Manuel de vol (FR)

Manuel de vol (FR)
Version: 1.1
Date:
01.09.2014
Manuel de vol (FR)

INFORMATION
POWERPLAY est la marque de Swing Flugsportgeräte GmbH pour les voiles de
paramoteur.
Swing se réserve le droit de changer ou modifier contenu de ce Manuel à tout moment.
Vous devriez donc régulièrement visiter le site Web :
www.powerplay-gliders.de
Ce site donne des informations supplémentaires concernant votre parapente et toutes les
modifications apportées au Manuel. Il y a d'autres informations sur le site Web de
Powerplay dans la section "Powerplay in World Wide Web".
La date et le numéro de version de ce manuel sont donnés sur la page d'accueil.
Le consentement écrit de Swing Flugsportgeräte GmbH est exigé pour n'importe quelle duplication de ce
Manuel, entièrement ou partiellement et en n'importe quelle forme ou par n'importe quels moyens,
électronique ou mécanique.
Les données et l'information contenue peuvent en ceci être changées sans avis antérieur. Le fait que ce
Manuel soit disponible ne confère pas de revendication sur les descriptions de produit, les noms ou
d'autre propriété intellectuelle.
CHER PILOTE DE STING 2
MERCI D’AVOIR ACHETE UN PRODUIT POWERPLAY!
Nous espérons que votre aile Powerplay vous apportera de belles années de plaisir.
De par sa conception innovante, ses matériaux haut-de-gamme et sa fabrication très
soignée, votre aile se distingue de toutes les autres. Votre aile Powerplay a été développée
de manière à satisfaire tous les critères de sécurité et d’exigences de certification pour la
France.
Un des requis est de vous familiariser avec les instructions et informations de sécurité,
équipements et services contenus dans ce manuel, avant toute utilisation de votre aile.
Pour toute question ne trouvant pas réponse dans ce manuel, s'il vous plaît n'hésitez pas à
contacter directement Powerplay ou votre revendeur Powerplay. Nos coordonnées se
trouvent en annexe.
L’équipe Powerplay
ATTENTION
Lisez attentivement ce manuel avant utilisation de votre aile
Sommaire
01 INTRODUCTION ........................................................................................................................8
MANUEL .............................................................................................................................................. 8
Avertissements ............................................................................................................................. 8
Série d’instructions ....................................................................................................................... 9
Liste .............................................................................................................................................. 9
Puces............................................................................................................................................. 9
Manuel en ligne ............................................................................................................................ 9
POWERPLAY ET L’ENVIRONNEMENT ............................................................................................................. 9
Respect de la nature et de l’environnement ................................................................................. 9
Recyclage ...................................................................................................................................... 9
02 SECURITE ................................................................................................................................ 10
CONSIGNES DE SECURITE ........................................................................................................................ 10
AVENANTS DE SECURITE ......................................................................................................................... 11
AVERTISSEMENT, LIMITES DE RESPONSABILITE ET LIMITES D’UTILISATION ............................................................ 11
Avertissement, limites de responsabilité .................................................................................... 11
Limites d’utilisation ..................................................................................................................... 12
CERTIFICATION ET DIRECTIVES .................................................................................................................. 12
DGAC........................................................................................................................................... 13
Certification EN/LTF .................................................................................................................... 13
Caractéristiques de vol................................................................................................................ 13
Expérience de vol recommandée ................................................................................................ 13
Description des compétences du pilote....................................................................................... 13
Utilisation pour la formation ...................................................................................................... 13
03 DESCRIPTION TECHNIQUE ....................................................................................................... 14
ILLUSTRATION ...................................................................................................................................... 14
SUSPENTAGE ....................................................................................................................................... 14
DONNEES TECHNIQUES .......................................................................................................................... 15
04 REGLAGES ET ESSAIS EN VOL................................................................................................... 16
AVANT LE PREMIER VOL .......................................................................................................................... 16
Ajustement des freins ................................................................................................................. 16
Ajustement de la poignée de frein .............................................................................................. 18
ELEVATEURS ........................................................................................................................................ 19
Système d’accélération ............................................................................................................... 20
Trims ........................................................................................................................................... 21
Poulie de frein réglable ............................................................................................................... 23
Autres périphériques................................................................................................................... 23
Sellette utilisable......................................................................................................................... 23
Parachute de secours .................................................................................................................. 24
PLAGE DE POIDS RECOMMANDES .............................................................................................................. 24
05 VOLER AVEC LA STING 2.......................................................................................................... 25
PREMIER VOL ....................................................................................................................................... 25
ETALER L’AILE, VISITE PRE-VOL ................................................................................................................. 25
VOL MOTORISE ............................................................................................................................. 25
ULTIME VERIFICATION ............................................................................................................................ 25
DECOLLAGE ......................................................................................................................................... 26
Décollage dos-voile ..................................................................................................................... 26
Décollage face-voile .................................................................................................................... 27
MONTEE ............................................................................................................................................ 27
EFFET DE COUPLE .................................................................................................................................. 28
CROISIERE ........................................................................................................................................... 28
Vol stabilisé ................................................................................................................................. 28
Virages aux freins ....................................................................................................................... 28
Contrer l’effet de couple ............................................................................................................. 28
ATTERRISSAGE ..................................................................................................................................... 29
Atterrissage moteur coupé ......................................................................................................... 29
Atterrissage moteur allumé ........................................................................................................ 29
PLUS D’ASTUCES SUR LE PARAMOTEUR ....................................................................................................... 29
VOL NON-MOTORISE .................................................................................................................... 30
ULTIME VERIFICATION ............................................................................................................................ 30
Décollage .................................................................................................................................... 30
VOL STABILISE ...................................................................................................................................... 30
VIRAGES ............................................................................................................................................. 31
METHODES DE DESCENTE RAPIDE.............................................................................................................. 31
Spirale engagée .......................................................................................................................... 31
Décrochage aux B ....................................................................................................................... 32
Grandes oreilles .......................................................................................................................... 33
ATTERRISSAGE ..................................................................................................................................... 34
DECOLLAGE AU TREUIL ........................................................................................................................... 34
Attacher le système largueur ...................................................................................................... 35
06 TYPES D’UTILISATION ............................................................................................................. 36
UTILISATION EN TANDEM ........................................................................................................................ 36
ACROBATIE ......................................................................................................................................... 36
07 SITUATIONS DANGEREUSE, EXTREMES ................................................................................... 37
SITUATIONS DANGEREUSES ..................................................................................................................... 37
FORMATION DE SECURITE ....................................................................................................................... 38
Fatigue et dégâts du matériel ..................................................................................................... 38
FERMETURES ....................................................................................................................................... 38
Fermetures asymétriques ........................................................................................................... 38
Fermeture frontale ..................................................................................................................... 38
TYPES DE DECROCHAGES ......................................................................................................................... 39
Phase parachutale ...................................................................................................................... 39
Décrochage ................................................................................................................................. 39
Vrille............................................................................................................................................ 39
Manoeuvre d’urgence................................................................................................................. 40
AUTRES SITUATIONS DANGEREUSES ........................................................................................................... 40
Décrochage sous la pluie ............................................................................................................ 40
Publicité et adhésifs .................................................................................................................... 41
Surcharge.................................................................................................................................... 41
Sable et air salin.......................................................................................................................... 41
Plage de température ................................................................................................................. 41
08 RANGEMENT ET ENTRETIENT DE L’AILE ................................................................................... 42
RANGEMENT DE L’AILE ........................................................................................................................... 42
Pliage de l’aile ............................................................................................................................. 42
Stockage et transport de l’aile .................................................................................................... 43
ENTRETIENT DE L’AILE ............................................................................................................................ 43
Tissu ............................................................................................................................................ 43
Suspentes .................................................................................................................................... 44
Nettoyage ................................................................................................................................... 44
09 REPARATION, INSPECTION ET GARANTIE ................................................................................ 45
DESIGNATION DE TYPE ........................................................................................................................... 45
PIÈCES DE REMPLACEMENT ..................................................................................................................... 45
REPARATIONS ...................................................................................................................................... 45
Petites réparations ..................................................................................................................... 45
Atelier Swing ............................................................................................................................... 45
INSPECTIONS REGULIERES ....................................................................................................................... 45
Suspentage ................................................................................................................................. 45
INSPECTION ......................................................................................................................................... 46
Général ....................................................................................................................................... 46
Inspections periodiques .............................................................................................................. 46
Validité d’inspection ................................................................................................................... 47
Inspection par le pilote ............................................................................................................... 47
GARANTIE ........................................................................................................................................... 47
10 SWING SUR INTERNET ............................................................................................................ 48
SITE INTERNET SWING ............................................................................................................................ 48
ENREGISTREMENT DU PRODUIT ................................................................................................................ 48
FACEBOOK, TWITTER & YOUTUBE ............................................................................................................. 48
Parapente ................................................................................................................................... 48
Speedflying ................................................................................................................................. 48
Swing TV ..................................................................................................................................... 48
Application Swing ....................................................................................................................... 48
ANNEXES ...................................................................................................................................... 49
ADRESSES ........................................................................................................................................... 49
Swing Flugsportgeräte GmbH ..................................................................................................... 49
Paraglider recycling .................................................................................................................... 49
DHV ............................................................................................................................................. 49
EAPR ........................................................................................................................................... 49
DULV ........................................................................................................................................... 49
DGAC........................................................................................................................................... 49
VERSIONS ........................................................................................................................................... 49
DETAIL DE L’AILE................................................................................................................................... 50
DETAILS PILOTE / PREUVE DE POSSESSION................................................................................................... 50
INSPECTIONS ET REPARATIONS EFFECTUEES :................................................................................................ 51
NOTES : ............................................................................................................................................. 52
01 Introduction
Avertissements
Manuel
DANGER
Avant le premier vol, veuillez vous
familiariser avec votre nouvelle aile en lisant
impérativement ce manuel de vol. Celui-ci
vous permettra de vous familiariser avec les
spécificités de votre Sting 2 afin de l’exploiter
au mieux suivant les situations. Il vous
expliquera également comment en tirer le
meilleur.
Les informations sur la conception du
parapente, les données techniques et
illustrations contenues dans ce manuel sont
sujettes à changement. Nous nous
réservons
le
droit
d'apporter
des
modifications sans préavis.
Le manuel est conforme aux directives LTF
(version en vigueur au moment de la
certification) et fait partie de la certification.
© Swing Flugsportgeräte GmbH.
Ce manuel est divisé en trois parties:
1. Manuel (ce document):
Instructions d’utilisations
2. Manuel de services et maintenance
(PDF/téléchargement):
Données techniques et informations
d’inspection propre à chaque aile
3. Informations d’inspections
(PDF/téléchargement):
Instructions générales et guide pour
l’inspection régulière de l’aile
© Swing Flugsportgeräte GmbH
Les sections de texte indiquant “Danger”
présentent une situation où un danger est
imminent et peut très probablement
entrainer de graves blessures ou la
mort dans le cas où les instructions ne
seraient pas suivies.
ATTENTION
Les sections de texte indiquant “Attention”
présentent une situation potentiellement
dangereuse pouvant entrainer de graves
blessures ou la mort dans le cas où les
instructions ne seraient pas suivies.
PRECAUTION
Les
sections
de
texte
indiquant
“Précaution” présentent une situation
pouvant
entrainer
des
blessures
mineures dans le cas où les instructions
ne seraient pas suivies.

IMPORTANT
Les sections de texte indiquant “Important”
présentent
une
situation
pouvant
endommager l’aile dans le cas où les
instructions ne seraient pas suivies.

ASTUCE
Les sections de texte indiquant “Astuce”
donnent des astuces qui rendront
l’utilisation de l’aile plus facile.
8
Section 1
Introduction
Série d’instructions
Dans ce Manuel, les instructions qui doivent
être suivies dans un certain ordre sont
numérotées consécutivement.
< Lorsque il y a une série d'images et des
instructions à suivre point par point,
chaque instruction a le même numéro
que l'image correspondante.
d
Les lettres sont utilisées lorsque il y a
une série d'images et que l'ordre n'est
pas important.
Liste

Respect de la nature et de
l’environnement
Vous pouvez facilement participer à la
protection de l'environnement en pratiquant
notre sport de manière à ce qu'il n'y ait
aucun dégât à la nature et dans les secteurs
où vous volez. Respectez des consignes et
chemins, emportez vos ordures et mégots
avec vous, abstenez-vous de faire du bruit
inutilement et respectez le sensible équilibre
biologique de la nature !
Plus particulièrement pour le paramoteur,
évitez de voler à basse altitude sur des
secteurs résidentiels et des réserves
naturelles. Le paramoteur est, bien sûr, un
sport en plein air, protégez et préservez les
ressources de notre planète!
Les nombres entourés de rouge
renvoient aux différentes parties de
l’élément photographié. Un descriptif
détaillé suit alors l’image.
Recyclage
Powerplay prend en considération le cycle
de vie entier de ses ailes, comprenant sont
Des puces sont utilisées pour les listes.
recyclage. Les matériaux synthétiques
Exemple:
utilisés dans une aile doivent être détruits ou
 Elévateurs
recyclés correctement. Si vous n'êtes pas
 Suspentage
capables de trouver une solution appropriée,
Powerplay sera heureux de vous aider.
Manuel en ligne
Envoyez cette voile avec une courte note
Des informations complémentaires sur votre expliquant vos intentions, à l’adresse
aile ainsi que les mises à jour au Manuel données en annexe.
peuvent être trouvées sur notre site Web
www.powerplay-gliders.de. Ce manuel était
actuel au moment de son impression. La
version la plus actuelle peut être consultée
et/ou imprimée à partir du site de Swing.
Puces
Powerplay et l’environnement
La protection de l'environnement, la sécurité
et
la
qualité,
sont
trois
valeurs
fondamentales pour Powerplay. Ces valeurs
reflètent notre ligne de conduite. Nous
sommes persuadés que nos clients
partagent également notre conscience
environnementale.
Introduction
Section 1
9
02 Sécurité
ATTENTION
Les consignes de sécurité données cidessous doivent être suivies en toutes
circonstances. Le non-respect de ces
consignes rendrait invalide la certification
et/ou résulterait à une possible invalidation
de la couverture d’assurance. Le nonrespect de ces consignes peut également
entrainer de graves blessures ou la mort.
Consignes de sécurité
Toutes les formes de sport aérien impliquent
certains risques. En comparaison avec
d'autres types de sport aérien, les
parapentes et paramoteurs ont le plus faible
nombre d'accidents mortels mesuré en
fonction du nombre de pilotes brevetés.
Cependant, ce sport exige un haut niveau de
responsabilité individuelle. La prudence et la
conscience du risque sont des exigences
fondamentales pour la pratique sécuritaire
de ce sport, pour la simple raison qu'il est
facile à apprendre et que tout le monde peut
le pratiquer. La surestimation de ses propres
capacités peut rapidement conduire à des
situations critiques. Une évaluation fiable
des conditions de vol est particulièrement
importante. Les parapentes et paramoteurs
ne sont pas conçus pour être piloté par un
temps fortement turbulent. Les accidents de
paramoteur les plus graves sont causés par
des pilotes ayant sous-estimé la météo pour
voler.
Les ailes elles-mêmes sont extrêmement
sûres. Dans les essais de certification,
toutes les parties d'une voile doivent résister
à 8 fois la charge de vol normal. Il y a une
marge de sécurité triple comparée à la
charge extrême maximale possible dans le
vol. Par comparaison, en aviation, cette
marge de sécurité est simplement de deux.
Les accidents causés par une défaillance du
10
Section 2
Sécurité
matériel
sont
donc
pratiquement
improbables dans le paramoteur.
En France, la loi impose d’être détenteur de
licence et brevet de pilote ULM et d’une
assurance aérienne adaptée afin de
pratiquer
le
paramoteur.
Concernant
l’activité parapente, il est indispensable
d’avoir suivi un enseignement, cette activité
comporte des risques qu’il est indispensable
d’appréhender grâce aux professionnels.
Les expérimentations et essais nonconformes au manuel sont dangereux et
totalement interdites. Ce manuel ne
remplace en aucun cas les heures de
formations à acquérir dans une école
spécialisée.
Un spécialiste doit faire le vol d'essai et
inspecter l’aile avant votre premier vol. Le
vol d'essai doit être enregistré sur l'étiquette
d'information de l’aile.
Il est conseillé de vous familiariser avec
votre aile, en faisant son premier vol sur une
pente-école. Pour ce vol comme pour tous
les autres, vous devez porter un casque, des
gants, des chaussures montantes ainsi que
des vêtements adaptés. Ne volez que si les
conditions météorologiques (vitesse et
direction du vent, évolution, masse
nuageuse etc.) sont réunies et parfaitement
adaptées.
Si l’aile est vendue, le manuel doit être
donné au nouveau propriétaire. Il fait partie
de la certification de l’aile et ne doit pas être
séparé de celle-ci.
La Sting 2 a été développée et conçue pour
une utilisation mixte parapente (décollage au
treuil inclus) et paramoteur. Toute autre
utilisation que celle-ci est interdite. En aucun
cas cette aile ne doit être utilisée comme
parachute. L’acrobatie est interdite.
Lisez attentivement les consignes de
sécurités spécifiques de ce manuel.
Avenants de sécurité
Des avenants de sécurité sont publiés
lorsque des défauts surgissent pendant
l'utilisation de l’aile, et qui pourraient
potentiellement se retrouver sur d'autres
ailes du même modèle.
Ces avenants de sécurité contiennent des
instructions sur la façon d'inspecter les
voiles potentiellement sujettes au problème
en question et les actions exigées pour
rectifier ces problèmes.
Swing publie sur son site Web, les avenants
de sécurité et les instructions de navigabilité
conformément aux produits Powerplay.
Nous vous enverrons aussi des avenants de
sécurité directement par email si vous avez
enregistré votre produit (référez-vous à
“Enregistrement de Produit” dans la section
“Powerplay sur le Web”).
ATTENTION
Le propriétaire de l’aile est responsable du
fait que l’aile doive respecter les
indications données dans le manuel, ainsi
que les avenants de sécurité qui
pourraient être publiés.
Les avenants de sécurité sont publiés par
des agences de certification et sont visibles
sur les sites internet concernés. Les services
comme RSS sont disponibles, ce
qui
permet
aux utilisateurs
d’internet de suivre simultanément
plusieurs sites sans avoir à
chercher individuellement. Cela
permet un meilleur suivi des
informations. Vous devez visiter les pages
sécurité des agences de certification, et
vous tenir informés des derniers avenants
de sécurité, couvrants tous produits ayant un
rapport avec le parapente. Référez-vous aux
annexes pour trouver les adresses.
Avertissement, limites de
responsabilité et limites
d’utilisation
L’utilisation d’un parapente est aux risques
et périls du pilote !
Le fabricant ne peut être tenu responsable
d'aucune blessure personnelle ou de dégâts
matériels qui surgissent lors de l’utilisation
des ailes de la marque. L’homologation et la
garantie sont annulées s'il y a des
modifications de quelque sorte que ce soit
(incluant la modification de conception de
l’aile ou changement de longueur des lignes
et lignes de frein au-delà du niveaux de
tolérance permis) ou des réparations
incorrectes, ou si les inspections ne sont
accomplies (contrôle annuel et des 2 ans).
Le pilote est responsables de sa propre
sécurité et doit s’assurer personnellement de
la navigabilité et entretient de son
équipement, avant chaque vol. Le pilote ne
doit décoller que si son équipement est apte.
Le pilote doit respecter la réglementation en
vigueur dans chaque pays.
L’aile peut être utilisée uniquement si le
pilote dispose d‘une licence valide pour le
secteur défini, où sous la tutelle d’un
instructeur habilité. Il n'y a aucune
responsabilité de la part des tierces
personnes, en particulier du fabricant et du
revendeur.
Avertissement, limites de
responsabilité
En termes de conditions de garantie, l’aile
ne peut pas être utilisée si n'importe laquelle
des situations suivantes existe :

Si le pilote ne dispose pas d’une
expérience et/ou formation suffisante

Si la période d'inspection est expirée, ou
l'inspection a été effectuée par le pilote
lui-même ou par un inspecteur non
autorisé.

Si le pilote a un équipement incorrect ou
inadéquat (aile, parachute, casque etc.)
Sécurité
Section 2
11

Si l’aile est utilisée au treuil avec un treuil
n’ayant pas été inspecté, ou par des
pilotes non-licenciés et/ou par des
opérateurs non-qualifiés

Swing recommande fortement de voler
avec la Sting 2 en combinaison d’un
paramoteur approuvé. Swing ne pourra
être tenu pour responsable en cas de
dommages causés par un paramoteur
inadapté.
ATTENTION
Il est absolument indispensable que les
informations et obligations contenues dans
ce manuel soient suivies en permanence.
Le non-respect invalide la certification
et/ou aboutit à la perte de couverture
d'assurance et pourrait amener à des
blessures sérieuses ou même la mort
Cet
avertissement
s’applique
en
particulier, mais pas seulement, aux
instructions
données
dans
les
paragraphes de Sécurité, Voler avec la
Sting 2, Cas d’utilisation, Situations
dangereuses et conditions extrêmes.

La température de l’air est en dessous
de -10°C ou au-dessus de 50°C

L’aile est utilisée pour des vols
acrobatiques et/ou extrêmes, avec des
manœuvres excédant un angle de 90°

Il y a eu des modifications sur l’aile et/ou
les suspentes et/ou les élévateurs,
n’ayant pas été approuvées
ATTENTION
Il est impératif que vous respectiez les
indictions de vérification de votre aile
données dans le manuel de Service et
Maintenance,
et
que
vous
les
accomplissiez.
Inspectez les suspentes si vous doutez du
moindre contact avec l’hélice.
Des suspentes avec un diamètre inférieur
à 1mm ont été utilisées pour la Sting 2. Il y
a un risque de rupture si celles-ci ne sont
pas manipulées avec précaution, et/ou si
les intervalles de vérification de sont pas
respectés.
Certification et directives
Limites d’utilisation
L’aile ne doit être utilisée quand dans ses
limites d’utilisation. Ces limites sont
dépassées si au moins une de ces situations
apparait :

Si la masse au décollage n’est pas dans
la marge autorisée pour l’aile, ou si l’aile
est utilisée pour faire voler plus de gens
que le nombre maximum prévu et inscrit
sur le macaron de certification et dans la
description technique de l’aile

L’aile est utilisée sous la pluie, dans les
nuages, la brume, la bruine ou la neige

L’aile est mouillée

Les conditions sont turbulentes et/ou un
vent ayant une vitesse supérieure à 2/3
de la vitesse propre maximale de l’aile
12
Section 2
Sécurité
ATTENTION
Les descriptions des caractéristiques de
vol contenues dans ce manuel sont toutes
basées sur des vols d'essai, qui ont été
effectués dans des conditions standard.
La classification donne une description
générale des réactions de l’aile à ces
essais standardisés, généralement sans
intervention du pilote. La complexité du
système fait que ces essais standardisés
peuvent donner seulement une indication
partielle du comportement en vol de l’aile
et des réactions aux perturbations.
Un petit changement de ces paramètres
peut aboutir à un comportement de vol qui
est manifestement modifié et différent de
la description donnée.
L’organisme de certification a travaillé avec
les fabricants et les associations appropriées
pour développer des directives de
certification qui sont basées sur beaucoup
d'années d'analyses, sur des accidents et
sur l'expérience des écoles, des instructeurs
et des officiers de sécurité. Ces directives
sont destinées à assurer que les seules
voiles utilisés sont celles dont les
caractéristiques volantes ont été évaluées
par des organismes indépendants et qui
offre un niveau minimal de sécurité.
Cela doit aider le pilote à choisir l’aile qui lui
est la plus adaptée, en fonction de son
niveau et de ses attentes.
Il y a également de nombreuses
informations sur les sites internet des
organismes de certification.
DGAC
La Sting 2 est enregistrée à la DGAC en tant
qu’ULM de Classe 1.
Certification EN/LTF
La Sting 2 a été testée par l’European Para
Academy (EAPR) en accord avec les
directives standard LTF pour les parapentes
et paramoteurs. Un certificat de type a été
accordé.
Pour la classe finale, la Sting 2 entre dans
deux catégories, en fonction de la course
d’accélérateur :
Course de 130mm : Classe A
Course de 165mm : Classe B
Caractéristiques de vol
Classe A :
Aile proposant un niveau de sécurité passive
maximum, caractéristiques de vol très
pardonnantes. Bonne résistance aux sorties
du domaine de vol.
Classe B :
Aile proposant un bon niveau de sécurité
passive, caractéristiques de vol
pardonnantes. Résistance aux sorties du
domaine de vol correctes.
Expérience de vol recommandée
La cible principale de la Sting 2 commence
par le débutant complet pour aller jusqu’au
pilote « Cross-Country » désirant un niveau
maximal de sécurité. Ses excellentes
caractéristiques de gonflage et de décollage,
sont haut niveau de sécurité passive et sa
maniabilité en font une aile très agréable,
que ce soit en vol libre ou en vol motorisé.
La Sting 2 est une aile pour les pilotes
paramoteur volant également en libre
(montagne ou treuil), et ne désirant pas avoir
une seconde aile. Elle offre un facteur
amusement étonnant, tout en ayant un haut
niveau de performance et de sécurité.
Description des compétences du
pilote
La Sting 2 se destine à tout pilote, même
ceux ayant déja un niveau conséquent.
Utilisation pour la formation
La Sting 2 est tout à fait adaptée en tant
qu’elle école.
Dans ce cas, la course d’accélérateur doit
être limitée à 130mm (Classe A) pour les
vols non-motorisés.
Sécurité
Section 2
13
03 Description technique
Illustration
La Sting 2 peut ainsi être ajustée en fonction
des capacités du pilote. La Sting 2 est
certifiée à la fois comme aile de paramoteur
que comme aile de parapente. Elle doit donc
être utilisée en respectant les limites
inférieures et supérieures de masse (se
reporter aux données techniques) ainsi
qu’aux réglages d’élévateurs adaptés. Cette
flexibilité fait de la Sting 2 une aile idéale
pour tout pilote cherchant une excellente
polyvalence.
Suspentage
Fig. 1: Illustration de la Sting 2
Sting 2 – La polyvalence
Notre équipe de développement souhaitait
développer une aile de paramoteur ayant
d’excellentes performances en plané pour le
vol thermique. Dessinée pour être accessible
comme aile-école, la Sting 2 est néanmoins
une aile ayant des performances qui
interesseront les pilotes expérimentés
cherchant ces performances. Ce but a été
atteint grâce à une conception moderne de la
voile, combiné avec un système unique
d’élévateurs permettant au pilote de choisir
entre deux courses différentes du système
d’accélérateur.
14
Section 3
Description technique
La Sting 2 dispose de 4 séries de lignes : A,
B, C et D se divisant deux fois en deux entre
les élévateurs et la voile, donnant ainsi des
lignes principales (basses), intermédiaires et
supérieures (hautes). Les suspentes de
chaque niveau sont fixées entre elles grâce à
un nœud double en tête d’alouette. Des
informations sur
chaque niveau
de
suspentage, leur connections et descriptions
sont disponibles dans le manuel de service et
maintenance.
Au bord de fuite de l’aile, les lignes se
raccordent sur trois niveaux pour se rejoindre
et la drisse principale de frein. Cette drisse
passe par une poulie fixée à l’élévateur D, et
est raccordée à la poignée de frein via un
émerillon pivotant évitant ainsi le vrillage de
la drisse.
Par ailleurs, la drisse de frein dispose d’un
repère symbolisant le réglage d’origine, et
permettant un positionnement précis et
symétrique de la hauteur de la poignée de
frein. Les suspentes principales sont
raccordées aux élévateurs via des maillons
rapides, et sont maintenues en positions sur
ces derniers par des anneaux élastiques.
Ceux-ci évitent aux suspentes de glisser sur
le maillon et leur assurent un positionnement
idéal.
Données techniques
STING 2
S
M
L
Surface [m²]
26.5
29.8
32.0
Envergure [m]
11.8
12.5
13.0
Allongement
5.2
5.2
5.2
Surface projetée [m²]
22.7
25.4
27.4
Envergure projetée [m]
9.2
9.8
10.1
Allongement projeté
3.7
3.7
3.7
Nombre de cellules
44
44
44
Corde à plat [m]
2.88
3.05
3.16
Epaisseur du profil [m]
0.54
0.57
0.59
Longueur totale du suspentage [m]
336
356
370
Hauteur du suspentage [m]
7.30
7.74
8.03
Masse [kg]
5.1
5.5
5.8
Vol libre
Homologation LTF/ EN
A/B
A/B
A/B
Masse au décollage [kg]
75-95
80-105
95-115
Vitesse à trims fermés [km/h]
38 ±1
38 ±1
38 ±1
Trims
non
non
non
Course d’accélérateur [mm] EN-A
130
130
130
47 ±2
47 ±2
47 ±2
Vitesse max [km/h] EN-A
Course d’accélérateur [mm] EN-B
Vitesse max [km/h] EN-B
Paramoteur
LTF 23/05 / DGAC
Masse au décollage [kg]
Vitesse à trims fermés [km/h]
165
165
165
50 ±2
50 ±2
50 ±2
oui
oui
oui
96-120
106-135
116-145
38 ±1
38 ±1
38 ±1
Accélérateur
non
non
non
Trims
oui
oui
oui
46 ±2
46 ±2
46 ±2
Vitesse de croisière (Vno) [km/h]
Description technique
Section 3
15
04 Réglages et essais en
vol
Avant le premier vol
ATTENTION
Un pilote confirmé ou un instructeur doit
inspecter l’aile et réaliser les essais en vol
avant votre premier vol. Le vol d’essai doit
être enregistré sur la fiche d’information de
l’aile.
Pendant sa phase de fabrication, la Sting 2
passe par plusieurs contrôles de qualité,
avant de terminer par un essai détaillé de
type certification. La conformité avec le
modèle certifié de référence est vérifiée
avant que votre aile ne soit envoyée au
revendeur. Un soin tout particulier est
apporté au contrôle du suspentage, des
élévateurs, leurs longueurs, ainsi que sur la
partie voilerie. Ces mesures sont effectuées
avec un haut niveau de précision et ne
doivent pas être modifiées.
Malgré ce haut niveau de précision lors de la
production, le suspentage est sujet à de
légères variations de longueur du fait de la
charge. Cette charge est prise en
considération lors de la fabrication, le calage
idéal est ainsi atteint après quelques vols
ATTENTION
Tout changement de tout type sur la Sting
2 n’ayant pas été validé auparavant par
Swing, ou toute réparation influant sur les
réglages de l’aile invalidera la certification
et la garantie.
Ajustement des freins
En sortie d’usine, la Sting 2 est livrée avec un
réglage de hauteur de frein optimisé pour
offrir un compromise idéal entre maniabilité
et confort. Cet ajustement permet un
maniement et un effet sans retard, idéal dans
16
Section 4
Réglages et essais en vol
les phases d’atterrissage. Les drisses de
frein doivent être vérifiées par un pilote
d’expérience avant le premier vol, et doivent
être montées de manière à ce que le repère
soit visible et situé 5mm au-dessus du nœud.
La drisse de frein ne doit pas être raccourcie.
Réglages d’usine
Les poignées de frein ont environ 10cm de
débattement libre avant que le bord de fuite
ne se déforme et que l’aile ne soit freinée.
Notez que même sur ces 10cm libres, vous
pouvez sentir une résistance aux freins, dû à
la force aérodynamique s’exerçant sur la
drisse.
Avec ce réglage, le débattement maximal
symétrique est de 65cm à la masse
maximale au décollage, et ce sans poussée
du moteur. Il vous est possible de descendre
les poignées de frein si nécessaire. Cela peut
être utile pour réduire l’efficacité des
commandes afin d’avoir une maniabilité
réduite et donc une aile plus amortie. Si le
réglage de la hauteur des freins devait être
modifié, en aucun cas ils ne doivent être
réglés en dehors de la plage donnée dans le
manuel de Service et Maintenance de la
Sting 2.
Réglage de la poulie de frein
La hauteur de la poulie de frein peut ellemême être ajustée en fonction des désirs du
pilote.
Se
reporter
à
la
section
« Elévateurs ».
Si vous modifiez ce réglage, assurez-vous
que la longueur de drisse de frein est en
accord avec votre réglage. Si la poulie est
réglée en position basse, assurez-vous de
descendre le frein sur sa drisse, de la même
longueur que vous avez descendu la poulie.
Ajustement incorrect
Si les freins sont trop longs, l’aile réagira très
lentement, les arrondis seront quant à eux
difficiles à exécuter du faire du manque de
débattement. Pour compenser cette difficulté,
il est possible de faire des « tours de frein »
en enroulant la drisse autour de votre main,
ceci afin de consommer ce manque de
débattement. Réglez alors la hauteur des
poignées en fonction.
Ces réglages doivent toujours être effectués
avec de petits incréments (pas plus de 2-3cm
par essai) et doivent être essayés en pente
école. Par ailleurs, il est bien entendu
nécessaire de faire des ajustements
symétriques sur les deux poignées de freins.
Si la longueur des drisses de freins doit être
raccourcie, il est impératif de vérifier que
l’aile n’est pas ralentie (freinée) dans une
configuration détrimmé ou accéléré, du fait
que les drisses peuvent devenir trop courtes
dans ces configurations. La sécurité pourrait
être altérée, de même que les performances
et les qualités de gonflage.
ATTENTION
Un nœud inapproprié, lâche ou mal fait
peut mener à la perte d’une poignée de
frein et donc à une perte de contrôle de
l’aile ! Assurez-vous de ne faire que l’un
des deux nœuds recommandés : nœud
classique doublé ou nœud de chaise.
ATTENTION
Si les drisses de freins sont trop courtes,
les risques suivant pourraient se
présenter :

Décrochage précoce

Difficulté de gonflage, risque de
phase parachutale

Comportement dangereux en vol
engagé

Freinage non-désiré en phase de
vol accéléré, pouvant provoquer
des fermetures frontales

ASTUCE
Les conditions atmosphériques peuvent
provoquer un léger raccourcissement
naturel des drisses de freins. Les drisses
de freins doivent donc être vérifiées
régulièrement et plus particulièrement si
vous remarquez un changement dans les
caractéristiques de vol et/ou de gonflage.
Réglages et essais en vol
Section 4
17
Nœuds de freins
Ajustement de la poignée de frein
Le nœud classique doublé ou le nœud de
chaise représenté ci-dessous sont les nœuds
les plus appropriés pour la fixation de la
poignée de frein.
La Sting 2 est équipée de poignées Multigrip
de Powerplay, qui permettent l’ajustement de
la rigidité. Divers raidisseurs leur permettent
d'être ajustées au désir du pilote. Il y a 4
niveaux de rigidité. Le pilote est capable de
choisir le degré approprié de rigidité en
enlevant ou insérant les parties diverses.
La poignée de frein Multigrip est livrée avec les
deux barrettes
Fig. 2: Nœud classique doublé
Pour enlever les barrettes, mettez la poignée de frein
de Multigrip à l'envers et poussez les deux petites
tiges par l'ouverture
Poignées de frein Multigrip après enlèvement des
deux barrettes:
 Barette rigide (barre)
 Barette souple (tube)
 Multigrip sans barette
 Emerillon
 Drisse de frein
Fig. 4: Comment insérer et enlever les barrettes
dans la Multigrip de Powerplay
Fig. 3: Nœud de chaise
18
Section 4
Réglages et essais en vol
La procédure est la même pour insérer les
barrettes : mettez la poignée de frein à
l'envers et poussez les deux petites tiges
dans la poignée par l'ouverture.
L’émerillon  empeche que la drisse de
frein ne se vrille.
Elevateurs
Ces élévateurs ont été spécialement
développés pour la Sting 2. Ils font 20mm de
largeur et se divisent en 5 branches. Ils
permettent une grande variété de régimes de
vol.
ATTENTION
En sortie d’usine, les maillons rapides des
élévateurs sont sécurisés avec du frein à
filets Loctite® fort pour prévenir toute
ouverture
non-intentionnelle.
Après
ouverture d’un des maillons, il est impératif
de le sécuriser à nouveau avec du frein à
filets.
Pour le vol libre, les élévateurs sont équipés
d’un système de réglage de vitesse s’utilisant
avec le barreau d’accélérateur. Ce système
de réglage est à deux niveaux. Le premier
niveau fait passer la cordelette par un
anneau et offre une course de 130mm. Dans
cette configuration, la Sting 2 est conforme à
la classification de classe A, la rendant donc
utilisable comme aile-école.
Fig. 5: Positionnement de la cordelette
d’accélération
Pour le second niveau (course d’accélérateur
de 165mm en passant la cordelette dans la
poulie supérieure) la Sting 2 est alors
conforme à la classification de classe B.
Par ailleurs, les élévateurs sont équipés de
trims qui permettent au pilote d’augmenter la
vitesse de croisière dans le cas des vols
motorisés, ou encore de contrer l’effet de
couple.
Réglages et essais en vol
Section 4
19
Fig. 7:
Fig. 6: Points d’accroche
Les élévateurs de la Sting 2 sont par ailleurs
équipés de deux boucles (supérieure et
inférieure) permettant un positionnement
optimal en fonction des points d’accroche
spéciaux du paramoteur.
ATTENTION
Si vous utilisez le point d’accroche
supérieur,
assurez-vous
que
le
mousqueton passe bien dans la boucle et
non simplement entre les sangles de
l’élévateur.
20
Section 4
Réglages et essais en vol
Position du mousqueton pour le
point d’accroche supérieur
La poulie de drisse de frein peut être ajustée
en fonction du point d’accrochage choisi.
Système d’accélération
Lorsqu’elle est en position trims fermés, la
Sting 2 offre déjà une vitesse honorable, qui
peut alors être considérablement augmentée
en agissant sur le système d’accélérateur,
lors des vols sans moteur. Le barreau
d’accélérateur est particulièrement utile
lorsque de forts vents de face sont
rencontrés lors des traversés de vallées, ou
pour s’extraire rapidement d’une zone
dangereuse, si toutefois les conditions
permettent de l’utiliser en toute sécurité.
Les branches A, B et C des élévateurs se
raccourcissent lors de l’utilisation du barreau
d’accélérateur. Cela a pour effet une
réduction de l’incidence de l’aile, et donc un
accroissement de la vitesse.
Avant le décollage, assurez le barreau
d’accélérateur en l’accrochant à la sellette
pour éviter de trébucher lors des phases de
gonflage ou de décollage.
ATTENTION
Fig. 8: Foncrtionnement du système
d’accélération
Il est important que le système d’accélérateur
soit connecté, installé et ajusté de manière à
être utilisé librement pendant le vol. Avant de
décoller, assurez-vous que la longueur de
corde est adaptée au pilote. Le chemin
qu’empruntera la corde doit être vérifié pour
éviter les erreurs. Des maillons Brummel sont
utilisés pour connecter la cordelette avec la
corde de l’accélérateur de la sellette.
Ajustez la longueur de la corde de manière à
ce que l’aile soit complètement accélérée
(poulie contre poulie) lorsque vos jambes
sont tendues. Si votre réglage est différent de
ces
recommandations,
vos
jambes
fatigueront plus vite. Quand l’aile est
accélérée à sa vitesse maximale, vous devez
avoir une position confortable et idéale dans
la sellette. Si la corde d’accélérateur est
réglée trop longue, vous ne serez pas
capable d’accélérer l’aile jusqu’à sa vitesse
maximale.
Le barreau d’accélérateur ne doit être
utilisé que pour les vols non-motorisés. Ne
réglez pas votre système d’accélérateur
trop court, l’aile ne doit en aucun cas être
partiellement accélérée sans action du
pilote, du fait d’un réglage trop court.
Les fermetures ont un effet plus radical
lorsque la vitesse est haute. Il est donc
recommandé de ne pas utiliser le barreau
d’accélérateur lors de la traversée de
zones turbulentes, ou lors des vols
proches du sol, du fait du plus grand
risque de fermetures.
Ne freinez pas l’aile symétriquement
durant le vol accéléré. Cela creuserait le
profil de l’aile, le rendant alors instable, ce
qui peut amener à des fermetures
frontales importantes dans les cas
extrêmes.
Trims
Les trims permettent au pilote d’accroitre la
vitesse de croisière lors des vols motorisés.
Ils permettent également de contrer l’effet de
couple.
Nous recommandons d’avoir des trims
fermés lors des phases de décollage.
Réglages et essais en vol
Section 4
21
Trims bloqués
Trims libres
Fig. 10: Blocage des trims
Fig. 9: Fonctionnement des trims
ATTENTION
N’utilisez les trims que lors des vols
motorisés.
N’utilisez pas les trims lors de la traversé
de zones turbulentes, ou proche du sol, du
fait du plus grand risque de fermetures.
Ne freinez pas l’aile symétriquement
durant le vol détrimmé. Cela creuserait le
profil de l’aile, le rendant alors instable, ce
qui peut amener à des fermetures
frontales importantes dans les cas
extrêmes. Les trims doivent être bloqués
en utilisant le maillon de blocage, lors des
vols non-motorisés.
22
Section 4
Réglages et essais en vol
DANGER
En aucun cas les boucles de trims ne
doivent se retrouver bloquées dans les
mousquetons
principaux.
Cela
raccourcirait
considérablement
les
élévateurs D, d’autant plus lorsque l’aile
est détrimmée.
Fig. 12: Position du frein et de la poulie
Fig. 11: Boucle de trim dans le mousqueton
DANGER !
Poulie de frein réglable
La poulie de frein peut être librement
déplacée sur l’élévateur. Si la poignée de
frein est toujours difficile à atteindre malgré le
positionnement dans la boucle du haut de
l’élévateur (dans le cas du vol détrimmé par
exemple) la poulie de frein peut être
abaissée. Dans ce cas, la drisse de frein doit
être rallongée en abaissant le frein de la
même longueur que le réglage que le réglage
de poulie, pour éviter que l’aile ne soit freinée
même lorsque les freins sont totalement
relâchés par le pilote. Dans le cas du vol
libre, les poulies de frein doivent toujours être
dans leur position hautes, et les drisses de
frein réglées pour cette position (réglage
d’usine).
ATTENTION
Si la poulie de frein est en position basse,
la longueur de drisse de frein doit être
rallongée de la même longueur, afin
d’éviter que l’aile ne soit freinée même
lorsque le pilote n’agit pas sur les freins.
Autres périphériques
La Sting 2 n’a pas d’autre périphérique
ajustable ou détachable.
Sellette utilisable
Pour le vol libre, la Sting 2 peut être utilisée
avec des sellettes avec planchette de type
classique. Les sellettes avec sangles
diagonales croisées ne sont pas autorisées.
Les essais ont montré que la sellette, son
ajustement et la position du pilote avaient un
effet notable sur le comportement en vol, en
particuliers suivant la hauteur d’accroche des
élévateurs et leur écartement. En règle
générale, plus les points d’accroche sont
bas, plus l’aile est maniable.
Réglages et essais en vol
Section 4
23
L’utilisation de sellette sans planchette peut
changer le comportement observé par
rapport au vol d’essai. Soyez conscient de
cela lorsque vous choisirez une sellette.
Vous devez également vous assurer que
vous avez le plein débattement pour
l’accélérateur. De même, soyez conscient
que la hauteur d’accroche de la sellette peut
influer sur la hauteur des pognées de frein et
donc leur débattement.
S’il vous plait, contactez Swing ou votre
revendeur Powerplay si vous avez la moindre
question ou doute sur l’utilisation de votre
sellette avec la Swing 2. De plus amples
informations
sur
les
sellettes
sont
disponibles, reportez-vous aux annexes.
Pour le vol motorisé, le moteur, la sellette, le
châssis et le parachute de secours doivent
être tous inspectés individuellement afin de
vérifier qu’ils sont compatibles entre eux. La
compatibilité d’un paramoteur avec un autre
composant doit être inspecté voir certifié si
nécessaire. Contactez le fabricant du
paramoteur si vous avez la moindre question.
Parachute de secours
Il est nécessaire d’utiliser un parachute de
secours approuvé pour les situations où la
reprise du vol est impossible, après une
collision en vol par exemple. Lors du choix du
parachute de secours, assurez-vous d’être
dans la plage de poids qu’il couvre. Swing
recommande l’emport d’un parachute aussi
bien pour le vol libre que pour le vol motorisé.
Le parachute doit alors être ajusté et installé
conformément
aux
indications
du
constructeur.
Plage de poids recommandés
La Sting 2 doit être utilisée dans la fourchette
de poids donnée, qui n’est pas la même pour
le vol libre que pour le paramoteur. La masse
est celle vue au décollage, pilote avec ses
habits, aile, sellette, moteur (le cas échéant)
ainsi que tous les équipements. Evaluez
votre masse au décollage en vous pesant
24
Section 4
Réglages et essais en vol
avec tout votre équipement. Swing propose
des tailles différentes pour la Sting 2. Si vous
entrez dans deux plages de poids différentes,
c’est votre expérience de vol qui vous
indiquera quelle taille choisir.
Si vous préférez un comportement en vol
dynamique, avec réactions rapides et sans
hésitation, vous devez plutôt choisir le
modèle offrant la plus grande charge alaise,
c’est-à-dire le modèle de plus petite taille.
Le dynamisme est réduit en choisissant une
charge alaire plus faible, c’est-à-dire le plus
grand modèle. Le comportement en vol
devient alors plus calme, et beaucoup de
pilotes choisissent de ne pas trop charger la
Sting 2, celle-ci est alors plus facile pour
centrer le thermique. Si c’est ce que vous
cherchez, dirigez-vous donc plutôt vers la
plus grande des tailles qui vous correspond.
La Sting 2 réagit à une variation de poids,
simplement en augmentant ou réduisant sa
vitesse, sans avoir de grand impact sur sa
finesse. Vous pouvez donc choisir la taille qui
vous convient, uniquement en fonction de ce
que
vous
souhaitez
avoir
comme
comportement.
05 Voler avec la Sting 2

Il y a très peu de différences entre le vol
motorisé et le vol sans moteur avec la Sting
2, c’est pourquoi ces deux types de vols sont
décrits ensemble. Les différences seront
alors expliquées séparément dans les
paragraphes.


Premier vol
Un pilote expérimenté ou un instructeur
devra inspecter votre aile avant le premier
vol. Ce vol d’essai devra être enregistré dans
la fiche de report de l’aile. N’envisagez votre
premier vol que lorsque les conditions sont
idéales, sur un terrain qui vous est familier ou
en pente école.
Soyez souple et doux sur le maniement de
l’aile, cela vous permettra de vous habituer à
ses ractions sans aucun stress.
ATTENTION
Ne surestimez pas vos propres capacités.
Ne laissez pas la certification « facile » de
l’aile ou le comportement d’autres pilotes
vous faire oublier l’attention que vous
devez constamment avoir.
Etaler l’aile, visite pré-vol
Etalez l’aile sur son extrados de manière à ce
que le bord d’attaque forme un arc de cercle,
comme en corole. Démêlez chaque suspente
avec soin et assurez-vous qu’aucune d’elle
ne soit prise dans le tissu ou ne soit nouée
de quelconque manière. Avant chaque
décollage, vérifiez les points suivants:




Y a-t-il des déchirures sur l’aile, ou tout
autre dommage ?
Y a-t-il des nœuds ? Les suspentes sontelles toutes libres ?
Les poignées de freins sont-elles
fermement attachées aux drisses ?
Les drisses sont-elles ajustées à la bonne
longueur ?



Les maillons rapides sont-ils tous freinés
et sécurisés ?
L’aile est-elle sèche ?
Les élévateurs et les coutures sont-ils en
parfait état ?
La sellette est-elle en parfait état ?
La poignée du parachute est-elle
sécurisée ?
La visite pré-vol du moteur est-elle faite ?
ATTENTION
Une visite pré-vol attentionnée est
nécessaire pour n’importe quel aéronef.
Assurez-vous de faire cette visite pré-vol
avec le plus haut niveau d’attention à
chaque fois. Si le pliage de l’aile précédent
a été très serré, il peut être utile de faire
quelques gonflages et de déplier
soigneusement le bord d’attaque avant de
décoller. Cela facilitera le décollage en
ayant un profil de forme optimale. Il est
important d’ouvrir manuellement les
ouvertures de caisson du bord d’attaque
lors des basses températures, cela
facilitera le gonflage.
Vol motorisé
Swing ne peut pas garantir que les
comportements décrits ici s’appliquent à
100% sur toutes les combinaisons possibles
de paramoteur. L’association avec un
paramoteur forme alors un nouvel ensemble
qui doit être validé par une personne
spécialisée ou un pilote expérimenté de la
marque du paramoteur.
Ultime vérification
L'ultime vérification est effectuée juste avant
le décollage, de manière à vérifier une
dernière fois les points les plus importants
concernant la sécurité.
Cette séquence devra toujours être répétée
dans le même ordre afin de ne rien oublier :
Voler avec la Sting 2
Section 5
25
1. L'aile est-elle positionnée en demi-lune et
les ouvertures du bord d'attaque sont
ouvertes?
2. Les suspentes sont démêlées, sans
nœuds, ne sont pas vrillées
- aucune suspente sous l'aile?
- aucune suspente dans les trims,
attaches, élévateurs ou poignée de
gaz?
- les suspentes peuvent passer autour
de la cage sans gêne?
3. Les trims sont-ils dans la position adaptée
au décollage ?
4. Avez-vous
le
bon
équipement
(paramoteur,
sellette,
mousquetons,
parachute de secours, casque...) Les
cuissardes sont-elles attachées?
5. Les conditions météorologiques, en
particuliers la direction et la force du vent
permettent elles un vol en conditions
sûres ?
6. L'hélice du paramoteur est-elle dégagée?
7. Le moteur fonctionne t'il correctement?
8. L’aire de décollage est-elle dégagée?
Décollage
Décollage dos-voile
Evitez de vous déplacer latéralement et sur
vous même lorsque l'aile est en phase de
gonflage, les suspentes pourraient être
attrapées par l'hélice. Si l'aile n'est pas
centrée lorsqu'elle monte, corrigez sa
direction en utilisant les A plutôt que les
freins. Il est important de se recentrer sous
l'aile pendant la phase de gonflage, tout en
conservant la direction choisie pour effectuer
le décollage. Lorsque la tension est égale sur
les deux élévateurs et que l'aile est audessus de vous, vérifiez que l'aile se trouve
complétement gonflée, que les suspentes
sont libres et non vrillées. Continuez à
avancer en faisant cela, en évitant de tourner
le haut de votre corps, afin de conserver la
symétrie.
PRECAUTION
Si l'aile part trop loin sur le côté ou si elle
retombe en arrière, stoppez de suite le
moteur et recommencez la phase de
décollage depuis le début.
Après cette dernière inspection visuelle, et
lorsque l'aile est stabilisée, mettez plein gaz.
Penchez-vous en arrière afin de diriger la
poussée du moteur vers le bas, cela vous
aidera grandement durant la phase de
décollage. Relâchez les élévateurs et
accélérez le pas jusqu'à ce que la Sting 2
vous porte et décolle.
Pour un décollage dos-voile, les points
suivants sont importants:
Un décollage dos-voile est recommandé
lorsque le vent est faible. Tirez l'aile en
partant suspentes tendues. Il n'est pas
nécessaire de prendre de l'élan lors des
gonflages dos-voile avec la Sting 2 et/ou de 
commencer à courir avec les suspentes
détendues.
Lorsque l'aile monte, accompagnez-la avec
les A (avants) en effectuant un arc de cercle
avec vos bras, en restant bras tendus. Evitez
de forcer sur les A, la Sting 2 gonfle très
facilement, et est facile à contrôler pendant 
cette phase. Le gonflage sera d'autant plus
aisé que l'aile aura été préparée
correctement auparavant (forme en demilune).
26
Section 5
Voler avec la Sting 2
Si la cage du paramoteur n'est pas
fermement en place, les élévateurs
peuvent l'écraser pendant la phase de
gonflage, et éventuellement l'amener à
toucher l'hélice. Assurez-vous que votre
cage est fermement en place et que cet
effet ne peut se produire.
Pendant la phase de gonflage et de
décollage, les freins ne devront être
utilisés que modérément.

Freinez doucement la Sting 2 lorsqu'elle 
atteint son apogée, afin d'éviter qu'elle ne
vous passe devant.

Ne décollez pas tant que l'aile n'est pas
stable au-dessus de vous. Décoller trop
tôt peut provoquer de dangereux effets

pendulaires.

Ne vous installez pas dans la sellette tant
que vous n'êtes pas à une altitude de 
sécurité.
Décollage face-voile
La Sting 2 peut être gonflée en face-voile dès
lors que la vitesse du vent attaint 3m/s. Le
pilote se retourne pour faire face à l’aile, le
vent venant de derrière le pilote. Cette
méthode de gonflage facilite le contrôle de
l’aile pendant
sa montée. Elle est un
excellent entrainement au perfectionnement,
et est à privilégier lorsque le vent est fort.
Si vous le souhaitez, vous pouvez vous
attacher à l’aile comme pour un décollage
dos-voile, pour ensuite vous retourner en
face-voile (moteur éteint). Guidez les
suspentes au-dessus de la cage et vérifiez
qu’elles sont toutes libres.
En vent vraiment forts, il est recommandé de
s’attacher directement face à l’aile. Les
élévateurs doivent ainsi être tournés
auparavant, de telle manière qu’ils soient en
position correcte (non vrillés) une fois que
vous vous êtes retournés.
En tirant sur les A, l’aile commence à monter
comme pour un gonflage dos-voile. Quand
elle atteint son apogée, le pilote peut se
retourner pour faire face au décollage, courir
face au vent et effectuer le décollage.
Comme pour un gonflage dos-voile, une
gestion correcte des freins et des gaz est
importante pour obtenir la meilleure vitesse
et la meilleure montée.
Lors de décollage face-voile, il est
indispensable de suivre les points suivant, en
addition des points vus pour un décollage
dos-voile:
La méthode pour s’attacher à l’aile, le
gonflage et le retournement sont très
importants pour le gonflage face-voile. Le
pilote doit absolument maitriser ces points
avant d’effectuer des décollages facevoile avec le moteur.
Retournez-vous rapidement et dans le
bon sens
Lorsque vous-vous attachez directement
face à l’aile (élévateurs croisés) faites
attention à ce qu’il n’y ait pas de vrillage
des élévateurs une fois retourné.
DANGER
Le pilote doit être actif pour garder l’aile au
sol lorsque le vent est très fort (6m/s
environ), sinon, l’aile pourrait se gonfler
non-intentionnellement, ce qui pourrait
faire décoller le pilote, je retourner, voir le
trainer au sol.
Montée
Lorsque vous avez décollé, vous pouvez
remarquer l’effet de couple, à savoir l’aile
vous emportant naturellement du coté
oppose à la rotation de l’hélice. Fixez-vous
un cap et maintenez-le en contrant
doucement l’effet de couple par une action
aux freins.
Après le décollage, restez face au vent tout
en laissant la Sting 2 prendre sa vitesse.
Ne montez pas avec une incidence trop forte.
Adaptez le régime du moteur et le freinage
de manière à avoir suffisamment de vitesse,
bien avant le décrochage.
Si l’incidence est trop forte lorsque vous
montez, l’aile peut décrocher si un facteur
extérieur augmentant l’incidence arrivait,
c’est-à-dire une rafale de vent verticale.
Une autre raison de conserver une pente de
montée raisonnable, est l’éventualité d’une
panne moteur à basse altitude. Si cela
arrivait, vous devriez toujours être dans une
Voler avec la Sting 2
Section 5
27
position vous
sécurité.
permettant
d’atterrir
en symétriquement les freins d’environ 10cm. Si
les freins sont tirés plus loin, le taux de chute
ne se réduira pas plus, la pression dans les
freins augmentera et le pilote atteindra la
Effet de couple
vitesse minimum.
Certaines combinaisons de masse, poussée
moteur et taille d’hélice peuvent créer des
DANGER
effets pendulaires. Si cela arrive, le pilote
peut être poussé vers le coté et en partie
Freinez fortement et symétriquement sur
twisté à cause des effets de couple moteur et
les deux freins lorsque les trims sont
couple gyroscopique de l’hélice. Le pilote
ouverts peut créer un profil instable, et
revient alors en position du fait de l’effet
donc amène un risque de fermetures
pendulaire, pour repartir à nouveau dans
frontales
ou
autres
manœuvres
l’autre sens.
indésirables.
Pour contrer cet effet parasite, le pilote peut
effectuer les actions suivantes:
Virages aux freins
 Modifier le régime moteur
Avec la Sting 2, Powerplay a développé une
 Contrer l’effet de couple en agissant aile réagissant aux freins avec équilibre et
doucement sur les freins
 Se pencher dans la sellette pour effectuer
un transfert de poids, ou paramétrer la
sangle anti-couple si le paramoteur en
dispose.
Cet effet pendulaire agit généralement à haut
régime, et d’autant plus si l’hélice est grande.
Les tentatives de contres aux freins par le
pilote peuvent amplifier les effets s’ils ne sont
pas cadencés et/ou exagérés (sur-pilotage).
Si les effets deviennent incontrôlables, le
pilote doit réduire le régime moteur et ne plus
toucher aux freins, l’aile se stabilisera.
ATTENTION
Croisière
Vol stabilisé
Lorsque les freins sont relâchés, la Sting 2
est stable et vole parfaitement droit sur sa
ligne de vol. Les freins peuvent être utilisés
pour ajuster la vitesse en fonction des
situations de vol, pour assurer le meilleur
niveau de performance et de sécurité.
Avec la Sting 2 en conditions calmes, la
vitesse de meilleur plané est obtenue lorsque
les freins sont totalement relâchés. Le taux
de chute minimum est atteint en tirant
28
Section 5
harmonie, tout en ayant un débattement
confortable et sans risque.
Les virages à contre-sens du couple
requièrent plus de commande que ceux étant
dans le même sens que le couple.
La Sting 2 a très peu tendance à partir en
négatif (décrochage d’une aile), elle peut
donc tourner très serré sans risque.
Si encore plus de frein est appliqué, l’aile
commencera à piquer accélérant le taux de
chute, pour devenir éventuellement une
spirale engagée. Voire la section « spirale
engagée »
Voler avec la Sting 2
Voler trop lentement, proche de la vitesse
de décrochage accroit le risque d’un
décrochage complet ou asymétrique nonintentionné. Ce régime de vitesse doit
donc être évité et utilisé uniquement à
l’atterrissage.
Contrer l’effet de couple
La Sting 2 obtient sa meilleure vitesse avec
les trims ouverts. Un des trims peut être
refermé autant que souhaité afin de contrer
l’effet de couple du moteur.
graduellement et jusqu’à 100% du freinage
(flare).
Remémoriez-vous les points suivant lors de
la phase d’atterrissage, que ce soit avec le Vous avez réglé les freins idéalement pour le
vol moteur avant le premier vol, vous aurez
moteur tournant ou moteur coupé :
donc un débattement aux freins suffisant

L’aire d’atterrissage est dégagée ?
pour l’atterrissage.

Quelle est la force et l’orientation du vent
Atterrissage moteur allumé
?

Pratiquez autant que possible les Préparez-vous à l’atterrissage moteur
approches et atterrissages pour vous tournant en faisant une approche longue face
au vent, laissez la Sting 2 descendre, moteur
familiariser avec la Sting 2
tournant. A 1m du sol, tirez les freins jusqu’à

Moteur coupé, la distance d’atterrissage
100% du débattement de manière à ce que
est plus courte
l’aile soit rapidement freinée avant de toucher

Si le vent de face est fort, vous aurez le sol. Coupez le moteur immédiatement
moins besoin d’appliquer du frein. Après après avoir touché le sol.
l’atterrissage, retournez-vous face à l’aile
s‘il y a un risque d’être arraché par le Plus d’astuces sur le
vent
Atterrissage

paramoteur
Ne faites pas d’action brusques lors des
Notez ces points suivants lorsque vous volez
approches, du fait de l’effet pendulaire
avec la Sting 2 :
ATTENTION
Volez toujours avec une vitesse suffisante
lorsque vous évoluez près du sol (bien audessus de la vitesse de décrochage) pour
éviter un décrochage involontaire.
Atterrissage moteur coupé
Atterrir avec le moteur coupé réduit les risque
d’endommagement de l’hélice et des
suspentes. En revanche, vous n’aurez plus la
possibilité de corriger l’approche ou de faire
un « touch and go » si l’approche est
mauvaise.
Pour l’atterrissage moteur coupé, coupez le
moteur à 30-50m du sol. L’incidence de la
Sting 2 se réduit du fait qu’il n’y ait pas de
poussée du moteur, et l’aile prend alors de la
vitesse.
Du fait de la charge alaire relativement
élevée, la Sting 2 ne doit pas être freinée trop
fort avant l’atterrissage. Il est recommandé
de laisser voler l’aile à sa vitesse maximale,
pour commencer à freiner à 1-2m sol,
 Ne démarrez jamais le moteur en
direction de l’aile
 Vérifiez votre circuit carburant
 Vérifiez que vous avez assez d’essence
pour le vol que vous envisagez
 Vérifiez votre équipement pour que rien
ne puisse être aspire par l’hélice
 Effectuez soigneusement chaque points
de la pré-vol
 Coupez le moteur dès que vous avez
touché le sol pour éviter les dégâts dans
les suspentes ou l’hélice
 Ne volez jamais au-dessus de l’eau ou
des lignes électrique, entre les arbres, et
gardez toujours une option d’atterrissage
en cas de panne moteur
 Si le bruit ou les vibrations du moteur
changent,
vous
devez
atterrir
immédiatement et fixer le problème
 Gardez en tête que le bruit dérange, ne
volez pas près des résidences !
Voler avec la Sting 2
Section 5
29
Vol non-motorisé
Ultime vérification
L'ultime vérification est effectuée juste avant
le décollage, de manière à vérifier une
dernière fois les points les plus importants
concernant la sécurité. Cette séquence devra
toujours être répétée dans le même ordre
afin de ne rien oublier:
1. Avez-vous le bon équipement (Sellette,
mousquetons, parachute de secours,
casque...)
Les
sangles
sont-elles
attachées ?
2. L'aile est-elle positionnée en demi-lune et
les ouvertures du bord d'attaque sont
ouvertes ?
3. Les suspentes sont démêlées, sans
nœuds, ne sont pas vrillées ? Les
élévateurs ne sont pas vrillés ?
4. Les conditions météorologiques, en
particuliers la direction et la force du vent
permettent elles un vol en conditions
sûres ?
5. L’aire de décollage est-elle dégagé?
Décollage
Un décollage dos-voile est recommandé
lorsque le vent est faible. Tirez l'aile en
partant suspentes tendues. Il n'est pas
nécessaire de prendre de l'élan lors des
gonflages dos-voile avec la Sting 2 et/ou de
commencer à courir avec les suspentes
détendues.
Lorsque l'aile monte, accompagnez-la avec
les A (avants) en effectuant un arc de cercle
avec vos bras, en restant bras tendus. Evitez
de forcer sur les A, la Sting 2 gonfle très
facilement, et est facile à contrôler pendant
cette phase. Le gonflage sera d'autant plus
aisé que l'aile aura été préparée
correctement auparavant (forme en demilune).
La Sting 2 peut être gonflée en face-voile dès
lors que la vitesse du vent attaint 3m/s. Le
30
Section 5
Voler avec la Sting 2
pilote se retourne pour faire face à l’aile, le
vent venant de derrière le pilote.
En tirant sur les A, l’aile commence à monter
comme pour un gonflage dos-voile. Quand
elle atteint son apogée, le pilote peut se
retourner pour faire face au décollage, courir
face au vent et effectuer le décollage. Cette
méthode de gonflage facilite le contrôle de
l’aile pendant
sa montée, et dois être
privilégiée pour les vents forts.
ATTENTION
Le pilote doit être actif pour garder l’aile au
sol lorsque le vent est très fort (6m/s
environ), sinon, l’aile pourrait se gonfler
non-intentionnellement, ce qui pourrait
faire décoller le pilote, je retourner, voir le
trainer au sol.

IMPORTANT
Lors des gonflages ou des décollages,
faites attention de ne pas passer les freins
à travers les suspentes ou les élévateurs,
cela pourraient les endommager par
friction.
Vol stabilisé
Lorsque les freins sont relâchés, la Sting 2
est stable et vole parfaitement droit sur sa
ligne de vol. Les freins peuvent être utilisés
pour ajuster la vitesse en fonction des
situations de vol, pour assurer le meilleur
niveau de performance et de sécurité.
Avec la Sting 2 en conditions calmes, la
vitesse de meilleur plané est obtenue lorsque
les freins sont totalement relâchés. Le taux
de chute minimum est atteint en tirant
symétriquement les freins d’environ 10cm. Si
les freins sont tirés plus loin, le taux de chute
ne se réduira pas plus, la pression dans les
freins augmentera et le pilote atteindra la
vitesse minimum.
ATTENTION
Voler trop lentement, proche de la vitesse
de décrochage accroit le risque d’un
décrochage complet ou asymétrique nonintentionné. Ce régime de vitesse doit
donc être évité et utilisé uniquement à
l’atterrissage.
Virages
Avec la Sting 2, Powerplay a développé une
aile réagissant aux freins avec équilibre et
harmonie, tout en ayant un débattement
confortable et sans risque. Les meilleurs
virages sont obtenus avec une vitesse
suffisante et avec un transfert de poids à la
sellette (se pencher du coté du virage). Trop
de frein augmentera le taux de chute.
La Sting 2 a très peu tendance à partir en
négatif (décrochage d’une aile), elle peut
donc tourner très serré sans risque.
Si encore plus de frein est appliqué, l’aile
commencera à piquer accélérant le taux de
chute, pour devenir éventuellement une
spirale engagée. Voire la section « spirale
engagée »
Méthodes de descente rapide
Beaucoup de situations de vol appellent à
une descente très rapide afin d’éviter une
situation dangereuse, par exemple un trop
gros cumulus, un front froid ou un front
d’orage.
Les méthodes de descente rapides devraient
toutes être pratiquées dans des conditions
calmes et avec l'altitude suffisante pour qu'un
pilote soit alors capable de les employer
efficacement si des conditions extrêmes
surgissent.
Spirale engagée
La spirale engagée est la méthode la plus
efficace pour faire une descente rapide et
peut permettre d’atteindre des taux de chute
jusqu'à 20 m/s. Elle est appropriés lorsque il
y a un fort taux de montée et peu de vent.
ATTENTION
Toute autre méthode de descente rapide
différente de celle décrite dans ce manuel
n’a pas été testée par Swing. Swing
recommande donc de n’utiliser que les
méthodes décrites dans ce manuel. Sinon,
des situations incontrôlables pourraient se
présenter.
Lors des descentes rapides en vol
motorisé, le moteur devra être coupé et les
trims fermés.
Une attention particulière doit être portée
aux méthodes de descentes où l’air est
décollé
de
l’extrados
(exemple :
décrochage aux B). Ne surtout pas utiliser
le moteur dans ce cas, du fait du risque de
twist à cause du couple moteur qui ne
serait plus contré.
Toutes les manœuvres sont plus
dynamiques en vol motorisé, du fait de
l’augmentation de la masse au décollage,
l’aile se trouve plus chargée.
Les essais de certification montrent qu’avec
un taux de descente inférieur à 14 m/s, la
Sting 2 sort automatiquement de la spirale.
Au-dessus de 14 m/s, il peut être nécessaire
de freiner la moitié extérieure de l'aile et / ou
charger l'extérieur de la sellette afin de sortir
de la spirale. Avec un taux de chute
supérieur à 20 m/s et une positition neutre du
pilote, la spirale n’accélère pas, mais ne sort
pas automatiquement.
Sortir d’une spirale engagée peut prendre
plusieurs tours pour dissiper l’énergie.
Etant donné la complexité et les risques de
cette manœuvre, Swing reccomande de
Voler avec la Sting 2
Section 5
31
l’apprendre avec un moniteur dans des
conditions adaptées.
ATTENTION
Dans la spirale engagée, de très hautes
vitesses peuvent être atteintes avec une
augmentation de l'accélération en raison
de la gravité (jusqu'à 6g), soyez prudent
en essayant cette manoeuvre. Tenez
compte des choses suivantes:
N’essayez cette manoeuvre pour les
première fois qu’avec un professionnel lors
d’un stage d’entrainement.
N’entrez pas dans la spirale engagée à
partir d’un wingover, cela amene
rapidement à un haut taux de chute
difficile à évaluer.
Ne continuez pas la spirale engagée trop
longtemps, cela pourrait causer une perte
de connaissance.
Ayez toujours une marge minimum
avec le sol de 200m.
La spirale engagée avec “les grandes
oreilles” charge énormément la section
ouverte de la voile. Cet exercice est
interdit en Allemagne.
Amorcer la manoeuvre
Commencez la spirale plongeante en volant
à pleine vitesse, débutez un virage de plus
en plus serré tout en chargeant la sellette
coté intérieur du virage. L'angle d’incidence
et le taux de chute sont contrôlés en dosant
soigneusement le frein intérieur.
Regardez vers le bas pendant la spirale
plongeante
pour
pouvoir
contrôler
constamment sur votre hauteur avec le sol.

ASTUCE
Le bout d'aile extérieur peut fermer
pendant la spirale plongeante bien que
cela ne pose aucun problème. Cela peut
être évité en freinant légèrement sur
l'extérieur.
32
Section 5
Voler avec la Sting 2
Sortie
Sortez de la spirale plongeante lentement
mais fermement en plusieurs tours. Le frein
intérieur est graduellement relâché. Si le frein
est relâché trop rapidement, la vitesse
restituée peut provoquer une ressource, l’aile
peut devenir instable ou se fermer en partie.
On peut aider au rétablissement en freinant
légèrement sur l'extérieur.
Si l’aile ne sort pas, on peut aider en
appliquant tu transfert sellette à contre.
DANGER
À un haut taux de chute (au-dessus de 14
m/s) il peut être nécessaire de freiner la
moitié extérieure de l'aile et/ou utiliser un
transfert de poids sur l’extérieur pour sortir
de la spirale. De plus, pour sortir de la
manoeuvre, plusieurs tours en accord
avec la perte d’altitude peuvent être
nécessaires.
DANGER
Vous devez immédiatement déployer
votre parachute de secours si vous perdez
le contrôle de votre voile et que vous vous
trouvez dans une spirale stable.
La spirale peut aller jusqu’à la perte de
conscience ce qui vous empêchera de
déployer votre parachute de secours .
Décrochage aux B
Lors d’une descente aux B, l’aile décroche
completement, lui permettant d’atteindre un
taux de chute vertical de 8m/s environ. Ceci
est utile lorsqu’il y a un fort taux de montée et
peu de vent.
Amorcer la manoeuvre
Agrippez les élévateurs B au niveau des
maillons sur la marque colorée. Tirez
symétriquement les B jusqu’à casser la
vitesse et que vous descendiez selon une
vitesse purement verticale. Les B doivent l’accélérateur est généralement utilisé en
être maintenus dans cette position pour offrir combinaison avec les grandes oreilles.
une descente stable.
Amorcer la manoeuvre
Commencez la manœuvre en tirant les deux
ASTUCE
lignes A extérieures vers le bas. Cela ferme
une partie suffisante de l’aile pour que le
Tirez sur les B jusqu’à ce qu’il n’y ait plus
pilote n’ait pas besoin de contrer la tendance
aucun vent de face, pas plus. Si vous tirez
à la réouverture de l’aile. Si la surface fermée
plus fort, l’aile pourrait partir en crevette
n’est pas assez grande, rouvrez, et
(forme de sabot de cheval).
recommencez la manœuvre en tirant les A
un peu plus fermement.
Sortie
Relâchez rapidement les B pour qu’ils Pour que la manœuvre soit plus stable et
retrouvent leur position originelle. L’aile plus efficace, accélérez légèrement lorsque
pourrait rester en parachutale si les B sont les oreilles sont fermées.
relâchés trop lentement, ou en vrille s’ils ne Le pilote utilise le déplacement de son poids
sont pas relâchés symétriquement. Si une pour diriger l’aile. Vous pouvez maintenant
parachutale se présentait, il faudrait alors descendre sans risque sur la partie stable de
utiliser l’accélérateur pour augmenter la l'aile. Les freins ne doivent pas être
vitesse, ou tirer sur les élévateurs A vers raccourcis pendant la manœuvre, par
l’avant.
exemple enrouler les lignes de frein.

ATTENTION
Laissez l’aile reprendre sa vitesse après
avoir relâché les B. En aucun cas vous de
devez agir sur les freins à ce moment-là,
l’aile pourrait partir en crevette ou en
décrochage.
Grandes oreilles
Les « grandes oreilles » sont la méthode la
plus simple pour la descente rapide et ont un
taux de chute de 3-5m/s. L'avantage des
grandes oreilles est que l’aile continue à
voler droit, signifiant qu'une zone dangereuse
peut être évitée. Il est même possible
d’atterrir aux grandes oreilles, par exemple
sur un atterrissage sur un sommet avec un
courant ascendant.
L’augmentation de la charge alaire par la
réduction de la superficie de l'aile, rend l'aile
plus stable et résiste mieux aux fermetures
dans la turbulence. Néanmoins, la traînée de
l'aile augmente, elle vole plus lentement et
plus près de la vitesse de décrochage. Pour
éviter cela et augmenter le taux de chute,

ASTUCE
Pour les “grandes oreilles” prenez les
élévateurs A2 (couleur gris) au-dessus du
maillon rapide et tirez-les fermement.
Sortie
Pour la sortie, lâchez d’abord le barreau
d’accélérateur, puis lorsque l’aile a ralenti,
lâcher des deux A sans à-coup. Aidez le
processus d'ouverture par des pompages sur
les freins si les oreilles ne s'ouvrent pas
automatiquement.
Voler avec la Sting 2
Section 5
33
ATTENTION
La technique des grandes oreilles
provoque une charge supérieure pour les
groupes de ligne qui supportes toujours
poids. Donc, ne faites pas de manoeuvres
extrêmes avec de grandes oreilles.
Cette manoeuvre devrait être évitée par
des températures basses. Les pilotes
devraient être conscients que cela
augmente la tendance à décrocher ou à
parachuter.
Atterrissage
Il n’y a pas de caractéristique particulière
pour l’atterrissage. Préparez-vous en faisant
une approche droite, face au vent en étant
trims fermés. A 1m du sol, les freins sont
tirés progressivement jusqu’en bout de
débattement, de manière à ce que l’aile soit
complétement freinée juste avant le touché
du sol. Le freinage devra être plus progressif
lors des vents forts. Evitez les mouvements
brusques, les changements de direction
proche du sol du fait de l’effet pendulaire.
ATTENTION
Volez toujours avec une vitesse suffisante
lorsque vous évoluez près du sol (bien audessus de la vitesse de décrochage) pour
éviter un décrochage involontaire.
Décollage au treuil
La procédure de décollage au treuil est
similaire que pour un décollage dos-voile.
Dès que l’aile est à son apogée, le pilote est
tiré par la tension du câble du treuil. En
aucune circonstance, la procédure de
treuillage ne devra commencer avant que
l’aile ne soit stable au-dessus du pilote, et
sous contrôle. De grands changements de
direction doivent être évités durant la phase
de treuillage et avant d’avoir atteint une
altitude de sécurité. Après avoir décollé, le
34
Section 5
Voler avec la Sting 2
pilote prendra une pente de montée de
sécurité jusqu’à environ 50m. Durant cette
phase, le pilote devra être prêt à courir, et
donc ne pas s’assoir dans la sellette, ce qui
rendrait difficile le cas où le treuillage échoue
et où le pilote doit atterrir. Ne freinez pas
l’aile pendant le treuillage, l’angle d’incidence
ne doit pas être augmenté.
Lors d’un décollage au treuil, l’aile doit être
dirigée autant que possible par le transfert de
poids de la sellette. De légères actions aux
freins peuvent être apportées pour corriger le
cap, en prenant garde de ne pas trop freiner
pour ne pas décrocher l’aile.
ATTENTION
La cause la plus commune du décrochage
en treuillage, est le fait que les élévateurs
A soient relâchés trop tôt, avant que l’aile
ne soit complétement au-dessus du pilote.
Le pilote doit s’assurer que l’aile est à son
apogée, au-dessus de lui, avant que la
procédure de treuillage ne commence.
Aucune action aux freins ne doit être faite
tant que l’aile n’est pas au-dessus du
pilote, trop de frein peut faire retomber
l’aile, ou le treuillage pourrait démarrer
avant que l’aile ne soit prête.
ATTENTION
Il existe un risque important de
verrouillage si un système de largueur à
sangle est utilisé. Cela veut dire que l’aile
ne vole pas en direction du treuil, et que le
pilote
n’exécute
pas
les
actions
appropriées
pour
compenser
ça.
L’alignement pilote/aile doit régulièrement
être vérifié pendant le treuillage, le point
d’accroche étant situé bien en avant du
pilote, cela tend à faire tourner l’aile.

ASTUCE
Pour un décollage au treuil, étaler l’aile en
forme de demi-lune aidera la phase de
gonflage. Cela réduit considérablement le
besoin de corriger l’aile pendant sa
montée, permettant ainsi un décollage en
sécurité.
Le décollage au treuil requiert un
entrainement special, quelques règles
doivent être observées :

Le pilote doit être entrainé et avoir une
licence appropriée.

Le largueur doit être étudié spécialement
pour le treuillage de parapente.

Le treuilleur doit être habilité à treuiller
des parapentes.

La Sting 2 ne doit pas être treuillée avec
une force de tensuion de plus de 90 daN.
L’aile de doit en aucune circonstance être
treuillée par un véhicule motorisé ou un
bateau etc. si il n’y a pas l’équipement
approprié ainsi qu’un opérateur qualifié.
Attacher le système largueur
Le point d’accroche optimal pour le largueur,
doit être aussi près que possible du centre de
gravité. Sur un parapente, le point d’attache
idéal se situe directement sur les élévateurs,
ou aux points d’attache de la sellette.
Il n’est pas essentiel d’utiliser un adaptateur
de treuillage, mais cela apporte plus de
sécurité durant le treuillage.
Swing propose l’option d’adaptateur réglable
« Pro-Tow », qui facilite la procédure de
treuillage, pendant le décollage, et qui préaccélère l’aile pendant la montée.
ATTENTION
Lors de l’utilisation d’un largueur rigide,
assurez-vous que les distances sont
suffisantes, et que le largueur est
sécurisé avec une cordelette pour ne pas
revenir impacter le pilote (dans le cas
d’une rupture de câble par exemple).
Assurez-vous que la distance entre vos
élévateurs ne se réduit pas (risque de
twist)
ATTENTION
Si vous utilisez un parachute de secours
monté en ventral, il est important de vous
assurer avant le premier décollage, qu’il
peut
être
déployé
sans
aucune
obstruction. Si ce n’est pas le cas, seul un
largueur « webbing » devra être utilisé.

IMPORTANT
Swing recommande au pilote d’utiliser un
adaptateur de treuillage adapté, qui
donnera plus de marge de sécurité
pendant le treuillage.
Voler avec la Sting 2
Section 5
35
06 Types d’utilisation
La Sting 2 a été dévelopée et testée pour
une utilization paramoteur décollage à pieds,
ainsi que pour le vol parapente, décollage au
treuil inclus. Toute autre utilisation est
interdite.
Utilisation en tandem
La Sting 2 n’est pas certifiée comme aile
tandem, cette pratique est donc interdite.
Acrobatie
La Sting 2 n’a pas été développée pour
l’acrobatie, celle-ci est donc interdite.
ATTENTION
N'importe quel type de manoeuvre
acrobatique sur la Sting 2 est interdite.
Cela mettrait la vie du pilote en danger.
L'acrobatie implique des risques de perte
de contrôle de vol imprévisibles, qui
pourraient emmener des dommages
important au pilote ou au matériel.
36
Section 6
Types d’utilisation
07 Situations dangereuse,
extrêmes

IMPORTANT
Les manœuvres de vol extrêmes avec un
moteur sont extrêmement dangereuses et
ne peuvent pas être testées.
Dans cette section, il est décrit comment
se sortir de ces situations extrêmes si elles
apparaissaient. Les manœuvres décrites
sont effectuées à la masse au décollage,
sans moteur. Elles doivent aider à la
compréhension des manœuvres et leurs
issures.
Situations dangereuses
Notez que toutes les manœuvres décrites
dans ce manuel ont été effectuées selon les
tests de certification avec une sellette GH
ayant des mousquetons écartés de 42 mm
(centre à centre)
Le comportement en vol peut varier si une
sellette différente est utilisée.
ATTENTION
Ces instructions ne substituent en rien le
besoin
d’effectuer
un
stage
d’entrainement.
Nous
vous
recommandons d’effectuer un stage
spécialisé qui vous apprendra à gérer les
situations extrêmes.
ATTENTION
Une erreur du pilote, le vent extrême ou la
turbulence que le pilote ne remarque pas
assez rapidement peut mettre l'aile dans une
position de vol peu commune, exigeant la
réaction spéciale et des compétences
particulières de la part du pilote. Le meilleur
moyen d’aborder ces situations, afin de
réagir calmement et efficacement est
d’effectuer un stage d’entrainement, où vous
apprendrez avec un professionnel.
La manipulation au sol est une façon sûre et
efficace de vous familiariser avec les
réactions de votre aile. Des incidents de vol
peuvent être pratiqués, comme si vous étiez
en vol, comme le décrochage, fermetures
asymétriques, fermetures frontales etc.
Un pilote qui vole dans des conditions
turbulentes ou qui fait une erreur dans le le
pilotage de l’aile risque de se retrouvé dans
une situation extrême. Toutes les figures de
vol extrêmes et des attitudes de vol décrites
ici sont dangereuses s'ils elles ne sont pas
effectués avec la connaissance nécessaire,
sans l'altitude de sécurité suffisante ou sans
entraînement.
Tenez vous toujours dans les limites
recommandées du domaine de vol.
N'exécutez pas d'acrobatie aérienne et
évitez les chargements extrêmes comme
des spirales avec de grandes oreilles.
Cela empêchera des accidents et évitera
de fatiguer la voile.
Dans des conditions turbulentes, tenez
vous toujours à distance de parois
rocheuses et d'autres obstacles. Du temps
et de l'altitude sont nécessaires pour sortir
des situations extrêmes.
Déployez votre parachute de secours si
les manoeuvres correctives décrites dans
les sections suivantes ne permettent pas à
l’aile d’être à nouveau contrôlable ou s'il
n'y a pas assez d'altitude pour effectuer la
correction.
Situations dangereuse, extrêmes
Section 7
37
Formation de sécurité
On
recommande
généralement
la
participation à un stage de sécurité pour que
vous puissiez vous familiariser avec votre
aile et apprendre les réactions correctes à
effectuer dans les situations extrêmes. En
revanche, ces entrainements asujetissent
votre équippement à des charges très forte.
Fatigue et dégâts du matériel
La partie de l’aile qui a fermé se ré-ouvre
généralement toute seule, mais on peut aider
la réouverture en appliquant une pression de
frein légère sur le côté dégonflé, mais sans «
pompage
».
Servez-vous
du
plein
débattement de freinage, mais veillez à ne
pas décrocher le coté ouvert.
Après une grosse fermeture (70%), le bout
d'aile du côté fermé peut resté attaché par
les suspentes. Ici aussi le contre aux freins et
le transfert de poids doivent être utilisés pour
arrêter la rotation. Le bout d’aile attaché peut
généralement être ouvert par un coup de
frein rapide. Si le bout d’aile ne se détache
pas, tirez la suspente de stabilo autant que
possible.
Swing déconseille de soumettre la Sting 2
aux chargements excessif pendant une
formation de sécurité (SIV).
Des positions de vol non contrôlées peuvent
arriver pendant la formation de sécurité, cela
fera sortir la voile des limites que le fabricant
à défini pour cette voile, les limites des
ATTENTION
matériaux peuvent être atteintes.
Contrer trop fortement sur le côté gonflé
La modification des longueurs de suspentes
de l’aile peut aboutir à une fermeture et à
ainsi que du profil de la voile après la
de nouvelles manoeuvres de vol non
formation de sécurité peut emmener à une
contrôlées (une cascade d'événements).
détérioration générale des caractéristiques
de vol.
Les dégâts suite à la formation de sécurité ne Fermeture frontale
sont pas couverts par la garantie.
Un angle d'incidence négatif peut aussi
causer une fermeture du bord d’attaque.
Fermetures
Rétablissement
Fermetures asymétriques
Les fermetures asymétriques sont causées
par un passage en incidence négative de la
voile. Un angle d’incidence négatif sur le bord
d’attaque provoque une fermeture et l’aile
peut alors plonger, vriller ou tournoyer.
Rétablissement
Si une fermeture asymétrique arrive, contrez
légèrement au frein le côté de l’aile qui est
toujours gonflé pour stopper le virage et le
stabiliser, jusqu'à ce que l’aile vole à
nouveau droite. Avec les grandes fermetures
asymétriques, il est important de contrer
soigneusement pour que l’aile ne décroche
pas totalement.
38
Section 7
La Sting 2 se remettra normalement à voler
après une fermeture frontale mais on peut
aider à un regonflage rapide, en freinant
symétriquement des deux côtés pendant un
instant très court. Cela empêche aussi les
bouts d’aile d’avancer.
Dans le cas de fermeture frontale extrêmes
sur la totalité de la corde, les bouts d'aile
peuvent avancer. Arrêtez la mise en U de la
voile par l'utilisation opportune et énergique
des freins. Il y a un risque que les bouts
d’aile s’emmêlent s'ils se touchent.
Situations dangereuse, extrêmes
Types de décrochages
Quand un parapente vole, un écoulement
ordonné se crée sur l’extrados. Si cet
écoulement régulier ne se fait plus, l’aile
entre alors dans des configurations de vol
extrêmement dangereuses. Cela arrive en
particulier quand l'angle d'attaque est trop
grand, lorsque l’on freine trop.
Il y a trois types de décrochages en
parapente.
Si vous avez l’accélérateur en position, vous
pouvez aussi l'utiliser pour sortir votre aile de
cette configuration de phase parachutale
Après l’atterrissage, la voile et la longueur
des suspentes doit être vérifiée.
Décrochage
Dans un décrochage, il y a la rupture
complète ou presque complète au flux d'air
autour de l'aile. Il est déclenché lorsque
l'angle d’incidence maximal de l’aile est
atteint. La cause la plus commune et une
ATTENTION
vitesse trop faible ou vitesse minimale
combinée avec les effets de la turbulence.
Le décrochage et la vrille sont des
Dans le décrochage, la voile n’avance plus,
manoeuvres qui peuvent être fatales si le
part en arrière et dégonfle. Si les freins sont
rétablissement n'est pas correct. Ces
maintenus, la voile repasse à nouveau au
manoeuvres doivent donc être évitées.
dessus du pilote. Le résultat est une
Cependant, il est important d'apprendre
descente verticale à environ -8m/s.
comment reconnaître les prémices d’un
Rétablissement
décrochage pour que vous puissiez
effectuer l'action immédiate pour l'en
Relâchez entièrement les freins au bout de 3
empêcher.
secondes (comptez 21, 22, 23). Si les freins
sont relâchés trop lentement, la voile peut
Phase parachutale
vriller. La vrille s'arrête automatiquement
Les parapentes peuvent entrer en phase quand les freins sont complètement relâchés.
parachutale pour une variété de raisons : les
ATTENTION
lignes de frein trop courtes, le tissu de la
voile vieil ou endommagé ayant augmenté
Si la voile est parti en arrière pendant le
son niveau de perméabilité, modification des
décrochage, les freins doivent être
élévateur ou des suspentes, changement des
maintenus quelques secondes, autrement
caractéristiques de profil causées par
la voile peut repartir très loin en avant et,
l'humidité (en volant par exemple sous la
dans les cas extrêmes, se retrouver aupluie), charge alaire trop faible.
dessous du pilote. Maintenez les freins
Dans une phase parachutale, le flux d'air de
jusqu'à ce que la voile soit à nouveau au
face se réduit et l’aile entre à une phase de
dessus de vous.
vol stable sans avancer. Le taux de chute
presque verticalement et de 4 à 5m/s et le
Vrille
bruit de vol se réduit considérablement.
La vrille est une attitude de vol stable, dans
Rétablissement
laquelle un côté de l’aile est décroché, tandis
Restez en position verticale et poussez les que l'autre côté continue à voler. L’aile tourne
élévateur A et B vers l’avant, afin de les autour du côté de l’aile décroché.
raccourcir de 5 à 10cm.
Situations dangereuse, extrêmes
Section 7
39
Rétablissement
Pour sortir de la vrille, le pilote doit relâcher
les freins. Le côté décroché de l'aile
s'accélérera alors de nouveau. Selon le type
de sortie et la dynamique du mouvement, un
côté de l’aile peut partir en avant et
provoquer une fermeture asymétrique.
Si le pilote sent que la voile a
involontairement été mise en vrille, le frein
qui a été tiré trop loin doit être relaché
immédiatement.
ATTENTION
Si la vrille ne s'arrête pas, vérifiez si vous
avez relâché totalement les freins !
Manoeuvre d’urgence
Si pour quelque raison les lignes de frein ne
fonctionnent plus, par exemple si le noeud
sur la poignée de frein est défait ou une ligne
de frein est cassée, la Sting 2 peut aussi être
dirigé et posé utilisant les élévateurs arrière.
Dans ce cas, le décrochage arrive plus
rapidement et le pilote tirer le élévateur avec
modération.
Autres situations dangereuses
Décrochage sous la pluie
Il y a deux raisons pour qu’un parapente
rente en phase parachutale sous la pluie:
1.
Le premier risque est lié au fait que le
poids de la voile augmente une fois mouillée.
Le centre de gravité et l'angle d'attaque
change, ce qui peut aboutir à la mise en
phase parachutale. Notez qu’une voile
usagée absorbe plus d'eau, (elle perd sa
couche hydrofuge) et se mettra plus
facilement en phase parachutale.
2.
Lorsque il pleut, il peut y avoir des
gouttelettes d'eau sur l’extrados et celui-ci
sera affectée. L’écoulement sera alors
perturbé et le flux d'air sur l'aile se séparera
40
Section 7
de la surface. On connaît bien ce
phénomène en deltaplane et en planeur.
Avec une aile neuve, les gouttelettes sont
absorbées moins rapidement par le tissu.
Ainsi, plus récente sera l’aile, plus grand sera
le nombre de gouttelettes à rester sur
l’extrados et renforcera d’autant le risque.
Nous avons été capables de recréer ces
conditions par des essais pratiques et des
simulations informatiques, mais ils n‘arrivent
heureusement que très rarement en vol.
C'est le cumul des cas, pluie et freinage trop
prononcé qui favorisent la mise en phase
parachutale, ou alors freinage trop prononcé
et une rafale due à un fort thermique.
ATTENTION
Le vol par temps extrêmement humide ou
sous la pluie est à l'extérieur du domaine
de vol du parapente. Si vous n'êtes pas
capables d'éviter de voler sous la pluie,
observez s'il vous plaît la chose suivante:
•
Il est recommandé de voler avec une
légère accélération pendant et après
la pluie (minimum 30 % ou plus)
jusqu’à ce que la voile soit sèche.
•
N'utilisez pas les freins ou le moins
possible
•
•
Ne faites pas les grandes oreilles
•
Évitez
les
virages
serrés,
particulièrement dans l'approche et la
finale. Si les conditions le permettent,
vous devrez aussi voler légèrement
accéléré dans cette phase
•
Evitez les forts angles d'attaque et les
fermetures possibles près du sol.
(Relâchez
l’accélérateur
très
progressivement)
Situations dangereuse, extrêmes
Pilotez calmement, la course des
freins est réduite
Publicité et adhésifs
Assurez-vous toujours avant d’apposer votre
publicité sur la voile, que l'adhésif collé ne
changera pas le comportement de vol du
parapente. Si vous êtes dans le doute, nous
recommandons de ne pas coller l'adhésif.

IMPORTANT
Le marquage de votre voile avec des
l'adhésifs trop grands, trop lourds, ou fait
de matériaux inapproprié annulera la
certification de la voile.
Surcharge
La
structure
du
parapente
est
particulièrement sollicitée en particulier lors
des manoeuvres de vol extrêmes, les
méthodes de descente rapides (la spirale
engagée)
ou
lors
des
manoeuvres
acrobatiques interdites. Elles accélèrent
considérablement
le
processus
de
vieillissement de la structure et doivent donc
être évités. Le parapente doit être inspecté
plus tôt que d'habitude s'il a été soumis à de
fortes charges.
Sable et air salin
Dans des nombreux cas, le sable et l'air salin
font vieillir prématurément les suspentes et le
tissu. Si vous volez souvent en bord de la
mer, la voile doit être inspecté plus
fréquemment que la normale.
Plage de température
Les températures au-dessous de -10 °C et
au-dessus de +50°C sont inadaptées pour la
pratique du parapente. La garantie du
fabricant sera annulée si le parapente est
utilisé à l'extérieur de cette plage de
température.
Situations dangereuse, extrêmes
Section 7
41
08 Rangement et
entretient de l’aile
Rangement de l’aile
Pliage de l’aile
La Sting 2 dispose de renforcement en
barres flexible au bord d’attaque, mais peut
être pliée selon une méthode classique. Il
est recommandé de plier la Sting 2 “caissons
contre caissons“ comme indiqué sur la figure
Figs. 1-4. Il est plus facile d’être deux pour
cette méthode.
Les renforts de bord principaux sur le bord
d’attaque sont placés l'un sur l'autre pour
éviter de les plier ou les déformer. Cette
méthode de pliage fait que le bord principal
sera
traité
soigneusement,
ce
qui
augmentera la vie de l’aile et conservera la
performance et la facilité de gonflage. Si les
renforts ont été pliés ou déformé, ils
s’aplatiront plus facilement pendant le vol,
créant un écoulement modifié qui peut
mener à une perte de performance et des
changements du comportement de vol.
Les renforts de bord d’attaque ont aussi une
fonction importante sur le gonflage. Donc,
moins ils ont été pliés, plus facilement sera
le gonflage.
Variez l’étape finale de manière à ne pas
toujours plier la même cellule. Utilisez de
temps à autres les cellules voisines pour
éviter l’usure locale sur la même cellule.
Fig. 13: Etapes 1 - 4 montre la méthode de pliage
la plus adaptée pour la Sting 2
Lorsque vous arrivez à l’étape finale du
pliage, placez le sac de compression sous
l’aile de manière à éviter toute abrasion sur
celle-ci.
42
Section 8
Rangement et entretient de l’aile

Entretient de l’aile
IMPORTANT
Ne traînez pas l’aile sur une surface
abrasive comme du gravier ou de
l'asphalte. Cela peut endommager les
coutures et la couche d’enduction.
Stockage et transport de l’aile
Même si votre parapente est complètement
sec quand il a été empaqueté après le vol
final de la saison, pour le stockage à long
terme vous devrez si possible l’étaler dans
une pièce propre et sèche loin de la lumière
directe. Si vous n'avez pas l'espace pour le
faire, ouvrir le sac interne et la couroie de
compression autant que possible en évitent
que la voile soit comprimée. Il doit être
stocké à une température entre 10 ° et 25 °
C et dans une humidité relative entre 50 et
75 %. Assurez-vous aussi que l’aile n'est pas
stockée dans un endroit où des animaux
comme des souris ou des chats pourraient
dormir.
Ne stockez pas l’aile près de produits
chimiques. L'essence, ou ses vapeurs par
exemple, peuvent causer des dégâts
considérables à votre parapente. Quand
votre équipement est dans le coffre de votre
voiture, tenez-le aussi loin que possible des
bidons d’essence et d’huile.
La Sting 2 ne doit pas être exposé à la
chaleur extrême (par exemple dans le coffre
de la voiture pendant l'été). La chaleur peut
causer des dommages irréversibles au tissu
et à l’enduction. De hautes températures
accélèrent
le
processus
d'hydrolyse,
particulièrement quand ils sont combinés
avec l'humidité, ils endommageront les fibres
et la couche. Ne stockez pas votre
parapente près des radiateurs ou d'autres
sources de chaleur. Transportez toujours
votre parapente dans le sac intérieur spécial
et utilisez le sac à dos prévu le reste de
l'équipement.
Tissu
Swing utilise un tissu polyamide développé
particulièrement pour la Sting 2 qui a une
couche d’enduction de haute qualité pour
résister aux UV et assurer la stabilité des
couleurs et la perméabilité. Ce tissu a subit
des essais en laboratoire rigoureux et a été
évalué pendant plusieurs mois dans des
conditions extrêmes de vol.
Le soin est essentiel pour assurer que le
tissu
et
le
parapente
conservent
durablement leurs qualités. Le parapente
doit donc être protégé de la lumière (UV)
inutile. Ne déballez votre aile au dernier
moment avant le vol et repliez-la tout de
suite après l'atterrissage. Les tissus de
parapentes modernes ont une meilleure
protection contre le soleil, mais des rayons
UV sont toujours un des facteurs décisifs
concernant le vieillissement du tissu. Les
couleurs passeront en premier, ensuite la
couche d’enduction et les fibres vieilliront.
Quand la Scorpio est fabriqué, le côté du
tissu avec la couche d’enduction est tenu à
l'intérieur. Cela fournit une relativement
bonne protection au tissu. En choisissant un
endroit pour décoller, essayez de trouver
une surface propre et lisse et sans pierres ni
objets pointus.
Ne marchez pas sur la voile. Cela affaiblit le
tissu, particulièrement s'il est posé sur une
surface dure ou pierreuse. Prêtez attention
au comportement de spectateurs de l'aire
d’envol, particulièrement aux enfants :
n'hésitez pas à attirer leur attention sur la
nature sensible du tissu.
Quand vous repliez votre aile, assurez-vous
qu'il n'y a aucun insecte pris au piège à
l'intérieur. Beaucoup d'insectes produisent
des acides quand ils se décomposent, ils
peuvent causer des trous dans le tissu. Les
sauterelles font des trous en perçant le tissu
avec les dents et excrètent aussi un liquide
Rangement et entretient de l’aile
Section 8
43
sombre qui teinte la voile. Tenez les insectes Quand vous pliez l’aile, évitez de provoquer
loin quand vous repliez l’aile.
des noeuds inutiles aux suspentes et utilisez
uniquement le noeud de chaise décrit
Humidité
précédemment pour les lignes de frein.
Si le parapente est mouillé ou humide, il doit
être séché aussitôt que possible dans une
IMPORTANT
pièce bien aérée (mais pas au soleil). Il faut
plusieurs jours avant que l'aile soit
Les suspentes en Dyneema, qui sont
complètement sèche parce que les fibres
utilisées dans les lignes de frein et sont
absorbent de l'eau. Une moisissure peut se
très sensible à la chaleur, elles peuvent
former si le parapente est stocké humide, les
être de endommagé de manière
fibres peuvent pourrir, particulièrement
permanente
par des
températures
quand il fait chaud. Cela peut rendre
supérieures à 75 ° C. Votre aile ne doit
rapidement le parapente impropre au vol.
jamais être stocké dans une voiture
chaude, surtout en été.
Un parapente neuf sera souvent comprimé
lors de la livraison. C'est seulement pour la
livraison initiale et l’aile ne devra jamais être Nettoyage
comprimé d'une telle façon à nouveau. Ne Si vous nettoyer l’aile, utilisez l'eau douce
pliez pas votre aile trop fermement après tiède et une éponge douce. Utilisez une
l'utilisation et ne être jamais s’asseoir sur le solution savonneuse pour les taches tenaces
sac à dos avec l’aile à l'intérieur.
et rincez-le ensuite soigneusement. Laissez

Contact avec l’eau salée
Si l'eau de mer mouille le parapente, il doit
être rincé immédiatement dans l'eau douce.
Il devra ensuite sécher dans un endroit
ventilé, mais pas au soleil.
Si l’aile n’est pas rincé, cela pourrait
l’endommager définitivement !
Suspentes
La Sting 2 a des suspentes de haute qualité.
Différents types ont été choisis selon la
charge et le secteur d'utilisation. Vous
devriez aussi protéger les suspentes des UV
inutile parce que, comme pour le tissu, les
UV affaibliront les suspentes.
Soyez prudent à ce qu'il n'y ai aucune
abrasion sur les suspentes en les frottant,
l’une contre l’autres, particulièrement quand
vous faites un gonflage avec les élévateurs
croisés.
Ne marchez jamais sur les suspentes et faite
attention aux spectateurs ou aux skieurs qui
peuvent par mégarde abîmer celle-ci.
44
Section 8
l’aile sécher dans un endroit bien aéré et à
l'ombre.

IMPORTANT
En aucun cas, utilisez des produits
chimiques, des brosses, des tissus
rêches, de hautes pressions ou de la
vapeurs pour nettoyer l’aile, ceux-ci
peuvent endommager le tissu et l'affaiblir.
L’aile devient poreuse et perd ses
caractéristiques de vol.
Ne jamais mettre l’aile dans la machine à
laver. Même si la lessive en poudre n'est
pas utilisée, l’aile serait endommagée par
l'action mécanique de la machine. Ne
mettez pas l’aile dans une piscine, le
chlore endommage le tissu. Si vous êtes
obligé de rincer l’aile, par exemple après
un atterrissage en mer, lavez là
doucement avec l'eau douce. Nettoyer
l’aile régulièrement accélère le processus
de vieillissement!
Rangement et entretient de l’aile
09 Réparation, inspection
et garantie
Désignation de type
Les ailes Swing ont une identification sous
l’intrados, au stabilo ou sur la nervure
centrale, Cela est obligatoire pour tous les
parapentes. Cette information est exigée
dans les conditions de navigabilité. Il est utile
de fournir la désignation de type et le numéro
de série de l’aile si vous entrez en contact
avec votre revendeur Powerplay si vous avec
des questions ou pour commandez des
pièces de rechange ou des accessoires.
Pièces de remplacement
En règle générale, seules les pieces de
remplacement
originales
doivent
être
utilisées pour les réparations et opérations de
maintenance.
Les pièces telles que les suspentes ou les
élévateurs ou y relatant, poignées de freins
et auto-adhésifs de réparation peuvent être
obtenus directement chez Swing ou chez un
revendeur Powerplay.
Les matériaux de réparation, en particulier
pour la voile, peuvent être obtenus chez
Swing pour les atelier de maintenance
Swing.
Vérifiez le calage de votre Sting 2 dès que
les suspentes ont été remplacées.
Atelier Swing
Toutes les réparations et l'entretien doivent
être effectués par un atelier autorisé Swing
ou directement par Swing. Les ateliers Swing
ont les matériaux et le savoir-faire
nécessaire, ce qui assurera une qualité
supérieure de réparation. quality.
Inspections régulières
Les parties suivantes et les matériels doivent
être inspectés régulièrement pour contrôlez
d’éventuels dégâts, l'abrasion par exemple
après l'atterrissage :
• Elévateurs et mailons rapides
• Suspentes
• Tissu
Suspentage
La mesure de la longueur des suspentes fait
partie de l'inspection du parapente. Les
suspentes doivent être mesurées avec une
charge de 5kg, afin d'assurer des résultats
reproductibles pour une comparaison avec
les longueurs données dans les feuilles de
contrôle. Les longueurs des suspentes pour
la Sting 2 peuvent êtres fournies par Swing.
Les
suspentes
ont
une
influence
considérable sur le comportement de vol. La
Réparations
longueur de suspente correcte et la symétrie
sont aussi importantes pour la performance
Petites réparations
Vous pouvez réparer les petits trous dans et le pilotage. Powerplay recommande donc
l'aile vous-même utilisant de la voile auto- une inspection toutes les 50 à 100 heures ou
adhésive, à condition que les trous ne portent une fois par an.
pas de lourdes charges, ne sont pas proches
des coutures et ne sont supérieurs à 3cm.
Vous pouvez commander des suspentes de
remplacement pour la Sting 2 directement
chez Swing :
www.swing.de  Service  Leinenservice
Le suspentage ne devra être remplacé que
par Swing.
Réparation, inspection et garantie
Section 9
45

IMPORTANT
Les conditions environnementales comme
la température ou la moisissure peuvent
affecter la longueur des suspentes..
Vérifiez leur longueur régulièrement,
particulièrement si vous remarquez un
changement dans les caractéristiques de
gonflage.
La longueur des suspentes doit être
vérifiée en cas d’atterrissage dans l’eau ou
en cas d’humidité.
Les suspentes vieillissent et perdent leur
résistance même si l’aile est utilisé rarement
ou pas du tout. Cela peut affecter la sécurité.
Les signes d'usure sont des changements de
caractéristiques de vol. Les suspentes
doivent
alors
être
remplacées
immédiatement.
ATTENTION
Une suspente endommagée peut aboutir
à la perte de contrôle du parapente, les
suspentes endommagées doit toujours
être remplacées.
Si vous devez remplacer des parties
endommagées
ou
usées,
utiliser
seulement les pièces d’origine ou des
pièces approuvées par le fabricant.
ATTENTION
Ne faites en aucun cas des noeuds pour
raccourcir les suspentes. Un noeud
affaiblira considérablement la suspente et
peut causer la rupture de la suspente en
cas de forte charge.
Uniquement les noeud de chaise ou
noeud
simple
doublé
décrits
précédemment doivent être utilisés pour
connecter la poignée de frein principale.
46
Section 9
Inspection
Général
Le programme de service Swing se trouve
dans le manuel de maintenance et service. Il
doit être suivi pour assurer un haut niveau de
fiabilité et sécurité en vol pour le futur de
votre aile.
Ne pas suivre les inspections périodiques de
l’aile invalidera la certification et la garantie.
Un carnet de vol tenu à jours vous aidera à
tenir ces délais.
Il y a des informations complémentaires sur
les inspections dans le livret séparé
Maintenance:
1. Information d’inspections (Requis
seulement en Allemangne et Autriche)
2. Manuel de service et maintenance (Un
manuel pour chaque taille et modèle).
Ils peuvent être téléchargés depuis le site :
www.swing.de  Produits  Sting 2

IMPORTANT
Lisez le Manuel de Maintenance et
observez que les termes de celui-ci
assurent la validité de la garantie Swing
ainsi que la certification de l’aile.
Inspections periodiques
Les ailes Swing doivent être inspectés
comme suit (vérifiez la situation dans votre
pays):
•
Les ailes utilisés par des écoles doivent
être inspectés tous les 12 mois de la date
d'achat (la même inspection que le
contrôle des 2 ans).
•
Les ailes pour l'utilisation personnelle et
doivent être inspectés tous les deux ans
de la date d'achat.
•
L’aile doit être inspecté après 150 heures
d'utilisation (incluant le travail au sol) si
Réparation, inspection et garantie
cela arrive avant la période indiqué ci- vente. Les termes de la garantie sont sur
dessus.
notre site internet dans la section :
•
Le temps de travail au sol doit être au Service -> Garantie
moins doublée en calculant les heures
totales d'utilisation à cause de l'usure http://www.swing.de/garantee.html
accrue du parapente.
Vous devez enregistrer votre parapente ou
d'autre produit Powerplay si vous voulez
Validité d’inspection
pouvoir compter sur la garantie. Vous pouvez
Il est très important que votre aile soit l’enregistrer rapidement et facilement en
entretenue aux intervalles exigés sur toute sa ligne. Allez sur le site Web :
vie.
Service  Garantie en ligne
Soyez conscient des requis d’instruction de
http://www.swing.de/online-garantie.html
maintenance.
Vous recevrez un email de confirmation. Si
Dans le but de satisfaire à la garantie :
vous n'avez pas d'adresse électronique,
 Vous devez faire inspecter votre aile par entrez 'info@powerplay.de' dans le champ
Swing ou un agent d'inspection autorisé obligatoire. Les enregistrements sans
par Swing
adresse électronique personnelle seront
 La documentation et le résultat de enregistrés par Swing, mais ne recevront pas
l'inspection doivent être clairement de confirmation. Nous recommandons donc
identifiables (la date le lieu et le nom de que vous vous inscriviez en ligne avec une
l'inspecteur) et être inscrit près de adresse électronique.
l'autocollant d'information/certification de Le fabricant doit être averti immédiatement
la voile.
de n'importe quels défauts dans le produit,
des variations ou des changements du
Inspection par le pilote
comportement de vol ou n'importe quelles
Sous § 14 paragraphe. 5 de l'Ordonnance revendications de garantie. Si nécessaire, le
allemande sur les Produits Aéronautiques parapente ou d'autres produits Powerplay
être
envoyés
à
Swing
(LuftGerPV), les pilotes en Allemagne sont doivent
capable d'effectuer les inspections eux- Flugsportgeräte GmbH pour l'inspection.
mêmes ou nommer un tiers pour faire ainsi En enregistrant votre produit, vous recevrer
(par exemple le fabricant/importateur), à automatiquement les notices de sécurité et
condition que les conditions soient toutes messages d’information par E-Mail.
accomplies. Cependant, si c'est le cas, la
responsabilité et la garantie de Swing
Flugsportgeräte GmbH se termineront.
DHV recommande que l'inspection soit
effectuée par le fabricant/importateur ou par
un agent autorisé d'inspection.
Garantie
La garantie Powerplay est un pack de service
complet qui répond à de hauts standards
pour le soin de client et le service après-
Réparation, inspection et garantie
Section 9
47
10 Swing sur internet
Site internet Swing
Facebook, Twitter & youtube
Swing est très actif
avec les nouveaux
médias Facebook,
Twitter et youtube et les sites Web divers
sont mis à jour quotidiennement sur des
sujets divers liés aux produits Swing.
Swing a un site Web complet qui fournit les
informations complémentaires sur la Sting 2
et sur beaucoup d'autres questions liées au
paramoteur/parapente. Une gamme vaste
d'accessoires pour votre parapente et des
Parapente
produits utiles pour des pilotes sont
www.facebook.com/pages/Swing.Paragliders
disponibles à
www.swing.de
http://twitter.com/swingparaglider
Vous trouverez aussi des liaisons à d'autres Speedflying
services et sites Web :
www.facebook.com/SwingSpeedflyingTeam
• Enregistrement du produit
http://twitter.com/SSTSpitfire
• Facebook, Twitter et youtube
Swing TV
On fournit ces sites Web et leur contenu pour
votre utilisation. Le contenu des sites Web
Powerplay et Swing ont été fait pour votre
utilisation. Powerplay/Swing se réservent le
droit de changer les sites Web à tout moment
ou de bloquer leurs accès.
Enregistrement du produit
L'enregistrement des parapentes Swing est
facile et vous donne beaucoup d‘avantages.
En plus des avis importants de sécurité, vous
recevrez l'information sur, par exemple, de
nouveaux produits, des mises à niveau, des
événements et des offres spéciales.
L'enregistrement est une chose préalable
pour une garantie valable (visible aussi à la
section "Garantie"). De plus, tous les avis de
sécurité et informations pour le produit
enregistré sont envoyés immédiatement à
l'adresse électronique donnée. Votre adresse
électronique ne sera communiquée à
aucunes tierces personnes.
Sur la Swing TV, des vidéos
d’utilisateurs et pilotes sont
disponibles sur les catégories :
Parapente
Speedflying
Accessoires
Images des pilotes
https://vimeo.com/Swingparagliders
https://www.youtube.com/channel/UCVituxP
WODYREVJrIsFbfbA
Application Swing
Nous vous reccomandons d’utiliser
les applications pour Smartphone,
vous serez ainsi toujours connecté.
Dernières news, photos et vidéos aussi bien
que les informations sur nos produits comme
des détails et données techniques, manuels,
instructions de services, directement sur
smartphone ou tablette.
Nous esperons que vous apprécierez de
nombreux vols avec votre Sting 2 !
L’équipe Powerplay
48
Section 10
Swing sur internet
Annexes
Adresses
Swing Flugsportgeräte GmbH
An der Leiten 4
82290 Landsberied
Germany
Tel.: +49 (0) 8141 3277 - 888
Fax: +49 (0) 8141 3277 - 870
Email: info@Swing.de
www.swing.de
Paraglider recycling
Swing Flugsportgeräte GmbH
- Recycling Service An der Leiten 4
82290 Landsberied
Germany
DHV
Deutscher Hängegleiterverband e.V.
Miesbacher Str. 2 (street address)
Postfach 88 (postal address)
EAPR
European Academy of Parachute Rigging
e.V.
Marktstr. 11
87730 Bad Grönenbach
Germany
Tel: +49 (0) 8334 - 534470
Fax: +49 (0) 8334 - 534469
Email: info@para-academy.eu
www.para-academy.eu
DULV
Deutscher Ultraleichtflugverband e.V.
Mühlweg 9
71577 Großerlach-Morbach
Germany
Tel.: +49 (0) 7192 93014 - 0
Email: info@dulv.de
www.dulv.de
DGAC
83701 Gmund am Tegernsee
Germany
Direction générale de l’Aviation civile
50 rue Henry Farman
75720 Paris cedex 15
www.developpement-durable.gouv.fr
Tel.: +49 (0) 8022 9675 - 0
Fax:+49 (0) 8022 9675 - 99
Versions
Email: dhv@dhv.de
www.dhv.de
Version : 1.1
Date : 22.10.2014
Première version du manuel de vol
Détail de l’aile
Modèle :
Taille :
Sting 2
Vol d’essai (date):
Couleur :
Numéro de série
Sg2 __/__/ - __/__/__/ - __/__/__/__/__/
__/__/ - __/__/ 201__
Signature et tampon du revendeur: ________________________________________
Détails pilote / Preuve de possession
Propriétaire 1:
Nom :
Adresse :
Tel. :
Email :
Propriétaire 2:
Nom :
Adresse :
Tel. :
Email :
Propriétaire 3:
Nom :
Adresse :
Tel. :
Email :
Inspections et réparations effectuées :
Date
Travail effectué
Etat général lors
de la livraison
Effectué par
(Name)
Tampon et signature
Notes :
Swing Flugsportgeräte GmbH
An der Leiten 4
82290 Landsberied
Germany
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising