XPRIM EVOLUTION
4 Le Pas du Château
85670 SAINT PAUL MONT PENIT
TEL : 02-51-98-55-64
FAX : 02-51-98-59-07
Email : info@medicatlantic.fr
Site Internet : http://www.winncare.fr
XPRIM EVOLUTION
IXP4L07/08/11
2015_05_01
580024 Français
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
1. TRANSPORT ET STOCKAGE............................................................................................................... 3
2. CONDITIONS D’ENVIRONNEMENT .................................................................................................... 3
3. UTILISATION GENERALE ..................................................................................................................... 3
3.1. Précautions d’emploi ............................................................................................................................. 3
3.2. Mise en service ........................................................................................................................................ 5
3.3. Utilisation .................................................................................................................................................. 6
3.3.1. Panneaux Easy Move ......................................................................................................................... 6
3.3.2. Barrières métal..................................................................................................................................... 7
3.3.3. Barrières bois....................................................................................................................................... 8
3.3.4. Potence d’angle et tige porte sérum .............................................................................................. 8
3.3.5. Freinage individuel ............................................................................................................................. 9
3.3.6. Télécommande..................................................................................................................................... 9
3.3.7. Relève jambes.................................................................................................................................... 10
3.4. Caractéristiques techniques .............................................................................................................. 10
3.4.1. Données électriques......................................................................................................................... 10
3.4.2. Equipotentialité.................................................................................................................................. 12
3.5. Remise à plat du RD ............................................................................................................................. 13
Si lit équipé du débrayage d’urgence du relève dossier (Cardio Pulmonary Resuscitation)13
4. MAINTENANCE ...................................................................................................................................... 14
4.1. Instructions de démontage des moteurs........................................................................................ 14
4.2. Entretien .................................................................................................................................................. 14
4.3. Nettoyage et désinfection ................................................................................................................... 17
4.4. Garanties ................................................................................................................................................. 19
4.5. Identification........................................................................................................................................... 19
5. CONDITIONS DE MISE AU REBUT ................................................................................................... 19
6. MONTAGE ET DEMONTAGE .............................................................................................................. 20
6.1. Montage ................................................................................................................................................... 20
6.2. Démontage .............................................................................................................................................. 21
7. PANNEAUX DE LITS Easy Move EN LARGEUR 90cm COMPATIBLES.................................. 22
7.1. Références de panneaux de lit prévues pour les environnements d’application 1 et 2.... 22
8. ACCESSOIRES COMPATIBLES ........................................................................................................ 23
9. UTILISATION SPECIFIQUE ................................................................................................................. 25
9.1. Destination du lit ................................................................................................................................... 25
9.2. Description générale ............................................................................................................................ 25
9.3. Précautions d’emploi spécifiques .................................................................................................... 25
9.4. Branchement des ensembles électriques ...................................................................................... 25
9.5. Utilisation des éléments spécifiques............................................................................................... 26
9.5.1. Freinage centralisé ........................................................................................................................... 26
9.5.2. Butée murale sans freinage centralisé........................................................................................ 26
9.5.3. Butée murale avec freinage centralisé........................................................................................ 26
9.6. Caractéristiques techniques spécifiques ....................................................................................... 27
9.6.1. Niveau sonore .................................................................................................................................... 27
9.6.2. Poids..................................................................................................................................................... 27
9.6.3. Caractéristiques dimensionnelles................................................................................................ 27
2015_05_01
2/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
Madame, Monsieur,
Vous avez acquis un lit médical MEDICATLANTIC muni de ses accessoires et nous vous remercions de votre
confiance.
Nos lits et leurs accessoires sont conçus et fabriqués dans le respect des exigences essentielles de la Directive
Européenne 93/42/CEE et 2007/47/CEE.
Ils sont testés en conformité avec la norme EN 60601-2-52 (2010) dans leurs configurations commerciales
incluant des panneaux et des accessoires de notre fabrication, afin de vous assurer une sécurité et une
performance maximales.
Par conséquent, le respect des conditions d'utilisation préconisées par MEDICATLANTIC et l’utilisation de
panneaux et accessoires d’origine conditionne le maintien des clauses de garantie du bien au contrat et vous
assure une utilisation sécurisée du lit médical et de ses accessoires.
1. TRANSPORT ET STOCKAGE
Pendant le transport, le lit doit être en position basse, sur palette, sanglé et protégé. La commande à fil et le
câble d’alimentation électrique seront attachés sur le sommier.
Les panneaux tête et pieds sont protégés et sanglés sur le plan de couchage.
Le lit voyagera debout lorsqu’il sera dans son conditionnement d’origine en respectant les indications portées
sur l’emballage.
Il est formellement interdit de gerber les colis dont le poids dépasse 60kg/m²
quelle que soit leur position.
Avant de transporter ou démonter le lit, veuillez solidariser le relève dossier et
le relève jambes au cadre du sommier
2. CONDITIONS D’ENVIRONNEMENT
Les lits, y compris les panneaux et les accessoires, doivent être transportés,
stockés et utilisés à une température ambiante comprise entre -10°C et +50°C,
humidité relative comprise entre 30% et 75 %.
Pression atmosphérique comprise entre 700hPa et 1060hPa
Respecter les conditions
d’environnement spécifiées
3. UTILISATION GENERALE
3.1. Précautions d’emploi
Avant toute utilisation, il est indispensable de prendre connaissance de cette notice dans les moindres
détails. Celle ci contient des conseils en matière d’utilisation et d’entretien pour vous garantir une meilleure
sécurité.
L’utilisateur ou le personnel doit être formé et informé des risques liés à
l’utilisation du lit et en interdire celle-ci par des enfants, par des personnes
confuses ou désorientées
Le lit est conforme à la Compatibilité Electro Magnétique toutefois certains appareils peuvent altérer son
fonctionnement, dans ce cas il faut les éloigner ou stopper leur utilisation.
2015_05_01
3/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
Le lit est un dispositif médical, à ce titre nous vous informons qu’il ne doit en aucun cas être modifié. Vous
devez assurer sa traçabilité y compris celle des panneaux et de ses accessoires.
Si vous assemblez différents types de dispositifs médicaux, il vous incombe de mener l’analyse des risques
et de faire la déclaration CE.
La réparation des parties électriques (vérins, boîtier d’alimentation, commande à fil etc.) sera assurée
exclusivement par le fabricant Linak.
Le lit est un appareil non adapté à une utilisation en présence d’un mélange anesthésique inflammable avec
de l’air ou avec oxygène ou protoxyde d’azote.
Les charges admises (voir caractéristiques du lit) doivent être réparties uniformément sur la surface du
sommier.
En charge, ne pas actionner simultanément tous les moteurs (autorisation pour un seul moteur à la fois, sauf
l’élévation par 2 moteurs ou fonction simultanée).
Après chaque utilisation du lit et pendant les soins apportés au patient, il est indispensable de freiner le lit.
Après chaque utilisation du lit et pendant le repos du patient, il est recommandé de le mettre en position
basse afin de réduire la hauteur de la chute éventuelle d’une personne confuse ou agitée. Ne pas oublier de
verrouiller la ou les fonctions (si option disponible).
Lors de tout changement de hauteur ou d’angle des parties du lit, s’assurer qu’aucun objet ou qu’aucune
partie du corps du patient ou du personnel soignant ne se trouve entre le lit, panneaux, accessoires et le
sol ou entre les panneaux et la base ou entre les croisillons
Ne pas s’asseoir sur le coté du relève dossier ou du relève jambes si ce dernier n’est pas à plat.
Dans le cas d’une position semi assise prolongée à plus de 50° d’inclinaison de buste, nous recommando ns
de faire varier la position de la personne alitée toutes les 2 heures.
Pendant le déplacement du lit, le câble ne doit pas être en contact avec le sol et avec les roues.
Dans le cas où l’utilisation d’un adaptateur, d’une rallonge ou d’une prise multiple s’avère indispensable, il
est nécessaire de s’assurer que ses caractéristiques sont adaptées à celle du dispositif.
Le raccordement de la prise du boîtier d’alimentation doit s’effectuer sur un réseau électrique conforme aux
normes en vigueur et correspondre à la tension d’utilisation 230 V.
La fiche d’alimentation secteur doit être débranchée avant tout déplacement du lit.
Ne pas tirer sur les câbles secteur pour débrancher la fiche de prise de courant.
Lors de toute manipulation, veiller à ne pas pincer les cordons électriques des moteurs et de la
télécommande et ne pas faire de noeuds.
La commande à fil doit être accrochée au panneau tête lorsqu’elle n’est pas utilisée. Dans le cas de
l’utilisation de télécommande(s) infrarouge, MEDICATLANTIC interdit la mise en place de 2 lits dans une
même pièce ou dans un environnement trop proche car la télécommande infrarouge commanderait les 2 lits
en même temps.
L’état des câbles doit être vérifié régulièrement. Si la moindre altération est constatée ou qu’une intervention
technique est nécessaire, la personne chargée de l’entretien du lit doit être contactée afin d’effectuer les
réparations. Par ailleurs, le numéro de téléphone de la société à contacter pour toute intervention figure sur
ce document.
En cas d’utilisation de barrières, la différence entre le haut de la barrière et la surface du matelas non
comprimée doit être d’au moins 220 mm.
Pour une plus grande sécurité, il est possible d’adapter des barrières latérales (voir accessoires).
Pour favoriser l’autonomie de la personne, il est possible d’adapter un Système d’Aide à la Mobilité
(S.A.M.)
2015_05_01
4/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
Les consignes de nettoyage préconisées doivent être respectées.
N’utiliser que des pièces et des accessoires d’origine distribués par MEDICATLANTIC permettant de
garantir la sécurité et de maintenir la conformité du produit. Il est interdit de modifier le lit.
Une utilisation anormale du lit peut entraîner des risques de détérioration ou des accidents pour les
utilisateurs, et de ce fait la garantie se trouverait annulée. On entend par utilisation anormale le non respect
des précautions d’emploi, d’indications de maintenance ou d’autres utilisations sans lien avec la fonction
normale du lit telles que : utilisation du lit par plusieurs personnes en même temps, utilisation en extérieur,
déplacement du lit sur pente supérieure à 10° etc.
3.2. Mise en service
Oter les protections d’emballage, rubans adhésifs, cerclages de conditionnement et les colliers de
maintien (voir notice de déballage sur la palette).
Disposer le lit dans la pièce, en considérant un périmètre d’utilisation pour les différentes fonctions
(hauteur variable, proclive…) notamment si celui-ci est équipé de potence ou de barrières. En cas de
mise en place d’une potence, s’assurer d’une hauteur de plafond suffisante.
Freiner les roues.
La prise d’alimentation doit rester accessible pour permettre la déconnexion rapide du lit.
Brancher le câble d’alimentation en s’assurant que le réseau électrique soit conforme aux normes en
vigueur et que celui-ci soit en correspondance avec la tension du boîtier d’alimentation.
S’assurer également que le câble d’alimentation et le câble de la télécommande sont positionnés
correctement afin d’éviter les risques de coincements entre les parties mobiles du lit.
- Le bon fonctionnement du dispositif doit être vérifié après que celui-ci ait été installé
conformément à la liste des contrôles jointe dans ce document. (Test de l’ensemble de ses
fonctionnalités).
- Les utilisateurs doivent être formés à l’utilisation du dispositif.
- Le patient et son entourage doivent être informés des consignes de sécurité à respecter.
2015_05_01
5/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
3.3. Utilisation
3.3.1. Panneaux Easy Move
Installer un panneau de lit Easy Move :
Retirer un panneau de lit Easy Move :
1
2
1 à 2 cm
1 à 2 cm
Monter le panneau le plus haut coté tête.
2015_05_01
6/27
3
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
3.3.2. Barrières métal
Pour positionner la barrière.
Coté pieds
Coté tête
1
2
1 Insérer le montant de la barrière dans la mâchoire coté tête fixée sur le lit.
2 Bloquer la mâchoire coté pieds grâce au rondo de serrage sur le long pan du sommier et s’assurer de son
blocage.
Pour retirer la barrière, procéder à l’inverse l’opération 2 puis l’opération 1 en tirant le doigt d’indexage sur
le coté de la mâchoire coté tête.
Un mauvais positionnement de la barrière peut être préjudiciable à la sécurité du patient ou
provoquer un dysfonctionnement. Il est interdit d’utiliser la barrière lorsque les patients ne
sont pas des adultes (moins de 12ans) ou si leur morphologie est insuffisante (≤
≤ 146 cm)
Pour baisser la barrière.
Coté pieds
Coté tête
Pour remonter la barrière.
Vérifier que la barrière est bien verrouillée en essayant de la plier sans agir sur le doigt de
déverrouillage
La différence entre le haut de la barrière et la surface du matelas non comprimée doit être d’au
moins 220 mm
2015_05_01
7/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
3.3.3. Barrières bois
Pour le montage de la barrière bois, se référer à la notice d’installation jointe.
Pour lever la barrière.
Soulever la traverse supérieure avec les 2 mains jusqu'à son verrouillage.
Vérifier si elle est bien enclenchée.
Pour baisser la barrière.
Soulever la traverse supérieure avec 1 main.
Appuyer sur le doigt de déverrouillage avec la deuxième main.
Accompagner la descente de la traverse.
Répéter les étapes de à pour l’autre côté
Vérifier que le guide traverse
haute soit engagé dans le bon
sens dans le guide traverse basse.
3.3.4. Potence d’angle et tige porte sérum
L’usage de la potence est prévu pour aider le patient à se relever et à se repositionner dans le lit. Elle n’est
pas prévue pour l’aide au transfert.
2015_05_01
8/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
3.3.5. Freinage individuel
S’assurer du blocage des roues en essayant de déplacer le lit. Le non-respect de cette consigne peut
engendrer la chute du patient ou d’une tierce personne lorsque celle-ci prend appui sur le lit.
3.3.6. Télécommande
-
Faire un cycle d’essais à vide pour se familiariser avec les fonctions du lit.
Montée et descente du relève
dossier
Montée et descente de la hauteur
variable
Montée et descente de la plicature
électrique
Montée et descente simultanée du
relève dossier
et de la plicature
Clé pour verrouiller une fonction
2015_05_01
CLE EN POSITION
VERTICALE : LA FONCTION
EST DEVERROUILLEE
9/27
TOURNER LA CLE LEGEREMENT
DANS LE SENS DES AIGUILLES
D’UNE MONTRE POUR
VERROUILLER LA FONCTION
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
3.3.7. Relève jambes
Version à crémaillères (11) :
Pour la montée, soulever le relève - jambes grâce à la poignée en fil disposée en bout.
Pour la descente, soulager légèrement ou au maximum avec la main le relève - jambes afin de libérer le cran
puis descendre le relève jambes.
Version plicature électrique (08) :
Plicature à mémoire : cette fonction permet de conserver une position de la section tibia à l’horizontale quand
le vérin est actionné vers le haut. Pour l’utilisation de cette fonction, le 1er cran de la crémaillère doit être
enclenché lorsque le relève – jambes est à plat.
Plicature sans mémoire : l’extrémité de la section tibia reste en contact avec le sommier.
3.4. Caractéristiques techniques
3.4.1. Données électriques
Codification du lit
Classe II (double isolation)
Tension
Type de courant
Degré de protection contre
la pénétration des liquides
(suivant options)
Fréquence
Temps de fonctionnement
Degré de protection contre les
chocs électriques (type B)
Puissance absorbée
Vérin LINAK
LA27 / LA24 / LA34
INDICE DE
PROTECTION
IP 66
Boîtier d’alimentation
CB 6
IP 66
230 V alternatif
50 Hz
Boîtier de connexion
MJB
IP 66
24V CONTINU
-
Boîtier soignant latéral
ACC
IP 66
24V CONTINU
-
Boîtier soignant mobile
ACO
IP 66
24V CONTINU
-
Commande à fil
HB72 / HB74
IP 66
24V CONTINU
-
Commande à fil verrouillable
HL72 / HL74
IP 54
24V CONTINU
-
Commande bras flexible
FPP
IP 66
24V CONTINU
-
Batterie
BA1812-
IP 66
24V CONTINU
-
Commande infra rouge
HB21
IP 21
3V CONTINU
-
TYPE
TENSION
FREQUENCE
24V CONTINU
-
Temps de fonctionnement maximum : lire les préconisations présentes sur
l’étiquette électrique apposée sur le lit.
Performances essentielles
Le lit n’a pas d’automouvement lorsqu’il est soumis aux perturbations électromagnétiques dans la limite des
valeurs indiquées ci-après.
2015_05_01
10/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
Guide et déclaration du fabricant - émissions électromagnétiques
Le lit médicalisé (cf. références en sommaire) est prévu pour être utilisé dans l’environnement électromagnétique spécifié ci-dessous. L'utilisateur devra s’assurer qu'il est
utilisé dans cet environnement
Essai d'émissions
Conformité
Emissions RF
Environnement électromagnétique - Guide
Groupe 1
Le lit médicalisé (cf. références en sommaire) utilise l'énergie radioélectrique uniquement pour
ses fonctions internes. De ce fait, ses émissions RF sont très faibles et ne sont pas
susceptibles de provoquer des interférences avec des équipements électroniques proches.
Classe B
Le lit médicalisé (cf. références en sommaire) peut être utilisé dans tous les locaux
domestiques, y compris ceux raccordés directement au réseau public de distribution d’énergie
à basse tension utilisé pour alimenter les bâtiments à usage domestique.
Classe A
[]
CISPR 11
Emissions RF
CISPR 11
Emissions harmoniques
EN 61000-3-2
Fluctuations de tension / Flicker
Applicable
EN 61000-3-3
Emissions RF
Conforme
Le lit médicalisé (cf. références en sommaire) n’est pas prévu pour être connecté à un autre
équipement.
CISPR 14-1
Guide et déclaration du fabricant - immunité électromagnétique
Le lit médicalisé (cf. références en sommaire) est prévu pour être utilisé dans l’environnement électromagnétique spécifié ci-dessous. L'utilisateur devra s’assurer qu'il est
utilisé dans cet environnement
CEI 60601
Essai d'immunité
Décharges
électrostatiques
Niveau de conformité
Environnement électromagnétique – guide L
Niveau de sévérité
± 6 kV au Contact
± 8 kV dans l’ air
± 6 kV au contact
± 8 kV dans l'air
Le sol doit être en bois, béton ou carrelage. Si le sol est recouvert d’une
matière synthétique, l'humidité relative doit être au moins de 30%.
± 2 kV pour les lignes
d’alimentations
± 2 kV pour les lignes d’alimentations
La qualité de l’alimentation principale doit être celle d’un environnement
commercial ou hospitalier typique.
± 1 kV pour les lignes
d’entrée/sortie
±1 kV pour les lignes d’entrée/
sortie
Mode différentiel ± 1 kV
Mode différentiel ± 1 kV
Mode commun ± 2 kV
/
EN 61000-4-2
Transitoires rapides en
salves
EN 61000-4-4
Chocs de tension
EN 61000-4-5
Creux, coupures brèves
et variation de la tension
d’alimentation
EN 61000-4-11
•
<5% UT - pendant 10 ms
•
<5% UT – pendant 10 ms
•
40% UT - pendant 100 ms
•
40% UT - pendant 100 ms
•
70% UT - pendant 500 ms
•
70% UT - pendant 500 ms
•
<5% UT - pendant 5 s
•
<5% UT - pendant 5 s
Champ magnétique à la
fréquence du réseau
(50/60 Hz)
3 A/m
3 A/m
La qualité de l’alimentation principale doit être celle d’un environnement
commercial ou hospitalier typique.
La qualité de l’alimentation principale doit
environnement commercial ou hospitalier typique.
être
celle
d’un
Si l’utilisateur du lit médicalisé (cf. références en sommaire) exige qu’il
puisse continuer à fonctionner pendant des interruptions de l’alimentation
principale, il est recommandé que le lit soit alimenté par un onduleur ou
une batterie.
Le champ magnétique à la fréquence du réseau doit être à un niveau
caractéristique d’un emplacement dans un environnement commercial ou
hospitalier typique.
Note : UT est la valeur nominale de la tension d’alimentation appliquée pendant l’essai.
Guide et déclaration du fabricant - immunité électromagnétique
Le lit médicalisé (cf. références en sommaire) est prévu pour être utilisé dans l’environnement électromagnétique spécifié ci-dessous. L'utilisateur devra s’assurer qu'il est
utilisé dans cet environnement
Essai d'immunité
CEI 60601
Niveau de
conformité
Niveau de sévérité
Environnement électromagnétique - Guide
Les équipements de communication RF portables et mobiles ne doivent pas être utilisés à
une distance du lit médicalisé (cf. références en sommaire), y compris les câbles, inférieure
à la distance de séparation recommandée, calculée avec les formules applicables en
fonction de la fréquence de l’émetteur.
Distance de séparation recommandée
RF conduit
3 Vrms
EN 61000-4-6
150 kHz à 80 MHz
2015_05_01
3V
d = 1,17 P
11/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
RF rayonné
3 V/m
EN 61000-4-3
80 MHz à 2,5 GHz
3 V/m
80 à 800 MHz
2 à 2,5 GHz
10 V/m
800 MHz à
2 GHz
d = 1,17 P
80 MHz à 800 MHz
d = 2,33 P
800 MHz à 2,5 GHz
P
où
est la puissance de sortie assignée maximale de l’émetteur en watt (W) par le
fabricant de l’émetteur et d la distance de séparation recommandée en mètres (m).
Les niveaux de champ émis par les émetteurs RF fixes, déterminés par une mesure
électromagnétique du site a, doivent être inférieurs au niveau de conformité dans chaque
bande de fréquences.
Des perturbations peuvent se produire à proximité des appareils portant le symbole suivant :
Note 1
A 80 MHz et à 800 MHz, la bande de fréquence supérieure s’applique.
Note 2
Ces recommandations peuvent ne pas s’appliquer dans toutes les situations. La propagation des ondes électromagnétiques est modifiée par l'absorption et la
réflexion dues aux structures, objets et personnes.
A
Les niveaux de champ des émetteurs fixes, tels que les stations de base des téléphones radio (cellulaire/sans fil) et les radio mobiles terrestres, radio amateur, radio
communication AM, FM et TV ne peuvent pas être évalués théoriquement avec précision. Pour obtenir l’environnement électromagnétique due aux émetteurs RF fixes,
une mesure de site doit être réalisée. Si un niveau de champ mesuré dans l’environnement d’utilisation du lit médicalisé (cf. références en sommaire) excède les
niveaux de conformité applicables ci-dessus, le bon fonctionnement du lit doit être contrôlé. Si des fonctionnements anormaux sont relevés, des mesures
complémentaires doivent être prises, telles que la réorientation ou relocalisation de l’équipement référence.
B
Au-delà de la bande de fréquences 150 kHz à 80 MHz, le niveau de champ doit être inférieur à 3 V/m
Distances de séparation recommandées entre les équipements de communication RF portables et mobiles et le lit médicalisé (cf. références en sommaire)
Le lit médicalisé (cf. références en sommaire) est prévu pour être utilisé dans un environnement électromagnétique dans lequel les perturbations RF rayonnées sont contrôlées.
L’utilisateur du lit peut aider à prévenir les interférences électromagnétiques en maintenant une distance minimale entre les équipements de communication RF portables et mobiles
(émetteurs) et le lit tel que recommandé ci-dessous, en fonction de la puissance maximale de sortie de l’équipement de communication.
Distance de séparation en fonction de la fréquence de l’émetteur m
Puissance de sortie maximale assignée de
l’émetteur
150 kHz à 80 MHz
80 MHz à 800 MHz
800 MHz à 2,5 GHz
W
d = 1,17 P
d = 1,17 P
d = 2,33 P
0,01
0,12 / 0,116
0,12 / 0,116
0,23 / 0,233
0,1
0,37 / 0,316
0,37 / 0,366
0,74 / 0,736
1
1,17 / 1,16
1,17 / 1,16
2,33 / 2,33
10
3,70 / 3,66
3,70 / 3,66
7,37 / 7,36
100
11,70 / 11,6
11,70 / 11,6
23,30 / 23,3
Pour les émetteurs dont la puissance maximale de sortie n’est pas listée ci-dessus, la distance de séparation recommandée d en mètres (m) peut être déterminée en utilisant l'équation
applicable à la fréquence de l’émetteur, où P est la puissance maximale de sortie de l’émetteur en watts (W) assignée par le fabricant de l’émetteur.
Note 1
A 80 MHz et à 800 MHz, la distance de séparation donnée dans la bande de fréquence supérieure s’applique.
Note 2
Ces recommandations peuvent ne pas s’appliquer dans toutes les situations. La propagation des ondes électromagnétiques est modifiée par l'absorption et la réflexion dues aux
structures, objets et personnes.
3.4.2. Equipotentialité
Vous disposez sous le sommier côté tête
d'une prise d'équipotentialité signalée par
l'étiquette vous permettant de raccorder
vos éventuels appareils électromédicaux.
Les câbles de ces appareils devront
impérativement dégager vers la partie tête et
non sur les côtés.
2015_05_01
Etiquette
Equipotentialité
12/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
3.5. Remise à plat du RD
En cas de panne, de coupure de courant ou pour remettre à plat le relève dossier, procédez de la manière
suivante :
a) Débrancher la prise d’alimentation électrique.
b) Démonter le panneau tête .
c) Se positionner à la tête du lit et saisir le relève dossier d’une main. Pousser ou soulever pour
compenser la pression exercée par le patient et de l’autre main défaire le clip côté tige de poussée, le
vérin du relève dossier va alors pivoter vers le bas.
d) Remonter le panneau tête.
2
2
3
1
3
1
Version relève dos avec poignée
Version relève dos sans poignée
Si lit équipé du débrayage d’urgence du relève dossier (Cardio Pulmonary Resuscitation)
1) Saisir le relève dossier d’une main.
2) Avec l’autre main, actionner une des deux poignées situées sur le relève
dossier tout en accompagnant la descente.
Tout relâchement de la poignée entraînera un arrêt du mouvement du relève
dossier.
.
Poignées de débrayage
2015_05_01
13/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
4. MAINTENANCE
4.1. Instructions de démontage des moteurs
Débrancher la prise 230 volts avant démontage.
•
•
•
•
Effectuer le démontage à vide ou bien le lit en position de côté
En cas de démontage dans toute autre position, maintenir fermement les pièces mobiles afin d’éviter
tout cisaillement.
Débloquer les clips de sécurité , débrancher les câbles d’alimentation des moteurs et les retirer des
chapes de fixation.
Remonter les moteurs en lieu et place dans le même sens que ceux d’origine.
Clip de
sécurité
4.2. Entretien
Le contrôle de qualité des lits médicaux sera réalisé par du personnel technique ou biomédical formé et en
tenant compte des conditions normales d’utilisation spécifiées dans la notice d’utilisation, sur un lit équipé de
ses barrières de sécurité spécifiques.
Le lit doit être disponible pour effectuer l’intégralité du contrôle qualité au moins une fois par an mais
également sur demande particulière et après maintenance curative sur les performances qui auraient pu être
affectées par l’intervention. Toutefois, pour gagner du temps cette opération peut être associée à une
maintenance préventive. Dans ce cas, il n’est pas utile de procéder à une nouvelle vérification des
performances déjà contrôlées.
RECOMMANDATIONS D’ENTRETIEN PREVENTIF :
L’entretien préventif doit être assuré conformément à nos spécifications et au minimum une fois par an par
l’organisme ou la personne qui a mis en place le lit.
Entre deux prestations de service, et au minimum une fois par an, les opérations suivantes doivent être
réalisées :
- Vérification de la fixation des câbles électriques le long des montants métalliques afin de prévenir le
cisaillement de ces câbles lors du fonctionnement de la hauteur variable.
- Vérification du bon état de l’ensemble des câbles électriques et fiches du dispositif. Remplacement si la
moindre altération est constatée (usure, cisaillement, détérioration, …).
- Vérification de l’aspect extérieur (traces d’humidité et bon état général des capots de protection
notamment) et du bon fonctionnement des moteurs et vérins.
- Vérification du bon fonctionnement du dispositif (test de l’ensemble des fonctionnalités).
- Vérification du bon état du cadre, du sommier et des articulations mécaniques du lit.
Lorsque l’entretien est réalisé au domicile du patient dans le cadre d’un contrat de longue durée, l’installateur
devra de plus :
- Contrôler l’installation du dispositif (vérifier qu’il n’y a pas eu de modification contraire aux consignes de
sécurité apportée par l’utilisateur depuis l’installation).
- Rappeler les consignes de sécurité aux utilisateurs.
-Toutes les opérations d’installation et d’entretien préventif doivent être enregistrées. Cf modèle tableau ci
après. Cet enregistrement doit être conservé dans un endroit déterminé pendant toute la durée de vie du
dispositif.
2015_05_01
14/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
CONTROLE QUALITE LITS MEDICAUX
IDENTIFICATION
DU
DISPOSITIF ETABLISSEMENT
MEDICAL
CATEGORIE
MARQUE MODELE TYPE
N° DE SERIE
SERVICE LIEU
N° D INVENTAIRE
DATE DE FABRICATION
APPAREILS DE TESTS VERIFIES ETALONNES
Description
Type/modèle
N° d’identification /série
Contrôleur de continuité de
masse
Dielectrimètre
Courant de fuite au patient
Aspects qualitatifs
CONTROLES VISUELS
Etat général
Disponibilité de la notice d’utilisation
Présence des panneaux tête et pied de lit
Bon état général (panneaux tête et pied de lit, coins de lits, butées de
protection)
Propreté générale
Etat de corrosion acceptable au vu des exigences du service utilisateur
Bon état de l’identification/étiquette/sérigraphie
Mécanique
Bon état de la potence (fixation et sangle)
Bon état des câbles mécaniques
Bon état du plan de couchage (sommier)
Bon verrouillage ou serrage des panneaux (tête et pied de lit)
Bon fonctionnement du relève buste
Bon fonctionnement du relève cuisse
Bon fonctionnement de la position demi assise
Bon fonctionnement du relève jambe manuel
Bon fonctionnement de la proclive déclive
Bon fonctionnement de la rallonge de sommier
Bon fonctionnement des roues (pivotement, roulement,…) y compris, le
cas échéant, de la roue directionnelle.
Bon fonctionnement de l’immobilisation du lit (freins de roulettes…)
Vérification des serrages, boulonneries diverses, axes, pivot, porte
sérum
2015_05_01
15/27
NA
(1)
OUI
NON
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
Aspects qualitatifs
NA
(1)
OUI
NON
NA
(1)
OUI
NON
NA
(1)
OUI
NON
NA
(1)
OUI
NON
Vérification du bon état des soudures
Absence de nuisances sonores (grincements, lubrifications)
Electrique, hydraulique et pneumatique
Bon état des câbles électriques, des prises et des connecteurs (non
cisaillés, non pincés…)
Bon état des organes électriques (alimentation, moteurs, boîtiers,
etc…)
Bon état des organes hydrauliques et pneumatiques (pompes,
compresseurs vérins amortisseurs…)
Bon état des télécommandes, des affichages et des voyants
Barrières spécifiques de lit
Les barrières en place sont les barrières spécifiques au lit et ou
conformes aux spécifications de fabricant
Bon positionnement et bonne fixation
Bon fonctionnement du verrouillage des barrières en position haute
Vérifier que la hauteur mesurée du haut de la barrière à la surface du
matelas non comprimée hors matelas thérapeutique soit supérieure ou
égale à 220 mm (conforme à la norme en vigueur) 2
Contrôle de sécurité
Condamnation des fonctions opérationnelles
Inactivation des pédales de commande de la hauteur variable
Cardio
Pulmonary Vérification du bon escamotage ou
Resuscitation (CPR) remise extraction du panneau tête de lit en cas
à plat d’urgence du relève d’urgence
dos
Vérification du bon fonctionnement de
la remise à plat d’urgence du relève
buste
Bonne tenue à la charge des vérins
Bon fonctionnement des alarmes visuelles et sonores
Aspects quantitatifs
Bon fonctionnement du lit sur batterie
Vérification de l’amplitude des mouvements
Angle maximal en butée = Angle maximal des spécifications
revendiquées par le fabricant (± 2°)
Hauteur maximale = Hauteur maximale des spécifications
revendiquées par le fabricant (± 20 mm)
Hauteur minimale =Hauteur minimale des spécifications revendiquées
par le fabricant (± 20 mm)
Sécurité électrique
Contrôle de sécurité électrique (Valeurs conformes à la EN 60601-1)
2015_05_01
16/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
Commentaires
Conclusion
Opérationnel (la sécurité du patient, du personnel de soins et technique est
elle mise en danger ?)
Action à prévoir (cf commentaires) 3
Date recommandée du prochain contrôle qualité
OPERATEUR
NOM
Société Etablissement
DATE
Signature
OUI
NON
1 Non Applicable
2 Si la hauteur mesurée n’est pas conforme à la norme, il faut en informer le cadre de santé qui est
responsable de la bonne application de la prescription. La non conformité n’est pas un critère de non
opérationnalité.
3 Le donneur d’ordre décide des actions à prévoir et des personnes à contacter en fonction des résultats du
contrôle qualité et des commentaires effectués.
4.3. Nettoyage et désinfection
Le nettoyage à haute pression, à la machine et au jet est proscrit.
Débrancher le cordon d’alimentation du secteur.
Vérifier que tous les éléments électriques sont branchés entre eux. Toutes les prises du boîtier d’alimentation
doivent être utilisées, sinon l’étanchéité de ce boîtier n’est pas assurée.
Nettoyer aussitôt les enveloppes électriques des vérins, commande à fil, si ceux–ci ont fait l’objet de
projections de fluides corporels notamment de l’urine.
Le lit médical est un dispositif non critique justifiant une désinfection de « Bas niveau ».
Nous attirons votre attention sur le fait que les préconisations ci-dessous sont formalisées dans le respect
des recommandations de bonnes pratiques mais ne valent pas protocole. Consulter le service d’hygiène
hospitalière.
OBJECTIF
Remettre en état le lit et éviter la transmission de germes d’un patient à l’autre
Supprimer toute souillure organique par :
- une action mécanique (détersion)
- une action chimique (désinfection)
INDICATION
Propreté physique et bactériologique du lit et de ses accessoires
2015_05_01
17/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
MATERIEL
Lingettes microfibres
Détergent ou Détergent-Désinfectant (DD° de Surface marqué CE et Désinfectant de surface
(Dérivés Chlorés, base alcoolique < 30%)
Attention : les produits DD et l’eau de javel ne doivent pas être utilisé purs. Un temps de rémanence doit être
appliqué selon les préconisations du fabricant des désinfectants (temps de séchage égale souvent le temps
de rémanence hors présence humaine)
Appareil à vapeur de type SANIVAP avec accessoires
TECHNIQUE
-
-
Entretien journalier au moyen d’un produit DD de surface appliqué en une opération.
Entretien à la sortie du patient ou périodique par le procédé de Bio nettoyage en respectant 3
opérations :
o Le nettoyage est réalisé au moyen d’une lavette imprégnée d’une solution détergente ou
Détergente Désinfectante (DD) de surface
o Le rinçage est réalisé au moyen d’une lavette rincée à l’eau claire
o La désinfection est réalisée au moyen d’une lavette imprégnée d’une solution désinfectante de
surface.
Entretien spécifique par les prestataires de services après retrait du lit de l’établissement :
o Eliminez l’emballage après décontamination de l’intérieur par spray d’une solution DétergenteDésinfectante
o Opération de Bio nettoyage, ou,
o Nettoyage à la vapeur (accessoire avec bandeau microfibres) des différentes surfaces planes
et des lattes de sommier. Changer régulièrement les mops de lavage pour éviter toute charge
aqueuse. Nettoyage à la buse vapeur des parties difficilement accessibles (roues,
articulations après leur ouverture, angles …). Pour les tubes, utiliser la buse vapeur avec une
lavette microfibre. Ne pas diriger directement la buse sur les boîtiers électriques et les
actionneurs.
o Séchage à l’air comprimé des articulations
o Attention : Désinfection des vérins, boîtiers électriques et télécommandes avec une lingette
microfibres imprégnée de produit désinfectant.
Ne pas rincer ni essuyer.
Contrôle du bon fonctionnement des différentes fonctions du lit
Réparation si nécessaire
Emballage du lit avec un film thermo rétractable
Attention :
Appliquer les mesures préconisées par le service d’hygiène hospitalière dans le cas de mesures de
précautions complémentaires (Précautions contact, Gouttelettes, Air)
- L’usage d’une solution d’eau de javel à plus de 5000ppm (0,5% de chlore actif doit être justifiée par
un risque microbiologique et appliquée le temps nécessaire (Risque de vieillissement de certains
matériaux dans le temps – couleur notamment -).
- La concentration des solutions désinfectantes de surface à base alcoolique doit être inférieure à 30%.
Remarque : l’usage de procédé de désinfection terminale est compatible avec le lit médical et ses
accessoires.
-
Produit d’usage externe ne pas avaler, conserver à l’écart de la chaleur et
éviter le contact avec les yeux
2015_05_01
18/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
4.4. Garanties
L’ensemble de nos fabrications est garanti contre tout vice de fabrication, si les conditions normales
d’utilisation et de maintenance sont respectées.
Ne sont pas pris en considération les coûts de main d’œuvre, correspondant aux changements des
structures ou des pièces sous garantie.
Concernant les durées de garanties spécifiques à chaque produit, merci de vous reporter aux
conditions générales de vente
Lors de toute correspondance pour un entretien éventuel, il est impératif de nous communiquer les
indications portées sur l’étiquette d’identification du lit et sur les éléments électriques si ceux-ci sont
concernés.
Le remplacement s’effectue par la fourniture de pièces d’origine dans la limite de la durée de garantie
par notre réseau de revente déterminant le début de la période de garantie.
Afin de permettre une bonne application de cette garantie et aussi éviter toute facturation, le retour
des pièces défectueuses est obligatoire.
4.5. Identification
Fabriquant
Identification du
produit
Marquage CE
Attention voir manuel d’utilisation
Numéro de série
et date de
fabrication
Attention voir manuel
d’utilisation
Adresse du fabricant
xxx Kg
Poids patient maximum
yyy Kg
Charge de
fonctionnement en
sécurité
5. CONDITIONS DE MISE AU REBUT
La mise au rebut du produit s’impose si les exigences essentielles ne sont plus respectées, notamment
lorsque le produit n’a plus ses caractéristiques d’origine et que celui-ci n’a pas fait l’objet d’une reprise dans
le processus de fabrication.
Il faudra donc prendre les dispositions afin que celui-ci ne soit plus utilisable pour la fonction qui lui a été
préalablement définie.
Seuls les accessoires et les panneaux distribués par MEDICATLANTIC vous
garantissent une utilisation sans danger.
2015_05_01
19/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
6. MONTAGE ET DEMONTAGE
6.1. Montage
1. Placer la base avec le croisillon en position freinée.
2. Positionner le demi sommier tête sur le croisillon à l’aide de 2 goupilles (A) : monter (si démonté)
l’ensemble vérin, alimentation et télécommande sur le sommier et le relève dossier. Sortir le câble
d’alimentation sous la traverse côté tête, le clipper dans la pièce plastique sous le sommier et le brancher
sur secteur.
3. Faire sortir le ou les cordons électriques des moteurs sous les 2 entretoises des croisillons et connecter
sur le vérin de hauteur variable (B).
4. Monter de la hauteur variable du lit de 10 cm environ.
5. Engager le demi sommier pied dans les glissières et ensuite placer ce dernier sous le demi sommier tête
(C)
6. Assembler les deux ½ sommiers et monter la goupille entre les deux ½ sommiers. Serrer les 2 rondos
(D).
7. Connecter le cordon électrique du moteur de relève jambes sur version électrique (E).
8. Monter les accessoires : panneaux, barrières et potence.
B.
A.
Passage des cordons de moteur à
l’intérieur de la goupille clip
D.
C.
Rondos
E.
Clip
Avant toute utilisation, vérifier le serrage des rondos , la mise en place
de la goupille entre les deux ½ sommiers ainsi que le bon
positionnement des demi sommier.
2015_05_01
20/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
6.2. Démontage
1. Démonter les accessoires : barrières, panneaux et potence
2. Freiner les roues et positionner le lit dans sa position la plus basse + 10 cm environ.
3. Pour la version relève jambes électrique : déconnecter le cordon du moteur (lever le clip
à l’aide d’un
tournevis pour libérer le fil du vérin) (E).
4. Desserrer légèrement les rondos, démonter la goupille entre les deux ½ sommiers, tirer le ½ sommier
pied vers le pied et repousser ce dernier sous le ½ sommier tête (D,C).
5. Placer le lit dans sa position la plus basse.
6. Déconnecter le cordon électrique du moteur de hauteur variable.
7. Démonter les goupilles qui relient sommier/croisillon et retirer le cadre du demi sommier (A).
8. La base est prête à être déplacée ou portée.
2015_05_01
21/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
7. PANNEAUX DE LITS Easy Move EN LARGEUR 90cm COMPATIBLES
(1)
(2)
(3)
(4)
Article
Référence
MADELIA II Easy Move
VAL DE VIE Easy Move (4)
ELEGANTTI Easy Move
AUZENCE II Easy Move
DAGONE Easy Move
COTE DE LUMIERE Easy Move
LOUIS PHILIPPE Easy Move (1)(2)
MEDIDOM Easy Move (2) (4)
WINNEA® Easy Move (3)
WINNEA® CIC Easy Move (1)
ABELIA II Easy Move
CARMEN Barrières Bois Easy Move (2)
VAL DE VIE Barrières Bois Easy Move (2)(4)
COTE DE LUMIERE Barr Bois Easy Move (2)
CARMEN II Barrières Bois Easy Move (2)
CARMEN II Easy Move
MEDIDOM II Easy move (2) (4)
P624-00
P704-00
P414-00
P611-00
P388-00
P360-00
P415-00
P600-00
P609-00
P615-00
P616-00
P506-00
P552-00
P549-00
P620-00
P625-00
P318-00
Panneau de lit incompatible avec le lit XPRESS en position de transport
Option long pan incompatible avec le lit XPRESS en position de transport
Option escamotable d’urgence incompatible avec le lit XPRESS en position de transport
Panneau incompatible avec l’option frein centralisé du lit ALDRYS
L’option support couverture est incompatible avec les lits XPRESS, XPRIM III et AERYS
7.1. Références de panneaux de lit prévues pour les environnements d’application 1 et 2
Article
Référence
MAINS COURANTES WINNEA (Easy move)
PANNEAUX WINNEA CIC (Easy Move)
P609-00
P615-00
2015_05_01
22/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
DUO 160
IXL-IXX-DUO 140
IXL-IXX 120
PITCHOUNE
MEDICALYS 2nd G
AERYS II
EXCELYS
ALDRYS
OSIRYS
XPRESS 2nd G
XPRIM III
Désignation
XPRIM
Ref.
Charge maxi (kg)
8. ACCESSOIRES COMPATIBLES
A645/646-00
A613-00
A649/650-00
A647/648-00
A651/652-00
A616/617-00
A637/638-00
A639/640-00
A564/565-00
A562-00
S.A.M. EVOLUTION
S.A.M. EVOLUTION PLUS
S.A.M. ERGONOM
S.A.M. ERGONOM PLUS
S.A.M. ERGONOM LIGHT
S.A.M. ACTIV
Barrière EPOXY
Barrière chromée
Barrière KALIN EPOXY
Barrières pleine longueur KALIN
NA
NA
NA
NA
NA
NA
NA
NA
NA
NA
A579-00
Barrières bois enrobage PVC (2)
NA
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
A580-00
A622-00
A623-00
A165-00
Y0200
A1700xx
A8400xx
S0200
Barrières bois massif (2)
Potence d'angle
Potence d'angle chromée
Potence pour lit Pitchoune Kalin
Potence sur pied U, hauteur fixe
Tige porte sérum, 2 crochets
Tige porte sérum télesc,2crochets
Tige porte sérum inox sur pied
NA
75
75
75
75
8
8
8
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
1
1
1
1
1
A621-00
Rallonge de sommier easy move NA
A630-00
Rallonge de sommier larg 120cm NA
A631-00
Rallonge de sommier larg 140cm NA
A632-00
Rallonge de sommier larg 160cm NA
A230-00
Support flexible de télécommande NA
A575-00
Poignée d'appui
NA
A260-00
Support urinal époxy
NA
A5800
Crochet poche à urine chromée
NA
A193-00
Support bassin mural chromé
NA
A578-00
Butée murale XPrim
NA
A551-00
Butée murale Excelys
NA
A633-00
Butée murale Médicalys
NA
A636-00
Butée murale AERYS
NA
A293/294-00 Jupe lit de 90
NA
A558/559-00 Jupe lit de 90 L.P.
NA
A552/557-00 Jupe Excelys et L.P.
NA
A553/555-00 Jupe lit de 120/140 et L.P.
NA
A554/556-00 Jupe lit de 160 et L.P.
NA
A563-00
Jupe de lit KALIN
NA
A626-00
Kit de chargement du lit latéral
NA
A627-00
Kit de chargement du lit
NA
A634-00
Kit de transport Transtolit
NA
2
2
2
Pxxx
Porte couverture 2
15 2
1 nécessite l’option freinage centralisé 2 incompatible avec la rallonge de sommier
2015_05_01
23/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
Seuls les accessoires et les panneaux distribués par MEDICATLANTIC vous
garantissent une utilisation sans danger.
Matelas
Respecter les dimensions de matelas prescrites. Voir notice d’utilisation
Largeur en cm du
sommier
80
90
120
140 IXL IXX
140 DUO
160 DUO
Caractéristiques des matelas compatibles
Largeur 76 cm minimum avec une mousse haute résilience de
34Kg/m³ minimum, hauteur 14cm mini et 15 à 17cm maxi
Largeur 86 cm minimum avec une mousse haute résilience de
34Kg/m³ minimum, hauteur 14cm mini et 15 à 17cm maxi
Largeur 116 cm minimum avec une mousse haute résilience
de 34Kg/m³ minimum, hauteur 14cm mini et 15 à 17cm maxi
Largeur 136 cm minimum avec une mousse haute résilience
de 34Kg/m³ minimum, hauteur 14cm mini et 15 à 17cm maxi
Largeur 68 cm minimum avec une mousse haute résilience de
27Kg/m³ minimum, hauteur 14cm mini et 15 à 17cm maxi
Largeur 78 cm minimum avec une mousse haute résilience de
27Kg/m³ minimum, hauteur 14cm mini et 15 à 17cm maxi
Des matelas incompatibles peuvent créer
des DANGERS
2015_05_01
24/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
9. UTILISATION SPECIFIQUE
9.1. Destination du lit
Les lits ne sont pas prévus pour des enfants de moins de 12 ans ou dont la taille est inférieure à
146cm, ni pour une autre destination que celles revendiquées ci-dessous.
Les lits, selon leur configuration, sont destinés au domicile (HAD – MAD), aux EPHAD, EHPA.
Les lits, avec la remise à plat d’urgence du relève dossier, sont destinés pour les centres
d’hébergement médicalisés.
9.2. Description générale
Relève dossier à lattes
Poignées CPR
Relève jambes à lattes
Panneau tête
Sommier
Panneau pied
Réservations potence
d’angle
Poignée du relève jambes
Réservations tige porte sérum
Roues
Base et croisillons.
Relève jambes à crémaillères ou à plicature électrique selon les versions.
9.3. Précautions d’emploi spécifiques
Le lit ne doit pas être utilisé pour le brancardage.
9.4. Branchement des ensembles électriques
Bouchon pour version relève jambes manuel
ou vérin du relève jambe pour la version
électrique
Vérin du relève dossier
Vérin de hauteur variable
Télécommande
1
2
3
4
HB
Boîtier d’alim CB6X03
2015_05_01
25/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
9.5. Utilisation des éléments spécifiques
9.5.1. Freinage centralisé
A. Roues freinées : appuyer sur la pédale (côté rouge)
C
avec le pied.
Eviter de placer la
roue sous la pédale
afin de garantir un
bon freinage.
A
NOK
OK
B. Roues libres : appuyer sur la pédale (A ou C)
avec le pied pour obtenir la position milieu .
C. Roue directionnelle : appuyer sur la pédale (côté vert)
avec le pied
9.5.2. Butée murale sans freinage centralisé
9.5.3. Butée murale avec freinage centralisé
2015_05_01
26/27
IXP4L07/08/11
MEDICATLANTIC
9.6. Caractéristiques techniques spécifiques
9.6.1. Niveau sonore
Le niveau sonore maximum mesuré du lit est de 53 dBa.
9.6.2. Poids
Charge de fonctionnement en sécurité du lit : 170 kg (Patient 135 kg, Matelas 20kg. Accessoires 15kg)
Lit en version relève jambes plicature électrique (sans les panneaux)…………………………..68 kg
Lit en version relève jambes à crémaillères (sans les panneaux)…………………….………....64 kg
Base……………………………………………………………………………………….…………….29.5 kg
Sommier tête…………………………………………………………………………………….…….21 kg
Sommier pied en version relève jambes plicature électrique……………………………….…….23.5 kg
Sommier pied en version relève jambes à crémaillères………………………………………..…19.5 kg
9.6.3. Caractéristiques dimensionnelles
Roues
Roues de Ø 100
MEDICATLANTIC préconise l’utilisation d’un lève patient ou d’une table à manger dont les bases ne
dépassent pas 12 cm de haut.
Version 11
672 mm
947 mm
739 mm
847 mm
394 mm
2015_05_01
27/27
Version 08
553 mm
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising