INSTRUCTIONS POUR L`INSTALLATEUR

INSTRUCTIONS POUR L`INSTALLATEUR
CAPTEUR SOLAIRE
I
INSTRUCTIONS
POUR L’INSTALLATEUR
CONFORMITE
Les capteurs solaires sont conformes EN 12975
GAMME
MODELE
CODE
Kit 2 capteurs THE/SOL I
523000256
Kit 3 capteurs THE/SOL I
523000257
Kit 4 capteurs THE/SOL I
523000258
Kit 5 capteurs THE/SOL I
523000259
Kit 6 capteurs THE/SOL I
523000260
2
Cher client,
Nous vous remercions pour avoir choisi de sauvegarder l’environnement en préférant un capteur
solaire de qualité, un produit moderne, d’installation aisée et d’utilisation simple, qui peut vous assurer une grande économie énergétique pendant très longtemps ainsi qu’une fiabilité élevée en toute
sécurité; particulièrement, si le capteur solaire est confié à un Service d’Assistance Technique icapable d’effectuer l’entretien périodique, le maintenant ainsi à un niveau d’efficacité maximum.
Ce manuel d’instructions contient des informations et des suggestions importantes qui doivent être
observées pour une installation plus simple et une meilleure utilisation possible du capteur solaire.
Nous vous souhaitons un bon travail et nous vous remercions à nouveau.
THERMITAL
3
INDEX
GENERALITES
Instructions générales et
règles fondamentales de sécurité
Description du capteur solaire
Identification
Structure
Données techniques
Accessoires
Circuit hydraulique
Positionnement des sondes
page
“
“
“
“
“
“
“
5
6
6
7
8
8
9
10
INSTALLATEUR
Réception du produit
Dimensions et poids
Manutention
Montage des capteurs solaires
Remplissage de l’installation
Contrôles
page
“
“
“
“
“
11
12
12
13
14
15
Dans certaines parties du manuel, on a utilisé les
symboles :
b ATTENTION! = pour des actions qui demandent
des précautions particulières et une préparation
adéquate
a INTERDIT! = pour des actions qui NE DOIVENT
absolument PAS être exécutées
Ce manuel Code 068541FR – Rév. 0 (02/06) est composé de 16 pages.
INDEX
4
INSTRUCTIONS GENERALES ET REGLES FONDAMENTALES DE SECURITE
b Après avoir enlever l’emballage, s’assurer que la
b Pour le montage sur les toits, des travaux de pro-
fourniture soit intègre et complète, dans le cas contraire, s’adresser à l’Agence qui a vendu le capteur
solaire.
tection anti-chute et des filets de protection pour
échafaudages doivent être effectués avant le début
du montage et doivent respecter toutes les normes
de sécurité en vigueur.
Utiliser uniquement des équipements et des matériaux qui répondent aux réglementations de sécurité sur les lieux de travail.
b Le capteur solaire doit être destiné à l’usage pour
lequel il a expressément été conçu. Toute responsabilité contractuelle et extra-contractuelle est
exclue pour des dommages causés aux personnes,
animaux ou choses, suite à des erreurs d’installation, de réglage, d’entretien et à des utilisations
impropres.
b N’employer que des combinaisons de travail avec
harnais de sécurité (avec ceintures de sécurité,
cordes ou sangles d’accrochage, des amortisseurs
de chute, des dissipateurs). Si les dispositifs antichute ou de protection ne sont pas disponibles, la
non-utilisation de combinaisons de sécurité avec
harnais peut provoquer des chutes de hauteurs
importantes avec comme conséquences des
lésions graves ou mortelles.
b L’entretien du capteur solaire doit être effectué tous
les deux ans.
b Le travail à proximité de conduites électriques, sous
tension, non couvertes, avec lesquelles il est possible d’avoir un contact est admis uniquement si :
- les conduites ont été privées de tension, et que
cette situation a été garantie pour toute la durée
du travail
- les parties sous tension ont été protégées en les
couvrant ou en les condamnant
- les distances de sécurité doivent être supérieures à :
1m
avec 1000 Volts de tension
3m
de 1000 fino à 11000 Volts de tension
4m
de 11000 fino à 22000 Volts de tension
5m
de 22000 fino à 38000 Volts de tension
>5 m si la tension n’est pas connue.
Le contact avec des conduites électriques sous
tension non-couvertes peut avoir des conséquences mortelles.
b Si on emploie des échelles d’appui, il peut y avoir
des chutes dangereuses provoquées par l’affaissement, le glissement ou la chute de l’échelle.
Vérifier la solidité de l’échelle, la présence de pieds
d’appui adéquats et éventuellement de crochets de
fixation. Contrôler également l’absence de câbles
électriques sous tension dans les alentours.
b On conseille de suivre l’orientation et l’inclinaison
du pan du toit surtout dans la production d’eau
chaude sanitaire afin de respecter les bons critères
d’insertion architecturale des capteurs.
b Ce manuel fait partie intégrante du capteur solaire
et par conséquent, il doit toujours être conservé
avec soin et devra TOUJOURS accompagner le
capteur solaire même en cas de cession à un autre
propriétaire ou utilisateur ou bien lors d’un transfert
sur une autre installation. En cas d’endommagement ou de perte, demander un autre exemplaire
au Service d’Assistance Technique de zone.
b ! Porter des lunettes de protection pendant les tra-
vaux de forage et durant le montage, des chaussures de sécurité, des gants de travail résistants aux
coupures et un casque.
5
GENERALITES
DESCRIPTION DU CAPTEUR SOLAIRE
Le capteur solaire plat a deux raccords et il est constitué
par une cuve en bois sur laquelle est fixée une plaque en
cuivre captante, en une seul pièce, avec une finition hautement sélective effectuée par l’intermédiaire d’un traitement sous-vide qui s’appelle "SUN-SELECT" et qui offre
au capteur des prestations élevées. La plaque captante
est soudée à ultrasons sur 12 tuyaux en cuivre pour la
conduction du liquide caloporteur. Les deux capteurs
principaux pour le branchement des tuyaux sont en cuivre : le capteur supérieur est étranglé au centre afin de
permettre l’alimentation parallèlement aux 6 premiers
tuyaux. Après le passage au capteur inférieur, le fluide
caloporteur remonte au capteur supérieur par le second
groupe de 6 tuyaux, il en dérive donc une double longueur thermique.
Chaque panneau est protégé par un verre solaire paragrêle trempé à bas contenu d’oxyde de fer et avec un
coefficient de transmission d’énergie élevé. L’isolation en
laine de roche est d’une épaisseur de 5,5 cm, elle est
placée sur le fond et sur les parois de la cuve. La sonde
de température est positionnée dans une gaine en cuivre
appropriée. Le système de montage en encastrement
dans le toit est simple et garantit, lorsqu'il est correctement réalisé, une exploitation efficace et durable dans le
temps.
IDENTIFICATION
Les capteurs solaires sont identifiables par l’intermédiaire de :
- Plaquette matricule
Elle reporte le modèle, le code et le numéro de matricule.
Via Mussa, 20 Z.I. 35017 Piombino Dese (PD) - Italia
Code
Matricule
Modèle
- la Plaque d’Identification Technique
Elle reporte les données techniques et les prestations du produit.
b L’altération, l’enlèvement, l’absence des plaquettes d’identification ou autre ne permet pas une identification certaine du produit et complique toute opération d’installation et d’entretien.
GENERALITES
6
STRUCTURE
Départ
Capteur
Retour
Capteur
Gaine pour
sonde capteur
Flux du
liquide caloporteur
7
GENERALITES
DONNEES TECHNIQUES
DESCRIPTION
Surface totale
Surface d’ouverture
Surface effective absorbeur
Branchement (F) - (F)
Poids à vide
Contenu liquide
Débit conseillé par m2 de panneau
Type de verre/Epaisseur
Absorption (α)
Emissions (ε)
Pression Maximum admise
Température Maximum
Nombre maximum de panneaux connectables en série
2,52
2,32
2,28
1”
54
1,70
30
Verre de sécurité avec surface anti-reflet - 4 mm
~ 0,95
~ 0,05
10
230
6
m2
m2
m2
kg
l
l/h
%
%
bar
°C
n°
Courbe d’efficacité
1
Rendement
optique
de l’absorbeur
(ηο)
0,8
0,6
0,806
Coefficient de dispersion
thermique de l’absorbeur
a1
W/(m2K)
a2
W/(m2K2)
3,68
0.0072
0,4
0,2
0
0
0,02
0,04
0,06
0,08
0,1
0,12
Test selon EN 12975 se réfère au mélange
eau-glycol à 33,3%, débit de 300 l/h et
rayonnement G = 800W/m2.
Tm = (T_br._entrée +T_br._sortie)/2
T*m = (Tm-T_environnement)/G
2
*
Tm[m
K/W]
ACCESSOIRES
Les accessoires qui sont reportés ci-dessous sont disponibles et sont à demander séparément.
ACCESSOIRES
CODE
Kit dégazeur manuel
Mélangeur thermostatique
Glycol (5 kg)
Glycol (10 kg)
GENERALITES
4383056
4383076
4383085
4383059
8
CIRCUIT HYDRAULIQUE
Le schéma hydraulique suivant illustre le branchement entre les capteurs solaires et le chauffe-eau solaire.
15
16
3
M
17
1
1 - Capteur solaire
2 - Chauffe-eau
3 - Sonde capteur
4 - Soupapes de sectionnement
5 - Soupape de non-retour
6 - Thermomètre
7 - Purgeur
8 - Soupape de sécurité
9 - Manomètre
10 - Vidange
11 - Vase d’expansion
12 - Circulateur
13 - Régulateur de débit
14 - Débitmètre
15 - Purgeur
16 - Dégazeur manuel (accessoire)
17 - Joint d'accouplement
(disponible à part dans le kit de fixation)
R
1
9
M
°C 6
12
2
4
13
14
5
b Brancher maximum 6 capteurs en série.
b En cas d’utilisation de tuyauteries en cuivre, exécu-
4
Groupe hydraulique
b Ne pas utiliser des tuyauteries en plastique ou mul-
ticouche : la température d’exercice peut dépasser
les 180 °C.
ter une soudure à brasure forte.
b L’isolation
des tuyauteries doit résister à des
températures élevées (180°C).
b On conseille d’utiliser des tuyauteries en
acier
INOX conçues pour le solaire (départ, retour et
tuyau pour la sonde). Il est conseillé d’utiliser un
câble de type blindé pour la sonde.
b Il est nécessaire d’insérer la soupape de non-retour
(5) sur la sortie du serpentin solaire.
Perte de charge du capteur solaire
260
Perte de charge (mbars)
240
220
200
180
160
140
120
100
80
60
40
20
0
100
200
300
10
11
4
M - Départ capteur
R - Retour capteur
0
8
7
400
500
600
700
800
900
1000
Débit (Kg/heure)
9
GENERALITES
POSITIONNEMENT DES SONDES
Le senseur de température doit être monté dans la gaine la plus proche du tuyau de départ du capteur. S’assurer du
contact optimal entre la sonde et la gaine. Pour le montage du senseur, on peut utiliser uniquement des matériaux
avec une résistance adéquate aux températures élevées (jusqu’à 250°C par élément senseur, câbles, matériaux du
joint, isolation).
15
16
3
M
1
1
R
REGULATEUR
SOLAIRE
8
7
9
M
4
10
11
°C 6
18
12
4
2
13
14
17
4
5
Groupe hydraulique
12 - Circulateur
13 - Régulateur de débit
14 - Débitmètre
15 - Purgeur
16 - Dégazeur manuel (accessoire)
17 - Sonde chauffe-eau inférieure
18 - Sonde chauffe-eau supérieure
1 - Capteur solaire
2 - Chauffe-eau
3 - Sonde capteur
4 - Soupapes de sectionnement
5 - Soupape de non-retour
6 - Thermomètre
7 - Purgeur
8 - Soupape de sécurité
9 - Manomètre
10 - Vidange
11 - Vase d’expansion
GENERALITES
M-Départ capteur
R- Retour capteur
10
RECEPTION DES PRODUITS
Les capteurs solaires sont fournis dans une solide caisse en bois et sont protégés par une enveloppe en PVC.
Contenu de la palette :
- Capteurs solaires
- Enveloppe documents contenant :
- certificat de garantie et étiquette avec code à
barres
b Le manuel d’instructions fait partie intégrante de
l’ensemble solaire et on recommande donc de le
récupérer, de le lire et de le conserver avec soin.
11
INSTALLATEUR
DIMENSIONS ET POIDS
1229
1130
49
58
2058
47
49
105
Poids net
54
MANUTENTION
Lorsque l’emballage a été enlevé, la manutention du
capteur solaire s’effectue manuellement en procédant
comme suit :
A
A
- Séparer le capteur solaire de la palette en bois en le
libérant de l’emballage en PVC.
- Incliner légèrement le capteur solaire et le soulever en
l’empoignant aux quatre points (A).
- Transférer le capteur solaire sur le toit en utilisant un
palan ou un équipement adéquat.
b Utiliser des protections adéquates contre les accidents.
a Il est sévèrement interdit d’abandonner l’emballage
dans l’environnement et à la portée de mains des
enfants car il pourrait s’avérer très dangereux.
Il doit donc être évacué selon la législation en
vigueur du pays.
INSTALLATEUR
A
A
12
kg
MONTAGE DES CAPTEURS SOLAIRES
INDICATIONS GENERALES
Indications pour le montage
Le montage doit être exécuté uniquement par un personnel spécialisé. Il faut donc utiliser exclusivement le
matériel qui se trouve dans fourniture. Le châssis ainsi
que ses branchements à la maçonnerie doivent être contrôlés par un expert en statique selon les circonstances
des lieux.
b Toutes les tuyauteries du réseau hydraulique doi-
vent être isolées de manière à répondre aux normes en vigueur. Les isolants thermiques doivent
être protégés des agents atmosphériques et des
attaques d’animaux.
Inclinaison des capteurs / Généralités
Le capteur est indiqué pour une inclinaison de minimum
20°, jusqu’à un maximum de 65°.
Les ouvertures de ventilation et d’évent des capteurs ne
doivent pas être fermées au moment du montage de
l’installation. Tous les branchements des capteurs, ainsi
que les trous de ventilation et d’évent doivent être
protégés contre les impuretés telles que: dépôt de
poussière, etc.
Dans les installations où la charge est principalement
estivale (production d'eau chaude sanitaire), orienter, si
possible, le capteur de l’est vers l’ouest et avec une
inclinaison variable de 20° à 60°. L’idéal serait une
orientation vers le sud et une inclinaison égale à la latitude de l’endroit -10°.
Dans le cas où la charge est essentiellement hivernale
(installations à la fois pour production d'eau chaude
sanitaire et chauffage de locaux), orienter, si possible, le
capteur solaire vers le sud (sud-est, sud-ouest) avec
une inclinaison plus grande que 35°.
L’idéal serait une orientation vers le sud et une inclinaison égale à la latitude de l’endroit +10°.
Statique
Le montage doit se faire seulement sur des surfaces de
toits ou de châssis suffisamment robustes. La robustesse du toit ou du châssis doit être contrôlée sur place par
un expert en statique avant le montage des capteurs.
Lors de cette opération, il faut surtout vérifier l’aptitude
du châssis en ce qui concerne l’étanchéité des branchements à vis pour la fixation des capteurs. Il est
nécessaire de faire vérifier l’entièreté du châssis selon
les normes en vigueur par un expert en statique surtout
dans des endroits sujets à des averses de neige importantes ou dans des endroits exposés à de fortes rafales
de vent. Il faut donc prendre en considération toutes les
caractéristiques de l’endroit de montage (rafales de
vent, formation de tourbillons, etc.) qui peuvent amener
une augmentation des charges sur les structures.
Protection contre la foudre
Les tuyauteries métalliques du circuit solaire doivent être
branchées par l’intermédiaire d’un conducteur (jaunevert) d’au moins 16 mm2 Cu (H07 V-U ou R) avec la barre
principale de compensation du potentiel. Si un paratonnerre est déjà installé, les capteurs peuvent être intégrés
dans l’installation déjà existante. Si non, il est possible
d’exécuter la mise à la terre avec un câble de masse
enterré. De plus, la conduite de terre doit être branchée
avec la barre de compensation par l’intermédiaire d’une
conduite de même diamètre.
Rinçage et remplissage
Pour des motifs de sécurité, le remplissage doit être exécuté seulement en absence de rayons solaires.
Dans des endroits sujets au gel, pour les capteurs plats,
il est nécessaire d’employer une solution avec 40% de
glycol.
b L’antigel doit être mélangé avec de l’eau avant le
remplissage.
Branchements
Les capteurs doivent être branchés en série au moyen
de raccords et de joints.
Si des tuyaux flexibles ne sont pas prévus comme éléments de branchement, il faut prévoir des dispositifs de
compensation des déformations provoquées par des
écarts de température (arcs de dilatation, tuyauteries
flexibles).
Dans des cas similaires, il est possible de brancher un
maximum de 6 capteurs en série.
Il faut vérifier l’emplacement correct des joints plats dans
leur logement. Lors du serrage du raccord avec une
pince ou une clé, il est nécessaire de tenir fermement
l’autre raccord avec une seconde clé afin de ne pas abîmer l’absorbeur.
b En cas de lavage de l’installation, avant de procé-
der au remplissage de l’antigel, faire très attention
aux éventuels dépôts d’eau qui peuvent geler dans
le capteur.
13
INSTALLATEUR
Event
Il faut exécuter l’évent :
- au moment de la mise en fonction (après le remplissage).
- Si nécessaire, par exemple : en cas de pannes.
Vérifier avec beaucoup d’attention l’évent complet de l’installation.
Contrôles du liquide caloporteur
Le liquide caloporteur doit être contrôlé tous les 2 ans
pour sa capacité antigel et sa valeur de pH.
- Contrôler l’antigel avec l’instrument approprié, réfractomètre ou densimètre, (valeur nominale environ 30°C) : si la valeur limite de –26°C est dépassée, remplacer ou ajouter de l’antigel.
b Danger de brûlures avec le liquide contenu dans
- Contrôler la valeur de pH avec du papier de tournesol
(valeur nominale environ 7,5) : si la valeur mesurée est
en dessous de la valeur limite 7, on conseille de remplacer le mélange.
les capteurs.
b Actionner le purgeur seulement si la température
du liquide conducteur est inférieure à 60°C.
Au moment de purger l’installation, les capteurs ne
doivent pas être chauds. Dans tous les cas, couvrir
les capteurs et si possible, purger l’installation le
matin.
REMPLISSAGE DE L’INSTALLATION
Avant la mise en fonction de l’installation, il est nécessaire de procéder par les étapes reportées ci-dessous.
1 - LAVAGE DE L’INSTALLATION ET ESSAI D’ETANCHEITE
Si on a utilisé des tuyauteries en cuivre et si on a exécuté une brasure forte, il est alors nécessaire de laver l’installation
afin d’enlever les résidus du fondant de soudure. Exécuter ensuite l’essai d’étanchéité.
b Le capteur solaire doit être rempli tout de suite avec un mélange d’eau et de glycol car après le lavage, il pourrait
contenir encore de l’eau (danger de gel).
2 - PRE-MELANGE EAU + GLYCOL
Le glycol est fourni séparément en emballages standards et doit être mélangé avec de l’eau dans un récipient avant d’exécuter le remplissage de l’installation
(par exemple : 40% de glycol et 60% d’eau permettent
une résistance au gel jusqu’à une température de
–21°C).
b Le glycol propylénique fourni est expressément
TEMPERATURE
DENSITE
50%
-32°C
1,045 kg/dm3
40%
-21°C
1,037 kg/dm3
30%
-13°C
1,029 kg/dm3
b Ne
pas utiliser de systèmes de remplissage
manuels ou automatiques.
étudié pour des applications solaires car il conserve ses caractéristiques dans l’intervalle -32÷180°C.
De plus, il est atoxique, biodégradable et biocompatible.
b En présence d’une teneur de chlore très élevée, il
est nécessaire d’utiliser de l’eau distillée pour le
mélange.
b Ne pas introduire le glycol pur et l’eau séparément
dans l’installation.
INSTALLATEUR
ANTIGEL
14
3 - REMPLISSAGE
1 - Ouvrir la soupape de non-retour (A)
2 - Ouvrir l’évent air au point le plus élevé (voir dessin à
côté) et le maintenir ouvert pendant toute l’opération
de remplissage.
3 - Ouvrir le purgeur (7)
4 - Faire circuler le liquide caloporteur avec une pompe
de remplissage externe jusqu’à éliminer toutes les
bulles d’air. Fermer le robinet du dégazeur manuel.
5 - Elever brièvement la pression de l’installation jusqu’à
4 bars.
6 - Mettre l’installation en fonction pendant 20 minutes.
7 - Répéter l’opération d’évent air du point 2 jusqu’à la
désaération complète de l’installation.
8 - Régler la pression de l’installation à 3 bars.
9 - Fermer la soupape de non-retour (A) et les évents
d’air précédemment ouverts afin d’éviter des évaporations éventuelles du fluide caloporteur.
Dégazeur manuel
(accessoire)
Capteur solaire
M
R
7
M
°C
Pompe de
remplissage
fluide caloporteur
Echangeur de
chaleur du
chauffe-eau
solaire
A
Groupe hydraulique
Mélange antigel
b Ne pas exécuter le remplissage de l’installation
dans des conditions d’ensoleillement important et
avec les capteurs à des températures élevées.
Pompe de remplissage fluide caloporteur (accessoire) : avec cette pompe, le dégazeur manuel n’est
pas nécessaire.
b S’assurer de bien avoir éliminé complètement les
bulles d’air en utilisant également l’évent placé sur
le groupe hydraulique.
CONTROLES
Lorsque l’installation est terminée, exécuter les contrôles reportés dans le tableau.
DESCRIPTION
OK
DESCRIPTION
Circuit du capteur
Capteurs solaires
Pression à froid à 3 bars
Vérification visuelle des capteurs
Vérification d’étanchéité du circuit des capteurs
Si nécessaire, nettoyage des capteurs
Vérification soupape de sécurité
Vérification visuelle de la fixation des capteurs
Antigel contrôlé jusqu’à - ____ °C
Vérification visuelle de l’imperméabilité du toit
Valeur pH du fluide caloporteur pH = ____
Vérification visuelle de l’isolation
Event du circuit capteurs
Vérification débit de 30 l/h par m2
Soupape de non-retour opérationnelle
15
INSTALLATEUR
OK
Cod. 068541FR
Via Mussa, 20 Z.I. - 35017 Piombino Dese (PD) - Italia
Tel. 049.9323911 - Fax 049.9323972 - www.thermital.com - email: info@thermital.it
Puisque l’entreprise cherche constamment à perfectionner toute sa production, les caractéristiques esthétiques et dimensionnelles,
les données techniques, les équipements et les accessoires, peuvent subir des modifications.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising