français

français
ONDULEURS + REGULATEURS DE TENSION ET CONDITIONNEURS DE LIGNE + SOURCES D’ALIMENTATION COMMUTEES + SOURCES D’ALIMENTATION INDUSTRIELLES + REGULATEURS -REDUCTEURS DE FLUX LUMINEUX + CONVERTISSEURS STATIQUES
REGULATEUR-REDUCTEUR DE FLUX LUMINEUX
MANUEL D’UTILISATEUR
INDEX
1.
INTRODUCTION.
1.1.
1.2.
1.2.1.
1.2.2.
1.2.3.
LETTRE DE REMERCIEMENT.
UTILISATION DE CE MANUEL.
Conventions et symboles employés.
Pour davantage d’informations et/ou d’aide.
Sécurité et premiers secours.
2.
ASSURANCE DE LA QUALITÉ ET
RÉGLEMENTATION.
4.6.6.- Connexion de la bobine du contacteur de tête de ligne.
4.6.7.- Bypass manuel.
4.7.- SÉLECTEUR ON-OFF AUTOMATIQUE / MISE EN MARCHE (ON),
MANUEL / TENSION DE SORTIE OFF.
4.8.- BUS DE COMMUNICATION MODULES ET PORTS.
2.1. DÉCLARATION DE LA DIRECTION.
2.2. RÉGLEMENTATION.
2.3. ENVIRONNEMENT.
3.
PresentaTiOn.
3.1.
3.1.1
3.1.2.
3.1.3.
VUES ET LÉGENDES.
Vues des différentes exécutions de l’appareil.
Légendes correspondantes aux vues de l’appareil.
Carte concentratrice BM491*, source d’alimentation AC/DC ou I/O
numériques (optionnel).
3.2. NOMENCLATURE ET SCHÉMA STRUCTUREL.
3.2.1. Nomenclature.
3.3.- DESCRIPTION DU SYSTÈME.
3.3.1.- Introduction.
3.3.2.- Schéma structurel.
3.3.3.- Blocs constructifs.
3.3.4.- Principe de fonctionnement.
3.3.5.- Exécutions ou finitions.
3.3.6.- Versions.
3.4.- OPTIONNELS
3.4.1.- Déchargeurs atmosphériques à gaz de 6,5 kA pour entrée et/ou
sortie
3.4.2.- Commutateur de Bypass Manuel.
3.4.3.- Carte concentratrice BM491*00, I/O numériques.
3.4.4.- Carte de communications SICRES.
3.4.5.- Modem GSM/GPRS.
4.-
INSTALLATION.
4.1.- INSTRUCTIONS DE SÉCURITÉ IMPORTANTES.
4.2.- RÉCEPTION DE L’APPAREIL.
4.2.1.- Déballage et vérification du contenu.
4.2.2.- Stockage.
4.2.3.- Emplacement.
4.3.- MONTAGE DES DIFFÉRENTES EXÉCUTIONS.
4.4.-ventilaTiOn.
4.5.- ORGANES DE PROTECTION Y SECTIONS DE
RECOMMANDÉES.
4.5.1.- Protections recommandées.
4.5.2.- Sections de câbles recommandées.
4.5.3.- Plans d’installation.
4.6.- CONNEXION.
4.6.1.- Connexion de l’alimentation.
4.6.2.- Connexion du contrôle à distance, ordre d’économie.
4.6.3.- Connexion du contrôle à distance, ordre de Bypass
4.6.4.- Connexion de la sortie.
4.6.5.- Alimentation carte concentratrice BM491*.
SALICRU
CÂBLES
5.-
OPERATION.
5.1.-
5.1.1.-
5.1.2.-
5.1.3.-
5.1.4.-
5.2.-
5.3.-
MISE EN MARCHE ET ARRÊT.
Contrôles avant la mise en marche.
Mise en marche.
Arrêt complet de l’appareil.
Bypass manuel.
INDICATIONS OPTIQUES À LED.
RÉGLAGES.
6.- PANNEAU DE CONTRÔLE AVEC ÉCRAN LCD.
6.1.- DÉFINITION DES TOUCHES ET LEUR FONCTIONNALITÉ.
6.2.- FONCTIONS DE BASE DES TOUCHES DU SYNOPTIQUE.
6.3.- DESCRIPTION DES ÉCRANS.
6.3.1.- Menu écran « Début ».
6.3.2.- Menu « Mesures » (Écran 1.1).
6.3.3.- Menu « Alarmes » (Écran 2.1).
6.3.4.- Menu « Historique » (Écran 3.1).
6.3.5.- Menu «Paramètres générales» (Écran 4.1).
6.3.6.- Menu «Paramètres ILUEST+» (Écran 5.1).
6.3.7.- Menu «Programmation relais» (Écran 6.1).
6.3.8.- Menu «Programmateur horaire» (Écran 7.1).
6.3.9.- Menu «Horloge astronomique» (Écran 8.1).
6.3.10.- Menu «Compteurs d'énergie» (Écran 9.1).
6.3.11.- Menu «Mot de passe» (Écran 10.1).
7.-
MAINTENANCE, GARANTIE ET SERVICE.
7.1.- GUIDE ÉLÉMENTAIRE DE MAINTENANCE.
7.2.- GUIDE DE PROBLÈMES ET SOLUTIONS (F.A.Q.).
7.2.1.- Si l’appareil ne se met pas en marche.
7.2.2.- Si l’appareil se met en Bypass.
7.3.- REMPLACEMENT D’UN MODULE DE L’ENSEMBLE ILUEST+.
7.4.- Conditions de la garantie.
7.4.1.- Produit couvert.
7.4.2.- Termes de la garantie.
7.4.3.- Exclusions.
7.5.- DESCRIPTION DES CONTRATS DE MAINTENANCE DISPONIBLES
ET SERVICE.
7.6.- RÉSEAU DE SERVICES TECHNIQUES.
8.-
ANnEXeS.
8.1.- CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES GÉNÉRALES.
8.2. CARACTÉRISITQUES TECHNIQUES PARTICULIÈRES.
8.3.- GLOSSAIRE.
3
1. INTRODUCTION.
1.2.1.
Conventions et symboles employés.
Symbole de « Attention ». Lire attentivement le paragraphe
de texte et prendre les mesures préventives indiquées.
1.1.
LETTRE DE REMERCIEMENT.
Nous vous remercions de la confiance dont vous faites preuve à
notre égard en achetant ce produit. Veuillez lire attentivement ce
manuel d’instruction avant de mettre en marche l’appareil et conservez-le pour de futures consultations.
Symbole de « Danger de décharge électrique ». Faire
particulièrement attention à ce symbole, aussi bien à
l’indication imprimée sur l’appareil qu’à celle des paragraphes de
texte cités dans ce Manuel d’instructions.
Symbole de « Borne de mise à la terre ». Connecter le
câble de terre de l’installation à cette born.
Nous restons à votre entière disposition pour tout renseignement
supplémentaire ou questions que vous souhaitiez nous poser.
Veuillez agréer nos sincères salutations.
Symbole de « Borne de terre de liaison ». Connecter le
câble de terre de l’installation à cette borne.
SALICRU
ˆˆ L’appareil décrit peut provoquer des dommages physiques
importants si la manipulation est incorrecte. C’est pourquoi
l’installation, la maintenance et/ou la réparation de cet
appareil doivent être réalisées par notre personnel ou par
du personnel expressément autorisé.
ˆˆ Suivant notre politique d’évolution constante, nous nous réservons le droit de modifier les caractéristiques totalement
ou partiellement sans préavis.
ˆˆ La reproduction ou la cession à des tiers de ce manuel sont
interdites sans l’autorisation préalable par écrit de notre
société.
i
Symbole de « Notes d’information ». Thèmes supplémentaires qui complètent les procédures de base.
Préservation de l’environnement : La présence de ce
symbole sur le produit ou dans sa documentation associée
indique que, à la fin de son cycle de vie utile, celui-ci ne devra
pas être éliminé avec les déchets ménagers. Pour éviter les dommages éventuels sur l’environnement, veuillez séparer ce produit
d’autres déchets et recyclez-le correctement. Les utilisateurs
peuvent contacter leur fournisseur ou les autorités locales pertinentes pour se renseigner sur la manière et l’endroit où ils peuvent
amener le produit pour le recycler et/ou l’éliminer correctement.
1.2.2. Pour davantage d’informations et/ou d’aide.
1.2.
UTILISATION DE CE MANUEL.
Le but de ce manuel est de fournir les explications et les procédures
pour l’installation et l’opération de l’appareil. Ce guide doit être lu attentivement avant l’installation et l’opération. Veuillez conserver ce
guide pour de futures consultations. Cet appareil doit être installé
par du personnel qualifié et, grâce à l’aide de ce guide, il peut
être utilisé par du personnel sans préparation spécifique.
Pour davantage d’informations et/ou d’aide sur la version spécifique
de votre unité, veuillez vous adresser à notre département de Service et Support Technique (S.S.T.).
1.2.3. Sécurité et premiers secours.
Avec l’appareil et ce « Guide d’installation et d’opération » nous
fournissons les informations relatives aux « Instructions de Sécurité » (Cf. document EK266*08). Avant de procéder à l’installation
ou la mise en marche, veuillez vérifier que vous disposer des deux
informations ; si ce n’est pas le cas, demandez-les. Il est obligatoire de respecter les « Instructions de Sécurité », l’utilisateur étant
légalement responsable de leur observation. Après les avoir lues,
conservez-les pour de futures consultations.
4
MANUEL D’UTILISATEUR
2. ASSURANCE DE LA QUALITÉ ET
RÉGLEMENTATION.
2.1.
2.2. DÉCLARATION DE LA DIRECTION.
Notre objectif est la satisfaction du client ; c’est pourquoi la Direction a décidé d’établir une Politique de Qualité et Environnement à
travers la mise en œuvre d’un Système de Gestion de la Qualité et
de l’Environnement nous permettant de respecter, ainsi qu’à nos
clients et parties prenantes, les conditions de la norme ISO 9001
et ISO 14001.
Par ailleurs, la Direction de l’entreprise a pris un engagement quant
au développement et à l’amélioration du Système de Gestion de la
Qualité et de l’Environnement au moyen de :
• La communication à toute l’entreprise de l’importance de satisfaire aussi bien aux exigences du client qu’aux conditions
légales et réglementaires.
• La divulgation de la Politique de Qualité et Environnement et
l’établissement d’objectifs de la Qualité et l’Environnement.
• La réalisation de révisions de la part de la Direction.
• L’apport des ressources nécessaires
Représentant de la Direction
La Direction a désigné le Responsable de Qualité et Environnement
en tant que représentant de la direction qui, indépendamment
d’autres missions, a l’obligation et l’autorité de s’assurer que les processus du système de gestion de la Qualité et l’Environnement sont
établis et maintenus ; d’informer la Direction sur le fonctionnement
du système de gestion d la Qualité et l’Environnement, y compris
les besoins pour l’amélioration ; et de promouvoir la connaissance
des conditions des clients et les conditions environnementales à
tous les niveaux de l’organisation. Sur la CARTE DES PROCESSUS
suivante, nous représentons l’interaction entre tous les processus
du Système de Qualité et Environnement :
RÉGLEMENTATION.
Le produit ILUEST+ est conçu, fabriqué et commercialisé conformément à la norme EN ISO 9001 d’Assurance de la Qualité.
Le marquage
indique la conformité aux Directives de la CEE
(qui sont citées entre parenthèses) en appliquant les normes suivantes :
• 2006/95/EC sur la Sécurité de Basse Tension.
• 2004/108/EC sur la Compatibilité Électromagnétique (CEM).
Selon les spécifications des normes harmonisées. Normes de référence :
• UNE-AENOR EA0032-2007 : Rapport sur l’essai d’appareils
régulateurs de tension et réducteurs de flux lumineux en tête de
ligne. Conditions générales et de sécurité du laboratoire central
officiel d’électrotechnique (LCOE), informe n° 20080710300.
• IEC 62041 : Compatibilité électromagnétique (CEM).
• UNE-AENOR EA0033-2007 : Rapport sur l’essai d’appareils
régulateurs de tension et réducteurs de flux lumineux en tête
de ligne. Conditions de fonctionnement du laboratoire central
officiel d’électrotechnique (LCOE), rapport n° 200807100299.
2.3. ENVIRONNEMENT.
Ce produit a été conçu pour respecter l’environnement et fabriqué
selon la norme ISO 14001.
Recyclage de l’appareil à la fin de sa vie utile :
Notre compagnie s’engage à utiliser les services de sociétés autorisées et conformes à la réglementation pour traiter l’ensemble des
produits récupérés à la fin de leur vie utile (veuillez contacter votre
distributeur).
Emballage : Pour le recyclage de l’emballage, respectez les exigences légales en vigueur.
PROCESSUS AMELIORATION CONTINUE / REVISION
DIRECTION
PROCESSUS GESTION
QUALITE
PROCESSUS GESTION
ENVIRONNEMENT
PROCESSUS R & D
PROCESSUS BUREAU
TECHNIQUE
CLIENT:
- PRODUIT
- SERVICE
CLIENTS
PROCESSUS
COMMERCIEL
PROCESSUS
FABRICATION
PROCESSUS LOGISTIQUE INTERNE
PROCESSUS MAINTENANCE
PROCESSUS FORMATION
Fig. 1.
CartedesprocessusduSystèmedeQualitéetEnvironnement.
SALICRU
5
3. PresentaTiOn.
3.1.
VUES ET LÉGENDES.
3.1.1
Vues des différentes exécutions de l’appareil.
S
COM
MU
NIC
ATIO
NS
LO
CA
LB
Y PA
SS
LO
CA
LS
AV
ING
S TA
TU
S
PA
S
AR
AL
BY
M
Les figures 2 et 3 représentent les vues de l’exécution (OEM), les
figures 4 et 5 en panneau arrière (T) et la 6 à l’intempérie (I).
Elles n’indiquent et ne font référence qu’aux éléments de connexion
et de manœuvre que l’installateur et/ou utilisateur doivent connaître
et/ou manœuvrer pour l’installation correcte de l’appareil et son mécanisme de fonctionnement (mise en marche, arrêt, manœuvres du
By-pass manuel...).
Pour ce qui est des vues d’un ILUEST+ en exécution à l’intempérie (I),
veuillez consulter la figure 4 correspondante à l'exécution dos de tableau
(T) dans format horizontal, car un appareil en exécution à l’intempérie
(I) est essentiellement composé d’un appareil dos de tableau (T) placé
dans un conteneur ayant un degré de protection IP54.
Pour plus de détails concernant avec les vues des module, veuillez
voir les figures 2 et 3.
En ce qui concerne les légendes reliés aux numérotations de toutes
les figures, veuillez consulter le point 3.1.2. suivant.
(SW1)
(a)
(b)
(c)
(d)
(e)
(f)
(Tm)
( )
(15)
(16)
(t2)
(Ps)
(Cb)
(2U)
(2N)
(1R)
(1N)
(t2)
(Ps)
(Cb)
COM
Remarque sur la réglette
des bornes (17).
COM. Commun
NF
Normalement fermé
NO
Normalement ouvert
(9a)
(SW1)
COM.
NC
NO
S
S TA
TU
M
AR
PA
S
BY
(Tm)
(9)
(LCD)
()
(ENT)
()
()
()
(ESC)
AL
S
Voir module
basique
COM
MU
NIC
ATIO
NS
LO
CA
LB
Y PA
SS
LO
CA
LS
AV
ING
Module basique dans format nº 1.
(17)
(18)
(9)
( )
(15)
(16)
(1R)
(1N)
(2U)
(2N)
Module avec écran LCD dans format nº 1.
Fig. 2. Vues module monophasée dans format nº 1 et exécution (OEM), avec et sans couvercle frontale (Tm).
6
MANUEL D’UTILISATEUR
S
COM
MU
NIC
ATIO
NS
LO
CA
LB
Y PA
SS
LO
CA
LS
AV
ING
S TA
TU
S
M
AR
PA
S
AL
BY
(SW1)
(a)
(b)
(c)
(d)
(e)
(f)
(Tm)
(15)
(16)
(1R)
(t2)
(Ps)
(Cb)
(1N)
(2N)
(2U)
(
)
COM
(9a)
(SW1)
COM.
NC
NO
S
(9)
(LCD)
()
(ENT)
()
()
()
(ESC)
Remarque sur la réglette
des bornes (17).
COM. Commun
NF
Normalement fermé
NO
Normalement ouvert
COM
MU
NIC
ATIO
NS
LO
CA
LB
Y PA
SS
LO
CA
LS
AV
ING
S TA
TU
M
AR
PA
S
BY
AL
Voir module
basique
S
Module basique dans format nº 2.
(17)
(18)
(9)
(Tm)
(t2)
(Ps)
(Cb)
(1R)
(1N)
(15)
(16)
(2N)
(2U)
(
)
Module avec écran LCD dans format nº 2.
Fig. 3. Vues module monophasé dans format nº 2 et exécution (OEM) avec et sans couvercle frontale du module (Tm) placé.
SALICRU
7
Voir détail
"A"
(12)
(9)
(Tm)
(t2)
(t1)
(Tb)
(10SL)
(10SC)
(7)
(4)
S
S
S TA
TU
AR
PA
S
(phase T) - (0T )
AL
BY
(phase R) - (0R)
(phase S) - (0S)
M
(11)
COM
MU
NIC
ATIO
NS
LO
CA
LB
Y PA
SS
LO
CA
LS
AV
ING
(t1)
(a)
(b)
(c)
(d)
(e)
(f)
Détail "A"
Fig. 4. Vues exécution dos de tableau (T), dans format horizontal.
8
MANUEL D’UTILISATEUR
Selection par défaut de fabrication, de l'adresse des modules:
1
2
(phase R) - (0R)
(phase S) - (0S)
3
(phase T) - (0T )
(t2)
(Ps)
(7)
(10SL)
(4)
(10SC)
(14)
(8)
(1N)
(1R)
(1S)
(1T )
(2N)
(2U)
(2V )
(2W )
( )
Détail agrandi de la vue frontal de l'ILUEST+ exécution dos de tableau (T) dans format horizontal
et sans la couvercle de protection des bornes (Tb).
SALICRU
9
Selection par defaut d'usine, de la direction des modules:
Voir détail
"A"
(12)
(9)
1 (phase R) - (0R)
2 (phase S) - (0S)
(Tm)
(t2)
(Ps)
(t3)
(10SL)
(10SC)
(7)
(8)
(4)
3 (phase T) - (0T )
S
COM
MU
NIC
ATIO
NS
LO
CA
LB
Y PA
SS
LO
CA
LS
AV
ING
S TA
TU
S
PA
S
AR
AL
BY
M
(14)
( )
(2W )
(2V )
(2U)
(2N)
(1N)
(1R)
(1S)
(1T )
(11)
(phase S) - (0S)
(phase R) - (0R)
(a)
(b)
(c)
(d)
(e)
(f)
Détail "A"
Fig. 5. Vue frontal exécution dos de tableau dans format vertical (TW).
10
MANUEL D’UTILISATEUR
(Pf)
(Cl)
Fig. 6. Vues exécution intempérie (I), avec porte frontale (Pf) fermée.
SALICRU
11
3.1.2.
(0)
Légendes correspondantes aux vues de l’appareil.
Module monophasé ILUEST+. En appareils triphasés un
par phase (0R), (0S) y (0T ).
(1N) Borne neutre N d'entrée.
(1R) Borne phase R d'entrée.
(1S) Borne phase S d'entrée.
(1T ) Borne phase T d'entrée.
(2N) Borne neutre N de sortie.
(2U) Borne phase U de sortie.
(2V ) Borne phase V de sortie.
(2W ) Borne phase W de sortie.
( ) Borne de prise de terre.
(4)
Sectionneur bipolaire ou tétrapolaire d'entrée (Positions: O et 1).
(7)
Commutateur Bypass Manuel avec superposition (Optionnel).
- Position «1», luminaires alimentés du réseau (Bypass).
- Positión «2», luminaires alimentés par l'ILUEST.
(8)
Carte concentratrice source AC/DC BM491*01 ou I/O numériques BM491*00 (Optionnel).
(9)
Connecteur RJ pour RS-232.
(9a) Connecteur RJ pour RS-485 (Opcionnel sur écran LCD).
(10SL) Slot pour carte SICRES.
(10SC) Carte SICRES (Optionnel).
(11) Ventilateurs extracteurs, ventilation forcée.
(12) Panneau de contrôle:
(LCD) Ecran LCD.
( ) Touche «ENTER».
( ) Touche «ESC».
() Touche curseur déplacement vers le haut.
() Touche curseur déplacement vers le bas.
() Touche curseur déplacement vers la droite.
() Touche curseur déplacement vers la gauche.
(13) Indications optiques à led:
(a)
Indication led couleur rouge «Bypass».
(b)
Indication led couleur rouge «Alarm».
(c)
Indication led couleur vert «Status».
(d)
Indication led couleur orange «Communications».
(e)
Indication led couleur orange «Local Bypass».
(f)
Indication led couleur orange «Local saving».
(14) Bornes d'alimentation bobine contacteur (seulement dans
les appareils avec l'optionnel de Bypass Manuel (7)).
(15) Réglette de bornes pour l'ordre d'économie module «Save
On».
(16) Réglette de bornes pour l'ordre de Bypass module «Bypass
On».
(17) Réglette de bornes pour manoeuvres de marche-arrêt de contacteur de tête de ligne.
(18) Jack alimentation du panneau de contrôl avec écran LCD du
module.
(Cb) Connecteur bus de communications de chaque module.
(Cl) Clé pour ouvrir et fermer la porte frontale de l'armoire au
moyen de barres (exécution intempérie (I)).
(Fc) Câble à 10 voies pour communications entre modules.
(Pf) Porte frontale avec barre (exécution intempérie (I)).
(Ps) Onglet couvercle modules (0).
(SW1)Micro-interrupteur réglage adresse module.
(Tb) Couvercle éléments de connexion (exécution (T) et (I)).
(Tm) Couvercle de connexion et réglage (exécution (OEM)).
(t1) Vis fixation couvercle (Tb).
(t2) Vis fixation couvercle module (Tm).
(t3) Vis fixation module.
12
3.1.3.
Carte concentratrice BM491*, source d’alimentation
AC/DC ou I/O numériques (optionnel).
Deux versions de cette carte sont disponibles selon la fonctionnalité :
• Une de base et comme simple source d’alimentation AC/DC qui,
par sa puissance, permet d’alimenter l’écran LCD du synoptique
et la carte optionnelle de communications SICRES. Cette version existe en série dans tous les appareils dans des exécutions
en dos de tableau (T) et à l’intempérie (I) et est intégrée dans
l’appareil (Cf. figure 7).
• Optionnelle avec I/O numériques qui remplace celle de base
dans les exécutions en dos de tableau (T) et à l’intempérie (I).
En plus de faire fonction de source d’AC/DC, elle incorpore tous
les canaux de communication avec l’environnement disponibles
pour l’ILUEST+ (Cf. figure 8).
MANUEL D’UTILISATEUR
CN 2. Bus de signaux, provenant
du contrôle du synoptique.
CN1. Alimentation monophasée
(R-N) ou triphasée (R-S-T-N).
Prendre de l’entrée du contacteur
de tête.
(*) CN9. Ordre forcer à Bypass.
(*) CN10. Ordre forcer à économie.
Fig. 7.
Carte concentratice BM491*01 standand, source d’alimentation AC/DC (de base pour exécution ( T) et (I)).
CN 2. Bus de signaux, provenant
du contrôle du synoptique.
CN1. Alimentation monophasée
(R-N) ou triphasée (R-S-T-N).
Prendre de l’entrée du contacteur
de tête.
(*) CN9. Ordre forcer à Bypass
(*) CN10. Ordre forcer à économie.
CN 6. 4 sorties numériques.
Contacts commutés à 4 relais
internes de la carte électronique (RL2, RL3, RL4 et RL5). À
chacun de ces relais peut être
associée n’importe laquelle
des alarmes disponibles dans
le menu de « PROGRAMMATION DE RELAIS ».
CN13. RJ45, canal RS-485
CN11. 5 entrées numériques.
CN12. DB9, canal RS-232
(*) CN9 et CN10. Ordre pour forcer à Bypass et/ou économie (utiliser un contact libre de potentiel pour fermer le circuit – NE JAMAIS
APPLIQUER DE TENSION –).
Fig. 8. Carte concentratice BM491*00, avec I/O numériques (Optionnel).
SALICRU
13
3.2.
NOMENCLATURE ET SCHÉMA STRUCTUREL.
3.2.1.
Nomenclature.
Série ILUEST+ monophasé.
NE+ 10-2IBMD/D-COM2 220V 60Hz “EE84526”
2
COM
LCD (*)
D/D
BM
I
T
NE+
Kit NE+
Appareil spécial "EE".
Fréquence syno est 50Hz.
Tension syno est 230V.
Entrées numériques, interface à relais, RS-232 et 485.
Carte de communications SICRES.
Panneau de contrôle avec écran LCD.
Déchargeur atmosphérique 6,5 kA, d’entrée et/ou sortie.
Bypass manuel.
Exécution à l'Intempérie.
Exécution dos de tableau.
Sans indication pour exécution OEM (Kit NE+).
Premier chiffre de la tension.
Puissance de l’appareil en kVA.
Série NE+.
Pour exécution OEM (tableautier).
2
COM
LCD (*)
W
D/D
BM
I
T
NET+
Kit NE+
Appareil spécial “EE”.
Fréquence syno est 50Hz.
Tension syno est 3X400V.
Entrées numériques, interface à relais, RS-232 et 485.
Carte de communications.
Panneau de contrôle avec écran LCD.
Format vertical.
Sans indication pour format horizontal.
Déchargeur atmosphérique 6,5 kA, d’entrée et/ou sortie.
Bypass manuel.
Exécution à l'Intempérie..
Exécution dos de tableau.
Sans indication pour exécution OEM (Kit NE+).
Premier chiffre de la tension.
Puissance de l’appareil en kVA.
Série NET+.
Pour exécution OEM (tableautier).
Série ILUEST+ triphasé.
NET+ 10-3IBMD/DW-COM2 3X380V 60Hz “EE84526”
(*) Chaque appareil est fourni avec un seul écran LCD de série ;
c’est pourquoi dans un système triphasé seul un des trois modules qui le composent disposera de l’écran LCD.
i
Les premiers sigles indiquent, en plus de la dénomination de
l’appareil, sa nature électrique : NET+ pour les appareils
triphasés et NE+ pour les monophasés.
14
MANUEL D’UTILISATEUR
3.3.-
DESCRIPTION DU SYSTÈME.
3.3.3.- Blocs constructifs.
3.3.1.- Introduction.
L’ILUEST+ est un système régulateur-réducteur électronique de
tension alternative pour la régulation et la réduction du flux lumineux dans des installations d’éclairage.
Cette régulation de l’intensité lumineuse permet d’obtenir une
économie énergétique en même temps qu’un grand confort dans
l’éclairage public et extérieur.
En outre, le simple fait de stabiliser la tension d’alimentation des
lampadaires permet de prolonger notablement la vie des lampes
qui, dans des conditions habituelles, sont exposées à des oscillations du réseau et d’obtenir indirectement une économie énergétique en stabilisant l’alimentation de celles-ci.
L’ILUEST+ est un convertisseur de puissance du type découpeur
ou « chopper ». En appliquant un cycle donné de travail (Dutty Cycle)
fixe, nous obtenons un niveau de tension alternative de sortie donné
sans avoir à moduler le cycle pour obtenir la forme synodal de la
tension car il n’existe aucune rectification ni conversion au courant
continu.
Les convertisseurs de ces régulateurs sont bidirectionnels et sont
munis d’éléments de récupération pour permettre le retour du
courant réactif vers le réseau d’entrée car la charge électrique typique des installations d’éclairage (avec des lampes de décharge
à gaz de vapeurs de mercure ou sodium) est toujours réactive (inductive ou capacitive selon le degré de compensation du facteur de
puissance et la tension de travail) et du type non linéaire avec des
harmoniques de courant.
Il faudra utiliser dans tous les convertisseurs des dispositifs semi-conducteurs contrôlés à fréquence de commutation et bidirectionnels.
Dans les régulateurs-réducteurs triphasés, chacun des modules qui
composent l’ILUEST+ fonctionnent de manière indépendant, un
pour chaque phase, chacun corrigeant donc seulement la phase qui
subit les fluctuations.
3.3.2.- Schéma structurel.


E
M
C
Ordre d'économie
VARISTORS PROTECTION
L’appareil incorpore des varistors à l’entrée et à la sortie pour éviter
les surtensions transitoires pouvant endommager l’appareil. Ces varistors sont protégés par des fusibles pour éviter la destruction de
ceux-ci à cause de surtensions d’entrée élevées ou prolongées.
RÉGULATEUR AVEC CONVERTISSEUR BUCK AC
Essentiellement, les modifications par rapport à un Buck travaillant
en DC consistent à remplacer les éléments de commutation unidirectionnels par des éléments directionnels et à établir des stratégies
ou méthodes d’excitation permettant la manipulation de courants
inductifs-capacitifs déphasés de la tension. Dans des systèmes
d’alternatif AC avec des charges inductives ou capacitives, il existe
des courants qui circulent de la source à la charge et de la charge
à la source à travers l’appareil, c’est pourquoi ce dernier doit être
capable d’en permettre le passage dans les deux sens. Pour cette
raison, il est impossible d’employer des diodes comme éléments de
commutation ; elles doivent être remplacées par des IGBT ce qui
oblige à définir un système d’excitation approprié à la polarité de la
tension à chaque moment.
Jusqu’à présent, nous avons parlé d’un régulateur pour courant alternatif AC monophasé. Dans le cas d’un régulateur triphasé, il est
nécessaire de multiplier par trois le nombre d’éléments, sauf l’unité
écran et les communications qui sont communes aux trois phases.
Dans l’éclairage de grandes superficies, comme des rues, des
parkings ou des autoroutes, la distribution de l’énergie se fait
presque toujours sous forme triphasée. Les appareils décrits, partant d’appareils monophasés et grâce à leur structure modulaire,
peuvent facilement être construit sous forme de régulateur triphasé,
qui consiste dans trois appareils monophasés indépendants connectés en étoile, ce qui permet de faire fonctionner une, deux ou
trois phases, chacune à différents niveaux.
SOURCE D’ALIMENTATION
La source d’alimentation pour le contrôle de l’appareil est alimentée
à l’entrée. Elle consiste dans une source à multiples enroulements
de sortie qui alimentent différentes parties du contrôle et LED du
frontal et un multivibrateur qui alimente certains transformateurs
feedforward en ferrite pour générer les tensions pour les drivers
des IGBT.
REGULATEUR
BYPASS
DRIVERS
Ordre de bypass
FILTRE EMI ENTRÉE
L’appareil incorpore un filtre EMI à l’entrée pour éviter d’injecter le
bruit électrique généré parles commutations de l’appareil au réseau. La tension filtrée est conduite directement au Bypass et au
convertisseur à travers un fusible.
Vout
CONTRÔLE
SOURCE
Fig. 9. Diagramme de blocs ILUEST+.
SALICRU
Io
Vo
SYNOPTIQUE
CONTRÔLE
Le contrôle incorpore un microprocesseur de dernière génération
qui emploie des techniques de contrôle numérique pour obtenir une
régulation de la tension à la sortie avec une bonne précision et un
bon temps de réponse. De plus, le contrôle acquiert les mesures,
génère le signal PWM de contrôle de la régulation de la tension
de sortie, réalise la gestion des surcharges et situations anormale,
le contrôle du Bypass, le contrôle du synoptique et les communications série. Il dispose également de certaines indications lumineuses pour la visualisation rapide de l’état du régulateur.
15
BYPASS
La sortie du régulateur s’alimente de la sortie du convertisseur
dans des conditions normales ou de la tension d’entrée en cas
d’anomalies ou de surcharges. La technologie du Bypass se fonde
sur un système de commutation hybride à contacteur plus un interrupteur d’état solide (IGBT) qui apporte une robustesse à la
manœuvre, sans temps de transfert ni courants circulants pour
garantir l’absence de transitoires ni surtensions pendant la commutation. Le Bypass est actif par défaut, c’est-à-dire que si le contrôle ne le désactive pas il reste connecté et il est configurable en
automatique ou manuel car, à travers une entrée spécifique, nous
pouvons forcer son activation. De plus, il est réversible, ce qui fait
que si la cause qui en a motivé la connexion au système disparaît le
système revient au fonctionnement normal.
Les conditions qui forceront le passage automatique au Bypass
sont :
• Surtempérature, détectable à travers les capteurs internes.
• Surcharge à la sortie.
• Panne IGBT.
• Défaillance tension de sortie.
• Activation manuelle.
DRIVERS
Les drivers excitent les IGBT du régulateur de tension et sont munis
d’un système de protection individualisé pour chaque IGBT en mesurant la tension de saturation de transistor et en agissant en conséquence.
INDICATEURS À LEDS ET SYNOPTIQUE AVEC ÉCRAN LCD
Tous les modules disposent de six indicateurs lumineux à leds qui
s’allument quand leur fonction est activée ; de plus, chaque appareils, que ce soit monophasé ou triphasé, dispose d’un synoptique
à écran LCD qui, dans le cas d’un appareil triphasé est un élément
commun aux trois modules du système. Au moyen de cet écran, il
est possible de savoir en temps réel l’état de l’appareil, les mesures
des variables, les alarmes actives, l’historique (liste des 200 derniers
événements), l’état et le réglage des paramètres, la programmation
des relais de l’interface, le réglage et l’activation du programmateur
horaire et l’horloge astronomique, ainsi que le compteur d’énergie.
CARTE CONCENTRATRICE BM491*.
Cette carte n’est pas représentée sur le diagramme de la figure 9
car elle ne fait pas partie de la structure de base ; néanmoins, même
si elle n’est pas incorporée dans toutes les exécutions, elle mérite
d’être listée. Il en existe deux versions selon sa fonctionnalité :
• Une de base qu'il est incorporée en série dans tous les appareils
dans des exécutions en panneau arrière (T) et à l’intempérie (I)
et elle est intégrée dans l’appareil.
ˆˆ Source d'alimentation AC/DC, que par sa puisance permet
alimenter l'écran LCD du synoptique et la carte optionnelle
de communications SICRES.
ˆˆ 1 entrée pour l'ordre de Bypass.
ˆˆ 1 entrée pour l'ordre d'économie.
ˆˆ Alimentation de la bobine du contacteur.
Dans l’exécution (OEM), une source d’AC/DC est fourni à sa
place pour l’écran LCD du synoptique et une autre pour la carte
de communications SICRES. Ces sources doivent être directe16
ment connectées à une prise de courant AC et au jack femelle
d’alimentation DC du synoptique et SICRES respectivement.
• Une optionnelle avec I/O numérique qui remplace celle de base
dans les exécutions en panneau arrière (T) et à l’intempérie (I).
En plus des prestations de la carte basique, elle incorpore tous
les canaux de communication avec l’environnement disponibles
pour l’ILUEST+ :
ˆˆ 1 canal de communications RS232.
ˆˆ 1 canal de communications RS485.
ˆˆ 5 entrées numériques.
ˆˆ 5 sorties à relais (y compris contrôle contacteur tête).
La version avec les canaux de communication peut être installée en usine ou ultérieurement, lorsque cela devient nécessaire.
Il faut simplement considérer que, dans l’exécution (OEM) et
comme conséquence de la structure de cette dernière, la carte
de communications devra être située à côté du module et dans
le même conteneur que celui-ci ou, à défaut, sous une protection IP20 minimum.
3.3.4.- Principe de fonctionnement.
Le régulateur-réducteur est installé a la tête de la ligne d’éclairage,
soit dans le même tableau de commande, soit dans un boîtier à part,
sans besoin de câblage supplémentaire de contrôle jusqu’aux lampes
(Cf. figures 17 et 18 « Schéma de connexion d’installation typique »
qui montre en guise d’exemple deux installations triphasées et différenciées essentiellement par l’exécution de l’appareil et par conséquent par l’incorporation implicite de la carte concentratrice). Quand
l’appareil reçoit la tension, le cycle de mise en marche quotidienne
commence (Cf. figure 10), un « démarrage lent » de l’installation se
produisant alors, en partant de 210 V et en se maintenant à ce niveau
2' 30'' après quoi la rampe de montée commence jusqu’à parvenir
aux 230 V nominaux en 5 minutes supplémentaires. Dans tout ce
processus de démarrage, la tension est stabilisée aux valeurs correspondantes. Les valeurs de tension, temps et vitesse de rampe sont
programmables.
Un (V)
220 V
210 V
Niveau économie 1
Niveau économie 2
0 1 2
3 4
5 6
7
t
0.- Mise en marche du système.
1.- Début de « rampe douce· de démarrage.
2.- Arrivée à tension nominale.
3.- Ordre d’entrée en niveau d’économie réduit. Début de descente en « rampe douce ».
4.- Arrivée au niveau d'économie, selon le type de lampes.
5.- Fin de fonctionnement en niveau d’économie réduit et retour (ou pas) au niveau
nominal, également en rampe progressive de montée.
6.- Fonctionnement en tension nominale jusqu’à déconnexion.
7.- Déconnexion quotidienne.
Fig. 10. Cycle de travail de l'ILUEST+.
MANUEL D’UTILISATEUR
À la fin du processus de mise en marche, l’appareil continue à fournir
à l’installation une tension stabilisée à la valeur nominale jusqu’au moment où il reçoit l’ordre de réduire le flux. Cet ordre provient du dispositif extérieur choisi (programmateur horaire, horloge astronomique,
contrôle à distance, actionnement manuel...) qui devra être connecté
aux bornes indiquées sur l’appareil comme « Remote control ».Un processus de « réduction en rampe douce » commence alors qui dure,
aprox., 10 minutes, jusqu’à la valeur d’économie. Ce processus se
répètera autant de fois qu’il aura été programmé, ainsi que si des
coupures d’électricité se produisaient.
3.3.5.- Exécutions ou finitions.
Les ILUEST+ sont présentés en trois exécutions, en partant de la
plus basique (OEM) et grâce à sa structure modulaire :
• Exécution (OEM) – original equipment manufactured –. Degré
de protection IP20. Assemblage dans un châssis en acier galvanisé avec des couvercles peint à l’Epoxy de couleur grise RAL7032 et avec sérigraphies.
Conçus pour flexibiliser leur adaptation aux centres de commande. L’exécution la plus basique est celle d’un module avec
des leds pour la régulation d’une phase ; c’est pourquoi un système triphasé sera composé de trois modules (OEM). Nonobstant, un des trois modules du système triphasé incorpore un
écran LCD en guise d’interface entre l’appareil et l’utilisateur,
comme le mode individuel pour une installation monophasée.
Le module ou les modules (OEM) devront être fixés en position
verticale au moyen des supports fournis :
ˆˆ Directement au mur.
ˆˆ À l’intérieur d’une enveloppe métallique ou en plastique technique comme par exemple du polyester.
Chaque module (OEM) est fourni emballé unitairement. Ainsi,
dans un système triphasé, trois unités emballées indépendamment seront fournies, en plus d’un autre emballage pour le Kit
OEM composé du matériel suivant (Cf. figure A) :
ˆˆ Kit OEM monophasé (Cf. figure 14) :
–– 1 transformateur source d’alimentation AC/DC pour le
contrôle de l’écran LCD.
–– 2 supports galvanisés en acier « type A », pour la fixation
verticale du module. Supports supérieur et inférieur.
–– 1 CD contenant toute l’information (manuels, garantie...).
ˆˆ Kit OEM triphasé (Cf. figure 15) :
–– 1 transformateur source d’alimentation AC/DC pour le
contrôle de l’écran LCD.
–– 1 support galvanisé en acier « type B », pour la fixation
des trois modules verticalement. Support supérieur.
–– 3 support galvanisés en acier « type A », pour la fixation
verticale de chaque module. Supports inférieurs.
–– Câble « bus de communications » à trois connecteurs.
–– 1 CD contenant toute l’information (manuels, garantie,...). Suivre la description de l’exécution en dos de
tableau (T) pour ce qui concerne la ventilation.
Faire attention à la description de l'exécution dos de tableau (T)
en tout ce qui concerne à la ventilation.
• Exécution en dos de tableau (T) avec degré de protection IP20,
en montage horizontal ou vertical (W).
SALICRU
Configuration standard pour un appareil triphasé en dos de tableau :
ˆˆ Trois modules (OEM), deux à leds, un à écran LCD.
ˆˆ Sectionneur tétrapolaire d'entrée.
ˆˆ Un bloc de bornes de connexion et, enfin, une carte concentratrice BM491* employé comme source d’AC/DC.
ˆˆ Un sous-châssis métallique en acier galvanisé avec couvercles. Employé comme enveloppe métallique de protection
sur lequel sont fixés les modules et composantes.
ˆˆ Tous les optionnels normalisés dans ce guide de l’utilisateur
ont une position spécifique dans l’appareil, à l’exception du
GSM/GPRS et son antenne.
ˆˆ 1 CD est fourni contenant toute l’information (manuels, garantie...)
Destiné à être installé dans le tableau de distribution, protection
et commande, au sol ou sur un socle, ou bien accroché avec les
moyens les plus appropriés mais jamais à l’intempérie. Dans tous
les cas, il faudra respecter le débit de ventilation pour chaque
puissance indiqué sur le tableau 3, en considérant que dans la
circulation forcée l’air est pris depuis le frontal de l’appareil et
conduit canalisé jusqu’à son expulsion par le couvercle supérieur.
L’air de refroidissement de l’appareil ne peut pas être recirculant
quand ce dernier est installé dans le tableau de distribution car la
température à l’intérieur augmenterait progressivement jusqu’à
le bloquer et le laisser hors service. Il est indispensable de laisser
une même section suffisante aussi bien pour l’entrée de l’air que
pour la sortie à l’extérieur du tableau de distribution.
Les conteneurs tels que les tableaux de distribution devront disposer d’ouvertures pour la ventilation forcée de
l’ILUEST+, sans que cela compromette le respect de la
réglementation en ce qui concerne le degré de protection.
• Exécution à l’intempérie (I). Il s’agit essentiellement d’un
ILUEST+ en exécution (T) placé dans une enveloppe ayan
un degré de protection IP54. Conçus pour être installés à
l’intempérie, ils n’exigent pas d’enveloppes additionnelles grâce
à leur propre degré de protection.
Ne pas placer l’appareil dans des zones exposées ou
présentant des risques d’inondation.
3.3.6.- Versions.
Les ILUEST+ sont présentés en trois versions structurées de manière incrémentale, ainsi n’importe quelle version supérieure conserve
les fonctionnalités de la précédente et en incorpore de nouvelles.
• Version de base. Appareil régulateur avec synoptique à leds : Bypass,
alarme, cycle, communications, économie et Bypass manuel.
Cette version n’est pas commercialisée telle quelle, sauf en tant
qu’élément de remplacement dans un système triphasé et qui est
composé de deux unités (OEM) de base et une (OEM) avec LCD.
• Version LCD. Cette version correspond à celle d’un appareil (OEM) monophasé et à celle du module « Master » dans
n’importe quel système triphasé. Appareil régulateur avec synoptique LCD pour communication locale. Composé de :
ˆˆ Écran LCD. Il fournit des informations sur les tensions
d’entrée/sortie, fréquence, niveaux en pourcentage de
charge et économie, intensités de sortie, facteur de puissance, historique d'alarmes, ..., et inclut programmateur
horaire et horloge astronomique.
17
• Version I/O numériques. Appareil régulateur avec synoptique
LCD pour communication locale. Composé de :
ˆˆ Carte concentratrice BM491*00. Interface de connexion
pour 5 entrées et 5 sorties numériques, ports RS-232 et
RS-485 et entrées d’ordre d’économie, ordre de Bypass.
Elle inclut un programmateur horaire, horloge astronomique
et historique d’alarmes.
• Version COM. Appareil régulateur version LCD avec carte SICRES pour communication à distance.
ˆˆ Carte SICRES. Interface pour réseaux Ethernet avec protocoles TCP-IP et SN MP et modems GSM / GPRS et RC.
Il est possible de réaliser n’importe quelle exécution d’ILUEST+
avec n’importe laquelle des versions de l’appareil. Les tableaux 1, 2
et 3 montrent les configurations normalisées en reliant les exécutions et les versions.
3.4.- OPTIONNELS
3.4.1.- Déchargeurs atmosphériques à gaz de 6,5 kA pour
entrée et/ou sortie
Ce commutateur, bipolaire pour des appareils monophasés ou tétrapolaire pour des appareils triphasés, facilite énormément les
tâches de maintenance et dispose d’un contact auxiliaire pour
maintenir le contacteur de tête de l’installation en marche, de sorte
que dans des installations intérieures ou en tunnels il est possible
de réaliser toutes sortes de maintenance sans cesser d’alimenter
les luminaires. L’utilisateur peut installer un Bypass manuel externe
avec ou sans superposition selon les critères, même s’il est recommandé de le faire (Cf. figure 11).
3.4.3.- Carte concentratrice BM491*00, I/O numériques.
Cette unité de concentration en soi dispose de différentes connexions pour les communications et le contrôle comme :
• SR-232 (il y aura physiquement deux connecteurs RS-232, l’un
en format SUBI-D9, l’autre JR, mais un seul pourra être utilisé).
• SR-485.
• Relais d’alarme programmables (à condition de disposer d’un
panneau de contrôle avec écran LCD).
• Entrées numériques.
3.4.4.- Carte de communications SICRES.
Après les varistors installés de série à l’entrée et la sortie de chaque
module, c’est le système de protection contre les décharges atmosphériques de niveau supérieur. De plus, il peut incorporer des
indicateurs à leds d’activation et des contacts auxiliaires pour sa
gestion à distance.
3.4.2.- Commutateur de Bypass Manuel.
Il est possible de fournir un commutateur de By-pass manuel interne
ou externe à deux positions et sans passage par zéro qui permet de
sélectionner l’alimentation des charges directement du réseau
commercial (position 1), ou de l’ILUEST+ même (position 2).
Il faut considérer que le commutateur prévu est du type à superposition et qu’il n’existe donc pas de coupure dans l’alimentation des
charges pendant les changements de position du commutateur.
U
R
Module (OEM)
V
ENTREE
S
W
T
N
SORTIE
Module (OEM)
Module (OEM)
N
Sectionneur d'entrée
Commutateur Bypass manuel
La carte de communications SICRES peut fournir une interface de
communications pour réseaux Ethernet avec des protocoles TCP-IP
et SNMP, modem GSM/GRPS, modem RTC.
Le port RS-232 n’est pas multiconnexion (Cf. manuel EK764*03) et
si ce canal est utilisé pour n’importe quelle fin, d’autres connexions
supplémentaires ne sont donc pas possibles même si d’autres connecteurs sont disponibles.
En exécution (OEM) :
• La carte SICRES est founie à l'intérieur d'une petite boîte metallique. Il est recommandé de la fixer au mur ou sur quelque
support fix.
Cette carte communique avec l’ILUEST+ à travers le RS-232
fourni à côté du synoptique avec écran LCD au moyen du connecteur RJ. Sa alimentation se fera au moyen la source AC/DC
founie et au moyen du jack prevu.
En exécution (I) ou (T) :
• Appareil avec slot pour la carte SICRES. Il suffit d'enlever le
couvercle de protection du slot et d’insérer la carte de communication et elle est déjà opérationnelle.
3.4.5.- Modem GSM/GPRS.
Il se charge de réaliser la transmission à distance des paramètres
gérés par la carte SICRES.
La connexion d’un modem GSM/GPRS est utilisée pour l’accès à
distance à appareil.
L’accès direct à un appareil ou le suivi et le contrôle de tout le parc
installé (télémaintenance) dépendront du service engagé.
Fig. 11. Schéma connexion du Bypass manuel.
18
MANUEL D’UTILISATEUR
ILUEST+ (OEM) monophasé.
ILUEST+ (OEM) triphasé.
Figure A. Exemple représentatif du matériel fourni pour un appareil (OEM) monophasé et triphasé.
CONFIGURATIONS ILUEST+ (OEM)
CONFIGURATION
Module
+ Ecran LCD
+ Alimentateur AC/DC écran LCD
Module
+ Ecran LCD
+
+ Alimentateur AC/DC écran +
LCD
Módulo
+ Ecran LCD
+
+ Alimentateur AC/DC écran +
LCD
Carte SICRES
Alimentateur AC/DC carte SICRES
Carte SICRES
Alimentateur AC/DC carte
SICRES
+ Modem GSM/GPRS
+ Alimentateur AC/DC modem
GSM/GPRS
+ Antenne
FONCTIONNALITÉS
COMMUNICACIONS
Régulation de flux et économie
+ Visualisation mesures et
programmation paramétres
de l'équipement
+ Contrôle sur contacteur de
tête de ligne
+ Ordre d'économie et Bypass
+ Programmateur horaire et
horloge astronomique
RS-232 avec carte ModBus com­
plète triphasée
Communication réseau Ethernet
TCP/IP (web server sur la carte
SICRES)
Communication réseau Ethernet
TCP/IP (web server sur la carte
SICRES) + Communication à
distance GSM/ GPRS via Internet
avec le site de la carte FIM ou le
Centre de Contrôle SICRES
Tableau 1. Configurations appareils en exécution (OEM).
SALICRU
19
CONFIGURATIONS ILUEST+ DOS DE TABLEAU (T) / INTEMPERIE (I)
FONCTIONNALITES
CONFIGURATION
Châssis (T) / Châssis (T) + boîtier IP54 pour (I)
+ Sectionneur
+ Bornes
+ 2 modules de base
+ 1 module écran LCD
+ Carte concentratrice de base BM491*01
+ Commutateur de Bypass manuel (opcionnel)
Châssis (T) / Châssis (T) +
boîtier IP54 pour (I)
+ Carte SICRES
+ Sectionneur
+ Bornes
+ 2 modules de base
+ 1 module écran LCD
+ Carte concentratrice de
base BM491*01
+ Commutateur de Bypass
manuel (optionnel)
Châssis (T) / Châssis (T) +
boîtier IP54 pour (I)
+ Sectionneur
+ Carte SICRES
+ Bornes
+ 2 modules de base
+ 1 module écran LCD
+ Carte concentratrice de
base BM491*01
+ Commutateur de Bypass
manuel (optionnel)
COMMUNICATIONS
Régulation de flux et économie RS-232 avec carte ModBus com­
+ Visualisation mesures et
plète triphasée
programmation paramétres
de l'équipement
+ Contrôle sur le contacteur
de tête de ligne
+ Ordre d'économie et Bypass
+ Communications
RS-232 avec carte ModBus
+ Programmateur horaire et
complète triphasé
horloge astronomique
+ Communication réseau
+ Bypass manuel (optionnel)
Ethernet TCP/IP (web server
sur la carte SICRES)
RS-232 avec carte ModBus
complète triphasée
+ Communication réseau
Ethernet TCP/IP (web server
sur la carte SICRES)
+ Communication à distance
GSM/ GPRS via Internet
avec le site de la carte
SICRES ou le Centre de
Contrôle de SICRES
+ Modem GSM/GPRS
+ Alimentateur AC/DC modem
GSM/GPRS
+ Antenne
Tableau 2. Configurations équipements en exécution dos de tableau (T) et intempérie (I).
CONFIGURATIONS ILUEST+ DOS DE TABLEAU (T) / INTEMPERIE (I) . Version avec entrées et sorties numériques (carte concentratrice BM491*00)
CONFIGURATION
Châssis (T) / Châssis (T) +
boîtier IP54 pour (I)
+ Sectionneur
+ Bornes
+ 2 modules de base
+ 1 module écran LCD
+ Commutateur de Bypass
manuel (optionnel)
Châssis (T) / Châssis (T) +
boîtier IP54 pour (I)
+ Sectionneur
+ Bornes
+ 2 modules de base
+ 1 module écran LCD
+ Commutateur de Bypass
manuel (optionnel)
Châssis (T) / Châssis (T) +
boîtier IP54 pour (I)
+ Sectionneur
+ Bornes
+ 2 modules de base
+ 1 module écran LCD
+ Commutateur de Bypass
manuel (optionnel)
+ Carte concentratrice I/O numériques BM491*00 (en remplacement de celle de base BM491*01)
+ Carte concentratrice I/O numériques BM491*00 (en remplacement de celle de base BM491*01)
+ Carte SICRES
+ Carte concentratrice I/O
numériques BM491*00 (en
remplacement de celle de
base BM491*01)
+ Carte SICRES
+ Modem GSM/GPRS
+ Alimentateur AC/DC modem
GSM/GPRS
+ Antenne
FONCTIONNALITES
COMMUNICATIONS
Régulation de flux et économie
+ Visualisation mesures et
programmation paramétres
de l'équipement
+ Contrôle sur le contacteur
de tête de ligne
+ Ordre d'économie et Bypass
+ Communications
+ Programmateur horaire et
horloge astronomique
+ Bypass manuel (optionnel)
RS-232 avec carte ModBus com­
plète triphasée
+ RS-485
+ Interface à relais
+ Entrées numériques
RS-232 avec carte ModBus com­
plète triphasée
+ RS-485
+ Interface à relais
+ Entrées numériques
+ Communication réseau
Ethernet TCP/IP (web server
sur la carte SICRES)
RS-232 avec carte ModBus com­
plète triphasée
+ RS-485
+ Interface à relais
+ Entrées numériques
+ Communication réseau
Ethernet TCP/IP (web server
sur la carte SICRES)
+ Communication à distance
GSM/ GPRS via Internet
avec le site de la carte
SICRES ou le Centre de
Contrôle de SICRES
Tableau 3. Configurations équipements en exécution dos de tableau (T) et intempérie (I), avec entrées et sorties numériques (carte BM491*00).
20
MANUEL D’UTILISATEUR
Ruban
Plaque des caractéristiques
Pas 1
Agrafes
Protections EPS
Pas 2
Poche plastique
Pas 3
Pas 4
Fig. 12. Processus de déballage module (OEM).
Bandes fixation +
protections
Plaque des caractéristiques Cartón supérieur
Pas 1
Protections + plaques EPS
Pas 2
Embalaje cartón
Pas 3
Palette en bois
Pas 4
Pas 5
Housse plastique
Documentation (CD)
Pas 6
Fig. 13. Processus de déballage appareil en dos de tableau (T) et à l’intempérie (I).
SALICRU
21
4.- INSTALLATION.
4.1.-
INSTRUCTIONS DE SÉCURITÉ IMPORTANTES.
• Réviser les « Instructions de sécurité » (Cf. document
EK266*08).
• La procédure pour le déballage de l’appareil est expliquée au
point 4.2. et illustrée par les figures 12 et 13.
• Il ne faut jamais réaliser de tâches de connexion ou de manipulation de câbles impliquant un risque de décharge électrique si
la tension présente.
• Vérifier que les données de la plaque de caractéristiques de
l’emballage sont bien celles demandées pour l’installation (Cf.
figures 12 et 13).
• Selon l’exécution de l’appareil à installer, il existera certains éléments comme, par exemple, un sectionneur d’entrée (4). Quand
on ne dispose pas de cet element, omettre les actions, notes,
avertissements reliés à celui-ci et passer au pas suivant.
• Le module ou les modules (OEM) de l’ILUEST+ devront être
fixés en position verticale au moyen des supports fournis directement au mur, à l’intérieur d’une enveloppe métallique ou
en plastique technique comme par exemple du polyester. Il
est nécessaire de réaliser cette opération mécanique avant de
poursuivre l’installation (Cf. figures 14 et 15) car l’appareil est
conçu techniquement pour travailler dans cette position pour
une meilleur ventilation et par conséquent pour obtenir un meilleur rendement de l’appareil.
• Les exécutions (T) et (I) de l’ILUEST+ disposent de 4 orifices
de M8 au fond pour la fixation sur une base solide et nivelée, et
d'autres 2 orifices additionnelles de ø10 mm dans l'exécution (TW)
-panneau arrière vertical- dans le visage frontal (Cf. figure 16).
Il est nécessaire de réaliser cette opération mécanique avant de
poursuivre l’installation.
• La situation doit être ventilée et d’accès facile et jamais à
l’intempérie pour les appareils en exécution (OEM) et en panneau arrière (T). Pour ceux-ci, il faudra prendre en compte
l’énoncé suivant :
Les conteneurs comme les tableaux de distribution devront disposer d’ouvertures pour la ventilation forcée de
l’ILUEST+, sans que cela compromette le respect de la réglementation en ce qui concerne le degré de protection.
• Il faudra respecter les indications et recommandations du point
4.4 concernant la ventilation.
• Les orifices de ventilation ne seront jamais obstrués.
• Le sectionneur d’entrée (4) de l’appareil devra être en position
"0" ou "Off".
• Pour accéder aux éléments de connexion, il faut ouvrir la porte
frontale et/ou retirer le couvercle de protection des éléments de
connexion selon l’exécution de l’appareil :
ˆˆ (OEM).
–– Retirer la vis (t1) qui fixe l couvercle (Tm) du module.
–– Tirer légèrement du couvercle ( Tm) du module au moyen
de l’onglet (Ps) et soulever le couvercle environ 2 cm,
22
•
•
•
•
•
•
jusqu’à libérer l’onglet qui est emboîté dans le châssis
du module et le retirer.
–– Dans les appareils triphasés, opérer de la même manière pour les deux autres modules.
–– Les bornes de connexion seront à la vue.
–– À la fin des tâches de connexion, laisser chaque module
avec son couvercle (Tm) placé et fixé par la vis (t1).
ˆˆ (T).
–– Retirer les vis (t 2) qui fixent le couvercle (Tb).
–– Retirer le couvercle (Tb).
–– Les bornes de connexion seront à la vue.
–– À la fin des tâches de connexion, laisser le couvercle
(Tb) placé et fixé par les vis (t 2).
Dans l'exécution dos de tableau (T) format vertical (W),
on ne dispone pas de la couvercle (Tb) et des vis (t2).
ˆˆ (I).
–– Ouvrir la porte frontale (Pt) au moyen de la clé fournie.
–– Retirer les vis (t 2) qui fixent le couvercle (Tb).
–– Retirer le couvercle (Tb).
–– Les bornes de connexion seront à la vue.
–– À la fin des tâches de connexion, laisser le couvercle
(Tb) placé et fixé par les vis (t 2).
–– Fermer la porte frontale (Pt) avec la clé fournie.
Les appareils en exécution (T) et (I) disposent d’orifices passemurs (non montés à l'exécution (TW)), situés à la base du châssis
ou du boîtier pour l’introduction des câbles de connexion.
Dans l’exécution (OEM), il existe une fente sur la face inférieure
pour l’entée des câbles de connexion.
Utiliser des câbles de section appropriée pour l’entrée, la sortie
et la prise de terre de l’appareil (Cf. tableau 5).
La connexion de l’ILUEST+ sera réalisée à la tête de
l’approvisionnement. Les figures 17 et 18 montrent en guise
d’exemple les schémas d’une installation typique triphasée
selon qu’elle incorpore ou pas le concentrateur BM491*00. Pour
un appareil monophasé, simplifier la connexion en sautant les
deux autres phases.
L’ILUEST+ ne dispose pas de protections magnétothermiques et différentielles et depend des protections externes de
l'installation. Assurer le respect de la réglementation.
Nonobstant, dans l’exécution (T) et (I), la présence d’un sectionneur général permet de couper l’alimentation de l’appareil
Si l’installation a besoin d’un Bypass Manuel extérieur, suivre
les recommandations suivantes :
Le Bypass doit éviter l’entrée de tension par la sortie de
l’appareil, aussi bien pour éviter de l’endommager (l’appareil
n’est pas protégé contre la connexion de tension à la sortie)
que pour pouvoir manipuler les bornes de sortie de l’appareil
sans tension et sans risque. Le By-pass doit donc déconnecter
la sortie de l’ILUEST+ dès qu’il y a une manœuvre. Le meilleur
choix st un commutateur à deux positions avec le commun connecté à la charge, un contact à la sortie de l’appareil et l’autre à
la source alternative en cas de panne, avec ou sans superposition selon le type d’installation (Cf. figure 11).
MANUEL D’UTILISATEUR
4.2.-
RÉCEPTION DE L’APPAREIL.
4.2.1.- Déballage et vérification du contenu.
• À la réception de l’appareil, vérifier qu’il n’a souffert aucun
dommage pendant le transport. S’il est endommagé, réaliser
les réclamations opportunes auprès de votre fournisseur ou, à
défaut, auprès de notre société. Vérifier également que les données de la plaque de caractéristiques apposée sur l’emballage
de l’appareil correspondent bien à celles spécifiées dans la
commande. Si ce n’est pas le cas, faire les démarches pour
la non-conformité dans les plus brefs délais en citant le n° de
fabrication de l’appareil et les références du bordereau de livraison.
• Une fois réalisée la réception, il convient de conserver l’appareil
dans son emballage d’origine jusqu’à sa mise en service dans le
but de le protéger contre les coups mécaniques, la poussière,
la saleté, etc.
• L’emballage de l’appareil contient (Cf. figures 12 et 13) :
ˆˆ Exécution (OEM).
–– Enveloppe en carton, protection en polyéthylène expansé (EPS) ou mousse de polyéthylène (PE), housse
en polyéthylène. Tous les matériaux sont recyclables ;
si vous vous en défaites, suivez donc les lois en vigueur.
Nous recommandons de conserver l’emballage au cas
où il serait nécessaire dans le futur.
ˆˆ Exécution (T) et (I).
–– Palette en bois, enveloppe en carton ou bois (seulement sur commande), protections et/ou plaques en
polyéthylène expansé (EPS) ou mousse en polyéthylène
(PE), housse en polyéthylène et bandes de serrage en
polyester. Tous les matériaux sont recyclables ; si vous
vous en défaites, suivez donc les lois en vigueur. Nous
recommandons de conserver l’emballage au cas où il
serait nécessaire dans le futur.
• Pour le déballage correct de l’appareil, suivre les pas des figures
12 et 13. Bien que les photographies de la figure 13 ne montrent
qu’un appareil dans son exécution à l’intempérie (I), procéder de
la même manière pour celle en panneau arrière (T) :
ˆˆ Couper les bandes de serrage qui entourent l’emballage en
carton.
ˆˆ Ouvrir les rabats de l’emballage en carton.
ˆˆ Retirer la documentation.
ˆˆ Retirer les deux protections et/ou plaques en polyéthylène
expansé (EPS) ou mousse de polyéthylène (PE).
ˆˆ Sortir l'emballage en carton en tirant vers le haut.
ˆˆ Retirer la housse (poche) en polyéthylène (PE) qui entoure
l’appareil.
ˆˆ Retirer l’appareil de la palette en bois.
La version (OEM) est simplifiée du fait qu’il n’y a ni palette ni bandes
de serrage. Opérer comme il suit :
ˆˆ Retirer le ruban adhésif.
ˆˆ Retirer les agrafes.
ˆˆ Ouvrir les rabats du carton.
SALICRU
ˆˆ Retirer l’appareil du carton et le sortir de la poche en plastique de polyéthylène (PE).
• Jusqu’au moment de l’installation définitive, il est recommandé
de ne pas descendre l’appareil de sa palette en bois afin d’en
faciliter la mobilité dans l’exécution (T) et (I).
• Vérifier que le CD Manuel d’Installation et Opération est fourni
avec l’appareil.
4.2.2.- Stockage.
Vu l’absence de batteries et/ou autres composantes sensibles au
passage du temps, les seules normes pour un stockage correct consisteront à le placer à un endroit sans poussière, humidité, agents
chimiques ou température excessive.
En cas d’empilement, ne pas dépasser les deux unités de
hauteur pour les versions (T) et (I) car l’emballage n’est pas
conçu pour supporter davantage de compression. Quant à la version
(OEM), ne monter jamais plus de cinq unités en hauteur et toujours
empilées l’une sur l’autre, l’appareil disposé horizontalement.4.2.3.-
Emplazamiento.
4.2.3.- Emplacement.
L’emplacement de l’appareil dépendra de la version. En cas
d’exécution à l’intempérie (I), l’appareil devra être installé sur un
socle de bique et fermement fixé avec des vis. Grâce à son degré
de protection IP54, il pourra être placé à l’intempérie.
En cas d’exécution en panneau arrière (T) ou (OEM) les deux exécutions, et grâce à leur degré de protection IP20, devront être installées
à l’intérieur d’un centre de commande existant, en considérant que,
pour leur ventilation correcte, il est nécessaire de disposer du débit
d’air approprié selon le modèle d’appareil, indiqué au tableau 4.
Une unité en dos de tableau ou (OEM) ne devra jamais être
installée à l’intempérie.
Indépendamment de l’endroit où ils seront installés, pour toutes
les exécutions il est obligatoire de fixer fermement l’appareil
au mur intérieur du conteneur ou au sol avec des éléments
garantissant une solidité totale et permanente au moyen des
supports et orifices situés à la base. Cf. figures 14 à 16.
La circulation forcée de l’air de refroidissement de l’unité
est prévue en sens ascendant de la base et du frontal de
l’appareil vers la partie la plus élevée. Laisser l’espace nécessaire
pour que l’air circule selon les paramètres indiqués.
23
4.3.-
MONTAGE DES DIFFÉRENTES EXÉCUTIONS.
4 x øC
A
B
Support A
(t2)
FIXATIONS (mm)
EXECUTION
Support A
A
B
C
OEM 3,5.. 5 kVA
146
342,5
6x20
OEM 7,5.. 15 kVA
146
502
6x20
Fig. 14. Plan fixation module exécution (OEM).
D
D
I
D
E
6 x øF
A
6 x øC
G
A
G
A
H
Support
"type B"
EXECUTION 3x
FIXATIONS (mm)
A
øC
D
E
øF
G
H
I
OEM 3,5.. 5 kVA
146
6x20
150
312
5,5
26
12
32
OEM 7,5.. 15 kVA
146
6x20
150
471,5
5,5
26
12
32
Support "type A"
Fig. 15. Plan fixation système triphasé exécution (OEM).
24
MANUEL D’UTILISATEUR
A
D
C
Vue par
dessous
E
F
B
Frontale
4 x øG
Plan fixation appareils en dos de tableau (T) et à l’intempérie (I).
FIXATIONS (mm)
EXECUTION
A
Frontale
B
C
D
E
F
øG
øH
I
J
T
492
13
13
100
91
42,5
10
-
-
-
I
635
67,5
67,5
195
62,5
62,5
11
-
-
-
TW 7,5.. 15 kVA
325
12,5
-
190
40
15
M8
10
813
10
TW 20.. 45 kVA
325
12,5
-
190
40
15
M8
10
1132
10
B
4 x øG
Vue par
dessous
F
D
E
B
A
B
A
B
I
J
2 x øH
Plan fixation appareils en dos de tableau verticale (TW).
Fig. 16. Plan fixation appareils en dors de tableau (T), à l’intempérie (I) et à dos de tableau verticale (TW).
SALICRU
25
4.5.-
4.4.-ventilaTiOn.
Ventilation appareils en exécution (T) et (I) :
Le régulateur de flux lumineux en tête de ligne pour éclairage public
ILUEST+ est un appareil de conversion de puissance ; il présente
donc des pertes qui, bien que réduites (<4%), doivent être prises
en compte dans l’emplacement de l’appareil. Les pertes dues à un
rendement inférieur à 100% génèrent une chaleur qui doit être dissipée hors de l’appareil. C’est pourquoi l’enveloppe dans laquelle est
installé l’appareil doit permettre un certain débit d’air facilitant la
ventilation correcte de l’appareil. Ces débits sont ceux spécifiés sur
le tableau 4 pour chaque puissance.
L’idéal est que l’enveloppe permette une entrée d’air par la partie
inférieure et une évacuation par la partie supérieure. Normalement,
l’évacuation doit être forcée par un ventilateur qui crée une dépression d’air à l’intérieur de l’armoire. Selon l’herméticité de l’armoire et
pour des appareils de 45 kVa, 2 ventilateurs de 120x120 alimentés à
tension nominale Unominale suffisent habituellement.
Ventilation des modules (OEM) :
En cas de montage d’un module sur l’autre, il faut prendre la précaution que l’air sortant du module inférieur ne pénètre pas dans le
module supérieur mais que ce dernier puisse prendre de l’air frais
provenant de l’extérieur de l’armoire. Pour ce faire, il est parfois nécessaire d’installer des déflecteurs d’air qui dévient le flux d’air chaud
provenant d’un module et évitent de chauffer un autre module.
Les modules sont conçus pour être montés en position verticale,
dirigeant ainsi le flux d’air des ventilateurs vers le haut, les bornes
en bas. Quoi qu’il en soit, en disposant d’une ventilation approprié,
le montage horizontal est possible.
Quelle que soit la position de montage, il faut laisser suffisamment
d’espace (au moins 5 cm) dans la partie des bornes – pour permettre l’entrée des câbles en même temps que l’entrée d’air de
refroidissement – et dans la partie des ventilateurs pour évacuer
correctement cet air et empêcher d’éventuelles turbulences produisant le ralentissement des ventilateurs (>10 cm).
ORGANES DE PROTECTION Y SECTIONS DE CÂBLES
RECOMMANDÉES.
4.5.1.- Protections recommandées.
Installer les protections contre les surintensités (surcharges et
courts-circuits), contre les courantes de défaut à la terre et contre
les surtensions selon le règlement local. Concernant les surtensions,
même si l’appareil est protégé de série au moyen de varistances,
nous recommandons l’utilisation d’autres méthodes de protection
(comme des déchargeurs à gaz) si les conditions environnementales de l’emplacement l’exigent.
À l’entrée de l’appareil :
À l’entrée de l’appareil, nous recommandons des protections magnétothermiques et différentielles appropriées à l’appareil (Cf. tableau 5). Il est recommandé que les protections différentielles soit
à réenclenchement automatique pour éviter des déclenchements
sporadiques dus à des surtensions ponctuels comme par exemple
des décharges électrique se produisant les jours d’orage. La protection magnétothermique recommandé à l’entrée de l’ILUEST+ est à
courbe K à 4 pôles et les calibres, ceux indiqués au tableau 5.
L’intensité à la terre de l’ILUEST+ est inférieure à 16 mA (module
15 kVa ou appareil triphasé de 45 kVa). Ce courant peut augmenter
si des perturbations de haute fréquence ou des harmoniques importants arrivent à travers le réseau.
Selon l’ITC-BT09, l’intensité de défaut, seuil de déconnexion des
interrupteurs différentiels qui pourront être à réenclenchement automatique, sera de 300 mA maximum et la résistance de mise à la
terre, mesurée lors de la mise en service de l’installation, sera de 30
Q maximum. Nonobstant, des interrupteurs différentiels d’intensité
maximum de 500 mA ou 1 A seront admis à condition que la résistance de mise à la terre mesurée lors de la mise en service de
l’installation soit inférieure ou égale à 5 Q et à 1 Q respectivement.
4.5.2.- Sections de câbles recommandées.
DOS DE TABLEAU / INTEMPERIE
MODELE
PUISSANCE
Débit d’air à
Pertes
(kVA)
évacuer
(W)
m3/h /CFM
NE+ 3,5-2
3,5
35 / 21
175
5
35 / 21
250
NE+ 7,5-2
7,5
75 / 44
375
NE+ 10-2
10
75 / 44
500
NE+ 5-2
NE+ 15-2
15
110 / 65
750
NET+ 7,5-4
7,5
100 / 59
375
NET+ 10-4
10
100 / 59
500
NET+ 15-4
15
100 / 59
750
NET+ 20-4
20
220 / 130
1000
NET+ 25-4
25
220 / 130
1250
NET+ 30-4
30
220 / 130
1500
NET+ 45-4
45
320 / 188
2250
Tableau 4. Débits de ventilation et pertes selon le modèle
26
Quel que soit le type d’installation (enterrée ou extérieure), nous
recommandons de consulter le Règlement sur la Basse Tension :
ITC-BT-07 – RÉSEAUX SOUTERRAINS POUR LA DISTRIBUTION EN
BASSE TENSION, dans le cas d’installations en Espagne, ou les réglementations locales pertinentes en cas d’installation hors d’Espagne.
Sections de câbles recommandées :
Pour la connexion de l’appareil, les câbles à sections maximum et
minimum indiquées au tableau 5 suivant seront utilisés et seront connectés aux bornes de l’appareil au moyen de cosses de pointe ou type
DIN 46234 selon l’appareil et le type approprié à la section du câble et
le diamètre de la vis de la borne également selon le tableau 5.
À la sortie de l’appareil :
Il est recommandé de protéger les lignes de sortie en sectorisant
les charges. De cette manière, un problème dans un secteur ne
touchera pas la totalité de l’installation. Il est recommandé de les
protéger individuellement avec coupe omnipolaire, aussi bien contre
les surintensités (surcharges et cours-circuits) que contre des
courants de défaut à la terre. L’ILUEST+ incorpore des varistors
MANUEL D’UTILISATEUR
NE+ 7,5-2
NE+ 10-2
NE+ 15-2
NET+ 25-4
NET+ 30-4
NET+ 45-4
32 A
40 A
50 A
80 A
25 A
32 A
40 A
50 A
80 A
16 A
25 A
32 A
40 A
50 A
80 A
4 mm2
4 mm2
6 mm2
10 mm2
10 mm2
16 mm2
25 mm2
RZ1-K
35 mm2
35 mm2
35 mm2
35 mm2
35 mm2
35 mm2
70 mm2
Cosse ronde DIN
46234
D 6-4 à
D 6-35
D 6-4 à
D 6-35
D 6-6 à
D 6-35
D 6-10 à
D 6-35
D 6-10 à
D 6-35
D 6-16 à
D 6-35
D 8-25 à
D 8-70
Pour vis
M6
M6
M6
M6
M6
M6
M8
Section minimum des câbles
de la ligne de sortie
RZ1-K
4 mm2
4 mm2
6 mm2
10 mm2
10 mm2
16 mm2
25 mm2
Section maximum des câbles
de la ligne de sortie
RZ1-K
35 mm2
35 mm2
35 mm2
35 mm2
35 mm2
35 mm2
70 mm2
Cosse ronde DIN
46234
D 6-4 à
D 6-35
D 6-4 à
D 6-35
D 6-6 à
D 6-35
D 6-10 à
D 6-35
D 6-10 à
D 6-35
D 6-16 à
D 6-35
D 8-25 à
D 8-70
Pour vis
M6
M6
M6
M6
M6
M6
M8
RZ1-K
2,5 mm2
2,5 mm2
2,5 mm2
2,5 mm2
2,5 mm2
2,5 mm2
2,5 mm2
Description
NE+ 3,5-2
NE+ 5-2
NET+ 10-4
NET+ 15-4
16 A
16 A
25 A
4 pôles - Courbe K
16 A
16 A
4 pôles - 400 V AC3
-bobine 230 V ac
16 A
RZ1-K
Caracteristiques
NET+ 7,5-4
Sensibilité de 300 à
300 mA ; type A
Magnétothermique d’entrée
Contacteur allumage
éclairage
Section minimum des câbles
de la ligne d’entrée
Section maximum des câbles
de la ligne d’entrée
Différentiel d’entrée
Cosses pour câbles d’entrée
Cosses pour câbles de sortie
Section minimum des câbles
de la ligne de contrôle
NET+ 20-4
1. Nous avons pris un réseau triphasé de 3x380 / 3x400 / 3x415.
2. Calculs pour des appareils avec une marge d’entrée de -8%.
3. Pour des calibres d’interrupteurs où il est impossible d’appliquer la courbe demandée, un interrupteur à boîtier moulé réglé ajusté sera installé selon :
ˆˆ Interrupteur à relais magnétothermique.
–– Réglage thermique (Ir) : indiqué au tableau 2.
–– Réglage magnétique (Ii) : de 4 à 6 fois l’intensité nominale.
ˆˆ Interrupteur à relais électronique.
–– Réglage thermique (Ir) : indiqué au tableau 2.
–– Réglage protection contre perte ou déséquilibre de phase : 1 (peut être disponible ou non selon le fabriquant).
–– Autres paramètres au minimum.
Tableau 5 Protecciones recomendadas, sección de los cables y terminales de conexión del ILUEST+.
de 40 kA comme protection contre les surtensions à l’entrée et à la
sortie. Nonobstant, à certains endroits ayant une forte présence de
décharges atmosphériques importantes, cette protection peut ne
pas être suffisante ; dans ce cas, il est recommandé d’utiliser des
protections supplémentaires comme des déchargeurs à gaz (seuls
ou combinés avec des varistors).
4.5.3.- Plans d’installation.
Les figures 17 et 18 montrent les schémas d’une installation typique triphasée de l’ILUEST+, selon qu’elle incorpore ou pas la
carte BM491* optionnelle avec I/O numériques. Il est important de
respecter toujours les caractéristiques suivantes :
• L’ILUEST+ doit toujours être installé en tête de ligne.
• Manœuvre :
ˆˆ Contacteur marche-arrêt :
Les installations d’éclairage doivent disposer d’un contacteur
pour la manœuvre de marche-arrêt de l’installation. Ce contacteur doit être installé à l’entrée de l’appareil régulateur du flux.
L’ILUEST+ présente toujours un panneau de contrôle avec
SALICRU
écran LCD dans l’un de ses modules et en guise d’interface
entre l’utilisateur et l’appareil. Ce panneau de contrôle avec
écran LCD peut réaliser les fonctions de contrôleur horaire
et horloge astronomique, en contrôlant la mise en marche,
les niveaux d’économie et nominal, et l’arrêt de l’appareil.
Pour que la mise en marche et l’arrêt de l’appareil soient
possibles, il sera nécessaire de l’alimenter selon le type de
produit optionnel incorporé :
–– Appareil sans concentrateur (BM491*), cf. figures 19
pour appareils monophasés ou 20 pour les triphasés.
Il est nécessaire d’alimenter l’écran LCD au moyen
de la source d’alimentation fournie avec l’appareil et
connectée en amont du contacteur. La bobine du contacteur sera gouvernée à travers un relais situé sur le
panneau de contrôle de l’écran LCD.
–– Appareil à concentrateur (BM491*) avec ou sans Bypass
manuel, cf. figures 21 pour appareils monophasés ou 22
pour les triphasés.
La carte concentrateur BM491* fournit la tension
d'alimentation pour l’écran LCD et la carte SICRES si elle
est ajouté optionellement.
27
Alimentation de
réseau AC
R
S
T
N
Protections d’entrée
Tableau d’alimentation
ligne de liaison
Compteurs de service
Interrupteur différentiel
"On" manuel
"Off" tension sortie
"On-Off" Automatique
Protections
magnétothermiques
Alimentateur AC/DC
panneau de
contrôle
Contacteur de mise en marche et
arrêt du système
(Contacteur de tête de ligne)
Protection magnétothermique
ILUEST+
Alimentateur
AC/DC SICRES
(optionnel)
Selecteur
"On-Off"
Alimentateur
AC/DC GPRS
(optionnel)
REGULATEUR
REDUCTEUR DE
FLUX
LUMINEUX
(*)
GPRS
(*)
SICRES
(*)
Antenne GPRS
Contact externe
ordre Bypass
Contact externe
ordre économie
(*) Bypass manuel
Alimtentation
des charges
(Luminaires)
U
V
W
N
Lignes de distribution de l'éclairage
(*) Optionnels externes à l’ILUEST+ :
- Bypass manuel
- SICRES avec sa source AC/DC
- GPRS avec sa source AC/DC
- Antenne GPRS
Fig. 17. Schéma connexion installation typique triphasée, appareil en exécution (OEM).
28
MANUEL D’UTILISATEUR
Alimentation de
réseau AC
R
S
T
N
Protections d’entrée
Tableau d’alimentation
ligne de liaison
Compteurs de service
Interrupteur différentiel
"On" manuel
"Off" tension sortie
"On-Off" Automatique
Protections
magnétothermiques
Contacteur de mise en marche et
arrêt du système
(Contacteur de tête de ligne)
Selecteur "On-Off"
Protection magnétothermique
ILUEST+
Alimentateur AC/DC
GPRS (optionnel)
REGULATEUR
REDUCTEUR DE
FLUX
LUMINEUX
(*)
GPRS
(*)
Antenne GPRS
Contact externe ordre Bypass
Contact externe ordre économie
Alimtentation
des charges
(Luminaires)
U
V
W
N
(*) Optionnels externes à l’ILUEST+ :
- GPRS avec sa source AC/DC
- Antenne GPRS
Lignes de distribution de l'éclairage
Fig. 18. Schéma connexion installation typique triphasée, appareil en exécution (T) ou (I) et avec carte concentratrice de base BM491*01.
SALICRU
29
La bobine du contacteur sera gouvernée à travers un
relais situé sur le panneau de contrôle de l’écran LCD.
• Selon l’ITC-BT09 :
Si le système d’actionnement de l’éclairage est réalisé avec
des interrupteurs horaires ou photoélectriques, il existera de
plus un interrupteur manuel (à installer par l’utilisateur et de sa
propriété) permettant l’actionnement du système indépendamment des dispositifs cités.
• Il est fortement recommande d’installer l'ILUEST+ en aval du
contacteur d’éclairage car nous garantissons ainsi que, pendant les
heures où l’éclairage est éteint, l’équipe restera sans tension, évitant ainsi les surchauffes et les consommations non nécessaires.
4.6.3.- Connexion du contrôle à distance, ordre de Bypass
• Sur le module (OEM) ou dans la carte concentratrice BM491*,
on dispose de deux bornes indiquées comme « Bypass signal ».
Utiliser un contact sans potentiel comme par exemple un interrupteur, à installer par le client, entre ces bornes pour fermer le
circuit et forcer l'équipement à Bypass en permanence. Dans un
système triphasé (OEM), il faut agir seulement sur un des trois
modules ou sur le même concentratrice.
•
Il ne faudra jamais appliquer de tension à ces bornes
car il s’agit de contacts sans potentiel.
4.6.4.- Connexion de la sortie.
4.6.-
CONNEXION.
Les schémas typiques de connexion de l’ILUEST+ apparaissent sur
les figures 17 et 18. Respecter strictement la connexion et la disposition des protections et des interrupteurs auxiliaires de commande
et contrôle qui y sont montrées. Pour un appareil monophasé, simplifiez la connexion en sautant les deux autres phases.
• Pour procéder à la connexion de l’appareil, il est nécessaire
d’ouvrir la porte frontale et/ou retirer le couvercle de protection
des éléments de connexion, comme le décrit le point 4.1.
•
À la fin de la connexion, tous les couvercles de protection doivent être remis en place jusqu’à ce que l’appareil
soit el qu’il était au début du processus.
• Pour des appareils monophasés, connecter les câbles à destination des lignes de distribution aux bornes de sortie (2N) et
(2U), en respectant l’ordre de la phase et du neutre indiqué sur
l’étiquette de l’appareil et sur les figures 2 et 3 de ce guide.
• Pour des appareils triphasés, connecter les câbles à destination
des lignes de distribution aux bornes de sortie (2N), (2U), (2V) et
Sources AC/DC:
 - Écran LCD
 - SICRES
 - GPRS
R-N
Contacteurr de
mise en marche
et arrêt du système (Contacteur
de tête de ligne)

4.6.1.- Connexion de l’alimentation.

Selecteur
"On-Off"
•
Il faudra connecter obligatoirement la connexion à la terre
à la borne identifiée comme ( ), en s’assurant que cela
est fait avant de fournir de la tension à l’entrée de l’appareil.
• Pour des appareils monophasés, connecter les câbles provenant
du contacteur de mise en marche du système aux bornes d’entrée
(1N) et (1R), en respectant l’ordre de la phase et du neutre indiqué
sur l’étiquette de l’appareil et sur les figures 2 et 3 de ce guide.
• Pour des appareils triphasés, connecter les câbles provenant du contacteur de mise en marche du système aux bornes d’entrée (1N), (1R),
(1S) et (1T), en respectant l’ordre des phases et du neutre indiqué sur
l’étiquette de l’appareil et sur les figures 4 et 5 de ce guide.
Il est indispensable de réaliser la connexion du neutre
dans tout système triphasé en étoile, qui est immédiatement identifiable sur l’étiquetage des bornes par un « N »
30
(*)
GPRS
(*)
SICRES
(*)
Antenne GPRS
4.6.2.- Connexion du contrôle à distance, ordre d’économie.
• Sur le module (OEM) ou dans la carte concentratrice BM491*,
on dispose de deux bornes indiquées comme « Saving signal ».
Utiliser un contact sans potentiel comme par exemple un interrupteur, à installer par le client, entre ces bornes pour fermer le
circuit et commencer et rester au niveau d’économie. Dans un
système triphasé n'importe lequel, il faut agir seulement sur un
des trois modules ou sur le même concentratrice.
•
Il ne faudra jamais appliquer de tension à ces bornes
car il s’agit de contacts sans potentiel.

Protection
ILUEST+
Contact externe ordre Bypass
Contact externe ordre économie
Connexion lignes à raies, seulement
dans des appareils avec Bypass
manuel
(*) Bypass manuel
(optionnel)
U-N
Alimentation des charges
(Luminaires)
(*) Optionnels externes à l'ILUEST+:
- Bypass manuel
- SICRES avec sa source AC/DC
- GPRS avec sa source AC/DC
- Antenne GPRS
Fig. 19. Schéma connexion exécution (OEM) monophasé.
MANUEL D’UTILISATEUR
(2W), en respectant l’ordre des phases et du neutre indiqué sur
l’étiquette et sur les figures 4 et 5 de ce guide.
• Aussi bien si l’installation d’éclairage existait déjà lors de
l’installation de l’ILUEST+ que si elle est neuve, il faut s’assurer
de la distribution correcte de la charge afin de minimiser dans la
mesure du possible le déséquilibre des phases.
4.6.5.- Alimentation carte concentratrice BM491*.
• La carte concentratrice BM491* s’alimente à travers le connecteur CN1 qui se trouve sur celui-ci.
• Pour des appareils monophasés, prendre les 2 fils (phase R et
neutre) provenant du réseau et avant le contacteur de tête et
les connecter aux cosses identifiées sur l’unité BM491*, en respectant l’ordre de la phase et du neutre (Cf. figure 21).
• Pour des appareils triphasés, prendre les 4 fils (trois phases et
neutre) provenant du réseau et avant le contacteur de tête et les
connecter aux cosses respectives identifiées sur l’unité BM491*,
en respectant l’ordre des phases et du neutre (Cf. figure 22).
4.6.6.- Connexion de la bobine du contacteur de tête de ligne.
• Selon que l’appareil incorpore le Bypass Manuel optionnel, interne
ou externe à l’equipment, l’alimentation de la bobine du contacteur de tête sera réalisée d’une manière ou d’une autre (contrôle
du contacteur de tête) :
ˆˆ La connexion la plus élémentaire correspond à un appareil
en exécution (OEM) monophasé ou triphasé sans concentrateur ni Bypass manuel (Cf. figures 19 et 20). Dans
ces appareils, le contrôle du contacteur de tête est réa-
Sources AC/DC:
N-R-S-T
 - Écran LCD
 - SICRES
 - GPRS
Contacteur de
mise en marche
et arrêt du système (Contacteur
de tête de ligne)

Selecteur
"On-Off"


Protection
ILUEST+
(*)
GPRS
(*)
SICRES
(*)
Antenne GPRS
Bus de communications
entre modules (Câble à 10 voies
fourni avec le Kit (OEM) Indispensable pour le fonctionnement correct du système.
Contact externe ordre
Bypass
Contact externe ordre
économie
Connexion lignes à raies, seulement
dans des appareils avec Bypass
manuel
(*) Bypass manuel
(optionnel)
N-U-V-W
Alimentation des charges
(Luminaires)
(*) Optionnels externes à l'ILUEST+:
- Bypass manuel
- SICRES avec sa source AC/DC
- GPRS avec sa source AC/DC
- Antenne GPRS
Fig. 20. Schéma connexion exécution (OEM) triphasé.
SALICRU
31
lisé à travers le contrôle du synoptique avec écran LCD et
l’alimentation de celui-ci à travers un transformateur source
d’alimentation AC/DC externe et fournie avec le kit (OEM).
Le Bypass manuel, la carte SICRES, le GPRS avec son antenne et les sources d’alimentation AC/DC de ces deux
derniers sont optionnels complémentaires bien qu’ils soient
représentés sur les figures 19 et 20.
Quand un Bypass manuel est incorporé à une installation avec
appareil (OEM), il est nécessaire de réaliser toutes les connexions représentées par des raies sur les figures 19 et 20.
ˆˆ Pour la connexion d’un appareil en exécution (T) ou (I), comme
il incorpore de série la carte concentratrice de base BM491*01,
voire l’optionnel BM491*00. Le contrôle du contacteur de
tête est réalisé à travers le contrôle du synoptique avec
écran LCD et l’alimentation de celui-ci à travers de l'une des
deux cartes concentratrice (Cf. figures 21 et 22).
Dans ces appareils, le commutateur de Bypass Manuel est
un produit optionnel qui est fourni intégré et qui ne demande
pas de grandes connexions pour ce qui est des câbles de
puissance par rapport à celles réalisées pour le même sans
optionnel. La seule différence est que le contrôle du contacteur de tête est réalisé sur des bornes spécifiques (14)
disposées dans ce but, en remplacement des connexions
sur la carte concentratrice BM491*.
Sources AC/DC:
R-N
 - GPRS
Contacteur
de mise en
marche et
arrêt du
système
(Contacteur
de tête de
ligne)

Selecteur
"On-Off"
4.6.7.- Bypass manuel.
• La fonctionnalité du Bypass manuel est la même, aussi bien s’il
est intégré dans l’appareil que s’il est installé externe à celui-ci. Il
permet de continuer à alimenter les charges directement du réseau
commercial pendant les périodes de maintenance préventive ou
quand l’ILUEST+ tombe en panne. Il est fortement sur la utile dans
l’éclairage de tunnels et/ou d’intérieurs dans lesquels il convient de
ne pas l’éteindre, même en cas d’intervention pour des révisions,
des réparations ou des remplacements. Le type de Bypass étant à
superposition, il n’y a donc pas coupures de l’alimentation pendant
le transfert d’ILUEST+ au Bypass et vice-versa.
•
Quand le commutateur passe du Bypass à Manuel sur position « 2 » (Mode Bypass), les lampes s’allument indépendamment de la position du sectionneur d’entrée de l’ILUEST+.
Si vous ne voulez pas que les lampes s’allument, actionnez au préalable les protections du tableau de tête sur la position « Off ».
• Il faudra suivre toutes les connexions indiquées au point 4.6.6
relatives au Bypass manuel.
4.7.-
SÉLECTEUR ON-OFF AUTOMATIQUE / MISE EN
MARCHE (ON), MANUEL / TENSION DE SORTIE OFF.
• Selon le règlement électrotechnique sur la basse tension (ITCBT-09), si l’actionnement de l’éclairage est réalisé avec des
interrupteurs horaires ou photoélectriques, il faudra installer
en plus un interrupteur manuel permettant l’actionnement du
système, indépendamment des dispositifs cités.
Les figures 17 et 18 montre un commutateur à trois positions de plus
grande performance que celle demandée par le règlement pour activer la fonction « On » manuelle, « On-Off » automatique ou « Of »
tension de sortie (à installer par l’utilisateur et de sa propriété).
Protection
ILUEST+
(1)
(2)
Connexion lignes
à raies, dans des
appareils:
(1) Avec Bypass
manuel.
(2) Sans Bypass
manuel.
(*)
GPRS
(*)
Antenne
GPRS
R
N
Contact externe ordre Bypass
Contact externe ordre économie
U-N
Alimentation des charges
(Luminaires)
(*) Optionnels externes à l'ILUEST+:
- GPRS avec sa source AC/DC
- Antenne GPRS
Fig. 21. Schéma connexion exécution (T) ou (I) monophasé.
32
4.8.-
BUS DE COMMUNICATION MODULES ET PORTS.
•
Pour le fonctionnement correct d’un système triphasé en
exécution (OEM), il est indispensable de connecter le bus
de communications (Fc) (Câble à 10 voies) aux connecteurs (Cb)
de chaque module. Sans cette connexion, l’écran LCD sera isolé
des deux autres modules et il ne sera donc pas possible d’obtenir
des valeurs de mesures, ni de communication.
• Le module (OEM) d’ILUEST+ avec écran LCD dispose de deux
variables de ce synoptique :
ˆˆ Celui de série avec un seul port de communication RS-232
sur le panneau de contrôle à travers le connecteur RJ à 6 ou
8 broches (9) (Cf. figure 23).
ˆˆ L’autre optionnel avec le port de communication RS-485
additionnel au premier et fourni à travers le connecteur RJ4
à 4 broches (9a) (Cf. figure 24).
Néanmoins, s’il incorpore le concentrateur BM491*, il existe un
deuxième port RS-232 par connecteur SUB-D9 (Cf. figure 25).
Il n’est pas possible d’utiliser les deux connexions RS-232 en
même temps car ce canal n’est pas multiconnexion.
Le concentrateur dispose de plus d’un autre port, un RS-485 par
connecteur RJ4 à 4 broches (Cf. figure 24).
MANUEL D’UTILISATEUR
Sources AC/DC:
 - GPRS
N-R-S-T
Selecteur
"On-Off"
Contacteur de
mise en marche
et arrêt du système (Contacteur
de tête de ligne)
Protection
ILUEST+

(*)
GPRS
(*)
Antenne
GPRS
(1)
(2)
Contact externe ordre Bypass
Contact externe ordre économie
N-U-V-W
(*) Optionnels externes à l'ILUEST+:
- GPRS avec sa source AC/DC
- Antenne GPRS
Alimentation des charges
(Luminaires)
Connexion lignes à raies, dans des appareils:
(1) Avec Bypass manuel.
(2) Sans Bypass manuel.
Fig. 22. Schéma connexion exécution (OEM) triphasé.
Référence
Nº pins RJ 6
Nº pins RJ 8
GND
1
4
TXD
5
5
RXD
6
6
RJ 6
pins
RJ 8
pins
1 6
1
Fig. 23. Connecteur RJ pour RS-232 (9).
Référence
Nº pins RJ 4
EXT-DO/RI
2
EXT-DO/RI
3
100R-GNDC
4
RJ 4
pins
RS-485
8
Référence
Nº pins DB9
CD
1
RXD
2
TXD
3
DTR
4
GND
5
RTS
7
CTS
8
RI
9
1
5
9
6
1 4
Fig. 25. Connecteur DB9 pour RS-232 dans carte BM491*.
Fig. 24. Connecteur RJ pour RS-485 dans carte BM491*.
SALICRU
33

(Cb)
(Cb)
(Cb)


Bus de communications entre modules
(Câble à 10 voies fourni avec le Kit (OEM) Indispensable pour le fonctionnement correct du système.


N
R
S
T














Module (OEM) avec écran – module master –
Bus de communications entre modules (Câble à 10 voies avec trois connecteurs (Cb)).
Contacteur de tête de l’installation, situé dans le tableau de commande (propriété de l’utilisateur).
Transformateur source alimentation AC/DC, pour le panneau de contrôle avec écran LCD.
Carte SICRES (Optionnel).
Transformateur source alimentation AC/DC, pour carte SICRES. Fourni avec la carte SICRES.
Modem GSM/GPRS (Optionnel).
Transformateur source alimentation AC/DC, pour GSM/GPRS. Fourni avec le modem GSM/GPRS.
Antenne pour le modem GSM/GPRS. Fournie avec l’optionnel.
Connexion Ethernet
i
L’alimentation du synoptique à travers le transformateur source d’alimentation AC/DC dans des appareils (OEM) est indispensable pour
le fonctionnement du programmateur horaire et/ou de l'horloge astronomique du écran LCD, indépendamment du fait que l’appareil soit
monophasé ou triphasé.
i
Pour les appareils (OEM) sans les produits optionnels indiqués, omettre les connexions respectives.
Pour des appareils monophasés (OEM), il faudra réaliser les mêmes connexions relatives aux optionnels comme dans le cas de
l’appareil triphasé de cette figure et quand il les incorpore.
Fig. 26. Simulation de connexion appareil (OEM) triphasé avec optionnels SICRES et GPRS.
34
MANUEL D’UTILISATEUR
l’écran LCD (Cf. carte des écrans de l’écran LCD de la figure 29) :
ˆˆ En partant de l’écran 0.1, appuyer 7 fois sur la touche
d’avance (ç) jusqu’à parvenir à l’écran 7.1. « Programmateur horaire » et appuyer une fois sur la touche (â), pour
accéder à l’écran 7.2. « Activer Prog. horaire (SI) ».
ˆˆ Quand le programmateur horaire est activé (le (SI) sélectionné), l’appareil se met en marche et s’arrête automatiquement selon la programmation de celui-ci. S’il est en
horaire de fonctionnement, l’appareil activera le contacteur
et s’il est en dehors de l’horaire, il le désactivera.
ˆˆ Dans cette situation (le contrôleur horaire activé mais dans
une heure hors de programmation de mise en marche), si
le contacteur est activé manuellement, les modules de
l’ILUEST+ seront alimentés mais ils resteront en By-pass.
ˆˆ Si le programmateur horaire est désactivé en sélectionnant
(NO), le contacteur d’entrée s’activera.
ˆˆ Pour sélectionner (SI) ou (NO), en partant de l’écran 7.1
« PROGRAMMATEUR HORAIRE », appuyer sur la touche
( ), l’indicateur (NO) ou (SI) clignotera et il sera alors possible de modifier avec la touche (á) pour passer de (SI) à
(NO) et la touche (â) pour passer de (NO) à (SI) et ( )
pour valider la sélection.
5.- OPERATION.
5.1.-
MISE EN MARCHE ET ARRÊT.
5.1.1.- Contrôles avant la mise en marche.
Avant de procéder à la mise en marche du système, il y a une série
de réglages et vérifications à réaliser :
• Vérifier la connexion correcte de l’alimentation à l’appareil et aux
charges, selon les procédures décrites au chapitre précédent.
• S’il existe un dispositif optionnel installé, vérifier sa connexion
et sa configuration avant de procéder à la mise en marche de
l’appareil (Cf. manuels spécifiques).
• Fournir la tension d’entrée à l’appareil (protections d’entrée sur
« On » et sélecteur manuel en « Automatique »).
5.1.2.- Mise en marche.
5.1.3.- Arrêt complet de l’appareil.
• L’appareil se met en marche en fermant le contacteur de mise
en marche du circuit d’éclairage et s’arrête en l’ouvrant. Ce contacteur peut être gouverné par l’appareil lui-même, à travers le
contrôle de l’écran LCD ou par un élément externe à l’appareil
(cellule photoélectrique, programmateur horaire, horloge astronomique externes, ainsi qu’un commutateur pour le contrôle
manuel).
• Connecter la tension d’alimentation à l’appareil, le sectionneur
d’entrée (4) en position « 0 » ou « Of f » (disponible seulement
dans des exécutions (T) ou (I) et les charges déconnectées.
Vérifier la tension correcte d’entrée Vin.
• Actionner le sectionneur d’entrée (4) en position « I » ou « On »
(disponible seulement dans des exécutions (T) ou (I). Vérifier la
tension correcte de sortie.
• Arrêter l’interrupteur général du tableau de distribution et connecter les charges.
• Connecter l’interrupteur général du tableau de distribution.
• À cet instant, de la tension est fournie aux charges. La mise
en marche et l’arrêt du système est effectué en fermant ou en
ouvrant respectivement le contacteur de mise en marche de
l’installation, aucune opération quotidienne n’étant nécessaire
car le fonctionnement est automatique : il se mettra en marche
tous les jours ou s’éteindra en fermant ou en ouvrant le contacteur principal de l’éclairage et l’ordre d’économie s’activera
ou s’annulera selon la programmation externe de temps de
l’horloge astronomique ou du programmateur, selon ce qui a
été décrit aux points 4.6.2 et 4.6.3.
Toute automatisation peut être modifiée à n’importe
quel moment en changeant de position l’interrupteur
pertinent selon le règlement électrotechnique sur la basse tension (ITC-BT-09) ou le commutateur suggéré.
• En position automatique et si l’appareil dispose d’un contacteur
de tête connecté comme l’indiquent certaines des figures 19 à
22, pour démarrer/arrêter l’appareil il est possible de le faire avec
SALICRU
• L’arrêt complet et manuel de l’appareil n’a de sens qu’en cas
de maintenance corrective (panne) ou préventive de
l’appareil car, dans des conditions normales, l’arrêt sera
entièrement automatique et ignoré à travers le contacteur principal du contrôle de commande.
• Actionner le sectionneur d’entrée (4) en position « 0 » ou « Off »
(disponible seulement dans des exécutions (T) ou (I).
• Arrêter l’interrupteur magnétothermique antérieur à l’appareil
pour en couper l’alimentation.
5.1.4.- Bypass manuel.
• La fonctionnalité du Bypass manuel est la même qu’il soit intégré dans l’appareil que s’il est installé externe. Il permet de
continuer à alimenter les charges directement du réseau commercial pendant les périodes de maintenance préventive ou
quand l’ILUEST+ tombe en panne. Il est fortement utile dans
l’éclairage de tunnels et/ou d’intérieurs où il ne convient pas
de l’éteindre, même en cas d’intervention pour des révisions,
des réparations ou des remplacements. Le type de Bypass est
à superposition, il n’y a donc pas de coupures d’alimentation
pendant le transfert d’ILUEST+ à Bypass et vice-versa.
•
Quand le commutateur du Bypass passe à Manuel en
position « 2 » (Mode Bypass), les lampes s’allumeront
indépendamment de la position du sectionneur d’entrée de
l’ILUEST+. Si vous ne voulez pas que les lampes s’allument,
actionnez au préalable les protections du tableau de tête sur la
position « Off ».
•
Quand le commutateur du Bypass revient à Manuel en
position « 1 » (Mode ILUEST), les lampes seront alimentées à partir de l’ILUEST+, à condition que le sectionneur
d’entrée soit en position « On ».
35
5.2.-
INDICATIONS OPTIQUES À LED.
La figure 27 montre la disposition des indicateurs optiques de
chaque phase qui s’allument quand la fonction est activée.
a. Indication led de couleur rouge « Bypass ». Elle s’allume par
activation du Bypass, que ce soit pour une panne, une surcharge, une activation manuelle par logiciel ou passage au
mode de Bypass Manuel.
b. Indication led de couleur rouge « Alarm ». Elle s’allume avec
n’importe quelle alarme du tableau 6 même si l’appareil
ne dispose pas d’écran LCD, car les alarmes ne dépendent
pas de l’écran mais du contrôle de l’appareil.
c. Indication led de couleur verte « Statut ». Nominal sur « On »,
Économie sur « Off » et appareil Rampe clignotant.
d. Indication led de couleur orange « Communications ». Occupé
si elle clignote.
e. Indicationleddecouleurorange« LocalBypass ».Elles’allumeen
activant l’ordre à travers le module (OEM) ou le concentrateur (BM491*) dans des exécutions (T) ou (I).
f. Indication led de couleur orange « Local saving ». Elle s’allume en
activant l’ordre à travers le module (OEM) ou le concentrateur (BM491*) dans des exécutions (T) ou (I).
5.3.-
RÉGLAGES.
• Les réglages pour l’utilisateur sont les paramètres de l’ILUEST+.
Pour voir o changer ceux prédéfinis par défaut pour les adapter à
l’installation, aller à l’écran 10.1 (0000) NORMAL et introduire la
clé d’accès d’utilisateur. Pour ce faire, procéder comme il suit :
ˆˆ En partant de l’écran 0.1, appuyer 10 fois sur la touche
d’avance (ç) jusqu’à arriver à l’écran 10.1.
ˆˆ Appuyer
ˆˆ Les caractères seront en mode clignotant.
ˆˆ Appuyer sur les touches (ç) ou (æ) pour changer les chiffres et sur celles de (â) ou (á) pour changer de chiffre
jusqu’à introduire la clé (0500).
ˆˆ Appuyer sur ( ) pour valider.
• Après avoir introduit la clé correcte, (0500) PROGR., il est possible de changer les paramètres de l’ILUEST+. Pour cela, à
partir de l’écran 0.1, appuyer 5 fois sur la touche d’avance (ç)
jusqu’à arriver à l’écran 5.1 « PARAMÈTRES ILUEST » (Cf. carte
des écrans écran LCD de la figure 17).
• Appuyer sur la touche (â) pour accéder à l’écran 5.2 « TYPE
DE RÉGLAGE ». De là, il est possible de sélectionner que les
réglages soient (GLOBAL), même réglage pour les trois modules
des trois phases ou (INDIVIDUEL), réglage pour chacun des modules.
Pour sélectionner (GLOBAL) ou (INDIVIDUEL), appuyer sur la
touche ( ) de l’écran 5.2 « TYPE DE RÉGLAGE », le (GLOBAL)
ou (INDIVIDUEL) clignoteront alors. Pour modifier la sélection,
appuyer sur la touche (â) ou (á) pour passer de l’un à l’autre
et ( ) pour valider la sélection.
Si vous choisissez (INDIVIDUEL), vous devez sélectionner le
module à programmer (1 (R), 2 (S) ou 3 (T)) avec chacun des
paramètres en appuyant sur ( ).
• En sélectionnant un type de lampe de l’écran 5.3., tous les para36
mètres préprogrammés par défaut pour ce type de lampe seront
réglés. Après avoir choisi un type de lampe il est possible de modifier n’importe lequel des paramètres (tension de démarrage,
durée état de démarrage, tension nominale, tension d’économie
1, tension d’économie 2) et les adapter à l’installation.
Fig. 27.
Indications optiques (leds) et panneau de contrôle avec écran LCD.
MANUEL D’UTILISATEUR
6.- PANNEAU DE CONTRÔLE AVEC ÉCRAN LCD.
6.1.-
DÉFINITION DES TOUCHES ET LEUR
FONCTIONNALITÉ.
Écran LCD (Cf. figure 27).
( ) Touche « ENTER ».
( ) Touche « ESC ».
(æ) Touche curseur déplacement vers le haut (en arrière).
(ç) Touche curseur déplacement vers le bas (en avant).
(â) Touche curseur déplacement vers la droite.
(á) Touche curseur déplacement vers la gauche.
6.2.-
6.3.-
• Les touches d’avance (ç) et recul (æ), permettent d’accéder
aux écrans des différents menus de l’écran LCD, et de se déplacer librement de l’un à l’autre.
• Les touches droite (â) ou gauche (á) permettent d’accéder
aux écrans des différents sous-menus de l’écran LCD et de se
déplacer librement de l’un à l’autre.
• La touche ( ) a différentes fonctions selon le menu dans lequel nous nous trouvons :
ˆˆ Entrée dans les sous-menus. En appuyant sur la touche
( ) pour activer la fonction de modification, les valeurs
sur l’écran clignotent. Les touches (â) - (á) permettent
de sélectionner le caractère à modifier et les touches (ç)
- (æ) de sélectionner la valeur. Pour valider, appuyer sur
( ). Le champ suivant clignotera ; pour continuer à modifier, procéder de la même manière ou appuyer sur ( )
pour quitter.
ˆˆ Validation des mesures ou paramètres.
• En appuyant sur la touche ( ) à partir de n’importe quel point
des sous-menus, nous revenons directement à l’écran de début
(Écran 0.1), à moins que nous soyons dans l’un des écrans du
menu « Paramètres » pour en modifier un et dans lequel nous
devons appuyer une fois sur la touche ( ) pour que le paramètre qui clignote cesse de le faire et une deuxième fois pour
revenir à l’écran de début.
• Notes reliées à l’écran de la figure 29 :
ˆˆ Dans certains écrans, un certain nombre de caractères « – ».
Chacun correspond à un chiffre et la longueur maximum du
champ sera donc déterminée par ce nombre.
12:39
Niveau de
sécurité
07-05-08
(*)
â
Écran 0.1
DESCRIPTION DES ÉCRANS.
6.3.1.- Menu écran « Début ».
FONCTIONS DE BASE DES TOUCHES DU
SYNOPTIQUE.
SORTIE NOMINALE â
ˆˆ Chacune sera identifiée par une numérotation située à la
base droite de chaque écran et qui n’est incluse que comme
référence corrélationnelle pour sa description ou explication
ultérieure.
ˆˆ Une autre inscription indique les écrans cachés de programmation au moyen de la saisie du mot de passe (0500) dans
l’« écran 10.1 ». Ce niveau de sécurité évite que des personnes non autorisées puissent altérer un réglage ou une
programmation.
ECONOMIE
(OFF)
Écran 0.1
Écran de base qui apparaît en mettant l’appareil en marche y qui
affiche l’heure, la date et l’état de l’appareil. C’est aussi l’écran qui
apparaît en appuyant sur ( ) pour quitter l’un des autres menus ou
sous-menus du panneau du contrôle avec écran LCD.
Écran 0.2
Il permet d’activer ou de désactiver la fonction Économie et/ou
Arrêt manuel (Arrêt M.), ce qui modifie l’état de l’appareil.
Écran 0.3
Il affiche l’état des communications pour chacun des modules/
phases :
• 0 = N’est pas occupé.
• 1 = Occupé.
• Et le nombre de modules qui sont en communication est indiqué
dans la marge inférieure droite.
6.3.2.- Menu « Mesures » (Écran 1.1).
Pour y accéder à partir de l’écran de début, appuyer une fois sur la
touche d’avance (ç). La touche (â) permet d’accéder aux écrans
des différents sous-menus de celui-ci et de se déplacer librement
de l’un à l’autre avec les touches (â) o (á).
Le chiffre qui apparaît dans la marge supérieure droite de chaque
sous-menu indique le numéro du module auquel appartiennent les
mesures affichées. Une phase déterminée correspond à chacun : 1
phase R, 2 phase S et 3 phase T.
Pour activer l’affichage des mesures d’un module donné, appuyer
sur ( ), sélectionner le numéro du module avec les touches (ç)
ou (æ) et valider avec ( ). Appuyer ensuite sur ( ) pour quitter
et appuyer sur (ç) pour revenir au menu « Mesures ».
ARRÊT M.
â
ETAT COMM.
(OFF) â
á
000000111
Écran 0.2
(3)
á
Écran 0.3
Numérotation
écrans
Fig. 28. Anotations de réference concernant les écrans.
SALICRU
37
Écran 1.2
Sous-menu tension et fréquence d’entrée.
6.3.4.- Menu « Historique » (Écran 3.1).
Écran 1.3
Sous-menu tension et courant de sortie fournie à la charge.
Écran 1.4
Sous-menu puissance apparente (kVa) et active (kW) fournie à la
charge, ainsi que le caractère de celle-ci (Résistive, L = Inductive,
C = Capacitive) avec son facteur de puissance.
Écran 1.5
Sous-menu pourcentage de charge et économie que réalise
l’appareil en fonction des tensions d’entrée et sortie.
Écran 1.6
Sous-menu température inducteur (IND) et dissipateur (D). Selon
puissance de l’appareil, il aura un seul dissipateur et une valeur négative sera alors affichée.
Pour y accéder depuis l’écran de début, appuyer 3 fois sur la touche
d’avance (ç). La touche (â) permet d’accéder aux différents
écrans de registres d’incidents en commençant par le plus récent
de l’historique (maximum 200 registres) et en pouvant se déplacer
librement de l’un à l’autre avec les touches (â) ou (á).
S’il n’y a pas de registre, il ne sera pas possible d’avancer avec la
touche (ç).
Écran 3.2
Il permet d’effacer l’historique d’événements.
Écran 3.3
Exemple de registres d’incidents de l’appareil : jour (mm/aa), si
l’alarme s’est activée ou désactivée (ACT/DES), numéro du module
concerné (M:), heure alarme alarma (hh:mm).
6.3.5.- Menu «Paramètres générales» (Écran 4.1).
Écran 1.7
Sous-menu version du firmware du contrôle du module.
6.3.3.- Menu « Alarmes » (Écran 2.1).
Pour y accéder depuis l’écran de début, appuyer 2 fois sur la touche
d’avance (ç). La touche (â) permet de voir l’alarme active la plus
récente et il est possible se déplacer librement dans la liste d’alarmes
et de l’une à l’autre avec les touches (â) ou (á).
S’il n’y a pas d’alarmes, il ne sera pas possible d’avancer avec la
touche (â). La figure 29 ne représente qu’une seule alarme en guise
d’exemple mais, dans la pratique, nous pouvons en voir plusieurs, celles qui sont actives et ordonnées par l'ordre d'arrivée. Le tableau 6
montre toutes les alarmes pouvant être affichées sur l’écran LCD.
Écran 2.2
Exemple : Alarme active et numéro des modules dans lesquels elle
s’y trouve.
Représentation sur écran LCD
Description
SURCHARGE
Alarme surcharge sortie
BYPASS
Alarme Bypass
V.ENTRÉE BASSE
Alarme tension d’entrée basse
V.ENTRÉE HAUTE
Alarme tension d’entrée haute
V.SORTIE BASSE
Alarme tension de sortie basse
V.SORTIE HAUTE
Alarme tension de sortie haute
TEMP. 1 HAUTE
Alarme température 1 haute (dissipateur)
TEMP. 2 HAUTE
Alarme température 2 haute (inducteur)
P. DEVICE ERR. 1
Désaturation IGBTs série
P. DEVICE ERR. 2
Désaturation IGBTs parallèle
ERREUR BYPASS
Alarme erreur Bypass
ALM.VENTILATEUR
Alarme erreur ventilateur
ALARME BLOCAGE
Alarme appareil bloqué
BYPASS MANUEL
Alarme Bypass manuel
ALARME GÉNÉRALE
Alarme générale
Tableau 6 Liste des alarmes pouvant être affichées sur l’écran LCD
38
Pour y accéder depuis l’écran de début, appuyer 4 fois sur la touche
d’avance (ç). La touche (â) permet d’accéder aux différents
écrans de paramètres généraux et il est possible de s’y déplacer
librement de l’un à l’autre avec les touches (â) ou (á).
Écran 4.2
Il concerne l’horloge de l’appareil. Il peut être mis à l’heure en considérant sa structure de (hh:mm:ss), régler l’horaire d’été (DST) ou
hors de l’horaire d’été (--), régler la date (jj:mm:aa) et le jour de la
semaine.
Écran 4.3
Il permet de modifier le contraste de l’écran pour un affichage optimal.
Écran 4.4
Changement de langue : Espagnol, Anglais.
Écran 4.5
Il concerne les paramètres des communications avec les modules
de l’ILUEST+.
Écran 4.6
Il concerne les paramètres des communications externes par RS-232.
Écran 4.7
Il concerne les paramètres des communications externes par RS-485.
6.3.6.- Menu «Paramètres ILUEST+» (Écran 5.1).
Tous les écrans de ce menu restent cachés par défaut et il faut introduire le mot de passe (0500) dans l’ « écran 10.1 » pour réaliser une
modification. Ce niveau de sécurité évite que des personnes non autorisées puissent altérer un réglage ou une programmation établie.
Pour y accéder depuis l’écran de début, appuyer 5 fois sur la touche
d’avance (ç). La touche (â) permet d’accéder aux différents écrans
de paramètres programmables de l’ILUEST+, et il est possible de se
déplacer librement de l’un à l’autre avec les touches (â) ou (á).
MANUEL D’UTILISATEUR
Écran 5.2
Il permet de choisir entre un réglage GLOBAL pour les trois modules à la fois ou INDIVIDUEL module par module. Quand le réglage
GLOBAL est sélectionné, nous agissons sur le programme du panneau de contrôle LCD et en sélectionnant l’INDIVIDUEL nous agissons sur le programme résidant dans le contrôle de chacun des
modules de l’appareil.
Écran 5.3
Paramètres préétablis pour chaque type de lampe (sodium haute
pression HP, sodium basse pression LP, mercure haute pression HP,
mercure basse pression LP (fluorescentes) et halogénures métalliques). En sélectionnant un type de lampe, nous sélectionnons implicitement des valeurs préétablies de tension de démarrage nominale
et économie.
Écran 5.4
Tension et durée de l’état de démarrage. Il est possible de modifier
individuellement n’importe lequel des paramètres pour les adapter
à l’installation.
Écran 5.5
Tension nominale et d’économie. Il est possible de modifier individuellement n’importe lequel des paramètres pour les adapter à
l’installation.
Écran 5.6
Niveau (tension) d’économie 2. Le paramètre peut être modifié
pour l’adapter à l’installation.
Écran 5.10
Cet écran permet de sélectionner le mode INDIVIDUEL des réglages,
ce qui permet de modifier chacun des paramètres pour chacun des
modules (1, 2 ou 3) correspondant aux phases R-S-T :
• Tension de démarrage et durée de celle-ci (Écran 5.11).
• Tension nominale et d’économie (Écrans 5.12).
• Niveau (tension) d’économie 2 (Écran 5.13).
6.3.7.- Menu «Programmation relais» (Écran 6.1).
Tous les écrans de ce menu restent cachés par défaut et il faut
introduire le mot de passe (0500) dans l’« écran 0.1 »» pour réaliser
une modification. Ce niveau de sécurité évite que des personnes
non autorisées puissent altérer un réglage ou une programmation
préétablie.
Pour y accéder depuis l’écran de début, appuyer 6 fois sur la touche
d’avance (ç). La touche (â) permet d’accéder aux différents
écrans de programmation de relais du concentrateur BM491* et
il est possible de se déplacer librement de l’un à l’autre avec les
touches (â) ou (á).
Écrans 6.2 à 6.9
Il est possible d’associer à chacune des alarmes un des relais de
la carte BM491*, de sorte que quand l’alarme s’active, le relais associé est excité.
6.3.8.- Menu «Programmateur horaire» (Écran 7.1).
Pour y accéder depuis l’écran de début, appuyer 7 fois sur la touche
d’avance (ç). La touche (â) permet d’accéder aux différents
écrans du programmateur horaire et il est possible de se déplacer
librement de l’un à l’autre avec les touches (â) ou (á).
Le programmateur horaire peut être activé pour automatiser la mise
en marche et l’arrêt quotidien de l’appareil, ainsi que le passage à
économie et nominale. La programmation horaire peut être réalisée
pour tous les jours de la semaine et peut être individualisée au jour
de la semaine souhaité.
Il est aussi possible de choisir que la mise en marche et l’arrêt soient
activés par l’horloge astronomique, de sorte que ce ne soit pas à une
heure fixe mais que cela dépende de l’époque de l’année (l’horloge
astronomique calcule l’heure du lever et du coucher de soleil pour
chaque jour de l’année à partir de coordonnées géographiques).
Écran 7.2
Il est possible de choisir entre activer (OUI) ou pas (NON) le programmateur horaire. En sélectionnant OUI, l’appareil démarrer et
s’arrête et passe d’économie à nominale.
Écran 7.3
Il est possible de sélectionner les jours de la semaine qui agiront sur
une programmation donnée : chacun des jours de la semaine, du lundi
au vendredi, samedi et dimanche, du lundi au dimanche et 10 jours
spéciaux. Il est possible de choisir quels jours de la semaine + 10
jours spéciaux seront touchés par la programmation faite. Le type
de cycle de fonctionnement est SIMPLE, c’est-à-dire, On (mise en
marche à Nominale) – Économie 1 - Nominale - Off (hors service).
Écran 7.4
L’horloge astronomique (OUI/NON) peut être activée pour que la
mise en marche et l’arrêt soient variables selon la durée du jour et
conformément à l’époque de l’année.
Écran 7.5
Heure à laquelle il se mettra en marche (si l’horloge astronomique N’EST
PAS activée) et heure à laquelle il passera de Nominale à Économie 1.
Écran 7.6
Heure à laquelle il passera d’Économie 1 à Nominale et heure à
laquelle il s’arrêtera (si l’horloge astronomique N’EST PAS activée).
Écran 7.10
Il est possible de sélectionner les jours de la semaine qui agiront sur
une programmation donnée, Il est possible de sélectionner les jours
de la semaine qui agiront sur une programmation donnée : chacun
des jours de la semaine, du lundi au vendredi, samedi et dimanche,
du lundi au dimanche et 10 jours spéciaux. Il est possible de choisir
quels jours de la semaine + 10 jours spéciaux seront touchés par la
programmation faite. Le type de cycle de fonctionnement est DOUBLE (1), c’est-à-dire, On (mise en marche à Nominale) - Économie
1 – Économie 2 – Économie 1 - Nominale - Off (hors service).
Écran 7.11
L’horloge astronomique peut être activée (OUI/NON) pour que la
mise en marche et l’arrêt soient variables selon la durée du jour et
conformément à l’époque de l’année.
SALICRU
39
40
MANUEL D’UTILISATEUR
(*1)
(*1)
Écran 3.1
â
Écran 4.1
Continue à la
page suivante
(voir Écran 7.1).
ç
â
á
â
á
* PROGRAMATION *
* DE RELAIS * â
Écran 6.1
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
ç
Écran 5.1
* PARAMETRES *
* ILUEST * â
ç
* PARAMETRES *
* GENERALES * â
ç
â
Écran 2.1
* HISTORIQUE *
ç
* ALARMES *
ç
â
Écran 1.1
* MESURES *
ç
Écran 0.1
12:39 07-05-08
SORTIE NOMINALE â
Écran 5.2
TYPE DE REGLAGE
( -GLOBAL- ) â
Écran 4.2
12:57:47 (DST)
06-05-2008 MARâ
(*1)
Écran 6.8
â
Écran 6.2
BLOCAGE ... : – –
BYP.MANUEL: – –
(*1)
â
Écran 5.11
SURCHARGE: – –
BYPASS ... : – –
(*1)
DEMARRAGE: 205V
2
Duration:
2m
â
(*1)
Écran 3.2
EFFACER
HISTORIQUE (NO)â
Écran 2.2
%
â
Écran 1.8
TEMP. ARMOIRE
–6 ºC
á
Écran 1.2
2
49,9Hz â
Écran 0.2
ARRÊT M.
(OFF) â
BYPASS MANUEL
IL: 1 2 3
(*1)
ENTRÉE:
228V
ECONOMIE
(OFF)
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
â
Écran 5.3
LAMPE
(Sodium HP)
Écran 4.3
CONTRAST LCD
 â
Écran 3.3
M:3
á
Écran 5.12
Écran 6.3
(*1)
Écran 6.9
ALARME GENERALE ... : – – á
(*1)
ENTR.BAISSE: RL3 ENTR.HAUTE: RL2 â
(*1)
NOMINALE: 220V
2
ECONOMIE: 187V â
(*1)
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
Écran 4.4
LANGUE
ESPAGNOLE â
Écran 5.4
(*1)
â
Écran 6.4
SORT.BAISSE: – –
SORT.HAUTE: – –
Écran 5.13
NIVEAU ECONOMIE 2
187V
á
(*1)
(*1)
â
á
â
á
CHARGE: 43%
ECONOMIE: 7%
Écran 1.5
2
â
â
á
IND.: 29ºC
D:
37ºC
â
á
â
á
â
á
Écran 4.5
* ILUEST * -0N9600 MDBS (01) â
Écran 5.5
(*1)
Écran 6.5
TEMP1 HAUTE: – –
TEMP2 HAUTE: – – â
(*1)
NOMINALE: 220V
ECONOMIE: 187V â
(*1)
â
á
â
á
â
á
Écran 4.6
*RS-232 * -0N9600 MDBS (01) â
Écran 1.6
2
–33ºC â
(*1)
DS.IGBT(S): – –
DS.IGBT(P): – –
Écran 6.6
â
Écran 5.6
NIVEAU ECONOMIE 2
187V
â
(*1)
(*1)
(Liste des derniers 200 évènements, en commençant par le plus récent).
DEMARRAGE: 205V
Duration:
2m
â
(*1)
••••
Écran 1.4
2,1kVA (L)
2
1,7kW
PF:0,83 â
Voir tableau 2, de la liste d'alarmes).
Écran 1.3
2
9,7A â
06-05 (DES)
12:56 13-M.BYP.
••••
SORTIE:
221V
á
Écran 0.3
ETAT COMM.
000000111 (3)
â
á
â
á
â
á
â
á
Écran 5.10
TYPE DE REGLAGE
( -INDIVIDUEL- ) â
Écran 4.7
*RS-485 * -0FF9600 MDBS (05) á
Écran 1.7
Version
M:2
01.04.03E06 â
(*1)
Écran 6.7
ERREUR BYP.: – –
VENTILATEUR: – – â
(*1)
(*1)
SALICRU
41
ç
Écran 9.1
Écran 10.1
......................
(0000) NORMAL â
ç
* COMPTEURS *
* D'ENERGIE * â
Écran 8.1
* HORLOGE *
* ASTRON * â
ç
Écran 7.1
* PROGRAMATEUR *
* HORAIRE * â
â
á
â
á
â
á
â
á
â
â
á
Écran 10.2
Version
01.01.09E08
Écran 9.2
Nominale: 00001h 000000001.8kWh â
Écran 8.2
Coucher: 20:54 Lever.: 06:41
Écran 7.2
Activer Prog.
Horaire (SI)
Fig. 29. Carte d'écrans du synoptique avec LCD.
ç
Vient de la page
antérieure
(voir Écran 6.1).
â
á
â
á
â
á
ç
â
Lon.: 2º 10’ Lat.: 41º 24’
Écran 9.3
Econ1: 00000h 000000000.0kWh â
Écran 8.3
â
Écran 7.20
â
Écran 7.10
Jour: Lundi-Dim Prog.: DOUBLE (2)
ç
â
Écran 7.3
Jour: Lundi-Dim Prog.: DOUBLE (1)
(*1)
Jour: Lundi Prog.: SIMPLE
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
Écran 7.4
i
Écran 9.4
Econ2: 00000h
000000000.0kWh á
Écran 8.4
Zenit: OFICIAL GMT: 1
â
Écran 7.25
Econ 1
05:00 â
Écran 7.21
H.ASTRONOMIQUE
NON
 (SI)  â
Écran 7.11
H.ASTRONOMIQUE
NON
 (SI)  â
Econ 2
01:00
(*1)
H.ASTRONOMIQUE
NON
 (SI)  â
Écran 8.5
á
Écran 7.26
– OFF –
07:41 á
Écran 7.22
Econ 1
23:00 â
Écran 7.12
Econ 1
23:00 â
Écran 7.5
Econ 1
23:00 â
Offset ON: Om
OFF:
Om
Nominale
07:00
– ON –
20:54
– ON –
20:54
(*1)
– ON –
20:54
â
á
â
á
â
á
Econ 2
01:00
Econ 2
01:00
Nominale
07:00
Écran 7.23
Econ 1
05:00 â
Écran 7.13
Econ 1
05:00 â
Écran 7.6
– OFF –
07:41 á
â
á
â
á
Nominale
06:00
Nominale
07:00
Écran 7.24
Econ 1
99:99 â
Écran 7.14
– OFF –
07:41 á
(*1) Indique qu'ils sont écrans de programmation, caches au moyen du mot de passe.
â
á
â
á
â
á
â
á
â
á
Écran 7.12
Heure à laquelle il se mettra en marche (si l’horloge astronomique
N’EST PAS activée) et heure à laquelle il passera de Nominale à
Économie 1.
Écran 7.13
Heure à laquelle il passera d’Économie 1 à Économie 2 et heure à
laquelle il passer d’Économie 2 à Économie 1.
Écran 7.14
Heure à laquelle il passera d’Économie 1 à Nominale et heure à
laquelle il s’arrêtera (si l’horloge astronomique N’EST PAS activée).
Écran 7.20
Il est possible de sélectionner les jours de la semaine qui agiront sur
une programmation donnée, chacun des jours de la semaine, du lundi
au vendredi, samedi et dimanche, du lundi au dimanche et 10 jours
spéciaux. Il est possible de choisir quels jours de la semaine + 10
jours spéciaux seront touchés par la programmation faite. Le type de
cycle de fonctionnement est DOUBLE (2), c’est-à-dire, qu’il reproduit
deux fois de suite le programme DOUBLE (1) sans passer par Off.
Écran 7.21
L’horloge astronomique peut être activée (OUI/NON) pour que la
mise en marche et l’arrêt soient variables selon la durée du jour et
conformément à l’époque de l’année.
Écran 7.22
Heure à laquelle il se mettra en marche (si l’horloge astronomique
N’EST PAS activée) et heure à laquelle il passera de Nominale à
Économie 1.
Écran 7.23
Heure à laquelle il passera d’Économie 1 à Économie 2 et heure à
laquelle il passera d’Économie 2 à Économie 1.
Écran 7.24
Heure à laquelle il passera d’Économie 1 à Nominale et heure à
laquelle il passera de Nominale à Économie 1.
Écran 7.25
Heure à laquelle il passera d’Économie 1 à Économie 2 et heure à
laquelle il passera d’Économie 2 à Économie 1.
Écran 7.26
Heure à laquelle il passera d’Économie 1 à Nominale et heure à
laquelle il s’arrêtera (si l’horloge astronomique N’EST PAS activée).
6.3.9.- Menu «Horloge astronomique» (Écran 8.1).
Tous les écrans de ce menu restent cachés par défaut et il faut
introduire le mot de passe (0500) dans l’« écran 10.1 » pour réaliser
une modification. Ce niveau de sécurité évite que des personnes
non autorisées puissent altérer un réglage ou une programmation
préétablie.
Pour y accéder depuis l’écran de début, appuyer 8 fois sur la touche
d’avance (ç). La touche (â) permet d’accéder aux différents
écrans de l’horloge astronomique et il est possible de se déplacer
librement de l’un à l’autre avec les touches (â) ou (á).
42
Écran 8.2
Heure du coucher du soleil et de lever du soleil. Données calculées
par l’horloge astronomique, selon la situation géographique où est
installé l’appareil (valeurs saisies dans l’ 8.3), le jour de l’année et le
GMT (valeur écran 8.4).
Écran 8.3
Situation géographique de la ville ou localité où est installé
l’ILUEST+. Les coordonnées géographiques de longitude et latitude
en degrés et secondes peuvent être obtenues d’un GPS, une carte,
Internet, et être saisies dans cet écran.
Écran 8.4
Zone horaire par rapport au Méridien de Greenwich. Sélectionner
zénith : OFFICIEL, CIVIL, NAUTIQUE ou ASTRONOMIQUE.
GMT (Temps Moyen de Greenwich) : En Espagne l’horaire par rapport à GMT est GMT+1.
Écran 8.5
Offset (retard en positif ou négatif) pour l’heure de mise en marche
« On » et arrêt « Off » de l’ILUEST+. Il est possible de saisir la valeur
pertinente pour avancer ou retard un certain nombre de minutes
pour le démarrage et/ou l’arrêt de l’appareil et par conséquent de
l’éclairage.
i
Relative au zénith : Officiel, civil, nautique ou astronomique.Lever et Coucher font généralement référence au
moment où la partie supérieure du disque solaire est juste sur
l’horizon. Nous devons donc considérer aussi le semi-diamètre du
disque solaire qui a 16 minutes d’arc.
Le lever et le coucher ont ainsi lieu quand le soleil a une hauteur de
-0°50' (34' pour la réfraction et 16' de plus pour le semi-diamètre du
disque). Ceci correspond au crépuscule officiel.
Tant que l’atmosphère reflète la lumière du soleil, le ciel ne
s’assombrit pas instantanément lors du coucher, c’est la période
du crépuscule. Pendant le crépuscule civil, il y a encore assez de
lumière pour réaliser des activités extérieures ; il en est ainsi jusqu’à
ce que la hauteur du soleil soit de -6°.
Pendant le crépuscule nautique, il y a suffisamment d’obscurité
pour voir les étoiles les plus brillantes, mais suffisamment de lumière pour voir l’horizon, en activant les navigateurs pour mesurer
les hauteurs stellaires ; il en est ainsi jusqu’à ce que la hauteur du
soleil soit de -12°.
Pendant le crépuscule astronomique, il y a dans le ciel trop de lumière encore pour réaliser des observations astronomiques fiables ;
il en est ainsi jusqu’à ce que la hauteur du soleil soit de -18°.
Une fois que le soleil est en dessous de 18° par rapport à l’horizon,
on parle d’obscurité astronomique. Le même schéma de crépuscule se répète à l’inverse jusqu’au Lever. En été, le crépuscule
astronomique se prolonge toute la nuit aux endroits dont la latitude
dépasse 49°.
Recommandation : pour une utilisation normale de l’Horloge astronomique de l’ILUEST+, nous recommandons d’activer l’option
« Zen » sur « Off » (Officiel).
MANUEL D’UTILISATEUR
6.3.10.- Menu «Compteurs d'énergie» (Écran 9.1).
Pour y accéder depuis l’écran de début, appuyer 9 fois sur la touche
d’avance (ç). La touche (â) permet d’accéder aux différents
écrans du compteur d’énergie et il est possible de se déplace librement de l’un à l’autre avec les touches (â) ou (á). À travers ce
menu, il est possible de vérifier les heures de fonctionnement dans
chaque état (Nominale, Économie 1 et Économie 2), ainsi que les
consommations cumulées en kWh dans chacun.
Écran 9.2
Nombre d’heures et kWh cumulés, l’appareil en état de Nominale.
Écran 9.3
Nombre d’heures et kWh cumulés, l’appareil en état d’Économie 1.
Écran 9.4
Nombre d’heures et kWh cumulés, l’appareil en état d’Économie 2.
6.3.11.- Menu «Mot de passe» (Écran 10.1).
Pour y accéder depuis l’écran de début, appuyer 10 fois sur la touche
d’avance (ç). La touche (â) permet d’accéder à l’écran suivant de
ce menu et il est possible de se déplacer de l’un à l’autre avec les
touches (â) ou (á).
Saisir la clé d’accès « Mot de passe » (0500) dans cet écran pour
accéder à la programmation ou modification de données restreintes
(écrans indiqués sous celles-ci dans la figure 20 avec (*1)).
Écran 10.2
Version du firmware de l’écran.
SALICRU
43
7.- MAINTENANCE, GARANTIE ET SERVICE.
7.1.-
GUIDE ÉLÉMENTAIRE DE MAINTENANCE.
Les principales directives pour une maintenance correcte ressemblent à celle que notre Service et Support Technique appliquent
dans la modalité de maintenance Préventive (Cf. point 7.5).
7.2.-
GUIDE DE PROBLÈMES ET SOLUTIONS (F.A.Q.).
En cas de dysfonctionnement de l’appareil, et avant de contacter le
Service et Support Technique (S.S.T.), l’utilisateur peut tenter de
résoudre le problème par ses propres moyens si les symptômes son
l’un des suivants:
7.2.1.- Si l’appareil ne se met pas en marche.
Vérifier que :
• La tension d’entrée est correcte. Sinon :
ˆˆ Vérifier que les protections de l’installation sont en position
« On ».
ˆˆ Vérifier que le contacteur de l’installation est sur « On ».
Vérifier que :
–– Le commutateur de la commande manuel-automatiqueoff, n’est pas sur « Off ».
–– La programmation de l’écran (il est possible de sélectionner programmateur NON et l’appareil devrait être
en marche).
ˆˆ Vérifier que le sectionneur d’entrée est en position « On »
(seulement dans les exécutions (T) ou (I)).
7.2.2.- Si l’appareil se met en Bypass.
Vérifier que:
• L’ordre de passage forcé à By-pass n’est pas activé sur les
bornes d’aucun module.
• L’ordre de passage forcé à By-pass n’est pas activé sur les
bornes du concentrateur BM491*.
• « Arrêt M » n’est pas sur « On » sur l’écran.
7.3.-
REMPLACEMENT D’UN MODULE DE L’ENSEMBLE
ILUEST+.
Avant de détailler les pas à suivre pour remplacer un module dans un
système triphasé, il faut parler brièvement du sectionneur d’entrée
non disponible dans l’exécution (OEM) et le Bypass manuel optionnel qui peut être incorporé d’origine ou installé par l’utilisateur
selon le schéma de la figure 11.
S’ils ne sont pas présents, et aussi s’il s’agit d’un appareil monophasé ou triphasé, suivre le pas suivant décrit dans la procé44
dure. Nonobstant, si le By-pass manuel n’est pas présent, il ne sera
pas possible de continuer à alimenter les luminaires pendant les
pannes ; l’appareil devra donc être complètement arrêté et il faudra
remplacer ainsi le module, en respectant les autres pas établis.
Nous détaillons ci-après les actions à réaliser pour un ILUEST+
triphasé incorporant le sectionneur (4) et le Bypass manuel (7). Procéder selon la description du paragraphe précédent :
1. Pour retirer un module (0*).
• Dans des appareils en exécution (I), ouvrir la porte frontale (Pf)
avec la clé fournie. À la fin des travaux à réaliser, refermer la
porte (Pf).
• Mettre l’appareil en Bypass de maintenance. Commutateur (7)
en position « Bypass ».
• Actionner le sectionneur d’entrée (4) de l’appareil sur la position
« Off ». Dans des appareils sans ce sectionneur, il faudra actionner sur « Off » l’interrupteur magnétothermique de protection de l’ILUEST+, les charges (luminaires) restant ainsi sans
approvisionnement électrique.
• Déconnecter le câble plat des communications et 10 voies (Fc),
du connecteur (Cb) du module (0*) en panne situé à la partie
inférieure de chacun de ceux-ci.
• Retirer les vis (t1) qui fixent le couvercle de bornes (Tb) puis
retirer ce dernier (dans des appareils en exécution (T) ou (I)).
• Retirer la vis (t 2) qui fixe le couvercle (Tm) du module, le séparer
légèrement de l’appareil à la partie inférieure et tirer vers le toit
(2 cm environ) jusqu’à ce qu’il sorte de son emboîtement.
• Retirer les câbles de connexion du bloc de bornes du module
(0*) concerné.
• Retirer la vis (t 3) qui fixe le module :
ˆˆ S’il s’agit d’un seul module (OEM) (appareil monophasé) et retirer les deux vis (t3) de fixation du support supérieur et desserrer légèrement les deux inférieures puis retirer le module.
ˆˆ Pour n’importe quel module (OEM) appartenant à un système
triphasé, retirer les deux vis (t3) de fixation du support inférieur
et décrocher le module du support supérieur en le soulevant
légèrement vers le toit (4 cm environ) puis le retirer.
2. Pour remplacer un module (0*).
• Vérifier qu’il n’y a pas de tension dans les câbles de connexion
du module (0*).
• Placer le module (0*) dans sa position et, de manière inverse,
procéder à le fixer à la base qui l’accrochait au précédent.
• Connecter les câbles de connexion du bloc de bornes du module
(0*) concerné.
• Retirer la vis (t 2) qui fixe le couvercle (Tm) du nouveau module, le séparer légèrement de l’appareil à sa partie inférieure
et tirer vers le toit (2 cm environ) jusqu’à ce qu’il sorte de son
emboîtement.
• Vérifier la direction des communications du nouveau module à
insérer dans un appareil triphasé. Dans un appareil monophasé,
il n’est pas nécessaire d’effectuer ce pas.
Avec le micro-switch SW1 de la carte BM510* (Cf. figure 30),
sélectionner la direction appropriée comme nous le décrivons
ci-après :
ˆˆ Dans un système triphasé, la direction de chaque module
MANUEL D’UTILISATEUR
•
•
•
•
•
•
•
•
•
est établie de gauche à droite, l’appareil vu de face, comme
1-2-3 et correspond aux phases R-S-T.
Par exemple :
En cas de défaillance du module le plus à droite (phase T), le
module remplaçant devra avoir la direction 3 assignée (Cffigure 30) pour sa communication correcte avec le reste de
l’appareil.
Connecter le câble plat du bus de communications et 10 voies
(Fc) au connecteur (Cb) du module (0*) en panne et situé à la
partie inférieure de chacun.
Actionner le sectionneur d’entrée (4) de l’appareil sur la position
« On ». Dans des appareils sans ce sectionneur, il faudra actionner
sur « On » l’interrupteur magnétothermique de l’ILUEST+.
Vérifier que l’ILUEST+ démarre correctement.
Vérifier la tension de sortie aux bornes du nouveau module (0*).
Vérifier le fonctionnement correct de l’ensemble.
Actionner le sectionneur d’entrée (4) de l’appareil sur la position « Off ». Dans des appareils sans ce sectionneur, il faudra
actionner sur « Off » l’interrupteur magnétothermique de
l’ILUEST+, ce qui laissera les charges (luminaires) sans approvisionnement électrique.
Placer le couvercle (Tm) du nouveau module et le fixer avec la
vis (t 2).
Actionner le sectionneur d’entrée (4) de l’appareil sur la position « On ».Dans des appareils sans ce sectionneur, il faudra
actionner sur « On » l’interrupteur magnétothermique de protection de l’ILUEST+.
Vérifier que l’ILUEST+ démarre correctement.
Dans des appareils incorporant le commutateur de By-pass manuel,
le mettre en mode de travail tension de sortie à partir de l’ILUEST+.
Commutateur (7) en position « Stabilisateur ».
Si le module (0*) à changer est le central avec le panneau de contrôle LCD (12) et ce dernier fonctionne bien, l’écran du (12) du
module défectueux peut être facilement retiré et placer le nouveau
nodule car sa modularité le permet.
• Retirer la vis (t 2) qui fixe le couvercle (Tm) du nouveau module, le séparer légèrement de l’appareil à sa partie inférieure
SW1-1
SW1-2
1
OFF
OFF
2
ON
OFF
3
OFF
ON
SW1-2
SW1-1
ON
OFF
Direction
BM510*00
et tirer vers le toit (2 cm environ) jusqu’à ce qu’il sorte de son
ancrage.
• Retirer le panneau de contrôle avec écran LCD, en tirant doucement vers le toit et retirer les connecteurs avec leurs câbles
plats respectifs.
• Placer le panneau de contrôle avec écran LCD dans le nouveau
module et insérer les connecteurs avec les câbles de connexion.
Si vous remplacez l’écran (12) ou le module avec écran LCD par un
autre, vous devez sélectionner les paramètres :
• Nbre de modules.
• Puissance de l’appareil.
• N° de fabrication.
• Réglage de l’horloge.
• Type de lampes.
• Sélections ILUEST+ souhaitées : tensions démarrage, nominale
économie,..
• Programmer horloge astronomique : coordonnées...
• Programmation horaire.
7.4.-
Conditions de la garantie.
La garantie limitée fournie par notre compagnie ne s’applique qu’à
des produits que vous acheter pour une utilisation commerciale ou
industrielle dans le déroulement normal de vos affaires.
7.4.1.- Produit couvert.
Régulateur-réducteur de flux lumineux, modèle ILUEST+.
7.4.2.- Termes de la garantie.
Nous garantissons le produit pour tout défaut des matériaux et/ou de
la main d’œuvre pour une période de 12 mois à partir de sa mise en
marche par du personnel de notre entreprise ou expressément autorisé ou pour 18 mois à partir de sa sortie d’usine, le premier des deux
faits à se produire. En cas de défaillance du produit dans la période
de la présente garantie, nous devrons réparer dans nos installations
et sans aucun coût la partie ou les parties défectueuses. Les frais de
transport et d’emballage seront pris en charge par le bénéficiaire.
Nous garantissons pendant une période non inférieure à 10 ans la
disponibilité des matériaux et pièces détachées, aussi bien de matériel que de logiciel, ainsi qu’une assistance complète pour ce qui est
des réparations, remplacements de composantes et mise à jour des
logiciels.
7.4.3.- Exclusions.
Fig. 30. Micro-switch SW1 réglage direction module.
SALICRU
Notre compagnie ne sera pas obligée par la garantie si elle
apprécie que le défaut dans le produit n’existe pas ou qu’il a été provoqué par un mauvais usage, une négligence, une installation et/ou
vérification inappropriées, des tentatives de réparation ou de modi45
fication non autorisées ou toute autre cause au-delà de l’utilisation
prévue, ou par accident, incendie, foudre ou autres dangers. Elle ne
couvrira pas non des indemnités pour dommages ou préjudices.
7.5.-
DESCRIPTION DES CONTRATS DE MAINTENANCE
DISPONIBLES ET SERVICE.
À partir de la fin de la garantie, et nous adaptant aux besoins des
clients, nous disposons de différentes modalités de maintenance :
Préventive
Elle garantit une meilleure sécurité pour la conservation et le bon
fonctionnement des appareils à travers une visite préventive annuelle au cours de laquelle des techniciens spécialisés de notre
entreprise réalisent une série de vérifications et de réglages des
systèmes :
• Mesurer et noter les tensions et courants d’entrée et de sortie
entre phases.
• Vérifier les alarmes enregistrées (cas du Pack Télégestion optionnel).
• Vérifier les lectures de l’écran numérique.
• Écran numérique : tension et intensité d’entrée, sortie et températures.
• Autres mesures.
• Vérifier l’état des ventilateurs.
• Vérifier le niveau de charge.
• Vérifier la langue sélectionnée.
• Vérifier la situation correcte de l’appareil.
• Réaliser le nettoyage général de l’appareil.
Nous garantissons ainsi le fonctionnement parfait et évitons
d’éventuelles pannes dans le futur.
Ces actions sont habituellement effectuées sans arrêter les appareils. Dans les cas où il est estimé qu’il est préférable de les arrêter,
un rendez-vous est pris avec le client pour réaliser l’intervention.
Cette modalité de maintenance couvre, dans l’horaire ouvrable, la
totalité des frais de déplacement et main d’œuvre.
• LD24HLS. Service Clientèle du lundi au dimanche, 24 heures
sur 24, 365 jours pas an. Temps de réponse, dans le deux ou
trois heures suivant la notification de la panne
Dispositions additionnelles : 1-m-cb.
• Index 1. Il indique le nombre de visites préventives annuelles. Frais de déplacement et de main d’œuvre compris, dans
l’horaire établi pour chaque modalité de maintenance, ainsi que
toutes les visites correctives nécessaires. Matériaux et batteries exclus en cas de réparation.
• Index m. Il indique l’inclusion des matériaux.
7.6.-
RÉSEAU DE SERVICES TECHNIQUES.
La couverture nationale et internationale de points de Service et
Support Technique (S.S.T.) est composée de :
À l’échelle nationale :
Madrid, Barcelone, Bilbao, Gijón, La Corogne, Las Palmas de G. Canaria, Málaga, Murcie, Palme de Majorque, Saint Sébastien, Séville,
Valence et Saragosse.
Filiales :
Andorre, France, Portugal, Hongrie, Royaume Uni, Chine, Singapour,
Uruguay et Mexique.
Reste du monde :
Danemark, Suède, Norvège, Irlande, Hollande, Belgique, Pologne,
Russie, Ukraine, Allemagne, Grèce, Rép. Tchèque, Suisse, Chili,
Pérou, Argentine, Colombie, Brésil, Équateur, Philippines, Indonésie,
Malaisie, Thaïlande, Kazakhstan, Pakistan, Arabie Saoudite, Jordanie, Koweït, Égypte, Algérie, Maroc et Tunisie.
Corrective
En cas de défaillance du fonctionnement des appareils, et en avertissant notre Service et Support Technique (S.S.T.) où un technicien
déterminera la portée de la panne et établira un premier diagnostic,
l’action corrective se met en œuvre. Les visites nécessaires à la
résolution sont illimitées et sont incluses dans les modalités de
maintenance. Ceci signifie qu’en cas de panne nous réviserons les
appareils autant de fois que nécessaire.
De plus, dans ces deux modalités, il est possible de déterminer les
horaires et temps de réponse afin de s’adapter aux besoins des
clients :
• LV8HLS. Service Clientèle du lundi au vendredi, de 9 h à 18
h. Temps de réponse, le jour même ou, maximum, dans les 24
heures suivant la notification de la panne.
• LS14HLS. Service Clientèle du lundi au samedi, de 6 h à 20 h.
Temps de réponse, le jour même ou, maximum, le jour ouvré
suivant à première heure.
46
MANUEL D’UTILISATEUR
8.- ANnEXeS.
BYPASS
Type
8.1.-
No break.
Caractéristiques
Automatique, statique et à contacteur
et indépendant par phase.
Critère d’action
Surtempérature, surcharge, panne,
défaillance sortie, activation manuelle.
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES GÉNÉRALES.
Réamorçage
Automatique par disparition de la
situation d’alarme.
Nombre de tentatives : 10 Temps entre tentatives : 8 sec.
tecHnologIE
Type
Convertisseur de haute fréquence
bidirectionnelle à IGBT, électronique,
statique, sans transformateur et avec
régulation continue de la tension de
sortie.
entree
BYPASS MANUEL (Optionnel)
Type
Commutateur rotatif tétrapolaire à 2
positions (1-2), avec superposition et
contact auxiliaire.
COMMUNICATIONS
Tension
Monophasée 230 V / Triphasée 3x400 V
(4 fils : 3 phases et neutre).
Marge de régulation
180 ÷ 220 V.
+ 25% / –7% U nominale.
+ 25% / –17% U réduite 1 (VSHP).
+ 25% / –10% U réduite 2 (VM).
Fréquence
40 ÷ 65 Hz.
Protection du module
Sectionneur d’entrée (excepte
dans exécution OEM)
Appareil
Appareil avec carte concentratrice BM491*00, version I/O
numériques (optionnel)
AUTRE COMMUNICATIONS À TRAVERS LA CARTE CONCENTRATRICE
BM491*00, VERSION AVEC I/O NUMÉRIQUES (OPTIONNEL)
Fusible d’entrée et sortie /
électroniques par température,
surcharge, panne et varistors entrée
et sortie.
Entrées
1 pour ordre d’économie.
1 pour ordre de Bypass.
5 numériques.
Sorties
Bipolaire ou tétrapolaire, selon que
l’appareil soit monophasé ou triphasé.
5 à relais (un contact commutés pour
chaque relais est fourni).
Port communication
SORTIE
Puissance modules / appareils
Voir tableau 8 à 12.
Tension
Unité de télégestion SICRES
(optionnel)
Réglable de 215 ÷ 230 V
(de série 220 V)
Précision en régulation
>±0,5%. Précision de régulation dans
des marges de régulation (tension
d'entrée 230 V +20% / –3%), meilleure
que ±0,5%.
Précision aux extrémités de la
marge
±2,5% ±2 V. Précision de la tension de
sortie hors des extrémités de régulation
(tension d'entrée 230 V ±7%) = ±2,5%
±2 V.
Tension de démarrage doux
Pré sélectionnée selon le type de lampe
et réglable.
ENVIRONNEMENTALES
Ventilation
Température de fonctionnement
Température de stockage
Forcée (Cf. débit au tableau 4).
-20°C a +40°C (pour des températures
supérieures, surdimensionner l’appareil
4 % pour chaque °C d’augmentation).
–40ºC à +55ºC.
Humidité relative
Jusqu’à 95%, sans condensation
< 1.000 m.s.n.m.
Altitude de travail
Réglage vitesse rampe
De 1 V / minute, jusqu'à 6 V / minute.
Temps moyen entre défaillances
(MTBF)
60.000 heures.
< 40 ms.
Temps moyen de réparation
(MTTR)
30 minutos.
Continuelle et indépendante par phase.
Bruit acoustique à 1 mètre
< 48dBA (avec charge typique).
Temps réponse tension sortie /
face à variation entrée
Rendement
> 95 %.
Déséquilibre entre phases
Admissible 100%.
Avec Pack de Télégestion SICRES.
Avec panneau de contrôle avec écran LCD
Ou avec logiciel de PC.
Surcharge admissible
120 % pendant 1 minute.
Facteur de puissance admissible
Distorsion harmonique totale
Interface de communication pour réseaux
Ethernet avec protocole TCP-IP et SNMP,
modem GSM / GRPS, modem RTC.
L’unité SICRES a besoin de l’unité
de connexions externes pour
l’interconnexion avec l’appareil.
180V (entre phase y neutre). Réglable.
Sélection tension réduite 1 ou 2
RS-485 par connecteur DB9.
RS-232 par connecteur RJ à 4 pin.
i
Tension minimum du niveau
d’économie
Régulation
Port communications RS-232.
Ports de communication RS-232 et
RS-485 (optionnel).
INDICATIONS
Optiques (par phase)
Bypass
Alarme
Status
Communications
Local Bypass
Local Saving
De 0,5 inductif à 0,5 capacitif.
Par rapport à la fondamentale introduite
par l’appareil < 3%.
Charge minimale de l'appareil
pour l'accomplissement des limites d'harmoniques de la partie 6.3. de la
norme EA 0033:2007 = 20% de la
puissance nominale.
i
SALICRU
47
Version Kit OEM triphasé
EXÉCUTIONS ET PROTECTION
(OEM) – original equipment
manufactured –. Degré IP20
Dos de tableau (T) avec degré de
protection IP20
À l’intempérie (I) avec degré de
protection IP54
Protection contre les chocs
électriques
Appareil à incorporer pour intérieur que
ce soit en remplacement d’un module
dans un appareil triphasé ou pour
son intégration dans des installations
particulières. Suivre la description de
l’exécution en dos de tableau (T).
Appareil à incorporer pour intérieur.
ssemblé dans un châssis en acier au
carbone galvanisé et couvercles peints
à l’Époxy en couleur RAL-7032 et en
sérigraphie, avec base de quatre orifices
pour fixer au sol de l’armoire où il sera
installé.
Appareil indépendant pour extérieur.
Assemblé dans une armoire en
polyester renforcé et isolant en couleur
grise RAL-7032.
Clase I.
Pour installer externes à
l'appareil, dans exécution (T)
ou (I)
Pour installer externes à
l'appareil, dans exécution (OEM)
Bypass Manuel.
Carte concentratrice BM491*00.
Interface pour réseaux Ethernet SICRES
(Quand au préalable incorpore la carte
concentratrice BM491*00).
Bypass Manuel (optionnel).
Modem GSM/GPRS et antenne de
communication.
Bypass Manuel.
Carte concentratrice BM491*00.
Interface pour réseaux Ethernet SICRES
(Quand au préalable incorpore la carte
concentratrice BM491*00)
REGLAMENTATION
Sécurité
Kit NET+ 7,5-4-LCD
7,5
Kit NET+ 10-4-LCD
10
Kit NET+ 15-4-LCD
15
19
Kit NET+ 20-4-LCD
20
53
Kit NET+ 25-4-LCD
25
Kit NET+ 30-4-LCD
30
Kit NET+ 45-4-LCD
45
Fonctionnement
IEC 62041.
UNE AENOR EA 0033-2007.
Marquage
CE.
Gestion de la qualité
environnementale
ISO 9001 et ISO 14001 TÜV.
Tableau 7 Caractéristiques techniques générales.
POIDS
(kg)
19
200 x 516 x 345,4
19
53
200 x 516 x 505
53
53
Version DOS DE TABLEAU (T)
PUISSANCE
(kVA)
NET+ 7,5-4 T
7,5
NET+ 10-4 T
10
DIMENSIONS (mm)
(Profond x Large x
Haut)
POIDS
(kg)
29
240 x 520 x 610
30
NET+ 15-4 T
15
31
NET+ 20-4 T
20
52
NET+ 25-4 T
25
NET+ 30-4 T
30
NET+ 45-4 T
45
240 x 520 x 770
54
55
56
Tableau 10 Dimensions et poids exécution (T).
Version DOS DE TABLEAU (TW)
MODELE
PUISSANCE
(kVA)
NET+ 7,5-4 TW
7,5
NET+ 10-4 TW
10
UNE AENOR EA 0032-2007.
Compatibilité électromagnétique
(EMC)
DIMENSIONS (mm)
(Profond x Large x
Haut)
Tableau 9 Dimensions et poids exécution (OEM) triphasé.
MODELE
OPTIONNELS NORMALISÉS
Pour installer internes à
l'appareil, dans exécution (T)
ou (I)
MODELE
PUISSANCE
(kVA)
DIMENSIONS (mm)
(Profond x Large x
Haut)
POIDS
(kg)
29
245 x 350 x 823
30
NET+ 15-4 TW
15
31
NET+ 20-4 TW
20
52
NET+ 25-4 TW
25
NET+ 30-4 TW
30
NET+ 45-4 TW
45
245 x 350 x 1142
54
55
56
Tableau 11 Dimensions et poids exécution (TW).
8.2.
CARACTÉRISITQUES TECHNIQUES PARTICULIÈRES.
Version INTEMPERIE (I)
Version Kit OEM monophasé
MODELE
PUISSANCE
(kVA)
Kit NE+ 3,5-2-LCD
3,5
Kit NE+ 6,5-2-LCD
5
Kit NE+ 10-2-LCD
10
Kit NE+ 15-2-LCD
15
DIMENSIONS (mm)
(Profond x Large x
Haut)
200 x 172 x 345,4
200 x 172 x 505
POIDS
(kg)
6
6
14
14
Tableau 8 Dimensions et poids exécution (OEM) monophasé.
i
48
Dans les dimensions du Kit (OEM) monophasé et triphasé, les
supports de fixation des modules ne sont pas pris en compte.
MODELE
PUISSANCE
(kVA)
DIMENSIONS (mm)
(Profond x Large x
Haut)
POIDS
(kg)
NET+ 7,5-4 I
7,5
64
NET+ 10-4 I
10
65
NET+ 15-4 I
15
66
NET+ 20-4 I
20
NET+ 25-4 I
25
89
NET+ 30-4 I
30
90
NET+ 45-4 I
45
91
320 x 750 x 1105
87
Tableau 12 Dimensions et poids exécution (I).
MANUEL D’UTILISATEUR
Haut
Profond
Haut
Large
Profond
Haut
Large
Haut
Profond
Haut
Large
Large
Profond
Large
Profond
Fig. 31. Profil des différentes exécutions.
SALICRU
49
8.3.-
GLOSSAIRE.
Démarrage doux
Type de démarrage ou allumage de l’éclairage. Il a lieu afin d’éviter
le stress mécanique que subissent les lampes et la surcharge qu’il
représente quand nous démarrons en tension nominale.
Bypass.
Système qui connecte directement la sortie à l’entrée de l’appareil
au moment où un problème apparaît dans l’appareil ou dans les
charges. Il évite que l’éclairage s’éteigne.
Centre de commande.
Tableau électrique destiné à alimenter, distribuer, protéger, etc. les
installation d’éclairage.
Compatibilité électromagnétique.
Son objectif est d’établir les procédures d’évaluation de la conformité et les conditions de protection relatives à la compatibilité électromagnétique des appareils, systèmes et installations pour leur
commercialisation et mise en service ultérieures.
Contacts sans potentiel.
Les contacts électriques sont les éléments de commande qui connecteront ou déconnecteront à nos récepteurs (bobines, lumières,
moteurs, etc.). Ces contacts sont logés dans les chambres de contact et son actionnés par différents systèmes, par ex. des boutonspoussoirs, des interrupteurs, des relais, etc.
Courants harmoniques.
Courant ajoutés à la fréquence fondamentale d’une forme d’onde
sinusoïdale donnée. Ils sont appelés ainsi quand ces harmoniques
apparaissent pour différentes causes et déforment la forme de
l’onde originale.
Appareil à incorporer.
Appareil consistant dans un châssis qui supporte toutes les composantes sans disposer d’une protection spécifique contre les chocs
électriques.
i
Dans ce cas, la protection contre les chocs électriques
devra être fournie par une enveloppe additionnelle dans laquelle sera monté l’appareil dans l’installation finale.
Appareils de variation continue.
Appareils dans lesquels la tension de sortie varie de manière continue ou par paliers inférieurs à 0,3 % de la tension nominale.
i
Ils se caractérisent habituellement par le fait que l’étape de
puissance est constituée par un autotransformateur variable et motorisé. La tension appliquée à la charge est directement
obtenue de l’autotransformateur à travers un système de balais
glissants ou en combinaison avec un transformateur additionneur
appelé communément « booster » ; ou la variation de la tension est
obtenue par des composantes de puissance purement statiques.
Appareils de variation échelonnée.
Appareil dans lesquels la tension de sortie varie par paliers supérieurs ou égales à 0,3 % de la tension nominale.
50
i
Ils se caractérisent habituellement par le fait que l’étape de
puissance est constituée d’un autotransformateur avec
différentes prises. La tension appliquée à la charge est directement
obtenue de l’autotransformateur ou en combinaison avec un transformateur additionneur communément appelé « booster ». La commutation entre les différents paliers peut être obtenue par des
éléments statiques, électromécaniques ou dynamiques.
Appareils dynamiques.
Appareils qui, pour réaliser les fonctions de stabilisation de la tension et de réduction du flux lumineux, utilisent dans le circuit principal ou de puissance des éléments ou composants à mouvement
motorisé (transformateurs variables motorisés, balais, etc.).
Appareils statiques.
Appareil qui, pour réaliser les fonctions de stabilisation de la tension
et réduction du flux lumineux, n’utilise dans le circuit principal ou de
puissance que des éléments ou des composantes statiques (thyristors, triacs, etc.).
Appareil indépendant.
Appareil situé dans une enveloppe fermé sur toutes ses faces, sauf
éventuellement sur la superficie de montage, de manière à assurer
un degré de protection conforme à son marquage.
À l’intempérie.
Dénomination employée pour désigner la capacité d’une enveloppe,
grâce à son degré de protection, à être logée à l’intempérie.
Interface à relais.
Port de communication de l’appareil avec l’extérieur, formé habituellement d’une série de contacts sans potentiel.
Interrupteur d’état solide.
Électriquement parlant, il s’agit d’un interrupteur électronique sans
mouvement physique, basé sur une pastille de silice avec un dopage particulier.
IP20 / IP54.
Degré de protection approprié pour résister aux inclémences du
temps.
Marquage CE.
Certification que doivent obtenir tous les équipements électriques
en Europe. Tout fabriquant a la capacité pour son auto-certification.
Pack Télégestion.
Pack optionnel conçu pour établir une communication locale et/ou
à distance avec l’ILUEST. Il est composé d’une plaque, installation
dans l’appareil et logiciel de gestion.
Programmateur horaire.
Horloge ayant la capacité de temporiser l’action d’un ou plusieurs
relais.
Horloge astronomique.
Horloge munie d’un algorithme pouvant, après programmation de la
latitude et la longitude d’un point géographique donné, garder dans
MANUEL D’UTILISATEUR
ses tableaux les heures du lever et du coucher du soleil de tous
les jours de l’année. Elle est habituellement utilisée pour allumer et
éteindre l’éclairage de manière plus précise.
En dos de tableau.
Dénomination employée pour désigner la situation de l’appareil dans
un tableau ou un centre de commande existant.
SALICRU
51
ONDULEURS + REGULATEURS DE Tension ET CONDITIONNEURS DE LIGNE + SOURCES D’ALIMENTATION COMMUTEES + SOURCES D’ALIMENTATION INDUSTRIELLES + REGULATEURS -REDUCTEURS DE FLUX LUMINEUX + CONVERTISSEURS STATIQUES
Avda. de la Serra, 100
08460 Palautordera
BARCELONA
Tel. +34 93 848 24 00
902 48 24 00
Fax. +34 94 848 11 51
comercial@salicru.com
Tel. (S.S.T.) 902 48 24 01
Fax. (S.S.T.) +34 848 22 05
sst@salicru.com
SALICRU.COM
DELEGATIONS ET SERVICES et SUPPORT TECHNIQUE (S.S.T.....)
MADRID
PALMA DE MALLORCA
BARCELONA
PAMPLONA
BADAJOZ
SAN SEBASTIAN
BILBAO
SANTA CRUZ DE TENERIFE
GIJÓN
SEVILLA
LA CORUÑA
VALENCIA
LAS PALMAS DE G. CANARIA
VALLADOLID
MÁLAGA
ZARAGOZA
MURCIA
SOCIETES FILIALES
FRANCIA
RUSIA
PORTUGAL
CHINA
HUNGRIA
SINGAPUR
REINO UNIDO
MÉXICO
POLONIA
URUGUAY
ALEMANIA
ECUADOR
BÉLGICA
PERÚ
DINAMARCA
ARABIA SAUDÍ
GRECIA
ARGELIA
HOLANDA
EGIPTO
IRLANDA
JORDANIA
NORUEGA
KUWAIT
REPÚBLICA CHECA
MARRUECOS
SUECIA
TÚNEZ
SUIZA
KAZAJSTÁN
UCRANIA
PAKISTÁN
ARGENTINA
FILIPINAS
BRASIL
INDONESIA
CHILE
MALASIA
COLOMBIA
TAILANDIA
Gamme de produits
Onduleurs
Régulateurs de Tension et Conditionneurs de Ligne
Sources d’Alimentation Commutées
Sources d’Alimentation Industrielles
Régulateurs-Réducteurs de Flux Lumineux (ILUEST)
Convertisseurs Statiques
Autotransformateurs de Régulation Continue
EK765E03
Nota: Salicru peut offrir autres conditions en électronique de puissance selon spécifications de l’application ou spécifications techniques.
RESTE du MONDE
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising