Manuel d`Instructions

Manuel d`Instructions
Manuel d'Instructions Junior II
INTRODUCTION
Ce manuel contient des informations et des instructions
pour le service et l'entretien du groupe compresseur haute
pression à air respirable
Junior II
AVERTISSEMENT
L'air respirable produit par ce groupe compresseur doit sa­
tisfaire à des exigences sévères de qualité. Le non-respect
des instructions de service et d'entretien peut entraîner des
accidents voire même la mort.
Les groupes compresseurs sont construits selon la directive
C.E.E. 2006/42, les spécifications concernant l'émission de
bruit selon la 3ième disposition de la loi sur la sécurité des
machines du 18.1.91 ou selon les directives des machines
de la C.E.E., annexe I, section 1.7.4 et suivantes. Le groupe
est conçu selon l'état actuel de la technique et selon les ré­
glementations en vigueur sur la sécurité. Néanmoins les uti­
lisateurs ou des tiers peuvent être mis en danger ou gênés
lors de l'utilisation du groupe compresseur et de ses acces­
soires. Les compresseurs sont exclusivement destinés à
comprimer de l'air. Toute autre utilisation est considérée
non-conforme. Le fabricant ou le fournisseur décline toute
responsabilité quant à d'éventuels dommages résultant
d'une utilisation non-conforme.
Afin d'éviter tout dommage et usure prématurée du groupe
compresseur, observer précisément les consignes d'utilisa­
tion décrites dans ce manuel. Les anomalies et dommages
causés par le non-respect de ces instructions ne rentrent
pas dans le cadre de la garantie.
Edition Janvier 2012
© 2012 BAUER Kompressoren GmbH, München
Tout droits réservés
i
Manuel d'Instructions Junior II
Cher client
Nous serions heureux de vous donner des conseils à propos
de votre compresseur BAUER et de vous prêter assistance
en cas de besoin.
Vous pouvez nous contacter par téléphone au numéro
(089) 78049-0 du lundi au jeudi entre 0800 et 1630, vendre­
dis entre 0800 et 1400.
Gagnez du temps en appelant directement les postes sui­
vants:
Voulez-vous commander des pièces de rechange?
Service après vente
Tél: (089) 78049-129 ou -149
Fax: (089) 78049-101
Avez-vous des problèmes d'entretien ou de réparation?
Service technique après vente
Tél: (089) 78049-246 ou -176, Fax: (089) 78049-101
Voulez-vous demander des renseignements pour votre
groupe, accessoires, prix etc.?
Service des ventes
Tél: (089) 78049-138, -185, -154, -205 ou -202
Fax: (089) 78049-103
Est-ce que vous vous intéressez aux cours d'instruction?
Responsable des cours d'instruction
Tél: (089) 78049-175
Fax: (089) 78049-103
Signification de pictogramme de la notice d'emploi brève sur l'appareil
Lire le manuel d'instructions avant
la première mise en service
chapitre 3.
chapitre 3.
Disposer l’appareil horizontalement: inclination max. 5°
Contrôler le niveau d'huile
Purger les condensats au maxi­
mum au bout de 15 minutes: 3 ro­
binets de purge
A
B
chapitre 4.4.1.
chapitre 4.4.3. et 4.4.4.
chapitre 3.
Utilisation autorisée seulement
avec des températures ambiantes comprises entre +5 et +45 °C
chapitre 3.
C
Poser les groupes entraînés par
moteur à essence de sorte quìl ne
puisse pas aspirer les gaz d'échap­
pement
Surfaces brûlantes, ne pas y touchez!
chapitre 2.
chapitre 3.
Il ne faut pas faire fonctionner les
groupes avec moteur à essence
dans un espace clos.
ii
Porter une protection acoustique
si vous vous tenez près du compresseur
chapitre 2.
Manuel d'Instructions Junior II
TABLE DES MATIERES
1.
GENERALITES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1
2.
MESURES DE SECURITE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5
3.
INSTALLATION, MISE EN SERVICE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
11
4.
ENTRETIEN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
20
5.
STOCKAGE, CONSERVATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
34
6.
REPARATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
35
7.
TABLEAUX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
36
8.
ANNEXE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
37
INDEX
A
F
Adhesifs, 36
Filtre d'aspiration, 21
Robinet de remplissage, Wartung, 23
B
B-Timer, 16
I
Installation, 11
C
Capacité d'huile, 21
L
Caractéristiques techniques, 4
Liste des lubrifiants, 41
Cartouches, 23
Durée de vie, 24
Changement du type d'huile, 21
Lubrifiants, 36
Clapet de maintien de pression, 27
M
Clapets, 28
Manomètre, 27
Condensats, elimination des, 23
Matériaux d'étanchéité, 36
Conservation, 34
Mise en service, 11
Cours d'instruction, ii
Moteur d'entraînement, 31
D
N
Dispositif sélecteur, 14
Niveau d'huile, 20
E
P
Entrainement, 30
Périodicités, 20
Entretien, 20
Preuve d'entretien, 20
Instructions d'entretien, 20
Produits de contrôle, 36
Equipement électrique, 30
iii
Manuel d'Instructions Junior II
R
Service des ventes, ii
Recherche de panne, 32
Service technique après vente, ii
Refroidissement, 31
Soupape de sûreté, 27
Remplissage, 12
Stockage, 34
Réparation, 35
Système de filtration, 22
S
T
Schéma pneumatique, 1
Type d'huile, 20
Séparateur intermédiaire, 22
Serrage
Couples , 36
Séquence , 36
Service après vente, ii
V
Vidange d'huile, 21
ANNEXE
Schéma électrique, moteur triphasé
Liste des lubrifiants
Catalogue des pièces détachées
iv
76942-S1
70851
TJ-4/9
Manuel d'Instructions Junior II
1.
GENERALITES
UTILISATION
Le groupe compresseur Junior II est utilisé pour comprimer
de l'air respirable dans les gammes de pression de 225 bar
et de 330 bar.
COMPOSITION
Le groupe compresseur se compose des parties principales
suivantes:
- bloc compresseur
- moteur d'entraînement
- jeu de filtres
- robinetterie de sortie
- plaque d'assise et cadre
Pour la composition du groupe compresseur, voir Abb. 1 à
Abb. 4.
SCHEMA PNEUMATIQUE
Voir la Abb. 5. L'air est aspiré à travers le tuyau télescopique
(nécessaire pour les groupes avec moteur à essence) (1) et
le filtre d'aspiration (2); il est comprimé jusqu'à la pression
finale dans les cylindres (3), (4), (5) et refroidi par les ref­
roidisseurs intermédiaires (6), (7) et final (9). Tous les étages
sont protégés par les soupapes de sûreté (10), (11), (12).
L'air comprimé passe à travers le séparateur intermédiaire
(8) et est purifié dans le système de filtration P21 (13). Le sé­
parateur intermédiaire et le système de filtration P21 sont
purgés à l'aide des robinets de purge des condensats (15).
Le clapet de maintien de pression (16) assure une pression
constante dans le système de filtration P21. L'air comprimé
purifié passe à travers le flexible de remplissage (17) et le ro­
binet de remplissage (18) jusqu'aux bouteilles à remplir. La
pression de remplissage est indiquée à l'aide du manomètre
(19). Avec les modèles équipés d'un dispositif sélecteur, il
est possible de remplir les bouteilles à une pression nomi­
nale de 200 bar avec le robinet de remplissage (18) en ou­
vrant le dispositif sélecteur (21). La soupape de sûreté (20)
est réglée à une pression d'ouverture de 225 bar.
1
10
2
3
11
4
5
6
7
8
12
13
9
14
Abb. 1
1
2
3
4
5
6
7
Groupe compresseur avec moteur à essence
Flexible de remplissage
Echappement
Filtre d'aspiration du moteur
Réservoir à carburant
Accélérateur
Starter
Robinet d'essence
8
9
10
11
12
13
14
Câble de démarrage
Interrupteur d'arrêt du moteur
Robinet de remplissage avec manom. de la pression finale
Soupape de sûreté de pression finale
Système de filtration P21
B-Timer
Robinets de purge des condensats
1
Manuel d'Instructions Junior II
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Flexible de remplissage
Robinet de remplissage avec manomètre de pression finale
Boîtier électrique
Moteur électrique tri-phasé
Soupape de sûreté de pression finale
Poignée de transport
Protection de ventilateur
B-Timer
Robinets de purge des condensats
Prise de courant avec interrupteur marche-arrêt et
disjoncteur-protecteur du moteur
1
2
5
10
6
3
7
4
8
9
Abb. 2
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Groupe compresseur avec moteur électrique tri-phasé
Flexible de remplissage
Robinet de remplissage avec manomètre
Boîtier électrique avec interrupteur marche-arrêt
Moteur monophasé
Soupape de sûreté de pression finale
Poignée de transport
Protection de ventilateur
Soupape de maintien de pression
Robinets de purge des condensats
1
2
5
6
3
7
4
8
9
Abb. 3
2
Groupe compresseur avec moteur électrique monophasé
Manuel d'Instructions Junior II
1
2
3
4
5
6
7
8
1
Flexible de remplissage
Robinet de remplissage avec manomètre
de pression finale
Soupape de sûreté de pression finale
Système de filtration P21
B-Timer
Soupape de maintien de pression
Filtre d'aspiration
Protection de courroie
2
3
7
4
8
5
6
Abb. 4
Groupe compresseur avec moteur électrique, vue côté filtre
2
11
8
15
1
2
3
4
5
6
7
8
Tuyau d'aspiration télescopique
Filtre d'aspiration
Cylindre 1er étage
Cylindre 2e étage
Cylindre 3e étage
Refroidisseur intermédiaire 1er étage
Refroidisseur intermédiaire 2e étage
Séparateur intermédiaire 2e étage
Abb. 5
9
10
11
12
13
14
15
Refroidisseur final
Soupape de sûreté 1er étage
Soupape de sûreté 2e étage
Soupape de sûreté de pression finale
Système de filtration P21
Cartouche longue durée TRIPLEX
Robinet de purge des condensats
16
17
18
19
20
Clapet de maintien de pression
Flexible de remplissage
Robinet de remplissage
Manomètre final
Soupape de sûreté de pression finale
PN 200
21 Dispositif sélecteur (optionnel)
Schéma pneumatique
3
Manuel d'Instructions Junior II
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Groupe compresseur
Milieu
Débita)
Pression de service
Press. de réglage, soup. de sûreté de press.
finale
Niveau sonore
Puissance sonore
Poids
Bloc compresseur
Nombre d’étages
Nombre de cylindres
Alésage, 1er étage
Alésage, 2e étage
Alésage, 3e étage
Course de piston
Vitesse
Pression intermédiaire, 1er étage
Pression intermédiaire, 2e étage
Capacité d’huile du bloc compresseur
Type d’huile
Température ambiante max. admissible
Inclinaison max. admissible du compresseurb)
Hauteur max. admissible
JuniorII−B
Entraînement
Moteur d’entraînement
Démarrage manuel (B)
Puissance
Vitesse de rotation
JuniorII−B
Moteur à essence Robin/Subaru
EX17
4.2 kW (5.7 PS)
3,600 min−1
Entraînement
Moteur d’entraînement
Tension de service
Puissance
Vitesse de rotation
Dimensions
Type
Type de protection
JuniorII−E
Triphasé
400 V, 50 Hz
2.2 kW (3 PS)
2,850 min−1
90 L
B3
IP54
Entraînement
Moteur d’entraînement
Tension de service
Puissance
Vitesse de rotation
Dimensions
Type
Type de protection
JuniorII−W
Courant alternatif
230 V, 50 Hz
2.2 kW (3 PS)
3,000 min−1
LS 90 PC
B3
IP44
a)
b)
4
84 dB(A)
97 dB(A)
46 kg
JuniorII−E
air
100 l/min.
PN 200/PN300
225 bar/330 bar
JuniorII−W
83 dB(A)
83 dB(A)
95 dB(A)
95 dB(A)
44 kg
47 kg
Junior II, vers. 3
3
3
60 mm
28 mm
12 mm
24 mm
2,300 min−1
6−7 bar
40−60 bar
360 cm3
voir chap. 4.4.1. lubrification
+5 ... +45 °C
5°
0 ... 2000 m au−dessus du niveau de la mer
Air libre mesuré contre une pression atmosphérique lors du remplissage de bouteilles de 0 à 200 bar
Ces données ne sont valables que si le niveau d'huile du compresseur en assiette normale correspond à la marque supérieure de la
jauge; ne pas les dépasser
Manuel d'Instructions Junior II
2.
MESURES DE SECURITE
NOTES ET PANNEAUX AVERTISSEURS
SIGNALISATION DES REMARQUES DE SECURITE
Les notes et panneaux avertisseurs sont montrés au besoin
sur les compresseurs selon le modèle, l'utilisation ou l'équi­
pement.
Avertissement
Les instructions importantes qui se rapportent à la santé des
personnes, la sécurité technique et la protection de
l'appareil seront signalées comme suit. Elles correspondent
à des mesures précises:
AVERTISSEMEN Indique les procédures exactes de
travail et de fonctionnement à re­
T
specter quand existe un risque
d'accident corporel.
Surfaces chaudes, n'y touchez pas!!
Pour éviter des brûlures, ne tou­
chez pas les cylindres, les culasses
ou les tuyaux sous pression du com­
presseur.
Respecter ces instructions pour
éviter de causer des dommages
matériels.
Avertissement
Attention, haute tension!!
Danger mortel de choc électrique.
Les travaux d'entretien sur les
groupes ou l'équipement électri­
ques ne doivent être effectués que
par un électricien ou par une per­
sonne instruite par et sous la sur­
veillance d'un électricien, selon les
règlements électriques.
Avertissement
La machine a une commande auto­
matique et peut démarrer à tout
moment sans avertissement!
Lors de réparations ou de travaux
d'entretien, débrancher l'appareil
et s'assurer qu'il ne puisse être mis
en route par un tiers.
Obligation
Il est impératif que les personnes
qui vont travailler sur ou avec la ma­
chine aient lu les instructions!
Le manuel d'instructions fourni,
toutes réglementations et instruc­
tions applicables, etc. doivent être
lues et comprises, avant(!) de com­
mencer le travail, par les personnes
qui vont travailler sur ou avec la
machine.
Obligation
Porter un casque anti-bruit!
Porter un protectiion acoustique
lors de travaux auprès de l'appareil.
Note
S'assurer que la direction de rota­
tion est correcte!
Lorsque vous faîtes démarrer la
machine, comparer le sens de rota­
tion du moteur avec la flèche.
Précautions d'ordre technique
que l'utilisateur doit rigoureuse­
ment respecter.
REMARQUES DE SECURITE FONDAMENTALES
Utilisation normale
• Le groupe est construit selon l'état actuel de la
technique et les règles techniques de sécurité.
Néanmoins, son fonctionnement peut mettre en
danger l'opérateur ou des tiers ou causer des dégâts à
la machine et l'équipement.
• Ne faire fonctionner le groupe que s'il est en parfait état
technique selon les règlements et les avertissements de
sécurité et de danger contenus dans le manuel
d'instructions. En particulier, éliminer immédiatement
les défauts qui peuvent affecter la sécurité (ou les faire
éliminer).
• Le groupe est exclusivement destiné à comprimer l'air
ou les gaz spécifiés en chapitre 1.3. “Caractéristiques
techniques”. L'utilisation de tout autre gaz est interdite.
Le fabricant/fournisseur n'est pas responsable des dom­
mages qui résultant d'une utilisation non-conforme.
L'utilisateur seul est responsable de ce risque. L'utili­
sation est autorisée à condition que le manuel d'instruc­
tions soit observé et les conditions d'entretien et de
contrôle soient respectées.
Mesures d'organisation
• Garder le manuel d'instructions toujours à portée de la
main, près du groupe ou dans la poche prévue.
• En plus du manuel d'instructions, observer et respecter
les règlements légaux et obligatoires qui sont valables
universellement concernant la prévention des accidents
et la protection de l'environnement. Cela peut
concerner par exemple la manutention de substances
dangereuses ou la protection individuelle. Complé­
ments voir chapitre REGLEMENTS DE SECURITE. Ces
obligations peuvent également concerner la
5
Manuel d'Instructions Junior II
manipulation de matières dangereuses ou le port
d'équipements spéciaux.
• Compléter le manuel d'instructions de remarques re­
latives aux reponsabilités et particularités propres à
l'entreprise comme l'organisation du travail, son dérou­
lement, etc.
• Les personnes qui vont faire fonctionner le groupe ou
faire des travaux sur l'appareil doivent avoir lu le manuel
d'instructions, en particulier le chapitre contenant les
notices de sécurité, avant de commencer le travail.
Pendant le travail, il est trop tard! Ceci est
particulièrement valable pour les personnes travaillant
occasionnellement avec la machine! (le personnel
d'entretien par ex.)
• S'assurer au moins de temps en temps que le personnel
a conscience des dangers qu'il encourt et qu'il connait
les instructions du mode d'emploi.
• L'opérateur ne doit pas porter les cheveux longs, de vê­
tements amples ou des bijoux, au risque de rester accro­
ché ou être entraîné par les éléments mobiles de
l'appareil.
• Utiliser autant que possible les équipements de protec­
tion nécessaires ou indiqués.
• Respecter tous les avertissements de sécurité et de
danger apposés sur l'appareil.
• Tenir en parfait état et donc lisibles tous les panneaux
avertisseurs présents sur l'appareil.
• En cas de transformations nuisant à la sécurité ou au
fonctionnement de l'appareil, stopper immédiatement
celui-ci et en référer aussitôt à la personne compétente.
• Il est interdit de faire des modifications sur le groupe qui
pourraient affecter la sécurité sans l'autorisation préa­
lable du fournisseur. C'est aussi valable pour l'instal­
lation et le réglage des mécanismes de sécurité, des
soupapes de sûreté ainsi que pour la soudure des
conduites et des réservoirs.
• Les pièces détachées doivent être conformes aux
exigences techniques spécifiées par le fabricant. Cela
est garanti avec les pièces Bauer d'origine.
• Ne pas entreprendre de modifications du programme
de commande.
• Les tuyaux et conduites doivent être régulièrement
contrôlés par l'opérateur même si aucun problème n'est
visible ou prévisible.
• Il faut respecter les dates légales ou spécifiées dans le
manuel d'instructions pour les contrôles / examens
récurrents.
• Il est impératif que l'atelier soit équipé de l'équipement
approprié pour les travaux d'entretien.
• Indiquer l'emplacement et l'utilisation des extincteurs.
• Respecter les alarmes et les règles élémentaires de lutte
contre l'incendie.
6
Compétences, devoirs fondamentaux
• Seul le personnel fiable et compétent doit travailler
avec/sur l'appareil. Respecter l'âge minimum légal de 18
ans.
• N'employer que des personnes possédant le savoir ou la
compétence requise. Déterminer clairement les
compétences du personnel quant au fonctionnement,
au maniement, à l'entretien et à la réparation de
l'appareil.
• S'assurer que seules les personnes autorisées travaillent
avec ou sur l'appareil.
• Fixer la responsablité de l'opérateur et lui donner la
possibilité de refuser toute instruction provenant d'un
tiers et susceptible de nuire à la sécurité.
• Ne permettre les personnes en formation de faire
fonctionner l'appareil ou d'y effectuer des travaux que
sous la surveillance continuelle d'une personne expé­
rimentée.
• Les travaux sur les équipements électriques de l'appareil
ne doivent être entrepris que par un électricien ou par
une personne compétente placée sous la responsabilité
et la conduite d'un électricien.
• Les travaux sur les équipements destinés au traitement
des gaz ne doivent être menés que par du personnel
qualifié.
Notes de sécurité relatives au fonctionnement
• N'entreprendre aucun travail contrariant les règles
élémentaires de sécurité.
• Prendre les mesures nécessaires afin que l'appareil soit
toujours utilisé quand il se trouve en parfait état de
marche et conforme aux règles de sécurité.
• Contrôler au moins une fois quotidiennement si aucune
marque d'usure ou disfonctionnement n'est visible. En
cas de transformations nuisant à la sécurité ou au
fonctionnement de l'appareil, stopper immédiatement
celui-ci et en référer aussitôt à la personne compétente.
• En cas de disfonctionnement stopper aussitôt l'appareil.
Réparer ou faire réparer au plus vite.
• Respecter les instructions du mode d'emploi pour les
phases de démarrage et d'arrêt.
• S'assurer avant la mise en route de la machine que celleci présente aucun danger pour qui que ce soit.
• Effectuer les procédés de réglage, d'entretien et de
contrôle y compris le remplacement de pièces / d'équi­
pement selon les intervalles de temps spécifiés dans le
manuel d'instructions. Ces travaux ne doivent être ef­
fectués que par un personnel qualifié.
• Informer le personnel avant tout travail de réparation.
Nommer des responsables.
• Respecter les procédés de mise en route et d'arrêt et les
précautions indispensables indiqués dans le mode
d'emploi pour tous travaux concernants le réglage,
l'entretien, l'équipement ou la réparation de l'appareil.
• Sécuriser la zone de travail.
• Si la machine est éteinte pour des travaux de réparation
ou d'entretien, s'assurer qu'elle ne puisse se remettre ou
Manuel d'Instructions Junior II
être remise en route. Débrancher, retirer les clefs et/ou
placer un panneau avertisseur sur le pupitre de com­
mande.
• Lors du remplacement de pièces ou blocs employer des
outils/appareils de levage appropriés et y fixer soigneu­
sement le chargement. N'employer que des appareils de
levage en parfait état de marche. Ne pas passer ou tra­
vailler sous une charge en suspension.
• N'employer que des personnes qualifiées pour le dépla­
cement de charges à l'aide d'une grue. Si un guide aide
le conducteur de la grue, il doit rester en vue ou à portée
de voix.
• Lors de travaux de montage situés au-dessus de la tête
employer un plancher surélevé stable ainsi qu'un moyen
de descente réglementaire ou sûr. Ne pas monter sur
des pièces de machines. Porter les équipements règ­
lementaires pour les travaux d'entretien effectués à
grande hauteur.
• Nettoyer la machine, en particulier les raccords et les
joints des traces d'huile ou de carburant avant d'effec­
tuer des travaux sur l'appareil. Ne pas utiliser de dé­
tergents agressifs, ni de chiffons pelucheux.
• Fermer toute ouverture avant tout nettoyage (à haute
pression, à la vapeur ou à l'eau) pour des raisons de sécu­
rité et pour ne pas endommager l'appareil, notamment
le moteur et l'équipement électronique en cas de net­
toyage à l'eau.
• Lors du nettoyage du local du compresseur, s'assurer
que les sondes de température de l'alarme d'incendie et
de l'installation à têtes automatiques à extinction
n'entrent pas en contact du fluide nettoyant chaud afin
de ne pas déclencher l'installation à têtes automatiques.
• Enlever tous les couvercles, bouchons etc. après avoir
nettoyé la machine.
• Après avoir nettoyé la machine, contrôler toutes les
conduites, raccords desserrés, usure et dommage.
Remédier immédiatement aux défauts.
• Toujours resserrer les raccords qui étaient desserrés
pour les travaux d'entretien ou de réparation.
• Si un travail d'entretien ou une réparation a nécessité le
démontage des équipements de sécurité, il faut les
remonter puis les tester sitôt les travaux terminés.
• Prendre soin de se débarrasser des pièces démontées et
des produits dangereux en respectant la sécurité et
l'environnement.
Dangers particuliers
• N'utiliser que les fusibles originaux avec l'intensité de
courant spécifiée. S'il y a un dérangement de l'alimen­
tation en énergie électrique, arrêter immédiatement le
groupe.
• Les travaux sur les groupes ou l'équipement électrique
ne sont permis que pour un électricien qualifié ou pour
une personne avec la formation appropriée sous la
surveillance d'un électricien qualifié, selon les règ­
lements électrotechniques.
• Débrancher du réseau électrique les machines et les
pièces du groupe qui doivent être soumis à des examens
et à des travaux d'entretien et de réparation. Il faut
d'abord vérifier que les pièces débranchées sont hors
tension, ensuite les mettre à la terre et les isoler des
court-circuits. Il faut aussi les isoler des pièces voisines
sous tension.
• Contrôler régulièrement l'équipement électrique du
groupe. Corriger immédiatement les défauts, tels que
raccords désserrés ou fils brûlés.
• Si vous effectuez des travaux sur des pièces sous tension,
travailler avec une deuxième personne qui peut action­
ner l'interrupteur d'arrêt d'urgence ou l'interrupteur
principal en cas d'urgence. Utiliser une chaîne de sécu­
rité rouge et blanche et un panneau avertisseur afin de
barrer le lieu de travail. N'utiliser que des outils isolants.
• N'effectuer les travaux de soudure, de brasage ou de
meulage sur le groupe que si ceux-ci sont approuvés. Il
peut y avoir un risque d'incendie ou d'explosion.
• Avant d'effectuer des travaux de soudure, de brasage
ou de meulage, nettoyer le groupe et ses environs de
poussière et de matière inflammable et s'assurer d'une
ventilation suffisante (danger d'explosion!).
• Respecter les règlements nationaux pour les travaux
dans un petit local.
• Seules les personnes qui ont une connaissance
particulière et qui sont expérimentées en pneumatique
peuvent effectuer les travaux sur l'équipement
pneumatique.
• Contrôler régulièrement les conduites, tuyaux et rac­
cords vissés pour des fuites et dommages visibles. Répa­
rer immédiatement les dommages. Le gaz haute
pression peut provoquer des accidents ou des incendies.
• Dépressuriser le système et la tuyauterie sous pression
avant de commencer les réparations.
• La tuyauterie sous pression doit être montée par une
personne qualifiée. Ne pas échanger les raccords. Les ar­
matures, la longueur et la qualité de la tuyauterie
doivent être conformes aux règlementations.
• Les équipements de sécurité doivent être en état de
marche et activés pendant le fonctionnement de
l'appareil.
• Porter les protections acoustiques recommandées.
• Respecter les règlements de sécurité applicables pour l'­
huile, la graisse et les autres substances chimiques.
• Lors de déplacements de charges utiliser les appareils
appropriés.
• Nommer un guide pour tout levage.
• Soulever des machines avec un appareil de levage en
respect des règles élémentaires.
• N'employer que des véhicules supportant une charge
suffisante pour le transport de machines.
• Fixer le chargement de manière sûre. Utiliser les points
d'ancrages prévus à cet effet.
• Au besoin, équiper les machines de sécurités pour le
transport. En avertir les tiers. Retirer les sécurités avant
la mise/remise en marche de la machine.
7
Manuel d'Instructions Junior II
• Remonter les pièces de la machine qui ont été retirées
pour le transport avant la remise en marche.
• Même pour un court moment, ne jamais laisser
l'appareil près d'une source d'énergie externe. Avant la
remise en route de la machine, la brancher correcte­
ment et réglementairement au réseau électrique.
• Respecter les instructions du manuel lors de la remise en
route de la machine.
Mise en garde relative au maniement des réservoirs à
pression (filtres)
• Ne jamais ouvrir ou desserrer le couvercle ou les pièces
de raccordement des équipements sous pression avant
de s'être assuré que l'équipement est totalement dé­
pressurisé.
• Ne jamais dépasser la pression de service maximale
admissible de l'équipement.
• Ne jamais dépasser la température maximale admissible
de l'équipement.
• Toujours remplacer complètement les réservoirs à
pression endommagés. Les pièces individuelles des ré­
servoirs ne sont pas disponibles en tant que pièces dé­
tachées, car ces réservoirs sont toujours testés et archi­
vés en tant qu'unité entière (voir la documentation indi­
viduelle des réservoirs à pression).
• Toujours respecter le mode de fonctionnement
admissible des réservoirs à pression. Nous distinguons
les:
Réservoirs à charge statique:
Ces réservoirs à pression sont soumis en permanence à une
pression de service quasi constante, les fluctuations de
pression étant très faibles.
Ces réservoirs ne portent pas de marquage spécifique et
peuvent rester en service tant que les contrôles récurrents
auxquels ils sont soumis ne décèlent pas de défaut nuisant
à la sécurité.
Nous recommandons de remplacer les réservoirs en
aluminium après 15 ans au plus tard.
Réservoirs à charge ondulée:
Ces réservoirs peuvent également fonctionner sous une
pression de service variable. Cette pression peut alors varier
entre la pression athmosphérique et la pression de service
maximale.
Dans la documentation de ces réservoirs et les instructions
de service figure une mention spécifique indiquant que ces
réservoirs supportent une charge ondulée. Leur durée de
service maximale admissible y est également précisée.
Les ondulations de charge, ou variations de pression, aux­
quelles sont soumis ces réservoirs exercent sur ces derniers
des contraintes extrèmement fortes. Une montée en
pression plus une descente en pression représentent un
cycle de charge. Les fréquences des cycles maximales
admissibles en fonction des pressions de service que
peuvent supporter le réservoir sont mentionnées dans la
documentation technique.
8
Lorsque la moitié du nombre maximal de cycles ad­
missibles est atteinte, l'intérieur du réservoir doit être
inspecté selon les critères de l'inspection périodique
définie par l'arrêté du 15 mars 2000.
Après avoir atteint le nombre maximal de cycles ad­
missibles, le réservoir doit être remplacé puis détruit
ou tout au moins rendu inutilisable.
Notez le nombre de cycles effectués par le réservoir si votre
compresseur n'est pas équipé d'un compteur de cycles
automatique.
Nous recommandons de remplacer les réservoirs en
aluminium après 15 ans au plus tard.
Nous vous recommandons expressément de respecter ces
instructions car votre sécurité et celle de vos clients en dé­
pendent!!!
Afin de ne pas soumettre les réservoirs à pression à des ef­
forts supplémentaires inutiles, il est également conseillé de
contrôler régulièrement l'étanchéité intérieure et exté­
rieure du réservoir, le bon fonctionnement des clapets antiretour destinés à éviter les chutes de pression ainsi que celui
des clapets de maintien de pression destinés à réduire les
variations de pression.
Vérifier régulièrerment que les parois intérieures et exté­
rieures des réservoirs ne sont pas corrodées.
Prêter une attention particulière aux réservoirs achetés
d'occasion si leur mode de fonctionnement antérieur n'est
pas clairement connu. Sachez que tout réservoir acheté
d'occasion doit être accompagné de ses documents de suivi
et d'une requalification périodique selon l'arrêté du 15 mars
2000.
REGLEMENTS DE SECURITE (valables en France)
Sur le territoire français, l'installation et l'utilisation de com­
presseurs en tant que station de remplissage doivent être
au minimum conformes aux dispositions légales spécifiées
par:
• la Directive Equipement sous Pression 97/23 CE
• La Directive Machines 89/392 remise à jour dans la
directive 98/37 CE
• les normes européennes
• l'Arrêté du 15 mars 2000 sur l'exploitation des équi­
pements sous pression
• l'Arrêté du 13 décembre 1999 sur les soupapes de
sûreté
• le Code du travail.
Cette liste n'est pas exhaustive et n'est donnée qu'à
titre indicatif. Ces quelques réglementations ne sau­
raient se substituer aux réglementations locales et
universelles. Pour obtenir la réglementation applica­
ble à votre installation nous vous recommandons de
vous adresser à un organisme prestataire spécialisé.
Aucune garantie ne peut être assumée en cas de dom­
mages dûs à la non-observation des ces réglementations.
L'entretien de nos compresseurs doit être confié à des
personnes possédant la compétence requise (techniciens
de BAUER ou d'un agent BAUER).
Manuel d'Instructions Junior II
Directives européennes
-
Directive Equipement sous pression 97/23 CE
-
Directive 89/392 remise à jour dans 98/37 CE
Ces directives concernent la conception de votre équi­
pement. Elles obligent le constructeur à suivre certaines
indications de sécurité minimum (en annexe de ces direc­
tives) et, selon le type d'équipement, à délivrer une do­
cumentation spécifique.
Exemples d'application de ces directives sur un groupe
compresseur:
-
La(es) soupape(s) de sûreté sont réglées de sorte que “la
pression de l'équipement qu'elles protègent ne puisse
dépasser 1,1 fois sa pression de service”. (Annexe 1 de
la Directive Equipement sous Pression 97/23 CE)
-
Selon leurs caractéristiques pression / volume, les corps
de filtres et de séparateurs sont soumis à différentes mé­
thodes d'évaluation de conformité. C'est pourquoi cer­
tains réservoirs à pression possèdent des certificats indi­
viduels. (Directive Equipement sous Pression 97/23 CE)
-
Réglementation française
Les prescriptions françaises sont nombreuses. La prescrip­
tion principale aujourd'hui est l'Arrêté du 15 mars 2000
qui définit les règles d'exploitation des équipements sous
pression.
La liste des prescriptions énoncées cidessous n'est pas exhaustive et est donc
insuffisante pour la définition de vos rè­
gles d'exploitation. Nous vous conseil­
lons de vous adresser à un organisme
prestataire spécialisé.
Nous portons votre attention sur les points suivants de cet
arrêté:
(1) L'exploitant est responsable de l'application
des règles applicables à l'assemblage et
l'intégration des équipements sous pression
ainsi que toute modification ou remplace­
ment.
(2)
Le personnel utilisant l'équipement doit être
informé et formé aux risques présentés par les
équipements et à la conduite sans danger de
ceux-ci, spécialement pour pour les équipe­
ments CE de catégorie IV (voir point 9).
(3)
La documentation de l'équipement doit être
consignée sous la responsabilité de l'exploi­
tant dans un registre et transmise en cas de
changement de site ou d'exploitant (notices,
certificats, registre de suivi, ...)
(4)
L'exploitant doit tenir à jour un dossier dans le­
quel seront consignés toutes les opérations ou
interventions datées, relatives aux contrôles,
inspections et requalifications périodiques.
(5)
Les réservoirs de catégorie IV selon la 97/23 CE
sont soumis à une déclaration de mise en ser­
vice à la préfecture.
(6)
Cet arrêté donne les périodicités d'inspection
minimales ou selon indication du constructeur
(attention au nombre de cycles imposé sur les
réservoirs). Cette inspection comprend une
vérification intérieure et extérieure de l'équipe­
ment ainsi que les accessoires de sécurité.
Cette inspection est à effectuer sous la respon­
sabilité de l'exploitant par une personne apte
à reconnaître les défauts.
(BAUER vous informe que si le nombre de cy­
Sur votre compresseur se trouve un arrêt d'urgence. Le
type, la fonctionnalité, les conséquences et la procédure
d'utilisation découlent de la Directive Machines 98/37
CE.
Le manuel d'instructions et les certificats que nous délivrons
avec nos machines sont également conçus conformément
à ces Directives.
La Directive 97/23 CE a été transposée en droit français par
le Décret 99-1046 du 13 décembre 1999.
Normes européennes
La liste suivante n'est pas exhaustive:
-
EN12021:Définition de l'air respirable.
Cette norme impose les taux maximum de CO, CO2, ...
définis pour l'”air respirable”.
-
EN60204: Sécurité des machines / équipement électri­
que des machines.
Cette norme harmonisée de la Directive Machines défi­
nit les règles de sécurité électrique des équipements
(sectionnement, interface, câblage,...).
-
EN1012: Prescriptions de sécurité des compresseurs.
Cette norme impose des règles de conception des com­
presseurs afin de garantir une prise en compte minimum
de la sécurité.
9
Manuel d'Instructions Junior II
cles obligatoires n'est pas atteint avant l'in­
spection (voir 1.3.8. de cette partie), celle-ci
doit être effectuée avec une périodicité mini­
male de 40 mois).
(7)
Cet arrêté donne également les périodicités de
requalifications périodiques minimales ou se­
lon les indications du constructeur (attention
aux cycles imposés sur les réservoirs). Cette re­
qualification comprend un contrôle visuel in­
terne et externe, examen des documents,
épreuve hydraulique. Cet examen est à effec­
tuzer sous la responsabilité de l'exploitant par
un agent de la Drire. Si la requalification est va­
lidée, l'agent de la Drire appose une “tête de
cheval” sur le réservoir, même si celui-ci est CE.
(BAUER vous informe que si le nombre de cy­
cles obligatoire n'est pas atteint avant la fin de
la vie de l'appareil (voir1.3.8.), cette requalifi­
cation doit être effectuée tou les 10 ans).a)
(8)
Les résultats d'intervention doivent être
insérés dans le registre de suivi de l'appareil.
(9)
Les récipients CE de catégorie IV (réservoirs de
stockage) sont soumis à la déclaration de mise
en service. Cette déclaration est à adresser à
la préfecture sous la responsabilité de l'exploi­
tant (ceci est également valable si une unité de
stockage est intégrée à votre compresseur).
D'autres textes sont parus apportant des précisions sur cet
arrêté, notamment la DM-T/P 31555.
Nous portons également votre attention sur l'arrêté du
04/120/1998 concernant les soupapes de sûreté.
Cet arrêté impose un état descriptif livré avec chaque
soupape afin que les organismes de surveillance puissent
vérifier que les soupapes sont celles d'origine ou à défaut
des soupapes assurant une protection au moins
équivalente. La périodicité de vérification de ces soupapes
est imposée par le constructeur.
Autres dispositions:
- Arrêté ministériel du 09/02/1982 relatif à la construc­
tion et au chargement des bouteilles sans soudure utili­
sées à l'emmagasinage des gaz comprimés, liquéfiés ou
dissous.
- Code du travail: l'organisme est responsable de la sécu­
rité de ses employés. En conséquence, il doit prendre en
compte les éléments de sécurité sur le choix de l'envi­
ronnement dans lequel évoluent et travaillent ses em­
ployés.
a)
10
Ceci est valable pour les réservoirs soumis auparavant à la réglementation de 1943 (réservoirs Service des Mines) et aux nouveaux
réservoirs CE de catégorie II à IV (filtres, séparateurs, bouteilles de stockage).
Manuel d'Instructions Junior II
3.
INSTALLATION, MISE EN SERVICE
INSTALLATION
Installation en plein air
Malgré l'emploi de pièces en inox le com­
presseur n'est pas résistant à l'eau de
mer. En cas d'utilisation dans une atmo­
sphère à forte teneur en sel, traiter le
compresseur avec un produit anticorrosif
comme cela se pratique sur les moteurs hors bord (par
exemple Quicksilver Corrosion Guard). Les compres­
seurs avec moteur électrique doivent être installés
sous le pont. Après utilisation, les compresseurs à mo­
teur essence doivent être également stocker dans un
endroit sec.
AVERTISSEMEN Tenir le groupe éloigné d'objets in­
flammables. Ne pas fumer pendant
T
que le réservoir à essence est ouv­
ert et pendant que le groupe est en service.
-
-
-
Disposer l'appareil horizontalement. Inclinaison max.
admissible du compresseur voir chap. 1., caractéristi­
ques techniques.
Veiller à ce que les groupes compresseurs entraînés par
moteur à essence n'aspirent que de l'air pur. Poser le
groupe au vent de sorte qu'il ne puisse pas aspirer les
gaz d'échappement.
Dès que le vent change de direction, tourner également
le groupe compresseur.
Veiller à ce qu'il n'y ait pas de véhicules à moteur tour­
nant à proximité de l'orifice d'aspiration.
Ne pas faire tourner les groupes compresseurs à proxi­
mité d'un feu ouvert (fumées!).
-
-
Si vous voulez remplacer le câble d'ali­
mentation de puissance, n'utiliser qu'un
câble du même type!
-
Toujours dérouler complètement les rallonges
électriques afin d'éviter toute surchauffe voire inflam­
mation du câble. La longueur maximale autorisée des
rallonges électriques dans des conditions normales
d'utilisation (env. 20 °C) est de 25 mètres.
MISE EN SERVICE
Mesures à prendre avant la mise en service
AVERTISSEMEN Il ne faut pas faire fonctionner les
groupes avec moteur à essence
T
dans un espace clos.
Tous les groupes compresseurs sont sou­
mis à des essais en usine, avant d'être li­
vrés. Après une installation convenable,
ils sont prêts à être mis en service. Observer cepen­
dant les conseils suivants.
Veiller à une aération suffisante.
L'air aspiré ne doit pas contenir des gaz nocifs comme
des fumées ou des vapeurs de solvants.
Si possible, installer le compresseur de sorte que le venti­
lateur puisse aspirer l'air frais de l'extérieur pour le refroi­
dissement, par exemple par une ouverture dans le mur.
Prévoir une ouverture assez grande pour l'évacuation de
l'air.
Prévoir une ventilation artificielle si le compresseur est
installé dans un local de petites dimensions et si la venti­
lation naturelle n'est pas parfaitement assurée. Ceci
vaut également si d'autres appareils à grand dégage­
ment thermique sont utilisés dans le même local.
La ventilation artificielle s'effectue à l'aide d'un ventila­
teur installé dans l'ouverture d'échappement.
AVERTISSEMEN Les compresseurs décrits dans ce
manuel ne doivent servir qu'à com­
T
primer de l'air. La compression de
tout autre gaz et notamment d'oxygène est formelle­
ment interdite. Le contact de l'huile du compresseur
avec de l'oxygène ou du gaz ayant une teneur en oxy­
gène supérieure à 21% présente un fort risque d'ex­
plosion!
- Lire le manuel d'instructions avant la première mise en
service. S'assurer que toutes les personnes se servant du
compresseur ou de la station de remplissage connais­
sent parfaitement la fonction de toutes les pièces ser­
vant au fonctionnement et à l'indication. Observer les
AVERTISSEMENTS au chapitre 2.
- Avant la première mise en service ou après une mise
en service consécutive à des travaux d'entretien, faire
Installation en espace clos
-
Installation électrique
Lors de l'installation de l'équipement électrique, observer
les instructions suivantes:
- Respecter les directives des entreprises d'électricité lo­
cales (EVU).
- Faire faire le branchement par un professionnel.
- Veiller à une mise à la terre parfaite.
- Vérifier si les tensions et fréquences du moteur et de l'ar­
moire électrique correspondent à celles du réseau.
- Faire fonctionner les groupes électriques qui ont une
prise de courant secteur avec un disjoncteur différentiel
selon la norme DIN VDE 0664 d'une valeur nominale du
courant différentiel de moins de 30 mA.
- Pour les groupes entraînés par un moteur triphasé CA,
prévoir un disjoncteur par surintensité du moteur.
- Pour les groupes électriques qui ne sont pas connectés
par une prise mais qui ont un couplage en permanence,
il faut prévoir un commutateur principal avec un inter­
valle de coupure de min 3 mm pour chaque contact.
- Protéger le moteur correctement par des fusibles (met­
tre des coupe-circuits à retard).
11
Manuel d'Instructions Junior II
tourner le compresseur manuellement à l'aide du volant
et s'assurer du bon fonctionnement de toutes les pièces.
-
Avant chaque mise en service du compresseur, contrô­
ler le niveau d'huile selon le chapitre 4.4.1. et vérifier s'il
faut faire des travaux d'entretien selon le chapitre 4.3.
-
Lors de la première mise en service, ou lors de la remise
en service après des travaux d'entretien, faire tourner le
compresseur pendant 5 minutes, les robinets de purge
des condensats ouverts, pour assurer une lubrification
optimum de toutes les pièces avant l'établissement de
pression.
Mesures supplémentaires pour les groupes compresseurs
entraînés par un moteur à essence:
-
Vérifier le niveau d'huile du moteur selon le manuel
d'instructions du moteur.
-
Vérifier s'il y a assez de carburant. En rajouter, si néces­
saire.
-
Ouvrir le robinet de carburant.
Démarrage du groupe compresseur (électrique et
essence)
-
Ouvrir les robinets de purge des condensats afin de fa­
ciliter la mise en route du compresseur.
Groupes électriques:
Courant triphasé: le moteur est démarré manuellement à
l'aide de l'interrupteur (1, Abb. 6).
Abb. 6
Disjoncteur-protecteur (moteur triphasé)
Groupes compresseurs avec moteur à essence
Positionner l'interupteur d'allumage sur “1”.
Le moteur est équipé d'un embrayage
centrifuge afin de faciliter le démarrage.
L'embrayage s'enclenche à partir de
2100 tours/min..
-
12
Tous les groupes:
-
-
Fermer les robinets de purge des condensats et laisser
tourner le groupe compresseur jusqu'à l'établissement
de la pression finale. Contrôler la soupape de sûreté de
la pression finale et le manomètre.
Dès que le groupe atteint la pression finale et que la sou­
pape de sûreté de la pression finale crache, ouvrir les ro­
binets de purge des condensats pour éliminer les eaux
condensées. Le groupe compresseur est alors prêt pour
le remplissage.
REMPLISSAGE
Généralités
AVERTISSEMEN Veiller toujours à ce que l'air aspiré
ne contienne ni gaz dangereux, ni
T
gaz d'échappement, ni vapeurs de
solvants. Sur les groupes entraînés par un moteur à es­
sence ou diesel, il est très important d'utiliser un tuyau
d'aspiration installé de sorte que les gaz d'échappe­
ment ne puissent être aspirés. Nous vous le recom­
mandons également pour les groupes avec moteur
électrique.
AVERTISSEMEN Les tuyaux flexibles ainsi que les fi­
letages de leurs raccords doivent
T
toujours être en parfait état. Vérif­
ier surtout que le tuyau flexible ne soit pas endom­
magé à la hauteur du raccordement. Remplacer le
tuyau dès que le caoutchouc est détérioré.
AVERTISSEMEN Ne jamais ouvrir les robinets de
sortie de pression lorsque ceux-ci
T
ne sont pas raccordés aux réser­
voirs à remplir. L'air comprimé peut provoquer des
accidents sérieux.
1
-
démarrage. Dès que le moteur démarre puis tourne ré­
gulièrement, mettre le starter en position de service.
Mettre le starter du moteur en position de démarrage.
Lancer le moteur à l'aide du câble ou de la manivelle de
Le raccord de bouteille du robinet ou du flexible de rem­
plissage est de type manuel. Sa construction permet de rac­
corder des bouteilles à air comprimé sans outils. L'étanc­
héité est assurée par la pression intérieure et par un joint to­
rique. Selon les normes pour les robinets de bouteilles à air
comprimé destinées aux pressions supérieures à 200 bar
(DIN 477, feuille 5), les raccords de remplissage pour les
pressions de 200 bar et de 300 bar sont distincts l'un de
l'autre. Il n'est donc pas possible de faire des remplissages
incorrects. L'utilisation de pièces intermédiaires est
interdite!
Le robinet de remplissage dispose d'un mécanisme de dé­
charge intégré permettant de retirer les bouteilles remplies
sans aucun risque. Pour cette raison, veiller à fermer
d'abord le robinet de la bouteille et ensuite le robinet
de remplissage.Les bouteilles à air comprimé s'échauffent
lors du remplissage sous l'effet de la recompression de l'air
dans la bouteille. Laisser refroidir les bouteilles après les
Manuel d'Instructions Junior II
avoir débranchées; la pression dans les bouteilles diminue.
Il est alors possible de raccorder les bouteilles de nouveau
pour les remplir à la pression nominale.
Ne jamais raccorder aux raccords de 300
bar des bouteilles qui ne sont pas admises
pour cette pression (observer la marque
sur le goulot).
AVERTISSEMEN Il faut observer strictement les
chapîtres “Qualité d'air d'aspira­
T
tion” et “Rinçage du groupe com­
presseur” pour respecter les valeurs limites de C02
dans des bouteilles d'air respirable.
Qualité d'air d'aspiration
Lors de vérifications de routine il arrive de temps en temps
que les bouteilles à air respirable examinées contiennent
une part trop élevée de CO2. La raison en est souvent que
l'air comprimé provient de locaux où se trouvent des
personnes en permanence. Si le local est mal aéré, la
quantité du CO2 se trouvant dans l'air ambiant peut aug­
menter rapidement à cause de la respiration des personnes.
Des valeurs du CO2 de 1000 à 5000 ppmv aux lieux de tra­
vail ne sont pas inhabituelles (la valeur max. autorisée de la
concentration de CO2 sur le lieu de travail s'élève à 5000
ppmv). La fumée de cigarette augmente davantage cette
valeur, chaque cigarette dégageant env. 2 g de CO2 (= env.
2000 ppmv). Ces quantités s'ajoutent à la teneur de base de
l'air (env. 400 ppmv) plus l'élévation du CO2 causée par le
remplissage et le pic de CO2 lors du démarrage (voir parag­
raphe suivant). Pour les raisons mentionnées ci-dessus
et pour votre propre sécurité, il est interdit de remplir
des bouteilles d'air respirable provenant de locaux qui
sont utilisés pour le travail.
Abb. 7
-
Raccordement de la bouteille
Les bouteilles à air comprimé pourvues d'un raccord in­
ternational peuvent être raccordées au raccord alle­
mand à l'aide du raccord de bouteille no. de commande
79375, voir Abb. 8.
Le raccord international (raccord en
forme d'étrier) n'est pas admis en Allema­
gne! De plus, il n'est pas admis pour des
pressions nominales supérieures à 200 bar. Ce raccord
ne peut pas être appliqué sur les modèles de la série
à 300 bar pour des raisons de construction.
Rinçage du groupe compresseur
La part du CO2 dans l'atmosphère représente 350 - 400
ppmV. Le tamis moléculaire utilisé pour le séchage de l'air
est également susceptible d'absorber du CO2 et de l'ac­
cumuler dans la cartouche filtrante. Après l'arrêt du groupe
compresseur, le CO2 absorbé peut être libéré en raison de
la chute de la pression partielle. Ce CO2 une fois libre
s'échappera de la cartouche lorsque le groupe compresseur
sera remis en marche. Pour éviter que ce CO2 soit comprimé
dans les bouteilles lors d'un remplissage ultérieur, il est
recommandé de “rincer” le groupe compresseur avant de
raccorder et de remplir des bouteilles: ouvrir pour cela un
robinet de remplissage pendant 1 à 2 minutes pour éliminer
le CO2.
Raccordement des bouteilles à air comprimé
-
Raccorder la bouteille au raccord de bouteille, voir
Abb. 7.
Abb. 8
Raccord international
Remplissage des bouteilles à air comprimé
-
Ouvrier le robinet de remplissage (1, Abb. 9).
Ouvrir le robinet de bouteille (2) - la bouteille à air com­
primé sera alors remplie. Lors du remplissage, éliminer
régulièrement les eaux condensées ou s'assurer que la
purge automatique des condensats fonctionne correc­
tement.
Il ne faut pas interrompre le remplissage
pendant plus de 10 minutes afin d'éviter
une quantité trop élevée de CO2 dans l'air
comprimé.
13
Manuel d'Instructions Junior II
2.
B
1.
A
Abb. 9
Remplissage de la bouteille
Abb. 11 Dispositif sélecteur
MISE HORS SERVICE
Désaccouplement des bouteilles à air comprimé
-
Dès que la pression finale est atteinte, fermer d'abord
le robinet de bouteille, ensuite le robinet de rem­
plissage.
-
Enlever la bouteille, voir Abb. 10.
Groupes avec un moteur électrique
- Courant triphasé: le moteur est arrêté manuellement
à l'aide de l'interrupteur (1) ou automatiquement à
l'aide d'un disjoncteur thermique. Sur les groupes équi­
pés d'un pressostat final, le groupe est arrêté à l'aide
d'un déclencheur à minimum de tension.
1.
2.
1
Abb. 10 Désaccouplement de la bouteille
DISPOSITIF SELECTEUR PN300/PN200 (OPTIONNEL)
DESCRIPTION
(Abb. 11) Ce dispositif permet le remplissage de bouteilles
de 200 bar par un groupe de 300 bar. La soupape de sûreté
B et le dispositif de remplissage PN 200 bar sont réliés en ou­
vrant un dispositif sélecteur A et les bouteilles réliées
peuvent être remplies à une pression de 200 bar, comme
décrit au paragraphe “Remplissage des bouteilles à air com­
primé”.
Dépressuriser le compresseur
avant
d'ouvrir le robinet -A- pour éviter d'en­
dommager le dispositif sélecteur
14
Abb. 12 Disjoncteur-protecteur
Groupes avec moteur à essence
- Arrêter le moteur à essence à l'aide de l'interrupteur
d'arrêt, fermer le robinet de carburant.
- Dépressuriser le groupe compresseur jusqu'à 80 bar à
l'aide du robinet de remplissage. Le dépressuriser en­
suite entièrement à l'aide des robinets de purge des
condensats pour éliminer ainsi l'humidité résiduelle
dans les séparateurs. Refermer ensuite les robinets de
purge et de remplissage pour éviter que l'humidité entre
dans la tuyauterie.
- Vérifier le niveau d'huile du compresseur et rajouter de
l'huile s'il est nécessaire. Vérifier de plus s'il faut faire des
travaux d'entretien en raison du nombre d'heures de
service, voir chapitre 4.3.
Manuel d'Instructions Junior II
B-TIMER (option)
Introduction
Avant utilisation du B-TIMER, lisez cette notice d'emploi
avec attention. (Valable pour les appareils de version
300.301.811 et supérieure).
Les réglages du menu de configuration
sont décisifs pour que l'affichage de la ca­
pacité du filtre se fasse correctement.
Sans ces réglages, le B-TIMER ne peut être utilisé que
comme compteur d'heures de service !
Assurez-vous que la soupape de maintien
de pression du compresseur est réglées
sur 150bar (réglage d'usine, voir le cha­
pitre 4.4.5.) et qu'elle fonctionne correctement. Si tel
n'est pas le cas, la capacité du filtre n'est pas affichée
correctement et la reconnaissance de fonction­
nement, entre autres, ne fonctionne pas comme il se
doit.
Assurez-vous que tous les compteurs de
maintenance (a+b+c) ont été réinitialisés
juste avant la livraison. (Dans le cas
contraire, le B-TIMER signale des intervalles de
maintenance erronés, car la prise en compte des
temps de stockage n'est pas active.) Si aucune réinitia­
lisation n'a eu lieu, vous devez l'effectuer ob­
ligatoirement. Voir à ce sujet le chapitre «Réinitiali­
sation».
1
2
3
4
5
Description
Le B-TIMER (Abb. 13) est un mini-ordinateur à activation
automatique comptant les heures de service du com­
presseur et déterminant la durée de vie de la cartouche de
filtre à partir du temps, température, type de cartouche et
quantité délivrée du compresseur. Il affiche les heures de
service, la durée de vie de la cartouche et les travaux de
maintenance échus sur le compresseur. Le B-TIMER ne
nécessite ni une alimentation externe en électricité, ni une
connexion au système d'air comprimé. Il est monté sur le ca­
rter du filtre à surveiller à l'aide d'un collier. Il s'agit d'un
appareil parfait pour la surveillance de tous les compres­
seurs mobiles de BAUER, spécialement pour les appareils
des sports de plongée à entraînement à essence ou diesel.
Pour ce faire, le B-TIMER peut facilement être monté sur to­
utes les installations.
6
7
Abb. 13 B-Timer
1
2
3
4
5
6
7
Symbole de clé (maintenance échue)
Symbole de lettre (type de maintenance)
Symbole de pile
Affichage de saturation de la cartouche
Heures de service ou numéro de cartouche
Bouton de sélection
Bouton de saisie
Utilisation conforme
Cet appareil sert exclusivement comme affichage de l'état de fonctionnement et ne décharge pas l'utilisateur de la
surveillance supplémentaire et de la mesure de la qualité de l'air respirable du système de filtre selon les normes nationales
(par exemple EN 12021). Avec le B-TIMER ceci n'est pas possible.
Le B-TIMER ne doit être utilisé qu'avec des compresseurs BAUER, des systèmes de préparation BAUER et des cartouches
de filtres d'origine BAUER. Il n'est prévu et autorisé que pour les systèmes de filtre BAUER P21, P31 et P41. Les numéros
de cartouche correspondants sont enregistrés dans le logiciel. Toute utilisation divergente est considérée comme incorrecte.
Les dommages en résultant sont exclus des risques, de la garantie et de la responsabilité du fabricant/fournisseur.
15
Manuel d'Instructions Junior II
Respectez les limites d'utilisation de l'appareil :
température d'utilisation 0° C jusqu'à +50°C,
température de stockage -20°C jusqu'à +70°C
indice de protection IP65 (protection de contact, étanche
à la poussière, protection contre les projections d'eau)
vibration $3g en fonctionnement
max. 95% d'humidité de l'air ; sans condensation
Mode de fonctionnement
L'affichage B-TIMER affiche les fonctions suivantes :
• Heures de service du poste de compresseur. Un h clig­
notant affiche un fonctionnement du compresseur
reconnu (retardé de 5 min).
• Durée d'utilisation des cartouches en % par 4 segments
dans le symbole de cartouche de filtre.
• Dernier segment clignotant et passage du nombre
d'heures de service au numéro de commande de
cartouche lorsque la capacité restante atteint ou passe
en-dessous de 20 % de la durée de vie totale.
• Affichage des travaux de maintenance échus sur le
poste de compression avec symboles de lettres et
heures de service.
A = 500 heures ou 1 an
B = 1 000 heures ou 2 ans
C = 2 000 heures ou 4 ans
• Un symbole de pile affiche que la pile lithium est dé­
chargée et qu'elle doit être remplacée. Toutes les don­
nées sont stockées et ne sont pas perdues lors de
l'échange de la pile !
Le B-TIMER est commandé avec les touches de saisie et de
sélection.
Abb. 14
2
1
Abb. 15 Pile
Affichage d'erreur
En cas d'erreur du capteur de température dans l'appareil,
«Error 1 » ou « Error 2 » apparaît sur l'affichage (Abb. 14).
Dans ce cas, ne pas continuer à utiliser le B-TIMER. Envoyer
l'appareil à l'atelier ou au représentant le plus proche pour
qu'il soit remis en état.
Échange de pile
La pile (1, Abb. 15) est enfoncée dans le logement de pile.
Pour la remplacer, retirez le connecteur (2) et retirez la pile
du compartiment. Utilisez obligatoirement le même type de
pile (n° de commande BAUER 82743).
Abb. 16
Service
Lors de la mise en service du com­
presseur, le B-TIMER s'allume seul ! Le
fonctionnement du compresseur est af­
fiché par le symbole « h » clignotant.
Afin de mettre en marche le B-TIMER sans fonctionnement
du compresseur, appuyez sur un des boutons sur l'affichage
: le menu principal est affiché. (Abb. 16).
Si aucun bouton n'est enfoncé au bout
d'une minute, l'affichage retourne tou­
jours au menu principal. Au bout de 2 mi­
nutes, le B-TIMER s'éteint si aucun fonctionnement de
compresseur n'est reconnu.
16
Abb. 17
Manuel d'Instructions Junior II
Affichage des fonctions
Pour afficher la fonction souhaitée, ap­
puyez sur le bouton de sélection ().
Appuyez sur le bouton . La capacité restante du filtre est
affichée (Abb. 17).
Appuyez sur le bouton . Les heures de service jusqu'à
l'intervalle de service A (500 heures ou annuellement) sont
affichées (Abb. 18).
Abb. 18
Appuyez sur le bouton . Les heures de service jusqu'à
l'intervalle de service B (1 000 heures ou tous les deux ans)
sont affichées (Abb. 19).
Appuyez sur le bouton . Les heures de service jusqu'à
l'intervalle de service B (2 000 heures ou tous les quatre ans)
sont affichées (Abb. 20).
Abb. 19
Appuyez sur le bouton . Le numéro de la cartouche est
affiché (Abb. 21). Le symbole du filtre clignote.
Appuyez sur le bouton . L'affichage revient au menu
principal.
Abb. 20
Réinitialisation
La capacité du filtre ne doit être réinitiali­
sée qu'une fois la cartouche remplacée !
Pour réinitialiser la capacité du filtre ou l'intervalle de
maintenance A, B et C; appuyez plus de 5 secondes sur le
bouton lors qu'apparaît l'affichage correspondant
(Abb. 22).
Abb. 21
Abb. 22
17
Manuel d'Instructions Junior II
Configuration
Pour arriver dans le menu de configuration des diverses
fonctions du B-TIMER, appuyez simultanément pendant
plus de 5 secondes sur les boutons et de l'affichage du
numéro de cartouche (Abb. 21). Le symbole de filtre
commence à clignoter (Abb. 23) et affiche ainsi le mode de
configuration.
Sous la configuration A on peut régler le numéro de
cartouche de filtre utilisée. Pour modifier le numéro
d'article, appuyez sur le bouton pendant plus de 3
secondes. Le numéro commence à clignoter. Avec le bou­
ton réglez le numéro de votre choix. Validez avec le bou­
ton .
Abb. 23
Les numéros d'article commençant par
999 doivent être spécialement réglés.
Appuyez ensuite sur le bouton pendant 3 secondes, puis
choisissez 999000 avec ↑. Le dernier 0 commence à clig­
noter. Réglez le chiffre correspondant avec et validez avec
. Le second zéro commence alors à clignoter. Réglez le
chiffre comme décrit, puis passez au troisième chiffre.
En appuyant sur le bouton , l'affichage passe à la
configuration B (réglage des quantités délivrées)Le sy­
mbole de filtre commence à clignoter Abb. 24. Vous pou­
vez voir la quantité délivrée (en l/min.) dans la notice d'utili­
sation du compresseur. Pour modier le réglage appuyez sur
le bouton pendant 3 secondes, le premier chiffre
commence à clignoter. Avec le bouton réglez le numéro
de votre choix. Validez avec le bouton et continuez
jusqu'à ce que les trois chiffres soient correctement réglés.
En appuyant à nouveau sur le bouton , l'affichage passe
à la configuration C (réglage de la pression de fonction­
nement). Le symbole de filtre commence à clignoter
(Abb. 25).
Pour modifier la pression de fonctionnement, appuyez
pendant plus de 3 secondes sur le bouton . Appuyez sur
le bouton pour saisir la nouvelle pression de fonction­
nement. (Possibilité de sélection : 200 bar, 300 bar ou
200/300 bar). Appuyez sur le bouton pour valider le nou­
veau réglage.
Après avoir saisi les réglages de
configuration et mis la nouvelle
cartouche de filtre en place, il faut ob­
ligatoirement réinitialiser la capacité de
filtre. Voir «Réinitialisation » en haut.
Si vous appuyez à nouveau sur le bouton , l'affichage
passe au menu de réglage des heures de service. Ap­
puyez sur le bouton pendant 2 secondes. Le dernier
chiffre clignote. Avec le bouton réglez le chiffre comme
vous le désirez, appuyez sur le bouton etc. jusqu'à ce que
vous ayez réglé tous les chiffres. Si vous appuyez deux fois
sur le bouton , vous revenez au menu principal. Si vous ap­
puyez sur le bouton et sur le bouton (2 secondes) vous
pourrez répéter le processus de réglage, si nécessaire.
18
Abb. 24
Abb. 25
Manuel d'Instructions Junior II
4.
ENTRETIEN
4.1.
PREUVE D'ENTRETIEN
Nous vous recommandons de noter tous les travaux
d'entretien avec date dans le carnet d'entretien livré avec
le compresseur. Vous évitez ainsi des réparations chères
dues à des travaux d'entretien oubliés. En cas de garantie,
vous pouvez prouver avoir effectué ces travaux et dé­
montrer que les dommages ne résultent pas d'un entretien
insuffisant. Voir également l'alinéa 23 de nos Conditions
d'Affaires Générales.
4.2.
INSTRUCTIONS D'ENTRETIEN
AVERTISSEMEN Arrêter et dépressuriser le groupe
compresseur avant d'effectuer des
T
travaux d'entretien.
AVERTISSEMEN Ne jamais souder ou braser des
conduites de pression.
T
Vérifier de temps en temps l'étanchéité
totale du groupe compresseur. Pour cela,
étaler de l'eau savonneuse à l'aide d'un
pinceau sur toute la robinetterie et sur
tous les raccords. Eliminer les fuites.
N'utiliser que les pièces de rechange ori­
ginales pour les travaux d'entretien ou de
reparation.
Jeter la cartouche usée selon la règle­
mentation en vigueur!
Remplacer la cartouche de longue durée
TRIPLEX selon le chapitre 4.4.4.!
Faire l'entretien du moteur d'entraîne­
ment selon les instructions du fabricant.
4.3.
PERIODICITES
Le calendrier d'entretien se trouve dans le carnet
d'entretien fourni avec le compresseur.
4.4.
TRAVAUX D'ENTRETIEN
Pour des raisons de compréhension ce chapitre contient
une brève explication de fonctionnement à coté des tra­
vaux d'entretien.
4.4.1. LUBRIFICATION
TYPE D'HUILE
Il est primordial d'utiliser une huile appropriée pour
l'entretien intérieur du compresseur. En fonction de l'em­
ploi du compresseur, l'huile utilisée doit correspondre aux
exigences suivantes:
- faible teneur en résidus
- faible calaminage des soupapes
- bon anticorrosif
- émulsion des eaux condensées dans le carter
- bonne aptitude physiologique et toxicologique.
En raison de la charge thermique, il est indispensable de
n'employer que des huiles de haute qualité. Pour garantir
un fonctionnement optimal, n'employer que les huiles que
nous avons testées et approuvées. Vous trouverez leurs
références dans notre liste de lubrifiants.
Liste actuelle voir chapitre 8. Demandez
régulièrement cette liste auprès du ser­
vice après-vente de BAUER.
Pour le service dans des conditions difficiles comme par
exemple un service continu ou des températures ambiantes
élevées, nous vous recommandons de n'utiliser que les
huiles spéciales BAUER selon la liste de lubrifiants. Ces
huiles ont été testées dans nos compresseurs et ont fait
preuve d'excellentes qualités à des températures
ambiantes de +5 °C à +45 °C. Une température ambiante
inférieure aux indications ci-dessus nécesssite un pré-chauf­
fage du groupe compresseur à +5°C.
Pour le service dans des conditions moins difficiles, le service
intermittent ou avec periodes d'arrêt plus longues nous
vous recommandons l'utilisation des huiles minérales pour
compresseurs haute pression. Ces huiles se prêtent à l'utili­
sation à des températures ambiantes de +5°C à +35°C. Une
température ambiante inférieure aux indications ci-dessus
nécessite un pré-chauffage du carter à +5°C.
CONTRÔLES DU NIVEAU D'HUILE
Vérifier le niveau d'huile à l'aide de la jauge chaque jour
avant la mise en service du groupe compresseur. Veiller à ce
que le compresseur soit à l'horizontale. Le niveau d'huile
doit se situer entre les deux marques de la jauge, voir
Abb. 26. Pour une mesure correcte, plonger complètement
la jauge.
Le niveau d'huile ne doit pas descendre
en dessous de la marque minimale et ne
pas depasser la marque maximale: la sat­
uration du compresseur entraînerait le
calaminage des clapets.
19
Manuel d'Instructions Junior II
VIDANGES D'HUILE
-
Huiles minérales
Toutes les 1000 heures de
service ou au moins une
fois par an
Huiles synthétiques
Toutes les 2000 heures de
service ou au moins une
fois tous les 2 ans
CAPACITE D'HUILE
Junior II
environ 360 ml
Vérifier s'il n'y a pas de dépôts sur les clapets, les refroi­
disseurs, les séparateurs et les épurateurs ainsi que dans
tous les tuyaux.
S'il y a des dépôts, procéder de la manière suivante:
- Enlever les depôts se trouvant sur les clapets, les refroi­
disseurs, les séparateurs et épurateurs ainsi que dans
tous les tuyaux, ou les remplacer.
- Verser de l'huile neuve dans le bloc compresseur.
- Après environ 100 heures de service, contrôler la qualité
de l'huile; si l'huile est usée, refaire une vidange.
- Utiliser la même huile lors des remplissages suivants.
4.4.2. FILTRE D'ASPIRATION
QUANTITES D'EMBALLAGE
Les huiles spéciales BAUER sont livrables en quantités dif­
férentes, voir la liste de lubrifiants dans chap. 8.
DESCRIPTION
Le filtre d'aspiration est un filtre à sec micronic (Abb. 27).
VIDANGE D'HUILE
-
-
Faire la vidange lorsque le compresseur est à la tempéra­
ture de service.
Retirer la jauge
Enlever le bouchon de vidange se trouvant sous le carter
à l'aide d'une clé plate (17 mm) et laisser couler l'huile
dans un bac de récupération. Remettre le bouchon de
fermeture. Le Joint est intégré et peut être utilisé plu­
sieurs fois.
Remplir d'huile neuve jusqu'a la marque supérieure de
la jauge. Attendre quelques minutes après le remplis­
sage avant de remettre le compresseur en marche.
5
4
3
2
1
1
2
3
4
5
Ecrou moleté
Chapeau en plastique
Elément filtrant
Joint torique
Ouverture pour le tuyau d'aspiration télescopique
Abb. 27 Filtre d'aspiration
max.
min.
Abb. 26 Marques de la jauge d'huile
CHANGEMENT DU TYPE D'HUILE
ENTRETIEN
Faire l'entretien du filtre d'aspiration régulièrement suivant
les périodicités du carnet d'entretien.
- Enlever l'écrou moleté (1) et le chapeau en plastique (2).
Sortir l'élément filtrant (3).
- Nettoyer l'intérieur du filtre avec un chiffon propre.
Faire attention à ce que la poussière n'entre pas dans la
conduite d'aspiration.
- Remplacer le joint torique (4) si nécessaire.
- Remplacer l'élément filtrant.
TUYAU D'ASPIRATION TELESCOPIQUE
Veuillez observer les conseils suivants
pour ne pas endommager le groupe com­
presseur en remplaçant une huile par une
autre.
-
20
Vidanger l'huile lorsqu'elle est encore bien chaude.
Le tuyau d'aspiration télescopique est inséré dans le
logement (5). Tous les groupes compresseurs entraînés par
un moteur à essence sont équipés de série d'un tuyau
d'aspiration télescopique. Nous vous en recommandons
également l'usage pour les groupes équipés d'un moteur
électrique.
Manuel d'Instructions Junior II
4.4.3. SEPARATEUR INTERMEDIAIRE
DESCRIPTION
Un séparateur intermédiaire est monté après le 2e étage du
bloc compresseur. Ce séparateur sert à séparer les conden­
sats résultant du refroidissement de l'air comprimé. La sé­
paration des parties liquides d'huile et d'eau s'effectue par
action centrifuge à l'aide d'une plaque de turbulence.
ENTRETIEN
Le bon fonctionnement du dernier étage dépend essentiel­
lement de l'entretien du séparateur intermédiaire.
Eliminer régulièrement les condensats du séparateur en ou­
vrant lentement le robinet de purge des condensats (1,
Abb. 28)
4
3
5
2
6
7
8
9
1
10
11
Abb. 29 Système de filtration P21
1
2
3
Abb. 28 Robinets de purge des condensats
4.4.4. SYSTEME DE FILTRATION P21
UTILISATION ET DESCRIPTION SOMMAIRE
A la sortie du dernier étage du bloc compresseur, l'air com­
primé est refroidi, dans le refroidisseur final, à environ 10 15°C au-dessus de la température ambiante, enfin il entre
dans le système de filtration P21 avec cartouche longue
durée TRIPLEX (Abb. 29). Le système de filtration se com­
pose d'un séparateur et d'une cartouche. Les parties
liquides d'eau et d'huile sont séparées de manière sûre dans
le séparateur à l'aide d'un tube gicleur.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Entrée de filtre
Tube gicleur
Ecrou moleté
Soupape de sûreté de pression finale
Corps de filtre
Chambre du séparateur
Cartouche
Sortie de filtre
Clapet de maintien de pression
Robinet de purge des condensats
Sortie de condensat
L'air pénètre ensuite dans la cartouche longue durée
TRIPLEX qui élimine les vapeurs résiduelles d'eau et d'huile
de l'air. La qualité de l'air respirable produit correspond à la
norme DIN EN 12021.
21
Manuel d'Instructions Junior II
SECURITE DE CARTOUCHE
Afin d'éviter la mise en service par inadvertance de
l'épurateur non équipé de sa cartouche, le système de filt­
ration P21 est pourvu d'un perçage de mise à air libre dans
le fond de filtre (Abb. 30), le fond du filtre n'est étanche que
si une cartouche est présente.
Sans cartouche, la pression ne s'établit
pas!
En l'absence de cartouche, le perçage n'ést pas obturé. La
chambre est mise à l'air libre, empêchant celle-ci de monter
en pression. Il est donc impossible de remplir des bouteilles
avec de l'air non filtré.
Le perçage de mise à air libre est également utilisé pour vé­
rifier les joints toriques montés sur l'embout inférieur de la
cartouche. Au cas où de l'air sortirait par la mise à air libre,
cartouche montée, cela signifierait que les joints toriques
ou l'embout de cartouche sont défectueux ou ont été
endommagés au montage.
cles par heure (purge des condensats chaque 15 minutes)
le nombre d'heures de service maximal admissible est de
1.000 pour les groupes de 330 bar et 8.750 pour les
groupes de 225 bar.
INSTRUCTIONS GENERALES POUR L'ENTRETIEN DES
FILTRES
-
-
perçage de mise à air libre
-
Ne procéder à l'entretien du système qu'une fois ce­
lui-ci dépressurisé.
Noter le nombre de réservoirs remplis ou d'heures de
service afin de respecter les périodicités de l'entretien.
Remplacer la cartouche filtrante avant la remise en
marche du compresseur si celui-ci était mis hors service
depuis plus de 3 mois.
Laisser la cartouche dans le filtre même lors d'une mise
hors service.
Laisser fermés tous les robinets de purge des conden­
sats et d'arrêt. Maintenir une pression de 50 à 80 bar
dans le groupe compresseur pour éviter que l'humidité
extérieure ne pénètre dans les conduites du compres­
seur.
Le séparateur d'huile et d'eau avec tube gicleur ne né­
cessite pas d'entretien.
ELIMINATION DES CONDENSATS
sans cartouche
avec cartouche
Abb. 30 Sécurité de cartouche
Retirer la cartouche et la vérifier. Au besoin, changer les
joints toriques ou la cartouche.
DUREE DE VIE DU FILTRE
AVERTISSEMEN Le système de filtration subit des
efforts dynamiques. Il a été conçu
T
de manière à supporter un nombre
maximum de cycles, résultant de la chute de pression
lors de la purge des condensats. (1 cycle, cela veut dire
une purge des condensats = un établissement et une
diminution de pression.) Il faut soumettre le corps de
filtre à une inspection interne par un expert au plus
tard lorsque 1/4 des cycles de charge fixés a été at­
teinte. L'utilisateur est responsable de l'organisation
de l'inspection. Une fois le nombre maximum de cycles
atteint, il faut remplacer le filtre central afin d'éviter
le danger d'explosion du corps de filtre causé par la fa­
tigue du métal.
Le nombre de cycles maximal admissible pour le filtre cen­
tral P21 est de 4.000 pour un fonctionnement à une pres­
sion de 330 bar. A une pression de 225 bar, le nombre de
cycles maximal admissible est de 35.000.
Afin de ne pas dépasser le nombre de cycles maximal admis­
sible, il faut noter le nombre d'heures de service dans le car­
net der service. A condition qu'il y ait un maximum de 4 cy­
22
Eliminer régulièrement les condensats du séparateur et de
la chambre de cartouche en ouvrant lentement les robinets
de purge des condensats (2 et 3, Abb. 28)
- avant chaque remplacement de cartouche
- avant chaque remplissage
- pendant le remplissage toutes les 15 minutes.
Lentement ouvrir d'abord le robinet de gauche, puis celui
de droite d'environ 1/3 de tour jusqu'a ce que ne sortentp­
lus de condensats. Les robinets se referment d'eux-même
à l'aide d'un ressort. Ci-besoin resserrer à la main jusqu'à
fermeture complète.
ENTRETIEN DU ROBINET DE REMPLISSAGE
Un filtre en métal fritté est monté dans le corps du robinet
de remplissage pour protéger le dispositif de remplissage
des impuretés.
Démonter et nettoyer le filtre fritté comme suit. Le changer
s'il est très sale (voir intervalles d'entretien, chapitre 4.3.):
− Dévisser le manomètre du corps de robinet de remplissage.
− Enlever le filtre fritté à l’aide d’un tourne−vis.
− Laver le filtre fritté dans de l’eau savonneuse chaude
pour le dégraisser et le nettoyer avec de l’air sous−
pression.
− Revisser le filtre fritté.
− Etouper le mamomètre avec ruban PTFE ou Loctite
243 et le visser jusqu’à la position désirée.
CARTOUCHES
Neuves, les cartouches de filtre sont emballées sous-vide et
peuvent être gardées en stock deux ans (voir date de
conservation sur la cartouche). Si l'emballage sous-vide est
Manuel d'Instructions Junior II
endommagé, il ne protège plus suffisamment la cartouche
contre les influences de l'environement. Consulter le
fournisseur si l'emballage est défectueux.
Changez à temps les cartouches de filtre usées pour ne pas
nuire à la santé ou endommager l'unité.
Ne jamais remplir soi-même des cartouches usées! Le maté­
riel filtrant a été spécialement composé par BAUER-KOM­
PRESSOREN pour chaque cas d'utilisation.
Observer les règles d'hygiène lors du changement du filtre.
DUREE DE VIE DES CARTOUCHES
Le poids neuf moyen (sans emballage) et l'augmentation de
poids due à la saturation sont indiqués sur la cartouche de
filtre. On peut contrôler l'augmentation de poids à l'aide
d'une balance appropriée. Il se peut que des écarts minimes
par rapport aux données indiquées soient constatés en rai­
son des tolérances admises lors de la production.
Le nombre d'heures de service ou bien le nombre de rem­
plissages possible de bouteilles par cartouche de filtre se
calcule à l'aide des tableaux pages 24 et 25 (considérer éga­
lement la température ambiante et la cartouche utilisée).
Les valeurs indiquant la durée de vie des cartouches conte­
nues dans les tableaux se basent sur des conditions de
service constantes et définies. Les tolérances lors du rem­
plissage des cartouches et les températures de service dif­
férentes peuvent entraînées des écarts importants par rap­
port aux données indiquées (ce ne sont que des points de
repère pour l'utilisateur).
La cartouche 057679 est la cartouche Triplex normale
pour les unités électriques.
Poids de remplissage: 191 g; augmentation de poids:
14 g.
Par exemple: on peut remplir environ 36 - 45 bouteilles de
10l avec une cartouche Triplex à une température
ambiante de 20°C, ce qui correspond à 12 - 15 heures de
service du compresseur à une pression de remplissage de
200 bar.
Pour les compresseurs à essence, n'utiliser que la cartouche
de séchage, d'élimination d'huile et de CO, No. de cde
059183 La durée de vie de la cartouche est sensiblement
inférieure à celle de la cartouche standard en raison du rem­
plissage moins important du tamis moléculaire.
Poids de remplissage: 217 g; augmentation de poids:
12 g.
Par exemple: on peut remplir environ 31 - 38 bouteilles de
10l avec cette cartouche à une température ambiante de
20 °C, ce qui correspond à 10 - 13 heures de service du com­
presseur à une pression de remplissage de 200 bar.
La durée de vie plus élevée des cartou­
ches à une pression de remplissage de
300 bar est compensée par le volume
d'air plus important par bouteille, si bien-que le nom­
bre possible de remplissage de bouteilles reste le
même quelque soit la pression.
REMPLACEMENT DES CARTOUCHES
AVERTISSEMEN Pour des raisons de sécurité n'uti­
liser que les cartouches filtrantes
T
CO no. de commande 059183 sur
les groupes compresseurs entraînés par un moteur à
essence. Sur les groupes compresseurs entraînés par
un moteur électrique, utiliser soit les cartouches fil­
trantes CO no. de commande 059183 soit les car­
touches filtrantes TRIPLEX no. de commande 057679.
Les groupes compresseurs entraînés par
un moteur à essence sont livrés en série
avec une cartouche filtrante CO no. de
commande 059183. Les groupes compresseurs en­
traînés par un moteur électrique sont livrés en série
avec une cartouche filtrante TRIPLEX no. de com­
mande 057679. Lorsque vous remplacez un moteur
électrique par un moteur à essence, remplacez aussi la
cartouche filtrante no. de commande 057679 par la
cartouche filtrante no. de commande 059183.
-
-
-
Dépressuriser le système de filtration en ouvrant les robi­
nets de purge des condensats.
Dévisser l'écrou moleté (3, Abb. 29) sur le chapeau du
filtre.
Sortir la cartouche usée.
Essuyer, l'intérieur du corps de filtre avec un chiffon pro­
pre. Vérifier s'il y a des dégâts causés par la corrosion.
Changer tout pièce défectueuse.
Lubrifier le filetage et les joints toriques ainsi que le file­
tage de la cartouche avec très peu de vaseline blanche
DAB9 no. de commande N19091 ou avec du WEICON
WP 300 WHITE no. de commande N19752.
Installer une cartouche neuve.
Vissez, sans forcer, l'ecrou moleté jusqu'a sa butée.
Il faut jeter les cartouches saturées selon
les réglementations fédérales et nation­
ales en vigueur (en Allemagne: selon la
fiche signalétique DIN, point 5.5,
l'enlèvement surveillé des déchets).
23
Manuel d'Instructions Junior II
1. Cartouche filtrante 057679: durée de vie [heures]
Pression de remplissage p = 200 bar
Température ambiante
tU [°C]
Température du séparateur final
tAb [°C]
Junior
Débit
Q [l/min]
100 l./min.
10
20 - 24
26 - 21
15
25 - 29
20 - 16
20
30 - 34
15 - 12
25
35 - 39
11 - 9
30
40 - 44
9-7
35
45 - 49
7-6
40
50 - 54
5-5
Pression de remplissage p = 300 bar
Junior
Température ambiante
tU [°C]
Température du séparateur final
tAb [°C]
10
20 - 24
39 - 31
15
25 - 29
29 - 24
20
30 - 34
22 - 18
25
35 - 39
17 - 14
30
40 - 44
13 - 11
35
45 - 49
10 - 9
40
50 - 54
8-7
Débit
Q [l/min]
100 l./min.
Cartouche filtrante 057679: remplissages de bouteille [nombre]
Masse du tamis moléculaire mMS [g] = 68
Température Température
ambiante
du sépara­
tU [°C]
teur final
tAb [°C]
Humidité d'air
saturée
X [g/m3]
Quantité d'air purifié Va
[m3]
à une pression de [bar]
200
300
7l
10 l
12 l
10
20 - 24
17,31 - 21,80
157 - 125
236 - 187
112 - 89
79 - 62
65 - 52
15
25 - 29
23,07 - 28,79
118 - 94
177 - 142
84 - 67
59 - 47
49 - 39
20
30 - 34
30,40 - 37,63
89 - 72
134 - 108
64 - 52
45 - 36
37 - 30
25
35 - 39
39,65 - 48,64
69 - 56
103 - 84
49 - 40
34 - 28
29 - 23
30
40 - 44
51,21 - 62,41
53 - 44
80 - 65
38 - 31
27 - 22
22 - 18
35
45 - 49
65,52 - 79,28
42 - 34
62 - 51
30 - 25
21 - 17
17 - 14
40
50 - 54
83,08 - 99,85
33 - 27
49 - 41
23 - 19
16 - 14
14 - 11
Volume de remplissage de bouteille VF [m3]
Volume de
bouteille
la à une pression p de [bar]
l [ltr.]
200
300
7
1,4
2,1
10
2
3
12
2,4
3,6
24
Nombre de remplissages de bouteille n
et contenance des bouteilles
Nombre de remplissages de bouteille n= Quantité d'air puri­
fié / Contenance de la bouteille = Va / VF
Contenance de la bouteille: VF [m3] = p [bar] x l [l] / 1000
[l/m3]
Quantité d'air purifié: Va [m3] = 0,2 x mMS [g] / (X [g/m3] /
p [bar]) = 0,2 x p [bar] x mMS [g] / X [g/m3]
Cartouche filtrante, durée de vie: tp [h] = Va [m3] / (Q
[m3/min] x 60 [min/h])
Manuel d'Instructions Junior II
2. Cartouche filtrante 059183: durée de vie [heures]
Pression de remplissage p = 200 bar
Température ambiante
tU [°C]
Température du séparateur final
tAb [°C]
Junior
Débit
Q [l/min]
100 l./min.
10
20 - 24
22 - 18
15
25 - 29
17 - 13
20
30 - 34
13 - 10
25
35 - 39
10 - 8
30
40 - 44
8-6
35
45 - 49
6-5
40
50 - 54
5-4
Pression de remplissage p = 300 bar
Junior
Température ambiante
tU [°C]
Température du séparateur final
tAb [°C]
10
20 - 24
34 - 27
15
25 - 29
25 - 20
20
30 - 34
19 - 15
25
35 - 39
15 - 12
30
40 - 44
11 - 9
35
45 - 49
9-7
40
50 - 54
7-6
Débit
Q [l/min]
100 l./min.
Cartouche filtrante 059183: remplissages de bouteille [nombre]
Masse du tamis moléculaire mMS [g] = 58
Température Température
ambiante
du sépara­
tU [°C]
teur final
tAb [°C]
Humidité d'air
saturée
X [g/m3]
Quantité d'air purifié
Va [m3]
à une pression de [bar]
Nombre de remplissages de bouteille n
et contenance des bouteilles
200
300
7l
10 l
12 l
10
20 - 24
17,31 - 21,80
134 - 106
201 - 160
96 - 76
67 - 53
56 - 44
15
25 - 29
23,07 - 28,79
101 - 81
151 - 121
72 - 58
50 - 40
42 - 34
20
30 - 34
30,40 - 37,63
76 - 62
114 - 92
55 - 44
38 - 31
32 - 26
25
35 - 39
39,65 - 48,64
59 - 48
88 - 72
42 - 34
29 - 24
24 - 20
30
40 - 44
51,21 - 62,41
45 - 37
68 - 56
32 - 27
23 - 19
19 - 15
35
45 - 49
65,52 - 79,28
35 - 29
53 - 44
25 - 21
18 - 15
15 - 12
40
50 - 54
83,08 - 99,85
28 - 23
42 - 35
20 - 17
14 - 12
12 - 10
Volume de remplissage de bouteille VF [m3]
Volume de
bouteille
la à une pression p de [bar]
l [ltr.]
200
300
7
1,4
2,1
10
2
3
12
2,4
3,6
Nombre de remplissages de bouteille n= Quantité d'air puri­
fié / Contenance de la bouteille = Va / VF
Contenance de la bouteille: VF [m3] = p [bar] x l [l] / 1000
[l/m3]
Quantité d'air purifié: Va [m3] = 0,2 x mMS [g] / (X [g/m3] /
p [bar]) = 0,2 x p [bar] x mMS [g] / X [g/m3]
Cartouche filtrante, durée de vie: tp [h] = Va [m3] / (Q
[m3/min] x 60 [min/h])
25
Manuel d'Instructions Junior II
4.4.5. CLAPET DE MAINTIEN DE PRESSION
DESCRIPTION
Un clapet de maintien de pression est installé à la sortie du
filtre P21.
Dès le début de la compression, le clapet de maintien de
pression fait monter la pression dans le filtre, ce qui permet
une filtration constante et optimale et assure, de plus, un
fonctionnement optimum du dernier étage.
Le clapet de maintien de pression est réglé à 150 ±10 bar.
ENTRETIEN
2
3
1
panne provient en général du clapet d'aspiration de l'étage
suivant. Voir également chapitre 4.4.8.
ENTRETIEN
Contrôle de la soupape de sûreté de pression finale
Contrôler régulierement le fonctionnement de la soupape
de sûreté du dernier étage. A cette intention, il est possible
de désaérer la soupape manuellement. Tourner le bouton
moleté situé en haut de la soupape dans le sens des aiguilles
d'une montre (Abb. 32). Attendre que la soupape crache.
Pour ne pas endommager la soupape de sûreté lors de cet
examen, nous vous recommandons de limiter la pression de
décharge à une valeur équivalent à 80% de la pression fi­
nale.
Cet examen ne permet que de vérifier si la soupape
fonctionne correctement.
DESAERAGE
Abb. 31 Clapet de maintien de pression
Le clapet de maintien de pression (Abb. 31) est réglé en
usine à la pression nécessaire et ne demande, en règle gé­
nérale, aucun entretien ou réglage. En cas de dérèglement,
la pression d'ouverture peut être réajustée. Pour cela,
desserrer d'abord l'écrou (2) et la vis (3), tourner la vis de ré­
glage (1) à l'aide d'un tournevis pour obtenir la pression
correcte.
Tourner à droite augmente la pression.
Tourner à gauche diminue la pression.
Abb. 32 Désaérage de la soupape de sûreté
Contrôle de la pression d'ouverture réelle
Contrôler le fonctionnement de la soupape de sûreté du
dernier étage régulierement, voir chapitre 4.3. Après avoir
fermé le robinet de sortie, mettre le groupe compresseur en
marche, attendre que la pression finale s'établisse et que la
soupape de sûreté de pression finale s'ouvre. Vérifier la
pression de décharge de la soupape de sûreté à l'aide du
manomètre correspondant.
4.4.6. SOUPAPES DE SURETE
4.4.7. MANOMETRE
DESCRIPTION
DESCRIPTION
Les trois étages du bloc compresseur sont protégés par des
soupapes de sûreté. Le réglage des soupapes de sûreté des
pressions intermédiaires est effectué comme suit:
1er étage
9 bar
2e étage
80 bar
La soupape de sûreté du dernier étage est réglée à la
pression finale convenue lors de la commande, voir les Ca­
ractéristiques Techniques, chapitre 1. Cependant la
pression finale ne doit pas dépasser les valeurs suivantes:
225 bar pour tous modèles et 330 bar pour les modèles
-H et -HU. Toutes les soupapes sont plombées et réglées en
usine à la pression correspondante. Si une soupape de
sûreté de pression intermédiaire répond et crache, un des
clapets de l'étage suivant ne se ferme pas. L'origine de la
Le manomètre de pression finale est pourvu d'une marque
rouge indiquant la pression de service maximale admissible.
26
ENTRETIEN
Nous vous recommandons de vérifier les manomètres de
temps en temps. Dans cette intention, nous avons
développé un manomètre de contrôle spécial, avec pièce
intermédiaire, grâce auquel il est possible de révéler immé­
diatement des défauts dans l'indication. Pour plus de ren­
seignements, appeler notre service après-vente.
De légères divergences pendant le service sont tout à fait
normales. En cas de grandes divergences cependant,
renvoyer le manomètre à l'usine pour le faire réparer ou ré­
ajuster.
Manuel d'Instructions Junior II
Mar­
que
Le clapet du 1e étage est un clapet à lamelles (Abb. 35).
vers le 2e étage
Aspiration
N4860−F98
Refoulement
Vue de dessus
depuis le fil­
tre d'aspira­
tion
Abb. 35 Soupape 1er étage
Abb. 33 Manomètre de pression finale
CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES CLAPETS
4.4.8. CLAPETS
DESCRIPTION
Les culasses des différents étages forment les parties supé­
rieures des cylindres. Dans les culasses, les clapets d'aspi­
ration et de refoulement sont installés. Les clapets sont
actionnés par le mouvement de l'air au moment de la
course du piston.
Après la première demi-heure de fonctionnement suivant
des travaux de réparation, contrôler le fonctionnement des
étages ou des cylindres. La conduite d'aspiration de la cu­
lasse doit être tiède; la conduite de refoulement de la cu­
lasse doit être brûlante. C'est ainsi que les clapets de chaque
étage fonctionnent correctement.
Si, par exemple, la conduite d'aspiration située avant la cu­
lasse du 2e étage chauffe excessivement et que, en même
temps, la soupape de sûreté située entre le 1er et le 2e
étage s'ouvre, cela signifie que la pression du 2e étage est
trop élevée. Les clapets du 2e étage sont souvent à l'origine
de cette panne. Démonter et nettoyer les clapets.
CONSEILS GENERAUX POUR L'ENTRETIEN
-
-
Aspiration
Refoulement
Abb. 34 Fonctionnement des clapets
A la descente du piston, le clapet d'aspiration s'ouvre sous
l'effet de l'air qui entre. A la remontée du piston, le clapet
d'aspiration se referme et le clapet de refoulement s'ouvre
sous l'effet de la compression de l'air, voir Abb. 34.
-
-
Ne remplacer les clapets que par jeu.
Nettoyer soigneusement les clapets encrassés. Ne pas
utiliser d'outils coupants. Tremper les clapets dans du
gazole ou du pétrole. Les nettoyer avec une brosse
douce.
Vérifier les pièces: elles ne doivent pas porter de traces
d'usure. Si les sièges et les plaques de clapet sont cabos­
sés, remplacer les clapets.
Ne serrer les vis de culasse qu'à l'aide de la clé dynamo­
métrique. Pour le couple de serrage, voir chapitre 7.
Vérifier la chambre à clapets: si elle est encrassée, la
nettoyer.
Vérifier les joints et les joints toriques lors du remon­
tage; ils doivent être en parfait état.
Lors du remontage, respecter la séquence correcte.
Après avoir fait tout l'entretien des clapets, faire tour­
ner le compresseur manuellement à l'aide du volant et
vérifier ainsi si toutes les pièces sont montées correcte­
ment.
30 minutes après la remise en marche, arrêter le
groupe compresseur et le laisser refroidir. Resserrer de
nouveau les vis de culasse au couple prescrit pour empê­
27
Manuel d'Instructions Junior II
cher un relâchement éventuel des clapets dû à la mise
en place des joints.
REMPLACEMENT DES CLAPETS DU 1ER ETAGE
Le clapet d'aspiration et de refoulement du 1er étage se
compose d'un clapet à lamelless situé en-dessous de la cu­
lasse, voir Abb. 36.
-
Desserrer les deux écrous borgnes des raccords de
conduite et enlever le refroidisseur intermédiaire.
-
Dévisser les quatre vis (5) de la culasse (1). Enlever la cu­
lasse.
-
Enlever le joint (2) et le clapet à plaques.
-
Lors du remontage, veiller à ce que la marque “TOP” se
trouve en haut. Faire attention à l'orientation du clapet:
vérifier que les deux ouvertures piriformes d'entrée du
clapet d'aspiration font face au côté filtre d'aspiration.
La barre médiane du joint (2) isole les perçages de refou­
lement du perçage d'aspiration.
7
6
5
1
2
1
2
3
4
5
6
7
Culasse
Joint
Clapet à lamelles
Joint torique
Vis de culasse
Rondelle
Ecrou
3
Ecrou
Rondelle frein
Plaque
Clapet de refoulement
Joint torique
Culasse
Clapet d'aspiration
Vis de culasse
Abb. 37 Culasse, 2e étage
REMPLACEMENT DES CLAPETS DU 3E ETAGE
A cause du petit diamètre du 3e étage, les clapets se
trouvent sur les côtés inférieur et supérieur de la culasse,
voir Abb. 38.
Pour le démontage et le remontage du clapet d'aspiration
(4), il faut d'abord retirer la culasse puis utiliser la clé spéciale
(no. de cde. 4555-645). Cette clé est contenue dans le jeu
d'outils livré.
Le clapet de refoulement (3) est simplement introduit dans
la culasse (5). Le joint torique (2) le rend étanche et la vis
sans tête (1) le maintient en place dans la culasse.
Ne remplacer qu'ensemble les clapets
d'aspiration et de refoulement du 3e
étage.
4
Abb. 36 Culasse, 1er étage
REMPLACEMENT DES CLAPETS DU 2E ETAGE
L'entretien des clapets de refoulement et d'aspiration peut
être effectué de l'extérieur, voir Abb. 37.
-
Desserrer les 2 écrous indesserrables(1) et les rondelles
freins (2).
-
Enlever la plaque (3).
-
Enlever les clapets (4) et (7) à l'aide de deux tournevis,
voir Abb. 39.
-
Faire le remontage dans l'ordre inverse. Replacer les
rondelles frein avec le côté courbe en haut. Serrer les
écrous de sorte que la plaque (3) soit parallèle à la cu­
lasse. Couple de serrage: 10 Nm (1 kpm).
28
1
2
3
4
5
6
7
8
Démontage du clapet de refoulement du 3e étage (3).
- Dévisser la vis (1) de plusieurs tours.
- Enlever les vis à six pans creux (7), enlever le couvercle
de culasse (6).
- Placer deux tournevis dans la gorge du clapet de refoule­
ment, voir Abb. 39. Si nécessaire, tourner le clapet à
l'aide d'une clé de 13 mm pour le desserrer.
- Enlever le clapet de refoulement (3) avec son joint tori­
que (2).
Le remontage du clapet de refoulement (3) s'effectue dans
l'ordre inverse:
Placer le joint torique (2) dans la culasse (5). Vérifier le joint
torique, il ne doit pas porter des traces d'usure.
- Replacer le clapet de refoulement (3). Remettre le cou­
vercle de culasse (6).
- Fixer la culasse à l'aide des vis à six pans creux (7).
Manuel d'Instructions Junior II
-
Visser et serrer la vis sans tête (1), avec un couple de ser­
rage de 20 Nm (2 kpm).
-
Vérifier toutes les 500 heures de service, au moins une
fois par an, si la courroie est usée ou endommagée.
10 mm
1
2
3
4
5
6
7
8
Vis
Joint torique
Clapet de refoulement
Clapet d'aspiration
Culasse
Couvercle
Vis à six pans creux
Rondelle
Abb. 38 Culasse, 3e étage
Abb. 40 Contrôle de la tension de la courroie
Reglage de la tension de la courroie
-
-
Desserrer les écrous de fixation du moteur
Régler la position du moteur jusqu'à obtenir la bonne
tension de la courroie (voir Abb. 41).
Reserrer les écrous de fixation du moteur d'entraîne­
ment.
Faire tourner le moteur pendant environ 5 minutes, l'ar­
rêter, contrôler de nouveau la tension de la courroie et
au besoin, la réajuster.
S'assurer, après le réglage, que les poulies à gorge s'ali­
gnent pour éviter ainsi un usage excessif de la courroie.
Effectuer le contrôle à l'aide d'une règle appropriée, voir
Abb. 41.: la règle doit toucher les poulies à 4 endroits.
Abb. 39 Démontage du clapet de refoulement du 3e
étage
4.4.9. ENTRAINEMENT DU COMPRESSEUR
GENERALITES
Le compresseur est entraîné par le moteur à l'aide d'une
courroie trapézoïdale. Le moteur est monté sur la plaque
d'assise. Pour régler la tension de la courroie, il est possible
de régler la position du moteur.
ENTRETIEN
Abb. 41 Alignement des poulies à gorge
4.4.10. EQUIPEMENT ELECTRIQUE
Ce chapitre présente les dispositifs de commande
électrique installés en série.
Le schéma électrique se trouve en an­
nexe.
Contrôle de la courroie
-
Réajuster la tension de la courroie après 25 heures de
service.
-
La tension désirée de la courroie trapézoïdale est la ten­
sion la plus basse possible quand la courroie ne glisse pas
à pleine charge. La tension de la courroie est bonne lors­
que celle-ci cède de 10 mm sous une forte pression
exercée par le pouce entre les poulies à gorge (Abb. 40).
L'équipement électrique du groupe compresseur com­
prend:
- le moteur d'entraînement et
- la commande électrique.
Pour la mise en marche du moteur électrique et pour le
fonctionnement des dispositifs de commande, il est ab­
solument nécéssaire de faire installer par le client:
29
Manuel d'Instructions Junior II
- l'interrupteur principal et
- le coupe-circuit principal.
MOTEUR D'ENTRAINEMENT
Le bloc compresseur est entraîné par un moteur à essence
ou électrique à l'aide de courroies trapézoïdales.
DISJONCTEUR-PROTECTEUR (MOTEUR À COURANT
ALTERNATIF)
Le moteur est protégé à l'aide de disjoncteurs thermiques
qui sont intégrés dans l'interrupteur de Marche-Arrêt. La
valeur est préréglée. Le moteur est démarré manuellement
à l'aide de l'interrupteur 0 - I sur le moteur (1, Abb. 42). Afin
d'assurer la sécurité de l'opérateur, toutes les pièces sous
tension ont un couvercle protecteur.
A cette intention, le bloc compresseur est équipé d'un ven­
tilateur qui aspire de l'air au travers de sa grille de protec­
tion. Le ventilateur est entraîné par la courroie trapézoïdale
du moteur d'entraînement et sert en même temps de volant
pour entraîner le compresseur.
Lors de l'installation du groupe compresseur, veiller à ce
qu'il y ait suffisamment d'air de refroidissement, voir cha­
pitre 3.
Pour la température maximale admissible, voir le chapitre
1, Caractéristiques Techniques.
1
1
Abb. 43 Disjoncteur-protecteur
Abb. 42 Disjoncteur-protecteur (moteur à courant al­
DISJONCTEUR-PROTECTEUR (MOTEUR TRIPHASÉ)
Le moteur est protégé à l'aide de disjoncteurs thermomag­
nétiques qui sont intégrés dans le disjoncteur-protecteur.
La valeur de seuil des disjoncteurs électromagnétiques
(protection contre le court-circuit) est préréglée.
Le moteur est démarré manuellement à l'aide de l'interrup­
teur-démarreur (1, Abb. 43). Il est arrêté manuellement à
l'aide de l'interrupteur (0) ou automatiquement à l'aide
d'un disjoncteur thermique.
Afin d'assurer la sécurité de l'opérateur, toutes les pièces
sous tension ont un couvercle protecteur.
Il n'est possible de redémarrer le moteur
qu'en appuyant sur l'interrupteur-démar­
reur.
4.4.11. REFROIDISSEMENT
GENERALITES
Les cylindres du bloc compresseur, les refroidisseurs inter­
médiaires et le refroidisseur final sont refroidis par air.
30
0
Manuel d'Instructions Junior II
4.5.
RECHERCHE DE PANNE
Panne
Cause
Remède
Moteur ne démarre pas
Panne d'alimentation en courant
Avant de faire des réparations, contrô­
ler les fils et les coupe-circuits, compa­
rer les caractéristiques du moteur et
du réseau
Moteur ne tourne pas “rond”
Courroie détériorée
Remplacer la courroie
Fusible du moteur stoppe le compres­
seur
Disjoncteur mal ajusté
Ajuster au courant nominal du mo­
teur. Prendre garde à la compensation
de température (+ 20 °C = 1,0)
Pour des températures ambiantes de
+ 10 °C : facteur de correction 0,94
+ 30 °C : facteur de correction 1,05
+ 40 °C : facteur de correction 1,12
Alimentation électrique insuffisante
due à un réseau trop faible
Eteindre les autres appareils branchés
sur le réseau
Moteur d'entraînement (électrique)
Câble d'alimentation trop long ou trop Utiliser un câble approprié
fin
Moteur d'entraînement (à essence)
Moteur ne démarre pas
Voir manuel d'instructions du moteur
Voir manuel d'instructions du moteur
Moteur ne tourne pas “rond”
Courroie détériorée
Remplacer la courroie
Moteur s'arrête
Niveau d'huile trop faible
Ajouter de l'huile
Tension de courroie trop faible
Retendre, chap. 4.4.9.
Poulies de transmission non alignées
Réajuster, chap. 4.4.9.
Conduites et/ou robinet(s) de purge
non-étanche(s)
Resserrer, étanchéifier, nettoyer les
robinets, les remplacer si nécessaire
Soupape de sûreté de pression finale
défectueuse (crache trop tôt)
La nettoyer ou remplacer
Segments de piston usés ou coincés
Les faire glisser ou les remplacer
Jeu de piston excessif
Contrôler le jeu et remplacer les pièces
Filtre d'aspiration encrassé
Nettoyer ou remplacer l'élément fil­
trant, chap. 4.4.2.
Conduites non-étanches
Resserrer les raccords
Jeu trop élevé du piston du 3ème
étage
Remplacer piston et chemise
Pression intermédiaire trop élevée
Vérifier clapets, remplacer clapet s'il
est nécessaire
Soupape non-étanche
Remplacer la soupape
Piston, segments de piston, cylindre
usés
Remplacer les pièces
Filtre d'aspiration encrassé
Remplacer l'élément filtrant
Compresseur chauffe trop
Contrôler le refroidissement
Système de transmission
Courroie detériorée (marques noires
sur la protection de courroie)
Bloc compresseur
Compresseur n'atteint pas la pression
finale
Débit du compresseur diminue
Soupape de sûreté de pression inter­
médiaire crache
Consommation élevée d'huile
31
Manuel d'Instructions Junior II
Panne
Cause
Remède
Air comprimé a un goût d'huile
Cartouche TRIPLEX saturée
Faire l'entretien des filtres, remplacer
la cartouche
Type d'huile inapproprié
Remplacer l'huile par une huile appro­
priée, voir 4.4.1., nettoyer clapets en­
crassés
Air de refroidissement insuffisant
Contrôler installation, température
ambiante max.+45°C
Clapets d'aspiration / de refoulement
non-étanches
Vérifier clapets, les nettoyer ou rem­
placer s'il est nécessaire
Sens de rotation incorrect
Voir flèche sur compresseur, corriger
sens de rotation
Piston, segments de piston, cylindre
usés
Remplacer les pièces
Filtre d'aspiration encrassé
Remplacer l'élément filtrant
Compresseur chauffe trop
Améliorer le refroidissement
Compresseur chauffe trop
Consommation élevée d'huile
Air s'échappe par le perçage de sûreté Absence de cartouche
du filtre Triplex
Joints toriques usés
32
Insérer une cartouche
Remplacer les joints toriques
Manuel d'Instructions Junior II
5.
STOCKAGE, CONSERVATION
GENERALITES
ENTRETIEN LORS DU STOCKAGE
Si des groupes compresseurs sont mis hors service pour une
durée supérieure à six mois, les préserver selon les
instructions suivantes. Effectuer le stockage des
compresseurs dans des locaux secs et sans poussière. Ne
couvrir les groupes avec des bâches en plastique que si
aucune condensation ne se forme. Même si les groupes
sont couverts, soulever les bâches de temps en temps et
nettoyer les groupes extérieurement. Si ces conseils ne
peuvent pas être observés, ou si le stockage s'étend sur plus
de 2 ans, demander des instructions particulières.
Mettre le compresseur en marche tous les 6 mois.
Observer les conseils suivants:
- Enlever le chapeau de protection sur l'orifice d'aspira­
tion et installer le filtre d'aspiration.
- Ouvrir les robinets de remplissage ou le robinet de sortie.
Faire tourner le groupe compresseur pendant environ
10 minutes, vérifier le système de lubrification à l'aide
des manomètres ou du regard d'huile.
- Arrêter le groupe compresseur.
- Ouvrir les robinets de purge des condensats et laisser
échapper l'air comprimé. Fermer les robinets de purge
des condensats.
- Effectuer la conservation du compresseur selon le chapi­
tre CONSERVATION DU COMPRESSEUR.
Les groupes compresseurs ne sont pas ré­
sistants à l'eau de mer! Lorsque l'unité
n'est pas en service la protéger en la re­
couvrant.
PREPARATIONS
Avant tout travail de conservation, faire tourner le groupe
compresseur jusqu'à ce qu'il atteigne la température de
service. Dès qu'il a atteint la pression de service prescrite, le
faire tourner encore pendant 10 minutes.
Ensuite, effectuer les contrôles suivants:
- Vérifier l'étanchéité de toutes les conduites, des clapets
et des soupapes (y compris les soupapes de sûreté) et de
tous les séparateurs. Resserrer tous les raccords.
- Ouvrir les robinets de remplissage ou le robinet de sortie
après les 10 minutes et faire tourner le compresseur
pendant environ 5 minutes à la pression minimale réglée
(clapet de maintien de pression, voir chapitre 4.4.5.).
- Arrêter ensuite le groupe compresseur. Eliminer les
condensats des séparateurs et dépressuriser le groupe.
Refermer les robinets de remplissage ou le robinet de
sortie.
- Lubrifier le filetage des raccords des séparateurs.
- Laisser les cartouches filtrantes dans les sépara­
teurs! Cela permet d'éviter que l'huile de conservation
n'entre dans les conduites et la robinetterie situées
après les filtres.
- Enlever le filtre d'aspiration et les conduites d'aspiration
de chaque cylindre.
- Laisser refroidir le compresseur.
Vidange d'huile pendant la conservation
- Après une période de stockage prolongée, l'huile du
compresseur et du moteur vieillit. Pour cette raison, il
faut la vidanger au plus tard après 2 ans et la remplacer
par de l'huile neuve.
- Le délai indiqué ne pourra être atteint que si le carter
reste fermé pendant le stockage; respecter pour cela les
instructions de stockage.
- Après la vidange, faire tourner de nouveau le compres­
seur et le moteur et les mettre en service pour la durée
prescrite.
- Contrôler le fonctionnement du système de lubrification
lors de la mise en service du compresseur recommandée
tous les 6 mois ou lorsque vous faîtes tourner le groupe
compresseur manuellement. La pompe à huile fonc­
tionne correctement si l'huile coule à travers le regard
d'huile du régulateur de pression d'huile et si le mano­
mètre de pression d'huile indique la pression prescrite.
REMISE EN SERVICE
-
-
CONSERVATION DU COMPRESSEUR
-
-
Mettre le compresseur en marche et verser très peu (en­
viron 10 ccm) d'huile à compresseur dans l'orifice d'aspi­
ration de la culasse du 1er étage, compresseur tournant.
Veiller à ce que le compresseur ne chauffe pas trop pour
que l'huile reste visqueuse.
Arrêter le compresseur. Fermer tous les robinets.
Protéger l'orifice d'aspiration à l'aide d'un chapeau de
protection.
CONSERVATION DU MOTEUR D'ENTRAINEMENT
Traiter le moteur selon les instructions du fabricant du
moteur.
-
-
Enlever le chapeau de protection de l'orifice d'aspiration
et installer le filtre d'aspiration.
Vérifier le niveau d'huile du compresseur.
Observer les instructions du fabricant de moteur.
Mettre le groupe compresseur en marche, les robinets
de remplissage ou le robinet de sortie ouverts, et le faire
tourner pendant 10 minutes.
Vérifier la pression d'huile à l'aide du manomètre corres­
pondant ou vérifier le regard d'huile. En cas de panne,
vérifier le système de lubrification.
Après avoir fait tourner le compresseur pendant 10 mi­
nutes, fermer les robinets de remplissage ou le robinet
de sortie et faire marcher le groupe compresseur jusqu'à
ce que la pression finale s'établisse et que la soupape de
sûreté de la pression finale crache. Pour cela, court-cir­
cuiter le pressostat de pression finale.
Vérifier l'étanchéité des soupapes de sûreté de la pres­
sion intermédiaire.
Remplacer les cartouches du filtre TRIPLEX!
En cas de panne, rechercher la cause et l'éliminer selon
le tableau de recherche de panne, voir chapitre 4.5.
Arrêter le groupe compresseur s'il fonctionne correcte­
ment. Il est alors prêt pour le service.
33
Manuel d'Instructions Junior II
6.
REPARATION
GENERALITES
La maintenance préventive comprend normalement le
remplacement des clapets, des joints et des joints toriques
ainsi que les travaux d'entretien.
Les réparations sur le bloc compresseur peuvent être
effectuées à condition que les dispositions adéquates soient
prises. Cependant, une certaine connaissance technique
est absolument nécessaire. De plus, il faut veiller à
- ne pas entreprendre soi-même des réparations sur l'em­
biellage et sur les paliers
- ne remplacer les soupapes de sûreté que complète­
ment.
34
Manuel d'Instructions Junior II
7.
TABLEAUX
TABLEAU DES COUPLES DE SERRAGE
SEQUENCE DE SERRAGE
Respecter les couples de serrage indiqués
ci-dessous, s'il n'y a pas d'autres indica­
tions. Serrer les vis de culasse toujours à
l'aide de la clé dynamométrique! Les cou­
ples de serrage indiqués sont valables
pour des vis lubrifiées. Remplacer les écrous auto-frei­
nants lors du remontage.
Serrer les vis de culasse et les vis des cylindres dans l'ordre
indiqué par la Abb. 44.
Ne les serrer qu'à l'état refroidi.
Vis et boulons
Vis hexagonales et
vis à six pans creux
Vis hexagonales et
vis à six pans creux
Vis hexagonales et
vis à six pans creux
Vis hexagonales et
vis à six pans creux
Vis hexagonales et
vis à six pans creux
Vis hexagonales et
vis à six pans creux
Raccords de tuyau
(écrous)
Filet
M6
M 8*
M 10
M 12
M 14
M 16
Couple max.
10 Nm (7 ft.lbs)
(1,0 mkp)
25 Nm (18 ft.lbs)
(2,5 mkp)*
45 Nm (32 ft.lbs)
(4,5 mkp)
75 Nm (53 ft.lbs)
(7,5 mkp)
120 Nm (85 ft.lbs)
(12 mkp)
200 Nm (141 ft.lbs)
(20 mkp)
Serrer manuellement
+ 1/2 tour
Abb. 44 Séquence de serrage
TABLEAU DES LUBRIFIANTS
Usage
Lubrifiants
Pièces en caoutchouc et en plastique;
filets des corps de filtre
Joints toriques
Bague à lèvre (bague)
Bague à lèvres (arbre)
Boulons, écrous, vis sans tête
WEICON WP 300 WHITE no. de cde. N19752 ou
graisse spéciale BAUER, no. de cde. 072500
graisse spéciale BAUER, no. de cde. 072500
graisse spéciale BAUER, no. de cde. 072500
Klüber SK 01-205
WEICON ANTI-SEIZE AS 040 P no. de cde. N19753 ou
équivalent avec additif de Cu ou de MoS2
TABLEAU DES ADHESIFS ET MATERIAUX D'ETANCHEITE
Usage
Adhésifs et Matériaux d'Etanchéité
Vis, boulons
Joints pour filets coniques
Métal - joints en métal
Raccordements à hautes températures,
par exemple, culasses et cylindres
Joints en papier
Loctite 2701
Loctite 243
Produit résistant à la température, par exemple WACKER E10
no. de cde. N18247
Loctite FAG 2
TABLEAU DES PRODUITS DE CONTROLE
Utilisation
Produit
Raccords, conduites
Spray détecteur de fuites, no. de commande FM0089
*
Exception: Les vis de fixation de la soupape de sûreté de pression finale: 10 Nm
35
Manuel d'Instructions Junior II
NOTES
36
Manuel d'Instructions Junior II
8.
ANNEXE
• Schéma électrique
Liste des lubrifiants
Liste des pièces
37
Manuel d'Instructions Junior II
38
Manuel d'Instructions Junior II
Schéma électrique disjoncteur, courant triphasé
Hauptsicherung bauseits /
Main fuse by customer /
Fusible principal coté client
Ein/Aus
On/Off
Marche/
Arrêt
Schaltplan/Schematic diagram/Schéma électrique
Motorschutzschalter
Motor protection switch
Disjoncteur
76942−S1
39
Manuel d'Instructions Junior II
40
Liste des lubrifiants
LISTE DES LUBRIFIANTS
GÉNÉRALITÉS
En raison de nombreux tests avec des lubrifiants différents, nous approuvons lemploi des huiles des marques suivantes pour les compresseurs BAUER aux conditions de service données.
Cette liste représente létat correspondant à la date dédition indiquée en bas de la page; elle sera régulièrement actualisée. Si votre liste ou votre manuel d’instructions sont plus anciens veuillez demander la dernière édition au Service
Après Vente. Si vous employez les huiles indiquées ci−dessous, veuillez respecter les vidanges périodiques et les
quantités dhuile à vidanger indiquées dans le manuel dinstructions de votre compresseur.
Type d’huile
Marque
Température
ambiante
Emploi
Désignation
Huile compresseur
speciale no. N28355
b) c)
Huile compresseur
speciale no. N22138
a)
Type
A
Air respirable
S
+
+
M
N
Nitrox
+5 ... +45 °C
+
−
Type d’huile
S
huile synthétique
M
huile minérale
Emploi
A
autorisée pour compresseurs à air respirable équipés de systèmes de filtration dair BAUER
N
autorisée pour compresseurs à nitrox équipés d’une membrane à nitrox BAUER
a)
vidange d’huile après 1000 heures de service
b)
vidange d’huile après 2000 heures de service
c)
vidange d’huile après 1000 heures de service dans le cas d’une application nitrox
Propriété
+
= appropriée
= appropriée sous réserve
−
= non appropriée
BAUER KOMPRESSOREN GmbH
Postfach 710260 D−81452 München Tel. 089/78049−0 Fax 089/78049167
+
+
Liste des lubrifiants
TYPE DiHUILE
En raison de la charge thermique, il est indispensable de nemployer que des huiles de haute qualité. Pour garantir
un fonctionnement optimal, nemployer que les huiles testées et autorisées par nous que vous trouverez indiquées
dans votre manuel dinstructions ou dans cette liste de lubrifiants.
Selon le modèle de compresseur, lhuile sera livrée soit dans le carter, soit séparément comme suit:
Compresseurs à air respirable et industriel
BAUER huile spéciale compresseur , no. de cde.
N28355
Compresseurs à nitrox
BAUER huile compresseur speciale, no. de cde.
N28355
Pour le service dans des conditions difficiles comme par exemple un service continu ou des températures ambiantes
élevées, nous vous recommandons de nutiliser que les huiles spéciales BAUER indiquées dans la liste de la page
précédente. Ces huiles ont fait preuve de qualités excellentes à des températures ambiantes entre +5 °C et +45 °C.
Une température ambiante inférieure aux indications ci−dessus nécesssite un pré−chauffage de la groupe compresseur à +5 °C.
Pour le service dans des conditions peu difficiles, pour le service intermittent ou irrégulier, nous vous recommandons
lutilisation des huiles minérales indiquées dans la liste de la page précédente. Ces huiles se prêtent à lutilisation à
des températures ambiantes de +5 °C à +35 °C. Une température ambiante inférieure aux indications ci−dessus nécessite un pré−chauffage du carter à +5°C.
Changement du type dhuile
ATTENTION
Veuillez observer les conseils suivants pour ne pas endommager le
groupe compresseur en remplaçant une huile par une autre:
− Vidanger l’huile lorsqu’elle est encore bien chaude.
− Vérifier s’il n’y a pas de dépôts sur les clapets, les refroidisseurs, les séparateurs et les épurateurs ainsi que dans
tous les tuyaux.
S’il y a des dépôts, procéder de la manière suivante:
− Enlever les depôts se trouvant sur les clapets, les refroidisseurs, les séparateurs et épurateurs ainsi que dans tous
les tuyaux, ou les remplacer.
− Si un filtre dhuile est installé, remplacez−le.
− Verser de l’huile neuve dans le bloc compresseur.
− Après environ 100 heures de service, remplacez le filtre et refaire une vidanger d’huile.
− Utiliser la même huile lors des remplissages suivants.
VIDANGE DHUILE
Huiles minérales
Toutes les 1000 heures de service, au moins une fois par an
Huiles synthétiques
Toutes les 2000 heures de service, au moins une fois tous les 2 ans
Capacité dhuile
Voir manuel dinstructions de votre compresseur
Lhuile pour compresseurs BAUER est livrable par les quantités demballage suivantes:
Quantité Type d’huile Huile synthetique N28355
Huile minérale N22138
0,5 l
no. de cde. N28355−0,5
no. de cde. N22138−0,5
1l
no. de cde. N28355−1
no. de cde. N22138−1
5l
no. de cde. N28355−5
no. de cde. N22138−5
20 l
no. de cde. N28355−20
no. de cde. N22138−20
BAUER KOMPRESSOREN GmbH
Postfach 710260 D−81452 München Tel. 089/78049−0 Fax 089/78049167
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement