Les clés d`un contrôle précis du niveau en canal ouvert Open

Les clés d`un contrôle précis du niveau en canal ouvert Open
Les clés d'un contrôle précis du niveau en canal ouvert
Les clés d'un contrôle précis
du niveau en canal ouvert
Mark Morton
Le besoin de connaître le débit et le niveau dans les rivières et cours d’eau remonte
aux premières tentatives de l’homme pour exploiter l’énergie hydraulique et utiliser
l’eau courante pour l’irrigation, l’alimentation et d’autres usages pratiques. Les efforts
déployés pour la surveillance du niveau des rivières ont commencé modestement
avec un simple bâton gradué qui a progressivement cédé la place à des flotteurs.
De nombreuses alternatives sont disponibles pour la mesure du niveau, parmi lesquelles les systèmes à ultrasons sont les plus performants. Concernant la surveillance
du niveau en canal ouvert, la technologie doit être sélectionnée de façon particulièrement rigoureuse. La technologie radar est bien connue pour les applications
caractérisées par des pressions et des températures élevées. Malheureusement, cette
technologie présente plusieurs inconvénients lorsqu’elle est utilisée dans des instruments de mesure en canal ouvert : absence de relais, sorties, alarmes, compteurs ou
afficheurs locaux. Dans certains pays, l’utilisation d’instruments radar haute fréquence en dehors d’une cuve/réservoir n’est pas encore autorisée. Les transmetteurs radar
actuels offrent une précision de ± 3 à ± 10 mm pour 1 m, ce qui s’avère insuffisant
pour les applications en canal ouvert.
Les transmetteurs de pression à
contact sont sujets aux dérives d’étalonnage et aux dépôts biologiques.
D’autres technologies à contact comme les technologies capacitives et
TDR (réflectométrie dans le domaine
temporel) sont également sensibles
aux accumulations de produit susceptibles d’entraver le flux et de perturber le profil d’écoulement, affectant
ainsi la précision du résultat final.
La solution la plus couramment
employée actuellement pour la surveillance du niveau en canal ouvert
consiste en un dispositif de mesure
primaire, comme un canal jaugeur
ou déversoir, associé à un contrôleur
à ultrasons. Les équipements de mesure sans contact à ultrasons représentent un faible coût de possession,
sont autorisés pour les applications
à ciel ouvert et ne présentent pas les
problèmes de dérives thermiques rencontrés avec d’autres technologies.
Correctement appliquée, la technologie de mesure du niveau et du débit
par ultrasons délivre une fiabilité de
±1mm avec une maintenance réduite
au minimum.
Bon nombre des dispositifs actuels
de surveillance par ultrasons intègrent les équations de débit requises
pour une utilisation conjointe avec
les systèmes de mesure primaire
tels que les canaux et déversoirs de
jaugeage. Pour des applications dans
des dispositifs de mesure primaire
non-standard, des courbes de linéarisation peuvent être entrées dans
le contrôleur. Pour la surveillance
d’une canalisation ouverte, rigole ou
déversoir, des contrôleurs à ultrasons
exploiteront les données fournies par
un capteur de vitesse externe.
Open channel monitoring
Answers for industry.*
*Des réponses pour l'industrie.
1
Tendances en instrumentation
Comparés aux capteurs de température
intégrés, les capteurs externes offrent une
réponse plus rapide aux variations de température ambiante et, par conséquent, une
précision globale plus élevée.
ristiques de l’écho malgré des conditions
environnementales et des températures
fluctuantes.
Eléments à prendre en compte pour l'installation des transducteurs à ultrasons et
capteurs de température externes
Il convient de déterminer avec soin l’emplacement du transducteur. Pour la surveillance d’un dispositif primaire, comme
un canal jaugeur ou un déversoir, l’emplacement d’installation du transducteur
amont dépend du type et des dimensions
du canal. Siemens propose des supports
de fixation en acier inoxydable adaptés
à différentes configurations de montage
pour garantir une installation optimale.
Choisissez un emplacement facile d’accès
et offrant une voie dégagée jusqu’à la
surface de l’eau. Nous vous conseillons de
respecter les recommandations relatives
au choix de l’emplacement indiquées par
le fabricant dans le manuel d’utilisation.
Mesure de la distance
La vitesse de propagation du son est de
344 mètres par seconde à 20°C. L’émetteur-transmetteur à ultrasons mesure le
temps écoulé entre la génération de la
décharge sonore et le retour du signal
sonore sur la face du transducteur. Une
fois mesurée la durée de l’impulsion, la
distance est calculée à partir de cette durée et de la vitesse du son selon l’équation
suivante :
Une fois l’emplacement d’installation
déterminé, la hauteur et l’alignement
du transducteur doivent être étudiés. Le
transducteur doit être installé de manière
à ce que le niveau de tête le plus haut soit
compris dans la zone de lecture du transducteur pour éviter toute perte de valeurs
utiles en cas de débit plus important que
prévu. Pour un résultat optimal, la plaque
d’étalonnage doit être aussi proche que
possible du niveau de tête réel.
Distance = Vitesse du son x Durée
Le transducteur doit être aligné perpendiculairement à la cible pour un meilleur
résultat. La fiabilité du signal n’est pas
problématique puisque l’eau n’absorbe
que 15% de l’énergie acoustique ; le reste,
85%, est réfléchi vers le transducteur.
Fig. 1 Variations de la vitesse de propagation du son en fonction de la température
ambiante.
La première clé pour des mesures fiables
et précises réside dans la sélection et
l’installation correctement effectuée d’un
équipement adapté. Un instrument de
mesure en canal ouvert de qualité, comme les produits OCM III, SITRANS LUC500
ou HydroRanger 200 de Siemens, constitue un bon départ. Ajoutez un transducteur ultrasonique Echomax XRS-5 et vous
êtes prêt pour mesurer le débit.
La plupart des produits de mesure de niveau
par ultrasons sont dotés de la technologie
brevetée « Sonic Intelligence » de Siemens.
Cette technologie repose sur un microgiciel
résident qui utilise des méthodes de traitement et algorithmes spécifiques et un TVT
(seuil à variation temporelle) pour mesurer
le niveau avec précision et fiabilité dans les
conditions les plus difficiles.
Pour les applications critiques exigeant
une précision optimale, l’OCM III, Echomax
XRS-5 et le capteur de température externe TS-2 offrent une précision de ±1mm.
L’OCM III repose sur une technologie brevetée de traitement des signaux analogiques
qui délivre une précision exceptionnelle.
Technologie à ultrasons
La technologie ultrasonique est basée
sur le principe du temps de vol appliqué
à l’énergie sonore. Un transducteur agit
tel un haut-parleur : une décharge sonore
ciblée est générée à travers sa face émettrice. Le son atteint la surface de la matière qui le renvoie vers la face du transducteur. Lors du retour du son sur sa face,
le transducteur agit tel un microphone en
convertissant le signal sonore en impulsion électrique en vue de son traitement.
La clé d’une mesure fiable repose sur
des tolérances de conception strictes du
transducteur pour préserver les caracté2
Le résultat est ensuite divisé par deux.
Cette division se justifie du fait que la
durée relevée correspond à un voyage
aller-retour du son. Or, c’est l’aller simple
correspondant à la distance entre la face
du transducteur et la surface cible qui
nous intéresse.
Pourquoi mesurer la température ?
Lorsque la température ambiante varie,
la vitesse de propagation du son fait de
même. Pour chaque variation de la température d’un degré Celsius, la vitesse du
son subit une variation de 0,17%. Pour
compenser les variations thermiques,
le processeur du contrôleur à ultrasons
calcule en fonction de la valeur de température un coefficient de correction pour
chaque écho (voir Fig. 1).
Compte tenu de la différence entre les
conditions réelles de l’application et les
conditions de référence, la température doit
être surveillée. Selon les modèles, le capteur
de température utilisé est un capteur intégré au transducteur ou un capteur externe.
Evitez tout serrage excessif du transducteur sur le support de fixation. Un serrage
manuel du capteur est recommandé pour
éviter un serrage excessif qui pourrait engendrer des vibrations ou oscillations importantes susceptibles de compromettre
les performances du transducteur.
Dans de nombreuses installations de
contrôle en canal ouvert, un système
pare-soleil est omis. Pourtant le rayonnement solaire peut chauffer artificiellement le transducteur ou le capteur de
température, générant des températures
ambiantes anormalement élevées. C’est
pourquoi un système pare-soleil doit être
installé au-dessus du transducteur et du
capteur de température externe pour éviter les valeurs erronées. Une ventilation
adéquate doit également être prévue
Les clés d'un contrôle précis du niveau en canal ouvert
pour éviter que la chaleur ne s’accumule sous le système pare-soleil. Comme
il a été mentionné précédemment, la
température influe sur la vitesse de
propagation du son. Un rendu précis de
la température est essentiel pour des
résultats optimaux dans une application
en canal ouvert.
En cas de vents forts, un tube de mesurage peut s’avérer nécessaire. Le vent peut
en effet faire varier artificiellement la température au niveau du capteur et entraîner
ainsi des erreurs de mesure. Pour les applications d’égouts, un kit de submersion
peut être utilisé pour détecter les conditions de submersion. Le kit de submersion
crée une poche d’air devant la face du
transducteur. La poche d’air maintient la
face du transducteur en parfait état de
propreté en cas de débordement, réduisant ainsi les besoins de maintenance.
Fig. 2 Des dispositifs pare-soleil évitent que des fluctuations de la température ambiante n’influent sur les résultats de mesure du niveau.
Dispositifs de mesure primaire et
écoulement
Le choix du dispositif de mesure primaire doit être réfléchi. Il convient de tenir
compte des conditions de débit actuelles et futures pour éviter l’achat de systèmes inadaptés. Les autres éléments
à prendre en compte sont la précision,
la maintenance et la nature du liquide.
Une installation incorrecte ou un mauvais dimensionnement du dispositif de
mesure primaire auront des répercussions sur la précision du résultat.
Les déversoirs offrent un résultat plus
précis que les canaux de jaugeage mais
nécessitent plus d’entretien. Les canaux
de jaugeage sont considérés comme
« auto-nettoyants » car l’écoulement
lave le canal. Cela dit, n’importe quel
dispositif de mesure primaire doit être
contrôlé régulièrement pour s’assurer
que les zones en amont-en aval sont
exemptes d’impuretés et de dépôts.
Il convient de veiller à ce que le site
où s’effectue la mesure secondaire ne
soit pas affecté par une variation du
profil de débit due à une accumulation.
La qualité de l’écoulement à l’endroit
du transducteur à ultrasons doit être
optimale. Des ressauts ou amenées
d’eau à proximité du point de mesure
affecteront la précision. Un écoulement
entravé se traduira également par une
baisse de la qualité de la mesure.
Conclusion
Correctement employés, les contrôleurs
à ultrasons peuvent offrir une précision
de ± 1mm. Un soin particulier doit être
accordé à la sélection, l’installation et l’en-
Fig. 3 Plusieurs options sont possibles pour l’installation de transducteurs au-dessus de
déversoirs et canaux de jaugeage. Une mesure précise du niveau de ces canaux ouverts
contribue à éviter les débordements.
tretien du dispositif de mesure primaire.
Un dispositif de mesure primaire sous- ou
surdimensionné compromet la qualité des
résultats. En outre, un canal jaugeur, ou
déversoir, mal installé peut perturber le
profil d’écoulement dans le canal et la valeur de débit finale. L’entretien régulier du
canal de jaugeage ou déversoir contribue
à la précision des résultats.
Mark Morton est Chef de Produit Ultrasons de
Siemens Milltronics Process Instruments Inc.
© 2008 Siemens Milltronics Process Instruments Inc.
www.siemens.com/processautomation
Une installation correcte de l’équipement de contrôle du débit en canal
ouvert associée à un entretien régulier
du dispositif de mesure primaire offre la
garantie de mesures fiables et précises
pendant de nombreuses années.
3
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising