MODULE MUTING - Banner Engineering

MODULE MUTING - Banner Engineering
MODULE MUTING
(MM-TA-12B)
Manuel d’instructions
Version européenne, française
Utilisable avec : Sorties OSSD EZ-SCREEN™, MINI-SCREEN™, MICRO-SCREEN™, MACHINE-GUARD™ ou autres
dispositifs de sécurité avec sorties de sécurité à contact par relais
Tous droits réservés.
Cette publication ne peut être reproduite ou transmise, en tout ou en partie, sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit sans autorisation écrite préalable.
© - Banner Engineering Corp., 9714 10th Avenue North, Minneapolis, MN 55441, USA.
114137 Rev A 08.07.03
Page laissée blanche intentionnellement
Module muting (MM-TA-12B)
Table des matières
Table des matières
1 INFORMATIONS CONCERNANT LA SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.1 AUTOCOLLANTS DE SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.1.1 Types . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.2 INFORMATIONS CONCERNANT LES ÉTIQUETTES DE SÉCURITÉ SUR LES PRODUITS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.3 RÉSUMÉ DES AVERTISSEMENTS UTILISÉS DANS CE MANUEL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.3.1 Avertissements généraux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.3.2 Avertissements Électricité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.4 NORMES DE SÉCURITÉ ET DIRECTIVES CE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.5 NORMES DE PROTECTION CONTRE L’INTRUSION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.6 SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.7 CONDITIONS D’UTILISATION DE L’ÉQUIPEMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.7.1 Applications appropriées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.7.2 Applications non appropriées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.8 PROTOCOLE DE SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.9 PERSONNES DÉSIGNÉES ET QUALIFIÉES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.10 FIABILITÉ DU CONTRÔLE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.10.1 Redondance et auto-diagnostic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.11 CARACTÉRISTIQUES DE SÉCURITÉ DU MODULE MUTING . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.11.1 Choix du réarmement automatique ou manuel sous surveillance. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.11.1.1 Réarmement manuel surveillé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.11.1.2 Réarmement automatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.11.2 Situations de blocage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.11.3 Interface d’arrêt de sécurité mutable (MSSI) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.11.4 Interface d’arrêt de sécurité universelle (USSI) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.11.4.1 Interrupteurs de verrouillage de sécurité USSI/MSSI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1.11.4.2 Interrupteurs de verrouillage de sécurité USSI/MSSI à ouverture positive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1.11.5 Sorties OSSD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1.11.6 Sortie Auxiliaire (Aux) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1.11.7 EDM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1.11.7.1 Surveillance une voie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1.11.7.2 Surveillance deux voies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1.11.7.3 Pas de surveillance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
1.11.8 Dispositifs et entrées de muting. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
1.11.8.1 Application de la fonction muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
1.11.8.2 Dispositifs de muting. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
1.11.9 Muting activé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
1.11.9.1 Fonction de réarmement du contrôleur de simultanéité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
1.11.10 Sortie du voyant de muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
1.11.11 Minuteur de Muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
1.11.12 Muting à la mise sous tension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
1.11.13 Neutralisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
1.11.14 Muting un sens, deux sens. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
1.11.15 Utilisation de miroirs d’angle avec les systèmes de sécurité optiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
1.11.16 PSSD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
i
Table des matières
Module muting (MM-TA-12B)
1.11.17 Risques d’enfermement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
1.11.18 Raccordements d’interfaçage FSD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
1.11.18.1 Circuits d’arrêt d’urgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
1.11.18.2 Commande à deux voies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
1.11.18.3 Commande à une voie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
2 INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
2.1 CARACTÉRISTIQUES PRODUIT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
2.2 INFORMATION DE DÉNI DE RESPONSABILITE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
2.3 À PROPOS DE CE MANUEL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
2.4 DESCRIPTION DU SYSTÈME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
2.4.1 LED de fonctionnement et indicateur de diagnostic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
2.4.2 Caractéristiques du module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
2.4.3 Applications normales de muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
2.4.3.1 Applications d’entrée et de sortie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
2.4.3.2 Applications de chargement et déchargement robotisé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
3 INFORMATIONS GÉNÉRALES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1 PRODUIT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.1 Plaque d’immatriculation CE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.2 Plaque d’identification du produit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.3 Certificat de conformité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.4 Déclaration de conformité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
3.2 DONNÉES TECHNIQUES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
3.2.1 Spécifications. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
3.2.2 Modèle/numérotation des types . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
3.2.2.1 Modèle de module muting/numéro de type . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
3.2.3 Dimensions du module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
3.3 NIVEAUX DE PARASITE DE L’ÉQUIPEMENT. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
3.4 NIVEAUX DE VIBRATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
3.5 NIVEAUX D’IRRADIATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
3.5.1 Niveaux d’immunité électromagnétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
3.6 INFORMATIONS DES CLIENTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
4 Informations d’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
4.1 CONSIDÉRATIONS ANTÉRIEURES À L’INSTALLATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
4.1.1 Réduction ou élimination des risques d’enfermement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
4.2 INSTALLATION DU MODULE MUTING . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
4.3 CONFIGURATION DU MODULE MUTING . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
4.4 BROCHES DES CONNECTEURS ET FONCTIONS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
4.4.1 Calcul de la consommation totale de courant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
4.5 RACCORDEMENT DES DISPOSITIFS D’ENTRÉE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
4.5.1 Interrupteur de réarmement manuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
4.5.1.1 Opération de réarmement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
4.5.2 Dispositifs de muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
4.5.2.1 Conditions générales pour les dispositifs de réarmement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
4.5.2.2 Exemples de détecteurs et de contacteurs de muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
4.5.2.3 Raccordement du dispositif de muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
ii
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Table des matières
Table des matières (suite)
4.5.3 Sortie de voyant de muting et PNP auxiliaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
4.5.3.1 Sortie voyant de muting. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
4.5.3.2 Sortie PNP auxiliaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
4.5.4 Raccordement de l’interrupteur de neutralisation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
4.5.5 Raccordements USSI et MSSI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
4.5.5.1 USSI Raccordement de boutons d’arrêt d’urgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
4.5.5.2 USSI/MSSI Raccordement d’interrupteurs de verrouillage de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
4.5.5.3 USSI Raccordement à un système de sécurité supplémentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
4.6 VÉRIFICATION INITIALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
4.6.1 Préparation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
4.6.2 Procédure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
4.7 RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE PERMANENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
4.7.1 Raccordement ME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
4.7.2 Raccordement EDM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
4.7.3 Raccordement des sorties OSSD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
4.7.4 Raccordement d’interface FSD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
4.8 VÉRIFICATION DE MISE EN SERVICE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
4.9 CHOIX DES CÂBLES ET RALLONGES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
4.9.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
4.9.2 Schémas de temps de muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
4.9.3 Exemples d’applications de muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
4.9.4 Choix des rallonges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
4.9.4.1 Rallonges d’entrée/sortie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
4.9.4.2 Rallonges du système de protection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
4.9.4.3 Rallonges d’interface machine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
5 Instructions de fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
5.1 COMMANDES ET INDICATIONS DE L’ÉQUIPEMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
5.1.1 Commandes et indications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
5.1.1.1 Module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
5.1.1.2 Minuteur de Muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
5.1.1.3 Réarmement par clé (en option) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
5.1.1.4 Interrupteur d’arrêt d’urgence (en option) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
5.2 FONCTIONNEMENT NORMAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
5.2.1 Démarrage normal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
5.2.2 Procédures de fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
5.2.2.1 Réponse à une situation de verrouillage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
5.2.3 Procédure d’arrêt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
iii
Table des matières
Module muting (MM-TA-12B)
Table des matières (suite)
6 ENTRETIEN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1 MAINTENANCE PRÉVENTIVE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1.1 Service pendant la garantie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1.2 Vérifications périodiques requises . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1.3 Planning des vérifications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1.3.1 Vérification initiale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1.3.2 Vérification de mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1.3.3 Vérification quotidienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1.3.4 Vérification semestrielle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1.4 Vérification initiale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1.5 Vérification de mise en service. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
6.1.6 Vérifications journalières ou à chaque changement d’équipe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
6.1.7 Vérification semestrielle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
6.1.7.1 Préparation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
6.1.7.2 Vérification du dispositif de protection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
6.1.7.3 Vérification du muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
6.1.7.4 Généralités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
6.2 MAINTENANCE CORRECTRICE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
6.2.1 Recherche de pannes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
6.2.1.1 Situations de blocage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
6.2.1.2 Indicateur de diagnostic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
6.2.1.3 Effets des parasites électriques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
6.2.1.4 Informations de câblage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
6.3 PIECES DETACHEES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
A1 SCHÉMAS DE CÂBLAGE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
A2 SÉQUENCES DANS LE TEMPS DU MUTING . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
A3 APPLICATIONS NORMALES DE MUTING . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
A4 GLOSSAIRE ET ABRÉVIATIONS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
A5 INFORMATIONS COMMERCIALES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
iv
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Table des matières
Liste des figures
Figure 1 Interrupteur de réarmement normal. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Figure 2 Présentation du module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Figure 3 Plaque d’identification du module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Figure 4 Déclaration de conformité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Figure 5 Dimensions du module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
Figure 6 Réglage des micro-interrupteurs DIP du port de configuration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Figure 7 Rallonges d’entrée et de sortie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Figure 8 Choix de la rallonge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
Figure 9 Applications normales des câbles et des rallonges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
Figure 10 Indications par LED . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
Figure 11 Interrupteur d’arrêt d’urgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Figure 12 Schéma de principe d’un module muting avec système de protection par barrière immatérielle comme
dispositif primaire de protection fourni par le client . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Figure 13 Raccordement de l’interrupteur de réarmement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Figure 14 Deux photoélectriques M1 et M2 (ou M3 et M4) avec sorties par relais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Figure 15 Quatre détecteurs de position M1, M2, M3 et M4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Figure 16 Quatre détecteurs M1, M2, M3 et M4, avec sorties transistorisées et raccordement d’alimentation interfacé
avec des câbles en Y (ou des répartiteurs). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
Figure 17 Raccordement du voyant de muting. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
Figure 18 Raccordement de l’interrupteur de neutralisation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
Figure 19 Interface USSI et MSSI avec les OSSD Banner . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
Figure 20 Interface USSI et MSSI avec des contacts durs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
Figure 21 Raccordement de l’interrupteur d’arrêt d’urgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
Figure 22 Surveillance USSI de 2 interrupteurs de verrouillage de sécurité à ouverture positive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
Figure 23 Surveillance USSI d’interrupteurs de verrouillage de sécurité à ouverture positive de plusieurs portes. . . . . . . . . 50
Figure 24 Interfaçage de protection supplémentaire pour éviter à une personne d’entrer dans la zone dangereuse
pendant le muting. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
Figure 25 Raccordement ME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
Figure 26 FSD, raccordement générique à 2 voies EDM et ME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
Figure 27 FSD, raccordement générique à 1 voie EDM et ME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
Figure 28 Séquence de muting avec deux dispositifs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
Figure 29 Séquence de muting avec quatre dispositifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Figure 30 Système d’entrées/sorties en X avec deux paires de dispositifs de muting photoélectriques en mode barrière. . . 55
Figure 31 Dispositifs photoélectriques de muting horizontaux situés à différentes hauteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Figure 32 Dispositifs photoélectriques de muting situés en diagonale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Figure 33 Systèmes d’entrée/sortie utilisant des interrupteurs à tige flexible/de position comme dispositifs de muting . . . . 56
Figure 34 Système d’entrée/sortie utilisant quatre détecteurs photoélectriques M1, M2, M3 et M4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
Figure 35 Application de chargement/déchargement robotisé avec muting de la position de base des deux postes,
utilisant des photoélectriques réfléchissants polarisés comme dispositifs de muting. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
v
Table des matières
Module muting (MM-TA-12B)
Liste des tableaux
Tableau 1 Étiquette d’identification du module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
Tableau 2 Spécifications du module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
Tableau 3 Module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
Tableau 4 Configuration des interrupteurs DIP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Tableau 5 Broches des connecteurs (vue de face) du module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Tableau 6 Tableau des câbles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Tableau 7 Indications du module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Tableau 8 Explications des indications de diagnostic. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
Tableau 9 Accessoires du module muting . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
Tableau 10 Documentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
vi
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
1
Informations de sécurité
INFORMATIONS CONCERNANT LA
SÉCURITÉ
Ce chapitre couvre toutes les informations de sécurité concernant le module muting et son utilisation.
1.1 AUTOCOLLANTS DE SÉCURITÉ
1.1.1
1.2 INFORMATIONS CONCERNANT LES ÉTIQUETTES DE
SÉCURITÉ SUR LES PRODUITS
Tableau 1 en page 1 indique les étiquettes de sécurité utilisées
sur le produit ainsi que leurs descriptions et leurs emplacements.
Tableau 1 Étiquette d’identification du module muting
SYMBOLE
Types
Situé sur le côté gauche du module muting.
Pour monter et faire fonctionner le produit de façon sûre et efficace, des avis de sécurité sont affichés sur le produit et tout
au long de ce manuel d’instructions.
Les avis de sécurité utilisés sont les suivants :
!
WARNING
For proper
operation always
follow the
instructions in the
manual.
Fond jaune
AVERTISSEMENT !
AVERTISSEMENT
Ce type d’avis est affiché s’il y a des risques ou des pratiques
dangereuses qui POURRAIENT entraîner des blessures graves
ou mortelles si l’avertissement est ignoré. Quand il y a un risque
de blessure grave ou mortelle si les instructions ne sont pas
respectées, par exemple avertissement de coupure de l’alimentation avant d’accéder à l’intérieur d’une armoire électrique.
L’AVERTISSEMENT est sur fond JAUNE.
Fond jaune
EMPLACEMENT/SIGNIFICATION
!
C
!
Indique les informations importantes suivantes :
AVERTISSEMENT
POUR CONTRÔLER ET FAIRE FONCTIONNER CORRECTEMENT CE DISPOSITIF, SUIVRE LES INSTRUCTIONS DE CE
MANUEL.
1.3 RÉSUMÉ DES AVERTISSEMENTS UTILISÉS DANS
CE MANUEL
MISE EN GARDE !
Ce type d’avis est affiché quand existent des risques ou si des
pratiques dangereuses peuvent entraîner des blessures mineures à modérées si l’avertissement est ignoré. La MISE EN GARDE est sur fond JAUNE.
Le texte de l’avis comporte les informations suivantes :
• La NATURE du RISQUE (électrique, écrasement, chimique,
chaleur, fumées, poussière, débris volants, toxique, charge
suspendue, laser, radiation, champ magnétique, biologique,
etc.)
• L’IMPORTANCE DES DÉGÂTS si l’avertissement est ignoré.
• Des instructions précisant LA FAÇON D’ÉVITER les dégâts.
Ce qui suit est un résumé des AVERTISSEMENTS utilisés dans
ce manuel :
1.3.1
Avertissements généraux
! AVERTISSEMENTS !
Avertissement page 4
1. PROTECTION AUTONOME D’UN POINT DE FONCTIONNEMENT
LE MODULE MUTING N’EST PAS UN DISPOSITIF DE PROTECTION AUTONOME D’UN
POINT DE FONCTIONNEMENT SELON LA DÉFINITION DES NORMES DE SÉCURITÉ EUROPÉENNES. IL EST DONC NÉCESSAIRE D’INSTALLER DES DISPOSITIFS DE PROTECTION
DU POINT DE FONCTIONNEMENT , COMME DES BARRIÈRES IMMATÉRIELLES DE SÉCURITÉ OU DES PROTECTIONS FIXES POUR PROTÉGER LE PERSONNEL DES DANGERS DE
LA MACHINE. LA NON-INSTALLATION DE PROTECTION DU POINT DE FONCTIONNEMENT
SUR UNE MACHINE DANGEREUSE ET LE NON-RESPECT DES INSTRUCTIONS DES MANUELS D’INSTALLATION CORRESPONDANTS PEUVENT CRÉER UNE SITUATION DANGE-
Fond jaune
!
REUSE ET ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Avertissement page 8 et Avertissement page 14.
REMARQUE :
☛ Ce type d’avis est placé là où l’information est purement
consultative et est considéré comme une Remarque.
2. LIMITES DU MUTING
LE MUTING N’EST AUTORISÉ QUE PENDANT LA PARTIE NON DANGEREUSE DU CYCLE
MACHINE. UNE APPLICATION DE MUTING DOIT ÊTRE CONÇUE DE MANIÈRE À CE QUE
LA DÉFAILLANCE D’UN SEUL COMPOSANT
NE PUISSE EMPÊCHER LA COMMANDE D’ARRÊT DE LA MACHINE NI AUTORISER DES
CYCLES SUIVANTS TANT QUE LA DÉFAILLANCE N’A PAS ÉTÉ CORRIGÉE SELON
ISO/DIS 13855 (2002).
Avertissement page 8
3. LES ENTRÉES DE MUTING DOIVENT ÊTRE REDONDANTES
IL N’EST PAS RECOMMANDÉ D’UTILISER UN CONTACTEUR, UN INTERRUPTEUR OU UN
RELAIS UNIQUE AVEC DEUX CONTACTS NO. LES CONTACTS D’ENTRÉE DE MUTING
D’UN CONTACTEUR UNIQUE, AVEC PLUSIEURS SORTIES, PEUVENT ÊTRE DÉFAILLANTS, ENTRAÎNANT UNE SÉQUENCE DE MUTING À UN MOMENT NON PROPICE.
CELA PEUT ENTRAÎNER UNE SITUATION DANGEREUSE.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
1
Informations de sécurité
Module muting (MM-TA-12B)
Avertissement page 9
Avertissement page 20
4. L’ÉTAT DU MUTING DOIT ÊTRE FACILEMENT VISIBLE
L’INDICATION DE MUTING DU DISPOSITIF DE SÉCURITÉ DOIT ÊTRE FACILEMENT VISIBLE SELON ISO/DIS 13855 (2002). ON DOIT POUVOIR DÉTECTER LA DÉFAILLANCE
DE CETTE INDICATION ET INTERDIRE LE MUTING SUIVANT OU ALORS VÉRIFIER L’INDICATION À INTERVALLES RÉGULIERS. IL FAUT CHOISIR UNE SURVEILLANCE PAR LAMPE
SI LE SYSTÈME EST UTILISÉ DANS UN PAYS OÙ LES RÈGLEMENTS DE L’UE S’APPLIQUENT (C’EST-À-DIRE OBLIGATION DE MARQUAGE CE).
11. LIRE ATTENTIVEMENT CE PARAGRAPHE AVANT D’INSTALLER LE
SYSTÈME
LE MODULE MUTING DE BANNER EST UN ACCESSOIRE QUI EST NORMALEMENT UTILISÉ AVEC DES DISPOSITIFS DE PROTECTION DE MACHINES AU POINT DE FONCTIONNEMENT.
SA CAPACITÉ À EFFECTUER LA FONCTION DE MUTING DÉPEND DE
L’APPLICATION ET DE L’INSTALLATION MÉCANIQUE ET ÉLECTRIQUE DU MODULE MUTING ET DE SON INTERFACE AVEC LA MACHINE PROTÉGÉE.
SI TOUTES LES PROCÉDU-
RES DE MONTAGE, D’INSTALLATION , D’INTERFACE ET DE VÉRIFICATION NE SONT PAS
Avertissement page 9
SUIVIES À LA LETTRE, LE MODULE MUTING NE PEUT PAS ASSURER LA PROTECTION
5. MUTING À LA MISE SOUS TENSION
POUR LAQUELLE IL EST CONÇU.
L’UTILISATEUR A DONC LA RESPONSABILITÉ DE
LA FONCTION DE MUTING À LA MISE SOUS TENSION NE DOIT ÊTRE UTILISÉE QUE DANS
LES APPLICATIONS OÙ LE MUTING DU SYSTÈME (M1 ET M2 FERMÉES) EST NÉCESSAIRE À LA MISE SOUS TENSION ET NE DOIT, EN AUCUN CAS, EXPOSER LE PERSONNEL À UN DANGER.
S’ASSURER QUE L’ENSEMBLE DES LOIS, RÈGLEMENTS , CODES ET NORMES LOCALES,
Avertissement page 10 et Avertissement page 25.
ATTENTIVEMENT
6. LIMITES DE LA FONCTION DE NEUTRALISATION
LA FONCTION DE NEUTRALISATION N’EST PAS AUTORISÉE PENDANT LE RÉGLAGE DE
LA MACHINE NI EN PRODUCTION . ELLE NE SERT QU’À RÉINITIALISER LE DISPOSITIF
PRIMAIRE DE SÉCURITÉ, QUAND LA PIÈCE USINÉE EST COINCÉE DANS LA BARRIÈRE
IMMATÉRIELLE PAR EXEMPLE. SI L’UTILISATEUR VEUT UTILISER LA NEUTRALISATION, IL EST RESPONSABLE DE SON INSTALLATION ET DE SON UTILISATION SELON
LES NORMES DE SÉCURITÉS APPLICABLES (VOIR bloc 1.4 en page 4). EN OUTRE,
LES EXIGENCES DE LA NORME IEC/EN60204-1, PARAGRAPHE 9.2.4 (2000-05),
DOIVENT ÊTRE REMPLIES.
Avertissement page 11 et Avertissement page 20
7. RISQUES D’ENFERMEMENT, PSSD ET MUTING
SI UN PSSD (DISPOSITIF DE SÉCURITÉ DE DÉTECTION DE PRÉSENCE) PROTÈGE UNE
APPLICATION DANS LAQUELLE LE PERSONNEL A ACCÈS À LA ZONE PROTÉGÉE (PAR
EXEMPLE, UN OPÉRATEUR MACHINE AU POINT DE FONCTIONNEMENT ) PENDANT QUE
LE PSSD EST EN MUTING, TOUS LES RISQUES D’ENFERMEMENT DOIVENT ÊTRE ÉLIMINÉS. LA PRÉSENCE DE LA PERSONNE DOIT ÊTRE DÉTECTÉE EN PERMANENCE PENDANT QU’ELLE EST DANS LA ZONE PROTÉGÉE. CECI ÉVITE QUE LE CYCLE MACHINE NE
SOIT REDÉMARRÉ EN PRÉSENCE DE LA PERSONNE DANS LA ZONE DANGEREUSE . VOIR
LES EXEMPLES EN Annexe en page 55. SI LE RISQUE D’ENFERMEMENT NE PEUT
ÊTRE ÉLIMINÉ, COMME DANS LES APPLICATIONS D’ENTRÉE OU DE SORTIE, L’ENTRÉE
D’UNE PERSONNE DANS LA ZONE PROTÉGÉE DOIT ÊTRE DÉTECTÉE ET LE MOUVEMENT
DANGEREUX DOIT ÊTRE ARRÊTÉ IMMÉDIATEMENT .
Avertissement page 14
8. PROTECTION DE PLUSIEURS ZONES
NE PAS PROTÉGER PLUSIEURS ZONES, AVEC DES MIROIRS OU PLUSIEURS CHAMPS
DE DÉTECTION, SI LE PERSONNEL PEUT ENTRER DANS LA ZONE DANGEREUSE PENDANT QUE LE SYSTÈME EST EN MODE MUTING ET QU’IL NE PEUT PAS ÊTRE DÉTECTÉ
PAR DES DISPOSITIFS SUPPLÉMENTAIRES QUI ENVOIENT UN ORDRE À LA MACHINE
(VOIR bloc 1.11.17 en page 11, RISQUE D’ENFERMEMENT).
DE L’ÉTAT ET NATIONALES APPLICABLES À L’APPLICATION SONT RESPECTÉS. IL FAUT
ÊTRE TRÈS ATTENTIF À RESPECTER TOUTES LES EXIGENCES LÉGALES ET TOUTES LES
INSTRUCTIONS TECHNIQUES D’INSTALLATION ET D’ENTRETIEN DE CE MANUEL. LIRE
Chapitre 4 en page 20 (ET LES SOUS-PARAGRAPHES) DE CE MA-
NUEL AVANT D’INSTALLER LE SYSTÈME. LE NON-RESPECT DE CETTE CONSIGNE PEUT
ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES. L’UTILISATEUR EST SEUL
RESPONSABLE DE L’INSTALLATION ET DE L’INTERFACE DU MODULE MUTING DE BANNER SUR LA MACHINE PROTÉGÉE PAR UNE
Personne qualifiée 1.9 en page 5.
Avertissement page 22
12. RACCORDEMENTS ÉLECTRIQUES
LES RACCORDEMENTS ÉLECTRIQUES DOIVENT ÊTRE EFFECTUÉS PAR UNE PERSONNE
QUALIFIÉE ET CONFORMES AUX NORMES ÉLECTRIQUES . NE RACCORDER AU SYSTÈME
AUCUN ÉLÉMENT AUTRE QUE CE QUI EST DÉCRIT EN Chapitre 4 en page 20 DE CE
MANUEL, SOUS PEINE DE PROVOQUER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Avertissement page 24
13. EMPLACEMENT DE L’INTERRUPTEUR DE RÉARMEMENT MANUEL
L’INTERRUPTEUR DE RÉARMEMENT DOIT ÊTRE SITUÉ HORS DE LA ZONE DANGEREUSE, NON ACCESSIBLE DEPUIS CETTE ZONE ET LA ZONE DANGEREUSE DOIT ÊTRE VISIBLE PAR L’OPÉRATEUR PENDANT LE RÉARMEMENT .
Avertissement page 25
14. ÉVITER LES INSTALLATIONS DANGEREUSES
DEUX OU QUATRE INTERRUPTEURS DE POSITION INDÉPENDANTS (À M1-M2 OU M3M4) DOIVENT ÊTRE POSITIONNÉS ET RÉGLÉS CORRECTEMENT POUR NE SE FERMER
QUE LORSQUE LE RISQUE N’EXISTE PLUS ET NE SE ROUVRIR QUE LORSQUE LE CYCLE
EST TERMINÉ OU QUE LE RISQUE SE PRÉSENTE À NOUVEAU. S’ILS SONT MAL POSITIONNÉS OU MAL RÉGLÉS, DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES, PEUVENT
EN DÉCOULER. L’UTILISATEUR A LA RESPONSABILITÉ DE S’ASSURER QUE L’ENSEMBLE DES LOIS, RÈGLEMENTS , CODES ET NORMES LOCALES, DE L’ÉTAT ET NATIONALES APPLICABLES À L’APPLICATION SONT RESPECTÉS. IL EST EXTRÊMEMENT
IMPORTANT DE S’ASSURER QUE TOUTES LES EXIGENCES DES AGENCES CONCERNÉES
ONT ÉTÉ REMPLIES ET QUE TOUTES LES INSTRUCTIONS D’INSTALLATION ET D’ENTRETIEN DES MANUELS IMPLIQUÉS SONT SUIVIES.
Avertissement page 26
Avertissement page 14
9. L’UTILISATEUR EST RESPONSABLE DE LA SÉCURITÉ DE
L’APPLICATION
LES EXEMPLES D’APPLICATION DÉCRITS EN Annexe en page 55 REPRÉSENTENT
DES SITUATIONS DE PROTECTION GÉNÉRALES. CHAQUE APPLICATION DE PROTECTION
A DES EXIGENCES SPÉCIFIQUES . IL FAUT FAIRE TRÈS ATTENTION À CE QUE TOUTES
LES EXIGENCES LÉGALES SOIENT REMPLIES ET QUE LES INSTRUCTIONS D’INSTALLATION SOIENT SUIVIES. EN OUTRE, TOUTE QUESTION CONCERNANT LA PROTECTION
DOIT ÊTRE DIRIGÉE VERS LE Bureaux du siège social en page 61.
15. CÂBLAGE DE L’INTERRUPTEUR D’ARRÊT D’URGENCE (E-STOP)
SI PLUSIEURS INTERRUPTEURS D’ARRÊT D’URGENCE SONT RACCORDÉS AU MÊME
MODULE, LES CONTACTS DES PÔLES CORRESPONDANTS DE CHAQUE INTERRUPTEUR
DOIVENT ÊTRE RACCORDÉS EN SÉRIE. NE JAMAIS RACCORDER DES INTERRUPTEURS
D’ARRÊT D’URGENCE EN PARALLÈLE SUR UN MODULE. UN RACCORDEMENT EN PARALLÈLE PERTURBE LA FONCTION DE SURVEILLANCE DES CONTACTS DE L’INTERRUPTEUR PAR LE MODULE ET CRÉE UNE SITUATION NON SÛRE QUI PEUT ENTRAÎNER DES
BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES. CHAQUE INTERRUPTEUR DOIT ÊTRE UTILISÉ
INDÉPENDAMMENT , PUIS RÉARMÉ AINSI QUE LE MODULE.
CELA PERMET AU CON-
Avertissement page 20
TRÔLEUR DE VÉRIFIER LES DÉFAILLANCES DE CHAQUE INTERRUPTEUR ET DE SON CÂ-
10. AVANT D’INSTALLER L’ÉQUIPEMENT
LIRE LES INFORMATIONS DE SÉCURITÉ DU Chapitre 1 en page 1.
CETTE MANIÈRE PEUT PERMETTRE À DES DÉFAILLANCES DE PASSER INAPERÇUES,
BLAGE. LE FAIT DE NE PAS TESTER INDIVIDUELLEMENT CHAQUE INTERRUPTEUR DE
ENTRAÎNANT DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
CETTE VÉRIFICATION
DOIT ÊTRE EFFECTUÉE EN MÊME TEMPS QUE LES VÉRIFICATIONS PÉRIODIQUES (VOIR
bloc 6.1.2 en page 39).
2
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Informations de sécurité
Avertissement page 26
Avertissement page 35
16. PROTECTION FIXE
IL NE DOIT PAS ÊTRE POSSIBLE D’ATTEINDRE UN POINT DANGEREUX PAR UNE PROTECTION OUVERTE (OU UNE OUVERTURE) AVANT QUE LE MOUVEMENT DANGEREUX DE
LA MACHINE SE SOIT TOTALEMENT ARRÊTÉ SELON LA NORME ISO 13852 (1996).
23. VÉRIFIER LE FONCTIONNEMENT
LE MODULE MUTING ET LES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ NE PEUVENT REMPLIR QUE LA
TÂCHE POUR LAQUELLE ILS ONT ÉTÉ CONÇUS S’ILS – AINSI QUE LA MACHINE QU’ILS
PROTÈGENT – FONCTIONNENT CORRECTEMENT . L’UTILISATEUR EST DONC RESPONSABLE DE LA VÉRIFICATION DU FONCTIONNEMENT DE FAÇON RÉGULIÈRE SELON LES
Avertissement page 26
bloc 6.1.2 en page 39.
SI LE MODULE MUTING, LES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ET LA MACHINE QU’ILS PROTÈINSTRUCTIONS DE
17. PEUT NE PAS ÊTRE UNE SÉCURITÉ DE CATÉGORIE 4
FIABILITÉ DE COMMANDE DE L’APPLICATION. SI L’ON SURVEILLE PLUSIEURS PROTECTIONS AVEC UN RACCORDEMENT EN SÉRIE DE PLUSIEURS COMMUTATEURS DE
VERROUILLAGE DE SÉCURITÉ, UNE DÉFAILLANCE UNIQUE PEUT ÊTRE MASQUÉE OU
NON DÉTECTÉE. SI L’ON UTILISE UNE TELLE CONFIGURATION , IL FAUT PRÉVOIR DES
PROCÉDURES DE VÉRIFICATION PÉRIODIQUE DU FONCTIONNEMENT DE CHAQUE COMMUTATEUR. VOIR PLUS D’INFORMATIONS EN
bloc en page 26. LE NON-RESPECT
DE CETTE CONSIGNE POURRAIT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Avertissement page 29
18. CÂBLAGE
LE SCHÉMA DE CÂBLAGE GÉNÉRAL, ILLUSTRÉ AUX Figure 26 en page 52 ET
Figure 27 en page 52, SERT UNIQUEMENT À DÉMONTRER L’IMPORTANCE D’UNE
INSTALLATION CORRECTE. LE RACCORDEMENT DU SYSTÈME DE SÉCURITÉ À UNE MACHINE DÉTERMINÉE EST SOUS L’ENTIÈRE RESPONSABILITÉ DE L’INSTALLATEUR ET DE
L’UTILISATEUR FINAL.
Avertissement page 52
19. CONFIGURATION DE LA SURVEILLANCE DES COMMUTATEURS
EXTERNES (EDM)
SI L’APPLICATION NE FAIT PAS APPEL À CETTE FONCTION, LAISSER LES ENTRÉES
EDM 1 ET EDM 2 OUVERTES ET CONFIGURER LA DÉSACTIVATION EDM = ON (VOIR
bloc 4.3 en page 20). IL EST DE LA RESPONSABILITÉ DE L’UTILISATEUR DE S’ASSURER QUE CELA NE CRÉE PAS DE SITUATION DANGEREUSE .
Avertissement page 30
20. RACCORDEMENT EDM
IL EST FORTEMENT RECOMMANDÉ DE RACCORDER UN CONTACT DE SURVEILLANCE
NORMALEMENT FERMÉ (NF), À GUIDAGE FORCÉ, DE CHAQUE ÉLÉMENT DE CONTRÔLE
PRIMAIRE DE LA MACHINE (MPCE) OU UN DISPOSITIF EXTERNE POUR SURVEILLER
L’ÉTAT DES MPCE (COMME ILLUSTRÉ AUX Figure 26 en page 52 ET Figure 27
en page 52). DANS CE CAS, LE FONCTIONNEMENT DES MPCE EST VÉRIFIÉ. LES
CONTACTS DE SURVEILLANCE DES MPCE DOIVENT ÊTRE UTILISÉS POUR CONSERVER
LA FIABILITÉ DE LA COMMANDE.
Avertissement page 30
21. INTERFACE DU DISPOSITIF DE COMMUTATION DU SIGNAL DE
SORTIE (OSSD)
POUR QUE LE MODULE MUTING FONCTIONNE CORRECTEMENT , SES PARAMÈTRES DE
SORTIE ET CEUX D’ENTRÉE DE LA MACHINE DOIVENT ÊTRE PRIS EN CONSIDÉRATION
AU MOMENT DE LA CRÉATION DE L’INTERFACE DES SORTIES TRANSISTORISÉES DE
L’OSSD VERS LES ENTRÉES DE LA MACHINE. IL FAUT CONCEVOIR LE CIRCUIT DE
GENT NE FONCTIONNENT PAS EXACTEMENT SELON LES RECOMMANDATIONS DES PROCÉDURES DE VÉRIFICATION , IL FAUT DÉTERMINER LA CAUSE DU PROBLÈME ET
EFFECTUER LA RÉPARATION CORRESPONDANTE AVANT DE REMETTRE LE SYSTÈME EN
MARCHE. LE NON-RESPECT DE CETTE CONSIGNE PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES
GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Avertissement page 35
24. PANNES DE COURANT
IL FAUT QU’UNE Personne qualifiée 1.9 en page 5 EXAMINE IMMÉDIATEMENT LES
PANNES DE COURANT ET AUTRES CONDITIONS DE BLOCAGE DU SYSTÈME. UN BLOCAGE EST L’INDICATION CERTAINE D’UN PROBLÈME ET DOIT FAIRE L’OBJET D’UNE
ÉTUDE IMMÉDIATE. ESSAYER DE CONTINUER À FAIRE FONCTIONNER LA MACHINE EN
DÉBRANCHANT LE MODULE EST DANGEREUX ET PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES
GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Avertissement page 35
25. AVANT DE FAIRE FONCTIONNER L’ÉQUIPEMENT
LIRE LES INFORMATIONS DE SÉCURITÉ DU Chapitre 1 en page 1.
Avertissement page 39
26. AVANT D’EFFECTUER UN ENTRETIEN SUR L’ÉQUIPEMENT
LIRE LES INFORMATIONS DE SÉCURITÉ DU Chapitre 1 en page 1.
Avertissement page 39
27. ARRÊTER LA MACHINE AVANT D’INTERVENIR
LA MACHINE RACCORDÉE AU MODULE NE DOIT PAS ÊTRE EN ÉTAT DE FONCTIONNER
PENDANT TOUTE LA DURÉE DE CETTE PROCÉDURE. IL EST POSSIBLE QUE L’INTERVENTION SUR LE MODULE SE DÉROULE À PROXIMITÉ DE LA ZONE DANGEREUSE DE LA MACHINE. TOUTE INTERVENTION SUR LE MODULE QUAND LA MACHINE EST EN
FONCTIONNEMENT PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Avertissement page 40
28. NE PAS UTILISER LA MACHINE TANT QUE LE SYSTÈME NE
FONCTIONNE PAS PARFAITEMENT
SI TOUTES CES VÉRIFICATIONS NE SONT PAS REMPLIES, N’UTILISER NI LE MODULE
MUTING NI LA MACHINE AVANT D’AVOIR RÉSOLU LE PROBLÈME (VOIR bloc 6.2.1 en
page 43). L’UTILISATION DE LA MACHINE DANS DE TELLES CONDITIONS PEUT ENTRAÎNER DES DOMMAGES CORPORELS GRAVES, VOIRE MORTELS.
Avertissement page 40
COMMANDE DE LA MACHINE POUR QUE LA VALEUR MAXIMALE DE LA CHARGE RÉSIS-
29. VÉRIFICATION SEMESTRIELLE
LA PROCÉDURE DE VÉRIFICATION SEMESTRIELLE DOIT ÊTRE EFFECTUÉE PAR UNE
Personne qualifiée 1.9 en page 5.
TIVE NE SOIT PAS DÉPASSÉE ET QUE LA TENSION SPÉCIFIQUE DE L’OSSD EN ÉTAT
Avertissement page 40
OFF N’ENTRAÎNE PAS UNE SITUATION ON. NE PAS INTERFACER CORRECTEMENT LES
SORTIES OSSD AVEC LA MACHINE PROTÉGÉE PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES
GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Avertissement page 52 et Avertissement page 52
22. UTILISATION DE SUPPRESSEURS D’ARCS
IL EST RECOMMANDÉ D’UTILISER DES SUPPRESSEURS D’ARCS. ILS DOIVENT ÊTRE
INSTALLÉS SUR LES BOBINES DES ÉLÉMENTS DE COMMANDE DE LA MACHINE. NE JAMAIS INSTALLER DE SUPPRESSEURS D’ARCS DIRECTEMENT SUR LES BORNES DE
SORTIE DU MODULE ! IL EST POSSIBLE QU’ILS CRÉENT UN COURT-CIRCUIT. S’IL EST
30. AVANT DE METTRE LA MACHINE SOUS TENSION
VÉRIFIER QU’IL N’Y A PERSONNE DANS LA ZONE PROTÉGÉE ET QUE LES MATÉRIELS
INUTILES (COMME LES OUTILS) ONT ÉTÉ ENLEVÉS AVANT DE METTRE LA MACHINE
PROTÉGÉE SOUS TENSION. LE NON-RESPECT DE CETTE CONSIGNE PEUT ENTRAÎNER
DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
INSTALLÉ DIRECTEMENT SUR LES CONTACTS DU COMMUTATEUR DU MODULE DE SÉCURITÉ, UN SUPPRESSEUR EN COURT-CIRCUIT CRÉE UNE SITUATION DANGEREUSE .
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
3
Informations de sécurité
Module muting (MM-TA-12B)
Avertissement page 55
31. CONSIDÉRATIONS CONCERNANT LA SÉCURITÉ
IL NE FAUT PAS QU’UNE PERSONNE SEULE PUISSE BLOQUER LES FAISCEAUX PHOTOÉLECTRIQUES (HACHURES DIAGONALES DE Annexe en page 55) ET DÉCLENCHE UNE
SITUATION DE MUTING. VÉRIFIER SUR L’INSTALLATION QU’UN MUTING INVOLONTAIRE N’EST PAS POSSIBLE. LE POINT DE TRAVERSÉE DES FAISCEAUX PHOTOÉLECTRIQUES DOIT SE TROUVER DANS LA ZONE DANGEREUSE ET ÊTRE INACCESSIBLE AU
PERSONNEL (EN PASSANT PAR-DESSUS, EN DESSOUS, À TRAVERS OU À CÔTÉ). UNE
PERSONNE NE DOIT PAS POUVOIR MARCHER DEVANT, DERRIÈRE OU À CÔTÉ DE L’OBJET DÉCLENCHANT LE MUTING (PAR EXEMPLE LE MODULE DE CONVOYAGE) SANS
ÊTRE DÉTECTÉE ET DÉCLENCHER L’ARRÊT DU MOUVEMENT DANGEREUX. IL FAUT UTILISER DES PROTECTIONS SUPPLÉMENTAIRES POUR EMPÊCHER LE PERSONNEL D’ENTRER DANS LA ZONE DANGEREUSE PENDANT LE MUTING.
Avertissement page 30, Avertissement page 40 et Avertissement page 42
32. NE PAS ESSAYER D’UTILISER LE SYSTÈME
SI L’UNE DE CES VÉRIFICATIONS ÉCHOUE, NE PAS UTILISER LE SYSTÈME AVANT
D’AVOIR IDENTIFIÉ ET RECTIFIÉ LA OU LES ANOMALIES.
1.3.2
Avertissements Électricité
Dispositifs de verrouillage associés à des protecteurs – Principes de conception et de choix
IEC/EN 60204-1 (2000-05)
Équipements électriques des machines – partie 1 : règles générales
IEC/EN 61496-1 (1997-08), IEC/EN 61496-1 Corr.1 (1998-09)
et IEC/EN 61496-2 (1997-11) - Type 4
Équipements de protection électrosensibles
IEC 60529 (2001-02) et IEC 60529 Corr. 1 (2003-01)
Degrés de protection procurés par les enveloppes (code IP)
IEC/EN 60947-5-1 (2000-03)
Appareillage à basse tension – appareils électromécaniques
pour circuits de commande
IEC/EN 60947-1 (2001-12)
Disjoncteur basse tension – Règles générales
1.5 NORMES DE PROTECTION CONTRE L’INTRUSION
AVERTISSEMENT !
Avertissement page 29
32. RISQUES DE CHOCS
COUPER SYSTÉMATIQUEMENT L’ALIMENTATION ÉLECTRIQUE DU MODULE MUTING,
Le module muting est conforme aux normes suivantes de protection contre l’intrusion selon IEC 60529 (2001-02) :
• IEC IP65
1.6 SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE
DU SYSTÈME DE SÉCURITÉ ET DE LA MACHINE PROTÉGÉE AVANT DE FAIRE UN RACCORDEMENT OU DE REMPLACER UN COMPOSANT. ÊTRE TRÈS PRUDENT AFIN D’ÉVITER UNE ÉLECTROCUTION À TOUT MOMENT. IL PEUT EN RÉSULTER DES BLESSURES
GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Le module muting a été conçu pour répondre aux normes de sécurité électriques listées au bloc 3.1.4 en page 16.
1.7 CONDITIONS D’UTILISATION DE L’ÉQUIPEMENT
1.4 NORMES DE SÉCURITÉ ET DIRECTIVES CE
Le module muting est conforme aux normes de sécurité suivantes :
ISO/TR 12100-1 (1992) & -2 (1992)
Sécurité des machines – Notions fondamentales,
Principes généraux de conception
! AVERTISSEMENT
PROTECTION AUTONOME D’UN POINT DE FONCTIONNEMENT
LE MODULE MUTING N’EST PAS UN DISPOSITIF DE PROTECTION AUTONOME D’UN
POINT DE FONCTIONNEMENT SELON LA DÉFINITION DES NORMES DE SÉCURITÉ EUROPÉENNES. IL EST DONC NÉCESSAIRE D’INSTALLER DES DISPOSITIFS DE PROTECTION
DU POINT DE FONCTIONNEMENT , COMME DES BARRIÈRES IMMATÉRIELLES DE SÉCURITÉ OU DES PROTECTIONS FIXES POUR PROTÉGER LE PERSONNEL DES DANGERS DE
ISO 13852 (1996)
Distance de sécurité – Membres supérieurs
LA MACHINE. LA NON-INSTALLATION D’UNE PROTECTION DU POINT DE FONCTIONNEMENT SUR UNE MACHINE DANGEREUSE , SELON LES INSTRUCTIONS DES MANUELS
ISO 13850 (1996)
Équipement d’arrêt d’urgence, aspects fonctionnels – Principes
de conception
ISO/DIS 13851 (2002)
Dispositifs de commande bi-manuelle – Aspects fonctionnels –
Principes de conception
ISO 13853 (1998)
Distance de sécurité – Membres inférieurs
ISO 13849 (1999)
Parties des systèmes de commande relatives à la sécurité
D’INSTALLATION CORRESPONDANTS , PEUT CRÉER UNE SITUATION DANGEREUSE ET
ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
1.7.1
Applications appropriées
L’utilisation du module muting dépend du type de machine et
des dispositifs de protection interfacés avec le module. Le module est normalement interfacé avec des protections utilisées
sur des machines qui peuvent arrêter immédiatement leur mouvement à réception d’un signal d’arrêt et en tout point de leur
cycle de fonctionnement. L’utilisateur est chargé de vérifier si la
protection est appropriée à l’utilisation et installée selon les instructions des manuels d’installation correspondants.
ISO/DIS 13855 (2002)
Positionnement des équipements de protection en fonction de
la vitesse d’approche des parties du corps
ISO 14121 (1999)
Principes d’appréciation du risque
ISO 14119 (1998)
4
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
1.7.2
Informations de sécurité
Applications non appropriées
Les barrières immatérielles de sécurité, les systèmes de sécurité mono- ou multi-faisceaux ou autres PSSD (voir page
59) ne peuvent généralement PAS être utilisés dans les cas
suivants :
• Machines qui ne peuvent s’arrêter immédiatement en cours
de cycle (machines « full revolution »), comme par exemple
les presses à embrayage rigide
• Certaines autres machines dont le temps de réponse est inadéquat ou machines éjectant des pièces ou composants par
la zone de détection
• Tout environnement susceptible d’altérer l’efficacité du dispositif de protection ou du module muting. Par exemple, la
présence de produits chimiques ou de fluides corrosifs,
d’une quantité anormalement élevée de fumée ou de poussières, non contrôlée, peut réduire considérablement l’efficacité de la barrière immatérielle de sécurité
S’il existe un doute quant à la compatibilité d’une machine et du
module muting, contacter Bureaux du siège social en page 61.
1.8 PROTOCOLE DE SÉCURITÉ
Le module doit être installé dans une armoire qui ferme à clé
pour interdire l’accès aux personnes non autorisées, au cas où
cela serait exigé par les normes applicables.
La clé (ou la combinaison) de l’armoire doit rester en possession d’une Personne qualifiée 1.9 en page 5 ; elle seule doit
avoir accès aux interrupteurs de configuration. Une Personne
qualifiée 1.9 en page 5 est définie comme étant une personne
qui, par l’obtention d’un diplôme reconnu ou d’un certificat de
formation professionnelle, ou par ses connaissances, sa formation et son expérience approfondies, a démontré sa capacité à
résoudre les problèmes qui peuvent se présenter.
1.9 PERSONNES DÉSIGNÉES ET QUALIFIÉES
Une personne désignée (voir aussi page 60) est identifiée et
désignée par écrit par l’employeur, comme étant suffisamment
compétente et expérimentée pour effectuer les procédures de
vérification spécifiées sur le module muting. Un opérateur machine ainsi qualifié peut être une personne désignée. La personne désignée a le droit d’effectuer les opérations suivantes :
• Effectuer les réarmements manuels et détenir la clé, le code
ou autre moyen de sécurité de réarmement et
• Effectuer la procédure de vérification quotidienne (voir
bloc 6.1.3 en page 39)
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Une personne qualifiée (voir aussi page 60), par l’obtention
d’un diplôme reconnu ou d’un certificat de formation professionnelle, ou par ses connaissances, sa formation et son expérience approfondies, a démontré sa capacité à résoudre les
problèmes d’installation du module muting et de son intégration avec la machine protégée. Outre tout ce que la personne
désignée peut faire, la personne qualifiée a aussi le droit d’effectuer les opérations suivantes :
• Installer le module muting
• Effectuer toutes les procédures de vérification (voir
bloc 6.1.3 en page 39)
• Avoir accès et apporter des modifications aux réglages de
configuration du système et
• Réarmer le système suite à un blocage
1.10 FIABILITÉ DU CONTRÔLE
Le circuit à base de microprocesseur du module muting fonctionne suivant le principe de la redondance diverse. En outre, le
module muting est entièrement testé suivant la méthode FMEA
(Failure Mode and Effects Analysis) (voir FMEA en page 60) afin
d’obtenir un degré de fiabilité tel qu’aucun composant, même
défectueux, ne pourra causer une défaillance dangereuse du
système. Cette philosophie de conception permet aux concepteurs de machines de respecter les normes de fiabilité de commande américaines et mondiales du plus haut niveau de
sécurité.
1.10.1 Redondance et auto-diagnostic
La redondance signifie que les composants des circuits du module sont doublés, c’est-à-dire que si la défaillance d’un composant unique empêche l’arrêt de la machine quand cela est
nécessaire, un composant redondant de remplacement effectue
la même opération. Le module muting contrôlé par microprocesseur dispose de plusieurs redondances. Les composants à
redondance diverse sont de conception différente et les programmes fonctionnent sur des jeux d’instructions différents.
La redondance doit être assurée pendant toute la durée de fonctionnement du module muting. Cependant, lorsqu’un des composants est défectueux, le système n’est plus « redondant ». Le
module a dès lors été conçu pour s’auto-contrôler en permanence. Si un défaut est détecté pendant cette procédure d’autovérification, un signal d’arrêt est envoyé à la machine et le module est mis en condition de blocage.
Pour revenir en fonctionnement normal, il est nécessaire de
remplacer le composant défectueux (pour rétablir la redondance) et d’effectuer la procédure de réarmement appropriée (voir
bloc 4.5.1.1 en page 24). Les causes possibles sont énumérées
au bloc 6.2.1 en page 43. L’indicateur de diagnostic est utilisé
pour déterminer les causes internes du blocage (voir
bloc 6.2.1.1 en page 43 et Tableau 8 en page 43).
114137 Rev A 08.07.03
5
Informations de sécurité
Module muting (MM-TA-12B)
1.11 CARACTÉRISTIQUES DE SÉCURITÉ DU MODULE
MUTING
1.11.1 Choix du réarmement automatique ou manuel
sous surveillance
La sélection du réarmement manuel ou automatique permet de
répondre au cas où l’opérateur serait détecté en permanence ou
peut traverser la barrière et ne plus être détecté. Voir le
bloc 1.11.17 en page 11 risque d’enfermement.
La configuration se règle au moyen de deux rangées de microinterrupteurs DIP situés dans le port de configuration du module muting (voir bloc 4.3 en page 20).
1.11.1.1 Réarmement manuel surveillé
Le réarmement manuel surveillé est normalement utilisé quand
une personne peut passer la barrière et ne plus être détectée par
un dispositif de protection, ce qui fait que le dispositif ne peut
plus éviter un mouvement dangereux, par exemple une protection de périmètre. Le module muting surveille deux passages
des entrées : le passage d’ouvert à fermé et celui de fermé à
ouvert pendant une certaine durée. Cela évite les conséquences
du bouton de réarmement attaché ou d’une défaillance de ce
bouton en état fermé qui entraînerait un réarmement automatique ou non voulu.
À la mise sous tension, si le module muting a été configuré pour
un réarmement manuel, pour que les sorties OSSD s’activent, il
faut que l’interface d’arrêt de sécurité mutable (MSSI) et
l’interface d’arrêt de sécurité universelle (USSI) soient toutes
les deux actives (fermées) et qu’on ait effectué un réarmement
manuel surveillé. Les sorties du dispositif de commutation du
signal de sortie (OSSD) s’activent quand la séquence ouverturefermeture-ouverture s’est produite.
Dans cette configuration, le module muting doit être réarmé
manuellement à la mise sous tension, après un blocage et un
cycle de la MSSI (non mutée) ou de l’USSI. L’emplacement du
dispositif de réarmement manuel (par exemple un contacteur à
clé NO) doit être conforme au Avertissement page 24. Se référer
à ce paragraphe pour plus d’informations sur les réarmements
par clé.
1.11.1.2 Réarmement automatique
À la mise sous tension, quand le module muting est configuré
pour un réarmement automatique, les sorties de l’OSSD s’activent automatiquement dès que la tension est appliquée, que
l’auto-diagnostic est terminé et que la MSSI et l’USSI sont activées (fermées). Les sorties de l’OSSD s’activent également si
l’une des interfaces est ouverte puis refermée. Dans les deux
cas, il n’est pas nécessaire d’intervenir de l’extérieur ni d’effectuer un réarmement.
Le réarmement automatique est normalement utilisé quand la
personne est détectée en permanence dans la zone définie ou si
des protections supplémentaires évitent le démarrage du mouvement dangereux quand une personne se trouve dans la zone
protégée (par exemple, protection d’un point de fonctionnement).
Dans tous les cas, un réarmement manuel doit être effectué
pour sortir du blocage.
1.11.2 Situations de blocage
Un blocage du module muting fait que les deux sorties OSSD
passent sur OFF et que la sortie Aux s’ouvre. Un blocage est indiqué par un indicateur rouge clignotant et par un numéro d’erreur qui s’affiche sur l’indicateur de diagnostic.
Une description des blocages possibles, de leurs causes et des
dépannages, ainsi que la procédure de réarmement manuel,
sont présentés en bloc 6.2.1 en page 43.
1.11.3 Interface d’arrêt de sécurité mutable (MSSI)
L’entrée de l’interface d’arrêt de sécurité mutable (MSSI) est
une USSI spécialisée qui peut être mutée pendant la partie non
dangereuse du cycle machine et fournir une alimentation en
+24 Vcc au dispositif de protection primaire qu’il faut muter.
Le module a besoin des signaux d’entrée redondants de la protection primaire externe qu’il faut muter. Normalement, ces entrées sont soit 2 sorties de sécurité transistorisées Banner avec
possibilité de liaison (par exemple, des OSSD), ou 2 sorties de
relais à guidage forcé (p. ex. FSD) d’un dispositif de protection
approprié. Voir les informations complètes au Tableau 2 en
page 17 et au bloc 4.5.5 en page 25.
1.11.4 Interface d’arrêt de sécurité universelle (USSI)
Figure 1 Interrupteur de réarmement
6
Le module muting dispose aussi d’une interface supplémentaire d’arrêt de sécurité qui peut se connecter à un dispositif en
option, comme une protection supplémentaire, un bouton d’arrêt d’urgence ou des interrupteurs de sécurité pour émettre un
ordre d’arrêt. Cette interface à double voie est semblable à la
MSSI, mais est toujours en fonction, même quand le dispositif
de protection primaire est muté. Voir les informations complètes au Tableau 2 en page 17 et au bloc 4.5.5 en page 25.
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Informations de sécurité
1.11.4.1 INTERRUPTEURS DE VERROUILLAGE DE SÉCURITÉ USSI/MSSI
Les conditions et considérations générales suivantes s’appliquent à l’installation de portes et de protections interverrouillées. En outre, l’utilisateur doit se référer aux règlements
applicables pour s’assurer qu’il est conforme à toutes les conditions nécessaires.
Les dangers protégés par interverrouillage ne doivent pas pouvoir survenir tant que la protection est ouverte. Quand la protection s’ouvre en présence du danger, il faut qu’une commande
d’arrêt de la machine protégée soit émise. Le fait de refermer la
protection ne doit pas, en soi, lancer le mouvement dangereux;
il faut une procédure séparée pour redémarrer le mouvement.
Les interrupteurs de sécurité ne doivent pas servir de fin de
course ou d’arrêt mécanique.
La protection doit être située à une distance suffisante de la
zone dangereuse (pour que le danger ait le temps d’être stoppé
avant que la protection ne s’ouvre suffisamment pour permettre
l’accès) et située soit latéralement soit éloignée du risque, mais
pas dans la zone du dispositif de protection. Il faut aussi que la
protection ne puisse pas se refermer d’elle-même et activer le
circuit d’interverrouillage. En outre, le personnel ne doit pas
pouvoir atteindre le danger en passant par-dessus, en dessous,
autour ou à travers la protection. Aucune ouverture dans la protection ne doit permettre un accès au danger (voir ISO 14119
1998). La protection doit être suffisamment solide pour protéger le personnel et restreindre les risques à la zone protégée,
qu’ils soient éjectés, lâchés ou émis par la machine.
Les interrupteurs de verrouillage et déclencheurs de sécurité
utilisés avec le module muting doivent être conçus de manière
à ne pas pouvoir être facilement contournés. Ils doivent être fermement installés, de sorte que leur position ne puisse pas être
modifiée, et ancrés par des fixations fiables qui nécessitent un
outil pour être démontées.
1.11.4.2 Interrupteurs de verrouillage de sécurité USSI/MSSI à ouverture
positive
Les interrupteurs de verrouillage de sécurité utilisés avec le
module muting doivent répondre à plusieurs exigences. Chaque
interrupteur doit avoir des contacts isolés électriquement, au
minimum 2 contacts NF appartenant à 2 interrupteurs montés
individuellement.
Les contacts doivent être à Ouverture positive (voir page 60),
avec un ou plusieurs contacts NF prévus pour la sécurité (voir
des exemples dans le catalogue de sécurité Banner). En outre,
les interrupteurs doivent être montés en mode positif, pour déplacer ou déverrouiller le déclencheur de sa position fermée et
ouvrir le contact NF quand la protection s’ouvre.
1.11.5 Sorties OSSD
Le module muting dispose de deux sorties de sécurité transistorisées OSSD 1 et OSSD 2 (voir Figure 12 en page 47). Ces
sorties de sécurité sont surveillées activement pour détecter
des courts-circuits vers l’alimentation, entre elles et vers
d’autres sources électriques. Si une défaillance est détectée, les
sorties passent à l’état OFF. Pour les circuits qui nécessitent le
plus haut niveau de sécurité et de fiabilité, chaque OSSD doit
pouvoir arrêter le mouvement de la machine protégée en cas
d’urgence.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Pour respecter la catégorie 4 de sécurité selon ISO 13849-1
(1999), les OSSD sont compatibles avec le protocole de liaison
de sécurité des dispositifs de sécurité de Banner équipés d’USSI. Cette liaison vérifie que l’interface des deux dispositifs est en
mesure de détecter certaines défaillances de la sécurité comme
un court-circuit vers une autre alimentation ou vers l’autre voie,
une trop forte résistance à l’entrée ou la perte de la terre.
Pendant la partie de muting du cycle machine, les entrées MSSI
sont ignorées mais OSSD 1 et OSSD 2 restent ON. Pendant les
autres parties (sans muting) du cycle, si la MSSI s’ouvre ou
passe sur OFF, OSSD 1 et OSSD 2 passent sur OFF.
Dans tous les cas, si l’interface USSI s’ouvre, OSSD 1 et OSSD
2 passent sur OFF. Voir les schémas de temps de muting en Annexe en page 53.
1.11.6 Sortie Auxiliaire (Aux)
La sortie auxiliaire (Aux) PNP de surveillance est utilisée pour
des besoins non liés à la sécurité. L’état de cette sortie auxiliaire
est indiqué par la LED verte. Voir plus d’informations au
bloc 1.11.10 en page 9.
1.11.7 EDM
Deux entrées (voir Figure 12 en page 47) servent à surveiller
l’état des commutateurs externes, comme des MPCE. Ces bornes sont étiquetées EDM 1 et EDM 2 sur le bornier d’interface
machine. Les entrées EDM du module peuvent être configurées
de trois façons différentes : une voie, deux voies ou pas de surveillance (voir les réglages des micro-interrupteurs DIP à la
Figure 6 en page 21 et les raccordements externes au
bloc 4.7.2 en page 30). L’EDM une voie et deux voies est utilisée quand les sorties OSSD commandent directement la désactivation des MPCE ou des commutateurs externes.
1.11.7.1 Surveillance une voie
Raccordement en série de contacts fermés surveillés, à guidage
forcé (ou contact captif) de chaque dispositif contrôlé par le
module muting. Les contacts surveillés doivent s’ouvrir en
moins de 200 ms après que les sorties OSSD passent sur ON
(condition GO) et doivent se fermer en moins de 200 ms après
que les sorties OSSD passent sur OFF et restent fermées (condition STOP ou d’arrêt), sinon un blocage se produit (voir Tableau 8 en page 43).
1.11.7.2 Surveillance deux voies
Raccordement indépendant de contacts fermés surveillés, à
guidage forcé (ou contact captif) de chaque dispositif contrôlé
par le module muting. Quand les OSSD sont ON, les entrées
peuvent changer d’état (ouvertes toutes les deux ou fermées
toutes les deux). Si les entrées restent dans des états opposés
pendant plus de 200 ms, un blocage se produit. En outre, les
deux entrées doivent être fermées 200 ms après que les sorties
OSSD passent sur OFF ou il se produit un blocage (voir Indicateur de diagnostic bloc 6.2.1.2 en page 43).
114137 Rev A 08.07.03
7
Informations de sécurité
Module muting (MM-TA-12B)
1.11.7.3 Pas de surveillance
1.11.8.2 Dispositifs de muting
Utilise la configuration désactivation EDM avec les entrées EDM
1 et EDM 2 ouvertes, c’est-à-dire non raccordées (voir les broches de l’interface machine Tableau 5 en page 22). Si le module
est réglé sur « pas de surveillance », l’utilisateur doit s’assurer
que toute défaillance unique des commutateurs externes ne
crée pas de situation dangereuse et que les cycles suivants de
la machine sont interdits (voir bloc 1.10 en page 5).
1.11.8 Dispositifs et entrées de muting
! AVERTISSEMENT !
LIMITES DU MUTING
LE MUTING N’EST AUTORISÉ QUE PENDANT LA PARTIE NON DANGEREUSE DU CYCLE
MACHINE. UNE APPLICATION DE MUTING DOIT ÊTRE ÉTUDIÉE POUR QU’AUCUNE DÉFAILLANCE D’UN COMPOSANT UNIQUE N’EMPÊCHE LA COMMANDE D’ARRÊT DE LA
MACHINE ET DE SES CYCLES SUCCESSIFS JUSQU’À CE QUE LA DÉFAILLANCE SOIT RÉPARÉE SELON ISO/DIS 13855 (2002).
1.11.8.1 Application de la fonction muting
Pour que le dispositif de protection puisse pratiquer le muting,
les conditions suivantes doivent être remplies :
• Identifier les parties du cycle machine qui sont sans risques
• choisir les bons dispositifs de muting
• monter et installer ces dispositifs correctement
Le module peut surveiller et répondre aux signaux redondants
qui initient le muting. Le muting suspend alors la fonction du
dispositif de protection en ignorant l’état de la MSSI ; cela permet à un objet ou une personne de passer à travers la zone protégée sans déclencher un ordre d’arrêt. (À ne pas confondre
avec l’inhibition, qui désactive un ou plusieurs faisceaux d’une
barrière immatérielle de sécurité, ce qui permet une plus grande
sensibilité à un objet minimum). Voir A2 en page 53, par exemple : séquences de muting.
Le muting peut être déclenché par plusieurs dispositifs externes. Ceci permet de choisir entre plusieurs options (voir la personnalisation du système en bloc 1.11.8 en page 8 et
bloc 1.11.10 en page 9) pour répondre aux besoins d’une application spécifique.
Une paire de dispositifs de muting doit répondre aux Exigence
de simultanéité (voir page 60). Cela réduit le risque de défaillances de mode commun.
8
! AVERTISSEMENT !
LES ENTRÉES DE MUTING DOIVENT ÊTRE REDONDANTES
IL N’EST PAS RECOMMANDÉ D’UTILISER UN CONTACTEUR, UN INTERRUPTEUR OU UN
RELAIS UNIQUE AVEC DEUX CONTACTS NO. LES CONTACTS D’ENTRÉE DE MUTING
D’UN CONTACTEUR UNIQUE, AVEC PLUSIEURS SORTIES, PEUVENT ÊTRE DÉFAILLANTS, ENTRAÎNANT UNE SÉQUENCE DE MUTING À UN MOMENT NON PROPICE.
CELA PEUT ENTRAÎNER UNE SITUATION DANGEREUSE.
Le commencement et la fin d’un cycle de muting doivent être
déclenchés par l’une des sorties d’une paire de dispositifs de
muting selon l’application. La paire de dispositifs de muting doit
avoir des contacts normalement ouverts ou un dispositif avec
une sortie PNP et un dispositif avec une sortie NPN, qui répondent tous les deux aux Exigences du dispositif de muting en
page 8. Ces contacts doivent se fermer (contact établi) quand le
commutateur déclenche le muting et doivent s’ouvrir (contact
interrompu) quand le commutateur ne fonctionne pas en conditions hors tension.
Le module surveille les dispositifs de muting pour vérifier que
leurs sorties passent sur ON en moins de 3 s. Si les entrées ne
répondent pas à cette Exigence de simultanéité (voir page 60),
une situation de muting ne peut pas se produire.
On peut utiliser plusieurs types de dispositifs de muting, dont,
mais sans s’y limiter : des détecteurs de position, des détecteurs photoélectriques, des commutateurs de sécurité à guidage positif, des détecteurs de proximité à induction et des
interrupteurs à tige flexible.
Conditions générales des dispositifs de muting
Les dispositifs de muting (normalement des détecteurs ou des
interrupteurs) doivent répondre au minimum aux conditions
suivantes :
• Il doit y avoir un minimum de deux dispositifs de muting
câblés indépendamment l’un de l’autre
• Les deux dispositifs de muting doivent avoir des contacts
normalement ouverts ou un dispositif avec une sortie PNP
et l’autre avec une sortie NPN, qui doivent, tous deux,
répondre aux conditions d’entrée du Tableau 2 en page 17.
Ces contacts doivent être fermés quand l’interrupteur est
actionné et ouverts (ou non conducteurs) quand l’interrupteur n’est pas actionné ou en situation OFF
• L’activation des entrées de la fonction muting doit provenir
de sources séparées. Ces sources doivent être montées
séparément pour éviter de déclencher un muting non intentionnel soit à cause d’une erreur ou d’un défaut d’alignement, soit suite à une défaillance de mode commun. (par
exemple, un endommagement physique de la surface de
montage peut désaligner les deux dispositifs de muting,
donnant de faux signaux d’entrée de muting).
Seule l’une de ces sources peut passer, ou être affectée, par
un automate programmable (automate) ou un dispositif
semblable
• Les dispositifs de muting doivent être installés de façon à ce
qu’il ne soit pas facile de les contourner
• Les dispositifs de muting doivent être montés de façon à ce
que leur position et leur alignement ne soient pas faciles à
changer
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Informations de sécurité
• Il ne faut pas qu’une condition d’environnement puisse
déclencher une condition de muting (contamination extrême
de l’air par exemple)
Les dispositifs de muting ne doivent pas entraîner de retard ou
d’autres perturbations temporelles (sauf si ces fonctions sont
accomplies de façon à ce qu’aucune défaillance unique d’un
composant n’empêche la suppression du risque et l’arrêt des
cycles machine suivants jusqu’à ce que la défaillance soit corrigée et qu’aucun nouveau risque ne provienne de l’allongement
de la période de muting).
1.11.9 Muting activé
L’entrée d’activation du muting (ME) est une entrée non sécurisée. Quand l’entrée est fermée, le module autorise une action
de muting ; l’ouverture de cette entrée pendant que le système
est en muting n’a pas d’influence. Si l’application n’a pas besoin
de ME, on peut laisser l’entrée ouverte et configurer les microinterrupteurs DIP sur Désactivation ME = ON.
Les utilisations normales de la ME sont :
• de permettre à la logique de commande de la machine de
créer une fenêtre pour démarrer le muting
• d’empêcher le muting de se produire ou
• de réduire les chances de contournement non autorisé ou
non intentionnel du système de sécurité
1.11.9.1 Fonction de réarmement du contrôleur de simultanéité
L’entrée ME peut aussi servir à réarmer le contrôleur de simultanéité des entrées de muting. Si une entrée est activée pendant
plus de 3 s avant que la seconde entrée ne s’active, le contrôleur
de simultanéité empêche le cycle de muting de se produire. Cela
peut être dû à un arrêt normal de la ligne de montage qui peut
bloquer un dispositif de muting et faire que le temps de simultanéité soit dépassé.
Si l’entrée ME effectue un cycle (fermée, ouverte, fermée) pendant qu’une entrée de muting est activée, le contrôleur de simultanéité est réarmé et, si la seconde entrée de muting se
produit dans les 3 s, un cycle normal de muting commence. Les
conditions de simultanéité pour fermée, ouverte, fermée sont
semblables à la fonction de réarmement manuel. Au départ,
l’entrée ne doit pas être activée (fermée) plus de 0,25 s, doit
s’ouvrir pendant plus de 0,25 s, mais pas plus de 2 s, puis se
refermer pour réarmer le contrôleur de simultanéité. Cette fonction ne peut réarmer le contrôleur qu’une seule fois par cycle de
muting (ce qui veut dire que toutes les entrées du cycle de muting M1-M4 doivent se rouvrir avant de pouvoir procéder à un
nouveau réarmement).
1.11.10 Sortie du voyant de muting
! AVERTISSEMENT !
L’ÉTAT DE MUTING DOIT ÊTRE FACILEMENT VISIBLE
L’INDICATION DE MUTING DU DISPOSITIF DE SÉCURITÉ DOIT ÊTRE FACILEMENT VISIBLE SELON ISO/DIS 13855 (2002). ON DOIT POUVOIR DÉTECTER LA DÉFAILLANCE
DE CETTE INDICATION ET INTERDIRE LE MUTING SUIVANT OU ALORS VÉRIFIER L’INDICATION À INTERVALLES RÉGULIERS.
La plupart des applications exigent qu’un voyant (ou autre témoin) indique lorsque le dispositif de protection primaire (une
barrière immatérielle par exemple) est en muting. Le module
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
muting le permet (voir Avertissement page 2 n˚ 4). On peut
choisir un signal (NPN) de sortie surveillée ou non surveillée
pour cette indication. La sortie surveillée évite de déclencher un
muting si une défaillance de l’indicateur est détectée (l’intensité
du voyant descend en dessous de 10 mA ou dépasse 360 mA).
Si la fonction de muting est utilisée dans un pays qui applique
les règlements EN (marquage CE requis), la surveillance du
voyant de muting (ML) est obligatoire et le voyant doit être conforme aux conditions applicables (voir bloc 1.11.10 en page 9)
ou le fonctionnement du voyant doit être vérifié à intervalles réguliers (voir bloc 1.11.1 en page 6).
1.11.11 Minuteur de Muting
Le Minuteur de Muting permet de sélectionner une durée maximale pendant laquelle le muting est autorisé. Cette caractéristique permet d’éviter le contournement intentionnel des
dispositifs de muting en déclenchant un muting non approprié.
Elle sert aussi à détecter une défaillance de mode commun qui
affecterait tous les dispositifs de muting de l’application.
Le minuteur se déclenche quand le second dispositif de muting
procède à l’Exigence de simultanéité (voir page 60) et autorise
le déroulement du muting pendant un temps déterminé. Quand
le minuteur s’arrête, le muting s’arrête quelles que soient les indications des dispositifs de muting. Si la MSSI est ouverte, les
sorties OSSD passent sur OFF et doivent être réarmées manuellement (si le module est configuré pour réarmement manuel).
La fonction de neutralisation peut être activée (voir bloc 1.11.13
en page 10) pour forcer les OSSD à passer sur ON pour annuler
l’obstruction.
Si le Minuteur de Muting s’arrête, un code d’erreur #50 s’affiche
jusqu’à ce que toutes les entrées du dispositif de muting soient
ouvertes et que la MSSI soit activée (fermée).
1.11.12 Muting à la mise sous tension
! AVERTISSEMENT !
MUTING À LA MISE SOUS TENSION
LA FONCTION DE MUTING À LA MISE SOUS TENSION NE DOIT ÊTRE UTILISÉE QUE DANS
LES APPLICATIONS OÙ LE MUTING DU SYSTÈME (M1 ET M2 FERMÉES) EST NÉCESSAIRE À LA MISE SOUS TENSION ET NE DOIT, EN AUCUN CAS, EXPOSER LE PERSONNEL À UN DANGER.
Les réglages du Minuteur de Muting par interrupteurs DIP permettent aussi d’activer ou de désactiver la fonction muting à la
mise sous tension (voir Figure 6 en page 21). L’activation du
muting doit être activée et fermée pour permettre le muting à la
mise sous tension (voir Avertissement page 2 n˚ 5). Quand elle
est sélectionnée, la fonction muting à la mise sous tension déclenche un muting lorsque le système est mis sous tension,
l’entrée ME est fermée, les entrées MSSI sont activées (fermées) et soit M1-M2 soit M3-M4 (mais pas les quatre à la fois)
sont fermées.
S’il est configuré sur réarmement automatique, le module accorde 10 s pour activer (fermer) la MSSI et l’USSI pour laisser
suffisamment de temps aux systèmes qui ne seraient pas immédiatement actifs à la mise sous tension.
S’il est configuré sur réarmement manuel , le premier réarmement après l’activation (fermeture) des MSSI et USSI déclenche
un muting si toutes les autres conditions sont remplies.
114137 Rev A 08.07.03
9
Informations de sécurité
Module muting (MM-TA-12B)
1.11.13 Neutralisation
! AVERTISSEMENT !
LIMITATION DE LA FONCTION DE NEUTRALISATION
LA FONCTION DE NEUTRALISATION N’EST PAS AUTORISÉE PENDANT LE RÉGLAGE DE
LA MACHINE NI EN PRODUCTION . ELLE NE SERT QU’À RÉINITIALISER LE DISPOSITIF
PRIMAIRE DE SÉCURITÉ, QUAND LA PIÈCE USINÉE EST COINCÉE DANS LA BARRIÈRE
IMMATÉRIELLE PAR EXEMPLE. SI L’UTILISATEUR VEUT UTILISER LA NEUTRALISATION, IL EST RESPONSABLE DE SON INSTALLATION ET DE SON UTILISATION SELON
LES NORMES DE SÉCURITÉS APPLICABLES (VOIR bloc 1.4 en page 4). EN OUTRE,
LES EXIGENCES DE LA NORME IEC/EN60204-1, PARAGRAPHE 9.2.4 (2000-05),
DOIVENT ÊTRE REMPLIES.
La fonction de neutralisation permet de forcer manuellement les
sorties OSSD sur ON pendant 10 s si un objet est coincé dans
la zone définie de la barrière immatérielle après l’arrêt d’un muting (par exemple, une carrosserie de voiture sur une ligne de
montage entrant sur un poste de travail). Cette caractéristique
permet de faire sortir la pièce de la zone définie.
Cette entrée nécessite deux interrupteurs NO, qui doivent se fermer en moins de 3 s l’un de l’autre. Le cycle de neutralisation
dure 10 s au plus, après quoi l’entrée de neutralisation doit être
relâchée pendant au moins 3 s avant le cycle suivant de neutralisation. Une neutralisation ne peut être initiée qu’après que le
déclenchement des entrées MSSI ait verrouillé les OSSD du
module sur OFF.
☛ Une commande d’arrêt émise par une USSI ne peut pas
être neutralisée.
Pour utiliser la neutralisation, il faut prendre les précautions
suivantes :
☛ Éviter l’exposition à un danger pendant le cycle de neutralisation
Avoir une indication observable de la neutralisation
Fournir des protections supplémentaires selon
IEC/EN60204-1, paragraphe 9.2.4 (2000-05)
Les interrupteurs de neutralisation doivent être surveillés et éviter un fonctionnement automatique. Il faut donc qu’au moins
une des conditions suivantes soit vérifiée :
• Le mouvement est initié par un bouton qu’il faut maintenir
enfoncé ou un dispositif similaire
• Si l’on utilise une station de commande portable (dispositif
d’activation par exemple) avec un arrêt d’urgence, le mouvement ne doit pouvoir être initié que de cette station
• Le déplacement, la vitesse ou la puissance de la machine est
limitée
• La portée du déplacement de la machine est limitée
page 60). Cela permet de déplacer les matériaux dans n’importe
quelle direction (flux dans les deux sens).
Si l’on utilise les quatre dispositifs de muting (M1, M2, M3 et
M4) pour allonger le muting jusqu’à ce que la barrière immatérielle soit dégagée, l’objet doit activer les quatre dispositifs en
une seule fois pendant le cycle de muting.
1.11.15 Utilisation de miroirs d’angle avec les systèmes de
sécurité optiques
! AVERTISSEMENT !
PROTECTION DE PLUSIEURS ZONES
NE PAS PROTÉGER PLUSIEURS ZONES, AVEC DES MIROIRS OU PLUSIEURS CHAMPS
DE DÉTECTION, SI LE PERSONNEL PEUT ENTRER DANS LA ZONE DANGEREUSE PENDANT QUE LE SYSTÈME EST EN MODE MUTING ET QU’IL NE PEUT PAS ÊTRE DÉTECTÉ
PAR DES DISPOSITIFS SUPPLÉMENTAIRES QUI ENVOIENT UN ORDRE À LA MACHINE
(VOIR bloc 1.11.17 en page 11, RISQUE D’ENFERMEMENT).
Les miroirs sont normalement utilisés avec des barrières immatérielles et des systèmes de sécurité mono- ou multi-faisceaux
pour protéger plusieurs côtés d’une zone dangereuse. Si la barrière immatérielle est en muting, la fonction de protection est
suspendue sur tous les côtés. Il est alors possible à un individu
d’entrer dans la zone protégée sans être détecté et sans qu’un
ordre d’arrêt n’ait été émis en direction de la commande de la
machine. Cette protection supplémentaire est normalement
fournie par un dispositif supplémentaire qui reste actif pendant
que la protection primaire est en muting. Ce dispositif peut être
interfacé avec l’entrée USSI. Par conséquent, les miroirs ne
sont normalement pas autorisés pour les applications avec
muting.
1.11.16 PSSD
Le muting de plusieurs PSSD (voir page 59) ou d’un PSSD avec
plusieurs champs de détection n’est pas recommandé sauf
s’il est impossible qu’un individu entre dans la zone protégée
sans être détecté et sans qu’un ordre d’arrêt ne soit émis vers
la commande de la machine. Comme dans le cas d’utilisation
des miroirs d’angle (voir ci-dessus), si plusieurs champs de détection sont en muting, il est possible qu’une personne passe à
travers une barrière ou un point d’accès en muting et entre dans
la zone protégée sans être détectée.
Par exemple : une application utilise une palette pour déclencher le cycle de muting en entrant dans le poste. Si l’entrée et la
sortie PSSD sont en muting, un individu peut entrer dans la
zone protégée par la sortie du poste. Une solution appropriée
serait de mettre en muting l’entrée et la sortie avec des dispositifs de protection séparés.
1.11.14 Muting un sens, deux sens
Un muting dans un sens (directionnel) ne permet de mettre le
dispositif de protection en muting que si les dispositifs de muting fonctionnent dans l’ordre M1, M2 (initialisation du muting),
M3 et M4. Cette méthode permet un déplacement des matériaux dans un seul sens et réduit la possibilité de tricher intentionnellement avec les dispositifs de muting.
Un muting dans deux sens (non directionnel) permet de mettre
le dispositif de protection en muting dès que l’activation de M1M2 ou M3-M4 répond à l’Exigence de simultanéité (voir
10
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Informations de sécurité
1.11.17 Risques d’enfermement
! AVERTISSEMENT !
RISQUES D’ENFERMEMENT, PSSD ET MUTING
SI UN PSSD (voir page 59) PROTÈGE UNE APPLICATION DANS LAQUELLE LA PERSONNE A ACCÈS À LA ZONE PROTÉGÉE (PAR EXEMPLE, UN OPÉRATEUR MACHINE AU
POINT DE FONCTIONNEMENT ) PENDANT QUE LE PSSD EST EN MUTING, TOUS LES
RISQUES D’ENFERMEMENT DOIVENT ÊTRE ÉLIMINÉS. LA PRÉSENCE DE LA PERSONNE
DOIT ÊTRE DÉTECTÉE EN PERMANENCE PENDANT QU’ELLE EST DANS LA ZONE PROTÉGÉE. CECI ÉVITE QUE LE CYCLE MACHINE NE SOIT REDÉMARRÉ EN PRÉSENCE DE LA
PERSONNE DANS LA ZONE DANGEREUSE . VOIR LES EXEMPLES EN Annexe en page
55. SI LE RISQUE D’ENFERMEMENT NE PEUT ÊTRE ÉLIMINÉ, COMME DANS LES APPLICATIONS D’ENTRÉE OU DE SORTIE, L’ENTRÉE D’UNE PERSONNE DANS LA ZONE
PROTÉGÉE DOIT ÊTRE DÉTECTÉE ET LE MOUVEMENT DANGEREUX DOIT ÊTRE ARRÊTÉ
IMMÉDIATEMENT .
Un risque d’enfermement existe quand le personnel peut traverser une protection (ce qui arrête ou élimine le risque) puis reste
dans la zone dangereuse. Par la suite, sa présence n’est plus détectée et la protection ne peut empêcher le (re)démarrage de la
machine. Le danger est le démarrage inopiné de la machine en
présence de personnel dans la zone dangereuse.
Quand on utilise des barrières lumineuses de sécurité, le risque
d’enfermement résulte normalement d’une trop grande DISTANCE DE SÉCURITÉ MINIMALE calculée à partir de longs
temps d’arrêt, de fortes sensibilités minimales aux objets, d’atteinte par-dessus, à travers ou d’autres considérations d’installation.
Un risque d’enfermement existe déjà quand il y a 75 mm entre
la zone définie et le cadre de la machine ou la protection fixe.
1.11.18 Raccordements d’interfaçage FSD
Les FSD peuvent prendre de nombreuses formes, les plus communes étant les relais à contact captif, à guidage forcé ou les
modules d’interface. La liaison mécanique entre les contacts
permet de surveiller certaines défaillances du dispositif par le
circuit de surveillance du dispositif externe.
Selon l’application, l’utilisation de FSD peut permettre de contrôler la tension et l’intensité qui diffèrent des sorties OSSD du
module. Les FSD peuvent aussi servir à contrôler d’autres risques en créant plusieurs circuits d’arrêt d’urgence.
1.11.18.1 Circuits d’arrêt d’urgence
Un circuit d’arrêt d’urgence permet d’arrêter correctement le
mouvement pour des raisons de protection et de couper l’alimentation des MPCE (en supposant que cela ne crée pas de
nouveaux risques). Un circuit d’arrêt d’urgence comprend normalement au moins deux contacts NO appartenant à un relais à
contact captif et guidage forcé, qui sont surveillés pour détecter
l’absence de certaines défaillances comme la perte de la fonction de sécurité (c’est-à-dire EDM). Un tel circuit peut être décrit
comme un point de commutation de sécurité.
Normalement, les circuits d’arrêt d’urgence sont soit simple
voie (raccordement en série d’au moins deux contacts NO) ou
double voie (raccordement parallèle de deux contacts NO).
Quelle que soit la méthode, la fonction de sécurité repose sur
l’utilisation de contacts redondants pour contrôler un seul risque ; par conséquent, si un contact reste bloqué sur ON, le second arrête le risque et interdit le cycle suivant.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
L’interfaçage des circuits d’arrêt d’urgence doit être effectué de
sorte que la fonction de sécurité ne puisse pas être suspendue,
contournée ou annulée sauf si cela entraîne un niveau de sécurité supérieur ou égal à celui du système de commande de la
machine qui incorpore le module.
1.11.18.2 Commande à deux voies
La commande à deux voies (ou deux canaux) est capable
d’étendre électriquement le point de commutation de sécurité
au-delà des contacts FSD. Si la surveillance est bien faite (c’està-dire, EDM), cette méthode d’interfaçage peut détecter certaines défaillances dans le câblage de commande entre le circuit
d’arrêt d’urgence et les MPCE. Par exemple, un court-circuit
d’une voie vers une alimentation électrique secondaire ou la
perte de la fonction de commutation d’une des sorties FSD dont
l’effet serait une perte de redondance ou une perte complète de
sécurité si elle n’était pas détectée et réparée.
Le risque de défaillance du câblage augmente avec l’allongement de la distance physique entre les circuits d’arrêt d’urgence
FSD et les MPCE , car la longueur des câbles de connexion augmente, ou si les circuits d’arrêt d’urgence FSD et les MPCE sont
situés dans des armoires différentes. Il est donc recommandé
d’utiliser une commande à double voie avec surveillance EDM
si les FSD sont éloignés des MPCE.
1.11.18.3 Commande à une voie
La commande à une voie (ou un canal), comme cela a déjà été
dit, utilise un raccordement en série des contacts FSD pour
créer un point de commutation sécurisé. Au-delà de ce point,
des défaillances du système de commande de sécurité de la
machine peuvent se produire et entraîner la perte de la fonction
de sécurité (comme un court-circuit vers une alimentation secondaire).
Cette méthode d’interfaçage ne doit donc être utilisée que si les
circuits d’arrêt d’urgence FSD et les MPCE sont situés dans la
même armoire de commande, à côté les uns des autres et directement raccordés, ou que si l’on peut exclure ce risque de
défaillance. Dans le cas contraire, il faut utiliser une commande
à deux voies.
Les méthodes permettant d’exclure ce genre de risque sont, entre autres :
• Séparation physique des fils d’interconnexion des commandes, les uns des autres et de toute alimentation électrique
secondaire
• Passage des fils d’interconnexion dans des conduits et chemins de câbles séparés
• Utilisation de faible tension ou de neutre pour les fils d’interconnexion qui ne peuvent générer de risques
• Montage de tous les éléments (modules, interrupteurs, dispositifs sous contrôle, etc.) à l’intérieur de la même armoire
électrique, les uns à côté des autres et raccordés directement par des fils très courts
• Montage correct de câbles à plusieurs conducteurs ou de
fils multiples qui passent dans les presse-étoupes. Le fait de
trop serrer le presse-étoupe peut créer des courts-circuits à
cet endroit
• Utilisation de composants à ouverture positive ou à entraînement direct installés de façon positive
114137 Rev A 08.07.03
11
Informations de sécurité
Module muting (MM-TA-12B)
Page blanche
12
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
2
Introduction
INTRODUCTION
Ce chapitre comprend des informations de type introduction.
2.1 CARACTÉRISTIQUES PRODUIT
Les caractéristiques du module muting sont les suivantes :
• Le boîtier compact répond aux exigences IP65 et peut être
monté dans une armoire de commande ou à l’extérieur, à
proximité du point protégé
• S’utilise avec les sorties du dispositif de commutation du signal de sortie (OSSD) de l’EZ-SCREEN™, du MINI-SCREEN™,
du MICRO-SCREEN™, du MACHINE-GUARD™ ou autres dispositifs de sécurité avec sorties de sécurité par contact de
relais mécaniques
• Surveille deux ou quatre entrées de façon à suspendre automatiquement la fonction de sécurité d’un dispositif ou d’un
système de protection de sécurité
• Interface d’arrêt de sécurité universelle (USSI) pour raccordement à des dispositifs supplémentaires de protection ou à
des boutons d’arrêt d’urgence
• EDM sélectionnable
• Réarmement automatique ou manuel surveillé au choix permettant une protection du point de fonctionnement ou d’un
périmètre
• Sorties de sécurité transistorisées à redondance diverse
• Indication de l’état du module par LED d’état et indicateur de
diagnostic à deux chiffres
• Huit ports d’entrée/sortie M12 de type Euro en tant qu’entrées
de dispositif de muting, sortie de voyant de muting, neutralisation, USSI et réarmement. Connecteurs moulés ou câbles à
raccorder sur place
• Deux connecteurs de type Mini pour l’interfaçage du système
de sécurité et de la commande machine
• Facilité de configuration :
Réarmement automatique ou manuel
EDM à une ou deux voies
Muting dans un sens ou dans les deux
Activation du muting au choix
Voyant de muting surveillé ou non
Minuteur de Muting sélectionnable
Muting à la mise sous tension sélectionnable
2.2 INFORMATION DE DÉNI DE RESPONSABILITE
Important... Lire cette page avant de continuer !
LE FAIT QUE L’INSTALLATION D’UN MODULE MUTING SOIT CONFORME À TOUTES LES
EXIGENCES APPLICABLES DÉPEND DE FACTEURS QUI NE SONT PLUS DU RESSORT DE
BANNER ENGINEERING CORP. CES FACTEURS SONT LA FAÇON DONT LE MODULE
L’ACHETEUR ET
L’UTILISATEUR SONT RESPONSABLES DE L’UTILISATION DE CE MODULE MUTING SELON L’ENSEMBLE DES RÈGLEMENTS ET DES NORMES APPLICABLES . LE MODULE
MUTING NE PEUT PROTÉGER CONTRE LES ACCIDENTS QUE S’IL EST CORRECTEMENT
MONTÉ ET INTÉGRÉ À LA MACHINE, UTILISÉ ET ENTRETENU. BANNER ENGINEERING
CORP. TENTE DE FOURNIR DES INSTRUCTIONS D’UTILISATION, D’INSTALLATION, DE
FONCTIONNEMENT ET DE MAINTENANT LES PLUS COMPLÈTES POSSIBLES.
IL EST DE LA RESPONSABILITÉ DE L’UTILISATEUR DE S’ASSURER QUE LES LOIS, RÈGLEMENTS, CODES ET RÈGLES NATIONAUX ET INTERNATIONAUX CONCERNANT L’UTILISATION DE CE SYSTÈME DE PROTECTION SONT RESPECTÉS, QUELLE QUE SOIT SON
UTILISATION.
MUTING EST APPLIQUÉ, INSTALLÉ, CÂBLÉ, UTILISÉ ET ENTRETENU.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Nous insistons particulièrement sur le fait que les exigences légales doivent être respectées et les instructions d’installation et
de maintenance de ce manuel suivies.
La liste des normes européennes et internationales qui s’appliquent à cet équipement est indiquée au bloc 1.4 en page 4.
2.3 À PROPOS DE CE MANUEL
Ce manuel comprend plusieurs chapitres.
Un système de numérotation des paragraphes permet de retrouver facilement un emplacement dans le manuel et permet
de présenter les informations dans un ordre logique.
Les chapitres sont numérotés 1, 2, 3 et ainsi de suite.
La numérotation des paragraphes se fait sur 4 niveaux comme
suit :
Niveau
1
TITRE EN MAJUSCULES DE 13 PT
Niveau
1.1
TITRE EN MAJUSCULES DE 10 PT
Niveau
1.1.1 Titres en lettres de 10 pt
Niveau
1.1.1.1 Titres en lettres de 8 pt
Les illustrations sont numérotées 1, 2, 3, 4, etc. dans le manuel.
Les tableaux sont numérotés 1, 2, 3, 4, etc. dans le manuel.
Les versions EN LIGNE de ce manuel disposent d’une table des
matières (signets) interactive à gauche qui affiche les 4 niveaux
ainsi que la liste des illustrations et des tableaux.
Si les signets ne sont pas visibles à l’ouverture du document,
on peut les activer en cliquant sur Fenêtre puis sur Signets dans
le menu. Le fait de cliquer sur un signet affiche l’information
correspondante.
Les versions papier de ce document disposent d’une table des
matières au début du document.
Les lecteurs de la version EN LIGNE disposent de références
croisées qui sont identifiées en bleu et sont des liens hypertextes. Cela veut dire qu’en faisant défiler le document avec la souris, le curseur change de
en . Si l’on clique à ce moment,
on passe directement au paragraphe concerné. Il est possible
de revenir à l’endroit d’origine dans le document en cliquant sur
le Marque-pages
puis en choisissant Aller au signet ou en cliquant sur le signet surligné.
En général, les caractères italiques servent à mettre en relief une
information particulièrement importante comme le fonctionnement de la machine, etc.
En général, les caractères gras servent à mettre en relief une
information particulièrement importante comme les commandes de la machine, les titres, etc.
Des marques de révision sont aussi utilisées dans le document
pour indiquer les révisions. Elles sont situées dans la marge
gauche ou droite en face de la modification.
À la fin du manuel, il y a un certain nombre d’annexes.
114137 Rev A 08.07.03
13
Introduction
Module muting (MM-TA-12B)
2.4 DESCRIPTION DU SYSTÈME
Le module muting de Banner illustré à la Figure 2 en page 14,
est un composant supplémentaire d’un système de protection
qui peut être un dispositif de sécurité primaire comme une barrière lumineuse de sécurité, des portes ou trappes de sécurité
interverrouillées ou d’autres PSSD. Le module muting permet à
la machine de mettre la protection primaire en muting en surveillant deux ou quatre entrées redondantes pour suspendre
automatiquement la fonction du dispositif de protection pendant la partie non dangereuse du cycle machine.
Dans ce manuel, le terme muting indique la suspension automatique de la fonction de protection du dispositif primaire pendant une partie non dangereuse du cycle machine. Pendant
celle-ci, le personnel n’est pas exposé à un risque. Un schéma
normal de câblage est illustré à la Figure 12 en page 47. La
fonction muting permet aux produits d’être alimentés ou déchargés manuellement ou automatiquement de la machine sans
déclencher le dispositif de protection primaire. Le module utilise des microprocesseurs à redondance multiple pour surveiller
l’état des entrées et des sorties de façon à ce qu’une défaillance
unique déclenche un ordre d’arrêt de la machine.
1
14
2
13
3
4
5
6
7
9
2
11
Indice de la figure
1. Raccordement de l’interface MSSI avec indication des entrées des
voies A et B
2. Voyant de muting, auxiliaire
3. Étiquette encliquetée à la disposition de l’utilisateur
4. Entrée USSI avec indicateurs d’entrée des voies A et B
5. Entrée de neutralisation avec indicateurs d’entrée des voies 1 et 2
6. Entrée et indicateur de réarmement
7. Indications par LED
8. Port de configuration
9. Micro-interrupteurs DIP rangée B
10. Indicateur de diagnostic
11. Micro-interrupteurs DIP rangée A
12. Vis de mise à la terre
13. Raccordement de l’interface machine
14. Entrées du dispositif de muting et indicateurs
8
10
Figure 2 Présentation du module muting
2.4.1
LED de fonctionnement et indicateur de diagnostic
Le module muting a trois LED d’indication de fonctionnement –
rouge, jaune et verte – plus un indicateur de diagnostic à 2 chiffres visible à travers une fenêtre du panneau avant. Les LED
fournissent en permanence, d’un seul coup d’œil, des informations sur l’état su système. L’indicateur de diagnostic affiche
des codes d’erreur qui correspondent à l’origine d’une défaillance ou à une erreur de configuration qui provoque un blocage et
d’autres situations plus détaillées. Pour des informations complémentaires, se reporter aux Chapitre 5 en page 35 et
bloc 6.2.1 en page 43.
2.4.2
Caractéristiques du module muting
Pour les informations concernant les caractéristiques spéciales
de sécurité du module muting, se reporter au bloc 1.11 en
page 6.
2.4.3
Applications normales de muting
Les applications qui suivent sont des exemples classiques d’utilisation du muting. Voir des informations plus détaillées en Annexe en page 55.
2.4.3.1
LIMITES DU MUTING
LE MUTING N’EST AUTORISÉ QUE PENDANT LA PARTIE NON DANGEREUSE DU CYCLE
MACHINE. UNE APPLICATION DE MUTING DOIT ÊTRE ÉTUDIÉE POUR QU’AUCUNE DÉFAILLANCE D’UN COMPOSANT UNIQUE N’EMPÊCHE LA COMMANDE D’ARRÊT DE LA
MACHINE ET DE SES CYCLES SUCCESSIFS JUSQU’À CE QUE LA DÉFAILLANCE SOIT RÉPARÉE SELON ISO/DIS 13855 (2002).
Applications d’entrée et de sortie
Les dispositifs de muting sont utilisés pour permettre l’entrée
ou la sortie d’une palette ou d’un chariot de pièces à usiner dans
un poste de travail sans déclencher la barrière immatérielle de
sécurité et sans autoriser le personnel à entrer dans la zone
dangereuse (voir Applications d’entrées/sorties en page 55).
2.4.3.2
! AVERTISSEMENT !
14
L’UTILISATEUR EST RESPONSABLE DE LA SÉCURITÉ DE
L’APPLICATION
LES EXEMPLES D’APPLICATION DÉCRITS EN Annexe en page 55 REPRÉSENTENT
DES SITUATIONS DE PROTECTION GÉNÉRALES. CHAQUE APPLICATION DE PROTECTION
A DES EXIGENCES SPÉCIFIQUES . IL FAUT VEILLER À CE QUE TOUTES LES EXIGENCES
LÉGALES SOIENT REMPLIES ET LES INSTRUCTIONS D’INSTALLATION SUIVIES. EN
OUTRE, TOUTE QUESTION CONCERNANT LA PROTECTION DOIT ÊTRE DIRIGÉE VERS LE
Bureaux du siège social en page 61.
Applications de chargement et déchargement robotisé
Une application de muting à un poste de travail utilise des circuits indépendants de la barrière immatérielle, chacun disposant de son propre circuit de muting et de détecteurs pour
protéger le poste de travail. Si un robot fonctionne au poste de
travail A, par exemple, la barrière immatérielle du poste B est en
muting (voir Applications de charge et de décharge de robot en
page 56).
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
3
Informations générales
INFORMATIONS GÉNÉRALES
Ce chapitre donne des informations générales sur cet équipement.
3.1 PRODUIT
Ce sous-chapitre donne des informations sur le produit comme
les plaques d’identification CE et de produit et leur emplacement.
3.1.1
Plaque d’immatriculation CE
Les informations CE se trouvent avec celles d’identification
comme le montre la Figure 3 en page 15.
Figure 3 Plaque d’identification du module muting
3.1.2
Plaque d’identification du produit
Les informations d’identification se trouvent avec celles de CE
comme le montre la Figure 3 en page 15.
3.1.3
Certificat de conformité
Le manuel d’instructions du module muting (réf. 114137 du 08/
07/03) répond aux exigences de la Directive machine 98/37/EC,
sécurité des machines, section 1.7.4 – Instructions.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
15
Informations générales
3.1.4
Module muting (MM-TA-12B)
Déclaration de conformité
Le module muting est livré avec une déclaration de conformité
semblable à celle de la Figure 4 en page 16. Cette déclaration
certifie que le produit est conforme aux normes européennes.
Déclaration de Conformité
Déclaration de Conformité
Constructeur:
Adresse :
Banner Engineering Corp.
9714 10th Ave N.
Minneapolis, MN 55441 US
Déclare que le système:
MM-TA-12B - MUTING MODULE
Muting Module
- est conforme aux prescriptions de
la Norme pour Machines
(Norme 89/392/EEC), éventuellement modifiée et suivant les particularités nationales. II répond en
outre à toutes les caractéristiques
inhérentes aux exigences de sécurité et de santé requises par la législation.
- est conforme aux autres normes
CEE telles que:
89/336/EEC
73/23/EEC
Modèles homologuès
et que - les normes internationales
suivantes ont été utilisées
(parties/clauses):
- que les standards et spécifications nationaux suivants
(parties/clauses ont été utilisés):
EN / IEC61496-Type 4
IEC 61508
ISO 13849-1, -2
TR 12100-1, -2
EN 60204-1, -2
Organisme européen consulté:
Certificat de qualité:
SGS UNITED KINGDOM Ltd
Certificat :
# MDC228 10-18-02
MM-TA-12B
(en partie)
(en partie)
(Catégorie 4)
(en partie)
(en partie)
Je soussigné, Roger Birnbaum, déclare que les équipements repris ci-dessus sont conformes aux normes/
standards cités plus haut.
Firma:
R.Bimbaum / Quality Manager
Date / /
Figure 4 Déclaration de conformité
16
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Informations générales
3.2.1
3.2 DONNÉES TECHNIQUES
Ce sous-chapitre présente les principales données techniques
du produit.
Spécifications
Tableau 2 en page 17 présente les caractéristiques des contrôleurs du module muting.
Tableau 2 Spécifications du module muting
Nomenclature
Valeur/explication
Tension
d’alimentation
+24 Vcc ± 15 % sous 400 mA max. (sans compter la consommation des raccords MSSI, AUX, ML, M1-M4 et OSSD) ; voir le calcul
de la consommation totale en bloc 4.4 en page 22.
Protection contre les
courts-circuits
Toutes les entrées et les sorties sont protégées contre les courts-circuits vers +24 Vcc ou vers le neutre.
Temps de réponse
MSSI et USSI sont inférieurs ou égaux à 10 ms.
Sorties (voir
Avertissement page 3
n˚ 21)
Deux sorties transistorisées à redondance multiple : 24 Vcc, 0,5 A OSSD. Compatible avec le protocole de liaison de sécurité
Banner (voir bloc 1.11.5 en page 7).
Tension à l’état ON
: ≥Vin-1,5 Vcc
Résistance max. de la charge : 1 000 Ω
Tension à l’état OFF
: 1,2 Vcc max.
Capacitance max. de la charge : 0,1 µF
Sortie auxiliaire non-sécurisée : Sortie transistorisée PNP, à +24 Vcc sous 250 mA.
Raccordements
d’alimentation MSSI
Sortie +24 Vcc ± 15 % sous 2,5 A max. (dépend de l’alimentation d’entrée du système). Fusible 2,5 A réarmable.
LED d’indication
d’état
3 LED d’indication d’état (rouge, verte et jaune) : Indique MARCHE/ARRÊT, le mode de fonctionnement, un blocage, une
neutralisation et l’état de OSSD.
Les LED vertes à côté de chaque entrée ou interface indique l’état (ON = actif/fermé).
Affichage de code de
diagnostic
L’indicateur de diagnostic est un affichage à deux chiffres indiquant la cause du blocage et le temps restant, en secondes, pour le
Minuteur de Muting.
Sortie témoin
muting
Sortie surveillée ou non (au choix). Si l’on a choisi la surveillance, le courant doit être compris entre 10 mA et 360 mA. Résistance
du fil d’interconnexion < 30 ohms.
Tension de commutation maximale : 30 Vcc
Courant maximum de commutation : 360 mA
Courant minimum de commutation : 10 mA
Tension de saturation
: ≤ 1,5 Vcc sous 10 mA ; ≤ 5 Vcc sous 360 mA
Configuration
Configuré par 2 rangées de micro-interrupteurs DIP redondants :
- Réarmement manuel, automatique
- Muting dans un sens ou dans les deux
- Sortie du voyant de muting surveillée ou non
- EDM une voie, deux voies ou aucun contrôle
- Minuteur de Muting
- Muting à la mise sous tension
- Activation du muting, oui ou non
Entrées
L’ MSSI et l’USSI peuvent être interfacés avec des dispositifs externes de sécurité ayant soit des sorties à contacts solides soit des
sorties OSSD de sécurité Banner avec protocole de liaison de sécurité (voir bloc 4.5.5 en page 25).
Quand on utilise les sorties MSSI ou USSI, les sorties du relais ou les contacts solides doivent être capables de commuter 15 Vcc à
30 Vcc sous 10 mA à 50 mA.
Portée de fonctionnement des entrées MSSI et USSI
État OFF : 0 V à 3 V, 0 mA à 1 mA
État ON : 12 V à 30 V, 20 mA à 50 mA
MSSI
Cette entrée consiste en deux voies (MSSI-A et MSSI-B) qui peuvent passer en muting quand les conditions sont remplies.
Lorsqu’elles sont en muting, les OSSD restent ON, quel que soit l’état de MSSI. Quand elles ne sont pas en muting, chaque fois
qu’une des voies s’ouvre, les sorties OSSD passent sur OFF (davantage d’informations au bloc 4.5.5 en page 25).
USSI
L’entrée comprend 2 voies (USSI-A et USSI-B) et est toujours activée. Chaque fois qu’une ou les deux voies s’ouvrent, les sorties
OSSD passent sur OFF (davantage d’informations au bloc 4.5.5 en page 25).
EDM
Deux paires de bornes sont disponibles pour surveiller l’état des dispositifs externes par les sorties OSSD. Chaque dispositif doit
être capable de commuter 15 Vcc à 30 Vcc sous 10 à 50 mA.
Entrées du dispositif
de muting
Les dispositifs de muting fonctionnent par paire (M1 et M2, M3 et M4) et doivent être conformes à l’Exigence de simultanéité (voir
page 60) pour déclencher un muting (en supposant que toutes les autres conditions soient remplies). Chaque dispositif de muting
doit être capable de commuter 15 Vcc à 30 Vcc sous 10 mA à 50 mA.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
17
Informations générales
Module muting (MM-TA-12B)
Tableau 2 Spécifications du module muting
Nomenclature
Valeur/explication
Entrée d’activation
du muting
Quand l’activation du muting est sélectionnée (en fonction), il faut appliquer + 24 Vcc pour initier un muting. L’ouverture de cette
entrée après le commencement du muting n’a pas d’effet. Si l’activation du muting n’est pas sélectionnée, cette entrée est ignorée et
un cycle de muting peut se produire quel que soit l’état de l’entrée d’activation. Le dispositif de commutation doit pouvoir commuter
15 Vcc à 30 Vcc sous 10 mA à 50 mA.
Entrées de
neutralisation
Les entrées des deux voies doivent se fermer à moins de 3 s d’écart (Exigence de simultanéité (voir page 60) et le rester pendant les
10 s de neutralisation. Pour déclencher une neutralisation suivante, il faut ouvrir les deux voies, attendre 3 s et les fermer de
nouveau (en moins de 3 s l’une de l’autre). Le dispositif de commutation doit pouvoir commuter 15 Vcc à 30 Vcc sous 10 mA à 50
mA.
Entrées de
réarmement
Les bornes doivent être fermées pendant au moins 0,25 s, sans excéder 2,0 s, pour garantir un réarmement. Le dispositif de
commutation doit pouvoir commuter 15 Vcc à 30 Vcc sous 10 à 50 mA.
Montage
4 trous de montage de 5,5 mm de diamètre, voir bloc Figure 5 en page 19.
Résistance aux
vibrations
Vibrations :
Plage de fréquences :
Taux de balayage
:
Amplitude
:
Nombre de balayages :
Choc :
Accélération
:
Durée de l’impulsion :
Nombre de chocs
:
Temps entre les chocs :
10 Hz à 55 Hz
1 octave/minute
0,35 mm (soit 0,70 mm de pic à pic)
20 balayages (10 cycles) par axe, pour les 3 axes (pas de retard à la résonance)
10 g
16 ms
1000 +/- 10 pour chaque axe, sur les 3 axes
2s
Construction
Dimensions
: Voir les dimensions en bloc Figure 5 en page 19
Boîtier
: Nylon renforcé de fibres de verre (noir)
Raccordements
: Bronze nickelé
Tous les circuits sont noyés dans de l’époxy
Mode de protection
IEC IP65
Connections
MM-TA-12B
1 mâle à 8 broches de type Mini
1 femelle à 7 broches de type Mini
8 femelles à 5 broches de type M12 (4 broches, si l’on n’utilise pas la mise à la terre)
Environnement
Plage de température
: 0 ˚C à +50 ˚C
Humidité relative maximale : 95 % (sans condensation)
Classification des
appareils de
sécurité
Catégorie 4 de sécurité selon ISO 13849-1 (1999)
Certifications
Remarques
d’utilisation
3.2.2
Séquences de muting dans le temps : voir Annexe en page 47
Applications classiques de muting : voir Annexe en page 53
Modèle/numérotation des types
Voir Tableau 3 en page 19.
Les documents suivants accompagnent le module muting (voir
Tableau 10en page 46) :
• Manuel d’instruction (CE document)
• Fiche de vérification journalière ou à chaque changement
d’équipe
• Fiche de vérification semestrielle
18
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
3.2.2.1
Informations générales
Modèle de module muting/numéro de type
Tableau 3 Module muting
3.2.3
Modèle
Description
Réf. de
commande
MM-TA-12B
Module muting
30 635 16
Dimensions du module muting
3.3 NIVEAUX DE PARASITE DE L’ÉQUIPEMENT
Figure 5 en page 19 indique les dimensions du module muting.
Toutes les dimensions sont en mm
MODEL NO.
MM-TA-12B
= Steady
= Flashing
Latched
Output On
LAMP / AUX
A B
Override
M1
ON
3.5 NIVEAUX D’IRRADIATION
12345678
3.5.1
M2
1 Manual / Auto
Reset
2 Non-Mon ML
A
BANNER ENGINEERING CORP., USA
(763) 544-3164
Niveaux d’immunité électromagnétique
M3
6 ME Disable
7 Back Door
Timer
8 Back Door
Timer
220.0
M4
See Diagnostic
Chart (Opposite
side & in Manual)
1
2
Le module muting est conforme à la norme
IEC 61496-1 (1997-08) concernant les niveaux électromagnétiques.
3.6 INFORMATIONS DES CLIENTS
Les informations des clients se trouvent en Annexe en page 61.
RESET
210.0
5 1 / 2 CH EDM
OVERRIDE
3 1-Way / 2-Way
4 EDM Disable
!
Le module muting est conforme à la norme :
IEC 61496-1 (1997 08) concernant les niveaux de chocs et de
vibrations.
B
USSI
OFF
Le module muting ne génère aucun parasite et est donc conforme à la norme :
EN 50081-2 (1994)
EN 55011 (1998) (CISPR11).
3.4 NIVEAUX DE VIBRATION
GUARDING
SYSTEM
Waiting
for Reset
Lockout
Modèle
STATUS
WARNING
For proper operation
always follow the
instructions in the
manual.
1 2 3 4 5 6 7 8
1 2 3 4 5 6 7 8
MM-TA-12B
Resp. time 10ms
Safety Cat. 4, IP65
24VDC @ 0.4A
Presence
Sensing
Devices
US
C
MACHINE
INTERFACE
LISTED
BANNER ENG.
MPLS, MN 55441
4x ø 5.5
42.0
27.0
60.0
40.0
Figure 5 Dimensions du module muting
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
19
Informations d’installation
4
Module muting (MM-TA-12B)
INFORMATIONS D’INSTALLATION
! AVERTISSEMENTS !
AVANT D’INSTALLER CET ÉQUIPEMENT
LIRE LES INFORMATIONS DE SÉCURITÉ DU Chapitre 1 en page 1.
LIRE ATTENTIVEMENT CE SOUS-CHAPITRE AVANT D’INSTALLER LE
SYSTÈME
LE MODULE MUTING DE BANNER EST UN ACCESSOIRE NORMALEMENT UTILISÉ AVEC
DES DISPOSITIFS DE PROTECTION DE MACHINES AU POINT DE FONCTIONNEMENT . SA
CAPACITÉ À EFFECTUER LA FONCTION DE MUTING DÉPEND DE L’APPLICATION ET DE
L’INSTALLATION MÉCANIQUE ET ÉLECTRIQUE DU (MM-TA-12B) DU MODULE MUTING ET DE SON INTERFACE AVEC LA MACHINE PROTÉGÉE.
SI TOUTES LES PROCÉDURES DE MONTAGE, D’INSTALLATION, D’INTERFACE ET DE
VÉRIFICATION NE SONT PAS SUIVIES À LA LETTRE, LE MODULE MUTING NE PEUT PAS
ASSURER LA PROTECTION POUR LAQUELLE IL EST CONÇU. L’UTILISATEUR A DONC LA
RESPONSABILITÉ DE S’ASSURER QUE L’ENSEMBLE DES LOIS, RÈGLEMENTS , CODES
ET NORMES LOCALES, DE L’ÉTAT ET NATIONALES APPLICABLES À L’APPLICATION
SONT RESPECTÉS. IL FAUT ÊTRE TRÈS ATTENTIF À RESPECTER TOUTES LES EXIGENCES LÉGALES ET TOUTES LES INSTRUCTIONS TECHNIQUES D’INSTALLATION ET D’ENTRETIEN DE CE MANUEL. LIRE ATTENTIVEMENT Chapitre 4 en page 20 (ET LES
SOUS-PARAGRAPHES ) DE CE MANUEL AVANT D’INSTALLER LE SYSTÈME. LE NONRESPECT DE CETTE CONSIGNE PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE
MORTELLES. L’UTILISATEUR EST SEUL RESPONSABLE DE L’INSTALLATION ET DE
L’INTERFACE DU MODULE MUTING DE BANNER SUR LA MACHINE PROTÉGÉE PAR UNE
Personne qualifiée 1.9 en page 5.
4.1 CONSIDÉRATIONS ANTÉRIEURES À L’INSTALLATION
4.1.1
Réduction ou élimination des risques
! AVERTISSEMENT !
RISQUES D’ENFERMEMENT, PSSD ET MUTING
SI UN PSSD (voir page 59) PROTÈGE UNE APPLICATION DANS LAQUELLE LE PERSONNEL A ACCÈS À LA ZONE PROTÉGÉE (PAR EXEMPLE, UN OPÉRATEUR MACHINE AU
POINT DE FONCTIONNEMENT ) PENDANT QUE LE PSSD EST EN MUTING, TOUS LES
RISQUES D’ENFERMEMENT DOIVENT ÊTRE ÉLIMINÉS. LA PRÉSENCE DE LA PERSONNE
DOIT ÊTRE DÉTECTÉE EN PERMANENCE PENDANT QU’ELLE EST DANS LA ZONE PROTÉGÉE. CECI ÉVITE QUE LE CYCLE MACHINE NE SOIT REDÉMARRÉ EN PRÉSENCE DE LA
PERSONNE DANS LA ZONE DANGEREUSE . VOIR LES EXEMPLES EN Annexe en page
53. SI LE RISQUE D’ENFERMEMENT NE PEUT ÊTRE ÉLIMINÉ, COMME DANS LES APPLICATIONS D’ENTRÉE OU DE SORTIE, L’ENTRÉE D’UNE PERSONNE DANS LA ZONE
PROTÉGÉE DOIT ÊTRE DÉTECTÉE ET LE MOUVEMENT DANGEREUX DOIT ÊTRE ARRÊTÉ
IMMÉDIATEMENT .
VOIR AUSSI bloc 1.11.17 en page 11.
Il faut prendre des mesures pour éliminer ou réduire les risques
d’enfermement. Une solution consiste à s’assurer que le personnel présent dans la zone dangereuse est systématiquement
détecté. Pour cela, utiliser des protections supplémentaires
comme des tapis sensibles de sécurité, des scanners volumétriques et des barrières immatérielles horizontales. Bien qu’il
soit recommandé d’éliminer tous les risques d’enfermement,
cela peut ne pas être possible en raison de la disposition de la
machine, de ses capacités ou autres considérations de l’application.
Une autre méthode consiste à s’assurer qu’une fois le dispositif
de protection déclenché, il se verrouille et nécessite une action
manuelle délibérée pour être réarmé. Ce type de protection supplémentaire repose sur l’emplacement du interrupteur de
réarmement ainsi que sur des pratiques de sécurité du travail
pour éviter un démarrage intempestif de la machine protégée.
20
L’interrupteur de réarmement ou la commande d’actionnement
doit être situé hors de la zone protégée et fournir à l’opérateur
qui l’utilise une vue non obstruée de toute la zone protégée et
de tous les risques associés au moment où le réarmement est
effectué. L’interrupteur de réarmement ou la commande d’actionnement ne doit pas pouvoir être atteint depuis l’intérieur de
la zone protégée et doit être protégé (à l’aide de bagues ou de
protections) afin d’éviter une utilisation non autorisée ou malencontreuse. Un interrupteur de réarmement à clé donne un
certain contrôle à l’opérateur car il peut retirer la clé et la prendre avec lui en zone protégée. Néanmoins, cela n’exclut pas un
réarmement non autorisé ou intempestif avec une clé de rechange en possession d’une autre personne ni le risque qu’une
autre personne traverse le dispositif de protection sans être remarqué.
Le réarmement d’un dispositif de protection ne doit pas démarrer un mouvement dangereux. Les procédures de sécurité du
travail exigent que l’on suive, avant chaque réarmement, une
procédure de redémarrage et que la personne qui effectue le
réarmement vérifie que personne ne se trouve dans la zone protégée. Si un emplacement ne peut pas être observé depuis l’interrupteur de réarmement, il faut utiliser des protections
supplémentaires, au moins des avertisseurs visuels ou sonores
au démarrage de la machine.
4.2 INSTALLATION DU MODULE MUTING
Le module muting peut être installé dans une armoire ou un environnement IP 65. Il ne doit être utilisé qu’avec un dispositif de
protection correctement installé (barrière immatérielle de sécurité ou barrière à interrupteurs de sécurité par exemple). L’utilisateur doit respecter toutes les instructions des manuels et les
règlements applicables.
Le module est prévu pour être monté à proximité du dispositif
de protection sur lequel intervient le muting. Il peut aussi être
monté dans une armoire dans n’importe quel sens (voir les conditions d’environnement et de fonctionnement en Tableau 2 en
page 17). Voir les informations sur les trous de montage en
Figure 5 en page 19.
1) Installer le module muting dans un endroit adéquat, à l’abri
des chocs et des vibrations.
4.3 CONFIGURATION DU MODULE MUTING
Le module muting doit être configuré avant la vérification initiale et avant son utilisation. Deux rangées de micro-interrupteurs DIP sont situées sous le couvercle pour effectuer la
configuration (Figure 6 en page 21).
☛ Étant donné que le module muting dispose de microprocesseurs redondants, les deux rangées DIP (rangées A et
B) doivent être identiques. Le non-respect de cette consigne entraîne une situation de blocage.
Le module ne doit pas être sous tension lors du réglage des
interrupteurs DIP, sous peine d’entraîner un blocage.
Pour configurer les micro-interrupteurs DIP :
1) S’assurer que l’alimentation du module muting est
COUPÉE.
2) Dévisser les 2 vis de chaque côté du couvercle et ouvrir celui-ci.
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Informations d’installation
3) Régler les deux rangées d’interrupteurs DIP sur les réglages d’usine par défaut comme illustré à la Figure 6 en
page 21.
Rangée A
1 2 3 4 5 6 7 8
1 2 3 4 5 6 7 8
Vis
Rangée B
Vis
Port de
configuration
OFF
(ARRÊT)
1 2 3 4 5 6 7 8
Réglages
par défaut
ON
(MARCHE)
Tableau 4 Configuration des interrupteurs DIP
Fonction
Réglage des rangées A et B des
micro-interrupteurs
Réarmement manuel/
automatique
(voir bloc 1.11.1 en
page 6).
SW1 ON = Réarmement automatique
SW1 OFF = Réarmement manuel*
Sortie de voyant de
muting non surveillée
(voir bloc 1.11.10 en
page 9)
SW2 ON = Sortie de voyant de muting non
surveillée
SW2 OFF = Sortie de voyant de muting
surveillée*
Séquence d’initiation
du muting une ou deux
voies
(voir bloc 1.11.14 en
page 10)
SW3 ON = Muting deux voies*
SW3 OFF = Muting une voie
Désactivation EDM
(voir bloc 1.11.7 en
page 7)
SW4 ON = EDM désactivé
SW4 OFF = EDM activé*
EDM une ou deux voies
(voir bloc 1.11.7 en
page 7)
SW5 ON = EDM deux voies*
SW5 OFF = EDM une voie
Entrée d’activation du
muting
(voir bloc 1.11.9 en
page 9)
SW6 ON = Désactivation ME
SW6 OFF = ME activé*
Minuteur de Muting
(voir bloc 1.11.11 en
page 9 et bloc 1.11.12
en page 9)
SW7 OFF, SW8 OFF = 30 s (muting
désactivé à la mise
sous tension)*
SW7 OFF, SW8 ON = 60 s (muting
désactivé à la mise
sous tension)
SW7 ON, SW8 OFF = OFF (muting
désactivé à la mise
sous tension)
SW7 ON, SW8 ON = OFF (muting activé à
la mise sous tension)
Figure 6 Réglage des micro-interrupteurs DIP du port de configuration
* Réglages d’usine par défaut
☛ Les numéros des interrupteurs, par exemple 1, se rapportent à la rangée A comme à la rangée B des interrupteurs DIP.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
21
Informations d’installation
Module muting (MM-TA-12B)
4.4 BROCHES DES CONNECTEURS ET FONCTIONS
! AVERTISSEMENT !
RACCORDEMENTS ÉLECTRIQUES
LES RACCORDEMENTS ÉLECTRIQUES DOIVENT ÊTRE EFFECTUÉS PAR UNE PERSONNE
QUALIFIÉE ET CONFORMES AUX NORMES ÉLECTRIQUES . NE RACCORDER AU SYSTÈME
AUCUN ÉLÉMENT AUTRE QUE CE QUI EST DÉCRIT EN CHAPITRE 4 EN PAGE 20 de ce
manuel, sous peine de provoquer des blessures graves, voire mortelles.
Tableau 5 Broches des connecteurs (vue de face) du module muting
+24 Vcc
EDM#2
EDM#1
OSSD#2
OSSD#1
0 Vcc
Terre
Muting activé
1
2
Brun
Blanc
3
4
Bleu
Noir
5
Blindage**
+24 Vcc
Entrée NPN pour M2/M4 (M1/M3 non
utilisé)
0 Vcc
Entrée PNP pour M1/M3 (M2/M4 non
utilisé)
Blindage, terre
Entrées de réarmement
1
2
3
4
5
Brun
Blanc
Bleu
Noir
Blindage**
+24 Vcc
(non utilisé)
(non utilisé)
Entrées de réarmement
Blindage, terre
1
2
3
4
5
Brun
Blanc
Bleu
Noir
Blindage**
+24 Vcc
OVER Entrée B
0 Vcc
OVER Entrée A
Blindage, terre
1
2
3
4
5
6
7
Gris/noir
Blanc
Noir
Bleu
Brun
Gris/blanc
Vert/jaune
MSSI b
MSSI c
MSSI a
0 Vcc
+24 Vcc
MSSI d
Terre
2
3
4
5
Brun
Blanc
Bleu
Noir
Blindage**
USSI b
USSI c
USSI d
USSI a
Blindage, terre
Entrées de muting (M1–M4)
Interface machine
Brun
Orange/noir
Orange
Blanc
Noir
Bleu
Vert/jaune
Violet
Entrée de Neutralisation
Fonction
1
2
3
4
5
6
7
8
USSI
22
Couleur*
MSSI
Broche
114137 Rev A 08.07.03
Disposition des broches
1
7
2
6
5
8
3
4
Mâle, de type mini
1
2
5
4
3
Femelle, de type M12
1
2
5
4
3
Femelle, de type M12
1
2
5
4
3
Femelle, de type M1
6
1
7
5
4
2
3
Femelle, de type mini
1
2
5
4
3
Femelle, de type M12
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Informations d’installation
Tableau 5 Broches des connecteurs (vue de face) du module muting
Sorties PNP, ML
et AUX
Broche
1
2
3
4
5
Couleur*
Brun
Blanc
Bleu
Noir
Blindage**
Fonction
Disposition des broches
+24 Vcc
Sortie voyant de muting
0 Vcc
Sortie PNP AUX
Blindage, terre
2
1
5
4
3
Femelle, de type M12
☛ Les fils de câblage sont en basse tension ; les faire passer le long des câbles d’alimentation, des câbles de moteurs ou de servos ou autres câbles en haute
tension peut injecter des parasites dans le système de protection. Il est de bonne pratique (et peut être obligatoire) d’isoler les fils des câbles à haute tension.
*Les couleurs correspondent aux câbles à connecteurs de Banner disponibles en accessoires au Tableau 9 en page 45.
**La broche 5 sert à un raccordement supplémentaire de blindage dans des environnements électriques parasités.
Tous les raccordements électriques se font à l’aide de câbles à
poser sur place ou de connecteurs moulés (voir Tableau 2 en
page 17, Tableau 5 en page 22 et Tableau 6 en page 23).
4.4.1
Calcul de la consommation totale de courant
La consommation totale de courant au connecteur d’interface
machine est la somme de ce qui suit :
• Module muting (MM)
• Voyant de muting (ML)
• Sortie AUX et dispositifs de muting (AUX)
• Dispositif de protection raccordé à la MSSI, si l’on utilise
des connexions sous tension (MD) (MSSI)
Pour calculer la consommation totale de courant, ajouter ce qui
suit :
IMM + IAUX + IML + IMD + IMSSI = Itotal
où
IMM
= 400 mA (consommation du module muting)
IAUX
= X < 250 mA (courant du dispositif auxiliaire)
IML
= X < 360 mA (courant du voyant de muting)
IMD
= X < 500 mA (consommation de M1-M4)
IMSSI
= X < 2500 mA (consommation du MSSI)
Tableau 6 Tableau des câbles
Longueur maximale du câble (m) en fonction de la consommation totale de courant (It) au connecteur de l’interface
machine
Diamètre du câble
(mm)
Longueur du
câble (m) pour
0,5 A (It)
Longueur du
câble (m) pour
0,75 A (It)
Longueur du
câble (m) pour
1,0 A (It)
Longueur du
câble (m) pour
1,25 A (It)
Longueur du
câble (m) pour
1,5 A (It)
Longueur du
câble (m) pour
1,75 A (It)
2,05
457
305
229
181
152
134
1,63
293
195
146
116
98
85
1,29
183
122
91
73
61
53
1,02
114
76
57
45
38
33
0,813
73
49
37
29
24
21
0,643
46
31
23
18
15
13
Diamètre du câble
(mm)
Longueur du
câble (m) pour
2,0 A (It)
Longueur du
câble (m) pour
2,25 A (It)
Longueur du
câble (m) pour
2,5 A (It)
Longueur du
câble (m) pour
2,75 A (It)
Longueur du
câble (m) pour
3,0 A (It)
Longueur du
câble (m) pour
3,25 A (It)
2,05
114
105
95
86
76
67
1,63
73
67
61
55
49
43
1,29
46
42
38
34
31
27
1,02
29
27
24
21
19
17
0,813
18
17
15
14
12
11
0,643
12
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
☛ La longueur du câble comprend les fils d’alimentation (+24 Vcc) et de retour (0 Vcc) à 25 ˚C et est prévu pour assurer suffisamment de puissance au module
quand l’alimentation tombe à +24 Vcc -15 %.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
23
Informations d’installation
Module muting (MM-TA-12B)
Un blocage interne nécessite aussi un réarmement manuel pour
remettre le système en mode RUN une fois la défaillance réparée et l’entrée correctement cyclée.
4.5 RACCORDEMENT DES DISPOSITIFS D’ENTRÉE
4.5.1
Interrupteur de réarmement manuel
4.5.2
! AVERTISSEMENT !
EMPLACEMENT DE L’INTERRUPTEUR DE RÉARMEMENT MANUEL
L’INTERRUPTEUR DE RÉARMEMENT DOIT ÊTRE SITUÉ HORS DE LA ZONE DANGEREUSE, NON ACCESSIBLE DEPUIS CETTE ZONE ET LA ZONE DANGEREUSE DOIT ÊTRE VISIBLE PAR L’OPÉRATEUR PENDANT LE RÉARMEMENT .
L’interrupteur de réarmement manuel se branche sur les broches 1 et 4 du connecteur de réarmement (voir Figure 13 en
page 47).
Tout interrupteur de réarmement doit être situé de façon à ce
qu’un réarmement ne soit possible que de l’extérieur de la zone
dangereuse et avec une vision non obstruée de celle-ci. Il ne
doit pas non plus être possible d’atteindre l’interrupteur depuis
l’intérieur de la zone protégée. Si une zone dangereuse n’est pas
visible depuis l’emplacement de l’interrupteur, il faut installer
des moyens supplémentaires de protection.
Dispositifs de muting
Les normes européennes obligent à concevoir, installer et faire
fonctionner le système de sécurité de façon à protéger le personnel et à minimiser le risque de contournement du dispositif
de protection.
Une indication de muting du dispositif de protection doit exister
et être facilement visible (selon ISO/DIS 13855 (2002). Une défaillance de cette indication doit être détectée et empêcher le
module muting de fonctionner. Si cela n’est pas possible, le
fonctionnement de l’indicateur doit être vérifié à intervalles réguliers. Les dispositifs de muting doivent être conformes à
l’Exigence de simultanéité (voir page 60) pour pouvoir activer le
muting.
4.5.2.1
Conditions générales pour les dispositifs de réarmement
Voir Exigences du dispositif de muting en page 8.
Il faut protéger l’interrupteur contre toute utilisation accidentelle ou par inadvertance (à l’aide de bagues ou de protections).
L’utilisation d’un interrupteur à clé apporte un certain niveau de
contrôle personnel car on peut retirer la clé. Cela évite un
réarmement tant que la clé est sous le contrôle d’une personne,
mais ne peut pas être considéré comme absolument sûr contre
les réarmements accidentels. D’autres personnes peuvent avoir
des clés de rechange ou entrer dans la zone protégée sans avoir
été remarquées et se trouver en situation dangereuse.
4.5.1.1
Opération de réarmement
Il faut effectuer un réarmement manuel du module muting pour
annuler un blocage et reprendre le fonctionnement normal
après une commande d’arrêt.
Pour réarmer le système, procéder comme suit :
1) Lorsque l’on utilise un interrupteur de réarmement non
fourni par Banner, le fermer pendant 0,25 à 2 s, puis le rouvrir. Lorsque l’interrupteur de réarmement est fourni par
Banner (type MGA-KS0-1 voir Tableau 9 en page 45), tourner la clé de 1/4 de tour dans le sens des aiguilles d’une
montre pendant 0,25 à 2 s, puis la tourner dans le sens
contraire pour la ramener à la position initiale.
0,25 s à 2 s
24
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
4.5.2.2
Informations d’installation
L’intensité tirée par tous ces dispositifs ne doit pas dépasser
500 mA.
Des exemples typiques sont illustrés aux Figure 14 en page 47,
Figure 15 en page 47 et Figure 16 en page 48.
Exemples de détecteurs et de contacteurs de muting
! AVERTISSEMENT !
ÉVITER LES INSTALLATIONS DANGEREUSES
DEUX OU QUATRE INTERRUPTEURS DE POSITION INDÉPENDANTS (À M1-M2 OU M3M4) DOIVENT ÊTRE POSITIONNÉS ET RÉGLÉS CORRECTEMENT POUR NE SE FERMER
QUE LORSQUE LE RISQUE N’EXISTE PLUS ET NE SE ROUVRIR QUE LORSQUE LE CYCLE
EST TERMINÉ OU QUE LE RISQUE SE PRÉSENTE À NOUVEAU. S’ILS SONT MAL POSITIONNÉS OU MAL RÉGLÉS, DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES, PEUVENT
EN DÉCOULER. L’UTILISATEUR A LA RESPONSABILITÉ DE S’ASSURER QUE L’ENSEMBLE DES LOIS, RÈGLEMENTS , CODES ET NORMES LOCALES, DE L’ÉTAT ET NATIONALES APPLICABLES À L’APPLICATION SONT RESPECTÉS. IL EST EXTRÊMEMENT
IMPORTANT DE S’ASSURER QUE TOUTES LES EXIGENCES DES AGENCES CONCERNÉES
ONT ÉTÉ REMPLIES ET QUE TOUTES LES INSTRUCTIONS D’INSTALLATION ET D’ENTRETIEN DES MANUELS IMPLIQUÉS SONT SUIVIES.
Détecteurs photoélectriques (mode barrière)
Les détecteurs en mode barrière qui déclenchent un muting
quand le trajet du faisceau est coupé, doivent être configurés
pour fonctionnement sombre et avoir des contacts de sortie
ouverts (non conducteurs) quand ils sont en situation OFF.
Détecteurs photoélectriques (mode rétro-réflectif polarisé)
L’utilisateur doit s’assurer que les fausses alarmes (activation
par des surfaces brillantes ou réfléchissantes) ne sont pas possibles. Les détecteurs LP de Banner avec polarisation linéaire
peuvent réduire sensiblement, voire éliminer, cet effet.
Configurer les détecteurs sur fonctionnement clair (LO ou NO)
si l’initiation du muting se produit quand la cible ou la bande rétro-réfléchissante est détectée (par exemple, position de repos). Les configurer sur fonctionnement sombre (DO ou NF) si
un blocage du faisceau initie le muting (par exemple, entrée ou
sortie). Dans les deux cas, les contacts des sorties doivent être
ouverts (non conducteurs) en situation OFF.
Interrupteurs de sécurité à ouverture positive
On utilise normalement deux (ou quatre) interrupteurs indépendants, chacun ayant au moins un contact de sécurité fermé
pour initier le muting. Une application qui utiliserait un interrupteur unique avec un déclencheur unique et deux contacts fermés pourrait se trouver en situation dangereuse
Détecteurs de proximité à induction
Normalement, les détecteurs de proximité à induction servent à
initier un muting quand une surface métallique est détectée. En
raison de fuites de courant importantes entraînant de fausses
situations ON, il ne faut pas utiliser de détecteurs à deux fils. On
ne peut utiliser que des détecteurs à trois ou quatre fils avec des
sorties PNP, NPN ou à contact dur qui sont séparés de l’alimentation d’entrée.
4.5.2.3
Raccordement du dispositif de muting
Le module muting peut fournir une alimentation et les raccordements d’entrée des dispositifs de muting. Il faut utiliser une
ou deux paires de dispositifs de muting (normalement des détecteurs ou des interrupteurs). Ces paires sont désignées M1M2 et M3-M4. Les entrées M1 et M3 sont PNP. Les entrées M2
et M4 sont NPN. Des bornes d’alimentation (+24 Vcc) des dispositifs de muting, repérées +24 Vcc et 0 Vcc, sont aussi disponibles.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
4.5.3
Sortie de voyant de muting et PNP auxiliaire
Le module muting dispose de bornes de raccordement pour la
sortie du voyant de muting (ML) et une sortie PNP auxiliaire
(AUX) (voir Figure 17 en page 48).
4.5.3.1
Sortie voyant de muting
Il peut aussi être configuré pour un voyant de muting surveillé
ou non (ML) (voir Tableau 4 en page 21). Si les règlements
européens (CE) s’appliquent à l’installation, le voyant de muting
doit être surveillé (SW2 = OFF, rangées A et B). Cette sortie peut
aussi servir d’entrée à une logique de commande (automate par
exemple) si l’on a choisi non surveillé (SW2 = ON, rangée A et
rangée B). L’intensité du voyant de muting ne doit pas excéder
360 mA (voir aussi bloc 1.11.10 en page 9).
4.5.3.2
Sortie PNP auxiliaire
Une sortie PNP non-sécurisée est disponible à la broche 4 du
connecteur ML/AUX. Cette sortie surveillée est utilisable pour
un éclairage, des fonctions de commande ne concernant pas la
sécurité comme une entrée vers un automate. Cette sortie suit
les sorties OSSD et la LED d’état verte (voir Figure 2 en
page 14). Le courant maximum de la sortie AUX est de 250 mA.
4.5.4
Raccordement de l’interrupteur de neutralisation
! AVERTISSEMENT !
LIMITES DE LA FONCTION DE NEUTRALISATION
LA FONCTION DE NEUTRALISATION N’EST PAS AUTORISÉE PENDANT LE RÉGLAGE DE
LA MACHINE NI EN PRODUCTION . ELLE NE SERT QU’À RÉINITIALISER LE DISPOSITIF
PRIMAIRE DE SÉCURITÉ, QUAND LA PIÈCE USINÉE EST COINCÉE DANS LA BARRIÈRE
IMMATÉRIELLE PAR EXEMPLE. SI L’UTILISATEUR VEUT UTILISER LA NEUTRALISATION, IL EST RESPONSABLE DE SON INSTALLATION ET DE SON UTILISATION SELON
LES NORMES DE SÉCURITÉS APPLICABLES (VOIR bloc 1.4 en page 4). EN OUTRE,
LES EXIGENCES DE LA NORME IEC/EN60204-1, PARAGRAPHE 9.2.4 (2000-05),
DOIVENT ÊTRE REMPLIES.
Le module muting dispose de bornes de connexion pour des interrupteurs de neutralisation (voir Figure 18 en page 48). Voir
bloc 1.11.13 en page 10 et Avertissement page 2 n˚ 6 avant de
raccorder les interrupteurs.
4.5.5
Raccordements USSI et MSSI
L’USSI permet d’intégrer facilement des dispositifs de protection. Cette interface consiste en deux voies d’entrée (A et B),
compatibles avec les dispositifs de sécurité de Banner Engineering ayant des sorties OSSD transistorisées (avec vérification
de liaison), comme les systèmes EZ-SCREEN. L’USSI est aussi
compatible avec les dispositifs qui ont des contacts durs NO ou
des relais de sortie (sans tension).
L’entrée MSSI est une USSI spécialisée qui peut être mise en
muting pendant la partie non dangereuse du cycle machine et
fournir une alimentation en +24 Vcc au dispositif de protection
primaire qui doit faire l’objet d’un muting.
114137 Rev A 08.07.03
25
Informations d’installation
Module muting (MM-TA-12B)
Les voies d’entrée (A et B) doivent être conformes à l’Exigence
de simultanéité (voir page 60). Une attente de plus de 3 secondes déclenche un blocage. Un blocage suite à une défaillance
par rapport à l’Exigence de simultanéité (voir page 60) ne peut
être résolu qu’en cyclant la MSSI (ou l’USSI, selon celle qui est
défectueuse) en respectant la simultanéité et, si le module est
configuré pour un réarmement manuel, en effectuant un réarmement.
Les MSSI et USSI peuvent être interfacées avec des interrupteurs de verrouillage de sécurité, des boutons d’arrêt d’urgence,
des systèmes d’arrêt d’urgence à câble et autres dispositifs de
commande de machine. Pour l’interfaçage avec un tapis sensible de sécurité, le contrôleur de ce dernier doit être installé entre
le tapis et l’interface.
Pour répondre à la catégorie 4 de sécurité selon ISO 13849
(1999), l’USSI dispose d’une liaison de sécurité avec les dispositifs de sécurité de Banner Engineering ayant des sorties OSSD
transistorisées. Cette liaison vérifie que l’interface des deux dispositifs est capable de détecter certaines défaillances de sécurité, comme un court-circuit vers une alimentation secondaire
ou vers l’autre voie, une forte résistance d’entrée ou une perte
du signal de terre (voir Figure 19 en page 49).
Si les OSSD sont utilisés sans cette possibilité de liaison (c’està-dire avec des dispositifs de sécurité autres que Banner), il faut
interposer des relais de sécurité ou des modules d’interface
pour fournir les contacts durs et un câblage selon la Figure 20
en page 49.
Pour interfacer correctement des contacts durs ou des sorties
de relais, chaque voie d’entrée dispose d’un signal de liaison.
L’USSI devient une interface à quatre fils pour assurer la détection de défaillance de sécurité, comme cela a été dit plus haut
(voir Figure 20 en page 49). Ces contacts peuvent provenir de
n’importe quel dispositif, comme une commande de processus,
des boutons d’arrêt d’urgence, des verrouillages de portes, des
commandes de tapis de sécurité et des barrières immatérielles
de sécurité.
4.5.5.1
USSI Raccordement de boutons d’arrêt d’urgence
un retrait ou un déblocage). L’interrupteur doit être de type
Ouverture positive (voir page 60), comme cela est décrit dans
la norme IEC60947-5-1 (2000-03).
☛ Pour certaines applications, des exigences supplémentaires doivent être satisfaites. L’utilisateur doit se référer à
tous les règlements applicables.
4.5.5.2
! AVERTISSEMENT !
DISPOSITIF FIXE DE PROTECTION
IL NE DOIT PAS ÊTRE POSSIBLE D’ATTEINDRE UN POINT DANGEREUX PAR UNE PROTECTION OUVERTE (OU UNE OUVERTURE) AVANT QUE LE MOUVEMENT DANGEREUX DE
LA MACHINE SE SOIT TOTALEMENT ARRÊTÉ SELON LA NORME ISO 13852 (1996).
On peut utiliser l’USSI (ou la MSSI) pour surveiller des portes
ou des protections interverrouillées.
Les conditions du niveau de fiabilité de la commande ou de la
catégorie de sécurité selon ISO 13849 (1999) varient considérablement dans l’application des protections interverrouillées.
Bien que Banner Engineering recommande toujours le niveau
de sécurité le plus élevé pour toute application, l’utilisateur est
seul responsable de la sécurité de l’installation, de l’utilisation
et de l’entretien de chaque système de sécurité et de leur conformité avec les lois et règlements applicables. Entre les deux
applications, la Figure 22 en page 49 remplit ou excède les conditions de la norme ISO 13849 (1999).
Conditions pour les interrupteurs de verrouillage de sécurité
Voir bloc 1.11.4.1 en page 7.
Conditions pour les interrupteurs de verrouillage de sécurité
à ouverture positive
Voir bloc 1.11.4.2 en page 7.
Surveillance des interrupteurs de verrouillage de sécurité
raccordés en série
! AVERTISSEMENT !
PEUT NE PAS ÊTRE UNE SÉCURITÉ DE
CATÉGORIE 4 OU UNE APPLICATION FIABLE
DE COMMANDE
! AVERTISSEMENT !
CÂBLAGE DE L’INTERRUPTEUR D’ARRÊT D’URGENCE (E-STOP)
SI PLUSIEURS INTERRUPTEURS D’ARRÊT D’URGENCE SONT RACCORDÉS AU MÊME
MODULE, LES CONTACTS DES PÔLES CORRESPONDANTS DE CHAQUE INTERRUPTEUR
DOIVENT ÊTRE RACCORDÉS EN SÉRIE. NE JAMAIS RACCORDER DES INTERRUPTEURS
D’ARRÊT D’URGENCE EN PARALLÈLE SUR UN MODULE. UN RACCORDEMENT EN PARALLÈLE PERTURBE LA FONCTION DE SURVEILLANCE DES CONTACTS DE L’INTERRUPTEUR PAR LE MODULE ET CRÉE UNE SITUATION NON SÛRE QUI PEUT ENTRAÎNER DES
BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES. CHAQUE INTERRUPTEUR DOIT ÊTRE UTILISÉ
INDÉPENDAMMENT , PUIS RÉARMÉ AINSI QUE LE MODULE.
CELA PERMET AU CON-
TRÔLEUR DE VÉRIFIER LES DÉFAILLANCES DE CHAQUE INTERRUPTEUR ET DE SON CÂBLAGE. LE FAIT DE NE PAS TESTER INDIVIDUELLEMENT CHAQUE INTERRUPTEUR DE
CETTE MANIÈRE PEUT PERMETTRE À DES DÉFAILLANCES DE PASSER INAPERÇUES,
ENTRAÎNANT DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
CETTE VÉRIFICATION
DOIT ÊTRE EFFECTUÉE EN MÊME TEMPS QUE LES VÉRIFICATIONS PÉRIODIQUES (VOIR
bloc 6.1.2 en page 39).
L’interrupteur d’arrêt d’urgence doit disposer de deux contacts
fermés quand l’interrupteur est armé, comme illustré à la
Figure 21 en page 49. Quand il est activé, l’interrupteur doit
ouvrir tous ses contacts et ne doit revenir en position de contacts fermés que par une action délibérée (comme une rotation,
26
USSI/MSSI Raccordement d’interrupteurs de verrouillage de
sécurité
SI L’ON SURVEILLE PLUSIEURS PROTECTIONS AVEC UN RACCORDEMENT EN SÉRIE DE
PLUSIEURS INTERRUPTEURS DE VERROUILLAGE DE SÉCURITÉ, UNE DÉFAILLANCE
UNIQUE PEUT ÊTRE MASQUÉE OU NE PAS ÊTRE DÉTECTÉE. DANS CETTE CONFIGURATION, IL FAUT EFFECTUER RÉGULIÈREMENT DES PROCÉDURES DE VÉRIFICATION DU
FONCTIONNEMENT DE CHAQUE INTERRUPTEUR . POUR PLUS D’INFORMATIONS , SE
REPORTER À bloc en page 26. LE NON-RESPECT DE CETTE CONSIGNE PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Quand on surveille deux interrupteurs de sécurité montés individuellement (comme à la Figure 22 en page 49), une défaillance d’interrupteur est détectée quand il ne commute pas au
moment où la protection s’ouvre. Dans ce cas, le module muting désactive ses relais de sortie et annule sa fonction de réarmement jusqu’à ce que les conditions d’entrée soient remplies
(à savoir le remplacement de l’interrupteur défectueux). Néanmoins, quand on surveille une série d’interrupteurs de verrouillage à partir d’un module muting unique, la défaillance d’un
interrupteur du système peut être masquée ou ne pas être détectée (se référer à Figure 23 en page 50).
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Informations d’installation
Les circuits des interrupteurs de verrouillage de sécurité raccordés en série risquent de ne pas répondre aux conditions de
la catégorie 4 de sécurité de la norme ISO13849 (1999) à cause
du risque éventuel de réarmement inopportun ou de perte du signal d’arrêt de sécurité. Un raccordement multiple de ce type ne
doit pas être utilisé dans les applications pour lesquelles la perte du signal d’arrêt de sécurité ou un réarmement inopportun
peut provoquer des blessures graves, voire mortelles. Les deux
scénarios suivants supposent deux interrupteurs de sécurité à
ouverture positive pour chaque protection :
Défaillance cachée
Si une protection est ouverte mais qu’un interrupteur ne s’ouvre
pas, l’interrupteur redondant de sécurité s’ouvre et conduit le
module muting à désactiver ses sorties. Si l’on ferme alors la
protection défaillante, les deux voies d’entrée du module muting se ferment aussi mais, puisqu’une des voies ne s’est pas
ouverte, le module muting ne se réarme pas. Par contre, si l’on
ne remplace pas l’interrupteur défaillant et que l’on ouvre et ferme une protection en bon état, l’ouverture puis la fermeture des
deux voies d’entrée du module muting font que le module muting considère que l’on a réparé la défaillance. Comme les conditions d’entrée sont apparemment satisfaites, le module
muting autorise un réarmement. Ce système n’est plus redondant et, si le second interrupteur est défaillant, l’on se trouve
dans une position non sécurisée (c’est-à-dire que l’accumulation de défaillances résulte en la perte de la fonction de sécurité).
Non-détection d’une défaillance
Si une protection en bon état est ouverte, le module muting désactive ses sorties (réponse normale). Mais si une protection
défaillante est alors ouverte et refermée avant que la protection
en bon état ne soit refermée, la défaillance de la porte n’est pas
détectée. Ce système n’est plus redondant et peut entraîner une
perte de sécurité si le second interrupteur de sécurité ne s’ouvre
pas au moment où il le devrait.
Les systèmes de ces deux scénarios ne répondent pas de façon
inhérente aux exigences des normes de sécurité concernant la
détection des défaillances simples et l’interdiction du cycle suivant. Avec les systèmes de protections multiples utilisant des
interrupteurs de sécurité en série, il est important de vérifier périodiquement le fonctionnement individuel de chaque interverrouillage. Les opérateurs, le personnel d’entretien et toutes les
personnes associées à l’utilisation de la machine doivent être
formés afin de reconnaître ces défaillances et de savoir les corriger immédiatement.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Procedure de surveillance
1) Ouvrir et fermer séparément chaque dispositif de protection et vérifier que les sorties du module muting fonctionnent correctement pendant toute la procédure de
vérification.
2) Si nécessaire, après fermeture de chaque dispositif de protection, effectuer un réarmement manuel.
☛ Si un jeu de contacts est défaillant, le module muting n’est
pas capable de se réarmer. Si le module muting ne se réarme pas, un interrupteur peut être défectueux ; cet interrupteur doit être réparé immédiatement.
Il faut procéder à cette vérification et réparer toutes les défaillances au moins pendant les vérifications périodiques. Si
l’application ne peut exclure ce type de défaillance et qu’une
défaillance peut entraîner des blessures sérieuses, voire
mortelles, il ne faut pas utiliser le raccordement en série des
interrupteurs de sécurité.
4.5.5.3
USSI Raccordement à un système de sécurité supplémentaire
Un grand nombre de systèmes de sécurité peut être interfacé
avec les MSSI et USSI. Chaque application de sécurité a ses
propres exigences. Il est de la responsabilité de l’utilisateur de
s’assurer que l’installation est correctement effectuée et utilisée
et que l’ensemble des normes et des règlements applicables
sont respectés. Figure 24 en page 50 est un exemple générique
de la flexibilité de l’USSI.
Application d’entrée/sortie avec système de sécurité multifaisceaux (et muting) et tapis sensible de sécurité
Cette application est largement utilisée dans de nombreuses situations dont des postes de fabrication, des postes robotisés,
des palettiseurs et des désempileurs (informations complémentaires en Appendice B). Une des conditions de cette application de muting est qu’une personne ne doit pas pouvoir
marcher devant, derrière ou à côté de l’objet du muting (par
exemple, le module de convoyage) sans être détectée et sans
que le mouvement dangereux soit arrêté.
La Figure 24 en page 50 montre la façon dont une protection
supplémentaire (comme un système de tapis sensible de sécurité ou une barrière immatérielle horizontale) peut être interfacée pour éviter que des personnes n’entrent dans la zone
dangereuse pendant un muting.
114137 Rev A 08.07.03
27
Informations d’installation
Module muting (MM-TA-12B)
4.6 VÉRIFICATION INITIALE
4.6.2
La vérification initiale doit être effectuée pour les raisons suivantes :
• Vérifier que la première installation du système est correcte
• Vérifier le fonctionnement du système à chaque fois qu’une
intervention de maintenance ou de modification a été effectuée sur le système ou sur la machine protégée par le système (voir la périodicité des vérifications au bloc 6.1.2 en
page 39)
La vérification initiale doit être effectuée par une Personne
qualifiée 1.9 en page 5.
Les raccordements des OSSD, EDM et interface finale ne doivent être effectués que lorsque cette procédure est satisfaisante.
Le connecteur d’interface machine (voir le point en page 14) du
module muting dispose des raccordements suivants :
• Alimentation (+24 Vcc, 0 Vcc et GND)
• Activation du muting (ME)
• EDM #1 et EDM #2
• Sorties de sécurité OSSD #1 et OSSD #2
4.6.1
Préparation
Vérifier les points suivants :
1) Vérifier que la machine est hors tension ou s’assurer que
l’alimentation des commandes et des déclencheurs de la
machine n’est pas branchée.
2) Vérifier que les systèmes de sécurité raccordés aux entrées
du module muting MSSI et USSI (selon Chapitre 4 en page
20) sont correctement installés et raccordés.
3) Vérifier que les commandes de la machine (MPCE) ne sont
pas raccordées ou contrôlées par les sorties de sécurité
OSSD à ce stade et que les fils des OSSD sont isolés (c’està-dire qu’ils ne sont pas en court-circuit, alimentés ou à la
terre).
☛ Le micro-interrupteur DIP n˚ 6 dépend de l’application. En
cas de doute, le mettre sur le réglage d’usine par défaut.
4) Vérifier que les interrupteurs DIP sont configurés sur les
réglages d’usine (Figure 6 en page 21 et Tableau 4 en
page 21).
5) Vérifier que EDM#1 et EDM# 2 ne sont pas raccordés,
c’est-à-dire que la broche 2 et la broche 3 sont ouvertes
(voir les broches dans interface machine Tableau 5 en
page 22) et régler aussi les rangées A et B des interrupteurs
DIP 4 sur ON pour ignorer les EDM.
6) Vérifier que toutes les connexions d’entrée sont faites sur
les dispositifs d’entrée de muting (M1 – M4), USSI, MSSI,
interrupteur de réarmement manuel, voyant de muting,
sortie auxiliaire et sortie de neutralisation (comme expliqué
au bloc 4.5 en page 24).
Cela permet de vérifier le module muting et les systèmes de sécurité associés de manière autonome avant qu’ils ne soient raccordés de façon permanente à la machine protégée.
Procédure
☛ Tous les câblages doivent être conformes aux codes locaux.
☛ Ne pas faire fonctionner le module muting si la broche 7 du
connecteur d’interface machine n’est pas correctement
raccordé à la terre ou à la vis de terre du boîtier.
1) Raccorder l’alimentation en cc à la broche 1 (+24 Vcc) et à
la broche 6 (0 Vcc) du connecteur d’interface machine (voir
bloc 4.4 en page 22 et Tableau 5 en page 22).
2) Avec l’alimentation de la machine protégée DÉBRANCHÉE,
mettre le module muting et les systèmes de sécurité raccordés aux entrées MSSI et USSI sous tension.
3) Procéder aux vérifications des systèmes de sécurité externes raccordés aux entrées MSSI et USSI comme cela est
décrit dans les manuels correspondants.
Ne pas continuer tant que toutes les procédures de vérification ne sont pas terminées et que tous les problèmes ne sont
pas résolus.
4) Vérifier que les systèmes externes de sécurité envoient un
signal vert/GO aux entrées MSSI et USSI (c’est-à-dire, un
signal ascendant Banner OSSD ou un contact fermé raccordé à la broche signal de chaque interface).
5) Vérifier que les indicateurs de voies du module muting sont
en vert continu.
☛ Si l’on n’utilise pas l’USSI, la broche 1 doit être shuntée
avec la broche 4 et la broche 2 doit être shuntée avec la
broche 3 (réglage d’usine). Ne pas shunter la voie A avec la
voie B.
Configuration du réarmement automatique
6) Vérifier que les LED d’état sont allumées en vert et jaune
continu, indiquant que les sorties OSSD sont ON, et que apparaisse sur l’indicateur de diagnostic.
Sinon, ou si l’indicateur rouge commence à clignoter, se référer au bloc 6.2.1 en page 43 pour obtenir des informations de dépannage.
Configuration du réarmement manuel
7) Vérifier que la LED d’indication clignote en jaune pour indiquer q’un réarmement est nécessaire et que apparaît sur
l’indicateur de diagnostic.
Sinon, ou si l’indicateur d’état clignote en rouge, se reporter au bloc 6.2.1 en page 43 pour obtenir des informations
de dépannage.
8) Effectuer un réarmement manuel comme indiqué au
bloc 4.5.1 en page 24.
28
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Informations d’installation
9) Vérifier que l’indicateur d’état est vert continu.
☛ Les sorties OSSD doivent déjà être ON à ce moment.
10) Faire basculer individuellement MSSI et USSI (le cas
échéant) pour s’assurer que l’indicateur vert S’ÉTEINT et
qu’un réarmement est possible dès que l’interface est fermée.
Si l’une de ces vérifications échoue, ne pas utiliser le système avant d’avoir identifié et rectifié la ou les anomalies.
☛ Si l’on n’utilise pas la fonction de muting, passer à bloc 4.7
en page 29.
11) Vérifier (si possible) que l’alimentation des commandes de
la machine est coupée ou n’est pas disponible au niveau du
mouvement dangereux.
À tout moment, s’assurer que la personne n’est pas exposée
à un risque.
12) Mettre le système en muting en bloquant (ou en activant)
simultanément les deux dispositifs de muting (normalement M1- M2) (en moins de 3 s l’un de l’autre).
13) Vérifier que l’indicateur de muting indique en vert continu.
16) Vérifier qu’il n’est pas possible pour une seule personne
d’initier une situation de muting en déclenchant les dispositifs de muting (par exemple, en bloquant les deux faisceaux photoélectriques ou en actionnant les deux
interrupteurs à la fois) et d’accéder à la zone dangereuse
sans être détectée et sans déclencher un ordre d’arrêt de la
machine (qui ferait passer l’indicateur d’état vert sur OFF et
nécessiterait un réarmement ou déclencherait une situation
de blocage).
À tout moment, s’assurer que la personne n’est pas exposée
à un risque.
17) Vérifier qu’il n’est pas possible qu’une personne passe devant, derrière ou à côté de l’objet du muting sans être détectée et sans déclencher un ordre d’arrêt de la machine.
18) Si l’on a sélectionné un muting dans un sens (directionnel),
vérifier que le système ne peut pas être mis en muting en
bloquant (ou en activant) M3-M4 avant M1-M2.
À tout moment, s’assurer que la personne n’est pas exposée
à un risque.
Si l’une de ces vérifications échoue, ne pas utiliser le système avant d’avoir identifié et rectifié la ou les anomalies.
4.7 RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE PERMANENT
Sinon, vérifier l’indicateur et son câblage. Vérifier aussi les
codes d’erreur de l’indicateur de diagnostic.
14) Générer un ordre d’arrêt depuis le dispositif de protection
raccordé à MSSI. Vérifier que les voies A et B de la MSSI et
que les indicateurs d’état sont OFF.
! AVERTISSEMENTS !
RISQUES DE CHOCS
COUPER SYSTÉMATIQUEMENT L’ALIMENTATION ÉLECTRIQUE DU MODULE MUTING,
DU SYSTÈME DE SÉCURITÉ ET DE LA MACHINE PROTÉGÉE AVANT DE FAIRE UN RACCORDEMENT OU DE REMPLACER UN COMPOSANT. ÊTRE TRÈS PRUDENT AFIN D’ÉVITER UNE ÉLECTROCUTION À TOUT MOMENT. IL PEUT EN RÉSULTER DES BLESSURES
GRAVES, VOIRE MORTELLES.
☛ Si l’on a sélectionné le Minuteur de Muting à 30 ou à 60 secondes, l’indicateur de diagnostic commence à décompter
le temps; sinon, une barre clignotante apparaît sur l’indicateur.
15) Dégager ou réarmer le dispositif de protection (avant la fin
du décompte du Minuteur de Muting) et vérifier que les indicateurs de la voie MSSI sont vert continu.
Dégager (désactiver) les dispositifs de muting avant la fin
du décompte du minuteur et vérifier que l’indicateur de
muting passe sur OFF .
CÂBLAGE
LE SCHÉMA DE CÂBLAGE GÉNÉRAL, ILLUSTRÉ AUX Figure 26 en page 52 ET
Figure 27 en page 52, SERT UNIQUEMENT À DÉMONTRER L’IMPORTANCE D’UNE
INSTALLATION CORRECTE. LE RACCORDEMENT DU SYSTÈME DE SÉCURITÉ À UNE MACHINE DÉTERMINÉE EST SOUS L’ENTIÈRE RESPONSABILITÉ DE L’INSTALLATEUR ET DE
L’UTILISATEUR FINAL.
☛ L’alimentation, l’interrupteur de réarmement externe et les
autres entrées (en fonction de l’application) doivent tous
être raccordés à ce stade.
Les raccords suivants sont à effectuer maintenant :
• ME
• EDM
• Sorties OSSD
• Interface FSD
• MPCE
Les indicateurs d’état doivent rester vert continu .
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
29
Informations d’installation
4.7.1
Module muting (MM-TA-12B)
Raccordement ME
Le connecteur d’interface machine fournit la connexion au ME
(voir bloc 1.11.9 en page 9). La ME donne la possibilité de
cadrer ou de créer une fenêtre de possibilité de création d’un
muting. Quand elle est configurée, l’entrée ME est un contact
qui doit être fermé avant de pouvoir mettre le dispositif de
protection en muting. Quand le dispositif de protection est sur
muting, l’ouverture de l’entrée de ME n’a aucun effet, mais elle
doit être refermée avant de pouvoir mettre de nouveau le
dispositif de protection sur muting.
1) Si l’on n’utilise pas la ME, laisser la connexion ouverte et
configurer l’interrupteur DIP SW6 sur ON (voir Figure 6 en
page 21 et Tableau 4 en page 21).
2) Raccorder la fonction ME comme décrit à la Figure 25 en
page 51.
4.7.2
☛ Laisser les entrées EDM #1 et EDM #2 ouvertes, c’est-àdire la broche 2 et la broche 3 non raccordées (voir connexions des broches de l’interface machine Tableau 5 en
page 22)
4.7.3
Raccordement des sorties OSSD
! AVERTISSEMENT !
INTERFACE OSSD
POUR QUE LE MODULE MUTING FONCTIONNE CORRECTEMENT , SES PARAMÈTRES DE
SORTIE ET CEUX D’ENTRÉE DE LA MACHINE DOIVENT ÊTRE PRIS EN CONSIDÉRATION
AU MOMENT DE LA CRÉATION DE L’INTERFACE DES SORTIES TRANSISTORISÉES DU
OSSD VERS LES ENTRÉES DE LA MACHINE. IL FAUT CONCEVOIR LE CIRCUIT DE COMMANDE DE LA MACHINE DE MANIÈRE À CE QUE LA VALEUR MAXIMALE DE LA CHARGE
Raccordement EDM
RÉSISTIVE NE SOIT PAS DÉPASSÉE ET QUE LA TENSION SPÉCIFIQUE DE L’OSSD EN
ÉTAT
! AVERTISSEMENTS !
OFF N’ENTRAÎNE PAS UNE SITUATION ON. NE PAS INTERFACER CORRECTE-
MENT LES SORTIES OSSD AVEC LA MACHINE PROTÉGÉE PEUT ENTRAÎNER DES BLES-
CONFIGURATION EDM
SI L’APPLICATION NE NÉCESSITE PAS CETTE FONCTION, LES ENTRÉES EDM 1 ET
EDM 2 DOIVENT RESTER OUVERTES ET DÉSACTIVATION EDM DOIT ÊTRE CONFIGURÉE SUR ON (VOIR bloc 4.3 en page 20). L’UTILISATEUR EST RESPONSABLE DE
S’ASSURER QUE CELA NE GÉNÈRE PAS DE SITUATION DANGEREUSE .
RACCORDEMENT EDM
IL EST FORTEMENT RECOMMANDÉ DE RACCORDER UN CONTACT DE SURVEILLANCE
NORMALEMENT FERMÉ (NF), À GUIDAGE FORCÉ, DE CHAQUE MPCE OU DISPOSITIF
EXTERNE POUR SURVEILLER L’ÉTAT DES MPCE (COMME ILLUSTRÉ AUX Figure 26
en page 52 ET Figure 27 en page 52). DANS CE CAS, LE FONCTIONNEMENT DES
MPCE EST VÉRIFIÉ. LES CONTACTS DE SURVEILLANCE DES MPCE DOIVENT ÊTRE
UTILISÉS POUR CONSERVER LA FIABILITÉ DE LA COMMANDE.
Le connecteur d’interface machine fournit les bornes pour EDM
l’entrée (EDM #1 et EDM #2).
Quand la vérification initiale est terminée, il faut configurer correctement l’EDM pour désactiver la fonction de surveillance.
Les entrées EDM doivent être raccordées aux contacts fermés
de surveillance des MPCE (voir bloc 1.11.7 en page 7). Procéder comme suit :
1) En se référant à la Figure 6 en page 21 et au Tableau 4 en
page 21, raccorder l’EDM selon l’une des trois configurations suivantes :
Surveillance une voie
SW4 rangées A et B = OFF
SW5 rangées A et B = OFF
(voir Figure 27 en page 52)
☛ Laisser l’entrée EDM #2 ouverte, c’est-à-dire la broche 2
non raccordée (voir connexions des broches de l’interface
machine Tableau 5 en page 22)
Surveillance deux voies
SW4 rangées A et B = OFF
SW5 rangées A et B = ON
(voir Figure 26 en page 52)
30
Sans surveillance
SW4 rangées A et B = ON
SW5 rangées A et B = ON ou OFF
SURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
☛ Avant de raccorder l’OSSD et d’interfacer le module muting
à la machine, se reporter aux spécifications des sorties
(Tableau 2 en page 17).
1) Raccorder les sorties OSSD de sorte que le système de
commande de sécurité de la machine interrompe le circuit
ou l’alimentation du MPCE, pour arriver à une situation non
dangereuse. Les FSD accomplissent normalement cela
quand les OSSD passent en état OFF (voir Figure 26 en
page 52).
4.7.4
Raccordement d’interface FSD
Voir bloc 1.11.18 en page 11.
4.8 VÉRIFICATION DE MISE EN SERVICE
Effectuer cette procédure de vérification dans le cadre de
l’installation du système de protection (une fois le système
interfacé avec la machine protégée comme décrit aux bloc 4.6
en page 28 et bloc 4.7 en page 29), ou quand des modifications
ont été apportées au système (nouvelle configuration du
module muting, nouveaux dispositifs raccordés ou
modifications de la machine).
Une Personne qualifiée 1.9 en page 5 doit effectuer cette procédure.
Les résultats des vérifications doivent être enregistrés et conservés sur ou à proximité de la machine protégée.
1) Effectuer la procédure selon la description des bloc 6.1.7.1
en page 40, bloc 6.1.7.2 en page 40 et bloc 6.1.7.3 en
page 41.
! AVERTISSEMENT !
NE PAS ESSAYER D’UTILISER LE SYSTÈME
SI L’UNE DE CES VÉRIFICATIONS ÉCHOUE, NE PAS UTILISER LE SYSTÈME AVANT
D’AVOIR IDENTIFIÉ ET RECTIFIÉ LA OU LES ANOMALIES.
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Informations d’installation
4.9 CHOIX DES CÂBLES ET RALLONGES
4.9.1
4.9.3
Généralités
Cette information est fournie pour faciliter le choix des câbles et
des rallonges en fonction des applications et du dispositif de
protection envisagé.
Il est recommandé de lire d’abord ces remarques avant de poursuivre.
☛ Les documents suivants doivent être disponibles pour effectuer l’évaluation :
• Copie du présent manuel
• Documentation du dispositif de protection et des équipements annexes
Il est recommandé de faire un plan complet de l’application avec
le dispositif de protection et les raccordements aux MSSI et USSI (voir aussi Figure 9 en page 34).
Si l’on utilise les bornes des détecteurs avec connecteur M12 à
4 broches pour les dispositifs de muting (M1 à M4), vérifier les
fonctions de chaque broche.
Tous les détecteurs STANDARD avec connecteur M12 à 4 broches ne s’interfacent pas correctement avec les connexions M1
à M4.
Lors de la spécification du système et du choix des câbles d’interconnexion, vérifier dans les spécifications du dispositif de
protection concernant LO par rapport à DO et PNP par rapport
à NPN et par rapport aux sorties de relais. Le raccord FICM12M4 à câbler sur site ou un câblage spécial avec connecteur
M12 peut être nécessaire. Il est recommandé de s’intéresser
d’abord à un détecteur avec sorties bipolaires transistorisées
(par exemple détecteurs MINI-BEAM ou Q45).
Alimentation unique lorsque deux dispositifs séparés par entrée
sont nécessaires (par exemple des capteurs en mode barrière).
Les câbles à couper et à raccorder sur place avec connecteur
FIC-M12M4 (ou une rallonge MQDMC-4xxxx) se branchent sur
un bornier puis sur le récepteur et l’émetteur. Les séparateurs
(comme le MDCVB4T de Banner) ou les câbles en Y (comme la
série TURCK VB2) peuvent aussi être utilisés avec une solution
à connecteur M12.
Il n’est pas recommandé d’alimenter un émetteur en mode
barrière à partir d’une autre alimentation que celle du récepteur
à cause des défaillances de mode commun qui pourraient survenir pendant un cycle non programmé de muting (voir Figure 9
en page 34 et ce manuel).
Pour être conforme aux normes de sécurité européennes, toutes les applications de muting doivent avoir un témoin de muting. Le voyant de muting, modèle SSA-ML-W avec objectif
blanc ou SSA-ML-A avec objectif ambre, est recommandé.
L’utilisateur peut néanmoins choisir un autre moyen d’indication.
Exemples d’applications de muting
Les exemples d’applications de muting sont en Annexe en page
55.
4.9.4
Choix des rallonges
☛ Se reporter à la Figure 2 en page 14 pour suivre cette procédure.
Les accessoires des connecteurs se trouvent au Tableau 9 en
page 45.
4.9.2
Schémas de temps de muting
Les explications des séquences de muting dans le temps sont
décrites en Annexe en page 53.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
31
Informations d’installation
4.9.4.1
Module muting (MM-TA-12B)
Rallonges d’entrée/sortie
Normalement, entre quatre et huit entrées et sorties de connecteurs ou rallonges de type M12 sont nécessaires, mais cela varie en fonction de l’application. Voir les exemples à la Figure 7
en page 32 et les informations détaillées au Tableau 9 en
page 45.
FIC-M12M4 Connecteur à câbler sur place avec câble à 2 ou à 4 conducteurs.
S’utilise normalement avec des câbles fournis par le client et sert à raccorder aux bornes ou
aux contacts câblés.
FIC-M12M4/Câble non terminé
MQDEC-4xxxx
MQDMC-4xxxx
FIC-M12M4 / MQDC-4xxxx
MQDEC-4xxxx Rallonge avec connecteur M12 aux deux extrémités.
S’utilise normalement quand le connecteur M12 correspond aux fiches MM-FM-12B du
module muting ou si l’on utilise un séparateur de faisceau MDCVB4T.
MQDMC-4xxxx rallonge avec M12 mâle.
S’utilise normalement pour raccorder des bornes ou des contacts câblés ou si le câble est
coupé à la bonne longueur.
MQDC-4xxxx Rallonge avec connecteur femelle et connecteur FIC-M12M4 à câbler sur site.
S’utilise normalement quand le connecteur M12 ne correspond pas aux fiches MM-FM-12B du
module muting ou si le câble est coupé à la bonne longueur.
MDCVB4T Séparateur de faisceau.
S’utilise normalement avec trois MQDEC-4xxxx (ci-dessus) ou un MQDC-4xxxx et deux MQDMC-4xxxx quand le câble est coupé à la bonne longueur, quand on utilise FIC-M12M4 ou pour
raccorder des bornes ou des contacts câblés.
MDCVB4T
MSSI
7 broches
Système de
protection
IMPORTANT
M1
ML/AUX
M2
USSI
M3
NEUTRALISATION
M4
REARMEMENT
MI
8 broches
Avant de commander, vérifier les fiches par rapport à la fonction :
• Entrées de muting M1 à M4 (une par entrée utilisée,
normalement 2 ou 4)
• Voyant de muting et sortie AUX (un de chaque)
• Entrée réarmement (normalement un de chaque)
• Entrée USSI (en option selon l’application)
• Entrée neutralisation (en option selon l’application)
Interface
machine
Figure 7 Rallonges d’entrée et de sortie
32
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
4.9.4.2
Informations d’installation
Rallonges du système de protection
Raccordement MSSI (1 câble)
1) Mesurer la longueur du câble entre le module muting et le
dispositif de protection = ___________.
2) En se reportant à la Figure 8 en page 33 et au Tableau 9 en
page 45, sélectionner la rallonge appropriée parmi les modèles suivants :
DESE4-5__D
DES4-5__C
QDS-7__C
4.9.4.3
Récepteur
EZ-SCREEN (haute
résolution) avec
connecteur M12 à 8
broches
Récepteur
EZ-SCREEN (monoet multi-faisceaux)
avec connecteur
MINI à 8 broches
EURO
8 broches
DESE4-5xxD
MINI
8 broches
DES4-5xxC
Rallonges d’interface machine
Raccordement de l’interface machine (1 câble)
1) Mesurer la longueur du câble entre le module muting et
l’armoire de commande = ___________.
2) En se reportant à la Figure 8 en page 33 et au Tableau 9 en
page 45, sélectionner la rallonge appropriée dans les modèles suivants :
QDS-8__C
Dispositif de
sauvegarde avec
bornier ou contacts câblés
QDS-7xxC
MSSI
7 broches
M1
ML/AUX
M2
USSI
M3
NEUTRALISATION
M4
REARMEMENT
MI
8 broches
Armoire de commande de la
machine
Vers le module
d’interface à relais
FSD à guidage forcé
ou les MPCE
Système de
protection
Interface
machine
QDS-8xxC
Figure 8 Choix de la rallonge
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
33
Informations d’installation
Module muting (MM-TA-12B)
Récepteur EZ-SCREEN multi-faisceaux
MODULE MUTING MM-TA-12B
Ce système d’entrée/sortie de type X utilise une
protection de sécurité par faisceaux multiples sur
tout le périmètre (avec muting) et un tapis de sécurité (sans muting). Voir bloc 4.5.5.3 en
page 27.
M1
M2
Tapis sensible de sécurité
Passage
ZONE SANS DANGER
(mouvement autorisé du
personnel)
ZONE DANGEREUSE
(protégée contre l’entrée
du personnel)
Module de
convoyage
Ligne de transfert
Sens du mouvement
Émetteur EZ-SCREEN
multi-faisceaux
Voyant de muting
Protections fixes
EZ-SCREEN multi-faisceaux
SGE3-533Q3 émetteur
SGE3-533Q8 récepteur
Connecteur FIC-M12M4 à monter
sur site avec câble à longueur libre
à 2 conducteurs
MSSI
7 broches
QDS-325C
Voyant de muting SSAML-W monté dans la
boîte de jonction
Module de
surveillance
du tapis sensible de
sécurité
Système de
protection
K1 K2
DES4-508C
M1
ML/AUX
M2
USSI
M3
NEUTRALISATION
M4
REARMEMENT
Tapis
sensible de
sécurité à 4
fils*
MQDMC-406**
M1
M2
Les rallonges M1 et M2 se composent de :
• 1 séparateur MDCVB4T
• 1 câble MQDEC-430SS de 9 m vers
l’émetteur SM31ELQD
• 1 câble MQDEC-412SS de 3,5 m vers le
récepteur SM31RLQD
• 1 câble MQDEC-406S de 1,8 m entre le
séparateur et le MM-TA-12B
(Un jeu complet comme ci-dessus par paire
d’émetteur/récepteur)
(Les rallonges ne sont pas illustrées à la même
échelle.)
MI
8 broches
Interface
machine
Réarmement du
système
MQDMC-415
* On peut aussi utiliser un rideau lumineux horizontal de sécurité.
** USSI shunté d’origine. Retirer le cavalier avant
d’installer le connecteur de câble.
Armoire de commande de la machine
Vers le module d’interfaçage
Relais FSD à guidage forcé
ou MPCE
QDS-825C
Figure 9 Applications normales des câbles et des rallonges
34
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
5
Instructions de fonctionnement
INSTRUCTIONS DE FONCTIONNEMENT
! AVERTISSEMENTS !
AVANT D’UTILISER CET ÉQUIPEMENT
LIRE LES INFORMATIONS DE SÉCURITÉ DU Chapitre 1 en page 1.
VÉRIFIER LE FONCTIONNEMENT
LE MODULE MUTING ET LES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ NE PEUVENT REMPLIR QUE LA
TÂCHE POUR LAQUELLE ILS ONT ÉTÉ CONÇUS S’ILS – AINSI QUE LA MACHINE QU’ILS
PROTÈGENT – FONCTIONNENT CORRECTEMENT . L’UTILISATEUR EST DONC RESPONSABLE DE LA VÉRIFICATION DU FONCTIONNEMENT DE FAÇON RÉGULIÈRE SELON LES
INSTRUCTIONS DE bloc
6.1.2 en page 39. SI LE MODULE MUTING, LES SYSTÈMES
DE SÉCURITÉ ET LA MACHINE QU’ILS PROTÈGENT NE FONCTIONNENT PAS EXACTE-
En outre, les LED à côté de chaque entrée ou interface du module muting passent sur ON pour indiquer que ce circuit correspondant est activé (voir aussi Figure 2 en page 14 et Tableau
7 en page 36).
En fonctionnement normal, l’indicateur de diagnostic affiche en
continu ou clignotant pendant le cycle de muting.
Sauf pendant le décompte du Minuteur de Muting, tout chiffre
apparaissant sur l’indicateur correspond à une erreur ; pour obtenir des informations supplémentaires, se reporter au
bloc 6.2.1.2 en page 43.
MENT SELON LES RECOMMANDATIONS DES PROCÉDURES DE VÉRIFICATION , IL FAUT
DÉTERMINER LA CAUSE DU PROBLÈME ET EFFECTUER LA RÉPARATION CORRESPONDANTE AVANT DE REMETTRE LE SYSTÈME EN MARCHE. LE NON-RESPECT DE CETTE
CONSIGNE PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
PANNES DE COURANT
IL FAUT QU’UNE Personne qualifiée 1.9 en page 5 EXAMINE IMMÉDIATEMENT LES
PANNES DE COURANT ET AUTRES CONDITIONS DE BLOCAGE DU SYSTÈME. UN BLOCAGE EST L’INDICATION CERTAINE D’UN PROBLÈME ET DOIT FAIRE L’OBJET D’UNE
ÉTUDE IMMÉDIATE. ESSAYER DE CONTINUER À FAIRE FONCTIONNER LA MACHINE EN
DÉBRANCHANT LE MODULE EST DANGEREUX ET PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES
GRAVES, VOIRE MORTELLES.
5.1 COMMANDES ET INDICATIONS DE L’ÉQUIPEMENT
5.1.1
Commandes et indications
5.1.1.1
Module muting
Il n’existe pas de commandes manuelles pour le module muting
sauf pour le Minuteur de Muting. Néanmoins, il est très important de configurer les micro-interrupteurs DIP correctement de
façon à contrôler le fonctionnement personnalisé du système
de sécurité (voir Figure 6 en page 21 et Tableau 4 en page 21).
Une explication des trois LED d’indication d’état du module
muting est affichée sur l’étiquette sur le côté du module muting,
comme illustré à la Figure 10 en page 35.
= Steady
= Flashing
Waiting
for Reset
Latched
Output ON
Override
Lockout
Figure 10 Indications par LED
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
35
Instructions de fonctionnement
Module muting (MM-TA-12B)
Tableau 7 Indications du module muting
LED
LED
ÉTAT
Rouge, vert, jaune
Voies A et B du SYSTÈME
DE PROTECTION
Vert
Interprétation
MARCHE/ARRÊT, mode de
fonctionnement, blocage,
neutralisation et état OSSD.
État de la LED
Condition
OFF, OFF et jaune
clignotant
Attente de réarmement
OFF, OFF et jaune
Blocage
OFF, vert continu
et OFF
Sortie ON
Rouge continu,
vert continu OFF
Neutralisation
Rouge
clignotant, off et
OFF
Verrouillage
Vert continu
Actif
OFF
Inactif
Activé (fermé) ou désactivé
(ouvert)
Actif
Voies M1, M2, M3 et M4
Vert
Activé (fermé) ou désactivé
(ouvert)
Vert continu, M3 et M4 aussi
Inactif
OFF, M3 et M4 aussi
USSI
Vert
NEUTRALISATION
REARMEMENT
5.1.1.2
Vert
Vert
Actif
OFF
Inactif
Vert continu
Actif
OFF
Inactif
Vert continu
Actif
OFF
Inactif
Activé (fermé) ou désactivé
(ouvert)
Activé (fermé) ou désactivé
(ouvert)
Minuteur de Muting
Le Minuteur de Muting permet de sélectionner une période
maximale de temps pendant laquelle le muting peut se situer.
Cette caractéristique évite que l’on essaye volontairement de tricher avec le dispositif pour déclencher un muting non autorisé.
Il sert aussi à détecter une défaillance de mode commun qui affecterait tous les dispositifs de muting de l’application.
36
Vert continu
Activé (fermé) ou désactivé
(ouvert)
La commande du Minuteur de Muting se règle pour un décompte de 30 s ou de 60 s avec les rangées A et B des interrupteurs
DIP 7 et 8 (voir Figure 6 en page 21 et Tableau 4 en page 21).
On trouvera plus d’informations au bloc 1.11.11 en page 9.
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
5.1.1.3
Instructions de fonctionnement
Réarmement par clé (en option)
Le module muting nécessite un réarmement manuel suite à un
verrouillage et pour reprendre un fonctionnement normal après
un ordre d’arrêt. Après un blocage interne, il faut aussi effectuer
un réarmement manuel pour remettre le système en mode RUN
une fois la défaillance réparée et l’entrée cyclée correctement.
Le réarmement manuel est toujours situé à l’extérieur de la zone
protégée mais doit pouvoir être utilisé en surveillant sans obstruction la zone protégée.
Voir au bloc 4.5.1.1 en page 24 les informations concernant la
procédure de réarmement.
5.1.1.4
Interrupteur D’ARRÊT D’URGENCE (en option)
N’est utilisé qu’en cas d’urgence pour arrêter la machine protégée ainsi que le module muting.
Boutonpoussoir
Figure 11 Interrupteur d’arrêt d’urgence
L’arrêt d’urgence est actionné en appuyant sur le bouton interrupteur (Figure 11 en page 37).
Le bouton interrupteur a aussi une fonction de réarmement
pour le circuit d’arrêt d’urgence.
5.2 FONCTIONNEMENT NORMAL
5.2.1
Démarrage normal
1) Effectuer les procédures expliquées aux bloc 6.1.7.2 en
page 40 et bloc 6.1.7.3 en page 41.
5.2.2
Procédures de fonctionnement
5.2.2.1
Réponse à une situation de verrouillage
Voir bloc 6.2.1.1 en page 43.
5.2.3
Procédure d’arrêt
1) Couper l’alimentation du module muting.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
37
Instructions de fonctionnement
Module muting (MM-TA-12B)
Page blanche
38
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
6
Entretien
ENTRETIEN
! AVERTISSEMENTS !
AVANT D’EFFECTUER UN ENTRETIEN SUR CET ÉQUIPEMENT
LIRE LES INFORMATIONS DE SÉCURITÉ DU Chapitre 1 en page 1.
ARRÊTER LA MACHINE AVANT D’INTERVENIR
LA MACHINE RACCORDÉE AU MODULE NE DOIT PAS ÊTRE EN ÉTAT DE FONCTIONNER
PENDANT TOUTE LA DURÉE DE CETTE PROCÉDURE. IL EST POSSIBLE QUE L’INTERVENTION SUR LE MODULE SE DÉROULE À PROXIMITÉ DE LA ZONE DANGEREUSE DE LA MACHINE. TOUTE INTERVENTION SUR LE MODULE QUAND LA MACHINE EST EN
FONCTIONNEMENT PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
6.1 MAINTENANCE PRÉVENTIVE
6.1.1
Service pendant la garantie
Banner Engineering Corp. déclare que ses produits sont
exempts de défauts et les garantit pendant une année. Banner
Engineering Corp. procédera gratuitement à la réparation ou au
remplacement des produits de sa fabrication qui s’avèrent être
défectueux au moment où ils sont renvoyés à l’usine pendant la
période de garantie. Cette garantie ne couvre pas les dommages
ou la responsabilité concernant les applications inappropriées
des produits Banner. Cette garantie annule et remplace toute
autre garantie expresse ou implicite.
☛ Ne pas essayer de réparer le module muting. Il ne contient
aucun composant qui puisse être remplacé sur place. Renvoyer le module à l’usine pour réparation ou remplacement
sous garantie.
S’il est nécessaire de renvoyer un composant du système à
l’usine, contacter le Bureaux du siège social en page 61 de
Banner.
Le groupe d’ingénierie d’application de l’usine Banner essaiera
de déterminer le défaut ou le problème. S’il apparaît qu’un composant est défectueux et doit être renvoyé, un numéro de RMA
(autorisation de retour de marchandise) ainsi que l’adresse de
renvoi des composants défectueux seront communiqués.
Il faut emballer soigneusement les composants. Les dégâts occasionnés pendant le transport ne sont pas couverts par la garantie.
6.1.2
6.1.3
Planning des vérifications
6.1.3.1
Vérification initiale
Cette procédure doit être effectuée au moment de l’installation
et à chaque fois que le système, la machine protégée ou une
partie de l’application a été modifiée, remplacée ou réparée.
Cette procédure doit être effectuée par une Personne qualifiée
1.9 en page 5.
6.1.3.2
Vérification de mise en service
Cette procédure doit être effectuée au moment de l’installation
ou quand une modification est apportée au système (nouvelle
configuration du module muting ou modification de la machine).
Cette procédure doit être effectuée par une Personne qualifiée
1.9 en page 5.
6.1.3.3
Vérification quotidienne
Cette procédure doit être effectuée au moins aux intervalles suivants :
• À chaque changement d’équipe
• À chaque changement de réglage de la machine
• À chaque mise en route du système
• Chaque jour
Cette procédure est expliquée dans les fiches de vérification
quotidienne et doit être effectuée par une Personne désignée
1.9 en page 5 ou une Personne qualifiée 1.9 en page 5.
6.1.3.4
Vérification semestrielle
Cette procédure doit être effectuée au moins une fois tous les
six mois, après l’installation du système.
Cette procédure doit être effectuée par une Personne qualifiée
1.9 en page 5.
6.1.4
Vérification initiale
Se référer à bloc 4.6 en page 28.
6.1.5
Vérification de mise en service
Voir bloc 4.8 en page 30.
Vérifications périodiques requises
Avant de commencer une vérification, il faut lire entièrement
chaque procédure et s’assurer de sa parfaite compréhension.
Transmettre toutes les questions au Bureaux du siège social en
page 61 de Banner.
Les vérifications doivent être effectuées selon le bloc 6.1.3 en
page 39 ci-dessous. Il faut enregistrer les résultats et les conserver à l’endroit prévu (près de la machine ou dans un dossier
technique).
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
39
Entretien
6.1.6
Module muting (MM-TA-12B)
Vérifications journalières ou à chaque changement
d’équipe
CETTE PROCÉDURE DE VÉRIFICATION EST À EFFECTUER À
CHAQUE MISE SOUS TENSION, À CHAQUE CHANGEMENT
D’ÉQUIPE ET D’OUTILLAGE OU DE MACHINE
! AVERTISSEMENTS !
NE PAS UTILISER LA MACHINE TANT QUE LE SYSTÈME NE FONCTIONNE
PAS CORRECTEMENT
SI TOUTES CES VÉRIFICATIONS NE SONT PAS REMPLIES, N’UTILISER NI LE MODULE
MUTING NI LA MACHINE AVANT D’AVOIR RÉSOLU LE PROBLÈME (VOIR bloc 6.2.1 en
page 43). L’UTILISATION DE LA MACHINE DANS DE TELLES CONDITIONS PEUT ENTRAÎNER DES DOMMAGES CORPORELS GRAVES, VOIRE MORTELS.
AVANT DE METTRE LA MACHINE SOUS TENSION
VÉRIFIER QU’IL N’Y A PERSONNE DANS LA ZONE PROTÉGÉE ET QUE LES MATÉRIELS
INUTILES (COMME LES OUTILS) ONT ÉTÉ ENLEVÉS AVANT DE METTRE LA MACHINE
PROTÉGÉE SOUS TENSION. LE NON-RESPECT DE CETTE CONSIGNE PEUT ENTRAÎNER
DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
1) Vérifier qu’il est impossible d’accéder à la zone protégée
sans passer par les dispositifs de protection interfacés au
système du module muting. ❏
2) Vérifier que l’ensemble des protections fixes et des dispositifs de protection supplémentaires sont en place là où ils
sont nécessaires et qu’ils fonctionnent pour empêcher quiconque de contourner la barrière immatérielle et d’entrer
dans la zone protégée. ❏
3) Vérifier que les dispositifs de protection interfacés avec le
système du module muting ont été correctement installés
et entretenus (voir les manuels d’instructions ou les fiches
techniques correspondantes). ❏
4) Vérifier qu’il n’est pas possible d’accéder aux risques sans
être détecté par les dispositifs de protection interfacés avec
le système du module muting ou par une autre protection
supplémentaire (comme décrite dans les normes appropriées). ❏
5) Vérifier que l’interrupteur de réarmement est situé en dehors de la zone protégée, hors de portée d’une personne située dans la zone protégée, et que la clé ou tout autre
moyen permettant d’éviter une utilisation non prévue est en
place. ❏
6) Contrôler les procédures de vérification des systèmes de
sécurité externes raccordés aux entrées MSSI et USSI,
comme cela est stipulé par les manuels concernés. ❏
Ne rien introduire dans la zone dangereuse de la machine.
7) Mettre la machine protégée en marche et, pendant son cycle, envoyer un ordre d’arrêt depuis le dispositif de protection. Vérifier que les parties dangereuses de la machine
s’arrêtent immédiatement avec l’ordre d’arrêt. ❏
8) Au réarmement du dispositif de protection et du module
muting, vérifier que la machine ne redémarre pas automatiquement et que les dispositifs de démarrage doivent être
utilisés pour la redémarrer. ❏
9) Pendant que la machine protégée est à l’arrêt, envoyer une
commande d’arrêt depuis le dispositif de protection et vérifier qu’il n’est pas possible de mettre la machine en marche. ❏
40
10) Rechercher attentivement des signes de dégâts ou de modifications du système du module muting interfacé avec le
dispositif de protection, la machine protégée et leur câblage. Tout dégât ou modification doit être immédiatement signalé à la hiérarchie. ❏
! AVERTISSEMENT !
NE PAS ESSAYER D’UTILISER LE SYSTÈME
SI L’UNE DE CES VÉRIFICATIONS ÉCHOUE, NE PAS UTILISER LE SYSTÈME AVANT
D’AVOIR IDENTIFIÉ ET RECTIFIÉ LA OU LES ANOMALIES.
6.1.7
Vérification semestrielle
CETTE PROCÉDURE DE VÉRIFICATION DOIT ÊTRE EFFECTUÉE
TOUS LES SEMESTRES
! AVERTISSEMENTS !
NE PAS UTILISER LA MACHINE TANT QUE LE SYSTÈME NE FONCTIONNE
PAS CORRECTEMENT
SI TOUTES CES VÉRIFICATIONS NE SONT PAS REMPLIES, N’UTILISER NI LE MODULE
MUTING NI LA MACHINE AVANT D’AVOIR RÉSOLU LE PROBLÈME (VOIR bloc 6.2.1 en
page 43). L’UTILISATION DE LA MACHINE DANS DE TELLES CONDITIONS PEUT ENTRAÎNER DES DOMMAGES CORPORELS GRAVES, VOIRE MORTELS.
AVANT DE METTRE LA MACHINE SOUS TENSION
VÉRIFIER QU’IL N’Y A PERSONNE DANS LA ZONE PROTÉGÉE ET QUE LES MATÉRIELS
INUTILES (COMME LES OUTILS) ONT ÉTÉ ENLEVÉS AVANT DE METTRE LA MACHINE
PROTÉGÉE SOUS TENSION. LE NON-RESPECT DE CETTE CONSIGNE PEUT ENTRAÎNER
DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
VÉRIFICATION SEMESTRIELLE
CETTE PROCÉDURE DE VÉRIFICATION SEMESTRIELLE DOIT ÊTRE EFFECTUÉE PAR UNE
Personne qualifiée 1.9 en page 5.
☛ Les résultats des vérifications doivent être enregistrés et
conservés sur ou à proximité de la machine protégée.
6.1.7.1
Préparation
Préparer le module muting pour cette vérification de la façon
suivante :
1) En se référant à la Figure 6 en page 21 et au Tableau 4 en
page 21, vérifier que la configuration est la même que pour
le fonctionnement de la machine protégée. ❏
6.1.7.2
Vérification du dispositif de protection
1) Examiner le type et la conception de la machine protégée
pour vérifier s’ils sont compatibles avec le système de dispositif de protection installé (voir bloc 2.2 en page 13). ❏
2) Effectuer les procédures de vérification des systèmes externes de sécurité raccordés aux entrées MSSI et USSI,
comme cela est stipulé par les manuels concernés. Ne pas
continuer tant que les résultats des procédures de vérification ne sont pas bons et que tous les problèmes n’ont pas
été corrigés. ❏
3) Vérifier les points suivants :
• Tous les accès à la zone dangereuse sont protégés, soit par
le dispositif de protection, soit par tout autre dispositif de
protection supplémentaire ❏
• Le dispositif de protection et les barrières fixes décrites
dans les normes de sécurité applicables sont en place et
fonctionnent correctement ❏
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Entretien
4) Vérifier que l’interrupteur de réarmement est monté à l’extérieur de la zone protégée, hors de portée d’une personne
à l’intérieur de la zone protégée, et que les moyens d’empêcher son utilisation involontaire sont en place. ❏
5) Examiner les raccordements électriques entre les sorties
OSSD du module et les commandes de la machine protégée pour vérifier que le câblage est conforme aux conditions exprimées au bloc 4.7 en page 29. ❏
6) S’assurer que l’alimentation de la machine protégée est
OFF. ❏
7) Mettre le module muting sous tension. ❏
8) Vérifier que les systèmes de sécurité externes (rideau lumineux par exemple) envoient un signal vert/GO aux entrées
MSSI et USSI. ❏
9) Vérifier que les indicateurs de voies du module muting sont
vert continu. ❏
10) Vérifier que la LED d’état clignote en jaune pour indiquer
qu’un réarmement est demandé. ❏
11) Effectuer un réarmement manuel selon les instructions du
bloc 4.5.1.1 en page 24. ❏
12) Vérifier que l’indicateur d’état est vert continu. ❏
☛ Un indicateur d’état rouge clignotant indique une situation
de blocage. Se référer au bloc 6.2.1 en page 43 pour les informations de dépannage.
13) En situation de non-muting, envoyer un ordre d’arrêt depuis le dispositif de protection raccordé à la MSSI (par
exemple, interrompre une plage définie d’une barrière immatérielle de sécurité). Vérifier que les voies A et B de MSSI
et les indicateurs d’état verts S’ÉTEIGNENT. ❏
14) En respectant l’ordre, réarmer le dispositif de protection
puis toutes les voies du module muting (avec le réarmement manuel décrit au bloc 4.5.1.1 en page 24). ❏
15) Générer un ordre d’arrêt en provenance du dispositif de
protection raccordé à USSI (par exemple, utiliser le bouton
d’arrêt d’urgence). Vérifier que les voies A et B de l’USSI et
les indicateurs d’état verts S’ÉTEIGNENT. ❏
16) Recommencer Étape 14) en page 41. ❏
17) Mettre la machine protégée sous tension et vérifier que la
machine ne démarre pas. ❏
18) Générer un ordre d’arrêt en provenance du dispositif de
protection raccordé aux USSI et MSSI en situation de nonmuting. ❏
19) Vérifier que la machine ne peut pas redémarrer tant qu’un
ordre d’arrêt est présent. ❏
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
20) Recommencer Étape 14) en page 41. ❏
Ne rien introduire dans la zone dangereuse de la machine.
21) Initier le mouvement de la machine protégée et, pendant
qu’elle bouge, comme en Étape 17), Étape 18) et Étape 19)
ci-dessus, générer un ordre d’arrêt en provenance de chaque dispositif de protection. ❏
22) Vérifier que les parties dangereuses de la machine s’arrêtent immédiatement suite à un ordre d’arrêt. ❏
23) Vérifier que la machine ne redémarre pas automatiquement
suite à un réarmement du dispositif de protection et du
module muting, et que les dispositifs de démarrage de la
machine doivent d’abord être redémarrés. ❏
24) Couper l’alimentation électrique du module muting. Vérifier
que toutes les sorties OSSD se DÉSACTIVENT immédiatement et ne se RÉACTIVENT pas tant que l’alimentation n’est
pas rétablie et qu’un réarmement n’est pas effectué. ❏
25) Tester le temps de réponse de la machine à l’aide d’un instrument conçu à cet effet. Vérifier si le temps de réponse effectif correspond aux données du fabricant (contacter
Bureaux du siège social en page 61). ❏
Ne pas faire fonctionner la machine tant que la procédure de
vérification n’est pas complète et que tous les problèmes ne
sont pas corrigés.
6.1.7.3
Vérification du muting
1) Vérifier que le module muting a été réarmé et que l’indicateur d’état est vert continu.
Si l’indicateur d’état clignote en jaune (indiquant que le
module muting attend un réarmement suite à une situation
de blocage), effectuer un réarmement manuel.
Si l’indicateur d’état rouge commence à clignoter, le système est en situation de blocage.
Se référer au bloc 6.2.1.1 en page 43 pour déterminer la
cause du blocage. ❏
À tout moment, s’assurer que la personne n’est pas exposée
à un risque.
2) Faire passer le système en muting en bloquant (ou en activant) simultanément les deux dispositifs de muting (normalement M1- M2) (en moins de 3 s l’un de l’autre). ❏
3) Vérifier que l’indicateur de muting affiche en vert continu.
Sinon, vérifier l’indicateur et son câblage. Vérifier aussi les
codes d’erreur de l’indicateur de diagnostic. ❏
114137 Rev A 08.07.03
41
Entretien
Module muting (MM-TA-12B)
4) Générer un ordre d’arrêt à partir du dispositif de protection
raccordé à la MSSI. Vérifier que les voies A et B de la MSSI
et les indicateurs d’état verts sont OFF. ❏
☛ Si l’on a sélectionné le Minuteur de Muting à 30 ou à 60 secondes, l’indicateur de diagnostic commence à décompter
le temps; sinon, une barre clignotante apparaît sur l’indicateur.
5) Dégager ou réarmer le dispositif de protection (avant la fin
du décompte du Minuteur de Muting) et vérifier que les indicateurs des voies MSSI sont en vert continu.
Dégager (désactiver) les dispositifs de muting avant que le
décompte du Minuteur de Muting ne soit terminé et vérifier
que les indicateurs de muting S’ÉTEIGNENT.
6.1.7.4
Généralités
1) Examiner et tester les MPCE et toutes les commandes intermédiaires (comme les modules d’interface) pour vérifier
qu’ils fonctionnent correctement et n’ont pas besoin d’être
entretenus ou remplacés. ❏
2) Inspecter la machine ou l’équipement surveillé et vérifier
qu’aucun problème mécanique ne pourrait empêcher son
arrêt immédiat à la réception du signal envoyé par le système du module muting. ❏
3) Inspecter les commandes de la machine ou de l’équipement ainsi que les raccordements au système de dispositif
de protection et vérifier qu’aucune modification qui pourrait
nuire au bon fonctionnement du système, n’a été apportée.
❏
! AVERTISSEMENT !
NE PAS ESSAYER D’UTILISER LE SYSTÈME
SI L’UNE DE CES VÉRIFICATIONS ÉCHOUE, NE PAS UTILISER LE SYSTÈME AVANT
D’AVOIR IDENTIFIÉ ET RECTIFIÉ LA OU LES ANOMALIES.
L’indicateur d’état doit rester allumé en vert continu. ❏
6) Vérifier qu’il n’est pas possible pour une personne seule
d’initier un muting en déclenchant les dispositifs de muting
(par exemple, en bloquant les deux faisceaux photoélectriques ou en actionnant les deux interrupteurs) et d’accéder
à la zone dangereuse sans être détectée et déclencher un
ordre d’arrêt de la machine (pour lequel l’indicateur d’état
vert S’ÉTEINT et un réarmement suite à un blocage est nécessaire). ❏
À tout moment, s’assurer que la personne n’est pas exposée
à un risque.
7) Vérifier qu’il n’est pas possible de passer devant, derrière
ou sur le côté de l’objet en muting sans être détecté et sans
déclencher un ordre d’arrêt de la machine. ❏
8) Si l’on a sélectionné un muting dans un sens (unidirectionnel), vérifier que le système ne peut pas être mis en muting
en bloquant (ou en activant) M3-M4 avant M1-M2. ❏
9) Si l’efficacité de l’embrayage/frein de la machine a diminué,
faire les réparations nécessaires, régler à nouveau la DISTANCE DE SÉCURITÉ MINIMALE (S) du dispositif de protection, noter le nouveau calcul de S et refaire la procédure
de vérification quotidienne. ❏
42
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Entretien
1) Réparer la cause de l’erreur.
2) Si la défaillance était due à une erreur d’entrée, cycler complètement l’entrée associée ou effectuer un réarmement
normal comme indiqué au bloc 4.5.1.1 en page 24.
6.2 MAINTENANCE CORRECTRICE
6.2.1
Recherche de pannes
! AVERTISSEMENT !
6.2.1.2
PANNES DE COURANT
IL FAUT QU’UNE Personne qualifiée 1.9 en page 5 EXAMINE IMMÉDIATEMENT LES
PANNES DE COURANT ET AUTRES CONDITIONS DE BLOCAGE DU SYSTÈME. UN BLOCAGE EST L’INDICATION CERTAINE D’UN PROBLÈME ET DOIT FAIRE L’OBJET D’UNE
ÉTUDE IMMÉDIATE. ESSAYER DE CONTINUER À FAIRE FONCTIONNER LA MACHINE EN
COURT-CIRCUITANT LE MODULE EST DANGEREUX ET PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Indicateur de diagnostic
L’indicateur de diagnostic du module muting sert aussi à surveiller le dispositif de protection et à diagnostiquer plus rapidement les problèmes. Voir la liste des codes d’état et leur
interprétation au Tableau 8 en page 43 ainsi que les actions de
corrections recommandées.
AVERTISSEMENT !
RISQUES DE CHOCS
DÉBRANCHER TOUJOURS L’ALIMENTATION DU MODULE MUTING, DU SYSTÈME DE SÉCURITÉ ET DE LA MACHINE PROTÉGÉE AVANT D’EFFECTUER UN RACCORDEMENT OU
DE REMPLACER UN COMPOSANT. ÊTRE EXTRÊMEMENT PRUDENT POUR ÉVITER UNE
ÉLECTROCUTION À TOUT MOMENT. DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES,
POURRAIENT EN RÉSULTER.
6.2.1.1
Situations de blocage
Une condition de blocage fait que la sortie OSSD passe sur OFF,
envoyant un signal d’arrêt à la machine protégée. Une situation
de blocage est indiquée par le clignotement rouge de l’indicateur d’état et par un code d’erreur qui apparaît sur l’indicateur
de diagnostic.
Une étiquette située sur le côté du module muting affiche les codes d’erreur avec une description détaillée
de l’erreur.
Pour récupérer une situation de blocage :
Tableau 8 Explications des indications de diagnostic
Code d’état
ou d’erreur
Condition ou
erreur
Action
Système OK
n/a
Cycle de muting
n/a
Erreur de sortie OSSD
- Un OSSD est en court-circuit vers l’alimentation ou la terre
- Les OSSD sont en court-circuit sur eux-mêmes
Erreur d’entrée de
réarmement
- Entrée de réarmement en court-circuit ou fermée
Erreur de module
- Parasites EMI/RFI excessifs
- Défaillance interne, remplacer le module muting
Erreur de MSSI*
- Une ou plusieurs voies en court-circuit vers l’alimentation ou la terre
- Voies d’entrées en court-circuit sur elles-mêmes
- Une voie ne s’est pas ouverte
- Défaut de simultanéité (> 3 s)
- Défaut de liaison de sécurité
- Parasites EMI/RFI excessifs
Erreur de
neutralisation
- Entrée de neutralisation fermée à la mise sous tension
- Vérifier le câblage et le connecteur de l’entrée de neutralisation
- Parasites EMI/RFI excessifs
Erreur de Voyant de
Muting
- Vérifier ou remplacer le voyant (coupure ou court-circuit)
- Vérifier le câblage et le connecteur
- Vérifier les réglages des micro-interrupteurs DIP
Constant
Clignotant
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
43
Entretien
Module muting (MM-TA-12B)
Tableau 8 Explications des indications de diagnostic
Code d’état
ou d’erreur
Condition ou
erreur
Action
Erreur microinterrupteurs DIP
- Vérifier les réglages des micro-interrupteurs DIP
- Remplacer le module
Erreur EDM 1
- Vérifier le câblage
- Vérifier le fonctionnement des dispositifs sous contrôle
- Vérifier les réglages des micro-interrupteurs DIP
- Transition de commutation > 200 ms
- Parasites EMI/RFI excessifs
- EDM ouvert > 200 ms après que les OSSD passent sur OFF
Erreur EDM 2
- Vérifier le câblage
- Vérifier le fonctionnement des dispositifs sous contrôle
- Vérifier les réglages des micro-interrupteurs DIP
- Transition de commutation > 200 ms
- Parasites EMI/RFI excessifs
Erreur EDM 2 voies
- Vérifier le câblage
- Vérifier le fonctionnement des dispositifs sous contrôle
- Défaut de simultanéité entre EDM1 et EDM2 (> 200 ms)
- EDM ouvert > 200 ms après que les OSSD passent sur OFF
- Remplacer le module muting
Erreur d’entrée de
muting activé
- Parasites EMI/RFI excessifs
Minuteur de Muting
arrière dépassé
- Vérifier le fonctionnement du dispositif de muting
- Vérifier le câblage du muting
- Vérifier les réglages des micro-interrupteurs DIP
- Voir le manuel bloc 1.11.11 en page 9
Erreur de concordance
de muting
(simultanéité)
- Le second dispositif de muting d’une paire (M1 à M2 ou M3 à M4) ne s’est
pas activé moins de 3 s après le premier dispositif.
- Vérifier le fonctionnement du dispositif de muting
- Vérifier le câblage
Erreur d’ouverture
d’activation du muting
- L’entrée ME était ouverte quand on a déclenché un muting
- Vérifier le câblage d’activation du muting
- Vérifier les réglages des micro-interrupteurs DIP
Erreur d’entrée de
l’USSI**
- Une ou plusieurs voies en court-circuit vers l’alimentation ou la terre
- Voies d’entrées en court-circuit sur elles-mêmes
- Une voie ne s’est pas ouverte
- Défaut de simultanéité (> 3 s)
- Défaut de liaison de sécurité
- Parasites EMI/RFI excessifs
*La défaillance est effacée en cyclant l’entrée de fermée à ouverte à fermée.
**La défaillance est effacée en cyclant l’entrée de fermée à ouverte.
6.2.1.3
Effets des parasites électriques
Le module est hautement résistant aux bruits et fonctionne parfaitement dans des environnements industriels. Cependant, un
bruit électrique et/ou optique important peut entraîner un blocage aléatoire.
Vérifier ce qui suit si un code d’erreur de parasites est affiché et
que les autres interventions n’ont pas résolu le problème :
1) Vérifier la qualité des raccordements entre le module et la
terre. Utiliser un shunt entre la vis de terre et la surface de
montage à la terre la plus proche.
2) Vérifier si les fils des capteurs ou des entrées/sorties sont
trop proches de câbles perturbateurs (puissance, etc.).
Dans le pire des cas, il peut être nécessaire d’utiliser des câbles
blindés ou de déplacer le module muting, les dispositifs de muting et le câblage de la source de parasites. Tous les connec44
teurs ont une mise à la terre (à savoir la broche 5 des
connecteurs M12) pour aider au blindage des câbles, le cas
échéant.
6.2.1.4
Informations de câblage
Les circuits détaillés et les schémas de câblage se trouvent en
Annexe en page 47.
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Entretien
Tableau 9 Accessoires du module muting
6.3 PIECES DETACHEES
Ce paragraphe donne des informations concernant les pièces
de rechange et les outils spéciaux pour le module muting principalement sous forme de tableau.
Type n˚
Description
MQDC-406
Longueur
(m)
Référence
2
30 451 36
5
37 487 00
9
30 271 42
Tableau 9 Accessoires du module muting
Longueur
(m)
Référence
MQDC-415
Rallonges avec connecteur M12 à une extrémité (voir aussi Tableau 5 en
page 22 et bloc 4.9.4 en page 31)
MQDC-430
QDS-715C
Type n˚
Description
Euro 4 broches
Connecteur femelle
pour raccordement
de dispositifs
externes de
0,643 mm*
5
30 672 09
MQDC-450
15
30 336 49
8
30 672 10
MQDC-406RA
2
30 471 04
15
30 672 11
MQDC-415RA
5
37 159 00
5
30 672 11
MQDC-430RA
9
30 270 80
8
30 672 13
MQDC-450RA
15
30 492 13
QDS-850C
15
30 672 14
MQDMC-406
2
30 027 80
5
30 027 81
9
30 029 54
MQDMC-450
15
**
MQDMC-406RA
2
30 708 99
DESE4-508D
5
30 709 00
DESE4-515D
9
30 709 67
15
30 709 71
QDS-725C
Type Mini à 7
broches
Connecteur mâle
pour MSSI
0,813 mm
QDS-750C
QDS-815C
QDS-825C
MQDMC-415
MQDMC-430
Type Mini à 8
broches
Raccord femelle
pour interface
machine de
0,813 mm
Euro 4 broches
Connecteur mâle
droit pour module
muting de type
M12 Euro de
0,643 mm
Rallonges avec connecteurs M12 aux deux extrémités (voir aussi
Tableau 5 en page 22 et bloc 4.9.4 en page 31)
DES4-508C
DES4-515C
DES4-525C
MQDMC-415RA
MQDMC-430RA
Euro 4 broches
Connecteur mâle à
90˚ pour module
muting de type M12
Euro de 0,643 mm
MQDMC-450RA
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Euro 4 broches
Connecteur femelle
à 90˚ pour
raccordement de
dispositifs externes
de 0,643 mm*
DESE4-525D
114137 Rev A 08.07.03
Femelle 8 broches
de type Mini à 7
broches
Pour raccordement
des connecteurs
M12 à 8 broches
des récepteurs
EZ-SCREEN monoet multi-faisceaux
au connecteur
MSSI du module
muting
Femelle 8 broches
de type Euro M12 à
7 broches
Pour raccordement
des connecteurs
M12 à 8 broches
des récepteurs
EZ-SCREEN (haute
résolution) au
connecteur MSSI
du module muting
2,4
30 690 19
5
30 690 20
8
30 690 21
2,4
**
5
**
8
**
45
Entretien
Module muting (MM-TA-12B)
Tableau 9 Accessoires du module muting
Tableau 9 Accessoires du module muting
Type n˚
Description
MQDEC-403RS
MQDEC-406RS
MQDEC-412RS
MQDEC-420RS
MQDEC-430RS
Double extrémité
mâle femelle à 4
broches, type M12
Pour raccordement
des dispositifs
externes avec
connecteur mâle
90˚ de type Euro à 4
broches au
connecteur femelle
droit du module
muting
Longueur
(m)
Référence
1
30 474 56
MGA-KS0-1
2
30 474 57
* Utilisable avec connecteurs FIC-M12M4 ou FIC-M12M4A. Ce type de
connecteur peut être utilisé avec un câble fourni par le client.
** Référence communiquée à réception de la commande.
4
30 474 58
6
30 474 59
9
**
MQDEC-403SS
1
30 476 31
2
30 476 32
4
30 476 33
6
30 476 34
9
**
15
**
MQDEC-412SS
MQDEC-420SS
MQDEC-430SS
MQDEC-450SS
Réarmement à clé
SPST
Longueur
(m)
Référence
–
30 301 40
Tableau 10 Documentation
Description
114137
Notice d’utilisation
(version européenne
française)
114138
Fiche de vérification
journalière (version
européenne française)
114139
Fiche de vérification
semestrielle (version
européenne française)
**
15
Double extrémité
mâle femelle à 4
broches, type M12
Pour raccordement
des dispositifs
externes avec
connecteur mâle
droit de type Euro à
4 broches au
connecteur femelle
droit du module
muting
Description
Référence
MQDEC-450RS
MQDEC-406SS
Type n˚
Connecteurs mâles de type Euro à raccorder sur site (voir aussi
bloc 4.9.4 en page 31)
FIC-M12M4
Mâle à 4 broches,
filetage mâle, droit
–
30 589 10
FIC-M12M4A
Mâle à 4 broches,
filetage mâle, à 90˚
–
30 589 11
FIC-M12M5
Mâle à 5 broches,
filetage mâle, droit
–
30 589 16
FIC-M12M5A
Mâle à 5 broches,
filetage mâle, à 90˚
–
30 589 17
Voyant de muting à LED transistorisée
SSA-ML-W
+24 Vcc, objectif
transparent
–
30 620 95
SSA-ML-A
+24 Vcc, objectif
ambre
–
30 704 94
46
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Appendice I
A1 SCHÉMAS DE CÂBLAGE
Zone définie par la
barrière immatérielle
de sécurité
Commande de la
barrière immatérielle
FSD2/OSSD2
CH B
FSD1/OSSD1
CH A
MM-TA-12B
MODULE MUTING
+ 24 Vcc
0 Vcc
Masse
+ 24 Vcc
OSSD1
Interface
machine
MSSI
OSSD2
+ 24 Vcc
0 Vcc
0 Vcc
Masse
Masse
Dispositifs de muting
EDM1
EDM2
MUTING
ACTIVÉ
Neutralisation Reset
M1, M2, M3, M4
USSI
AUX
Voyant
de muting
Figure 12 Schéma de principe d’un module muting avec système de protection par barrière immatérielle comme dispositif
primaire de protection fourni par le client
brun
1
2
5
4
1
2
5
4
2
1
5
3
Entrée de réarmement,
broche 4 (voir bloc 4.3
en page 20)
4
M1
noir
Figure 13 Raccordement de l’interrupteur de
réarmement
M1 (et M3)
–
+
+
–
5
4
M3
Module de
convoyage
2
1
R
M2
3
E
Barrière
Immatérielle
M4
2
M4
5
4
M1 (et M4)
3
1
2
5
+
–
1
M3
3
1
–
+
M1
3
4
2
3
M2
5
4
3
Figure 15 Quatre détecteurs de position M1, M2, M3 et M4
Figure 14 Deux photoélectriques M1 et M2 (ou M3 et M4)
avec sorties par relais
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
47
Appendice I
Module muting (MM-TA-12B)
1
2
5
4
M1
3
CÂBLE EN Y
1
PNP
PNP
2
5
4
M2
3
CÂBLE EN Y
E
Module de
convoyage
2
1
5
R
4
M3
3
CÂBLE EN Y
Barrière
Immatérielle
NPN
NPN
1
2
5
CÂBLE EN Y
4
M4
3
Figure 16 Quatre détecteurs M1, M2, M3 et M4, avec sorties transistorisées et raccordement
d’alimentation interfacé avec des câbles en Y (ou des répartiteurs)
Voyant de muting
(indicateur)
+
Brun
1
–
Sortie du voyant de
muting, broche 2, et
sortie AUX, broche 4
(voir bloc 4.4 en
page 22)
Blanc
2
5
4
3
Bleu
–
+
Noir
Charge auxiliaire
(par exemple :
entrée automate,
bobine de relais,
indicateur, etc.)
Figure 17 Raccordement du voyant de muting
Brun
Blanc
1
2
5
4
3
Noir
Neutralisation n˚ 1, broche 4 et neutralisation n˚ 2, broche 2
(voir bloc 4.4 en page 22)
Figure 18 Raccordement de l’interrupteur de neutralisation
48
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Appendice I
Dispositif de protection avec OSSD
conformes aux liaisons de sécurité
Dispositif de
protection Banner
Dispositif de
protection
Dispositif de protection avec
sortie relais
+
OSSD#2
Blanc
Blanc
Non raccordé
Gris/noir
Gris/noir
FSD2
MSSI (système de protection)
MSSI (système de protection)
(vue de face du connecteur femelle
style mini à 7 broches)
(vue de face du connecteur femelle
style mini à 7 broches)
Non raccordé
+24 Vcc
0 Vcc
Gris/blanc
Masse
Vert/jaune
Gris/blanc
Brun
7
5
Bleu
6
1
6
4
2
+24 Vcc
Brun
0 Vcc
Bleu
3
4
2
3
FSD1
Noir
Noir
OSSD#1
5
Vert/jaune
Masse
+
1
7
Dispositif de
protection
Dispositif de
protection Banner
+
USSI
1
2
Blanc
OSSD#2
Blanc
USSI
1
2
4
FSD2 FSD1
5
5
4
3
+
Noir
Bleu
3
0 Vcc*
Noir
OSSD#1
*0 Vcc doit être commun aux deux dispositifs. Le raccordement se fait à la
broche 6 du connecteur d’interface machine (fil bleu).
Figure 20 Interface USSI et MSSI avec des contacts durs
Arrêt
d’urgence
Figure 19 Interface USSI et MSSI avec les OSSD Banner
Arrêt
d’urgence
Arrêt
Arrêt
d’urgence d’urgence
Brun
Raccordement
arrêt
d’urgence
USSI
Blanc
1
2
5
4
3
Bleu
Noir
Voir Avertissement page 2 n˚ 13 pour le raccordement de plusieurs arrêts d’urgence
Figure 21 Raccordement de l’interrupteur d’arrêt d’urgence
PORTE
Brun
USSI (raccordement
commuté d’une
interconnexion)
Blanc
2
1
5
4
3
Bleu
Noir
Figure 22 Surveillance USSI de 2 interrupteurs de verrouillage de sécurité
à ouverture positive
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
49
Appendice I
Module muting (MM-TA-12B)
{
Raccordement
commuté d’une
interconnexion
USSI
PORTE
PORTE
PORTE
Brun
1
2
5
4
3
Blanc
Bleu
Noir
Voir Avertissement page 3 n˚ 17
Figure 23 Surveillance USSI d’interrupteurs de verrouillage de sécurité à
ouverture positive de plusieurs portes
EZ-SCREEN multi-faisceaux
Récepteur
M1
M2
Zone de sécurité (déplacement
libre du personnel)
EZ-SCREEN multi-faisceaux à 3 faisceaux (voir
la remarque ci-dessous)
Module de
convoyage
Zone dangereuse (protégée
contre l’entrée du personnel)
Émetteur
EZ-SCREEN
multi-faisceaux
Protections fixes
Tapis sensible
de sécurité (ou
barrière
immatérielle de
sécurité montée
à l’horizontal)
M O D EL N O .
MM-TA-12B
3
7
A
M1
B
M1
Module de
surveillance du
tapis sensible
(ou contrôleur
de la barrière
immatérielle)
K1
K2
USS I
A
M2
–
+
+
–
Voyant
de muting
(indicateur)
G U A R D ING
SYSTEM
AM P / A U X
+24 Vcc
0 Vcc
Masse
OV ERRID E
2
RE SET
M2
M4
–
+
+
–
1
BA NNER
M3
EN G INEERING C O R P.,US A
(763)544-3164
B
Tapis sensible à 4
fils (ou barrière
immatérielle montée
horizontalement)
STAT US
Reset
1 2 3 4 5 6 7 8
1 2 3 4 5 6 7 8
☛ Selon l’utilisation, le système EZ-SCREEN à 3 faisceaux illustré devrait
être configuré pour un réarmement automatique. Le réarmement manuel du module muting\qs serait utilisé pour réarmer le système si un
ordre d’arrêt était envoyé à l’interface machine. Cela permet d’interrompre l’EZ-SCREEN et de laisser passer du matériel pendant le muting sans nécessiter un réarmement à chaque fois qu’une situation de
blocage se présente.
MA CHINE
INTERF A CE
8
Interface machine
(voir Figure 26 en page 52
et Figure 27 en page 52)
Figure 24 Interfaçage de protection supplémentaire pour éviter à une personne d’entrer dans la zone dangereuse pendant le muting
50
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Appendice I
Mâle vu de face
(type Mini à 8 broches)
Commande machine
Brun
24 Vcc
1
7
2
6
5
8
3
Violet
4
Bleu
0 Vcc
- OU -
Mâle vu de face
(type Mini à 8 broches)
Détecteur ou automate
+24 Vcc
Raccordement
en option
Brun
1
7
Violet
5
8
2
Sortie PNP
transistorisée
6
3
4
0 Vcc
Bleu
Figure 25 Raccordement ME
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
51
Appendice I
Module muting (MM-TA-12B)
24 Vcc
0 Vcc
Brun
Vert/Jaune
1
7
3
Bleu
5
8
2
Noir
6
FSD
#1
FSD
#2
Blanc
4
Violet
Muting
activé
Orange
Orange/Noir
Circuit d’arrêt de
sécurité à 1 voie
!
Circuit d’arrêt de
sécurité à 2 voies
AVERTISSEMENTS !
Lire les Avertissement page 3 n˚ 18,
Avertissement page 3 n˚ 21 et
Avertissement page 3 n˚ 22.
Installation recommandée de suppresseurs de parasites (arcs)
aux bornes des bobines de FSD1 et FSD2 (voir Avertissement page
3 n˚ 22).
☛ Ne pas dépasser les spécifications de capacitance maximale
de l’OSSD.
AVERTISSEMENT !
Avertissement page 4 n˚ 32.
Figure 26 FSD, raccordement générique à 2 voies EDM et ME
24 Vcc
0 Vcc
Brun
Vert/Jaune
1
7
3
FSD
#1
Noir
5
8
2
Bleu
6
FSD
#2
Blanc
4
Violet
Muting
activé
Orange
Orange/Noir
Circuit d’arrêt de
sécurité à 1 voie
!
AVERTISSEMENTS !
Lire les Avertissement page 3 n˚ 18,
Avertissement page 3 n˚ 21 et
Avertissement page 3 n˚ 22.
AVERTISSEMENT !
Avertissement page 4 n˚ 32.
Circuit d’arrêt de
sécurité à 2 voies
Installation recommandée de suppresseurs de parasites (arcs)
aux bornes des bobines de FSD1 et FSD2 (voir Avertissement
page 3 n˚ 22).
☛ Ne pas dépasser les spécifications de capacitance maximale
de l’OSSD.
Figure 27 FSD, raccordement générique à 1 voie EDM et ME
52
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Appendice II
A2 SÉQUENCES DANS LE TEMPS DU MUTING
SÉQUENCE DE MUTING AVEC DEUX DISPOSITIFS DE MUTING
(Figure 28 en page 53)
À titre d’exemple, système d’entrée/sortie en X (voir Figure 30
en page 55)
Configuration des micro-interrupteurs DIP* (se référer au
bloc 4.3 en page 20)
• Réarmement manuel
SW1 = OFF
• Voyant de muting surveillé
SW2 = OFF
Alimentation
ON (MARCHE)
MSSI
Fermé
Réarmement
du système
Sorties OSSD
OFF (ARRÊT)
EDM
Muting activé
Entrées
de
muting
{
• Muting deux voies
SW3
= ON
• EDM activé
SW4
= OFF
• EDM une voie
SW5
= OFF
• ME activé
SW6
= OFF
• Minuteur de Muting 30 secondes SW7 & 8 = OFF
*Les deux micro-interrupteurs DIP rangées A et B.
Fermé
Ouvert
Ouvert
Ouvert
Ouvert
Reset
Reset
ON (MARCHE)
OFF (ARRÊT)
Reset
OFF (ARRÊT)
Ouvert
Ouvert
Fermé
Fermé
Fermé
M1
Fermé
M2
Muting
Cycle de muting
Moins de 3 s
Plus de 3 s
Les sorties OSSD du cycle normal
de muting restent ON.
Cycle de muting interdit à cause de
l’entrée d’autorisation de muting
ouverte.
Cycle de muting interdit à cause
de l’absence de simultanéité.
Figure 28 Séquence de muting avec deux dispositifs
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
53
Appendice II
Module muting (MM-TA-12B)
SEQUENCE MUTING AVEC QUATRE DISPOSITIFS DE MUTING
(Figure 29 en page 54)
À titre d’exemple, un système d’entrées/sorties utilisant 4 dispositifs photoélectriques (voir Figure 34 en page 56)
Configuration des micro-interrupteurs DIP* (se référer au
bloc 4.3 en page 20)
• Réarmement manuel
SW1 = OFF
Alimentation
ON (MARCHE)
MSSI
EDM
OFF (ARRÊT)
Entrées
de
muting
{
M1
{
M3
Ouvert
Ouvert
Reset
OFF (ARRÊT)
ON (MARCHE)
Fermé
OFF (ARRÊT)
Ouvert
Ouvert
Muting activé
Entrées
de
muting
Ouvert
Fermé
Reset
Réarmement
du système
Sorties OSSD
• Voyant de muting surveillé
SW2
= OFF
• Muting deux voies
SW3
= OFF
• EDM activé
SW4
= OFF
• EDM une voie
SW5
= OFF
• ME activé
SW6
= OFF
• Minuteur de Muting 30 secondes SW7 & 8 = OFF
*Les deux micro-interrupteurs DIP rangées A et B.
Fermé
Fermé
M2
Fermé
Fermé
M4
Muting
Cycle de muting
Muting
Moins de 3 s
Les sorties OSSD du cycle normal
de muting restent ON.
MUTING UNE VOIE
Cycle de muting interdit parce que
les dispositifs de muting M3 et M4
se sont fermés avant M1 et M2.
MUTING DEUX VOIES
Un cycle normal de muting se
produit.
Le cycle de muting s’annule et les sorties
FSD s’ouvrent parce que M3 et M4 ne se
sont pas fermées avant que M1 ou M2 ne
s’ouvrent quand la zone définie est
bloquée.
Puisqu’on a choisi un muting une voie,
M3 et M4 ne peuvent pas initier un cycle
de muting.
Figure 29 Séquence de muting avec quatre dispositifs
54
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Appendice III
A3 APPLICATIONS NORMALES DE MUTING
1
5
! AVERTISSEMENT !
3
CONSIDÉRATIONS DE SÉCURITÉ
IL NE FAUT PAS QU’UNE PERSONNE SEULE PUISSE BLOQUER LES FAISCEAUX PHOTOÉFigure 30 en page 55) ET DÉCLENCHE
UNE SITUATION DE MUTING. VÉRIFIER SUR L’INSTALLATION QU’UN MUTING INVOLONTAIRE N’EST PAS POSSIBLE. LE POINT DE TRAVERSÉE DES FAISCEAUX PHOTOÉ-
LECTRIQUES (HACHURES DIAGONALES DE
2
4
LECTRIQUES DOIT SE TROUVER DANS LA ZONE DANGEREUSE ET ÊTRE INACCESSIBLE
AU PERSONNEL (EN PASSANT PAR-DESSUS, EN DESSOUS, À TRAVERS OU À CÔTÉ).
UNE PERSONNE NE DOIT PAS POUVOIR MARCHER DEVANT, DERRIÈRE OU À CÔTÉ DE
L’OBJET DÉCLENCHANT LE MUTING (PAR EXEMPLE LE MODULE DE CONVOYAGE) SANS
ÊTRE DÉTECTÉE ET DÉCLENCHER L’ARRÊT DU MOUVEMENT DANGEREUX. IL FAUT UTILISER DES PROTECTIONS SUPPLÉMENTAIRES POUR EMPÊCHER LE PERSONNEL D’ENTRER DANS LA ZONE DANGEREUSE PENDANT LE MUTING.
Applications d’entrée/sortie
L’emplacement des dispositifs de muting doit être choisi de
manière à ce que les points qui déclenchent le début et la fin du
muting soient très près du champ de détection de la barrière immatérielle. Cela évite que le personnel ne suive l’objet, ou ne soit
poussé par lui, dans la zone dangereuse sans interrompre la
barrière immatérielle avant que la fenêtre de muting ne s’ouvre
ou au moment où elle se ferme.
Quand on utilise deux paires de détecteurs photoélectriques en
mode barrière en tant que dispositifs de muting, comme illustré
à la Figure 30 en page 55, le point de croisement des deux chemins de détection doit être du côté dangereux de la barrière immatérielle. La barrière immatérielle est interrompue avant
qu’une personne ne puisse bloquer les deux faisceaux et mettre
le système en muting. Les dispositifs doivent détecter le matériel et non pas la palette ou le transporteur pour éviter qu’une
personne ne se fasse transporter dans la zone dangereuse.
D’autres exemples de différentes configurations d’applications
d’entrée/sortie sont illustrés aux Figure 30 en page 55,
Figure 31 en page 55, Figure 32 en page 55, Figure 33 en
page 56 et Figure 34 en page 56.
Indice de la figure
1. M1 (émetteur non
représenté)
2. M2 (récepteur)
3. Zone définie par la
barrière immatérielle
4. M2 (émetteur non
représenté)
5. M1 (récepteur)
Figure 31 Dispositifs photoélectriques de muting
horizontaux situés à différentes hauteurs
5
1
3
4
Indice de la figure
1. M1 (émetteur non
représenté)
2. M2 (récepteur)
2
3. Zone définie par la
barrière immatérielle
4. M1 (récepteur)
5. M2 (émetteur non
représenté)
Figure 32 Dispositifs photoélectriques de muting
situés en diagonale
1
Zone de sécurité
(déplacement libre du
personnel)
M1
Zone dangereuse
(protégée contre
l’entrée du personnel)
5
M2
4
2
3
Indice de la figure
1. Récepteur de la barrière
immatérielle
2. Tapis sensible de sécurité ou
barrière immatérielle monté
horizontalement
3. Protection fixe
4. Émetteur de la barrière
immatérielle
5. Module de convoyage
Figure 30 Système d’entrées/sorties en X avec deux paires de dispositifs
de muting photoélectriques en mode barrière
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
55
Appendice III
Module muting (MM-TA-12B)
4
M1
M2
M1
M3
1
5
M4
M3
R
E
3
4
3
R
E
M2
M4
2
1
A
B
2
D
A ≥ (vitesse de la ligne m/s) x 0,1 s
B ≈ 76 mm (position suggérée qui doit retarder le personnel suivant l’objet
du muting)
C ≤ Longueur du module de convoyage
Les critères suivants s’appliquent :
• Il faut éviter les risques d’enfermement et répondre aux conditions
de dégagement
• Les interrupteurs de commande ne doivent pas être suffisamment
longs pour permettre à une personne d’initier un muting
• Des détecteurs rétro-polarisés (avec des cibles montées sur les
transporteurs) et des détecteurs de proximité à induction peuvent
être utilisés de la même manière, si une personne ne peut pas se
faire transporter dans la zone dangereuse
Un muting dans un sens (directionnel) peut être utilisé dans les applications
de sortie pour réduire la possibilité de triche volontaire.
Indice de la figure
1. Ligne de transfert
2. Interrupteurs de position/à tige
flexible
3. Barrière immatérielle
4. Module de convoyage
5. Protection fixe
Figure 33 Systèmes d’entrée/sortie utilisant des interrupteurs à tige
flexible/de position comme dispositifs de muting
56
A
B
D
C
C
A ≥ (vitesse de la ligne m/s) x 0,1 s
B ≈ 76 mm (position suggérée qui doit retarder le personnel suivant l’objet du muting)
C ≤ Longueur du module de convoyage
D < (vitesse de la ligne m/s) x 3,0 s, mais les faisceaux M1 et M2 doivent
être suffisamment éloignés l’un de l’autre pour éviter qu’une personne ne déclenche les deux détecteurs.
Un muting dans un sens (directionnel) peut être utilisé dans les applications de sortie pour réduire la possibilité de triche volontaire.
Indice de la figure
1. Barrière immatérielle
2. Tapis sensible de sécurité
3. Module de convoyage
4. Protection fixe
Figure 34 Système d’entrée/sortie utilisant quatre détecteurs
photoélectriques M1, M2, M3 et M4
Application de poste à chargement et déchargement robotisé
Cette application de muting d’un poste utilise deux circuits indépendants de barrières immatérielles, chacun étant équipé de
ses propres circuit et dispositifs de muting (par exemple, photoélectriques réfléchissants polarisés). L’application comprend
aussi des pupitres de commande bimanuelle, commandes auxiliaires et arrêt d’urgence. La commande bimanuelle de chaque
poste protège l’opérateur pendant l’opération de sertissage
lorsque la barrière immatérielle est en muting.
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Appendice III
Détail A
1
2
6
2
5
4
3
Détail B
Indice de la figure
1. Poste A
2. Barrière immatérielle inclinée
3. Cibles rétro-réfléchissantes
4. Poste B M1B et M2B, circuit de
muting
5. Poste B (pupitre de commande
bimanuelle, bouton d’arrêt
d’urgence à verrouillage)
6. Dispositifs de serrage et de
soudure
Figure 35 Application de chargement/déchargement robotisé avec muting
de la position de base des deux postes, utilisant des
photoélectriques réfléchissants polarisés comme dispositifs de
muting.
À la Figure 35 en page 57, les barrières immatérielles sont inclinées vers l’extérieur (voir Détail A). Cela permet d’obtenir la
DISTANCE DE SECURITE MINIMALE par rapport aux risques
créés par le robot et les systèmes de serrage et de soudure tout
en assurant une protection contre les risques d’enfermement.
Avec les applications de muting qui impliquent la présence d’un
opérateur, ce dernier doit être détectable en permanence par la
zone définie. Ainsi, si un risque survient et arrête le muting parce que l’opérateur est présent, la barrière immatérielle émet immédiatement un ordre d’arrêt.
Pendant que le robot est au poste A, la barrière immatérielle du
poste B est en muting (M1B et M2B sont activés), permettant à
l’opérateur de charger et de décharger sans déclencher un ordre d’arrêt du robot. Quand le robot sort de l’enveloppe de travail A (définie par les dispositifs de muting du poste B, voir
Détail B) le muting s’arrête au poste B. Si l’opérateur est encore
dans la zone protégée, un ordre d’arrêt est émis immédiatement. Quand le robot se déplace vers l’enveloppe du poste B,
les dispositifs de muting M1A et M2A s’activent et mettent la
barrière immatérielle du poste A en muting.
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
114137 Rev A 08.07.03
57
Appendice III
Module muting (MM-TA-12B)
Page blanche
58
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Appendice IV
Glossaire
A4 GLOSSAIRE ET ABRÉVIATIONS
Liste des abréviations
AUTOMATE
DIS
EDM
EN
ESPE
FMEA
FSD
IEC
IP...
ISO
LED
ME
ML
MSSI
MPCE
OSSD
prEN
PSSD
PSDI
QD
SFI
USSI
VAC
VDC
Contrôleur logique programmable
Système d’informations de développement
Contrôle de l’état de l’élément primaire
Norme d’ingénierie
Équipement de protection électrosensible
Analyse des modes de défaillance et des effets
Dispositif de commutation final
Commission internationale technique électrique
Protection contre l’entrée (classe)
Office international de normalisation
Diode électroluminescente
Activation du muting
Voyant de muting
Interfaces d’arrêt de sécurité pour muting
Élément de contrôle primaire de la machine
Dispositif de commutation du signal de sortie
Norme d’ingénierie préliminaire
Dispositif de protection par détection de présence
Dispositif de détection de présence
Raccord rapide M12
Interverrouillage de sécurité par fibre (interrupteurs en série)
Interface d’arrêt de sécurité universelle
Tension en courant alternatif
Tension en courant continu
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Affichage à distance Composant en option qui sert à afficher à
distance une duplication de l’information affichée sur le module
muting lui-même.
Auto-contrôle (circuit) Circuit capable de vérifier électroniquement si tous les composants qui en font partie, ainsi que leurs
doubles « redondants », fonctionnent correctement. Les modules muting de Banner sont équipés de ce type de circuits.
Contacts de surveillance des MPCE Contacts normalement
fermés des MPCE de la machine protégée qui sont raccordés
aux entrées du module muting EDM. Ces contacts doivent être
reliés mécaniquement aux éléments de commande (à guidage
forcé).
Courbe de gain Terme utilisé dans la détection de l’intensité du
signal lumineux dans un circuit de fibres optiques. Peut être interprétée comme la quantité de lumière atteignant le récepteur
qui dépasse le minimum requis pour être détecté et permettre
le fonctionnement normal du circuit.
Démarrage par dispositif de détection de présence (PSDI)
Application qui utilise un dispositif de détection de présence
pour démarrer le cycle d’une machine. Avec ce type de dispositif, l’opérateur place une pièce à usiner dans la zone de fonctionnement de la machine. Lorsque l’opérateur s’est retiré de la
zone dangereuse, le dispositif de détection de présence démarre la machine (aucun interrupteur de démarrage n’est utilisé).
La machine fonctionne jusqu’à la fin de son cycle, puis s’arrête.
L’opérateur peut alors placer une nouvelle pièce à usiner. Le
dispositif de détection de présence contrôle la machine en permanence. Le mode « single break » est utilisé lorsque la pièce
est automatiquement éjectée par la machine en fin de cycle. Le
mode « double break » est utilisé lorsque la pièce est à la fois
insérée et retirée par l’opérateur. Le module muting de Banner
ne peut pas servir de dispositif PSDI pour des presses à commande mécanique.
DIP (micro-interrupteurs) Type d’interrupteurs servant aux réglages de configuration.
Arrêt d’urgence Bouton spécial situé à des emplacements stratégiques servant à couper l’alimentation électrique et le mouvement de la machine en cas d’urgence.
Dispositif de commutation du signal de sortie (OSSD) Composant de l’équipement de protection électrosensible (ESPE)
raccordé au système de commande de la machine qui, au cours
du fonctionnement normal du dispositif de détection, répond en
passant à l’état OFF.
Dispositif de commutation final (FSD) Composant du système
de commande de sécurité de la machine qui interrompt le circuit vers l’élément de contrôle primaire de la machine (MPCE)
quand le dispositif de commutation du signal de sortie (OSSD)
passe à l’état OFF.
Dispositif de protection fixe Carters, barres, grillages ou toute
autre barrière mécanique empêchant une personne d’entrer ou
de rester dans la zone dangereuse sans être détectée.
Distance de Sécurité Minimale Distance entre la zone de détection et les parties dangereuses de la machine les plus proches.
114137 Rev A 08.07.03
59
Appendice IV
Module muting (MM-TA-12B)
Élément de contrôle primaire de la machine (MPCE) Élément
électrique, externe au module muting, qui contrôle directement
le fonctionnement normal de la machine. Cet élément est le dernier (en temps) à fonctionner lors du démarrage ou de l’arrêt de
la machine.
État OFF État dans lequel le circuit de sortie est interrompu et
ne permet pas le passage du courant.
État ON État dans lequel le circuit de sortie est fermé et permet
le passage du courant.
Exigence de simultanéité Pour une paire de dispositifs électriques, obligation d’activation à un intervalle de moins de 3 secondes l’un de l’autre.
Fausse alarme Activation des détecteurs en raison de surfaces
brillantes ou réfléchissantes.
Fiabilité du contrôle Méthode permettant d’assurer l’intégrité
d’un système de contrôle. Les circuits de contrôle sont conçus
pour qu’une simple défaillance ou erreur du système n’empêche pas le processus normal d’arrêt de la machine et n’entraînent pas de dysfonctionnement. Le problème devra cependant
être résolu avant de pouvoir utiliser à nouveau la machine.
FMEA (Failure Mode and Effects Analysis, analyse des modes
de défaillance et de leurs effets) Analyse des modes de défaillance potentiels d’un système pour déterminer leurs effets et
leurs conséquences. Les modes de défaillance sans incidence
ou ceux entraînant un blocage du système sont permis. Les défaillances entraînant une condition d’insécurité sont interdites.
Tous les modules muting de Banner sont testés selon cette méthode.
Interrupteur à ouverture positive Terme utilisé pour les boutons d’arrêts d’urgence. Une force mécanique appliquée sur ce
bouton est transmise directement aux contacts, les forçant à
s’ouvrir sans intervention de ressorts. Cela garantit que les contacts de l’interrupteur s’ouvrent à chaque fois qu’il est utilisé
même si un contact s’est soudé en position fermée.
Muting Se rapporte à la suspension automatique de la fonction
de protection de la protection primaire pendant une partie non
dangereuse du cycle machine. C’est un moment pendant lequel
le personnel n’est pas exposé à un risque.
Personne désignée Toute personne identifiée et désignée par
écrit par l’employeur, comme étant suffisamment compétente
et expérimentée pour effectuer une procédure de vérification
déterminée (voir Personne désignée 1.9 en page 5).
Personne qualifiée Toute personne détentrice d’un diplôme reconnu ou d’un certificat de formation professionnelle, ou toute
personne qui a démontré, par ses connaissances approfondies
et son expérience, sa capacité à résoudre les problèmes relevant de son domaine de spécialité (voir Personne qualifiée 1.9
en page 5).
Protection supplémentaire Dispositif de sécurité électrosensible supplémentaire et/ou mesures de protection fixes utilisés
pour empêcher l’accès ou la présence d’une personne dans la
zone dangereuse sans être détectée.
Réarmement Utilisation d’un interrupteur manuel pour restaurer l’état ON des OSSD suite à un blocage ou à un verrouillage.
60
Réarmement automatique (verrouillage) Dans le cas des modèles à réarmement automatique, réponse des FSD (dispositifs
de commutation finaux) lorsqu’un objet dont le diamètre est
égal ou supérieur au diamètre de la pièce test spécifiée pénètre
dans la zone de détection. Les relais FSD1 et FSD2 sont désactivés simultanément et ouvrent leurs contacts. Une fois l’objet
retiré de la zone de détection, le système se remet automatiquement à zéro (sans réarmement manuel). Voir également
Réarmement manuel en page 60.
Réarmement par clé Interrupteur à clé utilisé pour rétablir les
dispositifs de commutation finaux (FSD) et le dispositif de commutation secondaire SSD après un blocage. Fait aussi référence
à l’utilisation de l’interrupteur pour réarmer le module muting.
Situation de blocage Réponse des sorties OSSD (elles passent
sur OFF) quand un objet bloque ou interrompt un faisceau lumineux du module muting fonctionnant en mode de blocage. Il
faut effectuer un réarmement manuel quand tous les objets
sont enlevés (faisceaux non obstrués) pour réarmer le blocage
de sortie et permettre aux sorties de revenir sur ON.
Situation de verrouillage Situation automatiquement atteinte
par le module muting quand le système détecte des erreurs internes et certaines erreurs externes. Un verrouillage fait que les
sorties OSSD du module muting passent ou restent sur OFF et
envoient un signal d’arrêt à la machine protégée. Pour remettre
le module muting en mode Run, il faut corriger toutes les erreurs et effectuer un réarmement manuel.
Surveillance du dispositif externe Cette caractéristique permet
au module muting de surveiller l’état de dispositifs externes
comme les MPCE.
Temps de réponse Temps de réponse total de la machine, à savoir le temps qui s’écoule entre l’activation du dispositif de sécurité et l’arrêt de la machine ou l’élimination de tout danger.
Temps de réponse de la machine Temps qui s’écoule entre
l’interruption des OSSD du module muting et l’arrêt de la machine dangereuse.
Zone de fonctionnement Zone de la machine surveillée où une
pièce est positionnée pour être usinée (coupée, mise en forme,
perforée, assemblée, soudée, etc.).
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Module muting (MM-TA-12B)
Appendice V
A5 INFORMATIONS COMMERCIALES
La liste qui suit représente les adresses
des représentants et distributeurs
Banner en Europe :
SIÈGE SOCIAL :
Banner Engineering Belgium B.V.B.A.
Koning Albert 1 laan, 50
B-1780 Wemmel
Belgique
Tél. : +32 2 456 07 80
Fax. : +32 2 456 07 89
e-mail: mail@bannerengineering.be
http://www.bannerengineering.com
Banner Engineering GmbH
Martin-Schmeißer-Weg 11
44227 Dortmund
Tel.: + 49 (0) 231 963 37 30
Fax: + 49 (0) 231 963 39 38
e-mail: info@bannerengineering.de
http://www.bannerengineering.de
AUTRICHE
Intermadox GmbH
Josef-Moser-Gasse 1
A-1170 Vienna
Tél. : +431 48 615870
Fax : +431 48 6158723
e-mail: imax.office@intermadox.at
http://www.intermadox.at
ALLEMAGNE
Hans Turck GmbH & Co KG
Witzlebenstrasse 7
45472 Mülheim an der Ruhr
Tél. : +49 208 49 520
Fax : +49 208 49 52 264
e-mail: turckmh@mail.turck-globe.de
http://www.turck.com
BELGIQUE
Multiprox N.V.
Lion d'Orweg, 12
B-9300 Aalst
Tél. : +32 53 766 566
Fax : +32 53 783 977
e-mail: mail@multiprox.be
http://www.multiprox.be
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
BULGARIE
Sensomat Ltd.
VH V, App 11
Dr. Ivan Penakov Str. 15
BG-9300 Dobrich
Tél. : +359 58 272 45
Fax : +359 58 252 60
e-mail: info@sensomat.info
GRÈCE
2KAPPA Ltd.
Sofokli Venizeloy 13,
54628 Menemeni, Lahanagora
Tél. : 00 30 23 10 77 55 10
Fax : 00 30 23 10 77 55 14-15
e-mail: 2kappa@pel.forthnet.gr
HONGRIE
DANEMARK
Hans Folsgaard AS
Ejby Industrivej 30
Dk-2600 Glostrup
Tél. : +45 43 20 86 00
Fax : +45 43 96 88 55
e-mail: hf@hf.net
http://www.hf.net
Turck Hungary Kft.
Könyves Kalman Krt. 76
H-1087 Budapest
Tél. : +36 1 477-0740 or 36-1-313-8221
Fax : +36 1 477-0741
e-mail: turck@turck.hu
http://www.turck.hu
IRLANDE
ESPAGNE
Elion, S.A.
Farell, 5 - 08014 Barcelona
Tel.: + 932 982 035
Fax: + 934 314 133
e-mail: rpujol@elion.es
http://www.elion.es
Tektron
Tramore House
Tramore Road
Cork
Tél. : +353 (0)21-431 33 31
Fax. : +353 (0)21-431 33 71
e-mail: sales@tektron.ie
http://www.tektron.ie
ESTONIE
Osaühing “System Test”
Pirita tee 20
EE-10127 Tallinn
Estonie
Tél. : +372 6 405 423
Fax : +372 6 405 422
e-mail: systemtest@systemtest.ee
FINLANDE
Sarlin Oy Ab
P.O. Box 750
SF-00101 Helsinki 10
Tél. : +358 9 50 44 41
Fax : +358 9 56 33 227
e-mail: sales.automation@sarlin.com
http://www.sarlin.com
ISLANDE
K M Stáhl ehf.
Bíldshöfòa 16
110 Reykjavik
Tél. : +354 56 78 939
Fax : +354 56 78-938
e-mail: kalli@kmstal.is
ITALIE
Turck Banner s.r.l.
Via Adamello, 9
20010 Bareggio
Milano
Tél. : +390 2 90 36 42 92 or 90 36 42 88
Fax : +390 2 90 36 48 38
e-mail: info@turckbanner.it
http://www.turckbanner.it
FRANCE
Turck Banner S.A.S.
3, Rue de Courtalin
Magny - Le - Hongre
77703 Marne - La - Valleé Cedex 4
Tél. : +33 1 60 43 60 70
Fax : +33 1 60 43 10 18
e-mail: info@turckbanner.fr
http://www.turckbanner.fr
114137 Rev A 08.07.03
LETTONIE
LASMA Ltd.
Aizkraukles 21-111
LV-1006 Riga
Tél. : +371 754 5217
Fax : +371 754 5217
e-mail: inga@lasma.lv
61
Appendice V
LITUANIE
Hidroteka
Büro : Taikos 76-4
LT-3031 Kaunas
Post : P.O. Box 572
LT-3028 Kaunas
Tél. : +370 37 352195
Fax : +370 37 351952
e-mail: hidroteka@post.sonexco.com
Module muting (MM-TA-12B)
RÉPUBLIQUE TCHÈQUE
Turck s.r.o.
Hradecká 1151
CZ-50003 Hradec Králové 3
Tél. : +420 49 5210766
Fax : +420 49 5210767
e-mail: turck@turck.cz
http://www.turck.cz
Sogel SA 1
Dernier Sol BP 1941
L-1019
Tél. : +352 40 05 05 331
Fax : +352 40 05 05 305
e-mail: sogel@sogel.lu
Turck Banner Limited
Blenheim House, Hurricane Way,
Wickford,
Essex, SS11 8YT
Tél. : +44 (0)1268 578888
Fax : +44 (0)1268 763648
e-mail: info@turckbanner.co.uk
http://www.turckbanner.co.uk
NORVÈGE
Danyko A.S.
P.O. Box 48
N-4891 Grimstad
Tél. : +47 37 04 02 88
Fax : +47 37 04 14 26
e-mail:danyko@hf.net
http://www.danyko.no
Tipteh d.o.o
CESTA V GORICE 40
SLO-1111 Ljubljana
Tél. : +386 1 200 51 50
Fax : +386 1 200 51 51
e-mail: info@tipteh.si
SUÈDE
ROYAUME-UNI
LUXEMBOURG
SLOVÉNIE
ROUMANIE
TURCK Automation Romania SRL
Str. Iuliu Tetrat nr. 18, Sector 1
RO-011914 Bucharest
Tél. : +40 21 230 02 79 ou 230 05 94
Fax : +40 21 231 40 87
e-mail: info@turck.ro
http://www.turck.ro
HF Sverige AB
Stockholm:
Kanalvägen 10C
SE-194 61 Upplands Väsby
Tél. : +46 8 555 409 85
Fax : +46 8 590 717 81
e-mail: hf.sverige@hf.net
http://www.hf.net
Gothenburg:
Tél. : +46 031 27 09 20
Fax : +46 031 27 09 29
e-mail: hf@hf.net
http://www.hf.net
Malmo:
Tél. : +46 040 611 96 70
Fax : +46 040 611 96 85
e-mail: hf@hf.net
http://www.hf.net
PAYS BAS/HOLLANDE
Turck B.V.
Ruiterlaan 7
NL-8019 BN Zwolle
Tél. : +31 38 42 27 750
Fax : +31 38 42 27 451
e-mail: info@turck.nl
http://www.turck.nl
POLOGNE
Turck Sp. z o.o,
ul Kepska 2
PL-45 129 Opole
Tél. : +48-77 443 48 00
Fax : +48-77 443 48 01
e-mail: turck@turck.pl
http://www.turck.pl
RUSSIE ET CEI
Turck Office Minsk
ul. Engelsa, 30
BY-220030 Minsk
République de Biélorussie
Tél. : +375 172 105957
Fax : +375 172 275313
e-mail: turck@infonet.by
http://www.turck.by
Turck Office Moskau
2-Oj Werchne-Michajlowskij proesd, 9
RU-117419 Moskau
Tél. : +7 095 952 0820/105-0054
Fax : +7 095 955 7348
e-mail: turck@turck.ru
SLOVAQUIE
PORTUGAL
Salmon & Cia Lda.
Rua Cova da Moura, 2-6º
1399-033 Lisboa
Tél. : +351 21 39 20 130
Fax : +351 21 39 20 189
e-mail: div8.salmon@mail.telepac.pt
MARPEX s.r.o.
Centrum I - 57/132
SK-01841 Dubnica nad Váhom
Tél. : +421 42 4426987
Fax : +421 42 4426986
e-mail: marpex@marpex.sk
SUISSE
Bachofen AG
Ackerstrasse 42
8610 Uster
Tél. :+ 41 1944 11 11
Fax : +41 1944 12 33
e-mail: info@bachofen.ch
http://www.bachofen.ch
TURQUIE
General Teknik Elektronik
Tesisat San. ve Tic. Ltd. Sti.
Iskender Cad. No. 44
Artmak Han Kat 2
Sishane Karaköy Istanbul
Tél. : +90 212 253 40 41
Fax : 90 212 253 18 47
e-mail: generalteknik@turk.net
ökhan Elektrik Malzemelri San Tic Ltd Sti
Perpa Elektrokent Ticaret Merkezi A Blok Kat 8
No: 694
80270 Okmeydani - ISTANBUL
Tél.: +90 212 2213236
Fax: +90 212 2213240
e-mail: gokhan@gokhanelektrik.com
http//www.gokhanelektrik.com
62
114137 Rev A 08.07.03
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising