38RA Unité de condensation

38RA Unité de condensation
38RA
Unité de condensation
Puissance frigorifique nominale: 40-151 kW
50 Hz
Consulter le manuel 38RA - Régulation Pro-Dialog "
pour l'utilisation de la régulation.
Instructions d'installation, de fonctionnement et
d'entretien
Les schémas montrés en page de couverture sont uniquement à titre indicatif, et ne sont pas contractuels.
Le fabricant se réserve le droit de changer le design à tout moment, sans avis préalable.
Table des matières
1 - INTRODUCTION...................................................................................................................................................................... 4
1.1 - Consignes de sécurité à l'installation...................................................................................................................................... 4
1.2 - Equipements et composants sous pression............................................................................................................................ 4
1.3 - Consignes de sécurité pour la maintenance........................................................................................................................... 4
1.4 - Consignes de sécurité pour la réparation............................................................................................................................... 5
2 - Vérification preliminaires...................................................................................................................................... 6
2.1 - Vérification du matériel reçu................................................................................................................................................... 6
2.2 - Manutention et positionnement.............................................................................................................................................. 6
3 - dimensions, DEGAGEMENTS.......................................................................................................................................... 8
3.1 - 38RA 040-080 (unité représentée: 38RA 060)....................................................................................................................... 8
3.2 - 38RA 040-160 (unité représentée: 38RA 160)....................................................................................................................... 8
3.3 - Installation de refroidisseurs multiples................................................................................................................................... 9
4 - CARACTERISTIQUES PHYSIQUES................................................................................................................................. 10
5 - CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES........................................................................................................................... 10
6 - DONNÉES D'APPLICATION.............................................................................................................................................. 11
7 - RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE.................................................................................................................................... 11
7.1 - Alimentation électrique.......................................................................................................................................................... 12
7.2 - Déséquilibre de phase de tension (%)................................................................................................................................. 12
8 - SECTION DES CABLES RECOMMANDEE.................................................................................................................... 13
9 - TUYAUTERIES FRIGORIFIQUES..................................................................................................................................... 14
9.1 - Installation sur site, détendeur thermostatique (TXV) et vanne solénoïde..................................................................... 14
9.2 - Pose de tuyauteries.................................................................................................................................................................. 14
9.3 - Sélection de la batterie évaporateur..................................................................................................................................... 14
10 - DIMENSIONNEMENT DES TUYAUTERIES FRIGORIFIQUES AVEC LE RÉFRIGÉRANT ........................ 15
10.1 - Généralités............................................................................................................................................................................. 15
10.2 - Utilisation des schémas de dimensionnement des tuyauteries........................................................................................ 15
10.3 - Dimensionnement de la tuyauterie d'aspiration............................................................................................................... 15
11 - MISE EN SERVICE............................................................................................................................................................... 18
11.1 - Vérifications préliminaires................................................................................................................................................... 18
11.2 - Mise en route......................................................................................................................................................................... 18
11.3 - Ajustement de la charge réfrigérant................................................................................................................................... 18
12 - ENTRETIEN........................................................................................................................................................................... 19
12.1 - Entretien du circuit frigorifique........................................................................................................................................... 19
12.2 - Maintenance électrique........................................................................................................................................................ 20
12.3 - Batterie de condensation...................................................................................................................................................... 20
13 - PROGRAMME DE MAINTENANCE AQUASNAP..................................................................................................... 21
14 - ANNEXE . ............................................................................................................................................................................... 22
15 - LISTE DES CONTROLES A EFFECTUER PAR L'INSTALLATEUR AVANT DE FAIRE APPEL AU
SERVICE CARRIER POUR LA MISE EN SERVICE DE L'UNITE ............................................................................... 23
1 - INTRODUCTION
Préalablement à la mise en service initiale des unités
38RA, les personnes qui s'occupent de l'installation de
l'unité sur site, de la mise en service, de l'utilisation et de la
maintenance doivent connaître les instructions incluses
dans ce document et les caractéristiques techniques
spécifiques propres au site d'installation.
Les unités de condensation 38RA sont conçues pour
apporter un très haut niveau de sécurité pendant
l'installation, la mise en service, l'utilisation et la
maintenance.
Elles fourniront un service sûr et fiable lorsqu'elles
fonctionnent dans le cadre de leurs plages d'application.
Ce manuel vous donne les informations nécessaires pour
que vous puissiez vous familiariser avec le système de
régulation avant d'effectuer les procédures de mise en
service.
Les procédures incluses dans ce manuel suivent la
séquence requise pour l'installation, la mise en service,
l'utilisation et la maintenance des unités.
Assurez-vous que vous comprenez et suivez les
procédures et les précautions de sécurité faisant partie des
instructions de la machine, ainsi que celles figurant dans ce
guide.
Pour savoir si ces produits sont conformes à des directives
européennes (Sécurité machine, basse tension,
compatibilité électromagnétique, équipements sous
pression...), vérifier les déclarations de conformité de ces
produits.
1.1 - Consignes de sécurité à l'installation
A la réception de l'unité lors de l'installation de l'unité ou
de sa réinstallation et avant la mise en route, inspecter
l'unité pour déceler tout dommage. Vérifier que le ou les
circuits frigorifiques sont intacts. Notamment qu'aucun
organes ou tuyauteries ne soient déplacés (par exemple
suite à un choc). En cas de doute procéder à un contrôle
d'étanchéité et s'assurer auprès du constructeur que la
résistance du circuit n'est pas compromise.
Si un dommage caractéristique est détecté à la livraison,
déposer immédiatement une réclamation auprès du
transporteur.
Ne pas enlever le socle et l'emballage protecteur avant
que l'unité ait été placée en position finale.
Ces unités peuvent être manutentionnées sans risque
avec un chariot élévateur en respectant le sens et le
positionnement des fourches du chariot figurant sur la
machine.
Elles peuvent être également levées par élingage en
utilisant exclusivement les points de levage désignés qui
sont marqués aux quatre angles de la base de l'unité.
Ces unités ne sont pas prévues pour être levées par le
haut.
Utiliser des élingues d'une capacité correcte et suivre
les instructions de levage figurant sur les plans certifiés
fournis avec l'unité.
La sécurité du levage n'est assurée que si l'ensemble de
ces instructions sont respectées. Dans le cas contraire il
y a risque de détérioration du matériel et d'accident de
personnes.
Ne pas obturer les dispositifs de sécurité.
Les unités 38RA sont livrées sans soupape de sécurité
sur le circuit réfrigérant. Lors de l'installation, il est
obligatoire d'installer ces organes de sécurité pour
assurer une protection contre les risques d'incendie.
Ces soupapes doivent être calculées suivant la norme
EN13136 et le ou les compresseurs des unités doivent être
pris en compte dans le calcul. En effet, ces compresseurs
sont considérés comme des réservoirs pouvant contenir du
fluide frigorigène à l'état liquide.Les soupapes de sécurité
doivent être raccordées à des conduites de décharge.
Ces conduites doivent être installées de manière à ne
pas exposer les personnes et les biens aux échappements
de fluide frigorigène. Ces fluides peuvent être diffusés
dans l'air mais loin de toute prise d'air du bâtiment
ou déchargés dans une quantité adéquate d'un milieu
absorbant convenable.
Contrôle périodique des soupapes : voir paragraphe
"Consignes de sécurité pour la maintenance".
L'accumulation de fluide frigorigène dans un espace fermé
peut déplacer l'oxygène et entraîner des risques d'asphyxie
ou d'explosion.
L'inhalation de concentrations élevées de vapeur s'avère
dangereuse et peut provoquer des battements de coeur
irréguliers, des évanouissements ou même être fatal.
La vapeur est plus lourde que l'air et réduit la quantité
d'oxygène pouvant être respiré. Le produit provoque
des irritations des yeux et de la peau. Les produits de
décomposition sont également dangereux.
1.2 - Equipements et composants sous pression
Ces produits comportent des composants sous pression,
fabriqués par Carrier ou par d'autres constructeurs. Nous
vous recommandons de consulter votre syndicat
professionnel pour connaître la réglementation qui vous
concerne en tant qu'exploitant ou propriétaire
d'équipements ou de composants sous pression
(déclaration, requalification, réépreuve...). Les
caractéristiques de ces équipements ou composants se
trouvent sur les plaques signalétiques ou dans la
documentation réglementaire fournie avec le produit.
1.3 - Consignes de sécurité pour la maintenance
Le technicien qui intervient sur la partie électrique ou
frigorifique doit être une personne autorisée, qualifiée et
habilitée.
Toutes réparations sur le circuit frigorifique seront faites
par un professionnel possédant une qualification suffisante
pour intervenir sur les unités. Il aura été formé à
connaissance de l'équipement et de l'installation.
Il portera les protections individuelles nécessaires (gants,
lunettes, vêtements isolants, chaussures de sécurité).
Brasage, Soudage: les opérations de brasage ou de soudage
de composants, tuyauteries, raccords doivent être réalisées
avec des modes opératoires et des opérateurs qualifiés. Les
réservoirs sous pression ne doivent pas subir de choc, ni
être soumis à de fortes variations de températures lors des
opérations de maintenance et de réparation.
Ne pas travailler sur une unité sous tension.
Ne pas intervenir sur les composants électriques quel
qu'il soit, avant d'avoir pris la précaution de couper
l'alimentation générale de l'unité avec le sectionneur
intégré au coffret électrique.
Verrouiller en position ouverte le circuit électrique
d'alimentation puissance en amont de l'unité pendant les
périodes d'entretien.
En cas d'interruption du travail, vérifier que tous les
circuits soient hors tension avant de reprendre le travail.
ATTENTION: Bien que les moteurs des compresseurs
soient à l'arrêt , la tension subsiste sur le circuit de
puissance tant que le sectionneur de la machine ou du
circuit n'est pas ouvert. Se référer au schéma électrique
pour plus de détails.
Appliquer les consignes de sécurités adaptées.
L'introduction d'un fluide frigorigène différent de
celui d'origine (R407C) provoquera un mauvais
fonctionnement de la machine voir la destruction des
compresseurs. Les compresseurs fonctionnant avec ce type
de réfrigérant sont chargés avec une huile synthétique
polyolester.
Contrôles en service:
• Information importante concernant
le fluide frigorigène utilisé:
Ce produit contient du gaz fluoré à effet de serre
concerné par le protocole de Kyoto.
Type de fluide : R407C
Valeur de PRP (= Potentiel de Réchauffement de la
planète): 1653
Des inspections périodiques pour les fuites peuvent
être demandées en application des réglementations
européennes ou nationales. Veuillez contacter votre
revendeur local pour plus d’information.
• Pendant la durée de vie du système, l'inspection et les
essais doivent être effectués en accord avec la
réglementation nationale.
•
L'information sur l'inspection en service donné dans
l'annexe C de la norme EN378-2 peut-être utilisée
quand des critères similaires n'existent pas dans la
réglementation nationale.
Ne pas utiliser d'oxygène pour purger les conduites ou
pour pressuriser une machine quel qu'en soit la raison.
L'oxygène réagit violemment en contact avec l'huile, la
graisse et autres substances ordinaires.
Ne jamais dépasser les pressions maximum de service
spécifiées, vérifier les pressions d'essai maximum
admissibles coté haute et basse pression en se référant aux
instructions données dans ce manuel ou aux pressions
indiquées sur la plaque signalétique d'identification de
l'unité.
Contrôle des dispositifs de sécurité
(annexe C6 - EN378-2):
• Les dispositifs de sécurité sont contrôlés sur site une
fois par an pour les dispositifs de sécurité (pressostats
HP), tous les cinq ans pour les dispositifs de
surpression externes (soupapes de sécurité).
• Pour une explication détaillée de la méthode de test
des pressostats haute pression, consulter Carrier
Service.
Si la machine fonctionne dans une atmosphère corrosive,
inspecter les dispositifs à intervalles plus fréquents.
Effectuer régulièrement des contrôles de fuite et réparer
immédiatement toute fuite éventuelle.
1.4 - Consignes de sécurité pour la réparation
Toutes les parties de l'installation doivent être entretenues
par le personnel qui en est chargé afin d'éviter la
détérioration du matériel ou tout accident de personnes. Il
faut remédier immédiatement aux pannes et aux fuites. Le
technicien autorisé doit être immédiatement chargé de
réparer le défaut.
Une vérification des organes de sécurité devra être faite
chaque fois que des réparations ont été effectuées sur
l'unité.
En cas de fuite ou de pollution du fluide frigorigène (par
exemple court-circuit dans un moteur) vidanger toute la
charge à l'aide d'un groupe de récupération et stocker le
fluide dans des récipients mobiles (attention si le fluide
s'est décomposé par une élévation importante de la
température, les produits de la décomposition sont
dangereux).
En cas de fuite, vidanger toute la charge, réparer la fuite,
détecter et recharger le circuit avec la charge totale de
R407C adéquate pour l'installation. Charger exclusivement
le réfrigérant R407C en phase liquide sur la ligne liquide.
Vérifier le type de fluide frigorigène avant de refaire la
charge complète de la machine.
Ne pas utiliser d'air pour les essais de fuites. Utiliser
uniquement du fluide frigorigène ou de l'azote sec.
Ne pas "débraser" ou couper au chalumeau les conduites
de fluide frigorigène et aucun des composants du circuit
frigorifique avant que tout le fluide frigorigène (liquide
et vapeur) ait été éliminé du refroidisseur. Les traces
de vapeur doivent être éliminées à l'azote sec. Le fluide
frigorigène en contact avec une flamme nue produit des
gaz toxiques.
Les équipements de protection nécessaires doivent être
disponibles et des extincteurs appropriés au système et au
type de fluide frigorigène utilisé doivent être à portée de
main.
Ne pas siphonner le fluide frigorigène.
Eviter de renverser du fluide frigorigène sur la peau et les
projections dans les yeux.
Porter des lunettes de sécurité..Si du fluide a été renversé
sur la peau, laver la peau avec de l'eau et au savon.
Si des projections de fluide frigorigène atteignent les yeux,
rincer immédiatement et abondamment les yeux avec de
l'eau et consulter un médecin.
Ne jamais appliquer une flamme ou de la vapeur vive
sur un réservoir de fluide frigorigène. Une surpression
dangereuse peut se développer. Lorsqu'il est nécessaire
de chauffer du fluide frigorigène, n'utiliser que de l'eau
chaude.
Lors des opérations de vidange et de stockage du fluide
frigorigène, des règles doivent être respectées. Ces règles
permettant le conditionnement et la récupération des
hydrocarbures halogénés dans les meilleures conditions de
qualité pour les produits et de sécurité pour les personnes,
les biens et l'environnement, sont décrites dans la norme
NFE 29795.
Toutes les opérations de transfert et de récupération du
fluide frigorigène doivent être effectuées avec un groupe de
transfert.
Une prise 3/8 SAE située sur la vanne manuelle de la
ligne liquide est disponible sur toutes les unités pour le
raccordement du groupe de transfert. Il ne faut jamais
effectuer de modifications sur l'unité pour ajouter des
dispositifs de remplissage, de prélèvement et de purge en
fluide frigorigène et en huile. Tous ces dispositifs sont
prévus sur les unités. Consulter les plans dimensionnels
certifiés des unités.
Ne pas réutiliser des cylindres jetables (non repris) ou
essayer de les remplir à nouveau. Ceci est dangereux et
illégal.
Lorsque les cylindres sont vides, évacuer la pression de
gaz restante et mettre à disposition ces cylindres dans un
endroit destiné à leur récupération.
Ne pas incinérer.
Ne pas essayer de retirer des composants montés sur le
circuit
frigorifique ou des raccords alors que la machine est sous
pression ou lorsque la machine fonctionne.
S'assurer que la pression du circuit est à 0 kPa avant
de retirer des composants ou de procéder à l'ouverture
du circuit.Toute manipulation (ouverture ou fermeture)
d'une vanne d'isolement devra être faite par un technicien
qualifié et autorisé. Ces manoeuvres devront être réalisées
unité à l'arrêt.
NOTA: Il ne faut jamais laisser une unité à l'arrêt avec la
vanne de la ligne liquide fermée, car du fluide frigorigène
à l'état liquide peut-être piégé entre cette vanne et le
détendeur (cette vanne est située sur la ligne liquide,
avant le boîtier déshydrateur).
ATTENTION: Ne pas marcher sur des conduites de fluide
frigorigène. Les conduites peuvent se rompre sous la
contrainte et libérer du fluide frigorigène pouvant causer
des blessures.
Aucune partie de l'unité ne doit servir de marche pied,
d'étagère ou de support. Surveiller périodiquement et
réparer ou remplacer si nécessaire tout composant ou
tuyauterie ayant subi des dommages.
Ne pas monter sur une machine. Utiliser une plate-forme
pour travailler à niveau.
Utiliser un équipement mécanique de levage (élévateur,
treuil etc...) pour soulever ou déplacer les composants
lourds tels que les compresseurs ou les échangeurs à
plaques.
Pour les composants plus légers, utiliser un équipement
de levage lorsqu'il y a risque de glisser ou de perdre
l'équilibre.
Utiliser uniquement des pièces de rechange d'origine pour
toutes réparations ou remplacement de pièces.
Consulter la liste des pièces de rechange correspondant à
la spécification de l'équipement d'origine.
Inspecter périodiquement les différentes vannes, raccords
et tuyauteries du circuit frigorifique pour s'assurer qu'il
n'y ait aucune attaque par corrosion, et présence de traces
de fuites.2 - Vérifications préliminaires
2 - Vérification preliminaires
2.1 - Vérification du matériel reçu
• Vérifier que le groupe n'a pas été endommagé
pendant le transport et qu'il ne manque pas de
pièces. Si le groupe a subi des dégâts, ou si la livraison
est incomplète, établir une réclamation auprès du
transporteur.
• Vérifier la plaque signalétique de l'unité pour s'assurer
qu'il s'agit du modèle commandé.
• La plaque signalétique de l'unité doit comporter les
indications suivantes:
– N° variante
– N° modèle
– Marquage CE
– Numéro de série
– Année de fabrication et date d'essai
– Fluide frigorigène utilisé et groupe de fluide
– Charge fluide frigorigène par circuit
– Fluide de confinement à utiliser
– PS: Pression admissible maxi/mini (côté haute et
basse pression)
– TS: Température admissible maxi/mini (côté haute
et basse pression)
– Pression de déclenchement des soupapes
– Pression de déclenchement des pressostats
– Pression d'essai d'étanchéité de l'unité
– Tension, fréquence, nombre de phases
– Intensité maximale
– Puissance absorbée maximum
– Poids net de l'unité.
PS (bars)
TS (°C)
Pression de déclenchement des pressostats (bars)
Pression d'essai d'étanchéité de l'unite (bars)
Haute pression
Mini
Max
-0,9
32
-20
72
29
15
-
Basse pression
Mini
Max
-0,9
25
-20
62
-
• Contrôler que les accessoires commandés pour être
montés sur le site ont été livrés et sont en bon état.
• Un contrôle périodique de l'unité devra être réalisé,
pendant toute la durée de vie de l'unité, pour s'assurer
qu'aucun choc (accessoire de manutention, outils ... )
n'a endommagé le groupe. Si besoin une réparation
ou un remplacement des parties détériorées doit être
réalisé.
• Voir aussi paragraphe "Entretien".
2.2 - Manutention et positionnement
2.2.1 - Manutention
Voir chapitre " Consignes de sécurité à l'installation"
2.2.2 - Positionnement sur le lieu d'implantation
Toujours consulter le chapitre "Dimensions et
dégagements" pour confirmer qu'il y a un espace suffisant
pour tous les raccordements et les opérations d'entretien.
Consulter le plan dimensionnel certifié fourni avec l'unité
en ce qui concerne les coordonnées du centre de gravité,
la position des trous de montage de l'unité et les points de
distribution du poids.
ATTENTION: Ne pas élinguer ailleurs que sur les points
d'ancrage prévus et signalés sur le groupe.
Avant de reposer l'appareil, vérifier les points suivants:
• L'emplacement choisi peut supporter le poids de
l'unité ou les mesures nécessaires ont été prises pour le
renforcer.
L'unité devra être installée de niveau (moins de 2mm
de faux niveaux par mètre) dans les deux axes
• Les dégagements autour et au-dessus de l'unité sont
suffisants pour assurer la circulation de l'air.
• Le nombre de points d'appui sont adéquats et leurs
positionnements sont corrects.
• L'emplacement n'est pas inondable.
• Eviter d'installer l'unité où la neige risque de
s'accumuler (dans les régions sujettes à de longues
périodes de température inférieures à 0°C, surélever
impérativement l'unité).
Des pare-vents peuvent être nécessaires pour protéger
l'unité des vents dominants afin d'empêcher la neige
de venir directement sur l'unité et de ne pas perturber
le contrôle de la vitesse de ventilation aux basses
températures extérieures. Cependant, ils ne doivent en
aucun cas restreindre le débit d'air de l'unité.
ATTENTION: S'assurer que tous les panneaux
d'habillage soient bien fixés à l'unité avant
d'entreprendre son levage.
Lever et poser l'unité avec précaution. Le manque de
stabilité et l'inclinaison de l'unité peut nuire à son
fonctionnement.
Les unités 38RA peuvent être manutentionnées à l'aide
d'élingues. Il est préférable de protéger les batteries contre
les chocs accidentels. Utiliser des entretoises ou un châssis
pour écarter les élingues du haut de l'appareil. Ne pas
incliner l'unité de plus de 15°.
Vérifications visuelles externes de l'installation:
• Comparer l'installation complète avec les plans du
système frigorifique et du circuit électrique.
• Vérifier que tous les composants sont conformes aux
spécifications des plans.
• Vérifier que tous les documents et équipements de
sécurité requis par la présente norme européenne sont
présents.
• Vérifier que tous les dispositifs et dispositions pour la
sécurité et la protection de l'environnement sont en
place et conformes à la présente norme européenne
• Vérifier que tous les documents des réservoirs à
pression, certificats, plaques d'identification, registre,
manuel d'instructions et documentation requis par la
présente norme européenne sont présents.
• Vérifier le libre passage des voies d'accès et de secours.
• Vérifier la ventilation de la salle des machines spéciale.
• Vérifier les détecteurs de fluides frigorigènes.
• Vérifier les instructions et les directives pour empêcher
le dégazage délibéré de fluides frigorigènes nocifs pour
l'environnement.
• Vérifier le montage des raccords.
• Vérifier les supports et la fixation (matériaux,
acheminement et connexion).
• Vérifier la qualité des soudures et autres joints.
• Vérifier la protection contre tout dommage mécanique
• Vérifier la protection contre la chaleur.
• Vérifier la protection des pièces en mouvement.
• Vérifier l'accessibilité pour l'entretien ou les
réparations et pour le contrôle de la tuyauterie.
• Vérifier la disposition des robinets.
• Vérifier la qualité de l'isolation thermique et des
barrières de vapeur.
ATTENTION: Ne jamais soumettre les tôleries
(panneaux, montants) du groupe à des contraintes de
manutention, seule la base est conçue pour cela.
Contrôles avant mise en route de l'installation:
Avant la mise en route du système de réfrigération,
l'installation complète, incluant le système de réfrigération
doit être vérifiée par rapport aux plans de montage,
schémas de l'installation, schéma des tuyauteries et de
l'instrumentation du système et schémas électriques.
Les réglementations nationales doivent être respectées
pendant l'essai de l'installation. Quand la réglementation
nationale n'existe pas, le paragraphe 9-5 de la norme
EN378-2 peut être pris comme guide.
3 - dimensions, DEGAGEMENTS
3.1 - 38RA 040-080 (unité représentée: 38RA 060)
1080
1330
2070
A1
A2
1000
2050
1000
1
1
1000
1
1
1000
3.2 - 38RA 040-160 (unité représentée: 38RA 160)
2070
A1
A2
B1
B2
1000
2050
1
1
1
Légende
Toutes les dimensions sont en mm
1
1000
1000
1
1000
1330
2280
Espace nécessaire à la maintenance
Alimentation électrique
Sortie réfrigérant
Entrée réfrigérant
Sortie d'air, ne pas obstruer
Raccordement puissance électrique
Nota - Plans non contractuels.
- Consulter les plans dimensionnels certifiés fournis avec l'unité ou disponibles sur demande
lors de la conception d'une installation.
- Se référer aux plans dimensionnels certifiés pour l'emplacement des points de fixation, la
distribution du poids et les coordonnées du centre de gravité.
3.3 - Installation de refroidisseurs multiples
NOTA: Si la hauteur des murs dépasse 2 mètres, consultez l'usine
A
2200
2200
A
B
B
B
B
2200
2200
B
2200
B
1500
1500
2200
B
B
1500
Légende
A Murs
B Unités
NOTA
1 Plans non contractuels.
Consulter les plans dimensionnels certifiés fournis avec l'unité ou disponibles sur
demande lors de la conception d'une installation.
Se référer aux plans dimensionnels certifiés pour l'emplacement des points de
fixation, la distribution du poids et les coordonnées du centre de gravité.
2 Dans le cas ou plusieurs unités de condensation sont installés (quatre au maximum),
leur position respective entre eux doit être augmentée de 1000 à 2000 pour
respecter l'espace latéral.
3 L'unité devra être installée de niveau (moins de 2 mm de faux niveaux par mètre)
dans les deux axes
4 - CARACTERISTIQUES PHYSIQUES
38RA
040
050
060
070
080
090
100
120
140
160
Puissance frigorifique nominale nette*
kW
39,9
49,5
58
68
77
87
95
114
133
151
Poids en fonctionnement (unité livrée avec charge d'attente en azote)
kg
479
572
590
601
625
1100
1108
1136
1202
1250
Compresseurs
Hermétique Scroll 48,3 tr/s
Circuit A
A1
A1+A2
A1+A2
A1+A2
A1+A2
A1
A1
A1+A2
A1+A2
A1+A2
Circuit B
-
-
-
-
-
B1+B2
B1+B2
B1+B2
B1+B2
B1+B2
Nombre d’étages de puissance
1
2
2
2
2
2
2
2
2
2
100
46
39
50
50
44
40
50
50
50
Puissance minimum
%
Régulation
PRO-DIALOG Plus
Echangeurs à air
Tubes en cuivre rainuré et ailettes en aluminium
Ventilateurs
Axial à volute tournante, FLYING BIRD
Quantité
1
1
1
1
1
2
2
2
2
2
Débit d’air total (grande vitesse)
l/s
3870
3660
4080
5600
5600
7350
7950
8160
11200
11200
Vitesse de rotation (grande/petite vitesse)
tr/s
11,5/5,8
11,5/5,8
11,5/5,8
15,6/7,8
15,6/7,8
11,5/5,8
11,5/5,8
11,5/5,8
15,6/7,8
15,6/7,8
Diamètre tuyauterie d'aspiration
Pouce
1-5/8
1-5/8
1-5/8
1-5/8
2-1/8
1-5/8
1-5/8
1-5/8
1-5/8
2-1/8
Diamètre tuyauterie liquide
Pouce
7/8
7/8
7/8
7/8
7/8
7/8
7/8
7/8
7/8
7/8
Raccordements frigorifiques
* Puissance frigorifique nominale nette aux conditions nominales: température d'aspiration saturée (point de rosée) = 5°C, surchauffe à l'aspiration = 5°C, sous-refroidissement = 8,3°C,
température d’air extérieur 35°C.
5 - CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES
38RA
040
Circuit puissance
Tension nominale
050
060
070
080
090
100
120
140
160
V-ph-Hz 400-3-50
Plage de tension
V
360-440
Puissance absorbée maxi de l’unité*
kW
19,2
23,5
27,8
32,8
38,6
42,7
47
55,6
65,6
77,2
Intensité maximum de l'unité***
A
36,60
45
52,5
62,3
71,2
81,6
89
104,8
124,5
142,3
Alimentation du circuit de commande
A
Intensité nominale de l’unité**
Intensité maximum de l’unité****
Intensité maximum au démarrage (unité std)‡
A
*
**
***
****
‡
‡‡
27,9
33,5
32,9
A
56,1
156
106
10
48,9
47,2
151
117
kA
40,1
40,5
178
Intensité max au démarrage avec option démarreur A
électronique‡‡
Intensité de tenue aux court circuits triphasés
Le circuit de commande est alimenté par un transformateur monté dans l’unité
166
109
10
119
10
54,1
64,1
210
148
10
10
61,4
73,4
218
-
10
68
80,1
226
-
10
88,1
94,3
204
-
10
97,8
112,1
223
-
10
108,1
128,1
273
-
10
Puissance absorbée, compresseur(s) + ventilateur(s), aux limites de fonctionnement de chaque unité (température d'aspiration saturée = 10°C) et à la température maximum d’entrée d’air de
45°C + ou -1°C suivant les unités et à la tension nominale de 400 V (Indications portées sur la plaque signalétique de l’unité).
Intensité nominale de fonctionnement de l’unité aux conditions nominales (température d'aspiration saturée (point de rosée) = 5°C, surchauffe à l'aspiration = 5°C, sousrefroidissement = 5°C,
température d’air extérieur 35°C). Les intensités sont données à la tension nominale de 400 V
Intensité maximum de fonctionnement de l’unité à la puissance absorbée maximum de l’unité et sous 360 V.
Intensité maximum de fonctionnement de l’unité à la puissance absorbée maximum de l’unité et sous 400 V (Indications portées sur la plaque signalétique de l’unité).
Intensité maximum de démarrage à la tension nominale de 400 V avec compresseur en démarrage direct (courant de service maximum du ou des plus petit(s) compresseur(s) + intensité du
ou des ventilateur(s) + intensité rotor bloqué du plus gros compresseur).
Intensité maximum de démarrage à la tension nominale de 400 V avec compresseur équipé de démarreur électronique (courant de service maximum du ou des plus petit(s) compresseur(s) +
intensité du ou des ventilateur(s) + intensité limitée au démarrage du plus gros compresseur).
COMPRESSEUR
UNITE 38RA
Référence
I Nom
I Max
LRA
Circuit
040
050
060
070
080
090
100
120
140
160
DQ 12 CA 002EE
16,2
22,1
130
14,8
20,3
120
-
A2
-
-
-
-
B2
-
-
-
-
DQ 12 CA 003EE
A
B
DQ 12 CA 005EE
21,9
28,3
135
DQ 12 CA 006EE
24,5
32,8
175
DQ 12 CA 001EE
I Nom
I Max
LRA
10
14
19,1
130
A
B
A
B
A
B
A
B
-
-
A1
-
A1
-
-
-
A1
A2
-
-
-
A1+A2
-
Intensité nominale aux conditions Eurovent (voir définition des conditions dans intensité nominale de l'unité)
Intensité de fonctionnement maximum à 360 V
Intensité rotor bloqué
-
-
A1+A2
-
B1
-
A1
-
-
B1
B2
A1
-
-
A1
B1
A2
B2
-
-
-
-
-
-
A1+A2
B1+B2
A1+A2
B1+B2
-
6 - DONNÉES D'APPLICATION
Coffret électrique - 38RA 090 - 160
Plage de fonctionnement des unités 38RA
X
Température d'entrée d'air
˚C
50
1247
40
30
20
Y
B
10
39
0
1
2
39
-10
˚C
S
NOTE: Températures maximales ambiantes: dans le
cas du stockage et du transport des unités 38RA les
températures mini et maxi à ne pas dépasser sont -20°C et
55°C. Il est recommandé de prendre en considération ces
températures dans le cas du transport par container.
7 - RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE
∅ 8,5
L1 L2 L3
291
-15 -10
-5
0
5
10
15
Température d'aspiration (point de rosée)
B
Légende
Coffret électrique - 38RA 040 - 080
1 Sectionneur général
2 Prise de terre
S Section du câble d'alimentation puissance (voir tableau chapitre "Section des câbles
recommandée").
X Position du sectionneur par rapport au côté de l'unité
X
Y Position du coffret électrique par rapport au bas de l'unité.
A
1
2
139
809
Unités 090 - 160
1399
809
33
81
S
Y
227
NOTES: Les unités 38RA 040 à 160 n'ont qu'un
seul point de raccordement puissance localisé sur le
sectionneur général.
Avant le raccordement des câbles électriques de
puissance, vérifier impérativement l'ordre correct des 3
phases (L1 - L2 - L3).
Plans non contractuels. Consulter les plans dimensionnels
certifiés fournis avec l'unité ou disponibles sur demande
Y
33
X
Unités 040 - 080
L1 L2 L3
A
∅ 5.5
11
7.1 - Alimentation électrique
L’alimentation électrique doit être conforme à la
spécification sur la plaque d’identification du refroidisseur.
La tension d’alimentation doit être comprise dans la plage
spécifiée sur le tableau des données électriques. En ce qui
concerne les raccordements, consulter les schémas de
câblage.
AVERTISSEMENT: Le fonctionnement du refroidisseur
avec une tension d’alimentation incorrecte ou un
déséquilibre de phase excessif constitue un abus qui
annulera la garantie Carrier. Si le déséquilibre de
phase dépasse 2% pour la tension, ou 10% pour le
courant, contacter immédiatement votre organisme
local d’alimentation électrique et assurezvous que le
refroidisseur n’est pas mis en marche avant que des
mesures rectificatives aient été prises.
7.2 - Déséquilibre de phase de tension (%)
100 x déviation max. à partir de la tension moyenne
Tension moyenne
Exemple:
Sur une alimentation de 400V - triphasée - 50Hz, les
tensions de phase individuelles ont été ainsi mesurées:
AB = 406 V
BC = 399 V
AC = 394 V
Tension moyenne = (406 + 399 + 394)/3 = 1199/3
= 399.7 soit 400 V
Calculer la déviation maximum à partir de la moyenne 400V:
(AB) = 406 - 400 = 6
(BC) = 400 - 399 = 1
(CA) = 400 - 394 = 6
La déviation maximum à partir de la moyenne est de 6V.
Le pourcentage de déviation le plus élevé est de: 100 x
6/400 = 1,5%
Ceci est inférieur au 2% autorisé et est par conséquent
acceptable.
Caractéristiques électriques - Nota:
•
•
-
-
•
•
Les unités 38RA 040 à 160 n'ont qu'un seul point de raccordement puissance.
Le coffret électrique renferme en standard:
les équipements de démarrage et de protection des moteurs de chaque compresseur et
de(s) ventilateur(s).
les éléments de régulation.
Raccordement sur chantier:
Tous les raccordements au réseau et les installations électriques doivent être effectués en
conformité avec les directives applicables au lieu d'installation.
Les unités Carrier 38RA sont conçues pour un respect aisé de ces directives, la norme
européenne EN 60 204-1 (équivalent à CEI 60204-1) - (sécurité des machines - équipement
électrique des machines -première partie: règles générales) étant prise en compte, pour
concevoir les équipements électriques de la machine.
Notes:
• Généralement, la recommandation normative CEI 60364 est reconnue pour répondre aux
exigences des directives d'installation. La norme EN60204-1 est un bon moyen de répondre
aux exigences de la directive machine §1.5.1.
• L'annexe B de la norme EN 60204-1 permet de décrire les caractéristiques électriques sous
lesquelles les machines fonctionnent.
1. Les conditions de fonctionnement des unités 38RA sont décrites ci-dessous:
- Environnement* - La classification de l'environnement est décrite dans la norme EN 60721
(équivalent à CEI 721)
12
- installation à l'extérieur*,
- gamme de température ambiante: -10°C à +45°C +/- 1°C classification 4K3*,
- altitude: ≤2000 m,
- présence de corps solides: classification 4S2* (présence de poussières non significatives),
- présence de substances corrosives et polluantes, classification 4C2 (négligeable),
- vibrations, chocs: classification 4M2.
2 Compétence des personnes: classification BA4* (personnel qualifié - CEI 60364).
3. Variations de fréquence de l'alimentation puissance: ± 2 Hz.
4. Le conducteur Neutre (N) ne doit pas être connecté directement à l'unité (utilisation de
transformateurs si nécessaire).
5. La protection contre les surintensités des conducteurs d'alimentation n'est pas fournie avec
l'unité.
6. Le ou les interrupteurs - sectionneurs montés d'usine, sont des sectionneurs du type: apte à
l'interruption en charge conforme à EN 60947-3 (équivalent à CEI 60947-3)
7. Les unités sont conçues pour être raccordées sur des réseaux type TN (CEI 60364). En cas
de réseaux IT, la mise à la terre ne peut se faire sur la terre du réseau. Prévoir une terre
locale, consulter les organismes locaux compétents pour réaliser l'installation électrique.
Attention
Si les aspects particuliers d'une installation nécessitent des caractéristiques
différentes de celles listées ci-dessus (ou non évoquées),
contacter votre correspondant Carrier.
* Le niveau de protection requis au regard de cette classification est IP43BW
(selon le document de référence CEI 60529). Toutes les unités 38RA étant
IP45CW remplissent cette condition de protection.
8 - SECTION DES CABLES RECOMMANDEE
Le dimensionnement des câbles est à la charge de
l’installateur en fonction de caractéristiques et
réglementations propres à chaque site d’installation, ce qui
suit est donc seulement donné à titre indicatif et n’engage
sous aucune forme la responsabilité de CARRIER.
Le dimensionnement des câbles effectué, l’installateur doit
déterminer à l’aide du plan dimensionnel certifié, la facilité
de raccordement et doit définir les adaptations éventuelles
à réaliser sur site.
IMPORTANT: Avant le raccordement des câbles
électriques de puissance (L1 - L2 - L3), vérifier
impérativement l’ordre correct des 3 phases avant de
procéder au raccordement sur l’interrupteur sectionneur
principal.
Câblage de commande sur site
Consulter le manuel intitulé "Séries 38RA - Régulation
Pro-Dialog Plus" et le schéma de câblage électrique
certifié fourni avec l’unité pour le câblage de commande
sur site des éléments suivants.
Les connexions livrées en standard, pour les câbles
d’arrivée puissance client, sur l’interrupteur/sectionneur
général sont conçues pour recevoir en nombre et en genre
les sections définies dans le tableau ci-dessous.
Les calculs ont été effectués en utilisant le courant
maximum possible sur la machine (voir tableau des
caractéristiques électriques) et les modes de poses
normalisés, selon CEI 60364 tableau 52C.
Pour les unités 38RA s’installant à l’extérieur les modes
de poses normalisés suivants ont été retenus:
• N°17: Lignes aériennes suspendues
• N°61: Conduit enterré avec coefficient de transfert du
terrain de 20.
• L’étude a pris en compte les câbles en isolant PVC ou
• XLPE, à âme cuivre.
• Une température maximum de 46°C d’ambiance est
prise en compte.
• La longueur de câble mentionnée limite la chute de
• tension < à 5% (voir tableau ci-après).
38RA
040
050
060
070
080
090
100
120
140
160
S minimum (mm2) par
phase
Type de câble
L (m) maximum
1x6
1x6
XLPE Cu
90
1x10
XLPE Cu
XLPE Cu
110
1x10
1x16
1x16
1x25
1x25
1x35
1x50
XLPE Cu
XLPE Cu
XLPE Cu
XLPE Cu
XLPE Cu
XLPE Cu
XLPE Cu
80
100
125
115
145
135
150
180
S maximum. (mm2) par
phase
Type de câble
L (m) maximum.
1x16
1x25
PVC Cu
245
1x25
PVC Cu
PVC Cu
300
1x35
1x50
1x70
1x70
1x95
1x120
1x150
PVC Cu
PVC Cu
PVC Cu
PVC Cu
PVC Cu
PVC Cu
PVC Cu
300
310
350
380
380
410
435
450
Légende
S Section du câble d'alimentation puissance (voir schéma du chapitre "raccordement électrique").
13
9 - TUYAUTERIES FRIGORIFIQUES
Fig.1 - 38RA 040-080 - évaporateur simple
9.1 - Installation sur site, détendeur thermostatique
(TXV) et vanne solénoïde
• Le bulbe du détendeur doit se situer au moins après
deux coudes à 90° de la sortie évaporateur.
• De préférence, placer le TXV dans une partie verticale,
sinon respecter la position des aiguilles d'une horloge
indiquant quatre heures (6 étant le bas de la tuyauterie
horizontale).
• Les TXV et vannes solénoïdes sont à installer comme
indiquées figures 1, 2 et 3.
• Les vannes solénoïdes ne sont pas nécessaires dans
le cas d'évaporateur à circuit simple si la capacité de
l'évaporateur peut contenir toute la charge.
• Elles sont utilisées pour les évaporateurs à circuit
double pour désactiver une partie des batteries
d'évaporateur afin de réduire la charge au compresseur
IMPORTANT: A la sortie du groupe frigorifique, prévoir
le bridage des tuyauteries afin d'éviter les vibrations et les
éventuelles ruptures.
Sur tous les groupes, relâcher la pression de la charge de
maintien avant d'ouvrir le circuit.
• Ouvrir les vannes de service (aspiration et liquide).
• Enlever le capuchon de sécurité du raccord conique
• Schrader du robinet départ liquide, appuyer sur le
téton de la valve pour libérer la totalité de la charge
d'attente du système (azote).
• Débraser les bouchons et préparer les tubes pour le
raccordement.
• Effectuer les raccordements de la ligne liquide entre
l'indicateur d'humidité et l'évaporateur.
• Effectuer les raccordements basse pression (ligne
d'aspiration) entre le condenseur et l'évaporateur.
Pendant ces opérations, faire circuler dans les conduits
un gaz inerte tel que l'azote pour éviter la formation
d'oxyde ce cuivre.
9.3 - Sélection de la batterie évaporateur
38RA 050-080
Le circuit de ces unités comporte deux compresseurs en
parallèle. Pour assurer le retour d’huile aux compresseurs
à charge faible, il pourra être nécessaire de partager la
batterie évaporateur en deux circuits indépendants.
Dans ce cas, le tableau suivant donne la répartition en %
de la puissance frigorifique pour chaque circuit de
l’évaporateur.
38RA
Circuit évaporateur A1, %
Circuit évaporateur A2, %
060
40
60
070
080
14
46
50
50
A
4
6
5
Fig.2 - 38RA 050-080 - Evaporateur simple partagé
5
3
4
1
2
4
A
9.2 - Pose de tuyauteries.
050
3
2
1
6
38RA 090-160
Ces unités possèdent deux circuits frigorifiques
indépendants, la batterie évaporateur devra être
obligatoirement circuitée avec deux circuits indépendants.
Le tableau suivant donne la répartition en % de la
puissance frigorifique pour chaque circuit de l’évaporateur.
38RA
Circuit évaporateur A, %
Circuit évaporateur B, %
100
40
60
090
45
120
50
140
50
50
160
50
50
5
Fig.3 - 38RA 090-160 - Evaporateur double
1
3
2
A
4
6
1
5
3
2
B
4
6
54
Légende des figures 1 - 2 - 3:
50
1.
2.
3.
4.
5.
6.
A
B
----
50
55
5
Ligne liquide du 38RA
Filtre déshydrateur
Vanne solénoïde (fournie non installée)
Evaporateur
Détendeur thermostatique TXV
Voyant liquide
Circuit A
Circuit B
Fourniture client
10 - DIMENSIONNEMENT DES TUYAUTERIES
FRIGORIFIQUES AVEC LE RÉFRIGÉRANT
10.1 - Généralités
Le dimensionnement des tuyauteries frigorifiques doit
être réalisé en tenant compte des contraintes suivantes:
Le retour d'huile au compresseur doit être assuré pour la
plupart des applications. Le retour d'huile est assuré par
entraînement. Une vitesse minimum du réfrigérant est
nécessaire pour assurer cet entraînement. Cette vitesse
dépend du diamètre de la tuyauterie, de la température du
réfrigérant et de l'huile (qui, dans la plupart des cas, sont
considérées égales).
Une réduction du diamètre des tuyauteries permet
d'augmenter la vitesse du réfrigérant. Le problème de
vitesse minimum d'entraînement ne se pose pas pour les
tuyauteries à l'intérieur desquelles le réfrigérant est en
phase liquide car l'huile est alors totalement miscible.
Les pertes de charges à l'aspiration du compresseur
(tuyauterie joignant la sortie de l'évaporateur à l'entrée
du compresseur) doivent être limitées afin de ne pas
dégrader les performances du système (la puissance
absorbée par le compresseur augmente et la puissance
frigorifique diminue). En première approximation et pour
des applications standards de conditionnement d'air, on
peut estimer qu'un degré Celsius de pertes de charge à
l'aspiration dégrade la puissance frigorifique de 4% et
augmente la puissance absorbée par le compresseur de
2%. Une augmentation du diamètre des tuyauteries
permet de limiter les pertes de charge.
Les pertes de charge dans la tuyauterie liquide (joignant la
sortie du condenseur à l'organe de détente) ne doivent pas
créer de changement de phase. L'estimation de ces pertes
de charge doit inclure celles créées par les accessoires
éventuels tels que vannes solénoïdes, filtres
déshydrateurs....
10.2 - Utilisation des schémas de dimensionnement
des tuyauteries
Deux schémas sont disponibles en annexe de ce document.
Ils permettent d'estimer, à partir de la mesure d'une
longueur de tuyauterie, la puissance frigorifique
correspondant à 1,5 K de pertes de charge pour différents
diamètres de tuyauterie.
La procédure suivante peut être utilisée pour le
dimensionnement des tuyauteries:
1. Mesurer la longueur (en mètre) de la tuyauterie
considérée
2. Ajouter 40 à 50% afin de prendre en compte les
singularités.
3. Multiplier cette longueur par le facteur de correction
adéquat donné dans le tableau 1 (ce facteur de
correction dépend des températures saturées à
l'aspiration et des températures saturées de
condensation).
4. Lire la taille de la tuyauterie sur les figures 5 ou 6 de
l'annexe.
5. Calculer les longueurs équivalentes des pièces insérées
sur la tuyauterie considérée (telles que vannes, filtres,
connexions....). Ces longueurs équivalentes sont
généralement disponibles auprès du fournisseur des
pièces considérées. Additionner ces longueurs à la
longueur calculée à l'étape 3.
6. Itérer sur les étapes 4 et 5 si nécessaire.
7. A partir du diamètre de la tuyauterie et de la puissance
frigorifique, trouver sur la figure 5 ou 6 la longueur
équivalente produisant 1,5 K de pertes de charge.
8. Calculer la longueur équivalente de tuyauterie de la
manière décrite aux étapes 1, 2, 3 et 5
9. Calculer le ratio des longueurs trouvées aux étapes 8 et
7 (longueur équivalente de l'étape 8 DIVISEE par
longueur équivalente de l'étape 7).
10. Multiplier ce ratio par 1,5 pour trouver les pertes de
charge équivalente en K.
10.3 - Dimensionnement de la tuyauterie d'aspiration
Ce dimensionnement est le plus critique. Dans
l'évaporateur, un processus de distillation s'opère au cours
duquel le réfrigérant se vaporise jusqu'à l'obtention d'un
équilibre. Il existe alors deux phases: l'une vapeur qui ne
contient que du réfrigérant, l'autre liquide qui est un
mélange de réfrigérant liquide et d'huile.
La richesse en réfrigérant de ce mélange dépend de la
pression. Le mélange liquide ne peut être ramené au
compresseur que par l'entraînement provoquée par la
vitesse de la vapeur.
10.3.1 - Tuyauterie d'aspiration verticale montante
Ce cas est le plus contraignant puisque la vitesse de la
vapeur doit être suffisante pour entraîner le mélange
liquide réfrigérant / huile contre la gravité.
Le tableau 2 montre les puissances frigorifiques minimum
nécessaires pour différents diamètres de tuyauterie et
différentes températures d'aspiration saturées. Ce tableau
est donné pour une surchauffe de 8°C et une température
de réfrigérant avant l'organe de détente égale à 32°C. Le
tableau 3 donne les coefficients de correction à appliquer
aux puissances frigorifiques pour des températures de
réfrigérant avant l'organe de détente différente de 32°C.
La tuyauterie d'aspiration verticale montante doit être
dimensionnée pour la puissance frigorifique MINIMUM
de l'unité: en première approximation, cette puissance
minimum peut être déterminée pour une température
d'aspiration inférieure de 10°C à la valeur nominale.
Pour les unités possédant plusieurs étages de puissance,
cette contrainte peut conduire à des pertes de charge trop
importantes lorsque la machine fonctionne au maximum
de sa capacité.
Une double tuyauterie d'aspiration verticale montante est
alors nécessaire.
Les figures de cet annexe peuvent bien évidemment
servir à calculer les pertes de charge réelles d'une
tuyauterie considérée:
15
10.3.2 - Double tuyauterie d'aspiration verticale montante
La figure 4 montre le principe de la double tuyauterie
d'aspiration verticale montante.
1. La tuyauterie d'aspiration A est dimensionnée pour
permettre le retour du mélange réfrigérant/huile pour
les puissances frigorifiques minimum.
2. La tuyauterie B, généralement d'un diamètre plus
large, est dimensionnée pour que les pertes de charge
générées par les deux tuyauteries dans les conditions
de puissance frigorifiques MAXIMUM restent
acceptables tout en assurant le retour du mélange
liquide huile/ réfrigérant.
3. Un "piège" à huile est inséré entre les 2 tuyauteries.
Lors de fonctionnements à charges frigorifiques
partielles, si la vitesse de la vapeur de réfrigérant n'est
pas suffisante pour entraîner le mélange liquide huile/
réfrigérant, ce piège se remplira progressivement avec
le mélange jusqu'au moment où la vapeur de
réfrigérant ne pourra plus circuler au travers de la
tuyauterie B. Toute la vapeur de réfrigérant circule
alors dans la tuyauterie A qui est correctement
dimensionnée pour entraîner le mélange liquide huile/
réfrigérant.
Les pertes de charge admissibles au sein de la tuyauterie
liquide dépendent principalement du niveau de sous
refroidissement du réfrigérant liquide à la sortie du
condenseur. Des pertes de charge correspondant à 1,5 K de
température saturée ne devraient pas être dépassées (voir
figure 6 de l'annexe).
Une attention particulière devra être portée au
dimensionnement de la ligne liquide lorsque l'organe de
étente est situé plus haut que le condenseur. Il peut alors
être nécessaire d'augmenter le diamètre de la tuyauterie
afin de compenser la pression additionnelle due à la
colonne de réfrigérant liquide. Si la colonne de liquide
réfrigérant est très importante, il peut alors être nécessaire
d'augmenter le sous refroidissement afin d'éviter un
changement de phase dans la tuyauterie liquide. Ceci peut
être réalisé, par exemple, par un échangeur liquide vapeur
ou une batterie supplémentaire.
A 45°C, la masse volumique du réfrigérant R407C en
phase liquide est approximativement égale à 1050 kg/m3.
Une pression de 1 bar correspond donc à une hauteur de
liquide égale à: 100 000 / (1050 x 9.81) = 9,7 m.
Fig.4 - Tuyauterie d'aspiration verticale montante
Le piège doit être correctement dimensionné afin de ne
pas piéger trop de mélange liquide huile / réfrigérant.
D'autre part, comme illustrée sur la figure 4, la tuyauterie
B doit arriver PAR LE HAUT sur la tuyauterie commune
d'aspiration. Ce positionnement permet d'éviter
d'accumuler le mélange liquide huile/réfrigérant venant de
la tuyauterie A dans la tuyauterie B lors de
fonctionnements à faible puissance frigorifique (tuyauterie
B inactive grâce au 'piège').
10.3.3 - Dimensionnement de la tuyauterie liquide
Les compresseurs des unités 38RA sont livrés chargés
avec une huile totalement miscible avec le réfrigérant
R407C en phase liquide. En conséquence, des vitesses
faibles de réfrigérant à l'intérieur de la tuyauterie liquide
ne sont pas problématique.
A & B Tuyauterie d'aspiration
16
Tableau 1 - R407C Facteur de correction pour Tube Cuivre
38RA
Température de
condensation (°C)
27
Température d’aspiration saturée (°C)
-18
S
L
2,11
1,08
2,01
32
38
1,09
2,22
43
54
60
66
71
1,21
3,46
1,29
1,04
1,13
1,18
1,26
1,15
2,21
1,22
1,12
1,19
1,00
1,01
0,99
0,99
0,90
1,03
0,99
0,96
1,06
1,01
1,03
1,10
1,47
0,77
0,85
1,01
1,34
L
0,81
1,00
1,24
S
0,74
1,01
1,16
1,08
1,79
1,01
1,09
1,05
1,63
0,93
1,03
1,03
1,03
1,50
L
0,97
1,02
10
S
0,89
1,02
1,40
1,11
2,01
1,03
1,32
1,07
1,85
1,12
1,04
1,24
1,05
1,72
L
1,18
1,04
4
S
1,07
1,04
1,61
1,10
2,74
1,37
-1
1,06
1,52
1,07
2,49
L
1,44
1,06
2,29
S
1,31
1,06
2,13
1,16
3,13
1,06
1,99
1,12
2,87
1,69
-7
1,07
1,88
1,09
2,66
L
1,78
1,08
2,49
S
1,61
1,08
2,34
49
-12
1,04
1,11
1,16
1,08
1,21
1,13
S Aspiration
L Liquide
Tableau 2 - Puissance minimum pour entraîner l’huile dans la tuyauterie d’aspiration (kW)
R407C - Tube cuivre
Diamètre tuyauterie extérieure
Température d'aspiration
saturée °C
1/2"
5/8"
3/4"
7/8"
1-1/8"
1-3/8"
1-5/8"
2-1/8"
2-5/8"
3-1/8"
3-5/8"
4-1/8"
-40
0,21
0,38
0,60
0,95
1,83
3,09
4,78
9,53
16,35
25,53
37,25
51,70
-29
0,28
0,50
0,81
1,27
2,46
4,15
6,40
12,77
21,95
34,29
50,01
69,36
-18
0,37
0,66
1,09
1,65
3,20
5,42
8,37
16,67
28,66
44,74
65,24
90,53
-7
0,47
0,84
1,37
2,08
4,08
6,89
10,66
21,28
36,54
57,01
83,18
115,39
4
0,58
1,05
1,72
2,60
5,10
8,62
13,29
26,59
45,65
71,25
103,93
144,20
Tableau 3 - R407C - Facteurs de correction pour l’entraînement d’huile dans la tuyauterie d’aspiration
Température Liquide (°C)
10,00
1,21
16,00
1,16
21,00
1,11
27,00
1,05
32,00
1,00
38,00
0,94
43,00
0,89
49,00
0,83
54,00
0,77
60,00
0,70
66,00
0,64
Voir chapitre "Tuyauterie d'aspiration verticale montante."
17
11 - MISE EN SERVICE
11.1 - Vérifications préliminaires
• Ne jamais tenter de faire démarrer le groupe sans avoir
lu et compris parfaitement les explications concernant
les unités et pris au préalable les précautions suivantes:
• Voir le schéma électrique livré avec le groupe.
• S'assurer de l'absence de toute fuite de fluide
frigorigène.
• Vérifier le serrage des colliers de fixation de toutes les
tuyauteries.
• Vérifier l'arrivée de courant au niveau du
raccordement général.
• S'assurer que les réchauffeurs de carter des
compresseurs ont fonctionné correctement pendant les
24 h précédant la mise en route
• S'assurer que les caractéristiques du secteur
correspondent bien à celles de la plaque signalétique
de l'unité
11.2 - Mise en route
IMPORTANT: Le démarrage et la mise en route doivent
être effectués sous la supervision d'un technicien qualifié.
Il est impératif de procéder à tous les réglages de points
de consigne et aux vérifications de test de la régulation
avant d'effectuer toute mise en route.
Se référer au manuel "Séries 38RA - Régulation ProDialog Plus".
S'assurer que tous les dispositifs de sécurité soient
satisfaits et en particulier les pressostats haute pression à
réarmement manuel. Régler le thermostat en dessous de
la valeur de la température ambiante afin d 'effectuer un
essai de démarrage. Si le compresseur ne démarre pas,
régler le thermostat à une valeur plus basse.
11.3 - Ajustement de la charge réfrigérant
IMPORTANT: Il est impératif de vider la charge de
maintien en azote et de tirer au vide avant de commencer
à charger l'unité en réfrigérant. Il ne faut jamais charger
le réfrigérant côté basse pression de l'unité. Pendant
la charge en réfrigérant, s'assurer que le ventilateur de
l'unité intérieur fonctionne.
Tous les ventilateurs doivent fonctionner. Ajouter du
réfrigérant. Mesurer la pression du réfrigérant au niveau
de la vanne de service située sur la tuyauterie liquide. Si
cela est possible, mesurer la température de la tuyauterie
liquide aussi proche que possible de la vanne de service.
Ajouter de la charge jusqu'à ce que le réfrigérant passant
sous le voyant liquide soit 'clair': le réfrigérant est alors
uniquement sous forme liquide. Si la température de la
tuyauterie liquide est mesurée, elle doit alors permettre de
calculer un sous refroidissement réel compris entre 4 et
8°C (se référer au chapitre 12-1-3 pour la conversion
pression saturée - température saturée).
18
Le sous refroidissement réel est égal à la température
saturée au point de bulle moins la température mesurée de
la tuyauterie liquide. Si la valeur de sous refroidissement
réel est supérieure à 8°C, un excès de charge est alors
possible. Cet excès de charge se traduira par une pression
de condensation trop importante et augmentera la
puissance absorbée par le ou les compresseurs.
Si l'ajout de charge ne permet pas l'obtention d'un voyant
liquide clair alors que la pression de condensation
augmente au delà de valeurs raisonnables, vérifier que le
filtre déshumidificateur n'est pas bouché ou qu'une vanne
solénoïde n'est pas partiellement fermée.
12 - ENTRETIEN
12.1.3 - Sous-refroidissement apparent et réel
Le technicien qui intervient sur l'installation doit posséder
les qualifications nécessaires pour intervenir sur les circuits
frigorifiques et électriques.
Toutes les opérations de charge, prélèvement et de vidange
de fluide frigorigène doivent être réalisées par un
technicien qualifié et avec du matériel adapté à l'unité.
Toute manipulation non appropriée peut provoquer des
échappements incontrôlés de fluide et de pression.
12.1 - Entretien du circuit frigorifique
12.1.1 - Entretien général
Maintenir l'unité et l'espace autour de l'unité dans un état
de propreté parfait. Enlever tous les débris provenant des
travaux d'installation.
Essuyer périodiquement toutes les tuyauteries exposées
afin d'enlever la poussière et la saleté. Ceci rendra la
détection des fuites éventuelles plus facile et permettra
leur réparation avant que d'importants dégâts ne soient
faits au système.
Vérifier le serrage de toute la visserie et de tous les
raccords.
Une visserie et des raccords bien serrés protègent des
fuites et des vibrations.
S'assurer que les joints en mousse, l'isolation des
tuyauteries et des échangeurs sont en bon état.
ATTENTION: Les unités 38RA fonctionnent avec du
fluide frigorigène et, il convient donc de respecter les
dispositions particulières ci-dessous. Nous reprenons des
extraits de la charte des mesures à prendre concernant
la conception, l'étude, l'installation, l'exploitation, la
maintenance des installations de froid et de climatisation
et la formation du personnel, signée entre les pouvoirs
publics français et les professions du froid et de la
climatisation.
12.1.2 - Principes
Les installations frigorifiques doivent être contrôlées et
entretenues par des spécialistes. Des vérifications de
routine peuvent être assurées par un personnel
convenablement formé.
Pour réduire les rejets, le frigorigène et l'huile doivent être
transférés en respectant la réglementation avec des
méthodes qui limitent les fuites et pertes de charge
réfrigérant.
4
2
1
Pression
IMPORTANT: Avant toute intervention, s'assurer que le
roupe est hors tension. L'ouverture du circuit frigorifique
implique ensuite de tirer au vide, de recharger, et de
vérifier l'étanchéité du circuit. Pour toute intervention
sur le circuit réfrigérant, il est nécessaire au préalable
d'évacuer la charge de l'appareil grâce à un groupe de
transfert de charge.
5
3
L
V
6
L+V
Enthalpie
Légende
1 Température saturée de condensation au point de Rosée
2 Température saturée liquide au point de Bulles
3 Température de réfrigérant liquide
4 Courbe de saturation au point de Rosée
5 Courbe de saturation au point de Bulles
6 Isothermes
L Liquide
L+V Liquide + vapeur
V Vapeur
Note:
Calcul sous-refroidissement:
Apparent (1 - 3)
Réel (2 - 3)
12.1.4 - Recharge en fluide frigorigène
ATTENTION: Les unités 38RA sont chargées au fluide
frigorigène HFC407C.
Ce fluide, mélange non azéotrope de 23% de R32, 25%
de R125 et 52% de R134a, se caractérise par le fait que
lors du changement d'état, la température du mélange
liquide vapeur n'est pas une constante comme pour les
fluides azéotropes.
Tous les contrôles doivent s'effectuer sur la pression et la
table de relation pression-température appropriée doit
être utilisée pour déterminer les températures saturées
correspondantes (courbe de saturation aux point de
Bulles ou courbe de saturation au point de Rosée).
La détection de toute fuite est tout particulièrement
importante sur les unités chargées au réfrigérant R-407C.
Suivant que cette fuite se trouve en phase liquide ou en
phase vapeur la proportion des différents composants
dans le fluide résiduel ne sera pas la même.
NOTE: Effectuer régulièrement des contrôles de fuite et
réparer immédiatement toute fuite éventuelle.
• Toute fuite détectée doit être réparée immédiatement.
• Toutes les unités sont équipées de raccords sur
la tuyauterie d'aspiration et la tuyauterie liquide,
permettant la connexion pour récupération du
réfrigérant.
• Si la pression résiduelle dans l'installation n'est pas
suffisante pour effectuer le transfert, il faut utiliser une
unité de récupération de frigorigène.
• L'huile des compresseurs récupérée pendant la
maintenance contient du frigorigène et doit donc être
traitée comme telle.
• Le fluide frigorigène sous pression ne doit pas être
purgé à l'air libre.
19
12.1.5 - Manque de charge
Le manque de charge se traduit par l'apparition de bulles
de gaz au voyant liquide en mode froid.
Si le manque de charge est important, de grosses bulles
apparaissent au voyant liquide et la pression d'aspiration
chute.
La surchauffe à l'aspiration des compresseurs est
également élevée. La machine doit être rechargée après
réparation de la fuite.
Détecter la fuite et vidanger complètement la charge à
l'aide d'une unité de récupération de frigorigène.
Effectuer la réparation, tester l'étanchéité et recharger.
IMPORTANT: Après la réparation de la fuite, il
est impératif de tester le circuit en ne dépassant pas
la pression maximum de service côté basse pression
indiquée sur la plaque signalétique de l'unité.
La charge doit se faire obligatoirement en phase liquide
sur la ligne liquide.
La bouteille de fluide frigorigène doit obligatoirement
contenir au minimum 10% de sa charge initiale.
12.1.6 - Propriétés du R407 C
Voir tableau ci-après.
Températures saturées au point de Bulles
(courbe de Bulles)
Températures saturées au point de Rosée
(courbe de Rosée)
12.2 - Maintenance électrique
Pour intervenir sur les machines, respecter toutes les
consignes de sécurité précisées au §1.3.
• Il est fortement recommandé de changer les fusibles
équipant les machines toutes les 15000 heures de
fonctionnement ou tous les 3 ans.
• Il est conseillé de vérifier les serrages de toutes les
connexions électriques:
– A l'arrivée de la machine au moment de son
installation et avant la première mise en route.
– 1 mois après la première mise en route, les
composants électriques ayant atteint leur
température de fonctionnement nominale.
– Puis régulièrement 1 fois par an.
12.3 - Batterie de condensation
Nous conseillons une inspection régulière des batteries à
ailettes afin de vérifier leur degré d'encrassement. Celui-ci
est fonction de l'environnement dans lequel est installée
l'unité, notamment pour les sites urbains et industriels, ou
pour les unités à proximité d'arbres à feuilles caduques.
Pour le nettoyage des batteries, il vous faudra suivre les
instructions ci-dessous:
• Enlever les fibres et poussières accumulées sur les faces
des condenseurs à l'aide d'une brosse douce (ou un
aspirateur),
• Nettoyer la batterie à l'aide de produits appropriés.
Nous préconisons les produits TOTALINE:
Référence P902 DT 05EE: nettoyage traditionnel
Référence P902 CL 05EE: nettoyage et dégraissage
Ces produits ont un PH neutre, sont sans phosphate et ne
sont pas agressifs pour le corps humain et peuvent être
rejetés aux égouts.
En fonction du niveau d'encrassement des batteries, ces
deux produits peuvent être utilisés purs ou dilués.
Dans le cas d'entretien régulier, nous préconisons d'utiliser
1 kg de produit concentré dilué à 10 % pour traiter 2 m² de
surface frontale de batterie.
Ce nettoyage peut s'opérer soit:
• avec le pistolet applicateur TOTALINE référence TE01
WA400EE soit,
• à l'aide de pulvérisateur haute pression utilisé en
position basse pression.
Des précautions doivent être prises afin de ne pas
endommager les ailettes des batteries.
La pulvérisation du produit doit être réalisée:
•
•
•
•
dans la direction des ailettes,
dans le sens inverse du débit d'air,
avec un large diffuseur (25 - 30°)
à une distance minimum de la batterie de 300 mm.
Les deux produits de nettoyage s'appliquent
indifféremment aux batteries de type: Cu/Al, avec
protection de type Polual ou Blygold.
Il n'est pas indispensable de rincer la batterie puisque les
produits utilisés ont un PH neutre. Cependant, pour
obtenir une batterie parfaitement propre, nous vous
conseillons de la rincer en utilisant un faible débit d'eau.
Le pH de l'eau utilisée doit être compris entre 7 et 8.
IMPORTANT: Ne jamais utiliser d'eau sous pression
sans large diffuseur.
Les jets d'eau concentrés ou/et rotatifs sont strictement
interdits.
Un nettoyage adéquat et fréquent (environ tous les 3
mois) pourrait éviter les 2/3 des problèmes de corrosion.
Ne jamais utiliser un fluide pour nettoyer les échangeurs à
air à une température supérieure à 45°C.
20
Caractéristiques du réfrigérant R407C
Bar relatif
1
1,25
1,5
1,75
2
2,25
2,5
2,75
3
3,25
3,5
3,75
4
4,25
4,5
4,75
5
5,25
5,5
5,75
6
6,25
6,5
6,75
7
7,25
7,5
7,75
8
8,25
8,5
8,75
9
9,25
9,5
9,75
10
10,25
Temp saturée au
point bulle, °C
Temp saturée au
point rosée, °C
Bar relatif
-25,66
-18,88
10,75
-28,55
-23,01
-20,57
-18,28
-16,14
-14,12
-12,21
-10,4
-8,67
-7,01
-5,43
-3,9
-2,44
-1,02
0,34
1,66
2,94
4,19
5,4
6,57
7,71
8,83
9,92
10,98
12,02
13,03
14,02
14,99
15,94
16,88
17,79
18,69
19,57
20,43
21,28
22,12
22,94
-21,72
10,5
-16,29
11
-13,88
-11,65
-9,55
-7,57
-5,7
-3,93
-2,23
-0,61
0,93
2,42
3,85
5,23
6,57
7,86
9,11
10,33
11,5
12,65
13,76
14,85
15,91
16,94
17,95
18,94
19,9
20,85
21,77
22,68
23,57
24,44
25,29
26,13
26,96
27,77
28,56
11,25
11,5
11,75
12
12,25
12,5
12,75
13
13,25
13,5
13,75
14
14,25
14,5
14,75
15
15,25
15,5
15,75
16
16,25
16,5
16,75
17
17,25
17,5
17,75
18
18,25
18,5
18,75
19
19,25
19,5
19,75
Temp saturée au
point bulles, °C
Temp saturée au
point rosée, °C
Bar relatif
24,54
30,12
20,25
23,74
25,32
26,09
26,85
27,6
28,34
29,06
29,78
30,49
31,18
31,87
32,55
33,22
33,89
34,54
35,19
35,83
36,46
37,08
37,7
38,31
38,92
39,52
40,11
40,69
41,27
41,85
42,41
42,98
43,53
44,09
44,63
45,17
45,71
46,24
46,77
47,29
29,35
20
30,87
20,5
31,62
32,35
33,08
33,79
34,5
35,19
35,87
36,55
37,21
37,87
38,51
39,16
39,79
40,41
41,03
41,64
42,24
42,84
43,42
44,01
44,58
45,15
45,71
46,27
46,82
47,37
47,91
48,44
48,97
49,5
50,02
50,53
51,04
51,55
52,05
20,75
21
21,25
21,5
21,75
22
22,25
22,5
22,75
23
23,25
23,5
23,75
24
24,25
24,5
24,75
25
25,25
25,5
25,75
26
26,25
26,5
26,75
27
27,25
27,5
27,75
28
28,25
28,5
28,75
29
29,25
Temp saturée au
point bulles, °C
Temp saturée au
point rosée, °C
48,32
53,04
47,81
48,83
49,34
49,84
50,34
50,83
51,32
51,8
52,28
52,76
53,24
53,71
54,17
54,64
55,1
55,55
56,01
56,46
56,9
57,35
57,79
58,23
58,66
59,09
59,52
59,95
60,37
60,79
61,21
61,63
62,04
62,45
62,86
63,27
63,67
64,07
64,47
52,55
53,53
54,01
54,49
54,96
55,43
55,9
56,36
56,82
57,28
57,73
58,18
58,62
59,07
59,5
59,94
60,37
60,8
61,22
61,65
62,07
62,48
62,9
63,31
63,71
64,12
64,52
64,92
65,31
65,71
66,1
66,49
66,87
67,26
67,64
68,02
68,39
13 - PROGRAMME DE MAINTENANCE AQUASNAP
Ces contrôles doivent être effectués:
Toutes les opérations de maintenance doivent être
effectuées par un technicien formé aux produits Carrier et
respectant tous les standards qualité et sécurité de Carrier.
• Après une intervention susceptible d'affecter la
résistance ou un changement d'utilisation ou d'un
changement de fluide frigorigène à plus haute pression
ou après un arrêt supérieur à deux ans. Les composants
qui ne sont pas conformes sont changés. Des pressions
d'essai supérieures à la pression de conception
appropriée des composants ne sont pas appliquées
(annexes B et D).
• Après réparation ou altérations significatives ou des
extensions significatives apportées aux systèmes ou aux
composants (annexe B).
• Après réinstallation sur un autre site (annexes A, B et D).
• Après réparation suite à une fuite de fluide frigorigène
(annexe D). La fréquence de détection de fuite de
fluide frigorigène peut varier par an pour des systèmes
avec moins de 1 % par an de taux de fuite à par jour
pour des systèmes avec taux de fuite de 35 % par an ou
plus. La fréquence est en proportion du taux de fuite.
Instructions d'entretien
Pendant la durée de vie de l'unité, les contrôles en service
et les essais doivent être effectués en accord avec la
réglementation nationale en vigueur.
L'information sur le contrôle en service donné dans
l'annexe C de la norme EN378-2 peut être utilisée quand
des critères similaires n'existent pas dans la réglementation
nationale.
Contrôles visuels externes
annexes A et B de la norme EN378-2.
Contrôles de corrosion
annexe D de la norme EN378-2.
NOTE 1: Les hauts taux de fuite sont inacceptables. Il
convient qu'une action soit prise pour éliminer chaque
fuite détectée.
NOTE 2: Les détecteurs de fluide frigorigène fixes ne sont
pas des détecteurs de fuite car ils ne localisent pas la
fuite.
21
14 - ANNEXE
Longueur de tuyauterie entraînant une perte de charge réfrigérant équivalente à 1,5 K
Fig. 5 - Tuyauterie d'aspiration
200
Longueur équivalente (m)
100
Légende
50
40
30
20
1 5/8"
2 3/4"
3 7/8"
4 1 - 1/8"
5 1 - 3/8"
6 1 - 5/8"
7 2 - 1/8"
8 2 - 5/8"
9 3 - 1/8"
10
5
4
3
2
1
3
4
5
2
10
20
3
4
5
30 40 50
6
100
7
200
Puissances froid (kW)
8
9
300 400 500
1000
Fig 6 - Tuyauterie liquide
200
Longueur équivalente (m)
100
50
40
30
20
Légende
10
5
4
3
2
1
3 4 5
10
20 30 40 50
2
100
3
5
200 300 400
Puissances froid (kW)
22
4
6
1000
7
1 3/8"
2 1/2"
3 5/8"
4 3/4"
5 7/8"
6 1 - 1/8"
7 1 - 3/8"
15 - LISTE DES CONTROLES A EFFECTUER PAR L'INSTALLATEUR AVANT DE FAIRE APPEL AU SERVICE
CARRIER POUR LA MISE EN SERVICE DE L'UNITE
Informations préliminaires
Nom de l'affaire: Emplacement: Entrepreneur d'installation: Distributeur: Equipement
N° modèle 38RA: ...................................................................... Numéro de série............................................................................
Compresseurs
Circuit A
N° modèle
Numéro de série
N° moteur
Circuit B
N° modèle
Numéro de série
N° moteur
N° modèle
Numéro de série
N° moteur
N° modèle
Numéro de série
N° moteur
Equipement contrôle d'air
Fabriquant:
N° moteur...................................................................................... N° moteur....................................................................................
Unités et accessoires supplémentaires.............................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................................................
Contrôle de l'équipement préliminaire
Y a-t-il eu des dommages au cours de l’expédition .................Si oui, où ? .................................................................................
..............................................................................................................................................................................................................
Ce dommage empêchera-t-il la mise en route de l’unité ?
❑ L’unité est installée de niveau
❑ L’alimentation électrique correspond à la plaque d’identification de l’unité
❑ Le câblage du circuit électrique est d’un calibre correct et a été installé correctement
❑ Le câble de terre de l’unité a été raccordé
❑ La protection du circuit électrique est d’un calibre correct et a été installé correctement
❑ Toutes les bornes sont serrées
❑ Tous les câbles et les thermistances ont été inspectés pour qu’il n’y ait pas de fils croisés
❑ Tous les ensembles fiche sont serrés
❑ Contrôle des systèmes d'air
❑ Toutes les centrales d’air fonctionnent
❑ Mise en route de l’unité
❑ Le niveau d’huile est correct
❑ L’unité a été contrôlée sur le plan des fuites (y compris les raccords)
❑ Localiser, réparer et signaler toutes fuites de fluide frigorigène
...............................................................................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................................................................
Vérifier le déséquilibre de tension:
AB..............AC ..............BC..............
Tension moyenne = ................................... (Voir instructions d’installation)
Déviation maximum = .............................. (Voir instructions d’installation)
Déséquilibre de tension = ........................ (Voir instructions d’installation)
❑ Déséquilibre de tension inférieur à 2 %
AVERTISSEMENT
Ne pas mettre en route l'unité si le déséquilibre de tension est supérieur à 2 %. Contacter votre compagnie électrique
locale pour assistance.
❑ Toutes les tensions électriques d’arrivée se trouve dans la plage de tension nominale
Le thermostat d'ambiance doit être réglé à une température inférieure à celle du local à climatiser.
AVERTISSEMENT
S’assurer que toutes les vannes de service sont ouvertes, et que la chaîne de sécurité est fermée, avant d’essayer de
démarrer cette machine.
L’unité démarre et fonctionne correctement
Températures et pressions
AVERTISSEMENTS
1 - La pochette fournie avec l’unité comprend l’étiquette indiquant le fluide frigorigène utilisé et la procédure associée
Kyoto F-Gaz:
- coller cette étiquette sur la machine,
- suivre et respecter cette procédure.
2 - Une fois la machine en fonctionnement stabilisé, enregistrer les paramètres suivants:
Température d'ambiante .....................................................................................................................................................................
Température d'entrée d'air évaporateur ...........................................................................................................................................
Température de sortie d'air évaporateur ...........................................................................................................................................
Pression d'aspiration Circuit A ...........................................................................................................................................................
Pression d'aspiration Circuit B ...........................................................................................................................................................
Pression de refoulement Circuit A......................................................................................................................................................
Pression de refoulement Circuit B .....................................................................................................................................................
Température d'aspiration Circuit A....................................................................................................................................................
Température d'aspiration Circuit B ...................................................................................................................................................
Température de refoulement Circuit A .............................................................................................................................................
Température de refoulement Circuit B .............................................................................................................................................
Température de la conduite liquide Circuit A...................................................................................................................................
Température de la conduite liquide Circuit B ..................................................................................................................................
NOTES:
.................................................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................................................
Numéro de gestion: 23058-76, 07 2008 - Annule N°: 04 2002
Le fabricant se réserve le droit de procéder à toute modification sans préavis.
Fabricant: Carrier SCS, Montluel, France
Imprimé en Hollande sur papier blanchi sans chlore.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising