MF20...61 FRANCESE 2/2001

MF20...61 FRANCESE 2/2001
Page 1
Page 1
MANUAL DE SERVICE
MF 26
MF 36
MF 46
MF 56
MF 66
R 134 A / R 404 A
Machines modulaires
électroniques à glace
en grains et supergrains
SCOTSMAN EUROPE - FRIMONT SPA
Via Puccini, 22 - 20010 Pogliano M.se - Milano - Italy
Tel. +39-02-93960.1 (Aut. Sel.)- Telefax +39-02-93550500
Direct Line to Service & Parts:
Phone +39-02-93960350 - Fax +39-02-93540449
ISO
900
1-C
Website: www.scotsman-ice.com
ert.
n. 0
080
E-Mail: scotsman.europe@frimont.it
MS 1000.18 REV. 02-2008
Page 2
Page 2
TABLE DES
MATIERES
Table des matières
Caractéristiques techniques MF 26
Caractéristiques techniques MF 36
Caractéristiques techniques MF 46
Caractéristiques techniques MF 56
Caractéristiques techniques MF 66
2
3
5
7
9
11
INFORMATIONS GÉNÉRALES ET INSTALLATION
Introduction
Déballage et vérification-Fabrique de glace
Déballage et vérification-Cabine de stockage
Mise en place et de niveau
Branchements électriques
Branchements d’arrivée et d’évacuation d’eau
Liste de contrôle final
Installation pratique
13
13
14
14
15
16
16
17
INSTRUCTIONS D’UTILISATION
Mise en marche (Démarrage)
Vérifications de fonctionnement
18
20
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Circuit hydraulique
Circuit frigorifique
Système mécanique
Caractèristiques de fonctionnement
Description des composants
23
24
26
27
28
INSTRUCTIONS POUR LE REGLAGE ET LE REMPLACEMENT
DES COMPOSANTS
Réglage du niveau d’eau dans le cylindre freezer.
Remplacement du détecteur de sens de rotation moteur (Effet Hall)
Remplacement de la vis sans fin, du joint d’étanchéité d’eau, des
roulements et de la bague d’accouplement
Remplacement du moto-réducteur
Remplacement du cylindre freezer
Schéma électrique
Diagnostic et dépannage
32
32
32
34
34
35
39
INSTRUCTIONS D’ENTRETIEN ET DE NETTOYAGE
Généralités
Machine à glace
Nettoyage du circuit d’eau
41
41
42
Page 3
Page 3
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
MACHINE MODULAIRE À GLÀCE
EN GRAINS type MF 26
Limite de fonctionnement
MIN
10°C
5°C
1 bar
-10%
Température d’air
Température d’eau
Pression d’eau
Variation de tension
MAX
40°C
35°C
5 bar
+10%
capacité de production
o°C
10
115
21
110
105
32
100
38
95
90
85
80
32
27
21
15
TEMPÉRATURE DE L'EAU
10 o°C
Kg.
120
o°C
10
115
110
21
105
32
38
100
95
90
85
80
32
27
21
15
10 o°C
TEMPÉRATURE DE L'EAU
NOTA. La capacité de production est directement liée à la température d’arrivée de l’air sur le
condenseur, à la température de l’eau et à l’ancienneté de la machine.
Pour conserver à votre machine à glace en grains SCOTSMAN sa capacité maximum de
production, il est nécéssaire de procéder périodiquement à son entretien comme reporté au chapitre
correspondant.
TEMPÉRATURE AMBIANTE
Kg.
120
PRODUCTION DE GLACE PAR 24 HEURES
CONDENSATION PAR EAU
TEMPÉRATURE AMBIANTE
PRODUCTION DE GLACE PAR 24 HEURES
CONDENSATION PAR AIR
Page 4
Page 4
SORTIE D’EAU
MINIMUM POUR LA VENTILATION
HAUTEUR (sans pieds)
HAUTEUR (avec pieds)
LARGEUR
PROFONDEUR
POIDS
525
542
560
533
49
mm.
mm.
mm.
mm.
Kg.
MINIMUM NÉCESSAIRE POUR EFFECTUER LES RACCORDEMENTS
SORTIE D’EAU - CONDENSATION PAR EAU
ENTRÉE D’EAU - CONDENSATION PAR EAU
ENTRÉE D’EAU
CORDON D’ALIMENTATION ELECTRIQUE
CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES
MINIMUM POUR LA VENTILATION
MF 26 - CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES
Type
MF26 AS
MF26 WS
Nature du courant
en Volts
230/50/1
* A 15°C temp. d'eau
Mode de
condensation
Finition
Puissance du
compresseur (en ch)
Air
Eau
Tôle. inox
3/8
Intensitè
en A.
Intensité
de démarrage
Puissance
en W.
Consommation en
Kwh par 24 hrs
3.2
17
500
11
Quantité d'eau necessaire
lt/24 HR
120 *
480*
N.bre et section
des cables
3 x 1.5 mm2
Fusible
A.
10
Page 5
Page 5
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
MACHINE MODULAIRE À GLÀCE
EN GRAINS type MF 36
Limite de fonctionnement
MIN
10°C
5°C
1 bar
-10%
Température d’air
Température d’eau
Pression d’eau
Variation de tension
MAX
40°C
35°C
5 bar
+10%
180
32
38
160
140
120
32
27
21
15
TEMPÉRATURE DE L'EAU
10 o°C
180
170
160
150
32
27
21
15
10 o°C
TEMPÉRATURE DE L'EAU
NOTA. La capacité de production est directement liée à la température d’arrivée de l’air sur le
condenseur, à la température de l’eau et à l’ancienneté de la machine.
Pour conserver à votre machine à glace en grains SCOTSMAN sa capacité maximum de
production, il est nécéssaire de procéder périodiquement à son entretien comme reporté au chapitre
correspondant.
TEMPÉRATURE AMBIANTE
10
21
CONDENSATION PAR EAU
Kg.
190
DE 10 A 38°C
o°C
PRODUCTION DE GLACE PAR 24 HEURES
CONDENSATION PAR AIR
Kg.
200
TEMPÉRATURE AMBIANTE
PRODUCTION DE GLACE PAR 24 HEURES
capacité de production
Page 6
Page 6
SORTIE D’EAU
MINIMUM POUR LA VENTILATION
HAUTEUR (sans pieds)
HAUTEUR (avec pieds)
LARGEUR
PROFONDEUR
POIDS
525
542
533
533
49
mm.
mm.
mm.
mm.
Kg.
MINIMUM NÉCESSAIRE POUR EFFECTUER LES RACCORDEMENTS
SORTIE D’EAU - CONDENSATION PAR EAU
ENTRÉE D’EAU - CONDENSATION PAR EAU
ENTRÉE D’EAU
CORDON D’ALIMENTATION ELECTRIQUE
CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES
MINIMUM POUR LA VENTILATION
MF 36 - CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES
Type
MF36 AS
MF36 WS
Nature du courant
en Volts
230/50/1
* A 15°C temp. d'eau
Mode de
condensation
Finition
Puissance du
compresseur (en ch)
Air
Eau
Tôle. inox
3/4
Intensitè
en A.
Intensité
de démarrage
Puissance
en W.
Consommation en
Kwh par 24 hrs
4
20
760
17
Quantité d'eau necessaire
lt/24 HR
200*
850*
N.bre et section
des cables
3 x 1.5 mm2
Fusible
A.
10
Page 7
Page 7
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
MACHINE MODULAIRE À GLÀCE
EN SUPERGRAINS type MF 46
Limite de fonctionnement
MIN
10°C
5°C
1 bar
-10%
Température d’air
Température d’eau
Pression d’eau
Variation de tension
MAX
40°C
35°C
5 bar
+10%
capacité de production
330
10
21
310
290
270
32
250
38
230
210
190
32
27
21
15
TEMPÉRATURE DE L'EAU
10 o°C
Kg.
360
o°C
340
10
21
32
38
320
300
280
260
240
220
200
32
27
21
15
TEMPÉRATURE AMBIANTE
o°C
PRODUCTION DE GLACE PAR 24 HEURES
Kg.
310
CONDENSATION PAR EAU
TEMPÉRATURE AMBIANTE
PRODUCTION DE GLACE PAR 24 HEURES
CONDENSATION PAR AIR
10 o°C
TEMPÉRATURE DE L'EAU
NOTA. La capacité de production est directement liée à la température d’arrivée de l’air sur le
condenseur, à la température de l’eau et à l’ancienneté de la machine.
Pour conserver à votre machine à glace en supergrains SCOTSMAN sa capacité maximum de
production, il est nécéssaire de procéder périodiquement à son entretien comme reporté au chapitre
correspondant.
Page 8
Page 8
SORTIE D’EAU
SORTIE D’EAU - CONDENSATION PAR EAU
ENTRÉE D’EAU - CONDENSATION PAR EAU
ENTRÉE D’EAU
CORDON D’ALIMENTATION ELECTRIQUE
CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES
MINIMUM POUR LA VENTILATION
MINIMUM POUR LA VENTILATION
ESPACE POUR LA CONNECTION
POSTÉR.
FRONTAL
HAUTEUR (sans pieds)
HAUTEUR (avec pieds)
LARGEUR
PROFONDEUR
POIDS
645
650
535
660
77
mm.
mm.
mm.
mm.
Kg.
MF 46 - CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES
Mode de
condensation
Type
MF 46 AS
MF 46 WS
Nature du courant
en Volts
230/50/1
* A 15°C temp. d'eau
Air
Eau
Finition
Puissance du
compresseur (en ch)
Tôle. inox
1
Quantité d'eau necessaire
lt/24 HR
320
1800*
Intensitè
en A.
Intensité
de démarrage
Puissance
en W.
Consommation en
Kwh par 24 hrs
N.bre et section
des cables
Fusible
A
5.2
29
1200
26
3 x 1.5 mm2
16
Page 9
Page 9
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
MACHINE MODULAIRE À GLÀCE
EN SUPERGRAINS type MF 56
Limite de fonctionnement
MIN
10°C
5°C
1 bar
-10%
Température d’air
Température d’eau
Pression d’eau
Variation de tension
MAX
40°C
35°C
5 bar
+10%
capacité de production
650
10
21
600
550
32
500
38
450
400
350
300
32
27
21
15
TEMPÉRATURE DE L'EAU
10 o°C
Kg.
600
o°C
10
21
32
38
575
550
525
500
475
450
425
400
32
27
21
15
10 o°C
TEMPÉRATURE DE L'EAU
NOTA. La capacité de production est directement liée à la température d’arrivée de l’air sur le
condenseur, à la température de l’eau et à l’ancienneté de la machine.
Pour conserver à votre machine à glace en supergrains SCOTSMAN sa capacité maximum de
production, il est nécéssaire de procéder périodiquement à son entretien comme reporté au chapitre
correspondant.
TEMPÉRATURE AMBIANTE
o°C
PRODUCTION DE GLACE PAR 24 HEURES
Kg.
700
CONDENSATION PAR EAU
TEMPÉRATURE AMBIANTE
PRODUCTION DE GLACE PAR 24 HEURES
CONDENSATION PAR AIR
Page 10
Page 10
MINIMUM POUR LA VENTILATION
MINIMUM POUR LA VENTILATION
SORTIE D’EAU
SORTIE D’EAU - CONDENSATION PAR EAU
ENTRÉE D’EAU - CONDENSATION PAR EAU
ENTRÉE D’EAU
CORDON D’ALIMENTATION ELECTRIQUE
CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES
ESPACE POUR LA CONNECTION
POSTÉR.
FRONTAL
HAUTEUR (sans pieds)
HAUTEUR (avec pieds)
LARGEUR
PROFONDEUR
POIDS
785
790
535
660
93
mm.
mm.
mm.
mm.
Kg.
MF 56 - CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES
Mode de
condensation
Type
MF 56 AS
MF 56 WS
Nature du courant
en Volts
230/50/1
400/50/3+N
* A 15°C temp. d'eau
Air
Eau
Intensitè
en A.
10
4
Finition
Puissance du
compresseur (en ch)
Tôle inox
1.5
Intensité
de démarrage
Puissance
en W.
34
22
2000
Consommation en
Kwh par 24 hrs
45
40
Quantité d'eau necessaire
lt/24 HR
600
3000*
N.bre et section
des cables
3 x 1.5 mm2
5 x 1.5 mm2
Fusible
A.
16
16
Page 11
Page 11
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
MACHINE MODULAIRE À GLÀCE
EN SUPERGRAINS type MF 66
Limite de fonctionnement
MIN
10°C
5°C
1 bar
-10%
Température d’air
Température d’eau
Pression d’eau
Variation de tension
MAX
40°C
35°C
5 bar
+10%
capacité de production
21
1000
32
950
38
900
850
800
750
700
°C
1300
1200
1100
32
1000
38
900
800
700
600
500
32
27
21
15
TEMPÉRATURE DE L'EAU
10 o°C
32
27
21
15
10 o°C
TEMPÉRATURE DE L'EAU
NOTA. La capacité de production est directement liée à la température d’arrivée de l’air sur le
condenseur, à la température de l’eau et à l’ancienneté de la machine.
Pour conserver à votre machine à glace en supergrains SCOTSMAN sa capacité maximum de
production, il est nécéssaire de procéder périodiquement à son entretien comme reporté au chapitre
correspondant.
TEMPÉRATURE AMBIANTE
1100
1050
Kg.
1400
DE 10 A 38°C
°C
10
PRODUCTION DE GLACE PAR 24 HEURES
CONDENSATION PAR EAU
TEMPÉRATURE AMBIANTE
PRODUCTION DE GLACE PAR 24 HEURES
CONDENSATION PAR AIR
Kg.
1150
Page 12
SORTIE D'EAU
SORTIE GOUPELLE D'EAU
ENTRÉE D'EAU - CONDENSATION PAR EAU
SORTIE D'EAU - CONDENSATION PAR EAU
CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES
HAUTEUR
LARGEUR
PROFONDEUR
POIDS
MINIMUM NÉCESSAIRE POUR EFFECTUER
LES RACCORDEMENTS
SORTIE GLACE PAR LA BASE
ENTRÉE D'EAU
CORDON D'ALIMENTATION
ELECTRIQUE
CORDON D'ALIMENTATIONLECTRIQUE
CONDENSEUR A DISTANCE
Page 12
850
1065
698
179
mm.
mm.
mm.
Kg.
MF 66 - CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES
Type
MF 66 AS
MF 66 WS
Nature du courant
en Volts
Intensitè
en A.
230/50/3
400/50/3+N
7.1
3.4
* A 15°C temp. d'eau
Mode de
condensation
Finition
Puissance du
compresseur (en ch)
Air
Eau
Tôle inox
2.5
Intensité
de démarrage
Puissance
en W.
Consommation en
Kwh par 24 hrs
56
28
3600
80
Quantité d'eau necessaire
lt/24 HR
1150*
8000*
N.bre et section
des cables
4 x 2.5 mm2
5 x 2.5 mm2
Fusible
A.
25
16
Page 13
Page 13
INFORMATIONS GÉNÉRALES ET INSTALLATION
A.
INTRODUCTION
Dans ce manuel vous trouverez les indications
nécessaires et la marche à suivre pour réaliser:
l’installation, le démarrage, le fonctionnement,
l’entretien et le nettoyage des machines modulaire
électroniques à glace en grains et supergrains de
la serie MF.
Ces machines électroniques ont été étudiées,
conçues, construites et vérifiées avec le maximum
de soin pour satisfaire la clientèle la plus
exigeante.
D’autre part, ces produits se sont qualifiés et ils
ont donc obtenu l’homologation des Comités
électrotechniques et sanitaires comme: VDE,
GS, SEV et WRC desqueles nous representons,
à la suite, les sceaux correspondents.
B 550 S avec couvercle KBT 1 et réhausse
KBS 75 pour augmenter la capacité de stockage
en combinaison avec les modèles MF 46 et
MF 56.
B 1025 S en combinaison avec les modèles
MF 46 et MF 56.
B 1350 S en combinaison avec les modèles
MF 46, MF 56 et MF 66.
B.
DÉBALLAGE ET VÉRIFICATION
Machine modulaire a glace
1. Appeller le distributeur ou le vendeur
SCOTSMAN concerné de votre secteur.
En effet, ces fabriques à glace répondent bien
aux sévères standards qualitatifs imposés par
nous mêmes mais, elles répondent aussi bien
aux normes de qualité et de sécurité prescrites
par les susdites Comités, dont les inspecteures
techniques ont Sèvèrement examiné soit les
composents, qui doivent être absolument
approuvés par eux même, ainsi que l’ensemble
de la machine.
Ces inspecteurs se gardent le droit de vérifier, à
tout moment, soit les machines sur le marché soit
celles en cours de production en Usine, pour
s’assurer qu’elles soient toujours construites selon
les normes prescrites pour la sécurité de la
clientèle.
NOTA. Pour préserver les caractéristiques
de qualité et de securité des ces fabriques de
glace, il est fondamentale d’effectuer les
opérations d’installation et de maintenance
strictement selon les instructions indiquées
dans ce manuel de service.
Cabines de stockage de glace
Du fait que les machines à glace en grains de la
serie MF - modulaires - fonctionnenet en
fabrication continue et ne sont pas équipées d’un
compartiment à glace, il est nécessaire d’utiliser
une cabine auxiliaire, par exemple une des
cabines indiquées ci dessous:
B 193 S en combinasion avec les modèles
MF 26 et MF 36
B 393 S avec couvercle KBT 103 en
combinasion avec les modèles MF 26, MF 36,
MF 46 et MF 56.
2. Examiner l’extérieur du carton d’emballage
et s’assurer qu’il n’y a pas d’avarie imputable au
transport.
Celle-ci pouvant entraîner un dommage caché
sur la machine, exiger un examen intérieur en
présence du transporteur.
3. a) Couper et enlever les sangles en plastique
maintenant le cartonnage sur son socle.
b) Ouvrir le dessus du carton et enlever la
plaque et les plots d’angle de polystyrène de
protection.
c) Enlever entièrement la boîte en carton.
4. Démonter tous les panneaux de la machine
et s’assurer qu’il n’y a pas de dégats à l’intérieur.
Faire une déclaration auprès du transporteur
dans le cas d’un dommage caché, comme indiqué
au paragraphe 2 ci-dessus.
5. Enlever tous les supports intérieurs
d’emballage et les rubans adhésifs de protection.
6. S’assurer que les tuyauteries frigorifiques
ne frottent, ni ne touchent, ni entre elles ni à
d’autres surfaces et que l’hélice du ventilateur du
condenseur tourne librement.
7. Si c’est nécessaire mettre en place les
vérins de mise à niveau dans les douilles situées
sur la semelle de la machine, puis lever celle-ci
en position verticale.
8. S’assurer que le compresseur repose bien
sur ses “silenblocs”.
9. S’assurer que la tension d’alimentation
correspond bien aux indications mentionnées
sur la plaque signalétique fixée à l’arrière du
chassis.
Page 14
Page 14
ATTENTION. Tout incident occasionné
par l’utilisation d’une mauvaise tension
d’alimentation annulera vos droits à la
GARANTIE.
9. Retirer du Mode d’Emploi la fiche de garantie
et la remplir avec soin en y indiquant le type et le
numero de série relevés sur la plaque
signalétique. Envoyer un exemplaire à l’Usine
Frimont.
Cabine de stockage
(B 193 S - B 393 S - B 550 S)
ADVERTISSEMENT. Dans cet opération de
raccordement, éviter un serrage trop fort. S’il
est nécessaire d’effectuer une soudure au
raccord, n’insistez pas trop avec la flamme
soudante car la chaleur excéssive qui vient à
être conduite par le metal, peut bien faire
fondre le filetage du raccord d’écoulement
qui est en plastique.
5. Pour le modèle B 1350 S s’assurer de
positionner la lucarne d’inspection dans ses
propres guides situées sur les ouvertures de
service de la cabine.
1. Suivre les instructions indiquées aux repères
1, 2 et 3 du chapitre précédent pour procéder au
déballage de la cabine de stockage glace.
6. Retirer du Mode d’Emploi la fiche de garantie
et la remplir avec soin en y indiquant le type et le
mumero de serie de la cabine relevés sur la
plaque signalétique.
Envoyer un exemplaire à l’Usine SCOTSMAN
EUROPE / FRIMONT.
2. Dévisser les deux vis de fixation et enlever
la protection en tôle du raccord d’écoulement
d’eau.
Couvercle de cabine - KBT 1/103
3. Coucher la cabine sur son côté arrière et
procéder à monter les quatre pieds en
correspondence de leur fixations, puis lever la
cabine en position verticale.
1. Suivre les indications aux points 1 et 2
portées dans la procédure précedente pour le
déballage de la cabine à glace.
2. Couper le cartonnage et enlever l’ensemble
couvercle de cabine de son emballage.
4. Enlever tous les supports intérieurs
d’emballage, les rubans adhésifs de protection
et la glissière en plastique utilisée seulement
pour les machines modulaire à glaçons.
5. Retirer du Mode d’Emploi la fiche de garantie
et la remplir avec soin en y indiquant le type et le
mumero de serie de la cabine relevés sur la
plaque signalétique.
Envoyer un exemplaire à l’Usine SCOTSMAN
EUROPE / FRIMONT.
Cabine de stockage (B 1025 S - B 1350 S)
1. Suivre les instructions indiquées aux repères
1, 2 et 3 du chapitre précédent pour procéder au
déballage de la cabine de stockage glace.
2. Coucher la cabine sur son côte arrière,
ayant soin de protéger sa finition, pour avoir
l’aisance d’enlever les boulons de fixation du
socle support.
3. Visser les quatre pieds dans les quatre
trous filetés qui se trouvent au dessous de
l’embase de la cabine. Veiller que les quatre
pieds soient serrés à fond. Lever la cabine en
position verticale.
4. Raccorder le tuyau d’écoulement d’eau au
raccord de 1" femelle situé dans la partie inférieure
de l’embase de la cabine.
C.
LOGEMENT ET MISE DE NIVEAU
ATTENTION. Cette machine n’est pas faite
pour fonctionner à l’extérieur lorsque les
températures de l’air ambiant sont en
dessous de +10°C ou au dessus de +40°C.
Le fonctionnement prolongé hors de ces
limites est considéré comme une
utilisation anormale, ce fait annule les
clauses du contrat de garantie
SCOTSMAN.
1. Mettre en place la cabine de stockage et la
machine dans l’emplacement qui leur est réservé.
Pour le choix de l’emplacement tenir compte:
a) température ambiante du local compris
entre +10°C et +40°C.
b) température de l’eau d’alimentation
compris entre +5°C et +35°C.
c) endroit bien ventilé pour assurer un
refroidissement correct du condenseur.
d) espace suffisant pour accèder aux
branchements à l’arrière. Un dégagement libre
de 15 cm minimum est nécessaire autour de
l’unité pour le passage de l’air frais sur le
condenseur des groupes à air et son évacuation.
Page 15
Page 15
2. Mettre de niveau la cabine de stockage en
utilisant les pieds réglables.
3. S’assurer que le joint supérieur de la cabine de stockage B 393/550 S ne soit pas fendu
ou endommagé en manière de pouvoir garantir
une bonne étanchéité entre la cabine et le
couvercle KBT 1/103.
4. Monter le couvercle KBT 1/103 sur la cabine et fixer le en utilisant les boulons de fixation
fournis avec. Le couvercle doit être monté sur la
cabine de façon que l’ouverture de passage de
glace se trouve vers le côté arrière.
Insérer dans cette ouverture le manchon de
raccordement goulotte.
- Visser et serrer les vis de fixation enlevées
avant (Rép. 5)
10. Superposer la machine modulaire sur le
couvercle de cabine ayant soin de faire coincider
l’extrémité inférieure de la goulotte de chute
glace à l’ouverture avec manchon du couvercle.
NOTA. Cette fabrique de glace est équipée
de composants délicats et de précision; il
faut donc eviter de la cogner et de la choquer.
Installation de detentes de porte basculant
(B 1025 S)
5. Dans les cabines B 1025 S e B 1350 S
enlever le couvercle en tôle inox de la cabine
(Fixé par des vis).
Nécessaire aux modèles B 1025 S quand la
partie frontal de la machine à glace est à chas
avec le côté frontal de la cabine.
6. Croquer sur le couvercle l’emplacement
que sera occupé par la machine à glace et
couper dans le couvercle inox, l’ouverture pour la
canalisation de la glace et couvrir les bords de
cette ouverture avec un ruban polyvinylique.
1. Mettre la porte basculant en position ouverte
(soulevée) puis positionner provisoiremente le
détente de porte sur la face frontale d’un des
deux montants lateraux du chassis de la machine
à glace et faire accrocher la porte ouverte sur le
détente. A l’aide d’un ruban adhésif maintenir le
détente dans la positon qui se a determinée.
7. Placer soigneusement le joint autour de
l’ouverture de passage glace du couvercle.
8. Positionner et installer les 4 moises en
aluminium - profilés à U - en direction avant/
arrière.
2. Percer deux trous de 3 mm pour la fixation
de chaque détente de porte.
3. Retirer les adhésifs de fixation provisoire
des détentes et à l’aide des vis de fixation en
dotation monter définitivement les détentes aux
trous juste percés.
COUPER JOINT ICI
MOISE
JOINT
D.
COUVERCLE
CABINE
NOTA. Le joint pour les parois de cabine, doit
être coupé en correspondence des extrémités
des moises comme illustré sur le croquis.
Ne pas positionner aucune moise en
correspondance de l’ouverture du passage
glace.
9. Positionner le couvercle à sa place sur la
cabine dans la façon suivante:
- Appuyer le côté arrière du couvercle sur le bord
arrière de la cabine
- Abaisser le côté antérieur du couvercle pour le
fair appuyer aux moises
BRANCHEMENTS ÉLECTRIQUES
Déterminer en fonction des indications
mentionnées sur la plaque signalétique
(puissance, intensité) la dimension du cable
nécessaire pour l’alimentation électrique de la
machine.
Tous les machines SCOTSMAN sont expédiées
complètement cablées avec leur cordon
d’alimentation électrique. S’assurer que la
machine a bien sa ligne d’alimentation qui est
branchée à un interrupteur bipolaire murale
pourvu des fusibles et d’un conducteur de terre.
Voir la plaque signalétique pour déterminer le
calibre du fusible.
Tout le cablage extérieur devra être conforme
aux normes électriques en vigueur.
Vérifier la conformité du voltage de la ligne
d’alimentation avec la plaque signalétique avant
de brancher la machine.
La tension admissible maximum ne doit pas
dépasser 10% de la valeur indiquée sur la plaque,
même lors du démarrage. Le sous-voltage
admissible ne doit pas dépasser 10%.
Un sous-voltage peut occasionner un mauvais
fonctionnement et détériorer les contacts et les
bobinages des moteurs.
Page 16
Page 16
Avant de brancher la machine vérifiez encore
une fois la tension disponible contre les indications
de la plaque signalétique.
NOTA. Le branchements électriques doivent
être fait par un professionnel dans le respect
des normes locales.
E.
BRANCHEMENTS D’ARRIVÉE ET
D’ÉVACUATION D’EAU
Généralites
Pour le choix du mode d’alimentation d’eau sur la
machine à glace en grains ou supergrains de la
serie MF il faudra tenir compte:
a) Longeur de la tuyauterie d’eau
b) de la clarté et de la pureté de l’eau
c) de sa préssion
La glace est obtenue à partir de l’eau. Les points
ci-dessus sont donc importantes pour le bon
fonctionnement de la machine.
Une pression trop basse, inférieure à 1 bar, peut
être une cause de mauvaise fabrication de la
glace.
L’utilisation d’eau contenant en quantité des sels
minéraux aura tendence à provoquer
un’entartrage des conduits d’eau et des parois
intérieures du cylindre freezer, par contre
l’utilisation d’eau trop adoucie, ou déminéralisée,
causera la formation de glace granulaire sec et
cristalin qui manquera de fluidité pour sa propre
extrusion.
ATTENTION. L’utilisation d’eau totalement
adoucie (sans aucune constituant
minéral), qui a une conductivité électrique
inférieure à 30 µS, donc qui ne permet pas
la conduction de courant à basse tension
entre les deux tiges détecteurs du niveau
minimum d’eau dans le réservoir à flotteur,
ne donnera pas lieu au démarrage de la
fabrique à glace.
Alimentation d’eau - Modèles refroidis par
eau
Les machines à glace en grain SCOTSMAN en
version à refroidissement par eau ont besoin de
deux lignes d’alimentation d’eau séparées.
Une pour l’eau qui doit être transformée en glace
et l’autre pour l’eau de refroidissement du
condenseur.
Raccorder l’alimentation d’eau avec un tuyau
flexible en plastique ou avec un tube en cuivre de
3/8" diametre ext. au raccord de 3/4" GAS mâle
d’arrivée d’eau de condensation en prenant soin
d’installer une vanne d’arrêt à proximité de la
machine.
Évacuation d’eau de la machine et de la cabine de stockage
Le tube d’évacuation recommandé est un tube
en plastique rigide de 18 mm diamètre int.
conduissant à un siphon de sol ouvert avec une
pente de 3 cm par mètre.
Pour faciliter l’écoulement d’eau dans le tube
d’évacuation il est nécessaire de mettre une
prise d’air vertical au niveau du raccordement
d’évacuation soit de la machine que de la cabine..
Évacuation d’eau - Modèles refroidis par eau
Dans le cas d’une machine à condensation par
eau, il faut raccorder sur le raccord 3/4" mâle
d’évacuation d’eau de condensation, un tuyau
de vidange séparée conduisant à un siphon
ouvert.
NOTA. L’alimentation et l’évacuation d’eau
doivent être installées par un professionnel
dans le respect des normes locales.
F.
LISTE DE CONTROLE FINAL
Un’eau trop fortement chlorée ou ferrugineuse
peut être améliorée en utilisant des filtres au
charbon de bois ou au charbon actif.
1. Est-ce que la machine a été placée dans
une pièce où la température ambiante ne descend
jamais au dessous de +10°C durant les mois
d’hiver?
Alimentation d’eau
2. Y-a t-il au moins 15 cm d’espace libre à
l’arrière et autour de la machine pour une bonne
aèration?
Raccorder avec un tuyau flexible en plastique
alimentaire ou avec un tube en cuivre,
l’alimentation d’eau générale au raccord 3/4"
GAS mâle d’arrivée d’eau de la machine.
Installer, à un endroit accessible, entre l’arrivée
et la machine une vanne d’arrêt.
Si l’eau est très dure ou avec des impurités en
excès il faudra mieux considerer l’application
d’un filtre éfficace, positionné avec sa flêche
dans le sens de circulation de l’eau.
3. La machine avec sa cabine ont ils été mise
de niveau?
4. Tous les raccordements électriques et d’eau
y compris la vanne d’arrêt ont-ils été effectués?
5. La tension électrique d’alimentation
correspond t-elle bien aux indications de la plaque
signalétique?
Page 17
Page 17
6. S’est-on assuré que la préssion minimum
de l’eau fournie ne sera jamais inférieur à 1 bar?
7. Avez-vous vérifié que toutes les tuyauteries
frigorifiques et autres sont à l’abri des vibrations,
de l’usure et d’un éventuel défaut?
8. Les boulons de blocage du compresseur
ont-ils été retirés? S’assurer que le compresseur
est bien calé sur ses silenblocs.
9. Les parois intérieures et extérieures de la
cabine et de la machine ont t’elles été essuyés
proprement?
10. Avez-vous bien remis le manuel contenant
les instructions d’utilisation au client? Avez-vous
attiré son attention sur l’importance de l’entretien
périodique de la machine?
11. Avez-vous rempli correctement la fiche de
garantie? Avez-vous bien vérifié le type et le
numéro de série sur la plaque avant de l’envoyer?
12. Avez-vous donné le nom du client et son
numéro de téléphone au représentamt local
SCOTSMAN de son secteur?
INSTALLATION PRATIQUE
1. Vanne d’arrêt
2. Filtre d’eau
3. Alimentation d’eau
4. Raccord de 3/4 GAS
mâle
5. Ligne d’alimentation
électrique
6. Interrupteur général
7. Raccord d’évacuation
8. Évacuation avec prise
d’air
9. Évacuation avec prise
d’air
10. Évacuation d’eau à
siphon
ATTENTION. Cette machine à glace n’est pas prévue pour fonctionner à l’extérieur.
L’utiliser pour des températures ambiante comprises entre +10°C et +40°C et d’eau comprises
entre +5°C et +35°C.
Page 18
Page 18
INSTRUCTIONS DE FONCTIONNEMENT
DÉMARRAGE
Après avoir installé correctement la fabrique de
glace et avoir completé le branchements
hydrauliques et électriques, effectuez les
opérations de démarrage ci-dessous:
A. Ouvrir la vanne d’arrêt sur l’arrivée d’eau et
mettre la machine sous courant en manoeuvrant
l’interrupteur général de la ligne d’alimentation
électrique.
Le premier Témoin Vert s’allume pour signaler
que la fabrique à glace est sous courant.
B. À la fin de la phase d’attente, la machine
passe automatiquement en fabrication de glace
avec le démarrage des composants suivants:
MOTOREDUCTEUR/S
COMPRESSEUR
VENTILATEUR/S (pour les machines refroidis
par air) qui est activé par le détecteur de
température placé dans les ailettes du condenseur
(Fig.2).
C. Aprés un délai de deux à trois minutes de
marche, vérifier que la glace en grain sort du bec
déverseur de l’évaporateur pour tomber dans la
cabine.
NOTA. Chaque fois que la machime est sous
courant électrique aprés un period d’arrêt
causée par une coupore de courant, le LED
Rouge clignote pour 3 minutes (60 minutes
dans l'MF 66); aprés ce temps ou délai, la
machine se mette en route avec le démarrage
du motoréducteur et, 5 seconds plus tard, du
compresseur (Fig.1).
NOTA. Les premiers grains de glace qui
sortent de l’évaporateur ne sont pas assez
dure car la température d’évaporation doit
encore atteindre à la valeur de régime.
Il faudra donc attendre une dixaine de minutes
pour que la température d’évaporation décroit
aux valeurs opératives.
FIG. 1
NIVEAU
WATER
MIN.
LEVEL
D'EAU
RE-ENCLENCHEMENT
RESET
88
ROTATION
GEAR MOTOR
MOTEUR
ROTATION
12
12
CONDENSER
TEMP.
TEMP.
CONDENSEUR
T>1°C
11
11
TEMP.
EVAPORATEUR
EVAPORATOR
TEMP.
10
77
MICROPROCESSEUR
DATA PROCESSOR
SDETECTEURS
ENSORS
13
13
RELAIS
RELAYS
4
COMPRESSEUR
COMPRESSOR
11
22
MOTOREDUCTEUR
GEAR MOTOR
3
99
N
66
55
CONTRÔLE
GLACE
ICE LEVELNIVEAU
CONTROL
L
BOBINE
DU CONTACTEUR
CONTACTOR
COIL
TRIAC
TRIAC
TRANSTRANSF.
FORMATEUR
MOTEUR
FANVENTILATEUR
MOTOR
CARTE
ELECTRONIC
ELECTRONIQUE
CARD
Page 19
Page 19
FIG. 2
NIVEAU
WATER
MIN.
LEVEL
D'EAU
RE-ENCLENCHEMENT
RESET
88
MOTEUR
ROTATION
12
12
TEMP.
CONDENSEUR
CONDENSER
TEMP. T 40÷50°C
11
11
TEMP.
EVAPORATEUR
EVAPORATOR
TEMP.
10
10
77
MICROPROCESSEUR
DATA PROCESSOR
S DETECTEURS
ENSORS
13
13
ROTATION
GEAR MOTOR
RELAIS
RELAYS
55
4
4
CONTRÔLE
GLACE
ICE LEVELNIVEAU
CONTROL
COMPRESSEUR
COMPRESSOR
11
22
N
MOTOREDUCTEUR
GEAR MOTOR
3
3
9
LL
BOBINE
DU CONTACTEUR
CONTACTOR
COIL
66
TRIAC
TRIAC
MOTEUR
FANVENTILATEUR
MOTOR
TRANSTRANSF.
FORMATEUR
CARTE
ELECTRONIC
ELECTRONIQUE
CARD
FIG. 3
NIVEAU
WATER
MIN.
LEVEL
D'EAU
RE-ENCLENCHEMENT
RESET
88
ROTATION
GEAR MOTOR
MOTEUR
ROTATION
12
CONDENSER
TEMP.
TEMP.
CONDENSEUR
11
TEMP.
EVAPORATEUR
EVAPORATOR
TEMP. T>-1°C
10
77
MICROPROCESSEUR
DATA PROCESSOR
SDETECTEURS
ENSORS
13
RELAIS
RELAYS
5
4
CONTRÔLE
GLACE
ICE LEVELNIVEAU
CONTROL
COMPRESSEUR
COMPRESSOR
11
N
22
MOTOREDUCTEUR
GEAR MOTOR
3
99
L
BOBINE
DU CONTACTEUR
CONTACTOR
COIL
66
TRIAC
TRIAC
TRANSTRANSF.
FORMATEUR
MOTEUR
FANVENTILATEUR
MOTOR
CARTE
ELECTRONIC
ELECTRONIQUE
CARD
Page 20
Page 20
NOTA. Si, aprés un délai de 10 minutes de
marche, la température d’évaporation,
détectée par la sonde correspondente, n’a
pas baissée à une valeur inférieure à -1°C
(pour manque partielle ou totale de fluide
frigorigène, etc.), la fabrique à glace s’arrêt
avec le compresseur et, apres 3 minutes,
avec le motoreducteur aussi. Dans ce cas la
le 5ème Témoin Jaune clignote (Fig. 3).
NOTA. Sur les modèles refroidis par air, la
haute pression (condensation) est maintenu
entre deux valeurs prefixées par un détecteur
de température placé dans les ailettes du
condenseur.
Dans le cas où la température du condenseur
monte à une valeur supérieur à 70°C dans
les machines refroidi par air et à 60°C, dans
les machines refroidi par eau, à cause du
condenseur bloqué par la saleté ou d’une
panne du ventilateur ou de manque d'eau de
condensation, le détecteur de température
arrête le fonctionnement de la machine avec
le compresseur et, apres 3 minutes, avec le
motoreducteur aussi allumant simultanement, le Témoin ROUGE de haute
température (Fig.4).
Après avoir examiné la raison de la faible
température d’évaporation, sans doute
causée par une manque de fluide frigorigène
ou par une sonde évaporateur inopératif,
debrancher et rebrancher de nouveau la
machine.
Ecoulé le période d’attent de 3 minutes de
durée, avec le LED Rouge clignotant, la
machine se remet en route de nouveau.
Après avoir examiné la raison de l’arrêt et
avoir remedié à la situation, il faut debrancher
et rebrancher de nouveau la machine comme
indiqué dans la “NOTA” précédente.
VERIFICATIONS DE FONCTIONNEMENT
E. S’assurer de la correcte intervention de la
sonde contrôlant le niveau d’eau dans le
réservoir à flotteur en fermant la vanne d’arrêt
sur l’alimentation d’eau.
D. Si necessaire, relier le jeu de manomètres
de contrôle aux raccords “Schräder” HP et BP
correspondants pour vérifier la haute et basse
pressions du circuit frigorifique.
FIG. 4
NIVEAU
WATER
MIN.
LEVEL
D'EAU
RE-ENCLENCHEMENT
RESET
88
ROTATION
GEAR MOTOR
MOTEUR
ROTATION
12
12
TEMP.
CONDENSEUR
CONDENSER
TEMP.
T>75°C
11
11
TEMP.
EVAPORATEUR
EVAPORATOR
TEMP.
10
77
MICROPROCESSEUR
DATA PROCESSOR
SDETECTEURS
ENSORS
13
13
RELAIS
RELAYS
44
99
COMPRESSOR
COMPRESSEUR
N
MOTOREDUCTEUR
GEAR MOTOR
33
11
22
66
55
CONTRÔLE
GLACE
ICE LEVELNIVEAU
CONTROL
L
BOBINE
DU CONTACTEUR
CONTACTOR
COIL
TRIAC
TRIAC
TRANSTRANSF.
FORMATEUR
MOTEUR
FANVENTILATEUR
MOTOR
CARTE
ELECTRONIC
ELECTRONIQUE
CARD
Page 21
Page 21
Lorsque le niveau d’eau aura baissé au dessous
des deux tiges détecteurs, la machine s’arrêtera
à l’istant (compresseur et, apres 3 minutes, le
motoreducteur) avec l’allumage simultané du
Témoin Jaune de manque d’eau (Fig.5).
Après avoir ouvert la vanne d’arrêt d’eau, l’eau
remplit le réservoir à flotteur, le Témoin Jaune
s’eteint et simultanement le Témoin Rouge
commence à clignoter.
Ecoulé le temps d’attent de 3 minutes la machine
reprendre la fabrication de glace avec le
démarrage du motoréducteur et puis, 5 seconds
après, du compresseur.
F. Pour vérifier le bon fonctionnement du
Détecteur (Oeil électronique) de niveau de glace
stockée, mettez votre main entre les deux
capteurs optiques situés à l’interieur de la goulotte
de sortie glace (un pour chaque goulotte dans les
modèles MF 66) de manière à couper leur
faisceau lumineux.
Le 2ème LED JAUNE commence a clignotter et
6 seconds après la machine s’arrêt (compresseur
et, apres 3 minutes, le motoreducteur) avec le
2ème TÉMOIN JAUNE - de cabine pleine - qui
s’allume simultanement (Fig.6).
NOTA. La sonde de contrôle de niveau d’eau
détecte la présence d’eau dans le réservoir
maintenant active un flux de courant - à
basse tension - à travers l’eau du réservoir
qui agit de conducteur entre les deux tiges
détecteurs.
ATTENTION. L’utilisation d’eau totalement
adoucie (sans aucune constituant
minéral) qui a une conductivité électrique
inférieure à 30 µS, donc qui ne permet pas
la conduction de courant à baisse tension
entre les deux tiges détecteurs du niveau
minimum d’eau dans le réservoir, ne
donnera pas lieu au démarrage de la
machine.
Le Témoin Jaune de manque d’eau, dans
ce cas, s’allume même si l’eau ne manque
pas.
Enlevez votre main de l’intérieur de la goulotte, le
faisceau lumineux, qui vient de s’établir, (TÉMOIN
JAUNE clignotant rapide) fait reprendre après 6
seconds, le fonctionnement de la machine avec
le Témoin Jaune de la cabine pleine qui s’éteint.
FIG. 5
NIVEAU
WATER
MIN.
LEVEL
D'EAU
RESET
RE-ENCLENCHEMENT
88
GEAR MOTOR
ROTATION
ROTATION
MOTEUR
12
CONDENSER
TEMP.
TEMP.
CONDENSEUR
11
EVAPORATOR
TEMP.
TEMP. EVAPORATEUR
10
77
MICROPROCESSEUR
DATA PROCESSOR
SDETECTEURS
ENSORS
13
RELAIS
RELAYS
5
4
ICE LEVELNIVEAU
CONTROL
CONTRÔLE
GLACE
COMPRESSOR
COMPRESSEUR
N
N
TRIAC
TRIAC
11
22
MOTOREDUCTEUR
GEAR MOTOR
3
99
LL
BOBINE
DU CONTACTEUR
CONTACTOR
COIL
66
MOTEUR
FANVENTILATEUR
MOTOR
TRANSTRANSF.
FORMATEUR
CARTE
ELECTRONIC
ELECTRONIQUE
CARD
Page 22
Page 22
G. Retirez, si montées, les manomètres des
correspondents raccords HP et BP (Schräder) et
serrez à fond les capuchons sur ces raccords
puis re-montez les panneaux enlevés avant.
NOTA. Le contrôle du niveau glace dans la
cabine (détecteur optique) n’est pas
influençable par la température mais il peut
bien être mise en difficulté par des sources
lumineux extérieures, ou par des dépôts
calcaires, ou de la saleté qui peuvent se
déposer directement sur les capteurs
optiques.
Pour prévenir donc quelconque situation de
malfonctionnement de la machine, à cause
d’une fausse détection des ces capteurs
optiques, il est conseillé de situer la fabrique
à glace où elle ne peut pas être rallié par
aucune source lumineux directe; il est aussi
conseillé de mantenir la porte de cabine
constamment fermée et de suivre les
indications de nettoyage periodique des
capteurs optiques comme specifié dans la
section MAINTENANCE ET NETTOYAGE.
H. Expliquez avec soin au client/utilisateur les
spécifications importantes de la machine, la
mise en route et l’entretien, en parcourant toutes
les procédures dans le MODE D’EMPLOI.
FIG. 6
NIVEAU
WATER
MIN.
LEVEL
D'EAU
RE-ENCLENCHEMENT
RESET
88
MOTEUR
ROTATION
12
TEMP.
CONDENSEUR
CONDENSER
TEMP.
11
TEMP. EVAPORATEUR
EVAPORATOR
TEMP.
10
7
MICROPROCESSEUR
DATA PROCESSOR
SDETECTEURS
ENSORS
13
13
ROTATION
GEAR MOTOR
RELAIS
RELAYS
5
44
CONTRÔLE
GLACE
ICE LEVELNIVEAU
CONTROL
COMPRESSOR
COMPRESSEUR
N
11
22
MOTOREDUCTEUR
GEAR MOTOR
33
99
L
L
BOBINE
DU CONTACTEUR
CONTACTOR
COIL
66
TRIAC
TRIAC
TRANSTRANSF.
FORMATEUR
MOTEUR
FANVENTILATEUR
MOTOR
CARTE
ELECTRONIC
ELECTRONIQUE
CARD
Page 23
Page 23
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
NOTA. La présence d’eau à l’intérieur du
réservoir à flotteur est détectée par une sonde
à deux tiges qui fonctionne en conjunction
avec la carte électronique. En effet à la carte
arrive un flux de courant à basse tension - qui
est conduite entre les deux tiges par l’eau du
réservoir; une manque d’eau ou la présence
d’eau ayant une conductivité électrique
inférieure à 30 µS (eau déminéralisée) cause
la coupure du flux de courant à la carte
électronique et par consequent l’arrêt de la
machine avec l’allumage simultané du
Témoin Jaune de “manque d’eau”.
BEC VERSEUR
RESERVOIR EAU
VANNE Á FLOTTEUR
FREEZER
➝
L’eau arrive dans la machine par la tuyauterie
raccordée à la prise male d’arrivée dans la quelle
est située une crépine filtre, puis elle se dirige
vers le réservoir dans le quel elle entre par la
vanne à flotteur.
MF 26 - 36
ALIM. EAU
AU FREEZER
ARRIVÉE EAU
CIRCUIT HYDRAULIQUE
➝
MF 46-56
RESERVOIR EAU
BEC VERSEUR
VANNE Á FLOTTEUR
➝
FREEZER
ARRIVÉE EAU
Le réservoir d’eau est positionné à côté du
cyclindre freezer à une telle hauteur qui, pour
vase communicant, permet de maintenir à
l’intérieur du freezer, le niveau correct et constant
d’eau.
L’eau passe ensuite du fond du réservoir au fond
de l’évaporateur par un tuyau plastique de
raccord. Dans l’évaporateur l’eau se transforme
en glace sous l’effet de la température négative
d’évaporation. Une vis sans fin en acier inox,
située à l’intérieur du freezer entraîne la glace
constamment vers le haute du cylindre freezer.
La vis sans fin, plongée dans l’eau qui pénètre à
l’intérieur du cylindre freezer est entraInée - en
rotation anti horaire - par un motoréducteur, pour
entraîner la couche de glace en formation
constant sur les parois intérieures du freezer.
ALIM. EAU
AU FREEZER
➝
RESERVOIR EAU
VANNE Á FLOTTEUR
BEC
VERSEUR
FREEZER
ARRIVÉE EAU
ALIM. EAU
AU FREEZER
MF 66
Page 24
Page 24
La couche de glace, qui monte constamment
vers l’extrémité supérieure du freezer, devient
épaisse de plus en plus et quand elle arrive en
contact avec le broyeur de glace, elle subit une
certain compression pour se craquer en petits
grains qui, à travers le bec déverseur et goulotte,
tombent dans la cabine de stockage.
En mettant en marche la machine, par
l’interrupteur général, on fait commencer le
processus de fabrication de glace; ce processus
va à continuer en forme constante jusqu’à ce que
la cabine de stockage se remplit avec le niveau
de glace qui coupe le faisceau lumineux du
contrôle optique.
En effet, lorsque la glace coupe le faisceau
lumineux infrarouge du contrôle optique de niveau
glace (sur les MF 66 est suffisant la coupure d’un
seul contrôl) la machine s’arrêt (compresseur et,
apres 3 minutes, le motoreducteur) avec
l’allumage du Témoin Jaune de cabine pleine.
Le réfrigérant en vapeur passe en suite au travers
de l’accumulateur, où toute trace de liquide est
vaporisé, puis il retourne au compresseur
totalement en vapeur - via tuyauterie d’aspiration
- où il échange de la chaleur avec le capillaire pour être refoulé de nouveau.
La haute préssion du réfrigérant varie entre 8 et
9 bar (MF 26) et entre 17 et 18 bars (MF 36 - 46 56 - MF 66).
La haute préssion est maintenu entre ces valeurs
par l’action de contrôle du détecteur de
température du condenseur (capteur placé entre
les ailettes du condenseur à air ou sur le tube de
sortie du condenseur à eau).
Sur les versions à refroidissement par air, quand
le capteur de température du condenseur détecte
MF 26-36-46-56
EVAPORATEUR
Au fur et à mesure que la glace est
retirée de la cabine et donc l’extrémité
inférieure de la goulotte vient liberée
de la glace, le faisceau lumineux se
retablie (TÉMOIN JAUNE clignottant
rapide) et ecoulés 6 seconds, la
machine reprendre la fabrication de
glace avec le Témoin Jaune qui
s’étient.
MF 66
TUBE CAPILLAIRE
REFOULÉMENT
COMPRESSEUR
CONDENSEUR
ASPIRATION
ACCUMULATEUR
NOTA. La coupure du faisceau lumineaux
du contrôle optique vient à être signalée par
le clignottage du LED Jaune - Cabine plaine.
Si cette coupure persiste pour une durée
supérieure à dix seconds, la machine s’arrêt
avec l’allumage du Témoin Jaune.
Le délai de dix seconds sert à éviter des
arrêts - pas voulus - de la fabrique de glace
quand le faisceau lumineaux vient à être
coupé pendent quelque instant seulement,
comme, par example, quand les grains de
glace tombent dans la goulotte.
MOTOVENTILATEUR
EVAPORATEUR
ASPIRATION
ACCUMULATEUR
CIRCUIT FRIGORIFIQUE
Le gaz réfrigérant est refoulé par le
compresseur dans le condenseur, où
il est refroidi et condensé en liquide
par l’air ou par l’eau de refroidissement.
Le réfrigérant liquide traverse le filtre
déshydrateur et passe en suite par le
tube capillaire où, l’échange de
chaleur lui fait perdre un peu de sa
pression et de sa température.
Le réfrigérant liquide pénètre dans le
serpentin évaporateur (qui est un tube
de diamètre supérieur à celui du
capillaire) ou cylindre évaporateur où
il se détend et commence à partiellement s’évaporer.
En s’évaporant, il absorbe la chaleur
de l’évaporateur et de tout ce qui est
en contact avec lui (par exemple l’eau
qu’il contient) et il change en vapeur.
TUBE CAPILLAIRE
REFOULÉMENT
CONDENSEUR
COMPRESSEUR
FILTRE DÉSHYDRATEUR
MOTOVENTILATEUR
Page 25
Page 25
la montée de la température au dessus d’une
certaine limite, il change sa resistance électrique
de manière à faire varier la tension d’alimentation
du TRIAC, ainsi il met en fonctionnement le
Moto-ventilateur.
Quand se vérifie la situation contraire, c’est à
dire, la température du condenseur descend au
dessous d’une valeur limite, le capteur change
sa résistance pour réduire le flux électrique à la
carte électronique et couper, par conséquent, le
fonctionnement du moto-ventilateur.
Sur les appareils à refroidissement par eau, la
haute préssion est contrôlé par la vanne
préssostatique qui, reliée par son tube capillaire
à la ligne du réfrigérant liquide, module le débit
d’eau de refroidissement du condenseur de façon
de maintenir la haute pression à une valeur
constante de 8.5 bar (MF 26) et de 17 bar
(MF 36 - 46 - 56 - MF 66).
Ce fait a lieu pour prévenir un fonctionnement
de la machine dans des conditions extrêmes
et dangereux.
Pour remettre la machine en fonctionnement,
aprés avoir examinée la cause qui a amenée
à une excessive température de
condensation il est nécessaire de debrancher
et rebrancher la machine.
Ecoulé le période d’attent de 3 minutes de
durée, avec le LED Rouge clignotant, la
machine se mette de nouveau en route.
Le même détecteur de température de
condensation a également une seconde
fonction de sécurité qui consiste à prévenir la
mise en route de la machine, quand la
température ambiante (détecté par le même
senseur) est inférieure à 1°C (Fig. 7).
Même dans ce cas la, pour remettre en
fonctionnement la machine, après avoir
remédie à la température ambiante trop basse et après s’être-on assuré qui l’eau du
réservoir à flotteur n’a pas gelée, il faut
debrancher et rebrancher la machine comme
indiqué dans la “NOTA” précedente.
NOTA. Dans le cas où le capteur de
température du condenseur détecte que la
température a dépassé la valeur de 70°C
dans les machines refroidi par air et à 60°C,
dans les machines refroidi par eau, pour une
des causes suivantes.
CONDENSEUR A AIR OBSTRUE
PASSAGE D’EAU INSUFFISANT (dans le
condenseur à eau)
MOTO-VENTILATEUR EN PANNE
(machines à air)
TEMPERATURE AMBIANTE TROP
ÉLEVÉE (>43°)
il arrêt instantanément le fonctionnement de
la machine (compresseur et, apres 3 minutes,
le motoreducteur) et provoque l’allumage du
témoin Rouge de température élevée.
La basse préssion, en conditions d’ambiance
normales, se décroit sur une valeur de 0.5 bar
(MF 26) et de 2.4 ÷ 2.6 bar (MF 36 - 46 - 56 - MF 66)
après quelque minute de marche.
Cette valeur pourrait varier de 1 ou 2 dixièmes de
bar, plus ou moins, en rapport à la variation
éventuelle de la température de l’eau qui arrive
dans le cylindre freezer.
FIG. 7
NIVEAU
WATER
MIN.
LEVEL
D'EAU
RE-ENCLENCHEMENT
RESET
88
ROTATION
GEAR MOTOR
MOTEUR
ROTATION
12
CONDENSER
TEMP.
TEMP.
CONDENSEUR
T<1°C
11
TEMP. EVAPORATEUR
EVAPORATOR
TEMP.
10
10
77
MICROPROCESSEUR
DATA PROCESSOR
SDETECTEURS
ENSORS
13
RELAIS
RELAYS
5
4
CONTRÔLE
GLACE
ICE LEVELNIVEAU
CONTROL
COMPRESSOR
COMPRESSEUR
N
11
22
MOTOREDUCTEUR
GEAR MOTOR
3
99
L
BOBINE
DU CONTACTEUR
CONTACTOR
COIL
66
TRIAC
MOTEUR
FANVENTILATEUR
MOTOR
TRANSTRANSF.
FORMATEUR
CARTE
ELECTRONIC
ELECTRONIQUE
CARD
Page 26
Page 26
En cas que le moteur n’arrive pas à démarrer
ou il tend à tourner en sens inverse (il est
suffisent un seul des deux moteurs de la
MF 66) ce dispositif électromagnétique cause l’arrêt immédiat de la machine
(compresseur et motoreducteur ensamble)
à glace et l’allumage du Témoin Jaune
d’alarme (Fig. 8).
NOTA. Si après 10 minutes de marche, la
température du réfrigérant à la sortie de
l’évaporateur détecteé par la sonde
correspondante, n’a pas baissée à une valeur
inférieur a -1°C, la fabrique de glace s’arrêt
(compresseur et, aprés 3 minutes, le motoreducteur) et le 5ème Témoin Jaune clignot.
SYSTEME MÉCANIQUE
Le système mécanique des machines à glace en
grain SCOTSMAN est constitué principallement
par un ensemble motoréducteur qui entraîne, par
un manchon d’accouplement, une vis sans fin
placé verticallement à l’intérieur du cylindre freezer
(deux ensembles dans les MF 66).
L’ensemble motoréducteur, qui est constitué par
un moteur monophasé avec condensateur
permanent monté sur une boîte de réduction à
engranages et pignons, entraîne la vis sans fin à
une vitesse de 9,5 rév. par minute.
Pour remettre la machine en fonctionnement
après avoir examinée la cause qui a amenée
à l’arrêt de la machine, il est nécessaire de
couper et remettre l’alimentation électrique
par l’interrupteur général.
Ecoulé le period d’attent de 3 minutes de
durée, avec le Témoin Rouge clignotant, la
machine se mette de nouveau en route.
Températures d’eau et d’ambiante trop basses
(nettement inférieures aux limitations de
fonctionnement qui sont respectivement de 5°C
et de 10°C) ou coupures répetitives de
l’alimentation d’eau au freezer (tuyau de
raccordement du réservoir au freezer
partiallement bouché) peuvent causer la
formation de glace assez dur et compact qui
entraîne des conditions de surcharge directement
répercutées sur les composants d’entraînements
et leur régime de vitesse.
NOTA. La rotation dans le bon sens du
moteur du réducteur (chaq’un des deux dans
le modèle MF 66) est maintenu sous contrôle
par un dispositif électromagnétique monté
sur le bout de l’axe du rotor. Ce dispositif
etant basé sur l’effet Hall dévelops un champe
magnetique rotatif avec un senseur qui en
releve les variations et le cas échéant il
transmet un signal électrique à la carte
électronique.
FIG. 8
NIVEAU
WATER
MIN.
LEVEL
D'EAU
RE-ENCLENCHEMENT
RESET
88
MOTEUR
ROTATION
12
TEMP.
CONDENSEUR
CONDENSER
TEMP.
11
TEMP. EVAPORATEUR
EVAPORATOR
TEMP.
10
7
MICROPROCESSEUR
DATA PROCESSOR
SDETECTEURS
ENSORS
13
ROTATION
GEAR MOTOR
RELAIS
RELAYS
5
44
CONTRÔLE
GLACE
ICE
LEVELNIVEAU
CONTROL
COMPRESSEUR
COMPRESSOR
N
11
22
MOTOREDUCTEUR
GEAR MOTOR
33
99
L
BOBINE
DU CONTACTEUR
CONTACTOR
COIL
6
6
TRIAC
TRIAC
TRANSTRANSF.
FORMATEUR
MOTEUR
FANVENTILATEUR
MOTOR
CARTE
ELECTRONIC
ELECTRONIQUE
CARD
Page 27
Page 27
Quand le motoréducteur relantit sa vitesse à un
régime inférieur à 1300 rev/min. ainsi que les
normales 1400 rev/min. à cause d’une prise en
glace dans le freezer, le dispositif électromagnétique, monté sur la partie supérieure du
moteur, envoie un signal électrique à la carte
électronique qui arrêt la machine (compresseur
et motoreducteur ensamble) avec l’allumage du
Témoin Jaune d’avertissement (La même chose
se vérifie lorsque le moto-réducteur tend à tourner
en sens inverse).
Ce-la pour prévenir un’usure prémature des
composants (mécaniques et électriques) du
système d’entraînement, en évitant leur de
supporter des surcharges pour des temps assez
longs.
NOTA. Pour remettre la machine en
fonctionnement, après avoir examinée et
eliminée la cause qui a amenée à l’arrêt de la
machine, il est nécessaire de couper et
remettre l’alimentation électrique par
l’interrupteur général.
Détente du Rèfrigérant:
Tube Capillaire
CHARGE DE REFRIGERANT R 134 A
Refroid. à air
Refroid. à eau
MF 26
440 gr
400 gr
CHARGE DE REFRIGERANT R 404 A
Refroid. à air
Refroid. à eau
660 gr
750 gr
880 gr
2.400 gr
520 gr
600 gr
820 gr
1.200 gr
MF 36
MF 46
MF 56
MF 66
NOTA. Avant de procéder à une charge,
vérifier toujours la plaque signalétique sur
chaque machine pour s’assurer de la charge
de réfrigérant spécifique.
Les charges indiquées sont en rapport aux
conditions de fonctionnement moyennes.
PRESSIONES DE FONCTIONNEMENT (AVEC TEMPERATURE AMB. DE 21°C)
Haute pression:
MF 26
MF 36 - 46 - 56
MF 66
Refroid. à air
8 ÷ 9 bar
17 ÷18 bar
17 ÷18 bar
Refroid. à eau
8.5 bar
17 bar
17 bar
Basse pression
0.5 bar
2.5 bar
2.2 bar
Page 28
Page 28
DESCRIPTION DES COMPOSANTS
A.
Détecteur de température d’évaporateur
Le capteur de ce détecteur est place à l’intérieur
de son tube de logement (gaine) qui est soudé au
tuyau de sortie réfrigérant du freezer; il détecte la
température du réfrigerant qui va en aspiration et
il signale la normalité ou moins à la carte électronique par un flux de courant à basse tension.
Selon la gradualité du flux de courant qu’il y
arrive, le microprocesseur permet ou moins à la
machine de continuer à fonctionner. Dans le cas
que la température d’évaporation ne baisse pas
à une valeur inférieure à -1°C, après dix minutes
de marche, à cause d’une manque éventuelle de
réfrigérant, le microprocesseur arrêt le
fonctionnement de la machine et allume le 5ème
Témoin Jaune (clignotant).
B.
Détecteur de niveau d’eau dans le
réservoir
Ce détecteur est constituée par deux tiges en
acier inox fixée verticalement a la face intérieure
du couvercle du réservoir et électriquement relies
au circuit à basse tension de la carte électronique.
Les bouts inférieures des ces tiges sont plongés
dans l’eau du réservoir et à travers les sels
minéraux de cette eau maintiennent entre eux un
flux de courant à basse tension qui - ce dernier confirme au microprocesseur la situation d’eau
correct dans le réservoir.
NOTA. La manque d’eau ou autrement
l’utilisation d’eau sans aucune constituant
minéral (avec une conductivité inférieure à
30 µS), ne permet pas la conduction de
courant entre les deux tiges et par consequent
le microprocesseur arrêt ou ne permet pas
à la machine de fonctionner, signalant
cette situation en allumant le Témoin Jaune.
C.
Détecteur de température du condenseur
Le capteur de ce détecteur, qui se trouve entre
les ailettes du condenseur à air ou en contact
avec le serpentin du condenseur à eau, détecte
les variations de température du condenseur;
cette température fait varier la résistance
électrique du capteur et donc la tension
d’alimentation du TRIAC de la carte électronique.
Celui ci devient passant à partir d’une certaine
valeur et commande ainsi le moto-ventilateur qui
s’arrêt lorsque la tension d’alimentation est
inférieure à cette valeur.
En définitive, ce détecteur fait marcher le
motoventilateur quand la température du
condenseur a atteint une certaine valeur et l’arrêts
quand la température de condensation descend.
Lorsque la température du capteur de ce
détecteur vient à se trouver à une valeur inférieure
à +1°C (température ambiante trop basse) le
microprocesseur de la carte ne permet pas à la
machine de fonctionner jusqu’à ce que la
température du capteur et donc de l’ambiante
remonte à des valeurs plus correctes.
Dans le cas où la température du condenseur
monte à une valeur supérieure à 70°C dans les
machines refroidi par air et à 60°C dans les
machines refroidi par eau, le détecteur fait
arriver à la carte un signal électrique tel qui
provoque l’arrêt immédiat de la machine.
NOTA. Après les deux susdites situations, la
machine ne pourra que démarrer à la suite
d’une coupure et remise en fonction de
l’alimentation électrique.
D.
Dispositif de contrôle vitesse et sens de
rotation du motoréducteur (Deux sur le
Modèle MF 66)
Ce dispositif (monté sur tous les deux
motoréducteurs du modèle MF 66) est monté
dans son logement situé sur la partie supérieure
du moteur et il détecte par un champ
électromagnétique (effet Hall) la vitesse et le
sens de rotation du moteur.
Lorsque la vitesse relantit à un régime inférieur à
1300 rev/min. le signal électrique qui arrive au
microprocesseur de la carte est tel que - ce
dernier - arrêt à l’instant le fonctionnement de la
machine avec l’allumage simultané du Témoin
Jaune d’alarme.
La même intervention se passe quand le moteur
tend à demarrer en sens invers (sens anti-horaire)
pour éviter la prise en glace totale de la vis sans
fin du freezer.
NOTA. Après les deux susdites situations, la
machine ne pourra que démarrer à la suite
du re-enclanchement du bouton de
rearmement ou à la suite d’une coupure et
remise en fonction de l’alimentation électrique.
E.
Détecteur optique de niveau de glace
(Deux dans le model MF 66)
Placé à l’estérieur de la chute de glace (un pour
chaque chute dans le model MF 66) l’oeil
électronique détecte la presence de la glace
entre ses capteurs pour arrêter le fonctionnement
de la machine.
En effet, quand le niveau de glace qui tombe
dans la cabine monte de manière à couper le
faisceau lumineux des capteurs optiques,
premièrement le LED JAUNE commence a
clignotter et, si l’interruption du faisceau lumineux
se prolonge plus de 6 seconds, la carte arrêt le
fonctionnement de la machine et allume
simultanémant le Témoin Jaune de cabine plaine.
Les 6 seconds de delai ont pour but d’éviter
l’arrêt de la machine quand le faisceau lumineux
vient à être coupé pendant quelque instant
seulement, comme par exemple quand les grains
de glace tombent dans la cabine. Lorsque on
prélève de la glace de la cabine et donc on fait
abaisser le niveau de glace de façon à faire
rétablir le faisceau lumineux entre les capteurs
optiques, le Témoin Jaune commence a clignotter
rapidement et après 6 seconds la machine
redémarre et le 2 ème TÉMOIN JAUNE s’éteint.
Page 29
Page 29
F.
Carte électronique
La carte électronique est logée dans sa boîte en
plastique placée sur le côté frontal de la machine.
Elle est composée par deux circuits imprimés,
un à voltage nominale et l’autre à basse tension
protege par des fusibles, en plus elle a cinq
lampes témoins (LED) et la bornier pour la
sortie des conducteurs qui vont aux différents
composants électriques et un’autre borne pour
l’arrivée des conducteurs qui viennent des
capteurs. La carte est le cerveau du système, en
effet par son micro-processeur elle élabore les
signaux qui arrivent des capteurs de manière à
contrôler le fonctionnement des differents
composants électriques de la machine
(Compresseur, Motoreducteur, ect.) controlant
ainsi le fonctionnement de l’appareil.
Les cinq témoins lumineux , placés en serie sur
le côté frontal de la machine signalent les
situations suivantes:
TÉMOIN VERT
Machine alimentée
électriquement/
En fonctionnement
TÉMOIN JAUNE
clignotante:
• faisceau Rx/Tx coupé
fixe:
• cabine de stockage plain
• clignotante rapide
faisceau Rx/Tx etabli
TÉMOIN JAUNE
Manque d’eau dans le réservoir
à flotteur ou bien présence d’eau
déminéralisée
TÉMOIN ROUGE
Situation d’alarme indiquant:
témoin fixe
• Machine à l’arrêt pour
température de condensation
trop élevée (>75°C)
• Température ambiante trop
basse (<+1°C)
témoin clignotant
• 3 minutes delai démarrage
TÉMOIN JAUNE
Situation d’alarme indiquant:
témoin fixe
• Motoréducteur qui tend a tourner
en sens inverse
• Motoréducteur bloqué ou qui
tourne à régimes baisses
témoin clignotant
• Température évaporation qui
ne baisse pas dessous de -1°C
après 10 minutes de marche.
TÉMOIN JAUNE ET ROUGE
témoin fixe:
• Capteur évaporateur hors service
témoin fixe:
• Capteur condensateur hors service
3MIN. IN / 60MIN. OUT
3MIN. IN / 60MIN. OUT
DE LA I DE MA RRA GE
DELAI DEMARRAGE
FIC HE TE MP, C OND.
FICHE TEMP, COND.
60°C OUT -70°C IN
60°C OUT -70°C IN
FIC HE
FICHE
SE RIA L
SERIAL
EN
EN
FONC TIONNE ME NT
FONCTIONNEMENT
MIC ROPROC E SSE UR
MICROPROCESSEUR
RR
EE
GG
LA
GG
E EI/R
LA
I/R
TRIA C
TRIAC
C A B INE PLA INE
CABINE PLAINE
PA S D’E A U
PAS D’EAU
JP1 TEST
JP260/70°C
TE MP. E VA P. TROP
TEMP. EVAP. TROP
E LE VE E
ELEVEE
MOTE UR B LOQUE
MOTEUR BLOQUE
OU QUI TOURNE A
OU QUI TOURNE A
L’INVE RSE OU TROP
L’INVERSE OU TROP
LE NTE ME NT
LENTEMENT
TRA NSFORMA TE UR
TRANSFORMATEUR
JP3 3/60'
TE MP.C OND. TROP
TEMP.COND. TROP
E LE VE E
ELEVEE
TE MP. A MB . <+1°C
TEMP. AMB. <+1°c
3 MIN DE LA I
3 MIN DELAI
DE MA RRA GE
DEMARRAGE
RE LA Y MOTE UR
RELAY MOTEUR
RE LA Y
RELAY
C OMPRE SSE UR
COMPRESSEUR
SYEN
FIC HE SONDE E A U
FICHE SONDE EAU
FIC HE SONDE MOTE UR
FICHE SONDE MOTEUR
FUSIB LE
FUSIBLE
FIC HE SONDE OPTIQUE
FICHE SONDE OPTIQUE
FIC HE SONDE E VA PORA TE UR
FICHE SONDE EVAPORATEUR
FIC HE SONDE C ONDE NSE UR
FICHE SONDE CONDENSEUR
RE SISTA NC E
RESISTANCE
B ORNIE R
BORNIER
Page 30
Page 30
G. BORNES
La carte électronique est doté de 3 voies:
J1 · TEST: Utilisé en fabrication en fase de test
des parties electriques et pour bypasser les 3 minutes d'attendre
(fermer les contacts avec la carte
sous tension)
J2 Pro El Ind / J3 Syen
· 3'/60':
Utilisée pour reglé le retard au
demarrage:
• OUVERTE = 60 minutes
• FERME
= 3 minutes
J3 Pro El Ind / J2 Syen
· 60/70°C: Disponible pour fixer les seuilles
d'allert de temperature elevée de
condensateur (capteur condensateur):
• OUVERT = 60°C
• FERME = 70°C
H.
Carte électronique d’interface
(Seulement pour MF 66)
Utilisée seulement sur le modèle MF 66, cette
carte permet l’élaboration du signal électrique,
qu’y en arrive de un seul ou des tous les deux
dispositifs de contrôle vitesse et sens de rotation
du moteur et qu’y en arrive également des
détecteurs optiques, pour en trasmettre le résultat
au microprocesseur et gouverner de
conséquence le fonctionnement de la machine.
En effet la carte électronique d’interface est
pourvu de quatre bornes d’arrivée (deux pour
chaq’un des dispositifs de contrôle rotation moteur
et dispositifs de contrôle niveau glace stocké) et
deux bornes de sortie qui sont reliées à la carte
principale comme fait pour les autres modèles
de fabrique de glace en grains et supergrains.
NOTA. Il est imperatif qui la carte d'interface
soit du même fournisseur de la carte mère.
Si pas la machine s'arrêt a cabine plain.
I.
Réservoir à flotteur
L’ensemble réservoir est constitué par un bac de
petites dimensions en plastique qui a sur sa
partie supérieure une vanne a flotteur avec une
vis de reglage maintenant un niveau d’eau
constant dans l’évaporateur (pour vase
communicant).
Sur la face intérieure du couvercle du réservoir
sont fixées les deux tiges qui font fonction de
détecteur de niveau d’eau.
NOTA. Il est bien important s’assurer du
correct positionnement du couvercle sur le
réservoir pour permettre aux bouts des tiges
de bien plonger dans l’eau de réservoir afin
d’éviter des arrêts de la machine inutiles.
J.
Freezer ou cylindre évaporateur
(Deux sur le modèle MF 66)
Constitué par un cylindre vertical en acier inox
avec le serpentine et la chambre d’évaporation
soude sur son extérieur, l’ensemble freezer, qui
contient une vis sans fin rotative en acier inox
réfrigère l’eau qu’y en arrive à son intérieur et la
transforme en glace. La couche de glace est
entraîné, par la vis sans fin, vers le sommet de
l’ensemble freezer d’où elle est espulsé à travers
le broyeur de glace pour prendre la forme de
petits grains ou cristaux de glace.
Les grains de glace sortent de l’ouverture latérale
sur les MF 26 et MF 36 et des ouvertures verticales
sur les MF 46, MF 56 et MF 66 pour tomber par le
bec déverseur et goulotte de chute dans la cabine de stockage.
La vis sans fin, qui pousse constamment la glace
vers le sommet du cylindre évaporateur, est
maintenue en axe vertical par le palier supérieur
(logé à l’intérieur du broyeur de glace) et le palier
inférieur. Dans le bout inférieur du freezer, juste
au dessus du palier, a siège l’ensemble joint
d’étancheité pour axes rotatifs qui assure
l’étancheité d’eau autour à l’axe de la vis sans fin
et autour les parois intérieures du freezer.
K.
Broyeur de glace
(Deux sur le modèle MF 66)
Située sur le bout supérieur du freezer le broyeur
de glace (à un seul dent cel des MF 26-MF 36
et à dents multiples cel des MF 46, MF 56 et
MF 66) comprime la glace qui monte pour éliminer
l’eau en excés et pour la craquer en petits grains
qui viennent déchargés dans le bec verseur et
dans la goulotte de chute.
A’ l’intérieur du broyeur de glace a siége le palier
supérieur qui etant un palier de butée est constitué
par deux couronnes de rouleaux en acier inox
pour faire face aux charges axiales et radiales
entraînées par la vis sans fin.
Ce palier doit être lubrifie avec de la graisse
alimentaire et hydrofuge.
NOTA. Il est conseillé de vérifier tous les six
mois la condition et propreté de la graisse
ainsi que les conditions du palier supérieur.
L.
Ensemble moto-réducteur
(Deux sur le Modèle MF 66)
L’ensemble motoréducteur est constitué par un
moteur asynchrone monophase avec
condensateur permanent qui est emboîté sur
une boîte de réduction à engranages et pignons.
Le motoréducteur entraîne, à travers un
accouplement à cliquet, la vis sans fin d’élévation
de glace située à l’intérieur du freezer.
Le rotor du moteur de réducteur est maintenu en
axe vertical par deux paliers à lubrification
permanent, le pignon du rotor entraîne un
engranage/pignon en céléron (pour réduire le
niveau de bruit) qui de sont côté entraîne deux
engranages métalliques montés en cascade et
maintenus en axe par des roulements à aiguilles
logés dans les carters de la boîte de vitesse.
Page 31
Page 31
Les deux carters de la boîte de vitesse sont
serrés en forme étanche et les fuites de lubrifiant
sont parées par les joints anti-fuite de graisse
(para-huile) placés un sur l’axe rotor et l’autre
(double) sur l’axe de sortie.
Le lubrifiant utilisé est la graisse (MOBILPLEX
IP 44).
stante (14 bars) en contrôlant le débit d’eau
circulant dans le condenseur à eau.
Comme la haute pression monte, la vanne de
régulation s’ouvre un peu plus pour augmenter le
débit d’eau dans le condenseur.
O.
M.
Motoventilateur
(Versions refroidis par air)
Le fonctionnement du motoventilateur est
commandé au travers le TRIAC par la carte
électronique qui reçoit les signaux envoyés par
le capteur de température du condenseur; il
aspire l’air de refroidissement à travers les ailettes
du condenseur pour maintenir la pression de
condensation entre les valeurs pre-fixées.
Le compresseur, du type hermétique, est le
coeur du circuit réfrigérant, il véhicule et récupère
le réfrigérant à travers l’ensemble du système.
Il comprime le réfrigérant vapeur, à basse
pression, augmentant ainsi sa température et le
transforme en gaz chauds à haute pression qui
viennent déchargé par le clapet de réfoulement.
P.
N.
Vanne de régulation d’eau
(Modèles réfroidis par eau)
Cette vanne maintient la haute préssion con-
Compresseur
Contacteur (Pas sur l’MF 26-36)
Placé à l’extérieur de la boIte de logement de la
carte, le contacteur est contrôlé par la carte de
manière à alimenter ou non le compresseur.
Page 32
Page 32
INSTRUCTIONS POUR LE RÉGLAGE ET LE
REMPLACEMENT DES COMPOSANTS
NOTA. Lire attentivement les instructions cide suite, avant d’entreprendre une
quelconque procèdure de réglage,
demontage ou remontage.
A.
RÉGLAGE DU NIVEAU D’EAU DANS LE
CYLINDRE ÉVAPORATEUR
Le niveau d’eau correct dans la chambre freezer
se situe à environ 25 mm sous l’ouverture de
sortie de la glace.
Un niveau d’eau trop bas entraîne des contraintes
excessive entre la glace et la vis sans fin qui
peuvent causer une rapide prise en glace.
B.
REMPLACEMENT DU DISPOSITIF DE
CONTROLE ROTATION
MOTORÉDUCTEUR (Effet Hall)
1. Sur les modèles MF 26-36, MF 46 et MF 56
enlever le panneau avant/supérieur et le panneau
latéral/arrièr, sur le modèle MF 66 les panneaux
gauche et supérieur.
2. Enlever les trois vis de fixation du couvercle
du logèment du dispositif électro-magnétique
puis enlever le couvercle.
3. Dévisser les deux vis de fixation du dispositif
de contrôle dans son logément et retirer le
dispositif.
4. Situer à l’extrémité du conducteur du
dispositif de contrôle la fiche rouge à quatre
épines qui va à l’arrière de la boIte électrique et
la débrancher en la sortant soigneusement, de
son clip de fixation.
5. Pour installer un dispositif neuf procéder
dans l’ordre inverse.
NOTA. La distance entre le capteur et la
partie supérieur du moteur doit être entre 0.7
et 1.0 mm.
0.5-1.0 mm
Lorsque le niveau d’eau est au repère ou en
dessus du repère, il est possible d’effectuer le
réglage en vue d’AUGMENTER ou de DIMINUER
le niveau d’eau ou en élevant en abaissant le
réservoir d’eau.
1. Pour élever le niveau d’eau:
a. Désserrer et enlever la vis qui fixe la ferrure du
réservoir d’eau sur le châssis, et remonter la
position du réservoir sur la distance nécessaire.
b. Engager la vis dans le filetage correspondant
et serrer.
2. Pour baisser le niveau d’eau:
Suivre la susdite procédure pour liberer
l’ensamble ferrure/réservoir d’eau puis abaisser
l’ensamble sur la distance nécessaire et en suite
engager et serrer la vis de fixation.
ATTENTION. S’assurer que les
alimentations électrique et de l’eau sont
bien coupées avant de procéder aux
opérations de démontage et de remontage. Ceci étant une sage précaution pour
éviter les accidents du personnel et
d’endommager le materiel.
C.
REMPLACEMENT DE LA VIS SANS FIN,
DU JOINT D’ÉTANCHÉITÉ D’EAU, DES
PALIERS ET DE L’ACCOUPLEMENT
1.
Enlever les panneaux.
2. Suivre les indications portées dans la
procédure H pour le démontage du bec déverseur.
3. Dans les modéles MF 26-36 dévisser et
enlever les deux vis de fixation de la plaque
d’appui du bec au cylindre freezer.
Dans les modéles MF 46-56-MF 66 dévisser les
quatre vis de fixation du broyeur a la partie
superieure de l'évaporateur.
Page 33
Page 33
4. Enlever le collier de serrage du tuyau qui
conduit l’eau du réservoir au fond du freezer,
puis débrancher ce tuyau du raccord du freezer
et récuper dans un récipient l’eau qu’y coule.
11. Enlever les trois/quatre vis et rondelles
d’arrêt qui servent à fixer l’ensemble freezer sur
l’adaptateur en aluminium.
5. Dans les modéles MF 26-36 saisir le crochet
en fil métallique du capuchon, à la partie
supérieure de l’ensemble et retirer la vis sans fin
avec capuchon et son broyeur de glace.
Dans les modéles MF 46-56-MF 66 avec deux
tournevis soulever l'ensamble vis sans fin,
broyeur, roulement supérieur et sortir par le haut
du cylindre évaporateur.
12. Séparer l’ensemble freezer de l’adaptateur,
puis dans les modéles MF 26-36 en utilisant un
mandrin ou une barre des dimensions
convenables et en le faisant passer par l’ouverture supérieure du cylindre freezer, chasser le
joint d’étanchéité d’eau et le palier inférieur par le
fond de l’ensemble freezer. S’aider éventuellement avec un maillet.
NOTA. Lorsqu’il est impossible de retirer la
vis sans fin, avancer jusqu’aux pas 10 et 11
pour accéder à la base de la vis. Puis, en
utilisant un maillet en peau de buffle, ou en
interposant une épaisseur de bois contre le
fond de la vis, taper le fond de la vis pour la
libérer et la retirer comme dans le cas 4 cidessus.
6. Sur le modèle MF 26-36 avec une pince
approprié décrocher le cerclip de maintien de la
calotte en laiton sur le broyeur de glace; sur les
autres modèles ôter simplement la calotte en
faisant levier avec un tournevis.
7. Dévisser et enlever la vis de fixation de
l’ensemble broyeur de glace à la vis sans fin puis
retirer le broyeur de glace de la vis.
8. Nettoyer les restes de graisse de l’intérieur
du broyeur de glace et examiner le joint torique
pour détecter les traces de coupure, de déchirure
et d’usure afin de décider de son remplacement
éventuel.
9. Examiner le palier de butée situé dans le
broyeur de glace puor vérifier s’il y a des traces
d’usure ou s’il manque de lubrifiant puor décider
de son remplacement éventuel.
ATTENTION. Le palier supérieur travaille
en conditions critiques relativement à sa
propre lubrification vû qu’il est logé à
l’intérieur du broyeur de glace où
normallement il y a une présence
d’humidité élevée.
Il est impératif d’utiliser, pour la
lubrification correcte de ce palier, de la
graisse alimentaire et hydrofuge.
10. Oter la moitié supérieure du joint
d’étanchéité d’eau du fond de la vis sans fin
(anneau en bronze sur les MF 26-36 et anneau
en acier inox avec ressort sur les autres modèles).
NOTA. Chaque fois que l’on démontera la
vis sans fin pour la vérifier ou la remplacer,
faire très attention en manipulant les pièces
d’étanchéité d’eau, afin de ne déposer aucune
matière étrangère sur la surface du joint et
également sur la surface de la vis.
S’il existe le moindre doute sur l’efficacité du
joint d’étancheité d’eau ou du joint torique,
les remplacer.
13. Sur les modéles supergranulaires, faire
levier sur le bord inférieur de la bague en laiton
de logement du palier inférieur, à l’aide de deux
tournevis.
Une fois que le porte-palier est sorti du cylindre,
ôter de son intérieur le palier inférieur.
NOTA. Il est conseillé de remplacer
l’ensemble joint d’étanchéité, les paliers et
les joints toriques chaque fois que l’on
démontera la vis sans fin.
A ce but, les SAV de Frimont, rend disponible
un kit de réparation (Ref. 001028.07 pour les
modéles MF 26-36 et Ref. 001028.08 pour
les modéles MF 46, MF 56 et MF 66) composé des susdités pièces avec en plus un
tube de graisse alimentaire et hydrofuge.
14. Passer la main par l’adaptateur en
aluminium et retirer l’ensemble accouplement à
cliquet.
15. Examiner l’état de deux demiaccouplements et si presentent des indications
d’usure n’hésitez pas à les remplacer.
16. Procéder à l'échange de l'ensamble
roulement inférieur / porte roulement (MF 46-56MF 66) et des joints torique. Ne pas oublier de
remettre en place la partie graphite de la garniture
d'étanchéité, lubrifier les joints torique et enfiler
cet ensemble dans le cylindre évaporateur.
17. Procéder à l'echange du roulement
supérieur (placer la cage des rouleaux axiaux de
telle sorte quelle ne frotte pas sur la partie
inférieur du roulement) sans oublier de le lubrifier,
ainsi que les joints torique.
Page 34
Page 34
18. Une fois monté le broyeur équipé de son
nouveau roulement, fixer fortement la vis de blocage du roulement supérieur sur la vis sans fin.
19. Procéder à l'échange de la partie en acier
inox de la garniture d'étanchéité après avoir
lubrifié l'arbre de la vis sans fin. Enfiler
délicatement l'ensemble vis sans fin, broyeru
dans le cylindre évaporateur en prenant soin de
repérer auparavant la position du méplat de la
bague d'accouplement par raport au méplat de
la vis sans fin. A l'aide d'une clef de 19 faite
tourner l'ensemble vis sans fin pour que celui-ci
s'engage dans la bague d'accouplement.
20. Pour remonter les pièces procéder à l’inverse des instructions de démontage.
D.
REMPLACEMENT DE L’ENSEMBLE
MOTORÉDUCTEUR
1. Sur les modèles MF 26-36, MF 46 et MF 56
enlever le panneau avant/supérieur et le panneau
latéral/arrièr, sur le modèle MF 66 les panneaux
gauche et supérieur.
2. Dévisser les trois/quatre vis avec rondelles
d’arrêt qui retiennent l’ensemble freezer avec
adaptateur sur le bloc motoréducteur.
3. Enlever le dispositif de contrôle sens de
rotation du moteur selon la procédure E, puis
dévisser les vis de fixation de motoréducteur au
chassis.
E.
REMPLACEMENT DE L’ ENSEMBLE
CYLINDRE FREEZER
1. Suivre les indications portée dans la
procédure H pour le démontage du bec déversoir
de glace.
2. Enlever le collier de serrage du tuyau qui
relie le freezer au réservoir, puis débrancher ce
tuyau du raccord du freezer et récuperer l’eau
qu’y cuole dans un récipient.
3. Oter de sa gaine soudée au freezer le
capteur de température évaporateur sélon la
procédure B.
4. Récuperer du circuit tout le fluide frigorigène
et transferer le dans une bouteille approprié pour
le soumettre à une dépuration et régénération.
5. Déssouder et retirer le tube capillaire et
l’ensemble accomulateur/tuyauterie d’aspiration.
6. Dévisser les trois/quatre vis avec rondelles
d’arrêt qui retiennent l’ensemble freezer avec
adaptateur sur le bloc motoréducteur.
7. Lever l’ensemble freezer pour le séparer du
bloc moto-réducteur et si nécessaire proceder à
enlever l’adaptateur du fond de freezer.
NOTA. Changer le filtre déshydrateur chaque
fois que le circuit frigorifique est ouvert. Ne
pas mettre le déshydrateur en place avant
que toutes les autres réparations ou
remplacements de pièces aient été
effectueés.
4. Débrancher les connexions électriques du
moteur. Retirer le moto-réducteur de l’embase
châssis et l’extraire de la machine.
8. Pour remonter un cylindre évaporateur neuf,
procéder dans l’ordre inverse.
5. Pour remettre le motoréducteur en place,
procéder à l’inverse des instructions de
démontage.
NOTA. Faire le vide dans le système pour
éliminer toute trace d’humidité et
d’incondensables après le remplacement de
la plaque évaporateur.
Page 35
Page 35
SCHÉMA ÉLECTRIQUE MF 26-36
CONDENSATION PAR AIR ET PAR EAU 230/50-60/1
Cette machine doit être impérativement “mise à la terre”
B
G
N
A
M
GV
V
-
WHITE
GRIS
NOIR
BLEU
MARRON
JAUNE-VERT
VERT
CARTE ELECTRONIQUE
SOUS COURANT
FUSIBLE
MANQUE D'EAU
TEMP. ELEVÉE
SENS DE ROTATION INVERSE
DETECTEURS
SEUL POUR REFROID. A AIR
MOTOVENTILATEUR
MOTOREDUCTEUR
CAPACITÉ DE MARCHE
CONTRÔLE NIVEAU GLACE
TEMP. EVAPORATEUR
TEMP. CONDENSEUR
ROTATION MOTEUR
NIVEAU MIN. EAU
COMPRESSEUR
FUSIBLE
BORNIER
CABINE PLEINE
Page 36
Page 36
SCHÉMA ÉLECTRIQUE MF 46 - MF 56
CONDENSATION PAR AIR ET PAR EAU 230/50-60/1
Cette machine doit être impérativement “mise à la terre”
B
G
N
A
M
GV
V
-
WHITE
GRIS
NOIR
BLEU
MARRON
JAUNE-VERT
VERT
CARTE ELECTRONIQUE
SOUS COURANT
MANQUE D'EAU
BORNIER
CABINE PLEINE
FUSIBLE
TEMP. ELEVÉE
SENS DE ROTATION INVERSE
RE-ENCLÉNCHEMENT
DETECTEURS
SEUL POUR REFROID. A AIR
COMPRESSEUR
MOTOVENTILATEUR
MOTOREDUCTEUR
CAPACITÉ DE MARCHE
CONTRÔLE NIVEAU GLACE
TEMP. EVAPORATEUR
TEMP. CONDENSEUR
ROTATION MOTEUR
NIVEAU MIN. EAU
CONTACTEUR
FUSIBLE
Page 37
Page 37
SCHÉMA ÉLECTRIQUE MF 56
CONDENSATION PAR AIR ET PAR EAU 400/50/3N
Cette machine doit être impérativement “mise à la terre”
B
G
N
A
M
GV
V
-
WHITE
GRIS
NOIR
BLEU
MARRON
JAUNE-VERT
VERT
CARTE ELECTRONIQUE
SOUS COURANT
CABINE PLEINE
MANQUE D'EAU
FUSIBLE
TEMP. ELEVÉE
SENS DE ROTATION INVERSE
BORNIER
FUSIBLE
DETECTEURS
SEUL. POUR REFROID. A AIR
CONNECTION POUR MACHINE A 230/50-60/3
COMPRESSEUR
PROTECTEUR
MOTOVENTILATEUR
MOTOREDUCTEUR
CAPACITÉ DE MARCHE
CONTRÔLE NIVEAU GLACE
TEMP. EVAPORATEUR
TEMP. CONDENSEUR
ROTATION MOTEUR
NIVEAU MIN. EAU
CONTACTEUR
Page 38
Page 38
SCHÉMA ÉLECTRIQUE MF 66
CONDENSATION PAR AIR ET PAR EAU 400/50/3N
Cette machine doit être impérativement “mise à la terre”
B
G
N
A
M
GV
V
-
WHITE
GRIS
NOIR
BLEU
MARRON
JAUNE-VERT
VERT
CARTE ELECTRONIQUE
SOUS COURANT
CABINE PLEINE
MANQUE D'EAU
FUSIBLE
TEMP. ELEVÉE
SENS DE ROTATION INVERSE
BORNIER
CONNECTION POUR
MACHINE A 220/50-60/3
SEUL. POUR REFROID. A AIR
COMPRESSEUR
MOTOREDUCTEUR
CONDENSEUR
MOTOREDUCTEUR
CONDENSEUR
DETECTEURS
CONTRÔLE NIVEAU GLACE
CONTRÔLE NIVEAU GLACE
ROTATION MOTEUR
ROTATION MOTEUR
CARTE ELECTRONICHE D'INTERFACE
CONTACTEUR
MOTOVENTILATEUR
TEMP. EVAPORATEUR
TEMP. CONDENSEUR
NIVEAU MIN. EAU
FUSIBLE
Page 39
Page 39
DIAGNOSIS ET DEPANNAGE
SYMPTOME
ANOMALIE POSSIBLE
REMEDE
La machine ne fonctionne pas
Aucune Témoin allumé
Fusible de la Carte hors service
Remplacer le fusible et rechercher
le motif de la panne
Interrupteur général en position ARRET
Tourner le bouton sur la position MARCHE
Carte Électr. hors service
Remplacer la Carte
Cable électr. mal branché
Revoir le cablage
Témoin jaune cabine pleine allumé
Contrôle de niveau glace hors service Remplacer
Témoin Jaune manque d’eau allumé
Manque d’eau réservoir à flotteur
Voir remèdes pour manque d’eau
Eau trop adoucie
Mettre un doseur des sels mineraux
sur l’alimentatio d’eau
Tiges-senseurs entartrés
Détartrer les tiges
Haute pression élevée
Condenseur sale. Nettoyer
Ventilateur en panne. Remplacer
Température ambiante trop froid
Positionner la machine dans une ambiance
à température au dessus de 10°C
LED Jaune sens inverse
rotation clignotant
Manque partielle ou totale de
réfrigérant
Vérifier et recharger
LED Jaune sens inverse
rotation allumé
Sens de rotation du moto-réducteur Vérifier stator et condensateur
inversé
permanent du moteur
Témoin rouge allumé
LED Jaune et Rouge allumés
Vitesse de rotation trop basse
Vérifier les paliers du rotor et l’état
des surfaces de la vis sans fin
et du freezer
Motoreducteur ne tourne pas
Verifier le voltage, si bobinage ouverte, etc.
Cylindre magnetique sans magnétisme
Remplacer le.
Sonde condenseur hors service
Remplacer la.
LED Jaune et Rouge clignottantes Sonde évaporateurs hors service
Remplacer la.
Le compresseur fonctionne de
manière intermittente
Tension insuffisante
Vérifier le circuit et rechercher
une surcharge possible
Vérifier la tension au point de
raccordement du bâtiment
En cas de tension trop basse
consulter la Compagnie d’Electricité
Contacteur avec contacts brulés
Remplacer le contacteur
Dispositif démarrage compr.
en panne ou mal branché
Revoir les branchements ou
remplacer l’ensemble relais &
condensateurs
Poche de gaz incondensable
Purger et recharger le circuit
Tube capillaire partiellement obstrué
Purger, changer le déshydrateur
Humidité dans le circuit
Comme indiqué ci-dessus
L’eau n’entre pas dans le freezer
Voir remèdes pour manque d’eau
Sur ou sous-charge de refrigérant
Vérifier et refaire la charge correcte
Niveau d’eau evaporateur insuffisant
Régler la position du réservoir
Charge de réfrigérant excessive
ou insuffisante
Corriger la charge. Purger lentement
ou ajouter le réfrigérant
Haute pression élevée
(Témoin Rouge allumé)
Condenseur sale. Nettoyer
Ventilateur en panne. Remplacer.
Diminution de la production
de glace
Page 40
Page 40
DIAGNOSIS ET DEPANNAGE
SYMPTOME
ANOMALIE POSSIBLE
REMEDE
Production de glace mouillée
Mauvaise circulation d’air ou
emplacement trop chaud
Déplacer la machine ou ameliorer la
ventilation pratiquant des passage
d’air
Sur ou sous-charge de refrigérant
Vérifier et refaire la charge correcte
Niveau eau dans le freezer trop
élevé
Régler en abaissant la position du
réservoir
Compresseur inefficace
Remplacer
Eau ne entre pas dans le freezer
Tuyau raccordement réservoir/freezer
obstrué
Engranage en celeron réducteur
usuré
Remplacer l’engranage
Manchon d’accouplement
désengagé ou usuré
Vérifier et remplacer
Humidité dans le circuit
Purger, changer le déshydrateur
faire le vide et charger
Joint d’étanchéité défectueux
Remplacer le joint
Fuite dans la ligne d’alimentation
du freezer
Vérifier les colliers de serrage
Vanne à flotteur ne ferme pas
Régler la vis de la vanne
Joint torique porte-bec défectueux
Remplacer le joint
Dépôts minéraux ou de tartre
sur la vis sans fin et sur les
parois internes du freezer
Déposer et polir la vis sans fin.
Sabler les parois internes du
freezer
Pression d’aspiration trop basse
Ajouter du réfrigérant dans le circuit
La machine fonctionne mais ne
fabrique pas de glace
Fuite d’eau
Bruits ou claquements excessifs
Tuyau raccordement réservoir/freezer Dégager et nettoyer
obstrué
Moto-réducteur bruyant
Niveau d’eau dans le freezer
insuffisant
Régler en soulevant le réservoir
Paliers de la vis sans fin usurés
Vérifier ou remplacer
Paliers du rotor usurés
Vérifier ou remplacer
Manque de lubrifiant dans la
boîte de réduction
Enlever le couvercle du carter pour
vérifier niveau lubrifiant. Rèmplacer
les para-huiles et recouvrir les
engranages avec graisse
MOBILPLEX IP 44
Roulements et engranages boîte de Vérifier et remplacer
réduction usuré
Manque d’eau
Filtre arrivèe eau obstruée
Nettoyer le filtre
Buse arrivée eau réservoir obstruée Dégager la buse après avoir
enlevée la vanne à flotteur
Tuyau raccordement réservoir/freezer Vérifier, dégager et nettoyer
obstrué partiellement
Page 41
Page 41
INSTRUCTIONS D'ENTRETIEN ET DE NETTOYAGE
A.
GÉNÉRALITES
La fréquence et le mode d’emploi pour l’entretien
et le nettoyage sont donnés à titre indicatif et ne
constituent pas une règle absolue d’utilisation.
La fréquence de nettoyage variera en fonction
des conditions de température ambiante du local
et de l’eau et aussi de la quantité de la glace
produite.
Chaque machine doit être entretenu
individuellement en conformité avec son utilisation
propre.
B.
ENTRETIEN
La procèdure d’entretien suivante sera appliquée
au moins deux fois par an sur la machine à glace.
bien détartrer les tiges des contrôle de niveau
d’eau dans le réservoir.
7. Sur les machines à condensation par air,
après avoir arrêtée la machine, nettoyer le
condenseur en utilisant un aspirateur, un jet d’air
sous pression ou une brosse non métallique.
8. Vérifier les fuites éventuelles sur les lignes
d’alimentation et d’évacuation d’eau. Remplir
d’eau le fond de la cabine pour s’assurer que
l’évacuation est propre et n’est pas obstruée.
9. Vérifier l’intervention du contrôle optique du
niveau de glace dans la cabine en mettant votre
main entre les capteurs à infrarouge, logées sur
le fond de la goulotte, de manière à couper le
rayon lumineux pour un temps de une minute.
Cette action doit entraIner l’arrêt de la machine et
l’allumage du 2ème Témoin Jaune.
1. Vérifier et nettoyer le petit filtre placé à
l’intérieur du raccord d’arrivée d’eau.
2. Vérifier que la machine est bien mise de
niveau (dans chaque sens).
3. Enlever le couvercle du réservoir d’eau,
faisant attention à ne pas endommager les tiges
de contrôle de niveau d’eau, et enfoncer le
flotteur dans l’eau pour s’assurer que l’eau arrive
à plein jet.
4. Vérifier que le niveau d’eau dans le réservoir
se situe en dessous du trop-plain, mais qu’il est
suffisamment haut pour ne pas s’écouler par
l’ouverture du bec.
NOTA. La vanne à flotteur doit arrèter le jet
d’arrivée d’eau quand son point d’appui, qui
loge la vis de réglage avec le joint en
caoutchouc, se trouve perpendiculaire à la
buse de jet d’eau.
NOTA. Les fréquences de nettoyage varient
en fonction de l’eau employée et de l’utilisation
de la machine. Une inspection visuelle des
différentes parties du freezer avant et après
le nettoyage indiqueront la fréquence et les
procèdures qui devront être suivies pour
cette machine en particulier.
5. Nettoyer et détartrer le réservoir d’eau et
l’intérieur du freezer en utilisant le produit
détartrant SCOTSMAN CLEANER.
Se reporter au mode opératoire - para C - donnant
les instructions pour le nettoyage. Ceci donnera
des indications sur la fréquence et les procèdures
futures spécifiques à cette machine compte tenu
de ses conditions propres d’utilisation.
6. Utiliser une petite quantité de produit
détartrant SCOTSMAN CLEANER “Nature” pour
NOTA. Le contrôle du niveau de glace dans
la cabine utilise des détecteur optiques qui
doivent rester prôpre pour pouvoir “voir”.
Les capteurs optiques doivent être nettoyés
une fois par mois à l’aide d’un chiffon souple.
10. Vérifier s’il n’y a pas des fuites de fluide
frigorigène. et que le bord de la ligne de givre sur
l’aspiration se situe bien à 10 cm du compresseur.
11. Lorsque le doute existe au sujet de la charge
du réfrigérant, mettre en place les manométres
sur les vannes de raccord Schrader et vérifier
que les pressions de réfrigérant sont bien
correspondants aux indications à page 27.
12. Vérifier la libre rotation de l’hélice du
ventilateur.
13. Retirer les parties isolantes sur l’ensemble
bec verseur, retirer la calotte du dessus du
broyeur de glace et vérifier la condition du lubrifiant
du palier supérieur.
Si l’on détecte des trace d’humidité ou le lubrifiant
se présente trop solide, vérifier le joint torique et
le palier supérieur situés à l’intérieur du freezer.
NOTA. Utiliser de la graisse alimentaire et
hydrofuge pour lubrifier le palier supérieur.
14. Vérifier la qualité de la glace.
NOTA. Les grains doivent être mouilles
lorsqu’ils viennent d’être fabriqués, ils
atteindront rapidement leur dureté normale
dans la cabine.
Page 42
Page 42
1. Couper l’alimentation électrique à la
machine par l’interrupteur général.
8. Verser lentement la solution dans le
réservoir d’eau jusqu’à ce qu’il soit plein.
Mettre sous courant la machine en utilisant
l’interrupteur général.
2. Placer au dessous de la goulotte de chute
de glace (deux goulottes sur le modèle MF 66) un
récipient pour ramasser la glace qui vient à être
fabrique avec la solution de nettoyage, en manière
d’éviter que cet glace se mélange avec la glace
déja deposée dans la cabine de stockage.
9. Attendre que la machine se mette en route
et que la glace commence à tomber par la
goulotte; lorsque le niveau de la solution nettoyant
dans le réservoir commence à s’abaisser,
continuer à verser dans le réservoir la solution
restante.
3. Fermer la vanne d’arrêt sur l’alimentation
d’eau.
NOTA. La glace produite en cours d’utilisation
du produit de nettoyage se présente jaunâtre
et souple.
Dans cette phase on peut entendre des
bruits ou claquements provenant de l’intérieur
du freezer qui sont causés par la friction de la
glace contre les surfaces de la vis sans fin et
du freezer.
Si les bruits persistent, il faut mieux arrêter la
machine pour quelque minute pour permettre
à la solution de nettoyage de dissoudre les
traces plus resistantes de calcaire.
C.
NETTOYAGE DU CIRCUIT D’EAU
4. Enlever le panneau avant/supérieur pour
gagner accès au réservoir à flotteur.
5. Démontez le couvercle du réservoir d’eau,
et électriquement lier les deux tiges de contrôle
de niveau d’eau en utilisant un morceau de fil
électrique.
NOTA. Éviter d’appuyer une ou tous les
deux tiges de contrôle de niveau eau sur la
partie métallique de la machine car, si faisant,
on cause une transmission de courant, du
côté du détecteur condenseur vers la carte
électronique, qui provoque l’arrêt de la
machine.
6. Déconnecter le tuyau entre le réservoir
d’eau et le fond du freezer et faire couler dans un
récipient l’eau provenant du freezer et du
réservoir. Réconnecter le tuyau.
7. Préparez la solution de nettoyage suivante:
mélangez environ 200÷300 gr de Scotsman Ice
Machine Cleaner dans 2÷3 lt. environ d’eau
chaude (45-50 °C) contenue dans un bac en
plastique.
Dans les cas des fabriques à glace équipées de
deux ensemble évaporateurs (MF 66) doubler la
quantité de solution de nettoyage.
ADVERTISSEMENT. Le produit de
nettoyage Scotsman Ice Machine Cleaner
contient de l’acide phosphorique et de l’acide
hydroxyacétique.
Ces constituents sont corrosif et peuvent
provoquer des brulures en cas d’absorption.
NE PAS PROVOQUER DE VOMISSEMENT.
Administrer de grandes quantité d’eau ou de
lait. Appeler immédiatement le médecin. En
cas de contact externe, rincer abondamment
avec de l’eau. GARDER HORS DE PORTEE
DES ENFANTS.
10. Continuer à fabriquer la glace jusqu’à ce
que toute la solution de nettoyage se a utilisée,
puis ouvrir la vanne d’arrêt d’eau. Tester l’acidité
de la glace et continuer la fabrication jusqu’à ce
que toute trace d’acidité ait disparu et les grains
sont cristalines.
11. Arrêter la machine, retirer de la cabine le
récipient contenent la glace produite en course
de nettoyage et la eliminer. Si la cabine se a
totalement vidangée, on y verser de l’eau chaude
pour la nettoyer et la rincer à fond.
En suite, passer sur toutes les surfaces une
éponge imbibée du produit SCOTSMAN
Bactéricide pour stériliser la cabine.
ATTENTION. Ne pas utiliser la glace
fabriquée avec la solution de nettoyage.
S’assurer qu’il n’y a pas dans la cabine.
12. Enlever le morceau de cable électrique de
connexion entre les deux tiges du contrôle de
niveau d’eau et bien positionner le couvercle sur
le réservoir à flotteur, enfin remonter le panneau
enlevé avant
RAPPELEZ que pour prévenir l’accumulation des bactéries ou microorganismes indésirables il est bien
nécessaire de stériliser toutes les semaines
l’intérieur de la cabine de stockage à l’aide du
produit desinfectant/anti algues SCOTSMAN.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising