Instructions de remise en état

Instructions de remise en état
Manuel d’atelier
A
Réparations du moteur
2(0)
MD22, TMD22, TAMD22
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Remise en état du moteur
Moteurs marins
MD22 • TMD22 • TAMD22
Table des matières
Informations Générales
Ensemble du vilebrequin
Informations de sécurité ................................... 3
Informations Générales ..................................... 6
Instructions de remise en état .......................... 7
Outils spéciaux ................................................... 10
Numéros d’identification .................................. 12
Introduction au moteur ..................................... 13
Généralités ......................................................... 43
Instructions de remise en état
Poulie de vilebrequin, remplacement (14A-01) ... 44
Bague d’étanchéité avant, remplacement
(14A-02) ............................................................... 45
Bague d’étanchéité arrière, remplacement
(14A-03) ............................................................... 47
Jeu axial du vilebrequin, contrôle (14A-04) ......... 48
Palier de butée, remplacement (14A-05) ............. 48
Paliers principaux, remplacement (14A-06) ........ 50
Paliers principaux, inspection (14A-07) .............. 51
Vilebrequin, remplacement (14A-08) ................... 52
Vilebrequin, inspection (14A-09) ......................... 53
Culasse
Généralités ......................................................... 16
Instructions de remise en état
Couvercle d’arbre à cames, remplacement
(12A-01) ............................................................... 17
Jeu aux soupapes, contrôle (12A-02) ................. 18
Jeu aux soupapes, réglage (12A-03) .................. 19
Bague d’étanchéité avant, remplacement
(12A-04) ............................................................... 21
Bague d’étanchéité arrière, remplacement
(12A-05) ............................................................... 22
Arbre à cames, remplacement (12A-06) ............. 23
Ensemble de la culasse, remplacement
(12A-07) ............................................................... 24
Soupapes et ressorts de soupape,
remplacement (12A-08) ....................................... 28
Soupapes et ressorts de soupape, inspection
(12A-09) ............................................................... 29
Guides de soupapes, inspection (12A-10) .......... 30
Guides de soupapes, remplacement (12A-11) .... 30
Culasse, inspection (12A-12) .............................. 31
Sièges de soupapes, rodage (12A-13) ................ 32
Sièges de soupapes, remplacement (12A-14) .... 33
Ensemble piston et bielle
Généralités ......................................................... 34
Instructions de remise en état
Têtes de bielle, remplacement (13A-01) ............. 35
Têtes de bielle, inspection (13A-02) .................... 36
Ensemble piston et bielle,
remplacement (13A-03) ....................................... 36
Segments de pistons, remplacement (13A-04) ... 39
Piston et bielle, montage / démontage (13A-05) . 40
Piston et segments de pistons, inspection
(13A-06) ............................................................... 41
Bielle, inspection (13A-07) .................................. 42
Bague de bielle, remplacement (13A-08) ............ 42
Carter de distribution et pignon
Généralités ......................................................... 54
Instructions de remise en état
Carter de distribution externe, remplacement
(15A-01) ............................................................... 55
Courroie de distribution, inspection (15A-02) ...... 56
Courroie de distribution, tension (15A-03) .......... 57
Courroie de distribution, remplacement
(15A-04) ............................................................... 58
Poulie de la pompe d’injection de carburant,
remplacement (15A-05) ....................................... 59
Poulie d’arbre à cames, remplacement (15A-06) 61
Poulie de vilebrequin, remplacement (15A-07) ... 62
Carter de distribution interne, remplacement
(15A-08) ............................................................... 65
Bloc-cylindres
Généralités ......................................................... 67
Instructions de remise en état
Bloc-cylindres, remplacement (16A-01) .............. 67
Bloc-cylindres, inspection (16A-02) .................... 69
Alésage de cylindre, rodage (16A-03) ................. 70
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
1
Réglages du moteur
Généralités ......................................................... 71
Instructions de remise en état
Réglage du 1er piston au point mort haut de
la course de compression (17A-01) .................... 72
Distribution par soupapes, contrôle et réglage
(17A-02) ............................................................... 72
Avance à l’injection, contrôle / réglage ............... 73
Système de lubrification
Généralités ......................................................... 75
Instructions de remise en état
Filtre à huile, remplacement (18A-01) ................. 76
Adaptateur du filtre à huile, remplacement
(18A-02) ............................................................... 76
Carter d’huile, remplacement (18A-03) ............... 77
Tamis à huile et conduite d’aspiration,
remplacement
(18A-04) ............................................................... 78
Tamis à huile et conduite d’aspiration,
inspection
(18A-05) ............................................................... 78
Pompe à huile, remplacement (18A-06) .............. 79
Pompe à huile, inspection (18A-07) .................... 81
Soupape de décharge, remplacement (18A-08) .. 82
Soupape de décharge, inspection (18A-09) ........ 82
Système d’alimentation
Généralités ......................................................... 83
Instructions de remise en état
Filtre à huile, remplacement (19A-01) ................. 84
Injecteurs, recherche de pannes ......................... 85
Injecteurs, remplacement (19A-02) ..................... 85
Pompe d’alimentation, remplacement (19A-03) .. 86
Pompe d’alimentation, remise en état (19A-04) .. 87
Pression de carburant, contrôle (19A-05) ........... 88
Pompe d’injection de carburant, remplacement
(19A-06) ............................................................... 89
Ralenti, réglage (19A-07) ..................................... 91
Système d’injection de carburant, purge
(19A-08) ............................................................... 92
Thermostat, remplacement (20A-04) .................. 98
Thermostat, contrôle ........................................... 98
Pompe de circulation, remplacement (20A-05) .. 99
Pompe à eau de mer, remplacement (20A-06) .. 100
Pompe à eau de mer, remise en état (20A-07) .. 101
Plaque de pose et d’adaptateur pour
pompe à eau de mer, remplacement (20A-08) ... 104
Radiateur d’huile, remplacement (20A-09) ......... 105
Echangeur thermique / tubulure / réservoir de liquide de refroidissement,
remplacement (20A-10) ...................................... 107
Echangeur thermique, remise en état (20A-11) . 109
Refroidisseur d’air de suralimentation, remise
en état (20A-12) .................................................. 111
Volant, carter de volant
Généralités ........................................................ 112
Instructions de remise en état
Volant, remplacement (21A-01) .......................... 112
Couronne dentée, remplacement (21A-02) ........ 112
Carter de volant, remplacement (21A-03) .......... 114
Système électrique
Généralités ........................................................ 116
Alternateur .......................................................... 116
Démarreur ........................................................... 116
Bougies de préchauffage .................................... 116
Instructions de remise en état
Alternateur, remplacement (22A-01) .................. 117
Alternateur, maintenance .................................... 118
Alternateur, recherche de pannes ...................... 118
Démarreur, remplacement (22B-01) .................. 119
Démarreur, maintenance (22B-02) ..................... 119
Démarreur, contrôle (22B-03) ............................. 120
Bougies de préchauffage, remplacement
(22C-01) .............................................................. 120
Bougies de préchauffage, contrôle de
l’alimentation / continuité .................................... 121
Bougies de préchauffage, contrôle du
fonctionnement ................................................... 121
Système de refroidissement
Système d’admission et d’échappement
Généralités ......................................................... 93
Instructions de remise en état
Liquide de refroidissement, vidange (20A-01) .... 95
Liquide de refroidissement, remplissage (20A-2) 96
Circuit à eau de mer, vidange (20A-03) .............. 97
Turbocompresseur (TC)(TMD22, TAMD22),
remplacement ..................................................... 122
Soupape de pression de suralimentation,
contrôle ............................................................... 123
2
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Instructions générales
Informations de sécurité
Introduction
Le présent Manuel d’atelier contient des descriptions
et instructions de remise en état pour les produits ou
les versions de produits Volvo Penta désignés dans
la table des matières. Vérifiez que la documentation
atelier appropriée est utilisée.
Avant de commencer, lisez attentivement les informations de sécurité et les sections « Informations générales » et « Instructions de remise en
état » du présent Manuel d’atelier.
Important
Vous trouverez les symboles d’avertissement suivants aussi bien dans le présent manuel que sur le
produit.
AVERTISSEMENT ! Danger de dommages corporels, de dégâts matériels ou de panne mécanique grave en cas de non respect de ces instructions.
IMPORTANT ! Sert à attirer votre attention sur
quelque chose qui pourrait occasionner des dégâts ou une panne des produits ou des dégâts
matériels.
NOTE ! Sert à attirer votre attention sur des informations importantes qui permettent de faciliter votre travail ou les opérations.
Vous trouverez ci-dessous un résumé des précautions que vous devez respecter lors de l’utilisation ou
de la révision de votre moteur.
Immobilisez le moteur en coupant l’alimentation
du moteur au niveau de l’interrupteur principal
(ou des interrupteurs principaux), puis verrouillez celui-ci (ceux-ci) en position coupé
(OFF) avant de procéder à l’intervention. Installez un panneau d’avertissement au point de
commande du moteur ou à la barre.
En règle générale, toutes les opérations d’entretien devront s’effectuer lorsque le moteur est
à l’arrêt. Cependant, pour certaines interventions, notamment les réglages, le moteur doit
tourner pendant leur exécution. Tenez-vous à
distance d’un moteur qui tourne. Les vêtements
amples ou les cheveux longs peuvent se prendre dans les pièces rotatives, provoquant ainsi
de sérieux dommages corporels.
En cas de travail à proximité d’un moteur qui
tourne, les gestes malheureux ou un outil lâché
de manière intempestive peuvent provoquer
des dommages corporels. Evitez les brûlures.
Avant de commencer, prenez vos précautions
pour éviter les surfaces chaudes (échappements, turbocompresseurs, tuyaux d’air de su-
ralimentation, éléments de démarrage, etc.) et
les liquides dans les tuyaux d’alimentation et
flexibles lorsque le moteur tourne. Reposez toutes les pièces de protection déposées lors des
opérations d’entretien avant de démarrer le moteur.
Assurez-vous que les autocollants d’avertissement ou d’information sur le produit soient toujours visibles. Remplacez les autocollants endommagés ou recouverts de peinture.
Moteurs avec turbocompresseurs : Ne démarrez jamais le moteur sans installer le filtre à air.
Le compresseur rotatif installé dans le turbocompresseur peut provoquer de graves blessures corporelles. La pénétration de corps étrangers dans les conduits d’admission peut entraîner des dégâts matériels.
N’utilisez jamais de bombe de démarrage ou
d’autres produits similaires pour démarrer le
moteur. Cela pourrait provoquer une explosion
dans le collecteur d’admission. Danger de dommages corporels.
Evitez d’ouvrir le bouchon de remplissage du
système de refroidissement du moteur (moteurs
refroidis à l’eau douce) lorsque le moteur est
toujours chaud. Il peut se produire un échappement de vapeur ou de liquide de refroidissement
chaud. Ouvrez soigneusement et doucement le
bouchon de remplissage du liquide de refroidissement pour relâcher la pression avant de le retirer complètement. Procédez avec grande précaution s’il faut retirer d’un moteur chaud un robinet, un bouchon ou un conduit de liquide de refroidissement moteur. Il est difficile d’anticiper
la direction de sortie de la vapeur ou du liquide
de refroidissement chaud.
L’huile chaude peut provoquer des brûlures. Evitez tout contact de la peau avec de l’huile chaude. Assurez-vous que le système de lubrification n’est pas sous pression avant de commencer à travailler dessus. Ne démarrez ou n’utilisez jamais le moteur lorsque bouchon de
remplissage d’huile est retiré, cela risquerait
d’entraîner l’éjection d’huile.
Arrêtez le moteur et fermez la soupape de fond
avant de pratiquer toute intervention sur le système de refroidissement du moteur.
Ne démarrez le moteur que dans un endroit bien
aéré. Si vous faites fonctionner le moteur dans
un lieu clos, assurez-vous que les gaz d’échappement et les vapeurs de ventilation du carter
sont évacués hors du lieu de travail.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
3
Instructions générales
Portez systématiquement des lunettes de protection lors de toute intervention comportant
un risque de production de copeaux métalliques, d’étincelles de meulage, d’éclaboussures d’acide ou autres produits chimiques. Vos
yeux sont extrêmement sensibles. En cas de
blessures, vous pouvez perdre la vue !
Evitez tout contact de la peau avec de l’huile !
Le contact prolongé ou répété avec l’huile peut
provoquer la perte des huiles naturelles de la
peau. Ceci peut entraîner des problèmes d’irritation, de peau sèche, d’eczéma et autres affections dermatologiques. L’huile usagée est
plus dangereuse pour la santé que l’huile neuve. Portez des gants de protection et évitez
d’utiliser des vêtements et des chiffons imbibés d’huile. Lavez-vous régulièrement, notamment avant de manger. Utilisez une crème
spéciale anti-dessèchement cutané qui facilitera le nettoyage de votre peau.
Nombre de produits chimiques utilisés dans
les produits (notamment les huiles moteur et
de transmission, le glycol, l’essence et le gasoil), ou de produits chimiques utilisés dans
l’atelier (notamment les dissolvants et la peinture) sont nocifs. Lisez attentivement les instructions qui figurent sur l’emballage des produits ! Respectez toujours les instructions de
sécurité (utilisez un masque de respiration,
des lunettes et des gants de protection par
exemple). Veillez à ce qu’aucune personne ne
soit exposée, à son insu, à des substances
nocives (notamment en respirant). Assurezvous que la ventilation est bonne. Manipulez
les produits chimiques usagés et le surplus
conformément aux instructions.
Un soin tout particulier est nécessaire lors de
la recherche de fuites dans le système d’alimentation et lors de l’essai du gicleur d’injection de carburant. Portez des lunettes de protection ! Le jet d’un gicleur d’injection de carburant est très fortement pressurisé. Le carburant peut pénétrer profondément dans le
tissu, provoquant des blessures graves, avec
un risque d’empoisonnement du sang.
Stockez en toute sécurité les chiffons imbibés
d’huile et de carburant, ainsi que les filtres à
huile et à carburant. Dans certaines circonstances, les chiffons imbibés d’huile peuvent
s’enflammer spontanément. Les filtres à carburant et à huile usagés constituent des déchets nocifs pour l’environnement et doivent
être mis au rebut sur un site de destruction
agréé, de même que les huiles moteur et de
transmission, les carburants contaminés, les
restes de peinture, les dégraisseurs et les déchets provenant du lavage des pièces.
N’exposez jamais les batteries à des flammes
vives ou à des étincelles électriques. Ne fumez jamais à proximité des batteries. Les batteries produisent de l’hydrogène qui, mélangé
à l’air, peut former un gaz explosif - le gaz oxhydrique. Ce gaz est facilement inflammable
et très volatile. Le branchement incorrect de la
batterie peut provoquer une étincelle, suffisante pour provoquer une explosion entraînant
des dégâts importants. Ne touchez pas les
branchements de la batterie lorsque vous démarrez le moteur (risque d’étincelle). Ne vous
penchez jamais au dessus de batteries.
Assurez-vous toujours que les câbles positif
et négatif de la batterie sont correctement
branchés sur les bornes correspondantes des
batteries. Une mauvaise installation peut provoquer des dommages graves au niveau des
équipements électriques. Reportez-vous au
schéma de câblage.
Portez toujours des lunettes de protection lors
du chargement ou de la manipulation des batteries. L’électrolyte de batterie contient de
l’acide sulfurique extrêmement corrosif. En
cas de contact avec la peau, lavez immédiatement avec du savon et beaucoup d’eau. Si de
l’acide de batterie entre en contact avec les
yeux, rincez à l’eau abondamment, et consultez immédiatement votre médecin.
Coupez le moteur et coupez l’alimentation
à(aux) l’interrupteur(s) principal(aux) avant de
commencer à travailler sur le système électrique.
Tous les carburants et beaucoup de produits
chimiques sont inflammables. Assurez-vous
qu’aucune flamme ou étincelle ne peut enflammer du carburant ou des produits chimiques.
L’essence, certains dissolvants et l’hydrogène
des batteries mélangés à l’air, dans certaines
proportions, peuvent être très inflammables et
explosifs. Il est interdit de fumer ! Assurezvous que la ventilation est bonne et que les
mesures de sécurité nécessaires ont été prises avant de procéder à tous travaux de soudure ou de meulage. Gardez toujours un extincteur à portée de main dans l’atelier.
4
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Instructions générales
Utilisez les œillets de levage montés sur le
moteur / l’inverseur lorsque vous soulevez le
dispositif de transmission.
Assurez-vous systématiquement que l’appareil de levage utilisé est en bon état et que sa
capacité de charge est suffisante pour soulever le moteur (poids du moteur, de l’inverseur
et de tous les éventuels équipements supplémentaires installés).
Utilisez une poutre de levage réglable ou une
poutre de levage spécifique au moteur pour le
soulever, afin d’assurer une manipulation en
toute sécurité et d’éviter toute détérioration
des pièces du moteur installées sur le dessus
de celui-ci. Les chaînes et câbles doivent être
installés parallèlement les uns par rapport aux
autres et, dans le mesure du possible, perpendiculairement au dessus du moteur.
Si l’équipement supplémentaire installé sur le
moteur modifie son centre de gravité, il vous
faudra utiliser un dispositif de levage spécial
pour obtenir l’équilibre correct assurant la sécurité de manipulation.
Ne travaillez jamais sur un moteur suspendu à
un treuil.
Lorsque vous intervenez à bord, vérifiez que
l’espace est suffisant pour retirer des composants sans risque de blessure ou de dégât.
Les composants du système électrique, du
système d’allumage (pour les moteurs à essence) et du système de carburant prévus
pour les produits Volvo Penta sont conçus et
fabriqués de manière à minimiser les risques
d’incendie et d’explosion. Ne faites jamais
tourner le moteur dans des endroits où sont
stockées des matières explosives.
Utilisez toujours des carburants recommandés par Volvo Penta. Reportez-vous au Manuel d’Instructions. L’utilisation de carburants
d’autre qualité peut endommager le moteur.
Dans le cas d’un moteur diesel, l’utilisation de
carburant de mauvaise qualité peut provoquer
le grippage de la bielle de commande et l’emballage du moteur, avec le risque supplémentaire de dommages au moteur et de dommages corporels. L’utilisation de carburant de
mauvaise qualité peut également engendrer
des coûts de maintenance plus élevés.
Ne retirez jamais seul des composants lourds,
même si vous utilisez des dispositifs de levage sûrs, tels que des palans bien fixés. Même
avec l’emploi d’un dispositif de levage, il faut
en général deux personnes pour effectuer le
travail, une pour s’occuper du dispositif de levage et l’autre pour s’assurer que les composants sont bien dégagés et qu’ils restent intacts lors du levage.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
5
Informations générales
À propos du manuel d’atelier
Moteurs homologués
Le présent Manuel d’atelier contient des descriptions et instructions de remise en état pour les moteurs suivants en format standard : MD22A,
MD22L-A, MD22L-B, MD22P-B, TMD22A, TMD22A, TMD22-B, TMD22P-C, TAMD22P-B. Le présent
manuel d’atelier peut indiquer les opérations effectuées sur l’un quelconque des moteurs ci-dessus.
Par conséquent, les illustrations et les dessins figurant dans le manuel et présentant certains composants des moteurs ne s’appliquent pas, dans certains cas, à tous les moteurs cités. Les opérations
de remise en état et d’entretien sont néanmoins
identiques en ce qui concerne les détails essentiels.
Lorsqu’elles diffèrent, cela est indiqué dans le manuel. Si les différences sont très importantes, les
opérations font l’objet d’une description séparée. La
désignation et le numéro du moteur figurent sur la
plaque d’identification du produit (voir le chapitre
« Identification des numéros »). La désignation et le
numéro du moteur doivent être communiqués dans
toute correspondance relative au moteur.
Si vous possédez un moteur homologué pour
toute zone où les émissions d’échappement sont
limitées par la loi, les points suivants sont importants :
Le présent manuel d’atelier a été prévu principalement pour les ateliers et le personnel qualifié de
Volvo Penta. On suppose que les personnes qui utilisent ce manuel possèdent déjà une bonne connaissance de base des systèmes de propulsion marins et qu’ils sont à même d’effectuer les interventions mécaniques et électriques correspondantes.
Les produits Volvo Penta sont en évolution permanente. Par conséquent, nous nous réservons le
droit à toute modification. Toutes les informations
figurant dans ce manuel sont basées sur les caractéristiques produit disponibles au moment de l’impression. Toutes évolutions ou modifications essentielles introduites en production et toutes méthodes
d’entretien remises à jour ou révisées après la date
de publication seront fournies sous forme de notes
de service.
Pièces de rechange
La certification signifie qu’un type de moteur est
contrôlé et approuvé par les autorités. Le fabricant
du moteur garantit que tous les moteurs fabriqués
de ce type correspondent au moteur homologué.
Ceci implique des exigences spéciales pour la
maintenance et l’entretien comme suit :
•
Les intervalles de maintenance et d’entretien
préconisés par Volvo Penta doivent être respectés.
•
Seules des pièces Volvo Penta d’origine peuvent être utilisées.
•
L’entretien des pompes d’injection et des injecteurs ou les réglages de la pompe doivent être
effectués par un atelier agréé Volvo Penta.
•
Le moteur ne doit être modifié en aucune façon,
sauf avec les accessoires et kits de service
approuvés par Volvo Penta.
•
Aucune modification des conduits d’échappement et des conduits d’admission d’air au compartiment moteur ne peut être effectuée.
•
Seul le personnel agréé est autorisé à rompre
les plombs de sécurité.
De plus, les instructions générales contenues dans
le Manuel d’instructions doivent être respectées, en
ce qui concerne le fonctionnement, l’entretien et la
maintenance.
IMPORTANT ! Des travaux de maintenance /
d’entretien trop tardifs ou inopportuns ou
l’utilisation de pièces de rechange autres que
des pièces d’origine Volvo Penta annuleront la
responsabilité d’AB Volvo Penta concernant la
conformité des spécifications du moteur avec
la variante homologuée.
Volvo Penta décline toute responsabilité pour
les dommages ou coûts découlant des points
susmentionnés.
Les pièces de rechange des systèmes électriques
et d’alimentation sont soumises aux différents règlements de sécurité nationaux (notamment aux
Etats-Unis aux Coast Guard Safety Regulations).
Les pièces de rechange d’origine Volvo satisfont à
ces règlements. Tout dégât causé par l’utilisation de
pièces de rechange autres que Volvo Penta n’est
couvert par aucune garantie de Volvo Penta.
6
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Instructions de remise en état
Les méthodes de travail décrites dans le manuel de
service s’appliquent aux interventions effectuées en
atelier. Le moteur a été démonté du bateau et se
trouve dans un support de moteur. Sauf mention
contraire, les travaux de rénovation pouvant être effectués lorsque le moteur est en place suivent la
même méthode de travail.
Les symboles d’avertissement figurant dans le manuel d’atelier (pour leur signification, reportez-vous
aux informations de sécurité)
AVERTISSEMENT !
IMPORTANT !
NOTE !
ne sont en aucun cas exhaustifs du fait de l’impossibilité de prévoir toutes les circonstances dans lesquelles les interventions de service ou de remise en
état peuvent être effectuées. Pour cette raison,
nous ne pouvons souligner que les risques susceptibles de se produire en raison de l’utilisation de méthodes de travail incorrectes dans un atelier bien
équipé où l’on utilise des méthodes de travail et des
outils mis au point par nos soins.
Toutes les interventions prévues avec des outils
spéciaux Volvo Penta dans le présent manuel d’atelier sont réalisées avec ces méthodes. Les outils
spéciaux ont été développés pour garantir des méthodes de travail aussi sûres et rationnelles que
possible. Toute personne utilisant des outils ou des
méthodes de travail différentes de celles recommandées par Volvo Penta est responsable des
éventuels blessures, dégâts ou dysfonctionnements
qui pourraient intervenir.
Dans certains cas, des mesures et instructions de
sécurité spécifiques peuvent être nécessaires pour
utiliser des outils et produits chimiques cités dans
ce manuel d’atelier. Respectez toujours ces instructions si le manuel d’atelier ne contient pas d’instructions séparées.
Certaines précautions élémentaires et un peu de
bon sens peuvent éviter la plupart des accidents.
Un atelier et un moteur propres réduisent la plus
grande partie des risques de blessures et de dysfonctionnement.
Il est très important d’éviter la pénétration de saletés ou d’autres corps étrangers dans les systèmes
d’alimentation, de lubrification, d’admission, dans le
turbocompresseur, les roulements et les joints lorsqu’ils font l’objet d’une intervention. Ils pourraient
mal fonctionner ou accuser une durée de vie réduite.
Notre responsabilité commune
Chaque moteur comporte de nombreux systèmes et
composants qui fonctionnent ensemble. Si un composant dévie par rapport à ses spécifications techniques, les conséquences sur l’environnement peuvent être considérables, même si le moteur fonctionne correctement par ailleurs. Il est donc vital
que les tolérances d’usure soient maintenues, que
les systèmes réglables soient réglés correctement,
et que les pièces d’origine Volvo Penta soient utilisées. Le programme de révision du moteur doit être
respecté.
Il se peut que certains systèmes, tels que les composants du système de carburant, nécessitent un
savoir-faire et des outils de contrôle spécifiques.
Certains composants sont scellés en usine pour
des raisons de protection de l’environnement. Aucune intervention ne doit être effectuée sur des composants scellés par des personnes non agréés.
N’oubliez pas que la plupart des produits chimiques
utilisés sur les bateaux nuisent à l’environnement
en cas d’utilisation incorrecte. Volvo Penta préconise l’utilisation de dégraisseurs biodégradables pour
le nettoyage des composants moteur, sauf mention
contraire dans un manuel d’atelier. Une attention
toute particulière est nécessaire lors de toute intervention à bord d’un bateau, afin d’éviter que l’huile
et les déchets, destinés à un centre de traitement
des déchets, ne soient expulsés dans l’environnement marin avec l’eau de fond de cale.
Couple de serrage
Les couples de serrage des raccords critiques devant être serrés à l’aide d’une clé dynamométrique
figurent dans la section « Caractéristiques techniques » : et, dans certains cas, dans les descriptions
des travaux du manuel. Tous les couples de serrage s’appliquent à des pas de vis, têtes de vis et
surfaces de contact propres. Les couples concernent des pas de vis légèrement huilés ou secs. En
cas de besoin de graisse ou d’agents de blocage ou
d’étanchéité sur un raccord à vis, les informations
associées figurent dans la description des travaux.
Si aucun couple de serrage n’est indiqué pour un
raccord, utilisez les couples généraux conformément aux tableaux ci-après. Les couples de serrage
ci-après sont indiqués à titre d’information ; il n’est
pas nécessaire de serrer le raccord à l’aide d’une
clé dynamométrique.
Dimension
M5
M6
M8
M10
M12
M14
Couples de serrage
Nm
5
10
20
40
70
115
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
7
Instructions générales
Couples de serrage d’angle
Le serrage à l’aide d’un couple de serrage et d’un
angle de rapporteur nécessite d’abord l’application
du couple préconisé à l’aide d’une clé dynamométrique, suivi de l’ajout de l’angle nécessaire selon
l’échelle du rapporteur. Exemple : un serrage d’angle de 90° signifie que le raccord est serré d’1/4 de
tour supplémentaire en une opération, après l’application du couple de serrage indiqué.
Contre-écrous
Ne réutilisez pas les contre-écrous retirés lors du
démontage, car leur durée de vie en est réduite utilisez des écrous neufs lors du montage ou de la
réinstallation. Dans le cas de contre-écrous dotés
d’un insert en plastique, tels que les écrous Nylock®, le couple de serrage indiqué dans le tableau
est réduit si l’écrou Nylock® possède la même hauteur de tête qu’un écrou six pans standard sans insert en plastique. Diminuez le couple de serrage de
25% dans le cas d’un écrou de 8 mm ou supérieur.
Si les écrous Nylock® sont plus hauts ou de la
même hauteur qu’un écrou six pans standard, les
couples de serrage indiqués dans le tableau sont
applicables.
Classes de force
Les vis et écrous sont divisés en différentes classes de force, la classe est indiquée par le nombre
qui figure sur la tête du boulon. Un numéro élevé signifie un matériau plus résistant, par exemple une
vis portant le numéro 10-9 est plus résistante
qu’une vis 8-8. Il est donc important, lors du remontage d’un raccord, de réinstaller dans sa position
d’origine tout boulon retiré lors du démontage d’un
raccord de boulon. S’il faut remplacer un boulon,
consultez le catalogue des pièces de rechange pour
identifier le bon boulon.
Produit d’étanchéité
Un certain nombre de produits d’étanchéité et de liquides de blocage sont utilisés sur les moteurs.
Ces produits ont des propriétés diverses et concernent différents types de forces de jointage, de plages de température de service, de résistance aux
huiles et aux autres produits chimiques et aux différents matériaux et entrefers utilisés sur les moteurs.
8
Pour garantir une bonne intervention de maintenance, il est important d’utiliser le bon produit
d’étanchéité et type de liquide de blocage sur le raccord en question.
Dans le présent Manuel de service Volvo Penta,
vous trouverez dans chaque section où ces matériaux sont appliqués en production le type utilisé sur
le moteur.
Lors des interventions de service, utilisez le même
matériau ou un produit de remplacement provenant
d’un autre fabricant.
Veillez à ce que les surfaces de contact soient sèches et exemptes d’huile, de graisse, de peinture et
de produits antirouille avant de procéder à l’application du produit d’étanchéité ou du liquide de blocage.
Respectez toujours les instructions du fabricant
concernant la plage de températures, le temps de
séchage, ainsi que toutes autres instructions portant sur le produit.
Deux types de produits d’étanchéité sont utilisés
sur le moteur. Soit :
Produit RTV (vulcanisation à température ambiante). Utilisé pour les joints d’étanchéité, raccords
d’étanchéité ou revêtements. L’agent RTV est nettement visible lorsqu’un composant a été démonté; un
vieil agent RTV doit être éliminé avant de sceller de
nouveau le joint.
Les produits RTV suivants sont mentionnés dans le
Manuel de service : Loctite® 574, Volvo Penta
840879-1, Permatex®
N° 3, Volvo Penta N/P 1161099-5, Permatex® N° 77.
Dans tous les cas, l’ancien produit d’étanchéité peut
être retiré à l’aide d’alcool dénaturé.
Agents anaérobies. Ces agents sèchent en l’absence d’air. Ils sont utilisés lorsque deux pièces solides, telles que des composants coulés, sont montées face à face sans joint d’étanchéité. Servent à
rendre étanche et à bloquer les bouchons, les filetages d’un goujon, les robinets, les pressostats d’huile, etc. Les agents anaérobies secs sont d’aspect
vitreux et les agents sont colorés pour les rendre
visibles. Les agents anaérobies secs sont extrêmement résistants aux dissolvants ; l’ancien agent ne
peut donc être retiré. Lors de la réinstallation, la
pièce est soigneusement dégraissée, puis le nouveau produit d’étanchéité est appliqué.
Les produits anaérobies suivants sont cités dans le
Manuel de service : Loctite® 572 (blanc), Loctite®
241 (bleu).
NOTE ! Loctite® est une marque déposée de Loctite Corporation,
Permatex® est une marque déposée de Permatex Corporation.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Instructions générales
Précautions de sécurité lors
de l’utilisation de caoutchouc
fluoré
•
Portez systématiquement des gants en caoutchouc chloroprène (gants de protection pour la
manipulation de produits chimiques) ainsi que
des lunettes de protection.
•
Traitez les joints démontés de la même manière que l’acide corrosif. Tous restes, même les
cendres, peuvent être extrêmement corrosifs.
Ne nettoyez jamais à l’aide d’un jet d’air comprimé.
•
Mettez les restes de joints dans un récipient en
plastique, fermez celui-ci et apposez une étiquette d’avertissement. Lavez les gants sous
de l’eau du robinet avant de les retirer.
Le caoutchouc fluoré constitue un matériau souvent
utilisé dans les bagues d’étanchéité des arbres et
des joints toriques.
Lorsque le caoutchouc fluoré est exposé à des températures élevées (supérieures à 300°C), il peut se
dégager de l’acide hydrofluorique très corrosif.
L’exposition de la peau à ce produit chimique peut
entraîner de graves brûlures. En cas de contact
avec les yeux, il peut provoquer des ulcères malins.
L’inhalation des vapeurs peut détériorer les voies
respiratoires.
AVERTISSEMENT ! Le plus grand soin est
nécessaire lors de toute intervention sur un
moteur ayant tourné à des températures élevées, notamment dans le cas d’un moteur surchauffé ayant grippé ou d’un moteur ayant été
impliqué dans un incendie. Ne brûlez jamais
les joints lors du démontage ou ultérieurement, sauf dans le cadre d’une décharge spécifique autorisée.
Les joints suivants peuvent contenir du caoutchouc
fluoré :
Les joints du vilebrequin, de l’arbre à cames et de
l’arbre intermédiaire.
Les joints toriques, lorsqu’ils sont utilisés. Les
joints toriques des chemises de cylindres sont
presque toujours un caoutchouc fluoré.
Notez que les joints qui ne sont pas soumis à
des températures élevées peuvent être manipulés normalement.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
9
Outils spéciaux
Outils spéciaux
Dans la mesure du possible, le numéro d’outil - excepté le chiffre final - a été frappé sur l’outil. Le chiffre final
(après le trait d’union) est un numéro de commande.
884 955
885 022
885 027
885 019
8858 018
885 023
885 024
885 028
885 020
885 025
885 029
885 021
885 026
885 030
885 031
884955-6
Ensemble de jauge à cadran
885026-5
885018-2
Outils d’installation de presse-étoupe
avant, d’arbre à cames.
Extracteur de presse-étoupe avant,
d’arbre à cames.
885027-3
885019-0
Extracteur de presse-étoupe arrière,
d’arbre à cames.
Extracteur de poulies de pompe d’injection et de vilebrequin (outil principal).
885028-1
885020-8
Outils d’installation de presse-étoupe
arrière, d’arbre à cames.
Clé de démontage / de montage du solénoïde d’arrêt de la pompe d’injection
de carburant
885021-6
Presseur / dépresseur de guides de
soupapes.
885029-9
Adaptateurs à utiliser avec l’outil
885027.
885022-4
Alésoir pour guides de soupapes neufs
885030-7
885023-2
Tendeur de ressort de soupape.
Douille de protection pour presse-étoupe arrière, arbre à cames.
885024-0
Supports de montage d’arbre à cames
(par trois)
885031-5
Extracteur de presse-étoupe avant, de
vilebrequin.
885025-7
Blocage d’arbre à cames.
10
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Outils spéciaux
885 032
885 037
885 033
885 034
885 035
885 038
885 041
885 036
885 139
885032-3
Douille de protection pour presseétoupe avant, vilebrequin.
885036-4
Jauge courroie pour courroie de distribution.
885033-1
Outil d’installation de presse-étoupe
avant, de vilebrequin.
885037-2
Mandrins de réglage pour l’arbre à cames et le vilebrequin.
885034-9
Extracteur de presse-étoupe arrière, de
vilebrequin.
885038-0
Adaptateur d’alignement pour la pose
de la pompe à eau de mer.
885035-6
Outil d’installation de presse-étoupe arrière, de vilebrequin.
885041-4
Adaptateur pour contrôler la compression.
885139-6
Ensemble de jauge à cadran (TMD22P,
TAMD22 uniquement)
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
11
Informations Générales
Identification des numéros
Le moteur et la transmission portent des plaques d’identification avec des numéros d’identification. Ces informations doivent toujours être signalées lors d’une commande de pièces de rechange. L’aspect et l’emplacement des plaques d’identification sont présentés ci-dessous. Les chiffres entre crochets se rapportent à
l’emplacement des numéros d’identification sur la plaque d’identification.
Moteur
Désignation du produit (1)
Numéro de série (2)
Numéro de produit (3)
Numéro de certification (4)
Transmission / bouclier / inverseur
Désignation du produit (5)
Numéro de série (6)
Numéro de produit (7)
Rapport de multiplication (8)
Autocollant du moteur et de la transmission
Transmission SX / bouclier
XXXXXX (7)
XX (8)
XXXXXXXXXX (6)
XXX (5)
Inverseur MS25/HS25
xxx (5) (8)
xxxxxx (7)
o
N . xxxxxxxxxx (6)
Transmission S / Inverseur MS2
xxxx (1)
xxxxxx (3)
N o. xxxxxxxxxx (2)
Plaque du moteur
EMISSION APPROVED IN ACCORDANCE TO THE
BODENSEE SCHIFFAHRTS ORDNUNG ANLAGE C.
APPROVAL NO:
(4)
xxxxxxxxxx
Plaque d’homologation
12
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Informations Générales
Présentation du moteur
1
2
1. Bouchon de remplissage de liquide de
refroidissement
2. Echangeur thermique
3. Conduit de pompe de refoulement
d’huile
4. Filtre à huile
5. Démarreur
6. Alternateur
7. Pompe d’injection
8. Pompe d’alimentation de carburant
9. Jauge d’huile (moteur)
10. Bouchon de remplissage d’huile (moteur)
11. Filtre à carburant
12. Pompe à eau de mer
13. Unité électronique centrale
14. Appoint d’huile (transmission)
15. Jauge d’huile (transmission)
16. Robinet à eau de mer
17. Anode réactive
18. Vidange d’huile (transmission)
19. Admission d’eau de mer
3
14
15
4
17
19
18
8
9 10 11 12
MD22L/120S
7
13
6
5
16
MD22L/120S
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
13
Informations Générales
2
3 4
11
12 13 14 15
17
5
10
18, 19
9
21
20
7
8
MD22P/MS25
2
3
11
4
12 13 14 15
1
5
17
10
19
20
18
9
21
7
8
TMD22/MS2
2
3 4
11
12 13 14 15
1
17
5
21
10
20
9
18, 19
7
TMD22P/HS25
14
8
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Informations Générales
11
12 13 14 15
16
17
TAMD22P/SX
10
18
9
19
22
8
1. Turbo (TMD, TAMD)
2. Bouchon de remplissage de liquide de
refroidissement
3. Echangeur thermique
4. Refroidisseur d’huile
5. Conduit de pompe de refoulement
d’huile
6. Refroidisseur d’air de suralimentation
(TAMD)
7. Filtre à huile
8. Démarreur
9. Alternateur
10. Pompe d’injection
11. Pompe d’alimentation de carburant
12. Jauge d’huile (moteur)
13. Bouchon de remplissage d’huile (moteur)
14. Filtre à carburant
15. Pompe à eau de mer
16. Filtre à eau de mer (SX)
17. Unité électronique centrale
18. Jauge d’huile (inverseur / SX)
19. Remplissage d’huile (inverseur / SX)
20. Refroidisseur d’huile (inverseur)
21. Admission d’eau de mer
22. Cylindre d’assiette (SX)
23. Vidange d’huile (SX)
24. Servopompe (SX)
25. Anode réactive (SX)
26. Anode réactive (SX)
27. Ailette d’assiette (SX)
21
23
1
2
3
4
5
6
24
7
27
25
26
Plus d'informations
sur: www.dbmoteurs.fr
15
Culasse
Culasse
Généralités
Les résidus de carbone dans un moteur sont petits,
par conséquent le nombre d’heures de service ne
donne aucune indication quant au moment où il faut
remettre une culasse en état. Les facteurs qui déterminent le moment où une remise en état est nécessaire sont la facilité à démarrer le moteur et les
performances générales.
La culasse est fabriquée en aluminium et la tête est
forée avec le couvercle d’arbre à cames afin de
pouvoir localiser le palier d’arbre à cames. Les cames de l’arbre à cames se trouvent directement audessus des soupapes qu’elles affectent au moyen
de lève-soupapes montés sur le haut des soupapes.
Les cales sont installées entre les lève-soupapes et
16
en haut des soupapes de manière à pouvoir les régler.
La culasse comporte deux soupapes par cylindre.
Chaque soupape est installée avec un seul ressort
de soupape.
Les soupapes se déplacent dans des guides de
soupapes fondus qui sont comprimés dans la culasse et pouvant être remplacés.
Les deux tiges de soupapes sont dotées de joints
d’huile dépassant les guides de soupapes.
Les inserts des sièges de soupapes des soupapes
d’admission et d’échappement se trouvent dans la
culasse.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Culasse
Instructions de remise en état
Couvercle d’arbre à cames,
remplacement (12A-01)
Outils spéciaux : 885025
1
Retirez les supports de levage du moteur. Si aucun
élément n’est entraîné depuis l’extrémité arrière de
l’arbre à cames, retirez le couvercle arrière et posez l’outil de blocage d’arbre à cames 885025 (B1).
Cela permet d’éviter que l’arbre à cames ne bouge
lorsque le couvercle d’arbre à cames est déposé.
4
Retirez la pompe à carburant, opération 19A-03.
5
Retirez les vis du couvercle d’arbre à cames uniformément et dans l’ordre inverse à celui indiqué sur
l’illustration D. Retirez les vis et le couvercle (B).
Assurez-vous que la rondelle de butée (B2) reste en
place dans le couvercle.
6
Retirez les vis retenant la bride avant du couvercle
d’arbre à cames au carter de distribution (A1).
Retirez la vis installée à travers le carter de l’entraînement de la pompe à eau de mer dans la bride
arrière du couvercle (A3). Si elle trop serrée pour
pouvoir retirer le couvercle, déposez le support de
montage de la pompe à eau de mer.
Vérifiez que le couvercle et la rondelle de butée de
l’arbre à cames ne sont ni usés ni endommagés. Si
le couvercle est endommagé ou usé, il vous faut
poser une culasse neuve car les trous des tourillons d’arbre à cames sont usinés avec la culasse
et le couvercle d’arbre à cames installés l’un avec
l’autre.
7
2
Retirez la vis se trouvant au-dessus du trou de réglage, en haut de l’extrémité avant du couvercle
d’arbre à cames (A4). Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de réglage en face du tourillon
avant de l’arbre à cames soit en face du trou dans
le couvercle. Cela facilite le démontage de la pompe
à carburant et du couvercle d’arbre à cames.
Vérifiez que les manchons de guidage (B3) et la
rondelle de butée (B2) sont correctement installés.
Assurez-vous que les presse-étoupes avant et arrière de l’arbre à cames sont toujours contre le collier dans la culasse et qu’ils ne sont pas vrillés.
8
3
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
17
Culasse
Jeu aux soupapes, contrôle
(12A-02)
Outils spéciaux : 885025, 885024
Vérifiez que la rainure dans le couvercle d’arbre à
cames et que les surfaces de contact de la culasse
et du couvercle sont propres. Appliquez un filet de 2
mm de silicone dans la rainure externe du couvercle, sans remplir la rainure interne comme indiqué
sur l’illustration (C). Posez le couvercle directement
après avoir appliqué le produit d’étanchéité. Posez
les vis de montage avec les vis plus longues dans
chaque extrémité du couvercle. Serrez les vis au
fur et à mesure et dans l’ordre pour maintenir le
couvercle parallèle à la culasse lorsqu’il est serré.
Enfin serrez les vis à 22 Nm dans l’ordre indiqué
sur l’illustration (D).
Le jeu aux soupapes se mesure entre l’arbre à cames et le côté supérieur du lève-soupapes (A).
Avec un moteur froid, le jeu aux soupapes correct
est de 0,25 à 0,35 mm pour les soupapes d’admission et de 0,35 à 0,45 mm pour les soupapes
d’échappement. Voir B pour connaître la position
des cames d’admission et d’échappement.
La came n°1 se trouve à l’extrémité de la poulie
d’arbre à cames.
9
Posez et serrez la vis retenant le carter de l’entraînement de la pompe à eau de mer au couvercle
d’arbre à cames. Si le support de pose de la pompe
à eau de mer a été retiré, alignez le support avant
de le serrer (voir opération 20A-08).
1
Débranchez la batterie.
2
Déposez le couvercle d’arbre à cames, opérations
12A-01.
10
Posez et serrez la vis retenant le carter de distribution au couvercle d’arbre à cames. Posez le couvercle contre le carter de distribution si nécessaire.
Démontez la pompe à eau de mer, opération 20A06, et posez l’outil de blocage d’arbre à cames
885025 avant de retirer le couvercle.
3
11
Assurez-vous que le trou de réglage en face du tourillon avant de l’arbre à cames est en face du trou
dans le couvercle d’arbre à cames. Posez la pompe
à carburant, opération 19A-03. Posez la vis dans le
trou de réglage du couvercle d’arbre à cames. Posez les supports de levage du moteur.
18
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Culasse
Posez les supports d’arbre à cames 885024 (A1)
pour maintenir l’arbre à cames et montez les supports avec les vis de montage appropriées pour le
couvercle. Le presse-étoupe arrière de l’arbre à cames doit absolument être déplacé sur l’arbre à cames pour s’assurer qu’il y a suffisamment de jeu
entre le support arrière et le presse-étoupe. Assurez-vous que les plaquettes sur ressorts sont correctement installées sur les tourillons d’arbre à cames et serrez uniformément les vis de montage des
supports.
4
Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que les pointes
des cames 1 et 3 soient toutes les deux proches du
point le plus élevé. À l’aide d’une jauge d’épaisseur
et d’une lame pliée, mesurez le jeu aux soupapes
des soupapes 1 et 3. Notez le jeu.
Jeu aux soupapes, réglage
(12A–03)
Outils spéciaux : 885024, 885025, 885037
Si, lors de la vérification du jeu aux soupapes, opération 12A-02, il apparaît qu’un réglage est nécessaire, poursuivez comme suit :
1
Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de réglage dans le tourillon avant de l’arbre à cames soit
à « midi ».
Posez le mandrin de réglage 885037 à travers la
plaque de base ou le carter de volant en utilisant le
trou de réglage du volant.
2
5
Répétez le point 4 pour les soupapes 2 et 5, 6 et 8
et 4 et 7.
Retirez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
3
6
Un réglage n’est requis que si le jeu se situe entre
0,20 et 0,40 mm pour les soupapes d’admission, et
entre 0,30 et 0,50 mm pour les soupapes d’échappement. Si un réglage s’avère nécessaire, voir
l’opération 12A-03.
Retirez les vis de fixation de la poulie d’arbre à cames et la vis de fixation du moyeu de poulie.
4
Posez deux vis (M6 x 50) pour maintenir la poulie
de la pompe d’injection de carburant.
7
Lorsque le jeu est correct, retirez les supports des
tourillons d’arbre à cames et posez le couvercle
d’arbre à cames, opération 12A-01.
5
8
6
Branchez la batterie.
Déposez la pompe à eau de mer, opération 20A-06,
et le support de fixation de la pompe, opération 20A08.
Retirez la courroie de distribution, la poulie d’arbre
à cames et le moyeu de poulie, voir section 15.
7
Retirez les fixations de l’arbre à cames, puis l’arbre
à cames (12A.07/A). Déposez les presse-étoupes
de l’arbre à cames.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
19
Culasse
8
12
Posez les presse-étoupes avant et arrière neufs sur
l’arbre à cames, opérations 12A-04 et 12A-05.
13
Posez la poulie d’arbre à cames et la courroie de
distribution, voir section 15. Retirez les mandrins
de blocage de la poulie de la pompe d’injection de
carburant et réglez la tension de la courroie, opération 15A-03.
14
Réglez chaque lève-soupapes dans l’ordre suivant :
Déposez le lève-soupapes (A1) et retirez la cale
(A2) se trouvant sur le dessus de la rondelle de ressort de soupape (A3). Calculez le réglage à effectuer pour chaque lève-soupapes à l’aide des notes
prises lors de l’opération 12A-02. Mesurez l’épaisseur de la cale existante. Si le jeu doit être augmenté, insérez une cale plus fine de l’épaisseur requise.
Si le jeu doit être diminué, insérez une cale plus
épaisse. Lors du calcul, utilisez le jeu moyen de
0,30 mm pour les soupapes d’admission, et de 0,40
mm pour les soupapes d’échappement. Lubrifiez le
lève-soupapes et insérez-le dans le trou. Répétez
cette opération pour chaque lève-soupapes nécessitant un réglage.
Retirez le mandrin de réglage. Vérifiez le réglage de
la pompe d’injection de carburant, opérations 17A03.
15
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
16
Posez la vis dans le trou de réglage du couvercle
d’arbre à cames. Posez la plaque de base du couvercle d’arbre à cames.
Posez le support de la pompe à eau de mer, opération 21A-08, et la pompe à eau de mer, opération
20A-06.
9
17
Lorsque toutes les cales à changer ont été remplacées, positionnez l’arbre à cames et posez le
moyeu de poulie d’arbre à cames temporaire. Retirez le mandrin de réglage et l’outil de blocage du
volant. Tournez le vilebrequin d’un quart de tour
dans le sens horaire. Posez les fixations de l’arbre
à cames et vérifiez que le jeu aux soupapes est
correct, opération 12A-02.
Tournez le vilebrequin de deux tours pour vous assurer que rien ne bloque le mouvement.
10
Si le jeu est correct, retirez le moyeu de poulie d’arbre à cames et les fixations de l’arbre à cames.
Tournez le vilebrequin d’un quart de tour dans le
sens antihoraire. Posez le mandrin de réglage et
l’outil de blocage sur le volant. Lubrifiez les lèvesoupapes, ainsi que les tourillons et les cames de
l’arbre à cames.
11
Posez le couvercle d’arbre à cames, opérations
12A-01.
20
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Culasse
Bague d’étanchéité avant,
remplacement (12A-04)
7
Outils spéciaux : 885026, 885018, 885037
1
Débranchez la batterie
2
Retirez la vis du trou de réglage, en haut de l’extrémité avant du couvercle d’arbre à cames (12A.03/
A4). Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de
réglage à l’avant du tourillon avant de l’arbre à cames soit en face du trou dans le couvercle.
3
Posez les mandrins de réglage 885037 sur l’arbre à
cames et le volant.
4
Retirez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
5
Déposez la poulie d’arbre à cames, opération 15A06.
6
Assurez-vous que le presse-étoupe et l’arbre à cames sont propres et non endommagés. Lubrifiez le
presse-étoupe neuf avec de l’huile moteur propre et
l’insérez en position en orientant la lèvre du joint
vers l’intérieur. Utilisez l’outil d’installation 885026
(B1) et un marteau à face douce pour insérer le
presse-étoupe dans la bonne position.
8
Posez la poulie d’arbre à cames et la courroie de
distribution, voir section 15. Retirez les mandrins
de blocage de la poulie de la pompe d’injection de
carburant et réglez la tension de la courroie de distribution, opération 15A-03.
9
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
10
Retirez les mandrins de réglage et tournez le vilebrequin de deux tours pour vous assurer que rien
ne bloque le mouvement.
11
Posez la vis dans le trou de réglage du couvercle
d’arbre à cames. Branchez la batterie.
Posez le bouchon de l’outil 885026 (A1) dans l’extrémité avant de l’arbre à cames. Desserrez suffisamment la vis centrale (A2) pour s’assurer qu’elle
ne touche pas le bouchon et insérez l’outil principal
dans le presse-étoupe. Tournez l’outil dans le sens
horaire afin qu’il soit bien fixé dans le presse-étoupe et serrez la vis centrale contre le bouchon pour
déposer le presse-étoupe.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
21
Culasse
Bague d’étanchéité arrière,
remplacement (12A-05)
4
Outils spéciaux : 885019, 885020, 885038
1
Déposez la pompe à eau de mer et son carter d’entraînement, puis retirez l’adaptateur de l’entraînement de l’extrémité de l’arbre à cames, voir section
20.
2
Assurez-vous que le presse-étoupe et l’arbre à cames sont propres et non endommagés. Lubrifiez le
presse-étoupe neuf avec de l’huile moteur propre et
l’insérez en position en orientant la lèvre du joint
vers l’intérieur. Utilisez l’outil d’installation 885020
(D1) et un marteau à face douce pour insérer le
presse-étoupe dans la bonne position.
5
Posez le bouchon de l’outil 885019 (C1) dans l’extrémité arrière de l’arbre à cames.
Posez le carter de l’entraînement de la pompe à eau
de mer en alignant correctement le trou, opération
20A-08. Posez l’adaptateur de l’entraînement de la
pompe à eau de mer et serrez les vis à tête bombée
à 9 Nm. Posez la pompe à eau de mer, opération
20A-06.
3
Desserrez suffisamment la vis centrale (C2) pour
s’assurer qu’elle ne touche pas le bouchon et insérez l’outil principal dans le presse-étoupe. Tournez
l’outil dans le sens horaire afin qu’il soit bien fixé
dans le presse-étoupe et serrez la vis centrale contre le bouchon pour déposer le presse-étoupe.
22
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Culasse
Arbre à cames, remplacement
(12A-06)
8
Vérifiez l’arbre à cames pour voir s’il est usé ou endommagé, et remplacez-le si nécessaire.
Outils spéciaux : 885037
9
1
Débranchez la batterie
2
Retirez la vis du trou de réglage, en haut de l’extrémité avant du couvercle d’arbre à cames (12A.03/
A4). Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de
réglage à l’avant du tourillon avant de l’arbre à cames soit en face du trou dans le couvercle.
Assurez-vous que l’arbre à cames est propre et
bien lubrifié avec de l’huile moteur neuve. Positionnez l’arbre à cames et vérifiez le jeu aux soupapes
si nécessaire, opération 12A-02.
10
Posez le couvercle d’arbre à cames, opérations
12A-01.
11
3
Posez les mandrins de réglage 885037 sur l’arbre à
cames et le volant.
4
Retirez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
5
Déposez la poulie d’arbre à cames, opération 15A06.
6
Déposez le couvercle d’arbre à cames, opérations
12A-01.
Vérifiez le jeu axial de l’arbre à cames à l’aide d’un
indicateur à cadran (B). Pour connaître les tolérances, reportez-vous au manuel d’atelier « Caractéristiques techniques ».
7
12
Posez les bagues d’étanchéité de l’arbre à cames,
opérations 12A-04 et 12A-05.
13
Posez le couvercle d’arbre à cames arrière.
Posez la pompe à eau de mer, section 20.
14
Posez la poulie d’arbre à cames et la courroie de
distribution, et réglez la tension de la courroie, section 15.
Retirez l’arbre à cames (A) puis les bagues
d’étanchéité de l’arbre à cames.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
23
Culasse
15
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
Ensemble de la culasse,
remplacement (12A-07)
Outils spéciaux : 885037
16
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01. Posez la vis dans le trou de réglage,
en haut de la partie avant du couvercle d’arbre à cames.
1
Débranchez la batterie.
2
Vidangez le système de refroidissement.
17
Vérifiez que tous les mandrins de réglage sont
retirés. Tournez le vilebrequin de deux tours pour
vous assurer que rien ne bloque le mouvement.
18
3
Détachez le flexible de liquide de refroidissement du
boîtier de thermostat. Si nécessaire, retirez le flexible de dérivation situé en bas du boîtier de thermostat.
Branchez la batterie.
4
Débranchez tout le câblage au niveau de la culasse
et du boîtier de thermostat.
5
Détachez la tubulure d’admission et le tuyau
d’échappement.
6
Si la culasse est démontée :
Retirez la tubulure d’admission et l’ensemble
échangeur de chaleur / collecteur / réservoir de liquide de refroidissement, opération 20A-12.
7
Détachez la pompe à carburant.
8
Détachez le filtre à carburant et le retirez du support.
9
Retirez les conduits d’alimentation des injecteurs et
de la pompe à carburant – ne pliez pas les conduits.
Lorsque vous retirez un écrou d’un conduit au niveau de la pompe, maintenez la borne de sortie à
l’aide d’une clé afin que la connexion ne bouge pas.
Posez le carter de protection par-dessus les bornes
ouvertes au niveau des injecteurs et de la pompe.
24
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Culasse
10
15
Retirez les injecteurs, opération 19A-02, et les bougies de préchauffage, opération 22C-01, pour éviter
d’endommager les pointes.
11
Retirez la vis du trou de réglage, en haut de l’extrémité avant du couvercle d’arbre à cames 12A.03/
A4. Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de
réglage à l’avant du tourillon avant de l’arbre à cames soit en face du trou dans le couvercle.
12
Posez le mandrin de réglage sur le volant.
13
Retirez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01, puis la poulie d’arbre à cames, opération 15A-06.
Desserrez uniformément les vis de la culasse dans
l’ordre contraire à celui indiqué sur l’illustration
12A.09/A. Retirez les vis et démontez la culasse
(B) en vous assurant que l’arbre à cames n’entre
pas en contact avec le carter de distribution. Placez
la culasse sur une surface plane pour éviter d’endommager sa surface.
14
16
Recherchez des perforations sur la face supérieure
de chaque tête de vis. Si elles possèdent quatre
perforations, cela signifie que les vis ont été resserrées quatre fois et ne peuvent pas être réutilisées.
Vérifiez si les vis sont déformées en plaçant une règle de précision placée le long des vis. Si le diamètre de l’arbre ou de la partie filetée n’ayant pas été
inséré(e) dans la culasse diminue de façon notable,
la vis doit être jetée.
17
Retirez le joint de culasse.
Retirez la vis de fixation installée dans le carter de
distribution à travers le couvercle d’arbre à cames
(A1).
Retirez la vis retenant le carter de distribution à la
culasse (A3).
18
Nettoyez la face inférieure de la culasse et la surface du bloc-cylindres. Assurez-vous qu’il n’y a
aucun débris dans les alésages de cylindre.
19
Veillez à ce que les 1er et 4ème pistons soient au
point mort haut et que les mandrins de réglage
soient installés dans le trou de réglage du volant, à
travers la plaque de base ou le couvercle du volant.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
25
Culasse
20
Assurez-vous que les deux manchons de guidage
(12A.08/B1) sont en position dans la surface du
bloc-cylindres et posez le joint de culasse sans produit d’étanchéité. Le joint d’étanchéité ne peut être
posé que dans une position par-dessus les manchons de guidage.
Si aucun outil n’est disponible, faites un repère approprié sur chaque coude de vis (C1). Faites
d’autres repères sur la culasse (C2) à 90° dans le
sens horaire par rapport aux repères des vis. Serrez chaque vis dans le bon ordre jusqu’à ce que les
repères de la vis et ceux de la culasse correspondent (C3). Il n’est pas nécessaire de resserrer les
vis lorsque le moteur est à température de service
ou après une certaine durée de fonctionnement.
21
Assurez-vous que les mandrins de réglage sont installés dans le trou de réglage de l’arbre à cames, à
travers le couvercle d’arbre à cames. Positionnez la
culasse par-dessus les manchons de guidage. Serrez les vis de la culasse avec les longues vis situées aux extrémités de la culasse. Serrez uniformément les vis dans l’ordre indiqué sur l’illustration
(A) au couple de 50 Nm. Serrez de nouveau les vis,
dans le même ordre, au couple de 100 Nm. Enfin,
serrez les vis d’un quart de tour supplémentaire
(90°) dans le même ordre. Posez l’outil entre la
douille et la poignée. Appliquez la butée (B1) contre
une partie suffisamment étendue de la culasse pour
éviter que le rapporteur ne tourne dans le sens horaire. Tournez l’indicateur de sorte qu’il corresponde au repère de 90° du rapporteur. Serrez la vis jusqu’à ce que l’indicateur indique zéro.
Si les vis d’origine ont été réinstallées, perforez le
haut de chaque vis pour indiquer qu’elles ont été
serrées lors d’une opération. Quatre perforations au
maximum sont autorisées.
22
Posez l’ensemble échangeur de chaleur / collecteur
/ réservoir de liquide de refroidissement, opération
20A-10, et la tubulure d’admission.
23
Branchez le filtre à air et le tuyau d’échappement.
24
Posez les vis retenant le carter de distribution à la
culasse (12A.08/A1) et au couvercle d’arbre à cames (12A.03/A1).
25
Posez la poulie d’arbre à cames et la courroie de
distribution, et vérifiez la tension de la courroie, voir
section 15.
26
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Culasse
26
35
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03, et retirez les mandrins de
réglage. Tournez le vilebrequin de deux tours pour
vous assurer que rien ne bloque le mouvement.
Remplissez le système de refroidissement du moteur. Voir opération 20A-02.
36
Branchez la batterie.
27
Posez les bougies de préchauffage, opération 22C01.
37
Purgez le système d’injection, opération 19A-08.
28
Posez les injecteurs, opération 19A-02.
38
Démarrez le moteur et contrôlez l’étanchéité.
29
Posez les conduits d’alimentation en carburant et
serrez les écrous de connecteur à 18 Nm. Veillez à
utiliser une clé distincte pour empêcher tout mouvement des raccords sortant de la pompe d’injection
de carburant.
30
Posez le filtre à carburant et les conduits de carburant sous basse pression entre la pompe d’injection
de carburant et le filtre à carburant.
31
Posez la pompe à carburant si nécessaire, opération 19A-03. Branchez le câblage à la pompe à carburant.
32
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
33
Branchez le flexible de dérivation et le flexible de
sortie du liquide de refroidissement.
Branchez les tuyaux d’eau de mer à l’échangeur de
chaleur et à la pompe à eau de mer.
34
Branchez le câblage à la culasse et au boîtier de
thermostat.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
27
Culasse
Soupapes et ressorts de soupape, remplacement (12A-08)
Outils spéciaux : 885023
Enfoncez les ressorts de soupape avec les tendeurs de ressorts de soupape (A1). Assurez-vous
que le ressort est comprimé à la verticale vers le
bas afin de ne pas endommager la queue de soupape. Retirez la clavette de soupape (B1).
1
Déposez la culasse, opérations 12A-07.
8
2
Déposez la pompe à eau de mer, opération 20A-06.
3
Déposez le couvercle d’arbre à cames, opérations
12A-01.
4
Retirez les lève-soupapes et les cales et placez
chaque lève-soupapes et cale ensemble à un endroit numéroté afin de pouvoir les replacer dans leur
position d’origine.
5
Nettoyez la face inférieure de la culasse et regardez à quelle profondeur les têtes de soupape se
trouvent sous la surface de la culasse, voir opération 12A-09.
6
Faites un repère adéquat sur les têtes de soupape
de façon à pouvoir installer les soupapes dans leur
position d’origine si elles sont réutilisées.
Relâchez le tendeur de ressort de soupape et retirez la rondelle du ressort de soupape (B2), le ressort de soupape (B3), le joint de queue de soupape
(B4) et la rondelle de la coupelle de ressort (B5).
Déposez la soupape d’échappement (B6) ou la soupape d’admission (B7).
9
Répétez les points 7 et 8 pour les autre soupapes.
10
7
Vérifiez que les composants sont propres.
Composants de l’ensemble de soupape, comme indiqué sur l’illustration B.
11
Lubrifiez les queues de soupape avec de l’huile moteur propre et posez les soupapes B6 / B7 dans leur
guide respectif. Assurez-vous que la profondeur
des têtes de soupape est correcte, voir opération
12A-09.
12
Posez les rondelles des coupelles de ressorts (B5).
Posez les joint neufs de queue de soupape (B4) sur
les guides de soupapes. Posez les ressorts de soupape (B3) et les rondelles de ressorts de soupape
(B2).
28
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Culasse
13
Comprimez le ressort de soupape à l’aide du tendeur de ressort de soupape puis posez la clavette
de soupape (B1). Assurez-vous que le ressort de
soupape est comprimé à la verticale vers le bas
afin de ne pas endommager la queue de soupape.
Soupapes et ressorts de soupape, inspection (12A-09)
1
14
Lubrifiez les cales et les lève-soupapes. Posez
chaque cale au-dessus de la rondelle de ressort de
soupape de chaque soupape et posez le lève-soupapes au-dessus de chaque cale.
15
Placez l’arbre à cames et vérifiez le jeu aux soupapes suivant l’opération 12A-02. Réglez le jeu aux
soupapes si nécessaire.
16
Posez l’arbre à cames et le couvercle d’arbre à cames, opération 12A-02.
17
Posez la pompe à eau de mer, opération 20A-06.
18
Posez la culasse, opération 12A-07.
Vérifiez la profondeur des têtes de soupape sous la
surface de la culasse avant de déposer les ressorts
de soupape. Assurez-vous que les têtes de soupape et la face inférieure de la culasse sont propres. Posez le calibre de profondeur de soupape
sur la surface de la culasse et remettez le calibre à
zéro. Posez doucement le calibre de profondeur de
soupape en place au-dessus de chaque tête de soupape (A) et notez la valeur. Les valeurs des paramètres de profondeur des têtes de soupape sont indiquées dans les manuel d’atelier “Informations
techniques”. Si la soupape est plus profonde que la
valeur maximum, vérifiez la profondeur de soupape
en utilisant une soupape neuve. Si la profondeur de
la soupape est toujours en dehors de la valeur autorisée, un siège de soupape neuf peut être installé,
opération 12A-14.
2
Vérifiez si les soupapes sont fissurées. Vérifiez les
queues de soupape pour voir si elles sont usées et
corrigez l’alignement dans les guides de soupapes.
3
Vérifiez que les surfaces des soupapes en contact
avec les sièges ne sont pas sévèrement brûlées ou
endommagées. Des soupapes dont les surfaces
d’étanchéité sont endommagées peuvent être réusinées dans une machine spéciale. Des soupapes légèrement endommagées peuvent être rodées dans
les sièges de soupape. Lors de la pose de soupapes neuves, la profondeur des soupapes doit être
vérifiée.
4
Vérifiez que le chargement du ressort correspond à
la longueur installée, voir le manuel d’atelier « Informations techniques ».
Posez des ressorts de soupape neufs à chaque rénovation complète du moteur.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
29
Culasse
Guides de soupapes,
inspection (12A-10)
6
Outils spéciaux : 885021, 885022
Vérifiez les guides de soupapes pour voir s’ils sont
usés. Le jeu maximum entre la queue de soupape et
le trou dans le guide est de 0,13 mm. S’il est supérieur lorsque la soupape est posée, un guide de
soupape neuf doit être posé.
Guides de soupapes,
remplacement (12A-11)
1
Vérifiez que la surface de la culasse et que la surface de rangement dans une presse adéquate sont
propres.
2
Chauffez toute la culasse lentement et uniformément à environ 100°C et posez-la en orientant la
surface vers le bas. Vérifiez que la surface n’est
pas endommagée lors de cette manipulation.
AVERTISSEMENT ! Utilisez des gants adaptés pour vous protéger du métal chaud.
Posez le guide B1 sur l’extrémité fine de l’outil
885021 (B2), le côté biseauté étant orienté vers
l’extrémité fine de l’outil (B). Insérez l’extrémité biseautée du guide dans la culasse et enfoncez le
guide jusqu’à ce que l’extrémité de l’outil touche la
surface plane. Vérifiez que le guide dépasse de 10
mm au-dessus de la surface de contact du ressort
de soupape.
7
Laissez la culasse refroidir.
8
3
Posez l’extrémité fine de l’outil 885021 dans le
guide et appuyez dessus pour le sortir. Répétez
cette procédure si plusieurs guides doivent être
remplacés.
4
Nettoyez l’emplacement du guide de soupape et vérifiez qu’il n’est pas endommagé.
5
Chauffez toute la culasse lentement et uniformément à environ 100°C et posez-la dans la presse,
en orientant la surface vers le bas et en posant une
surface plane sous l’ouverture de la soupape. Vérifiez que la surface de la culasse n’est pas endommagée lors de cette manipulation.
Alésez le trou du guide neuf à l’aide du réalésoir
885022 (C).
AVERTISSEMENT ! Utilisez des gants adaptés pour vous protéger du métal chaud.
30
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Culasse
Culasse, inspection
(12A-12)
10
1
Déposez l’ensemble de la culasse, opérations 12A07.
2
Retirez le logement du thermostat.
3
Déposez la pompe à eau de mer, opération 20A-06.
4
Déposez le couvercle d’arbre à cames, opération
12A-01, et l’arbre à cames.
Retirez les lève-soupapes et les cales et placez
chaque lève-soupapes et cale ensemble à un endroit numéroté afin de pouvoir les replacer dans leur
position d’origine.
5
Vérifiez la culasse pour voir si elle présente des signes de fuite de gaz ou de liquide de refroidissement.
Vérifiez la planéité latitudinale, longitudinale et diagonale de la surface inférieure de la culasse (A) à
l’aide d’une règle de précision et d’une jauge
d’épaisseur. Si la déformation est supérieure à 0,10
mm, la surface inférieure peut être usinée. Retirez
la quantité minimale de matériau et assurez-vous
que la hauteur de la culasse ne sera pas inférieure
à 119,85 mm une fois la culasse traitée.
NOTE ! Une fois la culasse usinée, les sièges de
soupapes doivent être corrigés afin d’obtenir une
profondeur de soupape correcte. Il est recommandé
d’utiliser la valeur minimum pour permettre une
usure ultérieure.
6
Retirez les ressorts de soupapes et les soupapes,
opération 12A-08.
11
Vérifiez les sièges de soupapes pour voir s’ils sont
endommagés ou usés.
7
Nettoyez la surface de la culasse. Nettoyez les canaux de liquide de refroidissement et de lubrification. Le manteau d’eau peut être nettoyé avec un
solvant spécial devant être utilisé conformément
aux instructions du fabricant.
12
Avant d’entreprendre tout travail sur les sièges de
soupapes, vérifiez que les guides de soupapes ne
sont pas usés, voir le manuel d’atelier « Informations techniques ».
8
13
Vérifiez l’étanchéité de la culasse à la pression spécifiée dans le manuel d’atelier « Informations Techniques ».
Si l’endommagement est moyen, la soupape et le
siège de soupape peuvent être rodés. Lorsque les
sièges de soupapes sont rodés, maintenez la zone
d’étanchéité aussi fine que possible et assurezvous que toute la pâte abrasive utilisée sur la soupape et le siège de soupape a été supprimée.
9
Une fois que la culasse est absolument propre, vérifiez si elle est fissurée. Contrôlez soigneusement
les zones autour des sièges de soupapes et des
trous des gicleurs d’injection.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
31
Culasse
14
Des sièges de soupapes plus gravement endommagés peuvent être corrigés à l’aide d’une roue à moleter, opération 12A-13, ou des sièges de soupapes
neufs peuvent être posés, opération 12A-14.
Siège de soupape, rodage
(12A-13)
1
Si le guide de soupape est usé, il doit être remplacé, opération 12A-11.
15
Posez les ressorts de soupapes et les soupapes,
opération 12A-08.
2
Posez le téton de positionnement dans le guide de
soupape et serrez-le.
16
Posez le couvercle d’arbre à cames, opération 12A01, et l’arbre à cames. Posez les lève-soupapes et
les cales dans leur position d’origine. Placez l’arbre
à cames et vérifiez le jeu aux soupapes, opération
12A-02, puis réglez le jeu selon le besoin, opération
12A-03.
3
17
Posez la pompe à eau de mer, opération 20A-06.
18
Posez le boîtier de thermostat.
19
Posez l’ensemble de la culasse, opération 12A-07.
Posez la meule sur le téton de positionnement à 46°
contre le siège de soupape, puis posez la poignée
(A). N’inclinez pas la tête de la meule vers le siège,
cela pourrait endommager la lame.
4
Tournez doucement la meule dans le sens horaire.
Ne retirez que la quantité de matériau strictement
nécessaire pour obtenir un joint. Maintenez la zone
d’étanchéité aussi fine que possible.
5
Une fois qu’une zone d’étanchéité satisfaisante a
été obtenue, retirez la meule et le téton de positionnement. Eliminez tous les restes de matériau de la
zone entourant le siège et l’ouverture de soupape.
6
Posez la soupape et rodez légèrement la soupape
et le siège.
7
Vérifiez que la profondeur de la soupape est comprise dans les paramètres autorisés, voir le manuel
d’atelier « Informations techniques ».
Si le siège de soupape est trop endommagé ou usé,
il doit être remplacé, opération 12A-14.
32
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Culasse
Siège de soupape, remplacement (12A-14)
1
Posez un guide de soupape neuf, opération 12A-11.
2
Usinez un petit segment à l’intérieur de l’un des côtés du siège de soupape pour obtenir une profondeur de 8,25 mm depuis la surface de la culasse.
Sectionnez le siège au point le plus fin et retirez-le
du bloc-cylindres. Nettoyez la position du siège et
vérifiez qu’il n’y a pas de fissure.
3
Le siège de soupape doit être installé froid sur une
culasse chaude. Chauffez toute la culasse lentement et uniformément à environ 100°C et, si possible, refroidissez le siège avec de l’azote liquide à
–35°C. Si vous n’avez pas d’azote liquide à votre
disposition, refroidissez le plus possible le siège
dans un réfrigérateur. Posez le siège en tournant le
biseau extérieur vers l’intérieur de la culasse. Assurez-vous que le bas du siège va bien jusqu’au
fond de son emplacement dans la culasse.
AVERTISSEMENT ! Utilisez des gants adaptés pour vous protéger du métal chaud et du
siège froid.
4
Meulez le siège de soupape, 12A-13, et rodez soigneusement la soupape et le siège de soupape. Vérifiez que la profondeur des têtes de soupapes sous
la surface de la culasse est comprise dans les paramètres de production, voir le manuel d’atelier « Informations techniques ». Travaillez le plus près
possible de la valeur minimum pour permettre une
usure ultérieure du siège de soupape.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
33
Piston et bielle
Généralités
La chambre de combustion située sur le côté supérieur du piston est dotée d’une « lèvre à tourbillon »
spéciale afin de garantir un mélange air – carburant
efficace. Sur les moteurs puissants, le côté supérieur du piston est tourné pour laisser un jeu entre
les soupapes et les bougies de préchauffage (A).
Les pistons sont dotés de deux segments de compression et d’un segment racleur d’huile. La rainure
du segment supérieur se trouve dans un élément en
métal dur afin de minimiser son usure. Le guidage
axial des axes de piston flottants s’effectue à l’aide
de circlips. Un élément en acier dans le manteau du
piston permet de vérifier la dilatation des pistons.
Les bielles sont des sections en H en acier forgé.
Les chapeaux de palier sont fixés aux bielles à
l’aide de vis de bielle étroites.
34
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Instructions de remise en état
Têtes de bielle, remplacement
(13A-01)
9
1
Vidangez l’huile moteur.
2
Déposez le carter d’huile, opération 18A-03
3
Déposez le tamis à huile et le tuyau de l’extracteur,
opération 18A-04.
4
Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que la bielle souhaitée soit dans sa position la plus basse.
5
Dévissez les écrous et retirez le chapeau de palier.
6
Déposez le coussinet de palier inférieur du chapeau
de palier et posez-le avec le chapeau.
7
Posez un tuyau en plastique ou en caoutchouc de la
longueur adéquate sur chaque vis de bielle respective pour protéger la tête de bielle. Faites doucement coulisser la bielle vers le haut du cylindre,
suffisamment pour pouvoir accéder au coussinet de
palier supérieur. Retirez le coussinet de palier de la
bielle. Posez les coussinets de têtes de bielle avec
leur chapeau de palier respectif.
8
Nettoyez les surfaces d’appui des bielles et des
tourillons de têtes de bielle.
Nettoyez les coussinets de palier et lubrifiez les
surfaces d’appui et les tourillons de têtes de bielle.
Posez le coussinet de palier supérieur de la bielle
en insérant bien la patte de verrouillage dans l’encoche (A1). Posez la bielle sur le tourillon de tête
de bielle. Vérifiez que le repère sur la bielle (B) est
dans le même sens que les autres bielles.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
35
Piston et bielle
10
Nettoyez, lubrifiez et posez le coussinet du palier
inférieur dans le chapeau. Vérifiez que l’oeillet de
guidage est bien inséré dans l’encoche (A2). Déposez la protection des vis de bielle et vérifiez que les
vis ne sont pas endommagées. Posez le chapeau
de bielle. Assurez-vous que le numéro d’unité sur le
chapeau est le même que celui de la bielle (B) et
que les deux numéros d’unité sont tournés dans le
même sens.
Ensemble piston et bielle,
remplacement (13A-03)
1
Vidangez l’huile moteur et le système de refroidissement du moteur.
2
Déposez l’ensemble de la culasse, opérations 12A07.
11
Posez des écrous neufs pour les vis de bielles.
Serrez-les uniformément et par étapes à 47 Nm.
3
Posez le tamis à huile et le tuyau de l’extracteur,
opération 18A-04.
Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que les pistons
soient à la même hauteur dans les alésages de cylindre. Placez un chiffon propre adapté par-dessus
le piston pour remplir les alésages de cylindre. Enlevez la suie de la partie supérieure de l’alésage de
cylindre avec une toile émeri granuleuse. Pour retenir les impuretés, la toile émeri doit être humidifiée
avec de l’huile. Polissez la surface nettoyée avec
une toile émeri fine. Nettoyez l’alésage de cylindre
et retirez le chiffon.
14
4
Posez le carter d’huile, opérations 18A-03 et remplissez-le jusqu’au niveau correct avec de l’huile
moteur agréée.
Déposez le carter d’huile, opération 18A-03.
12
Vérifiez que le vilebrequin peut être tourné librement.
13
5
Si nécessaire, déposez le tamis à huile et le tuyau
de l’extracteur, opération 18A-04.
6
Têtes de bielle, inspection
(13A-02)
Vérifiez que les coussinets de paliers et les tourillons de têtes de bielle ne sont ni usés ni endommagés.
Vérifiez que le numéro de cylindre correct est inscrit sur toutes les bielles et tous les chapeaux (A).
Si ce n’est pas le cas, numérotez-les de 1 à 4 en
plaçant le numéro 1 au niveau de l’extrémité du carter de la courroie de distribution.
36
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Piston et bielle
7
10
Déposez le chapeau de tête de bielle et les chapeaux de bielles, opération 13A-01. Laissez les
coussinets de palier avec les chapeaux correspondants de façon à pouvoir les replacer dans leur position d’origine.
Vérifiez que le piston, l’alésage de cylindre, le tourillon de tête de bielle et la tête de bielle sont propres. Lubrifiez le piston et l’alésage de cylindre
avec de l’huile moteur propre.
11
8
Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que la bielle souhaitée soit dans sa position la plus basse. Lubrifiez
le tourillon de tête de bielle avec de l’huile moteur.
12
Posez un tuyau en plastique ou en caoutchouc de la
longueur adéquate sur chaque vis de bielle respective pour protéger la tête de bielle. Posez le coussinet de palier supérieur sur la bielle. Vérifiez que la
patte de verrouillage est bien insérée dans l’encoche (A1). Lubrifiez le palier avec de l’huile moteur.
13
Posez des tuyaux de protection en plastique ou en
caoutchouc sur les vis de bielles (B1). Faites glisser le piston et la bielle vers le haut dans l’alésage
de cylindre. Un outil adapté à cette opération peut
être fabriqué à partir d’un tuyau en U et de deux
morceaux de tuyaux en plastique (C).
9
Vérifiez que le tourillon de tête de bielle n’est pas
endommagé.
Vérifiez que les coupes de segments de piston sont
décalées de 120° et enfoncez les segments ensemble avec un tendeur à segments de piston (D1). Vérifiez que les protubérances comprimées contre un
côté de l’outil sont courbées vers le bas.
14
Posez l’unité de piston dans l’alésage de cylindre
correct. Une fois le piston installé, la flèche sur la
face supérieure du piston (D) doit pointer vers le
train avant du moteur (côté carter de distribution).
Dans cette position, la chambre de combustion située en haut du piston est tournée vers le côté du
moteur sur lequel la pompe d’injection est installée.
Un repère de train avant est également inscrit sur la
face inférieure et sur la bielle, et ces repères doivent être du même côté, voir 13A.07/B.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
37
Piston et bielle
15
19
Faites glisser le piston et la bielle dans l’alésage de
cylindre jusqu’au tourillon de tête de bielle. Tournez
la bielle de sorte que la flèche sur la face supérieure du piston pointe vers le train avant du moteur.
Si nécessaire, posez le tamis à huile et le tuyau de
l’extracteur, opération 18A-04.
20
Posez le carter d’huile, opération 18A-03.
16
Retirez les tuyaux de protection des vis de bielles.
Nettoyez le chapeau de bielle et le coussinet de palier inférieur. Posez le coussinet de palier dans le
chapeau en insérant bien la patte de verrouillage
dans l’encoche. Lubrifiez le palier avec de l’huile
moteur. Posez le chapeau en veillant à ce que le
numéro d’unité soit le même que celui de la bielle et
que les deux numéros d’unité soient du même côté.
Posez des écrous neufs pour les vis de bielles.
Serrez-les uniformément et par étapes à 47 Nm.
21
Posez l’ensemble de la culasse, opération 12A-07.
22
Remplissez le carter d’huile jusqu’au niveau correct
avec de l’huile moteur agréée.
23
Remplissez le système de refroidissement du moteur.
17
Vérifiez que le vilebrequin peut être tourné librement.
18
Contrôlez la hauteur du piston au-dessus de la surface du bloc-cylindres à l’aide de l’outil de mesure
de hauteur de piston (A). Placez l’outil de mesure
sur une surface plane et remettez l’échelle de mesure à zéro. Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que
le piston soit proche du point mort haut. Posez
l’outil de mesure au-dessus de l’alésage de cylindre
en plaçant le point de mesure de la jauge à cadran
contre le piston. Tournez le vilebrequin de sorte que
le piston se déplace jusqu’à sa position la plus haute et notez la valeur. La valeur de hauteur de piston
correcte est indiquée dans le manuel d’atelier « Informations techniques ». Si un piston de rechange
neuf d’une hauteur de classe inférieure est installé,
voir opération 13A-05, la hauteur de piston peut être
inférieure de 0,10 mm au paramètre le plus bas. Le
piston ne peut pas être plus haut que la limite supérieure. Le métal ne doit pas être retiré du côté supérieur du piston.
38
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Piston et bielle
Segments de piston,
remplacement (13A-04)
3
Déposez les segments de piston à l’aide d’une pince à segments de pistons appropriée. Séparez suffisamment la coupe de segment pour empêcher que
les extrémités des segments n’endommagent les
pistons. Conservez les segments avec le piston
correspondant.
Posez les segments de piston à l’aide d’une pince à
segments de pistons appropriée. Séparez suffisamment la coupe de segment pour empêcher que les
extrémités des segments n’endommagent les pistons.
MD22L, MD22, TMD22
1
TMD22P, TAMD22
Insérez la bague d’expansion du segment racleur
d’huile dans la rainure de segment de piston en plaçant le loquet à travers les extrémités des deux
segments (A). Posez le segment racleur d’huile pardessus le ressort (B). Vérifiez que la coupe de segment est décalée de 180° par rapport au loquet.
Posez le segment « à face de tonneau » avec l’élément en molybdène dans la rainure de segment de
piston supérieure (segment Keystone TMD22P,
TAMD22). Le repère « TOP », le symbole du fabricant ou le fraisage interne doit être en face du haut
du piston. Les segments de piston neufs ont un repère d’identification rouge. Celui-ci doit apparaître
du côté gauche de la coupe de segment lorsque le
segment est installé et que le piston est relevé.
2
Posez les segments en fonte en plaçant la surface
conique dans la deuxième rainure de segment de
piston, le repère « TOP » ou le symbole du fabricant
étant orienté vers le haut. Les segments de piston
neufs ont un repère d’identification vert. Celui-ci
doit apparaître du côté gauche de la coupe de segment lorsque le segment est installé et que le piston
est relevé.
4
Vérifiez que les coupes de segment sont décalées
de 120° à l’intérieur.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
39
Piston et bielle
Piston et bielle,
assemblage / démontage
(13A-05)
7
1
Déposez les segments de piston, opération 13A-04.
2
Retirez les circlips maintenant les axes de piston
en place.
3
Faites un repère temporaire sur le piston pour afficher le numéro de cylindre indiqué sur la bielle. Faites le repère sur le piston du même côté que le repère sur la tête de bielle pour être sûr qu’ils sont
correctement installés ensemble.
4
Extrayez le boulon du piston à la main. Si le boulon
du piston est fixé, chauffez le piston à 40-50°C pour
pouvoir retirer le boulon.
5
Nettoyez le trou de la bague d’axe de piston et lubrifiez avec de l’huile moteur neuve.
6
Posez un circlip neuf dans l’un des emplacements
du boulon de piston sur le piston.
40
Si vous utilisez le piston d’origine, veillez à l’installer sur la bielle correspondante et sur le cylindre
d’origine. Si vous installez un piston neuf, vérifiez
qu’il est de la classe de hauteur adéquate. Six classes de hauteur différentes sont produites. Les classes sont désignées par les numéros estampillés en
haut du piston (A). Le numéro 1 correspond au piston le plus haut et le numéro 6 au piston le plus
bas. Seules les classes 3 et 6 sont disponibles pour
des opérations de service. La classe 3 doit être utilisée si le piston d’origine a les repères 1, 2 ou 3.
La classe 6 doit être utilisée si le piston d’origine a
les repères 4, 5 ou 6. Deux classes « A » et « B »
de diamètre différent sont également produites.
Pour des opérations de service, seul le piston A
présentant le plus petit diamètre est disponible pour
le diamètre de cylindre standard. Un piston de classe (X) est accessible pour des cylindres surdimensionnés de 0,50 mm par alésage en rapport avec
des réparations de service. Les classes de diamètre sont estampillées sur une plaque usinée, sur le
bord arrière droit supérieur du bloc-cylindres (16A04/C). Si l’alésage de cylindre a été surdimensionné
par alésage lors d’une réparation de service, la lettre de la classe d’origine doit être estampillée avec
un (X).
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Piston et bielle
3
8
Déposez les segments de piston, opération 13A-04.
Nettoyez les segments de piston et leurs rainures.
4
Placez la bielle avec le piston tête en bas. L’oeillet
de fixation (B2) de la bielle doit être du même côté
que la flèche (B1) se trouvant sur la face inférieure
du piston.
Lubrifiez l’emplacement du boulon de piston dans le
piston avec de l’huile moteur propre et faites glisser
le boulon de piston vers le circlip. Si le boulon du
piston est difficile à insérer, chauffez le piston à
40°-50°C avant de poser le boulon.
Posez les segments de piston neufs dans les rainures de segment de piston et vérifiez si les rainures
de segments sont usées à l’aide d’une jauge
d’épaisseur (A). Comparer le jeu des segments de
piston dans la rainure aux valeurs à appliquer aux
nouveaux composants dans le manuel d’atelier « Informations techniques ». Remplacez le cylindre si
nécessaire.
10
5
9
Posez un circlip neuf dans l’autre emplacement de
boulon de piston sur le piston. Vérifiez qu’il s’insère
correctement dans la rainure.
11
Posez les segments de piston, opération 13A-04.
Piston et segments de piston,
inspection (13A-06)
1
Vérifiez que le piston n’est ni usé ni endommagé.
2
Vérifiez que les segments de piston peuvent se déplacer librement dans leur rainure et qu’aucun segment n’est cassé.
Vérifiez que toute la suie a été enlevée de la partie
supérieure de l’alésage de cylindre. Posez les segments de piston dans la partie supérieure de l’alésage de cylindre et mesurez la coupe de segment à
l’aide d’une jauge d’épaisseur (B). La bague d’expansion doit être installée sur le segment racleur
d’huile lorsque la coupe de segment est mesurée.
La coupe de segment des composants neufs est indiquée dans le manuel d’atelier « Informations techniques ».
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
41
Piston et bielle
Bielle, inspection (13A-07)
1
Vérifiez la déformation des bielles, voir le manuel
d’atelier « Informations techniques ».
2
Assurez-vous de l’absence d’usure et autres dommages sur la bague de bielle et remplacez-la si nécessaire.
Bague de bielle,
remplacement (13A-08)
1
Retirez la bague usagée avec un mandrin approprié.
2
Nettoyez l’encoche de palier dans la bielle et éliminez tous les bords tranchants.
3
3
Vérifiez l’alignement du boulon de piston dans la bague de bielle et regardez si le boulon de piston est
usé, voir le manuel d’atelier « Informations techniques ».
Enfoncez la bague neuve. Vérifiez que la lubrification dans la bague est du même côté et qu’elle est
orientée vers le trou en haut de la bielle.
4
4
Alésez la bague pour obtenir le jeu correct entre le
boulon de piston et la bague, voir le manuel d’atelier
« Informations techniques ».
Vérifiez l’état des vis de bielles. Si le filetage est
scellé ou s’il y a des signes d’étirement, la vis doit
être retirée de la bielle et remplacée. Lors de la
pose de la vis neuve, les flèches d’assemblage (ou
repères de reconnaissance) de la tête de vis doivent être tournées vers l’extérieur de la tête de bielle (C). Vérifiez que la tête de vis adhère bien à la
bielle.
42
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Ensemble du vilebrequin
Généralités
Le vilebrequin est fabriqué en fonte nodulaire. Il est
doté de masses d’équilibrage intégrées et de cinq
tourillons principaux.
Le jeu axial est contrôlé par deux rondelles de butée
fendues de chaque côté du palier principal central.
Les paliers principaux sont équipés d’une chemise
de plaque en acier et d’un palier de surface en
étain-aluminium. Le chapeau du palier principal est
fabriqué en fonte nodulaire.
Les presse-étoupes avant et arrière sont dotés de
joints à lèvre en Viton et de rainures de retour d’huile sur l’intérieur de la lèvre. Le presse-étoupe avant
est installé à l’avant de la pompe à huile lubrifiante.
Sur la plupart des moteurs, le presse-étoupe arrière
est posé directement dans la protection de volant
ou la plaque de base.
L’extrémité avant du vilebrequin se compose de
deux rainures de clavette distinctes. La rainure de
clavette arrière sert à la pompe à huile lubrifiante
installée autour du vilebrequin. La rainure de clavette avant sert à la poulie entraînant la courroie de
distribution.
La poulie de vilebrequin est fixée à la poulie de
courroie par quatre vis à tête bombée, et au vilebrequin par une vis centrale.
Un amortisseur de vibrations est intégré dans la
poulie.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
43
Instructions de remise en état
Poulie de vilebrequin,
remplacement (14A-01)
Desserrez la vis centrale de la poulie et déposez la
poulie (C). Utilisez un grand tournevis ou un outil similaire comme outil d’immobilisation au niveau de la
couronne dentée du volant.
1
Débranchez la batterie.
NOTE ! La poulie de courroie est bloquée à l’extrémité avant du vilebrequin avec du Loctite 648 et ne
peut être déposée qu’avec un extracteur.
2
Déposez la courroie d’entraînement de l’alternateur,
opération 22A-02.
6
Nettoyez les composants et vérifiez qu’ils ne sont
pas usés. Remplacez les composants endommagés, le cas échéant.
3
Déposez le démarreur, opération 22B-01.
7
4
Posez la poulie sur l’entraînement de courroie et
serrez les quatre vis de fixation normalement puis à
la main.
8
Posez la vis centrale (noire), N/P 3581332, et serrez-la à 180 Nm. Utilisez un grand tournevis ou un
outil similaire comme outil d’immobilisation au niveau de la couronne dentée du volant.
9
Serrez les quatre vis de fixation à :
Vis coudée 22 Nm
Vis à tête bombée à 36 Nm
Desserrez et retirez les quatre vis de fixation (B)
retenant la poulie à la poulie de courroie.
5
10
Retirez l’outil d’immobilisation et posez le démarreur, opération 22B-01.
11
Déposez la courroie d’entraînement de l’alternateur,
opération 22A-01.
12
Branchez la batterie.
44
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Ensemble du vilebrequin
Bague d’étanchéité avant,
remplacement (14A-02)
9
Outils spéciaux : 885031, 885032, 885033, 885037
1
Débranchez la batterie.
2
Retirez la vis du trou de réglage, en haut de l’extrémité avant du couvercle d’arbre à cames (12A.03/
A4). Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de
réglage à l’avant du tourillon avant de l’arbre à cames soit en face du trou dans le couvercle.
3
Posez les mandrins de réglage 885037 sur l’arbre à
cames et le volant. Déposez le démarreur, opération 22B-01.
4
Déposez la courroie d’entraînement de l’alternateur,
opération 22A-03 et la poulie de la pompe à eau.
5
Déposez la poulie de vilebrequin, opération 14A-01A
ou 14A-01B et retirez le bouchon du couvercle de la
boîte de vitesses, opération 15A-01.
Posez deux vis (M6 x 50) pour fixer la poulie à la
pompe d’injection et déposez la courroie de distribution, opération 15A-04.
Posez l’adaptateur (A1) de l’outil 885031 à l’extrémité avant du vilebrequin. Desserrez la vis centrale
pour qu’elle ne touche pas l’adaptateur et insérez
l’outil principal dans la bague d’étanchéité. Tournez
l’outil dans le sens horaire afin qu’il soit bien fixé
dans la bague d’étanchéité et serrez la vis centrale
contre l’adaptateur pour retirer la bague
d’étanchéité (B). Déposez l’adaptateur.
7
10
Déposez la poulie d’entraînement du vilebrequin,
opération 15A-07.
Vérifiez que l’emplacement de la bague d’étanchéité
et que le vilebrequin sont propres et en bon état.
6
8
Déposez la clavette avant du vilebrequin.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
45
Ensemble du vilebrequin
11
14
Retirez les mandrins de réglage et les mandrins de
poulie. Vérifiez le réglage de la pompe d’injection
de carburant, opérations 17A-03.
15
Tournez le vilebrequin de deux tours pour vous assurer que rien ne bloque le mouvement.
16
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01. Si le joint à brosse est installé dans le
bouchon, posez la poulie de vilebrequin, opération
14A-01 or 14A-01B.
17
Posez la poulie de la pompe à eau et la courroie
d’entraînement de l’alternateur, opération 22A-03.
18
Posez le démarreur et branchez la batterie.
Posez la douille de protection 885032 (C1) sur le vilebrequin. Lubrifiez la bague d’étanchéité neuve
avec de l’huile moteur propre. Insérez la bague
d’étanchéité par-dessus la douille de protection en
orientant la lèvre du joint vers le moteur. Déposez
le manchon protecteur. Utilisez l’outil d’installation
885033 (D1) et un marteau à face douce pour insérer la bague d’étanchéité dans la bonne position. La
bague d’étanchéité est correctement installée lorsque sa surface avant est enfoncée de 0,5 mm dans
le logement.
12
Posez la clavette dans le vilebrequin et la poulie
d’entraînement sur le vilebrequin, opération 15A-07.
Si le joint à brosse du bouchon de carter de distribution n’est pas installé, posez la poulie de vilebrequin, opération 14A-01 or 14A-01B.
13
Posez la courroie de distribution et réglez sa tension, voir section 15.
46
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Ensemble du vilebrequin
Bague d’étanchéité arrière,
remplacement (14A-03)
6
Nettoyez le logement de la bague d’étanchéité et la
bride sur le vilebrequin.
Outils spéciaux : 885030, 885034, 885035
7
1
Débranchez la batterie.
2
Déposez les composants d’entraînement de l’arrière
du moteur.
Lubrifiez légèrement le logement de la bague
d’étanchéité, la bride de vilebrequin et la lèvre du
joint de la bague d’étanchéité avec de l’huile moteur
neuve.
8
3
Déposez le volant, opération 21A-01.
4
Vérifiez l’emplacement de la bague d’étanchéité
dans le logement du volant, dans le logement séparé de la bague d’étanchéité ou dans la plaque de
base. Si la surface arrière de la bague d’étanchéité
se trouve bord à bord avec la surface arrière du logement, la bague d’étanchéité neuve peut être enfoncée davantage dans le logement, déplaçant ainsi
l’emplacement du joint de la bague d’étanchéité sur
la bride du vilebrequin. Cela n’est pas possible si
une plaque de base de 10 mm d’épaisseur est installée. Si la bride du vilebrequin est usée et qu’il est
impossible de déplacer l’emplacement du joint, déposez le vilebrequin et usinez la bride, voir le manuel d’atelier « Informations techniques ».
Nettoyez et lubrifiez la douille de protection 885030
(B1) et posez-la sur l’extrémité de la bride du vilebrequin.
9
Insérez la bague d’étanchéité (B2) par-dessus la
douille en orientant la lèvre du joint vers le moteur
et faites-la glisser vers la haut de la bride jusqu’à
ce qu’elle pénètre dans son logement. Déposez le
manchon protecteur.
5
10
Desserrez la vis (A1) de l’outil d’extraction pour
qu’elle ne touche pas le vilebrequin. Insérez l’outil
dans la bague d’étanchéité et tournez-le dans le
sens horaire pour qu’il s’y bloque. Tournez le corps
de l’outil à l’aide d’une clé réglable afin qu’il se fixe
bien dans la bague d’étanchéité. Serrez la vis contre l’extrémité arrière du vilebrequin afin de retirer la
bague d’étanchéité.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
47
Ensemble du vilebrequin
Placez la bague (C1) de l’outil 885035 sur la bride
du vilebrequin en orientant le bon côté de la bague
vers la bague d’étanchéité. Si la bague d’étanchéité
doit être posée dans l’emplacement avant (voir paragraphe 4), installez la douille en orientant l’extrémité avec les repères de diamètre vers la bague
d’étanchéité. Posez la plaque (C2) de l’outil 885035
et serrez les goujons de la bride du vilebrequin avec
les contre-écrous. Desserrez les contre-écrous, vérifiez que la plaque est installée perpendiculairement au vilebrequin et enfoncez la bague
d’étanchéité dans son emplacement à l’aide des
écrous avant. Les écrous doivent être serrés par
étapes et uniformément.
Jeu axial du vilebrequin,
contrôle (14A-04)
11
Retirez les outils et posez le volant, opération 21A01.
12
Posez les composants d’entraînement à l’arrière du
moteur et branchez la batterie.
Le jeu axial du vilebrequin est contrôlé par deux
rondelles de butée fendues de chaque côté du palier
principal central (B). Le jeu axial peut être contrôlé
en plaçant une jauge d’épaisseur entre une rondelle
de butée et le vilebrequin. Il est encore mieux d’utiliser un indicateur à cadran et de mesurer le jeu
axial à l’une des extrémités du vilebrequin (A). Pour
connaître les températures correctes, voir le manuel d’atelier « Informations Techniques ».
Palier de butée, remplacement
(14A-05)
1
Vidangez l’huile moteur et déposez le carter d’huile,
opération 18A-03.
2
Si nécessaire, déposez le tamis à huile et le tuyau
de l’extracteur, opération 18A-04.
3
48
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Ensemble du vilebrequin
7
Vérifiez que les manchons de guidage sont correctement installés dans le chapeau de palier ou dans
le bloc-cylindres.
8
Vérifiez que le coussinet de palier est correctement
installé dans le chapeau et que les tourillons de paliers principaux sont propres. Lubrifiez le coussinet
de palier avec de l’huile moteur propre.
9
Retirez les vis du chapeau du palier principal et déposez l’ensemble de chapeau du palier avec les
moitiés des trois rondelles de butée inférieures (B).
Enfoncez une extrémité de chacune des rondelles
de butée supérieures avec un outil adapté en métal
doux afin que la rondelle de butée correspondante
glisse hors de sa rainure (C). Si nécessaire, déplacez le vilebrequin vers l’avant ou l’arrière pour relâcher la charge exercée sur une rondelle de butée
bloquée.
Posez le chapeau de palier en orientant les oeillets
des deux coussinets de palier dans le même sens
(14A.07/B1 et B2). Serrez les vis des paliers principaux par étapes et uniformément à 112 Nm.
4
11
Lubrifiez les rondelles de butée avec de l’huile moteur propre.
Si nécessaire, posez le tamis à huile et le tuyau de
l’extracteur, opération 18A-04.
5
10
Vérifiez le jeu axial du vilebrequin. Pour connaître le
jeu axial correct, voir le manuel d’atelier « Informations Techniques ».
12
Insérez les moitiés de rondelles de butée supérieures dans leurs rainures dans le bloc-cylindres. Vérifiez que le côté de la rondelle de butée en contact
avec la rainure de lubrification est tourné vers le vilebrequin.
Posez le carter d’huile, opération 18A-03 et remplissez-le jusqu’au niveau correct avec de l’huile moteur agréée.
6
Posez les moitiés de rondelle de butée inférieures
dans les paliers principaux avec les oeillets dans
leurs encoches respectives. Vérifiez que les rainures de lubrification des rondelles de butée sont
orientées dans le sens opposé au chapeau de palier
(B).
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
49
Ensemble du vilebrequin
Paliers principaux, remplacement (14A-06)
(avec le vilebrequin installé)
Si le palier avant doit être déposé, la pompe à huile
doit également être retirée. Si le chapeau du palier
principal est déposé alors que la pompe est en
place, le joint de la pompe est endommagé.
Si le chapeau de palier arrière est déposé alors que
le volant est installé, du produit d’étanchéité doit
être appliqué sur la face inférieure de la surface arrière du chapeau de palier avant qu’il ne soit reposé.
Nettoyez le coussinet de palier supérieur et lubrifiez
la surface d’appui avec de l’huile moteur neuve.
NOTE ! Le coussinet de palier supérieur ne comporte qu’un seul trou de lubrification qui doit donc
être placé contre le bloc-cylindres. Les coussinets
du palier principal central sont plus larges que les
autres coussinets de palier (A). Les oeillets des
coussinets du palier principal central sont également placés différemment.
6
1
Vidangez l’huile moteur et déposez le carter d’huile,
opération 18A-03.
2
Si nécessaire, déposez le tamis à huile et le tuyau
de l’extracteur, opération 18A-04.
3
Retirez les vis du chapeau de palier et déposez le
chapeau. Retirez le coussinet de palier inférieur du
chapeau.
4
Enfoncez le coussinet de palier supérieur avec un
outil adapté sur le côté opposé à l’oeillet. Cela
pousse l’oeillet hors de l’encoche du logement de
palier. Tournez doucement le vilebrequin pour extraire le coussinet de palier du logement. Notez
l’emplacement des coussinets de palier respectifs.
Insérez le côté plat du coussinet de palier supérieur
entre les tourillons de palier principal et le côté du
logement de palier muni d’une encoche pour
l’oeillet. Faites glisser le coussinet de palier dans le
logement de palier jusqu’à ce que l’oeillet du coussinet soit correctement inséré dans l’encoche du logement (B1).
7
Nettoyez le coussinet de palier inférieur et lubrifiez
la surface d’appui avec de l’huile moteur neuve.
5
8
Posez le coussinet de palier dans le chapeau en insérant correctement l’oeillet dans l’encoche du chapeau (B2).
9
Vérifiez que les manchons de guidage (B3) sont
correctement installés dans le chapeau de palier ou
dans le bloc-cylindres. Posez le chapeau de palier
de sorte que les oeillets des deux coussinets de palier soient tournés dans le même sens.
50
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Ensemble du vilebrequin
10
Vérifiez que les vis de fixation ne sont ni endommagées ni déformées et remplacez-les si nécessaire.
Lubrifiez légèrement les filetages avec de l’huile
moteur. Posez les vis et les rondelles et serrez les
vis par étapes et uniformément à 112 Nm.
Vilebrequin, remplacement
(14A-08)
1
Vidangez l’huile moteur et le système de refroidissement du moteur.
11
Vérifiez que le vilebrequin peut être tourné librement. Si les rondelles de butée ont été déposées
puis reposées, contrôlez le jeu axial du vilebrequin,
opération 14A-03.
2
Déposez le carter d’huile, opération 18A-03. Déposez le tamis à huile et le tuyau de l’extracteur, 18A04.
12
3
Si nécessaire, posez le tamis à huile et le tuyau de
l’extracteur, opération 18A-04.
Déposez la poulie de vilebrequin, opération 14A-01.
Déposez la poulie de la pompe à eau.
13
4
Posez le carter d’huile, opération 18A-03 et remplissez-le jusqu’au niveau correct avec de l’huile moteur agréée.
Déposez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
5
Déposez le volant et le carter de volant, section 21.
6
Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que les pistons
soient à la même hauteur dans les alésages de cylindre.
7
Paliers principaux, inspection
(14A-07)
Vérifiez que les paliers ne sont ni usés ni endommagés. Si un palier est usé ou endommagé, remplacez les deux coussinets de palier et vérifiez l’état
des autres paliers.
Faites un repère temporaire sur la courroie de distribution et les dents correspondantes de la poulie
de vilebrequin, de la poulie d’arbre à cames et de la
poulie de la pompe d’injection. Cela permet de garantir que la courroie sera reposée dans la bonne
position.
8
Déposez la courroie de distribution, les poulies et le
carter de distribution, voir section 15.
9
Déposez la pompe à huile, opération 18A-06.
10
Mesurez le jeu axial du vilebrequin pour déterminer
si des rondelles de butée neuves sont requises.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
51
Ensemble du vilebrequin
11
16
Vérifiez que le numéro du cylindre correspondant
est inscrit sur tous les chapeaux de tête de bielle.
Déposez les chapeaux et les coussinets de tête de
bielle inférieurs, opération 13A-01.
Nettoyez le logement du palier principal et les coussinets de palier. Posez les coussinets de palier en
insérant bien les oeillets dans les encoches. Les
coussinets de palier principal supérieurs sont munis
de trous de lubrification et de rainures, et le palier
central est plus large que les autres. Lubrifiez les
paliers avec de l’huile moteur propre.
12
17
Vérifiez que les tourillons du vilebrequin sont propres et lubrifiez-les avec de l’huile moteur neuve.
Abaissez doucement le vilebrequin en position audessus des paliers.
18
Nettoyez et lubrifiez les moitiés supérieures de la
rondelle de butée et faites-les glisser dans leurs rainures, des deux côtés du logement de palier. Vérifiez que les rainures de lubrification de la rondelle
de butée sont tournées vers le vilebrequin.
19
Nettoyez les chapeaux de palier et les coussinets
de palier inférieurs. Posez les paliers dans les chapeaux en insérant correctement les oeillets dans
leurs encoches. Lubrifiez les paliers avec de l’huile
moteur propre.
20
Vérifiez que les manchons de guidage des chapeaux de palier principal sont correctement installés
dans le chapeau de palier ou dans le bloc-cylindres.
Les chiffres 2, 3 et 4 et le terme « FRONT » sont
estampillés sur les chapeaux de palier principal intérieurs afin de marquer la position de montage correcte (A). Déposez les chapeaux de palier principal,
les coussinets de palier principal inférieurs et les
rondelles de butée. Conservez les paliers avec leur
chapeau respectif. Extrayez les moitiés supérieures
des rondelles de butée.
21
Déposez le vilebrequin.
Nettoyez les moitiés inférieures des rondelles de
butée et lubrifiez-les avec de l’huile moteur neuve.
Posez les rondelles de butée contre le chapeau du
palier principal central en orientant les rainures de
lubrification dans le sens opposé au chapeau. Vérifiez que les manchons de guidage du chapeau sont
bien positionnés. Posez le chapeau sur le bloc-cylindres en orientant le terme « FRONT » vers le carter de distribution du moteur. Serrez les vis du chapeau par étapes et uniformément à 112 Nm.
14
22
Déposez les coussinets de palier supérieurs des
paliers principaux et des têtes de bielle, et conservez-les avec leur chapeau respectif.
Posez les autres chapeaux dans leur position respective. Les chapeaux numéros 2 et 4 sont marqués du numéro de position et du terme « FRONT ».
Le terme « FRONT » doit être tourné vers le carter
de distribution du moteur. Aucun numéro n’est estampillé sur les chapeaux avant et arrière. La face
inférieure du chapeau avant est munie d’un trou fileté, et celle du chapeau arrière de deux trous filetés.
Serrez les vis du palier par étapes et uniformément
à 112 Nm.
13
15
Vérifiez que les tuyaux d’huile sont propres et non
obstrués. Nettoyez les rainures de joint dans les
côtés des chapeaux de palier principal avant et arrière.
52
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Ensemble du vilebrequin
23
29
Contrôlez le jeu axial du vilebrequin et remplacez la
rondelle de butée si nécessaire.
Retirez les tuyaux de protection des vis de bielles.
Posez le carter de distribution et les poulies de distribution, voir section 15. Posez la courroie de distribution, opération 15A-04, en alignant les repères
temporaires de la courroie avec les dents marquées
des poulies. Retirez les repères temporaires et réglez la tension de la courroie, opération 15A-03.
25
30
Posez les chapeaux de tête de bielle, opération
13A-03.
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
26
31
Posez le tuyau de l’extracteur d’huile, le tamis à
huile et le carter d’huile, section 18.
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
27
32
Posez le carter de volant et le volant, voir section
21.
Posez la poulie de vilebrequin, opération 14A-01.
24
33
28
Posez la poulie de la pompe à eau.
34
Posez le démarreur, opération 22B-01.
35
Une fois le moteur installé, remplissez le carter
d’huile jusqu’au niveau correct avec de l’huile moteur agréée. Remplissez le système de refroidissement du moteur.
Appliquez du produit d’étanchéité dans la rainure de
chaque côté des chapeaux de palier principal avant
et arrière (A). Appliquez du produit d’étanchéité jusqu’à ce qu’il remplisse complètement la rainure et
soit injecté dans la colonne entre le chapeau et le
bloc-cylindres. Enlevez le produit d’étanchéité des
zones entourant les trous de fixation du carter
d’huile. Posez le carter d’huile, opération 18A-03,
dans les cinq minutes suivant l’application du
produit d’étanchéité.
Vilebrequin, inspection
(14A-09)
Vérifiez que le vilebrequin n’est ni usé ni endommagé. L’usure et l’ovalisation maximum autorisées
dans les tourillons de palier principal et les tourillons de vilebrequin sont de 0,03 mm.
Le diamètre des tourillons de palier principal et des
tourillons de vilebrequin peut être sous-dimensionné
de 0,3 mm, voir le manuel d’atelier « Informations
techniques ». Des paliers spéciaux de sousdimension sont disponibles.
La surface de contact de la bride arrière peut être
usinée pour supprimer les marques d’usure, si le
joint a été installé dans les deux positions, voir le
manuel d’atelier « Informations techniques ».
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
53
Carter de distribution et pignon
Généralités
Les poulies d’entraînement sont installés sur l’arbre
à cames (A1) et la pompe d’injection de carburant
(A2). Ces poulies sont entraînées par une courroie
dentée (A3) actionnée par une poulie à dents montée sur le vilebrequin (A4). Les poulies sont fabriquées en fer fritté contenant 2% de cuivre et la
courroie est fabriquée en néoprène et en fibre de
verre. Un galet intermédiaire plat (A5) assure le bon
positionnement de la courroie dont la tension est
contrôlée par une poulie de tension réglable.
La poulie de la pompe d’injection de carburant comporte deux rainures de clavette, une pour les moteurs turbo et l’autre pour les moteurs à aspiration
naturelle.
Les poulies et la courroie sont recouvertes par un
carter de distribution et un chapeau fabriqué en polypropylène renforcé en fibre de verre.
54
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Instructions de remise en état
Carter de distribution externe,
remplacement (15A-01)
1
6
Vérifiez que le chapeau est propre et que tous les
clips à ressort sont bien fixés au niveau du carter
de distribution.
Débranchez la batterie.
7
Posez le chapeau sur le carter de distribution et vérifiez que tous les clips sont en place.
2
Déposez la courroie d’entraînement de l’alternateur,
opération 22A-03.
8
Posez l’écoutille de contrôle sur le carter de distribution et le chapeau.
3
Déposez la poulie de la pompe à eau.
9
4
Posez la courroie de la pompe à eau.
Déposez l’écoutille de contrôle du carter de distribution (15A.04/A).
10
Posez la courroie de l’alternateur, opération 22A-03.
5
11
Branchez la batterie.
Retirez les clips du carter et déposez le chapeau
(A).
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
55
Carter de distribution et entraînement
Courroie de distribution,
inspection (15A-02)
3
Outils spéciaux : 885036
1
Déposez l’écoutille de contrôle du côté supérieur du
carter de distribution (A).
2
Faites un repère temporaire sur la courroie pour
être sûr de la contrôler dans son intégralité. Contrôlez la courroie pour voir si elle est usée et endommagée et vérifiez qu’elle n’est ni fendue ni contaminée par de l’huile. Tournez le vilebrequin de façon à
pouvoir contrôler toutes les dents de la courroie. Si
nécessaire, remplacez la courroie, opération 15A04. Retirez le repère temporaire.
56
Appuyez sur le côté boule de la jauge courroie et
posez la jauge par-dessus la courroie. Vérifiez que
la base de la jauge se trouve bien sous la courroie
et entre deux dents (B). Relâchez doucement le
côté boule et relevez la valeur indiquée par la jauge.
Tournez légèrement le vilebrequin dans les deux
sens jusqu’à ce qu’une valeur stable soit obtenue.
La valeur correcte pour une courroie neuve est de
425-465 N, et de 340-370 N pour une courroie usagée. Si la tension d’une courroie usagée descend à
270 N ou moins, réglez la tension de la courroie à
340-370 N, opération 15A-03.
4
Si la tension de la courroie est correcte, posez
l’écoutille de contrôle sur le carter de distribution.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Carter de distribution et entraînement
Courroie de distribution, tension (15A-03)
Outils spéciaux : 885036, 885037
1
Posez les mandrins de réglage sur l’arbre à cames
et le volant, opération 17A-01.
Desserrez les vis à tête bombée retenant le rouleau
du tendeur de courroie. Réglez la tension de la
courroie en plaçant une clé hexagonale dans la
douille hexagonale du rouleau (C). La tension correcte pour une courroie neuve est de 425-465 N, et
de 340-370 N pour une courroie usagée. Une fois la
tension correcte obtenue, serrez les vis à tête bombée à 45 Nm, puis vérifiez de nouveau la tension de
la courroie.
6
2
Déposez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
Serrez les vis de fixation de la poulie d’arbre à cames au couple approprié, voir le manuel d’atelier
« Informations techniques », et vérifiez que la tension de la courroie est toujours correcte.
3
Posez la jauge courroie entre les courroies de la
pompe d’injection de carburant et d’arbre à cames.
7
Retirez les mandrins de réglage de l’arbre à cames
et du volant.
4
Déposez les quatre fixations de la poulie d’arbre à
cames afin qu’elle puisse pivoter sur son moyeu.
8
Tournez le vilebrequin de deux tours et vérifiez de
nouveau la tension de la courroie.
5
9
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
10
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
57
Carter de distribution et entraînement
Courroie de distribution,
remplacement (15A-04)
Outils spéciaux : 885037
7
Vérifiez les dents de la courroie pour voir si elles
sont usées. Contrôlez la courroie pour voir si elle
contaminée par de l’huile, fissurée ou endommagée.
Remplacez la courroie si une anomalie quelconque
est détectée.
1
Débranchez la batterie.
2
Retirez la vis au-dessus du trou de réglage du couvercle d’arbre à cames. Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de réglage à l’avant de l’arbre à
cames soit en face du trou dans le couvercle. Posez les mandrins de réglage 885037 dans l’arbre à
cames et le volant.
8
Posez la courroie de distribution par-dessus les
poulies de vilebrequin, d’arbre à cames et de la
pompe d’injection de carburant. Vérifiez que les flèches de sens pointent dans un sens de rotation horaire lorsqu’elles sont vues de l’avant (15A.04/A).
9
Posez le galet intermédiaire et serrez à 43 Nm.
3
Déposez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
4
10
Placez la poulie de tension posez la vis à tête bombée du rouleau. Deux trous filetés sont prévus pour
la vis à tête bombée qui doit être placée dans le
trou permettant de régler au mieux la tension de la
courroie. Serrez la vis à tête bombée de sorte que
la courroie soit maintenue en position, mais sans
serrer complètement.
11
Retirez les vis de fixation de la poulie de la pompe
d’injection de carburant et réglez la tension de la
courroie, opération 15A-03.
12
Posez les deux vis (M6 x 50) (A1) dans les trous
lisses de la poulie de la pompe d’injection de carburant et dans le support de la pompe.
Serrez les vis de fixation de la poulie d’arbre à cames au couple approprié, voir le manuel d’atelier
« Informations techniques », et retirez l’outil de
blocage de rotation.
13
5
Retirez les mandrins de réglage de l’arbre à cames
et du volant.
Déposez la poulie de tension et le galet intermédiaire.
14
6
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
Retirez la courroie de distribution. Ne pliez pas la
courroie, elle pourrait être endommagée et se prendre dans le moteur. Posez la courroie en cercle sur
son côté, sur une surface plane. Ne l’accrochez
pas.
58
15
Tournez le vilebrequin de deux tours pour vous assurer que rien ne bloque le mouvement.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Carter de distribution et entraînement
16
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01, puis l’écoutille de contrôle.
Poulie de la pompe d’injection
de carburant, remplacement
(15A-05)
17
Outils spéciaux : 885037, 885027, 885029
Posez la vis de fixation dans le trou de réglage du
couvercle d’arbre à cames.
1
Débranchez la batterie.
18
Branchez la batterie.
2
Retirez la vis au-dessus du trou de réglage du couvercle d’arbre à cames. Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de réglage à l’avant de l’arbre à
cames soit en face du trou dans le couvercle. Posez les mandrins de réglage 885037 dans l’arbre à
cames et le volant.
3
Déposez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
4
Desserrez et retirez l’écrou de la poulie de la pompe d’injection de carburant. Desserrez les vis de
fixation de la poulie d’arbre à cames.
5
Retirez la courroie de distribution, opération 15A04.
6
Déposez la poulie à l’aide de l’extracteur de poulie
885027 et des adaptateurs 885029. Veillez à ne pas
perdre la clavette.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
59
Carter de distribution et entraînement
7
13
Vérifiez si la poulie est usée, fissurée ou endommagée. Remplacez-la, le cas échéant.
Serrez la poulie de pompe à 60 Nm et retirez l’outil
de blocage.
8
14
Vérifiez que la clavette est correctement posée
dans l’arbre de la pompe d’injection de carburant.
Retirez les mandrins de réglage de l’arbre à cames
et du volant.
9
15
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
16
Tournez le vilebrequin de deux tours pour vous assurer que rien ne bloque le mouvement.
17
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01, puis l’écoutille de contrôle.
18
Posez la poulie sur l’arbre en plaçant la bonne rainure de clavette en contact avec la clavette. La
poulie comporte deux rainures de clavette et deux
dents marquées « A » and « B ». Sur les moteurs de
type MD22 et MD22L, utilisez la rainure de clavette
située du même côté que la dent marquée « A ».
Sur les moteurs de type TMD22 et TAMD22, utilisez
la rainure de clavette située du même côté que la
dent marquée « B ». Assurez-vous que le repère de
la poulie est orienté vers l’avant du moteur.
Posez la vis de fixation dans le trou de réglage du
couvercle d’arbre à cames.
19
Branchez la batterie.
10
Posez la rondelle élastique et l’écrou de la poulie,
immobilisez la poulie pour qu’elle ne bouge pas et
serrez l’écrou pour enfoncer la poulie dans son emplacement.
11
Vérifiez que la dent portant le bon repère (voir paragraphe 2) est la plus proche de la flèche du carter
de distribution (B3). Posez les deux vis (M6 x 50)
dans les trous lisses de la poulie et dans le support
de la pompe.
12
Posez la courroie de distribution, opération 15A-04.
Retirez la goupille de fixation de la poulie et réglez
la tension de la courroie, opération 15A-03.
60
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Carter de distribution et entraînement
Poulie d’arbre à cames,
remplacement (15A-06)
Outils spéciaux : 885027, 885029, 885037
1
Débranchez la batterie.
2
Retirez la vis au-dessus du trou de réglage du couvercle d’arbre à cames. Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de réglage à l’avant de l’arbre à
cames soit en face du trou dans le couvercle. Posez les mandrins de réglage 885037 dans l’arbre à
cames et le volant.
3
Retirez les vis de fixation de la poulie et déposez la
poulie. Déposez le moyeu de poulie (B1) et la tige
de guidage (B2).
8
Déposez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
4
Vérifiez si la poulie est usée, fissurée ou endommagée. Remplacez-la, le cas échéant.
9
Posez les deux vis (M6 x 50) dans les trous lisses
de la poulie de la pompe d’injection de carburant et
dans le support de la pompe.
5
Vérifiez que la tige de guidage (B2) est en place sur
l’arbre à cames. Posez le moyeu et les vis de fixation, mais ne serrez pas complètement les vis. Si
nécessaire, posez la poulie sur le moyeu, mais ne
serrez pas complètement les vis.
Dévissez les vis retenant la poulie au moyeu.
10
6
Retirez la courroie de distribution, opération 15A04.
7
Posez la courroie de distribution, opération 15A-04.
Retirez la goupille de fixation de la poulie de la pompe d’injection de carburant et réglez la tension de la
courroie, opération 15A-03.
11
Serrez la vis de fixation centrale à 85 Nm et/ou serrez les vis retenant la poulie au moyeu à 22 Nm.
Retirez l’outil de blocage.
12
Retirez les mandrins de réglage de l’arbre à cames
et du volant.
13
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
61
Carter de distribution et entraînement
14
Tournez le vilebrequin de deux tours pour vous assurer que rien ne bloque le mouvement.
Poulie de vilebrequin,
remplacement (15A-07)
Outils spéciaux : 885029, 885027, 885037
15
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01, puis l’écoutille de contrôle.
1
Débranchez la batterie.
16
2
Posez la vis de fixation dans le trou de réglage du
couvercle d’arbre à cames.
Retirez la vis au-dessus du trou de réglage du couvercle d’arbre à cames. Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de réglage à l’avant de l’arbre à
cames soit en face du trou dans le couvercle. Posez les mandrins de réglage 885037 dans l’arbre à
cames et le volant.
17
Branchez la batterie.
3
Déposez le démarreur.
4
Déposez la poulie de vilebrequin, opération 14A-01.
5
Déposez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
6
Retirez la courroie de distribution, opération 15A04.
NOTE ! La poulie de courroie est bloquée à l’extrémité avant du vilebrequin avec du Loctite 648 et ne
peut être déposée qu’avec un extracteur.
7
62
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Carter de distribution et entraînement
12
Insérez l’extrémité fine de l’entretoise dans le vilebrequin (A1). Posez l’outil principal 885027 (B) sur
la poulie en utilisant les vis de fixation et serrez les
vis centrales contre l’entretoise pour déposer la
poulie.
Appliquez un filet de Loctite 648 (A3) tout autour de
l’intérieur du trou de la poulie (A4), à 6,5 mm du
panneau d’extrémité arrière.
8
13
Vérifiez si la poulie est usée, fissurée ou endommagée. Remplacez-la, le cas échéant.
Posez la poulie sur le vilebrequin mais sans aligner
la rainure de clavette.
9
14
Si la poulie est réutilisée, le Loctite 648 usagé doit
être retiré du vilebrequin, de la poulie et de la clavette à l’aide de Loctite 8151, suivant les instructions du fabricant.
Vaporisez du Loctite 648 dans la rainure de clavette
(A2) de la poulie. Vérifiez que la poulie se trouve
contre la projection (A1) du vilebrequin lors de cette
opération. Cela évite que le joint d’huile (A9) ne soit
contaminé par le Loctite.
NOTE ! Une petite quantité de Loctite 648 usagé
est acceptable sur les composants tant qu’elle
n’empêche pas de poser correctement la poulie. Du
Loctite neuf peut coller au Loctite usagé si ce dernier est propre, sec et exempt de produit de nettoyage.
NOTE ! Si une quantité trop importante de Loctite
est vaporisée dans la rainure de clavette, le joint
d’huile (A9) situé derrière la poulie risque d’être
contaminé. Si cela se produit, le joint d’huile doit
être remplacé.
10
15
S’il reste du Loctite usagé sur les composants et si
la poulie ne pas être montée correctement, un usinage supplémentaire des composants avec l’outil
Loctite s’avère nécessaire.
Tournez la poulie à 360° pour vaporiser le Loctite
sur la surface du trou dans la poulie et sur l’extrémité avant du vilebrequin.
16
11
Vérifiez que le trou dans la poulie, la rainure de clavette et l’extrémité avant du vilebrequin sont secs
et exempts de graisse et d’agents de nettoyage et
antirouille.
Alignez la rainure de clavette du vilebrequin avec la
poulie et vaporisez du Loctite 648 avec précaution
dans la rainure de clavette jusqu’à ce que du Loctite
apparaisse nettement et uniformément à l’extrémité
avant de la rainure. Vérifiez que la poulie se trouve
contre la projection du vilebrequin lors de cette opération.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
63
Carter de distribution et entraînement
17
25
Insérez la clavette (A8) dans la rainure de clavette
à une profondeur de 5 mm mesurée à partir de la
plaque d’extrémité avant de la poulie.
Posez la vis dans le trou de réglage du couvercle
d’arbre à cames.
NOTE ! Il est important d’éliminer tout excès de
Loctite de l’extrémité avant du vilebrequin et de la
poulie avant de poser la poulie.
26
Posez le démarreur, opération 23B-01.
27
18
Branchez la batterie.
Posez la poulie d’amortisseur (A5) sur la poulie à
l’aide des quatre vis de fixation (A6). Serrez les vis
de fixation à la main.
19
Posez la vis centrale (A7) et serrez-la à 180 Nm.
20
Serrez les quatre vis de fixation à :
Vis coudée 22 Nm.
Vis à tête bombée à 36 Nm
NOTE ! Le Loctite 648 commence à agir après sept
minutes à 22°C. Il est important de serrer ces vis
de fixation dans cette période de temps.
21
Posez la courroie de distribution, opération 15A-04.
Retirez la goupille de fixation de la poulie de la pompe d’injection de carburant et réglez la tension de la
courroie, opération 15A-03.
22
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
23
Tournez doucement le vilebrequin de deux tours
pour vous assurer que rien ne bloque le mouvement.
24
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01, puis l’écoutille de contrôle.
64
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Carter de distribution et entraînement
Carter de distribution interne,
remplacement (15A-08)
9
Outils spéciaux : 885037, 885027, 885029
1
Débranchez la batterie.
2
Retirez la vis au-dessus du trou de réglage du couvercle d’arbre à cames. Tournez le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de réglage à l’avant de l’arbre à
cames soit en face du trou dans le couvercle. Posez les mandrins de réglage 885037 dans l’arbre à
cames et le volant.
3
Desserrez les vis retenant le carter de distribution à
la culasse, au bloc-cylindres, au support de la pompe d’injection de carburant et à la pompe à huile.
Déposez le carter de distribution (A).
Déposez le démarreur.
10
4
Déposez la poulie de vilebrequin, opération 14A01A.
5
Déposez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
6
Posez les deux vis (M6 x 50) dans les trous lisses
de la poulie de la pompe d’injection de carburant et
dans le support de la pompe.
Retirez la courroie de distribution, opération 15A04.
Vérifiez le carter de distribution pour voir s’il est fissuré ou endommagé, et remplacez-le si nécessaire.
Vérifiez que tous les clips sont correctement installés dans le carter de distribution (B1).
8
11
Déposez la poulie de la pompe d’injection de carburant, opération 15A-05, et la poulie d’arbre à cames,
opération 15A-06.
Vérifiez que les surfaces de contact du carter de
distribution et du moteur sont propres. Posez le carter et serrez-le à l’aide des vis de fixation. Serrez
les vis au couple correspondant à la dimension des
filetages, voir le manuel d’atelier « Informations
techniques ».
7
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
65
Carter de distribution et entraînement
12
Déposez la poulie de la pompe d’injection de carburant, opération 15A-05, et la poulie d’arbre à cames,
opération 15A-06.
13
Si nécessaire, posez la poulie de vilebrequin, opération 14A-01A.
14
Posez la courroie de distribution, opération 15A-04.
Retirez la goupille de fixation de la poulie de la
pompe d’injection de carburant et réglez la tension
de la courroie, opération 15A-03.
15
Retirez les mandrins de réglage de l’arbre à cames
et du volant.
16
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
17
Tournez le vilebrequin de deux tours pour vous assurer que rien ne bloque le mouvement.
18
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01, puis l’écoutille de contrôle.
19
Posez la vis dans le trou de réglage du couvercle
d’arbre à cames.
20
Posez le démarreur, opération 22B-01.
21
Branchez la batterie.
66
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Bloc-cylindres
Généralités
Le bloc-cylindres est en fonte et ses côtés s’étendent en-dessous du vilebrequin pour un soutien optimal. L’alésage de cylindre, usiné dans le bloc, est
spécialement rodé pour minimiser l’usure et la consommation d’huile.
Instructions de remise en état
Bloc-cylindres, remplacement
(16A-01)
1
Vidangez l’huile moteur et le système de refroidissement du moteur.
6
Déposez l’unité de pompe et de filtre à huile, opération 18A-06.
7
2
Déposez la courroie d’entraînement de l’alternateur,
l’alternateur et les supports de fixation, voir 22.
Déposez le filtre à carburant, les injecteurs et la
pompe d’injection de carburant, voir section 19.
8
Déposez la marche arrière.
3
Déposez le démarreur, opération 22B-01.
9
Déposez le volant et le carter de volant.
4
Déposez la poulie de vilebrequin, opération 14A01A.
5
Retirez le bouchon du carter de distribution, la courroie de distribution, les poulies et le carter de courroie de distribution, voir section 15.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
67
Bloc-cylindres
10
20
Déposez l’ensemble de la culasse, opérations 12A07.
11
Déposez la pompe à huile, opération 20A-11.
12
Déposez l’unité filtre / séparateur d’huile.
13
Déposez le carter d’huile, opération 18A-03.
Déposez l’ensemble piston et bielle, opération 13A03.
Posez le support de la pompe d’injection de carburant. Vérifiez que les tiges de guidage (A1) sont
correctement posées. Serrez les vis de montage à
43 Nm.
15
21
Déposez la poulie de vilebrequin, opération 14A-09.
Posez le vilebrequin si nécessaire, le presseétoupe du logement séparé, voir section 14.
14
16
Déposez le support de fixation de la pompe d’injection de carburant (A).
22
Posez l’ensemble piston et bielle, opération 13A-03.
17
23
Retirez les vis de fixation et les rondelles si le gicleur du radiateur n’est pas installé.
Posez le carter d’huile, opération 18A-03.
24
18
Posez l’unité filtre / séparateur d’huile.
Nettoyez soigneusement le bloc-cylindres neuf. Vérifiez que tous les tuyaux d’huile sont propres et
non obstrués. Vérifiez que le bouchon est installé à
l’extrémité arrière du canal de pression.
25
Posez le carter de volant et le volant, voir section
21.
19
Si le gicleur du radiateur n’est pas utilisé, posez les
vis de fixation et les rondelles pour vidanger le trou
d’huile et serrez les vis à 22 Nm.
68
26
Le cas échéant, posez le radiateur d’huile, opération
20A-11.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Bloc-cylindres
27
Posez l’ensemble de la culasse, opération 12A-07.
Bloc-cylindres, inspection
(16A-02)
28
1
Posez le filtre à carburant, les injecteurs et la pompe d’injection de carburant, voir section 19.
Nettoyez les canaux de liquide de refroidissement
et de lubrification.
2
29
Posez l’unité de pompe et de filtre à huile, opération
18A-06.
30
Posez le carter de distribution, les poulies de courroie et la courroie de distribution, voir section 15.
Posez la poulie de vilebrequin, opération 14A-01A.
Réglez la tension de la courroie, opération 15A-01.
31
Retirez les mandrins de réglage et tournez le vilebrequin de deux tours. Vérifiez le réglage de la
pompe d’injection de carburant, opération 17A-03.
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01.
Vérifiez le bloc-cylindres pour voir s’il est fissuré ou
endommagé.
En principe, la surface supérieure du bloc-cylindres
ne peut pas être usinée car cela modifie la hauteur
des pistons au-dessus de la surface du bloc-cylindres. Si des pistons hauts (classe de hauteur 1)
sont installés dans tous les cylindres, il est possible d’usine un maximum de 0,26 mm à partir de la
surface supérieure du bloc-cylindres et d’installer
des pistons bas (classe de hauteur 6). Si le bloc est
usiné, la hauteur des pistons doit être vérifiée pour
s’assurer que les pistons ne dépassent pas la limite
maximum autorisée, sans quoi ils risqueraient de
heurter les soupapes et d’endommager le moteur.
3
32
Posez le démarreur, opération 22B-01.
33
Posez la courroie d’entraînement de l’alternateur,
l’alternateur et les supports de fixation, voir 22.
34
Posez le moteur.
35
Remplissez le système de refroidissement du moteur.
Contrôlez l’alésage de cylindre pour voir s’il est usé
(A) ou endommagé. Le haut, le bas et le centre de
l’alésage de cylindre doivent être contrôlés à la fois
verticalement et horizontalement (B).
36
Remplissez la pompe à huile jusqu’au niveau correct avec de l’huile moteur agréée.
37
Purgez le système d’injection, opération 19A-08.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
69
Bloc-cylindres
Si l’endommagement ou l’usure, dans le diamètre,
des alésages de cylindre dépasse 0,15 mm, l’alésage peut être alésé et rodé de 0,50 mm, surdimension au diamètre, et des pistons surdimensionnés
peuvent être posés. Pour des résultats optimaux,
l’alésage de cylindre doit être rodé avec un angle
total de 30° à 35° à l’aide d’un élément de rodage en
carbure de silicium formant des rayures propres.
Rodez avec un gros grain pour une surface de 1,52,0 mm (micromètre) puis avec un grain plus fin
pour une surface de 0,7-1,4 mm.
2
Un Flex-Hone neuf doit d’abord être utilisé sur un
alésage de cylindre usagé pour supprimer tout matériau libre et les bords tranchants.
3
Lubrifiez légèrement la culasse et le Flex-Hone
avec de l’huile moteur propre.
4
Posez l’outil en haut de l’alésage de cylindre, mais
sans l’enfoncer dans l’alésage tant qu’il n’a pas
commencé à fonctionner.
5
Laisser l’outil fonctionner et déplacez-le de haut en
bas dans l’alésage de cylindre toutes les secondes
pendant 30 à 50 secondes. Tirez l’outil vers le haut
lorsqu’il tourne.
6
Une fois le cylindre alésé en surdimension, un « X »
doit être estampillé par-dessus les classes d’alésage de l’oeillet en fonte, du côté arrière droit du
bloc-cylindres (C).
Si la surface de l’alésage de cylindre est émaillée,
le moteur risque de consommer beaucoup d’huile
tout en usant très peu l’alésage de cylindre.
Alésage de cylindre, rodage
Nettoyez soigneusement l’alésage de cylindre pour
retirer toute la poussière d’usinage en utilisant une
brosse à poils durs et du kérosène.
7
Séchez l’alésage de cylindre et déposez doucement
tous les caches placés pour protéger les composants. Nettoyez soigneusement tous les composants du moteur exposés aux particules d’usinage.
8
Vérifiez que des segments de piston neufs sont installés lorsque le moteur est rassemblé.
(16A-03)
Un outil appelé Flex-Hone permet de régler la surface de l’alésage de cylindre. Cet outil peut être utilisé avec une foreuse électrique à petite vitesse.
Les pistons et les bielles doivent être déposés. Utilisez des caches pour protéger tous les composants du moteur des copeaux formés lors de l’usinage.
NOTE ! Après le rodage, nous vous recommandons
de suivre les instructions suivantes pendant les 5
premières heures de fonctionnement :
•
Ne faites pas tourner le moteur à pleine charge.
•
Ne faites pas tourner le moteur à des régimes
élevés.
•
Ne faites pas tourner le moteur au ralenti pendant trop longtemps.
1
Un 80SC Flex-Hone avec la valeur 3 1/2 peut être
utilisé.
70
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Réglages du moteur
Généralités
Les trous de pose des mandrins de réglage se trouvent dans le volant et le tourillon d’arbre à cames
avant. Lorsque ces trous sont alignés avec les
trous de réglage du carter de volant et du couvercle
d’arbre à cames, le piston du cylindre 1 doit être au
point mort haut de la course de compression.
nures de clavette. La rainure de clavette située du
même côté que le repère de réglage correspondant
doit toujours être utilisée.
Le réglage de la pompe d’injection de carburant doit
toujours être vérifié après que la courroie de distribution a été réglée.
La poulie de pompe d’injection de carburant possède deux repères de réglage (A et B) et deux rai-
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
71
Instructions de remise en état
Réglage du 1er piston au point
mort haut de la course de
compression (17A-01)
Distribution par soupapes,
contrôle/réglage (17A-02)
Outils spéciaux : 885037
Outils spéciaux : 885037
1
Débranchez la batterie et retirez la vis se trouvant
au-dessus du trou de réglage, en haut de l’extrémité
avant du couvercle d’arbre à cames.
2
Tournez le vilebrequin (dans le sens de rotation normal – dans le sens horaire vu de l’avant) jusqu’à ce
que le trou de réglage du tourillon de vilebrequin
avant corresponde au trou du couvercle d’arbre à
cames.
3
Placez le piston du cylindre 1 au point mort haut de
la course de compression, opération 17A-01. Si les
deux mandrins de réglage peuvent être installés, la
distribution par soupapes est correcte. Si seul l’un
des mandrins peut être installé, réglez la distribution par soupapes comme suit :
1
Si nécessaire, retirez le mandrin du volant, tournez
le vilebrequin pour aligner son trou de réglage avec
celui du couvercle d’arbre à cames et posez le
mandrin de réglage sur l’arbre à cames.
2
Déposez le couvercle du carter de distribution, opération 15A-01.
3
Desserrez les vis retenant la poulie d’arbre à cames au moyeu afin que la poulie puisse pivoter sur
le moyeu.
4
Desserrez la vis à tête bombée de la poulie de tension et relâchez la tension sur la courroie de distribution.
5
Tournez le vilebrequin pour aligner le trou de réglage du volant avec le trou du carter de volant ou de
la plaque de base. Posez le mandrin de réglage sur
le volant.
6
Réglez la tension de la courroie, opération 12A-03.
7
Posez les mandrins de réglage dans l’arbre à cames à travers le couvercle d’arbre à cames (A1) et
dans le volant à travers le carter de volant (B1).
72
Serrez les vis de fixation de la poulie d’arbre à cames au couple approprié, voir le manuel d’atelier
« Informations techniques ».
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Réglages du moteur
8
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
Avance à l’injection, contrôle/
réglage (17A-03)
9
Outils spéciaux : 884955, 885139 (TMD22P,
TAMD22), 885037
Retirez les mandrins de réglage et tournez le moteur de deux tours pour vous assurer que rien ne
bloque le mouvement.
10
Posez le bouchon du carter de distribution, opération 12A-01 et posez la vis dans le trou de réglage
du couvercle d’arbre à cames.
1
Placez le piston du cylindre 1 au point mort haut de
la course de compression, opération 17A-01. Déposez les mandrins de réglage.
2
11
Branchez la batterie.
Retirez le bouchon et la rondelle au centre de la plaque arrière de la pompe d’injection de carburant et
posez la jauge. Réglez la jauge de sorte qu’elle affiche environ 3,0 mm. Vérifiez qu’il y a suffisamment
de jeu entre la jauge et le tuyau de remplissage
d’huile pour permettre un mouvement radial de la
pompe.
3
Tournez lentement le vilebrequin (dans le sens antihoraire vu de l’avant du moteur) jusqu’à ce que la
jauge indique que l’élément de pompe est en bas de
la course. Mettez la jauge à zéro.
4
Tournez lentement le vilebrequin dans le sens horaire jusqu’à ce que le mandrin de réglage pénètre
dans le trou de réglage du volant. Dans cette position, la jauge doit indiquer la hauteur de levage correcte pour l’élément de pompe, voir le manuel d’atelier « Informations techniques ».
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
73
Réglages du moteur
5
Si le relevé est supérieur ou inférieur de plus de
0,05 mm au réglage correct, débranchez les conduits de refoulement de carburant de la pompe. Utilisez une clé pour que les bornes de sortie de la
pompe à carburant ne bougent pas quand les conduits de refoulement sont retirés ou posés. Retirez
les écrous de la collerette de la pompe et les vis de
fixation du support arrière.
Si la valeur indiquée est trop faible, tournez la
pompe dans le sens horaire vu de l’arrière jusqu’à
ce que la valeur correcte soit atteinte, puis serrez
les écrous de la collerette et les vis du support.
Si la valeur indiquée est trop élevée, tournez la
pompe dans le sens antihoraire vu de l’arrière jusqu’à ce que la valeur correcte soit atteinte, puis
tournez dans l’autre sens pour revenir à la bonne
position. Serrez les écrous de la collerette et les vis
du support.
Retirez les mandrins de réglage du volant et tournez le vilebrequin dans le sens antihoraire d’environ
45°. Vérifiez que la jauge indique toujours zéro et
contrôlez de nouveau le réglage. Quand le réglage
est correct, branchez les conduits de refoulement
de carburant.
6
Retirez la jauge et l’adaptateur, et reposez le bouchon et la rondelle. Serrez à 10 Nm.
7
Retirez le mandrin de réglage du volant et posez la
vis de réglage dans le couvercle d’arbre à cames.
8
Branchez la batterie.
74
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de lubrification
Généralités
La pompe à huile est située vers l’avant du vilebrequin. Le rotor intérieur de la pompe est entraîné par
une clavette dans le vilebrequin. La pompe a un rotor intérieur et un rotor extérieur, décentrés l’un par
rapport à l’autre. Le rotor intérieur a dix dents qui
s’engrènent avec les onze dents du rotor extérieur.
Lorsque la pompe tourne, l’espace entre les dents
engrenées augmente, faisant le vide, ou diminue,
faisant monter la pression.
De la pompe, l’huile traverse un filtre fixé sur le logement de la pompe. Après le filtre, l’huile passe
dans le canal de pression foré dans le bloc-cylindres, en longueur.
L’huile lubrifiante du carter d’huile est acheminée
par un tamis à huile et une conduite vers un passage dans le bloc-cylindres, puis vers le côté aspiration de la pompe.
L’huile passe (par le canaux du bloc-cylindres et
par le bloc-cylindres) du la partie arrière du bloc-cylindres au canal de pression dans la culasse. Du
canal de pression dans la culasse, l’huile passe à
chacun des tourillons de l’arbre à cames. Les soupapes et les poussoirs de soupapes sont lubrifiés
par pulvérisation et par barbotage.
Une soupape de décharge (montée dans le logement de la pompe) s’ouvre si la pression est trop
élevée. Ceci permet le retour d’une certaine quantité d’huile du côté de sortie vers le côté aspiration
de la pompe.
Du canal de pression, l’huile passe par les paliers
principaux du vilebrequin et traverse les canaux du
vilebrequin jusqu’aux têtes de bielle. Les pistons et
les alésages de cylindre sont lubrifiés par pulvérisation et par barbotage.
1. Pompe à huile
4. Filtre à huile
2. Soupape de décharge
5. Vilebrequin
3. Radiateur d’huile
6. Arbre à cames
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
75
Système de lubrification
Instructions de remise en état
Filtre à huile, remplacement
(18A-01)
7
1
8
Placez un récipient sous le filtre pour récupérer tout
liquide renversé.
Démarrez le moteur et contrôlez l’étanchéité du filtre. Vérifiez le niveau d’huile sur la jauge d’huile
une fois que le moteur est refroidi. Ajoutez de l’huile
dans le carter d’huile si nécessaire.
Vérifiez que le carter d’huile contient de l’huile lubrifiante.
2
NOTE ! Le porte-filtre comporte une soupape et une
conduite spéciale empêchant le filtre d’être vidé
d’huile. Vérifiez que le type de porte-filtre utilisé est
correct.
Déposez le porte-filtre au moyen d’une clé à sangle
ou autre outil similaire. Vérifiez que l’adaptateur
(A1) demeure dans le couvercle de filtre et jetez le
porte-filtre.
Adaptateur du filtre à huile,
remplacement (18A-02)
1
3
Nettoyez le couvercle de filtre.
Placez un récipient sous le filtre pour récupérer tout
liquide renversé.
4
2
Remplissez le réservoir neuf d’huile moteur neuve.
Laissez à l’huile le temps de remplir le porte-filtre à
travers la cartouche filtrante.
Déposez le filtre à huile, opération 18A-01.
Posez la conduite vers le radiateur d’huile si nécessaire.
5
Lubrifiez le dessus du joint d’étanchéité du portefiltre avec de l’huile moteur neuve.
6
Posez le porte-filtre neuf. Serrez-le à la main seulement. N’utilisez pas de clé à sangle.
76
3
4
Retirez les vis de fixation et déposez l’adaptateur
du filtre à huile de la pompe à huile. Jetez le joint
d’étanchéité.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de lubrification
5
Carter d’huile, remplacement
(18A-03)
1
Vidangez l’huile. Retirez la jauge d’huile. Débranchez le tuyau de retour de ventilation de carter.
2
Posez un support sous le carter d’huile, si nécessaire. Retirez les vis fixant le carter d’huile contre
le bloc-cylindres. Descendez le carter d’huile et déposez le joint d’étanchéité.
Nettoyez les surfaces d’étanchéité de l’adaptateur
du filtre à huile et de la pompe à huile.
3
Si un radiateur d’huile est utilisé, vérifiez qu’un bouchon est posé dans l’adaptateur du filtre à huile
(B1).
Nettoyez le carter d’huile avec du kérosène neuf.
Vérifiez qu’il n’y reste pas de traces de kérosène.
Nettoyez les surfaces de flasque sur le carter
d’huile et le bloc-cylindres.
6
Posez l’adaptateur du filtre à huile sur la pompe à
huile avec un joint d’étanchéité neuf. Serrez les vis
de fixation à 22 Nm.
4
Si les chapeaux du palier principal avant ou arrière
ont été déposés, appliquez un produit d’étanchéité
selon les instructions au point 14 de l’opération
14A-08.
7
Branchez sur le tuyau du radiateur d’huile et / ou
sur la conduite du turbocompresseur, si nécessaire.
8
Posez un filtre à huile neuf, opération 18A-01.
5
Posez un joint d’étanchéité de carter d’huile neuf
sur le carter d’huile ou sur le bloc-cylindres. Si
vous utilisez un joint d’étanchéité en deux pièces,
appliquez le produit d’étanchéité sur les moitiés de
joint et prenez soin d’appliquer correctement les
deux moitiés l’une sur l’autre. Poser le carter
d’huile. Assurez-vous qu’il est en position correctement au moyen d’une vis de fixation de chaque
côté. Posez les autres vis et serrez toutes les vis à
22 Nm. Posez le bouchon de vidange et sa rondelle, si nécessaire, et serrez le bouchon à 43 Nm.
6
Posez la jauge d’huile. Branchez le tuyau de retour
de ventilation de carter.
7
Remplissez le carter d’huile jusqu’au niveau
« MAX » de la jauge d’huile avec une huile moteur
agréée.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
77
Système de lubrification
Tamis à huile et conduite d’aspiration, remplacement
(18A-04)
Tamis à huile et conduite d’aspiration, inspection (18A-05)
Le tamis à huile est intégré dans la conduite d’aspiration. Il n’a pas besoin de service régulier. Cependant, nettoyez le tamis à huile quand il est démonté.
1
1
2
Déposez le carter d’huile, opération 18A-03.
Assurez-vous de l’absence de fissures et autres
dommages sur le tuyau, le tamis et les joints soudés. Vérifiez que le support de fixation est bien serré.
2
Déposez la vis fixant le support au chapeau du palier principal.
Nettoyez l’unité avec du kérosène. Vérifiez qu’il n’y
reste pas de traces de kérosène.
3
Si un composant endommagé ne peut pas être ressoudé correctement, remplacez l’unité tout entière.
3
Retirez les vis de la bride de la conduite d’aspiration et déposez la conduite et le tamis. Retirez le
joint torique (A1). Nettoyez la surface du flasque
sur le bloc-cylindres et la conduite d’aspiration.
4
Posez le support de la conduite d’aspiration sur le
chapeau du palier principal approprié, sans serrer.
Posez la conduite d’aspiration sur la pompe à huile
avec un joint torique neuf. Serrez les vis. Serrez les
vis de fixation du support de conduite d’aspiration.
Vérifiez que la conduite n’est soumise à aucune
tension.
5
Posez le carter d’huile, opération 18A-03 et remplissez-le jusqu’au niveau « MAX » de la jauge d’huile
avec de l’huile moteur agréée.
78
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de lubrification
Pompe à huile, remplacement
(18A-06)
11
Outils spéciaux : 885032, 885037
1
Débranchez la batterie.
2
Retirez la vis du trou de réglage, en haut de l’extrémité avant du couvercle d’arbre à cames. Tournez
le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de réglage à
l’avant du tourillon avant de l’arbre à cames soit en
face du trou dans le couvercle.
Posez les mandrins de réglage dans l’arbre à cames et le volant, voir section 17.
Assurez-vous de la propreté des surfaces de contact de la pompe à huile, du bloc-cylindres et du
chapeau du palier principal. Vérifiez que les deux
tiges de guidage (A1) sont en positions et posez un
joint d’étanchéité neuf (A2).
4
12
3
Déposez la courroie d’entraînement de l’alternateur,
opération 22A-03 et déposez la poulie de pompe à
eau.
5
Déposez la poulie de vilebrequin, opération 14A01A.
6
Déposez le couvercle du carter de distribution, opération 15A-01.
7
Déposez la courroie de distribution, les poulies et le
carter de distribution, voir section 15.
8
Vérifiez que la clavette arrière est en position et
que la partie conique de la clavette est tournée vers
l’avant (B). Si la clavette avant est encore en position, retirez-la du vilebrequin.
Déposez la clavette avant du vilebrequin.
9
Retirez les vis de fixation de la pompe à huile, par
étapes et uniformément et dans l’ordre inverse de
celui de l’illustration D.
10
Retirez la pompe à huile (A).
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
79
Système de lubrification
13
16
Posez le presse-étoupe avant dans la pompe, si nécessaire. Voir opération 14A-02.
17
Posez une clavette avant neuve sur le vilebrequin.
18
Posez le carter de distribution, opération 15A-08.
19
Déposez la courroie de distribution et les poulies,
voir section 15.
Nettoyez le vilebrequin et la douille de protection
885032-3 et lubrifiez-les légèrement avec de l’huile
moteur neuve. Posez la douille de protection (C1)
sur le vilebrequin.
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection de carburant, opérations 17A-03.
20
Posez le couvercle du carter de distribution, opération 15A-01.
14
Tournez le rotor de la pompe à huile jusqu’à ce que
la rainure de clavette du rotor intérieur corresponde
à la clavette du vilebrequin. Si le presse-étoupe est
installé sur l’avant de la pompe, lubrifiez-le légèrement avec de l’huile moteur neuve. Placez soigneusement la pompe en position. La rainure de clavette
doit se trouver au-dessus de la clavette et la tige de
guidage doit être insérée dans le logement de
pompe. Déposez le manchon protecteur.
21
Posez la poulie de vilebrequin, opération 14A-01A.
22
Posez la poulie de la pompe à eau et la courroie
d’entraînement de l’alternateur, opération 22A-03.
23
15
Vérifiez que les mandrins de réglage ont été déposés. Posez la vis dans le trou de réglage en haut de
l’extrémité avant du couvercle d’arbre à cames
24
Branchez la batterie.
25
Assurez-vous que le moteur ne peut pas démarrer.
Tournez le démarreur jusqu’à ce que l’indicateur de
pression d’huile réagisse ou que le témoin d’avertissement de pression d’huile s’éteigne.
Posez les vis de fixation de la pompe. Appliquez un
produit d’étanchéité approprié sur la vis de fixation
passant dans le palier principal (D1). Le produit
d’étanchéité est déjà appliqué sur les vis de fixation
neuves. Posez les vis de fixation, par étapes et uniformément en appliquant les couples de serrage
corrects. Voir le guide d’atelier « Informations Techniques ». Suivez l’ordre de l’illustration D.
80
26
Démarrez le moteur et contrôlez l’étanchéité.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de lubrification
Pompe à huile, inspection
(18A-07)
Si les rotors sont endommagés au point d’affecter la
capacité de la pompe à huile, la pompe à huile tout
entière doit être remplacée.
5
Vérifiez le jeu axial du rotor au moyen d’une règle et
d’une jauge d’épaisseur (C). Pour les tailles et les jeux,
voir le guide d’atelier « Informations Techniques ».
6
1
Retirez les vis et retirez le plateau arrière de la
pompe à huile.
2
Retirez les rotors et vérifiez soigneusement tous
les composants. Assurez-vous de l’absence de fissures et autres dommages.
3
Si la bague d’étanchéité a besoin d’être remplacée,
retirez les rotors et appuyez sur la bague
d’étanchéité pour la faire sortir du logement. Il est
plus facile de poser le moteur pendant que la bague
d’étanchéité est déposée. La bague d’étanchéité
peut être posée sur la pompe une fois que celle-ci
est installée. Voir opération 14A-02.
Posez les rotors dans le logement de la pompe et
vérifiez le jeu du rotor extérieur dans le logement
(A).
Si nécessaire, la bague d’étanchéité peut être posée sur la pompe démontée. Assurez-vous que la
lèvre d’étanchéité est tournée vers la pompe et que
la bague d’étanchéité est insérée dans la pompe
bien à plat. Utilisez un adaptateur approprié. Appuyez sur la bague d’étanchéité pour la faire entrer
dans la pompe. La face avant de la bague doit finalement se trouver à 0,5 mm en-dessous de la surface du logement.
7
4
Vérifiez le jeu du rotor intérieur par rapport au rotor
extérieur (B).
Lubrifiez légèrement les rotors avec de l’huile moteur neuve et posez-les dans la pompe. Le rotor intérieur comprend une languette à une extrémité.
Celle-ci doit être tournée vers le logement de la bague d’étanchéité. Posez la plaque de base en éloignant le mot « TOP » du bord droit du logement de
la pompe (D). Posez le vis de la plaque de base et
serrez-les à 4 Nm.
81
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de lubrification
Soupape de décharge,
remplacement (18A-08)
La soupape de décharge est installée sur le côté
gauche de la pompe. Elle se remplace comme une
unité séparée. La pression ne peut être réglée qu’en
installant des composants neufs.
6
Posez le piston dans le manchon, l’extrémité ouverte du piston étant tournée vers l’intérieur. Posez le
ressort sur la languette au bout du piston. Posez le
bouchon de l’extrémité, le bout monté sur ressort
s’insérant dans l’échancrure du bouchon.
7
Appuyez sur le bouchon de l’extrémité pour l’enfoncer. Passer la goupille fendue par le trou supérieur
du logement jusque dans le trou inférieur. Ecartez
les branches de la goupille fendue.
1
Soupape de décharge, inspection (18A-09)
1
Assurez-vous de l’absence d’usure et autres dommages sur le ressort. Si possible, vérifiez quelle est
la pression nécessaire pour comprimer le ressort
jusqu’à sa longueur d’installation.
Repliez l’une vers l’autre les pattes de la goupille
fendue (A1). Appuyez sur le bouchon de l’extrémité
(A4) et retirez la goupille fendue du logement de
pompe.
2
Assurez-vous de l’absence d’usure et autres dommages sur le piston et vérifiez qu’il joue librement
dans la douille du logement.
2
Délestez le bouchon. Si possible, retirez le bouchon
et le ressort (A3). Si le bouchon reste coincé, tapotez-le avec précaution pour le repousser légèrement
vers l’intérieur, afin que la tension du ressort le force à sortir. S’il est toujours coincé, percez un petit
trou au centre du bouchon et utilisez une vis autotaraudeuse pour le faire sortir.
3
Assurez-vous de l’absence d’usure et autres dommages sur le logement et le bouchon d’extrémité.
4
Remplacez les joint endommagés ou usés.
3
Déposez le ressort et le piston (A2). Vous pouvez
utiliser un petit aimant pour sortir le piston.
4
Reposez la goupille fendue, le joint torique (A5) et
le bouchon de l’extrémité (s’il est percé d’un trou).
5
Assurez-vous de la propreté de tous les composants et lubrifiez-les avec de l’huile moteur neuve.
Posez un joint torique neuf sur le bouchon de l’extrémité.
82
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système d’alimentation
Généralités
Tous les moteurs sont équipés d’une pompe d’injection de carburant Bosch. Le régulateur de régime de
moteur de ces pompes est mécanique.
Les injecteurs sont alimentés en carburant haute
pression par la pompe à carburant haute pression.
Ils injectent le carburant dans la chambre de combustion sous forme de jet finement vaporisé. La
pression de fonctionnement de l’injecteur se règle
en remplaçant les cales au-dessus du ressort.
Seul le personnel ayant reçu la formation appropriée
est autorisé à vérifier et à régler le dispositif d’injection de carburant.
La pompe d’alimentation est une pompe à diaphragme à entraînement mécanique. Elle est montée sur le côté droit du couvercle d’arbre à cames.
Elle est entraînée par une came décentrée sur l’arbre à cames. La pompe comporte une poignée pour
le pompage manuel.
Aucune impureté ne doit pénétrer dans le système
d’alimentation. Avant de desserrer un connecteur,
nettoyer à fond tout autour. Après avoir desserré un
composant, posez des protections appropriées sur
toutes les connexions ouvertes.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
83
Système d’injection
Instructions de remise en état
Filtre à huile, remplacement
(19A-01)
2
1
Déposez le filtre (B) au moyen d’une clé à sangle
ou autre outil similaire.
3
Nettoyez soigneusement l’extérieur du filtre à carburant. Desserrez de deux ou trois tours la vis de
purge (A1) placée au-dessus du filtre. Desserrez le
dispositif de vidange (A2) au fond du porte-filtre et
vidangez le carburant dans un récipient approprié.
Vérifiez que l’adaptateur fileté (B1) est bien assuré
dans le couvercle de filtre et que l’intérieur du couvercle est propre.
4
Lubrifiez légèrement le joint d’étanchéité supérieur
du porte-filtre neuf avec du carburant propre. Posez
le porte-filtre neuf sur le couvercle de filtre. Serrez
uniquement à la main.
5
Purgez l’air du filtre à carburant, voir opération 19A10.
NOTE ! Il est extrêmement important d’utiliser uniquement les porte-filtre Volvo Penta d’origine. L’utilisation d’un type de porte-filtre incorrect peut endommager la pompe d’injection de carburant.
84
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système d’injection
Injecteurs, recherche de
pannes
Un injecteur défectueux peut causer des ratés.
Pour détecteur quel l’injecteur défectueux, faites
tourner le moteur au ralenti accéléré. Desserrez et
resserrez l’écrou de connecteur de la conduit de refoulement de chaque injecteur. Le desserrage de
l’écrou de connecteur pour l’injecteur défectueux
aura peu ou pas d’effet sur le régime moteur (tr/
mn).
AVERTISSEMENT ! Faites attention à ne pas
laisser de carburant gicler sur votre peau.
Injecteurs, remplacement
(19A-02)
1
4
Assurez-vous de l’absence d’usure et autres dommages sur le support et remplacez-le si nécessaire.
Reposez le joint d’étanchéité de l’injecteur.
5
Vérifiez que la bague de guidage de l’injecteur (C5)
est en position dans la culasse et posez l’injecteur
et le joint d’étanchéité neufs. Vérifiez que l’injecteur
n’est pas tordu. Posez le support et l’entretoise, les
bras du support étant à angle droit sur la protubérance de l’injecteur. Serrez les vis de montage du
support à 43 Nm.
6
Posez les conduits d’alimentation en carburant et
serrez les écrous de connecteur à 18 Nm. Retenez
la sortie de pompe avec une clé pour que le joint ne
bouge pas quand le connecteur est serré. Posez les
colliers de tuyau si nécessaire.
Déposez le conduit de récupération de carburant
7
Posez le conduit de récupération de carburant.
2
Retirez les écrous de connecteur des conduits de
refoulement des injecteurs et de la pompe d’injection de carburant. Retenez la sortie de pompe avec
une clé pour que le joint ne bouge pas quand le connecteur est desserré. Ne pliez pas le tuyau. Remplacez les colliers de tuyau si nécessaire.
8
Démarrez le moteur et vérifiez l’absence de fuites
d’air et de carburant.
3
Desserrez les vis de fixation maintenant les supports d’injecteur. L’entretoise (C2) doit avoir une
longueur 31,5 mm ou 7 mm, selon de le type d’injecteur utilisé. Dans le cas d’une entretoise courte,
soulevez le ressort une fois que la vis de fixation
est enlevée. Ceci empêche les filetages des vis de
fixation d’entrer dans le trou du ressort inférieur.
Retirez le support (C1) et la rondelle entretoise. Enlevez l’injecteur (C3) et le joint d’étanchéité (C4).
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
85
Système d’injection
Pompe d’alimentation,
remplacement (19A-03)
6
Déposez les conduits de carburant de la pompe
d’alimentation.
Desserrez la vis de purge dans le couvercle du filtre à carburant. Utiliser la manette de la pompe
d’alimentation pour éliminer par pompage manuel
tout l’air présent entre la bille d’alimentation et le filtre à carburant. Pompez avec la manette jusqu’à ce
qu’il ne reste plus d’air dans le carburant sortant de
la vis de purge. Serrez la vis de purge.
2
7
Retirez la vis du trou de réglage, en haut de l’extrémité avant du couvercle d’arbre à cames. Tournez
le vilebrequin jusqu’à ce que le trou de réglage à
l’avant du tourillon avant de l’arbre à cames soit en
face du trou dans le couvercle. Dans cette position,
le point culminant de la came d’entraînement décentrée est le plus loin possible de la manette de la
pompe.
Démarrez le moteur et vérifiez l’absence de fuites
d’air et de carburant.
1
3
Retirez les vis de fixation et retirez la pompe d’alimentation (A).
4
Nettoyez les surface d’étanchéité de la pompe d’alimentation et du couvercle d’arbre à cames. Posez
la pompe avec un joint d’étanchéité neuf. Posez les
vis de fixation et serrez par étapes et uniformément
à 22 Nm.
5
Branchez les conduits à carburant.
86
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système d’injection
Pompe d’alimentation, remise
en état (19A-04)
1
5
Les soupapes (B4) sont calées dans le boîtier. Elles
peuvent être retirées au moyen d’un petit pied-debiche approprié. Une partie du métal aplati doit être
enlevé avant que les soupapes puissent être retirées.
Nettoyez l’extérieur de la pompe d’alimentation.
6
2
Tracez une marque en travers des flasques sur les
deux moitiés de la pompe pour garantir un réassemblage correct.
3
Pour débrancher le bras de commande : Maintenez
le culbuteur (B12) avec un étau et frappez le logement de la pompe avec un marteau à face douce
pour libérez les deux supports (B11). Veillez à ne
pas endommager la surface de contact du boîtier de
la pompe. Retirez le bras de culbuteur, le tourillon
(B10), le bras de commande et le ressort de rappel.
Contrôlez l’usure et l’endommagement des composants.
7
Nettoyez à fond le boîtier de soupapes. Posez des
rondelles de siège neuves (B3) et faites glisser les
soupapes neuves (B4) en position. Comme les soupapes sont semblables, et comme l’une d’elles est
posée en sens contraire aux autres, il est possible
de poser les soupapes à l’envers. Pour avoir la certitude de poser correctement les soupapes, suivez
l’illustration B. Une fois les soupapes correctement
installées, aplatissez le bord du boîtier de soupapes
en six endroits équidistants. Ceci maintiendra les
soupapes en position.
8
Posez le bras de culbuteur (B12), le tourillon (B10)
et la bielle (B9) dans la partie inférieure de la pompe
d’alimentation. Posez le ressort de rappel. Vérifiez
que les extrémités du ressort sont dans la bonne
position.
9
Retirez le capuchon de la pompe d’alimentation (B1)
et le tamis métallique (B2). Retirez les vis et séparez les deux moitiés de la pompe.
Posez deux supports neufs (19A.04/B11) dans les
rainures du boîtier jusqu’au verrouillage du tourillon.
Utilisez un marteau léger et un adaptateur approprié. Aplatissez les bouts ouverts de la rainure pour
maintenir les supports en place.
10
4
Tournez le diaphragme (B5) de 90° pour retirer la
bielle de diaphragme du bras de commande (B9).
Retirez le diaphragme. Retirez le joint d’arbre (B7),
la rondelle élastique de siège (B8) et le ressort
(B13) de la bielle. Le diaphragme et la bielle sont
remplacés d’une pièce. Aucune opération de service n’est possible pour le diaphragme.
Posez le ressort diaphragme (19A.04/B13) en position correcte sous le diaphragme (19A.04/B5). Posez la rondelle de siège de soupape (19A.04/B8) et
un joint d’arbre neuf (19A.04/B7) sur la bielle. Vérifiez que le petit diamètre en haut du joint touche la
section ronde de la bielle.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
87
Système d’injection
11
Posez le diaphragme en position correcte au-dessus de la moitié inférieure de la pompe. L’ailette de
la bielle doit pointer vers le haut, vers la fente dans
le bras de commande. Assurez-vous que la petite
protubérance au bord du diaphragme (19A.04/C1)
forme un angle de 90° avec la protubérance similaire se trouvant sur le logement de la pompe (19A.04/
C2). Appuyez doucement sur le diaphragme pour
l’abaisser jusqu’à ce que le cran de la bielle rencontre la fente du bras de commande. Tournez le
diaphragme de 90° pour faire coïncider la protubérance au bord du diaphragme avec la protubérance
sur le logement de la pompe. Ainsi, vous aurez la
certitude que la bielle entrera dans la fente du bras
de commande et y restera.
12
Pression de carburant,
contrôle (19A-05)
Une fuite de carburant par le trou du logement de
pompe (19A.04/C3) signifie que le diaphragme est
endommagé. Une fuite d’huile signifie que le joint
est endommagé.
1
Débranchez le conduit de sortie de carburant au niveau de la pompe d’alimentation. Branchez un manomètre 0-70 kPa sur l’extérieur de la pompe. Desserrez le raccord et utilisez la manette de pompage
à la main pour éliminer tout l’air présent dans le
conduit. Serrez le raccord quand le carburant qui
sort du conduit ne contient plus d’air. Vérifiez qu’il
n’y a pas de fuites aux raccords entre la pompe et
le manomètre.
2
Tournez le démarreur pendant 10 secondes. Relevez la pression maximale affichée par le manomètre. La pompe doit être réparée ou remplacée si la
pression affichée est inférieure à 75% de la pression statique permise à la production. Voir manuel
d’atelier « Informations Techniques ». Une fois le
moteur arrêté, relevez le temps que met la pression
à baisser de moitié. Si cela prend moins de 30 secondes, la pompe doit être réparée ou remplacée.
3
Poussez le bras de culbuteur vers le haut dans le
diaphragme jusqu’à ce que le diaphragme se trouve
au niveau du flasque du logement de la pompe. Posez la moitié supérieure du logement de pompe
dans la position correcte, en vous repérant sur les
marques que vous y avez tracées. Sans relâcher la
pression sur le bras de culbuteur, posez les rondelles élastiques et les vis. Relâchez la pression sur
le bras de culbuteur et serrez les vis régulièrement.
Une fois la pose terminée, le bord du diaphragme
devrait être de niveau avec le bord du logement de
pompe.
Débranchez le manomètre et branchez le conduit de
sortie à la pompe d’alimentation. Desserrez la vis
de purge sur le couvercle du filtre à carburant et utilisez la pompe manuelle jusqu’à ce que le carburant
qui sort de la vis de purge ne contienne plus d’air.
Serrez la vis de purge.
13
Posez le tamis métallique (19A.04/B2) et le capuchon (19A.04/B1) en veillant à placer correctement
le joint en caoutchouc (19A.04/B14). Posez la vis
du capuchon et la rondelle d’étanchéité et serrez la
vis.
88
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système d’injection
Pompe d’injection de carburant, remplacement (19A-06)
7
Outils spéciaux : 885027, 885029, 885037
1
Débranchez la batterie.
2
Mettez le piston du cylindre 1 au point mort haut de
la course de compression, opération 17A-01. Posez
les mandrins de réglage 885037.
3
Retirez le bouchon du carter de distribution, la courroie de distribution et la poulie de la pompe d’injection de carburant, voir section 15.
Retirez les contre-écrous et déposez la pompe (B).
Ne laissez pas la clavette tomber du demi-arbre.
4
Débranchez le régulateur de régime de moteur de la
pompe d’injection de carburant, et, si nécessaire, la
commande d’arrêt. Débranchez le câble du solénoïde d’arrêt sur la pompe. Faites des repères
appropriés sur les câbles pour le rebrancher plus
facilement.
5
Débranchez de la pompe tous les conduits nécessaires. Utilisez une clé en guise d’outil d’immobilisation sur le côté sortie de la pompe (A) pour que le
joint ne bouge pas quand les écrous des conduits
de refoulement sont desserrés.
NOTE ! Si vous installez un pompe neuve ou réparée, l’arbre de la pompe doit être placé dans la position correcte par rapport au moteur, c’est-à-dire que
le cylindre 1 doit être au point mort haut de la course de compression. Pour cela, retirez d’abord l’entretoise en forme de flèche (C1) de son emplacement sous la vis de fixation qui se trouve sous le
côté avant gauche de la pompe. Fixez provisoirement l’entretoise à la pompe avec un fil de fer. Vous
pouvez poser la pompe et régler la tension de la
courroie pendant que la pompe se trouve dans cet
état, mais ne tournez pas l’arbre de la pompe ni
le vilebrequin tant que l’entretoise n’est pas à sa
place sous la vis de fixation.
8
Vérifiez que les mandrins de réglage sont posés sur
l’arbre à cames et le volant.
6
Retirez les vis maintenant le support à l’arrière de
la pompe contre le support de fixation.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
89
Système d’injection
9
13
Vérifiez que la clavette est correctement posée sur
l’arbre de la pompe. Posez la pompe d’injection de
carburant en serrant suffisamment les contreécrous pour maintenir la pompe en place, mais pas
trop pour qu’ils n’empêchent pas le mouvement radial dans le logement. Posez les vis maintenant le
support contre l’arrière de la pompe. Serrez-les à la
main.
Vérifiez que les mandrins de réglage sont retirés.
14
Posez le couvercle du carter de distribution, opération 15A-01.
15
10
Posez la poulie sur l’arbre en insérant la clavette
dans la bonne rainure, voir opération 15A-05. Serrez l’écrou de façon à presser la poulie vers le haut
sur l’arbre. Ne serrez pas encore définitivement
l’écrou.
Posez les conduits de basse pression. Certaines
pompes ont une vis banjo marquée « OUT ». Celleci doit être posée au raccord du conduit de retour
de carburant sur le réservoir.
16
11
Si l’arbre de la pompe est au point mort haut (voir la
« Note ! » ci-dessus) : Vérifiez que la dent portant le
repère correct fait face à la flèche sur le couvercle
du carter de distribution et posez la courroie de distribution, voir opération 15A-04. Vérifiez la position
des tourillons dans l’encoche de la collerette de
montage de la pompe. Vérifiez que la pompe d’injection de carburant peut tourner dans le sens horaire à partir de l’arrière quand vous réglez la tension de la courroie. Si l’espace ne suffit pas pour
permettre ce mouvement, changez la position de la
courroie sur la poulie. Réglez la tension de la courroie de distribution, opération 15A-03. Vérifiez que
les tourillons ne sont pas au bout de la rainure dans
la collerette de montage et serrez les contreécrous. Retirez la vis de fixation sur le côté de la
pompe et posez l’entretoise sous la vis.
Serrez la vis de montage à 12 Nm. Serrez l’écrou
de la poulie de pompe à 60 Nm. Vérifiez le réglage
de la pompe d’injection de carburant, opérations
17A-03.
Si l’arbre de la pompe n’est pas bien fixé : Vérifiez
que la dent portant le repère correct fait face à la
flèche sur le couvercle du carter de distribution et
posez les mandrins de réglage à travers les trous
lisses de la poulie de pompe. Posez la courroie de
distribution, voir opération 15A-04, et retirez les
mandrins de réglage. Réglez la tension de la courroie, opération 15A-03. Serrez l’écrou de la poulie
de pompe à 60 Nm. Adaptez le réglage de la pompe, opération 17A-03. Serrez les écrous à embase
de la pompe.
Branchez le tuyau de refoulement sur la pompe. Utilisez une clé pour que les bornes de sortie de la
pompe à carburant ne bougent pas quand vous
branchez les conduits de refoulement. Les branchements sur la pompe sont représentés dans l’illustration A. Ne serrez pas le connecteur aux injecteurs
tant que le système n’a pas été purgé.
17
Branchez le régulateur du régime de moteur sur la
pompe à carburant et branchez la commande d’arrêt si nécessaire. Branchez le câble du solénoïde
d’arrêt sur la pompe. Branchez la batterie.
18
Purgez le système d’injection, opération 19A-08.
12
Serrez les vis maintenant le support à l’arrière de la
pompe contre le support de fixation.
90
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système d’injection
19
Ralenti, réglage (19A-07)
Démarrez le moteur et assurez-vous de l’absence
de fuites. Vérifiez que la vitesse de ralenti est correcte, opération 19A-07.
1
20
Si vous avez posé une pompe d’injection de carburant neuve, vérifiez la vitesse de ralenti maximum,
opération 19A-07.
Tournez le moteur jusqu’à température de service
normale et vérifiez la vitesse de ralenti. Si nécessaire, un réglage peut être fait au moyen de la vis
de réglage intérieure (B1). Desserrez le contreécrou. Tournez la vis dans le sens horaire pour
augmenter le régime de moteur (tr/mn), dans le
sens antihoraire pour la diminuer. Serrez le contreécrou une fois que le régime de moteur (tr/mn) est
correct.
2
Vérifiez la vitesse de ralenti maximum pendant que
le moteur est la température de service. La vitesse
de ralenti maximum est relevée dans la dernière
section du code de réglage de la pompe d’injection
de carburant. Vous trouverez le code de réglage sur
la plaque de type située sur le côté de la pompe
d’injection de carburant. Un exemple de code de réglage typique : 2643H000CE/1/3200. Dans cet
exemple, la vitesse de ralenti maximum est de 3200
tr/mn. Si nécessaire, vous pouvez régler cette vitesse au moyen de la vis de réglage extérieure
(B2). Desserrez le contre-écrou. Tournez la vis
dans le sens horaire pour augmenter le régime de
moteur (tr/mn), dans le sens antihoraire pour la diminuer. Une fois que le régime de moteur (tr/mn)
est correct, serrez le contre-écrou et fixez la vis.
La personne qui pose la pompe doit vérifier que la
vis de réglage est fixée de manière appropriée, de
sorte que le réglage ne peut pas être changé plus
tard.
Sur une pompe neuve, la vis de réglage est réglée
et fixée par le fabricant. Ne changez pas le réglage,
sous peine d’affecter la garantie sur le moteur.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
91
Système d’injection
Système d’injection de
carburant, purge (19A-08)
3
Si de l’air a pénétré dans le système d’injection, il doit
en être chassé avant de démarrer le moteur.
De l’air peut pénétrer dans le système d’injection dans
les cas suivants :
•
En cas de panne sèche durant l’utilisation normale.
•
Si les conduits de basse pression sont desserrés.
•
En cas de fuite dans une section quelconque du
système à basse pression pendant l’utilisation.
Pour purger le système, procédez comme suit :
1
Desserrez les écrous de connecteur des conduits
de refoulement au niveau des injecteurs (C). Les
écrous de connecteur peuvent se trouver soit audessus, soit à côté des injecteurs, selon le type
d’injecteur.
4
Tournez le démarreur jusqu’à ce que du carburant
ne contenant pas d’air sorte des connecteurs des
conduits de refoulement. Si le démarreur a un interrupteur séparé, vérifiez que l’interrupteur du circuit
électrique du moteur est sur « ON » en ce moment.
Desserrez de deux ou trois tours la vis de purge
(A1) placée au-dessus du filtre à carburant.
2
5
Serrez les raccords des conduits de refoulement.
6
Le moteur est maintenant prêt au démarrage.
Si le moteur tourne correctement pendant une brève
période, après quoi il s’arrête ou a des ratés, vérifiez s’il y a de l’air dans le système d’alimentation.
S’il y a de l’air dans le système d’alimentation, il y a
probablement une fuite dans le côté basse pression
du système.
Pompez avec la manette de la pompe d’alimentation
(B) jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’air dans le carburant sortant de la vis de purge. Serrez la vis de
purge sur le filtre. Lorsque la came d’entraînement
de la pompe d’alimentation est positionnée pour la
levée maximum, le pompage manuel est impossible. Dans ce cas, tournez le vilebrequin d’un tour
complet.
92
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de refroidissement
Généralités
Le moteur possède deux circuits de refroidissement. Le circuit fermé est rempli de liquide de refroidissement utilisé pour refroidir le bloc-cylindres
et la culasse. Ce liquide de refroidissement sert
également à refroidir la tubulure d’échappement. Le
circuit à eau de mer utilise de l’eau de mer aspirée
directement à l’extérieur du bateau. Celle-ci refroidit
le liquide de refroidissement dans le circuit fermé,
ainsi que l’huile moteur (moteurs A uniquement).
L’échangeur thermique, la tubulure d’échappement
et le réservoir du liquide de refroidissement pour le
circuit fermé forment une unité. Celle-ci est montée
sur la droite du moteur. Sur le moteurs B, le radiateur d’huile est également intégré dans l’échangeur
thermique (le MD22L-B n’a pas de radiateur d’huile).
Le liquide de refroidissement du circuit fermé passe
du réservoir au côté aspiration de la pompe. Depuis
la pompe, le liquide de refroidissement traverse le
bloc-cylindres et la culasse jusqu’au logement du
thermostat. Si le liquide de refroidissement est
froid, il passe dans le flexible de dérivation et revient directement au côté aspiration de la pompe.
Lorsque la température du liquide de refroidisse-
ment augmente, la soupape de thermostat s’ouvre,
le branchement du flexible de dérivation se ferme et
le liquide de refroidissement traverse l’échangeur
thermique. Dans l’échangeur thermique, le liquide
de refroidissement passe le long de l’extérieur des
tuyaux. Il est refroidi par l’eau de mer contenue
dans ceux-ci. Le liquide de refroidissement quitte
ensuite l’échangeur thermique et entre dans l’unité
du réservoir. Là, il refroidit la tubulure d’échappement qui fait partie de cette unité. Ensuite, le liquide
de refroidissement est amené vers le côté d’aspiration de la pompe à eau. Une partie du liquide de refroidissement passe dans un orifice de sortie à l’arrière de l’unité, conduisant vers le radiateur d’huile
puis vers le côté d’aspiration de la pompe (moteurs
A uniquement).
L’eau de mer est mise en circulation par la pompe à
eau de mer. Celle-ci est entraînée directement par
l’arbre à came des moteurs A. Sur les moteurs B,
elle est entraînée par courroie depuis l’arrière. A
partir de la pompe, l’eau de mer traverse les tuyaux
de l’échangeur thermique. Ensuite, elle est expulsée
par l’orifice.
Schéma d’ensemble MD22A, MD22L-A, TMD22A
1.
2.
3.
Bloc-cylindres
Thermostat
Unité comprenant le réservoir de liquide
de refroidissement, l’échangeur thermique et la tubulure d’échappement.
4.
5.
6.
7.
Radiateur d’huile moteur
Pompe à eau douce
Pompe à eau de mer
Coude de l’orifice d’expulsion
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
93
Système de refroidissement
MD22L-B, MD22P-B, TMD22-B, TMD22P-C, TAMD22P-B
1.
2.
3.
4.
94
Bloc-cylindres
Thermostat
Unité comprenant le réservoir de liquide de refroidissement, l’échangeur thermique et la tubulure d’échappement.
Radiateur d’huile moteur (MD22P, TMD22,
TAMD22)
5.
6.
7.
8.
Pompe à eau douce
Pompe à eau de mer
Coude de l’orifice d’expulsion
Refroidisseur d’air de suralimentation (TAMD22 uniquement)
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de refroidissement
Instructions de remise en état
Liquide de refroidissement,
vidange (20A-01)
Liquide de refroidissement,
vidange (20A-01)
Concerne MD22A, MD22L-A, TMD22A
Concerne MD22L-B, MD22P-B, TMD22-B,
TMD22P-C, TAMD22P-B
AVERTISSEMENT ! Ne vidangez pas le liquide
de refroidissement lorsque le moteur est encore chaud et que le système est encore sous
pression : le liquide de refroidissement chaud
peut gicler dangereusement.
AVERTISSEMENT ! Ne vidangez pas le liquide
de refroidissement lorsque le moteur est encore chaud et que le système est encore sous
pression : le liquide de refroidissement chaud
peut gicler dangereusement.
1
Retirez le bouchon du réservoir de liquide de refroidissement.
1
Retirez le bouchon du réservoir de liquide de refroidissement.
2
2
Vidangez le liquide de refroidissement en retirant le
bouchon de vidange (A1) du côté tribord du bloc
moteur. Vérifiez que le trou de vidange n’est pas
obstrué par des contaminants.
3
Vidangez l’unité échangeur thermique / tubulure /
réservoir de liquide de refroidissement en retirant le
bouchon de vidange (A2). Vérifiez que le trou de vidange n’est pas obstrué par des contaminants.
Vidangez le liquide de refroidissement au moyen du
robinet de vidange (A1) du côté tribord du bloc moteur.
3
Retirez le bouchon de vidange et le bouchon du réservoir.
4
Vidangez le radiateur d’huile en ouvrant le bouchon
de vidange (A3). Vérifiez que le trou de vidange
n’est pas obstrué par des contaminants.
5
4
Placez une étiquette appropriée sur le tableau de
commande pour indiquer le liquide de refroidissement a été vidangé.
Posez les bouchons de vidange et le bouchon du
réservoir.
6
Placez une étiquette appropriée sur le tableau de
commande pour indiquer le liquide de refroidissement a été vidangé.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
95
Système de refroidissement
Liquide de refroidissement,
remplissage (20A-02)
Liquide de refroidissement,
remplissage (20A-02)
Concerne MD22A, MD22L-A, TMD22A
Concerne MD22L-B, MD22P-B, TMD22-B,
TMD22P-C, TAMD22P-B
1
1
Retirez soit le bouchon de purge du raccord d’eau
chaude (B1), soit le bouchon (B2) placé sur l’échangeur thermique.
Retirez le bouchon de purge du raccord de sortie du
liquide de refroidissement (B2).
2
2
Retirez le bouchon (B3) du réservoir de liquide de
refroidissement. Remplissez le réservoir avec du
liquide de refroidissement jusqu’au niveau du tuyau
de remplissage.
Retirez le bouchon (B1) du réservoir de liquide de
refroidissement. Remplissez le réservoir avec du
liquide de refroidissement jusqu’au niveau du tuyau
de remplissage.
3
3
Posez le bouchon de ventilation et le bouchon du
réservoir.
Posez le bouchon de ventilation et le bouchon du
réservoir.
4
4
Démarrez le moteur. Une fois que le moteur a atteint sa température de service, arrêtez-le et laissez-le refroidir.
Démarrez le moteur. Une fois que le moteur a atteint sa température de service, arrêtez-le et laissez-le refroidir.
5
5
Retirez le bouchon du réservoir de liquide de refroidissement. Remplissez le réservoir avec du liquide
de refroidissement jusqu’au niveau du tuyau de
remplissage. Posez le bouchon du réservoir.
Retirez le bouchon du réservoir de liquide de refroidissement. Remplissez le réservoir avec du liquide
de refroidissement jusqu’au niveau du tuyau de
remplissage. Posez le bouchon du réservoir.
NOTE ! Si vous ajoutez du liquide de refroidissement dans le circuit, veillez à ce que le liquide de
refroidissement ajouté ait la même composition que
celui qui se trouve déjà dans le système.
NOTE ! Si vous ajoutez du liquide de refroidissement dans le circuit, veillez à ce que le liquide de
refroidissement ajouté ait la même composition que
celui qui se trouve déjà dans le système.
96
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de refroidissement
Circuit à eau de mer, vidange
(20A-03)
Circuit à eau de mer, vidange
(20A-03)
Concerne MD22A, MD22L-A, TMD22A
1
Concerne MD22L-B, MD22P-B, TMD22-B,
TMD22P-C, TAMD22P-B
Vérifiez que la soupape de fond est fermée.
1
Vérifiez que la soupape de fond est fermée.
2
Débranchez les deux flexibles de la pompe à eau de
mer.
2
Débranchez les deux flexibles de la pompe à eau de
mer.
3
3
Vidangez l’eau de l’échangeur thermique en ouvrant
le robinet (A4). Vérifiez que le trou de vidange n’est
pas obstrué par des contaminants.
Vidangez l’eau de l’échangeur thermique (MD,
TMD) en ouvrant le robinet (C1).
4
Retournez le moteur pour vérifier que la pompe à
eau de mer est vide.
5
Branchez les flexibles et fermez le robinet.
Sur le TAMD22, l’eau est vidangée par le robinet
(D2) placé sur le refroidisseur d’air de suralimentation.
4
Retournez le moteur pour vérifier que la pompe à
eau de mer est vide.
5
Branchez les flexibles et fermez le robinet.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
97
Système de refroidissement
Thermostat, remplacement
(20A-04)
Thermostat, vérification
1
1
Vidangez le système de refroidissement jusqu’à ce
que le niveau du liquide de refroidissement soit endessous de la position du thermostat. Débrancher le
flexible supérieur du raccord de sortie du liquide de
refroidissement.
2
Suspendez le thermostat dans un récipient approprié rempli d’eau.
2
Réchauffez l’eau progressivement. Utilisez un thermomètre pour mesurer la température de l’eau à laquelle le thermostat commence à s’ouvrir, ainsi que
la température à laquelle il est complètement
ouvert. Pour les températures correctes, voir le manuel d’atelier « Informations Techniques ».
3
Si le thermostat ne fonctionne pas correctement,
remplacez-le. Ne cherchez pas à modifier le réglage.
.
Retirez les vis de fixation et retirez le raccord de
sortie du liquide de refroidissement (A1).
3
Retirez le thermostat (A2).
4
Vérifiez que les surface d’étanchéité du logement et
de la sortie sont propres. Vérifiez que la goupille
(A3) du thermostat bouge librement.
5
Posez le thermostat neuf dans le logement.
6
Posez le raccord de la sortie de liquide de refroidissement avec un joint d’étanchéité neuf et serrez les
vis de fixation.
7
Branchez le flexible supérieur et remplissez le
système de liquide de refroidissement. Utilisez le
liquide de refroidissement correct. Voir le manuel
approprié.
98
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de refroidissement
Pompe de circulation,
remplacement (20A-05)
8
1
9
Assurez-vous de la propreté des surfaces de contact de la pompe de circulation et du bloc-cylindres.
Débranchez la batterie.
2
Vidangez le circuit de refroidissement, opération
20A-01.
3
Débranchez la conduite d’aspiration au niveau de la
pompe de circulation. Si nécessaire, débranchez
également le raccord de dérivation.
4
Mettez le piston du cylindre 1 au point mort haut de
la course de compression, opération 17A-01. Posez
les mandrins de réglage.
5
Retirez le bouchon du carter de distribution, opération 15A-01, puis la courroie de distribution, opération 15A-04.
6
Appliquez un filet continu de produit d’étanchéité de
1,0 à 1,5 mm sur les surfaces de contact de la
pompe et sur les trous de fixation du côté de la roue
(B1). Si vous réutilisez les anciennes vis de fixation, nettoyez le filetage de la vis que vous positionnerez à « 10 heures » (A1) et appliquez du produit
d’étanchéité sur le filetage. Aussitôt que vous aurez
appliqué le produit d’étanchéité, posez la pompe à
sa place et serrez les vis de fixation. Serrez uniformément les vis, par étapes, au couple correct, voir
section 11B.
10
Posez la courroie de distribution, opération 15A-04.
Réglez la tension de courroie, opération 15A-03.
Vérifiez le réglage de la pompe d’injection, opération 17A-03.
11
Vérifiez que les mandrins de réglage ont été retirés.
Posez la vis dans le trou de réglage en haut du couvercle d’arbre à cames.
12
Déposez le carter de distribution, opération 15A-08.
Retirez les vis de fixation et déposez la pompe (A).
7
Vérifiez l’absence d’usure et de dommages sur la
pompe. Si vous trouvez un défaut, vous devez remplacer la pompe tout entière.
Branchez le flexible du côté d’aspiration de la pompe et, si nécessaire, branchez le raccord de dérivation. Remplissez le système de liquide de refroidissement. Utilisez le liquide de refroidissement correct. Voir le manuel approprié.
Remplissez le circuit de refroidissement, opération
20A-02.
13
Branchez la batterie. Démarrez le moteur et vérifiez
l’absence de fuites.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
99
Système de refroidissement
Pompe à eau de mer,
remplacement (20A-06)
7
Concerne MD22A, MD22L-A, TMD22A
NOTE ! Lorsque la plaque de pose et le plaque
d’adaptateur de la pompe à eau de mer ont été déposées, elles doivent être alignées (au moyen de
l’outil d’alignement 885038) avant la repose de la
pompe, voir opération 20A-08.
1
Vidangez le circuit d’eau de mer, opération 20A-03.
2
Déposez le collier de flexible au niveau de la
pompe.
3
Retirez les quatre vis de fixation maintenant la
pompe contre la plaque d’adaptateur et déposez la
pompe.
Alignez l’encoche de l’arbre de la pompe (A1) sur la
broche d’entraînement de la bride (A2). Posez la
pompe sur le moteur avec un joint d’étanchéité neuf
entre la pompe et la plaque d’adaptateur. Posez les
vis de fixation et serrez à 9 Nm.
8
4
Branchez les connecteurs de flexible sur la pompe.
Nettoyez les surfaces de contact du carter de
pompe et de la plaque d’adaptateur.
9
Ouvrez la soupape de fond si nécessaire.
5
Nettoyez les composants d’entraînement de la
pompe. Vérifiez qu’ils ne sont pas usés. Remplacez
les composants usés si nécessaire.
Si la bride a été retirée de l’arbre à cames, serrez
les vis de la bride à 9 Nm.
6
Appliquez une graisse ayant un point du fusion élevé (par exemple Shell Alvania R2) sur les composants d’entraînement et remplissez l’intérieur du
carter de l’entraînement.
100
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de refroidissement
Pompe à eau de mer,
remplacement (20A-06)
Concerne MD22L-B, MD22P-B, TMD22-B,
TMD22P-C, TAMD22P-B
1
Vidangez le circuit d’eau de mer, opération 20A-03.
7
Posez la pompe sur le moteur avec les deux vis
(A1) et (A2) et posez la courroie. Lorsque la tension
est correcte, vous devez avoir un jeu d’environ 5
mm entre les poulies. Une clé dynamométrique est
nécessaire pour le réglage. Placez le bouchon carré
de la clé dynamométrique dans le trou (A3). Réglez
la clé dynamométrique à 60 Nm et serrez les vis
(A1) et (A2).
2
Déposez le collier de flexible au niveau de la
pompe.
8
Branchez les connecteurs de flexible sur la pompe.
9
3
Ouvrez la soupape de fond si nécessaire.
Détachez les deux vis de fixation (A1) et (A2) et déposez la courroie. Déposez la pompe.
4
Nettoyez les surfaces de contact du carter de
pompe.
Pompe à eau de mer, remise
en état (20A-07)
Concerne MD22A, MD22L-A, TMD22A
5
Nettoyez les composants d’entraînement de la
pompe. Vérifiez qu’ils ne sont pas usés.
Remplacez les composants usés si nécessaire. Si
la poulie a été retirée de la pompe, serrez les
écrous à 41 Nm.
6
Appliquez une graisse ayant un point du fusion élevé (par exemple Shell Alvania R2) sur les composants d’entraînement et remplissez l’intérieur du
carter de l’entraînement.
1
Déposez la pompe, opération 20A-06.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
101
Système de refroidissement
2
12
Déposez le capot (B13) et le joint d’étanchéité
(B14).
Posez le presse-étoupe (B4) dans le logement de
roulement, la lèvre contre le côté du roulement. Lubrifiez légèrement la lèvre d’étanchéité.
3
Déposez le bouchon de caoutchouc (B12) de l’extrémité de la roue (B11).
4
Retirez avec précaution la roue de l’arbre (B6) au
moyen d’un levier approprié ou d’une pince à becs
longs.
13
Soutenez la pompe par le bout du capot et insérez
l’arbre et le roulement dans le logement de roulement. Si l’arbre et le roulement sont mis en place
correctement, le roulement extérieur devrait dépasser de 2,13 à 2,73 mm de la surface de contact
(voir illustration B).
14
5
Faites sortir l’arbre et le roulement du côté d’entraînement du carter au moyen d’un mandrin approprié.
Si le roulement (B5) et l’entretoise (B7) ne sortent
pas avec l’arbre, vous pouvez appuyer dessus pour
les faire sortir plus tard, après que le joint (B3) a
été retiré. Ne perdez pas le joint torique (B8) en déposant l’arbre.
6
Desserrez la vis du disque à came (B1) de deux ou
trois tours et tapotez la tête de la vis pour détacher
le disque à came (B2) du carter. Déposez la vis et
le disque à came.
7
Déposez l’anneau d’usure (B10), le joint (B3) et
l’entretoise (B9) du carter de la roue.
8
Déposez le joint (B4) du logement de roulement.
9
Assurez-vous de l’absence d’usure et autres dommages sur les composants et remplacez-les si nécessaire. Remplacez les joints et les joints
d’étanchéité.
Faites glisser le joint torique (B8) sur l’arbre pour le
placer à mi-chemin entre le logement de roulement
et le carter de la roue.
15
Posez l’entretoise du joint (B9) dans le carter de la
roue. Lubrifiez légèrement la lèvre du joint et appuyez sur le joint (B3) pour le positionner dans le
carter de la roue, la lèvre face à la roue.
16
Posez l’anneau d’usure (B10) dans le carter de la
roue, avec le téton de positionnement dans l’encoche de l’anneau. Si l’anneau est usé d’un côté, tournez-le de telle façon que le côté sans usure se
trouve face à la roue.
17
Appliquez un produit d’étanchéité approprié sur le
dessus et le côté du disque à came (B2). Appliquez
également le produit d’étanchéité sur le filetage de
la vis du disque à came (B1). Posez le disque à
came et serrez la vis.
18
Vérifiez que les composants sont propres.
Graissez les pales de la roue (B11) et posez-la sur
l’arbre en tournant dans le sens horaire. Si les pales
sont légèrement usées, vous pouvez poser la roue
de façon à tourner vers l’arrière le côté qui était à
l’origine tourné vers l’avant. Posez le bouchon de
caoutchouc (B12) à l’extrémité de la roue.
11
19
Posez l’un des roulements (B5) sur l’arbre (B6). Posez l’entretoise (B7). Posez l’autre roulement. Utilisez un mandrin approprié pour appuyer sur la bague
intérieure du roulement.
Les roulements sont autolubrifiants.
Utilisez un joint d’étanchéité neuf (B14). Posez le
joint d’étanchéité, le capot (B13) et les vis. Serrez
les vis, uniformément, par étapes.
10
102
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de refroidissement
Pompe à eau de mer, remise
en état (20A-07)
7
Concerne MD22L-B, MD22P-B, TMD22-B,
TMD22P-C, TAMD22P-B
8
Déposez le presse-étoupe (A7) du carter.
Assurez-vous de l’absence d’usure et autres dommages sur les composants et remplacez-les si nécessaire.
9
Vérifiez que les composants sont propres.
10
Posez le roulement (A9) sur l’arbre (A11). Les roulements sont autolubrifiants.
11
Posez le presse-étoupe (A7) dans le carter. Lubrifiez légèrement la lèvre d’étanchéité.
12
1
Déposez la pompe, opération 20A-06.
Soutenez la pompe par le bout du capot et insérez
l’arbre et le roulement dans le logement de roulement. Posez le circlip (A10).
2
Déposez le capot (A1) et le joint d’étanchéité (A5).
13
3
Faites glisser le joint torique (A8) sur l’arbre pour le
placer à mi-chemin entre le logement de roulement
et le carter de la roue.
Déposez le bouchon de caoutchouc (A2) de l’extrémité de la roue (A3).
14
Retirez avec précaution la roue de l’arbre (A11) au
moyen d’un levier approprié ou d’une pince à becs
longs.
Appliquez un produit d’étanchéité approprié sur le
dessus et le côté du disque à came (A4). Appliquez
également le produit d’étanchéité sur le filetage de
la vis du disque à came (A6). Posez le disque à
came et serrez la vis.
5
15
Retirez le circlip (A10) et faites sortir l’arbre et le
roulement du côté d’entraînement du carter au
moyen d’un mandrin approprié.
Graissez les pales de la roue (A3) et posez-la sur
l’arbre en tournant dans le sens horaire. Si les pales
sont légèrement usées, vous pouvez poser la roue
de façon à tourner vers l’arrière le côté qui était à
l’origine tourné vers l’avant. Posez le bouchon de
caoutchouc (A2) à l’extrémité de la roue.
4
6
Desserrez la vis du disque à came (A6) de deux ou
trois tours et tapotez la tête de la vis pour détacher
le disque à came (A4) du carter. Déposez la vis et
le disque à came.
16
Utilisez un joint d’étanchéité neuf (A5). Posez le
joint d’étanchéité, le capot (A1) et les vis. Serrez
les vis, uniformément, par étapes.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
103
Système de refroidissement
Plaque de pose et d’adaptateur
pour pompe à eau de mer,
remplacement (20A-08)
7
Outils spéciaux : 885038
Concerne MD22A, MD22L-A, TMD22A
1
Déposez la pompe à eau de mer, opération 20A-06.
Déposez la plaque d’adaptateur.
2
Débranchez le tuyau de carburant du filtre à carburant. Si nécessaire, déposez le filtre.
3
Retirez les quatre vis de fixation. Déposez la plaque
de pose et d’adaptateur.
4
Assurez-vous de l’absence de fissures et autres
dommages sur les composants.
5
Retirez les vis. Déposez ensuite la bride de l’arbre
à cames.
Positionnez l’outil d’alignement 885038 (A1). Le petit diamètre entre dans l’arbre à cames et le grand
dans la plaque d’adaptateur. Serrez les vis de fixation, uniformément, par étapes. Retirez l’outil d’alignement.
8
Posez la collerette de la pompe à eau de mer. Serrez les vis à 9 Nm.
9
Posez la pompe à eau de mer, opération 20A-06.
6
Placez la plaque de pose et d’adaptateur à sa place.
Posez les vis de fixation sans les serrer.
104
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de refroidissement
Radiateur d’huile,
remplacement (20A-09)
Concerne MD22A, MD22L-A, TMD22A
Les tuyaux du radiateur d’huile n’ont normalement
pas besoin d’être nettoyés, car le liquide de refroidissement qui y passe provient du circuit fermé
d’eau douce.
1
Vidangez le circuit de refroidissement, opération
20A-01.
7
Si le radiateur d’huile et le support de suspension
ont été déposés : Maintenez l’unité en position et
posez les deux vis de fixation avant. Posez la support de fixation arrière à travers le support vers la
pompe à huile principale. Posez la bague entretoise
dans le bloc-cylindres. Assurez-vous que le logement du radiateur d’huile est dans la bonne position.
Serrez les vis de fixation avant à 22 Nm et la vis de
fixation arrière à 43 Nm.
Si le radiateur d’huile a été déposé seul : Positionnez correctement le radiateur d’huile. Posez le collier. Serrez les trois vis de fixation à 22 Nm.
8
2
Débranchez les connecteurs des flexibles au niveau
du radiateur d’huile.
Branchez les flexibles de liquide de refroidissement
et la conduite d’huile moteur.
9
3
Débranchez les connecteurs des flexibles au niveau
du radiateur d’huile.
Remplissez le circuit de refroidissement, opération
20A-02.
10
4
Démarrez le moteur et vérifiez l’absence de fuites.
Faites un repère au feutre sur le logement du radiateur d’huile et sur le collier (A1) pour pouvoir le reposer exactement dans la même position.
5
Si vous devez déposer le radiateur d’huile : Retirez
les trois vis de fixation du collier. Ensuite, déposez
le collier et le radiateur d’huile (A) du support de
suspension.
6
Assurez-vous de l’absence de dommages sur les
composants et remplacez-les si nécessaire.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
105
Système de refroidissement
Radiateur d’huile,
remplacement (20A-09)
Concerne MD22P-B, TMD22-B, TMD22P-C,
TAMD22P-B
Le radiateur d’huile peut avoir besoin d’être nettoyé,
car le liquide de refroidissement qui y passe provient du circuit d’eau de mer.
1
Débranchez les tuyaux / flexibles d’huile du radiateur.
2
Faites un repère sur les brides (A1) et sur le réservoir de liquide de refroidissement, pour pouvoir reposer les brides exactement dans la même position.
3
Retirez les quatre vis de fixation et retirez le radiateur d’huile.
4
Assurez-vous de l’absence de dommages sur les
composants et remplacez-les si nécessaire.
5
Reposez les composants dans l’ordre inverse. Rebranchez les conduites d’huile.
6
Tournez le moteur. Vérifiez qu’il n’y a pas de fuite
de liquide de refroidissement ni de fuite d’huile.
106
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de refroidissement
Echangeur thermique /
tubulure / réservoir de liquide
de refroidissement,
remplacement (20A-10)
Concerne MD22A, MD22L-A, TMD22A
7
Déposez les joints d’étanchéité. Nettoyez les surfaces de contact de l’unité, de la culasse et des
tuyaux de liquide de refroidissement. Assurez-vous
de l’absence de dommages sur les composants et
remplacez-les si nécessaire. Si l’élément de
l’échangeur de chaleur a besoin d’être remplacé,
voir opération 20A-11.
1
Vidangez le circuit de refroidissement, opération
20A-01. Vidangez le circuit d’eau de mer, opération
20A-03.
2
Déposez le collier de support maintenant le tuyau
de sortie de l’échangeur thermique au fond de la tubulure d’admission.
8
Placez un joint d’étanchéité de tubulure neuf sur les
tiges de guidage de la culasse (A1). Vous n’avez
pas besoin d’appliquer de produit d’étanchéité. Vérifiez que le joint d’étanchéité est correctement installé.
9
3
Débranchez les tuyaux d’admission et de sortie
d’eau de mer de l’échangeur thermique.
4
Débranchez les vis coudées des tuyaux de liquide
de refroidissement au fond de l’ensemble échangeur
thermique / tubulure.
5
Déposez le support installé entre l’extrémité arrière
du support et le carter d’adaptateur de la marche arrière.
6
Positionnez l’unité sur la culasse. Posez les vis de
fixation. Serrez les vis uniformément, par étapes, à
22 Nm, dans l’ordre indiqué sur l’illustration (B).
10
Posez le support entre l’extrémité arrière de l’unité
et le carter de volant.
11
Posez les tuyaux de liquide de refroidissement au
fond de l’unité, avec des joints d’étanchéité neufs.
Retirez les vis fixant cet ensemble à la culasse.
Dévissez-les uniformément, par étapes, dans l’ordre inverse de celui de l’illustration (B). Déposez
l’unité (A).
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
107
Système de refroidissement
12
Branchez les tuyaux d’admission et de sortie d’eau
de mer de l’échangeur thermique. Le tuyau de sortie
doit être poussé à l’intérieur pour que le bout du
tuyau soit au centre de l’extrémité en caoutchouc
de l’échangeur de chaleur.
Echangeur thermique /
tubulure / réservoir de liquide
de refroidissement,
remplacement (20A-10)
13
Concerne MD22L-B, MD22P-B, TMD22-B,
TMD22P-C, TAMD22P-B
Posez la tubulure d’admission avec des joints
d’étanchéité neufs. Serrez les vis de fixation à 22
Nm.
1
Vidangez le circuit de refroidissement, opération
20A-01. Vidangez le circuit d’eau de mer, opération
20A-03.
14
Posez le collier de support soutenant le tuyau de
sortie de l’échangeur thermique.
2
Débranchez le tuyau du radiateur d’huile et tous les
flexibles connecteurs.
15
Remplissez le circuit de refroidissement, opération
20A-02. Ouvrez la soupape de fond.
16
3
Déposez le support installé entre l’extrémité arrière
du support et le carter d’adaptateur de la marche arrière.
Démarrez le moteur et contrôlez l’étanchéité.
4
Retirez les vis fixant cet ensemble à la culasse.
Dévissez-les uniformément, par étapes, dans l’ordre inverse de celui de l’illustration (B). Déposez
l’unité (A).
5
Déposez les joints d’étanchéité. Nettoyez les surfaces de contact de l’unité et de la culasse. Assurezvous de l’absence de dommages sur les composants et remplacez-les si nécessaire. Si l’élément a
besoin d’être remplacé, voir opération 20A-11.
108
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de refroidissement
6
Placez un joint d’étanchéité de tubulure neuf sur les
tiges de guidage de la culasse (A1). Vous n’avez
pas besoin d’appliquer de produit d’étanchéité. Vérifiez que le joint d’étanchéité est correctement installé.
7
Echangeur thermique, remise
en état (20A-11)
Concerne MD22A, MD22L-A, TMD22A
L’élément de l’échangeur thermique peut être retiré
(pendant que l’échangeur est installé sur le moteur)
s’il y a un espace libre d’au moins 555 mm devant
ou derrière l’échangeur.
1
Vidangez le circuit de refroidissement, opération
20A-01. Vidangez le circuit d’eau de mer, opération
20A-03.
2
Déposez le collier de support maintenant le tuyau
de sortie de l’échangeur thermique au fond de la tubulure d’admission. Déposez le tuyau de sortie.
3
Déposez les caoutchoucs en détachant les colliers
de flexible.
Positionnez l’unité sur la culasse. Posez les vis de
fixation. Serrez les vis uniformément, par étapes, à
22 Nm, dans l’ordre indiqué sur l’illustration (B).
4
8
Posez le support entre l’extrémité arrière de l’unité
et le carter de volant.
9
Branchez les flexibles de liquide de refroidissement
et les tuyaux du radiateur d’huile sur l’unité.
10
Remplissez le circuit de refroidissement, opération
20A-02.
11
Faites sortir l’élément, soit d’un côté, soit de l’autre.
Vérifiez que le manchon (A1) sort également de
l’échangeur thermique.
Démarrez le moteur et contrôlez l’étanchéité.
5
Vérifiez que les orifices des tuyaux sont propres. Si
vous trouvez des dépôts ou des contaminants durcis dans les tuyaux, la meilleure façon de les nettoyer est d’appliquer une solution nettoyante noncorrosive agrée par le fabricant. Les dépôts ou contaminants mous peuvent être nettoyés avec une
tige d’acier de 3 mm de diamètre. Poussez la tige
dans les tuyaux dans le sens contraire à celui de
l’écoulement de l’eau. Faites attention à ne pas endommager les tuyaux avec la tige.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
109
Système de refroidissement
10
6
Assurez-vous de l’absence de dommages sur les
composants et remplacez-les si nécessaire.
7
Glissez le manchon (A1) sur l’extrémité de l’élément, jusqu’à ce que ce dernier touche le petit diamètre du manchon.
8
Posez un caoutchouc (A2) sur l’autre bout de l’élément jusqu’à ce que la protubérance à l’intérieur du
caoutchouc touche l’autre bout du manchon.
Posez le second caoutchouc. Vérifiez que les connecteurs de tuyau des caoutchoucs sont posés correctement et serrez les colliers. Si l’ensemble a été
retiré du moteur, posez les caoutchoucs selon les
positions indiquées en C.
9
11
Branchez les tuyaux d’admission et de sortie d’eau
de mer de l’échangeur thermique. Le tuyau de sortie
doit être poussé à l’intérieur pour que le bout du
tuyau soit au centre de l’extrémité en caoutchouc
de l’échangeur de chaleur. Serrez le collier sur le
tuyau de sortie.
Si vous utilisez un manchon en caoutchouc, lubrifiez-le avec un peu d’eau savonneuse. Posez l’ensemble dans le carter, en introduisant le manchon
en premier. Ajustez soigneusement le manchon
dans l’orifice de la chicane. Appuyez avec précaution sur les extrémités de tuyau du carter jusqu’à ce
que le tourillon à l’intérieur du carter soit positionné
correctement à l’intérieur du capot d’extrémité. Ne
tirez pas le faisceau de tuyaux en arrière durant
l’installation, car ceci ferait sortir le manchon de la
chicane. Regardez par le trou de remplissage que le
manchon est posé correctement dans la chicane
(B).
110
12
Remplissez le circuit de refroidissement, opération
20A-02. Ouvrez la soupape de fond.
13
Démarrez le moteur et vérifiez l’absence de fuites.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système de refroidissement
Echangeur thermique, remise
en état (20A-11)
Concerne MD22L-B, MD22P-B, TMD22-B,
TMD22P-C, TAMD22P-B
1
Vidangez le circuit d’eau de mer, opération 20A-03.
2
Refroidisseur d’air de suralimentation, remise en état
(20A-12)
Concerne TAMD22P-B
1
Vidangez le circuit d’eau de mer, opération 20A-03.
2
Déposez le couvercle et faites sortir l’élément de
l’échangeur thermique.
Déposez le refroidisseur d’air de suralimentation de
l’échangeur thermique. Déposez le couvercle et les
bouchons (B1 et B2). Déposez l’élément de l’échangeur thermique.
3
Vérifiez que les orifices des tuyaux sont propres. Si
vous trouvez des dépôts ou des contaminants durcis dans les tuyaux, la meilleure façon de les nettoyer est d’appliquer une solution nettoyante noncorrosive agrée par le fabricant. Les dépôts ou contaminants mous peuvent être nettoyés avec une
tige d’acier. Poussez la tige dans les tuyaux dans le
sens contraire à celui de l’écoulement de l’eau. Faites attention à ne pas endommager les tuyaux avec
la tige.
3
Vérifiez que les orifices des tuyaux sont propres. Si
vous trouvez des dépôts ou des contaminants durcis dans les tuyaux, la meilleure façon de les nettoyer est d’appliquer une solution nettoyante noncorrosive agrée par le fabricant. Les dépôts ou contaminants mous peuvent être nettoyés avec une
tige d’acier. Poussez la tige dans les tuyaux dans le
sens contraire à celui de l’écoulement de l’eau. Faites attention à ne pas endommager les tuyaux avec
la tige.
4
4
Assurez-vous de l’absence de dommages sur les
composants et remplacez-les si nécessaire.
Assurez-vous de l’absence de dommages sur les
composants et remplacez-les si nécessaire.
5
5
Posez les composants dans l’ordre inverse. Le couvercle et l’élément ne peuvent être posés que d’une
seule façon.
Posez les composants dans l’ordre inverse.
N’oubliez pas les bouchons (B1 et B2) et les joints
toriques (B3 et B4). Les couvercles et l’élément ne
peuvent être posés que d’une seule façon.
6
6
Démarrez le moteur et vérifiez l’absence de fuites.
Démarrez le moteur et vérifiez l’absence de fuites.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
111
Volant, carter de volant
Généralités
Le moteur peut être équipé d’une plaque de base en
aluminium ou en acier non trempé, ou d’un carter de
volant en fonte. Les moteurs marins sont équipé
d’un carter d’adaptateur entre la plaque de base et
la marche arrière.
Le volant en acier est équipé d’une couronne dentée
posée par emmanchement à chaud. La couronne
dentée a 104 dents.
Instructions de remise en état
Volant, remplacement
(21A-01)
5
Assurez-vous que les surfaces de contact du vilebrequin et du volant sont propres et non endommagées.
1
Déposez les composants d’entraînement de l’arrière
du moteur.
Déposez le carter d’adaptateur de la marche arrière. Déposez disque d’entraînement élastique du
volant.
6
Vérifiez que la tige de guidage est posée dans la
bride du vilebrequin. Posez le volant sur les tiges
de guidage. Posez les quatre vis de montage. Retirez les tiges de guidage et posez les deux dernières
vis de fixation. Serrez les vis de fixation par étapes
et uniformément à 65 Nm.
2
Retirez du volant les deux vis de fixation en contreposition. Posez deux tiges de guidage provisoires
pour plus de sécurité durant la dépose et la pose du
volant.
7
3
Retirez les autres vis de fixation et déposez le volant.
4
Assurez-vous de l’absence de dommages sur le volant et sur la couronne dentée du volant, et remplacez-les si nécessaire.
Vérifiez le jeu radial du volant au moyen d’un indicateur à cadran (A). Le jeu doit être inférieur à 0,30
mm selon le relevé total de l’indicateur.
112
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Volant, carter de volant
8
Couronne dentée, remplacement (21A-01)
AVERTISSEMENT ! Vous devez porter des lunettes de protection durant cette opération.
Vérifiez la position du chanfrein sur les dents avant
de déposer la couronne dentée.
Dépose
La couronne dentée se retire en brisant le collier
avec un marteau et un burin. Faites attention à ne
pas endommager le volant durant cette opération.
Pose
Vérifiez le jeu axial sur la surface du volant (B). Le
jeu axial ne doit pas dépasser 0,03 mm, selon le relevé total de l’indicateur, pour chaque 25 mm de
rayon du volant (du centre du vilebrequin à la pointer de l’indicateur à cadran). Pendant que vous effectuez cette mesure, pressez le vilebrequin en
avant pour éviter que le jeu axial du vilebrequin n’affecte la mesure.
Le collier est posé sur le volant à chaud. Lorsque
vous posez un collier neuf, faites attention à ne pas
le chauffer à plus de 250°C. Vérifiez que le chanfrein sur les dents est tourné dans la bonne direction.
MS2, 120S, HBW250, HS25
9
Posez le disque élastique pour la marche arrière
(C). Appliquez du Loctite 243 sur le filetage des vis
de fixation du disque. Vérifiez que la petite section
de guidage de chaque vis de fixation entre dans le
volant (C1). Serrez les vis de fixation, par étapes et
uniformément à 9 Nm. Ne démarrez pas le moteur
avant que le liquide obturateur ne soit durci.
10
Posez les composants d’entraînement de l’arrière
du moteur.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
113
Volant, carter de volant
Carter de volant,
remplacement (21A-03)
7
Outils spéciaux : 885030
1
Déposez les composants d’entraînement de l’arrière
du moteur.
2
Déposez le démarreur, opération 22B-01. Pour les
moteur équipés d’une marche arrière : Déposez le
carter d’adaptateur de la marche arrière.
3
Déposez le volant, opération 21A-01.
4
Retirez les vis de fixation du carter de volant. Utilisez un marteau à face douce pour détacher le carter de volant des tiges de guidage.
Appliquez une couche continue de produit
d’étanchéité de 1,5 mm sur la surface avant du carter, voir l’illustration A. Cette opération n’est pas
nécessaire lorsqu’un carter séparé est posé pour le
presse-étoupe.
8
Posez le carter sur les tiges de guidage et serrez
les vis de fixation.
5
Assurez-vous que ni la surface arrière du bloc-cylindres, ni les surfaces du carter de volant ne sont
sales ou endommagées.
6
Transmission S et inverseur seulement
9
Assurez-vous de la concentricité du carter au
moyen d’un indicateur à cadran. Le relevé total au
cadran de l’indicateur ne doit pas dépasser 0,15
mm. Si un réglage est nécessaire, il doit être effectué sur le carter, et la concentricité doit ensuite être
vérifiée à nouveau.
10
Serrez les vis de fixation, uniformément, par étapes, au couple correct, selon la section 11B et l’ordre de l’illustration 21A.05/A.
11
Vérifiez que les tiges de guidage (B1) sont correctement posées. Vérifiez que le diamètre extérieur de
la bride de vilebrequin est propre. Posez le manchon protecteur du presse-étoupe (B2) sur la bride
de vilebrequin. Lubrifiez légèrement le diamètre extérieur de la bride de vilebrequin et le manchon protecteur avec de l’huile moteur neuve.
114
Vérifiez le jeu axial de la partie arrière du carter. Le
relevé total au cadran de l’indicateur ne doit pas dépasser 0,15 mm. Si un réglage est nécessaire, il
doit être effectué sur le carter et non sur le bloc-cylindres.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Volant, carter de volant
12
Posez le volant et l’adaptateur d’entraînement pour
la marche arrière, opération 21A-01. Vérifiez que
les tiges de guidage sont correctement posées dans
le carter. Posez le carter d’adaptateur pour la marche arrière. Serrez les vis de fixation à 43 Nm. Vérifiez la concentricité du carter (C) et le jeu axial
(D) comme décrit aux points 5 et 7 ci-dessus. Posez la plaque d’appui du la tubulure.
13
Posez le démarreur, opération 22B-01. Posez les
composant d’entraînement de l’arrière du moteur.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
115
Système électrique
Description de composants
Alternateur
Bougies de préchauffage
L’alternateur Valeo A13N 147M est entraîné à partir
de la poulie de vilebrequin par une seule courroie
d’entraînement. La capacité de l’alternateur est de
60 A (50 A dans la version antérieure).
Le démarrage de ces moteurs consiste en un jeu de
bougies de préchauffage, une pour chaque cylindre.
Démarreur
Le démarreur est du type préconnecté. L’entraînement intérieur se fait par un train planétaire.
Un embrayage à roulement empêche le rotor de
tourner à haute vitesse si le démarreur est maintenu en position engagée.
Les bougies de préchauffage sont posées dans la
culasse, à côté des injecteurs. La pointe de la bougie de préchauffage fait saillie dans la chambre de
combustion dans le piston lorsque le piston est au
point mort haut.
La bougie de préchauffage est réglée électriquement, normalement par l’interrupteur de contact.
Lorsque le courant arrive aux bougies, les pointes
s’échauffent à haute température et améliorent le
processus de combustion durant un démarrage à
froid.
Ces démarreurs sont équipés de roulements à
aiguilles pour permettre des charges plus élevées.
116
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système électrique
Instructions de remise en état
Alternateur, remplacement
(22A-01)
4
Suivez les instructions ci-dessous pour éviter d’endommager les diodes et la résistance.
•
Ne débranchez pas la batterie lorsque le moteur tourne. L’augmentation de voltage qui en
résulte dans le système de charge de l’alternateur peut endommager les diodes ou les transistors.
•
Ne débranchez aucun câble électrique sans
avoir d’abord arrêté le moteur et mis tous les
interrupteurs électriques en position OFF.
•
Evitez un court-circuit: ne branchez donc pas
les câbles électriques sur la fausse douille.
Vous devez identifier correctement les câbles
électriques et les douilles. Un court-circuit ou
un branchement incorrect, inversant la polarité,
peut causer des dommages permanents aux
diodes et aux transistors.
•
•
Déposez la bielle de réglage de l’alternateur et déposez l’axe du pivot. Relevez la position de la rondelle pour vérifier qu’elle est correctement installée.
Déposez l’alternateur (A).
Ne connectez pas la batterie au système sans
avoir vérifié que la polarité et le voltage sont
corrects.
Pose
Ne faites pas faire des étincelles à un câble
pour voir s’il est sous tension, car ceci peut endommager les transistors.
Positionnez l’alternateur. Posez, sans serrer, le
support du pivot et le support de la bielle de réglage. Vérifiez que la rondelle est dans la bonne
position. Vérifiez que la poulie de l’alternateur est
alignée sur celle du vilebrequin.
5
Dépose
1
6
Débranchez les connexions électriques au niveau
de l’alternateur.
2
Posez la courroie d’entraînement et ajustez la poulie. Serrez le support de la bielle de réglage et le
support du pivot et vérifiez à nouveau la tension de
courroie.
Détachez le support de l’alternateur du support du
pivot et du support de la bielle de réglage.
7
3
Branchez les connexions électriques au niveau de
l’alternateur.
Desserrez la courroie d’entraînement et déposez la
courroie.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
117
Système électrique
Alternateur, entretien
2
Branchez entre l’alternateur et les bornes négatives
un voltmètre de bonne qualité, ayant une plage de
mesure de 0-50 V.
1
Vérifiez que la courroie d’entraînement n’est pas
usée et que la tension de la courroie est correcte.
S’il n’y a pas d’ampèremètre branché sur le circuit :
Branchez entre l’alternateur et la borne positive de
la batterie un ampèremètre de bonne qualité, ayant
une plage de mesure de 0-100 A.
2
Gardez l’alternateur propre. Pour le nettoyer, utilisez un chiffon humecté de kérosène ou d’un liquide
fabriqué exprès. Faites attention à ce que le liquide
ne pénètre pas dans l’alternateur.
3
Mettez l’interrupteur du témoin d’avertissement sur
ON (il s’agit de l’interrupteur principal du tableau
d’instruments). La lampe témoin d’avertissement
doit s’allumer.
3
Vérifiez que l’air peut passer sur le boîtier pour le
refroidir.
4
Branchez une charge de 10-15 A, par exemple un
éclairage.
5
Démarrez le moteur et laissez-le tourner à vitesse
de ralenti rapide. Dès lors, les possibilités sont les
suivantes. Soit le témoin d’avertissement s’éteint,
soit l’ampèremètre indique que le courant de charge
est bas par rapport au régime de moteur.
Alternateur, recherche de
pannes
L’alternateur est construit de telle façon qu’un courant indique que le système fonctionne correctement, soit par un témoin d’avertissement éteint, soit
par une valeur sur un voltmètre. Lorsque le système fonctionne correctement, aucune vérification
n’est nécessaire sur les circuits ouverts, le voltage
ou le courant de sortie. Cependant, il faut vérifier
dans les cas suivants :
•
Le témoin d’avertissement ne s’allume pas tandis que l’alternateur ne fonctionne pas et que
l’interrupteur est sur ON, ou si le témoin
d’avertissement s’allume tandis que l’alternateur fonctionne.
•
Le voltmètre n’affiche aucun courant de charge.
•
La batterie est déchargée.
•
La batterie est plus chaude que normalement,
ce qui peut indiquer que le réglage du voltage
ne fonctionne pas.
6
Augmentez le régime de moteur brièvement presque jusqu’au nombre de tr/mn maximum. Le courant
de charge devrait alors atteindre environ 50 A.
7
Tournez le moteur à environ la moitié du nombre de
tr/mn maximum. Enlevez la charge électrique.
Le voltage devrait augmenter jusqu’à 14 V pour un
système de 12 V, et rester constant. Simultanément, l’indicateur de courant devrait indiquer une
baisse.
Tout changement dans les données ci-dessus indique la possibilité d’un défaut. Il faut alors déposer
l’alternateur et le faire vérifier par un spécialiste.
Le régulateur forme une unité scellée. Il ne peut pas
être réparé. Si le régulateur est défectueux, il doit
être remplacé.
Si vous constatez un ou plusieurs des symptômes
ci-dessus, procédez comme ci-dessous.
1
Vérifiez que la batterie est chargée.
118
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système électrique
Démarreur, remplacement
(22B-01)
Démarreur, entretien (22B-02)
Le démarreur doit être déposé du moteur.
Vous pouvez déposer le balai du rotor une fois que
la plaque de base a été déposée.
1
Débranchez la batterie.
2
Débranchez les câbles du démarreur.
3
Inspectez les balais pour vérifier qu’ils bougent librement dans leurs guides, de même que les connecteurs des câbles. Pour vérifier ceci, déposez le
support ressort et le ressort de chaque balai et tirez
doucement sur le connecteur mobile. Si le balai ne
bouge pas librement, retirez-le de son support. Nettoyez les côtés avec un chiffon humecté d’essence.
Ayez soin de poser les balais dans leur position
d’origine pour qu’ils continuent de s’user de la
même façon. Les balais doivent avoir un contact
correct et bien aligné avec la forme du commutateur. Si les balais sont usés à 3,5 mm ou moins, ils
doivent être remplacés.
Les balais neufs doivent être exactement du même
type que les balais d’origine. Pour avoir la certitude
de poser les balais corrects, utilisez uniquement
des pièces de rechange livrées par des fabricants
agréés. Pour déposer les balais de mise à terre, déposez le clip et tirez sur les balais. Pour déposer
les balais d’induction, déposez la plaque d’isolation
et la barre conductrice de l’unité des balais. Avant
de poser les balais dans leurs supports, nettoyez
ces derniers à l’air comprimé ou avec un chiffon humecté d’essence.
Desserrez les fixations et déposez le démarreur.
4
Posez le démarreur et serrez les fixations.
5
Branchez les câbles du démarreur.
6
Branchez la batterie.
Le commutateur doit être d’une propreté absolue.
Vous pouvez enlever la saleté ou l’huile avec un
chiffon sec ne s’effilochant pas. Si le commutateur
est sale ou décoloré, vous pouvez le nettoyer avec
du papier d’émeri ou autre matériau semblable. Si
ceci n’est pas possible, faites réparer le démarreur
par un spécialiste.
L’unité des balais et celle du rotor peuvent être posées ensemble dans le logement, mais il seront tirés en position par les solénoïdes. Vérifiez que la
rondelle de butée est toujours à sa place sur l’avant
de l’axe du rotor.
Si l’engagement a besoin d’une réparation, faites-la
effectuer par un spécialiste.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
119
Système électrique
Démarreur, contrôle
(22B-03)
Bougies de préchauffage,
remplacement (22C-01)
Vérifiez que la batterie est chargée.
Allumez les lampes et l’interrupteur de contact. S’il
n’y a pas de lampes connectées au moteur, branchez un voltmètre entre les pôles de la batterie et
enclenchez l’interrupteur de contact.
Si le démarreur ne fonctionne pas, tandis que les
lampes s’allument normalement (ou tandis que le
voltage de la batterie ne baisse pas), vérifiez l’interrupteur ainsi que toutes les connexions et tous les
câbles. Si le démarreur fonctionne trop lentement,
la cause peut être une connexion défectueuse.
1
Débranchez les connexions électriques des bougies
de préchauffage.
2
Débranchez et les bougies (A).
3
Vérifiez que le filetage et les surfaces de contact
des bougies et du cylindre sont propres. Appliquez
un lubrifiant adapté aux hautes températures sur le
filetage et sur les bases coniques des bougies. Posez les bougies et serrez à 20 Nm.
4
Branchez les connexions électriques des bougies.
120
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système électrique
Bougies de préchauffage,
vérification de l’alimentation/
de la continuité du courant
Bougies de préchauffage,
contrôle du fonctionnement
1
1
Branchez une lampe d’essai de 12 V entre le pôle
positif de la batterie et la masse pour vérifier que la
lampe fonctionne.
2
Branchez la lampe d’essai entre la sortie de la bougie de préchauffage la plus éloignée de la source
d’alimentation et la masse. Une fois l’interrupteur de
commande est enclenché, la lampe d’essai doit
s’allumer si l’alimentation est correcte.
3
Débranchez les câbles des connexions des bougies
de préchauffage.
4
Branchez la lampe d’essai sur le pôle positif de la
batterie et sur le connecteur de chacune des bougies de préchauffage. Si la continuité est correcte,
la lampe s’allume. Si la lampe ne s’allume pas lorsque vous vérifiez l’une des bornes, vous devez
remplacez celle-ci.
5
Débranchez le câble d’alimentation et les câbles
des connecteurs des bougies de préchauffage.
2
Branchez un ampèremètre de 50-0-50 entre le câble
d’alimentation et le connecteur d’une bougie de préchauffage. Branchez un voltmètre 0-20 entre le connecteur d’une bougie de préchauffage et la masse.
3
Branchez l’interrupteur de commande et relevez les
valeurs de l’ampèremètre et du voltmètre.
Dans un système de 12 V, le courant initial doit être
de 27 A, et il doit tomber à 14 A après 10 secondes
environ. A ce moment, le voltmètre doit afficher environ 11-12 V.
Si l’ampèremètre affiche une valeur trop faible, ou
rien du tout, remplacez la bougie de préchauffage.
Si le voltmètre n’affiche rien, vérifiez l’interrupteur
et le câble d’alimentation.
4
Lorsque vous avez vérifié toutes les bougies de
préchauffage, enlevez l’ampèremètre et le voltmètre
et branchez le câble d’alimentation.
Branchez les câbles sur les connecteurs des bougies de préchauffage après avoir vérifié toutes les
bougies.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
121
Système d’admission et d’échappement
Turbocompresseur, remplacement (TMD, TAMD uniquement)
Dépose et repose
6
Retirez les écrous de la collerette du turbocompresseur et déposez le turbocompresseur (A) et le joint
d’étanchéité. Déposez le coude d’échappement et
son joint au niveau du turbocompresseur, s’ils sont
installés. Posez un carter de protection sur les orifices du turbocompresseur pour empêcher l’entrée
de saleté etc.
7
Couvrez l’extrémité des conduits et les orifices de
la tubulure ou de l’unité réservoir de liquide de refroidissement / échangeur thermique / tubulure.
8
Assurez-vous de l’absence de fissures et autres
dommages sur les flexibles d’air et le conduit de retour d’huile.
9
Déposez et nettoyez le conduit de retour d’huile.
1
Nettoyez soigneusement le turbocompresseur.
10
Enlevez le carter de protection des composants.
2
Déposez le filtre à air ou le flexible de filtre à d’air
au niveau de l’admission du turbocompresseur.
Déposez le couvercle d’admission s’il est installé.
3
11
Vérifiez que les orifices d’admission et de sortie du
turbocompresseur sont propres et non bloqués. Vérifiez que l’axe du turbocompresseur tourne librement. Vérifiez que les orifices de la tubulure et du
tuyau d’échappement sont propres et non bloqués.
Dévissez le tuyau d’échappement.
12
4
Retirez les colliers de flexible et faites glisser le
flexible de sortie du compresseur vers le haut le
long du coude de la tubulure d’admission.
Retirez les attaches de ressort et la plaque de base
de la turbine (bouclier thermique).
5
Débranchez le conduit d’alimentation et le conduit
de retour d’huile au niveau du turbocompresseur.
Débranchez la conduite de pression de suralimentation au niveau du turbocompresseur.
122
Posez un joint d’étanchéité neuf entre la tubulure
d’échappement et la collerette du turbocompresseur. Vérifiez que les filetages du goujon sont propres et appliquez un lubrifiant approprié. Posez le
turbocompresseur. Posez les écrous et serrez-les à
22 Nm.
Vérifiez que le support de la plaque de base de la
turbine (bouclier thermique) est correctement installé avant de poser et de serrer les écrous de la collerette. Posez la plaque de base de la turbine (bouclier thermique).
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Système d’admission et d’échappement
13
Posez le coude d’échappement du turbocompresseur si nécessaire. Assurez-vous de la propreté
des surfaces de contact du coude et du turbocompresseur. Installez un joint d’étanchéité neuf. Serrez
les écrous à 22 Nm.
Soupape de pression de
suralimentation, contrôle
14
Branchez le conduit de retour d’huile et le conduit
pression de suralimentation sur le turbocompresseur.
15
Verser 100-140 ml d’huile moteur neuve dans l’orifice d’admission du boîtier central du turbocompresseur.
Tournez l’unité rotative manuellement pour répartir
l’huile dans les roulements.
16
Si la soupape de dérivation du régulateur de la pression de suralimentation ne s’ouvre pas à la bonne
pression, les performances du moteur peuvent en
être affectées.
L’ouverture à une pression trop basse peut causer
des émissions de fumée noire au régime moteur
marqué et une perte de puissance à 2500 tr/mn.
Glissez sur la sortie du compresseur le flexible enfilé sur le coude de la tubulure d’admission. Serrez
les colliers de flexible.
L’ouverture à une pression trop élevée peut causer
une pression excessive dans les cylindres, ce qui
peut endommager le joint de culasse, les roulements et les pistons.
17
Pour vérifier le réglage de cette pression, procédez
comme suit :
Vérifiez que les passages du filtre à air, du flexible,
du couvercle d’admission et du tuyau d’admission
sont propres. Posez le filtre à air et le couvercle
d’admission. Serrez les colliers de flexible.
18
Mettez le conduit d’alimentation d’huile en place,
mais ne branchez pas encore. Actionnez le démarreur, en maintenant le bouton d’arrêt enfoncé ou en
maintenant le levier d’arrêt en position STOP, jusqu’à ce que l’huile sorte du conduit d’alimentation.
Vérifiez que le levier d’arrêt revient en position de
fonctionnement.
Branchez la conduite d’huile.
Posez la plaque de base de la turbine (bouclier thermique) et ses attaches de ressort.
19
Démarrez le moteur. Vérifiez l’absence de fuites
d’huile ou d’air, en particulier sur la conduite du
capteur de pression de suralimentation, posée entre
le boîtier du compresseur et la soupape de commande de la pression de suralimentation. Tournez
le moteur à bas régime pendant 3 ou 4 minutes pour
faire circuler l’huile avant d’augmenter le régime de
moteur.
1
Débranchez le conduit du capteur de pression de
suralimentation (1) et branchez une alimentation en
air pouvant être réglée avec précision, et équipée
d’un manomètre de précision. Placez un indicateur
à cadran sur le turbocompresseur, la pointe de mesure touchant la bielle de commande, pour mesurer
le mouvement axial de la bielle (2).
2
Vérifiez que la pression nécessaire pour déplacer la
bielle de 0,38 mm tombe dans la plage 89-97 kPa
pour le TMD22 (les valeurs pour les TAMD22 sont 1
mm et 135 kPa). Vérifiez que l’indicateur à cadran
revient à zéro lorsque la pression d’air est relâchée.
Répétez le test plusieurs fois pour obtenir une mesure exacte. Il peut s’avérer nécessaire de frapper
doucement le logement de la turbine avec un marteau à face douce pendant cette procédure.
3
Si la soupape du régulateur de pression est défectueuse, le turbo doit être remplacé. Aucun réglage
n’est admis.
4
Retirez l’équipement de test et branchez le conduit
sur le capteur de pression de suralimentation.
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
123
Notes
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................................
124
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Formulaire de rapport
Si vous avez des remarques ou des suggestions concernant ce manuel,
photocopiez cette page, remplissez-la et renvoyez-la nous. L’adresse est
indiquée tout en bas de la page. Ecrivez de préférence en suédois ou en anglais.
De la part de : ...............................................................
......................................................................................
......................................................................................
......................................................................................
Concerne la publication : .......................................................................................................................................
No de publication : ....................................................... Date d’édition : .................................................................
Remarque/Suggestion : .........................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
Date : ...............................................................
Nom : ...............................................................
AB Volvo Penta
Customer Support
Dept. 42200
SE-405 08 Gothenburg
Sweden
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
7737663-0 French 04-1999
Plus d'informations sur: www.dbmoteurs.fr
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement