Outils et documentation pour l`installation

Outils et documentation pour l`installation
Installation
Aquamatic DPH, DPR
Inbord
B
1(1)
D4,
D6
Table des matières
Information générale de sécurité .............................................................. 2
Informations générales .............................................................................. 5
Outils et documentation pour l'installation .............................................. 8
Outils spéciaux ....................................................................................... 10
Informations système ............................................................................... 13
EVC .......................................................................................................... 13
Caractéristiques moteur ........................................................................... 14
Caractéristiques d'application des moteurs ........................................ 14
Performances du moteur ....................................................................... 14
Disposition et planification ...................................................................... 19
Choix du moteur ..................................................................................... 19
Emplacement du moteur ....................................................................... 36
Compartiment moteur ............................................................................ 38
Absorption sonore ................................................................................. 49
Corrosion électro-chimique .................................................................. 53
Montage ..................................................................................................... 71
Embase Aquamatic ................................................................................ 71
Applications inbord ............................................................................. 166
Système de refroidissement ............................................................... 179
Système d’échappement ..................................................................... 193
Système d'alimentation ....................................................................... 206
Système de lubrification ...................................................................... 216
Système électrique .............................................................................. 218
Système d'extinction d'incendie ......................................................... 252
Prise de force ....................................................................................... 254
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer ..................................................... 260
Index alphabétique ................................................................................. 273
1
Information générale de sécurité
Ce manuel d'installation fournit les informations dont
vous avez besoin pour installer correctement votre
produit Volvo Penta. Assurez-vous que vous disposez du manuel d'installation approprié.
Veuillez lire minutieusement les chapitres Précautions de sécurité et Informations générales
dans le manuel avant d'effectuer l'entretien ou
d'utiliser le moteur.
Les types suivants de messages d'informations spécifiques sont indiqués dans ce manuel et sur le
moteur :
AVERTISSEMENT!
Indique une situation potentiellement dangereuse
susceptible, si elle n'est pas évitée, de provoquer le
décès ou une blessure grave.
IMPORTANT !
Signale une situation pouvant, si elle n’est pas évitée,
entraîner des dommages matériels.
NOTE: Information importante qui facilite les processus ou les opérations de travail.
Voici une liste des risques dont vous devez toujours
être conscient et les précautions que vous devez toujours prendre.
Planifiez à l'avance de manière à disposer de
suffisamment d'espace pour une installation et un
démontage (futur) en toute sécurité. Disposez le compartiment moteur (et d'autres espaces tels que le coffre de la batterie), de sorte que tous les points de service soient accessibles. Assurez-vous de ne pas
entrer en contact avec des pièces en rotation, des
surfaces chaudes ou des bords tranchants lorsque
vous contrôlez le moteur et effectuez son entretien.
Assurez-vous que tous les équipements (par exemple
l'entraînement de pompe, le compresseur) ont les
capots de protection.
Assurez-vous que le moteur ne peut pas démarrer tant que les travaux sont en cours. Pour ce faire
débrancher toute source d'alimentation ou couper
l'alimentation du moteur à l'aide des coupe-circuits
principaux et en les verrouillant en position fermée.
Placez un panneau d’avertissement sur le(s) poste(s)
de commande.
2
Démarrez le moteur dans un endroit bien ventilé.
Gardez à l'esprit que les gaz d'échappement sont
toxiques et dangereux à respirer. Utilisez un extracteur de gaz d'échappement pour évacuer les gaz du
tuyau d'échappement et les gaz du carter, lorsque
vous démarrez le moteur dans un espace clos.
Portez toujours des lunettes de protection, si il y
a un risque d'éclats, d'étincelles et les éclaboussures
d'acide ou d'autres produits chimiques. Vos yeux sont
très sensibles et les dommages peuvent entraîner la
perte de la vue !
Évitez tout contact d'huile sur la peau ! Un contact
prolongé ou répété avec de l'huile peut provoquer le
dessèchement de la peau. Irritations, peau sèche,
eczéma et autres maladies dermiques en sont des
conséquences directes. D'un point de vue sanitaire,
l’huile usagée est plus dangereuse que l’huile neuve.
Portez des gants de protection et évitez les vêtements
et les chiffons imprégnés d’huile. Lavez-vous les
mains régulièrement, en particulier avant les repas.
Utilisez une crème spéciale pour éviter le dessèchement et pour faciliter le nettoyage de la peau.
La plupart des produits chimiques utilisés sur le
produit (huile pour moteur et inverseur, glycol,
essence et gazole), ou les produits chimiques conçus
pour travailler dans l'atelier (dégraissants, peintures
et solvants) sont préjudiciables à la santé. Lisez attentivement les instructions sur l'emballage ! Suivez toujours toutes les mesures de protection (utilisation de
masques, lunettes, gants, etc.) Veillez à ce que les
autres membres du personnel ne soient pas exposés
involontairement à des substances nocives, comme
l'air qu'ils respirent. Assurez une bonne ventilation.
Déposez les produits chimiques usagés ou restants
dans une station de recyclage agréée.
Soyez très prudent lors de la recherche de fuites
sur le système d'alimentation ou lorsque vous testez
des injecteurs. Portez des lunettes de protection. Le
jet provenant d’un injecteur est a une pression très
élevée et le carburant peut pénétrer les tissus, causant de graves risques d'empoisonnement du sang
(septicémie).
Arrêtez toujours le moteur et coupez le courant
avec les coupe-circuits principaux, avant toute intervention sur le système électrique.
47701508 09-2010
Information générale de sécurité
Le réglage de l'accouplement doit se faire avec
le moteur arrêté.
Utilisez les œillets de levage montés sur l’ensemble moteur/inverseur pour le levage de la transmission. Vérifiez toujours que tous les équipements de
levage sont en parfait état et qu’ils ont une capacité
suffisante pour le levage du moteur (le poids du
moteur avec l'inverseur et l'équipement auxiliaire, le
cas échéant).
Si le moteur comporte des équipements supplémentaires qui modifient le centre de gravité, un dispositif de levage spécial peut s'avérer exigé pour
obtenir un bon équilibre et une sécurité de la manutention.
Ne travaillez jamais sur un moteur qui est suspendu à un dispositif de levage.
En règle générale, il ne faut jamais travailler sur
un moteur en marche. Cependant, certaines opérations de mise au point nécessitent que le moteur soit
en marche. S'approcher d'un moteur en marche comporte toujours des risques. Des vêtements amples ou
des cheveux longs peuvent se prendre dans des pièces en rotation et entraîner de graves lésions. Si une
opération doit s'effectuer à proximité d’un moteur en
marche, un mouvement intempestif ou un outil qui
tombe peuvent entraîner des accidents corporels.
Faites attention aux surfaces chaudes (tuyau
d’échappement, turbocompresseur, tuyau d’air de
suralimentation, élément de démarrage etc.) et aux
liquides chauds dans les canalisations et les flexibles
d’un moteur qui tourne ou qui vient juste d’être arrêté.
Remontez toutes les protections qui ont été enlevées
durant les travaux d'entretien avant de démarrer le
moteur.
Assurez-vous que tous les autocollants d'alerte
et d'information sur le produit sont toujours visibles.
Remplacez les autocollants qui sont endommagés ou
recouverts de peinture.
Moteurs turbocompressés : Ne démarrez jamais
le moteur sans avoir monté le filtre à air au préalable.
La turbine de compresseur en rotation dans le turbocompresseur peut provoquer de graves lésions. Des
objets étrangers qui pénètrent dans les canalisations
d'admission peuvent également causer des dommages mécaniques.
Ne jamais utiliser un aérosol de démarrage dans
la prise d'air. L'utilisation de ces produits peut engendrer une explosion dans la tubulure d'admission. Risque potentiel de dommages corporels.
47701508 09-2010
Ne pas ouvrir le bouchon de remplissage de
liquide de refroidissement du moteur (moteurs refroidis par eau douce) quand le moteur est chaud. De la
vapeur ou du liquide de refroidissement chaud peut
être éjecté lorsque la pression dans le système est
mise à l'air libre. Ouvrez le bouchon lentement et relâchez la pression doucement (moteurs refroidis par
eau). Du liquide de refroidissement très chaud peut
jaillir quand le bouchon ou le robinet est ouvert, ou si
un bouchon ou un tuyau de liquide de refroidissement
est retiré quand le moteur est chaud.
L’huile brûlante peut provoquer de graves brûlures. Éviter tout contact d'huile brûlante sur la peau.
Vérifiez que le système de lubrification n'est plus sous
pression avant d'effectuer des travaux sur ce système. Ne démarrez jamais et ne faites jamais tourner
le moteur si le bouchon de remplissage d’huile n'est
pas en place. Risque de projections d'huile !
Si le bateau est dans l'eau – arrêtez le moteur et
fermez le robinet d'eau de mer avant toute intervention sur le système de refroidissement.
Tous les carburants, ainsi que de nombreux produits chimiques sont des produits inflammables. Faites attention à ne pas les exposer à la flamme nue ou
des étincelles. L'essence, certains solvants et l'hydrogène des batteries sont très inflammables et
explosifs s'ils sont mélangés à l'air. Ne pas fumer !
Veillez à bien aérer et prenez toutes les mesures de
sécurité nécessaires lors, par exemple, de travaux de
soudure ou de meulage à proximité. Ayez toujours un
extincteur aisément accessible sur le poste de travail.
Veillez à ce que les chiffons imprégnés d'huile et
de carburant, ainsi que les filtres à carburant et à
huile, soient conservés dans un endroit sûr. Des chiffons imprégnés d’huile peuvent, dans certaines conditions, s’enflammer spontanément. Les filtres à carburant et à huile usagés sont nocifs pour l'environnement et devront être déposés dans une station de
recyclage en vue de leur élimination.
Assurez-vous que le caisson de batterie a été
construit selon les normes de sécurité actuelles. Évitez strictement toute flamme nue ou étincelles électriques à proximité des batteries. Ne jamais fumer à
proximité des batteries. Les batteries dégagent de
l'hydrogène pendant la charge, un gaz qui forme un
mélange explosif avec l'air. Le mélange gazeux est
très volatil et facilement inflammable. Une mauvaise
connexion des batteries peut provoquer des étincelles, ce qui peut engendrer une explosion. Ne pas
modifier le branchement des batteries en essayant de
démarrer le moteur (risque d'étincelles) et ne pas se
pencher sur les batteries.
3
Information générale de sécurité
Toujours vérifier que les câbles de batterie positif
(+) et négatif (-) sont branchés correctement aux bornes de batterie respectives. Un branchement erroné
risque d’engendrer de très graves dommages sur
l’équipement électrique. Voir le schéma électrique.
Porter toujours des lunettes de protection pour
charger ou manipuler les batteries. L’électrolyte de
batterie contient de l’acide sulfurique fortement corrosif. En cas de contact d'électrolyte avec la peau,
lavez à grande eau avec du savon. En cas de projection dans les yeux, rincez immédiatement et abondamment avec de l’eau et consultez immédiatement
un médecin.
Ne travaillez jamais seul quand vous montez des
composants lourds, même si vous utilisez des équipements de levage de sécurité, par exemple des
palans verrouillables. La plupart des dispositifs de
levage exigent les efforts de deux personnes, une
pour s'occuper du dispositif de levage, et l’autre pour
s’assurer que les composants sont bien dégagés et
ne peuvent pas être endommagés lors du levage.
Utilisez toujours un carburant recommandé par
Volvo Penta. Référez-vous au manuel d’instructions.
Un carburant de moins bonne qualité risque d’endommager le moteur. Une mauvaise qualité de carburant
dans un moteur diesel peut provoquer un dysfonctionnement du système de régulation du mélange et
donc un risque de surrégime du moteur, avec risques
de dégâts, corporels et matériels. Un carburant de
moindre qualité peut également augmenter les coûts
d’entretien.
Utilisez une traverse de levage réglable pour
assurer une opération fiable et éviter tout risque de
dommage sur les composants montés sur le dessus
du moteur. Toutes les chaînes et les câbles doivent
se déplacer parallèlement les uns aux autres et aussi
perpendiculairement que possible par rapport au dessus du moteur.
Les composants du système électrique, du système d'allumage (moteurs à essence) et du système
d’alimentation équipant les produits Volvo Penta sont
construits et fabriqués pour minimiser les risques
d’explosion et d’incendie. Ne démarrez pas des
moteurs dans des endroits où se trouvent des matières explosives.
4
47701508 09-2010
Informations générales
Informations générales
À propos du manuel d'installation
Dépose du groupe propulseur complet
Cet ouvrage est destiné à guider l'utilisateur lors du
montage de moteurs diesel marins Volvo Penta sur
des installations IPS. Le contenu de cet ouvrage n'est
pas exclusif et ne recouvre pas toutes les installations
possibles mais doit être considéré comme un ensemble de recommandations et des conseils conformes
aux normes Volvo. Des instructions de montage
détaillées sont fournies avec la plupart des kits d'accessoires.
Dans le cas où le groupe propulseur complet doit être
soulevé de l'embarcation, la responsabilité d'organiser des méthodes raisonnables de démontage et de
remontage incombe à l'installateur (le constructeur du
bateau).
Ces recommandations sont le résultat de nombreuses années d'expérience pratique acquise avec des
installations dans le monde entier. S'il s'avère nécessaire ou souhaitable de s'écarter des procédures
recommandées, votre concessionnaire Volvo Penta
se tient à votre disposition en vue de proposer une
solution personnalisée pour votre installation particulière.
Il incombe au monteur de s'assurer que les travaux
d'installation soient effectués dans les règles de l'art,
de manière que l'installation soit en bon état de marche, que les matériaux et accessoires homologués
soient utilisés et que l'installation soit en conformité
avec les lois et réglementations applicables en
vigueur.
Ce manuel d'installation est destiné à un personnel
professionnel et qualifié. Les personnes qui utilisent
ce manuel sont donc supposées être suffisamment
qualifiées et posséder les connaissances de base
permettant d'effectuer des interventions mécanique/
électrique sur les systèmes de propulsion marins.
Dans le cadre de sa politique d'amélioration continue
des produits, Volvo Penta se réserve le droit d'apporter des modifications sans avis préalable. Toutes les
informations contenues dans ce manuel sont basées
sur les caractéristiques disponibles au moment de
son impression. Toute nouvelle méthode de travail et
toute modification pouvant avoir des répercussions
importantes et qui sont introduites sur le produit après
cette date, seront communiquées sous forme de Bulletins de service.
47701508 09-2010
Par méthodes raisonnables s'entend la possibilité de
soulever et de déposer le groupe propulseur complet
et de le remettre en place dans un délai raisonnable,
avec des ressources et des méthodes disponibles
dans cette industrie, de limiter les coûts et les immobilisations. Compte tenu de la forte demande que
connaissent les chantiers et les métiers connexes
durant la haute saison, il convient d'observer les instructions du constructeur du bateau.
Volvo Penta a pour politique d'éviter les installations
entraînant des coûts excessifs pour le propriétaire du
bateau durant toute la durée de vie du bateau.
Planifiez soigneusement l'installation
Une grande attention doit être portée à l'installation
des moteurs et de leurs composants pour assurer un
fonctionnement irréprochable. Vérifiez toujours que
les caractéristiques, les plans et autres données sont
disponibles avant de commencer le travail. Cela vous
permettra d'effectuer, dès le départ, une planification
et un montage correct de l'ensemble.
Planifiez le compartiment moteur de manière à simplifier les opérations d'entretien quotidiennes incluant
le remplacement de composants. Comparez les informations données dans le manuel d'entretien avec les
plans d'origine où sont indiquées les cotes d'installation.
Lors du montage de moteurs, il est primordial d’observer une propreté absolue pour éviter la pénétration
d’impuretés ou de corps étrangers dans les systèmes
d'alimentation, de refroidissement, d'admission ou de
turbocompression, ceci risquant d'engendrer une
panne ou de gripper le moteur. Ces systèmes doivent
en conséquence être scellés. Nettoyez soigneusement les fils et les flexibles avant de les brancher au
moteur. Enlevez les capuchons de protection sur le
moteur lorsqu'un système externe doit être raccordé.
5
Informations générales
Moteurs certifiés
La certification d'un moteur signifie que les fabricants
garantissent que les moteurs neufs et ceux en service
sont conformes aux lois et aux décrets en vigueur. Le
moteur doit être conforme à l'exemplaire approuvé et
certifié. Pour que Volvo Penta puisse certifier que les
moteurs concernés sont en conformité avec les réglementations environnementales, il convient d'observer
les points suivants au moment de l'installation :
•
La maintenance qui concerne les pompes
d’injection, les calages de pompe et les injecteurs, doit toujours être effectuée par un atelier
agréé Volvo Penta.
•
Le moteur ne doit pas d'une aucune manière
être modifié, à l'exception des accessoires et
des lots S.A.V. développés par Volvo Penta à
cette fin.
•
Le montage de la ligne d'échappement et des
prises d'air dans le compartiment moteur
(canaux de ventilation) doit être planifié avec
précision, les émissions d'échappement risquant autrement d'être affectées.
•
Seul un personnel qualifié est autorisé à briser
les plombs de sécurité.
IMPORTANT !
Utiliser exclusivement des pièces de rechange Volvo
Penta. En cas d'utilisation de pièces de rechange
non d'origine, Volvo Penta se dégage de toute
responsabilité et ne pourra en aucun cas répondre de la conformité du moteur concerné avec le
modèle certifié. Tout dommage ou coût quelconque,
découlant de l'utilisation de pièces de rechange non
d'origine Volvo Penta, ne sera en aucun cas remboursé par Volvo Penta.
Navigabilité
Il incombe au constructeur du bateau de vérifier que
l'embarcation est conforme aux exigences de sécurité
en vigueur sur le marché où celle-ci sera commercialisée. Aux États Unis, par exemple, les normes sont
établies par US Federal Regulations for pleasure
boats (Réglementations fédérales relatives aux
embarcations de plaisance). Vous trouverez ci-après
les normes qui s'appliquent aux États de l'Union européenne. Pour les autres marchés : Prendre contact
avec les autorités dans le pays pour toute information
et descriptions détaillées concernant les exigences
de sécurité.
6
Depuis le 16 juin 1998, tous les bateaux de plaisance,
et les pièces et éléments d'équipement, mis pour la
première fois sur le marché communautaire, qu’il
s’agisse de navires neufs ou d’occasion en provenance de pays tiers, doivent porter le marquage
« CE » qui atteste de leur conformité aux exigences
de sécurité mises en place par le Parlement européen
et le Conseil de l'Europe dans la directive pour les
bateaux de plaisance. Les exigences réglementaires
sont contenues dans les normes élaborées pour soutenir l'objectif de la directive relatif à l'harmonisation
des exigences de sécurité pour embarcations de plaisance dans l'UE.
Les bateaux de sauvetage et les embarcations commerciales sont homologués par des organismes de
certification ou par l'autorité maritime compétente,
dans le pays où le bateau est enregistré.
Notre responsabilité commune
Chaque moteur est constitué de nombreux composants travaillant en interaction. Si un composant
diverge des caractéristiques techniques d'origine, les
répercussions du moteur sur l'environnement peuvent être dramatiques. Il est donc particulièrement
important d'effectuer des réglages précis de tous les
systèmes concernés et d'utiliser des pièces d'origine
Volvo Penta.
Certains systèmes (par exemple le circuit d'alimentation) peuvent exiger des connaissances spécifiques
et un équipement de test spécial. Certains composants sont plombés en usine pour des raisons environnementales. Toute intervention sur des pièces
plombées exige un personnel qualifié et habilité.
La plupart des produits chimiques, utilisés de manière
incorrecte, sont potentiellement dangereux pour l'environnement. Volvo Penta recommande l'utilisation
de produits de dégraissage biodégradables pour tout
nettoyage des composants du moteur, sauf annotation contraire dans le manuel d'atelier. Lors d'intervention à bord du bateau, veillez particulièrement à
bien récupérer les huiles, les résidus de lavage, etc.
pour les déposer dans une déchetterie. Ils ne doivent
en aucun cas être rejetés avec les eaux de cale.
47701508 09-2010
Informations générales
Tableau de conversion métrique
Conversion des unités métriques en unités US ou anglosaxonnes :
Pour convertir
De
À
Multiplier par
Longueur
mm
pouce
0,03937
cm
pouce
0,3937
m
pouce
3,3808
Aire
mm²
sq. in.
0,00155
m²
sq.ft.
10,76
Contenance cm³
cu. in.
0,06102
litre, dm³
cu. ft.
0,03531
litre, dm³
cu. in.
61,023
litre, dm³
imp. gallon
0,220
litre, dm³
US. gallon
0,2642
m³
cu. ft.
35,315
Force
N
lbf
0,2248
Poids kg
kg
lb.
2,205
Puissance
kW
ch (métrique)
1,36
(1)
Couples de
serrage
Pression
Énergie
Main-d'oeuvre
(2)
kW
kW
Nm
bhp
BTU/min
lbf ft
0,738
Bar
MPa
Pa
Pa
kPa
mWg
kJ/kWh
kJ/kg
psi
psi
mm Wc
en Wc
en Wc
en Wc
BTU/hph
BTU/lb
BTU/lb
kcal/kg
g/hph
lb/hph
lbft²
MJ/kg
kJ/kg
Conso. carb. g/kWh
g/kWh
Moment
kgm²
d’inertie
Débit, gaz
m³/h
Débit, liquide m³/h
Vitesse
m/s
mph
Température Celsius
cu.ft./min.
US gal/min
ft./s
noeud
Fahrenheit
Conversion des unités US ou anglo-saxonnes en unités métriques :
Pour convertir
De
À
Multiplier par
pouce
mm
25,40
pouce
cm
2,540
pied
m
0,3048
sq. in.
mm²
645,3
sq.ft.
m²
0,093
cu. in.
cm³
16,388
cu. ft.
28,320
cu. in.
0,01639
imp. gallon
4,545
US. gallon
3,785
cu. ft.
0,0283
lbf
N
4,448
lb.
kg
0,454
ch (métrique) kW
0,735
lbf ft
kW
kW
Nm
14,5038
145,038
0,102
0,004
4,0
39,37
0,697
0,430
psi
psi
mm Wc
en Wc
en Wc
en Wc
BTU/hph
BTU/lb
Bar
MPa
Pa
Pa
kPa
mWg
kJ/kWh
kJ/kg
0,06895
0,006895
9,807
249,098
0,24908
0,0254
1,435
2,326
430
0,239
0,736
0,00162
23,734
BTU/lb
kcal/kg
g/hph
lb/hph
lbft²
MJ/kg
kJ/kg
g/kWh
g/kWh
kgm²
0,00233
4,184
1,36
616,78
0,042
cu.ft./min.
US gal/min
ft./s
noeud
Fahrenheit
m³/h
m³/h
m/s
mph
Celsius
0,5886
4,403
3,381
0,869
°F=9/5 x °C
+32
0,7457
0,0176
1,356
1,699
0,2271
0,3048
1,1508
°C=5/9 x (°F–
32)
1) Toutes les données de puissance indiquées en chevaux dans dans le catalogue sont des valeurs métriques.
2) Toutes les données de puissance indiquées en chevaux dans dans le catalogue sont des valeurs métriques.
47701508 09-2010
7
Outils et documentation pour l'installation
Outils et documentation pour l'installation
Publications
Instal
Electri
lation
c Vess EVC - C
el Con 3
trol
BE
Manuels d’installation
Pour l'installation du système EVC, voir Installation
EVC-C3.
P00008984
Instructions de montage
La plupart des kits contiennent des instructions de
montage.
3
EVC-C
Posters
Pour l'installation de EVC-C3 et Calibrage.
P00008985
8
47701508 09-2010
Outils et documentation pour l'installation
92 mm (3.622")
Gabarits pour panneaux et commandes
Des instructions de montage et des gabarits sont disponibles dans chaque kit. Voir le chapitre sur les gabarits.
7 mm
(0.276")
88 mm (3.465")
44 mm (1.732")
46 mm (1.811")
85 mm
(3.346")
P00004541
Outil de diagnostic VODIA
VODIA permet de lire les codes de défaut en texte clair
durant l'opération de diagnostic. Il permet également
de régler les paramètres EVC.
VODIA
Cet outil est très appréciable lors de recherche de
panne, puisqu'il permet de visualiser les valeurs lues
et transmises par les noeuds EVC.
Voir les informations sur VODIA dans Volvo Penta
Partner Network ou contacter Volvo Penta pour passer
une commande.
p0006256
Produits chimiques
Volvo Penta propose un large choix de produits chimiques.
Quelques exemples :
• Huile et liquide de refroidissement
• Produit d'étanchéité et graisse
• Peinture de retouche
Voir Pièces de rechange & accessoires Volvo Penta.
An
t if ouli n g
P0004585
47701508 09-2010
9
Outils et documentation pour l'installation, Outils spéciaux
Outils spéciaux
Aquamatic
P0006106
P0001864
P0006106
884573 Tournevis (flexible)
Pour le serrage des colliers de
conduites
885595 Outil de montage
Simplifie le montage de la
transmission sur la platine du
tableau arrière (2 unités)
885597 Poignée
Simplifie le montage de la
transmission sur la platine du
tableau arrière (2 unités, poignée et goupilles)
p0010472
P0006111
P0006110
21318669 Outil rotatif
Serrage de l'écrou d'hélice
avant
P0006112
3863258 Ensemble de montage
Perçage de trous dans le
tableau arrière pour le montage
de la platine
10
885800 Outil de suspension
Verrouillage et fixation de l'embase en position relevée
P0006113
889081 Gabarit de perçage
Positionnement du berceau
moteur et des silentblocs avant
P0006114
3588044 Outil de purge
3863099 Outil de réglage
Remplissage et purge du système de servo-direction
Montage de l'arbre intermédiaire (arbre de transmission)
47701508 09-2010
Outils et documentation pour l'installation, Outils spéciaux
P0004576
21504294 Électrode de référence
Électrode au Ag/AgCl. Mesure
des courants galvaniques et
des courants de fuite
P0004576
885164 Bride
885683 Bride
Mesure de la température et de
la contre-pression dans la ligne
d'échappement, D6
Mesure de la température et de
la contre-pression dans la ligne
d'échappement, D4
VODIA
-60
-40
-80
-20
-100
0
p0005125
P0002942
p0008375
9812519 Multimètre
P0002945
9996065 Manomètre
Mesure de la contre-pression
d'échappement
P0004580
9998493 Flexible
Utilisé avec 9990150 Manomètre.
47701508 09-2010
9996066 Raccord
Contrôle de la pression d'alimentation de carburant
9990150 Manomètre
Mesure de la pression d'alimentation de carburant
P0004333
3838619 VODIA, outil de diagnostic
Complet
9996666 Raccord
Contrôle de la contre-pression
d’échappement
P0008329
21244540 Outil de mesure
Mesure de la compression des
silentblocs du moteur
11
Outils et documentation pour l'installation, Outils spéciaux
Produits chimiques
P0001867
828250 Graisse
12
P0008962
1161995 Huile ATF
47701508 09-2010
Informations système, EVC
Informations système
EVC
Voir le manuel d'installation Installation EVC pour les
instructions d'installation du système EVC.
47701508 09-2010
13
Caractéristiques moteur, Caractéristiques d'application des moteurs
Caractéristiques moteur
Caractéristiques
d'application des moteurs
Les moteurs visés par ce manuel sont principalement
utilisés pour deux types de conditions de conduite,
Classe 4 et Classe 5, tel que décrit ci-dessous.
À un stade très précoce, les besoins énergétiques et
les conditions de fonctionnement pour l'installation
concernée devront être spécifiés, afin de pouvoir commander un moteur approprié, présentant un comportement et un équipement adéquats.
Classe 4
Embarcations commerciales légères
Pour bateaux légers à coque planante en service commercial. En service moins de 800 heures par an.
Embarcations typiques : Bateaux à grande vitesse
pour le sauvetage ainsi que bateaux de pêche spéciaux à grande vitesse. Vitesse de croisière recommandée : 25 noeuds.
La puissance maximale peut être exploitée au maximum 1 heure par période de 12 heures. Entre les
périodes de pleins gaz, le régime moteur devra être
réduit d'au moins 10 % par rapport au plein régime.
Classe 5
Plaisance
Uniquement pour les bateaux de plaisance, qui sont
pilotés par leur propriétaire à des fins de loisirs. En
service moins de 300 heures par an.
La puissance maximale peut être exploitée au maximum 1 heure par période de 12 heures.
Entre les périodes de pleins gaz, le régime moteur
devra être réduit d'au moins 10 % par rapport au plein
régime.
Performances du moteur
Le moteur marin et son environnement
Tout comme pour les moteurs de voitures et de
camions, la puissance des moteurs marins est indiquée selon une ou plusieurs normes de puissance. La
puissance est indiquée en kW, habituellement au
régime maximal.
La plupart des moteurs indiquent la puissance spécifiée, à condition qu'ils aient été testés dans les conditions précisées par les normes de puissance, et que
leur rodage ait été effectué correctement. La tolérance
14
47701508 09-2010
Caractéristiques moteur, Performances du moteur
selon la norme ISO est généralement de ± 5 %, ce qui
est une réalité qui doit être acceptée pour des moteurs
produits en série.
Mesure de la puissance
Les motoristes mesurent généralement la puissance
du moteur au volant moteur, mais avant que celle-ci
arrive à l'hélice, elle a subi des pertes durant la transmission et dans le palier de l'arbre d'hélice. Ces pertes
se montent à 4 à 6 %.
Tous les grands fabricants de moteurs marins précisent la puissance du moteur conformément à la norme
ISO 8665 (supplément à la norme ISO 3046 pour les
bateaux de plaisance), basée sur la norme ISO 3046,
ce qui signifie que l'on indique la puissance à l'arbre
d'hélice. Si le système d'échappement n'est pas compris, les essais moteur sont réalisés avec une pression
de 10 kPa (1,45 psi). Si tous les motoristes utilisaient
la même procédure d'essai, il serait plus facile pour les
constructeurs de bateaux de comparer les produits de
différents fabricants.
Performances du moteur
1
La puissance du moteur est affectée par divers facteurs. Parmi les facteurs importants, on trouve la pression d'air, la température extérieure, l'humidité relative,
la valeur énergétique du carburant et la contre-pression. Les écarts par rapport à des valeurs normales
affectent les moteurs diesel et à essence de différentes
façons.
A
3
4
C
5
P0004571
B
Les moteurs diesel utilisent une grande quantité d'air
pour la combustion. Si la masse d'air est réduite, le
premier signe est l'augmentation de fumée d'échappement noire. Le résultat d'un tel phénomène est particulièrement notable au seuil de déjaugeage, lorsque
le moteur doit produire le couple maximal.
6
2
Le graphique ci-dessus montre l'impact des variations du climat et
de la taille d'hélice.
1
Puissance
2
tr/min
3
Perte de puissance en raison de conditions atmosphériques
4
Perte en raison d'hélice trop grande
5
Zone critique
6
Régime moteur donné
Si la différence est significative par rapport au débit
massique de l'air normal, le moteur diesel perdra également de la puissance. Au pire, cette perte peut être
si grande que le couple n'est pas suffisant pour permettre au bateau d'atteindre le seuil de déjaugeage.
Le point A correspond au point où la puissance donnée
du moteur est égale à la puissance qui agit à l'hélice.
Il est correct de choisir une hélice pour laquelle les
valeurs au point A sont atteintes pour exploiter au
maximum la puissance donnée pour une certaine combinaison de temps et de charge.
Si les conditions atmosphériques font que la puissance
tombe au point B, la courbe de l'hélice croisera la
courbe de puissance du moteur au point C. Une perte
de performances secondaire a eu lieu parce que l'hélice est trop grande. L'hélice réduit le régime du
moteur.
En passant à une hélice plus petite, la courbe de puissance du moteur sera croisée au point B, ce qui permet
47701508 09-2010
15
Caractéristiques moteur, Performances du moteur
de récupérer la régime précédent, mais avec moins de
puissance.
Pour les bateaux à coque planante ou semi-planante,
la zone critique est le seuil de déjaugeage, qui le plus
souvent survient à 50 à 60 % de la vitesse maxi. Dans
ce cas, il est important qu'il y ait une distance suffisante
entre la courbe de puissance maxi du moteur et la
courbe de l'hélice.
Autres facteurs impactant sur les
performances
Il est important de limiter au minimum la contre-pression dans le système d'échappement. La perte de
puissance causée par la contre-pression est directement proportionnelle à l'augmentation de la contrepression, laquelle augmente également la température des gaz d'échappement.
Le poids du bateau est un autre facteur important qui
influe sur la vitesse. Une augmentation du poids du
bateau a un impact sensible sur la vitesse, surtout sur
des coques planantes ou semi-planantes. Un bateau
neuf testé avec des réservoirs d'eau et de carburant à
demi remplis et sans charge, perd facilement 2 à 3
noeuds lorsque ses réservoirs sont pleins et qu'il est
équipé pour les sorties en mer. La situation se produit
parce que l'hélice est souvent choisie pour indiquer la
vitesse maxi lorsque le bateau est testé à l'usine. Il est
donc prudent de réduire le pas de l'hélice d'un ou de
plusieurs pouces, afin de compenser pour le chargement et le temps chaud. La vitesse de point est légèrement réduite, mais la performance globale est améliorée et fournit une meilleure accélération, même avec
un bateau lourdement chargé.
Compte tenu de cela, il est important de se rappeler
que les bateaux en plastique renforcé de fibre de verre
absorbent de l'eau lorsqu'il sont dans l'eau, ce qui
signifie que le bateau est plus lourd avec le temps. Les
salissures marines sont un problème souvent négligé
qui a pourtant un impact important sur les performances du bateau.
16
47701508 09-2010
Caractéristiques moteur, Performances du moteur
1
Détermination d'une hélice
8
3
p0012219
4
La détermination d'une hélice doit être faite par les
constructeurs de bateaux, les ingénieurs marins et
d'autres personnes qualifiées. Les données sur les
performances du moteur nécessaires pour choisir la
bonne hélice se trouvent dans la documentation technique.
5
6
7
1
Puissance, kW
2
tr/min
3
Hélice (trop grande)
4
Hélice (OK)
5
Hélice (trop petite)
6
Valeur indiquée
7
Limitation de régime
8
100 % de puissance maxi. Plage pleins gaz.
2
Dans le cas du choix d'hélice, il est important d'atteindre le régime du moteur correct. À cette fin, nous
recommandons la plage pleins gaz (8).
L'hélice doit être sélectionnée dans cette zone de travail afin d'offrir la meilleure performance globale.
Une fois le prototype et le premier bateau de série
construits, un représentant de Volvo Penta et le constructeur du bateau réalisent un essai à pleine charge
avec le bateau, dans des conditions similaires à celles
que l'embarcation rencontrera chez les clients.
Les conditions essentielles sont :
• Pleins de carburant et d'eau à bord.
• Le ballast est réparti uniformément sur le bateau
pour représenter l'équipement du propriétaire, y
compris des éléments comme les moteurs horsbord, les canots pneumatiques, etc.
• Alternateur, climatisation et autre équipement en
place.
• Le nombre de passagers appropriés à bord.
Quand le bateau a été monté comme indiqué ci-dessus, un test complet de l'ensemble moteur/hélice est
effectué. Sont examinés tous les paramètres du
moteur comme le régime, la consommation de carburant, la charge relative, le régime de référence, la pression de suralimentation, la température des gaz
d'échappement, la température dans le compartiment
moteur, etc.
Lorsque l'hélice est déterminée sur la base des tests,
le régime du moteur doit se trouver au sein de la
« plage pleins gaz » à pleine charge.
Toutefois, il est prudent de réduire davantage le pas
d'hélice pour compenser des différentes conditions
météorologiques et des salissures marines. Par conséquent, les fabricants de bateaux doivent contrôler la
situation en vigueur sur leurs différents marchés.
Une hélice choisie pour des performances de vitesse
optimales ne devra pas être utilisé pour le remorquage,
du fait que le moteur est alors soumis à un couple
maximal.
47701508 09-2010
17
Caractéristiques moteur, Performances du moteur
Relation entre les facteurs ayant un
impact
Le diagramme ci-dessous décrit un exemple typique
de coque planante et comment le déplacement et les
écarts de puissance moteur peuvent affecter les performances.
1 Force de propulsion/puissance
Tolérances de fabrication
2 Vitesse (noeud)
L'hélice appropriée est essentielle pour assurer une
performance optimale et une longue durée de vie. En
choisissant l'hélice correcte, le moteur peut développer toute sa puissance et, ainsi, fournir les performances attendues.
3 Puissance moteur/force de propulsion
4 Déplacement/résistance de la coque
5 Intervalle d'écart maximal
Puissance
nominale
Puissance
±3 %
Tolérance
de précision
d'hélice ±3
%
Déplacement nominal 13 tonnes
Déplacement ±3 %
Il existe un certain nombre de facteurs dont les tolérances peuvent sérieusement affecter la performance
du bateau. Ceux-ci doivent être identifiés avant que
l'on puisse choisir la bonne combinaison moteur/
hélice.
Les facteurs sont :
A La puissance du moteur peut varier dans la
plage des tolérances de normes de puissance
internationales.
B La résistance de coque/le déplacement évalué
peut varier au sein de certaines limites.
C Les tolérances de fabrication des hélices
influent généralement sur le régime du moteur
du fait que la puissance de l'hélice varie.
18
47701508 09-2010
Disposition et planification, Choix du moteur
Disposition et planification
Choix du moteur
Moteurs inbord
L'analyse peut varier en fonction des priorités :
vitesse, économie, sécurité ou autre. Lire le matériel
d'information Volvo Penta et consulter nos logiciels,
ou demander conseil à Volvo Penta.
Il est important d'examiner attentivement les informations présentées dans l'image ci-dessous pour obtenir les performances et les caractéristiques optimales
de l'installation. Il est souvent nécessaire d'essayer
plusieurs modèles pour trouver la combinaison idéale
d'exigences de performance que l'installation doit respecter.
1
2
6
3
5
4
p0005807
47701508 09-2010
19
Disposition et planification, Choix du moteur
Exigences de performance
Quelles sont les exigences concernant la vitesse maxi
et la vitesse de croisière ?
3. Restrictions
Prendre en compte les restrictions potentielles,
comme les dimensions du moteur et de l'hélice.
1. Le bateau/l'embarcation
Définir le type de coque :
4. Puissance nécessaire
Utiliser les données pour déterminer la puissance
nécessaire. Ne pas oublier d'inclure les pertes d'énergie dues à l'inverseur, le climat, la qualité des carburants, etc.
•
À déplacement
•
Semi-planante
•
Planante
Prendre en compte la taille du bateau et déterminer
le poids, le centre de gravité dans l'axe longitudinal,
etc. Les plans sont exigés, ainsi que des données
hydrodynamiques d'essais de réservoir ou similaire.
2. Système de propulsion
Choisir le système de propulsion et la géométrie
moteur les plus appropriés. Tenir compte des différentes caractéristiques du système de propulsion.
20
5. Moteur
Rechercher dans la documentation commerciale de
Volvo Penta un moteur approprié ayant la puissance
nécessaire exigée pour une homologation correcte.
Vérifier les modèles d'inverseur qui sont disponibles.
6. Inverseur et hélice
Calculer la démultiplication optimale, ainsi que le type
et la taille d'hélice.
47701508 09-2010
Disposition et planification, Choix du moteur
P0005808
La vue montre un exemple de double motorisation avec deux types de systèmes d'échappement, les deux refroidis par eau. Le système côté
tribord est un modèle à silencieux Aqua-lift. L'arbre d’hélice tribord est monté avec un presse-étoupe lubrifié à l'eau et un joint caoutchouc.
L'arbre d’hélice bâbord est monté avec un presse-étoupe lubrifié à la graisse en guise d'étanchéité. Sur les deux arbres, à l'extérieur du passecoque, se trouvent des « ailettes », qui renforcent l'écoulement de l'eau dans le presse-étoupe. Les moteurs sont équipés du système Volvo
Penta EVC (Electronic Vessel Control). Le système de direction est hydraulique.
47701508 09-2010
21
Disposition et planification, Choix du moteur
Généralités
Planifier le compartiment moteur de sorte que la maintenance puisse être effectuée sans difficulté. Comparer avec les instructions dans le manuel et veiller à ce
que tous les changements de filtre, vidanges d'huile
et autres services, puissent être effectués normalement. S'assurer aussi qu'il est possible d'installer et
de soulever le moteur.
Vérifier que les plans du moteur et de l'équipement
les plus récents sont utilisés, avant de commencer
l'installation. Les plans contiennent toutes les dimensions nécessaires pour l'installation, telles que la distance entre l'axe du vilebrequin et les silentblocs du
moteur (fixations de l'inverseur) et l'axe de l'arbre
d'hélice.
Les ondes de pression de l'hélice sont transmises par
l'eau à la coque. Les vibrations d'hélice sont transmises à la coque par le biais de la chaise d'hélice, des
paliers et des joints.
Si l'hélice travaille dans un grand angle, les ondes de
pression et les vibrations peuvent être considérable.
Si une mauvaise hélice est utilisée, cela peut aboutir
à la cavitation, ce qui cause du bruit et des vibrations.
Par contre, les vibrations de torsion provenant de
composants du groupe propulseur correctement choisis, sont souvent insignifiants.
NOTE: Prendre toujours en compte les lois internationales et nationales.
Noter que les petites figures se trouvant dans le matériel d'information et dans les brochures ne doivent pas
être utilisées à cette fin.
Le moteur et le groupe de propulsion doivent être
montés de telle sorte que les bruits aériens et les
bruits structurels soient réduits au minimum.
Les vibrations du moteur et de l'hélice sont transmises
à la coque via les silentblocs et le berceau du moteur.
Les autres voies de propagation sont le tuyau
d'échappement, le tuyau de liquide de refroidissement, les tuyauteries de carburant, les câbles électriques et de commande.
22
47701508 09-2010
Disposition et planification, Choix du moteur
Les étapes de la planification
1. Disposition du compartiment moteur
Utiliser uniquement des plans mis à jour et approuvés.
Étudier les plans attentivement. Tenir compte de l'isolation acoustique, des mouvements du moteur en
marche et de l'accessibilité pour l'entretien et les réparations. Sur une double motorisation, la distance entre
les moteurs doit être suffisante pour permettre une
inspection et un entretien confortables.
2. Répartition des masses
La répartition des masses dans le bateau est d'une
grande importance. Veiller à ce qu'elles soient uniformément réparties, même à différents niveaux de carburant et d'eau dans les réservoirs. Répartir les composants lourds pour que le bateau soit équilibré
autour du centre de gravité, selon les recommandations du constructeur.
NOTE: Apporter le plus grand soin lors du positionnement du centre de gravité, pour assurer au bateau
une bonne attitude en mer. Le centre de gravité a un
impact important sur les performances des bateaux
planants.
3. Système d'alimentation
Déterminer le type de système d'alimentation. Choisir
entre des flexibles de carburant ou des tuyauteries
d’alimentation. Tenir compte des exigences d'homologation. Déterminer l'emplacement d'un séparateur
d'eau supplémentaire pour le carburant et planifier
l'acheminement des flexibles ou tuyauteries de carburant, le remplissage de carburant et les tuyaux de
mise à l'air libre, les dispositifs d'arrêt de débit, etc.
Les flexibles ou conduites d'alimentation et de retour
de carburant doivent être placés dans le fond du compartiment moteur, de sorte qu'aucune chaleur supplémentaire ne soit transférée au carburant.
4. Système de refroidissement
Sélectionner l'emplacement pour la prise d'eau de
mer et le filtre d'eau de mer. Planifier l'acheminement
des tuyaux. Sur les bateaux où le moteur est placé
bas par rapport à la ligne de flottaison, il faudra envisager le montage d'une vanne anti-siphon.
5. Système d’échappement
Choisir entre un système d'échappement sec ou
humide. Planifier l'installation des composants du
système d'échappement, tels que le silencieux et les
tuyaux souples.
Éviter les joints et les raccords en cas de risque d'humidité ou d'eau. Ne pas ajouter de raccords ou des
connexions derrière les cloisons fixes ou à d'autres
endroits qui sont difficiles à atteindre lorsque le
bateau est terminé.
7. Corrosion électro-chimique
Le problème de corrosion galvanique et par courants
de fuite potentielle doit être pris en compte lors du
planning des installations électriques et des équipements. Utiliser des anodes de protection.
8. Alimentation en air, ventilation et isolation
acoustique
Étudier avec soin que les dimensions des gaines et
canaux ont une section suffisante et veiller à optimiser
les évacuations d'air. Planifier l'acheminement des
tubulures (tuyaux) pour l'admission d'air du moteur et
pour la ventilation, afin de ne pas entraver l'installation
des batteries, des réservoirs de carburant, etc.
L'isolation acoustique du compartiment moteur est
très important, afin de maintenir le niveau sonore le
plus bas possible. Laisser suffisamment de place
pour le matériau d'isolation acoustique. La meilleure
façon de produire une bonne isolation du bruit est de
construire un compartiment moteur entièrement
fermé, dans lequel les seules ouvertures sont les
évents et les tuyaux.
9. Commandes et direction
Planifier le routage des câbles de commande, le système de direction, les double postes de commande,
etc. Tenir compte du besoin d'accessibilité pour l'entretien et le remplacement.
Si des câbles de commande mécaniques sont utilisés, il est essentiel que le routage comporte le moins
de coudes possibles, pour un bon fonctionnement.
10. Prise de force
La prise de force peut être entraînée par des poulies
supplémentaires qui entraînent différents équipements supplémentaires.
Si un besoin de puissance supérieur est exigé, une
prise de force mécanique peut être montée sur le bord
avant du vilebrequin.
6. Système électrique
Planifier le routage des câbles et vérifier la longueur
des faisceaux de câbles pour les instruments. Déterminer où seront placés les boîtes à fusibles et les
coupe-circuits principaux.
47701508 09-2010
23
Disposition et planification, Choix du moteur
Moteurs inbord
Pour obtenir les meilleures performances dans le
bateau, les hélices et le rapport de démultiplication
doivent être choisis en fonction de ce qui convient le
mieux au bateau, au moteur et à la plage de vitesse.
Ci-dessous est donnée une brève description de la
construction des systèmes d'hélices. Ce n'est pas seulement la performance du moteur qui détermine la
vitesse du bateau. Celle-ci dépend autant du rendement du système d'hélice et de l'inverseur. Le système
d'hélice correct offre non seulement une bonne économie de carburant et des vitesses plus élevées, mais
aussi plus de confort avec moins de bruit et de vibrations.
La description suivante est générale et ne décrit que
sommairement la conception des systèmes d’hélice.
Le manuel Hélices Hélices no de publ. 7739174 donne
de plus amples informations.
Logiciels pour hélices et performances
Volvo Penta a développé des logiciels pour calculer la
vitesse, le rapport de démultiplication et les hélices.
Les programmes sont conçus pour permettre un calcul
simple et précis de la vitesse et des hélices.
Les données de vitesse calculées dans le logiciel sont
basées sur l'expérience d'un grand nombre d'installations.
Calculs d'hélices
Les calculs théoriques de la vitesse et des hélices sont
faits avec des méthodes bien établies et sur la base de
l'expérience d'un certain nombre de tests pratiques. Ils
demeurent toutefois toujours le résultat d'estimations
et d'approximations. Nous pensons qu'ils peuvent donner une estimation raisonnable pour les bateaux standard, à condition que les données détaillées soient
exactes et complètes. Cependant, Volvo Penta ne
saurait assumer aucune responsabilité quant au résultat final, lequel ne peut être déterminé que par un essai
en mer.
24
47701508 09-2010
Disposition et planification, Choix du moteur
Moteurs inbord
C
A
B
p0005809
A
Courbe de pleine charge du moteur
B
Courbe de charge de l'hélice (hélice OK)
C
Plage de service maximale recommandée
La combinaison de la démultiplication, du diamètre de
l'arbre et de la taille d'hélice peut être calculée avec le
Programme de calcul Volvo Penta. Le calcul de la taille
correcte de l'hélice peut être effectué par Volvo Penta,
le cas échéant. Dans ce cas, toutes les données du
bateau (les plans de préférence) devront être transmis
suffisamment à temps.
L'hélice doit être choisie avec le plus grand soin. Mesurer la distance entre la coque et la dérive. Voir les
recommandations pour les hélices et les angles d'arbre porte-hélice ainsi que l'espace libre entre l'hélice
et la coque. Voir la section suivante. Sur les bateaux
planants, la coque au-dessus de l'hélice est souvent
assez plate. La coque peut être renforcée à l'intérieur
afin de réduire le bruit et les vibrations causés par les
impulsions des pales de l'hélice.
Pour un rendement d'hélice optimal, l'angle entre l'arbre porte-hélice et la ligne de flottaison doit être aussi
faible que possible. Plus l'angle est important, moins
le rendement est élevé. Éviter si possible des angles
d'arbre de plus de 12°. Ceci signifie que lorsque le
bateau est immobile, l'angle d'hélice ne doit pas
dépasser 12°. Cette mesure est particulièrement
importante pour les moteurs planants. Des angles plus
importants peuvent avoir une incidence négative sur la
vitesse, le bruit et les vibrations.
Contrôler l'angle d'arbre d'hélice. Si l'angle de l'arbre
dépasse 12 °, il faudra envisager l'utilisation d'une
hélice plus petite. Cela peut être compensé par l'usage
de plusieurs pales ou des surfaces de pales plus grandes.
R2
R1
P0005810
47701508 09-2010
La quille ou la chaise d'arbre porte-hélice devant l'hélice doit avoir un profil assurant un minimum de résistance et de turbulence. La forme du tunnel est aussi
très importante. Une mauvaise conception du tunnel
peut créer des turbulences avant et autour de l'hélice
et réduire la portance du bateau à l'arrière. Il est crucial
que le rayon R1 du début du tunnel soit assez grand
pour éviter toute turbulence autour de l'hélice.
Vérifier que l'espace est suffisant entre les hélices, la
coque, la quille, la dérive et le safran. Il doit être possible de pousser l'arbre porte-hélice d'au moins 200
mm (8”) vers l'arrière pour permettre la dépose de l'inverseur ou de l'accouplement. Vérifier également
qu'aucune cloison latérale ne gêne la dépose. Un jeu
suffisant, environ 1 fois le diamètre de l'arbre, doit se
trouver entre l'hélice et le palier arrière pour pas que
l'hélice vienne toucher le palier. Un espace doit également exister pour le coupe-fil si ce dernier doit être
installé. Voir l'illustration, position (E).
25
Disposition et planification, Choix du moteur
Distance minimale par rapport à la coque,
la quille, la dérive et le safran
d = Diamètre d'hélice
A 0,10 x d
A
B 0,15 x d
E
C 0,10 x d
D 0,08 x d
E Environ 1 x diamètre de l'arbre
F Angle d'arbre d'hélice. Éviter si possible des angles
d'arbre de plus de 12°.
Exemple :
La cote (A) pour un bateau avec un diamètre d'hélice
de 762 mm (30”) est au moins de 0,10 x 762 = 76 mm
(0,10 x 30" = 3").
La cote (A) ne doit jamais être inférieure à 50 mm (2”).
Les exigences des organismes d'homologation doivent être suivies lorsque le bateau est homologué.
C
D
P0005812
B
d
P0005813
Installations monomoteur et bimoteur
B
F
A
E
P0005814
26
D
Une installation monomoteur constitue généralement
le mode de propulsion le plus efficace. Si plus de puissance est nécessaire, deux moteurs peuvent être
installés, chacun avec un arbre d'hélice indépendant.
Les installations bimoteur et des hélices distinctes
engendrent une meilleure maniabilité puisque la puissance peut être réglée séparément et individuellement
pour chaque moteur. Par exemple, un moteur peut
tourner en marche arrière et l'autre en marche en
avant, lors de manœuvres à basse vitesse.
47701508 09-2010
Disposition et planification, Choix du moteur
Choix du rapport de démultiplication
L'arbre porte-hélice tourne en général moins vite que
le vilebrequin du moteur. Normalement une démultiplication est donnée dans l'inverseur.
En règle générale, la plus grande démultiplication doit
être choisie pour les bateaux à déplacement lents. Le
diamètre d'hélice peut donc être relativement grand
avec une force de propulsion élevée dans la plage de
régime concernée. Suivant le type de coque et le registre de vitesse, une démultiplication plus basse peut
être sélectionnée pour une vitesse plus grande, suivant les besoins. Voir le tableau. Ceci pour avoir une
force de propulsion optimale dans le registre de vitesse
choisi. La puissance propulsive peut être inférieure à
la puissance optimale calculée, si un rapport non
recommandé est sélectionné. La vitesse de pointe du
bateau ne sera pas obligatoirement affectée.
Il faut toujours vérifier que la coque ait assez d'espace
pour l'hélice ; voir l'information à la page précédente.
Plage de régime moteur 3 400 – 3 500 tr/min avec système d'arbre/d'hélice traditionnel
Moteur D4-180
Régime moteur donné
2700-2900 tr/min
Moteur D4/D6
Régime moteur donné
3400-3500 tr/min
Domaines d'utilisation
principaux
Vitesse du bateau
2,0:1–3,0:1
2.5:1–3.5:1
Bateaux commerciaux
Bateaux à déplacement
Bateaux planants, vitesse
limitée, en général
7-15 noeuds
1,5:1–2,0:1
2.0:1–2.5:1
Bateaux à coque semi-pla- 16-30 noeuds
nante à planante, vedettes
de patrouille, bateaux de
pêche sportive et bateaux
de plaisance
1,5:1–2,0:1
Bateaux planants
25-40 noeuds
Vedettes de patrouille
bateaux de pêche sportive
et bateaux de plaisance
47701508 09-2010
27
Disposition et planification, Choix du moteur
Moteurs inbord
Arbres porte-hélice
De nombreux points doivent être considérés dans le
calcul au moment de choisir un arbre porte-hélice pour
une certaine application. Le matériau et les dimensions de l'arbre doivent être adaptés à la construction
individuelle du bateau et à son application.
L'arbre doit être fabriqué dans un matériau robuste et
résistant à la corrosion. Un matériau plus résistant est
préférable dans de nombreuses applications de
bateaux de sport car un diamètre plus petit donne
résistance dans l'eau moins grande et moins de turbulence pour l'hélice.
P0005923
A
Arbre à simple cône
B
Arbre à doubles cônes
Suivant la longueur de l'arbre, il peut être nécessaire
d'utiliser des paliers d'appui. La distance minimale
entre l'accouplement de l'arbre porte-hélice et le premier palier fixe doit être de 6-10 fois le diamètre de
l'arbre. La distance doit être suffisante pour permettre
les déplacements du moteur sans soumettre le système d'arbre à des contraintes trop élevées. La distance maximale entre les paliers est déterminée par la
vitesse de rotation critique de l'arbre. Il peut être calculé en se basant sur le type d'installation et les propriétés de l'arbre.
Lors de l'installation de l'arbre, il est primordial de protéger la précision d'alignement de l'arbre et son fini de
surface. Pour soulever les arbres, il est recommandé
d'utiliser des élingues de levage avec un dispositif de
répartition pour éviter de déformer les arbres.
Vérifier toujours la rectitude de l'arbre porte-hélice. Le
voile radial ne doit pas dépasser de 0,3 mm (0.012”)
par mètre d'arbre pour une rectitude de 100 %.
Dimensions de l'arbre d'hélice et distance des
paliers
L'arbre porte-hélice doit être dimensionné en fonction
des forces de torsion et de flexion auxquelles il est
soumis. Prévoir également une certaine marge de
sécurité. La distance maximale entre les paliers a un
impact majeur sur le calcul de la dimension de l'arbre.
Voir le schéma, recherchez dans le logiciel de Volvo
Penta ou consultez le fournisseur d'arbres d'hélice
pour déterminer la dimension de l'arbre et la distance
entre les paliers.
Le schéma de calcul de la distance entre les paliers
d'arbre (ou paliers supports pour l'arbre d'hélice), indiqué ici est basé sur la formule de la vitesse de rotation
critique de l'arbre.
28
47701508 09-2010
Disposition et planification, Choix du moteur
Le schéma est valable pour l'acier inoxydable SIS
2324-02 ou équivalent.
A
Exemple :
Moteur : D4, 210 ch
Régime moteur : 3500 tr/min.
Rapport de démultiplication : 2.04:1
Diamètre d'arbre : 45 mm
Pièces : Acier inoxydable SIS 2324-02
Type d'installation : Voir l'illustration, option 1 dans
la section Fixation du moteur, chapitre Montage en
page 166
C
Procéder comme suit :
1 Calculer la vitesse de rotation de l'arbre d'hélice :
3500/2,04 = 1715 tr/min (approx.).
0,6
P0005925
A
Dimension entre les paliers (m)
B
Vitesse de rotation de l'arbre d'hélice (tr/min)
C
Diamètre des arbres d'hélice (mm)
47701508 09-2010
B
2 Démarrer sur le côté droit du graphique où commence la courbe pour un diamètre d'arbre de 45
mm.
3 Suivre la courbe vers la gauche jusqu'à ce qu'elle
croise la ligne verticale de vitesse d'arbre d'hélice
(1 715 tr/min)
4 Tracer une droite vers la gauche à partir de ce point
(longueur en mètre). Nous obtenons une distance
de 2,1 m entre les paliers.
29
Disposition et planification, Choix du moteur
Flasque d'inverseur
N
T
Hd
Dd
Pcd
D
A
P0005928
Inverseur
HS45AE
HS63AE
HS63IVE
HS80AE
HS80IVE
HS85AE
HS85IVE
D
127
127
133
146
146
146
146
Pcd
108 ±0.2
108 ±0.2
108 ±0.1
120,65 ±0,2
120,65 ±0,2
120,65 ±0,2
120,65 ±0,2
d
63,5 H8
63,5 H8
63,5 H8
76,2 g7
76,2 g7
76,2 g7
76,2 g7
T
10
10
9,5
14
16
16
16
A
-4,0*
-4,0*
-4,0*
4,0
3,2
3,2
3,2
N x Hd
4 x 11,5
4 x 11,5
4 x 11,5
6 x 16,3
6 x 13,0
6 x 13,0
6 x 13,0
*) Accouplement femelle, prise dans plan de flasque.
Ligne hachurée dans la figure.
Accouplement carter de volant : SAE 4
Accouplement souple d'arbre d'hélice
Sur un moteur monté sur des fixations élastiques et un
presse-étoupe rigide, l'arbre d'hélice doit être équipé
d'un accouplement.
NOTE: L'alignement du moteur est tout aussi important avec le type d'arbre ci-dessus qu'avec des accouplements rigides. Le presse-étoupe élastique et l'accouplement flexible de l'arbre d'hélice ne sont pas
construits pour absorber les différences d'angle constantes.
L'accouplement élastique d’arbre d’hélice doit être
monté selon l'illustration.
P0005931
30
47701508 09-2010
Disposition et planification, Choix du moteur
Presse-étoupes
Il existe plusieurs manières de lubrifier le joint d'arbre.
Les deux plus courantes sont les presse-étoupes lubrifiés à l'eau ou à la graisse. Vérifier que l'entretien et la
vérification du presse-étoupe peuvent se faire facilement. Certains presse-étoupes demandent un certain
espace contre le flasque de l'inverseur pour permettre
l'échange sans avoir à déposer l'arbre.
P0005932
1
Étanchéité d'arbre
2
Tuyau d'alimentation
P0012309
Presse-étoupe lubrifié à l'eau
L'eau a deux fonctions dans un presse-étoupe lubrifié
à l'eau, la lubrification et le refroidissement. L'eau peut
être ajoutée au presse-étoupe lubrifié à l'eau de plusieurs façons. Sur les bateaux à déplacement, un
moyen approprié est d'utiliser la prise de l'eau dans le
tube d'étambot.
Les tuyaux d'alimentation doivent être conçus de
manière que la pression est développée par le mouvement du bateau dans l'eau.
Lorsqu'un test de navigation d'une installation neuve
est effectué, il est important de vérifier que la lubrification par eau fonctionne également de façon satisfaisante à vitesse maximale. Contrôler que les tubes
d'alimentation (2) assure un débit d'eau suffisant.
Eau de refroidissement du moteur
Une autre méthode courante dans les bateaux planants est d'amener l'eau du système de refroidissement du moteur au presse-étoupe. Remplacer le raccord de purge du refroidisseur d'air de suralimentation
par le raccord illustré plus bas, voir ci-dessous. Le raccord n'est pas tenu en stock par Volvo Penta et doit
être fabriqué à la demande. (N. B : l'anode de zinc doit
rester en place sur le refroidisseur d'air de suralimentation). Ce raccord évite que trop d'eau soit vidangée.
(Si trop d'eau s'écoule par la sortie vers l'étanchéité de
l'arbre, le flexible d'échappement risque de surchauffer.)
Monter un flexible de diamètre maxi. 12 mm (1/2”) sur
le raccord et l'amener au presse-étoupe de l'arbre
d'hélice.
47701508 09-2010
31
Disposition et planification, Choix du moteur
±0
2x 1 ± 0,2x45°
Ø12 ± 0,3
M14x1,5 6g
°
°±5
55
A
15±1
,5
1 ± 0,2
R2
A-A
Ø6,5
15±1 30 ± 1
A
Ø12,5 ± 0,3
Ø10,5 ± 0,3
,5
±0
3
R
Raccord pour graissage de l'arbre d'hélice
Le raccord sur la gauche assure un débit correct pour
le graissage de l'arbre d'hélice des D4 et D6. Observer
minutieusement les dimensions du plan : la longueur
et le diamètre d'orifice sont des cotes essentielles !
Matériau, acier résistant aux acides Le diamètre du
boulon de raccord doit être de 18 mm (0,71”) minimum.
Après l'usinage, le raccord devra être exempt de bavures.
2 ± 0,2
P0012308
32
47701508 09-2010
Disposition et planification, Choix du moteur
Presse-étoupe lubrifié à la graisse
La graisse est amenée au presse-étoupe soit par un
graisseur sur le presse-étoupe soit par une injection de
graisse séparée. Le couvercle sur la presse à graisser
ne doit pas être serré trop fort, ceci pouvant autrement
provoquer une surchauffe et l'usure de l'arbre d'hélice.
P0005934
Montage de la bague d'arbre d'hélice et du
palier d'arbre
Le point d'appui (A) est déterminé entre autres par la
taille de l'hélice. Le moteur peut être utilisé comme
élément de fixation (gabarit) afin de déterminer la position du tube d'étambot et du palier. Le moteur doit être
ajusté sur sa position nominale.
A
Dans la production de série, des appareils de positionnement sur mesure sont souvent utilisés à la place du
moteur pour l'emplacement du palier du tube d'étambot.
P0005935
Monter l'arbre d'hélice en place et aligner l'arbre et le
palier du tube d'étambot sur l'arbre de sortie de l'inverseur (le flasque de l'inverseur). Centrer l'arbre
comme suit pour empêcher que ce dernier se déforme
dans le tube d'étambot :
• Monter le palier d'arbre (1).
• Centrer l'arbre (2) dans la bague d'arbre d'hélice
(3) à l'aide des guides de forme conique (4). Le jeu
entre les guides et l'arbre doit être de 4 mm (0.16”).
• Vérifier que l'arbre ne plie pas devant le tube, soutenir l'arbre si besoin est.
• Lors de la mise en service du bateau, purger et
P0005936
47701508 09-2010
graisser l'étanchéité en caoutchouc de l'arbre selon
les instructions dans le chapitre « Mise à l'eau Essai en mer ».
33
Disposition et planification, Choix du moteur
Lorsque l'alignement a été soigneusement effectué, le
palier d'étambot peut être collé ou vissé en place.
Si le palier doit être vissé dans l'étambot, la surface de
contact de la bride doit d'abord être poncée. Passer du
produit d'étanchéité, par exemple du caoutchouc silicone, et serrer les vis de fixation du palier.
NOTE: L'alignement devra être contrôlé après le collage.
Couper l'arbre d'hélice à la longueur correcte. Tenir
compte que la distance entre le bord arrière du palier
d'étambot et l'hélice doit être de 1 x diamètre de l'arbre
d'hélice (A = B).
P0005938
A
Diamètre d'arbre
B
1 x diamètre de l'arbre
Il doit y avoir un jeu de 2 mm (0.08”) entre l'extrémité
avant de l'arbre et le flasque de l'inverseur (accouplement flexible).
P0005939
34
47701508 09-2010
Disposition et planification, Choix du moteur
Sens de rotation d'hélice
Moteurs inbord
Sur une installation monomoteur, une hélice à rotation à droite est recommandée.
Sur une double motorisation, l'hélice tribord doit normalement tourner dans le sens des aiguilles d'une
montre, et l'hélice bâbord dans le sens inverse, vu par
un observateur se situant à l'arrière du bateau et regardant vers l'avant. Des bulles d'air risquent autrement
d'être aspirées dans l'eau entre les deux hélices et
provoquer un phénomène de cavitation.
P0004880
47701508 09-2010
NOTE: Voir le manuel d’installation Installation EVCC3 pour les informations sur la rotation des hélices et
les soupapes d'inversion.
35
Disposition et planification, Emplacement du moteur
Emplacement du moteur
Inclinaison du moteur
Moteurs inbord
Pour s'assurer que le moteur soit suffisamment lubrifié
et refroidi, il est important de ne pas dépassé l'angle
d'inclinaison maximal du moteur. L'inclinaison du
moteur devra donc être contrôlée.
Veiller à éviter que le bord avant du moteur soit inférieur au volant moteur, autrement dit, une inclinaison
négative excessive qui peut nuire à la lubrification du
moteur et à la purge du système de refroidissement.
Chaque type de moteur a une inclinaison maximale
permise avec le bateau en marche. L'angle d'inclinaison comprend à la fois l'angle d'installation, et l'élévation du changement d'assiette du bateau pendant la
marche.
A Angle d'inclinaison du moteur avec bateau à l'arrêt.
B Angle d'assiette du bateau pendant la marche.
C Inclinaison totale du moteur bateau en marche, inclinaison maximale autorisée (A+B).
P0005822
Inclinaison du moteur maximale
Système de
lubrification
standard
Volant moteur Volant moteur
vers le bas
vers le haut
Inclinaison maxi Inclinaison maxi
WL
P0005830
En marche
Statique
20°
10°
10°
0°
Volant moteur vers le
Volant moteur vers le
bas
haut
WL = Ligne de flottaison
36
47701508 09-2010
Disposition et planification, Emplacement du moteur
Répartition des poids
Moteurs inbord
Généralités
La position du centre de gravité dans l'axe longitudinal
(TIL) est d'une grande importance pour le comportement du bateau à la vitesse maxi, etc. En général, un
bateau rapide à son centre de gravité plus vers l'arrière
qu'un bateau plus lent. Le centre de gravité a un impact
majeur sur la stabilité statique et dynamique du
bateau. Il est donc important de considérer la position
du centre de gravité, à la fois quand le bateau est
chargé et déchargé.
Coque planante ou semi-planante
Pour les coques planantes ou semi-planantes en particulier, il est important que les composants lourds
comme le moteur, les réservoirs de carburant et d'eau,
ainsi que les batteries, soient placés de telle manière
que l'assiette optimale soit obtenue avec le bateau
dans l'eau.
A
B
P0005314
La Vue A montre une installation avec une répartition du poids et
une assiette correctes.
La Vue B montre une installation incorrecte se traduisant par un
comportement médiocre du bateau.
A
Les réservoirs de carburant et d'eau doivent être situés
le plus près possible du centre de gravité dans l'axe
longitudinal, afin que le centre de gravité ne soit pas
déplacé lorsque les niveaux de carburant et d'eau
changent.
C'est un avantage de ne pas placer les réservoirs de
carburant à proximité de la chaleur du compartiment
moteur. Les batteries doivent, si possible, être placées
dans un autre compartiment distinct, bien aéré.
Distance entre les moteurs, installation bimoteur
Sur une double motorisation, on devra tenir compte de
la distance minimale qui doit exister entre l'axe central
des moteurs, en vue de leur accessibilité pour l'entretien. Une distance plus grande contribue de plus à de
meilleurs caractéristiques du bateau.
Utiliser le plan d'installation pour le calcul de la distance la mieux appropriée.
Généralement, la distance minimum recommandée
(A) entre les axes des moteurs est de 950 mm (37”).
P0005862
47701508 09-2010
37
Disposition et planification, Compartiment moteur
Compartiment moteur
Accessibilité pour la maintenance
Lors de la conception pour l'installation du moteur, il
est important de prévoir l'accessibilité pour les travaux
d'entretien ou de réparation du moteur. Faire très
attention de façon à pouvoir soulever et retirer le
moteur en entier sans endommager la structure du
bateau.
NOTE: Il doit aussi y avoir suffisamment de place pour
les matériaux insonorisants. La distance minimale
recommandée par rapport aux matériaux insonorisants est de 180 mm (7”) (A) et 200 mm (8”) (B), voir
l'illustration.
Aquamatic seulement
Étudier avec soin le plan d'installation pour le moteur
en question. La distance minimale entre les moteurs
sur une double motorisation est de 950 mm (38”).
Dépose du groupe propulseur complet
Si l'ensemble du moteur doit être soulevé de l'embarcation, la responsabilité d'organiser des méthodes raisonnables de démontage et de remontage incombe à
l'installateur (le constructeur du bateau). Cela implique : un temps acceptable avec des ressources normales et les méthodes normalement disponibles dans
cette branche pour limiter les coûts et les immobilisations. Volvo Penta a pour politique d'éviter les installations entraînant des coûts excessifs pour le propriétaire du bateau durant toute la durée de vie du bateau.
Compte tenu de la forte demande que connaissent les
chantiers et les métiers connexes durant la haute saison, il convient d'observer les instructions du constructeur du bateau.
38
47701508 09-2010
Disposition et planification, Compartiment moteur
Aquamatic
A
B
P0007461
Entretien général
Réparations
Opérations exigeant l'accessibilité lors d'entretien :
Opérations exigeant l'accessibilité lors de réparation :
•
Liquide de refroidissement (A)
•
Dépose d’injecteur, culasse, radiateur, etc.
•
Vidange d'huile et remplissage (moteur (B),
direction assistée et Powertrim)
•
Dépose ou remplacement des composants
électriques
•
Remplacements de filtres (huile, carburant, air
et ventilation de carter moteur)
•
Dépose du volant moteur et de l'amortisseur de
vibrations
•
Réglage/tension et remplacement des courroies
d'entraînement
•
Dépose ou remplacement de l'équipement de
direction
•
Dépose du cache-soupapes
•
Mesure via la prise de diagnostic
•
Remplacement de la roue à aubes, pompe à eau
de mer
•
Nettoyage du filtre à eau
47701508 09-2010
39
Disposition et planification, Compartiment moteur
Inbord
A
B
P0005832
Entretien général
Réparations
Opérations exigeant l'accessibilité lors d'entretien :
Opérations exigeant l'accessibilité lors de réparation :
•
Liquide de refroidissement (A)
•
Dépose d’injecteur, culasse, radiateur, etc.
•
Vidange d'huile et remplissage (moteur (B) et
inverseur)
•
Dépose ou remplacement des composants
électriques
•
Remplacements de filtres (huile, carburant, air
et ventilation de carter moteur)
•
Dépose du volant moteur et de l'amortisseur de
vibrations
•
Réglage/tension et remplacement des courroies
d'entraînement
•
Dépose ou remplacement de l'inverseur
•
Dépose de l'arbre porte-hélice
•
Dépose du cache-soupapes
•
Remplacement de la roue à aubes, pompe à eau
de mer
•
Nettoyage du filtre à eau
40
47701508 09-2010
Disposition et planification, Compartiment moteur
Ventilation du compartiment moteur
Performances du moteur
La puissance du moteur dépend de nombreux facteurs
différents. Parmi les plus importants citons la pression
d'air, la température d'air et la contre-pression dans le
système d'échappement. Des écarts par rapport aux
valeurs normales agissent sur les performances et le
fonctionnement du moteur.
Les moteurs diesel demandent un excédent d'air. Des
écarts par rapport aux valeurs normales sont d'abord
indiquées par des fumées noires. Ceci peut être particulièrement notable à l'approche du seuil de déjaugeage, lorsque le moteur doit fournir son couple maximal.
Si les écarts par rapport aux valeurs normales sont très
importants, le moteur diesel va perdre de sa puissance. La perte de puissance peut être suffisamment
importante pour empêcher le bateau de déjauger.
Pour que le moteur puisse fonctionner correctement et
fournir toute sa puissance, il est impératif que les gaines d'admission et d'échappement d'air soient correctement dimensionnées et installées.
Deux conditions principales doivent être
remplies :
A Le moteur doit recevoir suffisamment d'air (oxygène) pour la combustion de carburant.
B Le compartiment moteur doit être ventilé pour que
la température puisse être maintenue à un niveau
acceptable.
La ventilation est également essentielle pour minimiser la température de l'équipement électronique ou
électrique du moteur et du système d'alimentation et
garantir un refroidissement normal du moteur.
La ventilation doit également être adaptée dans le cas
où un membre de l'équipage doit se tenir dans le compartiment moteur.
NOTE: Chaque pays a ses propres règles de sécurité
et ses lois en vigueur qui doivent être suivies. Chaque
société de classification a ses propres règles qui doivent être suivies si nécessaire.
47701508 09-2010
41
Disposition et planification, Compartiment moteur
Performances lors de navigation en altitude
Les moteurs D4 et D6 ne conviennent pas à une utilisation à des altitudes supérieures à :
D4 180
D4 225
D4 260
D4 300
D6 280
D6 310
D6 330
D6 370
D6 435
3 000 m (9,900 pi)
2 000 m (6,600 pi)
2 000 m (6,600 pi)
1 500 m (5,000 pi)
3 000 m (9,900 pi)
2 000 m (6,600 pi)
2 000 m (6,600 pi)
1 500 m (5,000 pi)
1 500 m (5,000 pi)
Puissance du moteur à haute altitude
Dans la plupart des cas, les moteurs marins sont utilisés au niveau de la mer ou à proximité. Cependant
il existe toujours quelques lacs en altitude.
La navigation en altitude implique une perte de puissance due à la densité de l'air (c'est-à-dire à la teneur
en oxygène) qui diminue avec l'altitude. Résultat : un
développement de fumée et un régime anormalement
élevé du turbo avec usure prématurée.
À une altitude supérieure à 500 m (1640 pi) au-dessus
du niveau de la mer, la perte de puissance est d'environ 2 % par 100 m (328 pi). Ce chiffre s'applique lors
de pression atmosphérique « normale ». En cas de
pression atmosphérique basse, la puissance du
moteur se détériore davantage.
NOTE: Le choix du moteur est essentiel pour les
bateaux utilisés à haute altitude. Cela devient particulièrement évident à forte charge, lorsque le bateau
passe le seuil de déjaugeage ou délivre une puissance maximale. Le choix des hélices en est dépendant.
42
47701508 09-2010
Disposition et planification, Compartiment moteur
Dimensionnement de la prise d'air et des
gaines
Les données de base suivantes sont incluses dans
le calcul lors de la planification d'une installation :
• Tous les moteurs à combustion, quels que soient la
marque et le type, demandent une certaine quantité
d'oxygène (ou d'air) pour la combustion. Les
moteurs diesel travaillent avec un excédent d'air
plus important que les moteurs à essence.
• Tous les moteurs émettent de plus une certaine
quantité de chaleur dans l'environnement, c'est-àdire le compartiment moteur.
• Le rayonnement thermique est moins important
pour les moteurs modernes et compacts par rapport
aux anciens modèles moins compacts. Les moteurs
modernes présentent ainsi un plus grand avantage.
Gaines ou conduits d'admission et d'échappement
d'air
Il est avantageux de pouvoir, dès la phase de conception, prévoir l'emplacement des gaines d'entrée et de
sortie d'air, ce qui permet de les intégrer à la coque ou
à la superstructure. Ceci élimine le besoin d'avoir des
gaines distinctes.
Il est relativement facile de construire un système permettant de fournir au moteur suffisamment d'air pour
la combustion, mais beaucoup plus difficile d'évacuer
le rayonnement de chaleur.
Le moteur aspire l'air de façon efficace d'où qu'il provienne. Si les gaines d'entrée et de sortie sont trop
petites, le moteur va aspirer l'air des deux gaines et
aucun air de ventilation ne sera évacué par la gaine de
sortie. Cela aura pour effet de générer des températures élevées dangereuses dans le compartiment
moteur.
La majeure partie du rayonnement thermique du
moteur doit être évacuée du compartiment moteur. Il
est obligatoire de maintenir la température dans le
compartiment moteur dans les limites maximales permises.
47701508 09-2010
43
Disposition et planification, Compartiment moteur
Ventilateurs
Un ventilateur aspirant doit normalement être monté
dans la gaine de sortie pour ventiler le moteur plus
efficacement et permettre ainsi de réduire la température du moteur.
Les ventilateurs ne doivent, par contre, jamais être
installés dans la gaine d'admission d'air, ceci pouvant
conduire à une surpression dans le moteur, avec le
risque de voir des gaz ou de l'air pénétrer dans d'autres
parties du bateau.
Sur les moteurs diesel, le ventilateur peut très bien être
commandé par thermostat, et démarrer à une température dans le compartiment moteur de 60°C (140°F),
mesuré dans le compartiment moteur.
NOTE: Les raccords de flexibles aux ventilateur doivent, sur les moteurs diesel, être placés en hauteur
dans le compartiment moteur, pour évacuer l'air
chaud, et sur les moteurs à essence, en bas afin d'éliminer les émanations de vapeur.
Température dans le compartiment moteur
Il est important de maintenir la température d'admission le plus bas possible, étant donné que les données
de performances du moteur s'appliquent à une température de 25°C (77°F).
Température
≤ 25 °C (77 °F)
>25°C (77°F)
Puissance maximale
Perte de puissance env. 1 %
par 10°C
La température de l'air d'admission à hauteur des filtres à air ne doit pas être supérieure à +25°C (+77°F)
pour une puissance maximale. Durant un essai en
mer, la température de l'air dans le filtre à air ne doit
pas être supérieure de 20°C (36°F) au-dessus de la
température extérieure.
La propre température du moteur est relativement élevée à certains endroits. Certains composants électriques comme le régulateur de charge et le relais doivent donc être montés séparément sur une cloison ou
à un autre endroit où la température est relativement
basse.
La température maximale aux endroits où seront
montés les composants électriques est 70°C (158°F).
L'alternateur et le démarreur ont néanmoins leurs places désignées.
44
47701508 09-2010
Disposition et planification, Compartiment moteur
Pression dans le compartiment moteur
Volvo Penta recommande que la dépression dans le
compartiment moteur ne dépasse pas 0,05 kPa (0,007
psi) à pleins gaz. Une faible dépression dans le compartiment moteur n'est pas dangereuse et empêche
les gaz d'être refoulés du compartiment moteur dans
les autres pièces du bateau.
Consommation d'air du moteur
Le moteur consomme une certaine qualité d'air pour la
combustion. La gaine d'entrée doit donc avoir une certaine section intérieure.
La section se calcule selon la formule :
A = 1,9 × la puissance du moteur
A = Section en cm2
Puissance moteur en kW
La valeur s'applique à une entrée sans obstacle et sur
une longueur maximale de 1 m (3.3 pi) avec un seul
coude à 90 degrés. Le rayon de courbure doit au moins
être égale à deux fois le diamètre du conduit.
Si des conduits plus longs ou si plusieurs coudes sont
utilisés, la section doit être corrigée en multipliant par
un coefficient du tableau Coefficient de courbure en
page 45.
Coefficient de courbure
Nombre
coudes
1
2
3
Longueur de conduit, m (pi)
1 (3.3) 2 (6.6) 3 (9.8) 4 (13.1) 5 (16.4)
1
1,39
–
1,04
1,41
1,70
1,09
1,43
1,72
1,13
1,45
1,74
1,20
1,49
1,78
Ventilation du compartiment moteur
Outre la consommation d'air, le moteur dégage de la
chaleur. La chaleur doit être évacuée du compartiment
moteur pour maintenir une température dans les limites permises.
La même dimension doit être choisie pour les gaines
d'admission et d'échappement pour assurer des vitesses de débit basses et un faible niveau sonore.
47701508 09-2010
45
Disposition et planification, Compartiment moteur
La section d'entrée/de sortie d'air pour la
ventilation est calculée avec la formule :
Air d'entrée = 1,65 × la puissance du moteur
Air d'échappement = 1,65 × la puissance du
moteur
Section en cm²
Puissance moteur en kW.
Ces valeurs doivent être corrigées selon le tableau 1
en fonction des coudes et de la longueur de la gaine.
La température extérieure est estimée à +30°C (86°F).
Les facteurs de correction selon le tableau 2 devront
être utilisés le cas échéant.
Facteur de correction
Température extérieure °C
(°F)
+20 (68)
+30 (86)
+40 (104)
Facteur de correction
0,7
1,0
1,4
Choix du ventilateur
Le ventilateur doit être dimensionné pour le débit d'air
comme suit :
Air d'échappement = 0,07 × la puissance du moteur
Volume du débit d'air en m3/min
Puissance moteur en kW. L'augmentation totale de
pression sur le ventilateur doit être de 10 mm (0,39 ")
colonne d'eau (100 Pa).
Ces deux valeurs, le débit et l'augmentation totale de
pression, sont suffisantes pour choisir le ventilateur. Si
le ventilateur est monté directement sur une cloison,
c'est-à-dire sans tuyau de raccordement, la valeur
pour l'augmentation total de pression peut être réduite
à 7 mm (0.28") colonne d'eau (70 Pa). Cela signifie
qu'un ventilateur un peu plus petit peut être utilisé.
Calcul des gaines d'air
Exemple 1 : Deux moteurs diesel D6, 228 kW (310
ch)
Calcul des sections pour deux moteurs, 228 kW, avec
un débit d'air illimité et une température extérieure de
+30°C (+86°F).
Pour chaque moteur, on obtient :
Section pour la consommation d'air du moteur : 1,9 ×
228 = 434 cm2 (67 po2)
Aucunes corrections selon le tableau Coefficient de
courbure en page 45 et Facteur de correction en
page 46. La section 434 cm² (67 po2) donne un diamètre de conduit de 235 mm (9,3") pour une installation simple.
46
47701508 09-2010
Disposition et planification, Compartiment moteur
Ventilation, compartiment moteur :
1 Admission, compartiment moteur : Section =
1,65 × 228 = 376 cm2 (58 po2). Cela donne un diamètre de 215 mm (8,4") pour un moteur.
2 Échappement, compartiment moteur : Section =
1,65 × 228 = 376 cm2 (58 po2). Cela donne un diamètre de 215 mm (8,4") pour un moteur.
3 Capacité du ventilateur d'évacuation : 0,07 ×
228 (kW) = 16,0 m3/min (570 pi3/min).
4 NOTE: Les chiffres doivent être multipliés par 2
puisqu'il s'agit d'une installation bimoteur.
Exemple 2 : Un moteur diesel D4, 155 kW (210 ch)
Calcul de section pour un moteur, avec un conduit de
2 m (6,6 pi) de long, 2 coudes et une température
extérieure de +20 °C (+68°F).
Section pour la consommation d'air du moteur : 1,9 ×
155 = 294 cm2 (46 po2).
Correction pour la température d'air = 0,7 de Facteur
de correction en page 46 et correction pour la longueur
de gaine et les coudes = 1,41 de Coefficient de courbure en page 45.
Cela donne 294 × 0,7 × 1,41 = 290 cm2 (45 po2). La
section 290 cm2 (45 po2) donne un diamètre de conduit de 190 mm (7,5").
Ventilation, compartiment moteur :
1 Admission, compartiment moteur : Section =
1,65 × 155 = 255 cm2 (40 po2). Cela correspond à
un diamètre de conduit de 178 mm (7,0").
2 Échappement, compartiment moteur : Section =
1,65 × 155 = 255 cm2 (40 po2). Cela correspond à
un diamètre de conduit de 178 mm (7,0").
3 Correction, entrée et sortie : Température d'air =
0,7 de tableau 2, et correction pour la longueur de
gaine et les coudes = 1,41 de Facteur de correction en page 46.
Cela donne 255 × 0,7 × 1,41 = 252 cm2 (39 po2).
Cela correspond à un diamètre de conduit de 175
mm (6,9 ") pour chaque entrée et sortie.
4 Capacité du ventilateur d'évacuation : 0,07 ×
155 (kW) = 11,0 m3/min (388 pi3/min).
47701508 09-2010
47
Disposition et planification, Compartiment moteur
Emplacement des hublots et des prises
d'air
NOTE: La prise d'air ou l'évacuation ne doit jamais être
placée sur le tableau arrière. A cet endroit, l'air peut
être mélangé à l'eau et aux gaz d'échappement et ne
doit donc jamais entrer dans le bateau.
5
3
Fonction des prises d'air
Les bouches de prise d'air et d'évacuation doivent bien
fonctionner, même par mauvais temps, et doivent donc
comporter des collecteurs d'eau efficaces. La plupart
du temps, le matériau insonorisant doit être intégré.
4
1
Les bouches de prise d'air et d'évacuation doivent être
placées aussi loin que possible les unes des autres,
de manière à obtenir un écoulement d'air efficace.
2
P0004733
1
Filtre à air du moteur
2
Gaine d'entrée, compartiment moteur
3
Ventilation
4
Collecteur d'eau
5
Ventilateur aspirant
Si les bouches de prise d'air et d'évacuation sont trop
proches, l'air risque d'être recyclé, ce qui donne une
ventilation insuffisante.
Emplacement des gaines d'air
Les conduits ou les tuyauteries pour l'alimentation en
air du moteur doivent être acheminés à un endroit le
plus près du filtre à air possible, mais avec une distance minimale de 20-30 cm (8-12 "), de manière à
empêcher efficacement l'eau de pénétrer dans le
moteur. Voir les illustrations.
Voici des exemples d'installation pour l'air d'entrée et
de sortie dans des bateaux de plaisance et dans des
coques similaires avec des moteurs diesel.
Pour les moteurs diesel, le conduit de ventilation
entrant doit être amené dans le fond du compartiment
moteur, mais pas trop bas au risque de voir l'eau de
cale éventuelle bloquer l'approvisionnement en air. Le
conduit d'évacuation doit être placé en diagonale, de
l'autre côté du moteur.
Toutes les gaines et tous les tuyaux doivent être amenés de façon à avoir une résistance d'écoulement
aussi faible que possible. Les coudes ne doivent pas
être trop prononcés mais former des rayons souples.
Le rayon de courbure minimal est égal à deux fois le
diamètre. Les obstacles et les étranglements doivent être évités.
Les conduits doivent être coupés en oblique à l'extrémité afin d'assurer le meilleur débit possible.
Dans certains pays, il existe des règles spécifiques qui
doivent être suivies.
P0004734
48
Si le drainage n'est pas possible, les flexibles d'aération doivent être recourbés légèrement vers le haut
pour former un col de cygne et éviter la pénétration
d'eau dans le compartiment moteur. Ne pas oublier de
construire le compartiment moteur suffisamment spacieux pour faciliter les travaux d'entretien et de réparation sur le moteur.
47701508 09-2010
Disposition et planification, Absorption sonore
Absorption sonore
Le groupe propulseur doit être installé de telle sorte
que les bruits et les vibrations soient réduits au minimum. Les bruits qui surviennent sont transportés d'une
part, par l'air ambiant et, d'autre part, au travers des
structures (vibrations).
Bruit structurel
Les vibrations du moteur sont transmises à la coque
via les silentblocs et le berceau du moteur. Les autres
voies de propagation sont la transmission et le système d'hélice, le tuyau d'échappement, le tuyau de
liquide de refroidissement, les tuyauteries de carburant, les câbles électriques et de commande.
Les ondes de pression de l'hélice sont transmises par
l'eau à la coque. Les impulsions de force sont transmises à la coque par le biais de la chaise d'hélice, des
paliers et des joints.
Bruit aérien
Cette section traite du bruit aérien provenant du compartiment moteur. Le moyen le plus important de
réduire les bruits aériens du compartiment moteur est
d'étanchéifier de manière correcte. Une réduction
complémentaire du niveau de bruit peut être obtenue
par l'ajout de matériaux d'isolation acoustique et par la
construction de pièges à sons dans les prises d'air.
L'installation du moteur doit être isolée pour générer le
niveau sonore le plus faible possible. Construire des
pièges à son dans le compartiment moteur. Il existe
différents types de pièges à sons. La photo montre un
type qui offre aussi le drainage.
1
Il est important de veiller à ce que le matériau isolant
soit suffisamment épais.
Le plus grand soin doit être mis pour isoler la source
de bruit autant que possible. Isoler sur toute la longueur jusqu'à la coque, mais laisser un petit espace
pour que l'eau de cale ne pénètre pas dans le matériau
isolant.
P0004735
Piège à sons dans le compartiment moteur
47701508 09-2010
49
Disposition et planification, Absorption sonore
Toute fissure, ouverture, etc., doit être soigneusement
étanchéifiée avec du matériau isolant. Dans les cas où
le moteur est installé sous le plancher, les cloisons et
les planchers devront être habillés de panneaux.
Vérifier qu'il y a suffisamment de place pour l'inspection, l'entretien et les réparations, ainsi que pour les
mouvements du moteur durant la navigation, avant de
monter le matériau isolant. S'assurer également que
toutes les trappes sont bien étanchéifiées.
A
Mini 180 mm (7")
B
Mini 200 mm (8")
P0004738
Contrôler l'étanchéité des trappes
P0006333
50
47701508 09-2010
Disposition et planification, Absorption sonore
Un exemple de conception d'un matériau isolant est
indiqué ci-dessous. Ce type d'isolant est collé sur le
cadre.
1
1
2
2
3
4
3
P0004739
P0004740
Matériau isolant monté sur bois (contreplaqué) :
Matériau isolant monté sur plastique :
1
Bois (contreplaqué)
1
GRP
2
Couche absorbante à l'épreuve du feu
2
Fer-PVC, épaisseur 2,5 mm (0.1”)
3
Film isolant acoustique, réfléchissant et à l'épreuve du feu
3
Couche absorbante à l'épreuve du feu
4
Film isolant acoustique, réfléchissant et à l'épreuve du feu
NOTE: Le matériau isolant a un aspect un peu différent
selon le matériau dont le cadre est constitué : plastique
ou bois.
Lorsque les câbles électriques passent à travers des
cloisons, ils peuvent être acheminés par un tube ou un
passage qui assure une étanchéité correcte. Dans le
même temps, ce dispositif protège les câbles contre
l'abrasion.
P0004741
Passage à travers une cloison
47701508 09-2010
51
Disposition et planification, Absorption sonore
Les tuyaux souples de carburant qui passent à travers
une cloison doivent être protégés par un passe-cloison. Le passe-cloison étanchéifie et protège les tuyaux
des arêtes vives qui peuvent causer des fuites.
D'autres lignes, telles que les câbles électriques et les
câbles de batterie, peuvent être acheminées à travers
un tuyau en caoutchouc ou un tube en PVC (tube
d'installation) intégré dans la cloison. Les espaces
éventuels entre les tubes et les conduites peuvent être
étanchéifiés avec des matériaux isolants ou des produits d'étanchéité.
P0006334
Tuyau souple de carburant protégé par un passe-cloison
52
47701508 09-2010
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Corrosion électro-chimique
Généralités
NOTE: Vous reporter au manuel d'atelier Mesure de
la corrosion, DPH/DPR & IPS pour plus d'informations.
Théorie sur la corrosion
La corrosion dans l'eau est toujours de nature électrochimique. Ce qui signifie qu'un faible courant électrique se produit en même temps que des réactions chimiques. Deux réactions chimiques sont nécessaires
pour provoquer la corrosion d'un métal, une réaction
d'oxydation (dissolution du métal) et une réaction de
réduction (en général consommation d'oxygène).
L'oxydation est considérée comme une réaction
d'anode et la réduction comme une réaction cathodique. Dans une réaction d'oxydation, les électrons sont
libérés et transportés à un autre point dans le métal où
ils sont absorbés dans une réaction cathodique.
Fe
Fe2+ +2 e-
O2 + H2O + 2 e
ANODE
Les électrons sont donc transportés dans le métal pour
passer de l'anode à la cathode. Cette réaction génére
un faible courant continu dans le sens opposé. Un circuit électrique doit être fermé. Ce qui est obtenu par le
transport des ions dans l'eau.
2 OHCATHODE
P0011416
I
Les réactions anodique et cathodique doivent toujours
s'équilibrer, ce qui signifie que les électrons libérés à
l'anode doivent être absorbés à la cathode. La corrosion générale se produit si les réactions anodiques et
cathodiques sont réparties régulièrement sur toute la
surface. La profondeur de l'attaque devient alors identique sur toute la surface. C'est ce qui se produit en
général sur l'acier et le bronze.
P0011417
47701508 09-2010
53
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
La corrosion ponctuelle se produit si les réactions anodiques et cathodiques s'effectuent à des points différents, l'attaque est plus profonde en certains points.
Les attaques sur les matériaux qui peuvent être passivés, comme l'acier inoxydable et l'aluminium, sont
généralement localisées. Il existe différents types de
corrosion locale. Les types d'attaque les plus courants
sur les aciers inoxydables et l'aluminium sont la corrosion par piqûre et par crevasse.
En plus de ces attaques locales, une corrosion galvanique ou des courants de fuite peuvent également provoquer l'attaque de la corrosion. Dans les zones soumises à un passage rapide de l'eau, les dégâts peuvent également être provoqués par cavitation.
Si nous ignorons les attaques provoquées par des
défauts de matériaux, les types suivants de corrosion
peuvent se produire.
- Corrosion générale.
- Piqûres.
- Corrosion par crevasse.
- Corrosion galvanique.
- Corrosion par des courants de fuite.
- Cavitation.
Une brève description de chaque type de corrosion est
donnée ci-après.
Corrosion générale
La corrosion générale est le type de corrosion le plus
courant. Il provient d'une attaque régulière sur toute la
surface ou sur de grandes parties de la surface.
p0011418
Dans l'eau de mer, l'acier doux et le bronze sont sujets
à la corrosion générale, mais pas l'acier inoxydable.
Dans de l'eau de mer stagnante, le taux de corrosion
pour l'acier doux est d'environ 0,1 mm/an (0,3 mm/an
à la ligne de flottaison) sauf si l'acier est protégé par
une protection cathodique. Initialement, l'attaque du
bronze est de 0,05 mm/an mais après un certain
temps, la corrosion est moins importante car les produits de corrosion (noir, marron) ont un effet protecteur. Les produits de corrosion vert/bleu sont le signe
d'une vitesse de corrosion plus grande et indiquent
que la couche de protection ne s'est pas développée.
L'aluminium peut être sujette à une certaine corrosion
générale dans des eaux rapides mais pas dans des
eaux stagnantes.
54
47701508 09-2010
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Corrosion par piqûres
La corrosion par piqûre peut se produire sur l'acier inoxydable et sur l'aluminium. L'attaque est provoquée
par une coupure localisée du film d'oxyde passif sur la
surface métallique. Dans l'eau naturelle, ce sont en
général les ions de chlorure qui déclenchent l'attaque.
Les risques augmentent avec la température. Il existe
plusieurs alliages d'aluminium qui offrent une très
bonne résistance à la corrosion par l'eau de mer. S'ils
sont reliés à des métaux plus nobles ils seront cependant attaqués par la corrosion galvanique.
p0011419
De très hauts niveaux de chrome et de molybdène sont
nécessaires, avant tout, pour avoir un acier inoxydable
entièrement résistant aux risques de corrosion par
piqûre. En présence d'une protection cathodique faible
(anodes sacrificielles), une excellente protection
contre la corrosion par piqûre peut être obtenue sur
des aciers plus simples. Cependant des alliages de
moins de 316 doivent être évités.
Corrosion fissurante
Une attaque dans l'espace entre deux surfaces métalliques ou entre une surface métallique et un autre
matériau est désignée par corrosion par crevasse. Une
cellule d'appauvrissement en oxygène se forme lorsque l'arrivée d'oxygène dans la crevasse est inférieure
à la sortie vers l'ouverture de la cellule. Des surfaces
anodique et cathodique séparées sont formées.
p0011420
La réaction cathodique qui demande de l'oxygène est
formée dans l'ouverture de l'espace et la réaction anodique, dissolution du métal, se produit à l'intérieur de
l'espace. La corrosion par crevasse peut se produire
sur la plupart des métaux mais le risque est plus grand
sur les métaux qui peuvent être passivés, comme l'aluminium et l'acier inoxydable;
La corrosion par dépôt est très proche de la corrosion
par crevasse. Elle se produit sous des dépôts et la
végétation marine comme les bernaches.
47701508 09-2010
55
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Corrosion galvanique
Métaux
De
À
Graphite
Acier inox 18-8, Mo, à
l'état passif*
Acier inox 18-8 à l'état
passif *
Nickel
Nickel-aluminium-bronze
Plomb
Silicone-bronze (Cu, Zn,
Si, Mn, Sn)
Manganèse-bronze (Cu,
Zn, Sn, Fe, Mn)
Aluminium-laiton (Cu, Zn,
Al)
Alliage (Pb, Sn)
Cuivre
Étain
+0,19
±0,00
+0,25 V
-0,10 V
-0,05
-0,10 V
La corrosion galvanique est probablement le type le
plus fréquent de corrosion. Elle se produit lorsque
deux métaux de différence noblesse sont en contact
électrique et sont submergés dans le même corps
d'eau en même temps. Le métal le moins noble est
corrodé.
-0,10
-0,13
-0,19
-0,26
-0,20 V
-0,22 V
-0,25 V
-0,29 V
Des informations sur la noblesse des différents
métaux est donnée par les tableaux de potentiel galvanique qui ont été calculés dans différents fluides
comme l'eau de mer. Voir le tableau à gauche.
-0,27
-0,34 V
Quatre facteurs agissent sur la gravité de la corrosion
galvanique dans chaque cas individuel. A savoir :
-0,28
-0,36 V
-0,28
-0,30
-0,31
-0,37 V
-0,57 V
-0,33 V
-0,30
-0,30
-0,31
-0,43
-0,40 V
-0,40 V
-0,42 V
-0,54 V
-0,46
-0,58 V
-0,60
-0,60
-0,76
-0,98
-0,98
-1,60
-0,71 V
-0,71 V
-1,00 V
-1,03 V
-1,03 V
-1,63 V
Laiton rouge (Cu, Zn)
Laiton jaune (Cu, Zn)
Aluminium-bronze
Acier inox 18-8, Mo, à
l'état actif **
Acier inox 18-8 à l'état
actif **
En fonte
Acier
Alliage d’aluminium
Fer et acier galvanisés
Zinc
Magnésium et alliage de
magnésium consommé
* Les métaux sont à l'état passif lorsque le métal
comporte un revêtement fin, retardant la réaction.
Ce revêtement n'existe pas dans l'état actif.
** Eau stagnante.
56
-
La relation de zone entre l'anode (métal le
moins noble) et la cathode (métal le plus noble).
Si l'anode est petite par rapport à la cathode, la
profondeur de l'attaque sera plus importante
que dans le cas inverse.
-
La conductivité de l'eau. L'eau de mer a une
meilleure conductivité que l'eau douce et la corrosion se produit plus vite.
-
La différence de potentiel entre les deux
métaux. Une grande différence de potentiel
augmente la puissance de la réaction.
-
Une corrosion plus lente peut être obtenue si le
métal le plus noble peut être passivé. Ceci
signifie que l'acier inoxydable est plus noble
que le cuivre mais la corrosion galvanique sera
plus importante sur de l'aluminium relié au cuivre que relié à l'acier inoxydable.
Dans l'eau de mer, la corrosion galvanique totale calculée en grammes de métal est plus importante que
dans de l'eau douce. La profondeur de corrosion sur
un métal peut être aussi importante dans des eaux
saumâtre que dans des eaux douces. La meilleure
conductivité de l'eau de mer signifie que l'attaque
sera répartie régulièrement sur toute la surface. Dans
de l'eau douce, l'attaque sera plus localisée à proximité du point de contact.
47701508 09-2010
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
1
Les points suivants doivent être considérés pour lutter
contre la corrosion galvanique :
anode
cathode
2
cathode
Eau de mer
2
Eau douce
Ne pas relier des métaux qui sont éloignés l'un
de l'autre dans le tableau de potentiel galvanique.
-
Isoler les différents métaux en utilisant du plastique ou du caoutchouc (sans graphite).
-
Peindre la structure. La surface des deux
métaux doit être peinte. Si la peinture est réduite
au métal le moins noble seulement, une forte
corrosion galvanique va se produire sur les surfaces où la peinture est endommagée. Dans ce
cas, la relation entre la cathode et l'anode sera
défavorable.
-
Monter une protection cathodique.
anode
P0011421
1
-
Corrosion par courants vagabonds
1200
800
600
400
P0011422
FE AC
FE DC
CU AC
CU DC
0
AL AC
200
AL DC
cm3/Ampere
1000
Comme nous l'avons appris dans le chapitre sur la
théorie de la corrosion, celle-ci se produit lorsqu'un
courant continu passe dans l'eau à partir d'une surface
métallique. De même des courants de fuite en provenance de la transmission peuvent se produire en cas
d'un défaut touchant le système électrique du bateau,
par exemple si les raccords sont exposés aux salissures et à l'humidité, si les composants ne sont pas montés correctement ou s'ils sont endommagés. Des courants de fuite peuvent provenir des installations électriques sur le ponton d'amarrage ou d'autres bateaux
à proximité. Tous les métaux, sauf quelques rares
métaux nobles, sont corrodés par les courants de fuite.
La vitesse de corrosion peut être très rapide.
Les anodes sacrificielles sur l'embase ne sont pas
dimensionnées pour lutter contre les courants de fuite.
En présence de courants de fuite, les anodes seront
rongées très rapidement et l'embase sera attaquée.
L'aluminium est particulièrement vulnérable aux courants de fuite. Si la densité du courant est élevée sur
la surface, la corrosion peut également se produire en
présence de courant de fuite interne. Les courants
alternatifs peuvent également provoquer des dommages. La vitesse de la corrosion par le courant alternatif
pour l'aluminium est de 30% par rapport à celle provoquée par le courant continu. Les vitesses correspondantes pour l'acier, le cuivre et le zinc sont beaucoup plus basses, de 1%. Vous reporter à la figure de
gauche.
47701508 09-2010
57
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Protection anticorrosion
Les embases sont protégées de la corrosion par plusieurs mesures.
- Des alliages résistants à l'eau salée.
- Pas de combinaisons de métaux inadéquates. Si
possible, une relation favorable entre l'anode et la
cathode est établie.
- Traitement de surface d'une grande qualité.
- Une protection cathodique.
- Un système électrique minutieusement étudié.
- Des recommandations pour minimiser les interférences externes.
Les recommandations de Volvo Penta et des fabricants antifouling doivent être suivies. De plus, le matériau doit être résistant à l'alcali formé sur les surfaces
avec protection cathodique.
La protection cathodique est obtenue en faisant passer
un faible courant continu d'une anode à l'objet à protéger. Le courant qui fuit contre attaque le courant de
corrosion. Plus le courant de protection est élevé,
moins la vitesse de corrosion est grande.
Zn
P0011424
Zn
La courant nécessaire pour la protection peut être
généré de deux façons. Soit avec des anodes sacrificielles soit en appliquant un courant. Si des anodes
sacrificielles sont utilisées, le courant est généré en
reliant l'objet protégé avec un métal moins noble
(anode). La différence de potentiel électrique crée un
courant galvanique de protection. On peut dire que la
corrosion est transférée à l'anode c'est pourquoi on les
appelle des anodes sacrificielles.
P0011425
58
47701508 09-2010
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Si un courant est appliqué, il provient d'une source
externe (redresseur, batterie).
Les matériaux utilisés pour les anodes sacrificielles
sont le zinc, l'aluminium, le magnésium et le fer. Veuillez noter que des alliages spéciaux sont utilisés pour
répondre aux exigences suivantes :
- Aucune passivation, c'est-à-dire pas d'arrêt du courant généré.
- Une destruction régulière.
P0011426
- Une faible tendance à la polarisation, c'est-à-dire le
maintien d'une différence de potentiel suffisante à
l'objet.
- Une faible auto-corrosion.
Utiliser seulement des anodes d'origine. Ne jamais
peindre les anodes.
Les anodes en fer peuvent être utilisées pour protéger
les objets en acier inoxydable et en bronze. Les anodes en magnésium peuvent être utilisées dans l'eau
douce où le courant généré par des anodes en zinc ne
serait pas suffisant dans certains cas. Veuillez noter
que les anodes en magnésium donnent une sur-protection à l'aluminium dans l'eau de mer. Aucun risque
de sur-protection de l'aluminium si des anodes en zinc
ou en aluminium sont utilisées pour la protection.
47701508 09-2010
59
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Anodes à utiliser
Les anodes sont montées d'usine sur toutes les embases Volvo Penta et la platine du tableau arrière. Les
anodes sont fabriqués pour différents environnements
et vont réagir en conséquence. Quelques recommandations générales doivent être suivies pour choisir les
anodes. Voir le tableau ci-après.
Les anodes en zinc et en aluminium utilisées dans de
l'eau douce vont se recouvrir d'une croûte d'oxyde
blanche qui va arrêter le fonctionnement de l'anode
lorsqu'elle sera remise en eau salée. Les anodes en
zinc réagissent de la même façon dans de l'eau saumâtre alors de les anodes en aluminium seront plus
efficaces dans les estuaires des rivières et autres situations saumâtres.
Les anodes en magnésium ne sont pas destinées à
être utilisées dans de l'eau salée, si vous devez amener votre bateau dans de l'eau salée pendant plus de
7 jours, vous devrez changer les anodes. De même en
ce qui concerne les anodes en zinc et en aluminium si
vous déplacez votre bateau dans des eaux différentes.
Il est important de vérifier les anodes après avoir changer d'eau et si nécessaire, de les nettoyer. Les anodes
peuvent également être passivées juste en les sortant
de l'eau. Par exemple si l'embase est relevée ou placée sur une remorque pendant un certain temps, n'oubliez pas de bien vérifier les anodes.
Si une anode semble jaune ou recouverte d'une croûte
blanche, elle a été passivée et doit être brossée ou
remplacée pour assurer une bonne protection. Il est
possible de brosser les anodes avec du papier de
verre ou un autre chiffon émeri.
NOTE: N'utilisez jamais une brosse avec des fils
d'acier. Vous devrez utiliser un chiffon émeri sans
oxyde de fer sinon l'anode risque d'être passivée.
Vérifiez bien les anodes régulièrement et remplacezles lorsqu'elles sont usées par la corrosion sur plus de
1/3. Toutes les anodes n'ont pas la même qualité ! Utilisez toujours des anodes fabriquées par Volvo Penta
car elles ont été testées pour assurer une protection
maximale sur les embases et les hélices.
60
Anode
Matériau
Type d'eau
Platine du
tableau arrière
Zinc
Eau salée
Embase
Zinc
Eau salée
Platine du
tableau arrière
Aluminium
Eau saumâtre
Embase
Aluminium
Eau saumâtre
Platine du
tableau arrière
Magnésium
Eau douce
Embase
Magnésium
Eau douce
47701508 09-2010
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Définitions
Système unipolaire
Dans un système uni-polaire, le bloc-moteur est utilisé
comme conducteur de retour négatif pour tous les
composants sur le bloc-moteur.
Système bipolaire
Dans un système bipolaire, chacun des composants
électriques sur le moteur comporte un retour négatif
isolé pour le courant continu. L'alternateur, le démarreur et tous les capteurs/sondes sont électriquement
isolés du bloc-moteur.
NOTE: Les moteurs D4 et D6 sont livrés sans tresse
de mise à la masse entre le démarreur et le blocmoteur. La borne négative (-) de la batterie n'est pas
raccordée au bloc-moteur.
Ces deux types de moteurs sont bipolaires et devront
être installés en conséquence.
Transformateur d'isolement
Un transformateur avec des enroulements d'entrée et
de sortie à séparation galvanique.
Le transformateur d'isolement assure la séparation
électrique du réseau de bord par rapport à l'alimentation du quai. Cela minimise le risque de corrosion galvanique et de corrosion par courants de fuite, selon le
diagramme 8 et les textes E-11.7.2.2.1.4 à 5 d'ABYC.
Les dommages de corrosion provoqués par les courants de fuite ne sont pas couverts par la garantie.
Disjoncteur de fuite à la terre (DDFT)
Dispositif de protection personnelle, le disjoncteur de
fuite à la terre coupe la tension vers un circuit quand
un courant à la terre dépasse une valeur prédéfinie.
Une formation d'étincelles entre un conducteur de tension et la terre peut se produire à des niveaux de courant relativement faibles et ne déclenche pas les fusibles automatiques. De plus, des niveaux de courant
très faibles peuvent constituer un danger pour le personnel. Le disjoncteur de fuite à la terre placé de l'autre
côté du transformateur d'isolement assure la protection de fuite à la terre dans le bateau. La sensibilité et
le temps de déclenchement du disjoncteur de fuite à la
terre doivent répondre aux normes locales.
Le disjoncteur de fuite à la terre placé de l'autre côté
du transformateur d'isolement assure la protection de
fuite à la terre dans le bateau. Ceci est un ajout à ABYC
E-11, qui garantit un degré élevé de protection contre
les chocs électriques.
47701508 09-2010
61
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Protection contre la corrosion
électrochimique
Pour éviter la corrosion par électrolyse sur les composants dans l'eau, comme les passe-coques, les
échelles de bain, etc. il est important de les protéger.
Volvo Penta recommande de relier tous les éléments
sur une anode sacrificielle (généralement en zinc)
montée sur le tableau arrière. Les unités d'intercepteur (Trim) peuvent avoir leur propre protection.
NOTE: Ce système de connexion de différents composants ne doit normalement pas avoir de contact
avec le circuit négatif du système électrique du
bateau.
Les recommandations locales, par exemple ABYC,
peuvent indiquer que la borne négative de la batterie
doit être reliée au circuit galvanique. Si le circuit galvanique est relié à la borne négative (-) de la batterie,
le bloc-moteur devra également être relié avec un
câble suffisamment gros pour amener le courant lors
du démarrage du moteur, voir la description dans
ABYC chapitre E-11.
P0008280
Moteurs inbord
62
IMPORTANT !
Installer un transformateur d'isolement en cas de risque de corrosion galvanique et de corrosion par courants de fuite.
Le risque de corrosion galvanique et de corrosion par
courants de fuite augmente si la borne négative de la
batterie est connectée au circuit galvanique tel que
recommandé par l'ABYC.
47701508 09-2010
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Embase DPH/DPR
Les embases DPH/DPR sont fabriquées en aluminium
et sont protégées contre la corrosion galvanique par
leurs propres anodes de protection. Les anodes de
protection des embases DPH/DPR protègent seulement l'embase et ne doivent pas être reliées aux autres
composants sous la ligne de flottaison.
Si le moteur comporte une tresse de masse placée
entre le démarreur et le bloc-moteur, les autres objets
métalliques éventuels reliés à la borne négative pour
le courant continu devront être équipés de leur propre
système de protection cathodique.
Protection contre la décharge
électrostatique et la foudre
Pour obtenir des conseils sur la prévention de situations dangereuses à la suite de décharges électrostatiques ou de foudre, voir les ouvrages publiés par
des organismes nationaux et internationaux de normalisation tels que la Commission Electrotechnique
Internationale et l'American Boat and Yacht Council.
Publications Installations électriques à bord des navires – Partie 507: IEC 60092-507:2000 : Navires de
plaisance et ABYC Standards and guidelines H-33 et
E-4 peuvent servir de guide.
Peinture de la coque
Aquamatic
10mm
Lors de l'application de peinture antisalissures sur la
coque, laisser un espace d'environ 10 à 15 mm (0,4–
0,6”) autour de la platine du tableau arrière.
P0008330
47701508 09-2010
63
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Alimentation au quai et installation de
l'alternateur
Exemple d'installation avec transformateur
d'isolement
Pour l'installation, voir les règlements locaux.
Système monophasé, 240 VAC
15
16
24
23 22
21
20
19
18
17
14
4
5 6
7
1 2 3
8
9
10
11 12 13
P0004769
1
Phase
2
Neutre
3
Terre de protection
4
Contact relié à la terre, 2 broches, 3 conducteurs et prise femelle
5
Côté quai
6
Côté bateau
7
Écran de transformateur
8
Fusible automatique, alternateur à courant alternatif
9
Alternateur à courant alternatif (option)
10 Vers bus négatif CC et plaque de terre bateau
11 Phase
12 Neutre
13 Terre de protection
14 240 VAC prise femelle terre
15 Appareil à courant alternatif 240 V
16 Fusible automatique divisé (typique)
17 DDFT
18 Commutateur quai - arrêt -alternateur
19 Transformateur monophasé 1:1 isolé dans boîtier avec écran métallique
20 Coupe-circuit alimentation au quai avec protection contre les surtensions
21 Prise de courant (électriquement isolée du bateau)
22 Connecteur câble d'alimentation au quai
23 Câble d'alimentation au quai
24 Raccord au quai
64
47701508 09-2010
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Biphasé, 120/240 VAC primaire, 120/240 VAC secondaire
27
24 23
26 25
22
18
19
21 20
17
6
5
7
8
9
1
2 3 4
10
P0004770
1
Phase
2
Neutre
3
Phase
4
Terre de protection
5
Prise murale 3 broches, mise à la terre, et prise à 4 conducteurs
6
Côté quai
7
Côté bateau
8
Écran de transformateur
9
Fusible automatique, alternateur à courant alternatif
12 13 14 15
11
16
10 Alternateur à courant alternatif (option)
11 Vers bus négatif CC et plaque de terre bateau
12 Phase
13 Neutre
14 Phase
15 Terre de protection
16 Appareil 240 VAC
17 120 VAC terre, prise femelle
18 Appareil 120 VAC
19 Fusible automatique divisé (typique)
20 DDFT
21 Commutateur quai - arrêt -alternateur
22 Transformateur monophasé 1:1 isolé dans boîtier avec écran métallique
23 Coupe-circuit alimentation au quai avec protection contre les surtensions
24 Prise de courant (électriquement isolée du bateau)
25 Connecteur câble d'alimentation au quai
26 Câble d'alimentation au quai
27 Raccord au quai
47701508 09-2010
65
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Recommandations
En ce qui concerne la sécurité personnelle et les soins
de l'équipement, Volvo Penta donne les recommandations suivantes pour l'installation de l'alimentation
au quai en courant alternatif (AC) :
Les installations doivent être effectuées selon la
figure Système monophasé, 240 VAC en page 64 ou
la figure Biphasé, 120/240 VAC primaire, 120/240
VAC secondaire en page 65.
Système monophasé, 240 VAC en page 64 montre
une installation monophasée pour 240 VAC ou 120
VAC.
Biphasé, 120/240 VAC primaire, 120/240 VAC secondaire en page 65 montre une installation avec entrée
240 VAC, sortie 120/240 VAC.
Les figures Système monophasé, 240 VAC en
page 64 et Biphasé, 120/240 VAC primaire, 120/240
VAC secondaire en page 65 se basent sur ABYC
E-11 diagrammes 8, et 11 mais exige un disjoncteur
de fuite à la terre et un transformateur d'isolement.
Les figures Système monophasé, 240 VAC en
page 64 et Biphasé, 120/240 VAC primaire, 120/240
VAC secondaire en page 65 sont considérées comme
les meilleures pratiques et suivent les recommandations de l'ABYC et d'ISO ; elles assurent de plus une
protection contre la corrosion électrochimique et les
chocs électriques.
Courant de quai
Lorsque le courant de quai (120-230 V) est branché,
la terre de protection pour le courant de quai ne doit
pas être reliée au moteur ni à un autre point de terre
sur le bateau. La terre de protection du courant de
quai doit toujours être reliée à la terre de l'armoire de
câblage pour le courant de quai. La terre de protection
du courant de quai et la terre de protection dans le
bateau doivent être galvaniquement séparées.
AVERTISSEMENT!
Toute intervention sur le circuit basse tension du
bateau doit être effectuée par un électricien qualifié.
L'installation ou les interventions relatives à
l'équipement de courant de quai doit uniquement être
effectué par des électriciens qualifiés, spécialisés
dans les installations haute tension.
Charge des batteries
Le chargeur de batterie raccordé directement à une
liaison à quai doit être du type “Full Transformator”
(avec enroulements d'entrée et de sortie à séparation
galvanique), afin de réduire le risque de corrosion
galvanique et de corrosion par courants de fuite.
Les composants de sécurité sont importants pour les
raisons suivantes :
Transformateur d'isolement
Voir Définitions en page 61 pour de plus amples informations.
Disjoncteur de fuite à la terre
Voir Définitions en page 61 pour de plus amples informations.
Plaque de terre
Pour assurer la sécurité de l'équipage, une plaque de
terre commune sous la ligne de flottaison doit être
reliée au système électrique AC/DC.
66
47701508 09-2010
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Préventions contre les courants de fuite
lors de l'installation
Une installation correcte permet de réduire le risque de
courants de fuite pendant la durée de vie du bateau.
•
Tous les circuits à courant continu doivent avoir
un retour isolé. Par conséquent, la quille métallique ne doit pas être utilisée comme retour.
•
Toutes les jonctions dans le système, tels que
les boîtes de jonction, les rails de connexion,
etc., doivent être montées de telle sorte qu'elles
ne soient pas exposées à l'humidité ou l'eau de
cale. Ceci concerne également les interrupteurs, les porte-fusibles, etc.
•
•
•
Les câbles doivent être acheminés le plus haut
possible au-dessus de l'eau de cale dans la
quille. Si un câble doit être acheminé de sorte
qu'il est exposé à l'eau, il doit être protégé par
une gaine étanche, et les connexions doivent
également être étanches à l'eau.
Les câbles qui risquent d'être exposés à l'usure
doivent être montés dans des tubes de protection, des gaines, des canaux pour câbles ou
similaire, autodrainants.
Pour plus d'informations sur l'installation de la
batterie et du coupe-circuit principal, voir le chapitre Montage en page 219 et Montage en
page 225.
•
Les moteurs et les groupes propulseurs ne doivent
pas être utilisés comme connexion à la terre pour
la radio, la navigation ou tout autre équipement
lorsque des câbles de terre distincts sont utilisés.
•
Tous les câbles de terre distincts (connexions à la
terre pour la radio, l'équipement de navigation, le
sonar, etc.) doivent être connectés à une terre
commune, par exemple un câble qui ne fonctionne
normalement pas comme conducteur de retour
pour l'équipement.
•
Lorsque le courant de quai (120/230 V) est raccordé, la terre de protection ne doit pas être reliée
au moteur ni à un autre point de terre sur le bateau.
La terre de protection doit toujours être reliée à la
terre de l'armoire de câblage pour le courant de
quai.
•
Tout convertisseur relié au courant de quai,
comme par exemple les chargeurs de batterie, doit
avoir la terre de protection connectée côté entrée
(120/230 V), mais la liaison négative côté sortie
(12/24 V) ne doit pas être reliée à la terre de protection sans être galvaniquement séparée.
AVERTISSEMENT!
Toute intervention sur le circuit basse tension du
bateau doit être effectuée par un électricien qualifié.
L'installation ou les interventions relatives à l'équipement de courant de quai doit uniquement être effectué
par des électriciens qualifiés, spécialisés dans les
installations haute tension.
47701508 09-2010
67
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Contrôle des anodes sacrificielles
Aquamatic
Observer la position des anodes de protection : une
sur la plaque de cavitation et l'autre sur la partie inférieure de la platine support sur le tableau arrière.Remplacer les anodes s'il reste moins de 50 %.
IMPORTANT !
Assurez-vous que les anodes ont un bon contact métallique avec la transmission et le tableau arrière. Ne
jamais peindre les anodes sacrificielles. Ne jamais utiliser de brosse métallique pour nettoyer les anodes. La
brosse métallique réduit la protection galvanique.
Avant de remettre le bateau à l'eau, nettoyer (activer)
par les anodes avec de la toile émeri, pour éliminer
toute trace d'oxydation éventuelle.
Anodes de zinc
L'embase et la platine sont, de série, dotées d'anodes
sacrificielles de zinc destinées à une utilisation en eau
de mer.
Anodes de magnésium
Utiliser des anodes magnésium si le bateau est utilisé
en eau douce.
Anodes d'aluminium
Les anodes d'aluminium sont recommandées si le
bateau est utilisée dans des eaux saumâtres.
Hélices DPH/DPR
Les hélices Volvo Penta montées sur les embases
DPH/DPR sont isolées électriquement de l'embase et
ne provoquent par conséquent pas d'usure d'anode.
68
47701508 09-2010
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Contrôle de la corrosion
électrochimique
Outillage:
9812519 Multimètre
21504294 Électrode de référence
Mesure des courants galvaniques et des
courants de fuite dans l'eau
21504294 Électrode de référence
Volvo Penta a développé une méthode utilisant une
électrode de référence pour la mesure des courants
galvaniques et des courants de fuite.
21504294 Électrode de référence (Ag/AgCl)(1) se raccorde à 9812519 Multimètre. Le multimètre permet de
mesurer les différences de potentiel.
p0005125
9812519 Multimètre
NOTE: Si un autre modèle de multimètre est utilisé,
une précision de 1 mV est exigée.
Selon la méthode utilisée, les résultats de mesure donnent une tension moyenne de l'ensemble de l'objet à
mesurer, comme un arbre, ou la tension produite par
chacun des composants en particulier.
Quelques exemples de ces contrôles ponctuels sont le
safran du gouvernail, les prises d'eau, et plus encore.
NOTE: L'électrode de référence peut être utilisée dans
de l'eau de salinité variable ou dans de l'eau douce.
Ce procédé mesure la différence de potentiel entre
l'objet mesuré et l'électrode de référence. L'électrode
de référence a un potentiel d'électrode constant
connu. Ainsi, la mesure de la différence de potentiel
mesurée se réfère toujours à une électrode de référence spécifique et au même électrolyte, autrement dit
l'eau, ainsi qu'à la même la température de l'eau. La
vitesse du débit d'eau doit également être la même, si
les résultats de différentes mesures doivent être comparés.
Théorie de mesure
L'anode de protection envoie un courant électrique, le
courant de protection, pour neutraliser le courant de
corrosion. Lorsque le courant de protection augmente
et que le courant de corrosion diminue, le potentiel de
l'objet protégé diminue également. Quand un potentiel
donné est atteint, le courant de corrosion aura disparu
et l'objet bénéficiera alors d'une protection cathodique
parfaite.
1. Ne pas mélanger de préférence l'électrode au calomel de couleur
bleue 885156 avec l'électrode Ag/AgCl 21504294 de couleur ambre.
Dans un tel cas, il faudra ajouter aux valeurs nominales de l'électrode Ag/AgCl environ 40 mV, lors de comparaison avec les valeurs
concernant l'électrode au calomel.
47701508 09-2010
69
Disposition et planification, Corrosion électro-chimique
Ainsi, un potentiel d'électrode donné pour le métal est
une grandeur qui sert de guide lorsque la protection
cathodique est active et pour savoir si elle est suffisante. L'électrode de référence permet de mesurer si
le potentiel de protection est adéquat.
Contrôle de l'électricité galvanique,
électrode de référence, Volvo Penta IPS
Raccorder 21504294 Électrode de référence à
9812519 Multimètre.
Raccorder le multimètre à une vis appropriée en contact avec l'unité de propulsion. Régler le multimètre sur
l'échelle courant continu.
Retirer délicatement la gaine protectrice de l'électrode
de référence. La gaine protectrice est remplie d'une
solution saline saturée (NaCl). Essuyer l'embout avec
un chiffon propre ou une serviette en papier, avant qu'il
ne soit rentré après la mesure.
Immerger l'électrode dans l'eau, à environ 30 cm (12")
de l'hélice et de l'arbre d'hélice. Le résultat de
mesure est une valeur moyenne pour l'ensemble de
l'arbre d'hélice. Le résultat doit se situer entre (moins)
-900 mV et -1 100 mV.
Pour contrôler des composants distincts, déplacer le
bout de l'électrode contre l'objet, à environ 5 mm (0,2
") de la surface sur laquelle le composant est monté.
Là aussi, le résultat de la mesure doit se situer entre
-900 et -1 100 mV.
Si le résultat est supérieur (par exemple, un résultat
plus positif que -800), la part de métaux « nobles »
comme l'acier inoxydable, le bronze, etc., est trop
importante pour que les anodes de zinc puissent surmonter le courant de corrosion. Le nombre d'anodes
devra donc être augmenté.
Le résultat peut aussi dépendre des courants de fuite
provoqués par des câbles positifs (+) défectueux ou
raccordés de manière incorrecte, ou des câbles positifs (+) exposés à l'eau de cale.
La protection est excessive si le multimètre montre une
valeur inférieure à -1 100 mV. Cela peut aussi provenir
de courants de fuite de câbles de terre distincts pour
la radio VHF ou tout autre équipement équipé de
câbles de terre raccordés de manière incorrecte.
Autre cause, des anodes générant un courant de protection excessif, par exemple les anodes de magnésium dans l'eau de mer.
70
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Montage
Embase Aquamatic
Installation du tableau arrière
Niveau d'eau en charge maximale
Aquamatic
A
IMPORTANT !
Le niveau maximum de la ligne d'eau (A) au dessus
de l'axe du vilebrequin (CL) doit correspondre avec les
données ci-dessous.
CL
X
Toutes les installations monomoteur D6 doivent être
dotées d'une rehausse d'échappement. Pour toutes
les autres installations AQ, il est extrêmement important de contrôler le niveau d'eau maximal.
NOTE: Pour déterminer la cote X, on utilise les
tableaux des dimensions X recommandées dans le
chapitre Tableau arrière, perçage en page 75.
P0007464
NOTE: Le bateau doit flotter sur son plan statique lorsque la ligne de flottaison est déterminée.
IMPORTANT !
Il existe différentes méthodes de mesure, en fonction
de la façon dont le bateau est chargé - veiller à ce que
le niveau de flottaison maximum ne soit pas dépassé,
indépendamment de la répartition du poids dans chaque cas de charge.
Sans rehausse d'échappement en place
Pos. A : Le bateau est chargé (réservoirs de carburant
et d'eau pleins). Pas de charge supplémentaire et
aucun équipage. Niveau d'eau au-dessus du vilebrequin : 220 mm maxi (8,7”).
Pos. B : Le bateau est chargé au niveau CE homologué. L'équipage doit se tenir dans la partie arrière avec
le reste de la charge placé près du centre de gravité
du bateau. Niveau d'eau au-dessus du vilebrequin :
330 mm maxi (13,0”).
P0007465
47701508 09-2010
71
Montage, Embase Aquamatic
Si la ligne de flottaison est supérieure, il faudra monter
une rehausse (tuyau montant) d'échappement après
le turbocompresseur, au lieu du coude d'échappement. Cela augmente le niveau d'eau autorisé au-dessus de l'axe de vilebrequin de maximum 170 mm (6,7”)
(A).
Avec rehausse d'échappement en place
Pos. C : Le bateau est chargé (réservoirs de carburant
et d'eau pleins). Pas de charge supplémentaire et
aucun équipage. Niveau d'eau au-dessus du vilebrequin : 390 mm maxi (15,4”).
Pos. D : Le bateau est chargé au niveau CE homologué. L'équipage doit se tenir dans la partie arrière avec
le reste de la charge placé près du centre de gravité
du bateau. Niveau d'eau au-dessus du vilebrequin :
550 mm maxi (19,7”).
P0007466
Rehausse d'échappement en place
CL
Extension
Si le niveau de la ligne de flottaison continue de poser
un problème, une extension devra être montée sur
l'embase. Cela permet de relever le niveau du moteur
et de la platine de fixation, tout en maintenant l'emplacement de la plaque de cavitation, distance (D).
Hauteur supplémentaire (H) = 25,4 mm (1”).
Suivre les instructions de montage contenues dans le
kit d'extension. Calculer l'emplacement du trou pour la
platine de fixation avec l'extension en place.
P0007467
Utiliser la cote X recommandée et ajouter la longueur
d'extension (H), 25,4 mm (1”).
NOTE: Voir les tableaux des dimensions X recommandées dans le chapitre Tableau arrière, perçage en
page 75.
72
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Tableau arrière
Distance minimale
A 650 mm (26”)
B 1 500 mm (59”)
C 800 mm (32”)
C
NOTE: S'assurer qu'il n'y a pas d'objets devant l'embase susceptibles de créer des turbulences avant les
hélices.
Sonde de loch, sonar, etc., ne doivent pas être placés
à l'intérieur de la zone délimitée.
Quilles, lobes, échelles, etc., ne doivent pas se trouver
à l'intérieur de la distance B à partir du tableau arrière.
A
B
P0007450
Installation monomoteur
Installation bimoteur
Le chevauchement des zones critiques est autorisé,
en fonction de la distance entre les moteurs.
C
A
B
P0007451
Installation bimoteur
47701508 09-2010
73
Montage, Embase Aquamatic
Le tableau arrière doit être à plat à l'endroit où sera
montée la platine de fixation.
Les faces interne et externe du tableau arrière doivent
être parallèles dans une plage de ±3 mm (0,12”).
La face interne du tableau arrière doit être plate dans
une plage de ±3 mm (0,12”). La face externe du
tableau arrière doit être plate dans une plage de ±1,6
mm (0,063”).
P0007462
51-57mm (2.00-2.25 )
Le tableau arrière doit avoir une épaisseur de 45 à 57
mm (2,00–2,25”). L'angle d'inclinaison du tableau
arrière recommandé est 13°.
13
P0007463
74
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Tableau arrière, perçage
Aquamatic
Déterminer l'angle d'inclinaison du
tableau arrière
Mesurer l'angle d'inclinaison du tableau arrière avec
plusieurs rapporteurs différents ou instruments d'atelier. Deux rapporteurs fréquemment utilisés sont un
rapporteur réglable (A) et un rapporteur avec niveau à
bulle intégré (B). Ces deux rapporteurs peuvent
s'acheter dans des magasins d'outillage classiques.
P0007475
Localiser la ligne centrale du tableau
arrière
1
1
Tracer une ligne parallèle aux flancs du bateau,
côté tribord et côté bâbord.
2
Tracer une ligne d'intersection parallèle au fond
du bateau et ayant la même distance, côté tribord
et côté bâbord. Mesurer les points où les lignes
se croisent. Les points forment le centre des deux
arcs de cercle qui seront tracés lorsque la ligne
centrale du tableau arrière sera placée.
NOTE: L'axe vertical du tableau arrière est déterminé de façon plus exact à l'aide d'un compas à
verge. Un compas adéquat peut être fabriqué en
montant un bloc à pointe et un crayon sur une
tige. Un câble métallique rigide avec des boucles
à chaque extrémité du bloc à pointe peut également fonctionner, s'il est utilisé avec précautions.
2
P0007477
47701508 09-2010
75
Montage, Embase Aquamatic
3
Dessiner un arc de cercle sur la partie supérieure
du tableau arrière en utilisant un des points latéraux comme centre et un arc de cercle croisant à
partir de l'autre arc de cercle, sans modifier le
rayon du compas à verge. Exactement le même
rayon doit être utilisé pour les deux arcs de cercle
pour assurer un positionnement exact du point
central supérieur sur le tableau arrière. Répéter
la procédure pour déterminer le point central inférieur sur le tableau arrière ; si nécessaire, utiliser
un autre rayon.
4
Si le fond du bateau est plat ou a une forme en V
marquée, le point central inférieur peut également être déterminé en mesurant à travers le
tableau arrière, d'un point latéral à l'autre, et en
marquant le point central sur le tableau arrière.
5
Dessiner une ligne verticale passant par les
points centraux haut et bas. La ligne centrale sur
le tableau arrière est utilisée comme ligne centrale pour la platine de fixation sur des installations monomoteur, et comme ligne de référence,
sur les double installations.
P0007478
P0007479
P0007480
76
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
6
α°
CL
X
La cote X est la position de l'axe du vilebrequin
(CL) mesurée du bord inférieur du fond du bateau
au tableau arrière, et détermine à quelle hauteur
l'embase doit être placée.
L'angle d'inclinaison du tableau arrière recommandé est 13° (α°). Les autres inclinaisons du
tableau arrière indiquées dans le tableau peuvent
aussi être utilisées.
NOTE: Voir les tableaux des dimensions X
recommandées dans la section concernant les
instructions de perçage pour installations monomoteur et bimoteur.
P0007481
Chaque combinaison de modèle de bateau et
d'embase est unique, l'eau ne coule pas de la
même façon sous la coque pour les différents
modèles de bateaux. La cote X indiquée par la
suite est un bon choix pour la plupart des bateaux
mais la meilleure hauteur d'installation (cote X)
peut seulement être déterminée par des essais.
La cote X recommandée par Volvo Penta doit être
utilisée comme point de départ.
Recommandations
Volvo Penta recommande que la procédure suivante
soit utilisée pour trouver la meilleure hauteur d'installation possible pour un modèle de bateau donné :
1 Augmenter la cote X recommandée par Volvo
Penta de 15 mm (0,6”) (l'embase est « relevée » de
15 mm) sur la première coque.
2 Piloter le bateau et effectuer des tests de performance et de manoeuvrabilité minutieux à différents
angles d'assiette et conditions de charge, afin
d'évaluer la hauteur d'installation.
3 Monter une extension de 25 mm (1”) sur l'embase
et répéter les essais.
4 En comparant les résultats et les caractéristiques
totales du bateau, il est possible de choisir la meilleure cote X pour la production de série.
47701508 09-2010
77
Montage, Embase Aquamatic
Installation monomoteur
7
Choisir la cote X dans le tableau ci-dessous et
marquer la hauteur du bord inférieur du fond du
bateau à l'axe du vilebrequin (cote X).
8
Utiliser une équerre pour marquer une ligne horizontale perpendiculaire à l'axe vertical, à hauteur de la marque de l'axe du vilebrequin.
P0007482
CL = axe du vilebrequin
A = ligne de quille
P0007483
Dimensions X recommandées (l'angle recommandé d'inclinaison du tableau arrière est
13°.)
Angle d'inclinaison du tableau arrière 15°
(α°)
14°
13°
12°
11°
10°
Cote X, DPH/DPR, mm (pouce)
363
(14.29)
360
(14.17)
357
(14.06)
354
(13.94)
351
(13.82)
366
(14.41)
Cote de référence : Bord le plus bas de la platine de tableau arrière – bateau
Angle d'inclinaison du tableau arrière 15°
(α°)
14°
13°
12°
11°
10°
Y, DPH/DPR, mm (pouce)
64 (2.52)
61 (2.40)
58 (2.28)
55 (2.17)
52 (2.05)
78
67 (2.64)
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Cote D/d : Fond - bateau plaque de cavitation
Lorsque la dimension X recommandée est utilisée, la
cote D/d peut être utilisée comme mesure de référence.
Installation monomoteur
DPH(D) : 12,0 mm (0,47”) sous le fond du bateau
DPR(d) : 36,5 mm (1,44”) sous le fond du bateau
DPR uniquement :
Installations monomoteur avec une coque décalée en
gradins ou une coque à fond plat sur une zone de 150
mm (6”) de large :
Dimension X standard moins 20 mm (0,79”).
d=16,5 mm (0,65”) au-dessus du fond du bateau
P0007484
47701508 09-2010
79
Montage, Embase Aquamatic
Installation bimoteur
NOTE: La distance minimale entre les moteurs sur une
double motorisation détermine la distance entre les
axes des platines de fixation et l'espace entre les
moteurs. Pour les moteurs D4 et D6, la distance minimale entre les axes est 950 mm (38”).
7
Utiliser une équerre pour effectuer le marquage
sur le tableau arrière. Effectuer un marquage en
(A) côté bâbord, à une distance du moteur choisie
par rapport à la ligne centrale du tableau arrière.
Effectuer un marquage en (B) côté tribord, à une
distance du moteur choisie par rapport à la ligne
centrale du tableau arrière.
8
Effectuer des mesures similaires de la ligne centrale du tableau arrière à hauteur du fond du
bateau, pour placer les points inférieurs.
9
Utiliser une équerre ou une règle en acier pour
relier les deux points sur les côtés bâbord et tribord de la ligne centrale. Vérifier la distance vers
le haut et vers le bas pour s'assurer que les lignes
centrales des platines de fixation se trouvent à la
même distance de la ligne centrale du tableau
arrière.
P0007485
P0007485
P0007487
Cote X
10
Choisir la cote X dans le tableau et marquer la
hauteur du bord inférieur du fond du bateau à
l'axe du vilebrequin.
La distance minimale entre les axes de moteur
(B) est 950 mm (37.4").
CL = axe du vilebrequin
A = ligne de quille
P0007488
80
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Dimensions X recommandées (l'angle recommandé d'inclinaison du tableau arrière est
13°.)
Angle d'inclinaison du tableau arrière 15°
(α°)
14°
13°
12°
11°
10°
Cote X, installation bimoteur DPH/
DPR, mm (pouce)
351
(13.82)
348
(13.70)
345
(13.58)
342
(13.46)
339
(13.35)
354
(13.94)
Cote de référence : Bord le plus bas de la platine de tableau arrière – bateau
Angle d'inclinaison du tableau arrière 15°
(α°)
14°
13°
12°
11°
10°
Y, installation bimoteur DPH/DPR,
mm (pouce)
52 (2.05)
49 (1.93)
46 (1.81)
43 (1.70)
40 (1.57)
55 (2.17)
Cote D/d : Fond - bateau plaque de cavitation
Lorsque la dimension X recommandée est utilisée, la
cote D/d peut être utilisée comme mesure de référence.
Installation bimoteur
DPH(D) : 24,0 mm (0,94”) sous le fond du bateau
DPR(d) : 24,5 mm (0,96”) sous le fond du bateau
DPR uniquement :
Installations bimoteur avec une coque décalée en gradins :
Commencer par réduire la cote X de 10 mm
(3/8”). Contrôler et tester la position de l'embase.
d=14,5 mm (0,57”) au-dessus du fond du bateau
P0007489
47701508 09-2010
81
Montage, Embase Aquamatic
Utilisation d'un gabarit de perçage
Outillage:
3863258 Ensemble de montage
1
Orienter 3863258 Ensemble de montage contre
le tableau arrière. Les encoches en V doivent
coïncider avec la ligne médiane et la ligne horizontale sur quatre points.
NOTE: Le marquage « UP » sur le gabarit doit
être orienté vers le haut.
P0007490
2
Serrer 3863258 Ensemble de montage provisoirement avec deux vis autotaraudeuses (1), diamètre 6 mm (1/4“).
Percer les six trous à un diamètre de 14 mm
(9/16”) pour les vis de la platine de fixation.
NOTE: Percer perpendiculairement au tableau
arrière.
P0007491
3
Marquer le trou pour la platine sur le tableau
arrière à l'aide d'un crayon.
NOTE: Ne pas marquer autour des vis de fixation.
Retirer 3863258 Ensemble de montage.
P0007492
82
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
4
Découper le trou avec une scie sauteuse. S'assurer de bien maintenir la scie à un angle de 90
° contre le tableau arrière.
5
Chanfreiner la face interne du tableau arrière
selon l'illustration, pour que l'eau puisse s'écouler
vers l'extérieur. Largeur (A) : 40 mm (1,5”), profondeur (B) : 20 mm (0,75”)
6
Sceller toutes les surfaces sciées avec de l'enduit
protecteur.
P0007493
P0007494
P0007495
47701508 09-2010
83
Montage, Embase Aquamatic
Utilisation d'un gabarit en papier
1
Placer le gabarit contre le tableau arrière de telle
sorte que les lignes verticales et horizontales
passant par l'axe de vilebrequin (CL) sur le gabarit et sur le tableau arrière coïncident.
2
À l'aide d'un foret de 6 mm (1/4”), marquer les six
trous en perçant à environ 5 mm (0,2”) de profondeur.
3
Percer les six trous à un diamètre de 14 mm
(9/16”) pour les vis de la platine de fixation.
P0007496
P0007497
NOTE: Utiliser un guide de perçage pour faire en
sorte que les trous soient percés de manière parfaitement perpendiculaire par rapport au tableau
arrière. Faire également attention pour que les
trous arrivent exactement au bon endroit. Dans le
cas contraire, il sera extrêmement difficile d'installer la platine de montage.
P0007498
84
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
4
Découper le trou pour le tableau arrière dans le
gabarit en papier. Marquer le trou pour la platine
de montage dans le tableau arrière à l'aide d'un
crayon. Percer un trou dans un des coins, assez
grand pour insérer une scie sauteuse.
Retirer le gabarit en papier.
5
Découper le trou avec une scie sauteuse. S'assurer de bien maintenir la scie à un angle de 90°
contre le tableau arrière.
6
Chanfreiner la face interne du tableau arrière
selon l'illustration, pour que l'eau puisse s'écouler
vers l'extérieur. Largeur (A) : 40 mm (1,5”), profondeur (B) : 20 mm (0,75”)
P0007499
P0007493
P0007494
47701508 09-2010
85
Montage, Embase Aquamatic
7
Sceller toutes les surfaces sciées avec de l'enduit
protecteur.
P0007495
86
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Installation du tableau arrière
Aquamatic
IMPORTANT !
Lors de l'application de peinture antisalissures sur la
coque, laisser un espace d'environ 10 à 15 mm (0,4–
0,6”) autour de la platine de fixation.
NOTE: Dans une installation bimoteur comportant des
unités DPH, la platine tribord a le vérin de direction sur
tribord et la platine bâbord a le vérin de direction sur
bâbord, voir la photo.
Dans une installation bimoteur comportant des unités
DPR, les platines tribord et bâbord ont les vérins de
direction des deux côtés et la barre d'accouplement
hydraulique est toujours en place.
(Ceci concerne également les DPH à commande électronique)
P0007501
1
Vérins de direction
2
Platines de fixation
3
Distributeur
1
Faire passer la pompe de trim, les flexibles
hydrauliques de direction, la gaine de protection
du câble de changement de marche à travers
l'ouverture dans le tableau arrière.
NOTE: Placer toujours les flexibles du côté tribord.
2
Aligner les goujons de la platine avec les trous
dans le tableau arrière et positionner celle-ci
contre le tableau.
p0007502
La vue montre la platine DPH avec une commande hydraulique.
47701508 09-2010
87
Montage, Embase Aquamatic
3
Une fois la platine en place, monter les six « rondelles » rectangulaires sur les goujons et viser les
écrous. Serrer les écrous de manière égale.
Couple de serrage : 80 Nm (57,8 lbf.pi)
p0007503
4
Monter la pompe de trim sur le tableau arrière ou
sur une cloison. S'assurer qu'elle est facile d'accès pour le remplissage de liquide et l'entretien et
qu'elle ne risque pas d'être en contact avec de
l'eau de cale.
IMPORTANT !
Monter la pompe de trim dans le sens vertical, voir
la photo.
p0007504
5
Faire passer le câble de changement de marche
dans la gaine de protection et à travers la platine.
Appliquer un peu d'huile sur le câble pour faciliter
le montage.
NOTE: La qualité du câble de commande est
essentielle pour le fonctionnement de la commande de changement de marche. Utiliser uniquement un câble Volvo Penta X-ACT.
p0007505
88
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
6
Fixer par collier les flexibles au câble de changement de marche et au flexible d'accessoire (pilote
auto/indicateur d'angle de barre).
Fixer par collier les flexibles hydrauliques à la
pompe de trim.
IMPORTANT !
Les extrémités de tuyau doivent toujours être
fixées de manière qu'elles se trouvent bien audessus de la ligne de flottaison maximale (WL),
afin d'éviter l'intrusion de l'eau dans le bateau.
p0007506
7
Courber le câble de changement de marche et le
fixer sur la face intérieure du tableau arrière.
NOTE: Rayon de courbure minimum (r) du câble :
200 mm (8”) Si le rayon est plus petit, les déplacements du câble seront freinés et ce dernier risque de gripper. La longueur maxi recommandé
du câble de changement de marche est 4,5 m (15
pi).
r
p0007507
Montage du dispositif de changement de
marche et du câble de changement de
marche
IMPORTANT !
α
Le dispositif de changement de marche doit être monté
au-dessus de la ligne de flottaison et selon un angle
d'au moins 5° (α), voir les illustrations.
α
p0007508
47701508 09-2010
89
Montage, Embase Aquamatic
1
r
Placer le dispositif de changement de marche à
un endroit qui permet de monter le câble de changement de marche (câble tirer-pousser) de
manière correcte.
NOTE: Rayon de courbure minimum (r) du câble :
200 mm (8”).
p0007507
2
Monter le dispositif de changement de marche
avec quatre vis appropriées.
NOTE: Le tenon du dispositif de changement de
marche (1) doit toujours être orienté vers le bas.
Régler la position correcte et apposer du ruban
adhésif de sécurité (2) au-dessus de la fente
supérieure.
p0007509
3
Monter la rondelle (1) et le câble de changement
de marche avec le collier (2) et les vis sur la partie
inférieure du dispositif de changement de marche.
NOTE: Le câble de commande peut être monté
sur n'importe quel côté du dispositif de changement de marche, ceci afin de faciliter l'emplacement de ce dernier dans l'embarcation. Le tenon
doit néanmoins toujours pointer vers le bas.
p0007510
90
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
4
Visser la partie taraudée du câble de commande
dans l'adaptateur. Fixer l'adaptateur sur le tenon
du câble de changement de marche avec une
goupille fendue.
IMPORTANT !
Ne pas oublier d'activer le système EVC avant de
fixer le câble de changement de marche sur l'embase. Ceci pour s'assurer que le dispositif de changement de marche soit bien positionné pour la
position point mort (N).
p0007511
47701508 09-2010
91
Montage, Embase Aquamatic
Carlingage du moteur
Aquamatic
Outillage:
889081 Gabarit de perçage
Pour toute information sur les installations comprenant
un arbre intermédiaire, voir le chapitre Arbre intermédiaire, montage en page 104.
1
Le berceau moteur doit être construit selon les
cotes suivantes :
A 125 mm (5,0”)
B 449 mm (17,7”)
C 572 mm (22,5”)
D 83 mm (3,3”)
La cote (D) axe du vilebrequin (CL) – berceau
moteur doit être 83 ± 8 mm (3,25 ±0,3").
P0007701
L'espace autour du carter de volant moteur, du
fond et des bords du carter moteur (A) doit être
d'au moins 20 mm (3/4”).
A
Réaliser les canaux d'évacuation de manière
que l'eau de cale puisse s'écouler vers la pompe
de cale.
P0004618
A
Le berceau moteur doit être rempli pour réduire
le bruit et les vibrations.
Réaliser le berceau moteur avec du matériau de
remplissage (A) de sorte que la face inférieure
des silentblocs/semelles caoutchouc du moteur
repose presque sur le berceau. Prévoir suffisamment d'espace pour les fers plats et la fibre
de verre.
P0007702
A. Matériau de remplissage, de préférence un matériau de
haute densité
B. Plastique armé (fibre de verre), environ 10–15 mm (0,4–
0,6")
C. Fer plat, galvanisé, épaisseur environ 10 mm (0,4")
W. Largeur du fer plat : mini. 80 mm (3")
92
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
2
Découper une encoche le plus à l'arrière du côté
tribord du berceau moteur pour le tuyau d'échappement, voir l'illustration.
A 130 mm (5”)
B 200 mm (8”)
C 300 mm (12”)
D 137 mm maxi (5,4”)
a 45°
P0007703
3
Monter l'outil spécial 889081 Gabarit de perçage pour le berceau moteur.
NOTE: Vérifier minutieusement que la plaque de
l'outil est correctement montée sur la platine.
p0007704
L'outil spécial 889081 Gabarit de perçage convient au moteurs Volvo Penta D4, D6 et V8 dotés
d'une embase DPH et DPR. Quatre positions
sont marquées sur la tige :
D4
D6
V8–GAS
Les guides de perçage sur les plaques portent
les marquages :
DIESEL
GAS
p0007705
47701508 09-2010
93
Montage, Embase Aquamatic
4
Réaliser le berceau moteur de sorte que la face
inférieure des plaques de l'outil repose presque
sur le dessus du berceau. Réaliser une plaque en
acier galvanisé d'environ 10 mm (3/8") d'épaisseur, d'au moins 80 mm (3") de large et 250 mm
(10") de long.
5
Monter 889081 Gabarit de perçage réglables
dans la position correcte selon le type de moteur
en question (D4 ou D6).
6
Marquer un trou de 6 mm (1/4”) pour les silentblocs flexibles sur le berceau. Utiliser les guides
de perçage marqués DIESEL. Retirer ensuite
l'outil spécial.
7
Percer et tarauder les orifices avec un taraud.
Dimension : M12 mm (1/2"UNC) ou équivalent.
p0007706
p0007707
p0007708
94
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Moteur, pose
Aquamatic
Préparation du moteur
NOTE: Avant de positionner le moteur, l'installation
des systèmes d'alimentation, de commande et électriques doit être aussi complète que possible.
IMPORTANT !
Toujours utiliser les deux oeillets de fixation lors du
levage du moteur.
Monter les équipements et les accessoires en option
sur le moteur, comme par exemple un alternateur supplémentaire, une prise d'eau chaude, une prise de
mouvement, etc., avant que d'installer le moteur.
NOTE: Tous les moteurs et les inverseurs sont livrés
par Volvo Penta sans huile moteur ni liquide de refroidissement. Vérifier que les bouchons de fond de cale
en place et que les robinets de vidange pour le liquide
de refroidissement, les robinets d'eau chaude, etc.,
sont fermés.
Effectuer le remplissage de l’huile et du liquide de
refroidissement. Effectuer un contrôle d'étanchéité.
P0005942
47701508 09-2010
95
Montage, Embase Aquamatic
Montage de la ligne d’échappement
Outillage:
21244540 Outil de mesure
1
Vérifier que le grand et le petit joints toriques sont
en place sur la platine. Les joints toriques sont
montés (collés) en usine.
2
Monter le tuyau d'échappement et serrer les vis.
p0007753
Couple de serrage : 40 Nm (30 lbf.pi)
Contrôler le raccord du tuyau de dérivation au
tuyau d'échappement.
p0007754
3
Suspendre un collier de serrage en acier inoxydable sur la conduite d'échappement.
NOTE: La partie inférieure du soufflet est montée
en usine. Elle ne doit pas être démontée par le
constructeur du bateau ou le monteur.
ENGIN SIDE
ENGIN SIDE
p0007755
96
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
4
Monter la grande bague en caoutchouc (1) sur le
collet du carter du volant moteur.
5
Monter les silentblocs flexibles sur les supports
du moteur comme indiqué ci-après. Appliquer de
la graisse Volvo Penta de réf. 828250 sur les filetages.
Soulever le moteur en fixant un dispositif de
levage aux deux oeillets de levage sur le moteur.
1
IMPORTANT !
La charge sur les oeillets de levage doit être perpendiculaire par rapport au plan horizontal.
p0007756
Le berceau où doit être placé le moteur doit être
sur une surface plane. Vérifier que la surface où
sont montées les fixations du moteur sur le berceau est parallèle avec les plaques de fond des
fixations du moteur et que l'inclinaison du berceau est exacte (utiliser un rapporteur gradué
avec niveau).
Lorsque le moteur est installé, la charge sur les
silentblocs tribord doit être égale à la charge sur
les silentblocs bâbord. La variation maximale
autorisée entre les silentblocs bâbord et tribord
est ±1,5 mm (±0,06").
p0005943
Vérifier la charge sur les silentblocs en mesurant
leur compression à l'aide de 21244540 Outil de
mesure. La compression nominale est d'environ
5 mm (0,2").
Les silentblocs réglables doivent avoir leurs
positions de base au milieu des trous des plaques de fixation. Les plaques de fixation ont des
trous de forme allongée pour permettre un ajustement. Ces derniers peuvent être orientés vers
l'avant ou vers l'arrière, selon le besoin d'accessibilité.
p0005944
Hauteur nominale : 116 mm (4,6")
H = Hauteur nominale ± réglage : ±8 mm
(±0.3")
H
V = Réglage transversal : ±7 mm (±0.3")
p0005969
47701508 09-2010
V
97
Montage, Embase Aquamatic
IMPORTANT !
La cote entre le silentbloc moteur et le bord inférieur de l'écrou de réglage central (A) ne doit
jamais dépasser 20 mm (0.8"). Le cas échéant,
les filetages risquent de s'écraser.
A
p0005972
6
Abaisser le moteur et centrer le collet du carter
du volant moteur. Pousser le moteur vers l'arrière. Monter la bague en caoutchouc (1) sur la
bague de serrage (2) et la serrer sur le volant
moteur avec les trois loquets (3). Serrer le moteur
et la bague de serrage avec les six vis.
Couple de serrage : 35 Nm (25 lbf.pi)
IMPORTANT !
Ne pas oublier de graisser les filets des vis et la
partie inférieure des têtes de vis. Serrer les vis en
rabattant les rondelles de verrouillage contre les
têtes de vis.
p0007757
98
Abaisser le moteur sur son bâti. Visser les vis qui
maintiennent les silentblocs sur le bâti, sans les
serrer.
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
7
Aligner le moteur et veillera ce qu'il forme un
angle correct par rapport au tableau arrière. Vérifier l'installation avec la méthode décrite ci-dessous. Utiliser un niveau numérique.
Alignement longitudinal
a Mesurer l'angle sur le dessus du moteur (α).
Si le bord avant bas du moteur pointe vers
le bas, cela correspond à un angle négatif,
et vice versa.
b Mesurer l'angle sur l'intérieur du tableau
arrière (β).
c Calculer l'angle d'alignement total (γ) avec
la formule γ = 180° - β - α. La valeur doit se
trouver au sein de l'intervalle 103° ±1.
d Si l'angle total γ est supérieur à 104°, le
moteur devra être ajusté vers le bas. Si l'angle est inférieur à 102°, le moteur devra être
ajusté vers le haut. Calculer la différence
entre l'angle total γ et 103°. Placer le niveau
sur le dessus du capot moteur de nouveau
et ajuster les silentblocs du moteur vers le
haut ou vers le bas, jusqu'à ce que la différence d'angle soit ajoutée.
P0008589
Alignement transversal
a Vérifier l'alignement transversal visuellement en mesurant les distances à chaque
paire de supports situés sur les côtés et en
comparant la partie supérieure du carter de
volant moteur par rapport à la platine (parallèle). Un écart de 2 mm (0,08”) peut être
accepté.
b Régler la hauteur avec les silentblocs flexibles jusqu'à ce que la valeur exigée soit
obtenue.
8
Serrer les vis qui maintiennent les silentblocs sur
le berceau et les écrous de réglage sur les silentblocs. Utiliser un contre-appui sur les écrous.
La dimension des vis recommandés pour les
silentblocs flexibles de moteur Volvo Penta est
M12 (1/2” UNC).
Couple de serrage des écrous de réglage :
70 ±5 Nm (52 ±4 lbf.pi)
p0007759
47701508 09-2010
Couple de serrage des vis dans le berceau
moteur : 120 ±5 Nm (88.51 ±4 lbf.pi) . Ceci
exige un support plan avec des plaques
en acier coulées de longueur, largeur et
épaisseur correctes. Contrôler avec le
constructeur du bateau comment le berceau du moteur est conçu, avant de commencer le montage.
99
Montage, Embase Aquamatic
Moteur avec direction assistée :
9
Raccorder le tuyau d'eau de mer au refroidisseur
d'huile du système de direction.
IMPORTANT !
Utiliser des double colliers de serrage.
P0007760
La vue montre la platine DPH avec la commande hydraulique.
Moteur bâbord, installation bimoteur :
9
Raccorder le tuyau d'eau de mer au raccord du
tuyau de la pompe à eau de mer.
IMPORTANT !
Utiliser des double colliers de serrage.
P0007761
100
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
10
Connecter les deux flexibles hydrauliques du système de direction et le refroidisseur d'huile (le
DPR a deux refroidisseurs d'huile).
Couple de serrage, refroidisseur d'huile (A) :
22 Nm (16 lbf.pi)
Couple de serrage, pompe de servo-direction (B) : 15 Nm (11 lbf.pi)
A
B
P0007762
La vue montre la platine DPH - installation bimoteur (commande
hydraulique).
A
P0007763
B
DPR – installation bimoteur
47701508 09-2010
101
Montage, Embase Aquamatic
11
Brancher le tuyau d'échappement au coude
d'échappement ou à la rehausse d'échappement
si un tel dispositif est monté.
Raccorder le tuyau de dérivation au coude
d'échappement.
12
Brancher le connecteur à 6 broches (1) du
câblage de la pompe de Power Trim au connecteur marqué POWERTRIM CONN sur le câble
moteur/transmission.
Raccorder le câble du capteur de trim au connecteur 3 broches de la pompe de trim (2).
p0007764
1
2
P0008986
102
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
13
Raccorder le câble du capteur de trim au capteur.
Fixer fermement le câble au moyen de serre-fils.
14
Raccorder le dispositif de changement de marche au connecteur marqué GEARBOX CONN
sur le câble moteur/transmission.
p0007765
IMPORTANT !
Ne pas oublier d'activer le système EVC avant de
fixer le câble de changement de marche sur l'embase. Ceci pour s'assurer que le dispositif de changement de marche soit bien positionné et en position point mort (N).
15
Brancher le câble de terre de la platine (1) à la vis
(2) qui maintient le refroidisseur d’huile de la
direction assistée /raccord d'eau de mer.
1
1
2
p0007766
47701508 09-2010
p0007767
103
Montage, Embase Aquamatic
Arbre intermédiaire, montage
Aquamatic
Outillage:
3863099 Outil de réglage
P0007798
Généralités
Dans certaines installations, il peut être avantageux
de déplacer le moteur vers l'avant dans le bateau, tout
en conservant les avantages de l'embase. Deux des
raisons peuvent être de maintenir le niveau du pont
arrière plan, si on souhaite utiliser le bateau pour la
pêche sportive, etc., ou de déplacer le centre de gravité vers l'avant.
Pour ce faire, on peut utiliser un arbre intermédiaire
entre l'embase et le moteur.
Lors du montage d'un arbre intermédiaire, vérifier le
centre de gravité dans le sens longitudinal, compte
tenu du déplacement vers l'avant du moteur. Les
réservoirs de carburant et d'eau doivent être situés le
plus près possible du centre de gravité.
104
AVERTISSEMENT!
Travailler près ou sur un moteur en marche comporte
toujours des risques. Attention aux pièces en rotation
et aux surfaces chaudes.
Arrêter le moteur avant d'installer l'arbre intermédiaire. Ne pas faire tourner le moteur avec les capots
déposés.
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Choix de l'arbre intermédiaire
Utiliser un arbre à cardan de type SAE 1410. L'arbre
doit avoir un diamètre extérieur de 88,9 mm (3,5") et
une épaisseur de matière d'au moins 2,1 mm (0,08").
La longueur maximale recommandée de bride à bride
est de 1 600 mm (63,0").
P0007799
Cela donne une distance maximale de 1 888 mm
(74,3") du plan du carter du volant sur le moteur au
point d'intersection de l'axe du vilebrequin et de la face
externe du tableau arrière.
Si le moteur est monté encore plus vers l'avant par
rapport à ce qui est recommandé ci-dessus, un arbre
à cardan en deux parties est exigé, avec un palier central. Ces arbres en deux parties ne sont pas fournis par
Volvo Penta.
Alignement
Le flasque du volant moteur doit être en ligne avec le
raccord de bride du corps de palier intermédiaire sur
la platine. Cette opération s'effectue avec
3863099 Outil de réglage.
Angles de travail du joint cardan
Lors du montage d'un arbre intermédiaire, veiller à
respecter les règles de base suivantes concernant les
angles de joint cardan :
• Les angles de travail du joint cardan sur chaque
extrémité d'arbre peuvent varier d'un degré maximum l'un par rapport à l'autre.
• Les angles de travail du joint cardan ne doivent pas
dépassés 3 degrés. Pour des angles de travail
supérieurs, voir les Instructions de montage fournies avec le lot d'arbre intermédiaire.
P0007800
47701508 09-2010
105
Montage, Embase Aquamatic
Système de refroidissement
Lot de plaque d'obturation d'eau (option)
Le lot de plaque d'obturation d'eau est utilisé quand
l'installation comporte une prise d'eau de mer dans la
coque, au lieu d'avoir une arrivée d'eau par l'embase.
La plaque d'obturation remplace le tube d'arrivée d'eau
et le tuyau fournis avec la platine de fixation en standard.
Prise d'eau de mer à travers la coque
Diamètres des tuyaux :
D4 : 38 mm (1½")
D6 : 50 mm (2")
p0007801
Prise d'eau de mer à travers l'embase
Il est possible de prendre l'eau à travers l'embase, si
vous préférez. Les tuyaux et tubes sont fournis dans
le lot, mais dans certains cas, des tuyaux supplémentaires doivent être achetés par le constructeur de
bateaux.
IMPORTANT !
Le tuyau doit être renforcé et conçu pour le système
d'échappement marin humide ; il doit des températures jusqu'à 100°C (212°F) et une dépression jusqu'à
-50 kPa (-7,21 psi). Il doit aussi satisfaire aux exigences des normes ISO 13363.2 ou SAE J200R2 DN.
Pour plus d'informations, voir les Instructions de montage fournies avec le kit d'arbre intermédiaire.
Système d’échappement
Montage du lot de plaque d'obturation
d'échappement
Il n'est pas possible de faire passer les émissions
d'échappement du moteur à travers l'embase sur une
installation comportant un arbre intermédiaire. Voir le
chapitre Montage en page 193.
P0007802
106
Avant de monter la plaque d'obturation d'échappement, vérifier que les joints toriques d'échappement et
d'eau sur la platine sont en place et ne sont pas
endommagés.
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Système de direction
Système de direction électronique
Aquamatic
Composants principaux
3
1
2
HC
U
HC
U
4
HCU
HCU
7
HCU
HCU
6
5
P0011951
1 Moyeu de volant (unité pour direction)
2 Manette joystick
3 HCU (helmet control unit) - unité de commande de
poste
4 Panneau de raccordement sur le moteur
5 Vérin de direction avec capteur de position
6 SCU (Steering Control Unit) - unité de commande
de direction
7 Vase d'expansion pour huile hydraulique
47701508 09-2010
107
Montage, Embase Aquamatic
NOTE: Voir la documentation pour le système EVC,
pour les instructions de branchement du volant, de la
manette et de l'unité SCU.
1
4
3
2
5
6
7
10
11
P0009995
8
1
Volant
2
Manette joystick
3
Unité HCU
4
SCU
5
Vase d'expansion pour huile hydraulique
6
Panneau de raccordement sur le moteur
7
Refroidisseur d’huile
8
Pompe de direction
9
Batterie de démarrage du moteur
9
10 Fusible
11 Interrupteur
108
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
P0009346
Commande électronique DPH, vue d'ensemble du système
47701508 09-2010
109
Montage, Embase Aquamatic
Montage
Aquamatic
IMPORTANT !
Assurer une grande propreté durant toute intervention
sur le circuit hydraulique du système de direction. Nettoyer minutieusement l'extérieur des composants
avant le désassemblage. La zone de travail doit être
parfaitement propre et bien éclairée.
A
1
B
Monter le SCU avec quatre vis, de préférence sur
l'intérieur du tableau arrière. Attacher tous les flexibles jusqu'à la platine.
IMPORTANT !
Diriger les flexibles sur le côté pour éviter tout contact avec le moteur. Rayon minimal (r) 60 mm
(2.4").
C
Ne pas desserrer les raccords de flexible.
D
Caractéristiques techniques, unité SCU
Dimension orifice (A) : 10 mm (0,4")
Gabarit d'orifice : 70 x 324 mm (2,8 x 12,8")
r
Largeur (B) : 218 mm (8,6")
Hauteur (C) : 344 mm (13,5")
Profondeur (D) : 142 mm (5,6")
Poids : 8 kg (17,6 lbs)
P0011708
IMPORTANT !
L'unité peut être montée horizontalement, verticalement ou sur le dessous d'une surface. L'unité ne
doit jamais être montée avec les flexibles en haut.
P0009197
110
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
2
Monter le réservoir de collecte à un endroit adéquat, par exemple sur une cloison. Commencer
par monter la partie arrière du réservoir avec
deux vis. Pousser ensuite le réservoir sur la partie
arrière.
IMPORTANT !
Ne pas monter le réservoir de collecte sur le
moteur.
Le réservoir doit être placé plus haut que le module
SCU.
P0009998
2
3
Brancher les flexibles de la pompe de servodirection (1) respectivement du refroidisseur
d'huile (2) au réservoir de collecte.
4
Brancher les deux flexibles du SCU (3) aux flexibles de la pompe de servo-direction (4), respectivement du refroidisseur d'huile (5).
Couple de serrage : 22 Nm (16.2 lbf.ft)
1
5
3
4
P0010395
47701508 09-2010
111
Montage, Embase Aquamatic
5
Brancher le courant au SCU à partir de la batterie
de démarrage du moteur. Monter le fusible du
faisceau de câbles sur la borne positive de la batterie. Monter également un interrupteur à la borne
positive de la batterie.
NOTE: Les unités SCU doivent être branchées à
des groupes de batteries séparés.
6
Remplir le réservoir de collecte avec de l'huile de
type ATF Dexron II ou III pendant que le moteur
tourne. Volvo Penta réf. 1161995 recommandée.
P0013413
112
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Mode purge
N
Il est fortement recommandé de purger le système
lorsqu'il est démarré pour la première fois.
NOTE: Faire le plein d'huile et démarrer le moteur
pour assurer une purge satisfaisante du système de
commande.
P0006580
1
S'assurer que l'engrenage est au point mort (N).
Mettre le contact.
2
Passer à Position d'étalonnage.
3
Tournez la molette, un bip doit être émis confirmant que le moteur est en Position d'étalonnage. Une alarme peut se déclencher si la commande n'est pas en Position d'étalonnage.
Démarrer le moteur.
4
Tourner le volant aux positions limites côtés
bâbord et tribord.
Faire l'appoint d'huile si nécessaire.
Attendre quelques minutes.
P0005865
CALIBRATION MODE
5 sec.....
P0005866
1.0
P0010351
P0010478
10 x
10 x
Répéter la procédure si :
-
les embases ne se déplacent pas aisément
en tournant le volant.
-
le niveau d'huile dans le réservoir de collecte
est insuffisant
-
s'il y a des bulles dans le réservoir de collecte.
P0010484
ü
P0009965
47701508 09-2010
NOTE: Si l'huile n'arrive pas à la pompe hydraulique, laisser le moteur tourner au ralenti pendant un moment. Un régime plus élevé peut être
nécessaire dans certains cas. Voir le chapitre
Embase, dépose pour le débrayage de la fonction de changement de marche.
113
Montage, Embase Aquamatic
Résumé
Récapitulation, commande électronique
• Aucune adaptation vers l'arrière, nouvelle installation seulement.
• Uniquement pour installation bimoteur.
• 950 mm est la distance minimale entre les axes des
moteurs.
• Purger le circuit hydraulique minutieusement avant
le premier démarrage.
• Calibrer la manette Joystick avant le premier démarrage.
• Système de batterie distinct pour le démarrage et le
système ES.
• Le système est livré prémonté et testé par le fabricant.
• Ne pas monter l'unité SCU avec les tuyaux orientés
vers le haut.
NOTE: Important : les numéros de châssis doivent
correspondre pour assurer la fonction « Plug & Play »
(prêt à l'emploi).
114
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Système de direction hydraulique
Aquamatic
NOTE: Aucun raccordement de barre d'accouplement
hydraulique n'est décrit dans les figures. Pour plus
d'informations sur le système de barres d'accouplement hydrauliques, voir le chapitre Montage en
page 148.
47701508 09-2010
115
Montage, Embase Aquamatic
Installation monomoteur - DPH/DPR
Un poste de commande
P0007719
1 Pompe de volant
IMPORTANT !
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
Le raccord au bouchon no 2 ne doit jamais être utilisé,
ceci pour garantir un niveau d'huile correct dans la
pompe de volant.
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 Servopompe
12 Refroidisseur d’huile
116
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Installation monomoteur - DPH/DPR
Poste de commande principal et poste de commande auxiliaire
p0007720
1 Pompe de volant
a. Pompe de volant, poste de commande auxiliaire
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
b. Bouchon
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
Les connexions au refroidisseur d'huile et à la servopompe ne sont pas montrées. Voir la figure représentant une installation monomoteur, un poste de barre.
IMPORTANT !
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais être utilisé, ceci pour garantir un niveau d'huile correct dans
la pompe de volant.
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 —
12 —
13 Raccords en T
47701508 09-2010
117
Montage, Embase Aquamatic
Installation monomoteur - DPH/DPR
Un poste de commande
Pilote automatique monté
3
7
2a
14
10 8
6
2
4
8
9
12
5
11
P0007721
1 Pompe de volant
IMPORTANT !
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais être utilisé, ceci pour garantir un niveau d'huile correct dans
la pompe de volant.
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 Servopompe
12 Refroidisseur d’huile
13 —
14 Pilote automatique
118
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Installation monomoteur - DPH/DPR
Poste de commande principal et poste de commande auxiliaire
Pilote automatique monté
14
p0007722
1 Pompe de volant
a. Pompe de volant, poste de commande auxiliaire
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
b. Bouchon
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
Les connexions au refroidisseur d'huile et à la servopompe ne sont pas montrées. Voir la figure représentant une installation monomoteur, un poste de barre
et le pilote automatique en place.
IMPORTANT !
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais être utilisé, ceci pour garantir un niveau d'huile correct dans
la pompe de volant.
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 —
12 —
13 Raccords en T
14 Pilote automatique
47701508 09-2010
119
Montage, Embase Aquamatic
Installation bimoteur – DPH
Un poste de commande
3
7
2a
10
8
1
6
4
8
2
9a
8
9
12
5
15
16
11
P0007723
1 Pompe de volant
IMPORTANT !
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais
être utilisé, ceci pour garantir un niveau
d'huile correct dans la pompe de volant.
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
a. Flexibles de l'embase bâbord
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 Servopompe
12 Refroidisseur d’huile
13 —
14 —
15 Platine tribord
16 Platine bâbord
120
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Installation bimoteur – DPH
Poste de commande principal et poste de commande auxiliaire
p0007724
1 Pompe de volant
a. Pompe de volant, poste de commande auxiliaire
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
b. Bouchon
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
Les connexions au refroidisseur d'huile et
à la servo-pompe ne sont pas montrées.
Voir une installation bimoteur, un poste de
commande.
IMPORTANT !
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais
être utilisé, ceci pour garantir un niveau
d'huile correct dans la pompe de volant.
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
a. Flexibles de l'embase bâbord
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 —
12 —
13 Raccords en T
14 —
15 Platine tribord
16 Platine bâbord
47701508 09-2010
121
Montage, Embase Aquamatic
Installation bimoteur – DPH
Un poste de commande
Pilote automatique monté
3
7
2a
14
10
8
6
1
2
4 9a
8
8
9
12
5
15
P0007725
11
16
1 Pompe de volant
IMPORTANT !
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais être utilisé, ceci pour garantir un niveau d'huile correct dans
la pompe de volant.
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
a. Flexibles de l'embase bâbord
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 Servopompe
12 Refroidisseur d’huile
13 —
14 Pilote automatique
15 Platine tribord
16 Platine bâbord
122
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Installation bimoteur – DPH
Poste de commande principal et poste de commande auxiliaire
Pilote automatique monté
2b
1a
p0007726
1 Pompe de volant
a. Pompe de volant, poste de commande auxiliaire
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
b. Bouchon
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
Les connexions au refroidisseur d'huile et à la servopompe ne sont pas montrées. Voir une installation
bimoteur, un poste de commande et le pilote automatique en place.
IMPORTANT !
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais être utilisé, ceci pour garantir un niveau d'huile correct dans
la pompe de volant.
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
a. Flexibles de l'embase bâbord
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 —
12 —
13 Raccords en T
14 Pilote automatique
15 Platine tribord
16 Platine bâbord
47701508 09-2010
123
Montage, Embase Aquamatic
Installation bimoteur – DPR
Un poste de commande
11
P0007727
124
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
1 Pompe de volant
IMPORTANT !
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais être utilisé, ceci pour garantir un niveau d'huile correct dans
la pompe de volant.
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 Servopompe
12 Refroidisseur d’huile
13 —
14 —
15 Platine tribord
16 Platine bâbord
17 Collecteur
18 Raccord 4 voies
47701508 09-2010
125
Montage, Embase Aquamatic
Installation bimoteur – DPR
Poste de commande principal et poste de commande auxiliaire
P0007728
126
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
1 Pompe de volant
a. Pompe de volant, poste de commande auxiliaire
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
b. Bouchon
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
Les connexions au refroidisseur d'huile et à la servopompe ne sont pas montrées. Voir une installation
bimoteur, un poste de commande.
IMPORTANT !
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais être utilisé, ceci pour garantir un niveau d'huile correct dans
la pompe de volant.
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 —
12 —
13 Raccords en T
14 —
15 Platine tribord
16 Platine bâbord
17 Collecteur
18 Raccord 4 voies
47701508 09-2010
127
Montage, Embase Aquamatic
Installation bimoteur – DPR
Un poste de commande
Pilote automatique monté
11
P0007729
128
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
1 Pompe de volant
IMPORTANT !
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais être utilisé, ceci pour garantir un niveau d'huile correct dans
la pompe de volant.
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 Servopompe
12 Refroidisseur d’huile
13 Raccord en T
14 Pilote automatique
15 Platine tribord
16 Platine bâbord
17 Collecteur
18 Raccord 4 voies
47701508 09-2010
129
Montage, Embase Aquamatic
Installation bimoteur – DPR
Poste de commande principal et poste de commande auxiliaire
Pilote automatique monté
P0007730
130
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
1 Pompe de volant
a. Pompe de volant, poste de commande auxiliaire
2 Raccord bouché
a. Soupape de décharge
b. Bouchon
3 Flexibles hydrauliques, basse pression
4 Raccords
Les connexions au refroidisseur d'huile et à la servopompe ne sont pas montrées. Voir une installation
bimoteur, un poste de commande et le pilote automatique en place.
IMPORTANT !
Le raccord au bouchon No. 2 ne doit jamais être utilisé, ceci pour garantir un niveau d'huile correct dans
la pompe de volant.
5 Flexibles hydrauliques, haute pression
6 Tuyau de purge
7 Raccords 4 voies
8 Collier en P
9 Distributeur
10 Réservoir collecteur (réservoir)
11 —
12 —
13 Raccords en T
14 Pilote automatique
15 Platine tribord
16 Platine bâbord
17 Collecteur
18 Raccord 4 voies
47701508 09-2010
131
Montage, Embase Aquamatic
Montage
Aquamatic
IMPORTANT !
Assurer une grande propreté durant toute intervention
sur le circuit hydraulique du système de direction. Nettoyer minutieusement l'extérieur des composants
avant le désassemblage. La zone de travail doit être
parfaitement propre et bien éclairée.
IMPORTANT !
Utiliser toujours des flexibles hydrauliques Volvo Penta
pour obtenir des propriétés de direction adéquates.
S'assurer que les flexibles n'entrent pas en contact avec
des surfaces chaudes. Fixer les flexibles avec des colliers appropriés. Distance entre les colliers : env. 250
mm (10").
p0007731
Avant d'installer le moteur, étapes 1-2
1
7
Monter les flexibles (4) et les raccords 4 voies
(7).
Couple de serrage : 22 Nm (16,2 pi lbf)
4
Installations bimoteur – DPH :
9
9a
8
2
Raccorder les flexibles (9a) venant de la platine
bâbord (16) au bloc distributeur (9) sur la platine
tribord (15).
Couple de serrage : 21 Nm (15,5 pi lbf)
IMPORTANT !
Serre tous les flexibles fermement (8).
15
P0007732
132
16
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Installations bimoteur – DPR :
2a
Déposer le bloc distributeur de la platine tribord
et le collecteur hydraulique de la platine bâbord.
2b
Monter le collecteur hydraulique neuf sur la platine bâbord et fixer ensuite le collecteur hydraulique plus gros sur le tableau arrière.
2c
Raccorder les flexibles venant des platines sur
le plus gros collecteur hydraulique (17).
2d
Remplacer le disque et l'ancien câble de terre
sur la platine bâbord. Monter le vérin de direction interne sur la platine bâbord.
Couple de serrage : 21 Nm (15,5 pi lbf)
IMPORTANT !
Serre tous les flexibles fermement.
p0007733
Les étapes suivantes, 3 à 6, peuvent être
effectuées quand le moteur est installé
3
Acheminer les flexibles jusqu'au au poste de
commande principal. Monter la pompe de volant
(1) et raccorder les flexibles à la pompe selon les
illustrations.
Couple de serrage des raccords de flexible
au dos de la pompe du volant : Serrer
manuellement et ensuite d'un 1½-2½
tours en fonction de la direction souhaitée pour le raccord. Couple maxi 17,5 Nm
(13 pi lbf.).
p0007734
IMPORTANT !
Serre tous les flexibles fermement.
47701508 09-2010
133
Montage, Embase Aquamatic
Poste de commande auxiliaire, si installé :
4
Monter les raccords T et la pompe de volant (1a)
sur l'autre poste de commande, voir les illustrations. Raccorder et serrer les flexibles.
Raccorder le tuyau de purge (6) au réservoir collecteur (10). La position (2) est un bouchon.
Couple de serrage Raccords en T : 22 Nm
(16 pi lbf)
Couple de serrage des raccords de flexible
au dos de la pompe du volant : Serrer
manuellement et ensuite d'un 1½-2½
tours en fonction de la direction souhaitée pour le raccord. Couple maxi 17,5 Nm
(13 pi lbf.).
IMPORTANT !
Serre tous les flexibles fermement.
5
Remplacer la soupape de décharge (2a) sur la
pompe de volant inférieur par un bouchon d'étanchéité (2b). Dans ce cas précis, la pompe de
volant inférieur est celle montée sur le poste de
commande principal.
p0007736
Pilote automatique, si un tel équipement est
inclus :
7
14
6
10
p0007722
134
6
Monter le pilote automatique (14). Monter un raccord T sur le tuyau de purge (6) qui mène au
réservoir collecteur (10).
Raccorder les flexibles du pilote automatique aux
raccords 4 voies en place (7) sur les flexibles et
au raccord T sur le tuyau de purge (6).
IMPORTANT !
Serre tous les flexibles fermement.
Les raccords 4 voies sont souvent utilisés pour la
mise à l'air libre.
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Après l'installation du moteur, étapes 7 à
10
7
Quand l'installation du moteur est terminée, monter le réservoir collecteur (10) à un endroit approprié, par exemple sur une cloison.
NOTE: Ne pas monter le réservoir sur le moteur.
Raccorder les flexibles de retour de la pompe de
volant et du pilote automatique au réservoir collecteur.
IMPORTANT !
Compte tenu de leur poids, les trois flexibles du
réservoir collecteur doivent être attachés sur une
cloison ou équivalent, selon la figure. A = max. 0,5
m (20”).
p0007738
8
10
12
Raccorder les deux flexibles haute pression (A et
B) venant du bloc distributeur :
Le raccord de flexible (A) à la pompe de servodirection (11) sur le moteur. Couple de serrage :
22 Nm (16 pi lbf).
Le raccord de flexible (B) au refroidisseur d’huile
du système de direction (12). Couple de serrage :
22 Nm (16 pi lbf).
NOTE: On trouve deux refroidisseurs d’huile du
système de direction sur une installation bimoteur
DPR.
9
Remplir le système avec de l'huile de type ATF
Dexron II ou III. Volvo Penta réf. 1161995 recommandée.
10
Purger le système de direction. Voir la section
Système de commande, purge et remplissage.
11
P0007762
DPH/DPR simple, DPH double
47701508 09-2010
135
Montage, Embase Aquamatic
Vue d'ensemble raccords de flexible - installations bimoteur DPH
Couples de serrage
B
A A
B
A
A
A
A
A A
A A
P0007740
A
22 Nm (16,2 pi lbf)
B
Serrer manuellement, puis de 1,5–2,5 tours. Maximum 17,5 Nm (13 pi. lbf).
Schéma de principe hydraulique
1 Pompe de volant
1
3
2
4
2 Pompe de servodirection (haute
pression)
3 Refroidisseur
d’huile
4 Réservoir
p0007741
136
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Vue d'ensemble raccords de flexible - installations bimoteur DPR
Couples de serrage
2
1
3
3
C
1
2
4
4
C
1
2
1
2
3
4
3
4
A
A
A
A
A
A
B
A
A
A
A
22 Nm (16,2 pi lbf)
B
21 Nm (15,5 pi lbf)
C
Serrer manuellement, puis de 1,5–2,5 tours. Maximum 17,5 Nm (13 pi. lbf).
47701508 09-2010
137
Montage, Embase Aquamatic
Schéma de principe hydraulique
1 Pompe de volant
2 Pompe de servodirection (haute
pression)
1
3
2
5
4
3 Refroidisseur
d’huile
4 Refroidisseur
d’huile
5 Réservoir
p0007743
138
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Système de commande, purge et
remplissage
Avec le moteur en place
C
3588044
B
A
D
E
P0008959
NOTE: Ce chapitre concerne les applications DPH et
DPR, même si les illustrations montrent uniquement
le système DPH. Renvoi aux illustrations : A-E sont
présentées dans le texte des pages suivantes.
IMPORTANT !
IMPORTANT !
Ne jamais utiliser de liquide de frein ou d'huile hydraulique. Des liquides non homologués peuvent engendrer des dommages irréparables, un dysfonctionnement de la direction et l'annulation de la garantie.
Assurer une grande propreté durant toute intervention
sur le circuit hydraulique du système de direction.
Nettoyer minutieusement l'extérieur des composants
avant le désassemblage. La zone de travail doit être
parfaitement propre et bien éclairée.
IMPORTANT !
Liquide de servo-direction
Remplissage et purge du pilote
automatique
Le liquide de servo-direction recommandé est l'huile
ATF de type Dexron II ou III, Volvo Penta réf.
1161995.
47701508 09-2010
Dans les cas d'urgence extrêmes, un fluide non toxique, ininflammable peut assurer une capacité de
direction provisoire.
Le pilote automatique doit être relié aux raccords 4
voies et rempli puis purgé avec le système de direction Volvo Penta.
139
Montage, Embase Aquamatic
Outillage:
885597 Poignée
3588044 Outil de purge
1
Contrôler que les flexibles et les raccords du
système de direction sont correctement montés.
IMPORTANT !
Les flexibles doivent présenter un degré d'inclinaison continu du réservoir collecteur vers les
raccords 4 voies ; ils ne doivent pas former de
boucles ou de coudes, et les raccords doivent
être orientés vers le haut ou latéralement. Ceci
pour accélérer le processus de purge.
2
Placer le réservoir de remplissage/l'outil de
purge (3588044 Outil de purge) le plus haut possible, de manière que les flexibles présentent un
degré d'inclinaison continu vers les raccords 4
voies. Retirer les bouchons (A) sur les raccords
4 voies puis monter les deux adaptateurs (B) sur
les conduites de l'outil de purge. Monter les deux
raccords (C) de l'outil de purge sur les adaptateurs.
3
Retirer le couvercle du réservoir collecteur de la
servo-direction et retirer le raccord rapide (D) du
couvercle du réservoir collecteur. Brancher le
raccord du flexible de retour à l'aide du raccord
rapide fourni (E).
4
Purge du gouvernail et des flexibles
Un poste de commande
Tourner le volant d'environ 150 tours dans le même
direction ou (si le réservoir est visible du poste de
commande), jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bulles d'air
visibles dans le tube allant au réservoir collecteur. Les
flexibles entre les raccords 4 voies et le poste de
commande sont à présent pleins.
Deux postes de commande
IMPORTANT !
Lors du remplissage d'une installation comprenant un
poste de commande secondaire (Flybridge), tourner
d'abord le volant du poste de commande inférieur,
avant de tourner celui du poste supérieur.
Commencer avec le volant du poste de commande
inférieur, tourner d'environ 60 tours à tribord.
Tourner ensuite le volant du poste de commande
supérieur, d'environ 150 tours à tribord.
140
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
5
Pilote automatique, purge
Actionner le pilote automatique à tribord durant au
moins une minute. Actionner ensuite le pilote automatique à bâbord durant au moins une minute.
NOTE: Consulter la documentation du fabricant du
pilote automatique en ce qui concerne les limites d'utilisation.
6
Purge des vérins de direction
NOTE: Des mouvements rapides de l'embase ou des
vérins peuvent engendrer le débordement du fluide
du réservoir collecteur.
Avec l'embase en place
Tourner d'abord l'embase à fond côté bâbord. Patienter environ cinq secondes. Tourner ensuite l'embase
à fond côté tribord. Patienter environ 15 secondes.
Répéter cette opération encore quatre fois.
P0008871
Sans l'embase en place
Si les embases ne sont pas installées, sortir et rentrer
chaque tige de piston de vérin manuellement. Répéter cette opération cinq fois et vérifier que chaque tige
de piston de vérin soit rentrée quand l'autre est sortie,
de manière à simuler les mouvements de l'embase.
P0008872
47701508 09-2010
141
Montage, Embase Aquamatic
NOTE: Contrôler que les vérins sont en position de
marche droit devant avec une distance de 337 mm
(13,27") de tenon à tenon. Il est possible de verrouiller
les vérins en montant 885597 Poignée. Si les deux
vérins sont laissés entièrement rentrés ou déployés,
il sera impossible de monter l'embase.
7
Débrancher d'abord les raccords rapides (C)
pour minimiser les déversements de fluide.
Débrancher ensuite les adaptateurs (B) des raccords 4 voies. (B et C apparaissent dans l'illustration d'abord dans ce chapitre). Maintenir un
chiffon sous les adaptateurs pour récupérer
l'huile présente dans les raccords. Reboucher
les deux raccords 4 voies.
Couple de serrage : 22 Nm (16,2 lbf.pi).
8
P0008873
885 597
Débrancher le flexible du réservoir de remplissage à la conduite de récupération de la servodirection. Remonter le couvercle sur le réservoir
collecteur et rebrancher la conduite au couvercle
du réservoir collecteur.
NOTE: Afin d'assurer une purge correcte du système de conduite, remplir de liquide jusqu'au
bord et démarrer le moteur. Remplir de nouveau
le système en cas de besoin, lorsque le moteur
est arrêté. Un appoint de remplissage peut être
exigé si le bateau est resté inutilisé un certain
temps, après la premier purge du système.
142
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Le moteur n'est pas monté
3588044
D
E
D
P0008960
1
Remplir et purger le système selon la procédure
décrite plus haut au chapitre « Avec le moteur en
place ».
NOTE: Utiliser le raccord rapide (D) du couvercle
du réservoir collecteur pour relier la partie femelle
(E) du raccord rapide de 3588044 Outil de
purge. Le réservoir collecteur et le couvercle sont
inclus dans le kit moteur.
NOTE: Laisser les deux bouchons (F) en place
dans les raccords de flexible.
2
47701508 09-2010
Quand le moteur est installé et que le système de
direction est purgé, on peut remplir le réservoir
collecteur pour que le niveau arrive au col du
réservoir. Voir le chapitre « Remplissage avec le
moteur en place » à la page suivante.
143
Montage, Embase Aquamatic
Remplissage avec le moteur en place
1
Remplir le réservoir collecteur système de servodirection pour obtenir un niveau juste en dessous
du col de réservoir.
2
Remplir la pompe de volant (uniquement la
pompe de volant placée le plus haut).
P0008876
Min
12 mm (½ )
Pour les pompes avec arbre de direction horizontal
et jusqu'à 20°:
Le niveau de liquide doit être :
20
- d'au moins 12 mm (1/2") sous le bord inférieur de
l'orifice de remplissage.
- au maximal sur le bord inférieur de l'orifice de remplissage.
P0008877
Pompes formant un angle de >20°jusqu'à la
position verticale :
Le niveau d'huile doit être d'environ 12 mm (1/2") sous
le bord inférieur de l'orifice de remplissage.
12 mm (½ )
>20 °
NOTE: Toujours contrôler le niveau d'huile des pompes de volant et du réservoir collecteur après un essai
en mer.
P0008878
144
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Contrôle du système de direction
Contrôler que les conduites, flexibles et raccords du
système de direction sont correctement reliés, qu'il n'y
a pas de fuites et que la purge a été correctement
effectuée.
1
Débrancher les flexibles et les raccords de l'outil
de purge et boucher les raccord en T.
Couple de serrage : 22 Nm (16 lbf.pi).
2
Tourner le volant (tous les volants sur un système
comportant plusieurs postes de commande), et
appuyer très fortement côté bâbord. Forcer suffisamment sur le volant pour surpasser la pression du régulateur de pression. La pompe de
volant patine et « tousse » quand le régulateur de
pression s'ouvre. Vous n'endommagez pas la
pompe de volant ou le système durant cette procédure.
3
Maintenir la pression avec le volant et contrôler
tous les raccords et connexions.
4
Répéter la procédure en tournant le volant côté
tribord.
5
Contrôler le niveau d'huile de la pompe de volant
lorsque le volant est tourné durement dans les
deux directions.
Si le niveau du liquide n'a pas visiblement
baissé :
Il n'y a plus d'air.
Si le niveau du liquide a visiblement baissé :
L'air est comprimé dans le système et un remplissage/une purge supplémentaire est requise.
S'il n'y a pas de fuites, le système est prêt à fonctionner.
IMPORTANT !
Éliminer toute source de fuite avant d'utiliser le
système. La non observation de cette consigne
peut se traduire par une chute du niveau d'huile
dans le circuit et une perte de maîtrise de la direction.
47701508 09-2010
145
Montage, Embase Aquamatic
Guides de recherche de pannes
moteur
La plupart des pannes surviennent lorsque les instructions de montage n’ont pas été observées. Elles se
matérialisent au moment du remplissage du système.
Les défauts qui surviennent le plus souvent, leurs causes probables ainsi que les solutions pour y remédier,
sont indiqués ci-après.
Une faible résistance ou un bruit de déclic peuvent
quelquefois survenir lorsque l’on relâche le volant
après un braquage complet. Cela ne provient pas d’un
défaut de fonctionnement. Il s’agit d’un bruit normal
venant de la pompe du volant.
IMPORTANT !
Lorsque le texte ci-dessous préconise une solution
exigeant le démontage du système ou sa dépose du
bateau, ces opérations devront uniquement être effectuées par un mécanicien qualifié ayant reçu une formation en hydraulique marine. Les mesures suivantes
sont données par Volvo Penta uniquement à titre indicatif. En aucun cas, Volvo Penta ne pourra être tenu
pour responsable en cas de problèmes découlant de
réparations ou d’interventions non conformes ou erronées.
Défaut
1 La direction est très légère et il
faut un nombre de tours de
volant supérieurs à la normale
pour atteindre les butées.
Pompe standard VP, 3½ tours
entre les butées.
Cause
• Présence d’air dans
le système.
•
Parfaire le remplissage de fluide dans la
pompe de volant et dans le réservoir collecteur.
Consulter de nouveau les instructions concernant le remplissage et la purge.
2 Durant le remplissage, la
pompe de volant se bloque.
•
Colmatage dans la
conduite entre le
poste de commande (les postes)
et le vérin (les
vérins).
•
3 Le remplissage du système est
très difficile. De l’air apparaît
sur la pompe de volant supérieure, même lorsque le système
semble plein.
4 La direction est dure et il est difficile de tourner le volant, même
lorsque le bateau est immobile.
•
Présence d’air dans
le système.
•
Vérifier qu’aucun tuyau ou flexible n’a été
coincé/pincé durant le montage. Le cas
échéant, la partie endommagée devra être
remplacée par une neuve qui sera montée à
l’aide de raccords de tuyau. Contrôler les raccords pour vérifier si les trous sont alésés de
manière insuffisante. Ce problème n'est toutefois pas courant.
Consulter de nouveau les instructions concernant le remplissage et la purge.
•
Blocage dans les
flexibles ou les raccords.
•
Présence d’air dans
le système.
Un type de fluide
erroné a été utilisé
lors du remplissage
du système.
•
•
•
146
Remède
•
Rechercher l’origine de la panne et prendre
les mesures adéquates.
NOTE: Un simple tuyau coincé ou plié suffit
à provoquer un blocage.
Consulter de nouveau les instructions concernant le remplissage et la purge.
Vidanger le système et le remplir de fluide de
type recommandé.
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Défaut
5 Le fonctionnement d'une unité
de commande dans le système
est très saccadé et exige un
nombre de tours trop important
entre les butées.
6 La direction est souple mais elle
se durcit lors de manoeuvres
avec le bateau en service.
Cause
Présence d’air
dans le système.
• Impuretés dans
les valves de
régulation de la
pompe de volant.
• Le volant est trop
petit.
•
•
7 Le bateau vire à bâbord ou à tribord en cours de navigation,
même si le volant n’a pas été
actionné.
8 Si le volant est actionné, l'autre
volant tourne simultanément.
9 Les joints peuvent quelquefois
fuir si le système de direction
n'est pas purgé au niveau du
poste de commande supérieur.
47701508 09-2010
Remède
•
•
•
Réglage du trim
erroné sur l'embase.
Présence d’air dans
le système.
Impuretés dans les
clapets de régulation.
Voir le défaut no 6.
•
•
•
•
•
•
•
•
Consulter de nouveau les instructions concernant le remplissage et la purge.
Désassembler la pompe de volant et nettoyer les impuretés dans les valves.
Remplacer par un volant plus grand, si possible ; voir les instructions de montage. Passer à la prochaine cause de problème et à la
solution remède ou contacter Volvo Penta si
le problème ne peut pas être résolu.
Régler le trim.
Consulter de nouveau les instructions concernant le remplissage et la purge.
Retirer les bouchons des clapets de régulation. Ce sont les gros bouchons placés de
chaque côté, au dos de la pompe du volant.
Nettoyer les siège de clapet et les billes.
Remonter l'ensemble.
NOTE: Il faut s'attendre à ce qu'une certaine
quantité de fluide s’écoule lors de cette procédure. Prévoir un petit récipient. Remplir de
nouveau le système lorsque les clapets de
régulation sont remontés.
Voir le défaut no 6.
La pompe de volant comporte un joint d'arbre
aisément remplaçable. Pour ce faire, retirer
le volant et le couvercle du joint fixé par trois
vis.
147
Montage, Embase Aquamatic
Installation d'embase
Aquamatic
Outillage:
884573 Tournevis (flexible)
885595 Outil de montage
885597 Poignée
885800 Outil de suspension
Préparatifs
1
Ouvrir l'emballage en soulevant le rabat supérieur.
VO
PELV
NTO
A
P0007768
148
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
2
Monter le soufflet de joint cardan sur le collet du
boîtier d'engrenage supérieur. Monter le collier
de serrage sur le soufflet de joint cardan et monter ce dernier. Orienter la vis du collier de serrage
à 3 heures avec la tête de vis pointant vers le bas,
puis serrer ensuite le collier. Utiliser 884573 Tournevis (flexible). Couple de serrage 4–7 Nm (3,0–
5,2 lbf.pi.).
IMPORTANT !
Noter les positions des colliers et le marquage ”THIS SIDE UP” sur le soufflet.
THIS SIDE UP
DRIVE
P0007769
3
Déposer les vis de blocage et les rondelles.
Extraire les tenons de suspension.
P0007770
47701508 09-2010
149
Montage, Embase Aquamatic
4
828 250
Lubrifier les tenons de suspension. Utiliser la
graisse hydrofuge Volvo Penta de référence
828250. Enfoncer de nouveau les tenons de suspension pour qu'ils arrivent au niveau de l'intérieur de la platine.
p0007771
150
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Montage de l'embase sur la platine de
fixation
C
A
1
B
885 597
D
885 597
P0007772
Il existe quatre façons différentes de lever et de
monter l'embase :
A Soulever l'embase avec un dispositif de levage et
une sangle (1). La longueur de la sangle doit être
d'environ 1 m (40”). Noter le cheminement de la
sangle.
B Utiliser un chariot élévateur à fourches pour soulever l'embase en position. L'embase doit être conservée dans sa caisse.
C Deux personnes peuvent soulever l'embase
manuellement avec les poignées, outil spécial
47701508 09-2010
151
Montage, Embase Aquamatic
885597 Poignée. Le lot d'outil contient deux poignées et quatre boulons à goupille.
D Soulever l'embase avec une grue et des sangles
attachées à des manilles dans 885597 Poignée.
1
Monter les glissières, outil spécial 885595 Outil
de montage sur les tenons de suspension, des
deux côtés de la platine.
2
Monter les bagues dans la fourchette de suspension.
3
Suspendre un collier de serrage sur le soufflet.
4
Soulever l'embase sur les glissières montées sur
la platine.
P0007773
P0007774
P0007775
152
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
0
25
28 8
5
Pousser l'embase contre l'arbre moteur tout en
tournant le joint cardan, pour que les cannelures
sur l'arbre coïncide avec le trou correspondant
dans le joint cardan. Un petite rainure de guidage
dans le joint cardan permet de trouver la bonne
position plus aisément. Graisser les cannelures
avant le montage.
6
Aligner la fourchette de suspension pour que les
tenons de suspension coïncident avec les trous
dans la fourchette de suspension.
Vérifier que tous les tenons de suspension sont
bien graissés. Avec un maillet en plastique, taper
sur les tenons pour les enfoncer, de manière que
les extrémités soient au niveau de la platine.
P0007776
NOTE: Ne jamais utiliser un marteau classique.
Cela risquerait d'endommager les tenons de suspension et rendre difficile leur dépose.
Déposer les glissières.
P0007777
7
Graisser et monter les vis de blocage. Utiliser de
la graisse hydrofuge Volvo Penta (réf. 828250).
NOTE: Ne pas oublier les rondelles sous les têtes
de vis.
0
25
28 8
Couple de serrage : 24 Nm (17 lbf.pi)
P0007778
47701508 09-2010
153
Montage, Embase Aquamatic
8
Monter le soufflet de joint cardan sur le collier du
carter du volant moteur. Vérifier soigneusement
que le soufflet en caoutchouc est correctement
monté.
Serrer le collier avec la vis à 3 heures. La tête de
vis doit être orientée vers le bas. Couple de serrage 4–7 Nm (3,0–5,2 lbf.pi.).
9
Toujours utiliser l'outil de suspension, outil spécial 885800 Outil de suspension lors d'intervention sous l'embase. L'outil de suspension verrouille l'embase en position relevée.
P0007779
885 800
Montage de l'outil de suspension :
Relever l'embase à la main. Maintenir l'embase
dans cette position et monter l'outil de suspension
côté tribord, selon la figure.
AVERTISSEMENT!
Placez l'embase en position relevée, de telle
manière qu'elle ne risque pas de retomber quand
vous travaillez à proximité des soufflets. La chute
d'une embase peut engendrer de graves blessures.
P0007780
10
Orienter l'embase côté tribord. Monter un collier
de serrage sur la durite d'eau de mer.
Monter le tuyau sur le raccord. Vérifier que la vis
du collier de serrage se trouve en position 8 heures avec la tête de vis tournée vers le bas. Serrer
le collier avec le tournevis (flexible) 884573. Couple de serrage 4–7 Nm (3,0–5,2 lbf.pi.).
IMPORTANT !
Courber l'extrémité du collier selon la figure, pour
protéger le soufflet.
P0007781
154
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
11
Fixer le soufflet de cardan sur l'embase avec un
collier. Vérifier soigneusement que le soufflet en
caoutchouc est correctement monté.
Le soufflet d'échappement est monté sur la platine en usine.
Serrer le collier avec 884573 Tournevis (flexible) de manière que la vis soit en position 10
heures avec la tête de vis pointant vers le bas.
Couple de serrage 4–7 Nm (3,0–5,2 lbf.pi.).
Déposer 885800 Outil de suspension de l'embase.
12
Placer les vérins de trim dans la fourchette de
suspension. Lubrifier les boulons à goupille avec
de la graisse hydrofuge, Réf. VP 828 250. Centrer
les orifices et monter les boulons. Verrouiller les
boulons avec des goupilles fendues et rabattre
délicatement les branches de goupille, selon la
figure.
P0007782
250
828
P0008813
47701508 09-2010
155
Montage, Embase Aquamatic
13
Monter les vérins de direction dans la fourchette
de suspension et dans l'embase. Lubrifier les
boulons à goupille avec de la graisse hydrofuge,
Réf. VP 828 250. Centrer les orifices et monter
les boulons. Verrouiller les boulons avec des goupilles fendues et rabattre délicatement les branches de goupille, selon la figure. Monter les
câbles de liaison à la terre sur les vérins de direction.
8282
50
P0007687
Raccordement du câble de changement
de marche et du câble de terre
IMPORTANT !
Ne pas oublier d'activer le système EVC avant de fixer
le câble de changement de marche sur l'embase. Ceci
pour s'assurer que le dispositif de changement de marche soit bien positionné pour la position point mort (N).
156
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
N
14
R
F
Monter le câble de changement de marche à
l'aide du collier de câble (1).
NOTE: La qualité du câble de commande est
essentielle pour le fonctionnement de la commande de changement de marche. Utiliser uniquement un câble Volvo Penta X-ACT.
NOTE: Le collier doit être correctement monté.
R
Ajuster le câble de changement de marche.
Amener le levier de commande en position point
mort et le bras de réglage sur l'embase (3) en
position horizontale.
N
F
3
B
A=B
Contrôler le jeu éventuel sur le câble et ajuster
comme suit :
a Enfoncer le câble le plus possible dans la
gaine et tirer ensuite dessus le plus loin possible.
A
1
2
b Enfoncer le câble de nouveau dans la gaine
sur une distance correspondant à la moitié
du jeu.
Monter l'écrou de verrouillage et l'articulation sur
le câble de changement de marche juste assez
pour que l'articulation se fixe dans le bras levier
sans besoin d'appuyer dans l'une ou l'autre direction, avec le câble de changement de marche en
position correcte comme illustré ci-dessus.
Fixer l'articulation sur le bras de commande avec
une rondelle et une goupille fendue. Écarter correctement les branches de la goupille.
P0007784
47701508 09-2010
157
Montage, Embase Aquamatic
15
Monter également le câble de terre (2) sur une
des vis du collier. Sur une double motorisation, le
câble de terre côté bâbord doit être acheminé audessus du soufflet d'échappement.
2
P0007785
Sur une double motorisation, le câble de terre de
l'embase bâbord (2) doit être acheminé au-dessus du soufflet d'échappement.
2
P0008901
16
Monter le capot avec les six vis.
P0007787
158
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Cornet parallèle
Aquamatic
Sur une double motorisation, une barre d'accouplement devra être montée entre les embases. Volvo
Penta propose deux types de barres d'accouplement :
mécanique et hydraulique.
Barre d'accouplement mécanique
La barre d'accouplement mécanique existe en deux
versions et la distance entre le centre de vilebrequin
des moteurs devra être ajustée comme suit :
Cote standard : 950-1 030 mm (37,4-40,6”)
Grande longueur : 1 050-1 240 mm (41,3-48,8”)
1
828
250
DPH uniquement
2
Appliquer de la graisse Volvo Penta de réf. 828250
sur les boulons à goupille. Fixer une des extrémités de la barre parallèle sur une des fixations de
vérin de direction d'embase. Monter le boulon à
goupille et verrouiller avec une goupille. Rabattre
minutieusement les branches de goupille.
1
2
3
NOTE: Les boulons et les goupilles sont fournies
avec l'embase. Ajuster la longueur de la barre
d'accouplement en tournant la section médiane
(3) tout en maintenant l'extrémité non fixée.
1
P0007788
DPR uniquement
2
Fixer une des extrémités de la barre parallèle sous
une des fixations de vérin de direction d'embase.
Monter les vis et les rondelles et verrouiller avec
un écrou.
1
2
Positionner les deux embases en direction droit
devant. Desserrer les douilles (1) sur la barre d'accouplement et visser les deux extrémités (2) le
plus possible sur la barre d'accouplement.
NOTE: Ajuster la longueur de la barre d'accouplement en tournant la section médiane (3) tout en
maintenant l'extrémité non fixée.
3
P0007789
1
3
Ajuster la longueur de la barre d'accouplement
jusqu'à ce que les extrémités correspondent à la
position correcte dans l'autre fixation de vérin de
direction de l'embase.
Monter le boulon à goupille et verrouiller avec une
goupille. Rabattre minutieusement les branches
de goupille.
Contrôle l'angle de « convergence ».
47701508 09-2010
159
Montage, Embase Aquamatic
A
B
Angle de convergence
Sur une double motorisation, il est important de régler
l'angle convergence (de pincement) entre les deux
embases, afin d'obtenir des performances optimales
et une bonne sensation de barre.
Le sillage derrière le tableau arrière varie en fonction
de la forme de la coque et de la vitesse du bateau. Il
est donc recommandé de régler l'angle de convergence afin d'optimiser la vitesse maxi et la vitesse de
croisière.
Une convergence moins prononcée (les embases sont
plus droite) convient
P0007790
A
Vitesse basse
B
Vitesse élevée
• pour des étraves en V plus profondes.
• pour l'optimisation de la vitesse maxi.
A
B
Recommandations standard :
Utiliser B = A comme valeur de départ pour les bateaux
planants, ce qui en général donne de bons résultats.
Afin d'optimiser le résultat, régler la cote B légèrement
en dessous de la cote A de manière à obtenir une convergence appropriée. Le meilleur résultat est obtenu
en testant l'angle de convergence, celui-ci variant d'un
bateau à l'autre.
4
Verrouiller la barre d'accouplement en serrant les
deux douilles.
P0007791
IMPORTANT !
Vérifier qu'aucun filetage ne soit visible en dehors des
douilles (1) avant de les serrer.
Serrer les douilles.
Couple de serrage : 125 ±5 Nm (92,1±4 lb pi)
160
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Barre d'accouplement hydraulique (DPH
uniquement)
Sur la version de barre d'accouplement hydraulique,
monter les vérins hydrauliques (les vérins de direction
intérieurs) (1) sur chaque embase et les raccorder
hydrauliquement par le biais du bloc distributeur (2).
Purge et remplissage du système de direction
Après avoir rempli la barre d'accouplement, il faudra
remplir le circuit de direction selon la procédure standard décrite au chapitre Système de commande,
purge et remplissage.
NOTE: Lorsque la barre d'accouplement hydraulique
est en place, les flexibles entre les vérins et le lot de
purge sont plus longs que sur une installation classique. Il faut plus de temps aux bulles d'air de se déplacer jusqu'aux conduites de purge. Il faudra par conséquent patienter 10 à 15 secondes au lieu de 5 secondes exigées à chaque procédure standard.
1
P0007792
3
2
Réglage de la barre d'accouplement hydraulique
La barre d'accouplement peut être réglée avec le
bateau dans l'eau ou hors de l'eau.
1
Avec le bateau dans l'eau :
1,1 Desserrer la vis de réglage (3) de 1 à 2 tours.
1,2 Avec les moteurs en marche, tourner le volant
rapidement dans un sens, jusqu'à ce que la pompe
de direction assistée vienne en butée. Les deux
embases offrent ainsi un angle de braquage maxi
dans un sens.
1,3 Serre fermement la vis de réglage (3, couple de
serrage 30 Nm (22.1 lbf.pi.).
Cette procédure permet d'aligner les embases (droit
devant).
P0008930
47701508 09-2010
2
Avec le bateau hors de l'eau :
2,1 Desserrer la vis de réglage (3) de 1 à 2 tours.
2,2 Positionner les embases dans le sens souhaité
(droit devant recommandé).
2,3 Serre fermement la vis de réglage (3, couple de
serrage 30 Nm (22.1 lbf.pi.).
161
Montage, Embase Aquamatic
Indicateur de gouvernail et interface
pour autopilote
Aquamatic
NOTE: Le câble de l'indicateur d’angle de barre doit
toujours être monté côté tribord sur une embase simple/tribord.
L'illustration montrer le câble tirer-pousser de l'indicateur d’angle de barre sur le vérin de direction de l'embase.
P0007794
0
X
X
0
Raccordement du câble d'un indicateur d’angle/interface pour pilote automatique.
X
P0007795
162
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
Hélice, pose
Outillage:
21318669 Outil rotatif
Utiliser uniquement des hélices de la série G sur l'embase DPH.
Utiliser uniquement des hélices de la série GR sur
l'embase DPR.
AVERTISSEMENT!
Empêchez tout démarrage intempestif du moteur lorsque vous travaillez sur les hélices. Retirez la clé du
contact de démarrage !
1
Bloquer l'arbre d'hélice. Deux façons sont possibles :
a Dégager le câble de changement de marche de l'embase. À la main, enclencher une
marche dans l'embase.
IMPORTANT !
Ne jamais utiliser la commande EVC pour
enclencher une marche dans l'embase.
b Passer au point mort, "NEUTRAL". Mettre
un morceau de bois entre la plaque de cavitation et une des pales d'hélice.
2
250
828
828
1
250
200 Nm
(150 lbf.ft)
DPH
Enduire l'arbre porte-hélice et le moyeu d'arbre
de graisse hydrofuge.
Monter l’hélice avant (1) et l'écrou (2). Serrer avec
21318669 Outil rotatif l'écrou au couple de 200
Nm (150 lbf.pi).
2
21318669
P0010473
25
828
0
1
828
250
200 Nm
(150 lbf.ft)
DPR
Enduire l'arbre porte-hélice et le moyeu d'arbre
de graisse hydrofuge.
Monter l’hélice avant (1) et l'écrou (2). Serrer
avec 21318669 Outil rotatif l'écrou au couple de
200 Nm (150 lbf.pi).
2
21318669
P0010474
47701508 09-2010
163
Montage, Embase Aquamatic
3
50
82
82
0
828 25
30 mm
1
2
DPH
L'arbre d'hélice doit être bloqué conformément au
point 1a ou 1b.
Enduire l'arbre porte-hélice et le moyeu d'arbre
de graisse hydrofuge.
Monter l’hélice arrière (1), le cône d'hélice (2) et
l'écrou (3). Serrer l'écrou avec une douille de 30
mm (1,18”) au couple de 100 Nm (75 lbf.pi).
3
P0007692
DPR
L'arbre d'hélice doit être bloqué conformément
au point 1a ou 1b.
Enduire l'arbre porte-hélice et le moyeu d'arbre
de graisse hydrofuge.
Monter l’hélice arrière (1) et l'écrou (2). Serrer
l'écrou avec une douille de 30 mm (1,18”) au
couple de 100 Nm (75 lbf.pi).
50
2
828
0
828 25
1
30 mm
2
P0007693
4
L'engrenage doit être au point mort, position
"NEUTRAL"- avant de démarrer le moteur.
Actionneur de changement de
marche, contrôle
Vérifier l'actionneur dans le compartiment moteur
1 Dégager la goupille fendue (1) de la broche (2) sur
l'actionneur.
2 Retirer la douille tubulaire (3) avec le câble de la
broche (2) sur l'actionneur.
3 S'assurer que le câble est complètement en position neutre en vérifiant le jeu en arrière et en avant.
NOTE: Seuls le câble et le sélecteur sur l'embase
doivent avoir un jeu avant/arrière. Ne pas tirer trop
fort, la marche ne doit pas s'enclencher.
2
P0012628
164
3
4 Avec le câble débranché, s'assurer que l'actionneur
est en position neutre en allumant et en coupant le
contact une fois.
1
47701508 09-2010
Montage, Embase Aquamatic
5 Lorsque le câble est entièrement en position neutre, il doit être possible de faire passer la douille
tubulaire (3) sur la broche (2) sans être obligé de
forcer le câble d'un côté ou d'un autre.
a S'il est nécessaire de forcer le câble vers l'avant
ou l'arrière, il devra être ajusté en desserrant
l'écrou de verrouillage et en vissant la douille tubulaire (3) d'un nombre de tours adéquat.
b Bloquer la douille tubulaire avec l'écrou de verrouillage.
6 Remettre la goupille fendue ((1)).
IMPORTANT !
Mettre une goupille fendue neuve si l'ancienne est
défectueuse.
47701508 09-2010
165
Montage, Applications inbord
Applications inbord
Carlingage du moteur
Moteurs inbord
Alignement du bateau
WL
P0005915
Les travaux d'installation seront plus faciles si la coque
est d'abord alignée horizontalement avant de commencer. Placer la coque sur des supports, afin que les
lignes d'eau calculées, à la fois dans le sens longitudinal et transversal, soient parallèles sur le plan horizontal. Un niveau à bulle simplifie cette procédure.
Lorsque le berceau est réalisé, contrôler que la partie
supérieure du berceau, le plan du niveau à bulle, est
parallèle et correctement placé par rapport à l'axe de
l'arbre d'hélice. Une bague de guidage avec le même
diamètre que l'arbre de transmission peut être placée
dans le tube d'étambot pour faciliter l'alignement du
berceau moteur.
Généralités
Le berceau moteur doit être conçu de manière à ce
qu'il soit rigide dans toutes les directions, afin de répartir autant que possible la charge sur la coque. La plus
grande surface possible du bâti moteur et de ses poutres transversales doit être fixée à la coque afin d'offrir
la meilleure isolation sonore et contre les vibrations.
P0005916
Exemple de berceau moteur conçu de manière correcte
166
47701508 09-2010
Montage, Applications inbord
Conception
La conception du berceau doit assurer une résistance
suffisante pour absorber le couple moteur, la poussée
d'hélice et les forces dynamiques qui se produisent
lorsque la mer est agitée.
Il est important qu'il y ait suffisamment d'espace sous
le moteur afin qu'il puisse se déplacer et qu'il soit possible d'accéder aux trappes d'inspection (certaines
versions de moteur).
Si possible, le berceau sera réalisé de manière que
l'inverseur et l'accouplement élastique puissent être
démontés et dégagés séparément.
p0005917
Les dessins du moteur et du bateau doivent, si possible, être utilisé pour contrôler l'espace autour du
moteur, et la hauteur du berceau et sa position par
rapport à l'arbre d'hélice. La hauteur dépend si des
silentblocs moteur flexibles sont utilisés ou si le moteur
doit avoir des fixations rigides. L'angle d'inclinaison du
berceau doit correspondre à celui de l'arbre d'hélice.
La hauteur doit inclure une cale intermédiaire de 10
mm (0,4”) pour empêcher que le berceau soit trop haut.
Il est important que l'eau de cale autour du moteur
puisse être drainée vers la pompe de cale.
47701508 09-2010
167
Montage, Applications inbord
Coque en fibre de verre
Un berceau moteur en fibre de verre doit être conçu de
telle manière qu'il soit rigide dans le sens vertical et
dans les sens longitudinal et transversal, afin de répartir la charge sur la plus grande surface possible de la
coque. Le berceau est souvent conçu comme un caisson. La plus grande partie possible du berceau, y compris les poutres transversales, doivent être fixés à la
coque, afin d'assurer le niveau le plus bas possible de
bruit et de vibrations.
p0005918
Le berceau peut être construit séparément et ensuite
soigneusement adapté et fixé sur la coque ; il peut
aussi être construit directement dans la coque. Il est
important que le contact du berceau sur la coque soit
constitué de grands rayons composés de plusieurs
couches de fibre de verre.
Coques en acier, en aluminium et en bois
Sur les coques en acier ou en bois, le cadre du berceau
doit se composer d'une structure en acier mécanosoudée. L'épaisseur de la plaque doit être suffisamment dimensionné pour fournir une structure stable.
Sur un bateau en acier ou en aluminium, le berceau
devra être soudé à chaque membrure sur toute sa longueur.
Sur un bateau en bois, le berceau sera boulonné dans
les membrures avec dans des vis et des écrous.
Le berceau doit s'étendre aussi loin que possible à
l'avant et à l'arrière du groupe, pour répartir la charge.
Si le moteur est doté d'une prise de force supplémentaire à l'avant, qui nécessite un support supplémentaire, celui-ci doit être construit dans le berceau. Prévoir suffisamment d'espace à l'avant de la prise de
force pour qu'elle puisse être démontée.
Calculer les consoles et les berceaux, etc., pour les
autres systèmes, les systèmes d'alimentation et
d'échappement, et les équipements auxiliaires.
p0005919
Construction du berceau moteur
Le moteur peut être utilisé comme élément de fixation
(gabarit) afin de déterminer la position du berceau.
Positionner le moteur, l'arbre porte-hélice et le palier
du tube d'étambot à leur place, sans les fixer. Le
moteur doit être raccordé à l'arbre de transmission.
Commencer à fabriquer le berceau par rapport à l'emplacement des fixations du moteur.
A
P0005920
A = Point fixe. Le tube d'étambot n'est ni fixé, ni coulé, ni boulonné.
168
47701508 09-2010
Montage, Applications inbord
Le berceau moteur doit avoir les dimensions suivantes :
A 125 mm (5,0”)
B 449 mm (17,7”)
C 572 mm (22,5”)
D 83 mm (3,3”)
P0007701
Lorsque le berceau du moteur est terminé, vérifier que
l'espace autour du carter de volant moteur, du fond et
des bords du carter moteur, etc., correspond à la
valeur recommandée (A) d'au moins 20 mm (3/4”).
A
P0004618
A
Berceau moteur en fibre de verre
Le berceau moteur doit être rempli pour réduire le bruit
et les vibrations. S'assurer que le matériau de remplissage n'absorbe pas l'eau. De manière générale, un
matériau de haute densité amortit mieux le bruit.
P0007702
A. Matériau de remplissage, de préférence un matériau de
haute densité
B. Plastique armé (fibre de verre), environ 10-15 mm (0,4–
0,6")
C. Fer plat, galvanisé, épaisseur environ 10 mm (0.4")
W. Largeur du fer plat : mini. 80 mm (3”)
Largeur minimale du berceau du moteur : 112 mm (4,4”)
47701508 09-2010
169
Montage, Applications inbord
Réaliser le berceau moteur avec du matériau de remplissage (A) de sorte que la face inférieure des silentblocs/semelles caoutchouc du moteur repose presque
sur le berceau. Prévoir suffisamment d'espace pour les
fers plats et la fibre de verre.
Réaliser une plaque en acier galvanisé d'environ 10
mm (3/8") d'épaisseur, d'au moins 80 mm (3") de large
et 250 mm (10") de long.
Réaliser les canaux d'évacuation de manière que l'eau
de cale puisse s'écouler vers la pompe de cale.
P0004619
Percer les trous pour les silentblocs
Il est bien sûr possible, à un stade antérieur de la
construction, de percer et de tarauder les trous de vis,
après avoir soigneusement mesuré et utilisé des gabarits. Lors de fabrication en série et pour d'autres installations courantes, des méthodes plus sophistiquées
peuvent être souhaitables et devront donc être utilisées.
NOTE: Si le moteur et les fixations du moteur sont utilisés comme gabarit de perçage, les trous pour les
fixations du moteur/les silentblocs devront être percés
lorsque le moteur est monté dans le bateau.
Percer les trous pour les silentblocs
P0005922
1 Aligner le moteur avec l’arbre porte-hélice et effectuer le marquage des trous pour les fixations du
moteur.
2 Percer et tarauder les trous dans le fer plat sur le
berceau.
3 La dimension des vis recommandés pour les silentblocs flexibles des moteurs Volvo Penta D4 et D6
est M12 (1/2” UNC).
170
47701508 09-2010
Montage, Applications inbord
Moteur, pose
Fixations de moteur
Moteurs inbord
Choix des silentblocs du moteur
Il existe deux types de fixation pour le moteur : fixations
souples (flexibles) en caoutchouc ou montage rigide.
Pour ce type de moteur, il est recommandé un montage flexible.
Montage flexible
Pour que les coussinets en caoutchouc agissent
comme amortisseurs efficaces de vibrations, il est
essentiel que le berceau du moteur soit suffisamment
rigide. Le berceau doit également être parallèle au
moteur pour ne pas créer des tensions sur les fixations
du moteur. Les tensions peuvent augmenter le niveau
de vibrations et réduire également la durée de vie des
fixations.
NOTE: L'élasticité des silentblocs en caoutchouc ne
doit jamais être utilisée pour compenser les écarts
dans le berceau moteur.
Les silentblocs confèrent une bonne isolation des
vibrations entre le moteur et le berceau. Cela contribue
aussi à une réduction du niveau sonore.
P0005894
Fixations de moteur flexibles
Toujours suivre les recommandations de Volvo Penta
quant au choix de la fixation du moteur. Des coussinets
en caoutchouc non conformes peuvent engendrer des
vibrations anormales, ce qui a son tour engendre des
dommages sur les composants du moteur et affecte le
confort.
NOTE: Si des silentblocs flexibles sont utilisés, toutes
les liaisons au moteur devront elles aussi être flexibles.
L’arbre d’hélice doit aussi être équipé d’un presseétoupe élastique ou d'un accouplement souple.
Les connexions pour le carburant, les gaz d'échappement et le liquide de refroidissement doivent également être élastiques.
47701508 09-2010
171
Montage, Applications inbord
3
1
2
D4
D6
P0005895
1
Force de propulsion de l'hélice
2
Force axiale
3
Poussé verticale
Inverseur IV
Dans toutes les installations comportant un arbre d'hélice orienté vers le bas, il résulte une poussée verticale
(3) au niveau de l'inverseur. Quand le moteur est
accouplé à un inverseur IV, cette poussée peut être
supérieure à la poussée descendante engendrée par
le poids du moteur et de l'inverseur.
Pour les moteurs D6 avec inverseur IV, il est donc
exigé des fixations spéciales à l'arrière de l'inverseur,
conçues pour ce type d'application. Des silentblocs
moteur flexibles classiques sont utilisées sur les
moteurs D4.
172
47701508 09-2010
Montage, Applications inbord
Montage moteur
Moteurs inbord
Fixation du moteur et arbres de
transmission
Des arbres de transmission en acier inoxydable sont
disponibles en différents diamètres. Le choix de la
dimension de l'arbre doit être fondé sur la puissance
du moteur, la démultiplication, la distance entre les
points d'appui et le matériau composant l'arbre de
transmission.
NOTE: Un presse-étoupe élastique ne doit jamais être
monté avec un accouplement d’arbre flexible. Cela
peut provoquer des problèmes de vibrations.
Les options d'installation suivantes et leurs combinaisons sont recommandées :
1
L
1
2
1
Silentblocs moteur flexibles et presse-étoupe
élastique
NOTE: Dans ce cas, il ne faut pas monter un
accouplement d'arbre flexible.
3
4
1 Fixations de moteur flexibles
P0005896
2 Accouplement d'arbre rigide
3 Accouplement d'arbre élastique
4 Palier de tube d'étambot lubrifié à l'eau
L : Distance maximale entre les points d'appui,
voir Disposition et planification en page 28.
2
B
1
1
L
1 Fixations de moteur flexibles
2 Accouplement d'arbre flexible
2
3
P0005898
Silentblocs moteur flexibles et presse-étoupe
rigide
4
3 Palier de tube d'étambot avant et presseétoupe rigides
4 Palier de tube d'étambot lubrifié à l'eau
5 Distance maximale entre les points d'appui
L : Distance maximale entre les points d'appui,
voir Disposition et planification en page 28.
B : Distance entre flasque d'inverseur – point d'appui.
Distance B minimale recommandée = 6-10 x le
diamètre de l'axe.
La distance B maximale se calcule de la même
manière que L maxi.
47701508 09-2010
173
Montage, Applications inbord
Moteur, pose
Moteurs inbord
Préparation du moteur
NOTE: Avant de positionner le moteur, l'installation
des systèmes d'alimentation, de commande et électriques doit être aussi complète que possible.
AVERTISSEMENT!
Utilisez toujours les deux œillets de levage pour soulever le moteur.
Monter les équipements et les accessoires en option
sur le moteur, comme par exemple un alternateur supplémentaire, une prise d'eau chaude, une prise de
mouvement, etc., avant que d'installer le moteur.
NOTE: Tous les moteurs et les inverseurs sont livrés
par Volvo Penta sans huile moteur ni liquide de refroidissement. Vérifier que les bouchons de fond de cale
en place et que les robinets de vidange pour le liquide
de refroidissement, les robinets d'eau chaude, etc.,
sont fermés.
Effectuer le remplissage de l'huile et du liquide de
refroidissement. Effectuer un contrôle d'étanchéité.
P0008583
174
47701508 09-2010
Montage, Applications inbord
Silentblocs moteur
Outillage:
21244540 Outil de mesure
Monter les silentblocs sur les supports du moteur
comme indiqué ci-après. Appliquer de la graisse Volvo
Penta de réf. 828250 sur les filetages.
Soulever le moteur en fixant un dispositif de levage aux
deux oeillets de levage sur le moteur.
IMPORTANT !
La charge sur les oeillets de levage doit être perpendiculaire par rapport au plan horizontal.
Le berceau où doit être placé le moteur doit être sur
une surface plane. Vérifier que la surface où sont
montées les fixations du moteur sur le berceau est
parallèle avec les plaques de fond des silentblocs du
moteur et que l'inclinaison du berceau est exacte (utiliser un rapporteur gradué avec niveau).
Lorsque le moteur est installé, la charge sur les silentblocs tribord doit être égale à la charge sur les silentblocs bâbord. La variation maximale autorisée entre
les silentblocs bâbord et tribord est ±1,5 mm (±0,06").
p0005943
Vérifier la charge sur les silentblocs en mesurant leur
compression à l'aide de 21244540 Outil de mesure.
La compression nominale est d'environ 5 mm (0,2").
Les silentblocs réglables doivent avoir leurs positions
de base au milieu des trous des plaques de fixation.
Les plaques de fixation ont des trous de forme allongée pour permettre un ajustement. Ces derniers peuvent être orientés vers l'avant ou vers l'arrière, selon
le besoin d'accessibilité.
p0005944
Hauteur nominale : 116 mm (4,6")
H = Réglage, hauteur : ±8 mm (±0.3")
V = Réglage transversal : ±7 mm (±0.3")
H
p0005969
47701508 09-2010
V
175
Montage, Applications inbord
IMPORTANT !
La cote entre le silentbloc moteur et le bord inférieur
de l'écrou de réglage médian (A) ne doit jamais dépasser 20 mm (0,8"). Le cas échéant, les filetages risquent
de s'écraser.
A
Serrer les vis qui maintiennent les silentblocs sur le bâti
et les écrous de réglage sur les fixations. Utiliser un
contre-appui sur les écrous.
p0005972
La dimension des vis recommandés pour les silentblocs flexibles de moteur Volvo Penta est M12 (1/2”
UNC).
Couple de serrage, écrous de réglage : 70 ±5 Nm
(52 ±4 lbf.pi)
p0007759
176
Couple de serrage des vis dans le berceau moteur :
120 ±5 Nm (88.51 ±4 lbf.pi) . Ceci exige un support plan avec des plaques en acier coulées de
longueur, d'épaisseur et de qualité correctes.
Contrôler avec le constructeur du bateau comment le berceau du moteur est conçu, avant de
commencer le montage.
47701508 09-2010
Montage, Applications inbord
Silentblocs pour inverseur IV
Monter les silentblocs pour les installations comportant
un inverseur IV, selon la figure.
Hauteur nominale pour la fixation d'embase IV :
D4 : 116 ±8 mm (4,6" ±0,3), D6 : 115 ±5 mm (4,5" ±0,2).
Réglage transversal :
D4 : ±7 mm (±0,3"), D6 : ±9 mm (±0,35").
Serrer l'écrou quand l'alignement est terminé.
Couple de serrage, écrous de réglage : 70 ±5 Nm
(52 ±4 lbf.pi)
D4
P0008385
47701508 09-2010
D6
Couple de serrage des vis dans le berceau moteur :
120 ±5 Nm (88.51 ±4 lbf.pi) . Ceci exige un support plan avec des plaques en acier coulées de
longueur, d'épaisseur et de qualité correctes.
Contrôler avec le constructeur du bateau comment le berceau du moteur est conçu, avant de
commencer le montage.
177
Montage, Applications inbord
Alignement du moteur
Moteurs inbord
Vérifier que les surfaces de contact des brides sont
parallèles avant de monter l'arbre d'hélice sur le flasque de l'inverseur.
Rapprocher les brides de sorte que le tenon de guidage s'engage. Vérifier ensuite, lorsque les brides sont
serrées l'une contre l'autre, qu'il n'est pas possible
d'insérer une jauge d'épaisseur de 0,10 mm (0,004 ")
à aucun endroit entre elles. Tourner ensuite les brides
sur 90°, 180° et 270° et répéter le contrôle avec la
jauge d'épaisseur. Vérifier soigneusement que les brides sont serrées durant toute la durée du contrôle. Si
l'écart est supérieur à 0,10 mm (0,004”), le réglage de
l'alignement devra être recommencé.
Retirer les outils éventuels et visser l'arbre sur le flasque de l'inverseur ou sur l'accouplement flexible.
IMPORTANT !
L'alignement doit être vérifié à nouveau quelques jours
après la mise à l'eau, lorsque le bateau est prêt avec
son gréement (voiliers).
P0005976
178
47701508 09-2010
Montage, Système de refroidissement
Système de refroidissement
P0008184
Les moteurs sont refroidis par eau douce et comportent un échangeur de chaleur refroidi par eau de mer.
Dans le circuit d'eau douce, la circulation du liquide
de refroidissement est assurée par une pompe entraînée par engrenage. L'eau de mer venant de l’échangeur de chaleur s'évacue par le système d'échappement (échappement humide).
Le monteur du circuit de refroidissement est responsable du bon fonctionnement de ce dernier, conformément à ces instructions de montage.
Le système de refroidissement doit être suffisamment
dimensionné pour faire en sorte que les performances
de refroidissement ne soient pas altérées par les
salissures marines et les nouvelles mises en peinture
de la coque, ceci même après une longue période
d'exploitation.
Les diamètres des conduites et des tuyaux souples
spécifiés dans les instructions doivent être considérés
comme des recommandations. La seule façon de
déterminer si l'installation est correcte est de vérifier
la pression, les températures et le débit avec le
moteur en marche. En cas d'incertitude, prendre contact avec Volvo Penta.
Planifier minutieusement l'emplacement des raccords
afin qu'ils soient accessibles. Les conduites doivent
être agencées de sorte qu'elles soient aussi courtes
que possible.
47701508 09-2010
Afin de réduire au minimum la corrosion, veiller à utiliser une combinaison correcte des matériaux pour les
tuyaux, les robinets, etc., en plus d'un vase d'expansion correctement dimensionné et mis sous pression.
Une corrosion électrolytique peut se produire lorsque
deux matériaux hétérogènes sont en contact et sont
placés dans un électrolyte comme l'humidité ou l'eau
de mer.
Le cas échéant, utiliser des accessoires et des pièces
de rechange d'origine Volvo Penta. Les accessoires
sont décrits dans Pièces de rechange & Accessoires
Volvo Penta. Veiller à ce que les éléments qui ne sont
pas livrés par Volvo Penta ne risquent pas de réduire
ou d'empêcher la pression et le débit dans le moteur.
Des canalisations de petit diamètre, un acheminement inapproprié, un branchement défectueux, etc.,
entraîneront une réduction du débit et des températures du moteur hors normes.
Utiliser du liquide de refroidissement Volvo Penta. Le
type de liquide de refroidissement utilisé impacte sur
les performances de refroidissement et sur la protection contre la corrosion du moteur.
NOTE: Ne pas mélanger différentes marques ou
types de liquide de refroidissement.
179
Montage, Système de refroidissement
Système à eau brute
Aquamatic
Le système complet d’eau de mer, y compris le filtre
d'eau de mer, est fourni par Volvo Penta.
La prise d'eau est placée dans la transmission. Le système de refroidissement Volvo Penta est conçu pour
des températures d'eau de mer maximum de 32°C
(90°F).
La circulation d'eau du circuit d’eau de mer
refroidit :
• le liquide de refroidissement du moteur
• l'huile moteur
• l'air de suralimentation
• le fluide de servo-direction
P0008185
• les gaz d'échappement
Système à eau brute
Moteurs inbord
3
La circulation d'eau du circuit d’eau de mer
refroidit :
• le liquide de refroidissement du moteur
4
• l'huile moteur
• l'air de suralimentation
• l'huile de l'inverseur
Dans une installation avec un système d'échappement
humide, cette eau est utilisée pour le refroidissement
des gaz d'échappement. Les moteurs sont le plus souvent équipés d'un filtre à eau de mer.
2
1
Le système de refroidissement Volvo Penta est conçu
pour des températures d'eau de mer maximales de .
32 °C (90 °F).
P0008186
1
Crépine
2
Robinet d'eau de mer
3
Filtre à eau de mer
4
Pompe à eau de mer
180
47701508 09-2010
Montage, Système de refroidissement
Prise d’eau de mer
A
La prise d'eau de mer doit être fabriquée de préférence
dans un alliage de bronze (ne pas utiliser de laiton qui
se corrode suite à sa forte teneur en zinc). Avec une
coque en acier, il est possible d'utilisé le même matériau que celui dans lequel est fabriqué le bateau. Si les
matériaux de la coque et de la prise d'eau de mer sont
différents, il peut être nécessaire d'isoler électriquement la prise d'eau de la coque, pour éviter la corrosion
galvanique.
La prise d'eau de mer, le robinet d'eau de mer et la
crépine doivent avoir suffisamment de débit pour éviter
les pertes de capacité et, en conséquence, une réduction de l'approvisionnement en eau à la pompe. La différence de dépression à l'admission de la pompe à eau
de mer ne doit pas dépasser 30 kPa (4.35 psi).
B
L'admission de la pompe à eau de mer doit avoir un
diamètre qui convient à un tuyau souple ayant un diamètre interne de :
D4 : 38 mm (1,5")
P0008187
D6 : 50 mm (2")
La crépine de la prise d'eau doit avoir une surface
d'écoulement minimale de : 1,5 x la section interne
du tuyau.
La prise d'eau de mer doit être placée à un niveau suffisamment profond pour qu'elle soit sous l'eau même
lorsque le bateau gîte ou navigue dans une mer agitée.
Ne pas placer la prise d'eau de mer trop vers l'avant
sur le bateau.
4
3
2
1
Monter la prise d'eau de mer (1) avec l'ouverture (la
crépine) dirigée vers l'avant (A), sauf sur les voiliers,
ou l'ouverture (la crépine) devra être dirigée vers l'arrière (B) pour empêcher l'eau d'être refoulée dans la
conduite d'eau de refroidissement durant la navigation.
Le robinet d'eau de mer doit être fermé lorsque le
bateau est remorqué.
Appliquer du produit d’étanchéité, par exemple du
caoutchouc de silicone, sur les surfaces de contact.
Serrer la prise avec l'écrou (2).
Monter le robinet de fond et le raccord de flexible (3).
Utiliser un produit d’étanchéité non durcissant.
P0008188
1
Crépine
2
Écrou
3
Raccord de flexible et robinet d'eau de mer
4
Colliers de serrage
47701508 09-2010
NOTE: Toujours utiliser des doubles colliers de serrage sur tous les raccords de tuyaux du système à eau
de mer. Orienter les vis des colliers (4) selon l'illustration.
Les coudes du conduit d'eau de mer doivent être le
moins serrés possible, pour éviter les contraintes inu-
181
Montage, Système de refroidissement
tiles et freiner le débit. Utiliser un flexible en caoutchouc renforcé capable de résister à la dépression.
NOTE: Le flexible entre la prise d'eau de mer (filtre à
eau de mer) et le moteur ne doit pas être tendu, il doit
permettre une certaine flexibilité. Si le flexible passe à
travers une cloison ou similaire, il devra être protégé
du risque d'abrasion.
Filtre à eau de mer
200 mm
(8´´)
Lors de navigation près des côtes, dans les ports, etc.,
il est impossible d'éviter la pénétration de particules,
de boue et de sable par la prise d'eau de mer. Ces
impuretés peuvent être arrêtées par un filtre dans le
conduit d'aspiration. Un filtre à eau de mer contribue à
une durée de vie plus longue de la pompe et empêche
également que des dommages puissent se produire
sur le moteur, en raison de l'insuffisance de refroidissement du refroidisseur d'air de suralimentation ou de
l'échangeur de température.
Monter le filtre à eau de mer dans un endroit accessible, au moins 200 mm (8”) au-dessus de la ligne de
flottaison avec un bateau chargé, par exemple sur une
cloison aisément accessible. Lorsque le filtre est
monté sur un voilier, la cote d'installation doit aussi
supporter le gîte maximal du bateau.
P0008189
182
L'illustration montre le filtre monté sur cloison dans la
version à inverseur.
47701508 09-2010
Montage, Système de refroidissement
Filtre à eau de mer, (inbord)
Diamètre d'admission du robinet d'eau et du filtre :
D4 : 38 mm (1,5")
D6 : 50 mm (2")
Diamètre de sortie du filtre et de la pompe à eau de
mer :
D4 : 38 mm (1,5")
D6 : 50 mm (2")
Diamètres d'entrée et de sortie du filtre de l'IPS et
Aquamatic :
D4 : 50 mm (2")
D6 : 50 mm (2")
Espace requis pour le nettoyage de la cartouche
de filtre (A) :
200 mm (8”)
A
P0008190
47701508 09-2010
183
Montage, Système de refroidissement
Le filtre à eau de mer du moteur inbord D4 a un
diamètre de :
Admission : 38 mm (1,5")
Échappement : 38 mm (1,5")
P0014084
184
47701508 09-2010
Montage, Système de refroidissement
Vanne de dépression
Une vanne de dépression doit être montée dans les
cas où le moteur est monté de façon telle au fond du
bateau que la distance entre la bride de tuyau d’échappement (le bord inférieur) et la ligne de flottaison est
de moins de 200 mm (8”). Si la vanne est correctement
installée, elle empêche l'effet siphon qui laisse l'eau
pénétrer dans le moteur.
200 mm
(8´´)
P0008191
C
Min.
200 mm
(8´´)
1
A
B
NOTE: La vanne de dépression doit être montée à au
moins 500 mm (20”) au-dessus de la ligne de flottaison, avec le bateau chargé.
La vanne n'est pas fournie par Volvo Penta. Elle doit
être fabriquée spécialement pour l'installation.
Veiller à disposer d'un espace d'au moins 200 mm (8”)
au-dessus du filtre pour permettre le remplacement de
la cartouche filtrante.
Dimensions des tuyaux
Diamètre intérieur, tuyau (A) : 45 mm (1 3/4”)
Diamètre intérieur, tuyau (B) : 50 mm (2”)
Diamètre intérieur, tuyau (C) : 6–10 mm (1/4–3/8”)
Le chiffre un (1) dans l'illustration montre le passecoque.
P0008192
47701508 09-2010
185
Montage, Système de refroidissement
Système à eau douce
Généralités
L'eau douce circule à travers les canaux de refroidissement du moteur à l'aide d'une pompe centrifuge.
Tant que le liquide de refroidissement est froid, le
thermostat est fermé et empêche le fluide de passer
à travers l'échangeur de chaleur. Au lieu de cela, le
liquide de refroidissement est ramené via une dérivation du côté aspiration de la pompe. Le moteur atteint
ainsi rapidement sa température de service. Le thermostat règle aussi la température correcte durant la
période de charge/puissance basse.
Liquide de refroidissement
Nous recommandons l'utilisation du mélange prêt à
l'emploi « Volvo Penta Coolant, Ready Mixed » ou du
liquide de refroidissement « Volvo Penta Coolant »
(concentré) mélangé avec de l'eau propre, conformément aux spécifications. Voir la section Qualité de
l'eau. Seul un liquide de refroidissement de cette qualité est approprié et autorisé par Volvo Penta.
Le liquide de refroidissement doit contenir du glycol
éthylène de bonne qualité avec une composition chimique adéquate, pour assurer une bonne protection
du moteur. L'utilisation de simplement une protection
contre la corrosion n'est pas autorisée dans les
moteurs Volvo Penta. Ne jamais utiliser uniquement
de l’eau comme liquide de refroidissement.
IMPORTANT !
Le liquide de refroidissement doit être utilisé toute
l'année. Ceci s’applique également lorsque le risque
de gel est inexistant, afin d’assurer au moteur une
protection optimale contre la corrosion. Toute exigence de garantie future sur le moteur et son équipement supplémentaire pourra être rejetée si un liquide
de refroidissement inadéquat a été utilisé ou si les
instructions de mélange du liquide de refroidissement
n'ont pas être observées.
Mélange de liquide de refroidissement
AVERTISSEMENT!
Le liquide de refroidissement est un produit toxique
pour la santé et pour l'environnement. Ne pas ingérer!
Le liquide de refroidissement est inflammable.
IMPORTANT !
L'éthylène glycol ne doit pas être mélangé à d'autres
types de glycol.
Mélanger : 40 % de « Volvo Penta Coolant » (concentré) avec 60 % d'eau.
Ce mélange protège de la corrosion interne, des
dégâts de cavitation et du gel jusqu'à –28°C (-18°F).
(Avec un mélange de glycol à 60 %, le point de congélation peut être abaissé à –54°C (-65°F). Ne mélanger jamais plus de 60 % de concentré (Volvo Penta
Coolant) dans le liquide de refroidissement. La capacité de refroidissement en serait réduite d'où des risques de surchauffe et d'une protection moindre contre
le gel.
IMPORTANT !
Le liquide de refroidissement doit être mélangé avec
de l'eau propre. Utiliser de l'eau distillée – déionisée. L'eau doit être conforme aux exigences spécifiées par Volvo Penta, voir Rapport de mélange (qualité de l’eau) en page 191.
IMPORTANT !
Il est extrêmement important de remplir le système
avec une concentration exacte de liquide de refroidissement. Mélanger les liquides dans un récipient
propre séparé, avant le remplissage du système de
refroidissement. Faire attention de bien mélanger les
liquides.
”Le « Volvo Penta Coolant » est un de liquide de
refroidissement concentré qui doit être mélangé avec
de l'eau. Il est spécialement formulé pour un fonctionnement optimal avec des moteurs Volvo Penta et
assure une bonne protection contre la corrosion, l'érosion due à la cavitation et le gel.
”« Volvo Penta Coolant, Ready Mixed » est un
mélange prêt à l'emploi de liquide de refroidissement,
40 % de « Volvo Penta Coolant » et 60 % d'eau. Cette
concentration protège le moteur contre la corrosion
interne et les dommages dus à la cavitation et au gel,
jusqu'à environ –28°C (-18 °F).
186
47701508 09-2010
Montage, Système de refroidissement
Raccords d'eau chaude
Les raccordements pour l'eau chaude peuvent être
montés sur le boîtier de thermostat (sortie) et la pompe
de circulation (entrée). Les raccords livrés par Volvo
Penta sont prévus pour un diamètre intérieur de tuyau
de 16 mm (5/8”).
P0004776
1
1/2” NPTF
Installer le circuit d’eau chaude supplémentaire de
sorte que son point le plus haut soit au moins de 50
mm (2”) (A) inférieur au niveau du liquide de refroidissement dans le vase d'expansion. Si cela n'est pas
possible, un vase d'expansion indépendant devra être
monté.
A
P0004777
Robinets de fermeture
Volvo Penta recommande que des robinets de fermeture soient montés sur les côtés entrée et sortie du circuit supplémentaire. Placer les robinets le plus près
possible du moteur.
P0008197
47701508 09-2010
187
Montage, Système de refroidissement
Vase d'expansion supplémentaire
1
3
B
2
A
P0008198
1 Tuyau de purge
3 Niveau d'eau mini
Capacité du système d’eau douce
(standard) et des circuits
supplémentaires
A Mini 50 mm (2”)
Maxi 1200 mm (3,9”)
Le volume de l'eau douce du moteur peut être augmentée par un circuit supplémentaire, sans exiger un
nouveau vase d'expansion dans le système.
2 Chauffe-eau
B Mini 50 mm (2”)
Maxi 1200 mm (3,9”)
Augmentation de volume maximal pour le D4 et D6
avec vase d'expansion monté de série sur le moteur :
5,0 l (1,3 US gal).
Si le volume est augmenté davantage ou si un circuit
supplémentaire est placé au-dessus du moteur, le
système de refroidissement devra être équipé d’un
vase d’expansion.
Les systèmes de refroidissement et le chauffage
autonome de cabine sont quelques exemples de circuits supplémentaires.
Un vase d’expansion supplémentaire devra être
monté avec le repère du niveau le plus bas à au moins
50 mm (2”) et maximum 1 200 mm (3,9 pi.) au-dessus
du point le plus haut du moteur (B), ou le point le plus
haut du circuit externe (A), voir la vue ci-dessus.
Le vase d'expansion supplémentaire doit être placé
de façon à être facilement accessible pour le contrôle
du niveau et le remplissage.
Les tuyaux de purge (1) ne doivent pas être acheminés en-dessous de leurs points de raccordement respectifs sur le moteur. Le point (2) sur l'illustration est
un chauffe-eau.
188
47701508 09-2010
Montage, Système de refroidissement
Contenance dans le
moteur, y compris
l’échangeur de température, litre (US gal)
D4
D6
12,5 (3.3)
15,7 (4.2)
Contenance maxi supplémentaire dans circuit auxiliaire, avec
vase d'expansion
monté de série sur le
moteur, litre (US gal)
5,0 (1.3)
5,0 (1.3)
Le volume du vase d'expansion doit correspondre à 15
% de la capacité totale du circuit de refroidissement.
Au sein de ce volume,
5 % sont prévus pour l’expansion du liquide de
refroidissement lorsqu'il est chaud (volume d'expansion)
5 % sont prévus pour la différence entre les niveaux
MAX et MIN
5 % sont un volume de réserve.
P0006217
1
Volume d'expansion, env. 5 %
2
Volume de réserve, env. 5 %
3
Bouchon de surpression
47701508 09-2010
Le vase d'expansion du moteur doit avoir un tuyau de
mise à l'air libre pour le réservoir auxiliaire, relié au
dessous du niveau MIN.
Le tuyau doit supporter des températures jusqu'à
115°C (240°F).
Le bouchon de surpression du moteur est remplacé
par un bouchon étanche. Le tuyau de purge ordinaire
allant du moteur au boîtier de thermostat peut être relié
au vase d'expansion supplémentaire au-dessous du
niveau MIN pour faciliter la mise à l'air libre lors du
remplissage de liquide de refroidissement.
189
Montage, Système de refroidissement
Purge du système
Dans la plupart des cas, comme pour le système illustré ci-dessus, la purge du circuit est automatique vers
le vase d'expansion.
P0006218
1
Chauffage autonome de cabine avec dégivreur
2
Robinet de sortie
3
Robinet d'admission
4
Raccord de purge
5
Chauffe-eau
6
Chauffage autonome
7
Vase d'expansion
H : Niveau le plus bas
Si un système supplémentaire n'est pas purgé normalement vers le vase d'expansion, un raccord de purge
indépendant (4) devra être monté.
190
47701508 09-2010
Montage, Système de refroidissement
Rapport de mélange (qualité de
l’eau)
ASTM D4985:
P0002094
Particules solides totales
<340 ppm
Dureté totale
<9,5° dH
Chlore
<40 ppm
Sulfate
<100 ppm
Valeur pH
5,5–9
Silicium (selon ASTM D859)
<20 mg SiO2/l
Fer (selon ASTM D1068)
<0,10 ppm
Manganèse (selon ASTM D859)
<0,05 ppm
Conductibilité (selon ASTM
D1125)
<500 µS/cm
Contenu organique, CODMn
(selon ISO8467)
<15 mg KMnO4/l
Niveau du liquide de
refroidissement, contrôler et
appoint
Remplissage du système de
refroidissement
NOTE: Le remplissage du liquide de refroidissement
doit se faire lorsque le moteur est arrêté et froid.
Remplir lentement par l’ouverture du vase d’expansion, environ 10 à 15 l/min (2,5–4,0 US gal/min) pour
laisser le temps au système d'être purgé en cours de
remplissage.
Contenance du circuit de refroidissement sans
circuits supplémentaires :
• D4 : 12,5 litres (3,3 US gal)
• D6 : 15,7 litres (4,2 US gal)
p0004704
47701508 09-2010
191
Montage, Système de refroidissement
Remplir et contrôler le niveau du liquide de
refroidissement
1
Remplir le circuit de liquide de refroidissement
jusqu'à ce qu'il soit complètement rempli, y compris le vase d’expansion. Le niveau du liquide de
refroidissement doit se situer entre les repères
MIN et MAX.
2
Démarrer le moteur et le laisser tourner sans
charge à un régime de 1000 à 1 500 tr/min pendant environ 5 minutes.
3
Vérifier le niveau de liquide de refroidissement.
MAX
MIN
NOTE: S'il est difficile de contrôler le niveau d'eau
dans le vase d'expansion, Volvo Penta propose un
capteur de niveau d'eau à installer dans le réservoir.
p0004706
Systèmes externes :
S'il existe des systèmes externes connectés au circuit
de refroidissement du moteur, les vannes du système
devront être ouvertes et les unités purgées lors du
remplissage. Des raccords de purge spéciaux peuvent
être montés sur les circuits externes, ceci concerne
des systèmes placés au-dessus du moteur.
IMPORTANT !
Ne pas démarrer le moteur avant d’avoir entièrement
rempli le système de liquide de refroidissement.
AVERTISSEMENT!
Ne pas ouvrir le bouchon de remplissage du liquide de
refroidissement lorsque le moteur est chaud. De la
vapeur ou du liquide brûlant peuvent être projetés et
provoquer de graves brûlures.
192
47701508 09-2010
Montage, Système d’échappement
Système d’échappement
Moteurs inbord
Généralités
• Échappement humide
• Échappement sec, isolé
La plupart des bateaux à moteur inbord de la gamme
Volvo Penta sont équipés d'un système d'échappement humide. L'eau est dirigée dans le système pour
refroidir les gaz d'échappement puis elle est évacuée
avec les gaz d'échappement.
P0005978
Système d’échappement sec
Un système humide présente plusieurs avantages par
rapport à un système sec. L'eau abaisse la température des gaz d'échappement de façon significative
après avoir été dirigée dans le système, de sorte que
vous pouvez utiliser un tube flexible en caoutchouc
pour l'échappement. Un tuyau flexible est généralement plus facile à installer que des tubes. Un tuyau
n'est pas affecté par la corrosion ou les charges et
absorbe les mouvements d'un moteur équipé de fixations souples. Un système d'échappement humide
n'exige aucune isolation et diffuse moins de chaleur.
Il est important de réaliser correctement un système
d'échappement humide et faire en sorte que l'eau ne
puisse pas pénétrer dans le moteur.
IMPORTANT !
P0005979
Système d’échappement humide
Le système d'échappement doit être conçu et monté de
telle manière que les gaz d'échappement s'écoulent
sans contre-pression qui risquerait d'endommager le
moteur, et sans risque de surchauffe des composants
adjacents. Le besoin d'installer un silencieux doit aussi
être pris en compte et le système doit être aménagé de
manière que les gaz d'échappement ne sont aspirés
dans le bateau. Tous les systèmes d'échappement doivent être installés de manière que l'eau ne pénètre dans
le moteur quand ce dernier est arrêté. Il est bon d'observer que la contre-pression ne doit pas dépasser les
valeurs indiquées dans le tableau au chapitre Montage en page 203 lors de la construction du système
d'échappement.
NOTE: Tenir compte des réglementations locales concernant les niveaux sonores. Ceci doit également être
pris en compte lors de la réalisation du système
d'échappement.
Le système d'échappement sec pour moteurs diesel
inbord est principalement utilisé sur des bateaux commerciaux plus lents. Le système sec peut être nécessaire pour éviter le gel lorsque les moteurs tournent
dans un climat froid, avec des températures au-des-
47701508 09-2010
193
Montage, Système d’échappement
sous de 0°C (32°F). Un système sec exige , en général, moins d'entretien et offre une durée de vie plus
longue. L'isolation du système est le plus souvent
requise, à cause des hautes températures engendrées, et le rayonnement thermique dans le compartiment moteur affecte négativement le moteur.
Volvo Penta ne commercialise pas des systèmes
d'échappement sec, mais propose quelques composants clés.
Remontée des gaz d'échappement
Tant que nous continuerons à utiliser des moteurs à
combustion interne en tant que sources d'énergie,
nous devrons faire face aux problèmes des émissions
de gaz d'échappement. Même si le niveau des émissions des gaz d'échappement a été réduit au minimum
dans les moteurs à combustion modernes, de la fumée
et des gaz sont produits quand le carburant est brûlé.
Lorsque nous avons un objet avec des formes angulaires en mouvement, d'autres problèmes se posent.
L'un d'eux est un phénomène que nous appelons
« remontée des gaz d'échappement ».
P0005977
Sur les bateaux dotés d'un tableau arrière haut et large
et d'une superstructure haute, ce phénomène d'aspiration se caractérise par la remontée des gaz d'échappement vers le pont arrière, ce qui a pour résultat de
salir le cockpit et de créer des conditions désagréables
pour les personnes à bord. Ce problème est dû à la
recirculation de l'air brassé. Lorsque le bateau se
déplace vers l'avant, un flux d'air se créé vers l'arrière,
générant une dépression partielle derrière le bateau.
C'est là que les gaz sont aspirés.
Il est très important de concevoir et de placer la sortie
d'échappement de manière correcte, afin d'éviter ce
problème.
194
47701508 09-2010
Montage, Système d’échappement
Système d'échappement à
injection d’eau
Moteurs inbord
Généralités
Le terme « système d'échappement humide » signifie
que l'eau de refroidissement qui a transité par le
moteur est introduite dans la ligne d'échappement
pour refroidir les gaz d'échappement et réduire le bruit
du moteur.
p0005980
Volvo Penta propose des systèmes d'échappement
complets pour ces types de moteurs.
Un échappement humide peut généralement se composer de tuyaux en caoutchouc résistants à l'huile à la
chaleur. Par conséquent, c'est peut-être le meilleur
système pour un assemblage et une insonorisation
simples.
La conception du bateau et du compartiment moteur
varie beaucoup, des volumes généreux à des systèmes très compacts et personnalisés.
En général, les fabricants de moteurs marins ne fabriquent pas de systèmes complets d'échappement
humide. Au lieu de cela, ce sont les équipementiers,
les chantiers navals, les constructeurs de bateaux etc.,
qui conçoivent, sélectionnent les composants et expérimentent, en vue de développer un système définitif
qui respecte toutes les exigences.
Les recommandations de la présente section doivent
être considérés comme une structure fondée sur l'expérience et concernent un système complet avec une
47701508 09-2010
195
Montage, Système d’échappement
longueur maximale de 10 mètres (33 pi) et un nombre maximal de 4 x coudes à 90°.
Tous les systèmes avec silencieux, en particulier
« Aqua Lift », contribuent à la contre-pression totale du
système d'échappement. L'impact de chaque silencieux doit être soigneusement évalué et calculé, de
même que les mesures faites lors d'un essai en mer.
Dimensionnement du tuyau
d'échappement
La ligne d'échappement doivent être dimensionnée
pour éviter tout contre-pression nuisible. Ceci est particulièrement important pour les moteurs turbocompressés. Une contre-pression excessive signifie une
perte de puissance et peut entraîner des dysfonctionnements tels que l'accroissement du niveau de fumées
et une durée de vie plus courte. Voir le chapitre Montage en page 203 pour les recommandations.
Diamètre du tuyau d'échappement
Le tableau ci-dessous indique les diamètres de raccordement standard pour systèmes d'échappement
humide. Notez que le système d'échappement complet peut exiger un plus grand diamètre, en fonction de
la longueur, du silencieux et de la configuration du tube
de sortie.
Diamètre de tuyau, interne :
D4 : 100 mm (4”)
D6 : 125 mm (5”)
P0005981
196
47701508 09-2010
Montage, Système d’échappement
H
L’angle (a) du coude d'échappement par rapport à
la ligne de flottaison, vue A, doit être d'au moins
10° (18 %).
Le silencieux doit être monté aussi près que possible
du moteur. Le tuyau doit être installé de manière à former une chute continue vers le silencieux, sur toute sa
longueur, voir la figure A.
NOTE: La distance minimale (H) entre l'axe du coude
d'échappement du moteur et l'entrée du silencieux doit
être de 150 mm (6”).
A
Longueur (A)
650 mm (25”)
1 000 mm (40”)
1 500 mm (59”)
A
Hauteur minimale (H)
150 mm (6”)
190 mm (7,5”)
220 mm (8,5”)
P0005982
B
Si le tuyau entre le coude d'échappement et le silencieux a une longueur ou un acheminement tel qu'il risque de s'affaisser, il devra être soutenu, voir la figure
A.
Tous les tuyaux d'échappement longitudinaux, avant
et après le silencieux, doivent former une descente
moyenne d'un angle d'au moins 4° (7 %) (β), vues B
et C.
β
Tous les tuyaux d'échappement transversaux, avant et
après le silencieux, doivent former une descente
moyenne d'au moins 10° (17 %) (γ), vue C.
P0005983
C
β
γ
Voir la section suivante pour le principe de fonctionnement pour voiliers.
P0005984
47701508 09-2010
197
Montage, Système d’échappement
Principe de fonctionnement pour voiliers
La dernière partie de la ligne d'échappement doit former une courbe (col de cygne) pour empêcher que de
l'eau pénètre par l'étrave. Le coude doit atteindre au
moins 350 mm (14”) (A) au-dessus du niveau de l'eau
avec le bateau chargé.
1
a
2
A
B
P0005986
Toujours utiliser des colliers de serrage en acier inox.
Si le tuyau passe à travers une cloison ou similaire, il
devra être protégé du risque d'abrasion.
B
Orienter le silencieux Volvo Penta selon un angle de
5 à 7,5° (a) avec l'entrée orientée vers le haut.
Volvo Penta recommande que la sortie d'échappement soit placée sur le côté de la coque, près du
tableau arrière, pour réduire le risque de remontée des
gaz d'échappement dans le cockpit.
b
p0005987
NOTE: Si le silencieux Volvo Penta est monté transversalement dans e bateau, il faudra l'orienter sur un
angle de 25 à 45° (b) avec l'entrée orientée vers le
haut. Cet angle est important pour prévenir la pénétration d'eau dans le moteur lorsque le bateau gîte (en
particulier pour les voiliers).
Valve anti-siphon (vanne de dépression)
La hauteur du coude d'échappement au-dessus de la
ligne de flottaison (B) doit être d'au moins 200 mm
(8”), voir la vue. Si la distance est inférieure, il faudra
monter une vanne de dépression (1) dans le système
198
47701508 09-2010
Montage, Système d’échappement
de refroidissement, pour empêcher la pénétration
d'eau par le système d'échappement.
Pour les instructions d'installation, voir le chapitre
Montage en page 179.
Silencieux
Il existe différents types de silencieux, en fonction du
type d'installation. Deux des types les plus courants
sont :
• Le silencieux Aqua-lift
• Le silencieux droit
Silencieux Aqua-lift, échappement humide dans
les bateaux à moteur
L'illustration montre l’exemple d'un moteur doté d'un
silencieux Aqua-lift.
D
D
A
WL
p0005988
A. Min. 350 mm (14")
D. Diamètre intérieur des tuyauteries d'échappement
Vérifier que le silencieux Aqua-lift a un volume suffisant pour contenir la quantité d'eau après que le
moteur ait été arrêté. La ligne d'eau (1) doit être bien
en dessous de l'entrée du silencieux (2).
2
1
Le diamètre intérieur des tuyauteries d'échappement
(D) doit être choisi en fonction de la puissance du
moteur, pour assurer une faible contre-pression.
La distance entre le bord inférieur de la sortie du silencieux et la ligne de flottaison doit être d'au moins 350
mm (14”) si le système comporte un col de cygne.
P0008066
Diamètre de tuyau recommandé, coude
d'échappement, silencieux et sortie de silencieux
(D)
Système Aqua-lift
Moteur
Diamètre intérieur des tuyauteries
d'échappement (D)
D4
100 mm (4”)
D6
125 mm (5”)
Système d’échappement, silencieux droit
(échappement humide)
Un silencieux droit est approprié lorsque la sortie
d'échappement est située haut par rapport à la ligne
de flottaison, de manière qu'il ne soit pas possible
d'avoir un angle orienté vers le bas. Il est important que
47701508 09-2010
199
Montage, Système d’échappement
le système puisse être drainé lorsque le moteur est
arrêté.
Pour les diamètres de tuyau recommandés, voir le
tableau à en page 199.
D A
NOTE: Un système avec silencieux droit n'est pas
recommandé lorsque la cote (A) est inférieure à 350
mm (14”).
D
P0006074
Rehausse d'échappement
B
Si la distance entre la sortie d’échappement et la ligne
de flottaison est inférieure à 350 mm (14”), ou si la
descente recommandée de la ligne d'échappement ne
peut pas être réalisée, il faudra monter une rehausse
(tuyau montant) d'échappement.
L'angle minimal de la sortie de la rehausse d'échappement doit être de 10°.
L'augmentation maximale de la distance (B) pour
un angle de 10°, comparé avec des coudes
d'échappement standard, est d'environ :
A
D4 : 175 mm (6,9”)
D6 : 180 mm (7,1”)
Des rehausses convenant à des coudes d'échappement de 100 mm (4”) et 125 mm (5”) sont proposés par
Volvo Penta.
P0007960
Pour les diamètres de tuyau recommandés, voir le
tableau à en page 199.
NOTE: Un système avec un silencieux tubulaire n'est
pas recommandé quand la distance coude d'échappement – ligne flottaison (A) est inférieure à 350 mm
(14”).
Sortie d’échappement - passe-coques
Placer les passes-coques à des endroits appropriés,
au-dessus de la ligne de flottaison sur un bateau
chargé. Si le passe-coque débouche au-dessous de la
ligne de flottaison, il faudra monter une vanne d'arrêt
à la sortie, ou raccorder un tube.
Ce type de sortie est un composant de série et ne doit
pas être monté sur un tableau arrière plat, voir la section Système d’échappement, Remontée des gaz
d'échappement.
P0008067
200
47701508 09-2010
Montage, Système d’échappement
Sortie d'échappement sous la flottaison :
schéma de principe
Sur certaines installations, il est préférable d'avoir la
sortie d’échappement à travers le fond du bateau.
Dans de telles installations, un robuste tube (métal,
plastique ou autre) doit être amené de la coque jusqu'à
un niveau au-dessus de la flottaison statique, afin
d'éviter la nécessité de monter un robinet d'arrêt.
1
2
A
Incliner légèrement le tube vers l'arrière et réaliser la
sortie dans le fond de manière que l'eau ne soit pas
refoulée dans le tube, si le bateau est remorqué ou s'il
est piloté avec un seul moteur.
Placer la sortie dans le fond de manière que les gaz
d'échappement ne créent pas une turbulence négative
dans le débit d'eau passant dans les hélices ou dans
les volets de trim, même lorsque le bateau vire, ce qui
réduirait les performances du bateau.
3
5
4
P0008068
1
Rehausse d'échappement
2
Durite d’échappement
3
Tuyau d’échappement (robuste tube)
4
Sortie d’échappement
5
Sortie de dérivation
A
350 mm (14”)
47701508 09-2010
Une sortie de dérivation placé sur le tuyau d'échappement, en un point au-dessus de la flottaison, doit être
installé dans la coque au-dessus de la flottaison, pour
éviter une contre-pression élevée lorsque le moteur
est démarré et réduit les impulsions bruyantes de pression contre la coque au ralenti bas.
Une rehausse est souvent nécessaire pour obtenir la
distance correcte (350 mm (14”)) par rapport à la ligne
de flottaison. Voir l'illustration des rehausses d'échappement à Montage en page 200 et Montage en
page 201.
201
Montage, Système d’échappement
Turbulence d'air derrière le bateau :
manchons d'échappement
Schéma de principe pour un système avec
manchons d'échappement
Lorsque le bateau se déplace vers l'avant, un flux d'air
se créé vers l'arrière, générant une dépression partielle derrière le bateau. Ce phénomène est particulièrement marqué sur les bateaux dotés d'un tableau
arrière haut et large et d'une superstructure haute, qui
aspirent les gaz d'échappement. Voir la section
Remontée des gaz d'échappement, chapitre Montage en page 193.
W
L
P0006076
Pour minimiser ce problème, le débit de l'eau après
l'hélice peut être utilisé pour libérer des gaz d'échappement loin du tableau arrière du bateau. Le manchon
d'échappement doit être placé de préférence à hauteur
de l’arbre d’hélice, directement derrière l’hélice et la
barre. De cette manière, les gaz d’échappement sont
entraînés dans les courants d’eau à l’arrière de l’hélice.
Voir la section Remontée des gaz d'échappement,
chapitre Montage en page 193.
Ce système peut être conçu pour satisfaire les exigences individuelles du constructeur du bateau. Volvo
Penta jouit d'une longue expérience dans l'utilisation
des manchons d'échappement et peut fournir des
solutions de principe de manchons d'échappement
hydromécaniques pouvant être fabriqués localement à
partir de divers types de matières plastiques.
202
47701508 09-2010
Montage, Système d’échappement
Système d'échappement sec
Outillage:
885164 Bride
885683 Bride
9996065 Manomètre
9996666 Raccord
Moteurs inbord
L'illustration montre un exemple de montage d'échappement sec. La conduite doit être de préférence en
acier inoxydable résistant à l'acide, mais une durée de
vie satisfaisante peut aussi être obtenue avec des
tubes en acier inox de différents types. Les conduites
en cuivre ne doivent pas être utilisées sur les moteurs
diesel. En raison des températures élevées, 400 à 500
°C (840-930 °F) dans les tuyaux d'échappement sec,
les conduites doivent être isolées pour prévenir le risque d'incendie et de blessures.
3
3
4
3
2
P0008119
1
Compensateur élastique
2
Support flexible
3
Supports flexibles
4
Silencieux
1
Le système doit également être muni d'un compensateur élastique (1) pour absorber la dilatation thermique
et les vibrations du moteur. Le compensateur doit être
monté à proximité du collecteur d'échappement du
moteur, pour transférer le moins de charge possible.
Le système d'échappement doit être isolé sur toute sa
longueur, sans pour cela empêcher les mouvements
du compensateur. En aval du compensateur, le système d'échappement, y compris le silencieux (4) doivent être fixés avec des supports flexibles (2, 3) de
manière à ne pas gêner les mouvements causés par
la dilatation thermique.
La sortie d'échappement doit être placée dans un
endroit appropriée, avec suffisamment de marge par
rapport à la ligne de flottaison lorsque le bateau est
chargé. En outre, la sortie doit être isolée de la coque
pour éviter les dommages causés par la chaleur.
Un dispositif assurant le drainage de l'eau de condensation doit être monté au point le plus bas du système.
Lors du dimensionnement de la ligne d’échappement,
veiller à que la contre-pression ne dépasse pas les
valeurs indiquées dans le tableau, voir page suivante.
Contre-pression autorisée au régime spécifié en
page 204.
47701508 09-2010
203
Montage, Système d’échappement
Une contre-pression excessive peut causer des
dommages et entraîner :
• Perte de puissance
• Augmentation de la consommation de carburant
• Température des gaz d'échappement excessive
Ces conditions engendrent une surchauffe et une
quantité excessive de fumées venant du moteur, et
réduisent la durée de vie des soupapes et du turbocompresseur.
Contre-pression autorisée au régime spécifié
D4 180
x
x
x
x
x
D4 210
x
x
x
x
x
D4 225
x
x
x
x
x
D4 260
x
x
x
x
x
D4 300
x
x
x
x
D6 280
x
x
x
x
D6 310
x
x
x
x
D6 330
x
x
x
x
D6 350
x
x
x
x
D6 370
x
x
x
x
D6 435
x
x
x
x
0
0
0
5
0.7
510
Autorisé
10
1.5
1020
15
2.2
1530
20
2.9
2040
25
3.6
2550
30
4.4
3060
35
kPa
5.1
psi
3570 mm
CE
Mesure de la contre-pression
d'échappement
La contre-pression doit toujours être vérifiée après
avoir monté le tuyau d'échappement.
Lorsque le test est effectué, le moteur doit tourner à
pleine charge suffisamment longtemps pour avoir une
valeur stable.
1
Procédure de mesure
Retirer le tuyau d'échappement de la sortie du turbocompresseur. Nettoyer la surface de contact.
2
Monter 885164 Bride (D6) (1) ou 885683 Bride (D4)
avec un collier en V sur la bride du carter de turbine.
Monter le coude d’échappement à la bride de mesure.
Raccorder 9996065 Manomètre (2) avec le flexible de
pression et 9996666 Raccord à la bride de mesure.
Faire tourner le moteur à pleine charge et au régime
maximal pendant plusieurs minutes et vérifier que la
contre-pression ne dépasse pas la valeur permise.
P0006081
204
47701508 09-2010
Montage, Système d’échappement
A
NOTE: Une autre solution consiste à brancher un flexible en plastique transparent à la bride de mesure
comme le montre l'illustration. La différence entre les
colonnes d’eau (A) indique la contre-pression du système d’échappement en mm colonne d’eau (la distance A peut atteindre 4 000 mm (157").
Faire tourner le moteur à pleine charge et au régime
maximal pendant plusieurs minutes et vérifier que la
contre-pression ne dépasse pas la valeur permise.
P0006082
47701508 09-2010
Contre-pression d'échappement permise dans le conduit d'échappement : Voir le tableau Contre-pression
autorisée au régime spécifié en page 204.
205
Montage, Système d'alimentation
Système d'alimentation
Généralités
2
3
1 Réservoir de carburant
2 Trappe de réservoir
A
3 Conduite d'aération
A
4 Conduite d’aspiration
5 Conduite de retour, tubes acier/cuivre,
ou tuyaux caoutchouc
8
5
6
7
6 Robinet d'arrêt à commande à distance
pour le carburant
7 Capteur de niveau de carburant
8 Trappe d’inspection
9 Bouchon de fond
A Raccord dans le cas où un tuyau en
caoutchouc est utilisé
1
P0004674
9
4
L'installation des composants du système de carburant - réservoir, robinets, tuyauteries de carburant et filtres à carburant supplémentaires,
etc., doit être effectuée très soigneusement pour
s'assurer que le moteur reçoive suffisamment de
carburant et que les conditions d'une étanchéité
et d'une sécurité incendie parfaites soient respectées.
Planifier minutieusement l'emplacement des
réservoirs avant de commencer le travail. Utilisez
des robinets de qualité pour éviter toutes fuites.
Un système de carburant qui fuit représente toujours un risque élevé de défaut de fonctionnement et d'incendie.
Utiliser des composants de qualité supérieure.
Les robinets devront de préférence être montés
à l'extérieur du compartiment moteur ou pouvoir
être réglés à distance.
Le carburant peut être réparti entre plusieurs
réservoirs pour abaisser le centre de gravité, et
permettre le relevage de la coque.
Si les réservoirs sont intégrés, prévoir une bonne
ventilation.
206
NOTE: Il peut exister une législation locale qui l'emporte
toujours sur la documentation et les recommandations du
motoriste.
En Europe, les matériaux et l'installation de systèmes
d'alimentation fixes doivent répondre aux exigences de la
norme ISO 10088. Aux États-Unis, l'installation doit répondre aux normes applicables de ABYC et USCG.
Faites attention de ne pas courber les tuyauteries haute
pression entre la pompe d'injection et les injecteurs. Ne
pas se tenir sur le moteur à cause du risque de déformation des tuyauteries haute pression.
Ne rien fixer sur les tuyauteries haute pression et conserver les colliers de serrage d'origine sur le moteur. Sinon,
les tuyauteries de refoulement risquent de se casser et
d'engendrer un incendie.
Au cours de travaux sur le système de carburant, il est
important d'assurer une parfaite propreté.
47701508 09-2010
Montage, Système d'alimentation
Réservoirs de carburant
Dans la mesure du possible, les réservoirs doivent être
placés au même niveau ou légèrement au-dessus du
niveau du moteur. S'ils sont placés plus bas, il faudra
tenir compte de la hauteur maximal d'aspiration de la
pompe d'alimentation qui varie entre 1,5 et 2,0 m
(60-78") pour les moteurs. Noter que la hauteur d'aspiration doit être mesurée à partir de l'entrée inférieure
de la conduite d'aspiration, c'est-à-dire, 25 mm (1") audessus du fond du réservoir.
La conduite de retour doit être montée à distance de
la conduite d'aspiration et à environ 15 mm (0,6") audessus du fond du réservoir pour empêcher l'air de
pénétrer quand le moteur est arrêté.
Si les réservoirs sont placés à une hauteur inférieure
à celle autorisée pour la hauteur d’aspiration de la
pompe - de la rampe commune, il faudra d'abord pomper le carburant dans un réservoir de réserve à l’aide
d’une pompe manuelle ou d’une pompe électrique.
Dans ce cas, le carburant de retour est envoyé du
moteur vers le réservoir de réserve.
Les réservoirs de carburant ne doivent pas être placés
à plus de 1,0 m (3 pi) au-dessus du cache soupapes
du moteur.
Les réservoirs doubles doivent être connectés à la
base avec des tubes munis de robinets d'arrêt. Le tube
de raccordement inférieur doit avoir un diamètre intérieur de 25 mm (1 po), de sorte que les réservoirs puissent être remplis de chaque côté du bateau. Il est possible de recourir à d'autres formes de réservoirs de
carburant, si elles sont conçues pour la géométrie de
l'installation. Quelle que soit la forme retenue, il est
important de concevoir le réservoir afin qu'il existe une
partie inférieure, où l'eau et des boues peuvent être
vidangées.
NOTE: Un filtre à carburant supplémentaire avec
séparateur d'eau doit être monté sur tous les moteurs
Volvo Penta.
Si un réservoir de réserve est monté, il est prudent de
débrancher le tuyau de retour à ce réservoir.
Un robinet de fermeture devra être implanté sur la
tuyauterie d'alimentation, entre le réservoir et le filtre.
Il doit être possible de faire fonctionner ce robinet à
l'extérieur du compartiment moteur.
Parmi les matériaux appropriés pour les réservoirs de
carburant, citons l'acier inoxydable ou la tôle en aluminium.
47701508 09-2010
207
Montage, Système d'alimentation
AVERTISSEMENT!
Carburant chaud. Risque de brûlures.
La température du carburant de retour peut atteindre
environ 100°C (212°F). Si un réservoir en matériau
thermoplastique est utilisé, il faudra vérifier sa résistance à la chaleur et, si nécessaire, installer un refroidisseur de carburant sur la conduite de retour.
NOTE: Tous les réservoirs doivent être équipés d'au
moins une chicane par 150 l (37 US gal) de volume.
Vérifier s'il existe des restrictions spécifiques en ce qui
concerne les volumes et les chicanes.
Les raccords de remplissage et d'aération ne doivent
pas être placés sur le côté du réservoir.
P0004675
Les réservoirs de carburant ont des raccords pour le
remplissage, la ventilation, la conduite de retour, les
capteurs pour le compteur du réservoir ainsi qu'une
trappe d'inspection avec couvercle. Les conduites
d'aspiration et de retour doivent toujours être séparées
comme illustré ici.
La conduite de retour du moteur diesel doit être ramenée vers le fond du réservoir pour éviter que de l'air ne
pénètre dans le système d'alimentation lorsque le
moteur est arrêté.
P0004676
Placer le réservoir sur un support souple. Ne pas placer le réservoir sur des cales en bois ou d'autres types
de support irrégulier. Ceci pourrait engendrer une
charge inégale, avec le risque de fissuration du réservoir.
Monter le réservoir de carburant dans le bateau. Fixer
le réservoir à l'aide de colliers pour empêcher son
mouvement en mer agitée. Le réservoir de carburant
doit être placé seul dans un espace froid pour éviter
que le combustible ne chauffe ou que du carburant se
propage à d'autres parties du bateau en cas de fuite.
P0004677
208
Sur les bateaux où il y a peu d'espace, le réservoir peut
être conçu pour se glisser sous le pont arrière ou dans
des espaces équivalents.
47701508 09-2010
Montage, Système d'alimentation
Le réservoir doit être correctement aéré. La conduite
d'aération du réservoir (1) doit avoir un diamètre intérieur minimum de 12 mm (1/2"). Acheminer le tuyau
avec un coude intérieur vers le haut dans le bateau
pour empêcher l'intrusion de l'eau.
Le raccord vissé de remplissage (2) doit être conçu de
manière à s'adapter à des raccords de flexible d'au
moins 50 mm (2,0") de diamètre. Le tuyau entre le
raccord vissé et le réservoir doit chevaucher les raccords de tuyau aux deux extrémités d'au moins 75
mm (3.0") et être fixé avec deux colliers de serrage à
chaque extrémité. Les colliers de tuyaux doivent être
en matériau résistant à la corrosion.
P0004678
1
Conduite d'aération
2
Raccord vissé de remplissage
3
Dépression proscrite
Une liaison à la terre commune pour le réservoir de
carburant, le remplissage, etc., n'est généralement
pas requise pour les installations diesel. Les autorités
locales peuvent, toutefois, l'exiger sur tous les
bateaux.
NOTE: Monter les tuyaux de remplissage et de ventilation pour éviter la formation de dépression (3) là où
s'accumule le carburant.
NOTE: Le remplissage de carburant et la ventilation
doivent être installés afin d'empêcher tout déversement et que le carburant ne pénètre dans l'admission
d'air.
47701508 09-2010
209
Montage, Système d'alimentation
Système d'alimentation,
canalisation
Toutes les conduites de carburant doivent être installées et fixées correctement à proximité du fond du
bateau pour éviter l'absorption de chaleur. La température de l'air est plus basse dans la partie inférieure
du compartiment moteur.
Durites en caoutchouc (D)
Serrer la conduite de carburant par collier. Distance
entre les colliers env. 300 mm (12”).
NOTE: Les sociétés de classification et d'autres autorités ne permettent pas de tuyaux en caoutchouc pour
le transport de carburant, ou exigent que les tuyaux en
caoutchouc soient conformes à certaines spécifications. Contrôler si le bateau sera utilisé dans de telles
conditions.
Veiller à ce que le tuyau ne puisse pas être endommagé par des arêtes vives.
A
D
P0004679
210
47701508 09-2010
Montage, Système d'alimentation
Moteurs D4
Moteur D6
Diamètre intérieur
Diamètre intérieur
Le diamètre intérieur minimum exigé pour
Le diamètre intérieur minimum exigé pour
-
la conduite d'alimentation de carburant : 10
mm (3/8”)
-
la conduite d'alimentation de carburant : 10
mm (3/8”)
-
conduite de retour : 10 mm (3/8”)
-
conduite de retour : 10 mm (3/8”)
NOTE: Utiliser uniquement des flexibles homologués.
NOTE: Utiliser uniquement des flexibles homologués.
Longueur d'aspiration et hauteur d'aspiration
Longueur d'aspiration maxi : 8,0 m (26,3 pi.)
Hauteur d'aspiration maxi : 2,0 m (6,5 pi.)
Longueur d'aspiration et hauteur d'aspiration
Longueur d'aspiration maxi : 6,0 m (19,5 pi.)
Hauteur d'aspiration maxi : 1,5 m (5,0 pi.)
Raccords (A)
Diamètre intérieur minimum : 7,0 mm (0,28")
Raccord mâle : 1/4" NPTF
Réf. Volvo Penta : 3825000
47701508 09-2010
211
Montage, Système d'alimentation
Tube acier et cuivre
Serrer la conduite de carburant par collier. Distance
entre les colliers env. 300 mm (12”).
Lorsque des conduites en acier et en cuivre sont utilisés, un raccord flexible (tuyau) doit être placé entre le
tube et le moteur.
2
1
3
6
2
4
1
3
5
P0006214
4
L'illustration montre un passage du tuyau flexible (1) au tube en acier ou en cuivre (2, 3).
1
Tuyau flexible
2
Diamètre mini 12 mm (1/2”)
3
Diamètre mini 10 mm (3/8”)
4
3/4”–16UNF
5
1/4”–18NPTF
6
Raccords
212
47701508 09-2010
Montage, Système d'alimentation
Moteurs D4
Moteur D6
Diamètre extérieur
Diamètre extérieur
Le diamètre extérieur minimum exigé pour :
Le diamètre extérieur minimum exigé pour
-
la conduite d'alimentation de carburant : 10
mm (3/8”), voir le diagramme alt. 12 mm (1/2”)
-
la conduite d'alimentation de carburant : 12 mm
(1/2”)
-
conduite de retour de carburant : 10 mm (3/8”)
-
conduite de retour de carburant : 10 mm (3/8”)
Longueur d'aspiration et hauteur d'aspiration 10
mm (3/8") conduite de retour
Voir l’illustration Montage en page 212.
A
Longueur d'aspiration et hauteur d'aspiration,
conduite d'alimentation
Longueur d'aspiration maxi : 6,0 m (19,5 pi.)
Hauteur d'aspiration maxi : 1,5 m (5,0 pi.)
1
Raccords (A)
Diamètre intérieur minimum : 7,0 mm (0,28”)
Raccord mâle : 1/4" NPTF
Réf. Volvo Penta : 3825000
2
3
4
5
6
7
8
9
10
0,5
0,8 1,0
P0006215
1,5
2,0
A
Longueur de conduite d'admission (m)
B
Hauteur d’aspiration (m)
B
Longueur d'aspiration et hauteur d'aspiration 12
mm (1/2") conduite de retour
Longueur d'aspiration maxi : 8,0 m (26,3 pi.)
Hauteur d'aspiration maxi : 2,0 m (6,5 pi.)
47701508 09-2010
213
Montage, Système d'alimentation
Débit de carburant
Le débit de carburant est la quantité de carburant qui
passe par la conduite de carburant du réservoir au
moteur, laquelle comprend à la fois le combustible
consommé et ce qui est renvoyé au réservoir. Cela
devrait être pris en compte lors de la sélection du préfiltre à carburant.
Le tableau ci-dessous montre le débit de carburant au
régime spécifié.
Moteur
D4 180
D4 210
D4 225
D4 260
D4 300
D 6280
D6 310
D6 330
D6 350
D6 370
D6 435
l/h
95
100
105
115
120
120
125
130
140
140
150
US gal/h
25,1
26,4
27,7
30,4
31,7
31,7
33,0
34,3
37,0
37,0
39,6
Filtre à carburant
Utiliser un préfiltre à carburant de taille correcte pour
éviter une trop grande résistance à travers le filtre. La
filtration recommandée est de 10 microns (10 μ).
NOTE: Un préfiltre à carburant avec cuve en verre ne
doit pas être monté sur les bateaux destinés au marquage CE.
NOTE: Un filtre avec une taille qui offre une capacité
de flux double est recommandé pour réduire au minimum les besoins d'entretien.
214
47701508 09-2010
Montage, Système d'alimentation
Conduite de carburant, contrôle de la
dépression
Outillage:
9990150 Manomètre
9996066 Raccord
9998493 Flexible
NOTE: Il n'est normalement pas nécessaire de contrôle de la pression d'alimentation en carburant. Cela
est requis uniquement si on soupçonne une résistance
excessive dans le système. Suivre les instructions cidessous, le cas échéant.
La mesure normale de la pression d'alimentation de
carburant ne peut être faite lorsque la pompe d'alimentation est intégrée dans la pompe haute pression.
Il est, d'autre part, d'une grande importance que la
dépression dans les conduites de carburant, le filtre
à carburant et le séparateur d'eau, ne dépasse pas la
valeur maximale. Puisque le dépressiomètre est raccordé en aval du filtre à carburant, on peut mesurer
une valeur totale du réservoir de carburant à la pompe
haute pression.
Deux conséquences d'une valeur incorrecte sont que
la pompe haute pression a des difficultés à régulariser
la pression de rampe et que des dommages dus à la
cavitation peuvent se produire dans la pompe.
NOTE: La mesure se fait avec un élément filtrant neuf.
Le filtre à carburant (sur le moteur) et le préfiltre doivent être tous deux neufs.
1
Retirer le bouchon et le joint (1). Raccorder
9996066 Raccord et 9998493 Flexible ainsi que
9990150 Manomètre.
2
Démarrer le moteur.
3
Faire tourner le moteur en charge et augmenter
le régime sur toutes les plages de régime. La
pression d'alimentation (dépression) doit être : 0
– -37 kPa (0 – -5,4 psi) mesuré avec un élément
filtrant neuf. 0 – -50 kPa (0 – -7,3 psi) est mentionné dans les manuels d'atelier comme la
dépression maximale. Cette valeur s'applique à
des éléments filtrants encrassés.
4
Si la pression est trop basse (dépression) : Contrôler l'élément filtrant et les conduites de carburant. Examiner les dimensions des conduites et
des flexibles. Vérifier le préfiltre.
5
Retirer l’équipement de mesure et remettre le
bouchon (1). Utiliser un joint neuf.
P0006216
47701508 09-2010
215
Montage, Système de lubrification
Système de lubrification
Vidange du moteur
Généralités
Les installations de moteurs dans les bateaux et les
navires ont un impact potentiellement négatif sur l'environnement. Les liquides traités sont nocifs pour l'environnement et doivent être manipulés en toute sécurité.
Pompe de vidange d'huile
Comme équipement supplémentaire, il est proposé une
pompe électrique de vidange de l'huile. La pompe se
monte à un endroit approprié à l'aide d'une console. Le
sens de rotation de la pompe de direction peut être
inversé par commutation de polarité.
P0010246
Tuyaux souples d'huile
Les tuyaux d'huile doivent comporter un robinet de fermeture, ou doivent être raccordés lors de vidange
d'huile, pour éviter tout risque de vidange accidentelle.
216
47701508 09-2010
Montage, Système de lubrification
Viscosité
Choisir la viscosité selon le tableau.
Les valeurs de température indiquées s’appliquent à
des températures extérieures stables.
* SAE 5W/30 concerne des huiles synthétiques ou
semi-synthétiques.
47701508 09-2010
217
Montage, Système électrique
Système électrique
Généralités
L’installation électrique doit être planifiée avec précision et être effectuée avec beaucoup de soins. Toujours rechercher la simplicité lors de l'élaboration du
système électrique.
Les fils et les connecteurs utilisés dans l'installation
doivent être homologués pour une utilisation marine.
Les fils doivent passer dans une gaine de protection
et être attachés correctement.
Faire attention à ne pas faire passer les fils trop près
des parties chaudes du moteur ou d'autres sources
de chaleur.
Les fils ne doivent pas être soumis à une abrasion
mécanique. Si nécessaire, passer les fils dans des
tuyaux de protection.
Chercher à minimiser le nombre de jonctions dans le
système. Vérifier que les fils et les jonctions en particulier sont bien accessibles pour les vérifications et
les réparations.
Un schéma de câblage de tout le système électrique
doit rester à bord du bateau. La recherche de pannes
et l'installation d'équipement supplémentaire en
seront largement simplifiées.
Système électrique bipolaire
Les moteurs D4 et D6 comportent un système électrique bipolaire avec retour isolé. Dans un système
bipolaire, chacun des composants électriques sur le
moteur comporte un retour négatif isolé pour le courant continu.
NOTE: Les moteurs D4 et D6 sont livrés sans tresse
de mise à la masse entre le démarreur et le blocmoteur. Le bloc-moteur n'est pas raccordé à la borne
négative (-) de la batterie.
IMPORTANT !
Ne pas relier à la terre les conducteurs au blocmoteur.
Tension d'alimentation
IMPORTANT !
Les gros consommateurs de courant comme les propulseurs d’étrave, les guindeaux et autres, doivent
être connectés à une batterie auxiliaire distincte et
non pas aux batteries de démarrage.
NOTE: S'assurer que tous les composants utilisés
sont adaptés à l'environnement marin. Veiller à ce
qu'aucune jonction dans le compartiment moteur ne
soit placée tout en bas. Toutes les jonctions doivent
être situées plus haut que l'alternateur.
IMPORTANT !
Les câbles d'alimentation – batteries, alternateurs,
distributeurs, démarreurs et charges lourdes doivent
être installés séparément du câble de bus EVC et des
câbles d'unité de commande dans une installation
IPS Volvo Penta.
Les fils positif (+) et négatif (-) doivent être fixés à côté
l'un de l'autre, et non pas séparément.
218
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Batteries
Terminologie relative aux batteries
Capacité
La capacité est mesurée en ampères-heures (Ah). Les
fabricants donnent habituellement la capacité pour
une décharge de 20 heures autrement dit, la batterie
peut se décharger avec un courant constant pendant
20 heures pour une tension finale de 1,75 V par élément. Par exemple : Si une batterie peut produire 3 A
pendant 20 heures, sa capacité est de 60 Ah.
Le nombre d'ampères lors de démarrage à froid (CCA)
mesure la capacité de démarrage de la batterie. SAE
(Society of Automotive Engineers) a défini le critère
suivant : une batterie à une température de -18°C (0°F)
doit fournir un courant égal au nombre d'ampères lors
de démarrage à froid durant 30 secondes, avec un
niveau de tension constant de plus de 1,2 V/élément,
ou de 7,2 V pour une batterie 12 V. Il existe d'autres
tests CCA définis par les normes DIN, JIS, ETN, etc.
Ces tests donnent des valeurs CCA autres que celles
de l'essai SAE.
La capacité de la batterie est affectée par la température. La capacité de la batterie est spécifiée à +20°C
(68°F). Le froid réduit de manière significative la capacité de la batterie à libérer son énergie. Le tableau suivant montre l'écart de la capacité à 20°C (68 F) et à
-18°C (0°F).
Température
+20 °C (68 °F)
-18 °C (0 °F)
Capacité
100 %
70 %
40 %
50 %
35 %
25 %
Branchement des batteries
Si le bateau dispose de plusieurs batteries, la méthode
de branchement suivant devra être appliquée :
Branchement en parallèle :
Deux (ou plusieurs) batteries de 12 volts connectées
en parallèle de sorte que la capacité soit augmentée.
Le système de tension du bateau est le même que la
tension de la batterie.
• Les batteries doivent avoir la même tension nominale.
• Les batteries peuvent avoir différentes capacités.
• Les batteries n'ont pas besoin d'avoir le même âge.
47701508 09-2010
219
Montage, Système électrique
Lorsque deux batteries sont branchées en parallèle, la
tension devient la même, mais la capacité est la
somme de la capacité de chacune des batteries. Pendant la charge, chaque batteries reçoit un courant de
charge qui est inférieur à celui indiqué sur le chargeur.
Mesurer le courant de charge sur chaque batterie avec
un ampèremètre pour évaluer le courant à chaque batterie.
P0004709
Exemple : Lorsque deux batteries de 12 V, chacune avec une capacité de 88 Ah, sont reliées en parallèle, la tension est de 12 V et la
capacité totale de 176 Ah.
Si l'une des batteries en parallèle a un élément courtcircuité, la tension nominale du système est d'environ
10 V.
Branchement en série :
Lorsque deux batteries de 12 V sont branchées en
série, la tension du système dans le bateau est de 24
V.
IMPORTANT !
Toujours vérifier la tension du système de tension du
bateau avant le branchement. Un moteur peut être
prévu à la fois pour une configuration 12 V ou 24 V.
• Les batteries doivent être identiques (avoir la même
capacité et la même tension).
• Les batteries doivent avoir le même âge, puisque le
courant de charge requis pour une certaine tension
varie avec l'âge de la batterie.
• Il ne doit pas y avoir différentes charges (l'équipement doit exploité les deux batteries - et non pas
une seule). Un petit consommateur, comme une
radio, connecté à une seule batterie, peut rapidement détruire les deux batteries.
Deux batteries connectées en série conservent la
capacité, mais doublent la tension. Au cours de la
charge, chaque batterie reçoit le courant du chargeur.
La tension de batterie totale ne doit pas dépasser la
tension de la batterie indiquée sur le chargeur.
P0004708
Exemple : Lorsque deux batteries de 12 V, chacune avec une capacité de 88 Ah, sont reliées en série, la tension est de 24 V et la
capacité totale de 88 Ah.
220
Lorsque deux batteries de 12 V sont branchées en
série et qu'une batterie a un élément en court-circuit,
la tension résiduelle des deux batteries est d'environ
23 V.
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Batteries, Installation
1
Monter les batteries dans un caisson doté d'un couvercle bien serré. Ventiler le caisson avec des tuyaux
souples de 25 mm (1 ") (1). Les tuyaux de ventilation
doivent déboucher sur l'extérieur du bateau pour relâcher les émission de gaz inflammables produites par
les batteries.
Les batteries doivent être immobilisées et ne doivent
pas bouger de plus de maxi. 10 mm (3/8”).
AVERTISSEMENT!
Risque d'incendie et d'explosion. Veillez à toujours
tenir la ou les batterie(s) à l'écart d'une flamme nue
ou d'étincelles.
P0004705
Les batteries qui ne sont pas scellées peuvent uniquement être montées dans le compartiment moteur
si elles sont installées dans un coffre à batterie distinct, scellé et ventilé. Le gaz de batterie est inflammable et très volatil.
Capacité du groupe de batteries de
démarrage
Les batteries ci-dessous sont recommandées pour le
démarrage des moteurs aux températures indiquées.
La liste concerne à la fois les applications 12 V et 24
V.
NOTE: La capacité de batterie baisse d'environ 1% par
degré, à partir de +20°C (68°F), ce qui doit être pris en
compte à des températures extrêmes.
Moteur :
D4 (une batterie par moteur)
D4 ( groupe de démarrage normal)
D6 (une batterie par moteur)
D6 ( groupe de démarrage normal)
Capacité minimale de batterie
Capacité minimale de batterie (SAE) (SAE)
Température minimale : +5 ℃ (41 °F) Température minimale : -5°C
(23°F)
750 CCA et 75 Ah
800 CCA et 75 Ah
750 CCA et 88 Ah
800 CCA et 88 Ah
750 CCA et 75 Ah
1 150 CCA et 120 Ah
750 CCA et 88 Ah
1 150 CCA et 120 Ah
Au lieu d'utiliser une batterie de 1 150 CCA et 120 Ah,
il est possible d'utiliser deux batteries de 680 CCA et
75 Ah.
Groupe de démarrage normal : Une batterie est utilisée
pour les deux moteurs (installation bimoteur).
47701508 09-2010
221
Montage, Système électrique
Batterie auxiliaire
L'utilisation d'un groupe de batteries distinct pour les
consommateurs est obligatoire.
Volvo Penta recommande l'utilisation d'un répartiteur
de charge pour alimenter les batteries destinées aux
consommateurs.
Interrupteur de coupure
L'utilisation d'un commutateur de batterie avec une
batterie pour consommateurs et une batterie de
démarrage est fortement recommandée.
1
1 Commutateur de batterie
+
-
2
+
3
-
2 Batterie de démarrage
3 Batterie pour consommateurs
+
4
4 Démarreur
-
P0004710
Systèmes à tension mixte
Noter que des alternateurs supplémentaires ne peuvent être montés que sur des moteurs sans pompe de
servo-direction. Voir la section Prise de force, console
universelle.
Pompe de servodirection
Inst. monomoteur D4/D6 AQ
Inst. bimoteur D4/D6 AQ tribord
Inst. bimoteur D4/D6 AQ bâbord
Toutes inst. inbord D4/D6
Oui
Oui
Non
Non
Simple motorisation
Moteur
12 V
Moteur
24 V
Alternateur supplémentaire
24 V*
Alternateur supplémentaire
12 V*
*) Ces dispositions ne sont pas communes et nécessitent une solution incluant une prise de force. Voir le
chapitre Montage en page 254.
Installation bimoteur
222
Moteur
12 V
Moteur
24 V
Alternateur supplémentaire
24 V (80 A)
Alternateur supplémentaire
12 V (115 A)
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
IMPORTANT !
Dans un système avec différentes tensions, les deux
groupes de propulsion doivent avoir la même tension.
Cela signifie qu'un bateau peut avoir deux moteurs 12
V avec un système électrique de 24 volts pour les
accessoires. Ou qu'un bateau peut avoir deux moteurs
24 V avec système électrique de 12 volts pour les
accessoires. Il n'est pas possible d'avoir un bateau
avec un moteur 12 V et un moteur 24 V, quelle que soit
par ailleurs la configuration du système électrique.
La tension de l'alternateur pour les deux moteurs doit
être la même, afin de garantir le fonctionnement du
système EVC.
Voir le chapitre Transmission de puissance pour plus
d'informations sur les alternateurs supplémentaires.
47701508 09-2010
223
Montage, Système électrique
Section des câbles de batterie de
démarrage
Volvo Penta recommande des sections de câbles
selon le tableau Longueur totale des câbles et section
des câbles de la batterie de démarrage, classe 70 °C
(158 °F) de la température en page 224 pour assurer
suffisamment de puissance de la batterie au démarreur.
NOTE: La liste concerne les deux systèmes 12 V et 24
V.
1
+
+
2
-
3
Mesurer la longueur de câble totale de la borne positive (+) de la batterie en passant par le coupe-circuit
principal, au plus (+) du démarreur, et la borne négative (-) du démarreur de retour au moins (-) de la batterie.
-
Choisir ensuite la section de câbles recommandée
selon le tableau Longueur totale des câbles et section
des câbles de la batterie de démarrage, classe 70 °C
(158 °F) de la température en page 224 pour les
deux câble négatif (-) et câble positif.
Puisque le câble doit absorber la chaleur générée, la
section transversale ne doit pas être inférieure à 50
mm² (0,076 po2).
P0004711
1
Coupe-circuit principal
2
Démarreur
3
Batterie
Longueur totale des câbles et section des câbles de la batterie de démarrage, classe 70
°C (158 °F) de la température
Longueur totale des câbles positifs (+) et
négatifs (-), longueur maximale, m (pi)
Section de câble, mm² (AWG)
5,2 (17)
7,3 (24)
9,7 (32)
12,4 (41)
50 (0)
70 (00)
95 (000)
120 (0000)
Comparaison section de câble (mm²) – Diamètre (mm) selon la norme Volvo (SS IEC 228)
Section, mm² (AWG)
Diamètre du noyau env., mm (po)
224
50 (0)
12 (0.47)
70 (00)
14 (0.55)
95 (000)
16 (0.63)
120 (0000)
18 (0.71)
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Alternateur
Classification
Les alternateurs pour moteurs D4 et D6 ont les données nominales suivantes :
12 V pour D4, D6 : 115 A 24 V pour D6 : 80 A
Câble de capteur et d'alimentation de
l'alternateur
IMPORTANT !
Pour les systèmes sans batterie distincte pour les consommateurs, le câble de capteur monté en usine entre
l'alternateur et la connexion plus (+) sur le démarreur
doit rester en place. De même, le câble d'alimentation
de l'alternateur au démarreur ne doit pas être retiré.
Pour les systèmes avec batterie distincte pour les
consommateurs, procédez comme suit :
1 Localiser le câble de capteur jaune, 0,75 mm2 (18
AWG), entre l'alternateur et le démarreur. Détacher
le câble et sectionner ses deux extrémités.
2 Localiser le câble d'alimentation rouge, 16 mm2 (6
AWG), entre l'alternateur et le démarreur. Détacher
le câble et le sectionner à chaque extrémité.
1
3 Monter un nouveau câble (de préférence jaune),
0,75 mm2 (18 AWG), entre le coupe-circuit principal
de la batterie pour consommateurs et la connexion
du capteur de l'alternateur.
2
4 Installer un nouveau câble d'alimentation (de préférence rouge) entre l'alternateur et le répartiteur de
charge. Confectionner aussi un nouveau câble
d'alimentation (de préférence rouge) entre le répartiteur de charge et les coupe-circuits principaux
(démarreur et accessoires).
2
5 Ajouter la longueur pour les deux câbles 1 et 2. Les
sections des câbles négatifs (-) doivent avoir au
moins la même section que le câble positif (+).
p0004713
1
+
2
+
3
-
6 Localiser les sections de câble correcte dans le
tableau ci-dessous.
Longueur totale des câbles et section des câbles de l'alternateur à la batterie.
Longueur totale pour
les câbles 1 et 2, longueur maxi, m (pi)
Section de câble, mm²
(AWG)
47701508 09-2010
Alternateur 12 V
Alternateur 24 V
1,0
(3,3)
2,0
(6,6)
1,5
(4,9)
3,2
(10,5)
2,5
(8,2)
5,0
(16,4)
3,5
(11,5)
7,0
(23)
5,0
(16,4)
10,0
(32,8)
7,0
(23)
14,0
(45,9)
10 (8) 16 (6) 25 (4) 35 (2) 50 (0) 70
(00)
10,0
(32,8)
19,0
(62,3)
12,0
(39,4)
24,0
(78,7)
95
120
(000) (0000)
225
Montage, Système électrique
Coupe-circuit principal
Un coupe-circuit principal doit être placé sur le côté
positif (+). Lorsque des câbles sont acheminés à travers les cloisons, les câbles positifs et négatifs doivent
être équipés de passe-câbles en caoutchouc. Placer
le coupe-circuit principal sur l'extérieur du compartiment moteur, mais aussi proche que possible du
moteur afin de réduire la longueur du câble.
P0004714
Exigences techniques, coupe-circuit principal
Tension normale
Continue
≤ 48 V
150 A
Capacité nominale
Pendant 5
Pendant 5,5
sec.
min.
1 000 A
450 A
Temps service maxi
Norme
Indice de protection
+85 ℃
+185 °F
SAE marine
J1171
IP 66
Connexions de l'alternateur
S
W
B+
BS
D
W
D
Plus batterie (+)
Négatif de batterie (-)
Câble du capteur
Magnétisation
Régime (non utilisé)
BB+
P0004716
226
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Répartiteur de charge
12 V et 24 V, moteur et bateau
Exemple
Le répartiteur de charge alimente automatiquement
deux circuits de batterie, indépendants l'un de l'autre.
Un circuit est utilisé pour démarrer le moteur et l'autre
pour d'autres équipements électriques.
Cela signifie que si la batterie des consommateurs se
décharge, le moteur pourra toutefois démarrer à l'aide
de la batterie de démarrage.
4
7
8
B+
3
B3
1
5
2
6
P0004715
1
Batterie de démarrage
2
Batterie pour consommateurs
3
Câble du capteur
4
Consommateur (accessoire)
5
Répartiteur de charge
6
Commutateur de batterie
7
Démarreur
8
Alternateur
Alternateurs auxiliaires
Voir le chapitre Transmission de puissance pour plus
d'informations sur les alternateurs supplémentaires.
47701508 09-2010
227
Montage, Système électrique
Batterie, charge
IMPORTANT !
Brancher toujours le chargeur de batterie directement
aux bornes plus (+) et moins (-) de la batterie.
Vous reporter aux instructions du constructeur de
bateau pour connaître les tensions de charge et les
temps de charge.
Quand un chargeur de batterie est utilisé sur le système 12 V, la tension de batterie augmente à environ
13,8–14,4 V. Une charge rapide et une formation
intense de gaz engendrent les résultats suivants :
• La durée de vie de la batterie est réduite
• La capacité est diminuée
P0002111
• Risques de court-circuit dans la batterie
• Risques d'explosion
Les paramètres suivants déterminent la durée de
charge :
• Le degré de déchargement de la batterie lorsque la
charge a commencé
• La capacité du chargeur (combien de courant le
chargeur peut fournir)
• Dimension de la batterie (capacité en Ah)
• Température de la batterie. Le temps de charge est
plus long si la batterie est froide. La batterie ne peut
pas absorber un courant de charge élevée par
basse température.
Il vaut mieux charger la batterie avec un courant de 10
A pendant 5 heures qu'avec un courant de 50 A pendant 1 heure même si la charge totale est de 50 Ah
dans les deux cas. La batterie peut avoir des difficultés
pour absorber un courant de charge élevé.
AVERTISSEMENT!
Risque d'explosion. Lors de charge, les batterie génèrent un gaz détonant qui est extrêmement inflammable
et explosif. Un court-circuit, le contact avec une
flamme nue ou des étincelles peuvent provoquer une
forte explosion. Assurez une bonne ventilation.
IMPORTANT !
Toujours débrancher le courant de charge avant de
débrancher les raccords.
228
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
État de charge
L'état de charge est le niveau pour laquelle la batterie
est chargée. Cet état peut être vérifié soit en mesurant
la densité (le poids spécifique) de l'acide dans la batterie dans chaque élément, soit en mesurant la tension
dans chaque élément, sans aucune charge. Cette dernière méthode ne peut pas être effectuée sur les batteries modernes parce que les connexions électriques
des éléments sont scellées et ne sont pas accessibles
pour la mesure.
La mesure de tension entre les pôles donne des informations complètement incorrectes si l'un des éléments
serait défectueux. Au lieu de cela, la densité de l'acide
de batterie doit être mesurée à l'aide d'un testeur
d'acide. La densité varie avec la température. Plus la
température est basse, et plus la densité est élevée.
47701508 09-2010
229
Montage, Système électrique
Tension d'alimentation
Alimentation électrique, Pompe de
Powertrim
Aquamatic
Le connecteur 6 broches du faisceau de câbles de la
pompe de Power Trim et le câble du capteur de trim
du connecteur 3 broches de la pompe de trim sont
connectés.
P0004942
1
Câble d'alimentation (+) et (-)
2
À la connexion marquée POWERTRIM CONN sur le câble
EVC, 6 broches
3
Connexions à l'embase
4
Capteur de trim à connecteur 3 pôles
Fusible (+) 50 A
Raccorder le câble d'alimentation, cosses rondes, plus
(+) au fusible 50 A coté bâbord du moteur.
Couple de serrage : 10-12 Nm (7,4-9,0 pi.lbf).
Fixer tous les câbles correctement à l'aide de colliers.
230
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Démarreur (-)
Raccorder les cosses rondes du câble d'alimentation,
moins (-) au démarreur.
2
1
Couple de serrage : 10-12 Nm (7,4-9,0 pi.lbf).
Fixer tous les câbles correctement à l'aide de colliers.
P0006270
Terminal 1 (-)
•
Batterie
•
Alternateur (monté en usine)
•
Tension d'alimentation moteur (montée en usine)
•
Powertrim (monté en usine)
Terminal 2 (+)
•
Batterie
•
Alternateur (monté en usine)
•
Tension d'alimentation moteur (montée en usine)
•
Câble de capteur (monté en usine)
•
Powertrim (monté en usine)
47701508 09-2010
231
Montage, Système électrique
Connexion
Connexions au démarreur
Raccordement aux câbles de batterie,
système bipolaire
Un démarreur en version 12/24 V est disponible.
Le câble négatif (-) de la batterie se connecte au câble
négatif (-) sur le démarreur.
2
1
Le câble positif (+) de la batterie se connecte au câble
positif (+) sur le démarreur.
Voir le chapitre Montage en page 219 pour le dimensionnement de la batterie de démarrage et des câbles.
P0006270
Terminal 1 (-)
•
Batterie
•
Alternateur (monté en usine)
•
Tension d'alimentation moteur (montée en usine)
•
Powertrim (monté en usine)
Terminal 2 (+)
•
Batterie
•
Alternateur (monté en usine)
•
Tension d'alimentation moteur (montée en usine)
•
Câble de capteur (monté en usine)
•
Powertrim (monté en usine)
232
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Installation monomoteur, D4/D6 12 V ou 24
V
1
Installation recommandée
2
• NOTE: Aucun équipement raccordé au groupe de
3
batteries de démarrage.
5
5
4
6
7
8
10
9
P0008310
1
Alternateur
2
Câble du capteur
3
Répartiteur de charge 3 voies (accessoire non Volvo Penta)
4
Commutateur de batterie
5
Accessoires
6
Batterie de démarrage
7
Batterie pour consommateurs I
8
Propulseur d’étrave, guindeau, etc. (gros consommateurs)
9
Démarreur
• Deux groupes de batteries distincts pour consom-
mateurs.
L'équipement de navigation est raccordé à la batterie pour consommateur I.
• Les propulseurs de proue et de poupe, les guin-
deaux et autres gros consommateurs sont raccordés à la batterie pour consommateurs II. Cela
empêche la chute de tension dans les équipements
connectés à la batterie pour consommateurs,
comme les instruments de navigation.
• NOTE: Les gros consommateurs doivent avoir un
interrupteur distinct raccordé directement au plus
(+) de la batterie pour consommateurs.
• Tous les autres équipements tels que les lampes,
ventilateurs, réfrigérateurs, etc. (à l'exception des
instruments de navigation) peuvent être connectés
via la batterie pour consommateurs I ou II.
10 Batterie pour consommateurs II
47701508 09-2010
233
Montage, Système électrique
1
Autre type d'installation
2
• L'équipement de navigation de 15 A/180 W (12 V),
3
5
10
4
6
7
8
9
P0008311
1
Alternateur
2
Câble du capteur
3
Répartiteur de charge 3 voies (accessoire non Volvo Penta)
4
Commutateur de batterie
5
Accessoires
6
Batterie de démarrage
7
Batterie pour consommateurs I
8
Équipement de navigation
15 A (180 W) 12 V maxi
7,5 A (180 W) 24 V maxi
9
Démarreur
7,5 A/180 W (24 V) maxi est raccordé au groupe de
batteries de démarrage. Cela empêche les perturbations (chute de tension) lors de l'utilisation de
consommateurs d'énergie tels que les propulseurs
d'étrave, les guindeaux, etc. Si aucun propulseur
d'étrave n'est utilisé, les équipements de navigation
ne devront pas être connectés au groupe de batteries de démarrage.
NOTE: Voir l’illustration ci-contre. L'utilisation
d'équipements de navigation quand les moteurs
sont arrêtés peut décharger la batterie et engendrer
des problèmes de démarrage.
• Tous les équipements, y compris les gros consommateurs d'énergie, sont connectés au groupe de
batteries pour consommateurs.
NOTE: Les gros consommateurs doivent avoir un
interrupteur distinct raccordé directement au plus
(+) de la batterie pour consommateurs.
10 Propulseur d’étrave, guindeau, etc. (gros consommateurs)
234
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Installation bimoteur 12 V ou 24 V, deux
groupes de batteries distincts pour
consommateurs
(Système tolérant en cas de défaillance sur une
des installations)
10
1
10
1
2
5
3
Installation recommandée
2
• Groupe de batterie de démarrage distinct pour cha-
5
que moteur (groupe propulseur).
3
• NOTE: Aucun équipement raccordé au groupe de
4
6
batteries de démarrage.
4
• Deux groupes de batteries distincts pour consom-
6
8
7
7
mateurs.
L'équipement de navigation est raccordé à la batterie pour consommateurs pour le côté bâbord.
NOTE: L'équipement de navigation ne doit être
branché au groupe de batterie de démarrage.
9
9
P0008312
1
Alternateur
2
Câble du capteur
3
Répartiteur de charge 3 voies (accessoire non Volvo Penta)
4
Commutateur de batterie
5
Accessoire (consommateurs ordinaires), pas d'équipement
de navigation
6
Batterie de démarrage
7
Batterie pour consommateurs I et II
8
Propulseur d’étrave, guindeau, etc. (gros consommateurs)
9
Démarreur
10 Utilisé uniquement pour Volvo Penta IPS
• Raccorder les câbles du capteur entre les alterna-
teurs et les groupes de batterie de consommateurs.
• Les propulseurs de proue et de poupe, les guin-
deaux et autres gros consommateurs sont raccordés à la batterie pour consommateurs (II) côté tribord. Cela empêche la chute de tension dans les
équipements connectés à la batterie pour consommateurs du côté bâbord, comme les instruments de
navigation.
NOTE: Les gros consommateurs doivent avoir un
interrupteur distinct raccordé directement au plus
(+) de la batterie pour consommateurs.
• Tous les autres équipements tels que les lampes,
ventilateurs, réfrigérateurs, etc. (à l'exception des
instruments de navigation) peuvent être connectés
via la batterie pour consommateurs côté bâbord ou
tribord.
Système tolérant en cas de défaillance sur une des
installations
Si un court-circuit se produit sur l'un des groupes de
propulsion, cela n'a aucune incidence sur l'autre
groupe.
47701508 09-2010
235
Montage, Système électrique
Installation bimoteur 12 V ou 24 V, un
groupe de batteries distinct pour
consommateurs
(Système tolérant en cas de défaillance sur une
des installations)
1
Autre type d'installation
1
2
3
2
3
• Groupe de batterie de démarrage distinct pour cha12
que moteur (groupe propulseur).
• Raccorder le câble de capteur de l'alternateur côté
tribord au groupe de batteries pour consommateurs.
6
• L'équipement de navigation de 15 A/180 W (12 V),
10
4
5
7
9
8
P0008313
9
11
1
Alternateur
2
Câble de capteur Aquamatic et moteur inbord
3
Répartiteur de charge 3 voies (accessoire non Volvo Penta)
4
Commutateur de batterie
5
Accessoire (consommateurs ordinaires)
6
Batterie de démarrage bâbord
7
Batterie de consommation
8
Propulseur d’étrave, guindeau, etc. (gros consommateurs)
9
Démarreur
10 Batterie de démarrage tribord
11 Équipement de navigation
Maxi 15 A (180 W) 12 V
Maxi 7,5 A (180 W) 24 V
12 Utilisé uniquement pour Volvo Penta IPS
7,5 A/180 W (24 V) maxi est raccordé à un des
groupes de batteries de démarrage. Cela empêche
la chute de tension lors de l'utilisation de gros consommateurs d'énergie tels que les propulseurs
d'étrave, les guindeaux, etc. Si aucun propulseur
d'étrave n'est utilisé, les équipements de navigation
ne devront pas être connectés au groupe de batteries de démarrage.
NOTE: Voir l’illustration ci-contre. Si des équipements de navigation sont utilisés quand le moteur
est arrêté, la batterie peut se décharger et engendrer des problèmes de démarrage.
• Un groupe de batteries distinct pour consommateurs.
• Tous les équipements, les gros consommateurs
d'énergie et les propulseurs d'étrave, guindeaux,
lampes, ventilateurs, réfrigérateurs, etc., sont connectés au groupe de batteries pour consommateurs.
NOTE: Les gros consommateurs doivent avoir un
interrupteur distinct raccordé directement au plus
(+) de la batterie pour consommateurs.
Certains instruments de navigation sensibles peuvent occasionnellement cesser de fonctionner lorsqu'ils sont connectés au même groupe de batteries
qu'un propulseur d'étrave.
Système tolérant en cas de défaillance sur une des
installations
Si un court-circuit se produit sur l'un des groupes de
propulsion, cela n'a aucune incidence sur l'autre
groupe.
236
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Installation bimoteur 12 V ou 24 V
(Système non tolérant en cas de défaillance sur
une des installations)
1
Autre type d'installation
1
• Aucun équipement raccordé au groupe de batteries
2
3
de démarrage.
5
11
4
8
7
6
10
9
9
P0008314
1
Alternateur
2
Câble du capteur
3
Répartiteur de charge 3 voies (accessoire non Volvo Penta)
4
Commutateur de batterie
5
Batterie pour consommateurs I
Équipement de navigation, autres types de consommateurs
6
Batterie de démarrage
7
Batterie pour consommateurs I
8
Propulseur d’étrave, guindeau, etc. (gros consommateurs)
9
Démarreurs
10 Batterie pour consommateurs II
11 Batterie pour consommateurs II
47701508 09-2010
NOTE: Un groupe de batterie de démarrage commun est autorisé pour les deux moteurs. Voir le chapitre Montage en page 219.
• L'équipement de navigation est raccordé à la batterie pour consommateur I.
• Les propulseurs de proue et de poupe, les guin-
deaux et autres gros consommateurs sont raccordés à la batterie pour consommateurs II. Cela
empêche la chute de tension dans les équipements
connectés à la batterie pour consommateurs,
comme les instruments de navigation.
NOTE: Les gros consommateurs doivent avoir un
interrupteur distinct raccordé directement au plus
(+) de la batterie pour consommateurs.
• Tous les autres équipements tels que les lampes,
ventilateurs, réfrigérateurs, etc. (à l'exception de
l'équipement de navigation) peuvent être connectés
via la batterie pour consommateurs I ou II.
Système non tolérant en cas de défaillance sur une
des installations
Si un court-circuit se produit sur l'un des groupes de
propulsion, cela n'a aucune incidence sur l'autre
groupe.
237
Montage, Système électrique
Installation bimoteur 12 V ou 24 V
(Système non tolérant en cas de défaillance sur
une des installations)
1
Autre type d'installation
1
2
3
3
• L'équipement de navigation de 15 A/180 W (12 V),
2
5
4
8
7
6
9
10
P0008315
1
Alternateurs
2
Câble du capteur
3
Répartiteur de charge 3 voies (accessoire non Volvo Penta)
4
Commutateur de batterie
5
Accessoire (consommateurs ordinaires)
6
Batterie de démarrage
7
Batterie de consommation
8
Propulseur d’étrave, guindeau, etc. (gros consommateurs)
9
Démarreurs
10 Équipement de navigation
Maxi 15 A (180 W) 12 V
Maxi 7,5 A (180 W) 24 V
238
7,5 A/180 W (24 V) maxi est raccordé au groupe de
batteries de démarrage. Cela empêche les perturbations (chute de tension) lors de l'utilisation de gros
consommateurs d'énergie tels que les propulseurs
d'étrave, les guindeaux, etc. Si aucun propulseur
d'étrave n'est utilisé, les équipements de navigation
ne devront pas être connectés au groupe de batteries de démarrage.
NOTE: Voir l’illustration ci-contre. L'utilisation
d'équipements de navigation quand les moteurs
sont arrêtés peut décharger la batterie et engendrer
des problèmes de démarrage.
NOTE: Les gros consommateurs doivent avoir un
interrupteur distinct raccordé directement au plus
(+) de la batterie pour consommateurs.
NOTE: Un groupe de batterie de démarrage commun est autorisé pour les deux moteurs. Voir le chapitre Montage en page 219.
Tous les équipements, y compris les gros consommateurs d'énergie, sont connectés au groupe de
batteries pour consommateurs.
Système non tolérant en cas de défaillance sur une
des installations
Si un court-circuit se produit sur l'un des groupes de
propulsion, cela n'a aucune incidence sur l'autre
groupe.
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Alternateur supplémentaire, installations
mono et bimoteur, 12 V ou 24 V,
1
B-
B+
Exemple
• Veiller à maintenir les systèmes 12 V et 24 V bien
distincts.
• Raccorder les câbles de capteur au groupe de tension correct, 12 V ou 24 V.
NOTE: Les gros consommateurs, comme les propulseurs d’étrave, doivent avoir un interrupteur distinct
raccordé directement au plus (+) de la batterie pour
consommateurs.
2
3
+
-
4
P0008318
1
Alternateur
2
Câble du capteur
3
Accessoire 12 V/24 V
4
Propulseur d’étrave, guindeau, etc. (gros consommateurs)
5
NOTE:
Brancher au groupe de démarrage, câble négatif (-).
47701508 09-2010
239
Montage, Système électrique
Installation bimoteur 12 V ou 24 V, deux
groupes de batteries distincts pour
consommateurs
(Système tolérant en cas de défaillance sur une
des installations)
10
1
10
1
2
5
3
Installation recommandée
2
• Groupe de batterie de démarrage distinct pour cha-
5
que moteur (groupe propulseur).
3
• NOTE: Aucun équipement raccordé au groupe de
4
6
batteries de démarrage.
4
• Deux groupes de batteries distincts pour consom-
6
8
7
7
mateurs.
L'équipement de navigation est raccordé à la batterie pour consommateurs pour le côté bâbord.
NOTE: L'équipement de navigation ne doit être
branché au groupe de batterie de démarrage.
9
9
P0008312
1
Alternateur
2
Câble du capteur
3
Répartiteur de charge 3 voies (accessoire non Volvo Penta)
4
Commutateur de batterie
5
Accessoire (consommateurs ordinaires), pas d'équipement
de navigation
6
Batterie de démarrage
7
Batterie pour consommateurs I et II
8
Guindeau etc. (gros consommateurs)
9
Démarreur
10 Câble de capteur Volvo Penta IPS
• Raccorder les câbles du capteur entre les alterna-
teurs et les groupes de batterie de consommateurs.
• Les propulseurs de proue et de poupe, les guin-
deaux et autres gros consommateurs sont raccordés à la batterie pour consommateurs (II) côté tribord. Cela empêche la chute de tension dans les
équipements connectés à la batterie pour consommateurs du côté bâbord, comme les instruments de
navigation.
NOTE: Les gros consommateurs doivent avoir un
interrupteur distinct raccordé directement au plus
(+) de la batterie pour consommateurs.
• Tous les autres équipements tels que les lampes,
ventilateurs, réfrigérateurs, etc. (à l'exception des
instruments de navigation) peuvent être connectés
via la batterie pour consommateurs côté bâbord ou
tribord.
Système tolérant en cas de défaillance sur une des
installations
Si un court-circuit se produit sur l'un des groupes de
propulsion, cela n'a aucune incidence sur l'autre
groupe.
240
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Installation bimoteur 12 V ou 24 V, un
groupe de batteries distinct pour
consommateurs
(Système tolérant en cas de défaillance sur une
des installations)
1
Autre type d'installation
1
2
3
2
3
• Groupe de batterie de démarrage distinct pour cha12
que moteur (groupe propulseur).
• Raccorder le câble de capteur de l'alternateur côté
tribord au groupe de batteries pour consommateurs.
6
• L'équipement de navigation de 15 A/180 W (12 V),
10
4
5
7
9
8
P0008313
9
11
1
Alternateur
2
Câble de capteur Aquamatic et moteur inbord
3
Répartiteur de charge 3 voies (accessoire non Volvo Penta)
4
Commutateur de batterie
5
Accessoire (consommateurs ordinaires)
6
Batterie de démarrage bâbord
7
Batterie pour consommateurs
8
Guindeau etc. (gros consommateurs)
9
Démarreur
10 Batterie de démarrage tribord
11 Équipement de navigation
Maxi 15 A (180 W) 12 V
Maxi 7,5 A (180 W) 24 V
12 Câble de capteur Volvo Penta IPS
7,5 A/180 W (24 V) maxi est raccordé à un des
groupes de batteries de démarrage. Cela empêche
la chute de tension lors de l'utilisation de gros consommateurs d'énergie tels que les propulseurs
d'étrave, les guindeaux, etc. Si aucun propulseur
d'étrave n'est utilisé, les équipements de navigation
ne devront pas être connectés au groupe de batteries de démarrage.
NOTE: Voir l’illustration ci-contre. Si des équipements de navigation sont utilisés quand le moteur
est arrêté, la batterie peut se décharger et engendrer des problèmes de démarrage.
• Un groupe de batteries distinct pour consommateurs.
• Tous les équipements, les gros consommateurs
d'énergie et les propulseurs d'étrave, guindeaux,
lampes, ventilateurs, réfrigérateurs, etc., sont connectés au groupe de batteries pour consommateurs.
NOTE: Les gros consommateurs doivent avoir un
interrupteur distinct raccordé directement au plus
(+) de la batterie pour consommateurs.
Certains instruments de navigation sensibles peuvent occasionnellement cesser de fonctionner lorsqu'ils sont connectés au même groupe de batteries
qu'un propulseur d'étrave.
Système tolérant en cas de défaillance sur une des
installations
Si un court-circuit se produit sur l'un des groupes de
propulsion, cela n'a aucune incidence sur l'autre
groupe.
47701508 09-2010
241
Montage, Système électrique
Alternateur supplémentaire, installations
mono et bimoteur, 12 V ou 24 V,
1
B-
B+
Exemple
• Veiller à maintenir les systèmes 12 V et 24 V bien
distincts.
• Raccorder les câbles de capteur au groupe de tension correct, 12 V ou 24 V.
NOTE: Les gros consommateurs, comme les propulseurs d’étrave, doivent avoir un interrupteur distinct
raccordé directement au plus (+) de la batterie pour
consommateurs.
2
3
+
-
4
P0008318
1
Alternateur
2
Câble du capteur
3
Accessoire 12 V/24 V
4
Guindeau etc. (gros consommateurs)
5
NOTE:
Brancher au groupe de démarrage, câble négatif (-).
242
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Accessoires externes
P0004723
1
Boîtier de connexion pour conducteur de terre (-)
2
Boîtier de fusibles (+)
3
Boîtier de connexion, lanternes
Avant de monter des accessoires supplémentaires
comme les équipements de navigation, l'éclairage supplémentaire, la radio, le sonar, etc., la consommation
d'énergie totale de ces accessoires devra être calculée
avec soin pour s'assurer que la capacité de charge du
bateau est suffisante.
Le schéma ci-dessus indique comment le matériel peut
être monté dans le bateau. Fixer les colliers de conducteurs à des intervalles courts et marquer les conducteurs sur les boîtiers de fusibles et de connexion
(1-3), correspondant à chaque consommateur, comme
la radio de communication, le réfrigérateur, les lanternes, etc.
47701508 09-2010
Placer le tableau de commande du système électrique à un endroit situé à proximité du tableau de
bord, où il n'est pas exposé à l'humidité et où il est
facilement accessible.
Si un système de 230 V est en place, cette partie de
la centrale électrique devra être marquée clairement.
NOTE: S'assurer que tous les composants utilisés
sont adaptés à l'environnement marin. Vaporiser un
aérosol hydrofuge sur les composants du système
électrique.
243
Montage, Système électrique
Calculer la section du câble d'alimentation
Veuillez noter que la longueur et la section du câble
d'alimentation (A+, A-) dépendent du nombre d'accessoires connectés.
• Ajouter tous les accessoires (consommateurs).
• Mesurer la longueur totale sur les côtés positif (+)
et négatif (-) du câble d'alimentation (A+, A-).
• Voir le diagramme Calcul de la section de câble en
page 245. Le diagramme indique la section du
câble d'alimentation.
P0004724
Calculer la section de câble pour les
consommateurs de courant
• Mesurer la distance entre le bornier de connexion et
l'accessoire.
• Multiplier la distance par deux.
• Calculer ensuite la section de câble selon le dia-
-
+
gramme Calcul de la section de câble en
page 245.
P0004723
244
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Calcul de la section de câble
12V
1 Charge
24V
1
A
B
C
D
30
25
20
15
70
50
35
25
700
10
25
40
500
20
400
30
6
5
4
3
1,5
8
2
1,5
0,5
50
150
6
10
40
5
6
30
100
4
4
80
3
2,5
1,5
4
50
2
40
1,5
3
80
16
60
3000
D Puissance (W)
1
60
2000
1500
1000
800
600
20
500
400
15
300
0,75
10
8
200
0,5
1
20
C Intensité (A)
100
8
2
0,8
50
200
5
B Superficie (mm²)
4000
150
25
6
A Longueur (m)
D
70
35
30
1
120
95
15
10
C
10
20
2,5
0,75
15
300
4
1
B
30
600
8
6
A
50
16
10
1
0,8
6
150
5
P0004726
AWG – American Wire Gauge
AWG
18
16
14
12
10
8
6
5
4
3
2
0 (1/0)
00 (2/0)
000 (3/0)
0000 (4/0)
mm² (std)
0,75
1,5
2,5
4
6
10
16
16
25
25
35
50
70
95
120
mm²
0,82
1,31
2,08
3,31
5,26
8,37
13,29
16,76
21,14
26,65
33,61
53,46
67,40
84,97
107,16
po2.
0,0013
0,0020
0,0032
0,0051
0,0082
0,013
0,021
0,026
0,033
0,041
0,052
0,083
0,104
0,132
0,166
Exemple : Si un réfrigérateur de 12 V consomme 70
W et que la distance entre le bornier et le réfrigérateur
est de quatre mètres, une ligne droite devra être tirée
entre 8 (4 x 2) sur l'échelle des mètres et 70 sur
l'échelle du consommateur.
La ligne traverse la zone de l'échelle dans l'espace
2.5. Cette valeur correspond à la section requise (2,5
mm2).
Le calcul est basé sur une chute de tension maximale
autorisée dans tous les câbles entre la connexion
positive au consommateur et de retour vers la connexion négative.
Chute de tension totale si on applique le tableau
ci-dessus :
Système 12 V 0,4 V
Système 24 V 0,6 V
47701508 09-2010
245
Montage, Système électrique
Commandes
Aquamatic
Généralités
Si le bateau doit être piloté et manoeuvré de manière
sûre et confortable, le poste de commande doit être
disposé de manière que les commandes, la direction,
les instruments, les équipements de navigation et le
système d'alarme soient placés de façon pratique.
Ceci concerne chaque poste de commande.
Commandes pour moteurs EVC
(Plateforme commune pour la gestion des
moteurs et des systèmes de propulsion)
Voir le manuel d'installation Installation EVC-C3 pour
le montage des commandes et d'autres composants
dans le système EVC.
P0004817
Boîtier de commande monté en
pupitre pour un moteur
Boîtier de commande monté en
pupitre pour deux moteurs
Boîtier de commande monté latéralement pour un moteur, avec
boutons et câble de commande
Powertrim.
Boîtier de commande électronique à montage
latéral avec bouton de verrouillage du point mort
Ce boîtier de commande comporte une fonction de
verrouillage, autrement dit un dispositif mécanique qui
verrouille le levier en position de point mort. Le boîtier
est doté de boutons de commande intégrés et de
câbles pour la fonction Powertrim.
P0004816
246
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Commandes
Moteurs inboard
Généralités
Si le bateau doit être piloté et manoeuvré de manière
sûre et confortable, le poste de commande doit être
disposé de manière que les commandes, la direction,
les instruments, les équipements de navigation et le
système d'alarme soient placés de façon pratique.
Ceci concerne chaque poste de commande.
Commandes pour moteurs EVC
(Plateforme commune pour la gestion des
moteurs et des systèmes de propulsion)
Voir le manuel d'installation Installation EVC-C3 pour
le montage des commandes et d'autres composants
dans le système EVC.
P0002442
Boîtier de commande monté en
pupitre pour un moteur
47701508 09-2010
Boîtier de commande monté en
pupitre pour deux moteurs
Boîtier de commande monté latéralement pour un moteur
247
Montage, Système électrique
Réglage et système de commande
Généralités
Si le bateau doit être piloté et manoeuvré de manière
sure et confortable, le poste de commande doit être
disposé de manière que les commandes, la direction,
les instruments, les équipements de navigation et le
système d'alarme soient placés de façon pratique.
Ceci concerne chaque poste de commande.
Commandes pour moteurs EVC
(Plateforme commune pour la gestion des
moteurs et des systèmes de propulsion)
Voir le manuel d'installation Installation du système
EVC, Volvo Penta IPS pour le montage des commandes et d'autres composants dans le système EVC.
Boîtier de commande pour deux moteurs monté en pupitre
Noeud de direction y compris unité de
basculement
P0005306
P0005305
Noeud de direction y compris câbles pour modules
HCU dans le système EVC
Unité de basculement
IMPORTANT !
Les unités de basculement sont obligatoires sur le système Volvo Penta IPS.
Instructions de montage
Voir le manuel d'installation Installation EVC, Volvo
Penta IPS lors du montage du noeud de direction et de
l'unité de basculement.
248
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Système de direction
Moteurs inboard
Généralités
Les recommandations suivantes donnent des informations générales s'appliquant à tous les types d'installations.
IMPORTANT !
Lorsque le système de direction est installé, il est important que tous les composants soient installés correctement. Une installation erronée peut mettre en danger la
manœuvrabilité du bateau et, dans le pire des cas, de
le rendre totalement incontrôlable. Voir aussi les Instructions de montagefournies avec le lot de barres d'accouplement.
IMPORTANT !
Système de direction hydraulique : Observer une
grande propreté. S’assurer que le lieu de travail est
exempt de poussières et de saletés. Conserver les bouchons de protection sur les raccords jusqu'à ce que les
conduites et les tuyaux soient de nouveau connectés.
S'assurer que les conduites et les tuyaux sont propres
et exempts de saleté, etc. Utiliser un couteau pour sectionner les tuyaux souples et autres.
P0006083
Système mécanique
47701508 09-2010
Un poste de commande
La longueur d'un câble de commande d'un système de
direction mécanique ne doit pas dépasser 9 m (30 pi).
Cela s'applique à une installation comprenant 3 coudes à 90° et un câble non attaché. Les installations
exigeant des longueurs de câble de 9 à 12 m (30–40
pi) devront être testées dans chaque cas individuel.
Dans le cas de câbles si longs, il est extrêmement
important que le câble soit monté aussi droit que possible et qu'il soit attaché. Toutefois, il est préférable de
monter une direction hydraulique dans de tels cas.
249
Montage, Système électrique
Deux postes de commande
Pour les installations comprenant deux postes de commande, il est généralement préférable d'avoir avec
système de direction hydraulique. Lorsqu'un système
de direction mécanique est utilisé avec une unité DS,
il est recommandé une longueur de câble de commande maximale de 7 m (23 pi.) sur l'unité DS. Cela
inclut 3 coudes à 90° pour chaque câble. L'unité DS
est équipée en standard d'un câble de 2,25 m (7,38 pi),
ce qui signifie qu'un câble de 9,25 m (30,33 pi) maximal
est autorisé entre le poste de commande et le gouvernail quand l'unité DS est installée.
828
250
Les recommandations suivantes donnent des informations générales s'appliquant à tous les types d'installations.
P0006084
Système hydraulique
Emplacement d'un boîtier de direction
mécanique
Choisir un emplacement approprié pour le montage du
boîtier de direction pour éviter de trop plier le câble de
direction. Éviter si possible plus d'un seul coude.
S'assurer qu'il y a suffisamment d'espace pour le
volant et pour une position de conduite confortable.
L'espace (A) derrière le boîtier de direction doit être
d'au moins 200 mm (8”).
La direction peut être installée côté tribord ou côté
bâbord sur le bateau.
A
P0008201
NOTE: N'oubliez pas de placer la commande de changement de marche et d'accélération de sorte que le
câble puisse être installé sans coudes supplémentaires.
Acheminement du câble
Choisir la longueur correcte pour le câble de direction.
A + B + C = longueur du câble de direction.
A
r
r
B
P0008202
250
C
Si un capteur d'angle de barre est monté, l'unité devra
être placée dans un endroit sec et accessible. La placer le plus près que possible du safran.
Fixer finalement le câble de direction avec des colliers
sur toute sa longueur. Distance entre les colliers : env.
250 mm (10").
NOTE: Acheminer le câble en veillant à ce que les
coudes soient le plus faible possible. Rayon minimal
(r) : 250 mm (10”).
47701508 09-2010
Montage, Système électrique
Direction hydraulique, emplacement de la
pompe de volant
Choisir un emplacement approprié pour la pompe de
volant. Vérifier qu'il y a suffisamment d’espace pour le
volant et la pompe de volant.
Acheminement des conduites hydrauliques
Monter les conduites hydrauliques. Rayon de courbure
minimale : 60 mm (2,5”).
P0008203
S'assurer que les conduites n'entrent pas en contact
avec des surfaces chaudes. Fixer les conduites avec
des attaches en plastique. La distance entre les attaches doit être d’environ 250 mm (10"). Ne pas utiliser
de colliers métalliques !
82
82
50
Sectionner les conduites à la longueur correct. Utiliser
un couteau pour éviter les copeaux et les barbes. Veiller à ce que les extrémités soient coupées à angle droit
et soient complètement propres.
P0006085
Système hydraulique avec barre d'accouplement
Indicateurs
Voir les manuels d'installation Installation EVC, D4,
D6 et Installation EVC, Volvo Penta IPS pour les instructions d'installation des instruments.
P0005054
47701508 09-2010
251
Montage, Système d'extinction d'incendie
Système d'extinction
d'incendie
Système d'extinction d'incendie, relais
indépendant et raccordement
Des codes de défaut sont générés lorsque l'entrée du
système d'extinction d'incendie est activée :
Alarme rouge/ronfleur
• Code clignotant 299
(défaut interne dans système EVC)
Défaut d'écran pour VODIA/EVC
• Défaut de communication grave, PCU
PSID 200, FMI: 8
• Défaut de communication grave, PCU
PSID 200, FMI: 9
• Défaut de communication interne ECU, PCU
SID 231, FMI: 2
P0009070
Installation recommandée
(+) activé lors de coupure (mise sous tension à
l'arrêt)
1 Broche 1 R (+)
87a
30
2 Broche 2 SB (-)
87
(+)86
3 Lot de câbles accessoires, 10 m
4 Unité d'extinction d'incendie
(-) 85
5 De coupe-circuit principal (+) ou relais accessoires
(contact de démarrage)
1
2
3
4
P0006324
252
5
47701508 09-2010
Montage, Système d'extinction d'incendie
Autre type d'installation
(+) non activé lors de coupure (mise sous tension
en marche)
85
87
30
87a
NOTE: S'il existe un besoin de fonction de pause pour
le relais avec le plus sous tension (+) à partir du système d'extinction d'incendie, lorsque le moteur est en
marche, et aucun plus sous tension (+) pour éteindre
le système, les câbles devront être connectés dans le
socle du relais, comme indiqué ici.
La broche 85 est raccordée au moins de la batterie (-)
et la borne +86 à l'unité d'alarme incendie.
+ 86
P0006325
87a non utilisé.
La photo montre un schéma de câblage de circuit sous
tension.
87a
1 Broche 1 R (+)
30
2 Broche 2 SB (-)
87
(+)86
3 Lot de câbles accessoires, 10 m
4 Unité d'extinction d'incendie
(-) 85
5 Coupe-circuit principal (+)
Ne pas utiliser le relais accessoires pour le système
EVC
1
2
3
P0006326
4
47701508 09-2010
5
253
Montage, Prise de force
Prise de force
Alternateur supplémentaire
Des lots spéciaux pour l'installation d'alternateurs supplémentaires sont disponibles chez Volvo Penta. L'alternateur se monte au même endroit que la pompe de
servo-direction.
Des alternateurs supplémentaires peuvent être montés sur des moteurs de type suivant :
• Tous les moteurs inbord
• Aquamatic – uniquement le moteur bâbord. Le
moteur tribord est équipé d'une pompe de servodirection et n'as pas de place pour un alternateur
supplémentaire.
Voir les Instructions de montage fournies avec le lot
d'alternateur pour les instructions détaillées.
P0004743
Prise de force sur bord avant
Poulies d'entraînement :
2 x HC50
Multigorges
P0004744
254
47701508 09-2010
Montage, Prise de force
Montage de poulie
Poser les vis de poulie trapézoïdale et les serrer dans
l'ordre indiqué dans le schéma.
P0004745
Serrer les vis en deux étapes :
1 Serrer toutes les vis au couple de 100 ±10 Nm (74
±7,4 pi.lbf).
2 Effectuer ensuite un serrage angulaire supplémentaire de 45° de toutes les vis.
Prise de force maxi Nm (pi.lbf)
Limitations de couple
P0004746
Moteur
D4 180
D4 210
D4 225
D4 260
D4 300
D6 280
D6 310
D6 330
D6 350
D6 370
D6 435
1)
Poulie, Nm (pi.lbf)
55 (40,7)
55 (40,7)
55 (40,7)
55 (40,7)
55 (40,7)
55 (40,7)
55 (40,7)
55 (40,7)
voir ci-après 1)
voir ci-après 1)
voir ci-après 1)
Le couple maxi autorisé varie selon que :
• le moteur est équipé ou non d'un compresseur.
• la direction de la force utilisée concerne un ou plusieurs équipements auxiliaires, voir les figures.
47701508 09-2010
255
Montage, Prise de force
Exemple 1 : D6-350/370 DPH/DPR, Volvo Penta
IPS 500/600
Le moteur est un D6-350, D6-370 ou Volvo Penta
IPS 500/600 et la direction de la force prévue pour
deux équipements auxiliaires est A=20° et B=135°.
Le couple maximal autorisé pour les équipements
auxiliaires A et B dépend de la somme vectorielle de
leurs directions des forces et de leur couple. La combinaison doit aboutir à la zone de couple autorisée.
Dans cet exemple, le couple pour l'équipement A= 36
Nm (26,6 pi.lbf) et B= 27 Nm (20 pi.lbf).
18 Nm(13.3 lbf.ft)
27 Nm(20.0 lbf.ft)
36 Nm(26.6 lbf.ft)
45 Nm(33.3 lbf.ft)
55 Nm(40.7 lbf.ft)
P0004747
D6-350/370 DPH/DPR – la zone en pointillés dans la figure indique
la zone de couple non autorisé.
P0004749
18 Nm(13.3 lbf.ft)
27 Nm(20.0 lbf.ft)
36 Nm(26.6 lbf.ft)
45 Nm(33.3 lbf.ft)
55 Nm(40.7 lbf.ft)
La force résultante donne un couple C= 34,5 Nm (25,5
pi.lbf) pour une direction de la force de 65,5°. Le
résultat se situe au sein de la plage de couple autorisée.
Dans tous les cas :
Noter le résultat des deux couples avec différentes
directions de force, en dessinant un parallélogramme
dans le tableau selon les mêmes principes que dans
l'exemple.
P0004748
Prise de force dans deux directions
Répartition de la force – la zone en pointillés dans la figure indique
la zone de couple non autorisé.
Exemple : D6-370 inbord
Le moteur est D6-370 inbord et la direction de la force
pour l'équipement auxiliaire est A =135°.
50
135
Couple maximal autorisé : 27 Nm (20 pi.lbf)
A
170
180
55 Nm(40.7 lbf.ft)
36 Nm(26.6 lbf.ft)
27 Nm(20.0 lbf.ft)
P0008584
Répartition de la force – la zone en pointillés dans la figure indique
la zone de couple non autorisé.
256
47701508 09-2010
Montage, Prise de force
Console universelle
La console universelle frontale permet le montage
d'équipement supplémentaire comme un alternateur,
un compresseur de réfrigération, une pompe hydraulique, etc.
NOTE: Sur les D4/D6, l'alternateur standard de 115 A
ne peut pas tourner dans le sens anti-horaire.
Largeur hors-tout de la console (W) : 564 mm (22,2”)
Distance du centre de la console moteur (L) : 540 mm
(21,3”)
A
La charge maximale est de 10 kg (22 lbs).
NOTE: Le centre de gravité doit se trouver dans la
zone délimitée (A) sur la console universelle.
W
L
P0004750
47701508 09-2010
257
Montage, Prise de force
Prise de force montée en ligne
Limitation de couple, tous les moteurs D4 et D6 : 200
Nm (20 pi.lbf).
P0004751
A
Diamètre du plan de joint Ø 60
Lors de l'utilisation d'une prise de force montée en
ligne, il faudra effectuer un calcul des vibrations de
torsion (calcul TVC)
IMPORTANT !
Les vis spéciales, réf. 465815 (6 unités), sont utilisées
pour fixer l'accouplement à la poulie de courroie trapézoïdale montée en standard sur le vilebrequin.
258
47701508 09-2010
Montage, Prise de force
Poser les vis de l'accouplement et les serrer dans l'ordre indiqué dans le schéma.
Serrer les vis en deux étapes
1 Serrer toutes les vis au couple de 100 ±10 Nm (74
±7,4 pi.lbf).
2 Effectuer ensuite un serrage angulaire supplémentaire de 45° de toutes les vis.
P0004745
47701508 09-2010
259
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Mise à l'eau et démarrage
Contrôles avant la mise à l'eau
• Vérifier que toutes les vannes et les robinets au
niveau des passe-coques sont fermés.
• Vérifier que la taille correcte d'hélice est montée.
Vérifier également que le sens de rotation de l'hélice
est correct (droite ou gauche).
• Paliers de tube d'étambot lubrifiés à l'eau. Vérifier
que les tubes d'eau sont ouverts.
• Vérifier que les anodes sur la platine et la transmis-
P0004753
sion sont de type correct :
Les anodes de zinc sont appropriées dans la plupart
des cas et sont montés en standard. Les anodes de
magnésium et d'aluminium sont proposées en
option.
Voir le manuel d’instructions.
Embase DPH/DPR :
• Huile de transmission, remplissage : relever l'em-
base jusqu'à ce que la surface plane de l'orifice de
remplissage soit à l'horizontale.
OIL
OIL
P0007677
• Powertrim. Purger le système en relevant et en
abaissant l'embase. Remplir avec de l'huile ATF,
réf. Volvo Penta 1161995.
P0008271
260
47701508 09-2010
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Contrôle après la mise à l'eau
Vérifier les points suivants AVANT le démarrage du
moteur.
IMPORTANT !
Recommandations concernant l'huile, les fluides et les
lubrifiants : voir le manuel d’instructions.
Robinets :
• Contrôler les robinets.
P0006343
• Vérifier les passe-coques dans la carène.
P0004754
47701508 09-2010
261
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Moteur :
• Faire le plein d'huile.
• Vérifier les positions des robinets de vidange et les
bouchons.
P0003706
• Liquide de refroidissement. Remplissage : voir le
chapitre Niveau du liquide de refroidissement, contrôler et appoint en page 191.
• Huile de transmission. Vérifier le niveau d'huile. Vis-
ser la jauge d’huile le plus loin possible. Le niveau
correct se trouve au sein de la plage marquée. Faire
l'appoint si nécessaire.
p0004704
262
47701508 09-2010
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Moteurs inbord, inverseur :
• Utiliser de l'huile ATF, réf. Volvo Penta 1161995.
Dévisser la jauge d'huile pour contrôler le niveau
d'huile.
MAX
MIN
P0002487
47701508 09-2010
263
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Moteurs inbord, arbre porte-hélices :
• Alignement de l'arbre porte-hélice. De préférence
après 12 heures dans l'eau, avec le bateau complet
avec son gréement.
P0005976
• Palier de tube d'étambot lubrifié à l'eau : Purger et
graisser l'étanchéité en caoutchouc. Pomper environ 1 cm3 de graisse hydrofuge dans l'étanchéité en
caoutchouc, Volvo Penta réf. 828250.
264
47701508 09-2010
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Système de direction hydraulique :
• Vérifier le niveau d'huile. Faire l'appoint si nécessaire
• Purger le système
P0004757
Système d'alimentation :
• Niveau de carburant
• Filtre et robinets
• Purge, raccord de purge (1)
• Pompe manuelle (2)
Système EVC :
• Vérifier les bornes de batterie
• Autoconfiguration (voir le manuel d'installation pour
le système EVC)
• Vérifier que le calibrage complet est effectué (voir le
manuel d'installation pour le système EVC)
• Allumer le(s) afficheur(s) EVC et vérifier les fonctionnalités
• Vérifier les éventuels codes de défaut
47701508 09-2010
265
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Mise en route du moteur (démarrage
à froid)
AVERTISSEMENT!
N'utilisez jamais un aérosol de démarrage ou d'autres
produits similaires comme aide au démarrage. Risque
d'explosion!
IMPORTANT !
Voir également le manuel d'instruction pour obtenir
des informations sur la façon dont le moteur est
démarré.
Informations générales concernant le
démarrage
La commande des gaz doit être au point mort avant de
démarrer. Le système de gestion du moteur veille à ce
que le moteur reçoive la quantité de carburant correcte, même lorsque le moteur est froid.
Le moteur est préchauffé par l'unité de commande qui
laisse le démarreur entraîner le moteur pendant quelques tours avant d'injecter le carburant. Plus le moteur
est froid, plus le nombre de tours du vilebrequin est
élevé. Cela permet d'augmenter la température dans
la chambre de combustion, assurant ainsi un démarrage fiable et moins de fumées d'échappement.
Le régime ralenti est également commandé par la température du moteur et il est légèrement élevé lors de
démarrage à froid.
Liste de contrôle pour le système EVC
Les mesures suivantes doivent être prises avant
que le système soit démarré :
1 Étalonnage complet
2 Activation de(s) afficheur(s) EVC
3 Contrôle des codes de défaut
Liste de contrôle avant le démarrage
266
47701508 09-2010
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Effectuer les opérations suivantes avant le
démarrage :
1 Ouvrir le robinet de carburant.
2 Moteurs inbord : Ouvrir le robinet d'eau de mer.
3 Mettre le courant avec les interrupteurs principaux.
IMPORTANT !
Ne jamais couper le courant avec les interrupteurs
principaux lorsque le moteur tourne. Cela peut
endommager l'alternateur.
4 Démarrer le ventilateur du compartiment moteur (si
installé) et le laisser tourner au moins quatre minutes.
P0004754
5 Vérifier qu'il y a suffisamment de carburant pour la
sortie en mer planifiée.
1
0
P0002431
Méthode de démarrage
Amener le levier de commande en position de
point mort
Mettre la transmission au point mort en amenant le(s)
levier(s) de commande en position point mort sur tous
les postes de commande.
Commande à deux leviers : Vérifier également que
le levier de commande des gaz est en position de
ralenti.
Mettre le contact
Tourner la clé de contact en position I pour activer l'allumage.
Contrôler les témoins d’avertissement et les LED
Toutes les diodes LED sur l’affichage d'alarme s'allument chaque fois que le système est mis sous tension.
Vérifier que toutes les diodes fonctionnent.
Si le bateau comporte plusieurs postes de commande,
le contrôle des diodes LED se fera uniquement après
avoir activé le(s) panneau(x) de commande concerné(s).
47701508 09-2010
267
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Vérifier l'afficheur du compte-tours
Si un défaut a été enregistré, il apparaît sur l'afficheur
du compte-tours.
Activer le panneau de commande et
verrouiller le système
Appuyer sur le bouton d'activation au moins une
seconde. Lorsque le bouton est relâché, la lampe
témoin s’allume pour confirmer que le poste de commande est activé.
NOTE: Si la lampe témoin clignote, cela signifie que le
poste de commande ne peut pas être activé parce que
les leviers de commande ne sont pas au point mort ou
que le système est verrouillé sur un autre tableau de
commande.
Si le bateau a plus d'un tableau de commande, le système peut être verrouillé de sorte que le moteur peut
être réglé à partir du tableau de commande actif.
Appuyer sur le bouton d'activation encore une
seconde pour verrouiller le système. L’icône du cadenas
s’allume pour confirmer.
Pour déverrouiller le système, appuyer sur le bouton
d'activation durant une seconde. Ceci n’est possible
qu’à partir d’un tableau de commande activé.
268
47701508 09-2010
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Démarrez le moteur
Démarrage avec la clé de contact
Tourner la clé à la position III. Relâcher la clé qui
revient automatiquement en position I immédiatement
après le démarrage du moteur. Cesser toute tentative
de démarrage si le moteur ne démarre pas dans les 20
secondes.
NOTE: Si plusieurs tentatives de démarrage sont
requises, commencer par ramener la clé de contact en
position 0.
Démarrer avec le bouton de démarrage
Appuyer sur le bouton de démarrage. Relâcher le bouton de démarrage dés que le moteur tourne. Noter que
lors de démarrage du moteur à partir d’un poste de
commande secondaire, la clé de contact du poste principal doit être en position I. Cesser toute tentative de
démarrage si le moteur ne démarre pas dans les 20
secondes.
P0005860
Aquamatic
Tourner le volant de direction de butée en butée au
moins cinq fois dans les deux sens pour purger le circuit de direction assistée.
Protection contre la surchauffe
Si le démarreur est sollicité pendant son temps d'activation maximal, le circuit de démarreur est automatiquement coupé pour empêcher la surchauffe du
démarreur. Laisser (si possible) refroidir le démarreur
au moins cinq minutes, avant d’essayer de démarrer
de nouveau.
47701508 09-2010
269
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Après le démarrage
Observer les instruments et amener le moteur à la
température de service
1 Laisser tourner le moteur au ralenti pendant
d'abord dix secondes, puis vérifier que l'instrument
et les écrans affichent des valeurs normales.
2 Vérifier qu'aucune alarme n'est activée et qu'aucun
témoin d'avertissement (option) ne clignote.
MAX
MIN
3 Avant d’accélérer pleins gaz, faites d’abord chauffer le moteur à bas régime et à faible charge jusqu’à
ce qu’il atteigne une température de service adéquate.
IMPORTANT !
Ne jamais emballer un moteur lorsqu'il est froid.
4 Vérifier le niveau d’huile dans l'inverseur quand il a
atteint sa température de service.
P0002487
Désaccoupler la fonction de changement
de marche
La fonction de changement de marche peut être désaccouplée, de sorte que le levier de commande n'agit
que sur le régime moteur. Régime moteur maxi 1 500
tr/min.
Procéder comme suit pour débrayer
provisoirement la fonction de changement de
marche :
1 Amener le levier en position POINT MORT.
2 Appuyer et maintenir le bouton de neutralisation (N)
tout en poussant le levier en position marche
avant.
3 Relâcher le bouton de neutralisation (N). La lampe
témoin verte commence à clignoter pour confirmer
que la fonction de changement de marche est désaccouplée.
Le levier n'agit à présent que sur le régime du
moteur.
La fonction de changement de marche est automatiquement activée dès que le levier est ramené à sa
position de point mort. La lampe témoin verte s'allume pour confirmer cette opération.
ATTENTION!
Faites attention à ne pas enclencher involontairement
l’embase/l’inverseur.
270
47701508 09-2010
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Vérifier les points suivants quand le moteur tourne
au ralenti :
• Les fuites éventuelles sur les circuit d'alimentation
et de refroidissement. Examiner les flexibles et les
tuyaux.
• Les instruments et les jauges fonctionnent et affichent des valeurs correctes
-
!
+
!
• Le niveau d'huile dans l'inverseur quand le moteur
a atteint sa température de service.
• Les équipements comme les lanternes, les instruments, etc., fonctionnent normalement.
P0008272
Vérifier le régime de ralenti
Le régime de ralenti dépend du type de moteur. Voir le
manuel d'installation Installation EVC-C3 si le régime
de ralenti doit être ajusté.
Contrôle après l'arrêt du moteur
Arrêter le moteur et vérifier les points suivants :
1 Tourner la clé à la position 0.
2 Contrôler le niveau d’huile du/des moteur(s).
3 Vérifier le niveau du liquide de refroidissement.
4 Vérifier le niveau d'eau dans le système d'échappement humide.
Le niveau doit se trouver bien en dessous du bord
inférieur de l'entrée du silencieux, de manière qu'il
n'y ait aucun risque de pénétration d'eau dans le
moteur. Observer la limite fixée par le fabricant.
P0004766
47701508 09-2010
271
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer
Sortie d'essai en mer
Contrôles durant la conduite d'essai du bateau :
-
!
P0008272
!
+
1 Instruments – Régime moteur, pression d'huile,
température de liquide de refroidissement et
charge.
2 La présence éventuelle de fuites d'eau, de liquide
de refroidissement, d'huile ou de carburant sur l'installation du moteur.
3 Possibilité d'atteindre le régime maximal, voir le
manuel d'instructions. S'il n'est pas possible d'amener le moteur à son régime maximal, cela peut provenir d'un mauvais choix de l'hélice en place ou
encore d'une charge inégalement répartie dans le
bateau, ce qui réduit ses performances dans l'eau.
4 Moteurs inboard : Vérifier la contre-pression dans
le système d’échappement. Voir le chapitre Montage en page 193.
Vérifier sur toute la plage de régime :
1 Que la température du moteur se maintient à un
niveau acceptable.
2 Qu'aucuns bruits ou vibrations anormaux ne surviennent,
3 Aquamatic : Vérifier que la transmission ne présente pas de cavitation anormale, par exemple lors
de virages serrés. Si la cavitation est importante,
cela peut signifier que l'angle de pincement de la
transmission doit être ajustée. Voir le chapitre Cornet parallèle. Cela peut signifier que la transmission
doit être rallongée, voir le chapitre Niveau d'eau en
charge maximale en page 71.
4 Moteurs inboard : Contrôler que la lubrification à
l eau de l'étanchéité d'arbre d'hélice est suffisante
durant la conduite de test. Contrôler aussi que la
lubrification à l'eau fonctionne bien là la vitesse de
déjaugeage et au-delà.
5 Vérifier que la direction et les commande sont correctement raccordées et correspondent aux mouvements du bateau.
Contrôle après un essai en mer :
Les niveaux de liquides dans la servo-direction et dans
le Powertrim.
272
47701508 09-2010
Index alphabétique
Absorption sonore................................................ 49
Accessibilité pour la maintenance........................... 38
Accessoires externes............................................ 243
Actionneur de changement de marche, contrôle....................................................................... 164
Alignement du moteur........................................... 178
Alimentation électrique, Pompe de Powertrim...... 230
Alternateur............................................................. 225
Alternateurs auxiliaires.......................................... 227
Anodes à utiliser...................................................... 60
Applications inbord................................................ 166
Arbre intermédiaire, montage................................ 104
Mise en route du moteur (démarrage à froid)........ 266
Mode purge........................................................... 113
Montage.................................................................. 71
Montage........................................................ 110, 132
Montage moteur.................................................... 173
Moteur, pose................................................... 95, 171
Moteur, pose......................................................... 174
Batterie auxiliaire................................................
Batterie, charge.....................................................
Batteries................................................................
Batteries, Installation.............................................
Peinture de la coque............................................. 63
Performances du moteur......................................... 14
Prise de force........................................................ 254
Produits chimiques.............................................. 9, 12
Protection anticorrosion........................................... 58
Protection contre la corrosion électrochimique....... 62
Protection contre la décharge électrostatique et
la foudre.................................................................. 63
Publications............................................................... 8
222
228
219
221
Capacité du groupe de batteries de démarrage....................................................................... 221
Caractéristiques d'application des moteurs............. 14
Caractéristiques moteur.......................................... 14
Carlingage du moteur...................................... 92, 166
Choix du moteur...................................................... 19
Commandes.................................................. 246, 247
Compartiment moteur.............................................. 38
Connexion............................................................. 232
Connexions au démarreur..................................... 232
Connexions de l'alternateur................................... 226
Contrôle de la corrosion électrochimique................ 69
Contrôle des anodes sacrificielles........................... 68
Cornet parallèle..................................................... 159
Corrosion électro-chimique..................................... 53
Débit de carburant............................................... 214
Définitions................................................................ 61
Disposition et planification....................................... 19
Embase Aquamatic............................................... 71
Emplacement du moteur......................................... 36
EVC......................................................................... 13
Fixations de moteur............................................ 171
Généralités........................................................... 206
Guides de recherche de pannes moteur............... 146
Hélice, pose......................................................... 163
Inclinaison du moteur........................................... 36
Indicateur de gouvernail et interface pour autopilote...................................................................... 162
Indicateurs............................................................. 251
Information générale de sécurité............................... 2
Informations générales.............................................. 5
Informations système.............................................. 13
Installation d'embase............................................. 148
Installation du tableau arrière.................................. 71
Installation du tableau arrière.................................. 87
Interrupteur de coupure......................................... 222
Mise à l'eau et démarrage................................... 260
Mise à l'eau et sortie d'essai en mer..................... 260
47701508 09-2010
Niveau d'eau en charge maximale....................... 71
Niveau du liquide de refroidissement, contrôler
et appoint............................................................... 191
Outils et documentation pour l'installation.......... 8
Outils spéciaux........................................................ 10
Raccords d'eau chaude...................................... 187
Rapport de mélange (qualité de l’eau).................. 191
Réglage et système de commande....................... 248
Répartiteur de charge............................................ 227
Répartition des poids............................................... 37
Réservoirs de carburant........................................ 207
Résumé................................................................. 114
Section des câbles de batterie de démarrage....................................................................... 224
Sens de rotation d'hélice......................................... 35
Sortie d'essai en mer............................................. 272
Système à eau brute............................................. 180
Système à eau douce............................................ 186
Système d’échappement....................................... 193
Système d'alimentation......................................... 206
Système d'alimentation, canalisation.................... 210
Système de direction............................................. 107
Système de direction............................................. 249
Système de direction électronique........................ 107
Système de direction hydraulique......................... 115
Système de lubrification........................................ 216
Système de refroidissement.................................. 179
Système d'échappement à injection d’eau............ 195
Système d'échappement sec................................ 203
Système d'extinction d'incendie............................ 252
Système électrique................................................ 218
Systèmes à tension mixte..................................... 222
Tableau arrière....................................................... 73
Tableau arrière, perçage......................................... 75
Tableau de conversion métrique............................... 7
Tension d'alimentation........................................... 230
Théorie sur la corrosion........................................... 53
Vase d'expansion supplémentaire..................... 188
Ventilation du compartiment moteur.................. 41, 45
Vidange du moteur................................................ 216
273
Viscosité................................................................ 217
274
Formulaire d’appréciation
Avez-vous des remarques ou des suggestions à nous faire concernant ce manuel
? Dans ce cas, il vous suffit de photocopier cette page, de la compléter et de nous
l’envoyer par courrier. Vous trouverez l’adresse tout en bas de la page. Écrivez de
préférence en suédois ou en anglais.
De la part de :.................................................................. ........................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
Concerne la publication :..........................................................................................................................................
No de publication :..............................................................Éditée le :......................................................................
Remarques/commentaires :......................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
Date :.............................................................
Nom :.............................................................
AB Volvo Penta
Technical Information
SE-405 08 Göteborg
Sweden
47701508 French 09-2010
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising