2080-UM002F-FR-E, Automates programmables Micro830 et

2080-UM002F-FR-E, Automates programmables Micro830 et
Manuel utilisateur
Automates programmables Micro830 et Micro850
Références : Série 2080-LC30 et 2080-LC50
Informations importantes destinées à l’utilisateur
Les équipements électroniques possèdent des caractéristiques de fonctionnement différentes de celles des équipements
électromécaniques. La publication SGI-1.1, Safety Guidelines for the Application, Installation and Maintenance of
Solid State Controls (disponible auprès de votre agence commerciale Rockwell Automation ou en ligne sur le site
http://www.rockwellautomation.com/literature/) décrit certaines de ces différences. En raison de ces différences et de la
grande diversité des utilisations des équipements électroniques, les personnes qui en sont responsables doivent s’assurer de
l’acceptabilité de chaque application.
La société Rockwell Automation, Inc. ne saurait en aucun cas être tenue pour responsable ni être redevable des dommages
indirects ou consécutifs à l’utilisation ou à l’application de cet équipement.
Les exemples et schémas contenus dans ce manuel sont présentés à titre indicatif seulement. En raison du nombre
important de variables et d’impératifs associés à chaque installation, la société Rockwell Automation, Inc. ne saurait être
tenue pour responsable ni être redevable des suites d’utilisation réelle basée sur les exemples et schémas présentés dans ce
manuel.
La société Rockwell Automation, Inc. décline également toute responsabilité en matière de propriété intellectuelle et
industrielle concernant l’utilisation des informations, circuits, équipements ou logiciels décrits dans ce manuel.
Toute reproduction totale ou partielle du présent manuel sans autorisation écrite de la société Rockwell Automation, Inc.
est interdite.
Des remarques sont utilisées tout au long de ce manuel pour attirer votre attention sur les mesures de sécurité à prendre en
compte :
AVERTISSEMENT : identifie des actions ou situations susceptibles de provoquer une explosion dans un environnement dangereux et
risquant d’entraîner des blessures pouvant être mortelles, des dégâts matériels ou des pertes financières.
ATTENTION : identifie des actions ou situations risquant d’entraîner des blessures pouvant être mortelles, des dégâts matériels ou des
pertes financières. Les messages « Attention » vous aident à identifier un danger, à éviter ce danger et en discerner les conséquences.
DANGER D’ÉLECTROCUTION : l’étiquette ci-contre, placée sur l’équipement ou à l’intérieur (un variateur ou un moteur, par ex.), signale la
présence éventuelle de tensions électriques dangereuses.
RISQUE DE BRÛLURE : l’étiquette ci-contre, placée sur l’équipement ou à l’intérieur (un variateur ou un moteur, par ex.) indique que
certaines surfaces peuvent atteindre des températures particulièrement élevées.
IMPORTANT
Informations particulièrement importantes dans le cadre de l’utilisation et de la compréhension du produit.
Allen-Bradley, Rockwell Software, Rockwell Automation, Micro800, Micro830, Micro850, Connected Components Workbench et TechConnect sont des marques commerciales de Rockwell Automation, Inc.
Les marques commerciales n’appartenant pas à Rockwell Automation sont la propriété de leurs sociétés respectives.
Préface
Lisez cette préface pour vous familiariser avec le reste du manuel. Elle fournit des
informations concernant :
• à qui s’adresse ce manuel ;
• l’objet de ce manuel ;
• la documentation connexe ;
• les renseignements sur le Micro800™
À qui s’adresse ce manuel ?
Utilisez ce manuel si vous êtes responsable de la conception, l’installation, la
programmation ou le dépannage de systèmes de commande qui utilisent des
automates Micro800.
Vous devriez avoir une connaissance de base des circuits électriques et être
familiarisé avec la logique à relais. Si ce n’est pas le cas, suivez une formation
appropriée avant d’utiliser ce produit.
Objet de ce manuel
Ce manuel est un guide de référence pour les automates Micro800, les modules
enfichables et les accessoires. Il décrit les procédures que vous utilisez pour
installer, câbler et dépanner votre automate. Ce manuel :
• explique comment installer et câbler vos automates ;
• vous donne un aperçu du système automate Micro800
Reportez-vous à l’aide en ligne fournie avec le logiciel Connected Components
Workbench™ pour de plus amples informations sur la programmation de votre
automate Micro800.
Documentations connexes
Les documents suivants contiennent des informations complémentaires sur des
produits Rockwell Automation.
Publication
Description
Micro800 Analog and Discrete Expansion I/O Modules
2080-UM003
Informations relatives aux fonctions, à la configuration,
au câblage, à l’installation et aux caractéristiques des
modules E/S d’extension Micro800.
Micro800 Plug-in Modules 2080-UM004
Informations relatives aux fonctions, à la configuration,
à l’installation, au câblage et aux caractéristiques des
modules enfichables Micro800.
Micro800 Programmable Controllers : Getting Started
with CIP Client Messaging 2080-QS002
Guide de mise en route pour l’utilisation des messageries
CIP GENERIC et CIP Symbolique.
Micro800 Programmable Controller External AC Power
Supply Installation Instructions 2080-IN001
Informations sur le montage et le câblage d’une
alimentation externe en option.
Automates programmables Micro830 à 10 E/S – Notice
d’installation 2080-IN002
Informations relatives au montage et au câblage des
automates Micro830 à 10 points d’E/S.
Automates programmables Micro830 à 16 E/S – Notice
d’installation 2080-IN003
Informations relatives au montage et au câblage des
automates Micro830 à 16 points d’E/S.
Automates programmables Micro830 à 24 E/S – Notice
d’installation 2080-IN004
Informations relatives au montage et au câblage des
automates Micro830 à 24 points d’E/S.
Automates programmables Micro830 à 48 E/S – Notice
d’installation 2080-IN005
Informations relatives au montage et au câblage des
automates Micro830 à 48 points d’E/S.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
iii
Préface
iv
Publication
Description
Automates programmables Micro850 à 24 E/S – Notice
d’installation 2080-IN007
Informations relatives au montage et au câblage des
automates Micro850 à 24 points d’E/S.
Automates programmables Micro850 à 48 E/S – Notice
d’installation 2080-IN008
Informations relatives au montage et au câblage des
automates Micro850 à 48 points d’E/S.
Modules 16 et 32 entrées NPN/PNP 12/24 V Micro800 –
Notice d’installation 2085-IN001
Informations relatives au montage et au câblage des
modules E/S d’extension (2085-IQ16, 2085-IQ32T)
Module de terminaison de bus Micro800 – Notice
d’installation 2085-IN002
Informations relatives au montage et au câblage du
terminateur de bus d’E/S d’extension (2085-ECR)
Modules 16 sorties NPN et 16 sorties PNP 12/24 V c.c.
Micro800 – Notice d’installation 2085-IN003
Informations relatives au montage et au câblage des
modules E/S d’extension (2085-OV16, 2085-OB16)
Micro800 8-Point and 16-Point AC/DC Relay Output
Modules Installation Instructions 2085-IN004
Informations relatives au montage et au câblage des
modules E/S d’extension (2085-OW8, 2085-OW16)
Micro800 8-Point Input and 8-Point Output AC Modules
Installation Instructions 2085-IN005
Informations relatives au montage et au câblage des
modules E/S d’extension (2085-IA8, 2085-IM8, 2085-OA8)
Micro800 4-channel and 8-channel Analog Voltage/
current Input and Output Modules Installation
Instructions 2085-IN006
Informations relatives au montage et au câblage des
modules E/S d’extension (2085-IF4, 2085-IF8, 2085-OF4)
Micro800 4-channel Thermocouple/RTD Input Module
2085-IN007
Informations relatives au montage et au câblage du
module E/S d’extension (2085-IRT4)
Module port série RS232/485 isolé, enfichable pour
Micro800 – Schémas de câblage 2080-WD002
Informations relatives au montage et au câblage du
module enfichable de port série RS232/485 Micro800.
Module enfichable d’entrée analogique unipolaire non
isolée Micro800 – Schémas de câblage 2080-WD003
Informations relatives au montage et au câblage du
module enfichable d’entrée analogique unipolaire non
isolé Micro800.
Module enfichable de sortie analogique unipolaire non
isolée Micro800 – Schémas de câblage 2080-WD004
Informations relatives au montage et au câblage du
module enfichable de sortie analogique unipolaire non
isolé Micro800.
Module enfichable sonde de température non isolée
Micro800 – Schémas de câblage 2080-WD005
Informations relatives au montage et au câblage du
module enfichable RTD non isolé Micro800.
Module enfichable thermocouple non isolé Micro800 –
Schémas de câblage 2080-WD006
Informations relatives au montage et au câblage du
module enfichable thermocouple non isolé Micro800.
Module enfichable sauvegarde mémoire et horloge temps
réel précision Micro800 – Schémas de câblage
2080-WD007
Informations relatives au montage et au câblage du
module enfichable de sauvegarde mémoire et horloge
temps réel haute précision Micro800.
Module enfichable 6 voies analogique avec potentiomètre
de correction Micro800 – Schémas de câblage
2080-WD008
Informations relatives au montage et au câblage du
module enfichable d’entrée analogique 6 voies avec
potentiomètre de correction Micro800.
Micro800 Digital Relay Output Plug-in Module Wiring
Diagrams 2080-WD010
Informations relatives au montage et au câblage du
module enfichable de sortie à relais Micro800.
Micro800 Digital Input, Output, and Combination Plug-in
Modules Wiring Diagrams 2080-WD011
Informations relatives au montage et au câblage des
modules enfichables d’entrée, de sortie TOR et mixte
Micro800.
Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines,
publication 1770-4.1
Fournit des recommandations générales pour
l’installation d’un système industriel
Rockwell Automation.
Site Internet des homologations de produits,
http://ab.com
Fournit des déclarations de conformité, des certificats et
autres détails relatifs aux homologations.
Application Considerations for Solid-State Controls SGI-1.1
Description des différences importantes entre les
automates programmables électroniques et les dispositifs
câblés électromécaniques.
National Electrical Code (Code électrique américain) –
Publié par la National Fire Protection Association de
Boston, Massachusetts.
Article sur les types et dimensions de câbles destinés à la
mise à la terre des équipements électriques.
Allen-Bradley Industrial Automation Glossary AG-7.1
Glossaire des termes et des abréviations de
l’automatisation industrielle.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Préface
Vous pouvez visualiser ou télécharger les publications à l’adresse
http://www.rockwellautomation.com/literature/. Pour commander des
exemplaires imprimés de documentation technique, contactez votre distributeur
ou représentant Rockwell Automation local.
Vous pouvez télécharger la dernière version de Connected Components
Workbench pour votre Micro800 à l’adresse URL ci-dessous.
http://ab.rockwellautomation.com/Programmable-Controllers/ConnectedComponents-Workbench-Software.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
v
Préface
Notes :
vi
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Table des matières
Préface
À qui s’adresse ce manuel ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . iii
Objet de ce manuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . iii
Documentations connexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . iii
Chapitre 1
Présentation de l’équipement
Caractéristiques matérielles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
Automates Micro830 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
Automates Micro850 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Câbles de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Câbles de port série embarqué . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Support Ethernet embarqué . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Chapitre 2
À propos de votre automate
Logiciel de programmation pour automates Micro800. . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Se procurer Connected Components Workbench . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Utilisation de Connected Components Workbench. . . . . . . . . . . . . . . 9
Organismes d’homologation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Conformité aux directives de l’Union européenne. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Directive CEM. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Directive basse tension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Considérations d’installation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Environnement et armoire de protection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Prévention des décharges électrostatiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Consignes de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Homologation Environnements dangereux pour
l’Amérique du Nord . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Coupure de l’alimentation principale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Circuits de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Alimentation électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Tests périodiques du circuit du relais de contrôle maître . . . . . . . . . 14
Considérations concernant l’alimentation électrique . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Transformateurs d’isolement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Courant d’appel de l’alimentation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Perte de la source d’alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
États des entrées à la mise hors tension. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Autres types de conditions de ligne. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Prévention contre une chaleur excessive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Relais de contrôle maître . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
Utilisation des interrupteurs d’arrêt d’urgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Schéma de câblage (Utilisation des symboles CEI). . . . . . . . . . . . . . . 19
Schéma de câblage (utilisant des symboles ANSI/CSA) . . . . . . . . . . 20
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
vii
Table des matières
Chapitre 3
Installation de l’automate
Dimensions de montage de l’automate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Dimensions de montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Montage sur rail DIN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Montage sur panneau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Dimensions de montage sur panneau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Assemblage du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
21
21
23
24
24
27
Chapitre 4
Câblage de l’automate
Exigences de câblage et recommandations. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation de circuits d’antiparasitage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Circuits d’antiparasitage recommandés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mise à la terre de l’automate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Schémas de câblage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Câblage des E/S de l’automate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réduction des parasites électriques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Consignes de câblage de voie analogique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réduction des parasites électriques sur les voies analogiques . . . . . .
Mise à la terre du câble analogique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exemples de câblage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Câblage du port série embarqué. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
29
30
32
33
33
37
37
37
37
38
38
40
Chapitre 5
Connexions de communication
viii
Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Protocoles de communication pris en charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
RTU Modbus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Client/Serveur Modbus/TCP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Client/Serveur CIP symbolique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Messagerie CIP Client . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ASCII . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Saut de communication CIP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exemples d’architectures prises en charge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation de modems avec les automates Micro800 . . . . . . . . . . . . . . . .
Création d’une connexion DF1 point à point . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Construire votre propre câble de modem . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration du port série . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration du driver CIP Série . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration de RTU Modbus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration ASCII . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration des paramètres Ethernet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nom d’hôte Ethernet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration du driver CIP Série . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
41
41
42
42
42
44
44
44
44
45
45
46
47
47
49
51
53
54
54
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Table des matières
Chapitre 6
Exécution de programme dans
les Micro800
Présentation de l’exécution du programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Règles d’exécution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Considérations relatives à la charge et à la performance
de l’automate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exécution périodique des programmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mise sous tension et scrutation initiale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Conservation de variable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Allocation de mémoire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Consignes et limites pour les utilisateurs experts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
55
56
56
57
57
58
58
59
Chapitre 7
Utilisation de la fonctionnalité de commande de mouvement
Commande d’axe avec sorties à train
de
l’automate Micro800. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
d’impulsions (PTO) et modulateur
Signaux d’entrée et de sortie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
de largeur d’impulsions (PWM)
Blocs fonctionnels de commande de mouvement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
Règles générales pour les blocs fonctionnels de commande de
mouvement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
Axe de mouvement et paramètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
Organigramme d’état de l’axe de mouvement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
États de l’axe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
Limites . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
Arrêt du mouvement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82
Sens du déplacement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
Éléments de l’axe et types de données. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
Scénarios d’erreur d’axe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Type de données MC_Engine_Diag . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Codes d’erreur des blocs fonctionnels et de l’état de l’axe. . . . . . . . . . . . . 86
Gestion des défauts majeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
Configuration de l’axe de mouvement dans Connected
Components Workbench. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
Ajout d’un nouvel axe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
Modification de la configuration de l’axe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
Vitesse de démarrage/arrêt de l’axe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
Résolution des données réelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
Précision des impulsions PTO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
Validation des paramètres de mouvement de l’axe . . . . . . . . . . . . . . 101
Suppression d’un axe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
Surveillance d’un axe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102
Bloc fonctionnel Prise d’origine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102
Conditions pour une prise d’origine réussie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
MC_HOME_ABS_SWITCH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104
MC_HOME_LIMIT_SWITCH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
MC_HOME_REF_WITH_ABS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107
MC_HOME_REF_PULSE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109
MC_HOME_DIRECT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
Utilisation de sortie à train d’impulsions (PTO) pour
la commande MLI. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111
UOP PWM_Program . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
ix
Table des matières
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et
de l’interrupteur de fin de course
programmable
x
Présentation du compteur rapide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Présentation de l’interrupteur de fin de course programmable . . . . . . .
Qu’est-ce qu’un compteur rapide ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Caractéristiques et fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adressage des entrées et du câblage du HSC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Structures de données du compteur rapide (HSC). . . . . . . . . . . . . . . . . .
Structure des données HSC APP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Activation du PLS (HSCAPP.PLSEnable) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
HSCID (HSCAPP.HSCID) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mode HSC (HSCAPP.HSCMode) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Totalisateur (HSCAPP. Accumulator) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Présélection haute (HSCAPP.HPSetting) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Présélection basse (HSCAPP.LPSetting) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Paramètre de débordement (HSCAPP.OFSetting) . . . . . . . . . . . . .
Paramètre de dépassement inférieur (HSCAPP.UFSetting) . . . . .
Bits de masque de sortie (HSCAPP.HSCAPP.OutputMask) . . . .
Sortie de présélection haute (HSCAPP.HPOutput) . . . . . . . . . . . .
Sortie de présélection basse (HSCAPP.LPOutput) . . . . . . . . . . . . .
Structure des données HSC STS (état du HSC). . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Comptage activé (HSCSTS.CountEnable) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Erreur détectée (HSCSTS.ErrorDetected) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Comptage (HSCSTS.CountUpFlag). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag) . . . . . . . . . . . . . . .
Mode terminé (HSCSTS.Mode1Done) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Débordement (HSCSTS.OVF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Dépassement inférieur (HSCSTS.UNF). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Sens de comptage (HSCSTS.CountDir) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Présélection haute atteinte (HSCSTS.HPReached). . . . . . . . . . . . .
Présélection basse atteinte (HSCSTS.LPReached) . . . . . . . . . . . . . .
Interruption de débordement (HSCSTS.OFCauseInter) . . . . . . .
Interruption du dépassement inférieur
(HSCSTS.UFCauseInter). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Interruption de présélection haute (HSCSTS.HPCauseInter) . . .
Interruption de présélection basse (HSCSTS.LPCauseInter) . . . .
Position de l’interrupteur de fin de course programmable
(HSCSTS.PLSPosition). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Code d’erreur (HSCSTS.ErrorCode) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Totalisateur (HSCSTS.Accumulator) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Présélection haute (HSCSTS.HP) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Présélection basse (HSCSTS.LP). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Sortie de présélection haute (HSCSTS.HPOutput). . . . . . . . . . . . .
Sortie de présélection basse (HSCSTS.LPOutput). . . . . . . . . . . . . .
Bloc fonctionnel HSC (Compteur rapide). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Commandes HSC (HScCmd) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Bloc fonctionnel HSC_SET_STSl . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
113
113
114
114
115
119
119
119
120
120
126
126
127
127
127
128
129
129
130
130
130
131
131
131
131
132
132
132
133
133
133
134
134
135
135
135
135
136
136
136
137
137
139
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Table des matières
Fonctionnalité d’interrupteur de fin de course programmable
(PLS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Structure de données du PLS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fonctionnement du PLS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exemple de PLS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Interruptions HSC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration d’une interruption HSC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
UOP d’interruption HSC. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Démarrage automatique (HSC0.AS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Masque pour IV (HSC0.MV) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Masque pour IN (HSC0.MN). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Masque pour IH (HSC0.MH) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Masque pour IL (HSC0.ML). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Informations d’état de l’interruption HSC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Activation de l’interruption utilisateur (HSC0.Enabled). . . . . . . .
Exécution de l’interruption utilisateur (HSC0.EX). . . . . . . . . . . . .
Interruption utilisateur en attente (HSC0.PE) . . . . . . . . . . . . . . . . .
Perte d’interruption utilisateur (HSC0.LS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation d’HSC. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
139
140
140
141
143
143
144
144
144
144
145
145
145
145
145
146
146
146
Chapitre 9
Sécurité de l’automate
Accès exclusif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Protection par mot de passe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Compatibilité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation d’un automate verrouillé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Transfert depuis un automate protégé par mot de passe . . . . . . . . .
Débogage d’un automate protégé par mot de passe. . . . . . . . . . . . . .
Chargement dans un automate protégé par mot de passe . . . . . . . .
Transfert du programme de l’automate et protection par mot
de passe de l’automate destinataire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Sauvegarde d’un automate protégé par mot de passe . . . . . . . . . . . .
Configuration du mot de passe de l’automate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Restauration de l’automate après la perte d’un mot de passe . . . . . . . . .
147
147
148
148
148
149
149
149
150
150
150
Annexe A
Caractéristiques
Automates Micro830. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Automates Micro830 10 points. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Automates Micro830 16 points. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Automates Micro830 24 points. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Automates Micro830 48 points. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Diagrammes des relais des automates Micro830 et Micro850 . . . .
Automates Micro850. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Automates Micro850 24 E/S . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Automates Micro850 48 E/S . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Alimentation c.a. externe de l’automate programmable
Micro800 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
151
151
155
159
162
167
167
168
171
175
xi
Table des matières
Annexe B
Adressage Modbus pour Micro800
Adressage Modbus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration du sens de transfert . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mappage de l’espace d’adressage et types de données pris
en charge. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exemple 1, IHM PanelView Component (maître) vers
Micro800 (esclave). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exemple 2, Micro800 (Maître) vers variateur PowerFlex 4M
(Esclave) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Performance. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
177
177
177
178
180
182
Annexe C
Mises en route
Mise à niveau Flash du firmware du Micro800 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Établissement de la communication entre RSLinx et un Micro830
via USB. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration du mot de passe de l’automate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Définition du mot de passe de l’automate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Modification du mot de passe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Effacement du mot de passe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation du compteur rapide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Création du projet HSC et des variables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Attribution des valeurs aux variables HSC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Attribution des variables au bloc fonctionnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exécution du compteur rapide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation de la fonction d’interrupteur de fin de course
programmable (PLS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Forçage des E/S . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vérification de l’activation des forçages (verrouillages) . . . . . . . . . .
État des forçages d’E/S après une remise sous tension . . . . . . . . . . .
183
188
195
195
197
198
198
200
203
206
207
209
211
212
212
Annexe D
Interruptions utilisateur
xii
Informations relatives à l’utilisation des interruptions . . . . . . . . . . . . . .
Qu’est-ce qu’une interruption ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Quand le fonctionnement de l’automate peut-il être
interrompu ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Priorité des interruptions utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration des interruptions utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Sous-programme de défaut utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Instructions de l’interruption utilisateur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
STIS – Démarrage temporisé sélectionnable . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
UID – Désactivation d’interruption utilisateur. . . . . . . . . . . . . . . . .
UIE – Activation d’interruption utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
UIF – Suppression d’interruption utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
UIC – Effacer les interruptions utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation de la fonction d’interruption temporisée
programmable (STI) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
213
213
214
215
216
216
217
217
218
219
220
222
223
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Table des matières
Configuration et état de la fonction d’interruption temporisée
sélectionnable (STI) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration de la fonction STI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Informations sur l’état de la fonction STI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation de la fonction d’interruption sur entrée
d’événement (EII) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration et état de la fonction d’interruption sur entrée
d’événement (EII) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Configuration de la fonction EII . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Informations sur l’état de la fonction EII . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
224
224
225
226
227
227
228
Annexe E
Dépannage
Voyants d’état de l’automate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fonctionnement normal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Conditions d’erreur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Codes d’erreur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Modèle de récupération d’erreur automate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Appeler le service d’assistance de Rockwell Automation . . . . . . . . . . . .
229
230
231
232
238
238
Annexe F
Bloc fonctionnel IPID
Comment effectuer un réglage automatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fonctionnement du réglage automatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Dépannage d’un processus de réglage automatique . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exemple d’application PID. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exemple de programme PID. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
241
243
243
244
245
Annexe G
Consommation du système
Calculer la consommation de puissance totale de l’automate
Micro830/Micro850 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 247
Index
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
xiii
Table des matières
Notes :
xiv
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Chapitre
1
Présentation de l’équipement
Ce chapitre fournit un aperçu des caractéristiques matérielles des Micro830 et
Micro850. Il aborde les points suivants :
Sujet
Page
Caractéristiques matérielles
2
Automates Micro830
2
Automates Micro850
4
Câbles de programmation
6
Câbles de port série embarqué
7
Support Ethernet embarqué
7
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
1
Chapitre 1
Présentation de l’équipement
Caractéristiques matérielles
LesMicro830 et Micro850 sont des automates économiques de type bloc avec des
entrées et des sorties embarquées. Selon le type d’automate, deux à cinq modules
enfichables peuvent être accueillis. L’automate Micro850 est extensible et peut
prendre en charge jusqu’à quatre modules E/S d’extension.
IMPORTANT
Pour obtenir des informations sur les modules enfichables et les E/S d’extension pris en
charge, consulter les documentations suivantes :
• « Micro800 Discrete and Analog Expansion I/O User Manual »,
publication 2080-UM003
• « Micro800 Plug-in Modules User Manual », publication 2080-UM004
Les automates acceptent également toute alimentation 24 Vc.c. de classe 2
répondant aux caractéristiques techniques minimales, telle que l’alimentation
Micro800 en option.
Voir Dépannage, page 229 pour consulter les descriptions du fonctionnement du
voyant d’état pour effectuer un dépannage.
Automates Micro830
Automates Micro830 10/16 points et voyants d’état
1
2
3
4
5
6
7
Voyant d’état
8
Automate
14
15
16
17
18
19
20
45031
13
12 11
10
6
9
7
45030
Automates Micro830 24 points et voyants d’état
Automate
1
2
3
4
5
6
7
8
Voyant d’état
14
15
16
17
18
19
20
45017
45016
13 12 11
2
10
9
6
9
8
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Présentation de l’équipement
Chapitre 1
Automates Micro830 48 points et voyants d’état
Automate
3
1 2
4
5
8
6
7
Voyant d’état
8
14
15
16
17
18
19
20
45037
13
12
11
10
6
9
8
45036
Description de l’automate
Description
Description
1
Voyants d’état
8
Trou de vis de montage/patte de montage
2
Logement de l’alimentation en option
9
Loquet de montage sur rail DIN
3
Loquet de module enfichable
10
Commutateur de mode
4
Trou de vis de module enfichable
11
Connecteur port USB de type B
5
Connecteur enfichable haute vitesse 40 broches
12
Port série mixte RS-232/RS-485, non isolé
6
Bornier E/S amovible
13
Bloc d’alimentation c.a. en option
7
Capot coté droit
Description des voyants d’état(1)
Description
Description
14
État des entrées
18
État du forçage
15
État de l’alimentation
19
État des communications série
16
État d’exécution
20
État des sorties
17
État de défaut
(1) Pour une description détaillée des différents voyants d’état, voir Dépannage, page 229.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
3
Chapitre 1
Présentation de l’équipement
Automates Micro850
Automates Micro850 24 points et voyants d’état
1
2
3
4
5
6
7
8
Voyants d’état
16
17
18
19
20
21
22
23
24
45910
15 14 13 12
11
10
6
10
8
9
45909
Description de l’automate
Description
Description
1
Voyants d’état
9
Capot de logement E/S d’extension
2
Logement de l’alimentation en option
10
Loquet de montage sur rail DIN
3
Loquet de module enfichable
11
Commutateur de mode
4
Trou de vis de module enfichable
12
Connecteur port USB de type B
5
Connecteur enfichable haute vitesse 40 broches
13
Port série mixte RS232/RS485, non isolé
6
Bornier E/S amovible
14
Connecteur Ethernet RJ-45 (avec voyants DEL vert et
jaune embarqués)
7
Capot coté droit
15
Alimentation en option
8
Trou de vis de montage/patte de montage
Description des voyants d’état(1)
Description
Description
16
État des entrées
21
État de défaut
17
État du module
22
État du forçage
18
État du réseau
23
État des communications série
19
État de l’alimentation
24
État des sorties
20
État d’exécution
(1) Pour une description détaillée des différents voyants d’état, voir Dépannage, page 229.
4
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Présentation de l’équipement
Chapitre 1
Automates Micro850 48 points et voyants d’état
1 2
3 4 5
8
7
6
8
Voyants d’état
16
17
18
19
20
21
22
23
24
45918
15 14 13 12
11
10
6
8 9
45915
Description de l’automate
Description
Description
1
Voyants d’état
9
Capot de logement E/S d’extension
2
Logement de l’alimentation en option
10
Loquet de montage sur rail DIN
3
Loquet de module enfichable
11
Commutateur de mode
4
Trou de vis de module enfichable
12
Connecteur port USB de type B
5
Connecteur enfichable haute vitesse 40 broches
13
Port série mixte RS232/RS485, non isolé
6
Bornier E/S amovible
14
Connecteur Ethernet RJ-45 (avec voyants DEL vert et
jaune embarqués)
7
Capot coté droit
15
Bloc d’alimentation c.a. en option
8
Trou de vis de montage/patte de montage
Description des voyants d’état(1)
Description
Description
16
État des entrées
21
État de défaut
17
État du module
22
État du forçage
18
État du réseau
23
État des communications série
19
État de l’alimentation
24
État des sorties
20
État d’exécution
(1) Pour une description détaillée des voyants d’état, voir Dépannage, page 229.
Automates Micro830 – Nombre et type d’entrées/sorties
Référence
Entrées
110 V c.a.
Sorties
24 V c.c./c.a.
Relais
2080-LC30-10QWB
6
4
2080-LC30-10QVB
6
2080-LC30-16AWB
10
NPN 24 V
PNP 24 V
Prise en
charge PTO
Prise en
charge HSC
2
4
1
2
6
2080-LC30-16QWB
10
2080-LC30-16QVB
10
2080-LC30-24QBB
14
2080-LC30-24QVB
14
2080-LC30-24QWB
14
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
6
2
6
10
10
10
1
2
2
4
2
4
4
5
Chapitre 1
Présentation de l’équipement
Automates Micro830 – Nombre et type d’entrées/sorties
Référence
Entrées
Sorties
110 V c.a.
2080-LC30-48AWB
24 V c.c./c.a.
28
Relais
NPN 24 V
PNP 24 V
Prise en
charge PTO
Prise en
charge HSC
3
6
3
6
20
2080-LC30-48QBB
28
2080-LC30-48QVB
28
2080-LC30-48QWB
28
20
20
20
6
Automates Micro850 – Nombre et type d’entrées/sorties
Référence
Entrées
120 V c.a.
2080-LC50-24AWB
Sorties
24 V c.c./c.a.
14
NPN 24 V
PNP 24 V
Prise en charge
HSC
2
4
2
4
10
2080-LC50-24QBB
14
2080-LC50-24QVB
14
2080-LC50-24QWB
14
2080-LC50-48AWB
Relais
Prise en charge
PTO
28
10
10
10
4
20
2080-LC50-48QBB
28
2080-LC50-48QVB
28
2080-LC50-48QWB
28
20
20
3
6
3
6
20
6
Câbles de programmation
Les automates Micro800 ont une interface USB qui permet d’utiliser des câbles USB standard comme
câbles de programmation.
Utilisez un câble standard USB A mâle vers B mâle pour programmer l’automate.
45221
6
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Présentation de l’équipement
Chapitre 1
Câbles de port série embarqué
Les câbles de port série embarqué pour la communication sont répertoriés ici. Tous les câbles de port
série embarqué doivent mesurer 3 mètres de long au maximum.
Tableau de sélection des câbles de port série embarqué
Connecteurs
Longueur
Mini DIN 8 broches vers Mini DIN
8 broches
Mini DIN 8 broches vers Mini DIN
8 broches
Référence
Connecteurs
Longueur
Référence
0,5 m (1,5 ft)
(1)
1761-CBL-AM00
Mini DIN 8 broches vers D Shell 9 broches
0,5 m (1,5 ft)
1761-CBL-AP00(1)
2 m (6,5 ft)
1761-CBL-HM02(1)
Mini DIN 8 broches vers D Shell 9 broches
2 m (6,5 ft)
1761-CBL-PM02(1)
Mini DIN 8 broches vers bornier RS-485
6 broches
30 cm (11,8 in.)
1763-NC01 série A
(1) Série C ou ultérieure pour les applications de Classe 1 Div. 2.
Support Ethernet embarqué
Pour les automates Micro850, un port 10/100 Base-T (avec voyants DEL vert et
rouge embarqués) est disponible pour la connexion à un réseau Ethernet via tout
câble Ethernet RJ-45 standard. Les voyants indiquent l’état de transmission et de
réception.
Voyant jaune
Brochage du port Ethernet RJ-45
Connecteur RJ-45
N° du
contact
Signal
Sens
Fonction principale
1
TX+
SORTIE
Transmission de données +
2
TX–
SORTIE
Transmission de données –
3
RX+
ENTRÉE
Entrée différentielle données de
réception Ethernet +
Voyant vert
4
Terminaison
5
6
45920
Le voyant d’état jaune indique la
présence (jaune fixe) ou l’absence
(éteint) de liaison).
Terminaison
RX–
ENTRÉE
Entrée différentielle données de
réception Ethernet –
7
Terminaison
8
Terminaison
Blindage
Terre du châssis
Le voyant d’état vert indique
l’activité (vert clignotant) ou
l’absence d’activité (éteint).
Les automates Micro850 prennent en charge les câbles Ethernet croisés
(2711P-CBL-EX04).
Signalisation d’état Ethernet
Les automates Micro850 prennent également en charge deux voyants pour la
connexion EtherNet/IP afin d’indiquer les éléments suivants :
• État du module
• État du réseau
Voir Dépannage, page 229 pour connaître la description des voyants d’état du
module et du réseau.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
7
Chapitre 1
Présentation de l’équipement
Notes :
8
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Chapitre
2
À propos de votre automate
Logiciel de programmation
pour automates Micro800
Le logiciel Connected Components Workbench est un ensemble d’outils
collaboratifs prenant en charge les automates Micro800. Il est basé sur les
technologies Rockwell Automation et Visual Studio de Microsoft et permet la
programmation de l’automate, la configuration et l’intégration du dispositif avec
un éditeur IHM. Vous pouvez utiliser ce logiciel pour programmer vos automates,
configurer vos composants périphériques et concevoir vos applications d’interface
opérateur.
Connected Components Workbench propose un choix de langages de
programmation conformes à la norme CEI 61131-3 (logique à relais, diagramme
de blocs fonctionnels, texte structuré) ainsi que la prise en charge des blocs
fonctionnels définis par l’utilisateur qui permettent d’optimiser la commande
machine.
Se procurer Connected Components Workbench
Le logiciel est téléchargeable gratuitement à l’adresse :
http://ab.rockwellautomation.com/Programmable-Controllers/ConnectedComponents-Workbench-Software
Utilisation de Connected Components Workbench
Pour vous aider à programmer votre automate à l’aide du logiciel Connected
Components Workbench, vous pouvez vous reporter à l’aide en ligne de
Connected Components Workbench (fournie avec le logiciel).
Organismes d’homologation
• Équipement de commande industriel listé UL, certifié pour les États-Unis
et le Canada.
Listé UL pour les environnements dangereux de classe I, Division 2
Groupes A, B, C, D, certifié pour les États-Unis et le Canada.
• Marquage CE pour toutes les directives applicables
• Marquage C-Tick pour toutes les lois applicables
• KC – Enregistrement coréen des appareils de diffusion et de
communication, conforme à : Article 58-2 de la loi Radio Waves Act,
Clause 3.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
9
Chapitre 2
À propos de votre automate
Conformité aux directives de
l’Union européenne
Ce produit porte le marquage CE et son installation est autorisée dans l’Union
européenne et dans l’Espace économique européen. Il a été conçu et testé
conformément aux directives suivantes :
Directive CEM
Ce produit a été testé pour répondre à la Directive du Conseil 2004/108/CE
(CEM – compatibilité électromagnétique) et aux normes suivantes, en totalité ou
en partie, documentées dans un dossier technique de construction :
• EN 61131-2 : Automates programmables (article 8, zones A et B)
• EN 61131-2 : Automates programmables (article 11)
• EN 61000-6-4
CEM – Partie 6-4 : Normes génériques – Norme sur l’émission pour les
environnements industriels
• EN 61000-6-2
CEM – Partie 6-2 : Normes génériques – Immunité pour les
environnements industriels
Cet équipement est prévu pour fonctionner en environnement industriel.
Directive basse tension
Ce produit a été testé pour répondre à la Directive basse tension 2006/95/CE, en
applications des critères de sécurité de l’EN 61131-2 : Automates programmables,
Partie 2 – Spécifications et essais des équipements.
Pour plus d’informations spécifiques sur la norme EN 61131-2, voir les sections
appropriées dans cette publication, ainsi que les publications Allen-Bradley
suivantes :
• Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines for Noise
Immunity, publication 1770-4.1.
• Guidelines for Handling Lithium Batteries, publication AG-5.4
• Automation Systems Catalog, publication B115
Considérations d’installation
La plupart des applications nécessitent l’installation dans une armoire industrielle
(degré de pollution 2(1)) afin de réduire les effets des interférences électriques
(au-delà de la catégorie de tension II(2)) et les risques pour l’environnement.
Placez votre automate aussi loin que possible des câbles d’alimentation, des câbles
de charge et autres sources de perturbations électriques comme les interrupteurs
à contacts mécaniques, les relais et les variateurs de moteur c.a. Pour des
informations complémentaires à propos des directives de mise à la terre, voir la
publication Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines 1770-4.1.
(1) Un niveau de pollution 2 correspond à un environnement dans lequel il n’existe habituellement que des polluants non conducteurs,
à l’exception d’une conductivité temporaire occasionnelle due à la condensation.
(2) Une surtension de catégorie II correspond au niveau de charge du système de distribution électrique. À ce niveau, les transitoires
électriques sont contrôlés et ne dépassent pas la capacité d’isolation du produit.
10
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
À propos de votre automate
Chapitre 2
AVERTISSEMENT : lorsqu’il est utilisé dans un environnement dangereux de Classe I, Division 2, cet équipement doit être
monté dans une armoire adéquate en employant une méthode de câblage conforme aux codes électriques en vigueur.
AVERTISSEMENT : la connexion ou déconnexion du câble série alors que ce module, ou tout autre appareil série, est sous
tension à l’autre extrémité du câble, peut provoquer un arc électrique, susceptible de provoquer une explosion dans les
installations en environnement dangereux. Assurez-vous que l’alimentation est coupée ou que l’environnement n’est pas
dangereux avant de poursuivre.
AVERTISSEMENT : le port du terminal de programmation local est destiné uniquement à un usage temporaire et ne doit pas
être connecté ou déconnecté sauf si l’environnement est considéré comme non dangereux.
AVERTISSEMENT : le port USB est destiné à la programmation locale temporaire uniquement et pas à une connexion
permanente. La connexion ou déconnexion du câble USB alors que ce module, ou tout autre appareil sur le réseau USB, est sous
tension peut provoquer un arc électrique, susceptible de provoquer une explosion dans les installations en environnement
dangereux. Assurez-vous que l’alimentation est coupée ou que l’environnement est classé non dangereux avant de poursuivre.
Le port USB est un point de connexion de câblage de terrain non incendiaire de Classe I, Division 2, Groupes A, B, C et D.
AVERTISSEMENT : l’exposition à certains produits chimiques peut entraîner la détérioration des propriétés d’étanchéification
des matériaux utilisés dans les relais. Il est recommandé à l’utilisateur d’inspecter régulièrement les propriétés
d’étanchéification de ces dispositifs et de remplacer le module en cas de détérioration.
AVERTISSEMENT : si vous insérez ou retirez le module enfichable alors que le fond de panier est sous tension, un arc électrique
peut se produire, susceptible de provoquer une explosion dans les installations en environnement dangereux. Assurez-vous
que l’alimentation est coupée ou que l’environnement n’est pas dangereux avant de poursuivre.
AVERTISSEMENT : lorsque vous connectez ou déconnectez le bornier amovible (RTB) alors que l’alimentation est appliquée
côté terrain, un arc électrique peut se produire, susceptible de provoquer une explosion dans les installations en
environnement dangereux.
AVERTISSEMENT : assurez-vous que l’alimentation est coupée ou que l’environnement n’est pas dangereux avant de
poursuivre.
ATTENTION : pour se conformer à la directive CE Basse Tension, cet équipement doit être alimenté à partir d’une source
présentant les caractéristiques suivantes : très basse tension de sécurité (TBTS) ou très basse tension de protection (TBTP).
ATTENTION : pour se conformer aux restrictions UL, cet équipement doit être alimenté par une source de classe 2.
ATTENTION : faites attention lors du dénudage des fils. Des fragments de fil tombant dans l’automate pourraient
l’endommager. Une fois le câblage terminé, assurez-vous qu’il ne reste pas de débris métalliques sur l’automate.
ATTENTION : ne retirez pas les bandes de protection contre les débris tant que l’automate et les autres équipements du
panneau à proximité du module n’ont pas été montés et câblés. Retirez les bandes avant de faire fonctionner l’automate.
Une surchauffe peut se produire si ces bandes ne sont pas retirées.
ATTENTION : une décharge électrostatique peut endommager les composants à semi-conducteurs du module. Ne touchez pas
les broches de connecteur ou toute autre zone sensible.
ATTENTION : la longueur des câbles USB et série ne doit pas dépasser 3,0 m (9,84 ft).
ATTENTION : ne raccordez pas plus de 2 fils sur une même borne.
ATTENTION : ne retirez pas le bornier débrochable tant que l’alimentation n’est pas coupée.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
11
Chapitre 2
À propos de votre automate
Environnement et armoire de protection
Cet équipement est prévu pour fonctionner en environnement industriel avec une pollution de
niveau 2, dans des applications de surtension de catégorie II (telles que définies dans la publication
60664-1 de la CEI) et à une altitude maximale de 2 000 m (6 562 ft) sans déclassement.
Cet équipement fait partie des équipements industriels de groupe 1, classe A selon la publication 11
de la CEI/CISPR. À défaut de précautions suffisantes, il se peut que la compatibilité
électromagnétique ne soit pas garantie dans les environnements résidentiels ou autres, en raison
de perturbations conduites et rayonnées.
Cet équipement est fourni en tant qu’équipement de type « ouvert ». Il doit être installé à l’intérieur
d’une armoire fournissant une protection adaptée aux conditions d’utilisation ambiantes et
suffisante pour éviter toute blessure corporelle pouvant résulter d’un contact direct avec des
composants sous tension. L’armoire doit posséder des propriétés ignifuges capables d’empêcher ou
de limiter la propagation des flammes, correspondant à un indice de propagation de 5VA, V2, V1, V0
(ou équivalent) dans le cas d’une armoire non métallique. L’accès à l’intérieur de l’armoire ne doit
être possible qu’à l’aide d’un outil. Certaines sections de la présente publication peuvent comporter
des recommandations supplémentaires portant sur les degrés de protection spécifiques à respecter
pour maintenir la conformité de l’installation à certaines normes de sécurité.
En complément de cette publication, consultez :
• la publication Rockwell Automation 1770-4.1, « Industrial Automation Wiring and Grounding
Guidelines », pour toute information supplémentaire sur les conditions d’installation requises pour
cet équipement ;
• les normes NEMA 250 et CEI 60529, selon le cas, pour obtenir une description des degrés de
protection que procurent les différents types d’armoires.
Prévention des décharges électrostatiques
Cet équipement est sensible aux décharges électrostatiques, lesquelles peuvent entraîner des
dommages internes et nuire au bon fonctionnement. Conformez-vous aux directives
suivantes lorsque vous manipulez cet équipement :
• touchez un objet mis à la terre pour vous décharger de toute électricité statique éventuelle ;
• portez au poignet un bracelet antistatique agréé ;
• ne touchez pas les connecteurs ni les broches figurant sur les cartes des composants ;
• ne touchez pas les composants des circuits situés à l’intérieur de l’équipement ;
• utilisez si possible un poste de travail antistatique ;
• lorsque vous n’utilisez pas l’équipement, stockez-le dans un emballage antistatique.
Consignes de sécurité
12
Les consignes de sécurité sont les bases importantes de la bonne installation du
système. Il est primordial de porter une grande attention à la sécurité des autres et
de vous-même ainsi qu’à l’état de votre équipement. Nous recommandons de
revoir les consignes de sécurité suivantes.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
À propos de votre automate
Chapitre 2
Homologation Environnements dangereux pour l’Amérique du Nord
The following information applies when operating this equipment in
hazardous locations:
Informations sur l’utilisation de cet équipement en environnements
dangereux :
Products marked “CL I, DIV 2, GP A, B, C, D” are suitable for use in Class I Division 2
Groups A, B, C, D, Hazardous Locations and nonhazardous locations only. Each product is
supplied with markings on the rating nameplate indicating the hazardous location
temperature code. When combining products within a system, the most adverse
temperature code (lowest “T” number) may be used to help determine the overall
temperature code of the system. Combinations of equipment in your system are subject
to investigation by the local Authority Having Jurisdiction at the time of installation.
Les produits marqués « CL I, DIV 2, GP A, B, C, D » ne conviennent qu’à une utilisation en
environnements de classe I division 2 groupes A, B, C, D dangereux et non dangereux.
Chaque produit est livré avec des marquages sur sa plaque d’identification qui indiquent
le code de température pour les environnements dangereux. Lorsque plusieurs produits
sont combinés dans un système, le code de température le plus défavorable (code de
température le plus faible) peut être utilisé pour déterminer le code de température global
du système. Les combinaisons d’équipements dans le système sont sujettes à inspection
par les autorités locales qualifiées au moment de l’installation.
EXPLOSION HAZARD
RISQUE D’EXPLOSION
•
Do not disconnect equipment unless power has been removed or the
area is known to be nonhazardous.
•
Couper le courant ou s’assurer que l’environnement est classé non
dangereux avant de débrancher l’équipement.
•
Do not disconnect connections to this equipment unless power has
been removed or the area is known to be nonhazardous. Secure any
external connections that mate to this equipment by using screws,
sliding latches, threaded connectors, or other means provided with this
product.
•
Couper le courant ou s’assurer que l’environnement est classé non
dangereux avant de débrancher les connecteurs. Fixer tous les connecteurs
externes reliés à cet équipement à l’aide de vis, loquets coulissants,
connecteurs filetés ou autres moyens fournis avec ce produit.
•
•
Substitution of any component may impair suitability for Class I,
Division 2.
La substitution de tout composant peut rendre cet équipement inadapté
à une utilisation en environnement de classe I, division 2.
•
•
If this product contains batteries, they must only be changed in an area
known to be nonhazardous.
S’assurer que l’environnement est classé non dangereux avant de changer
les piles.
Coupure de l’alimentation principale
AVERTISSEMENT : risque d’explosion
Ne pas remplacer de composants, connecter ou déconnecter d’équipement avant
d’avoir coupé l’alimentation.
Le sectionneur d’alimentation principale doit être placé à un endroit tel que les
opérateurs et le personnel de maintenance puissent y accéder rapidement et
facilement. En plus de l’isolement de l’alimentation électrique, toutes les autres
sources d’énergie (pneumatiques et hydrauliques) doivent être désactivées avant
d’entreprendre des travaux sur une machine ou un procédé commandés par
automate.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
13
Chapitre 2
À propos de votre automate
Circuits de sécurité
AVERTISSEMENT : risque d’explosion
Ne pas brancher ou débrancher les connecteurs lorsque le circuit est sous tension.
Les circuits présents sur la machine pour des raisons de sécurité, comme ceux des
interrupteurs de fin de course, des boutons-poussoirs d’arrêt et des dispositifs de
verrouillage, doivent toujours être câblés directement sur le relais de contrôle
maître. Ces dispositifs doivent être câblés en série de telle façon que l’ouverture
de n’importe lequel d’entre eux désactive le relais de contrôle maître, coupant
ainsi l’alimentation de la machine. Ne modifiez jamais ces circuits de façon
à neutraliser leur fonction. Cela pourrait entraîner des blessures graves ou
endommager la machine.
Alimentation électrique
Il convient de tenir compte d’un certain nombre de points pour la distribution
électrique :
• Lorsqu’il est désactivé, le relais de contrôle maître doit pouvoir empêcher
tout mouvement de la machine en coupant l’alimentation électrique de ses
dispositifs d’E/S. Il est recommandé de laisser l’automate sous tension
même lorsque le relais de contrôle maître est désactivé.
• Si vous utilisez une alimentation c.c., déconnectez le côté charge plutôt que
l’alimentation réseau c.a. Cela évite le délai supplémentaire dû à l’extinction
de l’alimentation. L’alimentation c.c. doit être branchée directement sur le
secondaire du transformateur qui doit être protégé par des fusibles.
L’alimentation des circuits d’entrée et de sortie c.c. doit être réalisée via un
jeu de contacts du relais de contrôle maître.
Tests périodiques du circuit du relais de contrôle maître
N’importe quel composant du circuit d’un relais de contrôle maître peut devenir
défectueux, notamment les interrupteurs. La défaillance d’un de ces interrupteurs
est susceptible de créer une coupure du circuit, ce qui se traduirait par un défaut
d’alimentation sans danger. Néanmoins, si l’un de ces interrupteurs se mettait
en court-circuit, il ne fournirait plus aucune protection de sécurité. Ces
interrupteurs doivent donc être testés régulièrement pour s’assurer qu’ils sont
capables à tout moment d’arrêter le mouvement de la machine en cas besoin.
14
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
À propos de votre automate
Considérations concernant
l’alimentation électrique
Chapitre 2
Le paragraphe suivant présente les informations relatives à l’alimentation
électrique des micro-automates.
Transformateurs d’isolement
Il se peut que vous souhaitiez utiliser un transformateur d’isolement sur
l’alimentation c.a. de l’automate. Ce type de transformateur assure l’isolement
de votre système de distribution électrique et permet de limiter l’entrée de
parasites dans l’automate. Il est souvent utilisé comme transformateur abaisseur
pour diminuer la tension de ligne. Tout transformateur utilisé avec un automate
doit fournir une puissance suffisante pour le circuit de charge de celui-ci. Cette
puissance nominale est exprimée en volts-ampères (VA).
Courant d’appel de l’alimentation
Lors de sa mise sous tension, l’alimentation du Micro800 autorise un bref courant
d’appel pour charger ses condensateurs internes. Beaucoup de lignes électriques et
de transformateurs de commande peuvent fournir un courant d’appel pendant un
court instant. Si la source d’alimentation ne peut pas fournir ce courant d’appel, la
tension de la source peut diminuer momentanément.
L’unique effet d’un courant d’appel réduit ou d’une chute de tension sur le
Micro800 sera un chargement plus lent de ses condensateurs d’alimentation.
Cependant, les effets éventuels d’une telle chute de tension sur les autres
équipements doivent être pris en considération. Par exemple, une chute de
tension très forte peut entraîner la réinitialisation d’un ordinateur branché sur la
même source d’alimentation. Les éléments suivants déterminent si une source
d’alimentation peut être amenée à fournir un courant d’appel important :
• la séquence de mise sous tension des composants du système ;
• l’importance de la chute de tension d’alimentation dans le cas où le courant
d’appel n’est pas disponible ;
• les effets de cette chute de tension sur les autres équipements du système.
Si l’ensemble du système est mis sous tension simultanément, une brève chute de
la tension d’alimentation n’affectera normalement pas ces équipements.
Perte de la source d’alimentation
L’alimentation c.a. Micro800 en option est conçue pour supporter de brèves
coupures de son alimentation aval sans que cela n’affecte le fonctionnement du
système. Le temps pendant lequel le système reste opérationnel en cas de perte de
l’alimentation est appelé temps de maintien de la scrutation du programme après
une perte d’alimentation. La durée de ce temps de maintien de l’alimentation
dépend de la consommation du système de commande. Il est habituellement de
10 millisecondes à 3 secondes.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
15
Chapitre 2
À propos de votre automate
États des entrées à la mise hors tension
Le temps de maintien de l’alimentation évoqué précédemment est généralement
supérieur aux temps d’activation et de désactivation des entrées. Grâce à cela,
le changement d’état d’une entrée qui passerait par exemple de ON à OFF au
moment de l’interruption de l’alimentation pourra être enregistré par le
processeur avant que l’alimentation n’arrête le système. Il est important de bien
comprendre ce concept. Le programme utilisateur doit être conçu pour prendre
en compte cet effet.
Autres types de conditions de ligne
Parfois, la source d’alimentation électrique du système peut être interrompue
momentanément. Il est également possible que le niveau de la tension puisse
chuter sensiblement en dessous de la tension de ligne normale pendant un
moment. Ces deux cas de figure représentent une perte d’alimentation pour le
système.
Prévention contre une chaleur
excessive
Pour la plupart des applications, un refroidissement normal par convection
maintient l’automate dans la plage de fonctionnement spécifiée. Assurez-vous que
la température est maintenue dans la plage spécifiée. Un espacement approprié
des composants à l’intérieur de l’armoire est généralement suffisant pour
permettre une bonne dissipation thermique.
Dans certaines applications, une quantité substantielle de chaleur peut être
générée par d’autres équipements situés à l’intérieur ou à l’extérieur de l’armoire.
Dans ce cas, placez des ventilateurs à l’intérieur de l’armoire pour favoriser la
circulation de l’air et limiter les « points chauds » autour de l’automate.
Des mesures de refroidissement supplémentaires peuvent s’avérer nécessaires en
présence de températures ambiantes élevées.
CONSEIL
16
Ne pas introduire d’air extérieur non filtré. Placer l’automate dans une armoire pour
le protéger d’une atmosphère corrosive. Des contaminants nocifs ou de la saleté
pourraient provoquer un dysfonctionnement ou endommager les composants. Dans
les cas extrêmes, il peut être nécessaire de recourir à la climatisation pour éviter
l’accumulation de chaleur dans l’enceinte.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
À propos de votre automate
Relais de contrôle maître
Chapitre 2
Un relais de contrôle maître (MCR) câblé représente une solution d’arrêt
d’urgence fiable pour la machine. Étant donné qu’un relais de contrôle maître
permet de répartir plusieurs interrupteurs d’arrêt d’urgence à des emplacements
différents, son installation est très importante en termes de sécurité. Des
interrupteurs de fin de course ou des boutons-poussoirs d’arrêt d’urgence sont
câblés en série de sorte que, lorsque l’un d’eux est activé, le relais de contrôle maître
est désactivé. Cela arrête l’alimentation électrique des circuits d’entrée et de sortie.
Voir les illustrations Schéma de câblage (Utilisation des symboles CEI), page 19
et Schéma de câblage (utilisant des symboles ANSI/CSA), page 20.
AVERTISSEMENT : ne modifiez jamais ces circuits de façon à neutraliser leur
fonction. Cela pourrait entraîner des blessures graves et/ou endommager la
machine.
CONSEIL
Si vous utilisez une alimentation c.c. externe, interrompez sa sortie plutôt que l’entrée
depuis le réseau c.a. Cela évite le délai supplémentaire dû à l’extinction de cette
alimentation.
La ligne c.a. de l’alimentation de sortie c.c. devrait être équipée de fusibles.
Branchez un jeu de relais de contrôle principaux en série sur l’alimentation c.c. des
circuits d’entrée et de sortie.
Le sectionneur d’alimentation principale doit être placé à un endroit tel que les
opérateurs et le personnel de maintenance puissent y accéder rapidement et
facilement. Si vous montez un sectionneur à l’intérieur de l’armoire de l’automate,
placez sa manette de commande à l’extérieur de cette armoire. Ainsi vous pourrez
couper l’alimentation sans avoir à ouvrir l’armoire.
Chaque fois que l’un des interrupteurs d’arrêt d’urgence est activé, l’alimentation
des dispositifs d’entrée et de sortie devrait être coupée.
Lorsque vous utilisez le relais de contrôle maître pour couper l’alimentation des
circuits d’E/S externes, l’automate doit continuer d’être alimenté afin que les
voyants de diagnostic du processeur puissent encore être observés.
Le relais de contrôle maître ne constitue pas un substitut au sectionneur de
l’automate. Il est destiné à toute situation où l’opérateur doit rapidement
désactiver seulement les dispositifs d’entrée et de sortie. Lors de l’inspection ou
de la réalisation des raccordements de câblage, du remplacement des fusibles de
sortie, ou de travaux sur des équipements à l’intérieur de l’armoire, utilisez le
sectionneur pour isoler l’alimentation du reste du système.
CONSEIL
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
N’utilisez pas l’automate pour commander le relais de contrôle maître. Garantissez la
sécurité de l’opérateur par une liaison directe entre l’interrupteur d’arrêt d’urgence et
le relais de contrôle maître.
17
Chapitre 2
À propos de votre automate
Utilisation des interrupteurs d’arrêt d’urgence
Lorsque vous utilisez les interrupteurs d’arrêt d’urgence, respectez les points
suivants :
• ne programmez pas les interrupteurs d’arrêt d’urgence dans le programme
de l’automate. Chaque interrupteur d’arrêt d’urgence doit couper toutes les
sources d’alimentation de la machine en désactivant le relais de contrôle
maître ;
• observez tous les codes locaux applicables concernant le placement et
l’étiquetage des interrupteurs d’arrêt d’urgence ;
• installez les interrupteurs d’arrêt d’urgence et le relais de contrôle maître
dans votre système. Assurez-vous que les contacts du relais ont une capacité
nominale suffisante pour votre application. Les interrupteurs d’arrêt
d’urgence doivent être faciles à atteindre ;
• dans les schémas suivants, les circuits d’entrée et de sortie sont représentés
avec une protection par relais MCR. Toutefois, dans la plupart des
applications, seuls les circuits de sortie nécessitent cette protection MCR.
Les illustrations suivantes montrent le relais de contrôle maître câblé dans un
système mis à la terre.
CONSEIL
18
Dans la plupart des applications, les circuits d’entrée ne nécessitent pas de protection
par relais MCR. Si néanmoins vous avez besoin de couper l’alimentation de l’ensemble
des dispositifs terrain, vous devez câbler les contacts du relais MCR en série avec
l’alimentation des entrées.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
À propos de votre automate
Chapitre 2
Schéma de câblage (Utilisation des symboles CEI)
L1
L2
230 V c.a.
Sectionneur
Fusible
MCR
Circuits
d’E/S sous
230 V c.a.
Transformateur
d’isolement
X1
115 V c.a.
X2
ou 230 V c.a.
L’actionnement de l’un ou l’autre de ces contacts
coupera l’alimentation des circuits d’E/S externes
et arrêtera le mouvement de la machine.
Bouton-poussoir
d’arrêt d’urgence
Fusible
Interrupteur de
fin de course
Arrêt
Relais de contrôle maître
Réf. 700-PK400A1
Parasurtenseur
Réf. 700-N24
Démarrage
MCR
Suppr.
MCR
MCR
Circuits d’E/S
115 V c.a.
ou 230 V c.a.
Alimentation c.c.
Conforme CEI 950/EN
_
+
(Terre)
MCR
(Phase)
Bornes de ligne : à raccorder aux bornes
de l’alimentation
Circuits
d’E/S
24 V c.c.
Bornes de ligne : à raccorder aux bornes 24 V c.c.
de l’alimentation
44564
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
19
Chapitre 2
À propos de votre automate
Schéma de câblage (utilisant des symboles ANSI/CSA)
L1
230 V c.a.
L2
Sectionneur
Fusible
Transformateur
d’isolement
X1 115 V c.a.
ou 230 V c.a.
Fusible
X2
L’actionnement de l’un ou l’autre de ces contacts
coupera l’alimentation des circuits d’E/S externes
et arrêtera le mouvement de la machine.
Bouton-poussoir
d’arrêt d’urgence
Interrupteur de
Arrêt
MCR
Circuits de
sortie
230 V c.a.
Relais de contrôle maître
Réf. 700-PK400A1
Parasurtenseur
Réf. 700-N24
Démarrage
fin de course
MCR
Suppr.
MCR
MCR
Alimentation c.c. Utiliser une
alimentation classe 2 NEC
pour l’homologation UL.
(Terre)
_
(Phase)
Bornes de ligne : à raccorder aux bornes
de l’alimentation
+
Circults d’E/S
115 V c.a.
ou 230 V c.a.
MCR
Circuits
d’E/S
24 V c.c.
Bornes de ligne : à raccorder aux bornes 24 V c.c.
de l’alimentation
44565
20
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Chapitre
3
Installation de l’automate
Ce chapitre est conçu pour guider l’utilisateur lors de l’installation de l’automate.
Il aborde les points suivants.
Dimensions de montage de
l’automate
Sujet
Page
Dimensions de montage de l’automate
21
Dimensions de montage
21
Montage sur rail DIN
23
Montage sur panneau
24
Dimensions de montage
Les dimensions de montage ne tiennent pas compte des pattes de fixation ni des
loquets de verrouillage sur rail DIN.
Automates Micro830 10 et 16 points
2080-LC30-10QWB, 2080-LC30-10QVB,
2080-LC30-16AWB, 2080-LC30-16QWB, 2080-LC30-16QVB
100 (3,94)
80 (3,15)
90 (3,54)
45032
Mesures en millimètres (pouces)
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
21
Chapitre 3
Installation de l’automate
Automates Micro830 24 points
2080-LC30-24QWB, 2080-LC30-24QVB, 2080-LC30-24QBB
150 (5,91)
80 (3,15)
90 (3,54)
45018
Mesures en millimètres (pouces)
Automates Micro830 48 points
2080-LC30-48AWB, 2080-LC30-48QWB, 2080-LC30-48QVB, 2080-LC30-48QBB
210 (8,27)
80 (3,15)
90 (3,54)
45038
Mesures en millimètres (pouces)
Automates Micro850 24 points
2080-LC50-24AWB, 2080-LC50-24QBB, 2080-LC50-24QVB, 2080-LC50-24QWB
158 (6,22)
80 (3,15)
90 (3,54)
45912
Mesures en millimètres (pouces)
22
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Installation de l’automate
Chapitre 3
Automates Micro850 48 points
2080-LC50-48AWB, 2080-LC50-48QWB, 2080-LC50-48QBB, 2080-LC50-48QVB
238 (9,37)
80 (3,15)
90 (3,54)
45916
Mesures en millimètres (pouces)
Ménagez un espace de dégagement entre les éléments tels que les parois de
l’armoire, les chemins de câbles et les équipements adjacents. Prévoyez un
dégagement de 50,8 mm (2 in.) de tous les côtés pour garantir une bonne
ventilation. Si des modules accessoires en option sont connectés à l’automate,
notamment le module d’alimentation 2080-PS120-240 Vc.a. ou des modules
E/S d’extension, veillez à laisser un espace libre de 50,8 mm (2 in.) de tous les
côtés après avoir assemblé les éléments en option.
Montage sur rail DIN
Le module peut être monté à l’aide des rails DIN suivants : 35 x 7,5 x 1 mm
(EN 50 022 – 35 x 7,5).
CONSEIL
Pour les environnements soumis à des vibrations et des chocs, utilisez la méthode de
montage sur panneau au lieu du montage sur rail DIN.
Avant de monter le module sur un rail DIN, utilisez un tournevis à lame plate
pour faire levier vers le bas jusqu’à ce que le loquet de rail DIN soit en position
déverrouillée.
1. Accrochez la partie supérieure de la zone de montage de l’automate sur le
rail DIN et appuyez sur la partie inférieure jusqu’à ce que l’automate
s’enclenche sur le rail DIN.
2. Repoussez le loquet de rail DIN en position verrouillée.
Utilisez les ancrages d’extrémité de rail DIN (référence Allen-Bradley
1492-EAJ35 ou 1492-EAHJ35) dans les environnements sujets aux
vibrations ou aux chocs.
Pour retirer l’automate programmable du rail DIN, abaissez le loquet de rail DIN
jusqu’à ce qu’il soit en position déverrouillée.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
23
Chapitre 3
Installation de l’automate
Montage sur panneau
La méthode de montage recommandée consiste à utiliser quatre vis M4 (n° 8) par
module. Tolérance sur l’espacement des trous : ±0,4 mm (0,016 in.).
Suivez ces étapes pour installer l’automate programmable avec des vis de fixation.
1. Appliquez l’automate contre le panneau sur lequel vous prévoyez de le
monter. Assurez-vous qu’il est positionné correctement.
2. Marquez le perçage des trous à travers les trous des vis de montage et les
pattes de fixation, puis retirez l’automate.
3. Percez les trous selon les repères, puis remettez l’automate en position et
fixez-le sur le panneau.
Laissez la bande de protection contre les débris en place jusqu’à ce que vous
ayez terminé le câblage de l’automate et des autres dispositifs.
IMPORTANT
Pour obtenir des directives relatives à l’installation de votre système Micro800 avec E/S
d’extension, reportez-vous à la publication 2080-UM003, « Micro800 Expansion I/O
Module User Manual ».
Dimensions de montage sur panneau
Automates Micro830 10 et 16 points
2080-LC30-10QWB, 2080-LC30-10QVB, 2080-LC30-16AWB, 2080-LC30-16QWB,
2080-LC30-16QVB
100 mm (3,94 in.)
86 mm (3,39 in.)
45325
24
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Installation de l’automate
Chapitre 3
Automates Micro830 24 points
2080-LC30-24QWB, 2080-LC30-24QVB, 2080-LC30-24QBB
100 mm (3,94 in.)
131 mm (5,16 in.)
45326
Automates Micro850 24 points
2080-LC50-24AWB, 2080-LC50-24QBB, 2080-LC50-24QVB, 2080-LC50-24QWB
100 mm (3,94 in.)
131 mm (5,16 in.)
45913
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
25
Chapitre 3
Installation de l’automate
Automates Micro830 48 points
2080-LC30-48AWB, 2080-LC30-48QWB, 2080-LC30-48QVB, 2080-LC30-48QBB
108 mm (4,25 in.)
108 mm (4,25 in.)
100 mm
(3,9 in.)
45917
26
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Installation de l’automate
Chapitre 3
Assemblage du système
Automates Micro830 et Micro850 24 points (vu de face)
45
145.2
7.2
33.8
110.8
27.8
44.4
7.8
14.4
7.8
131
100 90
7.2
131
7.2
36.6
22.8
Automate Micro830/Micro850 24 points
avec alimentation Micro800
Mesures en millimètres
Logements E/S d’extension
(concerne uniquement les Micro850)
Simple largeur (1er logement)
Double largeur (2e logement)
2085-ECR (connecteur de terminaison)
Automates Micro830 et Micro850 24 points (vu de dessus)
87
80
Automate Micro830/Micro850 24 points
avec alimentation Micro800
Mesures en millimètres
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Logements E/S d’extension
(concerne uniquement les Micro850)
Simple largeur (1er logement)
Double largeur (2e logement)
2085-ECR (connecteur de terminaison)
27
Chapitre 3
Installation de l’automate
Automates Micro830 et Micro850 48 points (vu de face)
44.4
33.8
100.1
27.8
230
45
7
108
108
14.4
7.8
7.8
90
110.8
7.2
7
216
22.8
Automate Micro830/Micro850 48 points avec alimentation Micro800
Mesures en millimètres
36.6
Logements E/S d’extension
(concerne uniquement les Micro850)
Simple largeur (1er logement)
Double largeur (2e logement)
2085-ECR (connecteur de terminaison)
Automates Micro830 et Micro850 48 points (vu de dessus)
87
80
Automate Micro830/Micro850 48 points avec alimentation Micro800
Mesures en millimètres
28
Logements E/S d’extension
(concerne uniquement les Micro850)
Simple largeur (1er logement)
Double largeur (2e logement)
2085-ECR (connecteur de terminaison)
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Chapitre
4
Câblage de l’automate
Ce chapitre fournit des informations relatives aux exigences de câblage des
automates Micro830 et Micro850. Il aborde les points suivants :
Sujet
Page
Exigences de câblage et recommandations
29
Utilisation de circuits d’antiparasitage
30
Circuits d’antiparasitage recommandés
32
Mise à la terre de l’automate
33
Schémas de câblage
33
Câblage des E/S de l’automate
37
Réduction des parasites électriques
37
Consignes de câblage de voie analogique
37
Réduction des parasites électriques sur les voies analogiques
37
Mise à la terre du câble analogique
38
Exemples de câblage
38
Câblage du port série embarqué
40
Exigences de câblage et
recommandations
AVERTISSEMENT : avant d’installer et de raccorder un dispositif quelconque,
débranchez l’alimentation du système automate.
AVERTISSEMENT : calculez l’intensité potentielle maximum dans chaque fil
d’alimentation et de neutre. Tenez compte de toutes les réglementations électriques
applicables concernant l’intensité maximum admissible pour chaque section de fil.
Des intensités supérieures aux valeurs maximales admissibles peuvent provoquer une
surchauffe du câblage et entraîner des dégâts.
Pour les États-Unis uniquement : si l’automate est installé dans un environnement
potentiellement dangereux, l’ensemble du câblage doit être conforme aux exigences
501-10 (b) du National Electrical Code.
• Laissez un espace d’au moins 50 mm (2 in.) entre les chemins de câbles ou
les borniers d’E/S et l’automate.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
29
Chapitre 4
Câblage de l’automate
• Amenez l’arrivée d’alimentation à l’automate par un cheminement séparé
du câblage des dispositifs. Si des chemins doivent se croiser, leur
intersection doit se faire perpendiculairement.
Ne passez pas le câblage de signal ou de communication par le même conduit que le
câblage de puissance. Des fils ayant des caractéristiques de signal différentes doivent
être acheminés par des voies séparées.
CONSEIL
• Séparez les différents câblages selon leur type de signal. Rassemblez les
câblages ayant des caractéristiques électriques similaires.
• Séparez les câbles d’entrée des câbles de sortie.
• Étiquetez les câbles vers tous les composants du système. Utilisez du ruban
adhésif, des gaines thermorétractables ou tous autres moyens fiables pour
cet étiquetage. En complément de l’étiquetage, utilisez des couleurs
d’isolant différentes pour identifier les fils en fonction des caractéristiques
du signal véhiculé. Par exemple, vous pouvez utiliser le bleu pour le câblage
c.c. et le rouge pour le câblage c.a.
Spécifications de câblage
Section des fils
Automates
Micro830/
Micro850
Utilisation de circuits
d’antiparasitage
30
Type
Min
Max
Rigide
0,2 mm2 (24 AWG)
2,5 mm2 (12 AWG)
Toronné
0,2 mm2 (24 AWG)
2,5 mm2 (12 AWG)
Isolation max nominale
à 90 °C (194 °F)
En raison des surintensités potentiellement élevées qui se produisent lorsqu’on
commute des dispositifs inductifs, tels que des départs-moteur et des solénoïdes, il
est nécessaire d’utiliser des dispositifs d’antiparasitage pour protéger et prolonger
la durée de vie des contacts de sortie des automates. La commutation de charges
inductives sans circuit d’antiparasitage peut réduire notablement la durée de vie
des contacts de relais. En ajoutant un circuit d’antiparasitage directement aux
bornes de la bobine d’un appareil à charge inductive, vous prolongez la durée de
vie de la sortie ou des contacts de relais. Vous limitez également les inconvénients
liés à la propagation des tensions transitoires et des parasites électriques dans les
circuits voisins.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Câblage de l’automate
Chapitre 4
Le schéma suivant présente une sortie équipée d’un dispositif de suppression.
Nous vous recommandons de positionner le dispositif de suppression aussi près
que possible de la charge.
+c.c. ou L1
Sorties
c.a. ou c.c.
Dispositif de
suppression
V c.a./c.c.
Sortie 0
Sortie 1
Sortie 2
Sortie 3
Sortie 4
Sortie 5
Sortie 6
Charge
Sortie 7
COM
COM c.c. ou L2
Si les sorties sont en c.c., nous vous recommandons d’utiliser une diode 1N4004
pour la suppression des surtensions, comme illustré ci-dessous. Pour les dispositifs
à charge inductive c.c., une diode est parfaitement adaptée. Une diode 1N4004
peut convenir à la plupart des applications. Un circuit d’antiparasitage peut
également être utilisé. Voir Circuits d’antiparasitage recommandés, page 32.
Comme illustré ci-dessous, ces circuits de suppression des parasites sont
directement reliés au dispositif de sortie.
+24 V c.c.
Relais ou sorties
c.c. statiques
V c.a./c.c.
Sortie 0
Sortie 1
Sortie 2
Sortie 3
Sortie 4
Sortie 5
Sortie 6
Sortie 7 Commun 24 V c.c.
COM
Diode IN4004
Un circuit
d’antiparasitage peut
également être utilisé.
Parmi les méthodes fiables de suppression des surtensions sur les dispositifs à
charge inductive, vous trouverez également les varistances, les réseaux RC, ou
un limiteur de surtension Allen-Bradley, comme vous pouvez le voir ci-dessous.
Ces composants doivent être correctement calibrés pour antiparasiter les
caractéristiques de transitoires de commutation de l’appareil à charge inductive
particulier. Pour obtenir la liste des circuits d’antiparasitage recommandés, voir
Circuits d’antiparasitage recommandés, page 32.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
31
Chapitre 4
Câblage de l’automate
Antiparasitage des appareils c.a. à charge inductive
Dispositif de sortie
Dispositif de sortie
Dispositif de sortie
Circuit
d’antiparasitage
Réseau RC
Varistance
Circuits d’antiparasitage recommandés
Utilisez les circuits d’antiparasitage Allen-Bradley décrits dans le tableau suivant
en cas d’utilisation de relais, contacteurs et démarreurs.
Circuits d’antiparasitage recommandés
Dispositif
Tension de bobine
Référence du circuit d’antiparasitage Type(4)
Série 100/104K 700K
24 à 48 V c.a.
100-KFSC50
110 à 280 V c.a.
100-KFSC280
380 à 480 V c.a.
100-KFSC480
12 à 55 V c.a.,12 à 77 V c.c.
100-KFSV55
56 à 136 V c.a., 78 à 180 V c.c.
100-KFSV136
137 à 277 V c.a.,181 à 250 V c.c.
100-KFSV277
12 à 250 V c.c.
100-KFSD250
Diode
24 à 48 V c.a.
100-FSC48(1)
RC
110 à 280 V c.a.
100-FSC280(1)
380 à 480 V c.a.
100-FSC480(1)
12 à 55 V c.a., 12 à 77 V c.c.
100-FSV55(1)
56 à 136 V c.a., 78 à 180 V c.c.
100-FSV136(1)
137 à 277 V c.a., 181 à 250 V c.c.
100-FSV277(1)
278 à 575 V c.a.
100-FSV575(1)
12 à 250 V c.c.
100-FSD250(1)
Diode
12 à 120 V c.a.
599-K04
MOV
240 à 264 V c.a.
599-KA04
12 à 120 V c.a.
199-FSMA1(2)
RC
12 à 120 V c.a.
199-GSMA1(3)
MOV
Série 100C, (C09 – C97)
Démarreurs Série 509, Taille 0 à 5
Démarreurs Série 509, Taille 6
32
RC
MOV
MOV
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Câblage de l’automate
Chapitre 4
Circuits d’antiparasitage recommandés
Dispositif
Tension de bobine
Référence du circuit d’antiparasitage Type(4)
Relais série 700 R/RM
Bobine c.a.
Non requis
24 à 48 V c.c.
199-FSMA9
50 à 120 V c.c.
199-FSMA10
130 à 250 V c.c.
199-FSMA11
6 à 150 V c.a./c.c.
700-N24
RC
24 à 48 V c.a./c.c.
199-FSMA9
MOV
50 à 120 V c.a./c.c.
199-FSMA10
130 à 250 V c.a./c.c.
199-FSMA11
6 à 300 V c.c.
199-FSMZ-1
Diode
6 à 150 V c.a./c.c.
700-N24
RC
Relais Série 700, types N, P, PK ou PH
Divers dispositifs électromagnétiques limités
à 35 VA de maintien
MOV
(1) Les références destinées à des borniers sans vis incorporent les caractères « CR » à la suite du préfixe « 100- ». Par exemple : La réf. 100-FSC48 devient la réf. 100-CRFSC48 ;
la réf. 100-FSV55 devient 100-CRFSV55, etc.
(2) À utiliser sur un relais d’interface.
(3) À utiliser sur un contacteur ou un démarreur.
(4) Les montages de type RC ne doivent pas être utilisés avec des sorties triac. Les varistances ne sont pas recommandées pour une utilisation avec des sorties à relais.
Mise à la terre de l’automate
AVERTISSEMENT : tous les appareils connectés au port de communication
RS-232/485 doivent être reliés à la terre de l’automate ou être flottants (non reliés
à un potentiel autre que la terre). L’inobservation de cette consigne peut entraîner
des dommages matériels ou corporels.
Ce produit est prévu pour être installé sur un plan de montage correctement
mis à la terre, tel qu’un panneau métallique. Pour de plus amples informations,
se reporter à Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines,
publication 1770-4.1.
Schémas de câblage
Les figures suivantes présentent les schémas de raccordement des automates
Micro800. Les automates disposant d’entrées c.c. peuvent être raccordés en tant
qu’entrées NPN ou PNP. Les caractéristiques NPN/PNP ne s’appliquent pas aux
entrées c.a.
Les entrées et sorties haut débit sont indiquées par
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
.
33
Chapitre 4
Câblage de l’automate
2080-LC30-10QWB
Bornier d’entrées
COM0
I-01
1
2
3
I-00
+DC24
I-03
4
5
I-02
CM0
1
2
3
-DC24
I-04
6
7
8
COM1
CM1
4
NC
6
9
10
I-05
CM2
5
O-00
NC
CM3
7
O-01
8
11
NC
NC
NC
9
O-02
12
10
11
O-03
12
NC
45033
Bornier de sorties
2080-LC30-10QVB
Bornier d’entrées
COM0
1
I-01
2
3
I-00
+DC24
1
I-03
4
I-02
+CM0
2
3
-DC24
I-04
5
6
COM1
O-01
4
7
6
9
I-05
+CM1
5
O-00
NC
8
7
-CM0
NC
10
NC
O-03
8
11
9
O-02
12
NC
NC
10
11
-CM1
12
NC
45034
Bornier de sorties
2080-LC30-16AWB/2080-LC30-16QWB
Bornier d’entrées
COM0
1
I-01
2
3
I-00
+DC24
1
I-03
4
I-02
CM0
2
-DC24
5
3
I-04
6
COM1
CM1
4
O-00
7
5
I-06
8
I-05
CM2
6
9
7
O-01
CM3
8
34
11
I-07
9
O-02
Bornier de sorties
CONSEIL
I-08
10
12
I-09
O-04
10
O-03
11
12
O-05
45028
2080-LC30-16AWB n’a pas d’entrée haut débit.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Câblage de l’automate
Chapitre 4
2080-LC30-16QVB
Bornier d’entrées
COM0
I-01
1
2
I-03
3
4
I-00
6
I-02
+DC24
2
4
-DC24
8
6
O-00
10
11
I-09
O-03
7
8
-CM0
12
I-07
+CM1
5
I-08
9
I-05
O-01
3
I-06
7
COM1
+CM0
1
I-04
5
O-04
9
10
O-02
11
12
-CM1
O-05
Bornier de sorties
45029
2080-LC30-24QWB/2080-LC50-24AWB/2080-LC50-24QWB
Bornier d’entrées
COM0
1
I-01
2
3
I-00
+DC24
1
I-03
4
CM0
2
5
I-02
3
-DC24
I-05
6
CM1
4
7
I-04
5
O-00
I-07
8
CM2
6
9
I-06
7
O-01
I-08
10
O-03
8
11
COM1
9
O-02
I-10
12
O-05
10
13
I-09
11
O-04
I-12
14
O-06
12
15
I-11
13
CM3
16
I-13
O-08
14
15
O-07
16
O-09
45019
Bornier de sorties
2080-LC30-24QVB/2080-LC30-24QBB/2080-LC50-24QVB/2080-LC50-24QBB
Bornier d’entrées
COM0
1
I-01
2
3
I-00
+DC24
1
I-03
4
+CM0
2
-DC24
5
I-02
3
I-05
6
O-01
4
O-00
7
I-04
5
I-07
8
+CM1
6
-CM0
7
10
8
O-02
11
COM1
O-03
Bornier de sorties
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
9
I-06
I-08
9
I-10
12
O-05
10
O-04
13
I-09
11
I-12
14
O-07
12
O-06
15
I-11
13
16
I-13
O-09
14
O-08
15
16
-CM1
45020
35
Chapitre 4
Câblage de l’automate
2080-LC30-48AWB/2080-LC30-48QWB/2080-LC50-48AWB/2080-LC50-48QWB
Bornier d’entrées
COM0
1
I-01
2
3
I-03
4
I-00
I-06
I-05
5
6
I-02
7
8
I-04
9
I-08
10
COM1
11
I-07
I-10
12
13
I-09
COM2
14
15
I-11
16
I-12
TERMINAL BLOCK 1
I-13
1
I-15
2
3
I-17
4
I-14
I-19
5
6
I-16
7
I-20
8
I-18
9
I-22
10
COM3
11
I-21
I-24
12
13
I-23
I-26
14
15
I-25
16
I-27
TERMINAL BLOCK 3
+DC24
1
CM0
2
3
CM1
4
-DC24
CM2
5
6
O-00
7
CM3
8
O-01
9
CM4
10
O-02
11
O-03
CM5
12
13
O-04
CM6
14
15
O-05
16
O-06
TERMINAL BLOCK 2
CM7
1
O-08
2
3
O-10
4
O-07
CM8
5
6
O-09
7
O-13
8
O-11
9
O-15
10
O-12
11
O-14
O-16
12
13
CM9
O-18
14
15
O-17
16
O-19
TERMINAL BLOCK 4
45039
Bornier de sorties
CONSEIL
2080-LC30-48AWB n’a pas d’entrée haut débit.
2080-LC30-48QVB/2080-LC30-48QBB/2080-LC50-48QVB/2080-LC50-48QBB
Bornier d’entrées
COM0
1
I-01
2
3
I-00
I-03
4
5
I-02
I-05
6
7
I-04
I-06
8
9
COM1
I-08
10
11
I-07
I-10
12
13
I-09
COM2
14
15
I-11
16
I-12
TERMINAL BLOCK 1
I-13
1
I-15
2
3
I-14
I-17
4
5
I-16
I-19
6
7
I-18
I-20
8
9
COM3
I-22
10
11
I-21
I-24
12
13
I-23
I-26
14
15
I-25
16
I-27
TERMINAL BLOCK 3
+DC24
1
+CM0
2
3
-DC24
O-01
4
5
O-00
O-03
6
7
O-02
+CM1
8
9
-CM0
O-05
10
11
O-04
O-07
12
13
O-06
O-09
14
15
O-08
16
-CM1
TERMINAL BLOCK 2
+CM2
1
O-11
2
O-10
3
O-13
4
O-12
5
O-15
6
O-14
7
+CM3
8
9
-CM2
O-17
10
O-16
TERMINAL BLOCK 4
11
O-19
12
O-18
13
NC
14
-CM3
15
16
NC
45040
Bornier de sorties
36
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Câblage de l’automate
Câblage des E/S de l’automate
Chapitre 4
Cette section contient des informations relatives à la réduction des parasites
électriques et comprend également quelques exemples de câblage.
Réduction des parasites électriques
En raison de la variété des applications et des environnements où les automates
sont installés et fonctionnent, il est impossible de garantir que tous les parasites
environnementaux seront éliminés par des filtres d’entrée. Pour aider à réduire
les effets des parasites environnementaux, installez le système Micro800 dans un
coffret correctement homologué (par exemple, NEMA). Assurez-vous que le
système Micro800 est correctement mis à la terre.
Il est possible qu’un système présente un défaut de fonctionnement en raison d’un
changement dans l’environnement d’exploitation après un certain temps. Nous
vous recommandons de vérifier régulièrement le fonctionnement du système,
en particulier lorsque de nouvelles machines ou d’autres sources de bruit sont
installées à proximité du système Micro800.
Consignes de câblage de voie analogique
Tenez compte des éléments suivants pour le câblage de vos voies analogiques :
• le commun analogique (COM) qui n’est pas isolé électriquement du
système, est relié au commun de l’alimentation ;
• les voies analogiques ne sont pas isolées entre elles ;
• utilisez un câble Belden n° 8761 ou un câble blindé équivalent ;
• dans des conditions normales, le conducteur de décharge (blindage) doit
être relié au panneau métallique de montage (la terre). Assurez-vous que la
connexion du blindage à la terre est aussi courte que possible ;
• pour assurer une précision optimale des entrées en tension, limitez
l’impédance de câble générale en raccourcissant au maximum tous les
câbles analogiques. Placez le système d’E/S au plus près de vos capteurs
ou actionneurs en tension.
Réduction des parasites électriques sur les voies analogiques
Les entrées sur les voies analogiques utilisent des filtres numériques à haute
fréquence qui réduisent considérablement les effets des parasites électriques sur
les signaux d’entrée. Néanmoins, en raison de la variété des applications et des
environnements où les régulateurs analogiques sont installés et fonctionnent,
il est impossible de garantir que tous les parasites environnementaux seront
éliminés par les filtres d’entrée.
Plusieurs mesures spécifiques peuvent être prises pour réduire les effets des
parasites environnementaux sur les signaux analogiques :
• installez le système Micro800 dans un coffret correctement homologué,
par exemple, NEMA. Assurez-vous que le blindage est correctement mis
à la terre ;
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
37
Chapitre 4
Câblage de l’automate
• utilisez un câble Belden n° 8761 pour le câblage des voies analogiques,
en vous assurant que le conducteur de décharge et le blindage en feuille
métallique sont correctement mis à la terre ;
• acheminez le câble Belden séparément de tout câblage c.a. Une protection
supplémentaire contre les parasites peut être obtenue en acheminant les
câbles par un conduit raccordé à la terre.
Mise à la terre du câble analogique
Utilisez un câble de communication blindé (Belden n° 8761). Le câble Belden
a deux fils de signal (noir et incolore), un fil de décharge et un blindage en feuille
métallique. Le fil de décharge et le blindage en feuille métallique doivent être mis
à la terre à une extrémité du câble.
Blindage en feuille
métallique
Fil noir
Isolation
Fil de décharge
Fil incolore
IMPORTANT
44531
Ne mettez pas à la terre le fil de décharge et le blindage en feuille métallique aux deux
extrémités du câble.
Exemples de câblage
Des exemples de câblage NPN/PNP, entrée/sortie sont illustrés ci-après.
Sink output wiring example
User side
Fuse
+V DC
Logic side
D
OUT
G
Load
+
–
24V supply
S
DC COM
Micro800 Sink output
38
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Câblage de l’automate
Chapitre 4
Sink input wiring example
Com
~
I/P
24V
DC
+
Fuse
45627
Source output wiring example
+V DC
Logic side
Fuse
User side
S
OUT
+
G
Load
–
24V supply
D
DC COM
Micro800 Source output
45626
Source input wiring example
Com
Fuse
~
I/P
+
24V
DC
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
45625
39
Chapitre 4
Câblage de l’automate
Câblage du port série embarqué
Le port série embarqué est un port série RS232/RS485 non isolé destiné à être
utilisé pour des courtes distances (<3 m) vers des appareils comme des IHM.
Pour obtenir la liste des câbles utilisables avec le connecteur Mini DIN 8 broches
du port série embarqué, voir Câbles de port série embarqué, page 7.
Par exemple, le câble 1761-CBL-PM02 est généralement utilisé pour raccorder le
port série embarqué à l’IHM PanelView Component en utilisant RS232.
Port série embarqué
2
1
4
5
3
8
7
6
Tableau de brochage
Broche
1
2
3
4
5
6
7
8
40
Définition
RS-485+
GND
RS-232 RTS
RS-232 RxD
RS-232 DCD
RS-232 CTS
RS-232 TxD
RS-485–
Exemple RS-485
B(+)
GND
(inutilisé)
(inutilisé)
(inutilisé)
(inutilisé)
(inutilisé)
A(–)
Exemple RS-232
(inutilisé)
GND
RTS
RxD
DCD
CTS
TxD
(inutilisé)
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Chapitre
5
Connexions de communication
Présentation
Ce chapitre décrit la procédure à suivre pour communiquer avec votre système de
commande et configurer les paramètres de communication. La méthode utilisée
et le câblage requis pour raccorder votre automate dépendent du type de système
que vous utilisez. Ce chapitre décrit également la manière dont l’automate établit
la communication avec le réseau approprié. Il aborde les points suivants :
Sujet
Page
Protocoles de communication pris en charge
41
Utilisation de modems avec les automates Micro800
45
Configuration du port série
47
Configuration des paramètres Ethernet
53
Les automates Micro830 et Micro850 sont équipés des voies de communication
embarquées suivantes :
• un port mixte RS-232/485 non isolé
• un port de programmation USB non isolé
En outre, l’automate Micro850 possède un port Ethernet RJ-45.
Protocoles de communication
pris en charge
Les automates Micro830/Micro850 prennent en charge les protocoles de
communication suivants via le port série RS-232/RS-485 embarqué ainsi que
par le port série de tout module enfichable installé :
• RTU Modbus maître et esclave
• Client/Serveur série CIP (RS-232 seulement)
• ASCII
En outre, la voie de communication Ethernet embarquée permet de raccorder
l’automate Micro850 à un réseau local pour différents équipements assurant un
débit de transfert de 10 Mbits/s/100 Mbits/s. Les automates Micro850 prennent
en charge les protocoles Ethernet suivants :
• Client/Serveur EtherNet/IP
• Client/Serveur Modbus/TCP
• Client DHCP
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
41
Chapitre 5
Connexions de communication
RTU Modbus
Modbus est un protocole de communication maître-esclave half-duplex. Le
maître du réseau Modbus lit et écrit des bits et des registres. Le protocole Modbus
permet à un seul maître de communiquer avec 247 dispositifs esclaves au
maximum. Les automates Micro800 prennent en charge le protocole RTU
Modbus maître et RTU Modbus esclave. Pour de plus amples informations sur la
configuration de l’automate Micro800 pour le protocole Modbus, reportez-vous
à l’aide en ligne de Connected Components Workbench. Pour de plus amples
informations sur le protocole Modbus, reportez-vous aux caractéristiques du
protocole Modbus (disponibles sur le site http://www.modbus.org).
Pour de plus amples informations sur l’adressage Modbus, reportez-vous à
Adressage Modbus pour Micro800, page 177. Pour configurer le port série en
tant que RTU Modbus, voir Configuration de RTU Modbus, page 49.
CONSEIL
Utilisez l’instruction MSG_MODBUS pour envoyer des messages Modbus par le port
série.
Client/Serveur Modbus/TCP
Le protocole de communication du client/serveur Modbus/TCP utilise les
mêmes caractéristiques d’adressage Modbus que le RTU Modbus, mais au lieu du
port série, il est pris en charge sur Ethernet. Le serveur Modbus/TCP utilise les
caractéristiques de l’esclave Modbus sur Ethernet.
L’automate Micro850 prend en charge jusqu’à 16 connexions client Modbus TCP
simultanées et 16 connexions serveur Modbus TCP simultanées.
Aucune configuration de protocole n’est requise, autre que la configuration du
tableau d’adressage Modbus. Pour de plus amples informations sur l’adressage
Modbus, voir Adressage Modbus pour Micro800, page 177.
CONSEIL
Utilisez l’instruction MSG_MODBUS2 pour envoyer un message Modbus TCP par le port
Ethernet.
Client/Serveur CIP symbolique
Le protocole CIP symbolique est pris en charge par toute interface compatible
CIP, notamment Ethernet (EtherNet/IP) et Port Série (CIP Série). Ce protocole
permet aux IHM de se connecter facilement à l’automate Micro830/Micro850.
Les automates Micro850 prennent en charge jusqu’à 16 connexions client
EtherNet/IP simultanées et 16 connexions serveur EtherNet/IP simultanées.
Le protocole CIP Série, pris en charge par les automates Micro830 et Micro850,
utilise le protocole DF1 en duplex intégral, lequel fournit la communication de
point à point entre deux dispositifs.
42
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Connexions de communication
Chapitre 5
Les automates Micro800 prennent en charge le protocole via la connexion
RS-232 aux dispositifs externes, tels que des ordinateurs exécutant le logiciel
RSLinx Classic, les terminaux PanelView Component (versions de firmware 1.70
et supérieures) ou d’autres automates qui prennent en charge le protocole CIP
Série sur DF1 en duplex intégral, tels que les automates ControlLogix et
CompactLogix équipés de ports série embarqués.
EtherNet/IP, pris en charge par l’automate Micro850, utilise le protocole
Ethernet TCP/IP standard. L’automate Micro850 prend en charge jusquà
16 connexions simultanées au serveur EtherNet/IP.
Pour configurer le CIP Série, voir Configuration du driver CIP Série, page 47.
Pour effectuer la configuration d’EtherNet/IP, voir Configuration des paramètres
Ethernet, page 53.
Adressage symbolique CIP
Les utilisateurs peuvent accéder à toute variable globale via l’adressage CIP
symbolique, excepté aux variables système et réservées.
Les tableaux à une ou deux dimensions pour les types de données simples sont
pris en charge (par exemple, ARRAY OF INT[1..10, 1..10]) mais les tableaux de
tableaux (par exemple, ARRAY OF ARRAY) ne sont pas pris en charge. Les
tableaux de chaînes ne sont pas pris en charge.
Types de données pris en charge en CIP symbolique
Type de données(1)
Description
BOOL
Booléen logique avec valeurs VRAI et FAUX
SINT
Valeur entière 8 bits signée
INT
Valeur entière 16 bits signée
DINT
Valeur entière 32 bits signée
LINT(2)
Valeur entière 64 bits signée
USINT
Valeur entière 8 bits non signée
UINT
Valeur entière 16 bits non signée
UDINT
Valeur entière 32 bits non signée
ULINT(2)
Valeur entière 64 bits non signée
REAL
Valeur 32 bits à virgule flottante
LREAL(2)
Valeur 64 bits à virgule flottante
STRING
Chaîne de caractères (1 octet par caractère)
(1)
L’instruction Logix MSG permet de lire/d’écrire les types de données SINT, INT, DINT, LINT et REAL en utilisant les types de message
« CIP Data Table Read » (lecture de fichier de données CIP) et « CIP Data Table Write » (écriture de fichier de données CIP).
Les types de données BOOL, USINT, UINT, UDINT, ULINT, LREAL, STRING et SHORT_STRING ne sont pas accessibles à l’aide de
l’instruction Logix MSG.
(2)
Pas pris en charge dans PanelView Component.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
43
Chapitre 5
Connexions de communication
Messagerie CIP Client
Les messages CIP Générique et CIP Symbolique ne sont pas pris en charge par les
automates Micro800 sur les ports Ethernet et série. Ces fonctions de messagerie
client sont activées par les blocs fonctionnels MSG_CIPSYMBOLIC et
MSG_CIPGENERIC.
Voir Micro800 Programmable Controllers : Getting Started with CIP Client
Messaging, publication 2080-QS002, pour de plus amples informations et des
exemples de projets de démarrage qui vous aideront à utiliser la fonction CIP
Client Messaging.
ASCII
Le protocole ASCII assure la connexion à d’autres dispositifs ASCII, tels que des
lecteurs de code à barres, des balances de pesage, des imprimantes série et autres
appareils intelligents. Vous pouvez utiliser le protocole ASCII en configurant le
port embarqué ou tout port série enfichable RS232/RS485 pour le driver ASCII.
Pour de plus amples informations, reportez-vous à l’aide en ligne de Connected
Components Workbench.
Pour configurer le port série pour le protocole ASCII, voir Configuration ASCII,
page 51.
Saut de communication CIP
Les automates Micro830 et Micro850 prennent en charge le saut de
communication sur tout port de communication compatible avec le protocole
Common Industrial Protocol (CIP). Les automates Micro830 et Micro850
prennent en charge un saut au maximum. Un saut est défini comme une
connexion ou une liaison de communication intermédiaire entre deux
équipements – dans le cas du Micro800, cette opération s’effectue via le port
EtherNet/IP ou CIP Série ou CIP USB.
Exemples d’architectures prises en charge
USB vers EtherNet/IP
USB
EtherNet/IP
Micro850
controller1
Micro850
controller2
L’utilisateur peut télécharger un programme depuis le PC vers l’automate1 via le port USB. En outre,
le programme peut être téléchargé sur l’automate2 et l’automate3 via USB vers EtherNet/IP.
44
Micro850
controller3
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Connexions de communication
Chapitre 5
EtherNet/IP vers CIP Série
EtherNet/IP
CIP Serial
Micro850
controller1
IMPORTANT
Utilisation de modems avec les
automates Micro800
Micro830
controller2
Les automates Micro800 ne prennent pas en charge plus d’un saut (par exemple, entre
EtherNet/IP  CIP Série  EtherNet/IP).
Il est possible d’utiliser des modems série avec les automates Micro830 et
Micro850.
Création d’une connexion DF1 point à point
Vous pouvez connecter l’automate programmable Micro830 et Micro850 à
votre modem série à l’aide d’un câble série simulateur de modem Allen-Bradley
(1761-CBL-PM02) vers le port série embarqué de l’automate, auquel on adjoint
un adaptateur simulateur de modem 9 broches – un câble simulateur de modem
avec un adaptateur simulateur de modem est équivalent à un câble de modem.
Le protocole recommandé pour cette configuration est CIP Série.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
45
Chapitre 5
Connexions de communication
Construire votre propre câble de modem
Si vous construisez votre propre câble de modem, la longueur maximale du câble
est de 15,24 m (50 ft) avec un connecteur 25 broches ou 9 broches.
Reportez-vous au brochage type suivant pour construire un câble direct :
46
DTE Device
(Micro830/850
Channel 0)
DCE Device
(Modem, etc)
8-Pin
25-Pin
9-Pin
7
TXD
TXD
2
3
4
RXD
RXD
3
2
2
GND
GND
7
5
1
B(+)
DCD
8
1
8
A(-)
DTR
20
4
5
DCD
DSR
6
6
6
CTS
CTS
5
8
3
RTS
RTS
4
7
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Connexions de communication
Configuration du port série
Chapitre 5
Vous pouvez configurer le driver du port série en tant que CIP Série, RTU
Modbus, ASCII ou Arrêt immédiat via l’arborescence de Configuration des
dispositifs dans Connected Components Workbench.
Configuration du driver CIP Série
1. Ouvrez votre projet Connected Components Workbench. Dans
l’arborescence de configuration des dispositifs, accédez aux propriétés
de l’automate. Cliquez sur le port série.
2. Sélectionnez CIP Serial dans le champ Driver.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
47
Chapitre 5
Connexions de communication
3. Indiquez une vitesse en bauds. Sélectionnez une vitesse de communication
qui soit commune à tous les dispositifs de votre système. Configurez tous
les dispositifs du système pour la même vitesse de communication. La
vitesse en bauds par défaut est définie sur 38 400 bits/s.
4. Dans la plupart des cas, la parité et l’adresse de station doivent rester sur les
réglages par défaut.
5. Cliquez sur Advanced settings et réglez les paramètres avancés.
Pour obtenir la description des paramètres CIP Série, reportez-vous au
tableau Paramètres du driver CIP Série, page 48.
Paramètres du driver CIP Série
48
Paramètre
Options
Par défaut
Baud Rate
Bascule entre les vitesses de communication de 1 200, 2 400,
4 800, 9 600, 19 200 et 38 400.
38 400
Parity
Indique le paramètre de parité pour le port série. La parité fournit
une détection supplémentaire des anomalies dans les paquets de
messages. Sélectionnez Pair, Impair ou Aucun.
Aucun
Station Address
L’adresse de station pour le port série sur le maître DF1. La seule
adresse valide est 1.
1
DF1 Mode
DF1 Duplex intégral (lecture seule)
Configuré par défaut
sur duplex intégral.
Control Line
Aucune synchronisation (lecture seule)
Configuré par défaut
sur aucune
synchronisation.
Duplicate Packet
Detection
Détecte et élimine les réponses en double à un message. Des
trames en double peuvent être envoyées dans des conditions de
communications perturbées, lorsque les nouvelles tentatives de
l’expéditeur ne sont pas définies sur 0. Bascule entre Activé et
Désactivé.
Activé
Error Detection
Bascule entre CRC et BCC.
CRC
Embedded Responses
Pour utiliser les réponses imbriquées, choisissez Enabled
Unconditionally (activé inconditionnellement). Si vous souhaitez
que l’automate utilise les réponses imbriquées uniquement
lorsqu’il détecte des réponses imbriquées provenant d’un autre
dispositif, choisissez After One Received (après une reçue).
Si vous communiquez avec un autre dispositif Allen-Bradley,
choisissez Enabled Unconditionally. Les réponses imbriquées
améliorent l’efficacité du trafic réseau.
After One Received
(après une reçue)
NAK Retries
Le nombre de fois que l’automate renverra une trame de message,
car le processeur a reçu une réponse NAK à la transmission de
trame de message précédente.
3
ENQ Retries
Le nombre de demandes (ENQ) que vous souhaitez que l’automate
envoie après un timeout ACK.
3
Transmit Retries
Indique le nombre de tentatives d’envoi d’un message au-delà de
la première tentative déclarée impossible à délivrer. Entrez une
valeur de 0 à 127.
3
ACK Timeout (x20 ms)
Indique après quel délai un accusé de réception ACK est attendu
à la suite de la transmission d’un paquet.
50
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Connexions de communication
Chapitre 5
Configuration de RTU Modbus
1. Ouvrez votre projet Connected Components Workbench. Dans
l’arborescence de configuration des dispositifs, accédez aux propriétés
de l’automate. Cliquez sur le port série.
2. Sélectionnez Modbus RTU dans le champ Driver.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
49
Chapitre 5
Connexions de communication
3. Spécifiez les paramètres suivants :
• Baud Rate
• Parity
• Unit address
• Modbus Role (Master, Slave, Auto)
Paramètres de RTU Modbus
Paramètre
Options
Par défaut
Baud Rate
1 200, 2 400, 4 800, 9 600, 19 200, 38 400
19 200
Parity
Aucun, Impair, Pair
Aucun
Modbus Role
Maître, Esclave, Auto
Maître
4. Cliquez sur Advanced settings pour régler les paramètres avancés.
Pour connaître les options disponibles et la configuration par défaut des
paramètres avancés, reportez-vous au tableau.
Paramètres avancés de RTU Modbus
50
Paramètre
Options
Par défaut
Media
RS-232, RS-232 RTS/CTS, RS-485
RS-232
Data bits
Toujours 8
8
Stop bits
1, 2
1
Response timer
0 à 999 999 999 millisecondes
200
Broadcast Pause
0 à 999 999 999 millisecondes
200
Inter-char timeout
0 à 999 999 999 microsecondes
0
RTS Pre-delay
0 à 999 999 999 microsecondes
0
RTS Post-delay
0 à 999 999 999 microsecondes
0
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Connexions de communication
Chapitre 5
Configuration ASCII
1. Ouvrez votre projet Connected Components Workbench. Dans
l’arborescence de configuration des dispositifs, accédez aux propriétés
de l’automate. Cliquez sur le port série.
2. Sélectionnez ASCII dans le champ Driver.
3. Indiquez la vitesse en bauds et la parité.
Paramètres ASCII
Paramètre
Options
Par défaut
Baud Rate
1 200, 2 400, 4 800, 9 600, 19 200, 38 400
19 200
Parity
Aucun, Impair, Pair
Aucun
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
51
Chapitre 5
Connexions de communication
4. Cliquez sur Advanced settings pour régler les paramètres avancés.
Paramètres avancés ASCII
52
Paramètre
Options
Par défaut
Control Line
Duplex intégral
Half-duplex avec onde porteuse continue
Half-duplex sans onde porteuse continue
Aucun échange
Aucune synchronisation
Deletion Mode
CRT
Ignorer
Imprimante
Ignorer
Data bits
7, 8
8
Stop bits
1, 2
1
XON/XOFF
Activé ou Désactivé
Désactivé
Echo Mode
Activé ou Désactivé
Désactivé
Append Chars
0x0D,0x0A ou valeur spécifiée par l’utilisateur
0x0D,0x0A
Term Chars
0x0D,0x0A ou valeur spécifiée par l’utilisateur
0x0D,0x0A
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Connexions de communication
Configuration des paramètres
Ethernet
Chapitre 5
1. Ouvrez votre projet Connected Components Workbench (par exemple,
Micro850). Dans l’arborescence de configuration des dispositifs, accédez
aux propriétés de l’automate. Cliquez sur Ethernet.
2. Sous Ethernet, cliquez sur Internet Protocol.
Configurez les paramètres Internet Protocol (IP). Spécifiez s’il faut
obtenir l’adresse IP automatiquement à l’aide de DHCP ou configurez
manuellement l’adresse IP, le masque de sous-réseau et l’adresse de
passerelle.
CONSEIL
Le port Ethernet est défini par défaut sur les paramètres prêts à l’emploi suivants :
• DHCP (adresse IP dynamique)
• Détection d’adresse en double : On
3. Cochez la case Detect duplicate IP address pour activer la détection des
adresses en double.
4. Sous Ethernet, cliquez sur Port Settings.
5. Définissez l’état du port comme Enabled ou Disabled.
6. Pour définir manuellement la vitesse de connexion et la duplexité,
désélectionnez la case d’option Auto-Negotiate speed and duplexity
(Auto-négociation de la vitesse et la duplexité). Puis, réglez les valeurs
de vitesse (10 ou 100 Mbits/s) et de duplexité (duplex intégral ou
half-duplex).
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
53
Chapitre 5
Connexions de communication
7. Cliquez sur Save Settings to Controller si vous souhaitez enregistrer les
paramètres dans votre automate.
8. Dans l’arborescence de configuration des dispositifs, sous Ethernet, cliquez
sur Port Diagnostics (diagnostics du port) pour surveiller les compteurs
de l’interface et du support. Les compteurs sont disponibles et mis à jour
lorsque l’automate est en mode Débogage.
Nom d’hôte Ethernet
Les automates Micro800 utilisent des noms d’hôte uniques pour chaque
automate qui servent à identifier l’automate sur le réseau. Le nom d’hôte par
défaut est composé de deux parties : type du produit et adresse MAC, séparées
par un trait. Par exemple : 2080LC50-xxxxxxxxxxxx, où xxxxxxxxxxxx est
l’adresse MAC.
L’utilisateur peut modifier le nom d’hôte grâce à l’attribut CIP Service Set
Attribute Single lorsque l’automate est en mode Programme/Programme
à distance.
Configuration du driver CIP Série
1. Ouvrez votre projet Connected Components Workbench. Dans
l’arborescence de configuration des dispositifs, accédez aux propriétés
de l’automate. Cliquez sur le port série.
2. Sélectionnez CIP Serial dans le champ Driver.
3. Indiquez une vitesse en bauds. Sélectionnez une vitesse de communication
qui soit commune à tous les dispositifs de votre système. Configurez tous
les dispositifs du système pour la même vitesse de communication. La
vitesse en bauds par défaut est définie sur 38 400 bits/s.
4. Dans la plupart des cas, la parité et l’adresse de station doivent rester sur les
réglages par défaut.
5. Cliquez sur Advanced settings et réglez les paramètres avancés.
54
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Chapitre
6
Exécution de programme dans les Micro800
Cette section présente un bref aperçu de l’exécution de programmes à l’aide d’un
automate Micro800.
IMPORTANT
Présentation de l’exécution
du programme
Cette section décrit l’exécution du programme dans les automates Micro800.
Certain éléments peuvent ne pas concerner ou être vrais pour certains modèles
(par exemple, le Micro820 ne prend pas en charge la commande d’axe PTO
(sortie à train d’impulsions)).
Le cycle ou la scrutation d’un automate Micro800 comprend la lecture des
entrées, l’exécution séquentielle des programmes, la mise à jour des sorties et la
gestion système (journal des données, recette, communications).
Les noms de programme doivent commencer par une lettre ou un caractère de
soulignement, suivi par 127 lettres, chiffres ou caractères de soulignements au
maximum. Utilisez des langages de programmation tels que la logique à relais,
les diagrammes de blocs fonctionnels et le texte structuré.
Un projet peut inclure jusqu’à 256 programmes selon la mémoire disponible dans
l’automate. Par défaut, les programmes sont cycliques (exécutés une fois par cycle
ou par scrutation). Quand un nouveau programme est ajouté à un projet, on
lui attribue le numéro consécutif suivant. Lorsque vous démarrez le gestionnaire
de projet (Project Organizer) dans Connected Components Workbench, il
affiche les icônes de programme dans l’ordre ainsi défini. Vous pouvez afficher et
modifier un numéro de programme dans les propriétés du programme. Toutefois,
le gestionnaire de projet (Project Organizer) n’affichera le nouveau classement
qu’à la prochaine ouverture du projet.
L’automate Micro800 prend en charge les sauts à l’intérieur d’un programme.
Pour appeler un sous-programme depuis un programme, encapsulez son code
dans un bloc fonctionnel défini par l’utilisateur (UDFB). Bien qu’un bloc UDFB
puisse être exécuté à l’intérieur d’un autre bloc UDFB, l’imbrication n’est possible
que sur cinq niveaux de profondeur au maximum. Une anomalie de compilation
se produit si cette limite est dépassée.
Alternativement, vous pouvez affecter un programme à une interruption
disponible et faire en sorte qu’il soit exécuté seulement lorsque l’interruption
est déclenchée. Un programme affecté au sous-programme de défaut utilisateur
s’exécute une fois juste avant que l’automate ne passe en mode Défaut.
En plus du sous-programme d’erreurs utilisateur, les automates Micro800
prennent en charge deux interruptions temporisées programmables (STI).
Les STI exécutent les programmes attribués une fois à chaque intervalle de
consigne (1 à 65 535 ms).
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
55
Chapitre 6
Exécution de programme dans les Micro800
Les variables système globales associées aux cycles ou scrutations sont :
• __SYSVA_CYCLECNT – Compteur de cycles
• __SYSVA_TCYCURRENT – Temps de cycle en cours
• __SYSVA_TCYMAXIMUM – Temps de cycle maximum depuis le
dernier démarrage
Règles d’exécution
Cette section illustre l’exécution d’un programme. L’exécution suit quatre pas
principaux dans une boucle. La durée d’exécution de la boucle correspond au
temps de cycle du programme.
1. Lecture des entrées
1
2. Exécution des UOP(1)/
programmes
2
3. Écriture des sorties
4
4. Gestion système
(journal des données,
recette, communications)
1
3
2
3
(1) Unité organisationnelle du programme.
Lorsqu’un temps de cycle est spécifié, une ressource doit attendre l’écoulement de
ce temps avant d’initier l’exécution d’un nouveau cycle. Les durées d’exécution des
UOP varient selon le nombre d’instructions actives. Lorsqu’un cycle dépasse le
temps spécifié, la boucle continue l’exécution ce cycle, mais elle active un bit de
dépassement. Dans un tel cas, l’application ne peut plus s’exécuter en temps réel.
Lorsqu’il n’y a pas de temps de cycle spécifié, la ressource exécute tous les pas de la
boucle, puis elle redémarre un nouveau cycle sans attendre.
Considérations relatives à la
charge et à la performance de
l’automate
Au cours d’un cycle de programme, l’exécution des principales étapes (telles
qu’indiquées dans le schéma Règles d’exécution) pourrait être interrompue par
d’autres activités de l’automate dont la priorité est plus élevée que celle des étapes
principales. Ces activités comprennent :
1. Événements d’interruption de l’utilisateur, y compris les interruptions STI,
EII et HSC (le cas échéant).
2. Réception et transmission de paquets de données de communication.
3. Exécution périodique du moteur PTO Motion (si pris en charge par
l’automate).
Lorsqu’une ou plusieurs de ces activités occupent un pourcentage important du
temps d’exécution de l’automate Micro800, le temps de cycle du programme est
prolongé. Le défaut de timeout du chien de garde (0xD011) peut être signalé si
56
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Exécution de programme dans les Micro800
Chapitre 6
l’impact de ces activités est sous-estimé, et le timeout du chien de garde est réglé
marginalement. Le chien de garde est réglé par défaut sur 2 s et n’a généralement
jamais besoin d’être modifié.
Exécution périodique des programmes
Pour les applications où l’exécution périodique de programmes dans des délais
précis est requise, par exemple pour un PID, il est recommandé d’utiliser une STI
(interruption temporisée programmable) pour exécuter le programme. La STI
fournit des intervalles précis.
Il n’est pas recommandé d’utiliser la variable système __SYSVA_TCYCYCTIME
pour exécuter périodiquement les différents programmes. Ceci pourrait en effet
entraîner également l’exécution des communications à la même fréquence.
AVERTISSEMENT : des timeouts de communications peuvent se produire si le temps de
cycle du programme est trop lent (s’il est réglé par exemple à 200 ms) pour maintenir
les communications.
Variable système pour le temps de cycle programmé
Mise sous tension et scrutation
initiale
Variable
Type
Description
__SYSVA_TCYCYCTIME
TIME
Temps de cycle du programme.
Remarque : le temps de cycle programmé n’accepte que des
valeurs multiples de 10 ms. Si la valeur saisie ne correspond
pas à un multiple de 10, elle sera arrondie au multiple de
10 supérieur.
Dans le firmware révision 2 et ultérieur, toutes les variables de sortie TOR gérées
par le scrutateur d’E/S sont effacées à la mise sous tension et lors du passage en
mode exécution.
Deux variables système sont également disponibles dans les versions 2 et
ultérieures :
Variables système pour la scrutation et la mise sous tension dans les versions 2 et ultérieures du
firmware
Variable
Type
Description
_SYSVA_FIRST_SCAN
BOOL
Bit de scrutation initiale.
Peut être utilisé pour initialiser ou remettre à zéro les variables
immédiatement après chaque transition du mode
programmation au mode exécution.
Remarque : vrai uniquement pour la scrutation initiale.
Après cela, il est faux.
_SYSVA_POWER_UP_BIT
BOOL
Bit de mise sous tension
Peut être utilisé pour initialiser ou remettre à zéro les variables
immédiatement après un chargement depuis Connected
Components Workbench ou un rechargement depuis un module
de sauvegarde mémoire (par exemple, carte micro-SD).
Remarque : vrai uniquement pour la première scrutation après
une mise sous tension, ou lors de l’exécution d’un nouveau
diagramme à relais (LD) pour la première fois.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
57
Chapitre 6
Exécution de programme dans les Micro800
Conservation de variable
Les automates Micro830 et Micro850 conservent toutes les variables créées par
l’utilisateur après une remise sous tension, mais les variables à l’intérieur des
instances d’instructions sont effacées. Par exemple : une variable utilisateur
nommée My_Timer de type temporelle est conservée après une remise sous
tension mais le temps écoulé (ET) lors d’une instruction TON de temporisation
créée par l’utilisateur est effacée.
À l’inverse des automates Micro830/Micro850, les automates Micro810 et
Micro820 ne peuvent conserver que 400 octets maximum de valeurs de variable
utilisateur. Cela signifie qu’après une remise sous tension, les variables globales
sont effacées et réglées à la valeur initiale, et seulement 400 octets des valeurs de
variable utilisateur sont conservées. Les variables conservées peut être vérifiées sur
la page des variables globales.
Allocation de mémoire
Selon la taille de base, la mémoire disponible sur les automates Micro800 est
présentée dans le tableau ci-dessous.
Allocation de mémoire des automates Micro800
Attribut
10/16 points
20 points
24 et 48 points
Pas du programme(1)
4 Ko
10 Ko
10 Ko
Octets de données
8 Ko
20 Ko
20 Ko
(1) Les tailles de programme et de données estimées ci-dessus sont « typiques », les pas de programme et les variables étant
créés dynamiquement.
1 pas de programme = 12 octets de données.
Ces caractéristiques de taille des instructions et des données correspondent
à des valeurs typiques. Lorsqu’un projet est créé pour un automate Micro800,
la mémoire est allouée dynamiquement au programme ou aux données lors de la
compilation. Cela veut dire que la taille du programme peut dépasser la valeur
indiquée si celle des données est réduite proportionnellement et vice versa. Cette
souplesse permet d’obtenir une utilisation optimale de la mémoire d’exécution.
En complément des variables définies par l’utilisateur, la mémoire de données
inclut également toutes les constantes et les variables temporaires générées par le
compilateur au moment de la compilation.
L’automate Micro800 possède également une mémoire de projet, qui conserve
une copie de l’ensemble du projet téléchargé (y compris les commentaires), ainsi
qu’une mémoire de configuration pour enregistrer la configuration des modules
enfichables.
58
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Exécution de programme dans les Micro800
Consignes et limites pour les
utilisateurs experts
Chapitre 6
Voici quelques recommandations et limitations à prendre en considération lors de
la programmation d’un automate Micro800 au moyen du logiciel Connected
Components Workbench :
• Chaque programme/UOP peut utiliser jusqu’à 64 Ko d’espace d’adressage
interne. Il est recommandé de diviser les programmes volumineux en
plusieurs petits programmes pour améliorer la lisibilité du code, simplifier
les tâches de débogage et de maintenance ;
• Un bloc fonctionnel utilisateur (UDFB) peut être exécuté à l’intérieur d’un
autre UDFB, dans la limite de cinq UDFB imbriqués. Évitez de créer des
UDFB faisant référence à d’autres UDFB. L’exécution de tels UDFB en
quantité trop importante peut en effet entraîner une erreur de compilation.
Exemple de cinq UDFB imbriqués
UDFB1
UDFB2
UDFB3
UDFB4
UDFB5
• Le texte structuré est beaucoup plus efficace et plus facile à utiliser que la
logique à relais quand il s’agit d’équations. Si vous avez l’habitude d’utiliser
les instructions de calcul CPT du logiciel RSLogix 500, le texte structuré
combiné à un UDFB est une excellente alternative.
Par exemple, pour un calcul d’horloge astronomique, le texte structuré
utilise 40 % d’instructions en moins.
Display_Output en logique à relais :
Utilisation de la mémoire (Code) : 3 148 pas
Utilisation de la mémoire (Données) : 3 456 octets
Display_Output en texte structuré :
Utilisation de la mémoire (Code) : 1 824 pas
Utilisation de la mémoire (Données) : 3 456 octets
• Vous pouvez rencontrer une erreur de mémoire réservée insuffisante
pendant le téléchargement et la compilation d’un programme dépassant
une certaine taille. Une solution consiste à utiliser des tableaux, en
particulier si les variables sont nombreuses.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
59
Chapitre 6
Exécution de programme dans les Micro800
Notes :
60
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Chapitre
7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions
(PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Certains automates Micro830 et Micro850 (voir le tableau ci-dessous) prennent
en charge la commande d’axe au moyen de sorties à train d’impulsions haute
vitesse (PTO). La fonctionnalité PTO fait référence à l’aptitude d’un automate
à générer avec précision un nombre précis d’impulsions à une fréquence
spécifiée. Ces impulsions sont envoyées à un dispositif de mouvement, tel qu’un
servovariateur, lequel à son tour commande le nombre de rotations (la position)
d’un servomoteur. Chaque PTO est adressé avec exactitude à un axe, afin de
permettre la commande de positionnement simple au moyen de moteurs
pas-à-pas et de servovariateurs avec entrée impulsion/sens de rotation.
Le rapport cyclique de la sortie à train d’impulstions (PTO) pouvant être
modifiée de façon dynamique, la PTO peut également être utilisée comme
sortie à modulation de largeur d’impulsions (MLI).
La prise en charge des PTO/MLI et des axes de mouvement sur les automates
Micro830 et Micro850 est récapitulée ci-dessous.
Prise en charge des PTO/MLI(1) et des axes de mouvement sur Micro830 et Micro850
Automate
PTO (intégré)
Nombre d’axes pris en
charge
10/16 points(2)
2080-LC30-10QVB
2080-LC30-16QVB
1
1
24 points
2080-LC30-24QVB(1)
2080-LC30-24QBB(1)
2080-LC50-24QVB
2080-LC50-24QBB
2
2
48 points
2080-LC30-48QVB(1)
2080-LC30-48QBB(1)
2080-LC50-48QVB
2080-LC50-48QBB
3
3
(1)
Les sorties MLI ne sont prises en charge qu’avec les firmwares versions 6 et ultérieures.
(2)
Pour les références Micro830, la fonctionnalité de sortie à train d’impulsions n’est prise en charge
qu’avec les firmwares version 2 et ultérieures.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
61
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
ATTENTION : pour utiliser efficacement la fonctionnalité Mouvement de l’automate
Micro800, les utilisateurs doivent posséder une compréhension de base des éléments
suivants :
• Composants et paramètres du PTO
Pour obtenir une présentation générale des composants du mouvement et de leurs
relations, voir Utilisation de la fonctionnalité de commande de mouvement de
l’automate Micro800, page 62.
• Programmation et travail avec des éléments dans le logiciel Connected Components
Workbench.
L’utilisateur a besoin d’avoir une connaissance pratique de la programmation,
notamment de la logique à relais, du texte structuré ou des diagrammes de blocs
fonctionnels, pour être en mesure de travailler avec les blocs fonctionnels, les
variables et des paramètres de configuration d’axe.
ATTENTION : pour en savoir plus à propos de Connected Components Workbench et
obtenir une description détaillée des variables des blocs fonctionnels de mouvement,
vous pouvez consulter l’aide en ligne de Connected Components Workbench fournie
avec l’installation du logiciel Connected Components Workbench.
IMPORTANT
La fonction PTO n’est utilisable qu’avec les E/S embarquées de l’automate. Elle ne peut
être utilisée avec les modules d’extension d’E/S.
Utilisation de la fonctionnalité de commande de mouvement de l’automate
Micro800
La fonctionnalité de commande de mouvement de l’automate Micro800
comprend les éléments suivants. Les nouveaux utilisateurs doivent posséder une
connaissance élémentaire de la fonction de chaque élément pour pouvoir utiliser
efficacement cette fonctionnalité.
Composants de la commande de mouvement
62
Élément
Description
Page
Sorties à train d’impulsions
Comprend une sortie à impulsion et une
sortie directionnelle. Une interface
standard pour commander un
servovariateur ou un variateur pas-à-pas.
• Signaux d’entrée et de sortie, page 64
Axe
Du point de vue du système, un axe est
un appareil mécanique entraîné par une
combinaison de moteur et de variateur.
Le variateur reçoit des commandes
de position via les sorties à train
d’impulsions du Micro800 en fonction
de l’exécution par l’automate des blocs
fonctionnels de mouvement.
Sur l’automate Micro800, il s’agit d’une
sortie à train d’impulsions et d’un
ensemble d’entrées, de sorties et de
configuration.
• Axe de mouvement et paramètres,
page 77
• Configuration de l’axe de mouvement
dans Connected Components
Workbench, page 90
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Composants de la commande de mouvement
Blocs fonctionnels de
mouvement
Un ensemble d’instructions qui configure
ou agit sur un axe de mouvement.
• Aide en ligne de Connected
Components Workbench
• Blocs fonctionnels de commande de
mouvement, page 67
• Type de données Axis_Ref, page 84
• Codes d’erreur des blocs fonctionnels
et de l’état de l’axe, page 86
• Bloc fonctionnel Prise d’origine,
page 102
Variation d’accélération (Jerk)
Taux de variation de l’accélération. Ce
composant est surtout intéressant en
début et en fin de mouvement. Un taux
de variation trop élevé peut générer des
vibrations.
• Voir Acceleration, Deceleration,
and Jerk Inputs (entrées accélération,
décélération et suraccélération),
page 69.
Pour utiliser la fonction de mouvement de l’automate Micro800, vous devez :
1. Configurer les propriétés de l’axe
Pour connaître la procédure, voir Configuration de l’axe de mouvement
dans Connected Components Workbench, page 90.
2. Rédigez votre programme de mouvement à l’aide du logiciel Connected
Components Workbench
Pour obtenir les instructions relatives à l’utilisation de la fonction de
commande de mouvement de l’automate Micro800, reportez-vous aux
instructions de mise en route de la publication 2080-QS001, « Getting
Started with Motion Control Using a Simulated Axis ».
3. Câbler l’automate
a. Pour connaître les entrées/sorties fixes et configurables, reportez-vous
à Signaux d’entrée et de sortie, page 64
b. Pour obtenir des références, voir Exemple de configuration du câblage
de mouvement sur 2080-LC30-xxQVB/2080-LC50-xxQVB, page 66
Les sections suivantes fournissent une description plus détaillée des composants
du mouvement. Vous pouvez aussi vous reporter à l’aide en ligne de Connected
Components Workbench pour plus d’informations à propos de chaque bloc
fonctionnel de mouvement et leurs variables d’entrée et de sortie.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
63
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Signaux d’entrée et de sortie
Plusieurs signaux de commande d’entrée/sortie sont requis pour chaque axe de
mouvement, comme décrit dans les tableaux suivants. Chaque axe requiert un
train d’impulsions et un sens de rotation. Le reste des entrées/sorties peut être
désactivé et réutilisé comme E/S standards.
Entrée/sortie PTO fixe
Signaux de mouvement
PTO0 (EM_00)
PTO1 (EM_01)
PTO2 (EM_02)
Nom logique
dans le logiciel
Nom sur le
bornier
Nom logique
dans le logiciel
Nom sur le
bornier
Nom logique
dans le logiciel
Nom sur le
bornier
Impulsion PTO
_IO_EM_DO_00
O-00
_IO_EM_DO_01
O-01
IO_EM_DO_02
O-02
Sens de rotation PTO
_IO_EM_DO_03
O-03
_IO_EM_DO_04
O-04
IO_EM_DO_05
O-05
Interrupteur de fin de course négative
_IO_EM_DI_00
I-00
_IO_EM_DI_04
I-04
IO_EM_DI_08
I-08
Interrupteur de fin de course positive
_IO_EM_DI_01
I-01
_IO_EM_DI_05
I-05
IO_EM_DI_09
I-09
Interrupteur d’origine absolue
_IO_EM_DI_02
I-02
_IO_EM_DI_06
I-06
IO_EM_DI_10
I-10
Interrupteur d’entrée de palpeur
_IO_EM_DI_03
I-03
_IO_EM_DI_07
I-07
IO_EM_DI_11
I-11
Entrée/sortie configurable
Signaux de mouvement
Entrée/Sortie
Remarque
Servovariateur activé
SORTIE
Peut être configuré comme toute sortie embarquée.
Servovariateur prêt
ENTRÉE
Peut être configuré comme toute entrée embarquée.
Signal En-Position
(venant du servo/moteur)
ENTRÉE
Peut être configuré comme toute entrée embarquée.
Marqueur d’origine
ENTRÉE
Peut être configuré comme toute entrée embarquée,
de l’entrée 0 à 15.
Ces E/S peuvent être configurées via la fonctionnalité de configuration de
l’axe dans Connected Components Workbench. Toutes sorties associées au
mouvement ne doivent pas être commandées dans le programme utilisateur.
Voir Configuration de l’axe de mouvement dans Connected Components
Workbench, page 90.
IMPORTANT
Si une sortie est configurée pour le mouvement, alors cette sortie ne peut plus être
commandée ni surveillée par le programme utilisateur et ne peut pas être forcée.
Par exemple, lorsqu’une sortie d’impulsion PTO génère des impulsions, la valeur de
la variable logique correspondante IO_EM_DO_xx ne change pas et n’affiche pas les
impulsions dans le Moniteur de variables, mais le voyant DEL physique fournit une
indication.
Si une entrée est configurée pour le mouvement, le forçage de l’entrée affecte
seulement la logique de programmation de l’utilisateur et pas le mouvement. Par
exemple, si l’entrée Variateur Prêt est fausse, l’utilisateur ne peut pas forcer l’option
Variateur Prêt sur vrai en forçant la variable logique correspondante IO_EM_DI_xx
sur vrai.
64
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Description des entrées/sorties de câblage du mouvement
Signaux de
mouvement
Entrée/Sortie
Description
Particularité
Impulsion PTO
SORTIE
L’impulsion PTO provenant de la sortie rapide
embarquée, à connecter à l’entrée PTO du variateur.
Non partagée
Sens de rotation PTO
SORTIE
Indication du sens de rotation des impulsions PTO,
à connecter à l’entrée Sens de rotation du variateur.
Non partagée
Servovariateur activé
SORTIE
Le signal de commande utilisé pour activer/désactiver
le servovariateur.
Ce signal est activé lorsque MC_Power(on) est
commandé.
Peut être partagé
avec plusieurs
variateurs
Interrupteur de fin de
course négative
ENTRÉE
L’entrée pour l’interrupteur de fin de course négative,
à connecter au capteur mécanique/électrique de fin
de course négative.
Non partagée
Interrupteur de fin de
course positive
ENTRÉE
L’entrée pour l’interrupteur de fin de course positive,
à connecter au capteur mécanique/électrique de fin
de course positive.
Non partagée
Interrupteur d’origine
absolue
ENTRÉE
L’entrée pour l’interrupteur matériel d’origine
(détecteur), à connecter au capteur mécanique/
électrique d’origine.
Non partagée
Interrupteur d’entrée
de palpeur
ENTRÉE
L’entrée pour le signal du palpeur physique, à utiliser
avec les blocs fonctionnels de mouvement
MC_TouchProbe et MC_AbortTrigger pour saisir
la position commandée de l’axe pendant le
déplacement.
Non partagée
Servovariateur prêt
ENTRÉE
Le signal d’entrée indiquant que le servovariateur est
prêt à recevoir le signal d’impulsion et de sens de
rotation PTO provenant de l’automate.
Aucun bloc de fonction de mouvement ne peut être
envoyé à un axe avant que l’axe n’ait ce signal prêt,
si ce signal est Activé dans la configuration de l’axe
ou la page de propriétés de l’axe.
Peut être partagé
avec plusieurs
variateurs
Signal En-Position
(venant du servo/
moteur)
ENTRÉE
Le signal d’entrée indiquant que la partie mobile
est dans la position commandée. Ce signal doit
être Actif une fois que la partie mobile atteint la
position commandée pour les blocs fonctionnels
MoveAbsolute et MoveRelative.
Pour les blocs fonctionnels MoveAbsolute et
MoveRelative, lorsque In_Position est activé,
l’automate signale une erreur
(EP_MC_MECHAN_ERR) si le signal n’est pas actif
au cours des cinq secondes suivant l’envoi de la
dernière impulsion PTO.
Non partagée
Marqueur d’origine
ENTRÉE
Ce signal est le signal d’impulsion zéro depuis le
Non partagée
codeur du moteur. Il peut être utilisé pour affiner la
séquence afin d’améliorer la précision de la détection.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
65
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Exemple de configuration du câblage de mouvement sur 2080-LC30-xxQVB/2080-LC50-xxQVB
24V
Power
Supply
1
2
+
+
+CM0
+CM1
Pin 1, 2
Encoder signal cable
O-03
Pin25(DIR+)
Pin 14(DIR-)
O-06
Pin 3(Enable)
O-07
Pin 7(RST)
-CM0
-CM1
Motor
O-00
Pin 49(CLK+)
Pin 12(CLK-)
Encoder
2080-LC30-xxQVB
2080-LC50-xxQVB
+DC 24
-DC 24
_
Kinetix3
–
24V
Power
Supply
Motor power cable
46056
Notes :
(1) L’activation du variateur (broche 3) et la réinitialisation du variateur (broche 7) se comportent comme des entrées PNP
lorsque (broches 1, 2) est connecté au – de l’alimentation 2.
Pour faciliter la configuration des paramètres du variateur Kinetix3 afin de permettre au variateur de
communiquer et d’être commandé par un automate Micro830/Micro850, voir la publication CC-QS025.
66
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Exemple de configuration du câblage de mouvement sur 2080-LC30-xxQBB/2080-LC50-xxQBB
24V
Power
Supply
1
2
+
+
+DC 24
-DC 24
_
+CM0
+CM1
Pin 1, 2
O-00
O-07
Pin 7(RST)
-CM0
-CM1
Motor
O-06
Pin 14(DIR-)
Pin 25(DIR+)
Pin 3(Enable)
O-03
Encoder
2080-LC30-xxQBB
2080-LC50-xxQBB
Encoder signal cable
Pin 12(CLK-)
Pin 49(CLK+)
Kinetix3
–
24V
Power
Supply
Motor power cable
46047
Notes :
(1) L’activation du variateur (broche 3) et la réinitialisation du variateur (broche 7) se comportent comme des entrées NPN
lorsque (broches 1, 2) est connecté au + de l’alimentation 2.
Pour faciliter la configuration des paramètres du variateur Kinetix3 afin de permettre au variateur de
communiquer et d’être commandé par un automate Micro830/Micro850, voir la publication CC-QS025.
Blocs fonctionnels de
commande de mouvement
Les blocs fonctionnels de commande de mouvement invitent un axe à se placer
à une position, une distance, une vitesse et un état spécifiés.
Les blocs fonctionnels sont classés en Movement (pilotant un mouvement)
et Administrative (gestion).
Blocs fonctionnels de gestion
Nom du bloc fonctionnel
Nom du bloc fonctionnel
MC_Power
MC_ReadAxisError
MC_Reset
MC_ReadParameter
MC_TouchProbe
MC_ReadBoolParameter
MC_AbortTrigger
MC_WriteParameter
MC_ReadStatus
MC_WriteBoolParameter
MC_SetPosition
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
67
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Blocs fonctionnels de mouvement
Nom du bloc fonctionnel
Description
État correct de l’axe pour
émettre un bloc fonctionnel
MC_MoveAbsolute
Ce bloc fonctionnel commande un déplacement
d’axe jusqu’à une position absolue spécifiée.
Immobile, Mouvement discret,
Mouvement continu
MC_MoveRelative
Ce bloc fonctionnel commande un déplacement
d’axe sur une distance indiquée par rapport à sa
position au moment de l’exécution.
Immobile, Mouvement discret,
Mouvement continu
MC_MoveVelocity
Ce bloc fonctionnel commande un mouvement
constant de l’axe à une vitesse indiquée.
Immobile, Mouvement discret,
Mouvement continu
MC_Home
Ce bloc fonctionnel commande à l’axe d’exécuter
la séquence de recherche de la position d’origine.
L’entrée « Position » est utilisée pour définir la
position absolue quand le signal de référence est
détecté et que le décalage de position d’origine
configuré est atteint. Ce bloc fonctionnel s’arrête
à « Immobile » si la séquence de positionnement
d’origine a réussi.
Immobile
MC_Stop
Ce bloc fonctionnel commande l’arrêt de l’axe et
transfère l’axe vers l’état « Stopping » (arrêt en
cours). Il interrompt toute exécution d’un bloc
fonctionnel continu. Pendant que l’axe est à l’état
Arrêt en cours, aucun autre bloc fonctionnel ne
peut exécuter un mouvement sur le même axe.
Une fois que l’axe a atteint la vitesse zéro, la sortie
Terminé est immédiatement définie sur VRAI.
L’axe reste à l’état « Arrêt en cours » tant que
Exécution est toujours VRAI ou que la vitesse zéro
n’est pas atteinte. Dès que « Terminé » est VRAI
et que « Exécution » est FAUX, l’axe passe à l’état
« Immobile ».
Immobile, Mouvement discret,
Mouvement continu, Prise
d’origine
MC_Halt
Ce bloc fonctionnel commande l’arrêt contrôlé
du mouvement d’un axe. L’axe passe à l’état
« DiscreteMotion » jusqu’à ce que sa vitesse soit
zéro. Lorsque la sortie Terminé est activée, l’état
passe à « Immobile ».
Immobile, Mouvement discret,
Mouvement continu
ATTENTION : chaque bloc fonctionnel de mouvement comprend un jeu d’entrées et de
sorties variables qui permettent de contrôler une instruction de mouvement spécifique.
Pour obtenir la description de ces entrées et sorties variables, reportez-vous à l’aide en
ligne de Connected Components Workbench.
68
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Règles générales pour les blocs fonctionnels de commande de mouvement
Pour travailler avec les blocs fonctionnels de commande de mouvement, les
utilisateurs doivent être familiarisés avec les règles générales suivantes.
Règles générales pour le bloc fonctionnel de mouvement
Paramètre
Règles générales
Input parameters
(paramètres d’entrée)
Quand Exécuter est Vrai : les paramètres sont utilisés avec le front montant de l’entrée Exécuter. Pour modifier tout paramètre, il est
nécessaire de modifier le(s) paramètre(s) d’entrée et de déclencher à nouveau le mouvement.
Quand Activer est Vrai : les paramètres sont utilisés avec le front montant de l’entrée Activer et peuvent être modifiés continuellement.
Inputs exceeding application limits
(entrée dépassant les limites
d’application)
Si un bloc fonctionnel est configuré avec des paramètres qui aboutissent à une violation des limites d’application, l’instance du bloc fonctionnel
génère une erreur. La sortie Erreur s’affiche et des informations relatives à l’erreur sont indiquées par l’identifiant d’erreur de la sortie.
Dans la plupart des cas, l’automate reste en mode Exécution et aucune erreur de mouvement n’est signalée comme un défaut majeur de
l’automate.
Position/Distance Input
(entrée position/distance)
Pour le bloc fonctionnel MC_MoveAbsolute, l’entrée position est l’emplacement absolu commandé à l’axe. Pour MC_MoveRelative l’entrée
distance est l’emplacement relatif (si on considère que la position actuelle de l’axe est 0) par rapport à la position actuelle.
Velocity Input
(entrée vitesse)
La vitesse peut être une valeur signée. Les utilisateurs sont invités à utiliser une vitesse positive.
L’entrée Sens de rotation pour le bloc fonctionnel MC_MoveVelocity peut être utilisée pour définir le sens de rotation du mouvement
(c’est-à-dire vitesse négative x sens de rotation négatif = vitesse positive).
Pour les blocs fonctionnels MC_MoveRelative et MC_MoveAbsolute, la valeur absolue de la vitesse est utilisée.
L’entrée Vitesse n’a pas à être atteinte si l’entrée variation d’accélération (Jerk) est égale à 0.
Direction Input
(entrée sens de rotation)
Pour MC_MoveAbsolute, l’entrée sens de rotation est ignorée. (Elle est réservée pour un usage futur.)
Pour MC_MoveVelocity, la valeur de l’entrée sens de rotation peut être 1 (sens de rotation positif), 0 (sens de rotation actuel) ou –1
(sens de rotation négatif). Pour toute autre valeur, seul le signe est pris en considération. Par exemple, –3 indique un sens de rotation
négatif, +2 indique un sens de rotation positif, etc.
Pour MC_MoveVelocity, le signe résultant de la valeur dérivée du produit de vitesse x sens de rotation détermine le sens du déplacement,
si la valeur n’est pas 0. Par exemple, si vitesse x sens de rotation = +300, le sens de rotation est positif.
Acceleration, Deceleration,
and Jerk Inputs
(entrées accélération, décélération
et suraccélération)
• Les entrées Décélération ou Accélération doivent avoir une valeur positive. Si la décélération ou l’accélération est réglée avec une valeur
négative, une erreur sera rapportée (identifiant d’erreur : MC_FB_ERR_RANGE).
• L’entrée Jerk (suraccélération) doit avoir une valeur positive. Si la suraccélération est définie sur une valeur négative, une erreur est signalée.
(Identifiant d’erreur : MC_FB_ERR_RANGE).
• Si la suraccélération maximale est configurée sur zéro dans la configuration de mouvement de Connected Components Workbench, tous
les paramètres de suraccélération pour le bloc fonctionnel de mouvement doivent être configurés sur zéro. Dans le cas contraire, le bloc
fonctionnel signale une erreur (identifiant d’erreur : MC_FB_ERR_RANGE).
• Si la suraccélération est définie sur une valeur autre que zéro, un profil de courbe en S est généré. Si la suraccélération est définie sur zéro,
un profil trapézoïdal est généré.
• Si le générateur de trajectoire ne génère pas le profil de mouvement prescrit par les paramètres d’entrée dynamique, le bloc fonctionnel
signale une erreur (identifiant d’erreur : MC_FB_ERR_PROFILE).
Pour plus d’informations à propos des codes d’erreur, voir Codes d’erreur des blocs fonctionnels et de l’état de l’axe, page 86.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
69
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Règles générales pour le bloc fonctionnel de mouvement
Paramètre
Règles générales
Output Exclusivity
(exclusivité de sortie)
Avec Exécuter : les sorties Busy, Done, Error et CommandAborted (Occupé, Terminé, Erreur et Commande Abandonnée) indiquent l’état du bloc
fonctionnel et sont mutuellement exclusives – une seule d’entre elles peut être vraie sur un bloc fonctionnel. Si Exécuter est vrai, l’une de ces
sorties doit être vraie.
Les sorties Done, Busy, Error, ErrorID et CommandAborted sont réinitialisées sur le front descendant d’Exécuter. Toutefois, le front descendant
d’Exécuter n’arrête pas et ni n’influence l’exécution du bloc fonctionnel en cours. Même si Exécuter est réinitialisé avant la fin du bloc fonctionnel,
les sorties correspondantes sont définies pour au moins un cycle.
Si une instance d’un bloc fonctionnel reçoit une nouvelle commande Exécuter avant d’être terminé (sous forme d’une série de commandes sur la
même instance), la nouvelle commande Exécuter est ignorée et l’instruction émise précédemment poursuit son exécution.
Avec Activer : les sorties Valid et Error (valide et erreur) indiquent si un bloc fonctionnel de lecture s’exécute avec succès. Elles sont
mutuellement exclusives : une seule d’entre elles peut être vraie sur un bloc fonctionnel pour MC_ReadBool, MC_ReadParameter,
MC_ReadStatus.
Les sorties Valid, Enabled, Busy, Error et ErrorID (valide, Activé, Occupé, Erreur et Identifiant d’erreur) sont réinitialisés dès que possible sur
le front descendant d’Activer.
Axis Output
(sortie axe)
70
Lorsqu’il est utilisé dans un diagramme de blocs fonctionnels, vous pouvez connecter le paramètre de sortie d’axe au paramètre d’entrée d’axe
d’un autre bloc fonctionnel de mouvement pour plus de facilité (par exemple, MC_POWER vers MC_HOME).
Lors de l’utilisation d’un diagramme en logique à relais, vous ne pouvez pas attribuer une variable au paramètre de sortie Axe d’un autre bloc
fonctionnel de mouvement, car il est en lecture seule.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Règles générales pour le bloc fonctionnel de mouvement
Paramètre
Règles générales
Behavior of Done Output
(comportement de sortie
terminée)
La sortie Done (terminé) est mise à 1 lorsque l’action commandée s’est terminée avec succès.
Lorsqu’une séquence de plusieurs blocs fonctionnels se déroulent sur le même axe, la règle suivante s’applique :
quand un mouvement sur un axe est abandonné avec un autre mouvement sur le même axe sans avoir atteint son objectif final, la sortie Done
n’est pas mise à 1 sur le premier bloc fonctionnel.
Behavior of Busy Output
(comportement de sortie occupée)
Chaque bloc fonctionnel possède une sortie Busy (occupé), qui indique que le bloc fonctionnel n’est pas encore terminé (pour les blocs
fonctionnels disposant d’une entrée Exécuter) et que les nouvelles valeurs de sortie sont en attente (pour les blocs fonctionnels disposant de
l’entrée Activer).
Busy (occupé) est mis à 1 sur le front montant d’Exécuter et réinitialisé lorsque l’une des sorties Done, Aborted ou Error (terminé, abandonné ou
erreur) est mise à 1, ou est mis à 1 sur le front montant d’Activer et réinitialisé lorsque l’une des sorties Valide ou Erreur est mise à 1.
Il est recommandé que le bloc fonctionnel poursuive son exécution dans la scrutation du programme tant que Busy (occupé) est vrai, car les
sorties ne seront mises à jour que pendant l’exécution de l’instruction. Par exemple, dans un diagramme en logique à relais, si la ligne devient
fausse avant que l’instruction ait terminé son exécution, la sortie Busy (occupé) reste vraie indéfiniment, même si le bloc fonctionnel a terminé
son exécution.
Output Active
(sortie active)
Dans l’implémentation actuelle, les mouvements en mémoire tampon ne sont pas pris en charge. Par conséquent, les sorties Busy et Active
(occupé et active) ont le même comportement.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
71
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Règles générales pour le bloc fonctionnel de mouvement
Paramètre
Règles générales
Behavior of CommandAborted
Output
(comportement de sortie de
commande interrompue)
CommandAborted est mis à 1 lorsqu’un mouvement commandé est interrompu par une autre commande de mouvement.
Lorsque CommandAborted se produit, les autres signaux de sortie tels que InVelocity sont réinitialisés.
Enable and Valid Status
(état activer et valide)
L’entrée Enable (activer) pour les blocs fonctionnels de lecture est sensible au niveau. A chaque scrutation de programme avec l’entrée Activer
vraie, le bloc fonctionnel procède à une lecture et met à jour ses sorties. Le paramètre de sortie Valid indique qu’un ensemble de sorties valides
est disponible.
La sortie Valid est vraie tant que des valeurs de sortie valides sont disponibles et que l’entrée Activer est vraie. Les valeurs de sortie pertinentes
seront actualisées tant que l’entrée Activer sera vraie.
En cas d’erreur de bloc fonctionnel et si les valeurs de sortie pertinentes ne sont pas valides, la sortie valide est mise à l’état faux. Lorsque la
condition d’erreur n’existe plus, les valeurs sont mises à jour et la sortie Valid est remise à 1.
Relative Move versus Absolute
Move
(mouvement relatif versus
mouvement absolu)
Le mouvement relatif ne nécessite pas de prise d’origine de l’axe. Il fait simplement référence à un mouvement défini par un sens de rotation et
une distance.
Le mouvement absolu requiert qu’une prise d’origine de l’axe soit effectuée. Il s’agit d’un mouvement jusqu’à une position connue dans le
système de coordonnées, quels que soient la distance et le sens de rotation. La position peut être une valeur négative ou positive.
Buffered Mode
(mode tampon)
Pour tous les blocs fonctionnels de commande de mouvement, le paramètre d’entrée BufferMode est ignoré. Seuls les mouvements interrompus
sont pris en charge dans cette version.
Error Handling
(gestion des erreurs)
Tous les blocs ont deux sorties qui traitent les erreurs pouvant survenir au cours de l’exécution. Ces sorties sont définies comme suit :
• Erreur – Le front montant de « Error » vous informe qu’une erreur s’est produite au cours de l’exécution du bloc fonctionnel, où que le bloc
fonctionnel ne peut pas se terminer avec succès.
• ErrorID – Numéro de l’erreur.
Types d’erreur :
• Logique de bloc fonctionnel (telle que paramètres, hors limites, tentative de violation de l’état de la machine)
• Limites câblées ou logiciel atteintes
• Défaillance du variateur (Variateur prêt est faux)
Pour plus d’informations à propos des erreurs de bloc fonctionnel, voir ID d’erreur de bloc fonctionnel et d’état de l’axe, page 87.
72
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Exécution simultanée de deux blocs fonctionnels de mouvement
(Sortie Occupé = Vrai)
En règle générale, lorsqu’un bloc fonctionnel est occupé, un bloc fonctionnel
de la même instance (par exemple, MC_MoveRelative2) ne peut pas être
exécuté à nouveau tant que l’état du bloc fonctionnel sera occupé.
MC_MoveRelative, MC_MoveAbsolute sera occupé jusqu’à ce que la position finale
soit atteinte. MC_MoveVelocity, MC_Halt et MC_Stop seront occupés jusqu’à ce que
la vitesse finale soit atteinte.
Velocity
CONSEIL
Time
Execute1
Busy1
46054
Lorsqu’un bloc fonctionnel de mouvement est occupé, un bloc fonctionnel d’une
instance différente (par exemple, MC_MoveRelative1 et MC_MoveAbsolute1
sur le même axe) peut interrompre le bloc fonctionnel en cours d’exécution. C’est
surtout utile pour les ajustements en cours de route de la position ou de la vitesse
ou pour arrêter le mouvement après une distance spécifique.
Velocity
Exemple : déplacement à la position ignoré en raison de l’état occupé
Position de mouvement simple utilisant
une instance de MC_MoveRelative,
MC_MoveAbsolute
This command is ignored
Pour les déplacements simples, le
bloc fonctionnel de mouvement se
termine. Une sortie occupée indique
que le bloc fonctionnel est en cours
d’exécution et qu’il faut le laisser se
terminer avant de basculer à nouveau
l’entrée Exécuter.
Time Si Executer est à nouveau basculé
avant qu’occupé ne soit faux, la
nouvelle commande est ignorée.
Aucune erreur n’est générée.
Execute1
Busy1
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
46053
73
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Velocity
Exemple : abandon de déplacement réussi
L’abandon de déplacement est possible si vous
utilisez deux instances de MC_MoveRelative,
MC_MoveAbsolute. La deuxième instance
peut immédiatement abandonner la première
instance (et vice versa) pour les applications
où des connexions à la volée sont nécessaires.
Time
Execute1
Busy1
CommandAborted1
Execute2
Busy2
46052
Exemple : modification de la vitesse sans abandon
Lors d’une modification de vitesse, il n’est généralement pas nécessaire
d’abandonner le déplacement, car le bloc fonctionnel n’est occupé que pendant
l’accélération (ou la décélération). Seule une instance unique du bloc fonctionnel
est requise.
Pour immobiliser l’axe, utilisez MC_Halt.
74
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Chapitre 7
Velocity
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Time
Execute1
Busy
Halt Execute
Busy
46051
Il est possible pour les blocs fonctionnels de mouvement et pour MC_Halt
d’abandonner un autre bloc fonctionnel de mouvement pendant l’accélération/
la décélération. Cela n’est pas recommandé, car le profil de mouvement obtenu
peut ne pas être cohérent.
ATTENTION : si MC_Halt interrompt un bloc fonctionnel de mouvement pendant
l’accélération et que le paramètre d’entrée de suraccélération de MC_Halt est inférieur
à la suraccélération du bloc fonctionnel en cours d’exécution, la suraccélération du bloc
fonctionnel en cours d’exécution est utilisée pour éviter une décélération trop longue.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
75
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Velocity
Exemple : bloc fonctionnel de mouvement abandonné pendant l’accélération/décélération
Time
Execute1
Busy
CommandAborted
Halt Execute
Busy
IMPORTANT
76
46050
Si MC_Halt interrompt un autre bloc fonctionnel de mouvement pendant
l’accélération et que le paramètre d’entrée de suraccélération de MC_Halt est inférieur
à la suraccélération du bloc fonctionnel en cours d’exécution, la suraccélération du bloc
fonctionnel en cours d’exécution est utilisée pour éviter une décélération trop longue.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Velocity
Exemple : arrêt sur erreur en utilisant MC_Stop ne peut pas être abandonné
This command is ignored.
Time
MC_Stop Execute
Busy
Motion function block Execute
46049
MC_Halt et MC_Stop sont utilisés pour immobiliser un axe, mais MC_Stop est
utilisé lorsqu’une situation anormale se produit.
Axe de mouvement et
paramètres
CONSEIL
MC_Stop peut arrêter d’autres blocs fonctionnels de mouvement, mais ne peut jamais
être abandonné lui-même.
CONSEIL
MC_Stop passe à l’état En cours d’arrêt et le fonctionnement normal ne peut pas
reprendre.
L’organigramme d’état suivant illustre le comportement de l’axe à un niveau élevé,
lorsque plusieurs blocs fonctionnels de commande de mouvement sont activés.
La règle de base est que les commandes de mouvement sont toujours appliquées
séquenciellement, même si l’automate est capable d’un traitement parallèle réel.
Ces commandes affectent l’organigramme d’état de l’axe.
L’axe est toujours à l’un des états définis (voir le schéma ci-après). Toute
commande de mouvement est une transition qui modifie l’état de l’axe et en
conséquence, modifie la manière dont le mouvement actuel est calculé.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
77
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Organigramme d’état de l’axe de mouvement
MC_MoveAbsolute
MC_MoveVelocity
MC_MoveRelative
MC_MoveAbsolute; MC_MoveRelative; MC_Halt
MC_Halt
Discrete
Motion
Continuous
Motion
MC_MoveVelocity
MC_Stop
MC_Stop
Error
Error
Stopping
Note 6
Done
Error
Note 1
MC_Stop
MC_MoveAbsolute
MC_MoveRelative
MC_MoveVelocity
ErrorStop
MC_Stop
Note 4
Error
Homing
Done
Note 2
Error
MC_Reset and
MC_Power.Status=FALSE
MC_Reset
StandStill
Note 3
Disabled
Note 5
MC_Home
REMARQUES :
(1) Dans les états ErrorStop et Stopping (arrêt sur erreur et arrêt en cours), tous les blocs fonctionnels (excepté MC_Reset), peuvent être appelés, même s’ils ne seront
pas exécutés.
MC_Reset génère une transition vers l’état Immobile. Si une erreur se produit pendant que la machine d’état est en cours d’arrêt, une transition vers l’état ErrorStop
est générée.
(2) Power.Enable (activer la puissance) = VRAI et une erreur existe sur l’axe.
(3) Power.Enable (activer la puissance) = VRAI et il n’y a pas d’erreur sur l’axe.
(4) MC_Stop.Done et pas MC_Stop.Execute.
(5) Lorsque MC_Power est appelé avec Enable (activer) = Faux, l’axe passe à l’état désactivé pour chaque état, y compris ErrorStop.
(6) Si une erreur se produit alors que la machine d’état est en cours d’arrêt, une transition vers l’état ErrorStop est générée.
78
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
États de l’axe
L’état de l’axe peut être déterminé à partir d’un des états prédéfinis suivants. L’état
de l’axe peut être surveillé via la fonctionnalité Surveillance de l’axe du logiciel
Connected Components Workbench lorsqu’il est en mode débogage.
États de mouvement
Valeur d’état
Nom de l’état
0x00
Disabled (désactivé)
0x01
Standstill (immobile)
0x02
Discrete Motion
(mouvement discret)
0x03
Continuous Motion
(mouvement continu)
0x04
Homing (prise d’origine)
0x06
Stopping (arrêt en cours)
0x07
Stop Error (erreur d’arrêt)
Mise à jour de l’état de l’axe
Lors de l’exécution du mouvement, même si le profil du mouvement est
commandé par le générateur de trajectoire en tant que tâche d’arrière-plan,
indépendante de la scrutation de l’UOP, la mise à jour de l’état de l’axe dépend
toujours du moment où le bloc fonctionnel de mouvement est appelé par la
scrutation de l’UOP.
Par exemple, sur un axe mobile d’une UOP en logique à relais (état d’une ligne =
vrai), un bloc fonctionnel MC_MoveRelative de la ligne est scruté et l’axe
commence à se déplacer. Avant la fin de MC_MoveRelative, l’état de la ligne
passe à Faux et MC_MoveRelative n’est plus scruté. Dans ce cas, l’état de cet axe
ne peut pas passer de Mouvement discret à Immobile, même une fois que l’axe
est entièrement immobilisé et que la vitesse passe à 0.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
79
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Limites
Le paramètre Limites définit un point de limite pour l’axe et fonctionne
conjointement avec le paramètre Arrêt pour définir une condition de limite
pour l’axe sur le type d’arrêt à appliquer lorsque certaines limites configurées
sont atteintes.
Il existe trois types de limites de position du mouvement.
• Limites câblées
• Limites logicielles
• Limites d’impulsions PTO
CONSEIL
Pour plus d’informations sur la configuration des limites et des profils d’arrêt et pour
connaître la plage de valeurs acceptable pour chacun, voir Configuration de l’axe de
mouvement dans Connected Components Workbench, page 90.
Si l’une de ces limites est atteinte sur un axe en mouvement (excepté lors de la
prise d’origine), une erreur de dépassement de surcourse est signalée et l’axe est
arrêté selon le comportement configuré.
Exemple de configuration de limites dans Connected Components Workbench
Limites câblées
Les limites câblées font référence aux signaux d’entrée reçus de dispositifs câblés
physiques tels que des interrupteurs de fin de course et des détecteurs de
proximité. Ces signaux d’entrée détectent la présence de la charge en limites
maximale supérieure et minimale inférieure de la course acceptable de la charge
ou de la structure mobile transportant la charge, tel qu’un plateau de charge sur
une navette de transfert.
Les limites câblées sont reliées à des entrées discrètes associées à des points de
données/variables.
Lorsqu’un interrupteur de limite câblé est activé, l’axe s’arrête lorsque
l’interrupteur de limite est détecté au cours du mouvement. Si un arrêt câblé sur
interrupteur de fin de course est configuré comme ACTIF et que la limite est
détectée, le mouvement est immédiatement arrêté (c’est-à-dire que les impulsions
PTO sont immédiatement arrêtées par le matériel). Par contre, si un arrêt câblé
sur interrupteur de fin de course est configuré comme INACTIF, le mouvement
est arrêté à l’aide des paramètres d’arrêt d’urgence.
80
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Lorsqu’un interrupteur de fin de course est activé, la variable d’entrée liée à cette
entrée physique peut toujours être utilisée dans l’application utilisateur.
Lorsqu’un interrupteur de fin de course est activé, il sera utilisé automatiquement
par le bloc fonctionnel MC_Home, si l’interrupteur est dans le sens de
rotation de retour à l’origine configuré dans le logiciel Connected
ComponentsWorkbench (Mode : MC_HOME_ABS_SWITCH ou
MC_HOME_REF_WITH_ABS). Voir Bloc fonctionnel Prise d’origine,
page 102.
Limites logicielles
Les limites logicielles font référence à des valeurs de données qui sont gérées par le
contrôleur d’axes. Contrairement aux limites matérielles qui détectent la présence
de la charge physique à des points spécifiques dans le mouvement acceptable de
la charge, les limites logicielles sont basées sur les commandes de pas-à-pas et les
paramètres du moteur et de la charge.
Les limites logicielles sont affichées en unités définies par l’utilisateur. L’utilisateur
peut activer des limites logicielles individuelles. Pour les limites logicielles non
activées (supérieures ou inférieures), une valeur infinie est supposée.
Les limites logicielles sont uniquement activées lorsque l’origine a été prise sur
l’axe correspondant. Les utilisateurs peuvent activer ou désactiver les limites
logicielles et configurer un paramètre de limite supérieure et inférieure via le
logiciel Connected Components Workbench.
Vérification des limites logicielles sur les blocs fonctionnels
Bloc fonctionnel
Vérification des limites
MC_MoveAbsolute
La position cible est vérifiée par rapport aux limites logicielles avant le début du
mouvement.
MC_MoveRelative
MC_MoveVelocity
Les limites logicielles seront vérifiées dynamiquement pendant le mouvement.
Lorsqu’une limite logicielle est activée, l’axe s’arrête lorsque la limite est détectée
au cours du mouvement. Le mouvement est arrêté à l’aide des paramètres d’arrêt
d’urgence.
Si des limites câblées et logicielles sont configurées comme activées, pour deux
limites dans le même sens de rotation (supérieur ou inférieur), les limites doivent
être configurées de telle sorte que la limite logicielle soit déclenchée avant la
limite câblée.
Limites d’impulsion PTO
Ce paramètre de limite n’est pas configurable par l’utilisateur et constitue la
limite physique du PTO embarqué. Les limites sont définies sur 0x7FFF0000
et –0x7FFF0000 impulsions pour les limites supérieure et inférieure,
respectivement.
Les limites d’impulsion du PTO sont vérifiées sans condition par l’automate –
c’est-à-dire que la vérification est toujours ACTIVÉE.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
81
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Sur un mouvement discontinu, pour empêcher un axe mobile de passer en état
ErrorStop lorsque les limites d’impulsions PTO de mouvement sont détectées,
l’utilisateur doit empêcher la valeur de position actuelle de dépasser la limite
d’impulsions PTO.
Sur un mouvement continu (entraîné par le bloc fonctionnel
MC_MoveVelocity), lorsque la valeur de position actuelle dépasse la limite
d’impulsions PTO, la position actuelle des impulsions PTO se reboucle
automatiquement à 0 (ou à la limite logicielle opposée, si elle est activée)
et le mouvement continu se poursuit.
Pour un mouvement continu, si l’axe revient à l’origine et que la limite logicielle
dans le sens du déplacement est activée, la limite logicielle sera détectée avant que
la limite d’impulsions PTO soit détectée.
Arrêt du mouvement
Trois types d’arrêt peuvent être configurés pour un axe.
Arrêt matériel immédiat
Ce type d’arrêt immédiat est commandé par le matériel. Si un arrêt câblé sur un
interrupteur de fin de course est activé et que la limite câblée a été atteinte, les
impulsions PTO pour l’axe sont immédiatement coupées par l’automate. La
réponse d’arrêt est envoyée sans délai (moins de 1 s).
Arrêt logiciel immédiat
Le délai maximum possible de réponse à ce type d’arrêt peut atteindre l’intervalle
d’exécution du générateur de mouvement. Ce type d’arrêt s’applique aux scénarios
suivants :
• Pendant le mouvement, lorsque la limite d’impulsions PTO de l’axe est
atteinte ;
• Une limite câblée est activée pour un axe, mais l’arrêt en butée sur
interrupteur de fin de course câblé est configuré comme désactivé.
Si l’arrêt d’urgence est configuré comme un arrêt logiciel immédiat,
pendant le mouvement, lorsque la limite câblée est détectée ;
• Une limite logicielle est activée pour un axe et la prise d’origine de l’axe
a été effectuée. Si l’arrêt d’urgence est configuré comme un arrêt logiciel
immédiat, pendant le mouvement, lorsque la limite logicielle est détectée ;
• L’arrêt d’urgence est configuré comme un arrêt logiciel immédiat. En cours
de mouvement, le bloc fonctionnel MC_Stop est émis avec un paramètre
de décélération égal à 0.
82
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Arrêt logiciel en décélération
L’arrêt logiciel en décélération peut être retardé selon un délai pouvant atteindre
l’intervalle d’exécution du générateur de mouvement. Ce type d’arrêt s’applique
aux scénarios suivants :
• Une limite câblée est activée pour un axe, mais l’arrêt en butée sur
interrupteur de fin de course câblé est configuré comme désactivé.
Si l’arrêt d’urgence est configuré comme un arrêt décéléré, pendant le
mouvement, lorsque la limite câblée est détectée ;
• Une limite logicielle est activée pour un axe et la prise d’origine de l’axe
a été effectuée. Si l’arrêt d’urgence est configuré comme un arrêt décéléré,
pendant le mouvement, lorsque la limite logicielle est détectée par le
firmware ;
• L’arrêt d’urgence est configuré comme un arrêt décéléré. Pendant le
mouvement, le bloc fonctionnel MC_Stop est émis avec le paramètre
de décélération défini sur 0 ;
• Pendant le mouvement, le bloc fonctionnel MC_Stop est émis avec le
paramètre de décélération non défini sur 0.
Sens du déplacement
Pour le mouvement en distance (position), avec la position cible définie (absolue
ou relative), l’entrée sens de rotation est ignorée.
Pour le mouvement vitesse, la valeur de l’entrée sens de rotation peut être
positive (1), actuelle (0) ou négative (–1). Pour toute autre valeur, seul le signe
(positif ou négatif ) est pris en compte et définit un sens de rotation positif
ou négatif. Cela signifie que si le produit de la vitesse et du sens de rotation est
de –3, le type de sens de rotation est négatif.
Types de sens de rotation pris en charge par MC_MoveVelocity
Type de sens de
rotation
Valeur utilisée(1)
Description du sens de rotation
Sens de rotation positif
1
Sens de rotation spécifique pour le mouvement/la rotation.
On parle également de sens horaire pour le mouvement de
rotation.
Sens de rotation actuel
0
Le sens de rotation actuel invite l’axe à poursuivre son mouvement
avec de nouveaux paramètres d’entrée, sans changement de sens
de rotation.
Le type de sens de rotation n’est valide que lorsque l’axe est en
mouvement et que MC_MoveVelocity est appelé.
Sens de rotation négatif
–1
Sens de rotation spécifique pour le mouvement/la rotation.
On parle également de sens anti-horaire pour le mouvement de
rotation.
(1)
Type de données : entier court.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
83
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Éléments de l’axe et types de données
Type de données Axis_Ref
Axis_Ref est une structure de données qui contient des informations sur un
axe de mouvement. Elle est utilisée comme une variable d’entrée et de sortie
dans tous les blocs fonctionnels de mouvement. Une instance axis_ref est créée
automatiquement dans le logiciel Connected Components Workbench lorsque
l’utilisateur ajoute un axe de mouvement à la configuration.
L’utilisateur peut surveiller cette variable en mode débogage de l’automate via
le logiciel lorsque le générateur de mouvement est actif, ou dans l’application
utilisateur dans le cadre de la logique d’utilisateur. Il peut aussi la surveiller
à distance via différentes voies de communication.
Éléments de données pour Axis_Ref
Nom de
l’élément
Type de
données
Description
Axis_ID
UINT8
L’identifiant de l’axe logique automatiquement attribué par le logiciel
Connected Components Workbench. Ce paramètre ne peut pas être modifié
ni affiché par l’utilisateur.
ErrorFlag
UINT8
Indique si une erreur est présente dans l’axe.
AxisHomed
UINT8
Indique si l’opération de retour à l’origine est exécutée avec succès pour l’axe ou
non.
Lorsque l’utilisateur tente de répéter le retour à l’origine pour un axe alors que
AxisHomed est déjà à 1 (retour à l’origine effectué avec succès) et que le résultat
n’est pas réussi, l’état AxisHomed est remis à 0.
ConsVelFlag
UINT8
Indique si l’axe est en mouvement à vitesse constante ou non. Un axe
stationnaire n’est pas considéré comme étant à vitesse constante.
AccFlag
UINT8
Indique si l’axe est en mouvement d’accélération ou non.
DecFlag
UINT8
Indique si l’axe est en mouvement de décélération ou non.
AxisState
UINT8
Indique l’état actuel de l’axe. Pour plus d’informations, voir États de l’axe,
page 79.
ErrorID
UINT16
Indique la cause de l’erreur de l’axe lorsqu’une erreur est indiquée par ErrorFlag.
Cette erreur résulte généralement d’une défaillance d’exécution du bloc
fonctionnel de mouvement.
Voir ID d’erreur de bloc fonctionnel et d’état de l’axe, page 87.
ExtraData
UINT16
Réservé.
TargetPos
REAL
(flottant)(1)
Indique la position cible finale de l’axe pour les blocs fonctionnels
MoveAbsolute et MoveRelative.
Pour les blocs fonctionnels MoveVelocity, Stop et Halt, TargetPos est 0,
sauf lorsque la position cible définie par les blocs fonctionnels de position
précédents n’est pas effacée.
CommandPos
REAL
(flottant)(1)
Sur un axe en mouvement, il s’agit de la position actuelle à laquelle l’automate
commande à l’axe de se rendre.
TargetVel
REAL
(flottant)(1)
La vitesse cible maximale envoyée à l’axe par un bloc fonctionnel de
mouvement. La valeur de TargetVel est la même que le paramètre de vitesse
défini dans le bloc fonctionnel de mouvement en cours, ou inférieure, selon
d’autres paramètres du même bloc fonctionnel. Cet élément est une valeur
signée indiquant des informations de sens de rotation.
Pour obtenir des informations complémentaires, voir Précision des impulsions
PTO, page 100.
CommandVel
REAL
(flottant)(1)
Pendant le mouvement, cet élément fait référence à la vitesse que l’automate
commande à l’axe d’utiliser. Cet élément est une valeur signée indiquant des
informations de sens de rotation.
(1)
84
Pour plus d’informations à propos de la conversion et de l’arrondi des données REAL, voir Résolution des données réelles, page 98.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
IMPORTANT
Une fois qu’un axe est marqué comme présentant une erreur et que l’identifiant
d’erreur n’est pas zéro, l’utilisateur doit réinitialiser l’axe (à l’aide de MC_Reset)
avant d’émettre tout autre bloc fonctionnel de mouvement.
IMPORTANT
La mise à jour de l’état de l’axe est exécutée à la fin d’un cycle de scrutation du
programme et la mise à jour est alignée sur celle de l’état de l’axe de mouvement.
Scénarios d’erreur d’axe
Dans la plupart des cas, lorsqu’une instruction de bloc fonctionnel de mouvement
envoyée à un axe provoque une erreur du bloc fonctionnel, l’axe est également
généralement marqué comme étant à l’état d’erreur. L’élément ErrorID
correspondant est défini sur les données axis_ref pour l’axe. Toutefois, il existe
des scénarios d’exception dans lesquels une erreur de l’axe n’est pas indiquée.
L’exception peut se produire dans les scénarios suivants, mais elle n’y est pas
limitée :
• Un bloc fonctionnel de mouvement commande un axe, mais l’axe se
trouve dans un état tel que le bloc fonctionnel n’a pas pu être exécuté
correctement. Par exemple, l’axe n’a pas d’alimentation ou est dans une
séquence de prise d’origine, ou est à l’état d’arrêt pour erreur.
• Un bloc fonctionnel de mouvement commande un axe, mais l’axe est
encore contrôlé par un autre bloc fonctionnel de mouvement. L’axe ne
peut pas permettre la commande du mouvement par le nouveau bloc
fonctionnel sans s’immobiliser complètement. Par exemple, le nouveau
bloc fonctionnel commande à l’axe un changement de sens du
déplacement.
• Lorsque le bloc fonctionnel de mouvement tente de commander un axe,
mais que l’axe est encore commandé par un autre bloc fonctionnel de
mouvement et que le profil de mouvement qui vient d’être défini ne peut
pas être réalisé par l’automate. Par exemple, l’application utilisateur
demande un bloc fonctionnel MC_MoveAbsolute en courbe en S avec
une distance trop courte pendant que l’axe est en mouvement.
• Lorsqu’un bloc fonctionnel de mouvement est envoyé à un axe et que ce
dernier est en cours d’arrêt ou dans une séquence d’arrêt pour erreur.
Pour les exceptions ci-dessus, il est encore possible à l’application utilisateur
d’envoyer un bloc fonctionnel de mouvement réussi à l’axe une fois que l’état de
l’axe a changé.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
85
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Type de données MC_Engine_Diag
Le type de données MC_Engine_Diag contient des informations de diagnostic
sur le générateur de mouvement embarqué. L’utilisateur peut surveiller cette
variable en mode débogage de l’automate via le logiciel Connected Components
Workbench lorsque le générateur de mouvement est actif, ou dans l’application
utilisateur dans le cadre de la logique d’utilisateur. Il peut aussi la surveiller
à distance via différentes voies de communication.
Une instance de MC_Engine_Diag est créée automatiquement dans le logiciel
Connected Components Workbench lorsque l’utilisateur ajoute un axe de
mouvement à la configuration. Cette instance est partagée par tous les axes de
mouvement configurés par l’utilisateur.
Éléments de données pour MC_Engine_Diag
Nom de l’élément
Type de données
MCEngState
UINT16
CurrScantime(1)
UINT16
MaxScantime(1)
UINT16
CurrEngineInterval(1)
UINT16
MaxEngineInterval(1)
UINT16
ExtraData
UINT16
(1)
L’unité de temps pour cet élément est la microseconde. Ces informations de diagnostic peuvent
être utilisées pour optimiser la configuration du mouvement et l’ajustement de la logique de
l’application utilisateur.
États de MCEngstate
Codes d’erreur des blocs
fonctionnels et de l’état de l’axe
Nom de l’état
État
Description
MCEng_Idle
0x01
MC engine existe (au moins un axe défini), mais le générateur est inactif, car
aucun axe n’est en mouvement. Les données de diagnostic du générateur ne
sont pas en cours de mise à jour.
MCEng_Running
0x02
MC engine existe (au moins un axe défini) et le générateur est en
fonctionnement. Les données de diagnostic sont en cours de mise à jour.
MCEng_Faulted
0x03
Le générateur MC existe, mais il est en défaut.
Tous les blocs fonctionnels de mouvement partagent la même définition
d’ErrorID.
L’erreur d’axe et l’erreur de bloc fonctionnel partagent le même identifiant
d’erreur, mais les descriptions des erreurs sont différentes, comme décrit dans
le tableau ci-dessous.
CONSEIL
86
Le code d’erreur 128 est une information d’avertissement qui indique que le profil de
mouvement a été modifié et que la vitesse a été ajustée sur une valeur inférieure, mais
que le bloc fonctionnel peut s’exécuter avec succès.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
ID d’erreur de bloc fonctionnel et d’état de l’axe
ID d’erreur
ID d’erreur MACRO
Description des erreurs pour le bloc fonctionnel
Description des erreurs pour l’état de l’axe(1)
00
MC_FB_ERR_NO
L’exécution du bloc fonctionnel a réussi.
L’axe est à l’état opérationnel.
01
MC_FB_ERR_WRONG_STATE
Le bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car l’axe n’est pas
à l’état correct. Vérifiez l’état de l’axe.
L’axe n’est pas opérationnel en raison d’un état d’axe
incorrect détecté au cours de l’exécution d’un bloc
fonctionnel. Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc
fonctionnel MC_Reset.
02
MC_FB_ERR_RANGE
Le bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car il existe un ou
plusieurs paramètres dynamiques d’axe non valides (vitesse,
accélération, décélération ou variation d’accélération)
définis dans le bloc fonctionnel.
Corrigez le réglage des paramètres dynamiques dans le
bloc fonctionnel par rapport à la page de configuration
dynamique de l’axe.
L’axe n’est pas opérationnel en raison d’un ou plusieurs
paramètres d’axe dynamique non valide(s) (vitesse,
accélération, décélération ou variation d’accélération)
définis dans un bloc fonctionnel.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset.
Corrigez le réglage des paramètres dynamiques dans le
bloc fonctionnel par rapport à la page de configuration
dynamique de l’axe.
03
MC_FB_ERR_PARAM
Le bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car il existe un
paramètre non valide autre que la vitesse, l’accélération, la
décélération ou la variation d’accélération, définis dans le
bloc fonctionnel.
Corrigez le réglage des paramètres dynamiques dans le
bloc fonctionnel par rapport à la page de configuration
dynamique de l’axe.
L’axe n’est pas opérationnel en raison d’un ou plusieurs
paramètres d’axe dynamique non valide(s) autre(s) que
vitesse, accélération, décélération ou variation d’accélération
définis dans un bloc fonctionnel.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset.
Corrigez le réglage des paramètres dynamiques dans le
bloc fonctionnel par rapport à la page de configuration
dynamique de l’axe.
04
MC_FB_ERR_AXISNUM
Le bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car l’axe n’existe
pas, les données de configuration de l’axe sont corrompues
ou l’axe n’est pas correctement configuré.
Défaut interne de mouvement, ID d’erreur = 0x04.
Appelez le support technique.
05
MC_FB_ERR_MECHAN
Le bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car l’axe est
défaillant en raison de problèmes de variateur ou de
problèmes mécaniques.
Vérifiez la connexion entre le variateur et l’automate
(signaux de variateur prêt et en position) et assurez-vous
que le variateur fonctionne normalement.
L’axe n’est pas opérationnel en raison de problèmes de
variateur ou de problèmes mécaniques.
Vérifiez la connexion entre le variateur et l’automate
(signaux de variateur prêt et en position) et assurez-vous
que le variateur fonctionne normalement.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset.
06
MC_FB_ERR_NOPOWER
Le bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car l’axe n’est pas
sous tension.
Mettez l’axe sous tension à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Power.
L’axe n’est pas sous tension.
Mettez l’axe sous tension à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Power.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset.
07
MC_FB_ERR_RESOURCE
Le bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car la ressource
nécessaire au bloc fonctionnel est commandée par un autre
bloc fonctionnel ou n’est pas disponible.
Assurez-vous que la ressource nécessaire au bloc fonctionnel
est disponible pour utilisation.
Quelques exemples :
• Le bloc fonctionnel MC_power tente de commander le
même axe.
• Le bloc fonctionnel MC_Stop est exécuté sur le même axe
et au même moment.
• Deux blocs fonctionnels MC_TouchProbe ou plus sont
exécutés sur le même axe et au même moment.
L’axe n’est pas opérationnel, car la ressource nécessaire
à un bloc fonctionnel est commandée par un autre bloc
fonctionnel ou n’est pas disponible.
Assurez-vous que la ressource nécessaire au bloc fonctionnel
est disponible pour utilisation.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset.
08
MC_FB_ERR_PROFILE
Le bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car le profil de
mouvement défini dans le bloc fonctionnel ne peut pas être
obtenu.
Corrigez le profil dans le bloc fonctionnel.
L’axe n’est pas opérationnel, car le profil de mouvement
défini dans un bloc fonctionnel ne peut pas être obtenu.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset. Corrigez le profil dans le bloc fonctionnel.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
87
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
ID d’erreur de bloc fonctionnel et d’état de l’axe
ID d’erreur
ID d’erreur MACRO
Description des erreurs pour le bloc fonctionnel
Description des erreurs pour l’état de l’axe(1)
09
MC_FB_ERR_VELOCITY
Le bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car le profil de
mouvement demandé dans le bloc fonctionnel ne peut pas
être obtenu en raison de la vitesse actuelle de l’axe.
Quelques exemples :
• Le bloc fonctionnel demande à l’axe d’inverser son sens
de rotation pendant que l’axe est en mouvement.
• Le profil de mouvement demandé ne peut pas être
obtenu, car la vitesse actuelle est trop lente ou trop
rapide.
Vérifiez le paramètre du profil de mouvement dans le bloc
fonctionnel, puis corrigez le profil ou réexécutez le bloc
fonctionnel lorsque la vitesse de l’axe est compatible avec le
profil de mouvement demandé.
L’axe n’est pas opérationnel. Le profil de mouvement
demandé dans le bloc fonctionnel ne peut pas être obtenu
en raison de la vitesse actuelle de l’axe.
Quelques exemples :
• Le bloc fonctionnel demande à l’axe d’inverser son sens
de rotation pendant que l’axe est en mouvement.
• Le profil de mouvement demandé ne peut pas être
obtenu, car la vitesse actuelle est trop lente ou trop
rapide.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset.
Corrigez le profil de mouvement dans le bloc fonctionnel ou
réexécutez le bloc fonctionnel lorsque la vitesse de l’axe est
compatible avec le profil de mouvement demandé.
10
MC_FB_ERR_SOFT_LIMIT
Ce bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car il terminerait
son mouvement au-delà de la limite logicielle ou le bloc
fonctionnel est abandonné, car la limite logicielle a été
atteinte.
Vérifiez les paramètres de vitesse ou de position cible dans le
bloc fonctionnel ou ajustez le paramètre de limite logicielle.
L’axe n’est pas opérationnel en raison d’une erreur de limite
logicielle qui a été détectée, ou d’une erreur de limite
logicielle dans un bloc fonctionnel.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset.
Vérifiez les paramètres de vitesse ou de position cible pour le
bloc fonctionnel ou ajustez le paramètre de limite logicielle.
11
MC_FB_ERR_HARD_LIMIT
Ce bloc fonctionnel est abandonné, car l’état actif de
l’interrupteur de fin de course câblé a été détecté au cours du
mouvement de l’axe ou il a été abandonné, car l’état actif de
l’interrupteur de fin de course câblé a été détecté avant le
début du mouvement de l’axe.
Éloignez l’axe de l’interrupteur de fin de course câblé dans le
sens de rotation opposé.
L’axe n’est pas opérationnel, car une erreur de fin de course
câblé a été détectée.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset, puis éloignez l’axe de l’interrupteur de fin de
course câblé dans le sens de rotation opposé.
12
MC_FB_ERR_LOG_LIMIT
Ce bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car il terminerait
son mouvement au-delà de la limite logique du totalisateur
PTO, ou le bloc fonctionnel est interrompu, car la limite
logique du totalisateur PTO a été atteinte.
Vérifiez les paramètres de vitesse ou de position cible
pour le bloc fonctionnel. Ou utilisez le bloc fonctionnel
MC_SetPosition pour ajuster le système de coordonnées
de l’axe.
L’axe n’est pas opérationnel, car une détection d’erreur de
limite logique du totalisateur PTO a été détectée, ou parce
qu’il est prévu que la limite logique du totalisateur PTO soit
atteinte dans un bloc fonctionnel.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset.
Vérifiez les paramètres de vitesse ou de position cible
pour le bloc fonctionnel. Ou utilisez le bloc fonctionnel
MC_SetPosition pour ajuster le système de coordonnées
de l’axe.
13
MC_FB_ERR_ENGINE
Une erreur d’exécution du générateur de mouvement est
détectée au cours de l’exécution de ce bloc fonctionnel.
Redémarrez toute la configuration du mouvement,
y compris l’automate, les variateurs et les actionneurs,
puis téléchargez à nouveau l’application utilisateur.
Si le défaut persiste, appelez le support technique.
L’axe n’est pas opérationnel, car une erreur d’exécution du
générateur de mouvement a été détectée.
Redémarrez toute la configuration du mouvement,
y compris l’automate, les variateurs et les actionneurs,
puis téléchargez à nouveau l’application utilisateur.
Si le défaut persiste, contactez votre représentant local du
support technique Rockwell Automation. Pour obtenir ses
coordonnées, voir :
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
16
MC_FB_ERR_NOT_HOMED
Le bloc fonctionnel ne peut pas s’exécuter, car l’axe doit
d’abord revenir à l’origine.
Exécutez un retour à l’origine de l’axe à l’aide du bloc
fonctionnel MC_Home.
L’axe n’est pas opérationnel, car l’axe n’a pas été ramené
à l’origine.
Réinitialisez l’état de l’axe à l’aide du bloc fonctionnel
MC_Reset.
128
MC_FB_PARAM_MODIFIED
Avertissement : le paramètre de mouvement demandé
pour l’axe a été ajusté.
Le bloc fonctionnel s’exécute avec succès.
Défaut interne de mouvement, ID d’erreur = 0x80.
Contactez votre représentant local du support technique
Rockwell Automation. Pour obtenir ses coordonnées, voir :
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
(1)
88
Vous pouvez afficher l’état de l’axe grâce à la fonction de contrôle de l’axe du logiciel Connected Components Workbench.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Lorsqu’un bloc fonctionnel de commande de mouvement se termine avec une
erreur et que l’axe est à l’état d’arrêt sur erreur, dans la plupart des cas, le bloc
fonctionnel MC_Reset (ou MC_Power Off/On et MC_Reset) peut être utilisé
pour récupérer l’axe. Ainsi, l’axe peut revenir à une opération de mouvement
normale sans arrêter le fonctionnement de l’automate.
Gestion des défauts majeurs
Si l’automate rencontre des problèmes et que la récupération n’est pas possible
via les blocs fonctionnels Stop, Reset ou Power (arrêt, réinitialisation ou
alimentation), le fonctionnement de l’automate est arrêté et un défaut majeur
est signalé.
Les codes suivants de défauts majeurs liés au mouvement sont définis pour les
automates Micro830 et Micro850.
Codes et description des erreurs pour défauts majeurs
Valeur du
défaut
majeur
ID de défaut MACRO
Description du défaut majeur
0xF100
EP_MC_CONFIG_GEN_ERR
Une erreur générale de configuration a été détectée dans
la configuration de mouvement téléchargée à partir de
Connected Components Workbench, par exemple un
numéro d’axe ou un intervalle d’exécution de mouvement
configurés sur une valeur hors limites.
Lorsque ce défaut majeur est signalé, il se peut qu’aucun
axe ne soit à l’état ErrorStop (arrêt sur erreur).
0xF110
EP_MC_RESOURCE_MISSING
La configuration du mouvement présente des problèmes
d’incohérence par rapport à la ressource de mouvement
téléchargée sur l’automate. Certaines ressources de
mouvement sont manquantes.
Lorsque ce défaut majeur est signalé, il se peut qu’aucun
axe ne soit à l’état ErrorStop (arrêt sur erreur).
0xF12x
EP_MC_CONFIG_AXS_ERR
La configuration de mouvement pour l’axe ne peut pas être
prise en charge par cette référence, ou la configuration
présente un conflit de ressources avec un autre axe de
mouvement, lequel a été configuré précédemment.
Cela peut être dû à la vitesse maximale, si l’accélération
max est configurée sur une valeur hors des limites prises
en charge.
x = ID de l’axe logique (0 à 3).
0xF15x
EP_MC_ENGINE_ERR
Une erreur logique du générateur de mouvement
(problème de logique du firmware ou de crash de la
mémoire) a été détectée pour un axe au cours du
fonctionnement cyclique du générateur de mouvement.
Cela peut être dû à un crash des données du générateur
de mouvement/de la mémoire.
(Il s’agit d’une erreur de fonctionnement du générateur de
mouvement, qui ne doit pas se produire dans le cadre des
opérations normales.)
x = ID de l’axe logique (0 à 3).
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
89
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Configuration de l’axe de
mouvement dans Connected
Components Workbench
Trois axes de mouvement au maximum peuvent être configurés via le logiciel
Connected Components Workbench. Pour ajouter, configurer, mettre à jour,
supprimer et surveiller un axe dans Connected Components Workbench,
reportez-vous aux sections suivantes.
CONSEIL
Les changements de configuration doivent être compilés et téléchargés sur l’automate
pour être pris en compte.
CONSEIL
Les valeurs pour les paramètres d’axe de mouvement différents sont validées en
fonction d’un ensemble de relations et de plage absolue prédéfinie. Pour obtenir
une description des relations entre paramètres, voir Validation des paramètres de
mouvement de l’axe, page 101.
Ajout d’un nouvel axe
IMPORTANT
Temps d’exécution du générateur de mouvement
Lorsqu’un axe est ajouté à la configuration, le temps d’exécution du générateur
de mouvement peut être configuré entre 1 et 10 ms (valeur par défaut : 1 ms).
Ce paramètre global s’applique à toutes les configurations d’axes de mouvement.
1. Dans l’arborescence de configuration des dispositifs, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur <Nouvel axe>. Cliquez sur Add.
2. Donnez un nom à l’axe. Cliquez sur Enter.
CONSEIL
Le nom doit commencer par une lettre ou un trait de soulignement, suivi d’une lettre
ou d’un trait de soulignement simple.
CONSEIL
Vous pouvez aussi appuyer sur F2 pour modifier le nom de l’axe.
3. Développez l’axe nouvellement créé pour voir les catégories de
configuration suivantes :
• Caractéristiques générales
• Moteur et charge
• Limites
• Dynamique
• Prise d’origine
90
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
CONSEIL
Chapitre 7
Pour modifier plus facilement ces propriétés de mouvement, voir Modification de la
configuration de l’axe, page 91. Vous pouvez aussi en apprendre plus à propos des
paramètres de configuration de l’axe.
Modification de la configuration de l’axe
Paramètres généraux
1. Dans l’arborescence de configuration de l’axe, cliquez sur General
(généralité).
L’onglet <Axis Name> – General properties (Nom de l’axe – Propriétés
générales) apparaît.
2. Modifiez les paramètres généraux. Vous pouvez vous reporter au tableau
pour obtenir une description des paramètres généraux de configuration
d’un axe de mouvement.
IMPORTANT
Pour modifier ces paramètres généraux, vous pouvez vous reporter à Signaux d’entrée
et de sortie, page 64 afin d’obtenir plus d’informations sur les sorties fixes et
configurables.
Paramètres généraux
Paramètre
Description et valeurs
Axis Name
Défini par l’utilisateur. Fournit un nom pour l’axe de mouvement.
PTO Channel
Présente la liste des voies de PTO disponibles.
Pulse output
Présente le nom de variable logique de la voie de sortie sens de rotation en fonction de
la valeur de la voie PTO qui a été attribuée.
Direction output
Présente le nom de variable logique de la voie de sortie sens de rotation en fonction de
la valeur de la voie PTO qui a été attribuée.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
91
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Paramètres généraux
Paramètre
Description et valeurs
Drive Enable Output
Drapeau d’activation de sortie servo actif. Cochez la case d’option pour activer.
– Output
La liste des variables de sortie TOR disponibles pouvant être attribuée en tant que
sortie de servovariateur.
– Active Level
Défini sur Haut (valeur par défaut) ou Bas.
In-position Input
Cochez la case d’option pour activer la surveillance de la sortie en position.
– Input
Liste de variables d’entrée TOR pour la surveillance de l’entrée en position.
Sélectionnez une entrée.
– Active Level
Défini sur Haut (valeur par défaut) ou Bas.
Drive ready input
Drapeau d’activation de l’entrée servovariateur prêt.
Cochez la case d’option pour activer l’entrée.
– Input
La liste des variables d’entrée TOR. Sélectionnez une entrée.
– Active Level
Défini sur Haut (valeur par défaut) ou Bas.
Touch probe input
Configurez l’utilisation éventuelle d’une entrée pour le palpeur.
Cochez la case d’option pour activer l’entrée de palpeur.
– Input
La liste des variables d’entrée TOR. Sélectionnez une entrée.
– Active Level
Définissez le niveau actif pour l’entrée de palpeur sur Haut (valeur par défaut) ou Bas.
Dénomination de la voie PTO
Les noms des voies de PTO embarquées sont précédés du préfixe EM (embarqué)
et chaque voie de PTO disponible est numéroté à partir de 0. Par exemple, un
automate prenant en charge trois axes aura les voies de PTO suivants disponibles :
• EM_0
• EM_1
• EM_2
Moteur et charge
Modifiez les propriétés de charge du moteur comme défini dans le tableau.
IMPORTANT
92
Certains paramètres de moteur et de charge sont des valeurs réelles. Pour plus
d’informations, voir Résolution des données réelles, page 98
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Paramètres de moteur et de charge
Paramètre
Description et valeurs
User-defined unit
Définit l’échelle d’unité correspondant à vos valeurs de système mécanique. Ces unités
seront reportées sur tous les axes de commande et de surveillance en valeurs d’unités
utilisateur, dans l’ensemble des fonctions de programmation, de configuration et de
surveillance.
Position
Faites un choix parmi les options suivantes :
– mm
– cm
– pouces
– tours
– unité personnalisée (format ASCII comprenant jusqu’à 7 caractères)
Time
Lecture seule. Prédéfini en secondes.
Motor revolution
Définit les valeurs d’impulsions par tour et de déplacement par tour.
Pulse per revolution(1)
Définit le nombre d’impulsions nécessaire pour obtenir un tour de moteur du variateur.
Plage : 0,0001 à 8 388 607
Valeur par défaut : 200,0
Travel per revolution(1)
Le déplacement par tour définit la distance, linéaire ou rotative, parcourue par la
charge à chaque tour du moteur.
Plage : 0,0001 à 8 388 607.
Valeur par défaut : 1,0 unité utilisateur.
Direction
(1)
Définit la polarité, le mode et les durées de changement.
Polarity
La polarité du sens de rotation détermine si le signal de sens de rotation reçu par
l’automate en tant qu’entrée discrète doit être interprété sur l’entrée telle qu’elle est
reçue par le contrôleur de mouvement (c’est-à-dire sans inversion) ou si le signal doit
être inversé avant son interprétation par la logique de commande de mouvement.
Défini comme inversé ou non inversé (valeur par défaut).
Mode
Défini comme bidirectionnel (valeur par défaut), positif (sens horaire) ou négatif
(sens anti-horaire).
Change delay time
Configurer de 0 à 100 ms.
La valeur par défaut est de 10 ms.
Le paramètre est défini en valeur REAL (à virgule flottante) dans Connected Components Workbench. Pour plus d’informations
à propos des conversions et des arrondis de valeurs REAL, voir Résolution des données réelles, page 98.
CONSEIL
Une bordure rouge autour d’un champ d’entrée indique qu’une valeur incorrecte a été
entrée. Défilez sur le champ pour voir le message d’info-bulle qui vous indiquera la
plage de valeurs valides pour le paramètre. Fournissez la valeur valide.
ATTENTION : la modification des paramètres de tour du moteur peut provoquer
un emballement de l’axe.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
93
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Limites
Modifiez les paramètres de limites en fonction du tableau ci-dessous.
ATTENTION : pour plus d’informations à propos des différents types de
limites, voir Limites, page 80.
Paramètres de limites
Paramètre(1)
Valeur
Hard Limits
Définit les limites câblées supérieure et inférieure de l’axe.
When hard limits is reached, apply
Configurez l’exécution d’un arrêt matériel forcé de PTO (interruption
immédiate de la sortie d’impulsion) ou la décélération (poursuite de la
sortie d’impulsion et utilisation des valeurs de décélération telles que
définies dans le profil d’arrêt d’urgence).
Choisissez l’une des valeurs suivantes :
• Arrêt matériel forcé de PTO
• Profil d’arrêt d’urgence
Lower Hard Limit
Cliquez sur la case pour activer une limite câblée inférieure.
Active Level (for Lower Hard Limit)
Haut ou Bas.
Upper Hard Limit
Cliquez sur la case pour activer.
Active Level (for Upper Hard Limit)
Haut ou Bas.
Soft Limits
Lower Soft Limit(2)
Upper Soft Limit(2)
(1)
Définit les valeurs de limites logicielles inférieure et supérieure.
La limite logicielle inférieure doit être inférieure à la limite logicielle
supérieure.
1. Cliquez sur la case pour activer une limite logicielle
inférieure/supérieure.
2. Spécifiez une valeur (en mm).
Pour convertir des unités utilisateur en impulsions :
Valeur en unités utilisateur = Valeur en impulsions x
(2)
Le paramètre est défini en valeur REAL (à virgule flottante) dans Connected Components Workbench. Pour plus d’informations
à propos des conversions et des arrondis de valeurs REAL, voir Résolution des données réelles, page 98.
CONSEIL
94
Déplacement par tour
Impulsions par tour
Une bordure rouge autour d’un champ d’entrée indique qu’une valeur incorrecte a été
entrée. Défilez sur le champ pour voir le message d’info-bulle qui vous indiquera la
plage de valeurs valides pour le paramètre. Fournissez la valeur valide.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
3. Cliquez sur Dynamics (dynamiques). L’onglet <Nom de l’axe> –
Dynamics apparaît. Modifiez les paramètres dynamiques en fonction
du tableau ci-dessous.
Paramètres dynamiques
Paramètre
Valeurs
Start/Stop Velocity(1) (2)
La plage est basée sur les paramètres Moteur et Charge (Voir Paramètres de moteur
et de charge, page 93) avec :
Plage : 1 à 100 000 impulsions/s
Valeur par défaut : 300 tr/min
Par exemple, vous pouvez configurer la valeur entre 0,005 et 500 mms/s pour
200 impulsions par tour et en unité par tour de 1 mm.(3)
La valeur de tr/mn est automatiquement renseignée lorsqu’une valeur en unités
utilisateur est spécifiée, mais l’utilisateur peut aussi entrer initialement une valeur
en tr/mn.
La vitesse de démarrage/arrêt ne doit pas être supérieure à la vitesse maximale.
Start/Stop Velocity in rpm(1) (2)
Max Velocity(1) (2)
La plage est basée sur les paramètres Moteur et Charge (Voir Paramètres de moteur
et de charge, page 93) avec :
Plage : 1 à 10 000 000 impulsions/s
Valeur par défaut : 100 000 impulsions/s
Max Acceleration(1)
La plage est basée sur les paramètres Moteur et Charge (Voir Paramètres de moteur
et de charge, page 93) avec :
Plage : 1 à 10 000 000 impulsions/s2
Valeur par défaut : 10 000 000 impulsions/s2
Max Deceleration(1)
La plage est basée sur les paramètres Moteur et Charge (Voir Paramètres de moteur
et de charge, page 93) avec :
Plage : 1 à 100 000 impulsions/s2
Valeur par défaut : 10 000 000 impulsions/s2
Max Jerk(1)
La plage est basée sur les paramètres Moteur et Charge (Voir Paramètres de moteur
et de charge, page 93) avec :
Plage : 0 à 10 000 000 impulsions/s3
Valeur par défaut : 10 000 000 impulsions/s3
Emergency Stop Profile
Définit les valeurs de type d’arrêt, de vitesse, de décélération et de variation
d’accélération.
Stop Type
Définir comme Arrêt décéléré (valeur par défaut) ou Arrêt immédiat.
Stop Velocity(1)
La plage est basée sur les paramètres Moteur et Charge (Voir Paramètres de moteur
et de charge, page 93) avec :
Plage : 1 à 100 000 impulsions/s
Valeur par défaut : 300 tr/min
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
95
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Paramètres dynamiques
Paramètre
Valeurs
(1)
Stop Deceleration
La plage est basée sur les paramètres Moteur et Charge (Voir Paramètres de moteur
et de charge, page 93) avec :
Plage : 1 à 10 000 000 impulsions/s
Valeur par défaut : 300 tour/mn2
Stop Jerk(1)
La plage est basée sur les paramètres Moteur et Charge (Voir Paramètres de moteur
et de charge, page 93) avec :
Plage : 0 à 10 000 000 impulsions/s3
Valeur par défaut : 0 tour/mn3 (Désactivé)
(1)
Le paramètre est défini en valeur REAL (à virgule flottante) dans Connected Components Workbench. Pour plus d’informations
à propos des conversions et des arrondis de valeurs REAL, voir Résolution des données réelles, page 98.
(2)
La formule permettant de convertir les tr/mn en unités utilisateur et vice versa :
v (en unités utilisateur/s) x 60 s
v (en tr/mn) =
déplacement par tour (en unités utilisateur)
(3)
Pour convertir une valeur de paramètre d’impulsion en unités utilisateur :
Valeur en unités utilisateur = Valeur en impulsions x
CONSEIL
96
Déplacement par tour
Impulsions par tour
Une bordure rouge autour d’un champ d’entrée indique qu’une valeur incorrecte a été
entrée. Défilez sur le champ pour voir le message d’info-bulle qui vous indiquera la
plage de valeurs valides pour le paramètre. Fournissez la valeur valide.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
4. Définissez les paramètres de retour à l’origine en fonction de la description
ci-dessous. Cliquez sur Homing.
Paramètres de retour à l’origine
Paramètre
Plage de valeurs
Homing Direction
Positif (sens horaire) ou négatif (sens anti-horaire).
Homing Velocity(1)
Plage : 1 à 100 000 impulsions/s
Valeur par défaut : 5 000,0 impulsions/s (25,0 mm/s)
REMARQUE : La vitesse de retour à l’origine ne doit pas être supérieure à la vitesse
maximale.
Homing Acceleration(1)
Plage : 1 à 10 000 000 impulsions/s2
Valeur par défaut : 5 000,0 impulsions/s2 (25,0 mm/s2)
REMARQUE : L’accélération de retour à l’origine ne doit pas être supérieure
à l’accélération maximale.
Homing Deceleration(1)
Plage : 1 à 10 000 000 impulsions/s2
Valeur par défaut : 5 000,0 impulsions/s2 (25,0 mm/s2)
REMARQUE : La décélération de retour à l’origine ne doit pas être supérieure à la
décélération maximale.
Homing Deceleration(1)
Plage : 0 à 10 000 000 impulsions/s
Valeur par défaut : 0,0 impulsion/s3 (0,0 mm/s3)
REMARQUE : La variation d’accélération de retour à l’origine ne doit pas être supérieure
à la variation d’accélération maximale.
Creep Velocity(1)
Plage : 1 à 5 000 impulsions/s
Valeur par défaut : 1 000,0 impulsions/s (5,0 mm/s)
REMARQUE : La vitesse d’approche de retour à l’origine ne doit pas être supérieure à la
vitesse maximale.
Homing Offset(1)
Plage : –1 073 741 824 à 1 073 741 824 impulsions
Valeur par défaut : 0,0 impulsion (0,0 mm)
Home Switch Input
Activez l’entrée de l’interrupteur d’origine en cliquant sur la case.
– Input
Valeur en lecture seule spécifiant la variable d’entrée pour l’entrée de l’interrupteur
d’origine.
– Active Level
Haut (valeur par défaut) ou Bas.
Home Marker Input
(1)
Activez le réglage d’une variable d’entrée TOR en cliquant sur la case à cocher.
– Input
Spécifiez la variable d’entrée TOR pour l’entrée du marqueur d’origine.
– Active Level
Définissez le niveau actif de l’entrée de l’interrupteur d’origine sur Haut (valeur par
défaut) ou Bas.
Le paramètre est défini en valeur REAL (à virgule flottante) dans Connected Components Workbench. Pour plus d’informations
à propos des conversions et des arrondis de valeurs REAL, voir Résolution des données réelles, page 98.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
97
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Vitesse de démarrage/arrêt de l’axe
La vitesse de démarrage/arrêt est la vitesse initiale lorsqu’un axe commence à se
déplacer et la dernière vitesse avant que l’axe ne s’arrête. Habituellement, la vitesse
de démarrage/arrêt est configurée à une valeur basse, afin qu’elle soit inférieure à
la vitesse la plus utilisée dans le bloc fonctionnel de mouvement.
• Lorsque la vitesse cible est inférieure à la vitesse de démarrage/arrêt,
déplacez l’axe immédiatement à la vitesse cible.
• Lorsque la vitesse cible N’EST PAS inférieure à la vitesse de
démarrage/arrêt, déplacez l’axe immédiatement à la vitesse de
démarrage/arrêt.
Résolution des données réelles
Certains éléments de données et certaines propriétés de l’axe utilisent un format
de données REAL (format à virgule flottante en simple précision). Les données
réelles ont une résolution à sept chiffres et les valeurs numériques entrées par
l’utilisateur qui comportent plus de sept chiffres sont converties. Voir les exemples
suivants.
Exemples de conversion de données REAL
Valeur utilisateur
Convertie en
0.12345678
0,1234568
1234.1234567
1234,123
12345678
1,234568E+07 (format exponentiel)
0.000012345678
1,234568E-05 (format exponentiel)
2147418166
2,147418+E09
–0.12345678
–0,1234568
Si le nombre de chiffres est supérieur à sept (7) et que le huitième chiffre est
supérieur ou égal à 5, le 7e chiffre est arrondi par excès. Par exemple :
21 474 185 arrondi à 2,147419E+07
21 474 186 arrondi à 2,147419E+07
Si le huitième chiffre est <5, aucun arrondi n’est effectué et le septième chiffre
reste inchangé. Par exemple :
21 474 181 arrondi à 2,147418E+07
98
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Exemples pour la configuration du mouvement : (1)
Paramètre
Valeur réelle
entrée par
l’utilisateur
Valeur convertie
dans Connected
Components
Workbench
Valeur d’erreur par info-bulle(1)
Pulses per revolution
8388608
8 388 608
(pas de conversion)
Les impulsions par tour doivent se situer
entre 0,0001 et 8 388 607 unités
utilisateur.
Upper Soft Limit
10730175
1,073018E+7
La limite logicielle supérieure doit
être supérieure à la limite logicielle
inférieure. La plage s’étend de
0 (exclusif) à 1,073217E+07 unités
utilisateur.
Lower Soft Limit
–10730175
–1,073018E+7
La limite logicielle inférieure doit
être inférieure à la limite logicielle
supérieure. La plage s’étend de
–1,073217E+07 à 0 (exclusif) unités
utilisateur.
(1)
Dans la page de configuration de l’axe dans Connected Components Workbench, un champ d’entrée avec une bordure rouge indique
que la valeur saisie est incorrecte. Un message par info-bulle doit vous indiquer la plage de valeurs attendue pour le paramètre.
La plage de valeurs présentée dans les messages info-bulle est également présentée au format de données REAL.
Exemple de surveillance de variables
Le moniteur de variables affiche six chiffres significatifs avec arrondi, mais le type
de données réel contient toujours sept chiffres significatifs.
Dans cet exemple, l’utilisateur a saisi la valeur de
position cible de 2 345,678.
Cette valeur est arrondie à six chiffres (2 345,68)
dans l’écran de surveillance des variables.
(1)
Pour les paramètres du bloc fonctionnel de mouvement, la validation des données est exécutée en temps d’exécution.
L’erreur correspondante sera fournie si la validation échoue.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
99
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Exemple de moniteur d’axe
Le moniteur d’axe affiche sept chiffres significatifs avec arrondi.
ATTENTION : pour plus d’informations à propos des différents paramètres de
configuration de l’axe, voir Configuration de l’axe de mouvement dans Connected
Components Workbench, page 90.
Précision des impulsions PTO
La fonction de mouvement du Micro800 est basée sur les impulsions et les valeurs
de distance et de vitesse sont conçues de manière à ce que toutes les valeurs liées
au PTO soient des entiers au niveau matériel, lors de la conversion en impulsions
PTO.
Par exemple, l’utilisateur configure les impulsions du moteur par tour sur
1 000 et le déplacement par tour sur 10 cm et que l’utilisateur souhaite une
vitesse du variateur de 4,504 cm/s. La vitesse cible est de 4,504 cm/s (soit
450,4 impulsions/s). Dans ce cas, la vitesse réelle commandée sera de 4,5 cm/s
(soit 450 impulsions/s) et les 0,4 impulsions/s sont arrondies.
100
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Ce plan d’arrondi s’applique également aux autres paramètres d’entrée tels que la
position, la distance, l’accélération, la décélération et la variation d’accélération.
Par exemple, avec la configuration de tour moteur définie ci-dessus, la
définition de la variation d’accélération de 4,504 cm/s3 équivaut à un réglage
de 4,501 cm/s3, car les deux valeurs sont arrondies à 4,5 cm/s3. Cet arrondi
s’applique à la fois à l’entrée de configuration de l’axe dans le logiciel Connected
Components Workbench et à l’entrée du bloc fonctionnel.
Validation des paramètres de mouvement de l’axe
Outre le fait qu’ils doivent se situer dans la plage absolue prédéfinie, les
paramètres de mouvement de l’axe sont validés en fonction de leurs relations avec
les autres paramètres. Ces relations ou règles sont répertoriées ci-dessous. Une
erreur est indiquée chaque fois qu’une infraction de ces relations est détectée.
• La limite logicielle inférieure doit être inférieure à la limite logicielle
supérieure.
• La vitesse de démarrage/arrêt ne doit pas être supérieure à la vitesse
maximale.
• La vitesse d’arrêt d’urgence ne doit pas être supérieure à la vitesse maximale.
• La vitesse de retour à l’origine ne doit pas être supérieure à la vitesse
maximale.
• L’accélération de retour à l’origine ne doit pas être supérieure
à l’accélération maximale.
• La décélération de retour à l’origine ne doit pas être supérieure à la
décélération maximale.
• La variation d’accélération de retour à l’origine ne doit pas être supérieure
à la variation d’accélération maximale.
• La vitesse d’approche de retour à l’origine ne doit pas être supérieure à la
vitesse maximale.
Suppression d’un axe
1. Dans l’arborescence de configuration des dispositifs et sous Mouvement,
cliquez avec le bouton droit sur le nom de l’axe et sélectionnez Delete
(supprimer).
2. Une boîte de dialogue apparaît, vous invitant à confirmer la suppression.
Cliquez sur Yes (oui).
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
101
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Surveillance d’un axe
Pour surveiller un axe, le logiciel Connected Components Workbench doit être
connecté à l’automate et en mode DÉBOGAGE.
1. Dans la page de configuration des dispositifs, cliquez sur Axis Monitor
(moniteur d’axe).
2. La fenêtre Axis Monitor apparaît et permet de visualiser les caractéristiques
suivantes :
• état de l’axe
• origine de l’axe effectuée
• mouvement
• description de l’erreur
• position commandée en unités utilisateur
• vitesse commandée en unités utilisateur par seconde
• position cible en unités utilisateur
• vitesse cible en unités utilisateur par seconde
Bloc fonctionnel Prise d’origine
Le bloc fonctionnel de prise d’origine MC_Home commande à l’axe d’exécuter
une séquence de « recherche d’origine ». L’entrée Position permet de définir la
position absolue lorsque le signal de référence est détecté et que le décalage
d’origine configuré est atteint. Ce bloc fonctionnel se termine à l’état Immobile
si la séquence de prise d’origine est réussie.
MC_Home ne peut être abandonné que par les blocs fonctionnels MC_Stop ou
MC_Power. Toute tentative d’abandon de la part des autres blocs fonctionnels de
mouvement provoquera une défaillance du bloc fonctionnel avec l’ID d’erreur =
MC_FB_ERR_STATE. Toutefois, l’opération de prise d’origine n’est pas
abandonnée et peut être exécutée normalement.
Si MC_Home est abandonné avant de se terminer, la position d’origine
recherchée précédemment est considérée comme non valide et l’état de prise
d’origine de l’axe effectuée est effacé.
Une fois l’axe mis sous tension, le bit d’état de prise d’origine effectuée est remis à
0 (prise d’origine pas effectuée). Dans la plupart des scénarios, le bloc fonctionnel
MC_Home doit être exécuté pour étalonner la position de l’axe par rapport à la
position d’origine de l’axe configurée après la mise sous tension avec MC_Power
(On).
Cinq modes de prise d’origine sont pris en charge sur les automates Micro830 et
Micro850.
Modes de prise d’origine
102
Valeur du
mode de prise
d’origine
Nom du mode de prise d’origine Description du mode de prise d’origine
0x00
MC_HOME_ABS_SWITCH
Le processus de prise d’origine recherche l’interrupteur
d’origine absolue.
0x01
MC_HOME_LIMIT_SWITCH
Le processus de prise d’origine recherche l’interrupteur de fin
de course.
0x02
MC_HOME_REF_WITH_ABS
Le processus de prise d’origine recherche l’interrupteur
d’origine absolue, plus l’impulsion de référence du codeur.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
Modes de prise d’origine
Valeur du
mode de prise
d’origine
Nom du mode de prise d’origine Description du mode de prise d’origine
0x03
MC_HOME_REF_PULSE
Le processus de prise d’origine recherche l’interrupteur de fin
de course, plus l’impulsion de référence du codeur.
0x04
MC_HOME_DIRECT
Processus statique de prise d’origine avec forçage direct d’une
position d’origine à partir de la référence de l’utilisateur.
Le bloc fonctionnel définit la position actuelle du mécanisme
comme position d’origine, cette position étant déterminée
par le paramètre d’entrée « Position ».
IMPORTANT
Si l’axe est sous tension avec un seul sens de rotation activé, le bloc fonctionnel
MC_Home (dans les modes 0, 1, 2, 3) génère une erreur et seul le bloc fonctionnel
MC_Home (mode 4) peut être exécuté. Pour plus de détails, voir le bloc fonctionnel
MC_Power.
Conditions pour une prise d’origine réussie
Pour que l’opération de prise d’origine réussisse, tous les interrupteurs (ou
capteurs) configurés doivent être correctement positionnés et câblés. L’ordre de
position correcte entre la position la plus négative et la position la plus positive –
c’est-à-dire entre la position la plus à gauche et la position la plus à droite dans
les diagrammes de configuration de prise d’origine dans cette section – pour les
interrupteurs est le suivant :
1. Interrupteur de fin de course inférieure
2. Interrupteur d’origine absolue
3. Interrupteur de fin de course supérieure
Pendant l’exécution du bloc fonctionnel MC_Home, la position d’origine est
réinitialisée et la position mécanique des limites logicielles est recalculée. Pendant
la séquence de prise d’origine, la configuration de mouvement pour les limites
logicielles est ignorée.
La séquence de mouvement de prise d’origine évoquée dans cette section repose
sur les hypothèses de configuration suivantes :
1. Le sens de rotation de la prise d’origine est configuré comme un sens de
rotation négatif ;
2. L’interrupteur de fin de course inférieure est configuré comme activé et
câblé ;
Les différents modes de prise d’origine tels que définis (voir le tableau Modes de
prise d’origine, page 102) peuvent avoir une séquence de mouvement différente,
mais néanmoins similaire. Le concept évoqué ci-dessous s’applique à différentes
configurations de prise d’origine.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
103
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
MC_HOME_ABS_SWITCH
IMPORTANT
Si l’interrupteur d’origine n’est pas configuré comme activé, la prise d’origine
MC_HOME_ABS_SWITCH (0) échoue avec MC_FB_ERR_PARAM.
La procédure de prise d’origine MC_HOME_ABS_SWITCH (0) réalise une
opération de prise d’origine par rapport à l’interrupteur d’origine. La séquence
de mouvement réelle dépend de l’interrupteur d’origine, de la configuration de
l’interrupteur de fin de course et de l’état réel des interrupteurs avant le début de la
prise d’origine – c’est-à-dire, lorsque le bloc fonctionnel MC_Home est émis.
Scénario 1 : partie mobile du côté droit (positif) de l’interrupteur d’origine avant le début de
prise d’origine
La séquence de mouvement de prise d’origine pour ce scénario est la suivante :
1. La partie mobile se déplace vers la gauche (sens de rotation négatif ) ;
2. Lorsque l’interrupteur d’origine est détecté, la partie mobile décélère
jusqu’à l’arrêt ;
3. La partie mobile recule (sens de rotation positif ) à la vitesse d’approche
afin de détecter le front On Off de l’interrupteur d’origine ;
4. Dès que le front On Off de l’interrupteur d’origine est détecté, la
position est enregistrée comme position d’origine mécanique et l’axe
décélère jusqu’à l’arrêt ;
5. Déplacement jusqu’à la position d’origine configurée. La position d’origine
mécanique enregistrée pendant la séquence de recul, plus le décalage
d’origine configuré pour l’axe dans le logiciel Connected Components
Workbench.
Scénario 2 : la partie mobile se trouve entre les interrupteurs de fin de course inférieure et de
prise d’origine avant le début de la séquence de prise d’origine
La séquence de mouvement de prise d’origine pour ce scénario est la suivante :
1. La partie mobile se déplace vers la gauche (sens de rotation négatif ) ;
2. Lorsque l’interrupteur de fin de course inférieure est détecté, la partie
mobile ralentit jusqu’à l’arrêt ou s’arrête immédiatement, selon la
configuration d’arrêt de l’interrupteur de fin de course câblé ;
3. La partie mobile recule (sens de rotation positif ) à la vitesse d’approche
pour détecter le front On Off de l’interrupteur d’origine ;
4. Dès que le front On Off de l’interrupteur d’origine est détecté, la
position est enregistrée comme position d’origine mécanique et l’axe
décélère jusqu’à l’arrêt ;
104
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
5. Déplacement jusqu’à la position d’origine configurée. La position d’origine
mécanique enregistrée pendant la séquence de recul, plus le décalage
d’origine configuré pour l’axe dans le logiciel Connected Components
Workbench.
CONSEIL
Si l’interrupteur de fin de course inférieure n’est pas configuré ou pas câblé, le
mouvement de prise d’origine échoue et le mouvement vers la gauche se poursuit
jusqu’à ce que le variateur ou la partie mobile ne puisse plus se déplacer.
Scénario 3 : partie mobile placée sur l’interrupteur de fin de course inférieure ou sur
l’interrupteur d’origine avant le début de la séquence de prise d’origine
La séquence de mouvement de prise d’origine pour ce scénario est la suivante :
1. La partie mobile se déplace vers la droite (sens de rotation positif ) à la
vitesse d’approche pour détecter le front On Off de l’interrupteur
d’origine ;
2. Dès que le front On Off de l’interrupteur d’origine est détecté, la
position est enregistrée comme position d’origine mécanique et l’axe
décélère jusqu’à l’arrêt ;
3. Déplacement jusqu’à la position d’origine configurée. La position d’origine
mécanique enregistrée pendant la séquence de déplacement vers la droite,
plus le décalage d’origine configuré pour l’axe dans le logiciel Connected
Components Workbench.
Scénario 4 : partie mobile à gauche (côté négatif) de l’interrupteur de fin de course inférieure
avant le début de la séquence de prise d’origine
Dans ce cas, le mouvement de prise d’origine échoue et se poursuit vers la gauche
jusqu’à ce que le variateur ou la partie mobile ne puisse plus se déplacer.
L’utilisateur doit s’assurer que la partie mobile se trouve à l’emplacement correct
avant le début de la prise d’origine.
MC_HOME_LIMIT_SWITCH
IMPORTANT
Si l’interrupteur de fin de course inférieure n’est pas configuré comme Activé, la prise
d’origine MC_HOME_LIMIT_SWITCH (1) échoue (ID d’erreur : MC_FB_ERR_PARAM).
Pour la prise d’origine à l’aide de l’interrupteur de fin de course inférieure, un
décalage d’origine positif peut être configuré ; pour la prise d’origine à l’aide de
l’interrupteur de fin de course supérieure, un décalage d’origine négatif est
configuré.
La procédure de prise d’origine MC_HOME_LIMIT_SWITCH (1) exécute
une opération de prise d’origine à l’aide de l’interrupteur de fin de course. La
séquence de mouvement réelle dépend de la configuration de l’interrupteur de fin
de course et de l’état réel de l’interrupteur avant le début de la prise d’origine –
c’est-à-dire, lorsque le bloc fonctionnel MC_Home est émis.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
105
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Scénario 1 : partie mobile du côté droit (positif) de l’interrupteur de fin de course inférieure
avant le début de la prise d’origine
La séquence de mouvement de prise d’origine pour ce scénario est la suivante :
1. La partie mobile se déplace vers la gauche (sens de rotation négatif ) ;
2. Quand l’interrupteur de fin de course inférieure est détecté, la partie
mobile ralentit jusqu’à l’arrêt ou s’arrête immédiatement, selon la
configuration d’arrêt de l’interrupteur de fin de course câblé ;
3. La partie mobile recule (sens de rotation positif ) à la vitesse d’approche
pour détecter le front On Off de l’interrupteur de fin de course
inférieure ;
4. Dès que le front On Off de l’interrupteur de fin de course inférieure est
détecté, la position est enregistrée comme position d’origine mécanique et
l’axe décélère jusqu’à l’arrêt ;
5. Déplacement jusqu’à la position d’origine configurée. La position d’origine
mécanique enregistrée pendant la séquence de recul, plus le décalage
d’origine configuré pour l’axe dans le logiciel Connected Components
Workbench.
Scénario 2 : partie mobile sur l’interrupteur de fin de course inférieure avant le début de la
séquence de prise d’origine
La séquence de mouvement de prise d’origine pour ce scénario est la suivante :
1. La partie mobile se déplace vers la droite (sens de rotation positif ) à la
vitesse d’approche pour détecter le front On Off de l’interrupteur
d’origine ;
2. Dès que le front On Off de l’interrupteur de fin de course inférieure est
détecté, la position est enregistrée comme position d’origine mécanique et
l’axe décélère jusqu’à l’arrêt ;
3. Déplacement jusqu’à la position d’origine configurée. La position d’origine
mécanique enregistrée pendant la séquence de déplacement vers la droite,
plus le décalage d’origine configuré pour l’axe dans le logiciel Connected
Components Workbench.
Scénario 3 : partie mobile à gauche (côté négatif) de l’interrupteur de fin de course inférieure
avant le début de la séquence de prise d’origine
Dans ce cas, le mouvement de prise d’origine échoue et se poursuit vers la gauche
jusqu’à ce que le variateur ou la partie mobile ne puisse plus se déplacer.
L’utilisateur doit s’assurer que la partie mobile se trouve à l’emplacement correct
avant le début de la prise d’origine.
106
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
MC_HOME_REF_WITH_ABS
IMPORTANT
Si l’interrupteur d’origine ou l’impulsion de référence n’est pas configuré comme
Activé, la prise d’origine MC_HOME_REF_WITH_ABS (2) échoue avec l’ID d’erreur :
MC_FB_ERR_PARAM.
La procédure de prise d’origine MC_HOME_REF_WITH_ABS (2) procède
à une opération de prise d’origine par rapport à l’interrupteur d’origine, plus le
signal d’impulsion de référence fine. La séquence de mouvement réelle dépend de
l’interrupteur d’origine, de la configuration de l’interrupteur de fin de course et
de l’état réel des interrupteurs avant le début de la prise d’origine – c’est-à-dire,
lorsque le bloc fonctionnel MC_Home est émis.
Scénario 1 : partie mobile du côté droit (positif) de l’interrupteur d’origine avant le début du
retour au point d’origine
La séquence de mouvement de prise d’origine pour ce scénario est la suivante :
1. La partie mobile se déplace vers la gauche (sens de rotation négatif ) ;
2. Lorsque l’interrupteur d’origine absolue est détecté, la partie mobile
décélère jusqu’à l’arrêt ;
3. La partie mobile recule (sens de rotation positif ) à la vitesse d’approche
pour détecter le front On Off de l’interrupteur d’origine absolue ;
4. Dès que le front On Off de l’interrupteur d’origine absolue est détecté,
commencer à détecter le premier signal d’impulsion de référence entrant ;
5. Dès que le premier signal d’impulsion de référence arrive, la position est
enregistrée comme position d’origine mécanique et l’axe décélère jusqu’à
l’arrêt ;
6. Déplacement jusqu’à la position d’origine configurée. La position d’origine
mécanique enregistrée pendant la séquence de recul, plus le décalage
d’origine configuré pour l’axe dans le logiciel Connected Components
Workbench.
Scénario 2 : la partie mobile se trouve entre les interrupteurs de fin de course inférieure et de
prise d’origine avant le début de la séquence de prise d’origine
La séquence de mouvement de prise d’origine pour ce scénario est la suivante :
1. La partie mobile se déplace vers la gauche (sens de rotation négatif ) ;
2. Quand l’interrupteur de fin de course inférieure est détecté, la partie
mobile ralentit jusqu’à l’arrêt ou s’arrête immédiatement, selon la
configuration d’arrêt de l’interrupteur de fin de course câblé ;
3. La partie mobile recule (sens de rotation positif ) à la vitesse d’approche
pour détecter le front On Off de l’interrupteur d’origine ;
4. Dès que le front On Off de l’interrupteur d’origine absolue est détecté,
commencer à détecter le premier signal d’impulsion de référence entrant ;
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
107
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
5. Dès que le premier signal d’impulsion de référence arrive, la position est
enregistrée comme position d’origine mécanique et l’axe décélère jusqu’à
l’arrêt ;
6. Déplacement jusqu’à la position d’origine configurée. La position d’origine
mécanique enregistrée pendant la séquence de recul, plus le décalage
d’origine configuré pour l’axe dans le logiciel Connected Components
Workbench.
IMPORTANT
Dans ce cas, si l’interrupteur de fin de course inférieure n’est pas configuré ou pas câblé,
le mouvement de prise d’origine échoue et le mouvement vers la gauche se poursuit
jusqu’à ce que le variateur ou la partie mobile ne puisse plus se déplacer.
Scénario 3 : partie mobile placée sur l’interrupteur de fin de course inférieure ou sur
l’interrupteur d’origine avant le début de la séquence de prise d’origine
La séquence de mouvement de prise d’origine pour ce scénario est la suivante :
1. La partie mobile se déplace vers la droite (sens de rotation positif ) à la
vitesse d’approche pour détecter le front On Off de l’interrupteur
d’origine ;
2. Dès que le front On Off de l’interrupteur d’origine absolue est détecté,
commencer à détecter le premier signal d’impulsion de référence entrant ;
3. Dès que le premier signal d’impulsion de référence arrive, la position est
enregistrée comme position d’origine mécanique et l’axe décélère jusqu’à
l’arrêt ;
4. Déplacement jusqu’à la position d’origine configurée. La position d’origine
mécanique enregistrée pendant la séquence de déplacement vers la droite,
plus le décalage d’origine configuré pour l’axe dans le logiciel Connected
Components Workbench.
Scénario 4 : partie mobile à gauche (côté négatif) de l’interrupteur de fin de course inférieure
avant le début de la séquence de prise d’origine
Dans ce cas, le mouvement de prise d’origine échoue et se poursuit vers la gauche
jusqu’à ce que le variateur ou la partie mobile ne puisse plus se déplacer.
L’utilisateur doit s’assurer que la partie mobile se trouve à l’emplacement correct
avant le début de la prise d’origine.
108
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Chapitre 7
MC_HOME_REF_PULSE
IMPORTANT
Si l’interrupteur d’origine ou l’impulsion de référence n’est pas configuré comme
Activé, la prise d’origine MC_HOME_REF_PULSE (3) échoue avec l’ID d’erreur :
MC_FB_ERR_PARAM).
Pour la prise d’origine à l’aide de l’interrupteur de fin de course inférieure, un
décalage d’origine positif peut être configuré ; pour la prise d’origine à l’aide de
l’interrupteur de fin de course supérieure, un décalage d’origine négatif est
configuré.
La procédure de prise d’origine MC_HOME_REF_WITH_ABS (3) procède
à une opération de prise d’origine par rapport à l’interrupteur d’origine, plus le
signal d’impulsion de référence fine. La séquence de mouvement réelle dépend de
la configuration de l’interrupteur de fin de course et de l’état réel des interrupteurs
avant le début de la prise d’origine – c’est-à-dire, lorsque le bloc fonctionnel
MC_Home est émis.
Scénario 1 : partie mobile du côté droit (positif) de l’interrupteur de fin de course inférieure
avant le début de la prise d’origine
La séquence de mouvement de prise d’origine pour ce scénario est la suivante :
1. La partie mobile se déplace vers la gauche (sens de rotation négatif ) ;
2. Quand l’interrupteur de fin de course inférieure est détecté, la partie
mobile ralentit jusqu’à l’arrêt ou s’arrête immédiatement, selon la
configuration d’arrêt de l’interrupteur de fin de course câblé ;
3. La partie mobile recule (sens de rotation positif ) à la vitesse d’approche
pour détecter le front On Off de l’interrupteur de fin de course
inférieure ;
4. Dès que le front On Off de l’interrupteur de fin de course inférieure est
détecté, commencer à détecter le premier signal d’impulsion de référence ;
5. Dès que le premier signal d’impulsion de référence arrive, la position est
enregistrée comme position d’origine mécanique et l’axe décélère jusqu’à
l’arrêt ;
6. Déplacement jusqu’à la position d’origine configurée. La position d’origine
mécanique enregistrée pendant la séquence de recul, plus le décalage
d’origine configuré pour l’axe dans le logiciel Connected Components
Workbench.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
109
Chapitre 7
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Scénario 2 : partie mobile sur l’interrupteur de fin de course inférieure avant le début de la
séquence de prise d’origine
La séquence de mouvement de prise d’origine pour ce scénario est la suivante :
1. La partie mobile se déplace vers la droite (sens de rotation positif ) à la
vitesse d’approche pour détecter le front On Off de l’interrupteur de
fin de course inférieure ;
2. Dès que le front On Off de l’interrupteur de fin de course inférieure est
détecté, commencer à détecter le premier signal d’impulsion de référence ;
3. Dès que le premier signal d’impulsion de référence arrive, la position est
enregistrée comme position d’origine mécanique et l’axe décélère jusqu’à
l’arrêt ;
4. Déplacement jusqu’à la position d’origine configurée. La position d’origine
mécanique enregistrée pendant la séquence de recul, plus le décalage
d’origine configuré pour l’axe dans le logiciel Connected Components
Workbench.
Scénario 3 : partie mobile à gauche (côté négatif) de l’interrupteur de fin de course inférieure
avant le début de la séquence de prise d’origine
Dans ce cas, le mouvement de prise d’origine échoue et se poursuit vers la gauche
jusqu’à ce que le variateur ou la partie mobile ne puisse plus se déplacer.
L’utilisateur doit s’assurer que la partie mobile se trouve à l’emplacement correct
avant le début de la prise d’origine.
MC_HOME_DIRECT
La procédure de prise d’origine MC_HOME_DIRECT (4) procède à une
prise d’origine statique en forçant directement une position réelle. Aucun
mouvement physique n’est exécuté dans ce mode. Cela équivaut à une action
MC_SetPosition, si ce n’est que le bit d’état de prise d’origine de l’axe effectuée
est activé après la réalisation réussie de la procédure MC_Home (mode = 4).
110
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Utilisation de sortie à train
d’impulsions (PTO) pour la
commande MLI
1
Chapitre 7
L’exemple suivant montre comment utiliser un axe PTO en tant que MLI.
Démarrez le logiciel Connected Components Workbench et créez le programme
à relais suivant.
Activez/démarrez l’axe MLI (PWM) immédiatement après être passé en mode Exécution. L’axe MLI reste sous tension (jusqu’au passage au mode Programmation,
et ainsi de suite).
MC_Power_1
MC_Power
__SYSVA_FIRST_SCAN
EN
ENO
MLI0
Axe
Axe
VRAI
Activer
État
VRAI
Activer_Positif
VRAI
Activer_Négatif
Occupé
Actif
Erreur
IDErreur
2
Utilisez en permanence le paramètre MC_Write (paramètre 1005) pour modifier le cycle marche/arrêt de la variable globale G_PWM_Duty_Cycle
(exemple : 0,5 => 50 %)
Update_PWM_Duty_Cycle
Update_PWM_Duty_Cycle
MC_WriteParameter_1
MC_WriteParameter
MLI0
Update_PWM_Duty_Cycle
1005
G_PWM_Duty_Cycle
0
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
EN
ENO
EntAxe
Axe
Exécuter
Terminé
Numéro_Paramètre
Occupé
Valeur
MC_ModeExécution
Erreur
IDErreur
111
Chapitre 7
3
Commande d’axe avec sorties à train d’impulsions (PTO) et modulateur de largeur d’impulsions (PWM)
Après la première scrutation, utilisez MC_MoveVelocity pour activer en permanence la fréquence du MLI (par exemple : 50 000 => 50 KHz) de la variable globale
G_PWM_Frequency. L’axe MIL fonctionne en permanence (jusqu’au passage au mode Programmation, MC_Halt, et ainsi de suite).
MC_MoveVelocity_1
MC_MoveVelocity
__SYSVA_FIRST_SCAN
EN
ENO
MLI0
EntAxe
Axe
VRAI
Exécuter
G_PWM_Frequency
EntVitesse
Occupé
Vitesse
50000.0
Accélération
Actif
50000.0
Accélération
Direction
0,0
Décélération
CommandeAbandonnée
1
Variation d’accélération (Jerk)
0
EntDirection
Erreur
IDErreur
UOP PWM_Program
L’UOP définit quatre variables.
112
Variable MC_Power_1
(* *)
Direction : VAR
Type de données : MC_Power
Attribut : LectureÉcriture
Variable directe (Voie) :
Variable MC_MoveVelocity_1
(* *)
Direction : VAR
Type de données : MC_MoveVelocity
Attribut : LectureÉcriture
Variable directe (Voie) :
Variable Update_PWM_Duty_Cycle
(* *)
Direction : Var
Type de données : BOOL
Attribut : LectureÉcriture
Variable directe (Voie) :
Variable MC_Power_1
(* *)
Direction : VAR
Type de données : MC_Power
Attribut : LectureÉcriture
Variable directe (Voie) :
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Chapitre
8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de
fin de course programmable
Présentation du compteur
rapide
Tous les automates Micro830 et Micro850, à l’exception du 2080-LCxx-AWB,
acceptent jusqu’à six compteurs rapides (HSC). La fonctionnalité HSC du
Micro800 est constituée de deux composants principaux : le matériel de
compteur rapide (entrées embarquées dans l’automate) et les instructions de
compteur rapide dans le programme d’application. Les instructions du compteur
rapide appliquent une configuration au matériel de compteur et actualisent le
totalisateur.
ATTENTION : pour utiliser efficacement la fonctionnalité HSC du Micro800, vous
devez appréhender les éléments suivants :
• Composants HSC et éléments de données.
Les premières sections du chapitre apportent une description détaillée de ces
composants. Des instructions de mise en service (voir page 183) sont également
disponibles pour vous guider dans l’installation d’un projet HSC type.
• Programmation et travail avec des éléments de Connected Components Workbench.
L’utilisateur a besoin d’avoir une connaissance pratique de la programmation,
notamment des diagrammes en logique à relais, du texte structuré ou des
diagrammes de blocs fonctionnels pour être en mesure de travailler avec les blocs
fonctionnels et les variables du HSC.
ATTENTION : des informations supplémentaires concernant le bloc fonctionnel HSC
et ses éléments sont disponibles dans l’aide en ligne de Connected Components
Workbench, fournie lors de l’installation de Connected Components Workbench.
Ce chapitre décrit comment utiliser la fonctionnalité HSC et contient également
des sections sur le HSC et les blocs fonctionnels HSC_ SET_STS :
• Structures de données du compteur rapide (HSC)
• Bloc fonctionnel HSC (Compteur rapide)
• Bloc fonctionnel HSC_SET_STSl
• Fonctionnalité d’interrupteur de fin de course programmable (PLS)
• Interruptions HSC
Présentation de l’interrupteur
de fin de course programmable
La fonctionnalité d’interrupteur de fin de course programmable vous permet de
configurer le compteur rapide afin qu’il fonctionne comme un PLS (interrupteur
de fin de course programmable) ou un interrupteur à came rotative. Pour de
plus amples informations, voir Fonctionnalité d’interrupteur de fin de course
programmable (PLS), page 139.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
113
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Qu’est-ce qu’un compteur
rapide ?
Un compteur rapide est utilisé pour détecter des impulsions courtes (rapides)
et ses instructions spécialisées pour amorcer d’autres opérations de commande,
lorsque le comptage atteint les valeurs de présélection. Ces opérations de
commande incluent l’exécution automatique et immédiate du sous-programme
d’interruption du compteur rapide et l’actualisation immédiate des sorties d’après
une source et un arrangement de masque que vous avez configuré.
Les fonctionnalités du HSC sont différentes de la plupart des autres instructions
de commande de programme. Elles sont contrôlées par un ensemble de circuits
personnalisé, fonctionnant en parallèle du processeur principal du système. Les
grandes exigences de hautes performances de ces fonctionnalités nécessitent une
telle configuration.
Caractéristiques et fonctionnement
Le HSC est extrêmement polyvalent, vous pouvez sélectionner ou configurer
le HSC maître sur l’un des dix (10) modes et le HSC auxiliaire sur l’un des (5)
modes de fonctionnement. Pour obtenir des informations complémentaires,
voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Voici certaines des capacités évoluées des compteurs rapides :
• Fonctionnement à 100 kHz
• Commande directe des sorties
• Données de type entier signé 32 bits (plage de comptage de
± 2 147 483 647)
• Présélections basse et haute programmables et consignes de débordement
ou de dépassement inférieur
• Traitement d’interruption automatique, basé sur la valeur accumulée de
comptage
• Modification des paramètres à la volée (à partir du programme de
commande utilisateur)
Le compteur rapide fonctionne de la manière décrite dans le schéma ci-après.
Fonctionnement du compteur rapide
Variable
HscAppData.OFSetting
Débordement
HscAppData.HPSetting
Présélection haute
+2 147 483 647 maximum
0
114
HscAppData.LPSetting
Présélection basse
HscAppData.UFSetting
Dépassement inférieur
–2 147 483 648 minimum
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
CONSEIL
Chapitre 8
Vous devez paramétrer une valeur pour les variables OFSetting, HPSetting et UFSetting
avant de déclencher le démarrage du HSC. Dans le cas contraire, l’automate sera mis en
défaut. (la configuration d’une valeur pour LPSetting est facultative pour certains
modes de comptage)
Pour des informations complémentaires sur la variable d’entrée de HscAppData, voir
Structure des données HSC APP, page 119.
Lorsque vous utilisez les blocs fonctionnels HSC, il est conseillé de :
• configurer le paramètre de dépassement inférieur de HSCAppData
(UFSetting) et le paramètre de présélection basse (LPSetting) sur une
valeur inférieure à 0, afin d’éviter tout défaut de fonctionnement potentiel
du HSC, lorsque le totalisateur du HSC est réinitialisé à 0 ;
• configurer le paramètre de débordement de HSCAppData (OFSetting)
et le paramètre de présélection haute (HPSetting) sur une valeur
supérieure à 0, afin d’éviter tout défaut de fonctionnement potentiel du
HSC, lorsque le totalisateur du HSC est réinitialisé à 0.
Dans certains cas, un compteur auxiliaire sera désactivé par le mode du compteur
maître. Voir la section Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
CONSEIL
IMPORTANT
Adressage des entrées et
du câblage du HSC
HSC0 est utilisé dans ce document pour définir comment un HSC fonctionne.
La fonction HSC peut uniquement être utilisée avec les E/S embarquées de
l’automate. Elle ne peut être utilisée avec les modules d’extension d’E/S.
Tous les automates Micro830 et Micro850, à l’exception du 2080-LCxx-xxAWB,
sont équipés de compteurs rapides à 100 kHz. Chaque compteur rapide principal
a quatre entrées dédiées et chaque compteur rapide auxiliaire à deux entrées
dédiées.
Compteurs rapides Micro830 et Micro850
10/16 points
24 points
48 points
Nombre d’HSC
2
4
6
Compteurs rapides principaux
1 (compteur 0)
2 (compteur 0, 2)
3 (compteurs 0, 2 et 4)
Compteurs rapides auxiliaires
1 (compteur 1)
2 (compteur 1, 3)
3 (compteurs 1, 3 et 5)
Compteur rapide
Entrées utilisées
HSC0
0, 1, 2, 3
HSC1
2, 3
HSC2
4, 5, 6, 7
HSC3
6, 7
HSC4
8, 9, 10, 11
HSC5
10, 11
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
115
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Le compteur auxiliaire de HSC0 est HSC1, celui de HSC2 est HSC3 et celui de
HSC4 est HSC5. Chaque ensemble de compteurs partage l’entrée. Le tableau
suivant montre les entrées dédiées du HSC selon le mode.
Adressage du câblage des entrées du HSC
Entrée embarquée
HSC0
0
01
02
03
A/C
B/D
Réinitialisation
Maintien
A/C
B/D
HSC1
HSC2
04
05
06
07
A/C
B/D
Réinitialisation
Maintien
A/C
B/D
HSC3
HSC4
08
09
10
11
A/C
B/D
Réinitialisation
Maintien
A/C
B/D
HSC5
Les tableaux suivants présentent l’adressage du câblage des entrées des automates
Micro830 et Micro850.
Adressage du câblage des entrées HSC de l’automate 10 et 16 points Micro830
Modes de fonctionnement
Entrée 0 (HSC0)
Entrée 2 (HSC1)
Entrée 1 (HSC0)
Entrée 3 (HSC1)
Compteur avec sens interne
(mode 1a)
Comptage
Inutilisé
Compteur avec sens interne,
réinitialisation et maintien externes
(mode 1b)
Comptage
Inutilisé
Réinitialisation
Compteur avec un sens externe
(mode 2a)
Comptage/Comptage
régressif
Direction
Inutilisé
Compteur avec sens, réinitialisation
et maintien externes (mode 2b)
Comptage
Direction
Réinitialisation
Compteur à deux entrées (mode 3a)
Comptage
Comptage régressif
Inutilisé
Compteur à deux entrées avec
réinitialisation et maintien externes
(mode 3b)
Comptage
Comptage régressif
Réinitialisation
Compteur en quadrature (mode 4a)
Entrée voie A
Entrée voie B
Inutilisé
Compteur en quadrature avec
réinitialisation et maintien externes
(mode 4b)
Entrée voie A
Entrée voie B
Voie Z
Réinitialisation
Compteur en quadrature X4
(mode 5a)
Entrée voie A
Entrée voie B
Inutilisé
Compteur en quadrature X4 avec
réinitialisation et maintien
Entrée voie A
Entrée voie B
Voie Z
Réinitialisation
116
Entrée 2 (HSC0)
Entrée 3 (HSC0)
Valeur de mode dans le
programme utilisateur
(HSCAppData.HSCMode)
0
Maintien
1
2
Maintien
3
4
Maintien
5
6
Maintien
7
8
Maintien
9
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Adressage du câblage des entrées HSC de l’automate 24 points Micro830/Micro850
Modes de fonctionnement
Entrée 0 (HSC0)
Entrée 2 (HSC1)
Entrée 4 (HSC2)
Entrée 6 (HSC3)
Entrée 1 (HSC0)
Entrée 3 (HSC1)
Entrée 5 (HSC2)
Entrée 7 (HSC3)
Entrée 2 (HSC0)
Entrée 6 (HSC2)
Compteur avec sens interne
(mode 1a)
Comptage
Inutilisé
Compteur avec sens interne,
réinitialisation et maintien externes
(mode 1b)
Comptage
Inutilisé
Réinitialisation
Compteur avec un sens externe
(mode 2a)
Comptage/Comptage
régressif
Direction
Inutilisé
Compteur avec sens, réinitialisation
et maintien externes (mode 2b)
Comptage/Comptage
régressif
Direction
Réinitialisation
Compteur à deux entrées (mode 3a)
Comptage
Comptage régressif
Inutilisé
Compteur à deux entrées avec
réinitialisation et maintien externes
(mode 3b)
Comptage
Comptage régressif
Réinitialisation
Compteur en quadrature (mode 4a)
Entrée voie A
Entrée voie B
Inutilisé
Compteur en quadrature avec
réinitialisation et maintien externes
(mode 4b)
Entrée voie A
Entrée voie B
Voie Z Réinitialisation
Compteur en quadrature X4
(mode 5a)
Entrée voie A
Entrée voie B
Inutilisé
Compteur en quadrature X4 avec
réinitialisation et maintien
Entrée voie A
Entrée voie B
Voie Z Réinitialisation
Entrée 3 (HSC0)
Entrée 7 (HSC2)
Valeur de mode dans
le programme
utilisateur
0
Maintien
1
2
Maintien
3
4
Maintien
5
6
Maintien
7
8
Maintien
9
Entrée 3 (HSC0)
Entrée 7 (HSC2)
Entrée 11 (HSC4)
Valeur de mode dans
le programme
utilisateur
Adressage du câblage des entrées HSC de l’automate 48 points Micro830/Micro850
Modes de fonctionnement
Entrée 0 (HSC0)
Entrée 2 (HSC1)
Entrée 4 (HSC2)
Entrée 6 (HSC3)
Entrée 8 (HSC4)
Entrée 10 (HSC5)
Entrée 1 (HSC0)
Entrée 3 (HSC1)
Entrée 5 (HSC2)
Entrée 7 (HSC3)
Entrée 9 (HSC4)
Entrée 11 (HSC5)
Compteur avec sens interne
(mode 1a)
Comptage
Inutilisé
Compteur avec sens interne,
réinitialisation et maintien externes
(mode 1b)
Comptage
Inutilisé
Réinitialisation
Compteur avec un sens externe
(mode 2a)
Comptage/Comptage
régressif
Direction
Inutilisé
Compteur avec sens, réinitialisation
et maintien externes (mode 2b)
Comptage/Comptage
régressif
Direction
Réinitialisation
Compteur à deux entrées (mode 3a)
Comptage
Comptage régressif
Inutilisé
Compteur à deux entrées avec
réinitialisation et maintien externes
(mode 3b)
Comptage
Comptage régressif
Réinitialisation
Compteur en quadrature (mode 4a)
Entrée voie A
Entrée voie B
Inutilisé
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Entrée 2 (HSC0)
Entrée 6 (HSC2)
Entrée 10 (HSC4)
0
Maintien
1
2
Maintien
3
4
Maintien
5
6
117
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Adressage du câblage des entrées HSC de l’automate 48 points Micro830/Micro850
Modes de fonctionnement
Entrée 0 (HSC0)
Entrée 2 (HSC1)
Entrée 4 (HSC2)
Entrée 6 (HSC3)
Entrée 8 (HSC4)
Entrée 10 (HSC5)
Entrée 1 (HSC0)
Entrée 3 (HSC1)
Entrée 5 (HSC2)
Entrée 7 (HSC3)
Entrée 9 (HSC4)
Entrée 11 (HSC5)
Entrée 2 (HSC0)
Entrée 6 (HSC2)
Entrée 10 (HSC4)
Entrée 3 (HSC0)
Entrée 7 (HSC2)
Entrée 11 (HSC4)
Valeur de mode dans
le programme
utilisateur
Compteur en quadrature avec
réinitialisation et maintien externes
(mode 4b)
Entrée voie A
Entrée voie B
Voie Z Réinitialisation
Maintien
7
Compteur en quadrature X4
(mode 5a)
Entrée voie A
Entrée voie B
Inutilisé
Compteur en quadrature X4 avec
réinitialisation et maintien
Entrée voie A
Entrée voie B
Voie Z Réinitialisation
118
8
Maintien
9
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Structures de données du
compteur rapide (HSC)
Chapitre 8
La section ci-après décrit les structures de données du HSC.
Structure des données HSC APP
Définissez une structure de données HSC App (données de configuration,
données de type HSCAPP) lors de la programmation d’un HSC. Durant le
comptage d’un HSC, les données ne doivent pas être modifiées, sauf si la
configuration doit être rechargée.
Pour recharger la configuration HSC, modifiez les données HSC APP, puis
appelez le bloc fonctionnel du HSC au moyen de la commande 0x03
(installation/rechargement). Sinon, les modifications apportées aux données
HSC App durant le comptage du HSC seront ignorées.
CONSEIL
Les HSC1, HSC3 et HSC5 acceptent uniquement le mode 0, 2, 4, 6 et 8 et les HSC0,
HSC2 et HSC4 prennent en charge tous les modes de comptage.
Activation du PLS (HSCAPP.PLSEnable)
Description
PLSEnable
Format des données
bit
Accès au programme utilisateur
lecture/écriture
Ce bit active et désactive la fonction d’interrupteur de fin de course
programmable (PLS) du HSC.
Lorsque la fonction PLS est activée, le paramétrage de
• HSCAPP.HPSetting
• HSCAPP.LpSetting
• HSCAPP.HPOutput
• HSCAPP.LPOutput
sont remplacés par des valeurs de données correspondantes des données de PLS.
Pour obtenir des informations complémentaires, voir Fonctionnalité
d’interrupteur de fin de course programmable (PLS), page 139.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
119
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
HSCID (HSCAPP.HSCID)
Description
HscId
Format des données
Mot (UINT)
Accès au programme utilisateur
lecture/écriture
Le tableau ci-après définit le HSCID.
Définition du HSCID
Bits
Description
15 à 13
Type de module HSC :
0x00 : embarqué
0x01 : extension (pas encore implémenté)
0x02 : module enfichable
12 à 8
ID du logement du module :
0x00 : embarqué
0x01 à 0x1F : extension (pas encore implémenté)
0x01 à 0x05 : module enfichable
7à0
ID du module interne HSC :
0x00-0x0F : embarqué
0x00-0x07 : extension (pas encore implémenté)
0x00-0x07 : module enfichable
Pour un HSC embarqué, les valeurs HSCCID valides sont uniquement 0 à 5.
Mode HSC (HSCAPP.HSCMode)
Description
Mode HSC
Format des données
Mot (UINT)
Accès au programme utilisateur
lecture/écriture
La variable de mode HSC configure le compteur rapide sur l’un des 10 modes
de fonctionnement. Cette valeur entière est configurée via le terminal de
programmation ; elle est accessible dans le programme de commande.
Modes de fonctionnement du HSC
120
Numéro de
mode
Type
0
Compteur : le totalisateur est immédiatement effacé (0) lorsqu’il atteint la présélection haute.
Une présélection basse ne peut pas être définie dans ce mode.
1
Compteur avec réinitialisation et maintien externes : le totalisateur est immédiatement effacé (0)
lorsqu’il atteint la présélection haute. Une présélection basse ne peut pas être définie dans ce mode.
2
Compteur avec sens externe
3
Compteur avec sens, réinitialisation et maintien externes
4
Compteur à deux entrées (comptage et comptage régressif)
5
Compteur à deux entrées (comptage et comptage régressif) avec réinitialisation et maintien externes
6
Compteur en quadrature (entrées A et B déphasées)
7
Compteur en quadrature (entrées A et B déphasées) avec réinitialisation et maintien externes
8
Compteur en quadrature X4 (entrées A et B déphasées)
9
Compteur en quadrature X4 (entrées A et B déphasées) avec réinitialisation et maintien externes
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Les compteurs rapides principaux prennent en charge 10 types de mode de
fonctionnement et les compteurs rapides auxiliaires 5 types (mode 0, 2, 4, 6, 8).
Si le compteur rapide principal est activé sur le mode 1, 3, 5, 7 ou 9, alors les
compteurs rapides auxiliaires seront désactivés.
Pour de plus amples informations sur les modes de fonctionnement et les entrées
utilisées de la fonction HSC, voir Adressage des entrées et du câblage du HSC,
page 115.
Mode 0 du HSC – Compteur
Exemples de mode 0 du HSC
Bornes d’entrée
Fonction
Exemple 1
Exemple 2
Entrée embarquée 0
Entrée embarquée 1
Comptage
Inutilisé

 acti-  désvé
acti(1)
vé
(0)
Entrée embarquée 2
Inutilisé
Entrée embarquée 3
Inutilisé
Bit CE
Commentaires
activé (1)
Totalisateur HSC comptage +1
désactivé (0) Maintien de la valeur du totalisateur
Cellules vides = peu importe, = front montant,  = front descendant
CONSEIL
Les entrées 0 à 11 peuvent être utilisées pour d’autres fonctionnalités, que le HSC
soit utilisé ou non.
Mode 1 du HSC – Compteur avec réinitialisation et maintien externes
Exemples du mode 1 du HSC
Bornes d’entrée Entrée embarquée 0
Fonction
Comptage
Exemple 1

Entrée embarquée 1
Inutilisé
Entrée embarquée 2
Entrée embarquée 3
Bit CE
Commentaires
Réinitialisation
Maintien
acti-  désdés- activé (1)
Totalisateur HSC comptage +1
vé
actiacti(1)
vé
vé
(0)
(0)
acti-  désactiMaintien de la valeur du totalisateur
vé
activé
(1)
vé
(1)
(0)
acti-  désdésactivé (0) Maintien de la valeur du totalisateur
vé
acti(1)
vé
(0)
acti-  désMaintien de la valeur du totalisateur
vé
acti(1)
vé
(0)

Totalisateur effacé (=0)
Exemple 2
Exemple 3
Exemple 4
acti- 
vé
(1)
désactivé
(0)
Exemple 5
Cellules vides = peu importe, = front montant,  = front descendant
CONSEIL
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Les entrées 0 à 11 peuvent être utilisées pour d’autres fonctionnalités, que le HSC
soit utilisé ou non.
121
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Mode 2 du HSC – Compteur avec sens externe
Exemples du mode 2 du HSC
Bornes d’entrée Entrée embarquée 0
Fonction
Comptage

Exemple 1
Exemple 2

Entrée embarquée 1
Entrée embarquée 2
Direction
Inutilisé
désactivé
(0)
activé
(1)
Entrée embarquée 3
Inutilisé
Exemple 3
Bit CE
Commentaires
activé (1)
Totalisateur HSC comptage +1
activé (1)
Totalisateur HSC comptage –1
désactivé (0) Maintien de la valeur du totalisateur
Cellules vides = peu importe, = front montant,  = front descendant
CONSEIL
Les entrées 0 à 11 peuvent être utilisées pour d’autres fonctionnalités, que le HSC
soit utilisé ou non.
Mode 3 du HSC – Compteur avec sens, réinitialisation et maintien externes
Exemples du mode 3 du HSC
Bornes d’entrée Entrée embarquée 0
Fonction
Comptage

Exemple 1
Exemple 2

Exemple 3
Exemple 4
Exemple 5
Exemple 6
acti- 
vé
(1)
Entrée embarquée 1
Entrée embarquée 2
Entrée embarquée 3
Direction
Réinitialisation
Maintien
désacti-  désdésactivé
actiactivé
(1)
vé
vé
(0)
(0)
(0)
actiacti-  désdésvé
vé
actiacti(1)
(1)
vé
vé
(0)
(0)
acti-  désactivé
activé
(1)
vé
(1)
(0)
acti-  désvé
acti(1)
vé
(0)
désacti-  désactivé
activé
(1)
vé
(0)
(0)

Bit CE
Commentaires
activé (1)
Totalisateur HSC comptage +1
activé (1)
Totalisateur HSC comptage –1
Maintien de la valeur du totalisateur
désactivé (0) Maintien de la valeur du totalisateur
Maintien de la valeur du totalisateur
Totalisateur effacé (=0)
Cellules vides = peu importe, = front montant,  = front descendant
CONSEIL
122
Les entrées 0 à 11 peuvent être utilisées pour d’autres fonctionnalités, que le HSC
soit utilisé ou non.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Mode 4 du HSC – Compteur à deux entrées (croissant et régressif)
Exemples du mode 4 du HSC
Bornes d’entrée Entrée embarquée 0
Fonction
Comptage
Exemple 1

Exemple 2
acti- 
vé
(1)
Entrée embarquée 1
Entrée embarquée 2
Comptage régressif Inutilisé
acti-  désactivé
(1)
vé
(0)
dés- 
activé
(0)
Entrée embarquée 3
Inutilisé
Exemple 3
Bit CE
Commentaires
activé (1)
Totalisateur HSC comptage +1
activé (1)
Totalisateur HSC comptage –1
désactivé (0) Maintien de la valeur du totalisateur
Cellules vides = peu importe, = front montant,  = front descendant
CONSEIL
Les entrées 0 à 11 peuvent être utilisées pour d’autres fonctionnalités, que le HSC soit utilisé ou non.
Mode 5 du HSC – Compteur à deux entrées (croissant et régressif) avec réinitialisation et
maintien externes
Exemples du mode 5 du HSC
Bornes d’entrée Entrée embarquée 0
Fonction
Comptage
Exemple 1

Exemple 2
acti- 
vé
(1)
Exemple 3
Exemple 4
Exemple 5
Exemple 6
acti- 
vé
(1)
Entrée embarquée 1
Entrée embarquée 2
Entrée embarquée 3
Direction
Réinitialisation
Maintien
acti-  désacti-  désdésvé
activé
actiacti(1)
vé
(1)
vé
vé
(0)
(0)
(0)
dés- 
acti-  désdésactivé
actiactivé
(1)
vé
vé
(0)
(0)
(0)
acti-  désactivé
activé
(1)
vé
(1)
(0)
acti-  désvé
acti(1)
vé
(0)
désacti-  désactivé
activé
(1)
vé
(0)
(0)

Bit CE
Commentaires
activé (1)
Totalisateur HSC comptage +1
activé (1)
Totalisateur HSC comptage –1
Maintien de la valeur du totalisateur
désactivé (0) Maintien de la valeur du totalisateur
Maintien de la valeur du totalisateur
Totalisateur effacé (=0)
Cellules vides = peu importe, = front montant,  = front descendant
CONSEIL
Les entrées 0 à 11 peuvent être utilisées pour d’autres fonctionnalités, que le HSC soit utilisé ou non.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
123
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Utilisation du codeur en quadrature
Le codeur en quadrature est utilisé pour déterminer le sens et la position de
rotation ; comme pour un tour. Le compteur bidirectionnel compte les rotations
du codeur en quadrature.
Le schéma ci-dessous représente un codeur en quadrature connecté aux entrées 0,
1 et 2. L’ordre de comptage est déterminé par l’angle de phase entre A et B.
Si A devance B, le compteur est incrémenté. Si B devance A, le compteur est
décrémenté.
Le compteur peut être réinitialisé via l’entrée Z. Les sorties Z des codeurs
génèrent généralement une impulsion par tour.
A
A
Entrée 0
Input 0
B
Entrée 1
Z
Entrée 2
Réinitialis
Quadrature Encoder
Input 1
B
Rotation avant
Rotation arrière
A
B
2
1
3
1
2
Comptage
Mode 6 du HSC – Compteur en quadrature (entrées A et B déphasées)
Exemples du mode 6 du HSC
Bornes d’entrée Entrée embarquée 0
Fonction
Comptage A
Exemple 1(1)

Exemple 3
Entrée embarquée 2
Inutilisé
désactivé (0)
désactivé (0)

Exemple 2(2)
Exemple 4
Entrée embarquée 1
Comptage B
Entrée embarquée 3
Inutilisé
Bit CE
Commentaires
activé (1)
Totalisateur HSC comptage +1
activé (1)
Totalisateur HSC comptage –1
désactivé (0)
Maintien de la valeur du totalisateur
activé
(1)
Exemple 5
Maintien de la valeur du totalisateur
activé
(1)
Exemple 6
Maintien de la valeur du totalisateur
désactivé (0) Maintien de la valeur du totalisateur
(1) L’entrée de comptage A devance l’entrée de comptage B.
(2) L’entrée de comptage B devance l’entrée de comptage A.
Cellules vides = peu importe,  = front montant,  = front descendant
CONSEIL
124
Les entrées 0 à 11 peuvent être utilisées pour d’autres fonctionnalités, que le HSC soit utilisé ou non.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Mode 7 du HSC – Compteur en quadrature (entrées A et B déphasées) avec réinitialisation et
maintien externes
Exemples du mode 7 du HSC
Bornes d’entrée Entrée embarquée 0
Fonction
Comptage A
Exemple 1(1)

Exemple 2(2)

Exemple 3

Exemple 4
Entrée embarquée 1
Entrée embarquée 2
Entrée embarquée 3
Bit CE
Comptage B
Réinitialisation Z
Maintien
désacdésac- activé (1)
tivé (0)
tivé (0)
désacdésacdésac- activé (1)
tivé (0)
tivé (0)
tivé (0)
désacdésacactivé
tivé (0)
tivé (0)
(1)
activé
(1)
Commentaires
Totalisateur HSC comptage +1
Totalisateur HSC comptage –1
Réinitialisation du totalisateur à zéro
Maintien de la valeur du totalisateur
Exemple 5
activé
(1)
Maintien de la valeur du totalisateur
Exemple 6
désactivé (0)
désactivé (0)
Exemple 7
activé
(1)
Maintien de la valeur du totalisateur
désactivé (0) Maintien de la valeur du totalisateur
(1) L’entrée de comptage A devance l’entrée de comptage B.
(2) L’entrée de comptage B devance l’entrée de comptage A.
Cellules vides = peu importe, = front montant,  = front descendant
CONSEIL
Les entrées 0 à 11 peuvent être utilisées pour d’autres fonctionnalités, que le HSC soit utilisé ou non.
Mode 8 du HSC – Compteur en quadrature X4
Exemples du mode 8 du HSC
Entrée embarquée 1 (HSC0)
(A)
Entrée embarquée 1 (HSC0)
(B)
Valeur du Bit CE
Action du totalisateur et du compteur
▲
OFF
VRAI
Incrémente la valeur du totalisateur
▲
ON
VRAI
Décremente la valeur du totalisateur
▼
OFF
VRAI
Décremente la valeur du totalisateur
▼
ON
VRAI
Incrémente la valeur du totalisateur
OFF
▲
VRAI
Décremente la valeur du totalisateur
ON
▲
VRAI
Incrémente la valeur du totalisateur
OFF
▼
VRAI
Incrémente la valeur du totalisateur
ON
▼
VRAI
Décremente la valeur du totalisateur
OFF ou ON
OFF ou ON
X
Maintien la valeur du totalisateur
X
X
FAUX
Maintien la valeur du totalisateur
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
125
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Mode 9 du HSC – Compteur en quadrature X4 avec réinitialisation et maintien externes
Exemples du mode 9 du HSC
Entrée
embarquée 0
(HSC0)
(A)
Entrée
embarquée 1
(HSC0)
(B)
Entrée
embarquée 2
(HSC0)
(Réinitialisation)
Entrée
embarquée 3
(HSC0)
(Maintien)
Valeur du Bit CE
Action du totalisateur et du compteur
▲
OFF
X
–
VRAI
Incrémente la valeur du totalisateur
▲
ON
X
–
VRAI
Décremente la valeur du totalisateur
▼
OFF
X
–
VRAI
Décremente la valeur du totalisateur
▼
ON
X
–
VRAI
Incrémente la valeur du totalisateur
OFF
▲
X
–
VRAI
Décremente la valeur du totalisateur
ON
▲
X
–
VRAI
Incrémente la valeur du totalisateur
OFF
▼
X
–
VRAI
Incrémente la valeur du totalisateur
ON
▼
X
–
VRAI
Décremente la valeur du totalisateur
OFF ou ON
OFF ou ON
OFF
X
X
Maintien la valeur du totalisateur
OFF
OFF
ON
X
X
Réinitialisation du totalisateur à zéro
X
X
OFF
ON
X
Maintien la valeur du totalisateur
X
X
OFF
X
FAUX
Maintien la valeur du totalisateur
Totalisateur (HSCAPP. Accumulator)
Description
Totalisateur HSCAPP
Format des données
mot long (INT 32 bits)
Accès au programme utilisateur
lecture/écriture
Ce paramètre correspond à la valeur initiale du totalisateur du HSC, devant être
établie au démarrage du HSC. Ce paramètre est actualisé automatiquement par le
sous-système HSC, lorsque le HSC est en mode comptage, représentant la valeur
réelle du totalisateur du HSC.
Présélection haute (HSCAPP.HPSetting)
Description
HSCAPP.HPSetting
Format des données
mot long (INT 32 bits)
Accès au programme utilisateur
lecture/écriture
Le HSCAPP.HPSetting est le point de consigne supérieur (en points de
comptage), définissant quand le sous-système du HSC génère une interruption.
Les données chargées dans la présélection haute doivent être inférieures ou égales
aux données des paramètres de débordement (HSCAPP.OFSetting), sinon une
erreur de HSC est générée.
126
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Présélection basse (HSCAPP.LPSetting)
Description
HSCAPP.LpSetting
Format des données
mot long (INT 32 bits)
Accès au programme utilisateur
lecture/écriture
Le HSCAPP.LPSetting est le point de consigne inférieur (en points de
comptage), définissant quand le sous-système du HSC génère une interruption.
Les données chargées dans la présélection basse doivent être supérieures ou égales
aux données des paramètres de dépassement inférieur (HSCAPP.UFSetting),
sinon une erreur de HSC est générée. (Si les valeurs de dépassement inférieur
et de présélection basse sont des nombres négatifs, la valeur absolue de la
présélection basse doit être inférieure)
Paramètre de débordement (HSCAPP.OFSetting)
Description
HSCAPP.OFSetting
Format des données
mot long (INT 32 bits)
Type
Accès au programme utilisateur
commande lecture/écriture
Le HSCAPP.OFSetting définit la limite supérieure de comptage du compteur.
Si la valeur accumulée du compteur est incrémentée au-dessus de la valeur
spécifiée dans cette variable, une interruption de débordement est générée.
Lorsque l’interruption de débordement est générée, le sous-système du HSC
reboucle le totalisateur sur la valeur de dépassement inférieur et le compteur
continue le comptage à partir de la valeur de dépassement inférieur (les comptages
ne sont pas perdus au cours de cette transition). L’utilisateur peut spécifier la
valeur qu’il souhaite pour la position de débordement, du moment qu’elle est
supérieure à la valeur de dépassement inférieur et se situe entre –2 147 483 648
et 2 147 483 647.
CONSEIL
Les données enregistrées dans la variable du débordement doivent être
supérieures ou égales aux données de présélection haute (HSCAPP.HPSetting),
sinon une erreur HSC est générée.
Paramètre de dépassement inférieur (HSCAPP.UFSetting)
Description
HSCAPP.UFSetting
Format des données
mot long (INT 32 bits)
Accès au programme utilisateur
lecture/écriture
Le HSCAPP.UFSetting définit la limite inférieure de comptage du compteur.
Si la valeur accumulée du compteur est décrémentée au-delà de la valeur spécifiée
pour cette variable, une interruption de dépassement inférieur est générée.
Lorsque l’interruption de dépassement inférieur est générée, le sous-système du
HSC réinitialise la valeur accumulée à la valeur de débordement et le compteur
commence alors le comptage à partir de la valeur de débordement (les comptages
ne sont pas perdus au cours de cette transition). L’utilisateur peut spécifier la
valeur qu’il souhaite pour la position de dépassement inférieur, du moment qu’elle
est inférieure à la valeur de débordement et se situe entre –2 147 483 648 et
2 147 483 647.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
127
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Les données enregistrées dans la variable de dépassement inférieur doivent être
inférieures ou égales aux données de présélection basse (HSCAPP.LPSetting), sinon
une erreur HSC est générée.
CONSEIL
Bits de masque de sortie (HSCAPP.HSCAPP.OutputMask)
Description
HSCAPP.OutputMask
Format des données
mot (32 bits binaires)
Accès au programme utilisateur
lecture/écriture
Le HSCAPP.OutputMask définit quelles sorties embarquées de l’automate
peuvent être directement commandées par le compteur rapide. Le sous-système
du HSC peut directement (sans interaction du programme de commande)
activer ou désactiver les sorties, lorsque le totalisateur du HSC atteint les
présélections hautes ou basses. La configuration de bits enregistrée dans la variable
HSCAPP.OutputMask définit quelles sorties sont commandées par le HSC et
lesquelles ne le sont pas.
Par exemple, si l’utilisateur veut commander les sorties 0, 1, 3 au moyen du HSC,
il doit effectuer l’attribution suivante :
HscAppData.OutputMask = 2#1011
(OU utiliser la valeur décimale : HscAppData.OutputMask = 11)
La configuration de bits de la variable HSCAPP.OutputMask correspond
directement aux bits de sortie de l’automate. Les bits mis à un (1) sont actifs et
peuvent être activés ou désactivés par le sous-système du HSC. Les bits mis à
zéro (0) ne peuvent pas être activés ou désactivés par le sous-système du HSC.
Les bits du masque peuvent uniquement être configurés lors de la configuration
initiale.
Le tableau suivant montre un exemple de la façon dont HPOutput et
OutputMask commande la sortie embarquée.
Effet du masque de sortie du HSC sur les sorties embarquées
Variable de sortie
HSCAPP.HPOutput
(sortie de présélection haute)
HSCAPP.OutputMask
(masque de sortie)
Mot de donnée entier signé 32 bits
32 à 20 19 18 17 16 15
0
1
0
1
0
1
1
0
0
0
14
1
13
0
12
1
11
0
10
0
9
1
8
1
7
0
6
0
5
0
4
1
3
1
2
0
1
0
0
1
0
0
0
0
1
1
0
0
0
1
1
0
0
1
1
0
1
Sortie embarquée (10 points)
0
1
0
1
1
0
1
0
1
1
0
1
0
1
Sortie embarquée (16 points)
Sortie embarquée (24 points)
Sortie embarquée (48 points)
128
0
1
0
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Les sorties apparaissant dans les cases noires sont les sorties contrôlées par
le sous-système du HSC. Le masque définit quelles sorties peuvent être
contrôlées. Les valeurs de sortie de présélection haute ou de présélection basse
(HSCAPP.HPOutput ou HSCAPP.LPOutput) définissent si chaque sortie est
activée (1) ou désactivée (0). Une autre façon d’interpréter cela est de considérer
que la sortie de présélection haute ou basse est écrite au travers du masque de
sortie qui se comporte comme un filtre.
Les bits apparaissant dans les cases grisées ne sont pas utilisés. Dans le cas de
l’automate à 10 points, les 4 premiers bits du mot de masque sont utilisés et les
bits de masque restants ne sont pas en fonction, car ils ne correspondent à aucune
sortie physique de l’embase. Dans le cas des automates à 16, 24 et 48 points, les 6,
10 et 20 premiers bits du mot de masque sont respectivement utilisés.
Les bits du masque peuvent uniquement être configurés lors de la configuration
initiale.
Sortie de présélection haute (HSCAPP.HPOutput)
Description
HSCAPP.HPOutput
Format des données
mot long (32 bits binaire)
Accès au programme utilisateur
lecture/écriture
La sortie de présélection haute définit l’état (1 = activé ou 0 = désactivé) des
sorties de l’automate lorsque la présélection haute est atteinte. Pour des
informations complémentaires sur le processus permettant d’activer ou de
désactiver directement les sorties lorsque la présélection haute est atteinte, voir
Bits de masque de sortie (HSCAPP.HSCAPP.OutputMask), page 128.
La configuration d’un bit de sortie haute peut être paramétrée pendant la
configuration initiale ou pendant le fonctionnement de l’automate. Utilisez le
bloc fonctionnel du HSC pour charger les nouveaux paramètres pendant le
fonctionnement de l’automate.
Sortie de présélection basse (HSCAPP.LPOutput)
Description
HSCAPP.LPOutput
Format des données
mot long (32 bits binaire)
Accès au programme utilisateur
lecture/écriture
La sortie de présélection basse définit l’état (1 = activé ou 0 = désactivé) des
sorties de l’automate lorsque la présélection basse est atteinte. Voir Bits de masque
de sortie (HSCAPP.HSCAPP.OutputMask), page 128 pour obtenir des
informations complémentaires sur la manière d’activer ou de désactiver
directement les sorties lorsque la présélection basse est atteinte.
La configuration d’un bit de sortie basse peut être paramétrée pendant la
configuration initiale ou pendant le fonctionnement de l’automate. Utilisez le
bloc fonctionnel du HSC pour charger les nouveaux paramètres pendant le
fonctionnement de l’automate.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
129
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Structure des données HSC STS
(état du HSC)
Définissez les données HSC STS (données d’informations d’état du HSC,
type de données HSCSTS) lorsque vous programmez un HSC.
Comptage activé (HSCSTS.CountEnable)
Description
HSCSTS.CountEnable
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le bit d’état d’autorisation de comptage est utilisé pour indiquer l’état du
compteur rapide, que le comptage soit activé (1) ou désactivé (0, valeur par
défaut).
Erreur détectée (HSCSTS.ErrorDetected)
Description
HSCSTS.ErrorDetected
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture/écriture
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le drapeau ErrorDetected est un bit d’état qui peut être utilisé dans le programme
de commande pour détecter si une erreur est présente dans le sous-système du
HSC. Le type d’erreur le plus courant représenté par ce bit est l’erreur de
configuration. Lorsque ce bit est mis à un (1), il faut prendre connaissance
du code d’erreur spécifique dans le paramètre de HSCSTS.ErrorCode.
Ce bit est conservé par l’automate et mis à 1 quand il y a une erreur HSC.
Ce bit peut être remis à zéro par l’utilisateur si nécessaire.
130
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Comptage (HSCSTS.CountUpFlag)
Description
HSCSTS.CountUpFlag
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le bit de comptage est utilisé dans tous les HSC (modes 0 à 9). Si le bit
HSCSTS.CountEnable est activé, le bit de comptage est activé (1). Si le bit
HSCSTS.CountEnable est mis à zéro, le bit de comptage est désactivé (0).
Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag)
Description
SCSTS.CountDownFlag
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
2à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le bit de comptage régressif est utilisé avec les compteurs bidirectionnels
(modes 2 à 9). Si le bit HSCSTS.CountEnable est activé, le bit de comptage
régressif est activé (1). Si le bit de HSCSTS.CountEnable est désactivé, le bit
de comptage régressif est désactivé (0).
Mode terminé (HSCSTS.Mode1Done)
Description
HSCSTS.Mode1Done
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0 ou 1
lecture/écriture
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le drapeau d’état Mode terminé est activé (1) par le sous-système du HSC lorsque
le HSC est configuré en Mode 0 ou Mode 1 et le totalisateur compte jusqu’à la
présélection haute.
Débordement (HSCSTS.OVF)
Description
HSCSTS.OVF
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture/écriture
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le drapeau d’état Mode terminé est activé (1) par le sous-système du HSC dès que
la valeur accumulée (HSCSTS.Accumulator) a effectué le comptage jusqu’à la
variable de débordement (HSCAPP.OFSetting).
Ce bit est transitoire et activé par le sous-système du HSC. C’est au programme
de commande de décider d’utiliser, de suivre ou de supprimer (0) la condition de
débordement si nécessaire.
Les conditions de débordement ne génèrent pas de défaut automate.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
131
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Dépassement inférieur (HSCSTS.UNF)
Description
HSCSTS.UNF
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture/écriture
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le drapeau d’état de dépassement inférieur est activé (1) par le sous-système dès
que la valeur accumulée (HSCSTS.Accumulator) a effectué le comptage jusqu’à
la variable de dépassement inférieur (HSCAPP.UFSetting).
Ce bit est transitoire et activé par le sous-système du HSC. C’est au programme
de commande de décider d’utiliser, de suivre ou de supprimer (0) la condition de
dépassement inférieur si nécessaire.
Les conditions de dépassement inférieur ne génèrent pas de défaut automate.
Sens de comptage (HSCSTS.CountDir)
Description
HSCSTS.CountDir
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le drapeau d’état de sens du comptage est contrôlé par le sous-système du HSC.
Lorsque le totalisateur du HSC s’incrémente, le drapeau de sens est activé (1).
Lorsque le totalisateur du HSC se décrémente, le drapeau de sens est
désactivé (0).
Si la valeur accumulée s’arrête, le bit de sens conserve sa valeur. Le seul cas où le
drapeau de sens est modifié, c’est lorsque le comptage accumulé s’inverse.
Le bit est continuellement actualisé par le sous-système du HSC dès que
l’automate est en mode d’exécution.
Présélection haute atteinte (HSCSTS.HPReached)
Description
HSCSTS.HPReached
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
2à9
lecture/écriture
(1) Pour les descriptions des modes, voir Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag), page 131.
Le drapeau d’état de présélection haute atteinte est activé (1) par le sous-système
du HSC dès que la valeur accumulée (HSCSTS.Accumulator) est supérieure ou
égale à la variable de présélection haute (HSCAPP.HPSetting).
Ce bit est continuellement actualisé par le sous-système dès que l’automate est en
mode d’exécution. Il n’est pas conseillé d’écrire dans cet élément.
132
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Présélection basse atteinte (HSCSTS.LPReached)
Description
HSCSTS.LPReached)
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
2à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le drapeau d’état de présélection basse atteinte est activé (1) par le sous-système
du HSC dès que la valeur accumulée (HSCSTS.Accumulator) est inférieure ou
égale à la variable de présélection basse (HSCAPP.LPSetting).
Ce bit est continuellement actualisé par le sous-système dès que l’automate est en
mode d’exécution. Il n’est pas conseillé d’écrire dans cet élément.
Interruption de débordement (HSCSTS.OFCauseInter)
Description
HSCSTS.OFCauseInter
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture/écriture
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le bit d’état d’interruption de débordement est activé (1) quand les comptages
de l’accumulateur HSC dépassent la valeur de débordement et que l’interruption
HSC est déclenchée. Ce bit peut être utilisé dans le programme de commande
pour identifier que c’est la condition de débordement qui a provoqué
l’interruption HSC. Si le programme de commande doit effectuer une
quelconque action de commande spécifique basé sur le débordement, ce bit
est utilisé comme logique conditionnelle.
Ce bit peut être effacé (0) par le programme de commande et également effacé
par le sous-système HSC chaque fois que ces conditions sont détectées :
• une interruption de présélection basse s’est produite ;
• une interruption de présélection haute s’est produite ;
• une interruption de dépassement inférieur s’est produite.
Interruption du dépassement inférieur (HSCSTS.UFCauseInter)
Description
HSCSTS.UFCauseInter
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
2à9
lecture/écriture
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le bit d’état d’interruption de dépassement inférieur est activé (1) quand les
comptages de l’accumulateur HSC dépassent la valeur de dépassement inférieur et
que l’interruption HSC est déclenchée. Ce bit peut être utilisé dans le programme
de commande pour identifier que c’est la condition de dépassement inférieur qui
a provoqué l’interruption HSC. Si le programme de commande doit effectuer
une quelconque action de commande spécifique basé sur le dépassement inférieur,
ce bit est utilisé comme logique conditionnelle.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
133
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Ce bit peut être effacé (0) par le programme de commande et également effacé
par le sous-système HSC chaque fois que ces conditions sont détectées :
• une interruption de présélection basse s’est produite ;
• une interruption de présélection haute s’est produite ;
• une interruption de débordement s’est produite.
Interruption de présélection haute (HSCSTS.HPCauseInter)
Description
HSCSTS.HPCauseInter
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture/écriture
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le bit d’état d’interruption de présélection haute est activé (1) quand les
comptages de l’accumulateur HSC atteignent la valeur de présélection haute et
que l’interruption HSC est déclenchée. Ce bit peut être utilisé dans le programme
de commande pour identifier que c’est la condition de présélection haute qui a
provoqué l’interruption HSC. Si le programme de commande doit effectuer une
quelconque action de commande spécifique basé sur la présélection haute, ce bit
est utilisé comme logique conditionnelle.
Ce bit peut être effacé (0) par le programme de commande et également effacé
par le sous-système HSC chaque fois que ces conditions sont détectées :
• une interruption de présélection basse s’est produite ;
• une interruption de dépassement inférieur s’est produite ;
• une interruption de débordement s’est produite.
Interruption de présélection basse (HSCSTS.LPCauseInter)
Description
HSCSTS.LPCauseInter
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
2à9
lecture/écriture
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Le bit d’état d’interruption de présélection basse est activé (1) quand les
comptages de l’accumulateur HSC atteignent la valeur de présélection basse et
que l’interruption HSC est déclenchée. Ce bit peut être utilisé dans le programme
de commande pour identifier que c’est la condition de présélection basse qui a
provoqué l’interruption HSC. Si le programme de commande doit effectuer une
quelconque action de commande spécifique basé sur la présélection basse, ce bit
est utilisé comme logique conditionnelle.
Ce bit peut être effacé (0) par le programme de commande et également effacé
par le sous-système HSC chaque fois que ces conditions sont détectées :
• une interruption de présélection haute s’est produite ;
• une interruption de dépassement inférieur s’est produite ;
• une interruption de débordement s’est produite.
134
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Position de l’interrupteur de fin de course programmable
(HSCSTS.PLSPosition)
Description
HSCSTS.PLSPosition
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
Mot (INT)
0à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Quand le HSC est en mode de comptage et que le PLS est activé, ce paramètre
indique quel élément PLS est utilisé pour la configuration HSC actuelle.
Code d’erreur (HSCSTS.ErrorCode)
Description
HSCSTS.ErrorCode
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
Mot (INT)
0à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120.
Les codes d’erreur détectés par le sous-système du HSC apparaissent dans ce mot.
Les erreurs comprennent :
Sous-élément du code
d’erreur
Bit 15 à 8 (octet de poids fort)
Code d’erreur de
comptage HSC
0 à 255
Bit 7-0 (octet de poids faible)
0x00
0x01
0x02
0x03
0x04
0x05
Description de l’erreur
La valeur autre que zéro de l’octet de poids fort indique
que l’erreur du HSC est liée au paramétrage des données
du PLS. La valeur de l’octet de poids fort indique quel
élément du PLS déclenche l’erreur.
Aucune erreur
Mode de comptage HSC incorrect
Présélection haute incorrecte
Débordement incorrect
Dépassement inférieur incorrect
Aucune donnée PLS
Il n’est pas recommandé d’écrire dans cet élément sauf pour effacer les erreurs
existantes et saisir de nouvelles erreurs HSC.
Totalisateur (HSCSTS.Accumulator)
Description
HSCSTS.Accumulator
Format des données
mot long (INT 32 bits)
Accès au programme utilisateur
lecture seule
HSCSTS.Accumulator contient le nombre de comptages détecté par le
sous-système HSC. Si le mode 0 ou 1 est configuré, le totalisateur est réinitialisé
à 0 lorsque la présélection haute est atteinte ou lorsqu’une condition de
débordement est détectée.
Présélection haute (HSCSTS.HP)
Description
HSCSTS.HP
Format des données
mot long (INT 32 bits)
Accès au programme utilisateur
lecture seule
Le HSCSTS.HP est le point de consigne supérieur (en points de comptage)
qui définit le moment où le sous-système HSC génère une interruption.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
135
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Les données chargées dans la présélection haute doivent être inférieures ou égales
aux données des paramètres de débordement (HSCAPP.OFSetting), sinon une
erreur de HSC est générée.
C’est le plus récent paramétrage de présélection haute qui peut être mis à jour par
la fonction PLS à partir du bloc de données PLS.
Présélection basse (HSCSTS.LP)
Description
HSCSTS.LP
Format des données
mot long (INT 32 bits)
Accès au programme utilisateur
lecture seule
Le HSCSTS.LP est le point de consigne inférieur (en points de comptage)
qui définit le moment où le sous-système HSC génère une interruption.
La valeur chargée dans la présélection basse doit être supérieure ou égale à la
valeur stockée dans le paramètre de dépassement inférieur
(HSCAPP.UFSetting), sinon une erreur HSC est générée. Si les valeurs de
dépassement inférieur et de présélection basse sont négatives, la valeur absolue
de la présélection basse doit être inférieure.
C’est le plus récent paramétrage de présélection basse qui peut être mis à jour par
la fonction PLS à partir du bloc de données PLS.
Sortie de présélection haute (HSCSTS.HPOutput)
Description
HSCSTS.HPOutput
Format des données
mot long (32 bits binaire)
Accès au programme utilisateur
lecture seule
La sortie de présélection haute définit l’état (1 = activé ou 0 = désactivé) des
sorties de l’automate lorsque la présélection haute est atteinte. Voir Bits de masque
de sortie (HSCAPP.HSCAPP.OutputMask), page 128 pour obtenir des
informations complémentaires sur le processus permettant de directement activer
ou désactiver les sorties lorsque la présélection haute est atteinte.
C’est le plus récent paramétrage de sortie de présélection haute qui peut être mis
à jour par la fonction PLS à partir du bloc de données PLS.
Sortie de présélection basse (HSCSTS.LPOutput)
Description
HSCSTS.LPOutput
Format des données
mot long (32 bits binaire)
Accès au programme utilisateur
lecture seule
La sortie de présélection basse définit l’état (1 = activé ou 0 = désactivé) des
sorties de l’automate lorsque la présélection basse est atteinte. Voir Bits de masque
de sortie (HSCAPP.HSCAPP.OutputMask), page 128 pour obtenir des
informations complémentaires sur le processus permettant d’activer ou désactiver
directement les sorties lorsque la présélection basse est atteinte.
C’est le plus récent paramétrage de sortie de présélection basse qui peut être mis
à jour par la fonction PLS à partir du bloc de données PLS.
136
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Le bloc fonctionnel HSC peut être utilisé pour démarrer/arrêter le comptage
HSC, rafraîchir l’état HSC, recharger le paramétrage HSC et réinitialiser le
totalisateur HSC.
Bloc fonctionnel HSC
(Compteur rapide)
HSC
Enable
STS
HscCmd
HscAppData
HscStsInfo
PlsData
45631
Paramètres HSC
Paramètre
Type de
paramètre
Type de données
Description du paramètre
Enable
Entrée
BOOL
Activer le bloc fonctionnel.
Quand Enable = VRAI, exécuter l’opération HSC spécifiée dans le paramètre « HSC command ».
Quand Enable = FAUX, aucune opération HSC, ni aucune actualisation de l’état HSC ne sont
réalisées.
HscCmd
Entrée
USINT
Se référer àCommandes HSC, page 138
HscAppData
Entrée
Voir Structure des données HSC APP,
page 119
Configuration de l’application HSC. En général, seule la configuration initiale est nécessaire.
PlsData
Entrée
Voir le tableau des fonctions dans,
Fonctionnalité d’interrupteur de fin de
course programmable (PLS), page 139
Données de l’interrupteur de fin de course programmable (PLS)
HscStsInfo
Sortie
Voir Structure des données HSC STS
(état du HSC), page 130
État dynamique du HSC. Les informations d’état sont généralement actualisées en permanence
pendant le comptage du HSC.
Sts
Sortie
UINT
État d’exécution du bloc fonctionnel HSC
Commandes HSC (HScCmd)
HscCmd est un paramètre d’entrée avec des données de type USINT. Toutes les
commandes HSC (1 à 4) sont des commandes de niveau. Il est conseillé aux
utilisateurs de désactiver cette instruction avant d’actualiser la commande.
HscCmd = 1 lance le mécanisme du HSC. Une fois que le HSC est en mode
exécution, la commande HscCmd = 2 doit être émise pour arrêter le comptage.
Régler le paramètre d’entrée Enable sur Faux n’arrête pas le comptage pendant le
mode d’exécution.
HscCmd = 3 recharge les valeurs des paramètres suivants : présélection haute,
présélection basse, débordement, dépassement inférieur, sortie de présélection
haute et sortie de présélection basse.
Les valeurs de paramètre apparaissant sur l’écran des variables peuvent ne pas
correspondre aux valeurs dans le matériel. La commande 3 doit être exécutée pour
charger les valeurs des variables dans le matériel sans arrêter le HSC.
Si Enable HSC = Vrai, HscCmd = 3 chargera en permanence les paramètres.
Déclenchez HscCmd = 3 une seule fois.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
137
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
HscCmd = 4 (réinitialisation) règle la valeur Acc à la valeur de HSC
AppData.Accumulator. HscCmd = 4 n’arrête pas le comptage du HSC. Si le
HSC effectue le comptage quand HscCmd = 4 est émis, certains comptages
peuvent être perdus.
Pour réinitialiser la valeur Acc, puis continuer le comptage, déclenchez
HscCmd = 4 une seule fois. Si la commande est activée en permanence, elle peut
provoquer des erreurs.
La valeur HSC AppData.Accumalator est automatiquement actualisée par le
mécanisme du HSC avec la même valeur que Sts.Accumulator du HSC.
Pour paramétrer une valeur spécifique dans le totalisateur du HSC pendant le
comptage, écrire la valeur dans AppData.Accumalator du HSC immédiatement
avant d’émettre HscCmd = 4.
Commandes HSC
Commande HSC
Description
0x00
Réservée
0x01
EXÉCUTION HSC
• Démarre le HSC (si le HSC est en mode inactif et la ligne est activée)
• Actualise uniquement les informations d’état du HSC (si le HSC est déjà en mode
EXÉCUTION et que la ligne est activée)
• Actualise uniquement les informations d’état du HSC (si la ligne est désactivée)
0x02
Arrêt du HSC : Arrête le comptage d’un HSC (si le HSC est déjà en mode EXÉCUTION et que la
ligne est activée)
0x03
Chargement du HSC : recharge la configuration du HSC (si la ligne est activée) pour
6 éléments d’entrée : HPSetting, LPSetting, HPOutput, LPOutput, OFSetting et UFSetting.
Le totalisateur du HSC n’est PAS rechargé par cmd = 0x03.
0x04
Réinitialisation du HSC : réinitialise le totalisateur sur la valeur attribuée et les informations
d’état du HSC (si la ligne est activée)
Codes d’état du bloc fonctionnel HSC
138
Code d’état HSC
Description
0x00
Aucune action de l’automate, car le bloc fonctionnel n’est pas activé
0x01
L’exécution du bloc fonctionnel HSC est réussie
0x02
Commande HSC incorrecte
0x03
ID du HSC hors limites
0x04
Erreur de configuration HSC
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Bloc fonctionnel HSC_SET_STSl
HSC
STS
Enable
HscId
Mode1Done
HPReached
LPReached
OFOccured
45646
UFOccured
Le bloc fonctionnel de réglage d’état du HSC peut être utilisé pour modifier l’état
de comptage HSC. Ce bloc fonctionnel est utilisé lorsque le HSC n’effectue pas
de comptage (arrêté).
Paramètres HSC
Fonctionnalité d’interrupteur
de fin de course programmable
(PLS)
Paramètre
Type de
paramètre
Type de données Description du paramètre
Enable
Entrée
BOOL
Activer le bloc fonctionnel.
Quand Enable = VRAI, règle/réinitialise l’état du HSC.
Quand Enable = FAUX, aucune modification de l’état du HSC.
HscId
Entrée
Voir Structure des
données HSC APP,
page 119
Décrit quel état du HSC doit être réglé.
Mode1Done
Entrée
BOOL
Le comptage en mode 1A ou 1B est terminé.
HPReached
Entrée
BOOL
Présélection haute atteinte.
Ce bit peut être réinitialisé sur FAUX lorsque le HSC n’effectue
pas de comptage.
LPReached
Entrée
BOOL
Présélection basse atteinte.
Ce bit peut être réinitialisé sur FAUX lorsque le HSC n’effectue
pas de comptage.
OFOccurred
Entrée
BOOL
Un débordement s’est produit.
Ce bit peut être réinitialisé sur FAUX lorsque nécessaire.
UFOccurred
Entrée
BOOL
Un dépassement inférieur s’est produit.
Ce bit peut être réinitialisé sur FAUX lorsque nécessaire.
Sts
Sortie
UINT
État d’exécution du bloc fonctionnel HSC
Se référer au Codes d’état du bloc fonctionnel HSC, page 138
pour la description du code d’état du HSC (à l’exception de
0x02 et 0x04).
La fonctionnalité d’interrupteur de fin de course programmable vous permet de
configurer le compteur rapide afin qu’il fonctionne comme un PLS (interrupteur
de fin de course programmable) ou un interrupteur à came rotative.
Lorsque le fonctionnement du PLS est activé (HSCAPP.PLSEnable = Vrai), le
HSC (compteur rapide) utilise les données du PLS pour les positions de limite/
came. Chaque position limite/came a des paramètres de données correspondants
utilisés pour activer ou désactiver les sorties physiques de l’embase de l’automate.
Le bloc de données PLS est représenté ci-dessous.
IMPORTANT
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Le PLS peut uniquement fonctionner en tandem avec le HSC d’un automate
Micro830. Pour utiliser la fonctionnalité de PLS, un HSC doit d’abord être configuré.
139
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Structure de données du PLS
La fonctionnalité d’interrupteur de fin de course programmable constitue un
ensemble supplémentaire de modes de fonctionnement pour le compteur
rapide. Lorsque le fonctionnement se fait sous ces modes, les valeurs de données
de présélection et de sortie sont actualisées, grâce aux données utilisateur
communiquées lorsque l’une des présélections est atteinte. Ces modes sont
programmés avec l’apport d’un bloc de données PLS contenant les paramètres
de données à utiliser.
La structure de données du PLS est un tableau adaptable, dont chaque élément est
défini comme suit :
Plage de l’élément
Mot 0 à 1
Mot 2 à 3
Mot 4 à 5
Mot 6 à 7
Type de données
DINT
DINT
UDINT
UDINT
Description de l’élément
Paramètre de présélection haute
Paramètre de présélection basse
Données de la sortie de présélection haute
Données de la sortie de présélection basse
Le nombre total d’éléments d’un tableau de données de PLS ne peut être supérieur
à 255.
Quand le PLS n’est pas activé, les données du PLS doivent toujours être définies,
mais ne peuvent être initialisées.
Fonctionnement du PLS
Lorsque la fonctionnalité PLS est activée et que l’automate est en mode
d’exécution, le HSC effectue un comptage des impulsions d’entrée. Lorsque
le comptage atteint la première présélection (HSCHP ou HSCLP) définie
dans les données PLS, les données sources de la sortie (HSCHPOutput
ou HSCLPOutput) sont écrites au travers du masque du HSC
(HSCAPP.OutputMask).
À ce stade, les prochaines présélections (HSCHP et HSCLP) définies dans
les données PLS sont activées.
140
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Lorsque le HSC effectue un comptage jusqu’à cette nouvelle présélection, les
nouvelles données de présélection sont écrites au travers du masque du HSC. Ce
processus continue jusqu’à ce que le dernier élément du bloc de données PLS soit
chargé. À ce stade, l’élément activé dans le bloc fonctionnel du PLS est réinitialisé
à zéro. Ce processus renvoie au concept de fonctionnement circulaire.
CONSEIL
HSCHPOutput est uniquement écrit lorsque HSCHP est atteinte. HSCLPOutput est
uniquement écrit lorsque HSCLP est atteinte.
CONSEIL
Les données de sortie hautes sont uniquement opérationnelles lorsque le
compteur est en mode comptage. Les données de sortie basses sont uniquement
opérationnelles lorsque le compteur est en mode comptage régressif.
Si des valeurs incorrectes sont chargées pendant le fonctionnement, une erreur
HSC est générée et entraîne une mise à défaut de l’automate.
Vous pouvez utiliser le PLS dans le sens croissant (haut), décroissant (bas) ou dans
les deux sens. Si votre application effectue uniquement le comptage dans un sens,
ignorer les autres paramètres.
La fonction PLS peut fonctionner conjointement à toutes les autres
fonctionnalités HSC. La possibilité de sélection des événements HSC qui
génèrent une interruption utilisateur ne sont pas limitées.
Exemple de PLS
Configuration des données PLS
En utilisant Connected Components Workbench, définissez la dimension des
données HSC_PLS du PLS par [1…4].
Définition des données du PLS
Données
Description
Format des données
HSCHP
Présélection haute
Entier signé 32 bits
HSCLP
Présélection basse
HSCHPOutput
Données hautes de sortie
HSCLPOutput
Données basses de sortie
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
32 bits binaire
(bit 31--> 0000 0000 0000 0000 0000 0000 0000 0000
<--bit 0)
141
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Une fois que les valeurs ci-dessus ont été saisies pour les 4 éléments de données du
PLS, celui-ci est configuré.
En supposant que HSCAPP.OutputMask = 31 (le mécanisme HSC ne
commande que les sorties embarquées 0 à 4) et HSCAPP.HSCMode = 0.
Fonctionnement du PLS pour cet exemple
Quand la logique à relais est exécutée pour la première fois,
HSCSTS.Accumulator = 1, par conséquent toutes les sorties sont désactivées.
La valeur de HSCSTS.HP = 250
Lorsque HSCSTS.Accumulator = 250, HSC_PLS[1].HscHPOutput est envoyé
dans HSCAPP.OutputMask et active les sorties 0 et 1.
Cette opération se répète lorsque HSCSTS.Accumulator atteint 500, 750 et
1 000. L’automate active respectivement les sorties 0 à 2, 0 à 3 et 0 à 4. Une fois
effectué, le cycle est réinitialisé et se répète à partir de HSCSTS.HP = 250.
142
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Interruptions HSC
Chapitre 8
Une interruption est un événement qui ordonne à l’automate d’arrêter la tâche
qu’il est en train de réaliser, de réaliser une autre tâche, puis de reprendre la tâche
mise en attente à l’endroit où elle a été arrêtée. Le Micro800 peut prendre en
charge jusqu’à six interruptions HSC.
Une interruption HSC est un mécanisme des automates Micro830 et Micro850
permettant d’exécuter le programme utilisateur sélectionné lors d’un événement
préconfiguré.
HSC0 est utilisé dans ce document pour définir comment les interruptions HSC
fonctionnent.
Configuration d’une interruption HSC
Dans la fenêtre de configuration des interruptions utilisateur, sélectionnez le
HSC et l’ID HSC, qui est l’interruption déclenchant l’interruption utilisateur.
La capture d’écran ci-dessous montre les champs sélectionnés dans la fenêtre de
configuration des interruptions.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
143
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
UOP d’interruption HSC
C’est le nom de l’unité organisationnelle du programme (UOP) qui est exécutée
immédiatement lorsque l’interruption HSC se produit. Vous pouvez choisir
n’importe quelle UOP pré-programmée dans la liste déroulante.
Démarrage automatique (HSC0.AS)
Description
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
AS – démarrage automatique bit
0à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag), page 131.
Le démarrage automatique est configuré par le terminal de programmation et
enregistré dans le programme utilisateur. Le bit de démarrage automatique définit
si la fonction d’interruption HSC démarre automatiquement dès que l’automate
entre dans un mode d’exécution ou un mode test.
Masque pour IV (HSC0.MV)
Description
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
MV – Masque de débordement bit
0à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag), page 131.
Le bit de contrôle du MV (masque de débordement) est utilisé pour activer
(autoriser) ou désactiver (interdire) qu’une interruption de débordement se
produise. Si ce bit est effacé (0) et qu’une condition de débordement atteint est
détectée par le HSC, l’interruption HSC utilisateur n’est pas exécutée.
Ce bit est contrôlé par le programme utilisateur et conserve sa valeur pendant une
remise sous tension. C’est au programme utilisateur de décider d’activer ou de
désactiver ce bit.
Masque pour IN (HSC0.MN)
Description
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
MN – Masque de dépassement bit
2à9
lecture seule
inférieur
(1) Pour les descriptions des modes, voir Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag), page 131.
Le bit de commande MN (masque de dépassement inférieur) est utilisé pour
autoriser ou interdire qu’une interruption de dépassement inférieur se produise.
Si ce bit est effacé (0) et qu’une condition de dépassement inférieur atteint est
détectée par le HSC, l’interruption HSC utilisateur n’est pas exécutée.
Ce bit est contrôlé par le programme utilisateur et conserve sa valeur pendant une
remise sous tension. C’est au programme utilisateur de décider d’activer ou de
désactiver ce bit.
144
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Chapitre 8
Masque pour IH (HSC0.MH)
Description
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
MH – Masque de présélection bit
0à9
lecture seule
haute
(1) Pour les descriptions des modes, voir Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag), page 131.
Le bit de commande MH (masque de présélection haute) est utilisé pour
autoriser ou interdire qu’une interruption de présélection haute se produise. Si ce
bit est effacé (0) et qu’une condition de présélection haute atteinte est détectée
par le HSC, l’interruption HSC utilisateur n’est pas exécutée.
Ce bit est contrôlé par le programme utilisateur et conserve sa valeur pendant une
remise sous tension. C’est au programme utilisateur de décider d’activer ou de
désactiver ce bit.
Masque pour IL (HSC0.ML)
Description
ML – Masque de présélection
basse
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
2à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag), page 131.
Le bit de commande ML (masque de présélection basse) est utilisé pour autoriser
ou interdire qu’une interruption de présélection basse se produise. Si ce bit est
effacé (0) et qu’une condition de présélection basse atteinte est détectée par le
HSC, l’interruption HSC utilisateur n’est pas exécutée.
Ce bit est contrôlé par le programme utilisateur et conserve sa valeur pendant une
remise sous tension. C’est au programme utilisateur de décider d’activer ou de
désactiver ce bit.
Informations d’état de
l’interruption HSC
Activation de l’interruption utilisateur (HSC0.Enabled)
Description
HSC0.Enabled
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag), page 131.
Le bit d’activation est utilisé pour indiquer l’état d’activation ou de désactivation
du bit d’interruption HSC.
Exécution de l’interruption utilisateur (HSC0.EX)
Description
HSC0.EX
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag), page 131.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
145
Chapitre 8
Utilisation du compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable
Le bit EX (exécution d’interruption utilisateur) est activé (1) lorsque le
sous-système HSC commence le traitement du sous-programme HSC en
raison de l’une des conditions suivantes :
• présélection basse atteinte ;
• présélection haute atteinte ;
• condition de débordement : comptage au-delà de la valeur de
débordement ;
• condition de dépassement inférieur : comptage régressif au-delà de la
valeur de dépassement inférieur.
Le bit HSC EX peut être utilisé dans le programme de commande en tant que
logique conditionnelle pour détecter si une interruption HSC est en cours
d’exécution.
Le sous-système HSC effacera (0) le bit EX lorsque l’automate achèvera le
traitement du sous-programme HSC.
Interruption utilisateur en attente (HSC0.PE)
Description
HSC0.PE
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture seule
(1) Pour les descriptions des modes, voir Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag), page 131.
PE (Interruption utilisateur en attente) est un drapeau d’état qui signale qu’une
interruption est en attente. Ce bit d’état peut être surveillé ou utilisé pour les
besoins de la logique du programme de commande si vous devez déterminer
quand un sous-programme ne peut pas être exécuté immédiatement. Ce bit est
géré par l’automate, il est activé et effacé automatiquement.
Perte d’interruption utilisateur (HSC0.LS)
Description
HSC0.LS
Format des données Modes du HSC(1) Accès au programme utilisateur
bit
0à9
lecture/écriture
(1) Pour les descriptions des modes, voir Comptage régressif (HSCSTS.CountDownFlag), page 131.
LS (perte d’interruption utilisateur) est un drapeau d’état qui informe l’utilisateur
qu’une interruption a été perdue. L’automate peut traiter une interruption
utilisateur active et en maintenir une autre en attente avant qu’il n’active le bit
perdu.
Ce bit est activé par l’automate. C’est au programme de commande de décider
d’utiliser, suivre la condition perdue le cas échéant.
Utilisation d’HSC
146
Pour utiliser le HSC, reportez-vous à Utilisation du compteur rapide, page 198.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Chapitre
9
Sécurité de l’automate
La sécurité des automates Micro800 repose généralement sur deux composantes :
• L’accès exclusif qui empêche la configuration simultanée de l’automate par
deux utilisateurs
• La protection de l’automate par mot de passe qui sécurise la propriété
intellectuelle liée à l’automate et empêche les accès non autorisés.
Accès exclusif
L’accès exclusif est activé sur l’automate Micro800 que cet automate soit protégé
par mot de passe ou non. Cela signifie qu’une seule session de Connected
Components Workbench est autorisée à tout moment et que seul un client
autorisé dispose d’un accès exclusif à l’application de l’automate. Ceci garantit que
l’accès exclusif à l’application configurée spécifiquement pour le Micro800 ne soit
possible que pour une seule session du logiciel.
La fonctionnalité d’accès exclusif est présente dans les firmwares Micro800 de
révision 1 ou 2. Lorsqu’un utilisateur de Connected Components Workbench
se connecte à un automate Micro800, il lui est conféré un accès exclusif à cet
automate.
Protection par mot de passe
En définissant un mot de passe pour l’automate, l’utilisateur limite en pratique
l’accès des connexions logicielles de programmation à l’automate aux seules
sessions pour lesquelles le mot de passe correct a été fourni. Concrètement, ce
sont les fonctions de Connected Components Workbench telles que les transferts
et les chargements qui sont inhibées lorsque l’automate est protégé par mot de
passe et qu’un mot de passe erroné a été saisi.
Les automates Micro800 avec un firmware révision 2 et ultérieure sont livrés sans
mot de passe configuré, mais ce mot de passe peut être défini au moyen du logiciel
Connected Components Workbench (version 2 ou supérieure).
Le mot de passe de l’automate est également enregistré dans le module de
sauvegarde mémoire (c’est-à-dire le module 2080-MEMBAK-RTC dans le cas
des automates Micro830 et Micro850, et le module 2080-LCD dans le cas des
automates Micro810).
CONSEIL
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Pour des indications sur la façon de définir, modifier et effacer un mot de passe
automate, se reporter à Configuration du mot de passe de l’automate, page 195.
147
Chapitre 9
Sécurité de l’automate
Compatibilité
La fonctionnalité de mot de passe automate est prise en charge par :
• Connected Components Workbench version 2 et ultérieures
• Automates Micro800 avec firmware de version 2
Pour les utilisateurs disposant de versions plus anciennes du logiciel et/ou du
matériel, se reporter aux scénarios de compatibilité ci-dessous.
Connected Components Workbench révision 1 avec un firmware révision 2 sur l’automate
Micro800
La connexion à un automate Micro800 équipé d’un firmware révision 2 au moyen
du logiciel Connected Components Workbench dans une version antérieure
(révision 1) est possible. Les connexions aboutiront. Néanmoins, le logiciel ne
sera pas capable de déterminer si l’automate est verrouillé ou non.
Lorsque l’automate n’est pas verrouillé, l’accès à l’application utilisateur sera
autorisé si une autre session n’est pas déjà ouverte sur cet automate. Si l’automate
est verrouillé, la tentative d’accès à l’application utilisateur échouera. Les
utilisateurs devront alors mettre à jour le logiciel Connected Components
Workbench en version 2.
Connected Components Workbench révision 2 avec un firmware révision 1 sur l’automate
Micro800
Connected Components Workbench révision 2 est capable de « reconnaître »
et de se connecter à des automates Micro800 ayant un firmware antérieur à la
révision 2 (c’est-à-dire, ne prenant pas en charge la fonctionnalité de mot de passe
automate). Néanmoins, la fonctionnalité de mot de passe ne sera pas disponible
sur ces automates. L’utilisateur n’aura pas la possibilité de voir apparaître les
interfaces associées à cette fonctionnalité de mot de passe automate dans sa
session Connected Components Workbench.
Il est donc conseillé aux utilisateurs de mettre à niveau le firmware. Voir Mise à
niveau Flash du firmware du Micro800, page 183 pour obtenir des instructions.
Utilisation d’un automate
verrouillé
Les tâches suivantes sont prises en charge par les automates Micro800
compatibles (firmware révision 2) et le logiciel Connected Components
Workbench révision 2.
Transfert depuis un automate protégé par mot de passe
1. Lancez le logiciel Connected Components Workbench.
2. Dans la boîte à outils Device Toolbox, développez Catalog en cliquant sur
le signe +.
3. Sélectionnez l’automate cible.
4. Sélectionnez Upload (Transférer).
5. À l’invite, saisissez le mot de passe de l’automate.
148
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Sécurité de l’automate
Chapitre 9
Débogage d’un automate protégé par mot de passe
Pour déboguer un automate verrouillé, vous devez vous connecter à cet automate
au moyen du logiciel Connected Components Workbench et saisir le mot de
passe avant de pouvoir entreprendre l’opération.
1. Lancez le logiciel Connected Components Workbench.
2. Dans la boîte à outils Device Toolbox, développez Catalog en cliquant sur
le signe +.
3. Sélectionnez la référence de votre automate.
4. À l’invite, saisissez le mot de passe de l’automate.
5. Compilez et enregistrez votre projet.
6. Déboguez-le.
Chargement dans un automate protégé par mot de passe
1. Lancez le logiciel Connected Components Workbench.
2. Cliquez sur Connect (connexion).
3. Sélectionnez l’automate cible.
4. À l’invite, saisissez le mot de passe de l’automate.
5. Compilez et sauvegardez le projet si nécessaire.
6. Cliquez sur Download (chargement).
7. Cliquez sur Disconnect (déconnexion).
Transfert du programme de l’automate et protection par mot de passe de
l’automate destinataire
Dans ce scénario, l’utilisateur doit transférer une application depuis un
automate 1 (verrouillé) vers un autre automate Micro800 de même référence.
Ce transfert d’application utilisateur est réalisé au moyen du logiciel Connected
Components Workbench. Il consiste à transférer d’abord l’application depuis
l’automate 1, puis à changer d’automate cible dans le projet Micro800 et,
finalement, à la télécharger sur l’automate 2. Au terme de l’opération, l’automate 2
sera verrouillé.
1. Dans la boîte à outils Device Toolbox, ouvrez la fenêtre Discover
(découvrir) et cliquez sur Browse Connections (explorer les connexions).
2. Sélectionnez l’automate 1 comme cible.
3. À l’invite, saisissez le mot de passe de l’automate 1.
4. Compilez et enregistrez le projet.
5. Cliquez sur Disconnect (déconnexion).
6. Mettez l’automate 1 hors tension.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
149
Chapitre 9
Sécurité de l’automate
7. Permutez physiquement l’automate 1 et l’automate 2.
8. Mettez l’automate 2 sous tension.
9. Cliquez sur Connect (connexion).
10. Sélectionnez l’automate 2 comme cible.
11. Cliquez sur Download (chargement).
12. Verrouillez l’automate 2. Voir Configuration du mot de passe de
l’automate, page 195.
Sauvegarde d’un automate protégé par mot de passe
Dans cette tâche, une application utilisateur va être sauvegardée sur un module
mémoire amovible depuis un automate Micro800 verrouillé.
1. Dans la boîte à outils Device Toolbox, ouvrez la fenêtre Discover
(découvrir). Cliquez sur Browse Connections (explorer les connexions).
2. Sélectionnez l’automate cible.
3. À l’invite, saisissez le mot de passe de l’automate.
4. Sauvegardez le contenu de l’automate sur le module mémoire.
Configuration du mot de passe
de l’automate
Pour définir, modifier et effacer le mot de passe d’un automate, voir les
instructions de mise en route rapide Configuration du mot de passe de
l’automate, page 195.
IMPORTANT
Restauration de l’automate
après la perte d’un mot de passe
Après avoir créé ou modifié le mot de passe de l’automate, vous devez mettre
l’automate hors tension pour que le mot de passe soit enregistré.
Si l’automate est protégé par mot de passe et que celui-ci a été perdu, il devient
impossible d’accéder à l’automate au moyen du logiciel Connected Components
Workbench.
Pour restaurer l’automate, celui-ci doit être placé en mode programme au moyen
du commutateur à clé dans le cas des automates Micro830 et Micro850, ou du
module 2080-LCD dans le cas des automates Micro810. Puis on utilisera
ControlFlash pour mettre à jour le firmware de l’automate, ce qui effacera
également sa mémoire.
ATTENTION : le projet présent dans l’automate sera perdu, mais un nouveau projet
pourra être chargé.
150
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Annexe
A
Caractéristiques
IMPORTANT
Les caractéristiques des modules enfichables analogiques et discrets Micro800 et
des modules E/S d’extension sont disponibles dans les publications suivantes de
Rockwell Automation :
• Micro800 Discrete and Analog Expansion I/O User Manual,
publication 2080-UM003
• Micro800 Plug-in Modules User Manual, publication 2080-UM004
Automates Micro830
Automates Micro830 10 points
Généralités – 2080-LC30-10QWB, 2080-LC30-10QVB
Attribut
2080-LC30-10QWB
2080-LC30-10QVB
Nombre d’E/S
10 (6 entrées, 4 sorties)
Dimensions,
HxLxP
90 x 100 x 80 mm
(3,54 x 3,94 x 3,15 in.)
Poids à l’expédition, environ
0,302 kg (0,666 lb)
Section des fils
0,14 à 2,5 mm2 (26 à 14 AWG) fil de cuivre rigide ou
0,14 à 1,5 mm2 (26 à 14 AWG) fil de cuivre toronné
température nominale d’isolation max. 90 °C (194 °F)
Catégorie de câblage(1)
2 – sur les ports de signaux
2 – sur les ports d’alimentation
Type de câble
Utilisez uniquement des conducteurs en cuivre
Couple de serrage des vis de borne
0,6 Nm (4,4 lb-in.) max
à l’aide d’un tournevis à lame plate de 2,5 mm (0,10 in.)
Type de circuit d’entrée
12/24 V NPN/PNP (standard)
24 V NPN/PNP (haute vitesse)
Type de circuit de sortie
Relais
Prise en charge des interruptions
d’entrée d’événement
Oui
Consommation électrique
7,88 W
Plage de tension d’alimentation
20,4 à 26,4 V c.c. Classe 2
Valeurs nominales des E/S
Entrée 24 V c.c., 8,8 mA
Sortie 2 A, 240 V c.a., utilisation générale
Entrée 24 V c.c., 8,8 mA
Sortie 2 A, 24 V c.c., 1 A par point (température d’air ambiant 30 °C)
24 V c.c., 0,3 A par point (température d’air ambiant 65 °C)
Tension d’isolement
250 V (permanent), type d’isolation renforcé, sorties Aux et Réseau,
Entrées/Sorties
Type testé pendant 60 s sous 720 V c.c., entrées Aux et Réseau,
sorties 3 250 V c.c. Aux et Réseau, Entrées/Sorties
50 V (permanent), Type d’isolation renforcé, E/S Aux et Réseau,
Entrées/Sorties
Type testé pendant 60 s sous 720 V c.c., E/S Aux et Réseau,
Entrées/Sorties
Indice de service léger
C300, R150
–
Longueur de dénudage
7 mm (0,28 in.)
Indice de protection du boîtier
Conforme IP20
Transistor NPN 24 V c.c. (standard et haute vitesse)
Code de température nord-américain T4
(1) Utilisez cette information de catégorie de câblage pour planifier votre cheminement de câbles. Reportez-vous à « Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines », publication 1770-4.1.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
151
Annexe A
Caractéristiques
Entrées
Attribut
Entrée c.c. haute vitesse
(Entrées 0 à 3)
Entrée c.c. standard
(Entrées 4 et supérieures)
Nombre d’entrées
4
2
Isolation entre groupe d’entrées et fond de panier
Vérifié par l’un des tests diélectriques suivants : 1 414 V c.a. pendant 2 s
tension de fonctionnement 75 V c.c. (isolation renforcée CEI classe 2)
Catégorie de tension
24 V c.c. NPN/PNP
Tension à l’état bloqué, max.
5 V c.c.
Tension à l’état passant, nom.
24 V c.c.
Plage de tension à l’état passant
16,8 à 26,4 V c.c. à 65 °C (149 °F)
16,8 à 30,0 V c.c. à 30 °C (86 °F)
Courant à l’état bloqué, max.
1,5 mA
Courant à l’état passant, min.
5,0 mA sous 16,8 V c.c.
1,8 mA sous 10 V c.c.
Courant à l’état passant, nom.
8,8 mA sous 24 V c.c.
8,5 mA sous 24 V c.c.
Courant à l’état passant, max.
12,0 mA sous 30 V c.c.
Impédance nominale
3 k
Compatibilité d’entrée CEI
Type 3
Réglage du filtre d’entrée c.a.
8 ms pour toutes les entrées embarquées
(Dans Connected Components Workbench, accédez à la fenêtre de configuration des E/S embarqués pour reconfigurer le
paramètre de filtre pour chaque groupe d’entrées)
10 à 26,4 V c.c. à 65 °C (149 °F)
10 à 30,0 V c.c. à 30 °C (86 °F)
3,74 k
Entrées c.a. isolées (2080-LC30-10QWB, 2080-LC30-10QVB) (Entrées 0 à 3)
Attribut
Valeur
Tension à l’état passant, nom.
12/24 V c.a. à 50/60 Hz
Tension à l’état bloqué, min.
4 V c.a. à 50/60 Hz
Fréquence de fonctionnement, nom.
50/60 Hz
Sorties
Attribut
2080-LC30-10QWB
2080-LC30-10QVB
Sortie à relais
Sortie haute vitesse
(Sorties 0 à 1)
Sortie standard
(Sorties 2 à 3)
Tension de sortie, min.
5 V c.c., 5 V c.a.
10,8 V c.c.
10 V c.c.
Tension de sortie, max.
125 V c.c., 265 V c.a.
26,4 V c.c.
26,4 V c.c.
Courant de charge, min.
10 mA
10 mA
Courant de charge, max.
2,0 A
100 mA (fonctionnement à haute vitesse)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement standard)
Courant de surcharge, par point
Reportez-vous à Caractéristiques
nominales des contacts de relais,
page 153
4,0 A toutes les 1 s à 30 °C ; toutes les 2 s à 65 °C(1)
Courant, par commun, max.
5A
2A
4A
Courant par automate, max
1 440 VA
2A
4A
Temps de fermeture/
Temps d’ouverture, max.
10 ms
2,5 s
0,1 ms
1,0 ms
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement standard)
(1) S’applique à un fonctionnement normal seulement. Ne s’applique pas au fonctionnement à haute vitesse.
152
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Caractéristiques nominales des contacts de relais
Tension maximum
Ampères
Enclenchement
Déclenchement
120 V c.a.
15 A
1,5 A
240 V c.a.
7,5 A
0,75 A
24 V c.c.
1,0 A
125 V c.c.
0,22 A
Ampères
permanents
Voltampères
Enclenchement
Déclenchement
2,0 A
1 800 VA
180 VA
1,0 A
28 VA
Caractéristiques environnementales
Attribut
Valeur
Température, en fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ad, en fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bd, en fonctionnement, sous chaleur sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Nb, en fonctionnement, avec choc thermique) :
–20 à 65 °C (–4 à 149 °F)
Température, air ambiant, max.
65 °C (149 °F)
Température, hors fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ab, sans emballage, hors fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bb, sans emballage, hors fonctionnement, sous chaleur
sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Na, sans emballage, hors fonctionnement, avec choc
thermique) :
–40 à 85 °C (–40 à 185 °F)
Humidité relative
CEI 60068-2-30 (Essai Db, sans emballage, sous chaleur humide) :
5 à 95 % sans condensation
Résistance aux vibrations
CEI 60068-2-6 (Essai Fc, en fonctionnement) :
2 G de 10 à 500 Hz
Tenue aux chocs, en fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
25 G
Tenue aux chocs, hors fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
Montage sur rail DIN : 25 G
Montage sur panneau : 45 G
Émissions
CISPR 11
Groupe 1, Classe A
Immunité aux décharges
électrostatiques
CEI 61000-4-2 :
6 kV – décharges par contact
8 kV – décharges dans l’air
Immunité aux champs
électromagnétiques rayonnés aux
fréquences radioélectriques
CEI 61000-4-3 :
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz modulation d’amplitude 80 %
de 80 à 2 000 MHz
10 V/m avec impulsion 200 Hz 50 % modulation d’amplitude 100 %
à 900 MHz
10 V/m avec impulsion 200 Hz 50 % modulation d’amplitude 100 %
à 1 890 MHz
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz modulation d’amplitude 80 %
de 2 000 à 2 700 MHz
Immunité aux transitoires électriques
rapides en salves
CEI 61000-4-4 :
±2 kV à 5 kHz sur ports alimentation
±2 kV à 5 kHz sur ports signaux
Immunité aux ondes de choc
CEI 61000-4-5 :
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre
(mode commun) sur ports alimentation
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre
(mode commun) sur ports signaux
Immunité aux perturbations conduites
CEI 61000-4-6 :
10 V eff. avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 150 kHz à 80 MHz
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
153
Annexe A
Caractéristiques
Homologations
Homologation
(lorsque le produit
porte le marquage)(1)
Valeur
c-UL-us
Appareillage de commande industriel listé UL, certifié pour les États-Unis et le Canada.
Voir certificat UL E322657.
Listé UL pour les environnements dangereux de classe I, Division 2 Groupes A, B, C, D,
certifié pour les États-Unis et le Canada. Voir certificat UL E334470.
CE
Directive CEM 2004/108/CE de l’Union européenne, conforme aux normes :
EN 61326-1 : Matériels électriques de mesure, de commande et de laboratoire,
prescriptions industrielles
EN 61000-6-2 : Immunité pour les environnements industriels
EN 61000-6-4 : Émissions pour les environnements industriels
EN 61131-2 : Automates programmables (Article 8, Zone A & B)
Directive basse tension 2006/95/EC de l’Union européenne, conforme à la norme :
EN 61131-2 : Automates programmables (article 11)
C-Tick
Législation australienne des télécommunications radio, conforme à la norme :
AS/NZS CISPR 11 : Émissions industrielles
(1) Voir le lien Product Certification à l’adresse http://www.rockwellautomation.com/products/certification/ pour obtenir les
déclarations de conformité, les certificats et autres détails relatifs aux homologations.
154
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Automates Micro830 16 points
Généralités – 2080-LC30-16AWB, 2080-LC30-16QWB, 2080-LC30-16QVB
Attribut
2080-LC30-16AWB
2080-LC30-16QWB
Nombre d’E/S
16 (10 entrées, 6 sorties)
Dimensions,
HxLxP
90 x 100 x 80 mm
(3,54 x 3,94 x 3,15 in.)
Poids à l’expédition, environ
0,302 kg (0,666 lb)
Section des fils
0,14 à 2,5 mm2 (26 à 14 AWG) fil de cuivre rigide ou
0,14 à 1,5 mm2 (26 à 14 AWG) fil de cuivre toronné
température nominale d’isolation max. 90 °C (194 °F)
Catégorie de câblage(1)
2 – sur les ports de signaux
2 – sur les ports d’alimentation
Type de câble
Utilisez uniquement des conducteurs en cuivre
Couple de serrage des vis de
borne
0,6 Nm (4,4 lb-in.) max
(à l’aide d’un tournevis à lame plate de 2,5 mm (0,10 in.))
Type de circuit d’entrée
120 V c.a.
Type de circuit de sortie
Relais
Prise en charge des interruptions
d’entrée d’événement
Oui
Consommation électrique
7,88 W
Plage de tension d’alimentation
20,4 à 26,4 V c.c. Classe 2
Valeurs nominales des E/S
Entrée 120 V c.a., 16 mA
Sortie 2 A, 240 V c.a., utilisation générale
Tension d’isolement
250 V (permanent), type d’isolation renforcée, sorties vers Aux et Réseau, Entrées/Sorties
12/24 V NPN/PNP (standard)
24 V NPN/PNP (haute vitesse)
Transistor NPN 12/24 V c.c. (standard et
haute vitesse)
Entrée 24 V c.c., 8,8 mA
Sortie 2 A, 240 V c.a., utilisation générale
2080-LC30-16AWB : Type testé pendant 60 s sous 3 250 V c.c. E/S vers Aux et Réseau,
Entrées/Sorties
2080-LC30-16QWB : Type testé pendant 60 s sous 720 V c.c. E/S vers Aux et Réseau,
Sorties 3 250 V c.c. vers Aux et Réseau, Entrées/Sorties
Indice de service léger
C300, R150
Longueur de dénudage
7 mm (0,28 in.)
Indice de protection du boîtier
Conforme IP20
Code de température nordaméricain
T4
2080-LC30-16QVB
Entrée 24 V c.c., 8,8 mA
Sortie 24 V c.c., 1 A par point (température
d’air ambiant 30 °C)
24 V c.c., 0,3 A par point (température d’air
ambiant 65 °C)
50 V (continu), Type d’isolation renforcé,
E/S Aux et Réseau, Entrées/Sorties
Type testé pendant 60 s sous 720 V c.c.,
E/S Aux et Réseau, Entrées/Sorties
–
(1) Utilisez cette information de catégorie de câblage pour planifier votre cheminement de câbles. Reportez-vous à « Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines », publication 1770-4.1.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
155
Annexe A
Caractéristiques
Entrées
Attribut
Entrée 120 V c.a.
(2080-LC30-16AWB seulement)
Entrée c.c. haute vitesse
(2080-LC30-16QVB et
2080-LC30-16QWB uniquement)
(Entrées 0 à 3)
Entrée c.c. standard
(2080-LC30-16QVB et
2080-LC30-16QWB uniquement)
(Entrées 4 à 9)
Nombre d’entrées
10
4
6
Isolation entre groupe
d’entrées et fond de panier
Vérifié au moyen des tests diélectriques
suivants : 1 400 V c.a. pendant 2 s
tension de fonctionnement 132 V (isolation
renforcée CEI Classe 2)
Vérifié au moyen des tests diélectriques suivants : 1 414 V c.a. pendant 2 s
tension de fonctionnement 75 V c.c. (isolation renforcée CEI classe 2)
Catégorie de tension
110 V c.a.
24 V c.c. NPN/PNP
Plage de tension à l’état
passant
79 à 132 V c.a.
47 à 63 Hz
16,8 à 26,4 V c.c.
Tension à l’état bloqué, max.
20 V c.a.
5 V c.c.
Courant à l’état bloqué, max.
1,5 mA
Courant à l’état passant, min.
5 mA sous 79 V c.a.
5,0 mA sous 16,8 V c.c.
1,8 mA sous 10 V c.c.
Courant à l’état passant, nom.
12 mA sous 120 V c.a.
7,66 mA sous 24 V
6,15 mA sous 24 V
Courant à l’état passant, max.
16 mA sous 132 V c.a.
12,0 mA sous 30 V c.c.
Impédance nominale
12 k à 50 Hz
10 k à 60 Hz
3 k
Courant d’appel, max.
250 mA sous 120 V c.a.
–
Temps de fermeture/
Temps d’ouverture, max
(sans filtrage)
ON : 1 ms
OFF : 8 ms
ON : 3,2 s
OFF : 0,6 s
Compatibilité d’entrée CEI
Type 3
Réglage du filtre d’entrée c.a.
8 ms pour toutes les entrées embarquées
(Dans Connected Components Workbench, accédez à la fenêtre de configuration des E/S embarqués pour reconfigurer le paramètre de filtre pour
chaque groupe d’entrées)
10 à 26,4 V c.c.
3,74 k
ON : 33 s…0,1 ms
OFF : 22 s…0,02 ms
Entrées c.a. isolées (2080-LC30-16QWB, 2080-LC30-16QVB) (Entrées 0 à 3)
156
Attribut
Valeur
Tension à l’état passant, nom.
12/24 V c.a. à 50/60 Hz
Tension à l’état bloqué, min.
4 V c.a. à 50/60 Hz
Fréquence de fonctionnement, nom.
50/60 Hz
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Sorties
Attribut
Sortie à relais
(2080-LC30-16AWB, 2080-LC30-16QWB seulement)
Sortie haute vitesse
(2080-LC30-16QVB
uniquement)
(Sorties 0 à 1)
Sortie standard
(2080-LC30-16QVB
uniquement)
(Sorties 2 à 5)
Nombre de sorties
6
2
4
Tension de sortie, min.
5 V c.c., 5 V c.a.
10,8 V c.c.
10 V c.c.
Tension de sortie, max.
125 V c.c., 265 V c.a.
26,4 V c.c.
26,4 V c.c.
Courant de charge, min.
10 mA
10 mA
10 mA
Courant de charge, max.
2,0 A
100 mA (fonctionnement à haute
vitesse)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement
standard)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement
standard)
Courant de surcharge, par point
Reportez-vous à Caractéristiques nominales des contacts de
relais, page 157
4,0 A toutes les 1 s à 30 °C ; toutes les 2 s à 65 °C(1)
Courant, par commun, max.
5A
–
–
Temps de fermeture/
Temps d’ouverture, max.
10 ms
2,5 s
ON : 0,1 ms
OFF : 1 ms
(1) S’applique à un fonctionnement normal seulement. Ne s’applique pas au fonctionnement à haute vitesse.
Caractéristiques nominales des contacts de relais
Tension maximum
Ampères
Enclenchement
Déclenchement
120 V c.a.
15 A
1,5 A
240 V c.a.
7,5 A
0,75 A
24 V c.c.
1,0 A
125 V c.c.
0,22 A
Ampères
permanents
Voltampères
Enclenchement
Déclenchement
2,0 A
1 800 VA
180 VA
1,0 A
28 VA
Caractéristiques environnementales
Attribut
Valeur
Température, en fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ad, en fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bd, en fonctionnement, sous chaleur sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Nb, en fonctionnement, avec choc thermique) :
–20 à 65 °C (–4 à 149 °F)
Température, air ambiant, max.
65 °C (149 °F)
Température,
hors fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ab, sans emballage, hors fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bb, sans emballage, hors fonctionnement, sous chaleur
sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Na, sans emballage, hors fonctionnement, avec choc
thermique) :
–40 à 85 °C (–40 à 185 °F)
Humidité relative
CEI 60068-2-30 (Essai Db, sans emballage, sous chaleur humide) :
5 à 95 % sans condensation
Résistance aux vibrations
CEI 60068-2-6 (Essai Fc, en fonctionnement) :
2 G de 10 à 500 Hz
Tenue aux chocs,
en fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
25 G
Tenue aux chocs,
hors fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
Montage sur rail DIN : 25 G
Montage sur panneau : 45 G
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
157
Annexe A
Caractéristiques
Caractéristiques environnementales
Attribut
Valeur
Émissions
CISPR 11
Groupe 1, Classe A
Immunité aux décharges
électrostatiques
CEI 61000-4-2 :
6 kV – décharges par contact
8 kV – décharges dans l’air
Immunité aux champs
électromagnétiques rayonnés aux
fréquences radioélectriques
CEI 61000-4-3 :
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 80 à 2 000 MHz
10 V/m avec impulsion 50 % 200 Hz, modulation d’amplitude 100 % à 900 MHz
10 V/m avec impulsion 50 % 200 Hz, modulation d’amplitude 100 % à 1 890 MHz
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz modulation d’amplitude 80 %
de 2 000 à 2 700 MHz
Immunité aux transitoires
électriques rapides en salves
CEI 61000-4-4 :
±2 kV à 5 kHz sur les ports d’alimentation
±2 kV à 5 kHz sur les ports de signaux
Immunité aux ondes de choc
CEI 61000-4-5 :
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre (mode commun)
sur ports alimentation
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre (mode commun)
sur ports signaux
Immunité aux perturbations
conduites
CEI 61000-4-6 :
10 V eff. avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 150 kHz à 80 MHz
Homologations
Homologation
(lorsque le
produit porte
le marquage)(1)
Valeur
c-UL-us
Appareillage de commande industriel listé UL, certifié pour les États-Unis et le Canada.
Voir certificat UL E322657.
Listé UL pour les environnements dangereux de classe I, Division 2 Groupes A, B, C, D,
certifié pour les États-Unis et le Canada. Voir certificat UL E334470.
CE
Directive CEM 2004/108/CE de l’Union européenne, conforme aux normes :
EN 61326-1 : Matériels électriques de mesure, de commande et de laboratoire, prescriptions
industrielles
EN 61000-6-2 : Immunité pour les environnements industriels
EN 61000-6-4 : Émissions pour les environnements industriels
EN 61131-2 : Automates programmables (Article 8, Zone A & B)
Directive basse tension 2006/95/EC de l’Union européenne, conforme à la norme :
EN 61131-2 : Automates programmables (article 11)
C-Tick
Législation australienne des télécommunications radio, conforme à la norme :
AS/NZS CISPR 11 : Émissions industrielles
(1) Voir le lien Product Certification à l’adresse http://www.rockwellautomation.com/products/certification/ pour obtenir les
déclarations de conformité, les certificats et autres détails relatifs aux homologations.
158
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Automates Micro830 24 points
Généralités – 2080-LC30-24QWB, 2080-LC30-24QVB, 2080-LC30-24QBB
Attribut
2080-LC30-24QWB
2080-LC30-24QVB
2080-LC30-24QBB
Nombre d’E/S
24 (14 entrées, 10 sorties)
Dimensions,
HxLxP
90 x 150 x 80 mm
(3,54 x 5,91 x 3,15 in.)
Poids à l’expédition, environ
0,423 kg (0,933 lb)
Section des fils
0,2 à 2,5 mm2 (24 à 12 AWG) fil de cuivre rigide ou
0,2 à 2,5 mm2 (24 à 12 AWG) fil de cuivre toronné
température nominale d’isolation max. 90 °C (194 °F)
Catégorie de câblage(1)
2 – sur les ports de signaux
2 – sur les ports d’alimentation
Type de câble
Utilisez uniquement des conducteurs en cuivre
Couple de serrage des vis de
borne
0,6 Nm (4,4 lb-in.) max
à l’aide d’un tournevis à lame plate de 2,5 mm (0,10 in.)
Type de circuit d’entrée
12/24 V NPN/PNP (standard)
24 V NPN/PNP (haute vitesse)
Type de circuit de sortie
Relais
Prise en charge des interruptions
d’entrée d’événement
Oui
Consommation électrique
12,32 W
Plage de tension d’alimentation
20,4 à 26,4 V c.c. Classe 2
Valeurs nominales des E/S
Entrée 24 V c.c., 8,8 mA
Sortie 2 A, 240 V c.a., utilisation générale
Entrée 24 V c.c., 8,8 mA
Sortie 24 V c.c., Classe 2, 1 A par point (température d’air ambiant 30 °C)
24 V c.c., Classe 2, 0,3 A par point (température d’air ambiant 65 °C)
Tension d’isolement
250 V (permanent), type d’isolation renforcé,
sorties Aux et Réseau, Entrées/Sorties
Type testé pendant 60 s à 720 V c.c., entrées
Aux et Réseau, sorties 3 250 V c.c. Aux et Réseau,
Entrées/Sorties
50 V (permanent), Type d’isolation renforcé, E/S Aux et Réseau, Entrées/Sorties
Type testé pendant 60 s à 720 V c.c., E/S Aux et Réseau, Entrées/Sorties
Indice de service léger
C300, R150 (2080-LC30-24QWB uniquement)
–
Longueur de dénudage
7 mm (0,28 in.)
Indice de protection du boîtier
Conforme IP20
Code de température nordaméricain
T4
NPN 24 V c.c. (standard et haute vitesse)
PNP 24 V c.c. (standard et haute vitesse)
(1) Utilisez cette information de catégorie de câblage pour planifier votre cheminement de câbles. Reportez-vous à « Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines », publication 1770-4.1.
Entrées
Attribut
Entrée c.c. haute vitesse
(Entrées 0 à 7)
Entrée c.c. standard
(Entrées 8 et supérieures)
Nombre d’entrées
8
6
Catégorie de tension
24 V c.c. NPN/PNP
Plage de tension de
fonctionnement
16,8 à 26,4 V c.c.
Tension à l’état bloqué, max.
5 V c.c.
Courant à l’état bloqué, max.
1,5 mA
Courant à l’état passant, min.
5,0 mA sous 16,8 V c.c.
1,8 mA sous 10 V c.c.
Courant à l’état passant, nom.
8,8 mA sous 24 V c.c.
8,5 mA sous 24 V c.c.
Courant à l’état passant, max.
12,0 mA sous 30 V c.c.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
10 à 26,4 V c.c.
159
Annexe A
Caractéristiques
Entrées
Attribut
Entrée c.c. haute vitesse
(Entrées 0 à 7)
Entrée c.c. standard
(Entrées 8 et supérieures)
Impédance nominale
3 k
3,74 k
Compatibilité d’entrée CEI
Type 3
Réglage du filtre d’entrée c.a.
8 ms pour toutes les entrées embarquées
(Dans Connected Components Workbench, accédez à la fenêtre de configuration
des E/S embarqués pour reconfigurer le paramètre de filtre pour chaque groupe
d’entrées)
Entrées c.a. isolées (2080-LC30-24QWB, 2080-LC30-24QVB, 2080-LC30-24QBB)
(Entrées 0 à 7)
Attribut
Valeur
Tension à l’état passant, nom.
12/24 V c.a. à 50/60 Hz
Tension à l’état bloqué, min.
4 V c.a. à 50/60 Hz
Fréquence de fonctionnement, nom.
50/60 Hz
Sorties
Attribut
2080-LC30-24QWB
2080-LC30-24QVB/2080-LC30-24QBB
Sortie à relais
Sortie haute vitesse
(Sorties 0 à 1)
Sortie standard
(Sorties 2 et supérieures)
Nombre de sorties
10
2
8
Tension de sortie, min.
5 V c.c., 5 V c.a.
10,8 V c.c.
10 V c.c.
Tension de sortie, max.
125 V c.c., 265 V c.a.
26,4 V c.c.
26,4 V c.c.
Courant de charge, min.
10 mA
Courant de charge, max.
2,0 A
100 mA (fonctionnement à haute vitesse)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement standard)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement standard)
Courant de surcharge, par point
Reportez-vous à Caractéristiques
nominales des contacts de relais,
page 160
4,0 A toutes les 1 s à 30 °C ; toutes les 2 s à 65 °C(1)
Courant, par commun, max.
5A
–
–
Temps de fermeture/
Temps d’ouverture, max.
10 ms
2,5 s
0,1 ms
1 ms
(1) S’applique à un fonctionnement normal seulement. Ne s’applique pas au fonctionnement à haute vitesse.
Caractéristiques nominales des contacts de relais
Tension maximum
160
Ampères
Enclenchement
Déclenchement
120 V c.a.
15 A
1,5 A
240 V c.a.
7,5 A
0,75 A
24 V c.c.
1,0 A
125 V c.c.
0,22 A
Ampères
permanents
Voltampères
Enclenchement
Déclenchement
2,0 A
1 800 VA
180 VA
1,0 A
28 VA
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Caractéristiques environnementales
Attribut
Valeur
Température, en fonctionnement CEI 60068-2-1 (Essai Ad, en fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bd, en fonctionnement, sous chaleur sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Nb, en fonctionnement, avec choc thermique) :
–20 à 65 °C (–4 à 149 °F)
Température, air ambiant, max.
65 °C (149 °F)
Température,
hors fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ab, sans emballage, hors fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bb, sans emballage, hors fonctionnement, sous chaleur
sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Na, sans emballage, hors fonctionnement, avec choc
thermique) :
–40 à 85 °C (–40 à 185 °F)
Humidité relative
CEI 60068-2-30 (Essai Db, sans emballage, sous chaleur humide) :
5 à 95 % sans condensation
Résistance aux vibrations
CEI 60068-2-6 (Essai Fc, en fonctionnement) :
2 G de 10 à 500 Hz
Tenue aux chocs,
en fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
25 G
Tenue aux chocs,
hors fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
Montage sur rail DIN : 25 G
Montage sur panneau : 35 G
Émissions
CISPR 11
Groupe 1, Classe A
Immunité aux décharges
électrostatiques
CEI 61000-4-2 :
6 kV – décharges par contact
8 kV – décharges dans l’air
Immunité aux champs
électromagnétiques rayonnés
aux fréquences radioélectriques
CEI 61000-4-3 :
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 80 à 2 000 MHz
10 V/m avec impulsion 50 % 200 Hz, modulation d’amplitude 100 % à 900 MHz
10 V/m avec impulsion 50 % 200 Hz, modulation d’amplitude 100 % à 1 890 MHz
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz modulation d’amplitude 80 %
de 2 000 à 2 700 MHz
Immunité aux transitoires
électriques rapides en salves
CEI 61000-4-4 :
±2 kV à 5 kHz sur ports alimentation
±2 kV à 5 kHz sur ports signaux
Immunité aux ondes de choc
CEI 61000-4-5 :
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre (mode commun)
sur ports alimentation
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre (mode commun)
sur ports signaux
Immunité aux perturbations
conduites
CEI 61000-4-6 :
10 V eff. avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 150 kHz à 80 MHz
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
161
Annexe A
Caractéristiques
Homologations
Homologation
(lorsque le produit porte
le marquage)(1)
Valeur
c-UL-us
Appareillage de commande industriel listé UL, certifié pour les États-Unis et le Canada.
Voir certificat UL E322657.
Listé UL pour les environnements dangereux de classe I, Division 2 Groupes A, B, C, D,
certifié pour les États-Unis et le Canada. Voir certificat UL E334470.
CE
Directive CEM 2004/108/CE de l’Union européenne, conforme aux normes :
EN 61326-1 : Matériels électriques de mesure, de commande et de laboratoire,
prescriptions industrielles
EN 61000-6-2 : Immunité pour les environnements industriels
EN 61000-6-4 : Émissions pour les environnements industriels
EN 61131-2 : Automates programmables (Article 8, Zone A & B)
Directive basse tension 2006/95/EC de l’Union européenne, conforme à la norme :
EN 61131-2 : Automates programmables (article 11)
C-Tick
Législation australienne des télécommunications radio, conforme à la norme :
AS/NZS CISPR 11 : Émissions industrielles
(1) Voir le lien Product Certification à l’adresse http://www.rockwellautomation.com/products/certification/ pour obtenir les
déclarations de conformité, les certificats et autres détails relatifs aux homologations.
Automates Micro830 48 points
Généralités – 2080-LC30-48AWB, 2080-LC30-48QWB, 2080-LC30-48QVB, 2080-LC30-48QBB
Attribut
2080-LC30-48AWB
Nombre d’E/S
48 (28 entrées, 20 sorties)
Dimensions,
HxLxP
90 x 230 x 80 mm
(3,54 x 9,06 x 3,15 in.)
Poids à l’expédition,
environ
0,725 kg (1,60 lb)
Section des fils
0,2 à 2,5 mm2 (24 à 12 AWG) fil de cuivre rigide ou
0,2 à 2,5 mm2 (24 à 12 AWG) fil de cuivre toronné
température nominale d’isolation max. 90 °C (194 °F)
Catégorie de câblage(1)
2 – sur les ports de signaux
2 – sur les ports d’alimentation
Type de câble
Utilisez uniquement des conducteurs en cuivre
Couple de serrage des
vis de borne
0,6 Nm (4,4 lb-in.) max
à l’aide d’un tournevis à lame plate de 2,5 mm (0,10 in.)
Type de circuit d’entrée
120 V c.a.
Type de circuit de sortie
Relais
Prise en charge des
interruptions d’entrée
d’événement
Oui, entrées 0 à 15 uniquement
Consommation
électrique
18,2 W
Plage de tension
d’alimentation
20,4 à 26,4 V c.c. Classe 2
Valeurs nominales
des E/S
Entrée 120 V c.a., 16 mA
Sortie 2 A, 240 V c.a.,
utilisation générale
Longueur de dénudage
7 mm (0,28 in.)
162
2080-LC30-48QWB
2080-LC30-48QVB
2080-LC30-48QBB
NPN 24 V c.c. (standard et haute
vitesse)
PNP 24 V c.c. (standard et haute
vitesse)
12/24 V NPN/PNP (standard)
24 V NPN/PNP (haute vitesse)
Entrée 24 V c.c., 8,8 mA
Sortie 2 A, 240 V c.a.,
utilisation générale
Entrée 24 V c.c., 8,8 mA
Sortie 24 V c.c., 1 A par point (température d’air ambiant 30 °C)
24 V c.c., 0,3 A par point (température d’air ambiant 65 °C)
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Généralités – 2080-LC30-48AWB, 2080-LC30-48QWB, 2080-LC30-48QVB, 2080-LC30-48QBB
Attribut
2080-LC30-48AWB
Indice de protection du
boîtier
Conforme IP20
Indice de service léger
C300, R150
Tension d’isolement
250 V (permanent), Type d’isolation
renforcé, sorties Aux et Réseau,
Entrées/Sorties
Type testé pendant 60 s sous
3 250 V c.c. E/S Aux et Réseau,
Entrées/Sorties
Code de température
nord-américain
T4
2080-LC30-48QWB
2080-LC30-48QVB
2080-LC30-48QBB
–
250 V (permanent), type
d’isolation renforcé, sorties Aux
et Réseau, Entrées/Sorties
Type testé pendant 60 s sous
720 V c.c., entrées Aux et Réseau,
sorties 3 250 V c.c. Aux et Réseau,
Entrées/Sorties
50 V (permanent), Type d’isolation renforcé, E/S Aux et Réseau, Entrées/
Sorties
Type testé pendant 60 s à 720 V c.c., E/S Aux et Réseau, Entrées/Sorties
(1) Utilisez cette information de catégorie de câblage pour planifier votre cheminement de câbles. Reportez-vous à « Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines », publication 1770-4.1.
Entrées
Attribut
2080-LC30-48AWB
2080-LC30-48QWB/2080-LC30-48QVB/2080-LC30-48QBB
Entrée 120 V c.a.
Entrée c.c. haute vitesse
(Entrées 0 à 11)
Entrée c.c. standard
(Entrées 12 et supérieures)
Nombre d’entrées
28
12
16
Catégorie de tension
110 V c.a.
24 V c.c. NPN/PNP
Tension de fonctionnement
132 V, 60 Hz c.a., max.
16,8 à 26,4 V c.c.
Tension à l’état bloqué, max.
20 V c.a.
5 V c.c.
Courant à l’état bloqué, max.
1,5 mA
1,5 mA
Courant à l’état passant, min.
5 mA sous 79 V c.a.
5,0 mA sous 16,8 V c.c.
1,8 mA sous 10 V c.c.
Courant à l’état passant, nom.
12 mA sous 120 V c.a.
8,8 mA sous 24 V c.c.
8,5 mA sous 24 V c.c.
Courant à l’état passant, max.
16 mA sous 132 V c.a.
12,0 mA sous 30 V c.c.
Impédance nominale
12 k à 50 Hz
10 k à 60 Hz
3 k
Compatibilité d’entrée CEI
Type 3
Courant d’appel, max.
250 mA sous 120 V c.a.
Fréquence d’entrée, max.
63 Hz
Réglage du filtre d’entrée c.a.
8 ms pour toutes les entrées embarquées
(Dans Connected Components Workbench, accédez à la fenêtre de configuration des E/S embarqués pour reconfigurer le paramètre de filtre
pour chaque groupe d’entrées)
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
10 à 26,4 V c.c.
3,74 k
163
Annexe A
Caractéristiques
Entrées c.a. isolées (2080-LC30-48QWB, 2080-LC30-48QVB, 2080-LC30-48QBB)
(Entrées 0 à 11)
Attribut
Valeur
Tension à l’état passant, nom.
12/24 V c.a. à 50/60 Hz
Tension à l’état bloqué, min.
4 V c.a. à 50/60 Hz
Fréquence de fonctionnement, nom.
50/60 Hz
Sorties
Attribut
2080-LC30-48AWB/2080-L30-48QWB
2080-LC30-48QVB/2080-LC30-48QBB
Sortie à relais
Sortie haute vitesse
(Sorties 0 à 3)
Sortie standard
(Sorties 4 et supérieures)
Nombre de sorties
20
4
16
Tension de sortie, min.
5 V c.c., 5 V c.a.
10,8 V c.c.
10 V c.c.
Tension de sortie, max.
125 V c.c., 265 V c.a.
26,4 V c.c.
26,4 V c.c.
Courant de charge, min.
10 mA
Courant de charge, max.
2,0 A
100 mA (fonctionnement à haute vitesse)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement standard)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement
standard)
Courant de surcharge, par point
Reportez-vous à Caractéristiques nominales des
contacts de relais, page 164
4,0 A toutes les 1 s à 30 °C ; toutes les 2 s à 65 °C(1)
Courant, par commun, max.
5A
–
–
Temps de fermeture/
Temps d’ouverture, max.
10 ms
2,5 s
0,1 ms
1 ms
(1) S’applique à un fonctionnement normal seulement. Ne s’applique pas au fonctionnement à haute vitesse.
Caractéristiques nominales des contacts de relais
Tension maximum
164
Ampères
Enclenchement
Déclenchement
120 V c.a.
15 A
1,5 A
240 V c.a.
7,5 A
0,75 A
24 V c.c.
1,0 A
125 V c.c.
0,22 A
Ampères
permanents
Voltampères
Enclenchement
Déclenchement
2,0 A
1 800 VA
180 VA
1,0 A
28 VA
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Caractéristiques environnementales
Attribut
Valeur
Température, en fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ad, en fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bd, en fonctionnement, sous chaleur sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Nb, en fonctionnement, avec choc thermique) :
–20 à 65 °C (–4 à 149 °F)
Température, air ambiant, max.
65 °C (149 °F)
Température,
hors fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ab, sans emballage, hors fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bb, sans emballage, hors fonctionnement, sous chaleur
sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Na, sans emballage, hors fonctionnement, avec choc
thermique) :
–40 à 85 °C (–40 à 185 °F)
Humidité relative
CEI 60068-2-30 (Essai Db, sans emballage, sous chaleur humide) :
5 à 95 % sans condensation
Résistance aux vibrations
CEI 60068-2-6 (Essai Fc, en fonctionnement) :
2 G de 10 à 500 Hz
Tenue aux chocs,
en fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
25 G
Tenue aux chocs,
hors fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
Montage sur rail DIN : 25 G
Montage sur panneau : 35 G
Émissions
CISPR 11
Groupe 1, Classe A
Immunité aux décharges
électrostatiques
CEI 61000-4-2 :
6 kV – décharges par contact
8 kV – décharges dans l’air
Immunité aux champs
électromagnétiques rayonnés aux
fréquences radioélectriques
CEI 61000-4-3 :
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 80 à 2 000 MHz
10 V/m avec impulsion 50 % 200 Hz, modulation d’amplitude 100 % à 900 MHz
10 V/m avec impulsion 50 % 200 Hz, modulation d’amplitude 100 % à 1 890 MHz
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz modulation d’amplitude 80 %
de 2 000 à 2 700 MHz
Immunité aux transitoires
électriques rapides en salves
CEI 61000-4-4 :
±2 kV à 5 kHz sur les ports d’alimentation
±2 kV à 5 kHz sur les ports de signaux
Immunité aux ondes de choc
CEI 61000-4-5 :
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre (mode commun)
sur ports alimentation
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre (mode commun)
sur ports signaux
Immunité aux perturbations
conduites
CEI 61000-4-6 :
10 V eff. avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 150 kHz à 80 MHz
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
165
Annexe A
Caractéristiques
Homologations
Homologation
(lorsque le produit porte
le marquage)(1)
Valeur
c-UL-us
Appareillage de commande industriel listé UL, certifié pour les États-Unis et le
Canada. Voir certificat UL E322657.
Listé UL pour les environnements dangereux de classe I, Division 2 Groupes A, B,
C, D, certifié pour les États-Unis et le Canada. Voir certificat UL E334470.
CE
Directive CEM 2004/108/CE de l’Union européenne, conforme aux normes :
EN 61326-1 : Matériels électriques de mesure, de commande et de laboratoire,
prescriptions industrielles
EN 61000-6-2 : Immunité pour les environnements industriels
EN 61000-6-4 : Émissions pour les environnements industriels
EN 61131-2 : Automates programmables (Article 8, Zone A & B)
Directive basse tension 2006/95/EC de l’Union européenne, conforme à la norme :
EN 61131-2 : Automates programmables (article 11)
C-Tick
Législation australienne des télécommunications radio, conforme à la norme :
AS/NZS CISPR 11 : Émissions industrielles
(1) Voir le lien Product Certification à l’adresse http://www.rockwellautomation.com/products/certification/ pour obtenir les
déclarations de conformité, les certificats et autres détails relatifs aux homologations.
166
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Diagrammes des relais des automates Micro830 et Micro850
Relay life
Number of operations (X104)
100
50
30
20
AC 125 V
resistive load
DC 30 V
resistive load
10
AC 250 V
resistive load
AC 125 V cos φ = 0.4
DC 30 V T = 7 ms
5
AC 250 V cos φ = 0.4
3
0.5
1.0
2.0
3.0
45629
Switching capacity (A)
Automates Micro850
Les tableaux suivants fournissent les caractéristiques, classements et
homologations des automates Micro850 24 points et 48 points.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
167
Annexe A
Caractéristiques
Automates Micro850 24 E/S
Généralités – 2080-LC50-24AWB, 2080-LC50-24QWB, 2080-LC50-24QVB, 2080-LC50-24QBB
Attribut
2080-LC50-24AWB
Nombre d’E/S
24 (14 entrées, 10 sorties)
Dimensions,
HxLxP
90 x 158 x 80 mm
(3,54 x 6,22 x 3,15 in.)
Poids à l’expédition, environ
0,423 kg (0,933 lb)
Section des fils
0,2 à 2,5 mm2 (24 à 12 AWG) fil de cuivre rigide ou
0,2 à 2,5 mm2 (24 à 12 AWG) fil de cuivre toronné
température nominale d’isolation max. 90 °C (194 °F)
Catégorie de câblage(1)
2 – sur les ports de signaux
2 – sur les ports d’alimentation
2 – sur les ports de communication
Type de câble
Utilisez uniquement des conducteurs en cuivre
Couple de serrage des vis de borne
0,4 à 0,5 Nm (3,5 à 4,4 lb-in.) à l’aide d’un tournevis à lame plate de 0,6 x 3,5 mm.
(Remarque : utilisez un tournevis manuel pour maintenir les vis sur le côté.)
Type de circuit d’entrée
12/24 V NPN/PNP (standard)
24 V NPN/PNP (haute vitesse)
Type de circuit de sortie
Relais
Consommation électrique
28 W
Plage de tension d’alimentation
20,4 à 26,4 V c.c. Classe 2
Valeurs nominales des E/S
Entrée 120 V c.a.16 mA
Sortie 2 A, 240 V c.a.,
2 A, 24 V c.c.
Entrée 24 V, 8,8 mA
Sortie 2 A, 240 V c.a.
2 A, 24 V c.c.
Entrée 24 V, 8,8 mA
Sortie 24 V c.c., Classe 2, 1 A par point (température d’air
ambiant 30 °C)
24 V c.c., Classe 2, 0,3 A par point (température d’air ambiant
65 °C)
Tension d’isolement
250 V (permanent), type d’isolation
renforcée, sortie vers Aux et Réseau,
Entrées/Sorties.
Type testé pendant 60 s sous
3 250 V c.c. sortie vers Aux et Réseau,
Entrées/Sorties.
150 V (permanent), type d’isolation
renforcée, entrée vers Aux et Réseau.
Type testé pendant 60 s sous
1 950 V c.c. sortie vers Aux et Réseau.
250 V (permanent), type d’isolation
renforcée, sortie vers Aux et Réseau,
Entrées/Sorties.
Type testé pendant 60 s sous
3 250 V c.c. sortie vers Aux et Réseau,
Entrées/Sorties.
50 V (permanent), type d’isolation
renforcée, entrée vers Aux et Réseau.
Type testé pendant 60 s sous
720 V c.c., entrée vers Aux et Réseau.
50 V (permanent), type d’isolation renforcée, E/S vers Aux et
Réseau, entrées vers sorties.
Type testé pendant 60 s sous 720 V c.c., E/S vers Aux et
Réseau, entrées/sorties.
Indice de service léger
C300, R150
Longueur de dénudage
7 mm (0,28 in.)
Indice de protection du boîtier
Conforme IP20
Code de température
nord-américain
T4
(1)
168
2080-LC50-24QWB
2080-LC50-24QVB
NPN 24 V c.c. (standard et
haute vitesse)
2080-LC50-24QBB
PNP 24 V c.c. (standard et
haute vitesse)
–
Utilisez cette information de catégorie de câblage pour planifier votre cheminement de câbles. Reportez-vous à « Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines », publication 1770-4.1.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Caractéristiques d’entrée c.c. – 2080-LC50-24QBB, 2080-LC50-24QVB, 2080-LC50-24QWB
Attribut
Entrée c.c. haute vitesse
(Entrées 0 à 7)
Entrée c.c. standard
(Entrées 8 et supérieures)
Nombre d’entrées
8
6
Catégorie de tension
NPN/PNP 24 V
Isolation entre groupe
d’entrées et fond de panier
Vérifié par l’un des tests diélectriques suivants : 720 V c.c. pendant 2 s
50 V c.c. de tension de fonctionnement (isolation renforcée Classe 2 CEI)
Plage de tension à l’état
passant
16,8 à 26,4 V c.c. à 65 °C (149 °F)
16,8 à 30,0 V c.c. à 30 °C (86 °F)
Tension de désactivation
5 V c.c., max
Intensité de désactivation
1,5 mA, max
Courant d’activation
5,0 mA sous 16,8 V c.c., min
7,6 mA sous 24 V c.c., nom
12,0 mA sous 30 V c.c., max
1,8 mA sous 10 V c.c., min
6,15 mA sous 24 V c.c., nom
12,0 mA sous 30 V c.c., max
Impédance nominale
3 k
3,74 k
Compatibilité d’entrée CEI
Type 3
10 à 26,4 V c.c. à 65 °C (149 °F)
10 à 30,0 V c.c. à 30 °C (86 °F)
Caractéristiques d’entrée c.a. – 2080-LC50-24AWB
Attribut
Valeur
Nombre d’entrées
14
Tension d’activation
79 V c.a., min
132 V c.a., max
Courant d’activation
5 mA, min
16 mA, max
Fréquence d’entrée
50/60 Hz, nom
47 Hz, min
63 Hz, max
Tension de désactivation
20 V c.a. sous 120 V c.a., max
Intensité de désactivation
2,5 mA sous 120 V c.a., max
Courant d’appel
250 mA sous 120 V c.a., max
Durée du courant d’appel max
22 ms
Compatibilité d’entrée CEI
Type 3
Caractéristiques de sortie
Attribut
2080-LC50-24QWB
2080-LC50-24AWB
2080-LC50-24QVB/2080-LC50-24QBB
Sortie à relais
Sortie haute vitesse
(Sorties 0 à 1)
Sortie standard
(Sorties 2 et supérieures)
Nombre de sorties
10
2
8
Tension de sortie, min.
5 V c.c., 5 V c.a.
10,8 V c.c.
10 V c.c.
Tension de sortie, max.
125 V c.c., 265 V c.a.
26,4 V c.c.
26,4 V c.c.
Courant de charge, min.
10 mA
Courant de charge,
permanent, max.
2,0 A
100 mA (fonctionnement
à haute vitesse)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C
(fonctionnement
standard)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement
standard)
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
169
Annexe A
Caractéristiques
Caractéristiques de sortie
Attribut
2080-LC50-24QWB
2080-LC50-24AWB
2080-LC50-24QVB/2080-LC50-24QBB
Sortie à relais
Sortie haute vitesse
(Sorties 0 à 1)
Courant de surcharge,
par point
Voir Caractéristiques
nominales des contacts de
relais, page 160
4,0 A pendant 10 ms toutes les 1 s à 30 °C ;
toutes les 2 s à 65 °C(1)
Courant, par commun,
max.
5A
–
–
Temps de fermeture/
Temps d’ouverture, max.
10 ms
2,5 s
0,1 ms
1 ms
(1)
Sortie standard
(Sorties 2 et supérieures)
S’applique uniquement au fonctionnement général ; ne s’applique pas au fonctionnement à haute vitesse.
Caractéristiques nominales des contacts de relais
Tension maximum
Ampères
Enclenchement
Déclenchement
120 V c.a.
15 A
1,5 A
240 V c.a.
7,5 A
0,75 A
24 V c.c.
1,0 A
125 V c.c.
0,22 A
Ampères
permanents
Voltampères
Enclenchement
Déclenchement
2,0 A
1 800 VA
180 VA
1,0 A
28 VA
Caractéristiques environnementales
170
Attribut
Valeur
Température, en fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ad, en fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bd, en fonctionnement, sous chaleur sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Nb, en fonctionnement, avec choc thermique) :
–20 à 65 °C (–4 à 149 °F)
Température, air ambiant, max.
65 °C (149 °F)
Température,
hors fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ab, sans emballage, hors fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bb, sans emballage, hors fonctionnement, sous chaleur
sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Na, sans emballage, hors fonctionnement, avec choc
thermique) :
–40 à 85 °C (–40 à 185 °F)
Humidité relative
CEI 60068-2-30 (Essai Db, sans emballage, sous chaleur humide) :
5 à 95 % sans condensation
Résistance aux vibrations
CEI 60068-2-6 (Essai Fc, en fonctionnement) :
2 G de 10 à 500 Hz
Tenue aux chocs,
en fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
25 G
Tenue aux chocs,
hors fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
Montage sur rail DIN : 25 G
Montage sur panneau : 35 G
Émissions
CISPR 11
Groupe 1, Classe A
Immunité aux décharges
électrostatiques
CEI 61000-4-2 :
6 kV – décharges par contact
8 kV – décharges dans l’air
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Caractéristiques environnementales
Attribut
Valeur
Immunité aux champs
électromagnétiques rayonnés aux
fréquences radioélectriques
CEI 61000-4-3 :
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 80 à 2 000 MHz
10 V/m avec impulsion 50 % 200 Hz, modulation d’amplitude 100 % à 900 MHz
10 V/m avec impulsion 50 % 200 Hz, modulation d’amplitude 100 % à 1 890 MHz
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz modulation d’amplitude 80 %
de 2 000 à 2 700 MHz
Immunité aux transitoires
électriques rapides en salves
CEI 61000-4-4 :
±2 kV à 5 kHz sur les ports d’alimentation
±2 kV à 5 kHz sur les ports de signaux
±1 kV à 5 kHz sur les ports de communication
Immunité aux ondes de choc
CEI 61000-4-5 :
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre (mode commun)
sur les ports d’alimentation
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre (mode commun)
sur les ports de signaux
±1 kV phase-terre (mode commun) sur les ports de communication
Immunité aux perturbations
conduites
CEI 61000-4-6 :
10 V eff. avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 150 kHz à 80 MHz
Entrées c.a. isolées (2080-LC50-24QWB, 2080-LC50-24QVB, 2080-LC50-24QBB)
(Entrées 0 à 7)
Attribut
Valeur
Tension à l’état passant, nom.
12/24 V c.a. à 50/60 Hz
Tension à l’état bloqué, min.
4 V c.a. à 50/60 Hz
Fréquence de fonctionnement, nom.
50/60 Hz
Automates Micro850 48 E/S
Généralités – 2080-LC50-48AWB, 2080-LC50-48QWB, 2080-LC50-48QVB, 2080-LC50-48QBB
Attribut
2080-LC50-48AWB
Nombre d’E/S
48 (28 entrées, 20 sorties)
Dimensions,
HxLxP
90 x 238 x 80 mm
(3,54 x 9,37 x 3,15 in.)
2080-LC50-48QWB
Poids à l’expédition, environ
0,725 kg (1,60 lb)
Section des fils
0,2 à 2,5 mm2 (24 à 12 AWG) fil de cuivre rigide ou
0,2 à 2,5 mm2 (24 à 12 AWG) fil de cuivre toronné
température nominale d’isolation max. 90 °C (194 °F)
Catégorie de câblage(1)
2 – sur les ports de signaux
2 – sur les ports d’alimentation
2 – sur les ports de communication
Type de câble
Utilisez uniquement des conducteurs en cuivre
Couple de serrage des vis de borne
0,4 à 0,5 Nm (3,5 à 4,4 lb-in.)
(à l’aide d’un tournevis à lame plate de 0,6 x 3,5 mm)
Type de circuit d’entrée
120 V c.a.
Type de circuit de sortie
Relais
Consommation électrique
33 W
Plage de tension d’alimentation
20,4 à 26,4 V c.c. Classe 2
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
2080-LC50-48QVB
2080-LC50-48QBB
NPN 24 V c.c. (standard et
haute vitesse)
PNP 24 V c.c. (standard et
haute vitesse)
12/24 V NPN/PNP (standard)
24 V NPN/PNP (haute vitesse)
171
Annexe A
Caractéristiques
Généralités – 2080-LC50-48AWB, 2080-LC50-48QWB, 2080-LC50-48QVB, 2080-LC50-48QBB
Attribut
2080-LC50-48AWB
2080-LC50-48QWB
2080-LC50-48QVB
Valeurs nominales des E/S
Entrée 120 V c.a., 16 mA
Sortie 2 A, 240 V c.a.,
2 A, 24 V c.c.
Entrée 24 V, 8,8 mA
Sortie 2 A, 240 V c.a., 2 A,
24 V c.c.
Entrée 24 V, 8,8 mA
Sortie 24 V c.c., 1 A par point (température d’air ambiant
30 °C)
24 V c.c., 0,3 A par point (température d’air ambiant 65 °C)
Longueur de dénudage
7 mm (0,28 in.)
Indice de protection du boîtier
Conforme IP20
Indice de service léger
C300, R150
Tension d’isolement
250 V (permanent), type d’isolation
renforcée, sortie vers Aux et Réseau,
Entrées/Sorties.
Type testé pendant 60 s sous
3 250 V c.c. sortie vers Aux et
Réseau, Entrées/Sorties.
150 V (permanent), type d’isolation
renforcée, entrée vers Aux et Réseau
Type testé pendant 60 s sous
1 950 V c.c. entrée vers Aux et
Réseau.
Code de température nord-américain
T4
2080-LC50-48QBB
–
250 V (permanent), type d’isolation
renforcée, sortie vers Aux et Réseau,
Entrées/Sorties.
Type testé pendant 60 s sous
3 250 V c.c. sortie vers Aux et Réseau,
Entrées/Sorties.
50 V (permanent), type d’isolation
renforcée, entrée vers Aux et Réseau
Type testé pendant 60 s sous 720 V c.c.,
entrées vers Aux et Réseau.
50 V (permanent), type d’isolation renforcée, E/S vers Aux et
Réseau, Entrées/Sorties
Type testé pendant 60 s sous 720 V c.c., E/S vers Aux et
Réseau, Entrées/Sorties.
(1) Utilisez cette information de catégorie de câblage pour planifier votre cheminement de câbles. Reportez-vous à « Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines », publication 1770-4.1.
Caractéristiques d’entrée
Attribut
2080-LC50-48AWB
2080-LC50-48QWB/2080-LC50-48QVB/2080-LC50-48QBB
Entrée 120 V c.a.
Entrée c.c. haute vitesse
(Entrées 0 à 11)
Entrée c.c. standard
(Entrées 12 et supérieures)
Nombre d’entrées
28
12
16
Isolation entre groupe d’entrées et
fond de panier
Vérifié au moyen des tests diélectriques
suivants : 1 950 V c.a. pendant 2 s
150 V de tension de fonctionnement
(isolation renforcée de Classe 2 CEI)
Vérifié au moyen des tests diélectriques suivants : 720 V c.c. pendant 2 s
50 V c.c. de tension de fonctionnement (isolation renforcée Classe 2 CEI)
Catégorie de tension
110 V c.a.
24 V c.c. NPN/PNP
Plage de tension de
fonctionnement
132 V, 60 Hz c.a. max
16,8 à 26,4 V c.c. à 65 °C (149 °F)
16,8 à 30,0 V c.c. à 30 °C (86 °F)
Tension à l’état bloqué, max.
20 V c.a.
5 V c.c.
Courant à l’état bloqué, max.
1,5 mA
1,5 mA
Courant à l’état passant, min.
5 mA sous 79 V c.a.
5,0 mA sous 16,8 V c.c.
1,8 mA sous 10 V c.c.
Courant à l’état passant, nom.
12 mA sous 120 V c.a.
7,6 mA sous 24 V c.c.
6,15 mA sous 24 V c.c.
Courant à l’état passant, max.
16 mA sous 132 V c.a.
12,0 mA sous 30 V c.c.
Impédance nominale
12 k à 50 Hz
10 k à 60 Hz
3 k
Compatibilité d’entrée CEI
Type 3
Courant d’appel, max.
250 mA sous 120 V c.a.
–
Fréquence d’entrée, max.
63 Hz
–
172
10 à 26,4 V c.c. à 65 °C (149 °F)
10 à 30,0 V c.c. à 30 °C (86 °F)
3,74 k
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Caractéristiques de sortie
Attribut
2080-LC50-48AWB/2080-LC50-48QWB
2080-LC50-48QVB/2080-LC50-48QBB
Sortie à relais
Sortie haute vitesse
(Sorties 0 à 3)
Sortie standard
(Sorties 4 et supérieures)
Nombre de sorties
20
4
16
Tension de sortie, min.
5 V c.c., 5 V c.a.
10,8 V c.c.
10 V c.c.
Tension de sortie, max.
125 V c.c., 265 V c.a.
26,4 V c.c.
26,4 V c.c.
Courant de charge, min.
10 mA
Courant de charge,
permanent, max.
2,0 A
100 mA (fonctionnement à haute vitesse)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement standard)
1,0 A à 30 °C
0,3 A à 65 °C (fonctionnement standard)
Courant de surcharge, par point
Voir Caractéristiques nominales des contacts de
relais, page 164
4,0 A pendant 10 ms toutes les 1 s à 30 °C ; toutes les 2 s à 65 °C(1)
Courant, par commun, max.
5A
–
–
Temps de fermeture/
Temps d’ouverture, max.
10 ms
2,5 s
0,1 ms
1 ms
(1) S’applique à un fonctionnement normal seulement. Ne s’applique pas au fonctionnement à haute vitesse
Entrées c.a. isolées (2080-LC50-48QWB, 2080-LC50-48QVB, 2080-LC50-48QBB)
(Entrées 0 à 11)
Attribut
Valeur
Tension à l’état passant, nom.
12/24 V c.a. à 50/60 Hz
Tension à l’état bloqué, min.
4 V c.a. à 50/60 Hz
Fréquence de fonctionnement, nom.
50/60 Hz
Caractéristiques nominales des contacts de relais
Tension maximum
Ampères
Enclenchement
Déclenchement
120 V c.a.
15 A
1,5 A
240 V c.a.
7,5 A
0,75 A
24 V c.c.
1,0 A
125 V c.c.
0,22 A
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Ampères
permanents
Voltampères
Enclenchement
Déclenchement
2,0 A
1 800 VA
180 VA
1,0 A
28 VA
173
Annexe A
Caractéristiques
Caractéristiques environnementales
174
Attribut
Valeur
Température, en fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ad, en fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bd, en fonctionnement, sous chaleur sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Nb, en fonctionnement, avec choc thermique) :
–20 à 65 °C (–4 à 149 °F)
Température, air ambiant, max.
65 °C (149 °F)
Température, hors fonctionnement
CEI 60068-2-1 (Essai Ab, sans emballage, hors fonctionnement, à froid),
CEI 60068-2-2 (Essai Bb, sans emballage, hors fonctionnement,
sous chaleur sèche),
CEI 60068-2-14 (Essai Na, sans emballage, hors fonctionnement,
avec choc thermique) :
–40 à 85 °C (–40 à 185 °F)
Humidité relative
CEI 60068-2-30 (Essai Db, sans emballage, sous chaleur humide) :
5 à 95 % sans condensation
Résistance aux vibrations
CEI 60068-2-6 (Essai Fc, en fonctionnement) :
2 G de 10 à 500 Hz
Tenue aux chocs, en fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
25 G
Tenue aux chocs, hors fonctionnement
CEI 60068-2-27 (Essai Ea, tenue aux chocs, sans emballage) :
Montage sur rail DIN : 25 G
Montage sur panneau : 35 G
Émissions
CISPR 11
Groupe 1, Classe A
Immunité aux décharges électrostatiques
CEI 61000-4-2 :
4 kV – décharges par contact
8 kV – décharges dans l’air
Immunité aux champs
électromagnétiques rayonnés aux
fréquences radioélectriques
CEI 61000-4-3 :
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 80 à 2 000 MHz
10 V/m avec impulsion 50 % 200 Hz, modulation d’amplitude 100 %
à 900 MHz
10 V/m avec impulsion 50 % 200 Hz, modulation d’amplitude 100 %
à 1 890 MHz
10 V/m avec signal sinusoïdal 1 kHz modulation d’amplitude 80 %
de 2 000 à 2 700 MHz
Immunité aux transitoires électriques
rapides en salves
CEI 61000-4-4 :
±2 kV à 5 kHz sur les ports d’alimentation
±2 kV à 5 kHz sur les ports de signaux
±1 kV à 5 kHz sur les ports de communication
Immunité aux ondes de choc
CEI 61000-4-5 :
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre
(mode commun) sur les ports d’alimentation
±1 kV entre phases (mode différentiel) et ±2 kV phase-terre
(mode commun) sur les ports de signaux
±1 kV phase-terre (mode commun) sur les ports de communication
Immunité aux perturbations conduites
CEI 61000-4-6 :
10 V eff. avec signal sinusoïdal 1 kHz, modulation d’amplitude 80 %
de 150 kHz à 80 MHz
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Caractéristiques
Annexe A
Homologations
Homologation
(lorsque le produit porte
le marquage)(1)
Valeur
c-UL-us
Appareillage de commande industriel listé UL, certifié pour les États-Unis et le Canada.
Voir certificat UL E322657.
Listé UL pour les environnements dangereux de classe I, Division 2 Groupes A, B, C, D,
certifié pour les États-Unis et le Canada. Voir certificat UL E334470.
CE
Directive CEM 2004/108/CE de l’Union européenne, conforme aux normes :
EN 61326-1 : Matériels électriques de mesure, de commande et de laboratoire,
prescriptions industrielles
EN 61000-6-2 : Immunité pour les environnements industriels
EN 61000-6-4 : Émissions pour les environnements industriels
EN 61131-2 : Automates programmables (Article 8, Zone A & B)
Directive basse tension 2006/95/EC de l’Union européenne, conforme à la norme :
EN 61131-2 : Automates programmables (article 11)
C-Tick
Législation australienne des télécommunications radio, conforme à la norme :
AS/NZS CISPR 11 : Émissions industrielles
EtherNet/IP
Testé pour la conformité ODVA selon les caractéristiques EtherNet/IP.
KC
Registre coréen des équipements de diffusion et de communication, conforme à :
Article 58-2 de la loi Radio Waves Act, Clause 3.
(1) Voir le lien Product Certification à l’adresse http://www.rockwellautomation.com/products/certification/ pour obtenir les
déclarations de conformité, les certificats et autres détails relatifs aux homologations.
Pour accéder au diagramme des relais de l’automate Micro850, voir Diagrammes
des relais des automates Micro830 et Micro850, page 167.
Alimentation c.a. externe de l’automate programmable Micro800
Caractéristiques générales
Attribut
Valeur
Dimensions, H x L x P
90 x 45 x 80 mm (3,55 x 1,78 x 3,15 in.)
Poids d’expédition
0,34 kg (0,75 lb)
Plage de tension
d’alimentation(1)
100 V à 120 V c.a., 1 A
200 à 240 V c.a., 0,5 A
Fréquence d’alimentation
47 à 63 Hz
Alimentation
24 V c.c./1,6 A
Courant d’appel, max.
24 A sous 132 V pendant 10 ms
40 A sous 263 V pendant 10 ms
Consommation électrique
(puissance de sortie)
38,4 W sous 100 V c.a., 38,4 W sous 240 V c.a.
Dissipation d’énergie
(puissance d’entrée)
45,1 W sous 100 V c.a., 44,0 W sous 240 V c.a.
Tension d’isolement
250 V (permanent), primaire vers secondaire : Type isolation renforcée
Type testé pendant 60 s sous 2 300 V c.a., primaire vers secondaire et 1 480 V c.a.
primaire vers la terre.
Puissances de sortie, max
24 V c.c., 1,6 A, 38,4 W
Indice de protection du boîtier
Conforme IP20
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
175
Annexe A
Caractéristiques
Caractéristiques générales
Attribut
Valeur
Section des fils
0,32 à 2,1 mm² (22 à 14 AWG) fil de cuivre rigide ou
0,32 à 1,3 mm² (22 à 16 AWG) fil de cuivre toronné
température nominale d’isolation max. 90 °C (194 °F)
Couple de serrage des vis de
borne
0,5 à 0,6 Nm (4,4 à 5,3 lb-in.)
(à l’aide d’un tournevis cruciforme ou d’un tournevis à lame plate de 2,5 mm
(0,10 in.))
Catégorie de câblage(2)
2 – sur ports d’alimentation
Longueur de dénudage
7 mm (0,28 in.)
Code de température
nord-américain
T4A
(1) Les fluctuations de la source de tension doivent être comprises entre 85 et 264 V. Ne branchez pas l’adaptateur à une source
d’alimentation qui a des fluctuations hors de cette plage.
(2) Utilisez cette information de catégorie de câblage pour planifier votre cheminement de câbles. Reportez-vous à « Industrial
Automation Wiring and Grounding Guidelines », publication 1770-4.1.
176
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Annexe
B
Adressage Modbus pour Micro800
Adressage Modbus
Tous les automates Micro800 (excepté les modèles Micro810 12 points) prennent
en charge le RTU Modbus sur un port série via le port série embarqué et non
isolé. Le module enfichable du port série isolé 2080-SERIALISOL prend
également en charge le RTU Modbus. Le maître et l’esclave RTU Modbus sont
pris en charge. Bien que la performance puisse être affectée par le temps de
scrutation du programme, les automates 48 points peuvent prendre en charge
jusqu’à six ports série (un embarqué et cinq enfichables) et en conséquence, six
réseaux Modbus distincts.
En outre, l’automate Micro850 prend en charge le client/serveur TCP Modbus
via le port Ethernet.
Configuration du sens de transfert
Le protocole Modbus commence le transfert d’un mot de 16 bits par l’octet de
poids fort. Le Micro800 procède de même, donc l’ordre des octets n’a pas à être
inversé. Pour les types de données Micro800 supérieures à 16 bits (par exemple,
DINT LINT, REAL LREAL), plusieurs adresses Modbus peuvent être
nécessaires, mais l’octet de poids fort est toujours transféré en premier.
Mappage de l’espace d’adressage et types de données pris en charge
Puisque le Micro800 utilise des noms de variables symboliques au lieu d’adresses
mémoires physiques, un mappage du nom de variable symbolique vers l’adressage
Modbus physique est pris en charge dans le logiciel Connected Components
Workbench, par exemple, InputSensorA est mappé à l’adresse Modbus 100001.
Par défaut, le Micro800 suit l’adressage à six chiffres énoncé dans les dernières
spécifications de Modbus. Pour plus de commodité, l’adresse Modbus est
conceptuellement mappée avec les plages d’adresses suivantes. L’écran d’adressage
de Connected Components Workbench respecte cette convention.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
177
Annexe B
Adressage Modbus pour Micro800
Type de données variable
0 – Bobines
000001 à 065536
1 – Entrées discrètes
100001 à 165536
3 – Registres d’entrées
300001 à 365536
4 – Registres rémanents
400001 à 465536
Pris en
charge
Pris en
charge
Pris en
charge
Pris en
charge
Adresse Modbus
utilisée
Adresse Modbus
utilisée
Adresse Modbus
utilisée
Adresse Modbus
utilisée
BOOL
Oui
1
Oui
1
SINT
Oui
8
Oui
8
OCTET
Oui
8
Oui
8
USINT
Oui
8
Oui
8
INT
Oui
16
Oui
16
Oui
1
Oui
1
UINT
Oui
16
Oui
16
Oui
1
Oui
1
WORD
Oui
16
Oui
16
Oui
1
Oui
1
REAL
Oui
32
Oui
32
Oui
2
Oui
2
DINT
Oui
32
Oui
32
Oui
2
Oui
2
UDINT
Oui
32
Oui
32
Oui
2
Oui
2
DWORD
Oui
32
Oui
32
Oui
2
Oui
2
LWORD
Oui
64
Oui
64
Oui
4
Oui
4
ULINT
Oui
64
Oui
64
Oui
4
Oui
4
LINT
Oui
64
Oui
64
Oui
4
Oui
4
LREAL
Oui
64
Oui
64
Oui
4
Oui
4
REMARQUE : les chaînes de caractères ne sont pas prises en charge.
Afin de faciliter le mappage des variables en adresses Modbus à cinq chiffres,
l’outil de mappage Connected Components Workbench vérifie le nombre de
caractères entrés pour l’adresse Modbus. Si seuls cinq chiffres sont saisis, l’adresse
est traitée comme une adresse Modbus à cinq chiffres. Cela signifie que les entrées
TOR sont mappées de 00001 à 09999, les bobines de 10001 à 19999, les registres
d’entrée de 30001 à 39999 et les registres rémanents de 40001 à 49999.
Exemple 1, IHM PanelView Component (maître) vers Micro800 (esclave)
Le port série embarqué a été conçu pour une utilisation avec des IHM utilisant les
RTU Modbus. La distance de câble maximale recommandée est de 3 mètres.
Utilisez le module enfichable du port série 2080-SERIALISOL si des distances
plus longues ou une immunité au bruit plus importante sont nécessaires.
L’IHM est généralement configuré en maître et le port série embarqué du
Micro800 est configuré en esclave.
À partir des paramètres de communication par défaut d’une IHM PanelView
Component (PVC), il y a trois éléments qui doivent être vérifiés ou modifiés afin
d’établir des communications depuis le PVC vers le Micro800.
178
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Adressage Modbus pour Micro800
Annexe B
1. Passez du protocole DF1 au protocole Modbus.
2. Définissez l’adresse du Micro800 esclave pour qu’elle corresponde à la
configuration du port série de l’automate.
3. Désactivez les points d’erreur. Ceci pour éviter de devoir remettre le PVC
sous tension lorsque de nouveaux mappages Modbus sont téléchargés à
partir de Connected Components Workbench vers l’automate Micro800.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
179
Annexe B
Adressage Modbus pour Micro800
Exemple 2, Micro800 (Maître) vers variateur PowerFlex 4M (Esclave)
Vous trouverez ci-après une présentation des étapes à suivre pour la configuration
d’un variateur PowerFlex 4M.
Les numéros de paramètre répertoriés dans cette section correspondent à un
PowerFlex 4M et seront différents si vous utilisez un autre variateur PowerFlex
de classe 4.
Nom du paramètre
Numéro du paramètre
4M
4
40
40P
400
Start Source
P106
P36
Speed Reference
P108
P38
Comm Data Rate
C302
A103
C103
Comm Node Addr
C303
A104
C104
Comm Loss Action
C304
A105
C105
Comm Loss Time
C305
A106
C106
Comm Format
C306
A107
C102
400N
400P
• Connectez le 1203-USB au variateur PowerFlex et à l’ordinateur.
• Lancez Connected Components Workbench, connectez-vous au variateur
et réglez les paramètres.
Pour configurer PowerFlex 4M, procédez comme suit :
1. Double-cliquez sur le PowerFlex 4M s’il n’est pas déjà ouvert dans
Connected Components Workbench.
2. Cliquez sur Connect (connexion).
3. Dans le navigateur Connection, développez le driver AB_DF1 DH+.
Sélectionnez l’AB DSI (port PF4) et cliquez sur OK.
4. Une fois le variateur connecté et lu, sélectionnez l’assistant de démarrage
et modifiez les éléments suivants. Sélectionnez Finish (terminer) pour
enregistrer les modifications apportées au variateur.
• Sélectionnez le port Comm comme référence de vitesse.
Réglez P108 [référence de vitesse] sur 5 (port Comm).
• Réglez la source de démarrage sur le port Comm.
Réglez P106 [Source de démarrage] sur 5 (port Comm).
• Valeurs par défaut pour les entrées restantes
• Acceptez les valeurs par défaut pour les entrées restantes et cliquez sur
Finish (terminer).
180
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Adressage Modbus pour Micro800
Annexe B
5. Sélectionnez Parameters dans la fenêtre Connected Components
Workbench.
6. La fenêtre Parameter s’ouvre. Redimensionnez-la pour afficher les
paramètres. Depuis cette fenêtre, vous pouvez voir et configurer les valeurs
de données des paramètres.
7. Depuis la fenêtre Paramètres, modifiez les paramètres suivants pour régler
les communications pour le RTU Modbus de manière à ce que le variateur
PowerFlex 4M communique avec le Micro830/850 via la communication
du RTU Modbus.
Paramètre
Description
Réglage
C302
Débit de données de communication (vitesse en bauds) 4 = 19 200 bits/s
4
C303
Adresse de station de communication (plage d’adresse de 1 à 127)
2
C304
Action en cas de perte de communication (action à réaliser en cas de perte de
communication) 0 = Défaut avec arrêt en roue libre.
0
C305
Temps de perte de communication (temps restant de communication avant la
réalisation des actions définies en C304) 5 s (Max. 60)
5
C306
Format de communication (Données/Parité/Arrêt) RTU : 8 bits de données,
Parité Aucune, 1 bit d’arrêt
0
8. Déconnectez les communications et enregistrez votre projet.
9. Coupez l’alimentation du variateur jusqu’à ce que l’écran du PowerFlex 4M
soit entièrement vide, puis remettez le PowerFlex 4M sous tension.
Le variateur est maintenant prêt à être commandé par les commandes
de communication du RTU Modbus émises depuis l’automate
Micro830/850.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
181
Annexe B
Adressage Modbus pour Micro800
Les dispositifs Modbus peuvent être basés sur 0 (les registres sont numérotés à
partir de 0), ou basés sur 1 (les registres sont numérotés à partir de 1). Lorsque
des variateurs PowerFlex de classe 4 sont utilisés avec des automates de la gamme
Micro800, les adresses de registre répertoriées dans les manuels d’utilisateur
PowerFlex doivent être décalés de n+1.
Par exemple, le mot de commande logique se trouve à l’adresse 8192, mais votre
programme Micro800 doit utiliser 8193 (8192+1) pour y accéder.
Adresse Modbus (valeur n+1 illustrée)
8193 Mot de commande logique (Arrêt, Démarrage, A-coups, etc.)
8194 Mot de référence de vitesse
Format xxx.x pour 4/4M/40, où « 123 » = 12,3 Hz
Format xxx.xx pour 40P/400/400N/400P, où « 123 » = 1,23 Hz
8449 Mot d’état logique (Lecture, Actif, Défaut, etc.)
8452 Mot de retour de vitesse (utilise le même format que la référence de vitesse)
8450 Mot de code d’erreur
(n+1) Pour accéder au paramètre « n »
CONSEIL
• Si le variateur PowerFlex concerné prend en charge le code de fonction Modbus 16 Présélection
(écriture) de plusieurs registres, utilisez un seul message d’écriture d’une longueur de « 2 » pour
écrire la commande logique (8193) et la référence de vitesse (8194) en même temps.
• Utilisez un seul code de fonction 03 Lecture des registres rémanents d’une longueur de « 4 » pour
lire l’état logique (8449), le code d’erreur (8450) et le retour de vitesse (8452) en même temps.
Reportez-vous au manuel d’utilisateur PowerFlex Classe 4 approprié pour plus
d’informations à propos de l’adressage Modbus. (Voir l’Annexe E – Protocole du
RTU Modbus, dans la publication 22C-UM001G).
Performance
Les performances du MSG_MODBUS (le Micro800 est le maître) sont affectées
par la scrutation du programme car les messages sont traités lorsque l’instruction
de message est exécutée dans un programme. Par exemple, si la scrutation du
programme est de 100 ms et que six ports série sont utilisés, alors le maximum
théorique pour les ports série est de 60 messages/seconde au total. Ce maximum
théorique peut ne pas être atteint puisque MSG_MODBUS est un protocole
de demande/réponse maître/esclave, les performances sont donc affectées par
plusieurs variables telles que la taille du message, la vitesse de transmission et le
temps de réponse de l’esclave.
Les performances du Micro800 lors de la réception de messages de requête
Modbus (Micro800 est l’esclave) sont également affectées par la scrutation
du programme. Chaque port série n’est traité qu’une fois par scrutation du
programme.
182
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
C
Annexe
Mises en route
Le présent chapitre couvre certaines tâches courantes et des instructions de mise
en route rapide visant à vous familiariser avec le logiciel Connected Component
Workbench. Les guides de mise en route suivants sont inclus
Mise à niveau Flash du firmware
du Micro800
Sujet
Page
Mise à niveau Flash du firmware du Micro800
183
Établissement de la communication entre RSLinx et un Micro830 via USB
188
Configuration du mot de passe de l’automate
195
Utilisation du compteur rapide
198
Forçage des E/S
211
Ce guide de mise en route montre comment faire la mise à jour du firmware dans
un automate Micro800 à l’aide de ControlFLASH. ControlFLASH est installé
ou mis à jour avec la plus récente version du firmware Micro800 lorsque le logiciel
Connected Components Workbench est installé sur votre ordinateur.
ATTENTION : tous les paramètres Ethernet sont rétablis à leurs valeurs d’usine par
défaut après la mise à niveau du firmware avec ControlFlash. Pour les utilisateurs
qui doivent utiliser la même adresse IP statique qui a été définie précédemment,
par exemple, utilisez le module mémoire pour enregistrer les paramètres du projet
avant une mise à jour flash afin d’avoir la possibilité de restaurer les paramètres
Ethernet d’origine.
Sur les automates Micro850, les utilisateurs peuvent utiliser la mise à niveau flash
de leur automate via le port Ethernet, en plus du port USB.
1. Par USB : Vérifiez le bon fonctionnement des communications RSLinx
Classic avec l’automate Micro800 par USB en utilisant RSWho.
L’automate Micro810 12 points utilise le driver 12PtM810_xxxxx et les
automates Micro830/Micro850 utilisent le driver AB_VBP-x.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
183
Annexe C
Mises en route
2. Démarrez ControlFLASH et cliquez sur Next (suivant).
3. Sélectionnez la référence de l’automate Micro800 que vous mettez à jour et
cliquez sur Next (suivant).
184
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
4. Sélectionnez l’automate dans la fenêtre du navigateur et cliquez sur OK.
5. Si vous voyez la boîte de dialogue suivante, laissez le numéro de logement
sur 0 et cliquez sur OK.
Cet écran est disponible uniquement pour les automates Micro810.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
185
Annexe C
Mises en route
6. Cliquez sur Next (suivant) pour continuer et vérifiez la version. Cliquez
sur Finish (terminer).
7. Cliquez sur Yes (oui) pour lancer la mise à jour.
186
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
L’écran suivant présente la progression du téléchargement.
Si vous voyez le message d’erreur suivant, vérifiez que l’automate n’est pas
en défaut ou en mode Exécution. Si tel est le cas, effacez le défaut ou
basculez en mode Programme, cliquez sur OK et réessayez.
8. Lorsque la mise à jour flash est terminée, vous voyez un écran d’état
semblable à la capture d’écran ci-dessous. Cliquez sur OK pour terminer
la mise à jour.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
187
Annexe C
Mises en route
Établissement de la
communication entre RSLinx
et un Micro830 via USB
Ce guide de mise en route présente l’établissement d’une communication entre
RSLinx RSWho et un automate Micro830 ou Micro850 par une connexion
USB.
1. RSLinx Classic est installé au cours de la procédure d’installation du
logiciel Connected Components Workbench. La version minimum de
RSLinx Classic qui soit totalement compatible avec les automates
Micro800 est la 2.57, Build 15 (sortie en mars 2011).
2. Mettez sous tension l’automate Micro830/Micro850.
3. Branchez le câble USB A/B directement entre le PC et l’automate
Micro830/Micro850.
4. Windows devrait détecter le nouveau matériel. Cliquez sur No, not this
time (non, pas maintenant), puis sur Next (suivant).
188
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
5. Cliquez sur Install the software automatically (Recommended) (Installer
le logiciel automatiquement, recommandé), puis sur Next (suivant).
L’assistant recherche le nouveau matériel.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
189
Annexe C
Mises en route
6. Cliquez sur Finish (terminer) lorsque l’assistant a terminé l’installation.
7. Ouvrez RSLinx Classic et exécutez RSWho en cliquant sur l’icône
.
Si le fichier EDS adéquat est installé, l’automate Micro830/Micro850 doit
être correctement identifié et apparaître sous le driver Virtual Backplane
(VBP) et sous le driver USB, qui a été créé automatiquement.
Si l’automate Micro830/Micro850 apparaît comme un « module 1756 »
sous le driver AB_VBP-1 Virtual Chassis, le fichier EDS correct pour cette
version majeure du firmware n’a pas encore été installée ou l’automate
exécute un firmware de version antérieure (Major Revision=0).
190
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
Étant donné que les automates Micro830 Micro850 prennent en charge les
fichiers EDS embarqués, faites un clic droit et sélectionnez « Upload EDS
file » (télécharger le fichier EDS) à partir de ce dispositif.
8. Dans l’assistant EDS qui apparaît, cliquez sur Next (suivant) pour
continuer.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
191
Annexe C
Mises en route
9. Suivez les invites pour télécharger et installer le fichier EDS.
192
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Annexe C
193
Annexe C
Mises en route
10. Cliquez sur Finish (terminer).
Si le Micro830/Micro850 apparaît toujours comme un module 1756, alors
vous avez probablement une version préliminaire du firmware qui s’affiche
elle-même comme révision majeure = 0, ce qui ne correspond pas au fichier
EDS embarqué. Pour confirmer, faites un clic droit sur le dispositif et
sélectionnez « Device Properties » (Propriétés du dispositif ) : (révision
du firmeware est majeure.mineure).
194
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Configuration du mot de passe
de l’automate
Annexe C
La définition, le changement et l’effacement du mot de passe sur un automate
cible s’effectuent au moyen du logiciel Connected Components Workbench.
IMPORTANT
Les instructions qui suivent sont applicables à la version 2 de Connected Components
Workbench et aux automates Micro800 avec un firmware révision 2.
Pour plus d’informations à propos de la fonction de mot de passe sur les automates
Micro800, voir Sécurité de l’automate, page 147.
Définition du mot de passe de l’automate
IMPORTANT
Après avoir créé ou modifié le mot de passe de l’automate, vous devez mettre
l’automate hors tension pour que le mot de passe soit enregistré.
Pour la procédure suivante, le logiciel Connected Components Workbench doit
être connecté à l’automate Micro800.
1. Dans le logiciel Connected Components Workbench, ouvrez le projet
correspondant à l’automate cible.
2. Cliquez sur Connect (connexion) pour vous connecter à l’automate cible.
Dans la barre d’outils Device Details (détails du dispositif ), déroulez
la liste commandée par le bouton Secure (sécurité). Le message
« Set, Change or Clear Micro800 Controller Password Protection »
(définissez, changez ou effacez le mot de passe de protection de l’automate
Micro800) est affiché dans une info-bulle.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
195
Annexe C
Mises en route
3. Cliquez sur Secure (sécurité). Sélectionnez Set Password (définir le mot
de passe).
4. La boîte de dialogue Set Controller Password (définir le mot de passe de
l’automate) apparaît. Fournissez un mot de passe. Confirmez ce mot de
passe en le saisissant à nouveau dans le champ Confirm (confirmer).
CONSEIL
Les mots de passe doivent être composés de huit caractères au moins pour être valides.
5. Cliquez sur OK.
Une fois qu’un mot de passe a été créé, toute nouvelle session essayant de se
connecter à l’automate cible devra fournir ce mot de passe pour obtenir
l’accès exclusif à cet automate.
196
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
Modification du mot de passe
Dans le cadre d’une session habilitée, vous pouvez changer le mot de passe d’un
automate cible au moyen du logiciel Connected Components Workbench.
L’automate cible doit se trouver à l’état connecté (connected).
1. Dans la barre d’outils Device Details (détails du dispositif ), cliquez sur le
bouton Secure (sécurité). Sélectionnez Change Password (changer de mot
de passe).
2. La boîte de dialogue Change Controller Password (changer le mot de passe
de l’automate) apparaît. Saisissez l’ancien mot de passe (Old Password),
puis le nouveau (New Password) et confirmez ce dernier.
3. Cliquez sur OK.
L’automate va maintenant demander le nouveau mot de passe pour autoriser
l’accès à toute nouvelle session.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
197
Annexe C
Mises en route
Effacement du mot de passe
Dans le cadre d’une session habilitée, vous pouvez effacer le mot de passe d’un
automate cible au moyen du logiciel Connected Components Workbench.
1. Dans la barre d’outils Device Details (détails du dispositif ), cliquez sur le
bouton Secure (sécurité). Sélectionnez Clear Password (effacer le mot de
passe).
2. La boîte de dialogue Clear Password (effacer le mot de passe) apparaît.
Entrez le mot de passe.
3. Cliquez sur OK pour effacer le mot de passe.
L’automate ne demandera plus de mot de passe pour toute nouvelle session.
Utilisation du compteur rapide
Pour utiliser le HSC, vous devez d’abord établir le mode de comptage HSC
requis par votre application. Voir Mode HSC (HSCAPP.HSCMode), page 120
pour connaître les modes disponibles sur les automates Micro800.
L’exemple de projet suivant vous guide lors de la création d’un projet utilisant
le HSC en mode 6, un compteur en quadrature avec entrées A et B déphasées.
Il présente l’écriture d’un programme en logique à relais simple avec le bloc
fonctionnel HSC, la création de variables et l’affectation de variables et de valeurs
à votre bloc fonctionnel. Vous serez également guidé pas à pas dans le test de votre
programme et l’activation d’un interrupteur programmable (PLS).
Cet exemple de projet utilise un codeur en quadrature. Le codeur en quadrature
est utilisé pour déterminer le sens et la position de rotation ; comme pour un tour.
Le compteur bidirectionnel compte les rotations du codeur en quadrature.
Le schéma ci-dessous représente un codeur en quadrature connecté aux entrées,
0 et 1. L’ordre de comptage est déterminé par l’angle de phase entre A et B.
Si A devance B, le compteur est incrémenté. Si B devance A, le compteur est
décrémenté.
198
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
A
Input 0
Input 1
Quadrature Encoder
B
Rotation avant
Rotation arrière
A
B
2
1
3
2
1
Comptage
Ce guide de mise en route contient les sections suivantes :
• Création du projet HSC et des variables, page 200
• Attribution des valeurs aux variables HSC, page 203
• Attribution des variables au bloc fonctionnel, page 206
• Exécution du compteur rapide, page 207
• Utilisation de la fonction d’interrupteur de fin de course programmable
(PLS), page 209
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
199
Annexe C
Mises en route
Création du projet HSC et des variables
1. Démarrez Connected Components Workbench et ouvrez un nouveau
projet. Depuis la boîte à outils Device Toolbox, accédez à Catalog
Controllers (Catalogue > Automates). Double-cliquez sur votre
automate(1) ou glissez et déposez-le dans les fenêtres de Project Organizer.
2. Sous Project Organizer, cliquez avec le bouton droit sur Programs
(programmes). Cliquez sur Add New LD (ajouter nouveau diagramme
à relais) : Diagramme à relais pour ajouter un nouveau programme en
logique à relais.
(1) Le HSC est pris en charge sur tous les automates Micro830 et Micro850, excepté sur les types 2080-LCxx-xxAWB.
200
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
3. Cliquez avec le bouton droit sur UntitledLD et sélectionnez Open
(ouvrir).
4. Depuis la boîte à outils, double-cliquez sur Direct Contact pour l’ajouter
à la ligne ou glissez et déposez Direct Contact sur la ligne.
5. Double-cliquez sur le Direct Contact que vous venez d’ajouter pour faire
apparaître la boîte de dialogue Sélecteur de variables. Cliquez sur l’onglet
I/O Micro830 (E/S Micro830). Attribuez Direct Contact à l’entrée 5 en
sélectionnant _IO_EM_DI_05. Cliquez sur OK.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
201
Annexe C
Mises en route
6. À droite de Direct Contact, ajoutez un bloc fonctionnel en doublecliquant dessus depuis la boîte à outils ou en le faisant glisser et en le
déposant sur la ligne.
7. Double-cliquez sur le bloc fonctionnel pour ouvrir la boîte de dialogue
Sélecteur d’instructions.
Choisissez HSC. Vous pouvez effectuer une recherche rapide du bloc
fonctionnel HSC en saisissant « hsc » dans le champ de nom. Cliquez
sur OK.
202
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
Votre ligne de logique à relais doit apparaître comme illustré ci-dessous :
8. Dans le volet Project Organizer, double-cliquez sur Local Variables
(variables locales) pour faire apparaître la fenêtre Variables (variables).
Ajoutez les variables suivantes avec les types de données correspondants,
comme spécifié dans le tableau.
Nom de la variable
Type de données
MyCommand
USINT
MyAppData
HSCAPP
MyInfo
HSCSTS
MyPLS
PLS
MyStatus
UINT
Après avoir ajouté les variables, votre tableau de variables doit se présenter
comme suit :
Attribution des valeurs aux variables HSC
Vous devez ensuite attribuer des valeurs aux variables que vous venez de créer.
Généralement, on utilise un sous-programme pour attribuer des valeurs aux
variables. A des fins d’illustration, ce guide de mise en route attribue des valeurs
via la colonne Initial Value (valeur initiale) du tableau Local Variables (variables
locales).
CONSEIL
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Dans un programme réel, vous écririez un sous-programme pour attribuer des valeurs
à vos variables en fonction de votre application.
203
Annexe C
Mises en route
1. Dans le champ Initial Value (valeur initiale) de la variable MyCommand,
tapez 1.
Pour plus d’informations à propos de la description de chaque valeur,
voir Commandes HSC (HScCmd), page 137.
2. Attribuez des valeurs aux variables MyAppData. Développez la liste de
sous-variables MyAppData en cliquant sur le signe +. Définissez la valeur
des différentes sous-variables comme illustré dans la capture d’écran
suivante.
IMPORTANT
La variable MyAppData comprend des sous-variables qui déterminent les paramètres
du compteur. Il est essentiel de connaître chacune d’elles pour déterminer la manière
dont le compteur fonctionnera. Un résumé rapide est fourni ci-dessous, mais vous
pouvez aussi vous reporter à Structure des données HSC APP, page 119 pour obtenir des
informations détaillées.
MyAppData.PlsEnable permet à l’utilisateur d’activer ou de désactiver les
paramétrages du PLS. Il doit être défini sur FALSE (désactivé) si la variable
MyAppData doit être utilisée.
MyAppData.HscID permet à l’utilisateur de spécifier les entrées
embarquées qui seront utilisées en fonction du mode et du type
d’application. Pour connaître les différents ID pouvant être utilisés et
les entrées embarquées ainsi que leurs caractéristiques, voir le tableau
Adressage des entrées et du câblage du HSC, page 115.
Si l’ID 0 est utilisé, l’ID 1 ne peut pas être utilisé sur le même automate,
car les entrées sont en cours d’utilisation par les modes Reset
(Réinitialisation) et Hold (Maintien).
MyAppData.HscMode permet à l’utilisateur de spécifier le type
d’opération dans lequel le HSC utilisera le compteur. Pour plus
d’informations à propos des modes du HSC, voir Mode HSC
204
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
(HSCAPP.HSCMode), page 120. Vous pouvez aussi vous reporter
rapidement au tableau ci-dessous pour obtenir la liste des modes
disponibles.
Modes de fonctionnement du HSC
Numéro de
mode
Type
0
Compteur : le totalisateur est immédiatement effacé (0) lorsqu’il atteint la présélection haute.
Une présélection basse ne peut pas être définie dans ce mode.
1
Compteur avec réinitialisation et maintien externes : le totalisateur est immédiatement effacé (0)
lorsqu’il atteint la présélection haute. Une présélection basse ne peut pas être définie dans ce mode.
2
Compteur avec sens externe
3
Compteur avec sens, réinitialisation et maintien externes
4
Compteur à deux entrées (comptage et comptage régressif)
5
Compteur à deux entrées (comptage et comptage régressif) avec réinitialisation et maintien externes
6
Compteur en quadrature (entrées A et B déphasées)
7
Compteur en quadrature (entrées A et B déphasées) avec réinitialisation et maintien externes
8
Compteur en quadrature X4 (entrées A et B déphasées)
9
Compteur en quadrature X4 (entrées A et B déphasées) avec réinitialisation et maintien externes
Les modes 1, 3, 5, 7 et 9 fonctionnent uniquement lorsqu’un ID de 0, 2
ou 4 est défini, car ces modes utilisent la réinitialisation et le maintien. Les
modes 0, 2, 4, 6 et 8 fonctionnent sur n’importe quel ID. Les modes 6 à 9
fonctionnent uniquement lorsqu’un codeur est connecté à l’automate.
Utilisez le tableau d’ID du HSC comme référence pour câbler le codeur
à l’automate.
MyAppData.HPSetting, MyAppData.LPSetting,
MyAppData.OFSetting et MyAppData.UFSetting sont des variables
définies par l’utilisateur qui représentent la plage de comptage du HSC.
Le diagramme ci-dessous présente une plage de valeurs pouvant être
définies pour ces variables.
Variable
HscAppData.OFSetting
Débordement
HscAppData.HPSetting
Présélection haute
+2 147 483 647 maximum
0
HscAppData.LPSetting
Présélection basse
HscAppData.UFSetting
Dépassement inférieur
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
–2 147 483 648 minimum
205
Annexe C
Mises en route
MyAppData.OutputMask, ainsi que MyAppData.HPOutput et
MyAppData.LPOutput permettent à l’utilisateur de spécifier quelles
entrées embarquées peuvent être activées lorsqu’une présélection haute ou
une présélection basse est atteinte. Ces variables utilisent une combinaison
de nombres décimaux et binaires pour spécifier les sorties embarquées qui
peuvent être activées/désactivées.
Ainsi, dans notre exemple, nous définissons d’abord le masque de sortie sur
une valeur décimale de 3 qui, lorsqu’elle est convertie en binaire, est égale
à 0011. Cela signifie que désormais, les sorties O0 et O1 peuvent être
activées/désactivées.
Nous avons défini la sortie HPOutput sur une valeur décimale de 1 qui,
lorsqu’elle est convertie en binaire, est égale à 0001. Cela signifie que
lorsqu’une présélection haute est atteinte, la sortie O0 s’active et reste
activée jusqu’à ce que le HSC soit réinitialisé ou que le compteur revienne
à une présélection basse. La sortie LPOutput fonctionne comme la sortie
HPOutput, si ce n’est qu’une sortie sera activée lorsqu’une présélection
basse sera atteinte.
Attribution des variables au bloc fonctionnel
1. Revenez au diagramme en logique à relais et attribuez les variables que vous
venez de configurer aux éléments correspondants du bloc fonctionnel
HSC. Le bloc fonctionnel HSC doit apparaître comme illustré dans la
capture d’écran :
Pour attribuer une variable à un élément particulier de votre bloc
fonctionnel, double cliquez sur le bloc de variable vide. Dans le sélecteur
Variable qui apparaît, choisissez la variable que vous venez de créer.
(Par exemple, pour l’élément d’entrée HSCAppData, sélectionnez la
variable MyAppData.)
206
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
2. Cliquez ensuite sur l’automate Micro830 sous le volet Project Organizer
pour faire apparaître le volet des propriétés de l’automate Micro830.
Sous Controller Properties (propriétés de l’automate), cliquez sur
Embedded I/O (E/S embarqués). Définissez les filtres d’entrée sur une
valeur correcte selon les caractéristiques de votre codeur.
3. Assurez-vous que votre codeur est connecté à l’automate Micro830.
4. Mettez sous tension l’automate Micro830 et connectez-le à votre PC.
Créez le programme dans Connected Components Workbench et
téléchargez-le sur l’automate.
Exécution du compteur rapide
1. Pour tester le programme, accédez au mode débogage en effectuant l’une
des opérations suivantes :
• Cliquez sur le menu Debug (débogage), puis choisissez Start
Debugging (lancer le débogage),
• Cliquez sur le bouton vert de lecture sous la barre de menu ou
• appuyez sur la touche F5 de Windows.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
207
Annexe C
Mises en route
Maintenant que vous êtes en mode débogage, on peut voir les valeurs de la
sortie HSC. Le bloc fonctionnel HSC dispose de deux sorties, l’une étant
le STS (MyStatus) et l’autre étant le HSCSTS (MyInfo).
2. Double-cliquez sur le Contact direct étiqueté _IO_EM_DI_05 pour faire
apparaître la fenêtre de surveillance des variables.
3. Cliquez sur l’onglet I/O Micro830 (E/S Micro830). Sélectionnez la rangée
_IO_EM_DI_05. Cochez les cases Lock (verrouillage) et Logical Value
(valeur logique) afin que cette entrée soit forcée sur la position ON
(active).
4. Cliquez sur l’onglet Local Variables (variables locales) pour voir les
éventuels changements en temps réel qui sont apportés aux variables.
Développez la liste de variables MyAppData et MyInfo en cliquant sur
le signe +.
5. Mettez le codeur sous tension pour voir le compteur compter/décompter.
Par exemple, si le codeur est attaché à un arbre de moteur, activez le moteur
pour déclencher le compteur HSC. La valeur du compteur s’affiche sur le
totalisateur MyInfo. La variable MyStatus doit afficher une valeur logique
de 1, ce qui signifie que le HSC est en fonctionnement.
CONSEIL
208
Pour obtenir la liste complète des codes d’état, voir Codes d’état du bloc fonctionnel
HSC, page 138. Par exemple, si la valeur de MyStatus est 04, une erreur de
configuration a été détectée et l’automate. Dans ce cas, vous devez vérifier vos
paramètres.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
Dans cet exemple, une fois que le totalisateur atteint une valeur de Présélection
haute de 40, la sortie 0 et le drapeau HPReached sont activés. Une fois que le
totalisateur atteint une valeur de présélection basse de –40, la sortie 1 est activée
et le drapeau LPReached apparaît également.
Utilisation de la fonction d’interrupteur de fin de course programmable (PLS)
La fonctionnalité d’interrupteur de fin de course programmable vous permet de
configurer le compteur rapide afin qu’il fonctionne comme un PLS (interrupteur
de fin de course programmable) ou un interrupteur à came rotative. Le PLS est
utilisé lorsque vous avez besoin de plusieurs paires de présélections hautes et
basses (le PLS prend en charge jusqu’à 255 paires de présélections hautes et
basses).
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
209
Annexe C
Mises en route
1. Démarrez un nouveau projet en suivant les mêmes étapes et les mêmes
valeurs que pour le projet précédent. Réglez les valeurs des variables
suivantes comme suit :
• La variable HSCAPP.PlsEnable doit être définie sur TRUE
• Définissez une valeur uniquement pour les paramètres UFSetting et
OFSetting (OutputMask est facultatif, selon qu’une sortie doit être
activée ou non). Vos nouvelles valeurs doivent maintenant correspondre
à l’exemple ci-dessous :
Dans cet exemple, la variable PLS a une dimension de [1…4]. Cela signifie
que le HSC peut avoir quatre paires de présélections hautes et basses.
Là aussi, les présélections hautes doivent être définies plus bas que le
paramètre OFSetting et la présélection basse doit être supérieure au
paramètre UFSetting. Les valeurs HscHPOutPut et HscLPOutPut
déterminent quelles sorties seront activées lorsqu’une présélection haute
ou basse sera atteinte.
210
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Mises en route
Annexe C
2. Vous pouvez maintenant créer et télécharger le programme dans
l’automate, puis le déboguer et le tester en suivant les instructions
correspondant au dernier projet.
Forçage des E/S
Les entrées sont forcées logiquement. Les voyants d’état DEL ne présentent pas
les valeurs forcées, mais les entrées dans le programme utilisateur sont forcées.
Le forçage n’est possible qu’avec les E/S et ne s’applique pas aux variables définies
par l’utilisateur et aux variables non E/S, ni aux fonctions spéciales telles que
HSC et Mouvement qui s’exécutent indépendamment de la scrutation du
programme utilisateur. Par exemple, pour le mouvement, l’entrée Drive Ready
(Variateur prêt) ne peut pas être forcée.
Contrairement aux entrées, les sorties sont physiquement forcées. Les voyants
d’état DEL présentent les valeurs forcées et le programme utilisateur n’utilise pas
les valeurs forcées.
Le diagramme suivant illustre le comportement du forçage.
HSC
Programme utilisateur
Entrées
physiques
Forçage
Entrées
logiques
Sorties
logiques
Forçage
Sorties
physiques
Variables
normales
Mouvement
• Les voyants d’état DEL correspondent toujours à la valeur physique
des E/S
• Les variables internes normales, non physiques, ne peuvent pas être
forcées
• Les fonctions spéciales telles que HSC et Mouvement ne peuvent
pas être forcées
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
211
Annexe C
Mises en route
Vérification de l’activation des forçages (verrouillages)
Si Connected Components Workbench est actif, vérifiez le moniteur de variables
(Variable Monitor) pendant le débogage en ligne. Le forçage est effectué en
verrouillant d’abord une variable d’E/S, puis en définissant une valeur logique
pour les entrées et une valeur physique pour les sorties. N’oubliez pas que vous
ne pouvez pas forcer une entrée physique ni une sortie logique.
Dans de nombreux cas, l’opérateur ne peut pas voir la face avant de l’automate
et Connected Components Workbench n’est pas en ligne avec l’automate.
Si vous souhaitez que l’état des forçages soit visible par l’opérateur, votre
programme utilisateur devra lire cet état des forçages au moyen du bloc
fonctionnel SYS_INFO. Puis il devra l’afficher sur un composant accessible
à l’opérateur, comme une interface homme-machine (IHM) ou une colonne
lumineuse. Ceci est un exemple de programme en texte structuré.
Dans le cas où leur face avant est visible et non cachée par la porte de l’armoire,
les automates Micro830 Micro850 disposent d’un voyant DEL de forçage.
État des forçages d’E/S après une remise sous tension
Après la remise sous tension d’un automate, tous les forçages d’E/S sont effacés de
sa mémoire.
212
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Annexe
D
Interruptions utilisateur
Les interruptions permettent d’interrompre le programme en fonction
d’événements définis. Ce chapitre contient des informations sur l’utilisation des
interruptions, les instructions d’interruption et la configuration d’interruption.
Il aborde les points suivants :
Sujet
Page
Informations relatives à l’utilisation des interruptions
213
Instructions de l’interruption utilisateur
217
Utilisation de la fonction d’interruption temporisée programmable (STI)
223
Configuration et état de la fonction d’interruption temporisée sélectionnable (STI)
224
Utilisation de la fonction d’interruption sur entrée d’événement (EII)
226
Pour plus d’informations à propos de l’interruption HSC, voir Utilisation du
compteur rapide et de l’interrupteur de fin de course programmable, page 113.
Informations relatives à
l’utilisation des interruptions
Cette section a pour objectif d’expliquer certaines propriétés fondamentales des
interruptions utilisateur, notamment :
• Qu’est-ce qu’une interruption ?
• Quand le fonctionnement de l’automate peut-il être interrompu ?
• Priorité des interruptions utilisateur
• Configuration des interruptions
• Sous-programme de défaut utilisateur
Qu’est-ce qu’une interruption ?
Une interruption est un événement qui ordonne à l’automate de suspendre l’unité
organisationnelle de programme (UOP) qu’il est en train de réaliser, de réaliser
une UOP différente, puis de reprendre l’UOP mise en attente à l’endroit où elle
a été interrompue. Les automates Micro830 et Micro850 prennent en charge les
interruptions utilisateur suivantes :
• Sous-programme de défaut utilisateur
• Interruptions d’événement (8)
• Interruptions du compteur rapide (6)
• Interruptions temporisées programmables (4)
• Interruptions de module enfichable (5)
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
213
Annexe D
Interruptions utilisateur
Une interruption doit être configurée et activée pour s’exécuter. Lorsqu’une
interruption est configurée (et activée), puis qu’elle se produit, le programme
utilisateur :
1. suspend l’exécution de l’UOP en cours,
2. exécute une UOP prédéfinie selon l’interruption qui s’est produite et
3. reprend l’opération mise en attente.
Exemple de fonctionnement d’une interruption
L’UOP 2 est le MCP (programme de commande
principal).
L’UOP 10 est le sous-programme d’interruption.
· Un événement d’interruption se
produit à la ligne 123.
· L’UOP 10 est exécutée.
UOP 2
ligne 0
UOP 10
ligne 123
· L’exécution de l’UOP 2 reprend
immédiatement après la scrutation
de l’UOP 10.
ligne 275
Plus précisément, si le programme de l’automate s’exécute normalement et qu’un
événement d’interruption se produit :
1. L’automate interrompt son fonctionnement normal.
2. Détermine quelle interruption s’est produite.
3. Passe immédiatement au début de l’UOP spécifiée pour cette interruption
utilisateur.
4. Commence à exécuter l’UOP d’interruption utilisateur (ou l’ensemble
UOP/blocs fonctionnels si l’UOP spécifiée appelle un bloc fonctionnel
ultérieur).
5. Termine l’UOP.
6. Reprend son fonctionnement normal au point où le programme de
l’automate a été interrompu
Quand le fonctionnement de l’automate peut-il être interrompu ?
Les automates Micro830 permettent de traiter les interruptions à n’importe quel
moment de la scrutation d’un programme. Utilisez les instructions UID/UIE
pour protéger le bloc de programme qui ne doit pas être interrompu.
214
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Interruptions utilisateur
Annexe D
Priorité des interruptions utilisateur
Lorsque plusieurs interruptions se produisent, elles sont traitées en fonction de
leur priorité individuelle.
Lorsqu’une interruption se produit et qu’une ou plusieurs autres interruptions se
sont déjà produites et n’ont pas été traitées, la nouvelle interruption est planifiée
pour exécution en fonction de sa priorité par rapport aux autres interruptions en
attente. Au prochain moment où une interruption peut être traitée, toutes les
interruptions sont exécutées dans la séquence de priorité la plus élevée à la plus
basse.
Si une interruption se produit alors qu’une interruption de priorité inférieure est
en cours de traitement (exécution), le sous-programme d’interruption en cours
d’exécution est suspendu et l’interruption de priorité supérieure est traitée.
L’interruption de priorité inférieure peut ensuite se terminer avant la reprise du
traitement normal.
Si une interruption se produit alors qu’une interruption de priorité supérieure
est en cours de traitement (exécution) et que le bit d’attente a été activé pour
l’interruption de priorité inférieure, le sous-programme d’interruption en cours
d’exécution se poursuit jusqu’à son terme. L’interruption de priorité inférieure
s’exécute alors avant la reprise du traitement normal.
Les priorités sont les suivantes, de la plus élevée à la plus basse :
Sous-programme de défaut utilisateur
priorité la plus haute
Event Interrupt0
Event Interrupt1
Event Interrupt2
Event Interrupt3
High-Speed Counter Interrupt0
High-Speed Counter Interrupt1
High-Speed Counter Interrupt2
High-Speed Counter Interrupt3
High-Speed Counter Interrupt4
High-Speed Counter Interrupt5
Event Interrupt4
Event Interrupt5
Event Interrupt6
Event Interrupt7
Selectable Timed Interrupt0
Selectable Timed Interrupt1
Selectable Timed Interrupt2
Selectable Timed Interrupt3
Plug-In Module Interrupt0, 1, 2, 3, 4
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
priorité la plus basse
215
Annexe D
Interruptions utilisateur
Configuration des interruptions utilisateur
Les interruptions utilisateur peuvent être configurées et définies comme
AutoStart à partir de la fenêtre Interrupts (Interruptions).
Sous-programme de défaut utilisateur
Le sous-programme de défaut utilisateur vous permet d’effectuer un nettoyage
avant l’arrêt de l’automate lorsqu’un défaut utilisateur spécifique se produit. Le
sous-programme de gestion des défauts est exécuté lorsqu’un défaut utilisateur se
produit. Il ne s’exécute pas pour les défauts qui ne sont pas dus à l’utilisateur.
L’automate passe en mode Défaut après l’exécution d’un sous-programme de
défaut utilisateur et le programme utilisateur s’interrompt.
Création d’un sous-programme de défaut utilisateur
Pour utiliser le sous-programme de défaut utilisateur :
1. Créez une UOP.
2. Dans la fenêtre de configuration des interruptions utilisateur, configurez
cette UOP en tant que sous-programme de défaut utilisateur.
216
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Interruptions utilisateur
Instructions de l’interruption
utilisateur
Annexe D
Instruction
Utilisée pour :
Page
STIS – Démarrage temporisé
sélectionnable
L’instruction STIS (démarrage d’interruption temporisé sélectionnable)
est utilisée pour démarrer le temporisateur STI à partir du programme de
commande, au lieu de le démarrer automatiquement.
217
UID – Désactivation
d’interruption utilisateur
Utilisez les instructions Désactivation d’interruption utilisateur (UID)
et Activation d’interruption utilisateur (UIE) pour créer des zones où
les interruptions utilisateur ne peuvent pas se produire.
218
UIF – Suppression
d’interruption utilisateur
Utilisez l’instruction UIF pour supprimer du système les interruptions en
attente sélectionnées.
220
UIC – Effacer les
interruptions utilisateur
Utilisez cette fonction pour effacer le bit interruption perdu pour la ou les
interruptions utilisateur sélectionnée(s).
222
UIE – Activation
d’interruption utilisateur
219
STIS – Démarrage temporisé sélectionnable
STIS
STIS(name or Pin ID)
or ENO(Pin ID)
Enable
IRQType
SetPoint
45638
STI0 est utilisé dans ce document pour définir le fonctionnement de STIS.
Paramètres STIS
Paramètre
Type de
paramètre
Type de
données
Description du paramètre
Enable
Entrée
BOOL
Fonction Activer.
Quand Enable = VRAI, la fonction est exécutée.
Quand Enable = FAUX, la fonction n’est pas exécutée.
IRQType
Entrée
UDINT
Utilisez l’entrée DWORD définie par STI
IRQ_STI0, IRQ_STI1, IRQ_STI2, IRQ_STI3
SetPoint
Entrée
UINT
La durée de l’intervalle d’interruption du temporisateur
utilisateur en millisecondes.
Quand SetPoint = 0, STI est désactivé.
Quand SetPoint = 1 à 65 535, STI est activé.
STIS ou ENO
Sortie
BOOL
État de la ligne (identique à Enable)
L’instruction STIS peut être utilisée pour démarrer et arrêter la fonction STI ou
pour modifier l’intervalle entre les interruptions STI utilisateur. L’instruction
STI comprend deux opérandes :
• IRQType – Il s’agit de l’ID de STI qu’un utilisateur souhaite commander.
• SetPoint – Il s’agit du délai (en millisecondes) qui doit s’écouler avant
l’exécution de l’interruption utilisateur temporisée sélectionnable.
Une valeur de zéro désactive la fonction STI. La plage de temps est de
0 à 65 535 millisecondes.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
217
Annexe D
Interruptions utilisateur
L’instruction STIS applique le point de consigne spécifié à la fonction STI
comme suit (STI0 est utilisé ici à titre d’exemple) :
• Si un point de consigne de zéro est spécifié, STI est désactivé et
STI0.Enable est effacé (0).
• Si le STI est désactivé (pas de temporisation) et qu’une valeur supérieure
à 0 est entrée pour le point de consigne, le STI commence la temporisation
jusqu’au nouveau point de consigne et STI0.Enable est mis à un (1).
• Si la temporisation STI est en cours et que le point de consigne est modifié,
le nouveau paramétrage prend effet immédiatement, en redémarrant à
zéro. La temporisation STI se poursuit jusqu’à atteindre le nouveau point
de consigne.
UID – Désactivation d’interruption utilisateur
UID
Enable
IRQType
UID (name or Pin ID)
or ENO(Pin ID)
45639
L’instruction UID permet de désactiver des interruptions utilisateur
sélectionnées. Le tableau ci-dessous présente les types d’interruption et leurs
bits de désactivation correspondants :
Types d’interruption désactivés par l’instruction UID
218
Type d’interruption
Élément
Valeur décimale
Bit correspondant
Module enfichable
UPM4
8388608
bit 23
Module enfichable
UPM3
4194304
bit 22
Module enfichable
UPM2
2097152
bit 21
Module enfichable
UPM1
1048576
bit 20
Module enfichable
UPM0
524288
bit 19
STI – Interruption temporisée programmable
STI3
262144
bit 18
STI – Interruption temporisée programmable
STI2
131072
bit 17
STI – Interruption temporisée programmable
STI1
65536
bit 16
STI – Interruption temporisée programmable
STI0
32768
bit 15
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 7
16384
bit 14
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 6
8192
bit 13
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 5
4096
bit 12
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 4
2048
bit 11
HSC – Compteur rapide
HSC5
1024
bit 10
HSC – Compteur rapide
HSC4
512
bit 9
HSC – Compteur rapide
HSC3
256
bit 8
HSC – Compteur rapide
HSC2
128
bit 7
HSC – Compteur rapide
HSC1
64
bit 6
HSC – Compteur rapide
HSC0
32
bit 5
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 3
16
bit 4
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 2
8
bit 3
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Interruptions utilisateur
Annexe D
Types d’interruption désactivés par l’instruction UID
Type d’interruption
Élément
Valeur décimale
Bit correspondant
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 1
4
bit 2
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 0
2
bit 1
UFR – Interruption du sous-programme de
défaut utilisateur
UFR
1
bit 0 (réservé)
Pour désactiver la ou les interruptions :
1. Sélectionnez les interruptions que vous souhaitez désactiver.
2. Trouvez la valeur décimale de l’ ou des interruption(s) sélectionnée(s).
3. Ajoutez les valeurs décimales si vous avez sélectionné plusieurs types
d’interruption.
4. Entrez la somme dans l’instruction UID.
Par exemple, pour désactiver les événements Ell 1 et Ell 3 :
EII Événement 1 = 4, EII Événement 3 = 16
4 + 16 = 20 (entrez cette valeur)
UIE – Activation d’interruption utilisateur
UIE
Enable
IRQType
UIE (name or Pin ID)
or ENO(Pin ID)
45640
L’instruction UIE permet d’activer les interruptions utilisateur sélectionnées.
Le tableau ci-dessous montre les types d’interruptions avec leurs bits d’activation
correspondants :
Types d’interruption activés par l’instruction UIE
Type d’interruption
Élément
Valeur décimale
Bit correspondant
Module enfichable
UPM4
8388608
bit 23
Module enfichable
UPM3
4194304
bit 22
Module enfichable
UPM2
2097152
bit 21
Module enfichable
UPM1
1048576
bit 20
Module enfichable
UPM0
524288
bit 19
STI – Interruption temporisée programmable
STI3
262144
bit 18
STI – Interruption temporisée programmable
STI2
131072
bit 17
STI – Interruption temporisée programmable
STI1
65536
bit 16
STI – Interruption temporisée programmable
STI0
32768
bit 15
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 7
16384
bit 14
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 6
8192
bit 13
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 5
4096
bit 12
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 4
2048
bit 11
HSC – Compteur rapide
HSC5
1024
bit 10
HSC – Compteur rapide
HSC4
512
bit 9
HSC – Compteur rapide
HSC3
256
bit 8
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
219
Annexe D
Interruptions utilisateur
Types d’interruption activés par l’instruction UIE
Type d’interruption
Élément
Valeur décimale
Bit correspondant
HSC – Compteur rapide
HSC2
128
bit 7
HSC – Compteur rapide
HSC1
64
bit 6
HSC – Compteur rapide
HSC0
32
bit 5
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 3
16
bit 4
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 2
8
bit 3
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 1
4
bit 2
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 0
2
bit 1
1
bit 0 (réservé)
Pour activer la ou les interruptions
1. Sélectionnez les interruptions que vous souhaitez activer.
2. Trouvez la valeur décimale de l’ ou des interruption(s) sélectionnée(s).
3. Ajoutez les valeurs décimales si vous avez sélectionné plusieurs types
d’interruption.
4. Entrez la somme dans l’instruction UIE.
Par exemple, pour activer les événements Ell 1 et Ell 3 :
EII Événement 1 = 4, EII Événement 3 = 16
4 + 16 = 20 (entrez cette valeur)
UIF – Suppression d’interruption utilisateur
UIF
Enable
IRQType
UIF (name or Pin ID)
or ENO(Pin ID)
45641
L’instruction UIF permet de supprimer (éliminer du système les interruptions en
attente) les interruptions utilisateur sélectionnées. Le tableau ci-dessous présente
les types d’interruption et les bits de suppression correspondants :
Types d’interruption désactivés par l’instruction UIF
220
Type d’interruption
Élément
Valeur décimale
Bit correspondant
Module enfichable
UPM4
8388608
bit 23
Module enfichable
UPM3
4194304
bit 22
Module enfichable
UPM2
2097152
bit 21
Module enfichable
UPM1
1048576
bit 20
Module enfichable
UPM0
524288
bit 19
STI – Interruption temporisée programmable
STI3
262144
bit 18
STI – Interruption temporisée programmable
STI2
131072
bit 17
STI – Interruption temporisée programmable
STI1
65536
bit 16
STI – Interruption temporisée programmable
STI0
32768
bit 15
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 7
16384
bit 14
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 6
8192
bit 13
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 5
4096
bit 12
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Interruptions utilisateur
Annexe D
Types d’interruption désactivés par l’instruction UIF
Type d’interruption
Élément
Valeur décimale
Bit correspondant
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 4
2048
bit 11
HSC – Compteur rapide
HSC5
1024
bit 10
HSC – Compteur rapide
HSC4
512
bit 9
HSC – Compteur rapide
HSC3
256
bit 8
HSC – Compteur rapide
HSC2
128
bit 7
HSC – Compteur rapide
HSC1
64
bit 6
HSC – Compteur rapide
HSC0
32
bit 5
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 3
16
bit 4
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 2
8
bit 3
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 1
4
bit 2
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 0
2
bit 1
UFR – Interruption du sous-programme de
défaut utilisateur
UFR
1
bit 0 (réservé)
Pour supprimer la ou les interruptions :
1. Sélectionnez les interruptions que vous souhaitez supprimer.
2. Trouvez la valeur décimale de l’ ou des interruption(s) sélectionnée(s).
3. Ajoutez les valeurs décimales si vous avez sélectionné plusieurs types
d’interruption.
4. Entrez la somme dans l’instruction UIF.
Par exemple, pour désactiver les événements Ell 1 et Ell 3 :
EII Événement 1 = 4, EII Événement 3 = 16
4 + 16 = 20 (entrez cette valeur)
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
221
Annexe D
Interruptions utilisateur
UIC – Effacer les interruptions utilisateur
UIC
Enable
IRQType
UIC (name or Pin ID)
or ENO(Pin ID)
46055
Cette fonction UIC efface le bit d’interruption perdue pour la ou les
interruptions utilisateur sélectionnée(s).
Types d’interruption désactivés par l’instruction UIC
222
Type d’interruption
Élément
Valeur décimale
Bit correspondant
Module enfichable
UPM4
8388608
bit 23
Module enfichable
UPM3
4194304
bit 22
Module enfichable
UPM2
2097152
bit 21
Module enfichable
UPM1
1048576
bit 20
Module enfichable
UPM0
524288
bit 19
STI – Interruption temporisée programmable
STI3
262144
bit 18
STI – Interruption temporisée programmable
STI2
131072
bit 17
STI – Interruption temporisée programmable
STI1
65536
bit 16
STI – Interruption temporisée programmable
STI0
32768
bit 15
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 7
16384
bit 14
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 6
8192
bit 13
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 5
4096
bit 12
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 4
2048
bit 11
HSC – Compteur rapide
HSC5
1024
bit 10
HSC – Compteur rapide
HSC4
512
bit 9
HSC – Compteur rapide
HSC3
256
bit 8
HSC – Compteur rapide
HSC2
128
bit 7
HSC – Compteur rapide
HSC1
64
bit 6
HSC – Compteur rapide
HSC0
32
bit 5
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 3
16
bit 4
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 2
8
bit 3
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 1
4
bit 2
EII – Entrée d’interruption sur événement
Événement 0
2
bit 1
UFR – Interruption du sous-programme de
défaut utilisateur
UFR
1
bit 0 (réservé)
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Interruptions utilisateur
Utilisation de la fonction
d’interruption temporisée
programmable (STI)
Annexe D
Configurez la fonction STI à partir de la fenêtre Interrupt Configuration
(Configuration des interruptions).
L’interruption temporisée sélectionnable (STI) fournit un mécanisme
solutionnant les impératifs critiques de commande temporelle. La STI est
un mécanisme de déclenchement qui vous permet de scruter ou traiter un
programme logique de commande temporelle sensible.
Exemples d’utilisation du STI :
· Applications de type PID, où un calcul doit être effectué à un intervalle de
temps spécifique.
· Un bloc de logique qui doit être scruté plus souvent.
La manière dont une STI est utilisée dépend généralement des besoins/exigences
de l’application. Elle fonctionne selon la séquence suivante :
1. L’utilisateur sélectionne un intervalle de temps.
2. Quand un intervalle valable est défini et que la STI est correctement
configurée, l’automate surveille la valeur de la STI.
3. Lorsque la durée est écoulée, le fonctionnement normal de l’automate est
interrompu.
4. L’automate scrute la logique dans l’UOP STI.
5. Lorsque l’UOP STI est terminé, l’automate retourne à l’endroit où il se
trouvait avant l’interruption et reprend son fonctionnement normal.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
223
Annexe D
Interruptions utilisateur
Cette section aborde la gestion de la configuration et de l’état de la fonction STI.
Configuration et état de la
fonction d’interruption
temporisée sélectionnable (STI) Configuration de la fonction STI
UOP du programme STI
C’est le nom de l’unité organisationnelle de programme (UOP) qui est exécutée
immédiatement lorsque l’interruption STI se produit. Vous pouvez choisir
n’importe quelle UOP pré-programmée dans la liste déroulante.
Démarrage automatique de la STI (STI0.AS)
Description du sous-élément
AS – Démarrage automatique
Format des données Accès au programme utilisateur
binaire (bit)
lecture seule
La commande de démarrage automatique AS (Auto Start) est un bit de
commande qui peut être utilisé dans le programme de commande. Le bit de
démarrage automatique est configuré avec le dispositif de programmation
et enregistré dans le cadre du programme utilisateur. Le bit de démarrage
automatique active automatiquement le bit d’activation de l’interruption
STI (STI0.Enabled) quand l’automate entre dans un des modes d’exécution.
Point de consigne STI en millisecondes entre les interruptions (STI0.SP)
Description du
Format des
sous-élément
données
SP – point de consigne en ms mot (INT)
Plage
Accès au programme utilisateur
0 à 65,535
lecture/écriture
Lorsque l’automate passe dans un mode d’exécution, la valeur de SP (point de
consigne en millisecondes) est chargée dans la STI. Si la STI est correctement
configurée et activée, l’UOP définie dans la configuration de la STI est exécutée
à cet intervalle. Cette valeur peut être modifiée dans le programme de commande
en utilisant l’instruction STIS.
CONSEIL
224
La valeur minimale ne peut être inférieure au temps nécessaire pour scruter l’UOP
STI auquel on ajoute le temps de latence de l’interruption.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Interruptions utilisateur
Annexe D
Informations sur l’état de la fonction STI
Les bits d’état de la fonction STI peuvent être surveillés soit dans le programme
utilisateur, soit dans Connected Components Workbench, en mode débogage.
Exécution de l’interruption utilisateur STI (STI0.EX)
Description du sous-élément
Format des données Accès au programme utilisateur
EX – Exécution de l’interruption utilisateur binaire (bit)
lecture seule
Le bit EX (exécution de l’interruption utilisateur) est activé à chaque fois que
la temporisation du mécanisme STI se termine et que l’automate scrute
l’UOP STI. Le bit EX est désactivé lorsque l’automate termine le traitement
du sous-programme STI.
Le bit STI EX peut être utilisé dans le programme de commande en tant que
logique conditionnelle pour détecter si une interruption STI est en cours
d’exécution.
Activation de l’interruption utilisateur STI (STI0.Enabled)
Description du sous-élément
Format des données Accès au programme utilisateur
Enabled – Interruption utilisateur activée binaire (bit)
lecture seule
Le bit activation de l’interruption utilisateur est utilisé pour indiquer l’état activé
ou désactivé de la STI.
Interruption utilisateur STI perdue (STI0.LS)
Description du sous-élément
LS – Interruption utilisateur perdue
Format des données Accès au programme utilisateur
binaire (bit)
lecture/écriture
Le LS est un indicateur d’état qui signale qu’une interruption a été perdue.
L’automate peut traiter une interruption utilisateur active et en maintenir une
autre en attente avant qu’il n’active le bit perdu.
Ce bit est activé par l’automate. C’est au programme de commande de décider
d’utiliser, suivre, la condition de perte le cas échéant.
Interruption utilisateur STI en attente (STI0.PE)
Description du sous-élément
PE – Interruption utilisateur en attente
Format des données Accès au programme utilisateur
binaire (bit)
lecture seule
Le bit PE est un indicateur d’état qui signale qu’une interruption est en attente.
Ce bit d’état peut être surveillé ou utilisé pour les besoins de la logique du
programme de commande, si vous avez besoin de savoir qu’un sous-programme
ne peut pas s’exécuter immédiatement.
Ce bit est activé et désactivé automatiquement par l’automate. L’automate peut
traiter une interruption utilisateur active et en maintenir une autre en attente
avant qu’il n’active le bit perdu.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
225
Annexe D
Interruptions utilisateur
Utilisation de la fonction
d’interruption sur entrée
d’événement (EII)
L’EII (interruption sur entrée d’événement) est une fonction qui permet
à l’utilisateur de scruter une UOP spécifique quand une condition d’entrée
provenant d’un dispositif de terrain est détectée.
EII0 est utilisé dans ce document pour décrire le fonctionnement de l’EII.
Configurez le front de l’entrée EII à partir de la fenêtre de configuration des E/S
embarquées.
Configurez l’EII depuis la fenêtre Interrupt Configuration (Configuration des
interruptions).
226
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Interruptions utilisateur
Configuration et état de la
fonction d’interruption sur
entrée d’événement (EII)
Annexe D
Configuration de la fonction EII
La fonction d’interruption sur entrée d’événement possède les paramètres de
configuration connexes suivants.
Programme UOP de l’EII
C’est le nom de l’unité organisationnelle de programme (UOP) qui est exécutée
immédiatement lorsque l’interruption EII se produit. Vous pouvez choisir
n’importe quelle UOP pré-programmée dans la liste déroulante.
Démarrage automatique de l’EII (EII0.AS)
Description du sous-élément
AS – Démarrage automatique
Format des données Accès au programme utilisateur
binaire (bit)
lecture seule
AS (Auto Start) est un bit de commande qui peut être utilisé dans le programme
de commande. Le bit de démarrage automatique est configuré avec le dispositif
de programmation et enregistré dans le cadre du programme utilisateur.
Le bit de démarrage automatique active automatiquement le bit de validation de
l’interruption sur entrée d’événement quand l’automate entre dans un des modes
d’exécution.
Sélection de l’entrée EII (EII0.IS)
Description du sous-élément
IS – Sélection de l’entrée
Format des données Accès au programme utilisateur
mot (INT)
lecture seule
Le paramètre IS (sélection de l’entrée) permet de configurer chaque EII pour une
entrée spécifique sur l’automate. Les entrées valides vont de 0 à N, où N peut être
15 ou l’ID d’entrée maximum, selon la valeur la plus petite.
Ce paramètre est configuré avec le dispositif de programmation et n’est pas
modifiable par le programme de commande.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
227
Annexe D
Interruptions utilisateur
Informations sur l’état de la fonction EII
Les bits d’état de la fonction EII peuvent être surveillés soit dans le programme
utilisateur, soit dans Connected Components Workbench, en mode débogage.
Exécution de l’interruption utilisateur EII (EII0.EX)
Description du sous-élément
Format des données Accès au programme utilisateur
EX – Exécution de l’interruption utilisateur binaire (bit)
lecture seule
Le bit EX (exécution de l’interruption utilisateur) est activé à chaque fois que le
mécanisme EII détecte une entrée valable et que l’automate scrute l’UOP EII.
Le mécanisme EII efface le bit EX lorsque l’automate programmable achève le
traitement du sous-programme EII.
Le bit EII EX peut être utilisé dans le programme de commande en tant que
logique conditionnelle pour détecter si une interruption EII est en cours
d’exécution.
Activation de l’interruption utilisateur EII (EII0.Enabled)
Description du sous-élément
Format des données Accès au programme utilisateur
Enabled – Interruption utilisateur activée binaire (bit)
lecture seule
Le bit d’activation de l’interruption utilisateur est utilisé pour indiquer l’état
d’activation ou de désactivation de l’EII.
Interruption utilisateur EII perdue (EII0.LS)
Description du sous-élément
LS – Interruption utilisateur perdue
Format des données Accès au programme utilisateur
binaire (bit)
lecture/écriture
LS (perte d’interruption utilisateur) est un indicateur d’état qui informe
l’utilisateur qu’une interruption a été perdue. L’automate peut traiter une
interruption utilisateur active et en maintenir une autre en attente avant qu’il
n’active le bit perdu.
Ce bit est activé par l’automate. C’est au programme de commande de décider
d’utiliser, suivre, la condition de perte le cas échéant.
Interruption utilisateur EII en attente (EII0.PE)
Description du sous-élément
PE – Interruption utilisateur en attente
Format des données Accès au programme utilisateur
binaire (bit)
lecture seule
PE (Interruption utilisateur en attente) est un indicateur d’état qui informe
qu’une interruption est en attente. Ce bit d’état peut être surveillé ou utilisé pour
les besoins de la logique du programme de commande, si vous avez besoin de
savoir qu’un sous-programme ne peut pas s’exécuter immédiatement.
Ce bit est activé et désactivé automatiquement par l’automate. L’automate peut
traiter une interruption utilisateur active et en maintenir une autre en attente
avant qu’il n’active le bit perdu.
228
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Annexe
E
Dépannage
Voyants d’état de l’automate
Automates Micro830
Voyants d’état
Automates 10/16 points
Automates 24 points
Automates 48 points
1
1
2
3
4
5
6
2
3
4
5
6
2
3
4
5
6
7
7
7
1
45031a
45037a
45017a
Automates Micro850
1
1
8
9
2
3
4
5
6
8
9
2
3
4
5
6
7
7
45935
45934
Description des voyants d’état
1
2
3
4
Description
État
Indique
État des entrées
Off
L’entrée n’est pas alimentée
On
L’entrée est alimentée (état de la borne)
Off
Pas d’alimentation d’entrée ou défaut de l’alimentation
Vert
Sous tension
Off
N’exécute pas le programme utilisateur
Vert
Exécute le programme utilisateur en mode Exécution
Vert clignotant
Transfert du module mémoire en cours
Off
Aucun défaut détecté.
Rouge
Défaut matériel de l’automate.
Rouge clignotant
Défaut d’application détecté.
État de l’alimentation
État d’exécution
État de défaut
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
229
Annexe E
Dépannage
Description des voyants d’état
5
6
7
8
9
Description
État
Indique
État du forçage
Off
Aucune condition de forçage n’est active.
Orange
Des conditions de forçage sont actives.
États des
communications série
Off
Aucun trafic sur le port RS-232/RS-485.
Vert
Trafic sur le port RS-232/RS-485.
État des sorties
Off
La sortie n’est pas alimentée.
On
La sortie est alimentée (état logique).
Éteint
Pas d’alimentation.
Vert clignotant
Veille.
Vert fixe
Dispositif opérationnel.
Rouge clignotant
Défaut mineur
(défauts mineurs et majeurs récupérables).
Rouge fixe
Défaut majeur (défaut irrécupérable).
Vert et rouge
clignotant
Auto-test.
Éteint
Pas d’alimentation, pas d’adresse IP.
L’appareil est hors tension ou il est sous tension, mais sans
adresse IP.
Vert clignotant
Pas de connexion.
Une adresse IP est configurée, mais aucune application
Ethernet n’est connectée.
Vert fixe
Connecté.
Au moins une session EtherNet/IP est établie.
Rouge clignotant
Timeout de connexion (non implémenté).
Rouge fixe
Adresse IP en double.
Le dispositif a détecté l’utilisation de son adresse IP par un
autre dispositif sur le réseau. Cet état ne s’applique que si la
fonction de détection d’adresse IP en double (ACD) est
activée sur le dispositif.
Vert et rouge
clignotant
Auto-test.
Le dispositif procède à un auto-test à la mise sous tension
(POST). Pendant le POST, le voyant d’état du réseau clignote
en alternance en rouge et en vert.
État du module
État du réseau
Fonctionnement normal
Les voyants POWER et RUN sont allumés. Si une condition de forçage est active,
le voyant FORCE s’allume et reste allumé jusqu’à ce que tous les forçages soient
supprimés.
230
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Dépannage
Conditions d’erreur
Annexe E
Si une erreur existe dans l’automate, les voyants de l’automate fonctionnent
comme décrit dans le tableau suivant.
Comportement
du voyant
Erreur probable
Cause probable
Action recommandée
Tous les voyants
éteints
Pas d’alimentation d’entrée
ou défaut de l’alimentation
Pas d’alimentation secteur
Vérifiez la tension secteur et les connexions à l’automate.
Alimentation surchargée
Ce problème peut se poser par intermittence si l’alimentation électrique est surchargée
lorsque la charge de sortie et la température varient.
Voyants POWER et
FAULT allumés
Défaut du matériel
Erreur matérielle du
processeur
Coupez et remettez sous tension. Contactez votre représentant local Allen-Bradley si l’erreur
persiste.
Câblage desserré
Vérifiez les raccordements à l’automate.
Sous tension avec
voyant allumé et
voyant FAULT
clignotant
Défaut de l’application
Défaut matériel/logiciel
majeur détecté
Pour plus d’informations à propos des codes d’erreur et de l’état, reportez-vous à l’aide en
ligne de Connected Components Workbench
Sous tension avec
voyant allumé et
voyant FAULT
clignotant
Défaut du système
d’exploitation
Échec de la mise à niveau du
firmware
Voir Mise à niveau Flash du firmware du Micro800, page 183.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
231
Annexe E
Dépannage
Cette section répertorie les codes d’erreur susceptibles de s’afficher sur votre
automate, ainsi que les actions recommandées pour la récupération.
Codes d’erreur
Si une erreur persiste après avoir effectué l’action recommandée, contactez
l’assistance technique Rockwell Automation locale. Pour obtenir les coordonnées,
accédez à http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp
Liste des codes d’erreur des automates Micro800
Code d’erreur
Description
Action recommandée
0xF000
L’automate a été réinitialisé inopinément en raison d’un
environnement parasité ou d’une défaillance matérielle
interne.
Effectuez l’une des actions suivantes :
• Un automate Micro800 version 2.xx et ultérieure
tente d’enregistrer le programme et d’effacer les
données utilisateur. Si la variable système
_SYSVA_USER_DATA_LOST est à un (1), l’automate
peut récupérer le programme utilisateur, mais les
données utilisateur sont effacées. Dans le cas contraire,
le programme de l’automate Micro800 est effacé.
• reportez-vous à Exigences de câblage et recommandations, page 29.
• téléchargez le programme via Connected Components Workbench ;
Si le défaut persiste, contactez votre représentant local du support technique
Rockwell Automation. Pour obtenir ses coordonnées, voir :
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
• Un automate Micro800 version 1.xx efface le
programme. Notez que la variable système
_SYSVA_USER_DATA_LOST n’est pas disponible sur
les automates Micro800 version 1.xx.
0xF001
Le programme de l’automate a été effacé. Ceci s’est produit
à cause :
Effectuez l’une des actions suivantes :
• d’une mise hors tension survenue pendant le
chargement du programme ou le transfert des données
depuis le module mémoire ;
• transférez le programme au moyen de l’utilitaire de restauration du module mémoire.
• du débranchement du câble de l’automate pendant le
chargement du programme ;
• téléchargez le programme via Connected Components Workbench ;
Si le défaut persiste, contactez votre représentant local du support technique
Rockwell Automation. Pour obtenir ses coordonnées, voir :
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
• de l’échec du test d’intégrité de la RAM.
0xF002
Le chien de garde matériel de l’automate a été activé.
Effectuez les actions suivantes :
• Un automate Micro800 version 2.xx et ultérieure
tente d’enregistrer le programme et d’effacer les
données utilisateur. Si la variable système
_SYSVA_USER_DATA_LOST est à un (1), l’automate
peut récupérer le programme utilisateur, mais les
données utilisateur sont effacées. Dans le cas contraire,
le programme de l’automate Micro800 est effacé.
• établissez une connexion avec l’automate Micro800 ;
• téléchargez le programme via Connected Components Workbench.
Si le défaut persiste, contactez votre représentant local du support technique
Rockwell Automation. Pour obtenir ses coordonnées, voir :
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
• Un automate Micro800 version 1.xx efface le
programme. Notez que la variable système
_SYSVA_USER_DATA_LOST n’est pas disponible sur
les automates Micro800 version 1.xx.
0xD00F
0xF003
232
Un type de matériel particulier (par exemple, E/S
embarquées) a été sélectionné dans la configuration du
programme utilisateur, mais ne correspond pas à la base
matérielle réelle.
Effectuez l’une des actions suivantes :
• connectez-vous au matériel qui est indiqué dans le programme utilisateur ;
• reconfigurez le programme pour correspondre au type de matériel ciblé.
Un des événements suivants s’est produit :
Effectuez l’une des actions suivantes :
• le matériel du module mémoire est défectueux ;
• débranchez le module mémoire et rebranchez-le ;
• la connectique du module mémoire est défectueuse ;
• procurez-vous un nouveau module mémoire ;
• le module mémoire est incompatible avec la version de
firmware de l’automate Micro800.
• mettez à niveau le firmware de l’automate Micro800 de façon à le rendre compatible
avec le module mémoire. Pour plus d’informations sur la compatibilité des révisions
de firmware, consultez
http://www.rockwellautomation.com/support/firmware.html.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Dépannage
Annexe E
Liste des codes d’erreur des automates Micro800
Code d’erreur
Description
Action recommandée
0xF004
Une erreur s’est produite lors du transfert des données du
module mémoire.
Relancez à nouveau le transfert des données. Si l’erreur persiste, remplacez le module
mémoire.
0xF005
Une vérification d’intégrité du programme utilisateur
a échoué alors que l’automate Micro800 était en mode
Exécution.
Effectuez l’une des actions suivantes :
• éteignez et remettez sous tension votre automate Micro800 ; Puis, rechargez votre
programme à l’aide du logiciel Connected Components Workbench et redémarrez le
système ;
• reportez-vous à Câblage de l’automate, page 29.
0xF006
Le programme utilisateur est incompatible avec la version
de firmware de l’automate Micro800.
Effectuez l’une des actions suivantes :
• mettez à niveau le firmware de l’automate Micro800 au moyen de ControlFlash ;
• contactez l’assistance technique Rockwell Automation locale pour obtenir plus
d’informations à propos des révisions de firmware pour l’automate Micro800.
Pour plus d’informations sur la compatibilité des révisions de firmware, consultez
http://www.rockwellautomation.com/support/firmware.html.
0xF010
Le programme utilisateur contient une fonction ou un bloc
fonctionnel qui n’est pas pris en charge par l’automate
Micro800.
Effectuez les actions suivantes :
• modifiez le programme afin que toutes les fonctions/blocs fonctionnels soient pris en
charge par l’automate Micro800 ;
• compilez et chargez le programme au moyen du logiciel Connected Components
Workbench ;
• mettez l’automate Micro800 en mode exécution.
0xF014
Une erreur mémoire s’est produite dans le module
mémoire.
Reprogrammez le module mémoire. Si l’erreur persiste, remplacez le module mémoire.
0xF015
Une erreur logicielle inattendue s’est produite.
Effectuez les actions suivantes :
1. Éteignez et remettez sous tension votre automate Micro800.
2. Compilez et chargez le programme en utilisant le logiciel Connected Components
Workbench, puis réinitialisez toutes les données nécessaires.
3. Démarrez votre système.
• Reportez-vous à Câblage de l’automate, page 29.
0xF016
Une erreur matérielle inattendue s’est produite.
Effectuez les actions suivantes :
1. Éteignez et remettez sous tension votre automate Micro800.
2. Compilez et chargez le programme en utilisant le logiciel Connected Components
Workbench, puis réinitialisez toutes les données nécessaires.
3. Démarrez votre système.
• Reportez-vous à Câblage de l’automate, page 29.
OxF019
Une erreur logicielle inattendue s’est produite en raison
d’un problème de mémoire ou d’une autre resssource de
l’automate.
Effectuez les actions suivantes :
1. Éteignez et remettez sous tension votre automate Micro800.
2. Compilez et chargez le programme en utilisant le logiciel Connected Components
Workbench, puis réinitialisez toutes les données nécessaires.
3. Démarrez votre système.
0xF020
Le matériel de base est défectueux ou est incompatible
avec la révision du firmware de l’automate Micro800.
Effectuez l’une des actions suivantes :
• mettez à niveau le firmware de l’automate Micro800 au moyen de ControlFlash ;
• remplacez l’automate Micro800 ;
• contactez l’assistance technique Rockwell Automation locale pour obtenir plus
d’informations à propos des révisions de firmware pour l’automate Micro800.
Pour plus d’informations sur la compatibilité des révisions de firmware, consultez
http://www.rockwellautomation.com/support/firmware.html.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
233
Annexe E
Dépannage
Liste des codes d’erreur des automates Micro800
Code d’erreur
Description
Action recommandée
0xF021
La configuration des E/S dans le programme utilisateur est
incorrecte ou n’existe pas dans l’automate Micro800.
Effectuez les actions suivantes :
• vérifiez que vous avez sélectionné l’automate Micro800 correct dans l’utilitaire Device
Toolbox ;
• corrigez la configuration du module d’E/S enfichable dans le programme utilisateur pour
correspondre à la configuration matérielle réelle ;
• recompilez et rechargez le programme ;
• mettez l’automate Micro800 en mode exécution ;
• si l’erreur persiste, assurez-vous d’utiliser le logiciel de programmation Connected
Components Workbench pour développer et charger le programme.
0xF022
Le programme utilisateur présent dans le module mémoire
est incompatible avec la version de firmware de l’automate
Micro800.
Effectuez l’une des actions suivantes :
• mettez à niveau le firmware de l’automate Micro800 à l’aide de ControlFlash de façon à le
rendre compatible avec le module mémoire ;
• remplacez le module mémoire ;
• contactez l’assistance technique Rockwell Automation locale pour obtenir plus
d’informations à propos des révisions de firmware pour l’automate Micro800.
Pour plus d’informations sur la compatibilité des révisions de firmware, consultez
http://www.rockwellautomation.com/support/firmware.html.
0xF023
Le programme de l’automate a été effacé. Ceci s’est produit
à cause :
• Chargez ou transférez le programme.
• d’une mise hors tension survenue pendant le
chargement du programme ou le transfert des données
depuis le module mémoire ;
• le test d’intégrité Flash a échoué (Micro810
uniquement).
0xF050
La configuration des E/S embarquées dans le programme
utilisateur est incorrecte.
Effectuez les actions suivantes :
• corrigez la configuration des E/S embarquées dans le programme utilisateur pour qu’elle
corresponde à la configuration matérielle réelle ;
• compilez et chargez le programme au moyen du logiciel Connected Components
Workbench ;
• mettez l’automate Micro800 en mode exécution ;
• si l’erreur persiste, assurez-vous d’utiliser le logiciel de programmation Connected
Components Workbench pour développer et charger le programme.
0xF100
Une erreur générale de configuration a été détectée dans
la configuration de mouvement téléchargée à partir du
logiciel Connected Components Workbench, par exemple
un numéro d’axe ou un intervalle d’exécution de
mouvement a été configuré avec une valeur hors limites.
Effectuez les actions suivantes :
• corrigez la configuration des axes dans le programme utilisateur ;
• si le défaut persiste, effectuez une mise à niveau à la dernière version du logiciel Connected
Components Workbench.
Voir Configuration de l’axe de mouvement dans Connected Components Workbench, page 90.
0xF110
Une ressource de mouvement est manquante, par exemple
la variable Motion_DIAG n’est pas définie.
Effectuez les actions suivantes :
• corrigez la configuration des axes dans le programme utilisateur ;
• si le défaut persiste, effectuez une mise à niveau à la dernière version du logiciel Connected
Components Workbench.
Voir Configuration de l’axe de mouvement dans Connected Components Workbench, page 90.
0xF12z
(Remarque : z indique
l’ID de l’axe logique.)
234
La configuration de mouvement pour l’axe z ne peut pas
être prise en charge par ce modèle d’automate, ou la
configuration présente un conflit de ressources avec un
autre axe de mouvement qui a été configuré
précédemment.
Effectuez les actions suivantes :
• supprimez tous les axes et reconfigurez le mouvement avec l’aide du manuel d’utilisateur ;
• si le défaut persiste, effectuez une mise à niveau à la dernière version du logiciel Connected
Components Workbench.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Dépannage
Annexe E
Liste des codes d’erreur des automates Micro800
Code d’erreur
Description
Action recommandée
0xF15z
(Remarque : z indique
l’ID de l’axe logique.)
Une erreur logique du générateur de mouvement
(problème de logique du firmware ou de crash de la
mémoire) a été détectée pour un axe au cours du
fonctionnement cyclique du générateur de mouvement.
Cela peut être dû à un crash des données du générateur
de mouvement/de la mémoire.
Effectuez les actions suivantes :
• effacez le défaut et basculez à nouveau l’automate en mode Exécution ;
• si le défaut persiste, coupez et remettez sous tension l’ensemble du dispositif de
mouvement, y compris l’automate, le variateur et le mécanisme entraînement ;
• rechargez l’application utilisateur.
0xF210
Le connecteur de terminaison d’E/S est manquant.
Effectuez les actions suivantes :
• mettez l’automate hors tension ;
• branchez le connecteur de terminaison d’E/S d’extension sur le dernier module E/S
d’extension du système ;
• mettez l’automate sous tension.
0xF230
Le nombre maximum de modules E/S d’extension a été
dépassé.
Effectuez les actions suivantes :
• mettez l’automate hors tension ;
• vérifiez que le nombre de modules E/S d’extension n’est pas supérieur à quatre ;
• mettez l’automate sous tension.
0xF250
Une erreur irrécupérable s’est produite et le(s) module(s)
E/S d’extension n’a (n’ont) pas pu être détecté(s).
Effectuez les actions suivantes :
• coupez et remettez l’automate Micro800 sous tension.
Si l’erreur persiste, contactez votre représentant local du support technique
Rockwell Automation. Pour obtenir ses coordonnées, voir
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
0xF26z
(z indique le numéro
de logement d’E/S
d’extension. Si z=0, le
numéro de logement
n’est pas identifiable.)
Un défaut maître d’E/S d’extension est détecté sur le
système.
0xF27z
(z indique le numéro
de logement d’E/S
d’extension. Si z=0, le
numéro de logement
n’est pas identifiable.)
Un défaut de communication irrécupérable s’est produit
sur le module E/S d’extension.
0xF28z
(z indique le numéro
de logement d’E/S
d’extension. Si z=0, le
numéro de logement
n’est pas identifiable.)
Erreur de vitesse en bauds des E/S d’extension.
0xF29z
(z indique le numéro
de logement d’E/S
d’extension. Si z=0, le
numéro de logement
n’est pas identifiable.)
Un défaut de module est détecté sur votre module d’E/S
d’extension.
0xF2Az
(z indique le numéro
de logement d’E/S
d’extension. Si z=0, le
numéro de logement
n’est pas identifiable.)
Défaut d’alimentation des E/S d’extension.
Effectuez les actions suivantes :
• coupez et remettez l’automate Micro800 sous tension.
Si l’erreur persiste, contactez votre représentant local du support technique
Rockwell Automation. Pour obtenir ses coordonnées, voir
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
Effectuez les actions suivantes :
• coupez et remettez l’automate Micro800 sous tension ou
• remplacez le module du logement numéro z.
Si l’erreur persiste, contactez votre représentant local du support technique
Rockwell Automation. Pour obtenir ses coordonnées, voir
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
Effectuez les actions suivantes :
• coupez et remettez l’automate Micro800 sous tension ou
• remplacez le module du logement numéro z.
Si l’erreur persiste, contactez votre représentant local du support technique
Rockwell Automation. Pour obtenir ses coordonnées, voir
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
Effectuez les actions suivantes :
• coupez et remettez l’automate Micro800 sous tension ou
• remplacez le module du logement numéro z.
Si l’erreur persiste, contactez votre représentant local du support technique
Rockwell Automation. Pour obtenir ses coordonnées, voir
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Effectuez les actions suivantes :
• coupez et remettez l’automate Micro800 sous tension ou
• remplacez le module du logement numéro z.
Si l’erreur persiste, contactez votre représentant local du support technique
Rockwell Automation. Pour obtenir ses coordonnées, voir
http://support.rockwellautomation.com/MySupport.asp.
235
Annexe E
Dépannage
Liste des codes d’erreur des automates Micro800
Code d’erreur
Description
0xF2Bz
(z indique le numéro
de logement d’E/S
d’extension. Si z=0, le
numéro de logement
n’est pas identifiable.)
Défaut de configuration des E/S d’extension.
Action recommandée
Effectuez les actions suivantes :
• corrigez la configuration du module d’E/S d’extension dans le programme utilisateur afin
qu’elle corresponde à la configuration matérielle réelle ;
• vérifiez le fonctionnement et l’état du module d’E/S d’extension ;
• éteignez et remettez l’automate sous tension ;
• remplacez le module d’E/S d’extension.
Pour les quatre codes d’erreur suivants, z est le numéro de logement du module enfichable. Si z = 0, le numéro de logement n’est pas identifiable.
0xF0Az
Le module d’E/S enfichable a rencontré une erreur en cours
de fonctionnement.
Effectuez l’une des actions suivantes :
• vérifiez l’état et le fonctionnement du module d’E/S enfichable ;
• coupez et remettez l’automate Micro800 sous tension ;
• si l’erreur persiste, consultez la publication 2080-UM004, Micro800 Plug-In Modules.
0xF0Bz
La configuration du module d’E/S enfichable ne
correspond pas à la configuration d’E/S réelle détectée.
Effectuez l’une des actions suivantes :
• corrigez la configuration du module d’E/S enfichable dans le programme utilisateur pour
correspondre à la configuration matérielle réelle ;
• vérifiez l’état et le fonctionnement du module d’E/S enfichable ;
• coupez et remettez l’automate Micro800 sous tension ;
• remplacez le module E/S enfichable ;
• si l’erreur persiste, consultez la publication 2080-UM004, Micro800 Plug-In Modules.
0xF0Dz
Une erreur matérielle s’est produite lorsque le module
d’E/S enfichable a été mis sous tension ou retiré.
Effectuez les actions suivantes :
• corrigez la configuration du module d’E/S enfichable dans le programme utilisateur ;
• compilez et chargez le programme au moyen du logiciel Connected Components
Workbench ;
• mettez l’automate Micro800 en mode Exécution.
0xF0Ez
La configuration du module d’E/S enfichable ne
correspond pas à la configuration d’E/S réelle détectée.
Effectuez les actions suivantes :
• corrigez la configuration du module d’E/S enfichable dans le programme utilisateur ;
• compilez et chargez le programme au moyen du logiciel Connected Components
Workbench ;
• mettez l’automate Micro800 en mode Exécution.
0xD011
La durée de la scrutation du programme a dépassé la
valeur de timeout du chien de garde.
Effectuez l’une des actions suivantes :
• déterminez si le programme est pris dans une boucle et corrigez le problème ;
• dans le programme utilisateur, augmentez la valeur de timeout du chien de garde qui se
trouve dans la variable système _SYSVA_TCYWDG puis compilez et chargez le programme
en utilisant le logiciel Connected Components Workbench.
0xF830
Une erreur s’est produite dans la configuration EII.
Examinez et modifiez la configuration EII dans les propriétés de l’automate Micro800.
0xF840
Une erreur s’est produite dans la configuration HSC.
Examinez et modifiez la configuration HSC dans les propriétés de l’automate Micro800.
0xF850
Une erreur s’est produite dans la configuration STI.
Examinez et modifiez la configuration STI dans les propriétés de l’automate Micro800.
0xF860
Un débordement de données s’est produit.
Une erreur de débordement de données est générée
lorsque l’exécution du diagramme en logique à relais, du
texte structuré ou du diagramme de blocs fonctionnels
rencontre une division par zéro.
Effectuez les actions suivantes :
• rectifiez le programme de façon à garantir qu’il ne se produise plus de débordement de
données ;
• compilez et chargez le programme au moyen du logiciel Connected Components
Workbench ;
• mettez l’automate Micro800 en mode Exécution.
236
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Dépannage
Annexe E
Liste des codes d’erreur des automates Micro800
Code d’erreur
Description
0xF870
Une adresse indexée était hors des limites des données.
Action recommandée
Effectuez les actions suivantes :
• corrigez le programme pour vous assurer qu’il n’a pas d’adresse indexée hors de l’espace des
données ;
• compilez et chargez le programme au moyen du logiciel Connected Components
Workbench ;
• mettez l’automate Micro800 en mode Exécution.
0xF880
Une erreur de conversion de données s’est produite.
Effectuez les actions suivantes :
rectifiez le programme de façon à garantir qu’il n’y ait plus d’erreur de conversion de données ;
• compilez et chargez le programme au moyen du logiciel Connected Components
Workbench ;
• mettez l’automate Micro800 en mode Exécution.
0xF888
La pile d’appel de l’automate ne peut pas gérer la séquence
d’appels de blocs fonctionnels du projet actuel. Trop de
blocs sont imbriqués dans un autre bloc.
Changez de projet pour réduire la quantité de blocs appelés depuis un bloc.
0xF898
Une erreur s’est produite dans la configuration
d’interruption utilisateur pour le module d’E/S enfichable.
Corrigez la configuration d’interruption utilisateur du module d’E/S enfichable dans le
programme utilisateur pour correspondre à la configuration matérielle réelle.
0xF8A0
Les paramètres TOW sont incorrects.
Effectuez les actions suivantes :
• corrigez le programme pour vous assurer qu’il n’y a plus de paramètres incorrects ;
• compilez et chargez le programme au moyen du logiciel Connected Components
Workbench ;
• mettez l’automate Micro800 en mode Exécution.
0xF8A1
Les paramètres DOY sont incorrects.
Effectuez les actions suivantes :
• corrigez le programme pour vous assurer qu’il n’y a plus de paramètres incorrects ;
• compilez et chargez le programme au moyen du logiciel Connected Components
Workbench ;
• mettez l’automate Micro800 en mode Exécution.
0xFFzz
(Remarque :
zz indique le dernier
octet du numéro de
programme. Seuls
les numéros de
programme jusqu’à
0xFF peuvent être
affichés. Pour des
numéros allant de
01x00 à 0xFFFF, seul
le dernier octet est
affiché.)
Un défaut crée par l’utilisateur à partir du logiciel
Connected Components Workbench s’est produit.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Contactez l’assistance technique Rockwell Automation locale si l’erreur persiste.
237
Annexe E
Dépannage
Modèle de récupération
d’erreur automate
Identifiez le code d’erreur et la
description.
Non
Utilisez le modèle de récupération d’erreur suivant pour vous aider à
diagnostiquer les problèmes logiciels et matériels dans le micro-automate.
Le modèle présente les questions les plus courantes pour vous aider à dépanner
vous-même votre système. Consultez les pages conseillées dans le modèle pour
une aide complémentaire.
L’erreur
concerne-t-elle
le matériel ?
Début
Oui
Reportez-vous à la page 232
pour trouver la cause probable
et l’action recommandée.
Les connexions
de fils sont-elles
bien serrées ?
Non
Resserrez les connexions de fils.
Non
L’automate
est-il sous
tension ?
Oui
Effacez le défaut.
Le voyant
d’alimentation
est-il allumé ?
Le voyant RUN
est-il allumé ?
Vérifiez l’alimentation.
Oui
Oui
Corrigez l’origine du défaut.
Non
Reportez-vous à la page 232
pour trouver la cause probable
et l’action recommandée.
Non
Oui
Remettez l’automate en mode
d’exécution ou dans l’un des
modes de test REM.
Le voyant de
défaut est-il
allumé ?
Oui
Reportez-vous à la page 232
pour trouver la cause probable
et l’action recommandée.
Non
Une DEL d’entrée
indique-t-elle
précisément
l’origine ?
Non
Oui
Reportez-vous à la page 232
pour trouver la cause probable
et l’action recommandée.
Testez et vérifiez le
fonctionnement du système.
Fin
Appeler le service d’assistance
de Rockwell Automation
238
Si vous avez besoin de contacter Rockwell Automation ou votre distributeur local
pour un service d’assistance, il est préférable de vous munir des éléments suivants
avant d’appeler :
• type d’automate, lettre de série, lettre de révision et le numéro du firmware
(FRN) de l’automate ;
• l’état des voyants de l’automate.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
F
Annexe
Bloc fonctionnel IPID
Ce diagramme de bloc fonctionnel montre les arguments du bloc fonctionnel
IPIDCONTROLLER.
IPIDCONTROLLER
ENO
EN
Process
Output
SetPoint
AbsoluteError
FeedBack
ATWarning
OutGains
Auto
Initialize
Gains
AutoTune
ATParameters
Le tableau suivant explique les arguments utilisés dans ce bloc fonctionnel.
Arguments IPIDCONTROLLER
Paramètre
Type de
paramètre
Type de
données
Description
EN
Entrée
BOOL
Bloc fonctionnel activé
Lorsque EN = VRAI, exécuter la fonction.
Lorsque EN = FAUX, ne pas exécuter la fonction.
Valable uniquement pour la logique à relais, EN n’est pas
nécessaire dans la programmation en diagramme de blocs
fonctionnels.
Process
Entrée
REAL
Valeur de procédé, mesurée sur la sortie du procédé contrôlé.
SetPoint
Entrée
REAL
Point de consigne pour le procédé désiré.
Feedback
Entrée
REAL
Signal de retour, mesuré à partir de l’entrée de commande à un
procédé.
Auto
Entrée
BOOL
Modes de fonctionnement du régulateur PID :
• TRUE – fonctionne en mode normal.
• FALSE – la valeur de sortie automate est égale à la valeur de
retour
Initialize
Entrée
BOOL
Un changement de valeur (Vrai à Faux ou FAUX à VRAI) incite
l’automate à éliminer tout gain proportionnel pendant ce cycle.
Il déclenche également des séquences de réglage automatique
(AutoTune).
Gains
Entrée
GAIN_PID
Gains pour IPIDCONTROLLER
Voir le type de données GAIN_PID
AutoTune
Entrée
BOOL
Démarre une séquence de réglage automatique
ATParameters
Entrée
AT_Param
Paramètres de réglage automatique (Autotune)
Voir type de données AT_Param
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
239
Annexe F
Bloc fonctionnel IPID
Arguments IPIDCONTROLLER
Paramètre
Type de
paramètre
Type de
données
Description
Output
Sortie
REAL
Valeur de sortie de l’automate
AbsoluteError
Sortie
REAL
AbsoluteError correspond à la différence entre la valeur du
procédé et la valeur de consigne
ATWarnings
Sortie
DINT
Avertissement pour la séquence de réglage automatique.
Les valeurs possibles sont :
• 0 – Aucun réglage automatique effectué
• 1 – Réglage automatique en cours
• 2 – Réglage automatique terminé
• –1 – Erreur 1 : l’entrée de l’automate « Auto » est à l’état
VRAI, veuillez la passer à l’état FAUX
• –2 – Erreur 2 : erreur de réglage automatique, le délai
ATDynaSet est écoulé
OutGains
Sortie
GAIN_PID
Gains calculés à partir des séquences de réglage automatique.
Voir type de donnée GAIN PID
ENO
Sortie
BOOL
Activation de la sortie.
Valable uniquement pour la logique à relais, « ENO » n’est pas
nécessaire dans la programmation en diagramme de blocs
fonctionnels.
Type de données GAIN_PID
Paramètre
Type
DirectActing
BOOL
Description
Types d’action :
• TRUE – action directe
• FALSE – action inverse
240
ProportionalGain
REAL
Gain proportionnel du PID (>= 0,0001)
TimeIntegral
REAL
Valeur de temps intégral du PID (>= 0,0001)
TimeDerivative
REAL
Valeur de temps dérivé du PID (>= 0,0)
DerivativeGain
REAL
Gain dérivé du PID (>= 0,0)
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Bloc fonctionnel IPID
Annexe F
Type de données AT_Param
Paramètre
Type
Description
Charge
REAL
Valeur initiale de l’automate pour le processus de réglage automatique.
Deviation
REAL
Écart pour le réglage automatique. Il s’agit de l’écart type utilisé pour évaluer la
bande passante nécessaire pour le réglage automatique (bande passante = 3 x
Deviation)(1)
Step
REAL
Valeur d’échelon pour le réglage automatique. Doit être supérieure à la bande de
bruit et inférieure à une demi-charge.
ATDynamSet
REAL
Temps de réglage automatique. Définit le temps de stabilisation à attendre après
un test par échelon (en secondes). Le processus de réglage automatique sera
arrêté lorsque le temps ATDynamSet sera écoulé.
ATReset
BOOL
Détermine si la valeur de sortie a été remise à zéro après une séquence de réglage
automatique :
• VRAI – Remise de la sortie IPIDCONTROLLER à zéro après le processus de
réglage automatique.
• FAUX – laisse la sortie à la valeur chargée.
(1) L’ingénieur d’application peut estimer la valeur de ATParams.Deviation en analysant les valeurs d’entrée du procédé. Par exemple,
dans le cas d’un projet mettant en œuvre une régulation de température, si cette température se stabilise aux alentours de 22 °C
et qu’une fluctuation entre 21,7 et 22,5 °C est observée, la valeur de ATParams.Deviation sera de (22,5 – 21,7)/2 = 0,4.
Comment effectuer un réglage
automatique
Avant le réglage automatique, vous devez :
• Vérifier que le système est stable en l’absence de commande. Par exemple,
pour la régulation de température, la valeur de procédé doit rester à la
température ambiante en l’absence de sortie de commande.
• Configurer le point de consigne à 0.
• Régler l’entrée auto sur Faux.
• Régler le paramètre de gain comme ci-dessous :
Valeurs du paramètre GAIN
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Paramètre GAIN
Valeur
DirectActing
Selon le fonctionnement :
VRAI (par exemple, Refroidissement), ou
FAUX (par exemple, Chauffage)
DerivativeGain
Généralement réglé sur 0.1 ou 0.0
ProportionalGain
0.0001
TimeIntegral
0.0001
TimeDerivative
0.0
241
Annexe F
Bloc fonctionnel IPID
• Régler le paramètre AT comme ci-dessous :
Valeur du paramètre AT
Paramètre AT
Recommandation
Load
Chaque « Charge » fournit une valeur de procédé saturée sur un laps de temps.
Réglez la valeur de la charge sur la valeur de procédé saturée voulue.
IMPORTANT : si une charge de 40 donne une valeur de procédé de 30 °C sur un laps de
temps et si vous voulez régler votre système sur 30 °C, vous devez régler la charge à 40.
Deviation
Ce paramètre joue un rôle significatif dans le processus de réglage automatique.
La méthode utilisée pour déduire cette valeur est expliquée plus loin dans cette
section. Il n’est pas nécessaire de régler ce paramètre avant le réglage automatique.
Cependant, si vous connaissez déjà la déviation, il est possible de le régler en premier.
Step
La valeur d’échelon doit être comprise entre 3*Déviation et ½ charge. L’échelon fournit
un décalage pour la charge au cours du réglage automatique. Il doit être réglé sur une
valeur suffisamment élevée pour créer un changement significatif dans la valeur de
procédé.
ATDynamSet
Réglez cette valeur sur une durée suffisamment longue pour le processus de réglage
automatique. Chaque système est différent, il faut donc laisser plus de temps à un
système dont la valeur de procédé prend plus de temps pour réagir au changement.
ATReset
Réglez ce paramètre sur VRAI pour réinitialiser la sortie à zéro après la fin du processus
de réglage automatique.
Réglez ce paramètre sur FAUX pour laisse la sortie à la valeur de charge après la fin du
processus de réglage automatique.
Pour faire le réglage automatique, exécutez les étapes suivantes :
1. Réglez l’entrée « Initialize » (démarrage) sur « TRUE » (VRAI).
2. Réglez l’entrée de réglage automatique « AutoTune » sur « TRUE »
(VRAI).
3. Attendez que l’entrée « Process » (procédé) se stabilise ou passe en régime
établi.
4. Notez la variation de température de la valeur de procédé.
5. Calculez la déviation de la valeur par rapport à la variation. Par exemple,
si la température se stabilise autour de 22 °C (72 °F) avec une variation de
21,7 à 22,5 °C (71 à 72,5 °F), la valeur de « ATParams.Deviation » est :
Pour °C :
22,5 – 21,7
2
= 0,4
Pour °F :
72,5 – 71
2
= 0,75
6. Réglez la valeur de déviation, si ce n’est pas déjà fait.
7. Repassez l’entrée de démarrage « Initialize » sur « FALSE » (FAUX).
8. Attendez jusqu’à ce que « AT_Warning » indique 2. Le réglage
automatique a réussi.
9. Notez la valeur réglée de « OutGains ».
242
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Bloc fonctionnel IPID
Annexe F
Fonctionnement du réglage automatique
Le processus de réglage automatique commence lorsque « Initialize » est réglé
sur « FALSE » (FAUX) (étape 7.) À ce moment là, la sortie de commande
augmente de la quantité de l’échelon (« Step ») et le processus attend que la
valeur de procédé atteigne ou dépasse le premier pic (« first peak »).
Le premier pic est défini comme suit :
Pour le fonctionnement direct : Premier pic = PV1 – (12 x Déviation)
Pour fonctionnement inversé : Premier pic = PV1 + (12 x Déviation)
Où PV1 est la valeur de procédé lorsque « Initialize » est réglé sur « FALSE »
(FAUX).
Lorsque la valeur de procédé atteint le premier pic, la sortie de commande est
réduite de la quantité de l’échelon et attend que la valeur de procédé chute sous le
deuxième pic.
Le deuxième pic est défini comme suit :
Pour le fonctionnement direct : Deuxième pic = PV1 – (3 x Déviation)
Pour fonctionnement inversé : Deuxième pic = PV1 + (3 x Déviation)
Lorsque la valeur de procédé atteint ou descend sous le deuxième pic, les calculs
commencent et un ensemble de gains est généré pour le paramètre OutGains.
Dépannage d’un processus
de réglage automatique
Il est possible de savoir ce qui se passe pendant le processus de réglage
automatique à partir des séquences de la sortie de commande. Voici certaines
séquences connues de la sortie de commande et ce que cela signifie si le réglage
automatique échoue. Pour faciliter l’illustration de la séquence de la sortie de
commande, nous définissons :
Charge : 50
Échelon : 20
Séquence de sortie 1 : 50 -> 70 -> 30
État de la séquence
Résultat du réglage
automatique
La valeur de procédé a atteint le « premier pic » Probablement réussi
et le « deuxième pic » à temps
Action en cas d’échec du réglage
automatique
–
Séquence de sortie 2 : 50 -> 70 -> 50
État de la séquence
Résultat du réglage
automatique
La valeur de procédé n’a pas réussi à atteindre Échec probable
le « premier pic »
Action en cas d’échec du réglage
automatique
Réduisez la déviation ou augmentez
l’échelon
Séquence de sortie 3 : 50 -> 70 -> 30 -> 50
État de la séquence
Résultat du réglage
automatique
La valeur de procédé n’a pas réussi à atteindre Échec probable
le « deuxième pic »
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Action en cas d’échec du réglage
automatique
Augmentez la déviation ou augmentez
l’échelon
243
Annexe F
Bloc fonctionnel IPID
Séquence de sortie 4 : 50 -> 70
État de la séquence
Résultat du réglage
automatique
La valeur de procédé n’a pas réussi à atteindre Échec probable
le « premier pic » à temps
Action en cas d’échec du réglage
automatique
Augmentez ATDynamSet
Exemple d’application PID
Water In
Water Level
Tank
Water Out
L’illustration ci-dessus montre un système simple de contrôle du niveau d’eau,
pour maintenir un niveau d’eau prédéfini dans le réservoir. Une électrovanne est
utilisée pour commander l’arrivée de l’eau. Elle permet de remplir le réservoir à
un débit préréglé. De même, l’évacuation de l’eau est commandée selon un débit
mesurable.
Réglage automatique IPID pour des systèmes de premier et de second ordre
Le réglage automatique IPID ne peut fonctionner que sur des systèmes de
premier et de second ordre.
Un système de premier ordre peut être défini comme un élément de stockage
d’énergie unique et indépendant. Des exemples de systèmes de premier ordre sont
le refroidissement d’un réservoir de liquide, la régulation du débit d’un liquide
provenant d’un réservoir, un moteur à couple constant pilotant un volant d’inertie
à disque ou un circuit électrique RC. L’élément de stockage d’énergie de ces
systèmes est constitué, respectivement, par de l’énergie thermique, de l’énergie
potentielle, de l’énergie cinétique de rotation et de l’énergie de stockage capacitive.
Ceci peut être exprimé par une formule standard du type f(t) = dy/dt + y(t),
où  est la constante de temps du système, f est la fonction de forçage et y est la
variable d’état du système.
Dans l’exemple du système de refroidissement d’un réservoir de liquide, elle peut
être modélisée au moyen de la capacitance thermique C du liquide et de la
résistance thermique R des parois du réservoir. La constante de temps du système
sera RC, la fonction de forçage sera fournie par la température ambiante et la
variable d’état du système sera la température du liquide.
244
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Bloc fonctionnel IPID
Annexe F
Un système de second ordre peut être défini comme deux éléments de stockage
d’énergie indépendants échangeant leur énergie stockée. Des exemples de
systèmes de second ordre sont un moteur pilotant un volant d’inertie à disque
et couplé à ce volant d’inertie par l’intermédiaire d’un arbre résistant aux torsions,
ou encore un circuit électrique composé d’une source de courant alimentant
un circuit série LR (bobine à inductance et résistance) avec un shunt C
(condensateur). L’élément de stockage d’énergie de ces systèmes est constitué
par de l’énergie cinétique de rotation et de l’énergie de torsion (effet ressort) pour
le premier, et par de l’énergie inductive et de stockage capacitive pour le second.
Les systèmes à entraînement par moteur et les systèmes de réchauffage peuvent
habituellement être modélisés comme des circuits électriques LR et C.
Exemple de programme PID
L’illustration de l’exemple de code PID présente un exemple de code pour
contrôler l’application PID prise en exemple auparavant. Développé à l’aide des
diagrammes de blocs fonctionnels, il se compose d’un bloc fonctionnel prédéfini,
IPIDCONTROLLER, et de quatre blocs fonctionnels définis par l’utilisateur.
Ces 4 derniers sont :
• PID_OutputRegulator
Ce bloc fonctionnel défini par l’utilisateur régule la sortie
IPIDCONTROLLER à l’intérieur d’une plage de sécurité de façon à
garantir que le matériel utilisé dans le procédé ne soit pas endommagé.
Si RMIN ≤ RIN ≤ RMAX, alors ROUT = RIN,
Si RIN < RMIN, alors ROUT = RMIN,
Si RIN > RMAX, alors ROUT = RMAX.
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
245
Annexe F
Bloc fonctionnel IPID
• PID_Feedback
Ce bloc fonctionnel défini par l’utilisateur agit comme un multiplexeur.
Si « FB_RST » est Faux, FB_OUT=FB_IN ;
Si « FB_RST » est Vrai, alors FB_OUT=FB_PREVAL.
• PID_PWM
Ce bloc fonctionnel défini par l’utilisateur fournit une fonctionnalité de
commande MLI en convertissant une valeur réelle en une sortie ON/OFF
à base de temps.
• SIM_WATERLVL
Ce bloc fonctionnel défini par l’utilisateur simule le procédé décrit dans
l’exemple d’application présenté précédemment.
IMPORTANT
Le temps de scrutation des programmes utilisateur est Important
La méthode de réglage automatique nécessite qu’il se produise une oscillation sur la
sortie de la boucle de régulation. De façon à identifier la fréquence de cette oscillation,
le bloc fonctionnel IPID doit être appelé suffisamment fréquemment pour permettre
un échantillonnage adéquat de l’oscillation. Le temps de scrutation du programme
utilisateur doit être inférieur à la moitié de la fréquence d’oscillation. En substance,
la formule de Shannon ou le théorème d’échantillonnage de Nyquist-Shannon doivent
être utilisés comme référence.
De plus, il est important que le bloc fonctionnel soit exécuté à intervalle relativement
constant. On ne peut généralement y parvenir qu’en utilisant une interruption STI.
246
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Annexe
G
Consommation du système
Puissances consommées par les automates Micro830 et Micro850
Automate/Module
Puissance consommée
Micro830 et Micro850
(sans module enfichable/E/S d’extension)
10/16 points
24 points
48 points
5W
8W
11 W
Modules enfichables, chacun
1,44 W
E/S d’extension
(consommation sur le bus système)
2085-IQ16
2085-IQ32T
2085-IA8
2085-IM8
2085-OA8
2085-OB16
2085-OV16
2085-OW8
2085-OW16
2085-IF4
2085-IF8
2085-OF4
2085-IRT4
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–
0,85 W
0,95 W
0,75 W
0,75 W
0,90 W
1,00 W
1,00 W
1,80 W
3,20 W
1,70 W
1,75 W
3,70 W
2,00 W
Calculer la consommation de puissance totale de l’automate
Micro830/Micro850
Pour calculer la consommation de puissance totale de votre automate Micro830
ou Micro850, utilisez la formule suivante :
Puissance totale = Puissance de l’élément principal + Nombre de modules
enfichables * Puissance des modules enfichables + Somme de la puissance
des E/S d’extension
Exemple 1 :
Calculer la puissance totale pour un automate Micro830 24 points équipé de
deux modules enfichables.
Puissance totale = 8 W + 1,44 W * 2 + 0 = 10,88 W
Exemple 2 :
Calculer la puissance totale pour un automate Micro850 48 points équipé de
3 modules enfichables et de modules d’E/S d’extension 2085-IQ16 et 2085-IF4.
Puissance totale = 11 W + 3*1,44 W + 0,85 W + 1,7 W = 17,87 W
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
247
Annexe G
Consommation du système
Calculer la charge de l’alimentation c.a. externe pour votre automate Micro830
Pour calculer la charge de l’alimentation c.a. externe :
• Obtenez la charge totale de courant du capteur. Dans cet exemple,
supposons qu’elle soit de 250 mA.
• Calculez la charge totale de l’alimentation par le capteur à l’aide de cette
formule :
(24 V * 250 mA) = 6 W.
• Calculez la charge de l’alimentation c.a. externe à l’aide de cette formule :
Charge de l’alimentation c.a. = Puissance totale calculée pour un système
Micro800 avec module enfichable + charge totale de l’alimentation par le
capteur
À titre d’exemple, un automate Micro850 48 points équipé de 2 modules
enfichables, de modules d’extension 2085-IQ16 et 2085-IF4 et d’un courant de
capteur de 250 mA (puissance du capteur 6 W) appliqueront la charge totale
suivante sur l’alimentation c.a. :
Charge totale sur l’alimentation c.a. = 17,87 W + 6 W = 23,87 W
ATTENTION : la charge maximale de l’alimentation c.a. est limitée à 38,4 W avec une
température ambiante maximale limitée à 65 °C.
248
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Index
Numériques
1761-CBL-PM02 45
2080-PS120-240VAC 23
2711P-CBL-EX04 7
A
à propos de votre automate 9
accès exclusif 147
adressage Modbus 177
adressage Modbus pour Micro800 177
adressage symbolique CIP 43
alimentation électrique 14
appeler l’assistance 238
arrêt immédiat 47
ASCII 41, 44, 47
configuration 51
assemblage du système
automates Micro830 et Micro850 24 points 27
automate
câblage des E/S 37
description 3
mise à la terre 33
prévention contre une chaleur excessive 16
réduction des parasites électriques 37
automates Micro830 2
types d’entrées/sorties 5
automates Micro850
types d’entrées/sorties 6
AutoTune 241
avant d’appeler l’assistance 238
axe 62
B
bloc fonctionnel défini par l’utilisateur
(UDFB) 55, 59
bloc fonctionnel HSC
(compteur rapide) 137, 226
bloc fonctionnel HSC_SET_STS 139
bloc fonctionnel IPID 239
blocs fonctionnels de commande de
mouvement 67
blocs fonctionnels de mouvement 63
C
câblage de l’automate 29
câblage du port série embarqué 40
câbles
port série 7
programmation 6
câbles de port série embarqué 7
caractéristiques
alimentation c.a. externe de l’automate
programmable Micro800 175
automates Micro830 10 points 151
automates Micro830 16 points 155
automates Micro830 24 points 159
automates Micro830 48 points 162
diagrammes des relais du Micro830 167
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
caractéristiques matérielles 2
charge de l’automate 56
chronogrammes
codeur en quadrature 124
CIP Série 47
paramètres 48
circuits d’antiparasitage
pour démarreurs de moteur 32
recommandés 32
utilisation 30
circuits de sécurité 14
client DHCP 41
codes d’erreur 232
codeur
en quadrature 124
codeur en quadrature 124
commande de mouvement 61, 62
blocs fonctionnels de gestion 67
câblage d’entrée/sortie 65
règles générales 69
communications
ports 41
compteur rapide (HSC) 114
conditions d’erreur 231
configuration d’une interruption HSC 143
configuration de la fonction EII 227
configuration de la fonction STI 224
configuration des interruptions
utilisateur 216
configuration du sens de transfert 177
configuration et état de la fonction
d’interruption sur entrée
d’événement (EII) 227
configuration et état de la fonction
d’interruption temporisée
sélectionnable (STI) 224
conformité à la directive de l’Union
européenne 10
directive basse tension 10
directive CEM 10
conformité aux directives de l’Union
européenne 10
Connected Components Workbench v, 9, 55,
59, 79, 148, 149
connexion DF1 point à point 45
connexions de communication 41
conservation de variable 59
considérations concernant l’alimentation
électrique
autres conditions de ligne 16
courant d’appel de l’alimentation 15
états des entrées à la mise hors tension 16
perte de la source d’alimentation 15
présentation 15
transformateurs d’isolement 15
considérations d’installation 10
considérations générales 10
consignes de câblage de voie analogique 37
249
Index
consignes de sécurité 12
alimentation électrique 14
circuits de sécurité 14
coupure de l’alimentation principale 13
environnements dangereux 13
tests périodiques
du circuit du relais de contrôle maître 14
tests périodiques du circuit du relais de
contrôle maître 14
consignes et limites pour les utilisateurs
experts 59
coupure de l’alimentation principale 13
courant d’appel de l’alimentation
considérations concernant l’alimentation
électrique 15
cycle de scrutation de programme 56
cycle ou scrutation Micro800 55
D
décélération 69
défauts
récupérables et irrécupérables 216
démarreurs moteur (série 509)
circuits d’antiparasitage 32
dépannage 229
dimensions de montage 21
dimensions de montage de l’automate 21
directive CEM 10
documentations connexes iii
driver CIP Série
configuration 47
paramètres 48
E
entrée position/distance 69
entrée sens de rotation 69
entrée vitesse 69
entrées analogiques
consignes de câblage de voie analogique 37
entrées Jerk
règles générales 69
erreur 72
ErrorStop 78
espace de dégagement du module 22
établissement de la communication entre
RSLinx et un Micro830 via USB 188
état activer et valide
règles générales 72
état de l’alimentation 229
état des communications série 230
état des sorties 230
état du forçage 230
état du réseau 230
états de l’axe 79
états des entrées à la mise hors tension 16
Ethernet
paramètres de configuration 53
exclusivité de sortie 70
250
exemple d’application PID 244
exemple de PLS 141
exemple de programme PID 245
exemples de câblage 38
F
fichier de fonctionnalité de compteur
rapide 137
fichier de fonctionnalité HSC 137
fichier de la fonction d’interruption sur entrée
d’événement (EII) 226
fichier de la fonction EII 226
fonctionnalité d’interrupteur de fin de course
programmable (PLS) 139
fonctionnement du PLS 140
fonctionnement normal 230
forçage des E/S 211
G
gestion des erreurs
règles générales 72
gestion système 55
H
homologation Environnements dangereux
pour l’Amérique du Nord 13
homologations 9
I
impulsion PTO 64, 65
informations d’état de l’interruption HSC 145
informations relatives à l’utilisation des
interruptions 213
informations sur l’état de la fonction EII 228
informations sur l’état de la fonction STI 225
installation de l’automate 21
instruction activation d’interruption
utilisateur 219
instruction de démarrage temporisé
sélectionnable 217
instruction désactivation d’interruption
utilisateur 218
instruction du sous-programme
d’interruption 217
instruction INT 217
instruction STS 217
instruction Suppression d’interruption
utilisateur 220
instruction UID 218
instruction UIE 219
instruction UIF 220
interrupteur d’entrée de palpeur 64, 65
interrupteur d’origine absolue 64, 65
interrupteur de fin de course négative 64, 65
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Index
interrupteur de fin de course positive 64, 65
interrupteur de fin de course
programmable 113
interruptions
instruction d’activation d’interruption
utilisateur (UIE) 219
instruction de démarrage temporisé
sélectionnable (STS) 217
instruction désactivation d’interruption
utilisateur (UID) 218
instruction Suppression d’interruption
utilisateur (UIF) 220
instructions de l’interruption 217
présentation 213
sous-programme de défaut utilisateur 216
interruptions HSC 143
IPIDCONTROLLER
paramètres 239
M
mappage de l’espace d’adressage et types de
données pris en charge 177
marquage CE 10
marqueur d’origine 64
MC_AbortTrigger 67
MC_Halt 68, 73, 75, 77
MC_Home 68
MC_MoveAbsolute 68, 73
MC_MoveRelative 68, 73
MC_MoveVelocity 68, 73
MC_Power 67
MC_ReadAxisError 67
MC_ReadBoolParameter 67
MC_ReadParameter 67
MC_ReadStatus 67
MC_Reset 67, 78
MC_SetPosition 67
MC_Stop 68, 73, 77
MC_TouchProbe 67
MC_WriteBoolParameter 67
MC_WriteParameter 67
mise à jour de l’état de l’axe 79
mise à la terre de l’automate 33
mise à la terre du câble analogique 38
mises en route 183
modèle de récupération d’erreur 238
modèle de récupération d’erreur
automate 238
montage sur panneau 24
dimensions 24
montage sur rail DIN 23
mot de passe de l’automate 147
récupérer 150
mouvement relatif versus mouvement absolu
règles générales 72
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
O
organigramme d’état de l’axe 78
P
paramètres d’entrée 69
performance, MSG_MODBUS 182
port Ethernet RJ-45 7, 41
port mixte RS-232/485 41
port série
configuration 47
port série RS-232/485 41
présentation de l’équipement 1
présentation de l’exécution du programme 55
présentation de l’interrupteur de fin de
course programmable 113
présentation du compteur rapide 113
prévention contre une chaleur excessive 16
priorité des interruptions utilisateur 215
protection contre la chaleur 16
protocoles de communication 41
PTO 61
entrée/sortie configurable 64
signaux d’entrée/sortie fixes 64
R
recommandations de câblage 29
réduction des parasites électriques 37
réduction des parasites électriques sur les
voies analogiques 37
règles d’exécution 56
relais de contrôle maître 17
interrupteurs d’arrêt d’urgence 18
schéma de câblage utilisant les symboles
CEI 19
utilisation des symboles ANSI/CSA 20
RTU Modbus 41, 42, 47
configuration 49
S
saut de communication CIP 44
schémas de câblage 33
sécurité de l’automate 147
sens de rotation PTO 64, 65
serveur CIP symbolique 42
serveur EtherNet/IP 41
serveur Modbus/TCP 41, 42
serveur série CIP 41
servovariateur 61
servovariateur activé 64, 65
servovariateur prêt 64, 65
signal En-Position 65
251
Index
sortie active
règles générales 71
sortie axe
règles générales 70
source d’alimentation
perte de 15
sous-programme de défaut
description de l’opération 216
fonctionnement par rapport au programme
de commande principal 213
priorité des interruptions 215
sous-programme de défaut utilisateur
création d’un sous-programme de défaut
utilisateur 216
défauts récupérables et irrécupérables 216
structure de données du PLS 140
structure des données HSC APP 119
structure des données HSC STS 130
__SYSVA_CYCLECNT 56
__SYSVA_TCYCURRENT 56
__SYSVA_TCYMAXIMUM 56
T
tests périodiques
du circuit du relais de contrôle maître 14
transformateurs d’isolement
considérations concernant l’alimentation
électrique 15
U
UOP (Unité organisationnelle du
programme) 56
UOP d’interruption HSC 144
utilisation de la fonction d’interruption
temporisée programmable
(STI) 223
utilisation des interrupteurs d’arrêt
d’urgence 18
utilisation des interruptions 213
utilisation du compteur rapide et de
l’interrupteur de fin de course
programmable 113
V
vérification de l’activation des forçages
(verrouillages) 212
voyant d’état 2
communications série 230
état d’exécution 229
état de défaut 229
état de l’alimentation 229
état des entrées 229
état des sorties 230
état du module 7, 230
état du réseau 7, 230
Ethernet 7
voyants d’état de l’automate 229
252
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
253
Assistance Rockwell Automation
Rockwell Automation fournit des informations techniques sur Internet pour vous aider à utiliser ses produits.
Sur le site http://www.rockwellautomation.com/support/, vous trouverez des manuels techniques, une foire aux questions, des
notes techniques et des profils d’application, des exemples de code et des liens vers des mises à jour de logiciels (service pack).
Vous y trouverez également la rubrique « MySupport », que vous pourrez personnaliser pour utiliser au mieux ces outils.
Si vous souhaitez une assistance technique supplémentaire par téléphone pour l’installation, la configuration et le dépannage
de vos produits, nous proposons les programmes d’assistance TechConnect. Pour de plus amples informations, contactez votre
distributeur ou votre représentant Rockwell Automation, ou allez sur le site http://www.rockwellautomation.com/support/.
Aide à l’installation
En cas de problème dans les 24 heures suivant l’installation, consultez les informations données dans le présent manuel.
Vous pouvez également contacter l’assistance Rockwell Automation à un numéro spécial, afin d’obtenir de l’aide pour la mise
en service de votre produit.
Pour les États-Unis ou le Canada
1.440.646.3434
Pour les autres pays
Utilisez la rubrique Worldwide Locator sur le site http://www.rockwellautomation.com/support/americas/phone_en.html, ou contactez
votre représentant Rockwell Automation.
Procédure de retour d’un nouveau produit
Rockwell Automation teste tous ses produits pour en garantir le parfait fonctionnement à leur sortie d’usine. Cependant, si votre
produit ne fonctionne pas correctement et doit être retourné, suivez les procédures ci-dessous.
Pour les États-Unis
Contacter votre distributeur. Vous devrez lui fournir le numéro de dossier que le Centre d’assistance vous aura communiqué
(voir le numéro de téléphone ci-dessus), afin de procéder au retour.
Pour les autres pays
Contactez votre représentant Rockwell Automation pour savoir comment procéder.
Commentaires
Vos commentaires nous aident à mieux vous servir. Si vous avez des suggestions sur la façon d’améliorer ce document, remplissez le
formulaire de la publication RA-DU002, disponible sur le site http://www.rockwellautomation.com/literature/.
www.rockwel lautomation.com
Siège des activités « Power, Control and Information Solutions »
Amériques : Rockwell Automation, 1201 South Second Street, Milwaukee, WI 53204-2496 Etats-Unis, Tél: +1 414.382.2000, Fax : +1 414.382.4444
Europe / Moyen-Orient / Afrique : Rockwell Automation NV, Pegasus Park, De Kleetlaan 12a, 1831 Diegem, Belgique, Tél: +32 2 663 0600, Fax : +32 2 663 0640
Asie Pacifique : Rockwell Automation, Level 14, Core F, Cyberport 3, 100 Cyberport Road, Hong Kong, Tél: +852 2887 4788, Fax : +852 2508 1846
Canada : Rockwell Automation, 3043 rue Joseph A. Bombardier, Laval, Québec, H7P 6C5, Tél: +1 (450) 781-5100, Fax: +1 (450) 781-5101, www.rockwellautomation.ca
France : Rockwell Automation SAS – 2, rue René Caudron, Bât. A, F-78960 Voisins-le-Bretonneux, Tél: +33 1 61 08 77 00, Fax : +33 1 30 44 03 09
Suisse : Rockwell Automation AG, Av. des Baumettes 3, 1020 Renens, Tél: 021 631 32 32, Fax: 021 631 32 31, Customer Service Tél: 0848 000 278
Publication Rockwell Automation 2080-UM002F-FR-E – Décembre 2013
254Copyright © 2013 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux États-Unis.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement