission (expulsion) d’éclats brûlants du point de contact.
Afin d’éviter des dommages aux personnes ou même la mort, lors de la mise en
marche par pontage du véhicule, s’assurer que les deux véhicules ne se touchent
pas.
Eviter que des étincelles, des flammes ou du matériel pour fumeurs allumé
n’entrent en contact avec la batterie.
En phase de charge et lorsque le moteur est en marche, les batteries au plomb
produisent des gaz explosifs. Mettre des lunettes de protection pour travailler près
de la batterie.
Le véhicule utilisé pour la mise en marche par pontage doit être pourvu d’un système de
mise à la terre à 12V sur le négatif et d’une batterie d’au moins 500 CCA (ampères avec
mise en marche à froid).
IMPORTANT
Avant d’effectuer une mise en marche par pontage, vérifier que la batterie n’est pas
gelée. Si le liquide à l’intérieur de la batterie est gelé, enlever la batterie du véhicule et attendre
que le liquide se décongèle avant d’effectuer la mise en marche par pontage ou de charger la
batterie.
Pour accéder au compartiment moteur avec l’espace suffisant pour effectuer la MISE EN
MARCHE par pontage, ouvrir la porte présente sur le capot central entre la cabine et les
réservoirs.
84
ES 500 ZT
Opérations
Pour le pontage du moteur suivre la procédure suivante:
1
2
3
4
EC0840
1 - Connecter le câble pour le pontage positif (+) à la borne positive de la batterie
déchargée (1) dans le véhicule.
2 - Connecter l’autre extrémité du même câble à la borne positive (+) de la batterie
d’alimentation (2).
3 - Connecter une extrémité du deuxième câble pour le pontage à la borne négative (-)
de la batterie d’alimentation (3).
4 - Connecter l’autre extrémité du câble pour le pontage négatif (-) au point de mise à la
terre (4) dans le véhicule.
5 - Mettre en marche le moteur.
6 - Quand le moteur est en marche, enlever les câbles utilisés pour le pontage dans
l’ordre inverse par rapport à l’exécution des connections susmentionnées en suivant
respectivement les points 4, 3, 2 et 1.
ES 500 ZT
85
Opérations
7.7.4 Contrôles avant les opérations de travail
• Pour effectuer les contrôles, déplacer la machine dans une vaste zone ne présentant
aucun obstacle et opérer lentement. Ne permettre à personne de stationner à
proximité de la machine.
• Toujours attacher la ceinture de sécurité.
• Vérifier le fonctionnement des systèmes de marche, direction et freinage et du
système de contrôle de l’équipement de travail.
• Contrôler les éventuels bruits provenant de la machine, les vibrations, la chaleur,
l’odeur, les instruments. Vérifier aussi qu’il n’y a pas de pertes d’huile ou de carburant.
• Si des anomalies sont relevées, effectuer immédiatement les réparations nécessaires.
• Avant de conduire la machine ou de commencer les opérations, vérifier que le levier
exclusion commandes est baissé.
Les dispositifs de commande doivent être actionnés uniquement depuis le poste de
conduite avec les barres de sécurité baissées.
TOUJOURS ATTACHER LES CEINTURES ET BAISSER LES LEVIERS DE SECURITE.
Précautions durant la marche avant ou arrière
• Avant d’effectuer tout mouvement, vérifier qu’il n’y a ni personnes ni obstacles dans
la zone environnante.
• Avant d’effectuer tout mouvement, klaxonner pour avertir les personnes qui se
trouvent dans l’aire en question.
• Les dispositifs de commande doivent être actionnés uniquement depuis le poste de
conduite.
• Ne permettre à personne d’autre que l’opérateur de monter sur la machine.
• Toujours bloquer en position ouverte ou fermée la portière et les vitres de la cabine
(si elles sont présentes).
• Sur les postes de travail où il existe un danger de projection d’objets qui peuvent alors
entrer dans la cabine, vérifier que la portière et les vitres sont fermées et bloquées (si
elles sont présentes).
• En présence de points non visibles derrière la machine, placer une personne préposée
à la signalisation. Faire attention à ne pas frapper d’autres machines ou personnes
quand la machine avance ou tourne.
• Prendre les précautions nécessaires même lorsque la machine est équipée de
rétroviseurs.
86
ES 500 ZT
Opérations
7.8
Durant le travail
Les dispositifs de commande doivent être actionnés uniquement depuis le poste de
conduite.
TOUJOURS ATTACHER LES CEINTURES DE SECURITE.
Contrôler le bon fonctionnement de toutes les commandes (leviers de translation et
leviers de commande) de la machine et des équipements installés.
Ne pas se servir du godet pour soulever des personnes ou comme plate-forme de travail.
Ne jamais transporter d’autres personnes.
Eviter toutes opérations et tous mouvements brusques et soudains.
En cas de travail sur des terrains accidentés, toujours avancer lentement et opérer avec
le godet dans la position la plus basse possible.
Contrôler attentivement les conditions de la zone dans laquelle on doit travailler pour
identifier les anomalies éventuelles du terrain pouvant rendre le travail dangereux.
Avant d’entreprendre le travail, niveler, si cela est possible, le terrain de la zone où la
machine opère.
Vérifier la position aérienne ou souterraine de tubulures ou conduites électriques
éventuelles, de tranchées ouvertes ou comblées.
Au cours de la translation, se déplacer en prenant toutes les précautions à proximité du
bord d’une excavation ou d’un fossé, faire très attention dans les endroits étroits, sur les
terrains accidentés et sur les pentes fortes.
En cas d’opérations dans des milieux fermés ou peu spacieux, il y a lieu de prévoir une
ventilation adéquate.
Les gaz d’échappement du moteur peuvent être mortels.
Toujours mettre en marche ou faire fonctionner la machine depuis le siège de l’opérateur.
Actionner les commandes uniquement et exclusivement lorsque l’on est bien sûrs du
mouvement parfait de la machine, ne pas prendre de risques en cas de doutes,
notamment dans des conditions de travail obligé ou en présence de dangers pour la santé
de l’opérateur ou de la personne qui est près de lui.
Ne pas poser les pieds sur les pédales de manœuvre (pédales translation G et D,
pivotement, prise de force) durant la phase de non-utilisation, mais les poser au sol du
poste de conduite; sinon bloquer les pédales, le pivotement et la prise de force avec les
protections.
Toujours attacher la ceinture de sécurité avant de mettre en marche la machine. Bien
garder à l’esprit la disposition et l’emploi des pédales, des leviers de commande, des
instruments et des voyants.
Avancer lentement et baisser le godet le plus possible au cours des déplacements sur des
terrains accidentés.
ES 500 ZT
87
Opérations
Faire très attention en présence d’ensellements, de bordurettes ou de voies des chemins
de fer.
Ne pas utiliser le godet comme "bélier".
En cas de travail sur des pentes, le godet doit toujours être baissé.
Ne jamais s’arrêter sous le godet lorsqu’il est soulevé.
IMPORTANT
Au premier démarrage lorsque le moteur est froid, ne pas accélérer brusquement
ou faire tourner le moteur à plein régime. Avant d’accélérer au maximum, attendre
que l’indicateur de la température du liquide réfrigérant se trouve à environ 1/3 de
l’échelle de la valeur admise (partie verte).
7.8.1 Avec le moteur allumé
Précautions d’emploi
Mise en marche du moteur
Effectuer les contrôles suivants avant d’allumer le moteur en début de journée.
• Eliminer toute trace de saleté de la surface de la vitre pour garantir un bon champ
visuel.
• Eliminer toute trace de saleté de la surface des feux de travail et contrôler qu’ils
s’allument correctement.
• Vérifier le niveau du fluide réfrigérant, du carburant et de l’huile dans le bac à huile du
moteur, contrôler que le filtre de l’air n’est pas encrassé et que l’installation électrique
n’est pas endommagée.
• Contrôler qu’il n’y a pas de boue ou de poussière autour des parties mobiles et que les
commandes fonctionnent correctement.
• Régler le siège de l’opérateur dans une position permettant d’exécuter avec facilité les
opérations et vérifier que la ceinture de sécurité et les éléments de fixation ne sont ni
endommagés ni usés.
• Contrôler que les voyants fonctionnent correctement, contrôler l’angle des feux et des
feux de travail.
• Avant de démarrer le moteur, attacher la ceinture de sécurité et baisser le levier
d’exclusion commandes.
• Contrôler qu’il n’y a ni personnes ni obstacles au-dessus, au-dessous ou autour de la
machine.
Précautions concernant le démarrage
• Démarrer et faire fonctionner la machine uniquement depuis le poste de conduite. Ne
jamais chercher à démarrer le moteur en court-circuitant le démarreur. Cela pourrait
provoquer un incendie, des lésions graves, voire mortelles.
• Au moment de démarrer le moteur, klaxonner pour avertir.
88
• Ne permettre à personne d’autre que l’opérateur de monter sur la machine.
ES 500 ZT
Opérations
7.9
Arrêt du moteur
Pour arrêter le moteur, procéder de la manière suivante:
- Garer le véhicule sur un terrain plat.
- Baisser jusqu’au sol la lame niveleuse et le groupe de la flèche avec n’importe quel
accessoire monté dessus.
- Porter le levier du gaz complètement en avant et réduire les tours/min. du moteur au
minimum.
- Laisser tourner le moteur au minimum pendant 4-5 minutes ; cela permet à la
température de se stabiliser.
- Tourner l’interrupteur de la clé de contact sur OFF et enlever la clé.
- Soulever le levier d’exclusion des servocommandes pour activer le blocage des
commandes, détacher la ceinture de sécurité et sortir du véhicule en utilisant les
poignées spéciales.
En cas de stationnement sur des routes publiques, signaler l’encombrement suivant les
réglementations locales (allumage de feux de signalisation, de panneaux de travaux en
cours, etc.).
Il ne faut jamais descendre de la machine lorsque les bras et le godet
sont soulevés.
Ne JAMAIS laisser la machine sans surveillance avec le MOTEUR MIS
SOUS TENSION.
Ne JAMAIS laisser les bras de levage dans la position HAUTE.
IMPORTANT
Si le moteur ne s’arrête pas quand on tourne la clé de contact sur OFF, il sera nécessaire
d’arrêter manuellement le moteur en suivant la procédure indiquée ci-après.
7.9.1 Arrêt manuel du moteur
Pour effectuer l’arrêt manuel du moteur, procéder
comme suit:
- Ouvrir complètement le capot du moteur.
- Un levier pour l’arrêt manuel du moteur (1) se
trouve sur la pompe d’injection du combustible.
Pousser le levier vers la GAUCHE et le maintenir
dans cette position jusqu’à ce que le moteur s’arrête
complètement.
1
- Fermer le capot du moteur.
EC0850
IMPORTANT
Ne pas utiliser à nouveau le véhicule tant que le système d’arrêt du moteur utilisant
la clé n’aura pas été réparé. En cas de nécessité, s’adresser au Distributeur local de
Eurocomach.
ES 500 ZT
89
Opérations
7.10
Ravitaillement en combustible
Remplir le réservoir du combustible à la fin de chaque journée de travail. Cela permettra
d’éviter la formation de condensation à l’intérieur du réservoir.
Afin d’éviter que de la saleté, de l’eau ou d’autres agents contaminants ne pénètrent dans
l’installation du combustible, procéder de la manière suivante:
- nettoyer la zone autour du goulot de remplissage
avant de dévisser et d’enlever le bouchon du
réservoir.
- ajouter du gasoil contenu dans des récipients
propres à travers un entonnoir pourvu de filtre.
- l’utilisation d’additifs pour gasoil est déconseillée.
En cas d’utilisation d’additifs, suivre les instructions
présentes sur l’étiquette du produit.
EC0860
7.11
Levier d’accélération
Ce levier commande l’accélération de la machine (1).
Le levier est relié, au moyen d’un câble, à la pompe
d’injection du moteur et en commande le régime de
rotation pendant les phases de travail. Dans la position
de repos (levier complètement vers l’avant), le régime
de rotation est au minimum.
1
EC0810
90
ES 500 ZT
Opérations
7.12
Manutention de la machine
Deux leviers contrôlent le mouvement en AVANT et en ARRIERE du véhicule, la rotation
de la direction à DROITE et à GAUCHE ainsi que le freinage. Le levier gauche contrôle la
conduite de la chenille gauche tandis que le levier droit gouverne la chenille droite.
IMPORTANT
Pour un contrôle sûr de la mini-pelle, toujours déplacer lentement et doucement les
leviers de commande des translations. Les opérateurs qui ne sont pas particulièrement experts
de véhicules à chenilles devront tout d’abord utiliser le véhicule à 50% de sa vitesse maximum
jusqu’à ce qu’ils maîtrisent la fonction de contrôle et qu’ils se sentent à l’aise sur le véhicule.
- Avec les deux leviers au POINT MORT, les
deux chenilles sont arrêtées et le frein
hydraulique tiré.
leviers de conduite
gauche droite
Point mort
Avant
- Quand on déplace l’un des deux leviers du
POINT MORT (N), le frein relié à la chenille
correspondante se débloque et le
déplacement commence.
- Quand l’un des leviers est reporté au
POINT MORT, le mouvement s’arrête pour
la chenille en question et le frein est
actionné à nouveau.
Arrière
EC0390
IMPORTANT
Sauf indication contraire, toutes les références qui se trouvent dans ce manuel
quant à la direction et le sens, y compris les instructions de marche et de virage, s’entendent
du point de vue de l’opérateur avec la lame niveleuse positionnée en avant.
IMPORTANT
Les leviers de commande de la marche commandent le fonctionnement des
moteurs d’entraînement des chenilles montées sur le châssis.
La manutention du véhicule suit l’opérateur; si l’opérateur est tourné à 180° par rapport à la
lame niveleuse, la manutention du véhicule sera invertie par rapport aux indications de marche
fournies.
IMPORTANT
Les deux leviers manuels de commande de la marche sont dotés de tétons saillants
situés dans la partie inférieure des leviers.
Ces tétons permettent à l’opérateur d’actionner les chenilles sans enlever les mains des
manipulateurs; pendant les opérations de chargement et de déchargement de la machine au
moyen de rampes et dans toute situation dangereuse pour laquelle la sensibilité des mains est
nécessaire pour contrôler le véhicule, il est déconseillé d’utiliser les pédales.
ES 500 ZT
91
Opérations
Pour les déplacements garder la machine configurée de la manière suivante:
1 - Plier les bras. Les lever de 40 à 50 cm du sol.
2 - Soulever la lame du bouldozeur au minimum.
3 - Contrôler la direction suivant laquelle on veut avancer. Déplacer les leviers de
commande des chenilles gauche et droite en avant pour le déplacement en avant, ou en
arrière pour le déplacement en arrière.
environ 40 cm
92
EC0870
ES 500 ZT
Opérations
7.13
Stationnement de la machine
Placer la machine sur une surface compacte et si possible la niveler.
Abaisser le godet au sol.
Arrêter le moteur en respectant les modalités décrites au paragraphe ”7.9” p. 89.
Placer la clé du commutateur de contact en position OFF puis extraire la clé.
Tirer le levier exclusion commandes (vers le haut) en vérifiant qu’il arrive en fin de course.
Remonter toutes les vitres (si elles sont présentes).
Fermer à clef la porte d’accès à la cabine (si elle est présente) et les portières suivantes :
• portière côté droit ;
• portière côté gauche ;
• porte capot moteur.
IMPORTANT
A l’intérieur du moteur de rotation est présent le frein négatif ; lorsque le moteur
thermique est éteint, il est impossible de tourner la tourelle.
Eviter si possible d’arrêter la machine sur une pente.
S’il est nécessaire d’arrêter la machine sur une
pente,
adopter
les
mesures
décrites
précédemment et:
• vérifier que les dents du godet sont ancrées
au terrain;
• bloquer (au moyen de coins) les deux
chenilles, comme indiqué sur la figure.
EC1430
Toujours protéger les composants électriques de la cabine contre les mauvaises
conditions atmosphériques, en fermant toutes les vitres, le toit ouvrant et la porte
d’accès.
ES 500 ZT
93
Opérations
7.13.1 Marche avant et marche arrière
EC0140
Pour faire fonctionner la marche AVANT, appliquer le même mouvement d’avancement
sur les deux leviers de commande. Au fur et à mesure que le déplacement augmente, la
vitesse du véhicule augmente également. Pour ARRETER la marche en AVANT, reporter
les deux commandes AU POINT MORT (N).
NOTE: Le retour rapide forcé d’un des leviers de commande à la position de POINT MORT
provoque un freinage immédiat de la chenille correspondante.
Pour se déplacer en ARRIERE, tirer lentement les deux leviers de commande. En
augmentant le déplacement des commandes, on augmente aussi la vitesse. Pour
ARRETER la marche en ARRIERE, reporter les deux commandes AU POINT MORT (N).
94
ES 500 ZT
Opérations
7.13.2 Rotation autour de l’axe du véhicule
EC0150
- Pour faire tourner le véhicule autour de son axe vers la GAUCHE, pousser en avant
le levier de commande droit en tirant en arrière le levier gauche.
- Pour faire tourner le véhicule autour de son axe vers la DROITE, pousser en avant le
levier de commande gauche en tirant en arrière le levier droit.
Rotation autour de l’axe
Tourner le levier de la chenille gauche en avant et le levier de la chenille droite en arrière:
la machine tourne à droite. Si on veut obtenir une rotation à gauche, inverser la position
des leviers.
On ne peut pas effectuer de rotations autour de l’axe à une vitesse soutenue.
Si l’on effectue une rotation autour de l’axe sur une surface en ciment, on risque
d’endommager le patin en caoutchouc.
ES 500 ZT
95
Opérations
7.13.3 Rotation pendant la marche en avant
EC0160
Quand le véhicule se déplace en AVANT dans une direction rectiligne, les deux leviers de
commande doivent être poussés en avant de la même manière.
- Pour tourner à GAUCHE lors de la marche en AVANT, relâcher légèrement la pression
exercée sur le levier gauche et réduire la vitesse de la chenille gauche. Le véhicule
tournera vers la GAUCHE.
- Pour tourner à DROITE lors de la marche en AVANT, relâcher légèrement la pression
exercée sur le levier droit de manière à ce que le véhicule tourne vers la DROITE.
96
ES 500 ZT
Opérations
7.13.4 Rotation pendant la marche arrière
EC0170
Quand le véhicule se déplace en ARRIERE dans une direction rectiligne, les deux leviers
de commande doivent être poussés en arrière de la même manière.
- Pour tourner à GAUCHE lors de la marche en ARRIERE, relâcher légèrement la
pression exercée sur le levier droit et réduire la vitesse de la chenille droite. Le véhicule
tournera vers la GAUCHE.
- Pour tourner à DROITE lors de la marche en ARRIERE, relâcher légèrement la
pression exercée sur le levier gauche de manière à ce que le véhicule tourne vers la
DROITE.
ES 500 ZT
97
Opérations
PRECAUTIONS DURANT LE FONCTIONNEMENT DES CHENILLES EN CAOUTCHOUC
Au cours des déplacements ne pas avancer ni tourner sur des bords tranchants ou
sur des marches.
Si on effectue un déplacement ou si on tourne sur des bords saillants ou sur des marches,
la machine soumettra la chenille en caoutchouc à une charge supplémentaire, avec
rupture conséquente ou découpe de la bande de roulement de la chenille en caoutchouc
ainsi que du cordon en acier interne.
EC0880
- Eviter que des corps étrangers entrent dans la chenille en caoutchouc ; cela
pourrait la déformer et la sectionner.
EC0890
- Ne pas tourner brusquement sur des routes ayant un coefficient élevé de friction telles
que les routes en béton.
- Il faut nettoyer les chenilles en caoutchouc, au cas où du combustible ou du liquide
hydraulique seraient versés sur celles-ci.
- Ne pas utiliser la machine sur les plages (Le métal interne peut rouiller à cause de la
corrosion saline).
- Toutes les précautions décrites ci-dessus s’appliquent aussi bien aux chenilles en
caoutchouc qu’aux chenilles en acier (option).
98
ES 500 ZT
Opérations
Prêter la plus grande attention lorsque l’on actionne une machine ayant des patins
en caoutchouc.
Les patins en caoutchouc ne sont pas plus stables que les patins en acier à cause
de leur flexibilité.
Même les patins en caoutchouc peuvent facilement glisser sur des surfaces glacées
ou enneigées. Prêter la plus grande attention durant la marche et le travail dans
ces conditions.
D’éventuels déplacements ou rotations sur des bords saillants ou similaires
entraînent un desserrage du patin en caoutchouc avec comme conséquence une
probable sortie de ce dernier ou une rupture de la partie interne en métal.
D’éventuels déplacements ou rotations avec le rouleau de la chenille incliné contre
le patin en caoutchouc peuvent déterminer la sortie du patin hors de son logement.
ES 500 ZT
99
Opérations
7.14
Modalité de marche rapide
Ce véhicule est pourvu d’un système de contrôle de la
vitesse de marche qui, inséré, permet d’augmenter la
vitesse aussi bien en marche avant qu’en marche
arrière.
1
Le bouton supérieur (1) du levier lame niveleuse dirige
la gestion du système de réglage de la vitesse de
marche.
Le système s’enclenche en appuyant sur le bouton
supérieur du levier lame niveleuse.
Un voyant s’allume sur le tableau des instruments
quand le système est actif. Il est possible d’activer le système avant ou après
le début de la marche. En pressant de nouveau le poussoir d’activation, le
système se désactive et la vitesse reprend comme auparavant.
Il y a retenue dans le circuit.
7.15
EC2500
EC0910
Dispositif "Automatic Shift Down"
Le dispositif automatique de changement de vitesse de translation règle
automatiquement le moteur hydraulique selon les conditions de travail; quand la machine
est en deuxième vitesse, elle passe automatiquement en première vitesse lorsque le
besoin de puissance augmente, évitant ainsi à la machine de s’arrêter. Ce dispositif est
toujours inséré (l’opérateur peut bloquer la machine en première vitesse).
7.16
Modalité de marche rectiligne
Le véhicule est pourvu d’un dispositif qui permet de maintenir sa marche rectiligne
indépendamment de l’activation des autres fonctions du véhicule. Le véhicule est
normalement en mesure de se déplacer en avant et en arrière en sens rectiligne, même
si une autre fonction hydraulique de la machine est activée en même temps que la
marche du véhicule.
Le dispositif de marche rectiligne est intégré au système hydraulique de la machine, est
toujours actif et n’a pas besoin d’être enclenché et désenclenché.
100
ES 500 ZT
Opérations
7.17
Manutention de la flèche
Les commandes des manipulateurs permettent de gérer le balancier, le deuxième
balancier, le godet et la rotation de la structure supérieure du véhicule.
NOTE: certains mouvements du balancier et du deuxième balancier prévoient une
fonction d’amortissement des heurts qui ralentit la course du cylindre hydraulique en fin
de course. Cela réduit la charge de heurt sur le véhicule pendant le fonctionnement de
ce dernier.
Les fonctions des deux commandes sont bloquées quand le levier d’exclusion des
servocommandes est soulevé pour les opérations d’entrée et de sortie du véhicule.
Pour habiliter les deux manipulateurs, le levier d’exclusion des servocommandes doit être
complètement abaissé (1) et le levier de commande du blocage doit être appuyé au
maximum en position de DEBLOCAGE (2).
1
2
EC0920
IMPORTANT
NE PAS activer les commandes hydrauliques une fois que le cylindre atteint la
course maximale, quelle que soit la direction. Cela obligerait l’huile hydraulique à passer à
travers la vanne de purge principale, ce qui provoquerait une hausse thermique rapide à
l’intérieur du système; il s’ensuivrait en outre une surchauffe et une perte de puissance, sans
compter que la durée de vie des composants serait raccourcie.
ES 500 ZT
101
Opérations
7.17.1 Manipulateur gauche
Le manipulateur gauche commande l’ouverture et la rétraction du deuxième balancier et
la rotation à droite et à gauche de la flèche et de la tourelle.
- en déplaçant le manipulateur gauche vers la GAUCHE, la structure supérieure tourne
vers la gauche (1)
- en déplaçant le manipulateur gauche vers la DROITE, la structure supérieure tourne
vers la droite (2)
- en poussant le manipulateur gauche en ARRIERE, on baisse le deuxième balancier (3)
- en tirant le manipulateur gauche en AVANT, on soulève le deuxième balancier (4).
1 rotation de la tourelle et
de la flèche à gauche
2 rotation de la tourelle
4
et de la flèche à droite
1
2
3
3 position du deuxième
balancier fermée
4 position du deuxième
balancier ouverte
EC0380
NOTE: au sommet du manipulateur gauche est placé le bouton pour l’enclenchement de
la modalité Marche Rapide.
IMPORTANT
Le frein de service et le frein de stationnement sur la rotation sont de type
mécanique négatif et sont actionnés automatiquement quand le manipulateur
gauche est en position neutre (au centre) ; dès que l’on agit sur le manipulateur, le
frein se désactive et la tourelle peut tourner librement.
102
ES 500 ZT
Opérations
7.17.2 Manipulateur droit
Le manipulateur droit commande la levée et l’abaissement de la flèche et la manutention
du godet.
- en déplaçant le manipulateur droit vers la GAUCHE, le godet s’incline en position de
fermeture (1)
- en déplaçant le manipulateur droit vers la DROITE, le godet s’incline en position
d’ouverture (2)
- en poussant le manipulateur droit en AVANT, la flèche s’ouvre (3)
- en tirant le manipulateur droit en ARRIERE, la flèche se rétracte (4).
.
1 position du godet en fermeture
4
1
2 position du godet en ouverture
2
3
3 position de la flèche en
extension
4 position de la flèche en
EC0930
rétraction
NOTE: au sommet du manipulateur gauche est placé le bouton du klaxon.
ES 500 ZT
103
Opérations
7.18
Pédale de pivotement
La pédale de commande droite est utilisée pour faire pivoter la flèche à gauche ou à
droite. Pour actionner la commande à pédale:
- Soulever le dispositif de verrouillage de la pédale
droite (1).
1
2
3
- Pousser sur le côté gauche de la pédale (2) pour
tourner la flèche vers la gauche.
- Relâcher la pédale quand la flèche se trouve dans la
position désirée, jusqu’à 50° à gauche de la ligne
médiane de la flèche.
EC0940
- Appuyer sur le côté droit de la pédale (3) pour faire
tourner la flèche vers la droite.
- Relâcher la pédale quand la flèche se trouve dans la position désirée, jusqu’à 85° à
droite de la ligne médiane de la flèche.
EC0950
2 - en poussant la pédale vers
la gauche, la flèche pivote vers
la gauche.
3 - en poussant la pédale vers la
droite, la flèche pivote vers la
droite.
IMPORTANT
Quand la journée de travail ou le travail sont terminés, baisser la protection de la
pédale (1) pour éviter la rotation accidentelle de la flèche.
NOTE: l’installation hydraulique est pourvue d’un amortisseur qui réduit la vitesse de
déplacement de la flèche quand les cylindres sont à proximité de la fin de course.
104
ES 500 ZT
Opérations
7.19
Commande hydraulique auxiliaire à double effet
Le système hydraulique auxiliaire peut être pourvu de deux modalités de fonctionnement:
modalité standard (à effet simple) et modalité à double effet.
Le système hydraulique auxiliaire standard fournit un flux continu d’huile hydraulique
destiné aux accessoires (par ex. marteau démolisseur) à travers un circuit à effet simple.
Le système hydraulique auxiliaire à double effet fournit
la pression alternativement à l’une des deux entrées.
Les accessoires hydrauliques sont reliés à deux
raccords (1) installés sur les deux côtés de la flèche.
1
Modalité standard – Circuit à Effet simple
Le fonctionnement standard: prévoit le flux dans une
seule direction.
EC1000
Le circuit hydraulique auxiliaire est en mesure d’alimenter un
accessoire hydraulique grâce à un flux d’huile avec un débit qui va
d’un minimum de 50 l/min. à un maximum de 100 l/min. Régler le
flux d’huile en agissant sur le levier de l’accélérateur; si l’accessoire
hydraulique est le marteau démolisseur, il est conseillé de ne pas
dépasser les débits indiqués par le constructeur, car le mouvement
alterné et les pulsations dans l’installation hydraulique provoquées
par le marteau endommagent l’installation.
EC1010
Pour activer l’accessoire:
1 - Soulever le dispositif de verrouillage de la pédale
GAUCHE (2).
2
4
2 - Renverser en arrière la pédale mobile (3).
3 - Maintenir enfoncé le côté ARRIERE de la pédale
(4) pour fournir un flux d’huile hydraulique constant à
la ligne de l’accessoire reliée au coupleur gauche du
deuxième balancier.
4 - Relâcher la pédale pour arrêter le flux.
5 - Aucune fonction n’est associée à l’avant de la
pédale de commande hydraulique auxiliaire si elle est
activée dans la Modalité standard.
ES 500 ZT
3
EC1020
105
Opérations
NOTE: NE PAS maintenir enfoncé le côté ARRIERE de la pédale (4) trop longtemps. En
effet, l’installation hydraulique tourne alors à vide et il y a un risque de surchauffe.
IMPORTANT
Quand le travail ou l’opération sont terminés, baisser le couvercle de la pédale muni
d’un dispositif de blocage (2) pour éviter la rotation accidentelle de l’accessoire.
Circuit à Double effet
En portant le levier de la vanne de sélection sur la position 6, on
sélectionne le fonctionnement en modalité à double effet qui prévoit
le contrôle réversible du débit.
6
Les lignes de l’accessoire sont reliées aux blocs placés
sur les deux côtés de la flèche.
7
EC1030
9
Pour activer l’accessoire:
1 - Soulever le dispositif de verrouillage de la pédale
GAUCHE (7).
2 - Maintenir enfoncé le côté ARRIERE de la pédale
(8) pour fournir un flux d’huile hydraulique à la ligne
de l’accessoire reliée au coupleur gauche.
3 - Maintenir enfoncé l’AVANT de la pédale (5) pour
fournir un flux hydraulique à la ligne de l’accessoire
reliée au coupleur droit.
8
EC1020
4 - Relâcher la pédale pour arrêter le flux d’huile
hydraulique à la ligne.
IMPORTANT
Quand le travail ou l’opération sont terminés, baisser les dispositifs de verrouillage
de la pédale dans la position de départ afin d’éviter l’activation accidentelle de l’accessoire.
106
ES 500 ZT
Opérations
7.20
Levier de réglage de la lame niveleuse
Ce levier gouverne la fonction de soulèvement/abaissement de la lame niveleuse.
7.20.1 Lame niveleuse
Pour se déplacer avec le véhicule dans n’importe
quelle direction, soulever la lame niveleuse en portant
le levier vers l’arrière (1). Pour garer le véhicule,
baisser la lame en poussant le levier vers l’avant (2).
Pour les opérations de remblayage, la lame niveleuse
doit être abaissée jusqu’au niveau du sol, en portant
le levier de commande vers l’avant (2).
2
1
EC0960
EC0970
1 position soulevée de la lame
niveleuse
2 position abaissée de la lame
niveleuse
IMPORTANT
Avant de commencer toute opération de fouille, ABAISSER la lame niveleuse
jusqu’à ce qu’elle soit complètement en contact avec le sol.
7.21
Phare de travail
Sur le côté gauche de la flèche se trouve un phare de travail.
Pour allumer ce phare (position ON), pousser sur le bouton où
est reproduit le symbole du phare de travail. Pour éteindre la
lumière (position OFF), appuyer sur le côté opposé de
l’interrupteur.
OFF
ON
EC0980
ES 500 ZT
107
Opérations
7.22
Klaxon
Le klaxon se trouve au-dessus du manipulateur gauche (à
l’avant) et fonctionne seulement lorsque l’interrupteur de la clé
de contact se trouve en position “ALLUMAGE”.
klaxon
EC0980
7.23
Arrêt pour de brèves périodes
Placer la machine sur une surface compacte et si
possible nivelée, contrôler qu’il n’y a pas de
risque de glissements de terrain ou d’autres
événements naturels.
Arrêter le moteur en respectant les modalités
décrites au paragraphe “ARRET DU MOTEUR” du
chapitre 8.9.
Placer la clé du commutateur de contact en
position OFF puis extraire la clé.
Tirer le levier d’exclusion commandes (vers le
haut) en vérifiant qu’il arrive en fin de course.
EC1430
Eviter si possible d’arrêter la machine sur une pente.
S’il est nécessaire d’arrêter la machine sur une pente, adopter les mesures décrites
précédemment et :
• vérifier que les dents du godet sont ancrées au terrain;
• bloquer correctement (au moyen de coins) les deux chenilles, comme indiqué sur la
figure.
7.24
Mise hors service quotidienne
Garer la mini-pelle sur un terrain horizontal, compact et de manière à ne pas gêner les
autres opérateurs. Réduire au minimum l’encombrement du véhicule en baissant la flèche
et en portant au sol la lame niveleuse.
Porter toutes les commandes dans la position de repos et enlever la clé de contact.
108
ES 500 ZT
Opérations
7.25
Procédure d’abaissement du bras de levage en
urgence.
S’assurer que personne ne se trouve au-dessous ou à proximité de l’outil avant
avant de commencer la procédure d’abaissement du bras de levage.
Si le moteur s’arrête et ne redémarre pas, abaisser le bras de levage pour poser le godet
au sol de la manière suivante:
MACHINES SANS VALVE ANTI-CHUTE
- Ouvrir la portière sur le côté gauche en utilisant l’une des
clés fournies en dotation.
- On pourra ainsi accéder au robinet (1); en agissant sur le
robinet, le bras de levage commencera à descendre. La
vitesse de descente augmente au fur et à mesure que l’on
ouvre le robinet.
- Procéder en sens inverse pour remettre la machine à l’état
initial.
1
EC1450
IMPORTANT
Une fois le bras complètement baissé, refermer le robinet pour éviter tout mauvais
fonctionnement durant le travail.
MACHINE AVEC VALVES ANTI-CHUTE
Sur le cylindre de levage est montée la valve anti-chute.
- Desserrer le contre-écrou (2).
- Visser complètement le goujon (3).
- Exécuter toutes les opérations décrites au paragraphe
“MACHINE SANS VALVE ANTI-CHUTE”.
- Pour rétablir la fonction de la valve anti-chute, procéder en
sens inverse: dévisser complètement le goujon (3) et serrer le
contre-écrou (2).
3
2
EC1440
Faire contrôler l’efficacité de la valve anti-chute et des commandes dans un centre
d’assistance agréé.
ES 500 ZT
109
Accessoires
8.0
Accessoires
Accessoires
L’utilisation sur le véhicule d’accessoires peut modifier sa stabilité. La stabilité du
barycentre est déterminée par les dimensions et par le poids du véhicule avec l’accessoire
et par le poids et la position de toute charge éventuelle appliquée au véhicule (capacités
de charge).
Les capacités de charge pour ce véhicule sont reportées dans les tableaux spécifiques au
chapitre "Données techniques"
Les fournisseurs d’accessoires fournis par des tiers peuvent fournir ou non les
diagrammes de la capacité de charge des accessoires. Les valeurs nominales relatives à
la capacité de charge pour ce type d’accessoires doivent être demandées aux susdits
fournisseurs.
Eurocomach ne fournit aucune déclaration et aucune garantie, expresse ou implicite
concernant la conception, la fabrication ou l’aptitude à l’utilisation sur le véhicule
d’accessoires fournis par de tiers. Ce véhicule ne prévoit pas l’utilisation d’accessoires; il
ne doit pas être utilisé avec des accessoires qui modifient la stabilité du barycentre et qui
dépassent la capacité de charge maximum admise pour le véhicule.
TOUJOURS suivre les instructions spécifiques fournies par le fabricant pour
l’utilisation des accessoires montés et utilisés sur le véhicule
Bloquer solidement les accessoires. Les accessoires (comme les godets, les
vérins hydrauliques et les tarières) non utilisés peuvent tomber et provoquer
des lésions corporelles ou des accidents mortels. Retirer les accessoires et les
équipements pour éviter toute chute. Eloigner toute personne étrangère de la
zone de stockage.
110
ES 500 ZT
Accessoires
8.1
Godet
Une sélection de base de godets est disponible auprès des Distributeurs locaux
Eurocomach. Pour les spécifications relatives à ces godets, consulter le chapitre "Données
techniques" du présent manuel.
8.1.1 Enlèvement et remplacement du godet
Afin d’éviter des dommages aux personnes provoqués par le matériel fondu ou par
les particules de décombres dans l’air, toujours porter des lunettes de sécurité et
des vêtements de protection, pendant toutes les opérations d’enlèvement et de
réinstallation des goujons d’articulation.
Pour enlever le godet, procéder de la manière suivante:
1 - Si nécessaire, déplacer le véhicule sur un terrain plat.
2 - Baisser la flèche en positionnant le balancier et le godet de
manière à ce que ce dernier soit en contact avec le sol dans la
position illustrée ci-contre.
3
2
3 - Bloquer le godet (1) de manière à ce qu’il reste dans cette
position pendant l’opération d’enlèvement des deux goujons
d’articulation.
1
EC1400
4 - Enlever les deux goujons (2-3), soulever le deuxième balancier pour libérer le godet
et terminer l’opération.
Pour installer le godet, procéder de la manière suivante:
1 - Le godet doit être fermement bloqué (1) et être en contact avec le sol comme dans
la position illustrée.
2 - Nettoyer les goujons d’articulation et les trous de montage respectifs (2-3).
3 - Aligner le deuxième balancier aux trous de montage du goujon d’articulation du godet
(2). Installer le goujon et le fixer.
4 - Aligner le couplage du godet aux trous de fixation du deuxième goujon d’articulation
(3). Installer le goujon et le fixer.
5 - Graisser les deux goujons d’articulation. Mettre en marche le moteur et faire osciller
le godet en avant et en arrière pour en vérifier le bon fonctionnement.
S’il n’y a aucune friction anormale et aucun blocage dans la rotation du godet, cela signifie
que l’opération a été effectuée correctement; dans le cas contraire, répéter toute
l’opération à partir du premier point.
ES 500 ZT
111
Accessoires
8.2
Marteau démolisseur
La mini-pelle est prédisposée pour travailler aussi avec un marteau démolisseur
hydraulique. Le choix du marteau adéquat doit être fait en tenant compte du type
d’utilisation que l’on veut en faire.
En effet, cet accessoire alourdira considérablement la mini-pelle, vu que son poids est
supérieur à celui du godet. La machine aura ainsi un balancement différent.
Les Distributeurs locaux Eurocomach sont à votre disposition pour fournir les modèles de
marteaux démolisseurs adéquats aux exigences de travail.
8.2.1 Installation et démontage du marteau démolisseur
- S’assurer que le marteau démolisseur est dans une position
stable.
- Nettoyer les goujons d’articulation et les trous de montage
respectifs (1-2).
2
1
- Aligner le deuxième balancier aux trous de montage du goujon
d’articulation (2) du marteau démolisseur. Installer le goujon et
le fixer.
- Aligner le couplage du marteau démolisseur aux trous de
fixation du deuxième goujon d’articulation (1). Installer le
goujon et le fixer.
EC2370
- Graisser les deux goujons d’articulation. Mettre en marche le
moteur et faire osciller le marteau en avant et à l’intérieur pour
vérifier que le fonctionnement est fluide; si ce n’est pas le cas,
répéter les opérations depuis le début.
- Relier le tuyau d’alimentation marteau au circuit auxiliaire d’alimentation dans la
modalité effet simple sur le côté gauche du deuxième balancier.
- Relier le tuyau d’évacuation du marteau au circuit auxiliaire d’alimentation dans la
modalité effet simple sur le côté droit du deuxième balancier (modalité effet simple).
8.2.2 Précautions d’emploi pour le marteau hydraulique
Le marteau hydraulique, qui est beaucoup plus lourd que le godet, réduit la
stabilité de la mini-pelle et augmente les risques de renversement. Durant les
travaux, des éclats ou des détritus peuvent frapper la cabine ou d’autres parties de
la mini-pelle. Observer les précautions suivantes et faire attention pour prévenir
tout accident pouvant endommager la mini-pelle et causer des lésions à
l’opérateur.
112
ES 500 ZT
Accessoires
Eviter d’opérer avec les cylindres de la mini-pelle en fin de course (extension maximale
ou rétraction maximale), pour ne pas endommager la structure de l’outil et les cylindres.
ERRONE
EC1460
Interrompre le travail si les flexibles hydrauliques sont anormalement pliés. Contacter le
distributeur
ERRONE
EC1470
Ne pas opérer avec le marteau hydraulique positionné latéralement ; la machine
deviendrait instable et les composants du châssis s’useraient plus rapidement.
ERRONE
CORRECT
CORRECT
ERRONE
ES 500 ZT
EC1770
113
Accessoires
En travaillant avec la mini-pelle, faire attention à ne pas frapper le bras de levage avec le
marteau hydraulique.
ERRONE
EC1490
Ne pas utiliser le marteau hydraulique avec le bras pénétrateur positionné à la verticale ;
des vibrations excessives au cylindre pénétrateur peuvent provoquer des pertes d’huile.
ERRONE
EC1500
Ne pas opérer avec le marteau hydraulique pendant plus d’une minute car la lame ou
l’hydraulique risquent de s’user.
Si l’objet n’est pas cassé au bout d’une minute, positionner la lame dans d’autres zones
et frapper à chaque fois pendant une minute max.
ERRONE
EC1510
8.2.3 Fonctionnement
Pour mettre en marche le marteau démolisseur, consulter le chapitre “Opérations”; après
avoir acheté cet accessoire, consulter le manuel fourni par le distributeur.
Pour travailler avec le marteau hydraulique, il ne faut pas dépasser le régime de rotation
du moteur prévu; à cette fin, près du levier de l’accélérateur une décalcomanie indique la
position correspondant au régime de rotation à ne pas dépasser.
114
ES 500 ZT
Entretien
9.0
Entretien
Entretien
Le présent chapitre contient la liste complète des caractéristiques et des procédures
relatives à l’entretien du véhicule. Le présent manuel pour l’utilisateur devra toujours se
trouver à bord du véhicule. Un bon entretien prévoit des interventions ordinaires,
notamment des contrôles et des vérifications effectués directement par l’opérateur et/ou
par le personnel formé pour la maintenance ordinaire de l’entreprise, et des interventions
périodiques qui incluent les opérations de nettoyage, de réglage, de remplacement
effectuées par le personnel formé à cet effet.
En cas de doute sur les informations et les procédures décrites dans le présent chapitre,
s’adresser au Distributeur local Eurocomach.
NOUS RECOMMANDONS:
N’effectuer aucune intervention, modification ou réparation en dehors de celles
qui sont indiquées dans ce manuel. Seul le personnel technique formé ou autorisé
par le constructeur possède les connaissances et l’expérience nécessaires pour
effectuer les interventions.
N’effectuer aucune intervention d’entretien ou d’assistance sur le véhicule lorsque
le moteur est en marche. Le contact avec des composants en mouvement ou
chauds ou l’éventuelle fuite de fluides à haute pression peuvent provoquer de
graves dommages aux personnes, voire la mort.
IMPORTANT
Eurocomach recommande de stocker et d’éliminer les déchets dans le respect de
l’environnement. Ne pas déverser les fluides dans le terrain, les égouts ou les bassins de
collecte. Utiliser des récipients adéquats pour recueillir les fluides, conserver et/ou éliminer les
déchets selon les modalités approuvées. Vérifier et respecter toutes les normes nationales et/
ou locales concernant le stockage, l’élimination et le recyclage des déchets.
IMPORTANT
Le présent véhicule a été assemblé en utilisant des instruments basés sur le
système métrique décimal. Utiliser des équipements métriques de type et de dimensions
adéquats pour effectuer l’entretien et l’assistance.
Il est recommandé d’utiliser des pièces de rechange originales.
Les instruments ou outils nécessaires à l’entretien et au réglage et les instruments et
outils placés dans la trousse fournie en dotation sont énumérés dans le tableau suivant.
ES 500 ZT
115
116
°
1) ampèremètre
2) radiateur
Châssis
Contrôles
°
°
°
4) patins
5) ressort de tension
6) réglage tension chenilles
°
°
3) roue libre
7) chenilles
°
2) roue motrice
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
°
1) rouleaux
2) direction
°
°
°
°
1) moteur
°
°
°
°
°
4) alternateur
°
2) éclairage
3) système de démarrage
°
1) batterie
°
°
7) courroie
1) distributeur
Transmission 2) moteur rotation
de
3) moteurs translation
puissance
4) composants
Système
électrique
°
°
6) injecteurs
°
°
°
1) système d'injection
°
°
°
3) indicateur pression
°
°
5) jeu de vannes
2) indicateur température
°
°
°
4) vis et écrou (collecteur
d'échappement et
d'aspiration, épurateur air)
°
3) vérins
Aspiration,
refroidissement, 4) filtre air
système
d'alimentation 5) filtre gazole
Instruments
Moteur
°
3) filtre
°
Clés
pour
Clé
Brosse
Clés à Clés
Clé
Manuel hexagonales douille
vis à
pour Marteau Epaisse- Pompe
pour
Tournevis Pinces filtre
à
dynamo- pôles
1
urmètre
combinée
six
pans
2
graisse métrique
2
creux
huile
batterie
°
°
2) pompe (eau et gazole)
1) huile moteur
Entretien
Entretien
1) “Manuellement” signifie que l’entretien et le réglage peuvent être faits à la main sans
utiliser d’outils.
2) Diverses clés peuvent servir au serrage de vis et écrous sur les machines.
ES 500 ZT
Entretien
9.1
Sécurité
Exécuter les opérations d’entretien sur un sol solide et à l’horizontale.
Avant d’effectuer toute intervention sur la machine, lire attentivement toutes les
instructions du manuel.
Au cours des opérations d’entretien adopter les précautions indiquées sur les plaques de
sécurité appliquées sur la machine.
Ne pas faire d’essais d’entretien, si on ne dispose pas de l’adresse nécessaire, des
informations correctes, des équipements de sécurité, des instruments et des
appareillages nécessaires en vue d’effectuer une intervention correcte.
Contrôler que les appareillages de levage et de support de la machine sont en bon état
et qu’ils ont la capacité de supporter la machine.
Les opérations d’entretien doivent être effectuées avec le godet ou l’équipement et la
lame posés au sol.
Ne pas exécuter d’interventions d’entretien, d’assistance et de réglage lorsque
le godet ou l’équipement, les bras et la lame sont levés.
Effectuer les opérations durant lesquelles le bras, le godet, l’équipement ou la lame
doivent rester levés en soutenant les parties soulevées pour éviter toute chute
accidentelle.
Le non-respect des normes de sécurité et des procédures correctes d’entretien peut
causer des dommages ou des défauts à la machine et des dommages physiques ou même
la mort de l’opérateur ou des personnes à proximité.
Avant de commencer l’entretien, il est conseillé d’apposer des plaques de consignes sur
l’interrupteur de démarrage et/ou sur les leviers des commandes pour exclure toute
possibilité de démarrage du moteur.
Ne pas faire démarrer le moteur de la machine dans des locaux fermés qui ne sont pas
ventilés, de manière à éviter l’accumulation de gaz d’échappement.
Avant de mettre en marche la machine, éloigner les personnes qui se trouvent dans le
rayon d’action.
Ne jamais abandonner la machine avec le moteur mis sous tension sans surveillance.
Laver régulièrement la machine, éliminer toute trace de graisse, huile et détritus pour
éviter des accidents à des personnes ou des dommages à la machine.
Ne pas pulvériser de l’eau ou de la vapeur dans la cabine ou sur le poste de conduite.
Nettoyer la machine, en évitant de diriger le jet d’eau à haute pression sur le radiateur.
Au cours du lavage, protéger les connecteurs de l’installation électrique et ne pas mouiller
l’interrupteur de démarrage.
Si on travaille dans des milieux poussiéreux:
- contrôler fréquemment l’état de colmatage du filtre à air;
- nettoyer fréquemment le radiateur afin d’éviter les bourrages des ailettes;
- remplacer plus souvent le filtre à gasoil;
- nettoyer les composants électriques; en particulier enlever la poussière de l’alternateur
et du démarreur.
ES 500 ZT
117
Entretien
Ne pas se servir de liquides inflammables pour nettoyer les pièces; éviter
les flammes nues et ne pas fumer.
Veiller à ce que la machine soit propre; cela permet d’identifier facilement les parties
ayant subi des pannes.
Conserver bien propres les graisseurs, les évents et les zones à proximité des contrôles
de niveau en vue d’empêcher l’entrée d’impuretés.
Le fait de maintenir bien propre la machine aide également à repérer, dès leur apparition,
les suintements d’huile et autres inconvénients, et à les éliminer facilement et
immédiatement.
9.2
Huile moteur
Aussitôt après l’utilisation de la machine la température de l’huile du moteur est
élevée, attendre que la température baisse avant d’effectuer l’entretien.
Bien choisir l’huile du moteur et exécuter les opérations d’entretien principales qui s’y
rapportent avec le plus grand soin:
- contrôle journalier;
- vidange périodique selon les indications.
Utiliser les huiles et les graisses conseillées par Eurocomach, choisir des huiles
appropriées à la température ambiante.
Utiliser des huiles et des graisses propres, vérifier que les conteneurs sont propres et
qu’aucun corps étranger n’entre dans l’huile et dans la graisse.
Ne pas mélanger d’huiles de fabricants différents.
Si on dispose d’huiles diverses de celles que l’on utilise actuellement, ne pas faire de
rajouts, mais plutôt remplacer complètement les huiles utilisées par celles dont on
dispose.
Contrôler et vidanger l’huile dans une zone propre, en vue d’éviter l’entrée d’impuretés
dans le réservoir.
Lorsque l’on démonte joints et joints toriques, il faut bien nettoyer les surfaces
d’étanchéité et remplacer les joints et les toriques en question. Une fois que le groupe est
remonté, vérifier que le montage des joints a été bien effectué.
9.3
Combustible
Toujours utiliser des combustibles conformes au moteur. Les combustibles ayant des
spécifications différentes peuvent endommager le moteur ou réduire la puissance.
Toujours effectuer le ravitaillement à la fin de la journée.
Au cours du ravitaillement, contrôler que sur le couvercle du fût du combustible il n’y a
pas d’eau et ne pas pêcher l’eau de condensation du fond.
118
ES 500 ZT
Entretien
9.4
Liquide de refroidissement
Sitôt après l’utilisation de la machine la température du liquide de refroidissement
est élevée, attendre que la température baisse avant d’exécuter l’entretien.
La machine est livrée avec un mélange d’eau-liquide antigel pouvant atteindre des
températures extérieures d’environ -15°C. Si on doit travailler à des températures
inférieures, changer le mélange.
Le liquide de refroidissement contient de l’antigel, il est donc inflammable; ne pas avoir
recours à des flammes nues à proximité et ne pas fumer au cours du remplissage.
Utiliser de l’eau potable et en tout cas de l’eau douce.
9.5
Installation hydraulique
L’entretien de l’installation hydraulique doit se faire avec la machine parquée à
l’horizontale, le godet reposant sur le sol et le moteur mis hors service.
Prendre toutes les précautions nécessaires lors de l’entretien sur l’installation
hydraulique, du fait que l’huile est très chaude, une fois que les travaux sont
terminés.
Evacuer l’air du réservoir avant d’entreprendre des opérations d’entretien sur
l’installation hydraulique, dans le but de baisser la pression interne ; déplacer à
plusieurs reprises en avant et en arrière les leviers de commande.
Ne pas faire démarrer le moteur si dans le réservoir il n’y pas d’huile.
Lorsque l’on débranche un raccordement hydraulique, il est conseillé de marquer
les parties avec une plaquette, de manière à éviter toute erreur au moment de les
rassembler.
Si l’huile sous pression sort des petits trous, on peut être atteints par un jet d’huile
à haute pression, c’est pourquoi il faut toujours mettre des gants et porter des
lunettes de sécurité. Se servir d’un morceau de carton et non pas des mains pour
détecter la perte.
Réparer aussitôt les tubulures cassées ou abîmées; en effet, au cours du
fonctionnement elles pourraient éclater.
Au cas où l’on serait atteints par un jet d’huile à haute pression, appeler tout de
suite le médecin.
ES 500 ZT
119
Entretien
L’installation hydraulique nécessite les opérations d’entretien qui suivent:
- contrôle journalier du niveau de l’huile dans le réservoir;
- remplacement périodique des filtres à huile;
- vidange périodique de l’huile.
Quand un composant du circuit est démonté, vérifier les joints et les joints toriques; les
remplacer s’ils sont abîmés.
Quand un cylindre ou un composant du circuit hydraulique est enlevé, après le
remontage, purger l’air comme suit:
- mettre en marche le moteur et le faire tourner au ralenti.
- faire faire à tous les cylindres quelques mouvements, sans arriver en fin de course.
- faire faire à chaque cylindre, maintes fois et lentement, la course totale.
Quand ce sont les filtres hydrauliques qui sont remplacés, exécuter les opérations qui
suivent:
- mettre en marche le moteur et le faire tourner au ralenti.
- desserrer les tubes qui raccordent la pompe au moteur, de manière à purger l’air qui y
est contenu.
- serrer soigneusement les tubes.
9.6
Installation électrique
Avant d’entreprendre des interventions sur l’installation électrique, lire
attentivement les instructions concernant l’entretien batterie et respecter les
instructions fournies.
Si on doit opérer à proximité du ventilateur du radiateur, faire attention à ne pas
trop s’approcher et veiller à ce qu’aucun objet ne soit pris dans la courroie ou dans
le ventilateur même.
Si les câbles sont humides ou si leur isolation est endommagée, une dispersion de courant
se produit dans l’installation électrique, ce qui peut créer une défaillance de la machine.
Les opérations d’entretien qui s’imposent dans l’installation électrique sont les suivantes:
- contrôle de la tension de la courroie de l’alternateur;
- contrôle des dommages ou de la rupture de la courroie de l’alternateur;
- contrôle du niveau de l’électrolyte de l’accumulateur.
Eviter que l’installation électrique soit mouillée par l’eau de lavage ou par la pluie.
Quand on doit travailler longuement au bord de fleuves, de lacs ou de la mer, protéger
les fiches de connexion au moyen de produits anticorrosion.
En cas d’exécution de soudures électriques, débrancher la batterie et l’alternateur.
9.7
Chenilles
Vérifier périodiquement l’état des chenilles et leur tension.
Si la chenille est trop tirée, le frottement de roulement sur le barbotin augmente,
provoquant une réduction de la capacité de déplacement.
Si la chenille est trop lâche, elle peut glisser de la dent, durant la marche arrière la
résistance augmente tandis que la capacité de déplacement de la machine diminue.
Vérifier que les chenilles ont la même tension. une tension différente des chenilles peut
déterminer une déviation de la machine par rapport à la trajectoire de marche.
120
ES 500 ZT
Entretien
9.8
Ravitaillements
RAVITAILLEMENT
QUANTITE
(litres)
TYPE
Rimula R4 L 15W40 SHELL
Sigma Truck PLUS
15W40 - AGIP
9,5
Récipient huile
hydraulique
Tellus T46 - SHELL
Arnica 46 - AGIP
60
Circuit hydraulique
Tellus T46 - SHELL
Arnica 46 - AGIP
20
Spirax 80W90 - SHELL
Agip Rotra MP 80W90 AGIP
1,3
GlycoShell - SHELL
Antigel Spezial - AGIP
15
Moteur
Motoréducteurs
hydrauliques
Radiateur (40% -15°C)
Réservoir combustible
GASOIL
70
Graisseurs
Multiservice EP2 Grease
- SHELL
Grease MU EP 2 - AGIP
-
Tendeur de chenilles
Multiservice EP2 Grease
- SHELL
Grease MU EP 2 - AGIP
-
AVERTISSEMENT
Ne pas mélanger des qualités d’huile différentes.
Du fait que l’huile, les filtres, le liquide de refroidissement et la batterie sont
considérés comme des déchets polluants à ne pas disperser dans l’environnement,
ils doivent être récupérés et détruits conformément aux normes contre la pollution
en vigueur.
NOTE:
Les instructions concernant l’entretien du moteur sont données à titre
indicatif. Pour une plus grande précision, suivre attentivement les indications du
MANUEL de l’UTILISATEUR du moteur accompagnant chaque machine.
ES 500 ZT
121
Entretien
Entretien périodique
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
Contrôle niveau huile moteur
Contrôle niveau fluide réfrigérant
Contrôle niveau huile hydraulique
Contrôle fixation vis barbotin/rouleaux
Contrôle de la tension des chenilles
Points de lubrification pivots
Contrôle courroie alternateur/ventilateur
Contrôle niveau motoréducteurs
Contrôle niveau liquide batterie
Contrôle colmatage filtre à air
Nettoyage radiateur/échangeur
Vidange huile moteur
Remplacement filtre à huile moteur
Remplacement filtre combustible
Remplacement filtre à air
Remplacement filtre circuit hydraulique aspiration
et échappement
Drainage réservoir combustible
Changement fluide réfrigérant
Vidange huile circuit hydraulique
Vidange huile motoréducteurs
Nettoyage réservoir combustible
TOUTES LES 500 HEURES
EC0610
TOUTES LES 250 HEURES
TOUTES LES 100 HEURES
TOUTES LES 50 HEURES
DESCRIPTION OPERATION
TOUS LES JOURS
REFERENCE
L’horomètre enregistre les heures totales de fonctionnement du
moteur et doit être utilisé pour programmer toutes les procédures
d’entretien indiquées ci-après.
Effectuer toutes les interventions d’assistance aux intervalles horaires
indiqués. Des interventions plus fréquentes deviennent nécessaires si
le véhicule est utilisé dans des conditions difficiles.
X
X
X
TOUTES LES 1000 HEURES
9.9
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
Uniquement la première fois
Substitution des filtres :
Pour l’identification des filtres, consulter le catalogue pièces de rechange et/ou le
catalogue d’emploi et d’entretien du moteur fourni avec la machine.
122
ES 500 ZT
Entretien
9.9.1 Contrôle huile moteur
Le niveau de l’huile est contrôlé sur la tige graduée (1) et doit être compris entre les
marques MIN. et MAX.
Le contrôle doit s’effectuer lorsque le moteur est froid et la machine à l’horizontale. Le
cas échéant, ajouter de l’huile par le goulot supérieur (2).
Le moteur, une fois à l’arrêt, est très chaud et peut occasionner des brûlures;
laisser refroidir le moteur avant d’exécuter le contrôle.
2
1
EC1040
ES 500 ZT
123
Entretien
9.9.2 Contrôle fluide réfrigérant
Contrôler le niveau du fluide réfrigérant à travers la goulotte de remplissage (1) (le liquide
doit arriver au bord) et le niveau dans la cuve d’expansion (2).
1
2
EC1550
Quand le fluide réfrigérant est chaud, l’installation est sous pression, il faut laisser
refroidir le moteur avant d’effectuer le contrôle du niveau.
Ne pas diminuer la concentration d’antigel pour ne pas oxyder le radiateur (voir les
instructions du fabricant).
Au cas où se vérifierait une diminution constante et consistante, contrôler les
joints des manchons entre moteur et radiateur ou ceux du radiateur même.
124
ES 500 ZT
Entretien
9.9.3 Contrôle niveau huile hydraulique
Le contrôle du niveau de l’huile du circuit hydraulique doit se faire à froid avec la machine
à l’horizontale; les cylindres du godet et des bras devront être positionnés comme indiqué
sur la figure. Le niveau est visible sur l’indicateur de niveau positionné à droite de la
machine.
EC1050
9.9.4 Contrôle de l’état des lignes hydrauliques
NE PAS utiliser le véhicule si l’on constate des pertes ou des dommages visibles aux
flexibles ou aux raccords de l’installation hydraulique. Le contact avec des liquides
hydrauliques expulsés à haute pression par les flexibles ou les raccords peut
provoquer de graves dommages aux personnes.
Avant d’utiliser le véhicule, tourner autour et observer tous les tuyaux, les flexibles et les
raccords de l’installation hydraulique, afin de vérifier qu’ils ne présentent aucun
endommagement et aucune perte.
Utiliser des protections adéquates pour les mains, pour le visage et pour le corps et mettre
un morceau de carton sous la zone suspecte pour vérifier s’il y a une perte.
En cas de perte ou autres endommagements, ne pas utiliser le véhicule tant qu’il n’est
pas réparé.
ES 500 ZT
125
Entretien
9.9.5 Contrôle fixation vis barbotin/rouleaux
Vérifier périodiquement la présence de vis desserrées sur les barbotins et le tendeur de
chenilles et sur les rouleaux des chenilles.
EC1060
9.9.6 Position assistance chenilles
Pour effectuer certaines procédures d’entretien sur le châssis, il est avant tout nécessaire
de soulever les chenilles du sol pour permettre l’accès à l’opérateur et un certain espace
disponible. Pour soulever le véhicule dans la position d’assistance chenilles, procéder de
la manière suivante:
1 - Avec le véhicule placé sur une surface solide
et nivelée, faire tourner la partie supérieure de
la structure à 180° en positionnant la lame
niveleuse derrière l’opérateur.
1
2 - Porter la flèche dans la position centrale
devant l’opérateur.
90°
EC1070
3 - Abaisser la lame niveleuse jusqu’au sol et
continuer à presser la commande jusqu’à ce
que l’extrémité du véhicule soit soulevée du
terrain (1).
4 - Positionner le deuxième balancier de
manière à ce que le cylindre de la flèche forme
un angle droit (90°) avec le terrain.
5 - Abaisser la flèche de manière à porter le
godet au sol (2).
3
2
EC1080
6 - Donner de la pression descendante à la flèche et, en même temps, étendre le
deuxième balancier de manière à ce que la partie avant du véhicule se soulève (3).
7 - Eteindre le moteur. Soulever le levier d’exclusion des servocommandes pour insérer
le blocage des commandes du manipulateur et sortir du véhicule.
8 - Avant de commencer les opérations d’entretien ou d’assistance avec le véhicule dans
cette position, ce dernier devra être bloqué dans des conditions de sécurité. Positionner
sous chaque angle du châssis des vérins adéquats en mesure de supporter le poids total
du véhicule sur la surface du terrain où il se trouve.
9 - Après avoir terminé toutes les procédures d’entretien des chenilles, répéter en sens
inverse toutes les phases de la procédure décrite pour abaisser le véhicule de la position
d’assistance chenilles.
126
ES 500 ZT
Entretien
9.9.7 Contrôle de la tension des chenilles
Dans le cas où une ou les deux chenilles ne seraient pas parfaitement tendues, les
problèmes suivants pourraient se présenter:
- Une tension non uniforme fait que le véhicule a des difficultés pour avancer dans la
direction rectiligne aussi bien en marche avant qu’en marche arrière.
- Une tension élevée fait que les paliers de la roue libre et du barbotin subissent des
pressions majeures, d’où des vibrations et des pannes prématurées aux chenilles.
- Une tension insuffisante peut provoquer la sortie des chenilles de la roue libre
antérieure.
- La tension peut être influencée par l’accumulation de boue, de sable ou d’autre matériel
dans les maillons des chenilles. Avant de contrôler la tension des chenilles, s’assurer
qu’aucun corps étranger ne se trouve dans les maillons.
Mesure de la tension des chenilles:
1 - Garer le véhicule sur une surface solide et plate.
2 - Etablir un point de référence autour du centre du
châssis de chaque chenille (1) et ensuite mesurer la
distance qui existe entre chaque point de référence et la
partie supérieure du maillon de la chenille correspondant
(2).
1
2
3 - Soulever le véhicule en le portant dans la position
d’assistance aux chenilles, comme décrit au paragraphe
"Position assistance aux chenilles".
4 - Mesurer à nouveau la distance qui existe entre les
mêmes points de référence sur le châssis de la chenille et
les maillons de la chenille (3) correspondants.
5 - Pour chaque côté, soustraire la mesure la plus petite de
la plus grande (2-3).
3
EC1090
Utiliser le résultat pour mesurer la tension effective
de la chenille.
6 - Si le résultat pour chaque côté est compris entre 20 et 25 mm, les tensions sont
correctes.
Il est maintenant possible d’abaisser le véhicule de la position d’assistance chenilles et de
compléter les interventions quotidiennes d’assistance et d’entretien. Si la tension d’un ou
des deux côtés n’est pas correcte, consulter le paragraphe suivant intitulé "Réglage de la
tension des chenilles".
ES 500 ZT
127
Entretien
9.9.8 Réglage de la tension des chenilles
IMPORTANT:
NE PAS essayer de régler la tension des chenilles avant d’avoir lu et
d’avoir bien compris les procédures décrites ci-dessous.
Si après la lecture des doutes subsistent, s’adresser immédiatement au
Distributeur local de Eurocomach pour obtenir des informations supplémentaires.
Il est possible de tendre les chenilles de manière précise
en réglant la distribution de graisse d’un cylindre
hydraulique qui donne de la tension au groupe de
l’engrenage intermédiaire de la chenille.
Les réglages des cylindres de droite et de gauche sont
effectués sur chaque groupe de soupapes (1)
auxquelles on accède par un trou au centre du châssis
de chaque chenille.
1
EC1100
NE PAS enlever l’accessoire pour le graissage (3) à l’extrémité de la soupape et ne
pas essayer de tourner le corps de la soupape (2) à la main. Il est possible que de
la graisse soit éjectée à une très forte pression et qu’elle pénètre dans la peau,
provoquant de graves dommages à la personne. Avant d’intervenir sur le
régulateur de la chenille, s’habiller avec des vêtements de protection appropriés et
utiliser une protection adéquate pour le visage.
Augmentation de la tension de la chenille:
1 - Ajouter une petite quantité de graisse dans
l’accessoire spécial placé à l’extrémité de la soupape (2).
2
3
2 - Tourner le groupe de la chenille et en contrôler la
tension.
3 - Si la tension est comprise entre 10 et 15 mm, le
réglage est bon.
4 - Si nécessaire, répéter la procédure jusqu’à obtenir la
tension correcte.
128
OL1110
ES 500 ZT
Entretien
Diminution de la tension du groupe de la chenille:
1 - En utilisant une clé de 22 mm, tourner lentement le corps de la soupape (1) de 1-1,5
tour vers la gauche en exposant le trou pilote par degrés.
Faire sortir une petite quantité de graisse et ensuite refermer la soupape.
2 - Tourner le groupe de la chenille et en contrôler la tension.
3 - Si la tension est comprise entre 10 et 15 mm, le réglage est bon.
4 - Si nécessaire, répéter la procédure jusqu’à obtenir la tension correcte.
5 - Serrer la soupape (1) et appliquer un couple de 88 Nm pour compléter le réglage.
6 - Toutes les indications sur le réglage de la tension des chenilles s’appliquent aux
chenilles optionnelles en acier.
9.9.9 Points de lubrification
A l’aide de la pompe appropriée injecter de la graisse dans chaque graisseur des bras et
du godet indiqués sur la figure.
Nettoyer les graisseurs avant d’appliquer la pompe.
Nettoyer les pertes de graisse après la lubrification.
Si on se sert de la machine dans des conditions critiques, exécuter cet entretien plus
fréquemment.
EC1120
ES 500 ZT
129
Entretien
9.9.10 Contrôle courroie alternateur
Pour contrôler la tension de la courroie, appuyer avec le pouce sur la partie inférieure de
la courroie (entre la bride moteur et l’alternateur).
Si la flexion est supérieure à 1 cm, tendre la courroie:
- desserrer les boulons supérieur (1) et inférieur (2) de fixation de l’alternateur,
- forcer l’alternateur vers l’extérieur jusqu’à atteindre la tension parfaite et serrer les
boulons de fixation,
- contrôler à nouveau la flexion de la courroie (3).
1
1 cm
2
3
EC1130
9.9.11 Contrôle niveau huile réducteurs
Tourner les roues de manière à ce que le bouchon de niveau et de rajout (1) se situe sur
l’axe horizontal, dévisser le bouchon et s’assurer que l’huile arrive à l’ouverture.
Dans le cas contraire, ajouter de l’huile par le bouchon (2) jusqu’au niveau. Revisser les
bouchons.
EC1140
1
130
2
EC1410
ES 500 ZT
Entretien
9.9.12 Contrôle niveau liquide batterie
Contrôler le niveau lorsque le moteur est à l’arrêt. Le liquide de l’électrolyte est
dangereux s’il pénètre dans les yeux ou s’il entre en contact avec la peau, laver
abondamment à l’eau courante. Autant que possible porter des lunettes et des
gants imperméables.
Maintenir la batterie bien chargée; en cas d’arrêts prolongés, la recharger avant de
l’utiliser.
Ne jamais décharger complètement la batterie.
Avant d’accéder à la batterie, ôter la clé de contact de démarrage sur le tableau des
commandes.
La batterie est logée à l’intérieur du capot central entre les réservoirs et la cabine (1)
- le niveau de chaque élément doit dépasser d’environ 5 mm le bord des plaques.
- rétablir le niveau exclusivement à l’aide d’eau distillée.
1
EC1150
ES 500 ZT
131
Entretien
9.9.13 Contrôle du filtre à air
IMPORTANT
ouvrir la boîte du filtre à air seulement pour l’entretien programmé ou
quand le voyant de l’indicateur du filtre d’air s’allume. Le fait d’accéder
trop souvent à un élément pour des contrôles et des nettoyages
augmente la possibilité de pannes prématurées de cet élément, car on
permet à la saleté de pénétrer dans le moteur, ce qui l’endommagera.
Afin d’éviter de graves brûlures, attendre que le moteur refroidisse avant
d’effectuer des contrôles, des interventions d’entretien ou d’assistance sur les
systèmes d’évacuation ou d’aspiration.
Contrôler les tuyaux d’aspiration, l’emplacement du filtre à air, les tuyaux d’évacuation,
le pot d’échappement et le pare-étincelles (s’il est prévu) pour vérifier qu’il n’y a pas de
flexibles ou de tuyaux fissurés, de dispositifs de fermeture desserrés ou manquants, de
traces de corrosion ou de perçages. Si nécessaire, serrer ou remplacer les pièces afin
d’éviter des fuites dans les systèmes d’aspiration et d’évacuation.
Pour contrôler l’élément du filtre à air, procéder de la
manière suivante:
1 - Enlever la poussière de la soupape de l’évacuateur
(1) en la serrant des deux côtés, en ouvrant la soupape
et en laissant que les particules libres tombent dehors.
2 - Tourner l’interrupteur de la clé de contact sur la
position de marche "ALLUMAGE" et observer le voyant
du filtre à air sur le tableau des commandes. Si le voyant
s’allume, remplacer ou nettoyer le filtre.
1
OL1160
IMPORTANT
tous les producteurs de filtres à air sont d’accord sur le fait que les
opérations de nettoyage ou de lavage d’un élément augmentent la
possibilité qu’il s’endommage. Il est vivement recommandé d’évaluer
soigneusement les avantages d’un nettoyage d’un élément par rapport
aux risques que présente l’opération qui pourrait aussi endommager le
moteur. Il est certainement préférable de remplacer tous les éléments
par de nouvelles pièces au lieu de procéder à leur nettoyage.
NOTE
132
un nettoyage précis ou un lavage soigné, s’ils sont effectués
correctement, peuvent prolonger la durée de vie d’un élément. De toute
façon, il faut remarquer qu’à chaque fois que l’on nettoie un élément, la
capacité de retenir la saleté se réduit et le risque que cette saleté
rejoigne le côté propre du filtre augmente. Ne jamais laver les filtres plus
de six fois par an et ne jamais les utiliser pendant plus d’un an.
ES 500 ZT
Entretien
Pour nettoyer l’élément du filtre à air, procéder de la manière suivante:
1 - Accéder à l’habitacle du moteur.
2 - Ouvrir les fermoirs qui retiennent le couvercle (1) et
l’enlever du filtre à air (4).
3 - Relâcher délicatement la garniture de l’élément
primaire (2) qui est fixé fermement sur le tuyau de sortie
en créant l’étanchéité critique sur le diamètre interne du
bouchon terminal de l’élément. Au début il y aura une
certaine résistance similaire à l’affaissement de
l’étanchéité au moment de l’ouverture d’une boîte.
Déplacer délicatement l’extrémité de l’élément vers le
haut et vers le bas et d’un côté à l’autre, ou bien tourner
pour provoquer la rupture du joint d’étanchéité.
2
4
1
3
OL1170
4 - Ne pas enlever la poussière de l’élément. Enlever délicatement l’élément du tuyau de
sortie et ensuite du logement. L’élément ne doit pas heurter le logement. Vérifier l’état
de l’élément. Ne pas nettoyer ou utiliser à nouveau des éléments endommagés.
5 - Bien nettoyer la partie interne du filtre à air et la soupape de l’évacuateur.
6 - Toujours nettoyer la surface du joint d’étanchéité du tuyau de sortie. La poussière
présente sur le diamètre externe du tuyau de sortie pourrait empêcher une étanchéité
efficace et provoquer des pertes. Le vieil élément peut être utile pour déceler d’éventuels
corps étrangers sur la surface du joint d’étanchéité. Une raie de poussière sur le côté
propre de l’élément est significative. Vérifier que tous les éléments contaminants sont
enlevés avant d’introduire le nouvel élément ou l’élément propre.
7 - Si l’on remplace l’élément de sécurité (3) à ce stade, suivre la procédure décrite pour
enlever l’élément primaire et faire glisser avec soin l’élément de sécurité à l’extérieur.
TOUJOURS éliminer cet élément et le remplacer par un élément neuf.
8 - Toujours nettoyer avec attention l’intérieur du tuyau de sortie. La saleté qui sera
éventuellement transférée dans le tuyau de sortie rejoindra le moteur et en provoquera
l’usure. Il s’agit de la surface d’étanchéité de l’élément de sécurité. Faire très attention à
ne pas endommager les zones d’étanchéité à l’intérieur ou à l’extérieur du tuyau de sortie.
9 - Contrôler le nouvel élément pour vérifier qu’il n’a pas subi d’endommagement
pendant l’expédition. Faire très attention à l’intérieur de l’extrémité ouverte de l’élément
primaire et à l’extérieur de l’extrémité ouverte de l’élément de sécurité (zones
d’étanchéité).
NE PAS installer les éléments s’ils sont endommagés.
10 - Installer le nouvel élément. Pour obtenir une étanchéité parfaite, exercer une
pression sur le bord externe de l’extrémité fermée de l’élément, pas au niveau de la partie
centrale flexible.
11 - Positionner le couvercle du filtre et le fixer avec les fermoirs.
ES 500 ZT
133
Entretien
9.9.14 Nettoyage radiateur/échangeur
Effectuer cette opération lorsque le moteur est à l’arrêt.
Si une partie du corps ou un outil entrent au contact avec les pales du ventilateur,
ils peuvent être coupés et/ou traînés et provoquer de graves dommages.
Contrôler les ailettes du radiateur; si elles sont bouchées, les nettoyer à l’aide d’un
pinceau imbibé de gasoil.
Sécher à l’aide d’un jet d’air comprimé.
Exécuter cette opération chaque fois que le radiateur, pour des causes
accidentelles, est souillé d’huile, de gasoil ou d’autres substances huileuses ou
grasses.
134
ES 500 ZT
Entretien
9.9.15 Vidange huile moteur
Sitôt après l’arrêt de la machine, l’huile du moteur est très chaude et peut
occasionner des brûlures; laisser refroidir le moteur avant de vidanger l’huile. La
vidange huile moteur doit être effectuée lorsque l’huile est tiède (25-40°) car cela
assure une meilleure évacuation de l’huile. (Lorsque les températures sont basses,
l’évacuation peut être compromise ou difficile. On obtiendrait alors un mélange
d’huile usée et d’huile propre).
- Enlever le bouchon de vidange du carter moteur.
- Enlever le bouchon du goulot de remplissage (2) de manière à faciliter le débit de l’huile.
- Nettoyer soigneusement tous les bouchons et la tige niveau huile.
- Une fois la vidange huile effectuée ou les filtres remplacés, contrôler qu’il n’y a pas de
particules métalliques ou de corps étrangers dans l’huile et dans les filtres usés.
- Revisser le bouchon de vidange du carter.
- Verser l’huile suivant le type et la quantité indiqués dans le tableau des ravitaillements.
- Contrôler à l’aide de la tige graduée appropriée (1) que le niveau arrive à la coche MAX.
- Remettre le goulot de remplissage.
- Faire démarrer le moteur pendant quelques minutes, l’arrêter et contrôler à nouveau le
niveau.
2
1
EC1040
L’huile moteur et son filtre correspondant sont des produits hautement polluants;
ne pas les disperser dans l’environnement.
ES 500 ZT
135
Entretien
9.9.16 Remplacement filtre à huile moteur
Sitôt après l’arrêt de la machine, l’huile du moteur est très chaude et peut
occasionner des brûlures; laisser refroidir le moteur avant de vidanger l’huile.
- A l’aide de la clavette appropriée dévisser le filtre usé (1) et le mettre au rebut.
- Nettoyer la zone environnante et monter un filtre neuf, en le vissant à la main.
- Faire démarrer le moteur, contrôler qu’il n’y a pas de pertes et que le voyant de basse
pression de l’huile dans le tableau des commandes est éteint.
1
EC1380
Remplacer le filtre à huile à chaque vidange de l’huile du moteur.
L’huile moteur et son filtre correspondant sont des produits hautement polluants;
ne pas les disperser dans l’environnement.
136
ES 500 ZT
Entretien
9.9.17 Remplacement filtre combustible
Remplacer le filtre du combustible lorsque le moteur est froid.
Si au cours de cette opération du combustible est versé, nettoyer immédiatement
les zones souillées, afin d’éviter le danger d’incendie.
Le filtre du combustible est logé à l’intérieur du capot postérieur à côté du radiateur (1).
- A l’aide de la clé appropriée, enlever le filtre et le mettre au rebut.
- Nettoyer la zone environnante avant de monter le filtre neuf.
- Avant de monter le filtre neuf, enduire le joint d’huile à machine.
- Visser le filtre à la main jusqu’à ce que le joint entre en contact avec la surface, ensuite
visser encore une fois d’un demi-tour.
- Une fois le moteur mis en marche, contrôler qu’il n’y a pas de pertes.
1
EC1390
ES 500 ZT
137
Entretien
9.9.18 Remplacement filtre huile circuit hydraulique
Sitôt après l’arrêt de la machine, l’huile hydraulique est très chaude; la laisser
refroidir avant de la vidanger.
Les filtres et l’huile hydraulique usés sont des produits hautement polluants, ne
pas les disperser dans l’environnement, mais les rassembler dans des récipients
scellés et les remettre aux centres de collecte prévus à cet effet.
Le premier remplacement du filtre doit s’effectuer après les 100 premières heures
de service, et par la suite toutes les 500 heures.
Pour accéder au filtre, il faut ouvrir le capot latéral.
Remplacer le filtre aux échéances fixées sur le tableau correspondant.paragraphe ”9.9”
p. 122
A l’aide de la clé appropriée dévisser le couvercle (1), retirer la cartouche (2) et la jeter.
L’huile moteur et son filtre correspondant sont des produits hautement polluants;
ne pas les disperser dans l’environnement.
Introduire une cartouche neuve (2), contrôler
l’état du joint et remonter le couvercle (1).
Le récipient du filtre est pressurisé, au moment
de l’ouverture du couvercle une quantité minime
d’huile sortira.
1
2
EC1180
138
ES 500 ZT
Entretien
9.9.19 Bouchon magnétique du récipient de l’huile hydraulique
Le récipient de l’huile hydraulique est pourvu d’un
bouchon magnétique (1) pour attirer les
particules
métalliques
qui
seraient
éventuellement suspendues dans l’huile. Lorsque
l’on change le filtre de l’huile hydraulique,
nettoyer le bouchon magnétique.
1
EC1180
9.9.20 Nettoyage du filtre huile circuit d’aspiration
Le filtre (1) est logé à l’intérieur du récipient de
l’huile hydraulique auquel on accède en
soulevant le capot latéral.
Pour enlever le filtre en aspiration, vidanger
l’huile à travers le bouchon de vidange placé sous
le récipient (2), puis enlever le filtre huile
hydraulique sur le retour (3). On accède au filtre
en aspiration par l’ouverture (4). Nettoyer le filtre
avec du gasoil et de l’air comprimé, si nécessaire
le remplacer. Remonter l’élément en suivant la
procédure inverse.
3
4
2
1
EC1190
Toutes les 1000 heures et/ou à chaque vidange de l’huile laver l’élément filtrant.
Si on travaille dans des milieux particulièrement poussiéreux, anticiper la
périodicité du nettoyage du filtre.
Si les mouvements du bras ou du godet se font par saccades et non pas d’une façon
homogène, contrôler l’état de propreté du filtre.
ES 500 ZT
139
Entretien
9.9.21 Drainage réservoir combustible
Pour éliminer les impuretés et l’eau de
condensation qui se sont déposées dans le
réservoir:
- dévisser le bouchon (1) de vidange au-dessous
du réservoir, après avoir enlevé le goulot de
remplissage (2)
- mettre le carburant dans un récipient
approprié;
- nettoyer à l’aide d’un chiffon le bouchon et le
revisser;
- exécuter à nouveau le ravitaillement en
combustible.
2
1
EC1200
9.9.22 Changement fluide réfrigérant
Sitôt après l’arrêt de la machine, le liquide de refroidissement est très chaud et sous pression,
ce qui peut occasionner de graves brûlures ; laisser refroidir le moteur avant de procéder au
remplacement.
- Dévisser le bouchon (1) de la cuve d’expansion.
- Evacuer le liquide de refroidissement du radiateur, en dévissant les deux bouchons de
vidange (2).
- Evacuer le liquide de refroidissement du moteur.
- Recueillir le liquide dans un récipient adéquat.
- Refermer le bouchon sur le radiateur et sur le moteur, remplir le radiateur avec le
nouveau liquide paragraphe ”9.8” p. 121.
- Remplir le radiateur jusqu’au bord du goulot.
1
2
140
EC1210
ES 500 ZT
Entretien
9.9.23 Vidange huile circuit hydraulique
Sitôt après l’arrêt de la machine, l’huile hydraulique est très chaude; la laisser
refroidir avant de la vidanger.
Les filtres et l’huile hydraulique usés sont des produits hautement polluants, ne
pas les disperser dans l’environnement, mais les rassembler dans des récipients
scellés et les remettre aux centres de collecte prévus à cet effet.
1 - Faire tourner le moteur jusqu’à ce qu’il soit chaud (environ 5 minutes).
2 - Garer le véhicule sur un terrain plat, baisser la lame niveleuse, fermer le godet,
rétracter le deuxième balancier et l’abaisser jusqu’au sol.
3 - Eteindre le moteur, soulever le levier d’exclusion des servocommandes de la console,
détacher la ceinture de sécurité et sortir du véhicule.
4 - Positionner un récipient adéquat sous le bouchon de vidange du carter. Enlever le
bouchon et vidanger l’huile dans le récipient.
5 - Dévisser le bouchon de remplissage du
réservoir (1).
6 - Dévisser le bouchon de vidange (2) et laisser
s’écouler l’huile, en la recueillant dans un
récipient adéquat.
3
1
7 - Remplacer le filtre huile hydraulique (3)
paragraphe ”9.9.18” p. 138.
8 - Démonter et nettoyer le filtre d’aspiration (4)
paragraphe ”9.9.20” p. 139.
5
4
9 - Nettoyer le bouchon magnétique (5)
paragraphe ”9.9.19” p. 139.
10 - Nettoyer le bouchon de vidange (2) sur
lequel peuvent se déposer les résidus métalliques
qui se détachent des différents organes.
2
11 - Remonter le filtre huile hydraulique (3).
EC1190
12 - Exécuter le remplissage d’huile prescrit jusqu’à atteindre le niveau.
13 - Faire démarrer le moteur au ralenti et étendre complètement les cylindres; déplacer
plusieurs fois chaque cylindre pour purger l’air de l’installation.
14 - Contrôler à nouveau le niveau et éventuellement le rétablir.
ES 500 ZT
141
Entretien
Laisser refroidir l’huile avant d’exécuter l’entretien.
Il ne faut absolument pas mettre en marche le moteur si le réservoir est vide, car
cela endommagerait probablement la pompe.
Le bouchon de remplissage ne s’ouvre qu’à l’aide de la clé appropriée fournie.
Toujours bien visser le bouchon afin d’éviter des pertes de pression à l’intérieur du
réservoir.
Utiliser exclusivement des huiles lubrifiantes agréées et indiquées par le fabricant
sur le tableau correspondant paragraphe ”9.8” p. 121.
9.9.24 Vidange huile motoréducteurs de translation
Pour remplacer l’huile à l’intérieur du motoréducteur:
- tourner les roues et mettre le bouchon (1) dans l’endroit le plus bas, le dévisser
complètement et laisser s’écouler toute l’huile. Pour faciliter l’écoulement de l’huile,
dévisser aussi le bouchon (2).
- remettre les bouchons (1-2) à l’horizontale.
- introduire l’huile à travers le bouchon (2) jusqu’à ce qu’elle atteigne le niveau du
bouchon (1).
- revisser les bouchons.
2
1
EC1140
142
ES 500 ZT
Entretien
9.10
Longues périodes d’inactivité
Si on prévoit de longues périodes d’inactivité, en vue de conserver les organes de la
machine intacts, il convient de l’abriter dans un lieu protégé et de prendre les mesures
suivantes:
- Exécuter un nettoyage complet et méticuleux.
- Vidanger et remplacer l’huile du circuit hydraulique et du moteur en suivant les
procédures d’entretien et en remplaçant les filtres.
- Contrôler et nettoyer le filtre à air; en cas de doute sur son bon fonctionnement, le
remplacer.
- Démonter la batterie, contrôler le niveau de l’électrolyte et vérifier que la batterie est
bien chargée.
- Mettre la batterie dans un local ayant un climat tempéré et effectuer périodiquement la
recharge.
- Evacuer du radiateur le liquide de refroidissement.
- Appliquer sur les commandes un avertissement indiquant le manque de liquide.
- Graisser les tiges des cylindres hydrauliques et les articulations des outillages.
- Couvrir l’ouverture du tube de vidange.
Après une longue période d’inactivité, préparer la machine pour l’emploi prévu:
- Remplir le radiateur avec le liquide de refroidissement.
- Contrôler tous les niveaux (lubrifiants et installations hydrauliques).
- Monter la batterie et s’assurer qu’elle est chargée.
- Remplacer le filtre du carburant et désaérer l’installation d’alimentation.
- Dégager l’ouverture du tube de vidange, mettre en marche le moteur et le laisser
fonctionner à un régime d’accéléré minimum pendant environ 20 minutes.
- Pendant le chauffage du moteur, nettoyer les tiges des cylindres hydrauliques.
- Avant de bouger la machine, contrôler que les instruments, les voyants et les phares de
travail fonctionnent correctement.
9.11
Stockage définitif
Au cas où l’on déciderait de ne plus utiliser cette machine, il est recommandé de la rendre
inopérante, en retirant la batterie, en vidant le réservoir du combustible et en retirant la
clé du tableau électrique.
Au cas où la machine serait mise à la ferraille, la décomposer en parties homogènes, ne
pas disperser dans l’environnement les produits polluants (accumulateur, huile moteur,
huile hydraulique et filtres correspondants), mais les remettre aux centres de collecte
prévus à cet effet, où ils seront détruits suivant les normes en vigueur.
ES 500 ZT
143
Entretien
9.12
144
Schéma hydraulique et schémas électriques
EC1410
ES 500 ZT
Entretien
EC1230
ES 500 ZT
145
149
EC2410
Entretien
146
ES 500 ZT
EC1240
Entretien
ES 500 ZT
147
Entretien
148
EC2410
ES 500 ZT
EC2420
Entretien
ES 500 ZT
149
Entretien
9.12.1 Fusibles
F1
F2
F3
F4
F5
F6
5
10
10
10
10
10
A
A
A
A
A
A
F7
F8
F9
F10
15A
10 A
F11
30 A
5A
Instruments et voyants
Phare de travail
Commande deuxième vitesse de translation
Installation coupe-arbustes Optionnelle
Klaxon
- Arrêt moteur (ELETTROSTOP)
- Dispositif de préchauffage bougies
Réchauffeur cabine
Alimentation cabine
Equipement optionnel
- Allume-cigare
- Prise de courant direct à la batterie
Démarreur
F1
F2
F9
F5
F3
F10
F6
F4
F11
F7
F8
EC1280
150
ES 500 ZT
Inconvénients, causes et solutions
10.0
Inconvénients, causes et solutions
Inconvénients, causes
et solutions
Ce chapitre s’adresse au personnel préposé à l’entretien, afin de faciliter l’identification
des inconvénients les plus courants. La liste suivante présente les cas dont la résolution
est simple.
DISTRIBUTEUR
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
On ne réussit pas à Pertes d’huile provenant du
maintenir la
piston.
charge.
Pertes d’huile provenant de la
soupape de purge.
Chute de charge
lorsque le piston se
déplace de la
position de point
mort à celle de
"levage".
SOLUTIONS
Remplacer le groupe de
logement de la soupape.
Démonter et nettoyer ou
remplacer la soupape de purge.
Des corps étrangers ont pénétré Démonter et nettoyer la
à l’intérieur de la soupape de
soupape de retenue charge.
retenue charge.
Le clapet ou le logement de la Remplacer le clapet ou polir le
soupape de retenue charge sont logement de la soupape.
endommagés.
Le piston se coince. Augmentation anormale de la
température de l’huile.
L’huile hydraulique est sale.
Eliminer les obstacles pour faire
couler l’huile à travers les
tuyaux.
Vidanger l’huile et nettoyer le
circuit hydraulique.
Jointures à l’entrée de la
Contrôler le couple de serrage.
conduite trop étroites, logement Desserrer les boulons de
soupape monté de manière
montage, contrôler et régler.
incorrecte.
Le piston se coince. Des corps étrangers ont pénétré Eliminer les corps étrangers ou
à l’intérieur des rainures du
piston.
remplacer le groupe de
logement de la soupape.
La pression est trop élevée.
Contrôler à l’aide d’un
manomètre et régler.
Le levier ou l’articulation sont
pliés.
Oter l’articulation et vérifier.
Le piston est plié.
Remplacer le groupe de
logement de la soupape.
Le ressort de rappel est
endommagé.
Remplacer le ressort de rappel.
Ressort de rappel ou chapeau
hors du logement
Desserrer le chapeau, l’aligner
et le resserrer.
La température interne de la
Chauffer tout le circuit.
soupape n’est pas distribuée de
manière uniforme.
ES 500 ZT
151
Inconvénients, causes et solutions
INCONVENIENTS
Pertes d’huile à
partir du joint
d’huile.
CAUSES POSSIBLES
SOLUTIONS
La contre-pression sur le circuit Utiliser un circuit de retour plus
de retour de la soupape est trop grand.
élevée.
Présence de corps étrangers sur Enlever et nettoyer le joint
le joint d’huile.
d’huile.
La plaque du joint d’huile est
desserrée.
Nettoyer la plaque du joint
d’huile et la resserrer à l’aide des
boulons.
Le piston est endommagé.
Remplacer le groupe de
logement de la soupape.
Le joint d’huile est bloqué ou
endommagé.
Changer le joint d’huile.
Le piston ne bouge La soupape est obstruée à cause Eliminer les corps étrangers et
pas.
de corps étrangers.
nettoyer le circuit.
Le chapeau du piston est rempli Remplacer le joint d’huile du
d’huile.
chapeau.
L’articulation de commande a
grippé et ne bouge pas.
MOTEUR HYDRAULIQUE
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
Le moteur
hydraulique ne
tourne pas.
Faire bouger l’articulation
librement.
SOLUTIONS
Le niveau de l’huile hydraulique Ajouter de l’huile.
est bas.
La pompe hydraulique est
défectueuse.
Remplacer la pompe
hydraulique.
Pertes d’huile à l’intérieur du
moteur hydraulique.
Remplacer le moteur
hydraulique.
Quelques parties internes du
Remplacer tout le moteur
moteur hydraulique sont usées. hydraulique ou uniquement les
parties usées.
152
L’arbre moteur est surchargé.
Contrôler le dispositif de réglage
de la charge et éliminer la cause
de la surcharge.
Le coefficient de viscosité de
l’huile est trop bas.
Vidanger l’huile hydraulique
avec de l’huile ayant le bon
coefficient de viscosité.
ES 500 ZT
Inconvénients, causes et solutions
INCONVENIENTS
Le moteur
hydraulique tourne
seulement dans
une direction.
Le moteur
hydraulique ne
tourne pas assez
vite.
Le moteur
hydraulique gronde
d’une façon
anormale.
CAUSES POSSIBLES
SOLUTIONS
La soupape de purge pour la
soupape de commande est
défectueuse.
Démonter et nettoyer ou
remplacer la soupape de purge
pour la soupape de commande.
La bobine de contrepoids se
coince.
Changer la soupape de
contrepoids.
Remplacer la pompe
hydraulique.
Changer la soupape de purge
principale.
Le flux de l’huile en entrée n’est Baisser la température de
pas suffisant.
l’huile.
Flux d’huile excessif: pertes
d’huile.
Ajouter de l’huile et serrer le
joint d’aspiration.
De l’air est aspiré dans le
moteur.
Resserrer les joints.
Pertes d’huile à l’intérieur du
moteur hydraulique.
Remplacer le moteur
hydraulique.
Le niveau de l’huile hydraulique Ajouter de l’huile.
est bas.
De l’air est aspiré dans le
moteur.
Resserrer le joint du côté de
l’aspiration.
La température de l’huile est
trop élevée.
Baisser la température de
l’huile.
La partie interne du moteur
hydraulique est usée ou
endommagée.
Remplacer le moteur
hydraulique.
L’arbre n’est pas monté
correctement.
Réaligner l’arbre.
Eliminer la cause de la
cavitation.
Pertes d’huile
Le joint d’huile est abîmé.
Changer le joint d’huile.
provenant du joint L’arbre est endommagé ou usé. Changer l’arbre.
d’étanchéité de
La pression interne du carter du Changer le joint d’huile et
l’arbre.
moteur hydraulique est trop
élevée.
ES 500 ZT
nettoyer le tuyau de purge.
153
Inconvénients, causes et solutions
CYLINDRE HYDRAULIQUE
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
Le cylindre
hydraulique n’a pas
une puissance
suffisante.
SOLUTIONS
La pression programmée de la
soupape de purge est trop
basse.
Régler la pression.
Pertes d’huile à l’intérieur du
cylindre hydraulique.
Remplacer les joints du cylindre.
La tige ou le piston du cylindre Remplacer la tige ou le piston du
sont abîmés.
cylindre hydraulique.
Pertes d’huile à l’intérieur de la Changer le groupe de logement
soupape de commande.
de la soupape.
Pertes d’huile à
l’extérieur du
cylindre
hydraulique.
Les joints du cylindre
hydraulique sont défectueux.
La tige du cylindre hydraulique Remplacer la tige du cylindre
est abîmée.
hydraulique.
Le piston ne glisse La température de l’huile est
pas normalement. trop élevée.
De l’air est aspiré dans le
moteur.
SOUPAPES DE PRESSION MAXIMUM
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
La pression
n’augmente pas
Remplacer les joints du cylindre
hydraulique.
Le clapet est coincé et reste
ouvert.
Baisser la température de
l’huile.
Ajouter de l’huile et serrer le
joint d’aspiration.
SOLUTIONS
Démonter, vérifier qu’il n’y a pas
de corps étrangers et faire
bouger le clapet librement.
Des corps étrangers ont pénétré Nettoyer toutes les parties.
dans le logement de la soupape.
La soupape de
Logement clapet pilote
Remplacer les parties
pression maximum endommagé.
endommagées.
n’est pas stable. Le piston pilote est coincé dans Démonter, nettoyer et éliminer
le clapet principal.
La soupape de
pression maximum
ne fonctionne pas
correctement.
Pertes d’huile.
les fissures superficielles.
Soupape usée à cause de corps Remplacer les parties usées.
étrangers.
Le contre-écrou et la vis de
réglage sont desserrés.
Régler la pression.
Les logements des soupapes
sont endommagés et les joints
toriques sont usés.
Remplacer les parties
endommagées et usées.
Certaines parties sont coincées Démonter les parties, vérifier
à cause de corps étrangers.
qu’il n’y a pas de fissures, les
nettoyer et les remonter.
154
ES 500 ZT
Inconvénients, causes et solutions
ACCESSOIRES
INCONVENIENTS
La puissance de
service globale
diminue.
CAUSES POSSIBLES
La puissance du moteur est
faible.
SOLUTIONS
Consulter le manuel du moteur.
La pompe hydraulique est usée. Remplacer la pompe
hydraulique.
La soupape de purge principale Régler la pression ou remplacer
est défectueuse.
la soupape.
Le niveau de l’huile hydraulique Ajouter de l’huile.
est bas.
Le coefficient de viscosité de
l’huile hydraulique n’est pas
correct.
Vidanger l’huile hydraulique
avec de l’huile ayant le bon
coefficient de viscosité.
Le filtre d’aspiration est obstrué. Remplacer le filtre d’aspiration.
Toutes les
fonctions sont
défectueuses.
La pompe hydraulique est
défectueuse.
Remplacer la pompe
hydraulique.
Le niveau de l’huile hydraulique Ajouter de l’huile.
est bas.
La capacité de prise La pression programmée de la
est faible.
soupape de purge secondaire
ou principale est trop faible ou
n’est pas correcte.
Régler la pression ou remplacer
la soupape de purge.
Les joints du cylindre
hydraulique sont abîmés.
Remplacer les joints du cylindre
hydraulique.
Le piston du cylindre
hydraulique et le cylindre sont
abîmés.
Changer le piston du cylindre
hydraulique et le cylindre, ou
bien modifier le montage.
Les accessoires Les joints du cylindre
tombent sous leur hydraulique sont abîmés.
poids.
Le piston du cylindre
hydraulique et le cylindre sont
abîmés.
Remplacer les joints du cylindre
hydraulique.
Changer le piston du cylindre
hydraulique et le cylindre, ou
bien modifier le montage.
Pertes d’huile à l’intérieur de la Changer le groupe de logement
soupape de commande.
de la soupape.
Les branchements Le niveau de graisse ou d’huile Ajouter de la graisse ou de
de l’accessoire sont est bas.
l’huile.
bruyants.
Le pivot de raccordement vibre. Remplacer la douille ou le pivot.
ES 500 ZT
155
Inconvénients, causes et solutions
DEPLACEMENT
INCONVENIENTS
La puissance de
déplacement est
faible.
CAUSES POSSIBLES
SOLUTIONS
La pression programmée de la Régler la pression.
soupape de purge principale est
trop faible.
La soupape de contrepoids est
défectueuse.
Changer la soupape de
contrepoids.
Les performances du moteur
hydraulique ont diminué.
Remplacer le moteur
hydraulique.
Les garnitures du joint tournant Changer les garnitures du joint
sont abîmées.
tournant.
Les performances de la pompe Remplacer la pompe
hydraulique ont diminué.
hydraulique.
Pertes d’huile à l’intérieur de la Changer le groupe de logement
soupape de commande.
de la soupape.
La machine ne
La tension des chenilles est trop Régler la tension des chenilles.
marche pas d’une élevée.
façon correcte.
Sont présents des pierres ou
Eliminer les pierres ou autres
d’autres corps étrangers.
corps étrangers éventuellement
présents.
La soupape de contrepoids est
défectueuse.
Changer la soupape de
contrepoids.
Les performances du moteur
hydraulique ont diminué.
Remplacer le moteur
hydraulique.
Le moteur hydraulique aspire de Ajouter de l’huile.
l’air à l’intérieur.
La machine
n’avance pas en
ligne droite.
Les chenilles de droite et de
gauche ont des tensions
différentes.
Les régler à une tension
adéquate et égale.
Les performances de la pompe Remplacer la pompe
hydraulique ont diminué.
hydraulique.
Les performances du moteur
hydraulique ont diminué.
Remplacer le moteur
hydraulique.
Pertes d’huile à l’intérieur de la Changer le groupe de logement
soupape de commande.
de la soupape.
Les garnitures du joint tournant Remplacer la garniture du joint
sont abîmées.
tournant.
Les articulations du levier sont
desserrées.
156
Régler.
ES 500 ZT
Inconvénients, causes et solutions
LEVIERS DE COMMANDE
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
Les leviers sont Des corps étrangers sont
difficiles à
présents dans le piston de la
commander.
soupape de commande.
Le piston de la soupape est
coincé.
Les articulations du levier ne
sont pas bien lubrifiées.
Les articulations du levier sont
trop serrées.
SOLUTIONS
Nettoyer la soupape de
commande.
Changer le groupe de logement
de la soupape.
Appliquer de l’huile ou de la
graisse.
Appliquer de l’huile ou de la
graisse.
POMPE HYDRAULIQUE
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
SOLUTIONS
L’huile hydraulique Le niveau de l’huile hydraulique Ajouter de l’huile.
ne coule pas à partir est bas.
de la pompe.
Le filtre d’aspiration est obstrué. Remplacer le filtre. Si l’huile est
La pression de la
pompe hydraulique
n’augmente pas.
La pompe
hydraulique gronde
d’une façon
anormale.
Pertes d’huile à
partir de la pompe
hydraulique.
ES 500 ZT
sale, la vidanger avec de l’huile
propre.
Pertes d’huile à l’intérieur de la Remplacer la pompe
pompe hydraulique.
hydraulique.
La pompe hydraulique aspire de Ajouter de l’huile et vérifier la
l’air à l’intérieur.
lance d’aspiration.
La pression programmée de la Régler la pression.
soupape de purge principale est
trop faible.
Présence de cavitation à cause Remplacer le filtre. Si l’huile est
d’une déformation de la lance sale, la vidanger avec de l’huile
d’aspiration ou du colmatage du propre.
filtre d’aspiration.
De l’air est aspiré à l’intérieur à Resserrer le joint d’aspiration ou
cause d’un relâchement du joint ajouter de l’huile.
d’aspiration ou de l’insuffisance
d’huile hydraulique.
Présence de cavitation à cause Vidanger l’huile avec de l’huile
de la viscosité de l’huile
hydraulique ayant la bonne
hydraulique.
viscosité.
La pompe et le moteur ne sont Les réaligner.
pas alignés.
L’huile hydraulique contient des Identifier et éliminer la cause des
bulles.
bulles.
(Vidanger l’huile avec de l’huile
neuve)
Le joint d’huile de la pompe
Remplacer le joint d’huile ou
hydraulique est défectueux.
bien toute la pompe
hydraulique.
157
Inconvénients, causes et solutions
JOINT TOURNANT
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
La puissance de La garniture du joint tournant
service est faible. est défectueuse.
Le rotor du joint tournant est
endommagé.
Pertes d’huile à La garniture du joint tournant
l’extérieur du joint est défectueuse.
tournant.
ROTATION
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
La capacité de
Les performances du moteur
rotation est faible. hydraulique ont diminué.
L’anneau tournant est bloqué.
Le ralentisseur de la La pression de la soupape du
rotation continue à ralentisseur a été programmée
tourner.
avec une valeur trop basse.
La soupape de purge secondaire
ou la soupape du ralentisseur
sont bouchées.
Les performances du moteur
hydraulique ont diminué.
Pertes d’huile à l’intérieur de la
soupape de commande.
La rotation continue La pression de la soupape de
même avec le
purge secondaire ou de la
ralentisseur activé. soupape du ralentisseur a été
programmée avec une valeur
trop basse.
La soupape de purge secondaire
ou la soupape du ralentisseur
sont bouchées.
Les performances du moteur
hydraulique ont diminué.
Pertes d’huile à l’intérieur de la
soupape de commande.
Au cours de la
Le moteur hydraulique aspire de
rotation on entend l’air à l’intérieur.
des bruits
Le châssis rotatif n’est pas bien
anormaux.
lubrifié.
158
SOLUTIONS
Remplacer la garniture du joint
tournant.
Remplacer le joint tournant.
Remplacer la garniture du joint
tournant.
SOLUTIONS
Remplacer le moteur
hydraulique.
Mettre de l’huile ou de la graisse,
ou remplacer l’anneau tournant.
Régler la pression.
Nettoyer la soupape de purge
secondaire ou la soupape du
ralentisseur.
Remplacer le moteur
hydraulique.
Changer le groupe de logement
de la soupape.
Régler la pression.
Nettoyer la soupape de purge
secondaire ou la soupape du
ralentisseur.
Remplacer le moteur
hydraulique.
Changer le groupe de logement
de la soupape.
Ajouter de l’huile.
Ajouter de l’huile ou de la
graisse.
ES 500 ZT
Inconvénients, causes et solutions
MOTEURS ET PARTIES CONNECTEES
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
Le moteur ne
démarre pas.
Interrupteur de démarrage
défectueux.
SOLUTIONS
Réparer la connexion
défectueuse ainsi que les
positions des contacts.
Tour défectueux du démarreur. Remédier au déchargement
total de la batterie, à la panne
du démarreur ou à la rupture ou
au relâchement des connexions
sur la distribution électrique.
Coefficient de viscosité de l’huile Vérifier et remédier.
moteur erroné.
Préchauffer à l’aide d’un
réchauffeur d’air.
Moteur trop froid.
Chauffer le fluide réfrigérant
(ajouter de l’eau chaude).
Grippage de l’arbre coudé, de Réparer.
l’arbre à cames, du piston ou du
support.
Présence d’air dans l’installation Vider complètement
d’alimentation combustible.
l’installation combustible.
Absence de combustible dans le Introduire du combustible.
réservoir.
Qualité erronée de combustible. Vérifier et remplacer.
Filtre du combustible obstrué.
Nettoyer ou remplacer.
Valeur de compression
insuffisante.
Réparer.
Pompe à injection du
combustible défectueuse.
Réparer.
Le moteur s’arrête Absence de combustible dans le Introduire du combustible.
subitement au
réservoir.
cours de la marche. Filtre du combustible obstrué. Nettoyer ou remplacer.
Présence d’air dans l’installation Serrer les joints des tubes de
d’alimentation combustible.
l’installation.
ES 500 ZT
159
Inconvénients, causes et solutions
INCONVENIENTS
La pression de
l’huile est
défectueuse.
CAUSES POSSIBLES
SOLUTIONS
Quantité d’huile insuffisante.
Ajouter de l’huile.
Pertes d’huile à partir du joint.
Réparer.
Pressostat de l’huile défectueux. Le remplacer.
Filtre de l’huile obstrué.
Remplacer l’élément filtrant.
Coefficient de viscosité de l’huile Remplacer par de l’huile
bas.
adéquate à la température de
service.
La pompe de l’huile ne
fonctionne pas parfaitement.
Surchauffe du
moteur.
Rechargement
batterie
défectueux.
160
La régler à nouveau et la
nettoyer, si le défaut persiste, il
vaut mieux la remplacer.
Niveau du fluide réfrigérant bas. Remplir.
Pertes d’eau.
Contrôler les tubes flexibles et le
radiateur.
Tension de la courroie du
ventilateur non adéquate.
Régler ou remplacer.
Panne du radiateur.
Le réparer ou le remplacer.
Ventilateur cassé.
La remplacer.
Concentration excessive
d’antigel.
Diluer le mélange.
Panne du thermostat.
Le remplacer.
Panne de la pompe à eau.
La remplacer.
Tension de la courroie du
ventilateur non adéquate.
Régler la tension.
Câbles défectueux.
Les réparer.
Voyant défectueux.
La remplacer.
Batterie en panne.
Contrôler les connexions, la
recharger, la remplacer.
Panne du régulateur.
Le remplacer.
Panne de l’alternateur.
Le réparer ou le remplacer.
ES 500 ZT
Inconvénients, causes et solutions
MOTEURS ET PARTIES CONNECTEES
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
Du gaz blanc ou
bleu sort de
l’échappement.
Quantité d’huile excessive.
SOLUTIONS
La réduire jusqu’au niveau
spécifié.
Coefficient de viscosité de l’huile Remplacer par de l’huile ayant la
plus bas.
viscosité adéquate.
Refroidissement du radiateur
excessif.
Couvrir le radiateur avec un
carter ou le remplacer.
Calage de l’injection erroné.
*Régler à nouveau.
Valeur de compression basse.
* Démonter le tout pour
contrôler et, le cas échéant,
remplacer les parties.
Du gaz noir ou gris Qualité erronée de combustible. Le remplacer par un
foncé sort de
combustible de meilleure
l’échappement.
qualité.
Jeu de la soupape non correct. Le régler.
Panne dans le fonctionnement
de la pompe à injection.
* La régler et, le cas échéant, la
remplacer.
Valeur de compression basse.
* Démonter le tout pour
contrôler et, le cas échéant,
remplacer les parties.
Entrée de l’air bloquée (filtre de Nettoyer ou remplacer l’élément
l’air obstrué).
filtrant.
Consommation
excessive de
combustible.
Panne dans le fonctionnement
de la pompe à injection.
* La régler et, le cas échéant, la
remplacer.
Panne dans l’injection de la
buse.
* La régler et, le cas échéant, la
remplacer.
Calage de l’injection erroné.
* La régler et la réparer, ou la
remplacer par une autre de
meilleure qualité.
Qualité erronée de combustible. Le remplacer par un
combustible de meilleure
qualité.
ES 500 ZT
Valeur de compression
insuffisante.
* Démonter le tout pour
effectuer un contrôle et, le cas
échéant, remplacer les parties.
Entrée d’air bloquée.
Nettoyer ou remplacer l’élément
filtrant.
161
Inconvénients, causes et solutions
INCONVENIENTS
CAUSES POSSIBLES
Consommation
excessive d’huile
Quantité d’huile excessive.
SOLUTIONS
La réduire jusqu’au niveau
spécifié.
Coefficient de viscosité de l’huile La remplacer par de l’huile ayant
bas.
la viscosité adéquate à la
température de service.
Pertes d’huile.
Localiser la perte et serrer, ou
bien, le cas échéant, remplacer
la partie.
Anneau du piston du cylindre
usé.
* Démonter le tout pour
effectuer un contrôle et, le cas
échéant, remplacer les parties.
POUR LES CAUSES NON DECRITES DANS LE PRESENT MANUEL
CONTACTER LE CENTRE D’ASSISTANCE.
Quant aux solutions marquées par *, prière de s’adresser au service après-vente.
162
ES 500 ZT
SAMPIERANA S.p.A.
I - 47026 S.PIERO IN BAGNO (FC) - ITALY
Via Leonardo da Vinci, 40
Tel. (+39) 0543.904211
Fax (+39) 0543.918520
www.sampierana.com - info@sampierana.com
Revendeur agrée:
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising