Équipement ›Excellence‹ - emz Hanauer GmbH & Co. KGaA

Équipement ›Excellence‹ - emz Hanauer GmbH & Co. KGaA

Équipement ›Excellence‹

Ces instructions de montage et de service sont partie intégrante du produit.

> Avant son utilisation, lisez attentivement ces instruction de montage et de service.

> Gardez-les bien pendant la durée de vie du produit.

Traduction de la version originale allemande ©emz 2012 - Sauf modifications.

Les contenus et représentations de ces instructions de montage et de service sont la propriété intellectuelle de la société emz Hanauer GmbH & Co.KGaA.

Toute communication, reproduction, divulgation ou édition de cette documentation, ainsi que son utilisation, mise en valeur ou publication, sont interdites.

Les droits aux marques verbales et figuratives ›emz - smart solutions‹ et ›smart Sol

plus‹ sont la propriété exclusive de la société emz Hanauer GmbH & Co.KGaA.

Les droits à des marques, noms et logogrammes éventuellement cités sont la propriété de leurs concepteurs / la propriété des licenciés correspondants.

Sommaire Page

Informations fondamentales importantes

Symboles utilisés

4

5

Description 6

Cotes 7

Caractéristiques techniques

Désignation des composants

8

10

Utilisation du régulateur 11

Écran 12

Ouvrir le couvercle de la boîte à bornes

Montage mural

13

14

Branchement électrique

Interfaces de données

Schémas hydrauliques

Fonctions pour la commande de la chaudière

15

19

20

51

Fonction de thermostat

Station à eau douce AQA solar en option

Mode mise en service

Mode automatique

Mode exploitation 64

Dérangement 78

Remplacement du fusible de l’appareil

Mode professionnel

85

86

54

55

57

63

Démontage/Elimination 107

Garantie et responsabilité 108

Rapport de dérangement

Procès-verbal de mise en service

109

110

Déclaration de conformité CE

Index lexical

111

112

Sommaire

3

Informations fondamentales importantes

Ce manuel décrit l’installation, la mise en service, la commande, la réparation et le démontage du régulateur différentiel de températures smart Sol plus pour les installations thermosolaires.

Pour l‘exploitation de l‘installation entière, il faut tenir compte des documents techniques de tous les composants utilisés tels les collecteurs solaires, chaudières, réservoirs, pompes, mélangeurs, soupapes, etc.

Danger !

Seul un spécialiste qualifié est autorisé à procéder au montage, au raccordement, à la mise en service,

à la réparation et au démontage du régulateur.

C’est l’exploitant de l’installation de chauffage/solaire entière qui utilise le régulateur, à savoir normalement un non-spécialiste technique.

Danger !

Le régulateur ne remplace aucunement des composants de sécurité nécessaires à la technique de l‘installation !

Avant d’utiliser le régulateur, il faut que vous lisiez à fond et compreniez ces instructions de montage et de service ainsi que les consignes de sécurité. Respectez toutes les consignes de sécurité et, en cas de doute, consultez un spécialiste.

Important !

La personne / entreprise procédant à l’installation du régulateur doit informer l’exploitant de l’installation sur le maniement, la fonction et le mode opératoire du smart Sol plus !

Gardez, s’il vous plaît, ces instructions de montage et de service ainsi que tous les documents de référence de sorte qu’ils soient accessibles en cas de besoin.

Remettez les documents à un successeur lorsque vous sortez de l’immeuble ou vendez cet appareil.

Danger !

Si l’appareil est en fonctionnement, il ne doit être accessible qu’à des adultes disposant des connaissances et l’expérience correspondantes !

4

Symboles utilisés

En utilisant le régulateur différentiel de températures smart Sol plus et l‘installation entière, il est impératif de respecter les consignes de sécurité suivantes dans les instructions de montage et de service !

Danger !

Danger immédiat pour biens matériels, la santé et la vie !

Important !

Informations importantes devant être absolument respectées !

Remarque :

Consignes utiles relatives au maniement de l’appareil et l’installation !

5

Description

Le régulateur différentiel de températures smart Sol plus est un régulateur électronique indépendant pour le montage en saillie qui est utilisé pour la commande d’installations thermosolaires.

Le régulateur est muni d’un boîtier robuste en plastique en trois parties qui peut uniquement être ouvert au moyen d’outils (tournevis PH2).

Seuls deux éléments de commande sont prévus ; les affichages apparaissent sur un écran couleur rétroéclairé.

Avant de procéder à l’installation électrique, il faut monter le régulateur fermement sur une surface verticale, stable (mur).

Pour assurer l’alimentation du régulateur et des sorties, il faut raccorder celui-ci à un réseau électrique en fonction des données techniques.

Remarque :

Il faut installer l’équipement électrique de l’appareil de manière fixe et le raccorder au réseau électrique par un sectionneur permettant le sectionnement complet selon les dispositions relatives aux installations!

Seules des entreprises spécialisées sont autorisées à procéder au montage, au raccordement, à la mise en service, à la réparation et au démontage du régulateur.

Pour assurer un fonctionnement correct, il faut utiliser des capteurs de température du type Pt 1000 - le modèle des capteurs n’affecte pas le fonctionnement.

Chaque capteur de température est muni de deux raccords qui sont

équivalents, à savoir interchangeables. Ici, la polarité est sans importance.

Les câbles des capteurs peuvent être allongés jusqu’à une longueur de 100 m,

à cet effet, une section transversale des câbles de 2 x 1,5 mm

2

est recommandée.

Important !

Pour le nettoyage et l’entretien du boîtier, des éléments de commande et de l’écran, il ne faut utiliser qu’un chiffon sec ou légèrement humide.

Ne jamais mettre la surface en contact avec des nettoyants ou solvants - il faut remplacer tout de suite des pièces en plastique mates, fragilisés ou légèrement dissoutes!

Il est interdit d’utiliser un appareil dont le boîtier est endommagé !

6

218 mm d max

5/9 mm

30 mm

109 mm 109 mm

140 mm

5 mm

48 mm

Cotes

51 mm

218 mm

7

Caractéristiques techniques

Usage Normal

Le régulateur différentiel de températures doit uniquement être utilisé pour la commande d’installations thermosolaires. Son utilisation s’effectuera dans le cadre de toutes les spécifications décrites. Seul un spécialiste est autorisé à procéder à l’installation et à l’ajustement du régulateur. Il faut que l’installateur ait lu et compris le manuel d’exploitation. L’installateur explique toutes les fonctions relevantes à l’exploitant.

Pour le fonctionnement, le boîtier doit être fermé et sans endommagement.

Etendue des fournitures

1 régulateur différentiel de températures smart Sol plus

1 manuel d’instructions de montage et de service

Régulateur différentiel de températures smart Sol plus

Type de montage montage mural

Boîtier

Fonctionnement plastique, en plusieurs parties

Type 1

Type de protection

Cote largeur x hauteur x profondeur [mm]

Poids [g] version de base

Température de stockage/de service [°C]

IP 20

218 x 218 x 51

725

0-40, sans condensation

Commande opérateur par codeur rotatif et boutons-poussoirs

Affichage écran couleur TFT 70 x 53 mm

rétroéclairé

Branchement électrique

Conception

Tension de service [VAC]

Fréquence industrielle [Hz]

3 bornes à ressort PE, N et L

85-265

50 ±1%

Consommation propre typ. [W]

Consommation de puissance max. [W]

Fusible de l’appareil

Tension assignée de tenue aux chocs [V]

1,25

3,5

Micro-fusible du type 5x20mm, T4A/250V

2500

Sections transversales maximales à raccorder

Manchon de bout :

Unifilaire

à fils de faible diamètre

0,25 à 0,75 mm

2

0,50 à 1,50 mm

2

0,75 à 1,50 mm

2

8

Caractéristiques techniques

Interfaces TS1 - TS8

Conception

Affectation comme entrées

Capteur de température admissible chacune à 2 bornes à ressort capteur de température Pt 1000

Affectation en option d’un capteur à palettes à TS6-TS8

Affectation en option comme sortie sur TS7/TS8

Interfaces TS9 - TS10

Conception

DFZ 1-100 impulsions/litre

Signal PWM 100Hz...2kHz ou sortie analogique 0...10V, 10mA max.

Affectation d’un capteur à palettes

Affectation comme sortie

Sorties Triac RO1-RO4

Conception

Tension de sortie [VAC]

Puissance maximale par sortie [VA]

Courant maximum par sortie [A] chacune à 2 bornes à ressort

DFZ 1-100 impulsions/litre

Signal PWM 100Hz...2kHz ou sortie analogique 0...10V, 10mA max.

chacune 3 bornes à ressort PE, N et L

85-265

200

1

Sortie à seuil REL : Contact de fermeture sans potentiel

Conception 3 bornes à ressort

Tension de coupure maximale [V] 253

Puissance de coupure maximale [VA]

Courant de coupure maximum [A]

230

1

Interface pour capteurs de débit volumétrique analogiques Vortex

Conception 1 barrette à broches

Bornes d’alimentation 5 V/24 V

Conception

Tension de sortie [VDC] chacune à 1 borne à ressort

5V/24V

Intensité maximum par sortie [mA]

Bornes d’alimentation L

Conception

Tension de sortie [VAC]

15 chacune à 1 borne à ressort

85-265

L’intensité additionnée de toutes les sorties, y compris RO1-RO4, ne doit pas dépasser 4 A !

9

Désignation des composants

Décharge de traction

Perçage pour vis de fixation

Vissage décharge de traction

Segments

à arracher

Base du boîtier

Codeur rotatif avec bouton OK

Cache du boîtier

Écran

Bouton esc

Barrette à broches "Vortex"

Fusible de réserve

Fusible de l‘appareil

Bornes de raccordement

Vissage couvercle de la boîte à bornes

Couvercle de la boîte à bornes

10

Utilisation du régulateur

L’ajustement et l’utilisation du régulateur différentiel de températures smart Sol plus sont effectués avec deux éléments de commande seulement sur le devant de l‘appareil.

Tous les réglages et interrogations sont effectués par le codeur rotatif.

Pour chercher un point de menu souhaité, on fait défiler le menu en tournant le codeur rotatif ; l’option sélectionnable apparaît sur fond en couleur sur l’écran.

Pour confirmer le point de menu sélectionné, il faut appuyer sur le codeur rotatif.

Un sous-menu correspondant apparaît et/ou la sélection est activée.

Si la touche esc est actionnée, le menu retourne d’un niveau de n’importe quel sous-point.

Si aucune saisie n’est effectuée dans un temps préréglé (30-255 s), le régulateur retourne automatiquement vers le niveau initial.

11

Écran

Le régulateur différentiel de températures smart Sol plus est muni d’un écran entièrement graphique rétroéclairé en permanence pour l’affichage de l’état et la communication lors de l’ajustage, de dérangements, de modifications et l’évaluation.

Cet écran est actif aussi longtemps que la tension d’alimentation est présente sur le régulateur.

Le rétroéclairage est varié à 10 % après un temps préréglé (30-255 s).

Schéma 11

Schéma actif avec des températures courantes

25.08.2012

10:35

Eléments d’affichage - exemple : affichage d’information

Date et heure

N° et nom du menu

1.3.2 Collecteur tubul...

Mode professionnel

Mode manuel

Message

Activation

Start t-encl

T-encl

10min

20.0°C

Case à cocher

Flèche de sous-menu

Menu de sélection

t-pompe solaire 1 n-pompe solaire 1

20s

100%

Point de menu pouvant être activé

t-pompe solaire 2

0s

Flèche de défilement

25.08.2012

10:35

Date et heure

Eléments d’affichage - exemple : affichage de communication

12

Ouvrir le couvercle de la boîte à bornes

Danger !

Danger mortel par électrocution ! Pendant tous les travaux avec le couvercle de la boîte à bornes ouvert, il faut que tous les pôles de l’alimentation en courant soient déconnectés et protégés

contre la remise en circuit !

1

Desserrer le bouchon fileté.

2

Retirer légèrement les deux parois latérales du couvercle de la boîte à bornes dans le tiers inférieur ...

3

...pivoter le couvercle de la boîte à bornes vers l’avant...

4

... le pousser vers le haut ...

5

... et l’enlever.

Garder soigneusement le couvercle de la boîte à bornes et le protéger contre l’endommagement !

Pour fermer le couvercle de la boîte à bornes, procéder

à l’ordre inverse.

13

Montage mural

Important !

L’appareil a le type de protection IP 20 - c’est à vous de créer les conditions préalables correspondantes sur le lieu de montage prévu !

Ne pas utiliser la base du boîtier comme gabarit de perçage !

Il est interdit d’utiliser un appareil dont le boîtier est endommagé !

1

Visser la vis de fixation supérieure de sorte qu’un

écart de 2 à 3 mm reste entre le mur et le tête de la vis.

2

Placer le perçage de fixation de l’appareil au-dessus de la tête de vis supérieure ...

3

... le glisser vers le bas.

4

Serrer la vis de fixation inférieure.

Si nécessaire, utiliser des chevilles pour la fixation murale !

14

Branchement électrique

Danger !

Danger mortel par électrocution !

Pendant tous les travaux avec le couvercle de la boîte à bornes ouvert, il faut que tous les pôles de l’alimentation en courant soient déconnectés et protégés contre la remise en circuit !

Le branchement électrique du régulateur différentiel de températures smart Sol plus est effectué par trois groupes de bornes à ressort qui sont visibles dès que le couvercle du boîtier à bornes a été enlevé. Pour insérer les conduites, les vis de la décharge de traction doivent être dévissées, la décharge de traction doit être démontée si besoin.

Si les câbles sont posés sous enduit, les segments à arracher dans la base du boîtier peuvent être enlevés prudemment, et les câbles guidés dans ces ouvertures.

Le bornier central est l’interface à un contact inverseur sans potentiel.

Les bornes à ressort pour le réseau, RO1-RO4 et REL, ainsi que pour TS1 - TS10 offrent de l’espace pour des fils massifs jusqu’à une section transversale de 1,5 mm ou torsadés.

2

.

Des fils multibrins correspondants doivent être préconfectionnés au moyen des embouts

Pour la fonction de la décharge de traction, des diamètres de câbles d’au moins 5 mm sont nécessaires pour TS1 à TS10 et REL, et d’au moins 7 mm pour Power, RO1 - RO4.

Bornier

TS1-TS10

Bornier

REL

Bornier

RO1-RO4/Power

15

Branchement électrique

Raccordement d‘une vanne d‘inversion sur RO1 - RO4

Schéma de raccordement pour vanne d‘inversion sans alimentation en courant sur RO4:

Schéma de raccordement pour vanne d‘inversion avec alimentation en courant sur RO4:

L

N

PE

Soupape

L‘

N

L

Raccordement d‘une vanne d‘inversion sur REL

Schéma de raccordement pour vanne d‘inversion sans alimentation en courant sur REL:

Schéma de raccordement pour vanne d‘inversion avec alimentation en courant sur REL:

Soupape

N

PE

L‘

Soupape

Raccordement d‘une pompe sur REL

Schéma de raccordement pour une pompe sur REL:

N

L

L‘

Soupape

16

N

PE

L‘

Pompe

Branchement électrique

Capteur du débit volumétrique :

Mesure du rendement solaire (quantité de chaleur) : le rendement solaire est calculé sur la base du débit et de la température différentielle.

La température différentielle est la différence de température entre le capteur du collecteur et la conduite de retour du circuit solaire. Il y a plusieurs options techniques : a) utilisation d’un capteur du débit volumétrique «vortex» avec 2 signaux analogiques pour le débit et la température. Le capteur «vortex» peut être inséré directement dans la barrette à broches derrière les bornes TS.

La mesure du rendement solaire est possible pour tous les schémas.

Brochage : b) capteur à palettes (entrée incrémentielle) : Un capteur à palettes peut être raccordé

à TS6/TS7/TS8 et doit être réglé pendant l‘installation. Le capteur de température pour le retour solaire doit être réglé dans le menu ›1.1.4 Qtés. de chaleur‹.

La mesure du rendement solaire avec capteur

à palettes est possible pour tous les schémas.

Pompe à grande efficacité :

Il est possible de raccorder une pompe à grande efficacité sur RO1-RO4.

Le signal de commande approprié est émis à TS7-TS10.

TS7-TS10 n’est donc plus disponible comme entrée.

Le signal de commande peut être une tension analogique 0 à 10V ou un Signal PWM.

TS7-TS10:

Signal de commande PWM de la pompe à grande efficacité

Borne gauche : GND

Borne droite : Signal

L’alimentation 230V de la pompe à grande efficacité se trouve sur

RO1-RO4

Pour de plus amples détails, voir la spécification de la pompe.

La définition et le réglage sont effectués en mode professionnel sous 1.2.9.

17

Branchement électrique

La décharge de traction peut uniquement assurer un serrage sûr si les câbles ne sont pas dénudés de plus de 35 mm.

ll faut enlever l’isolement des brins individuels sur une longeur de 9 à 10 mm afin d’assurer un contact

électrique sûr dans la borne à ressort.

Les torons doivent être munis d’embouts !

9-10 mm max.

35 mm

Pour connecter les boutons-poussoirs d’actionnement, appuyer sur la borne à ressort au moyen d‘un tournevis et introduire le fil dans l‘ouverture correspondante jusqu‘à la butée.

Détacher le bouton-poussoir d’actionnement et tirer le câble légèrement pour vérifier l‘état bien serré.

Important !

Avant de fermer le couvercle de la boîte

à bornes, visser bien la décharge de traction !

Vérifier encore une fois que tous les câbles soient sans dégât et raccordés correctement !

18

Interfaces de données

Le régulateur solaire est équipé des interfaces de données suivantes :

Dans les évidements dans la partie inférieure gauche du boîtier, il y a une prise USB et un emplacement pour un support de données (SD-Card).

Ces interfaces permettent p.ex. d’exporter des messages d’erreur ou des données enregistrées ou bien d’installer des mises à jour du logiciel.

La prise USB permet d’accéder à la SD-Card.

Seules des cartes SD agréées par emz doit être utilisées.

Le régulateur détecte automatiquement la SD-Card.

Avant de retirer la SD-Card, cocher la case

›Retirer la carte SD de manière sûre‹ sous

›1.2 Réglages‹ pour éviter le risque de perte de données.

19

Schémas hydrauliques

Remarque :

Dès la planification du système thermosolaire entier, déterminez la structure et la conception de l‘installation et alignez la conception avec un schéma hydraulique du régulateur !

En remplaçant un système existant ou un régulateur existant, veuillez mettre au clair, s.v.p., si le smart Sol plus convient pour le service avec la configuration existante !

Les capteurs sont raccordés à TS1 à TS10, l’ordre étant sans importance ; les pompes et vannes sont raccordées

à RO1-RO4 / REL - L’affectation des interfaces à la fonction concernée est effectuée lors de la mise en service.

Capteur de chaleur Conduite d’amenée

Conduite de retour

Pompe de chauffage

Vanne à trois voies

Echangeur de chaleur hydraulique

Panneau solaire

Production principale

Piscine

Réservoir d’eau chaude/

Réservoir tampon sans échangeur de chaleur

Panneau solaire

Production secondaire

Chaudière, par exemple avec combustible fossile / solide/ thermopompe etc.

Chaudière avec suppression de recharge

à régulation par le temps/ la température combinée

Chaudière avec suppression de recharge

à optimisation d‘efficacité

Réservoir d‘eau chaude/Réservoir tampon avec

échangeurs de chaleur

20

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Schéma hydraulique 1

RO1

Pompe du circuit solaire 1

TS1

Capteur du collecteur 1

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

21

Schéma hydraulique 2

RO1

Pompe du circuit solaire 1

TS1

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, haut

TS3

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

22

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Schéma hydraulique 3

RO1

Pompe du circuit solaire 1

TS1

RO2

Capteur du collecteur 1

Vanne de la zone de charge

TS3

Capteur du réservoir 1, haut

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne de la zone de charge

23

Schéma hydraulique 4

TS1

Capteur du collecteur 1

TS3

Capteur du réservoir 1, haut

RO1

Pompe du circuit solaire 1

RO2

Vanne de la zone de charge

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne de la zone de charge

24

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur de l’échangeur de chaleur

Schéma hydraulique 5

TS1

Capteur du collecteur 1

RO1

Pompe du circuit solaire 1

RO2

Pompe de l’échangeur de chaleur

Capteur de l’échangeur de chaleur

TS3

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe de l’échangeur de chaleur

25

Schéma hydraulique 6

RO1

Pompe du circuit solaire 1

RO2

Pompe de l’échangeur de chaleur

Capteur de l’échangeur de chaleur

TS4

TS1

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, haut

TS3

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

26

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur de l’échangeur de chaleur

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe de l’échangeur de chaleur

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur de dérivation

Schéma hydraulique 7

TS1

Capteur du collecteur 1

RO1

Pompe du circuit solaire 1

Capteur de dérivation

TS3

RO2

Vanne de dérivation

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne de dérivation

27

Schéma hydraulique 8

TS1

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, haut

TS3

RO1

Pompe du circuit solaire 1

Capteur de dérivation

TS4

RO2

Vanne de dérivation

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

28

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur de dérivation

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne de dérivation

Schéma hydraulique 9

RO1

Pompe du circuit solaire 1

TS1

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, haut

TS3

Réservoir 1

Ré1

RO2

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Réservoir 2

Ré2

TS4

Capteur du réservoir 2, bas

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur du réservoir 2, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe de transfert

29

Schéma hydraulique 10

TS1

Capteur du collecteur 1

Pompe du circuit solaire 1

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Réservoir 2

Ré2

RO1

RO2

Pompe du circuit solaire 2

TS3

Capteur du réservoir 2, bas

Remarque :

La charge prioritaire a été mise sur Ré2 par le réglage à l’usine!

30

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 2, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe du circuit solaire 2

Schéma hydraulique 11

TS1

Capteur du collecteur 1

TS3

Capteur du réservoir 2, bas

Pompe du circuit solaire 1

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Réservoir 2

Ré2

RO1

RO2

Pompe du circuit solaire 2

TS4

Capteur du réservoir 2, bas

Remarque :

La charge prioritaire a été mise sur Ré2 par le réglage à l’usine!

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 2, haut

Capteur du réservoir 2, bas

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe du circuit solaire 2

31

Schéma hydraulique 12

TS1

Capteur du collecteur 1

RO1

Pompe du circuit solaire 1

Réservoir 1

Ré1 TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Réservoir 2

Ré2

RO2

Vanne de commutation de réservoir

TS3

Capteur du réservoir 2, bas

Remarque :

La charge prioritaire a été mise sur Ré2 par le réglage à l’usine!

32

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 2, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne de commutation de réservoir

Schéma hydraulique 13

TS1

Capteur du collecteur 1

TS3

Capteur du réservoir 2, haut

RO1

Pompe du circuit solaire 1

Réservoir 1

Ré1 TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Réservoir 2

Ré2

RO2

Vanne de commutation de réservoir

TS4

Capteur du réservoir 2, bas

Remarque :

La charge prioritaire a été mise sur Ré2 par le réglage à l’usine!

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 2, haut

Capteur du réservoir 2, bas

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne de commutation de réservoir

33

Schéma hydraulique 14

TS1

Capteur du collecteur 1

TS3

Capteur du collecteur 2

Pompe du circuit solaire 1

RO1

Réservoir 1

Ré1 TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Pompe du circuit solaire 2

RO2

34

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du collecteur 2

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe du circuit solaire 2

Schéma hydraulique 15

TS1

Capteur du collecteur 1

TS4

Capteur du collecteur 2

TS3

Capteur du réservoir 1, haut

Pompe du circuit solaire 1

RO1

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Pompe du circuit solaire 2

RO2

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur du collecteur 2

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe du circuit solaire 2

35

Schéma hydraulique 16

TS1

Capteur du collecteur 1

TS3

Capteur du collecteur 2

RO2

Vanne à trois voies

RO1

Pompe du circuit solaire 1

Réservoir 1

Ré1 TS2

Capteur du réservoir

1, bas

36

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du collecteur 2

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne à trois voies

Schéma hydraulique 17

TS1

Capteur du collecteur

TS4

Capteur du collecteur 2

TS3

Capteur du réservoir 1, haut

RO2

Vanne à trois voies

RO1

Pompe du circuit solaire 1

Réservoir 1

Ré1 TS2

Capteur du réservoir

1, bas

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur du collecteur 2

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne à trois voies

37

Schéma hydraulique 18

Pompe du circuit solaire 1

RO1

TS1

Capteur du collecteur 1

RO2

Vanne de commutation de réservoir

Réservoir 1

Ré1 TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Réservoir 2

Ré2 TS3

Capteur du réservoir 2, bas

Remarque :

La charge prioritaire a été mise sur Ré2 par le réglage à l’usine!

38

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 2, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne de commutation de réservoir

Schéma hydraulique 19

TS1

Capteur du collecteur 1

Pompe du circuit solaire 1

RO1

TS2

Capteur du réservoir

1, bas

Réservoir 1

Ré1

TS3

Capteur du réservoir

2, bas

Réservoir 2

Ré2

RO2

Vanne à trois voies

RO3

TS4

Capteur du réservoir

3, bas

Réservoir 3

Ré3

Vanne à trois voies

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 2, bas

Capteur du réservoir 3, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne à trois voies

Vanne à trois voies

39

Schéma hydraulique 20

TS1

Capteur du collecteur 1

RO1

Pompe du circuit solaire 1

TS3

Capteur du réservoir

1, haut

Réservoir 1

Ré1

Capteur du réservoir

1, bas

TS2

REL

TS4

Capteur de retour

Vanne à trois voies, augm. de la temp.ret.

40

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur de retour

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne à trois voies, conduite de retour du réservoir.

Schéma hydraulique 21

TS1

Capteur

1 du collecteur 2

TS4

Capteur de l’échangeur de chaleur

TS2

Capteur de piscine

Pompe du circuit solaire 1

RO1

REL

Vanne à trois voies

RO2

Pompe de l’échangeur de chaleur

TS3

Capteur du collecteur 1

Capteur de l’échangeur de chaleur

Capteur de piscine

Capteur du collecteur 2

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe de l’échangeur de chaleur

Vanne à trois voies

41

Schéma hydraulique 22

TS1

Capteur

1 du collecteur 2

TS4

RO1

Pompe du circuit solaire 1

Capteur de l’échangeur de chaleur

TS2

REL

Capteur de piscine

Pompe de l’échangeur de chaleur

TS3

RO2

Pompe du circuit solaire 2

Capteur du collecteur 1

Capteur de l’échangeur de chaleur

Capteur de piscine

Capteur du collecteur 2

42

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe du circuit solaire 2

Pompe de l’échangeur de chaleur

Schéma hydraulique 23

TS1

Capteur du collecteur 1

Pompe du circuit solaire 1

RO1

Capteur de l’échangeur de chaleur

TS2

REL

Capteur de piscine

TS3

Pompe de l’échangeur de chaleur

RO2

Pompe du circuit solaire 2

Réservoir 1

Ré1

Capteur du réservoir

1, bas

TS4

Remarque :

La charge prioritaire a été mise sur Ré1 par le réglage à l’usine!

Capteur du collecteur 1

Capteur de l’échangeur de chaleur

Capteur de piscine

Capteur du réservoir 1, bas

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe du circuit solaire 2

Pompe de l’échangeur de chaleur

43

Schéma hydraulique 24

RO1

Pompe du circuit solaire 1

REL

Vanne à trois voies, réservoir tampon 1

TS1

Capteur du collecteur 1

Capteur de l’échangeur de chaleur

TS2

Capteur de piscine

TS3

RO2

Pompe de l’échangeur de chaleur

Réservoir 1

Ré1

Capteur du réservoir

1, bas

TS4

Remarque :

La charge prioritaire a été mise sur Ré1 par le réglage à l’usine!

Capteur du collecteur 1

Capteur de l’échangeur de chaleur

Capteur de piscine

Capteur du réservoir 1, bas

44

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe de l’échangeur de chaleur

Vanne à trois voies, réservoir tampon 1

Schéma hydraulique 25

Pompe du circuit solaire 1

RO1

RO2

Vanne zone de chauffage

TS1

Capteur du collecteur 1

TS4

Capteur retour, réservoir

TS3

Capteur du réservoir 1, haut

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur de retour

TS5

REL

Vanne à trois voies, augm. de la temp.ret.

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Speicherfühler Rücklauf

Capteur retour, réservoir

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Ladezonenventil

Vanne à trois voies, conduite de retour du réservoir.

45

Schéma hydraulique 26

RO1

TS1

Capteur du collecteur 1

Pompe du circuit solaire 1

TS4

Capteur du collecteur 2

TS3

Capteur du réservoir 1, haut

Pompe du circuit solaire 2

RO2

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur

TS5

REL

Vanne à trois voies, augm. de la temp.ret.

46

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur du collecteur 2

Capteur de retour

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe du circuit solaire 2

Vanne à trois voies, conduite de retour du réservoir.

Schéma hydraulique 27

TS1

Capteur du collecteur 1

RO1

Pompe du circuit solaire 1

RO3

Vanne à trois voies, réservoir tampon 1

Capteur de l’échangeur de chaleur

TS2

RO2

Capteur de piscine

TS3

Pompe de l’échangeur de chaleur

TS5

Capteur du réservoir 1, haut

Réservoir 1

Ré1

TS4

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur de retour

TS6

REL

Vanne à trois voies, augm. de la temp.ret.

Remarque :

La charge prioritaire a été mise sur Ré1 par le réglage à l’usine!

Capteur du collecteur 1

Capteur de l’échangeur de chaleur

Capteur de piscine

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur de retour

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe de l’échangeur de chaleur

Vanne à trois voies, réservoir tampon 1

Vanne à trois voies, conduite de retour du réservoir.

47

Schéma hydraulique 28

TS1

Capteur du collecteur 1

TS4

Capteur du collecteur 2

RO1

Pompe du circuit solaire 1

TS3

Capteur du réservoir 1, haut

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur

TS5

REL

Vanne à trois voies, augm. de la temp.ret.

48

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur du collecteur 2

Capteur de retour

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne à trois voies

Vanne à trois voies, conduite de retour du réservoir.

Schéma hydraulique 29

TS1

Capteur du collecteur 1

TS3

Capteur du réservoir 1, haut

Pompe du circuit solaire 1

RO1

Réservoir 1

Ré1

Pompe du circuit solaire 2

RO2

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur de retour

TS6

REL

Vanne à trois voies, augm. de la temp.ret.

Réservoir 2

Ré2

Capteur du réservoir 2, haut

TS5

TS4

Capteur du réservoir 2, bas

Remarque :

La charge prioritaire a été mise sur Ré2 par le réglage à l’usine!

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur du réservoir 2, bas

Capteur du réservoir 2, haut

Capteur de retour

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Pompe du circuit solaire 2

Vanne à trois voies, conduite de retour du réservoir.

49

Schéma hydraulique 30

TS1

Capteur du collecteur 1

TS3

Capteur du réservoir 1, haut

RO1

Pompe du circuit solaire 1

RO2

Vanne de commutation de réservoir

Réservoir 1

Ré1

TS2

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur

TS6

REL

Vanne à trois voies, augm. de la temp.ret.

Réservoir 2

Ré2

Capteur du réservoir 2, haut

TS5

TS4

Capteur du réservoir 2, bas

Remarque :

La charge prioritaire a été mise sur Ré2 par le réglage à l’usine!

50

Capteur du collecteur 1

Capteur du réservoir 1, bas

Capteur du réservoir 1, haut

Capteur du réservoir 2, bas

Capteur du réservoir 2, haut

Capteur de retour

Connexion de la chaudière en fonction de la page

51-53

Branchement au secteur

Pompe du circuit solaire 1

Vanne de commutation de réservoir

Vanne à trois voies, conduite de retour du réservoir.

Fonctions pour la commande de la chaudière

Les fonctions pour la commande de la chaudière sont réalisées via le contact à relais sans potentiel qui est raccordé sur l’interface correspondante de la chaudière.

Les fonctions sont classées selon les priorités suivantes :

A Anti-légionellose Priorité 1

B Suppression de recharge Priorité 2

C Chauffage ultérieur Priorité 3

Chaudière

Fonction anti-légionellose

La fonction anti-légionellose vérifie si, pendant un intervalle réglé, l’augmentation minimum de la température qui est nécessaire pour réduire les légionelles dans le réservoir a été assurée par le chauffage ou l’énergie solaire.

À défaut d’un chauffage suffisant par ces moyens, le régulateur lance le chauffage ultérieur qui est destiné spécialement à réduire les légionelles.

L’installateur doit déterminer les paramètres en conformité des directives générales correspondantes et des règlements locaux.

Le moment de désinfection peut être déterminé librement.

Fonction de chauffage ultérieur

La sonde de température dans la partie supérieure du réservoir fournit les valeurs pour le chauffage ultérieur. En cas d’installations à mazout ou à gaz, le chauffage ultérieur est assuré par la chaudière.

En ce qui concerne les chaudières à combustibles solides, le chauffage ultérieur est assuré par la chaleur existante dans le réservoir d’eau potable.

À cet effet, la température dans le réservoir doit se situer entre des limites préréglées.

La commande par la température est combinée avec six blocs de temps.

Le chauffage ultérieur est activé dès que la température réelle dans le bloc de temps respectif est inférieure à la température de consigne et que cet écart dépasse l’hystérésis.

Le chauffage ultérieur est terminé dès que la valeur de consigne est dépassée.

Suppression de recharge

Moins le réservoir est rechargé par la chaudière, plus l’efficacité d’une installation solaire augmente. Suppression de recharge signifie donc le blocage de la recharge du réservoir d’eau chaude par la chaudière.

Suppression de recharge régulée par le temps

Un programme de temporisation bloque la recharge par la chaudière temporairement.

Dans la période réglée (par exemple de 7 à 19 h), la recharge par la chaudière est bloquée en général, sans pour autant avoir besoin de la température minimale.

51

Fonctions pour la commande de la chaudière

Suppression de recharge régulée par le temps/la température

Si une température minimale dans le réservoir est dépassée, la suppression de recharge est activée. Cette fonction peut être activée en parallèle du programme de temporisation.

Si la température minimale (par exemple 45°C) dans le réservoir est dépassée, la recharge du réservoir est supprimée par la chaudière.

Si, par contre, la température minimale n‘est plus atteinte, la recharge par la chaudière est autorisée, même si le programme de temporisation bloque la recharge.

Suppression de recharge à efficacité optimisée

Si la température minimale calculée dans le réservoir est dépassée, la suppression de recharge est activée. Pour calculer cette température minimale, l’installateur peut déterminer deux facteurs de pondération dans le menu 1.4.3 :

Facteur 1

Rendement

Valeurs de paramètre de 1-10, avec :

1 = plus de rendement solaire, moins de recharge par la chaudière solaire :

10 = moins de rendement solaire, plus de recharge par la chaudière

Facteur 2

Confort

Valeurs de paramètre de 1-10, avec :

1 = confort faible, moins de recharge par la chaudière

:

10 = confort plus élevé, plus de recharge par la chaudière

Q

Historique d’énergie solaire

Facteur 2 = 5

t t

T

T-min rés (p.ex. 35°C)

Recharge activée

Recharge bloquée

T-cons (p.ex. 45°C) t

Une température minimale flexible, à laquelle aucune recharge par la chaudière n’est effectuée, est déterminée une fois par jour.

Cette température minimale flexible se trouve dans une plage de ›T-min rés‹ et ›T-cons‹.

Facteur 2 = 1

t

Facteur 2 = 7

t

T

Facteur 1 = 1

52

T

Facteur 1 = 5

T

Facteur 1 = 7

Fonctions pour la commande de la chaudière

Remarque :

Pour les chaudières qui ne disposent pas d’une entrée de commande, les fonctions de commande de la chaudière peuvent

être effectuées en simulant une valeur de température.

Pour assurer la fonction de réchauffage ou de protection contre les légionelles, la température de la chaudière correspondante doit être réglée à une valeur plus élevée sur la commande de chaudière.

Le régulateur différentiel de températures smart Sol plus règle ici les fonctions de commande de chaudière par une résistance à valeur fixe simulant un réservoir chargé pour la chaudière.

La valeur de résistance dépend du type de capteur auquel le chauffage est réglé - cette information est indiquée dans le manuel d’utilisation de la chaudière.

Type de capteur Pt 100 Pt 500 Pt 1000

R borne 12 130 Ω 620 Ω 1,3 kΩ

Code couleur

Chaudière

Capteur du réservoir, haut

R (T=70°C)

Le raccordement est assuré par la boîte à bornes REL, comme illustré.

53

Fonction de thermostat

Les sorties non affectées du régulateur peuvent être utilisées comme thermostat pour des applications variées.

Des préréglages doivent être effectués à cet effet en mode professionnel au chapitre ›1.3.1 Thermostat‹.

Les signaux de commande peuvent être définis comme thermostat de température, minuterie, thermostat de minuterie ou comparaison de température.

T

T-décl

T-encl

Thermostat de température

›Chauffage‹ : T-décl > T-encl.

La sortie est déclenchée dès que la température

›T-décl‹ est atteinte, en cas de baisse de la température à ›T-encl‹, elle est enclenchée à nouveau.

ROx t

Thermostat de température

›Refroidissement‹ : T-encl > T-décl.

La sortie est enclenchée dès que la température

›T-encl‹ est atteinte, en cas de baisse de la température à ›T-décl‹, elle est déclenchée à nouveau.

T-encl

T-décl

T

ROx

Fonction de minuterie :

La sortie est enclenchée dans une fenêtre temporelle sélectionnée.

ROx

T-encl

T-décl

T

Thermostat de minuterie :

Combinaison de minuterie et de thermostat.

Dès qu’au moins un des deux critères est rempli, la sortie est enclenchée.

Comparaison de température :

La différence de température entre un capteur de comparaison enclenche le signal de commande.

La sortie est enclenchée dès que ›dT-encl‹ est atteinte, en cas de baisse de la température à

›dT-décl‹, elle est déclenchée à nouveau.

8:00 9:00 t t

8:00 9:00 t

ROx

T

TSx dT-encl dT-décl

Capteur de comparaison t

ROx

54

Station à eau douce AQA solar en option

Une variante spécifique (avec un module d'extension) du régulateur différentiel de températures smart Sol plus peut être raccordée à la station à eau douce

AQA solar de la société BWT Wassertechnik GmbH, Schriesheim.

AQA solar est un système anticalcaire à base d'échangeur d'ions qui assure que les conduites d'eau et échangeurs de chaleur dans votre maison ne soient pas endommagés par des dépôts calcaires.

Le détartrage est très utile dans le cas d'un chauffage temporaire très intensif de l'eau potable, surtout dans le cas de systèmes thermosolaires, afin de conserver leur efficacité.

L'ajustement et l'exploitation de la combinaison des appareils smart Sol plus et AQA solar est décrit dans une documentation séparée ou le mode d'emploi de la société BWT.

Elle est raccordée sur les bornes

›Tx‹, ›Rx‹ et ›Gnd‹ au-dessus des bornes des interfaces TS1 à TS 10 sur le module d'extension.

TS1

Réservoir 1

Ré1

TS3

L'intégration de la station d'eau douce est possible avec tous les schémas de chauffage du smart Sol plus et apparaît sur l'écran, par exemple :

RO1

1.8 AQA solar

Eau douce

Débit

Quantité d‘eau douce

421l/h

317m3

TS2

Dans le menu principal, des informations transmises par la station à eau douce peuvent

être consultées sous ›1.8 AQA solar‹.

25.08.2012

10:30

55

56

Mode mise en service

Important !

Pour la mise en service du régulateur, celui-ci doit être monté correctement, toutes les entrées et sorties branchées et prêtes au fonctionnement, la décharge de traction bien vissée et le couvercle du boîtier à bornes fermé !

La mise en service du régulateur différentiel de températures smart Sol plus est expliquée sous forme d’exemple ; les détails varient en fonction de la configuration hydraulique et la version du logiciel.

La mise en service est communiquée en texte clair ; l’opérateur doit en tous les cas faire son choix, confirmer et - si nécessaire - sauter au prochain point de menu.

Le régulateur différentiel de températures smart Sol plus vous accompagne complètement dans la configuration et interroge tout ce qu’il doit savoir pour assurer un service optimum. Maintenant, il faut mettre l’alimentation en tension du régulateur en circuit; l’affichage apparaît sur l’écran.

0.1 Sélection de la...

Deutsch

English

Français

Italiano

Česky

Español

Polski

25.08.2012

09:12

Après une brève séquence d’amorçage, ›0.1 Sélection de la...‹ apparaît.

Plusieurs langues sont disponibles dans la version présente du

smart Sol plus.

Activez la variante souhaitée et confirmez avec ›Suivant‹.

57

Mode mise en service

›0.2 Heure/date‹ apparaît.

Appuyer sur ›OK‹ - l’heure est mise en relief en couleur.

Tourner le codeur rotatif tant que le nombre correct apparaît et confirmer avec le bouton-poussoir ›OK‹.

Le régulateur prend la valeur en charge et saute vers la minute.

De cette manière, saisir toutes les valeurs pour l’heure et la date.

Si le régulateur différentiel de températures est installé à un lieu où on applique l’heure d’été, le décalage correspondant peut être activé ici.

Confirmer avec ›Suivant‹.

0.2 Heure/date

Date

Heure

25.08.2012

09:12

Commut. heure d‘été/d‘hiver

Suivant

25.08.2012

09:12

›0.3 Entrées‹ apparaît.

Sélectionner les interfaces d’entrée utilisées TS1 à TS8, les activer et attribuer l’affectation souhaitée par défilement.

Dès que toutes les entrées ont été affectées correctement, confirmer avec

›Suivant‹.

0.3 Entrées

TS1

TS2

TS3

TS4

25.08.2012

77.6°C

Collecteur 1

46.7°C

Réservoir 1 bas

42.2°C

Réservoir 2 bas

61.4°C

09:12

Important!

En cochant la case ›Palettes‹ pour les interfaces TS6/TS7/TS8, un capteur à palettes peut être choisi comme capteur de débit volumétrique.

58

Mode mise en service

0.4 Débit volume

Vortex UI12

Débit

Grundfos 1-12l/min

Racc. VFC ligne sortie

RO2

Suivant

25.08.2012

09:13

›0.4 Débit volume‹ apparaît.

Si TS6/TS7/TS8 a déjà été affecté comme ›Roue à palettes‹, ›Roue à palettes‹ apparaît ici comme système de capteurs; il faut encore sélectionner le nombre d’impulsions par litre.

Dans le cas d’une affectation de

TS6/TS7/TS8 différente ou non existante, on peut sélectionner ici un capteur «Vortex» A cet effet, il faut encore définir le capteur de débit volume «Vortex» installé ou le débit maximum de la pompe.

Confirmer avec ›Suivant‹.

Important!

Il est possible de raccorder une pompe à grande efficacité sur TS7-TS10.

Déjà préaffecté : WILO ST 25/7 PWM.

0.5 Sorties

RO1

Pompe solaire 1

Signal commande HE

RO2

RO3

RO4

REL

---

---

---

---

---

Suivant

25.08.2012

09:13

›0.5 Sorties‹ apparaît.

Sélectionner les interfaces de sortie utilisées RO1 - RO4, REL, les activer et attribuer l’affectation souhaitée par défilement.

Dès, que toutes les sorties ont

été affectées correctement, confirmer avec ›Suivant‹.

59

Mode mise en service

Le régulateur propose désormais les schémas hydrauliques qui sont possibles en vertu des entrées occupées et des sorties sélectionnées.

Vous pouvez sélectionner le schéma souhaité (ici schéma 1 de 3 schémas possibles) en tournant le codeur rotatif et en appuyant sur le bouton-poussoir ›OK‹.

Schéma 1/3

25.08.2012

Note!

L’accès à tous les schémas à des fins d’essai est possible ici par l’option ›afficher tous les schémas‹. Cependant, pour assurer un fonctionnement correct, il faut sélectionner un des schémas proposés par le régulateur.

09:13

›0.7 Checklist‹ apparaît.

Ici, les sous-menus Essai, sorties et Fonction vacances sont proposés.

En sélectionnant ›SP 1 haut‹, on fait apparaître un élément „scrollbox“ dans lequel on peut affecter une entrée appropriée (TS1 - TS8).

Sélectionner Essai, sorties et appeler en actionnant le bouton OK.

0.7 Checklist

Essai des sorties

Fonction vacances

Rés 1 haut

25.08.2012

Suivant

09:14

60

Mode mise en service

0.7.1 Essai des sorties

RO1

RO2

RO3

RO4

REL

25.08.2012

Suivant

09:14

›0.8 Essai de sorties‹ apparaît.

Ici, les sorties peuvent être activées manuellement avec le bouton-poussoir ›OK‹, afin d‘essayer le bon fonctionnement de la sortie activée ou de l‘unité connectée dans le cas particulier.

Si toutes les pompes et soupapes ne fonctionnent pas correctement, les

éléments concernés de l‘installation et le câblage doivent être vérifiés et réparés.

Confirmer avec ›Suivant‹.

0.7 Checklist

Essai des sorties

Fonction vacances

Rés 1 haut

25.08.2012

Suivant

09:14

›0.7 Checklist‹ réapparaît.

Le fait que, dans les périodes d’inutilisation de l’installation, la chaleur est seulement alimentée, mais pas enlevée, peut mener à la surchauffe et des dommages.

C’est pourquoi une ›fonction vacances‹ a été programmée qui minimise l’apport en chaleur.

Ici, le réglage de la fonction vacances est proposé et peut être appelé en appuyant sur le bouton-poussoir ›OK‹.

61

Mode mise en service

Diverses options peuvent être sélectionnées en relation avec les fonctions vacances.

Dans une ambiance plus fraîche, le refroidissement en circuit fermé

(par exemple la nuit) du réservoir essaie de dégager de la chaleur par les collecteurs.

Le circuit de chargement doux est conçu de sorte que l’apport de chaleur dans le réservoir soit aussi faible que possible.

Varier les températures d’enclenchement et de déclenchement afférentes en cas de besoin.

Confirmer avec ›Suivant‹.

0.7.2 Fonctions vacances

Refroid.réservoir

Chargement doux

T d’encl.

T de décl.

25.08.2012

0.9 Fin

Vous avez complété la mise en service

›0.7 Checklist‹ réapparaît.

Confirmer avec ›Suivant‹.

›0.9 Fin‹ apparaît.

Avec ›Suite‹, le régulateur change vers le ›mode automatique‹.

120.0°C

100.0°C

Suivant

09:14

Suivant

10:15 25.08.2012

Schéma 11

La mise en service est terminée.

Désormais, le smart Sol Plus règle l‘installation thermosolaire automatiquement.

25.08.2012

09:16

62

Mode automatique

Schéma 11

09:17

En mode automatique, l’écran affiche la date, l’heure et le schéma hydraulique actif.

Pour chaque capteur de température, la température courante est affichée.

Le fonctionnement des pompes apparaît sous forme animée sur l‘écran.

Aucune intervention de la part du monteur ou de l‘exploitant n‘est nécessaire.

25.08.2012

Remarque :

Vérifiez à intervalles réguliers l’affichage sur l’écran du smart Sol afin de pouvoir éliminer des dérangements éventuels sous peu de temps !

63

Mode exploitation

Schéma 11

Par l’intermédiaire du régulateur, l’utilisateur peut faire divers réglages et recevoir diverses informations sur les états et procédést.

A cet effet, appuyer sur le bouton-poussoir ›OK‹ en mode automatique.

›1 Menu principal‹ apparaît.

Une liste de sous-points apparaît.

Par défilement ...

... on fait apparaître la partie inférieure du menu.

Si l’on sélectionne le premier sous-point ›Evaluation‹...

25.08.2012

1 Menu principal

Evaluation

Réglages

Fonctions de base

Fonctions d’effic.

Fonctions de prot.

Surveillance

Login

25.08.2012

09:19

10:19

1 Menu principal

Réglages

Fonctions de base

Fonctions d’effic.

Fonctions de prot.

Surveillance

Login

À propos de smartSol

25.08.2012

10:19

64

Mode exploitation

1.1 Evaluation

Valeurs mesurées

Heures de service

Economies de CO2

Qtés.de chaleur

Liste d’erreurs

25.08.2012

1.1.1 Valeurs mesurées

Temp.collecteur 1

Réservoir 1 bas

Réservoir 2 bas

Réservoir 2 haut

Pompe solaire 1

Pompe solaire 2

Chaudière

25.08.2012

1.1.2 Heures de service

Pompe solaire 1

Pompe solaire 2

Chaudière

Remise à zéro

25.08.2012

...l’écran affiche ›1.1 Evaluation‹.

Un niveau d’évaluation de plus apparaît.

Si l’on sélectionne le premier sous-point ›Valeurs mesurées‹...

10:20

78.2°C

47.0°C

42.1°C

61.4°C

80%

34% décl.

10:20

112h

94h

361h

10:21

...l’écran affiche

›1.1.1 Valeurs mesu...‹.

Ici, les températures et données concernant le régulateur sont affichées. Si des capteurs de réservoir supplémentaires ont été définis lors de la mise en service, ces valeurs mesurées apparaissent aussi dans cette position.

Retour à ›1.1 Evaluation‹.

Si l’on sélectionne le deuxième sous-point ›Heures de service‹...

...l’écran affiche

›1.1.2 Heures de se...‹.

La durée de fonctionnement des composants activés de l’installation est affichée en heures. En actionnant le point de menu ›Remise à zéro‹, tous les compteurs sont remis à zéro.

Les valeurs sont mises en mémoire une fois par jour, de sorte qu’une journée est ›perdue‹ au maximum lorsque l’alimentation en courant est interrompue.

Retour à ›1.1 Evaluation‹.

Si l’on sélectionne le troisième sous-point ›Economies de CO2‹...

65

Mode exploitation

...l’écran affiche

›1.1.3 Economies d...‹.

Ici, on peut activer, lire et remettre

à zéro une estimation du dioxyde de carbone économisé.

Si l’on sélectionne ›Combustible‹...

1.1.3 Economies deCO2

Activation

Economies de CO2

Remise à zéro CO2

Combustible

447 kg

Gaz naturel

25.08.2012

10:21

...l’écran affiche ›Modifier‹.

Ici, les types de combustible gaz naturel ou mazout peuvent être sélectionnés pour le calcul de la valeur CO

2

.

Retour à ›1.1 Evaluation‹.

Continuer avec ›Qtés.de chaleur‹.

Modifier

Combustible

Rétablir la dernière valeur

Réglage d’usine

Gaz naturel

25.08.2012

10:15

›1.1.4 Quantités de ...‹ apparaît.

Ici, il est possible de configurer jusqu’à quatre compteurs de chaleur pour enregistrer la quantité d’énergie générée.

La période à évaluer peut être sélectionnée avec le ›Diagramme‹ -

›Semaine‹, ›Mois‹ ou ›Année‹.

En appuyant sur ›Remise à zéro‹, on peut remettre le compteur sur 0.

1.1.4 Quantités de ch...

Quantité de chaleur 1

Quantité de chaleur 2

Quantité de chaleur 3

Quantité de chaleur 4

Diagramme

Remise à zéro

Semaine

25.08.2012

10:22

66

Mode exploitation

1.1.4 Quantités de ch...

7d [kWh]

25.08.2012

10:22

150

125

100

75

50

25

0

L‘évaluation apparaît comme diagramme à barres.

Par la sélection d’un sous-menu, p.ex.

›quantité de chaleur 1‹...

1.1.4.1 Qté.de chal. 1

Activation

Quantité de chaleur

VFS

Capteur, retour

Capteur, amenée

25.08.2012

1.1.4.1 Qté.de chal. 1

Capteur, retour

Capteur, amenée

Type de glycol

Chargemt réservoir eff

Ajouter au diagramme

0 kWh

---

---

---

10:22

---

---

Eau

... ›1.1.4.1 quantité de chaleur 1‹ apparaît

L’activation permet de démarrer un compteur qui détermine le rendement de chaleur. ›

Débit volumétrique‹ définit le capteur de débit volumétrique à utiliser.

Le capteur de retour et le capteur de départ sont affectés.

Le remplissage de l’installation peut

être défini comme eau, Tyfocor, propylène glycol ou éthylene glycol.

›Chargemt réservoir eff‹ définit si cette quantité de chaleur est utilisée pour la charge de réservoir efficace.

›Ajouter au diagramme‹ permet d’ajouter la quantité de chaleur individuelle au compteur total.

Continuer avec ›Liste d’erreurs‹.

25.08.2012

10:22

67

Mode exploitation

›1.1.5 Liste d’erreurs‹ apparaît.

Ici, un tableau des dernières erreurs survenues apparaît à titre d’information.

Si l’on sélectionne une erreur ...

... le message d’erreur apparaît en texte clair.

Prendre des mesures, si nécessaire.

Retour à ›1 Menu principal‹.

Continuer avec ›Réglages‹.

1.1.5 Liste d‘erreurs

M33: 4:31 03.07

M32: 6:44 03.07

M05: 7:01 03.07

---

---

---

---

25.08.2012

1.1.5 Liste d‘erreurs

M05:

Court-circuit capteur sur TS3!

Retour avec ESC

10:22

›1.2 Réglages ‹ apparaît.

Un niveau d’évaluation de plus apparaît.

Si l’on sélectionne le premier sous-point ›Date/heure‹...

25.08.2012

1.2 Réglages

Date/heure

Langue

Écran

Enlever SD en sécurité

Réglage d’usine

10:22

25.08.2012

10:23

68

Mode exploitation

1.2.1 Réglage de la date

Date

Heure

25.08.2012

10:23

Commut. heure d‘éte/d‘hiver

...l’écran affiche

›1.2.1 Réglage de la...‹.

Ici, on peut régler la date et l’heure en cas d‘une déviation ou d‘une période sans courant étendue.

Si le régulateur différentiel de températures est installé à un lieu où on applique l’heure d’été, le décalage correspondant peut être activé ici.

Sélectionner le sous-point

›Date‹ ou ›Heure‹ avec ›OK‹.

25.08.2012

10:23

1.2.1 Réglage de la date

Date

Heure

25.08.

2012

10:23

Commut. heure d‘éte/d‘hiver

Un groupe de chiffres chacun est activé et peut être varié au moyen du codeur rotatif; chaque fois que

›OK‹ est appuyé, l‘activation saute au prochain groupe.

Retour à ›1.2 Réglages‹.

Continuer avec ›Langue‹.

25.08.2012

10:23

1.2.2 Sélection de lan...

Deutsch

English

Français

Italiano

Česky

Español

Polski

25.08.2012

10:23

›0.1 Sélection de la...‹ apparaît.

Ici, on peut commuter vers une autre langue sauvegardée.

Continuer avec ›Ecran‹.

69

Mode exploitation

L’écran affiche ›1.2.7 Ecran‹.

En actionnant ›Clarté‹, on peut régler le rétroéclairage de l’écran par étapes de 5% entre 10% et 100%.

Avec ›Temps coupure‹, on détermine le temps après lequel, en cas d’inactivité, le rétroéclairage est réduit de la valeur réglée à 10%.

Réglable de 30 à 255 secondes.

Retour à ›1.2 Réglages‹.

1.2.7 Écran

Clarté

Temps de coupure

25.08.2012

La case ›Enlever SD en sécur‹ doit être cochée avant de retirer la SD-Card.

Le dernier point de menu est ›Réglage d‘usine‹.

En sélectionnant et actionnant le bouton ›OK‹, suivi de ›esc‹, on supprime les valeurs saisies et les remplace par les réglages d‘usine.

Retour à ›1 Menu principal‹.

Continuer avec ›Fonctions de base‹.

1.2 Réglages

Date/heure

Langue

Écran

Enlever SD en sécurité

Réglage d’usine

›1.3 Fonctions de b...‹ apparaît.

Un niveau d’évaluation de plus apparaît.

Si l’on sélectionne le premier souspoint ›Thermostat‹...

25.08.2012

1.3 Fonctions de base

Thermostat

Collecteur tubulaire

Fonction vacances

Régulation Delta-T

Régulation T fixe

Requête rechauffage

Augment T retour

25.08.2012

100%

180s

10:23

10:24

10:25

70

Mode exploitation

1.3.1 Thermostat

Thermostat RO3

Thermostat RO4

...l’écran affiche ›1.3.1 Thermostat‹.

Les sorties libres du régulateur peuvent être utilisées comme thermostat pour diverses applications.

A cet effet, des réglages préalables doivent être faits en mode professionnel - si nécessaire, votre installateur vous expliquera la fonction concernée.

Si l’on sélectionne un sous-point ...

25.08.2012

1.3.1 Thermostat RO3

Activation

10:25

... l’écran d’activation approprié apparaît.

Retour à ›1.3 Fonctions de b...‹.

Continuer avec ›Collecteur tubulaire‹.

25.08.2012

1.3.2 Collecteur tubul...

Activation

10:25

›1.3.2 Collecteur tu...‹ apparaît.

Cette option devrait être activée lors de l‘utilisation de collecteurs tubulaires à vide.

Retour à ›1.3 Fonctions de b...‹.

Continuer avec ›Fonction vacances‹.

25.08.2012

10:25

71

Mode exploitation

›1.3.3 Fonction vac...‹ apparaît.

Ici, vous spécifiez la durée de vos prochaines vacances. «Vacances» signifie que l’installation de chauffage/ eau chaude n’est pas utilisée en été.

Le régulateur adaptera la régulation pour cette durée de sorte que la surchauffe de l’installation soit évitée.

Sélectionner d’abord le sous-point

›Début‹, ensuite ›Fin‹ en appuyant sur ›OK‹.

1.3.3 Fonction vacances

Début

19.07.2013

Fin

02.08.2013

25.08.2012

10:26

›Modifier‹ apparaît.

Ici, vous pouvez saisir les données de votre absence.

Retour à ›1.3 Fonctions de b...‹.

Continuer avec ›Régulation Delta-T‹.

Modifier

Début

Rétablir la dernière valeur

Réglage d’usine

19.

07.2013

25.08.2012

›1.3.5 Régulation dT‹ apparaît.

Ici, les paramètres du régulateur peuvent être variés.

Les réglages d’usine du smart Sol

plus peuvent être utilisés pour pratiquement toutes les installations.

Veuillez consulter un installateur avant de changer ces réglages, s’il vous plaît.

Retour à ›1.3 Fonctions de b...‹.

Continuer avec ›Régulation T fixe‹.

1.3.5 Régulation dT

dT-encl 1 dT-décl 1

25.08.2012

72

10:26

8.0k

4.0k

10:27

Mode exploitation

1.3.6 Régulation T fixe

T-fixe 2

25.08.2012

1.3.8 Augment T re...

Activation

T-encl

T-décl

T-min

25.08.2012

1.3.10 Requête recha...

Hystérésis

Bloc de temps 1

Bloc de temps 2

Bloc de temps 3

Bloc de temps 4

Bloc de temps 5

Bloc de temps 6

25.08.2012

70.0°C

›1.3.6 Régulation T ...‹ apparaît.

Ici, il faut saisir les valeurs de température pour les panneaux solaires, qui doivent être réalisées par régulation du débit de pompe concerné.

Les réglages d’usine du smart Sol

plus peuvent être utilisés pour pratiquement toutes les installations.

Retour à ›1.3 Fonctions de b...‹.

Continuer avec ›Augment T retour‹.

10:27

8.0K

4.0K

15.0°C

›1.3.8 Augment T re...‹ apparaît.

Si le schéma 16 a été sélectionné lors de la mise en service, les paramètres de l’augmentation de la température sur le retour peuvent être définis ici.

Veuillez consulter un installateur avant de changer ces réglages, s’il vous plaît.

Retour à ›1.3 Fonctions de b...‹.

Continuer avec

›Requête rechauffage‹.

10:27

10.0K

10:27

›1.3.10 Requête rec...‹ apparaît.

La commande de chauffage ultérieur réagit aux valeurs mesurées par le capteur de réservoir supérieur.

Dès que la valeur mesurée passe à un niveau inférieur à ›T charg.‹, déduction faite de l’hystérésis, la commande lance le chauffage ultérieur par la chaudière. Une fois atteinte la valeur de consigne, le chauffage ultérieur est terminé.

Retour à ›1 Menu principal‹.

Continuer avec ›Fonctions d’effic.‹.

73

Mode exploitation

1.4 Fonctions d’effic.

Suppression rechargemt

›1.4 Fonctions d’effic.‹ apparaît.

Un niveau d’évaluation de plus apparaît.

Si l’on sélectionne le sous-point ›NLU‹...

›1.5 Fonctions de pr...‹ apparaît.

Un niveau d’évaluation de plus apparaît.

Continuer avec ›Dégivrage collect.‹.

25.08.2012

... ›1.4.3 NLU‹ apparaît.

Il faut activer cette option si la recharge du réservoir d’eau chaude doit être arrêtée régulée par le temps ou par la température.

A cet effet, l’installateur doit faire les réglages préalables.

Retour à ›1 Menu principal‹.

Continuer avec ›Fonctions de prot.‹.

1.4.3 NLU

Activ.Prg tempor.

Activation T-min

Activat.T-min flot

25.08.2012

1.5 Fonctions de prot.

Dégivrage collect.

Refroid.réservoir

Chargement doux

10:28

10:28

25.08.2012

10:29

74

Mode exploitation

1.5.2 Dégivrage

Activation

25.08.2012

1.5.5 Fonction refroidiss

Activation

›1.5.2 Dégrivrage‹ apparaît.

›Dégivrage‹ sert à chauffer des collecteurs gelés.

En même temps, le réservoir est refroidi !

C‘est une fonction unique qui peut

être répétée en cas de besoin.

Retour à ›1.5 Fonctions de prot.‹.

Continuer avec ›Refroid.réservoir‹.

10:29

10:29

›1.5.5 Fonction refr...‹ apparaît.

Il faut activer cette option lorsque, en périodes chaudes, l‘apport en chaleur dépasse le soutirage d‘énergie.

Dans ce cas, le régulateur fait refroidir, par exemple pendant la nuit, le réservoir par l’intermédiaire des collecteurs.

Retour à ›1.5 Fonctions de prot.‹.

Continuer avec ›Chargement doux‹.

25.08.2012

1.5.6 Chargement doux

Activation

›1.5.6 Chargement ...‹ apparaît.

Il faudrait activer cette option si l’on attend un temps chaud, ensoleillé pendant une période prolongée.

Ainsi, l‘apport de chaleur dans le réservoir est réduit.

Retour à ›1 Menu principal‹.

Continuer avec ›Surveillance‹.

25.08.2012

10:29

75

Mode exploitation

›1.6 Surveillance‹ apparaît.

Ici, on peut appeler la liste d’erreurs.

Les informations souhaitées apparaissent sur l’écran.

Retour à ›1 Menu principal‹.

Continuer avec ›Login‹.

1.6 Surveillance

Liste d‘erreurs

25.08.2012

›1.7 Login‹ apparaît.

Ici, l’installateur peut saisir son code d‘accès afin d‘effectuer des réglages et changements ultérieurs.

Retour à ›Menu principal‹.

Continuer avec ›AQA solar‹.

1.7 Login

Code d‘accès

10:29

0

25.08.2012

10:29

›1.8 AQA solar‹ apparaît.

Ce menu est uniquement utilisé lorsque la station d’eau douce ›AQA solar‹, marque BWT, est intégrée dans le réchauffement de l’eau fraîche.

Veuillez trouver des informations afférentes dans les documents de la société BWT / documentation AQA solar.

Retour à ›Menu principal‹.

Continuer avec ›À pr.de smart Sol‹.

1.8 AQA solar

Eau douce

Débit

Quantité d‘eau douce

25.08.2012

421l/h

317m3

10:30

76

Mode exploitation

1.9 A propos de

smartSol

Version logicielle

Version HW

Numéro série

Mise en service

11.42

3.01

16009

24.08.2012

›1.9 A propos de...‹ apparaît.

La version de logiciel et de matériel du régulateur, le numéro de série et la date de mise en service sont affichés ici.

Ces informations sont nécessaires pour les réparations et la gestion des versions.

25.08.2012

10:30

Schéma 11

Si aucune saisie n’est effectuée dans la période préréglee (30 à 255 s) sur le smart Sol plus, l’affichage retourne à ›Installation‹.

Le bouton ›esc‹ permet de retourner

à l’écran de démarrage depuis n’importe quel menu.

25.08.2012

10:31

77

Dérangement

A droite en haut de l’écran, le symbole ›Attention‹ apparaît pour signaler un dérangement.

Pour sélectionner, actionnez ›OK‹.

Schéma 11

25.08.2012

10:32

Si ›Fonction de sécurité‹ est affiché, cela est un message et ne signale pas de dérangement.

Dans ce cas, il n‘y a pas de défaut, mais un dépassement des valeurs limites.

Le régulateur indique qu‘une fonction de protection a été déclenchée.

Le message reste uniquement actif jusqu‘à la reprise du fonctionnement normal.

1.10 Assistent Service

Fonction de sécurité

Circuit solaire

Arrêt d‘urgence

25.08.2012

10:32

78

Remarque :

Si un message d’erreur apparaît sur l’écran, l’exploitant peut déterminer les causes à l’aide de l’Assistent de service de sorte

à pouvoir donner à l’installateur des informations précises !

Dérangement

Le régulateur différentiel de températures smart Sol plus communique des dérangements en texte clair. L’Assistent de Service affiche les causes possibles des dérangements sur la base des symptômes détectés, et soutient de cette manière la détermination immédiate et confortable du défaut.

Dans un système thermosolaire, divers défauts peuvent survenir et exiger des approches les plus variées. Le régulateur communique toujours à l‘exploitant ou

à l‘installateur chaque pas par l‘intermédiaire de l‘écran, de sorte qu‘une description complète de tous les dérangements dans ce manuel d‘exploitation n‘est pas nécessaire.

Ici, un message de dérangement avec dépannage est décrit ici sous forme d’exemple.

Danger !

Danger mortel par électrocution !

Pour le dépannage sur l‘installation, sectionner fiablement tous les pôles de l‘alimentation en courant et les protéger contre la remise en circuit!

1.10 Assistent Service

M02:

Rupture du capteur sur TS1!

Menu Suivant

25.08.2012

10:33

›1.10 Assistent de Service‹ apparaît.

Le dérangement apparaît en texte clair - ici :

›M02: rupture de capteur sur TS1‹.

Si une analyse/réparation n’est pas souhaitée à l‘instant, vous pouvez retourner au menu principal avec ›Menu‹.

79

Dérangement

L’Assistent de Service aide à découvrir des causes de dérangements possibles.

Confirmer avec ›Suivant‹.

1.10 Assistent Service

M02:

Rupture du capteur sur TS1!

Menu Suivant

25.08.2012

Si ce dérangement est présent, les causes suivantes sont soupçonnées :

›Câble/Borne‹ ou ›Capteur‹ - sélectionner le premier point de menu et confirmer avec ›OK‹.

1.10 Assistent Service

Causes possibles :

Câble /borne

Capteur

10:33

Terminer

25.08.2012

10:33

Pour le dépannage, le régulateur vous instruit ici de vérifier le câble de connexion.

Effectuez la mesure selon la recommandation.

Confirmer avec ›Suivant‹.

1.10 Assistent Service

Vérifiez le câble de raccordement vers le capteur !

Suivant

25.08.2012

10:33

80

Dérangement

1.10 Assistent Service

Déconnectez-le et mesurez sa résistance.

Suivant

Si nécessaire, des instructions plus précises sont sauvegardées.

Confirmer avec ›Suivant‹.

25.08.2012

10:33

1.10 Assistent Service

Avez-vous pu détecter un court-circuit/ une interruption ?

Non Oui

Le résultat de la recherche d’erreurs est interrogé.

Continuer avec ›Oui‹ dans le cas où le dérangement a déjà été déterminé.

25.08.2012

1.10 Assistent Service

Remplacez le câble, s.v.p.

10:33

Terminer

Une information de réparation est affichée.

Effectuez la réparation.

Pour sortir de l’›Assistent de Service‹, appuyez sur ›Terminer‹.

25.08.2012

10:33

81

Dérangement

S’il n’était pas encore possible de déterminer la cause du dérangement, la recherche de l‘erreur peut être continuée.

Continuer avec ›Non‹.

1.10 Assistent Service

Avez-vous pu détecter un court-circuit/ une interruption ?

Non Oui

Sélectionner une à une toutes les sources de dérangements listées et les confirmer avec ›OK‹.

25.08.2012

1.10 Assistent Service

Causes possibles :

Câble /borne

Capteur

10:33

Terminer

25.08.2012

10:34

Des informations appropriées sont affichées pour chaque source d’erreur.

Effectuez la mesure selon la recommandation.

Continuer avec ›Explication‹.

1.10 Assistent Service

Vérifiez le capteur quant à des valeurs plausibles !

Explication

25.08.2012

10:34

82

Dérangement

1.10 Assistent Service

Déconnectez-le et mesurez sa résistance.

Suivant

Les informations et instructions peuvent être sauvegardées en partie de façon très détaillée, de sorte que...

25.08.2012

10:34

1.10 Assistent Service

Avec capteurs PT1000

0°C à 100°C correspondent

à une résistance de

1000 à 1385 Ohm.

La valeur mesurée se trouve-t-elle

25.08.2012

10:34

...les textes peuvent bien remplir quelques fenêtres de l’écran.

1.10 Assistent Service

correspondent

à une résistance de

1000 à 1385 Ohm.

La valeur mesurée se trouve-t-elle

25.08.2012

Oui

Non

10:34

Le résultat déterminé par vous est interrogé après la description de la mesure de recherche d’erreur...

83

Dérangement

... et la conclusion logique déterminée, la mesure de réparation indiquée.

Après que le dérangement ait été

éliminé, la fenêtre de l’installation réapparaît sur l’écran sans symbole

›Attention‹, le mode automatique continue.

1.10 Assistent Service

Le capteur est en panne et doit

être remplacé.

Terminer

10:34 25.08.2012

Schéma 11

25.08.2012

10:38

84

Remplacement du fusible de l’appareil

Danger !

Danger mortel par électrocution ! Avant d’ouvrir le couvercle de la boîte à bornes, déconnecter fiablement l’alimentation en courant !

Pour démonter le fusible de l’appareil, ouvrir le couvercle de la boîte à bornes.

Au-dessus du groupe de bornes droit, le socle de fusibles et un fusible de réserve sont disposés. Retirer la partie supérieure du support et la pièce de rechange.

La cartouche-fusible est serrée dans la pièce moulée et est retirée avec le support en plastique.

Ensuite, glisser le micro-fusible du support en le poussant latéralement.

Pour installer la cartouche-fusible, procéder à l‘ordre inverse.

Ne manquez pas de vous procurer immédiatement un nouveau fusible de réserve!

Danger !

Risque d’incendie à cause de surcharge ou court-circuit !

Utiliser uniquement des cartouches-fusibles du type 5 x 20 mm, T4A !

85

Mode professionnel

Important !

Les réglages effectués en mode professionnel exigent des connaissances précises de l‘installation de chauffage et thermosolaire.

De plus, des connaissances profondes concernant la technique de commande, l‘hydraulique et le chauffage d‘eau thermosolaire sont nécessaires !

Le changement d’un seul paramètre peut affecter la sécurité, la fonction et l’efficacité de l’installation entière !

Laissez les réglages en mode professionnel à l’entreprise spécialisée,

à l’installateur ou au constructeur de l’installation de chauffage !

Des modifications par des non-experts ont tendance

à endommager l‘installation au lieu d‘améliorer leur efficacité !

1.7 Login

Code d‘accès

0

Pour parvenir au mode professionnel, sélectionner ›1.7 Logtin‹ du menu principal, activer et ...

... saisir le code d’accès.

Le code d’accès en mode professionnel est ›365‹.

Ce code est plus facile à rappeler si l’on se souvient du fait que l’installateur doit être accessible pour ses clients 365 jours par an.

25.08.2012

Modifier

Code d‘accès

Rétablir la dernière valeur

Réglage d’usine

25.08.2012

86

10:29

365

10:31

Mode professionnel

1 Menu principal

Evaluation

Réglages

Fonctions de base

Fonctions d’effic.

Fonctions de prot.

Surveillance

Login

25.08.2012

1.1 Evaluation

Valeurs mesurées

Heures de service

Economies de CO2

Qtés.de chaleur

Liste d’erreurs

10:32

De retour au ›1 Menu principal‹, la liste des sous-points apparaît comme dans le mode exploitation.

Le menu ›1.1 Évaluation‹ est identique au mode de d’exploitation.

25.08.2012

10:32

1.2 Réglages

Date/heure

Langue

Écran

Limitation de temp.

Arrêt à temp maxi.

Température mini.

Enlever SD en sécurité

25.08.2012

10:33

Sous ›1.2. Réglages‹, les points suivants apparaissent à côté des menus du mode d’exploitation :

- ›Limitation de temp.‹

- ›Arrêt à temp maxi.‹

- ›Température mini.‹

- ›Charge prioritaire‹

Appeler le point de menu

›Limitation de temp.‹.

87

Mode professionnel

Si la température dans le réservoir 1 monte et dépasse la valeur T limite 1, ou -dans le réservoir 2- la valeur T limite 2, la pompe du circuit solaire est impérativement mise hors circuit.

La pompe est remise en circuit seulement si la valeur T limite autour de l’hystérésis ›Hyst‹ n’est plus atteinte.

Exemple : T limite =60°C moins

Hyst=5K => Température de remise en circuit 55°C.

Continuer au point de menu

›Arrêt à temp maxi.‹.

1.2.3 Limitation de te...

Hyst.

T limite 1

T limite 2

Si T-limite>60°, une sécurité anti-brûlure doit être instalée.

5.0K

60.0°C

60.0°C

25.08.2012

10:34

Température maximale des réservoirs

1 et 2, afin d’éviter que l’eau dans le réservoir s’échauffe trop ; le réservoir concerné n’est chargé que jusqu’à sa

›T-max‹.

Dans le cas d’une surchauffe des collecteurs, le réservoir peut être chargé jusqu’à ›T limite‹.

Continuer au point de menu

›Température mini.‹.

1.2.5 Arrêt à temp ma...

Temp. Maxi réservoir 1

Temp. Maxi réservoir 2

59.0°C

59.0°C

25.08.2012

10:34

Afin d’augmenter l’efficacité lors du chargement des réservoirs, la température minimale qui doit être présente sur le collecteur en question est saisie avec ›T-min col‹.

L’hystérésis afférente représente la différence entre la température d‘enclenchement et de déclenchement.

Continuer au point de menu

›Charge prioritaire‹.

1.2.6 Température mini.

Activation

T-min collecteur 1

Hystérésis collecteur 1

20.0°C

2.0K

25.08.2012

10:34

88

Mode professionnel

1.2.8 Charge prioritaire

Priorité

Temps de pause

Réservoir 1

Temps de chargement dT-collecteur

2min

20min

2.0K

25.08.2012

10:34

Dans le cas de systèmes à deux réservoirs, il faut définir lequel des réservoirs est le premier à être chargé : réservoir 1, réservoir 2 ou chargement parallèle.

›t pause‹ sert au réglage du temps de pause entre deux essais d’enclenchement.

›t chargement‹ sert au réglage de la durée de chargement pour le réservoir secondaire.

Dès que ›dT-col‹ est atteint, le temps de pause est redémarré.

Retour au menu principal.

Continuer avec ›Fonctions de base‹.

1.3 Fonctions de base

Thermostat

Paramètre de sortie

Collecteur tubulaire

Fonction vacances

Refroid.collecteur

Mise en service

Régulation Delta-T

25.08.2012

10:35

Sous ›1.3. Fonctions de base‹, les points suivants apparaissent à côté des menus du mode d’exploitation :

- ›Thermostat‹

- ›Paramètre de sortie‹

- ›Refroid. collecteur‹

- ›Requête rechauffage‹

1.3 Fonctions de base

Fonction vacances

Refroid.collecteur

Mise en service

Régulation Delta-T

Régulation T fixe

Requête rechauffage

Augment T retour

25.08.2012

10:35

... et des menus élargis relatifs à

- ›Fonction vacances‹

- ›Régulation Delta-T‹

- ›Régulation T fixe‹

- ›Augment T retour‹

Appeler le point de menu ›Thermostat‹.

89

Mode professionnel

Si des sorties du régulateur ne sont pas affectées, ces canaux peuvent

être utilisés comme thermostat.

Ici, le canal approprié est sélectionné.

1.3.1 Thermostat

Thermostat RO3

Thermostat RO4

25.08.2012

10:35

Effectuer l’activation.

Définir le signal de départ.

En fonction de la sélection de ›Start‹, les paramètres suivants sont affichés.

La sortie a déjà été déterminée par la sélection – le capteur correspondant doit encore être déterminé.

Déterminer la température d’activation et de désactivation.

Continuer de défiler.

1.3.1 Thermostat RO3

Activation

Start

Minuterie, thermostat

Capteur

Sortie

T-encl

T-décl

---

RO3

0.0°C

0.0°C

25.08.2012

10:35

Condition pour la fonction de chauffage : T-encl < T-décl.

Condition pour la fonction de refroidissement : T-encl. > T-décl.

Jusqu’à quatre fenêtres temporelles peuvent être affectées à chaque fonction de thermostat.

Définir les temps d’enclenchement et de déclenchement.

Continuer au point de menu

›Paramètre de sortie‹.

1.3.1 Thermostat RO3

t-encl 1 t-décl 1 t-encl 2 t-décl 2 t-encl 3 t-décl 3 t-encl 4

25.08.2012

90

00:00

00:00

00:00

00:00

00:00

00:00

00:00

10:35

Mode professionnel

1.3.7 Paramètre de so...

Pompe solaire 1

Pompe solaire 2

Chaudière (toutes)

Thermostat RO3 temps d‘arrachage vitesse d‘arrachage

Delta vitesse t.

25.08.2012

10s

100%

10%

10:35

Ici, les réglages généraux pour les sorties affectées sont définis.

›t-arrachage‹ et ›n-arrachage‹ définissent combien de temps et à quelle vitesse de rotation les pompes doivent fonctionner au démarrage.

Sélectionner une sortie ...

Remarque :

Le paramètre ›Delta vitesse‹ permet de définir le changement de vitesse pour la régulation par étapes. La vitesse est ajustée par chaque valeur réglée par changement de la température.

La régulation par étapes est sélectionnée soit dans le menu

›1.3.5 Régulation dT‹ soit dans le menu ›1.3.6 Régulation T fixe‹.

Paramètres pour le diagramme d’exemple suivant : n-min = 30 % / n-max = 100 % / algorithme = dT (menu 1.3.7) / dT 1 = 2.0 K / dT-encl 1 = 5.0 K / dT-cons 1 = 10.0 K / régulation 1

= par étapes (menu 1.3.5) / delta vitesse = 10 % (menu 1.3.7).

60

50

40

30

20

10

0 2 4 6 8 10 12 14

Différence de température en K

91

Mode professionnel

...afin de définir l’algorithme de régulation souhaité comme

›dT‹ ou ›T fixe‹.

Dans le cas d’installations à grandes longueurs de tube ou réponse retardée, on peut définir ici des durées de fonctionnement continu pour le circuit solaire, la pompe et la soupape.

Continuer au point de menu

›Collecteur tubulaire‹.

1.3.7 Paramètre de so...

Algorithme

dT

Durée fonctionnement.cont

n-min n-max

0s

50%

100%

25.08.2012

10:35

Afin d’obtenir des valeurs de mesure correctes de systèmes de collecteurs tubulaires, il faut enclencher la pompe brièvement.

Avec l’activation de la fonction, la pompe du circuit solaire peut être démarrée régulée par la température ou par le temps.

La séquence de temps, la durée d’enclenchement de la pompe et ...

1.3.2 Collecteur tubul...

Activation

Start t-encl

T-encl t-pompe solaire 1 n-pompe solaire 1 t-pompe solaire 2

25.08.2012

temporel

10min

20.0°C

20s

100%

0s

10:35

... la puissance de la pompe en pour-cent peuvent être saisies.

Les deux programmes de temps sont exécutés l’un après l’autre.

Continuer au point de menu

›Fonction vacances‹.

1.3.2 Collecteur tubul...

T-encl t-pompe solaire 1 n-pompe solaire 1 t-pompe solaire 2 n-pompe solaire2 t-start t-fin

25.08.2012

92

20.0°C

20s

100%

0s

30%

06:00

20:00

10:35

Mode professionnel

1.3.3 Fonction vacances

Début

19.07.2013

Fin

02.08.2013

Refroid.réservoir

Début

Fin

25.08.2012

00:00

07:00

10:35

Si la fonction vacances est activée, le régulateur va supprimer l’optimisation du produit afin d‘empêcher la surchauffe de l‘installation.

Le cadre temporel de la fonction vacances est pour la plupart défini en mode exploitation.

Si le refroidissement du réservoir est activé, il faut définir à cet effet un cadre temporel - cela convient pendant les heures de nuit moins chaudes - dans lequel le régulateur peut dégager un maximum d‘énergie par les collecteurs.

Continuer de défiler.

1.3.3 Fonction vacances

Refroid.circ.fermé

T-min réservoir

n-pompe

Hyst.

Chargement doux dT

100%

5.0K

5.0K

25.08.2012

10:35

Définir, sous ›Refroidissement en circuit fermé‹, si le refroidissement doit

être effectué jusqu’à ›T-min rés‹ ou

›T-max rés‹.

Régler la vitesse de rotation de la pompe sous ›n-pompe‹ en pour-cent.

Saisir la valeur de l’hystérésis avec ›Hyst‹.

Activer ›Chargement doux‹ si besoin est.

Avec ›dT‹, la température d’enclenchement est définie pour la fonction vacances comme différence par rapport à la température maximale réglée du réservoir.

Continuer de défiler.

93

Mode professionnel

...›T-min rés 2‹, spécifier la température minimale souhaitée pour le réservoir concerné.

Sélectionner si le ›réservoir prioritaire‹ ou le ›réservoir secondaire‹ doit être refroidi.

Continuer au point de menu

›Refroid. collecteur‹.

1.3.3 Fonction vacances

Hyst.

Chargement doux dT

T-min réservoir 1

T-min réservoir 2

Réservoir

5.0K

5.0K

45.0°C

45.0°C

Réservoir priorit.

25.08.2012

10:35

Ici, le refroidissement du collecteur est activé : Dés que la température

›T-max col1‹ ou ›T-max col2‹ est atteinte, la pompe du circuit solaire afférente fonctionne jusqu’à ce que la température limite du réservoir soit atteinte.

Dans les circuits solaires avec pompes

à grande efficacité, l’arrêt d’urgence du collecteur est réduit à 100 °C pour protéger la pompe. Le refroidissement du collecteur n’est pas possible à des températures plus élevées !

Retour à ›1.3. Fonctions de base‹.

Continuer avec ›Mise en service‹.

1.3.4 Fonction refroidiss

Activation

T-max collecteur 1

25.08.2012

121.0°C

10:36

Ici, une nouvelle mise en service peut être commencée - par exemple si un nouveau schéma hydraulique doit être sélectionné.

=> ›Mode mise en service‹

à partir de page 61.

Continuer avec ›Régulation Delta-T‹.

0 Bienvenue

Voulez-vous vraiment démarrer la mise en service?

Non Oui

25.08.2012

10:36

94

Mode professionnel

1.3.5 Régulation dT

Activation dT 1 dT 1 dT-encl 1 dT-décl 1 dT-cons 1

Régulation 1

25.08.2012

2.0K

8.0k

4.0k

10.0K

par étapes

10:37

Si les algorithmes de régulation ont

été définis avec ›dT‹ sous ›1.3.7 Paramètres de sortie‹, les sorties appropriées peuvent être configurées ici.

Avec ›dT-encl 1‹, la température d’enclenchement, avec ›dT-décl 1‹ la température de déclenchement et avec ›dT-cons 1‹ la température différentielle de consigne pour le circuit solaire 1 est réglée.

(Température différentielle entre collecteur et réservoir en bas)

Continuer avec ›Régulation T fixe‹.

Remarque :

Pour les systèmes avec 2 panneaux de collecteur, le paramètre

›dT-cons 1‹ apparaît dans le menu ›1.3.5 Régulation dT‹.

›dT-cons 1‹ permet de définir la différence de température maximale entre les deux capteurs de collecteur.

En cas de dépassement de cette valeur, la pompe du panneau de collecteur « plus froid » est désactivée pour augmenter l’efficacité.

1.3.6 Régulation T fixe

Régulation 2

Variante 2

T-fixe 2

25.08.2012

par étapes

70.0°C

Si les algorithmes de régulation ont

été définis avec ›T-fixe‹ sous ›1.3.7

Paramètres de sortie‹, les sorties appropriées peuvent être configurées ici.

Pour la régulation à température fixe, le collecteur est réglée sur la température préréglée par une puissance variable.

Continuer avec

›Requête rechauffage‹.

10:37

95

Mode professionnel

Ici, le chauffage ultérieur peut être activé.

La chaudière est définie comme

›chaudière à combustible solide‹ ou ›gaz/mazout‹.

En ce qui concerne les chaudières à combustible solide, le chauffage ultérieur est réalisé via la pompe de chargement du réservoir d’eau potable et n’est activé que si la température du réservoir est comprise entre les valeurs ›T-min‹ et ›T-max‹.

1.3.10 Requête recha...

Activation

Type de chaudière

Chaudière combustible solide

Hystérésis

Température minimale

Température maximale

Capteur chaudière

10.0K

40.0°C

55.0°C

TS6

25.08.2012

10:37

›Capteur chaudière‹ permet de définir l’affectation du capteur de chaleur qui fournit la valeur

de température de la chaudière.

Pour le chauffage ultérieur, jusqu’à six blocs de temps peuvent être activés.

1.3.10 Requête recha...

Capteur chaudière

Bloc de temps 1

Bloc de temps 2

Bloc de temps 3

Bloc de temps 4

Bloc de temps 5

Bloc de temps 6

25.08.2012

TS6

10:37

Par ›Tempér.de réf.‹, on détermine la température de consigne sur le capteur de réservoir supérieur.

Si ›Tempér.de réf.‹ recule d’une valeur supérieure à la valeur ›Hystérésis‹, la commande active le chauffage ultérieur par la chaudière jusqu’à ce que ›Tempér.de réf.‹ soit atteint de nouveau.

›samedi, dimanche‹, ›lundi - dimanche‹ ou ›lundi - vendredi‹ peuvent être définis comme plages de temps.

Continuer avec ›Fonctions d’effic.‹.

1.3.10 Requête recha...

Activation

Température de réf.

Début

Fin

Durée

45.0°C

00:00

23:59

Chaque jour

25.08.2012

10:37

96

Mode professionnel

1.4 Fonctions d’effic.

Low-Flow

Chargement rapide

Suppression rechargemt

Chargemt réservoir eff

Sous ›1.4. Fonctions d’effic.‹, les points suivants apparaissent à côté des menus du mode d’exploitation :

- ›Low-Flow‹

- ›Chargement rapide‹

- ›Chargemt réservoir eff‹

Appeler le point de menu ›Low-Flow‹.

25.08.2012

1.4.1 Low-Flow

Activation

T-encl

10:38

60.0°C

Ici, la température d’enclenchement peut être définie pour les installations

Low-Flow.

Continuer avec ›Chargement rapide‹.

25.08.2012

10:38

1.4.2 Chargement rap...

Activation

Capteurs

T-encl

T-décl

T-consigne collecteur

---

48.0°C

52.0°C

70.0°C

Le chargement rapide des réservoirs commute de la régulation dT sur régulation à température fixe.

›T-encl‹ et ›T-décl‹ définissent la plage de commutation et ›T-cons. col‹ la température fixe sur le collecteur.

Un capteur du «haut» du réservoir est nécessaire au chargement rapide.

Continuer avec ›NLU‹.

25.08.2012

10:38

97

Mode professionnel

Si l’installation a été conçue de manière correspondante et un schéma sélectionné avec suppression de recharge, il suffit de régler ici les paramètres correspondants.

Ici, la commande par le temps et/ou par la température peut être activée

– possible pour tous les schémas avec commande de la chaudière.

La commande de temps et de température peuvent être combinées.

Sélectionner la fenêtre temporelle avec ›Début‹ et ›Fin‹.

Sélectionner la température minimale avec ›T-min rés‹.

Ici, la suppression de recharge à efficacité optimisée est autorisée et activée - possible pour tous les schémas avec commande de la chaudière.

Régler le ›Facteur 1‹.

Le facteur 1 évalue l’apport en énergie solaire, le facteur 2 évalue le confort.

Si l’on réduit le facteur 1, l’apport solaire attendu devient plus important.

Régler le ›Facteur 2‹.

En réduisant le facteur 2, le confort est réduit.

Définir sous ›T-flot‹ si la température doit être mesurée sur le capteur de réservoir supérieur ou inférieur.

Sélectionner la température minimale de réservoir avec ›T-min rés‹.

Continuer avec

›Chargemt réservoir eff‹.

1.4.3 NLU

Activ.Prg tempor.

Start

Fin

Activation T-min

T-min réservoir

Activat.T-min flot

25.08.2012

00:00

00:00

1.4.3 NLU

Facteur 1

Facteur 2

T-consigne

T-flottant

4.0

2.0

45.0°C

Capteur réserv.supérieur

T-min réservoir

45.0°C

25.08.2012

45.0°C

10:39

10:39

98

Mode professionnel

1.4.4 Chargement rés..

Activation t-temporisation chgmt

Delta puissance

4.5min

100W

25.08.2012

10:39

La ›charge efficace du réservoir‹ est activée et configurée ici.

Dans ce cas, la régulation de la pompe du circuit solaire est réalisée en fonction de la quantité de chaleur enregistrée. Pour pouvoir utiliser cette fonctionnalité, il faut donc configurer un compteur de quantité de chaleur dans le circuit solaire (=> menu

›1.1.4 Quantités de chaleur‹).

Le paramètre ›t-temporisation chgmt‹ permet de définir le temps entre deux changements de vitesse.

La vitesse de la pompe solaire est augmentée ou réduite de 10 % après l’expiration du temps d’attente. ›

Delta puissance‹ permet de régler l’apport en énergie supplémentaire nécessaire pendant le temps d’attente pour que la vitesse de la pompe soit changée en conséquence.

Retour au menu principal.

Continuer avec

›Fonctions de protection‹.

1.5 Fonctions de prot.

Anti-blocage

Dégivrage collect.

Protection antigel

Anti-legionellae

Refroid.réservoir

Chargement doux

25.08.2012

10:40

Sous ›1.5. Fonctions de pr...‹, les points suivants apparaissent

à côté des menus du mode d’exploitation :

- ›Anti-blocage‹

- ›Anti-legionellae‹

- ›Protection antigel‹

Appeler le point de menu

›Anti-blocage‹.

99

Mode professionnel

Afin d’empêcher que les pompes s‘immobilisent, elles peuvent

être actionnées chaque jour.

Cette fonction n’est pas activée tant que les pompes sont activées en mode régulateur.

Définir l’heure et la durée de fonctionnement.

Continuer avec ›Dégivrage collect.‹.

1.5.1 Prot.anti-blocage

Start

Durée

25.08.2012

11:00

5s

10:40

›Dégivrage‹ sert à chauffer des collecteurs gelés.

En même temps, le réservoir est refroidi !

Régler la durée de fonctionnement de la pompe.

Continuer avec ›Protection antigel‹.

1.5.2 Dégivrage

Activation t pompe fonct dégivrage

5min

25.08.2012

10:41

100

Mode professionnel

1.5.3 Protection antigel

Activation

T-réf

T-encl type de glycol

5.0°C

5.0°C

Eau

Réservoir

25.08.2012

Réservoir priorit.

10:42

Activation et réglage de la fonction antigel pour le collecteur.

Saisir, avec ›T-encl‹, la température de la protection antigel pour les installations remplies d‘eau.

Si des produits antigel sont utilisés, le type et la teneur peuvent être saisis ; la température de la protection antigel est calculée automatiquement.

Dans le cas d’installations avec deux réservoirs, il faut sélectionner ici la source de la chaleur pour la protection antigel avec ›Réservoir prioritaire‹ ou ›Réservoir secondaire‹.

Continuer avec ›Anti-legionellae‹.

1.5.4 Anti-legionellae

Sélection de fonction

T-legionellae t-encl

Temps surv.ppe réserv.

Activation

1 jour

60.0°C

01:00

60min

25.08.2012

10:43

L’installateur doit déterminer ces paramètres en conformité avec les prescriptions nationales respectives.

À l’aide de ›Fonction‹, déterminer l’intervalle de jours (1-7) dans lequel une réduction de légionelles doit avoir lieu au moins une fois.

À l’aide de ›t-encl‹ régler l’heure pour un chauffage ultérieur éventuellement nécessaire. ›T-legionellae‹ détermine la température de désinfection.

À l’aide de ›Temps surv.ppe réserv.‹, déterminer la durée minimum d’une désinfection.

Continuer avec ›Refroid. réservoir‹.

101

Mode professionnel

Ici les paramètres pour le refroidissement du réservoir peuvent être déterminés.

À l’aide de ›t-encl‹ et ›t-décl‹, déterminer la plage de temps pendant laquelle le réservoir doit être refroidi via le collecteur ; à l’aide de

›Hyst rés1‹ et ›Hyst rés2‹, déterminer l’hystérésis d’activation.

Si l’établissement du bilan de retour est activé, la chaleur dégagée par le collecteur est déduite du bilan d’énergie.

Continuer avec ›Chargement doux‹.

1.5.5 Fonction refroidiss

Activation

Hyst réservoir 1

Hyst réservoir 2 t-encl t-décl

Bilan de retour

25.08.2012

2.0K

2.0K

00:00

07:00

10:43

Remarque :

Pour les circuits solaires avec pompes à grande efficacité, l’arrêt d’urgence du collecteur est réduit à 100 °C pour protéger la pompe. Un chargement doux n’est pas possible à des températures plus élevées !

Le chargement doux effectue le service protégé de l’installation, afin de prévenir aux températures de réservoir excessives.

Ici, les températures de démarrage pour deux circuits de réservoir ainsi que la période calendaire correspondante sont déterminées ici.

Retour au menu principal.

Continuer avec ›Surveillance‹.

1.5.6 Chargement doux

Activation

T-min réservoir 1

T-min réservoir 2

Début

Fin

25.08.2012

102

45.0°C

45.0°C

30.05.

31.07.

10:43

Mode professionnel

1.6 Surveillance

Liste d‘erreurs

Surveillance temp diff

Surveillance débit volume

Arrêt d‘urg collecteur

Equilibrage capteur

25.08.2012

10:44

Sous ›1.6. Surveillance‹, les points suivants apparaissent à côté des menus du mode d’exploitation :

- ›Surveillance temp diff‹

- ›Surveillance débit volume‹

- ›Arrêt d‘urg collecteur‹

- ›Equilibrage capteur‹

Appeler le point de menu ›TempDiff‹.

1.6.2 Surveillance dT

dT collecteur/réservoir t-max collecteur/réserv

Surveillance de

30.0K

10min

---

25.08.2012

10:44

Avec la ›Surveillance dT‹, des critères menant à une détection des erreurs sont définis.

Avec ›dT collecteur/réservoir‹, une température différentielle entre le collecteur et le réservoir est définie et - avec ›t-max collecteur/réserv‹ - la durée correspondante.

Si ›dT collecteur/réservoir‹ est dépassé dans ›t-max collecteur/réservoir‹, le régulateur détecte une erreur.

›Surveillance de‹ permet de sélectionner la surveillance de la température de départ et de retour d’un compteur de chaleur.

Continuer avec

›Surveillance débit volume‹.

103

Mode professionnel

›Surveillance Phi‹ permet d’appeler les menus de débit pour lesquels un capteur du débit volumétrique a été configuré. Sélectionner le sous-menu correspondant.

1.6.3 Surveillance Phi

Surveill débit RO1

25.08.2012

10:44

Ici, les paramètres de la surveillance du débit volumétrique sont déterminés.

Continuer avec ›Arrêt d’urg. collect.‹.

1.6.3 Surveillance Phi

Erreur phi-min

Circulation phi

0.10l/min

Dépassement bas t

1.00l/min

5min

25.08.2012

Avec ›T limite col1‹, ou ›T limite col2‹, les pompes des circuits solaires afférents sont mises hors circuit afin d’empêcher leur destruction.

Pour les circuits solaires avec pompes

à grande efficacité, l’arrêt d’urgence du collecteur est réduit à 100 °C pour protéger la pompe.

Sous ›Hyst‹, il faut saisir la valeur de laquelle la température réelle doit être inférieure à la température limite afin que l’arrêt forcé soit annulé.

Continuer avec ›Equilibrage capteur‹.

1.6.4 Arrêt d‘urgence

T limite collecteur 1

Hystérésis

25.08.2012

104

10:44

130.0°C

5.0K

10:45

Mode professionnel

1.6.5 Equilibrage capt...

TS1 Offset

TS2 Offset

TS3 Offset

TS4 Offset

TS5 Offset

TS6 Offset

TS7 Offset

25.08.2012

1.7 Login

Code d‘accès

Mode manuel

Firmwareupdate USB

0.0°C

0.0°C

0.0°C

0.0°C

0.0°C

0.0°C

0.0°C

10:46

De grandes longueurs de câble et autres facteurs peuvent falsifier des grandeurs mesurées.

Ici, une valeur de correction peut

être saisie pour chaque capteur.

Retour au menu principal.

Continuer avec ›Login‹.

365

Continuer avec ›Mode manuel‹.

25.08.2012

1.7.1 Mode manuel

Pompe solaire 1

Pompe solaire 1

Pompe solaire 1

Pompe solaire 2

Pompe solaire 2

Pompe solaire 2

25.08.2012

10:47

100%

---

100%

En mode manuel, les sorties individuelles peuvent être activées à des fins d‘essai, par exemple afin de vérifier si une pompe fonctionne correctement.

La seule manière pour sortir du mode manuel est l’actionnement d’ESC.

Retour au ›Login‹.

Continuer avec

›Firmwareupdate USB‹.

10:48

105

Mode professionnel

Remarque :

Après la sélection du menu ›mise à jour firmware USB‹ l’écran clignote chaque seconde.

À l’aide d’un câble USB, établir la connexion avec un ordinateur sur lequel le logiciel de mise à jour a déjà été installé.

Si le régulateur et l’ordinateur ont déjà été connectés auparavant, ils doivent être séparés encore une fois pour un petit instant.

Le fichier DFU est chargé avec le logiciel de mise à jour. L’écran continue

à clignoter, l’ordinateur affiche l’avancement de la mise à jour.

Si la mise à jour n’est pas démarrée dans un délai d’une minute après la sélection de ›mise à jour firmware USB‹, le régulateur effectuera un redémarrage.

Schéma 11

Si le mode professionnel n’est pas quitté activement, le régulateur affiche automatiquement la représentation du schéma après l’expiration du temps de déconnexion de l’écran réglé et la valeur du code d’accès est remise à 1.

25.08.2012

10:49

106

Démontage/Elimination

Danger !

Danger mortel par électrocution !

Avant d‘ouvrir le couvercle de la boîte à bornes, déconnecter fiablement l‘alimentation en courant !

Le démontage du régulateur différentiel de températures smart Sol plus est effectué dans l’ordre inverse des travaux de montage :

- Déconnecter l’appareil de la tension d’alimentation.

- Ouvrir le couvercle de la boîte à bornes.

- Déconnecter tous les câbles.

- Détacher le vissage mural.

- Enlever le régulateur du lieu d’installation.

Danger !

Danger mortel par électrocution !

Lors du démontage du régulateur, protéger toutes les extrémités dénudées des câbles de sorte que le contact avec les personnes soit impossible !

Lors du démontage définitif, éliminer les câbles complètement !

Important !

La personne ou institution responsable de l’élimination de l’appareil ne doit pas éliminer le régulateur avec les déchets résiduels, mais doit assurer son recyclage correcte en conformité aux prescriptions locales en vigueur!

En case de doute, renseignez-vous auprès de votre entreprise d’élimination locale ou le concessionnaire d’où vous avez acheté l’appareil !

107

Garantie et responsabilité

Le régulateur différentiel de températures smart Sol plus a été conçu, produit et vérifié selon des consignes de qualité et de sécurité strictes, et satisfait

à l’état actuel de la technologie.

La période de garantie préconisée par la loi de 2 ans

à partir de la date de vente s’applique à l’appareil.

Le vendeur éliminera toutes les erreurs de production et de matériau qui surviennent au produit pendant la période de garantie et entravent sa productivité.

L’usure naturelle n’est pas de défaut.

La garantie et la responsabilité n‘inclut pas tous les dommages provenant d‘une ou plusieurs des causes suivantes :

• Non-respect de ces instructions de montage et de service.

• Transport non approprié.

• Montage, mise en service, entretien ou commande incorrects.

• Modifications de la conception ou manipulation du logiciel de l’appareil.

• Installation de composants supplémentaires qui ne sont

pas autorisés par le constructeur.

• Utilisation du régulateur en dépit du fait qu’un défaut visible est survenu.

• Utilisation de pièces de rechange et accessoires non autorisés.

• Applications dépassant l’utilisation conforme.

• Utilisation non appropriée de l’appareil / maniement non conforme, par exemple ESD

(durée relative d’enclenchement).

• Utilisation de l’appareil en dehors des limites techniques autorisées.

• Surtension, par exemple provoquée par coup de foudre.

• Force majeure.

Nous déclinons toutes revendications ultérieures, dépassant cette obligation de garantie, tout particulièrement dommages et intérêts dépassant la valeur réelle du régulateur différentiel de températures.

Les installations de chauffage sont conçues, développées et projetées par une entreprise d’installation en tenant compte des normes et directives en vigueur.

Les entreprises de planification et de réalisation sont exclusivement responsables du fonctionnement et de la sécurité de l‘installation.

Les contenus et illustrations de ce manuel ont été développés avec la plus grande prudence et en toute conscience - sauf erreur et modifications techniques.

Toute responsabilité du constructeur pour des informations inappropriées, incomplètes ou incorrectes ainsi que tous les dommages pouvant en résulter est exclue par principe.

108

Rapport de dérangement

Présentation / description du défaut :

Message d’erreur :

Version du logiciel :

Assistent de service exécuté :

Affichages: TS1:

TS3:

TS5:

TS7:

Oui

TS2:

TS4:

TS6:

TS8:

Non

Câblage : RO1: Pompe HE Soupape

RO2: Pompe HE Soupape

RO3: Pompe HE Soupape

RO4: Pompe HE Soupape

REL: Oui Non

Heures de service: RO1:

RO3:

RO2:

RO4:

REL:

Equipement / accessoires / options :

Important !

Pour la réparation ou le remplacement du régulateur, il est indispensable d‘ajouter des copies complétées du procès-verbal de mise en service et du rapport de dérangement !

109

Procès-verbal de mise en service

Nom de l’exploitant et lieu de l’installation :

Date de la mise en service :

Schéma hydraulique installé :

Surfaces de collecteurs, au total [m

2

]:

Capacité des réservoirs [l]:

Produit antigel, type / concentration :

Particularités :

L’installation thermosolaire avec régulateur différentiel de températures

smart Sol plus a été installée et mise en service de manière appropriée et correcte.

Le propriétaire/exploitant de l’installation a été informé et instruit en détail sur la conception, le fonctionnement et la commande opérateur, surtout au niveau de la manipulation du régulateur différentiel de températures smart Sol plus.

Mise en service par la société (nom/adresse/numéro de téléphone) :

Nom du collaborateur :

110

Déclaration de conformité CE

Nous, la

emz-Hanauer GmbH & Co.KGaA

Siemensstraße 1

D - 92507 Nabburg,

déclarons par la présente sous notre seule responsabilité que les produits suivants :

Type

régulateur différentiel de températures pour

d’appareil: la commande des installations solaires thermiques

Désignation du produit emz

smart Sol plus Premium smart Sol plus Excellence

Référence article emz

51.0042

51.0041

À partir de la date de production

11/2012

11/2012

sont conformes à la directive CEM 2004/108/CE ainsi qu‘à la directive basse tension 2006/95/CE et aux exigences normatives en résultant.

Règlements techniques :

Directive basse tension :

IEC 60730-1:1999 (3rd Edition) + A1:2003 + A2:2007

EN 60730-1:2000/AC:2007

Directive CEM :

EN 60730-1:2000

+ A1:2004 + A12:2003 + A13:2004 + A14:2005 + A16:2007 – A2:2008,

Rectificatif DIN EN : 2009-06; Cenelec cor.:2010 (partie CEM, régulation type 2)

EN 55022:2010 (classe B)

EN 61000-3-2:2006 + A1:2009+ A2:2009

EN 61000-3-3:2008

Notes :

L’original des rapports d’essai est disponible chez emz.

D - 92507 Nabburg, 29.11.2012, signé

Thomas Hanauer

Gérant par délégation Josef Irlbacher

Responsable de l’équipe développement électronique

111

Index lexical

A

nti-blocage 98

Antigel 99

Arrêt d’urgence

Assistent Service

102

76 ff.

B

ranchement 15 ff.

C

âbles des capteurs

Capteur du débit volumétrique

Capteurs de température

Capteur «Vortex»

Charge efficace du réservoir

Chargement doux

Chargement prioritaire

Chargement rapide

Clarté 68

Codeur rotatif

Collecteur tubulaire

11

69/90

6

17

6

17

97

73/100

87

95

D

ate/heure 67

Décharge de traction 10/15

Dégivrage 98

Delta vitesse

Dépannage

89

76 ff.

Dérangement 76 ff.

Description 6

Diamètre de câble 15

E

limination 105

Equilibrage capteur

Etendue des fournitures

Evaluation

103

8

63 ff./85

F

onction anti-légionellose

Fonction de chauffage ultérieur 51/94

Fonctions de protection

Fonction de thermostat

Fonctions pour la commande de la chaudière

Fonction vacances

51/99

97

54

51 ff.

60/70/91

I

mpeller 17

Installation Low-Flow

Interfaces de données

95

19

L

égende 20

Liste d’erreurs 66/74

Login 74/84

M

ise à jour firmware

Mise en service

Mode automatique

Mode manuel

Mode mise en service

Mode professionel

Montage mural

104

55

61

103

43

84 ff.

14

N

ettoyage 6

P

aramètres sortie

Pompe à grande efficacité

89 f.

17

R

éduire les légionelles

Refroidir le réservoir

Refroidissement du collecteur

Rendement solaire

S

chéma activ

Schéma de raccordement

«vanne d’inversion»

Schémas hydrauliques

Sections transversales des conducteurs

Segments à arracher

Signal de commande PWM

Suppression de recharge

Surveillance Phi

8

10/15

17

51/96

102

51

73

92

17

12

16

21 ff.

T

empérature différentielle

U

sage normal

Utilisation du régulateur

V

anne d’inversion

Version logicielle

17

8

11

16

74

112

emz-Hanauer GmbH & Co.KGaA

Siemensstraße 1 • D - 92507 Nabburg

Téléphone: + 49 - (0) 94 33 - 89 8 - 0

Télécopie: + 49 - (0) 94 33 - 89 8 - 188 [email protected]

www.emz-hanauer.com

Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project