Manuel d`utilisation UR10/CB3

Manuel d`utilisation UR10/CB3
Manuel d’utilisation
UR10/CB3
Traduction des instructions d’origine (fr)
Manuel d’utilisation
UR10/CB3
Version 3.0 (rev. 15965)
Traduction des instructions d’origine (fr)
Numéro de série UR10 :
Numéro de série CB3 :
Les informations contenues dans le présent document sont la propriété d’Universal Robots A/S et
ne peuvent être reproduites, totalement ou partiellement, sans l’autorisation écrite préalable d’Universal Robots A/S. Les informations du présent document peuvent être modifiées sans préavis et ne
doivent pas être interprétées comme un engagement de la part d’Universal Robots A/S. Ce manuel
est revu et révisé périodiquement.
Universal Robots A/S décline toute responsabilité d’erreurs ou d’omissions dans ce document.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Le logo Universal Robots est une marque déposée d’Universal Robots A/S.
UR10/CB3
ii
Version 3.0 (rev. 15965)
Préface
Contenu des boı̂tes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ix
ix
Avis de sécurité important . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
x
Comment lire ce manuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
x
Où trouver des informations complémentaires . . . . . . . . . . . . . . . . .
x
I
Manuel d’installation du matériel
I-1
1
Sécurité
I-3
1.1
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-3
1.2
Validité et responsabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-3
1.3
Limitation de responsabilité
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-3
1.4
Symboles d’avertissement contenus dans ce manuel . . . . . . . . . . . . .
I-4
1.5
Avertissements et mises en garde d’ordre général . . . . . . . . . . . . . .
I-4
1.6
Usage prévu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-7
1.7
Évaluation des risques
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-7
1.8
Arrêt d’urgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-8
1.9
Mouvement sans puissance d’excitation . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-8
2
Transport
I-11
3
Interface mécanique
I-13
3.1
Espace de travail du robot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-13
3.2
Montage
I-13
4
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Interface électrique
I-17
4.1
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-17
4.2
Avertissements et mises en garde électriques . . . . . . . . . . . . . . .
I-17
4.3
E/S du contrôleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-19
4.3.1
Spécifications communes à toutes les E/S numériques . . . . . . . . .
I-19
4.3.2
E/S de sécurité
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-21
4.4
4.3.3
E/S numériques à usages multiples . . . . . . . . . . . . . . . .
I-24
4.3.4
Entrée numérique à partir d’un bouton . . . . . . . . . . . . . . .
I-25
4.3.5
Communication avec d’autres machines ou automates programmables . . .
I-25
4.3.6
E/S analogiques à usages multiples . . . . . . . . . . . . . . . .
I-25
4.3.7
Commande marche/arrêt à distance . . . . . . . . . . . . . . . .
I-27
E/S de l’outil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-28
4.4.1
Sorties numériques de l’outil
. . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-29
4.4.2
Entrées numériques de l’outil . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-30
4.4.3
Entrées analogiques de l’outil . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-30
Version 3.0 (rev. 15965)
iii
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Table des matières
5
6
4.5
Ethernet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-31
4.6
Connexion secteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-32
4.7
Connexion du robot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-33
Fonctions et interfaces de sécurité
I-35
5.1
Fonctions de sécurité de limitation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-35
5.2
Modes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-37
5.3
Interfaces électriques de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-38
5.3.1
Entrées électriques de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-38
5.3.2
Sorties électriques de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-39
Maintenance et réparation
I-41
6.1
I-41
Consignes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
7
Élimination et environnement
I-43
8
Certifications
I-45
8.1
Certifications tierces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-45
8.2
Déclarations selon les directives de l’Union européenne . . . . . . . . . . .
I-45
9
Garanties
I-47
9.1
Garantie concernant le produit
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-47
9.2
Clause de non responsabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-47
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
A Heure d’arrêt et distance d’arrêt
A.1
I-49
Distances et temps d’arrêt de CATÉGORIE 0
. . . . . . . . . . . . . . .
B Déclarations et certificats
I-49
I-51
B.1
CE Declaration of Incorporation (original) . . . . . . . . . . . . . . . .
I-51
B.2
Déclaration d’incorporation CE (traduction de l’original) . . . . . . . . . . .
I-52
B.3
Certificat du système de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-53
B.4
Certificat de test environnemental . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-54
B.5
Certificat de test CEM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I-55
C Normes appliquées
I-57
D Caractéristiques techniques
I-63
II
II-1
Manuel PolyScope
10 Introduction
10.1
II-3
Prise en main . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
10.1.1 Installer le bras du robot et le boı̂tier contrôleur . . . . . . . . . . . .
II-3
II-3
10.1.2 Mettre le boı̂tier contrôleur sous et hors tension. . . . . . . . . . . .
II-4
10.1.3 Mettre le robot sous et hors tension . . . . . . . . . . . . . . . .
II-4
10.1.4 Démarrage rapide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-4
10.1.5 Le premier programme
II-5
UR10/CB3
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
iv
Version 3.0 (rev. 15965)
10.2
Interface de programmation PolyScope . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-6
10.3
Écran de bienvenue
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-8
10.4
Écran d’initialisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-9
11 Éditeurs à l’écran
II-11
11.1
Pavé à l’écran . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-11
11.2
Clavier à l’écran . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-12
11.3
Éditeur d’expression à l’écran . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-12
11.4
Écran Éditeur Pose . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-13
12.1
II-17
Onglet Déplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-17
12.1.1 Robot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-17
12.1.2 Fonction et position de l’outil . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-18
12.1.3 Déplacer l’outil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-18
12.1.4 Déplacer les articulations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-18
12.1.5 Teach . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-18
12.2
Onglet E/S. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-19
12.3
E/S client MODBUS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-20
12.4
Onglet AutoMove . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-21
12.5
Installation → Charger/Enregistrer . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-22
12.6
Installation → Configuration point central de l’outil . . . . . . . . . . . . .
II-23
12.7
Installation → Montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-24
12.8
Installation → Configuration E/S
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-25
12.9
Installation → Sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-25
12.10 Installation → Variables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-26
12.11 Installation → Configuration client E/S MODBUS . . . . . . . . . . . . .
II-27
12.12 Installation → Fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-30
12.13 Installation → Programme par défaut . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-34
12.13.1 Charger un programme par défaut . . . . . . . . . . . . . . . .
II-34
12.13.2 Démarrer un programme par défaut . . . . . . . . . . . . . . . .
II-34
12.13.3 Initialisation automatique
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-35
12.14 Onglet journal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
12.15 Écran chargement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-35
II-36
12.16 Onglet Exécution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-38
13 Programmation
II-41
13.1
Nouveau programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-41
13.2
Onglet Programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-42
13.3
Variables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-43
13.4
Commande : Vide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-44
13.5
Commande : Déplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-44
13.6
Commande : Point de passage fixe . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-47
13.7
Régler le point de passage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-47
13.8
Commande : Point de passage relatif . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-49
13.9
Commande : Point de passage variable
. . . . . . . . . . . . . . . . .
II-50
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-51
13.10 Commande : Attendre
Version 3.0 (rev. 15965)
v
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
12 Contrôle du robot
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-51
13.12 Commande : Pop-up . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
13.11 Commande : Régler
II-52
13.13 Commande : Stop . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-53
13.14 Commande : Commentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-53
13.15 Commande : Dossier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-54
13.16 Commande : Boucle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-54
13.17 Commande : Sous-programme
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-55
13.18 Commande : Affectation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-56
13.19 Commande : Si . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-57
13.20 Commande : Script . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-58
13.21 Commande : Événement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-59
13.22 Commande : Thread . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-60
13.23 Commande : Modèle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-60
13.24 Commande : Force . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-62
13.25 Commande : Palette . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-65
13.26 Commande : Rechercher . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-66
13.27 Commande : Suspendre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-69
13.28 Onglet Graphique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-70
13.29 Onglet Structure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
13.30 Onglet Variables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-71
II-72
13.31 Commande : Initialisation variables. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-73
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
14 Écran configuration
II-75
14.1
Langue et unités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-76
14.2
Mise à jour robot
II-77
14.3
Régler le mot de passe
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-78
14.4
Étalonner écran . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-79
14.5
Configuration réseau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-79
14.6
Régler l’heure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-80
15 Configuration de sécurité
II-81
15.1
Modifier la configuration de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-82
15.2
Synchronisation de sécurité et erreurs . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-82
15.3
Tolérances . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-83
15.4
Somme de contrôle de sécurité
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-84
15.5
Modes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-84
15.6
Mode Teach . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-85
15.7
Verrouillage par mot de passe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-85
15.8
Appliquer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-85
15.9
Limites générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-86
15.10 Limites d’articulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-89
15.11 Limites . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-90
15.11.1 Sélectionner une limite à configurer . . . . . . . . . . . . . . . .
II-91
15.11.2 Visualisation 3D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-91
15.11.3 Configuration du plan de sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . .
II-92
15.11.4 Configuration de la limite de l’outil . . . . . . . . . . . . . . . .
II-95
15.12 E/S de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
II-97
UR10/CB3
vi
Version 3.0 (rev. 15965)
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Glossary
Version 3.0 (rev. 15965)
II-99
Index
II-101
vii
UR10/CB3
UR10/CB3
viii
Version 3.0 (rev. 15965)
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Préface
Le robot peut être programmé pour déplacer un outil et communiquer avec d’autres
machines en utilisant des signaux électriques. Il s’agit d’un bras composé de tubes
en aluminium extrudé et d’articulations. À l’aide de notre interface de programmation brevetée, PolyScope, il est facile de programmer le robot pour déplacer l’outil
le long d’une trajectoire désirée.
Contenu des boı̂tes
Lorsque vous commandez un robot complet, vous recevez deux boı̂tes. L’une contient
le bras du robot et les éléments suivants sont inclus dans l’autre boı̂te :
– Boı̂tier contrôleur avec Teach Pendant ;
– Support de montage pour le boı̂tier contrôleur ;
– Support de montage pour le Teach Pendant ;
– Clé pour ouvrir le boı̂tier contrôleur ;
– Câble pour brancher le bras du robot et le boı̂tier contrôleur ;
– Câble secteur compatible pour votre région ;
– Câble pour l’outil ;
– Stylet avec laser ;
– Certificat de test de production UR ;
– Le présent manuel.
Version 3.0 (rev. 15965)
ix
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Félicitations pour l’achat de votre nouvel Universal Robot, UR10.
Où trouver des informations complémentaires
Avis de sécurité important
Le robot est une machine partiellement finie (voir 8.2) et une évaluation des risques est
donc nécessaire pour chaque installation du robot. Il est particulièrement important
de suivre l’ensemble des instructions de sécurité du chapitre 1.
Comment lire ce manuel
Ce manuel comprend des instructions relatives à l’installation et l’utilisation du
robot. Il se compose des parties suivantes :
Manuel d’installation du matériel : L’installation mécanique et électrique du robot.
Manuel PolyScope : La programmation du robot.
Ce manuel est destiné à l’intégrateur qui doit avoir une formation mécanique et
électrique de niveau élémentaire. Il est également utile, bien que non nécessaire,
de connaı̂tre les concepts élémentaires de la programmation. Aucune connaissance
spéciale des robots en général ou d’Universal Robots en particulier n’est nécessaire.
Où trouver des informations complémentaires
Le site web d’assistance (http://support.universal-robots.com/), à la disposition de tous les distributeurs UR, contient des informations supplémentaires,
telles que :
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
– Versions de ce manuel dans d’autres langues ;
– Mises à jour du manuel PolyScope après la mise à niveau de PolyScope à une
nouvelle version.
– Le Manuel d’entretien avec des instructions pour le dépannage, la maintenance et
la réparation du robot.
– Le Manuel de script pour les utilisateurs avancés.
UR10/CB3
x
Version 3.0 (rev. 15965)
Première partie
Manuel d’installation du matériel
1
1.1
Sécurité
Introduction
Ce chapitre contient d’importantes informations de sécurité qui doivent être lues et
comprises par l’intégrateur des robots UR.
Les premières sous-sections de ce chapitre sont d’ordre général tandis que les dernières
sous-sections contiennent des données techniques plus spécifiques concernant la
configuration et la programmation du robot.
Il est essentiel que l’ensemble des instructions et consignes d’assemblage fournies
dans d’autres chapitres et parties de ce manuel soient respectées et suivies.
Une attention particulière doit être accordée au texte associé aux symboles d’avertissement. Voir Chapitre 5 pour obtenir une description détaillée des fonctions et
interfaces de sécurité.
1.2
Validité et responsabilité
Les informations ne couvrent pas la manière de concevoir, installer et exploiter une
application de robot complète et ne couvrent pas non plus tous les équipements
Le système complet doit être conçu et installé conformément aux exigences de
sécurité établies dans les normes et réglementations du pays où le robot est installé.
Les intégrateurs des robots UR ont la responsabilité de faire en sorte que les lois et
réglementations de sécurité applicables du pays concerné soient respectées et que
tout danger important dans l’application complète du robot soit éliminé.
Cela inclut, sans toutefois s’y limiter :
– Effectuer une évaluation des risques pour l’ensemble du système ;
– Établir une interface avec d’autres machines et des dispositifs de sécurité supplémentaires
si défini par l’évaluation des risques ;
– Configurer les paramètres de sécurité appropriés dans le logiciel ;
– S’assurer que l’utilisateur ne modifiera pas les mesures de sécurité ;
– Valider que l’ensemble du système a été conçu et installé correctement ;
– Spécifier un mode d’emploi ;
– Marquer l’installation du robot avec les symboles appropriés et les coordonnées
de l’intégrateur ;
– Réunir toute la documentation dans un dossier technique.
Des consignes sur la façon de trouver et de lire les normes et lois applicables peuvent
être consultées sur http://support.universal-robots.com/
1.3
Limitation de responsabilité
Toute information donnée dans ce manuel concernant la sécurité ne doit pas être
interprétée comme une garantie de la part d’UR que le manipulateur industriel ne
Version 3.0 (rev. 15965)
I-3
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
périphériques pouvant exercer une influence sur la sécurité de l’ensemble du système.
1.5 Avertissements et mises en garde d’ordre général
provoquera aucune blessure ni aucun dommage même si toutes les instructions de
sécurité sont respectées.
1.4
Symboles d’avertissement contenus dans ce manuel
Le tableau ci-dessous définit les légendes précisant les niveaux de danger utilisés
tout au long de ce manuel. Les mêmes symboles d’avertissement sont utilisés sur
le produit.
DANGER:
Cela indique une situation électrique présentant un danger
immédiat qui, si elle n’est pas évitée, pourrait entraı̂ner la mort
ou de graves blessures.
DANGER:
Cela indique une situation présentant un danger immédiat qui, si
elle n’est pas évitée, pourrait entraı̂ner la mort ou de graves blessures.
AVERTISSEMENT:
Cela indique une situation électrique présentant un danger potenCopyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
tiel qui, si elle n’est pas évitée, pourrait entraı̂ner des blessures ou
des dommages importants aux équipements.
AVERTISSEMENT:
Cela indique une situation présentant un danger potentiel qui, si
elle n’est pas évitée, pourrait entraı̂ner des blessures ou des dommages importants aux équipements.
AVERTISSEMENT:
Cela indique une surface chaude présentant un danger potentiel
qui, si elle est touchée, pourrait entraı̂ner des blessures.
ATTENTION:
Cela indique une situation qui, si elle n’est pas évitée, pourrait entraı̂ner des dommages aux équipements.
1.5
Avertissements et mises en garde d’ordre général
Cette section contient des avertissements et des mises en garde d’ordre général.
Certains d’entre eux sont répétés ou expliqués dans différentes parties du manuel.
D’autres avertissements et mises en garde sont présents tout au long du manuel.
UR10/CB3
I-4
Version 3.0 (rev. 15965)
1.5 Avertissements et mises en garde d’ordre général
DANGER:
Veiller à installer le robot et tous les équipements électriques selon
les spécifications et avertissements figurant aux chapitres 3 et 4.
AVERTISSEMENT:
1. Veiller à ce que le bras du robot et l’outil soient correctement
et solidement boulonnés en place.
2. S’assurer que le bras du robot dispose d’un espace assez
grand pour pouvoir fonctionner librement.
3. S’assurer que des mesures de sécurité (par ex. rail de protection, corde ou écran de sécurité) ont été mises en place autour
de la zone de fonctionnement du robot afin de protéger à la
fois l’opérateur et les tiers.
4. Ne pas porter de vêtements ou de bijoux qui pendent lors de
tout travail avec le robot. S’assurer que les cheveux longs sont
attachés lors de tout travail avec le robot.
5. Ne jamais utiliser le robot s’il est endommagé.
6. Si
le
logiciel
annonce
une
erreur
fatale,
activer
ayant conduit à cette erreur, trouver les codes d’erreur correspondants sur l’écran du journal et contacter le fournisseur.
7. Ne pas connecter les équipements de sécurité aux E/S normales. Utiliser des interfaces de sécurité uniquement.
8. Veiller à utiliser les paramètres d’installation corrects (par ex.
angle de montage du robot, poids dans le point central de
l’outil, décalage du point central de l’outil, configuration de
sécurité). Enregistrer et charger le fichier d’installation avec le
programme.
9. La fonction Teach (impédance/recul) doit uniquement être
utilisée dans les installations où l’évaluation des risques le
permet. Les outils et les obstacles ne doivent présenter aucun
bord tranchant ou point de pincement. Veiller à ce que toutes
les personnes présentes tiennent leur tête et leur visage hors
de la portée du robot.
10. Restez attentif au mouvement du robot lorsque vous utilisez
le Teach Pendant.
11. Ne pas pénétrer dans la plage de sécurité du robot ou toucher
le robot lorsque le système est en fonctionnement.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-5
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
immédiatement l’arrêt d’urgence, écrire les conditions
1.5 Avertissements et mises en garde d’ordre général
11. Les collisions peuvent libérer de grandes quantités d’énergie
cinétique qui sont considérablement plus élevées à des vitesses élevées et avec des charges utiles élevées. (Énergie
cinétique = 21 Masse · Vitesse2 )
12. L’association de différentes machines pourrait accroı̂tre les
risques ou en créer de nouveaux. Toujours effectuer une
évaluation globale des risques pour l’ensemble de l’installation. Lorsque différents niveaux de sécurité et d’arrêt d’urgence sont nécessaires, toujours choisir le niveau de performance le plus élevé. Toujours lire et comprendre les manuels
relatifs à tous les équipements utilisés dans le cadre de l’installation.
13. Ne jamais modifier le robot. Une modification pourrait
créer des dangers imprévisibles pour l’intégrateur. Toutes
les opérations de remontage autorisées doivent être effectuées conformément à la version la plus récente de tous
les manuels d’entretien concernés. UNIVERSAL ROBOTS
DÉCLINE TOUTE RESPONSABILITÉ SI LE PRODUIT A ÉTÉ
CHANGÉ OU MODIFIÉ DE QUELQUE FAÇON QUE CE
SOIT.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
14. Si le robot est acheté avec un module supplémentaire (par ex.
interface euromap67), recherchez ce module dans le manuel
qui convient.
AVERTISSEMENT:
1. Le robot et le boı̂tier contrôleur génèrent de la chaleur pendant le fonctionnement. Ne pas manipuler ou toucher le robot
pendant le fonctionnement ou juste après le fonctionnement.
Pour refroidir le robot, mettre le robot hors tension et patienter une heure.
2. Ne jamais mettre les doigts derrière le cache interne du boı̂tier
contrôleur.
UR10/CB3
I-6
Version 3.0 (rev. 15965)
1.6 Usage prévu
ATTENTION:
1. Lorsque le robot est associé à ou travaille avec des machines
susceptibles d’endommager le robot, il est vivement recommandé de tester toutes les fonctions et le programme du robot séparément. Il est recommandé de tester le programme
du robot à l’aide de points de passage temporaires situés en
dehors de l’espace de travail des autres machines. Universal
Robots ne peut être tenue pour responsable de tout dommage
causé au robot ou à d’autres équipements en raison d’erreurs
de programmation ou d’un dysfonctionnement du robot.
2. Ne pas exposer le robot à des champs magnétiques permanents. Des champs magnétiques très puissants peuvent endommager le robot.
1.6
Usage prévu
Les robots UR sont des robots industriels destinés à manipuler des outils et des
accessoires, ou à traiter ou transférer des composants ou des produits. Pour plus
d’informations concernant les conditions environnementales dans lesquelles le roLes robots UR sont dotés de fonctions de sécurité spéciales, spécifiquement conçues
pour un fonctionnement collaboratif, où le robot fonctionne sans barrières et/ou
avec un humain.
Le fonctionnement collaboratif est uniquement destiné aux applications non dangereuses où l’ensemble de l’application, y compris l’outil, la pièce à travailler, les
obstacles et les autres machines, ne présente aucun risque majeur selon l’évaluation
des risques de l’application spécifique.
Toute utilisation ou application s’écartant de l’usage prévu est réputée être une
mauvaise utilisation inacceptable. Cela inclut, sans toutefois s’y limiter :
– Utilisation dans des environnements potentiellement explosifs ;
– Utilisation dans des applications médicales et critiques ;
– Utilisation avant d’avoir procédé à une évaluation des risques ;
– Utilisation lorsque les niveaux de performance indiqués sont insuffisants ;
– Utilisation lorsque les temps de réaction des fonctions de sécurité sont insuffisants ;
– Utilisation comme échelle ;
– Fonctionnement en dehors des paramètres de fonctionnement acceptables.
1.7 Évaluation des risques
L’une des choses les plus importantes que doit faire un intégrateur est de réaliser
une évaluation des risques. Le robot proprement dit est une machine partiellement
finie. La sécurité de l’installation du robot dépend donc de la façon dont le robot
est intégré (par ex. outil, obstacles et autres machines).
Version 3.0 (rev. 15965)
I-7
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
bot doit fonctionner, voir les annexes B et D.
1.9 Mouvement sans puissance d’excitation
Il est recommandé que l’intégrateur utilise les consignes des normes ISO 12100 et
ISO 10218-2 pour réaliser l’évaluation des risques.
L’évaluation des risques doit envisager deux scénarios :
– Enseigner au robot tout en développant son installation ;
– Fonctionnement normal de l’installation du robot.
Si le robot est installé dans une installation non collaborative (par ex. lors de l’utilisation d’un outil dangereux), l’évaluation des risques pourrait conclure que l’intégrateur
doit connecter des dispositifs de sécurité supplémentaires (par ex. un dispositif activé) pour le protéger pendant la programmation.
Universal Robots a identifié les dangers importants potentiels énumérés ci-dessous
comme dangers qui doivent être étudiés par l’intégrateur. Noter que d’autres dangers importants pourraient être présents dans une installation de robot spécifique.
1. Coincement des doigts entre le pied et la base du robot (articulation 0).
2. Coincement des doigts entre le poignet 1 et le poignet 2 (articulation 3 et articulation 4).
3. Pénétration dans la chair de bords tranchants et pointes tranchantes de l’outil
ou du connecteur d’outil.
4. Pénétration dans la chair de bords tranchants et de pointes tranchantes sur des
obstacles à proximité de la piste du robot.
5. Contusion due à un coup donné par le robot.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
6. Entorse ou fracture des os due à un choc subi entre une charge utile lourde et
une surface dure.
7. Conséquences dues au desserrage de boulons qui maintiennent le bras robotique ou l’outil.
8. Articles qui tombent de l’outil en raison d’une mauvaise préhension ou d’une
panne de courant.
9. Erreurs dues à différents boutons d’arrêt d’urgence pour différentes machines.
Des informations sur les temps d’arrêt et les distances d’arrêt sont disponibles à
l’annexe A.
1.8
Arrêt d’urgence
Activer le bouton d’arrêt d’urgence pour arrêter immédiatement tout mouvement
du robot.
L’arrêt d’urgence ne doit pas être utilisé comme une mesure de réduction des risques,
mais comme un dispositif de protection secondaire.
L’évaluation des risques de l’application du robot doit indiquer s’il est nécessaire
de connecter plusieurs boutons d’arrêt d’urgence. Les boutons d’arrêt d’urgence
doivent être conformes à la norme CEI 60947-5-5 ; pour plus d’informations, voir la
section 4.3.2.
1.9
Mouvement sans puissance d’excitation
Dans le cas peu probable d’une situation d’urgence où il est nécessaire de déplacer
une ou plusieurs articulations du robot et qu’il n’est pas possible ou pas souhaité
UR10/CB3
I-8
Version 3.0 (rev. 15965)
1.9 Mouvement sans puissance d’excitation
d’avoir le robot sous tension, il existe deux manières différentes de forcer les mouvements des articulations du robot :
1. Recul forcé : forcer une articulation à se déplacer en tirant sec (500 N) sur le
bras robotique. Chaque frein d’articulation a un accouplement à friction qui
permet le mouvement pendant un couple forcé élevé.
2. Relâchement manuel des freins : Retirer la protection de l’articulation en enlevant les quelques vis M3 qui la fixent. Relâcher le frein en appuyant sur la tige
du petit électroaimant comme le montre la photo ci-dessous.
AVERTISSEMENT:
1. Le déplacement manuel du bras du robot, uniquement destiné aux situations d’urgence, risque d’endommager les articulations.
2. En cas de relâchement manuel du frein, la gravité peut entraı̂ner la chute du bras du robot. Toujours soutenir le bras du
robot, l’outil et la pièce à travailler au moment de relâcher le
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
frein.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-9
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
1.9 Mouvement sans puissance d’excitation
UR10/CB3
I-10
Version 3.0 (rev. 15965)
2
Transport
Transporter le robot dans son emballage d’origine. Mettre de côté les matériaux de
conditionnement dans un endroit sec ; vous devrez peut-être emballer et déplacer
le robot ultérieurement.
Soulever les deux tubes du bras du robot en même temps lors de son déplacement
du conditionnement au lieu d’installation. Tenir le robot en place jusqu’à ce que
tous les boulons de montage soient bien serrés à la base du robot.
Le boı̂tier contrôleur doit être soulevé par la poignée.
AVERTISSEMENT:
1. Veiller à ne pas surcharger votre dos ou d’autres parties
de votre corps lorsque vous soulevez l’équipement. Utiliser un équipement de levage adéquat. Toutes les consignes
régionales et nationales en matière de levage doivent être suivies. Universal Robots ne peut être tenue pour responsable
des dommages causés par le transport de l’équipement.
2. Veiller à monter le robot conformément aux instructions de
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
montage du chapitre 3.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-11
UR10/CB3
UR10/CB3
I-12
Version 3.0 (rev. 15965)
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
3
Interface mécanique
Le robot est essentiellement constitué de six articulations du robot et de deux tubes
d’aluminium reliant la base à l’outil du robot. Le robot permet d’effectuer le mouvement de translation et de rotation de l’outil à l’intérieur de l’espace de travail. La
section suivante décrit les éléments de base qu’il faut savoir au moment d’installer
les différentes pièces du système robotique.
Les instructions d’installation électrique du chapitre 4 doivent être respectées.
3.1
Espace de travail du robot
L’espace de travail du robot UR10 s’étend jusqu’à 1300 mm à partir de l’articulation
de base. Lors du choix du lieu de montage pour le robot, il est important d’étudier le
volume cylindrique directement au-dessus et directement en dessous de la base du
robot. Le déplacement du robot à proximité du volume cylindrique doit être évité
dans la mesure du possible, car il provoque le déplacement rapide des articulations
même si l’outil se déplace lentement, avec pour conséquence le fonctionnement
Avant
3.2
Incliné
Montage
Bras du robot Le bras du robot est installé à l’aide de quatre boulons M8, en utilisant les quatre trous de 8,5 mm à la base. Il est recommandé de serrer ces boulons
à un couple de 20 N m. Deux trous de Ø8 sont prévus pour utiliser avec une broche
lorsqu’un repositionnement très précis du bras du robot est désiré. Un pendant à la
base est disponible en option. La figure 3.1 indique où percer des trous et monter
les vis.
Installer le robot sur une surface suffisamment robuste pour supporter au moins
dix fois le couple complet de l’articulation de base et au moins cinq fois le poids du
bras du robot. En outre, la surface doit être exempte de vibrations.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-13
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
inefficace du robot et une évaluation des risques difficile.
3.2 Montage
170 ±0,5
2x
8
10 ±0,5
+
- 0 0,0
,0 15
10
2x 5 ±1
0,05
120 ±0,5
4x 4
5° ±
0
4x
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
8,
5
/
M
8
,5°
F IGURE 3.1 – Trous de montage du robot. Utiliser quatre boulons M8. Toutes les mesures sont en mm.
Si le robot est installé sur un axe linéaire ou une plate-forme mobile, l’accélération
de la base de montage mobile sera très faible. Une accélération élevée pourrait provoquer l’arrêt du robot, pensant qu’il a heurté quelque chose.
DANGER:
Veiller à ce que le bras du robot soit correctement boulonné en
place. La surface de montage doit être robuste.
ATTENTION:
Si le robot est immergé dans de l’eau pendant une période prolongée, il pourrait être endommagé. Le robot ne doit pas être installé dans de l’eau ou dans un environnement humide.
Outil La bride d’outils du robot comporte quatre trous filetés M6 permettant de
fixer un outil au robot. Les trous doivent être serrés à un couple de 9 N m. Le trou
de Ø6 est prévu pour être utilisé avec une broche lorsqu’un repositionnement très
UR10/CB3
I-14
Version 3.0 (rev. 15965)
3.2 Montage
précis de l’outil est désiré. La figure 3.2 indique où percer des trous et monter les
vis.
DANGER:
1. Veiller à ce que l’outil soit correctement boulonné en place.
2. Veiller à ce que l’outil soit construit de façon à ce qu’il ne
puisse pas créer une situation dangereuse en faisant tomber
une pièce par inadvertance.
Boı̂tier contrôleur Le boı̂tier contrôleur peut être accroché sur un mur ou placé
sur le sol. Un espace libre de 50 mm de chaque côté est nécessaire pour une circulation d’air suffisante.
DANGER:
Veiller à ce que le boı̂tier contrôleur et les câbles n’entrent pas en
contact avec des liquides. Un boı̂tier contrôleur mouillé peut provoquer la mort.
Teach Pendant Le Teach Pendant peut être accroché sur un mur ou sur le boı̂tier
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
contrôleur. Des accessoires supplémentaires sont disponibles en option. Veiller à ce
que personne ne trébuche sur le câble.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-15
UR10/CB3
30,5
6,5
6
6,5
6,2
14,5
3.2 Montage
40,2
90
4x M6
90
+0,046
0
63 H8
A
50
31,5 H7
+0,025
0
Lumberg RKMW 8-354
+0,012
0
6 H7
A
45°
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
6
A-A
4x 90°
F IGURE 3.2 – La bride de sortie d’outil, ISO 9409-1-50-4-M6. À cet endroit, l’outil est monté sur
l’extrémité du robot. Toutes les mesures sont en mm.
UR10/CB3
I-16
Version 3.0 (rev. 15965)
4
4.1
Interface électrique
Introduction
Ce chapitre décrit toutes les interfaces électriques du bras du robot et du boı̂tier
contrôleur.
Les différentes interfaces sont réparties en cinq groupes avec différents objectifs et
propriétés :
– E/S du contrôleur
– E/S de l’outil
– Ethernet
– Connexion secteur
– Connexion du robot
Le terme E/S se réfère aux signaux de commande numériques et analogiques
allant de ou vers une interface.
Ces cinq groupes sont décrits dans les sections suivantes. Des exemples sont donnés
pour la plupart des types d’E/S.
Les avertissements et mises en garde contenus dans la section suivante concernent
4.2
Avertissements et mises en garde électriques
Les avertissements et mises en garde suivants doivent être respectés lors de la
conception et de l’installation d’une application de robot. Les avertissements et
mises en garde s’appliquent également aux travaux d’entretien.
DANGER:
1. Ne jamais connecter des signaux de sécurité à un automate
programmable qui n’est pas un automate de sécurité doté du
niveau de sécurité adéquat. Le non-respect de cet avertissement pourrait entraı̂ner une grave blessure voire le décès car
l’une des fonctions d’arrêt de sécurité pourrait être annulée. Il
est important de maintenir séparés les signaux de l’interface
de sécurité des signaux de l’interface E/S normale.
2. Tous les signaux de sécurité sont construits de façon redondante (deux canaux indépendants). Maintenir les deux canaux séparés pour qu’une seule anomalie ne puisse pas entraı̂ner une perte de la fonction de sécurité.
3. Certaines E/S à l’intérieur du boı̂tier contrôleur peuvent être
configurées pour les E/S normales ou de sécurité. Lire et comprendre la section 4.3 dans son intégralité.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-17
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
l’ensemble des cinq groupes et doivent être respectés.
4.2 Avertissements et mises en garde électriques
DANGER:
1. Veiller à ce que tous les équipements n’étant pas indiqués
pour une exposition à l’eau restent secs. Si de l’eau pénètre
dans le produit, verrouiller et étiqueter toutes les sources
électriques, puis contacter le fournisseur.
2. Utiliser uniquement les câbles d’origine fournis avec le robot. Ne pas utiliser pas le robot pour des applications où les
câbles sont soumis à des flexions. Contacter le fournisseur si
des câbles plus longs ou flexibles sont requis.
3. Les branchements sur moins sont désignés sous le nom de
GND
et sont reliés au blindage du robot et au boı̂tier
contrôleur. Tous les branchements GND mentionnés sont uniquement pour la mise sous tension et la signalisation. Pour PE
(terre de protection), utiliser les connexions à vis de taille M6
marquées par des symboles de terre à l’intérieur du boı̂tier
contrôleur. Le conducteur de terre aura au moins la capacité
nominale du courant le plus élevé dans le système.
4. Il faut faire attention lors de l’installation des câbles d’interface sur les E/S du robot. La plaque métallique du bas est
destinée aux câbles et aux connecteurs d’interface. Retirer la
plaque avant de percer les trous. S’assurer de bien retirer tous
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
les copeaux avant de réinstaller la plaque. Ne pas oublier
d’utiliser des tailles de joint correctes.
ATTENTION:
1. Le robot a été testé conformément aux normes CEI internationales pour la CEM (compatibilité électromagnétique). Des
signaux perturbateurs avec des niveaux supérieurs à ceux
définis dans les normes CEI spécifiques peuvent provoquer
un comportement inattendu du robot. Des niveaux de signal
très élevés ou une exposition excessive peuvent endommager
irrémédiablement le robot. Les problèmes de CEM se produisent généralement pendant les processus de soudage et
sont en principe signalés par des messages d’erreur dans le
journal. Universal Robots ne peut être tenue pour responsable
des dommages causés par des problèmes de CEM.
2. La longueur des câbles E/S entre le boı̂tier contrôleur
et d’autres machines et équipements d’usine ne doit pas
dépasser 30 m, à moins que des tests étendus soient effectués.
UR10/CB3
I-18
Version 3.0 (rev. 15965)
4.3 E/S du contrôleur
REMARQUE:
Sauf mention contraire, toutes les tensions et les intensités sont exprimées en CC (courant continu).
4.3
E/S du contrôleur
Ce chapitre explique comment brancher des équipements à l’E/S située à l’intérieur
du boı̂tier contrôleur. Cette E/S est extrêmement flexible et peut être utilisée pour
une vaste gamme d’équipements différents, y compris des relais pneumatiques, des
automates programmables et des boutons d’arrêt d’urgence.
L’illustration ci-dessous montre la disposition de l’interface électrique à l’intérieur
du boı̂tier contrôleur.
Power
PWR
ConfigurablebOutputs
ConfigurablebInputs
24V
24V
0V
0V
DigitalbInputs
24V
DigitalbOutputs
24V
0V
0V
EI0
GND
GND
CI0
CI4
CO0
CO4
DI0
DI4
DO0
DO4
24V
ON
24V
24V
24V
0V
0V
24V
24V
0V
0V
EI1
OFF
0V
CI1
CI5
CO1
CO5
DI1
DI5
DO1
DO5
24V
24V
24V
0V
0V
24V
24V
0V
0V
SI0
CI2
CI6
CO2
CO6
DI2
DI6
DO2
DO6
24V
24V
24V
0V
0V
24V
24V
0V
0V
SI1
CI3
CI7
CO3
CO7
DI3
DI7
DO3
DO7
Analog
AG
AnalogbInputs
Remote
12V
AI0
AG
AI1
AG
AnalogbOutputs
SafeguardbStop
EmergencybStop
Safety
24V
AO0
AG
AO1
Les E/S
Jaune avec texte en rouge
Signaux de sécurité dédiés
Jaune avec texte en noir
Configurable pour la sécurité
Gris avec texte en noir
E/S numériques à usages multiples
Vert avec texte en noir
E/S analogiques à usages multiples
configurables
peuvent être configurées en tant qu’E/S de sécurité ou
d’E/S à usages multiples dans la GUI. Pour de plus amples informations, voir la
partie II.
Le mode d’emploi des E/S numériques est décrit dans les sous-sections suivantes.
La section décrivant les spécifications communes doit être respectée.
4.3.1
Spécifications communes à toutes les E/S numériques
Cette section définit les caractéristiques électriques des E/S numériques 24 V suivantes du boı̂tier contrôleur.
– E/S de sécurité.
– E/S configurables.
– E/S à usages multiples.
Il est très important que les robots UR soient installés conformément aux caractéristiques
électriques qui sont identiques pour les trois types d’entrées.
Il est possible d’alimenter les E/S numériques à partir d’une alimentation électrique
24 V interne ou à partir d’une source d’alimentation externe en configurant le bloc
de jonction appelé
Power
.
Ce bloc se compose de quatre bornes. Les deux
bornes du haut (PWR et GND) sont 24 V et terre à partir de l’alimentation 24 V
interne. Les deux bornes du bas (24 V et 0 V) du bloc sont les entrées 24 V qui
alimentent les E/S. La configuration par défaut consiste à utiliser l’alimentation
électrique interne, voir ci-dessous.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-19
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
La signification des différentes couleurs doit être respectée, voir ci-dessous.
4.3 E/S du contrôleur
Power
PWR
GND
24V
0V
Si davantage de courant s’avère nécessaire, une alimentation électrique externe
peut être connectée comme illustré ci-dessous.
Power
PWR
GND
24V
0V
Les caractéristiques électriques de l’alimentation électrique interne et externe sont
indiquées ci-dessous.
Bornes
Paramètre
Min.
Type
Max.
Unité
Alimentation électrique 24 V interne
[PWR - GND]
Tension
23
24
25
V
[PWR - GND]
Courant
0
-
2
A
[24 V - 0 V]
Tension
20
24
29
V
[24 V - 0 V]
Courant
0
-
6
A
Exigences relatives à l’entrée 24 V externe
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Les E/S numériques sont construites conformément à la norme CEI 61131-2. Les
caractéristiques électriques sont indiquées ci-dessous.
Bornes
Paramètre
Min.
Type
Max.
Unité
A
Sorties numériques
[COx / DOx]
Courant
0
-
1
[COx / DOx]
Chute de tension
0
-
0,5
V
[COx / DOx]
Courant de fuite
0
-
0,1
mA
[COx / DOx]
Fonction
-
PNP
-
Type
[COx / DOx]
CEI 61131-2
-
1A
-
Type
[EIx/SIx/CIx/DIx]
Tension
-3
-
30
V
[EIx/SIx/CIx/DIx]
Région ARRÊT
-3
-
5
V
[EIx/SIx/CIx/DIx]
Région MARCHE
11
-
30
V
[EIx/SIx/CIx/DIx]
Courant (11-30 V)
2
-
15
mA
[EIx/SIx/CIx/DIx]
Fonction
-
PNP
-
Type
[EIx/SIx/CIx/DIx]
CEI 61131-2
-
3
-
Type
Entrées numériques
REMARQUE:
Le mot
configurable
est utilisé pour les E/S qui peuvent être
configurées comme des E/S de sécurité ou des E/S normales. Il
s’agit des bornes jaunes avec texte en noir.
UR10/CB3
I-20
Version 3.0 (rev. 15965)
4.3 E/S du contrôleur
4.3.2
E/S de sécurité
Cette section décrit les entrées de sécurité dédiées (borne jaune avec texte en rouge)
et les E/S configurables (bornes jaunes avec texte en noir) lorsqu’elles sont configurées comme des E/S de sécurité. Les spécifications communes de la section 4.3.1
doivent être respectées.
Les dispositifs de sécurité et les équipements doivent être installés selon les instructions de sécurité et l’évaluation des risques, voir chapitre 1.
Toutes les E/S de sécurité vont par paires (redondantes) et doivent être conservées
comme deux branches séparées. Une seule anomalie ne peut pas provoquer la perte
de la fonction de sécurité.
Les deux entrées de sécurité permanentes sont l’arrêt d’urgence et l’arrêt de protection. L’entrée d’arrêt d’urgence concerne les équipements d’arrêt d’urgence uniquement. L’entrée d’arrêt de protection concerne tous les types d’équipements de
protection de sécurité. La différence fonctionnelle est indiquée ci-dessous.
Arrêt de protection
Oui
Oui
Arrête
Met sur pause
Off
On
Manuel
Automatique ou manuel
Peu fréquent
Chaque cycle à peu fréquen
Nécessite une réinitialisation
Uniquement relâchement frein
Non
Catégorie d’arrêt (CEI 60204)
1
2
PLd
PLd
Le robot cesse tout mouvement
Exécution du programme
Alimentation robot
Réinitialiser
Fréquence d’utilisation
Niveau de performance (ISO 13849-1)
Il est possible d’utiliser les E/S configurables pour configurer la fonctionnalité d’E/S
de sécurité supplémentaire, par exemple une sortie d’arrêt d’urgence. La configuration d’un ensemble de E/S configurables pour les fonctions de sécurité est réalisée
par le biais de la GUI, voir partie II.
Des exemples de la façon d’utiliser les E/S de sécurité sont illustrés dans les soussections suivantes.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-21
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Arrêt d’urgence
4.3 E/S du contrôleur
DANGER:
1. Ne jamais connecter des signaux de sécurité à un automate
programmable qui n’est pas un automate de sécurité doté du
niveau de sécurité adéquat. Le non-respect de cet avertissement pourrait entraı̂ner une grave blessure voire le décès car
l’une des fonctions d’arrêt de sécurité pourrait être annulée. Il
est important de maintenir séparés les signaux de l’interface
de sécurité des signaux de l’interface E/S normale.
2. Toutes les E/S de sécurité sont construites de façon redondante (deux canaux indépendants). Maintenez les deux canaux séparés pour qu’une seule anomalie ne puisse pas entraı̂ner une perte de la fonction de sécurité.
3. Les fonctions de sécurité doivent être vérifiées avant de
mettre le robot en service. Les fonctions de sécurité doivent
être testées régulièrement.
4. L’installation du robot doit se conformer à ces caractéristiques. Le non-respect de cette consigne pourrait entraı̂ner une grave blessure voire le décès car la fonction d’arrêt
4.3.2.1
Configuration de sécurité par défaut
Le robot est expédié avec une configuration par défaut qui permet le fonctionnement sans aucun équipement de sécurité supplémentaire, voir illustration cidessous.
Emergency Stop
Safety
24V
EI0
24V
EI1
Safeguard Stop
24V
4.3.2.2
SI0
24V
SI1
Connexion des boutons d’arrêt d’urgence
Dans la plupart des applications, il est nécessaire d’utiliser un ou plusieurs boutons
d’arrêt d’urgence supplémentaires. L’illustration ci-dessous montre le fonctionnement d’un ou de plusieurs boutons d’arrêt d’urgence.
Safety
24V
Emergency Stop
Emergency Stop
Safety
EI0
24V
EI1
UR10/CB3
24V
EI0
24V
EI1
24V
Safeguard Stop
24V
Safeguard Stop
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
de sécurité pourrait être annulée.
SI0
24V
SI1
I-22
SI0
24V
SI1
Version 3.0 (rev. 15965)
4.3 E/S du contrôleur
4.3.2.3
Partage de l’arrêt d’urgence avec d’autres machines
Souvent, on souhaite pouvoir configurer un circuit d’arrêt d’urgence commun lorsque
le robot est utilisé avec d’autres machines. Ce faisant, l’opérateur n’a pas besoin de
réfléchir aux boutons d’arrêt d’urgence à utiliser.
L’entrée d’arrêt d’urgence normale ne peut pas être utilisée à des fins de partage,
étant donné que les deux machines s’attendent pour sortir de l’état d’arrêt d’urgence.
Afin de partager la fonction d’arrêt d’urgence avec d’autres machines, les fonctions
d’E/S configurables suivantes doivent être configurées par le biais de la GUI.
– Paire d’entrées configurables : Arrêt d’urgence externe.
– Paire de sorties configurables : Arrêt d’urgence système.
L’illustration ci-dessous montre comment deux robots UR partagent leurs fonctions
d’arrêt d’urgence. Dans cet exemple, les E/S configurées utilisées sont CI0-CI1
et CO0-CO1 .
Configurable Outputs
Configurable Inputs
24V
24V
0V
0V
CI0
CI4
CO0
CO4
24V
24V
0V
0V
CI1
CI5
CO1
CO5
24V
24V
0V
CI2
CI6
CO2
24V
24V
0V
CI3
CI7
CO3
Configurable Inputs
Configurable Outputs
24V
24V
0V
0V
CI0
CI4
CO0
CO4
24V
24V
0V
0V
CI1
CI5
CO1
CO5
0V
24V
24V
0V
0V
CO6
CI2
CI6
CO2
CO6
0V
24V
24V
0V
0V
CO7
CI3
CI7
CO3
CO7
A B
Si plus de deux robots UR ou autres machines doivent être connectés, un automate
programmable de sécurité est nécessaire pour commander les signaux d’arrêt d’urgence.
4.3.2.4
Arrêt de protection avec reprise automatique
Un exemple de dispositif d’arrêt de protection élémentaire est un contacteur de
porte grâce auquel le robot est arrêté lorsqu’une porte est ouverte, voir l’illustration
ci-dessous.
Emergency Stop
Safety
24V
EI0
24V
EI1
Safeguard Stop
24V
SI0
24V
SI1
Cette configuration est uniquement destinée à une application où l’opérateur ne
peut pas passer la porte et la fermer derrière lui. Les E/S configurables peuvent
être utilisées pour configurer un bouton de réinitialisation à l’extérieur de la porte,
afin de réactiver le mouvement du robot.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-23
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
4.3 E/S du contrôleur
Un autre exemple dans lequel la reprise automatique peut être adéquate est lors de
l’utilisation d’un tapis de sécurité ou d’un scanner laser de sécurité, voir ci-dessous.
Emergency Stop
Safety
24V
24V
0V
EI0
24V
24V
0V
EI1
Safeguard Stop
24V
SI0
24V
SI1
DANGER:
1. Le robot reprend ses mouvements automatiquement lorsque
le signal de protection est rétabli. Ne pas utiliser cette configuration si le signal peut être rétabli depuis l’intérieur du
périmètre de sécurité.
4.3.2.5
Arrêt de protection avec bouton de réinitialisation
Si l’interface de protection est utilisée pour faire l’interface avec un rideau lumibouton de réinitialisation doit être du type à deux canaux. Dans cet exemple, l’E/S
configurée pour la réinitialisation est CI0-CI1 , voir ci-dessous.
Emergency7Stop
Safety
Safeguard7Stop
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
neux, une réinitialisation à l’extérieur du périmètre de sécurité est nécessaire. Le
4.3.3
Configurable7Inputs
24V
0V
24V
24V
24V
EI0
CI0
CI4
24V
24V
24V
24V
0V
EI1
CI1
CI5
24V
24V
24V
SI0
CI2
CI6
24V
24V
24V
SI1
CI3
CI7
E/S numériques à usages multiples
Cette section décrit les E/S 24 V à usages multiples (bornes grises) et les E/S configurables (bornes jaunes avec texte en noir) lorsqu’elles ne sont pas configurées
comme des E/S de sécurité. Les spécifications communes de la section 4.3.1 doivent
être respectées.
Les E/S à usages multiples peuvent être utilisées pour entraı̂ner des équipements
tels que des relais pneumatiques directement ou pour communiquer avec d’autres
UR10/CB3
I-24
Version 3.0 (rev. 15965)
4.3 E/S du contrôleur
systèmes d’automates programmables. Toutes les sorties numériques peuvent être
désactivées automatiquement lorsque l’exécution du programme est arrêtée, voir
plus d’informations dans la partie II. Dans ce mode, la sortie est toujours faible
lorsqu’un programme n’est pas exécuté. Des exemples sont illustrés dans les soussections suivantes. Ces exemples utilisent des sorties numériques mais des sorties
configurables pourraient également être utilisées si elles n’étaient pas configurées
pour exécuter une fonction de sécurité.
4.3.3.1
Charge contrôlée par une sortie numérique
Cet exemple illustre comment connecter une charge devant être contrôlée à partir
d’une sortie numérique, voir ci-dessous.
Digital Outputs
4.3.4
0V
0V
DO0
DO4
LOAD
0V
0V
DO1
DO5
0V
0V
DO2
DO6
0V
0V
DO3
DO7
Entrée numérique à partir d’un bouton
L’exemple ci-après montre comment connecter un bouton simple à une entrée numérique.
Digital Inputs
4.3.5
24V
DI0
DI4
24V
24V
DI1
DI5
24V
24V
DI2
DI6
24V
24V
DI3
DI7
Communication avec d’autres machines ou automates programmables
Les E/S numériques peuvent être utilisées pour communiquer avec d’autres équipements
si une terre (GND) commune est établie et si la machine utilise la technologie PNP,
voir ci-dessous.
Digital Inputs
4.3.6
Digital Outputs
24V
24V
0V
0V
DI0
DI4
DO0
DO4
24V
24V
0V
0V
DI1
DI5
DO1
DO5
24V
24V
0V
DI2
DI6
DO2
24V
24V
0V
DI3
DI7
DO3
Digital Inputs
Digital Outputs
24V
24V
0V
0V
DI0
DI4
DO0
DO4
24V
24V
0V
0V
DI1
DI5
DO1
DO5
0V
24V
24V
0V
0V
DO6
DI2
DI6
DO2
DO6
0V
24V
24V
0V
0V
DO7
DI3
DI7
DO3
DO7
A B
E/S analogiques à usages multiples
L’interface des E/S analogiques est la borne verte. Elle peut être utilisée pour paramétrer ou mesurer la tension (0-10 V) ou le courant (4-20 mA) depuis et vers
d’autres équipements.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-25
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
24V
4.3 E/S du contrôleur
Les étapes suivantes sont recommandées pour obtenir une précision élevée.
– Utiliser la borne AG la plus proche de l’E/S. La paire partage un filtre de mode
commun.
– Utiliser la même terre (0 V) pour l’équipement et le boı̂tier contrôleur. L’E/S analogique n’est pas isolée galvaniquement du boı̂tier contrôleur.
– Utiliser un câble blindé ou des paires torsadées. Connecter le blindage à la borne
GND à la borne appelée Power .
– Utilisation d’un équipement qui fonctionne en mode courant. Les signaux actuels
sont moins sensibles aux interférences.
Les modes d’entrée peuvent être sélectionnés dans la GUI, voir partie II. Les caractéristiques électriques sont indiquées ci-dessous.
Bornes
Paramètre
Min.
Type
Max.
Unité
Entrée analogique en mode courant
[AIx - AG]
Courant
4
-
20
mA
[AIx - AG]
Résistance
-
20
-
ohm
[AIx - AG]
Résolution
-
12
-
bit
[AIx - AG]
Tension
0
-
10
V
[AIx - AG]
Résistance
-
10
-
Kohm
[AIx - AG]
Résolution
-
12
-
bit
[AOx - AG]
Courant
4
-
20
mA
[AOx - AG]
Tension
0
-
10
V
[AOx - AG]
Résolution
-
12
-
bit
[AOx - AG]
Tension
0
-
10
V
[AOx - AG]
Courant
-20
-
20
mA
[AOx - AG]
Résistance
-
1
-
ohm
[AOx - AG]
Résolution
-
12
-
bit
Entrée analogique en mode tension
Sortie analogique en mode tension
Les exemples suivants montrent comment utiliser les E/S analogiques.
4.3.6.1
Utiliser une sortie analogique
Ci-dessous se trouve un exemple montrant comment contrôler une bande de transport avec une entrée de commande de vitesse analogique.
Analog
Analog Inputs
AG
AI0
AG
AI1
AG
Analog Outputs
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Sortie analogique en mode courant
AO0
AG
AO1
Power
PWR
GND
24V
0V
UR10/CB3
I-26
Version 3.0 (rev. 15965)
4.3 E/S du contrôleur
4.3.6.2
Utiliser une entrée analogique
Ci-dessous se trouve un exemple montrant comment connecter un capteur analogique.
Analog
Analog Inputs
AG
AI0
AG
AI1
Analog Outputs
AG
AO0
AG
AO1
Power
PWR
GND
24V
0V
4.3.7
Commande marche/arrêt à distance
La commande marche/arrêt à distance peut être utilisée pour mettre le boı̂tier
contrôleur sous et hors tension sans utiliser le Teach Pendant. Elle est généralement
utilisée dans les applications suivantes :
– Lorsque le Teach Pendant est inaccessible.
– Lorsque plusieurs robots doivent mis sous ou hors tension en même temps.
La commande marche/arrêt à distance fournit une petite alimentation 12 V auxiliaire, qui est maintenue active lorsque le boı̂tier contrôleur est mis hors tension.
Les entrées marche et arrêt sont destinées à une activation de courte durée
uniquement. L’entrée marche fonctionne de la même façon que le bouton d’alimentation. Toujours utiliser l’entrée arrêt pour la commande d’arrêt à distance
étant donné que ce signal permet au boı̂tier contrôleur de sauvegarder les fichiers
et de s’éteindre correctement.
Les caractéristiques électriques sont indiquées ci-dessous.
Bornes
Paramètre
[12 V - GND]
Tension
Min.
Type
Max.
Unité
10
12
13
V
[12V - GND]
Courant
-
-
100
mA
[ON / OFF]
Tension inactive
0
-
0,5
V
[ON / OFF]
Tension active
5
-
12
V
[ON / OFF]
Courant d’entrée
-
1
-
mA
[ON]
Durée d’activation
200
-
600
ms
Les exemples suivants montrent comment utiliser la commande marche/arrêt à
distance.
REMARQUE:
Une fonction spéciale du logiciel peut être utilisée pour charger et
démarrer les programmes automatiquement, voir partie II
Version 3.0 (rev. 15965)
I-27
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
– Lorsqu’un système d’automate programmable doit avoir le contrôle absolu.
4.4 E/S de l’outil
ATTENTION:
1. Ne jamais utiliser l’entrée marche ou le bouton d’alimentation pour mettre le boı̂tier contrôleur hors tension. Toujours
arrêter le boı̂tier contrôleur correctement.
4.3.7.1
Bouton marche à distance
L’illustration ci-dessous montre comment connecter un bouton marche à distance.
Remote
12V
GND
ON
OFF
4.3.7.2
Bouton arrêt à distance
L’illustration ci-dessous montre comment connecter un bouton arrêt à distance.
Remote
12V
GND
ON
OFF
4.4
E/S de l’outil
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
À l’extrémité outil du robot se trouve un petit connecteur doté de huit broches, voir
illustration ci-dessous.
Ce connecteur fournit l’alimentation et les signaux de commande des capteurs et
mécanismes de préhension utilisés sur un outil robotique spécifique. Les câbles
industriels suivants conviennent :
– Lumberg RKMV 8-354.
Les huit fils à l’intérieur du câble sont de différentes couleurs. Les différentes couleurs désignent différentes fonctions, voir tableau ci-dessous :
UR10/CB3
Couleur
Signal
Rouge
0 V (TERRE)
Gris
0 V/+12 V/+24 V (ALIMENTATION)
Bleu
Sortie numérique 8 (DO8)
Rose
Sortie numérique 9 (DO9)
Jaune
Entrée numérique 8 (DI8)
Vert
Entrée numérique 9 (DI9)
Blanc
Entrée analogique 2 (AI2)
Marron
Entrée analogique 3 (AI3)
I-28
Version 3.0 (rev. 15965)
4.4 E/S de l’outil
L’alimentation électrique interne peut être réglée sur 0 V, 12 V ou 24 V au niveau
de l’onglet E/S dans la GUI, voir partie II. Les caractéristiques électriques sont indiquées ci-dessous :
Paramètre
Min.
Type
Max.
Unité
Tension d’alimentation en mode 24 V
-
24
-
V
Tension d’alimentation en mode 12V
-
12
-
V
Courant d’alimentation dans les deux modes
-
-
600
mA
Les sections suivantes décrivent les différentes E/S de l’outil.
DANGER:
1. Construisez les outils et le mécanisme de préhension de façon
à ce qu’une coupure de courant ne crée aucun danger. Par
exemple, une pièce de fabrication qui tombe de l’outil.
2. Il convient de faire attention en utilisant 12 V, étant donné
qu’une erreur faite par le programmeur peut provoquer un
changement de tension à 24 V, susceptible d’endommager
l’équipement et de provoquer un incendie.
REMARQUE:
rouge).
4.4.1
Sorties numériques de l’outil
Les sorties numériques sont mises en œuvre en tant que NPN. Lorsqu’une sortie
numérique est activée, la connexion correspondante est conduite à GND et lorsqu’elle est désactivée, la connexion correspondante est ouverte (collecteur ouvert/drain
ouvert). Les caractéristiques électriques sont indiquées ci-dessous :
Paramètre
Min.
Tension, collecteur ouvert
Type
Max.
Unité
-0,5
-
26
V
Tension, sink 1A
-
0,05
0,20
V
Courant, sink
0
-
1
A
Courant traversant GND
0
-
1
A
Un exemple de la façon d’utiliser une sortie numérique est illustré dans la soussection suivante.
ATTENTION:
1. Les sorties numériques de l’outil ne sont pas limitées en courant et le fait de dépasser les données spécifiées peut causer
des dommages irrémédiables.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-29
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
La bride d’outils est connectée à la terre (GND, même que le fil
4.4 E/S de l’outil
4.4.1.1
Utiliser les sorties numériques de l’outil
L’exemple ci-dessous illustre comment mettre en circuit une charge en utilisant
l’alimentation électrique 12 V ou 24 V interne. Ne pas oublier qu’il faut définir
la tension de sortie au niveau de l’onglet E/S. Ne pas oublier qu’il y a de la tension entre la connexion ALIMENTATION et le blindage/la terre, même lorsque la
charge est mise hors circuit.
POWER
DO8
4.4.2
Entrées numériques de l’outil
Les entrées numériques sont mises en œuvre en tant que PNP avec de faibles résistances
de tirage (pull-down). Cela signifie qu’une entrée flottante est toujours de niveau
faible. Les caractéristiques électriques sont indiquées ci-dessous.
Paramètre
Min.
Type
Max.
Unité
Tension d’entrée
-0,5
-
26
V
Tension logique basse
-
-
2,0
V
Tension logique haute
5,5
-
-
V
-
47k
-
Ω
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Résistance d’entrée
Un exemple de la façon d’utiliser une entrée numérique est illustré dans la soussection suivante.
4.4.2.1
Utiliser les entrées numériques de l’outil
L’exemple ci-dessous montre comment connecter un bouton simple.
POWER
DI8
4.4.3
Entrées analogiques de l’outil
Les entrées analogiques de l’outil sont non différentielles et peuvent être paramétrées
sur tension et courant dans l’onglet E/S, voir partie II. Les caractéristiques électriques
sont indiquées ci-dessous.
Paramètre
Min.
Type
Max.
Unité
Tension d’entrée en mode tension
-0,5
-
26
V
Tension d’entrée en mode courant
-0,5
-
5,0
V
Courant d’entrée en mode courant
-2,5
-
25
mA
Résistance d’entrée à la plage 0V à 5V
-
29
-
kΩ
Résistance d’entrée à la plage 0V à 10V
-
15
-
kΩ
Résistance d’entrée à la plage 4mA à 20mA
-
200
-
Ω
Deux exemples de la façon d’utiliser les entrées analogiques sont illustrés dans les
sous-sections suivantes.
UR10/CB3
I-30
Version 3.0 (rev. 15965)
4.5 Ethernet
ATTENTION:
1. Les entrées analogiques ne sont pas protégées contre les surtensions en mode courant. La surestimation de la limite dans
les spécifications électriques peut provoquer des dommages
permanents au niveau de l’entrée.
4.4.3.1
Utiliser les entrées analogiques de l’outil, non différentielles
L’exemple ci-après montre comment connecter un capteur analogique à une sortie
non différentielle. La sortie du capteur peut être soit un courant soit une tension
tant que le mode d’entrée de l’entrée analogique concernée est réglé de façon identique au niveau de l’onglet E/S. Ne pas oublier de vérifier qu’un capteur avec sortie de tension peut actionner la résistance interne de l’outil sinon la mesure risque
d’être invalide.
POWER
AI8
GND
4.4.3.2
Utiliser les entrées analogiques de l’outil, différentielles
L’exemple ci-après montre comment connecter un capteur analogique à une sortie
nera de la même manière qu’un capteur non différentiel.
POWER
AI8
GND
4.5
Ethernet
Une connexion Ethernet est fournie en bas du boı̂tier contrôleur, voir l’illustration
ci-dessous.
L’interface Ethernet peut être utilisée pour les éléments suivants :
– Modules d’expansion E/S MODBUS. Pour de plus amples informations, voir la
partie II.
– Accès et commande à distance.
Les caractéristiques électriques sont indiquées ci-dessous.
Paramètre
Min. Type Max.
Vitesse de communication
Version 3.0 (rev. 15965)
I-31
10
-
100
Unité
Mb/s
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
différentielle. Connectez la partie négative de la sortie à GND (0 V) et il fonction-
4.6 Connexion secteur
4.6
Connexion secteur
Le câble secteur du boı̂tier contrôleur comporte une fiche CEI standard à l’extrémité.
Connecter un câble ou une fiche secteur, spécifique au pays, à la fiche CEI.
Afin d’alimenter le robot, le boı̂tier contrôleur doit être connecté au secteur. Ceci
doit être effectué par le biais de la prise CEI C20 au bas du boı̂tier contrôleur, via
un cordon CEI C19 correspondant, voir l’illustration ci-dessous.
L’alimentation secteur doit au minimum comporter l’équipement suivant :
– Connexion à la terre.
– Coupe-circuit principal.
– Disjoncteur différentiel.
Il est recommandé d’installer un interrupteur secteur pour alimenter tous les équipements
de l’application robot comme moyen facile de verrouillage et d’étiquetage en service.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Les caractéristiques électriques sont indiquées dans le tableau ci-dessous.
Paramètre
Min.
Type
Max.
Unité
Tension d’entrée
100
-
240
VCA
Fusible secteur externe (@ 100-200V)
15
-
16
A
Fusible secteur externe (@ 200-240V)
8
-
16
A
Fréquence d’entrée
47
-
63
Hz
Consommation en veille
Puissance nominale
UR10/CB3
I-32
-
-
0,5
W
90
250
500
W
Version 3.0 (rev. 15965)
4.7 Connexion du robot
DANGER:
1. Veiller à ce que le robot soit mis à la terre correctement
(connexion électrique à la terre). Utiliser les boulons inutilisés associés aux symboles de mise à la terre à l’intérieur du
boı̂tier contrôleur pour créer une mise à la terre commune à
tous les équipements du système. Le conducteur de terre aura
au moins la capacité nominale du courant le plus élevé dans
le système.
2. Veiller à ce que la puissance d’entrée du boı̂tier contrôleur
soit protégée par un RCD (dispositif à courant résiduel) et un
fusible correct.
3. Verrouiller et étiqueter toutes les sources électriques pour
l’installation complète du robot au cours de l’entretien. Les
autres équipements ne fournissent aucune tension aux E/S
du robot lorsque le système est verrouillé.
4. S’assurer que tous les câbles sont branchés correctement
avant de mettre le boı̂tier contrôleur sous tension. Toujours
4.7
Connexion du robot
Le câble du robot doit être branché au connecteur en bas du boı̂tier contrôleur, voir
l’illustration ci-dessous. Veillez à ce que le connecteur soit verrouillé correctement
avant de mettre le bras du robot sous tension. Le débranchement du câble du robot
ne doit être effectué que lorsque le robot est hors tension.
ATTENTION:
1. Ne pas déconnecter le câble du robot lorsque le bras du robot
est sous tension.
2. Ne pas rallonger ou modifier le câble d’origine.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-33
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
utiliser le cordon d’alimentation d’origine et correct.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
4.7 Connexion du robot
UR10/CB3
I-34
Version 3.0 (rev. 15965)
5
Fonctions et interfaces de sécurité
Les robots UR sont équipés de toute une gamme de fonctions de sécurité intégrées
ainsi que d’interfaces électriques de sécurité pour connecter d’autres machines et
des dispositifs de protection supplémentaires. Chaque fonction et interface de sécurité
est certifiée selon la norme ISO 13849-1 (voir Chapitre 8 pour les certifications) avec
le Niveau de performance d (PLd).
REMARQUE:
Si le robot décèle une anomalie dans le système de sécurité, par
exemple l’un des câbles du circuit d’arrêt d’urgence est coupé, ou
un capteur de position est cassé, un arrêt de catégorie 0 est lancé.
Le temps du pire des cas, à partir de la survenance d’une erreur
jusqu’à ce qu’elle soit détectée et que le robot soit arrêté et mis
hors tension, est de 1250 ms.
La Partie II du Manuel PolyScope décrit la configuration des fonctions de sécurité,
des entrées et des sorties. Voir Chapitre 4 pour obtenir les descriptions de la manière
5.1
Fonctions de sécurité de limitation
Le robot possède un certain nombre de fonctions de sécurité qui peuvent être utilisées pour limiter le mouvement de ses articulations et du point central de l’outil
(TCP) du robot. Le TCP est le point central de la bride de sortie avec l’ajout du
décalage du point central de l’outil (voir Partie II, Manuel PolyScope).
Les fonctions de sécurité de limitation sont :
Fonction de
Description
sécurité de
limitation
Position
Position d’articulation angulaire min. et max.
d’articulation
Vitesse
Vitesse d’articulation angulaire max.
d’articulation
Position du
Plans dans l’espace cartésien limitant la position du point central
point central de
de l’outil du robot
l’outil
Vitesse du point
Vitesse max. du point central de l’outil du robot
central de l’outil
Force du point
Force de poussée max. du point central de l’outil du robot
central de l’outil
Impulsion
Cadence max. du bras du robot
Puissance
Puissance max. appliquée par le bras du robot
Le logiciel de contrôle de trajectoire avancé réduit la vitesse ou émet un arrêt d’exécution
du programme si le bras du robot s’approche d’une limite de sécurité. Les violaVersion 3.0 (rev. 15965)
I-35
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
de connecter les dispositifs de sécurité à l’interface électrique.
5.1 Fonctions de sécurité de limitation
1100 mm
300 mm
F IGURE 5.1 – Certaines zones de l’espace de travail doivent faire l’objet d’une attention particulière
concernant les dangers de pincement, en raison des propriétés physiques du bras du robot. Une zone
est définie pour les mouvements radiaux, lorsque l’articulation du poignet 1 est à une distance d’au
moins 1100 mm de la base du robot. L’autre zone est à 300 mm de la base du robot, lorsqu’il se déplace
dans la direction tangentielle.
tions des limites ne se produiront donc que dans des cas exceptionnels. Néanmoins,
en cas de violation d’une limite, le système de sécurité émet un arrêt de catégorie 0
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
avec les performances suivantes :
Pire des cas
Fonction de
Précision
sécurité de
Temps
de
Temps
de
Temps
détection
désactivation
réaction
1.15 ◦
100 ms
1000 ms
1100 ms
1.15 ◦/s
250 ms
1000 ms
1250 ms
20 mm
100 ms
1000 ms
1100 ms
1.15 ◦
100 ms
1000 ms
1100 ms
50 mm/s
250 ms
1000 ms
1250 ms
25 N
250 ms
1000 ms
1250 ms
de
limitation
Position
d’articulation
Vitesse
d’articulation
Position du
point central de
l’outil
Orientation du
point central de
l’outil
Vitesse du point
central de l’outil
Force du point
central de l’outil
Impulsion
3 kg m/s
250 ms
1000 ms
1250 ms
Puissance
10 W
250 ms
1000 ms
1250 ms
Le système est considéré comme désactivé lorsque la tension du bus 48 V atteint un
potentiel électrique inférieur à 7,3 V. Le temps de désactivation est le temps écoulé
entre la détection d’un événement et la désactivation du système.
UR10/CB3
I-36
Version 3.0 (rev. 15965)
5.2 Modes de sécurité
AVERTISSEMENT:
Il existe deux exceptions à la fonction de limitation de la force
qui sont importantes à remarquer lors de la conception de la cellule de travail pour le robot. Celles-ci sont illustrées sur la Figure
5.1. Lorsque le robot s’étend, l’effet d’articulation de genou peut
générer des forces élevées dans le sens radial (en s’éloignant de
la base), mais en même temps, de faibles vitesses. De la même
façon, le bras de levier court, lorsque l’outil est proche de la base
et se déplace de façon tangentielle (autour) par rapport à la base,
peut générer des forces élevées, mais également à de faibles vitesses. Les dangers de pincement peuvent être évités par exemple
en éliminant les obstacles dans ces zones, en positionnant le robot
différemment ou en utilisant une combinaison de plans de sécurité
et de limites d’articulation afin d’éliminer le danger en empêchant
le robot de se déplacer dans cette zone de son espace de travail.
5.2
Modes de sécurité
Mode normal et mode réduit Le système de sécurité possède deux modes de
sécurité configurables : Normal et Réduit. Les limites de sécurité peuvent être configurées pour chacun de ces deux modes. Le mode réduit est actif lorsque le point
réduit (voir), ou lorsqu’il est déclenché par une entrée de sécurité.
Sur le côté des plans en mode de déclenchement réduit où l’ensemble de limites du
mode normal est défini, il y a une zone de 20 mm où l’ensemble de limites du mode
réduit est accepté. Lorsque le mode réduit est déclenché par une entrée de sécurité,
les deux ensembles de limites sont acceptés pendant 500 ms.
Mode récupération
Lorsqu’une limite de sécurité est violée, le système de sécurité
doit être redémarré. Si le système est en dehors d’une limite de sécurité au démarrage
(par exemple en dehors d’une limite de position d’articulation), le mode Récupération
spécial est démarré. En mode Récupération, il n’est pas possible d’exécuter des
programmes pour le robot, mais le bras du robot peut être manuellement ramené
dans les limites à l’aide du mode Teach ou en utilisant l’onglet Déplacement dans
PolyScope (voir partie II du Manuel PolyScope). Les limites de sécurité du mode
Récupération sont :
Fonction de sécurité de limitation
Limite
Vitesse d’articulation
30 ◦/s
Vitesse du point central de l’outil
Force du point central de l’outil
250 mm/s
100 N
Impulsion
10 kg m/s
Puissance
80 W
Le système de sécurité émet un arrêt de catégorie 0 en cas de violation de ces limites.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-37
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
central de l’outil du robot est positionné au-delà d’un plan en mode de déclenchement
5.3 Interfaces électriques de sécurité
AVERTISSEMENT:
Veuillez noter que les limites pour la position d’articulation, la position du point central de l’outil, et l’orientation du point central de l’outil
sont désactivées en mode Récupération. Faire attention lors du retour du bras du robot dans les limites.
5.3
Interfaces électriques de sécurité
Le robot est équipé de plusieurs entrées et sorties électriques de sécurité. Toutes les
entrées et sorties électriques de sécurité sont à doubles canaux. Elles sont sécurisées
lorsqu’elles sont faibles, par exemple l’arrêt d’urgence n’est pas actif lorsque le signal est élevé (+24 V).
5.3.1
Entrées électriques de sécurité
Le tableau ci-dessous donne une vue d’ensemble des entrées électriques de sécurité.
Entrée de sécurité
Arrêt d’urgence robot
Description
Effectue un arrêt de catégorie 1, informant les autres
machines à l’aide de la sortie Arrêt d’urgence système.
Bouton d’arrêt d’urgence
Effectue un arrêt de catégorie 1, informant les autres
machines à l’aide de la sortie Arrêt d’urgence système.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Arrêt d’urgence système
Effectue un arrêt de catégorie 1.
Arrêt de protection
Effectue un arrêt de catégorie 2.
Entrée réinitialisation de
Redémarre le robot à partir d’un état Arrêt de pro-
protection
tection, lorsqu’une arête se produit sur l’entrée de
réinitialisation de protection.
Mode réduit
Le système de sécurité passe aux limites du mode
Réduit.
Un arrêt de catégorie 1 et 2 décélère le robot lorsque la puissance d’excitation est
activée, ce qui permet au robot de s’arrêter sans dévier de sa trajectoire actuelle.
Contrôle des entrées de sécurité
Les arrêts de catégorie 1 et 2 sont contrôlés
comme suit par le système de sécurité :
1. Le système de sécurité contrôle que le freinage s’enclenche dans la limite des
24 ms, voir Figure 5.2.
2. Si une articulation se déplace, sa vitesse est contrôlée pour ne jamais être
supérieure à la vitesse obtenue par une décélération constante de la limite de
vitesse d’articulation maximale pour le mode Normal à 0 rad/s en 500 ms.
3. Si une articulation est au repos (la vitesse de l’articulation est inférieure à
0,2 rad/s), elle est contrôlée pour ne pas qu’elle se déplace de plus de 0,05 rad
par rapport à la position qu’elle occupait au moment où la vitesse a été mesurée en-dessous de 0,2 rad/s.
En outre, dans le cadre d’un arrêt de catégorie 1, le système de sécurité contrôle
que le bras du robot est au repos, la désactivation intervient dans les 600 ms. Par
ailleurs, suite à une entrée d’arrêt de protection, le bras du robot ne peut recommencer à bouger qu’après la survenance d’une arête sur l’entrée de réinitialisation de
UR10/CB3
I-38
Version 3.0 (rev. 15965)
5.3 Interfaces électriques de sécurité
[rad/s]
Max joint
speed in
normal
mode
time
0.024
[s]
0.524
F IGURE 5.2 – La zone verte sous la rampe est la vitesse autorisée pour une articulation pendant le freinage. À l’heure 0, un événement (arrêt d’urgence ou arrêt de protection) est détecté au niveau du processeur de sécurité. La décélération commence après 24 ms.
protection. Si une des propriétés ci-dessus n’est pas satisfaite, le système de sécurité
émet un arrêt de catégorie 0.
Un passage en mode Réduit déclenché par l’entrée en mode réduit est contrôlé
comme suit :
1. Le système de sécurité accepte les deux ensembles de limites des modes Nor2. Après 500 ms, seules les limites du mode Réduit sont en vigueur.
Si une des propriétés ci-dessus n’est pas satisfaite, le système de sécurité émet un
arrêt de catégorie 0.
Un arrêt de catégorie 0 est effectué par le système de sécurité avec les performances
énoncées dans le tableau suivant. Le temps de réaction du pire des cas est le temps
nécessaire pour arrêter et désactiver (décharger à un potentiel électrique inférieur à
7,3 V) un robot fonctionnant à pleine vitesse avec sa charge utile complète.
Pire des cas
Fonction Entrée de
Temps
sécurité
détection
de
Temps
désactivation
de
Temps
de
réaction
Arrêt d’urgence robot
250 ms
1000 ms
1250 ms
Bouton d’arrêt d’urgence
250 ms
1000 ms
1250 ms
Arrêt d’urgence système
250 ms
1000 ms
1250 ms
Arrêt de protection
250 ms
1000 ms
1250 ms
Entrée réinitialisation de
250 ms
1000 ms
1250 ms
250 ms
1000 ms
1250 ms
protection
Mode réduit
5.3.2
Sorties électriques de sécurité
Le tableau ci-dessous donne une vue d’ensemble des sorties électriques de sécurité.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-39
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
mal et Réduit pour 500 ms après le déclenchement du mode réduit.
5.3 Interfaces électriques de sécurité
Sortie de sécurité
Description
Arrêt d’urgence système
Activé par une entrée d’Arrêt d’urgence du robot active
ou par le bouton d’arrêt d’urgence.
Le robot se déplace
Lorsque ce signal est inactif, aucune articulation du
bras du robot ne se déplace de plus de 0,1 rad.
Le robot ne s’arrête pas
Inactif lorsqu’on a demandé au bras du robot de
s’arrêter et qu’il ne s’est pas encore arrêté.
Mode réduit
Actif lorsque le système de sécurité est en mode Réduit.
Mode non réduit
La sortie Mode réduit est refusée.
Si une sortie de sécurité n’est pas correctement définie, le système de sécurité émet
un arrêt de catégorie 0, avec le temps de réaction du pire des cas suivant :
Sortie de sécurité
Temps de réaction du pire des
cas
Arrêt d’urgence système
1100 ms
1100 ms
Le robot ne s’arrête pas
1100 ms
Mode réduit
1100 ms
Mode non réduit
1100 ms
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Le robot se déplace
UR10/CB3
I-40
Version 3.0 (rev. 15965)
6
Maintenance et réparation
Il est essentiel que les interventions de maintenance et les réparations soient effectuées en conformité avec l’ensemble des instructions de sécurité du présent manuel.
Les travaux de maintenance, d’étalonnage et de réparation doivent être réalisés
conformément aux versions les plus récentes des manuels d’entretien, accessibles
sur le site web d’assistance http://support.universal-robots.com. Tous
les distributeurs UR ont accès à ce site d’assistance.
Les réparations doivent être effectuées uniquement par des intégrateurs système
agréés ou par Universal Robots.
Toutes les pièces renvoyées à Universal Robots doivent être renvoyées conformément
au manuel d’entretien.
6.1
Consignes de sécurité
Après des travaux de maintenance et de réparation, des contrôles doivent être
effectués afin de garantir le niveau de sécurité adéquat. Les réglementations de
ce contrôle. Le fonctionnement correct de toutes les fonctions de sécurité doit également
être testé.
L’objectif des travaux de maintenance et de réparation est de s’assurer que le système
est maintenu à l’état opérationnel ou, en cas de dysfonctionnement, que le système
soit ramené à un état opérationnel. Les travaux de réparation incluent la détection
des pannes, en plus de la réparation proprement dite.
Les procédures et avertissements de sécurité suivants doivent être respectés lors
des travaux sur le bras du robot ou le boı̂tier contrôleur.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-41
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
sécurité au travail nationales ou régionales en vigueur doivent être respectées pour
6.1 Consignes de sécurité
DANGER:
1. Ne rien changer dans la configuration de sécurité du logiciel
(par exemple la limite de force). La configuration de sécurité
est décrite dans le manuel PolyScope. Si un paramètre de
sécurité est modifié, l’ensemble du système robotique doit
être considéré comme nouveau, ce qui signifie que le processus d’approbation de sécurité global, y compris l’évaluation
des risques, doit être mis à jour en conséquence.
2. Remplacer les composants défectueux en utilisant des composants neufs portant les mêmes numéros d’articles ou
des composants équivalents approuvés pour cet usage par
Universal Robots.
3. Réactiver toute mesure de sécurité désactivée dès que les travaux sont terminés.
4. Documenter toutes les réparations et enregistrer cette documentation dans le dossier technique associé au système robotique complet.
DANGER:
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
1. Retirer le câble d’entrée secteur du bas du boı̂tier contrôleur
pour s’assurer qu’il est complètement hors tension.
Désactiver toute autre source d’énergie connectée au bras
du robot ou au boı̂tier contrôleur. Prendre les précautions
nécessaires pour empêcher que d’autres personnes activent
le système pendant la période de réparation.
2. Vérifier la connexion de terre avant de remettre le système
sous tension.
3. Respecter les réglementations ESD lorsque des pièces du bras
du robot ou du boı̂tier contrôleur sont démontées.
4. Éviter de démonter les alimentations électriques à l’intérieur
du boı̂tier contrôleur. De hautes tensions (jusqu’à 600 V)
peuvent être présentes à l’intérieur de ces alimentations
électriques pendant plusieurs heures une fois que le boı̂tier
contrôleur a été mis hors tension.
5. Empêcher toute pénétration d’eau et de poussière dans le bras
du robot ou le boı̂tier contrôleur.
UR10/CB3
I-42
Version 3.0 (rev. 15965)
7
Élimination et environnement
Les robots UR doivent être mis au rebut conformément aux lois nationales, réglementations
et normes en vigueur.
Les robots UR sont produits avec une utilisation restreinte de substances dangereuses afin de protéger l’environnement, tel que défini par la directive RoHS européenne 2011/65/UE. Ces substances incluent le mercure, le cadmium, le plomb,
le chrome VI, les biphényles polybromés et les éthers diphényliques polybromés.
Les frais de mise au rebut et de traitement des déchets électroniques des robots UR
vendus sur le marché danois sont payés d’avance à DPA-system par Universal Robots A/S. Les importateurs basés dans les pays couverts par la directive WEEE européenne 2012/19/UE doivent effectuer leur propre enregistrement dans le registre
WEEE national de leur pays. Les frais sont généralement inférieurs à 1 €/robot. Une
liste des registres nationaux peut être consultée ici : https://www.ewrn.org/
national-registers.
Les symboles suivants sont apposés sur le robot afin d’indiquer sa conformité aux
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
législations susmentionnées :
Version 3.0 (rev. 15965)
I-43
UR10/CB3
UR10/CB3
I-44
Version 3.0 (rev. 15965)
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
8
Certifications
Ce chapitre présente diverses certifications et déclarations qui ont été préparées
pour le produit.
8.1
Certifications tierces
Les certifications tierces sont volontaires. Cependant, pour fournir le meilleur service aux intégrateurs de robots, UR a choisi de certifier ses robots dans les instituts
de test reconnus suivants :
TÜV NORD
Les robots UR sont homologués en termes de
sécurité par TÜV NORD, un organisme notifié en
vertu de la directive sur les machines 2006/42/CE
dans l’Union européenne. Une copie du certificat
d’homologation de sécurité TÜV NORD peut être
consultée à l’annexe B.
et de performance par DELTA. Un certificat de
compatibilité électromagnétique (CEM) peut être
consulté à l’annexe B. Un certificat de test environnemental peut être consulté à l’annexe B.
8.2
Déclarations selon les directives de l’Union européenne
Les déclarations de l’Union européenne concernent principalement les pays européens. Cependant, certains pays en dehors de l’Europe les reconnaissent ou les
exigent également. Les directives européennes sont disponibles sur la page d’accueil officielle : http://eur-lex.europa.eu.
Les robots UR sont certifiés selon les directives répertoriées ci-après.
2006/42/CE — Directive sur les machines (MD)
Les robots UR sont des machines partiellement finies en vertu de la directive sur
les machines 2006/42/CE. Veuillez noter qu’un marquage CE n’est pas apposé en
vertu de cette directive pour les machines partiellement finies. Si le robot UR est
utilisé dans une application de pesticide, veuillez noter la présence de la directive
2009/127/CE. La déclaration d’incorporation selon la norme 2006/42/CE annexe
II 1.B. peut être consultée à l’annexe B.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-45
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Les robots UR ont été testés en termes de sécurité
DELTA
8.2 Déclarations selon les directives de l’Union européenne
2006/95/CE — Directive basse tension (LVD)
2004/108/CE — Compatibilité électromagnétique (CEM)
2011/65/UE — Restriction de l’utilisation de certaines substances dangereuses (RoHS)
2012/19/UE — Déchets d’équipements électriques et électroniques (WEEE)
Les déclarations de conformité aux directives ci-dessus sont incluses dans la déclaration
d’incorporation à l’annexe B.
Un marquage CE est apposé conformément aux directives sur le marquage CE cidessus. Concernant les déchets d’équipements électriques et électroniques, reportezvous au chapitre 7.
Pour de plus amples informations concernant les normes appliquées au cours du
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
développement du robot, voir l’annexe C.
UR10/CB3
I-46
Version 3.0 (rev. 15965)
9
9.1
Garanties
Garantie concernant le produit
Sans que cela remette en cause toute revendication de la part de l’utilisateur (du
client) en relation avec le revendeur ou le détaillant, une garantie du fabricant est
accordée au client dans les conditions fixées ci-dessous :
Dans le cas de nouveaux dispositifs dont les composants présentent des défauts
dus à la fabrication et/ou des défauts de matériaux dans un délai de 12 mois suivant leur mise en service (au maximum 15 mois suivant l’expédition), Universal
Robots fournira les pièces de rechange nécessaires tandis que l’utilisateur (le client)
fournira les heures de travail nécessaires au remplacement des pièces de rechange,
soit en remplaçant la pièce par une autre pièce correspondant au niveau technologique actuel soit en réparant la pièce en question. Cette garantie devient caduque
si le défaut du dispositif est attribuable à un mauvais traitement et/ou au manquement à se conformer aux informations contenues dans les manuels d’utilisation.
Cette garantie n’est pas applicable à ou ne s’étend pas aux services effectués par
le revendeur agréé ou le client (par ex. installation, configuration, téléchargements
de logiciels). Le reçu ainsi que la date d’achat sont exigés comme preuve pour desoumises dans un délai de deux mois après que le défaut couvert par la garantie se
manifeste. La propriété des dispositifs ou composants remplacés par et retournés
à Universal Robots reste dévolue à Universal Robots. Toute autre revendication
résultant de ou en relation avec le dispositif est exclue de cette garantie. Rien dans
cette garantie ne doit essayer de limiter ou d’exclure les droits réglementaires d’un
client, ni la responsabilité du fabricant en cas de décès ou de blessure résultant de
sa négligence. La durée de la garantie n’est pas étendue aux services fournis selon
les conditions de la garantie. Dans la mesure où il n’est pas question de défauts couverts par la garantie, Universal Robots se réserve le droit de facturer le client pour
le remplacement ou la réparation. Les dispositions ci-dessus n’impliquent pas un
changement de la charge de la preuve au détriment du client.
Dans le cas d’un dispositif qui présente des défauts, Universal Robots ne couvre aucun dommage ni aucune perte indirects, tels que perte de production ou dommage
à d’autres équipements de production.
9.2
Clause de non responsabilité
Universal Robots continue à améliorer la fiabilité et la performance de ses produits
et se réserve, par conséquent, le droit d’actualiser le produit sans préavis. Universal
Robots s’efforce de faire en sorte que le contenu de ce manuel soit précis et correct
mais n’assume aucune responsabilité concernant d’éventuelles erreurs ou informations manquantes.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-47
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
mander le bénéfice de la garantie. Les revendications sous garantie doivent être
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
9.2 Clause de non responsabilité
UR10/CB3
I-48
Version 3.0 (rev. 15965)
A
Heure d’arrêt et distance d’arrêt
Les informations relatives aux temps et distances d’arrêt sont disponibles pour
les arrêts de CATÉGORIE 0 et de CATÉGORIE 1. Cette annexe inclut les informations relatives à l’arrêt de CATÉGORIE 0. Les informations relatives à l’arrêt
de CATÉGORIE 1 sont disponibles sur http://support.universal-robots.
com/.
A.1
Distances et temps d’arrêt de CATÉGORIE 0
Le tableau ci-dessous inclut les distances et temps d’arrêt mesurés lorsqu’un arrêt
de CATÉGORIE 0 est déclenché. Ces mesures correspondent à la configuration suivante du robot :
– Extension : 100% (le bras du robot est entièrement étendu à l’horizontale).
– Vitesse : 100% (la vitesse générale du robot est réglée sur 100% et le mouvement
est réalisé à une vitesse d’articulation de 183 ◦/s).
– Charge utile : charge utile maximale traitée par le robot fixé au point central de
l’outil (10 kg).
Le test sur l’articulation 0 a été effectué en réalisant un mouvement horizontal,
l’articulation 1 et 2, le robot a suivi une trajectoire verticale, c’est-à-dire que les axes
de rotation étaient parallèles au sol, et l’arrêt a été effectué pendant que le robot se
déplaçait vers le bas.
Version 3.0 (rev. 15965)
Distance d’arrêt (rad)
Temps d’arrêt (ms)
Articulation 0 (BASE)
0.98
750
Articulation 1 (ÉPAULE)
0.35
240
Articulation 2 (COUDE)
0.38
280
I-49
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
c’est-à-dire que l’axe de rotation était perpendiculaire au sol. Pendant les tests pour
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
A.1 Distances et temps d’arrêt de CATÉGORIE 0
UR10/CB3
I-50
Version 3.0 (rev. 15965)
B
B.1
Déclarations et certificats
CE Declaration of Incorporation (original)
According to European directive 2006/42/EC annex II 1.B.
The manufacturer
Universal Robots A/S
Energivej 25
5260 Odense S
Denmark
+45 8993 8989
hereby declares that the product described below
Industrial robot UR10
Robot serial number
Control box serial number
may not be put into service before the machinery in which it will be incorporated is declared to comply
with the provisions of Directive 2006/42/EC, as amended by Directive 2009/127/EC, and with the
The safety features of the product are prepared for compliance with all essential requirements of Directive 2006/42/EC under the correct incorporation conditions, see product manual. Compliance with all
essential requirements of Directive 2006/42/EC relies on the specific robot installation and the final risk
assessment.
Relevant technical documentation is compiled according to Directive 2006/42/EC annex VII part B.
Additionally the product declares in conformity with the following directives, according to which the
product is CE marked :
2006/95/EC — Low Voltage Directive (LVD)
2004/108/EC — Electromagnetic Compatibility Directive (EMC)
2011/65/EU — Restriction of the use of certain hazardous substances (RoHS)
A complete list applied harmonized standards, including associated specifications, is provided in the
product manual. This list is valid for the product manual with the same serial numbers as this document
and the product.
Odense, January 27th , 2014
R&D
Lasse Kieffer
Electronics Engineer
Version 3.0 (rev. 15965)
I-51
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
regulations transposing it into national law.
B.2 Déclaration d’incorporation CE (traduction de l’original)
B.2
Déclaration d’incorporation CE (traduction de l’original)
En vertu de la directive européenne 2006/42/CE annexe II 1.B.
Le fabricant
Universal Robots A/S
Energivej 25
5260 Odense S
Danemark
+45 8993 8989
déclare par les présentes que le produit décrit ci-après
Robot industriel UR10
Numéro de série du robot
Numéro de série du boı̂tier
contrôleur
ne peut être mis en service avant que la machine dans laquelle il sera incorporé ne soit déclarée conforme
aux dispositions de la directive 2006/42/CE, telle qu’amendée par la directive 2009/127/CE, et aux
réglementations la transposant en loi nationale.
Les fonctions de sécurité du produit ont été préparées pour être conformes à toutes les exigences essentielles de la directive 2006/42/CE dans les conditions d’incorporation correctes, voir manuel du produit.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
La conformité à toutes les exigences essentielles de la directive 2006/42/CE dépend de l’installation du
robot spécifique et de l’évaluation des risques finale.
La documentation technique pertinente est compilée conformément à la directive 2006/42/CE annexe
VII partie B.
De plus, le produit est déclaré conforme aux directives suivantes, selon lesquelles le produit a reçu le
marquage CE :
2006/95/CE — Directive basse tension (LVD)
2004/108/CE — Directive sur la compatibilité électromagnétique (CEM)
2011/65/UE — Restriction de l’utilisation de certaines substances dangereuses
(RoHS)
Une liste complète des normes harmonisées appliquées, comprenant les spécifications associées, est
fournie dans le manuel du produit. Cette liste est valable pour le manuel du produit portant les mêmes
numéros de série que ce document et le produit.
Odense, le 27 janvier 2014
R&D
Lasse Kieffer
Ingénieur en électronique
UR10/CB3
I-52
Version 3.0 (rev. 15965)
B.3 Certificat du système de sécurité
Certificat du système de sécurité
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
B.3
Version 3.0 (rev. 15965)
I-53
UR10/CB3
B.4 Certificat de test environnemental
B.4
Certificat de test environnemental
Climatic and mechanical assessment sheet no. 1275
DELTA client
DELTA project no.
Universal Robots A/S
Energivej 25
5260 Odense S
Denmark
T207415-1
Product identification
UR5 robot arm: UR5 AE/CB3, 0A-series
UR5 control box: AE/CB3, 0A-series
UR5 teach pendant: AE/CB3, 0A-series
UR10 robot arm: UR10 AE/CB3, 0A-series
UR10 control box: UR10 AE/CB3, 0A-series
UR10 teach pendant: AE/CB3, 0A-series
DELTA report(s)
DELTA project no. T207415-1, DANAK-19/13752 Revision 1
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Other document(s)
Conclusion
The two robot arms UR5 and UR10 including their control box and teach pendant have been tested according to the
below listed standards. The test results are given in the DELTA report listed above. The tests were carried out as
specified and the test criteria for environmental tests as specified in Annex 1 of the report were fulfilled.
IEC 60068-2-1, Test Ae; -5 ºC, 16 h
IEC 60068-2-2, Test Be; +50 ºC, 16 h
IEC 60068-2-64, Test Fh; 5 – 20 Hz: 0.05 g²/Hz, 20 – 150 Hz: -3 dB/octave, 1.66 grms, 3 x 1½ h
IEC 60068-2-27, Test Ea, Shock; 160 g, 1 ms, 3 x 6 shocks
Date
Assessor
Hørsholm, 14 March 2014
Susanne Otto
B.Sc.E.E., B.Com (Org)
DELTA - Venlighedsvej 4 - 2970 Hørsholm - Denmark - Tel. +45 72 19 40 00 - Fax +45 72 19 40 01 - www.delta.dk
UR10/CB3
I-54
20ass-sheet-j
Version 3.0 (rev. 15965)
B.5 Certificat de test CEM
B.5
Certificat de test CEM
EMC assessment sheet no. 1277
DELTA client
Universal Robots A/S
Energivej 25
5260 Odense S
Denmark
DELTA project no.
T207371
Product identification
UR5 robot arm with control box and teach pendant: UR5 AE/CB3, 0A-series
UR10 robot arm with control box and teach pendant: UR10 AE/CB3, 0A-series
DELTA report(s)
EMC test of UR10 and UR5, project no. T207371, DANAK-1913884
Conclusion
The two robot arms UR5 and UR10 including their control box and teach pendant have been tested according to the
below listed standards. Both systems meet the EMC requirements of the standards and the essential requirements of
the European EMC directive 2004/108/EC. The test results are given in the DELTA report listed above.
EN 61326-3-1:2008, Industrial locations
EN 61000-6-2:2005
EN 61000-6-4:2007+A1
Date
Assessor
Hørsholm, 27 March 2014
Jørgen Duvald Christensen
Senior Technology Specialist, EMC
DELTA - Venlighedsvej 4 - 2970 Hørsholm - Denmark - Tel. +45 72 19 40 00 - Fax +45 72 19 40 01 - www.delta.dk
Version 3.0 (rev. 15965)
I-55
20ass-sheet-j
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Other document(s)
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
B.5 Certificat de test CEM
UR10/CB3
I-56
Version 3.0 (rev. 15965)
C
Normes appliquées
Cette section décrit les normes pertinentes appliquées au cours du développement du bras du robot et
du boı̂tier de commande. Lorsqu’un numéro de directive européenne est indiqué entre crochets, cela
indique que la norme est harmonisée selon cette directive.
Une norme n’est pas une loi. Une norme est un document élaboré par des parties prenantes d’un secteur
d’activité donné, qui définit les exigences normales en matière de sécurité et de performance pour un
produit ou un groupe de produits.
ISO
International Standardization Organization
IEC
International Electrotechnical Commission
EN
European Norm
TS
TR
Technical Specification
Technical Report
ANSI
American National Standards Institute
RIA
Robotic Industries Association
CSA
Canadian Standards Association
La conformité avec les normes suivantes est uniquement garantie si toutes les instructions d’assemblage,
ainsi que les instructions et les consignes de sécurité figurant dans ce manuel sont respectées.
ISO 13849-1 :2006 [PLd]
ISO 13849-2 :2012
EN ISO 13849-1 :2008 (E) [PLd – 2006/42/CE]
EN ISO 13849-2 :2012 (E) (2006/42/CE)
Safety of machinery – Safety-related parts of control systems
Part 1: General principles for design
Part 2: Validation
Le système de commande de sécurité est désigné par le Niveau de performance d (PLd) conformément
aux exigences de ces normes.
ISO 13850 :2006 [Arrêt catégorie 1]
EN ISO 13850 :2008 (E) [Arrêt catégorie 1 - 2006/42/CE]
Safety of machinery – Emergency stop – Principles for design
La fonction d’arrêt d’urgence est désignée comme une catégorie d’arrêt 1 selon cette norme. La catégorie
d’arrêt 1 est un arrêt contrôlé avec les moteurs laissés sous tension pour obtenir l’arrêt, puis leur mise
hors tension une fois l’arrêt obtenu.
Version 3.0 (rev. 15965)
I-57
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Les abréviations des types de norme ont les significations suivantes :
ISO 12100 :2010
EN ISO 12100 :2010 (E) [2006/42/CE]
Safety of machinery – General principles for design – Risk assessment and risk reduction
Les robots UR sont évalués selon les principes de cette norme.
ISO 10218-1 :2011
EN ISO 10218-1 :2011(E) [2006/42/CE]
Robots and robotic devices – Safety requirements for industrial robots
Part 1: Robots
Cette norme est destinée au fabricant du robot, non pas à l’intégrateur. La deuxième partie (ISO 102182) est destinée à l’intégrateur du robot, étant donné qu’il traite de l’installation et de la conception de
l’application du robot.
Les rédacteurs de la norme ont implicitement envisagé des robots industriels traditionnels, qui sont
traditionnellement protégés par des barrières et des rideaux lumineux. Les robots UR sont conçus avec
une limitation de la force et de la puissance activée en permanence. Par conséquent, certains concepts
sont clarifiés et expliqués ci-dessous.
Si un robot UR est utilisé dans une application dangereuse, des mesures de sécurité supplémentaires
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
pourraient être requises, voir chapitre 1.
Clarification :
–
3.24.3 Espace protégé est défini par le périmètre de protection. Généralement, l’espace protégé est
un espace situé derrière une barrière, qui protège les personnes des robots traditionnels dangereux.
Les robots UR sont conçus pour fonctionner sans barrière à l’aide d’une fonction de sécurité intégrée
qui limite la puissance et la force, où aucun espace protégé dangereux n’est défini par le périmètre
d’une barrière.
–
5.4.2 Exigence de performance . Toutes les fonctions de sécurité sont construites en tant que PLd
selon la norme ISO 13849-1 :2006. Le robot est construit avec des systèmes d’encodeurs redondants
dans chaque articulation pour former une structure de catégorie 3, et les E/S de sécurité sont redondantes pour former une structure de catégorie 3. Les E/S de sécurité doivent être connectées selon ce
manuel aux équipements de sécurité de la catégorie 3 pour former une structure de catégorie 3 de la
fonction de sécurité complète.
–
5.7 Modes de fonctionnement
.
Les robots UR ne possèdent pas de modes de fonctionnement
différents et ne sont donc pas dotés d’un sélecteur de mode.
–
5.8 Commandes du Pendant . Cette section définit les fonctions de protection du Teach Pendant,
lorsqu’il doit être utilisé au sein d’un espace protégé dangereux. Les robots UR étant dotés d’une
limitation de puissance et de force, ils ne présentent aucun espace protégé dangereux comme avec
les robots traditionnels. Les robots UR sont plus sûrs que les robots traditionnels du point de vue de
l’enseignement. Au lieu de devoir relâcher un dispositif d’activation à trois positions, l’opérateur peut
simplement arrêter le robot avec sa main.
–
5.10 Exigences relatives au fonctionnement collaboratif . La fonction de limitation de la puissance
et de la force des robots UR est toujours active. La conception visuelle des robots UR indique que les
robots sont capables d’être utilisés pour des opérations collaboratives. La fonction de limitation de la
UR10/CB3
I-58
Version 3.0 (rev. 15965)
puissance et de la force est conçue conformément à la clause 5.10.5.
–
5.12.3 Axe souple de sécurité et limitation de l’espace . Cette fonction de sécurité compte parmi
plusieurs fonctions de sécurité configurables par le biais du logiciel. Un code de hachage est généré à
partir des paramètres de toutes ces fonctions de sécurité et est représenté sous forme d’un identifiant
de contrôle de sécurité dans la GUI.
ISO/DTS 15066 (version provisoire)
Robots and robotic devices – Safety requirements for industrial robots – Collaborative operation
Il s’agit d’une spécification technique (TS) en cours de préparation. Une TS n’est pas une norme. Une TS
a pour objectif de présenter un ensemble d’exigences immatures afin de déterminer si elles sont utiles
pour un secteur d’activité donné.
Cette TS présente des technologies et des limites de sécurité associées à la force pour les robots collaboratifs, lorsque le robot et l’homme travaillent ensemble pour réaliser une tâche.
Universal Robots est un membre actif du comité international qui développe cette TS (ISO/TC 184/SC
2). Il se peut qu’une version finale soit publiée en 2015.
ANSI/RIA R15.06-2012
Industrial Robots and Robot Systems – Safety Requirements
Cette norme américaine correspond aux normes ISO 10218-1 (voir ci-dessus) et ISO 10218-2 réunies dans
est identique.
Veuillez noter que la deuxième partie (ISO 10218-2) de cette norme est destinée à l’intégrateur du
système du robot, et non pas à Universal Robots.
CAN/CSA-Z434-14 (version provisoire / en instance)
Industrial Robots and Robot Systems – General Safety Requirements
Cette norme canadienne correspond aux normes ISO 10218-1 (voir ci-dessus) et -2 réunies dans un seul
document. Il est prévu d’ajouter des exigences supplémentaires pour l’utilisateur du système du robot.
Certaines de ces exigences peuvent devoir être traitées par l’intégrateur du robot.
La publication d’une version finale est prévue pour 2014.
Veuillez noter que la deuxième partie (ISO 10218-2) de cette norme est destinée à l’intégrateur du
système du robot, et non pas à Universal Robots.
CEI 61000-6-2 :2005
CEI 61000-6-4/A1 :2010
EN 61000-6-2 :2005 [2004/108/CE]
EN 61000-6-4/A1 :2011 [2004/108/CE]
Electromagnetic compatibility (EMC)
Part 6-2: Generic standards - Immunity for industrial environments
Version 3.0 (rev. 15965)
I-59
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
un seul document. La langue est modifiée de l’anglais britannique à l’anglais américain, mais le contenu
Part 6-4: Generic standards - Emission standard for industrial environments
Ces normes définissent les exigences relatives aux perturbations électriques et électromagnétiques. Le
respect de ces normes garantit que les robots UR soient performants dans les environnements industriels
et qu’ils ne perturbent pas les autres équipements.
CEI 61326-3-1 :2008
EN 61326-3-1 :2008
Electrical equipment for measurement, control and laboratory use - EMC requirements
Part 3-1: Immunity requirements for safety-related systems and for equipment intended to perform safety-related
functions (functional safety) - General industrial applications
Cette norme définit les exigences élargies d’immunité CEM pour les fonctions associées à la sécurité. Le
respect de cette norme garantit que les fonctions de sécurité des robots UR assurent la sécurité même si
d’autres équipements dépassent les limites d’émission CEM définies dans les normes CEI 61000.
CEI 61131-2 :2007 (E)
EN 61131-2 :2007 [2004/108/CE]
Programmable controllers
Part 2: Equipment requirements and tests
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Les E/S normales et de sécurité sont élaborées selon les exigences de cette norme afin de garantir une
communication fiable avec d’autres systèmes d’automates programmables.
ISO 14118 :2000 (E)
EN 1037/A1 :2008 [2006/42/CE]
Safety of machinery – Prevention of unexpected start-up
Ces deux normes sont très similaires. Elles définissent des principes de sécurité permettant d’éviter les
démarrages inattendus entraı̂nés par une remise sous tension involontaire au cours d’une intervention
de maintenance ou d’une réparation, ou par des commandes de démarrage involontaires du point de
vue du contrôle.
CEI 60947-5-5/A1 :2005
EN 60947-5-5/A11 :2013 [2006/42/CE]
Low-voltage switchgear and controlgear
Part 5-5: Control circuit devices and switching elements - Electrical emergency stop device with mechanical latching function
L’action d’ouverture directe et le mécanisme de verrouillage de sécurité du bouton d’arrêt d’urgence
sont conformes aux exigences de cette norme.
CEI 60529 :2013
EN 60529/A2 :2013
Degrees of protection provided by enclosures (IP Code)
UR10/CB3
I-60
Version 3.0 (rev. 15965)
Cette norme définit les capacités nominales des boı̂tiers concernant la protection contre la poussière et
l’eau. Les robots UR sont conçus et classés avec un code IP selon cette norme, voir l’autocollant du robot.
CEI 60320-1/A1 :2007
EN 60320-1/A1 :2007 [2006/95/CE]
Appliance couplers for household and similar general purposes
Part 1: General requirements
Le câble d’entrée secteur est conforme à cette norme.
ISO 9409-1 :2004 [Type 50-4-M6]
Manipulating industrial robots – Mechanical interfaces
Part 1: Plates
La bride d’outils sur les robots UR est conforme au type 50-4-M6 de cette norme. Les outils des robots
doivent également être construits selon cette norme afin de garantir une installation adéquate.
ISO 13732-1 :2006
EN ISO 13732-1 :2008 [2006/42/CE]
Ergonomics of the thermal environment – Methods for the assessment of human responses to contact with surfaces
Les robots UR sont conçus de façon à ce que la température de surface soit maintenue en-dessous des
limites ergonomiques définies dans cette norme.
CEI 61140/A1 :2004
EN 61140/A1 :2006 [2006/95/CE]
Protection against electric shock – Common aspects for installation and equipment
Les robots UR sont construits en conformité avec cette norme afin de fournir une protection contre les
chocs électriques. Une connexion de terre/masse de protection est obligatoire, tel que défini dans le
Manuel d’installation du matériel.
CEI 60068-2-1 :2007
CEI 60068-2-2 :2007
CEI 60068-2-27 :2008
CEI 60068-2-64 :2008
EN 60068-2-1 :2007
EN 60068-2-2 :2007
EN 60068-2-27 :2009
EN 60068-2-64 :2008
Environmental testing
Part 2-1: Tests - Test A: Cold
Part 2-2: Tests - Test B: Dry heat
Version 3.0 (rev. 15965)
I-61
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Part 1: Hot surfaces
Part 2-27: Tests - Test Ea and guidance: Shock
Part 2-64: Tests - Test Fh: Vibration, broadband random and guidance
Les robots UR sont testés selon les méthodes de test définies dans ces normes.
CEI 61784-3 :2010
EN 61784-3 :2010 [SIL 2]
Industrial communication networks – Profiles
Part 3: Functional safety fieldbuses – General rules and profile definitions
Cette norme définit les exigences relatives aux bus de communication de sécurité.
CEI 60204-1/A1 :2008
EN 60204-1/A1 :2009 [2006/42/CE]
Safety of machinery – Electrical equipment of machines
Part 1: General requirements
Les principes généraux de cette norme sont appliqués.
CEI 60664-1 :2007
CEI 60664-5 :2007
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
EN 60664-1 :2007 [2006/95/CE]
EN 60664-5 :2007 [2006/95/CE]
Insulation coordination for equipment within low-voltage systems
Part 1: Principles, requirements and tests
Part 5: Comprehensive method for determining clearances and creepage distances equal to or less than 2 mm
Le circuit électrique des robots UR est conçu conformément à cette norme.
EUROMAP 67 :2013, V1.9
Electrical Interface between Injection Molding Machine and Handling Device / Robot
Les robots UR équipés du module d’accessoires E67 pour faire l’interface avec les machines de moulage
par injection sont conformes à cette norme.
UR10/CB3
I-62
Version 3.0 (rev. 15965)
D
Caractéristiques techniques
Type de robot
UR10
Poids
28.9 kg / 63.7 lb
Charge utile
10 kg / 22 lb
Portée
1300 mm / 51.2 in
Plages d’articulation
± 360 ◦ sur toutes les articulations
Articulation : Max 120/180 ◦/s. Outil : Environ 1 m/s / Environ
39.4 in/s.
± 0.1 mm / ± 0.0039 in (4 mils)
Ø190 mm / 7.5 in
6 articulations en rotation
475 mm × 423 mm × 268 mm / 18.7 in × 16.7 in × 10.6 in
Vitesse
Répétabilité
Encombrement
Degrés de liberté
Taille boı̂tier contrôleur (L × H ×
P)
Ports E/S
18 entrées numériques, 18 sorties numériques, 4 entrées analo-
Alimentation E/S
24 V 2 A dans le boı̂tier contrôleur et 12 V/24 V 600 mA dans l’outil
Communication
TCP/IP 100 Mbit : IEEE 802.3u, 100BASE-TX
Prise Ethernet & Modbus TCP
Programmation
Interface utilisateur graphique PolyScope sur écran tactile
12” avec montage
Niveau sonore
Comparativement sans bruit
Classification IP
IP54
Consommation électrique
Environ 350 W en utilisant un programme type
Fonctionnement collaboratif
Fonctionnement collaboratif conformément à la norme ISO
10218-1:2011
Température
Le robot peut fonctionner dans une plage de température de 050 ◦ C
Alimentation électrique
100-240 VAC, 50-60 Hz
Durée de vie calculée
35,000 hours
Câblage
Câble entre le robot et le boı̂tier contrôleur (6 m / 236 in)
Câble entre l’écran tactile et le boı̂tier contrôleur (4.5 m / 177 in)
Version 3.0 (rev. 15965)
I-63
UR10/CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
giques, 2 sorties analogiques
UR10/CB3
I-64
Version 3.0 (rev. 15965)
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Deuxième partie
Manuel PolyScope
10
Introduction
Le bras Universal Robots est composé de tubes en aluminium extrudé et d’articulations. Les articulations avec leurs noms habituels sont illustrées sur la Figure 10.1.
Le robot est monté sur la Base et à l’autre extrémité (Poignet 3), l’outil du robot
est fixé. En coordonnant le mouvement de chacune des articulations, le robot peut
déplacer son outil librement, à l’exception de la zone située juste au-dessus et juste
en-dessous de la base. La portée du robot est 1300 mm depuis le centre de la base.
PolyScope est l’interface utilisateur graphique (GUI) qui vous permet de faire fonctionner le bras du robot et le boı̂tier contrôleur, d’exécuter les programmes du robot
et d’en créer facilement de nouveaux.
La section suivante vous aide à prendre en main le robot. Ensuite, les écrans et la
fonctionnalité de PolyScope sont expliqués de façon plus détaillée.
10.1
Prise en main
Avant d’utiliser PolyScope, le bras du robot et le boı̂tier contrôleur doivent être
installés et le boı̂tier contrôleur doit être mis sous tension.
Installer le bras du robot et le boı̂tier contrôleur
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
10.1.1
Pour installer le bras du robot et le boı̂tier contrôleur, procéder comme suit :
1. Déballer le bras du robot et le boı̂tier contrôleur.
2. Monter le bras du robot sur une surface solide et exempte de vibrations.
3. Placer le boı̂tier contrôleur sur son pied.
4. Brancher le câble du robot entre le robot et le boı̂tier contrôleur.
5. Brancher la fiche secteur du boı̂tier contrôleur.
F IGURE 10.1 – Articulations du robot. A : Base, B : Épaule, C : Coude et D, E, F : Poignet 1, 2, 3
Version 3.0 (rev. 15965)
II-3
CB3
10.1 Prise en main
AVERTISSEMENT:
Risque de trébuchement. Si le robot n’est pas solidement positionné sur une surface résistante, le robot peut tomber et provoquer des blessures.
Des instructions d’installation détaillées peuvent être consultées dans le Manuel
d’installation du matériel. Noter qu’une évaluation des risques est requise avant
que le bras du robot puisse entreprendre des travaux.
10.1.2
Mettre le boı̂tier contrôleur sous et hors tension
Le boı̂tier contrôleur est mis sous tension en appuyant sur le bouton d’alimentation
électrique situé sur la face avant du panneau muni de l’écran tactile. Ce panneau
est généralement appelé Teach Pendant. Lorsque le boı̂tier de contrôleur est mis sous
tension, le texte du système d’exploitation sous-jacent apparaı̂t sur l’écran tactile.
Après environ une minute, quelques boutons apparaissent à l’écran et un menu
local guide l’utilisateur jusqu’à l’écran d’initialisation (voir 10.4).
Pour arrêter le boı̂tier contrôleur, appuyer sur le bouton d’alimentation électrique
vert à l’écran, ou utiliser le bouton Arrêter à l’écran de bienvenue (voir 10.3).
AVERTISSEMENT:
Arrêter en retirant le câble d’alimentation de la prise murale peut
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
entraı̂ner la corruption du système de fichiers du robot, avec
comme conséquence un mauvais fonctionnement du robot.
10.1.3
Mettre le robot sous et hors tension
Le bras du robot peut être mis sous tension si le boı̂tier contrôleur est sous tension
et si aucun bouton d’arrêt d’urgence n’est activé. Le bras du robot est mis sous
tension à l’écran d’initialisation (voir 10.4) en touchant le bouton ON sur cet écran,
puis en appuyant sur Démarrer. Lorsqu’un robot est démarré, il émet un son et se
déplace un peu au moment du relâchement des freins.
Le bras du robot peut être mis hors tension en touchant le bouton OFF à l’écran
d’initialisation. Le bras du robot est également mis hors tension automatiquement
lorsque le boı̂tier contrôleur s’arrête.
10.1.4
Démarrage rapide
Pour démarrer le robot rapidement une fois qu’il est installé, effectuer les étapes
suivantes :
1. Appuyer sur le bouton d’arrêt d’urgence situé sur la face avant du Teach Pendant.
2. Appuyer sur le bouton d’alimentation électrique du Teach Pendant.
3. Attendre une minute pendant que le système démarre et affiche un texte à
l’écran tactile.
4. Lorsque le système est prêt, un menu local s’affiche à l’écran tactile, indiquant
que le robot doit être initialisé.
CB3
II-4
Version 3.0 (rev. 15965)
10.1 Prise en main
5. Appuyer sur le bouton de la boı̂te de dialogue contextuelle. Vous serez dirigé
vers l’écran d’initialisation.
6. Attendez que le Confirmation de la Configuration de sécurité appliquée
dialogue et appuyez sur le bouton Confirmer la Configuration de sécurité.
Cela s’applique un ensemble initial de paramètres de sécurité qui doivent être
ajustés en fonction d’une évaluation des risques.
7. Déverrouiller le bouton d’arrêt d’urgence. L’état du robot change de Arrêté
d’urgence à Robot mis hors tension.
8. S’écarter de la portée (espace de travail) du robot.
9. Appuyer sur le bouton On de l’écran tactile. Patienter quelques secondes jusqu’à ce que l’état du robot change à Veille.
10. Vérifier que la masse de la charge utile et le montage sélectionné sont corrects.
Vous serez averti si le montage détecté basé sur les données du capteur ne
correspond pas au montage sélectionné.
11. Appuyer sur le bouton Démarrer de l’écran tactile. Le robot émet maintenant
un son et se déplace un peu en déverrouillant les freins.
12. Appuyer sur le bouton OK qui vous fait accéder à l’écran Bienvenue.
10.1.5
Le premier programme
Un programme est une liste de commandes qui indiquent au robot ce qu’il doit
grammation de programmer le robot. Pour la plupart des tâches, la programmation se fait entièrement en utilisant l’écran tactile sans saisir de mystérieuses commandes.
Étant donné que le mouvement de l’outil constitue une partie importante d’un programme de robot, il est essentiel d’apprendre au robot comment se déplacer. Dans
PolyScope, les mouvements de l’outil sont donnés en utilisant une série de points
de passage, c’est-à-dire des points dans l’espace de travail du robot. Un point de
passage peut être donné en déplaçant le robot vers une certaine position ou bien il
peut être calculé par le logiciel. Pour déplacer le bras du robot vers une certaine position, utiliser l’onglet Déplacement (voir 12.1), ou tirer simplement le bras du robot
en place en maintenant enfoncé le bouton Teach situé au dos du Teach Pendant.
En dehors de faire traverser des points de passage, le programme peut envoyer
des signaux d’E/S à d’autres machines à certains points sur la trajectoire du robot et effectuer des commandes telles que si...alors et boucle, basées sur des
variables et signaux d’E/S.
Pour créer un simple programme sur un robot qui a été démarré, procéder comme
suit :
1. Toucher le bouton Programmer robot et sélectionner Programme vide.
2. Toucher le bouton Suivant (en bas à droite) de manière à sélectionner la ligne
<empty> dans l’arborescence à gauche de l’écran.
3. Aller à l’onglet Structure.
4. Toucher le bouton Déplacement.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-5
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
faire. PolyScope permet aux personnes n’ayant que peu d’expérience de la pro-
10.2 Interface de programmation PolyScope
5. Aller à l’onglet Commande.
6. Appuyer sur le bouton Suivant afin d’aller aux réglages du Point de passage.
7. Appuyer sur le bouton Régler ce point de passage à côté de l’image
? .
8. À l’écran Déplacement, déplacer le robot en appuyant sur les différentes
flèches bleues ou déplacer le robot en maintenant enfoncé le bouton Teach,
situé au dos du Teach Pendant, tout en tirant sur le bras du robot.
9. Appuyer sur OK.
10. Appuyer sur Ajouter point de passage avant.
11. Appuyer sur le bouton Régler ce point de passage à côté de l’image
? .
12. À l’écran Déplacement, déplacer le robot en appuyant sur les différentes
flèches bleues ou déplacer le robot en maintenant enfoncé le bouton Teach,
tout en tirant sur le bras du robot.
13. Appuyer sur OK.
14. Votre programme est prêt. Le robot se déplace entre les deux points quand
vous appuyez sur le symbole Play . Se tenir à l’écart, prêt à activer le bouton
d’arrêt d’urgence et appuyer sur Play .
15. Félicitations ! Vous venez de créer votre premier programme de robot qui déplace
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
le robot entre les deux points de passage donnés.
AVERTISSEMENT:
1. Ne pas faire entrer le robot en collision avec lui-même ou
autre chose car cela risque de l’endommager.
2. Maintenir votre tête et votre torse en dehors de la portée (espace de travail) du robot. Ne pas mettre vos doigts où ils
risquent de se retrouver coincés.
3. Ceci n’est qu’un guide de démarrage rapide pour montrer
à quel point il est facile d’utiliser un robot UR. Il suppose
un environnement sans danger et un utilisateur très prudent. Ne pas augmenter la vitesse ou l’accélération au-delà
des valeurs par défaut. Toujours effectuer une évaluation des
risques avant de mettre le robot en fonctionnement.
10.2
Interface de programmation PolyScope
PolyScope fonctionne sur l’écran tactile attaché au boı̂tier contrôleur.
CB3
II-6
Version 3.0 (rev. 15965)
10.2 Interface de programmation PolyScope
L’image ci-dessus montre l’écran de bienvenue. Les zones bleuâtres de l’écran correspondent à des boutons qui peuvent être activés en appuyant avec un doigt ou
le haut d’un stylo contre l’écran. PolyScope a une structure hiérarchique d’écrans.
faciliter l’accès.
Dans cet exemple, l’onglet Programme est sélectionné au niveau supérieur et l’onglet Structure est sélectionné dessous. L’onglet Programme contient des informations concernant le programme actuellement chargé. Si l’onglet Déplacement
est sélectionné, l’écran change pour l’écran Déplacement à partir duquel il est possible de déplacer le bras du robot. De façon similaire, en sélectionnant l’onglet E/S,
l’état actuel de l’E/S électrique peut être surveillé et modifié.
Il est possible mais pas obligatoire de connecter une souris et un clavier au boı̂tier
contrôleur ou au Teach Pendant. Presque tous les champs texte sont tactiles et le
fait de les toucher fait apparaı̂tre à l’écran un pavé numérique ou un clavier. À côté
de chaque champ texte non tactile se trouve une icône d’édition qui fait apparaı̂tre
l’éditeur d’entrée associé.
Les icônes du pavé numérique, du clavier et de l’éditeur d’expression à l’écran sont
montrées ci-dessus.
Les différents écrans de PolyScope sont décrits dans les chapitres suivants.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-7
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Dans l’environnement de programmation, les écrans sont organisés en onglets pour
10.3 Écran de bienvenue
10.3
Écran de bienvenue
Après avoir démarré le PC contrôleur, l’écran de bienvenue est affiché. L’écran offre
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
les options suivantes :
– Exécuter programme : Choisir et exécuter un programme existant. Ceci est la
manière la plus simple de faire fonctionner le bras du robot et le boı̂tier contrôleur.
– Programmer le robot : Modifier un programme ou créer un nouveau programme.
– Configuration robot : Paramétrer les mots de passe, mettre à niveau le logiciel,
demander une assistance, étalonner l’écran tactile, etc.
– Arrêter le robot : Met le bras du robot hors tension et arrête le boı̂tier contrôleur.
CB3
II-8
Version 3.0 (rev. 15965)
10.4 Écran d’initialisation
10.4 Écran d’initialisation
Indicateur d’état du bras du robot
La LED d’état donne une indication de l’état de marche du bras du robot :
– Une LED rouge vif indique que le bras du robot est actuellement à l’état arrêté
dont les raisons peuvent être multiples.
– Une LED jaune vif indique que le bras du robot est sous tension, mais n’est pas
prêt pour le fonctionnement normal.
– Enfin, une LED verte indique que le bras du robot est sous tension, et est prêt
pour le fonctionnement normal.
Le texte qui apparaı̂t à côté d’une LED précise encore davantage l’état actuel du
bras du robot.
Charge utile active et installation
Lorsque le bras du robot est sous tension, la masse de charge utile utilisée par
le contrôleur lorsqu’il fait fonctionner le bras du robot est indiquée dans le petit
champ textuel blanc. Cette valeur peut être modifiée en tapant sur le champ textuel
et en saisissant une nouvelle valeur. Noter que le paramétrage de cette valeur ne
modifie pas la charge utile dans l’installation du robot (voir 12.6), il règle uniquement la masse de charge utile à utiliser par le contrôleur.
De la même façon, le nom du fichier d’installation qui est actuellement chargé est
indiqué dans le champ textuel gris. Une installation différente peut être chargée en
tapant sur le champ textuel ou en utilisant le bouton Charger à côté. Alternativement, l’installation chargée peut être personnalisée à l’aide des boutons situés à
côté de la vue 3D dans la partie inférieure de l’écran.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-9
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Cet écran vous permet de contrôler l’initialisation du bras du robot.
10.4 Écran d’initialisation
Avant de démarrer le bras du robot, il est très important de vérifier que la charge
utile active et l’installation active correspondent à la situation réelle dans laquelle
se situe le bras du robot.
Initialiser le bras du robot
DANGER:
Toujours vérifier que la charge utile active et l’installation sont correctes avant de démarrer le bras du robot. Si ces paramètres sont
erronés, le bras du robot et le boı̂tier contrôleur ne fonctionneront
pas correctement et seront susceptibles de présenter un danger
pour les personnes ou les équipements qui les entourent.
ATTENTION:
Il convient de faire très attention si le bras du robot touche un obstacle ou une table, étant donné que le fait de diriger le bras du robot
sur l’obstacle risque d’endommager un engrenage d’articulation.
Le grand bouton portant l’icône verte sert à réaliser l’initialisation proprement dite
du bras du robot. Le texte qui y est inscrit ainsi que l’action qu’il effectue changent
en fonction de l’état actuel du bras du robot.
– Une fois le PC du contrôleur démarré, le bouton doit être tapé une fois pour
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
mettre le bras du robot sous tension. L’état du bras du robot devient alors Sous
tension et ultérieurement Veille. Noter que lorsqu’un arrêt d’urgence est en place,
le bras du robot ne peut pas être mis sous tension. Le bouton sera donc désactivé.
– Lorsque l’état du bras du robot est Veille, le bouton doit être tapé de nouveau pour
démarrer le bras du robot. À ce moment-là, les données du capteur sont vérifiées
par rapport au montage configuré du bras du robot. En cas de discordance (avec
une tolérance de 30◦ ), le bouton est désactivé et un message d’erreur s’affiche
en-dessous.
Si la vérification du montage réussit, l’appui sur le bouton relâche tous les freins
d’articulation et le bras du robot devient prêt pour le fonctionnement normal.
Noter que le robot émet un son et se déplace un peu au moment du relâchement
des freins.
– Si le bras du robot viole l’une des limites de sécurité après avoir démarré, il fonctionne dans un Mode récupération spécial. Dans ce mode, l’appui sur le bouton
permet de passer à un écran de déplacement de récupération où le bras du robot
peut être replacé dans les limites de sécurité.
– Si un défaut survient, le contrôleur peut être redémarré à l’aide du bouton.
– Si le contrôleur ne fonctionne pas actuellement, un appui sur le bouton permet
de le démarrer.
Enfin, le petit bouton portant l’icône rouge sert à mettre le bras du robot hors tension.
CB3
II-10
Version 3.0 (rev. 15965)
11 Éditeurs à l’écran
Pavé à l’écran
Fonctions simples de saisie et d’édition de chiffres. Dans de nombreux cas, l’unité
de la valeur saisie est affichée à côté du chiffre.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-11
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
11.1
11.3 Éditeur d’expression à l’écran
11.2
Clavier à l’écran
Fonctions simples de saisie et d’édition de texte. La touche Shift (majuscules)
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
peut être utilisée pour obtenir quelques caractères spéciaux supplémentaires.
11.3
Éditeur d’expression à l’écran
Alors que l’expression à proprement parler est éditée en tant que texte, l’éditeur
d’expression comporte un certain nombre de boutons et de fonctions d’insertion de
CB3
II-12
Version 3.0 (rev. 15965)
11.4 Écran Éditeur Pose
symboles spéciaux d’expression, comme par ex. ∗ pour multiplication et ≤ pour
inférieur ou égal à. Le bouton symbolisant le clavier en haut à droite de l’écran permet de changer pour l’édition du texte de l’expression. Toutes les variables définies
peuvent être trouvées dans le sélecteur Variable, tandis que les noms des ports
d’entrée et de sortie peuvent être trouvés dans les sélecteurs Entrée et Sortie.
Quelques fonctions spéciales se trouvent dans Fonction.
L’expression est vérifiée en termes d’erreurs grammaticales en appuyant sur le bouton Ok. Le bouton Annuler permet de quitter l’écran en abandonnant tous les
changements.
Une expression peut avoir l’aspect suivant :
?
digital in[1]=True and analog in[0]<0.5
11.4 Écran Éditeur Pose
Sur cet écran, vous pouvez spécifier des positions d’articulation cibles, ou une pose
cible (position et orientation) de l’outil du robot. Cet écran est déconnecté et ne
Robot
La position actuelle du bras du robot et la nouvelle position de la cible spécifiée
sont représentées dans les graphiques 3D. Le dessin en 3D du bras du robot montre
la position actuelle du bras du robot et
l’ombre
du bras du robot montre la
position cible du bras du robot commandée par les valeurs spécifiées sur le côté
droit de l’écran. Utiliser la loupe pour faire un zoom avant/arrière ou passer un
doigt sur l’écran pour changer la vue.
Si la position actuelle du point central de l’outil du robot se rapproche d’un plan de
sécurité ou de déclenchement, ou si l’orientation de l’outil du robot est proche de
la limite d’orientation de l’outil (voir 15.11), une représentation 3D de la limite de
Version 3.0 (rev. 15965)
II-13
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
contrôle pas le bras du robot physique directement.
11.4 Écran Éditeur Pose
proximité est montrée.
Les plans de sécurité sont visualisés en jaune et noir avec une petite flèche représentant
le plan normal, qui indique le côté du plan sur lequel le point central de l’outil du
robot peut être positionné. Les plans de déclenchement sont affichés en bleu et vert
avec une petite flèche pointant vers le côté du plan où les limites du mode Normal (voir 15.5) sont actives. La limite d’orientation de l’outil est visualisée par un
cône sphérique avec un vecteur indiquant l’orientation actuelle de l’outil du robot.
L’intérieur du cône représente la zone autorisée pour l’orientation de l’outil (vecteur).
Lorsque le point central de l’outil cible du robot n’est plus à proximité de la limite,
la représentation 3D disparaı̂t. Si le point central de l’outil cible est en violation ou
très proche de la violation d’une limite, la visualisation de la limite devient rouge.
Fonction et position de l’outil
En haut à droite de l’écran se trouve le sélecteur de fonction. Le sélecteur de fonction définit la fonction par rapport à laquelle contrôler le bras du robot tandis qu’en
dessous, les cases affichent la valeur totale des coordonnées pour l’outil par rapport
à la fonction sélectionnée. X, Y et Z contrôlent la position de l’outil, tandis que RX,
RY et RZ contrôlent l’orientation de l’outil.
Utilisez le menu déroulant au-dessus des cases RX, RY et RZ pour choisir la représentation
d’orientation. Les types disponibles sont :
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
– Le vecteur de rotation [rad] L’orientation est donnée en vecteur de rotation. La
longueur de l’axe est l’angle de pivotement en radians, et le vecteur lui-même
donne l’axe autour duquel il faut pivoter. Il s’agit du réglage par défaut.
– Vecteur de rotation [◦ ] L’orientation est donnée en vecteur de rotation, où la longueur du vecteur est l’angle à tourner en degrés.
– RPY [rad] Angles Roll, pitch et yaw (RPY), où les angles sont en radians. La matrice de rotation RPY (rotation X, Y’, Z”) est donnée par :
Rrpy (γ, β, α) = R Z (α) · RY ( β) · R X (γ)
– Angles RPY [◦ ] Roll, pitch et yaw (RPY), où les angles sont en degrés.
Les valeurs peuvent être modifiées en cliquant sur les coordonnées. Cliquer sur les
boutons + ou - juste à droite d’une boı̂te vous permet d’ajouter ou de soustraire
une somme de/vers la valeur actuelle. Appuyer et maintenir enfoncé un bouton
pour augmenter/diminuer directement la valeur. Plus le bouton est enfoncé, plus
l’augmentation/diminution sera importante.
Positions articulations
Permet de spécifier directement les positions individuelles de l’articulation. Chaque
position d’articulation peut avoir une valeur comprise entre −360◦ et +360◦ , qui
sont les limites d’articulation. Les valeurs peuvent être modifiées en cliquant sur la
position de l’articulation. Cliquer sur les boutons + ou - juste à droite d’une boı̂te
vous permet d’ajouter ou de soustraire une somme de/vers la valeur actuelle. Appuyer et maintenir enfoncé un bouton pour augmenter/diminuer directement la
valeur. Plus le bouton est enfoncé, plus l’augmentation/diminution sera importante.
CB3
II-14
Version 3.0 (rev. 15965)
11.4 Écran Éditeur Pose
Bouton OK
Si cet écran a été activé à partir de l’onglet Déplacement (voir 12.1), cliquer sur
le bouton OK pour revenir à l’onglet Déplacement, pour que le bras du robot se
déplace vers la cible spécifiée. Si la dernière valeur spécifiée est une coordonnée
de l’outil, le bras du robot se déplace vers la position cible en utilisant le type de
mouvement DéplacementL, tandis que le bras du robot se déplace vers la position
cible en utilisant le type de mouvement DéplacementJ, si une position d’articulation
a été spécifiée en dernier. Les différents types de mouvements sont décrits au 13.5.
Bouton Annuler
Le bouton Annuler permet de quitter l’écran en abandonnant tous les change-
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
ments.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-15
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
11.4 Écran Éditeur Pose
CB3
II-16
Version 3.0 (rev. 15965)
12
12.1
Contrôle du robot
Onglet Déplacement
Cet écran vous permet toujours de directement déplacer (faire avancer pas à pas)
12.1.1
Robot
La position actuelle du bras du robot est montrée en graphique 3D. Utiliser la loupe
pour faire un zoom avant/arrière ou passer un doigt sur l’écran pour changer la
vue. Afin d’obtenir le meilleur toucher de commande du bras du robot, sélectionner
la fonction Vue et faire tourner l’angle de vue du dessin 3D pour correspondre à
votre vue du vrai bras du robot.
Si la position actuelle du point central de l’outil du robot se rapproche d’un plan de
sécurité ou de déclenchement, ou si l’orientation de l’outil du robot est proche de
la limite d’orientation de l’outil (voir 15.11), une représentation 3D de la limite de
proximité est montrée. Veuillez noter que lorsque le robot exécute un programme,
la visualisation des limites est désactivée.
Les plans de sécurité sont visualisés en jaune et noir avec une petite flèche représentant
le plan normal, qui indique le côté du plan sur lequel le point central de l’outil du
robot peut être positionné. Les plans de déclenchement sont affichés en bleu et vert
avec une petite flèche pointant vers le côté du plan où les limites du mode Normal (voir 15.5) sont actives. La limite d’orientation de l’outil est visualisée par un
cône sphérique avec un vecteur indiquant l’orientation actuelle de l’outil du robot.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-17
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
le bras du robot, soit en effectuant une translation/une rotation de l’outil du robot,
soit en déplaçant individuellement les articulations du robot.
12.1 Onglet Déplacement
L’intérieur du cône représente la zone autorisée pour l’orientation de l’outil (vecteur).
Lorsque le point central de l’outil du robot n’est plus à proximité de la limite, la
représentation 3D disparaı̂t. Si le point central de l’outil est en violation ou très
proche de la violation d’une limite, la visualisation de la limite devient rouge.
12.1.2
Fonction et position de l’outil
En haut à droite de l’écran se trouve le sélecteur de fonction. Le sélecteur de fonction définit la fonction par rapport à laquelle contrôler le bras du robot tandis qu’en
dessous, les cases affichent la valeur totale des coordonnées pour l’outil par rapport
à la fonction sélectionnée.
Les valeurs peuvent être éditées manuellement en cliquant sur la coordonnée ou
la position de l’articulation. Cela vous mènera à l’écran éditeur pose (voir 11.4) où
vous pouvez spécifier une position cible et l’orientation de l’outil ou des positions
cibles de l’articulation.
12.1.3
Déplacer l’outil
– Maintenir enfoncée une flèche de translation (haut) déplacera l’extrémité
de l’outil du robot dans la direction indiquée.
– Maintenir enfoncée une flèche de rotation (bas) modifiera l’orientation de
l’outil du robot dans la direction indiquée. Le point de rotation est le Point central
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
de l’outil (TCP), c’est-à-dire le point à l’extrémité du bras du robot qui donne un
point caractéristique sur l’outil du robot. Le point central de l’outil est représenté
par une petite boule bleue.
Remarque : Relâcher le bouton pour arrêter le mouvement à n’importe quel moment !
12.1.4
Déplacer les articulations
Permet de contrôler directement chaque articulation. Chaque articulation peut se
déplacer de −360◦ à +360◦ , qui sont les articulations limites par défaut illustrées par
la barre horizontale pour chaque articulation. Si une articulation atteint sa limite,
elle ne peut être éloignée davantage. Si les limites d’une articulation ont été configurées avec une plage de position différente de la plage par défaut (voir 15.10),
cette plage est indiquée par du rouge dans la barre horizontale.
12.1.5
Teach
Pendant que le bouton Teach est maintenu enfoncé, il est possible de saisir le bras du
robot physiquement et de le tirer vers la position souhaitée. Si le réglage du centre
de gravité (voir 12.7) au niveau de l’onglet Configuration est erroné ou si le
robot porte une charge lourde, le robot pourrait commencer à se déplacer (tomber)
lorsque le bouton Teach est activé. Dans ce cas, il suffit de relâcher le bouton Teach.
CB3
II-18
Version 3.0 (rev. 15965)
12.2 Onglet E/S
AVERTISSEMENT:
1. Veiller à utiliser les paramètres d’installation corrects (par ex.
angle de montage du robot, poids dans le point central de
l’outil, décalage du point central de l’outil). Enregistrer et
charger les fichiers d’installation avec le programme.
2. Veiller à ce que les paramètres du point central de l’outil et les
paramètres de montage du robot soient réglés correctement
avant d’utiliser le bouton Teach. Si ces paramètres ne sont
pas corrects, le bras du robot se déplace lorsque le bouton
Teach est activé.
3. La fonction Teach (impédance/recul) doit uniquement être
utilisée dans les installations où l’évaluation des risques le
permet. Les outils et les obstacles ne doivent présenter aucun bord tranchant ou point de pincement. Veiller à ce que
l’ensemble du personnel reste hors de la portée du bras du
robot.
Onglet E/S
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
12.2
Cet écran vous permet toujours de surveiller et de régler en direct les signaux
d’E/S à partir du/vers le boı̂tier contrôleur du robot. L’écran affiche l’état actuel
de l’E/S, y compris au cours de l’exécution du programme. En cas de modification
quelconque au cours de l’exécution du programme, celui s’arrête. À l’arrêt du programme, tous les signaux de sortie conservent leur état. L’écran n’est actualisé qu’à
10 Hz, ce qui fait qu’un signal très rapide pourrait ne pas s’afficher correctement.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-19
CB3
12.3 E/S client MODBUS
Les E/S configurables peuvent être réservées pour des paramètres de sécurité spéciaux
définis dans la section de configuration des E/S de sécurité de l’installation (voir 15.12) ;
celles qui sont réservées porteront le nom de la fonction de sécurité à la place
du nom par défaut ou défini par l’utilisateur. Les sorties configurables qui sont
réservées pour des paramètres de sécurité ne sont pas alternables et seront affichées
sous forme de LED uniquement.
Les détails électriques des signaux sont décrits dans le manuel d’utilisation.
Réglages de domaine analogique
Les E/S analogiques peuvent être réglées soit
sur une sortie courant [4-20 mA] soit sur une sortie tension [0-10 V]. Les réglages
sont mémorisés pour d’éventuels redémarrages ultérieurs du contrôleur du robot
lorsqu’un programme est enregistré.
12.3
E/S client MODBUS
Ici, les signaux E/S client MODBUS numériques sont montrés tels qu’ils sont réglés
dans l’installation. En cas de perte de la connexion de signal, l’entrée correspon-
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
dante à cet écran est désactivée.
Entrées
Visualiser l’état des entrées client MODBUS numériques.
Sorties
Visualiser l’état des sorties client MODBUS numériques. Il n’est possible d’alterner un signal que si le choix de commande par l’onglet E/S (décrite dans 12.8) le
permet.
CB3
II-20
Version 3.0 (rev. 15965)
12.4 Onglet AutoMove
12.4
Onglet AutoMove
L’onglet AutoMove est utilisé lorsque le bras du robot doit se déplacer vers une
position spécifique dans son espace de travail. Par exemple, lorsque le bras du robot
doit se déplacer vers la position de départ d’un programme avant de l’exécuter,
ou lorsqu’il se déplace vers un point de passage au cours de la modification d’un
Animation
L’animation montre le mouvement que le bras du robot est sur le point de réaliser.
ATTENTION:
Comparer l’animation avec la position du bras du robot réel et s’assurer que le bras du robot peut réaliser le mouvement en toute
sécurité sans heurter d’obstacles.
ATTENTION:
La fonction AutoMove effectue des mouvements dans l’espace
d’articulation, et non pas dans l’espace linéaire (cartésien). Une
collision pourrait endommager le robot ou d’autres équipements.
Auto
Maintenir enfoncé le bouton Auto pour déplacer le bras du robot comme le montre
l’animation. Remarque : Relâcher le bouton pour arrêter le mouvement à n’importe quel
moment !
Version 3.0 (rev. 15965)
II-21
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
programme.
12.5 Installation → Charger/Enregistrer
Manuel
Appuyer sur le bouton Manuel pour être dirigé vers l’onglet Déplacement où le
bras du robot peut être déplacé manuellement. Ceci est uniquement nécessaire si le
mouvement de l’animation n’est pas préférable.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
12.5
Installation → Charger/Enregistrer
L’installation du robot couvre tous les aspects de la façon dont le bras du robot et
le boı̂tier contrôleur sont placés dans l’environnement de travail. Elle inclut le montage mécanique du bras du robot, les connexions électriques aux autres équipements,
ainsi que toutes les options dont le programme du robot dépend. Elle n’inclut pas
le programme lui-même.
Ces paramètres peuvent être programmés par le biais de divers écrans dans l’onglet
Installation, sauf pour les domaines d’E/S qui sont paramétrés dans l’onglet
E/S (voir 12.2).
Il est possible d’avoir plus d’un fichier d’installation pour le robot. Des programmes
créés utiliseront l’installation active et chargeront automatiquement cette installation.
Toute modification apportée à une installation doit être enregistrée afin d’être conservée
après la mise hors tension. Si l’installation comporte des modifications non enregistrées, une icône de disquette apparaı̂t à côté du texte Charger/Enregistrer
sur le côté gauche de l’onglet Installation.
L’enregistrement d’une installation peut s’effectuer en appuyant sur le bouton Enregistrer
ou Enregistrer sous.... Alternativement, l’enregistrement d’un programme
permet également d’enregistrer l’installation active. Pour charger un fichier d’installation différent, utiliser le bouton Charger. Le bouton Créer nouveau réinitialise
tous les paramètres de l’installation du robot à leurs réglages d’usine par défaut.
CB3
II-22
Version 3.0 (rev. 15965)
12.6 Installation → Configuration point central de l’outil
ATTENTION:
L’utilisation du robot avec une installation chargée à partir d’un
périphérique USB n’est pas recommandée. Pour utiliser une installation stockée sur un périphérique USB, il faut la charger puis
l’enregistrer dans le dossier Programmes local à l’aide du bouton
Enregistrer sous....
Installation → Configuration point central de l’outil
Le Point central de l’outil (TCP) est le point à l’extrémité du bras robotique qui donne
un point caractéristique sur l’outil du robot. Lorsque le bras du robot se déplace
linéairement, c’est ce point qui se déplace en ligne droite. C’est également le mouvement du point central de l’outil qui est visualisé dans l’onglet graphique. Le point
central de l’outil est donné par rapport au centre de la bride de sortie d’outil, tel que
cela est indiqué sur les graphiques à l’écran.
AVERTISSEMENT:
Veiller à utiliser les paramètres d’installation corrects. Enregistrer
et charger les fichiers d’installation avec le programme.
Les deux boutons en bas de l’écran sont pertinents pour le changement du point
central de l’outil.
– Changer les mouvements recalcule toutes les positions dans le programme du
robot afin de correspondre au nouveau point central de l’outil. Ceci est pertinent
lorsque la forme ou la taille des outils a été modifiée.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-23
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
12.6
12.7 Installation → Montage
– Changer les graphiques redessine le graphique du programme afin de correspondre au nouveau point central de l’outil. Ceci est pertinent lorsque le point
central de l’outil a été modifié sans changement physique de l’outil.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
12.7
Installation → Montage
À ce niveau, le montage du bras du robot peut être spécifié. Cela a deux objectifs :
1. Faire en sorte que le bras du robot ait un aspect correct à l’écran.
2. Indiquer au contrôleur le sens de la pesanteur.
Le contrôleur utilise un modèle avancé de dynamique pour donner au bras du robot des mouvements lisses et précis et pour permettre au bras du robot de se maintenir lorsqu’il est en mode Teach. Pour cette raison, il est important que le montage
du bras du robot soit correctement réglé.
AVERTISSEMENT:
Un réglage incorrect du montage du bras du robot peut entraı̂ner
des arrêts de protection fréquents et/ou la possibilité que le bras
du robot se déplace lorsque l’on appuie sur le bouton Teach.
Par défaut, le bras du robot est monté sur une table plane ou sur le sol auquel cas
il n’est pas nécessaire d’effectuer un changement à cet écran. Cependant, si le bras
du robot est installé au plafond, installé sur un mur ou installé dans un angle, il doit
être ajusté en utilisant les boutons-poussoirs. Les boutons du côté droit de l’écran
permettent le réglage de l’angle de montage du bras du robot. Les trois premiers
boutons du côté droit définissent l’angle au plafond (180◦ ), mur (90◦ ), sol (0◦ ). Les
boutons Incliner permettent de régler un angle arbitraire. Les boutons en bas de
CB3
II-24
Version 3.0 (rev. 15965)
12.8 Installation → Configuration E/S
l’écran sont utilisés pour effectuer une rotation du montage du bras du robot afin
de correspondre au montage réel
AVERTISSEMENT:
Veiller à utiliser les paramètres d’installation corrects. Enregistrer
et charger les fichiers d’installation avec le programme.
Installation → Configuration E/S
Il est possible de nommer les signaux d’entrée et de sortie. Cela permet plus facilement de se souvenir de ce que fait le signal en travaillant avec le robot. Sélectionner
une E/S en cliquant dessus puis fixer le nom en utilisant le clavier à l’écran. Vous
pouvez annuler le nom en mettant uniquement des espaces.
Lorsqu’une sortie est sélectionnée, quelques options sont disponibles. En utilisant
la case, une valeur par défaut pour la sortie peut être réglée sur bas ou haut. Cela
signifie que la sortie sera réglée sur cette valeur lorsqu’un programme n’est pas en
cours d’exécution. Si la case n’est pas cochée, la sortie conservera son état actuel
après la fin d’un programme. Il est également possible de spécifier dans quelle mesure une sortie peut être contrôlée sur l’onglet E/S (soit par les programmeurs soit
à la fois par les opérateurs et les programmeurs) ou si seuls les programmes robot
peuvent changer la valeur de sortie.
12.9
Installation → Sécurité
Voir chapitre 15.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-25
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
12.8
12.10 Installation → Variables
12.10
Installation → Variables
Les variables créées ici sont appelées variables d’installation et peuvent être utiCopyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
lisées tout comme les variables de programme normales. Les variables d’installation sont spéciales car elles conservent leur valeur même si un programme est
arrêté puis recommencé, et lorsque le bras du robot et/ou le boı̂tier contrôleur est
mis hors tension puis remis sous tension. Leurs noms et valeurs sont stockés avec
l’installation, il est donc possible d’utiliser la même variable dans de multiples programmes.
Appuyer sur Créer pour faire apparaı̂tre un affichage avec un nom suggéré pour la
nouvelle variable. Le nom peut être modifié et sa valeur peut être saisie en touchant
l’un ou l’autre des champs textuels. Il est uniquement possible de cliquer sur le
bouton OK si le nouveau nom est inutilisé dans cette installation.
Il est possible de modifier la valeur d’une variable d’installation en surlignant la
variable dans la liste puis en cliquant sur Modifier valeur.
Pour supprimer une variable, la sélectionner dans la liste, puis cliquer sur Supprimer.
Après avoir configuré les variables d’installation, l’installation elle-même doit être
enregistrée pour conserver cette configuration, voir 12.5. Les variables d’installation et leurs valeurs sont également enregistrées automatiquement toutes les 10
minutes.
Si un programme ou une installation est chargé(e) et si une ou plusieurs variables
de programme ont le même nom que les variables d’installation, l’utilisateur a deux
CB3
II-26
Version 3.0 (rev. 15965)
12.11 Installation → Configuration client E/S MODBUS
possibilités pour résoudre le problème : utiliser les variables d’installation du même
nom au lieu de la variable de programme ou faire renommer les variables en conflit
automatiquement.
Installation → Configuration client E/S MODBUS
Ici, les signaux client (maı̂tre) E/S MODBUS peuvent être réglés. Les connexions
aux serveurs MODBUS (ou esclaves) sur les adresses IP spécifiées peuvent être
créées avec des signaux d’entrée/sortie (registres ou numériques). Chaque signal a
un nom unique pour être utilisé dans les programmes.
Actualiser
Appuyer sur ce bouton pour actualiser toutes les connexions MODBUS.
Ajouter unité
Appuyer sur ce bouton pour ajouter une nouvelle unité MODBUS.
Supprimer unité
Appuyer sur ce bouton pour supprimer l’unité MODBUS et tous les signaux de
l’unité.
Régler unité IP
Ici, l’adresse IP de l’unité MODBUS est indiquée. Appuyer sur le bouton pour la
modifier.
Ajouter signal
Appuyer sur ce bouton pour ajouter un signal à l’unité MODBUS correspondante.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-27
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
12.11
12.11 Installation → Configuration client E/S MODBUS
Supprimer signal
Appuyer sur ce bouton pour supprimer un signal MODBUS de l’unité MODBUS
correspondante.
Régler type de signal
Utiliser ce menu déroulant pour choisir le type de signal. Les types disponibles
sont :
– Entrée numérique : Une entrée numérique (bobine) est une quantité d’un bit qui
est lue à partir de l’unité MODBUS sur la bobine spécifiée dans le champ adresse
du signal. Le code fonction 0x02 (Lire entrées discrètes) est utilisé.
– Sortie numérique : Une sortie numérique (bobine) est une quantité d’un bit qui
peut être réglée soit sur haut soit sur bas. Avant que la valeur de cette sortie n’ait
été réglée par l’utilisateur, la valeur est lue à partir de l’unité distante MODBUS.
Cela signifie que le code fonction 0x01 (Lire bobines) est utilisé. Lorsque la sortie
a été réglée par un programme de robot ou en appuyant sur la touche
valeur signal
,
régler
le code fonction 0x05 (Écrire bobine seule) est utilisé par la suite.
– Entrée registre : Une entrée de registre est une quantité de 16 bits lue à partir de
l’adresse spécifiée dans le champ adresse. Le code fonction 0x04 (Lire registres
d’entrée) est utilisé.
– Sortie registre : Une sortie de registre est une quantité de 16 bits qui peut être
réglée par l’utilisateur. Avant que la valeur du registre ne soit réglée, sa valeur
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
est lue à partir de l’unité distante MODBUS. Cela signifie que le code fonction
0x03 (Lire registres d’attente) est utilisé. Lorsque le signal a été réglé soit par
un programme de robot soit en spécifiant une valeur de signal dans le champ
régler valeur signal après quoi le code fonction 0x06 (Écrire registre seul) est
utilisé pour régler la valeur de l’unité distante MODBUS.
Régler adresse signal
Ce champ montre l’adresse du signal sur le serveur distant MODBUS. Utiliser le
clavier à l’écran pour choisir une adresse différente. Les adresses valides dépendent
du fabricant et de la configuration de l’unité distante MODBUS.
Régler nom signal
À l’aide du clavier à l’écran, l’utilisateur peut donner un nom significatif au signal.
Ce nom est utilisé lorsque le signal est utilisé dans des programmes.
Valeur signal
Ici, la valeur actuelle du signal est indiquée. Pour les signaux de registres, la valeur
est exprimée en tant que nombre entier non signé. Pour les signaux de sortie, la
valeur de signal désirée peut être réglée à l’aide du bouton. Pour une sortie de
registre, la valeur à écrire à l’unité doit être fournie en tant que nombre entier non
signé.
État de connectivité signal
Cette icône montre dans quelle mesure le signal peut être correctement lu/écrit
(verte) ou si l’unité répond de manière inattendue ou n’est pas joignable (grise).
CB3
II-28
Version 3.0 (rev. 15965)
12.11 Installation → Configuration client E/S MODBUS
Si une réponse d’exception MODBUS est reçue, le code de réponse est affiché. Les
réponses d’exception MODBUS-TCP sont :
– E1 FONCTION INTERDITE (0x01) : Le code de fonction reçu dans la requête
n’est pas une action autorisée pour le serveur (ou esclave).
– E2 ADRESSE DE DONNÉES INTERDITE (0x02) : Le code de fonction reçu dans
la requête n’est pas une action autorisée pour le serveur (ou esclave), vérifiez
que l’adresse du signal saisie correspond à la configuration du serveur distant
MODBUS.
– E3 VALEUR DES DONNÉES INTERDITE (0x03) : Une valeur contenue dans le
champ de données de requête n’est pas une valeur autorisée pour le serveur (ou
esclave), vérifiez que la valeur du signal saisie est valable pour l’adresse indiquée
sur le serveur distant MODBUS.
– E4 ERREUR APPAREIL ESCLAVE (0x04) : Une erreur fatale s’est produite lorsque
le serveur (ou l’esclave) a tenté d’exécuter l’action demandée.
– E5 ACCUSÉ DE RÉCEPTION (0x05) : Utilisation spécifique avec les commandes
de programmation envoyées à l’unité distante MODBUS.
– E6 APPAREIL ESCLAVE OCCUPÉ (0x06) : Utilisation spécifique avec les commandes de programmation envoyées à l’unité à distante MODBUS, l’esclave (serveur) n’est à présent pas en mesure de répondre.
Afficher options avancées
Options avancées
– Fréquence de MAJ : Ce menu permet de changer la fréquence de mise à jour du
signal. C’est-à-dire la fréquence à laquelle des demandes sont envoyées à l’unité
distante MODBUS pour la lecture ou l’écriture de la valeur de signal.
– Adresse esclave : Ce champ texte permet de régler une adresse esclave spécifique
pour les demandes correspondant à un signal spécifique. La valeur doit se situer
dans la plage de 0 à 255 toutes deux incluses, et la valeur par défaut est 255.
Si vous changez cette valeur, il est recommandé de consulter le manuel de vos
dispositifs MODBUS distants afin de vérifier leur fonctionnalité avec une adresse
esclave modifiée.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-29
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Cette case affiche/masque les options avancées pour chaque signal.
12.12 Installation → Fonctions
12.12
Installation → Fonctions
Les clients qui achètent des robots industriels souhaitent généralement être caCopyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
pables de contrôler ou manipuler un bras de robot et de programmer le bras du
robot en fonction de divers objets et limites dans l’environnement du bras du robot,
tels que machines, objets ou vides, appareils fixes, convoyeurs, palettes ou systèmes
de vision. Traditionnellement, ceci est réalisé en définissant des cadres (systèmes
de coordonnées) qui relient les coordonnées internes du bras du robot (le système
de coordonnées de base) aux systèmes de coordonnées de l’objet pertinent. Référence
peut être faite à la fois aux
coordonnées de l’outil
et aux
coordonnées de
base du bras du robot.
L’inconvénient dans le calcul de ces repères est le haut niveau de connaissances
mathématiques requis afin de pouvoir définir de tels systèmes de coordonnées.
Cela prend également un temps considérable pour être réalisé, même pour une personne experte dans l’art de la programmation et l’installation de robots. Cette tâche
implique souvent le calcul de matrices 4x4. En particulier, il est difficile d’appréhender
l’orientation pour une personne ne possédant pas l’expérience requise à la résolution
de tels problèmes.
Les questions souvent posées par les clients sont par exemple :
– Sera-t-il possible d’éloigner le robot d’environ 4 cm de la pince de ma machineoutil à commande numérique par calculateur ?
– Est-il possible de faire tourner l’outil du robot de 45 degrés par rapport à la table ?
– Pouvons-nous faire en sorte que le bras du robot se déplace à la verticale en
descendant avec l’objet, relâche l’objet et se déplace à nouveau à la verticale en
montant ?
Le sens des questions de ce genre est très simple pour le commun des clients qui
a l’intention d’utiliser un bras de robot, par exemple, à différents postes dans une
CB3
II-30
Version 3.0 (rev. 15965)
12.12 Installation → Fonctions
installation de production et il peut sembler agaçant ou incompréhensible pour le
client si on lui dit qu’il n’y a peut-être pas de réponse simple à de telles questions
pourtant pertinentes. Bien qu’il y ait de multiples raisons qui fassent que cela pourrait être le cas, et afin de traiter ces problèmes, Universal Robots a développé une
méthode unique et simple permettant au client de définir la position de différents
objets par rapport au bras du robot. En quelques étapes, il est donc possible de
réaliser exactement ce qui a été demandé dans les questions ci-dessus.
Renommer
Ce bouton permet de renommer une fonction.
Effacer
Ce bouton supprime la fonction sélectionnée et, le cas échéant, toutes les sousfonctions.
Afficher les axes
Choisir dans quelle mesure les axes des coordonnées de la fonction sélectionnée
doivent être visibles sur le graphique 3D. Le choix s’applique à cet écran et à l’écran
Déplacement.
Avancer pas à pas
Définir si la fonction sélectionnée doit pouvoir avancer pas à pas. Cela détermine
Variable
Définir dans quelle mesure la fonction sélectionnée peut être utilisée en tant que
variable. Si cette option est sélectionnée, une variable portant le nom de la fonction,
suivi de
var, sera alors disponible. Cette variable pourra être utilisée et une
nouvelle valeur pourra lui être attribuée dans les programmes du robot. Elle pourra
être utilisée pour modifier les points de passage qui dépendent de la valeur d’une
fonction.
Définir ou changer de position
Utiliser ce bouton pour régler ou changer la fonction sélectionnée. L’écran Déplacement
s’affiche et permet de régler une nouvelle position de la fonction.
Déplacer robot vers fonction
En appuyant sur ce bouton, le bras du robot se déplace vers la fonction sélectionnée.
À la fin de ce mouvement, les systèmes de coordonnées de la fonction et du point
central de l’outil coı̈ncident, à l’exception d’une rotation de 180 degrés autour de
l’axe x.
Ajouter point
Appuyer sur ce bouton pour ajouter la fonction d’un point à l’installation. La position de la fonction d’un point est définie comme la position du centre-outil à ce
Version 3.0 (rev. 15965)
II-31
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
dans quelle mesure la fonction apparaı̂tra dans le menu Fonction à l’écran Déplacement.
12.12 Installation → Fonctions
point. L’orientation de la fonction du point est la même que celle du centre-outil, excepté que le système de coordonnées de la fonction est tourné de 180 degrés autour
de son axe x. Cela fait que l’axe z de la fonction du point est directement opposé à
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
l’axe du centre-outil à ce point.
Ajouter ligne
Appuyer sur ce bouton pour ajouter la fonction d’une ligne à l’installation. Une
ligne est définie comme un axe entre deux fonctions de points. Cet axe, dirigé du
premier point vers le second point, constitue l’axe y du système de coordonnées de
la ligne. L’axe z sera défini par la projection de l’axe z du premier sous-point sur le
plan perpendiculaire à la ligne. La position du système de coordonnées de la ligne
est la même que la position du premier sous-point.
CB3
II-32
Version 3.0 (rev. 15965)
12.12 Installation → Fonctions
Ajouter plan
Appuyer sur ce bouton pour ajouter la fonction d’un plan à l’installation. Un plan
est la même que la position du premier sous-point. L’axe z est l’ordonnée du plan
et l’axe y est dirigé à partir du premier point vers le second. La direction positive
de l’axe z est réglée de sorte que l’angle entre l’axe z du plan et l’axe z du premier
point soit inférieur à 180 degrés.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-33
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
est défini par trois fonctions de sous-points. La position du système de coordonnées
12.13 Installation → Programme par défaut
12.13
Installation → Programme par défaut
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Cet écran comporte les paramètres visant à charger et démarrer automatiquement
un programme par défaut, et à initialiser automatiquement le bras du robot au
démarrage.
AVERTISSEMENT:
Si la charge automatique, le démarrage automatique et l’initialisation automatique sont tous activés, le robot commence à exécuter
le programme sélectionné dès que le boı̂tier contrôleur est sous
tension.
12.13.1
Charger un programme par défaut
Un programme par défaut peut être choisi lorsque le boı̂tier contrôleur est mis sous
tension. En outre, le programme par défaut est également chargé automatiquement
lorsque l’on accède à l’écran Exécuter programme (voir 10.3) et qu’aucun programme
n’est chargé.
12.13.2
Démarrer un programme par défaut
Le programme par défaut peut être démarré automatiquement sur l’écran Exécuter
programme. Lorsque le programme par défaut est chargé et que la transition d’extrémité
du signal d’entrée externe spécifiée est détectée, le programme démarre automatiquement.
Noter que le niveau du signal d’entrée actuel est indéfini au démarrage et le fait
de choisir une transition qui correspond au niveau de signal au démarrage permet de démarrer le programme immédiatement. En outre, le fait de quitter l’écran
CB3
II-34
Version 3.0 (rev. 15965)
12.14 Onglet journal
Exécuter programme ou d’appuyer sur le bouton Arrêt du Tableau de bord permet de
désactiver la fonction de démarrage automatique jusqu’à ce que le bouton Exécuter
soit actionné de nouveau.
12.13.3
Initialisation automatique
Le bras du robot peut être initialisé automatiquement, par exemple lorsque le boı̂tier
contrôleur est mis sous tension. Sur la transition d’extrémité du signal d’entrée externe spécifiée, le bras du robot sera entièrement initialisé, quel que soit l’écran
visible.
L’étape d’initialisation finale est le relâchement des freins. Lorsque le robot relâche les
freins, il se déplace un peu et émet un son. En outre, les freins ne peuvent pas être
relâchés automatiquement si le montage configuré ne correspond pas au montage
détecté sur la base des données du capteur. Dans ce cas, le robot doit être initialisé
manuellement sur l’écran d’initialisation (voir 10.4).
Noter que le niveau du signal d’entrée actuel est indéfini au démarrage et le fait
de choisir une transition qui correspond au niveau de signal au démarrage permet
d’initialiser le bras du robot immédiatement.
Onglet journal
État du robot La moitié supérieure de l’écran affiche l’état du bras du robot et du
boı̂tier contrôleur. La partie gauche affiche des informations concernant le boı̂tier
contrôleur du robot tandis que la partie droite affiche des informations sur chaque
articulation du robot. Pour chaque articulation du robot, des informations sont affichées concernant la température du moteur et de l’électronique, la charge de l’articulation et la tension au niveau de l’articulation.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-35
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
12.14
12.15 Écran chargement
Journal du robot La moitié inférieure de l’écran affiche des messages de journal.
La première colonne catégorise la sévérité de l’élément du journal. La deuxième colonne affiche l’heure d’arrivée du message. La colonne suivante affiche l’expéditeur
du message. La dernière colonne montre le message à proprement parler. Les messages peuvent être filtrés en sélectionnant les boutons d’alternance qui correspondent
à la sévérité. La figure ci-dessus montre à présent que les erreurs seront affichées
tandis que les informations et les messages d’avertissement seront filtrés. Certains
messages du journal sont conçus pour fournir davantage d’informations. Ils sont
accessibles en sélectionnant l’élément du journal.
12.15 Écran chargement
Cet écran vous permet de choisir quel programme charger. Il existe deux versions
de cet écran : celle qui doit être utilisée lorsque vous souhaitez simplement charger
un programme et l’exécuter, et celle qui est utilisée lorsque vous souhaitez modifier
un programme.
REMARQUE:
L’exécution d’un programme à partir d’un périphérique USB
n’est pas recommandée. Pour exécuter un programme stocké sur
un périphérique USB drive, le charger en premier puis l’enregistrer dans le dossier Programmes local à l’aide de l’option
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Enregistrer sous... du menu Fichier.
La principale différence réside dans les actions disponibles pour l’utilisateur. Sur
l’écran de chargement élémentaire, l’utilisateur peut uniquement accéder aux fichiers ; il ne peut ni les modifier ni les supprimer. En outre, l’utilisateur n’est pas autorisé à quitter la structure du répertoire qui descend depuis le dossier Programmes.
L’utilisateur peut descendre à un sous-répertoire, mais il ne peut pas aller plus haut
que le dossier Programmes.
Par conséquent, tous les programmes doivent être placés dans le dossier Programmes
et/ou des sous-dossiers du dossier Programmes.
CB3
II-36
Version 3.0 (rev. 15965)
12.15 Écran chargement
Disposition de l’écran
Cette image montre l’écran de chargement réel. Il est constitué des zones et boutons
Historique des trajectoires
L’historique des trajectoires montre une liste de tra-
jectoires conduisant à l’emplacement actuel. Ceci signifie que tous les répertoires
d’origine jusqu’à la racine de l’ordinateur sont illustrés. Vous remarquerez ici que
vous ne pouvez peut-être pas accéder à tous les répertoires au-dessus du dossier
Programmes.
En sélectionnant un nom de dossier dans la liste, la boı̂te de dialogue de chargement
passe à ce répertoire et l’affiche dans la zone de sélection des fichiers 12.15.
Zone de sélection des fichiers
Dans cette zone de la boı̂te de dialogue, le contenu
de la zone réelle est présent. Elle donne à l’utilisateur la possibilité de sélectionner
un fichier en cliquant une fois sur son nom ou d’ouvrir le fichier en double cliquant
sur son nom.
Dans le cas où un utilisateur double clique sur un répertoire, la boı̂te de dialogue
descend dans ce dossier et présente son contenu.
Filtrage de fichiers En utilisant le filtrage de fichiers, il est possible de limiter
les fichiers montrés pour n’inclure que le type de fichier souhaité. En sélectionnant
Fichiers de sauvegarde , la zone de sélection de fichier affichera les 10 dernières
versions enregistrées de chaque programme où .old0 est la plus récente et .old9
la plus ancienne.
Champ fichier
Ici s’affiche le fichier actuellement sélectionné. L’utilisateur a la
possibilité de saisir manuellement le nom d’un fichier en cliquant sur l’icône de
Version 3.0 (rev. 15965)
II-37
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
importants suivants :
12.16 Onglet Exécution
clavier à droite du champ. Cela provoque l’apparition d’un clavier à l’écran où
l’utilisateur peut saisir le nom du fichier directement sur l’écran.
Bouton Ouvrir Un clic sur le bouton Ouvrir permet d’ouvrir le fichier actuellement sélectionné et de retourner à l’écran précédent.
Bouton Annuler
En cliquant sur le bouton Annuler, le processus de chargement
actuel est abandonné et l’écran repasse à l’image précédente.
Boutons Action Une série de boutons donne à l’utilisateur la possibilité de réaliser
certaines des actions qui seraient normalement accessibles en faisant un clic droit
sur un nom de fichier dans une boı̂te de dialogue de fichier conventionnelle. Il est
également possible de monter dans la structure des répertoires et directement dans
le dossier Programmes.
– Parent : Monter dans la structure des répertoires. Le bouton ne sera pas activé
dans deux cas : lorsque le répertoire actuel est le répertoire du haut ou si l’écran
est en mode limité et si le répertoire actuel est le dossier Programmes.
– Aller au dossier programmes : Revenir au début
– Actions : Actions telles que créer un répertoire, supprimer un fichier, etc.
Onglet Exécution
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
12.16
Cet onglet fournit une manière très simple de faire fonctionner le bras du robot
et le boı̂tier contrôleur, avec aussi peu de boutons et d’options que possible. Cela
peut être utile en combinaison avec un mot de passe qui protège la partie programmation de PolyScope (voir 14.3), afin de faire du robot un outil qui peut exécuter
exclusivement des programmes écrits au préalable.
CB3
II-38
Version 3.0 (rev. 15965)
12.16 Onglet Exécution
En outre, dans cet onglet, un programme par défaut peut être automatiquement
chargé et démarré sur la base d’une transition d’extrémité du signal d’entrée externe (voir 12.13). La combinaison du chargement automatique, du démarrage d’un
programme par défaut et de l’initialisation automatique à la mise sous tension peut,
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
par exemple, être utilisée pour intégrer le bras du robot à une autre machine.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-39
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
12.16 Onglet Exécution
CB3
II-40
Version 3.0 (rev. 15965)
13
Nouveau programme
Un nouveau programme de robot peut démarrer soit à partir d’un modèle soit à
partir d’un programme de robot existant (enregistré). Un modèle peut fournir la
structure globale du programme de manière à ne plus avoir qu’à remplir les détails
du programme.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-41
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
13.1
Programmation
13.2 Onglet Programme
13.2
Onglet Programme
L’onglet Programme montre le programme actuel en cours d’édition.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
L’arborescence du programme du côté gauche de l’écran affiche le programme comme
une liste de commandes, tandis que la zone du côté droit de l’écran affiche des informations concernant la commande actuelle. La commande actuelle est sélectionnée
en cliquant sur la liste de commandes ou en utilisant les boutons Précédent et
Suivant en bas à droite de l’écran. Des commandes peuvent être insérées ou retirées en utilisant l’onglet Structure, décrit au 13.29. Le nom du programme est
montré directement au-dessus de la liste de commandes, avec une petite icône de
disque sur laquelle on clique pour enregistrer rapidement le programme.
La partie inférieure de l’écran est le Tableau de bord. Le Tableau de bord comprend
un ensemble de boutons similaires à ceux d’un magnétophone démodé à partir
desquels les programmes peuvent être démarrés, arrêtés, passés l’un après l’autre
et redémarrés. Le curseur de vitesse vous permet de régler la vitesse du programme
à tout moment, ce qui influence directement la vitesse à laquelle le bras du robot
se déplace. En outre, le curseur de vitesse montre en temps réel la vitesse relative à
laquelle le bras du robot se déplace en tenant compte des paramètres de sécurité.
Le pourcentage indiqué est la vitesse maximale réalisable pour le programme en
cours d’exécution sans défaillance du système de sécurité.
À gauche du tableau de bord les boutons Simulation et Robot Réel basculent
entre l’exécution du programme dans une simulation, ou l’exécution sur le robot
réel. En l’exécutant dans une simulation, le bras du robot ne se déplace pas et ne
risque donc pas de s’endommager ou d’endommager des équipements à proximité
en cas de collisions. Utiliser la simulation pour tester des programmes en cas d’incertitude sur ce que fera le bras du robot.
CB3
II-42
Version 3.0 (rev. 15965)
13.3 Variables
DANGER:
1. Veiller à se tenir en dehors de l’espace de travail du robot
lorsqu’on appuie sur le bouton Lecture. Le mouvement
que vous avez programmé peut être différent du mouvement
prévu.
2. Veiller à se tenir en dehors de l’espace de travail du robot
lorsqu’on appuie sur le bouton Étape. La fonction du bouton
Étape peut être difficile à comprendre. L’utiliser uniquement
lorsque cela s’avère absolument nécessaire.
3. Veiller à toujours tester votre programme en réduisant la vitesse à l’aide du curseur de vitesse. Les erreurs de programmation logique commises par l’intégrateur pourraient provoquer des mouvements inattendus du bras du robot.
Pendant que le programme est en cours d’écriture, le mouvement résultant du bras
du robot est illustré à l’aide d’un dessin en 3D sur l’onglet Graphique, décrit
au 13.28.
À côté de chaque commande de programme se trouve une petite icône qui est
rouge, jaune ou verte. Une icône rouge signifie qu’il y a une erreur dans la comest OK. Un programme ne peut être exécuté que lorsque toutes les commandes sont
vertes.
13.3
Variables
Un programme de robot peut utiliser des variables pour stocker et mettre à jour
différentes valeurs au cours de l’exécution. Deux types de variables sont disponibles :
Variables d’installation : Elles peuvent être utilisées par de multiples programmes et
leurs noms et valeurs sont conservés avec l’installation du robot (voir 12.10
pour plus d’informations) ;
Variables de programme ordinaires : Elles sont disponibles pour le programme en cours
d’exécution uniquement et leurs valeurs sont perdues dès que le programme
est arrêté.
Les types de variables suivants sont disponibles :
booléenneVariable booléenne dont la valeur est Vraie ou Fausse.
entière Nombre entier compris dans la plage −32768 à 32767.
flottante Nombre à virgule (décimal) flottant.
chaı̂ne
Séquence de caractères.
pose
Vecteur décrivant l’emplacement et l’orientation dans l’espace
cartésien. Il s’agit de la combinaison d’un vecteur de position ( x, y, z)
et d’un vecteur de rotation (rx, ry, rz) représentant l’orientation, écrite
p[x, y, z, rx, ry, rz].
liste
Version 3.0 (rev. 15965)
Séquence de variables.
II-43
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
mande, jaune signifie que la commande n’est pas terminée et verte signifie que tout
13.5 Commande : Déplacement
13.4
Commande : Vide
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Des commandes de programmes doivent être insérées ici. Appuyer sur le bouton Structure pour aller à l’onglet Structure, où il est possible de trouver les
différentes lignes de programme qui peuvent être sélectionnées. Un programme ne
peut pas être exécuté avant que toutes les lignes aient été spécifiées et définies.
13.5
CB3
Commande : Déplacement
II-44
Version 3.0 (rev. 15965)
13.5 Commande : Déplacement
La commande Déplacement contrôle le mouvement du robot au cours des points
de passage sous-jacents. Les points de passage doivent être sous une commande
Déplacement. La commande Déplacement définit l’accélération et la vitesse auxquelles le bras du robot se déplace entre ces points de passage.
Types de déplacement
Il est possible de sélectionner l’un des trois types de déplacement : DéplacementA,
DéplacementL et DéplacementP expliqués ci-après.
– déplacementA effectue des déplacements calculés dans l’espace d’articulation du
bras du robot. Chaque articulation est contrôlée afin d’atteindre l’emplacement
final désiré en même temps. Ce type de déplacement a pour résultat que l’outil
suit une trajectoire courbe. Les paramètres partagés qui s’appliquent à ce type de
déplacement sont la vitesse d’articulation et l’accélération d’articulation maximales à utiliser pour les calculs du déplacement, spécifiées respectivement en
deg/s et deg/s2 . Si l’on souhaite que le bras du robot se déplace rapidement entre
les points de passage, en ne tenant pas compte de la trajectoire de l’outil entre ces
points, ce type de déplacement est le choix préféré.
– déplacementL fait déplacer l’outil linéairement entre les points de passage. Cela
signifie que chaque articulation effectue un mouvement plus compliqué afin de
maintenir l’outil sur une trajectoire en ligne droite. Les paramètres partagés qui
peuvent être réglés pour ce type de déplacement sont la vitesse d’outil et l’accélération
d’outil désirées, spécifiées respectivement en mm/s et mm/s2 , ainsi qu’une foncreprésentées les positions de l’outil sur les points de passage. Concernant les
espaces de fonction, les fonctions variables et les points de passage variables
présentent un intérêt particulier. Les fonctions variables peuvent être utilisées
lorsqu’il est nécessaire de déterminer la position de l’outil sur un point de passage par la valeur actuelle de la fonction variable lorsque le programme du robot
est exécuté.
– déplacementP déplace l’outil linéairement à vitesse constante avec lissages circulaires, déplacement prévu pour certaines opérations de processus telles que
collage ou distribution. La grandeur du rayon de lissage est par défaut une valeur partagée entre tous les points de passage. Une valeur plus faible fait faire
un virage plus serré à la trajectoire tandis qu’une valeur plus élevée rend la trajectoire plus lisse. Pendant que le bras du robot traverse les points de passage
à vitesse constante, il ne peut attendre ni une opération d’E/S ni une action de
l’opérateur. Ceci pourrait arrêter le mouvement du bras du robot ou entraı̂ner un
arrêt de protection.
Un Mouvement circulaire peut être ajouté à la commande DéplacementP, constituée
de deux points de passage : le premier spécifiant un point de passage sur l’arc
circulaire, et le second étant le point final du mouvement. Le robot démarrera
le mouvement circulaire à partir de sa position actuelle et parcourra ensuite
les deux points de passage spécifiés. Le changement d’orientation de l’outil par
le mouvement circulaire n’est déterminé que par l’orientation de démarrage et
l’orientation au point final, ainsi l’orientation du point de passage n’influence pas
le mouvement circulaire. Un Mouvement circulaire doit toujours être précédé par
Version 3.0 (rev. 15965)
II-45
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
tion. La fonction sélectionnée déterminera dans quel espace de fonction sont
13.5 Commande : Déplacement
Cruise
Speed
Deceleration
Acceleration
Time
F IGURE 13.1 – Profil de vitesse d’un mouvement. La courbe est divisée en trois segments : accélération,
croisière et décélération. Le niveau de la phase croisière est donné par le réglage de la vitesse du
mouvement, tandis que la pente des phases accélération et décélération est donnée par le paramètre
d’accélération.
un point de passage compris dans le même DéplacementP.
Sélection de fonction
Pour DéplacementL et DéplacementP, il est possible de sélectionner dans quel espace de fonction doivent être représentés les points de passage sous la commande
Déplacement. Cela signifie qu’en réglant un point de passage, le programme se souvient des coordonnées de l’outil dans l’espace de fonction de la fonction sélectionnée.
Il existe quelques circonstances qui nécessitent une explication détaillée.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
– Fonction fixe : Si une fonction fixe, comme par ex. Base, est sélectionnée, cela n’a
aucun effet sur les points de passage Fixe et Relatif. Le comportement des points
de passage Variables est décrit ci-dessous.
– Fonction variable : Si une quelconque fonction de l’installation actuellement
chargée a été sélectionnée comme étant variable, les variables correspondantes
peuvent également être sélectionnées dans le menu de sélection de fonction.
Si une variable de fonction (nommée par le nom de la fonction et précédée de
var) est sélectionnée, les mouvements du bras du robot (à l’exception des
points de passage Relatifs) dépendent de la valeur réelle de la variable lorsque le
programme est en cours d’exécution. La valeur initiale d’une variable de fonction
est la valeur de la fonction réelle. Cela signifie que les mouvements ne changent
que si la variable de fonction est activement modifiée par le programme du robot.
– Point de passage variable : Lorsque le bras du robot se déplace vers un point de
passage variable, la position cible de l’outil est toujours calculée comme les coordonnées de la variable dans l’espace de la fonction sélectionnée. Par conséquent,
le mouvement du bras du robot pour un point de passage variable change toujours si une autre fonction est sélectionnée.
Les réglages des paramètres partagés d’une commande Déplacement s’appliquent
à la trajectoire entre la position actuelle du bras du robot et le premier point de passage sous la commande, et à partir de là, à chacun des points de passage suivants.
Ils ne s’appliquent pas au mouvement qui a comme point d’origine le dernier point
de passage compris dans la commande Déplacement.
CB3
II-46
Version 3.0 (rev. 15965)
13.6 Commande : Point de passage fixe
13.6
Commande : Point de passage fixe
centrale d’un programme de robot qui indiquent au bras du robot où se trouver.
Un point de passage à position fixe est donné en déplaçant physiquement le bras
du robot vers cette position.
13.7
Régler le point de passage
Appuyer sur ce bouton pour accéder à l’écran Déplacement où vous pouvez spécifier
la position du bras robot pour ce point de passage. Si le point de passage est placé
sous une commande Déplacement dans un espace linéaire (déplacementL ou
déplacementP), il faut avoir sélectionné une fonction valide pour cette commande
Déplacement afin de pouvoir appuyer sur ce bouton.
Noms des points de passage
Les noms des points de passage peuvent être modifiés. Deux points de passage
ayant le même nom sont toujours le même point de passage. Les points de passage
sont numérotés au fur et à mesure qu’ils sont spécifiés.
Zone de lissage
Si une zone de lissage est réglée, la trajectoire du bras du robot passe autour du
point de passage en permettant au robot de ne pas s’arrêter à ce point. Les lissages
ne peuvent pas se chevaucher et il n’est donc pas possible de régler une zone de
lissage qui chevauche sur une zone de lissage d’un point de passage précédent
ou suivant. Un point d’arrêt est un point de passage avec un rayon de lissage de
0, 0 mm.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-47
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Un point sur la trajectoire du robot. Les points de passage sont la partie la plus
13.7 Régler le point de passage
Note concernant la synchronisation d’E/S
Si un point de passage correspond à un point d’arrêt avec une commande d’E/S
comme étant la commande suivante, la commande d’E/S est exécutée lorsque le
bras du robot s’arrête au point de passage. Cependant si le point de passage comporte une zone de lissage, la commande d’E/S suivante est exécutée lorsque le bras
du robot entre dans cette zone.
Exemple
Program
movel
WaypointStart
Waypoint1
Waypoint2
if (digital_input[1]) then
WaypointEnd1
else
WaypointEnd2
endif
Starting point
Straight line segment
Waypoint 1
5 cm blend
Straight line segment
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
This is where the input
port is read!
Waypoint 2
10 cm blend
Ending point 2
Ending point 1
Un petit exemple dans lequel un programme de robot déplace l’outil d’une position de démarrage vers une de deux positions finales, en fonction de l’état de
l’entrée numérique[1]. Remarquer que la trajectoire de l’outil (ligne noire
épaisse) suit des lignes droites à l’extérieur des zones de lissage (cercles pointillés),
tandis que la trajectoire de l’outil dévie de la ligne droite à l’intérieur des zones de
lissage. Remarquer également que l’état du capteur de l’entrée numérique[1]
est lu quand le bras du robot est sur le point d’entrer dans la zone de lissage autour du Point de passage 2, même si la commande si...alors est après le
Point de passage 2 dans la séquence du programme. Cela va en quelque sorte
à l’encontre de l’intuition mais est nécessaire afin de sélectionner la bonne trajectoire de lissage.
CB3
II-48
Version 3.0 (rev. 15965)
13.8 Commande : Point de passage relatif
13.8
Commande : Point de passage relatif
du bras du robot, comme par exemple
deux centimètres vers la gauche
.
La
position relative est définie comme la différence entre les deux positions données
(gauche par rapport à droite). Noter que des positions relatives répétées peuvent
déplacer le bras du robot en dehors de son espace de travail.
Cette distance est une distance cartésienne entre le point central de l’outil dans
les deux positions. L’angle indique de combien l’orientation du point central de
l’outil change entre les deux positions. Plus précisément, la longueur du vecteur de
rotation décrivant le changement d’orientation.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-49
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Un point de passage avec la position donnée par rapport à la position précédente
13.9 Commande : Point de passage variable
13.9
Commande : Point de passage variable
Un point de passage avec une position définie par une variable, dans ce cas calculated pos.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
La variable doit être une pose telle que
var=p[0.5,0.0,0.0,3.14,0.0,0.0]. Les trois premières sont x, y, z et les trois
dernières sont l’orientation donnée en tant que vecteur de rotation donné par le vecteur rx, ry, rz. La longueur de l’axe est l’angle de pivotement en radians, et le vecteur
lui-même donne l’axe autour duquel il faut pivoter. La position est toujours donnée
par rapport à un référentiel ou un système de coordonnées, défini par la fonction
sélectionnée. Le bras du robot se déplace toujours linéairement vers un point de
passage variable.
Par exemple, pour déplacer le robot de 20 mm suivant l’axe z de l’outil :
var_1=p[0,0,0.02,0,0,0]
DéplacementL
Point de passage_1 (position variable) :
Utiliser variable=var_1, Fonction=Outil
CB3
II-50
Version 3.0 (rev. 15965)
13.10 Commande : Attendre
13.10
Commande : Attendre
13.11
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Attend un temps donné ou un signal d’E/S.
Commande : Régler
Règle les sorties numériques ou analogiques sur une valeur donnée. Peut également
être utilisé pour régler la charge utile du bras du robot, par exemple le poids qui est
ramassé suite à cette action. Il peut être nécessaire d’ajuster le poids afin d’empêcher
Version 3.0 (rev. 15965)
II-51
CB3
13.12 Commande : Pop-up
le robot d’effectuer un arrêt de protection inattendu lorsque le poids au niveau de
l’outil est différent du poids attendu.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
13.12
Commande : Pop-up
Le pop-up est un message qui apparaı̂t à l’écran lorsque le programme atteint cette
commande. Le style de message peut être sélectionné et le texte à proprement parler peut être entré en utilisant le clavier à l’écran. Le robot attend que l’utilisateur/l’opérateur appuie sur le bouton OK situé sous le pop-up avant de continuer le programme. Si le point Mettre sur pause l’exécution du programme est
sélectionné, le programme du robot s’arrête à ce pop-up.
CB3
II-52
Version 3.0 (rev. 15965)
13.13 Commande : Stop
13.13
Commande : Stop
13.14
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
L’exécution du programme s’arrête à cet endroit.
Commande : Commentaire
Permet au programmeur d’ajouter une ligne de texte au programme. Cette ligne de
texte n’intervient pas au cours de l’exécution du programme.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-53
CB3
13.16 Commande : Boucle
13.15
Commande : Dossier
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Un dossier est utilisé pour organiser et étiqueter des parties spécifiques d’un programme, nettoyer l’arborescence du programme et faciliter la lecture et la navigation du programme.
Un dossier n’intervient pas en lui-même.
13.16
CB3
Commande : Boucle
II-54
Version 3.0 (rev. 15965)
13.17 Commande : Sous-programme
Met en boucle les commandes du programme sous-jacent. En fonction de la sélection,
les commandes du programme sous-jacent sont mises en boucle à l’infini, un certain nombre de fois ou tant que la condition donnée est vraie. En mettant en boucle
un certain nombre de fois, une variable de boucle dédiée (appelée boucle 1 dans
la capture d’écran ci-dessus) est créée qui peut être utilisée dans des expressions à
l’intérieur de la boucle. La variable de boucle va de 0 à N − 1.
En mettant en boucle à l’aide d’une expression comme condition finale, PolyScope
fournit une option permettant d’évaluer continuellement cette expression, de sorte
que la
boucle
puisse être interrompue à n’importe quel moment au cours de
son exécution, plutôt que juste après chaque itération.
Commande : Sous-programme
Un sous-programme peut contenir des parties de programme nécessaires à plusieurs endroits. Un sous-programme peut être un fichier séparé sur le disque et il
peut également être caché afin de protéger contre des changements accidentels vers
le sous-programme.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-55
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
13.17
13.18 Commande : Affectation
Commande : Appeler sous-programme
En appelant un sous-programme, les lignes de programme du sous-programme
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
sont exécutées après quoi le système retourne à la ligne suivante.
13.18
Commande : Affectation
Affecte des valeurs à des variables. Une affectation met la valeur calculée du côté
droit dans la variable du côté gauche. Ceci peut être utile dans des programmes
CB3
II-56
Version 3.0 (rev. 15965)
13.19 Commande : Si
complexes.
Commande : Si
Une construction si..alors..sinon peut faire changer le comportement du robot
basé sur des entrées de capteur ou valeurs variables. Utiliser l’éditeur d’expression
pour décrire la condition dans laquelle le robot doit procéder aux sous-commandes
de ce Si. Si la condition est évaluée Vraie, les lignes à l’intérieur de ce Si sont
exécutées.
Chaque Si peut avoir plusieurs SinonSi et une commande Sinon. Il est possible
de les ajouter en utilisant les boutons à l’écran. Une commande SinonSi peut être
retirée de l’écran pour la commande concernée.
L’ouverture de Vérifier continuellement les expressions permet aux
conditions des énoncés Si et SinonSi d’être évaluées pendant que les lignes contenues sont exécutées. Si une expression est évaluée Fausse tout en étant à l’intérieur
du corps de la partie-Si, les énoncés SinonSi ou Sinon suivants seront atteints.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-57
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
13.19
13.20 Commande : Script
13.20
Commande : Script
Cette commande permet d’accéder au langage de script en temps réel sous-jacent
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
qui est exécuté par le contrôleur du robot. Elle est destinée aux utilisateurs avancés
uniquement et les instructions d’utilisation correspondantes peuvent être consultées
dans le Manuel de script sur le site web d’assistance (http://support.universal-robots.
com/). Noter que seuls les distributeurs UR et les clients OEM ont accès au site web.
Si l’option
Fichier
dans l’angle supérieur gauche est choisie, il est possible
de créer et d’éditer des fichiers de programmes script. De cette manière, des programmes script longs et complexes peuvent être utilisés avec la programmation,
facile pour l’opérateur, de PolyScope.
CB3
II-58
Version 3.0 (rev. 15965)
13.21 Commande : Événement
13.21
Commande : Événement
actions ou régler une variable lorsque le signal d’entrée devient trop élevé. Par
exemple dans le cas où un signal de sortie devient trop élevé, le programme événement
peut attendre 100 ms et ensuite le remettre sur une valeur basse. Cela permet de
beaucoup simplifier le code du programme principal dans le cas où une machine
externe déclenche sur une rampe montante plutôt que sur un niveau d’entrée élevé.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-59
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Un événement peut être utilisé pour surveiller un signal d’entrée et effectuer des
13.23 Commande : Modèle
13.22
Commande : Thread
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Un thread est un processus parallèle au programme du robot. Un thread peut être
utilisé pour contrôler une machine externe indépendamment du bras robotique.
Un thread peut communiquer avec le programme du robot avec des variables et
signaux de sortie.
13.23
CB3
Commande : Modèle
II-60
Version 3.0 (rev. 15965)
13.23 Commande : Modèle
La commande Modèle peut servir à effectuer un cycle à travers les positions dans
le programme du robot. La commande modèle correspond à une position dans
chaque exécution.
Un modèle peut être donné comme un parmi quatre types. Les trois premiers,
Ligne ,
Carré
ou
Boı̂te
peuvent être utilisés pour des positions dans
un modèle régulier. Les modèles réguliers sont définis par un certain nombre de
points caractéristiques qui définissent les bords du modèle. Pour Ligne , il s’agit
des deux points d’extrémité, pour Carré trois des quatre points d’angle tandis
que pour
Boı̂te , il s’agit de quatre des huit points d’angle. Le programmeur
entre le nombre de positions le long de chaque bord du modèle. Le contrôleur du
robot calcule ensuite les positions particulières du modèle en ajoutant proportionnellement les vecteurs des bords.
Si les positions à traverser ne tombent pas dans un modèle régulier, il est possible
de choisir l’option
Liste
où une liste de toutes les positions est fournie par
le programmeur. Cela permet d’effectuer n’importe quel type de disposition des
positions.
Définir le modèle
Lorsque le modèle Boı̂te est sélectionné, l’écran change pour ce qui est montré
Un modèle Boı̂te utilise trois vecteurs pour définir le côté de la boı̂te. Ces trois
vecteurs sont donnés comme quatre points où le premier vecteur va du point un au
point deux, le second vecteur du point deux au point trois et le troisième vecteur
du point trois au point quatre. Chaque vecteur est divisé par les chiffres de comptage d’intervalle. Une position spécifique dans le modèle est calculée en ajoutant
simplement proportionnellement les vecteurs d’intervalle.
Les modèles Ligne et Carré fonctionnent de façon similaire.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-61
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
ci-dessous.
13.24 Commande : Force
Une variable de comptage est utilisée en traversant les positions du modèle. Le
nom de la variable s’affiche sur l’écran de commande Modèle. La variable effectue
un cycle à travers les nombres de 0 à X ∗ Y ∗ Z − 1, le nombre de points du modèle.
Cette variable peut être manipulée en utilisant des affectations et peut être utilisée
dans des expressions.
13.24
Commande : Force
Le mode force permet la conformité et le contrôle des forces dans un axe qui peut
être sélectionné dans l’espace de travail du robot. Tous les mouvements du bras
du robot compris dans la commande force seront en mode force. Lorsque le bras
du robot est en mouvement en mode force, il est possible de sélectionner un ou
plusieurs axes dans lesquels le bras du robot est conforme. Le long/autour d’axes
de conformité, le bras du robot sera conforme à son environnement, ce qui signifie
qu’il adaptera automatiquement sa position afin d’obtenir la force désirée. Il est
également possible de faire en sorte que le bras du robot applique une force à son
environnement, par ex. une pièce à usiner.
Le mode force convient aux applications dans lesquelles la position actuelle du
point central de l’outil le long d’un axe prédéfini n’est pas importante mais qui
exigent plutôt une force donnée le long de cet axe. Par exemple si le point central
de l’outil du robot doit rouler contre une surface incurvée ou lorsqu’il faut pousser
ou tirer une pièce à usiner. Le mode force permet également d’appliquer certains
couples autour d’axes prédéfinis. Noter que si aucun obstacle n’est rencontré dans
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
un axe pour lequel une force différente de zéro a été réglée, le bras du robot tentera
d’accélérer le long/autour de cet axe.
Même si un axe a été sélectionné pour être conforme, le programme du robot continuera de tenter de déplacer le robot le long/autour de cet axe. Cependant, le contrôle
des forces permet d’assurer que le bras du robot continue d’approcher la force
spécifiée.
AVERTISSEMENT:
Si la fonction de force est utilisée de façon incorrecte, elle peut produire une force de plus de 150N. La force programmée sera prise
en considération pendant l’évaluation des risques.
CB3
II-62
Version 3.0 (rev. 15965)
13.24 Commande : Force
Sélection de fonction
Le menu fonction sert à sélectionner le système de coordonnées (axes) utilisé par le
à celles définies dans l’installation, voir 12.12.
Type de mode force
Il existe quatre types différents de mode force qui déterminent chacun la manière
dont la fonction sélectionnée sera interprétée.
– Simple : Un seul axe sera conforme en mode force. La force le long de cet axe est
réglable. La force désirée sera toujours appliquée le long de l’axe z de la fonction
sélectionnée. Cependant pour les fonctions ligne, c’est le long de l’axe y.
– Cadre : Le type repère permet une utilisation plus avancée. Ici, la conformité et
les forces des six degrés de liberté peuvent être sélectionnées indépendamment.
– Point : Lorsque Point est sélectionné, dans le repère l’axe y pointe à partir du
point central de l’outil du robot vers l’origine de la fonction sélectionnée. La distance entre le point central de l’outil du robot et l’origine de la fonction sélectionnée
doit être d’au minimum 10 mm. Noter que le repère changera dans la phase
d’exécution lorsque la position du point central de l’outil du robot changera. Les
axes x et z du repère sont dépendants de l’orientation originale de la fonction
sélectionnée.
– Mouvement : Mouvement signifie que le repère changera avec la direction du
mouvement du point central de l’outil. L’axe x du repère sera la projection de la
direction du mouvement du point central de l’outil sur le plan couvert par les
axes x et y de la fonction sélectionnée. L’axe y sera perpendiculaire au mouvement du bras du robot et dans le plan x-y de la fonction sélectionnée. Cela peut
être utile pour ébarber le long d’une trajectoire complexe nécessitant une force
perpendiculaire au mouvement du point central de l’outil. Noter lorsque le bras
Version 3.0 (rev. 15965)
II-63
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
robot quand il fonctionne en mode force. Les fonctions dans le menu correspondent
13.24 Commande : Force
du robot n’est pas en mouvement : en entrant en mode force avec le robot immobilisé, il n’y aura pas d’axe conforme avant que la vitesse du point central
de l’outil soit supérieure à zéro. Si, ultérieurement, toujours en mode force, le
bras du robot est à nouveau immobilisé, le repère a la même orientation que la
dernière fois où la vitesse du point central de l’outil était supérieure à zéro.
Pour les trois derniers types, le repère réel peut être visualisé en phase d’exécution
dans l’onglet graphique (13.28), lorsque le robot fonctionne en mode force.
Sélection de valeur de force
Une force peut être réglée pour des axes conformes et non conformes mais les effets
sont différents.
– Conforme : Le bras du robot ajustera sa position pour obtenir la force sélectionnée.
– Non-conforme : Le bras du robot suivra sa trajectoire réglée par le programme
en tenant compte d’une force externe de la valeur réglée ici.
Pour les paramètres de translation, la force est spécifiée en Newtons [N] et pour les
paramètres de rotation, le couple est spécifié en Newton mètres [Nm].
Sélection de limites
Il est possible de régler une limite pour tous les axes mais les limites ont différentes
significations selon que les axes sont conformes ou non conformes.
– Conforme : La limite est la vitesse maximale que le point central de l’outil est
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
autorisé à atteindre le long/autour de l’axe. Les unités sont [mm/s] et [degrés/s].
– Non-conforme : La limite est la déviation maximale autorisée de la trajectoire
du programme avant un arrêt de protection du robot. Les unités sont [mm] et
[degrés].
Réglages de force de test
Le bouton on/off du test Teach fait alterner le comportement du bouton Teach au
dos du Teach Pendant du mode Teach normal vers le test de la commande de force.
Lorsque le bouton test Teach est sur on et que le bouton Teach au dos du Teach
Pendant est enfoncé, le robot se comporte comme si le programme avait atteint
cette commande de force, ce qui permet de vérifier les réglages avant d’exécuter effectivement le programme complet. Cette possibilité est particulièrement utile pour
vérifier que les axes et forces conformes ont été correctement sélectionnés. Il suffit
de maintenir le point central de l’outil du robot d’une main et d’appuyer sur le bouton Teach de l’autre puis de noter dans quelles directions le bras du robot peut/ne
peut pas être déplacé. En quittant cet écran, le bouton test Teach coupe automatiquement ce qui signifie que le bouton Teach au dos du Teach Pendant est utilisé à
nouveau pour libérer le mode Teach. Remarque : Le bouton Teach n’est efficace que
lorsqu’une fonction valide a été sélectionnée pour la commande force.
CB3
II-64
Version 3.0 (rev. 15965)
13.25 Commande : Palette
13.25
Commande : Palette
Une opération de palette peut effectuer une séquence de mouvements dans un enchacune des positions du modèle, la séquence de mouvements sera effectuée par
rapport à la position du modèle.
Programmation d’une opération de palette
Les étapes à suivre sont les suivantes :
1. Définir le modèle.
2. Effectuer une SéquencePalette pour ramasser/placer à chaque point individuel. La séquence décrit ce qui doit être fait à chaque position du modèle.
3. Utiliser le sélecteur à l’écran de commande de séquence pour définir les points
de passage dans la séquence qui doivent correspondre aux positions du modèle.
Séquence de palette/Séquence pouvant être ancrée
Dans un nœud de séquence de palette, les mouvements du bras du robot se font
par rapport à la position de la palette. Le comportement d’une séquence est tel
que le bras du robot se trouve à la position spécifiée par le modèle au niveau de
la position d’ancrage/du point du modèle. Les positions restantes seront toutes déplacées pour que cela corresponde.
Ne pas utiliser la commande Déplacement à l’intérieur d’une séquence étant donné
qu’elle ne serait pas en rapport avec la position d’ancrage.
BeforeStart La séquence optionnelle BeforeStart est exécutée juste avant que l’opération
démarre. Elle peut servir à attendre des signaux prêt .
Version 3.0 (rev. 15965)
II-65
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
semble d’endroits donné en tant que modèle, comme cela est décrit au 13.23. À
13.26 Commande : Rechercher
AfterEnd La séquence optionnelle AfterEnd est exécutée lorsque l’opération est terminée.
Elle peut servir à signaler que le mouvement du convoyeur doit démarrer en se
préparant pour la palette suivante.
13.26
Commande : Rechercher
Une fonction de recherche utilise un capteur afin de déterminer lorsque la position correcte est atteinte pour saisir ou lâcher un article. Le capteur peut être un
commutateur à bouton-poussoir, un capteur de pression ou un capteur capacitif.
Cette fonction est faite pour le travail sur des piles d’articles d’épaisseur variable
ou lorsque les positions exactes des articles ne sont pas connues ou sont trop difficiles à programmer.
Empilage
Désempilage
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
En programmant une opération de recherche pour travailler sur une pile, il faut
définir le point de démarrage, s, la direction d’empilage, d et l’épaisseur des articles
dans la pile, i.
De plus, il faut définir la condition d’atteinte de la position suivante de la pile ainsi
qu’une séquence de programme spéciale qui sera exécutée à chacune des positions
de la pile. La vitesse et les accélérations doivent également être fournies pour le
mouvement impliqué dans l’opération sur la pile.
CB3
II-66
Version 3.0 (rev. 15965)
13.26 Commande : Rechercher
Empilage
En empilant, le bras du robot se déplace vers le point de démarrage puis se déplace
position trouvée, le robot la mémorise et effectue la séquence spéciale. La fois suivante, le robot démarre la recherche à partir de la position mémorisée, incrémentée
par l’épaisseur de l’article le long de la direction. L’empilage est terminé lorsque
la hauteur de pile est supérieure à un certain chiffre défini ou lorsqu’un capteur
donne un signal.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-67
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
dans la direction opposée pour chercher la position de pile suivante. Une fois la
13.26 Commande : Rechercher
Désempilage
En désempilant, le bras du robot se déplace de la position de démarrage dans la diCopyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
rection donnée afin de rechercher l’article suivant. La condition à l’écran détermine
à quel moment l’élément suivant sera atteint. Une fois la condition satisfaite, le robot mémorise la position et effectue la séquence spéciale. La fois suivante, le robot
démarre la recherche à partir de la position mémorisée, incrémentée par l’épaisseur
de l’article le long de la direction.
Position de démarrage
La position de démarrage correspond à l’endroit où l’opération sur la pile démarre.
Si la position de démarrage est omise, la pile commence à la position actuelle du
bras du robot.
CB3
II-68
Version 3.0 (rev. 15965)
13.27 Commande : Suspendre
Direction
La direction est donnée par deux positions et calculée comme la différence de poposition. Remarque : Une direction ne tient pas compte des orientations des points.
Expression suivante de position d’empilage
Le bras du robot se déplace le long du vecteur de direction tout en évaluant continuellement dans quelle mesure la position de pile suivante a été atteinte. Lorsque
l’expression est évaluée à Vrai, la séquence spéciale est exécutée.
BeforeStart La séquence optionnelle BeforeStart est exécutée juste avant que l’opération
démarre. Elle peut servir à attendre des signaux prêt .
AfterEnd La séquence optionnelle AfterEnd est exécutée lorsque l’opération est terminée.
Elle peut servir à signaler que le mouvement du convoyeur doit démarrer en se
préparant pour la pile suivante.
Séquence prendre/placer
Comme pour l’opération de palette (13.25), une séquence de programme spéciale
est effectuée à chaque position de pile.
13.27
Commande : Suspendre
Les lignes de programme supprimées sont simplement abandonnées lorsque le programme est exécuté. La suppression d’une ligne peut être annulée ultérieurement.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-69
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
sition entre le point central de l’outil à la première position et celui à la deuxième
13.28 Onglet Graphique
Ceci est une manière rapide d’apporter des modifications à un programme sans
détruire le contenu original.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
13.28
Onglet Graphique
Représentation graphique du programme de robot actuel. La trajectoire du point
central de l’outil est montrée sur la vue 3D avec les segments de mouvement en noir
et les segments de lissage (transitions entre segments de mouvement) en vert. Les
points verts spécifient les positions du point central de l’outil à chacun des points
de passage du programme. Le dessin en 3D du bras du robot montre la position
actuelle du robot et l’ombre du bras du robot montre comment le bras du robot
va atteindre le point de passage sélectionné du côté gauche de l’écran.
Si la position actuelle du point central de l’outil du robot se rapproche d’un plan de
sécurité ou de déclenchement, ou si l’orientation de l’outil du robot est proche de
la limite d’orientation de l’outil (voir 15.11), une représentation 3D de la limite de
proximité est montrée. Veuillez noter que lorsque le robot exécute un programme,
la visualisation des limites est désactivée.
Les plans de sécurité sont visualisés en jaune et noir avec une petite flèche représentant
le plan normal, qui indique le côté du plan sur lequel le point central de l’outil du
robot peut être positionné. Les plans de déclenchement sont affichés en bleu et vert
avec une petite flèche pointant vers le côté du plan où les limites du mode Normal (voir 15.5) sont actives. La limite d’orientation de l’outil est visualisée par un
cône sphérique avec un vecteur indiquant l’orientation actuelle de l’outil du robot.
L’intérieur du cône représente la zone autorisée pour l’orientation de l’outil (vecteur).
Lorsque le point central de l’outil cible du robot n’est plus à proximité de la limite,
la représentation 3D disparaı̂t. Si le point central de l’outil est en violation ou très
proche de la violation d’une limite, la visualisation de la limite devient rouge.
CB3
II-70
Version 3.0 (rev. 15965)
13.29 Onglet Structure
Il est possible de faire un zoom et d’effectuer une rotation de la vue en 3D afin
d’avoir une meilleure vue du bras du robot. Les boutons du côté supérieur droit de
l’écran permettent de désactiver les différents composants graphiques dans la vue
3D. Le bouton du bas active/désactive la visualisation des limites de proximité.
Les segments de mouvement montrés dépendent du nœud de programme sélectionné.
Si un nœud Déplacement est sélectionné, la trajectoire affichée correspond au
mouvement défini par ce déplacement. Si un nœud Point de passage est sélectionné,
l’écran affiche les ∼ 10 étapes suivantes du mouvement.
Onglet Structure
L’onglet Structure du programme permet d’insérer, de déplacer, de copier et de
retirer les différents types de commandes.
Pour insérer de nouvelles commandes, effectuer les étapes suivantes :
1) Sélectionner une commande de programme existant.
2) Sélectionner dans quelle mesure la nouvelle commande doit être insérée audessus ou en dessous de la commande sélectionnée.
3) Appuyer sur le bouton du type de commande que vous souhaitez insérer. Pour
ajuster les détails de la nouvelle commande, aller à l’onglet Commande.
Les commandes peuvent être retirées/clonées/supprimées en utilisant les boutons
dans le cadre éditer. Si une commande comporte des sous-commandes (un triangle
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
13.29
à côté de la commande), toutes les sous-commandes sont également déplacées/clonées/supprimées.
Ce ne sont pas toutes les commandes qui peuvent être utilisées partout dans un
programme. Les Points de passage doivent se trouver sous une commande
Déplacement (pas nécessairement directement en dessous). Les commandes SinonSi
et Sinon sont nécessaires après un Si. En général, déplacer les commandes SinonSi
peut être compliqué. Des valeurs doivent être affectées aux variables avant de les
utiliser.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-71
CB3
13.30 Onglet Variables
13.30
Onglet Variables
L’onglet Variables montre les valeurs en direct des variables dans le programme qui
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
est exécuté et conserve une liste de variables et de valeurs entre les exécutions de
programme. Il n’apparaı̂t que lorsqu’il a des informations à afficher. Les variables
sont classées dans l’ordre alphabétique de leurs noms. Les noms des variables sur
cet écran sont affichés avec un maximum de 50 caractères et les valeurs des variables sont affichées avec un maximum de 500 caractères.
CB3
II-72
Version 3.0 (rev. 15965)
13.31 Commande : Initialisation variables
13.31
Commande : Initialisation variables
du programme (et d’éventuels threads).
Sélectionner une variable de la liste de variables en cliquant dessus ou en utilisant la
boı̂te de sélection de variables. Pour une variable sélectionnée, il est possible d’entrer une expression qui sera utilisée pour fixer la valeur de la variable au démarrage
du programme.
Si la case Préfère garder la valeur de la dernière exécution est cochée, la variable
sera initialisée sur la valeur trouvée dans l’onglet Variables, décrit au 13.30. Ceci
permet de conserver les valeurs des variables entre les exécutions du programme.
La variable aura sa valeur à partir de l’expression si le programme est exécuté pour
la première fois ou si l’onglet valeur a été effacé.
Une variable peut être effacée du programme en ne remplissant pas son nom (uniquement des espaces).
Version 3.0 (rev. 15965)
II-73
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Cet écran permet de régler des valeurs de variables avant le démarrage de l’exécution
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
13.31 Commande : Initialisation variables
CB3
II-74
Version 3.0 (rev. 15965)
– Initialiser le robot Permet d’accéder à l’écran d’initialisation, voir 10.4.
– Langue et unités Configurer la langue et les unités de mesures pour l’interface
utilisateur, voir 14.1.
– Mise à jour du robot Mises à jour du logiciel du robot à une nouvelle version,
voir 14.2.
– Régler mot de passe Fournit le dispositif permettant de verrouiller la partie programmation du robot aux personnes sans mot de passe, voir 14.3.
– Étalonner l’écran Permet d’étalonner le toucher de l’écran tactile, voir 14.4.
– Configuration réseau Ouvre l’interface permettant la configuration du réseau
Ethernet du boı̂tier contrôleur du robot, voir 14.5.
– Horloge Permet de régler l’heure et la date du système et de configurer les formats affichés pour l’horloge, voir 14.6.
– Précédent Permet de revenir à l’écran de bienvenue.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-75
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
14 Écran configuration
14.1 Langue et unités
14.1
Langue et unités
La langue et les unités utilisées dans PolyScope peuvent être sélectionnées sur cet
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
écran. La langue sélectionnée sera utilisée pour le texte visible sur les divers écrans
de PolyScope ainsi que dans l’aide intégrée. Cocher
Programmation en anglais
pour que les noms des commandes dans les programmes du robot soient écrits
en anglais. Il est nécessaire de redémarrer PolyScope pour que les changements
prennent effet.
CB3
II-76
Version 3.0 (rev. 15965)
14.2 Mise à jour robot
14.2
Mise à jour robot
USB. Insérer une clé USB et cliquer sur Rechercher pour accéder à la liste de son
contenu. Pour effectuer une mise à jour, sélectionner un fichier, cliquer sur Mise à
jour et suivre les instructions à l’écran.
AVERTISSEMENT:
Toujours vérifier vos programmes après une mise à jour logicielle.
La mise à jour peut modifier les trajectoires dans votre programme.
Les spécifications logicielles mises à jour peuvent être consultées
en appuyant sur le bouton
? situé en haut à droite de la GUI.
Les spécifications matérielles demeurent inchangées et peuvent
être consultées dans le manuel d’origine.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-77
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Les mises à jour de logiciels peuvent être installées à partir de la mémoire flash
14.3 Régler le mot de passe
14.3
Régler le mot de passe
Deux mots de passe sont pris en charge. Le premier est un mot de passe système en
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
option qui empêche toute modification non autorisée de la configuration du robot.
Lorsque le mot de passe système est réglé, les programmes peuvent être chargés et
exécutés sans le mot de passe, mais l’utilisateur doit saisir le mot de passe correct
pour créer ou modifier des programmes.
Le deuxième est un mot de passe sécurité obligatoire qui doit être saisi correctement
pour pouvoir modifier la configuration de sécurité.
REMARQUE:
Pour pouvoir modifier la configuration de sécurité, le mot de passe
Sécurité doit être paramétré.
AVERTISSEMENT:
Ajouter un mot de passe système pour empêcher le personnel non
autorisé de modifier l’installation du robot.
CB3
II-78
Version 3.0 (rev. 15965)
14.4 Étalonner écran
14.4 Étalonner écran
tactile. Utiliser de préférence un objet pointu non métallique comme par exemple
un stylo avec capuchon. La patience et l’attention aident à obtenir un meilleur
résultat.
14.5
Configuration réseau
Version 3.0 (rev. 15965)
II-79
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Étalonnage de l’écran tactile. Suivre les instructions à l’écran pour étalonner l’écran
14.6 Régler l’heure
Panneau de configuration du réseau Ethernet. Une connexion Ethernet n’étant pas
nécessaire pour les fonctions de base du robot, elle est désactivée par défaut.
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
14.6
Régler l’heure
Permet de régler l’heure et la date du système et de configurer les formats affichés
pour l’horloge. L’horloge est affichée en haut des écrans Exécuter programme et Programmer robot. En tapotant dessus, la date s’affiche brièvement. Il est nécessaire de
redémarrer l’interface GUI pour que les changements prennent effet.
CB3
II-80
Version 3.0 (rev. 15965)
15
Configuration de sécurité
Le robot est équipé d’un système de sécurité avancé. Selon les caractéristiques particulières de son espace de travail, les paramètres du système de sécurité doivent
être configurés de façon à garantir la sécurité de l’ensemble du personnel et des
équipements autour du robot. Pour plus d’informations sur le système de sécurité,
voir le Manuel d’installation du matériel. L’écran Configuration de sécurité
est accessible à partir de l’écran Bienvenue (voir 10.3) en appuyant sur le bouton
Programmer robot, en sélectionnant l’onglet Installation et en appuyant sur
AVERTISSEMENT:
1. Une évaluation des risques est toujours nécessaire.
2. Tous les paramètres de sécurité accessibles sur cet écran et ses
sous-onglets doivent être réglés en fonction de l’évaluation
des risques.
3. L’intégrateur est tenu de s’assurer que toutes les modifications des paramètres de sécurité sont effectuées
conformément à l’évaluation des risques.
Les paramètres de sécurité se composent d’un certain nombre de valeurs limites
utilisées pour restreindre les mouvements du bras du robot, et de paramètres de
fonction de sécurité pour les entrées et les sorties configurables. Ils sont définis
dans les sous-onglets suivants de l’écran de sécurité :
Version 3.0 (rev. 15965)
II-81
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Sécurité. La configuration de sécurité est protégée par mot de passe, voir 15.7.
15.2 Synchronisation de sécurité et erreurs
– Le sous-onglet Limites générales définit la force, la puissance, la vitesse et
l’impulsion maximales du bras du robot. Lorsque le risque de heurter un humain ou d’entrer en collision avec une partie de son environnement est particulièrement élevé, ces paramètres doivent être réglés sur des valeurs faibles. Si
le risque est faible, des limites générales plus élevées permettent au robot de se
déplacer plus vite et d’exercer davantage de force sur son environnement. Pour
plus d’informations, voir 15.9.
– Le sous-onglet Limites d’articulation est constitué des limites de vitesse
d’articulation et de position d’articulation. Les limites de vitesse d’articulation définissent
la vitesse angulaire maximale des articulations individuelles et servent à limiter davantage la vitesse du bras du robot. Les limites de position d’articulation
définissent la plage de position autorisée des articulations individuelles (dans
l’espace d’articulation). Pour plus d’informations, voir 15.10.
– Le sous-onglet Limites définit des plans de sécurité (dans l’espace cartésien) et
une limite d’orientation d’outil pour le point central de l’outil du robot. Les plans
de sécurité peuvent être configurés comme des limites rigides pour la position
du point central de l’outil du robot, ou comme des déclencheurs pour activer les
limites de sécurité du mode Réduit (voir 15.5). La limite d’orientation de l’outil
place une limite rigide sur l’orientation du point central de l’outil du robot. Pour
plus d’informations, voir 15.11.
– Le sous-onglet E/S de sécurité définit les fonctions de sécurité pour les entrées
et les sorties configurables (voir 12.2). Par exemple, Arrêt d’urgence peut être
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
configuré comme une entrée. Pour plus d’informations, voir 15.12.
15.1
Modifier la configuration de sécurité
REMARQUE:
La procédure recommandée pour modifier la configuration de
sécurité est la suivante :
1. Effectuer une évaluation du risque.
2. Ajuster les paramètres de sécurité au niveau approprié (se
référer aux directives et normes appropriées de notre manuel
pour savoir comment régler les limites de sécurité).
3. Tester le paramètre sur le robot.
4. Mettre le texte suivant dans les manuels des opérateurs :
Avant de travailler à proximité du robot, assurez-vous que
la configuration de sécurité est conforme aux attentes. Vous
pouvez le vérifier en inspectant la somme de contrôle en haut
à droite du PolyScope (voir 15.4 dans le Manuel PolyScope). 15.2
Synchronisation de sécurité et erreurs
L’état de la configuration de sécurité appliquée par rapport à l’installation du robot
chargée par la GUI, est illustré par l’icône de bouclier à côté du texte Sécurité
CB3
II-82
Version 3.0 (rev. 15965)
15.3 Tolérances
sur le côté gauche de l’écran. Ces icônes fournissent une indication rapide de l’état
actuel. Elles sont définies ci-dessous :
Configuration synchronisée : Montre que l’installation de la GUI est identique à
la configuration de sécurité actuellement appliquée. Aucune modification n’a
été apportée.
:
Configuration modifiée] Montre que l’installation de la GUI est différente de
la configuration de sécurité actuellement appliquée.
Lors de la modification de la configuration de sécurité, l’icône de bouclier vous
informe si les paramètres actuels ont été appliqués ou non.
Si l’un des champs textuels de l’onglet Sécurité contient une entrée non valide, la
configuration de sécurité est en état d’erreur. Cela est indiqué de plusieurs façons :
– Une icône d’erreur rouge est affichée à côté du texte Sécurité sur le côté gauche
de l’écran.
– Les sous-onglets contenant des erreurs sont marqués par une icône d’erreur rouge
en haut.
– Les champs textuels contenant des erreurs sont marqués par un arrière-plan
rouge.
Lorsque des erreurs existent et que vos tentez de naviguer hors de l’ongletInstallation,
une boı̂te de dialogue apparaı̂t avec les options suivantes :
1. Résoudre le(s) problème(s) pour que toutes les erreurs soient éliminées. Cela
sera visible lorsque l’icône d’erreur rouge ne sera plus affichée à côté du texte
2. Repasser à la configuration de sécurité précédemment appliquée. Cela vous
permettra d’ignorer toutes les modifications et de continuer vers la destination
de votre choix.
Si aucune erreur n’existe et si vous essayez de quitter cet onglet, une boı̂te de dialogue différente apparaı̂t avec les options suivantes :
1. Appliquer les modifications et redémarrer le système. Cela appliquera les modifications de la configuration de sécurité au système et redémarrera. Remarque :
Cela n’implique pas l’enregistrement des modifications. L’arrêt du robot à ce
moment provoquera la perte de toutes les modifications apportées à l’installation du robot, y compris la configuration de sécurité.
2. Repasser à la configuration de sécurité précédemment appliquée. Cela vous
permettra d’ignorer toutes les modifications et de continuer vers la destination
sélectionnée.
15.3
Tolérances
Dans la Configuration de sécurité, des limites physiques sont établies. Les champs de
saisie relatifs à ces limites excluent les tolérances : le cas échéant, les tolérances sont
affichées à côté du champ. Le Système de sécurité reçoit les valeurs des champs de
saisie, et détecte toute violation de ces valeurs. Le Bras du robot tente de prévenir
toute violation du système de sécurité et donne un arrêt de protection en arrêtant
l’exécution du programme lorsque la limite moins la tolérance est atteinte. Veuillez
noter que cela signifie qu’un programme peut ne pas réaliser de mouvements à
Version 3.0 (rev. 15965)
II-83
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Sécurité du côté gauche de l’écran.
15.5 Modes de sécurité
proximité d’une limite, par exemple un robot peut ne pas obtenir la vitesse maximale exacte spécifiée par une limite de vitesse d’articulation ou la limite de vitesse
du point central de l’outil.
AVERTISSEMENT:
Une évaluation des risques est toujours nécessaire en utilisant les
valeurs limites sans tolérances.
AVERTISSEMENT:
Les tolérances sont spécifiques à la version du logiciel. La mise à
jour du logiciel peut modifier les tolérances. Consultez les notes de
mise à jour pour connaı̂tre les modifications entre les versions.
15.4
Somme de contrôle de sécurité
Le texte en haut à droite de l’écran donne une brève représentation de la configuration de sécurité actuellement utilisée par le robot. Lorsque le texte change, cela
indique que la configuration de sécurité actuelle a changé également. Cliquer sur la
somme de contrôle pour afficher les détails de la configuration de sécurité actuelle-
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
ment active.
15.5
Modes de sécurité
Dans des conditions normales (c’est-à-dire lorsqu’aucun arrêt de protection n’est
activé), le système de sécurité fonctionne dans l’un des modes de sécurité suivants,
chacun ayant un ensemble de limites de sécurité associé :
Mode normal : Le mode de sécurité qui est actif par défaut ;
Mode réduit : Actif lorsque le point central de l’outil du robot est positionné au-delà
d’un plan en mode de déclenchement réduit (voir 15.11), ou lorsqu’il est déclenché
à l’aide d’une entrée configurable (voir 15.12).
Mode récupération : Lorsque le bras du robot est en violation avec l’un des autres
modes (c’est-à-dire mode Normal ou Réduit) et qu’un arrêt de catégorie 0 est
survenu, le bras du robot démarrera en mode Récupération. Ce mode permet au
bras du robot d’être ajusté manuellement jusqu’à ce que toutes les violations
aient été résolues. Il n’est pas possible d’exécuter des programmes pour le
robot dans ce mode.
AVERTISSEMENT:
Veuillez noter que les limites pour la position de l’articulation, la position du point central de l’outil et l’orientation du point central de l’outil
sont désactivées en mode Récupération. Il faut donc faire attention
lorsque vous ramenez le bras du robot dans les limites.
Les sous-onglets de l’écran Configuration de sécurité permettent à l’utilisateur de définir des ensembles de limites de sécurité séparés pour le mode Normal
CB3
II-84
Version 3.0 (rev. 15965)
15.6 Mode Teach
et le mode Réduit. Pour l’outil et les articulations, les limites du mode Réduit concernant la vitesse et l’impulsion sont nécessaires pour être plus restrictives que leurs
homologues du mode Normal.
Lorsqu’une limite de sécurité de l’ensemble de limites actif est violée, le bras du
robot effectue un arrêt de catégorie 0. Si une limite de sécurité active, comme une
limite de position d’articulation ou une limite de sécurité, est déjà violée lorsque le
bras du robot est sous tension, celui-ci démarre en mode Récupération. Il est ainsi
possible de remettre le bras du robot dans les limites de sécurité. Lorsqu’il est
en mode Récupération, le mouvement du bras du robot est limité par un ensemble
de limites fixe qui n’est pas personnalisable par l’utilisateur. Pour plus d’informations sur les limites du mode Récupération, voir 5 dans le Manuel d’installation du
matériel.
15.6
Mode Teach
En mode Teach (voir 12.1.5) et lorsque le mouvement du bras du robot se rapproche de certaines limites, l’utilisateur ressentira une force répulsive. Cette force
est générée pour les limites relatives à la position, l’orientation et la vitesse du point
central de l’outil du robot, et à la position et la vitesse des articulations.
Cette force répulsive a pour but d’informer l’utilisateur que la position ou la vitesse
actuelle est proche d’une limite et d’empêcher que le robot viole cette limite. Cependant, si une force suffisante est appliquée par l’utilisateur sur le bras du robot, la
le bras du robot se rapproche de la limite.
15.7
Verrouillage par mot de passe
Tous les paramètres de cet écran sont verrouillés jusqu’à ce que le mot de passe
Sécurité correct (voir 14.3) soit saisi dans le champ textuel blanc au bas de l’écran
et que l’on appuie sur le bouton Déverrouiller. L’écran peut être verrouillé à
nouveau en cliquant sur le bouton Verrouiller. L’onglet Sécurité est automatiquement verrouillé lorsqu’on quitte l’écran Configuration de sécurité. Lorsque
les paramètres sont verrouillés, une icône de verrouillage est visible à côté du texte
Sécurité sur la gauche de l’écran. Une icône de déverrouillage est affichée lorsque
les paramètres sont déverrouillés.
REMARQUE:
Veuillez noter que le bras du robot est mis hors tension lorsque
l’écran Configuration de sécurité est déverrouillé.
15.8
Appliquer
Lors du déverrouillage de la configuration de sécurité, le bras du robot est mis
hors tension pendant que les modifications sont effectuées. Le bras du robot ne
peut pas être mis sous tension tant que les modifications n’ont pas été appliquées
Version 3.0 (rev. 15965)
II-85
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
limite peut être violée. La magnitude de la force augmente au fur et à mesure que
15.9 Limites générales
ou inversées, et qu’une mise sous tension manuelle n’a pas été effectuée à partir de l’écran d’initialisation. Toute modification apportée à la configuration de
sécurité doit être appliquée ou annulée avant de quitter l’onglet Installation. Ces
modifications n’entrent pas en vigueur tant que l’on n’a pas appuyé sur le bouton
Appliquer et que la confirmation n’a pas été effectuée. La confirmation nécessite
l’inspection visuelle des modifications apportées au bras du robot. Pour des raisons de sécurité, les informations affichées sont données en unités SI. Un exemple
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
de boı̂te de dialogue de confirmation est affiché sur la figure 15.8.
En outre, dès la confirmation, les modifications sont enregistrées automatiquement
dans le cadre de l’installation actuelle du robot. Voir 12.5 pour plus d’informations
sur l’enregistrement de l’installation du robot.
15.9
Limites générales
Les limites de sécurité générales servent à limiter la vitesse linéaire du point central
de l’outil du robot, ainsi que la force qu’il peut exercer sur l’environnement ; Elles
se composent des valeurs suivantes :
Force : Limite relative à la force maximale que le point central de l’outil du robot
exerce sur l’environnement.
CB3
II-86
Version 3.0 (rev. 15965)
15.9 Limites générales
Puissance : Limite relative au travail mécanique maximum produit par le robot sur
l’environnement, en considérant que la charge utile fait partie du robot et non
pas de l’environnement.
Vitesse : Limite relative à la vitesse linéaire maximale du point central de l’outil du
robot.
Impulsion : Limite relative à l’impulsion maximale du bras du robot.
Deux moyens sont disponibles pour configurer les limites de sécurité générales au
sein de l’installation : les Paramètres de base et les Paramètres avancés qui sont décrits
plus en détails ci-dessous.
La définition des limites de sécurité générales définit uniquement les limites pour
l’outil, et non pas les limites globales pour le bras du robot. Cela signifie que bien
qu’une limite de vitesse soit spécifiée, elle ne garantit pas que les autres parties du
bras du robot respecteront cette même limitation.
En mode Teach (voir 12.1.5), et lorsque la vitesse actuelle du point central de l’outil
du robot est proche de la limite de Vitesse, l’utilisateur sentira une force répulsive
dont la magnitude augmente au fur et à mesure que la vitesse se rapproche de la
limite. Cette force est générée lorsque la vitesse actuelle est comprise dans environ
250 mm/s de la limite.
Paramètres de base
Le sous-panneau initial des limites générales, qui corres-
pond à l’écran par défaut, est doté d’un curseur comportant les ensembles de vaTrès restreint : Destiné à être utilisé lorsqu’il est particulièrement dangereux pour le
bras du robot ou sa charge utile de heurter un humain.
Restreint : Destiné à être utilisé aux endroits où il y a un risque élevé que le bras
du robot ou sa charge utile heurte un être humain, et où le bras du robot et sa
charge utile ne présentent aucun bord tranchant.
Par défaut : Destiné à être utilisé aux endroits où les personnes ont connaissance du
bras du robot et de sa charge utile, et/ou où l’application ne présente aucun
bord tranchant ni aucun risque de pincement.
Le moins restreint : Destiné à être utilisé aux endroits où il y a peu de risques que le
bras du robot ou sa charge utile heurte un être humain, comme par exemple
à l’intérieur des machines CNC, derrière des barrières ou dans des endroits
difficiles d’accès.
Ces modes sont de simples suggestions et une évaluation des risques appropriée
est toujours nécessaire.
Passage aux paramètres avancés Si aucun des ensembles de valeurs prédéfinis
n’est satisfaisant, il est possible d’appuyer sur le bouton Paramètres avancés...
pour accéder à l’écran des limites générales avancées.
Paramètres avancés
Version 3.0 (rev. 15965)
II-87
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
leurs prédéfinis suivants dans les modes Normal et Réduit :
15.9 Limites générales
Ici, chacune des limites générales décrites dans 15.9 peut être modifiée indépendamment
des autres. Ceci s’effectue en tapant sur le champ textuel et en saisissant la nouvelle
valeur. La valeur la plus élevée acceptée pour chacune des limites est répertoriée
dans la colonne intitulée Maximum. La limite de force peut être réglée sur une vaCopyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
leur comprise entre 100 N et 250 N, et la limite de puissance peut être réglée sur
une valeur comprise entre 80 W et 1 000 W.
Noter que les champs relatifs aux limites en mode Réduit sont désactivés lorsque
ni un plan de sécurité ni une entrée configurable ne sont réglés pour le déclencher
(voir 15.11 et 15.12 pour plus d’informations). En outre, les limites de Vitesse et
Impulsion en mode Réduit ne doivent pas être plus élevées que leurs homologues
du mode Normal.
La tolérance et l’unité pour chaque limite sont répertoriées à la fin de la ligne qui lui
correspond. Lorsqu’un programme est en cours d’exécution, la vitesse du bras du
robot est automatiquement ajustée pour ne pas dépasser les valeurs saisies moins
la tolérance (voir 15.3). Veuillez noter que le signe moins affiché avec la valeur de
tolérance n’est présent que pour indiquer que la tolérance est soustraite de la valeur
réelle saisie. Le système de sécurité effectue un arrêt de catégorie 0, si le bras du
robot dépasse la limite (sans tolérance).
AVERTISSEMENT:
La limite de vitesse est imposée uniquement au point central
de l’outil du robot, de façon à ce que d’autres parties du robot
puissent se déplacer plus rapidement que la valeur définie.
Passage aux paramètres de base
En appuyant sur le bouton Paramètres de
base..., il est possible de revenir à l’écran des limites générales de base et toutes
les limites générales sont réinitialisées à leur préréglage Par défaut. Si cela se traduit
CB3
II-88
Version 3.0 (rev. 15965)
15.10 Limites d’articulation
par la perte de valeurs personnalisées, une boı̂te de dialogue pop-up s’ouvre pour
confirmer l’action.
Limites d’articulation
Les limites d’articulation restreignent le mouvement des articulations individuelles
dans l’espace d’articulation, c’est-à-dire qu’elles ne se réfèrent pas à l’espace cartésien
mais plutôt à la position interne (rotative) des articulations et à leur vitesse de rotation. Les boutons radio situés dans la partie supérieure du sous-panneau permettent de configurer indépendamment la Vitesse maximale et la Plage de
position des articulations.
En mode Teach (voir 12.1.5), et lorsque la position ou la vitesse actuelle d’une articulation est proche de la limite, l’utilisateur sentira une force répulsive dont la
magnitude augmente au fur et à mesure que l’articulation se rapproche de la limite. Cette force est générée lorsque la vitesse d’articulation est environ dans les
20 ◦/s de la limite de vitesse ou la position d’articulation est environ dans les 8 ◦ de
la limite de position.
Vitesse maximale Cette option définit la vitesse angulaire maximale de chaque
articulation. Ceci s’effectue en tapant sur le champ textuel et en saisissant la nouvelle valeur. La valeur la plus élevée acceptée est répertoriée dans la colonne intitulée Maximum. Aucune des valeurs ne peut être paramétrée en-dessous de la
valeur de tolérance.
Noter que les champs relatifs aux limites en mode Réduit sont désactivés lorsque ni
un plan de sécurité ni une entrée configurable ne sont réglés pour le déclencher
(voir 15.11 et 15.12 pour plus d’informations). En outre, les limites relatives au
mode Réduit ne doivent pas être plus élevées que leurs homologues du mode Normal.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-89
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
15.10
15.11 Limites
La tolérance et l’unité pour chaque limite sont répertoriées à la fin de la ligne qui lui
correspond. Lorsqu’un programme est en cours d’exécution, la vitesse du bras du
robot est automatiquement ajustée pour ne pas dépasser les valeurs saisies moins
la tolérance (voir 15.3). Veuillez noter que le signe moins affiché avec chaque valeur
de tolérance n’est présent que pour indiquer que la tolérance est soustraite de la
valeur réelle saisie. Néanmoins, si la vitesse angulaire d’une articulation dépasse la
valeur saisie (sans tolérance), le système de sécurité effectue un arrêt de catégorie
0.
Plage de position
Cet écran définit la plage de position de chaque articulation.
Ceci s’effectue en tapant sur les champs textuels correspondants et en saisissant de
nouvelles valeurs pour la limite de position de l’articulation inférieure et supérieure.
L’intervalle saisi doit tomber dans les valeurs répertoriées dans la colonne intitulée
Plage et la limite inférieure ne peut pas dépasser la limite supérieure.
Noter que les champs relatifs aux limites en mode Réduit sont désactivés lorsque
ni un plan de sécurité ni une entrée configurable ne sont réglés pour le déclencher
(voir 15.11 et 15.12 pour plus d’informations).
Les tolérances et l’unité pour chaque limite sont répertoriées à la fin de la ligne qui
lui correspond. La première valeur de tolérance s’applique à la valeur minimale et
la deuxième s’applique à la valeur maximale. L’exécution du programme est interrompue lorsque la position d’une articulation est sur le point de dépasser la plage
résultant de l’addition de la première tolérance à la valeur minimale saisie et de la
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
soustraction de la deuxième tolérance de la valeur maximale saisie, s’il continue à
se déplacer le long de la trajectoire prévue. Veuillez noter que le signe moins affiché avec la valeur de tolérance n’est présent que pour indiquer que la tolérance
est soustraite de la valeur réelle saisie. Néanmoins, si la position de l’articulation
dépasse la plage saisie, le système de sécurité effectue un arrêt de catégorie 0.
15.11
Limites
Dans cet onglet, vous pouvez configurer des limites constituées de plans de sécurité
et d’une limite sur l’écart maximal autorisé de l’orientation de l’outil du robot. Il
est également possible de définir des plans qui déclenchent une transition en mode
Réduit.
Des plans de sécurité peuvent être utilisés pour restreindre l’espace de travail autorisé du robot en forçant le point central de l’outil du robot à rester du bon côté des
plans définis et à ne pas les traverser. Un maximum de huit plans de sécurité peut
être configuré. La contrainte relative à l’orientation de l’outil peut être utilisée pour
veiller à ce que l’orientation de l’outil du robot ne dévie pas de plus d’un certain
degré spécifié par rapport à une orientation désirée.
AVERTISSEMENT:
La définition des plans de sécurité limite le point central de l’outil
et non pas la limite globale pour le bras du robot. Cela signifie que
bien qu’un plan de sécurité soit spécifié, il ne garantit pas que les
autres parties du bras du robot respecteront cette restriction.
CB3
II-90
Version 3.0 (rev. 15965)
15.11 Limites
La configuration de chaque limite repose sur l’une des caractéristiques définies
dans l’installation actuelle du robot (voir 12.12).
REMARQUE:
Il est vivement recommandé de créer toutes les fonctions
nécessaires pour la configuration de toutes les limites souhaitées et
de leur affecter des noms appropriés avant de modifier la configuration de sécurité. Veuillez noter que puisque le bras du robot est
mis hors tension une fois que l’onglet Sécurité a été déverrouillé,
la fonction Outil (contenant la position et l’orientation actuelles
du point central de l’outil du robot) ainsi que le mode Teach
(voir 12.1.5) ne seront pas disponibles.
En mode Teach (voir 12.1.5), et lorsque la position actuelle du point central de l’outil du robot est proche d’un plan de sécurité, ou l’écart de l’orientation de l’outil
du robot par rapport à l’orientation désirée est proche de l’écart maximum spécifié,
l’utilisateur sentira une force répulsive dont la magnitude augmente au fur et à mesure que le point central de l’outil se rapproche de la limite. Cette force est générée
lorsque le point central de l’outil est à environ 5 cm d’un plan de sécurité, ou lorsque
l’écart de l’orientation de l’outil est à environ 3 ◦ de l’écart maximum spécifié.
Lorsqu’un plan est défini comme un plan en Mode de déclenchement réduit et que le
point central de l’outil va au-delà de cette limite, le système de sécurité passe en
de déclenchement suivent les mêmes règles que les plans de sécurité ordinaires,
sauf qu’ils autorisent le bras du robot à les traverser.
15.11.1
Sélectionner une limite à configurer
Le panneau Limites de sécurité situé à gauche de l’onglet est utilisé pour
sélectionner une limite à configurer.
Pour configurer un plan de sécurité, cliquer sur l’un des huit éléments du haut
qui figurent dans le panneau. Si le plan de sécurité sélectionné a déjà été configuré, la représentation 3D correspondante du plan est surlignée dans la Vue 3D
(voir 15.11.2) à droite de ce panneau. Le plan de sécurité peut être configuré dans
la section Propriétés du plan de sécurité (voir 15.11.3) au bas de l’onglet.
Cliquer sur l’élément Limite de l’outil pour configurer la limite d’orientation
pour l’outil du robot. La configuration de la limite peut être spécifiée dans la section
Propriétés de la limite de l’outil (voir 15.11.4) au bas de l’onglet.
Cliquer sur le bouton
/
pour activer/désactiver la visualisation 3D de la
limite. Si une limite est active, le mode de sécurité (voir 15.11.3 et 15.11.4) est indiqué
/
/
/
.
par l’une des icônes suivantes
15.11.2
Visualisation 3D
La Vue 3D affiche les plans de sécurité configurés et la limite d’orientation pour
l’outil du robot ainsi que la position actuelle du bras du robot. Toutes les limites
configurées où la bascule de visibilité est sélectionnée (c’est-à-dire avec une icône
) dans la section Limites de sécurité sont affichées avec la limite sélectionnée
actuelle.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-91
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
mode Réduit ce qui applique les paramètres de sécurité du mode Réduit. Les plans
15.11 Limites
Les plans de sécurité (actifs) sont illustrés en jaune et noir avec une petite flèche
représentant le plan normal, qui indique le côté du plan sur lequel le point central
de l’outil du robot peut être positionné. Les plans de déclenchement sont affichés
en bleu et en vert. Une petite flèche illustre le côté du plan qui ne déclenche pas le
passage au mode Réduit. Si un plan de sécurité a été sélectionné dans le panneau
du côté gauche de l’onglet, la représentation 3D correspondante est surlignée.
La limite d’orientation de l’outil est visualisée par un cône sphérique avec un vecteur indiquant l’orientation actuelle de l’outil du robot. L’intérieur du cône représente
la zone autorisée pour l’orientation de l’outil (vecteur).
Lorsque la limite d’orientation de l’outil ou un plan est configuré mais pas actif, la
visualisation est grise.
Utiliser la loupe pour faire un zoom avant/arrière ou passer un doigt sur l’écran
pour changer la vue.
15.11.3
Configuration du plan de sécurité
La section Propriétés du plan de sécurité au bas de l’onglet définit la
configuration du plan de sécurité sélectionné dans le panneau Limites de sécurité
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
dans la partie supérieure gauche de l’onglet.
Nom Le champ textuel Nom permet à l’utilisateur d’attribuer un nom au plan de
sécurité sélectionné. Modifier le nom en tapant sur le champ textuel et en saisissant
un nouveau nom.
Fonction copie La position et la normale du plan de sécurité sont spécifiées à
l’aide d’une fonction (voir 12.12) à partir de l’installation actuelle du robot. Utiliser
la case déroulante de la partie inférieure gauche de la section Propriétés du
plan de sécurité pour sélectionner une fonction. Seules les fonctions pointage
CB3
II-92
Version 3.0 (rev. 15965)
15.11 Limites
et type de plan sont disponibles. Le choix de l’élément <Undefined> supprime la
configuration du plan.
L’axe z de la fonction sélectionnée pointera vers la zone interdite et la normale du
plan pointera dans la direction opposée, sauf lorsque la fonction Base est sélectionnée
auquel cas la normale du plan pointera dans la même direction. Si le plan est configuré comme un plan en Mode de déclenchement réduit (voir 15.11.3), le plan normal
indique le côté du plan qui ne déclenche pas le passage en mode Réduit.
Il est important de noter que lorsque le plan de sécurité a été configuré en sélectionnant
une fonction, les informations de position sont uniquement copiées dans le plan de
sécurité ; le plan n’est pas lié à cette fonction. Cela signifie que si des modifications
sont apportées à la position ou à l’orientation d’une fonction qui a été utilisée pour
configurer un plan de sécurité, le plan de sécurité n’est pas mis à jour automatipositionnée sur
quement. Si la fonction a changé, cela est indiqué par une icône
le sélecteur de fonction. Cliquer sur le bouton
à côté du sélecteur pour mettre
à jour le plan de sécurité avec la position et l’orientation actuelles de la fonction.
L’icône
est également affichée si la fonction sélectionnée a été supprimée de
l’installation.
Mode sécurité
Le menu déroulant à droite du panneau Propriétés du plan
de sécurité sert à choisir le mode sécurité pour le plan de sécurité, avec les modes
Désactivé
Le plan de sécurité n’est jamais actif.
Normal
Lorsque le système de sécurité est en mode Normal, un plan en mode Normal est actif et agit en
tant que limite stricte sur la position du point central de l’outil du robot.
Réduit
Lorsque le système de sécurité est en mode Réduit,
un plan en mode Réduit est actif et agit en tant
que limite stricte sur la position du point central de
Normal & réduit
l’outil du robot.
Lorsque le système de sécurité est en mode
Normal ou Réduit, un plan en mode Normal &
réduit est actif et agit en tant que limite stricte
sur la position du point central de l’outil du robot.
Mode de déclenchement Lorsque le système de sécurité est en mode Norréduit
mal ou Réduit, un plan en Mode de déclenchement
réduit est actif et provoque le passage du système
de sécurité en mode Réduit tant que le point central de l’outil du robot est positionné au-delà.
Le mode sécurité sélectionné est indiqué par une icône dans l’élément correspondant du panneau Limites de sécurité. Si le mode sécurité est paramétré sur
Désactivé, aucune icône n’est affichée.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-93
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
suivants disponibles :
15.11 Limites
Déplacement Lorsqu’une fonction a été sélectionnée dans la case déroulante de
la partie inférieure gauche du panneau Propriétés du plan de sécurité, le
plan de sécurité peut être translaté en tapant dans le champ textuel Déplacement
dans la partie inférieure droite de ce panneau et en saisissant une valeur. La saisie
d’une valeur positive augmente l’espace de travail autorisé du robot en déplaçant
le plan dans la direction opposée à la normale du plan, tandis que la saisie d’une
valeur négative diminue la zone autorisée en déplaçant le plan dans la direction de
la normale du plan.
La tolérance et l’unité pour le déplacement du plan de limite sont indiquées à droite
du champ textuel.
Effet des plans de limite stricte
L’exécution du programme est interrompue
lorsque la position du point central de l’outil est sur le point de croiser un plan
de sécurité actif avec limite stricte moins la tolérance (voir 15.3), s’il continue à se
déplacer le long de la trajectoire prévue. Veuillez noter que le signe moins affiché
avec la valeur de tolérance n’est présent que pour indiquer que la tolérance est
soustraite de la valeur réelle saisie. Le système de sécurité effectuera un arrêt de
catégorie 0, si la position du point central de l’outil dépasse le plan de sécurité avec
limite spécifiée (sans tolérance).
Effet des plans en Mode de déclenchement réduit
Lorsqu’aucun arrêt de pro-
tection n’est appliqué et que le système de sécurité n’est pas en mode Récupération
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
spécial (voir 15.5), il fonctionne en mode Normal ou Réduit et les mouvements du
bras du robot sont limités par l’ensemble de limites respectif.
Par défaut, le système de sécurité est en mode Normal. Il passe en mode Réduit
lorsque l’une des situations suivantes se produit :
a) Le point central de l’outil du robot est positionné au-delà du plan en Mode de
déclenchement réduit, c’est-à-dire qu’il est situé sur le côté du plan opposé au sens
de la petite flèche dans la visualisation du plan.
b) La fonction de l’entrée de sécurité en Mode réduit est configurée et les signaux d’entrée sont faibles (voir 15.12 pour plus d’informations).
Lorsqu’aucun des points ci-dessus ne se vérifie plus, le système de sécurité repasse
en mode Normal.
Lorsque le passage du mode Normal au mode Réduit est provoqué par le passage
par un plan en Mode de déclenchement réduit, un passage de l’ensemble de limites
du mode Normal à l’ensemble de limites du mode Réduit se produit. Dès que le
point central de l’outil du robot est positionné à 20 mm ou moins du plan en mode
de déclenchement réduit (mais toujours du côté mode Normal), la plus permissive des
limites du mode Normal et Réduit est appliquée pour chaque valeur de limite. Une
fois que le point central de l’outil du robot passe par le plan du mode de déclenchement
réduit, l’ensemble de limites du mode Normal n’est plus actif et l’ensemble de limites
du mode Réduit est activé.
Lorsqu’un passage du mode Réduit au mode Normal est provoqué par le passage
par un plan en mode de déclenchement réduit, un passage de l’ensemble de limites du
mode Réduit à l’ensemble de limites du mode Normal se produit. Dès que le point
CB3
II-94
Version 3.0 (rev. 15965)
15.11 Limites
central de l’outil du robot passe par le plan du mode de déclenchement réduit, la plus
permissive des limites du mode Normal et Réduit est appliquée pour chaque valeur
de limite. Une fois que le point central de l’outil du robot est positionné à 20 mm
ou plus du plan du mode de déclenchement réduit (du côté mode Normal), l’ensemble
de limites du mode Réduit n’est plus actif et l’ensemble de limites du mode Normal
est activé.
Si la trajectoire prévue dirige le point central de l’outil du robot par un plan du
mode de déclenchement réduit, le bras du robot commence à décélérer même avant
de passer par le plan s’il est sur le point de dépasser la vitesse de l’articulation,
la vitesse de l’outil ou la limite de cadence dans le nouvel ensemble de limites.
Veuillez noter que puisque ces limites doivent être plus restrictives dans l’ensemble
de limites du mode Réduit, une telle décélération prématurée ne peut se produire
que lors du passage du mode Normal en mode Réduit.
Configuration de la limite de l’outil
Le panneau Propriétés de la limite de l’outil au bas de l’onglet définit
une limite sur l’orientation de l’outil du robot constituée d’une orientation d’outil
désirée et d’une valeur pour l’écart maximum autorisé à partir de cette orientation.
Écart Le champ textuel Écart indique la valeur correspondant à l’écart maximum autorisé de l’orientation de l’outil du robot à partir de l’orientation désirée.
Modifier cette valeur en tapant sur le champ textuel et en saisissant la nouvelle
valeur.
La plage de valeurs acceptée ainsi que la tolérance et l’unité de l’écart sont répertoriées
à côté du champ textuel.
Fonction copie L’orientation désirée de l’outil du robot est spécifiée à l’aide d’une
fonction (voir 12.12) à partir de l’installation actuelle du robot. L’axe z de la fonction
Version 3.0 (rev. 15965)
II-95
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
15.11.4
15.11 Limites
sélectionnée sera utilisé comme vecteur d’orientation de l’outil désiré pour cette limite.
Utiliser la case déroulante de la partie inférieure gauche du panneau Propriétés
des limites de l’outil pour sélectionner une fonction. Seules les fonctions
pointage et type de plan sont disponibles. Le choix de l’élément <Undefined>
supprime la configuration du plan.
Il est important de noter que lorsque la limite a été configurée en sélectionnant une
fonction, les informations d’orientation sont uniquement copiées dans la limite ; le
plan n’est pas lié à cette fonction. Cela signifie que si des modifications sont apportées à la position ou à l’orientation d’une fonction qui a été utilisée pour configurer la limite, la limite n’est pas mise à jour automatiquement. Si la fonction a
positionnée sur le sélecteur de foncchangé, cela est indiqué par une icône
tion. Cliquer sur le bouton
à côté du sélecteur pour mettre à jour la limite avec
l’orientation actuelle de la fonction. L’icône
est également affichée si la fonction
sélectionnée a été supprimée de l’installation.
Mode sécurité
Le menu déroulant à droite du panneau Propriétés de la
limite de l’outil sert à choisir le mode sécurité pour la limite d’orientation de
l’outil. Les options disponibles sont :
Désactivé
La limite de l’outil n’est jamais active.
Normal
Lorsque le système de sécurité est en mode Nor-
Réduit
Lorsque le système de sécurité est en mode Réduit,
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
mal, la limite de l’outil est active.
la limite de l’outil est active.
Normal & réduit
Lorsque le système de sécurité est en mode Normal ou Réduit, la limite de l’outil est active.
Le mode sécurité sélectionné est indiqué par une icône dans l’élément correspondant du panneau Limites de sécurité. Si le mode sécurité est paramétré sur
Désactivé, aucune icône n’est affichée.
Effet L’exécution du programme est interrompue lorsque l’écart de l’orientation
de l’outil est sur le point de dépasser l’écart maximal saisi moins la tolérance (voir 15.3),
s’il continue à se déplacer le long de la trajectoire prévue. Veuillez noter que le signe
moins affiché avec la valeur de tolérance n’est présent que pour indiquer que la
tolérance est soustraite de la valeur réelle saisie. Le système de sécurité effectuera
un arrêt de catégorie 0, si l’écart de l’orientation de l’outil dépasse la limite (sans
tolérance).
CB3
II-96
Version 3.0 (rev. 15965)
15.12 E/S de sécurité
15.12
E/S de sécurité
gurables. Les E/S sont réparties entre les entrées et les sorties, et sont associées
de façon à ce que chaque fonction reçoive une E/S de catégorie 3 et PLd pour la
sécurité (au cas où l’une des E/S ne serait plus fiable).
Chaque Fonction de sécurité peut uniquement contrôler une paire d’E/S. Lorsque
l’on tente de sélectionner la même fonction de sécurité une deuxième fois, celle-ci
est alors supprimée de la première paire d’E/S précédemment définie. Il existe 3
Fonctions de sécurité pour les signaux d’entrée, et 4 pour les signaux de sortie.
Signaux d’entrée Pour les signaux d’entrée, les Fonctions de sécurité suivantes
peuvent être sélectionnées :
– Arrêt d’urgence : Lorsque cette fonction est sélectionnée, elle donne la possibilité d’avoir un bouton Arrêt d’urgence alternatif en plus de celui qui se
trouve sur le Teach Pendant. Il fournira la même fonctionnalité que le bouton
Arrêt d’urgence du Teach Pendant lorsqu’un dispositif conforme à la norme
ISO 13850 :2006 y est fixé.
– Mode réduit : Toutes les limites de sécurité possèdent deux modes dans lesquels elles peuvent être appliquées : Le mode Normal, qui spécifie la configuration de sécurité par défaut, et le mode Réduit (voir 15.5 pour plus d’informations). Lorsque cette fonction de sécurité d’entrée est sélectionnée, un signal
faible donné aux entrées provoque le passage du système de sécurité en mode
Réduit. Si nécessaire, le bras du robot décélère ensuite pour satisfaire à l’ensemble
de limites du mode Réduit. Si le bras du robot viole toujours l’une des limites du
mode Réduit, il effectue un arrêt de catégorie 0. Le retour en mode Normal se
produit de la même manière. Veuillez noter que les plans de sécurité peuvent
Version 3.0 (rev. 15965)
II-97
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Cet écran définit les Fonctions de sécurité pour les entrées et les sorties (E/S) confi-
15.12 E/S de sécurité
également provoquer un passage en mode Réduit (voir 15.11.3 pour plus d’informations).
– Réinitialisation de protection : Si l’Arrêt de protection est câblé
dans les E/S de sécurité, la Réinitialisation de protection est utilisée
pour s’assurer que l’état Arrêt de protection se poursuive jusqu’à ce qu’une réinitialisation
soit déclenchée. Le bras du robot ne se déplace pas lorsqu’il est à l’état Arrêt de
protection.
AVERTISSEMENT:
Par
défaut,
la
fonction
d’entrée
Réinitialisation de
protection est configurée pour les broches d’entrée 0 et
1. Sa désactivation complète implique que le bras du robot
cesse d’être arrêté par protection dès que l’entrée Arrêt de
protection devient élevée. Autrement dit, sans une entrée
Réinitialisation de protection, les entrées Arrêt de
protection SI0 et SI1 (voir le Manuel d’installation du matériel)
déterminent entièrement si l’état Arrêt de protection est actif ou
non.
Signaux de sortie Pour les signaux de sortie, les Fonctions de sécurité suivantes
peuvent être appliquées. Tous les signaux redeviennent faibles lorsque l’état qui a
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
déclenché le signal élevé est terminé ;
– Arrêt d’urgence système : Un signal faible est émis lorsque le système de
sécurité est déclenché dans un état Arrêt d’urgence. Sinon, il est dans un état
de signal élevé.
– Le robot se déplace : Un signal faible est émis lorsque le bras du robot est
à l’état mobile. Lorsque le bras du robot est en position fixe, un signal élevé est
émis.
– Le robot ne s’arrête pas : Lorsque le bras du robot a été invité à s’arrêter,
un certain temps s’écoule entre la demande et l’arrêt du robot. Pendant cette
période, le signal est élevé. Lorsque le bras du robot se déplace et n’a pas été
invité à s’arrêter, ou lorsque le bras du robot est dans une position arrêtée, le
signal est faible.
– Mode réduit : Envoie un signal faible lorsque le bras du robot est placé en
mode Réduit ou si l’entrée de sécurité est configurée avec une entrée en mode
Réduit et que le signal est actuellement faible. Sinon, le signal est élevé.
– Mode non réduit : Il s’agit de l’inverse du Mode réduit défini ci-dessus.
CB3
II-98
Version 3.0 (rev. 15965)
Glossaire
Catégorie d’arrêt 0 : Le mouvement du robot est arrêté par la mise hors tension immédiate
du robot. Il s’agit d’un arrêt non contrôlé, où le robot peut s’écarter de la trajectoire programmée à chaque rupture d’articulation, aussi vite que possible.
Cet arrêt de protection est utilisé si une limite de sécurité est dépassée ou en
cas de défaut dans les pièces de sécurité du système de commande. Pour plus
d’informations, voir la norme EN ISO13850 :2008 ou CEI60204-1 :2006.
Catégorie d’arrêt 1 : Le mouvement du robot est arrêté avec le robot laissé sous tension pour obtenir l’arrêt, puis sa mise hors tension une fois l’arrêt obtenu. Il
s’agit d’un arrêt contrôlé où le robot poursuit sur la trajectoire programmée. La
mise hors tension intervient après une seconde ou dès que le robot s’immobilise. Pour plus d’informations, voir la norme EN ISO13850 :2008 ou CEI602041 :2006.
Catégorie d’arrêt 2 : Un arrêt contrôlé avec le robot laissé sous tension. Le robot peut
prendre jusqu’à une seconde pour arrêter tout mouvement. Le système de
commande de sécurité contrôle que le robot reste en position d’arrêt. Pour
plus d’informations, voir la norme CEI 60204-1 :2006.
en œuvre pour obtenir le niveau de performance nominal. Pour plus d’informations, voir la norme EN ISO13849-1 :2008.
Intégrateur : L’intégrateur est l’entité qui conçoit l’installation finale du robot. L’intégrateur
est responsable de la réalisation de l’évaluation finale des risques et doit faire
en sorte que l’installation finale soit conforme aux lois et réglementations locales.
MTTFd : La durée moyenne avant défaillance dangereuse (MTTFd) est une valeur
basée sur des calculs et des tests utilisée pour obtenir le niveau de performance
nominal. Pour plus d’informations, voir la norme EN ISO13849-1 :2008.
Évaluation des risques : Une évaluation des risques est le processus global qui consiste
à identifier tous les risques et à les réduire à un niveau approprié. Une évaluation
des risques doit être documentée. Consultez la norme ISO 12100 pour plus
d’informations.
Niveau de performance : Le niveau de performance (PL) est un niveau discret utilisé pour spécifier la capacité des pièces associées à la sécurité des systèmes de
commande d’effectuer une fonction de sécurité dans les conditions prévisibles.
PLd est la deuxième classification de fiabilité la plus élevée, ce qui signifie que
la fonction de sécurité est extrêmement fiable. Pour plus d’informations, voir
la norme EN ISO13849-1 :2008.
Version 3.0 (rev. 15965)
II-99
CB3
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
La couverture diagnostique (DC) : est une mesure de l’efficacité du diagnostic mise
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
15.12 E/S de sécurité
CB3
II-100
Version 3.0 (rev. 15965)
Copyright © 2009-2014 par Universal Robots A/S. Tous droits réservés.
Index
Version 3.0 (rev. 15965)
II-101
CB3
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising