D - Peterbilt

D - Peterbilt
Table des matières
Signaux de
1
Urgence
2
Commandes
3
Conduite
4
Programme
5
Information
6
Index
7
Table des matières
©2012 Paccar Inc - Tous droits réservés
Ce manuel illustre et décrit le fonctionnement d'éléments ou d'équipements qui mai être standard ou en option sur ce
véhicule. Ce manuel mai également inclure une description des caractéristiques et des équipements qui ne sont plus
disponibles ou n'ont pas commandé sur ce véhicule. S'il vous plaît ne pas tenir compte les illustrations ou les descriptions
relatives à des caractéristiques ou des équipements qui ne sont pas sur ce véhicule.
PACCAR se réserve le droit d'interrompre, spécifications modifier ou changer la conception de ses véhicules à tout moment
sans préavis et sans encourir aucune obligation.
Les informations contenues dans ce manuel sont la propriété de PACCAR. La reproduction, en tout ou en partie, par quelque
moyen que ce qui est strictement interdite sans autorisation écrite préalable de PACCAR Inc.
P.O. Box 1518
Bellevue, WA 98009
Exemple de modèles de camions
i
SÉCURITÉ
1
INTRODUCTION
Comment utiliser ce manuel . . . . . . . .
Comment s'y retrouver dans le manuel . . .
Alertes de sécurité . . . . . . . . . . . .
Alertes de sécurité . . . . . . . . . . . .
Mention spéciale sur les réparations. . . . .
Sources supplémentaires de renseignements.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
1-3
1-3
1-4
1-6
1-9
1-10
ACCÈS À LA CABINE ET AU CADRE DE CHÂSSIS
Sécurité . . . . . . . . . .
Serrures de porte . . . . . .
Système de télédéverrouillage
Monter sur le tablier . . . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
1-11
1-12
1-13
1-16
Attaches de capot. . . . . . . . . . . . . . .
Basculement du capot . . . . . . . . . . . . .
Dispositif de maintien du capot en position ouverte
1-18
1-19
1-20
VOTRE MOTEUR
1-1
SÉCURITÉ
1
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . .
Ceintures de sécurité . . . . . . . . . . . .
Sangles d'attache . . . . . . . . . . . . . .
Dispositif Komfort Lok® . . . . . . . . . . .
Femmes enceintes . . . . . . . . . . . . .
Réparations des ceintures endommagées . . .
Compartiment couchette et dispositifs de retenue
Conseils sur le port de la ceinture de sécurité. .
.
.
.
.
.
.
.
.
1-22
1-23
1-26
1-27
1-28
1-29
1-29
1-32
.
.
.
.
.
1-34
1-34
1-35
1-37
1-37
MISE EN ROUTE
Introduction . . . . . . . . . .
Sécurité de conduite du véhicule .
Chargement du véhicule . . . . .
Matériel de secours . . . . . . .
Liste de vérifications du conducteur
1-2
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
INTRODUCTION
INTRODUCTION
Comment utiliser ce manuel
Ce manuel contient des
renseignements utiles pour faire
fonctionner votre véhicule Peterbilt
de façon sécuritaire et efficace. Il
fournit aussi des renseignements sur
l'entretien du véhicule afin de le garder
dans le meilleur état possible; ceux-ci
comportent un sommaire relatif à la
réalisation des vérifications de sécurité
et des contrôles d'entretien préventif.
Nous avons essayé de présenter
l’information dont vous avez besoin
pour connaître les fonctions, les
commandes et le fonctionnement de
votre véhicule de la façon la plus claire
possible. Nous espérons que vous
trouverez ce manuel facile à utiliser.
Vous devrez parfois sortir ce manuel
de votre Peterbilt. Dans ces cas,
assurez-vous de le remettre dans la
cabine lorsque vous aurez fini de vous
en servir. Il sera ainsi ici lorsque vous
en aurez besoin la prochaine fois ou
lorsque vous passerez le véhicule à
l’utilisateur suivant.
Comment s'y retrouver dans
le manuel
Ce manuel comporte plusieurs outils
pour vous aider à trouver rapidement
et facilement ce que vous cherchez.
Il y a d’abord la Table des matières à
consultation facile. Située au début
du manuel, elle énumère tous les
principaux sujets couverts et donne les
numéros des sections où vous pouvez
trouver ces sujets. Utilisez cette table
des matières à consultation facile pour
trouver l’information sur de grands
sujets, comme l’entretien.
Des citations de références croisées
facilitent aussi la recherche de
l’information désirée. Si certaines
autres parties du manuel contiennent
d'autres renseignements sur le sujet
que vous lisez, celles-ci sont indiquées
sous forme d’une référence croisée
comme celle qui suit : (Voir Liste de
vérification du conducteur à la page
1-3
1
INTRODUCTION
1
1-37.) Il n’est alors plus nécessaire de
rechercher une autre information.
Finalement, il y a l’index des sujets.
Celui-ci se trouve à la fin du manuel et
énumère les sujets couverts par ordre
alphabétique. Ainsi, si vous désirez
des renseignements sur les freins par
exemple, il vous suffit de rechercher
Frein dans l’index des sujets. Vous
y trouvez toutes les pages où il est
question de freins ou de freinage.
1-4
Alertes de sécurité
Veuillez lire et suivre toutes les alertes
de sécurité qui se trouvent dans ce
manuel. Elles ont pour but de vous
protéger et de vous informer. Elles
permettent d'éviter des blessures
accidentelles pour vous-même et vos
passagers, et contribuent à prévenir
des dégâts coûteux à votre véhicule.
Les alertes de sécurité sont signalées
par des symboles et des mots comme
MISE EN GARDE, ATTENTION ou
REMARQUE. Ils sont destinés à
attirer votre attention. Veuillez en tenir
compte.
AVERTISSEMENT
AVERTISSEMENT
Le message de sécurité suivant les
symboles et les mots-indicateurs
signale les procédures de
fonctionnement dangereuses qui
pourraient causer des blessures
graves ou mortelles. Ils peuvent
aussi signaler un risque de dommage
matériel. L'alerte identifie le danger, la
manière de l'éviter et les conséquences
probables si le danger n'est pas évité.
INTRODUCTION
ATTENTION
Exemple :
ATTENTION
AVERTISSEMENT
Ne transportez pas de récipients
de carburant dans votre véhicule.
Qu'ils soient pleins ou vides, les
bidons de carburant peuvent fuir,
exploser et provoquer ou alimenter
un incendie. Ne soulevez pas les
bidons de carburant. Même s'ils
sont vides, ils sont dangereux. Le
non-respect de cette consigne peut
entraîner des blessures ou la mort.
REMARQUE
1
NOTA
L'alerte de sécurité suivant ce symbole
et mot signale les procédures de
fonctionnement qui pourraient causer
des dommages matériels. L'alerte
identifie le danger, la manière de
l'éviter et les conséquences probables
si le danger n'est pas évité.
L'alerte suivant ce symbole et mot
donne une information qui n'est
pas liée à la sécurité mais qui doit
être appliquée. L'alerte met en
surbrillance les éléments qui ne sont
pas évidents, mais qui sont utiles pour
le fonctionnement efficace du véhicule.
Exemple :
Exemple :
ATTENTION
Ne continuez pas à conduire
votre véhicule si la pression
d'huile est insuffisante,
sous
peine d'endommager gravement
le moteur.
Le non respect de
cette consigner peut entraîner des
dommages matériels.
NOTA
Il est inutile de pomper la pédale
d’accélérateur pour faire démarrer le
moteur.
1-5
INTRODUCTION
1
Alertes de sécurité
AVERTISSEMENT
Ne buvez pas d'alcool avant
de conduire.
Vos réflexes, vos
perceptions et votre jugement
peuvent être modifiés même par
une très petite quantité d'alcool.
Si vous conduisez après avoir bu,
vous risquez un accident grave
ou mortel. Soyez prudent : ne
buvez pas avant de conduire et
n'accompagnez pas un conducteur
qui a bu.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
AVERTISSEMENT
N'écrivez pas de message en
conduisant.
Votre temps de
réaction, perception et appréciation
peut être limité pendant la rédaction
de message ou toute autre
utilisation de messagerie Internet
en conduisant Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Avant de prendre le volant,
assurez-vous que votre véhicule
est en parfait état de marche : vous
en êtes entièrement responsable.
Inspectez le véhicule selon le début de
la Liste de vérifications du conducteur
à la page 1-37.
Tous les nouveaux véhicules sont
conçus pour être conformes aux
normes fédérales des États-Unis sur
la sécurité routière, qui s'appliquent au
moment de leur fabrication. Malgré
1-6
toutes les mesures prises, la sécurité
et la fiabilité dépendent largement
du bon entretien du véhicule. Suivez
les recommandations d'entretien
qui se trouvent dans la section
Entretien préventif à la page 5-9.
C'est une manière de garantir votre
investissement.
N'oubliez pas que même s'il est bien
entretenu, le véhicule doit être utilisé
dans la limite de ses possibilités
mécaniques et de capacité de charge.
Consultez l’étiquette de capacité de
poids sur le rebord de la porte du
conducteur.
La sécurité au volant n'est possible
qu'en se concentrant sur vos tâches et
sur la route. Évitez les distractions afin
d'améliorer votre concentration. Parmi
les exemples de distraction, nommons
les commandes de l'autoradio, les
commandes du système de navigation
GPS, les appels et la messagerie texte
à partir de votre téléphone cellulaire,
INTRODUCTION
la lecture, ou lorsque vous vous
allongez pour récupérer un objet par
terre. En réduisant ainsi les risques
de distraction, vous améliorez votre
sécurité au volant, évitant les accidents
pouvant provoquer des blessures
graves ou mortelles.
Informez-vous sur les réglementations
en vigueur pouvant interdire l'utilisation
d'un téléphone cellulaire au volant.
En plus de représenter un danger,
cette pratique pourrait enfreindre
certaines réglementations régionales
ou fédérales interdisant l'utilisation
d'un téléphone cellulaire en conduisant
un véhicule.
Ce manuel n’est pas un manuel de
formation. Il ne peut tout expliquer
au sujet de la conduite de votre
véhicule. Pour cela, vous devez suivre
un bon programme de formation ou
le cours d’une école de conduite
de camion. Si vous n’avez pas de
formation, vous devez suivre un cours
avant de conduire. Les conducteurs
qualifiés seulement doivent conduire
ce véhicule.
Avertissement, Proposition
65 de la Californie
•
Selon l'État de la Californie,
les gaz d'échappement d'un
moteur diesel et certains de ses
constituants peuvent causer le
cancer, provoquer des anomalies
congénitales ou nuire à la
reproduction.
•
Selon l'État de la Californie,
d'autres produits chimiques dans
ce véhicule provoquent le cancer
et des anomalies congénitales, ou
nuisent à la reproduction.
•
Les bornes de batteries et
accessoires connexes contiennent
du plomb et des composés de
plomb qui, selon l'État de la
Californie, causent le cancer
et nuisent à la reproduction.
Lavez-vous les mains après avoir
manipulé une batterie.
1-7
1
INTRODUCTION
1
Enregistreur de données
California Vehicle Code – Section
9951 – «Disclosure of Recording
Device» (divulgation d'un dispositif
d'enregistrement)
Il se peut que votre véhicule soit
pourvu de l'un ou plusieurs dispositifs
d'enregistrement communément
appelés « enregistreurs de données
d'événements » («EDR») ou « modules
de détection et de diagnostic »
(«SDM»). Si vous êtes impliqué dans
un accident, il se peut que ce ou
ces dispositifs puissent enregistrer
les données de l'événement qui s'est
produit immédiatement avant et (ou)
au cours de l'accident. Pour de plus
amples renseignements sur vos droits
en matière de l'utilisation de ces
données, veuillez communiquer avec :
•
1-8
le Department of Motor Vehicles
de la Californie – Division des
opérations de délivrance de
permis
– ou –
•
http://www.dmv.ca.gov/
pubs/vctop/d03_6/vc9951.htm
Protection de
l’environnement
AVERTISSEMENT
Selon l'État de la Californie, les gaz
d'échappement d'un moteur diesel
et certains de ses constituants
peuvent causer le cancer, provoquer
des anomalies congénitales ou
nuire à la reproduction.
Selon
l'État de la Californie, d'autres
produits
chimiques
dans
ce
véhicule provoquent le cancer et
des anomalies congénitales, ou
nuisent à la reproduction.
Cet
avertissement est imposé par la
législation californienne (proposition
65) et n'est pas attribuable à un
changement dans la façon dont les
véhicules sont fabriqués.
Certains des ingrédients contenus
dans l'huile moteur, l'huile hydraulique,
l'huile de boîte de vitesses et
d'essieux, le liquide de refroidissement
INTRODUCTION
du moteur, le carburant Diesel, le
liquide frigorigène du climatiseur
(R12, R134a et huile PAG), les
batteries, etc., sont susceptibles
de contaminer l'environnement s'ils
se répandent ou s'ils ne sont pas
éliminés de façon appropriée. Pour
en savoir plus sur l'élimination de ces
substances, renseignez-vous auprès
de l'organisme gouvernemental local
approprié.
Mention spéciale sur les
réparations
AVERTISSEMENT
Ne tentez pas d'effectuer des
réparations sans avoir la formation,
la documentation et l'outillage
appropriés. Vous pourriez subir des
blessures graves ou mortelles ou
rendre votre véhicule dangereux.
N’effectuez les travaux que pour
lesquels vous êtes qualifié.
Le centre de service de votre
concessionnaire est le meilleur endroit
pour faire réparer votre véhicule. Il
y a des concessionnaires partout et
ceux-ci sont possèdent le personnel
formé et le matériel qui vous permettra
de reprendre la route rapidement, et
de vous garder parmi nous.
Votre véhicule est une machine
complexe. Toute réparation du
véhicule exige une bonne formation
technique et les bons outils. Si vous
avez la certitude de posséder ces
exigences, vous pouvez probablement
effectuer certaines réparations.
Cependant, toutes les réparations
couvertes par la garantie ne doivent
être effectuées que par une installation
de réparation autorisée. Si vous n’êtes
pas un mécanicien expérimenté ou
si vous ne disposez pas des bons
appareils, faites effectuer toutes
les réparations dans un garage de
réparation autorisé. Ceux-ci sont
équipés pour effectuer ces réparations
de façon adéquate et sécuritaire.
Manuels d’entretien Si vous
entreprenez une réparation
compliquée, vous devez disposer des
manuels d’entretien. Commandez-les
chez votre concessionnaire autorisé.
Lors de la commande, indiquez le
numéro de série de votre châssis afin
de recevoir les manuels pertinents
à votre véhicule. Veuillez prévoir un
1-9
1
INTRODUCTION
1
délai de livraison de 4 semaines. Ces
manuels vous seront vendus.
Nomenclature du châssis final
Une liste d’ordinateur non illustrée
complète des pièces utilisées pour la
construction personnalisée de votre
véhicule peut être obtenue auprès du
concessionnaire chez qui vous l'avez
acheté.
AVERTISSEMENT
Votre
véhicule
peut
devenir
dangereux si vous le modifiez.
En effet, certaines interventions
peuvent agir sur les circuits
électriques, la stabilité ou des
fonctions importantes du véhicule.
Avant de modifier le véhicule,
il faut d'abord vérifier avec le
concessionnaire pour s’assurer que
cela peut être fait en toute sécurité.
Des modifications inappropriées
peuvent causer des blessures
graves ou mortelles.
1-10
Sources supplémentaires de
renseignements
Équipement installé - Manuel
du conducteur
Les principaux sous-traitants
fournissent également des manuels
d'utilisation de leurs produits.
Vous trouverez donc dans votre
boîte à gants d'autres manuels et
brochures traitant du moteur, du
siège conducteur, de la boîte de
vitesses, des essieux, des roues, des
pneus, du système ABS/ESP (le cas
échéant), de la radio, de la sellette
d'attelage, du système de suivi de voie
et du régulateur de vitesse adaptatif.
Si cette documentation manque,
demandez-en des exemplaires à votre
concessionnaire.
Autres sources
Les écoles de conduite sont d'autres
sources d'information sur la conduite
des camions. Renseignez-vous sur
les cours qu'elles offrent dans votre
localité.
Les organismes officiels, comme
le service des permis de conduire,
peuvent également vous fournir des
renseignements utiles. La Interstate
Commerce Commission peut vous
fournir des renseignements sur la
réglementation régissant le transport
routier entre les États des États-Unis.
ACCÈS À LA CABINE ET AU CADRE DE CHÂSSIS
ACCÈS À LA CABINE ET
AU CADRE DE CHÂSSIS
Sécurité
AVERTISSEMENT
Remettez les marches en place
avant de grimper dans la cabine
ou de monter sur le tablier. Sans
marches, vous pouvez glisser
et tomber.
Le non-respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures ou la mort.
Faites attention lorsque vous pénétrez
ou sortez de la cabine du véhicule.
Gardez toujours au moins trois points
de contact avec vos mains sur la
poignée et les pieds sur les marches.
1
AVERTISSEMENT
Évitez de sauter de la cabine ou
d'y monter précipitamment; cela est
dangereux. Vous pourriez glisser
ou tomber, et vous pourriez subir
des blessures graves ou mortelles.
Maintenez les marches propres.
Nettoyez le carburant, l'huile ou la
graisse se trouvant sur les marches
avant de pénétrer dans la cabine.
Utilisez les marches et les poignées
et gardez toujours trois points de
contact entre vos mains et vos pieds
et le camion. Lorsque vous entrez
ou sortez de la cabine, tenez-vous
face au véhicule et regardez où
vous allez.
Les figures ci-dessous montrent la
meilleure façon d'entrer dans une
cabine classique et d'en sortir.
1-11
ACCÈS À LA CABINE ET AU CADRE DE CHÂSSIS
1
Serrures de porte
Serrure de porte
Il est possible de verrouiller les
portes de l'intérieur à l'aide du
bouton de verrouillage. Fermez
la porte, puis enfoncez le bouton
de verrouillage. Les portes se
déverrouillent automatiquement
lorsque vous les ouvrez de l'intérieur;
elles peuvent être verrouillées de
l'extérieur à l'aide de la clé ou de
la breloque porte-clés (système de
télédéverrouillage) offerte en option.
1-12
AVERTISSEMENT
Pour réduire le risque de mort ou
de blessures graves, verrouillez
toujours les portes lors de la
conduite du véhicule.
Combiné
à l'utilisation d'une ceinture de
sécurité à baudrier convenablement
portée, le verrouillage des portes
devrait empêcher une ouverture
inopinée et éviter aux occupants
d'être éjectés du véhicule.
Pour verrouiller ou déverrouiller les
portes de l'extérieur de la cabine,
insérez la clé dans la serrure. Tournez
la clé vers l'arrière pour verrouiller;
vers l'avant pour déverrouiller.
ACCÈS À LA CABINE ET AU CADRE DE CHÂSSIS
Clés
Les mêmes clés conviennent
pour l’allumage, les portes et le
compartiment à bagages de la cabine
couchette.
Les serrures de la boîte à outils fixée
sur le cadre de châssis et les bouchons
des réservoirs de carburant ont chacun
leur propre clé.
Système de
télédéverrouillage
(option)
Ce véhicule peut être équipé d’un
système de télédéverrouillage qui
ajoute sécurité et commodité à votre
véhicule. Le système verrouille ou
déverrouille les portes du conducteur
et du passager à l'aide de la breloque
porte-clés et vous avertit au moyen
des feux de stationnement lorsque
les portes choisies sont verrouillées
ou déverrouillées. Le système
comporte deux breloques porte-clés
qui fonctionnent à l'aide de la
technologie de code roulant sécuritaire
qui empêche d'enregistrer le signal
d'entrée.
1
NOTA
Id FCC : L2C0031T IC :
3432A-0031T FCC ID : L2C0032R
IC : 3432A-0032R Cet appareil
est conforme à la section
15 des règlements FCC et
RSS-210 d'Industrie Canada. Le
fonctionnement est assujetti aux
conditions suivantes : (1) Il se
peut que cet appareil ne provoque
aucun brouillage nuisible.
(2)
Mais, il doit néanmoins pouvoir
résister aux parasites, y compris au
brouillage susceptible d'en perturber
le fonctionnement. L'équipement
qui fait l'objet de changements ou
de modifications qui ne sont pas
expressément approuvés par la
partie responsable en matière de
conformité pourrait en interdire
le droit de fonctionnement à
l'utilisateur.
1-13
ACCÈS À LA CABINE ET AU CADRE DE CHÂSSIS
1
Fonctionnement
L'expression « IC » devant le numéro
de certification de la radio signifie
seulement que les caractéristiques
techniques d'Industrie Canada ont été
observées.
Pour déverouiller la porte du
conducteur
Appuyez une fois sur le bouton
UNLOCK. La porte du conducteur
se déverrouille et les feux de
stationnement s’allument pendant 40
secondes.
Pour déverouiller la porte du
passager
Enfoncez une fois le bouton UNLOCK
et une nouvelle fois en moins de 5
secondes. La porte du passager se
déverrouille.
Pour verrouiller toutes les
portes
Enfoncez le bouton LOCK. Les
portes se verrouillent et les feux de
stationnement s’allument pendant 2
secondes. Si les portes sont ouvertes,
elles ne se verrouillent pas. La portée
1-14
du système de télédéverrouillage est
d'environ 30 pieds. Cette distance
est réduite si le système est utilisé à
proximité d'autres sources RF, comme
des émetteurs TV/radio et des tours
de téléphonie cellulaire.
ACCÈS À LA CABINE ET AU CADRE DE CHÂSSIS
Piles
Synchronisation
La breloque porte-clés utilise une pile
3 V CR2032. Les piles durent environ
trois ans, selon leur utilisation. Une
distance régulièrement plus courte
est un indice que la pile doit être
remplacée. Les piles sont disponibles
dans la plupart des magasins de
rabais, des quincailleries et des
pharmacies.
La breloque porte-clés peut requérir
une synchronisation avec le camion
lorsque la pile a été remplacée ou
lorsqu’elle n’a pas été utilisée pendant
une longue période.
On peut accéléder à la pile en enlevant
le couvercle de la breloque porte-clés.
Après avoir remplacé la pile, il faut
synchroniser la breloque porte-clés
avec le véhicule.
pour un autre camion ou être
en panne. Communiquez avec
votre concessionnaire pour faire
reprogrammer votre breloque
porte-clés.
Pour synchroniser une
breloque porte-clés
1.
Tenez la breloque porte-clés à
proximité du récepteur qui se
trouve derrière le compteur de
vitesse et le tachymètre.
2.
Maintenez enfoncés
simultanément les deux boutons
LOCK et UNLOCK pendant
approximativement 7 secondes.
3.
Lorsque la breloque porte-clés
est resynchronisée, les portes se
verrouillent puis se déverrouillent
immédiatement.
4.
Si la breloque ne se synchronise
pas, elle peut être programmée
1-15
1
ACCÈS À LA CABINE ET AU CADRE DE CHÂSSIS
1
Monter sur le tablier
AVERTISSEMENT
Que vous montiez ou descendiez
du tablier, il faut toujours garder
au moins trois points de contact
avec vos mains sur la poignée
et les pieds sur les marches.
Lorsque vous entrez ou sortez de la
cabine, tenez-vous face au véhicule
et regardez où vous allez.
Le
non-respect de cette consigne peut
entraîner des blessures ou la mort.
AVERTISSEMENT
Pour pénétrer dans la cabine
ou monter sur le tablier utilisez
uniquement les marches et les
poignées montoir posées et
conçues à cet effet.
Ne pas
utiliser les marches et les poignées
appropriées pourrait provoquer une
chute causant des blessures graves
ou mortelles.
1-16
AVERTISSEMENT
Maintenez les marches propres.
Nettoyez le carburant, l'huile ou la
graisse se trouvant sur les marches
avant de pénétrer dans la cabine
ou de monter sur le tablier. De
plus, mettre le pied sur une surface
glissante peut provoquer une chute
causant des blessures graves ou
mortelles.
AVERTISSEMENT
Remettez les marches en place
avant de grimper dans la cabine
ou de monter sur le tablier. Sans
marches, vous pouvez glisser
et tomber.
Le non-respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures ou la mort.
NOTA
Toute modification (ajout de
cloisons, boucliers de cabine, boîtes
à outils, etc.) derrière la cabine
qui affecte l'utilisation des poignées
montoirs, des tabliers ou marches
d'accès au châssis installés doit
être conforme au règlement n° 399
de la Federal Motor Carrier Safety
Regulation.
Les images suivantes vous montrent
la bonne façon de monter et de
descendre de l'arrière de la cabine.
ACCÈS À LA CABINE ET AU CADRE DE CHÂSSIS
1
Tenez-vous aux poignées pour monter.
Maintenez trois points de contact.
1-17
VOTRE MOTEUR
1
VOTRE MOTEUR
Attaches de capot
Les attaches de capot empêchent le
capot de s'ouvrir inopinément.
ATTENTION
Un capot qui n'est pas verrouillé
solidement
pourrait
s'ouvrir
pendant le fonctionnement et
entraîner un dommage au véhicule.
Assurez-vous que le capot est
correctement fermé.
1-18
1. Attache de capot en position
fermée
VOTRE MOTEUR
Basculement du capot
2. Tirez l'attache pour ouvrir
1
3. Tirez vers le haut pour séparer
Pour ouvrir votre capot, décrochez
les dispositifs de retenue du capot.
Mettez une main ou les deux sur le
haut de l'avant du capot. Inclinez le
capot vers l'avant en tirant sur le haut
du capot, et en vous stabilisant à l'aide
de vos pieds au sol. Tirez toujours
sur le capot pour vous assurer que
le dispositif de maintien en position
ouverte est engagé. En fermant le
capot, veillez à garder les mêmes
points de contact (haut du capot) pour
contrôler le mouvement du capot lors
de la fermeture.
AVERTISSEMENT
Un capot qui pivote peut blesser
quelqu’un ou être endommagé.
Avant d'ouvrir ou d’abaisser le
capot, assurez-vous que personne
ni aucun objet ne se trouve sur
son trajet. Le défaut d'adopter une
position sécuritaire peut entraîner
des blessures graves ou mortelles.
1-19
VOTRE MOTEUR
Dispositif de maintien du
capot en position ouverte
1
Le capot est muni d'un dispositif
de maintien du capot en position
ouverte. Le capot du véhicule doit
être entièrement ouvert afin que le
dispositif de maintien du capot en
position ouverte puisse s'enclencher.
Une fois que le capot du véhicule
est entièrement ouvert, le verrou
du dispositif de maintien du capot
en position ouverte s'enclenche
automatiquement et doit être
déclenché par l'opérateur.
Tirez d'une main à partir d'ici.
1-20
VOTRE MOTEUR
Le levier de déclenchement du
dispositif de maintien du capot se
trouve près de la charnière avant du
capot. Poussez le levier pour dégager
le dispositif de maintien du capot en
position ouverte.
AVERTISSEMENT
Avant d'ouvrir ou d'abaisser le capot,
assurez-vous que vos pieds sont
solides et stables. Le non-respect
de cette consigne peut provoquer
la fermeture du capot de façon
incontrôlée ce qui pourrait entraîner
des blessures graves ou mortelles.
1
AVERTISSEMENT
Avant d'abaisser le capot, éloignez
les personnes et les objets qui
se trouvent sur son trajet.
Le
non-respect de cette consigne peut
entraîner des blessures ou la mort.
AVERTISSEMENT
Pousser pour dégager
Assurez-vous toujours que le verrou
du dispositif de maintien du capot
en position ouverte est enclenché
de manière à maintenir le capot
en position complètement ouverte
chaque fois que quelqu'un doit se
trouver en dessous du capot pour
quelque raison que ce soit. Le
non-respect de cette consigne peut
provoquer la fermeture du capot
de façon incontrôlée ce qui pourrait
entraîner des blessures graves ou
mortelles.
1-21
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
1
SIÈGE ET DISPOSITIFS
DE RETENUE
Introduction
Cette section traite du fonctionnement
et de la bonne utilisation des sièges.
Pour tout renseignement sur la
conception et le réglage des sièges,
consultez le Manuel de service et
d'utilisation du fabricant, fourni avec le
véhicule.
Réglage des sièges
AVERTISSEMENT
Ne réglez pas le siège du
conducteur lorsque le véhicule est
en marche. En effet, le siège peut
alors se déplacer brusquement
et faire perdre au conducteur la
maîtrise de son véhicule. Effectuez
tous les réglages du siège lorsque
le véhicule est à l’arrêt. Après avoir
réglé votre siège, assurez-vous
qu'il est bien verrouillé avant de
démarrer.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Siège de conducteur de série
Le siège standard du conducteur peut
être réglé d’avant en arrière, ainsi
qu'en hauteur. L'angle du dossier est
également réglable. Chacun de ces
trois mouvements est commandé par
1-22
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
un levier situé soit sous le siège, soit
sur les côtés de celui-ci.
Siège de conducteur avec
suspension pneumatique
AVERTISSEMENT
Avant de prendre la route, que
vous soyez conducteur ou passager
du véhicule, assurez-vous que le
dégagement de la tête est suffisant
lorsque le siège est réglé à sa
hauteur maximale.
De graves
blessures peuvent être dues à un
dégagement inadéquat de la tête.
Le non-respect de cette consigne
peut entraîner des blessures ou la
mort.
AVERTISSEMENT
Ne conduisez, ni ne circulez lorsque
le dossier du siège est en position
inclinée. Vous pourriez vous blesser
en glissant sous les ceintures de
sécurité en cas de collision. Le
non-respect de cette consigne peut
entraîner des blessures ou la mort.
Ceintures de sécurité
1
Il est prouvé que les ceintures de
sécurité sont le moyen le plus efficace
de réduire les risques de blessures
graves ou mortelles en cas d'accident
de la circulation. Les passagers non
attachés peuvent être projetés sur
le pare-brise ou toute autre pièce de
la cabine ou même être éjectés de
celle-ci. Ils peuvent heurter une autre
personne. Les blessures peuvent
être beaucoup plus graves lorsque
les passagers ne sont pas attachés.
Attachez toujours votre ceinture de
sécurité et assurez-vous que tous
vos passagers font de même. Il est
donc important de lire les instructions
suivantes et de s'y conformer.
Sièges à dossier inclinable
Soulevez complètement le siège afin
que le dossier s'incline sans heurter
les objets derrière vous.
1-23
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
1
AVERTISSEMENT
Ne conduisez pas votre véhicule
sans que votre ceinture de sécurité
ou celles de vos passagers soient
bouclées. La conduite sans que
les ceintures de sécurité ne soient
adéquatement
bouclées
peut
aggraver les blessures ou entraîner
la mort en cas d’urgence.
Votre véhicule est muni d'un témoin
de ceinture de sécurité dans l'afficheur
lumineux de témoins au-dessus du
compteur de vitesse/compte-tours
(consultez « Ceinture de sécurité,
boucler » à la page 3-45).
Ceintures
sous-abdominales et
baudrier
La combinaison d'une ceinture
sous-abdominale et d'un baudrier
comporte un mécanisme de
verrouillage. Le système s'adapte
automatiquement à la corpulence et
aux mouvements de la personne, tant
que la traction sur la ceinture est lente.
En cas de freinage brutal ou de
collision, la ceinture se bloque. Elle
se bloque aussi dans les montées et
dans les descentes à fortes pentes,
ainsi que dans les virages serrés.
Pour boucler la ceinture de
sécurité :
1.
1-24
Saisissez la languette de
verrouillage.
2.
Tirez la ceinture en un mouvement
lent et continu vers le côté opposé
du corps.
3.
Enfoncez la languette de
verrouillage dans la boucle
côté intérieur du siège.
4.
Poussez pour la verrouiller avec
un déclic audible.
5.
Tirez sur la ceinture de sécurité
pour vous assurer qu'elle est
bien bouclée et pour en vérifier
l'ajustement :
•
Tirez sur le baudrier pour vous
assurer qu'il est bien ajusté sur la
poitrine et le bassin.
•
L'écart entre le corps et la ceinture
devrait être inférieur à 1 po
(25 mm).
•
Le baudrier doit passer sur l'épaule
et ne jamais reposer contre le cou
ou passer sous le bras.
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
•
Assurez-vous que le rétracteur
enroule le jeu et la ceinture n'est
pas tortillée.
Pour détacher la ceinture de
sécurité :
1.
Enfoncez le bouton de
déverrouillage se trouvant
sur la boucle.
2.
La languette de verrouillage sortira
d'elle-même de la boucle.
le mouvement de la languette de
verrouillage jusqu'à l'arrêt.
1
Si la ceinture de sécurité est bloquée,
repoussez votre corps contre le siège
pour libérer la tension s'exerçant
sur la ceinture. Après quoi vous
devez laisser la ceinture s'enrouler
complètement en accompagnant
Ceintures de sécurité
Baudrier
Ceinture sous-abdominale
Bonne position
Mauvaise position (trop haut
sur les hanches)
Bonne position (sur le
bras)
Mauvaise position
(sous le bras)
Mauvaise position
(tordue)
1-25
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
1
AVERTISSEMENT
Le réglage et l'utilisation appropriés
de la ceinture de sécurité sont
indispensables pour maximiser la
sécurité des passagers. Si vous
ne portez pas ou ne réglez pas
votre ceinture de sécurité de façon
appropriée, vous pourriez subir des
blessures graves ou mortelles.
Sangles d'attache
AVERTISSEMENT
Ce véhicule peut être muni d'un siège
avec une sangle d'attache externe
plutôt qu'un dispositif d'attache interne.
Les sangles d'attache sont conçues
pour retenir le siège en cas d'arrêt
brusque ou d'accident.
Les sangles d'attache internes ne
nécessitent aucun réglage.
AVERTISSEMENT
Ne supprimez pas les sangles
d'attache, ne les modifiez pas
et ne les remplacez pas par un
système d'attache différent. En cas
d'accident, une sangle d'attache
défaillante ou manquante pourrait
permettre au siège de se soulever
complètement. Le non-respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures ou la mort.
1-26
Négliger de régler les sangles
d'attache pourrait entraîner un
mouvement excessif du siège
en cas d’accident. Les sangles
d’attache doivent être ajustées
de sorte qu’elles soient tendues
lorsque le siège est à sa position la
plus avancée et la plus haute. Le
non-respect de cette consigne peut
entraîner des blessures ou la mort.
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
Réglage de la sangle
d'attache externe
•
Assurez-vous que la sangle
d'attache est fixée au plancher de
la cabine et au cadre du siège.
Elles doivent passer à travers la
boucle de chaque côté.
•
Les fixations sont souvent
pourvues d'un crochet fendu.
Assurez-vous que les deux
moitiés du crochet entourent le
support d'ancrage.
•
Pour tendre la sangle, faire un
angle droit avec la boucle et la
sangle de la ceinture de sécurité.
Tirez ensuite sur la boucle. Pour
raccourcir la sangle, tirer dessus.
Dispositif Komfort Lok®
Votre véhicule comporte un dispositif
conçu pour éliminer l'effet «de
sanglage» et améliorer la sécurité et
le confort. Il y a serrage lorsqu’une
ceinture de sécurité se serre
continuellement sur votre corps
pendant des trajets cahoteux. Cette
fonction est d’autant plus nécessaire
sur des chaussées déformées,
particulièrement sur les longues
distances.
Pour éliminer l'effet de sanglage, il
suffit d'actionner au moment voulu
le dispositif Komfort Lok placé sur la
sangle de ceinture de sécurité.
1.
Attachez la ceinture de sécurité
conformément aux instructions,
consultez Sièges et dispositifs de
retenue à la page 1-22.
2.
Vous êtes maintenant en mesure
de mettre en action la fonction
Komfort-Lok. Penchez-vous vers
l'avant pour obtenir un peu de
«mou» dans la ceinture [1po (25
mm) au maximum, mesuré entre
le baudrier et la poitrine]. Vérifiez
que le jeu reste petit. Consultez
Témoin de ceintures de sécurité à
la page 1-25
3.
Lorsque le jeu est adéquat,
poussez sur la portion indiquant
« ON » afin de la verrouiller en
place. La fonction Komfort-Lock
est alors verrouillée.
4.
Pour déverrouiller le dispositif
Komfort-Lok, poussez sur la
portion indiquant « OFF » ou tirez
simplement sur le baudrier.
5.
Pour sortir de la cabine, ouvrez le
dispositif d’attache, puis poussez
sur le bouton de la boucle.
1-27
1
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
Femmes enceintes
1
Les femmes enceintes devraient
toujours porter la ceinture de
sécurité complète : ceinture
sous-abdominale et baudrier. La
ceinture sous-abdominale doit se
porter en position basse et serrée sur
le bassin. Pour éviter la pression sur
l'abdomen, la ceinture ne doit jamais
remonter sur la taille. Une ceinture de
sécurité portée de façon appropriée
peut réduire considérablement les
risques de blessures à la femme et au
bébé en cas de collision.
Komfort-Lok®
1-28
Port correct d'une ceinture de sécurité
par une femme enceinte
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
Réparations des ceintures
endommagées
Compartiment couchette et
dispositifs de retenue
Dans la cabine, les ceintures
endommagées doivent être
remplacées. Des ceintures étirées,
coupées ou usées peuvent ne plus
vous protéger en cas d’accident.
important d'utiliser les dispositifs de
retenue lorsque le véhicule roule.
Votre véhicule peut être équipé de
ceintures et/ou d'un filet de retenue
au-dessus de la couchette ou couvrant
l'ouverture.
Si votre véhicule est équipé de
couchettes supérieure et inférieure,
la couchette supérieure peut être
repliée pour libérer de l’espace dans
le compartiment couchette. Repliez
la couchette supérieure et insérez
l'extrémité en métal des sangles de
retenue dans les boucles.
Si une ceinture de sécurité ne
fonctionne pas convenablement,
adressez-vous à un centre de service
autorisé pour la faire réparer ou
remplacer.
Pour tout autre renseignement sur les
ceintures de sécurité et leur entretien,
consultez Ceintures de sécurité Inspection à la page 5-77.
Pour les cabines équipées d'un
compartiment couchette, il est
1-29
1
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
Couchette inférieure :
1
Couchette supérieure :
AVERTISSEMENT
Assurez-vous que le système de
retenue est utilisé par quiconque
occupe la couchette alors que
le véhicule est en mouvement.
En cas d’accident, une personne
allongée et sans dispositif de
retenue peut être sérieusement
blessée. Elle pourrait être éjectée
de la couchette. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Quand le véhicule est en
mouvement, la couchette inférieure
doit toujours être repliée. Si la
couchette est dépliée, les objets
qui y sont rangés pourraient se
déplacer au cours d'un accident et
frapper le conducteur, provoquant
des blessures ou dégâts importants.
Avant de vous mettre au volant,
assurez-vous que la couchette
inférieure est bien repliée.
AVERTISSEMENT
Assurez-vous que le dispositif de
verrouillage maintenant la couchette
supérieure en position repliée
fonctionne convenablement, de
sorte que la couchette ne risque
pas de se détacher. Tirez sur la
couchette pour vérifier qu'elle soit
bien verrouillée. Si la couchette se
détachait, vous pourriez être blessé.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
Conformément à FMCSR 392.60 Transport de personnes non autorisées
interdit. La réglementation fédérale
interdit le transport de personnes dans
des véhicules commerciaux à moins
de détenir une autorisation écrite
du transporteur routier à cet effet.
Consultez l'article cité ci-haut (FMCSR)
1-30
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
pour une description complète du
règlement et des exceptions qu'il
contient.
AVERTISSEMENT
Tout objet non attaché sur la
couchette supérieure ou inférieure
doit être rangé dans un endroit
sécuritaire avant de conduire le
véhicule.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Rangement du
compartiment couchette
supérieur
Votre véhicule peut être équipé d’une
étagère de rangement en haut allant de
la couchette inférieure et tout au long
de l’arrière de la cabine couchette. Les
précautions suivantes sont à prendre :
les articles nécessaires pendant le
fonctionnement. Les espaces de
rangement au-dessus de la porte
sont conçus pour ranger un poids
total combiné maximal de 14 lb (6 kg)
par compartiment tandis que le poids
total combiné maximal pour les autres
rangements supérieurs (dont ceux du
compartiment couchette optionnel) est
de 5 lb (2,2 kg) par compartiment.
AVERTISSEMENT
Les compartiments de rangement
supérieurs ne sont pas destinés à
des articles dont le poids dépasse
les limites de poids admissibles.
Si les limites de poids ne sont
pas respectées, l'étagère pourrait
s'effondrer et les objets qui s'y
trouvent pourraient tomber en cas
d'arrêt soudain ce qui pourrait
provoquer des blessures graves ou
mortelles.
Les compartiments dans la cabine et
la cabine-couchette servent à ranger
1-31
1
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
1
Conseils sur le port de la
ceinture de sécurité
•
•
•
•
Ne portez pas la ceinture de
sécurité sur des objets rigides
ou fragiles se trouvant dans les
vêtements (par exemple des
lunettes, des stylos, des clés,
etc.). Ces objets pourraient causer
des blessures en cas d'accident.
Toute personne autorisée qui dort
dans le véhicule lorsqu'il roule
devrait utiliser les sangles de
retenue de la couchette.
tout passager ou co-chauffeur
comment utiliser correctement
les ceintures de sécurité et la
couchette dans le véhicule.
•
Chaque personne doit avoir sa
propre ceinture de sécurité.
•
Enlever des boucles de ceinture
et des sangles de retenue tout ce
qui pourrait les empêcher de bien
se verrouiller.
•
Toute personne autorisée assise
sur le sofa-lit (s'il y en a un) du
compartiment couchette dans un
véhicule qui roule devrait porter
une ceinture de sécurité.
Un conducteur responsable veille
à ce que toutes les personnes
dans le véhicule voyagent ou
dorment en toute sécurité.
Le chauffeur doit expliquer à
1-32
•
Il est nécessaire de remplacer les
ceintures usées ou endommagées
de la cabine ou du compartiment
couchette qui ont été soumises à
des efforts de traction excessifs
ou qui sont anormalement usées.
Elles pourraient ne pas vous
protéger en cas d'accident.
Les ceintures de sécurité et les
sangles de retenue d'un véhicule
accidenté doivent être inspectées
afin de vérifier si les pièces de
fixation sont lâches ou si les
boucles sont endommagées.
•
Si des pièces de la ceinture de
sécurité telles les sangles, les
attaches, les boucles ou les
enrouleurs sont endommagées,
il faut remplacer la ceinture de
sécurité.
•
Évitez d'endommager les
ceintures de sécurité des sièges
ou de la couchette en les coinçant
dans les portes ou dans les
ferrures de la couchette ou des
sièges, ou en les frottant sur des
arêtes vives.
•
Toutes les ceintures doivent rester
propres sinon les enrouleurs
risquent de ne pas fonctionner
correctement.
•
Il ne faut jamais décolorer ou
teindre les ceintures de sécurité
ou les sangles de retenue de
la couchette: Les produits
SIÈGE ET DISPOSITIFS DE RETENUE
chimiques peuvent en affaiblir la
résistance. Cependant, il faut
les garder propres et suivre les
recommandations de l’étiquette
d’entretien qui se trouvent sur
elles. Vous devez les laisser
sécher complètement avant de les
enrouler ou de les ranger.
•
Il faut vous assurer que les
ceintures de sécurité et les
sangles de retenue du siège ou
de la couchette qui ne sont pas
occupés soient complètement
enroulées sur les enrouleurs
automatiques ou rangées de façon
à ce que la ceinture et la languette
soient bien positionnées. Ainsi,
elle ne pourra pas devenir un
projectile en cas d'arrêt brutal.
•
Il ne faut pas modifier ou démonter
les ceintures de sécurité ou les
sangles de retenue du véhicule.
Si vous le faites, vous ne pourrez
les utiliser pour vous protéger et
protéger vos passagers.
•
1
Si une ceinture de sécurité ou une
sangle de retenue ne fonctionne
pas correctement, adressez-vous
à un concessionnaire agréé pour
les faire réparer ou les remplacer.
1-33
MISE EN ROUTE
1
MISE EN ROUTE
Introduction
Le présent chapitre décrit l'étape de la
préparation initiale de votre véhicule.
Sécurité de conduite du
véhicule
Pour votre propre sécurité autant que
pour celle d'autrui, conservez le sens
des responsabilités au volant de votre
véhicule :
•
Si vous avez bu de l'alcool, ne
conduisez pas.
•
Ne conduisez pas si vous êtes
fatigué, malade ou en état de
stress émotif.
La sécurité au volant n'est possible
qu'en se concentrant sur vos tâches et
sur la route. Évitez les distractions afin
d'améliorer votre concentration. Parmi
les exemples de distraction, nommons
les commandes de l'autoradio, les
commandes du système de navigation
GPS, les appels et la messagerie texte
à partir de votre téléphone cellulaire,
la lecture, ou lorsque vous vous
allongez pour récupérer un objet par
terre. En réduisant ainsi les risques
1-34
de distraction, vous améliorez votre
sécurité au volant, évitant les accidents
pouvant provoquer des blessures
graves ou mortelles.
Informez-vous sur les réglementations
en vigueur pouvant interdire l'utilisation
d'un téléphone cellulaire au volant.
En plus de représenter un danger,
cette pratique pourrait enfreindre
certaines réglementations régionales
ou fédérales interdisant l'utilisation
d'un téléphone cellulaire en conduisant
un véhicule.
La fabrication de votre véhicule fait
appel à des ressources considérables :
technologie de pointe, inspection et
contrôle de qualité rigoureux. C'est
vous-même - le conducteur prudent qui tirerez parti de ces qualités du
matériel et de l'exécution, à condition :
•
Bien connaître le véhicule, ses
particularités et sa conduite.
•
L'entretenir de façon appropriée.
MISE EN ROUTE
•
Le conduire avec sagesse et
compétence.
Pour tout renseignement,
reportez-vous au règlement 392.7 du
Department of Transportation (É.-U.) :
les véhicules commerciaux à moteur
effectuant des transports entre États
ne doivent être mis sur la route que si le
conducteur s'est assuré que certaines
pièces et certains accessoires sont en
bon état de fonctionnement.
AVERTISSEMENT
L'usage d'alcool, de drogues et
de certains médicaments peut
gravement altérer les sensations,
les réactions et la capacité de
conduire.
Ces circonstances
peuvent beaucoup augmenter le
risque d'accident et de blessures.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
Chargement du véhicule
Ne buvez pas d'alcool avant
de conduire. Vos réflexes, vos
perceptions et votre jugement peuvent
être modifiés même par une très petite
quantité d'alcool. Si vous conduisez
après avoir bu, vous risquez un
accident grave ou mortel. Soyez
prudent : ne buvez pas avant de
conduire et n'accompagnez pas un
conducteur qui a bu.
AVERTISSEMENT
N'écrivez pas de message en
conduisant.
Votre temps de
réaction, perception et appréciation
peut être limité pendant la rédaction
de message ou toute autre
utilisation de messagerie Internet
en conduisant Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
1
Comparez la capacité de charge de
votre véhicule avec le chargement que
vous transportez. Si le chargement
est trop lourd, faites l'ajustement
nécessaire - ne conduisez pas un
véhicule surchargé. En cas de
surcharge ou de déplacement de la
charge, votre véhicule peut devenir
dangereux à conduire.
AVERTISSEMENT
N'excédez pas les limites de charge
spécifiées.
Une surcharge peut
entraîner la perte de maîtrise
du véhicule et des blessures,
en provoquant des ruptures ou
défaillances ou en modifiant le
comportement du véhicule.
De
plus, les surcharges peuvent aussi
abréger la vie utile du matériel. Le
non-respect de cette consigne peut
entraîner des blessures ou la mort.
1-35
MISE EN ROUTE
1
Le poids nominal brut du véhicule
(PNBV) ou le poids technique maximal
sous essieu (PNBE) avant et arrière
sont déterminés en fonction des
composants installés en usine et leurs
caractéristiques de conception. (Les
charges nominales par essieu sont
indiquées sur le bord de la porte du
conducteur.)
Voici différents types de poids que
vous devez connaître :
PNBV : est le poids nominal brut du
véhicule. C'est le POIDS MAXIMAL
que votre véhicule a le droit de
transporter; il comprend les poids
du véhicule vide, de la plate-forme
de chargement, des occupants, du
carburant et des autres charges. Ne
dépassez jamais le PNBV indiqué pour
votre véhicule.
PBC : s'agit du poids combiné réel ou
du poids brut combiné (PBC) de votre
1-36
véhicule et de son chargement : le
véhicule, la ou les remorques, plus la
charge transportée.
PNBE : s'agit du poids nominal brut
par essieu avant et arrière. Il s'agit
du poids total qu'un essieu est conçu
pour transmettre au sol. Ce chiffre est
indiqué sur le bord de la porte, côté
conducteur.
Répartition de la charge :
assurez-vous que le chargement
que vous transportez est réparti de
telle manière qu'aucun essieu ne
dépasse le poids nominal brut par
essieu (PNBE).
AVERTISSEMENT
Un
chargement
inégalement
distribué ou trop lourd pour un
essieu peut nuire au freinage et à la
conduite de votre véhicule, et causer
un accident. Même si le chargement
est d'un poids inférieur aux limites
légales, assurez-vous qu'il est
réparti également. Le non respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures graves, mortelles ou
des dommages matériels.
MISE EN ROUTE
Matériel de secours
Il est fortement recommandé
d'emporter dans son véhicule un
certain nombre d'objets de première
nécessité. Si vous devez faire face
à une situation d'urgence, les objets
suivants pourraient vous être très
utiles :
•
un grattoir à vitre
•
un balai à neige
•
un récipient ou un sac plein de
sable ou de sel
•
une lampe de secours
•
des triangles de signalisation
•
une petite pelle
•
une trousse de premiers soins
•
un extincteur
•
un dispositif de remorquage (voir
Directives de remorquage du
véhicule à la page 2-14 pour de
plus amples détails).
Liste de vérifications du
conducteur
1
Pour maintenir votre véhicule en bon
état de marche et assurer votre propre
sécurité, celle de vos passagers et
celle de votre chargement, effectuez
une inspection complète chaque
jour avant de vous mettre au volant.
Vous économiserez ainsi des heures
d'entretien ultérieur, et les vérifications
de sécurité peuvent vous aider à éviter
un grave accident. Souvenez-vous
aussi que la législation fédérale
exige une inspection avant le départ
conformément à la directive 392.7 de
la législation fédérale en matière de
sécurité routière et que les entreprises
de camionnage commercial ont adopté
cette pratique.
On n'exige pas de vous que vous
deveniez mécanicien professionnel.
Le but de ces inspections est de
découvrir tout ce qui pourrait nuire
à la sécurité et à l'efficacité du
1-37
MISE EN ROUTE
1
transport pour vous-même, pour vos
passagers et pour votre chargement.
Si vous découvrez un défaut et que
vous n'êtes pas en mesure de le
réparer vous-même, adressez-vous
immédiatement à un concessionnaire
agréé ou à un mécanicien qualifié pour
faire réparer votre véhicule.
Les activités décrites ci-dessous
doivent être effectuées par le
conducteur. C'est en effectuant
ces vérifications et en suivant le
programme d'entretien recommandé
dans le présent manuel que vous
maintiendrez votre véhicule en bon
état de marche.
Vérifications préliminaires
•
•
•
•
1-38
Vérifiez l'apparence et l'état
général du véhicule. Les vitres,
les rétroviseurs, les dispositifs
d'éclairage sont-ils propres et non
obstrués ?
Vérifications quotidiennes
Compartiment moteur - vérifiez
chaque jour
1.
Regardez sous le véhicule.
Voyez-vous des traces de fuites
de carburant, d'huile ou d'eau ?
Recherchez des pièces
endommagées, desserrées
ou manquantes. Ces pièces
présentent-elles des signes
d'usure excessive ou de manque
de lubrification? Demandez à
un mécanicien d'examiner les
éléments douteux et de les réparer
sans délai.
Vérifiez votre chargement. Est-il
arrimé convenablement?
2.
Niveau des liquides - en ajouter
s'il y a lieu.
a.
Huile à moteur
b.
Liquide de refroidissement
(vérifiez à froid)
c.
Niveau de liquide de direction
assistée
Courroies d'entraînement - vérifiez
la tension et l'état des courroies.
a.
Pour tout renseignement sur
la vérification de la tension
des courroies, consultez
Courroies d'entraînement des
accessoires à la page 5-112.
MISE EN ROUTE
présents et en bon état de
fonctionnement.
NOTA
La flexion d'une courroie devrait être
égale à son épaisseur pour chaque
pied de distance entre les axes des
poulies.
6.
7.
b.
3.
Remplacez les courroies qui
sont fissurées, déchirées ou
brisées.
Filtre à carburant et séparateur
d'eau - vérifiez et purgez. Suivant
le type de stockage du carburant,
il peut être nécessaire de vider
l'eau plus fréquemment.
4.
Niveau de liquide du lave-glace faites le plein s'il y a lieu.
5.
Câbles de batterie - vérifiez
l'état des câbles de batterie et
d'alternateur pour rechercher
des signes d'abrasion ou de
frottement. Assurez-vous que
tous les colliers (sangles) qui
maintiennent les câbles sont
du commutateur monté sur le
tableau de bord près du volant.
Reportez-vous à Autotest des feux
extérieurs à la page 3-68.
Fermez le capot avant de
vous mettre au volant. Est-il
convenablement attaché?
2.
Vérifiez les conduites de frein et
les flexibles.
Vitres et rétroviseurs - sont-ils
propres et bien ajustés?
3.
Pneus et roues - les pneus sont-ils
convenablement gonflés? Les
écrous de roue sont-ils en place
et bien serrés? Les resserrer s'il y
a lieu. Vérifiez les niveaux d'huile
des roulements des roues avant.
Vérifiez l'état des pneus et des
roues. Les réparer s'il y a lieu.
4.
Suspension - attaches desserrées
ou manquantes. Recherchez des
dommages comme des fissures,
des rainures, des déformations,
des gonflements ou une usure
par frottement sur les ressorts et
autres pièces de suspension.
5.
Freins - vérifiez les conduites,
les timoneries, les récepteurs, et
8.
Vérifiez les composants de la
direction (bielle pendante, barre
de direction, flexibles de direction
assistée, etc.).
9.
Vérifiez le liquide hydraulique
d'embrayage.
Châssis et cabine - vérifiez
chaque jour
Avant de vous mettre au volant et
de démarrer, vérifiez le bon état des
dispositifs suivants :
1.
Feux - des feux extérieurs sont-ils
fissurés ou endommagés?
Exécutez un test des feux
extérieurs à l'aide de l'aide
1-39
1
MISE EN ROUTE
les corrections nécessaires avant
d'utiliser le véhicule.
le fonctionnement des freins de
service et de stationnement.
1
6.
Circuits pneumatiques - y a-t-il des
fuites?
Réservoirs d'air comprimé - purgez
l'eau des réservoirs. Assurez-vous
que les purgeurs sont fermés.
Cette vérification est aussi exigée
pour les réservoirs de suspension
pneumatique équipés de purgeurs
automatiques.
Pour plus de détails, voir Utilisation
du système de freinage à la page
4-25.
7.
Marches et poignées - vérifiez
si les surfaces sont usées et si
les fixations sont desserrées ou
manquantes (ce qui comprend
les marches de réservoir de
carburant).
8.
Réservoirs de liquide (carburant,
DEF, etc.) - vérifiez sous le
véhicule s'il y a des signes de
fuite. Si c'est le cas, apportez
1-40
9.
Quincaillerie du réservoir de
carburant - les bouchons de
remplissage des réservoirs de
carburant sont-ils bien serrés?
Les sangles du réservoir sont-elles
serrées ? Les sangles sont-elles
en place ?
AVERTISSEMENT
Le carburant diesel en présence
d'une source d'inflammation (par
exemple une cigarette allumée) peut
causer une explosion. Ne retirez
pas le bouchon d'un réservoir de
carburant à proximité d'une flamme.
N'utilisez que le carburant et les
additifs recommandés pour votre
moteur.
Le mélange d'essence
ou d'alcool avec ce carburant
augmente le risque d'explosion.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels. Voir Ravitaillement à la
page 4-77, pour plus de détails.
10. Connexions de remorque sont-elles bien fixées et les
conduites non obstruées? Si elles
ne sont pas utilisées, sont-elles
correctement attachées?
MISE EN ROUTE
a.
La roue de secours de la
semi-remorque est-elle bien
fixée et gonflée?
b.
La béquille de semi-remorque
est-elle remontée et la
manivelle fixée?
11. Vérifiez la sellette d'attelage. Le
pivot d'attelage est-il verrouillé?
a.
3.
Colonne de direction - réglez-la
pour pouvoir atteindre le volant
facilement et pour assurer la
visibilité.
4.
Rétroviseurs - vérifiez et réglez les
rétroviseurs s'il y a lieu.
5.
Voyants lumineux - tournez la
clé de contact en position ON
et vérifiez le fonctionnement
des voyants d'alarme et de
l'avertisseur sonore. Vérifiez le
fonctionnement des clignotants et
des feux de détresse.
6.
Instruments - vérifiez tous les
instruments du tableau de bord.
7.
Pare-brise - vérifiez le
fonctionnement des essuie-glaces
et des lave-glaces.
8.
Avertisseur - vérifiez le
fonctionnement de l'avertisseur.
9.
Carburant - vérifiez le carburant.
Le plein est-il fait?
La sellette d'attelage réglable
est-elle bloquée?
Intérieur de la cabine - vérifiez
chaque jour
1.
2.
Siège - ajustez le siège
pour atteindre facilement les
commandes et pour assurer la
visibilité.
Ceintures de sécurité - bouclez et
réglez les ceintures de sécurité (ce
qui peut comprendre les dispositifs
de retenue de la couchette).
10. Liquide d'échappement diesel
(DEF) - vérifiez le niveau. Y a-t-il
suffisamment de liquide?
11. Filtre à air de la climatisation
du compartiment couchette
- vérifiez l'état du filtre à air.
Maintenez l'espace du plancher du
compartiment couchette derrière
le siège du passager avant libre
de débris ou de poils d'animaux.
Le climatiseur du compartiment
couchette aspire l'air de cette
zone, par conséquent, trop de
saleté ou de poils d'animaux
pourraient réduire la durée de vie
utile du filtre à air du climatiseur.
Les éléments ci-dessus doivent être
vérifiés une fois par jour au minimum.
Ces vérifications s'ajoutent aux
dispositions de la législation fédérale
en matière de sécurité routière et ne
les remplacent pas. On se procurera
les textes des règlements en vigueur
en écrivant à :
1-41
1
MISE EN ROUTE
1
Superintendent of Documents
Vérifications
hebdomadaires
U.S. Government Printing Office
1.
Batteries - vérifiez les batteries et
les cosses de batterie.
a.
2.
Écrous des chapeaux de
roue - sont-ils en place et
convenablement serrés - les
serrer s'il y a lieu. Voir Couple de
serrage des écrous de roue à la
page 5-163.
Vérifiez l'état des courroies
d'entraînement, des flexibles
et boyaux, des colliers, du
radiateur et de leurs fixations.
b.
Vérifiez le filtre à air, le
silencieux et les tuyaux
d'échappement. Sont-ils bien
assemblés et fixés ?
c.
En ce qui concerne les
véhicules spécialisés munis
d'un préfiltre à air du moteur,
vérifiez la soupape de purge
au bas du préfiltre à air monté
sur le capot pour déceler toute
obstruction. Assurez-vous
que la soupape de purge
s'ouvrira et se fermera selon
le besoin pour purger la saleté
et l'eau de l'admission d'air du
moteur.
Washington, DC 20402 États-Unis
1-42
3.
Autres dispositifs de commande et
câblage - vérifiez leur état et leur
réglage.
4.
Éléments de la direction vérifiez la bielle pendante, la
barre de direction, les conduites
de servodirection, etc., et
assurez-vous qu'aucune pièce
n'est desserrée, brisée ou
manquante.
5.
Filtre à air extérieur du système de
CVC - vérifiez l'état et la propreté.
6.
Autres vérifications dans le
compartiment moteur
MISE EN ROUTE
d.
1
Huile à transmission
automatique (le cas échéant)
- vérifiez le niveau, une
fois que le moteur a
atteint sa température de
fonctionnement.
1-43
URGENCE
MARCHE À SUIVRE...
Vous avez besoin d'une assistance routière .
Alarme d'avertissement d'air faible en fonction
Témoin d'arrêt du moteur allumé . . . . . .
Témoin de pression d'huile moteur allumé . .
Surchauffe du moteur . . . . . . . . . . .
Fusibles ou relais grillés . . . . . . . . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
2-3
2-4
2-4
2-5
2-6
2-8
2
DÉMARRAGE-SECOURS
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . .
2-10
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
Recommandations pour le remorquage
véhicule . . . . . . . . . . . . .
Remise en service du véhicule . . . .
Freins à ressort - Détente manuelle . .
Sable, boue, neige et glace . . . . .
Remorquage du véhicule . . . . . .
de votre
. . . .
. . . .
. . . .
. . . .
. . . .
.
.
.
.
.
2-14
2-24
2-24
2-26
2-27
2-1
MARCHE À SUIVRE...
MARCHE À SUIVRE...
les concessionnaires Peterbilt
et les fournisseurs de service
indépendants (« ISP ») près de
vous et vous énumère les types
de services offerts, les heures
d'ouverture et les coordonnées.
Vous avez besoin d'une
assistance routière
•
Ils peuvent vous aider à faire
démarrer votre moteur à l'aide de
câbles volants, ou répondre à vos
besoins concernant les pneus,
les remorques, les amendes
et les permis, les chaînes, le
remorquage, le nettoyage de
matière dangereuse, les pannes
sèches (assistance routière), les
réparations mécaniques et les
entretiens préventifs.
•
Des agents bilingues sont en
poste ou un service de traduction
vous est offert pour fournir une
assistance de qualité dans toutes
les langues.
•
On ne peut répondre aux questions
relatives à la garantie, mais on
Appelez sans frais la ligne
1 800 4-PETERBILT (1 800 473-8372)
pour parler à un agent du centre de
service à la clientèle PACCAR.
•
Ouvert 24 heures par jour, tous les
jours de l'année.
•
Vous pouvez y obtenir de
l'assistance routière.
•
On y offre un système de mappage
personnalisé qui vous indique
peut vous donner les coordonnées
d'un concessionnaire Peterbilt qui
sera en mesure de le faire.
•
Le centre de service à la clientèle
PACCAR est GRATUIT, même si
vous ne conduisez pas un véhicule
Peterbilt.
2-3
2
MARCHE À SUIVRE...
Alarme d'avertissement d'air
faible en fonction
dispositifs pour alerter les usagers
de la route.
AVERTISSEMENT
2
1.
Ralentissez prudemment.
2.
Éloignez-vous à bonne distance
des voies de circulation et
immobilisez le véhicule.
3.
Passez au point mort
(stationnement pour les boîtes
automatiques, si équipé) et
serrez le frein de stationnement .
(Consultez les informations sur les
changements de vitesse et le frein
de stationnement aux pages Valve
des freins de stationnement à la
page 4-41 et Utilisation de la boîte
de vitesses à la page 4-21).
4.
Arrêtez le moteur.
5.
Mettez en marche le signal de
détresse et employez d'autres
2-4
Si la pression d'air dans le système
chute au-dessous de 60 psi
(414 kPa), les freins à ressort
risquent de stopper brutalement le
véhicule et de causer un accident
et des blessures ou la mort.
Surveillez le témoin rouge de
chaque manomètre. Si l'un de ces
voyants s'allume, faites réparer le
véhicule avant de reprendre la route.
Si le témoin lumineux et l'alarme ne
s'interrompent pas au démarrage, ne
tentez pas de conduire le véhicule tant
que la panne n'a pas été trouvée et
réparée. (Reportez-vous à la rubrique
Utilisation du système de freinage à la
page 4-25 pour plus de détails sur les
freins.)
Témoin d'arrêt du moteur
allumé
Témoin Stop Engine (arrêt du
moteur) - Si le témoin d’arrêt du
moteur s’allume, cela signifie
qu'il y a un grave problème
dans les systèmes du moteur.
AVERTISSEMENT
Cet
avertissement
doit
être
considéré comme une urgence.
Immobilisez le véhicule de la façon
la plus sûre possible et coupez le
contact. Faites vérifier le véhicule
et corriger le problème avant de
reprendre la route.
Le moteur
et le filtre DPF peuvent subir de
graves dommages ou provoquer un
accident entraînant des blessures
corporelles ou la mort.
MARCHE À SUIVRE...
Témoin de pression d'huile
moteur allumé
Témoin de pression d'huile
moteur - Si la pression d'huile
tombe soudainement en cours
de route, ou si l’alarme sonore
retentit ou le témoin de pression
d'huile s'allume :
1.
Ralentissez prudemment.
2.
Éloignez-vous à bonne distance
des voies de circulation et
immobilisez le véhicule.
3.
Mettez la boîte de vitesses
au stationnement et serrez
le frein de stationnement.
(Consultez les informations sur les
changements de vitesse et le frein
de stationnement aux pages Valve
des freins de stationnement à la
page 4-41 et Utilisation de la boîte
de vitesses à la page 4-21).
4.
Arrêtez le moteur.
5.
6.
7.
Mettez en marche le signal de
détresse et employez d'autres
dispositifs pour alerter les usagers
de la route.
Attendez quelques minutes pour
laisser l'huile retomber dans le
carter moteur, puis vérifiez-en
le niveau. (Voir Vérification du
niveau d'huile à la page 5-108
pour connaître les détails sur la
vérification du niveau d'huile).
Ajoutez de l'huile au besoin. Si le
problème persiste, mettez-vous en
rapport avec un concessionnaire
agréé dès que possible.
ATTENTION
Ne continuez pas à conduire
votre véhicule si la pression
d'huile est insuffisante,
sous
peine d'endommager gravement
le moteur ou de provoquer un
accident entraînant des dommages
matériels.
Il est important de maintenir la pression
d'huile dans des limites acceptables.
Si la pression chute au-dessous
du seuil minimal, un témoin rouge
s'allume au manomètre de pression
d'huile et le témoin Stop engine (arrêter
le moteur) s’allume.
2-5
2
MARCHE À SUIVRE...
Surchauffe du moteur
2
Le liquide de refroidissement peut
surchauffer si son niveau est sous
la normale ou s'il se produit une
soudaine perte de liquide, en cas
de rupture de boyau, par exemple.
Il se peut aussi que le moteur
surchauffe temporairement à cause
des conditions de service, exemple :
•
À l'occasion d’une longue montée
par temps chaud
•
Lors d'un arrêt après une étape à
grande vitesse
Dans un cas comme dans l'autre, NE
COUPEZ PAS LE CONTACT à moins
que : a) l'alarme de faible niveau
d'eau indique une perte de liquide de
refroidissement, b) le témoin rouge
(sur l'indicateur de température) et
le témoin d’anomalie s'allument, c)
l'alarme sonore retentit pour indiquer
une surchauffe, ou d) si vous avez
une raison quelconque de penser que
2-6
le moteur surchauffe - observez les
étapes suivantes.
1.
2.
3.
Réduisez le régime du moteur et
immobilisez le véhicule. Une fois
arrêté, passez au point mort et
serrez le frein de stationnement.
(Consultez les renseignements sur
les changements de vitesse et le
frein de stationnement aux pages
Valve des freins de stationnement
à la page 4-41 et Mise en route du
véhicule à la page 4-18). Laissez
tourner le moteur.
Assurez-vous que le manomètre
de pression d'huile du moteur
indique une pression normale.
(Pour plus d’information sur la
pression d'huile moteur, consultez
Manomètre de pression d'huile
moteur à la page 3-12)
Assurez-vous que le ventilateur
du moteur tourne, en actionnant
la commande du ventilateur
entre les positions AUTO et MAN
(automatique et manuel).
4.
Augmentez le régime du moteur
pour le faire tourner à environ la
moitié de la vitesse normale de
service, ou 1 100 à 1 200 tr/min
maximum.
5.
Remettez le moteur au ralenti
après 2 ou 3minutes.
6.
Vérifiez la température du
moteur. Lorsqu’elle est redevenue
normale, laissez le moteur
tourner au ralenti pendant
trois à cinq minutes avant de
l'arrêter. Vous favoriserez ainsi
un refroidissement graduel et
uniforme.
7.
Si la surchauffe est due aux
conditions de conduite du
véhicule, la température du
moteur devrait alors être proche
de la normale. Si ce n'est pas le
cas, arrêtez le moteur et laissez-le
MARCHE À SUIVRE...
refroidir avant de vérifier le niveau
du liquide de refroidissement.
Pour tout renseignement
complémentaire sur la température du
moteur et son bon fonctionnement,
voir le Guide de fonctionnement et
d'entretien du moteur et Démarrage
et conduite du véhicule à la page
4-5. Vérifiez le niveau du liquide de
refroidissement après chaque trajet,
lorsque le moteur est refroidi. Le
niveau du liquide de refroidissement
devrait être visible depuis le réservoir
d'équilibre, faites l'appoint de liquide le
cas échéant. Voir Remplissage dans
Circuit de refroidissement du moteur
à la page 5-83 pour les instructions
concernant la vérification et le
remplissage du réservoir d'expansion
du liquide de refroidissement.
AVERTISSEMENT
Pour réduire le risque de mort,
de blessure ou de dommages
au véhicule à la suite d'une
surchauffe du moteur pouvant
entraîner un incendie, ne le
laissez jamais tourner au ralenti
sans surveillance.
En cas de
surchauffe du moteur indiquée
par le témoin de température du
liquide de refroidissement, il faut
agir immédiatement pour remédier
à la situation. Le fonctionnement
sans surveillance du moteur, même
pendant une courte période, peut
entraîner des dommages graves ou
un incendie.
AVERTISSEMENT
Ne dévissez pas le bouchon du
radiateur quand le moteur est
chaud. De la vapeur et du liquide
bouillant sous pression peuvent
s'en échapper.
Vous pourriez
être sérieusement atteint.
Le
non-respect de cette consigne peut
entraîner des blessures ou la mort.
2-7
2
MARCHE À SUIVRE...
Fusibles ou relais grillés
ATTENTION
2
Les fusibles se trouvent à l'intérieur
du panneau de seuil de porte du côté
conducteur, sous le commutateur
d'allumage, que l'on accède en ouvrant
un panneau de porte. Voir Boîtier de
distribution à la page 5-97.
Les relais d'alimentation électrique
principale du véhicule se trouve dans
le compartiment moteur. Voir Centre
de distribution électrique à la page
5-94.
AVERTISSEMENT
Ne remplacez jamais un fusible par
un autre fusible de plus fort calibre.
Sinon, vous pourriez endommager
le système électrique et provoquer
un incendie. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
2-8
Avant de changer un fusible,
éteignez
les
lumières
et
accessoires, et retirez la clé de
contact pour éviter d'endommager
le système électrique.
ATTENTION
Ne remplacez jamais un fusible par
un morceau de fil métallique ou
par du papier d'aluminium. Vous
pourriez gravement endommager
des circuits électriques et même
provoquer un incendie.
ATTENTION
Lorsqu’un fusible grille de façon
répétitive, faites contrôler sans
tarder le système électrique par
votre concessionnaire agréé, car il
pourrait y avoir un court-circuit ou
une surcharge. Sinon, le système
électrique ou le véhicule pourrait
être sérieusement endommagé.
MARCHE À SUIVRE...
Inspection et remplacement
des fusibles
Tous les circuits électriques sont
protégés contre les courts-circuits ou
les surcharges au moyen de fusibles.
Lorsqu’un équipement électrique de
votre véhicule cesse de fonctionner, la
première chose à faire est de vérifier
d’abord les fusibles.
1.
Avant de remplacer un fusible,
éteignez tous les phares, lampes
et accessoires, et retirez la clé de
contact pour éviter d'endommager
le système électrique.
2.
Consultez le diagramme du
panneau des fusibles afin
d’identifier le fusible intéressé.
3.
Extrayez le fusible et contrôlez
son état.
ATTENTION
1
Grillé
Si le fusible est grillé, remplacez-le par
un fusible de même calibre.
Lorsqu’un fusible identique n’est
pas disponible, utilisez un fusible
de plus faible calibre pour vous
dépanner. Vous pouvez aussi utiliser
provisoirement le fusible d’un autre
circuit (par exemple, celui d’un
accessoire quelconque ou de la radio).
Lorsque vous remplacez un
disjoncteur défectueux, servez-vous
toujours d’un disjoncteur approuvé
ayant une capacité égale ou
inférieure à celle du disjoncteur
remplacé.
Seule l’utilisation de
disjoncteurs à remise à zéro de
type II est approuvée. N’utilisez
JAMAIS de disjoncteurs de type I
(remise à zéro automatique) ou de
type III (remise à zéro manuelle) Un
fusible ayant une capacité égale ou
inférieure au disjoncteur remplacé
peut aussi être utilisé.
2-9
2
DÉMARRAGE-SECOURS
DÉMARRAGE-SECOURS
Introduction
2
Étant donné la diversité de montage
des batteries et des options
électriques, on déconseille le
démarrage de votre véhicule à l'aide
de câbles volants.
Toutefois, si vos batteries sont
déchargées (à plat), vous pouvez
mettre votre véhicule en marche
à l'aide d’une batterie en bon
état d'un autre véhicule. Cette
procédure s’appelle « démarrage par
survoltage ». Assurez-vous de bien
suivre les précautions et directives
ci-dessous.
2-10
AVERTISSEMENT
Les batteries contiennent de
l'acide susceptible de brûler et
des gaz susceptibles d'exploser.
Le non-respect des procédures
de sécurité peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Ne démarrez pas votre moteur
à l'aide de câbles volants à
proximité d'un feu, de flammes
nues ou d'étincelles électriques.
Les batteries émettent des gaz
qui peuvent exploser. Tenez les
sources d'étincelles, de flammes,
ainsi que les cigarettes allumées à
l'écart des batteries. Le non respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures graves, mortelles ou
des dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Ne retirez ou ne modifiez jamais les
bouchons de batterie. En ignorant
cette consigne, de l'électrolyte
des batteries pourrait entrer en
contact avec les yeux, la peau, des
vêtements ou des surfaces peintes.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
Prenez soin de ne pas laisser des
outils métalliques (ou n'importe quel
objet métallique) entrer en contact
avec la borne positive d'une batterie
et toute autre pièce métallique du
véhicule en même temps. Enlevez vos
bijoux et évitez de vous pencher sur
la batterie.
DÉMARRAGE-SECOURS
Pour mettre en marche votre
moteur à l'aide de câbles
volants
AVERTISSEMENT
Si vous tentez de faire un
démarrage-secours à l'aide d'une
batterie d'appoint, on recommande
de le faire avec un véhicule dont
l'alimentation électrique est similaire
au vôtre. Avant votre tentative,
assurez-vous que la batterie
d'appoint comporte les mêmes
caractéristiques de tension et
d'ampères de démarrage à froid que
la batterie à plat. Le non respect de
cette consigne peut provoquer une
explosion entraînant des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
ATTENTION
L'utilisation d'une batterie de
secours dont la tension est plus
forte entraînerait des dommages
coûteux aux éléments électroniques
sensibles comme les relais,
les
microprocesseurs
et
les
composants
électroniques
en
général. Le défaut de se conformer
à cette consigne peut entraîner des
dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Respectez tous les avertissements
et toutes les instructions du fabricant
des câbles volants. Le non respect
de cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
ATTENTION
Un mauvais branchement des
câbles volants ou le non-respect
de ces procédures peut abîmer
l'alternateur ou causer d’importants
dommages aux deux véhicules.
2-11
2
DÉMARRAGE-SECOURS
Mise en place des véhicules :
2
1.
Enlevez tout bijou pouvant entrer
en contact avec les bornes de la
batterie.
2.
Choisissez un câble volant
suffisamment long pour se
raccorder aux deux véhicules
de manière à éviter qu'ils ne se
touchent.
3.
Rapprochez les deux véhicules
l'un de l'autre, mais sans les
laisser se toucher.
4.
Éteignez les phares et toutes les
lampes, le chauffage, la radio et
autres accessoires.
5.
Serrez les freins de
stationnement : tirez vers
vous le bouton jaune situé sur le
tableau de bord.
6.
Mettez le levier de la boîte
de vitesses en position de
stationnement ou au point mort
pour les boîtes de vitesses
2-12
manuelles. (Consultez les
informations sur les changements
de vitesse et le frein de
stationnement aux pages Valve
des freins de stationnement à la
page 4-21 et Utilisation de la boîte
de vitesses à la page 4-41).
7.
Si l'un des véhicules est doté de
sectionneurs de batterie, s'assurer
qu'ils sont en position d'« arrêt »
avant de raccorder les deux
véhicules.
Brancher les batteries :
1.
Branchez une extrémité d'un
câble volant sur la borne positive
(+) de la batterie déchargée (à
plat). Cette borne est identifiée
par un signe + rouge de grande
dimension ou par un P sur la
batterie, sur la borne ou sur la
pince.
2.
Branchez l'autre extrémité du
même câble sur la borne positive
(+) de la batterie d’appoint.
3.
Branchez l'autre câble volant
D'ABORD sur la borne négative
(-) (noire ou N) de la batterie
chargée.
4.
Branchez l'autre extrémité du
câble négatif à une pièce de métal
nu qui n'est pas boulonnée au
bloc-moteur.
DÉMARRAGE-SECOURS
NOTA
Branchez toujours le pôle positif
(+) au pôle positif (+) et le pôle
négatif (-) au négatif (-).
5.
Si l'un des véhicules est doté
de sectionneurs de batterie,
assurez-vous qu'il sont en position
de « marche ».
6.
Mettez d’abord en marche le
véhicule dont la batterie est
chargée. Laissez-le tourner
pendant cinq minutes.
7.
Mettez ensuite en marche le
véhicule dont la batterie est
déchargée (à plat).
Si le moteur refuse de démarrer,
ne continuez pas à actionner le
démarreur, mais adressez-vous au
concessionnaire agréé le plus près.
Débranchez les câbles
volants :
AVERTISSEMENT
2
Quand vous débranchez les
câbles
volants,
assurez-vous
qu'ils ne se trouvent pas sur la
trajectoire de pièces mobiles dans
le compartiment moteur. Le non
respect de cette consigne peut
entraîner des blessures graves,
mortelles ou des dommages
matériels.
Pour débrancher les câbles volants,
suivez exactement la séquence
inverse. Tout en laissant le moteur
en marche, débranchez les câbles
volants des deux véhicules dans
l'ordre inverse, en vous assurant de
bien débrancher en premier le câble
négatif du véhicule dont la batterie est
déchargée.
2-13
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
REMORQUAGE ET
FREINS À RESSORT
2
Recommandations pour
le remorquage de votre
véhicule
Votre véhicule est équipé d’un dispositif
de remorquage amovible conçu pour
être utilisé sur de courtes distances.
Utilisez uniquement les dispositifs
prévus en prenant soin d’observer les
directives suivantes. N’utilisez pas
ce dispositif pour remorquer votre
véhicule sur de longues distances.
(Si votre véhicule n’est pas doté d’un
dispositif de remorquage approprié,
contactez votre concessionnaire.)
La pression d'huile de lubrification et
d’actionnement des divers embrayages
est fournie par une pompe entraînée
par le moteur; cette pompe ne débite
pas avec le moteur à l’arrêt. Vous
pourriez endommager gravement
2-14
votre véhicule en le faisant remorquer
avec l'arbre de transmission accouplé
et les roues motrices au sol. De plus,
quand on remorque un véhicule soit
en le soulevant par l'avant, soit en le
transportant, le lubrifiant se trouvant à
la partie supérieure avant de l'essieu
moteur migre vers l'arrière. Ce qui
laisse les composants supérieurs sans
lubrifiant. La friction qui en résulterait
pourrait les endommager gravement. Il
faut toujours déposer les demi-arbres
de roue principaux avant de remorquer
votre véhicule.
ATTENTION
Déposez le demi-arbre de roue ou
soulevez du sol les roues motrices
avant le remorquage. Si lors du
remorquage du véhicule les roues
touchent au sol ou les arbres de
roue sont dans les essieux, les
engrenages d'essieu subiront des
dommages.
ATTENTION
Si votre véhicule est équipé d'un
essieu Meritor comportant un
dispositif de blocage du différentiel
à la disposition du conducteur,
posez le boulon de blocage avant
de démonter les essieux en vue du
remorquage, consultez Verrouillage
du différentiel principal par le
conducteur à la page 2-19. La mise
en place du boulon de blocage a
pour but d'éviter d'endommager un
essieu en verrouillant en place ses
éléments internes.
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
Procédure de remorquage
ATTENTION
1.
Raccordez
le
dispositif
de
remorquage tel que décrit ci-après
Recommandations
pour
le
remorquage de votre véhicule à
la page 2-14. Un accrochage sur
d’autres parties structurelles du
véhicule pourrait l’endommager.
N’utilisez pas les pare-chocs ou
supports de pare-chocs. Utilisez
uniquement l’équipement conçu à
cet effet. Le défaut de se conformer
à cette consigne peut entraîner des
dommages matériels.
1
Passez en revue et comprenez
bien tous les avertissements
et les mises en garde de cette
section, reportez-vous aux
Recommandations pour le
remorquage du véhicule à la page
2-14.
2.
Installez les équipements
d'attelage, consultez Mise en
place du dispositif de remorquage
à la page 2-18.
3.
Débranchez les demi-arbres
de roue et couvrez les moyeux
de roue. En effet, au cours
d'un remorquage, si la boîte de
vitesses est entraînée par l'arbre
de transmission (les roues arrière
roulant sur le sol), les pignons
et les paliers de la boîte ne
seront pas lubrifiés, ce qui peut
l'endommager.
4.
Installez les équipements de
remorquage avec des chaînes de
Douilles du dispositif de
remorquage
2-15
2
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
Verrouillage du différentiel
principal par le conducteur à la
page 2-19.
sécurité, consultez Équipement de
remorquage à la page 2-23.
5.
2
6.
Assurez-vous que les freins
de stationnement du véhicule
remorqué sont désserrés.
Si vous songez à utiliser les
freins du véhicule en panne,
assurez-vous que son système
pneumatique est raccordé à celui
du véhicule de dépannage.
Vérifiez également que
toute conduite pneumatique
débranchée du système de
verrouillage de différentiel
principal commandé par le
conducteur est hermétiquement
bouchée pour éviter toute fuite
d'air du système pneumatique du
véhicule de dépannage s'il fournit
une pression d'air.
Si vous ne songez pas à
utiliser les freins du véhicule
en panne, assurez-vous de
comprimer ses freins à ressort
avant le remorquage, consultez
2-16
& Maintenance Council » (Conseil
d'entretien des camions).
•
pratique recommandée n° 602–A
— « Front Towing Devices For
Trucks and Tractors » (Dispositifs
de remorquage de camions et de
tracteurs par l'avant),
•
pratique recommandée n° 602–B
— « Recovery Attachment
Points For Trucks, Tractors, and
Combination Vehicles » (Points
d'attache des camions, tracteurs
et véhicules combinés aux fins de
remorquage),
•
pratique recommandée n° 626
— « Heavy Duty Truck Towing
Procedures » (Procédures de
remorquage des poids lourds).
AVERTISSEMENT
Avant de remorquer un véhicule,
vérifiez vos freins pneumatiques
pour vous assurer d'avoir bien
branché et inspecté le système de
freinage du véhicule de dépannage.
Sinon, une perte de maîtrise du
véhicule pourrait se produire et
provoquer un accident entraînant la
mort ou des blessures corporelles.
7.
Observer les réglementations de
remorquage en vigueur dans votre
État ou province.
8.
Ne dépassez pas 55 mi/h
(90 km/h) en remorquage.
Pour de plus amples renseignements
sur le remorquage des poids lourds,
consultez le document « Technology
On peut s'en procurer un exemplaire
en écrivant à l'adresse suivante :
« Technology & Maintenance Council »
950 N. Glebe Road
(703) 838-1763
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
Alexandria, VA 22203 États-Unis
Courriel : tmc@trucking.org
http://tmc.truckline.com
Ancrage du dispositif de
remorquage
Un dispositif de remorquage spécial
doit être utilisé pour remorquer votre
véhicule. Le dispositif de remorquage
est rattaché au châssis, voir Dispositif
de remorquage à la page 2-18.
Il est suggéré d'utiliser les deux
dispositifs de remorquage ci-après, qui
comportent les pièces suivantes : voir
Dispositif de remorquage à la page
2-18.
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas de pièces provenant
d'autres camions ou de matériels
provenant d'autres sources pour
réparer un attelage ou pour le
remplacer.
Les pièces fournies
pour le remorquage sont faites
d'acier haute résistance et conçues
spécifiquement pour le remorquage
du véhicule. Le défaut d'utiliser
l'équipement d'usine approprié peut
provoquer un accident entraînant
des blessures graves ou mortelles.
Si votre véhicule n’est pas équipé du
dispositif de remorquage adéquat,
contactez votre concessionnaire agréé
pour obtenir l’équipement approprié.
2-17
2
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
Mise en place du dispositif
de remorquage
Observer les directives suivantes pour
installer le dispositif de remorquage.
Reportez-vous à l'illustration du
dispositif de remorquage pour identifier
les pièces.
2
Dispositif de remorquage
1
2
3
4
5
2-18
Goupille de remorquage
Dispositif de dépannage
Douille d'attelage carrée
Goupille de verrouillage
Patte de verrouillage
1.
Vérifiez que les tubes carrés sous
le pare-chocs soient propres –
nettoyez au besoin.
2.
Glisser l'attelage, sans la goupille
de verrouillage, à travers le
pare-chocs et dans la douille
d'attelage carrée.
3.
Alignez le trou de l'attelage avec le
trou de la douille d'attelage carrée.
4.
Introduisez la goupille de
verrouillage dans le trou de la
douille carrée au travers du trou
dans l'attelage jusqu'à ce que la
patte de verrouillage soit insérée
dans la douille.
5.
Faites tourner la goupille de
verrouillage de 90 degrés afin de
la verrouiller en place.
6.
Déposez les attelages et rangez
toutes les pièces après avoir
remorqué le véhicule.
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
Différentiel principal
commandé par le
conducteur
Suivez ces étapes pour verrouiller un
différentiel principal commandé par le
conducteur.
AVERTISSEMENT
Une conduite d'air ouverte sur le
véhicule en panne provoquera une
fuite dans le circuit pneumatique
du véhicule de dépannage si les
deux systèmes de freinage sont
raccordés. Cela pourrait entraîner
la perte du circuit pneumatique qui
pourrait nuire au fonctionnement
des freins de service, ce qui
entraînerait le serrage soudain
des freins à ressort provoquant un
blocage des roues, une perte de
contrôle et une collision avec des
véhicules roulant derrière. Vous
pourriez être impliqué dans un
accident et subir des blessures
graves ou mortelles.
bouchée pour éviter toute fuite d'air
du système pneumatique du véhicule
de dépannage s'il fournit une pression
d'air.
2
Verrouillage du différentiel principal
par le conducteur
1
Vérifiez également que toute
conduite pneumatique débranchée
du système de verrouillage de
différentiel principal commandé par
le conducteur est hermétiquement
2
Conduite d'air (la
débrancher pour poser
le boulon de blocage)
Boulon de blocage (position
avant utilisation)
2-19
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
1.
Déposez l’arbre de transmission
ou les demi-arbres de roue ou
alors soulevez du sol les roues
motrices avant le remorquage.
2
2-20
ATTENTION
Si vous ne déposez pas l’arbre de
transmission ou les demi-arbres
de roue ou ne soulevez pas
du sol les roues motrices avant
le remorquage, vous pourriez
endommager
gravement
votre
véhicule. La pression d'huile de
lubrification et d’actionnement des
divers embrayages est fournie par
une pompe entraînée par le moteur,
et cette pompe ne débite pas avec
le moteur à l’arrêt.
Lorsqu'on
remorque un véhicule soit en
le soulevant par l'avant, soit à
califourchon sur un autre véhicule,
le lubrifiant se trouvant à la partie
supérieure avant de l'essieu moteur
migre vers l'arrière. Ceci prive les
composants supérieurs de lubrifiant,
provoquant une friction qui pourrait
les endommager gravement.
2.
Couvrez les moyeux de roue
si vous devez déposer les
demi-arbres de roue.
ATTENTION
L’eau, la saleté ou d’autres
contaminants pourraient s’infiltrer
dans le moyeu de roue ou le pont
ouvert. Le lubrifiant du pont serait
contaminé, et les composants
endommagés.
Assurez-vous de
recouvrir d’une pellicule de plastique
tout moyeu ouvert après avoir
déposé les demi-arbres de roue.
3.
Si votre véhicule est équipé d'un
verrouillage de différentiel principal
commandé par le conducteur,
posez le boulon de blocage avant
de démonter les demi-arbres de
roue en vue du remorquage.
a.
Débranchez la conduite d'air
et obturez-la bien.
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
b.
Dévissez le boulon de blocage
de son logement.
c.
Vissez le boulon de blocage
dans l'orifice de branchement
de la conduite d'air. Lorsque
le boulon est complètement
engagé, il doit rester un jeu de
0,25 à 0,5 po (6,35 à 12,7 mm)
entre le vérin pneumatique
et la tête du boulon. Le
boulon verrouille le différentiel
en enfonçant un piston en
position verrouillée.
ATTENTION
Si un véhicule équipé d’un
verrouillage de différentiel principal
commandé par le conducteur est
remorqué sans poser le boulon de
blocage, les composants internes
ne seraient pas immobilisés et
risqueraient d’être endommagés.
système pneumatique est
raccordé à celui du véhicule
de dépannage. Vérifiez
également que toute conduite
pneumatique débranchée
du système de verrouillage
de différentiel principal
commandé par le conducteur
est hermétiquement bouchée
pour éviter toute fuite d'air
du système pneumatique du
véhicule de dépannage.
Si vous ne songez pas à
utiliser les freins du véhicule
en panne, assurez-vous de
comprimer ses freins à ressort
avant le remorquage.
AVERTISSEMENT
Assurez-vous qu’il n’y a aucune
conduite d'air ouverte sur le véhicule
en panne si les circuits de frein
du véhicule de dépannage et du
véhicule en panne sont reliés. Une
conduite d'air ouverte sur le véhicule
en panne provoquera une fuite dans
le circuit pneumatique des freins du
véhicule de dépannage et pourrait
provoquer des blessures graves
ou mortelles ou des dommages
matériels.
ATTENTION
Les freins d’un véhicule en
remorquage
ne
seront
pas
fonctionnels. De plus, les freins
à ressort du pont arrière seront
probablement serrés.
4.
Installez les équipements de
remorquage et d’attelage.
Si vous songez à utiliser
les freins du véhicule en
panne, assurez-vous que son
2-21
2
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
ATTENTION
2
Raccordez les équipements de
remorquage
uniquement
aux
points d’attache prévus à cet
effet. N’utilisez pas les pare-chocs
ou supports de pare-chocs. Un
accrochage sur d’autres parties
structurelles du véhicule pourrait
l’endommager.
Capacités du dispositif de
remorquage
La capacité maximale de remorquage
varie selon le sens et l’angle de
remorquage. Celles-ci figurent au
tableau ci-dessous et sont calculées
pour deux attelages travaillant
simultanément.
Capacités des attelages
SENS DE
TRACTION
CAPACITÉ
MAXIMALE
(Lb) *
80,000
14,600
Directement devant
Directement à la
verticale ou à
l’horizontale par
rapport au côté du
véhicule
à 45 degrés dans
20,000
toute direction
*Les deux attelages tirent simultanément.
2-22
ATTENTION
Ces données sont fournies en
assumant que les contraintes sont
partagées également entre les deux
attelages. Consultez les exemples
sous la rubrique Équipement de
remorquage à la page 2-23. Le
véhicule pourrait subir de lourds
dommages si l’ensemble n’est pas
ancré correctement.
ATTENTION
Lorsque le véhicule est embourbé
ou a quitté la route, utilisez le
dispositif de remorquage avec
grande précaution en demeurant
bien en deçà des limites de
capacité. Dans le cas d’un véhicule
embourbé, même si la force de
traction exercée sur les attelages est
inférieure à la capacité maximale,
les essieux, la suspension ou la
sellette d’attelage pourraient être
endommagés.
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
Équipement de remorquage
Pour atteler votre véhicule, observez
les directives ci-dessous.
•
Utilisez deux chaînes ou
des câbles afin de partager
équitablement la charge sur les
deux attelages. Reportez-vous
au numéro 1 ou 2 de l'illustration
« Équipement de remorquage ».
•
•
N’enroulez jamais une chaîne
unique ou un seul câble sur les
deux attelages (3).
•
En l’absence de barre, accrochez
la chaîne de remorquage
principale ou le câble à une
distance minimale de 6 pi (2 m) du
véhicule (2).
Utilisez une barre pour distribuer
également la charge sur les deux
attelages (1).
1. Barre d'écartement ou compensateur
2. Minimum 6 pi (2 m)
Préférable
Acceptable
3. N'UTILISEZ JAMAIS UNE CHAÎNE UNIQUE
OU UN SEUL CÂBLE
INTRODUIT EN FORME DE BOUCLE DANS
LES ATTELAGES DE REMORQUAGE
2-23
2
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
2
Remise en service du
véhicule
Freins à ressort - Détente
manuelle
Si votre véhicule a été remorqué, vous
devrez ajouter du lubrifiant pour éviter
des dommages éventuels.
Vous devez desserrer les freins de
stationnement pour remorquer le
véhicule. Il se peut, toutefois, que la
pression d'air soit insuffisante pour
les desserrer. Dans ce cas, les freins
de stationnement (ou freins à ressort)
peuvent être desserrés manuellement.
1.
Dans le porte-pignons, ajoutez 1
chopine (0,47 litre) de lubrifiant ou
dans le différentiel inter-essieux,
ajoutez 2 chopines (0,94 litre) de
lubrifiant approuvé.
2.
Après avoir ajouté la quantité
nécessaire de lubrifiant du type
spécifié, faites rouler le véhicule.
Le véhicule doit rouler à vide.
Conduisez-le sur 1 ou 2 milles (1,5
à 3 km), à une vitesse inférieure
à 25 mi/h (40 km/h). Vous
obtiendrez ainsi une circulation
complète du lubrifiant dans le
mécanisme.
2-24
AVERTISSEMENT
Ne conduisez pas un véhicule
dont
les
freins
fonctionnent
mal.
Si l'un des circuits de
freinage subit une défaillance, les
distances de freinage peuvent
augmenter considérablement et le
comportement du véhicule sera
différent au cours du freinage. Vous
pourriez en perdre la maîtrise,
être gravement blessé ou causer
un accident.
Faites remorquer
votre véhicule jusqu'à l'atelier du
concessionnaire ou du réparateur
qualifié le plus proche. Le non
respect de cette consigne peut
entraîner des blessures graves,
mortelles ou des dommages
matériels.
Les freins peuvent être desserrés
ainsi en cas de pression insuffisante
dans le système pneumatique. Cela
peut survenir lorsque le compresseur
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
d'air du moteur est incapable de faire
fonctionner le système de manière à
atteindre la pression de service.
AVERTISSEMENT
Ne démontez pas un récepteur de
frein à ressort.
Ces récepteurs
renferment un puissant ressort
comprimé. La libération soudaine
de ce ressort peut entraîner des
blessures corporelles ou la mort.
AVERTISSEMENT
Ne conduisez pas un véhicule
dont on a desserré à la main les
freins à ressort. La conduite d'un
véhicule dont les freins à ressort
ont été desserrés manuellement
est extrêmement dangereuse. Les
freins pourraient ne pas fonctionner.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
AVERTISSEMENT
Avant de desserrer manuellement
les freins à ressort, immobilisez
toujours le véhicule en calant les
roues, ou à l'aide de chaînes
ou autre moyen susceptible de
l'empêcher de rouler. Desserrer
les freins à ressort d'un véhicule
qui n'est pas convenablement
immobilisé pourrait entraîner un
accident. Le véhicule pourrait se
mettre en mouvement et entraîner
des blessures graves, mortelles ou
des dommages matériels.
Pour pouvoir déplacer un véhicule
immobilisé par les freins à ressort à la
suite de la perte de la pression d'air
dans le système de freinage :
1. Déposez le bouchon
du récepteur des freins
à ressort.
2. Retirez le goujon de
détente de son logement
latéral; enlevez l'écrou
et la rondelle du goujon.
2
3. Sortez le goujon.
4. Insérez le goujon
de desserrage dans
l’ouverture du récepteur
à l’endroit où le bouchon
a été retiré. Insérez-le
dans le plateau de
pression. Tournez le
goujon dans le sens des
aiguilles d'une montre
de 1/4 tour dans le
plateau de pression.
Cette action permet de
loger le croisillon dans le
logement correspondant
du plateau et de le
verrouiller en position de
détente manuelle.
2-25
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
5. Posez la rondelle du
goujon de desserrage et
l'écrou sur le goujon de
desserrage.
2
6. À l'aide d'une clé,
tournez l'écrou du
goujon jusqu'à ce que le
ressort de compression
soit détendu à 90 ou
95 %. Pendant cette
opération, vérifiez
que la tige-poussoir
(tige-poussoir de
l’adaptateur ou
tige-poussoir de service)
se rétracte. Ne serrez
pas trop fortement le
goujon. (type came
en S, maximum :
50 lbf.pi (67 N.m),
type à serrage en coin,
maximum : 30 lbf-pi).
Le frein à ressort est
alors mécaniquement
détendu.
Sable, boue, neige et glace
AVERTISSEMENT
Si le véhicule est immobilisé par le
sable, la boue, la neige ou la glace :
•
Déplacez le levier ou sélecteur de
vitesse de la première vitesse à la
marche arrière.
•
Enfoncez légèrement la pédale
d'accélérateur tant que la boîte de
vitesses est en prise.
•
Levez le pied de l’accélérateur
tout en changeant de vitesse.
•
N'emballez pas le moteur.
•
Pour obtenir une bonne traction et
par mesure de sécurité, évitez de
faire patiner les roues.
Ne faites pas patiner les roues à plus
de 35 mi/h (55 km/h). Un patinage
excessif des roues à une vitesse
supérieure à 35 mi/h (55 km/h)
peut être dangereux. Les pneus
peuvent exploser s'ils patinent trop
vite. Dans certains cas, un pneu
peut patiner à une vitesse double
de celle qui est indiquée par le
compteur de vitesse. L'explosion
d'un pneu pourrait entraîner des
blessures graves ou mortelles pour
un tiers ou un passager, ainsi que
des dégâts considérables pour le
véhicule : défaillance des pneus,
de la boîte de vitesses ou d'essieux
arrière.
Pour éviter d'endommager la boîte
de vitesses, conformez-vous aux
instructions suivantes :
•
2-26
Mettez toujours le véhicule en
marche en première vitesse.
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
•
Assurez-vous que la vitesse soit
bien enclenchée avant d'embrayer
(boîte de vitesses manuelle).
•
Ne passez pas en marche arrière
alors que le véhicule est en
mouvement.
•
Si le véhicule est immobilisé et
doit être remorqué, ne le faites
pas remorquer sur de longues
distances sans d'abord démonter
l'arbre de transmission.
Chaînes antidérapantes
Si vous avez besoin de chaînes
antidérapantes, posez-les des deux
côtés sur les roues motrices.
Remorquage du véhicule
ATTENTION
L'installation de chaînes sur les
roues d'un seul essieu d'un bogie
peut endommager les cardans
et le différentiel inter-essieux.
Les réparations pourraient être
coûteuses et longues. Le défaut de
se conformer à cette consigne peut
entraîner des dommages matériels.
Le remorquage du véhicule
doit être effectué soit par un
concessionnaire agréé, soit par un
service de dépannage de véhicules
commerciaux. Il est ainsi assuré que
le concessionnaire ou le service de
remorquage dispose de l'équipement
nécessaire pour remorquer le véhicule
de façon sécuritaire et pour prendre
les dispositions nécessaires de
manière à limiter les dommages
éventuels au véhicule. On s'attend à
ce que le service de remorquage et
le concessionnaire soient au fait de
la réglementation et des mesures de
sécurité en matière de remorquage.
Le service de remorquage s'assurera
que les précautions suivantes sont
respectées :
•
L'utilisation des chaînes de
sécurité.
2-27
2
REMORQUAGE ET FREINS À RESSORT
•
2
Le respect de toutes les
réglementations en matière
de remorquage en vigueur.
•
L'assurance que le dispositif de
remorquage n'entre pas en contact
avec toute surface pouvant subir
un dommage pendant le transport.
•
Dans le cas d'un remorquage par
le devant, l'assurance que les
essieux arrière sont préparés en
vue du remorquage.
•
Dans le cas d'un remorquage
par le derrière, l'assurance
que tous les composants de
carrosserie, comme les carénages
latéral, de toit et de châssis,
sont fixés solidement pour éviter
d'être endommagés pendant le
transport.
2-28
AVERTISSEMENT
Fixez le carénage de toit, latéral et
du châssis lors d'un remorquage
par l'arrière.
Un carénage non
fixé peut se détacher pendant le
transport du véhicule. Le défaut
de fixer les carénages pendant
le remorquage peut provoquer un
accident entraînant des blessures
ou la mort.
COMMANDES
TABLEAU DE BORD
Vous familiariser avec votre tableau de bord . . . . 3-5
Ensemble d'instruments . . . . . . . . . . . . . 3-7
Description de l'ensemble d'instruments . . . . . . 3-8
Afficheur multifonction . . . . . . . . . . . . . 3-15
Description de l'afficheur multifonction . . . . . . 3-16
Comment naviguer entre les fonctions de l'afficheur
multifonction . . . . . . . . . . . . . . . . 3-21
3
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
Guide des symboles d'avertissement . . . . . .
Description des symboles d'avertissement . . . .
3-32
3-40
INDICATEURS EN OPTION
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . .
Essieu, pression d'air de l'essieu poussé . . . .
Essieu, pression d'air de l'essieu traîné . . . .
Colmatage du filtre à carburant . . . . . . . .
Témoin ou indicateur de colmatage du filtre à air
.
.
.
.
.
3-47
3-47
3-47
3-48
3-48
3-1
COMMANDES
Moteur, pression d'huile . . . . . . . . . . . .
Moteur, température de l'huile . . . . . . . . .
Manomètre de pression d'admission. . . . . . .
Manomètre de pression de carburant . . . . . .
Indicateur de température de la boîte de vitesses .
Indicateur de température d'essieu moteur (avant et
arrière) . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Pression de la suspension pneumatique n° 1, n° 2
Pression de freinage de tracteur . . . . . . . .
Pression de freinage de la remorque . . . . . .
Pression d'air dans le réservoir de la remorque . .
Température de l'huile de la boîte de transfert . .
Température de l'huile de boîte de vitesses, auxiliaire
Température de l'huile du ralentisseur de boîte de
vitesses . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3
3-48
3-49
3-49
3-49
3-50
3-50
3-51
3-51
3-52
3-52
3-52
3-53
3-53
COMMUTATEURS
Commandes du tableau de bord . . . . . . . .
Commandes sur la colonne de direction . . . . .
3-2
3-54
3-72
COMMANDES
Commandes au volant de direction (en option) . .
Commandes montées sur la porte. . . . . . . .
Autotest des feux extérieurs . . . . . . . . . .
3-79
3-81
3-84
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Commandes du climatiseur . . . . .
Introduction . . . . . . . . . . . .
Climatisation automatique . . . . . .
Mode de commande semi-automatique
Dégivrage maximal . . . . . . . . .
Commande prioritaire manuelle . . . .
Commandes de chauffage/climatisation
compartiment couchette (facultatives)
. .
. .
. .
. .
. .
. .
du
. .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
3-86
3-87
3-90
3-91
3-91
3-92
. . .
3-96
3
ACCESSOIRES
Radio (Option) . . . . . . . . . .
Allume-cigarette et cendrier (option) .
Rangements de la cabine . . . . .
Commutateur de démarrage à clé . .
Système télématique du véhicule . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
. 3-98
. 3-98
. 3-99
. 3-100
. 3-101
3-3
COMMANDES
Rétroviseur d'angle mort du côté passager . . . . 3-104
Tablette escamotable du côté du passager . . . . 3-105
3
3-4
TABLEAU DE BORD
TABLEAU DE BORD
Vous familiariser avec votre
tableau de bord
On trouvera expliqués ci-dessous
l'agencement et les fonctions des
divers instruments et commandes
du véhicule. Lire les paragraphes
ci-dessous pour connaître la façon
de les utiliser pendant la conduite
du véhicule. Il convient de souligner
que chaque véhicule fait l’objet d’une
fabrication sur mesure. Votre tableau
de bord pourrait ne pas ressembler à
celui illustré ci-dessous. Nous avons
essayé de décrire les fonctions et
les commandes disponibles les plus
communes. Arrêtez-vous aux parties
qui vous concernent et lisez-les pour
bien savoir comment votre véhicule
particulier fonctionne.
3
3-5
TABLEAU DE BORD
3
1.
2.
3.
4.
5.
6.
3-6
Ensemble d'instruments
Indicateur (ou Navigation
PACCAR en option)
Commutateurs
Climatisation
Porte-gobelet
Compartiment de
rangement du tableau
de bord
7.
8.
9.
10.
11.
12.
Rangement supérieur
Commandes de frein de
stationnement
Radio
Commutateur d'allumage
Commutateur des phares et
feux
Bouton de commande de
menu (MCS)
13.
Tablette escamotable du
côté du passager
TABLEAU DE BORD
Ensemble d'instruments
3
1.
2.
3.
4.
5.
Indicateur de vitesse
Compte-tours
Température du liquide de
refroidissement
Niveau du carburant
(primaire)
Pression d'huile du moteur
6.
7.
8.
9.
10.
11.
Liquide d'échappement
diesel (DEF)
Pression d’air primaire
Pression d’air secondaire
Afficheur multifonction
Bouton de remise à zéro du
parcours
Commutateur d'allumage
12.
13.
Commutateur des phares et
feux
Bouton de commande de
menu (MCS)
3-7
TABLEAU DE BORD
Description de l'ensemble
d'instruments
Autotest des instruments
3
L’autotest des instruments s’exécute
chaque fois que le contact est
établi. Ce test permet de vérifier le
fonctionnement des indicateurs et
témoins lumineux.
Pendant l'autotest des instruments, de
nombreuses icônes d'avertissement
seront affichées de façon séquentielle.
Toute cette procédure ne devrait
pas prendre plus de 10 secondes à
s'effectuer.
Reportez-vous à la rubrique Symboles
des témoins / témoins lumineux
à la page 3-33 pour obtenir des
renseignements concernant chaque
symbole.
La fin de cette séquence indique la
réussite de l’autotest. Faites vérifier
3-8
vos instruments par un technicien
qualifié en cas d'échec de l’autotest.
Alarme sonore
L’alarme sonore retentit durant
l’autotest des instruments. L’alarme
sonore retentit également de pair
avec la plupart des témoins lumineux.
Ces événements peuvent inclure les
avertissements de phares demeurés
allumés, de la sellette d’attelage, de
l’arrêt du moteur, de la pression d'air
primaire ou secondaire, de la porte du
conducteur mal fermée, etc.
TABLEAU DE BORD
Icônes optionnelles
Vérifier les messages
1. Indicateur de vitesse
Des icônes supplémentaires peuvent
être opérationnelles en fonction de
l’équipement du véhicule. Dans ce
cas, ils feront automatiquement partie
de l'autotest des instruments.
La fonction de vérification des
messages est fournie pour procurer
au conducteur des renseignements
supplémentaires concernant les
systèmes qui nécessitent son attention
en raison d'une anomalie ou des
conditions de fonctionnement pouvant
nuire au rendement sécuritaire et
approprié du véhicule. Certains
messages peuvent être gérés par
le conducteur alors que d'autres
demanderont une réparation chez un
concessionnaire agréé.
L'indicateur de vitesse indique la
vitesse du véhicule en milles à l'heure
(mi/h) et en kilomètres à l'heure (km/h).
Il comprend aussi plusieurs témoins
lumineux et d'avertissement (voir
Alertes sonores à la page 3-32).
NOTA
Certains
témoins
facultatifs
peuvent s'allumer même si votre
véhicule n'est pas muni de cette
caractéristique particulière.
3
3-9
TABLEAU DE BORD
2. Compte-tours
Le compte-tours indique le régime du
moteur en tours par minute (tr/min).
3
Le régime du moteur peut aussi être
affiché dans un écran de l'ensemble
d'instruments. Pour ce faire, vous
devez utiliser le bouton MCS pour
aller jusqu'à l'élément des indicateurs
virtuels [VIRTUAL GAUGES].
Le compte-tours est un indicateur
utile si l'on s'efforce de conduire
de façon efficace. Le compte-tours
permet d’accorder la vitesse de
progression du véhicule au rapport
de boîte selon la meilleure plage de
fonctionnement de votre moteur. Si le
régime est trop élevé, vous pouvez
choisir un rapport de vitesse supérieur
pour abaisser la vitesse de rotation
du moteur. Si le régime est trop
faible, vous pouvez choisir un rapport
de vitesse inférieur pour élever la
vitesse de rotation du moteur. (Voir
3-10
Conseils et techniques de conduite à
la page 4-67 pour d'autres conseils
sur les techniques de conduite et
l'utilisation du compte-tours.) Pour
éviter d’endommager le moteur, ne
laissez pas l'aiguille du compte-tours
dépasser le régime maximal imposé
par le régulateur. (Consultez les
recommandations en matière de
régime du moteur dans votre Manuel
d'utilisation et d'entretien du moteur).
Le compte-tours allume un petit
témoin vert juste dessous les chiffres
de l'indicateur. Il sert à indiquer le
régime moteur correspondant à une
consommation de carburant optimale.
Reportez-vous à Régime moteur
optimal à la page 4-70 pour obtenir
de plus amples renseignements
concernant l'utilisation de cet
indicateur lors d'un fonctionnement
normal.
3. Moteur, température du
liquide de refroidissement
L’indicateur de température d’eau
affiche la température du liquide
de refroidissement du moteur. En
fonctionnement normal, la température
indiquée doit être de 165 °F à 205 °F
(74 °C à 90 °C). Dans certaines
conditions, des températures un peu
plus élevées peuvent être acceptables.
Mais la température maximale
admissible est de 210 °F (99 °C), sauf
dans le cas de certains modèles de
moteur. Vérifiez-la dans le manuel du
moteur.
Veuillez vous reporter à Surchauffe du
moteur à la page 2-6 pour obtenir la
marche à suivre en cas de surchauffe
du moteur.
TABLEAU DE BORD
4. Niveau de carburant,
primaire
L'indicateur de niveau du carburant
primaire indique la quantité
(approximative) de carburant se
trouvant dans les réservoirs. En plus
d’indiquer le niveau, plein ou vide,
les indicateurs donnent le niveau de
carburant par graduations. Quand le
carburant du réservoir a un niveau
inférieur à 1/4 de remplissage, un
témoin rouge s’allume sur l’indicateur.
Primaire
NOTA
NOTA
Pour ce qui est des véhicules
exportés,
les indicateurs de
niveau de carburant n’indiquent
pas : CARBURANT DIESEL À
TRÈS BAS NIVEAU DE SOUFRE
SEULEMENT.
Ce véhicule peut être fabriqué avec
différents systèmes d'alimentation
en carburant et emplacements
de tubes d'aspiration.
Nous
recommandons donc de ne pas
utiliser votre véhicule avec moins
d'un quart de plein de carburant
afin de ne pas tomber en panne
de façon inopinée. La conduite du
véhicule avec un réservoir rempli
de moins d’un quart du niveau de
carburant pourrait occasionner une
panne d’alimentation en carburant.
Nous recommandons également de
garder les réservoirs pleins à plus de
la moitié afin d'éviter l’accumulation
de
condensation
dans
les
réservoirs. La condensation peut
endommager le moteur.
Secondaire
3-11
3
TABLEAU DE BORD
5. Moteur, pression d'huile
AVERTISSEMENT
3
Ne transportez pas de récipients
de carburant ou tout de récipient
ayant été utilisé pour transporter
des liquides combustibles. Le non
respect de cette consigne peut
entraîner des blessures graves,
mortelles ou des dommages
matériels.
AVERTISSEMENT
Ne retirez pas le bouchon d'un
réservoir de carburant à proximité
d'une flamme.
Les vapeurs de
carburant peuvent être chaudes
et combustibles et elles peuvent
causer une explosion ou un
incendie.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Reportez-vous à Plein de carburant à
la page 4-77 pour plus de détails.
3-12
Il est important de maintenir la pression
d'huile dans des limites acceptables.
Si la pression d’huile chute en dessous
du minimum, un témoin rouge dans
l’indicateur s’allume, le témoin Arrêt
du moteur s’allume et une alarme
retentira.
Pour tout renseignement
complémentaire sur les huiles
moteur et les pressions normales de
fonctionnement, consultez le Guide
de fonctionnement et d'entretien du
moteur.
ATTENTION
Faire fonctionner votre véhicule
avec
une
pression
d’huile
insuffisante peut entraîner des
dommages matériels.
Si la pression d'huile ne commence
pas à s'élever dans les dix secondes
suivant la mise en marche du moteur,
arrêtez-le et cherchez-en la cause.
Vérifiez les limites de pression d'huile
acceptables pour votre moteur dans le
manuel du fabricant.
Si la pression d'huile chute subitement
ou l'alarme sonore retentit et le témoin
de pression d'huile s'allume en cours
de route, veuillez consultez Témoin
de pression d'huile moteur allumé à
la page 2-5 portant sur la marche à
suivre en cas de pression insuffisante.
Pour tout renseignement sur
l'instrumentation du moteur et son
utilisation appropriée, voir Entretien du
moteur à la page 5-107.
TABLEAU DE BORD
6. Liquide d'échappement
diesel (DEF)
ATTENTION
N'utilisez
que
du
liquide
d'échappement diesel. L’utilisation
de tout autre carburant pourrait
endommager les composants du
filtre à particules diesel (DPF).
L'indicateur de liquide d'échappement
diesel indique la quantité
approximative de liquide DEF
dans le réservoir DEF. Outre les
indications de vide et de plein, il est
gradué à 1/4, 1/2 et 3/4 de la capacité
totale. Le liquide DEF est nécessaire
afin d'être conforme aux exigences en
matière d'émissions. Votre réservoir
de liquide DEF ne doit jamais être vide.
Reportez-vous au guide d'utilisation
portant sur les émissions pour de
plus amples renseignements sur les
liquides DEF.
7 et 8. Pression d'air
primaire et secondaire
Pression d’air primaire
3
Pression d’air secondaire
Le manomètre primaire indique la
pression dans le système de freinage
arrière. Le manomètre secondaire
indique la pression dans le système
de freinage avant. Chacun indique la
pression d'air en livres par pouce carré
(psi = lb/po2).
Sur les véhicules équipés de
manomètres avec mesure métrique,
les valeurs en kPa (principale) et en
psi (secondaire) sont affichées.
3-13
TABLEAU DE BORD
Veuillez vous reporter à Alarme
d'avertissement d'air faible en fonction
à la page 2-4 pour obtenir la marche
à suivre en cas de panne du système
pneumatique.
NOTA
3
Assurez-vous que les deux aiguilles
indiquent une pression supérieure à
100 psi (690 kPa) avant de déplacer
le véhicule.
NOTA
Si la pression sur un des circuits ou
les deux descend en dessous de
65 psi (448 kPa), un témoin rouge
s’allume ou une alarme retentit
quand le moteur tourne.
3-14
AVERTISSEMENT
Si la pression d'air dans le système
chute au-dessous de 60 psi
(414 kPa), les freins à ressort
risquent de stopper brutalement le
véhicule et de causer un accident
et des blessures ou la mort.
Surveillez le témoin rouge de
chaque manomètre. Si l'un de ces
voyants s'allume, faites réparer
le véhicule avant de reprendre la
route. Si le témoin ne s'éteint pas
et l'alarme sonore ne s'interrompt
pas au démarrage, ne tentez pas
de conduire le véhicule tant que le
problème n'a pas été identifié et
résolu.
AVERTISSEMENT
Le témoin lumineux de pression
d'air et l'alarme indiquent une
situation dangereuse : la pression
d'air est insuffisante dans les
réservoirs d'air pour permettre un
fonctionnement répétitif des freins,
et le système de freinage est en
panne. Si vos freins de service
sont inutilisables, les freins à ressort
risquent de fonctionner brutalement
en entraînant un blocage des roues,
la perte de maîtrise du véhicule
ou la collision par l'arrière de
véhicules qui le suivent. Cela peut
provoquer un accident et entraîner
des blessures corporelles ou
mortelles. Immobilisez le véhicule
immédiatement, tant que vous en
avez encore la maîtrise.
TABLEAU DE BORD
9. Afficheur multifonction
L'écran peut afficher de nombreux
témoins. Les renseignements
d'avertissement s'afficheront
momentanément, puis se réduiront
dans l'écran. Le passage en revue
des avertissements peut s'effectuer
en naviguant dans le menu à l'aide du
bouton MCS (de commande de menu).
10. Remise à zéro du
parcours
Seul le bouton de remise à zéro
du parcours de l'indicateur monté
dans l'ensemble d'instruments peut
remettre les données à zéro. Une
fois le parcours désiré sélectionné
sur le compteur kilométrique (courtes
pressions pour sélectionner entre les
parcours A, B, C ou D), MAINTENEZ
le bouton de remise à zéro du parcours
pour remettre les données à zéro.
Afficheur multifonction
3
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Compteur kilométrique /
Totalisateur journalier
Température de l’air
extérieur
Horloge
Avertissements actifs
Indicateur du régulateur de
vitesse
Boîte de vitesses
automatisée et témoin
de changement de vitesse
En-tête
Repère du bouton MCS
Fenêtre du contenu principal
3-15
TABLEAU DE BORD
Description de l'afficheur
multifonction
•
le commutateur d’allumage est
en position de marche (ON) ou
accessoires (ACC)
•
le commutateur des feux de
gabarit de remorque est en
position de marche
•
le temporisateur d’allumage est
activé (ON)
•
l'affichage à basse tension est
inactif
•
le bouton MCS est enfoncé ou
tourné (peu importe la position de
la clé dans le commutateur)
•
et l'écran n'a pas été mis en
« mode d'affichage hors circuit ».
•
l’alarme de l’horloge retentit
•
la porte du conducteur ou du
passager est ouverte
•
l’interrupteur des feux de détresse
est en position de marche (ON)
AVERTISSEMENT
3
Ne consultez pas l’afficheur
multifonction trop longtemps lorsque
le véhicule roule. Jetez-y seulement
de brefs coups d'œil lorsque
vous conduisez.
Sinon, vous
pourriez manquer d’attention et
faire dévier votre véhicule, ce qui
pourrait entraîner un accident, des
blessures graves ou mortelles ou
des dommages matériels.
L’afficheur multifonction, situé
au-dessus de l’ensemble
d’instruments, donne d’importants
renseignements sur le véhicule
par l’entremise d’une surveillance
constante des systèmes dans les
conditions suivantes :
3-16
•
le manocontacteur des freins de
service est en marche
•
le commutateur des feux de
gabarit de tracteur est en position
de marche
En plus d’un écran vide, vous trouverez
ci-dessous les articles de menus ainsi
que l’information disponible dans
chaque sélection de menu.
NOTA
Certaines fonctions de l’afficheur
multifonction ne sont accessibles
que lorsque le véhicule est en
stationnement. D’autres fonctions
sont accessibles lorsque le véhicule
est en mouvement ou lorsqu’il est
stationné. Chacune des fonctions
est identifiée dans les descriptions
qui suivent.
TABLEAU DE BORD
1. Compteur kilométrique /
Totalisateur journalier
Le compteur kilométrique/totalisateur
journalier s’allume quand la porte est
ouverte et que la clé est en position
accessoires ou contact.
Le compteur kilométrique affiche la
distance parcourue par votre véhicule.
L'écran peut être configuré de manière
à afficher les unités métriques ou
anglaises.
Les données du totalisateur partiel
indiquent la distance parcourue par
le véhicule au cours d'un trajet donné
et peut s'afficher par incréments de
dixième d'unité. La distance maximum
qui peut être affichée sur le totalisateur
journalier est « 9999,9 », puis il
repasse à zéro.
Pour remettre le totalisateur journalier
à zéro, appuyez de manière prolongée
sur le bouton du totalisateur. Il
se remet à zéro et recommence
à compter la nouvelle distance en
miles/km parcourue.
Appuyez sur le bouton du totalisateur
journalier sur l'ensemble d'instruments
dès que vous désirez voir le relevé
du compteur. Appuyez sur le bouton
de nouveau pour défiler parmi les
autres compteurs disponibles dans
l'ensemble d'instruments.
2. Température de l’air
extérieur
Indique les données sur la température
de l'air extérieur et un avertissement
en cas de basses températures.
L’affichage prévient aussi le conducteur
quand il gèle à l’extérieur (32° F ou
0° C) en affichant un flocon de
neige. Le symbole s’allume quand la
température descend en dessous de
34 °F ou 11 °C et clignote pendant
les 3 premières secondes, puis reste
allumé jusqu’à ce que la température
augmente au-dessus de 37 °F ou 28
°C.
Les unités de mesure (Farenheit ou
Celsius) peuvent être changées en
naviguant jusqu'au menu de réglages.
L'affichage de la température de l'air
extérieur s'allumera lorsque la porte
est ouverte et la clé de contact est
en position ACC (accessoires) ou
3-17
3
TABLEAU DE BORD
ON (marche) et s'éteint lorsque le
commutateur d'allumage est coupé.
3
L'affichage de la température de l'air
extérieur utilise une sonde (située au
bas du rétroviseur du conducteur) pour
mesurer uniquement la température
de l'air extérieur. La température de
la surface de la route ne peut être
affichée sur l’écran de température ou
l’icône de flocon de neige. De plus, le
relevé de la température de l'air peut
être influencé par une exposition aux
rayons directs du soleil.
3. Horloge
L'horloge indique soit l'heure à
domicile, soit l'heure locale lorsqu'elle
est réglée. Si l'horloge n'est pas réglée,
le message « SET CLOCK » (régler
l'horloge) apparaît en établissant
le contact. Si l'on ne procède
toujours pas au réglage de l'horloge,
le message disparaît et l'horloge
n'indique pas l'heure. L'heure peut être
réglée à l'invite « SET CLOCK » (régler
l'horloge) ou en naviguant jusqu'au
menu de réglages à l'aide du bouton
MCS (de commande de menu).
L'horloge affichera l'heure locale ou
l'heure à domicile.
Réglez l'heure à domicile selon l'heure
courante à la base d'opération. Réglez
l'heure locale en fonction du fuseau
horaire de destination. Réinitialisez
l'heure locale dès que la destination
change et vous devez utiliser cette
fonction.
3-18
Veuillez vous reporter à la rubrique
Réglages à la page 3-29 pour en
apprendre plus sur le réglage de
l'horloge.
TABLEAU DE BORD
4. Avertissements actifs
Les avertissements actifs s'afficheront
dans cette zone en plus des zones
autour du centre de l'écran. Il s'agit en
fait des messages éclairs qui se sont
affichés à l'écran ou ont été supprimés
en enfonçant le bouton MCS. En
présence d'icônes d'avertissement
actives alors que le régulateur
de vitesse est activé, les icônes
s'afficheront de chaque côté de l'icône
du régulateur de vitesse. Lorsque
les avertissements sont nombreux,
l'affichage indiquera combien d'entre
eux sont actifs. Ce nombre peut
changer selon que les avertissements
sont intermittents, fonction du temps,
autocorrecteurs ou si la situation
change, sans nécessiter d'interaction
du conducteur.
5. Indicateur du régulateur
de vitesse
Cette zone est réservée à l'affichage
exclusif de la vitesse réglée du
régulateur de vitesse et, le
cas échéant, du régulateur de
vitesse adaptatif accompagné des
renseignements concernant les
distances sécuritaires. Les véhicules
munis d'un régulateur de vitesse
adaptatif afficheront plusieurs icônes
différentes dans cette zone pour avertir
le conducteur de prendre des mesures
précises.
6. Boîte de vitesses
automatisée et témoin
de changement de vitesse
Cette zone fournit des informations
concernant la boîte de vitesses.
L'écran peut indiquer la vitesse
engagée, le mode manuel ou
automatique, fournir des repères quant
au changement de vitesse progressif
(pour les véhicules munis des moteurs
PACCAR MX dotés de cette option)
ou allumer des témoins d'anomalie
propres à la boîte de vitesses.
NOTA
En présence témoins secondaires
actifs alors que le régulateur de
vitesse est activé, les icônes
s'afficheront de chaque côté de
l'icône du régulateur de vitesse.
3-19
3
TABLEAU DE BORD
7. En-tête
8. Repère du bouton MCS
9. Zone du contenu principal
Cette zone indique la catégorie de
fonction dans laquelle sont réglés le
bouton MCS et le logiciel d'affichage.
Selon le fonctionnement de l'affichage,
la couleur du texte peut changer pour
indiquer la sélection de l'utilisateur.
Ils sont utilisés pour informer le
conducteur des fonctions de l'écran de
navigation. On indique à l'utilisateur
quand enfoncer ou tourner la
commande d'entrée, sous forme
d'icône on indique la fonction activée
et quelle est la fonction suivante si le
bouton est tourné dans le sens horaire
ou antihoraire.
Cinq fonctions sont autorisées en
cours de conduite et 7 lorsque le
véhicule est stationné. Certaines
fonctions sont disponibles dans les
deux modes, mais offriront un contenu
différent selon le mode.
3
3-20
TABLEAU DE BORD
Comment naviguer entre
les fonctions de l'afficheur
multifonction
Bouton de commande de
menu (MCS)
NOTA
Si vous maintenez le bouton
enfoncé pendant 2 secondes, il
éteint l'écran.
Le bouton MCS sert à naviguer
dans l'affichage des instruments. Il
comporte une fonction Arrière et un
bouton poussoir ou rotatif. Le bouton
MCS (commande de menu) se trouve
du côté droit du tableau de bord.
3
Ce bouton MCS peut exécuter deux
fonctions. En le tournant, vous pouvez
sélectionner et établir des valeurs et
en le poussant vous pouvez entrer vos
réglages.
Le bouton MCS comporte un bouton
BACK (arrière) juste au-dessus. Si
vous appuyez sur ce bouton, vous
reviendrez au menu précédent.
3-21
TABLEAU DE BORD
•
Indicateurs virtuels - Cet
élément de menu fournit des
renseignements dynamiques au
conducteur.
•
Temporisateur d'allumage Utilisez ce menu pour régler le
temps de marche au ralenti une
fois la clé de contact retirée.
3
•
Renseignements de parcours Utilisez ces renseignements pour
obtenir des détails sommaires sur
le parcours.
•
Renseignements sur le camion
- Fournit des renseignements
concernant le véhicule.
•
Avertissements actifs - Utilisez ce
menu pour prendre connaissance
des codes d'anomalie et des
messages.
•
Réglages - Utilisez ce menu pour
modifier les préférences.
Voici une liste des éléments de menus
disponibles :
•
Écran vide - Utilisez cet élément
de menu pour réduire les
renseignements à l'écran.
3-22
•
Consommation de carburant Utilisez cet écran pour connaître
le rendement en matière de
consommation de carburant du
véhicule. (disponible en mode de
conduite)
La navigation du système est classée
en trois niveaux de fonctions. Le
premier niveau de fonctions « Trunk »
est l'étape de départ. Le deuxième
« Branch » comporte les fonctions
intermédiaires. Puis, le dernier niveau
de fonctions « Leaf » constitue la
fin et ne comporte pas de suite.
Certains écrans auront une apparence
différente selon que le véhicule est
en mouvement ou en stationnement.
Les images suivantes fournissent un
exemple d'écran pour vous familiariser
avec l'interface.
Niveau de départ
À ce niveau, vous pouvez naviguer
entre les fonctions en tournant
TABLEAU DE BORD
le bouton MCS. Vous pouvez
sélectionner une fonction en poussant
le bouton, après quoi vous serez au
niveau intermédiaire du logiciel.
le distinguer des champs qui amènent
l'utilisateur jusqu'au niveau ultime.
Navigation au niveau terminal
Navigation au niveau intermédiaire
Navigation au niveau de départ
3
Niveau terminal
Niveau intermédiaire
À ce niveau de fonctions, la rotation du
bouton MCS commande un curseur en
subrillance. Lorsqu'un élément est mis
en surbrillance, une pression sur le
bouton MCS permet de le sélectionner
ou de consulter son contenu. Le texte
des champs comportant plusieurs
éléments est de couleur foncée pour
À ce niveau, il n'y a plus d'options
à choisir. Le bouton MCS peut
servir à défiler entre les différentes
informations et le bouton Arrière sert
à revenir au niveau précédent soit
intermédiaire ou de départ, selon que
vous appuyez une ou deux fois sur le
bouton.
3-23
TABLEAU DE BORD
Description des écrans de
menus
d'affichage hors circuit où l'écran est
éteint.
Indicateurs virtuels
On sélectionne le mode d'écran vide
à l'aide du bouton MCS rotatif. Alors
que le mode d'affichage hors circuit se
sélectionne en maintenant le bouton
au-dessus du bouton MCS enfoncé
pendant deux secondes.
3
Écran vide
Cet écran est disponible tant en
mode de conduite qu'en mode de
stationnement.
Le mode d'écran vide permet
l'affichage d'un contenu restreint tout
en conservant une partie du contenu
permanent comme le compteur
kilométrique, la température de l'air
extérieur, le signal d'avertissement,
etc. Ce mode est différent du mode
3-24
On peut sélectionner la fonction des
indicateurs virtuels, disponible en
modes stationné ou en conduite, à
l'aide du bouton MCS rotatif.
Les indicateurs virtuels fournissent
des renseignements dynamiques
concernant la performance du
véhicule. Tournez le bouton MCS
pour défiler le long des indicateurs
disponibles et poussez le bouton pour
en sélectionner un.
TABLEAU DE BORD
Temporisateur d'allumage
Cette fonction permet au conducteur
de régler le temporisateur de manière à
arrêter le camion. Elle n'est disponible
que lorsque le véhicule est stationné.
Une fois le temporisateur réglé, la
clé de contact peut être tournée en
position d'arrêt et retirée. Le moteur
continuera à tourner jusqu'à l'expiration
du délai programmé.
Économie de carburant
Cette fonction permet d'afficher
la consommation de carburant
du véhicule de façon dynamique.
Elle indique la vitesse moyenne,
la consommation de carburant
moyenne et une indication ponctuelle
dynamique de consommation de
carburant supérieure ou inférieure à
la moyenne. L'écran est disponible
pendant la conduite. La consommation
moyenne de carburant est calculée
en fonction de la quantité de
carburant consommée pendant le
trajet (reportez-vous à la prochaine
section pour les Renseignements de
parcours). Et la consommation de
carburant d'un trajet sera réinitialisée
lorsque ce totalisateur partiel sera
remis à zéro.
3
3-25
TABLEAU DE BORD
Renseignements de
parcours
3
À l'aide de cette fonction, vous pouvez
conserver les données de parcours
de 4 trajets distincts, soit A, B, C et
D. Vous pouvez aussi sélectionner
ces parcours en tant qu'actif ou
inactif de façon à utiliser la fonction
d'enregistrement de données pour
distinguer les trajets les uns des
autres ou pour les traiter en tant que
segments d'un trajet combiné. En
cours de conduite, l'écran ne vous
permet que de basculer entre les
trajets détectés dans le totalisateur
3-26
partiel et de régler l'état actif ou inactif.
Lorsque vous êtes stationné, vous
pouvez choisir et voir une foule de
données enregistrées pour chaque
parcours, comme le montre la liste
ci-dessous :
•
Consommation de carburant du
parcours
•
Vitesse moyenne du parcours
•
Heures de marche du moteur du
parcours
•
Carburant consommé pour le
parcours
•
Pourcentage d'utilisation du
régulateur de vitesse (%)
•
Pourcentage de régime du moteur
idéal (%)
•
Pourcentage de survitesse (%)
•
Heures de ralenti du parcours
•
Pourcentage de ralenti du
parcours (%)
•
Carburant consommé au ralenti
•
Pourcentage d’heures de ralenti
du parcours (%)
•
Nombre d'heures total avec prise
de force
•
Heures d’utilisation de la prise de
force du parcours
•
Pourcentage d’utilisation de la
prise de force du parcours (%)
•
Total de carburant consommé
avec prise de force
•
Carburant consommé avec la
prise de force pour le parcours
•
Consommation de carburant du
parcours avec la prise de force
Le bouton de remise à zéro du
parcours de l'indicateur monté dans
TABLEAU DE BORD
l'ensemble d'instruments sert à
remettre les données enregistrées
à zéro. Des pressions rapides
permettent de basculer entre les
affichages du compteur kilométrique
et les 4 parcours. Si vous maintenez
le bouton enfoncé sur un parcours
en particulier, les données seront
remises à zéro et le parcours sera
automatiquement réglé à l'état actif.
Depuis cet écran, l'utilisation du
bouton MCS ne pourra qu'activer ou
désactiver une fonction de parcours.
Renseignements sur le
camion
NOTA
Seule l’information disponible sur
le camion sera affichée (c.-à-d.
les boîtes manuelles n’ont pas de
version logicielle).
2.
Elle n'est disponible que lorsque le
véhicule est stationné.
3.
NOTA
Les options de prise de force de
l'affichage n'apparaîtront que si le
véhicule est muni de cette option.
1.
Renseignements sur le châssis
a.
Numéro de châssis
4.
b.
Numéro d'identification de la
flotte
c.
Numéro de version logicielle
CECU
Renseignements sur le moteur
a.
Marque de moteur
b.
Modèle de moteur
c.
Version logicielle du moteur
d.
Régime maximal du régulateur
e.
Puissance moteur
3
Renseignements sur la boîte de
vitesses
a.
Marque de boîte de vitesses
b.
Modèle de boîte de vitesses
c.
Numéro de version logicielle
de la boîte de vitesses
Renseignements sur le système
ABS
3-27
TABLEAU DE BORD
a.
Marque du système de
freinage antiblocage
b.
Modèle ABS
c.
Numéro de version logicielle
ABS
Avertissement et anomalies
Diesel Exhst Fluid
Poor Quality
Refill with new DEF
to Prevent Derate
1
3
3
12:39PM
25,326Mi
78 F
L'écran comporte une fonction d'alerte
de messages qui prime sur l'affichage
et la navigation habituels des fonctions
lorsqu'un problème survient sur le
camion. Ces messages d'alerte sont
qualifiés de messages éclairs, car
ils occupent soudainement l'écran.
L'importance de certains messages est
suffisamment basse pour qu'ils soient
retirés en poussant le bouton MCS.
Un indicateur à l'écran désignera les
messages que l'on peut supprimer.
Si de nombreux messages éclairs
surviennent en même temps, ils ont
alors une configuration en pile et une
3-28
rotation du bouton MCS vous permet
de voir les différents avertissements.
Les avertissements sont classés en
ordre de priorité décroissante.
Lorsque le véhicule est stationné,
la fonction d'avertissements et
d'anomalies accède aux messages
supprimés qui sont comptés et
indiqués dans le coin supérieur gauche
de l'écran.
En sélectionnant « Review Warnings »
(consulter les avertissements), les
messages éclairs sont affichés et
s'ils sont nombreux, la pile peut être
consultée en tournant le bouton MCS.
TABLEAU DE BORD
La description de l'avertissement
est accessible en conduisant ou
en stationnement, mais les détails
de l'anomalie ne sont visibles que
lorsque le véhicule est stationné.
Si le camion est en mouvement,
la sélection de menu illustrée dans
l'image ci-dessus n'apparaîtra pas,
mais les avertissements et les témoins
sur l'ensemble d'instruments seront
toujours disponibles si le problème
est sérieux. Voici les détails d'une
anomalie à l'écran :
1.
le nombre d'anomalies, affiché
sous forme de pile
2.
quel microprocesseur a généré
l'anomalie
3.
une description du problème
4.
le code d'anomalie réel
5.
la marche à suivre (c.-à-d.
demander de l'aide rapidement ou
réparer lors de la prochaine visite
d'entretien)
Ci-dessous, un exemple d'écran
affichant les détails d'une anomalie :
Exemple des détails d'une anomalie
Paramètres
Ce menu n'est disponible que lorsque
le véhicule est stationné.
Elle permet de changer plusieurs
paramètres. Le conducteur peut
changer le format de l'heure
(12 heures ou 24 heures), l'heure du
jour et les réglages de l'alarme, les
unités de mesure de l'affichage (mille
ou kilomètre) et la langue d'affichage.
La modification des paramètres
s'effectue de l'une de ces deux façons.
On peut basculer entre les éléments
directement de la sélection mise en
surbrillance (au niveau intermédiaire);
dans ce cas, le texte apparaît en bleu
foncé et change à la valeur réglée.
D'autres sont des sélections de menu
qui appellent de nouveaux écrans
au niveau terminal. Les exemples
suivants montrent l'activation ou la
désactivation de l'alarme par rapport à
des écrans où l'on navigue pour régler
l'heure.
3-29
3
TABLEAU DE BORD
Pour mettre l'alarme en
fonction ou hors fonction :
des éléments de menus jusqu’à
« Format ».
2.
Appuyez sur le bouton MCS pour
afficher 12 heures (AM/PM) ou 24
heures (heure militaire).
Pour régler l'horloge avec
l'heure locale ou domicile et
l'alarme :
3
1.
2.
Lorsque vous êtes dans le menu
de réglages, défilez dans la liste
des éléments de menus jusqu’à
« Alarm » (alarme). Appuyez sur
le MCS.
Appuyez sur le MCS pour mettre
en fonction et hors fonction
l’alarme.
Pour régler le format
d'affichage de l'horloge :
1.
Lorsque vous êtes dans le menu
de réglages, défilez dans la liste
3-30
3.
Tournez le bouton MCS pour
changer l’heure. Appuyez sur le
MCS.
4.
Tournez le bouton MCS à nouveau
pour changer les minutes.
Appuyez sur le MCS.
5.
Tournez le bouton MCS pour
passer de AM à PM. Appuyez sur
le MCS.
6.
Appuyez sur le bouton au-dessus
du bouton MCS pour quitter.
Mode d’affichage
1.
Lorsque vous êtes dans le menu
de réglages, défilez dans la liste
des articles de menus.
2.
Appuyez sur le bouton MCS pour
sélectionner la fonction à régler.
Le mode d'affichage hors circuit est
disponible en tout temps dans la
navigation du menu, mais le mode
d'écran réduit ne peut être sélectionné
qu'à partir de cet écran.
TABLEAU DE BORD
NOTA
Parfois, des situations empêchent
le mode d'affichage hors circuit en
raison d'un message éclair, par
exemple, où l'écran se rallume ou
lorsque le camion est muni d'un
régulateur de vitesse adaptatif et
que celui-ci est activé, il est alors
impossible d'éteindre l'écran.
3
3-31
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
SYMBOLES
D'AVERTISSEMENT
Guide des symboles
d'avertissement
3
Les témoins et alarmes sonores
peuvent indiquer une anomalie
de fonctionnement des systèmes.
Contrôlez fréquemment ces témoins
et prenez les mesures adéquates dès
que l’un d’eux s’allume. Ces témoins
peuvent vous permettre d’éviter un
grave accident.
Lorsque de nombreux icônes
d'avertissement apparaissent
sur l'ensemble d'instruments, ils
s'afficheront une première fois, puis
seront réduits. Une fois réduits,
ils se retrouvent dans la zone
d'avertissements actifs de l'écran
(reportez-vous à la rubrique Afficheur
multifonction à la page 3-33 pour plus
de détails). Un triangle représente un
3-32
avertissement enregistré et un losange
représente un message à vérifier.
AVERTISSEMENT
Ne négligez pas un témoin lumineux
ou une alarme sonore.
Ces
alarmes indiquent que quelque
chose ne fonctionne pas dans
votre véhicule. Cela peut être une
défaillance d’un système important,
comme les freins, qui peut entraîner
un accident et des blessures
graves ou mortelles. Faites faire
immédiatement les vérifications
appropriées.
La fonction de vérification des
messages est fournie pour procurer
au conducteur des renseignements
supplémentaires concernant les
systèmes qui nécessitent son attention
en raison d'une anomalie ou des
conditions de fonctionnement pouvant
nuire au rendement sécuritaire et
approprié du véhicule. Le système
fera retentir un carillon pour avertir le
conducteur qu'un message est affiché.
Certains messages peuvent être gérés
par le conducteur alors que d'autres
demanderont une réparation chez un
concessionnaire agréé.
Vous trouverez ci-dessous une
liste des témoins et symboles
lumineux qui s'affichent dans
l'ensemble d'instruments et l'afficheur
multifonction.
•
le nom du symbole
•
l’apparence du symbole
•
la couleur du symbole quand il est
allumé
•
si le symbole est standard (Std) ou
en option (Opt)
•
si le symbole est associé à un
message à vérifier
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
•
le numéro de la page en
référence aux renseignements
supplémentaires.
Les symboles sont listés par sections
qui commencent par le composant
principal.
Exemple : Moteur, puis une liste en
ordre alphabétique.
Symboles des témoins / témoins lumineux
Couleur
De série /
Optionnel
1. Essieu, commande de traction
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-40
2. Freins, système de freinage antiblocage (ABS)
Jaune
DE SÉRIE
à la page 3-40
3. Freins, pression d'air basse
Rouge
DE SÉRIE
à la page 2-4
4. Frein, frein de stationnement
Rouge
DE SÉRIE
à la page 3-41
Nom du symbole
Symbole
Message
Page
3-33
3
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
Couleur
De série /
Optionnel
5. Freins, freins de service
Rouge
OPTIONNEL
à la page 3-41
6. Freins, système de freinage antiblocage (ABS),
Remorque
Jaune
DE SÉRIE
à la page 3-41
7. Différentiel, verrouillage du différentiel inter-essieux
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-64.
8. Camion-benne, benne relevée
Rouge
OPTIONNEL
à la page 3-42
9. Camion-benne, portillon articulé
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-42
10. Camion-benne, benne de semi-remorque relevée
Rouge
OPTIONNEL
à la page 3-42
Nom du symbole
Symbole
Message
Page
3
3-34
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
Couleur
De série /
Optionnel
11. Émissions, filtre à particules diesel (DPF)
Jaune
DE SÉRIE
à la page 3-42
12. Émissions, température élevée du système
d’échappement (HEST)
Jaune
DE SÉRIE
à la page 3-42
Nom du symbole
Symbole
Message
Page
3
13. Émissions, témoin d'anomalie (MIL)
Jaune
DE SÉRIE
à la page 3-43
14. Moteur, anomalie du moteur
Jaune
DE SÉRIE
à la page 3-44
15. Moteur, ventilateur du moteur
Vert
DE SÉRIE
à la page 3-44
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-44
16. Moteur, chauffage
3-35
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
Couleur
De série /
Optionnel
Jaune
DE SÉRIE
à la page 3-44
Vert
OPTIONNEL
à la page 3-44
19. Moteur, arrêt
Rouge
DE SÉRIE
à la page 3-44
20. Moteur, attente démarrage
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-44
21. Carburant, eau dans le carburant (WIF)
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-45
22. Système de suivi de voie (LDW)
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-45
Nom du symbole
17. Moteur, niveau de liquide de refroidissement bas
18. Moteur, ralentisseur (frein)
Symbole
Message
Page
3
3-36
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
Couleur
De série /
Optionnel
23. Phares, feux de route
Bleu
DE SÉRIE
à la page 3-45
24. Prise de force (PTO)
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-45
Nom du symbole
Symbole
Message
Page
3
25. Prise de force (PTO), mode pompe
Vert
OPTIONNEL
à la page 3-45
26. Réfrigérateur
Vert
OPTIONNEL
à la page 3-45
27. Ceinture de sécurité, boucler
Rouge
DE SÉRIE
à la page 3-45
28. Suspension, décharge
Jaune
DE SÉRIE
à la page 3-45
3-37
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
Couleur
De série /
Optionnel
29. Gonflage des pneus
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-45
30. Boîte de vitesses, auxiliaire
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-46
31. Boîte de vitesses, vérification
Rouge
OPTIONNEL
à la page 3-46
32. Boîte de vitesses, température d’huile élevée
Jaune
OPTIONNEL
à la page 3-46
33. Boîte de vitesses, ralentisseur (peut comprendre le
BrakeSaver le cas échéant)
Jaune
OPTIONNEL
●
à la page 3-46
34. Boîte de vitesses, entretien de la boîte de vitesses
(Allison seulement)
Jaune
OPTIONNEL
●
à la page 3-46
Nom du symbole
Symbole
Message
Page
3
3-38
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
Couleur
De série /
Optionnel
35. Clignotant, gauche
Vert
DE SÉRIE
à la page 3-46
36. Clignotant, droit
Vert
DE SÉRIE
à la page 3-46
Nom du symbole
Symbole
Message
Page
3
3-39
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
Description des symboles
d'avertissement
1. Essieu, système d'antipatinage
à l'accélération (ATC ou Système
d'antipatinage à l'accélération)
3
A. S'allume pendant l'autotest de mise
en circuit en mettant le contact. Il
s'éteint après quelques secondes si
aucun problème n'est décelé. Si un
problème ATC est décelé, le témoin
ATC s'allume et reste allumé.
B. Clignote quand le système ATC
contrôle le patinage. (Reportez-vous à
la rubrique sur le système antipatinage
à l'accélération pour de plus amples
détails.)
C.Le témoin clignote de façon continue
lorsque le commutateur Deep Snow &
Mud (neige et boue) est actionné, ce
qui indique que la fonction est activée.
(Reportez-vous au Commutateur
Deep Snow and Mud et au Système
de freinage antiblocage à la page
3-40
4-25 pour obtenir de plus amples
renseignements.)
NOTA
Pour
les
véhicules
équipés
du
programme
de
stabilité
électronique, veuillez consulter
la documentation supplémentaire
fournie avec le présent manuel du
conducteur qui se trouve dans la
trousse documentaire de votre boîte
à gants.
AVERTISSEMENT
Si ce châssis est équipé d'un
programme de stabilité électronique
(ESP) et qu'une modification est
apportée (par exemple, l'ajout ou
le retrait d'un essieu, la conversion
d'un camion ou d'un tracteur,
le changement de carrosserie,
l'élargissement de l'empattement
ou du châssis, le déplacement
des composants du châssis ou
la modification des éléments
pneumatiques ou des faisceaux de
câblage ABS/ESP), le système ESP
doit être désactivé par un technicien
qualifié.
Pour toutes questions,
contactez votre concessionnaire
agréé. Le non respect de cette
consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
2. Freins, système de freinage
antiblocage (ABS)
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
Il s’allume durant l’autotest des
instruments. Faites vérifier le système
ABS par un concessionnaire agréé si
le témoin ABS s’allume pendant plus
de trois secondes.
Il s’allume dans des conditions
de fonctionnement normales pour
indiquer une anomalie du système
ABS. Reportez-vous à la rubrique
Témoins du système de freinage
antiblocage à la page 4-25 pour obtenir
de plus amples renseignements.
Il s’allume en cas d’anomalie du
dispositif d'antipatinage en option.
Consultez Système de freins ABS
évolué avec commande de stabilité
à la page 4-25 pour obtenir de plus
amples renseignements.
4. Freins, freins de stationnement
Le témoin d'état s'allume lorsque les
freins de stationnement sont serrés.
5. Frein, freins de service
4-25 pour obtenir de plus amples
renseignements.
Indique qu'une anomalie existe dans
le système de freinage. Faites faire
une vérification sans tarder par un
concessionnaire agréé.
3
6. Freins, système de freinage
antiblocage (ABS), Remorque
Il s'allume au cours de l'autotest
des instruments et lorsque le
tracteur/camion est accouplé à une
semi-remorque équipée d’un système
ABS.
Il s’allume dans des conditions
de fonctionnement normales pour
indiquer une anomalie du système
ABS de la semi-remorque. Faites faire
une vérification sans tarder par un
concessionnaire agréé. Reportez-vous
à la rubrique Témoins du système
de freinage antiblocage à la page
3-41
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
NOTA
3
Les
tracteurs/camions
et
semi-remorques fabriqués après le
1er mars 2001 doivent permettre
d'allumer dans la cabine un
témoin relié au système ABS de
semi-remorque (conformément au
règlement FMVSS121). L'industrie
a choisi le mode de communication
par circuit électrique pour allumer
témoin. Reportez-vous à la rubrique
Témoins du système de freinage
antiblocage de remorque à la page
4-25 pour obtenir de plus amples
renseignements. Dans le cas de
semi-remorques fabriquées avant
le 1er mars 2001, vérifiez l’état du
système ABS à l'aide du témoin
externe obligatoire monté sur la
semi-remorque. Le témoin de la
semi-remorque doit être de couleur
jaune et identifié par la mention
« ABS ».
3-42
7. Différentiel, verrouillage du
différentiel inter-essieux
Il s'allume lorsque le commutateur du
différentiel interponts est actionné,
ce qui a pour effet de verrouiller le
différentiel interponts. Ceci alimente
les différentiels du pont milieu et
du pont arrière de manière égale.
Lorsque le commutateur coupe le
circuit (déverrouillage du différentiel
inter-essieux), la puissance du moteur
circule au niveau des quatre roues
selon l'effet du différentiel (la majeure
partie cependant est appliquée au
niveau du différentiel avant de l’essieu
arrière). (Cette fonction est disponible
pour tous les véhicules équipés
d’essieux tandem).
8. Camion-benne, benne relevée
Il s’allume quand la benne est relevée.
9. Camion-benne, portillon articulé
S'allume lorsque le portillon articulé de
benne est ouvert.
10. Camion-benne, benne de
semi-remorque relevée
Il s’allume quand la benne de
semi-remorque est relevée.
11. Émissions, filtre à particules
diesel (DPF)
Il s’allume lorsque le filtre à particules
diesel est bouché. Ce témoin s’allume
également lorsque la fonction de
régénération est désactivée.
12. Émissions, température élevée
du système d'échappement (HEST)
Il s’allume lorsque la température des
gaz d’échappement et des composants
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
du système d’échappement est très
élevée.
Reportez-vous au manuel du
conducteur de commande de
posttraitement du moteur pour obtenir
toutes les instructions et tous les
avertissements.
AVERTISSEMENT
Si ce témoin est allumé, ne vous
stationnez pas dans une zone
comportant des vapeurs ou des
matières combustibles. Si le témoin
HEST est allumé, le passage des
gaz d’échappement (sortie du
tuyau arrière) doit se trouver à plus
de 5 pi (1,5 m) de toute matière
combustible. Stationnez toujours
votre véhicule à l’extérieur. Si cette
consigne est ignorée, il y a risque
d’explosion ou de blessures graves
aux personnes à proximité.
AVERTISSEMENT
Si ce témoin est allumé, stationnez
le véhicule dans une zone où
personne ne peut s'en approcher.
Si le témoin HEST est allumé,
assurez-vous que les matières
combustibles sont à plus de 5 pi
(1,5 m) de la sortie du système
d’échappement. Il y a risque de
blessures graves si cette consigne
est ignorée.
AVERTISSEMENT
Si ce témoin est allumé, la
température du tuyau arrière, des
tuyaux d'échappement, du filtre
à particules diesel (DPF), de la
réduction
sélective
catalytique
(SCR) et des composants autour,
notamment les cloisons et les
marches,
s'élève pendant le
fonctionnement du moteur ou un
processus de régénération et peut
provoquer de graves brûlures.
Accordez un laps de temps adéquat
pour le refroidissement avant de
vous approcher, de travailler sur
ou à proximité de toute partie du
système d'échappement ou des
composants tout autour.
13. Émissions, Témoin d'anomalie
(MIL)
S'allume lorsqu'une anomalie relative
aux émissions du moteur s'est
produite. Le véhicule peut être conduit
3-43
3
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
3
en toute sécurité, mais doit être
réparé pour résoudre le problème.
Cette situation ne doit pas être
considérée comme une urgence. Dans
certains cas, le témoin d'anomalie
s’allume avec les témoins lumineux de
température élevée à l’échappement,
de filtre à particules diesel (DPF) et de
liquide d'émissions diesel (DEF).
14. Moteur, anomalie du moteur
Il s’allume en cas de problème non
lié aux émissions, mais le véhicule
peut être conduit en toute sécurité. Le
véhicule nécessite une intervention
pour résoudre le problème, mais la
situation n'est pas considérée comme
une urgence.
15. Moteur, ventilateur du moteur
Il s’allume quand le ventilateur
fonctionne.
3-44
16. Moteur, chauffage
Il s’allume quand le commutateur de
chauffage du moteur est activé.
17. Moteur, niveau de liquide de
refroidissement bas
19. Moteur, arrêt du moteur
Il s’allume et une alarme retentit quand
un problème majeur du moteur est
présent.
AVERTISSEMENT
Il s'allume et une alarme retentit
lorsque le niveau de liquide de
refroidissement est dangereusement
bas. Le véhicule nécessite une
intervention pour résoudre le
problème, mais la situation n'est pas
considérée comme une urgence.
18. Moteur, ralentisseur (frein)
Il s’allume lorsque le commutateur
du ralentisseur de moteur (frein
à compression ou frein sur
échappement) est en fonction.
(Les ralentisseurs de moteur sont
offerts en option.)
Cet
avertissement
doit
être
considéré comme une urgence.
Immobilisez le véhicule de la façon
la plus sûre possible et coupez le
contact. Faites vérifier le véhicule
et corriger le problème avant de
reprendre la route. Le moteur peut
subir de graves dommages ou
provoquer un accident entraînant
des blessures corporelles ou la
mort.
20. Moteur, attente de démarrage
Il s’allume quand le commutateur
de chauffage du moteur est activé.
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
(moteurs PACCAR PX-6, PX-8 et
Cummins ISL)
21. Carburant, eau dans le
carburant (WIF)
S'allume lorsque l'on détecte de l'eau
dans le carburant.
22. Système de suivi de voie
(LDW)
Il s'allume lorsque le système de
suivi de voie (LDW) installé en option
n'arrive pas à situer la position du
véhicule à l'intérieur de la voie.
Il s’allume quand les feux de route sont
allumés. Avec les phares allumés et
la porte ouverte, ce témoin clignote et
une alarme sonore retentit. En outre,
cette icône clignote, mais sans alarme
sonore, en cas de problème avec les
feux de croisement ou leur câblage.
Dans une telle situation, les feux de
route s’allumeront à 50 % de leur
intensité normale.
23. Phares, feux de route
26. Réfrigérateur
Il s’allume quand le réfrigérateur est
en circuit et que le contact est coupé.
27. Ceinture de sécurité, boucler
24. Prise de force (PTO)
Il s’allume quand la prise de force est
engagée.
NOTA
Pour les véhicules dotés du système
de suivi de voie, veuillez vous
reporter au Guide du conducteur
du système de suivi de voie
pour obtenir de plus amples
renseignements.
Il s’allume avec l’application distante
de l’accélérateur. Il indique que le
mode pompe est actif.
NOTA
Ne conduisez pas le véhicule quand
la prise de force est en fonction.
25. Prise de force (PTO), mode
pompe
Il s'allume à l’établissement du contact
pour vous rappeler de boucler votre
ceinture de sécurité.
28. Suspension, décharge
Ce témoin s'allume lorsque les ressorts
pneumatiques de la suspension sont
dégonflés.
29. Gonflage
3-45
3
SYMBOLES D'AVERTISSEMENT
Il s’allume quand la pression des
pneus doit être vérifiée. (Le système
de surveillance de la pression des
pneus est proposé en option.)
30. Boîte de vitesses, auxiliaire
3
S’allume pour indiquer que la boîte de
vitesses auxiliaire est en position point
mort.
31. Boîte de vitesses, vérification
Il s’allume quand la boîte de vitesses
a enregistré un code d’anomalie.
Cette icône peut aussi s'afficher dans
le menu d'affichage de la boîte de
vitesses de l'afficheur multifonction.
Lorsque ce témoin apparaît dans le
menu d’affichage, il n’indique pas une
anomalie.
33. Boîte de vitesses, ralentisseur
(peut comprendre BrakeSaver le
cas échéant)
Il s’allume quand le ralentisseur
Brakesaver (exportation seulement)
ou le ralentisseur de boîte de vitesses
est activé.
34. Boîte de vitesses, entretien
de la boîte de vitesses (Allison
seulement)
S'allume lorsque l'entretien de la boîte
de vitesses Allison 1000/2000 est
nécessaire.
35. Clignotant, gauche
Il clignote pour indiquer le
fonctionnement du clignotant gauche
ou des feux de détresse.
36. Clignotant, droit
32. Boîte de vitesses, température
d'huile élevée
3-46
Il clignote pour indiquer le
fonctionnement du clignotant droit ou
des feux de détresse.
INDICATEURS EN OPTION
INDICATEURS EN
OPTION
Essieu, pression d'air de
l'essieu poussé
Essieu, pression d'air de
l'essieu traîné
Introduction
Ci-dessous, une liste des indicateurs
pouvant se trouver ou non sur
votre tableau de bord ou l'ensemble
d'instruments central. En ce qui
concerne les véhicules dotés d'un
écran de navigation télématique, les
indicateurs en option feront partie des
fonctions de l'écran. Veuillez vous
reporter au supplément d'information
du système de navigation pour obtenir
de plus amples renseignements
concernant ses fonctionnalités et son
fonctionnement.
Cet indicateur signale la pression
d’air dans la suspension pneumatique
de l’essieu traîné. Cette icône peut
comporter un chiffre au-dessus de
l'image de la roue indiquant de quel
essieu poussé il s'agit, si le véhicule
en est muni de plusieurs.
Ces indicateurs signalent la pression
de l’air dans la suspension
pneumatique de l’essieu poussé.
Cette icône peut comporter un chiffre
au-dessus de l'image de la roue
indiquant de quel essieu poussé il
s'agit, si le véhicule en est muni de
plusieurs.
3-47
3
INDICATEURS EN OPTION
Colmatage du filtre à
carburant
3
Cet indicateur signale un colmatage
entre le filtre à carburant et la pompe
à carburant. Consultez le manuel
du moteur pour connaître le degré
de colmatage approprié. Remplacez
le filtre colmaté par un filtre de type
approuvé seulement. Ne le remplacez
pas par un filtre n'ayant pas l'indice de
filtration exigé.
NOTA
Le colmatage maximal admissible
peut varier selon le type ou la
marque du moteur. Consultez le
manuel du fabricant du moteur ou le
concessionnaire pour vous informer
sur les paramètres techniques.
3-48
Témoin ou indicateur de
colmatage du filtre à air
Cet indicateur donne l'état du filtre à
air du moteur.
ATTENTION
Une utilisation prolongée avec un
filtre à air souillé peut endommager
le moteur.
Vérifiez le filtre et
remplacez-le au besoin.
Si
l'élément en papier est troué,
le filtre à air devient inutile;
l'indicateur de colmatage peut alors
donner une fausse mesure que
l'élément soit colmaté ou non.
Remplacez l’élément du filtre s'il est
endommagé.
Moteur, pression d'huile
Il est important de maintenir la pression
d'huile dans des limites acceptables.
Si la pression d’huile chute en dessous
du minimum, un témoin rouge dans
l’indicateur s’allume, le témoin Arrêt
du moteur s’allume et une alarme
retentira.
INDICATEURS EN OPTION
Moteur, température de
l'huile
Manomètre de pression
d'admission
Cet indicateur donne la température
de l'huile du moteur. Si la température
d’huile dépasse les limites maxima, un
témoin rouge s’allume sur l’indicateur.
Ne dépassez pas la température
d'huile maximale recommandée par le
fabricant du moteur. (Voir le détail dans
le Manuel d'utilisation et d'entretien du
moteur.)
Cet instrument montre la puissance
fournie par votre moteur en indiquant
la pression de suralimentation. Si la
pression indiquée par ce manomètre
diminue, cela peut être le signe d'un
problème de moteur. Faites-le vérifier
par un mécanicien qualifié.
Manomètre de pression de
carburant
Votre véhicule peut être aussi équipé
d'un manomètre de carburant.
AVERTISSEMENT
Ne transportez pas de récipients
de carburant dans votre véhicule.
Qu'ils soient pleins ou vides,
les bidons de carburant peuvent
fuir, exploser et provoquer ou
alimenter un incendie entraînant
des blessures graves ou mortelles.
Ne transportez pas de bidons de
carburant; même vides, ils peuvent
être dangereux.
3-49
3
INDICATEURS EN OPTION
Indicateur de température
de la boîte de vitesses
3
Cet instrument indique la température
de l'huile de la boîte de vitesses.
Gardez l’œil sur cet indicateur afin
d’éviter une surchauffe de la boîte
de vitesses. En cas de surchauffe,
faites vérifier la boîte par un atelier de
service autorisé.
La température maximale de la boîte
de vitesses peut varier en fonction de
la boîte de vitesses et du type d'huile.
Vérifiez dans le manuel du propriétaire
de la boîte de vitesses.
3-50
Indicateur de température
d'essieu moteur (avant et
arrière)
Ces instruments indiquent la
température du lubrifiant des essieux
de votre véhicule. Ces températures
varient en fonction de la charge
transportée et des conditions de
conduite. La température maximale
des essieux peut varier en fonction de
ces derniers et du type d'huile. Des
températures très élevées indiquent
que la lubrification du ou des essieux
devrait être vérifiée.
ATTENTION
La conduite à des températures
d'essieux moteurs très élevées
peut gravement endommager les
roulements et les joints d'essieux.
Si vous remarquez des signes
de surchauffe, faites vérifier la
lubrification des essieux.
INDICATEURS EN OPTION
Pression de la suspension
pneumatique n° 1, n° 2
Pression de la suspension
pneumatique, #1
le coussin gonflable latéral, côté
passager.
Pression de freinage de
tracteur
Cet indicateur signale la pression d’air
appliquée à la commande de freins de
tracteur.
Pression de la suspension
pneumatique, #2
Ce manomètre indique la pression
d’air dans la suspension pneumatique.
Si le véhicule est équipé de deux
valves de nivellement, le manomètre
numéro 1 indique la pression d’air
dans les coussins gonflables latéraux
côté conducteur. Le manomètre
n° 2 indique la pression d’air dans
3-51
3
INDICATEURS EN OPTION
3
Pression de freinage de la
remorque
Pression d'air dans le
réservoir de la remorque
Ce manomètre indique la pression d’air
appliquée aux freins de la remorque
en appuyant sur la pédale du frein ou
en serrant le frein de stationnement.
Ce manomètre indique la pression d’air
dans le réservoir d'air de la remorque.
3-52
Température de l'huile de la
boîte de transfert
L’indicateur signale la température
de l’huile dans le boîtier de transfert.
Si la température d’huile dépasse
les limites maxima, un témoin rouge
s’allume sur l’indicateur. Ne dépassez
pas la température d'huile maximale
recommandée par le fabricant. (Voir
le détail dans le Manuel d'utilisation et
d'entretien de la boîte de transfert.)
INDICATEURS EN OPTION
Température de l'huile de
boîte de vitesses, auxiliaire
Température de l'huile du
ralentisseur de boîte de
vitesses
L’indicateur donne la température
de l'huile dans la boîte de vitesses
auxiliaire.
L’indicateur donne la température
de l'huile du ralentisseur de boîte de
vitesses.
NOTA
NOTA
Observez cet indicateur afin d’éviter
une surchauffe de la boîte de
vitesses.
Observez cet indicateur afin d’éviter
une surchauffe de la boîte de
vitesses.
Ne dépassez pas la température
d'huile maximale recommandée par le
fabricant. (Voir le détail dans le Manuel
d'utilisation et d'entretien de la boîte
de vitesses).
Ne dépassez pas la température
d'huile maximale recommandée par le
fabricant. (Voir le détail dans le Manuel
d'utilisation et d'entretien de la boîte
de vitesses).
3
3-53
COMMUTATEURS
COMMUTATEURS
Commandes du tableau de
bord
3
Ce véhicule personnalisé comportera
une variété d'équipements
commandés par des commutateurs.
Toutefois, il se peut que la présente
section du manuel du conducteur ne
mentionne pas tous les interrupteurs
de ce véhicule en particulier.
Afin que les dispositifs pneumatiques
puissent fonctionner, leur commutateur
sur le tableau de bord pourrait
nécessiter que le véhicule roule
à une vitesse précise, les freins
de stationnement soient serrés ou
un autre dispositif soit activé ou
désactivé. L'écran des instruments
fournira l'information concernant les
modifications nécessaires pour faire
fonctionner le dispositif pneumatique
normalement.
Le tableau suivant fournit une liste
complète des icônes pouvant figurer
sur le commutateur.
Commutateurs du tableau de bord
Nom du symbole
Symbole
Couleur
Standard
Option
Page
1. Essieu, verrouillage du différentiel double
Orange
●
Voir Essieu, verrouillage du différentiel double
à la page 3-64.
2. Essieu, verrouillage du différentiel
arrière/avant
Orange
●
Voir Essieu, verrouillage du différentiel
arrière/avant à la page 3-64.
3. Essieu, verrouillage du différentiel - directeur
Orange
●
Voir Essieu, verrouillage du différentiel avant
à la page 3-64.
3-54
COMMUTATEURS
Nom du symbole
Symbole
Couleur
Standard
Option
Page
4. Essieu, verrouillage du différentiel
arrière/arrière
Orange
●
Voir Essieu, verrouillage du différentiel
arrière/arrière à la page 3-64.
5. Essieu, verrouillage du différentiel arrière
unique
Orange
●
Voir Essieu, verrouillage du différentiel arrière
unique à la page 3-64.
6. Essieu, différentiel inter-essieux verrouillé
(tandem)
Orange
●
Voir Essieu, différentiel inter-essieux verrouillé
(tandem) à la page 3-64.
Vert
●
Voir Essieu, deux vitesses à la page 3-64.
7. Essieu, deux vitesses
8. Batteries, coupe-circuit basse tension (LVD)
Aucun
9. Freins, ABS hors route
Orange
10. Freins, clapet de frein de stationnement
Rouge
Voir Coupe-circuit basse tension (LVD) à la
page 3-64.
●
●
●
Voir Freins, ABS hors route à la page 3-64.
Voir Freins, clapet de frein de stationnement
à la page 3-64.
3-55
3
COMMUTATEURS
Nom du symbole
Symbole
Option
Page
Couleur
Standard
11. Gradateur d'intensité d'éclairage de la
cabine
Aucun
●
12. Portillon articulé de benne
Rouge
●
Voir Portillon articulé de benne à la page 3-64.
13. Moteur, niveau de frein
Aucun
●
Voir Moteur, niveau de frein à la page 3-64.
14. Moteur, frein on/off (marche/arrêt)
Vert
●
15. Moteur, régulateur de vitesse On/Off
(marche/arrêt)
Vert
●
Voir Moteur, régulateur de vitesse On/Off
(marche/arrêt) à la page 3-65.
16. Moteur, régulateur de vitesse Set/Resume
(réglage/reprise)
Aucun
●
Voir Moteur, régulateur de vitesse Set/Resume
(réglage/reprise) à la page 3-65.
17. Moteur, commande prioritaire du ventilateur
Vert
Voir Gradateur d'intensité d'éclairage de la
cabine à la page 3-64.
3
3-56
●
Voir Moteur, frein On/Off (marche/arrêt) à la
page 3-65.
Voir Moteur, commande prioritaire du
ventilateur à la page 3-65.
COMMUTATEURS
Nom du symbole
Option
Page
Vert
●
Voir Moteur, chauffage à la page 3-66
19. Moteur, commande distante de
l’accélérateur
Orange
●
20. Moteur, système d’arrêt
Aucun
●
21. Échappement, régénération du filtre à
particules diesel (DPF)
Aucun
22. Coulissement de sellette d'attelage
Rouge
●
Consultez Coulissement de la sellette d'attelage
à la page 3-66.
23. Réchauffeur de carburant
Orange
●
Voir Réchauffeur de carburant à la page 3-67.
24. Air général, Accessoires
Vert
●
Voir Air général, accessoires à la page 3-67.
18. Moteur, chauffage
Symbole
Couleur
Standard
Voir Moteur, commande distante de
l’accélérateur à la page 3-66.
Voir Moteur, système d’arrêt à la page 3-66.
Voir Échappement, régénération du filtre à
particules diesel (DPF) à la page 3-66.
●
3-57
3
COMMUTATEURS
Nom du symbole
25. Général, Réserve
Symbole
Couleur
RÉSERVE
Vert
Option
Page
●
Voir Général, Réserve à la page 3-67.
●
26. Commutateur d'allumage
3
Standard
Voir Commutateur d'allumage à la page 3-100.
27. Feux, auxiliaires
Vert
●
Voir Feux, auxiliaires à la page 3-67.
28. Feux, rotatifs
Vert
●
Voir Feux, rotatifs à la page 3-67.
29. Feux, de circulation de jour (prioritaire)
Vert
●
Voir Feux de circulation de jour à la page 3-67.
30. Éclairage, plafonniers
Aucun
●
31. Phares, autotest des feux extérieurs
Aucun
●
3-58
Voir Éclairage, plafonniers à la page 3-68.
Reportez-vous à Phares, autotest des feux
extérieurs à la page 3-68.
COMMUTATEURS
Nom du symbole
Symbole
Couleur
Standard
Option
Page
32. Éclairage, projecteur
Orange
●
Voir Feux, projecteur( à la page 3-68.
33. Éclairage, réserve de projecteurs ISO 3732
Orange
●
Voir Éclairage, réserve de projecteurs ISO
3732 à la page 3-68.
3
34. Feux, phares antibrouillard
●
Vert
Voir Phares antibrouillard à la page 3-68.
35. Feux, de détresse
Rouge
●
Voir Feux, de détresse à la page 3-68.
36. Feux, phares
Aucun
●
Voir Feux, phares à la page 3-69.
37. Feux, de gabarit
Aucun
●
Voir Feux, de gabarit à la page 3-69.
3-59
COMMUTATEURS
Nom du symbole
3
Symbole
Couleur
Standard
Option
Page
38. Feux, de gabarit de cabine
Aucun
●
Voir Feux, de gabarit de cabine à la page 3-69.
39. Feux, de gabarit de remorque
Aucun
●
Voir Feux, de gabarit de remorque à la page
3-69.
40. Feux, stationnement
Aucun
41. Feux, phare orientable
42. Antipatinage boue et neige
43. Crochet d'attelage
44. Prise de force (PTO)
3-60
●
Voir Feux, stationnement à la page 3-69.
Vert
●
Voir Feux, phare orientable à la page 3-69.
Aucun
●
Voir Antipatinage boue et neige à la page 3-70.
Vert
●
Voir Crochet de dépannage à la page 3-70.
Orange
●
Voir Prise de force (PTO) à la page 3-70.
COMMUTATEURS
Nom du symbole
Symbole
Couleur
Standard
Option
Page
45. Prise de force (PTO), avant
Orange
●
Voir Prise de force (PTO), avant à la page 3-70.
46. Prise de force (PTO), arrière
Orange
●
Voir Prise de force (PTO), arrière à la page
3-70.
47. Suspension, Essieu poussé
Vert
●
Voir Suspension, Essieu poussé à la page 3-70.
48. Suspension, Essieu traîné
Vert
●
Voir Suspension, Essieu traîné à la page 3-71.
49. Suspension, décharge
Orange
●
Voir Suspension, décharge à la page 3-71.
50. Suspension, levée
Orange
●
Voir Suspension, levée à la page 3-71.
Vert
●
Voir Suspension, Levée du troisième essieu à
la page 3-71.
51. Levée du troisième essieu de suspension
3-61
3
COMMUTATEURS
Nom du symbole
52. Alimentation en air de la semi-remorque
3
Symbole
Couleur
Standard
Rouge
●
Option
Page
Voir Semi-remorque, alimentation en air à la
page 3-71.
53. Remorque, levée d’essieu (3e essieu)
Vert
●
Voir Remorque, levée d’essieu (3e essieu) à
la page 3-71.
54. Remorque, levée d'essieu vers l'avant
Vert
●
Voir Remorque, levée d'essieu vers l'avant à
la page 3-71.
55. Remorque, levée d'essieu vers l'arrière
Vert
●
Voir Remorque, levée d'essieu vers l'arrière à
la page 3-71.
56. Remorque, trappe de chargement
Rouge
●
Voir Remorque, trappe de chargement à la
page 3-71.
57. Remorque, portillon articulé
Rouge
●
Voir Remorque, portillon articulé à la page 3-71.
58. Remorque, portillon articulé au centre
Rouge
●
Voir Remorque, portillon articulé au centre à
la page 3-71.
3-62
COMMUTATEURS
Nom du symbole
Symbole
Couleur
Standard
Option
Page
59. Remorque, portillon articulé avant
Rouge
●
Voir Remorque, portillon articulé avant à la
page 3-71.
60. Remorque, portillon articulé arrière
Rouge
●
Voir Remorque, portillon articulé arrière à la
page 3-72.
Vert
●
Voir Remorque, câble d'alimentation à la page
3-72.
62. Semi-remorque, décharge à suspension
pneumatique
Orange
●
Voir Remorque, décharge à suspension
pneumatique à la page 3-72.
63. Boîte de vitesses, boîte de transfert
Orange
●
Voir Boîte de vitesses, boîte de transfert à la
page 3-72.
64. Boîte de vitesses, boîte de transfert deux
vitesses
Orange
●
Voir Boîte de vitesses, boîte de transfert deux
vitesses à la page 3-72.
Vert
●
61. Remorque, câble d'alimentation
65. Embrayage de treuil
Voir Embrayage de treuil à la page 3-72.
3-63
3
COMMUTATEURS
1. Verrouillage du différentiel
d'essieu - double
Activez la commande pour
enclencher le verrouillage du
différentiel d’essieu avant et arrière
2. Verrouillage du différentiel
d'essieu - avant de l'essieu arrière
Activez la commande pour
enclencher le verrouillage du
différentiel avant d’essieu arrière.
3
3. Verrouillage du différentiel
d'essieu - directeur
Activez la commande pour
enclencher le verrouillage du
différentiel d’essieu avant.
4. Verrouillage du différentiel
d'essieu arrière
Activez la commande pour
enclencher le verrouillage du
différentiel arrière d’essieu arrière.
5. Verrouillage du différentiel
d'essieu - arrière unique
Activez la commande pour
enclencher le verrouillage du
différentiel simple de l’essieu arrière.
3-64
6. Essieu, différentiel inter-essieux
verrouillé (tandem)
Activez la commande pour
enclencher le verrouillage du
différentiel inter-essieux.
9. Freins, ABS hors route
Activez la commande pour
enclencher le mode ABS hors
route. Voir Système de freinage
antiblocage à la page 4-25.
7. Essieu, pont à deux vitesses
Si le véhicule est équipé d’un pont
à deux vitesses, vous pouvez
sélectionner les rapports supérieur et
inférieur. Le rapport inférieur permet
d'obtenir un couple maximal hors
route. Le rapport supérieur permet
de rouler à plus grande vitesse sur
route.
10. Freins, valve des freins de
stationnement
Tirez le bouton jaune pour activer les
freins de stationnement. Voir Clapet
de frein de stationnement à la page
4-41.
8. Batteries, Coupe-circuit basse
tension (LVD)
Si votre véhicule est pourvu d'un
coupe-circuit basse tension (LVD), le
module LVD est situé à l'intérieur du
panneau de seuil de porte sur le côté
conducteur.
11. Gradateur d'intensité
d'éclairage de la cabine
Ce commutateur sert à atténuer la
luminosité de l'éclairage du tableau
de bord.
12. Portillon articulé de benne
Activez la commande pour ouvrir le
portillon articulé de benne.
13. Moteur, niveau de frein
En position haute, le ralentissement
sera de 100 %. En position centrale,
le ralentissement sera de 60 %. En
position basse, le ralentissement
sera de 33 %.
COMMUTATEURS
Pour de plus amples renseignements
sur le moment et la façon d'utiliser le
frein moteur du véhicule, consultez le
manuel du frein moteur.
14. Moteur, frein On/Off
(marche/arrêt)
Activez la commande pour mettre le
système de freinage du moteur en
marche.
Pour de plus amples renseignements
sur le moment et la façon d'utiliser le
frein moteur du véhicule, consulter le
manuel du frein moteur.
15. Moteur, régulateur de vitesse
On/Off (marche/arrêt)
Activez la commande pour mettre le
système de régulation automatique
du moteur en marche.
SET
(réglage)
RESUME
(reprise)
16. Moteur, régulateur de vitesse
Set/Resume (réglage/reprise)
Le bouton Set/Resume du régulateur
de vitesse permet de régler (SET)
la vitesse désirée ou de reprendre
(RESUME) la vitesse choisie après
une mise hors fonction du régulateur
de vitesse.
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas le régulateur de
vitesse lorsque vous conduisez
sur une route dont le revêtement
n'est pas suffisamment adhérent
(route humide, verglacée, ou
enneigée); de plus, il ne faut pas
l'utiliser en période de circulation
intense. Les accélérations dues
au fonctionnement normal du
régulateur automatique de vitesse
peuvent vous amener à perdre la
maîtrise du véhicule et à provoquer
un accident grave.
17. Commande prioritaire du
ventilateur du moteur
La commande du ventilateur de
refroidissement permet de faire
fonctionner celui-ci manuellement
ou automatiquement. Veuillez vous
reporter à la rubrique Commande
du ventilateur du moteur à la page
4-14 pour obtenir de plus amples
renseignements concernant le
fonctionnement de cette commande.
AVERTISSEMENT
Ne travaillez pas sur le ventilateur,
ou à proximité de celui-ci, lorsque
le moteur tourne.
Quiconque
s'approche du ventilateur du
moteur quand il tourne pourrait être
gravement blessé. Si le ventilateur
est réglé à MANUAL, il se met
en marche dès que l'on tourne la
clé de contact à la position ON.
En fonctionnement automatique,
le ventilateur pourrait se mettre
en marche brusquement sans
avertissement. Avant de tourner
la clé de contact ou de passer
du fonctionnement automatique
au
fonctionnement
manuel,
assurez-vous que personne ne se
trouve à proximité du ventilateur.
3-65
3
COMMUTATEURS
ATTENTION
Le ventilateur ou tout objet se
trouvant à proximité pourrait être
endommagé s'il se met en marche
brusquement, de façon imprévisible.
Conservez vos outils et autres
objets à distance du ventilateur.
19. Moteur, application distante de
l’accélérateur
Appuyez la commande pour activer la
commande distante de l’accélérateur.
20. Moteur, essai d'arrêt
Appuyez momentanément sur la
commande pour activer le système
d’arrêt.
3
ATTENTION
Ne laissez pas fonctionner le
ventilateur du moteur en position
«MAN» (manuel) pendant trop
longtemps. Le moyeu du ventilateur
est conçu pour fonctionner de façon
intermittente. Le fonctionnement
continu du ventilateur peut abréger
la durée de vie utile du moyeu et
augmenter la consommation de
carburant du véhicule.
18. Chauffe-moteur
Activez la commande du
chauffe-moteur.
3-66
21. Voir Échappement,
régénération du filtre à particules
diesel (DPF)
Contrôlez manuellement le processus
de régénération du filtre à particule
diesel. Consultez la rubrique sur le
système posttraitement du moteur
dans le manuel du conducteur
pour obtenir de plus amples
renseignements.
22. Coulissement de la sellette
d'attelage
Activez la commande sur le
« déverrouillage » du mécanisme de
coulissement de la sellette d’attelage.
La commande est munie d’un
dispositif de protection destiné
à empêcher l’activation ou le
relâchement du verrou.
NOTA
Les véhicules dont la sellette
d'attelage coulissante est à réglage
pneumatique sont pourvus d'un
verrou sur le dispositif coulissant,
commandé à partir du tableau de
bord. En mettant la commande
en position de déverrouillage, vous
pouvez faire glisser la sellette
d'attelage dans diverses positions
en fonction de la répartition de
masse recherchée.
COMMUTATEURS
AVERTISSEMENT
Ne déplacez pas la sellette
d'attelage
alors
que
le
semi-remorque est en mouvement.
Votre charge pourrait bouger de
façon soudaine, entraînant la
perte de contrôle du véhicule.
Ne conduisez jamais le véhicule
lorsque la commande est en
position UNLOCK (déverrouillée).
Après avoir verrouillé la sellette
d'attelage,
vérifiez-la
toujours
pour vous assurer qu'elle est
bien bloquée. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
RÉSERVE
25. Général, réserve
Activez la commande pour
alimenter les accessoires installés
par le client.
26. Commutateur d'allumage
Le commutateur d'allumage (situé sur
la colonne de direction) est doté de
quatre positions : ACC (accessoires),
OFF, ON et START. Pour obtenir
de plus amples renseignements,
consultez la rubrique Commutateur
d'allumage à la page 3-100.
27. Feux, auxiliaires
Activez la commande des feux
auxiliaires.
28. Feux, rotatifs
Activez la commande des feux
rotatifs.
29. Feux de circulation de jour
(avec la commande prioritaire en
option)
Trois commandes (ou conditions)
différentes peuvent jouer sur la mise
en marche ou non du système :
•
commutateur des phares et feux
•
démarrage du moteur
•
frein de stationnement
Si le commutateur des phares et feux
est en position éteinte, le système des
feux de circulation de jour s'allume
automatiquement après la mise en
marche du moteur et le desserrage
du frein de stationnement. Si on
allume les phares, le système est
neutralisé et les phares fonctionnent
normalement. De plus, au cours
de la mise en marche du moteur,
les feux de circulation de jour sont
provisoirement éteints.
23. Réchauffeur de carburant
Activez la commande du réchauffeur
de carburant.
24. Général, air, accessoires
Donne l’air accessoire à l’extrémité
de connexion du châssis quand la
commande est activée.
3-67
3
COMMUTATEURS
AVERTISSEMENT
3
Les phares de jour ne sont pas
destinés à être utilisés dans
l'obscurité ou quand la visibilité est
réduite. Ne les utilisez pas à la
place des phares ou autre éclairage
lorsque la conduite du véhicule
nécessite un éclairage normal.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
30. Éclairage, plafonniers
Activez la commande des plafonniers
de cabine.
31. Phares, autotest des feux
extérieurs
Ce commutateur engage un
programme qui allume les feux
extérieurs pour que le conducteur
vérifie leur fonctionnement. Veuillez
vous reporter à Autotest des feux
extérieurs à la page 3-84 pour obtenir
de plus amples détails sur la façon
d'utiliser ce programme.
3-68
32. Éclairage, projecteur
Activez la commande des projecteurs
de cabine.
33. Éclairage, réserve de
projecteurs ISO 3732
Activez la commande des projecteurs
montés sur la remorque.
34. Feux, phares antibrouillard
Activez la commande des phares
antibrouillard.
NOTA
Aux États-Unis et au Canada, les
règlements varient localement pour
ce qui est de l'utilisation simultanée
des feux de route et des phares
antibrouillard. Dans certains États,
on ne peut utiliser que quatre phares
simultanément; ailleurs on peut
en utiliser un plus grand nombre.
Selon l'agencement de vos phares,
il peut être admis ou interdit d'utiliser
simultanément les feux de route et
les phares de brouillard; respectez
toujours les règlements de l’état ou
de la province quand vous êtes au
volant.
COMMUTATEURS
35. Feux, de détresse
Lorsque la commande est en
position ON (marche), les quatre
clignotants (avant et arrière)
clignotent simultanément. Les
feux de détresse fonctionnent
indépendamment de la position du
commutateur d'allumage. Utilisez
toujours le signal de détresse en cas
de panne ou de stationnement en
situation d'urgence.
AVERTISSEMENT
Allumez toujours vos feux de
détresse si vous vous arrêtez au
bord de la route ou hors de la
route, de jour comme de nuit. Un
véhicule peu visible peut être la
cause d'un grave accident.
Un
autre véhicule pourrait emboutir le
vôtre si vos feux de détresse ne
clignotaient pas et si vous n'aviez
pas observé l'emplacement des
signaux d'urgence selon la norme
FMCSR 392.22.
36. Feux, phares
Activez la commande des phares.
Lorsque les phares sont allumés,
l’éclairage du tableau de bord et
les feux latéraux et arrière le sont
également.
ATTENTION
Si l'anomalie du circuit de câblage
des feux de route est confirmée,
rouler très prudemment jusqu'à
la prochaine sortie ou bretelle
de sortie, garer le véhicule de
manière sécuritaire à bonne
distance des voies de circulation
et appeler pour obtenir de
l'assistance. La conduite prolongée
du véhicule lorsque les phares
de route sont allumés (à intensité
réduite) pourrait provoquer un
accident impliquant des blessures
corporelles. Communiquez avec
le concessionnaire le plus près
pour faire rectifier l'anomalie le plus
rapidement possible.
37. Feux, de gabarit
Activez la commande des feux de
gabarit de la remorque et du véhicule.
NOTA
Un commutateur de coupure des
feux de gabarit de la semi-remorque
se situe à l’extrémité de la
commande des clignotants.
38. Feux, de gabarit de cabine
Activez la commande des feux de
gabarit de cabine indépendamment
de la remorque.
39. Feux, de gabarit de remorque
Activez la commande des
feux de gabarit de remorque
indépendamment des feux de gabarit
40. Feux, stationnement
Activez la commande des feux de
stationnement. Lorsque les feux
de stationnement sont allumés,
l’éclairage du tableau de bord et
les feux latéraux et arrière le sont
également.
3-69
3
COMMUTATEURS
41. Feux, phare orientable
Activez la commande pour allumer le
phare orientable.
42. Antipatinage boue et neige
Appuyez brièvement sur la
commande pour enclencher
l’antipatinage automatique.
3
43. Crochet d'attelage
Activez la commande pour éliminer le
jeu du crochet de dépannage.
44. Prise de force (PTO)
Activez la commande pour
enclencher la prise de force.
Il se peut que votre véhicule soit
pourvu d'un commutateur monté sur
le tableau de bord qui commande
l'engagement et le désengagement
de la prise de force.
Lorsque le conducteur met sous
tension le commutateur pour
la prise de force, le témoin
d’état (situé sur le commutateur)
s’allume immédiatement, même si
l’engagement de la prise de force
peut ne pas s’être produit.
Si la prise de force est engagée et que
l'opérateur tourne le commutateur
à la position «OFF» (arrêt), le
voyant d'état de la prise de force
(situé sur le commutateur) s'éteint
immédiatement et ce, même si la
prise de force n'est pas encore
désengagée.
NOTA
Il
se
peut
que
l'engagement/désengagement réel
de la prise de force soit retardé
momentanément puisque celle-ci
est contrôlée par le système
pneumatique et le mouvement
mécanique.
ATTENTION
L’augmentation du régime moteur
avant que la prise de force
soit engagée peut empêcher
l’engagement de la prise de force
ou entraîner des dommages.
45. Prise de force (PTO), avant
Activez la commande pour
enclencher la prise de force
vers l’avant.
46. Prise de force (PTO), arrière
Activez la commande pour
enclencher la prise de force
vers l’arrière.
3-70
COMMUTATEURS
47. Suspension, Essieu poussé.
Activez la commande pour baisser
l’essieu poussé simple ou avant.
48. Suspension, Essieu traîné
Activez la commande pour baisser
l’essieu traîné.
49. Suspension, décharge
Activez la commande pour dégonfler
la suspension pneumatique. Cette
commande est munie d’un dispositif
de sécurité destiné à empêcher
le dégonflage accidentel de la
suspension.
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas le sélecteur de
commande de dégonflage (valve de
décharge) de la suspension quand
le véhicule est en mouvement. Un
dégonflage soudain en conduisant
peut faire perdre le contrôle du
véhicule et provoquer un accident.
N'utilisez cette commande que si le
véhicule est immobilisé.
ATTENTION
La conduite d'un véhicule dont
la suspension pneumatique est
exagérément ou insuffisamment
gonflée peut endommager des
éléments de la chaîne cinématique.
À défaut d'autres solutions dans
ce cas, ne dépassez pas 5 mi/h (8
km/h).
50. Suspension, levée
Activez la commande pour surgonfler
la suspension pneumatique. Mettez
la commande sur Off (arrêt) pour une
hauteur normale de suspension.
51. Suspension, levée du troisième
essieu de suspension
Activez la commande pour lever le
troisième essieu.
52. Semi-remorque, alimentation
en air
Le bouton rouge, de forme
octogonale, commande l'alimentation
en air de la semi-remorque.
53. Remorque, levée d’essieu (3e
essieu)
Activez la commande pour lever le
troisième essieu de remorque.
54. Remorque, levée d'essieu vers
l'avant
Activez la commande pour lever
l’essieu de remorque vers l’avant.
55. Remorque, levée d'essieu vers
l'arrière
Activez la commande pour lever
l’essieu de remorque vers l’arrière.
56. Remorque, trappe de
chargement
Activez la commande pour ouvrir
la trappe de chargement de la
remorque.
57. Semi-remorque, portillon
articulé
Activez la commande pour ouvrir le
portillon articulé de la remorque.
58. Remorque, portillon articulé
au centre
Activez la commande pour ouvrir
le portillon articulé au centre de la
remorque.
3-71
3
COMMUTATEURS
3
59. Remorque, portillon articulé
avant
Activez la commande pour ouvrir
le portillon articulé avant de la
remorque.
64. Boîte de vitesses, boîte de
transfert deux vitesses
Activez la commande pour changer
la vitesse de la boîte de transfert
deux vitesses.
60.Remorque, portillon articulé
arrière
Activez la commande pour ouvrir
le portillon articulé arrière de la
remorque.
65. Embrayage de treuil
Activez la commande pour
enclencher l’embrayage de treuil.
Commandes sur la colonne
de direction
Introduction
61. Câble d'alimentation de
remorque
Activez la commande pour alimenter
les accessoires de remorque.
62. Remorque, décharge à
suspension pneumatique
Activez la commande pour dégonfler
la suspension pneumatique de la
remorque.
63. Boîte de vitesses, boîte de
transfert
Activez la commande pour changer
la vitesse de la boîte de transfert.
3-72
1.
Levier de colonne de direction
inclinable télescopique
2.
Levier de clignotants
3.
Commande manuelle de frein de
semi-remorque
NOTA
Pour
que
cette
commande
fonctionne, le contact doit être mis.
COMMUTATEURS
Le levier de clignotants est situé
du côté gauche de la colonne de
direction. Le levier commande
plusieurs fonctions : clignotants, feux
de route et commande d'essuie-glace.
1. Colonne de direction
inclinable-télescopique
Suivant la configuration choisie pour
votre véhicule, vous pouvez avoir
une colonne de direction inclinable
et télescopique ou une colonne de
direction fixe.
•
Le dispositif d'inclinaison permet
le déplacement du volant d'avant
en arrière.
•
Une colonne de direction
télescopique peut se déplacer
vers le bas et le haut.
Pour activer ces fonctions, trouvez
le levier de colonne de direction
inclinable télescopique.
AVERTISSEMENT
Modifiez la position du volant
de direction seulement quand le
véhicule est arrêté.
N'ajustez
pas l'inclinaison ou la hauteur du
volant lorsque le véhicule est en
mouvement; vous pourriez perdre la
maîtrise du véhicule. Vous pourriez
être dans l'incapacité de le diriger
convenablement et provoquer un
accident causant des blessures
graves ou mortelles.
Pour régler le volant de direction,
TENEZ le levier complètement
ENFONCÉ. Poussez ou tirez le volant
à la hauteur et à l'angle voulus, puis
POUSSEZ le levier pour verrouiller le
volant à la position voulue.
3-73
3
COMMUTATEURS
2. Commande des
clignotants/feux de route
NOTA
Pour
que
cette
commande
fonctionne, le contact doit être mis.
3
Colonne de direction verrouillée
Colonne de direction déverrouillée
3-74
Le levier de commande des clignotants
et des feux de route/feux de croisement
est situé sur la gauche de la colonne
de direction.. Chaque fois que le
conducteur actionne la commande de
clignotant, l'alarme sonore émet un
bref bip.
COMMUTATEURS
Clignotants
NOTA
Clignotants
•
Pour signaler un changement de
direction à droite, poussez le levier
de commande des clignotants
vers le haut (vers la droite).
•
Pour signaler un changement
de direction vers la gauche,
abaissez le levier de commande
des clignotants (vers la gauche).
•
Chaque fois que le conducteur
actionne la commande de
clignotant, l'alarme sonore émet
un bref bip.
Si les clignotants du véhicule
et leurs témoins de l'ensemble
d'instruments du tableau de bord
clignotent à un rythme accéléré (115
fois par minutes) lorsque le levier
de commande des clignotants est
à la position d'arrêt (au centre) ou
lorsqu'un virage vers la droite ou
la gauche a été choisi, l'anomalie
peut être due à un contacteur ou un
module de changement de direction
défectueux. Dans les deux cas,
le problème ne provient pas de
l’ampoule. Communiquez avec le
concessionnaire agréé le plus près
pour faire rectifier l'anomalie le plus
rapidement possible.
AVERTISSEMENT
Après
avoir
effectué
votre
changement
de
direction,
interrompez le clignotement en
remettant le levier en position
neutre (centrale).
Si vous
omettez d'interrompre un signal
de changement de direction, vous
pouvez induire en erreur d'autres
usagers de la route et provoquer un
accident. Un témoin clignote sur le
tableau de bord jusqu'à ce le levier
de commande soit remis en position
neutre.
Feux de route
NOTA
La commande des phares doit être
en position ON pour que l’inverseur
de feux de route fonctionne.
•
Pour passer des feux de route
(faisceaux à longue portée)
3-75
3
COMMUTATEURS
aux feux de croisement ou
inversement, tirez le levier de
commande des clignotants
légèrement en direction du volant,
jusqu’à ce que vous entendiez
un déclic et que les faisceaux
changent. Le témoin bleu du
tableau de bord s'allume en même
temps que les feux de route.
3
•
Pour retourner aux feux
précédents : tirez de nouveau sur
le levier vers le volant.
•
Vous pouvez faire clignoter les
feux de route brièvement que les
phares soient allumés ou non.
Pour faire clignoter les feux de
route, éloignez délicatement la
manette des phares du volant pour
allumer les phares brièvement.
3-76
NOTA
Une pression prolongée sur la
fonction d'appel de phares ne
maintiendra pas les feux de route
allumés.
Clignoter pour dépasser
Clignotement des feux de gabarit et
d'éclairage de plaque
COMMUTATEURS
Essuie-glace/lave-glace
Votre véhicule est équipé d’un système
d'essuie-glace intermittent à deux
vitesses. Ce système est intégré aux
feux extérieurs de sorte que les feux
de croisement s'allumeront lorsque les
essuie-glaces seront mis en fonction.
Pour annuler cette fonction, allumez
puis éteignez les feux de route et les
feux de croisement s'éteindront. Une
commande d’essuie-glace rotative à
sept positions (située sur le levier de
commande des clignotants) permet de
faire fonctionner les essuie-glace et
le lave-glace du pare-brise. Tournez
l'extrémité du levier de commande des
clignotants pour changer le mode de
balayage des essuie-glace.
NOTA
La clé de contact doit être
en position ON ou ACC pour
que les essuie-glace/lave-glace
fonctionnent.
le levier relâché, les essuie-glaces
s'arrêtent automatiquement ou
reprennent leur vitesse de balayage
réglée.
Essuie-glace/lave-glace
La première position après OFF
correspond au cycle de balayage
intermittent (1). Les positions
suivantes correspondent aux
balayages intermittents 2, 3 et
4. Les deux dernières positions
correspondent à la vitesse lente et à
la vitesse rapide des essuie-glace,
respectivement.
Pour que les essuie-glaces effectuent
un cycle de balayage sans mettre
en marche le lave-glace (fonction
de giclage), poussez sur le levier de
commande des clignotants (vers la
colonne de direction) et relâchez-le
en moins de 0,5 seconde. Les
essuie-glaces effectuent un balayage
puis reviennent à leur vitesse de
balayage réglée.
Pour laver le pare-brise
Poussez sur le bouton de
lave-glace/essuie-glace rotatif (vers
la colonne de direction), maintenez-le
pendant 0,8 seconde et relâchez-le.
Maintenez le levier enfoncé pour
prolonger le cycle de lavage. Une fois
3-77
3
COMMUTATEURS
AVERTISSEMENT
3
Nettoyez
régulièrement
les
balais d'essuie-glace avec un
chiffon humide pour enlever les
accumulations de saleté et les
dépôts de cire. Ne prenez pas la
route avec des lames d'essuie-glace
usées ou sales. La visibilité risque
d'être réduite et la conduite pourrait
être dangereuse, ce qui pourrait
provoquer un accident causant des
blessures graves ou mortelles.
ATTENTION
N'utilisez pas d'antigel ou de liquide
de refroidissement pour moteur
dans le réservoir de lave-glace.
Vous pourriez endommager les
joints et autres éléments du
système.
3-78
ATTENTION
Vous pouvez endommager le
moteur de la pompe électrique si
vous la faites fonctionner à sec trop
longtemps (plus de 15 secondes).
Contrôler le niveau de liquide
de lave-glace quotidiennement.
Remplissez le réservoir au besoin.
Nettoyez régulièrement les glaces
intérieurement et extérieurement.
Utilisez une solution de nettoyage
à base d'alcool et essuyez à l'aide
d'un chiffon non pelucheux ou d'une
peau de chamois. Évitez de faire
fonctionner les essuie-glace sur un
pare-brise sec que vous risqueriez de
rayer. Pulvérisez d'abord du liquide de
lave-glace. Un pare-brise rayé perd de
sa transparence.
3. Robinet de commande
manuelle de frein de
semi-remorque
La commande manuelle de frein,
monté sur la colonne de direction,
applique la pression d'air comprimé aux
freins de la semi-remorque seulement.
Il fonctionne indépendamment
de la pédale de frein. Pour tout
renseignement sur l'utilisation
appropriée de la commande manuelle
de frein de semi-remorque, consultez
Utilisation du système de freinage à la
page 4-25.
COMMUTATEURS
Commandes au volant de
direction (en option)
Description du système
Le volant comporte les commandes
des fonctions utilisées couramment
de sorte que le conducteur n'a pas à
enlever ses mains du volant pour les
actionner.
ATTENTION
Ne tentez en aucun cas d'entretenir
ou de réparer le volant de direction,
le ruban-ressort ou tout câblage
du système multiplex ou tout
organe de la direction (colonne
de direction, timonerie ou boîtier
de direction).
Toute tentative
d'intervention
pourrait
rendre
inutilisable l'ensemble multiplex.
3
1.
Ce véhicule peut être muni de
commandes au volant de direction et
d'un bouton de régulateur de vitesse
sur les rayons du volant.
2.
3.
Logement de commandes
gauche
Avertisseur
Logement de commandes
droit
3-79
COMMUTATEURS
Utilisation du système
Avertisseur - Une pression sur la
barrette centrale inférieure fait retentir
l’avertisseur électrique.
3
Régulateur de vitesse - Les véhicules
munis de commandes au volant
trouveront les options du régulateur
de vitesse sur le côté droit du
volant plutôt qu'au tableau de
bord. Ces commandes optionnelles
du régulateur comprennent un
troisième commutateur permettant au
conducteur d'accélérer ou de rouler
en roue libre tout en maintenant le
régulateur de vitesse activé. Pour
obtenir les consignes d'utilisation
complètes, consultez la rubrique
Régulateur de vitesse à la page 4-43.
Logement de commandes gauche
1.
2.
3.
Volume du son +/Recherche +/Mise en sourdine/mode
Logement de commandes droit
1.
2.
3.
3-80
Marche/arrêt/annulation du
régulateur automatique de
vitesse
Commande SET/RESUME
(réglage/reprise) de
régulateur de vitesse
Régulateur de
vitesse automatique
accélération/roue libre
COMMUTATEURS
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas le régulateur de
vitesse lorsque vous conduisez
sur une route dont le revêtement
n'est pas suffisamment adhérent
(route humide, verglacée, ou
enneigée); de plus, il ne faut pas
l'utiliser en période de circulation
intense. Les accélérations dues
au fonctionnement normal du
régulateur automatique de vitesse
peuvent vous amener à perdre la
maîtrise du véhicule et à provoquer
un accident grave.
actionner, tirez sur le cordon fixé au
panneau de traverse supérieure.
Commandes montées sur la
porte
Introduction
Si votre véhicule est pourvu de
rétroviseurs à commande électrique,
leurs commandes se trouvent sur
le rembourrage de la porte du
conducteur. Leur réglage peut
s'effectuer dans 4 directions.
Avertisseur
Pour utiliser l'avertisseur électrique,
appuyez sur le bouton au centre du
volant, emplacement normal pour
commander l'avertisseur électrique (il
peut être placé ailleurs sur demande).
Votre véhicule peut être équipé
d’un klaxon pneumatique. Pour les
3-81
3
COMMUTATEURS
1.
2.
3.
4.
3
5.
Commande de rétroviseur
chauffant
Panneau de commande de
direction des rétroviseurs
Commutateur de
rétroviseurs
Interrupteur de
verrouillage/déverrouillage
de porte
Interrupteur de glace à
commande électrique
AVERTISSEMENT
Réglez tous les rétroviseurs avant
de vous mettre à rouler. Le fait de
régler les rétroviseurs en conduisant
peut vous forcer à quitter la route
des yeux, ce qui peut causer un
accident. Le défaut de ce faire peut
entraîner des blessures corporelles
graves ou des dommages matériels.
Pour obtenir une bonne visibilité, faites
pivoter chaque rétroviseur de façon à
3-82
voir les côtés de votre véhicule sur les
bords intérieurs.
AVERTISSEMENT
Les miroirs convexes peuvent
déformer les images et faire paraître
les objets qui s'y reflètent plus
petits et plus éloignés qu'ils ne le
sont en réalité. La trop grande
proximité d'un autre véhicule ou
d'un obstacle pourrait entraîner un
accident. Conservez des distances
suffisantes entre votre véhicule et
les autres lorsque vous changez de
direction ou de voie de circulation.
Souvenez-vous que les objets sont
plus proches qu'ils ne semblent
l'être.
1. Commutateur de
rétroviseurs chauffants
Votre véhicule peut être équipé de
rétroviseurs chauffants facultatifs.
Le dégivrage des rétroviseurs est
commandé par le bouton de dégivrage
des rétroviseurs qui se trouve sur
le module du commutateur de
rétroviseurs situé sur le rembourrage
de la porte du conducteur.
COMMUTATEURS
2. Contacteur de rétroviseur
électrique
Si votre véhicule est muni de
rétroviseurs à commande électrique,
les commandes directionnelles des
deux rétroviseurs se trouvent près de
la partie supérieure du panneau de
garnissage de porte côté conducteur.
1.
Déplacez le sélecteur de
rétroviseur vers la droite ou
la gauche à partir de la position
centrale neutre pour choisir le
rétroviseur à régler.
2.
Appuyez sur l'une des flèches
de direction du panneau de
commande du rétroviseur pour
régler celui-ci vers le haut/bas,
l'intérieur/extérieur.
NOTA
Une fois les rétroviseurs réglés,
remettez le sélecteur de rétroviseurs
à la position centrale neutre pour
éviter tout réglage accidentel d'un
des rétroviseurs.
Une fois les rétroviseurs réglés,
remettez le sélecteur de rétroviseurs
à la position centrale neutre pour
éviter tout réglage accidentel d'un des
rétroviseurs.
4. Interrupteur de
verrouillage électrique
des portes
Les interrupteurs à bascule de
verrouillage électrique des portes
sont situés sur les rembourrages des
portes. Pour verrouiller ou déverrouiller
les deux portes de la cabine, ainsi
qu'une porte de la cabine couchette,
il suffit d'appuyer sur un interrupteur
de verrouillage de porte portant sur sa
face le symbole d'un cadenas fermé
ou ouvert, respectivement.
3-83
3
COMMUTATEURS
5. Interrupteur de glace à
commande électrique
3
Les interrupteurs à bascule de
verrouillage électrique des glaces
sont situés sur les rembourrages des
portes. Enfoncez l'interrupteur pour
ouvrir la glace ou tirez pour la fermer.
Relâchez l'interrupteur pour faire
cesser le mouvement de la glace. La
glace du côté du conducteur est dotée
d'une fonction d'ouverture rapide. Vous
activez cette fonction si vous poussez
l'interrupteur complètement vers le bas
jusqu'à la butée. Relâchez le bouton
et la glace continuera à s'ouvrir jusqu'à
ce qu'elle soit complètement ouverte.
Autotest des feux extérieurs
Pour lancer la fonction d'autotest des
feux extérieurs (ELST) :
1.
2.
3.
Insérez la clé dans le contact,
faites démarrer le moteur et
laissez le véhicule exécuter son
autotest de mise en circuit de
l'instrumentation.
Appuyez brièvement sur le
commutateur sur le tableau de
bord pour lancer l'ELST.
Cette fonction permet au conducteur de
vérifier et d'inspecter le fonctionnement
des feux extérieurs qui sont
normalement effectués pendant
une inspection avant départ. Lorsque
la fonction est engagée, par le biais
d'un commutateur au tableau de bord,
elle allumera les éclairages suivants :
•
3-84
Stationnez le véhicule et serrez
les freins de stationnement.
Feux de stationnement
•
Feux de position
•
Feux de détresse/clignotants
•
Feux de croisement
•
Phares antibrouillard/route
Ensuite, le test éteint ces éclairages,
puis allume les suivants :
•
Feux de stationnement
•
Feux de position
•
Feux de route
•
Feux de freinage
Après avoir éteint ces éclairages,
le système reprend le test avec le
premier ensemble de feux. Puis, le test
d'éclairage prend fin automatiquement.
Le conducteur peut interrompre le
test en coupant le moteur ou en
appuyant une deuxième fois sur le
commutateur pendant l'exécution du
test. De l'extérieur, le conducteur peut
COMMUTATEURS
vérifier le fonctionnement des feux
en regardant le véhicule pendant le
test ou il peut consulter l'ensemble
d'instruments pour détecter l'affichage
de toute anomalie relative à l'éclairage.
3
3-85
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
CHAUFFAGE ET
CLIMATISATION
Commandes du climatiseur
3
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
3-86
Sélecteur de soufflante
Mode automatique
Sélecteur de température
Dégivrage maximal
Tableau de bord et Plancher
Tableau de bord
Plancher & Dégivrage
Dégivrage
9.
10.
Commande prioritaire du
compartiment couchette,
indique si le CVC du
compartiment est en
marche (véhicules avec
compartiment couchette)
Plancher
11.
12.
Activation du climatiseur,
témoin bleu (marche)
indiquant l'activation du
climatiseur
Air extérieur/recirculation
d'air, témoin bleu (marche)
indiquant la recirculation
d'air
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Introduction
Le système de climatisation de votre
véhicule est en mesure de contrôler
automatiquement la température
de la cabine ou en mode prioritaire
manuel de régler le climatiseur pour
des besoins précis, soit de désembuer
ou de dégivrer une mince couche de
glace sur le pare-brise.
Si la climatisation est en mode
automatique, le système peut
faciliter les procédures de démarrage
à froid en utilisant l'option d'air
extérieur/recirculation de l'air sans
interaction du conducteur. Dans
certains cas, le système utilisera de
l'air frais pour désembuer le pare-brise
ou y dégeler une mince couche de
glace ou pour réchauffer la cabine.
Dans d'autres cas, le système peut
recirculer l'air afin de rafraîchir une
cabine chaude.
En ce qui concerne les véhicules
munis d'un compartiment couchette, le
module de commande du climatiseur
avant (cabine) permettra aussi au
conducteur d'activer ou de désactiver
les commandes du compartiment
couchette. Tandis que le module de
commande du climatiseur automatique
de la cabine peut commander la
température de l'air, le climatiseur
du compartiment couchette, lui, ne
peut que varier la température de
l'alimentation en air par rapport à la
température des conduits d'air.
Les commandes de chauffage et de
climatisation de la cabine se trouvent
au milieu du tableau de bord, juste à
droite de la colonne de direction.
AVERTISSEMENT
Ne conduisez pas avec une visibilité
réduite par la présence de buée,
de condensation ou de givre sur
le pare-brise. Votre vision pourrait
être réduite ce qui pourrait entraîner
des blessures graves, mortelles ou
des dommages matériels.
Pour
avoir une bonne visibilité de la
route et conduire en toute sécurité,
il est important de suivre les
instructions concernant la bonne
utilisation et le fonctionnement du
système de chauffage-ventilation
et de dégivrage-désembuage. En
cas de doute, consultez votre
concessionnaire.
On ne peut
obtenir le chauffage maximal et un
dégivrage rapide que si le moteur
a atteint la température normale de
service.
3-87
3
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
AVERTISSEMENT
3
Les
gaz
d'échappement
du
moteur contiennent du monoxyde
de carbone, gaz incolore et
inodore.
Ne pas inhaler les
gaz d’échappement du moteur.
Un système d'échappement mal
entretenu, endommagé ou corrodé
peut permettre au monoxyde de
carbone de pénétrer dans la cabine.
Le monoxyde de carbone entrant
dans la cabine peut aussi provenir
des autres véhicules se trouvant à
proximité. Si votre véhicule n'est
pas correctement entretenu, le
monoxyde de carbone peut pénétrer
dans la cabine et causer de la mort
ou des blessures.
3-88
AVERTISSEMENT
Ne laissez jamais trop longtemps
tourner le moteur de votre
véhicule au ralenti si vous
avez l'impression que des gaz
d'échappement pénètrent dans la
cabine. Rechercher la cause de
l'entrée des fumées et effectuer
les réparations dès que possible.
Si le véhicule doit rouler dans ces
conditions, ne conduisez qu’avec
les glaces ouvertes. Ne pas réparer
la source des gaz d'échappement
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
NOTA
Entretenir adéquatement le système
d’échappement du moteur, ainsi
que le système de ventilation de la
cabine. Il est recommandé de faire
inspecter le circuit d'échappement
du véhicule, la cabine :
•
Par un technicien compétent tous
les 15 000 miles (24 000 km)
•
dès que le son du système
d’échappement se modifie
•
Lorsque le circuit d'échappement,
le dessous de caisse ou la cabine
sont endommagés
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
NOTA
NOTA
NOTA
Pour
permettre
le
bon
fonctionnement du circuit de
ventilation du véhicule, gardez en
permanence la grille d'admission à
la base du pare-brise dégagée de
neige, de glace, de feuilles et autres
obstructions.
Lorsque le moteur tourne au
ralenti pendant de courtes durées,
effectuez les réglages suivants :
ATTENTION
Ne pas rester dans le véhicule
lorsque le moteur tourne ou est au
ralenti pendant plus de 10 minutes
et que le système de chauffage et
de climatisation de la cabine est à
la position RECIRC (recirculation)
ou à LOW FAN SPEED (basse
vitesse du ventilateur). Même si la
ventilation est en marche, il n'est
pas recommandé de faire tourner le
moteur à l'arrêt ou en stationnement
pendant une durée prolongée.
•
Mettez en marche le chauffage
ou la climatisation.
•
Réglez le ventilateur sur vitesse
moyenne ou haute.
Si vous devez laisser votre véhicule
au ralenti pendant longtemps,
installez un chauffage auxiliaire ou
une commande automatique de
ralenti. Ces dispositifs auxiliaires
peuvent réduire la consommation
de carburant et vous faire faire des
économies.
•
Mettez la commande sur FRESH
AIR.
NOTA
Si d'autres véhicules dont le moteur
tourne au ralenti sont stationnés à
proximité, déplacez votre véhicule
ou ne restez pas à l’intérieur de
celui-ci pendant une longue période.
3-89
3
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Climatisation automatique
3
Votre système de climatisation
comporte une fonction automatique qui
peut gérer la température de l'air de
la cabine selon le réglage du module
de commande. En mode automatique,
le climatiseur change la distribution
de l'air, la température à la sortie et la
vitesse du ventilateur en fonction du
réglage de température choisi, de la
quantité d'ensoleillement détectée par
le capteur du tableau de bord et de la
température de la cabine déterminée
par la sonde de température à l'avant
du panneau de commande. Le bouton
qui active le mode automatique porte
la mention AUTO.
3-90
Si le climatiseur utilise de l'air frais
en mode AUTO, le conducteur peut
sélectionner la recirculation de l'air
pour éviter d'être incommodé par des
odeurs ou de la pollution de l'extérieur
sans avoir à quitter le mode AUTO.
Par contre, le système peut éprouver
de la difficulté à atteindre la
température désirée de la cabine si
le réglage de température change
constamment.
NOTA
1
Capteur d'ensoleillement
En appuyant sur le bouton AUTO le
système de climatisation automatique
est activé. Le conducteur n'a plus qu'à
régler la température à l'aide du bouton
de commande de température se
trouvant au centre. Ensuite, le système
règlera les différents paramètres de
façon dynamique pour atteindre la
température désirée dans la cabine.
Le système comporte deux sondes,
l'une sur le tableau de bord et
l'autre sur le module de commande.
Assurez-vous qu'aucune de ces
sondes n'est obstruée.
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Mode de commande
semi-automatique
Si l'utilisateur change le mode de
débit d'air pendant un fonctionnement
automatique, l'indicateur de mode
de débit d'air s'allumera et le débit
d'air changera vers l'emplacement
demandé, cependant, la vitesse du
ventilateur et la température seront
toujours commandées par la fonction
AUTO.
Si l'utilisateur change la vitesse du
ventilateur pendant un fonctionnement
automatique, l'indicateur de vitesse de
ventilateur s'allumera et le ventilateur
changera pour atteindre la vitesse
choisie, cependant, le mode de débit
d'air et la température seront toujours
commandés par la fonction AUTO.
Dégivrage maximal
la vitesse d'élimination de la buée ou
de la glace de votre pare-brise. En
ayant recours au dégivrage maximal,
le système ne permettra pas de
recirculation d'air.
La fonction de dégivrage maximal du
climatiseur distribue automatiquement
l'air extérieur par les bouches de
dégivrage et de désembuage du
pare-brise. De plus, le compresseur
de climatiseur sera engagé lorsque la
température extérieure sera supérieure
à 34ºF (1ºC) pour éliminer l'humidité
présente dans l'air. La combinaison
des réglages d'air frais et de vitesse
maximale du ventilateur est le moyen
le plus rapide d'éliminer la buée ou
une mince couche de glace. Cette
fonction s'active en appuyant sur le
bouton MAX.
Il ne permettra pas non plus à
l'utilisateur de mettre le compresseur
hors fonction.
Dans ce mode, le conducteur a le
choix du réglage de température utilisé
pendant le fonctionnement MAX.
Haussez la température pour accélérer
3-91
3
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Commande prioritaire
manuelle
Le climatiseur permet aussi au
conducteur de passer outre la fonction
automatique. Voici comment :
3
•
En appuyant de nouveau sur le
bouton AUTO.
•
En tournant le bouton de vitesse
du ventilateur ou de distribution de
l'air à tout autre réglage.
•
En appuyant sur le bouton du
climatiseur.
•
En appuyant sur le bouton MAX.
Rôle de chaque commande
Réglage de la vitesse du
ventilateur
Le fait de tourner ce sélecteur dans le sens
des aiguilles d'une montre à partir de la
position d'arrêt (OFF) met le ventilateur en
marche et en augmente sa vitesse.
Commande de débit d'air
Cette commande canalise l’air vers les 5
principaux groupes de bouches d’air du
véhicule :
Bouches du tableau de bord et
de désembuage
Bouches du tableau de bord, de
désembuage et de plancher
Bouches de plancher et de
désembuage
3-92
Bouches de plancher, de
désembuage et de dégivrage*
Bouches de dégivrage* et de
désembuage
*Le système met automatiquement en
fonction la climatisation et le mode d’air
extérieur.
Sélecteur de température
Tournez la commande dans le sens
des aiguilles d'une montre pour obtenir
le chauffage et dans le sens contraire
des aiguilles d'une montre pour l’air
froid.
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Commande de climatisation
Ce bouton met en marche ou arrête le
compresseur de climatiseur. En utilisation la
fonction de dégivrage maximal, le conducteur
ne pourra éteindre le compresseur à l'aide
de ce bouton.
NOTA
La commande de soufflante doit
également se trouver à la position
de marche pour que le climatiseur
puisse fonctionner. La climatisation
s'engage automatiquement en
mode
AUTO,
dégivrage
et
dégivrage/plancher.
Bouton de recirculation d'air/air
extérieur
Cette commande permet de contrôler la
source d'air circulant dans le système de
climatisation et de chauffage.
Le temps nécessaire pour refroidir l'intérieur
du véhicule (combiné au climatiseur) et
la réduction des odeurs désagréables de
l'extérieur s'obtiennent grâce à l'utilisation de
la recirculation de l'air. Ce bouton peut être
activé manuellement dans n'importe quel
mode autre que dégivrage.
Commande prioritaire du
compartiment couchette (pour
véhicules avec ce type de
compartiment)
Appuyez sur ce bouton si vous désirez
commander l'activation ou la désactivation
du module de commande de chauffage et
climatisation du compartiment couchette.
Toutefois, ce bouton ne permet pas au
module de commande de commander la
vitesse de soufflante ou la température du
compartiment couchette. Il ne fait qu'activer
ou désactiver l'unité de chauffage et de
climatisation du compartiment.
NOTA
Vous pourriez remarquer des
changements dans le son produit
en mode de recirculation et d'autres
modes de débit d'air.
3-93
3
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Conseils concernant
la neutralisation des
commandes automatiques
3
Un climatiseur peut réduire
l'accumulation de buée sur le
pare-brise en le réglant au dégivrage
ou plancher/dégivrage. Pour
augmenter l'efficacité du climatiseur,
mettez le bouton A/C en position de
marche, augmentez le réglage de la
température ou augmentez la vitesse
du ventilateur.
Si le taux d'humidité de la cabine
s'élève, utilisez le climatiseur avec le
ventilateur, l'air frais (non en mode de
recirculation de l'air) et le climatiseur
tous en position de marche pour
assécher l'air.
Dans les situations où un
refroidissement important de la
cabine est nécessaire, assurez-vous
que le système est en mode de
3-94
recirculation. Ce réglage sera plus
efficace que l'utilisation de l'air frais.
Comment utiliser le système
Le moteur du véhicule doit être en
marche pour que le système de
chauffage et de climatisation produise
de l'air chaud ou de l'air froid.
Pour refroidir la cabine manuellement
Poussez le bouton d'air
extérieur/recirculation de l'air
vers le mode d'air extérieur
(le témoin bleu s'éteint). Le
réglage manuel du système pour
faire recirculer l'air augmentera
l'efficacité et nécessite moins de
carburant.
Actionnez la commande de
soufflante et choisissez le régime
de soufflante désiré.
Réglez la commande de température au
réglage désiré.
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Réglez la commande de débit d'air
à la position correspondant aux
bouches du tableau de bord.
Si l'air extérieur ne suffit pas
à refroidir la cabine, appuyez
pour engager le compresseur qui
produira de l'air frais.
Pour obtenir un effet de
refroidissement accru, vous
devrez peut-être revenir au mode
de recirculation.
Pour chauffer la cabine
Actionnez la commande de
soufflante et choisissez le régime
de soufflante désiré.
Réglez la commande de débit d'air
à la position correspondant aux
bouches de plancher.
Réglez la commande de température
en tournant dans le sens des aiguilles
d'une montre jusqu'à ce que la
température de l'air soit confortable.
Si vous utilisez cette fonction en
mode manuel, vous obtiendrez une
puissance de chauffage maximale.
Pour déshumidifier la cabine
Poussez le bouton d'air
extérieur/recirculation de l'air
vers le mode d'air extérieur (le
témoin bleu s'éteint).
Actionnez la commande du
climatiseur (le témoin bleu
s'allume).
Actionnez la commande de
soufflante et choisissez le régime
de soufflante désiré.
Réglez la commande de température
jusqu'à ce que la température de l'air
soit confortable.
Le climatiseur absorbe l'humidité dans
l'air alors que le système de chauffage
réchauffe l'air.
3
Pour désembuer et dégivrer le
pare-brise
Tournez la commande de
soufflante dans le sens horaire
jusqu'à ce que le régime de la
soufflante soit au maximum.
Tournez la commande de débit
d'air à la position correspondant
aux bouches du dégivrage.
Le système met automatiquement en
fonction la climatisation et le mode
d’air extérieur.
3-95
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Réglez la commande de température
dans le sens des aiguilles d'une
montre jusqu’à la position de chaleur
maximale.
ATTENTION
3
Par temps extrêmement froid,
évitez de diriger de l'air chaud
du dégivreur sur un pare-brise
froid.
Le pare-brise pourrait se
fendre.
Placez la commande
de débit d'air à la position de
dégivrage et réglez la vitesse de la
soufflante pendant que le moteur
se réchauffe.
Si le moteur est
déjà chaud, mettez la commande
de température sur Cool, puis
augmentez
graduellement
la
température quand le pare-brise
commence à se réchauffer.
Le
défaut de se conformer à cette
consigne peut entraîner des
dommages matériels.
3-96
Commandes de
chauffage/climatisation
du compartiment couchette
(facultatives)
Une commande distincte sur le module
de CVC enverra l'alimentation à la
couchette ou au module de commande
du compartiment couchette. Le
bouton sur le module de CVC doit être
enfoncé et activé pour pouvoir utiliser
les commandes du compartiment
couchette. Le module de commande
du compartiment couchette comporte
trois commandes :
1.
Commande de débit d'air
2.
Marche ou arrêt du compresseur
de climatiseur
3.
Commande de température de l'air
Contrairement aux commandes de
température de l'air de la cabine,
la commande de température du
compartiment couchette modifiera la
température en fonction du réglage du
bouton. La commande de température
n'a pas de position préétablie. Si
l’on tourne la commande dans le
sens contraire des aiguilles d’une
montre, la température de l’air devient
plus fraîche que la température
ambiante. Tourner la commande
dans le sens des aiguilles d’une
montre augmente la température
de l’air. Le système maintient la
température automatiquement une fois
la température idéale choisie.
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
NOTA
Le capteur se trouve sur le
panneau de commandes de
chauffage/climatisation et mesure
la température de l'air au niveau
du panneau.
Un délai existe
entre le moment du réglage de la
température et le changement de
température dans le compartiment
couchette. De plus, toute source
de chaleur placée à proximité
de la sonde peut en affecter
le fonctionnement.
Évitez de
suspendre des vêtements près de
la sonde afin de ne pas gêner la
circulation de l'air.
3
3-97
ACCESSOIRES
ACCESSOIRES
Allume-cigarette et cendrier
(option)
Radio (Option)
NOTA
3
Votre véhicule peut être équipé en
option d'un récepteur stéréophonique
AM/FM, avec ou sans lecteur de
CD, ou d'une chaîne stéréophonique
intégrée au système de navigation et
de télématique.
Pour savoir comment utiliser votre
appareil radio, consultez le guide
d'utilisation pour ces unités.
L'allume-cigarette
fonctionne
lorsque la clé de contact est
en position OFF (arrêt), ACC
(accessoires) ou ON (marche).
Ce véhicule est muni de série de deux
porte-gobelets et prises d'alimentation
situés au centre du tableau de bord.
De plus, il peut avoir un cendrier en
option, conçu pour s'adapter dans un
porte-gobelet, avec un allume-cigarette
optionnel dans une prise.
Pour utiliser l’allume-cigarette,
appuyez sur le bouton. Après
quelques secondes, l’allume-cigarette
s’éjecte automatiquement, prêt à
l’utilisation. Après utilisation, réinsérez
l’allume-cigarette dans sa douille sans
l’enfoncer à fond.
3-98
La douille de l’allume-cigarette peut
être utilisée pour alimenter des
appareils de 12 V, 15 A, comme une
torche électrique ou un petit aspirateur.
AVERTISSEMENT
Ne jetez pas de papier ou autres
matières
combustibles
dans
un cendrier où elles pourraient
s'enflammer. Enlevez toute matière
combustible autre que les mégots
du cendrier. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
ACCESSOIRES
AVERTISSEMENT
N'excédez pas les capacités de
tension et d'intensité de votre
allume-cigarette.
Il pourrait
y avoir un risque d’incendie.
Conformez-vous aux mises en
garde et aux directives figurant
dans le manuel de l'utilisateur de
l'appareil que vous désirez utiliser.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
Rangements de la cabine
Boîte à gants
La cabine est équipée d'une boîte à
gants de tableau de bord où peuvent
être rangés les documents importants,
la documentation du véhicule (comme
le manuel du conducteur) ou tout autre
document connexe.
AVERTISSEMENT
Vous disposez d'une variété de choix
pour le rangement de vos objets
personnels ou de votre outillage :
- la console centrale
- vide-poche dans la porte
- les compartiments de rangement
supérieurs
Il peut être dangereux de laisser
la boîte à gants ouverte. En cas
d'accident ou d'arrêt brutal, votre
passager ou vous-même pourriez
être projeté contre le volet ouvert
et être blessé. Pour éviter tout
risque de blessures corporelles
au cours d'un accident ou d'un
arrêt brutal, tenez la boîte à gants
fermée lorsque le véhicule est en
mouvement.
3-99
3
ACCESSOIRES
AVERTISSEMENT
3
Il peut être dangereux de transporter
des objets non arrimés dans la
cabine. Lors d’un arrêt brusque
ou même lors d’un cahot routier,
ils peuvent être projetés en l’air
et vous heurter ainsi que votre
passager. Quelqu'un pourrait être
blessé ou même tué.
Arrimez
ou attachez tous les objets se
trouvant dans la cabine avant de
prendre la route. Placez tous les
objets lourds, par exemple les
bagages, dans un compartiment de
rangement extérieur et verrouillez-le
solidement.
3-100
Appareils électriques
Si votre véhicule est équipé d’un
téléviseur ou autres appareils
électriques, assurez-vous qu’ils soient
compatibles avec le système électrique
du véhicule. Arrimer solidement les
appareils dans la cabine afin qu’ils ne
se déplacent pas en cas d’arrêt brutal.
Commutateur de démarrage
à clé
Le commutateur d'allumage (situé sur
la colonne de direction) est doté de
quatre positions : ACC (accessoires),
OFF, ON et START.
AVERTISSEMENT
En cas d'arrêt brusque ou de
collision, un objet lourd se trouvant
dans la cabine peut frapper
le conducteur ou un passager.
Quelqu'un pourrait être blessé
ou même tué. Fixez solidement
tout appareil (radio ou téléviseur)
que vous installez dans votre
compartiment couchette ou cabine.
OFF (Arrêt) :Dans cette position, les
accessoires sont hors circuit (sauf
ceux qui sont indiqués ci-dessous) et il
est possible de retirer la clé.
ACCESSOIRES
Quand la clé est à la position OFF, les
dispositifs d'éclairage et accessoires
suivants sont alimentés :
•
les feux de freinage
•
les feux de détresse
•
le plafonnier et les lampes
d’accueil (des portes)
•
le klaxon électrique
•
l'allume-cigarette
•
les feux arrière
•
les feux de gabarit
•
les phares
•
la mémoire de syntonisation radio
•
l'éclairage du tableau de bord
•
l'alimentation électrique auxiliaire
•
Réglages mémoire du tableau de
bord
ACC (Accessoires) : Quand la
clé est dans cette position, vous
pouvez écouter la radio, dégivrer les
rétroviseurs (le cas échéant) ou utiliser
d'autres accessoires.
ON (en marche) : Dans la position
ON, tous les circuits sont sous tension.
Les témoins du tableau de bord
s'allument et l'alarme sonore retentit
jusqu'à ce que 1) le moteur soit mis
en marche, 2) la pression de service
normale de l'huile soit atteinte, et 3)
la pression du circuit des freins à air
dépasse 65 psi (441 kPa). Dans cette
position, la clé ne peut être retirée.
Système télématique du
véhicule
Votre véhicule peut être équipé d'un
système télématique embarqué. Ce
système utilise le positionnement
global par satellites (GPS). Il reçoit
ses informations de sources multiples
afin de localiser précisément votre
véhicule. Le guide d'utilisation
supplémentaire du système de
navigation et du système télématique
doit être lu et compris, et les mises en
garde, avertissements et remarques
qui suivent doivent être observés avant
l'utilisation du système.
START (Démarrage) : Tournez la
clé dans cette position, pour faire
démarrer le moteur. Lorsque le moteur
a démarré, relâchez la clé. Voir la
méthode complète de mise en marche
du moteur sous la rubrique Utilisation
du moteur à la page 4-5
3-101
3
ACCESSOIRES
AVERTISSEMENT
3
Vérifiez les restrictions concernant
le poids et la hauteur permis par
la réglementation en vigueur de
l'itinéraire suggéré par le système
télématique.
Vous risquez de
subir des blessures graves ou
mortelles ou causer des dommages
matériels si vous ne vérifiez pas les
restrictions concernant la hauteur.
Vous risquez une contravention si
vous ne vérifiez pas les restrictions
concernant le poids.
AVERTISSEMENT
Ne programmez pas le système
télématique pendant que vous
conduisez.
Il faut toujours
immobiliser le véhicule avant de
programmer le système télématique
ou d'en changer les paramètres. Le
fait de programmer le système en
conduisant peut vous forcer à quitter
la route des yeux, ce qui peut causer
un accident mortel, avec blessures
ou bris de matériel.
AVERTISSEMENT
AVERTISSEMENT
Jetez-y seulement de brefs coups
d'œil lorsque le véhicule roule. Vous
pourriez perdre la maîtrise de votre
véhicule, provoquer un accident
causant des blessures graves ou
mortelles si vous quittez la route des
yeux trop longtemps.
3-102
Peu importe comment et où le
système vous dirige, vous avez
la responsabilité de conduire le
véhicule de façon sécuritaire et
de respecter les lois en vigueur.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
AVERTISSEMENT
Assurez-vous que le volume de tous
les appareils d'écoute soit ajusté
de façon à vous permettre de bien
entendre la circulation extérieure
et les véhicules de secours. Le
non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
ATTENTION
Ne vous fiez pas au système
télématique pour vous diriger vers
les services d'urgence les plus
proches. La base de données ne
comprend pas tous les services
d’urgence.
ACCESSOIRES
NOTA
La
base
de
données
cartographiques est la meilleure
disponible en ce moment. La base
de données est conçue pour vous
fournir des suggestions d'itinéraire
et ne tient pas compte de la sécurité
relative d'un itinéraire proposé ou
des facteurs qui peuvent avoir une
incidence sur la durée du trajet.
Consultez le guide d'utilisation
supplémentaire du système de
navigation pour plus de détails.
Entretien de l'écran
d'affichage
Il peut s'avérer nécessaire de
nettoyer l'écran d'affichage de
temps à autre. Pour nettoyer
l'écran, utilisez uniquement un
linge humide, propre, doux et non
pelucheux et de l’eau. Un produit
de nettoyage peu concentré pour le
verre, sans alcool ni ammoniac peut
également être utilisé. Sous l’effet
d’un produit additionné d’alcool ou
d’ammoniaque, l’écran du moniteur
pourrait s’assécher, se fendiller ou
jaunir. Essuyez délicatement l’écran
avec un mouvement de va-et-vient.
Vous pouvez également nettoyer
l’écran du moniteur en utilisant un
produit spécialement conçu pour les
écrans à cristaux liquides.
Affichage - Allumé/Éteint
1. Tenez enfoncé le bouton
POWER/LIGHT pendant environ une
(1) seconde.
2. Une fois que l'affichage est allumé,
l'écran d'avertissement et d'information
suivant est affiché :
3-103
3
ACCESSOIRES
Écran d'avertissement et d'information
3
AVERTISSEMENT
Ne vous laissez pas distraire par ce
dispositif lorsque vous conduisez.
Concentrez-vous toujours sur la route.
Les distractions pourraient provoquer
un accident entraînant des blessures
corporelles graves.
IMPORTANT
Clause de non-responsabilité : Il se peut
que les données cartographiques soient
imprécises et que les itinéraires de navigation
ne soient pas disponibles pour les plus gros
véhicules.
Peu importe comment et où le système
vous dirige, vous avez la responsabilité de
conduire le véhicule de façon sécuritaire et
de respecter les lois en vigueur.
Remarque : Avant d'utiliser ce
système, lisez le guide d'utilisation
et familiarisez-vous avec son
fonctionnement. Certaines fonctions de
ce système ne pourront être utilisées
pendant que le camion roule.
3. Une fois que vous aurez lu les
renseignements, touchez avec le doigt
3-104
le T figurant au coin supérieur droit
de l'écran, pour indiquer que vous
reconnaissez et que vous comprenez
l'information. L'écran de MENU sera
affiché automatiquement par la suite.
Rétroviseur d'angle mort du
côté passager
4. Pour arrêter le système, tenez
le bouton POWER/LIGHT enfoncé
pendant trois (3) secondes.
Clause de non-responsabilité
Le fabricant du véhicule n'est
pas responsable des données
cartographiques erronées, des
erreurs d'acheminement ou de tout
temps d'arrêt ou d’autres dommages
associés à l'utilisation du système de
navigation ou en découlant.
Un rétroviseur est installé au-dessus
de la porte du passager et procure une
vue de l'angle mort provoqué par la
porte du passager.
ACCESSOIRES
Tablette escamotable du
côté du passager
3
Tournez le rétroviseur vers le haut ou
le bas pour obtenir la vue désirée.
Le tableau de bord du passager avant
comporte une tablette escamotable,
par exemple, pour écrire. Pour l'utiliser,
poussez sur le panneau pour que la
tablette s'éjecte. Poussez fermement
la tablette vers l'intérieur du tableau de
bord pour la verrouiller en place.
3-105
DÉMARRAGE ET CONDUITE
DÉMARRAGE ET CONDUITE
Introduction . . . . . . . . . . .
Conditions météorologiques normales
Temps froid . . . . . . . . . . .
Chauffe-(bloc)moteur (option) . . .
Réchauffement du moteur . . . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
4-5
4-5
4-6
4-7
4-8
Fonctionnement de la prise de force le véhicule
immobilisé . . . . . . . . . . . . . . . .
Commande du ventilateur du moteur . . . . .
Cache-radiateur . . . . . . . . . . . . . .
Affichage des données du moteur . . . . . . .
.
.
.
.
4-14
4-14
4-15
4-16
Utilisation de l'embrayage hydraulique (boîte de
vitesses manuelle) . . . . . . . . . . . . .
Utilisation de la boîte de vitesses manuelle . . . .
Mise en route du véhicule . . . . . . . . . . .
4-17
4-18
4-18
UTILISATION DU MOTEUR
4
UTILISATION DE LA BOÎTE DE VITESSES
4-1
DÉMARRAGE ET CONDUITE
Boîtes de vitesses automatiques et automatisées .
Boîte de vitesses auxiliaire . . . . . . . . . . .
Autres conseils et techniques. . . . . . . . . .
4-21
4-23
4-23
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ralentisseurs. . . . . . . . . . . . . . . . .
Frein de stationnement . . . . . . . . . . . .
4-25
4-39
4-41
RÉGULATEUR DE VITESSE
4
Commande du régulateur de vitesse . . . . . .
Régulateur de vitesse adaptatif (en option) . . . .
4-43
4-46
Blocage du différentiel . . . . . . . . . . . . .
Essieu arrière à deux vitesses . . . . . . . . .
Essieux auxiliaires poussés et/ou traînés. . . . .
4-49
4-50
4-54
ESSIEU
SUSPENSION
Réglage de la hauteur d'assiette . . . . . . . .
Conduite avec ressorts pneumatiques dégonflés .
4-2
4-61
4-64
DÉMARRAGE ET CONDUITE
SYSTÈME DE POSTTRAITEMENT
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . .
4-66
CONSEILS ET TECHNIQUES DE CONDUITE
Introduction . . . . . . . . . . .
Roue libre . . . . . . . . . . . .
Descente d'une côte. . . . . . . .
Surrégime du moteur . . . . . . .
Carburant - consommation excessive
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
4-67
4-67
4-68
4-68
4-71
4
COMPARTIMENTS COUCHETTES
Couchette . . . . . . . . . . . . . . . . . .
4-74
ARRÊT DU MOTEUR
Avant d'arrêter le moteur . . . . . . . . .
Plein de carburant . . . . . . . . . . .
Remplissage du réservoir avant l'arrêt final .
Arrêt final . . . . . . . . . . . . . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
4-76
4-77
4-78
4-79
4-3
DÉMARRAGE ET CONDUITE
DÉMARRAGE ET
CONDUITE
Introduction
Comme chaque véhicule comporte
un équipement personnalisé, toutes
les instructions de fonctionnement du
moteur contenues dans ce manuel
sont générales. Consultez le manuel
de votre moteur pour rechercher des
détails sur les exigences de votre
moteur particulier. La procédure
appropriée à votre véhicule pourrait
différer légèrement de celle élaborée
dans ces lignes.
Les instructions ci-dessous concernent
les démarrages à la température
normale et par temps froid.
Conditions météorologiques
normales
Vous pouvez utiliser la procédure
suivante lorsque la température
extérieure est supérieure à 50° F (10°
C).
1.
Serrez le frein de stationnement.
2.
Placez la boîte de vitesses
principale au point mort.
3.
Enfoncez la pédale d'embrayage
(boîte de vitesses manuelle).
4.
Tournez le commutateur à clé à la
position ON (marche).
ATTENTION
Ne faites jamais tourner le
démarreur alors que le moteur
est en marche.
Le démarreur
et la couronne dentée pourraient
grincer ou se bloquer, ce qui les
endommagerait gravement.
NOTA
Certains systèmes de démarrage
sont équipés d'un dispositif de
protection du moteur de démarreur.
Consultez les détails dans le
« Guide de fonctionnement et
d'entretien du moteur ».
5.
Tournez la clé de contact jusqu'à
la position START. Si le moteur
ne se met pas en marche dans
les 30 secondes, relâchez le
contact. Pour éviter de surcharger
le démarreur ou les batteries, ne
faites pas tourner le démarreur
pendant plus de 30 secondes.
Attendre deux minutes avant de
recommencer, le temps que le
moteur du démarreur refroidisse et
que les batteries se rétablissent.
Si le moteur refuse toujours de
démarrer après deux essais,
vérifiez si les canalisations de
carburant présentent une panne
d'alimentation en carburant ou
4-5
4
DÉMARRAGE ET CONDUITE
des fuites d'air. Une panne de
démarrage peut indiquer que
le carburant n’atteint pas les
injecteurs.
6.
4
7.
8.
4-6
Dès que le moteur démarre,
commencez à surveiller
l’indicateur de pression d’huile.
Consultez le manuel du fabricant
de votre moteur pour connaître
la bonne pression d’huile. Si la
pression d’huile n’augmente pas
en quelques secondes, arrêtez le
moteur. Recherchez l’anomalie
avant de refaire démarrer le
moteur.
Embrayez lentement (relâchez la
pédale) après le démarrage du
moteur.
Attendez que le manomètre à huile
atteigne une pression de service
normale avant de faire fonctionner
le véhicule ou de hausser le ralenti
à plus de1000 tr/min.
Temps froid
Par temps froid, un démarrage rapide
du moteur permet de décharger le
système électrique et le moteur du
démarreur. L’utilisation du matériel
de démarrage par temps froid facilite
aussi le démarrage. Vous prolongerez
la durée de vie de votre moteur si vous
suivez quelques directives simples.
•
Conservez les circuits électriques
en bon état.
•
Utilisez le carburant de la
meilleure qualité d’indice d’octane
recommandé.
•
Utilisez l'huile de lubrification du
moteur recommandée.
•
Enfoncez complètement la pédale
d'accélérateur après avoir engagé
le démarreur.
•
En ce qui concerne les boîtes de
vitesses manuelles et les boîtes
auxiliaires, mettez la boîte de
vitesses au point mort et attendez
que l'huile de graissage se
réchauffe (environ 3 à 5 minutes)
avant d'utiliser le véhicule.
DÉMARRAGE ET CONDUITE
Chauffe-(bloc)moteur
(option)
Pour réchauffer le moteur avant de
le mettre en marche, branchez le
chauffe-moteur sur un circuit électrique
c.a. (secteur) convenablement mis à
la terre. Ne mettez pas le moteur en
marche tant que le chauffe-moteur est
branché.
AVERTISSEMENT
Mal entretenu ou mal utilisé,
un chauffe-moteur peut être la
cause d'un incendie entraînant
des blessures corporelles ou
mortelles et des dommages
matériels. Vérifiez régulièrement le
câblage de votre chauffe-moteur et
assurez-vous qu'il ne comporte pas
de fils endommagés ou dénudés.
N'utilisez pas le chauffe-moteur
s'il est dans un état douteux. Si
vous avez besoin de réparation
ou d'information, veuillez vous
mettre en rapport avec votre
concessionnaire agréé ou avec le
fabricant du chauffe-moteur.
ATTENTION
Avant de mettre le moteur en
marche,
débranchez
toujours
le chauffe-moteur Si celui-ci
n'est
pas
débranché,
vous
pouvez endommager le circuit de
refroidissement de votre véhicule.
Suivant la marque du moteur, le
chauffe-moteur est indiqué lorsque
la température tombe au-dessous de
-10° F (-24 °C).
•
Pour obtenir la meilleure efficacité
de votre chauffe-moteur, utilisez
une solution mi-éthylène glycol
mi-eau. Ne dépassez pas une
concentration d'antigel de 65 %
sous peine d'abréger la vie
utile de votre chauffe-moteur.
Reportez-vous à Circuit de
refroidissement du moteur à
la page 5-83 pour plus de
renseignements.
4-7
4
DÉMARRAGE ET CONDUITE
•
Après l'entretien du système de
refroidissement, utilisez le véhicule
pendant un jour ou deux avant
de recourir au chauffe-moteur.
Laissez à l'air emprisonné à
l'intérieur du moteur le temps de
s'échapper.
Réchauffement du moteur
Moteur
Le réchauffement du moteur a pour
but d’établir une pellicule d’huile entre
les pistons et les chemises, les arbres
et les roulements alors que le moteur
atteint graduellement sa température
de fonctionnement.
Réchauffement du moteur
1.
4
2.
4-8
Après avoir fait démarrer le
moteur, le faire tourner au ralenti
à approximativement 600 tr/min
pendant les vérifications :
a.
de la pression d'huile
b.
pression d'air
c.
sortie de l'alternateur
Après quelques minutes au
ralenti à 600 tr/min, augmentez
la vitesse du ralenti jusqu’à 900
ou 1000 tr/min. Continuez le
réchauffement. Cette procédure
permet à l’huile de se réchauffer
et de circuler librement pendant
que les pistons, les chemises, les
arbres et les roulements se dilatent
lentement et régulièrement. Par
temps extrêmement froid, vous
devrez sans doute augmenter la
vitesse de ralenti.
DÉMARRAGE ET CONDUITE
NOTA
Sous les climats plus froids,
où la température est souvent
sous le point de congélation,
le réchauffement des moteurs
à
turbocompresseur
est
particulièrement important.
Les
conduites externes froides menant
au turbocompresseur ralentissent
l'écoulement de l'huile tant que
celle-ci n'est pas réchauffée,
ce qui réduit la lubrification des
roulements. Surveiller l’indicateur
de température de l’huile à moteur
ou l’indicateur de pression d’huile
et attendre que le réchauffement
se produise avant d’augmenter le
régime du ralenti du moteur.
3.
que la température du liquide de
refroidissement ait atteint au moins
160° F (71° C) avant d'utiliser la
pleine puissance du moteur.
AVERTISSEMENT
Les gaz d'échappement du moteur
contiennent du monoxyde de
carbone, gaz incolore et inodore.
Lorsque le système d’échappement
est mal entretenu, endommagé ou
corrodé, du monoxyde de carbone
peut pénétrer dans la cabine ou le
compartiment couchette. Si votre
véhicule n'est pas correctement
entretenu, le monoxyde de carbone
peut pénétrer dans la cabine et
causer de graves blessures, voire la
mort.
AVERTISSEMENT
Ne laissez jamais trop longtemps
tourner le moteur de votre
véhicule au ralenti si vous
avez l'impression que des gaz
d'échappement pénètrent dans la
cabine. Rechercher la cause de
l'entrée des fumées et effectuer
les réparations dès que possible.
Si le véhicule doit rouler dans ces
conditions, ne le conduisez qu’avec
les glaces légèrement ouvertes.
Tout défaut de réparer la source
des fumées d’échappement peut
conduire à des blessures graves,
voire même la mort.
Laissez le moteur chauffer jusqu'à
ce que la température du liquide
de refroidissement atteigne
au moins 130° F (54° C). À
cette température, vous pouvez
accélérer partiellement. Attendez
4-9
4
DÉMARRAGE ET CONDUITE
ATTENTION
L'utilisation d'un cache-radiateur
peut provoquer un réchauffement
excessif
du
liquide
de
refroidissement, de l'huile et de l'air
de suralimentation (admission), qui
pourrait entraîner une surchauffe
et endommager éventuellement
le moteur.
Si vous utilisez un
couvre-radiateur :
4
•
Reportez-vous au manuel de
fonctionnement et d’entretien
du moteur pour les restrictions
et les recommandations de
fonctionnement.
•
N’utilisez qu’un couvre-radiateur
fourni par votre concessionnaire,
compatible avec un système
de refroidissement conforme
à la norme de l'EPA. Ces
couvre-radiateurs sont
spécialement conçus pour
être utilisés avec les nouveaux
modèles d’agrafes de calandre.
4-10
DÉMARRAGE ET CONDUITE
Ralenti du moteur
NOTA
Entretenir adéquatement le système
d’échappement du moteur, ainsi
que le système de ventilation de
la cabine et/ou de la couchette du
véhicule. Il est recommandé de faire
inspecter le circuit d'échappement
du véhicule, la cabine et le
compartiment couchette :
•
Par un technicien compétent tous
les 15 000 miles (24 000 km)
•
dès que le son du système
d’échappement se modifie
•
dès que le système
d’échappement, le dessous
de caisse, la cabine ou le
compartiment couchette est
endommagé
NOTA
•
•
Ne pas rester dans le véhicule
lorsque le moteur tourne ou est
au ralenti pendant plus de 10
minutes et que le système de
chauffage et de climatisation
de la cabine est à la position
RECIRC (recirculation) ou à
LOW FAN SPEED (basse vitesse
du ventilateur). Même si la
ventilation est en marche, il
n'est pas recommandé de faire
tourner le moteur à l'arrêt ou en
stationnement pendant une durée
prolongée.
Dans la plupart des cas, le
fonctionnement du moteur au
ralenti pendant de longues périodes
ne fait que gaspiller du carburant.
Cependant, sous les climats arctiques
rigoureux, il peut être nécessaire de le
faire tourner au ralenti plus longtemps
pour être certain que toutes les pièces
du moteur sont bien graissées.
4
Si d'autres véhicules dont le
moteur tourne au ralenti sont
stationnés à proximité, déplacez
votre véhicule ou ne restez pas à
l’intérieur de celui-ci pendant une
longue période.
4-11
DÉMARRAGE ET CONDUITE
AVERTISSEMENT
4
Pour réduire le risque de mort,
de blessures ou de dommages
au véhicule à la suite d'une
surchauffe du moteur pouvant
entraîner un incendie, ne le
laissez jamais tourner au ralenti
sans surveillance.
En cas de
surchauffe du moteur indiquée
par le témoin de température du
liquide de refroidissement, il faut
agir immédiatement pour remédier
à la situation. Le fonctionnement
sans surveillance du moteur, même
pendant une courte période, peut
entraîner des dommages graves ou
un incendie.
4-12
Entretien de la
ATTENTION
Ne laissez pas votre moteur tourner
au ralenti à faible régime (400 à
600 tr/min) pendant plus de cinq
minutes. De longues périodes de
ralenti lorsque le moteur a atteint
sa température de fonctionnement
peuvent abaisser sa température
et entraîner le gommage des
segments de piston, l'obstruction
des injecteurs, et elles risquent
d'endommager le moteur à cause
du manque de lubrification. Les
oscillations de couple peuvent aussi
entraîner l'usure prématurée de la
boîte de vitesses.
Par temps froid (au-dessous
32 °F(0°°C)), les changements de
vitesse peuvent sembler imprécis
avant le réchauffement de la boîte. Le
réchauffement de la boîte de vitesses
est extrêmement important dans
ce cas, mais il est toujours bon de
réchauffer la boîte de vitesses avant
de prendre la route. Pour réchauffer
la boîte de vitesses, observez ces
procédures.
Pour réchauffer l'huile de la boîte de
vitesses en période de réchauffage
du moteur, dans le cas d’une boîte
de vitesses simple (manuelle ou
automatique) :
1.
Mettez le levier des vitesses au
point mort.
2.
Relâchez la pédale d'embrayage
(boîtes manuelles) et laissez
tourner la boîte au point mort
pendant 3 à 5 minutes avant de
DÉMARRAGE ET CONDUITE
passer en marche arrière ou en
marche avant.
3.
Si votre véhicule est équipé de
deux boîtes de vitesses :
a.
Engagez la boîte de vitesses
principale.
b.
Laissez la boîte de vitesses
auxiliaire au point mort.
Cette précaution permettra
à l’arbre intermédiaire de
tourner et d’agiter l'huile pour
la réchauffer.
4
4-13
UTILISATION DU MOTEUR
UTILISATION DU
MOTEUR
Fonctionnement de la
prise de force le véhicule
immobilisé
4
Les boutons du régulateur de vitesse
de ce véhicule peuvent servir à
commander le régime du moteur
lorsque le véhicule est stationnaire et
le conducteur doit utiliser la prise de
force sur le moteur. Utilisez les options
du régulateur de vitesse de la même
manière que si le véhicule était en
mouvement, mais plutôt que de régler
la vitesse du véhicule, vous réglez le
régime du moteur.
Réglage de la vitesse au ralenti
1.
Vérifiez que le frein de
stationnement est bien serré.
2.
Assurez-vous que la boîte de
vitesses est au point mort.
4-14
3.
Engagez la prise de force en
observant les directives du
fabricant.
4.
Déplacez l’interrupteur à la
position de marche (ON).
5.
Faites basculer le commutateur
SET/RESUME pour obtenir le
régime moteur.
Commande du ventilateur
du moteur
Vous pouvez annuler le régulateur de
vitesse de l'une des façons suivantes :
Le ventilateur de refroidissement peut
être activé à l'aide d'un commutateur
monté sur le tableau des accessoires.
Vous pouvez ainsi régler la commande
du ventilateur sur le fonctionnement
manuel ou sur le fonctionnement
automatique.
•
Appuyez légèrement sur la pédale
de frein.
•
•
Appuyez légèrement sur la pédale
d’embrayage.
•
Déplacez l’interrupteur à la
position d’arrêt (OFF).
Lorsque la clé de contact est à la
position ON et la commande du
ventilateur à la position «MAN»
(manuel), le ventilateur tourne
quelle que soit la température du
moteur.
•
Tandis que la commande
du ventilateur en position
AUTO, le ventilateur se mettra
automatiquement en marche
Annulation du régulateur de vitesse
UTILISATION DU MOTEUR
lorsque l'ordinateur du moteur
enverra un signal requérant
l'activation du ventilateur du
moteur.
AVERTISSEMENT
Ne travaillez pas sur le ventilateur,
ou à proximité de celui-ci, lorsque
le moteur tourne. Toute personne
proche du ventilateur du moteur
lorsqu’il
tourne
pourrait
être
gravement blessée. Si le ventilateur
est réglé à MANUAL, il se met
en marche dès que l'on tourne la
clé de contact à la position ON.
En fonctionnement automatique,
le ventilateur pourrait se mettre
en marche brusquement sans
avertissement. Avant de tourner
la clé de contact ou de passer
du fonctionnement automatique
au
fonctionnement
manuel,
assurez-vous que personne ne se
trouve à proximité du ventilateur.
Cache-radiateur
ATTENTION
Le ventilateur ou tout objet se
trouvant à proximité pourrait être
endommagé s'il se met en marche
brusquement, de façon imprévisible.
Conservez vos outils et autres
objets à distance du ventilateur.
Un cache-radiateur ou autre dispositif
de restriction du débit d'air peut être
monté sur le devant du radiateur afin
de faire monter la température de la
chaufferette de la cabine par temps
froid.
NOTA
Ne laissez pas fonctionner le
ventilateur du moteur en position
«MAN» (manuel) pendant trop
longtemps. Le moyeu du ventilateur
est conçu pour fonctionner de façon
intermittente. Le fonctionnement
continu du ventilateur peut abréger
la durée de service du moyeu et
augmenter la consommation de
carburant du véhicule.
4
4-15
UTILISATION DU MOTEUR
ATTENTION
4
Un cache-radiateur ne devrait être
utilisé que lorsque la température
est inférieure à 4 °C (40 °F).
L'utilisation d'un cache-radiateur
à une température supérieure à
4 °C (40 °F) peut raccourcir la
durée de vie des composants
du module de refroidissement.
Retirez le cache-radiateur dès que
la température ambiante atteint
5 °C (41 °F). L'utilisation d'un
cache-radiateur à une température
supérieure à 4 °C (40 °F) peut
provoquer un échauffement excessif
du liquide de refroidissement, de
l'huile et de l'air de suralimentation
(à l'entrée), ce qui pourrait entraîner
une surchauffe et endommager
éventuellement le moteur ou le
module de refroidissement et ne pas
être conforme avec les normes sur
les émissions.
4-16
NOTA
Un cache-radiateur a été conçu pour
minimiser les écarts de température
sur le radiateur et, ainsi, réduire
la possibilité d'endommagement
du module de refroidissement. Il
se peut que les cache-radiateurs
de rechange n'offrent pas la
distribution appropriée du débit d'air
et qu'ils endommagent le module de
refroidissement.
Affichage des données du
moteur
Votre véhicule peut vous être fourni
avec, en option, un écran d'affichage
des données du moteur et de la
conduite. Cet instrument enregistre
des données diagnostiques sur le
moteur, les informations d'entretien
programmé, les paramètres de
conduite et des informations générales
sur les trajets. L'affichage particulier
de votre écran peut varier suivant
la marque du moteur. Pour tout
renseignement à ce sujet, consultez le
manuel du fabricant du moteur.
UTILISATION DE LA BOÎTE DE VITESSES
UTILISATION DE LA
BOÎTE DE VITESSES
Utilisation de l'embrayage
hydraulique (boîte de
vitesses manuelle)
Les boîtes de vitesses manuelles
comporteront aussi une pédale
d'embrayage située à la gauche de
la pédale de frein. Si vous enfoncez
la pédale d'embrayage, il s'ensuit un
débrayage permettant de changer les
vitesses de la boîte.
Au début de la course de la pédale,
environ ½ po (13 mm), vous ne
sentirez aucune résistance. Puis, la
résistance s'accentuera à mesure que
vous enfoncerez la pédale. Une fois
l'embrayage complètement débrayé, il
reste environ 1 à 1 1/2 po (25 à 40 mm)
de course de pédale qui permet
d'engager le frein d'embrayage.
Après cette course complète, vous
aurez l'impression qu'il est impossible
d'enfoncer la pédale davantage.
Si les changements de vitesse de
la boîte de vitesses ne s'effectuent
pas en douceur alors que la pédale
d'embrayage est complètement
enfoncée, une inspection et un
entretien de l'embrayage et du
système hydraulique s'imposent.
Si la pédale d'embrayage est
complètement enfoncée et que la
boîte de vitesses n'effectue pas
de changement de vitesse, l'heure
du réglage ou de l'entretien de
l'embrayage est venue.
ATTENTION
Ne poussez pas la pédale
d'embrayage complètement au
plancher pendant le changement
de vitesse si le véhicule est en
mouvement. Le frein d'embrayage
risque de subir des dommages s'il
est utilisé pendant le changement
de vitesse d'un véhicule en
mouvement. Un frein d'embrayage
non
fonctionnel
rendra
le
changement de vitesse très difficile
lorsque le véhicule est immobile.
4
4-17
UTILISATION DE LA BOÎTE DE VITESSES
Utilisation de la boîte de
vitesses manuelle
La grille des vitesses de la boîte de
vitesses de votre véhicule peut se
trouver sur le pommeau du levier de
vitesses. Outre le fait que vous devez
comprendre la grille des vitesses et
son emplacement, vous devez lire le
manuel du fabricant de la boîte de
vitesses accompagnant votre véhicule
avant d'utiliser ce dernier.
Mise en route du véhicule
Après vous être assuré que la pression
d'huile et la pression d'air sont
appropriées et que tous les éléments
et systèmes du véhicule sont en ordre
de marche :
1.
Débrayez à fond (boîtes de
vitesses manuelles) jusqu'au
contact du frein d'embrayage.
a.
4
b.
4-18
rapports de vitesse. La mise
en marche dans un rapport
élevé, même si le chargement
est léger, peut rendre le
démarrage extrêmement
saccadé et provoquer une
contrainte inutile.
La course totale de la pédale
d'embrayage est d’environ 6
po (152 mm). Le premier ½
pouce (13 mm) est la garde
de l'embrayage. Plus bas, la
pédale effectue le débrayage
qui libère complètement le
moteur de la boîte de vitesses.
Le dernier ½ pouce (13 mm)
de la course de la pédale
actionne le frein d'embrayage.
Il faut toujours mettre le
véhicule en marche en
utilisant l’un des premiers
ATTENTION
Mettez toujours votre véhicule en
mouvement en première vitesse
ou dans la gamme basse. Si vous
démarrez dans un rapport ou une
gamme de vitesses plus élevé, vous
risquez de soumettre le moteur,
l'embrayage et la boîte de vitesses
à des contraintes susceptibles de
les endommager.
2.
Évaluez le relief du terrain et
le type de revêtement sur le
parcours suivi. Choisissez un
rapport de vitesse suffisamment
bas pour que votre véhicule se
mette en mouvement avant que
UTILISATION DE LA BOÎTE DE VITESSES
vous n'agissiez sur la pédale
d'accélérateur.
3.
Repoussez la commande du frein
de stationnement (jaune) vers le
tableau de bord pour desserrer ce
frein.
4.
Relâchez la pédale d'embrayage
(boîtes manuelles), puis accélérez
progressivement pour que le
démarrage se fasse sans à-coups.
5.
Ne laissez pas votre véhicule
rouler en sens inverse (aussi
peu que ce soit) en embrayant.
Si vous devez démarrer sur
une pente, serrez les freins de
service avant de desserrer le
frein de stationnement. Ensuite,
relâchez le frein de service tout en
embrayant et en accélérant.
Pour tout autre renseignement
concernant le fonctionnement de votre
boîte de vitesses, consultez le manuel
du fabricant.
S'il se produit un chevauchement
d'engrenages dans la boîte de vitesses
empêchant la boîte de s’engager,
débrayez tout doucement pour
rétablir le bon alignement des dents.
Le pignon menant pourra alors se
déplacer suffisamment pour permettre
un bon alignement des dents et le
passage du rapport.
On obtient du moteur le meilleur
rendement et une économie maximale
quand on utilise les rapports de vitesse
appropriés. Cette efficacité s'obtient
en choisissant toujours le rapport
de vitesse correspondant au régime
optimal du moteur, c'est-à-dire celui qui
donne le maximum de couple moteur
et de puissance. Pour plus de détails,
voir Autres conseils et techniques de
conduite à la page 4-67.
Changements de vitesse
dans un véhicule neuf
Si vous conduisez un véhicule neuf,
changez de vitesse avec précaution.
Les vitesses peuvent être difficiles à
passer. Évitez de faire grincer vos
vitesses en suivant les instructions
ci-dessous.
Si vous conduisez un véhicule neuf
ou un véhicule qui a été soumis
à de basses températures, il faut
que le lubrifiant de la boîte de
vitesses circule et enduise toutes les
surfaces de contact des pignons. Le
contact métal-métal à nu de pièces
en mouvement peut gravement
endommager votre boîte de vitesses;
ne restez pas dans le même rapport
de vitesses trop longtemps, tant que le
lubrifiant n'a pas eu le temps de revêtir
toutes les surfaces de contact.
4-19
4
UTILISATION DE LA BOÎTE DE VITESSES
Frein et course d'embrayage
Le frein d'embrayage sert à immobiliser
les pignons pour permettre le passage
en première vitesse ou en marche
arrière en douceur. Le dernier ½
pouce (13 mm) environ de la course
de la pédale d'embrayage actionne le
frein d'embrayage.
4
Pour employer le frein d'embrayage
(à l'arrêt), enfoncez la pédale
d'embrayage pour immobiliser les
pignons de la boîte de vitesses. Le
moteur tournant au ralenti, passez
en première vitesse puis relâchez
la pédale pour mettre le véhicule
en mouvement jusqu'à ce que
l'embrayage soit complètement
engagé. Voir le détail dans le manuel
d'opérateur du fabricant.
Si votre boîte de vitesses présente
un défaut d'engrènement rendant
impossible le passage d'un
rapport, relâchez progressivement
4-20
l'embrayage. Le pignon menant pourra
alors se déplacer suffisamment pour
permettre un bon alignement des
dents et le passage du rapport.
Conduite normale
Si vous désirez passer directement
à une vitesse autre que la première
ou la marche arrière, enfoncez la
pédale d'embrayage suffisamment
pour débrayer. Par contre, si vous
enfoncez complètement la pédale,
vous actionnerez le frein d'embrayage
et vous risquez de bloquer les pignons.
ATTENTION
N’actionnez
jamais
le
frein
d'embrayage
avant
que
le
véhicule soit immobilisé. Le frein
d'embrayage sert à immobiliser
les pignons pour permettre le
passage en première vitesse ou
en marche arrière en douceur. Si
vous appliquez le frein d'embrayage
lorsque le véhicule est en
mouvement, vous neutraliserez
l'embrayage.
UTILISATION DE LA BOÎTE DE VITESSES
Double débrayage
a.
Que vous passiez à une vitesse
supérieure ou que vous rétrogradiez,
il est préférable d'effectuer un double
débrayage. Le double débrayage
soulage la boîte de vitesses et le
moteur, en synchronisant la vitesse
du moteur par rapport aux organes de
transmission afin d’éviter les à-coups
de changement de rapports.
b.
Pour effectuer un double
débrayage :
1.
Enfoncez la pédale d'embrayage
pour débrayer.
2.
Mettez le levier de vitesse au point
mort.
3.
Relâchez la pédale pour embrayer.
Vous pouvez alors moduler la
vitesse de rotation des pignons de
l'arbre primaire et l'accorder à celle
des pignons de l'arbre secondaire.
Passage des rapports
supérieurs : laissez le moteur
et les pignons ralentir à la
vitesse de rotation nécessaire
au passage du rapport de
vitesse supérieur.
Pour rétrograder : à l'aide
de l'accélérateur, augmentez
la vitesse du moteur et des
pignons de la boîte pour
atteindre la vitesse de rotation
nécessaire au rapport de
vitesse inférieur.
4.
Débrayez rapidement en
enfonçant la pédale et mettez le
levier de vitesse dans la position
du rapport de vitesse suivant.
5.
Relâchez la pédale pour embrayer.
Boîtes de vitesses
automatiques et
automatisées
Une boîte de vitesses automatique ou
automatisée facilite grandement les
changements de rapport. Il est très
important de parfaitement maîtriser
l’utilisation de la boîte de vitesses afin
d’optimiser son efficacité. Consultez
le manuel de votre boîte de vitesses
automatique ou automatisée fourni
avec le véhicule.
En ce qui concerne les boîtes
automatisées, elles ne comportent
pas de position de stationnement.
Il vous faut donc serrer le frein de
stationnement avant de quitter la
cabine.
4-21
4
UTILISATION DE LA BOÎTE DE VITESSES
Aide au démarrage en côte
AVERTISSEMENT
4
La fonction d'aide au démarrage
en côte est offerte en option
avec certaines boîtes de vitesses
automatisées. Cette fonction maintient
le véhicule immobile sur une pente de
manière à permettre au conducteur
de relâcher les freins de service et
d'appuyer sur l'accélérateur. De plus,
cette fonction empêche le véhicule de
bouger s'il tente de gravir une pente
depuis un arrêt qu'il soit en marche
avant ou arrière.
4-22
AVERTISSEMENT
Ne quittez pas la cabine sans avoir
serré le frein de stationnement. Le
camion pourrait rouler et provoquer
un accident avec blessures graves
ou mortelles. Serrez toujours les
freins de stationnement avant de
quitter la cabine.
Si votre véhicule est muni d'une
boîte de vitesses automatisée,
soyez conscient qu’il peut reculer
lorsqu’il est arrêté dans une pente,
ou lors d’un départ arrêté dans
une pente.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels. Observez les
directives suivantes :
•
Lorsque vous êtes immobilisé sur
une pente, utilisez les freins.
•
Pour démarrer au stop sur
une pente, retirez rapidement
votre pied du frein et appuyez
franchement sur l’accélérateur.
UTILISATION DE LA BOÎTE DE VITESSES
Boîte de vitesses auxiliaire
Si votre camion est muni d’une boîte
de vitesses auxiliaire, consultez le
manuel du fabricant de celle-ci pour
son fonctionnement.
Autres conseils et
techniques
Lourdeur du pied gauche
La pédale d'embrayage n'est pas
un repose-pied. Ne conduisez
pas en laissant votre pied reposer
sur la pédale d’embrayage. Cette
habitude provoque le glissement de
l’embrayage, cause d’échauffement,
d’usure et d’avarie potentielle.
Usure de la butée de débrayage
Si votre moteur doit tourner au ralenti
pendant un certain temps, passez
au point mort et relâchez la pédale
d’embrayage. Ainsi, vous éviterez une
usure inutile de la butée de débrayage,
et la fatigue du pied et de la jambe.
Quelques conseils
•
Utilisez toujours l'embrayage pour
passer aux rapports de vitesse
supérieurs ou inférieurs.
•
Choisissez toujours un rapport
initial offrant une multiplication
appropriée en fonction du
chargement et du terrain.
•
Ne rétrogradez jamais lorsque le
véhicule roule trop vite.
•
Ne forcez jamais le levier de
changement de vitesse pour
passer un rapport.
•
Ne conduisez jamais le véhicule en
«roue libre», la boîte de vitesses
au point mort et débrayée.
•
Changez de vitesse en souplesse,
veillez à bien coordonner la
manœuvre du levier de vitesse et
celle de la pédale d'embrayage.
Le double embrayage constitue
un moyen efficace d'augmenter la
durée de vie utile de votre boîte
de vitesses. Cette expression fait
référence à une technique consistant
à utiliser la pédale d'embrayage
4-23
4
UTILISATION DE LA BOÎTE DE VITESSES
deux fois par passage de rapport
plutôt qu'une fois. Elle nécessite
aussi de régler le régime du moteur
à mi-chemin du passage de vitesse
ce qui conséquemment synchronise
les pignons pendant le changement
de vitesse. La synchronisation réduit
l'usure des pignons.
4
4-24
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
FONCTIONNEMENT
DU SYSTÈME DE
FREINAGE
Introduction
Le système de freinage de ce véhicule
fonctionne à l'aide d'air comprimé
produit par le compresseur d'air du
moteur. Pour assurer une pression
d'air disponible en tout temps au
conducteur, l'air comprimé est stocké
dans différents réservoirs d'air.
L'air comprimé est acheminé au
système de freinage par le biais
d'une valve à la pédale de frein et
est commandé par différentes valves
et circuits de freinage. Comme le
système de freinage comporte des
circuits isolés à l'avant, à l'arrière et
à la remorque (le cas échéant), si un
circuit est compromis et perd de l'air,
les autres circuits ne seront ainsi pas
affectés. Des soupapes de sûreté
dans chaque circuit protègent les
autres circuits en cas de fuite d'air.
Normalement, le compresseur d'air
du moteur fournira 100 à 130 psi
(690 à 896 kPa) aux réservoirs d'air.
Le véhicule est également doté d'un
déshydrateur qui élimine l'humidité
du compresseur d'air afin de protéger
tous les composants du système
pneumatique.
On peut encore améliorer le système
de freinage par l'ajout de dispositifs
comme des répartiteurs de freinage,
des systèmes de freinage antiblocage
ou des capteurs conçus pour vous
avertir si l'entretien de vos plaquettes
de frein est nécessaire.
Certaines conditions peuvent faire
en sorte que les surfaces de frein
sont mouillées. De telles conditions
empêchent les freins de performer
comme ils le font lorsqu'ils sont secs.
Cependant, il est parfois inévitable
d'empêcher les surfaces de frein de se
mouiller. Dans de tels cas, appliquez
les freins en roulant, pour sécher leurs
surfaces.
D'autres conditions entraîneront
une surchauffe de la surface des
freins (supérieure à 800 °F ou
427 °C). Des freins surchauffés
endommageront les garnitures et les
surfaces de tambours, et finalement,
diminueront la performance de
freinage. Reportez-vous aux rubriques
Ralentisseurs et Descente d'une côte
pour éviter la surchauffe des freins.
Ce véhicule peut être muni d’un
système de freinage antiblocage
(ABS). Ce système ABS réduit les
possibilités de blocage des roues. Si
l'une des roues est sur le point de
se bloquer au cours du freinage, le
système ABS ajuste automatiquement
la pression d'air dans le récepteur de
freinage de cette roue pour éviter son
blocage. Le système ABS devient
4-25
4
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
automatiquement actif au moment où
vous mettez le contact.
AVERTISSEMENT
4
Le système de freinage antiblocage
est indispensable à la sécurité
du véhicule.
Pour votre propre
sécurité et celle d'autrui, faites faire
périodiquement les vérifications
d'entretien préventif indiquées dans
le programme d'entretien, et faites
examiner immédiatement votre
véhicule chez un concessionnaire
agréé si vous soupçonnez un
problème de freinage. Un circuit de
freinage qui n’est pas entretenu de
façon appropriée peut provoquer de
graves accidents. Le non respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures graves, mortelles ou
des dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Il ne faut pas circuler dans de
l’eau suffisamment profonde pour
mouiller les composants des freins,
car les freins fonctionnent alors avec
moins d’efficacité que normalement.
Les distances de freinage pourraient
alors augmenter; de plus, le
véhicule pourrait tirer à droite ou à
gauche pendant le freinage, ce qui
pourrait être une cause d'accident
avec blessures graves ou mortelles.
AVERTISSEMENT
Ne faites pas confiance à un
système antiblocage défaillant.
Vous pourriez perdre la maîtrise
de votre véhicule,
provoquer
un accident et être gravement
blessé ou tué.
Si l’un des
témoins du système ABS s’allume
lorsque le camion roule ou reste
allumé après l'autodiagnostic, ce
système de freinage antiblocage
est peut-être défectueux.
Dans
ce cas, il ne vous fournira aucune
protection en cas d'urgence.
Vos freins fonctionneront, mais
seront dépourvus de la protection
antiblocage. Si le témoin signale
un problème, faites vérifier votre
système ABS.
Les véhicules sans système de
freinage antiblocage (ABS) sont
typiquement munis d’un système de
répartition de pression des freins de
4-26
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
tracteur haut-le-pied. Lorsqu’une
remorque n’est pas attelée, la pression
de serrage du frein de l’essieu moteur
est automatiquement limitée par le
système de répartition de pression des
freins. Lorsque ces tracteurs circulent
en mode haut-le-pied, il faut appuyer
davantage sur la pédale de frein
pour obtenir un freinage équivalent
à celui d’un tracteur haut-le-pied non
équipé d’un système de répartition de
pression des freins.
ABS de semi-remorque
Communication par circuit
électrique
Les véhicules pour le transport
routier destinés à l'Amérique du Nord
sont équipés d'un circuit électrique
séparé alimentant spécifiquement
le système antiblocage (ABS) de
la semi-remorque. Dans la plupart
des cas, l'alimentation du système
ABS se fait par l'entremise d'un
circuit «auxiliaire» sur le connecteur
principal du câble à 7 fils des feux
de semi-remorque. Si le véhicule
a été fabriqué avec un circuit
interruptible pour les accessoires de
semi-remorque, un connecteur à 7
broches supplémentaires peut avoir
été prévu pour le système ABS de
semi-remorque. Quoi qu’il en soit,
le circuit électrique du système ABS
du véhicule est équipé d'un dispositif
permettant la communication entre les
systèmes ABS.
ATTENTION
Il ne faut pas faire d'épissure dans le
circuit «auxiliaire» non-commutable
sur le câble principal à 7 voies des
feux de semi-remorque. Le défaut
d'observer cette consigne pourrait
provoquer
le
fonctionnement
défectueux des freins ABS de
la semi-remorque.
Ce circuit
est réservé à la puissance des
freins ABS de la semi-remorque.
Pour ajouter un circuit «auxiliaire»
commutable, communiquez avec un
concessionnaire.
Les véhicules et semi-remorques
fabriqués après le 1er mars 2001
doivent permettre d'allumer dans la
cabine un témoin relié au système ABS
de semi-remorque (conformément au
règlement FMVSS121). L'industrie a
choisi le mode de communication par
circuit électrique pour allumer témoin.
4-27
4
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
NOTA
NOTA
Il est impossible, dans le cas des
remorques qui ne sont pas équipées
du système de communication par
câble électrique, d'allumer le voyant
dans la cabine relié au système ABS
de remorque.
Si vous modifiez le véhicule
(nombre
d'essieux,
plusieurs
semi-remorques, accessoires de
semi-remorque, etc.)
après sa
fabrication, contactez le fabricant
de la semi-remorque et le fabricant
du système de freinage afin
de déterminer si l'alimentation
électrique par le faisceau à 7
fils des feux de semi-remorque
est suffisante. Une alimentation
inadéquate peut entraîner un
mauvais
fonctionnement
du
système ABS.
NOTA
4
Pour ce qui est des trains routiers
doubles ou triples, le témoin ne
fait aucune distinction entre les
semi-remorques. Une anomalie du
système de freinage antiblocage de
toute semi-remorque fera allumer le
témoin ABS de la semi-remorque.
4-28
ATTENTION
La broche centrale du connecteur
du câble à 7 broches des feux
de remorque peut alimenter sous
tension constante le système
ABS. Assurez-vous qu'elle ne
mette pas accidentellement sous
tension d'autres dispositifs de la
semi-remorque.
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
Option spéciale pour
système ABS de
semi-remorque (sans
communication par circuit
électrique) en option
Si la semi-remorque ne dispose pas du
système de communication par câble
électrique, mais qu'elle est équipée
d'un système ABS alimenté par un
second connecteur optionnel pour
les accessoires de semi-remorque
(ISO 3731) et que le système ABS de
semi-remorque est conçu de manière
à allumer/éteindre le témoin ABS de
semi-remorque dans la cabine et que le
véhicule a été commandé avec l'option
permettant d’allumer le témoin pour
ce type particulier de semi-remorque,
alors le témoin s'allumera lorsqu'il y a
un problème sur le système ABS de
la semi-remorque. Faites faire une
vérification le plus rapidement possible
par un concessionnaire. Le témoin du
système ABS de semi-remorque ne
s'allumera pas pendant l'autotest de
mise en circuit lorsqu'il est relié à une
semi-remorque de ce type.
NOTA
Très peu de remorques fabriquées
avant le 1er mars 2001 sont
équipées de cette option.
Les
semi-remorques fabriquées après
le 1er mars 2001 disposent de la
technologie avec communication
par circuit électrique.
Système de freins ABS
évolué avec commande de
stabilité
Votre véhicule peut être équipé du
programme de stabilité électronique
(EPS) en option. Le programme ESP
est une caractéristique des véhicules
équipés de freins ABS qui réduit les
risques de renversement, de mise en
portefeuille ou autres types de perte de
contrôle du véhicule. Le programme
ESP comprend les programmes de
commande de stabilité et de contrôle
en lacet.
Le module de commande électronique
du système de freinage évolué
Bendix® compare continuellement le
comportement réel du véhicule à des
modèles de performance en utilisant
les signaux des capteurs de vitesse
de rotation des roues du système
de freinage ABS, des capteurs de
mouvement de lacet et d’accélération
latérale et d'angle de braquage. Si
4-29
4
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
le véhicule a tendance à déporter
de sa trajectoire appropriée, ou si
des valeurs seuils critiques sont
approchées, le système intervient pour
venir en aide au conducteur.
4
Programme de stabilité du
véhicule
dont l'adhérence est considérée
comme supérieure.
Le programme de stabilité du véhicule
(RSP) de Bendix®, qui fait partie
du système ESP, aide à prévenir le
renversement du véhicule. En cas de
renversement imminent, le module
de commande électronique contourne
l’action de l’accélérateur et applique
rapidement les freins à toutes les
roues pour ralentir le véhicule. La
force d’application des freins durant un
événement RSP est proportionnelle au
risque de renversement.
Le système réduit automatiquement le
couple du moteur et applique les freins
de service (en fonction du risque de
renversement projeté) afin de ralentir
le véhicule et de réduire la tendance
au renversement.
Un exemple représentatif du
fonctionnement du programme
RSP
Une vitesse trop élevée pour les
conditions de la route crée une force
qui dépasse le seuil correspondant
à une situation de renversement du
véhicule lorsqu'il roule sur une surface
4-30
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
de stabilité en lacet
La stabilité en lacet diminue la
tendance d’un véhicule à tourner
autour de son axe vertical. Si la friction
entre la surface de la chaussée et
les pneus n’est pas suffisante pour
contrecarrer les forces latérales, un
ou plusieurs pneus peuvent glisser et
faire tourner le véhicule autour de son
axe vertical.
Exemple de situation RSP
stabilité en lacet sont : l’empattement,
la suspension, la géométrie de la
direction, la répartition du poids
avant-arrière et la largeur de voie du
véhicule.
Ces événements de lacet s’appellent
le sous-virage, lorsqu’un véhicule perd
son contrôle directionnel parce que les
pneus de l’essieu directeur glissent,
ou le survirage, lorsque les pneus
du pont arrière du tracteur glissent
vers l’extérieur de la courbe. En règle
générale, les véhicules à empattement
court, comme les tracteurs, ont une
moins bonne stabilité en lacet, alors
que les véhicules à empattement plus
long, comme les camions porteurs,
ont une meilleure stabilité en lacet.
Les facteurs déterminants de la
4
4-31
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
Contrôle en lacet
4
Le contrôle en lacet répond à une
vaste gamme de scénarios, sur des
surfaces d’adhérence faible à élevée,
incluant les risques de renversement,
de mise en portefeuille ou autres
types de perte de contrôle du véhicule.
Si le véhicule dérape (sous-virage
ou survirage), le système réduit les
gaz et applique les freins de l’un ou
plus des quatre coins du véhicule (en
plus de pouvoir appliquer les freins
de la semi-remorque) et produit une
contre force afin de mieux aligner le
véhicule sur sa trajectoire prévue.
Par exemple, dans une situation de
survirage, le système applique le frein
avant « extérieur », alors que dans
une situation de sous-virage, le frein
« intérieur » arrière est appliqué.
4-32
Un exemple représentatif du
fonctionnement du contrôle en
lacet
Une vitesse excessive qui dépasse
le seuil prévu crée une situation
susceptible de faire déraper le
véhicule ou de provoquer sa mise en
portefeuille.
Le système de contrôle en lacet
Bendix® réduit les gaz et applique
sélectivement les freins pour réduire la
vitesse du véhicule et ainsi diminuer la
tendance à la mise en portefeuille.
Exemple de contrôle en lacet
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
Le système ESP peut réduire
automatiquement la vitesse
du véhicule.
Afin de minimiser les possibilités de
décélérations et de réduire les risques
de collision, l’opérateur doit :
•
éviter une conduite trop agressive,
telle que la prise de virages et
les changements de voie à haute
vitesse, ce qui pourrait déclencher
le système de contrôle de stabilité;
•
conduire de façon sécuritaire et
défensive, anticiper les obstacles
et prêter attention à la route, aux
conditions climatiques et à la
circulation. Les systèmes ABS,
ATC et ESP ne sont pas destinés à
remplacer une conduite prudente
et attentive.
La conduite du véhicule
comme train routier double
ou triple peut réduire
l'efficacité des systèmes de
contrôle de stabilité.
Le système ESP est conçu et
optimisé pour les camions et tracteurs
accouplés à une semi-remorque
simple. Si un tracteur équipé d’un
système ESP est utilisé comme train
routier double ou triple, l’efficacité du
système ESP pourrait être grandement
réduite.
AVERTISSEMENT
Soyez très vigilant si vous utilisez
votre véhicule équipé du programme
de stabilité électronique comme
train routier double ou triple.
Une vitesse excessive et des
manœuvres brusques, telles qu’un
virage serré, des coups de volant
ou changements de voie rapides
doivent être évités, car une telle
conduite risque de vous faire perdre
la maîtrise de votre véhicule et de
provoquer un accident entraînant de
graves blessures, voire la mort.
4-33
4
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
Limites des systèmes de
contrôle de stabilité
•
Le volant est rapidement
manœuvré à haute vitesse
L’efficacité des systèmes de contrôle
de stabilité ESP peut être sérieusement
réduite dans les cas suivants :
•
La suspension du véhicule est
défectueuse et provoque une
hauteur inégale du tracteur ou de
la semi-remorque, ce qui affecte la
répartition de la charge
•
4
•
•
•
Un chargement mal arrimé qui
se déplace, des dommages
causés par un accident, la nature
de certains chargements, par
exemple, des quartiers de viande
suspendus, le transport de bétail,
une citerne partiellement remplie,
etc.
Le centre de gravité du véhicule
est anormalement élevé ou
désaxé
Un côté du véhicule quitte la
chaussée et produit un angle trop
important pour être compensé par
une réduction de la vitesse
Le véhicule est utilisé comme train
routier double ou triple
4-34
•
•
Le véhicule roule sur une
section très inclinée de la route,
créant ainsi des forces latérales
additionnelles dues à la masse du
véhicule ou une déviation entre
les mouvements de lacet prévus
et réels
Des bourrasques de vent
de côté créant des forces
latérales suffisamment puissantes
sur le véhicule et la ou les
semi-remorques
Pour maximiser l'efficacité
des systèmes ESP
•
Le chargement doit être
correctement arrimé et réparti en
tout temps
•
L’opérateur doit toujours
faire preuve d’une grande
prudence et éviter les virages
brusques, les coups de volant
et les changements de voie
rapides à haute vitesse, plus
particulièrement dans les
conditions suivantes :
a.
le véhicule transporte un
chargement susceptible de se
déplacer;
b.
le centre de gravité du
véhicule ou du chargement
est élevé ou désaxé, ou;
c.
le véhicule est utilisé comme
train routier double ou triple.
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
Modifications du châssis du
véhicule
Le système ESP est spécifiquement
conçu et étalonné en fonction de
la configuration d’origine de votre
véhicule. Si des composants du
châssis sont modifiés, par exemple,
l’empattement est allongé ou réduit,
l’ajout ou le retrait d’un essieu traîné, le
tracteur ou le camion fait l'objet d'une
conversion, ou des composants de
la direction sont changés, le système
ESP doit être désactivé dès que
possible par un technicien qualifié.
AVERTISSEMENT
Si le programme de stabilité
électronique (ESP) n’est pas
désactivé après avoir modifié un
véhicule, vous pourriez en perdre la
maîtrise et provoquer un accident
entraînant des blessures graves ou
mortelles.
AVERTISSEMENT
Lorsque les véhicules sont munis du
programme de stabilité électronique
(ESP), ne remplacez pas le volant
du véhicule par un volant du
marché secondaire ou dont le
numéro de pièce est différent de
l'original. Un volant différent de celui
d’origine pourrait compromettre le
fonctionnement du programme de
stabilité électronique (ESP) et vous
pourriez perdre la maîtrise de votre
véhicule et provoquer un accident
entraînant des blessures graves ou
mortelles.
Réétalonnage du capteur
d’angle du volant
À chaque intervention sur le
mécanisme de direction, la timonerie
de direction, le boîtier de direction, le
réglage du train avant, ou si le capteur
d’angle du volant est remplacé, ou
si le volant est changé ou recentré,
le capteur d’angle du volant doit être
réétalonné.
AVERTISSEMENT
4
Si le capteur d’angle de braquage
n’est pas réétalonné, le système de
contrôle en lacet ne fonctionnera
pas correctement. Un capteur non
étalonné pourrait vous faire perdre
la maîtrise de votre véhicule et
provoquer un accident entraînant
des blessures graves ou mortelles.
4-35
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
Témoin d'antipatinage de
roue
Le système ABS de votre
camion/tracteur peut être muni
d’un dispositif d’antipatinage à
l'accélération (ASR) ou d’antipatinage
automatique (ATC). Cette fonction
est commandée par interrupteur, tel
qu'illustré à la prochaine figure. Ces
deux dispositifs sont surveillés par un
témoin situé sur l'interrupteur.
4
Le témoin d’antipatinage de roue à la
page 3-40 s’allume brièvement puis
s’éteint lorsque le contact est mis. Le
témoin d’antipatinage à l'accélération
s’allume si l’ASR ou l’ATC détecte
qu’une roue patine. Le témoin reste
allumé tant que le patinage de la roue
4-36
est détecté par l’ASR ou l’ATC qui serre
les freins ou réduit le couple du moteur.
Ne laissez pas le témoin d'antipatinage
s’allumer continuellement pendant
des périodes prolongées. L’utilisation
prolongée de l’asr / atc peut provoquer
la surchauffe des freins des roues
motrices. Le couple du moteur ou la
vitesse du véhicule doit être réduit pour
éliminer le patinage de roue et éviter
l’utilisation excessive du système ASR
/ATC. À l’exception de la vérification
du fonctionnement des témoins ABS
et d'antipatinage lorsque le contact
est mis, et de la surveillance de ces
témoins pendant la conduite, aucune
procédure de fonctionnement spéciale
n’est requise. Pour une description
détaillée, consultez la documentation
de votre système ABS particulier
fournie avec le véhicule.
Fonctions optionnelles de
l'ATC
Dispositif antipatinage des
roues (option)
Votre système ABS comporte peut-être
(option) un dispositif antidérapage
(ASR) ou antipatinage (ATC). Dans les
deux cas, une perte d’adhérence des
roues allume le témoin ASR. Consultez
la section appropriée sur le véhicule
dans ce manuel pour les détails. Cette
fonction permet d'améliorer la traction
lorsque les véhicules se trouvent sur
des surfaces glissantes ou à faible
traction (comme la boue ou la neige)
en réduisant le glissement des roues.
Le dispositif d'antipatinage fonctionne
automatiquement de deux façons :
•
Si une des roues motrices
perd l’adhérence, le dispositif
d'antipatinage applique une
pression d'air pour freiner la
roue. Cela permet de transférer
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
•
le couple moteur aux roues
disposant d’une meilleure traction.
Commutateur Deep Snow &
Mud (neige et boue) (option)
Si toutes les roues motrices
commencent à glisser, le dispositif
d'antipatinage réduit le couple
moteur pour améliorer la traction.
Le dispositif d'antipatinage comprend
une fonction neige et boue. La fonction
de neige et de boue est commode
pendant une accélération. Cette
fonction accroît la traction disponible
sur les surfaces très glissantes telles
que neige, boue ou gravier. Le
dispositif repousse légèrement le
seuil utilisé en mode d'antipatinage.
Lorsque cette fonction est utilisée, le
témoin du dispositif ASR clignote de
façon continue.
Le dispositif d'antipatinage se
met automatiquement en fonction
ou hors fonction, vous n'avez pas à
sélectionner cette fonction. Si les roues
motrices patinent à l'accélération, le
témoin ASR s'allume, ce qui indique
que le dispositif est activé.
Ne laissez pas le témoin ASR s’allumer
continuellement pendant des périodes
prolongées. L'utilisation prolongée et
continue du dispositif ASR/ATC peut
entraîner un échauffement des freins
des roues motrices.
exemple sur le gravier et dans la
boue). La fonction ABS hors route
permet la formation d’une légère
accumulation de matière devant une
roue momentanément bloquée.
Caractéristiques et avantages
•
Modifie le seuil d’entrée en
fonction du système ABS pour
optimiser ce dispositif en usage
hors route.
•
Améliore la maîtrise du véhicule
et aide à raccourcir les distances
de freinage hors route ou sur les
surfaces à mauvaise adhérence,
par exemple sur le gravier, le sable
et la terre.
•
Permet aux ralentisseurs de
fonctionner indépendamment de
la fonction ABS.
•
Si votre véhicule n'est pas équipé
d'un ralentisseur, le commutateur
Commutateur ABS hors route
(option)
Votre véhicule est peut-être équipé d'un
commutateur destiné spécifiquement
à la fonction hors route ABS. Cette
fonction ne doit PAS être utilisée
pour la conduite sur route pavée; elle
est destinée à améliorer le freinage
en dehors des routes pavées (par
4-37
4
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
ABS hors route fonctionnera de la
même façon.
AVERTISSEMENT
Alors que le mode hors route peut
améliorer la maîtrise du véhicule
et raccourcir les distances de
freinage, les changements de
direction pourraient être difficiles
sur certains revêtements à cause
du patinage momentané des pneus.
Conduisez toujours votre véhicule à
une vitesse prudente. Sinon, vous
pourriez perdre la maîtrise de votre
véhicule et subir un accident ou des
blessures.
ATTENTION
4
Ne conduisez jamais votre véhicule
sur des routes à revêtement
amélioré alors que la fonction hors
route ABS est active. Dès que vous
commencez à rouler sur une route
pavée, coupez immédiatement le
système ABS hors route. Sinon,
votre système ABS pourrait réagir
de façon imprévue en cas de besoin
à une vitesse inférieure à 25 mi/h
(40 km/h), ce qui pourrait causer un
accident ou des blessures.
Fonctionnement du dispositif
ABS hors route
•
4-38
Le témoin ABS clignote lentement
lorsque le mode hors route est
sélectionné. Cela a pour effet de
vous aviser d'une modification au
niveau du logiciel de commande
ABS.
•
À des vitesses supérieures à
25 mi/h (40 km/h), le contrôleur
du système ABS reprend
automatiquement le mode normal
de commande sur route.
•
Entre 10 et 25 mi/h (16 et 40 km/h),
le logiciel de commande ABS est
modifié pour permettre de courtes
périodes (0,25 seconde) de
blocage cyclique des roues.
•
Au-dessous de 10 mi/h (16 km/h),
le logiciel de commande ABS est
mis hors fonction pour permettre
le blocage des roues.
•
Lorsque la fonction ABS hors
route est active, la fonction de
neutralisation du ralentisseur est
coupée. À cet effet, le ralentisseur
du moteur demeure actif sans
l’interaction du système ABS.
Pour plus de détails, consultez le
dépliant sur le dispositif ABS hors
route placé dans le compartiment
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
du tableau de bord de votre
véhicule.
Ralentisseurs
Il existe différents ralentisseurs qui
ont pour fonction de s’opposer au
moteur, à l'arbre de transmission ou
à la boîte de vitesses. Il s’agit de
dispositifs qui utilisent la puissance du
moteur pour ralentir le véhicule. Ils
limitent l’usure des freins de service et
peuvent constituer aussi des dispositifs
de sécurité parce qu’ils permettent
d’éviter la surchauffe des freins.
Idéalement, vous devriez toujours
ralentir votre véhicule à l'aide de
votre ralentisseur (là où la loi le
permet) et utiliser vos freins de service
uniquement pour un arrêt complet.
Conduire de cette façon prolonge
beaucoup la durée de vie des freins.
AVERTISSEMENT
N'utilisez aucun des ralentisseurs
dont votre véhicule est muni si la
situation exige un arrêt immédiat ou
en cas de faible traction (comme
une chaussée mouillée, glacée ou
couverte de neige). L'utilisation du
ralentisseur plutôt que les freins de
service peut produire la perte de
maîtrise du véhicule et provoquer
un accident causant des blessures
graves ou la mort.
AVERTISSEMENT
Les freins de service doivent être
utilisés en cas d’urgence.
Le
ralentisseur seul pourrait ne pas
ralentir suffisamment votre véhicule
pour prévenir un accident.
Le
non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
4-39
4
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
Le ralentisseur n'est PAS destiné à
remplacer le système de freinage
principal; ce n'est pas non plus un
frein d'urgence. Ce dispositif n'est
qu'un frein auxiliaire agissant sur les
organes de transmission pour ralentir
le véhicule. Utilisez les freins de
service pour les arrêts urgents.
4
N’utilisez pas le ralentisseur si vous
conduisez sur des surfaces où la
traction est faible, comme sur des
routes mouillées et glissantes ou sur
du gravier meuble. Un ralentisseur
peut provoquer le dérapage des roues
sur une surface glissante.
4-40
Conduite d'un tracteur
haut-le-pied ou attelé à une
remorque vide
Nous vous recommandons de ne pas
utiliser votre ralentisseur pour ralentir
si vous circulez avec un tracteur
haut-le-pied ou si vous tirez une
remorque vide.
AVERTISSEMENT
L'utilisation d’un ralentisseur de
moteur peut provoquer le blocage
des roues. La remorque ne charge
pas assez les roues pour fournir la
traction nécessaire. Lorsque vous
circulez en mode haut-le-pied, vous
pouvez provoquer un grave accident
si les roues de votre véhicule se
bloquent soudainement pendant le
freinage. Vous pourriez être blessé
ou même tué. N’utilisez pas votre
ralentisseur lorsque vous circulez
en mode haut-le-pied ou avec une
remorque attelée vide.
Ralentisseur de boîte de
vitesses
Si votre camion est muni de cette
option, celle-ci va agir comme un frein
pour ralentir votre véhicule sans que les
freins ne soient utilisés. Retirez votre
pied de la pédale d'accélérateur et
actionnez l’interrupteur du ralentisseur.
Lorsque vous ne désirez pas un
effet complet du ralentisseur, vous
pouvez l’utiliser de façon intermittente
(marche et arrêt) pour obtenir un
ralentissement graduel ou partiel.
L’utilisation continue du ralentisseur
provoque le réchauffement du liquide
hydraulique. L’utilisation intermittente
permet d’éviter la surchauffe.
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
AVERTISSEMENT
Ne comptez pas sur le ralentisseur
hydraulique de la boîte de vitesses
automatique pour immobiliser votre
véhicule. Si votre moteur s’arrête,
votre ralentisseur ne peut plus
fonctionner, ce qui pourrait entraîner
un accident, des blessures graves
ou mortelles. Soyez toujours prêt
à utiliser rapidement les freins de
service.
Frein de stationnement
1.
Position normale de marche
2.
Semi-remorque en stationnement
avec véhicule dételé
3.
Frein de stationnement de
l'ensemble ou recharge du circuit
de semi-remorque avec véhicule
en stationnement
Les freins de stationnement
fonctionnent de manière inverse
aux freins normaux. Lorsque les freins
de stationnement sont serrés, l'air est
expulsé des récepteurs de ressort ce
qui permet au ressort d'engager les
freins. Cette conception sert aussi de
mesure de sécurité en cas de fuite
d'air d'un circuit de freinage. Dans un
tel cas, les freins de stationnement
s'appliqueront.
Les boutons jaunes en forme de
diamant sur votre tableau de bord
sont les commandes de frein de
stationnement du véhicule. Si le
4-41
4
FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME DE FREINAGE
véhicule est équipé pour tracter une
remorque, il y aura un bouton rouge
supplémentaire de forme octogonale
pour les freins de stationnement de la
remorque. Les freins de stationnement
seront engagés si l'un de ces boutons
est tiré vers l'EXTÉRIEUR. (Si l'un
des boutons est tiré, les autres seront
automatiquement déclenchés.)
4
En poussant un bouton vers
l'INTÉRIEUR, le frein de stationnement
respectif est désengagé. Si vous
poussez le bouton jaune seulement,
vous desserrez les freins de
stationnement du véhicule, mais pas
les freins de stationnement de la
remorque (le cas échéant). De plus,
si la pression du système n'est pas
supérieure à 60 psi (414 kPa), l'un des
boutons se déclenchera.
L'écran du tableau de bord fournira
un message dès que les freins de
stationnement (du véhicule ou de la
4-42
remorque) seront serrés et le véhicule
se met en mouvement.
RÉGULATEUR DE VITESSE
RÉGULATEUR DE
VITESSE
Commande du régulateur de
vitesse
Ce véhicule peut être muni de
commandes du régulateur de vitesse
au volant de direction plutôt que sur
le tableau de bord. Les consignes
demeurent les mêmes. Veuillez vous
reporter aux Commandes au volant de
direction à la page 3-79 pour savoir
où se trouvent les commandes du
régulateur de vitesse.
•
Enfoncez le bouton « ON/OFF »
(marche-arrêt). Toute commande de
vitesse antérieure est annulée.
Utilisation du régulateur de vitesse
pour la conduite
Réglage de la vitesse du régulateur
automatique
1.
Pour obtenir des renseignements
concernant le régulateur de vitesse
adaptatif, consultez Régulateur de
vitesse adaptatif à la page 4-46.
•
Pour activer :
Enfoncez le bouton « ON/OFF »
(marche-arrêt).
Pour désactiver :
Assurez-vous que la vitesse du
véhicule est supérieure à la vitesse
minimale de fonctionnement du
régulateur de vitesse, soit 19 mi/h
(30 km/h) pour les moteurs
PACCAR MX et 30 mi/h (48 km/h)
pour les moteurs Cummins, et que
le régime du moteur est supérieur
à 1 100 tr/min.
2.
Enfoncez le bouton « ON/OFF »
(marche-arrêt).
3.
Accélérez jusqu’à la vitesse
désirée.
4.
Appuyez sur le bouton « SET »
(réglage) pour régler la vitesse du
régulateur automatique.
NOTA
Il se peut que le régulateur de
vitesse ne maintienne pas la vitesse
réglée lorsque le véhicule roule
sur des pentes descendantes.
Si le véhicule accélère lorsqu'il
roule sur une pente descendante,
servez-vous des freins pour le
ralentir. Cela annulera le régulateur
de vitesse.
4-43
4
RÉGULATEUR DE VITESSE
Modification de la vitesse de
croisière réglée
4
En ce qui a trait aux véhicules munis
de boutons du régulateur de vitesse
au volant, la vitesse de croisière peut
être modifiée à l'aide du bouton +/-.
En enfonçant et maintenant le bouton
+, vous augmenterez la vitesse alors
que le bouton - fait diminuer la vitesse.
Tandis que pour les véhicules avec
des boutons du régulateur de vitesse
montés sur le tableau de bord, le
changement de vitesse s'effectue
à l'aide du bouton « Set/Resume »
(réglage/reprise). Pour augmenter
la vitesse, appuyez et maintenez
le bouton « Set ». Pour diminuer
la vitesse, appuyez et maintenez le
bouton « Resume ».
Annulation du régulateur de vitesse
Vous pouvez annuler le régulateur de
vitesse de l'une des façons suivantes :
4-44
•
Appuyez légèrement sur la pédale
de frein.
•
Appuyez légèrement sur la pédale
d’embrayage.
•
Appuyez sur le bouton « ON/OFF »
si les commandes du régulateur
de vitesse sont montées sur le
tableau de bord ou sur le bouton
« CANCEL » (annuler) si les
commandes sont montées sur le
volant.
2.
Si vous avez appuyé sur le bouton
« OFF » (arrêt) (ou le bouton
« CANCEL » au volant) ou que
vous avez tourné la clé de contact
à « OFF » (arrêt), cela a effacé
la mémoire du système et vous
devez régler une nouvelle vitesse
de croisière.
Utilisation du régulateur de vitesse
pour un fonctionnement fixe de la
prise de mouvement
Reprise de la vitesse de croisière
Réglage de la vitesse au ralenti
1.
1.
Vérifiez que le frein de
stationnement est bien serré.
2.
Assurez-vous que la boîte de
vitesses est au point mort.
3.
Engagez la prise de force en
observant les directives du
fabricant.
4.
Enfoncez le bouton « ON ».
Si vous avez appuyé légèrement
sur la pédale de frein ou
d'embrayage, le régulateur
de vitesse se souvient de la
vitesse de croisière réglée
précédemment. Pour reprendre
la vitesse réglée, accélérez
au-dessus de la vitesse minimale
de régulateur automatique et
appuyez sur le bouton de reprise.
RÉGULATEUR DE VITESSE
5.
Appuyez sur le bouton de réglage
(SET) pour obtenir le régime
désiré du moteur.
Annulation du régulateur de vitesse
Vous pouvez annuler le régulateur de
vitesse de l'une des façons suivantes :
•
Appuyez légèrement sur la pédale
de frein.
•
Appuyez légèrement sur la pédale
d’embrayage.
•
Appuyez sur le bouton « OFF »
(ou le bouton « CANCEL » sur le
volant).
NOTA
Le
fonctionnement
et
les
caractéristiques
du
régulateur
de
vitesse
peuvent
varier
suivant le moteur dont votre
véhicule est équipé. Pour toute
explication spécifique sur votre
régulateur automatique de vitesse,
reportez-vous au manuel du
régulateur automatique de vitesse
ou du moteur fourni avec le véhicule.
n’autorisera pas le fonctionnement du
régulateur de vitesse en cas d’échec
de la « vérification de rationalité ».
L’ensemble d'instruments vous invitera
à enfoncer la pédale de frein de service
si cela n’a pas été effectué depuis le
démarrage du véhicule.
Dans les véhicules munis d’une boîte
de vitesses Eaton, les commandes du
régulateur automatique de vitesse se
trouvent sur le bouton de commande
de changement de vitesse.
Le système électronique de ce
véhicule exécutera une « vérification
de rationalité » chaque fois que l’on fait
démarrer le véhicule. Cette vérification
permet de s’assurer que les freins de
service fonctionnent avant de faire
fonctionner le régulateur de vitesse.
Ce dispositif de sécurité est conçu
pour s’assurer que le conducteur
peut désactiver la vitesse de croisière
du régulateur à l’aide de la pédale
de frein de service. Le système
4-45
4
RÉGULATEUR DE VITESSE
Régulateur de vitesse
adaptatif (en option)
Ce véhicule peut être muni d'un
régulateur de vitesse adaptatif qui
améliore la fonction du régulateur de
vitesse. Le système adaptatif utilise
un radar pour détecter la distance
qui vous sépare des véhicules qui
vous précèdent. Selon la sélection
du conducteur, le système tentera de
maintenir une distance sécuritaire ou
une vitesse constante. Si un conflit
survient avec la distance sécuritaire,
le système modifiera la position du
papillon, appliquera le frein moteur et
ira même jusqu'à utiliser les freins de
base du véhicule pour conserver une
distance sécuritaire. Le conducteur
devrait toujours rester alerte, car il
demeure le seul responsable de la
maîtrise sécuritaire du véhicule.
4
Lorsque le système est actif et
commande la vitesse et la distance,
l'écran présentera l'affichage suivant.
4-46
Les informations dans l'ensemble
d'instruments fourniront différents
renseignements visuels et sonores.
Les éléments sonores varient entre
un bip continu ou se répétent selon
la situation donnée. Les illustrations
suivantes sont fournies en fonction de
la particularité des bips.
Niveau 3 (vert) Alerte de distance
sécuritaire
Cet avertissement est actif lorsque la
distance sécuritaire est inférieure à
celle qui est réglée dans le système. Il
s'agit de la tonalité d'avertissement la
moins grave de toutes. Un bip unique
RÉGULATEUR DE VITESSE
retentira en se répétant à raison de
42 tonalités par minute.
Niveau 2 (ambre) Alerte de distance
sécuritaire
Cet avertissement est actif lorsque la
distance sécuritaire est inférieure à
celle qui est réglée dans le système.
Cet avertissement est plus important
que celui du niveau 3. Deux bips
retentiront en se répétant à raison de
80 tonalités par minute (40 bips double
par minute).
Cet avertissement est actif lorsque la
distance sécuritaire est inférieure à
celle qui est réglée dans le système.
Cette tonalité d'avertissement est la
plus importante des trois. Le système
émettra un bip continu se répétant à
raison de 188 tonalités par minute et le
message éclair « WARNING Following
Distance: Increase Gap to Vehicle
Ahead » (avertissement distance
sécuritaire : augmenter la distance du
véhicule qui précède) s'affichera.
de niveau 1 s'affiche à l'écran
accompagné du message « Collision
Alert BRAKE » (avertissement de
collision FREINER). L'avertissement
s'active lorsque le conducteur effectue
une manoeuvre d'évitement en
appliquant une puissance de freinage
supérieure ou en braquant les roues
pour éviter une collision. Le système
fait retentir une tonalité continue d'une
durée de 3 secondes.
Alerte obstacle fixe
4
Avertissement de commande de
frein
Niveau 1 (rouge) Alerte de distance
sécuritaire
Il s'agit de l'avertissement le plus
grave. Lorsque le système a recours
aux freins de base, l'avertissement
Aussi, le système peut détecter des
obstacles immobiles qui entravent la
voie. Le conducteur doit maîtriser le
véhicule de manière à éviter l'obstacle
fixe. L'icône sera accompagnée d'un
message éclair, mais sans alerte
sonore.
4-47
RÉGULATEUR DE VITESSE
AVERTISSEMENT
Le capteur ACB Wingman pourrait
ne pas détecter les véhicules et
les obstacles comportant peu de
surfaces métalliques (tels que les
véhicules récréatifs, les véhicules
hippomobiles, les motocyclettes,
les grumiers, etc.). Le défaut de
comprendre les limites du système
peut entraîner la mort, des blessures
graves ou des dommages matériels.
4
4-48
Alerte d'anomalie
Cet avertissement survient pour avertir
le conducteur que le système ACB
est défectueux et qu'il sera désactivé.
Le conducteur doit reprendre les
commandes du papillon des gaz et des
freins. De plus, le système demeurera
désactivé jusqu'à ce que l'anomalie
soit corrigée.
ESSIEU
ESSIEU
Blocage du différentiel
Le véhicule peut être muni de
commutateurs pour verrouiller l'un
des différentiels d'essieu arrière.
Selon les caractéristiques du véhicule,
une combinaison de commutateurs
individuels peut être disponible
permettant de verrouiller l'arbre
de transmission interpont ou toute
combinaison de pont avant d'essieu ou
de pont arrière d'essieu.
Le commutateur de différentiel
interpont permet à chaque essieu de
tourner de façon indépendante. Dans
certains cas, l'activation du blocage
de différentiel interpont soulage la
contrainte exercée sur les essieux
arrière et réduit l'usure sur les pneus.
L'activation de ce commutateur
procure aussi une traction supérieure
dans des conditions de chaussées
glissantes ou sur du gravier meuble.
En position « LOCK » (blocage),
le fonctionnement continu sur une
route pavée, sèche, soumet les
essieux à des contraintes et les
engrenages internes pourraient subir
des dommages. Le commutateur
comporte un garde pour empêcher son
activation accidentelle.
Normalement, le blocage des
différentiels est utilisé sur des
chaussées glacées ou enneigées et
sans chaînes antidérapantes, sur des
routes non pavées sablonneuses,
boueuses ou irrégulières. Regardez
devant vous et prévoyez d'avance la
nécessité du blocage des différentiels.
Immobilisez le véhicule et bloquez les
différentiels avant de poursuivre.
Lorsque vous roulez avec le différentiel
bloqué, ne dépassez pas 25 mi/h
(40 km/h). Puis, au moment de
débloquer le différentiel, réduisez
le papillon des gaz pour éviter
tout dommage aux organes de
transmission.
AVERTISSEMENT
Ne mettez pas le dispositif de
verrouillage du différentiel en
position de verrouillage pendant
que les roues tournent librement
(patinent). Vous pourriez perdre
le contrôle du véhicule ou
endommager les essieux. Passez
en position LOCK seulement
lorsque les roues ne patinent pas.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
4-49
4
ESSIEU
Essieu arrière à deux
vitesses
4
Il est possible que votre véhicule soit
équipé d'un essieu arrière (en option)
à double réduction ou deux rapports
de vitesses. Ce dispositif met à votre
disposition deux rapports de vitesses
de l'essieu arrière pour le transport
des charges lourdes ou la conduite en
dehors des routes pavées ou sur des
routes pavées.
La «basse vitesse» fournit un couple
de traction maximal pour le transport
des chargements lourds ou la conduite
hors route. La «haute vitesse » a un
rapport plus rapide pour la conduite
sur routes pavées et les longues
étapes. Cette fonction gérée par
une commande sur le panneau des
accessoires. Vous noterez que cette
commande est protégée pour éviter de
4-50
l'actionner accidentellement. Quand
vous stationnez votre véhicule, mettez
toujours la commande de rapport
d'essieu sur LOW (gamme basse).
Utilisation de l'essieu à
double réduction
Conseils à suivre pour l'utilisation de
l'essieu à double réduction avec le
différentiel inter-essieux :
Changez de rapport d’essieu,
le différentiel inter-essieux étant
obligatoirement en position
déverrouillée.
Quand vous conduisez sur une route
présentant une mauvaise adhérence,
verrouillez le différentiel. Quand
le différentiel est verrouillé, roulez
seulement en vitesse d'essieu LOW
(basse).
Sur une surface présentant une bonne
adhérence, laissez le différentiel
inter-essieux en position déverrouillée.
Vous pouvez conduire dans l'une ou
l'autre des deux gammes d'essieu
(LOW ou HIGH).
ESSIEU
Avant de changer de rapport d'essieu,
déverrouillez toujours le différentiel
inter-essieux (position UNLOCK).
ATTENTION
Si vous changez de vitesse d'essieu
alors que le différentiel inter-essieux
est en position LOCK, vous pouvez
endommager
gravement
vos
essieux. Ne changez jamais de
rapport de vitesse d'essieu quand le
différentiel est verrouillé.
Mise en route
1.
Avant de démarrer, déverrouillez
le différentiel inter-essieux.
2.
Mettez le sélecteur de gamme à
la position LOW (basse). Passez
en prise pour mettre le véhicule
en marche.
3.
En terrain accidenté et sur les
chemins ou routes secondaires,
ou bien si votre chargement est
très lourd, laissez l'essieu dans la
gamme LOW (basse). Agissez sur
la boîte de vitesses pour maintenir
la vitesse désirée.
AVERTISSEMENT
Ne changez jamais de gamme
d'essieu dans une descente. Un
découplage de la transmission
du moteur pourrait se produire,
éliminant le recours au frein moteur
et permettant aux roues de tourner
plus vite que ne le permet la vitesse
courante du moteur. Il vous faudrait
alors freiner à fond pour ralentir le
véhicule, ce qui pourrait entraîner
un accident grave. Le non respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures graves, mortelles ou
des dommages matériels.
Le changement de gamme de l'essieu
dépend de la synchronisation du
moteur et des organes de transmission
ainsi que de la vitesse de rotation
des roues. Quand vous effectuez un
changement de gamme d'essieu, le
moteur et les roues sont brièvement
découplés pendant la synchronisation
4-51
4
ESSIEU
du mécanisme. Normalement, lors
d'un changement de gamme d'essieu,
la vitesse de rotation du moteur, de
l'essieu et des roues s'accordent pour
permettre l'engrènement synchronisé
de l'ensemble.
4
Dans une descente, la vitesse de
rotation des roues, au lieu de diminuer,
a tendance à augmenter, ce qui
peut rendre la synchronisation des
engrenages quasiment impossible.
Il s'ensuit que l'essieu n'est ni en
gamme haute, ni en gamme basse
et que l'on perd le ralentissement
par la compression du moteur et des
organes de transmission. Sans effet
de ralentissement par le moteur, il
devient difficile de ralentir le véhicule
sans soumettre le système de freinage
à des efforts considérables.
4-52
ATTENTION
Pour éviter d'endommager votre
véhicule, changez de rapport
d'essieu à une vitesse relativement
faible pour vous habituer à conduire
avec un essieu à deux rapports de
vitesses.
De gamme LOW à gamme
HIGH (vitesse de croisière)
Quand vous passez d'un terrain
accidenté à une bonne route, passez
à la gamme HIGH de la manière
suivante :
1.
Vérifiez que le différentiel est
DÉVERROUILLÉ.
2.
Maintenez la vitesse du véhicule
(le pied sur l'accélérateur) et
passez en gamme HIGH.
3.
Poursuivez votre route, la pédale
d'accélérateur enfoncée, jusqu'au
moment choisi pour le changement
de gamme d'essieu.
4.
Pour effectuer le changement
de gamme d'essieu, levez le
pied de l'accélérateur jusqu'à ce
que l'essieu change de gamme.
Vous vous trouvez alors dans la
gamme HIGH pour la conduite sur
route. Utilisez la boîte de vitesses
ESSIEU
normalement pour atteindre la
vitesse de croisière désirée.
De gamme HIGH à gamme
LOW (terrain difficile)
vitesses pour maintenir la vitesse
désirée.
Si vous désirez passer en gamme
basse d'essieu pour obtenir plus de
puissance ou si vous circulez en
terrain difficile :
1.
Maintenez la vitesse du véhicule
(le pied sur l'accélérateur) et
passez en gamme LOW.
2.
Gardez le pied sur l'accélérateur
jusqu'au moment de passer en
gamme basse.
3.
Pour effectuer le changement de
gamme d’essieu, levez le pied
de l'accélérateur puis enfoncez
la pédale rapidement pour
augmenter le régime du moteur.
L'essieu passe en gamme LOW.
4.
Le véhicule se trouve alors en
gamme LOW pour conduite en
terrain difficile et charge lourde.
Utilisez normalement la boîte de
4
4-53
ESSIEU
Essieux auxiliaires poussés
et/ou traînés
4
Les essieux auxiliaires réglables
(communément appelés essieux
poussés ou essieux traînés) peuvent
accroître la productivité du véhicule
en augmentant les capacités de
charge lorsqu'ils sont déployés. Il
existe différentes configurations
d'essieux avec diverses fonctionnalités
(relevables plutôt qu'autovireurs).
Sans l'essieu supplémentaire, le poids
en surplus peut réduire la durée de
vie utile des composants du véhicule
y compris, mais sans s'y limiter, les
longerons de cadre de châssis, les
essieux, la suspension et les freins.
Le fonctionnement des essieux
auxiliaires comprend un entretien
approprié du système et l'étalonnage
4-54
de ses commandes. En outre, les
essieux auxiliaires nécessiteront que
vous compreniez bien le PNBE et la
charge transportée.
Le véhicule sera muni de
commutateurs sur le tableau de
bord pour commander la position des
essieux auxiliaires. Dans certaines
situations, toutefois, le système
ignorera les commandes pour protéger
le système d'essieu. Tout essieu
auxiliaire relevable et autovireur se
soulèvera du sol lorsque les freins de
stationnement sont serrés ou lorsque
le véhicule est mis en marche arrière.
Si l'essieu auxiliaire relevable n'est pas
autovireur, il restera donc en position
descendue en étant actionné par le
commutateur monté sur le tableau de
bord.
Le fonctionnement des essieux
auxiliaires relevables doit être effectué
de façon à ne pas dépasser les
capacités en vitesse très lente de
l'essieu. Ce sont des limites de poids
et de vitesse admissibles lorsque
le véhicule transporte une charge
maximale (excédentaire au PNBV
normal) et l'essieu est relevé. Les
capacités d’essieu en vitesse très
lente sont fixées par le constructeur et
basées sur le type d’essieu ainsi que
la vocation du véhicule. Communiquez
avec un concessionnaire agréé si vous
n'arrivez pas à trouver les capacités
d'essieu en vitesse très lente de votre
véhicule.
•
relevable/autovireur (la pression
de l’essieu relevable doit être
réglée)
•
relevable/non autovireur (la
pression de l’essieu relevable doit
être réglée)
•
non relevable (certains types de
suspension nécessitent un réglage
du clapet de décharge)
ESSIEU
AVERTISSEMENT
Ne roulez pas ou n’effectuez pas
de manœuvres de stationnement
lorsque les essieux auxiliaires
sont abaissés ou en position de
chargement, alors que le véhicule
est déchargé ou en cours de
déchargement.
Soulevez ou
chassez l’air de l’essieu auxiliaire
depuis la cabine avant de décharger
le véhicule. Sinon, vous pourriez
perdre la maîtrise de votre véhicule
ou le véhicule pourrait se mettre
en
mouvement
et
entraîner
des blessures, la mort ou des
dommages matériels.
Signification de la capacité
de vitesse très lente d’essieu
NOTA
Capacités de vitesse très lente
Capacité permise d’un essieu lorsque
le véhicule roule à faible allure, hors
route (chantiers), qui dépassent le
poids nominal brut par essieu (PNBE)
pour un essieu particulier.
Le conducteur d’un véhicule équipé
d’essieux auxiliaires relevables doit
prendre en compte les capacités
d’essieux en vitesse très lente lorsque
les essieux relevables sont en position
déchargée ou relevée. Les essieux
auxiliaires relevables ne doivent
être relevés (ou mis en position
déchargée) uniquement pour faciliter
les manœuvres hors route ou lorsque
le véhicule est à vide.
Les capacités d’essieux en vitesse
très lente ne doivent PAS être
dépassées.
Consultez votre concessionnaire ou
un représentant de la marque de
vos essieux afin de connaître les
capacités en vitesse très lente de
vos essieux selon la configuration
de votre véhicule. Les capacités
d’essieux en vitesse très lente sont
généralement limitées ou dictées par
les configurations suivantes :
•
Essieux arrière tandem
uniquement
•
Camions porteurs seulement
•
Distance maximale d’entraxe
des mains de ressort selon les
caractéristiques du fabricant
4-55
4
ESSIEU
•
Rayon sous charge statique
maximale des pneus selon le
fabricant de l’essieu
ATTENTION
4
Abaissez les essieux aussitôt
que possible suivant la fin du
chargement. Ne dépassez jamais la
vitesse de 5 mi/h (8 km/h) lorsque
le véhicule est chargé et les essieux
auxiliaires
relevés/en
position
déchargée. Sinon, le châssis et
les autres essieux pourraient subir
une contrainte excessive et votre
véhicule pourrait être endommagé.
4-56
AVERTISSEMENT
Ne roulez jamais avec une pression
d’essieu
relevable
supérieure
aux valeurs imposées par la
charge transportée et telles que
déterminées selon les procédures
de réglage de pression. Sinon,
vous pourriez perdre l’adhérence
ou le contrôle au niveau des
essieux directeurs et moteurs et
augmenter la distance de freinage,
ce qui pourrait vous faire perdre la
maîtrise de votre véhicule et causer
un accident. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
ATTENTION
Ne modifiez en aucun cas les
circuits pneumatiques et/ou les
commandes d’origine des essieux
auxiliaires.
Une modification du
fonctionnement d’un essieu poussé
ou traîné annule sa garantie et
peut occasionner des dommages
matériels.
ATTENTION
Une taille de pneu différente de celle
d’origine sur les essieux auxiliaires
ou les essieux moteurs ou directeurs
peut modifier le réglage de pression
préconisé des essieux auxiliaires.
Si des pneus de différent rayon sous
charge sont utilisés, la procédure
de réglage de pression doit être
effectuée de nouveau. Sinon, votre
véhicule pourrait être endommagé.
ESSIEU
Procédure de réglage de
pression pour les essieux
poussés et/ou traînés
relevables/autovireurs ou
relevables/non autovireurs
Les directives générales qui suivent se
rapportent au réglage du régulateur
d’air des essieux auxiliaires afin
de pouvoir répartir uniformément la
charge sur les essieux du véhicule.
Pour plus d’information ou pour
connaître les directives d’entretien,
consultez la brochure du fabricant des
essieux poussés ou traînés placée
dans le compartiment de tableau de
bord ou alors contactez directement le
fabricant.
NOTA
Cette programmation doit
effectuée avant de rouler.
être
Réglage du rapport
pression-charge
Directives générales de
réglage de pression
Pour obtenir la répartition de poids
désirée sur les essieux du véhicule, la
pression affichée au manomètre de la
suspension doit être réglée d’après le
poids mesuré sur l’essieu en réglant
la pression selon la charge désirée.
Suivant l’obtention de la plage de
charge désirée, notez les valeurs de
pression/charge obtenues à titre de
référence.
Ces directives sont d’ordre général.
Pour des informations plus détaillées,
consultez la documentation du
fabricant de l’essieu poussé ou traîné
ou le concessionnaire autorisé de
votre localité.
NOTA
Effectuez ces procédures à un poste
de pesage (ou à proximité). Ces
procédures peuvent être effectuées
directement sur la balance selon la
disponibilité.
1.
Immobilisez le véhicule sur une
surface plane et calez les roues.
2.
Desserrer les freins à ressort du
véhicule. (Ne relevez pas les
essieux poussés et/ou traînés
relevables/non autovireurs).
4-57
4
ESSIEU
3.
Abaisser les essieux poussés
et/ou traînés à l’aide de
la commande d’essieu.
(Pour certains essieux non
relevables, gonflez la suspension
pneumatique).
4.
Régler la charge de chaque
essieu en tournant le régulateur
de pression dans le sens des
aiguilles d’une montre pour
augmenter la charge et dans le
sens opposé pour diminuer la
charge. (Quelquefois, le fabricant
de la suspension peut fournir un
tableau basé sur les rapports de
pression-charge afin de faciliter
l’estimation de la charge au sol).
5.
Après avoir réglé la pression selon
la charge de l’essieu, contrôler la
charge au sol sur la balance.
4
4-58
Principes de fonctionnement
NOTA
Un dépassement des limites de
poids imposées par les autorités
locales, provinciales ou fédérales
peut être sanctionné par une
amende.
Consultez le bureau
chargé de l’application de la loi pour
connaître les limitations de poids
dans votre localité.
NOTA
Les essieux poussés ou traînés
autovireurs se soulèvent lorsque les
freins de stationnement sont serrés
ou lorsque la marche arrière est
sélectionnée.
ESSIEU
Optimisation de l’adhérence
de l’essieu moteur
Attelage d’une
semi-remorque chargée
Procédures de
déchargement
Réglez le bouton du régulateur de
pression à une valeur moindre si vous
souhaitez augmenter l’adhérence des
pneus. La réduction de pression sur
l’essieu poussé ou traîné augmente
la charge exercée sur les essieux
moteurs. Ne surchargez pas les
essieux moteurs.
Gonflez les ressorts pneumatiques
de l’essieu auxiliaire à la pression
souhaitée après avoir attelé la
semi-remorque chargée pour
conserver l’adhérence des essieux
moteurs.
Dégonflez toujours les ressorts
pneumatiques avant de décharger le
véhicule. En effet, une suspension
gonflée permet de conserver
l’adhérence des roues motrices et de
mieux contrôler le véhicule.
4
4-59
ESSIEU
Essieux non relevables (non
autovireurs)
Certains types de suspension
nécessitent un réglage du clapet de
décharge.
4
Exemple : Les essieux fixes ne sont
pas relevables, mais il est possible de
purger la pression d’air pour libérer
la pression au sol lorsque le véhicule
est déchargé. La pression d’air
est commandée par un régulateur
réglable. Ces essieux doivent être
réglés en fonction de la charge.
Contactez votre concessionnaire agréé
ou le fabricant de l’essieu/suspension
afin de connaître les procédures de
réglage du clapet de décharge.
4-60
SUSPENSION
SUSPENSION
valeurs appropriées de la garde au sol
d'un véhicule complètement équipé.
Réglage de la hauteur
d'assiette
La garde au sol et l’angle ou les angles
des essieux (pignon) des véhicules
munis de suspensions pneumatiques
à l'arrière sont préréglés à l’usine.
Il s’agit de réglages de précision
qui ne doivent pas être modifiés.
Si la garde au sol est réglée de
façon inappropriées, les angles de
fonctionnement des joints universels
inter-essieux peuvent être inadéquats.
L’arbre de transmission peut s’user
prématurément et générer des
vibrations. Si votre véhicule est muni
de suspensions pneumatiques arrière
Peterbilt, et s’il est nécessaire de régler
la garde au sol, vous pouvez la régler
provisoirement en suivant la procédure
ci-dessous. L’illustration et le tableau
suivants indiquent les mesures et les
Mesure de la garde au sol
(emplacement dans le cas d’essieux
tandem montré)
Véhicule complètement équipé
Exclusif
Garde au sol
Arrière
pouces (mm)
Essieux
Suspension Essieu
simple
tandem
pneumatique
Air Leaf
N/D
11.70 (297)
Air Trac
11.00 (279)
11.00 (279)
Low Air Leaf
6.50 (165)
8.50 (216)
Low Low Air
N/D
6.50 (165)
Leaf
FLEX Air
N/D
8.50 (216)
Véhicule déchargé
Exclusif
Garde au sol
Arrière
pouces (mm)
Essieux
Suspension Essieu
simple
tandem
pneumatique
Air Leaf
N/D
12.0 (305)
Air Trac
11.38 (289)
11.38 (289)
Low Air Leaf
(avant avril
8.75 (222)
8.75 (222)
2004)
Low Air Leaf
(après avril
6.75 (171)
8.75 (222)
2004)
Low Low Air
N/D
6.75 (171)
Leaf
FLEX Air
N/D
8.75 (222)
Suivez cette procédure pour régler
provisoirement la garde au sol.
AVERTISSEMENT
Vérifiez que le véhicule est stationné
et que les roues sont calées avant le
début de cette procédure.
4-61
4
SUSPENSION
ATTENTION
Effectuer cette procédure vous
permet de rejoindre l’installation
de réparation Peterbilt autorisée la
plus proche afin de faire régler la
garde au sol et l’angle des pignons à
l’aide du matériel et des techniques
appropriés. Effectuez ce réglage
le plus rapidement possible pour
éviter d'endommager l’arbre de
transmission.
2. Vérifiez que l’air comprimé et
la tubulure de distribution de la
valve de correction de la garde au
sol correspondent aux illustrations
suivantes.
Valve de correction de la garde au sol
(vue arrière vers l’avant)
1.
4
NOTA
NOTA
Les cales appropriées des roues
sont des 4x4 d’au moins 18 po (46
cm) de long.
1. Veillez à ce que le tracteur soit
complètement chargé au cours de
cette procédure. Ne suivez pas ces
procédures sur un véhicule qui n'est
pas chargé (mode haut-le-pied).
4-62
Goupille de positionnement
•
Au moins un des trous de
fixation du support de la valve
de correction de la garde au sol
doit être fendu pour permettre la
rotation de la valve.
•
Sur les systèmes à valves
doubles, commencez par la valve
gauche à l’étape suivante.
Soupape de commande de hauteur
typique (emplacement sur le véhicule)
SUSPENSION
3. Desserrez les attaches de fixation
d’une valve de correction de la garde
au sol à son support.
AVERTISSEMENT
L’arrière d’un véhicule baisse
d’environ 3 ½ po (88 mm) lorsque
les ressorts pneumatiques sont
dégonflés. Vérifiez que personne
ou qu’aucun objet ne se trouve
sous le véhicule avant de dégonfler
les ressorts pneumatiques pouvant
entraîner des blessures graves
ou mortelles ou des dommages
matériels.
AVERTISSEMENT
Pour minimiser les risques de
blessures graves ou mortelles
ou de dommages au matériel,
n'utilisez pas de soupape de
décharge pour dégonfler les
ressorts pneumatiques.
Faites
pivoter manuellement la valve
de correction de la garde au sol
pour contrôler de façon serrée le
dégonflage des ressorts.
AVERTISSEMENT
Pour minimiser les risques de
blessures graves ou mortelles,
éloignez-vous
des
ressorts
pneumatiques
pendant
leur
dégonflage.
4. Faites pivoter la valve dans un
sens ou dans l'autre jusqu’à ce que
la pression d’air dans les ressorts
pneumatiques donnent la garde au
sol spécifiée de cette suspension.
Mesurez la garde au sol entre le bas
du longeron de cadre et l’axe central
approximatif du moyeu de l’essieu
moteur le plus à l'arrière.
•
Dans le cas des essieux tandem,
effectuez la mesure verticale sur
l'axe central de la suspension
(consultez l'illustration à la page
4-62).
•
Dans le cas d’un essieu simple,
effectuez la mesure à l'avant de
l’essieu, dans la zone arrière des
pneus mais pas après le support
de suspension.
5. Lors de la correction de la garde au
sol, vérifier que le levier de la valve de
correction de la garde au sol est en
position neutre, puis poser la cheville
de positionnement intégrée ou une
goupille de 1/8 po (3 mm) (consultez
l'illustration à la page 4-62).
4-63
4
SUSPENSION
6. Appliquez un couple de serrage
de 55 à 75 lb-po (6,2 à 8,5 N.m) aux
attaches de fixation.
7. Retirez la cheville de positionnement
ou la goupille.
8. Répétez les étapes 2 à 6 ci-dessus
pour la valve droite sur les véhicules
munis d’un système à doubles valves
Conduite avec ressorts
pneumatiques dégonflés
En cas de rupture d’un ressort
pneumatique, il reste suffisamment
d'air comprimé pour conduire le
véhicule jusqu’à un arrêt sécuritaire
hors de la route pour examiner la
défectuosité.
AVERTISSEMENT
Ne conduisez pas avec des ressorts
pneumatiques crevés.
La chute
de pression dans le système
pourrait engager les freins à
ressort et le frottement des freins
pourrait entraîner la combustion des
garnitures, ce qui pourrait causer
un grave accident entraînant des
blessures ou la mort. Ne poursuivez
pas votre route dans ces conditions.
4
Vous pouvez rejoindre une installation
de réparation si vous effectuez les
opérations suivantes :
4-64
1.
Détachez la barre de réglage de
hauteur reliant l'essieu au levier
de commande de la soupape
pneumatique de la suspension. Le
levier de commande de la soupape
se centre alors en position fermée.
2.
Le circuit pneumatique peut alors
être regonflé jusqu'à la pression
normale pour vous permettre de
reprendre la route.
AVERTISSEMENT
Ne conduisez pas le véhicule si la
pression d'air est inférieure à 100
psi (690 kPa). Une conduite à une
pression inférieure à 100 psi (690
kPa) rendrait les freins dangereux,
ce qui pourrait provoquer un
accident entraînant des blessures
graves ou mortelles.
SUSPENSION
ATTENTION
La conduite d'un véhicule dont
la suspension pneumatique est
exagérément ou insuffisamment
gonflée peut endommager des
éléments de la chaîne cinématique.
À défaut d'autres solutions dans
ce cas, ne dépassez pas 5 mi/h (8
km/h).
4
4-65
SYSTÈME DE POSTTRAITEMENT
SYSTÈME DE
POSTTRAITEMENT
Introduction
4
Ce véhicule est pourvu d'un
système de posttraitement des gaz
d'échappement pour contrôler les
émissions de gaz d'échappement
du véhicule et se compose d'un
filtre à particules diesel (DPF), d'une
réduction catalytique sélective (RCS),
d'un commutateur de régénération
et de témoins d'avertissement. Le
filtre DPF retient la suie présente
dans les gaz d’échappement.
Tandis que le RCS utilise du liquide
d'échappement diesel pour réduire
les niveaux d'oxydes d'azote dans
les gaz d'échappement du moteur.
Le système ATS nettoie (régénère)
périodiquement le filtre DPF. Veuillez
vous reporter au supplément sur le
système de posttraitement fourni avec
le véhicule pour obtenir de plus amples
4-66
détails concernant le fonctionnement
et les avertissements.
CONSEILS ET TECHNIQUES DE CONDUITE
CONSEILS ET
TECHNIQUES DE
CONDUITE
Introduction
Ce chapitre porte sur des conseils et
techniques supplémentaires sur la
façon de conduire plus efficacement
votre véhicule.
Roue libre
et elle surcharge le système de
freinage.
AVERTISSEMENT
La conduite en roue libre, la boîte
de vitesses au point mort ou la
pédale d’embrayage enfoncée,
est une pratique dangereuse. La
transmission pourrait subir des
dommages si vous conduisez
en roue libre au point mort et
que vous tentez d'engager la
boîte de vitesses. Vous pourriez
perdre la maîtrise de votre
véhicule, provoquant un accident et
entraînant des blessures graves ou
mortelles.
Rouler en roue libre en mettant la boîte
de vitesses au point mort empêche
aussi la lubrification appropriée des
composants de cette dernière. En
effet, celle-ci est alors entraînée par les
roues motrices et le pignon récepteur
de l'arbre intermédiaire (qui lubrifie
par barbotage les engrenages de la
boîte) ne tourne plus qu'à la vitesse
de ralenti.
Ne roulez pas en roue libre en mettant
la boîte de vitesses au point mort
ou en débrayant. En dehors du
fait que cette pratique est interdite
et dangereuse, elle est également
coûteuse. Elle entraîne une défaillance
ou une détérioration prématurée de
l'embrayage et de la boîte de vitesses,
4-67
4
CONSEILS ET TECHNIQUES DE CONDUITE
Descente d'une côte
AVERTISSEMENT
4
Ne maintenez pas la pédale de
freins trop longtemps enfoncée,
ou ne l'enfoncez pas trop souvent
dans la descente d'une côte longue
ou de forte pente.
Les freins
pourraient surchauffer et perdre
de leur efficacité. Le véhicule ne
ralentirait pas alors de la façon
habituelle. Pour diminuer le danger
d'accident entraînant des blessures
graves ou mortelles avant d'entamer
une descente longue ou à forte
pente, réduisez la vitesse et passez
à un rapport de vitesses inférieur
pour mieux maîtriser l'allure de votre
véhicule. Le défaut de suivre les
règles de conduite appropriées en
descente pourrait vous faire perdre
la maîtrise de votre véhicule.
4-68
Surrégime du moteur
exemple), il ne faut pas que son régime
dépasse le régime maximal régulé.
ATTENTION
Pour éviter d'endommager votre
moteur, ne le laissez pas dépasser
le régime maximal régulé sous
peine d’affoler et d’endommager les
soupapes.
NOTA
Ces recommandations sont souvent
d'une importance secondaire quand
il s'agit de maintenir une vitesse
appropriée et prudente par rapport
aux autres véhicules et en fonction
de l'état de la route.
Faites tourner le moteur dans sa plage
de régime optimale sans excéder
la valeur imposée par le régulateur.
Pour tout renseignement concernant
le régime du moteur consultez votre
manuel. Lorsque le moteur sert de
frein pour réduire la vitesse du véhicule
(lors de la descente d’une pente, par
Dans les conditions normales de
chargement et d'état de la route, faites
tourner le moteur dans sa plage de
régime inférieure.
CONSEILS ET TECHNIQUES DE CONDUITE
Utilisation du compte-tours
Le compte-tours ou tachymètre permet
d'obtenir le meilleur rendement du
moteur en utilisant judicieusement la
boîte de vitesses.
Pour l'utilisation optimale des vitesses
en fonction du régime du moteur,
consultez le manuel d'utilisation et
d'entretien du moteur.
•
•
Si le régime du moteur dépasse
le régime maximal régulé, ce
qui correspond à une survitesse,
serrez le frein de service ou
changez de vitesse vers le haut
pour que le régime atteigne la
gamme optimale.
Dans une descente : passez
au rapport de vitesse inférieur,
actionnez le frein sur moteur
(le cas échéant), et utilisez les
freins de service pour maintenir le
régime du moteur au-dessous de
2100 tr/min.
Quand le moteur atteint son régime
maximal régulé, le régulateur de la
pompe d'injection coupe l'alimentation
en carburant. Cependant, le régulateur
n'agit pas sur le régime du moteur
lorsque celui-ci est accéléré par le
véhicule, par exemple en descente.
Actionnez les freins de service ou
passez au rapport de vitesse supérieur.
limite inférieure de sa plage de
régime optimale.
•
Évitez les accélérations et les
freinages brusques.
La consommation de carburant et le
rendement du moteur sont aussi en
rapport direct avec les habitudes de
conduite :
•
On obtient les meilleurs résultats
au point de vue de la durée
de trajet et de l'économie de
carburant lorsqu'on conduit à une
vitesse constante.
•
Passez au rapport de vitesse
supérieur ou inférieur (ou
actionnez les freins) pour
maintenir le moteur près de la
4
4-69
CONSEILS ET TECHNIQUES DE CONDUITE
Régime moteur optimal
4
1.
Indicateur de régime moteur
optimal
AVERTISSEMENT
Si le véhicule est en mouvement, ne
regardez pas fixement l'affichage de
l'ensemble d'instruments pendant
une période prolongée ou à
plusieurs reprises en peu de temps.
Si vous maintenez votre regard
vers l'ensemble d'instruments ou
vous jetez de fréquents coups d'oeil
dans l'habitacle, vous pourriez
être inattentif aux situations se
produisant sur la route ou à
la position du véhicule sur la
chaussée, ce qui pourrait provoquer
un accident, des blessures graves
ou mortelles ou des dommages
matériels.
Le compte-tours affiche une barre
verte directement sous le régime
moteur optimal pour le véhicule. La
position et la taille de cette barre est
fonction de l'installation du moteur en
usine. Le conducteur devrait avoir pour
4-70
objectif d'opter pour une vitesse qui
permet de maintenir, tant que possible,
l'aiguille du compte-tours au-dessus
de la lumière verte lors d'une conduite
stable. En plus de l'entretien approprié
et de bonnes habitudes de conduite,
ce repère visuel peut contribuer à
réduire la consommation de carburant.
CONSEILS ET TECHNIQUES DE CONDUITE
Utilisation de l'afficheur
multifonction
Carburant - consommation
excessive
L’afficheur multifonction fournit au
conducteur des renseignements
permettant d’optimiser l’efficacité du
véhicule. Reportez-vous à Afficheur
multifonction à la page 3-15 pour plus
de détails. Le conducteur trouvera
des renseignements particulièrement
utiles dans la section portant sur les
parcours et le régime du moteur.
La consommation de carburant
du véhicule est fonction de trois
paramètres importants : son entretien,
les habitudes de conduite, et enfin
l'état général de la route, la circulation
et le chargement du véhicule.
Entretien
Un véhicule bien entretenu fonctionne
comme un véhicule neuf même
après de longues années de
service. Le conducteur doit effectuer
les vérifications quotidiennes et
hebdomadaires de son véhicule.
4
4-71
CONSEILS ET TECHNIQUES DE CONDUITE
Éléments de l'entretien influant
sur la consommation de
carburant :
4
Habitudes de conduite
Causes d'ordre général
Il est important de se débarrasser des
mauvaises habitudes de conduite et de
se conformer aux recommandations
visant à assurer une conduite
économique du véhicule.
D'autres causes susceptibles
d'augmenter la consommation de
carburant sont reliées au chargement
transporté et au type de routes
empruntées par le véhicule. Il n'est
pas toujours possible de choisir le
parcours le plus adéquat; de façon
générale, la route idéale est celle qui
permet de rouler à vitesse constante
dans le rapport de vitesse le plus élevé,
sans nécessiter fréquemment des
ralentissements et des accélérations.
•
filtre à air, filtre à carburant
partiellement colmatés
•
soupapes déréglées
•
mauvais calage de la pompe
d'injection
•
Facteurs de la conduite
influant sur la consommation
de carburant :
injecteurs défectueux ou tarage
incorrect
•
vitesse et accélérations
excessives
•
longues périodes de ralenti
•
maintien du pied gauche sur la
pédale d'embrayage (boîte de
vitesses manuelle)
•
pneus mal gonflés
•
roulements de roues mal réglés
•
embrayage mal réglé ou usé (qui
patine)
•
fuites de carburant
4-72
Causes générales
d'augmentation de la
consommation :
•
surcharge
•
charge mal répartie
•
chargement de grande hauteur
•
mauvaises routes
CONSEILS ET TECHNIQUES DE CONDUITE
•
encombrements de la circulation
4
4-73
COMPARTIMENTS COUCHETTES
COMPARTIMENTS
COUCHETTES
AVERTISSEMENT
Quand le véhicule est en
mouvement, la couchette inférieure
doit toujours être repliée. Si la
couchette est dépliée, les objets
rangés pourraient se déplacer
au cours d'un accident et frapper
le conducteur.
Avant de vous
mettre au volant, assurez-vous
que la couchette inférieure soit
bien repliée. Le non-respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures ou la mort.
Couchette
4
Si votre véhicule est équipé de
couchettes supérieure et inférieure,
la couchette supérieure peut être
repliée pour libérer de l’espace dans le
compartiment couchette. La couchette
inférieure est dotée d’un espace de
rangement pour loger vos bagages ou
autres effets personnels. La limite de
poids de la couchette supérieure est
de 320 lb (145 kg).
AVERTISSEMENT
Assurez-vous que le système de
retenue est utilisé par quiconque
occupe la couchette alors que le
véhicule est en mouvement. En cas
d’accident, une personne allongée
et sans dispositif de retenue peut
être blessée.
Elle pourrait être
éjectée de la couchette.
4-74
•
Avant de vous mettre au volant,
assurez-vous que la couchette
inférieure soit bien repliée.
Pour abaisser la couchette
supérieure : tirez sur le cordon dans
le coin supérieur gauche pour libérer
la couchette. La couchette sera alors
déverrouillée et pourra être abaissée.
Pour remonter la couchette
supérieure : replier la couchette
supérieure et appuyer jusqu’au déclic.
Tirez sur la couchette pour vérifier
qu'elle soit bien verrouillée.
AVERTISSEMENT
Assurez-vous que le dispositif de
verrouillage maintenant la couchette
supérieure en position repliée
fonctionne convenablement, de
sorte que la couchette ne risque pas
de se détacher. Si la couchette se
détachait, vous pourriez être blessé.
COMPARTIMENTS COUCHETTES
AVERTISSEMENT
Assurez-vous de ranger tous les
objets avant de déplacer votre
véhicule. Ne placez aucun objet sur
les couchettes; ils pourraient causer
des dégâts ou des blessures graves
en cas d'accident. Le non respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures graves, mortelles ou
des dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Assurez-vous que le système de
retenue est utilisé par quiconque
occupe la couchette alors que
le véhicule est en mouvement.
En cas d’accident, une personne
allongée et sans dispositif de
retenue peut être blessée. Elle
pourrait être éjectée de la couchette.
Le non-respect de cette consigne
peut entraîner des blessures ou la
mort.
AVERTISSEMENT
Assurez-vous que jamais personne
ne voyage dans la couchette
supérieure non attaché lorsque
le véhicule est en mouvement.
Quiconque s'allongerait dans cette
couchette pourrait être projeté
lors d'un accident et pourrait
être blessé. N'utilisez jamais la
couchette supérieure dans un
véhicule en marche. Le non-respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures ou la mort.
Dispositif de retenue de
couchette
Le dispositif de retenue de la couchette
est rangé dans un compartiment
contre la paroi arrière du compartiment
couchette.
AVERTISSEMENT
Si le véhicule roule et que la
couchette est occupée et le
dispositif de retenue n’est pas
utilisé, la personne pourrait subir
des blessures graves ou même
mortelles.
Consulter Compartiments couchettes
et dispositifs de retenue à la page 1-29
pour d’autres renseignements au sujet
des dispositifs de retenue de la cabine
ou du compartiment couchette.
4-75
4
ARRÊT DU MOTEUR
ARRÊT DU MOTEUR
Avant d'arrêter le moteur
Un moteur chaud a emmagasiné une
grande quantité de chaleur. De plus,
il ne se refroidit pas immédiatement
lorsque vous coupez le contact. Il
faut toujours faire refroidir le moteur
avant de couper le contact. Ainsi, vous
augmenterez considérablement sa
durée de vie.
4
Faites tourner le moteur au ralenti
à 1000 tr/min pendant cinq minutes.
Puis, laissez le tourner au ralenti
lent pendant trente secondes avant
de couper le contact. Le liquide
de refroidissement et l'huile de
lubrification en circulation continueront
ainsi à évacuer la chaleur de la
culasse, des soupapes, des pistons,
des chemises de cylindre, du
turbocompresseur et des paliers. Vous
évitez ainsi d’endommager gravement
4-76
le moteur, ce qui se produirait en cas
de refroidissement inégal.
Turbocompresseurs
Cette pratique de refroidissement
est particulièrement importante sur
les moteurs à turbocompresseur.
Le turbocompresseur comporte des
paliers et des joints qui se trouvent sur
le passage des gaz d’échappement
chauds. Lorsque le moteur est en
marche, la chaleur est évacuée
par l'huile en circulation. Si vous
arrêtez soudainement le moteur, la
température du turbocompresseur
peut dépasser de plus de 100°F (55°C)
la température atteinte pendant le
fonctionnement. Une augmentation
soudaine de la température comme
celle-ci peut gripper les paliers et
détendre les joints d’huile.
ARRÊT DU MOTEUR
Plein de carburant
AVERTISSEMENT
L'humidité peut se condenser dans
l'air au-dessus du carburant dans
les réservoirs. Pour prévenir cette
condensation quand le véhicule est en
stationnement prolongé, remplissez
les réservoirs à 95% de leur capacité.
Ne remplissez jamais le réservoir
à plus de 95 % de sa capacité de
façon à tenir compte de la dilatation
du liquide due aux variations de
température. Lorsque vous faites le
plein d'un véhicule équipé de plusieurs
réservoirs, ajoutez une quantité
approximativement égale de carburant
dans chacun de ceux-ci.
Ne transportez pas de récipients
de carburant dans votre véhicule.
Qu'ils soient pleins ou vides, les
bidons de carburant peuvent fuir,
exploser et provoquer ou alimenter
un incendie. Ne transportez pas
de bidons de carburant; même
vides, ils peuvent être dangereux.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
AVERTISSEMENT
Le carburant diesel en présence
d'une source d'inflammation (par
exemple une cigarette allumée)
peut causer une explosion.
Le
mélange d'essence ou d'alcool
avec ce carburant augmente le
risque d'explosion.
Ne retirez
pas le bouchon d'un réservoir
de carburant à proximité d'une
flamme. N'utilisez que le carburant
et les additifs recommandés pour
votre moteur. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Spécification : N’utilisez que du
carburant diesel à très bas niveau
de soufre, tel qu’il est recommandé
par le fabricant du moteur. Si vous
avez besoin d'autres renseignements
sur les caractéristiques du carburant,
4-77
4
ARRÊT DU MOTEUR
consultez le manuel d'utilisation et
d'entretien du moteur.
4
4-78
Emplacement des robinets
d'alimentation en carburant
Remplissage du réservoir
avant l'arrêt final
Si votre véhicule est équipé de
robinets de coupure sur les conduites
d'alimentation et de retour de
carburant, ils se trouvent sur les
conduites entrant à la partie supérieure
des réservoirs. Les robinets de
coupure installés sur la conduite
d'intercommunication entre réservoirs
se trouvent à la partie inférieure de
ceux-ci.
L’espace d'air dans les réservoirs
de carburant permet à l’eau de
s’y condenser. Pour éviter cette
condensation à l'arrêt du véhicule,
remplissez le réservoir jusqu’à 95 %
de sa capacité.
ARRÊT DU MOTEUR
Arrêt final
Une fois arrivé à destination
Pour être certain que votre véhicule
est près à rouler après un long arrêt
(comme pendant une nuit), suivez les
suggestions suivantes. Votre véhicule
prendra la route plus facilement si
vous êtes prêt et il sera plus sécuritaire
pour tous ceux circulant autour de
lui. Souvenez-vous aussi que dans
certains États des États-Unis, il est
illégal de laisser tourner le moteur d'un
véhicule laissé sans surveillance.
1. Serrez le frein de stationnement
avant de quitter le siège du conducteur.
Afin d’immobiliser votre véhicule
lorsque celui-ci est stationné, ne
comptez pas sur :
•
les freins à air comprimé
•
la soupape de commande
manuelle des freins de remorque
•
la compression du moteur
AVERTISSEMENT
L’utilisation du frein à main ou
des freins pneumatiques de la
remorque pour immobiliser un
véhicule stationné est dangereuse.
Comme ces freins fonctionnent à
l’air comprimé, ceux-ci peuvent se
desserrer lentement. Le camion
pourrait rouler et provoquer un
accident avec blessures graves
ou mortelles.
Serrez toujours
les freins de stationnement. Ne
comptez jamais sur le frein à main
de la semi-remorque ou sur les
freins pneumatiques du camion
pour immobiliser un véhicule en
stationnement.
2. Si vous êtes stationné sur une pente
raide, calez les roues.
Les cales appropriées des roues sont
des 4x4 d’au moins 18 po (46 cm) de
long.
4-79
4
ARRÊT DU MOTEUR
4
Roues calées
Ouverture des robinets de vidange
3. Vidangez l’eau des réservoirs
d'air. Lorsque le moteur et les circuits
d'air comprimé sont encore chauds,
vidangez l'eau contenue dans les
réservoirs d'air. Ouvrez les purgeurs
des réservoirs suffisamment pour
que l'eau s'en échappe. Ne videz
pas complètement l'air comprimé.
Assurez-vous de bien fermer les
purgeurs avant de quitter le véhicule.
4. Immobilisez le véhicule. Fermez
toutes les glaces et verrouillez toutes
les portes du véhicule.
4-80
ENTRETIEN
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-9
Programme d'entretien . . . . . . . . . . . . 5-13
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Introduction . . . . . . . . . . . . .
Moteur . . . . . . . . . . . . . . .
Index-maître de lubrification . . . . . .
Lubrification pour boîte de vitesses Fuller
Lubrification pour boîte de vitesses Allison
Lubrification pour boîte de vitesses Spicer
Vidanges d'huile . . . . . . . . . . .
Lubrification de l'essieu Meritor . . . . .
Lubrification de l'essieu Eaton/Dana . . .
Lubrification de roulement de roue . . .
Lubrification de joint universel . . . . .
Lubrification de boîtier de direction . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5-39
5-40
5-43
5-46
5-48
5-48
5-49
5-51
5-52
5-53
5-54
5-54
5
5-1
ENTRETIEN
CIRCUIT PNEUMATIQUE
Introduction . . . . . .
Dessiccateur d'air . . . .
Réservoirs d'air . . . . .
Manomètres et fuites d'air
Compresseur d'air . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5-56
5-60
5-63
5-64
5-65
Réglage des freins . . . . . . . . . . . . . .
5-67
SYSTÈME DE FREINAGE
CABINE
Entretien de l'extérieur du véhicule . . . . . .
Nettoyage, protection et bourrelets d’étanchéité.
Ceintures de sécurité - Inspection . . . . . . .
Essuie-glace/lave-glace . . . . . . . . . . .
5
.
.
.
.
5-72
5-73
5-77
5-82
Entretien du système de refroidissement . . . . .
Chauffe-moteur . . . . . . . . . . . . . . . .
5-83
5-88
SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
5-2
ENTRETIEN
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Circuit électrique . . . . . . . . . . . . . .
Bloc-optique . . . . . . . . . . . . . . . .
Caractéristiques d'ampoule. . . . . . . . . .
Fusibles, disjoncteurs et relais . . . . . . . .
Inspection et remplacement des fusibles . . . .
Ajout d'options électriques . . . . . . . . . .
Batteries . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien des batteries. . . . . . . . . . . .
Recharge des batteries . . . . . . . . . . .
Circuits électriques et alternateur - Précautions à
prendre . . . . . . . . . . . . . . . . .
Télédéverrouillage . . . . . . . . . . . . .
. 5-89
. 5-91
. 5-92
. 5-93
. 5-97
. 5-97
. 5-98
. 5-102
. 5-103
. 5-105
. 5-106
5
MOTEUR
Entretien du moteur . . . . . . . . . .
Lubrification du moteur . . . . . . . .
Courroies d'entraînement des accessoires
Ventilateur du moteur . . . . . . . . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5-107
5-108
5-112
5-113
5-3
ENTRETIEN
Système d'admission d'air
Turbocompresseur . . .
Filtres à air . . . . . . .
Indicateur de l'état du filtre
Système d'échappement .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5-114
5-115
5-116
5-117
5-117
CIRCUIT D'ALIMENTATION
Emplacement des robinets d'arrêt carburant . . . 5-118
Spécifications . . . . . . . . . . . . . . . . 5-118
Filtres à carburant. . . . . . . . . . . . . . . 5-119
CADRE DE CHÂSSIS
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-120
5
ESSIEU ET SUSPENSION AVANT
Lubrification de l'essieu .
Inspection . . . . . . .
Réglage de la géométrie .
Serrage des étriers . . .
5-4
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5-124
5-125
5-126
5-126
ENTRETIEN
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Introduction
Filtres à air .
Chauffage .
Climatisation
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5-128
5-130
5-133
5-133
INSONORISATION ET SYSTÈME ANTIPOLLUTION
Garantie en matière d'émissions sonores . . . . 5-135
Directives d'inspection et d'entretien . . . . . . . 5-136
Système d'insonorisation - Journal d'entretien . . 5-142
ESSIEU ET SUSPENSION ARRIÈRE
Entretien général . . . . . . . .
Contrôle visuel . . . . . . . . .
Fixations de la suspension arrière .
Lubrification de l'essieu arrière . .
Alignement des essieux arrière . .
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5-144
5-145
5-146
5-148
5-150
5
SYSTÈME DE DIRECTION
Servodirection . . . . . . . . . . . . . . . . 5-151
5-5
ENTRETIEN
Niveau de liquide de direction assistée et
remplissage . . . . . . . . . . . . . . . . 5-152
Arbre de direction . . . . . . . . . . . . . . . 5-154
ORGANES DE TRANSMISSION
Entretien de l'arbre de transmission . . . . . . . 5-155
Joints universels . . . . . . . . . . . . . . . 5-155
PNEUS ET ROUES
Pneus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-157
Montage et fixation des roues . . . . . . . . . 5-163
Remplacement de roue avec option de frein à disque5-165
Roues à disque . . . . . . . . . . . . . . . . 5-167
ROULEMENT DE ROUE
5
Réglage des roulements de roue . . . . . . . . 5-168
ENTRETIEN DE LA BOÎTE DE VITESSES
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-169
Lubrifiants pour boîtes de vitesses . . . . . . . 5-170
Boîtes de vitesses automatiques . . . . . . . . 5-171
5-6
ENTRETIEN
Embrayage
Introduction . . . . . . . . . . . . .
Liquide d'embrayage hydraulique . . . .
Réglage de l'embrayage . . . . . . . .
Réglage de l'embrayage - Usure normale
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
5-172
5-172
5-173
5-173
5
5-7
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PROGRAMME
D'ENTRETIEN
PRÉVENTIF
Introduction
Votre programme d'entretien
préventif débute par les vérifications
quotidiennes. Consultez la Liste
de vérifications du conducteur
à la page 1-37 pour en prendre
connaissance. Les vérifications de
routine du véhicule peuvent éviter
d'importantes réparations coûteuses
en temps et en argent. Votre
véhicule fonctionnera mieux, sera plus
sécuritaire et durera plus longtemps.
Si vous négligez d’effectuer l’entretien
recommandé, la garantie de votre
véhicule peut être annulée. Certaines
procédures d'entretien nécessitent des
qualifications et de l'équipement que
vous ne possédez peut-être pas. Dans
un pareil cas, rendez-vous, avec votre
véhicule, dans un centre de service
agréé.
AVERTISSEMENT
Avant toute intervention dans le
compartiment moteur, arrêtez le
moteur et laissez-le refroidir. Les
pièces chaudes peuvent causer
des brûlures par simple contact.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
AVERTISSEMENT
Si le moteur doit fonctionner
pendant l'inspection, soyez vigilant
et prudent en tout temps. Le non
respect de cette consigne peut
entraîner des blessures graves,
mortelles ou des dommages
matériels.
AVERTISSEMENT
Si certains travaux doivent être
effectués pendant que le moteur
tourne, commencez toujours par (1)
serrer le frein de stationnement, (2)
caler les roues et (3) vous assurer
que le levier de changement de
vitesse est au point mort. Le non
respect de cette consigne peut
entraîner des blessures graves,
mortelles ou des dommages
matériels.
AVERTISSEMENT
Exercez la plus grande prudence
pour empêcher cravates, bijoux,
cheveux longs ou vêtements amples
d'être happés par les pales du
ventilateur ou par toute autre pièce
en rotation du moteur.
Le non
respect de cette consigne peut
entraîner des blessures graves,
mortelles ou des dommages
matériels.
5-9
5
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
AVERTISSEMENT
Débranchez toujours la tresse
de masse de la batterie si
vous travaillez sur le système
d'alimentation en carburant ou
sur un circuit électrique. Dans le
premier cas, ne fumez pas et ne
travaillez pas à proximité d'appareils
de chauffage ou autre source de
chaleur dangereuse. Conservez un
extincteur d'un modèle approuvé à
portée de main. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
5
5-10
AVERTISSEMENT
Si vous devez travailler sous le
véhicule, supportez-le toujours à
l'aide de chandelles appropriées.
Un cric conventionnel ne convient
pas dans ce cas. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Si vous travaillez sous le véhicule
sans les chandelles adéquates,
mais que les roues sont sur le
sol (sans support), assurez-vous
que (1) le véhicule est immobilisé
sur une surface dure et plane,
(2) le frein de stationnement est
serré, (3) que toutes les roues
(avant et arrière) sont calées et
(4) qu’il est impossible de faire
démarrer le moteur en retirant la
clé de contact. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
AVERTISSEMENT
Ne laissez jamais un moteur
tourner dans un local clos, non
aéré. Les gaz d'échappement du
moteur contiennent du monoxyde
de carbone, gaz incolore et inodore.
Inhalé, le monoxyde de carbone
peut être mortel. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Les pages suivantes renferment
un tableau des tâches d'entretien
affichant les intervalles nécessaires
pour chaque tâche à droite du tableau.
La partie supérieure du tableau
comporte un guide de périodicités et
de programme d'entretien. Certaines
tâches sont fonction de l'application du
véhicule. Celles-ci seront indiquées
en tant que tâches distinctes et
comporteront les mots « SUR
ROUTE », « LIVRAISON URBAINE »
ou « TOUT TERRAIN » à la suite
de la description. Ces tâches sont
différenciées, car elles dépendent du
milieu de fonctionnement du véhicule.
La mention sur route concerne les
applications où le véhicule n'est PAS
utilisé hors des routes pavées pendant
une utilisation normale.
d'entretien. Consultez le fournisseur
pour obtenir des recommandations
précises en cas de différences entre
ces recommandations et celles du
tableau et les recommandations du
fournisseur de composants.
•
La périodicité de vidange d’huile
de graissage du moteur n’est
pas présentée ici. Pour des
recommandations, reportez-vous
à votre manuel de l’utilisation du
moteur. Pour de l’information
particulière sur les procédures
d’entretien, consultez le manuel
d’entretien de votre véhicule.
•
Le remplissage initial de lubrifiant
d’essieu moteur doit être
vidangé avant la fin du premier
intervalle d’entretien programmé.
Reportez-vous à Vidanges d'huile
à la page 5-49 avant de mettre en
service un nouveau véhicule.
•
L’huile de remplissage initiale
des boîtes de vitesses manuelles
Tandis que la livraison urbaine touche
les applications nécessitant des arrêts
et départs fréquents au cours du
fonctionnement normal et le recours
à l'autoroute est plus rare et utilisé
pendant de courtes périodes.
Puis, l'expression tout terrain concerne
les applications où le véhicule peut
rouler hors des routes pavées de façon
régulière ou non ou même pendant de
courts moments.
Veuillez communiquer avec un
concessionnaire agréé pour toute
question concernant votre intervalle
5-11
5
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
doit être vidangée avant la fin
du premier intervalle d'entretien
prévu. Consultez Lubrification
de boîte de vitesses Fuller à
la page 5-46 pour obtenir des
renseignements précis.
•
Si votre véhicule est équipé d’une
boîte de vitesses automatique,
consultez le manuel de l’utilisateur
fourni avec le véhicule afin
de connaître la périodicité de
vérification et de vidange du
lubrifiant.
5
5-12
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
Programme d'entretien
Programme d'entretien d'un véhicule neuf
Programme d'entretien d'un véhicule neuf
Utilisation\fréquence
Premier
jour
Étriers d'arbre de direction (TOUT TERRAIN) Voir Système de direction à la page 5-151. X
Montage des roues Voir Montage et fixation des roues à la page 5-163.
Couple de serrage d'étrier d'essieu avant Voir Étriers de ressort de suspension avant à
la page 5-126.
Refroidisseur d'air de suralimentation et colliers de tuyau d'admission d'air, resserrage
des fixations.
Fixations de la suspension arrière Voir Fixations de la suspension arrière à la page 5-146.
Lubrification de la boîte de vitesses
1. Pour les boîtes de vitesses Fuller, voir Lubrification des boîtes de vitesses Fuller à
la page 5-46.
2. Pour les boîtes de vitesses Allison, voir Lubrification des boîtes de vitesses Allison à
la page 5-48.
3. Pour les boîtes de vitesses Spicer, voir Lubrification des boîtes de vitesses Spicer à
la page 5-48.
Lubrification de l'essieu
1. Pour les essieux Meritor, voir Lubrification des essieux Meritor à la page 5-51.
2. Pour les essieux Eaton/Dana, voir Lubrification des essieux Eaton/Dana à la page
5-52.
Après quelques kilomètres (milles)
50 – 100
3,000
500 (800) 2,000
(80 – 160)
(3218)
–5,000
(4800
–8000)
X
X
X
X
X
5
X
5-13
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Cadre de
châssis
COMPOSANT
Sellette d'attelage
Fixations du châssis
Traverses et supports de
montage
5
5-14
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez si le pivot et la plaque d’attelage sont usés, ainsi que
leur fonctionnement; graissez (graisse NLGI no. 2).
Inspectez le fonctionnement de la sellette d'attelage (illustré
à la page 5-147).
Vérifiez s’ils sont bien serrés; serrez au besoin à la valeur de
couple spécifiée (indiqué à la page 5-123).
Vérifiez s’il y a des fissures et des attaches desserrées. Au
besoin, remplacez et serrez à la valeur de couple spécifiée
(voir à la page 5-123).
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Essieu avant
(Meritor)
COMPOSANT
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Alignement total du véhicule
Arbres de pivot de fusée,
paliers de butée, pivots
d’attelage, clavettes
mobiles, embouts de
biellette de direction, butées
de direction et coussinets
Coussinets de pivot
d’attelage, paliers de
butée et embouts à rotule
de biellette de direction
Vérifiez et réparez au besoin.
Assurez-vous qu’ils ne sont pas usés ou endommagés et
vérifiez le jeu axial. Calez ou remplacez au besoin (voir à la
page 5-151).
Clavettes mobiles
Serrez les écrous
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
Lubrifiez à l'aide d'une graisse approuvée.
5
X
X
5-15
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Essieu avant
(Dana)
5
5-16
COMPOSANT
Alignement total du véhicule
Coussinets de pivot
d’attelage, paliers de
butée et embouts à rotule
de biellette de direction
(SUR ROUTE)
Coussinets de pivot
d’attelage, paliers de
butée et embouts à rotule
de biellette de direction
(TOUT TERRAIN)
Arbres de pivot de fusée,
paliers de butée, pivots
d’attelage, clavettes
mobiles, embouts de
biellette de direction, butées
de direction et coussinets
(SUR ROUTE)
Arbres de pivot de fusée,
paliers de butée, pivots
d’attelage, clavettes
mobiles, embouts de
biellette de direction, butées
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez et réparez au besoin.
Lubrifiez à l'aide d'une graisse approuvée.
Lubrifiez à l'aide d'une graisse approuvée.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
X
Vérifiez s’il y a des traces d’usure ou de dommage, ainsi que le
jeu axial. Mettez des cales ou remplacez au besoin.
Vérifiez s’il y a des traces d’usure ou de dommage, ainsi que le
jeu axial. Mettez des cales ou remplacez au besoin.
X
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Suspension
avant
COMPOSANT
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
de direction et coussinets
(TOUT TERRAIN)
Ressort avant
Vérifiez si des lames sont fissurées, des bagues usées et s’il
n’y a pas beaucoup de corrosion.
Axes et étriers de ressorts Vérifiez si des pièces sont usées et si le jeu des joints est
excessif. Mettez des cales ou remplacez au besoin.
Les amortisseurs de chocs Vérifiez s’il y a des fuites, des dommages ou des bagues
endommagées ou usées. Remplacez au besoin. Vérifiez le
couple du goujon de montage des amortisseurs.
Axes de ressort
Lubrifiez à l'aide d'une graisse approuvée.
Vérifiez le fonctionnement.
Vérifiez l’état général et le serrage des écrous. Au besoin,
Étriers (SUR ROUTE
serrez les écrous à la valeur de couple spécifiée (voir à la
PAVÉE)
page 5-127).
Vérifiez l’état général et le serrage des écrous. Serrez les
Étriers (TOUT TERRAIN)
étriers après un ou deux jours d'utilisation. Puis, serrez les
écrous à la valeur de couple spécifiée (voir à la page 5-127).
X
X
X
X
X
X
5
X
X
5-17
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
Essieu moteur Carter de pont
(Dana)
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
Vérifiez s’il y a des dommages ou des fuites.
Vérifiez le niveau d'huile. Vérification à froid. Serrez le bouchon
de vidange.
Vidangez l’huile pendant qu’elle est chaude. Rincez chaque
Consultez les renseignements à la
unité avec de l’huile de rinçage propre. Renouvelez l’huile.
page 5-52.
X
Unité de changement
Vérifiez le niveau d'huile.
de vitesse à commande
Déposez le couvercle de boîte de vitesses et vidangez l’huile.
X
pneumatique
Lavez bien les pièces et séchez-les à l'air.
Nettoyez ou remplacez.
X
Évent
X
Pompe à huile (SUR
Déposez la crépine magnétique et vérifiez s’il y a des particules
d’usure. Lavez les pièces dans un solvant et les sécher à l'air.
ROUTE PAVÉE)
X
Pompe à huile (TOUT
Déposez la crépine magnétique et vérifiez s’il y a des particules
TERRAIN)
d’usure. Lavez les pièces dans un solvant et les sécher à l'air.
X
Filtre à huile (SUR ROUTE Changer.
PAVÉE)
X
Filtre à huile (TOUT
Changer.
TERRAIN)
Bouchon de vidange
Nettoyez ou remplacez.
X
magnétique et évent (SUR
ROUTE PAVÉE)
Bouchon de vidange
Nettoyez ou remplacez.
X
magnétique et évent (TOUT
TERRAIN)
5
5-18
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
Essieu moteur Carter de pont
(Meritor)
Filtre à huile
Évent
Arbre d’entrée et arbre de
sortie
Arbres de roue
Différentiel inter-essieux
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
Vérifiez si l’angle du pignon est inférieur à 7 degrés au niveau
de remplissage à froid au bouchon de la tête de pont ou si
l'angle du pignon est supérieur à 7 degrés au bouchon au carter
d’essieu. Serrez le bouchon de 35 à 50 lb-pi (47 à 68 N.m).
X
Vérifiez s’il y a des dommages ou des fuites.
Vidangez et remplacez l’huile.
Consultez les renseignements à la
page 5-49.
X
Remplacement du filtre.
X
Vérifiez le fonctionnement. Si le couvercle ne tourne pas
librement, remplacez-le.
X
Vérifiez et réglez le jeu axial.
Serrez les écrous de la bride de l’essieu arrière au couple
indiqué.
Vérifiez le fonctionnement.
X
X
5-19
5
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
COMPOSANT
SYSTÈME
Essieu moteur Carter de pont
(SISU)
Boulons de châssis et de
traverses
Vidangez l'huile du carter de différentiel et des moyeux, et
nettoyez les bouchons de vidange d'huile magnétiques.
Vérifiez les moyeux des roulements de roue et réglez selon
le besoin.
Vérifiez s’il y a des dommages ou des fuites.
Vérifiez le niveau d'huile dans le carter de différentiel et les
moyeux.
Vérifiez pour vous assurer que le reniflard fonctionne de
manière appropriée.
Nettoyez le filtre d'aspiration pour le système de graissage
sous pression optionnel.
Effectuez une révision des freins; dégraissez toutes les pièces
mobiles; vérifiez l'usure des bagues et des joints d'étanchéité.
Vérifiez le couple de serrage. Serrez au couple spécifié au
besoin (voir à la page 5-147).
Vérifiez le couple de serrage. Serrez au couple spécifié au
besoin (voir à la page 5-123).
Supports de montage et
attaches
Vérifiez l'état et le couple des attaches. Serrez au couple
spécifié au besoin (voir à la page 5-123).
Évent
Filtre à huile
5
Freins à came en S
Suspension
arrière
5-20
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Étriers
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
Freins à
Rattrapeurs d'usure
tambour (tous)
Bague d'axe de came de
frein
Pédale de frein
Circuit de freinage
pneumatique
Garnitures de frein
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez si la course de la tige de piston et le bras de commande
sont fissurés. Réglez au moment de remplacer les garnitures
(voir à la page 5-70).
Graissez (graisse NLGI no. 2)
Cherchez la présence de jeu excessif au niveau de l'arbre à
cames dans les directions axiale et radiale. Le jeu maximal
admissible est de 0,003 po. Graissez (graisse NLGI no 2)
Nettoyez la surface autour de la pédale, du soufflet et de la
plaque de montage. Vérifiez l’intégrité du pivot et de la plaque
de montage. Vérifiez si le soufflet du plongeur est fissuré.
Graissez l’axe de roulement, le pivot et le plongeur (graisse
NLGI no. 2)
Vérifiez les conduites d’air et les raccords afin de déceler toute
fuite (voir à la page 5-56). Ajustez l’acheminement au besoin
pour empêcher l’abrasion. Vérifiez l’installation et l’état du
réservoir.
Nettoyez ou remplacez les filtres sur canalisation.
Vérifiez et remplacez au besoin.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
5
X
X
X
5-21
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
Freins à disque Plaquettes de frein
(Bendix®)
Disque de frein
Fonction de glissement
d’étrier
Goupilles de glissement
d'étrier
Fonctionnement du
système
5
5-22
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez et remplacez au besoin.
Vérifiez s’il n’y a pas de fissures visibles, de point chaud,
d’éraillure ou de rayure de surface. Vérifiez une possible
déformation (maximum admissible de 0,002 po).
Assurez-vous que l'étrier glisse librement sans obstruction ou
jeu excessif.
Vérifiez si les couvercles de protection des goupilles de
glissement ne sont pas endommagés ou fissurés.
Vérifiez le fonctionnement; effectuez l’inspection selon les
documents d’entretien du fabricant.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
X
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Moyeux,
tambours et
enjoliveur
COMPOSANT
Moyeux (non LMS)
Moyeux (non LMS) avec
joints de type Out-Runner
Moyeux (non LMS) avec
joints standard
Joints de moyeu (tous)
Moyeux LMS (Dana)
Moyeux LMS (Dana) avec
lubrifiant synthétique
Moyeux LMS (Dana) avec
huile minérale
Tambours de frein
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez le jeu axial du roulement et réparez au besoin (voir à
la page 5-53).
Nettoyez les organes et vérifiez leur état (usure excessive ou
dommage). Vidangez l’huile et changez le joint (voir à la page
5-53).
Nettoyez les organes et vérifiez leur état (usure excessive ou
dommage). Vidangez l’huile et changez le joint (voir à la page
5-53).
Vérifiez s’ils fuient et remplacez au besoin.
Vérifiez s'il n'y a pas de fuites. Vérifiez le jeu axial du roulement
et réparez au besoin (voir à la page 5-53).
Faites les entretiens des roulements, des joints et de l'huile.
Cette périodicité peut varier selon les résultats de l'entretien
périodique. (voir à la page 5-53).
Faites les entretiens des roulements, des joints et de l'huile.
Cette périodicité peut varier selon les résultats de l'entretien
périodique. (voir à la page 5-53).
Vérifiez si la surface de freinage comporte des fissures, des
points chauds, des éraillures ou des rayures, ou si la surface
extérieure est très corrodée. Vérifiez si le faux-rond ou la
surdimension est supérieur de 2 mm (0,080 po) au diamètre
initial. Remplacez au besoin.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
X
5
500 000 milles/800 000 km
350 000 mi/ 560 000 km
X
5-23
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
Enjoliveurs
Boîtes de
vitesses
principale et
auxiliaires
5
Boîtes de vitesses
principale et auxiliaires
et boîte de transfert
Supports de montage et
attaches
Refroidisseur d'huile
Boîtes de vitesses
principale et auxiliaires
Boîtes de vitesses
principale et auxiliaires
(SUR ROUTE PAVÉE)
Boîtes de vitesses
principale et auxiliaires
(TOUT TERRAIN)
5-24
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Nettoyez le voyant de liquide. Vérifiez si le bouchon central,
la bride de montage et le bouchon de remplissage fuient et
s’ils sont bien posés. Remplacez toutes les pièces cassées
ou endommagées. Vérifiez le niveau d’huile et faites l’appoint
au besoin.
Vérifiez s’il y a des dommages visibles, des signes de
surchauffe et des fuites.
Vérifiez que les bouchons de vidange sont bien serrés.
Vérifiez l’état des dispositifs de retenue et leur couple. Au
besoin, serrez à la valeur de couple spécifiée.
Nettoyez les faisceaux (type air-huile) et le corps du
refroidisseur. Vérifiez l’état des flexibles et s’ils fuient;
remplacez au besoin.
Vérifiez le niveau d’huile; faites l'appoint au besoin.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
X
X
Vidangez l’huile pendant qu’elle est chaude. Rincez chaque
unité avec de l’huile de rinçage propre.
Vidangez l’huile pendant qu’elle est chaude. Rincez chaque
unité avec de l’huile de rinçage propre.
X
500 000 milles/800 000 km
X
X
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
Boîte de
vitesses
auxiliaire
Boîte de transfert Cotta
TR2205
Boîte de transfert Fabco
TC142/ TC143/TC170/
TC270
Boîte de transfert
Marmon-Harrington
MVG2000/MVG2000SD
Admission d'air Canalisations et montage
de l’admission d'air, et
refroidisseur de l'air de
suralimentation
Filtre à air
Embrayage
Liquide d'embrayage
hydraulique
Butée de débrayage
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez : Vérifiez le niveau d’huile; assurez-vous qu’il n’y a pas
de fuites ni de dommages visibles.
Vidange d’huile initiale : Vidangez l’huile tant qu’elle est
chaude; rincez le carter avec du liquide compatible avec l’huile
pour engrenages; nettoyez le bouchon de vidange magnétique;
remplissez. Ne rincez pas le carter avec du solvant.
Vidangez l'huile.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
X
Vérifiez si le système comporte des tuyaux cassés, des fuites,
des joints endommagés et des saletés; vérifiez aussi qu’il est
bien supporté (voir à la page 5-116).
Remplacez l'élément du filtre à air d'admission du moteur (voir Si l'indicateur de colmatage de filtre
à la page 5-114).
à air ou le manuel du conducteur
du moteur publié par le fabricant
l'indique.
Renouvelez le liquide et purgez le système.
X
Graissez.
Inspectez et effectuez les réglages lorsque nécessaire (aucun
réglage nécessaire pour les embrayages de type SOLO).
X
X
5-25
5
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
RefroidissementBoyaux
Liquide de refroidissement
longue durée
5
Embrayage de ventilateur
Électrovanne
5-26
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez si le radiateur et les boyaux de chauffage fuient.
Vérifiez le point de congélation (voir à la page 5-84).
À l’aide de rubans d’analyse, vérifiez s’il y a contamination (voir
à la page 5-83).
Remplacez le filtre à eau vide, le cas échéant.
Effectuez une analyse de laboratoire (voir à la page 5-83).
Si l'analyse de laboratoire révèle que le liquide de
refroidissement ne convient pas à un usage continu :
Rincez, vidangez et remplissez (voir à la page 5-83).
Ajoutez du liquide de refroidissement longue durée (voir à la
page 5-83).
Rincez, vidangez et remplissez de liquide de refroidissement
neuf (voir à la page 5-83).
Vérifiez s'il y a des fuites d'air. (voir à la page 5-113).
Vérifiez les roulements de l'entraînement du ventilateur
(tournez la poulie dans les deux directions pour vérifier l'usure
des roulements de moyeu).
Vérifiez le bon fonctionnement des cycles d'engagement et de
désengagement de l'entraînement de ventilateur.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
COMPOSANT
SYSTÈME
Roues et
pneus
Pneus
Roues à disque
Jantes démontables
Écrous et goujons de roue
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
Vérifiez la pression de gonflage (voir à la page 5-157).
Vérifiez chaque semaine la pression
à froid des pneus.
X
Vérifiez s’il y a des coupures, une usure irrégulière, des écrous
manquants, des flancs endommagés, etc.
X
Vérifiez si le disque de roue est fissuré ou si sa surface est
irrégulière. Vérifiez si le rebord de la jante et la zone de la
portée du talon sont en bon état. Remplacez toutes les roues
endommagées – NE PAS TENTER DE RÉPARER.
X
Vérifiez si l’anneau de montage, le crochet de la jante ou la
bague d’arrêt sont endommagés; remplacez au besoin.
X
Vérifiez si les dispositifs de retenue sont bien serrés et au
besoin, serrez-les au couple requis (voir à la page 5-163).
X
Vérifiez si des coins hexagonaux sont endommagés, des filets
sont écrasés ou endommagés et si la corrosion est excessive;
nettoyez ou remplacez au besoin.
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
5-27
5
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Direction
assistée
COMPOSANT
Réservoir
Réservoir (SUR ROUTE
PAVÉE)
Réservoir (TOUT
TERRAIN)
Boîtier de direction
Cylindre de direction
assistée
5
Flexibles et tubes
Timonerie de direction
Vérifiez le niveau du liquide (voir à la page 5-54).
Vidangez, remplacez le filtre et remplissez (voir à la page 5-54).
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
Vidangez, remplacez le filtre et remplissez (voir à la page 5-54).
X
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez le jeu de l’axe du secteur denté; réglez au besoin.
Graissez le palier à tourillon (graisse pour usage intensif EP
NLGI no. 2 à base de lithium, avec du molybdène).
Graissez le joint de l’arbre d’entrée (graisse pour usage intensif
EP NLGI no. 2 à base de lithium, avec du molybdène).
Graissez les joints à rotule. Vérifiez si des joints de tiges fuient,
si des soufflets de joints à rotule sont endommagés et si la tige
ou le corps du cylindre sont endommagés.
Vérifiez s’il y a des fuites et des abrasions.
Vérifiez si le jeu de tous les joints n’est pas excessif; remplacez
au besoin (voir à la page 5-151).
Vérifiez le couple; serrez au couple spécifié au besoin.
Demi-collier de barre
d'accouplement et cage de
rotule
Boulon et l’écrou de bielle Vérifiez le couple; serrez au couple spécifié au besoin.
pendante
Arbre de direction
Vérifiez le couple du boulon à pincement et de l’écrou.
secondaire
5-28
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Direction
assistée
COMPOSANT
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Étriers de l’arbre de
direction secondaire (SUR
ROUTE PAVÉE)
Étriers de l’arbre de
direction secondaire (TOUT
TERRAIN ou LIVRAISON
EN VILLE)
Barre d’accouplement
et cuvettes à rotule de
biellettes de direction (SUR
ROUTE PAVÉE)
Biellette de direction et
rotules d’axe de biellette de
direction (TOUT TERRAIN
ou LIVRAISON URBAINE)
Graissez [graisse pour usage intensif EP NLGI no 2, plage de
+325° F à -10° F (+163° C à -23° C)].
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
Graissez [graisse pour usage intensif EP NLGI no 2, plage de
+325° F à -10° F (+163° C à -23° C)].
X
X
Graissez (graisse pour usage intensif EP NLGI no. 2 à base de
lithium, avec du molybdène).
X
X
Graissez (graisse pour usage intensif EP NLGI no. 2 à base de
lithium, avec du molybdène).
X
5
X
5-29
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Réservoirs et
carburant
COMPOSANT
Réservoirs de carburant
Évents de réservoir de
carburant
Sangles de réservoir de
carburant
5
5-30
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez si les réservoirs, les supports, les canalisations et les
raccords sont bien placés, serrés, sans dommage par abrasion
et sans fuite; réparez ou remplacez au besoin.
Vérifiez leur fonctionnement; nettoyez les flexibles de vidange.
Vérifiez si les sangles sont bien serrées; au besoin, serrez à la
valeur de couple appropriée.
Réservoir en aluminium : 30 lb pi. (41 N.m.)
Réservoir cylindrique en acier : 8 lb pi (11 N.m.)
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Arbres de
transmission
COMPOSANT
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Élément coulissant de
modèles SPL-90, 1710 et
1810 et joints de cardan
Graissez*.
Inspectez.
Élément coulissant de
modèle SPL-100 et joints
de cardan
Graissez*.
Inspectez.
Graissez*.
Éléments
Inspectez.
coulissants modèles
SPL-140/140HD/170/
170HD/250/250HD et joints
de cardan (SUR ROUTE
ET TRANSPORT LONGUE
DISTANCE)
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
L'inspection des joints universels
doit être effectuée chaque fois
qu'un véhicule se présente pour un
entretien programmé.**
X
L'inspection des joints universels
doit être effectuée chaque fois
qu'un véhicule se présente pour un
entretien programmé.**
X
L'inspection des joints universels
doit être effectuée chaque fois
qu'un véhicule se présente pour un
entretien programmé.**
5-31
5
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Arbres de
transmission
COMPOSANT
Éléments
coulissants modèles
SPL-140/140HD/170/
170HD/250/250HD et
joints de cardan (TOUT
TERRAIN)
Éléments de
glissement de modèles
SPL-140XL/170XL/250XL
et joints de cardan (SUR
ROUTE et TRANSPORT
LONGUE DISTANCE)
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Graissez*.
Inspectez.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
L'inspection des joints universels
doit être effectuée chaque fois
qu'un véhicule se présente pour un
entretien programmé.**
1er intervalle à 350 000 mi
(560 000 km), puis tous les
100 000 mi (160 000 km) par la suite.
Inspectez.
L'inspection des joints universels
doit être effectuée chaque fois
qu'un véhicule se présente pour un
entretien programmé.**
X
Graissez*.
Éléments coulissants
L'inspection des joints universels
SPL-140XL/170XL/250XL Inspectez.
doit être effectuée chaque fois
et joints de cardan (TOUT
qu'un véhicule se présente pour un
TERRAIN ET EN VILLE)
entretien programmé.**
* Utilisez uniquement des lubrifiants pour arbre de transmission approuvés par Spicer pour graisser les joints universels Spicer.
** Reportez-vous au manuel d'entretien des arbres de transmission Spicer DSSM-0100 (3264-SPL) pour obtenir des instructions
détaillées.
5
5-32
Graissez*.
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
Boîtes à
Câbles de batterie
batteries,
boîtes à outils
et marches
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez l’état des câbles, des brides de coussinets, des
courroies d'attache en nylon et leur acheminement. Remplacez
la bride de coussinet si son caoutchouc est détérioré. Réparez
ou serrez les bornes, et fixez les câbles pour éviter toute
abrasion. Remplacez les câbles endommagés (coupures,
fissures ou usure excessive) (voir à la page 5-89).
Batteries (SUR ROUTE et Vérifiez s’il y a des fissures ou des dommages, le niveau de
TRANSPORT LONGUE
l’électrolyte, l’état des bornes et le serrage des attaches (voir à
DISTANCE)
la page 5-89).
Batteries (TOUT TERRAIN) Vérifiez s’il y a des fissures ou des dommages, le niveau de
l’électrolyte, l’état des bornes et le serrage des attaches (voir à
la page 5-89).
Plateau et boîtier de
Vérifiez l’intégrité de la boîte. Nettoyez le tube d’écoulement
batterie (SUR ROUTE et
et vérifiez s’il y a une fuite d'acide. Vérifiez l’état de tout
TRANSPORT LONGUE
l’équipement fixé sous la boîte.
DISTANCE)
Plateau et boîtier de batterie Vérifiez l’intégrité de la boîte. Nettoyez le tube d’écoulement
(TOUT TERRAIN)
et vérifiez s’il y a une fuite d'acide. Vérifiez l’état de tout
l’équipement fixé sous la boîte.
Dispositifs de retenue de
Vérifiez les dispositifs de retenue de câble de batterie et serrez
câble de batterie
au besoin à 10 - 15 lb-pi (13,6 – -20.3 N.m) comme spécifié
sur l’étiquette de la batterie.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
5
X
X
X
5-33
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Système
électrique et
feux
COMPOSANT
Phares
Témoins de la barre de
témoins
Clignotants, feux d'arrêt et
de recul et signaux
Alternateur
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez la direction et réglez au besoin.
Vérifiez l’état des ampoules et le fonctionnement de l'afficheur
multifonction à la position de démarrage de la clé de contact
(voir à la page 3-33).
Vérification visuelle
Vérifiez le fonctionnement et le courant de sortie.
Vérifiez le serrage de l’écrou de la poulie.
Vérifiez la tension de la courroie d'entraînement (voir à la page
5-112).
Vérifiez le serrage des écrous hexagonaux des bornes.
Démarreur
Vérifiez le couple des écrous hexagonaux.
Connecteur du module de Vérifiez le serrage du connecteur du module de commande
commande du moteur
du moteur.
Capteurs de vitesse de roue Vérifiez si des capteurs et des connecteurs sont endommagés
et si des fils sont usés ou effilochés.
Unité de transmission de
Vérifiez si des vis de montage et des connexions électriques
niveau des réservoirs de
sont usées et si des fils et des connecteurs sont endommagés.
carburant et de liquide
d'échappement diesel
5
5-34
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
Faisceaux de câblage
d'alimentation (moteur,
boîte de vitesses, etc.)
Structure de la Capot
cabine, portes
et capots
Charnières et serrure
Boulons d’attaches de
carrosserie et de cabine
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Vérifiez si leur isolant est usé ou endommagé, si des bornes
sont corrodées, si des fils sont effilochés et s’il y a des fuites
d’huile ou de liquide sur les connecteurs ou le câblage.
Lavez pour retirer la graisse excédentaire.
Graissez l’axe inférieur du capot (uniquement s’il y a des
graisseurs).
Graissez avec un vaporisateur de silicone.
Vérifiez leur état et leur serrage.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
X
5
5-35
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
Chauffage et
climatisation
5
5-36
COMPOSANT
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Climatiseur
Faites fonctionner le système.
Chaufferette et Climatiseur Effectuez les vérifications indiquées voir à la page 5-128.
Vérification complète de fonctionnement et de diagnostic.
Filtre d'air extérieur de la
Inspectez et nettoyez, remplacez au besoin, comme illustré
cabine (SUR ROUTE)
à la page 5-130.
Filtre d'air extérieur de la
Inspectez et nettoyez, remplacez au besoin, comme illustré
cabine (TOUT TERRAIN)
à la page 5-130.
Nettoyez tout débris se trouvant devant le condenseur.
Condenseur
Filtre à air du compartiment Inspectez et nettoyez, remplacez au besoin, comme illustré
couchette
à la page 5-131.
Filtre de recirculation d'air Veuillez communiquer avec un concessionnaire agréé lorsque
de la cabine (SUR ROUTE) la périodicité requiert une inspection du filtre de recirculation
d'air de la cabine.
Veuillez communiquer avec un concessionnaire agréé lorsque
Filtre de recirculation
d'air de la cabine (TOUT
la périodicité requiert une inspection du filtre de recirculation
TERRAIN)
d'air de la cabine.
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
X
X
X
X
X
X
X
X
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
Système de
Système
posttraitement
des gaz
Filtre à particules diesel
d’échappement
Réservoir de liquide
d'échappement diesel
Air
Module d'alimentation de
liquide d'échappement
diesel
Régulateur du compresseur
d'air
Conduites d'air
Système
Filtres sur canalisation
Déshydrateur
Dessiccateur d'air (SUR
ROUTE PAVÉE)
Dessiccateur d'air (TOUT
TERRAIN)
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
X
Effectuez une vérification pour déceler toute fuite et pour vous
assurer que le soutien est approprié (voir à la page 5-135).
Reportez-vous au manuel d’entretien
Nettoyez le filtre.
du moteur.
X
Vérifiez si le réservoir, les sangles, les supports, les flexibles
et les raccords présentent des dommages par abrasion, des
fuites, et vérifiez également si les connecteurs sont bien serrés
et branchés.
Reportez-vous au manuel d’entretien
Remplacez le filtre.
du moteur.
Remplacez le filtre d’aspiration.
X
Vérifiez l’état et l’acheminement pour éviter leur abrasion.
Lubrifiez (voir à la page 5-56).
Remplacez des organes ou nettoyez avec du solvant.
Effectuez les vérifications indiquées (voir à la page 5-56).
Remise en état
X
Remise en état
5
X
X
X
360 000 milles/576 000 km
X
5-37
PROGRAMME D'ENTRETIEN PRÉVENTIF
PÉRIODICITÉS D’ENTRETIEN PRÉVENTIF (EP)
SYSTÈME
COMPOSANT
Moteur
Information de base sur le
moteur
Sécurité
Système de ceintures
de sécurité à trois points
d'ancrage
5
5-38
Périodicité d'EP recommandée
I
A
B
D
E
C
Les recommandations afférentes à l'entretien et aux périodicités d'entretien figurent dans le manuel
d'utilisation et d'entretien du fabricant inclus avec le véhicule. Les recommandations du fabricant
du moteur varient selon le modèle de moteur. De l'information est également disponible auprès
des concessionnaires agréés, des centres de service agréés du fabricant du moteur et sur le site
Web du fabricant du moteur.
Inspectez.
20 000 mi/32 000 km
Si le véhicule est exposé à un
environnement ou à des conditions
de service particulièrement dures, il
peut être nécessaire d'effectuer ces
inspections plus fréquemment.
ACTIVITÉ D'ENTRETIEN
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
CARACTÉRISTIQUES
DES LUBRIFIANTS
Introduction
AVERTISSEMENT
Manipulez les lubrifiants avec
prudence.
Les lubrifiants de
votre véhicule (huiles et graisses)
sont toxiques et peuvent causer
certaines maladies, des blessures
ou la mort. Ils peuvent également
endommager la peinture de votre
véhicule.
Dans cette section, vous trouverez
des données de base dont vous avez
besoin pour effectuer le graissage
régulier que votre véhicule exige.
Naturellement, vous n'omettrez
pas de prévoir des interventions
plus fréquentes si vous utilisez
votre véhicule dans des conditions
d'utilisation intense, par temps
extrêmement froid ou extrêmement
chaud, pour le transport de très
lourds chargements, conduite sur
chemins non pavés, etc. En cas
de conditions de service spéciales,
veuillez consulter vos manuels et votre
fournisseur de produits lubrifiants.
N'oubliez pas : Un des facteurs
importants permettant d’obtenir un
fonctionnement économique et une
longue durée de votre camion est le
respect des procédures de graissage.
Si vous négligez cet aspect essentiel
des soins à apporter à votre véhicule,
vous risquez, à long terme, de le payer
cher en temps perdu et en argent
dépensé.
ATTENTION
Ne mélangez pas des lubrifiants
de types différents. Le mélange
de lubrifiants (huiles et graisses)
de marques ou de types différents
peut endommager les organes de
votre véhicule; c'est pourquoi, avant
lubrification, vidangez ou enlevez
les lubrifiants usés.
5
5-39
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Moteur
Un bon graissage du moteur dépend
de la température ambiante de
l'endroit o le véhicule est en service.
Utilisez l'huile recommandée pour les
conditions les plus courantes. Dans
le manuel d'utilisation et d'entretien
du moteur fourni avec votre véhicule,
vous trouverez un guide complet de
lubrification du moteur. Le manuel
du conducteur du moteur comprend
des tâches d'entretien précises que
vous ou le technicien qualifié devez
exécuter pour préserver votre moteur.
5
5-40
AVERTISSEMENT
Les gaz d'échappement du moteur
contiennent du monoxyde de
carbone, gaz incolore et inodore.
Lorsque le système d’échappement
est mal entretenu, endommagé ou
corrodé, du monoxyde de carbone
peut pénétrer dans la cabine ou le
compartiment couchette. Si votre
véhicule n'est pas correctement
entretenu, le monoxyde de carbone
peut pénétrer dans la cabine et
causer de graves malaises, des
blessures, voire la mort.
AVERTISSEMENT
Ne laissez jamais trop longtemps
tourner le moteur de votre
véhicule au ralenti si vous
avez l'impression que des gaz
d'échappement pénètrent dans la
cabine. Rechercher la cause de
l'entrée des fumées et effectuer
les réparations dès que possible.
Si le véhicule doit rouler dans ces
conditions, ne le conduisez qu’avec
les glaces légèrement ouvertes.
Tout défaut de réparer la source
des fumées d’échappement peut
conduire à de graves malaises, des
lésions corporelles, voire la mort.
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
NOTA
NOTA
Gardez en bon état le système
d'échappement du moteur et le
système de ventilation de la cabine.
Il est recommandé de faire inspecter
le circuit d'échappement du véhicule
et la cabine
Utilisez uniquement des pièces
de rechange exactes dans les
systèmes
de
posttraitement.
L’utilisation d’une pièce non
conforme
comme
rechange
contrevient
aux
exigences
en
matière
d'émissions
et
annule la garantie du système
d’échappement.
•
par un technicien compétent tous
les 15 000 milles (24 000 km)
•
dès que le son du système
d’échappement se modifie
•
dès que le système
d’échappement, le dessous
de caisse, la cabine ou le
compartiment couchette est
endommagé
5
5-41
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Colliers de serrage de
conduites et boyaux
Lors de la vérification des colliers
de serrage des conduites et boyaux,
utilisez les couples indiqués dans le
tableau ci-dessous.
Couple de serrage des conduites et durites
APPLICATION
Boyaux de radiateur et d'échangeur
Boyaux de chauffage
Conduites d'entrée d'air
Conduites d'entrée d'air en plastique
Entrées d'air de suralimentation
5
Échangeurs chaleur carburant, huile,
eau (durites diam. 9/16 po.)
5-42
COUPLE
COLLIER DE TYPE APPROUVÉ
Couple constant CT-L
Tension constante
Hi-Torque HTM-L
Couple constant CT-L
Flex Seal 667
B9296
Miniature 3600L
N.m
10.2-12.5
non requis
11.3-14.2
4.5
7.9-11.3
6-7
1.1-1.7
lbf-pi
90-110
non requis
100-125
40 (maximum)
70-100
50-60
10-15
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Index-maître de lubrification
ATF
BB
CB
CC/CD
CD
CD50
CE
CJ-4
CL
EP
GL
HD
HT
MP
DOT3 ou DOT4
Clé des symboles des lubrifiants
MD3 ou MERCON® - liquides de boîte de vitesses automatique approuvés
Graisse pour roulements à billes haute température. Chevron SRI, Mobil Grease HP, Texaco Multifax 2 ou un équivalent.
Huile à moteur pour besoins moyens à modérés
Huile à moteur pour service rigoureux (MIL-L-2104B /MIL-L-45199B avec 1,85 % au maximum de cendre sulfatée)
Huile à moteur correspondant la séquence de cinq essais de moteur (Five engine terst sequence) de l’API
Liquide à boîte de vitesses synthétique SAE50W
Huile à moteur correspondant à un usage intensif pour les moteurs à turbocompresseur à injection directe
Huile à moteur pour les moteurs PACCAR MX et Cummins EGR
Graisse de châssis tout usage
Lubrifiant pression extrême (à base d'hydroxystéarate-12 de lithium, NLGI 2)
Lubrifiant minéral pur pour engrenage
Huile pour engrenage hypoïde, A.P.I. - lubrifiant synthétique pour engrenage GL-5, SAE 75W-90FE
Graisse haute température (Spéc. Timken 0-616)
Lubrifiant d'engrenage tout usage (MIL-L-2105B)
Liquide de frein
NOTA
La responsabilité de la conformité
aux spécifications, de la qualité du
produit et de son rendement revient
au fournisseur de lubrifiants.
Dans un réservoir d'huile muni d'un
bouchon de remplissage latéral
(boîte de vitesses, essieux, boîtier
de direction, boîtes de transfert, etc.)
l'huile doit être au niveau de l'orifice de
remplissage.
1
2
Faites preuve de prudence lorsque
vous vérifiez le niveau d’huile à l’aide
d’un doigt. Ce n’est pas parce que
vous pouvez atteindre le niveau d’huile
avec un doigt que ce niveau est
approprié.
Niveau d’huile non approprié
Niveau d’huile approprié
5-43
5
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
5
Index de lubrification des organes
Joints universels
EP*
Cannelures d’arbre d'entraînement
CL*
Colonne de direction
CL
Palier d’alternateur
BB*
Moyeu de ventilateur
BB*
Réservoir servo-direction
ATF
Biellette de direction
CL
Fusées de direction
CL
Axes de ressort
CL
Butées de débrayage
BB
HT
Points fixes de sabot de frein
HT
Coussinets de came de frein
Rattrapeurs d’usure
CL
Paliers de démarreur
CC
Anéroïde de turbocompresseur
CC
Pompe à eau
BB*
EP
Graisseurs de suspension (autres que les goupilles et bagues filetées)
Essieu de direction : graisseurs sur bras de direction; embouts de
EP
biellettes de direction, barre de direction, pivots d'attelage
EP
Graisseurs d'arbre de direction
Huile à moteur
Pivot et rouleau de pédale de frein
Barillets de serrure
Lubrifiant pour serrures
Charnières de porte
Inutile - bagues en téflon
Bâton de graisse à base de polyéthylène
Serrures et gâches de porte
Bourrelets d'étanchéité de porte
Lubrifiant à base de silicone
Roues en aluminium, centrage sur moyeu
Enduisez les guides ou bossages de moyeu de lubrifiant Freylube n° 3
(couleur claire) ou Chevron Zinc. Ne déposez pas de lubrifiant sur la
surface de la roue ou sur le moyeu.
5-44
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Index de lubrification des organes
Embrayage hydraulique de boîte de vitesses manuelle
DOT3 ou DOT4 (liquide de frein)
*Consultez le fabricant ou le fournisseur de lubrifiants pour tout détail particulier.
5
5-45
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Lubrification pour boîte de
vitesses Fuller
Les boîtes de vitesses Fuller sont
conçues de façon à ce que les pièces
internes fonctionnent dans un bain
d’huile agité par le mouvement des
paliers et des arbres. Les pièces en
fonte grise comportent des passages
intégrés aux endroits requis pour
faciliter la lubrification des roulements
et des arbres. Toutes les pièces sont
amplement lubrifiées si ces procédures
sont scrupuleusement suivies :
1.
5
Maintenez le bon niveau d'huile et
vérifiez-le régulièrement
2.
Changez l'huile régulièrement.
3.
Utilisez l'indice de viscosité et le
type d'huile appropriés.
4.
Achetez votre huile chez un
commerçant réputé.
5-46
Changement de lubrifiant et
vérification
Utilisation tout terrain
Consultez le manuel de la boîte
de vitesses Fuller Eaton pour de
plus amples renseignements sur les
interventions d'entretien.
Utilisation sur route
•
•
Consultez le manuel de la boîte
de vitesses Fuller Eaton pour de
plus amples renseignements sur
les interventions d'entretien.
Consultez le tableau de
vidange d’huile en fonction
de la température suivant
pour toute information sur les
changements d’huiles spéciaux.
La température crête intermittente
est la température maximale
observée pendant une courte
période dans un véhicule à pleine
charge fonctionnant normalement.
ATTENTION
Tout dépassement des intervalles de
changement d’huile recommandés
peut réduire la durée de vie de
la boîte de vitesses et de son
refroidisseur d’huile.
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Lubrifiants recommandés
Type
Indice de viscosité (SAE)
Huile à moteur pour usage intense MIL-L-2104B,
50
C ou D ;
40
API – SF ou API-CD
30
Huile minérale pour engrenage avec inhibiteur
90
de rouille et d’oxydation API-GL-1
80W
50
Lubrifiant synthétique*
* Consultez votre concessionnaire pour connaître les marques approuvées.
Température ambiante
Au-dessus de 10° F (-12° C)
Au-dessus de 10° F (-12° C)
Au-dessous de 10° F (-12° C)
Au-dessus de 10° F (-12° C)
Au-dessous de 10° F (-12° C)
Tous
5
5-47
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Lubrification pour boîte de
vitesses Allison
Changement de lubrifiant et
vérification
•
Pour de l’information sur la
lubrification, reportez-vous à votre
manuel de boîte de vitesses
(fourni séparément).
•
Consultez le manuel de la boîte
de vitesses Allison pour de plus
amples renseignements sur les
interventions d'entretien.
Lubrification pour boîte de
vitesses Spicer
Il est extrêmement important d’utiliser
les lubrifiants appropriés et maintenir
les bons niveaux d’huile dans les
unités Spicer. Cela permet une
bonne lubrification et le maintien
de températures de fonctionnement
adéquates dans ces unités.
5
Type
Indice de viscosité (SAE)
Huile à moteur pour usage intensif MIL-L-2104D 30, 40 ou 50
ou MIL-L-46152B, API-SF ou API-CD (les
30
désignations MIL-L-2104B ou C ou MIL-L-46152
sont acceptables)
5-48
Lubrifiants recommandés
Les lubrifiants indiqués ci-dessous
sont recommandés, par ordre
de préférence, pour être utilisés
dans toutes les boîtes de vitesses
mécaniques, les boîtes de vitesses
auxiliaires et les boîtes de transfert
Spicer. N’utilisez pas d’additifs pour
pression extrême comme ceux que l’on
trouve dans les lubrifiants tout usage
ou pour essieu arrière. Ces additifs ne
sont pas nécessaires dans les boîtes
de vitesses Spicer et peuvent, dans
certains cas, causer des défaillances.
La stabilité à l’oxydation des huiles
tout usage, dans leur ensemble, est
relativement médiocre, leur taux de
formation de boues est relativement
élevé et elles ont une plus grande
tendance à réagir avec les pièces en
acier et en bronze ou à les corroder.
Température ambiante
Au-dessus de 0° F (-18° C)
Au-dessous de 0° F (-18° C)
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Type
Indice de viscosité (SAE)
Température ambiante
Huile minérale pour engrenages (Type R et O) 90
Au-dessus de 0° F (-18° C)
API-GL-1
80
Au-dessous de 0° F (-18° C)
Huile à moteur synthétique correspondant aux CD50
Tous
normes MIL-L-2104D ou MIL-L-46152B, API-SF CD30
ou API-CD
Tous
*Huile d'engrenage synthétique répondant aux EP75W90
normes MIL-2105C ou API-GL5
EP75W140
*Les huiles pour engrenage EP ne sont pas recommandées lorsque leurs températures de fonctionnement sont supérieures à 110°C (230°F).
Vidanges d'huile
ATTENTION
Quand vous refaites le plein d'huile,
ne mélangez pas les types et
les marques d'huiles en raison
d'incompatibilités possibles entre
les produits, qui pourraient affaiblir
la qualité de la lubrification ou
endommager les organes de la
boîte.
Un changement d’huile initial et un
rinçage doivent être effectués une fois
la boîte de vitesses mise réellement
en service. Ce changement doit être
effectué après 3000 mi (4800 km),
mais jamais après 5000 mi (8000 km)
de service sur route. Dans le cas d’une
utilisation tout terrain, le changement
doit être effectué après 24 heures de
fonctionnement, mais avant que 100
heures de fonctionnement se soient
écoulées.
Remplissage
Retirez toute la saleté autour du
bouchon de remplissage. Remplissez
avec de l’huile neuve du grade
recommandée pour la saison en cours
et l’usage prédominant. Remplissez
jusqu’au fond du bouchon de contrôle
de niveau situé sur le côté de la boîte
de vitesses. Ne remplissez pas trop
la boîte de vitesses. Un remplissage
excessif conduit généralement à une
décomposition de l’huile en raison
d’une chaleur et d’une aération
excessives dues à l'action émulsifiante
des engrenages. Une décomposition
précoce de l’huile entraîne la formation
de dépôts importants de vernis et de
5-49
5
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
boues qui bouchent les orifices d’huile
et s’accumulent sur les cannelures
et les paliers. Le surplus d’huile
peut aussi déborder et s’écouler
sur les freins d’embrayage ou de
stationnement. Lorsque vous ajoutez
de l’huile, évitez de mélanger différents
types de produits.
5
5-50
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Lubrification de l'essieu
Meritor
NOTA
Les essieux utilisés dans les
conditions tout terrain à 100 %
ne sont pas admissibles pour le
programme d’essieu moteur arrière
à graissage avancé de Meritor.
RS-17-145
RS-19-145
RS-21-145
RS-23-160
RS-23-161
ESSIEUX À LUBRIFICATION AVANCÉE DISPONIBLES
RT-40-145
RS-23-180
RT-40-145P
RS-26-180
RS-30-180
SQ-100A
RT-34-145
SQ-100AP
RT-34-145P
RT-44-145
Les essieux arrière Meritor qui
n’apparaissent pas dans la liste
ci-dessus nécessitent toujours une
vidange initiale à 3000-5000 mi
(4800-8000 km).
•
Selon le programme d’essieu moteur
arrière à graissage avancé, une
vidange de lubrifiant initiale n’est pas
requise pour les essieux énumérés
ci-dessous.
Consultez le manuel d’entretien
sur le terrain Meritor pour
RT-44-145P
RT-46-160
RT-46-160P
RT-52-160
RT-52-160P
5
connaître les caractéristiques du
lubrifiant d’un essieu particulier.
•
Consultez votre concessionnaire
pour connaître les marques
d’huiles approuvées par Meritor.
•
Consultez le tableau suivant
pour connaître les intervalles de
changement d’huile :
5-51
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Application
Sur route
Livraison en ville
Tout terrain
•
Changez le filtre à huile tous
les 120 000 mi (192 000 km).
Remplissez avec un lubrifiant
similaire.
Type de lubrifiant
Synthétique
Synthétique avec pompe et filtre
Base minérale
Synthétique
Synthétique avec pompe et filtre
Base minérale
Synthétique
Synthétique avec pompe et filtre
Base minérale
Lubrification de l'essieu
Eaton/Dana
•
5
•
5-52
240
500
120
120
240
120
120
120
120
Le lubrifiant d’origine à base
minérale de tous les essieux
Eaton doit être vidangé au bout
de 3000-5000 mi (4800-8000
km). Ce changement initial est
très important parce qu’il élimine
les contaminants du rodage qui
pourraient entraîner une usure
prématurée.
Aucune vidange initiale n'est
nécessaire sur les essieux Eaton
Intervalle de distance parcourue
000 mi (384 000 km)
000 milles (800 000 km)
000 milles (192 000 km)
000 milles (192 000 km)
000 mi (384 000 km)
000 milles (192 000 km)
000 milles (192 000 km)
000 milles (192 000 km)
000 milles (192 000 km)
remplis en usine d'un lubrifiant
synthétique approuvé par Eaton.
•
Les lubrifiants à base minérale
doivent être vidangés au cours des
5000 mi (8000 km) initiaux avant
d’être remplacés par un lubrifiant
synthétique approuvé par Eaton.
•
Changez l’huile au cours des
premiers 5000 mi (8000 km)
d’utilisation qui suivent le
remplacement d’une tête de pont,
quel que soit le type d'huile.
•
Consultez le manuel d’entretien
sur le terrain Eaton pour connaître
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
les caractéristiques du lubrifiant
d’un essieu particulier.
Type de lubrifiant
Base minérale
Synthétique approuvée par
Eaton
Une huile synthétique
approuvée par Eaton
rallonge l’option d’intervalle
de vidange.
•
mi (km) sur route
120,000 (192,000)
240,000 (384,000)
Consultez votre concessionnaire
pour connaître les marques
d’huiles approuvées par Eaton.
Intervalle maximal de
vidange
Une fois par an
2 ans
•
Consultez le tableau suivant
pour connaître les intervalles de
changement d’huile.
mi (km) de service intense Intervalle maximal de
vidange
sur route ou hors route
60,000 (96,000)
Une fois par an
120,000 (192,000)
Une fois par an
350,000 (560,000)
Lubrification de roulement
de roue
Moyeux d’entraînement
lubrifiés à l’huile
Utilisez de l'huile pour engrenage
hypoïde, A.P.I. - lubrifiant synthétique
pour engrenage GL-5, SAE 75W-90FE
ou l'équivalent. Il faut un minimum
de 1 pinte (921 ml) pour bien lubrifier
chacun des moyeux d'entraînement.
Ajoutez l’huile par le trou de
remplissage du moyeu; s’il n’y en
a pas, ajoutez l’huile par le trou de
remplissage du différentiel. (Nota :
N’oubliez pas de replacer le bouchon
d’évent ou le bouchon de remplissage
fileté après le remplissage.) Lors
du remplissage initial d’un moyeu,
attendez que l’huile s’infiltre dans les
roulements. Conservez le niveau
d’huile du différentiel en rajoutant
de l’huile jusqu’à ce que sa surface
affleure le bas du trou de remplissage
(reportez-vous à l'illustration à la page
5-43).
Moyeux entraînés lubrifiés à
l’huile
Utilisez de l’huile synthétique pour
boîte de vitesses CD50 SAE 50W ou
l’équivalent. Un minimum de 9 onces
(270 ml) de lubrifiant est nécessaire
pour une lubrification appropriée d’un
moyeu LMS™; 10 à 13 onces (295
- 400 ml), pour un moyeu non LMS,
selon la conception de la roue. Lors
du remplissage initial d’un moyeu,
attendez que le liquide s’infiltre dans
les roulements. Si le remplissage est
5-53
5
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
adéquat, le niveau de l’huile doit se
trouver entre la ligne de niveau du
liquide et ¼ po (6,35 mm) au-dessus
de celle-ci.
NOTA
N’oubliez
pas
de
replacer
le bouchon d’évent après le
remplissage.
5
5-54
Lubrification de joint
universel
Consultez le manuel d’entretien Spicer
Universal Joints and Driveshafts (joints
universels et arbres de transmission
de Spicer) et les spécifications de leur
lubrification.
Lubrification de boîtier de
direction
Remplissage
Les recommandations qui suivent
visent les systèmes de direction
d'utilisation générale (tant TRW que
Sheppard).
•
Aux températures de service
normales, utilisez de l'huile de
boîte de vitesses automatique
(ATF) type E ou F ou Dexron® III.
•
Par temps froid, de -22 °F (-30
°C) et au-dessus, utilisez de l'huile
ATF de type A.
•
Lors de températures
extrêmement froides de -22º
F (-30º C) à-40º F (-40º C), utilisez
de l'huile ATF de type B.
CARACTÉRISTIQUES DES LUBRIFIANTS
Inspection
ATTENTION
NOTA
Avant d'ouvrir le couvercle du
réservoir, nettoyez l'extérieur de
celui-ci pour qu'aucune saleté ne
puisse tomber à l'intérieur.
1.
Vérifiez le niveau d’huile et faire
l’appoint au besoin.
2.
Vérifiez si l’huile est contaminée,
décolorée ou si elle sent le brûlé;
apportez les mesures correctives
qui s’imposent avant de remplacer
l’huile et le filtre.
Lorsque vous ajoutez du liquide,
assurez-vous d’utiliser du liquide du
même type. Même si la description
et l’usage prévu de nombreux
liquides sont identiques, ceux-ci ne
doivent pas être mélangés en raison
de l’incompatibilité des additifs. Le
mélange de liquides incompatibles
peut endommager l'équipement.
internes individuels, peut entraîner
une réaction chimique produisant
un nouveau composé qui attaque
les joints d’étanchéité et les autres
composants internes.
Ne mélangez pas différentes sortes de
liquides.
Si des liquides incompatibles
(insolubles) sont mélangés dans
un système de direction assistée,
des bulles d’air peuvent se créer à
l’interface des deux liquides. Ces
bulles peuvent causer de la cavitation,
ce qui réduit la lubrification entre les
pièces mobiles du boîtier de direction.
Il pourrait s'en suivre une usure des
organes.
5
Le mélange de deux liquides différents,
bien qu’inoffensif pour les composants
5-55
CIRCUIT PNEUMATIQUE
CIRCUIT PNEUMATIQUE
Introduction
AVERTISSEMENT
5
Ne tentez pas de modifier,
altérer, réparer ou débrancher
tout composant du système
pneumatique. Les réparations ou
les modifications apportées au
système pneumatique, autres que
celles décrites dans la présente
section, doivent uniquement être
effectuées par un concessionnaire
agréé. Le non-respect de cette
consigne peut entraîner des
blessures ou la mort.
5-56
AVERTISSEMENT
Avant de démonter un élément du
circuit pneumatique, il faut toujours
caler les roues et immobiliser le
véhicule par d'autres moyens que
les freins de stationnement. La perte
de pression d'air pourrait laisser le
véhicule se mettre soudainement en
mouvement et causer un accident
entraînant des blessures graves ou
mortelles. Éloignez les mains des
tiges de pistons des récepteurs de
freins et des rattrapeurs d'usure; la
baisse de pression d'air pourrait les
mettre en marche.
AVERTISSEMENT
Après toute réparation sur un circuit
pneumatique, effectuez toujours
un essai d'étanchéité, et vérifiez
le bon fonctionnement des freins
avant de remettre le véhicule
sur la route. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
CIRCUIT PNEUMATIQUE
AVERTISSEMENT
Ne tentez jamais de brancher ou
de débrancher un boyau ou une
canalisation pneumatique sous
pression. Le boyau ou canalisation
pourrait vous échapper violemment
lorsque l’air s’échappe. N'enlevez
jamais un élément ou un bouchon de
conduite sur un circuit pneumatique
à moins d'être certain qu'il n'est plus
sous pression. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Ne dépassez jamais la pression
d'air recommandée et portez
toujours des lunettes de sécurité
pour travailler sur des dispositifs
pneumatiques. Ne dirigez jamais
un jet d'air vers vos yeux ou vers
quiconque.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Ne tentez jamais de démonter
un élément avant d'avoir lu et
compris la méthode recommandée.
Certains organes renferment de
puissants ressorts et une méthode
de démontage inappropriée peut
entraîner des blessures graves
ou mortelles.
N'utilisez que les
outils appropriés et prenez toutes
les précautions nécessaires pour
leur utilisation. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
5
5-57
CIRCUIT PNEUMATIQUE
AVERTISSEMENT
5
La dérivation complète d’un
déshydrateur
Bendix®
AD-IS
entraîne la dérivation des valves
de protection de pression du
système. Cette dérivation pourrait
provoquer une perte de pression ou
endommager le circuit pneumatique
du véhicule et, par conséquent, être
à l’origine d’un accident causant
des blessures graves ou mortelles.
Respectez toujours la procédure
du fabricant s’il est nécessaire,
en cas d’urgence, de dériver
temporairement un déshydrateur de
la série AD-IS. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Le fonctionnement du système de
freinage et de nombreux accessoires
du véhicule dépend du stockage et de
5-58
l’application d’une alimentation en air
à pression élevée.
Le compresseur du véhicule comprime
de l'air extérieur sous une pression
de 100 à 120 psi (689 à 827 kPa).
Une fois comprimé, cet air est stocké
dans des réservoirs jusqu'à utilisation.
Lorsque vous actionnez les freins
pneumatiques, de l'air comprimé
s'écoule vers les récepteurs de
freinage qui l'utilisent pour serrer
les freins du véhicule et de la
semi-remorque. C’est pourquoi,
lorsque vous appuyez sur la pédale
de frein, vous ne sentez pas la même
quantité de pression sur la pédale que
lorsque vous serrez les freins de votre
voiture. En effet, la pédale de frein du
camion ouvre simplement une valve
pour laisser l'air pénétrer dans les
récepteurs de freinage.
La contamination du système
d’alimentation en air est la cause
principale des problèmes liés aux
composants pneumatiques, tels
que les clapets de frein et les
électrovalves de correction de hauteur
de suspension. Pour maintenir la
contamination à son niveau le plus
bas, veuillez vous conformer à ces
méthodes d'entretien.
AVERTISSEMENT
Si les réservoirs d'alimentation et
de service ne sont pas vidangés à
la fréquence recommandée, l'eau
se trouvant à l'intérieur pourrait
se répandre dans toutes les
conduites et valves. La présence
de cette eau peut entraîner de
la corrosion et des obstructions
susceptibles de compromettre la
sécurité du freinage et de causer
éventuellement un accident grave
entraînant des blessures graves ou
mortelles.
CIRCUIT PNEUMATIQUE
Chaque jour
Périodiquement :
Deux fois par an
•
Vidangez l’eau des réservoirs
d’alimentation et de service.
•
•
•
Utilisez les systèmes
pneumatiques quotidiennement
pour faire circuler les lubrifiants
dans le circuit.
Assurez l'entretien du
compresseur de façon à prévenir
le passage d'huile en quantité
excessive. Pour des détails,
reportez-vous à votre manuel
d’entretien.
•
Remplacez les garnitures usées
des valves et des moteurs
pneumatiques au besoin.
Nettoyez les tamis de filtre en
amont des robinets; enlevez
les tamis et trempez-les dans
du solvant. Séchez-les à l'air
comprimé avant de les réinstaller.
5
5-59
CIRCUIT PNEUMATIQUE
Dessiccateur d'air
Le dessiccateur d'air a pour fonction
de recueillir les contaminants (sous
forme de solide, de liquide ou de
vapeur) qu'on peut trouver dans le
circuit de frein pneumatique et de l'en
débarrasser avant qu'ils ne pénètrent
dans le système de freinage. Il permet
de fournir de l'air propre et sec aux
composants du système de freinage,
ce qui accroît la durée de vie du
système et réduit les coûts d'entretien.
NOTA
5
Compte tenu du fait qu'il n'y a pas
deux véhicules qui fonctionnent
de façon similaire, l'entretien et
les intervalles d'entretien peuvent
différer.
L'expérience est dans
ce cas un guide très utile pour
déterminer la périodicité d'entretien
appropriée selon les usages de
chacun.
5-60
Après 900 heures de fonctionnement
ou encore 25 000 milles (40 200 km)
ou tous les trois (3) mois, vérifiez la
présence d'humidité dans le système
de freinage pneumatique en ouvrant
les réservoirs d'air, les robinets de
purge de condensats ou les soupapes
afin d'y déceler la présence d'eau.
doivent être prises en compte avant
de songer au remplacement de la
cartouche de dessiccatif.
•
L'utilisation d'air est
exceptionnellement élevée et
anormale pour un véhicule destiné
à une conduite sur route pavée.
Cette situation peut être causée
par une demande d'air accessoire
ou tout besoin en air inhabituel qui
ne permet pas au compresseur
de charger et de décharger
(cycle de compression ou de non
compression) de façon normale.
Il peut aussi s'agir de fuites
excessives au niveau du circuit de
frein pneumatique.
•
Dans les régions où les variations
de température au cours d'une
même journée peuvent être
supérieures à 30 °F (17 °C), de
petites quantités d'eau peuvent
s'accumuler dans le système de
freinage pneumatique à cause de
la condensation. Dans de telles
NOTA
Il est normal qu'une petite quantité
d'huile se trouve dans le système. Il
ne s'agit pas d'une raison suffisante
pour remplacer la cartouche de
dessiccatif. Même si le dessiccatif
est taché d'huile, il est toujours
efficace.
L'équivalent d'une cuillère à table
d'eau trouvée dans le réservoir d'air
peut nécessiter le remplacement
de la cartouche de dessiccatif. Les
conditions suivantes peuvent aussi
occasionner l'accumulation d'eau et
CIRCUIT PNEUMATIQUE
•
conditions, la présence de petites
quantités d'humidité est normale
et ne doit pas être prise comme
une indication que le dessiccatif
ne fonctionne pas de manière
appropriée.
Remise en état
Une source d'air extérieur a été
utilisée pour charger le circuit de
frein pneumatique. Cet air n'a pas
passé au travers du lit de séchage.
Les périodicités d'entretien normal
dans le cas des véhicules à utilisation
intensive (par exemple, autobus pour
le transport en commun, remorque
pour les rebuts, camion-benne,
bétonnière et circulation hors route)
sont de 1 an, ou encore 100 000 milles
(160 000 km) ou 3 600 heures.
Les périodicités d'entretien normal
pour un fonctionnement sur route sont
de 2 à 3 ans, ou encore 350 000 milles
(560 000 km) ou 10 800 heures.
Dessiccateur d'air Bendix®
de série AD-IS
Il se peut que votre véhicule soit pourvu
d'un dessiccateur d'air Bendix® de
série AD-IS. Tout remplacement d'un
dessiccateur d'air doit être effectué en
utilisant un composant identique.
NOTA
5
Consultez la documentation relative
à la garantie avant de procéder à
tout entretien sur le véhicule. La
prolongation de garantie peut être
annulée si des travaux d'entretien
non autorisés sont effectués
pendant la période couverte.
5-61
CIRCUIT PNEUMATIQUE
AVERTISSEMENT
5
Si une marque et (ou) un
modèle de dessiccateur d'air
autre que celui dont le véhicule
était pourvu à l'origine est
installé, cela pourrait entraîner
un fonctionnement inapproprié du
système pneumatique et ce, à
moins que toute la conception du
système pneumatique ne soit revue
et que des modifications ne soient
apportées de manière à assurer
une conformité avec les normes
de sécurité121 des FMVSS –
Systèmes de freinage pneumatique.
Le défaut d'observer cette mise en
garde et de se conformer à la norme
FMVSS 121 pourrait provoquer la
perte de la maîtrise du véhicule,
pouvant entraîner des blessures
corporelles graves ou mortelles.
La conception du dessiccateur d'air
de série AD‑IS prévoit différents
5-62
composants qui, typiquement, étaient
installés séparément sur le véhicule
(veuillez prendre connaissance des
composants/endroits en question
ci‑dessous).
•
Valves de protection
•
Soupape de surpression
•
Régulateur et tuyauterie
•
Tuyauterie des réservoirs d'air de
service avant et arrière
•
Tuyauterie des systèmes
accessoires
Ces composants sont requis pour
satisfaire à la norme des FMVSS
en matière de systèmes de freinage
pneumatique (FMVSS 121). Comme
l'indique la mise en garde ci-dessus,
tout autre type de dessiccateur d'air
installé au lieu de la série AD‑IS
nécessitera des changements, des
modifications et (ou) des ajouts
au système pneumatique de votre
véhicule afin d'assurer la conformité à
la norme FMVSS 121.
CIRCUIT PNEUMATIQUE
Réservoirs d'air
dans du solvant. Séchez-les à l'air
comprimé avant de les réinstaller.
ATTENTION
N'utilisez pas d'huile pénétrante,
de liquide de frein ou d'huile à
base de cire dans le circuit d'air
comprimé. Ces liquides pourraient
détériorer gravement les organes
pneumatiques.
AVERTISSEMENT
Pour purger les réservoirs d'air de
l'humidité qu'ils contiennent, tirez sur
la corde reliée au robinet de purge.
Continuez à tirer sur la corde jusqu'à
ce que l'air éjecté ne contienne plus
d'eau.
Chaque jour : Les réservoirs
d'alimentation et de service
doivent être purgés chaque jour.
Utilisez les systèmes pneumatiques
quotidiennement pour faire circuler les
lubrifiants dans le circuit.
Si les réservoirs d'air d'alimentation
et de service ne sont pas vidangés
à la fréquence recommandée, l'eau
se trouvant à l'intérieur pourrait
se répandre dans toutes les
conduites et valves. La présence
de cette eau peut entraîner de
la corrosion et des obstructions
susceptibles de compromettre la
sécurité du freinage et de causer
éventuellement un accident.
Le
non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
•
Assurez l'entretien du
compresseur de façon à prévenir
le passage d'huile en quantité
excessive.
•
Remplacez les garnitures usées
des valves et des moteurs
pneumatiques au besoin. Votre
concessionnaire agréé peut vous
fournir le nécessaire de remise
à neuf pour la plupart de ces
dispositifs.
Périodiquement : Nettoyez les
tamis de filtre en amont des robinets;
enlevez les tamis et trempez-les
5-63
5
CIRCUIT PNEUMATIQUE
Manomètres et fuites d'air
Votre véhicule est équipé de
manomètres affichant respectivement
la pression de deux systèmes
distincts, soit les systèmes primaire et
secondaire. Le manomètre primaire
indique la pression dans le système
de freinage arrière, tandis que le
manomètre secondaire indique la
pression dans le système de freinage
avant. Chacun indique la pression d'air
en livres par pouce carré (psi = lb/po2).
5
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas le véhicule en cas
de fuite d'un circuit pneumatique.
Effectuez
la
vérification
suivante et adressez-vous à un
concessionnaire agréé (ou autre
centre de service convenablement
équipé) en cas de détection
d'une fuite.
Le non-respect de
ces consignes peut provoquer
une défaillance du système et
augmenter le risque d'accident
grave pouvant entraîner des
blessures,
la mort ou des
dommages matériels.
des freins - l'aiguille d'un manomètre
tombe au-dessous de 65 psi (448 kPa)
- un témoin s'allume au manomètre et
l'alarme sonore retentit.
NOTA
Les freins de stationnement se
verrouillent à 60 psi (414 kPa),
l'alarme sonore retentit à 65 psi (448
kPa).
Manomètre de pression d’air primaire
Si le témoin ne s'éteint pas et
l'alarme sonore ne s'interrompt pas au
démarrage, ne tentez pas de conduire
le véhicule tant que le problème
n'a pas été identifié et résolu. Si la
pression dans l'un des circuits ou
dans les deux est trop basse pour
permettre un fonctionnement normal
5-64
Manomètre de pression d’air
secondaire
CIRCUIT PNEUMATIQUE
la pédale de frein et maintenez-la
enfoncée pendant 5 minutes. La
baisse de pression ne doit pas
dépasser 3,0 psi (21 kPa) par
minute.
Pour détecter les fuites dans les
circuits d'air comprimé, suivez les
instructions ci-dessous :
1.
Périodiquement ou après
l'entretien ou le remplacement
d'un dispositif pneumatique :
2.
Mettez le système sous pression
pour atteindre le point de
déclenchement du régulateur, ou
120 psi (827 kPa).
3.
Arrêtez le moteur et desserrez les
freins de service.
4.
Sans agir sur la pédale de frein,
observez le débit de baisse de
pression d'air. Ce débit ne doit
pas dépasser 2,0 psi (14 kPa) par
minute.
5.
Mettez le moteur en marche et
laissez la pression se rétablir dans
le système.
6.
Arrêtez le moteur et serrez
complètement les freins. Enfoncez
7.
Si la fuite d'air est excessive (la
perte de pression est supérieure à
3,0 psi (21 kPa) après 5 minutes
de freinage), il faut effectuer
un essai d'étanchéité sur les
raccords des conduites d'air et
sur les dispositifs de commande
des freins. Ces essais devraient
permettre de repérer la fuite.
Compresseur d'air
Fonctionnement
Tous les compresseurs, quelle que soit
la marque ou le modèle, fonctionnent
de façon continue tant que le moteur
tourne. La pression est limitée par le
régulateur. Le régulateur travaille de
pair avec le mécanisme de délestage
logé dans la tête de cylindre du
compresseur pour assurer la charge
et la décharge du compresseur. Le
compresseur se déleste lorsque la
pression du circuit atteint 120 psi
(827 kPa) et le cycle de compression
se rétablit lorsque la pression chute à
100 psi (690 kPa).
5-65
5
CIRCUIT PNEUMATIQUE
Entretien préventif
Les vérifications suivantes sont
décrites à titre d'information seulement;
elles devraient être effectuées par
un mécanicien certifié. Pour tout
renseignement concernant l'entretien
des compresseurs d'air, adressez-vous
à votre concessionnaire ou consultez
le Guide du fabricant sur l'entretien du
moteur.
5
Après toute réparation sur un circuit
pneumatique, effectuez toujours un
essai d'étanchéité, et vérifiez le bon
fonctionnement des freins avant de
remettre le véhicule sur la route.
Vous trouverez ci-dessous une liste
des éléments du compresseur d'air à
entretenir :
•
Vérifiez le filtre à air du
compresseur, le cas échéant,
et remplacez l'élément s'il est
obstrué. Vérifiez l’alignement
et la tension de la courroie du
5-66
montage et de l'entraînement du
compresseur. Réglez au besoin.
•
Enlevez les écrous du couvercle
du clapet de refoulement du
compresseur et assurez-vous qu'il
n'y a pas une quantité excessive
de carbone. Le cas échéant,
nettoyez ou remplacez la culasse
du compresseur. De plus, vérifiez
s'il n'y a pas de carbone dans
la conduite de refoulement du
compresseur et nettoyez-la ou
remplacez-la s'il y a lieu.
•
Démontez le compresseur,
nettoyez-le à fond et vérifiez
toutes les pièces. Réparez ou
remplacez les pièces usées ou
endommagées ou remplacez le
compresseur par un compresseur
remis à neuf en usine.
ATTENTION
Si vous vidangez le circuit de
refroidissement du moteur pour
prévenir les effets du gel, il faut
aussi vider la culasse et le bloc
du compresseur. Si le système
de refroidissement n'est pas
périodiquement vidangé et vérifié,
le moteur pourrait être endommagé.
Voir Système de refroidissement
à la page 5-83 pour plus de
renseignements.
SYSTÈME DE FREINAGE
SYSTÈME DE
FREINAGE
Réglage des freins
(1) rendre les forces de freinage
disponibles les plus efficaces possible
et (2) pour que les forces permettant
l’arrêt soient égales à toutes les roues.
ATTENTION
AVERTISSEMENT
Ne travaillez pas sur le système
de freinage de votre véhicule sans
avoir serré le frein de stationnement
et calé les roues. Si le véhicule
n'est pas complètement immobilisé,
il pourrait se mettre à rouler et
causer des blessures graves
ou mortelles ou d'importants
dommages matériels.
Pour utiliser votre véhicule
efficacement en toute sécurité, vous
devez connaître le fonctionnement des
organes de freinage. Pour en savoir
plus sur les freins, consultez l’index
sous la rubrique Freins.
Le réglage et l’équilibrage des freins
doivent être effectués avec soin pour
Le circuit de freinage pneumatique
de ce véhicule est conçu pour L’UNE
des opérations suivantes : tracteur
ou camion, et il est conforme
aux sections des FMVSS 121
respectives. Un tracteur ne doit pas
être utilisé ou configuré comme un
camion, et inversement, un camion
ne doit pas être utilisé ou configuré
comme un tracteur sans que des
modifications significatives soient
apportées au système de freinage
pneumatique de manière à toujours
être conforme aux normes FMVSS
121.
Communiquez avec votre
concessionnaire pour obtenir des
consignes.
Une fois qu'un système de freinage
a été réglé conformément aux
spécifications, le remplacement
de l'un de ses composants ou d'une
combinaison de ceux-ci peut provoquer
un fonctionnement inadéquat du
système Il est indispensable que tous
les éléments du système fonctionnent
ensemble pour donner le résultat
escompté. Les pièces de rechange
du système de freinage doivent être
identiques ou supérieures aux pièces
d'origine. Tout écart par rapport aux
spécifications d’origine peut nuire
au fonctionnement de l'ensemble du
système. Tous les éléments de la
liste ci-dessous sont interdépendants;
ils doivent être conformes aux
spécifications techniques d’origine :
•
Dimension des pneus
•
Freins à tambour
a.
Rayon de came
b.
Angle de taillant
5-67
5
SYSTÈME DE FREINAGE
•
c.
Rayon de tambour
d.
Garnitures de frein
e.
Récepteurs de freinage
f.
Rattrapeurs d’usure
Frein à disques
a.
5
5-68
Disques de frein
AVERTISSEMENT
N'utilisez
jamais
une
pièce
de rechange qui ne soit pas
exactement
conforme
aux
spécifications originales.
La
présence d'une pièce non conforme
dans le système de freinage de
votre véhicule peut provoquer
une défaillance entraînant un
accident et des blessures graves
ou mortelles. Les dimensions et les
types sont si étroitement liés qu'une
modification apparemment anodine
peut entraîner un changement dans
le comportement du véhicule au
freinage sur la route. Si les éléments
du système ne se comportent pas
exactement comme ils le devraient,
vous pourriez perdre la maîtrise
de votre véhicule et provoquer un
accident grave.
Tous les conducteurs devraient vérifier
régulièrement le système de freinage
de leur véhicule.
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas de garnitures de
frein d'une épaisseur inférieure au
minimum spécifié. Les têtes de
rivet ressortiraient et pourraient
endommager le tambour de frein
et réduire l'efficacité du freinage
en causant un accident pouvant
entraîner des blessures graves ou
mortelles ou en endommageant le
matériel.
SYSTÈME DE FREINAGE
Freins pneumatiques à
disques
L'usure des plaquettes de frein doit être
vérifiée à des intervalles réguliers par
un mécanicien qualifié, conformément
auProgramme d'entretien préventif à la
page 5-13. Les périodicités de contrôle
des garnitures seront rapprochées
en cas de conditions d’utilisation
intensives ou tout terrain.
Effectuez des inspections périodiques
pour déceler l'usure des plaquettes et
des disques :
•
les freins doivent faire l'objet
d'une inspection détaillée par un
mécanicien qualifié.
•
Si les crans sont introuvables,
faites effectuer une inspection
détaillée par un mécanicien
qualifié. Les plaquettes et les
disques doivent être mesurés et
comparés aux caractéristiques
techniques du fabricant; celles-ci
se trouvent dans le manuel
d'entretien du fabricant des freins.
Détails des étriers
1.
2.
3.
Stationnez sur une surface de
niveau et calez les roues.
•
Desserrez les freins de
stationnement temporairement.
•
Comparez la position relative
de deux crans; l'un est situé sur
l'étrier et l'autre sur le support.
Reportez-vous à l'illustration
ci-dessous pour déterminer si
4.
5.
Ensemble d'étrier de frein
Emplacement des rainures
d'inspection
Les crans sont alignés (le
moment d'ordonnancer une
inspection des plaquettes et
des disques)
Disque de frein
Ensemble de support de
frein
Inspectez périodiquement le jeu
fonctionnel de l'étrier.
•
Arrêtez le véhicule sur une surface
de niveau et laissez refroidir les
5-69
5
SYSTÈME DE FREINAGE
freins. Les étriers de frein chauds
peuvent causer des brûlures par
simple contact.
5
•
Calez les roues.
•
Desserrez les freins de
stationnement temporairement.
•
Saisissez l'étrier et bougez-le.
On appelle ce mouvement le jeu
fonctionnel.
•
Le jeu fonctionnel approprié est de
0,08 po (2 mm) de mouvement de
l'étrier de frein (environ l'épaisseur
d'une pièce de cinq cents) en sens
intérieur/extérieur.
•
Faites effectuer une inspection
plus poussée par un mécanicien
qualifié si l'étrier ne bouge pas ou
si le mouvement de celui-ci est
supérieur au jeu spécifié.
5-70
Freins à tambour
L'usure des garnitures de tambours
de freins et des plaquettes des freins
à disque doit être vérifiée à des
intervalles réguliers par un mécanicien
qualifié, conformément au programme
d'entretien. Les périodicités de
contrôle des garnitures seront
rapprochées en cas de conditions
d’utilisation intensives ou tout terrain.
Rattrapeurs d’usure
automatiques
Vérifiez périodiquement la course de
l'actionneur de freins. Remplacez
le rattrapeur d’usure si une course
appropriée ne peut être maintenue.
Vérifications fonctionnelles
des rattrapeurs d’usure
•
Mesurez la course de l'actionneur
de freins lorsque le frein à ressort
est desserré et que la pression
d'air n'est pas inférieure à 100 psi
(690 kPa).
•
La course de l'actionneur de freins
consiste en la différence entre
la position d'application et de
rétraction de la tige-poussoir de
l'actionneur.
•
Un rattrapeur d’usure automatique
en bon état de fonctionnement
et bien posé produit les courses
suivantes :
SYSTÈME DE FREINAGE
Type d'actionneur
36 (freins arrière)
30 (freins arrière)
16, 20 et 24 (freins
avant)
Course
1-1/2” - 2-1/4”
(38 à 57 mm)
1-1/2” - 2”
(38 à 51 mm)
1” - 1-3/4”
(25,4 à 44,4 mm)
AVERTISSEMENT
Le réglage manuel des rattrapeurs
d'usure automatiques est une
pratique dangereuse qui pourrait
avoir des conséquences graves.
Cela donne un faux sentiment de
sécurité à l'opérateur à propos de
l'efficacité des freins. Communiquez
avec le service après-vente de
votre concession si la course est
supérieure aux caractéristiques
techniques ci-dessus. Une course
qui est supérieure à ces valeurs
peut constituer un indice d'anomalie
du rattrapeur d'usure ou du système
de freinage.
5
Course de l'actionneur de freins
5-71
CABINE
CABINE
Entretien de l'extérieur du
véhicule
Surfaces peintes
Lavez fréquemment les surfaces
peintes pour enlever la saleté et les
dépôts alcalins susceptibles de tacher
le fini de la peinture. Voir Nettoyage,
protection et bourrelets d’étanchéité à
la page 5-73.
5
5-72
Surfaces en aluminium et
chromées
•
Nettoyez les roues et pare-chocs
en aluminium à l'eau chaude.
Un détachant à goudron permet
d'éliminer les dépôts épais de
saleté de la route. Pour éviter les
taches, essuyez les surfaces en
aluminium pour les sécher après
le lavage.
•
Pour éviter la corrosion due
à l’épandage du sel, nettoyez
les pièces en aluminium à la
vapeur ou à l'eau sous pression.
Une solution de savon doux
peut s’avérer utile. Rincez
abondamment.
Comme précaution contre la rouille,
maintenez les parties chromées
propres et protégées à l'aide de cire,
surtout en hiver lorsque les routes sont
imprégnées de sels.
•
Utilisez, s'il y a lieu, un produit
commercial pour nettoyer les
chromes, afin d'enlever l'oxydation
de surface.
•
Il est recommandé de nettoyer
les surfaces chromées à l'eau.
Essuyez-les pour conserver leur
fini lustré. Un produit de nettoyage
commercial pour les chromes
éliminera l'oxydation de surface.
Après le nettoyage, cirez les
surfaces planes et appliquez
une mince couche de lubrifiant
antirouille autour des boulons et
autres fixations.
CABINE
Nettoyage de la surface du
tuyau arrière d'échappement
AVERTISSEMENT
Attendez toujours que les surfaces
chaudes refroidissent avant toute
intervention autour d'elles.
Le
non-respect de cette consigne peut
entraîner des blessures ou la mort.
Pour maintenir une finition de qualité,
nettoyez avec un chiffon doux
imbibé d'eau et de savon ou de
produit nettoyant pour le verre. Un
agent polisseur non abrasif (p. ex.,
Windex®) pour chrome peut être
utilisé modérément sur les surfaces
difficiles à nettoyer. NE nettoyez PAS
le chrome soumis à de fortes chaleurs
avec des tampons à récurer, un agent
polisseur abrasif, des nettoyants
chimiques à fort taux d'acidité ou tout
autre nettoyant abrasif.
Acier inoxydable
Même les pièces en acier inoxydable
de haute qualité peuvent s'oxyder
au contact prolongé d’eau salée,
particulièrement lorsque l'humidité
saline s’accumule sur la surface
métallique par les souillures de la
route. Il est donc important de nettoyer
fréquemment les dépôts humides
chargés de sel s'accumulant sur les
surfaces d'acier inoxydable.
•
Si vous détectez de l'oxydation de
surface, lavez la surface et utilisez
un produit à polir commercial pour
l'éliminer, puis une couche de cire.
•
N'utilisez jamais de laine d'acier
pour nettoyer l'acier inoxydable,
car de minuscules particules
d'acier pourraient s'incruster dans
la surface et la marquer par des
taches de rouille.
Nettoyage, protection et
bourrelets d’étanchéité
Il faut effectuer de fréquents lavages
pour éliminer la saleté et les
contaminants susceptibles de tacher
et d'oxyder la peinture, et d'accélérer
la corrosion des surfaces polies et
métallisées.
L'application de cire constitue une
protection supplémentaire contre les
taches et l'oxydation. Pour donner à la
couche de peinture suffisamment de
temps pour durcir, attendez environ 30
jours après la date de fabrication du
véhicule avant de la cirer. N'appliquez
pas de cire en plein soleil et attention
de ne pas brûler la peinture en la
frottant à l'aide d'une polisseuse
mécanique.
Vaporisez de temps en temps les
caoutchoucs d'étanchéité des portes
et des vitres à l'aide d'un produit à
base de silicone pour en préserver
5-73
5
CABINE
la souplesse. Cette vaporisation est
particulièrement utile par temps froid
pour empêcher les portes et les glaces
de rester collées par la glace.
Nettoyage du véhicule
AVERTISSEMENT
Précautions
Ne nettoyez pas le dessous du
châssis, des ailes, etc. sans vous
protéger les bras et les mains.
Vous pourriez vous couper sur
des bords métalliques tranchants.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
AVERTISSEMENT
Utilisez les produits de nettoyage
avec précaution. Certains agents
de nettoyage peuvent être toxiques.
Tenez-les hors de la portée des
enfants.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
AVERTISSEMENT
L'humidité, la glace et les sels de
voirie peuvent nuire à l'efficacité du
freinage. Essayez vos freins avec
prudence après chaque lavage. Le
non respect de cette consigne peut
entraîner des blessures, la mort ou
des dommages matériels.
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas les produits suivants :
essence,
kérosène,
pétrole,
dissolvant pour vernis à ongles
et autres liquides nettoyants
volatils. Ils peuvent être toxiques,
inflammables
ou
autrement
dangereux.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
5
5-74
•
Conformez-vous aux étiquettes de
mise en garde.
CABINE
•
Lisez toujours les directives de
l’emballage avant d'utiliser un
produit.
•
N'utilisez pas de solution
susceptible d'endommager la
peinture de la carrosserie.
•
La plupart des nettoyants
chimiques sont concentrés et
doivent être dilués.
•
N'utilisez les liquides détachants
que dans des locaux bien ventilés.
•
Tous les véhicules sont soumis
à des détériorations dues aux
fumées industrielles, à la neige,
à la glace, aux sels de voirie
corrosifs, etc., pour n'en nommer
que quelques-uns. Un véhicule
bien entretenu peut paraître neuf
pendant de nombreuses années.
Un entretien régulier et bien conçu
contribuera à maintenir la beauté
et la valeur de votre véhicule.
Votre concessionnaire peut vous
fournir un certain nombre de produits
d'entretien, et vous conseiller sur leur
utilisation pour le nettoyage intérieur et
extérieur de votre véhicule.
Lavage de l'extérieur du
véhicule
1.
Commencez par pulvériser de
l'eau sur la surface sèche pour
enlever toutes les saletés non
adhérentes avant le lavage et
l'application de cire.
Ne lavez pas votre véhicule en
plein soleil.
Ne dirigez pas le jet d’eau
directement dans les ouvertures
de ventilation de la cabine.
2.
Lavez le véhicule à l'eau
savonneuse à l'aide d'un linge
doux et propre ou d'une brosse
douce pour lavage de voitures.
Employez de l'eau tiède ou froide
et du savon de ménage doux. Il
n'est pas recommandé d'utiliser un
détersif ou produit de nettoyage
industriel.
N'utilisez pas de brosse dure,
serviettes de papier, laine de
verre ou produit nettoyant abrasif,
qui pourraient rayer les surfaces
ATTENTION
Ne dirigez pas un jet d'eau
directement sur les serrures ou les
dispositifs de fermeture. Recouvrez
les trous de serrure de ruban collant
pour empêcher l'eau de pénétrer
dans les cylindres de serrure. Si
de l'eau pénètre dans les barillets,
il faut la chasser à l'aide d'un jet
d'air comprimé. Pour empêcher les
serrures de geler en hiver, projetez
dans les barillets de la glycérine ou
un dégivreur de serrure.
5-75
5
CABINE
Nettoyage du châssis
métalliques peintes, métallisées
ou polies.
NOTA
3.
Rincez fréquemment tout en
lavant afin d'éliminer la saleté
susceptible de rayer la surface.
Pour que la peinture de votre camion
ait le temps de durcir, attendez au
moins trente jours, après la date de
fabrication, pour la cirer.
4.
Essuyez toutes les surfaces à
l'aide d'une peau de chamois pour
éviter les taches de calcaire.
Pour prévenir la formation de
taches de calcaire, nettoyez la
surface à l'aide d'un chiffon propre
ou d’une peau de chamois.
5.
Enlevez les taches de goudron à
l'aide d'un détachant à goudron
pour automobiles de bonne
qualité.
6.
Après nettoyage et séchage,
appliquez une couche de cire de
bonne qualité pour automobiles.
5
5-76
•
Ne cirez pas votre véhicule en
plein soleil.
•
N'essuyez jamais la poussière
sur une surface sèche, car vous
risquez de rayer la peinture.
•
Nettoyez au jet d'eau la poussière
et la saleté sur tout le châssis.
Vous pourrez ensuite repérer plus
facilement une fuite d’huile, le cas
échéant.
•
Les matières corrosives utilisées
pour faire fondre la glace et la
neige et fixer la poussière peuvent
s'accumuler sous le véhicule.
Si ces matières ne sont pas
enlevées, une corrosion (rouille)
accélérée peut se produire
au niveau des conduites de
carburant, du châssis, du plancher
et du système d'échappement,
même s'ils sont protégés contre la
corrosion.
Chaque printemps au moins,
éliminez ces matières au jet d'eau.
Assurez-vous de nettoyer tous
les endroits où de la boue et
d'autres débris sont susceptibles
de s'accumuler. La saleté durcie
CABINE
s'accumulant à certains endroits
difficiles d'accès doit être détachée
avant l'arrosage. Si vous le désirez,
votre concessionnaire peut effectuer
ce travail pour vous.
Nettoyage des garnitures
et surfaces en vinyle
intérieures
•
Essuyez les garnitures et
revêtements en vinyle à l'aide
d'un bon produit de nettoyage
commercial. N'employez ni
acétone, ni diluant à laque.
•
Nettoyez les tissus à l'aide d'un
shampooing spécialement conçu
à cet effet. Suivez les instructions
figurant sur l'emballage.
Ceintures de sécurité Inspection
Les ceintures de sécurité, qui
comprennent les sangles, les boucles,
les dispositifs de verrouillage et
les accessoires de montage, sont
soumises à une utilisation intensive
dans les poids-lourds, beaucoup plus
que dans les voitures de tourisme.
Les utilisateurs devraient se rendre
compte des facteurs contribuant à
cette utilisation intensive et à la durée
réduite des ceintures de sécurité.
5
5-77
CABINE
AVERTISSEMENT
À défaut de vérification et d'entretien
régulier des dispositifs de retenue,
vous risquez des blessures graves
ou mortelles.
Sans vérification
et
entretien
périodiques
en
vue de détecter toute condition
dangereuse, les composants de
retenue des sièges peuvent s’user
ou ne pas vous protéger en cas
d’accident.
Facteurs contribuant à réduire la
durée des ceintures de sécurité :
•
Normalement, les poids lours
accumulent deux fois plus de
kilométrage qu'une voiture de
tourisme moyenne sur une
période de temps donnée.
•
Le mouvement des sièges et
de la cabine dans les camions
entraînent le mouvement presque
constant des ceintures de sécurité
en raison des caractéristiques de
ces véhicules et de la conception
des sièges. Le frottement constant
des sangles contre les ferrures
et le contact fréquent avec la
structure de la cabine et autres
pièces du véhicule contribuent à
l'usure des dispositifs de retenue.
5
•
5-78
Facteurs environnementaux poussière, rayons ultraviolets du
soleil, ces facteurs réduisent la
durée des ceintures de sécurité.
En raison de tous ces facteurs, les
ceintures de sécurité à trois points
d'ancrage qui sont installées dans votre
véhicule nécessitent une inspection
complète tous les 20 000 milles
(32 000 km). Si le véhicule est
exposé à un environnement ou à des
conditions de service particulièrement
dures, il peut être nécessaire
d'effectuer ces inspections plus
fréquemment.
Toute sangle de ceinture de sécurité
coupée, effilochée ou usée de façon
exagérée ou inhabituelle, visiblement
décolorée par l'exposition aux
ultraviolets, entamée par l'usure ou
endommagée au niveau des boucles,
des dispositifs de verrouillage ou
d'enroulement, ou présentant toute
autre anomalie doit être remplacée
immédiatement, quel que soit le
kilométrage parcouru.
CABINE
AVERTISSEMENT
Il est important de se souvenir
qu'une ceinture de sécurité doit
être changée complètement si le
véhicule a subi un accident. Des
dommages invisibles causés par
les tensions d'un accident peuvent
empêcher le système de fonctionner
adéquatement la prochaine fois qu'il
s'avère nécessaire. Le non-respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures ou la mort.
Instructions pour
l'inspection
Suivez les instructions ci-dessous
lors des inspections ayant pour but
de repérer les sangles coupées,
effilochées ou usées de façon
exagérée ou inhabituelle, ou
endommagées au niveau des boucles,
des dispositifs de verrouillage ou
d'enroulement, ou présentant d'autres
anomalies. Ces détériorations
signalent la nécessité de remplacer la
ceinture de sécurité.
AVERTISSEMENT
Si un élément quelconque de
la ceinture de sécurité doit être
remplacé, il faut remplacer la
ceinture au complet (du côté de
l'enrouleur et de la boucle). Des
dommages invisibles à un ou
plusieurs composants peuvent
empêcher le système de fonctionner
adéquatement la prochaine fois qu'il
s'avère nécessaire. Le non-respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures ou la mort.
1.
Vérifiez l’usure des sangles du
système. Les sangles doivent
être examinées de près pour
déterminer si elles entrent en
contact avec des surfaces
coupantes ou rugueuses sur
les sièges ou d’autres pièces
à l’intérieur de la cabine. Ces
zones constituent les endroits
caractéristiques où les sangles
peuvent être coupées ou usées
5-79
5
CABINE
par abrasion. Les coupures,
l’effilochage ou une usure
excessive indiquent qu’il est
nécessaire de remplacer le
système de ceinture de sécurité.
2.
Le guide de la sangle (anneau de
renvoi) au niveau du montant
latéral est l'endroit où un
mouvement constant de la
ceinture se produit à cause du
déplacement relatif du siège dans
la cabine.
3.
Vérifiez le dispositif de verrouillage
Comfort Clip au cas où il serait
fendu ou endommagé, ou ne
fonctionnerait pas correctement.
4.
Vérifiez la boucle et la languette
de verrouillage, et assurez-vous
de son bon fonctionnement et de
l'absence d'usure, de déformation
ou autre dommage.
5
5.
Vérifiez le dispositif d'enroulement
qui est monté sur le plancher
du véhicule, à la recherche de
5-80
dommages. L’enrouleur est le
cœur du système de retenue de
l’occupant du siège et peut souvent
être endommagé en raison d’abus,
même involontaires. Vérifiez son
fonctionnement pour vous assurer
qu'il n'est pas bloqué et qu'il
enroule et déroule facilement la
sangle.
6.
Si votre véhicule est équipé
de sangles d'attache réglables,
assurez-vous qu'elles sont réglées
conformément aux directives
d'installation. Vérifiez aussi leur
degré d'usure et le serrage des
points d’ancrage.
7.
Le matériel de fixation doit être
examiné pour déceler toute
corrosion, ainsi que tout boulon ou
écrou desserré.
8.
Vérifiez les zones des sangles
exposées aux rayons ultraviolets
du soleil. Si sa décoloration
va de gris à marron clair, la
résistance physique de la toile
peut s'être détériorée sous l'action
des ultraviolets. Remplacez le
dispositif de retenue.
Points de contrôle des ceintures de
sécurité
1
Sangle coupée, effilochée
ou très usée dans la zone
de la boucle.
CABINE
2
3
4
5
6
7
8
Sangle coupée ou effilochée
au guide-sangle en D.
Dispositif de verrouillage
Comfort Clip fendu ou
endommagé.
Corps de boucle fendu.
Dispositif d'enroulement en
cas de dommages. (situé
derrière le panneau de
garniture)
Les ancrages pour vérifier
leur degré d'usure et
le serrage des points
d'ancrage.
Le matériel de fixation en
cas de corrosion, et le
serrage des boulons et des
écrous.
La sangle en cas de
détérioration entraînée par
l'exposition aux rayons du
soleil.
AVERTISSEMENT
Négliger de régler les sangles
d'attache pourrait entraîner un
mouvement excessif du siège
en cas d’accident. Les sangles
d’attache doivent être ajustées
de sorte qu’elles soient tendues
lorsque le siège est à sa position la
plus avancée et la plus haute. Le
non-respect de cette consigne peut
entraîner des blessures ou la mort.
Quand on a décidé de remplacer une
ceinture de sécurité, il faut s'assurer de
ne la remplacer que par un dispositif
PACCAR autorisé.
au type de siège de votre véhicule
et conformez-vous étroitement
aux instructions données. Il est
extrêmement important que toutes
les pièces soient montées dans la
même position que les éléments
d'origine et que les attaches soient
serrées au couple indiqué. Cela
permet de conserver l’intégrité de la
conception des points de montage de
l’ensemble de ceinture de sécurité.
Pour toute question concernant le
remplacement des ceintures de
sécurité, adressez-vous à votre
concessionnaire.
5
Même si l'inspection révèle que
seule une partie de la ceinture de
sécurité doit être remplacée, il faut
remplacer toute la ceinture. Un guide
d’installation est fixé à chaque ceinture
de sécurité de rechange. Utilisez le
guide d'installation correspondant
5-81
CABINE
Essuie-glace/lave-glace
Les essuie-glace ne nécessitent
aucun entretien. Vérifiez les balais
annuellement ou tous les 60 000 milles
(96 000 km).
Réservoir de lave-glace
ATTENTION
N'utilisez pas d'antigel ou de liquide
de refroidissement pour moteur
dans le réservoir de lave-glace.
Vous pourriez endommager les
joints et autres éléments du
système.
Chaque jour :vérifiez le niveau de
liquide dans le réservoir, qui est situé
dans le compartiment moteur. Refaites
le plein s'il y a lieu.
5
5-82
SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
SYSTÈME DE
REFROIDISSEMENT
ATTENTION
Le système de refroidissement du
moteur nécessite un entretien et
des inspections précis. Le défaut
de respecter les exigences peut
donner lieu à un dommage au
moteur. Le dommage au moteur
peut comprendre, mais non de façon
limitative :
Entretien du système de
refroidissement
Le système de refroidissement de votre
moteur comporte de série du liquide
de refroidissement à durée prolongée.
Le liquide de refroidissement longue
durée est constitué d’un mélange
d’éthylène glycol, d’eau et d’inhibiteurs
chimiques propres à la technologie
des acides organiques. Le liquide
de refroidissement longue durée
empêche la formation de corrosion et
de calamine et offre une protection
contre les points de congélation et
d'ébullition.
•
Le gel
•
L'ébullition
•
La corrosion
•
Des chemises de cylindre piquées
Cette information se trouve dans le
guide du propriétaire du fabricant du
moteur. Il incombe au propriétaire
de respecter toutes les exigences
mentionnées dans le guide du
propriétaire du fabricant du moteur.
Ce qu’il faut vérifier dans un
système de refroidissement
contenant un liquide de
refroidissement longue
durée
Concentration de liquide de
refroidissement longue durée
Vérifiez le niveau de protection
contre le gel / l'ébullition; celui-ci est
déterminé par la concentration de
liquide de refroidissement longue
durée. Utilisez un réfractomètre de
glycol pour déterminer le niveau
de glycol. Ajoutez du liquide de
refroidissement longue durée afin
d'obtenir le rapport de liquide de
refroidissement longue durée à l'eau
qui vous offrira la protection dont vous
avez besoin. Consultez le tableau
ci-dessous pour déterminer la quantité
de liquide de refroidissement longue
durée que vous devez ajouter.
5-83
5
SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
NOTA
La
concentration
maximale
recommandée de liquide de
refroidissement
longue
durée
est de 60 % de liquide de
refroidissement longue durée pour
40 % d’eau par volume (un mélange
de liquide de refroidissement
60/40). La concentration minimale
recommandée est de 40 %.
longue durée, on doit maintenir le point
de congélation entre –30 °F et –45 °R
(-34 °C et –43 °C).
Dans un système de refroidissement
rempli de liquide de refroidissement
5
Rapport
souhaitable de
liquide de
refroidis0% 10% 15% 20%
sement
longue
durée/
eau :
Point de
congél+32
+25
+20
+15
ation °F
(0)
(-4)
(-7)
(-9)
(°C)
Les chiffres en gras sont les taux de
5-84
25%
30%
35%
40%
45%
50%
55%
60%
65%
70%
75%
80%
85%
90% 100%
+10
(-12)
+5
(-15)
-5
(-21)
-12
(-24)
-23
(-31)
-34
(-37)
-50
(-46)
-65
(-54)
-75
(-59)
-84
(-64)
-70
(-57)
-55
(-48)
-43
(-42)
-30
(-34)
concentration recommandés.
-5
(-21)
SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
État du liquide de
refroidissement longue
durée (contamination et
concentration d'inhibiteur)
Effectuez une inspection visuelle du
liquide de refroidissement longue
durée. Il ne doit comporter aucun
trouble ni débris flottants. Déterminez
la concentration de l’inhibiteur
chimique au moyen d’un nécessaire
de vérification ou des bandes d’essai,
spécialement conçus pour liquides
de refroidissement longue durée.
Le niveau de concentration de
l’inhibiteur détermine la protection
contre la corrosion. Si vous avez
des doutes quant à la qualité, à
la contamination du liquide de
refroidissement ou à des problèmes
mécaniques, soumettez un échantillon
de liquide de refroidissement pour
analyse. Un mauvais contrôle peut
conduire à la dégradation du liquide de
refroidissement, à l'endommagement
du système de refroidissement et
d’organes du moteur. Consultez votre
concessionnaire ou le représentant du
fabricant du liquide de refroidissement
longue durée pour obtenir des
nécessaires de vérification, des
bandes d’essai et des procédures
d’échantillonnage en laboratoire,
recommandés pour le liquide de
refroidissement longue durée.
N’utilisez jamais de filtres contenant
des adjuvants d'additif de liquide de
refroidissement dans un système de
refroidissement contenant un liquide
de refroidissement longue durée.
Remplissage
Diluant de liquide de
refroidissement longue durée
Ajoutez du diluant de liquide de
refroidissement longue durée au
besoin aux périodicités d'entretien
spécifiées sous « Refroidissement ».
Filtre de liquide de
refroidissement
Si votre véhicule est livré avec un filtre
non chimique (filtre vide), remplacez-le
seulement par un filtre vide aux
intervalles spécifiés sous Programme
d'entretien préventif à la page 5-13.
5
Réservoir d'équilibre
NOTA
N'utilisez pas le bouchon de
radiateur pour remplir le réservoir
d'équilibre de liquide.
5-85
SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
AVERTISSEMENT
Le fait d’enlever le bouchon de
remplissage sur un moteur chaud
peut provoquer un jaillissement de
liquide de refroidissement chaud
pouvant vous brûler gravement.
Si le moteur tournait encore au
cours des 30 minutes précédentes,
soyez très prudent lorsque vous
enlevez le bouchon de remplissage.
Protégez-vous le visage, les mains
et les bras en couvrant le bouchon
d'un grand chiffon épais afin de
vous protéger contre une projection
possible de liquide ou de vapeur.
5
AVERTISSEMENT
Si vous voyez de la vapeur ou
du liquide de refroidissement qui
s'échappe, ne tentez pas d'enlever
le bouchon avant que le réservoir
d'équilibre se soit refroidi. Dans
quelque situation que ce soit,
enlevez le bouchon très lentement
et prudemment. Soyez prêt à vous
éloigner si de la vapeur ou du liquide
s'échappe.
Niveau adéquat de liquide de
refroidissement
NOTA
NOTA
Ne pas remplir excessivement
le système de refroidissement.
L'excès
de
liquide
de
refroidissement peut provoquer
un débordement, la perte d'antigel
et une diminution de la protection
contre la corrosion.
Si vous devez refaire fréquemment
l’appoint
de
liquide
de
refroidissement sans qu'il n'y ait
trace de fuite lorsque le moteur est
froid, recherchez des fuites lorsque
le moteur tourne à la température
de fonctionnement normale.
Remplissez le système de
refroidissement si le liquide de
refroidissement n'atteint pas le
5-86
niveau «MIN» indiqué sur le réservoir
d'équilibre. Le réservoir d'équilibre est
translucide, ce qui permet de voir le
niveau du liquide de refroidissement.
Ajoutez du liquide de refroidissement
par le bouchon de remplissage du
réservoir d'équilibre. Ne retirez pas le
bouchon de radiateur pour remplir le
système de refroidissement.
•
Le niveau minimal de liquide est
déterminé par la ligne «MIN»
sur le réservoir d'équilibre. Cet
SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
indicateur est situé en dessous du
bouchon de remplissage.
•
en versant celui-ci par le bouchon
de remplissage du réservoir
d'équilibre. Versez le liquide de
refroidissement à une vitesse
de débit constante jusqu'à ce
que le réservoir d'équilibre soit
plein (jusqu'à la base du goulot
de remplissage). Il pourrait être
nécessaire d'arrêter pendant une
minute pour ensuite reprendre le
remplissage si le niveau de liquide
a diminué.
Le système de refroidissement a
besoin de liquide si le niveau dans
le réservoir d'équilibre n'atteint
pas la ligne «MIN» et ce, que le
système soit chaud ou froid.
Remplissage du radiateur
1.
Si votre système de
refroidissement est muni de
robinets de purge dans le
tuyau supérieur de liquide de
refroidissement, ouvrez-les avant
de remplir le réservoir d'équilibre.
2.
Fermez toute vidange de liquide
ouverte dans le système.
3.
Enlevez le bouchon de
remplissage du réservoir
d'équilibre (ne retirez pas le
bouchon de radiateur).
4.
Remplissez le système de liquide
de refroidissement prémélangé
5.
Fermez tout robinet de purge
ouvert à l'étape 1.
6.
Faites démarrer le moteur et
maintenez-le au ralenti à faible
régime.
7.
Pendant que le moteur tourne au
grand ralenti, l'air s'échappera du
système de refroidissement ce
qui viendra réduire le niveau de
liquide de refroidissement dans le
réservoir d'équilibre. Continuez
à remplir le réservoir d'équilibre
jusqu'à ce que le niveau de liquide
de refroidissement demeure à
environ ½ po au-dessus du niveau
« MIN ». Ceci peut prendre
jusqu'à deux minutes, selon la
température extérieure.
8.
Faites fonctionner le régime
du moteur jusqu'à ce que la
température se stabilise (à
l'ouverture du thermostat).
9.
Remplissez le réservoir d'équilibre
au besoin de façon à atteindre ½
po au-dessus du niveau «MIN».
10. Faites fonctionner le moteur au
ralenti rapide encore 10 minutes,
puis remplissez le réservoir
d'équilibre de nouveau jusqu'à ½
po au-dessus du niveau «MIN».
11. Replacez le bouchon de
remplissage du réservoir
d'équilibre.
Vérifiez le niveau de liquide de
refroidissement après chaque
5-87
5
SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
parcours. Ajoutez du liquide de
refroidissement au besoin. Peu
après avoir rempli le radiateur, vous
constaterez peut-être que le niveau du
liquide n'est pas suffisamment élevé.
Cela peut être causé par la présence
d'air emprisonné dans le système, qui
n'a pas encore été purgé. Il faut laisser
un peu de temps au système pour que
l'air emprisonné s'échappe après le
remplissage du radiateur.
5
5-88
Chauffe-moteur
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas le chauffe-moteur
s'il est dans un état douteux.
Mal entretenu ou mal utilisé,
un chauffe-moteur peut être la
cause d'un incendie entraînant
des blessures, la mort ou des
dommages matériels.
Vérifiez
régulièrement le câblage de votre
chauffe-moteur et assurez-vous
qu'il ne comporte pas de fils
endommagés ou dénudés.
Si
vous avez besoin de réparation
ou d'information, veuillez vous
mettre en rapport avec votre
concessionnaire agréé ou avec le
fabricant du chauffe-moteur.
Le
non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
ATTENTION
Avant de mettre le moteur en
marche,
débranchez
toujours
le chauffe-moteur.
Si celui-ci
n'est
pas
débranché,
vous
pouvez endommager le circuit de
refroidissement de votre véhicule.
Pour obtenir la meilleure efficacité
de votre chauffe-moteur, utilisez une
solution mi-éthylène glycol mi-eau.
N'utilisez pas une concentration
d'antigel supérieure à 65 % sous
peine de réduire la vie utile du
chauffe-moteur.
Après l'entretien du système de
refroidissement, utilisez le véhicule
pendant un jour ou deux avant de
recourir au chauffe-moteur. Laissez à
l'air emprisonné à l'intérieur du moteur
le temps de s'échapper.
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Circuit électrique
AVERTISSEMENT
Les bornes de batterie et
accessoires connexes contiennent
du plomb et des composés de
plomb.
Il s'agit de produits
chimiques identifiés par l'État de
Californie comme causes de cancer
et de défauts de reproduction.
Lavez-vous les mains après avoir
manipulé une batterie.
ATTENTION
Ne modifiez pas et ne réparez
pas
incorrectement
la
boîte
de distribution ou les circuits
électriques du véhicule.
Les
réparations des circuits électriques
doivent être effectuées uniquement
par un concessionnaire agréé.
Des modifications ou réparations
incorrectes annuleront la garantie
ou endommageront gravement le
véhicule.
Coupe-circuit basse tension
(LVD)
Objectif
Le LVD peut prolonger la durée
de vie de la batterie et éviter les
démarrages-secours inutiles en
faisant en sorte qu'une charge sans
surveillance n'épuise pas la charge
de la batterie jusqu'à un niveau qui
vous empêchera de faire démarrer le
moteur de votre véhicule.
Fonctionnement
Ce LVD mettra les charges de batterie
non essentielles hors circuit lorsque la
tension de la batterie chute à moins de
12,3 V pendant 3 minutes et que la clé
de contact est à la position ACC ou
OFF. Le LVD émettra un bip audible
lent au cours des 2 dernières minutes.
L'alarme passera à des bips rapides 30
secondes avant que les charges soient
mises hors circuit. La tension de la
5-89
5
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
batterie doit s'élever au-dessus d'une
certaine valeur avant de réinitialiser le
LVD.
Consultez un concessionnaire agréé
si le LVD ne remet pas les charges en
circuit lors du fonctionnement normal.
Circuits coupés par le LVD
•
Lampes de plafonnier et cabine
•
Accessoires de la cabine
•
Pile de rechange A et B
NOTA
5
Tous les circuits LVD sont à codage
couleur bleu sur l'étiquette du
panneau électrique central.
5-90
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas les circuits de
réserve de pile A et B ou d'autres
circuits qui sont commandés par le
LVD à alimenter les commandes
électroniques du moteur, les circuits
ABS ou l'éclairage de sécurité/de
travail.
Avant d'ajouter quelque
dispositif que ce soit au système
électrique du véhicule, consultez
le concessionnaire agréé le plus
près ou lisez le contenu du guide
TMC RP-136. Ne pas respecter
cette consigne pourrait entraîner un
dommage à l'équipement ou une
blessure corporelle.
NOTA
La
détermination
des
circuits/charges
qui
étaient
reliés au LVD était basée sur
la recommandation du conseil
d'entretien et de technologie (TMC)
de l'American Trucking Association.
Pour
prendre
connaissance
de la pratique recommandée,
reportez-vous à TMC RP-136.
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Bloc-optique
Capot aérodynamique Remplacement des phares
Vous remplacez une ampoule de phare
en accédant au boîtier par l'arrière du
phare au travers d'un panneau d'accès
dans l'aile avant. Ouvrez le capot pour
avoir accès à ce panneau.
Une fois le panneau ouvert, la douille
d'ampoule de phare peut être déposée
pour remplacer l'ampoule.
AVERTISSEMENT
Les phares à décharge à
haute intensité offerts en option
comportent des circuits haute
tension et tout entretien doit
absolument être effectué par un
technicien qualifié. Si vous tentez
de réparer le ballast d'un phare à
décharge à haute intensité sans
avoir suivi une formation appropriée,
vous risquez de subir un choc
électrique grave pouvant entraîner
des blessures ou la mort.
Porte d'accès
5
5-91
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Véhicule spécialisé Remplacement des phares
5
Tournez la bague de blocage de
l'ampoule dans le sens antihoraire,
puis déposez l'ampoule. Ne laissez
pas le verre de l'ampoule de phare
neuve toucher à quoi que ce soit.
Autrement, le verre pourrait être
contaminé et entraîner la défaillance
de l'ampoule. Remontez en suivant
l'ordre inverse de la dépose.
5-92
Ligne de réglage des phares
Caractéristiques d'ampoule
Le réglage des phares a été effectué
de façon appropriée en usine pour
satisfaire aux spécifications en matière
de sécurité. Si les phares doivent
être réglés, veuillez faire appel à un
concessionnaire agréé.
Emplacement de
Type d'ampoule
l'ampoule
Feux de croisement à H11-LL (SAE), H7
halogène
(ECE) (version à
durée prolongée non
requise)
Feux de croisement D1-S
à décharge à haute
intensité
Feux de route à
HB3A – LL (version à
halogène
durée prolongée non
requise)
Feux de circulation de 4157K (SAE), 3157K
jour / feux de position (ECE)
/ clignotants / feux de
gabarit
Feux rouges
Sans objet - éclairage
arrière/clignotants
à DEL
Lampe de lecture /
Sans objet - éclairage
plafonnier / éclairage à DEL
indirect
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Fusibles, disjoncteurs et
relais
Les fusibles, disjoncteurs et relais sont
situés dans le boîtier de distribution
électrique à gauche de la colonne
de direction derrière la pédale
d'embrayage. Le compartiment moteur
(tablier côté conducteur) renferme
d'autres fusibles et l'on en trouve aussi
dans le compartiment couchette sous
le compartiment de rangement de la
couchette.
5
5-93
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
5
Étiquette de fusibles dans la zone du moteur
5-94
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
5
Étiquette de fusibles dans la cabine
5-95
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
5
Étiquette de fusible dans le compartiment couchette
5-96
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Inspection et remplacement
des fusibles
Ajout d'options électriques
En cas fusible grillé, reportez-vous à
Marche à suivre si un fusible ou un
relais grille à la page 2-8 pour obtenir
de plus amples renseignements.
N’ajoutez jamais un fusible d’un
calibre supérieur à 30 A. Observez
les recommandations du fabricant
des composants en matière de
type/taille de protection de circuit.
L'installation d'un fusible ou d'un
disjoncteur d'une valeur supérieure
que celle qui est désignée peut
provoquer un dommage au système
électrique, ce qui pourrait entraîner
un dommage à l'équipement et (ou)
des blessures corporelles.
AVERTISSEMENT
5
Arrache fusible
5-97
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
ATTENTION
Observez
toutes
les
recommandations du fabricant
visant la protection des circuits
si vous ajoutez des composants
électriques ou du câblage. Le défaut
de se conformer à cette consigne
peut entraîner des dommages
matériels.
NOTA
5
Si vous n’avez pas les compétences
pour intervenir sur les circuits
électriques, demandez de l’aide
auprès de votre concessionnaire
agréé.
NOTA
L’ajout d’un nouveau circuit est
facilité
par
des
connecteurs
enfichables munis de fils de masse
et d’alimentation.
5-98
Batteries
Pour assurer un fonctionnement
optimal du circuit électrique, consultez
le schéma de câblage de votre châssis
avant d'ajouter de l'équipement en
option.
AVERTISSEMENT
N'installez jamais un coupe-circuit
dans un circuit désigné comme étant
un circuit « à fusible seulement ».
Les circuits à fusible seulement
comportent un astérisque (*) sur
le côté arrière du couvercle du
boîtier de distribution électrique.
L'utilisation
d'un
coupe-circuit
dans ces circuits à fusibles
seulement
pourrait
provoquer
une surchauffe du circuit en
présence d'un court-circuit, ce qui
pourrait entraîner un dommage à
l'équipement et (ou) des blessures
corporelles.
Accès aux batteries
À l’origine, le véhicule est équipé de
trois ou quatre batteries. Les batteries
de rechange doivent être conformes
aux spécifications suivantes : sans
entretien, groupe 31, goujon vissé,
12 V/650 A démarrage à froid et
160 minutes de capacité de réserve.
Le compartiment des batteries est
situé sous l’emmarchement gauche du
véhicule.
1.
Déposez les six (6) boulons qui
sont situés dans les deux (2)
emmarchements de la cabine.
2.
Enlevez le couvercle d’accès aux
batteries.
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Boîtier de batterie dans la
cabine
Des batteries AGM (technologie
« Absorbed Glass Mat ») peuvent
être installées sur votre véhicule.
Elles se trouvent dans la cabine
sous le siège du passager. La feuille
de fibre de Boron-Silicate dans les
batteries AGM est conçue pour
absorber l'acide à l'intérieur de la
batterie. Il ne peut donc pas y avoir de
déversement ou de fuite comme avec
les batteries traditionnelles. Grâce à
cette conception, les batteries peuvent
être installées dans n'importe quelle
position sans risque de fuite.
Pour accéder aux batteries :
1.
Retirez les 6 attaches qui fixent la
base du siège de passager sur le
boîtier de batterie.
2.
Retirez l'ensemble siège et base
pour accéder aux batteries.
AVERTISSEMENT
Remplacez uniquement par des
batteries AGM (Groupe 31).
L'utilisation d'autres batteries peut
provoquer des fuites d'acide ayant
pour conséquence des blessures
en cas d'accident du véhicule. Le
non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
AVERTISSEMENT
Les câbles de batterie et les
faisceaux de câblage électriques/air
sont installés sur le plancher. Ne
percez pas ou ne vissez pas dans le
plancher sans avoir d'abord vérifié
l'emplacement des câbles, des
faisceaux de câblage ou de tout
autre composant qui pourrait être
endommagé.
L'endommagement
de composant peut entraîner
un choc électrique ayant pour
conséquence
des
blessures
personnelles et/ou la perte d'un
système essentiel au camion. Le
non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
5-99
5
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
AVERTISSEMENT
Les dommages électriques ou
l'explosion de la batterie peut se
produire quand le chargement
des batteries n'est pas approprié.
Reportez-vous au Système de
charge à la page 5-103 pour
obtenir les instructions de charge
appropriées. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
5
5-100
AVERTISSEMENT
Les batteries dégagent des gaz qui
sont inflammables. Les batteries
sont équipées de tubes d'aération
et d'écrans anti-arc qui orientent
les gaz vers l'extérieur de la
cabine. Vérifiez l'installation et le
fonctionnement de tous les tubes
d'aération, des écrans anti-arc et
des bagues.
Ne pas réinstaller
les bagues et tubes d'aération,
ne pas les maintenir propres ou
ne pas vérifier le fonctionnement
approprié des écrans anti-arc
pourrait entraîner des blessures
corporelles ou des dommages
matériels.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
ATTENTION
Ne rangez pas d'autres éléments
dans ce boîtier de batterie. Le
non-respect de cette consigne peut
endommager le camion et/ou les
batteries.
ATTENTION
Fixez correctement les attaches et
le couvercle du boîtier de batterie
lors de la réinstallation des batteries
après l'entretien. Ne serrez pas trop.
En serrant trop, le boîtier de batterie
pourrait se briser et endommager le
matériel.
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Dépose et repose des
batteries :
1.
Assurez-vous que tous les
commutateurs du véhicule sont à
la position OFF.
Réinstallez les batteries dans le
véhicule en observant la procédure
suivante :
NOTA
Assurez-vous de rebrancher
câble négatif en dernier lieu.
le
2.
Débranchez d’abord le câble
négatif de batterie.
3.
Débranchez le câble positif.
1.
4.
Dévissez le boulon de la plaque
de retenue à l'aide d'une clé à
fourche.
Logez les batteries dans le
véhicule et serrez le boulon de la
plaque de retenue.
2.
Rebranchez le câble positif.
3.
Rebranchez le câble négatif.
NOTA
AVERTISSEMENT
Le remplacement de la batterie
peut avoir une incidence sur
l'acheminement des câbles de la
batterie. Vérifiez pour vous assurer
que les câbles de la batterie sont
exempts d'usure par frottement.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
Débarassez-vous toujours des
batteries de façon sécuritaire et
responsable. Communiquez avec
votre concessionnaire agréé pour
obtenir les consignes relatives à la
mise au rebut. Communiquez avec
votre centre de recyclage agréé
pour obtenir des renseignements
sur le recyclage des batteries.
5
5-101
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Remontage des éléments
déposés
1.
Remettez en place le couvercle de
batterie.
2.
Posez les 2 boulons sur le support
d’emmarchement. Serrez les
boulons au couple de 24 à 32 lb-pi
(33 à 43 N.m).
3.
4.
5
Installez le carénage et posez les
4 boulons. Serrez les boulons au
couple de 6 à 7 lb-pi (8 à 9 N.m).
Installez les marches et posez les
2 boulons sur chacune d’elles.
Serrez les boulons au couple de
24 à 32 lb-pi (33 à 43 N.m).
AVERTISSEMENT
L’emmarchement doit être en place
avant de grimper dans la cabine. Si
l’emmarchement n'est pas en place,
vous pouvez glisser et tomber et
peut-être vous blesser.
5-102
Entretien des batteries
AVERTISSEMENT
Des carénages installés de façon
précaire peuvent s’envoler et
provoquer un accident.
Il est
important que les carénages soient
solidement ancrés. Le non respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures graves, mortelles ou
des dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Retirez tous bijoux avant d’intervenir
sur les batteries ou le système
électrique. Si un bijou ou tout autre
objet métallique entre en contact
avec des circuits électriques,
un court-circuit peut se produire
entraînant des blessures,
la
défaillance du circuit électrique et
des dommages au véhicule.
Un entretien régulier du système de
charge aide à prolonger la vie utile
des batteries. Voici quelques causes
habituelles de panne de batteries :
Surcharge : cette condition est
provoquée par un mauvais réglage
du régulateur de tension. Le résultat
se traduit par une surchauffe de la
batterie, une déformation des plaques
et l’évaporation de l’électrolyte.
Charge insuffisante : le régulateur
de tension est défectueux, la courroie
d’entraînement patine ou votre
véhicule a été utilisé sur de longues
périodes au ralenti ou pour de courtes
distances répétées. Des dépôts
durs ont tendance à se former sur
les plaques de batterie dans ces
conditions.
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Recharge des batteries
Vibrations : le desserrage des
dispositifs de fixations des batteries
peut endommager les plaques.
Courts-circuits: les courts-circuits
déchargent la batterie en libérant le
courant.
Connexions sales ou desserrées
: de mauvaises connexions peuvent
freiner la circulation du courant en
direction ou en provenance de la
batterie.
En plus d’utiliser de petits chargeurs à
régime lent pour maintenir l’état de la
batterie, vous devriez faire charger les
batteries de votre véhicule dans des
installations d’entretien qualifiées.
Pour réduire le risque de blessures
corporelles, veuillez suivre les
instructions ci-dessous lorsque
vous rechargez une batterie :
•
Avant toute intervention sur
l'installation électrique du véhicule,
débranchez le câble négatif de la
batterie.
•
Ne permettez pas la présence
d'étincelles ou de flammes nues à
proximité de la batterie en charge.
•
Ne chargez une batterie que dans
un local bien aéré, à l'extérieur
ou dans un garage ouvert ne
comportant aucune veilleuse ou
autre flamme. Les gaz produits au
cours de la charge doivent pouvoir
se disperser.
AVERTISSEMENT
Les batteries peuvent causer de
graves blessures. Elles contiennent
de l'acide, produisent des gaz
toxiques et explosifs et débitent un
courant électrique d'une intensité
suffisante pour causer des brûlures.
De plus, une étincelle ou une
flamme à proximité d'une batterie
en charge peut provoquer une
violente explosion. Ne retirez ou
ne modifiez jamais les bouchons
de batterie. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
•
Assurez-vous toujours que le
chargeur est hors circuit avant de
brancher ou de débrancher les
câbles.
5-103
5
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
•
Pour éviter les courts-circuits
susceptibles de vous blesser ou
d'endommager votre véhicule, ne
placez jamais d'outils métalliques
ou de câbles volants sur la
batterie ou à proximité. Tout
objet métallique en contact
accidentel avec la borne positive
d'une batterie ou autre surface
métallique du véhicule (en contact
avec la borne positive) peut causer
un court-circuit ou une explosion.
5
5-104
Quelques rappels
•
Utilisez des lunettes de protection.
•
Les batteries ne doivent pas être
à portée des enfants.
•
N’intervertissez jamais les bornes
d'une batterie.
•
Ne tentez jamais de déplacer un
véhicule ou de faire tourner le
moteur quand les batteries sont
débranchées.
•
Gardez les batteries propres et
sèches.
•
Recherchez les signes de
détérioration.
•
Les bornes de batterie ne doivent
pas être enduites d'une graisse
inappropriée. Utilisez de la
vaseline ou un enduit pour bornes
commercial, non corrosif et non
conducteur.
•
N'utilisez jamais un chargeur
rapide pour faire démarrer
le moteur. Vous pourriez
endommager gravement des
composants électroniques
sensibles, comme les relais, la
radio, etc., ainsi que le chargeur.
Il est dangereux d'effectuer
une charge rapide, et seul un
mécanicien compétent, disposant
du matériel approprié, pourrait se
risquer à le faire.
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Charge lente
AVERTISSEMENT
NOTA
Suivez
les
instructions
accompagnant votre chargeur de
batteries.
•
Il n'est pas nécessaire de retirer la
batterie de son compartiment.
AVERTISSEMENT
Les câbles du chargeur doivent
toujours être branchés de positif
à positif (+ à +) et de négatif à
négatif (- à -). En cas de mauvais
branchement, les batteries peuvent
exploser.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Assurez-vous toujours que le
chargeur est hors circuit avant
de brancher ou de débrancher
les câbles.
Pour réduire le
danger d'explosion et de blessures
corporelles ou mortelles qui
pourraient
en
découler,
ne
branchez,
ni débranchez les
câbles du chargeur pendant qu'il
fonctionne.
1.
Débranchez les câbles de la
batterie.
2.
Branchez les câbles du chargeur.
3.
Mettez la batterie en charge à
6 A maximum. Normalement,
une batterie ne doit pas être mise
en charge à plus de 10 % de sa
capacité nominale.
4.
Après la charge, arrêtez le
chargeur et débranchez ses
câbles.
Circuits électriques et
alternateur - Précautions à
prendre
Pour éviter de griller des diodes de
l'alternateur, prenez les précautions
suivantes :
•
Ne mettez pas le moteur en
marche lorsque l'alternateur est
hors circuit (débranché).
•
Avant tout travail de soudage,
débranchez toutes les connexions
de dispositifs électroniques aux
batteries du véhicule.
•
Débranchez les câbles des
batteries et isolez-les du véhicule.
•
Ne laissez pas tourner le
moteur quand les batteries sont
débranchées.
•
Ne débranchez pas les câbles
de batterie ou les câbles de
5-105
5
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
connexion de l'alternateur pendant
que le moteur tourne.
5
•
Ne tournez jamais la clé de contact
de la position ON à la position
START alors que le moteur tourne.
•
Quand vous chargez les batteries
(installées dans le véhicule),
débranchez leurs câbles.
•
N'inversez pas les câbles de
l'alternateur, du démarreur ou des
batteries.
•
Ne polarisez pas l'alternateur.
Un alternateur ne doit pas être
polarisé comme une dynamo.
Pour assurer le respect des
polarités, utilisez une lampe
d'essai ou un voltmètre.
5-106
Télédéverrouillage
Le système de télédéverrouillage
peut devenir inutilisable en raison de
la pile de la breloque porte-clés. Si
vous éprouvez des problèmes avec
une breloque porte-clés, remplacez
la pile et synchronisez de nouveau
la breloque. Dans certains cas, la
breloque porte-clés pourrait devoir être
remplacée et, dans d'autres, un fusible
peut être à l'origine de la panne et
rendre les deux breloques inutilisables.
Communiquez avec votre
concessionnaire pour obtenir de
l'aide si votre breloque porte-clés ne
fonctionne pas et que ce n'est pas en
raison de la pile.
MOTEUR
MOTEUR
Entretien du moteur
AVERTISSEMENT
Les
gaz
d'échappement
du
moteur contiennent du monoxyde
de carbone, gaz incolore et
inodore.
Ne pas inhaler les
gaz d’échappement du moteur.
Un système d'échappement mal
entretenu, endommagé ou corrodé
peut permettre au monoxyde de
carbone de pénétrer dans la cabine.
Le monoxyde de carbone entrant
dans la cabine peut aussi provenir
des autres véhicules se trouvant à
proximité. Si votre véhicule n'est
pas correctement entretenu, le
monoxyde de carbone peut pénétrer
dans la cabine et causer de graves
blessures, voire la mort.
AVERTISSEMENT
Ne laissez jamais trop longtemps
tourner le moteur de votre
véhicule au ralenti si vous
avez l'impression que des gaz
d'échappement pénètrent dans la
cabine. Rechercher la cause de
l'entrée des fumées et effectuer
les réparations dès que possible.
Si le véhicule doit rouler dans ces
conditions, ne conduisez qu’avec
les glaces ouvertes. Ne pas réparer
la source des gaz d'échappement
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
NOTA
Entretenir adéquatement le système
d’échappement du moteur, ainsi
que le système de ventilation de la
cabine. Il est recommandé de faire
inspecter le circuit d'échappement
du véhicule, la cabine :
•
Par un technicien compétent tous
les 15 000 miles (24 000 km)
•
dès que le son du système
d’échappement se modifie
•
Lorsque le circuit d'échappement,
le dessous de caisse ou la cabine
sont endommagés
5-107
5
MOTEUR
Lubrification du moteur
Reportez-vous au manuel du moteur
publié par le fabricant; ce manuel est
fourni avec le véhicule; il contient des
détails sur la vidange et le remplissage
d'huile moteur, la capacité du carter
du moteur, le type d'huile à utiliser, les
changements de filtre à huile, etc.
AVERTISSEMENT
5
L'huile
moteur
brûlante
est
dangereuse. Vous pourriez être
brûlé. Laissez refroidir le moteur
avant de vidanger l'huile. Le non
respect de cette consigne peut
entraîner des blessures graves,
mortelles ou des dommages
matériels.
5-108
Vérification du niveau
d’huile moteur
1.
Assurez-vous que le longeron de
châssis du véhicule est sur une
surface de niveau.
2.
Assurez-vous que le véhicule est
à l’horizontale, dans le sens de la
longueur et de la largeur. Vérifiez
soigneusement ces points sur un
véhicule muni d’une suspension
pneumatique. Notez que le moteur
peut avoir une inclinaison allant
jusqu'à 4° en fonction du modèle
et de l'empattement.
3.
Tournez la jauge pour la débloquer,
puis sortez-la du support.
4.
Essuyez la jauge avec un linge
propre et non pelucheux.
5.
Replacez la jauge dans le support.
6.
Retirez la jauge de nouveau et
vérifiez le niveau d’huile. Le
niveau d’huile devrait toujours se
situer entre les deux repères sur
la jauge.
NOTA
Lorsque le moteur est « chaud »,
cela prend environ 15 minutes pour
que toute l’huile s’écoule dans
le carter. Si le niveau est vérifié
immédiatement après avoir coupé
le moteur, la jauge affichera un bas
niveau d’huile.
MOTEUR
7.
Réinstallez la jauge et tournez-la
pour la verrouiller.
1.
2.
Remplissage de l’huile
moteur
1.
Remplissez d’huile, au besoin,
par l’orifice de remplissage.
Utilisez la bonne quantité de
l’indice approprié. Pour tout
renseignement concernant l'huile,
consultez le manuel de l'utilisateur
du moteur remis avec ce châssis.
2.
Après le remplissage, attendez
une minute et vérifiez le niveau
d’huile de nouveau.
3.
Réinstallez le bouchon de
l'orifice de remplissage d'huile et
tournez-le pour la verrouiller.
5
Niveau d'huile du moteur
élevé
Niveau d'huile du moteur
bas
5-109
MOTEUR
Colliers de serrage de
conduites et boyaux
Lors de la vérification des colliers
de serrage des conduites et boyaux,
utilisez les couples indiqués dans le
tableau ci-dessous.
5
5-110
MOTEUR
Couple de serrage des conduites et durites
APPLICATION
Boyaux de radiateur et d'échangeur
Boyaux de chauffage
Conduites d'entrée d'air
Entrées d'air de suralimentation
Échangeurs chaleur carburant, huile,
eau (durites diam. 9/16 po.)
Brides d’échappement
COUPLE
COLLIER DE TYPE APPROUVÉ
Couple constant CT-L
Tension constante
Hi-Torque HTM-L
Flex Seal 667
B9296
Miniature 3600L
Bande en V type « Breeze »
N.m
10.2-12.5
non requis
11.3-14.2
7.9-11.3
6-7
1.1-1.7
lbf-pi
90-110
non requis
100-125
70-100
50-60
10-15
54
480
5
5-111
MOTEUR
Courroies d'entraînement
des accessoires
5
Vous pouvez prolonger la durée de
vie utile des courroies d'entraînement
de votre véhicule en veillant
soigneusement à leur installation et à
leur entretien. Négliger cet entretien
pourrait aboutir à une défaillance d’une
courroie. La négligence peut entraîner
une rupture, dont la conséquence
serait une panne des systèmes
électriques ou pneumatiques, et le
risque de détérioration par surchauffe
du moteur. C'est pourquoi il est
conseillé de vérifier fréquemment les
courroies et de les remplacer dès
qu'une défaillance s'annonce.
Pour installer une courroie
d'entraînement des accessoires,
observez les directives ci-dessous :
1.
Acheminez la nouvelle courroie
autour des poulies, puis faites
tourner le tendeur automatique
5-112
de manière à ce que la
poulie de renvoi bascule vers
l'acheminement de la courroie.
Un exemple du sens de rotation
nécessaire pour dégager le
tendeur est illustré dans la figure
suivante.
2.
Faites glisser la courroie autour
de la poulie de renvoi fixée au
tendeur automatique.
3.
Dégagez le tendeur automatique.
4.
Vérifiez l'alignement de la courroie
sur chaque poulie. La courroie
doit se situer entre les flasques de
chaque poulie.
Acheminement de la courroie
Cummins
MOTEUR
Ventilateur du moteur
AVERTISSEMENT
Acheminement de la courroie PACCAR
MX
Ne faites pas fonctionner le
ventilateur lorsque le moteur tourne.
Le ventilateur peut se mettre
soudainement en marche. Avant
de mettre le contact, assurez-vous
que personne ne se trouve près
du ventilateur. Le non-respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures ou la mort.
Votre camion peut être muni
d'un entraînement de ventilateur
marche-arrêt ou à viscocouplage.
Suivez les étapes ci-dessous pour
vérifier le ventilateur de votre moteur :
ou des dommages excessifs.) Avant
de faire démarrer le moteur, lorsque le
moteur est à l'arrêt, tentez de déceler
si le moyeu de ventilateur est desserré.
Pendant que le moteur tourne
au ralenti et le capot est ouvert,
tenez-vous devant le véhicule. Soyez
attentif à tout bruit provenant du
moyeu de ventilateur. Les roulements
qui ont perdu du lubrifiant et qui
sont secs émettront normalement un
grincement ou un grognement lorsque
le moteur atteint sa température de
fonctionnement et que l'embrayage
du ventilateur est engagé. Si vous
détectez du bruit, faites inspecter
les roulements de ventilateur par un
concessionnaire agréé.
Vérifiez les roulements de ventilateur
pour déceler un roulement de moyeu
desserré, une perte de lubrifiant ou
toute autre condition anormale. (Par
exemple, une courroie de ventilateur
désalignée ou présentant une usure
5-113
5
MOTEUR
Entraînement et pales du
ventilateur
AVERTISSEMENT
Ne faites pas fonctionner le
ventilateur lorsque le moteur tourne.
Le ventilateur peut se mettre
soudainement en marche. Avant de
mettre le contact, assurez-vous que
personne ne se trouve à proximité
du ventilateur. Le non-respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures ou la mort.
5
Jeu des pales de ventilateur : Autour
du déflecteur de ventilateur, la distance
recommandée entre le bord avant
d'une pale et un élément latéral du
radiateur est de 1 po (25 mm). Le jeu
minimal est de 3/4 po (19 mm).
•
Le bord postérieur d'une pale ne
doit pas être à moins de 3/8 po
(9 mm) de l'élément du moteur
le plus proche. Si l'espacement
5-114
obtenu est inférieur, la bague
intercalaire ou le ventilateur est
mal installé.
•
Le bord d'attaque de chaque
pale doit tourner à au moins 1 po
(25 mm) du bord inférieur du
déflecteur.
Système d'admission d'air
La chaleur, les vibrations et l'usure se
combinent pour desserrer les raccords
du système d'admission d'air et causer
des fissures dans les tubes et les
coudes. Un défaut d'étanchéité dans
l'admission d'air laisse pénétrer dans
le moteur des poussières abrasives
qui provoquent rapidement des dégâts
coûteux. Au cours de votre inspection
quotidienne, vérifiez soigneusement
l’état et l’étanchéité des tubes, coudes,
colliers, supports et attaches.
•
Vérifiez chaque année l'étanchéité
du refroidisseur d'air de
suralimentation. Les fuites
d'air pourraient être causées par
des fissures dans les tubes ou le
collecteur. Pour obtenir du service,
consultez votre concessionnaire.
MOTEUR
Turbocompresseur
ATTENTION
N'utilisez pas les conduites d'entrée
d'air et les branchements comme
marche ou pour vous soulever.
Les branchements pourraient être
endommagés et exposer le système
à de l'air non filtré, ce qui pourrait
endommager le moteur.
Lors de la vérification de l'admission
et de l'échappement sur un moteur
suralimenté, vérifiez les éléments
ci-dessous.
joints ou conduites d’huile sont
endommagés.
Tubulure d’admission : Le moteur en
marche, vérifiez s’il n’y a pas de fuite
à la tubulure d’admission et aux brides
de joint.
AVERTISSEMENT
Ne laissez pas tourner votre moteur
si la tuyauterie d'admission du
turbocompresseur a été enlevée. Le
fonctionnement du moteur crée une
aspiration. Cette aspiration pourrait
aspirer votre main ou tout autre
objet à proximité de la turbine. Vous
pourriez être blessé. Assurez-vous
que la tuyauterie d'admission est
bien en place lorsque vous mettez
le moteur en marche..
Vibrations à haute fréquence :
Ces vibrations peuvent être
l’indice d’un déséquilibre du rotor
du turbocompresseur. Faites-le
vérifier immédiatement par votre
concessionnaire. Si vous détectez une
anomalie, conduisez votre véhicule
chez un concessionnaire autorisé pour
réparation. Faites-le sans attendre,
pour ne pas risque de subir des
dommages graves et coûteux.
Système de lubrification : Vérifiez
les conduites d'huile, le carter et les
raccords. Vérifiez s’il y a des fuites,
des dommages ou des détériorations.
Une fuite pourrait indiquer que des
5-115
5
MOTEUR
Filtres à air
Les instructions qui suivent sont les
mêmes pour toutes les marques et
tous les modèles de filtres à air.
ATTENTION
Le défaut de remplacer le filtre à air
aux intervalles appropriés comporte
des risques que des débris ou
de la saleté pénètrent dans le
moteur ou que le moteur subisse
de graves dommages à cause des
« poussières ».
5
Changez les éléments des filtres
à air de la façon indiquée dans le
Programme d’entretien préventif à la
page 5-13. Si votre véhicule comporte
un témoin optionnel de colmatage de
l’admission d’air, changez les éléments
du filtre lorsque ce témoin se bloque à
la position supérieure maximale. Les
éléments en papier nécessitent des
soins appropriés et une manipulation
5-116
appropriée, car ils sont importants pour
la durée du moteur. Si votre véhicule
est équipé d’un filtre à air extérieur et
de rétroviseurs montés dans la cabine,
le rétroviseur doit être pivoté afin de
fournir un accès pour l’entretien de
l’élément du filtre.
Remplacement du filtre
d'admission d'air du moteur
1.
Ouvrez le capot.
2.
Desserrez 4 vis. (Les vis ne
tomberont pas du boîtier.)
3.
Retirez le couvercle.
4.
Déposez le filtre.
MOTEUR
Indicateur de l'état du filtre
en appuyant sur le bouton jaune à
l'extrémité de l'indicateur.
Système d'échappement
Le système d'échappement fait
partie du système amortisseur de
bruit et du système antipollution.
Vérifiez périodiquement si le système
d'échappement a des fuites, s'il est
usé ou desserré ou s'il manque des
pièces. Pour plus de détails, voir
Insonorisation et système antipollution
à la page 5-135.
L'indicateur de l'état du filtre est
installé sur le filtre à air ou la tuyauterie
d'admission d'air de manière à accéder
à l'air filtré. À mesure que le colmatage
et la restriction du filtre augmentent,
l'indicateur jaune se déplace dans
la fenêtre et s'arrête à différents
degrés. Une fois qu'il atteint la zone
rouge, il faut remplacer le filtre à air.
L'indicateur peut être remis à zéro
Veuillez consulter le manuel
du conducteur du système de
posttraitement d'échappement pour
obtenir plus de détails concernant
l'entretien des composants d'émissions
de bruit et de gaz du système
d'échappement.
5-117
5
CIRCUIT D'ALIMENTATION
CIRCUIT
D'ALIMENTATION
Emplacement des robinets
d'arrêt carburant
Spécifications
ATTENTION
Utilisez uniquement du carburant
diesel recommandé par le fabricant du
moteur.
AVERTISSEMENT
Les robinets de coupure de la conduite
d'intercommunication entre réservoirs
se trouvent à la partie inférieure du
réservoir de carburant secondaire, sur
la connexion de cette conduite. Ils sont
facultatifs sur le réservoir de carburant
principal.
5
5-118
Un
mélange
d’essence
ou
d’alcool
avec
du
carburant
diesel en présence d’une source
d’inflammation (telle une cigarette)
pourrait provoquer une explosion
entraînant des blessures graves ou
mortelles. Utilisez uniquement le
carburant diesel recommandé.
Si quelqu’un verse de l’essence
dans votre réservoir de carburant,
vidangez le circuit au complet. Si ce
n’est pas fait, la pompe et le moteur
seront endommagés. N’essayez
pas de diluer l’essence en ajoutant
du carburant diesel (reportez-vous à
la rubrique Avertissement présentée
ci-dessus).
CIRCUIT D'ALIMENTATION
Filtres à carburant
du corps pour éviter toute fuite de
carburant.
NOTA
Observez les recommandations
ci-dessous lorsque vous changez les
filtres à carburant ou les éléments
filtrants. Le moteur fonctionnera
mieux et durera plus longtemps si
vous respectez ces recommandations.
Pour les exigences en matière d’eau
et de micron, reportez-vous aux
recommandations du fabricant.
•
•
Pour éliminer l'air présent dans
les crépines à densité, faites-les
tremper dans du carburant propre
avant de les installer.
•
Avant d'enlever le filtre, recouvrez
l'équipement et le câblage
électrique sur lesquels du
carburant pourrait se répandre. Le
carburant diesel peut endommager
définitivement les isolants
électriques.
Serrez à la main les filtres
vissables de 1/2 à 2/3 de tour
seulement après le contact du
joint. Le serrage excessif de ces
filtres peut déformer ou fendre la
tête du filtre.
•
Après avoir mis le moteur en
marche, vérifiez s’il y a des fuites
autour du filtre.
Lorsque vous remplacez un
élément de filtre à carburant,
n’utilisez pas un produit de
remplacement. N'installez que
des éléments de filtre conçus pour
filtrer du carburant. Nettoyez et
vérifiez d’abord le corps de filtre.
Insérez ensuite le nouvel élément
et remplissez le contenant au
moins au 2/3 de carburant propre
avant d’installer la coquille.
•
Jetez les joints usés. Remplacez
les joints pour garantir une bonne
étanchéité.
•
Positionnez correctement le corps
de filtre et le joint. Serrez ensuite
suffisamment l’écrou ou le boulon
5
5-119
CADRE DE CHÂSSIS
CADRE DE CHÂSSIS
Introduction
AVERTISSEMENT
5
Il est interdit de sectionner ou
d’assembler des longerons de
châssis ou de percer les ailes
supérieure
et
inférieure
des
longerons. Ce genre d'intervention
pourrait réduire la solidité des
longerons de châssis et entraîner
un accident.
Une défaillance
des longerons découlant de telles
modifications est exclue de la
garantie.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
5-120
Soudage de dépannage
AVERTISSEMENT
Le soudage du cadre de châssis
n'est PAS recommandé. La forte
chaleur dégagée par l’opération de
soudage contrecarre le traitement
thermique des longerons et réduit
de façon importante la résistance
à la rupture des longerons du
châssis.
Lorsqu’un élément de
châssis se fissure suite à des
conditions de surcharge, de fatigue,
de dommages ou un accident,
la seule réparation permanente
consiste à remplacer les éléments
endommagés du châssis par des
pièces neuves.
Une réparation provisoire peut
être effectuée en dépannage.
Conformez-vous aux méthodes
recommandées afin de protéger les
dispositifs électroniques au cours de
travaux de soudage. Des procédures
de soudage d'urgence sont expliquées
plus en détail dans les manuels
d'entretien. Veuillez vous reporter aux
renseignements sur la passation de
commande au plat verso pour vous
procurer un manuel d'entretien.
Mises en garde concernant le
soudage
Si vous devez effectuer des travaux
de soudage en dépannage sur les
longerons de châssis ou sur d’autres
parties ou composants de votre
camion, observez les précautions
suivantes avant soudure :
•
Débranchez tous les dispositifs
électroniques. Il est impossible
d'énumérer tous les dispositifs
électroniques pouvant être visés
par ces mises en garde, mais
en voici quelques exemples :
l'alternateur, le module de
commande du moteur, le module
de commande de la boîte de
CADRE DE CHÂSSIS
vitesses, le module de commande
ABS, le système de navigation,
les dispositifs de diagnostic et de
commande.
•
Débranchez les câbles des
batteries et isolez-les du véhicule.
•
N'utilisez pas la borne de masse
du module de commande ou du
moteur pour mettre à la masse le
poste à souder.
•
Assurez-vous que le raccordement
de masse du poste à souder
se trouve aussi près que
possible du point de soudure.
Cette précaution assure une
conductivité maximale et un
risque minimal d’endommagement
des composants électriques du
véhicule.
Peinture
Ne tentez pas de repeindre votre
camion ou certains éléments de
celui-ci par procédé électrostatique
sans avoir préalablement déposé
tous les composants électroniques de
votre camion. Il n’est pas possible
de mentionner tous les dispositifs
électroniques pouvant être affectés,
mais en voici quelques exemples :
l'alternateur, le module de commande
du moteur, le module de commande
de la boîte de vitesses, le module
de commande ABS, le système de
navigation, les dispositifs de diagnostic
et de commande.
Entretien de la sellette
d'attelage
L'entretien préventif approprié de
la sellette d'attelage est essentiel à
un service sans panne et à un bon
fonctionnement.
Tous les 15 000 mi (24 000 km) ou
tous les mois :
•
Consultez les directives du
fabricant pour toute procédure
spéciale.
•
Nettoyez la sellette à la vapeur.
•
Vérifiez le fonctionnement du
système de verrouillage à l'aide
d'un appareil d'essai de type
commercial.
•
Nettoyez et huilez toutes les
pièces mobiles.
•
Lubrifiez les mécanismes de
verrouillage à la graisse au lithium.
5-121
5
CADRE DE CHÂSSIS
•
Tous les graisseurs (en particulier
ceux qui lubrifient la surface
supérieure de la sellette).
Tous les 60 000 mi (96 000 km) ou
tous les 6 mois :
•
•
Déposez la sellette d'attelage.
Reportez-vous au manuel d'atelier,
«Dépose de la sellette d'attelage».
•
Nettoyez à la vapeur la sellette et
ses supports de montage.
•
Vérifiez si les pièces mobiles ne
sont pas excessivement usées ou
endommagées. Remplacez les
pièces usées ou cassées.
•
Procédure d'entretien complet 60
jours.
•
Installez la sellette d'attelage.
Reportez-vous au manuel
d'atelier, «Installation de la sellette
d'attelage».
5
5-122
Consultez les directives du
fabricant pour toute procédure
spéciale.
Couples de serrage des
fixations du cadre de
châssis
Resserrez toutes les fixations
du châssis à l'aide d'une clé
dynamométrique. Les couples de
serrage indiqués s'appliquent aux
fixations suivantes dont les filets sont
légèrement lubrifiés.
NOTA
Dans la mesure du possible, serrez
toutes les fixations du cadre de
châssis par l'écrou et non par la tête
du boulon.
CADRE DE CHÂSSIS
Sellette d'attelage réglable
Filetages UNF, UNC et métriques de classe
8 à pas normal
DIMENSIONS COUPLE DE SERRAGE *
DE LA
N.m
lb-pi
FIXATION
22-30
16-22
5/16
41-54
30-40
3/8
75-88
55-65
7/16
109-122
80-90
1/2
156-190
115-140
9/16
224-265
165-195
5/8
394-462
290-340
3/4
517-626
380-460
7/8
1
952-1,129
700-830
1,346-1,591
990-1,170
1-1/8
1,877-2,217
1,380-1,630
1-1/4
MÉTRIQUE, AVEC ÉCROUS D'INSERTION
EN NYLON
M5
8-12
6-9
M6
9-15
7-11
M8
23-31
17-23
M10
33-43
24-32
55-75
M12
75-101
M16
163-217
120-160
M20
352-460
260-340
* Contre-écrou de type ESNA avec insertion
en nylon. Lubrifiez légèrement l'écrou
d'insertion en nylon avec de l'huile SAE
20/30.
Lubrifiez la surface d'appui du support
au moyen des graisseurs situés sur
le côté de la plaque de la sellette.
Utilisez une graisse hydrofuge à base
de lithium.
NOTA
La plaque doit être légèrement
soulevée pour la libérer de la masse
du support lors du graissage.
5
5-123
ESSIEU ET SUSPENSION AVANT
ESSIEU ET
SUSPENSION AVANT
Lubrification du pivot
d’attelage
Lubrification de la
suspension
Lubrification de l'essieu
Lubrifiez à l'aide d'un lubrifiant
approuvé. Lubrifiez les coussinets de
fusée, axes de fusée et embouts de
biellette. Voir le Programme d'entretien
préventif à la page 5-13. Un manque
de lubrification provoque une usure
prématurée et alourdit la direction. Les
intervalles de lubrification peuvent être
raccourcis, si nécessaire.
Chaque axe de fixation de ressort
ordinaire comporte un graisseur.
Lubrifiez ces axes au pistolet tel que
spécifié. Voir le Programme d'entretien
préventif à la page 5-13.
Lubrifiez les roulements au moment
de remplacer les joints d’étanchéité
ou les garnitures de freins. Voir le
Programme d'entretien préventif à la
page 5-13.
5
Nettoyez soigneusement les moyeux
et roulements de roues au solvant,
à l'aide d'une brosse à poils durs,
puis séchez les pièces et vérifiez le
degré d'usure et de détérioration des
composants. Lubrifiez à nouveau
à l'aide d'un lubrifiant pour essieu
approuvé.
5-124
Lubrifiez périodiquement les lames de
ressort avec une huile antirouille, à
l'aide d'un pistolet à peinture ou d'un
pinceau.
Suivant le type de suspension, lubrifiez
tous les axes de ressort en faisant
ressortir la graisse des deux côtés
de la bague. Recherchez des traces
de rouille ou la présence d'eau dans
la graisse. Si un axe ne laisse pas
pénétrer la graisse, démontez-le,
nettoyez-le et vérifiez-le.
ESSIEU ET SUSPENSION AVANT
Inspection
ATTENTION
Ne pulvérisez pas de produits
chimiques ou d'huile minérale
sur la suspension, sous peine
d'endommager les bagues.
Sur tous les véhicules, l'entretien
obligatoire comprend le resserrage de
tous les étriers et l'inspection de la
suspension pour repérer les attaches
desserrées ou lâches, l'usure anormale
ou les détériorations. Toutefois, même
si l'entretien est convenablement
effectué, la durée des ressorts et des
éléments de la suspension dépend de
nombreux facteurs comme : la fatigue,
le poids brut du véhicule, le type de
charge, l'état des routes et la vitesse
de déplacement.
Faites une inspection des amortisseurs
et des bagues en caoutchouc.
Recherchez des fissures, traces
d'usure, crevasses et autres défauts à
la surface du ressort. Il faut remplacer
les éléments défectueux. Comme il est
impossible de restituer aux ressorts
réparés leur durée utile d'origine,
remplacez l'ensemble du ressort si
des fissures ou autres défauts sont
observés.
5
5-125
ESSIEU ET SUSPENSION AVANT
Réglage de la géométrie
Serrage des étriers
Pour maintenir la sécurité et le confort
de conduite, et prolonger la vie de
votre véhicule, il est important de
faire aligner correctement vos roues.
Vérifiez fréquemment le degré d’usure
des pneus. Une usure inégale indique
un mauvais alignement des roues.
Il est important que les étriers restent
serrés. L'utilisation du véhicule
en dehors des routes pavées peut
accélérer leur desserrage. Toutefois,
tous les véhicules nécessitent
une vérification des étriers et un
resserrage régulier. Assurez-vous
qu'un spécialiste ayant la formation
appropriée et l'outillage nécessaire
vérifie et resserre les étriers de votre
véhicule.
Si vous constatez une usure inégale
de vos pneus, amenez votre véhicule
chez un concessionnaire agréé
ayant l'expérience du réglage de la
géométrie des roues sur votre type de
véhicule.
5
Des ressorts neufs peuvent «s'asseoir»
après installation, en libérant une partie
de la tension s'exerçant sur les étriers.
Des étriers desserrés peuvent
causer des bris de lame de ressort,
le désalignement de l'essieu, un
durcissement de la direction et une
usure anormale des pneus.
Sur tous les véhicules, il est
recommandé de resserrer les étriers
de suspension après les 500 premiers
5-126
milles (800 km). Il faut aussi resserrer
les boulons de serrage des ressorts
avant et les boulons des jumelles.
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas votre véhicule si les
étriers ne sont pas convenablement
serrés.
Des étriers mal serrés
peuvent entraîner un défaut de
fixation de l'essieu à la suspension
et causer la perte de maîtrise du
véhicule et un accident grave.
Des étriers desserrés peuvent
aussi provoquer une usure inégale
des pneus et le désalignement
des roues.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Les étriers sont difficiles à serrer
si l'on ne dispose pas du matériel
approprié. Si vous n'êtes pas en
mesure de le faire convenablement
vous-même, faites-les vérifier et
ESSIEU ET SUSPENSION AVANT
resserrer régulièrement par un
mécanicien autorisé.
Serrez les boulons des étriers à la
valeur de couple spécifiée, le véhicule
étant chargé de son poids brut normal.
Les valeurs de couple qui suivent
s'appliquent aux boulons d'étrier
ayant un filetage propre, huilé de
lubrifiant Chevron à base de zinc (huile
SAE 20 ou 30 acceptable, mais non
préférable).
AVERTISSEMENT
Ne remplacez pas les étriers et
leurs écrous par des étriers ou
écrous ordinaires.
Ces pièces
sont cruciales pour la sécurité
du véhicule. Si vous utilisez des
étriers ou des écrous inappropriés,
l'essieu pourrait se desserrer ou
se séparer du véhicule et causer
un accident grave. N'utilisez que
des étriers et des écrous SAE n 8,
au minimum. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Étriers de ressort, suspension avant,
classe 8
TAILLE DES
ÉTRIERS
DIAMÈTRE FILET
(en po)
3/4
7/8
1
1-1/8
1-1/4
1-1/2
COUPLE
N.m
lb-pi
333-408
598-734
925-1,060
1,470-1,660
1,890-2,120
3,130-3,860
245-300
440-540
680-780
1,080-1,220
1,390-1,560
2,300-2,840
5
5-127
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
CHAUFFAGE ET
CLIMATISATION
Introduction
Le système de chauffage-climatisation
combiné assure le confort des
personnes se trouvant dans la cabine
grâce à une commande appropriée
de la climatisation de la cabine par
tous les temps. Si vous apportez des
soins réguliers aux éléments décrits
ci-dessous, vous conserverez votre
système de chauffage-climatisation en
bon état de fonctionnement.
5
Gardez en bon état le système
d'échappement du moteur, le système
de ventilation du véhicule et les
joints de la cabine du véhicule. Il est
recommandé de faire inspecter le
système d'échappement du véhicule
et la cabine comme suit :
•
Par un technicien compétent tous
les 15 000 mi (24 000 km)
5-128
•
dès que le son du système
d’échappement se modifie
•
Lorsque le circuit d'échappement,
le dessous de caisse ou la cabine
sont endommagés
Pour assurer le bon fonctionnement
du système de ventilation du véhicule,
procédez de la manière suivante :
•
Gardez en permanence la
grille d'admission à la base du
pare-brise dégagée de neige,
de glace, de feuilles et autres
obstructions.
•
Gardez la zone du tuyau
d'échappement dégagée
pour permettre de réduire
l'accumulation de gaz
d'échappement sous le véhicule.
•
Vérifiez l'absence d'eau
emprisonnée dans le tube de
drainage de la prise d'air extérieur,
avant de supposer que le dispositif
de chauffage fuit.
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Précautions particulières
AVERTISSEMENT
Une chaleur trop intense peut faire
exploser les éléments sous pression
de votre système de climatisation.
N’effectuez jamais de soudure,
de brasure ou de nettoyage à
la vapeur et n’utilisez jamais un
chalumeau à proximité du système
de climatisation. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
AVERTISSEMENT
Le fluide frigorigène du climatiseur
peut être nocif pour votre santé.
Par conséquent, ne vous exposez
pas à une fuite de fluide frigorigène
pendant une longue période
près d'une grande chaleur, d'une
flamme nue ou sans une aération
appropriée.
Le non-respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures ou la mort.
Interdisez l'utilisation d'une flamme
nue à proximité. Même une allumette
ou un briquet peut produire une
quantité dangereuse de gaz toxiques.
Ne fumez pas. L’inhalation de fluide
frigorigène gazeux par le biais d’une
cigarette peut causer des malaises
intenses.
En cas de perte de fluide frigorigène
en présence d'une source de chaleur
ou d'une flamme nue, une réaction
chimique peut produire des gaz
toxiques. Si vous découvrez une
fuite de fluide frigorigène dans votre
véhicule, faites immédiatement vérifier
votre système de climatisation et
prenez les précautions suivantes :
5
Éloignez-vous du moteur chaud jusqu'à
ce que le collecteur d'échappement
soit refroidi.
5-129
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Filtres à air
Filtre à air extérieur de la
cabine
5.
Remplacez le filtre du boîtier en
prenant soin d'aligner le sens du
débit d'air indiqué sur le côté de
l'élément de filtre avec le sens du
débit d'air clairement indiqué sur
le boîtier d'admission d'air.
6.
Replacez le couvercle du filtre
sur le boîtier d'admission d'air et
glissez le couvercle vers l'avant
du véhicule. Vous entendrez un
bruit sec lorsque le couvercle sera
bien en place. Si mécanisme
d'enclenchement est endommagé,
Le filtre à air extérieur du système de
CVC de la cabine se trouve dans le
boîtier d'admission d'air situé dans le
coin arrière du compartiment moteur
du côté passager. Aucun outil n'est
nécessaire pour remplacer le filtre.
5
1.
Ouvrez le capot.
2.
Repérez le boîtier d'admission
d'air dans le coin arrière du
véhicule du côté passager, sous
le plateau de protection contre la
pluie.
3.
4.
5-130
Localisez le couvercle du filtre
où il est inscrit « OPEN » (ouvrir)
sur une flèche pointant vers
l'arrière du véhicule. Faites
glisser le couvercle du filtre vers
l'arrière jusqu'à pouvoir déposer le
couvercle.
Enlevez et inspectez le filtre en
vous reportant au programme
d'entretien.
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
il y a deux vis qui peuvent servir à
maintenir le couvercle en place.
7.
Fermez et verrouillez le capot du
véhicule.
Filtre de recirculation d'air
de la cabine
Veuillez communiquer avec un
concessionnaire agréé lorsque la
périodicité requiert une inspection du
filtre de recirculation d'air de la cabine.
Filtre à air du système
de CVC du compartiment
couchette
Le filtre de recirculation d'air du
compartiment couchette se trouve
sous la couchette du côté passager
du véhicule. Soulevez la couchette
inférieure pour y accéder. Aucun outil
n'est nécessaire pour remplacer le
filtre.
5
5-131
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
1.
Puis, soulevez la couchette pour
découvrir le module de CVC du
compartiment couchette.
2.
Trouvez la languette de retenue
sur le côté de l'élément de filtre et
déplacez-la pour relâcher le filtre.
En déplaçant cette languette, le
filtre pourra ainsi être retiré vers le
haut.
5
3.
5-132
Alignez le sens du débit d'air
indiqué sur le côté de l'élément de
filtre de façon à ce qu'il soit orienté
dans le boîtier de CVC.
4.
Insérez le filtre et assurez-vous
que la languette de retenue s'est
enclenchée de nouveau pour fixer
le filtre.
5.
Fermez la couchette.
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
Chauffage
•
•
Climatisation
Vérifiez les commandes de
chauffage sur toute leur gamme
de fonctionnement.
AVERTISSEMENT
Le climatiseur est un appareil sous
pression. S'il n'est pas manipulé
prudemment, il peut exploser.
Toute intervention nécessitant la
décharge et la recharge du circuit
sous pression du climatiseur doit
être effectuée par un technicien
qualifié disposant du matériel
nécessaire.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Vérifiez l’état et l’étanchéité
des boyaux, des raccords et du
radiateur de chauffage.
ATTENTION
Par temps extrêmement froid,
évitez de diriger de l'air chaud
du dégivreur sur un pare-brise
froid.
Le pare-brise pourrait se
fendre. Mettez le levier de réglage
d'air sur Defrost (dégivrage) et
réglez la vitesse de la soufflante en
conséquence pendant que le moteur
se réchauffe.
Si le moteur est
déjà chaud, déplacez le sélecteur
de température et mettez-le sur
Cool (air froid) puis augmentez
graduellement la température dès
que vous voyez que le pare-brise
commence à se réchauffer.
•
•
Vérifiez le niveau de bruit et
de vibration du compresseur et
de son embrayage. En cas de
problème, faites vérifier le système
en profondeur. Un mauvais
fonctionnement de cet embrayage
annonce habituellement des
problèmes ailleurs.
Vérifiez l'évaporateur, le filtre et
le condenseur au cas où des
débris restreindraient l'écoulement
d'air. Nettoyez-les au besoin.
Vous pouvez éliminer les petites
particules à l'aide d'un jet d'air
comprimé projeté dans le sens
opposé à celui de l'écoulement
normal de l'air.
AVERTISSEMENT
Portez une protection oculaire
chaque fois que vous soufflez de l’air
comprimé. Les petites particules
projetées par un jet d'air comprimé
pourraient blesser les yeux.
•
Assurez-vous que la courroie du
moteur est en bon état et bien
tendue.
•
Assurez-vous de l'absence de
plis, détériorations, abrasions et
fuites dans les boyaux. Redressez
les boyaux repliés ou portant des
5-133
5
CHAUFFAGE ET CLIMATISATION
traces d'abrasion, afin d'éliminer
les obstructions et éviter d'autres
détériorations.
•
Vérifiez l'absence de fuite de fluide
frigorigène sur toutes les pièces
et aux points de raccordement. Si
vous constatez une fuite, ne tentez
pas de resserrer le raccord. Le
resserrage d’un raccord pourrait
aggraver la fuite. Faites réparer
le problème par un technicien
qualifié.
NOTA
5
Un évaporateur ou un condenseur
percé ne peut pas être réparé; il faut
le remplacer.
Faites effectuer l'entretien complet
du système de climatisation chaque
année par votre concessionnaire
agréé. Le système doit être déchargé
et rechargé par des techniciens
qualifiés.
5-134
INSONORISATION ET SYSTÈME ANTIPOLLUTION
INSONORISATION
ET SYSTÈME
ANTIPOLLUTION
Garantie en matière
d'émissions sonores
Votre véhicule comporte des
composants précis conçus pour
satisfaire à certains règlements
en matière d'émissions polluantes
et sonores de l'EPA. Afin de vous
conformer à ces règlements, ces
composants doivent être en bon état
de marche et bien entretenus.
Modification du système
d'insonorisation
Système d'admission d'air
•
La loi fédérale des États-Unis
interdit :
(1) d'enlever ou de neutraliser, ou
de faire enlever ou neutraliser par
quiconque, sauf pour des raisons
d'entretien, de réparation ou de
remplacement, tout dispositif ou
élément incorporé à un véhicule neuf
dans le but de réduire les émissions
sonores avant sa vente ou sa livraison
à son dernier acheteur, ou tant qu'il est
utilisé; ou (2) la conduite du véhicule
après que ce dispositif ou élément a
été enlevé ou neutralisé par quelque
personne que ce soit.
Les interventions considérées comme
modifiant ou altérant le système
d'insonorisation sont les suivantes :
Enlèvement ou neutralisation du
filtre à air, des silencieux ou des
conduites d'admission d'air.
Système de refroidissement du
moteur
•
Enlèvement ou neutralisation de
l'embrayage du ventilateur.
•
Retrait du déflecteur du ventilateur.
Moteur
•
•
Retrait ou neutralisation du
régulateur de vitesse du moteur
dans le but de permettre un
dépassement des vitesses de
rotation spécifiées par le fabricant.
Modification des paramètres
du module de commande
électronique.
5-135
5
INSONORISATION ET SYSTÈME ANTIPOLLUTION
Système d'échappement
•
Enlèvement ou neutralisation
d'éléments du système
d'échappement.
Circuit d'alimentation
•
•
5
•
Enlèvement ou neutralisation du
régulateur de vitesse du moteur
dans le but de permettre un
dépassement des vitesses de
rotation spécifiées par le fabricant.
Enlèvement de l'atténuateur de
bruit d'air sur les moteurs équipés
de ce dispositif.
Dépose du système et du réservoir
de liquide d'échappement diesel
Doublures d'aile et jupes de
cabine
•
•
Enlèvement des doublures ou des
jupes.
5-136
Découpage de parties des
doublures, des jupes ou
enlèvement de portions
endommagées de ces doublures
ou jupes.
Garnitures insonorisantes
•
Enlèvement des isolants
acoustiques du bloc-cylindres, ou
autour du carter d'huile.
•
Perçage de trous ou découpage
de morceaux des amortisseurs de
bruit.
•
Enlèvement de la plaque isolante
montée sous le capot.
Directives d'inspection et
d'entretien
Les instructions suivantes
présupposent des vérifications
régulières du système d'insonorisation,
aux périodes indiquées dans le Journal
d'entretien du système d'insonorisation
à la page 5-143.
Au cours des activités normales
d'inspection ou d'entretien d'autres
éléments ou systèmes, si vous trouvez
que certaines parties du système
d'insonorisation méritent une plus
grande attention, nous recommandons
que vous inspectiez ces parties plus
fréquemment pour vous assurer de
leur bon état et rendement.
INSONORISATION ET SYSTÈME ANTIPOLLUTION
Système d'admission d'air
•
•
•
ATTENTION
Effectuez les vérifications et
suivez les séquences d'entretien
figurant dans le présent manuel
sous la rubrique Système
d'admission d'air et filtre à air. Voir
Déshydrateur à la page 5-60.
Vérifiez la tuyauterie d'admission,
les coudes, les colliers, supports
et attaches pour détecter les
détériorations et les fissures et
vous assurer de la sécurité du
système.
Si vous repérez une fuite d’air
entre le filtre à air et le moteur,
réparez-la immédiatement.
Les fuites d'air causent un bruit
excessif et peuvent endommager
gravement le moteur. Si vous ne
les réparez pas, les dommages
ne seront pas couverts par votre
garantie. Réparez toutes les fuites
d’air dès que vous les décelez.
Amortisseurs de bruit
montés sur le moteur
•
Vérifiez leur état. L'amortisseur
est-il bien fixé? La façon de
le faire dépend de la méthode
de fixation des isolateurs sur
le moteur et autour du carter
d'huile (boulons, attaches rapides,
colliers de fixation). Resserrez les
fixations desserrées et réparez ou
remplacez les fixations usées ou
endommagées.
•
Vérifiez les attaches et les points
de contraintes des isolateurs de
bruit, en particulier aux endroits
où ils peuvent être affectés par
les vibrations du moteur. Réparez
tout point de montage fissuré ou
endommagé. Utilisez des plaques
de renfort appropriées pour vous
assurer que les isolateurs restent
bien en place.
5-137
5
INSONORISATION ET SYSTÈME ANTIPOLLUTION
Système d'échappement
Joints et colliers
•
•
•
Recherchez les fuites
d'échappement, indiquant
une défectuosité dans le joint du
collecteur; remplacez le joint s'il y
a lieu.
Vérifiez le serrage des vis de
montage, y compris les vis des
brides. Reportez-vous au guide
d’entretien du fabricant du moteur
pour vous assurer du bon ordre et
des couples de serrage.
5
5-138
•
Recherchez les fuites et resserrez
au besoin. Vérifiez s'il existe,
sur les conduits et colliers,
des détériorations susceptibles
de causer des fuites de gaz
d'échappement.
Remplacez les jonctions, les
tuyaux flexibles et les joints
d'étanchéité pouvant être réparés
lors des périodicités d'entretien.
Selective Catalytic
Reduction (réduction
sélective catalytique)
•
Vérifiez le filtre de l'absorbeur
SCR, les colliers et les supports de
montage. Resserrez s'il y a lieu.
Vérifiez s'il existe sur l'absorbeur
SCR des signes de corrosion.
INSONORISATION ET SYSTÈME ANTIPOLLUTION
Tuyauterie
•
Vérifiez l'absence de rouille, de
corrosion et de détérioration.
Si la tuyauterie est détériorée,
remplacez-la avant perforation.
Si la tuyauterie est perforée,
une réparation temporaire est
acceptable jusqu'à ce qu'on
puisse faire une réparation
permanente. Sur les moteurs
équipés d'un turbocompresseur,
vérifiez l'étanchéité des joints aux
brides et le serrage des supports
de montage.
Filtres à particules diesel
(DPF)
•
Vérifiez le filtre à particules (DPF),
les brides et les supports de
montage. Resserrez s'il y a lieu.
Vérifiez si le filtre à particules
diesel montre des signes de rouille
ou de corrosion.
•
Vérifiez les chicanes internes.
Vous pouvez le faire en
recherchant des bruits métalliques
en frappant le filtre à particules
diesel à l'aide d'un maillet en
caoutchouc ou en accélérant et en
ralentissant tour à tour le moteur
sur toute sa plage normale de
vitesse de fonctionnement.
Réservoir de liquide
d'échappement diesel
Les véhicules conformes aux normes
antipollution 2010 de l'EPA seront
dotés d'un réservoir de liquide
d'échappement diesel (DEF) monté
sur le cadre de châssis du véhicule.
5-139
5
INSONORISATION ET SYSTÈME ANTIPOLLUTION
Filtre de liquide d'échappement
diesel (DEF)
2.
Retirez la plaque protectrice de la
pompe montée au bas du réservoir
DEF.
3.
À l'aide d'une clé à douille de 27
mm (DIN3124), retirez le bouchon
du filtre qui est vissé à la pompe
d'alimentation DEF.
Le système DEF est doté d'un filtre
de pompe d'alimentation qui doit
être entretenu selon le programme
d'entretien préventif. Suivez ces
étapes pour remplacer le filtre de
pompe d'alimentation DEF :
1.
Coupez le moteur et attendez que
le véhicule se refroidisse. Portez
une attention spéciale au tuyau
d'échappement chaud.
AVERTISSEMENT
5
La
tuyauterie
d'échappement
peut atteindre des températures
extrêmement élevées lors du
fonctionnement du moteur pouvant
entraîner des blessures corporelles
dont de graves brûlures. Accordez
un laps de temps adéquat pour le
refroidissement avant de travailler à
proximité de toute partie du système
d'échappement.
5-140
INSONORISATION ET SYSTÈME ANTIPOLLUTION
Système d'échappement
•
Vérifiez le montage. Resserrez
au besoin. La partie en biais
de l'extrémité du tuyau doit
être orientée vers l'arrière du
véhicule. Ne modifiez en aucune
façon l'extrémité du tuyau
d'échappement.
Ventilateur de
refroidissement et carénage
AVERTISSEMENT
Ne faites pas fonctionner le
ventilateur lorsque le moteur
tourne.
Le ventilateur peut se
mettre soudainement en marche.
Quiconque se trouverait à proximité
du ventilateur pourrait être blessé.
Avant de mettre le contact,
assurez-vous que personne ne se
trouve près du ventilateur.
•
•
froid et la température normale de
mise en marche du ventilateur).
•
Vérifiez les boulons de montage
des pales du ventilateur. Vérifiez
les pales pour vous assurer
qu'elles ne sont ni fissurées ni
déformées.
Vérifiez le serrage des attaches.
Vérifiez s’il y a des fissures dans
le carénage. Assurez-vous que
le carénage est ajusté de façon
à ne pas toucher aux pales du
ventilateur.
5
Vérifiez que le ventilateur ne soit
pas embrayé (qu'il ne tourne
pas) quand le moteur tourne à la
température de service normale
(plage de températures entre le
5-141
INSONORISATION ET SYSTÈME ANTIPOLLUTION
Écran isolant du capot
•
•
Vérifiez l'état et la sécurité
des attaches. Réparez ou
remplacez les attaches cassées
ou défectueuses.
Vérifiez s'il y a eu frottement ou
déchirures. Réparez s'il y a lieu.
Trouvez la cause du dommage. Si
un élément ou un accessoire use
ou endommage la plaque isolante
et ne peut être déplacé, disposez
des coussinets de renfort sur la
plaque à l'endroit de l'usure.
5
5-142
Doublures d'ail et jupes de
cabine
Système d'insonorisation Journal d'entretien
•
Vérifiez toutes les attaches qui
maintiennent les doublures d'ailes
en place.
•
Sur les doublures d'aile, vérifiez
s'il apparaît des marques de
pneu, des points d'usure ou des
détériorations dues à la projection
de pierres par les sculptures des
pneus.
Pour vous assurer de bien satisfaire
aux exigences d'insonorisation de
votre véhicule, notez les vérifications
d'entretien effectuées. Utilisez la feuille
de la page suivante et conservez des
copies des documents relatifs aux
services d'entretien exécutés et aux
pièces remplacées sur le véhicule.
•
Vérifiez et réparez au besoin les
jupes de cabine, les rebords et
supports. Les doublures d'ailes et
les jupes de cabine en caoutchouc
sont irréparables. Il vous faudra
les remplacer.
INSONORISATION ET SYSTÈME ANTIPOLLUTION
Système d'insonorisation - Journal d'entretien
Composant
Intégrité du
système
d'échappement
Volets
Carénages
Écran isolant du
capot
Fixations
isolantes des
conduits montés
sur le moteur
Doublures
d'ailes
Fixations des
jupes de cabine
Intégrité du
système
d'admission
d'air
Ventilateur à
débrayage
Périodicité
recommandée
(mi/km)
25,000
Date et n°
du bon de
réparation
Établissement Travail exécuté
et endroit
Date et n° du bon Établissement
de réparation
et endroit
Travail exécuté
25,000
10,000
10,000
50,000
50,000
5
5,000
10,000
5-143
ESSIEU ET SUSPENSION ARRIÈRE
ESSIEU ET
SUSPENSION ARRIÈRE
Entretien général
AVERTISSEMENT
Ne travaillez pas sur le véhicule
sans avoir serré les freins de
stationnement et solidement calé
les roues. Si le véhicule n'est pas
complètement immobilisé, il pourrait
se mettre à rouler et causer des
blessures graves, mortelles ou
d'importants dommages matériels.
5
La suspension de votre véhicule est
conçue pour nécessiter un minimum
d'entretien. Toutefois, pour les activités
«point à point», les suspensions ont
besoin d'une inspection périodique
pour assurer un fonctionnement sans
panne.
5-144
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas votre véhicule si les
étriers ne sont pas convenablement
serrés.
Des étriers mal serrés
peuvent entraîner un défaut de
fixation de l'essieu à la suspension
et causer la perte de maîtrise du
véhicule et un accident grave.
Des étriers desserrés peuvent
aussi provoquer une usure inégale
des pneus et le désalignement
des roues.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
AVERTISSEMENT
À défaut de maintenir les couples de
serrage spécifies ou de remplacer
les pièces usées, vous risquez une
rupture susceptible d'entraîner un
accident. Des étriers de suspension
mal serrés (desserrés) peuvent
rendre la conduite du véhicule
dangereuse notamment :
une
direction trop lourde, un déréglage
de l’alignement des essieux ou une
usure anormale des pneus. Voir
Étriers de ressort de suspension
avant à la page 5-127 pour connaître
les couples de serrage préconisés.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
ESSIEU ET SUSPENSION ARRIÈRE
Contrôle visuel
ATTENTION
Ne pulvérisez pas de produits
chimiques ou d'huile minérale
sur la suspension, sous peine
d'endommager les bagues.
NOTA
Le défaut de se conformer
aux recommandations ci-dessus
pourrait invalider la garantie.
Pour tous les véhicules, les activités
d'entretien obligatoires comprennent
le resserrage des étriers et une
inspection complète. Toutefois, même
si l'entretien est convenablement
effectué, la durée des ressorts et des
éléments de la suspension dépend de
nombreux facteurs comme : la fatigue,
le poids brut du véhicule, le type de
charge, l'état des routes et la vitesse
de déplacement.
Il est important que les étriers restent
serrés. Une utilisation intense de votre
véhicule peut entraîner un desserrage
plus rapide qu'à l'ordinaire. Toutefois,
tous les véhicules nécessitent
une vérification des étriers et un
resserrage régulier. Assurez-vous
qu'un spécialiste ayant la formation
appropriée et l'outillage nécessaire
vérifie et resserre les étriers de votre
véhicule.
•
Après les 500 premiers milles
(800 km), inspectez la suspension
de façon périodique comme suit :
•
Repérez les fixations desserrées
ou manquantes, les fissures
dans les mains de ressort ou les
supports d'essieu.
•
Vérifiez si les ressorts sont centrés
dans les mains de ressort et en
bon état.
•
Recherchez des fissures, traces
d'usure, crevasses et autres
défauts à la surface du ressort.
•
Remplacez les éléments
défectueux. Comme il est
impossible de restituer aux
ressorts réparés leur durée utile
d'origine, remplacez l'ensemble du
ressort si des fissures ou autres
défauts sont observés.
•
Après le remplacement d'une
pièce ou la découverte d'éléments
5-145
5
ESSIEU ET SUSPENSION ARRIÈRE
desserrés, vérifiez le couple de
serrage de toutes les fixations.
•
Les ressorts neufs «s'assoient»
après la période de service initiale
du véhicule, ce qui entraîne un
relâchement des étriers.
Fixations de la suspension
arrière
NOTA
Pour que la suspension pneumatique
conserve son efficacité, vérifiez les
valeurs de couple de serrage des
attaches après les 2 000 milles
(3 218 km) initiaux et tous les
60 000 milles (96 000 km) par la suite.
Les couples de serrage préconisés
s'appliquent aux fixations fournies et
installées par le fabricant du véhicule.
Les valeurs répertoriées dans les
tableaux ci-dessous ne s'appliquent
qu'à des fixations cadmiées ou
phosphatées et lubrifiées.
5
Les étriers sont difficiles à serrer
si l'on ne dispose pas du matériel
approprié. Si vous n'êtes pas en
mesure de le faire convenablement
vous-même, faites-les vérifier et
resserrer régulièrement par un
mécanicien autorisé.
5-146
Serrage des étriers
Pour que la mesure du couple de
serrage se fasse avec précision,
utilisez des clés dynamométriques
bien entretenues et étalonnées.
Nettoyez l'écrou et le boulon. Ne
laissez ni saleté, ni particules, ni
rouille dans les filets.
ESSIEU ET SUSPENSION ARRIÈRE
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas votre véhicule si les
étriers ne sont pas convenablement
serrés.
Des étriers mal serrés
peuvent entraîner un défaut de
fixation de l'essieu à la suspension
et causer la perte de maîtrise du
véhicule et un accident grave.
Des étriers desserrés peuvent
aussi provoquer une usure inégale
des pneus et le désalignement
des roues.
Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
NOTA
Dans la mesure du possible, serrez
toutes les fixations par l'écrou et non
par la tête du boulon.
Fixations de suspension arrière (métriques
et anglo-saxonnes)
Étriers de ressorts de suspension arrière
de classe 8 (lubrifiés*)
DIMENSION /
TYPE
TAILLE DES
COUPLE**
ÉTRIERS
DIAMÈTRE N.m
lb-pi
FILET
FILETAGE
333-408
245-300
3/4
598-734
440-540
7/8
1
925-1,060
680-780
1,470-1,660 1,080-1,220
1-1/8
1,890-2,120 1,390-1,560
1-1/4
3,130-3,860 2,300-2,840
1-1/2
*Utilisez le lubrifiant Chevron Zinc ou une
huile SAE 20/30 pour lubrifier le filetage des
étriers.
** Les valeurs de couple s'appliquent aux
suspensions exclusives du fabricant. Les
autres suspensions doivent être installées
conformément aux instructions du fabricant.
COUPLE DE SERRAGE *
N.m
lb-pi
163-217
120-160
Écrous M16
bagués nylon
352-460
260-340
Écrous M20
bagués nylon
427-475
315-350
Écrous M20
non bagués
109-122
80-90
Écrou 1/2 po
394-462
290-340
Écrou 3/4 po
1,877-2,217 1,380-1,630
Écrou
1-1/4 po
* Les valeurs de couple s'appliquent aux
suspensions exclusives du fabricant. Les
autres suspensions doivent être installées
conformément aux instructions du fabricant.
•
Avant de resserrer les étriers,
chargez le véhicule à son poids
brut normal. Le chargement
du véhicule assure un réglage
approprié des étriers et des
ressorts.
5-147
5
ESSIEU ET SUSPENSION ARRIÈRE
AVERTISSEMENT
Ne remplacez pas les étriers et
leurs écrous par des étriers ou
écrous ordinaires.
Ces pièces
sont cruciales pour la sécurité
du véhicule. Si vous utilisez des
étriers ou des écrous inappropriés,
l'essieu pourrait se desserrer ou
se séparer du véhicule et causer
un accident grave. N'utilisez que
des étriers et des écrous SAE n 8,
au minimum. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
5
Lubrification de l'essieu
arrière
Vérifiez le niveau d'huile lorsque
le véhicule est immobilisé sur une
surface horizontale et que l'huile est
toujours tiède. Le niveau devrait
atteindre la partie inférieure de l'orifice
de remplissage.
ATTENTION
Ne mélangez pas des lubrifiants de
viscosités différentes; toutefois, le
mélange de marques différentes de
lubrifiant de même viscosité (norme
MIL L2105C) est acceptable. Les
lubrifiants de viscosités différentes
ne sont pas compatibles et peuvent
endommager l'essieu.
NOTA
Dans tous les cas, le fournisseur est
garant de la tenue de son lubrifiant,
et assume la responsabilité du
produit et du brevet correspondant.
Demandez à votre concessionnaire
les types et marques de lubrifiant qu'il
recommande.
5-148
ESSIEU ET SUSPENSION ARRIÈRE
Dana Spicer et Fabco
Aucune vidange initiale n'est
nécessaire sur les essieux Dana
Spicer remplis en usine d'un lubrifiant
synthétique approuvé par Dana Spicer.
•
Les lubrifiants contenant des
produits pétroliers doivent
être vidangés au cours des
5 000 milles (8 000 km) initiaux,
avant la conversion à un lubrifiant
synthétique approuvé.
lubrifiant conforme à la norme
MIL L2105C/D ou un lubrifiant
synthétique approuvé. N'utilisez
pas d'additifs.
•
Dans les essieux utilisant
des lubrifiants dérivés de
produits pétroliers, utilisez un
Consultez le manuel d'entretien et
de lubrification Meritor (MM1).
Pour tous les véhicules équipés
d'essieux Dana Spicer et Fabco :Voir
Programme d'entretien préventif à
la page 5-13. Demandez à votre
concessionnaire quelles sont les
marques de lubrifiant synthétique
approuvées.
•
Vidange initiale :Voir Programme
d'entretien préventif à la page 5-13
pour obtenir les intervalles ordinaires
pour les essieux arrière. Pour les
autres essieux Dana Spicer et Fabco
(neufs ou remis à neuf), changez
le lubrifiant minéral dans les 3 000
à 5 000 milles (4,800 à 8 000 km)
initiaux.
•
Essieux Dana Spicer à lubrification
synthétique et joints de type
Out-Runner : vidangez, rincez et
refaites le plein à 500 000 milles
ou 804 000 km.
5
Évent de carter d’essieu :
•
Vérifiez et nettoyez l’évent de
carter de pont lors des vérifications
des niveaux d'huile.
Meritor :
5-149
ESSIEU ET SUSPENSION ARRIÈRE
5
Alignement des essieux
arrière
•
Trous ovalisés dans un élément
de la suspension
Il est possible que les chocs subis sur
la route et les contraintes causées
par le chargement entraînent un
désalignement des essieux arrière.
Si vous notez une usure rapide des
pneus sur les essieux arrière, vos
essieux sont peut-être désalignés. En
cas d'usure rapide des pneus, faites
vérifier l'alignement de vos essieux
arrière, et faites-le corriger par un
concessionnaire agréé.
•
Remplacement de bagues
•
Usure excessive ou anormale des
pneus
En plus des inspections avant livraison,
l'alignement de la suspension devrait
être vérifié dans chacun des cas
suivants :
•
fixations de suspension
desserrées. (Une fixation
desserrée signifie que le couple
de serrage est inférieur au couple
prescrit.)
5-150
SYSTÈME DE DIRECTION
SYSTÈME DE
DIRECTION
Servodirection
De l'huile (sous faible pression)
transmet l'effort nécessaire au
fonctionnement de la direction. Elle
sert également à lubrifier les pièces
mobiles et à les refroidir. Une perte
d'efficacité de la direction se produit si
on laisse la chaleur s'accumuler dans
le système.
AVERTISSEMENT
N'utilisez pas le véhicule si
la direction ne fonctionne pas
convenablement.
Vous pourriez
perdre la maîtrise de votre véhicule,
si la direction ne fonctionne pas
bien, ce qui pourrait provoquer
un accident grave.
Pour des
raisons de sécurité de conduite,
examinez le boîtier de direction
et les éléments qui le constituent.
Des vérifications fréquentes sont
importantes pour la sécurité, en
particulier après un voyage sur de
mauvaises routes. Le non respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures graves, mortelles ou
des dommages matériels.
Si la direction semble déséquilibrée,
d'un côté à l'autre, dans un tournant,
examinez les causes possibles
suivantes :
•
pression d'air inégale dans les
pneus
•
surcharge ou chargement mal
réparti
•
Dérèglement de géométrie des
roues
•
roulements de roues mal réglés
Si vous n'êtes pas en mesure de
corriger le défaut, consultez un
concessionnaire agréé.
Votre véhicule est équipé d'une
direction à servomécanisme intégré.
Le système comprend une pompe
entraînée par le moteur, un réservoir
de liquide de direction assistée, le
boîtier de direction et des boyaux de
raccordement. Grâce à l'assistance
hydraulique, peu d'efforts sont
nécessaires pour tourner le volant.
Lorsqu'aucun effort ne s'exerce
sur le volant, le boîtier de direction
revient en position neutre. S'il arrivait,
5-151
5
SYSTÈME DE DIRECTION
pour une raison quelconque, que le
servomécanisme ne fonctionne plus,
il serait encore possible de diriger le
véhicule, mais avec beaucoup plus
d'efforts.
Vérifiez les éléments suivants :
5
•
Barre d'accouplement : Est-elle
bien droite?
•
Demi-collier de barre
d'accouplement : Vérifiez si
elles sont desserrées ou si elles
frottent.
•
Joints à rotule et joints universels
de direction : Vérifiez le jeu.
•
Jeu excessif dans le volant.
Vérifiez d'abord les causes
probables les plus simples :
a.
pression d'air inégale dans les
pneus
b.
écrous de roues desserrés
c.
barre d'accouplement tordue
5-152
d.
•
manque de lubrification
Si ces vérifications ne suffisent
pas pour trouver le problème ou,
si après correction, la direction
reste déséquilibrée, consultez un
concessionnaire autorisé pour
faire une évaluation.
Niveau de liquide de
direction assistée et
remplissage
Faites renouveler le liquide de
servodirection et les filtres chez un
concessionnaire agréé.
ATTENTION
Lorsque vous ajoutez du liquide,
assurez-vous d’utiliser du liquide du
même type. Même si la description
et l’usage prévu de nombreux
liquides sont identiques, ceux-ci ne
doivent pas être mélangés en raison
de l’incompatibilité des additifs. Le
mélange de liquides incompatibles
peut endommager l'équipement.
•
Vérifiez le niveau de liquide de
direction assistée avant de le
renouveler conformément au
Programme d'entretien préventif
à la page 5-13. Suivez les
instructions ci-dessous :
SYSTÈME DE DIRECTION
généralement pas dépasser le
point moyen entre les indications
des niveaux maximal et minimal.
NOTA
Avant d'ouvrir le couvercle du
réservoir, nettoyez l'extérieur de
celui-ci pour qu'aucune saleté ne
puisse tomber à l'intérieur.
•
Les niveaux maximal et minimal
sont indiqués sur le corps du
réservoir. Ces niveaux sont
également indiqués par deux
lignes gravées sur la jauge du
réservoir.
•
Il existe deux manières de vérifier
si le liquide de direction assistée
est au bon niveau. Ces deux
vérifications se font quand le
moteur est à l’ARRÊT.
1.
Si vous vérifiez le niveau du
liquide de direction assistée
lorsque le moteur et la direction
sont FROIDS, le niveau devrait
correspondre au moins à
l'indication minimale, et ne devrait
2.
Remplacement du filtre et
du liquide
Si vous vérifiez le niveau du liquide
quand le moteur et la direction
sont CHAUDS, ce niveau ne
devrait PAS dépasser l'indication
de niveau maximal, et ne devrait
généralement pas descendre
au-dessous du point moyen
entre les indications maximale et
minimale.
5
ATTENTION
Effectuer un entretien du système de
direction assistée sans l'avoir purgé
de l'air emprisonné peut entraîner
des dommages à la pompe de
direction assistée.
5-153
SYSTÈME DE DIRECTION
1.
2.
Remplacez le liquide et le
filtre conformément au tableau
ci-dessous.
Purgez le système, au besoin.
5
5-154
Arbre de direction
Vous trouverez ci-dessous les couples
de serrage habituels pour la plupart
des arbres de direction.
•
Serrez le boulon et l'écrou de
serrage (7/16 po) du joint universel
au couple de 74 à 81 N.m (55 à 60
lb-pi) lubrifié.
•
Serrez le boulon et l’écrou du
collier de bielle pendante (3/4 po) :
au couple de 406 à 433 N.m (300
à 320 lb-pi) (filetage lubrifié).
•
Pour les véhicules de chantier,
serrez les étriers après un ou deux
jours d'utilisation. Puis vérifiez une
fois par semaine.
AVERTISSEMENT
Si ce châssis est équipé d'un
programme de stabilité électronique
(ESP) et qu'une pièce de la
direction (par exemple, la tringlerie,
la direction et les organes
de transmission,
la colonne,
l'alignement du train avant, etc.)
est réparée, retirée ou démontée
ou si le capteur d'angle du volant
est remplacé, le capteur d'angle
du volant doit être de nouveau
étalonné. Les réparations ou les
réglages de pièces du système de
direction ne peuvent être exécutés
que par un concessionnaire agréé.
Le non respect de cette consigne
peut entraîner des blessures
graves, mortelles ou des dommages
matériels.
ORGANES DE TRANSMISSION
ORGANES DE
TRANSMISSION
Joints universels
Entretien de l'arbre de
transmission
Les joints coulissants et joints de
cardan de l'arbre de transmission
devraient être lubrifiés périodiquement.
Utilisez une graisse de qualité pour
pression extrême (EP) à base de
savon de lithium : NLGI classe 2.
Les joints universels et arbres de
transmission Dana SPL doivent être
inspectés lors de chaque entretien
programmé (reportez-vous au manuel
d'entretien des arbres de transmission
Spicer, DSSM-0100 (3264-SPL) pour
obtenir les instructions détaillées).
Utilisez uniquement des lubrifiants
pour arbre de transmission approuvés
par Spicer pour graisser les joints
universels Spicer SPL.
En ce qui concerne les composants
SPL170XL et SPL250XL, la périodicité
de graissage du joint universel
change après le premier graissage
à 350 000 mi (560 000 km). Après
le premier entretien de graissage, le
joint universel doit être lubrifié tous les
150 000 mi (240 000 km). Cependant,
l'inspection des joints universels
demeure la même quelle que soit la
périodicité de graissage du joint.
Les joints coulissants et joints de
cardan de l'arbre de transmission
doivent être lubrifiés conformément au
Programme d'entretien préventif à la
page 5-13.
5
Utilisez une graisse de qualité pour
pression extrême (EP) à base de
savon de lithium : NLGI classe 2.
Utilisez uniquement des lubrifiants
pour arbre de transmission approuvés
par Spicer pour graisser les joints
universels Spicer SPL.
5-155
ORGANES DE TRANSMISSION
AVERTISSEMENT
5
Une lubrification inappropriée des
joints universels peut être la cause
d'une
défaillance
prématurée.
L'arbre de transmission pourrait se
détacher du véhicule et entraîner
un accident.
Assurez-vous que
le lubrifiant est purgé aux quatre
extrémités de chaque joint universel,
et desserrez les bouchons si
nécessaire. De plus, il faut vérifier
régulièrement si l'usure et le jeu
des joints universels ne sont
pas excessifs, et effectuer les
réparations ou remplacements
nécessaires. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
5-156
PNEUS ET ROUES
PNEUS ET ROUES
Pneus
AVERTISSEMENT
Ne réparez pas vous-même vos
pneus endommagés à moins d'être
pleinement qualifié et équipé pour
le faire.
Il est déconseillé de
travailler sur des roues et des pneus
sans disposer de l'outillage et de
l'équipement approprié, comme :
les cages de sécurité et dispositifs
de retenue. Faites exécuter toutes
vos réparations de pneu par un
spécialiste.
Et tenez-vous à
l'écart pendant qu'il travaille. Le
non-respect de cette consigne peut
entraîner des blessures ou la mort.
Les pneus sont un élément très
important de l’ensemble du système
de freinage de votre véhicule. La
rapidité d'arrêt de votre véhicule
dépend en grande partie de la friction
des pneus sur le revêtement de la
route. Il est essentiel pour la sécurité
et l'efficacité d'utilisation de votre
véhicule de maintenir les pneus en
bon état. Des vérifications régulières
et fréquentes et des soins appropriés
sont une garantie d'utilisation sûre et
fiable de vos pneus. Voici certains
conseils sur l'entretien de vos pneus :
Vérification de la pression
de gonflage
Examinez vos pneus chaque jour et
vérifiez-en la pression de gonflage une
fois par semaine à l'aide d'une jauge.
•
Lorsque vous vérifiez la pression
d'air de vos pneus, recherchez
les détériorations des flancs,
coupures, fissures, usure inégale,
présence de pierres entre les
roues jumelées, etc. Si un pneu
semble dégonflé, vérifiez que
la roue n’est pas endommagée.
N’oubliez pas de vérifier entre les
roues doubles. Si une roue est
endommagée, faites-la réparer
par un spécialiste.
•
La pression maximale des pneus
est indiquée sur leur flanc.
•
La pression des pneus doit être
contrôlée à froid. Des pneus
chauds ou brûlants ont une
pression plus élevée et vous
5-157
5
PNEUS ET ROUES
donneront une indication inexacte.
Ne dégonflez jamais un pneu
chaud pour l'amener à la pression
spécifiée.
5
5-158
Pneus sous gonflés
Une pression de gonflage insuffisante
est le pire ennemi d'un pneu. La
pression insuffisante entraîne une
mauvaise flexion du pneu et son
échauffement. La chaleur accumulée
peut endommager le pneu et
provoquer cassures, fissures radiales
et séparation des plis. Un gonflage
insuffisant peut affecter la maîtrise
de votre véhicule, et en particulier
celle des roues avant. La plupart des
problèmes d’usure des pneus sont
causés par un manque de gonflage
découlant de fuites lentes. Par
conséquent, vous voudrez vérifier
régulièrement la pression des pneus.
Une pression basse ne donne pas plus
de traction sur la glace ou sur la neige.
AVERTISSEMENT
Ne conduisez pas un véhicule
dont les pneus sont insuffisamment
gonflés. L'échauffement en raison
d’une pression insuffisante peut
entraîner une défaillance, comme
la combustion ou l'éclatement d'un
pneu et provoquer un accident
causant des blessures graves ou
mortelles. Une pression insuffisante
dans les pneus avant peut aussi
vous faire perdre la maîtrise du
véhicule et provoquer un accident
entraînant des blessures graves ou
mortelles. Maintenez les pneus de
votre véhicule gonflés à la pression
recommandée par le fabricant.
PNEUS ET ROUES
AVERTISSEMENT
Si vous n'avez pas les qualifications,
l'outillage et le matériel nécessaire,
ne tentez pas de soulever le
véhicule ou de démonter et
remonter une roue ou un pneu
endommagé. Ne tentez pas non
plus de regonfler un pneu à plat.
Faites-vous aider par un spécialiste.
Une personne peut subir des
blessures graves ou mortelles si elle
utilise les méthodes de réparation
inappropriées. Les pneus et roues
de camion ne doivent être réparés
que par un personnel formé à
l’utilisation d'équipement approprié.
Conformez-vous aux règlements de
l'OSHA, section 1910.177.
NOTA
Suivez les mises en garde et
avertissements figurant dans la
documentation des fabricants des
roues et pneus.
1
Gonflage approprié :
profil souhaitable pour
un contact maximal
avec la route.
3
SURFACE DE
LA SEMELLE AU
CONTACT DE LA
ROUTE
Surgonflage : réduit
la surface de contact
avec la route, plaçant
tout le poids du
véhicule sur le centre
de la semelle. Cette
condition cause une
usure prématurée du
pneu.
SURFACE DE LA
SEMELLE AU
CONTACT DE LA
ROUTE
5
2
SURFACE DE
LA SEMELLE AU
CONTACT DE LA
ROUTE
Gonflage insuffisant :
entraîne une flexion
anormale du pneu, un
échauffement excessif
entraînant un risque de
rupture. De plus, l'usure
est irrégulière.
5-159
PNEUS ET ROUES
Surcharge des pneus
Il est aussi dommageable pour les
pneus de surcharger un camion que de
rouler avec des pneus sous-gonflés.
Charge du véhicule
Pression des pneus
Kilométrage
prévisible total
Normal
Normal
Effet de la charge sur la durée des pneus
20% en plus
40<:hs>% en plus 60 % en plus
80% en plus
100% en plus
20 % en moins
30<:hs>% en moins 35<:hs>% en moins 45<:hs>% en moins 55 % en moins
Normal
70%
Pneus surgonflés
Un gonflage excessif réduit la surface
d'adhérence de la semelle et entraîne
une usure rapide de la partie centrale.
5
5-160
Le tableau qui suit montre dans quelle
proportion la négligence ou le mauvais
traitement dlibéré des pneus peut
réduire leur vie utile.
50%
40%
AVERTISSEMENT
Des pneus trop gonflés peuvent
causer un accident.
Ils s'usent
plus rapidement que les pneus
normalement gonflés et sont plus
souvent sujets à des crevaisons,
fissures et autres détériorations.
Ils pourraient être défectueux et
vous pourriez perdre la maîtrise de
votre véhicule et subir un accident
avec blessures graves ou mortelles.
Assurez-vous que tous les pneus
sont gonflés correctement, selon les
recommandations du fabricant.
30%
25%
Compatibilité des pneus
Assurez-vous de bien acheter des
pneus appariés pour votre véhicule,
en particulier pour les essieux arrière.
Des pneus dépareillés peuvent causer
des contraintes entre les essieux et
provoquer une surchauffe de leur
lubrifiant. Avec des pneus appariés,
les organes de transmission dureront
plus longtemps et vous obtiendrez un
kilométrage plus élevé de vos pneus.
PNEUS ET ROUES
AVERTISSEMENT
Des pneus dépareillés peuvent
être dangereux. Ne montez jamais
des pneus de types différents,
comme les pneus à carcasse
radiale ceinturés d'acier et les
pneus à carcasse diagonale. La
combinaison de différents types et
tailles de pneus nuiront à la tenue
de route et causeront la perte de
maîtrise du véhicule entraînant des
blessures graves ou mortelles.
AVERTISSEMENT
Les pneus retaillés ou rechapés
peuvent être dangereux s'ils sont
montés sur les roues directrices. Ils
pourraient faire défaut inopinément
et vous pourriez perdre la maîtrise
de votre véhicule et subir un
accident avec blessures graves ou
mortelles.
Remplacement des pneus
Avant : Remplacez les pneus avant
lorsqu’il ne reste plus que 4/32 po
(3,2mm) de la semelle. Vérifiez la
profondeur des sculptures à trois
endroits également espacés autour du
pneu.
Roues motrices et roues de remorque
: Remplacez les pneus des essieux
moteur quand il reste moins de 2/32po
(1,6mm) de l'une des sculptures
principales. Vérifiez la profondeur des
sculptures à trois endroits également
espacés autour du pneu. Regardez
les points de mesure recommandés
de la profondeur des sculptures sur
l’illustration suivante.
Points de pneu de la direction
(gauche), de pneu de roue motrice
(droite)
AVERTISSEMENT
Ne remplacez pas les pneus
originaux par des pneus ayant
une capacité de charge inférieure.
Vous pourriez involontairement
surcharger vos pneus et causer
une défaillance provoquant la perte
de maîtrise du véhicule et un
accident grave. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
5-161
5
PNEUS ET ROUES
Chaînes antidérapantes
NOTA
Afin de prolonger la durée de
vie des pneus et les rendre plus
sûrs, faites vérifier leur déformation
dimensionnelle radiale et latérale
chez votre concessionnaire. En
outre, vous devriez bien entendu
faire équilibrer les pneus chaque
fois que vous les changez.
5
5-162
Si vous avez besoin de chaînes
antidérapantes, posez-les des deux
côtés de l’essieu moteur.
ATTENTION
L'installation de chaînes sur les
roues d'un seul essieu d'un bogie
peut endommager les cardans
et le différentiel inter-essieux.
Les réparations pourraient être
coûteuses et longues.
Pneus avec limitation de
vitesse
AVERTISSEMENT
Votre véhicule est peut-être équipé
de pneus avec limitation de vitesse.
Vérifiez le marquage de limitation
de vitesse figurant sur le flanc du
pneu. Vous ne devez pas conduire
votre véhicule à des vitesses
soutenues dépassant celle indiquée
sur le pneu.
Ne pas respecter
ces restrictions de vitesse pourrait
provoquer une défaillance soudaine
des pneus pouvant entraîner des
blessures corporelles, la mort ou
des dommages matériels.
PNEUS ET ROUES
Montage et fixation des
roues
AVERTISSEMENT
Après avoir parcouru entre 50 et
100 milles (80 et 160 km) sur route, le
montage des roues du véhicule « se
place ». Il perd un peu de son serrage
initial. Vérifiez alors le montage
moyeu-roue et resserrez les écrous.
Il ne faut jamais graisser ou huiler les
goujons ou les écrous de roue; vous
obtiendriez une valeur de couple
inexacte susceptible d'entraîner un
blocage et une rupture causant un
accident grave. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Serrage des écrous de roue
Au moment du premier graissage, tous
les écrous de roue doivent être serrés
au couple préconisé dans Couple de
serrage des écrous de roue à la page
5-163. Ensuite, vérifiez les écrous à
chapeau de roue au moins une fois par
semaine. Informez-vous de la méthode
convenant aux roues de votre camion
auprès de votre concessionnaire
agréé. Cette procédure pourrait
nécessiter un outillage que vous ne
possédez pas. Il est important de
disposer d’un équipement de serrage
approprié.
5
Couple de serrage des écrous de roue
CONFIGURATION DES ROUES
ET DES ÉCROUS
Roue à voile d'acier ou d'aluminium;
montage double écrous;
Écrous ordinaires à portée
sphérique de 7/8 po de rayon
DIMENSION DES GOUJONS
3/4-16
1-1/8-16
COUPLE - ÉCROUS BORGNES INTERNES ET EXTERNES ET
ÉCROUS DE CRAPAUD DE JANTE
N.m
lb-pi
610-680
450-500
610-680
450-500
5-163
PNEUS ET ROUES
CONFIGURATION DES ROUES
ET DES ÉCROUS
DIMENSION DES GOUJONS
Roue à voile d'acier extra-robuste;
montage double écrous;
Écrous ordinaires à portée
sphérique de 1-3/16 po de rayon :
Roue à voile sur moyeu avec écrou
à embase deux pièces;
roue en acier ou en aluminium
PHP-10; Budd Uni-Mount-10;
WDH-8
Écrou de blocage de goujon (si
utilisé)
Ensemble de roue à rayons moulés
5
Le filetage doit être propre et sec. Ne
lubrifiez pas les écrous de roue ou
goujons.
5-164
15/16-12
1-1/8-16
1-15/16-12
M22-1.5
3/4-16
1-14
½ po de diamètre
5/8 po de diamètre
3/4 po de diamètre
COUPLE - ÉCROUS BORGNES INTERNES ET EXTERNES ET
ÉCROUS DE CRAPAUD DE JANTE
N.m
lb-pi
1,020-1,220
750-900
1,020-1,220
750-900
1,020-1,220
750-900
610-680
450-500
240-270
175-200
240-410
175-300
Couple des écrous de crapaud de jante
110-120
80-90
220-250
160-185
305-335
225-245
Couple et ordre de serrage
La précision du serrage des écrous
de roue sera supérieure sur un sol
de niveau. Commencez par mettre
en place les écrous et les serrer à la
main dans l’ordre indiqué ci-dessous,
voir Ordre de serrage des écrous
pour roues à voile sur moyeu à la
page 5-165 ou Ordre de serrage des
écrous pour roues à voile centrées
par goujons à la page 5-165. Cette
méthode permet de serrer peu à peu
et de façon égale la roue contre le
moyeu. Appliquez à chaque écrou
la valeur de couple indiquée dans le
Serrage des écrous de roue à la page
5-163.
PNEUS ET ROUES
Remplacement de roue avec
option de frein à disque
AVERTISSEMENT
Serrez les écrous de roue de
la façon prévue.
S'ils ne sont
pas convenablement serrés, les
écrous de roue finiront par se
desserrer, rendant une roue plus
lâche, pouvant se détacher à tout
moment du véhicule en mouvement,
et causant ainsi éventuellement la
perte de maîtrise du véhicule, ce
qui pourrait entraîner des blessures
graves, la mort ou d’importants
dommages au véhicule.
Séquence de serrage des écrous pour
roues à voile sur moyeu
AVERTISSEMENT
Ordre de serrage des écrous pour
roues à voile centrées par goujons
Utilisez seulement la marque, la
dimension et le numéro de pièce de
la roue qui a été installée à l'origine.
L'utilisation d'une autre marque
ou dimension de roue pourrait
provoquer l'interférence du corps
de valve de chambre à air avec un
composant du frein, ce qui pourrait
donner lieu à une perte de maîtrise
du véhicule. Le non respect de
cette consigne peut entraîner des
blessures graves, mortelles ou des
dommages matériels.
Les véhicules pourvus de freins à
disque avant sont munis de roues
conçues spécialement pour les
applications de freins à disque. S'il
devient nécessaire de remplacer une
roue d'origine, la roue de rechange doit
être des mêmes marque et dimension
5-165
5
PNEUS ET ROUES
que la roue déposée. Si l'on installe
une roue de rechange incorrecte sur
un véhicule pourvu de roues à disque
de 22,5 po, cela pourrait provoquer
un contact entre le corps de valve de
chambre à air et l'ensemble de frein
à disque. Lors de l'installation de
toute roue de rechange, il faut toujours
inspecter les pneus/roues afin de
s'assurer d'un jeu adéquat entre les
autres composants du véhicule.
5
Ouvrez le capot et vérifiez le jeu entre
la roue et l'ensemble de frein à disque.
Utilisez un cric hydraulique pour
soulever la partie avant du véhicule
du sol afin de permettre à la roue de
tourner librement. Pendant que la roue
tourne, vérifiez afin de vous assurer
que le jeu entre la roue et l'ensemble
de frein à disque est adéquat.
5-166
AVERTISSEMENT
Si le capot retombe, les personnes
se trouvant au-dessous pourraient
être blessées. Dès que quelqu'un
se penche sous le capot, veillez
à toujours vous assurer que le
dispositif de maintien du capot en
position ouverte est engagé.
•
Les personnes se trouvant sous
le capot pourraient être blessées.
Avant de refermer le capot,
éloignez les personnes et les
objets qui risqueraient d'être
frappés.
AVERTISSEMENT
Si vous devez travailler sous le
véhicule, supportez-le toujours à
l'aide de chandelles appropriées.
Un cric conventionnel ne convient
pas dans ce cas.
AVERTISSEMENT
Il est dangereux de monter et de
démonter les pneus et jantes de
façon inadéquate.
À défaut de
prendre des précautions suffisantes,
l'ensemble pneu-jante peut éclater
brutalement en causant des
blessures graves ou mortelles.
Reportez-vous à la documentation
du fabricant des roues, indiquant la
manière appropriée de monter et de
démonter les pneus et les jantes.
Suivez exactement les précautions
indiquées.
PNEUS ET ROUES
Roues à disque
AVERTISSEMENT
Utilisez des pièces et l'outillage
approprié pour monter ou démonter
les roues. Un voile de roue rainuré
ou endommagé peut affaiblir la
roue et causer son détachement
éventuel. Vous pourriez perdre la
maîtrise de votre véhicule et subir
un accident grave. Le non respect
de cette consigne peut entraîner
des blessures graves, mortelles ou
des dommages matériels.
L'extrémité de la clé à boulon de roue
doit être lisse. Si elle comporte des
irrégularités, elle risque de rainurer le
voile. Ces rainures peuvent entraîner
une fissure du voile et sa rupture.
5
5-167
ROULEMENT DE ROUE
ROULEMENT DE ROUE
Réglage des roulements de
roue
Pour des raisons de durée de vie
utile, de sécurité et de fiabilité en
service, les roulements de roue de
votre véhicule doivent être vérifiés et
réglés convenablement aux périodes
recommandées. Communiquez avec
votre concessionnaire agréé pour
vérifier si les roulements de roues sont
bien réglés.
5
5-168
ENTRETIEN DE LA BOÎTE DE VITESSES
ENTRETIEN DE LA
BOÎTE DE VITESSES
Introduction
Un entretien approprié de la boîte
de vitesses permet d'assurer le
fonctionnement efficient du véhicule.
Pour vérifier le niveau de liquide de
la transmission, garez le véhicule
sur une surface horizontale. En ce
qui concerne la boîte de vitesses
automatique, le niveau d'huile
doit être vérifié pendant que le
moteur tourne au ralenti et l'huile de
transmission a atteint la température
de fonctionnement. La vérification
du liquide d'une boîte de vitesses
manuelle peut s'effectuer le moteur à
l'arrêt.
Les périodicités de renouvellement
de liquide recommandées tiennent
compte d'un premier changement et
de périodicités distinctes à partir de
la première vidange. Lorsque l'huile
doit être renouvelée, assurez-vous de
vérifier la documentation du fabricant
concernant l'indice de viscosité et le
type d'huile à acheter.
page 5-13, cette vidange d'huile n'est
pas exigée pour certains modèles de
boîte de vitesses.
Pour obtenir de plus amples détails,
veuillez vous reporter à la section
sur l'entretien dans le manuel ou les
documents d'entretien du fabricant de
la boîte de vitesses.
ATTENTION
Quand vous refaites le plein d'huile,
ne mélangez pas les types et
les marques d'huiles en raison
d'incompatibilités possibles entre
les produits, qui pourraient affaiblir
la qualité de la lubrification ou
endommager les organes de la
boîte.
5
Vidange initiale : vidangez et
remplacez l'huile conformément au
Programme d'entretien préventif à la
5-169
ENTRETIEN DE LA BOÎTE DE VITESSES
Changement d'huile
Effectuez le changement d'huile
conformément aux indications figurant
dans le manuel d'entretien de la
boîte de vitesses. Utilisez le type
d'huile recommandé dans le manuel
d'utilisation et d'entretien (fourni avec
le véhicule). Choisissez le lubrifiant
approprié en fonction de la température
ambiante (de l'air extérieur).
5
5-170
Lubrifiants pour boîtes de
vitesses
Boîte de vitesses manuelle
Les boîtes de vitesses manuelles
sont conçues de telle sorte que leurs
éléments internes tournent dans
un bain d'huile que fait circuler le
mouvement des pignons et des arbres.
Périodicité d'entretien
Voir les types et marques des
lubrifiants recommandés dans le
manuel du fabricant de la boîte
de vitesses et dans le Programme
d'entretien préventif à la page 5-13.
Assurez-vous de l'absence de
plis, détériorations, abrasions et
fuites dans les boyaux. Redressez
les boyaux repliés ou portant des
traces d'abrasion, afin d'éliminer
les obstructions et éviter d'autres
détériorations. Pour veiller à ce que
l'inspection soit complète, il peut
être nécessaire d'inspecter la partie
inférieure et l'intérieur des longerons
de cadre de châssis et de dégrafer les
faisceaux de câblage et les flexibles.
ENTRETIEN DE LA BOÎTE DE VITESSES
Niveau d'huile, boîte
manuelle
Boîtes de vitesses
automatiques
Périodicité d'entretien
NOTA
Le véhicule doit être immobilisé en
terrain plat.
Pour tout renseignement sur la
vérification du niveau d'huile, voir
le manuel Transmission Operator's
Manual.
Boîte de vitesses
automatique, niveau d'huile
NOTA
À vérifier chaque jour, pendant que
le moteur tourne au ralenti. Voir le
Programme d'entretien préventif à
la page 5-13 pour les périodicités
d'entretien.
Le véhicule doit être immobilisé en
terrain plat.
Pour tout renseignement sur la
vérification du niveau d'huile, voir
le manuel Transmission Operator's
Manual.
5
5-171
Embrayage
Embrayage
Introduction
La pédale d'embrayage transmet la
force du conducteur à l'embrayage par
l'entremise d'une action hydraulique
et pneumatique. On règle la position
de la pédale d'embrayage en usine et
elle ne nécessite plus de réglage par
la suite.
5
Liquide d'embrayage
hydraulique
Inspectez visuellement le liquide
d'embrayage du réservoir. Certaines
canalisations sont moulées avec les
lettres MIN pour indiquer le niveau
de liquide minimum et MAX indiquant
le niveau maximum recommandés
pour un fonctionnement approprié.
Assurez-vous de maintenir le niveau de
liquide entre les repères MIN et MAX
indiqués sur le réservoir en plastique.
Si le niveau de liquide descend sous
le repère MIN à plusieurs reprises,
votre embrayage doit être réglé ou le
système hydraulique doit être inspecté
aux fins d'entretien.
Pour renouveler le liquide, repérez le
raccord de vidange sur le solénoïde
pneumatique monté sur le carter
de boîte de vitesses. Ouvrez ce
raccord et laissez le liquide se vider
hors du système. Une fois le liquide
complètement vidé, fermez le raccord
5-172
et remplissez le système par le
réservoir du maître-cylindre dans le
compartiment moteur. Lorsque le
système est plein, purgez ensuite
le système de tout l'air en appuyant
simultanément sur la pédale et en
ouvrant le raccord pour laisser l'air
s'échapper. Fermez le raccord lorsque
le liquide commence à s'écouler. Puis,
remplissez le réservoir. Répétez cette
procédure jusqu'à ce que tout l'air ait
été purgé du système.
Renouvelez avec le liquide
recommandé Index de lubrification des
organes à la page 5-44.
Embrayage
Réglage de l'embrayage
Certains embrayages sont dits
auto-régleurs; toutefois, des
embrayages ont un réglage manuel
qui exigent au conducteur de
savoir comment régler l'embrayage.
Le réglage de l'embrayage sera
nécessaire lorsque la course de la
pédale d'embrayage semble s'étirer et
sa capacité d'effectuer des passages
en douceur diminue.
Réglage de l'embrayage Usure normale
Consultez les directives de réglage
dans le manuel d'entretien du fabricant
de l'embrayage.
Le niveau de liquide du réservoir
est un autre signe que le réglage
de l'embrayage est nécessaire. Si
le liquide hydraulique ne présente
pas de fuite mais que son niveau
descend, alors un réglage est peut-être
nécessaire. Veuillez faire appel à
un concessionnaire agréé pour qu'il
effectue le réglage de l'embrayage.
5
5-173
INFORMATION
INFORMATION DES CONSOMMATEURS ET IDENTIFICATION DES
VÉHICULES
Identification du véhicule . . . . . . . . . . . . .
Généralités concernant le NIV . . . . . . . . . .
Identification des composants . . . . . . . . . .
6-3
6-3
6-7
INFORMATION AUX CONSOMMATEURS
Étiquette de conformité aux normes de sécurité
fédérales . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-9
Commandes de pièces . . . . . . . . . . . . . 6-9
NHTSA information destinée aux consommateurs . . 6-9
Information au consommateur canadien . . . . . 6-10
6
6-1
INFORMATION DES CONSOMMATEURS ET IDENTIFICATION DES VÉHICULES
INFORMATION DES
CONSOMMATEURS ET
IDENTIFICATION DES
VÉHICULES
Identification du véhicule
Chaque véhicule fabriqué par Peterbilt
Motors Company est doté d’un numéro
d’identification de véhicule (NIV) qui
comprend l’année du modèle de votre
véhicule Peterbilt. Cette pratique est
conforme au règlement 49 CFR 565,
Code of Federal Regulations.
Le numéro d'identification du véhicule
se trouve sur les étiquettes Peterbilt
apposées sur le montant de porte de
gauche. Le NIV se compose de 17
chiffres. Le 10e chiffre est le code de
l’année du modèle de votre véhicule.
L'exemple d'un NIV ci-dessous montre
comment ce code fonctionne :
Exemple de NIV :
1
2
3
4
5
6
Identification du constructeur
Particularités du véhicule
Espace réservé
Année de fabrication
Usine de montage
Numéro de série (numéro de châssis)
Généralités concernant le
NIV
Emplacements du NIV
Le NIV complet à 17 chiffres se trouve
sur l'étiquette de poids nominaux du
véhicule. L’étiquette est située soit sur
le rebord de la porte du conducteur,
soit sur le cadre de la porte.
Année de fabrication
D = 2013
E = 2014
F = 2015
G = 2016
Identification des
châssis-cabines
0 (zéro) = châssis-cabine de remplacement
Code d'usine
6
D = Usine de Denton
6-3
INFORMATION DES CONSOMMATEURS ET IDENTIFICATION DES VÉHICULES
Numéro de châssis
•
Sur l’étiquette - émissions sonores
Le numéro de châssis fait référence
aux six derniers caractères du
NIV. Ce numéro permet à votre
concessionnaire d'identifier votre
véhicule. C'est ce numéro qui
vous sera demandé lorsque vous
présenterez votre véhicule pour le faire
entrer en atelier.
•
Sur l’étiquette - identification de
peinture
Emplacements de numéro de
châssis
6
•
Sur l’aile supérieure du longeron
droit, à environ 3 pi (1 m) de
l'extrémité avant
•
Au dos de la cabine, sur le bord
inférieur du panneau arrière du
côté gauche
•
Sur l’étiquette - pneus, jantes et
poids nominaux (camion)
•
Sur l’étiquette - composition et
poids
6-4
Étiquette d'homologation
Les données et les caractéristiques
de votre véhicule sont inscrites sur
des étiquettes. Comme on le voit
ci-dessous, chaque étiquette contient
des données spécifiques concernant
les capacités et les caractéristiques
techniques du véhicule, que vous
devriez connaître.
INFORMATION DES CONSOMMATEURS ET IDENTIFICATION DES VÉHICULES
Étiquette - composition et
poids
L’étiquette - composition et poids du
châssis est située soit sur le rebord
de la porte du conducteur, soit sur
le cadre de la porte. Elle indique le
numéro du châssis, le poids du châssis
et son poids brut, ainsi que le numéro
de modèle du véhicule, du moteur, de
la boîte de vitesses et des essieux.
Étiquette - pneus et jantes
AVERTISSEMENT
L'étiquette pneus, jantes et poids
nominaux du véhicule se trouve sur
le rebord ou le cadre de la porte
du conducteur. Elle contient les
renseignements suivants :
•
PNBV - Poids nominal brut du
véhicule
•
PNBE AVANT, INTERMÉDIAIRE
et ARRIÈRE - Poids nominal brut
par essieu avant, intermédiaire et
arrière
•
PNEU/JANTE - DIMENSIONS ET
PRESSIONS DE GONFLAGE,
indiquant la taille et la pression
minimale à froid
•
NIV comprenant le NUMÉRO DU
CHÂSSIS
N'excédez pas les limites de charge
spécifiées.
Une surcharge peut
entraîner la perte de maîtrise
du véhicule et des blessures,
en provoquant des ruptures ou
défaillances ou en modifiant le
comportement du véhicule.
De
plus, les surcharges peuvent aussi
abréger la vie utile du matériel.
Les organes de votre véhicule sont
conçus pour fournir un service
satisfaisant à condition qu'il ne soit pas
chargé au-delà de son PNBV (poids
nominal brut du véhicule) ou de son
PNBE (poids nominal brut par essieu).
6
6-5
INFORMATION DES CONSOMMATEURS ET IDENTIFICATION DES VÉHICULES
NOTA
Le PBC (poids brut combiné) est la
MASSE TOTALE SUR BASCULE
que le véhicule est conçu pour
transporter.
Cela comprend le
poids du véhicule à vide, celui de la
plate-forme de chargement et ceux
des occupants, du carburant et des
charges transportées.
6
6-6
Étiquette - émissions
sonores
Étiquette d’identification de
peinture
L’étiquette d’émissions sonores
est apposée sur le montant de
porte côté conducteur. Il comporte
des renseignements concernant
la réglementation des États-Unis
en matière d'émissions sonores, le
numéro du châssis et la date de
fabrication du véhicule.
L’étiquette d’identification de peinture
indique les couleurs de peinture
utilisée à l'usine pour peindre votre
véhicule. Elle donne la liste des
couleurs du châssis, des roues, de
l'intérieur et de l'extérieur de la cabine.
Cette étiquette est apposée à l'intérieur
du compartiment de la boîte à gants.
INFORMATION DES CONSOMMATEURS ET IDENTIFICATION DES VÉHICULES
Étiquette de conformité
aux normes de sécurité
fédérales
Les règlements de la NHTSA exigent
une étiquette certifiant la conformité
du véhicule à la norme fédérale de
sécurité (Federal Safety Standard),
pour les États et les territoires des
États-Unis, qui doit être apposée
sur chaque véhicule motorisé ; le
règlement prescrit également l'endroit
où ce collant doit être placé. Cette
étiquette de certification, qui indique la
date de fabrication et autres données
nécessaires, est située sur le rebord
de la porte du conducteur ou sur le
cadre de porte du conducteur.
Identification des
composants
Chacun des composants ou organes
principaux de votre véhicule possède
sa propre étiquette d'identification.
Pour pouvoir vous y reporter
facilement, notez le numéro (par
exemple de modèle, de série et
d'organe) de l'élément visé.
Essieu directeur : Le numéro de
série de l'essieu avant est marqué
sur une plaque située au centre de la
poutre d'essieu.
Essieux moteurs : Le système
de numérotation des essieux
moteurs comprend trois étiquettes ou
marquages :
1.
Le numéro de spécification
d'essieu est marqué
habituellement sur le côté
arrière droit du carter d'essieu. Ce
numéro identifie l'essieu complet.
Boîte de vitesses : Le numéro de
la boîte de vitesses, automatique ou
manuelle, est marqué sur une plaque
fixée à l'arrière, du côté droit de la
boîte de vitesses.
2.
Le numéro de carter d'essieu figure
sur une plaque généralement fixée
sur le côté avant gauche du carter.
Il a pour fonction d'identifier le
carter d'essieu.
Embrayage : À l'intérieur du carter
d'embrayage. L'endroit dépend du
fabricant.
3.
L'identification de la tête de
pont est habituellement située à la
partie supérieure de la tête de pont.
Les renseignements suivants sont
soit gravés, soit marqués sur une
Moteur : Pour tout renseignement,
veuillez vous reporter au Guide de
fonctionnement et d'entretien du
moteur.
6-7
6
INFORMATION DES CONSOMMATEURS ET IDENTIFICATION DES VÉHICULES
plaque métallique : numéro de
modèle, numéro de montage de
la production, numéro de série,
rapport de démultiplication et
numéro de pièce.
6
6-8
INFORMATION AUX CONSOMMATEURS
INFORMATION AUX
CONSOMMATEURS
Étiquette de conformité
aux normes de sécurité
fédérales
Les règlements de la National
Highway Safety Administration exigent
d’apposer une étiquette certifiant la
conformité du véhicule à la norme
fédérale de sécurité (Federal Safety
Standard) sur tout véhicule motorisé,
aux États-Unis et dans les territoires
des États-Unis; le règlement prescrit
également l'endroit où cette étiquette
doit être placée. Cette étiquette de
certification, qui indique la date de
fabrication et autres renseignements
pertinents, est située sur le montant de
la porte de gauche de la cabine.
Commandes de pièces
Vous pouvez vous procurer des pièces
de rechange chez un concessionnaire
agréé.
Lorsque vous passez votre commande,
il est IMPORTANT d’avoir les
renseignements suivants à portée de
main :
•
Votre nom et votre adresse.
•
Le numéro de série du camion.
•
Le nom de la pièce dont vous avez
besoin.
•
Le nom et le numéro du composant
pour lequel la pièce est requise.
•
La quantité de pièces que vous
désirez.
•
Le mode de livraison de votre
commande que vous préconisez.
NHTSA information destinée
aux consommateurs
Si vous croyez que votre véhicule
présente une défectuosité qui pourrait
causer un accident ou des blessures
graves ou mortelles, informez-en
immédiatement la National Highway
Traffic Safety Administration (NHTSA)
ainsi que le fabricant du véhicule.
Si la NHTSA reçoit d’autres plaintes
similaires, elle peut ouvrir une enquête
et ordonner le lancement d'une
campagne de rappel et de réparation
dans le cas où elle déterminerait
qu'un groupe de véhicules présente
un défaut compromettant la sécurité.
Toutefois, la NHTSA ne peut pas
traiter les problèmes individuels
pouvant surgir entre vous-même, votre
concessionnaire et le fabricant du
véhicule.
Vous pouvez communiquez avec la
NHTSA par téléphone, par la poste ou
6-9
6
INFORMATION AUX CONSOMMATEURS
par courriel. La NHTSA a aussi son
propre site Internet vous permettant
de soumettre vos commentaires
directement par le Web. Nous vous
prions d'utiliser une de ces quatre
méthodes pour rejoindre la NHTSA :
www
@
Sans frais 888-327-4236
(800-4249153 TTY)
8 h 00 à 22 h 00 HNE, du lundi
au vendredi
Bureau des enquêtes sur les
défauts/CRD
NVS-216
1200 New Jersey Ave SE.
Washington, D.C. 20590
www.safercar.gov
nhtsa.webmaster@dot.gov
Information au
consommateur canadien
Les clients canadiens qui désirent
signaler un défaut compromettant
la sécurité à Transports Canada,
Enquêtes sur les défauts des véhicules
et rappels, peuvent appeler à la ligne
sans frais 1-800-333-0510 ou écrire
à Transports Canada à l'adresse
suivante :
Transport Canada, ASFAD
, Tour C Place de Ville
, 330 Sparks Street
, Ottawa ON K1A 0N5.
Pour toute information supplémentaire
sur la sécurité routière, veuillez visiter
le site Web Sécurité routière à :
6
http://www.tc.gc.ca/roadsafety/
menu.htm
6-10
Index
Index
A
Accès à la cabine et à la
plate-forme 1-11
Accès au tablier 1-16
Accessoires
allume-cigarette 3-98
radio 3-98
Afficheur multifonction 3-15
avertissement et anomalies 3-28
économie de carburant 3-25
écrans de menus 3-21
indicateurs virtuels 3-24
paramètres 3-29
renseignements de parcours 3-26
renseignements sur le camion 3-27
temporisateur d'allumage 3-25
Ajout d'options électriques 5-97
Alarmes
alarme d'arrêt du moteur 3-44
alarme de niveau de liquide de
refroidissement bas 3-44
alarme de phares allumés 3-45
Alertes de sécurité 1-4
Allume-cigarette 3-98
Appareils électriques 3-100
Arrêt du véhicule
caractéristiques du carburant 4-78
couchette 4-74
emplacement des robinets
d'alimentation en carburant 4-78
plein de carburant 4-77
Avertissement, Proposition 65 de la
Californie 1-7
B
Bascule du capot
attaches de capot 1-18
dispositif de maintien du capot en
position ouverte 1-20
basculement du capot
attache de capot 1-19
Batterie
entretien des batteries 5-102
Batteries
Accès à la batterie 5-98
démarrage-secours 2-10
dépose et repose des
batteries 5-101
recharge des batteries 5-103
Boîte à gants 3-99
Boîte de vitesses
entretien 5-169
Boîte de vitesses automatique
niveau d'huile 5-171
Périodicité d'entretien 5-171
Boîte de vitesses manuelle 4-18
changements de vitesse 4-19
course d'embrayage 4-20
double débrayage 4-21
frein d'embrayage 4-20
lourdeur du pied gauche 4-23
usure de la butée de
débrayage 4-23
Index-1
7
Index
Boîtes de vitesses
automatique et automatisée 4-21
boîte de vitesses auxiliaire 4-23
ralentisseur de boîte de
vitesses 4-40
C
7
Capot aérodynamique Remplacement des phares 5-91
caractéristiques des lubrifiants 5-39
Caractéristiques du carburant 4-77
Ceintures de sécurité 1-22
ceintures sous-abdominales et
baudrier 1-24
conseils sur le port de la ceinture de
sécurité 1-32
dispositif Komfort Lok 1-27
femmes enceintes 1-28
inspection 5-77
réglages 1-22
réparations des ceintures
endommagées 1-29
Ceintures sous-abdominales et
baudrier 1-24
Chargement du véhicule 1-35
Index-2
PBC 1-36
PNBE 1-36
PNBV 1-36
répartition de la charge 1-36
Chauffage et climatisation 5-128
bouches de dégivrage 3-92
bouches de plancher et de
désembuage 3-92
bouches de plancher, de
désembuage et de dégivrage 3-92
bouches du tableau de bord et de
désembuage 3-92
bouches du tableau de bord, de
désembuage et de plancher 3-92
bouton de recirculation d'air/air
extérieur 3-93
chauffage 3-95, 5-133
climatisation 5-133
commande de débit d'air 3-92
commande prioritaire de
compartiment couchette 3-93
commandes de
chauffage/climatisation du
compartiment couchette 3-96
désembuage et dégivrage du
pare-brise 3-95
déshumidifier 3-95
refroidissement 3-94
rôle de chaque commande 3-92
sélecteur de soufflante 3-92
sélecteur de température 3-92
Chauffe-moteur 5-88
Circuit d'alimentation
filtres à carburant 5-119
robinets d'arrêt 5-118
Circuit de refroidissement
ajout de liquide de
refroidissement 5-85
Circuit électrique
ajout d'options électriques 5-97
batteries 5-98
circuits électriques et alternateur précautions à prendre 5-105
dépose et repose des
batteries 5-101
Circuit pneumatique
compresseur d'air 5-65
dessiccateur d'air 5-60
manomètre de pression d'air
primaire 5-64
manomètre de pression d'air
secondaire 5-64
Index
manomètres et fuites d'air 5-64
purge des réservoirs d'air 5-63
turbocompresseur 5-115
Circuits électriques et alternateur Précautions à prendre 5-105
Clés
système de télédéverrouillage 1-12
Colonne de direction 3-72
commande des clignotants/feux de
route 3-74
inclinable-télescopique 3-73
robine de commande manuelle de
frein de semi-remorque 3-78
Commandes 3-98
bouton de recirculation d'air/air
extérieur 3-93
commande de climatisation 3-93
commandes du tableau de
bord 3-54
commutateur d'essieu poussé 3-61
commutateur d'essieu traîné 3-61
commutateur d'essieu, deux
vitesses 3-55
commutateur d'essieu,
différentiel inter-essieux verrouillé
(tandem) 3-55
commutateur d'essieu, verrouillage
du différentiel - directeur 3-54
commutateur d'essieu, verrouillage
du différentiel arrière unique 3-55
commutateur d'essieu, verrouillage
du différentiel arrière/arrière 3-55
commutateur d'essieu, verrouillage
du différentiel arrière/avant 3-54
commutateur d'essieu, verrouillage
du différentiel double 3-54
commutateur de câble
d'alimentation 3-63
commutateur de chauffage du
moteur 3-57
commutateur de décharge de
suspension 3-61
commutateur de levée d'essieu vers
l'arrière 3-62
commutateur de levée d'essieu vers
l'avant 3-62
commutateur de levée de
suspension 3-61
commutateur de levée du troisième
essieu 3-61
commutateur de levée d’essieu (3e
essieu) de semi-remorque 3-62
commutateur de portillon articulé
arrière de remorque 3-63
commutateur de portillon articulé au
centre 3-62
commutateur de portillon articulé
avant de remorque 3-63
commutateur de portillon articulé de
remorque 3-62
commutateur de trappe de
chargement de remorque 3-62
commutateur du crochet
d'attelage 3-60
commutateur du réchauffeur de
carburant 3-57
Commandes au volant de
direction 3-79
Comment utiliser ce manuel 1-3
Commutateur d'allumage 3-67
Commutateur des feux de circulation
de jour (FCJ) 3-67
Commutateur des phares et feux 3-69
Commutateurs
antipatinage boue et neige 3-60
boîte de transfert 3-63
boîte de transfert deux
vitesses 3-63
Index-3
7
Index
7
clapet de frein de
stationnement 3-55
clé de contact 3-58
commande de l'essieu arrière à
double réduction 4-50
commande de régulateur de vitesse
Set/Resume (réglage/reprise) 3-56
commande des clignotants/feux de
route 3-74
commande du ventilateur du
moteur 4-14
commande prioritaire de
compartiment couchette 3-93
commande prioritaire du ventilateur
du moteur 3-56
commutateur ABS hors route 3-55
commutateur ABS hors route
(option) 4-37
commutateur d'air des
accessoires 3-57
commutateur d'allumage 3-67
commutateur d'autotest des feux
extérieurs 3-58
commutateur d'embrayage de
treuil 3-63
Index-4
commutateur de commande
distante de l’accélérateur 3-57
Commutateur de coulissement de
sellette d'attelage 3-57
commutateur de décharge à
suspension pneumatique 3-63
commutateur de feux de circulation
de jour 3-58
commutateur de frein on/off
(marche/arrêt) 3-56
commutateur de niveau de
frein 3-56
commutateur de phare
orientable 3-60
commutateur de plafonnier 3-58
commutateur de portillon articulé de
benne 3-56
commutateur de prise de force
(PTO) 3-60
commutateur de prise de force
(PTO) arrière 3-61
commutateur de prise de force
(PTO) avant 3-61
commutateur de projecteur 3-59
commutateur de régénération du
filtre à particules diesel (DPF) 3-57
commutateur de régulateur de
vitesse On/Off (marche/arrêt) 3-56
commutateur de réserve 3-58
Commutateur de rétroviseurs
chauffants 3-82
commutateur de système
d’arrêt 3-57
commutateur deep snow et mud
(neige et boue) en option 4-37
commutateur des feux
auxiliaires 3-58
commutateur des feux de
détresse 3-59
commutateur des feux de
gabarit 3-59
commutateur des feux de gabarit
de cabine 3-60
commutateur des feux de gabarit
de remorque 3-60
commutateur des feux de gabarit
de semi-remorque 3-74
commutateur des feux de
stationnement 3-60
commutateur des feux rotatifs 3-58
commutateur des phares 3-59
Index
commutateur des phares
antibrouillard 3-59
commutateur des phares et
feux 3-69
coupe-circuit basse tension
(LVD) 3-55
essuie-glace/lave-glace 3-77
glace à commande électrique 3-84
gradateur d'intensité d'éclairage de
la cabine 3-56
régulateur de vitesse 4-43
valve d'alimentation d'air de la
semi-remorque 3-62
verrouillage électrique des
portes 3-83
Compresseur d'air 5-65
Conducteur
liste de vérifications 1-37
Conseils de conduite
à l'aide de l'afficheur
multifonction 3-15, 4-71
descente d'une côte 4-68
économie de carburant 4-71
régime du moteur 4-68
régime moteur optimal 4-70
roue libre 4-67
utilisation du compte-tours 4-69
Couchette 4-74
dispositif de retenue de
couchette 4-75
Coupe-circuit basse tension
(LVD) 3-64
Couple de serrage des colliers de
conduites et boyaux 5-110
Couples de serrage des fixations du
cadre de châssis 5-122
D
Démarrage-secours 2-10
Dessiccateur d'air 5-60
Dessiccateur d'air (Bendix® de série
AD-IS) 5-61
Directives de vérification du système
d'insonorisation 5-136
du conducteur
vérifications hebdomadaires 1-42
vérifications quotidiennes 1-38
E
Embrayage
course de l'embrayage 4-18
double débrayage 4-21
frein d'embrayage 4-18
identification 6-7
lourdeur du pied gauche 4-23
réglage de timonerie
d'embrayage 5-173
Enregistreur de données 1-8
Ensemble d'instruments 3-7
Entretien
acier inoxydable 5-73
alignement des essieux
arrière 5-150
boîte de vitesses 5-169
caractéristiques des
lubrifiants 5-39
ceintures de sécurité inspection 5-77
ceintures de sécurité - instructions
pour l'inspection 5-79
chauffage 5-133
circuit d'alimentation 5-118
circuit électrique 5-89
circuit pneumatique 5-56
climatisation 5-133
couples de serrage des fixations du
cadre de châssis 5-122
Index-5
7
Index
7
direction et organes de
transmission 5-151
embrayage 5-172
entretien préventif 5-9
essieu et suspension arrière 5-144
essuie-glace/lave-glace 5-82
extérieur 5-72
filtres à air 5-116
inspection 5-125
inspection des freins 5-69
lavage de l'extérieur du
véhicule 5-75
liste de vérifications du
conducteur 1-37
lubrification de boîtier de
direction 5-54
lubrification de joint universel 5-54
lubrification de l'essieu
arrière 5-148
lubrification de l'essieu
Eaton/Dana 5-52
lubrification de l'essieu et de la
suspension avant 5-124
lubrification de l'essieu Meritor 5-51
lubrification de roulement de
roue 5-53
Index-6
Lubrification pour boîte de vitesses
Allison 5-48
Lubrification pour boîte de vitesses
Fuller 5-46
Lubrification pour boîte de vitesses
Spicer 5-48
moteur 5-107
nettoyage de la surface du tuyau
arrière d'échappement 5-73
nettoyage des garnitures et surfaces
en vinyle intérieures 5-77
nettoyage du châssis 5-76
nettoyage du véhicule 5-74
normes en matière d'insonorisation
et de système antipollution 5-135
pneus 5-157
programme d'entretien 5-13
réglage de la géométrie 5-126
réglage des freins 5-67
Sellette d'attelage 5-121
sellette d'attelage réglable 5-123
serrage des étriers 5-126
soudage de dépannage 5-120
surfaces en aluminium et
chromées 5-72
surfaces peintes 5-72
système d'admission d'air 5-114
système de refroidissement 5-83
Tableau de couple de serrage des
étriers 5-127
Tableau de serrage des étriers de
suspension arrière 5-147
tableau des couples de serrage des
fixations de cadre de châssis 5-123
tableau des fixations de suspension
arrière 5-147
vidanges d'huile 5-49
Entretien d'embrayage 5-172
Entretien de l'essieu et de la
suspension arrière 5-144
contrôle visuel 5-145
fixations de la suspension
arrière 5-146
Entretien de la boîte de vitesses 5-169
Entretien de la direction et des organes
de transmission 5-151
niveau de liquide de direction
assistée et remplissage 5-152
Entretien du chauffage et de la
climatisation 5-128
Entretien du circuit électrique 5-89
Entretien du circuit pneumatique 5-56
Index
Entretien du moteur 5-107
Entretien du système de direction
arbre de direction 5-154
Entretien du système de
refroidissement 5-83
Essieu arrière - deux vitesses 4-50
Essieu arrière à deux vitesses 4-50
Essieu moteur
identification 6-7
Essieux auxiliaires 4-54
Essieux auxiliaires réglables 4-54
réglage d'essieu
relevable/autovireur 4-57
réglage pour essieu poussé
relevable/non autovireur 4-57
réglage pour essieu traîné 4-57
Essieux moteur
identification 6-7
Essuie-glace/lave-glace 3-77, 5-82
É
Écrans d'affichage/de menus
affichage de l'horloge 3-30
afficheur multifonction 3-21
avertissement et anomalies 3-28
économie de carburant 3-25
indicateurs virtuels 3-24
paramètres 3-29
pour régler l'heure 3-30
renseignements de parcours 3-26
renseignements sur le camion 3-27
temporisateur d'allumage 3-25
Écrans d'alerte
alerte d'anomalie 4-48
alerte obstacle fixe 4-47
alerte risque de collision 4-47
niveau 1 alerte de distance
sécuritaire 4-47
niveau 2 alerte de distance
sécuritaire 4-47
niveau 3 alerte de distance
sécuritaire 4-47
Équipement installé - Manuel du
conducteur 1-10
Étiquettes d'homologation
étiquette - émissions sonores 6-6
étiquette - pneus et jantes 6-5
étiquette de conformité aux normes
de sécurité fédérales 6-7
étiquette d’identification de
peinture 6-6
Étiquettes de certification
étiquette - composition et poids 6-5
F
Filtre de liquide d'échappement diesel
(DEF) 5-140
Freins antiblocage
ABS de semi-remorque 4-27
ABS de semi-remorque (sans
communication par circuit
électrique) 4-29
dispositif antipatinage des
roues 4-36
Fusibles, disjoncteurs et relais 5-93
G
Guide des symboles
d'avertissement 3-32
H
Horloge
pour mettre l'alarme en fonction ou
hors fonction 3-30
7
Index-7
Index
pour régler l'affichage de
l'horloge 3-30
pour régler l'heure de l'alarme 3-30
pour régler l'horloge avec l'heure
locale ou domicile et l'alarme 3-30
I
Identification des véhicules
emplacements de numéro de
châssis 6-4
emplacements du numéro NIV 6-3
numéro de châssis 6-4
numéro NIV 6-3
Indicateur de l'état du filtre 5-117
Indicateur de pression d'air d'essieu(x)
poussé(s) 3-47
Indicateur de pression d'air d'essieu(x)
traîné(s) 3-47
Indicateurs
colmatage du filtre à carburant 3-48
compte-tours 3-10
indicateur de vitesse 3-9
liquide d'échappement diesel
(DEF) 3-13
7
Index-8
niveau du(des) réservoir(s) de
carburant 3-11
pression d'air - primaire 3-13
pression d'air - secondaire 3-13
pression d'air d'essieu(x)
poussé(s) 3-47
pression d'air d'essieu(x)
traîné(s) 3-47
pression d'air dans le réservoir de
la remorque 3-52
pression d'air de freinage de la
remorque 3-52
pression d'air de freinage de
tracteur 3-51
pression d'air de la suspension
pneumatique n° 1 3-51
pression d'air de la suspension
pneumatique n° 2 3-51
pression d'air primaire 5-64
pression d'air secondaire 5-64
pression d'huile moteur 3-12, 3-48
température (eau) du liquide de
refroidissement 3-10
température de l'huile de la boîte de
transfert 3-52
température de l'huile de la boîte de
vitesses auxiliaire 3-53
température de l'huile du
ralentisseur de la boîte de
vitesses 3-53
température de l'huile moteur 3-49
Indicateurs (optionals)
température d'essieu moteur (avant
et arrière) 3-50
Indicateurs (optionnels)
colmatage du filtre à air 3-48
pression de carburant 3-49
pression de la tubulure
d'admission 3-49
température de la boîte de
vitesses 3-50
Indicateurs (standard)
compte-tours 4-69
Indicateurs d'air
pression d'air - suspension
pneumatique n° 1 et n° 2 3-51
pression d'air d'essieu(x)
poussé(s) 3-47
pression d'air d'essieu(x)
traîné(s) 3-47
Index
pression d'air dans le réservoir de
la remorque 3-52
pression d'air de freinage de la
remorque 3-52
pression d'air de freinage de
tracteur 3-51
pression d'air de freinage du
tracteur - primaire/secondaire 3-13
Indicateurs d'huile
pression d'huile moteur 3-12, 3-48
température de l'huile de la boîte de
transfert 3-52
température de l'huile de la boîte de
vitesses auxiliaire 3-53
température de l'huile du
ralentisseur de la boîte de
vitesses 3-53
température de l'huile moteur 3-49
Indicateurs de carburant
colmatage du filtre à carburant 3-48
Indicateurs de freinage
pression d'air dans le réservoir de
la remorque 3-52
pression d'air de freinage de la
remorque 3-52
pression d'air de freinage de
tracteur 3-51
pression d'air de freinage
primaire/secondaire du
tracteur 3-13
Indicateurs de niveau de carburant
niveau du(des) réservoir(s) de
carburant 3-11
Indicateurs de température
température de l'eau (liquide de
refroidissement) 3-10
température de l'huile du
ralentisseur de la boîte de
vitesses 3-53
température de l'huile moteur 3-49
Indicateurs de température de boîte
de vitesses
température de l'huile de la boîte de
vitesses auxiliaire 3-53
Information destinée aux
consommateurs
commandes de pièces 6-9
Normes fédérales de sécurité 6-9
Instruments
afficheur multifonction 3-15
autotest des instruments 3-8
bouton de commande de menu
(MCS) 3-21
ensemble d'instruments 3-7
tableau de bord 3-5
L
Ligne de réglage des phares 5-92
Lubrification de l'essieu et de la
suspension avant 5-124
Lubrification de la suspension 5-124
Lubrification du moteur 5-108
Lubrification du pivot d’attelage 5-124
M
Manomètres
pression d'huile moteur 3-12, 3-48
Marche à suivre si... 2-3
l'alarme d'air faible retentit 2-4
le moteur surchauffe 2-6
le témoin d'arrêt du moteur
s'allume 2-4
un fusible ou un relais grille 2-8
vous avez besoin d'une assistance
routière 2-3
Moteur
Index-9
7
Index
couple de serrage des colliers de
conduites et boyaux 5-42, 5-110
courroies d'entraînement 5-112
filtres à air 5-116
identification 6-7
lubrification 5-108
système d'admission d'air 5-114
système d'échappement 5-117
N
Normes en matière d'insonorisation et
de système antipollution 5-135
P
7
PBC - Poids brut combiné 1-36
Peinture 5-121
Plein de carburant 4-77
caractéristiques du carburant 4-78
PNBE - poids nominal brut par essieu
avant et arrière 1-36
PNBV - poids nominal brut du
véhicule 1-36
Pneus 5-157
chaînes antidérapantes 5-162
remplacement 5-161
Index-10
vérification de la pression de
gonflage 5-157
Pneus et roues
montage et fixation des
roues 5-163
ordre de serrage des écrous de
roue 5-164
tableau des couples de serrage des
écrous de roue 5-163
Procédure d'utilisation
boîtes de vitesses automatiques et
automatisées 4-21
procédures d'arrêt 4-79
ralentisseur de boîte de
vitesses 4-40
ravitaillement 4-78
réglage de la hauteur
d'assiette 4-61
Procédure de démarrage
conditions météorologiques
normales 4-5
réchauffement du moteur 4-8
température froide 4-6
Procédures d’entretien
remplissage de l’huile
moteur 5-109
vérification du niveau d’huile
moteur 5-108
Programme d'entretien 5-9
R
Rangements de la cabine 3-99
boîte à gants 3-99
Référence d'identification des
composants 6-7
Réglage des sièges 1-22
siège de conducteur avec
suspension pneumatique 1-23
siège de conducteur de série 1-22
sièges à dossier inclinable 1-23
Remise en état du dessiccateur
d'air 5-61
Remorquage de véhicule
sable, boue, neige et glace 2-26
Remorquage des véhicules
ancrage du dispositif de
remorquage 2-17
capacités du dispositif de
remorquage 2-22
équipement de remorquage 2-23
freins à ressort 2-24
Index
mise en place du dispositif de
remorquage 2-18
procédure de remorquage 2-15
recommandations pour le
remorquage de votre véhicule 2-14
remise en service du véhicule 2-24
Remorquage du véhicule
différentiel principal commandé par
le conducteur 2-19
remorquage du véhicule 2-27
Remplacement d'ampoule
capot aérodynamique phares 5-91
véhicule spécialisé - phare 5-92
Répartition de la charge 1-36
Réservoir de liquide d'échappement
diesel 5-139
Réservoirs d'air 5-63
Rétroviseurs 3-81
contacteur de rétroviseur
électrique 3-83
robinets d'alimentation en
carburant 4-78
S
Sangles d'attache 1-26
Sécurité
accès au tablier 1-16
alertes de sécurité 1-4
chargement du véhicule 1-35
liste de vérifications du
conducteur 1-37
réglage de la hauteur
d'assiette 4-61
ressorts pneumatiques
dégonflés 4-64
sécurité de conduite du
véhicule 1-34
sécurité du véhicule 1-6
trousse de première nécessité 1-37
Sécurité de conduite du véhicule 1-34
Sécurité du véhicule 1-6
Sécuritié
accès à la cabine et à la
plate-forme 1-11
Sellette d'attelage
entretien 5-121
Sellette d'attelage réglable
entretien 5-123
Serrure de porte
synchronisation de la breloque
porte-clés 1-15
Serrures de porte 1-12
système de télédéverrouillage 1-13
Sièges
dispositif Komfort Lok 1-27
Réglage de la sangle d'attache
externe 1-27
réglages 1-22
sangles d'attache 1-26
Sièges et dispositifs de retenue 1-22
Soudage (dépannage) 5-120
Sources supplémentaires de
renseignements 1-10
autres sources 1-10
avertissement, Proposition 65 de la
Californie 1-7
enregistreur de données 1-8
équipement installé - manuel du
conducteur 1-10
Symboles de témoins/témoins
lumineux
ralentisseur brakesaver ou
ralentisseur de boîte de
vitesses 3-46
Index-11
7
Index
7
Symboles des témoins/témoins
lumineux
boîte de vitesses élevée 3-46
boîte de vitesses, auxiliaire 3-46
boîte de vitesses, vérification 3-46
camion-benne, benne de
semi-remorque relevée 3-42
camion-benne, benne relevée 3-42
camion-benne, portillon
articulé 3-42
ceinture de sécurité, boucler 3-45
clignotant, droit 3-46
clignotant, gauche 3-46
eau dans le carburant (WIF) 3-45
émissions, filtre à particules diesel
(DPF) 3-42
émissions, température élevée du
système d'échappement 3-42
entretien de la boîte de
vitesses 3-46
essieu, différentiel inter-essieux
verrouillé (essieux tandem) 3-42
essieu, système d'antipatinage à
l'accélération 3-40
freins de stationnement 3-41
gonflage 3-45
Index-12
moteur, anomalie du moteur 3-44
moteur, arrêt du moteur 3-44
moteur, attente de démarrage 3-44
moteur, chauffage 3-44
moteur, niveau de liquide de
refroidissement bas 3-44
moteur, ralentisseur (frein) 3-44
moteur, ventilateur du moteur 3-44
phares, feux de route 3-45
prise de force (PTO) 3-45
prise de force (PTO), mode
pompe 3-45
réfrigérateur 3-45
suspension, décharge 3-45
système de freinage antiblocage
(ABS) 3-40
système de freinage antiblocage
(ABS), remorque 3-41
système de suivi de voie
(LDW) 3-45
témoin d'anomalie 3-43
vérification de rationalité 3-41
Symboles des témoins/témons
lumineux
antipatinage de roue 4-36
Système d'air
filtres à air 5-116
indicateur de colmatage du filtre à
air 3-48
Système d'admission d'air 5-114
Système de freinage
contrôle en lacet 4-32
freins à ressort 2-24
Programme de commande de
stabilité (RSP) 4-29
ralentisseurs 4-39
réglage 5-67
Système de freinage antiblocage
(ABS)
Programme de commande de
stabilité (RSP) 4-29
Programme de stabilité électronique
(ESP) 4-29
Système de posttraitement
introduction 4-66
Système de refroidissement
embrayage du ventilateur 5-113
entretien 5-83
ventilateur 5-113
Système de télédéverrouillage 1-13
synchronisation de la breloque
porte-clés 1-15
Index
système de télédéverrouillage
fonctionnement de la breloque
porte-clés 1-14
piles 1-15
Système électrique
démarrage-secours 2-10
entretien des batteries 5-102
fusibles, disjoncteurs et relais 5-93
recharge des batteries 5-103
Système télématique
clause de non-responsabilité 3-104
système télématique
entretien et fonctionnement 3-103
T
Tableau de bord 3-5
Télédéverrouillage 5-106
Témoin d'anomalie (MIL) 3-43
Transmission
changement d'huile 5-170
changements de vitesse dans un
véhicule neuf 4-19
conseils de transmission 4-23
identification 6-7
lubrifiants 5-170
Turbocompresseur 5-115
U
Urgence
connexions de batterie 2-12
démarrage-secours 2-10
trousse de première nécessité 1-37
Utilisation du moteur
affichage des données du
moteur 4-16
cache-radiateur 4-15
chauffe-(bloc)moteur 4-7
commande du ventilateur du
moteur 4-14
refroidissement du moteur 4-76
écran isolant du capot 5-142
filtres à particules diesel 5-139
joints et colliers 5-138
journal d'entretien 5-142
système d'admission d'air 5-137
système d'échappement 5-138
tuyau d'échappement 5-141
tuyauterie 5-139
ventilateur de refroidissement et
carénage 5-141
Vérifications hebdomadaires 1-42
Vérifications quotidiennes 1-38
Vidanges d'huile 5-49
V
Véhicule spécialisé - Remplacement
des phares 5-92
Vérifications du système
d'insonorisation
amortisseurs de bruit montés sur le
moteur 5-137
doublures d'aile et jupes de
cabine 5-142
7
Index-13
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising