MANUEL D’INSTRUCTIONS

MANUEL D’INSTRUCTIONS
Manuel d’instructions
1012
1013
● Veuillez lire et respecter les informations
contenues dans ces instructions d’utilisation. Vous éviterez ainsi des accidents,
vous vous réserverez la garantie du constructeur et vous disposerez d’un moteur en
parfait état de fonctionnement et prêt à
l’emploi.
● Ce moteur est exclusivement construit
pour répondre à l’application correspondant au contenu de la livraison, défini par le
fabricant (emploi conforme). Toute autre
utilisation dépassant ce cadre défini est
considérée comme non conforme. Le
constructeur décline toute responsabilité
pour les éventuels dommages pouvant en
résulter. Seul l’utilisateur en assume le
risque.
●Une utilisation conforme implique également le respect des conditions de fonctionnement, d’entretien et de maintenance prescrites par le constructeur. Le moteur devra
être utilisé, entretenu et réparé uniquement
par des personnes qui sont familiarisées
avec ce moteur et instruites des éventuels
dangers pouvant survenir.
● Il convient de respecter les prescriptions de
prévention des accidents en vigueur ainsi
que les autres réglementations générales
reconnues concernant la sécurité et la médecine du travail.
● Quand le moteur tourne, risque de blessures dû :
- aux pièces en rotation / chaudes
- aux moteurs à amorçage extérieur
- aux systèmes d’allumage (tension électri
que élevée) Il impératif d’éviter tout contact !
● Le constructeur décline toute responsabilité pour toute transformation sur le moteur
exécutée de manière arbitraire et pour les
dommages éventuels pouvant en résulter.
De la même manière, les manipulations
au niveau des systèmes d’injection et de
régulation risquent également d’influer sur
la puissance et le gaz d’échappement du
moteur. Ceci entraînerait également un nonrespect des obligations légales en matière
de protection de l’environnement.
● Veuillez ne pas modifier, obstruer ni condamner la zone d’affluence de l’air de refroidissement.
Le constructeur décline toute responsabilité pour les dommages éventuels pouvant
en résulter.
● De manière générale, l’utilisation de pièces
détachées originales DEUTZ est obligatoire
dans le cadre de l’exécution de travaux
d’entretien/de réparation sur le moteur. Ces
pièces sont spécialement conçues pour
votre moteur et garantissent son fonctionnement sans problèmes.
Le non-respect de cette prescription annule
la garantie !
● N’effectuer systématiquement les travaux
d’entretien et de nettoyage du moteur que
lorsque celui-ci est à l’arrêt et refroidi.
Ce faisant, il convient de veiller à ce que les
installations électriques soient coupées,
retirer la clé de contact.
Les prescriptions de prévention des accidents dans les installations électriques
(p. ex. VDE-0100/-0101/-0104/-0105 - Mesures de protection électriques contre les
tensions de contact dangereuses) doivent
être observées.
Au nettoyage avec des liquides, tous les
composants électriques doivent être hermétiquement recouverts.
Manuel d’instructions
1012
1013
0297 7381 fr
Numéro
du moteur:
Veuillez inscrire le numéro du moteur dans les
cases cidessus. Vous faciliterez ainsi la tâche du
service après-vente ainsi que tous les travaux de
réparation et la recherche concernant les pièces
de rechange (voir chapitre 2.1).
Sous réserve de modifications techniques
nécessaires à l’amélioration des moteurs
présentés par des illustrations et indications
référencées dans le présent Manuel. Réimpression
et reproduction même partielle, quelle qu’en soit
la nature, interdites sans notre autorisation écrite.
Préface
Cher Client,
Les moteurs refroidis par liquide de la marque
DEUTZ ont été mis au point pour les
applications les plus variées. Une grande
gamme de versions est proposée et permet
de répondre à vos exigences spécifiques.
Votre moteur a été équipé en fonction de sa
destination propre, c’est-à-dire que votre
moteur ne contient pas forcément tous les
composants et toutes les pièces décrits dans
ce Manuel.
Nous nous sommes efforcés de mettre en
évidence aussi clairement que possible les
caractères distinctifs, qui vous permettront de
retrouver plus facilement les conseils de
fonctionnement et d’entretien que vous
cherchez.
Avant de mettre en marche votre tracteur lisez
attentivement nos instructions et respectezles.
Nous répondons volontiers à vos questions
pour tout renseignement supplémentaire.
DEUTZ AG
Table des matières
1.
Généralités
2.
Description du moteur
2.1 Type du moteur
2.1.1 Plaque signalétique
2.1.2 Emplacement de la plaque du
constructeur
2.1.3 Numéro du moteur
2.1.4 Numérotation des cylindres
2.2 Figures
2.2.1 Côté commande 1012
2.2.2 Côté démarreur 1012
2.2.3 Côté commande 1012 E
2.2.4 Côté démarreur 1012 E
2.2.5 Côté commande 1013
2.2.6 Côté démarreur 1013
2.2.7 Côté commande 1013 E
2.2.8 Côté démarreur 1013 E
2.2.9 Côté démarreur
Moteur secondaire BF4M 1013 EC
2.2.10 Côté commande
Moteur secondaire BF4M 1013 EC
2.2.11 Côté démarreur
Moteur secondaire BF6M 1013 EC
2.2.12 Côté commande
Moteur secondaire BF6M 1013 EC
2.3 Circuit de graissage
2.3.1 Schéma du circuit de graissage
1012 / 1012 E
2.3.2 Schéma du circuit de graissage
1013 / 1013 E
2.4 Circuit de combustible
2.4.1 Schéma du circuit de combustible
2.5 Circuit de refroidissement
2.5.1 Schémaducircuitderefroidissement1012
2.5.2 Schéma du circuit de refroidissement
1012 E
2.5.3 Schémaducircuitderefroidissement1013
2.5.4 Schéma du circuit de refroidissement
1013 E
3.
Conduite
3.1 Première mise en service
3.1.1 Plein d’huile moteur
3.1.2 Remplissage en huile moteur du filtre
d’air à bain d’huile
3.1.3 Remplissage du carburant
3.1.4 Remplissage/Purge du système de
refroidissement
3.1.5 Préparatifs divers
3.2 Démarrage
3.2.1 Démarrage électrique
3.3 Surveillance de fonctionnement
3.3.1 Pression d’huile moteur
3.3.2 Température du liquide de refroidissement
3.3.3 Niveau du liquide de refroidissement
3.4 Arrêt
3.4.1 Mise à l’arrêt mécanique
3.4.2 Mise à l’arrêt électrique
3.5 Conditions de service
3.5.1 Consignes de marche d’hiver
3.5.2 Température ambiante élevée,
utilisation en altitude.
4.
4.1
Ingrédients
Huile de graissage
4.1.1 Qualité
4.1.2 Viscosité
4.2 Combustible
4.2.1 Qualité
4.2.2 Combustible d’hiver
4.3 Liquide de refroidissement
4.3.1 Qualité de l’eau du liquide de refroidissement
4.3.2 Préparation du liquide de refroidissement
4.3.3 Solution antigel, anticorrosif chimique
5.
5.1
5.2
5.3
Entretien
Plan d’entretien
Schéma d’entretien autocollant
Travaux d’entretien effectués
6.
Travaux d’entretien courant et
périodique
Circuit de graissage
Périodicité des vidanges d’huile
Contrôle du niveau d’huile /
Changement de l’huile moteur
Remplacement du filtre d’huile
Filtre à huile (réservoir)
Nettoyer / Changer
Circuit d’alimentation en combustible
Remplacement du filtre à combustible
Changer la cartouche du filtre à
carburant
Préfiltre à carburant, nettoyer la
cartouche/changer le cas échéant
Vidange du filtre à carburant avec
préfiltre
6.1
6.1.1
6.1.2
6.1.3
6.1.4
6.2
6.2.1
6.2.2
6.2.3
6.2.4
Table des matières
6.2.5
Nettoyer le préfiltre à carburant, la
cartouche de filtre/remplacer le
cas échéant
6.2.6 Purge du système d'alimentation en
carburant avec préfiltre à carburant
6.2.7 Préfiltre à carburant, nettoyer la
cartouche de filtre 6 / la changer /
la purger le cas échéant
6.2.8 Nettoyer / rincer le préfiltre à
carburant, le changer le cas échéant
6.2.9 Purger le système d’alimentation en
carburant Sans préfiltre
6.2.10 Changer les conduites
d’alimentation en carburant
6.3 Circuit de refroidissement
6.3.1 Périodicité de nettoyage
6.3.2 Nettoyage du système de
refroidissement Serie 1012 / 1013
6.3.3 Vidange du système de
refroidissement 1012 / 1013
6.3.4 Remplissage / vidange du système
de refroidissement 1012 / 1013
6.3.5 Vidange du système de
refroidissement 1012 E / 1013 E
6.3.6 Remplissage / Purge du système
de refroidissement 1012 E / 1013 E
6.3.7 Vidange du système de refroidissement
6.3.8 Remplissage / Purge du système
de refroidissement
6.3.9 Vidanger le refroidisseur d’air
d’alimentation (turbo)
6.4 Filtre à air de combustion
6.4.1 Périodicité de nettoyage
6.4.2 Vidange du séparateur cyclone
6.4.3 Nettoyage du filtre à air à bain d’huile
6.4.4 Filtre à air sec
6.5 Entraînements par courroie
6.5.1 Contrôle des courroies
trapézoïdales 1012
6.5.2 Tension de la courroie trapézoïdale
de soufflante / d’alternateur 1012
6.5.3 Remplacement de la courroie
trapézoïdale de soufflante /
d’alternateur 1012
6.5.4 Tension de la courroie trapézoïdale
de pompe à combustible et pompe
à liquide de refroidissement 1012
6.5.5 Changement de la courroie trapézoïdale de pompe à combustible / à
liquide de refroidissement 1012
6.5.6 Tension de la courroie trapézoïdale
de pompe à combustible / à liquide
de refroidissement 1012 E
6.5.7 Changement de la courroie
trapézoïdale de pompe à combustible /
à liquide de refroidissement 1012 E
6.5.8 Tension de la courroie trapézoïdale
d’alternateur 1012 E
6.5.9 Changement de courroie
trapézoïdale d’alternateur 1012 E
6.5.10 Tension / changement de la courroie
trapézoïdale d’alternateur 1013
6.5.11 Tension de la courroie trapézoïdale
de pompe à combustible /à liquide
de refroidissement 1013
6.5.12 Changement de la courroie trapézoïdale de pompe à combustible / à
liquide de refroidissement 1013
6.5.13 Tension et changement de la courroie
trapézoïdale d’alternateur 1013
6.5.14 Tension de la courroie trapézoïdale de
pompe à combustible et de pompe à
liquide de refroidissement 1013 E
6.5.15 Changement de la courroie trapézoïdale de pompe à combustible et pompe
à liquide de refroidissement 1013 E
6.5.16 Tension et changement de la courroie
trapézoïdale du compresseur d’air
6.6 Travaux de réglage
6.6.1 Vérification ou réglage le cas
échéant du jeu des culbuteurs
6.7.1 Batterie
6.7.2 Alternateur triphasé
6.7.3 Dispositif de manutention
7.
7.1
Incidents, causes et remèdes
Tableau des incidents
8.1
8.1
Protection-conservation
Protection-conservation
9.
9.1
9.2
9.3
Caractéristiques techniques
Caractéristiques du moteur et données
de réglage
Tableau des couples de serrage
Outillage
10.
Service
Généralités
Les moteurs diesel DEUTZ
L’entretien et la maintenance
DEUTZ AG
sont le fruit de longues recherches et d’un
développement continu. Le solide savoir-faire ainsi
acquis est la garantie de fabrication de moteurs à
longévité et fiabilité élevées, ainsi qu’à faible
consommation de carburant.
Il est évident que ces moteurs doivent également
satisfaire aux sévères exigences en matière de
protection de l’environnement.
sont des facteurs décisifs pour que votre
moteur puisse satisfaire au mieux à vos
exigences.
Il est donc absolument nécessaire de respecter
les périodicités d’entretien prescrites et
d’éxécuter minutieusement tous les travaux
d’entretien et de maintenance.
Il convient spécialement d’observer toutes les
conditions de fonctionnement ne correspondant
pas au service normal ou qui le rendent difficile.
En cas d’incidents de fonctionnement et pour toutes
questions relatives aux pièces de rechange, veuillez
vous adresser à votre agence de service aprèsvente compétente. Notre personnel qualifié et formé
assurera en cas d’incident une remise en état rapide et appropriée de votre moteur en utilisant des
pièces d’origine. Les pièces d’origine de DEUTZ AG
sont toujours fabriquées selon les dernières
connaissances techniques.
Vous trouverez des informations sur notre service
à la fin de ces instructions d’utilisation.
Précautions à prendre lorsque le
moteur est en marche
Sécurité
Amiante
N’effectuer les travaux d’entretien ou les réparations
qu’à l’arrêt du moteur. S’assurer que le moteur ne
peut être démarré sans surveillance - risque
d’accidents !
Remonter les dispositifs de protection
éventuellement retirés, une fois les travaux
terminés.
Ne faire le plein qu’à l’arrêt du moteur.
En cas de fonctionnement du moteur dans des
locaux fermés ou souterrains, observer les
prescriptions de protection relatives au travail
souterrain.
Vous rencontrerez ce symbole
devant toutes les consignes de
sécurité. Veuillez les respecter
scrupuleuse-ment.
Veuillez transmettre également ces
consignes de sécurité à votre
personnel utilisateur. Par ailleurs, il convient de
respecter les «Prescriptions» générales en matière
de sécurité et de prévention des accidents légales
en vigueur.
!
1
Les joints utilisés dans ce moteur
sont exempts d’amiante.
1
Description du moteur
2
2.1 Type de moteur
2.2 Figures
2.3 Schéma du circuit de graissage
2.4 Schéma du circuit de combustible
2.5 Schéma du circuit de refroidissement
Description du moteur
2
2.1.1 Plaque signalétique
2.1 Type de moteur
2.1.2 Emplacement de la plaque
signalétique
26 332 0
Le type A, le numéro du moteur B ainsi que les
puissances sont gravées sur la plaque signalétique.
Toute commande de pièces de rechange doit
indiquer impérativement le type et le numéro du
moteur concerné.
26231 1
La plaque signalétique C est fixée sur le carter du
bloc moteur.
2.1.3 Numérotation des cylindres
26232 1
Le numéro du moteur est gravé sur le blocmoteur (flèche) et sur la plaque signalétique.
Description du moteur
2.1 Type de moteur
2.1.4 Numérotation des cylindres
26233 0
Les cylindres sont numérotés en ordre croissant à
partir du volant moteur.
2
Description du moteur
2
2.2 Figure
2.2.1 Côté commande 1012
1 Tubulure de remplissage d’huile (version
spéciale : entre les filtres)
2 Tubulure de remplissage de liquide de
refroidissement
3 Soufflante
4 Pompe à liquide de refroidissement
5 Poulie à gorge
6 Pompe d’alimentation
7 Dispositif de suspension moteur
8 Filtre consommable à combustible
9 Filtre consommable à huile
10 Carter d’huile
11 Jauge d’huile
12 Radiateur à huile
13 Dispositif de montage des pompes
hydrauliques
14 Alternateur
15 Conduite de retour des fuites avec soupape
de maintien de pression
16 Culasse
26234 1
2.2 Figure
Description du moteur Description du moteur
2
2.2.2 Côté démarreur 1012
17
18
19
20
21
22
23
24
Dispositif de manutention
Turbocompresseur d’échappement
Régulateur de vitesse
Carter SAE
Volant moteur
Démarreur
Radiateur à huile hydraulique
Echangeur thermique de liquide de
refroidissement
25 Indicateur de niveau de liquide de
refroidissement
26 Soupape de purge
26235 1
Description du moteur
2
2.2 Figure
2.2.3 Côté commande 1012 E
1 Tubulure de remplissage d’huile (version
spéciale : entre les filtres)
2 Raccord de remplissage de liquide de
refroidissement
3 Pompe à liquide de refroidissement
4 Alternateur
5 Poulie à gorge
6 Dispositif de suspension moteur
7 Pompe d’alimentation
8 Filtre consommable à combustible
9 Filtre consommable à huile
10 Carter d’huile
11 Jauge d’huile
12 Radiateur à huile
13 Dispositif de montage des pompes
hydrauliques
14 Conduite de retour des fuites avec soupape
de maintien de pression
15 Culasse
26236 0
2.2 Figure
Description du moteur Description du moteur
2
2.2.4 Côté démarreur 1012 E
16
17
18
19
20
21
22
Dispositif de manutention
Turbocompresseur d’échappement
Régulateur de vitesse
Carter SAE
Volant moteur
Démarreur
Sortie du liquide de refroidissement vers
échangeur thermique
23 Collecteur d’échappement
24 Collecteur d’admission
26237 0
Description du moteur
2
2.2 Figure
2.2.5 Côté commande 1013
1 Tubulure de remplissage d’huile (version
spéciale: entre les filtres)
2 Alternateur
3 Pompe à liquide de refroidissement
4 Soufflante
5 Poulie à gorge
6 Amortisseur de vibrations
7 Pompe d’alimentation
8 Dispositif de suspension moteur
9 Filtre consommable à combustible
10 Filtre consommable à huile
11 Carter d’huile
12 Jauge d’huile
13 Radiateur à huile
14 Pompes hydrauliques (sans montage de
compresseur)
15 Tuyauterie de combustible
16 Electroaimant
17 Conduite de graissage vers
turbocompresseur
18 Culasse
26 333 0
Description du moteur
2.2 Figure
2
2.2.6 Côté démarreur 1013
19
20
21
22
23
24
25
Dispositif de manutention
Turbocompresseur d’échappement
Régulateur de vitesse
Carter SAE
Volant moteur
Démarreur
Indicateur de niveau de liquide de
refroidissement
26 Soupape de purge
27 Bouchon obturateur de liquide de
refroidissement
26 334 0
Description du moteur
2
2.2 Figure
2.2.7 Côté commande 1013 E
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Tubulure de remplissage d’huile
Pompe à liquide de refroidissement
Pompe d’alimentation
Amortisseur de vibrations
Filtre consommable à huile
Dispositif de suspension moteur
Filtre consommable à combustible
Carter d’huile
Jauge d’huile
Radiateur à huile
Dispositif de montage de pompe hydraulique
Conduite de retour des fuites avec soupape
de maintien de pression
13 Culasse
A Arrivée du liquide de refroidissement
26 336 0
Description du moteur
2.2 Figure
2
2.2.8 Côté démarreur 1013 E
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
26 337 0
Dispositif de manutention
Event de carter
Régulateur de vitesse
Carter SAE
Volant moteur
Démarreur
Turbocompresseur d’échappement
Ventilateur
Collecteur d’échappement
Collecteur d’admission
Description du moteur
2
2.2 Figure
2.2.9 Côté démarreur
Moteur secondaire BF4M 1013 EC
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
12
13
11
26
30 088
336 0
1 Orifice de remplissage du liquide de
refroidissement avec bouchon
2 Vase d’expansion
3 Canalisation de purge entre la tête de cylindre
et le vase d’expansion
4 Durite de refroidissement reliant le carter de
vilebrequin au radiateur
5 Canalisation d’équilibrage de pression entre le
vase d’expansion et le radiateur
6 Durite d’air d’alimentation reliant le turbocompresseur au refroidisseur d’air
d’alimentation
7 Filtre à air sec
8 Durite d’alimentation en air reliant le filtre à air
sec et le turbocompresseur
9 Turbocompresseur à gaz d’échappement
11 Refroidisseur d’air d’alimentation du turbo
12 Radiateur à liquide de refroidissement du
moteur
13 Durite de liquide de refroidissement reliant le
radiateur aux thermostats du moteur
Description du moteur
2.2 Figure
2
2.2.10 Côté commande
Moteur secondaire BF4M 1013 EC
3 Canalisation de purge reliant la tête de cylindre
au vase d’expansion
13 Conduite d’alimentation en air reliant le
refroidisseur d’air d’alimentation au moteur
14 Grille de protection
13
3
14
30
26 089
337 0
Description du moteur
2
2.2 Figure
2.2.11 Côté démarreur
Moteur secondaire BF6M 1013 EC
1
2
3
4
5
6
1 Orifice de remplissage du liquide de
refroidissement avec bouchon
2 Vase d’expansion
3 Canalisation de purge entre la tête de cylindre
et le vase d’expansion
4 Canalisation d’équilibrage de pression entre le
vase d’expansion et la pompe de liquide de
refroidissement
5 Durite de refroidissement reliant le carter de
vilebrequin au radiateur
6 Durite d’air d’alimentation reliant le
turbocompresseur au moteur
7 Durite d’air d’alimentation reliant le turbocompresseur au refroidisseur d’air
d’alimentation
8 Durite de liquide de refroidissement reliant le
radiateur aux thermostats du moteur
7
8
30 087 0
Description du moteur
2.2 Figure
2
2.2.12 Côté commande
Moteur secondaire BF6M 1013 EC
9 Radiateur à liquide de refroidissement du
moteur
10 Refroidisseur d’air d’alimentation (turbo)
11 Grille de protection
9
11
10
30 086 0
Description du moteur
2
2.3 Circuit de graissage
2.3.1 Schéma de graissage
1012 / 1012 E
1
2
3
3a
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26238 1
Carter d’huile
Conduite d’aspiration
Pompe à huile
Soupape de dérivation
Détenteur de pression
Filtre consommable à huile
Rampe de graissage principale
Palier de vilebrequin
Palier de bielle
Palier d’arbre à came
Conduit vers injecteur
Gicleur de refroidissement de piston
Poussoir avec graissage par saccades des
culbuteurs
Tige de culbuteur, amenée d’huile pour
graissage des culbuteurs
Culbuteur
Conduit de retour vers carter d’huile
Capteur de pression d’huile
Conduite d’huile vers turbocompresseur
d’échappement
Turbocompresseur d’échappement
Conduite d’huile vers compresseur ou
pompe hydraulique
Compresseur
Pompe hydraulique
Conduite de retour du compresseur ou de la
pompe hydraulique
Conduite vers arbres à masses d’équilibrage
(2x)
Arbres à masses d’équilibrage
Turbocompresseur d’échappement (ATL) retour vers carter moteur
Description du moteur
2.3 Lube Oil Circuit
2
2.3.2 Schéma de graissage
1013 / 1013 E
26 335 0
1 Carter d’huile
2 Conduite d’aspiration
3 Pompe à huile
3a Soupape de dérivation
3b Détenteur de pression
4 Radiateur à huile
5 Filtre consommable à huile
6 Rampe de graissage principale
7 Palier de vilebrequin
8 Palier de bielle
9 Palier d’arbre à came
10 Conduit vers gicleur
11 Gicleur de refroidissement de piston
12 Poussoir avec graissage par saccades des
culbuteurs
13 Tige de culbuteur, amenée d’huile pour
graissage des culbuteurs
14 Culbuteur
15 Conduit de retour vers carter d’huile
16 Capteur de pression d’huile
17 Conduite d’huile vers turbocompresseur
d’échappement
18 Turbocompresseur d’échappement
19 Conduite d’huile vers compresseur ou
pompe hydraulique
20 Compresseur
21 Pompe hydraulique
22 Conduite de retour du compresseur ou de la
pompe hydraulique
23 Retour vers carter d’huile
24 Turbocompresseur d’échappement (ATL) retour vers carter moteur
Description du moteur
2
2.4 Circuit d’alimentation
2.4.1 Schéma du circuit d’alimentation
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Réservoir de combustible
Conduite vers pompe à combustible
Pompe à combustible
Conduite vers filtre à combustible
Filtre à combustible
Conduit vers pompes d’injection
Pompe d’injection
Conduit vers injecteur
Injecteur
Conduit de retour des fuites
Vis creuse avec soupape de maintien de
pression
12 Conduite de retour vers réservoir de
combustible
13 Conserver un écart aussi grand que possible
26239 1
Description du moteur
2.5 Circuit de refroidissement
2
2.5.1 Schéma de refroidissement
1012
1
2
3
4
5
6
7
8
9
26240 2
Tubulure de remplissage de liquide refroidissement
Boîtier du thermostat
Pompe à liquide de refroidissement
Radiateur à huile
Refroidissement des cylindres
Refroidissement des culasses
Echangeur thermique
Reflux de la pompe à réfrigérant à l’échangeur thermique
Conduite d’aération de la culasse de cylindre
à l’échangeur thermique
Description du moteur
2
2.5 Circuit de refroidissement
2.5.2 Schéma de refroidissement
1012 E
1
2
3
4
5
6
7
Boîtier du thermostat
Pompe à liquide de refroidissement
Radiateur à huile
Refroidissement des cylindres
Refroidissement des culasses
Echangeur thermique
Conduite d’aération réservoir de compensation - pompe à réfrigérant
8 Equilibreur du moteur / réservoir de compensation
9 Conduite d’aération de la culasse de cylindre
à l’échangeur thermique (réservoir de compensation)
10 Réservoir de compensation
11 Equilibreur du réservoir de compensation Boîtier du thermostat
26241 4
Description du moteur
2.5 Circuit de refroidissement
2
1012 E
Régulation d’échappement
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
30 816 0
Boîtier du thermostat
Pompe de liquide de refroidissement
Radiateur d’huile de graissage
Refroidissement des cylindres
Refroidissement des têtes de cylindre
Echangeur thermique
Conduite de compensation allant du vase
d’expansion à la pompe de liquide de
refroidissement
Conduite reliant (carter) le thermostat à
l’échangeur thermique
Conduite de purge d’air allant des têtes de
cylindre au vase d’expansion
Vase d’expansion
Conduite reliant l’échangeur thermique à la
pompe de liquide de refroidissement
Description du moteur
2
2.5 Circuit de refroidissement
2.5.3 Schéma de refroidissement
1013
1
2
3
4
5
6
7
8
9
26 338 1
Tubulure de remplissage de liquide refroidissement
Boîtier du thermostat
Pompe à liquide de refroidissement
Radiateur à huile
Refroidissement des cylindres
Refroidissement des culasses
Echangeur thermique
Equilibreur pompe à réfrigérant/réservoir de
compensation
Conduite d’aération de la culasse de cylindre
à l’échangeur thermique (réservoir decompensation)
Description du moteur
2.5 Circuit de refroidissement
2
2.5.4 Schéma de refroidissement
1013 E
1
2
3
4
5
6
7
Boîtier du thermostat
Pompe à liquide de refroidissement
Radiateur à huile
Refroidissement des cylindres
Refroidissement des culasses
Echangeur thermique
Conduite d’aération réservoir de compensation - pompe à réfrigérant
8 Equilibreur du moteur / réservoir de compensation
9 Conduite d’aération de la culasse de cylindre
à l’échangeur thermique (réservoir de compensation)
10 Réservoir de compensation
11 Equilibreur du réservoir de compensation Boîtier du thermostat
26 339 2
Description du moteur
2
2.5 Circuit de refroidissement
1013 E
Régulation d’échappement
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
30 817 0
Boîtier du thermostat
Pompe de liquide de refroidissement
Radiateur d’huile de graissage
Refroidissement des cylindres
Refroidissement des têtes de cylindre
Echangeur thermique
Conduite de compensation allant du vase
d’expansion à la pompe de liquide de refroidissement
Conduite reliant (carter) le thermostat à
l’échangeur thermique
Conduite de purge d’air allant des têtes de
cylindre au vase d’expansion
Vase d’expansion
Conduite reliant l’échangeur thermique à la
pompe de liquide de refroidissement
Conduite
3
3.1 Première mise en route
3.2 Lancement
3.3 Surveillance du fonctionnement
3.4 Arrêt
3.5 Conditions de fonctionnement
Conduite
3
3.1 Première mise en route
3.1.1 Remplissage d’huile moteur
26243 0
Les moteurs sont livrés en principe sans plein
d’huile.
Remplir le moteur d’huile de graissage par la
tubulure de remplissage (flèche).
Capacité de remplissage d’huile, voir 9.1.
Qualité et viscosité de l’huile, voir 4.1.
3.1.2 Remplissage d’huile moteur du
filtre à air à bain d’huile
24980 2
3.1.3 Remplissage de combustible
26244 0
Remplir d’huile moteur le bol 1 du filtre à bain
d’huile (s’il existe) jusqu’à la flèche repère.
Qualité et viscosité de l’huile, voir 4.1.
N’utilisez qu’un carburant commercial Diesel de
marque et propre. Qualité du carburant, voir 4.2.
En cas de besoin, montez un premier filtre. Si
vous avez des doutes, consultez le représentant
responsable du service après-vente. Selon la
température extérieure, utiliser du carburant été
ou hiver.
Si le moteur en est équipé d’un, ne
jamais verser d’huile dans le
collecteur de poussière du séparateur d’entrée.
Ne faire le plein que sur moteur
arrêté. Travailler avec un maximum
de propreté et éviter de renverser le
combustible.
Conduite
3.1 Première mise en route
3.1.4 Remplissage / purge du circuit
de refroidissement
1012 / 1013
2
ca. 5 m
m
1
3.1.5 Remplissage / purge du circuit
de refroidissement
1012 E / 1013 E
3.1.6 Autres précautions à prendre
● Dans le cas d’un circuit de refroidissement
extérieur, se conformer aux indications du
constructeur.
● Contrôle de la batterie et des connexions, voir
6.7.1
4
● Essai de fonctionnement
– Après les préparatifs, faire effectuer au
moteur un bref essai de fonctionnement de
10 minutes environ. Ne pas appliquer de
charge sur le moteur.
Travaux pendant et après la marche d’essai
– Vérifier l’étanchéité du moteur.
ca.
10
mm
A l’arrêt du moteur
– Vérifier le niveau d’huile, faire l’appoint si
nécessaire, voir chapitre 6.1.2.
– Pour retendre la courroie trapézoïdale, voir
6.5.
3
26260 3
● Desserrer le bouchon (fileté) 1
● Desserrer la vis de purge 2/ôter 4.
● Desserrer la vis de fermeture jusqu’à la
première rainure (flèche).
● Remplir de réfrigérant jusqu’à l’arête supérieure
de la tubulure de remplissage. Du réfrigérant
doit sortir de la vis de purge 2 (la soupape de
chauffage de l’installation doit être ouverte).
● Serrer à fond les vis de purge 2 et 4.
● Serrer à fond la vis filetée 3.
● Mettre en place la vis filetée 1.
● Démarrer le moteur et le monter en température jusqu’à ouverture du thermostat
(échauffement sensible de la conduite de
refroidissement de même que du support de la
soufflante du boîtier de thermostat).
● Rodage
Nous recommandons des contrôles quotidiens
du niveau d’huile pendant toute la phase de
rodage, c’est-à-dire pendant environ 200
heures de marche.
Après le rodage, un seul contrôle quotidien de
l’huile suffit.
● Si nécessaire, faire l’appoint en liquide de
refroidissement.
● Après une première marche du moteur, vérifier
le niveau d’eau après refroidissement du
moteur, voir 3.3.4.
3
Conduite
3
3.2 Lancement
3.2.1 Lancement électrique
Avant le démarrage du moteur,
s’assurer que personne ne se
trouve dans la zone de danger du
moteur / de la machine de travail.
Après réparations : Contrôler que tous les dispositifs de protection sont bien remontés et que tous les
outillages ont été retirés du moteur. Dans le cas
d’un démarrage par bougies de préchauffage, ne
pas employer de moyens auxiliaires de démarrage
supplémentaires (par ex. injection de Startpilot).
Risque d’accident !
Attention : Si le régulateur de régime est démonté, il
ne faut en aucun cas démarrer le moteur.
Couper les branchements de la batterie !
Si, lors de la mise en service automatique de la bride chauffante, le moteur ne démarre pas correctement (le démarreur ne sera pas alimenté en raison
d’un défaut de la commande électrique de l’appareil/
du client), la procédure de démarrage devra être
interrompue (placer le commutateur d’allumage sur
ARRÊT, interrompre l’alimentation électrique pour la
bride chauffante).
Avant tout nouveau démarrage du moteur, l’élimination du défaut correspondant doit être effectué afin
d’empêcher d’éventuels dommages de surchauffe
sur la bride chauffante / les tuyaux d’air de charge.
Ne pas actionner le démarreur plus de 20 secondes
consécutives. Si le moteur ne démarre pas, répéter
l’opération de démarrage au bout d’une minute.
Si le moteur n’a pas démarré au bout de deux essais,
en rechercher la cause en fonction du tableau des
anomalies (voir chapitre 7.1).
sans auxiliaire de démarrage à froid
© 26 245 0
z Dans la mesure du possible désolidariser
le moteur des appareils à entraîner en
débrayant.
z Placer la manette d’accélération 1 dans le
sens de la flèche en position de vitesse
milieu.
z Placer le levier d’arrêt 2 en position de
marche (sens opposé à celui de la flèche
rep. 1).
© 25 754 0
z Engager la clé de contact
– Position 0 = aucune tension de marche
z Tourner la clé vers la droite
– Position 1 = tension de marche
– Les lampes témoins 1 et 2 s’allument.
z Enfoncer la clé de contact et la tourner
vers la droite contre la pression du ressort
– Position 2 = sans fonction
– Position 3 = démarrage
z Relâcher la clé dès que le moteur
démarre.
– Les lampes témoins s’éteignent.
Conduite
3.2 Lancement
avec auxiliaire de démarrage à froid:
bougies de préchauffage
25746 1
● Insérer la clé de contact
– Position 0 = aucune tension
● Tourner la clé vers la droite
– Position 1 = tension
– Les lampes témoins s’allument, préchauffage jusqu’à ce que la lampe s’éteigne.
● Insérer la clé et tourner vers la droite contre
l’action du ressort
– Position 2 = sans fonction
– Position 3 = démarrage
● Lâcher la clé dès que le moteur démarre.
– Les lampes témoins s’éteignent.
3
Conduite
3
3.3 Surveillance de fonctionnement
3.3.1 Pression d’huile moteur
Lampe témoin de pression d’huile
25752 1
● La lampe témoin de pression d’huile s’allume
quand il y a tension d’exploitation et que le
moteur est à l’arrêt.
● La lampe témoin de pression d’huile doit rester
éteinte quand le moteur tourne.
Manomètre de pression d’huile
Indicateur de pression d’huile
25753 0
● L’aiguille du manomètre de pression d’huile
doit rester dans la zone verte durant la totalité
de la plage d’exploitation.
25754 0
● L’aiguille de l’appareil de mesure de pression
d’huile doit indiquer la pression d’huile minimum (voir 9.1).
Conduite
3.3 Surveillance de fonctionnement
3.3.2 Température du fluide de
refroidissement
26246 0
● L’aiguille du manomètre de pression d’huile
doit toujours de trouver dans la zone verte et ne
doit se déplacer qu’exceptionnellement dans la
plage jaune-verte. Si l’aiguille monte dans la
plage orange, c’est que le moteur chauffe trop.
Arrêter le moteur et rechercher la cause de
l’anomalie dans le tableau des recherche des
pannes (7.1).
3
3.3.3 Niveau du fluide de
refroidissement / affichage
26247 0
● A l’état froid, le niveau du fluide doit se situer
au-dessus du repère KALT-COLD.
● En cas de dépassement en-deça du repère
inférieur du voyant ou d’activation de l’avertisseur,
effectuer un remplissage.
– Desserrer le bouchon de fermeture.
– Remplir de réfrigérant jusqu’au bord
supérieur du bouchon.
– Serrer à fond le bouchon de fermeture.
● Si aucun contrôle ne peut être effectué sur la
jauge transparente, effectuer celui-ci via
l’orifice de remplissage: si aucun liquide n’est
visible:
- remplissage nécessaire.
● Lorsqu’un commutateur de niveau est monté,
l’arrêt du moteur s’effectue de manière
automatique dès que la marque MIN est
dépassée vers le bas.
Conduite
3
3.4 Arrêt
3.4.1 Mise à l’arrêt mécanique
26266 0
● Placer la manette d’accélération 1 sur régime
bas.
● Actionner le levier 2 dans le sens de la flèche
jusqu’à immobilisation du moteur. La lampe
témoin de charge et la lampe témoin de
pression d’huile s’allument dès que le moteur
s’est arrêté.
● Tourner la clé vers la gauche (en position 0) et
la retirer. Les lampes témoins s’éteignent.
3.4.2 Mise à l’arrêt électrique
25746 2
● Tourner la clé vers la gauche (en position 0)
puis la retirer. Les lampes témoins s’éteignent.
3.5 Conditions de fonctionnement
Conduite
3
3.5.1 Consignes d’hiver
● Viscosité de l’huile de graissage
– Choisir la viscosité (grade SAE) en fonction
de la température ambiante lors du
démarrage du moteur, voir 4.1.2.
– Respecter des intervalles raccourcis de
vidange d’huile en cas d’exploitation à une
température inférieure à –10°C, voir 6.1.1.
● Combustible Diesel
– Utiliser du combustible diesel d’hiver par des
températures inférieures à 0°C, voir 4.2.2.
● Fluide de refroidissement
– Rapport de mélange antigel / eau pour basse
température (maximum –35°C) voir 4.3.1.
● Travaux d’entretien supplémentaires
– Une fois par semaine vidanger la boue
épaisse déposée au fond du réservoir (en
dévissant le bouchon de vidange de boue).
– Adapter si nécessaire à la température externe l’huile utilisée pour le remplissage du filtre
d’air à bain d’huile comme dans le cas de
l’huile moteur.
– En présence de températures inférieures à
–20°C et si nécessaire, enduire de temps en
temps, par le trou ménagé dans le pignon, la
couronne dentée du volant moteur de graisse
résistant au froid (p. ex. graisse Bosch FT 1 V
31) après avoir déposé le démarreur.
● Auxiliaires de démarrage à froid
– En présence de gel, démarrer si nécessaire à
l’aide des bougies de préchauffage type
crayon, voir 3.2.1.
Ces bougies de préchauffage abaissent non
seulement la température limite de
démarrage mais facilitent également le
démarrage aux températures, ne nécessitant
en principe pas encore d’auxiliaires de
démarrage.
● Batterie
– Une charge satisfaisante de la batterie est
une condition préalable à tout démarrage
correct à froid, voir 6.7.1.
– Réchauffer la batterie à environ 20°C
(déposer et conserver la batterie dans un
local chauffé) permet de baisser les
températures limites de lancement de 4-5°C.
26248 0
Conduite
3
3.5 Conditions de fonctionnement
3.5.2 Température ambiante élevée,
utilisation en altitude
● Au fur et à mesure de l’augmentation de
l’altitude et de la température ambiante, la
densité de l’air diminue. Ce phénomène peut
limiter la puissance maximale du moteur et la
qualité des gaz d’échappement, influer sur le
niveau de température et, dans des cas
extrêmes, gêner le comportement du moteur
au démarrage. En cas d’exploitation non
stationnaire, le moteur peut être utilisé jusqu’à
une altitude de 1000 m et une température de
30°C.
Dans des conditions défavorables (altitude plus
importante ou température plus élevée), une
réduction de la quantité de combustible injecté
et, par conséquent, de la puissance du moteur
s’avère nécessaire.
● Pour toute précision sur les conditions
d’utilisation de votre moteur, veuillez vous
adresser au fournisseur qui vous a livré le
moteur ou les appareillages pour savoir si le
détarage nécessaire à la sécurité d’exploitation,
la longévité et l’épuration des gaz d’échappement (fumées) a été réalisé ou bien veuillez
vous adresser à votre agent Point Service.
C
F
0
32
25901 1
Ingrédients
4
© 2002
4.1 Huile de graissage
4.2 Combustible
4.3 Liquide de refroidissement
Ingrédients
4
4.1 Huile de graissage
4.1.1 Qualité
4.1.2 Viscosité
Deutz distingue les huiles de lubrification en
fonction de leur indice de performance et de
la classe de qualité. On peut utiliser des huiles
selon d'autres spécifications similaires.
Il faut toujours utiliser des huiles multigrades.
Dans les locaux fermés, chauffés à des
températures > 5°C l’emploi d’huiles
monogrades est possible.
Huiles autorisées:
Deutz
DQC I
DQC II
DQC III
ACEA
E2-96
E3/96/E5-02
E4-99
API
CF/CF-4
CH-4/CG-4
-
DHD
-
DHD-1
-
Pour l’affectation précise des qualités
d’huile agréées aux différents moteurs, voir
chapitre 6.1.1.
En cas de doute, demandez conseil à votre
partenaire de service après-vente.
Etant donné que la viscosité de l’huile de
lubrification varie en fonction de la température
de l’huile, le choix de la classe de viscosité
(classe SAE) doit être réalisé selon la
température ambiante régnant sur le lieu
d’exploitation du moteur.
Vous obtiendrez des conditions d’exploitation
optimisées si vous vous en tenez au
diagramme de viscosité d’huile ci-contre.
Il est vrai que l’aptitude au démarrage à froid
peut être gênée par des températures
pouvant être occasionnellement inférieures
aux températures limites, il n’en résultera
cependant pas d’endommagement du moteur.
Le dépassement prolongée des limites
inférieures d’exploitation devra être évité afin
de garantir une minimisation de l’usure.
© 2002
Ces huiles multigrades – en particulier
favorisant le fonctionnement du moteur –
permettent également d’obtenir une consommation plus faible en combustible.
Uniquement avec
préchauffage
© 30 298 1
Ingrédients
4.1.2.1
Définitions particulières
concernant les huiles
de graissage
Pour les moteurs et types d’affectation
suivants
● 1013FC
● tous les moteurs de centrales de
cogénération
● tous les moteurs de groupes électrogènes
fonctionnant sur réseau / en parallèle
● moteurs de machines de récolte
il faut utiliser les huiles mentionnés dans la
liste à droite.
Ces huiles sont d’une part d’une qualité élevée.
Par ailleurs, la plupart de ces huiles sont
partiellement synthétiques, certaines même
entièrement synthétiques (5W-40) et
atteignent de ce fait la stabilité thermique
requise pour l’emploi et présentent sur les
moteurs à évent de carter du type fermé une
faible tendance au dépôts dans le
turbocompresseur et les tuyauteries d’air
d’admission.
Le tableau sera complété le cas échéant.
Huiles de graissage pour moteurs à puissance accrue
et moteurs à charge élevée
Fabricant
DEUTZ
ADDINOL
Type d'huile de graissage Class. SAE
DEUTZ Öl TLX-10W40FE
1 0 W- 4 0
ADDINOL Super Truck MD 1048
10W-40
ADDINOL Ultra Truck MD 0538
5W-30
AGIP
Agip Sigma Ultra TFE
10W-40
Autol Valve Ultra FE
10W-40
ARAL
Aral MegaTurboral
10W-40
Aral SuperTurboral
5W-30
AVIA
TURBOSYNTH HT-E
10W-40
BAYWA
BayWa Super Truck 1040 MC
10W-40
BayWa Turbo 4000
10W-40
BP OIL International BP Vanellus E7 Plus
10W-40
BP Vanellus E7 Supreme
5W-40
Castrol
Castrol SYNTRUCK
5W-40
Castrol
CEPSA
CHEVRON
DEA
Castrol DYNAMAX
EUROTRANS SHPD
Chevron Delo 400 Synthtic
DEA Cronos Synth
DEA Cronos Premium LD
DEA Cronos Premium FX
ESSO
Essolube XTS 501
FUCHS EUROPE Fuchs Titan Cargo MC
Fuchs Titan Cargo SL
Fuchs Titan Unic Plus MC
MOBIL OIL
Mobil Delvac 1 SHC
Mobil Delvac 1
Mobil Delvac XHP Extra
Schmierölraffinerie Wintershall TFG
Salzbergen
Shell International Shell Myrina TX /
Shell Rimula Ultra
Shell Myrina TX /
Shell Rimula Ultra
Texaco
Ursa Super TDX 10W-40
Ursa Premium FE 5W-30
TOTAL FINA ELF TOTAL RUBIA TIR 8600
ELF PERFORMANCE
EXPERTY MX 1010
ELF PERFORMANCE
EXPERTY MX 1012
FINA KAPPA FIRST
FINA KAPPA ULTRA
7,5W-40
10W-40
5W-40
5W-30
10W-40
10W-40
10W-40
10W-40
5W-30
10W-40
5W-40
5W-40
10W-40
10W-40
5W-30
10W-40
10W-40
5W-30
10W-40
10W-40
10W-40
5W-30
10W-40
Disponibilité
Europe
Europe, Asie
Europe, Asie
dans le monde entier
Allemagne
dans le monde entier
dans le monde entier
Allemagne
Allemagne du sud
Allemagne du sud
Europe
Europe
Europe, Amérique du Nord, Brésil,
Argentine, Australie, Afrique du sud
Europe, Amérique du Nord, Brésil,
Argentine, Australie, Afrique du sud
Espagne, Portugal
Amérique du Nord
Allemagne, Europe
Allemagne, Europe
Europe
Europe
dans le monde entier
dans le monde entier
dans le monde entier
Europe, Asie S-E, Afrique
dans le monde entier
Europe, Asie S-E
Europe
Europe, désignation variant
selon les pais
Europa, désignation variant
selon les pais
Europe
Europe
dans le monde entier
dans le monde entier
Allemagne, Bénélux,
Scandinavie, Autriche
Europe
Europe
4
© 2002
4.1 Huile de graissage
Produits consommables
4
4.2.1 Qualité
4.2.2 Carburant Diesel hiver
Utiliser des carburants diesel en vente
habituellement dans le commerce présentant
une teneur en soufre inférieure à 0,5 %. Dans
le cas de teneurs en soufre plus élevées, il
faudra alors réduire les intervalles de
changement de l’huile, voir 6.1.1.
En cas de températures très basses, des
sécrétions de paraffine peuvent entraîner
des obstructions dans le système
d’alimentation en carburant et occasionner
des anomalies de fonctionnement. En cas de
températures extérieures inférieures à 0°C,
un carburant diesel hiver (jusqu’à -20 °C) est
proposé à temps par les stations-service
avant le début de la saison froide.
Spécifications de carburants autorisés:
(voir TR 0199-3002)
● Carburants Diesel
- DIN EN 590
- BS 2869: A1 et A2
(pour A2, tenir compte de la teneur en soufre)
- ASTM D 975-88; 1-D et 2-D
- NATO Code F-54 et F-75
- ISO 8217 DMX
- ISO 8217 DMA
● Fiouls légers
selon DIN 51603
ASTM D 396; 1 et 2
BS 2869 Class D
● Carburants pour jet
- F34/F35/F44 (kérosène)
- F54 (correspond au carburant diesel
selon DIN EN 590)
- XF 63 (correspond à F34+F35 avec
additifs)
● Carburants Diesel biologique
- selon DIN 51606- FAME
© 2002
4.2 Carburant
Les valeurs d’émission éventuellement
déterminées lors des contrôles de types se
réfèrent toujours au carburant de référence
prescrit par les autorités pour le contrôle de
type correspondant.
● En-dessous de -20 °C, il y a lieu d’ajouter
du pétrole. Pour connaître les quantités de
mélange nécessaires, reportez-vous au
diagramme ci-contre.
● Pour les zones climatiques arctiques jusqu'à
-45° C, il est possible d'utiliser des
carburants spéciaux.
Si l’emploi de carburant diesel été est
nécessaire alors que la température
extérieure est inférieure à 0° C, il est également
possible d’ajouter du pétrole jusqu’à un
pourcentage de 60%, conformément au
diagramme ci-contre.
Le plus souvent, une résistance au froid
suffisante peut être obtenue en ajoutant un
améliorant de fluidité (additifs pour carburant).
Pour cela, Adressez-vous à votre partenaire
après-vente DEUTZ AG.
!
Les carburants diesel ne doivent
jamais être mélangés à l’essence
(normal ou super)!
Légende :
I
Diesel été
II
Diesel hiver
A
Température extérieure
B
Pourcentage de pétrole
!
Ne procéder au mélange que
dans le réservoir ! Remplir tout
d’abord la quantité nécessaire
de pétrole, puis verser ensuite
le diesel.
Ingrédients
4.3 Liquide de refroidissement
4.3.1 Qualité de l’eau du liquide
de refroidissement
4.3.2 Traitement de l’eau du liquide de refroidissement
4.3.3 Protection du système de
refroidissement
Ne jamais dépasser les valeurs citées ciaprès. Pour contrôler la qualité de votre eau
de vous pouvez vous procurer auprès de
DEUTZ Service une trousse d’analyse (no.
de cde 1213 0382).
Pour les moteurs refroidis par liquide veiller
particulièrement au traitement et au
contrôle du liquide de refroidissement; sans
cette précaution la corrosion, la cavitation et
le gel peuvent entraîner des avaries de
moteur.
Le traitement de l’eau de refroidissement est
effectué en mélangeant à l’eau un produit de
protection du système.
Veiller à surveiller constamment le système
de refroidissement, voir 5.1. Ceci implique
aussi bien le contrôle du niveau du liquide
refroidissement que celui de la concentration du produit de protection du système.
Pour le contrôler la concentration du produit
de protection du système, utiliser les appareils de contrôle que l’on trouve habituellement dans le commerce (exemple: gefo
glycomat®).
Les produits DEUTZ de protection du système
de refroidissement peuvent être commandés
sous la référence 01011490 (5 litres) ou 1221
1500 (210 litres). Ces produits sont exempts de
nitrites, d’amines et de phosphates et offrent
une protection efficace contre la corrosion, la
cavita-tion et le gel.
Si le produit de protection du système de refroidissement n’est pas disponible, vous pouvez
utiliser exceptionnellement les produits suivants:
min.
max.
pH à 20°C
6,5
8,5
Teneur en ions de chlorure
[mg/dm3]
–
100
Teneur en ions de sulfate
[mg/dm3]
–
100
Dureté totale
3
20
[°dGH]
!
En cas de mélange de produits
de protection du système de refroidissement à base de nitrite
avec des produits à base
d’amine il se forme des nitrosamines qui sont des produits
dangereux pour la santé.
Fabricant du produit
Désignation
AVIA
AVIA Antifreeze Extra
ARAL
ARAL Antifreeze Extra
BASF
Glysantin G 48
DEA
DEA Kühlerfrostschutz
SHELL
SHELL GlycoSchell
La quantité de produit de protection du
système de refroidissement ne doit pas se
situer en dessous ni au-dessus des concentrations suivantes :
Produit de protection
Eau
max. 45% vol.
55%
min. 35 % vol.
65%
Pour les quantités de remplissage, consulter
le tableau page suivante en combinaison
avec les indications visées au chapitre 9.1.
L’utilisation d’autres produits de protection,
p.ex. de produits chimiques anticorrosion
est exceptionnellement possible; consultez
votre partenaire Deutz Service.
!
Se débarrasser, après usage, des
produits de refroidissement et des
anticorrosifs selon la réglementation antipollution.
© 2002
Qualité de l’eau
4
Ingrédients
4
4.3 Liquide de refroidissement
Protection du systeme de refroidissement
Volume du circuit de refroidissement *)
[litres]
Protection du
circuit de
refroidissement
[% en vol.]
Protection
antigel
[°C]
8
35
–22
2,8
3,2
3,5
4,2
4,9
5,6
6,3
7,0
40
–28
3,2
3,6
4,0
4,8
5,6
6,4
7,2
8,0
45
–35
3,6
4,1
4,5
5,4
6,3
7,2
8,1
9,0
50
–45
4,0
4,5
5,0
6,0
7,0
8,0
9,0
10,0
9
10
12
14
18
20
Agent de protection du circuit de refroidissement
[litres]
*) Consulter le contenu du liquide de refroidissement de votre moteur dans les instructions de service
Nota: champ gris, uniquement après consultation de la maison mère.
© 2002
16
Entretien
5
© 2002
5.1 Plan d’entretien
5.2 Schéma d’entretien
5.3 Travaux d’entretien effectués
Entretien
5
5.1 Plan d’entretien
Etape d'entretien= E
contrôler= ● régler= ❍
nettoyer= ▲ renouveler= ■
avant ou pendant le 1er essai de fonctionnement, pendant la phase de rodage, contrôler 2x
par jour ou bien lors de la mise en service de nouveaux moteurs et de moteurs remis à neuf
toutes les 10 heures ou tous les jours
en heures de service (Bh) tous les
E10
●
E20 E30 E40 E50E60
E60 E70* ans
500 1000 1500 2000 3000 *
1 2
●
■
■
■
●
●
■1)
●
●
■
■
●
✔●
●
●
●
✔●
■
●
▲
●
●
●
▲
●
❍
© 2004
●
●
Moteurs industriels
Les valeurs d’entretien moteur indiquées sont
des valeurs maximales admissibles. En fonction
du cas d’utilisation, des délais d’entretien plus
courts peuvent s’avérer nécessaires. Veuillez
*E70=1012 motor10000Bh observer la notice d’utilisation du fabricant de
*E70=1013 motor13000Bh l’appareil.
# Entretien uniquement par le personnel du
partenaire agréé SAV DEUTZ
Opération
Section
Compléter le cas échéant le niveau d’huile de graissage
Huile de grais. (interv. de vidange selon le type d’util. du mot.), cf. TR 0199-99-3002
Cartouche du filtre à huile (à chaque vidange d’huile)
Cartouche du filtre à carburant
Soupape d'injection
■ Reniflard flexible des conduites d’alimentation en carburant (changement complet)
Préfiltre à carburant *
■ Produit de refroidissement (concentration des additifs)
Niveau de liquide de refroidissement/ ✔Version avec contacteur de niveau, cf TR0130-48-004
Filtre de l’air d’aspiration (si existant, entretenir selon l’indicateur d’entretien)
Radiateur d’air de charge (Vidanger l’eau de condensation/l’huile de condensation)
Raccordements à la batterie et par câbles
Bougies de préchauffage
Surveillance du moteur, alarme
Jeu des culbuteurs (à régler éventuellement)
■ Courroie trapézoïdale (à retendre ou à renouveler le cas échéant)
* En cas de déclenchement (voyant/klaxon) du système d'alerte de niveau d'eau, il est impératif de procéder à la vidange immédiate du préfiltre de carburant.
1) Le remplacement de la cartouche de préfiltre dépend du degré de pureté du carburant utilisé. Toute utilisation de carburants qui ne satisferaient
pas aux exigences de la LT 0199-99-3005 (cf. 4.2.1) annule la garantie.
FRANZÖSISCH - Kapitel 5 - Seite 2
7381fr_k05.p65
6.1.2/3.1.6
6.1.1/6.1.2
6.1.3
6.2.1
#
6.2.5
4.2/6.2/2-4
4.3.1/ 2/ 3
3.3.3
6.4.3/4
6.3.9
6.7.1
–
3.3 #
6.6.1#
6.5
2
21.09.2004, 11:09
Entretien
5.1 Plan d’entretien
5
contrôler= ●
régler= ❍
nettoyer= ▲
renouveler= ■
avant ou pendant le 1er essai de fonctionnement, pendant la phase de rodage, contrôler 2x
par jour ou bien lors de la mise en service de nouveaux moteurs et de moteurs remis à neuf
toutes les 10 heures ou tous les jours
en heures de service (Bh) tous les
E10
●
●
●
Les valeurs d’entretien moteur indiquées sont
des valeurs maximales admissibles. En fonction
du cas d’utilisation, des délais d’entretien plus
courts peuvent s’avérer nécessaires. Veuillez
*E70 1012 moteur 10000Bh observer la notice d’utilisation du fabricant de
l’appareil.
*E70 1013 moteur 13000Bh # Entretien uniquement par le personnel du
partenaire agréé SAV DEUTZ
E20 E30 E40 E50 E60
E70*
ans
500 1000 1500 2000 10000 13000 1 2 Opération
Etanchéité du moteur (contrôle visuel de fuites éventuelles)
●
●
Supports du moteur (remplacer en cas d’endommagement)
●
Supports radiateur (remplacer en cas d’endommagement)
●
Fixations, raccords/colliers de conduites
■
Révision générale
Etape d'entretien= E
contrôler= ● régler= ❍
nettoyer= ▲ renouveler= ■
Dureés de référence max. en heures de service (Bh) tous les
avant ou pendant le 1er essai de fonctionnement, pendant la phase de rodage, contrôler 2x
par jour ou bien lors de la mise en service de nouveaux moteurs et de moteurs remis à neuf
toutes les 10 heures ou tous les jours
en heures de service (Bh) tous les
E10
Moteurs industriels
E20 E30
E40 E50 E60
E70*
500 1000 1500 3000 4500
*
■
■
ans
1 2
Section
–
9.2
–
–
#
Extensions, resp. modifications
pour moteurs avec réception EPA
Les valeurs d’entretien moteur indiquées sont des valeurs
maximales admissibles. En fonction du cas d’utilisation, des
délais d’entretien plus courts peuvent s’avérer nécessaires.
Veuillez observer la notice d’utilisation du fabricant de
*1012 moteur 10000Bh l’appareil. # Entretien uniquement par le personnel du
*1013 moteur 13000Bh partenaire agréé SAV DEUTZ
Opération
Section
Soupape d'injection <130 kW
Soupape d'injection >130 kW
#
#
FRANZÖSISCH - Kapitel 5 - Seite 3
7381fr_k05.p65
3
21.09.2004, 11:09
© 2004
Etape d'entretien= E
Entretien
5
5.1 Plan d’entretien
5.2.1 Plan d'entretien régulier
Intervalles
à/au bout de
Paliers
d'entretien
Opération
A exécuter par:
E 10
après la mise en service et E 50-E 70
Personnel autorisé
E 20
Contrôle quotidien
l'exploitant, personnel autorisé
500 Bh
E 30
Révision
Personnel autorisé
1000 Bh
E 40
Révision intermédiaire
Personnel autorisé
2000 Bh
E 60
Révision intermédiaire étendue
Personnel autorisé
3000 Bh (EPA)
E 60
Révision intermédiaire étendue
Personnel autorisé
10 000 Bh (1012)
E 70
Révision générale
Personnel autorisé
13 000 Bh (1013)
E 70
Révision générale
Personnel autorisé
© 2004
50 Bh
quotidiennement
FRANZÖSISCH - Kapitel 5 - Seite 4
7381fr_k05.p65
4
21.09.2004, 11:09
Entretien
5.2 Schéma d’entretien
Nous joignons à chaque moteur le schéma
d’entretien autocollant représenté ci-contre.
Il doit être collé en un point bien visible sur le
moteur ou sur l’appareil.
5
Prenez la précaution de vérifier!
Si le schéma manque, vous pourrez le
réclamer auprès de votre fournisseur de
moteur ou d’appareillage.
Pour les travaux d’entretien veuillez vous
conformer scrupuleusement au plan
d’entretien, voir 5.1.
© 2004
!
N’effectuer les travaux
d’entretien que sur
moteur arrêté.
FRANZÖSISCH - Kapitel 5 - Seite 5
7381fr_k05.p65
5
21.09.2004, 11:09
Entretien
5.2 Schéma d’entretien
© 2004
BFM 1012
BFM 1013
0297 4979 1
Nous joignons à chaque moteur le schéma d’entretien autocollant représenté ci-contre. Il doit être collé en un point bien visible sur le moteur ou sur
l’appareil.
Prenez la précaution de vérifier!
Si le schéma manque, vous pourrez le réclamer auprès de votre fournisseur de moteur ou d’appareillage.
Pour les travaux d’entretien veuillez vous conformer scrupuleusement au plan d’entretien, voir 5.1.
5
Moteur standard
FRANZÖSISCH - Kapitel 5 - Seite 6
7381fr_k05.p65
6
21.09.2004, 11:10
Entretien
5.2 Schéma d’entretien
Moteur court
FRANZÖSISCH - Kapitel 5 - Seite 7
7381fr_k05.p65
7
5
© 2004
Nous joignons à chaque moteur le schéma d’entretien autocollant représenté ci-contre. Il doit être collé en un point bien visible sur le moteur ou
sur l’appareil.
Prenez la précaution de vérifier!
Si le schéma manque, vous pourrez le réclamer auprès de votre fournisseur de moteur ou d’appareillage.
Pour les travaux d’entretien veuillez vous conformer scrupuleusement au plan d’entretien, voir 5.1.
21.09.2004, 11:10
Entretien
Hrs de serv.
5
Date
5.3 Travaux d’entretien exécutés
Signature/Cachet
Hrs de serv.
50-150*
-
125
250
375
500
625
750
875
1000
1125
1250
1375
1500
1625
1750
1875
2000
2115
2250
2375
2500
2625
2750
Date
Signature/Cachet
© 2000
* Mise en service de nouveaux moteurs et de moteurs remis à neuf.
Les travaux d’entretien exécutés conformément aux prescriptions peuvent être inscrits et confirmés dans le tableau d’entretien.
Entretien
5.3 Travaux d’entretien exécutés
Hrs de serv.
Date
Signature/Cachet
Hrs de serv.
2875
3000
3125
3250
3375
3500
3625
3750
3875
4000
4125
4250
4375
4500
4625
4750
4875
5000
5125
5250
5375
5500
5625
5750
Date
Signature/Cachet
5
© 2000
Les travaux d’entretien exécutés conformément aux prescriptions peuvent être inscrits et confirmés dans le tableau d’entretien.
Entretien
Hrs de serv.
5
Date
5.3 Travaux d’entretien exécutés
Signature/Cachet
Hrs de serv.
5875
6000
6125
6250
6375
6500
6625
6750
6875
7000
7125
7250
7375
7500
7625
7750
7825
8000
8125
8250
8375
8500
8625
8750
Date
Signature/Cachet
© 2000
Les travaux d’entretien exécutés conformément aux prescriptions peuvent être inscrits et confirmés dans le tableau d’entretien.
Entretien
5.3 Travaux d’entretien exécutés
Hrs de serv.
Date
Signature/Cachet
Hrs de serv.
8875
9000
8125
8250
8375
8500
8625
8750
8875
9000
9125
9250
9375
9500
9625
9750
9825
10000
10125
10250
10375
10500
10625
10750
Date
Signature/Cachet
5
© 2000
Les travaux d’entretien exécutés conformément aux prescriptions peuvent être inscrits et confirmés dans le tableau d’entretien.
Entretien
Hrs de serv.
5
Date
5.3 Travaux d’entretien exécutés
Signature/Cachet
Hrs de serv.
10875
11000
11125
11250
11375
11500
11625
11750
11875
12000
12125
12250
12375
12500
12625
12750
12825
13000
13125
13250
13375
13500
13625
13750
Date
Signature/Cachet
© 2000
Les travaux d’entretien exécutés conformément aux prescriptions peuvent être inscrits et confirmés dans le tableau d’entretien.
Entretien
5.3 Travaux d’entretien exécutés
Hrs de serv.
Date
Signature/Cachet
Hrs de serv.
13875
14000
14125
14250
14375
14500
14625
14750
14875
15000
15125
15250
15375
15500
15625
15750
15825
16000
16125
16250
16375
16500
16625
16750
Date
Signature/Cachet
5
© 2000
Les travaux d’entretien exécutés conformément aux prescriptions peuvent être inscrits et confirmés dans le tableau d’entretien.
Hrs de serv.
© 2000
5
Date
Signature/Cachet
Hrs de serv.
Date
Signature/Cachet
Travaux d’entretien courant et périodique
6
Circuit de graissage
Circuit de combustible
Circuit de refroidissement
Filtre d’air de combustion
Entraînements par courroie
Travaux de réglage
Auxiliaires
© 2002
6.1
6.2
6.3
6.4
6.5
6.6
6.7
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.1.1Périodicité des vidanges
d’huile
● La périodicité des vidanges d’huile dépend des conditions d’utilisation du moteur
et de la qualité de l’huile de lubrification.
● Si les intervalles de vidange d’huile ne
sont pas atteints sur une période de un
an, il faudra effectuer au moins une
vidange par an.
● Les conditions suivantes sont applicables
pour le tableau suivant:
– teneur max en soufre de 0,5% en poids
pour combustible diesel
– température ambiante permanente supérieure à –10°C (+14°F)
● En cas de combustible
– ayant une teneur de soufre > 0,5 à 1 %
ou
– en présence de températures ambiantes inférieures à –10°C (+14°F)
ou
– de fonctionnement au gasoil biologique
DIN 51606-FAME, les intervalles de
vidange devront être réduits de moitié.
© 2004
● En cas de combustible à teneur en soufre
>1 %, consultez votre point Service.
Effectuer le vidange d’huile sur moteur chaud
et arrêté (température de l’huile voisine de
80°C).
● Si pour les moteurs de véhicules, les
vidanges d’huile sont réalisées en fonction des heures de service, respecter la
périodicité du tableau 6.1.1.1 pour moteurs d’adaptation.
6.1 Circuit de graissage
6.1 Circuit de graissage
Travaux d’entretien courant et périodique
6.1.1.1 Périodicités de vidange d’huile des moteurs d’adaptation
6
Qualité d’huile de graissage
Classe de qualité d’huile Deutz
DQC I
DQC II
DQC III
Spécification ACEA
E2-96
E3-96/E5-02
E4-99
CF/CF-4
CG-4/CH-4
-
Spécification internationale
-
DHD-1
-
Liste d’homologation particulière DEUTZ
-
-
voir 4.1.2.1
EO...C
-
Spécification API
Désignation abrégée des lubrifiants
standard pour matériels et véhicules BTP
EO..
.
EO...A, EO...B
Série de Type de moteur
moteur
Intervalles de vidange d’huile en h
Sollicitation d’huile
normale
1012
Tous les moteurs, sauf :
élevée
Sollicitation d’huile
normale
élevée
Sollicitation d’huile
normale
250
500
500
-
-
500
250
500
500
-
500
500
cogénération, groupes électr.*
-
-
500
BF4M1013FC
-
-
500
BF6M1013 FC, P ≤ 200 kW
-
-
500
BF6M1013 FC, P > 200 kW
-
-
250
élevée
pour matériel de récolte,
cogénération, groupes électr.*
1013
Tous les moteurs, sauf :
Moteurs à partir de nonroad niveau II
* Par groupes électrogènes, il faut entendre ici ceux fonctionnant sur réseau ou en parallèle.
Les groupes électrogènes de secours sont traités dans la circulaire TR 0199-99-1126.
© 2004
pour matériel de récolte,
Travaux d’entretien courant et périodique
6.1 Circuit de graissage
6.1.1.2 Périodicités de vidange d’huile des moteurs de véhicules
6
Qualité d’huile de graissage
Classe de qualité d’huile Deutz
Spécification ACEA
Spécification API
Spécification internationale
Liste d’homologations particulières DEUTZ
Type de moteur
Application
1012/1013
Véhicules
de chantier/
autobus
urbains
BF4M1013 FC
25
© 2004
Trafic
courtes
distances
Trafic
grandes
distances
Vitesse moyenne approxi en km/h
BF6M1013 FC
1012/1013
BF4M1013 FC
40
Euro III
BF6M1013 FC
1012/1013
BF4M1013 FC
60
BF6M1013 FC
DQC I
E2-96
CF/CF-4
-
DQC II
E3-96/E5-02
CG-4/CH-4
DHD-1
-
-
DQC III
E4-99
voir 4.1.2.1
Périodicité de vidange en km
Euro I
Euro II et Euro III, sauf:
Euro II
≤ 14 l huile (1ère charge)
> 14 l huile (1ère charge)
Euro III
Euro II
≤19 l huile (1ère charge)
> 19 l huile (1ère charge)
Euro III
Euro I
Euro II et Euro III, sauf:
Euro II
≤14 l huile (1ère charge)
> 14 l huile (1ère charge)
Euro II
≤ 19 l huile (1ère charge)
> 19 l huile (1ère charge)
Euro III
Euro I
Euro II et Euro III, sauf:
Euro II
≤ 14 l huile (1ère charge)
> 14 l huile (1ère charge)
Euro III
Euro II
≤19 l huile (1ère charge)
> 19 l huile (1ère charge)
Euro III
10 000
15 000
20 000
-
15 000
15 000
20 000
20 000
30 000
30 000
30 000
-
20
20
10
20
20
10
20
20
30
30
15
30
000
000
000
000
000
000
000
000
000
000
000
000
15
30
30
40
40
20
40
40
20
40
40
000
000
000
000
000
000
000
000
000
000
000
6.1 Circuit de graissage
6
Contrôle du niveau d’huile / Changement de l’huile moteur
6.1.2.1 Contrôle du niveau d’huile
© 25 729 0
● Positionner le moteur ou le véhicule sur un
sol plan.
● - Moteur chaud:
Arrêter le moteur, attendre 5 minutes et
contrôler le niveau d’huile.
● - Moteur froid:
Contrôler le niveau d’huile. Pour cela:
● Retirer la jauge du niveau d’huile.
● L’essuyer avec un chiffon propre et non
pelucheux.
● L’introduire à nouveau jusqu’à la butée
pour la retirer à nouveau.
● Contrôler le niveau d’huile, remplir jusqu’au
repère «Max» le cas échéant.
- Il faut rajouter de l’huile si le niveau d’huile ne
dépasse que légèrement le trait de repère
«Min».
Le niveau d’huile ne doit pas descendre endessous du trait de repère «Min».
6.1.2.2 Changement de l’huile moteur
© 26 022 0
● Le moteur, resp. le véhicule doit être placé
à l’horizontale.
– Température de l’huile de graissage de
80 °C env.
● Faire chauffer le moteur.
● Arrêter le moteur.
© 26 023 0
● Placer le récipient de récupération de l’huile
sous le moteur.
● Dévisser la vis de vidange d’huile.
● Laisser s’écouler l’huile.
● Revisser puis serrer à fond la vis de
vidange d’huile dotée d'un nouveau joint
d’étanchété (Couple de serrage, voir 9.2.).
● Remplir d’huile neuve.
– Normes de qualité et de viscosité, voir 4.1.
– Quantité de remplissage, voir 9.1.
● Vérifier le niveau d’huile, voir 6.1.2.1.
Attention lors de la vidange d’huile
chaude: risque de brûlure !
Récupérer l’huile usagée, ne pas la
laisser pénérer dans le sol !
Procéder à l’élimination de l’huile
usagée conformément aux prescriptions!
© 2004
6.1.2
Travaux d’entretien courant et périodique
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.1 Circuit de graissage
6.1.3 Remplacement du filtre
d’huile
© 2004
© 25 880 0
© 25 881 0
© 25 882 0
● Desserrer la cartouche du filtre d’huile de
lubrification avec un outil communément
utilisé dans le commerce et la dévisser.
● Eliminer la crasse se trouvant éventuellement sur la surface d’étanchéité du
support du filtre.
● S’il existe un système de sécurité antitorsion: positionner les colliers de serrage et
serrer à l’aide des vis de serrage.
● Desserrer la cartouche du filtre d’huile
avec un outil disponible dans le commerce et la dévisser.
● Enduire d’une fine couche d’huile le joint
de caoutchouc de la nouvelle cartouche
du filtre d’huile de lubrification.
● Contrôler le niveau d’huile, voir 6.1.2.
● Au besoin, récupérer l’huile qui s’en
écoule.
● Resserrer la cartouche à la main jusqu’à
ce que le joint se mette en place.
● Vérifier l’étanchéité du joint de la cartouche de filtre d’huile de lubrification.
Attention avec l’huile chaude:
risque de brûlure!
● Serrer d’un demi-tour supplémentaire la
cartouche du filtre d’huile.
● Contrôler la pression d’huile, voir 3.3.1.
6.1 Circuit de graissage
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.1.4 Filtre à huile (réservoir)
Nettoyer / Changer
1
2
3
4
© 300 74 0
Attention avec l’huile chaude !
Risque de brûlure !
● Nettoyer le siège du support de filtre et le
couvercle du filtre à huile (4), ainsi que le
guide (4), des éventuelles saletés qui
pourraient s’y trouver.
● Changez le joint en caoutchouc et huilezle légèrement.
● Introduire doucement une nouvelle cartouche papier (3) sur la tige de guidage
(4).
● Revisser le couvercle (1) du filtre à huile
dans le sens des aiguilles d’une montre
(25 Nm).
● Démarrer le moteur.
● Contrôler le niveau d’huile, cf. 6.1.2.
● Contrôler la pression d’huile, cf. 3.3.1.
● Contrôler l’étanchéité du filtre à huile.
© 2004
● Arrêter le moteur.
● Débloquer le couvercle (1) du filtre à huile
et le dévisser dans le sens inverse des
aiguilles d’une montre.
● Détacher doucement vers le haut la cartouche papier (3) de la tige de guidage(4).
● Récupérer l’huile qui s’écoule éventuellement.
● Changer la cartouche papier (3).
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.2 Circuit de combustible
6.2.1 Remplacement du filtre à
combustible
© 25 880 0
© 25 881 0
● Fermer le robinet d’arrêt d’alimentation en
combustible.
● Au besoin, nettoyer la surface d’étanchéité du support du filtre pour en éliminer
la crasse.
● Desserrer la cartouche du filtre à
combustible avec un outil du commerce et
la dévisser.
● Récupérer le combustible qui s’en écoule.
● Appliquer une fine couche d’huile sur le
joint de caoutchouc de la nouvelle
cartouche du filtre à combustible ou bien
humecter le joint avec du combustible Diesel.
© 2004
● Visser la cartouche à la main jusqu’à ce
que le joint soit en appui.
Eviter toute flamme pendant
les travaux sur le système
d’alimentation. Ne pas fumer!
© 25 882 0
● Serrer d’un demi-tour supplémentaire la
cartouche du filtre à combustible.
● Ouvrir le robinet d’arrêt d’alimentation en
combustible.
● S’assurer de l’étanchéité du système.
Lors des travaux sur le système
d’alimentation en carburant,
interdiction de flamme nue !
Interdiction de fumer!
6.2 Circuit de combustible
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.2.2 Changer la cartouche du
filtre à carburant
● Fermer le robinet de carburant.
● Desserrer et dévisser la cartouche du
filtre de carburant au moyen d'outils
habituels.
● Huiler légèrement le joint caoutchouc de la
nouvelle cartouche originale DEUTZ pour
filtre de carburant ou l'humecter avec de
l'huile ou du gazole.
● Recueillir le carburant qui s'écoule.
● Visser la cartouche manuellement jusqu'à
ce que le joint soit en place.
● Nettoyer tout encrassement éventuel de
la surface d'étanchéité du support de
filtre 1.
● Serrer à fond la cartouche du filtre de
carburant en la tournant d'une demirotation supplémentaire.
.Une purge du système de
carburant est nécessaire.
© 25 882 0
© 25 881 0
● Fermer le robinet de carburant.
● Purger le système d'alimentation en
carburant, cf. 6.2.4.
En outre, desserrer la vis de purge 4
jusqu'à ce que le carburant s'échappe
sans faire de bulles.
● Resserrer la vis de purge 4.
● Vérifier l'étanchéité.
Toute flamme nue est proscrite
lors de travaux sur l'installation
de carburant ! Interdiction de
fumer !
© 2004
© 36 650 0
Travaux d’entretien courant et périodique
6.2.3 Préfiltre à carburant, nettoyer
la cartouche/changer le cas
échéant
6
© 2004
© 25 801 0
Nettoyage:
● Fermer le robinet d’arrêt du carburant.
● Placer un récipient de récupération du
carburant sous le premier filtre à carburant.
● Dévisser la vis de vidange 4 et vidanger le
carburant.
● Dévisser la vis de serrage 1, retirer le carterfiltre 5 avec la cartouche filtrante 3.
● Nettoyer tout encrassement éventuel de la
surface d’étanchéisation du porte-filtre 7 et de
la cartouche filtrante 5.
● Insérer le nouveau joint torique d’étanchéité 6
et la cartouche filtrante 3 (la remplacer éventuellement).
- Faire coulisser la cartouche filtrante jusqu’à
environ 3 cm au-dessus du bord du carter
sur le guidage situé dans le carter-filtre 5.
6.2 Circuit de combustible
6.2.4 Vidange du filtre à carburant
avec préfiltre
© 30 084 0
● Pousser le carter-filtre 5 avec la cartouche
filtrante 3 et le joint torique d’étanchéité 6 contre
la console portefiltre 7 et visser au moyen de
la vis de serrage 1 (couple de serrage 25 Nm).
Remarque: le joint supérieur 2 sur la cartouche
filtrante 3 doit pouvoir coulisser au-dessus de
la tubulure de guidage sur la console portefiltre 7.
● Serrer à fond la vis de vidange 4.
● Ouvrir le robinet d’arrêt de carburant.
● Contrôler l’étanchéité après le démarrage du
moteur.
Remplacement:
● Remplacer la cartouche filtrante défectueuse
par une nouvelle cartouche filtrante 3.
Purger l’eau:
● Placer un récipient de récupération du
carburant sous le premier filtre à carburant.
● Desserrer la vis de vidange 4 et observer le liquide
qui s’écoule, puis serrer à fond la vis de vidange
4 lorsqu’il ne s’agit plus d’eau mais de carburant.
● Contrôler l’étanchéité après le démarrage du
moteur.
Purger l’air:
● Il est nécessaire de purger le système d’alimentation en carburant lors de toute première mise
en service, à l’issue de travaux d’entretien ou
en cas de panne de carburant.
● Positionner le régulateur de régime du moteur
en position «Stop».
● Placer un récipient pour récupérer le carburant
en dessous du corps du filtre 5/de la vanne de
pression 9.
● Ouvrir le robinet d’alimentation en carburant, la
vanne de pression 9 et la vis de purge 8.
● Faire tourner le moteur à l’aide du démarreur
(max. 20 secondes) jusqu’à ce que le carburant s’écoule sans bulles d’air au niveau de la
vis de purge 8 et de la vanne de pression 9.
● Visser à fond la vis de purge 8 (couple de serrage
15 Nm) et la vanne de maintien de pression.
● Positionner le régulateur de régime du moteur sur
la position «Démarrage» et démarrer le moteur.
● Contrôler l’étanchéité une fois le moteur démarré.
Lors des travaux sur le système
d’alimentation en carburant,
interdiction de flamme nue !
Interdiction de fumer! Eliminer le
carburant dans le respect de la
protection de l’environnement !
6.2 Circuit de combustible
Travaux d’entretien courant et périodique
6.2.5 Nettoyer le préfiltre à carburant,
la cartouche de filtre/remplacer
le cas échéant
6.2.6 Purge du système
d'alimentation en carburant
avec préfiltre à carburant
6
Purger l'eau :
l Placer le bac de récupération de carburant
sous le préfiltre de carburant.
l Desserrer la vis de vidange 9 et observer le
liquide qui s'écoule. Revisser la vis de vidange
9 lorsque le liquide passe de l'eau au carburant.
l Purger le système.
l Après le démarrage du moteur, contrôler son
étanchéité.
© 36 649 0
Nettoyage/remplacement :
l Fermer le robinet de carburant.
l Placer le bac de récupération de carburant
sous le préfiltre de carburant.
l Desserrer les vis de vidange 7+9 et laisser le
carburant s'écouler.
l Tourner le carter de filtre 4 avec le joint
d'étanchéité 3 et la cartouche de filtre 3 dans
le sens inverse des aiguilles d'une montre et les
retirer.
l Nettoyer les surfaces d'appui du support de
filtre et du carter de filtre 4, ainsi que la chambre
de boue 5 et la cartouche (remplacer le cas
échéant) des saletés éventuelles.
l Mettre en place les nouvelles bagues
d'étanchéité 2+3+6.
© 30 084 0
l Visser le carter de filtre 4 et la cartouche
(couple de serrage max. : 25-5 Nm).
l Serrer les vis de vidange 7+9.
l Fermer le robinet de carburant.
l Purger le système.
l Après le démarrage du moteur, contrôler son
étanchéité.
Toute flamme nue est proscrite
lors de travaux sur l'installation
de carburant ! Interdiction de
fumer !
Eliminer le carburant inutilisé de
manière conforme à la
législation sur la protection de
l'environnement !
l Lors des nouvelles mises en service, après
des travaux d'entretien ou bien lorsque le
réservoir de carburant est vide, il est nécessaire
de procéder à une purge du système
d'alimentation en carburant.
l Amener le régulateur du moteur en position
d'arrêt.
l Placer le bac de récupération pour le carburant
sous le corps de filtre 9 / la soupape de maintien
de la pression 9.
l Ouvrir le robinet d'arrêt de carburant, la soupape
de maintien de la pression 9, la vis de purge 10.
l Purger le systèmeFaire tourner le moteur avec
le démarreur (max. 20 s.) jusqu'à ce que, au
niveau de la vis de vidange, 10 et de la soupape
de maintien de pression 9, du carburant
sans bulle sorte.
l Serrer la vis de purge 10 (couple de serrage
25-5 Nm) et la soupape de maintien de la
pression 9.
l Amener le régulateur du moteur en position de
démarrage.
l Après le démarrage du moteur, contrôler son
étanchéité.
© 2004
Purge :
Travaux d’entretien courant et périodique
6.2 Circuit de combustible
6.2.7 Préfiltre à carburant, nettoyer la
cartouche de filtre 6 / la changer /
la purger le cas échéant
6
© 2004
© 36 648 0
Nettoyage :
l Fermer le robinet de carburant.
l Placer le bac de récupération de carburant
sous le préfiltre de carburant.
l Desserrer la vis de vidange 5 et laisser le
carburant/l’eau s’écouler.
l Dévisser la cartouche de filtre 2 et le réservoir
collecteur de saletés 3 dans le sens inverse
des aiguilles d’une montre et les retirer.
l Dévisser le réservoir collecteur de saletés 3
dans le sens inverse des aiguilles d’une montre
et le retirer.
Vider l’émulsion dans le récipient collecteur de
carburant et nettoyer le réservoir collecteur de
saletés 3.
l Revisser ensemble la cartouche de filtre 2 et
le réservoir collecteur de saletés 3. Humecter
la cartouche de filtre avec du carburant, huiler
légèrement la surface du siège de joint 8.
l Monter dans le sens des aiguilles d’une montre.
l Ouvrir la vanne d’arrivée de carburant et
purger le système.
l Après le démarrage du moteur, contrôler son
étanchéité.
Remplacement :
l Remplacer la cartouche filtrante 2 défectueuse.
l Nettoyer tout encrassement éventuel de la
surface d’étanchéité 8 du support de filtre 1.
l Humecter la nouvelle cartouche de filtre 2 avec
du carburant.
Huiler légèrement la surface du siège de joint 8.
l Monter dans le sens des aiguilles d’une montre
la cartouche de filtre 2 et le réservoir collecteur
de saletés 3.
l Fermer le robinet de carburant.
l Après le démarrage du moteur, contrôler son
étanchéité et purger le système.
Purge :
l Desserrer légèrement la vis de purge 7.
l Actionnez la pompe jusqu’à ce que le carburant
s’échappe sans faire de bulles.
l Resserrer la vis de purge.
A= Possibilité de raccordement pour :
raccordement électr. pour capteur Niveau
d’eau/de carburant dans le réservoir
collecteur de saletés.
Effectuer les travaux sur le
circuit de carburant uniquement
lorsque le moteur est à l’arrêt.
Pas de flamme nue ! Interdiction
de fumer !
Eliminer le carburant usagé de
manière conforme à la
législation sur la protection de
l’environnement.
6.2 Circuit de combustible
Travaux d’entretien courant et périodique
6.2.8 Nettoyer / rincer le préfiltre
à carburant, le changer le
cas échéant
Nettoyer (rincer) - purge d'eau:
● Arrêter le moteur ou commuter, en cas d'installation correspondante, sur un autre filtre.
● Fermer le robinet d'alimentation ou l'arrivée de
carburant. (si existant)
● Ouvrir la vis de purge 1 sur le couvercle 2
● Placer le bac de récupération de carburant
sous le préfiltre de carburant.
● Vidanger l'eau et les saletés en ouvrant
(appuyer légèrement et tourner) le robinet de
vidange 8 du bol 6 et refermer ensuite le robinet
de vidange 8.
● Fermer de nouveau la vis de purge 1 sur le
couvercle 2
● Purger la conduite de carburant conformément à la notice d'utilisation (cf. chapitre 6.2.6
ci-contre)
Remplacer la cartouche de filtre 5:
La cartouche doit être remplacée au moins
une fois par an ou en fonction des besoins
(perte de puissance même après un rinçage)
● Arrêter le moteur ou commuter, en cas d'installation correspondante, sur un autre filtre.
● Fermer le robinet d'arrêt de l'alimentation en
carburant ou l'arrivée en carburant (si existant)
● Devisser en croix les vis 3 du couvercle
● Retirer le couvercle 2
● Retirer la cassette ressort 4
● Retirer la cartouche 5 en la prenant par l'étrier
● Introduire une nouvelle cartouche 5
● Reposer la cassette ressort 4 sur la cartouche
● Contrôler la position correcte du joint dans le
couvercle 2 et son absence de dommages
(remplacer le cas échéant)
● Serrer en croix le couvercle 2 avec les vis 3
(Couple de serrage : 6 Nm)
● Contrôlez que le siège correct du couvercle 2
et son étanchéité
● Purger le système d'alimentation en carburant,
cf. 6.2.4.
Le raccordement d'un système d'alerte
(voyant/klaxon) est prescrit via les
contacts 7. En cas de déclenchement du
système d'alerte, un entretien immédiat est
nécessaire.
Toute flamme nue est proscrite
lors de travaux sur l'installation du
carburant! Interdiction de fumer!
Eliminer le carburant inutilisé de
manière conforme à la législation
sur la protection de l'environnement!
© 2004
© 31 811 2
6
Travaux d’entretien courant et périodique
6.2.9
6
Purger le système d’alimentation en carburant
Sans préfiltre
6.2.10
Changer les conduites
d’alimentation en
carburant
5
© 2004
© 30 084 0
● Placer le régulateur de régime du moteur en
position «Stop».
● Ouvrir le robinet d’alimentation en carburant.
● Desserrer la vanne de pression 9.
Récupérer le carburant qui s’écoule et l’éliminer
dans le respect de la protection de l’environnement.
● Faire tourner le moteur à l’aide du démarreur
(max. 20 secondes) jusqu’à ce que le carburant
s’écoule sans bulles d’air au niveau de la
vanne de pression 9.
● Resserrer à fond la vanne de pression 9.
● Positionner le régulateur de régime du moteur
en position «Démarrage» et démarrer le moteur.
● Contrôler l’étanchéité une fois le moteur
démarré.
6.2 Circuit de combustible
6
© 30 034 1
● Fermer le robinet d’alimentation en carburant
● Démonter le cache-culbuteurs.
● Desserrer les colliers de serrage 6 avec la
pince pour colliers de serrage TN 8020 (voir
9.3).
● Séparer les conduites en caoutchouc 3 et les
colliers de serrage 6 des buses des injecteurs.
● Desserrer la vanne de pression 9.
Toute flamme nue est proscrite
lors de travaux sur l'installation du
carburant! Interdiction de fumer!
Eliminer le carburant inutilisé de
manière conforme à la législation
sur la protection de l'environnement!
© 30 901 0
● Démonter les colliers de serrage 6, les conduites
en caoutchouc 1, 3 et 4 et les raccords 2 et les
éliminer dans le respect de la protection de
l’environnement.
● Monter de nouvelles conduites 1, 3 et 4, ainsi
que les raccords 2.
● Raccorder les conduites 3 aux buses des
injecteurs.
● Remonter le cache-culbuteurs.
● Ouvrir de nouveau le robinet d’alimentation en
carburant.
● Contrôler l’étanchéité après la mise en service.
6.3 Circuit de refroidissement
● L’encrassement du système de refroidissement dépend des conditions d’utilisation du
moteur.
● Les risques d’encrassement augmentent par
suite de résidus d’huile et de combustible
pouvant se déposer sur le moteur. Donc, en
atmosphère très poussiéreuse veiller particulièrement à l’étanchéité du moteur.
● Un fort encrassement se produit notamment
lorsque
– les conditions d’utilisation sur le chantier
sont très poussiéreuses.
– pendant la moisson durant laquelle la
machine travaille dans une ambiance
contenant beaucoup de balle et de paille
hachée.
● En raison de la grande diversité des conditions d’exploitation, il convient de fixer, au
cas par cas, les intervalles de nettoyage.
Pour ce faire, les valeurs d’orientation figurant dans le tableau ci-contre pourront servir
de base.
Fréquence de contrôle et de nettoyage
Valeurs indicaAffectation du moteur
tives en Bh
2.000
Bâteaux, groupes électrogènes
dans des locaux clos, pompes
1.000
Véhicules sur routes stabilisées
500
Tracteurs, chariots élévateurs,
groupes électrogènes mobiles
250
Véhicules sur chantiers et pistes,
engins de travaux publics,
compresseurs, engins de mine
125
Machines agricoles, tracteurs
utilisés pour les travaux de récolte
6
6.3.2 Nettoyage du système de
refroidissement
Nettoyage au nettoyeur / dégraisseur
– Pulvériser l’échangeur de température
avec un nettoyeur haute pression eau
froide utilisé dans le commerce puis
attendre une dizaine de minutes pour
que le produit s’imprègne bien.
– Asperger avec un jet d’eau puissant tout
d’abord sur le point 3, puis ensuite sur le
point 1 (ne pas diriger le jet d’eau
directement sur des composants fragiles du moteur tels que alternateur,
câblage, composants électriques, entraînement du ventilateur).
© 26 252 0
Serie 1012 / 1013
● Placer un réservoir sous l’échangeur de température pour collecter les impuretés (rep. 2).
● Oter le clapet d’entretien supérieur de
l’échangeur thermique (voir coupe).
Nettoyage au jet d’air comprimé
– Nettoyer l’échangeur de température au jet
d’air comprimé (d’abord pos. 3 ensuite pos.
1).
Veiller à ne pas endommager les ailettes de
refroidissement.
– Eliminer au jet d’eau les restes d’impuretés.
Nettoyage à la vapeur ou à l’eau chaude
- Eliminer les résidus d’huile et de
graisse, avec un jet d’eau à moindre
puissance.
● Remonter le clapet d’entretien.
● Faire chauffer le moteur pour que les restes
d’eau s’évaporent.
Series 1012 E / 1013 E
● Dans le cas de systèmes de refroidissement
externes: effectuer le nettoyage selon les
indications du fabricant d’équipements de
refroidissement.
Moteur secondaire
● Effectuer le nettoyage conformément à la
description de la série 1012/1013.
L’orientation du jet d’eau doit être parallèle aux
lamelles du radiateur.
Pression de tarage: 100 bars maximum
© 2004
6.3.1 Périodicité de nettoyage
Travaux d’entretien courant et périodique
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.3 Circuit de refroidissement
6.3.3 Vidange du système de
refroidissement
1012 / 1013
6.3.4 Remplissage / vidange du
système de refroidissement
1012 / 1013
2
1
4
3
© 30 082 0
© 2004
● Placer un réservoir-collecteur sous le bouchon
de fermeture 3.
● Dévisser le capuchon 1.
● Dévisser complètement le bouchon 3.
● Laisser s’écouler le liquide de refroidis-sement.
● Vidanger le reste de liquide de refroidis-sement
contenu dans le radiateur à huile du moteur
(canal de liquide de refroidissement).
● Visser la vis bouchon 3 jusqu’au premier
filetage et la vis bouchon du radiateur d’huile
(dans le sens de la flèche).
Si un chauffage est raccordé
au système de refroidissement,
tous les robinets de chauffage
doivent être ouverts lors du
remplissage.
© 26 260 3
Remplissage/Purge du système de
refroidissement:
cf. chapitre 6.3.4
●
●
●
●
●
●
●
Selon le contenu de l’eau et de
la disposition du chauffage, il
est éventuellement nécessaire,
lors de la purge de celui-ci, de
répéter plusieurs fois le dernier
point.
●
●
●
●
●
Dévisser le bouchon 1
Desserrer la vis-bouchon 2
Dévisser la vis de purge 4
Dévisser la vis-bouchon 3 (10 mm) jusqu’au premier
filetage
Remplir le liquide de refroidissement jusqu’à la
marque supérieure ou jusqu’à la limite de remplissage
(la vanne de chauffage de l’installation doit être
ouverte, le cas échéant).
Visser à fond la vis-bouchon 2 (couple de serrage 18
Nm).
Visser à fond la vis de purge 4 (couple de serrage 40
Nm).
Visser la vis-bouchon 3.
Fermer le bouchon 1.
Démarrer le moteur et le faire chauffer jusqu’à ce que
le thermostat s’ouvre.
Arrêter le moteur.
Contrôler le niveau de liquide de refroidissement une
fois le moteur refroidi (cf. chapitre 3.3.3) et compléter
le niveau le cas échéant.
6.3 Circuit de refroidissement
● Placer un récipient collecteur sous la vis-bouchon 1.
● Enlever la vis-bouchon 1 située sur le carter de
vilebrequin.
● Vidanger le liquide de refroidissement.
● Revisser à fond la vis-bouchon 1.
● Si la vis-bouchon 1 n’est pas accessible, la
vidange peut être effectuée par l’intermédiaire
du radiateur (canal de liquide de refroidissement).
Remplissage/Purge du système de refroidissement
cf. chapitre 6.3.6.
Attention lors de la vidange en cas
de liquide de refroidissement chaud:
risque de brûlure ! Récupérer le
liquide de refroidissement lors de la
vidange. Eliminer le liquide de
refroidissement conformément aux
prescriptions légales en vigueur !
BFM 1012E
BFM 1013E
● Ouvrir le bouchon du radiateur 1.
● Desserrer la vis de purge 2.
● Remplir avec du liquide de refroidissement
jusqu’à la marque maximale de remplissage
ou jusqu’à la limite de remplissage (la vanne
de chauffage doit être ouverte, le cas
échéant).
● Revisser à fond la vis de purge 2 et la visbouchon 3.
● Refermer le bouchon du radiateur 1.
● Démarrer le moteur et le faire chauffer jusqu’à
ce que le thermostat s’ouvre.
● Arrêter le moteur.
● Contrôler le niveau de liquide de refroidissement une fois le moteur refroidi et compléter le niveau le cas échéant.
● Refermer le bouchon du radiateur 1.
Purge
● La purge du système de refroidissement,
construite dans le respect de nos
prescriptions de montage, s’effectue de
manière automatique après le remplissage.
● Pour les systèmes de refroidissement externes, respecter les prescriptions du fabricant
de l’installation.
© 2004
© 26 341 0
6
6.3.6 Remplissage / Purge du système
de refroidissement
1012 E / 1013 E Moteur standard
0297 4987 1
6.3.5 Vidange du système de
refroidissement
1012 E / 1013 E
Travaux d’entretien courant et périodique
Travaux d’entretien courant et périodique
6.3 Circuit de refroidissement
6
6.3.7 Vidange du système de
refroidissement
Moteur secondaire (4 cylindres)
1013 E Moteur court
© 2004
BFM 1013E
0297 4985 1
1
● Desserrer la vis de purge 2 + la vis-bouchon 3.
● Remplir avec du liquide de refroidissement
jusqu’à la marque maximale de remplissage
ou jusqu’à la limite de remplissage (la vanne
de chauffage doit être ouverte, le cas
échéant).
● Revisser à fond la vis de purge 2 et la visbouchon 3.
● Refermer le bouchon du radiateur 1.
● Démarrer le moteur et le faire chauffer
jusqu’à ce que le thermostat s’ouvre.
● Arrêter le moteur.
● Contrôler le niveau de liquide de refroidissement une fois le moteur refroidi et compléter le
niveau le cas échéant.
● Refermer le bouchon du radiateur 1.
2
© 30 299 0
Purge
● La purge du système de refroidissement,
construite dans le respect de nos prescriptions de montage, s’effectue de manière
automatique après le remplissage.
● Pour les systèmes de refroidissement externes, respecter les prescriptions du fabricant
de l’installation.
● Ouvrir le bouchon 1 du vase d’expansion.
● Placer le récipient collecteur sous la vis
moletée 2.
● Desserrer la vis moletée dans le sens inverse de celui des aiguilles d’une montre jusqu’à
ce que le liquide de refroidissement sorte.
● Vidanger le liquide de refroidissement.
● En cas de salissure importante, rincez le
radiateur à l’eau claire.
● Revisser à fond la vie moletée 2.
Remplissage / Purge du système de refroidissement : cf. chapitre 6.3.8.
6.3 Circuit de refroidissement
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.3.8 Remplissage / Purge du
système de refroidissement
Moteur secondaire (6 cylindres)
1
1
2
© 30 277 0
© 30 277 0
● Ouvrir le bouchon 1 du vase d’expansion.
● Placer le récipient collecteur sous la vis moletée
2.
● Desserrer la vis moletée dans le sens inverse de
celui des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que
le liquide de refroidissement sorte.
● Vidanger le liquide de refroidissement.
● En cas de salissure importante, rincez le radiateur
à l’eau claire.
● Revisser à fond la vie moletée 2.
Remplissage / Purge du système de refroidissement : cf. chapitre 6.3.8.
● Ouvrir le bouchon du vase d’expansion 1.
● Remplir lentement avec du liquide de
refroidissement jusqu’à la marque maximale
de remplissage ou jusqu’à la limite de
remplissage.
● Revisser à fond la vis de purge 2 et la visbouchon 3.
● Refermer le bouchon du vase d’expansion 1.
● Démarrer le moteur et le faire chauffer jusqu’à
ce que le thermostat s’ouvre, réchauffement
très perceptible des durites supérieures.
● Faire monter le moteur à son régime nominal
pour un bref laps de temps (fermement réglé);
ceci permet d’éliminer les bulles d’air.
● Arrêter le moteur et le laisser refroidir.
Attention lors de la vidange en cas de
liquide de refroidissement chaud: risque
de brûlure ! Récupérer le liquide de
refroidissement lors de la vidange.
Eliminer le liquide de refroidissement
conformément aux prescriptions légales en vigueur !
● Ouvrir le bouchon 1, compléter le niveau de
liquide de refroidissement jusqu’à la marque
maximale de remplissage ou jusqu’à la limite de
remplissage et refermer le bouchon 1.
● En cas de première mise en service, contrôler
le niveau du liquide de refroidissement sur
moteur froid.
© 2004
2
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.3.9 Vidanger le refroidisseur d’air
d’alimentation (turbo)
6.4 Filtre à air de combustion
6.4.1 Périodicité de nettoyage
● L’encrassement du filtre à air de combustion
dépend de la poussière présente dans l’air et
de la taille de filtre choisi. Pour l’exploitation en
milieu très poussiéreux, il est possible de
monter an amont du filtre d’air de combustion
un séparateur cyclone.
● La fréquence de nettoyage ne pourra donc
pas être fixée d’une façon générale mais
devra être déterminée au cas par cas.
● En cas d’utilisation de filtre d’air secs, le
nettoyage ne devra être réalisé qu’en
fonction de l’indicateur ou de l’interrupteur de
colmatage.
1
© 30 191 0
© 2004
● Dévisser la vis-bouchon 1 située en bas du
caisson du refroidisseur d’air d’alimentation.
● Vidanger d’éventuels résidus d’huile.
● Refermer la vis-bouchon 1.
Si un chauffage est raccordé au
système de refroidissement, toutes
les vannes de chauffage doivent être
ouvertes lors du remplissage.
Selon le contenu de liquide de refroidissement
et de la disposition du chauffage, il est
éventuel-lement nécessaire, lors de la purge
de celui-ci, de répéter plusieurs fois la
procédure.
● L’entretien du filtre est indispensable :
– en cas d’indicateur de colmatage,
la zone rouge 1 est parfaitement visible sur
moteur arrêté.
– en cas d’interrupteur de colmatage,
la lampe témoin jaune s’allume pendant que
le moteur tourne.
● Lorsque les travaux d’entretien sont
terminés, appuyer sur le bouton de remise à
zéro de l’indicateur de colmatage. Ce dernier
est remis en ordre de service.
© 25 885 1
6.4 Filtre à air de combustion
© 25 886 0
● Desserrer l’écrou à oreille 1 et soulever le
couvercle 2.
● Retirer le collecteur de poussière 3 de la
partie inférieure du cyclone 4 et le vider.
Enlever les feuilles et la paille de la partie
inférieure du cyclone.
● Remettre en place le collecteur de poussière
3 sur la partie inférieure 4 et serrer le
couvercle 2 avec l’écrou à oreille 1.
Eviter impérativement de verser de l’huile
dans le collecteur de poussière du séparateur
cyclone, remplacer tout réservoir endommagé.
6
6.4.3 Nettoyage du filtre à air à
bain d’huile
© 25 887 1
● Arrêter le moteur et attendre environ 10 mn
jusqu’à ce que l’huile se soit écoulée du corps
du filtre 1.
● Effectuer un contrôle visuel des joints de
caoutchouc 5 et 6; les remplacer si
nécessaire.
● Desserrer les fermetures rapides 2 et déposer la cuve 3 avec la cartouche de filtre 4,
décoller si nécessaire la cartouche de filtre
au point de séparation au moyen d’un
tournevis. Eviter d’endommager le joint de
caoutchouc 5.
● Remplir la cuve d’huile à huile moteur jusqu’au
repère de niveau d’huile (flèche) (viscosité,
voir 4.1.2).
● Vidanger l’huile usagée et la boue, nettoyer la
cuve.
● Nettoyer la cartouche de filtre 4 dans du combustible et la laisser s’égoutter soigneusement.
● Nettoyer le corps du filtre 1 s’il est encrassé.
● Appliquer la cuve avec la cartouche de filtre
contre le corps du filtre et boucler les
fermetures.
Ne jamais nettoyer le filtre à
l’essence! Assurer l’élimination
de l’huile usagée en vertu des
recommandations antipollution.
© 2004
6.4.2 Vidange du séparateur
cyclone
Travaux d’entretien courant et périodique
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.4 Filtre à air de combustion
6.4.4 Filtre à air sec
Ejecteur de poussière
Cartouche filtrante
● Contrôler l’état du papier filtrant (au moyen
d’une source lumineuse) et s’assurer de son
étanchéité. Remplacer si nécessaire.
● La cartouche de sécurité 4 doit être
remplacée au bout de cinq opérations
d’entretien du filtre, au plus tard au bout de
deux années (éviter tout nettoyage!).
Pour ce faire :
– Desserrer l’écrou six pans 5 et extraire
la cartouche 4.
– Mettre en place une cartouche neuve et
la serrer à fond avec l’écrou six pans.
© 25 889 0
© 25 888 1
● Vider l’éjecteur de poussière 1 en appuyant
sur la fente de l’éjecteur dans le sens de la
flèche.
● Nettoyer de temps en temps la fente de
l’éjecteur.
© 2004
● Appuyer sur la partie supérieure de l’éjecteur
pour éliminer les incrustations de poussière
ayant pu s’y former.
● Mettre en place la cartouche filtrante 3,
remettre le couvercle 2 et bloquer l’étrier de
serrage 1.
● Soulever l’étrier de serrage 1.
● Déposer le couvercle du filtre 2 et extraire la
cartouche filtrante 3.
● Nettoyer la cartouche filtrante et la remplacer
au plus tard au bout d’un an.
● Nettoyer la cartouche du filtre 3:
– à l’air comprimé sec (max 5 bars) en
appliquant le jet d’air comprimé de
l’intérieur vers l’extérieur, ou bien
– en frappant légèrement la cartouche
(seulement en cas d’urgence) en
évitant de l’endommager, ou encore
– par lavage selon les consignes du
fabricant.
Ne jamais nettoyer la cartouche
de filtre à l’essence ou avec
des liquides très chauds.
6.5 Entraînements par courroie
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.5.1 Contrôle des courroies
trapézoïdales
1012
1013
● Effectuer un contrôle visuel de l’état de la
courroie trapézoïdale sur la totalité de sa
surface.
● Remplacer les courroies endommagées.
● En cas de nouvelle courroie, contrôler sa
tension après un fonctionnement de 15 minutes.
● Utiliser un appareil de mesure approprié
(voir 9.3) pour le contrôle de tension.
– Introduire l’indicateur 1 dans l’appareil de
mesure.
– Déposer le système de guidage 3 entre
deux poulies sur la courroie 2, en veillant à
ce que la butée soit latérale.
– Enfoncer la touche 4 perpendiculairement
à la courroie 2 de manière régulière, jusqu’à
désencliquement du ressort.
© 26 315 0
© 26 261 1
– Soulever avec précaution l’appareil de
mesure sans modifier la position de
l’indicateur 1.
– Lire la valeur de mesure au point de section
(flèche), sur l’échelle graduée et l’indicateur
1. Valeurs de réglage, voir 9.1.
– Au besoin resserrer et répéter la mesure.
Pour contrôler, resserrer ou
remplacer les courroies, le
moteur doit impérativement être à
l’arrêt! Remonter si nécessaire le
cache-courroie.
© 2004
© 26 255 0
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.5.2 Tension de la courroie trapézoïdale de soufflante /
d’alternateur 1012
© 26 449 0
© 2004
● Desserrer légèrement les vis 1, 3 et 4.
● Décaler l’alternateur 5 dans le sens de la flèche
(A) en tournant la vis 2 jusqu’à obtention de la
tension correcte de la courroie.
● Resserrer les vis 1, 3 et 4.
Pour contrôler, resserrer ou
remplacer les courroies, le
moteur doit impérativement être
à l’arrêt! Remonter si nécessaire
le cache-courroie.
6.5 Entraînements par courroie
6.5.3 Remplacement de la courroie
trapézoïdale de soufflante /
d’alternateur 1012
6.5.4 Tension de la courroie trapézoïdale
de pompe à combustible et pompe
à liquide de refroidissement 1012
© 26 449 0
● Déposer les vis 1, 3 et 4.
● Décaler l’alternateur 5 dans le sens de la
flèche(B) en tournant la vis 2.
● Retirer la courroie et en installer une neuve.
● Tendre la courroie en tournant la vis 2 dans le
sens en de la flèche (A) jusqu’à obtention de
la tension de courroie correcte.
● Resserrer les vis 1, 3 et 4.
© 26 450 0
● Desserrer les vis 1 et 2.
● Décaler la pompe à combustible 3 dans le
sens de la flèche (A) jusqu’à ce que la
tension de courroie correcte soit atteinte.
● Resserrer les vis 1 et 2.
6.5.5 Changementdelacourroietrapézoïdale de pompe à combustible /
à liquide de refroidissement 1012
© 26 450 0
● Démonter la courroie de la soufflante comme
sous pt. 6.5.3.
● Desserrer la vis 1 et 2.
● Décaler la pompe à combustible 3 dans le sens
de la flèche (B).
● Décaler la pompe à combustible dans le sens
opposé à la flèche (A) jusqu’à obtention de la
bonne tension de courroie.
● Resserrer les vis 1 et 2.
● Monter la courroie de soufflante et serrer
comme sous pt. 6.5.2.
Pour contrôler, resserrer ou
remplacer les courroies, le
moteur doit impérativement être
à l’arrêt! Remonter si nécessaire le cache-courroie.
Travaux d’entretien courant et périodique
6.5.6 Tensiondelacourroietrapézoïdale de pompe à combustible / à
liquide de refroidissement 1012 E
© 26 254 0
● Desserrer les vis 1 et 2.
● Décaler la pompe à combustible 3 dans le sens
de la flèche jusqu’à obtention de la bonne
tension de courroie.
● Resserrer les vis 1 et 2.
6
6.5.7 Changementdelacourroietrapézoïdale de pompe à combustible /
à liquide de refroidissement 1012 E
© 26 267 1
● Desserrer les vis 1 et 2.
● Décaler la pompe à combustible 3 dans le sens
de la flèche.
● Retirer la courroie et en installer une neuve.
● Décaler la pompe à combustible dans le sens
opposé à la flèche jusqu’à obtention de la
bonne tension de courroie.
● Resserrer les vis 1 et 2.
© 2004
6.5 Entraînements par courroie
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.5.8 Tension de la courroie trapézoïdale d’alternateur 1012 E
6.5.9 Changement de courroie trapézoïdale d’alternateur 1012 E
© 26 250 0
● Desserrer les vis 1, 2 et 4.
● Décaler l’alternateur 5 dans le sens de la
flèche en tournant la vis 3 jusqu’à obtention
de la bonne tension de courroie.
● Resserrer les vis 1, 2 et 4.
6.5 Entraînements par courroie
© 26 251 0
● Desserrer la courroie de la pompe à combustible, voir 6.5.7.
● Desserrer les vis 1, 2 et 4.
● Déplacer la vis 3 pour pouvoir retirer la
courroie.
© 2004
● Monter une courroie neuve.
Pour contrôler, resserrer ou
remplacer les courroies, le
moteur doit impérativement être
à l’arrêt! Remonter si nécessaire
le cache-courroie.
● Déplacer la vis 3 jusqu’à obtention de la
bonne tension de courroie.
● Resserrer les vis 1, 2 et 4.
● Tendre la courroie de la pompe à combustible, voir 6.5.6.
6.5.10 Tension / changement de la
courroie trapézoïdale
d’alternateur 1013
Travaux d’entretien courant et périodique
6.5.11 Tensiondelacourroietrapézoïdale de pompe à combustible /à
liquide de refroidissement 1013
© 26 450 0
© 26 345 0
● Desserrer la vis 1 et 2.
– Pour tendre insérer la clé quatre pans
dans le carré puis serrer dans le sens
de la flèche jusqu’à obtention de la
bonne tension de courroie.
– Pour changer insérer la clé quatre pans
dans le carré et desserrer dans le sens
opposé
à
la
flèche.
Tendre
correctement une courroie neuve,
comme décrit plus haut.
● Serrer les vis 1 et 2.
● Desserrer les vis 1 et 2.
● Décaler la pompe à combustible 3 dans le
sens de la flèche (A) jusqu’à obtention de la
bonne tension de courroie.
● Resserrer les vis 1 et 2.
6
6.5.12 Changementdelacourroietrapézoïdaledepompeàcombustible
/à liquide de refroidissement 1013
© 26 450 0
● Démonter la courroie de la soufflante comme
sous pt. 6.5.10 et 6.5.13.
● Desserrer la vis 1 et 2.
● Décaler la pompe à combustible 3 dans le
sens de la flèche (B).
● Décaler la pompe à combustible dans le sens
opposé à la flèche (A) jusqu’à obtention de la
bonne tension de courroie.
Pour contrôler, resserrer ou
remplacer les courroies, le
moteur doit impérativement
être à l’arrêt! Remonter si
nécessaire le cache-courroie.
● Resserrer les vis 1 et 2.
● Monter la courroie de soufflante / d’alternateur et serrer comme sous pt. 6.5.10 et
6.5.13.
© 2004
6.5 Entraînements par courroie
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.5.13 Tension et changement de la
courroie trapézoïdale
d’alternateur 1013
6.5.14 Tensiondelacourroietrapézoïdale
depompeàcombustibleetdepompe
à liquide de refroidissement 1013 E
© 26 449 0
© 2004
Pour tendre
● Desserrer les vis 1, 2 et 3.
● Décaler l’alternateur 5 dans le sens de la
flèche (A) jusqu’à obtention de la tension
correcte de la courroie.
● Resserrer les vis 1, 2 et 3.
Pour changer
● Desserrer les vis 1, 2 et 3.
● Décaler l’alternateur 5 dans le sens opposé à
la flèche (B) en tournant la vis 2 jusqu’à ce
que la courroie soit libre.
● Retirer la courroie, monter une courroie
neuve et serrer (voir plus haut).
● Resserrer les vis 1, 2 et 3.
6.5 Entraînements par courroie
© 26 380 0
● Desserrer les vis 1 et 2.
● Décaler la pompe à combustible 3 dans le
sens de la flèche jusqu’à obtention de la
bonne tension de courroie.
● Resserrer les vis 1 et 2.
6.5.15 Changementdelacourroietrapézoïdaledepompeàcombustibleetpompe
à liquide de refroidissement 1013 E
© 26 383 0
● Desserrer les vis 1 et 2.
● Décaler la pompe à combustible 3 dans le
sens de la flèche.
● Retirer la courroie et monter une courroie
neuve.
● Décaler la pompe à combustible 3 dans le
sens de la flèche jusqu’à obtention de la
bonne tension de courroie.
● Resserrer les vis 1 et 2.
Pour contrôler, resserrer ou
remplacer les courroies, le
moteur doit impérativement être
à l’arrêt! Remonter si nécessaire
le cache-courroie.
6.5 Entraînements par courroie
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.5.16 Tension et changement de la
courroie trapézoïdale du
compresseur d’air
● Desserrer les vis six pans 1.
● Enlever la demi-poulie extérieure 2.
● Le cas échéant, remplacer la poulie.
Pour contrôler, resserrer ou
remplacer les courroies, le
moteur doit impérativement être
à l’arrêt! Remonter si nécessaire
le cache-courroie.
© 24 599 1
● Pour le réglage de la tension, retirer une ou,
le cas échéant, plusieurs rondelles intermédiaires 3 à l’intérieur et les monter à
l’extérieur de la demi-poulie 2 retirée.
● Resserrer les vis 1. Durant le serrage virer le
moteur pour éviter de coïncer la courroie.
© 2004
© 24 598 1
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.6 Travaux de réglage
6.6.1 Vérification ou réglage le cas
échéant du jeu des culbuteurs
26 262 1
19691 2
● Desserrer la soupape de purge et la faire
pivoter latéralement.
● Déposer le cache-culbuteurs.
● Position de vilebrequin conforme au schéma
de réglage, voir 6.6.1.1.
© 2004
● Avant le réglage du jeu des soupapes laisser
le moteur se refroidir durant une trentaine de
minutes: température de l’huile inférieure à
80°C.
● Contrôler le jeu de soupapes 1 entre le doigt
du culbuteur 2 et la soupape 3 avec une
jauge d’épaisseur 6 (la jauge devant pouvoir
être insérée sans résistance notable).
Jeu de soupapes admissible voir 9.1.
● Si nécesaire régler le jeu des soupapes
comme suit :
– desserrer le contre-écrou 4.
– Régler la vis d’ajustage 5 avec un
tournevis 7 de manière à obtenir un jeu
de soupapes correct après le serrage
du contre-écrou 4.
● Les travaux de contrôle ou de réglage
doivent être effectués sur chaque cylindre.
● Remettre en place le cache-culbuteurs en
remplaçant le joint.
● Repositionner et fixer la soupape de purge.
6.6 Travaux de réglage
Travaux d’entretien courant et périodique
6
Contrôler le jeu de soupapes,
régler éventuellement
GenSet
Remarque :
Chevauchement des soupapes signifie :
La soupape d'échappement commence à
s'ouvrir. Schéma de réglage des soupapes,
voir 6.6.1.1 tableau
l Détacher la soupape de purge et la faire pivoter
sur le côté.
l Démonter le cache-culbuteur.
l Avant de procéder au réglage du jeu de
culbuteurs, laisser refroidir le moteur pendant
aumoins30min.:températuredel'huileinférieure
à 80 °C.
l Poser le dispositif de démarrage sur les vis de
fixation des poulies à courroie.
l Démarrer le moteur jusqu'à ce que les soupapes
se chevauchent, cylindre n°. 1
l Réglage du vilebrequin selon le schéma de
réglage, voir 6.6.1.1.
Exemple : BF4M 1013
Réglage du jeu de soupapes
1. Opération
1. Placer le cylindre sur le chevauchement Régler le cylindre 4.
2. Opération
3. Placer le cylindre sur le chevauchement Régler le cylindre 2.
3. Opération
4. Placer le cylindre sur le chevauchement Régler le cylindre 1.
4. Opération
2. Placer le cylindre sur le chevauchement Régler le cylindre 3.
© 2004
© 38 996 0
l Régler éventuellement le jeu de soupapes,
pour cela :
- Détacher le contre-écrou 4.
- Fixer le jeu de soupapes sur la vis d'ajustage
5 avec le dispositif de réglage ci-contre et
régler de la manière suivante :
Fixer l'aimant.
Tourner sans jeu le tournevis pour vis à fente
du dispositif de réglage 1.
Tourner ensuite dans le sens contraire les
degrés 90°/150° (manuellement ou avec une
clé dynamométrique):
IN = soupape d'admission
90°
EX = soupape d'échappement 150°
- Serrer le contre-écrou 4 (20 Nm).
l Effectuer les travaux de contrôle et de réglage
sur chaque cylindre.
l Remonter le cache-culbuteur (si nécessaire,
avec un nouveau joint).
l Faire pivoter la soupape de purge dans la
position et la fixer.
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.6 Travaux de réglage
6.6.1.1Schéma de réglage du jeu
des culbuteurs
● Position 1 du vilebrequin
Virer le vilebrequin jusqu’à ce que les deux
soupapes du cylindre 1 soient en bascule
(soupape d’échappement pas encore
fermée, soupape d’admission commence à
s’ouvrir). Régler le jeu des soupapes suivant
le schéma de réglage en réalisant la
désignation noire. Pour vérifier le réglage
effectué, repérer les culbuteurs à la craie.
© 2004
● Position 2 du vilebrequin
Virer le vilebrequin d’un tour complet (360°).
Procéder au réglage des soupapes suivant
la désignation noire du schéma de
réglage.
© 26 263 2
Travaux d’entretien courant et périodique
6.7.1 Batterie
6.7.1.1 Contrôle de la batterie et
des raccords de câbles
6.7.1.2 Contrôle du niveau de
l’électrolyte
© 25 895 0
● Maintenir la batterie dans un état propre et
sec.
● Desserrer les bornes de raccordement
encrassées.
● Nettoyer les pôles (+ et –) et les bornes de la
batterie, puis les enduire d’une graisse non
acide et résistant aux acides.
● Lors du réassemblage, veiller au contact
correct des bornes de racccordement.
Serrer les vis de fixation à la main.
© 24 232 3
● Oter les bouchons 1.
● S’il existe des éléments de contrôle 2 il faut
que le niveau de l’électrolyte atteigne le fond.
● En cas d’absence d’éléments de contrôle, le
niveau de l’électrolyte doit se trouver à 10-15
mm au-dessus du bord supérieur de la
plaque.
6
6.7.1.3 Contrôle de la densité de
l’électrolyte
© 25 896 0
● Mesurer la densité de l’électrolyte des diverses cellules avec un pèse-acide usuel dans
le commerce.
Les valeurs mesurées (voir tableau cicontre) permettent d’indiquer l’état de charge
de la batterie. Lors de la mesure, la
température de l’électrolyte doit autant que
possible être de l’ordre de 20°C.
● Au besoin, rajouter de l’eau distillée.
● Remettre en place les bouchons.
© 2004
6.7 Auxiliaires
Travaux d’entretien courant et périodique
6
Densité de l’electrolyte
en [kg/l]
en °Bé [°Baumé]*
Etat de Charge
Conditions Conditions Conditions Conditions
normales tropicales normales tropicales
1,28
1,23
32
27
batterie bien chargée
1,20
1,12
24
16
chargée à moitié, la recharger
1,12
1,08
16
11
batterie céchargée, la recharger immédiatement
© 2004
* Le degré Baumé (°Bé) est une unité de
densité de l’électrolyte, qui est périmé et
pratiquement plus usité de nos jours.
Les gaz dégagés par la batterie
sont explosifs! Eviter toute
étincelle ou flamme à proximité
de la batterie. Tout contact de
l’électrolyte avec la peau ou les
vêtements est à proscrire! Porter
des lunettes de protection! Ne
pas poser d’outils sur la batterie.
6.7 Auxiliaires
6.7 Auxiliaires
6.7.2 Alternateur triphasé
Travaux d’entretien courant et périodique
6
6.7.3 Dispositif de manutention
Précautions à prendre:
● Sur moteur en marche ne pas interrompre
la liaison entre la batterie, l’alternateur et le
régulateur.
● Si un moteur doit être démarré et doit tourner
sans batterie, la liaison entre le régulateur et
l’alternateur doit être coupée avant le
démarrage du moteur.
● Ne pas permuter les branchements de la
batterie.
● Remplacer immédiatement tout témoin de
charge défectueux.
● Pour le lavage du moteur, ne pas diriger le jet
d’eau ou de vapeur directement sur
l’alternateur. Faire tourner le moteur pour que
les restes d’eau s’évaporent.
© 26 264 0
© 26 265 0
● Pour transporter le moteur n’utiliser que le
matériel de manutention approprié.
● Pour vérifier si le câble est sous tension,
éviter impérativement en présence d’un
alternateur triphasé l’application brève du
câble à la masse.
N’utiliser qu’un dispositif de
manutention approprié!
© 2004
● Pour les travaux de soudage électrique,
brancher directement la borne masse de
l’appareil de soudage sur la pièce à souder.
© 2004
6
Incidents, causes et remèdes
7
7.1 Tableau des incidents
© 2004
7.1 Tableau des incidents
Incidents, causes et remèdes
7
z Les pannes sont souvent dues à une conduite
impropre ou un manque d’entretien du moteur.
z A chaque incident vérifiez que toutes les
consignes de marche et d’entretien ont été
respectées.
z Vous trouverez ci-contre un tableau récapitulatif
des pannes.
© 2004
z Si vous ne pouvez pas trouver la cause d’une
panne ou y remédier vous-même, veuillez-vous
adresser à votre service DEUTZ le plus proche.
Avant de démarrer le moteur
s’assurer que personne ne se
trouve dans la zone de travail du
moteur ou de l’engin.
Pour des réparations:
Attention! Ne jamais démarrer le moteur quand le
régulateur de vitesse a été déposé.
Couper les connexions électriques de la batterie.
7.1 Tableau des incidents
Incidents, causes et remèdes
Pannes
Le moteur ne démarre pas ou démarre difficilement
Le moteur démarre, mais présente un fonctionnement irrégulier ou bien des ratés
Le moteur chauffe, l'avertisseur de température réagit
Manque de puissance du moteur
Tous les cylindres ne participent au fonctionnement du moteur
Manque de pression d'huile ou pression d'huile trop faible
Consommation d'huile trop élevée
Le moteur fume - bleu
- blanc
- noir
Cause
Non débrayé (débrayer si possible)
z
Température limite de démarrage trop basse
z
z
Levier arrêt moteur en position stop (électroaimant défectueux)
z
z
Niveau d'huile trop bas
z
z
Niveau d'huile trop haut
z z
z z
Moteur en position trop inclinée
z z z
Mettre levier en position milieu
z
z z
z Filtre d'air encrassé / turbocompresseur d'échappement défectueux
z z
z Indicateur/interrupteur de colmatage du filtre d'air défectueux
z
z LDA* défectueux (manque d'étanchéité raccordement)
z z
z Conduite d'air d'admission non étanche
Pompe d'eau de refroidissement non étanche
z
z
z Refroidisseur d'air de suralimentation encrassé
Echangeur de température de liquide de refroidissement encrassé
z
Soufflante de refroidissement défectueuse, courroie arrachée ou lâche
z z z z z
(Pompe à combustible entraînée par courroie)
Rechauffement de l'air de refroissement / recyclage thermique
z z
Batterie défectueuse ou non chargée
z
*LDA = Correcteur de débit en fonction de la pression de suralimentation
7
Remède
Contrôle
Réglage
Remplacement
Nettoyage
Appoint
Abaissement
Purge
Remise en état
C
Rég
R
N
App
Ab
P
Re
Paragraphe
Conduite
C
C
C
App
Ab
C/Rég
C/Rég
Air combustion C / R
C
C
C/R
Système de
C/N
refroidissement C / N
C/N
C/R
C
Equip. électrique
C
Tableau 1 / 2
© 2004
7.1 Tableau des incidents
Incidents, causes et remèdes
7
Pannes
Le moteur ne démarre pas ou démarre difficilement
Le moteur démarre, mais présente un fonctionnement irrégulier ou bien des ratés
Le moteur chauffe, l'avertisseur de température réagit
Manque de puissance du moteur
Tous les cylindres ne participent au fonctionnement du moteur
Manque de pression d'huile ou pression d'huile trop faible
Consommation d'huile trop élevée
Le moteur fume - bleu
- blanc
- noir
Cause
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
z
© 2004
7.1 Tableau des incidents
z
z
z
Câbles de circuit de démarrage ou du circuit électrique desserrés ou oxydés
Démarreur défectueux ou pignon du démarreur n'engrène pas
Jeu de soupapes incorrect
Tuyauterie d'injection non étanche
Conduite de purge encrassée (échangeur de température liquide de refroidissement)
Bougies de préchauffage type crayon défectueuses, resp. ne fonctionne pas
Injecteur défectueux
Présence d'air dans le système d'alimentation
Filtre à combustible/filtre séparateur encrassé
Filtre à huile défectueux
Quantité supplémentaire de démarrage non active, p.ex. parce que la
commutation pilotée par température est installée
Classe SAE et qualité incorrectes de l'huile de lubrification moteur
Qualité du combustible non conforme à la notice de fonctionnement
Défaut de liquide de refroidissement/Présence d'air dans le circuit de refroidissement
Remède
Contrôle
Réglage
Remplacement
Nettoyage
Appoint
Abaissement
Purge
Remise en état
C
Rég
R
N
App
Ab
P
Re
Paragraphe
Equip.
électrique
Moteur
Ingrédients
C / Re
C / Re
Rég
C/R
C/N/P
C / Re
C/R
C/P
C/N/R
R
C
R
C/R
C/App/P
Tableau 2 / 2
8.1 Protection-conservation
Protection-conservation du moteur
8
8.1 Protection-conservation
Protection-conservation du moteur
8
8.1
8.1 Protection-conservation
Protection-conservation
Pour une immobilisation prolongée, le moteur
doit être protégé contre l’action de la rouille. Les
mesures de protection décrites ci-dessous sont
applicables pour une durée d’immobilisation de 6
mois au maximum. Avant sa remise en route,
enlever les produits de conservation.
● Huiles anticorrosion de spécification suivante :
– MIL-L-21260B
– TL 9150-037/2
– Code Otan C 640 / 642
● Produit de nettoyage préconisé pour la déconservation :
– Essence de pétrole (classe de risque A3)
Protection-conservation du moteur:
● Nettoyer le moteur (au besoin au produit de
nettoyage à froid), voir 6.3.2.
● Faire tourner le moteur jusqu’à ce qu’il soit
chaud et l’arrêter.
● Vidanger l’huile du moteur, voir chapitre 6.1.2,
et le remplir d’huile anticorrosive.
● Vidanger le liquide de refroidissement, voir
6.3.3 / 6.3.5.
● Faire l’appoint en produit anticorrosif, voir
4.3.3.
● Au besoin, nettoyer le filtre d’air à bain d’huile,
voir chapitre 6.4.3 et remplir d’huile anticorrosive.
● Vidanger le réservoir à combustible de son
contenu.
● Réaliser un mélange de combustible composé
de 90 % de combustible diesel et de 10 %
d’huile anticorrosion et en remplir le réservoir.
● Faire tourner le moteur pendant une dizaine de
minutes.
26 268 1
● Arrêter le moteur.
● Faire effectuer à la main plusieurs rotations au
moteur.
En virant le moteur au démarreur placer le
levier d’arrêt en position de stop.
● Démonter la courroie trapézoïdale 1 et la
conserver sous emballage.
● Vaporiser le produit anticorrosion sur les
gorges des poulies à courroie trapézoïdale 2.
● Obturer les lumières d’admission 3 et d’échappement 4.
● Procéder à la protection-conservation de la
tubulure de remplissage de liquide de
refroidissement 5 puis la remettre en place.
● Vidanger le liquide anticorrosion, voir 6.3.3 /
6.3.5.
Déconservation du moteur:
● Eliminer le produit anticorrosion des gorges
des poulies à courroie trapézoïdale 2.
● Monter la courroie trapézoïdale 1. Si nécessaire,
la resserrer au bout d’une courte durée de
fonctionnement, voir 6.5.
● Oter les bouchons des orifices d’admission 3 et
d’échappement 4.
● Remplir de liquide de refroidissement, voir
6.3.4 / 6.3.5..
● Mettre le moteur en marche.
Caractéristiques techniques
9
9.1 Caractéristiques et valeurs de réglage
9.2 Couples de serrage des vis
9.3 Outillage
Caractéristiques techniques
9
Type
Nombre de cylindres
Disposition des cylindres
Alésage
Course
Cylindrée totale
Rapport de compression
Type de travail/de combustion
Refroidissement de l’air de charge
Sens de rotation
Poids 1012/ C, syst. de refr. compris
Poids 1012 E / EC, sans syst. de refr.
selon DIN 70020-A
——— BF4M 1012 ——— BF4M 1012 C ———— BF6M 1012 —— BF6M 1012 C ——
——— BF4M 1012 E —— BF4M 1012 EC ———— BF6M 1012 E —— BF6M 1012 EC ——
————— 4 ——————— 4 ————————— 6 ——————— 6 ————
————————————————— droits en ligne ————————————————
[mm] ——————————————————— 94 ——————————————————
[mm] ——————————————————— 115 ———
[cm3] ————— 3.192 ————— 3.192 ——————— 4.788 ————— 4.788 ————
[ε] ——————————————————— 17,5 ——————————————————
———————— Diesel 4-temps avec turbo compression et injection directe ———————
————— sans —————— avec ——————— sans —————— avec ————
—————————————————— à gauche —————————————————
[env. kg] ——————————————— Consultation maison-mère ——————————————
[env. kg] ————— 330 —————— 332
Puissance du moteur
[kW]
Régime
[1/min.]
Jeu de culbuteurs, moteur froid
[mm]
Pression d’ouverture de la buse d’injection
[bar]
Début de l’injection
[° KW de PMH]
Suite d’allumage du moteur
Tension de courroie
Ventilateur d’alternateur
Pompe de carburant –
Pompe de liquide de refroidissement
Compresseur
1)
2)
9.1 Caractéristiques et valeurs de réglage
———————
435 —————— 437 ————
———————————————————— 1) ———————————————————
———————————————————— 1) ———————————————————
——————————————— Alimentation 0,3+0,1 / Echappement 0,5+0,1 ————————
—————————————————— 250/275 —————————————————
———————————————————— 1) ———————————————————
———— 1-3-4-2 ————— 1-3-4-2 —————— 1-5-3-6-2-4 ——— 1-5-3-6-2-4 ——
——————————————— Prétension / Retension 2) ——————————————
[N] —————————————————— 450/300±50 —————————————————
[N] —————————————————— 450/300±50 —————————————————
[N] —————————————————— 550/450±50 —————————————————
Puissance du moteur, régime, début d’injection sont entre autres estampés sur la plaque signalétique du moteur, cf. également 2.1.
Retendre la courroie après 15 minutes de fonctionnement en charge.
9.1 Caractéristiques et valeurs de réglage
Type BFM1012 / E
Refroidissement
Quantité de liquide de refroidissement
1012/C
[env. litres]
1012E/EC 5)
[env. litres]
Moteur secondaire 1012
(avec radiateur ajouté)
[env. litres]
Temp. max. autorisée durable
du liquide de refroidissement
Sortie moteur, pour groupe de puissance I
[°C ]
Sortie moteur, pour groupe de puissance II-IV
[°C ]
Début ouverture thermostat à
Thermostat entièrement ouvert à
Préchauffage du liquide de refroidissement
Pompe de liquide de refroidissement
Pression d’alimentation en
Débit d’alimentation en
Consommation de puissance en
Caractéristiques techniques
—— BF4M 1012 ——— BF4M 1012 C ———— BF6M 1012 —— BF6M 1012 C ——
—— BF4M 1012 E —— BF4M 1012 EC ———— BF6M 1012 E —— BF6M 1012 EC ——
———————— par liquide de refroidissement / protection du système ————————
———— 9,3
———— 5,6
—————— 10,0 ——————— 12,2 —————— 13,6 ————
—————— 5,6 ————————— 7,3 —————— 7,3 ————
———— 15,9 —————— 18,1 ———————— – ——————— –
————
————————————————— max.110 6) —————————————————
————————————————— max.105 6) —————————————————
[°C ] —————————————————— 83 7) ——————————————————
[°C ] —————————————————— 95 8) ——————————————————
——————————————————— 4) ———————————————————
[bar] ——————————————————— 9) ———————————————————
[m3/h] ——————————————————— 9) ———————————————————
kW ——————————————————— 9) ———————————————————
Lubrification
——————————————
Température d’huile dans le carter
[°C ]
Pression d’huile min. à chaud
(pour 120° C et huile SAE 15 W 40) et ralenti bas
[bar]
Quantité du premier remplissage d’huile sans filtre [env. litre]
Quantité du premier remplissage d’huile, avec filtre [env. litre]
—————————————————— 125 ——————————————————
3)
Permanente par circuit
——————————————
—————————————————— 0,8 ——————————————————
———— 8,53) —————— 8,53) ——————— 12,53) ————— 12,53) ————
———— 10,03) ————— 10,03) ——————— 14,03) ————— 14,03) ————
Les valeurs estimées peuvent varier suivant la version. La référence est toujours la marque supérieure de la jauge.
Nécessaire seulement en hiver, cf. 3.5.1.
5)
Seulement contenu moteur sans radiateur. Contenu de radiateur externe selon la version du système de refroidissement.
6)
Les autres groupes de puissance ont d’autre valeurs, consultation nécessaire de la maison-mère.
7)
Pour les systèmes de refroidissement externes avec régulation de sortie, le début d’ouverture du thermostat se situe à 87° C.
8)
Pour les systèmes de refroidissement externes avec régulation de sortie, le thermostat est entièrement ouvert à 102° C.
9)
Consultation nécessaire auprès de la maison-mère (dépend de la version de moteur)
4)
9
Caractéristiques techniques
9
Type
Nombre de cylindres
Disposition des cylindres
Alésage
Course
Cylindrée totale
Rapport de compression
Type de travail/de combustion
Refroidissement de l’air de charge
Sens de rotation
9.1 Caractéristiques et valeurs de réglage
— BF4M 1013 — BF4M 1013 C — BF6M 1013 —— BF6M 1013 C — BF6M 1013 CP —
— BF4M 1013 E — BF4M 1013 EC — BF6M 1013 E — BF6M 1013 EC — BF6M 1013 ECP —
——— 4 ————— 4 —————— 6 —————— 6 —————— 6 ————
———————————————— droits en ligne —————————————————
[mm] —————————————————— 108 ————————————————————
[mm] —————————————————— 130 ——————
[cm3] —— 4.764 ———— 4.764 ———— 7.146 ———— 7.146 ———— 7.146 ———
[ε] ——— 17,6 ———— 17,6 ————— 17,6 ———— 17,6 —————— 17,0 ———
——————— Diesel 4-temps avec turbo compression et injection directe —————————
——— sans ———— avec ————— sans ———— avec —————— avec ———
————————————————— à gauche ———————————————————
Poids 1013/ CP, syst. de refr. compris
[env. kg] ————————————— Consultation maison-mère ———————————————
Poids 1013 E / EC / ECP, sans syst. de refr.
selon DIN 70020-A
[env. kg] ——— 455 ———— 455 ————— 600 —————— 600 —————— 600 ————
Puissance du moteur
[kW]
Régime
[1/min.]
Jeu de culbuteurs, moteur froid
[mm]
Pression d’ouverture de la buse d’injection
[bar]
Début de l’injection
[° KW de PMH]
Suite d’allumage du moteur
Tension de courroie
Ventilateur d’alternateur
Pompe de carburant –
Pompe de liquide de refroidissement
Compresseur
1)
2)
—————————————————— 1) ————————————————————
—————————————————— 1) ————————————————————
——————————— Alimentation 0,3+0,1 / Echappement 0,5+0,1 ————————————
————————————————— 250/275 ———————————————————
—————————————————— 1) ————————————————————
—— 1-3-4-2 ——— 1-3-4-2 ——— 1-5-3-6-2-4 —— 1-5-3-6-2-4 —— 1-5-3-6-2-4 ——
—————————————— Prétension / Retension 2) ———————————————
[N] ———————————————— 450/300±50 ——————————————————
[N] ————————————————
[N] ————————————————
450/300±50 ——————————————————
550/375±50 ——————————————————
Puissance du moteur, régime, début d’injection sont entre autres estampés sur la plaque signalétique du moteur, cf. également 2.1.
Retendre la courroie après 15 minutes de fonctionnement en charge.
9.1 Caractéristiques et valeurs de réglage
Type 1013 /E
Refroidissement
Quantité de liquide de refroidissement
1013/C
— BF4M 1013 — BF4M 1013 C — BF6M 1013 — BF6M 1013 C — BF6M 1013 CP —
— BF4M 1013 E — BF4M 1013 EC — BF6M 1013 E — BF6M 1013 EC — BF6M 1013 ECP —
———————— par liquide de refroidissement / protection du système —————————
[env. litres] — 12,1 —————— 13,6 ————— 15 ————— 16,3 ————— 16,9 ———
1013 E/EC/ECP 5)
[env. litres]
Moteur secondaire 1012
(avec radiateur ajouté)
[env. litres]
Temp. max. autorisée durable
du liquide de refroidissement
Sortie moteur, pour groupe de puissance I
[°C ]
Sortie moteur, pour groupe de puissance II-IV
[°C ]
Début ouverture thermostat à
[°C ]
Thermostat entièrement ouvert à
[°C ]
Préchauffage du liquide de refroidissement
Pompe de liquide de refroidissement
Pression d’alimentation en
[bar]
Débit d’alimentation en
[m3/h]
Consommation de puissance en
kW
Lubrification
Température d’huile dans le carter
[°C ]
Pression d’huile min. à chaud
(pour 120° C et huile SAE 15 W 40) et ralenti bas
[bar]
Quantité du premier remplissage d’huile sans filtre [env. litre]
Quantité du premier remplissage d’huile, avec filtre [env. litre]
3)
Caractéristiques techniques
— 7,2 ——————— 7,2
————— 9,8 ————— 9,8 —————— 9,8 ———
— 17,5 —————— 19,7 ————— 22 ————— 23,7 ————— 23,7 ———
———————————————— max.110 6) ——————————————————
———————————————— max.105 6) ——————————————————
————————————————— 83 7) ———————————————————
————————————————— 95 8) ———————————————————
—————————————————— 4) ———————————————————
—————————————————— 9) ———————————————————
—————————————————— 9) ———————————————————
—————————————————— 9) ———————————————————
—————————————— Permanente par circuit ———————————————
————————————————— 125 ———————————————————
—————————————————— 0,8 ———————————————————
— 13 3). —————— 13 3). ———— 20 3) ———————— .20 3). ————— 20 3). ———
— 14,0 3). ———— 14,0 3). ———— 21,0 3). ——— 21,0 3). ———— 21,0 3). ———
Les valeurs estimées peuvent varier suivant la version. La référence est toujours la marque supérieure de la jauge.
Nécessaire seulement en hiver, cf. 3.5.1.
5)
Seulement contenu moteur sans radiateur. Contenu de radiateur externe selon la version du système de refroidissement.
6)
Les autres groupes de puissance ont d’autre valeurs, consultation nécessaire de la maison-mère.
7)
Pour les systèmes de refroidissement externes avec régulation de sortie, le début d’ouverture du thermostat se situe à 87° C.
8)
Pour les systèmes de refroidissement externes avec régulation de sortie, le thermostat est entièrement ouvert à 102° C.
9)
Consultation nécessaire auprès de la maison-mère (dépend de la version de moteur)
4)
9
Caractéristiques techniques
9
Type
Nombre de cylindres
Disposition des cylindres
Alésage
Course
Cylindrée totale
Rapport de compression
Type de travail/de combustion
Refroidissement de l’air de charge
Sens de rotation
9.1 Caractéristiques et valeurs de réglage
———————— BF4M 1013FC ———————— BF6M 1013 FC ——————————
—————————— 4 —————————————— 6 ————————————
———————————————— droits en ligne —————————————————
[mm] —————————————————— 108 ————————————————————
[mm] —————————————————— 130 ——————
[cm3] —————————— 4.764 ———————————— 7.146 ———————————
[ε] —————————————————— 17,6 ———————————————————
——————— Diesel 4-temps avec turbo compression et injection directe —————————
—————————————————— sans ———————————————————
————————————————— à gauche ———————————————————
Poids 1013/ CP, syst. de refr. compris
[env. kg] ————————————— Consultation maison-mère ———————————————
Poids 1013 E / EC / ECP, sans syst. de refr.
selon DIN 70020-A
[env. kg] —————————— 455 ————————————— 600 ————————————
Puissance du moteur
[kW]
Régime
[1/min.]
Jeu de culbuteurs, moteur froid
[mm]
Pression d’ouverture de la buse d’injection
[bar]
Début de l’injection
[° KW de PMH]
Suite d’allumage du moteur
Tension de courroie
Ventilateur d’alternateur
Pompe de liquide de refroidissement
Compresseur
1)
2)
—————————————————— 1) ————————————————————
—————————————————— 1) ————————————————————
——————————— Alimentation 0,3+0,1 / Echappement 0,5+0,1 ————————————
—————————————————— 275 ————————————————————
—————————————————— 1) ————————————————————
————————— 1-3-4-2 ——————————— 1-5-3-6-2-4 ——————————
—————————————— Prétension / Retension 2) ———————————————
[N] ———————————————— 550/300±50 ——————————————————
[N] ———————————————— 550/300±50 ——————————————————
[N] ———————————————— 650/400±50 ——————————————————
Puissance du moteur, régime, début d’injection sont entre autres estampés sur la plaque signalétique du moteur, cf. également 2.1.
Retendre la courroie après 15 minutes de fonctionnement en charge.
9.1 Caractéristiques et valeurs de réglage
Caractéristiques techniques
Type 1013 FC
———————— BF4M 1013 FC ———————— BF6M 1013 FC —————————
Refroidissement
———————— par liquide de refroidissement / protection du système —————————
Quantité de liquide de refroidissement
1013 FC
[env. litres] —————————— 7,2 ———————————— 9,8 ————————————
Temp. max. autorisée durable
du liquide de refroidissement
Sortie moteur, pour groupe de puissance I
[°C ] ——— avec compresseur à géométrie variable (turbocompresseur) max.110 ———————————
Sortie moteur, pour groupe de puissance I
——— avec compresseur à géométrie fixe Sortie (turbcompresseur) max.105 6) ——————————
Sortie moteur, pour groupe de puissance II-IV
[°C ] — avec compresseur à géométrie variable + avec compresseur à géométrie fixe (turbcompresseur) max.105 6).
Début ouverture thermostat à
[°C ] —————————————————— 87 ———————————————————
Thermostat entièrement ouvert à
[°C ] ————————————————— 102 ———————————————————
Préchauffage du liquide de refroidissement
—————————————————— 4) ———————————————————
Pompe de liquide de refroidissement
Pression d’alimentation en
[bar] —————————————————— 7) ———————————————————
Débit d’alimentation en
[m3/h] —————————————————— 7) ———————————————————
Consommation de puissance en
kW —————————————————— 7) ———————————————————
Lubrification
—————————————— Permanente par circuit ———————————————
Température d’huile dans le carter
[°C ] ————————————————— 125 ———————————————————
Pression d’huile min. à chaud
(pour 120° C et huile SAE 15 W 40) et ralenti bas
[bar] —————————————————— 0,8 ———————————————————
Quantité du premier remplissage d’huile sans filtre [env. litre] —————————— 16 3). ———————————— .28 3). ———————————
Quantité du premier remplissage d’huile, avec filtre [env. litre] ————————— 17,0 3). ———————————— 29 3). ———————————
3)
Les valeurs estimées peuvent varier suivant la version. La référence est toujours la marque supérieure de la jauge.
Nécessaire seulement en hiver, cf. 3.5.1.
5)
Seulement contenu moteur sans radiateur. Contenu de radiateur externe selon la version du système de refroidissement.
6)
Les autres groupes de puissance ont d’autre valeurs, consultation nécessaire de la maison-mère.
7)
Consultation nécessaire auprès de la maison-mère (dépend de la version de moteur)
4)
9
Caractéristiques techniques
9
Préserrage [Nm]
9.2 Couples de serrage
Serrage au couple [Nm]
Emplacement
Total [Nm] Rermarques
1ère phase
Cache-culbuteurs
2ème phase 3ème phase
1ère phase
2ème phase 3ème phase 4ème phase
8,5
Vis de réglage des culbuteurs
21
Pied support côté volant moteur
187
Pied support côté soufflante
187
Collecteur d’admission
M 16 x 40
8,8 A4C
M 16 x 40
8,8 A4C
8,5
Collecteur d’échappement
21
Bouchon vidange d’huile
50
Fixation injecteur
16
Torx
Fixation tuyauterie d’injection
30
M 14x1,5
Carter d’huile (fonte)
29
Carter d’huile (tôle)
21
Caractéristiques techniques
9.3 Outillage
TORX
Appareil de mesure de tension pour
courroie trapézoïdale
25899 0
Dans le cas des moteurs de la série 1012 / E on
utilise le système à vis TORX.
Ce sytème a été introduit en raison de ses
nombreux avantages:
● remarquable accessibilité des vis.
● Transmissions de force optimale lors des
serrages et desserrages.
● Aucun risque que la clé ne casse ou ne glisse,
ce qui exclut pratiquement les risques de
blessure.
Vous pouvez vous procurer l’outillage TORX en
vous adressant à :
la sté WILBÄR
Postfach 14 05 80
D-42826 Remscheid 1
Schlauchschellenzange
26002 0
Vous pouvez vous procurer l’appareil précité – no.
de cde 8115 + 8120 – en vous adressant également à la:
sté WILBÄR
Postfach 14 05 80
D-42826 Remscheid
9
30 902 0
Die Schlauchschellenzange kann unter Bestellnummer 8020 bezogen werden bei :
FA.WILBÄR
Postfach 14 05 80
D-42826 Remscheid
Caractéristiques techniques
9
Dispositif de remplissage
BFM 1012/ 1013
9.3 Outillage
Dispositif de remplissage
BFM 1012/ 1013 E
31 145 0
32 039 0
Après avoir prècisé le numéro 170140 le dispositif
de remplissage peut être commandé ouprés de
Après avoir prècisé le numéro 170150 le dispositif
de remplissage peut être commandé ouprés de
FA.WILBÄR
Postfach 14 05 80
D-42826 Remscheid
FA.WILBÄR
Postfach 14 05 80
D-42826 Remscheid
Service
fr
Référence de commande: 0312 0806
Qu’on se le dise: c’est du DEUTZ!
DEUTZ est depuis toujours synonyme d’innovation
dans le domaine de la construction de moteurs.
C’est un fabricant indépendant qui offre une
gamme complète de moteurs diesel et à gaz d’une
puissance de 4 à 7 400 kW sur l’ensemble de la
planète. Nous fournissons des produits parfaitement adaptés aux exigences de nos clients.
Aujourd’hui, plus de 1,4 million de moteurs DEUTZ
tournent dans le monde entier. Notre double
objectif est d’assurer la fiabilité de nos moteurs et
de garantir la satisfaction de nos clients. C’est
pourquoi nous sommes représentés aux quatre
coins de la planète par un réseau de partenaires
compétents qui correspond à la répartition
régionale de nos moteurs.
DEUTZ, ce n’est donc pas seulement une marque
innovatrice de moteurs. C’est aussi une gamme
complète de services autour du moteur, c’est aussi
un nom sur lequel vous pouvez toujours compter.
Le registre Sales & Service vous donne un aperçu
des partenaires DEUTZ les plus proches, de leurs
compétences techniques et des services qu’ils
vous offrent. Et même s’il n’est pas directement
spécialisé dans le produit qui vous intéresse, votre
partenaire DEUTZ pourra vous conseiller avec
compétence.
Le registre est constamment actualisé. N’hésitez
pas à demander la dernière version en date à votre
partenaire DEUTZ.
Votre DEUTZ AG
Référence de commande: 0312 0807 (CD-ROM)
DEUTZ AG
Deutz-Mülheimer Str. 147-149
D-51057 Köln
Peut être commandé en vous adressant à votre
partenaire service local ou auprès de:
Téléphone: 0049-221-822-0
Téléfax:
0049-221-822-5304
Téléx:
8812-0 khd d
http://www.deutz.de
10
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement