LE TRACTEUR DE TERMINAL T2 MODÈLE OTTAWA de KALMAR

LE TRACTEUR DE TERMINAL T2 MODÈLE OTTAWA de KALMAR
LE TRACTEUR DE TERMINAL T2 MODÈLE
OTTAWA de KALMAR
MANUEL DU CONDUCTEUR
June 2014
Avertissement
Les bornes de batterie, les bornes et
accessoires associés contiennent du
plomb et des composés de plomb,
composés reconnus par l'état de
Californie comme étant une cause
de cancers et un danger pour la
reproduction. Se laver les mains
après toute manipulation.
La proposition 65, une loi de Californie, exige que
des avertissements figurent sur les produits qui
exposent les individus en Californie aux produits
chimiques énumérés dans le cadre de cette loi,
comprenant
certains produits chimiques contenus dans les gaz
d'échappement des moteurs diesel.
Californie Proposition 65 Avertissement
Les gaz d'échappement de moteurs
diesel et certains de leurs
constituants sont connus de l'État de
Californie comme étant cause de
cancers, d'anomalies congénitales,
et autres dangers pour la
reproduction.
KALMAR
MANUEL DU CONDUCTEUR
REMARQUE
Les informations de ce manuel étaient à jour au moment de la publication. Les contenus de ce
manuel sont soumis à des modifications selon l'appréciation de l'éditeur.
NE PAS RETIRER CE MANUEL DU VEHICULE. ETUDIEZ CE MANUEL. LISEZ ET CONFORMEZ VOUS A
TOUS LES AVERTISSEMENTS DE CE MANUEL. SI LE VEHICULE EST VENDU, DONNEZ CE MANUEL
AU NOUVEAU PROPRIETAIRE.
Kalmar Solutions, LLC
415 East Dundee Street
Ottawa, Kansas USA
(785) 242-2200
Fax (785) 242-6177
Remarques
Remarques
Table des matières
Table des matières
Préface .................................................................................................................................................................... 1
De Kalmar à l'attention du propriétaire ................................................................................................................ 1
Au sujet du manuel du conducteur ...................................................................................................................... 1
1 Introduction ........................................................................................................................................................... 3
1.2 Résumé de la sécurité .................................................................................................................................. 3
MISE EN GARDE ET AVERTISSEMENTS .................................................................................................... 3
REMARQUES ................................................................................................................................................. 3
1.5 Remorquage du véhicule .............................................................................................................................. 3
Remorquage du véhicule avec les roues avant flottantes .............................................................................. 4
Remorquage du véhicule avec les roues arrière flottantes ............................................................................. 5
1.6 Modifications du véhicule .............................................................................................................................. 5
1.7 Vérifications de sécurité et précautions ........................................................................................................ 5
Inspection ........................................................................................................................................................ 6
Essieu — Avant .......................................................................................................................................... 6
Essieu — Arrière ........................................................................................................................................ 6
Système de freinage ................................................................................................................................... 7
Cabine ........................................................................................................................................................ 7
Système de ceintures de sécurité .............................................................................................................. 8
Circuit électrique ......................................................................................................................................... 9
Système d'échappement .......................................................................................................................... 10
Châssis ..................................................................................................................................................... 10
Circuit d'alimentation en carburant ........................................................................................................... 10
Arbre de transmission ............................................................................................................................... 10
Conduite ................................................................................................................................................... 10
Suspension ............................................................................................................................................... 11
Transmission ............................................................................................................................................ 11
Roues/pneus ............................................................................................................................................ 11
1.8 Manuels et informations de sécurité additionnels ....................................................................................... 13
1.9 Aide à l'entretien .......................................................................................................................................... 14
3 Description et fonctionnement ............................................................................................................................ 15
3.1 Cabine/Plateforme ...................................................................................................................................... 15
Entrée et sortie .............................................................................................................................................. 15
3.1.3 Inclinaison de la cabine ........................................................................................................................ 16
Incliner la cabine ....................................................................................................................................... 17
Abaissement de la cabine ........................................................................................................................ 18
3.1.4 Sièges .................................................................................................................................................. 19
Sièges de type à suspension .................................................................................................................... 19
Réglage du siège ...................................................................................................................................... 19
3.1.5 Jauges, commandes et indicateurs du tableau de bord ...................................................................... 20
Vue synoptique du panneau des instruments .......................................................................................... 20
3.1.6 Équipement électrique ......................................................................................................................... 29
Connexions des accessoires .................................................................................................................... 29
Relais/Coupe-circuits/Fusibles ................................................................................................................. 29
3.1.9 Système de retenue de l'occupant ....................................................................................................... 32
Fonctionnement des ceintures de sécurité ............................................................................................... 32
3.2 Châssis ....................................................................................................................................................... 32
3.2.2 Groupe motopropulseur ....................................................................................................................... 32
Moteur ...................................................................................................................................................... 32
Transmission ............................................................................................................................................ 35
Essieux ..................................................................................................................................................... 36
3.2.4 Système d'air et freins ......................................................................................................................... 37
Indicateurs de faible pression d'air ........................................................................................................... 38
Freins de service ...................................................................................................................................... 39
ABS .......................................................................................................................................................... 40
Traction asservie ...................................................................................................................................... 40
Frein de stationnement ............................................................................................................................. 41
Commandes d'alimentation en air des freins de stationnement et de la remorque .................................. 41
Stationnement du véhicule ....................................................................................................................... 42
Freins à ressorts du tracteur à libération manuelle (blocage) .................................................................. 42
i
Table des matières
Freins de remorque ..................................................................................................................................
Conduites d'air de la remorque .................................................................................................................
3.2.5 Système hydraulique ...........................................................................................................................
Système de relevage hydraulique de la sellette d'attelage .......................................................................
Fonctionnement de la flèche hydraulique .................................................................................................
Soupape de commande de déverrouillage de la sellette d’attelage .........................................................
Étapes de base de découverte de la remorque ........................................................................................
3.2.7 Système d’échappement Moteurs homologués DOT/EPA ..................................................................
Régénération du filtre de particules diesel (DPF) .....................................................................................
Voyants indicateurs du moteur liés à l'échappement ...............................................................................
6 Entretien programmé ..........................................................................................................................................
Programme d’entretien général .........................................................................................................................
6.1 Listes des vérifications ................................................................................................................................
Schéma de lubrification du châssis ...............................................................................................................
Schéma de lubrification de la flèche et de la sellette d’attelage ...................................................................
Lubrification et fluides ...................................................................................................................................
Fluide de transmission automatique .........................................................................................................
Lubrifiant pour essieu différentiel ..............................................................................................................
Liquide de refroidissement/antigel ............................................................................................................
Carburant ..................................................................................................................................................
Huile de moteur ........................................................................................................................................
AdBlue (DEF) ...........................................................................................................................................
Fluide de système hydraulique .................................................................................................................
Graisse multi usages ................................................................................................................................
Filtre ..............................................................................................................................................................
Procédures d’entretien préventif ...................................................................................................................
Intérieur de la cabine ................................................................................................................................
Vérifier le système CVCA .........................................................................................................................
Système de ceintures de sécurité ............................................................................................................
Cabine baissée - Extérieur .......................................................................................................................
Cabine relevée .........................................................................................................................................
Sous le véhicule .......................................................................................................................................
Châssis .....................................................................................................................................................
Lubrification ..............................................................................................................................................
Essai de conduite .....................................................................................................................................
7 Environnement ...................................................................................................................................................
Généralités ........................................................................................................................................................
Politique environnementale ...............................................................................................................................
Sensibilisation écologique .................................................................................................................................
Problèmes environnementaux ..........................................................................................................................
Lois et réglementations .....................................................................................................................................
Utilisation de matériaux et d'énergie .................................................................................................................
Effets des gaz d'échappement ..........................................................................................................................
Recyclage .........................................................................................................................................................
Remise en état complète ou mise au rebut .......................................................................................................
Déchets problématiques ...................................................................................................................................
Huiles et fluides .................................................................................................................................................
Climatisation ......................................................................................................................................................
Santé et sécurité au travail ................................................................................................................................
Travailler dans un environnement dangereux pour la santé .............................................................................
N'oubliez pas .....................................................................................................................................................
Normes ..............................................................................................................................................................
Vibrations affectant les mains ...................................................................................................................
Vibrations affectant l'ensemble du corps ..................................................................................................
Niveaux de bruit ........................................................................................................................................
Marquage CE ...........................................................................................................................................
Émissions de gaz d'échappement ............................................................................................................
ii
43
44
44
44
45
45
46
49
49
51
53
53
54
54
55
59
60
60
60
62
63
63
64
64
64
65
65
66
67
68
69
71
73
74
76
77
77
77
78
78
79
79
80
81
82
82
82
83
83
83
84
84
84
85
85
85
85
Préface
Préface
Préface
De Kalmar à l'attention du
propriétaire
Le fabricant de ces camions ne peut pas créer un seul manuel
couvrant toutes les options disponibles.
Nous avons essayé de recouvrir toute l'information qui doit
être comprise dans un camion normalement configuré.
Pour l'information sur quelques composants majeurs, vous
aurez besoin de vous référer à la littérature du fabricant du
composant.
Au sujet du manuel du
conducteur
Le but de ce manuel du conducteur est de fournir une
information de base sur le fonctionnement en toute sécurité du
tracteur Kalmar.
La section Introduction contient des informations importantes
concernant l'utilisation des messages de sécurité tels qu'ils
sont indiqués par les mots signalétiques "Danger",
"Avertissement", "Attention" ou "Remarque" que l'on trouve
tout au long de ce manuel. Cette section contient aussi des
informations importantes sur la sécurité et l'assistance
d'entretien.
La section Description et fonctionnement fournit des
informations concernant les caractéristiques du tracteur ainsi
que des informations de base sur le tracteur lui-même.
La section Entretien programmé fournit des consignes de
base à l'opérateur pour l'entretien et des informations
concernant la lubrification.
Rappelez-vous que le fonctionnement en sécurité du tracteur
Kalmar dépend entièrement du conducteur. Le conducteur de
ce véhicule doit être formé correctement et parfaitement
compétent AVANT d'essayer de le faire fonctionner. Lisez ce
manuel attentivement et portez une grande attention à tous les
avertissements, les mises en garde et les remarques. Gardez
ce manuel dans le véhicule et assurez vous qu'il est transmis
au nouveau propriétaire si le véhicule est vendu.
1
Préface
AVIS
Du fait des nombreuses variantes et options associées aux
tracteurs Kalmar, quelques équipements optionnels de votre
véhicule peuvent ne pas être couverts par ce manuel. S'il y a
des questions concernant les options spécifiques ou
variations non couvertes par ce manuel, contactez votre
revendeur Kalmar le plus proche pour obtenir de l'aide.
AVIS
Le tracteur Kalmar peut aussi être appelé dans ce manuel
"véhicule" ou "le véhicule". Tout au long de ce manuel il est
aussi fait référence au "conducteur". Dans le contexte de ce
manuel, le "conducteur" fait référence au conducteur réel du
véhicule.
2
1 Introduction
1 Introduction
1 Introduction
1.2 Résumé de la sécurité
MISE EN GARDE ET
AVERTISSEMENTS
Tout au long de ce manuel vous trouverez des Avertissements
et des Mises en garde.
DANGER indique une situation dangereuse qui, si elle
n'estpas évitée, résultera en mort ou en blessures
sérieuses.
AVERTISSEMENT indique une situation de danger qui, si
elle n'est pas évitée, peut résulter en mort ou en blessures
sérieuses.
MISE EN GARDE indique une situation dangereuse qui, si
elle n'est pas évitée, peut résulter en blessures.
REMARQUES
AVIS
Tout au long de ce manuel vous verrez des Remarques. Les
remarques sont utilisées pour montrer des procédures
spéciales ou pour souligner des faits importants. Les
remarques désignent aussi une information importante
concernant ce manuel et son utilisation
1.5 Remorquage du véhicule
Le remorquage d'un véhicule nécessite un équipement et un
entraînement spéciaux. Kalmar Solutions LLC, recommande
qu'un service de remorquage professionnel soit utilisé pour
remorquer un tracteur Kalmar en panne.
La meilleure façon de remorquer un tracteur Kalmar est de
remonter les roues arrière hors de la route. Cela empêche tout
dommage pouvant survenir à la boîte de vitesses et à la
transmission. Remorquer le véhicule avec les roues arrière
relevées empêche d'avoir à déconnecter les organes de
transmission ou les arbres de roues. De même, remorquer
avec les roues arrière relevées ne nécessite pas que les freins
à ressorts soient bloqués à moins qu'il y ait des freins à
ressorts sur les roues avant.
3
1 Introduction
S'il est impossible de remorquer le véhicule avec les roues
arrière relevées, s'assurer de suivre les étapes énumérées cidessous, “Remorquage du véhicule avec les roues avant
flottantes”.
AVIS
Certains véhicules sont équipés avec des pneus "tous
terrains". Des dommages aux pneus peuvent être
occasionnés si on remorque sur la route.
Remorquage du véhicule avec
les roues avant flottantes
Il est recommandé de ne pas remorquer un véhicule avec les
roues avant relevées et les roues arrière motrices sur la route.
Cette pratique peut provoquer des dommages sérieux au
véhicule. Faire très attention aux règles suivantes afin d'éviter
des dommages au véhicule si vous devez remorquer votre
tracteur Kalmar avec les roues arrière sur la route.
Respectez toujours ce qui suit lorsque vous remorquez
un tracteur Kalmar avec les roues avant relevées et les
roues arrière sur la route. Le non respect de cette
procédure peut résulter en mort ou blessures sérieuses.
1. Utilisez toujours une barre de remorquage rigide ou
retenez de façon appropriée le véhicule remorqué.
L'utilisation d'une chaîne ou d'un câble pour
remorquer le véhicule n'est pas recommandée.
2. Déconnectez toujours les organes de transmission des
essieux moteurs arrière, ou retirez tous les arbres de
roues de tous les essieux moteurs.
3. Bloquez toujours les freins à ressorts sur toutes les
roues motrices arrière. [Voir page 42, Freins à ressorts
du tracteur à libération manuelle (blocage).] Une perte
de pression d'air peut se produire lors du remorquage
du véhicule. Cela s'appliquerait sur le ressort/freins de
stationnement et verrouillerait les roues arrière sur le
véhicule remorqué.
Lors de la libération manuelle des freins à ressorts,
assurez vous que les roues du véhicule sont
correctement bloquées. Si les roues ne sont pas
bloquées, le véhicule peut se déplacer soudainement
lorsque les freins à ressorts sont libérés et être la cause
de mort ou de blessures sévères.
4
1 Introduction
Si le véhicule en panne a été connecté à un véhicule de
remorquage avant que les freins à ressorts ne soient
libérés, assurez vous que les freins de stationnement du
véhicule de remorquage sont serrés et que ses roues sont
bloquées pour empêcher tout mouvement. Le non respect
de cette procédure peut résulter en mort ou blessures
sérieuses.
Remorquage du véhicule avec
les roues arrière flottantes
La façon recommandée de remorquer un véhicule en panne
est avec les roues arrière relevées du sol. L'essieu directeur
doit être verrouillé dans la position en ligne droite. S'il y a des
freins à ressorts sur l'essieu avant, les ressorts doivent être
bloqués. [Voir page 42, Freins à ressorts du tracteur à
libération manuelle (blocage).]
1.6 Modifications du
véhicule
Ne procédez à aucune modification de votre tracteur Kalmar
sans l'autorisation écrite de Kalmar Solutions, LLC. Votre
véhicule a été conçu et fabriqué avec à l'esprit la sécurité et la
fiabilité. Toute modification apportée par le conducteur ou le
propriétaire peut diminuer la sécurité et la fiabilité de votre
véhicule. Toute modification non autorisée du véhicule peut
aussi annuler la garantie limitée de Kalmar Solutions LLC. Ne
risquez pas la sécurité du personnel ni la fiabilité du véhicule
en réalisant des modifications non autorisées sur votre
tracteur Kalmar. Contactez Kalmar Solutions LLC, en ce qui
concerne toute modification proposée pour ce véhicule.
1.7 Vérifications de sécurité
et précautions
Toutes les applications de repérage sont exigeantes sur le
véhicule. L'entretien est crucial pour un fonctionnement
continu en toute SÉCURITÉ de votre tracteur. Avant de faire
fonctionner votre tracteur Kalmar, il est essentiel que le
véhicule soit en conditions correctes de fonctionnement et de
sécurité.
La section suivante est destinée à fournir une connaissance
de base des procédures de vérifications de sécurité
importantes. Ces vérifications doivent être réalisées de façon
régulière pour assurer un fonctionnement du véhicule en
sécurité. La fréquence de ces vérifications dépend de
l'utilisation du véhicule.
5
1 Introduction
En général, le meilleur moment pour effectuer les vérifications
de sécurité suivantes est lors de l'entretien normal et lors des
inspections de sécurité de pré fonctionnement journalières.
Tous les conducteurs doivent effectuer une inspection
quotidienne de sécurité avant de monter sur le siège
conducteur. Cette "visite autour du véhicule" est une bonne
façon d'éviter les problèmes potentiels. Un exemple de
formulaire d'inspection figure à la page 12 de cette section.
Utilisez le comme guide pour aller à une liste de vérifications
adéquate pour votre véhicule individuel.
Lors de la réalisation des inspections, stationnez toujours le
tracteur sur une surface plane, serrez le frein de stationnement
et calez les roues.
Inspection
Si le véhicule est utilisé dans une application difficile, telle
qu'un fonctionnement de dépôt de rails ou dans des
fonctionnements d'une durée de 24 heures, on doit suivre
un programme plus fréquent. Le défaut à maintenir le
véhicule sur un programme adéquat peut mener à
endommager des composants ou à des blessures.
Pendant chaque intervalle d'entretien prévu ou au moins une
fois par mois, un mécanicien qualifié doit inspecter toutes les
parties suivantes.
Essieu — Avant
Le maintien d'un parallélisme correct de l'essieu avant est
crucial et doit être réalisé par un mécanicien qualifié.
Vérifiez les boulons de montage de l'essieu pour vous assurer
qu'ils sont bien serrés. Vérifiez régulièrement que l'essieu
avant n'est pas endommagé, et n'a pas de pièces de blocage
ou usées, et que la lubrification est adéquate. Faire
particulièrement attention aux butées d'essieu et aux
amortisseurs en caoutchouc. Ne pas faire fonctionner le
véhicule sans les butées d'essieu adéquates en place.
Essieu — Arrière
Vérifiez les boulons de montage de l'essieu pour vous assurer
qu'ils sont bien serrés. Vérifiez régulièrement que l'essieu
arrière n'est pas endommagé et qu'il n'y a pas de fuites d'huile.
Des bruits non habituels et des signes d'échauffement
extrême peuvent indiquer que l'essieu est endommagé.
6
1 Introduction
Système de freinage
Ne faites pas fonctionner le véhicule avant que le système
de freinage n'ait été entièrement inspecté. Le fait de ne
pas effectuer une inspection de sécurité quotidienne
complète avant le fonctionnement peut entraîner des
blessures graves voire mortelles.
Vérifiez ce qui suit :
1. Vérifiez que les commandes de freins fonctionnent
correctement. Assurez vous que la pédale commandée au
pied dans la cabine fonctionne de façon douce et n'est pas
endommagée.
2. Inspectez visuellement les tambours de freins, les
récepteurs de freinage, et les leviers de freins réglables.
Recherchez les composants desserrés, manquants ou
cassés. Recherchez des craquelures et autres signes de
forte usure réglables.
3. Écoutez les fuites d'air dans la cabine et sous le châssis.
Vérifiez régulièrement la pression d'air en utilisant un
manomètre montré sur le tableau de bord. Soyez attentif à
toute chute soudaine de la pression lors du fonctionnement
du véhicule et après l'arrêt du moteur. Une pression d'air
minimale de 4,83 bars (70 psi) est nécessaire pour faire
fonctionner ce véhicule.
4. Vérifiez visuellement les tuyaux et les conduites
pneumatiques pour rechercher des dommages et une
usure par frottement.
5. Vérifiez le fonctionnement des systèmes de freinage de
service et de stationnement. Soyez attentif à toute
diminution de la performance du freinage ou à des bruits
non habituels lors du freinage.
Cabine
Dégivreur — Faire fonctionner le dégivreur pour s'assurer
que suffisamment d'air est dirigé contre le pare-brise. Assurez
vous que le ventilateur fonctionne avant que le temps ne vous
oblige à dégivrer.
Loquets de porte — Vérifiez que la fermeture,
l'enclenchement et le verrouillage sont instantanés.
Cheminement/marchepieds — Assurez vous que tous les
cheminements installées en usine, les plateformes et les
marchepieds sont installés de façon solide sur le véhicule et
ne sont pas endommagés ou desserrés. Assurez vous que
toutes les passerelles, plateformes et marchepieds sont
dépourvus de poussières, de débris, de glace, de boue ou de
toutes autres obstructions potentiellement dangereuses.
7
1 Introduction
Prises manuelles/poignées de maintien — Vérifiez que
toutes les prises manuelles sont installées et ne sont pas
desserrées ou endommagées.
Glaces — Vérifiez qu'il n'y a pas de glaces craquelées,
cassées, rayées ou sales.
Instructions de nettoyage pour le plastic glacé optionnel
— Lavez les fenêtres avec une éponge propre ou un linge
doux en utilisant de l'eau tiède et un détergent doux ou un
nettoyant pour vitres. Rincez avec de l'eau propre. N'utilisez
pas de nettoyants abrasifs ou fortement alcalins. Ne grattez
jamais avec des racloirs, des lames de rasoir ou autres
instruments acérés. Retirez la glace et le givre avec le
chauffage/dégivrage de la cabine ou en appliquant de la
chaleur.
Miroirs — Assurez vous que tous les miroirs sont installés et
qu'ils sont propres, en bon état et correctement ajustés.
Système de ceintures de sécurité
Vérifiez toujours que le système de ceintures de sécurité
n'est pas usé et fonctionne correctement. Tous les
composants doivent être en bon état et prêts à
fonctionner normalement lorsque cela est nécessaire. Le
fait de ne pas vérifier le système de ceintures de sécurité
peut mener à provoquer des blessures graves voire
mortelles.
Inspectez le système de ceintures de sécurité tous les 32 187
km (20 000 miles) ou plus souvent s'il est exposé à des
conditions environnementales difficiles. Vérifiez ce qui suit :
1. Inspectez toutes les ceintures du système pour repérer
d'éventuelles coupures, des effilochages ou une usure
excessive ou inhabituelle. Les zones les plus fréquemment
usées sur une ceinture sont la boucle/l'attache, la boucle
d'épaule et toute autre zone de la ceinture en contact avec
le véhicule ou le siège. Remplacez la totalité du système
de ceintures si nécessaire.
2. Inspectez la boucle pour vérifier qu'elle fonctionne
correctement en y insérant l'attache : vous devriez
entendre un déclic. Vérifiez que la boucle n'est pas
endommagée, fissurée ou brisée. Remplacez la totalité du
système de ceintures.
3. Inspectez le câble de la boucle (élément en option) et
vérifiez que la couche noire du câble de la boucle n'est pas
abîmée. Les fils internes du câble ne doivent pas être
exposés, effilochés ou coupés. Remplacez la totalité du
système.
8
1 Introduction
4. Inspectez l'attache pour vérifier qu'elle fonctionne
correctement en l'insérant dans la boucle. L'attache doit
s'insérer sans difficulté et émettre un déclic audible.
Vérifiez que la ceinture est bien attachée en tirant dessus.
L'attache ne doit être ni usée, ni déformée, ni corrodée.
Remplacez la totalité du système de ceintures.
5. Inspectez le guide de la boucle d'épaule (élément en
option) La ceinture de sécurité doit glisser librement dans
la boucle d'épaule. La boucle d'épaule doit également
pivoter librement sans être bloquée. Si nécessaire, réglez
la boucle d'épaule et/ou retirez toute source d'obstruction.
6. Inspectez le dispositif de réglage de la hauteur de la
ceinture de sécurité (élément en option) pour repérer
d'éventuels dommages. Réhaussez ou abaissez le
dispositif de réglage. Il doit pouvoir bouger librement et se
bloquer à différentes hauteurs. Remplacez la totalité du
système de ceintures si nécessaire.
7. Vérifiez le fonctionnement du rétracteur. Lorsqu'elle est
tirée et relâchée doucement, la ceinture de sécurité doit se
dérouler puis se rétracter sans se bloquer. Remplacez la
totalité du système de ceintures si nécessaire.
8. Inspectez le dispositif de montage des deux côtés du
siège. Le dispositif doit être serré. Le dispositif ne doit pas
être manquant, rouillé, corrodé ou endommagé. Si
nécessaire, remplacez le dispositif défectueux ou
manquant avec des pièces homologuées et/ou serrez le
dispositif.
9. Inspectez les longes pour repérer d'éventuelles coupures,
des effilochages ou une usure excessive ou inhabituelle.
Les longes doivent également être inspectées pour vérifier
qu'elles sont bien fixées et/ou réglées. Si nécessaire,
remplacez les longes défectueuses. Serrez et/ou réglez
correctement les longes conformément à la section
Réglage du siège à la page 19.
10. Inspectez la Komfort Latch® (élément en option) pour
vérifier qu'elle fonctionne correctement et qu'elle se fixe
bien à la sangle. Remplacez la totalité du système si
nécessaire.
Nettoyage du tissu de la ceinture de sécurité — Épongez la
ceinture de sécurité avec du savon doux et de l'eau. N'utilisez
PAS d'eau de javel, de teinture ou d'autres détergents
ménagers.
Circuit électrique
Avertisseur sonore — Faire fonctionner l'avertisseur sonore
monté sur le volant pour vérifier son fonctionnement. (Vérifiez
les avertisseurs sonores à air optionnels s'ils sont montés).
Instruments — Vérifiez le fonctionnement de tous les
instruments et des jauges.
9
1 Introduction
Feux — Vérifiez que tous les feux (intérieur, extérieur, phares,
etc.…) fonctionnent correctement. Assurez vous que la jauge
et les feux arrière de tableau de bord fonctionnent
correctement.
Câblage — Assurez vous que tous les câbles sont
correctement fixés et protégés. Remplacez les câbles usés,
craquelés ou éraillés et les gaines. Assurez vous que le
câblage d'usine n'a pas été compromis du fait d'un
raccordement ou de modifications incorrects.
Système d'échappement
Entretenir l'intégrité du système d'échappement (pots
d'échappement, conduits, tuyaux, joints) afin de s'assurer
qu'aucun gaz d'échappement ne peut entrer dans la cabine.
Vérifiez qu'aucun composant d'échappement n'est détaché,
endommagé ou manquant. Soyez attentif à tout gaz
d'échappement ou odeur inhabituelle dans la cabine.
Châssis
Recherchez des craques et des signes d'avarie. Prêtez une
grande attention aux zones de fortes contraintes du châssis
telles que la zone de pivotement du bras. Contactez votre
revendeur pour des instructions sur la réparation du châssis.
Ne soudez pas sur les rails de châssis à moins que cela ne
soit demandé par le revendeur Kalmar ou par l'usine.
Circuit d'alimentation en carburant
Le papillon des gaz doit fonctionner de façon douce et avec un
effort minimum. Remplacez toujours les composants
endommagés du papillon des gaz avec des pièces de
rechange d'usine.
Vérifiez le circuit d'alimentation en carburant pour rechercher
des fuites ainsi que l'usure du tuyau. Réparez tous les
problèmes avant de faire fonctionner le véhicule.
Vérifiez le circuit d'AdBlue pour rechercher des fuites ainsi que
l'usure du tuyau. Réparez tous les problèmes avant de faire
fonctionner le véhicule.
Arbre de transmission
Vérifiez l'usure des joints universels. Si des vibrations de
l'arbre de transmission se produisent, stoppez immédiatement
le véhicule pour empêcher d'endommager sérieusement la
transmission du véhicule.
Conduite
Soyez attentif à tout changement ou sensation de conduite en
conduisant le véhicule. Ce changement ou cette sensation
peuvent comprendre un changement de l'effort de conduite,
des sons inhabituels en virage, ou un jeu excessif des roues
sur l'un ou l'autre côté.
10
1 Introduction
Si vous suspectez un problème ou que celui-ci survient,
vérifiez si des composants de conduite sont desserrés,
endommagés ou que des pièces sont usées. Tous les
composants de conduite tels que la colonne de direction et la
barre de direction doivent être serrées.
Vérifiez le système de direction assistée pour rechercher des
fuites ainsi que l'usure du tuyau. Réparez tous les problèmes
avant de faire fonctionner le véhicule. Inspectez régulièrement
toute la timonerie de direction.
Ne pas faire fonctionner le véhicule avec des composants
de direction assistée cassés, endommagés, usés ou qui
ne sont pas d'origine. Si l'inspection quotidienne Kalmar
révèle l'un de ces problèmes, faites réparer
immédiatement le véhicule par un technicien qualifié. Le
non respect de cette procédure peut résulter en blessures
sérieuses ou la mort.
Suspension
Vérifiez l'état des composants de la suspension avant et
arrière en option (si installée) tels que les supports de
montage et les bagues de palier. Vérifiez si des pièces
sont usées ou endommagées. Le non respect de cela peut
résulter en blessures.
Vérifiez et maintenez le couple spécifié sur tous les boulons et
écrous de montage. Vérifiez les ressorts et remplacez les
ressorts cassés ou détendus.
Transmission
Suivez les directives du fabriquant de la transmission pour un
entretien correct.
Roues/pneus
Vérifiez l'état et maintenez le couple spécifié sur tous les
écrous de montage des roues. Remplacez les goujons et les
écrous manquants ou cassés. Vérifiez la pression des pneus
et l'usure. Ne pas faire fonctionner ce véhicule avec des pneus
très usés ou endommagés. Ne pas faire fonctionner ce
véhicule avec des roues endommagées.
AVIS
Du fait des nombreuses options disponibles sur les tracteurs
Kalmar, il est crucial que le propriétaire soit conscient de
toutes les options qui peuvent affecter le bon fonctionnement
du véhicule et qu'il prenne les mesures adéquates pour
entretenir son véhicule en particulier. Contactez toujours
votre revendeur Kalmar si des questions surviennent
concernant le fonctionnement de ce véhicule.
11
1 Introduction
Formulaire d'inspection quotidienne Kalmar
(Inspection visuelle)
_____
Inspecter les pneus et les roues pour repérer d'éventuels dommages et vérifier que les pneus sont bien
gonflés.
_____
Vérifier que le loquet de verrouillage de la cabine (unité à suspension pneumatique) s'enclenche
normalement.
_____
Vérifier tous les niveaux de liquide : huile de moteur, fluide hydraulique et réfrigérant.
_____
Évacuer toute humidité des réservoirs d'air.
_____
Vérifier que les portes de la cabine et les loquets fonctionnent normalement.
_____
S'assurer que tous les marchepieds, cheminements et poignées sont installés et fonctionnent
normalement.
_____
Démarrer le moteur et vérifier le niveau de fluide de transmission avec le frein de stationnement serré et
le sélecteur de vitesses sur "neutre".
_____
Vérifier que les essuie-glace du pare-brise fonctionnent normalement.
_____
Vérifier que la direction n'est pas bloquée. S'assurer que l'effort sur la direction est doux et léger.
______ Vérifier que l'accélérateur fonctionnent normalement. L'accélérateur doit fonctionner sans difficulté.
_____
Vérifier tous les rétroviseurs ; les régler et les nettoyer si nécessaire.
_____
Vérifier que la cabine et le châssis ne sont pas endommagés et ne présentent pas de craques.
_____
Inspecter les câbles électriques de la remorque et les conduites d'air de la remorque pour recherche des
avaries. S'assurer que les deux conduites d'air sont installées.
_____
Nettoyer toutes les vitres si nécessaire.
_____
Vérifier que le levier de changement de vitesses fonctionne normalement.
_____
Vérifier que le levier de commande de la flèche fonctionne normalement.
_____
Vérifiez que tous les voyants fonctionnent correctement : feux de route, clignotants, feux de freinage,
feux de détresse et feux de gabarit.
_____
Vérifier que le ou les avertisseurs sonores fonctionnent normalement.
_____
Vérifier et remplir le réservoir de carburant.
_____
Purger le séparateur de carburant et d'eau.
_____
Vérifier et remplir le réservoir d'AdBlue.
12
1 Introduction
1.8 Manuels et informations
de sécurité additionnels
Kalmar Solutions, LLC fournit un DVD contenant une vidéo
d'orientation du conducteur. Cette vidéo traite d'informations
importantes que tous les conducteurs de Kalmar doivent
connaître. La vidéo doit être utilisée en conjonction avec ce
manuel pour former le conducteur sur le fonctionnement
adéquat du tracteur Kalmar. Expédiée avec chaque tracteur,
cette vidéo est aussi disponible chez votre revendeur Kalmar
ou directement auprès de Kalmar Solutions LLC.
Figure 1
Vidéo d'orientation du conducteur
13
1 Introduction
1.9 Aide à l'entretien
Kalmar Solutions LLC dispose d'un réseau de revendeurs
établi dans le monde entier. Lorsqu'une aide est nécessaire,
contactez d'abord votre revendeur local. Pour une information
sur un contact, visitez notre site Internet à l'adresse
www.kalmarind.com ou contactez le département des ventes
de Kalmar.
Lorsque des pièces ou un entretien sont nécessaires, ayez
toujours à disposition le numéro de série du véhicule avant de
contacter votre revendeur Kalmar. Le numéro de série est
placé sur une plaque d'identification à l'intérieur de la cabine.
Kalmar est fier d'être le numéro un dans l'industrie des
tracteurs de ports et de terminaux depuis plus de 50 ans. Nous
nous efforçons de servir nos clients de toutes les façons
possibles. Merci d'acheter notre tracteur Kalmar. Nous savons
qu'il vous servira bien pendant de nombreuses années.
Si, pour quelque raison que ce soit, vous ne pouvez pas
obtenir l'aide d'un revendeur Kalmar, contactez directement
Kalmar Solutions LLC.
Pour obtenir de l'aide appelez :
Kalmar Solutions, LLC
Service d'entretien
États-Unis : +1 (785) 242-2200
Europe : +358 (0) 20 777 5000
14
3 Description et fonctionnement
3 Description et
fonctionnement
3 Description et fonctionnement
La section suivante sur la Description et le fonctionnement
doit être lue avec attention. Elle couvre des informations
importantes que chaque conducteur doit connaître avant de
faire fonctionner un tracteur Kalmar.
Ce manuel est destiné à couvrir le tracteur Kalmar standard et
quelques unes des options les plus communes. Tout
l'équipement et les systèmes optionnels sur mesure
commandés par le client ne sont pas couverts par ce manuel.
Si le fonctionnement d'un composant ou système de votre
véhicule n'est pas couvert par ce manuel, appelez votre
revendeur Kalmar pour une assistance.
Tous les individus qui utilisent ce véhicule doivent avoir
une formation suffisante pour faire fonctionner ce type de
véhicule et doivent avoir un permis de conduire
commercial valide. Ce manuel n'est pas destiné à être un
guide de formation pour le fonctionnement du tracteur en
manœuvre. Il est de la responsabilité du conducteur
d'obtenir une formation suffisante de façon à faire
fonctionner ce véhicule en sécurité. NE TENTEZ PAS DE
FAIRE FONCTIONNER CE VEHICULE SANS FORMATION
ADEQUATE. LE FONCTIONNEMENT DE CE VEHICULE
SANS FORMATION ADEQUATE PEUT RESULTER EN
BLESSURES SERIEUSES VOIRE LA MORT.
3.1 Cabine/Plateforme
Entrée et sortie
Le tracteur Kalmar est conçu pour y entrer et en sortir
facilement. Les cheminements, marchepieds et poignées sont
conçus avec à l'esprit la sécurité du conducteur. Comme avec
tout véhicule de ce type, vous devez faire attention en montant
dans votre tracteur Kalmar ou en descendant de celui-ci.
Souvenez-vous, soyez prudent !
Faites toujours attention en entrant ou en sortant du
véhicule. Afin d'éviter des blessures sérieuses ou la mort,
lisez les instructions suivantes et les avertissements
avant d'entrer et de sortir du véhicule.
1. L'entrée et la sortie doivent être effectuées lentement
et avec précaution.
2. On doit utiliser trois points d'appui. Trois depuis les
quatre extrémités (mains et pieds) doivent être en
contact avec le véhicule à tout moment.
15
3 Description et fonctionnement
3. Faire face vers l'intérieur et les marchepieds en entrant
et en sortant.
4. Maintenir les marchepieds, les cheminements et les
poignées en bon état.
5. Maintenir les marchepieds, les poignées, les
cheminements et les chaussures sans graisse, boue,
saleté, glace ou neige.
6. Utiliser une attention supplémentaire lors de mauvais
temps, en particulier lorsque les marchepieds et les
poignets peuvent être gelés ou humide.
Ne retirez pas et ne modifiez pas les cheminements,
marchepieds ou poignées installés en usine. Ne faite pas
fonctionner votre véhicule si tous les cheminements,
marchepieds et poignées installés en usine ne sont pas en
bon état de fonctionnement. Si les cheminements, les
marchepieds ou les poignées ont été modifiés ou retirés,
ou ne sont pas en bon état de fonctionnement, toute
personne qui essaie d'entrer ou de sortir du véhicule peut
être blessée ou tuée.
3.1.3 Inclinaison de la cabine
Le tracteur est livré équipé avec un système d'inclinaison de la
cabine commandé électriquement comme équipement
standard. Avec une assistance électrique, la cabine peut être
inclinée à 45 degrés. A 45 degrés, le support de sécurité est
automatiquement engagé.
La cabine peut être inclinée MANUELLEMENT à 90 degrés si
nécessaire. Cela nécessite que le cylindre d'inclinaison soit
déconnecté, et qu'un élévateur adéquat soit utilisé pour
incliner la cabine jusqu'à la position à 90 degrés.
Tous les tracteurs sont livrés en standard avec une cabine à
suspension pneumatique. Ces unités sont conçues pour
fonctionner avec l'inclinaison électrique de la cabine, et se
soulever automatiquement.
L'inclinaison électrique de la cabine est conçue pour incliner la
cabine à 45 degrés et à ce point le support de sécurité de la
cabine est automatiquement engagé. Le système d'inclinaison
n'est pas conçu pour fournir un support de sécurité dans une
autre inclinaison qu'à 45 degrés. Figure 3 indique
l'engagement correct du support de sécurité de la cabine.
Ne jamais travailler en dessous de la cabine sans que le
support de sécurité ne soit engagé. La cabine peut tomber
et causer des blessures graves voire mortelles. (Voir
Figure 3 et Figure 4.)
16
3 Description et fonctionnement
N'incliner la cabine après 45 degrés que suffisamment
pour engager la barre de sécurité. Tenter d'étendre
complètement le cylindre après 45 degrés peut
endommager la pompe et le moteur. Vérifier le serrage et
l'usure du cylindre d'inclinaison de la cabine et du boulon
du support de montage ! Ne pas vérifier et faire
fonctionner correctement le système d'inclinaison de la
cabine peut résulter en blessures.
Incliner la cabine
A
B
Figure 2
A – Commutateur de commande d'inclinaison de
cabine
B – Câble de libération de support de sécurité
Dans la plupart des cas, le commutateur de commande
d'inclinaison de cabine est placé sur le longeron de cadre de
châssis gauche (Figure 2). Le câble de libération de support
de sécurité est placé sur le longeron gauche, à proximité du
commutateur d'inclinaison.
Assurez vous qu'aucune pièce de carrosserie n'est sous
la cabine lors de l'inclinaison. Éloignez vous de l'arrière
de la cabine et assurez vous que la cabine ne vous heurte
pas lorsqu'elle est élevée. Le non respect de cela peut
mener à des blessures sérieuses voire à la mort.
Assurez vous que le support de sécurité est engagé de
façon adéquate avant de travailler sous la cabine. Le
support de sécurité doit pouvoir se déplacer librement
pour s'engager automatiquement. Toujours vérifier le
support de sécurité avant de travailler sous la cabine et
s'assurer de l'entretien adéquat de ce système de sécurité
important. Le non respect de ceci peut résulter en des
blessures sérieuses voire la mort.
1. Localiser le commutateur de commande d'inclinaison de la
cabine et le câble de libération du support de sécurité.
2. Tirer le câble de libération du support de sécurité et
maintenir la câble à l'arrière.
3. Tout en maintenant le câble à l'arrière, déplacer le
commutateur de commande d'inclinaison à la position
MONTEE.
4. Après que la cabine se soit déplacée d'environ 381 mm
(15 pouces), libérer le câble de support de sécurité et
continuer à incliner la cabine.
5. Lorsque la cabine s'approche de la position de 45 degrés,
vérifier que le support de sécurité s'abaisse sur le cylindre
d'inclinaison sur le côté conducteur du châssis. (Figure 3 et
Figure 4) ARRÊT !
6. Après que le support de sécurité se soit abaissé sur le
cylindre, déplacer le commutateur de commande
d'inclinaison à la position DESCENTE (Figure 2) et
abaisser légèrement la cabine jusqu'à ce que le support de
sécurité reste complètement au-dessus du cylindre
d'inclinaison (Figure 3).
17
3 Description et fonctionnement
7. S'assurer que le support de sécurité reste de façon
adéquate sur le dessus du cylindre d'inclinaison. Tirer sur
le câble de libération du support de sécurité et s'assurer
que le support de sécurité est fixé. Il ne doit pas se
déplacer sous le poids de la cabine sur le support.
LE SUPPORT DE SECURITE DE LA CABINE
EST ENGAGE CORRECTEMENT
Abaissement de la cabine
1. Déplacer le commutateur d'inclinaison de cabine à la
position MONTEE et élever un peu la cabine jusqu'à ce
que le support de sécurité soit libéré du haut du cylindre
d'inclinaison.
2. Tirer le câble de libération du support de sécurité vers
l'arrière et le maintenir dans la position vers l'arrière.
3. Déplacer le commutateur d'inclinaison à la position
DESCENTE avec le support de sécurité désengagé et
laisser le câble s'abaisser sur le verrou de cabine arrière.
Figure 3
A — Cylindre d'inclinaison
B — Support de sécurité
C — Câble de libération du support de sécurité
Le support de sécurité (B) repose librement
contre le cylindre d'inclinaison (A). Le support de
sécurité est engagé correctement.
4. Maintenir le commutateur d'inclinaison de cabine dans la
position DESCENTE pendant 5 secondes après que la
cabine se soit reposée sur les unités de verrou inférieures
pour assurer que les verrous mécaniques de la cabine sont
complètement engagés.
S'assurer que le verrou de cabine est complètement
engagé après avoir abaissé la cabine. Si le verrou de
cabine n'est pas correctement verrouillé vers le bas, la
cabine peut s'incliner pendant que le véhicule est en
mouvement, résultant en blessures sérieuses voire la
mort.
LE SUPPORT DE SECURITE N'EST PAS
ENGAGE CORRECTEMENT
Si un verrou de cabine tombe en panne ou si le système
d'inclinaison fonctionne mal, le support de sécurité est
conçu pour agir comme un maintien secondaire.
S'assurer que le câble de libération fonctionne librement
et que le support de sécurité repose contre le cylindre
d'inclinaison lorsque la cabine est dans la position
abaissée et verrouillée. Le non respect de ceci peut
résulter en des blessures sérieuses voire la mort.
Figure 4
Le support de sécurité (B) NE repose PAS
librement contre le cylindre d'inclinaison (A). Le
support de sécurité N'EST PAS engagé
correctement.
18
3 Description et fonctionnement
3.1.4 Sièges
Sièges de type à suspension
Tous les tracteurs Kalmar ont des sièges de type à suspension
en équipement standard.
Du fait du déplacement vertical des sièges à suspension,
le conducteur doit s'assurer qu'il y a un espace suffisant
pour la tête lorsque le siège est en haut de son
déplacement vers le haut. Le non respect de ceci peut
résulter en des blessures sérieuses voire la mort.
Réglage du siège
Référez vous au paquet d'informations du fabricant fourni avec
le véhicule ou à l'autocollant placé à la base du siège. Votre
revendeur local Kalmar peut pour aider pour toute question.
Ajuster le siège à la position confortable pour le conducteur de
façon à ce qu'il ait accès à toutes les commandes et
affichages. Cette position est obtenue en modifiant la pression
d'air de la suspension, qui change la hauteur. La position avant
et arrière est obtenue en déplaçant le coussin du siège en
arrière sur ses glissières. Une fois cette position obtenue,
serrer la ceinture de sécurité amarrée solidement sur les deux
côtés. L'amarrage empêche le siège de se lever au-dessus de
cette position. Puis, la suspension pneumatique du siège peut
être ajustée selon le sanglage désiré du conducteur.
Ne pas régler le siège conducteur si le véhicule n'est pas
en stationnement. Le siège pourrait se déplacer
soudainement et de façon imprévue, résultant en une
perte de contrôle du véhicule, des blessures sérieuses
voire la mort.
Le tracteur Kalmar est conçu et équipé pour transporter
seulement le conducteur (sauf s'il est équipé d'un siège
dédié au moniteur de formation). N'autorisez jamais
personne à voyager à l'intérieur ou à l'extérieur de la
cabine. Le transport d'un passager est extrêmement
dangereux et peut résulter en blessures sérieuses voire la
mort. NE TRANSPORTEZ JAMAIS DE PASSAGERS AVEC
VOTRE TRACTEUR KALMAR.
19
3 Description et fonctionnement
3.1.5 Jauges, commandes et indicateurs du tableau de
bord
Vue synoptique du panneau des instruments
1
2
3
15
16
17
18
4 5
6
7
8
9 10
11
19
20
14
21
29
23
12
13
14
24
28
22
26
25
27
Figure 5
20
3 Description et fonctionnement
S=standardA=options attribuées
U=options non attribuées
POS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
Nom
Diffuseur d'air
Radio
Tableau d'indicateurs principal
Commutateur d'éclairage
Commande d'intensité
d'éclairage
Diffuseur d'air
Commutateur d'essuie
glace arrière
Commutateur d'essuie
glace avant
Commutateur d'allumage
Démarreur à bouton poussoir
Diffuseur d'air
Plafonnier
Avertisseur sonore à air
Commutateurs optionnels
Commande de chauffage
Commande de chauffage
Commande de chauffage
Commande de chauffage
Projecteur avant
Projecteur arrière
Alimentation d'air de la
remorque
Commande des freins de
stationnement
Sélecteur de vitesses
Commande de sellette
d'attelage
Commande d'attache de
sellette d'attelage
Prise de courant
Commutateurs optionnels
Indicateur de restriction
d'air
Goujons pour fixeur mécanique
Tracteur standard
DOT/EPA
Tracteur hors route
S
A
S
S
A
S
S
S
S
A
S
A
S
A
S
S
S
A
S
A
S
S
A
U
S
S
S
S
S
S
S
S
S
A
U
S
S
S
S
S
S
S
S
S
S
S
S
S
S
S
A
U
A
A
U
A
A
A
21
3 Description et fonctionnement
Tableau de bord gauche
1. Commutateur d'éclairage
Commande les phares et les feux de position sur le
tracteur et la remorque. Ce commutateur active aussi les
lumières intérieures du tableau de bord et des jauges
lorsque les phares ou les feux de position sont allumés.
5
2. Commande d'intensité d'éclairage (en option)
Règle le niveau de lumière émis par les commandes du
tableau de bord.
1 2
4
3
6 7
Figure 6
Tableau de bord gauche
3. Commutateur d'essuie glace avant
Commande l'essuie glace du pare-brise avant. En tournant
la commande dans le sens des aiguilles d'une montre on
augmente la vitesse du balai. En tournant la commande
dans le sens inverse des aiguilles d'une montre on arrête
complètement le balai.
4. Commutateur d'essuie glace arrière (en option)
Commande l'essuie glace du pare-brise arrière. En
tournant la commande dans le sens des aiguilles d'une
montre on augmente la vitesse du balai. En tournant la
commande dans le sens inverse des aiguilles d'une montre
on arrête complètement le balai.
5. Radio (en option)
Voir le manuel du fabricant pour les fonctions disponibles et
les informations d'utilisation.
6. Commutateur d'allumage
Commutateur standard utilisé pour démarrer le tracteur.
Voir page 28 pour plus d'informations.
7. Démarreur à bouton poussoir
Méthode facultative pour démarrer le tracteur. Voir page 28
pour plus d'informations.
Tableau d'indicateurs principal
1
2
3
1. Indicateur d'AdBlue
Indique le niveau d'AdBlue dans le réservoir, par
incréments d'1/4. Tracteurs DOT/EPA uniquement.
Voltmètre
Indique l'état du système de chargement en volts. Si le
moteur tourne, la jauge indique le voltage de sortie de
l'alternateur. Si le moteur ne tourne pas, le voltmètre
indique le voltage de sortie de la batterie. Tracteurs hors
route uniquement.
2. Compteur de vitesse
Indique la vitesse du véhicule en Mph ou en Km/h. Cet
indicateur peut également être équipé d'un compteur
kilométrique intégré.
6
5
Figure 7
Tableau d'indicateurs principal
22
4
3. Jauge de carburant
Indique le niveau de carburant dans le réservoir de
carburant en incréments de ¼.
4. Indicateur de pression d'air des freins arrière
Indique la pression d'air dans le circuit d'air arrière en psi.
3 Description et fonctionnement
5. Compteur kilométrique et horomètre
Indique la distance parcourue par le véhicule en miles et
son nombre d'heures de fonctionnement total.
6. Indicateur de pression d'air des freins avant
Indique la pression d'air dans le circuit d'air avant en psi.
Voyants lumineux d'indication
LEFT
CENTER
RIGHT
Les voyants lumineux sont situés au niveau de la partie
supérieure du tableau d'indicateurs principal (Figure 8). Les
indicateurs standard sont énumérés ci-dessous :
Figure 8
Voyants indicateurs situés sur le tableau
d'indicateurs principal
Voyants lumineux du côté gauche
1
2
3
1. Signal du clignotant gauche
Indique que le clignotant gauche est allumé lorsqu'il
clignote.
2. Chargeur
Indique que le système de charge ne fonctionne pas
correctement et que la batterie est faible.
ATC
4
ABS
5
Figure 9
Voyants lumineux du côté gauche
ABS
6
3. Présence d'eau dans le carburant
Indique que de l'eau a été détectée dans le circuit de
carburant et que le problème doit être rectifié.
4. ATC
Indique que le système antidérapage automatique
fonctionne.
5. ABS remorque
Indique que le système de freinage anti-blocage de la
remorque fonctionne.
6. ABS tracteur
Indique que le système de freinage anti-blocage du
tracteur fonctionne.
23
3 Description et fonctionnement
Voyants lumineux au centre
7. Niveau d'AdBlue faible
7
8
9
10
Le voyant indique l'état suivant :
BRAKE
AIR
11
CHECK
ENGINE
STOP
ENGINE
CHECK
TRANS
12
13
14
Figure 10
Voyants lumineux au centre
Indique que le niveau d'AdBlue est faible et qu'un remplissage
doit être effectué. Tracteurs DOT/EPA uniquement.
Faible : Premier avertissement au conducteur que le niveau
d'agent réducteur est faible. Le voyant d'AdBlue restera allumé
de façon continue.
Avertissement : Avertissement intermédiaire au conducteur
qu'un détarage sera lancé si un remplissage d'agent réducteur
n'est pas effectué. Le voyant d'AdBlue commencera à
clignoter.
Avertissement de niveau faible, forçage à prévoir :
Deuxième avertissement au conducteur que le niveau d'agent
réducteur est faible et qu'un détarage forcé va être lancé à ce
stade. Le voyant d'AdBlue commencera à clignoter et le
voyant ambre restera allumé de façon continue.
Avertissement forçage imminent : Une fois le réservoir
d'AdBlue vide, si un cycle de démarrage se termine ou après
un fonctionnement prolongé au repos, le véhicule sera limité à
5 Mph et tours/minute. Le voyant d'AdBlue commencera à
clignoter et le voyant rouge restera allumé de façon continue.
8. Feux de route
Indique que les feux de route ont été activés.
9. Air des freins
Avertit le conducteur que la pression d'air du système de
freinage est de 4,83 bars (70 psi) ou moins.
10. Faible niveau de carburant
Indique que le réservoir de carburant n'est plus rempli qu'à
1/8 ou moins.
11. Lampe de dysfonctionnement
Indique un défaut dans le moteur à inspecter. Tracteurs
DOT/EPA uniquement.
12. Vérifier le moteur
Avertit le conducteur que le moteur a un problème
nécessitant une attention immédiate. Arrêter le tracteur
immédiatement et le faire réparer.
13. Arrêt moteur
Indique qu'un problème grave s'est produit. Arrêter le
tracteur immédiatement et le faire réparer.
14. Vérifier transmission
Alerte le conducteur afin qu'il vérifie le niveau de fluide de
transmission ou la transmission.
24
3 Description et fonctionnement
Voyants lumineux du côté droit
15
16
17
WAIT TO
START
15. Attente avant le démarrage
Indique que la température du moteur est trop froide pour
que le moteur démarre immédiatement. Attendre que le
moteur soit correctement chauffé avant de le démarrer.
16. Ceinture de sécurité
Indique que la ceinture de sécurité doit être attachée.
17. Signal du clignotant droit
Indique que le clignotant droit est allumé lorsqu'il clignote.
SERVICE
18
19
20
Figure 11
Voyants lumineux du côté droit
18. Température d'échappement élevée
Indique que la température d'échappement est élevée.
Arrêter le moteur et laisser le système d'échappement
refroidir avant de redémarrer le moteur. Voir la section
Système d'échappement pour plus d’informations.
Tracteurs DOT/EPA uniquement.
19. Voyant de nécessité de régénération de DPF (filtre de
particules diesel)
Indique que le filtre de particules diesel doit être régénéré
dans les 2 à 6 prochaines heures de fonctionnement. Voir
la section Système d'échappement pour plus
d’informations. Tracteurs DOT/EPA uniquement.
20. Entretien
Indique que le tracteur doit faire l'objet d'un entretien
immédiat.
Tableau de bord central
1
2
3
4
5 6
7 10
1. Contrôle de la vitesse du ventilateur
Règle la vitesse du ventilateur. Tourner le sélecteur dans le
sens horaire pour augmenter la vitesse. Tourner à fond
dans le sens anti horaire pour le mettre en position
d'ARRÊT.
2. Sélecteur de mode
Dirige le flux d'air vers les aérations de l'habitacle ou vers
le pare-brise pour le dégivrage.
3. Réglage de la température
Règle la température de l'air circulant vers la cabine. Le
sélecteur peut être réglé entre FROID (à fond dans le sens
anti horaire) et CHAUD (à fond dans le sens horaire) pour
obtenir le volume d'air chaud ou froid souhaité.
8
Figure 12
Tableau de bord central
9
10
4. Commutateur de recirculation d'air
Fait recirculer l'air dans l'habitacle.
5. Commutateur de climatiseur (en option)
Active le compresseur du climatiseur lorsque la
climatisation en option est installée.
6. Projecteurs avant
Active les projecteurs à l'avant du véhicule.
7. Projecteur arrière
Active le projecteur à l'arrière du véhicule.
8. Plafonnier
Active la lumière à l'intérieur de la cabine.
25
3 Description et fonctionnement
9. Avertisseur sonore à air
Active l'avertisseur sonore à air.
10. Commutateurs optionnels
Tableau de bord droit
1. Alimentation d'air de la remorque
Active l'alimentation d'air de la remorque. (Voir page 41,
Commandes d'alimentation en air des freins de
stationnement et de la remorque.)
8
1
3
4
9
6
2. Commande des freins de stationnement
Active les freins de stationnement du véhicule et de la
remorque. (Voir page 41, Frein de stationnement.)
7
2
Figure 13
Tableau de bord droit
5
3. Sélecteur de vitesses
Sélectionne la plage de fonctionnement de la transmission.
(Voir page 35, Transmission.)
4. Levier de commande de la flèche
Active la flèche hydraulique et la sellette d'attelage. (Voir
page 45, Fonctionnement de la flèche hydraulique.)
5. Commande de déverrouillage de la sellette d'attelage
Active le mécanisme de verrouillage des mâchoires de la
sellette d'attelage. (Voir page 45, Soupape de commande
de déverrouillage de la sellette d’attelage.)
6. Prise de courant
Le port de l'allume-cigare fournit une tension de 12 volts.
7. Commutateurs optionnels
8. Goujons pour fixeur mécanique
Fournit des points de connexion positifs et négatifs pour les
radios BP ou d'autres appareils.
9. Indicateur de restriction d'air
Contrôle la résistance du flux d'air passant dans le filtre à
air. Si la restriction est forte, le bouton indicateur ressort,
alertant le conducteur qu'il est temps de changer le filtre à
air. Enfoncez le bouton à nouveau pour réinitialiser
l'indicateur.
26
3 Description et fonctionnement
Commande de clignotant, de feux de route et de
feux de détresse
La commande montée sur la colonne sur le tracteur Kalmar a
trois fonctions. Elle est placée sur le côté gauche de la colonne
de direction (Figure 14).
1. Le déplacement du levier (Figure 14, B) vers l'avant active
le signal de clignotant droit. Le déplacement du levier vers
l'arrière active le signal de clignotant gauche. Le signal de
clignotant ne s'annule pas seul et doit être retourné
manuellement à la position centrale (ARRÊT) après avoir
été engagé. La flèche verte sur tableau de bord s'allume et
clignote lorsque le commutateur est activé.
Figure 14
A — Commutateur de feux de route
B — Levier de clignotant
C — Commutateur de feux de détresse
2. Le bouton à l'extrémité du levier fait fonctionner les feux de
route (Figure 14, A). Les feux de routes doivent être sur
marche pour que le commutateur fonctionne. Lorsque les
feux de route fonctionnent, l'indicateur de feux de route sur
le tableau de bord s'allume.
3. Le commutateur à tirer sous le levier active les feux de
détresse (Figure 14, C). En tirant le commutateur on allume
les feux de détresse. Pour éteindre les feux de détresse,
déplacer le levier de clignotant vers l'avant ou vers l'arrière.
Verrouillage du différentiel commandé par le
conducteur
(en option sur les essieux d'entraînement)
Les essieux d'entraînement peuvent être équipés d'un
verrouillage de différentiel commandé par le conducteur. Il
s'agit d'un dispositif de traction à servocommande et à
actionnement pneumatique qui peut être contrôlé
manuellement depuis l'intérieur de la cabine par le conducteur.
En actionnant une commande montée sur le tableau de bord,
le conducteur peut verrouiller ou déverrouiller le différentiel.
Le différentiel ne doit pas être engagé lors de
déplacements à vitesse élevée ou lors de descente de
pentes raides avec une traction limitée.
앫 Lorsque le différentiel est complètement verrouillé, le
véhicule a une capacité de braquage limitée. N'utilisez
pas le différentiel en conduisant à des vitesses élevées
ou lors d'une perte du contrôle du véhicule, il peut en
résulter des blessures sérieuses voire la mort.
Figure 15
Verrouillage du différentiel commandé par le
conducteur
앫 Le différentiel ne doit pas être engagé lors de
descentes de pentes raides lorsque la traction est
limitée. Il peut en résulter une perte de contrôle du
véhicule, des dommages aux composants, des
blessures sérieuses voire la mort. Se référer au
fabricant de l'essieu pour le fonctionnement correct et
les procédures d'entretien.
27
3 Description et fonctionnement
Commutateurs d'allumage
Le commutateur d'allumage standard sur le tracteur Kalmar
est du type à clé, similaire à celui que l'on trouv sur les
automobiles. Des commutateurs d'allumage à bouton poussoir
ou autres sont installés en équipement optionnel.
Allumage à clé
Il y a trois positions : ARRÊT, ACCESSOIRE et
MARCHE/DÉMARRAGE. La position complètement à gauche
(sens inverse des aiguilles d'une montre) est la position
d'ARRÊT. La deuxième position vers la droite (dans le sens
des aiguilles d'une montre) est la position ACCESSOIRE. La
troisième position vers la droite (dans le sens des aiguilles
d'une montre) est la position MARCHE/DEMARRAGE.
La position MARCHE/DEMARRAGE est utilisée pour engager
le moteur du démarreur. Le déplacement du commutateur à la
position complètement à droite engage le démarreur et lors de
la libération de la clé, le commutateur reste automatiquement
dans la position MARCHE.
La position ACCESSOIRE active le circuit électrique
accessoire du tracteur.
La position ARRÊT coupe toutes les alimentations au système
électrique et coupe le moteur.
AVIS
La position ARRÊT sur le commutateur à clé à trois positions
standard est conçue pour fonctionner comme coupage du
moteur. Il n'y a pas d'autre dispositif d'arrêt du moteur autre
que le commutateur d'allumage sur le tracteur Kalmar
standard.
Démarreur à bouton poussoir
Les démarreurs à bouton poussoir sont optionnels sur les
tracteurs Kalmar. Il existe deux types basiques de
commutateurs d'allumage à levier : ceux à trois positions et
ceux à deux positions.
Le type à trois positions fonctionne comme le type de clé
standard avec les positions ARRÊT, ACCESSOIRE et
MARCHE. Le bouton engage le démarreur lorsque le
commutateur est en position MARCHE seulement.
Le commutateur à deux positions a seulement les positions
ARRÊT et MARCHE. Il n'a pas de fonction dans la position
ACCESSOIRE. Le bouton engage le démarreur seulement
dans la position MARCHE.
28
3 Description et fonctionnement
Si le moteur ne démarre pas dans les 30 secondes,
relâcher le commutateur du démarreur et attendre 3
minutes pour laisser refroidir le moteur du démarreur. Si
après trois tentatives répétées le moteur ne démarre pas,
arrêter et déterminer la cause. Le moteur du démarreur
peut être endommagé à la suite des tentatives répétées
pour démarrer le moteur.
AVIS
Certains véhicules peuvent être équipés de systèmes d'arrêt
optionnels ou de commutateurs de démarreur optionnels.
Contactez votre revendeur Kalmar si vous avez des
questions concernant le fonctionnement de tout commutateur
de démarreur optionnel ou de systèmes d'arrêt.
Pour démarrer le véhicule, voir page 33, Démarrage du
moteur.
3.1.6 Équipement électrique
Connexions des accessoires
Le faisceau de câblage sur le tracteur Kalmar est conçu pour
accepter de nombreuses options pour le véhicule. Ces options
peuvent ou non être déjà disponibles sur votre véhicule. Si un
équipement électrique est installé sur le véhicule après qu'il ait
quitté l'usine, contactez d'abord votre revendeur Kalmar. Votre
revendeur peut vous fournir des informations sur les propres
modifications et installations électriques. Généralement, il y
aura un emplacement d'accessoire sur le faisceau où vous en
aurez besoin. Ne prenez pas le risque d'endommager votre
véhicule ou d'annuler la garantie en réalisant des modifications
électriques non appropriées ou de mauvaise qualité.
Contactez d'abord votre revendeur Kalmar.
Relais/Coupe-circuits/Fusibles
Le tracteur Kalmar est équipé de deux cartes d'alimentation.
Une carte d'alimentation est située dans la cabine, sous le
tableau de bord central. La deuxième carte d'alimentation est
située sous le châssis, à gauche, au-dessus de la
transmission. Voir les figures suivantes pour l'emplacement
des fusibles, des coupe-circuits et des relais.
29
3 Description et fonctionnement
Figure 16
Carte d'alimentation de la cabine
30
3 Description et fonctionnement
Figure 17
Carte d'alimentation du châssis
31
3 Description et fonctionnement
3.1.9 Système de retenue de
l'occupant
LE TRACTEUR KALMAR EST EQUIPE DE CEINTURES DE
SECURITE. ELLES DOIVENT TOUJOURS ÊTRE UTILISEES
LORSQUE LE VEHICULE EST EN FONCTIONNEMENT.
Fonctionnement des ceintures de
sécurité
Utilisez toujours les ceintures de sécurité lorsque le
véhicule est en fonctionnement. Dans l'éventualité d'un
arrêt brusque ou d'un accident, les passagers non
attachés peuvent être éjectés du véhicule ou dans le parebrise, ce qui peut entraîner des blessures graves voire
mortelles.
Le système de ceintures de sécurité utilisé sur les tracteurs
Kalmar est un système de retenue de type sous abdominale
avec un rétracteur automatique.
Avant d'attacher la ceinture, assurez vous de régler le siège à
une position de conduite confortable. Pour attacher la ceinture,
tirez la ceinture vers le bas par dessus la hanche et insérez la
languette dans la boucle.
Pour détacher la ceinture, pressez le bouton sur la boucle et la
ceinture se ré enroulera automatiquement.
3.2 Châssis
3.2.2 Groupe motopropulseur
Moteur
Les tracteurs Kalmar sont livrés équipés de divers moteurs.
Kalmar fournit le manuel de fonctionnement du moteur du
fabricant avec chaque véhicule.
Il est de la responsabilité du conducteur de lire le manuel
de fonctionnement du moteur et de suivre toutes les
instructions fournies par le fabricant du moteur. Le non
respect de cela peut résulter en blessures.
La performance du moteur est très importante pour le
fonctionnement efficace du tracteur Kalmar. Le défaut à
entretenir et à faire fonctionner correctement un moteur peut
mener à des réparations et à des coûts d'indisponibilité très
élevés. CONNAISSEZ VOTRE MOTEUR ET ENTRETENEZ
LE !
32
3 Description et fonctionnement
AVIS
Ce manuel contient seulement les informations de base sur
le fonctionnement du moteur et qui s'appliquent
spécifiquement au tracteur Kalmar, ou sont applicables à
tous les moteurs diesel. Pour des informations additionnelles,
contactez le fabricant du composant individuel directement
ou par l'intermédiaire d'Internet pour obtenir les manuels.
Si vous n'avez pas reçu un manuel de fonctionnement du
moteur, contactez votre revendeur Kalmar.
Le fait de ne pas lire et de ne pas suivre les instructions
du fabricant du moteur en ce qui concerne le
fonctionnement du moteur peut mener à des dommages
sévères au moteur. Lisez le manuel de fonctionnement du
moteur avant de faire fonctionner ce véhicule.
Démarrage du moteur
N'essayez jamais de démarrer le véhicule depuis un autre
emplacement que le siège du conducteur. Tenter de faire
démarrer le véhicule en étant debout, à l'extérieur de la
cabine, ou depuis le compartiment moteur peut provoquer
un déplacement incontrôlé et provoquer des blessures
sérieuses voire la mort.
Mettre toujours le frein de stationnement et placer le levier
de vitesses sur la position neutre avant d'essayer de faire
démarrer le moteur. Ne pas respecter cela peut provoquer
le déplacement soudain et imprévu du véhicule lorsque le
démarreur est engagé. Il peut en résulter des blessures
sérieuses voire la mort.
Tous les tracteurs Kalmar sont conçus pour démarrer
seulement en POSITION NEUTRE. Si le véhicule que vous
faites fonctionner démarre pendant qu'il est en prise, NE
PAS FAIRE FONCTIONNER LE VEHICULE. Arrêtez le
véhicule et faites réparer le système d'arrêt au neutre
avant de le faire fonctionner.
Ce qui suit est fourni comme information repère générale.
Toujours suivre les instructions fournies dans le manuel de
fonctionnement du moteur. Les différentes fabrications et
modèles de moteurs ont des caractéristiques de
fonctionnement ainsi que des exigences différentes. Il y a
quelques procédures différentes à suivre au démarrage d'un
Kalmar équipé d'un moteur diesel. Celles-ci sont énumérées
ci-dessous.
33
3 Description et fonctionnement
Pour démarrer un véhicule équipé du système de démarrage
électrique standard, suivre les étapes suivantes:
Procédure de démarrage
AVIS
Tous les tracteurs Kalmar sont conçus pour démarrer
seulement en POSITION NEUTRE. Le démarreur ne doit pas
fonctionner si le véhicule est enclenché sur une autre vitesse.
1. Mettre le frein de stationnement.
2. Placer la commande de transmission sur NEUTRE.
3. Activer le frein de service en utilisant la soupape de
freinage au pied et maintenir le frein dans cette position.
4. Tourner le commutateur d'allumage sur la position ARRÊT
(si votre véhicule n'est pas équipé d'un arrêt du moteur
fonctionnant à l'allumage, utiliser alors le bouton ou la
commande d'arrêt pour arrêter le moteur).
5. Attendre la lumière "Attendre pour démarrer" sur le tableau
de bord pour sortir si le véhicule en est équipé.
6. Tourner la clé sur la position DEMARRAGE. Lorsque le
moteur démarre, relâcher la clé et laisser le commutateur
revenir dans la position MARCHE.
AVIS
Si le moteur ne démarre pas dans les 30 secondes, relâcher
le commutateur du démarreur et attendre 3 minutes pour
laisser refroidir le moteur du démarreur. Si après trois
tentatives, le moteur ne démarre toujours pas, arrêter et
chercher la cause. Le moteur du démarreur peut être
endommagé à la suite des tentatives répétées pour démarrer
le moteur.
Arrêt du moteur
Les moteurs diesel génèrent de grandes quantités de chaleur.
Les pièces internes de n'importe quel moteur diesel ont besoin
de se refroidir avant que le moteur soit arrêté. Le conducteur
doit laisser le moteur tourner au ralenti pendant au moins 3
minutes avant de l'arrêter. Cette période de refroidissement
permet au liquide de refroidissement de dissiper la chaleur
interne du moteur. L'arrêt d'un moteur à chaud sans une
période de refroidissement préalable peut provoquer une
augmentation immédiate et excessive de la température du
moteur. Cela peut endommager sévèrement les composants
internes du moteur.
AVIS
Toujours se référer au manuel de fonctionnement du moteur
pour une information complète sur les procédures d'arrêt du
moteur.
34
3 Description et fonctionnement
Procédure d'arrêt
1. Placer la transmission sur NEUTRE.
2. Mettre le frein de stationnement.
3. Laisser le moteur tourner au ralenti pendant au moins 3
minutes.
4. Tourner le commutateur d'allumage sur la position ARRÊT
(si votre véhicule n'est pas équipé d'un arrêt du moteur
fonctionnant à l'allumage, utiliser alors le bouton ou la
commande d'arrêt pour arrêter le moteur).
5. S'assurer que tous les accessoires électriques et les
lumières sont éteints et que le véhicule est en position
NEUTRE.
AVIS
Le défaut à suivre les directives du fabricant du moteur en ce
qui concerne les procédures d'arrêt du moteur peut
provoquer des <:t>dommages sévères au moteur.
Huile moteur
Toujours se référer au manuel de fonctionnement du moteur
pour compléter l'information sur les prescriptions pour l'huile
du moteur. Les intervalles d'entretien, les types d'huile et les
quantités de remplissage sont tous indiqués dans le manuel
de fonctionnement du moteur. LISEZ LE !
Transmission
Les tracteurs standard sont équipés d'une transmission
automatique Allison. Cette transmission très robuste est
conçue pour fonctionner en discontinu. Le manuel de
l'utilisateur de la transmission Allison est fourni avec chaque
tracteur Kalmar. Ce manuel fournit des informations
importantes sur le fonctionnement de la transmission.
Les informations suivantes peuvent être trouvées dans votre
manuel de l'utilisateur Allison :
1. Sélection de vitesse.
2. Passage des vitesses.
3. Indications de conduite.
4. Entretien.
5. Vérification du niveau d'huile avec le levier de vitesse.
6. Vérifier/réparer les codes de défaut
7. Pronostics
35
3 Description et fonctionnement
Le conducteur de ce véhicule doit lire et suivre les
instructions du manuel de l'utilisateur Allison. Ne pas
procéder ainsi peut mener à des dommages sérieux au
véhicule ou à des blessures aux personnes.
Les changements de vitesse avant à arrière de la transmission
sont commandés par l'ECM.
Stationnement avec une transmission
automatique
La transmission Allison n'a pas de position STATIONNEMENT
comme une transmission de véhicule automobile. Pour plus
d'informations sur le stationnement adéquat de votre tracteur
Kalmar, voir les sections suivantes de ce manuel.
Page 42, Stationnement du véhicule
Page 41, Frein de stationnement
Essieux
Les tracteurs Kalmar peuvent être commandés avec diverses
configurations d'essieux, fabrications et modèles. Il est
important de se référer aux informations du fabricant de
l'essieu en ce qui concerne votre essieu en particulier. Vous
pouvez obtenir des informations de fonctionnement et
d'entretien de l'essieu chez votre revendeur Kalmar local. Ce
qui suit est une information générale sur les essieux et peut ne
pas s'appliquer à votre essieu particulier.
AVIS
Ce manuel ne contient pas d'information de fonctionnement
complète sur un essieu en particulier. Le conducteur doit
obtenir l'information du fabricant pour un essieu en particulier
et s'y référer pour le service et l'entretien.
Température de fonctionnement de
l'essieu
Normalement, les températures de fonctionnement des
essieux ne dépassent pas 37°C (100°F) au-dessus de la
température ambiante. Les températures de fonctionnement
dépassant 110°C (230°F) augmentent de façon significative le
taux d'oxydation du lubrifiant et raccourcissent la durée de vie
efficace du lubrifiant. Cela rend les changements nécessaires
plus fréquents.
36
3 Description et fonctionnement
Essieux arrières avec différentiels
autobloquants
Les tracteurs Kalmar peuvent être équipés de diverses
combinaisons d'essieux spéciaux et de différentiels. Du fait
que des différentiels spéciaux affectent le fonctionnement du
véhicule, il est important de comprendre comment vos
différentiels particuliers fonctionnent. Les différentiels
autobloquant ou à glissement limité ne sont pas standard sur
les tracteurs Kalmar. Si vous ne savez pas si votre véhicule est
équipé d'un essieu et d'un différentiel spécial, contactez votre
revendeur Kalmar.
Différentiel à auto verrouillage "sans
rotation"
Les tracteurs Kalmar peuvent être équipés en option d'un
différentiel "sans rotation". Ce différentiel autobloquant a des
caractéristiques de fonctionnement très spéciales. IL EST
TRES IMPORTANT POUR LE CONDUCTEUR D'UN
VEHICULE EQUIPE AVEC CETTE CARACTERISTIQUE
D'OBTENIR ET DE SUIVRE TOUTES LES INFORMATIONS
DE FONCTIONNEMENT ET D'ENTRETIEN FOURNIES PAR
LE FABRICANT DU DIFFERENTIEL. Contactez votre
revendeur Kalmar pour une assistance sur le fonctionnement
et l'entretien de ce différentiel.
3.2.4 Système d'air et freins
Les freins doivent être maintenus en condition de
fonctionnement correcte. Le fonctionnement d'un
véhicule avec des freins non entretenus ou usés peut
provoquer une perte de contrôle du véhicule. Cela peut
mener à des blessures sérieuses voire à la mort. Ne
jamais faire fonctionner le véhicule dont les freins ne
fonctionnent pas correctement.
Ne laisser pas l'humidité s'accumuler dans les réservoirs
de freins. Les réservoirs de freins doivent être vidés
chaque jour. Le non respect du drainage des réservoirs
d'air peut endommager le système de freins à air et mener
à des blessures.
Les tracteurs Kalmar sont livrés équipés d'un système de
freins pneumatique (à air). Ce système comporte deux parties
de base : les freins de service et les freins à ressort de
stationnement.
37
3 Description et fonctionnement
Les freins de service sont la partie du système que le
conducteur utilise lorsqu'il fait fonctionner la soupape de frein
au pied (ou pédale au pied) dans la cabine (Figure 18).
B
Figure 18
A — Pédale d'accélérateur
B — Frein au pied/pédale
A
Les freins de service sont les freins primaires utilisés par le
conducteur. Les freins de service nécessitent l'utilisation de
l'air. S'il n'y a pas assez d'air dans le système, les freins de
service ne fonctionnent pas.
Les freins à ressorts sont utilisés pour le stationnement du
véhicule. Ils sont aussi appelés freins de stationnement parce
que la commande des freins de parking s'applique aux freins à
ressorts. Les freins à ressort utilisent la force mécanique d’un
ressort pour fonctionner. Ils n’ont pas besoin d’air pour
fonctionner, mais ils ont besoin d’air pour être relâchés. S’il y a
une perte d’air dans le système, ces freins fonctionnent
automatiquement. C’est pourquoi les freins à ressort sont
quelquefois appelés «<:hs>freins d’urgence<:hs>». Rappelez
vous que s’il n’y a pas d’air dans le système, les freins à
ressort (stationnement) ne se relâcheront pas complètement.
Indicateurs de faible pression d'air
Lorsque la pression d'air du système de freinage est inférieure
à 4,83 bars (70 psi), le signal sonore d'avertissement s'active
et l'indicateur d'avertissement de pression d'air faible s'allume
sur le tableau de bord. La jauge de pression d'air doit indiquer
une pression d'air faible dans le système. Le signal sonore
d'avertissement s'arrête lorsque la pression d'air atteint 4,83
bars (70 psi) (voir page 24).
Si le voyant d’alarme et le signal sonore ne s’arrêtent pas 5
minutes après le démarrage, arrêter le moteur et déterminer
pourquoi le système d’air ne charge pas.
Si le voyant d'indicateur de faible pression ou le signal sonore
indique une perte de pression en conduisant, le véhicule doit
être stoppé immédiatement. On ne doit pas faire fonctionner le
véhicule jusqu'à ce que le système d'air soit réparé et
fonctionne normalement.
Ne pas faire fonctionner le véhicule si le système de freins
pneumatiques ne fonctionne pas correctement. Si les
freins pneumatiques ne fonctionnent pas correctement,
faites réparer le véhicule immédiatement par un
technicien qualifié. Le fonctionnement d'un véhicule avec
un système de freins pneumatiques qui ne fonctionne pas
correctement peut résulter en blessures sérieuses voire
en mort.
38
3 Description et fonctionnement
Freins de service
Le système de freins de service est commandé au moyen
d'une soupape fonctionnant avec le pied (pédale au pied) dans
la cabine. Il s'agit de la pédale gauche, située à droite de la
colonne de direction (Figure 18). La quantité de pression sur la
pédale avec le pied détermine la quantité de pression d'air
délivrée aux freins. Plus la pression appliquée sur la soupape
au pied (pédale) est élevée, plus la force de pression de
freinage est appliqué aux freins. Les freins de service doivent
être appliqués de façon douce et constante. On ne doit pas les
pomper ni les pousser tout en ralentissant ou en arrêtant le
véhicule. Même dans une situation d'arrêt d'urgence, on ne
doit pas "pomper" rapidement les freins de service.
Ne pompez pas les freins à air comme sur une automobile
pendant un arrêt d'urgence. Le pompage rapide des freins
utilisera tout l'air du système et provoquera le
fonctionnement des freins à ressort et le blocage des
roues arrière. Cela peut avoir pour résultat une perte de
contrôle de la plateforme des blessures sérieuses voire la
mort.
Pendant que le moteur tourne, le compresseur d'air refait le
plein d'alimentation en air du système de freins. Cette
alimentation d'air fournit la pression nécessaire pour faire
fonctionner les freins de service.
Les freins de service nécessitent une pression d'au moins
4,83 bars (70 psi) pour fonctionner efficacement. Si la pression
d'air du système n'atteint pas au moins 4,83 bars (70 psi) il n'y
aura peut être pas assez d'air dans le système pour arrêter le
véhicule. Plusieurs applications fortes sur les freins peuvent
rapidement diminuer la pression dans le système d'air en
dessous de 2,96 bars (43 psi). Si cela se produit, les freins à
ressort freinent automatiquement, provoquant la perte de
contrôle possible du véhicule par le conducteur.
Le système de freins de service est intégré au système de
freins de stationnement. Si le système de freins de service ne
fonctionne pas à cause d'un manque de pression d'air
(pression inférieure à 2,96 bars [43 psi]), les freins à ressort
s'activent automatiquement en tant que freins d'urgence.
Une succession rapide de freinages que l'on appelle
quelquefois "pompage des freins" ou "pompage", doit
être évitée. Ceci est une façon inadéquate de ralentir ou
d'arrêter un véhicule équipé de freins à air et peut utiliser
la totalité de l'air du système avant que le véhicule ne soit
stoppé ou complètement ralenti. Cela peut résulter en
blessures sérieuses voire en mort.
39
3 Description et fonctionnement
Toujours connecter les deux conduits d'air de la remorque
en tirant une remorque. Ne pas connecter les deux
conduites d'air de service (BLEUE), et d'alimentation
(ROUGE) réduit très fortement la capacité de freinage de
la combinaison tracteur remorque et crée un danger
sérieux. Cela augmente la possibilité d'un accident et peut
résulter en blessures sérieuses voire la mort.
Ne jamais faire fonctionner le véhicule lorsque le système
de pression d'air est en dessous de 4,83 bars (70 psi). Il
n'y aurait peut être pas assez d'air dans le système pour
stopper ou ralentir le véhicule. Faites vérifier le système
de freinage par un mécanicien certifié pour les freins
pneumatiques si vous avez un doute concernant la
performance du système de freins. Le fait de ne pas
assurer une pression d'air suffisante peut résulter en
blessures sérieuses voire en mort.
ABS
Certains camions peuvent être équipés du système de
freinage anti-blocage (ABS). L'ABS est conçu pour empêcher
le blocage des roues lors d'un freinage fort.
Les camions équipés d'un ABS disposent d'un voyant
indicateur situé sur le tableau d'indicateurs principal. Le voyant
indicateur avertit l'opérateur en cas de problème potentiel
dans le système.
On ne doit pas faire fonctionner les camions si le voyant
lumineux est allumé. Contactez votre revendeur Kalmar le plus
proche pour un entretien qualifié de l'ABS.
Les camions construits avec un ABS après le mois de mars
2002 ont la capacité de vérifier la remorque en ce qui
concerne le fonctionnement correct du système. Après avoir
connecté une remorque au camion, le système mettra en route
une vérification de diagnostic. Si un problème est détecté avec
l’ABS de la remorque, un voyant d’alarme de la remorque
s’allume sur le tableau de bord.
Traction asservie
Le système d'antidérapage automatique (ATC) est disponible
en option sur les camions équipés du système de freinage
anti-blocage. Lorsqu'il est activé, le voyant d'ATC actif/
avertissement est allumé et le système limite la rotation de
roue pendant une forte accélération. Le système est activé en
mettant sur marche le commutateur d'activation/désactivation
de l'ATC placé sur le tableau de bord. Pendant l'activation, le
voyant d'avertissement clignote pour informer le conducteur
que la rotation de la roue motrice se produit.
40
3 Description et fonctionnement
L'ATC peut être désactivé lorsque le véhicule est stationnaire
ou en mouvement. Cependant, l'ATC ne se réactive pas
jusqu'à ce que le véhicule soit complètement arrêté, même
avec le commutateur tourné dans la position d'ACTIVATION.
Ne jamais faire fonctionner un véhicule si les voyants
d'avertissement de l'ABS du camion ou de la remorque
restent allumés. Cette situation indique que l'ABS ne
fonctionne pas correctement. Arrêtez le véhicule et faites
réparer l'ABS immédiatement. Utiliser un véhicule dont
l'ABS fonctionne mal peut entraîner une perte de contrôle
du véhicule et des blessures corporelles graves voire
mortelles.
Frein de stationnement
Les tracteurs Kalmar sont équipés de freins à ressorts pour le
stationnement. Le système de stationnement fonctionne
manuellement au moyen d'une soupape de commande de
stationnement montée dans la cabine (Figure 19). (Voir aussi
la page 23, éléments 5 et 6).
Le but des freins de stationnement (ressorts) est de maintenir
le véhicule lorsqu'il est en position de STATIONNEMENT.
Ne jamais faire fonctionner le frein de stationnement
pendant une conduite normale. Le faire bloquerait les
roues arrière, pouvant provoquer un arrêt non contrôlé.
Commandes d'alimentation en air
des freins de stationnement et de la
remorque
La pression d'air dans le système doit être d'au moins 4,83
bars (70 psi) avant que la commande du frein de
stationnement ou que la commande d'alimentation
d'alimentation en air de la remorque puisse être poussée
(libérant les freins à ressorts).
AVIS
Si le système d'air du tracteur est complètement vide, la
commande du frein de stationnement de la remorque
fonctionnera. Le frein de stationnement de la remorque ne
doit pas être relâché pendant que les freins du tracteur
tournent.
41
3 Description et fonctionnement
Stationnement du véhicule
(Voir Transmission en page 35 et Frein de stationnement cidessus pour plus d'informations.)
Les tracteurs Kalmar standard sont équipés d'une
transmission automatique Allison et de freins de stationnement
fonctionnant à ressorts. Les transmissions automatiques
Allison sont différentes des transmissions automobiles en ce
qui concerne un point important. Elles n'ont pas de position de
STATIONNEMENT.
En stationnant votre tracteur Kalmar, il y a quelques règles
importantes qui doivent être suivies.
Figure 19
Commandes d'alimentation en air des freins de
stationnement et de la remorque
Ne pas observer les règles suivantes en stationnant le
véhicule peut mener à la mort ou à des blessures
sérieuses.
1. Mettre toujours le frein de stationnement.
2. Ne jamais stationner le véhicule en le laissant en prise.
Toujours placer le sélecteur de vitesses en position
"Neutre".
3. Ne jamais stationner un tracteur et sa remorque à
moins que les freins de stationnement de la remorque
ne fonctionnent et n'aient été serrés.
AVIS
Si le véhicule est stationné en prise, le véhicule ne démarrera
pas.
Freins à ressorts du tracteur à
libération manuelle (blocage)
Lorsque la pression d'air du système chute sous les 2,96 bars
(43 psi), les freins à ressorts de stationnement s'activent
automatiquement. Pour libérer les freins à ressorts, la pression
d'air doit remonter à 4,83 bars (70 psi). Si le système ne peut
pas recharger et que le véhicule doit être déplacé, les freins à
ressorts peuvent être desserrés manuellement (bloqués).
Pour desserrer les freins à ressorts, les ressorts de freins dans
les réservoirs de freins doivent être compressés
mécaniquement. Un goujon de libération, ou un outil de
blocage du ressort, doit être utilisé pour compresser
manuellement la chambre de freinage.
42
3 Description et fonctionnement
Ne jamais libérer manuellement (blocage) les freins à
ressorts avant que les roues ne soient correctement
bloquées. Si les roues ne sont pas correctement bloquées
avant de libérer les freins à ressorts, le véhicule peut se
déplacer de façon inattendue. Cela peut entraîner des
blessures graves voire mortelles.
Les étapes suivantes peuvent être suivies pour libérer les
chambres de freinage standard utilisées sur la plupart des
tracteurs Kalmar. Si votre véhicule est équipé d'autres
chambres de freinage optionnelles, référez vous au manuel de
fonctionnement ou d'entretien du fabricant.
1. Arrêter le moteur et retirer la clef.
2. BLOQUER TOUTES les roues avant et arrière pour
empêcher le véhicule de rouler vers l'avant ou vers
l'arrière.
Figure 20
Outil de blocage interne
3. Déterminez si la chambre dispose d'un outil de blocage
interne (Figure 20) ou externe (Figure 21) . Passez à
l'étape 4 s'il s'agit d'un outil externe. Voir l'étape 8 pour les
types internes.
4. Retirer le bouchon d'accès au réservoir de frein.
5. Insérer l'outil de blocage dans le trou d'accès, l'extrémité
"T" en premier.
6. Tourner l'outil de blocage de ¼ de tour pour l'engager avec
la fente sur la plaque de pression.
7. Essayer de retirer l'outil de blocage ; il ne doit pas se
retirer. Si ce n'est pas le cas, répéter les étapes 5 et 6.
8. Visser l'écrou et la rondelle sur l'extrémité filetée de l'outil
de blocage complètement jusqu'à la chambre.
9. Serrer l'écrou jusqu'à ce que la partie filetée de l'outil de
libération sorte. Il doit dépasser d'environ 76,2 mm (3
pouces) en dehors de l'écrou.
76,2 mm (3 pouces) – Chambres de type 2430 et 3030
Figure 21
Outil de blocage externe
101,6 mm (3 pouces) – Chambres de type 3036 et 3636
AVIS
Ne jamais utiliser une clé à chocs pour serrer l'écrou sur le
boulon de débrayage. Ne jamais dépasser les longueurs cidessus et ne jamais dépasser un couple de serrage de 67,79
Nm (50 livres-pieds) sur l'écrou de débrayage sous peine
d'endommager la chambre.
Freins de remorque
Les tracteurs Kalmar sont conçus pour utiliser les freins de
remorque lors de l'utilisation d'une remorque. Tous les
tracteurs Kalmar sont équipés d'une conduite d'alimentation
d'air et d'une conduite d'air de service sur la remorque. La
conduite de service est BLEUE. La conduite d'alimentation est
ROUGE.
43
3 Description et fonctionnement
Lorsque le véhicule traîne une remorque et que les conduites
de service et d'alimentation sont connectées à la remorque,
les freins de la remorque font partie du système de freinage du
tracteur. Les freins de service du tracteur commandent les
freins de service de la remorque. La commande des freins de
stationnement du tracteur fait fonctionner les freins à ressorts
du tracteur et de la remorque. C'est pourquoi il est primordial
que l'opérateur raccorde toujours les deux conduites d'air à la
remorque.
Conduites d'air de la remorque
La conduite d'air de service (tuyau bleu) fait fonctionner les
freins de service de la remorque. La conduite d'air
d'alimentation (tuyau rouge) alimente seulement l'air aux freins
à ressorts de la remorque pour les libérer. Si seule la conduite
d'alimentation d'air est reliée à la remorque, les freins de
service de la remorque ne fonctionneront pas. Les freins de
service du tracteur ne pourront effectuer tout le freinage pour
les deux et les distances de freinage seront très augmentées.
Sans les freins de service de la remorque en fonction, une
mise en portefeuille et une perte de contrôle du véhicule sont
plus que probables pendant un freinage fort.
Toujours connecter les deux conduits d'air de la remorque
en tirant une remorque. Ne pas connecter les deux
conduites d'air de service (BLEUE), et d'alimentation
(ROUGE) réduit très fortement la capacité de freinage de
la combinaison tracteur remorque et crée un danger
sérieux. Cela augmente la possibilité d'un accident et peut
résulter en blessures sérieuses voire la mort.
3.2.5 Système hydraulique
Système de relevage hydraulique de
la sellette d'attelage
Le système de relevage de la sellette d'attelage standard sur
les tracteurs Kalmar fonctionne de façon hydraulique. Une
PTO et une pompe hydraulique montées sur la transmission
fournissent la puissance hydraulique pour faire fonctionner le
système de relevage hydraulique de la sellette d'attelage. La
sellette d'attelage est montée sur une "flèche" à actionnement
hydraulique (Figure 22). Cet ensemble de "flèche" est attaché
au châssis à un pivot derrière la cabine. Le système
fonctionne comme un grand cric rouleur.
Ce qui suit sont les instructions générales de fonctionnement
et peuvent ne pas s'appliquer à votre véhicule particulier. S'il y
a des questions concernant le fonctionnement de votre
véhicule ou d'une option particulière, contactez votre
revendeur Kalmar.
44
3 Description et fonctionnement
Fonctionnement de la flèche
hydraulique
La flèche fonctionnant hydrauliquement est commandée au
moyen d’un levier à l’intérieur de la cabine. Le levier est situé
sur la console à la droite du siège et à côté du levier de
vitesses (page 26).
B
A
Figure 22
A — Sellette d’attelage
B — Flèche
Ne jamais élever ou abaisser la flèche pendant que la
combinaison tracteur et remorque est en mouvement.
Elever la flèche pendant que le tracteur et la remorque
sont en mouvement crée un « roulement » dangereux et
peut provoquer le roulement du véhicule résultant en
blessures sérieuses voire la mort. NE PAS FAIRE
FONCTIONNER LE LEVIER DE COMMANDE DE LA
FLECHE PENDANT QUE LE VEHICULE DEPLACE UNE
REMORQUE.
Élévation de la sellette d’attelage : Pour élever la flèche, le
moteur doit tourner. Le fait de pousser le levier à la position
HAUT indiquée sur le levier de fonctionnement de la flèche
élève la sellette d’attelage. Pour augmenter la course de la
flèche, le moteur doit être mis en ralenti plus rapide
SEULEMENT PENDANT QUE LE VEHICULE est en position
neutre.
Abaissement de la sellette d’attelage : Pour abaisser la
flèche, le moteur doit tourner et la transmission doit être sur
NEUTRE. Le fait de tirer le levier de commande de la flèche en
position ABAISSEE marquée sur le levier de commande de
fonctionnement de la flèche, abaisse la flèche et la sellette
d’attelage. Pour augmenter la course de la flèche, le moteur
doit être mis en ralenti plus rapide SEULEMENT PENDANT
QUE LE VEHICULE est en position neutre. La configuration
standard de la flèche permet de la faire monter et descendre.
Soupape de commande de
déverrouillage de la sellette
d’attelage
Le tracteur Kalmar est livré en standard avec un cylindre
pneumatique de déverrouillage de la sellette d’attelage. Le
cylindre fonctionne au moyen d’une soupape de type poussoir
placée à droite du tableau de bord derrière le levier de vitesses
(page 26). En pressant la soupape de déverrouillage de la
sellette d’attelage on ouvre les mâchoires du pivot d’attelage
dans la sellette d’attelage. Après ouverture des mâchoires,
celles-ci restent ouvertes jusqu’à ce que la sellette d’attelage
soit connectée à un pivot d’attelage de remorque.
AVIS
En tirant depuis le dessous d’une remorque, la commande
doit être enfoncée et maintenue jusqu’à ce que la sellette
d’attelage soit libérée du pivot d’attelage de la remorque.
45
3 Description et fonctionnement
Étapes de base de découverte de la
remorque
AVIS
Les informations suivantes sont fournies uniquement à titre
de référence. Kalmar Solutions LLC recommande fortement
d’utiliser les informations suivantes pour créer des
procédures qui correspondent à votre application et à votre
véhicule particulier. Il est de la responsabilité du conducteur
de s’assurer que des procédures adéquates de déplacement
de la remorque sont utilisées dans le cas de l’application
d’une situation particulière ou d’un véhicule particulier.
1. Maintenez une pression d’air optimal du tracteur (120 psi).
La sellette d’attelage doit être en position
COMPLETEMENT BAISSEE. Soyez absolument certain
que les mâchoires de la sellette d’attelage sont dans la
position DEVERROUILLEE en appuyant sur la soupape de
commande de déverrouillage placée à la droite du levier de
vitesses. (Voir page 26.)
2. Alignez le tracteur en face de la remorque en centrant la
sellette d’attelage sur la ligne centrale de la remorque.
Assurez vous que la queue de la sellette d’attelage est EN
DESSOUS de la rampe d’attelage de la remorque.
3. Reculez le tracteur SOUS la remorque jusqu’à ce que la
TOTALITE de la sellette d’attelage DISPARAISSE SOUS le
bord avant du plateau plancher/plateforme de la remorque.
4. Avec votre pied fermement appuyé sur la pédale de frein et
le levier de vitesses du tracteur au NEUTRE, déplacez le
levier de commande de la flèche en position HAUT et
élevez la remorque jusqu’à ce que la béquille de la
remorque DECOLLE JUSTE DU SOL. N’ELEVEZ PAS
plus la remorque que de quelques centimètres (pouces)
pour ménager un espace entre le train de support de la
remorque et le sol à cette étape.
5. Après avoir obtenu un espace suffisant par rapport au sol
de la béquille de la remorque, placez le sélecteur de
vitesses en position ARRIERE, en levez votre pied de la
pédale de frein et reculez FERMEMENT dans les
mâchoires du pivot d’attelage jusqu’à ce que vous sentiez
un engagement complet. N'OUBLIEZ PAS, les mâchoires
de verrouillage de la sellette d’attelage DOIVENT ÊTRE
COMPLETEMENT DANS LA POSITION
DEVERROUILLEE avant de tenter un engagement du
pivot d’attelage.
6. Placez le levier de vitesses de la transmission dans la
position de conduite vers l’avant et donnez un coup de
“REMORQUAGE” au pivot d’attelage pour vous assurer
d’un bon verrouillage des mâchoires autour du pivot
d’attelage. SOYEZ PRÊT à stopper si les mâchoires de la
sellette d’attelage ne sont pas complètement verrouillées
afin d’éviter de vous séparer de dessous la remorque et de
la faire tomber.
46
3 Description et fonctionnement
7. Placez le levier de vitesses sur la position NEUTRE et
lever la flèche en utilisant le levier de commande de flèche.
Elevez la sellette d’attelage jusqu’à la hauteur nécessaire
pour maintenir l’espace avec le sol tout en remorquant la
remorque jusqu’au nouvel emplacement. Faites attention
aux dégâts potentiels à une remorque si elle est levée trop
haut.
8. Une fois que la hauteur adéquate de la remorque est
atteinte, mettre le frein de stationnement du tracteur.
Maintenant accrochez les conduites d’air d’urgence et de
service de la remorque à la remorque (conduites bleue et
rouge) et branchez le câble électrique de la remorque.
9. Avec la pédale de frein COMPLETEMENT enfoncée,
enfoncez A LA FOIS la commande de frein de
stationnement (jaune) et l’alimentation d’air de la remorque
(rouge). Cela chargera l’alimentation d’air de la remorque
et mettra les freins à ressort/de stationnement de la
remorque.
10. Après chargement complet du système d’air du tracteur,
déplacez le levier de changement de vitesses sur la vitesse
adéquate et enlevez la pression sur la pédale de frein à
fonctionnement au pied. Laissez le véhicule rouler sur une
TRES COURTE distance puis appuyez encore sur la
pédale de frein pour stopper le véhicule. Cette procédure
assure que les freins de service sur la remorque
fonctionnent correctement. MAINTENANT, et
SEULEMENT MAINTENANT, vous êtes prêt à déplacer
(“METTRE EN PLACE”) la remorque.
11. Une fois que la remorque est change de place et que la
combinaison des véhicules est complètement stoppée,
placez le levier de vitesses sur la position NEUTRE et tirez
sur la commande d’alimentation d’air de la remorque
(rouge). Cela freinera à la seule remorque les freins de
stationnement. La commande de freins de stationnement
(jaune) doit rester “connectée” aux freins de stationnement
du tracteur libérés.
12. En utilisant le levier de commande de la flèche, abaissez la
remorque jusqu’à ce que les supports de la remorque
reposent complètement sur le sol.
13. Déconnectez et STOCKEZ les conduites d’air et les câbles
électriques.
14. APPUYEZ et MAINTENEZ la soupape de commande de
verrouillage de la sellette d’attelage tout en vous écartant
lentement de la remorque. Une fois que la sellette
d’attelage est complètement libérée du pivot d’attelage,
relâchez la commande de verrouillage de la sellette
d’attelage et allez à la prochaine remorque.
NE PAS LIRE NI SUIVRE TOUS LES AVERTISSEMENTS
QUI SUIVENT PEUT MENER A DES BLESSURES
SERIEUSES VOIRE LA MORT.
47
3 Description et fonctionnement
Lorsqu’on fait fonctionner le véhicule dans des rues
publiques ou sur des autoroutes, le verrouillage
secondaire manuel de la sellette d’attelage DOIT être
engagé et la sellette d’attelage DOIT être dans la position
ABAISSEE.
NE JAMAIS élever ou abaisser la flèche pendant que le
véhicule a une remorque attachée et qu'il est en
mouvement.
NE PAS DÉPASSER 24 Km/h (15 mph) LORS DU
TRACTAGE DE REMORQUES. Un fonctionnement à des
vitesses supérieures à 24 kmh (15 MPH) peut mener à une
perte de contrôle du véhicule. NE JAMAIS prendre des
virages à des vitesses excessives, cela peut provoquer le
renversement du véhicule. La majorité des accidents par
renversement sont provoqués par une vitesse excessive
en virage. TOUJOURS RALENTIR EN PRENANT UN
VIRAGE.
Ne jamais tirer des remorques sans les DEUX conduits de
service et de frein d’urgence connectées à la remorque.
Ne jamais tirer des remorques sans les systèmes de freins
de service et d’urgence en fonction. Faire fonctionner le
véhicule en tirant des remorques sans faire fonctionner
les systèmes de feins de la remorque peut mener à perdre
le contrôle du véhicule et entraîner des blessures graves
voire mortelles.
Ne jamais tire rune remorque au-dessus de la hauteur
minimum requise pour espacer la béquille du sol. Lever la
sellette d’attelage et la remorque trop haut élève
drastiquement le centre de gravité de la remorque et
augmente les possibilités de renversement.
48
3 Description et fonctionnement
3.2.7 Système d’échappement
Moteurs homologués DOT/EPA
Les composants du système d'échappement peuvent
devenir extrêmement chauds lors du fonctionnement du
moteur. Attendre que le système d'échappement
refroidisse complètement avant de procéder à son
entretien. Porter des gants de protection lors d'une
intervention sur les composants du système
d'échappement. Le non respect de cette consigne peut
entraîner des blessures corporelles graves.
Régénération du filtre de particules
diesel (DPF)
Afin de respecter la règlementations actuelle sur les
émissions, ce véhicule est équipé d’un filtre de particules
Diesel comme élément faisant partie de son système de
traitement des gaz d’échappement. Le DPF piège les
particules diesel et nécessite un entretien périodique pour
assurer son fonctionnement correct. L’entretien comprend la
régénération (brûlage) des particules piégées. L’ECM du
moteur capte le moment où la régénération est nécessaire et
peut automatiquement, dans les conditions adéquates, initier
la régénération. Si les conditions correctes ne peuvent pas
être remplies, l’opérateur doit lancer une régénération
stationnaire. Si aucune régénération stationnaire n'est
effectuée en cas de besoin, le DPF devra être retiré puis
entretenu.
Voyant de température d’échappement
élevée
Figure 23
Voyant de température d’échappement élevée
Le voyant de température d'échappement élevée s’allume
pour indiquer que la température d’échappement est élevée.
Lorsque ce voyant est allumé, le moteur doit être stoppé
immédiatement et on doit laisser refroidir le système
d’échappement avant de redémarrer le moteur.
Voyant de nécessité de régénération de
DPF (filtre de particules diesel) (Regen
Needed Lamp)
Figure 24
Voyant DPF REGEN NEEDED
Le voyant de NECESSITE DE REGENERATION DPF
(REGEN NEEDED LAMP) indique, lorsqu’il est allumé ou qu'il
clignote, que le filtre de particules diesel nécessite d'être
régénéré.
Lorsque le voyant DPF REGEN NEEDED s’allume, le filtre de
particules diesel a besoin d’être régénéré dans les 2 à 6
prochaines heures de fonctionnement. Il est possible d'y
parvenir en :
49
3 Description et fonctionnement
1. Passant à un cycle de service plus exigeant, tel qu’une
conduite sur autoroute ou autre application similaire,
pendant au moins 20 minutes.
OU
2. Réalisation d’une régénération stationnaire.
Si une régénération n’est pas réalisée à temps après
l’allumage du voyant DPF REGEN NEEDED, le voyant
commencera à clignoter. Dans ce cas, les consignes page 49
doivent être suivies dans un délai de 1 à 2 heures. De plus, la
puissance du moteur peut être réduite automatiquement.
Réalisation d’une régénération
stationnaire
START
REGEN
1. Stationner le véhicule dans une zone où il peut être au
ralenti jusqu’à 50 minutes. La période de régénération peut
durer de 5 à 50 minutes, selon les besoins.
2. Mettre le frein de stationnement et laisser le camion au
ralenti.
3. Tourner le commutateur de régénération en position
MARCHE. Le commutateur est situé sur le tableau de bord,
à droite de la colonne de direction.
Figure 25
Commutateur de régénération
4. Ne pas accélérer le moteur ou appuyer sur la pédale de
frein jusqu’à ce que la régénération soit terminée et que le
voyant de DPF s’éteigne. L’accélération du moteur et/ou
l’application du frein arrêtera le processus de régénération.
5. Régler le commutateur de régénération sur ARRÊT une
fois la régénération terminée.
Clignotants de vérification et d’arrêt du
moteur
Un voyant DPF REGEN NEEDED clignotant tandis qu'un
voyant de VERIFICATION MOTEUR est allumé indique que le
filtre de particules diesel doit être immédiatement régénéré. La
puissance du moteur sera réduite automatiquement. Une
régénération stationnaire est requise immédiatement.
AVIS
Si une régénération stationnaire n’est pas réalisée, le voyant
rouge d’ARRÊT DU MOTEUR s’allume. Le véhicule doit être
arrêté au plus vite et de façon sécurisée, puis doit rester à
l'arrêt jusqu’à ce qu’il soit entretenu dans un établissement
de réparation agréé.
Indications pour le conducteur
앫 Le turbocompresseur à géométrie variable actionné
électriquement provoque des variations du son du moteur.
Cela est normal. Un léger sifflement du turbo peut être
observé au ralenti.
50
3 Description et fonctionnement
앫 Après un ralenti prolongé, vous pouvez remarquer une
vapeur blanche momentanée ainsi qu’une odeur. Cela est
normal.
앫 N’utilisez que du carburant diesel à très bas taux de soufre
(ULSD).
앫 La catégorie CJ-4 (faible teneur en cendres) est l’huile
recommandée. Elle augmente les intervalles entre les
régénérations.
Voyants indicateurs du moteur liés à
l'échappement
Lampe de dysfonctionnement
Figure 26
Lampe de dysfonctionnement
La lampe de dysfonctionnement s'allume lorsque le système
de diagnostic embarqué détecte un dysfonctionnement lié au
système de contrôle des émissions. La lampe de
dysfonctionnement allumée indique que le moteur et que le
système de post-traitement doivent être diagnostiqués plus
entretenus dès que possible.
Voyant AdBlue allumé
Un voyant d'AdBlue allumé indique que le niveau d'AdBlue est
faible. Remplir le réservoir d'AdBlue permet de corriger ce
problème.
Figure 27
Voyant AdBlue
Clignotement
Un voyant AdBlue clignotant indique que le niveau d'AdBlue a
chuté sous un seuil critique. Remplir le réservoir d'AdBlue
permet de corriger ce problème.
Figure 28
Voyant AdBlue
CHECK
ENGINE
Figure 29
Combinaison de voyants
Clignotement avec voyant
d'avertissement ou de vérification du
moteur
Si le voyant AdBlue clignote alors que le voyant
d'avertissement ou de vérification du moteur est allumé, le
niveau d'AdBlue est extrêmement faible et une perte de
puissance se fera ressentir. La puissance normale du moteur
sera rétablie une fois le réservoir d'AdBlue rempli.
51
3 Description et fonctionnement
Voyant d'arrêt du moteur avec voyant
AdBlue clignotant et voyant
d'avertissement ou de vérification du
moteur
CHECK
ENGINE
STOP
ENGINE
Figure 30
Combinaison de voyants
Si le moteur a été éteint ou s'il est resté à l'arrêt pendant une
heure une fois le réservoir d'AdBlue vide, le voyant d'arrêt du
moteur s'allume, le voyant AdBlue clignote et le voyant
d'avertissement ou de vérification du moteur s'allume
également. La puissance du moteur continuera d'être réduite
automatiquement. Le véhicule sera également limité à 8 km/h
(5 mph). La puissance du moteur et la vitesse du véhicule
normales seront rétablies une fois le réservoir d'AdBlue rempli.
Allumé
Un voyant DPF REGEN NEEDED allumé indique que le
camion doit effectuer une régénération.
Figure 31
Voyant DPF REGEN NEEDED
Clignotement
Figure 32
Voyant DPF REGEN NEEDED
CHECK
ENGINE
Figure 33
Combinaison de voyants
Si une régénération n’est pas réalisée à temps après
l’allumage du voyant AdBlue, le voyant AdBlue commencera à
clignoter. Cette condition indique qu'un niveau élevé de suie
se trouve dans le filtre de particules diesel (DPF). De plus, la
puissance du moteur peut être réduite automatiquement.
Clignotement avec voyant
d'avertissement ou de vérification du
moteur
Un voyant DPF clignotant tandis que le voyant d'avertissement
ou de vérification du moteur est allumé indique que le filtre de
particules diesel de post-traitement doit être régénéré
immédiatement. La puissance du moteur sera réduite
automatiquement. La régénération doit être effectuée lorsque
le véhicule est stationné.
Voyant d'arrêt moteur
STOP
ENGINE
Figure 34
Voyant d'arrêt moteur
52
Si une régénération n'est pas réalisée en cours de
stationnement, le voyant rouge d’ARRÊT DU MOTEUR
s’allume. Le véhicule doit être arrêté au plus vite et de façon
sécurisée jusqu'à ce qu'il puisse être réparé.
6 Entretien programmé
6 Entretien programmé
6 Entretien programmé
Programme d’entretien
général
L’une des clés du fonctionnement fiable et en sécurité de votre
tracteur Kalmar est un entretien adéquat. Les tracteurs de
manœuvre sont utilisés dans de très nombreux domaines. Le
déplacement de remorques à travers des terrains pendant 10
à 24 heures par jour peut coûter cher même aux meilleurs
équipements. C’est le travail du conducteur de s’assurer que
chaque fois qu’il (elle) monte dans la cabine, le véhicule est
prêt à rouler, en sécurité et de façon fiable.
Parce que toutes les utilisations sont différentes, il est crucial
qu’un bon « programme d’entretien total » soit développé pour
votre véhicule et votre application en particulier. Un véhicule
qui fonctionne 24 heures par jour sur un terrain de voie ferrée
aura besoin d’un programme d’entretien plus intensif qu’un
véhicule fonctionnant 8 heures par jour dans un terrain pavé et
lisse.
Si vous avez besoin d’aide pour déterminer un bon
programme d’entretien, appelez votre revendeur Kalmar.
AVIS
L'inspection quotidienne Kalmar ou l'inspection visuelle
aident le conducteur à identifier les problèmes évidents qui
peuvent affecter le fonctionnement normal du véhicule (un
exemple de formulaire d'inspection quotidienne est fourni à la
page 12). Le formulaire d'inspection quotidienne n’est pas
destiné à remplacer un programme d’entretien préventif.
Un véhicule qui n’a pas été correctement entretenu, ne
pourra pas fonctionner en sécurité. Le conducteur d’un
tracteur Kalmar doit être satisfait que son véhicule soit
entretenu de façon adéquate et qu’il soit dans état de
fonctionnement sécurisé, avant de le faire fonctionner.
Faire fonctionner un véhicule mal entretenu peut mener à
une perte de contrôle du véhicule,ce qui peut blesser
sévèrement le conducteur, voire le tuer.
Un entretien du véhicule, autre que l’entretien de routine
effectué par le conducteur (vérification des fluides,
nettoyage, remplissage du réservoir de carburant), doit
être réalisé seulement par un mécanicien professionnel et
formé. De nombreuses procédures d’entretien nécessitent
une formation spéciale ainsi que des outils spéciaux pour
être effectuées en sécurité. Tenter de réaliser les
procédures d’entretien sans une formation et un
équipement adaptés peut entraîner des blessures graves
voire mortelles.
53
6 Entretien programmé
6.1 Listes des vérifications
Schéma de lubrification du châssis
(Châssis montré avec conduit à gauche)
1
16
15
3 **
4 *
* 14
5
12
2
7
6
8
10
13
11
9
Figure 35
Schéma de lubrification du châssis
*Des deux côtés
**Des deux côtés, avant et arrière
54
6 Entretien programmé
Clé
N°
1
2
3
Pièce/description
Liquide de refroidissement/
antigel
Huile moteur
6
Pivot de came de levier de
freins réglable
Axe de fusée d’essieu avant
Extrémité de biellette de
direction
Fluide de transmission
7
Carburant diesel
8
9
Joints de cardan
Différentiel d’essieu arrière
10
13
Chape coulissante des
organes de transmission
Fluide hydraulique/direction
Verrouillage de suspension
de la cabine
AdBlue
14
Supports de roues avant
15
16
Extrémités d’étrésillon
Joint coulissant de direction
4
5
11
12
Lubrifiant utilisé/note
50/50 glycol éthylique/eau
SAE 15W-40
Voir le manuel de l’utilisateur du
moteur
Graisse lithium
Graisse lithium
Graisse lithium
Transynd
Voir le manuel de l’utilisateur de
transmission
ULSD
Voir le manuel de l’utilisateur du
moteur
Graisse lithium
EP 85-140
Voir manuel de l’utilisateur des
essieux
Graisse lithium
Dexron III
Graisse lithium
Voir le manuel de l’utilisateur du
moteur
EP Qualité n° 1
Voir manuel de l’utilisateur des
essieux
Graisse lithium
Graisse lithium
Schéma de lubrification de la
flèche et de la sellette d’attelage
Figure 36
Schéma de lubrification de la flèche et de la sellette d’attelage
*Des deux côtés
Clé
N°
Pièce/description
17
18
Pivot de flèche
Supports de cylindre de flèche
Lubrifiant utilisé/note
Graisse lithium n° 1
Graisse lithium n° 1
55
6 Entretien programmé
Clé
N°
19
20
21
NI
NI
NI
Pièce/description
Pivot de sellette d’attelage
Plaque supérieure de sellette
d’attelage
Mâchoires de sellette d’attelage
Charnière de porte de cabine
Chape coulissante de colonne
de direction
Rouleaux de porte arrière
NI = Non illustré
56
Lubrifiant utilisé/note
Graisse lithium n° 1
Graisse lithium n° 1
Graisse lithium n° 1
Pulvérisation silicone
Graisse lithium n° 1
Pulvérisation silicone
6 Entretien programmé
Formulaire d'entretien préventif
FORMULAIRE D’ENTRETIEN PREVENTIF DES TRACTEURS DE TERMINAL KALMAR
HUILE DE GRAISSAGE NON SYNTHETIQUE (NON TES-295) UTILISEE DANS LA TRANSMISSION
NUMERO DE TRACTEUR
EMPLACEMENT
TECHNICIEN
NOMBRE D’HEURES
DATE
CHACUN DES ARTICLES SUIVANTS DOIT ÊTRE VERIFIE ET LA CASE CORRESPONDANTE MARQUEE AVEC LA NOTATION APPROPRIEE.
√ = SATISFAISANT
0 = AJUSTEMENT NECESSAIRE
Χ = BESOIN DE REPARATION
« A » UNE INSPECTION DOIT ÊTRE FAITE TOUTES LES 250 HEURES, « B » INSPECTIONS TOUTES LES 500 HEURES, « C » INSPECTIONS TOUTES LES 1000 HEURES,
ET « D » INSPECTIONS TOUTES LES 2000 HEURES. LES CASES EN GRISE INDIQUENT QUE L’OPERATION NE DOIT PAS ÊTRE FAITE A CET INTERVALLE.
FONCTIONNEMENT
A
B
C
D
FONCTIONNEMENT
CABINE - INTERIEUR
SOUS LE VEHICULE
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DU DEMARRAGE AU NEUTRE
VERIFIER LE BOÎTIER DE DIRECTION
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE TOUTES LES JAUGES
VERIFIER LES GARNITURES DE FREIN ET LES TAMBOURS
VERIFIER LE SIGNAL SONORE D’AIR FAIBLE ET LE VOYANT
VERIFIER LES RESSORTS A LAMES
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE L’ESSUIE GLACE DE PARE-BRISE
VERIFIER LES AMORTISSEURS (SI APP.)
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DU LAVE-GLACE DE PARE-BRISE (SI APP.)
SERRER LES BOULONS DE MONTURE D’ESSIEU AVANT
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE L’ACCELERATEUR
SERRER LES ECROUS DE CLAVETTE MOBILE DE PIVOTS DE FUSEES
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE L’AVERISSEUR SONORE
VERIFIER LA POMPE HYDRAULIQUE
VERIFIER LE SYSTEME D’AIR. MINIMUM 120 PSI, MAXIMUM 130 PSI.
VERIFIER LA MONTURE DU DEMARREUR ET LES CONNEXIONS
VERIFIER LE SYSTEME D’AIR POUR RECHERCHER DES FUITES
VERIFIER LE MOTEUR ET LA TRANSMISSION POUR RECHERCHER DES FUITES
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE L’ALARME DE RECUL
CHANGER L’HUILE MOTEUR ET LE FILTRE
VERIFIER LE SYSTEME CVCA
CHANGER LES FILTRES DE TRANSMISSION
FONCTIONNEMENT DU MOTEUR DE LA SOUFFLANTE
CHANGER LE FLUIDE DE TRANSMISSION
COMMANDE DE TEMPERATURE
VERIFIER LES MONTURES DU MOTEUR ET DE LA TRANSMISSION
FONCTIONNEMENT DU DEGIVREUR
VERIFIER LES JOINTS DE ROUES POUR RECHERCHER DES FUITES
FONCTIONNEMENT DE L’A/C (SI APP.)
NETTOYER LE RENIFLARD DE L’ESSIEU ARRIERE
VENTILATEURS AUXILIAIRES (SI APP.)
VERIFIER LE DIFFERENTIEL POUR RECHERCHER DES FUITES
VERIFIER LA COMMANDE DE DEVERROUILLAGE DE LA SELLETTE D’ATTELAGE
VERIFIER LE NIVEAU D’HUILE DU DIFFERENTIEL
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE LA FLECHE
CHANGER L’HUILE DU DIFFERENTIEL
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DES FENÊTRES
VERIFIER LES CYLINDRES D’ELEVATION POUR RECHERCHER DES FUITES
VÉRIFIEZ LE FONCTIONNEMENT DES CEINTURES DE SÉCURITÉ SELON L'INSPECTION EN 10 ÉTAPES
SERRER LES BOULONS DE MONTURE D’ESSIEU ARRIERE
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DU VERROU DE LA PORTE ARRIERE ET DE LA PORTE LATERALE
CHASSIS
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE LA LUMIERE DU PLAFONNIER
VERIFIER LES PALIERS DES ROUES AVANT
VERIFIER TOUTES LES GLACES ET LES MIROIRS
VERIFIER LE NIVEAU D’HUILE DE L’ESSIEU AVANT (SI APP.)
VERIFIER LA CHARGE DE L4EXTINCTEUR (SI APP.)
REPARER LES PALIERS DE ROUES AVANT (SI APP.)
CABINE BAISSEE - EXTERIEUR
VERIFIER LES BATTERIES POUR RECHERCHER DES CRAQUES OU DES DOMMAGES
VERIFIER LA CHARNIERE DE LA PORTE LATERALE
VERIFIER LES BATTERIES POUR RECHERCHER DES CRAQUES OU DES DOMMAGES
VERIFIER LES MARCHEPIEDS ET LES POIGNETS D’ACCES A LA CABINE
NETTOYER LES CONNEXIONS DES CÂBLES DE BATTERIE
NETTOYER LE FILTRE DU DISPOSITIF DE CHAUFFAGE / CLIMATISEUR (SI APP.)
VERIFIER LES SERRE-TÔLES DU CAPOT DE BOÎTE DE BATTERIE
VERIFIER LE REGLAGE DU ROULEAU DE PORTE ARRIERE / COULISSEMENT
VIDER L’EAU DES RESERVOIRS D’AIR
VERIFIER LES JOINTS DE TÊTE D’ACCOUPLEMENT ET LES CONDUITES D’AIR
VERIFIER ET SERRER TOUS LES ECROUS DE ROUES
VERIFIER LE CÂBLE D’ECLAIRAGE DE LA REMORQUE (SI APP.)
VERIFIER LES ROUES
VERIFIER LES PHARES / FEUX DE GABARIT
VERIFIER LA PRESSION D4AIR DES PNEUX, LA PROFONDEUR DES DESSINS ET L’ETAT
VERIFIER LES CLIGNOTANTS
VERIFIER LE NIVEAU DE FLUIDE DU PLANETAIRE D’ESSIEU ARRIERE (SI APP.)
VERIFIER LE FEU A ECLATS (SI APP.)
INSPECTER LES PLATEFORMES
VERIFIER LES SPOTS
VERIFIER LE CHÂSSIS POUR RECHERCHER DES CRAQUES
VERIFIER LES BALAIS D’ESSUIE GLACE
VERIFIER LA BAVETTE GARDE-BOUE / AILES (SI APP.)
VERIFIER LE NIVEAU DE FLUIDE DU LAVE GLACE DE PARE-BRISE
CHANGER LE FILTRE DU SYSTEME HYDRAULIQUE
VERIFIER LE NIVEAU DE FLUIDE DE TRANSMISSION
VERIFIER LE NIVEAU DU FLUIDE HYDRAULIQUE
VÉRIFIER LE NIVEAU D'HUILE DE MOTEUR
CHANGER LE FLUIDE HYDRAULIQUE
CABINE RELEVEE
NETTOYER LES EVENTS DU RESERVOIR HYDRAULIQUE
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE LA POMPE D’INCLINAISON DE LA CABINE
VERIFIER LES BROCHES ET LES BAGUES DE PALIER DE LA CHARNIERE DE CABINE
VERIFIER LE SUPPORT DE SECURITE DE LA CABINE
LUBRIFICATION
VERIFIER LA SUSPENSION ET LE VERROU DE LA CABINE
VERIFIER / LUBRIFIER LES ROULEAUX DE PORTE ARRIERE
VERIFIER LA CONDUITE D’ADMISSIO POUR RECHERCHER DES FUITES
VERIFIER / LUBRIFIER LE JOINT DE COULISSEMENT DE LA DIRECTION
VERIFIER LE RADIATEUR POUR RECHERCHER DES FUITES
VERIFIER / LUBRIFIER LES JOINTS UNIVERSELS DE LA DIRECTION
VERIFIER LA MONTURE DU RADIATEUR
VERIFIER / LUBRIFIER TOUS LES POINTS DE GRAISSAGE DE LA DIRECTION
VERIFIER LE NIVEAU ET LA CONCENTRATION DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT
VERIFIER / LUBRIFIER LES LEVIERS DE FREIN REGLABLE
VERIFIER ET METTRE AU NIVEAU L’ADDITIF DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT (SI APP.)
VERIFIER / LUBRIFIER LES JOINTS UNIVERSELS DES ORGANES DE TRANSMISSION
CHANGER LE LIQUIDE DE REFRODISSEMENT DU MOTEUR
NETTOYER, VERIFIER, REGLER ET LUBRIFIER LES MÂCHOIRES DE LA SELLETTE
VERIFIER LES TUYAUX ET LES COLLIERS DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT
VERIFIER ET LUBRIFIER LA PLAQUE SUPERIEURE DE LA SELLETTE D’ATTELAGE
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE L’EMBRAYAGE DU VENTILATEUR (SI APP.)
VERIFIER ET LUBRIFIER LES BROCHES DE PIVOT DE LA SELLETTE D’ATTELAGE
VERIFIER LE VENTILATEUR DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT POUR RECHERCHER DES CRQUES
VERIFIER ET LUBRIFIER LES PALIERS DE PIVOT DE LA FLECHE
VERIFIER LA(LES) COURROIE(S) DU MOTEUR ET LE TENSEUR
VERIFIER ET LUBRIFIER LES PALIERS DE CYLINDRE DE LA FLECHE
VERIFIER LE FILTRE DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT DU MOTEUR (SI APP.)
AJOUTER DE LA GRAISSE AU RESERVOIR DE LUBRIFICATION AUTOMATIQUE (SI APP.)
VERIFIER LE MOTEUR ET LA TRANSMISSION POUR RECHERCHER DES FUITES
ESSAI DE CONDUITE
VIDER LE SEPARATEUR CARBURANT / EAU
CONDUIRE LE VEHICULE POUR VERIFIER LA TOTALITE DU FONCTIONNEMENT
A
B
C
D
CHANGER LE SEPARATEUR DE CARBURANT / EAU
VERIFIER LA JAUGE DE RESTRICTION D’AIR (SI APP.)
CHANGER LE FILTRE A AIR
SI NECESSAIRE
CHANGER LE DESSICCATEUR DU SECHEUR D’AIR (SI APP.)
SI NECESSAIRE
VERIFIER LE SYSTEME D4ECHAPPEMENT
NETTOYER LE RENIFLARD DE TRANSMISSION
57
6 Entretien programmé
FORMULAIRE D’ENTRETIEN PREVENTIF DES TRACTEURS DE TERMINAL KALMAR
HUILE DE GRAISSAGE SYNTHETIQUE (TES-295) ET FILTRES DE HAUTE CAPACITE ALLISON UTILISES DANS LA TRANSMISSION
NUMERO DE TRACTEUR
EMPLACEMENT
TECHNICIEN
NOMBRE D’HEURES
DATE
CHACUN DES ARTICLES SUIVANTS DOIT ÊTRE VERIFIE ET LA CASE CORRESPONDANTE MARQUEE AVEC LA NOTATION APPROPRIEE.
√ = SATISFAISANT
0 = AJUSTEMENT NECESSAIRE
Χ = BESOIN DE REPARATION
« A » UNE INSPECTION DOIT ÊTRE FAITE TOUTES LES 250 HEURES, « B » INSPECTIONS TOUTES LES 500 HEURES, « C » INSPECTIONS TOUTES LES 1000 HEURES,
ET « D » INSPECTIONS TOUTES LES 2000 HEURES. LES CASES EN GRISE INDIQUENT QUE L’OPERATION NE DOIT PAS ÊTRE FAITE A CET INTERVALLE.
FONCTIONNEMENT
A
B
C
D
FONCTIONNEMENT
CABINE - INTERIEUR
SOUS LE VEHICULE
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DU DEMARRAGE AU NEUTRE
VERIFIER LE BOÎTIER DE DIRECTION
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE TOUTES LES JAUGES
VERIFIER LES GARNITURES DE FREIN ET LES TAMBOURS
VERIFIER LE SIGNAL SONORE D’AIR FAIBLE ET LE VOYANT
VERIFIER LES RESSORTS A LAMES
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE L’ESSUIE GLACE DE PARE-BRISE
VERIFIER LES AMORTISSEURS (SI APP.)
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DU LAVE-GLACE DE PARE-BRISE (SI APP.)
SERRER LES BOULONS DE MONTURE D’ESSIEU AVANT
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE L’ACCELERATEUR
SERRER LES ECROUS DE CLAVETTE MOBILE DE PIVOTS DE FUSEES
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE L’AVERISSEUR SONORE
VERIFIER LA POMPE HYDRAULIQUE
VERIFIER LE SYSTEME D’AIR. MINIMUM 120 PSI, MAXIMUM 130 PSI.
VERIFIER LA MONTURE DU DEMARREUR ET LES CONNEXIONS
VERIFIER LE SYSTEME D’AIR POUR RECHERCHER DES FUITES
VERIFIER LE MOTEUR ET LA TRANSMISSION POUR RECHERCHER DES FUITES
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE L’ALARME DE RECUL
CHANGER L’HUILE MOTEUR ET LE FILTRE
VERIFIER LE SYSTEME CVCA
B
C
D
CHANGER LES FILTRES DE TRANSMISSION
tous les 3000 heures
FONCTIONNEMENT DU MOTEUR DE LA SOUFFLANTE
CHANGER LE FLUIDE DE TRANSMISSION
tous les 6000 heures
COMMANDE DE TEMPERATURE
VERIFIER LES MONTURES DU MOTEUR ET DE LA TRANSMISSION
FONCTIONNEMENT DU DEGIVREUR
VERIFIER LES JOINTS DE ROUES POUR RECHERCHER DES FUITES
FONCTIONNEMENT DE L’A/C (SI APP.)
NETTOYER LE RENIFLARD DE L’ESSIEU ARRIERE
VENTILATEURS AUXILIAIRES (SI APP.)
VERIFIER LE DIFFERENTIEL POUR RECHERCHER DES FUITES
VERIFIER LA COMMANDE DE DEVERROUILLAGE DE LA SELLETTE D’ATTELAGE
VERIFIER LE NIVEAU D’HUILE DU DIFFERENTIEL
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE LA FLECHE
CHANGER L’HUILE DU DIFFERENTIEL
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DES FENÊTRES
VERIFIER LES CYLINDRES D’ELEVATION POUR RECHERCHER DES FUITES
VÉRIFIEZ LE FONCTIONNEMENT DES CEINTURES DE SÉCURITÉ SELON L'INSPECTION EN 10 ÉTAPES
SERRER LES BOULONS DE MONTURE D’ESSIEU ARRIERE
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DU VERROU DE LA PORTE ARRIERE ET DE LA PORTE LATERALE
CHASSIS
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE LA LUMIERE DU PLAFONNIER
VERIFIER LES PALIERS DES ROUES AVANT
VERIFIER TOUTES LES GLACES ET LES MIROIRS
VERIFIER LE NIVEAU D’HUILE DE L’ESSIEU AVANT (SI APP.)
VERIFIER LA CHARGE DE L4EXTINCTEUR (SI APP.)
REPARER LES PALIERS DE ROUES AVANT (SI APP.)
CABINE BAISSEE - EXTERIEUR
VERIFIER LES BATTERIES POUR RECHERCHER DES CRAQUES OU DES DOMMAGES
VERIFIER LA CHARNIERE DE LA PORTE LATERALE
VERIFIER LES BATTERIES POUR RECHERCHER DES CRAQUES OU DES DOMMAGES
VERIFIER LES MARCHEPIEDS ET LES POIGNETS D’ACCES A LA CABINE
NETTOYER LES CONNEXIONS DES CÂBLES DE BATTERIE
NETTOYER LE FILTRE DU DISPOSITIF DE CHAUFFAGE / CLIMATISEUR (SI APP.)
VERIFIER LES SERRE-TÔLES DU CAPOT DE BOÎTE DE BATTERIE
VERIFIER LE REGLAGE DU ROULEAU DE PORTE ARRIERE / COULISSEMENT
VIDER L’EAU DES RESERVOIRS D’AIR
VERIFIER LES JOINTS DE TÊTE D’ACCOUPLEMENT ET LES CONDUITES D’AIR
VERIFIER ET SERRER TOUS LES ECROUS DE ROUES
VERIFIER LE CÂBLE D’ECLAIRAGE DE LA REMORQUE (SI APP.)
VERIFIER LES ROUES
VERIFIER LES PHARES / FEUX DE GABARIT
VERIFIER LA PRESSION D4AIR DES PNEUX, LA PROFONDEUR DES DESSINS ET L’ETAT
VERIFIER LES CLIGNOTANTS
VERIFIER LE NIVEAU DE FLUIDE DU PLANETAIRE D’ESSIEU ARRIERE (SI APP.)
VERIFIER LE FEU A ECLATS (SI APP.)
INSPECTER LES PLATEFORMES
VERIFIER LES SPOTS
VERIFIER LE CHÂSSIS POUR RECHERCHER DES CRAQUES
VERIFIER LES BALAIS D’ESSUIE GLACE
VERIFIER LA BAVETTE GARDE-BOUE / AILES (SI APP.)
VERIFIER LE NIVEAU DE FLUIDE DU LAVE GLACE DE PARE-BRISE
CHANGER LE FILTRE DU SYSTEME HYDRAULIQUE
VERIFIER LE NIVEAU DE FLUIDE DE TRANSMISSION
VERIFIER LE NIVEAU DU FLUIDE HYDRAULIQUE
VÉRIFIER LE NIVEAU D'HUILE DE MOTEUR
CHANGER LE FLUIDE HYDRAULIQUE
CABINE RELEVEE
NETTOYER LES EVENTS DU RESERVOIR HYDRAULIQUE
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE LA POMPE D’INCLINAISON DE LA CABINE
VERIFIER LES BROCHES ET LES BAGUES DE PALIER DE LA CHARNIERE DE CABINE
VERIFIER LE SUPPORT DE SECURITE DE LA CABINE
LUBRIFICATION
VERIFIER LA SUSPENSION ET LE VERROU DE LA CABINE
VERIFIER / LUBRIFIER LES ROULEAUX DE PORTE ARRIERE
VERIFIER LA CONDUITE D’ADMISSIO POUR RECHERCHER DES FUITES
VERIFIER / LUBRIFIER LE JOINT DE COULISSEMENT DE LA DIRECTION
VERIFIER LE RADIATEUR POUR RECHERCHER DES FUITES
VERIFIER / LUBRIFIER LES JOINTS UNIVERSELS DE LA DIRECTION
VERIFIER LA MONTURE DU RADIATEUR
VERIFIER / LUBRIFIER TOUS LES POINTS DE GRAISSAGE DE LA DIRECTION
VERIFIER LE NIVEAU ET LA CONCENTRATION DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT
VERIFIER / LUBRIFIER LES LEVIERS DE FREIN REGLABLE
VERIFIER ET METTRE AU NIVEAU L’ADDITIF DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT (SI APP.)
VERIFIER / LUBRIFIER LES JOINTS UNIVERSELS DES ORGANES DE TRANSMISSION
CHANGER LE LIQUIDE DE REFRODISSEMENT DU MOTEUR
NETTOYER, VERIFIER, REGLER ET LUBRIFIER LES MÂCHOIRES DE LA SELLETTE
VERIFIER LES TUYAUX ET LES COLLIERS DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT
VERIFIER ET LUBRIFIER LA PLAQUE SUPERIEURE DE LA SELLETTE D’ATTELAGE
VERIFIER LE FONCTIONNEMENT DE L’EMBRAYAGE DU VENTILATEUR (SI APP.)
VERIFIER ET LUBRIFIER LES BROCHES DE PIVOT DE LA SELLETTE D’ATTELAGE
VERIFIER LE VENTILATEUR DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT POUR RECHERCHER DES CRQUES
VERIFIER ET LUBRIFIER LES PALIERS DE PIVOT DE LA FLECHE
VERIFIER LA(LES) COURROIE(S) DU MOTEUR ET LE TENSEUR
VERIFIER ET LUBRIFIER LES PALIERS DE CYLINDRE DE LA FLECHE
VERIFIER LE FILTRE DU LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT DU MOTEUR (SI APP.)
AJOUTER DE LA GRAISSE AU RESERVOIR DE LUBRIFICATION AUTOMATIQUE (SI APP.)
VERIFIER LE MOTEUR ET LA TRANSMISSION POUR RECHERCHER DES FUITES
ESSAI DE CONDUITE
VIDER LE SEPARATEUR CARBURANT / EAU
CONDUIRE LE VEHICULE POUR VERIFIER LA TOTALITE DU FONCTIONNEMENT
CHANGER LE SEPARATEUR DE CARBURANT / EAU
VERIFIER LA JAUGE DE RESTRICTION D’AIR (SI APP.)
CHANGER LE FILTRE A AIR
SI NECESSAIRE
CHANGER LE DESSICCATEUR DU SECHEUR D’AIR (SI APP.)
SI NECESSAIRE
VERIFIER LE SYSTEME D4ECHAPPEMENT
NETTOYER LE RENIFLARD DE TRANSMISSION
58
A
6 Entretien programmé
Lubrification et fluides
Cette section contient les exigences en fluides de base et en
lubrifiants ainsi que leurs intervalles d’utilisation minimum pour
le tracteur Kalmar standard. Elle contient aussi l’information de
base sur les intervalles de changement des filtres. Si votre
véhicule a un équipement en option ou spécialement installé
en usine, tel que des axes planétaires ou un système de
lubrification central, contactez votre revendeur Kalmar pour les
exigences de lubrification spécifiques pour votre véhicule.
Les fluides et lubrifiants couverts par cette section sont
énumérés ci-dessous. Si un lubrifiant ou un fluide spécifique
utilisé sur votre véhicule n’est pas dans cette section,
contactez votre revendeur Kalmar pour obtenir l’information.
Fluide de transmission automatique
Lubrifiant pour essieu différentiel
Liquide de refroidissement/antigel
Carburant diesel
Huile moteur
Graisse multi usages
Fluide de système hydraulique
Les schémas de lubrification page 54 et page 55 indiquent
l'emplacement des points de graissage et des fluides
spécifiques afin de pouvoir les repérer plus facilement. Les
formulaires d’entretien préventif (voir pages 57 et 58) indiquent
quels entretiens doivent être réalisés toutes les 250, 500, 1000
et 2000 heures.
Le tableau indique aussi le type de lubrifiant ou de fluide
nécessaire ou indique le numéro de page où cette information
peut être trouvée.
Les intervalles d’entretien et de service dans ce manuel
sont fournis à titre d’indication. Ces intervalles sont les
maxima autorisés sur un véhicule utilisé en
fonctionnement normal. Ces intervalles peuvent ne pas
s’appliquer dans l’utilisation de votre véhicule. Il est de la
responsabilité du conducteur de s’assurer que le véhicule
est correctement entretenu. Le fait de ne pas entretenir un
véhicule correctement peut mener à un manque
desécurité du véhicule, de sérieux dommages à celui-ci,
ou à des blessures.
AVIS
Ne jamais ajouter aucun type de fluide ou de lubrifiant qui ne
soit pas de même qualité et type qui est actuellement utilisé.
Le mélange de différentes qualités ou types de lubrifiants et
de fluides doit être évité. Si la qualité ou le type d’un fluide est
inconnu, le système doit être vidé et lavé avant que le
nouveau fluide ou lubrifiant soit ajouté.
59
6 Entretien programmé
Fluide de transmission automatique
JAUGE DE FLUIDE
DE TRANSMISSION
Le niveau de fluide de transmission peut être vérifié à l'aide de
la jauge située près de la base de la rampe du marchepied du
conducteur.
Tous les tracteurs Kalmar sont livrés avec un manuel de
transmission du conducteur fourni par le fabricant. Ce manuel
couvre la transmission spécifique de votre véhicule. Référez
vous à ce manuel de transmission du conducteur pour les
exigences de fluide de transmission et les intervalles
d’entretien.
Figure 37
Jauge de fluide de transmission
Kalmar Solutions LLC exige que le conducteur de tout
tracteur Kalmar se conforme aux exigences du fabricant
de la transmission relatives au fluide de transmission. Le
non respect des exigences du fabricant de la
transmission pour le fluide de transmission peut annuler
la garantie de la transmission et provoquer des
dommages sévères à celle-ci ainsi que des blessures.
Contactez votre revendeur Kalmar si vous n’avez pas reçu
de manuel de transmission pour le conducteur avec votre
nouveau tracteur Kalmar.
Lubrifiant pour essieu différentiel
Les exigences de lubrifiant d’essieu variant avec les exigences
de la fabrication et des clients des essieux. Référez-vous au
manuel de l’utilisateur du fabricant pour les spécifications
requises et les informations de fonctionnement.
AVIS
Un lubrifiant synthétique de transmission est disponible en
option. Contactez votre revendeur Kalmar si vous avez
besoin de plus d’informations.
AVIS
Les essieux avant équipés en option de joints optionnels
«<:hs>WET » nécessitent le lubrifiant décrit précédemment.
Ils n’utilisent pas la graisse au lithium utilisée sur les moyeux
avant standards. Le fluide de ces moyeux avant doit être
vérifié toutes les 250 heures.
Liquide de refroidissement/antigel
Le système de refroidissement du nouveau tracteur Kalmar
est rempli à l’usine avec la solution suivante:
Antigel à 50% de glycol éthylique de qualité élevée avec un
antirouille et 50% d’eau. Les additifs du système de
refroidissement doivent être compatibles avec l’aluminium.
60
6 Entretien programmé
Le niveau correct de remplissage du système de
refroidissement est indiqué par la présence de liquide de
refroidissement dans le repère transparent du haut du
réservoir du radiateur. Il n’est pas nécessaire de remplir le haut
du réservoir jusqu’à l’orifice de remplissage.
Un mélange à 50/50 offre une protection antigel pour des
températures allant jusqu'à -36,7°C (-34°F) tout en maintenant
de bonnes propriétés de transfert de chaleur. Ceci est le
mélange de solution recommandé.
Toujours se référer au manuel de l’utilisateur du moteur avant
de modifier le rapport d’antigel / eau recommandé par l’usine
dans le mélange de liquide de refroidissement. Certains
fabricants de moteurs ont des exigences de mélange de
liquide de refroidissement spécifiques nécessaires pour
satisfaire aux conditions de la garantie. Souvenez-vous de
vérifier et d’entretenir régulièrement la solution d’antigel dans
votre tracteur Kalmar. Contactez votre revendeur Kalmar si
vous avez besoin de plus d’informations.
Certains moteurs, en particulier les moteurs à cylindres
“chemisés”, nécessitent l’utilisation d’additifs supplémentaires
au liquide de refroidissement afin d’empêcher la cavitation du
revêtement. Se référer au manuel de l’utilisateur du moteur
pour plus d’informations.
Ne jamais tenter d’ouvrir le bouchon du radiateur lorsque
le moteur est chaud. Toujours laisser le moteur et le
liquide de refroidissement se refroidir complètement
avant d’ouvrir le radiateur. Ne pas laisser le liquide de
refroidissement se refroidir peut provoquer une
vaporisation du liquide refroidissement chaud du
radiateur lorsque celui?ci est ouvert. Cela peut provoquer
des brûlures graves ou la cécité.
Le liquide de refroidissement doit être vérifié toutes les
250 heures et remplacé toutes les 2000 heures au
minimum. Le dépassement de ces intervalles peut
endommager le système de refroidissement, ou
provoquer des blessures.
AVIS
Un mélange de liquide de refroidissement inférieur à 30% ne
fournit pas de protection adéquate contre la corrosion et peut
entrainer à endommager le radiateur. Un mélange de liquide
de refroidissement supérieur à 68% ne fournit pas de
protection adéquate contre le gel et réduit les capacités de
transfert de chaleur de la solution.
61
6 Entretien programmé
Carburant
Tous les tracteurs Kalmar sont livrés avec un manuel de
l’utilisateur du moteur fourni par le fabricant du moteur. Ce
manuel concerne le moteur spécifique de votre véhicule.
Référez-vous au manuel de l’utilisateur du moteur pour les
exigences du carburant.
Ne jamais mélanger du diesel avec de l'essence, de
l'essence-alcool et/ou de l'alcool. Cette pratique génère
un risque d’incendie très élevé pouvant provoquer une
explosion, susceptible d'entraîner des blessures graves
voire mortelles.
Kalmar Solutions LLC exige que le conducteur de tout
tracteur Kalmar se conforme aux exigences du fabricant
du moteur en matière de carburant. Le non respect des
exigences du fabricant du moteur. En ce qui concerne le
carburant peut provoquer des dommages sérieux au
moteur, des blessures et annuler la garantie sur le moteur.
Contactez votre revendeur Kalmar si vous n’avez pas reçu
un manuel de l’utilisateur du moteur avec votre nouveau
tracteur Kalmar.
NE JAMAIS fumer dans ou autour de la zone de
remplissage de carburant lors du remplissage du
réservoir de carburant. Les matériaux inflammables
peuvent déclencher une explosion entraînant des
blessures graves voire mortelles.
62
6 Entretien programmé
Huile de moteur
JAUGE D’HUILE
DE MOTEUR
Le niveau d'huile de moteur peut être vérifié à l'aide de la
jauge située près de la base de la rampe du marchepied du
conducteur.
Tous les tracteurs Kalmar sont livrés avec un manuel de
l’utilisateur du moteur fourni par le fabricant du moteur. Ce
manuel concerne le moteur spécifique de votre véhicule.
Référez vous au manuel de l’utilisateur du moteur pour toutes
exigences d’huile du moteur.
Figure 38
Jauge d'huile de moteur
Kalmar Solutions LLC exige que le conducteur de tout
tracteur Kalmar se conforme aux exigences du fabricant
du moteur en matière d'huile de moteur. Le non respect
des exigences du fabricant du moteur pour l’huile de
moteur peut annuler la garantie du moteur et provoquer
des dommages sévères au moteur ainsi que des
blessures. Contactez votre revendeur Kalmar si vous
n’avez pas reçu un manuel de l’utilisateur du moteur avec
votre nouveau tracteur Kalmar.
AdBlue (DEF)
Éviter que l'AdBlue n'entre en contact avec les yeux. En
cas de contact, rincer les yeux à l'eau abondante pendant
au moins 15 minutes. Éviter tout contact prolongé avec la
peau. En cas de contact, laver immédiatement la peau à
l'eau et au savon. Ne pas avaler le produit. En cas
d'ingestion d'AdBlue, contactez un médecin
immédiatement.
Il est illicite d'altérer ou de retirer l'un des composants du
système de post-traitement. Il est également illicite
d'utiliser une solution catalytique non conforme aux
spécifications fournies ou de faire fonctionner le véhicule/
l'équipement sans solution catalytique.
Si le niveau d'AdBlue est faible, le réservoir d'AdBlue doit être
rempli.
63
6 Entretien programmé
Voici les différentes appellations communes de l'AdBlue :
앫 Urea
앫 AUS 32 (Aqueous Urea Solution 32)
앫 DEF / AdBlue
앫 Agent réducteur NOx
앫 Solution catalytique
Quel que soit le nom utilisé pour l'AdBlue, la solution doit être
conforme aux spécifications du fabricant pour le moteur. Voir le
manuel d'utilisation du moteur.
Fluide de système hydraulique
Le niveau adéquat de fluide peut être vérifié en utilisant la
jauge qui se trouve à l’extérieur du réservoir hydraulique.
Ajouter du fluide pour maintenir ce niveau sur la ligne « Full
Cold ». Le niveau doit être vérifié après avoir déplacé la flèche
vers la position BASSE avec le moteur tournant.
Trois système nécessitant du fluide hydraulique fonctionnent à
partird’un seul réservoir de grande capacité placé sur le
longeron de châssis. Les trois systèmes sont :
1. La nacelle élévatrice
2. La direction assistée
3. L’inclinaison de cabine
Du Dexron® III doit être utilisé lors du remplissage ou du
remplacement du fluide.
AVIS
Le fluide dans le système hydraulique ainsi que le filtre
doivent être remplacés au moins une fois par an au
minimum. Ne jamais dépasser ce délai.
Graisse multi usages
Les lubrifiants suivants sont recommandés:
1. Graisse multi usages API qualité 1
2. Toute graisse à base de lithium de haute qualité qui a des
propriétés extrêmes de pression, qui résiste à l’eau et qui
est recommandée pour une utilisation dans des
applications automobiles et de haute tenue.
3. Huile de base Timken de qualité minimum 40.
Filtre
Référez vous à votre manuel de pièces Kalmar pour les
numéros des pièces requises. Souvenez vous, votre manuel
de pièces correspond spécifiquement à votre véhicule. Si vous
avez un doute sur le numéro des pièces, contactez votre
revendeur Kalmar pour une aide.
64
6 Entretien programmé
Voir les formulaires d’entretien préventifs (pages 57 et 58)
pour les intervalles MAXIMAUX de remplacement du filtre.
Ces intervalles sont les maximum absolus permis pour des
conditions normales. Les intervalles pour votre véhicule
peuvent être plus courts du fait des conditions de
fonctionnement réelles du véhicule. Le fonctionnement d’un
véhicule dans des conditions dures, ou pour de longues
périodes d’utilisation intensive, rendra nécessaire des
changements de filtre plus fréquents.
Ne jamais dépasser les intervalles de temps maximum. Le
dépassement mènerait à endommager le véhicule et
annulerait lagarantie et la garantie des composants.
Procédures d’entretien préventif
Intérieur de la cabine
Vérifier le fonctionnement du démarrage sur neutre –
Déplacer le sélecteur de vitesses sur toutes positions autres
que “N” et essayer de démarrer le moteur. Le moteur ne doit
pas démarrer avec le sélecteur de vitesses sur toute autre
position que “N”.
Vérifier le fonctionnement de toutes les jauges – Lorsque
le moteur tourne, vérifier que toutes les jauges fonctionnent.
Vérifier le signal sonore et le voyant de faible pression
d'air — Enfoncer et relâcher la pédale de frein jusqu'à ce que
la pression de l'air chute sous les 90 P.S.I. À ce moment, le
signal sonore et le voyant de faible pression d'air du tableau de
bord doivent s'activer.
Vérifier le fonctionnement des essuie glace – Mettre en
marche les essuie glace et vérifier le déplacement complet et
doux du bras d’essuie glace. Écouter pour détecter les bruits
qui peuvent indiquer un problème sur le moteur d’essuie glace.
Vérifier le fonctionnement du lave-glace des essuie glace
(si possible) – Appuyer sur le bouton du lave-glace et vérifier
l’écoulement et l’étalement du fluide de lave-glace.
Vérifier le fonctionnement de l’accélérateur – Enfoncer et
relâcher l’accélérateur au pied et vérifier qu’il est bien fixé et
fonctionne facilement.
Vérifier le fonctionnement du(des) avertisseur(s)
sonore(s) – Faire fonctionner les avertisseurs électrique et à
air (si possible) pour confirmer qu’ils fonctionnent
normalement.
Vérifier le circuit d'air. Au moins 8,27 bars (120 psi),
maximum 8,96 bars (130 psi) — Démarrer le moteur et le
faire tourner au ralenti rapide. La pression maximale du circuit
doit être limitée à un minimum de 8,27 bars (120 psi) et à un
maximum de 8,96 bars (130 psi).
65
6 Entretien programmé
Vérifier le circuit d’air pour rechercher des fuites –
Déconnecter les têtes d’accouplement de la remorque. Faire
tourner le moteur au ralenti rapide et laisser la pression se
stabiliser à 8,27 bars (120 psi) pendant au moins 1 minute.
Éteindre le moteur et observer les jauges du tableau de bord
pendant 2 minutes. La chute de pression ne doit pas dépasser
les 0,137 bars (2 psi) pendant la période de 2 minutes.
Vérifier le fonctionnement de l’alarme de recul – Lorsque le
moteur tourne, déplacer le sélecteur de vitesses sur marche
arrière et écouter si l’alarme de recul retentit.
Vérifier le système CVCA
앫 Fonctionnement du moteur du ventilateur – Avec la clé
dans le contact, vérifier que le moteur du ventilateur
fonctionne à chaque position du commutateur de vitesse du
ventilateur.
앫 Commande de température – Confirmer le
fonctionnement correct du commutateur de commande de
température.
앫 Fonctionnement du dégivreur – Avec le moteur tournant
et la commande du dégivreur sur marche, confirmer
l’écoulement de l’air provenant des évents du dégivreur.
앫 Fonctionnement du climatiseur (si applicable) – Lorsque
le moteur tourne et que la commande du climatiseur est
activée, confirmer que l’air froid circule depuis les évents du
dégivreur.
앫 Ventilateur(s) auxiliaire(s) (Si applicable) – Avec la clé
dans le contact, activer les ventilateurs auxiliaires et
confirmer leur fonctionnement.
Vérifier la commande de déverrouillage de la sellette
d’attelage – Avec le système de pression d’air au-dessus de
100 psi, confirmer que les mâchoires de la sellette d’attelage
se déverrouillent lorsque la commande du tableau de bord est
activée.
Vérifier le fonctionnement de la flèche – Lorsque le moteur
tourne au ralenti rapide, activer la commande de flèche et
vérifier qu’elle s'étend et se rétracte complètement.
Vérifier le fonctionnement des fenêtres – Vérifier vous que
toutes les fenêtres régulées et coulissantes s’ouvrent et se
ferment complètement.
Vérifier le fonctionnement du verrouillage des portes –
Faire fonctionner le verrou des portes depuis l’intérieur et
l’extérieur de la cabine pour vérifier leur bon fonctionnement.
Vérifier le fonctionnement de la lumière du plafonnier –
Avec la clé dans le contact, allumer la lumière du plafonnier et
confirmer qu’elle fonctionne.
66
6 Entretien programmé
Vérifier toutes les glaces et les miroirs – Inspecter toutes
les glaces et les miroirs pour rechercher des craquelures et
des cassures.
Vérifier la charge des extincteurs (si applicable) – Si le
véhicule est équipé d’un extincteur, confirmer qu’il est
correctement chargé.
Système de ceintures de sécurité
Inspectez le système de ceintures de sécurité tous les 32 187
km (20 000 miles) ou plus souvent s'il est exposé à des
conditions environnementales difficiles. Vérifiez ce qui suit :
1. Inspectez toutes les ceintures du système pour repérer
d'éventuelles coupures, des effilochages ou une usure
excessive ou inhabituelle. Les zones les plus fréquemment
usées sur une ceinture sont la boucle/l'attache, la boucle
d'épaule et toute autre zone de la ceinture en contact avec
le véhicule ou le siège. Remplacez la totalité du système
de ceintures si nécessaire.
2. Inspectez la boucle pour vérifier qu'elle fonctionne
correctement en y insérant l'attache : vous devriez
entendre un déclic. Vérifiez que la boucle n'est pas
endommagée, fissurée ou brisée. Remplacez la totalité du
système de ceintures.
3. Inspectez le câble de la boucle (élément en option) et
vérifiez que la couche noire du câble de la boucle n'est pas
abîmée. Les fils internes du câble ne doivent pas être
exposés, effilochés ou coupés. Remplacez la totalité du
système.
4. Inspectez l'attache pour vérifier qu'elle fonctionne
correctement en l'insérant dans la boucle. L'attache doit
s'insérer sans difficulté et émettre un déclic audible.
Vérifiez que la ceinture est bien attachée en tirant dessus.
L'attache ne doit être ni usée, ni déformée, ni corrodée.
Remplacez la totalité du système de ceintures.
5. Inspectez le guide de la boucle d'épaule (élément en
option) La ceinture de sécurité doit glisser librement dans
la boucle d'épaule. La boucle d'épaule doit également
pivoter librement sans être bloquée. Si nécessaire, réglez
la boucle d'épaule et/ou retirez toute source d'obstruction.
6. Inspectez le dispositif de réglage de la hauteur de la
ceinture de sécurité (élément en option) pour repérer
d'éventuels dommages. Réhaussez ou abaissez le
dispositif de réglage. Il doit pouvoir bouger librement et se
bloquer à différentes hauteurs. Remplacez la totalité du
système de ceintures si nécessaire.
7. Vérifiez le fonctionnement du rétracteur. Lorsqu'elle est
tirée et relâchée doucement, la ceinture de sécurité doit se
dérouler puis se rétracter sans se bloquer. Remplacez la
totalité du système de ceintures si nécessaire.
67
6 Entretien programmé
8. Inspectez le dispositif de montage des deux côtés du
siège. Le dispositif doit être serré. Le dispositif ne doit pas
être manquant, rouillé, corrodé ou endommagé. Si
nécessaire, remplacez le dispositif défectueux ou
manquant avec des pièces homologuées et/ou serrez le
dispositif.
9. Inspectez les longes pour repérer d'éventuelles coupures,
des effilochages ou une usure excessive ou inhabituelle.
Les longes doivent également être inspectées pour vérifier
qu'elles sont bien fixées et/ou réglées. Si nécessaire,
remplacez les longes défectueuses. Serrez et/ou réglez
correctement les longes selon les spécifications du
fabricant du véhicule.
10. Inspectez la Komfort Latch® (élément en option) pour
vérifier qu'elle fonctionne correctement et qu'elle se fixe
bien à la sangle. Remplacez la totalité du système si
nécessaire.
Cabine baissée - Extérieur
Vérifier les charnières des portes latérales (si applicable) –
Inspectez les charnières de portes pour en vérifier l’usure ou si
elles ne sont pas endommagées.
Vérifier les marche pieds de la cabine et les poignées –
Inspectez tous les marche pieds et les poignées d'appui pour
vérifier qu’elles sont bien installées et qu’elles sont exemptes
de fissures.
Nettoyer le filtre de chauffage/climatiseur – Retirez le filtre
de CVCA et nettoyez par aspiration/soufflage à faible pression
d'air.
Vérifier le réglage des galets/coulissement de porte
arrière – Inspectez les galets de porte arrière et les
coulissements pour en vérifier l'usure ou l'endommagement.
Vérifier les joints de têtes d’accouplement et les conduites
d’air de la remorque – Inspectez les joints pour rechercher
des déchirures et de l’usure. Vérifiez les conduites d’air pour
rechercher des plis ou des craquelures.
Vérifier le câble des lumières de la remorque (si applicable)
– Inspectez le câble des lumières pour rechercher des
coupures et une abrasion. Lorsque les lumières de la
remorque ont été vérifiées, confirmez qu’une remorque
connectée avec le câble de lumières est également éclairée.
Cela peut être fait soit avec une remorque connectée ou avec
une “boîte de tests”.
Vérifier les phares/feux de gabarit – Démarrez le moteur,
activez les commutateurs d'éclairage et confirmez que les
lumières sont allumées.
68
6 Entretien programmé
Vérifier les clignotants – Avec la clé dans le contact, activez
le commutateur de clignotant et le voyant pour confirmer que
les clignotants fonctionnent.
Vérifier le feu à éclats (si applicable) – Avec la clé dans le
contact, allumez le feu à éclats pour confirmer son
fonctionnement.
Vérifier les spots directionnels – Avec la clé dans le contact,
allumez le(les) spot(s) directionnel(s) pour confirmer son(leur)
fonctionnement.
Vérifier les balais d’essuie-glace – Inspectez les balais
d’essuie-glace pour rechercher des déchirures ou une usure
excessive.
Vérifier le niveau de liquide lave glace du pare-brise —
Remplissez le réservoir de lave glace si nécessaire.
Vérifier le niveau du fluide de transmission – En faisant
tourner le moteur, utilisez la jauge de transmission pour vérifier
le niveau de fluide selon les directives du manuel d'utilisation
de la transmission.
Cabine relevée
Vérifier le fonctionnement de la pompe d’inclinaison de la
cabine – Tirez le câble de libération du support de sécurité et
activez le commutateur d’inclinaison de la cabine. La cabine
doit s’élever.
Vérifier le support de sécurité de la cabine – Inspectez le
support de sécurité de la cabine qui renferme le cylindre de
levage de la cabine. Il doit s’abaisser librement en place pour
supporter la cabine lorsqu’elle est en position relevée. La
broche et le support de cylindre inférieurs de la cabine doivent
être inspectés pour rechercher des signes de fatigue.
Vérifier la suspension et le verrou de la cabine – Inspectez
les liaisons du système de suspension pour rechercher une
usure excessive et vérifier que l’alignement est correct.
Inspectez les coussins de sécurité gonflables pour rechercher
des fuites ou une abrasion. Inspectez les mâchoires de
verrouillage pour rechercher une usure excessive et vérifier
que le fonctionnement est correct.
Vérifier la conduite d’admission du moteur pour
rechercher des fuites – Inspectez l'ensemble des tuyaux d'air
propre du moteur pour rechercher des fuites. Tous les colliers
doivent être vérifiés pour vérifier que leur serrage est correct et
toutes les jointures doivent être correctement alignées.
Vérifier le radiateur pour rechercher des fuites – Inspectez
le cœur du radiateur et les réservoirs pour rechercher des
signes de fuites de liquide de refroidissement.
69
6 Entretien programmé
Vérifier les supports du radiateur – Inspectez les supports
du radiateur pour rechercher de l’usure ou un jeu excessif.
Vérifier le niveau et la concentration du liquide de
refroidissement – Vérifiez le niveau du système de
refroidissement. Le liquide de refroidissement doit être visible
dans le voyant de niveau du radiateur. Il n’est pas nécessaire
que le liquide de refroidissement soit en haut du voyant de
niveau. Testez et entretenez le niveau de concentration
adéquat d’antigel ainsi que cela est indiqué dans le manuel de
l’utilisateur du moteur adéquat.
Vérifier et ajuster l’additif du liquide de refroidissement (si
applicable) – En utilisant la méthode de test adéquate pour
l’additif de liquide de refroidissement supplémentaire utilisé
(par exemple, DCA ou Nalcool), maintenez le niveau de
concentration recommandé comme indiqué dans le manuel
d'utilisation du moteur concerné.
Changer le liquide de refroidissement du moteur – Rincez
le circuit de refroidissement et remplacez avec un liquide de
refroidissement neuf de concentration adéquate.
Vérifier les tuyaux et colliers de liquide de refroidissement
– Inspectez tous les tuyaux pour rechercher de l’abrasion, des
craquelures, des trous et vérifier leur cheminement. Vérifiez
tous les colliers pour vérifier que le serrage est adéquat.
Vérifier le fonctionnement de l’embrayage du ventilateur
(si applicable) – Faites tourner le moteur pour confirmer que
l’embrayage du ventilateur s’engage à la température
adéquate.
Vérifier le ventilateur de refroidissement du moteur pour
rechercher des fissures – Coupez le moteur si celui-ci
tourne. Inspectez les pales du ventilateur pour rechercher des
signes de fissures.
Vérifier les courroies et les tendeurs du moteur – Inspectez
la(les) courroie(s) pour repérer des fissures ou une usure
éventuelles. Vérifiez que le tendeur de courroie fonctionne
correctement.
Changer le filtre du liquide de refroidissement du moteur
(si applicable) – Remplacez le filtre de liquide de
refroidissement du moteur. Un filtre contenant l’additif
supplémentaire adéquat pour liquide de refroidissement doit
être utilisé pour maintenir le niveau de concentration de SCA.
Vérifier le moteur et la transmission pour rechercher des
fuites – Réalisez une inspection visuelle du moteur et de la
transmission pour rechercher toute fuite de liquide visible.
Vider le séparateur de carburant et d’eau – Ouvrez la
soupape de vidange sur le séparateur carburant / eau et
laisser l’eau s’écouler du filtre.
70
6 Entretien programmé
Changer le séparateur de carburant et d’eau – Remplacez
le filtre de carburant en suivant les instructions du manuel
d'utilisation du moteur.
Vérifier la jauge de restriction d’air (si applicable) – Notez
la valeur indiquée sur la jauge, réinitialisez, démarrez le
moteur, faites-le tourner au ralenti rapide puis arrêtez-le. Si la
valeur reste à zéro, il se peut que la jauge soit défectueuse ou
que la tuyauterie d’entrée ait une fuite. La cause doit être
recherchée et la jauge remplacée et/ou la tuyauterie réparée
Si la valeur initiale de la jauge indique que le filtre doit être
changé, procédez au remplacement. Reportez vous à l’article
suivant sur le formulaire d’entretien préventif.
Changer le filtre à air – Le filtre à air doit être changé si
nécessaire. Si le camion est équipé d’une jauge de restriction,
remplacez le filtre lorsque la jauge indique que cela doit être
fait.
Changer le dessiccateur d’air (si applicable) – Le
dessiccateur doit être changé si nécessaire. Changez-le en
cas de présence visible d'eau lorsque les réservoirs d'air du
système sont purgés.
Vérifier le système d’échappement – Inspectez visuellement
tous les composants du système d’échappement pour
rechercher des fuites et/ou des dommages.
Nettoyer le reniflard de transmission – Confirmez que le
reniflard, placé sur le dessus de la transmission, est propre et
que le passage est ouvert. Ne pulvérisez pas directement de
solvants de nettoyage sous haute pression.
Sous le véhicule
Vérifier le boitier de direction – Inspectez le boitier de
direction pour rechercher des fuites de fluide et repérer tout
jeu excessif. Inspectez la timonerie de direction pour
rechercher de l’usure ou un relâchement.
Vérifier les garnitures de freins et les tambours – Vérifiez
visuellement les garnitures et les tambours pour repérer de
l'usure ou des fissures. Si les garnitures ont une épaisseur de
6,35 mm (0,25 pouce) ou inférieure à un endroit, les patins
doivent être remplacés ou regarnis.
Vérifier les ressorts à lames – Inspectez les ressorts à lames
pour rechercher des craquelures ou un écrasement excessif.
Vérifier les amortisseurs (si applicable) – Inspectez les
amortisseurs pour rechercher des fuites.
Serrer les boulons de montage de l’essieu avant –
Resserrez les boulons de montage de l’essieu avant à
210 pieds-livre (284,7 Nm).
71
6 Entretien programmé
Serrage des écrous de la clavette mobile de la goupille
des essieux avant – Resserrez le ou les écrous de la clavette
mobile de la goupille d’essieu de direction.
Vérifier la pompe hydraulique – Inspectez la pompe
hydraulique pour rechercher des fuites.
Vérifier l'installation et les raccordements du démarreur –
Confirmez que les écrous de montage du démarreur sont
serrés. Inspectez les raccordements électriques pour vérifier
que les contacts sont bien établis aux bornes du démarreur.
Vérifier le moteur et la transmission pour rechercher des
fuites – Réalisez une inspection visuelle du moteur et de la
transmission pour rechercher toute fuite de liquide par endessous.
Changer l’huile de moteur et le filtre – Videz et remplacez
l’huile du moteur. Utilisez une huile conforme, au minimum,
aux spécifications fournies dans le manuel d'utilisation du
moteur. Remplacez le filtre à huile.
Remplacez les filtres de transmission — Remarque — Le
filtre du carter n'est PAS concerné par cette intervention. Le
filtre doit être seulement remplacé lors d’une remise en état.
Changer le fluide de transmission – Videz et remplacez le
fluide de transmission. Utilisez une huile conforme, au
minimum, aux spécifications fournies dans le manuel
d'utilisation de la transmission.
Vérifier les supports du moteur et de la transmission —
Resserrez les supports du moteur et de la transmission.
Inspectez le matériau d’isolation et remplacez-le s’il est
détérioré.
Vérifier les joints de roues pour rechercher des fuites –
Inspectez les moyeux avant et arrière pour rechercher des
signes de fuites d’huile. Remplacez-les s’ils fuient.
Nettoyer le reniflard d’essieu arrière – Assurez vous que
l’évent de l'essieu arrière tourne librement.
Vérifier le différentiel pour rechercher des fuites –
Inspectez le corps de l'essieu arrière pour rechercher des
signes de fuites. Réparez si nécessaire.
Vérifier le niveau d’huile du différentiel – Vérifiez le niveau
d’huile du différentiel selon les instructions du fabricant du
composant.
Changer l’huile du différentiel – Videz et remplacez l’huile
du différentiel. Utilisez une huile conforme, au minimum, aux
spécifications fournies dans le manuel du fabricant du
composant.
72
6 Entretien programmé
Vérifier les vérins de levage pour rechercher des fuites –
Inspectez les vérins pour rechercher des signes de fuites.
Réparez si nécessaire.
Serrer les boulons de montage de l’essieu arrière –
Resserrez les boulons de montage de l’essieu arrière à 400
pieds-livre (542 Nm), boulon à 600 pieds-livre (813 Nm).
Châssis
Vérifier le roulements de moyeu avant – Soulevez et
maintenez l’essieu avant. Vérifier que le roulement de moyeu
n'est pas sujet à un jeu excessif.
Vérifier le niveau d’huile de l’essieu avant (si applicable) –
Vérifiez le niveau d’huile dans les chapeaux de roue de
l'essieu avant. Remplissez au niveau si nécessaire.
Remplacer les roulements de moyeu avant (si applicable) –
Retirez les moyeux avant et remplacez les roulements en
utilisant de la graisse conforme, au moins, aux spécifications
minimales du fabricant du composant.
Vérifier les câbles de batterie et les serre-tôles – Inspectez
les câbles de batterie pour rechercher des signes d’abrasion
ou de rupture. Réparez et redirigez-les si nécessaire. Assurez
vous que les batteries sont fixées correctement.
Vérifier les batteries pour rechercher des craquelures ou
des dommages causés par l’acide – Inspectez les batteries
pour rechercher des signes de dommages. Remplacez-les si
nécessaire.
Nettoyer les raccordements des câbles de la batterie –
Retirez les bornes des câbles de la batterie, nettoyez les
raccordements, et rattachez les bornes.
Vérifier les serre-tôles du couvercle du boîtier de la
batterie – Vérifiez les boulons ou les attaches en caoutchouc
pour vous assurer que le couvercle de la boite de batterie est
fermement fixé.
Vider l’eau des réservoirs d’air – Une fois le circuit d’air
chargé, ouvrez chaque dispositif de purge manuelle jusqu’à ce
que toute l’humidité soit éliminée du circuit.
Vérifier et serrer les écrous de roues – Inspectez tous les
écrous des roues pour rechercher des signes d’usure ou de
dommages. Resserrez tous les écrous à 450–500 pieds-livres
(610-678 Nm).
Vérifier les roues – Inspectez toutes les roues pour
rechercher des signes de dommages comme des trous et des
fissures de grande taille.
73
6 Entretien programmé
Vérifier la pression, la profondeur de la bande de
roulement et l'état des pneus – Inspectez les pneus pour
repérer une usure ou des dommages éventuels. Réglez la
pression d'air à un niveau adéquat.
Vérifier le niveau de fluide dans le planétaire de l'essieu
arrière (si applicable) – Vérifiez et ajustez le niveau de
lubrifiant dans les logements de planétaire conformément aux
instructions du fabricant du composant.
Inspecter les plateformes – Inspectez les plateformes pour
vérifier qu'elles sont bien installées et qu'elles sont exemptes
de fissures et de zones irrégulières pouvant faire trébucher
l'utilisateur.
Vérifier le châssis pour rechercher des fissures –
Inspectez les longerons de châssis et les croisillons pour
rechercher des fissures et des pliures.
Vérifier les bavettes garde-boue / ailes (si applicable) – Si le
véhicule est équipé de bavettes garde-boue et /ou d'une aile,
inspectez ces éléments pour vérifier qu'ils sont correctement
montés et qu'ils ne sont pas endommagés.
Changer le filtre du système hydraulique – Retirez et
remplacez le filtre hydraulique externe.
Vérifier le niveau de fluide hydraulique – Démarrez le
moteur, élevez et abaissez la flèche deux ou trois fois pour
confirmer que les composants du système sont remplis.
Abaissez la flèche jusqu’à la position COMPLETEMENT
ABAISSEE, arrêtez le moteur et vérifiez le niveau de fluide sur
la jauge du réservoir. Remplissez si nécessaire.
Changer le fluide hydraulique – Videz le réservoir
hydraulique et remplissez-le avec du fluide pour transmission
automatique Dextron III.
Nettoyer l’évent du réservoir hydraulique – Retirez la saleté
accumulée autour de l’évent et assurez-vous que l’évent est
propre.
Vérifier les axes de charnière et les douilles de la cabine –
Inspectez les axes de charnière et les douilles pour repérer
toute usure ou dommage potentiels.
Lubrification
Vérifier/lubrifier les rouleaux de porte arrière – Inspectez
les rouleaux supérieurs. Remplacez-les s’ils sont bloqués ou
endommagés. Lubrifiez.
Vérifier/lubrifier le joint coulissant de la direction –
Inspectez le joint coulissant pour repérer une usure ou des
dommages potentiels. Lubrifiez avec de la graisse au lithium.
74
6 Entretien programmé
Vérifier/lubrifier les joints de cardan la direction –
Inspectez les joints de cardan pour repérer une usure ou des
dommages potentiels. Lubrifiez avec de la graisse au lithium.
Vérifier/lubrifier tous les points de graissage de la
direction – Inspectez les goupilles, les embouts de biellette et
les extrémités des barres de direction pour repérer une usure
ou des dommages potentiels. Lubrifiez avec de la graisse au
lithium.
Vérifier/lubrifier les leviers de freins réglables – Inspectez
les leviers de freins réglables pour repérer une usure ou des
dommages potentiels. Mesurez la course de l’actionneur de
freins. Si cette mesure dépasse la recommandation du
fabricant du composant, vérifiez les patins de freins et le
réglage pour déterminer quelle est la cause de la course
excessive et réparez si nécessaire.
Vérifier/lubrifier les joints de cardan des organes de
transmission – Inspectez les organes de transmission et les
joints de cardan pour repérer une usure ou des dommages
potentiels. Lubrifiez avec de la graisse au lithium.
Nettoyer, vérifier, régler et graisser les mâchoires de la
sellette d’attelage – Retirez la saleté et l’excès de graisse
des mâchoires de la sellette d’attelage. En utilisant une jauge
pour sellette d’attelage, mesurez le jeu. Si le jeu dépasse
3,175 mm (1/8ème de pouce), déterminez la cause de l’excès
de jeu et réparez ou remplacez les mâchoires selon la
recommandation du fabricant du composant.
Vérifier/lubrifier la plaque supérieure de la sellette
d’attelage – Nettoyez et inspectez la plaque supérieure de la
sellette d’attelage pour rechercher des fissures ou d'autres
dommages. Appliquez de la graisse lithium à la surface de la
plaque supérieure.
Vérifier/lubrifier les broches de pivot de la sellette
d’attelage – Inspectez les broches de pivot de la sellette
d’attelage pour repérer une usure ou des dommages
potentiels. Lubrifiez avec de la graisse au lithium.
Vérifier/lubrifier les paliers de pivot de flèche – Inspectez
les paliers de pivot de flèche pour repérer une usure ou des
dommages potentiels. Lubrifiez avec de la graisse au lithium.
Vérifier/lubrifier les paliers de cylindres supérieures –
Inspectez les paliers de cylindres supérieurs de la flèche pour
repérer une usure ou des dommages potentiels. Lubrifiez avec
de la graisse au lithium.
Ajouter de la graisse au réservoir de lubrification
automatique – Si le véhicule est équipé d’un système de
lubrification automatique, inspectez tous les points de
lubrification pour vérifier qu’il y a suffisamment de graisse.
Remplissez le réservoir du système avec le type adéquat et la
quantité de graisse selon les recommandations du fabricant du
composant.
75
6 Entretien programmé
Essai de conduite
Conduire le véhicule pour vérifier son fonctionnement
global – Démarrez et conduisez le véhicule. Testez le
fonctionnement de tous les systèmes et composants.
76
7 Environnement
7 Environnement
7 Environnement
Généralités
La croissance de l'industrialisation a un effet significatif sur
notre environnement à l'échelle mondiale. La nature, les
animaux et les êtres humains sont exposés quotidiennement
aux risques causés par de nombreux produits chimiques.
L'objectif à long terme est donc de concevoir des produits
chimiques qui ne sont pas nocifs pour l'environnement.
Cependant, de nombreux produits chimiques utilisés à l'heure
actuelle, comme les huiles, les graisses et les réfrigérants,
sont classés parmi les produits engendrant des déchets
problématiques.
Des outils et des procédures appropriées nous permettent de
réduire l'impact de ces produits sur l'environnement.
Lorsque la machine est entretenue conformément au
programme de maintenance décrit dans le manuel d'entretien
relatif à cette machine, celle-ci peut être utilisée en toute
sécurité par l'opérateur, et n'a qu'un impact très réduit sur
l'environnement.
En respectant les consignes suivantes, vous contribuerez à la
protection de notre environnement.
Politique environnementale
La gestion des problèmes écologiques en usine dépend de la
politique opérationnelle du fabricant, à laquelle vient s'ajouter
cette politique environnementale.
Notre but est d'améliorer continuellement nos processus afin
de ne plus polluer l'environnement et de développer des
produits et des services écologiques.
Les activités de notre usine sont développées conformément
aux principes du développement durable.
Chaque année, la direction de l'usine s'informe des principales
préoccupations environnementales, détermine ses objectifs
écologiques et établit un programme de gestion écologique
visant à atteindre ces objectifs.
La direction assure le suivi des objectifs écologiques et met en
place des actions correctives suite à des audits internes
faisant partie du processus d'amélioration.
Il incombe à l'ensemble du personnel de réagir aux anomalies
environnementales potentielles et de prendre les mesures
correctives nécessaires.
L'usine respecte la législation et les réglementations actuelles
dans le cadre de ses activités.
77
7 Environnement
Nos activités sont conformes à la norme ISO 14001 du
système international de protection de l'environnement et aux
principes du développement durable définis par la Chambre
Internationale du Commerce.
Sensibilisation écologique
Définissez votre propre sensibilité écologique. Demandez à
votre superviseur de mettre en place plus de formations si
nécessaire. Après une formation, assurez-vous de pouvoir
appliquer toutes les informations apprises dans le cadre de
vos tâches quotidiennes. Les manuels des produits
contiennent également des informations relatives à
l'environnement.
Veillez à disposer des connaissances suffisantes concernant
les sujets liés à vos tâches. Vous pouvez approfondir votre
connaissance des produits en lisant les manuels d'utilisation et
les nomenclatures fournies par le fabricant. Le fabricant sera
également en mesure de proposer les formations nécessaires.
Renseignez-vous à propos des instructions relatives à
l'environnement et à la sécurité dans le cadre de l'utilisation,
de l'entretien et de la réparation de la machine. Le plus
important est de savoir comment agir en cas de situation
exceptionnelle. Suivez soigneusement les programmes de
maintenance et de réglage. Utilisez les huiles et les autres
fluides spécifiquement indiqués. Vérifiez que les niveaux
d'huile sont corrects. Généralement, lors de l'utilisation d'une
machine, assurez-vous qu'elle fonctionne correctement et que
son état soit adapté à la tâche à effectuer.
Essayez de réduire au maximum les émissions et les déchets
engendrés. Ne prenez aucun risque et procédez avec
prudence. Prenez les bonnes mesures et appliquez-les de la
bonne manière.
Problèmes
environnementaux
Les problèmes environnementaux sont les défauts détectés
dans le fonctionnement de la machine ayant un impact négatif
potentiel ou avéré sur l'environnement. Les risques
environnementaux les plus fréquents sont les déversements
d'huile ou d'autres liquides, les déchets toxiques, les fuites et
les incendies. Si les joints d'étanchéité des cabines sont
endommagés ou usés, un problème environnemental peut
également survenir, puisque l'opérateur peut être exposé à
des niveaux de bruits trop élevés. En cas de problème
environnemental potentiel, contactez immédiatement votre
superviseur ou le responsable pour le lui signaler.
78
7 Environnement
Une surveillance constante du fonctionnement de la machine
ainsi qu'une maintenance et des réparations préventives
permettent de garantir que le produit peut être utilisé en
continu et de façon sécurisée. Suivez les instructions de
maintenance à la lettre afin de ne pas compromettre la
sécurité de la machine et de son utilisateur. Boucher les fuites
et vérifier l'installation des joints et des tuyaux vous permet de
garantir qu'aucun liquide indésirable ne s'échappera de la
machine.
Lois et réglementations
Plusieurs lois et réglementations s'appliquent à l'utilisation de
la machine. Il incombe à l'employeur de vérifier que ces
normes sont respectées au travail. Les problèmes
environnementaux prennent de plus en plus d'ampleur. Il est
important d'être renseigné sur les normes actuelles, mais il est
tout aussi important de respecter les modifications apportées à
ces normes. Ces normes deviennent sans cesse plus
drastiques.
Utilisation de matériaux et
d'énergie
Une utilisation raisonnable et adaptée de certains matériaux
peut vous permettre de réaliser des économies significatives
tout en réduisant l'impact environnemental de vos activités.
Une maintenance préventive permet de réduire fortement les
interruptions de fonctionnement d'une machine.
Les manuels d'utilisation et de maintenance ont pour objectif
d'indiquer comment utiliser la machine correctement et en
toute sécurité. Utilisez toujours les pièces de rechange
recommandées par le fabricant et procédez aux maintenances
et aux réparations conformément à ses instructions.
Respectez tous les intervalles de remplacement des fluides.
Utilisez des matériaux respectant l'environnement si possible.
Essayez également d'utiliser des matériaux recyclés. Ainsi,
vous obtiendrez des résultats optimaux en matière d'écologie
et de sécurité.
Lors de l'utilisation d'une machine, la consommation d'énergie
est principalement influencée par l'état de la machine et par les
compétences de son utilisateur. Le fabricant a installé et défini
les valeurs réglables de votre machine pour atteindre un
niveau optimal en matière de consommation et d'émissions.
Pour que le fonctionnement d'une machine soit optimal, il
convient de procéder à des entretiens réguliers et à des
réparations immédiates si nécessaire. Veillez à respecter
particulièrement les consignes relatives au démarrage à froid
de la machine.
79
7 Environnement
Effets des gaz
d'échappement
Les émissions des moteurs diesel sont la source des
problèmes de santé et environnementaux. Le problème
environnemental le plus préoccupant est l'acidification des
sols, qui entraîne des anomalies dans la croissance des
arbres et la formation des plantes, tout en contribuant à une
eutrophisation massive.
Résultant tous deux des émissions de moteurs diesel, l'oxyde
d'azote (NOx) forme de l'acide nitrique lorsqu'il entre en
contact avec l'eau, et le dioxyde de soufre produit de l'acide
sulfurique. Ces deux acides puissants ont un impact sur la
formation des plantes car ils empêchent leurs racines
d'absorber l'eau et les minéraux.
Les particules sont le principal résultat d'une mauvaise
combustion du mélange carburant-air dans un moteur diesel. Il
s'agit de petites particules de carbone (<10 µm) sur lesquelles
des hydrocarbures toxiques se sont concentrés. Elles
proviennent du carburant et de l'huile de lubrification. Ces
particules sont libérées dans l'air avec les gaz d'échappement,
et les hydrocarbures mutagènes et cancérogènes sont alors
susceptibles de circuler vers les poumons.
Les émissions dangereuses proviennent principalement d'un
mauvais réglage du moteur et d'un entretien insuffisant. Il est
donc indispensable de procéder aux réglages et aux
entretiens conformément aux consignes des manuels
d'instruction.
80
7 Environnement
Recyclage
L'objectif principal de la protection environnementale est de
réduire le volume de déchets produits. Si des déchets sont
produits, ils doivent être réutilisés dans la mesure du possible
en tant que matériaux ou source d'énergie. Un traitement
adapté et sécurisé doit être prévu pour chaque type de déchet.
Le tri des déchets créés par nos activités est influencé par la
législation, les facteurs environnementaux et la propreté
générale, entre autres. La quantité de déchets transférés vers
les sites d'enfouissement peut être réduite en triant les
déchets dans des conteneurs étiquetés et adaptés. Le moyen
le plus efficace de protéger l'environnement est d'économiser
les matériaux et l'énergie, et d'utiliser des méthodes et des
produits écologiques.
Familiarisez-vous avec les consignes de mise au rebut et de
recyclage des déchets relatives à votre machine.
Les déchets métalliques peuvent être collectés, triés et
distribués aux entreprises industrielles pour être réutilisés en
tant que matériaux bruts et éléments d'alliages. Le recyclage
permet de réduire environ de moitié l'énergie qui serait
consommée si la même quantité de métal était obtenue par
minage.
Les déchets toxiques sont les déchets pouvant être dangereux
pour la santé et l'environnement à cause de certains produits
chimiques ou de certaines propriétés. Lors de la collecte et de
la manipulation de déchets toxiques, ces risques sanitaires et
environnementaux doivent être pris en compte. Les déchets
toxiques comprennent généralement les batteries et les
accumulateurs, les peintures, les solvants, les autres liquides
spéciaux, les déchets issus du carburant et du liquide
réfrigérant, les aérosols et les tubes fluorescents usagés. Triez
tous les déchets toxiques et veillez à ce qu'ils soient traités de
manière adaptée.
Apportez les matériaux usagés ou jetés (emballages, pièces
métalliques propres, composants électriques, etc.) à un centre
de recyclage ou à une autre installation adaptée qui prendra
en charge leur destruction.
81
7 Environnement
Remise en état complète ou
mise au rebut
Si la durée de vie de la machine arrive à expiration, il existe
deux solutions : la remise en état complète de la machine, ou
sa mise au rebut. Dans le cas d'une remise en état complète,
appuyez-vous sur l'expertise du fabricant pour déterminer la
quantité de réparations nécessaires. Ainsi, vous vous
assurerez que toutes les nouvelles normes relatives à
l'environnement et à la sécurité seront prises en compte. Dans
le cas d'une remise en état complète, le produit doit être
équipé de façon à respecter ces nouvelles normes. Il incombe
au réparateur de respecter ces nouvelles normes.
L'impact environnemental peut être réduit en triant les
matériaux et les composants. Veuillez noter que la machine se
compose principalement de plusieurs structures en fer dont la
majeure partie est recyclable.
Pour une mise au rebut des déchets toxiques, trouvez les
méthodes appropriées pour vous débarrasser des liquides,
des matériaux et des composants. Les bulletins de sécurité
des divers liquides et matériaux contiennent des instructions
de mise au rebut. Vous pouvez également consulter les
fournisseurs des composants et le fabricant des produits pour
obtenir des consignes de mise au rebut et de tri.
Déchets problématiques
Apportez les éléments considérés comme des déchets
problématiques, comme les batteries, les filtres usagés, les
pièces en plastique et les autres composants problématiques,
à un centre de collecte des déchets problématiques.
Mettez au rebut les déchets problématiques conformément
aux lois et aux réglementations environnementales en vigueur
relatives à l'environnement de fonctionnement de la machine.
Huiles et fluides
Le plus important au niveau écologique est d'empêcher l'huile
et les autres liquides toxiques de pénétrer les cours d'eau de
surface et les nappes phréatiques. Même un léger
déversement d'huile peut causer des dommages importants
aux cours d'eau. Soyez très vigilant concernant tout type de
déversement pouvant se produire sur votre machine. Veillez à
ce que les tuyaux soient en bon état pour éviter toute
mauvaise surprise.
En cas d'écoulement, absorbez l'huile déversée à l'aide de
sciure, par exemple, puis retirez la sciure contaminée
conformément aux instructions de votre site. En cas
d'accident, contactez immédiatement votre superviseur ou le
responsable assigné aux problèmes environnementaux.
82
7 Environnement
Utilisez des conteneurs adaptés, un bac de récupération
d'huile, une pompe, un tuyau, etc. pour retirer les huiles et
autres fluides de la machine. Laissez les entreprises
spécialisées dans le recyclage des déchets problématiques
prendre en charge la mise au rebut des huiles usagées et
autres fluides.
Faites particulièrement attention aux fuites de fluide. Si
n'importe quel type d'huile a fui et s'est déversé sur le sol,
absorbez cette huile avec de la sciure ou un matériau
similaire, puis apportez la sciure contaminée à un centre de
collecte de déchets problématiques.
Appliquez l'action corrective adaptée pour éliminer la cause de
la fuite, et remplacez les pièces endommagées avant de
réutiliser la machine !
Climatisation
Le réfrigérant du climatiseur de la cabine accélère l'effet de
serre. Le réfrigérant ne doit pas être évacué du système de
climatisation directement vers l'atmosphère.
AVIS
Le système de climatisation ne doit être entretenu que par un
personnel de maintenance compétent et qualifié pour
l'entretien des équipements de réfrigération.
Santé et sécurité au travail
Faites attention à votre environnement de travail. Procédez
aux interventions de maintenance et de réparation
nécessaires pour éviter tout accident ou maladie liés aux
vibrations, au bruit ou à d'autres facteurs. Déterminez les
formations qu'il pourrait être nécessaire de suivre, et lisez bien
les bulletins de sécurité des substances dangereuses avec
lesquelles vous travaillez.
Travailler dans un
environnement dangereux
pour la santé
Si la machine doit être utilisée dans un environnement
dangereux pour la santé, la machine doit être équipée, utilisée
et entretenue conformément aux lois et aux réglementations
de sécurité établies.
Les environnements dangereux pour la santé incluent les
locaux dont l'air contient des particules d'amiante ou d'autres
poussières toxiques.
Lorsque la machine a été utilisée dans un tel environnement,
procédez avec le plus grand soin lors de la mise au rebut des
filtres à air de la cabine et du moteur.
83
7 Environnement
Si la machine a été utilisée dans des environnements
similaires à ceux décrits précédemment, les filtres mis au rebut
doivent être conservés dans des conteneurs à déchets
appropriés, et apportés à un centre de collecte des déchets
problématiques.
N'oubliez pas
Être ordonné et méthodique sont les deux caractéristiques les
plus importantes.
N'oubliez pas de :
앫 Respecter les instructions
앫 Vérifier que tous les réservoirs de liquide sont remplis
correctement
앫 Vérifier la présence de fuites
앫 Vous assurer que tout fonctionne correctement
앫 Remettre les outils utilisés pour une maintenance ou une
réparation à leur place
앫 Stocker les composants inutilisés de façon appropriée
앫 Reconnaître les problèmes liés à l'environnement
앫 Trier les déchets produits
앫 Nettoyer l'environnement de travail une fois le travail
terminé
앫 Veiller à ce que la zone de travail, les sorties d'urgence et
les armoires électriques soient toujours accessibles et
qu'aucun obstacle n'empêche d'y accéder
앫 Signaler toute anomalie
앫 Contacter votre superviseur ou le responsable assigné aux
problèmes environnementaux si nécessaire.
Il vous incombe personnellement de maintenir votre
environnement de travail propre et en bon état. La propreté et
l'ordre influencent le fonctionnement d'un lieu de travail,
réduisent le nombre d'accidents au travail et contribuent à
véhiculer une image positive de l'entreprise et de ses
employés.
Normes
Vibrations affectant les mains
Mesure effectuée au niveau du volant de direction,
conformément à la norme SFSENV 25349 : les vibrations
affectant les mains ne dépassent pas 2,5 m/s² (8,2 pieds/s²)
lors d'un fonctionnement normal.
84
7 Environnement
Vibrations affectant l'ensemble du
corps
Mesure effectuée au niveau du siège du conducteur,
conformément à la norme ISO 2631 : les vibrations affectant
l'ensemble du corps lors de l'utilisation d'un tracteur de
terminal ne dépassent pas 0,5 m/s² (1,64 pied/s²) lors d'un
fonctionnement normal.
Niveaux de bruit
Niveau maximal de bruit à l'intérieur de la cabine : 77 dB(A)
LpAZ, selon la norme SFS-EN 12053 + AC. Niveau maximal
de bruit à l'extérieur de la cabine : 85 dB(A) LAeq, mesure
effectuée sur le côté à 7,5 m (24,6 pieds), avec le moteur
tournant à plein régime.
Alternativement, le niveau maximal de bruit à l'intérieur de la
cabine est de 75 dB(A) LpAZ, selon la norme SFS-EN 12053 +
AC. Niveau maximal de bruit à l'extérieur de la cabine : 80
dB(A) LAeq, mesure effectuée sur le côté à 7,5 m (24,6 pieds),
avec le moteur tournant à plein régime.
Marquage CE
Le marquage CE signifie qu'au moment où elle a été fournie,
la machine est conforme à l'ensemble des normes relatives à
la santé et à la sécurité, applicables et essentielles, spécifiées
par la directive 98/37/CE relative aux machines.
Émissions de gaz d'échappement
Les émissions de gaz d'échappement et de particules de cette
machine ne dépasse pas les limites définies dans la Partie 3 A
de la directive 2004/26/CE et par la directive U.S. 40 CFR 89
Tier 3.
85
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement