116395 pg apps guide rev F fre.fm

116395 pg apps guide rev F fre.fm
PICO-GUARD Guide de conception et d’application du système
de sécurité
- Version française
Comprend les composants suivants :
Interrupteurs optiques de sécurité (Types SFI-S1L, SFI-R1L, SFI-A1, SFI-S1R, SFI-R1R,
SFI-D1 et SFI-M12SS)
Atténuateur de signal en ligne (Type SFA-FA)
Raccord de fibres (Type SFA-FS)
Eléments de sécurité à fibre optique mono-faisceau(Types SFP12 et SFP30)
Eléments de sécurité à fibre optique multi-faisceaux (Types SFG..)
Fibres optiques d’arrêt d’urgence (Types SFS-EBM-01E1 & ...E2)
Tous droits réservés.
Cette publication ne peut être reproduite ou transmise, en tout ou en partie, sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit sans autorisation écrite
préalable.
© - Banner Engineering Corp., 9714 10th Avenue North, Minneapolis, MN 55441, USA.
116395 rév. F 08.03.04
Conception et application du système de sécurité PICO-GUARD™
Page blanche
2
NOTICE D’UTILISATION – VERSION EUROPÉENNE
Applications et conceptions des systèmes de sécurité PICO-GUARDTM
Table des matières
Table des matières
1 INFORMATIONS CONCERNANT LA SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.1 GÉNÉRALITÉS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.2 AUTOCOLLANTS DE SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.2.1 Types . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.3 ÉTIQUETTES DE SÉCURITÉ DU PRODUIT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
1.4 AVERTISSEMENTS ET REMARQUES DU GUIDE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
1.5 DIRECTIVES ET NORMES DE SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
1.5.1 Normes traitant des environnements explosifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
1.6 CLASSEMENT DE PROTECTION CONTRE L’INTRUSION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
1.7 SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
1.8 CONDITIONS D’UTILISATION DE L’ÉQUIPEMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
1.8.1 Applications appropriées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.8.2 Applications non appropriées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.9 PROTOCOLE DE SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.9.1 Réarmements manuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.10 FIABILITÉ DU CONTRÔLE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.10.1 surveillance des commutateurs externes (EDM) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.11 APPLICATIONS AUTRES SUE CELLES DE SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.12 CONDITIONS DE PROTECTION PAR INTERVERROUILLAGE DE SÉCURITÉ PAR FIBRES OPTIQUES . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.13 ENVIRONNEMENTS ET ATMOSPHÈRES EXPLOSIFS - ATEX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.13.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.13.2 Classification des environnements explosifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.13.2.1 ATEX Groupe II Décomposition par catégorie d’équipement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.13.2.2 Décomposition des zones ATEX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.13.2.3 ATEX ‘EEx’ Types de protection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
1.13.2.4 Utilisation des équipements en fonction des zones EX et des catégories de risques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1.13.3 Méthodes pour éviter les explosions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1.13.4 Normes traitant des environnements explosifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
1.13.5 Certification ATEX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2 INTRODUCTION. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
2.1 GÉNÉRALITÉS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
2.2 CARACTÉRISTIQUES PRODUIT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
2.3 INFORMATION DE DÉNI DE RESPONSABILITE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
2.4 À PROPOS DE CE GUIDE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
2.5 DESCRIPTION DU SYSTÈME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
2.5.1 Contrôleur PICO-GUARD. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
2.5.2 Interrupteurs de sécurité à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
2.5.3 Interrupteurs de sécurité à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
2.5.4 Fibre plastique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
2.5.5 Fibres optiques mono et multi-faisceaux de sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
GUIDE – VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
i
Table des matières
Applications et conceptions des systèmes de sécurité PICO-GUARDTM
Table des matières (suite)
3 INFORMATIONS GÉNÉRALES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1 PRODUIT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.1 CE & ATEX Plaque de marquage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.2 Plaques produit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.2.1 Contrôleur PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.2.2 Plaques produit des interrupteurs de verrouillage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.2.3 Plaques produit des multi-faisceaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.2.4 Plaques produit des mono-faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.3 Certificat de conformité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.4 Déclaration de conformité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.1.5 Certifications ATEX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.2 FICHE TECHNIQUE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
3.2.1 Spécifications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
3.2.1.1 Distance de commutation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
3.2.1.2 Possibilités d’utilisation des éléments optiques SFI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
3.2.2 Modèle/numérotation des types . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
3.2.2.1 Contrôleur PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
3.2.2.2 Éléments de fibres optiques PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
3.2.3 Dimensions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
3.2.3.1 Contrôleur PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
3.2.3.2 {:Interrupteurs de verrouillage à fibre optique} PICO-GUARD standard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
3.2.3.3 PICO-GUARD SFI-M12SS {:Interrupteurs optiques de sécurité} . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
3.2.3.4 PICO-GUARD SFI-D1EDPXT.. & SFI-A1ED Interrupteurs de sécurité à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
3.2.3.5 PICO-GUARD SFI-A1HD et SFI-D1HDP.. Interrupteurs de sécurité à fibre optique avec boîtier en zinc
pour utilisation extrême . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
3.3 NIVEAUX DE BRUIT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
3.4 NIVEAUX DE VIBRATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
3.5 NIVEAUX D’IRRADIATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
3.5.1 Niveaux d’immunité électromagnétique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
3.6 GARANTIE DE FONCTIONNEMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
3.7 INFORMATIONS DES CLIENTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
4 INTERFACE D’ARRÊT DE SÉCURITÉ UNIVERSELLE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
4.1 GÉNÉRALITÉS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
4.2 SYSTÈMES DE PROTECTION SUPPLÉMENTAIRES USSI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
4.2.1 Boutons d’arrêt d’urgence et câbles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
4.2.1.1 Spécifications pour les arrêts d’urgence à ouverture positive. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
4.2.2 Interrupteurs de verrouillage de sécurité à ouverture positive. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
4.2.2.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
4.2.2.2 Conditions de sécurité pour une protection par interrupteurs optique.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
4.2.2.3 Conditions d’utilisation des interrupteurs de verrouillage de sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
4.2.2.4 Interrupteurs de sécurité à ouverture positive connectée en série . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
ii
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE – VERSION EUROPÉENNE
Applications et conceptions des systèmes de sécurité PICO-GUARDTM
Table des matières
Table des matières (suite)
5 PROTECTION DES ÉQUIPEMENTS DANS DES APPLICATIONS AUTRES QUE DES APPLICATIONS
DE SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
5.1 GÉNÉRALITÉS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
5.2 CONSIDÉRATIONS SUR LES ASSEMBLAGES À FIBRES OPTIQUES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
5.3 CONSIDÉRATIONS SUR LES APPLICATIONS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
6 GAIN DE DÉTECTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
6.1 ESTIMATION DU GAIN DE DÉTECTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
6.1.1 Programme d’estimation du gain de détection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
6.1.1.1 Téléchargement du programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
6.1.1.2 Fonctionnement du programme d’estimation du gain de détection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
6.2 RÉSERVE DE GAIN FAIBLE (SIGNAL FAIBLE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
7 CÂBLE EN FIBRE OPTIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
7.1 FIBRE PLASTIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
7.1.1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
7.1.2 Coupe de la fibre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
7.1.3 Raccordement de la fibre au Contrôleur PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
7.1.4 Raccordement de la fibre à un interrupteur optique de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
7.1.5 Chemin de passage des fibres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
8 VERROUILLAGES DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
8.1 Conditions générales pour des protections équipées d’interrupteurs optiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
8.2 CARACTÉRISTIQUES DES VERROUILLAGES DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
8.3 VERROUILLAGE À FIBRE OPTIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
8.3.1 Protections multiples à surveillance individuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
8.3.2 Protections multiples à surveillance de zone. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
8.3.3 Portes articulées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
8.3.4 Couvercles ou protections amovibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
8.4 CONSIDÉRATIONS DE MONTAGE ET D’ALIGNEMENT DES VERROUILLAGES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
8.4.1 Guide d’alignement des verrouillages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
9 ENTRETIEN. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
9.1 GÉNÉRALITÉS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
9.2 RÉGLAGE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
9.2.1 Réglage et alignement des éléments optiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
9.3 PIECES DETACHEES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
9.3.1 Liste d’identification des fibres plastiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
9.4 OUTILLAGES SPÉCIAUX ET ACCESSOIRES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
9.5 DOCUMENTATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
A1 SCHÉMAS DE CÂBLAGE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
GUIDE – VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
iii
Table des matières
Applications et conceptions des systèmes de sécurité PICO-GUARDTM
Table des matières (suite)
A2 EXEMPLES D’APPLICATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
A2.1 GÉNÉRALITÉS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
A2.2 SYSTÈMES DE SÉCURITÉ MULTIPLE USSI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
A2.2.1 Séquence de réarmement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
A2.2.1.1 Système de sécurité par barrière immatérielle et multi-faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
A2.2.2 Procédures de réarmement individuelles (séparées) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
A2.2.2.1 Système de sécurité par barrière immatérielle et multi-faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
A2.3 ÉQUIPEMENT À FIBRE OPTIQUE POUR DES APPLICATIONS DE PROTECTION AUTRES QUE CELLE DE SÉCURITÉ . 56
A2.3.1 Surveillance d’une position . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
A2.3.2 Détection de fuites dans un environnement de produits corrosifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
A2.3.3 Fins de course non mécaniques et fins de course dynamiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
A2.3.4 Vérification de la qualité – surveillance, inspection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
A3 INFORMATIONS NÉCESSAIRES AU PROGRAMME INFORMATIQUE DE CALCUL DE LA RÉSERVE
DE GAIN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
A4 ÉLÉMENTS OPTIQUES MONO ET MULTI-FAISCEAUX À FIBRE OPTIQUES . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
A4.1 SÉCURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
A4.1.1 Distance de sécurité (S) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
A4.1.2 Configuration des faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
A4.1.2.1 Nombre de faisceaux et hauteur des faisceaux au-dessus du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
A4.1.2.2 Installation de systèmes multiples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
A4.1.2.3 Configuration ACCESS-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
A4.1.2.4 Configuration en mode barrière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
A4.1.3 Risques d’enfermement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
A4.1.4 Protections supplémentaires et fixes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
A4.2 INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
A4.2.1 Fibre optique mono faisceau de sécurité PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
A4.2.2 Fibre optique multi faisceaux de sécurité PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
A4.3 INFORMATIONS GÉNÉRALES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
A4.3.1 Données techniques – mono faisceau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
A4.3.1.1 Spécifications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
A4.3.1.2 Modèles de mono faisceau de sécurité à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
A4.3.1.3 Dimensions des mono faisceau de sécurité à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71
A4.3.2 Données techniques – multi faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72
A4.3.2.1 Spécifications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72
A4.3.2.2 Modèles à fibres optiques multi faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
A4.3.2.3 Dimensions des éléments optiques de sécurité multi faisceaux à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . 74
A4.4 Installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
A4.4.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
A4.4.2 Surfaces réfléchissantes adjacentes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
A4.4.3 Utilisation de miroirs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
A4.4.4 Installation de barrières de sécurité multi-faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
A4.4.5 Installation et alignement des éléments de sécurité mono et multi faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
A4.4.5.1 Installation préliminaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
iv
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE – VERSION EUROPÉENNE
Applications et conceptions des systèmes de sécurité PICO-GUARDTM
Table des matières
Table des matières (suite)
A4.4.5.2 Alignement préliminaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
A4.4.5.3 Alignement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
A4.4.5.4 Installations avec des miroirs d’angle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82
A4.4.5.5 Passage des câbles et des raccords de fibres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
A4.4.6 Alignement optique et vérification initiale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
A4.4.7 Test de fonctionnement et vérification de mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
A4.5 ENTRETIEN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
A4.5.1 Recherche de pannes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
A4.5.1.1 Parasites électriques et optiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
A4.5.2 Pièces détachées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
A4.5.2.1 Accessoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
A4.5.2.2 Miroirs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
A4.5.2.3 Équerres de fixation accessoires pour éléments mono faisceau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
A4.5.2.4 Accessoires de montage pour éléments multi faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
A4.6 APPLICATIONS POUR DISPOSITIFS OPTIQUES MONO-CELLULE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
A4.6.1 Prévention de dépassement du déplacement (non sécurité) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
A4.6.1.1 Dispositif ou portique mobile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
A4.6.2 Barrières immatérielles à 2 faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
A4.6.2.1 Protection de périmètre ou d’accès . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
A4.6.3 Une barrière à 4 faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
A4.6.3.1 Protection de périmètre ou d’accès . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
A4.6.4 Une barrière immatérielle à 3 faisceaux plus interrupteur optique de protection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
A4.6.4.1 Protection de périmètre ou d’accès et de deux portes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
A4.6.5 Barrière immatérielle de sécurité SFP12 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95
A4.6.5.1 Éléments optiques mono-cellules de sécurité à fibres optiques SPF12.... multiples . . . . . . . . . . . . . 95
A4.6.5.2 Utilisation de deux contrôleurs SFCDT-4A1(C) PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
A4.6.5.3 Pièces de test spécifiées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
A5 ÉLÉMENTS DE BOUTONS D’ARRÊT D’URGENCE À FIBRE OPTIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
A5.1 INFORMATIONS DE SÉCURITÉ COMPLÉMENTAIRES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
A5.1.1 Normes et directives de sécurité européennes applicables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
A5.1.2 Applications non appropriées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
A5.1.3 Conditions générales des dispositifs d’arrêt d’urgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
A5.1.4 Spécifications des boutons d’arrêt d’urgence (ouverture positive) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
A5.2 INTRODUCTION GÉNÉRALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
A5.2.1 Caractéristiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
A5.2.2 Description . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
A5.3 MODÈLES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
A5.4 CARACTÉRISTIQUES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
A5.5 DIMENSIONS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
100
A5.6 DÉCLARATION DE CONFORMITÉ DES BOUTONS D’ARRÊT D’URGENCE À FIBRE OPTIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
A5.7 INFORMATIONS CONCERNANT LE PRODUIT BOUTON D’ARRÊT D’URGENCE À FIBRE OPTIQUE . . . . . . . . . . . . . . 100
A5.8 MONTAGE ET RACCORDEMENT DE LA FIBRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
GUIDE – VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
v
Table des matières
Applications et conceptions des systèmes de sécurité PICO-GUARDTM
Table des matières (suite)
A6 CERTIFICATION ET DÉCLARATION DE CONFORMITÉ ET ATEX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .103
A6.1 DÉCLARATION DE CONFORMITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
A6.2 CERTIFICATIONS ATEX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
A7 GLOSSAIRE ET ABRÉVIATIONS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107
A8 INFORMATION COMMERCIALES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .111
vi
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE – VERSION EUROPÉENNE
Applications et conceptions des systèmes de sécurité PICO-GUARDTM
Table des matières
Liste des figures
Figure 1 Interrupteur de réarmement caractéristique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Figure 2 Éléments caractéristiques du PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Figure 3 Aperçu général du PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Figure 4 Contrôleur PICO-GUARD. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Figure 5 Emplacement des bornes (SFCDT-4A1(C)) du Contrôleur PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Figure 6 {:Verrouillages de sécurité à fibre optique} Exemple caractéristique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Figure 7 Différents types de fibres plastiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Figure 8 Étiquette d’identification de production des contrôleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Figure 9 Plaques d’information produit des interrupteurs de verrouillage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Figure 10 Plaque d’information produit multi faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Figure 11 Plaques d’information produit des mono cellules 12 mm et 30 mm . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Figure 12 Distance de commutation pour les types SFI-S.., SFI-R., SFI-D. & SFI-A.... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
Figure 13 Distance de commutation pour les types SFI-M12SS....., SFI-D1EDPXT.., SFI-A1ED et SFI-D1DHP... . . . . . . . . . 17
Figure 14 Raccord et atténuateur SFA-F.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Figure 15 Interrupteur modèle SFI-RA.. (boîtier à angle droit) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Figure 16 Interrupteur modèle SFI-S1.. (boîtier droit). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Figure 17 Interrupteur modèle SFI-A1.. et S19-D1.. (double objectif et actionneur) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Figure 18 Dimensions des SFI-M12SS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Figure 19 Dimensions série SFI-D1EDPXT.. et SFI-A1ED . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Figure 20 Dimensions des SFI-A1HD et SFI-D1HDP.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Figure 21 Emplacement des bornes de type SFCDT-4A1 du Contrôleur PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Figure 22 Emplacement des bornes de type SFCDT-4A1C du Contrôleur PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Figure 23 Bouton d’arrêt d’urgence type de Banner . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
Figure 24 Outil de coupe des fibres de type PFC-2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Figure 25 Insertion des fibres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
Figure 26 Surveillance de plusieurs protections avec un verrouillage par protection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Figure 27 Surveillance de plusieurs protections dans une zone unique (boucle de fibre optique). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
Figure 28 Alignement d’interrupteurs à fibre optique sur portes articulées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
Figure 29 Paires active/passive pour des couvercles et des protections amovibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
Figure 30 Paire active/passive pour l’alignement d’ergots ou de gougeons sur un couvercle amovible . . . . . . . . . . . . . . . . 42
Figure 31 Utilisation de paires d’interrupteurs individuelles pour les couvercles et protections amovibles . . . . . . . . . . . . . 42
Figure 32 Montage incorrect des éléments optiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
Figure 33 Montage correct et incorrect des interrupteurs à fibre optique sur des portes coulissantes . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
Figure 34 Distance de séparation des lentilles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Figure 35 Exemples d’alignements corrects et incorrects des interrupteurs de sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Figure 36 Contrôleur PICO-GUARD (SFCDT-4A1(C)) connexion USSI (Protection avec OSSD conformes à la liaison de
sécurité) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
Figure 37 Contrôleur PICO-GUARD (SFCDT-4A1(C)) Connexion USSI (dispositif de protection à sortie par relais) avec
interface à 4 fils49
Figure 38 Boutons d’arrêt d’urgence (ainsi que câbles et cordes d’arrêt d’urgence) interfacés avec USSI à réarmement
manuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
Figure 39 Deux verrouillages de sécurité à ouverture positive et surveillance USSI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
GUIDE – VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
vii
Table des matières
Applications et conceptions des systèmes de sécurité PICO-GUARDTM
Liste des figures (suite)
Figure 40 Surveillance USSI d’interrupteurs de deux verrouillages de sécurité à ouverture positive de plusieurs portes . . . 51
Figure 41 Contrôle de sécurité intrinsèque des Contrôleur PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
Figure 42 Séquence de réarmement de barrière de sécurité et de systèmes multi-faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Figure 43 Procédures de réarmement séparées individuellement pour systèmes de sécurité multi-faisceaux . . . . . . . . . . . 55
Figure 44 Applications de surveillance de position non-sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
Figure 45 Détection de fuites . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
Figure 46 Fins de course non mécaniques et dynamiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
Figure 47 Vérification de la qualité par recherche d’erreur et inspection. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
Figure 48 Vérification de la qualité par recherche d’erreur et inspection. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
Figure 49 Distance de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
Figure 50 Détermination de la distance minimum de sécurité (S) pour atteindre à travers et par-dessus . . . . . . . . . . . . . . 61
Figure 51 Hauteurs de faisceaux recommandées à partir du plan de référence selon la norme européenne (système à
2 faisceaux illustré). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
Figure 52 Configuration de protection d’un accès. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
Figure 53 Configurations acceptables ou non de mode de détection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
Figure 54 Exemple de protection supplémentaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66
Figure 55 Élément à fibre optique mono faisceau de sécurité PICO-GUARD caractéristique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
Figure 56 Protection de périmètre et d’accès pour dispositifs PICO-GUARD mono-cellules. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
Figure 57 Élément à fibre optique multi faisceaux de sécurité PICO-GUARD caractéristique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
Figure 58 Dimensions des éléments optiques de sécurité mono-cellules à fibre optique SFP12.. et SFP30.. . . . . . . . . . . . . 71
Figure 59 Dimensions des éléments de sécurité à fibre optique multi faisceaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
Figure 60 Positionnement d’une barrière immatérielle à proximité de surfaces réfléchissantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
Figure 61 Positionnement des miroirs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Figure 62 Installation de plusieurs émetteurs – récepteurs PICO-GUARD pour éviter mécaniquement les interférences
optiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
Figure 63 Laser d’alignement (sans équerre de fixation) LAT-1.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
Figure 64 Fixation d’équerres standard sur les embouts d’extrémité ou sur le côté de l’élément multi faisceaux
PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
Figure 65 Méthodes d’alignement mécanique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
Figure 66 Laser d’alignement LAT-1.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
Figure 67 Alignement optique et élément multi faisceaux en utilisant le LAT-1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82
Figure 68 Test de déclenchement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
Figure 69 Test de fonctionnement avec miroirs d’angle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
Figure 70 Test de fonctionnement de configuration de protection d’accès ACCESS-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
Figure 71 Suiveur de faisceau de type BT-1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Figure 72 Éléments mono-cellule PICO-GUARD servant de protection de passage par-dessus – non-sécurité . . . . . . . . . . 93
Figure 73 Deux barrières immatérielles PICO-GUARD à 2 faisceaux (mono-cellule) utilisées pour protection de
périmètre ou d’accès. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
Figure 74 Une barrière immatérielle de 4 faisceaux PICO-GUARD (mono-cellules) utilisée pour protection de périmètre
et d’accès, plus interrupteurs optique de protection de deux portes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
Figure 75 Une barrière immatérielle de 3 faisceaux PICO-GUARD (mono-cellules) utilisée pour protection de périmètre
et d’accès, plus interrupteurs optique de protection de deux portes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
viii
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE – VERSION EUROPÉENNE
Applications et conceptions des systèmes de sécurité PICO-GUARDTM
Table des matières
Liste des figures (suite)
Figure 76 Barrière immatérielle de sécurité SFP12 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95
Figure 77 Contrôleurs multiples PICO-GUARD SFCDT-4A1(c) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
Figure 78 Dimensions du bouton d’arrêt d’urgence PICO-GUARD à fibre optique d’un seul côté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
Figure 79 Dimensions du bouton d’arrêt d’urgence PICO-GUARD à fibres optiques des deux côtés . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
Figure 80 Plaques d’identification de produit des boutons d’arrêt d’urgence optiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
Figure 81 Procédure d’assemblage du bouton d’arrêt d’urgence (entrée d’un seul côté illustrée) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
Figure 82 Guide d’insertion de la fibre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
Figure 83 Déclaration de conformité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
Figure 84 Déclaration de conformité - Traduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104
Figure 85 Déclaration de conformité ATEX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
Figure 86 Déclaration de conformité ATEX - Traduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106
GUIDE – VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
ix
Table des matières
Applications et conceptions des systèmes de sécurité PICO-GUARDTM
Liste des tableaux
Tableau 1 Étiquette d’identification du Contrôleur de système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD . . . . . . . . . . . . . . . . 1
Tableau 2 ATEX Groupe II Catégories et usage de zone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Tableau 3 ATEX ‘EEx’ Décomposition des types de protection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Tableau 4 Utilisation des équipements par rapport aux zones EX et aux catégories de risques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Tableau 5 Caractéristiques des commutateurs de verrouillage de sécurité à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Tableau 6 Spécifications des fibres optiques en plastique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Tableau 7 Distances de commutation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
Tableau 8 Possibilités d’utilisation des éléments de verrouillage optique SFI – Fibres polies, série PW... . . . . . . . . . . . . . . 18
Tableau 9 Possibilités d’utilisation d’éléments optiques de verrouillage SFI – Fibres coupées série PIU... . . . . . . . . . . . . . . 19
Tableau 10 Interrupteurs de sécurité à fibre optique PICO-GUARD™ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Tableau 11 Pièces de rechange générales du PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Tableau 12 Liste d’identification des fibres plastiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Tableau 13 Outillages spéciaux et accessoires pour Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD . . 48
Tableau 14 Documentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
Tableau 15 Informations nécessaires pour l’utilisation du programme informatique de configuration de protections
surveillées individuellement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Tableau 16 Établissement des hauteurs des faisceaux selon les normes européennes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
Tableau 17 Spécifications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
Tableau 18 Fibre optique mono faisceau de sécurité, modèles 12 mm & 30 mm . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
Tableau 19 Spécifications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72
Tableau 20 Modèles à fibres optiques multi faisceaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
Tableau 21 Mesure du champ de vision . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
Tableau 22 Conditions du voyant d’état de chaque voie optique sur le contrôleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
Tableau 23 Accessoires des éléments optiques de sécurité mono et multi faisceaux PICO-GUARD à fibre optique . . . . . . . 86
Table 24 Miroirs d’angle de type SSM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
Tableau 25 Équerres de fixation accessoires pour éléments mono-cellule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
Tableau 26 Accessoires de montage pour éléments multi faisceaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
Tableau 27 Modèles d’arrêt d’urgence à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
Tableau 28 Spécifications des modèles de boutons d’arrêt d’urgence à fibre optique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
Tableau 29 Déterminer la configuration du faisceau optique des boutons d’arrêt d’urgence à fibre optique. . . . . . . . . . . . 101
x
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE – VERSION EUROPÉENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Informations de sécurité
1 INFORMATIONS CONCERNANT LA SÉCURITÉ
1.1
GÉNÉRALITÉS
1.3
ÉTIQUETTES DE SÉCURITÉ DU PRODUIT
Ce chapitre couvre toutes les informations de sécurité concernant le PICO-GUARD™ Système de sécurité à fibre optique et
son utilisation.
Tableau 1 en page 1 indique les étiquettes de sécurité utilisées
sur le produit ainsi que leurs descriptions et leurs emplacements.
1.2
Tableau 1 Étiquette d’identification du Contrôleur de système de sécurité à
fibre optique PICO-GUARD
AUTOCOLLANTS DE SÉCURITÉ
Symbole
1.2.1 Types
Pour monter et faire fonctionner le produit de façon sûre et efficace, des avis de sécurité sont affichés sur le produit et tout
au long de ce manuel d’instructions.
Emplacement/signification
Situé sur le Contrôleur PICO-GUARD.
Les avis de sécurité utilisés sont les suivants :
ATTENTION!
On trouve ce type d’avis :
• Il y a des risques ou des pratiques dangereuses qui POURRAIENT entraîner des blessures graves ou mortelles si l’avertissement est ignoré.
• Il existe un risque de blessure grave ou mortelle si les instructions ne sont pas respectées, par exemple avertissement de
coupure de l’alimentation avant d’accéder à l’intérieur d’une
armoire électrique
Fond jaune
Fond jaune
ATTENTION!
!
Indique les informations importantes suivantes :
IL EST ESSENTIEL D’UTILISER CORRECTEMENT CE DISPOSITIF POUR CONTRÔLER LA MACHINE. SUIVEZ ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS DU MANUEL. LE
NON-RESPECT DES INSTRUCTIONS ET DES AVERTISSEMENTS POURRAIT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES
ET MÊME LA MORT.
!
ATTENTION!
On trouve ce type d’avis :
Il y a des risques ou des pratiques dangereuses pouvant entraîner des blessures mineures à modérées si l’avertissement est
ignoré.
Fond jaune
!
Le texte de l’avis comporte les informations suivantes :
• La NATURE du RISQUE (électrique, écrasement, chimique,
chaleur, fumées, poussière, débris volants, toxique, charge
suspendue, laser, radiation, champ magnétique, biologique,
etc.)
• L’IMPORTANCE DES DÉGÂTS si l’avertissement est ignoré.
• Des instructions précisant LA FAÇON D’ÉVITER les dégâts.
REMARQUE :
☛ Ce type d’avis est placé là où l’information est purement
consultative et est considéré comme une Remarque.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
1
Informations de sécurité
1.4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
AVERTISSEMENTS ET REMARQUES DU
GUIDE
Les AVERTISSEMENTS ! obligatoires sont situés avant les informations auxquels ils s’appliquent dans tout le Guide pour indiquer un danger potentiel ou un risque.
Dans ce guide, ils sont de deux ordres différents :
• AVERTISSEMENTS ! généraux indiqués par le symbole (voir exemple Avertissement en page 26)
!
• AVERTISSEMENTS ! de risque d’électrocution indiqués par le symbole (voir exemple Avertissement en
page 45)
L’utilisateur doit lire L’AVERTISSEMENT ! correspondant
avant de continuer.
☛ Des remarques sont aussi situées avant les informations
auxquelles elles s’appliquent dans tout le Guide, mais ne
sont pas obligatoires.
1.5
DIRECTIVES ET NORMES DE SÉCURITÉ
Les Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD sont conformes aux normes de sécurité
suivantes :
IEC/EN 60947-5-1 (2003-11)
Appareillage à basse tension – Appareils électromécaniques
pour circuits de commande
IEC/EN 60947-1 (2004-03)
Disjoncteur basse tension – Règles générales
1.5.1 Normes traitant des environnements explosifs
☛ Les explosifs, comme la poudre à canon, la dynamite et les
matériaux pyrophoriques (comme le sodium pur), peuvent
ne pas être couverts par les documents qui suivent. Voir les
normes correspondantes à appliquer au système
PICO-GUARD conformément aux règlements et normes applicables.
Pour de plus amples informations, voir les normes applicables
à l’utilisation de PICO-GUARD dans un environnement ou une
atmosphère potentiellement explosif. Ces normes, sans exclusivité, sont les suivantes :
• IEC 60079 Matériels électriques pour atmosphères explosives gazeuses
• IEC 61241 Matériels électriques destinés à être utilisés en
présence de poussières combustibles
ISO 12100-1 (2003) et -2 (2003)
Sécurité des machines – Notions fondamentales, principes généraux de conception
• 94/9/EC équipements et systèmes de protection destinés à
être utilisés dans des atmosphères potentiellement explosives
ISO 13852 (2002)
Distances de sécurité – membres supérieurs
1.6
ISO 13850 (1996)
Équipement d’arrêt d’urgence, aspects fonctionnels – Principes
de conception
Selon IEC 60529
ISO/DIS 13851 (2002)
Dispositifs de commande bi-manuelle – Aspects fonctionnels –
Principes de conception
Les Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD sont conformes aux normes suivantes de protection contre l’intrusion :
• IEC IP20
1.7
ISO 13853 (1998)
Distances de sécurité – Membres inférieurs
ISO 13849-1 (1999)
Parties des systèmes de commande relatives à la sécurité
ISO/DIS 13855 (2002)
Positionnement des équipements de protection en fonction de
la vitesse d’approche des parties du corps
ISO 14121 (1999)
Principes d’appréciation du risque
CLASSEMENT DE PROTECTION CONTRE
L’INTRUSION
SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE
Les Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD ont été conçus pour répondre aux normes de sécurité électriques listées en Paragraphe 3.1.4 en page 15.
1.8
CONDITIONS D’UTILISATION DE L’ÉQUIPEMENT
Les Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD sont prévus pour pouvoir être utilisés dans un
certain nombre d’utilisations de protection.
ISO 14119 (1998)
Dispositifs de verrouillage associés à des protecteurs – Principes de conception et de choix
Outre ce guide, se référer aux documents suivants :
IEC/EN 60204-1 (2005-10
Équipements électriques des machines – partie 1: règles générales
• Fiches techniques des éléments optiques PICO-GUARD
IEC/EN 61496-1 (2004-02) et IEC/EN 61496-2 (1997-11)
Équipements de protection électro-sensibles
IEC 60529 (2001-02)
Degrés de protection procurés par les enveloppes (Code IP)
2
• Guide des utilisations et de conception PICO-GUARD (version
européenne)
• 3e partie de la documentation concernant les dispositifs de
protection externe interfacés avec le système PICO-GUARD.
C’est à l’utilisateur de déterminer si l’utilisation d’une protection particulière ou du PICO-GUARD Système de sécurité
à fibre optique est autorisée.
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Informations de sécurité
1.8.1 Applications appropriées
On utilise normalement les Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD de Banner pour la protection
des accès, la protection d’un périmètre ou la protection par barrière verrouillée des types d’équipements suivants :
• Postes d’assemblage
• Cellules de fabrication
• Installer les Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD
• Effectuer toutes les procédures de vérification (se référer au
manuel d’instructions du Contrôleur PICO-GUARD)
• Avoir accès et apporter des modifications aux réglages de
configuration du système
• Réarmer le système suite à un blocage.
• Équipements de production automatisés.
1.9.1 Réarmements manuels
• Cellules robotisées
Un réarmement manuel du système est nécessaire dans les situations suivantes :
1.8.2 Applications non appropriées
• Lors de la mise sous tension manuelle du contrôleur
De façon générale, l’utilisation des Contrôleur(s) de système de
sécurité à fibre optique PICO-GUARD n’est pas autorisée pour
les types d’équipements suivants :
• Les machines ayant un temps de réponse et des caractéristiques d’arrêt inadéquats ou inconsistants
• Les équipements, dont le temps d’arrêt est long ou excessif,
qui ne disposent pas d’un mécanisme de verrouillage de protection
• La protection de machines éjectant des objets ou composants
non maîtrisés ou considérés comme dangereux
• Tout environnement susceptible d’altérer l’efficacité d’un système de détection photoélectrique. Par exemple, la présence
non contrôlée de produits chimiques ou de fluides corrosifs,
d’une quantité anormalement élevée de fumée ou de poussières peut réduire considérablement l’efficacité du système de
protection
Le Contrôleur PICO-GUARD et tout dispositif électrique qui y
est raccordé doivent être montés et utilisés à l’extérieur de la
zone présentant un risque d’explosion ou dans des armoires
antidéflagrantes.
1.9
PROTOCOLE DE SÉCURITÉ
Certaines procédures d’installation, d’entretien et de fonctionnement des Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD doivent être effectuées par des personnes
désignées ou des personnes qualifiées.
Une personne désignée (voir aussi page 108) est identifiée et
désignée par l’employeur, par écrit, comme ayant suivi la formation et la qualification nécessaires pour effectuer les procédures de vérification spécifiées sur les Contrôleur(s) de
système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD. La personne
désignée a le droit d’effectuer les opérations suivantes :
• En cas de verrouillage, si un canal optique se verrouille
• Récupération d’un blocage, sauf erreur d’entrée de l’USSI 1,
quand le blocage est corrigé
L’entrée de réarmement du système est séparée et fonctionne
indépendamment de l’entrée de réarmement de l’USSI 1.
Un réarmement de l’USSI 1 est nécessaire quand un signal d’arrêt du dispositif externe d’arrêt de l’entrée de l’USSI 1 a été annulé (les deux canaux USSI 1 fermés/ON).
On effectue un réarmement manuel à partir des boutons externes de réarmement, d’un réarmement système et d’un réarmement de l’USSI 1. Voir les conditions de montage et
d’emplacement du commutateur de réarmement dans le manuel d’instructions du Contrôleur PICO-GUARD
Un bouton de réarmement peut être normalement ouvert
(N.O.), momentanément maintenu fermé, encore que certaines
utilisations peuvent nécessiter un certain niveau de supervision.
Dans ce cas, on peut utiliser un interrupteur à clé dont la clé est
sécurisée et utilisée par une Personne désignée selon spécification du paragraphe 1.9 ou une Personne qualifiée selon spécification du paragraphe 1.9 en page 3 selon le cas.
Le fait d’utiliser un interrupteur à clé (voir Figure 1 en page 3)
apporte un certain niveau de contrôle personnel, car il est possible de retirer la clé de l’interrupteur. Cela retarde un réarmement lorsque la clé est sous le contrôle d’une personne, mais il
ne faut pas compter uniquement sur ce système pour éviter un
réarmement accidentel ou non autorisé. Des clés de rechange
utilisées par d’autres personnes entrant dans la zone protégée
sans avoir été remarquées peuvent entraîner une situation dangereuse.
• Effectuer les réarmements manuels et utiliser la clé, le code
ou autre moyen de sécurité de réarmement et
• Effectuer la procédure de vérification journalière (se référer à
la fiche de vérification journalière séparée)
Une personne qualifiée (voir aussi page 108), par l’obtention
d’un diplôme reconnu ou d’un certificat de formation professionnelle, ou par ses connaissances, sa formation et son expérience approfondies, a démontré sa capacité à résoudre les
problèmes d’installation des Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD et leur intégration avec la machine protégée. Outre tout ce que la personne désignée peut
faire, la personne qualifiée a aussi le droit d’effectuer les opérations suivantes :
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
Figure 1 Interrupteur de réarmement
caractéristique
3
Informations de sécurité
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
1.10 FIABILITÉ DU CONTRÔLE
Outre les exigences d’emplacement physique, les normes de
sécurité stipulent que des systèmes de sécurité comme les
Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD répondent à certaines exigences internes. Par
exemple, un système de sécurité optique, utilisé avec une application de sécurité de catégorie 4 selon ISO 13849-1, doit être
certifié par un tiers selon les exigences de type 4 des normes
IEC 61496-1 et IEC 61496-2.
Les Contrôleur PICO-GUARD à microprocesseur fonctionnent
suivant le principe de la redondance diverse. En outre, les Contrôleur PICO-GUARD sont testés suivant la méthode FMEA
(Failure Mode and Effects Analysis) (voir FMEA en page 108)
afin d’obtenir un degré de fiabilité tel qu’aucun composant,
même défectueux, ne puisse causer une défaillance dangereuse
du système.
1.10.1 surveillance des commutateurs externes
(EDM)
La catégorie 4 exige qu’une défaillance unique ne puisse empêcher un arrêt normal ou émette un ordre d’arrêt immédiat et que
le cycle suivant ne puisse se produire tant que la défaillance n’a
pas été corrigée.
La méthode couramment utilisée pour répondre à ces exigences est d’utiliser une commande à deux canaux surveillés pour
laquelle le contact normalement fermé relié mécaniquement de
chaque MPCE (ou dispositif de commutation final FSD) est câblé comme indiqué dans le manuel d’instructions du contrôleur
PICO-GUARD.
1.11 APPLICATIONS AUTRES SUE CELLES DE
SÉCURITÉ
Les Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD peuvent servir de détection photoélectrique extrêmement fiable pour des équipements de protection qui ne
sont pas cruciaux pour la protection du personnel. Contrairement aux fins de course standard ou aux détecteurs photoélectriques ou à induction, les Contrôleur PICO-GUARD et les
éléments optiques sont conçus pour se retrouver en situation
faisceau coupé en cas de panne. Puisque les interrupteurs et
détecteurs standard peuvent tomber en panne en situation ON
ou GO, la perte d’un signal stop peut entraîner des dommages
coûteux sur un équipement.
1.12 CONDITIONS DE PROTECTION PAR
INTERVERROUILLAGE DE SÉCURITÉ PAR
FIBRES OPTIQUES
Les conditions et considérations générales suivantes s’appliquent à l’installation de portes et de protections
interverrouillées :
• La protection des dangers par interrupteurs de sécurité ne
doit pas pouvoir survenir tant que la protection est ouverte.
Quand la protection s’ouvre en présence du danger, il faut
qu’une commande d’arrêt de la machine protégée soit déclenchée.
• Le fait de refermer la protection ne doit pas, en soi, lancer le
cycle de commande dangereux ; il faut une procédure séparée
pour redémarrer ce cycle.
• Les interrupteurs de sécurité ne doivent pas servir de fin de
course ou d’arrêt mécanique.
• La protection doit être située à une distance suffisante de la
zone dangereuse (pour que le danger ait le temps d’être stoppé avant que la protection ne s’ouvre suffisamment pour permettre l’accès) et celle-ci doit être située latéralement ou
éloignée du risque, mais pas dans la zone protégée
• Selon l’application, il faut aussi que la porte interverrouillée
ne puisse pas se refermer d’elle-même et activer la sécurité.
En outre, le personnel ne doit pas pouvoir atteindre le danger
en passant par-dessus, en dessous, autour ou à travers la
protection. Aucune ouverture dans la protection ne doit permettre un accès au danger (voir ISO/DIS 13855). La protection doit être suffisamment solide pour protéger le personnel
et restreindre les risques à la zone protégée, qu’ils soient
éjectés, lâchés ou émis par la machine
• Les interrupteurs et actionneurs de sécurité utilisés avec le
USSI doivent être conçus et installés de’ façon à ce qu’il ne
soit pas facile de les contourner. Leur montage doit être suffisamment solide pour qu’il ne soit pas possible de les déplacer physiquement et leurs fixations doivent nécessiter un
outil pour être démontées. Les fentes de montage du boîtier
ne servent que pour les réglages. Il faut utiliser les trous de
fixation définitifs pour l’installation permanente
En outre, l’utilisateur doit se référer aux règlements applicables
pour s’assurer qu’il est conforme à toutes les conditions nécessaires.
Le principe d’un mode de défaillance connu ou prédictible (OFF
ou STOP) peut être incorporé dans la conception d’une machine
afin de minimiser les situations qui pourraient endommager
l’équipement. La commande de la machine peut être conçue
pour aboutir à une situation (par exemple, un arrêt) qui protège
l’équipement si un signal stop est émis par erreur ou si les Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD
tombent en panne.
Les équipements de protection par fibre optique ne sont pas
prévus pour assurer la sécurité du personnel. L’utilisateur doit
s’assurer qu’un montage à fibres optiques est approprié pour
l’application prévue.
4
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Informations de sécurité
1.13 ENVIRONNEMENTS ET ATMOSPHÈRES
EXPLOSIFS - ATEX
1.13.1 Généralités
Les éléments optiques PICO-GUARD peuvent être utilisés dans
des environnements qui risquent d’être explosifs sans nécessiter de barrières d’isolation coûteuses ni de boîtiers antidéflagrants. Cependant le contrôleur PICO-GUARD doit être placé
soit à l’extérieur de l’environnement potentiellement explosif,
soit dans un boîtier antidéflagrant.
☛ Dans le cadre de ce document, les termes « zone dangereuse » et « emplacement dangereux » se rapportent à des applications de sécurité du personnel. Pour éviter toute
confusion, les situations potentiellement explosives sont
appelées « environnement explosif » ou « atmosphère explosive ».
Qu’est-ce qu’un environnement à risque d’explosion ?
• Environnements ou atmosphères dans lesquelles la concentration de combustible ou de matériaux inflammables et d’un
oxydant (air ou oxygène) est suffisante pour représenter un
risque d’explosion ou d’incendie en présence d’une source
d’allumage
• Les matériaux inflammables peuvent prendre la forme de gaz,
de vapeurs, de poussières ou de fibres. Les gaz inflammables
sont des éléments et des composés gazeux qui se décomposent en groupes selon leur niveau de risque d’explosion (voir
Paragraphe 1.13.2 en page 5)
• Les vapeurs, classées avec les gaz, sont le résultat de liquides
inflammables à la température du point d’éclair ou supérieure. Au point d’éclair, le liquide produit suffisamment de fumées pour rendre un allumage possible.
• La poussière combustible est formée de particules volantes
provenant d’un matériau solide, plutôt que de gaz ou de liquides. Les fibres combustibles sont considérées comme plus
grosses que la poussière (par ex. la peluche)
• La source d’allumage est toujours une forme d’énergie. En
général, l’allumage est produit par une énergie thermique
(combustion spontanée) ou une étincelle (électrique ou de
frottement). Parmi les exemples de ces sources, on peut citer, sans être exhaustif : les surfaces chaudes, les feux nus,
les arcs électriques, les décharges électriques, les éclairs, la
radiation électromagnétique et les réactions chimiques
1.13.2 Classification des environnements explosifs
La directive européenne 94/9/EC ‘Équipements et systèmes de
protection prévus pour être utilisés dans des atmosphères explosives’ donne les exigences de fourniture et d’installation, à
l’intérieur de la communauté européenne, des équipements et
systèmes électriques dans des zones dangereuses.
La directive 94/9/EC est communément appelée la directive
ATEX. (Atmosphère Explosive). Elle définit deux groupes
d’équipements :
Groupe I S’applique aux équipements prévus pour être utilisés
dans des mines souterraines et dans les installations de surface
de ces mines, risquant d’être mis en danger par le grisou et, ou,
des poussières combustibles.
Groupe II S’applique principalement aux équipements des industries de surface utilisables dans d’autres endroits et qui risquent d’être mis en danger par une atmosphère explosive.
Chaque groupe est divisé en catégories d’équipements :
• Groupe I (pour mines souterraines), Catégories M1 et M2
• Groupe II (pour industries de surface) Catégories 1, 2 et 3.
1.13.2.1 ATEX Groupe II Décomposition par catégorie
d’équipement
Les catégories qui suivent représentent la décomposition par
catégorie d’équipent du groupe II ATEX – Applications aux industries de surface selon la directive européenne 94/9/EC :
Catégorie 1 Comprend les équipements capables de fonctionner selon les paramètres opérationnels du constructeur et assurant un très haut niveau de protection. Les équipements de
cette catégorie sont prévus pour être utilisés dans des atmosphères explosives causées par mélanges d’air et de gaz, de vapeurs ou de brouillards ou de mélange d’air et de poussières
présents continuellement, pendant de longues périodes ou fréquemment.
Catégorie 2 Comprend les équipements capables de fonctionner selon les paramètres opérationnels du constructeur et assurant un haut niveau de protection. Les équipements de cette
catégorie sont prévus pour être utilisés dans des atmosphères
explosives dans lesquelles des gaz, des vapeurs, des
brouillards ou des mélanges d’air et de poussières risquent de
se produire.
Catégorie 3 Comprend les équipements capables de fonctionner selon les paramètres opérationnels du constructeur et assurant un niveau de protection normal. Les équipements de
cette catégorie sont prévus pour être utilisés dans des endroits
où des atmosphères explosives causées par des gaz, des vapeurs, des brouillards ou des mélanges d’air et de poussières
ont peu de chance de se produire ou, si elles se produisent, ce
n’est que peu fréquemment et pendant de courtes durées uniquement. Les équipements de cette catégorie assurent le niveau de protection requis en fonctionnement normal.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
5
Informations de sécurité
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
1.13.2.2 Décomposition des zones ATEX
Ce qui suit est une décomposition des zones ATEX selon la norme IEC 60079-7:
Gaz, vapeurs ou brouillard
Zone 0 Une atmosphère dans laquelle un mélange d’air et de
substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de
brouillard est présent fréquemment, continuellement ou pendant de longues périodes.
Zone 1 Risque d’être présent pendant de courtes périodes, occasionnellement ou suite à une opération de maintenance
Zone 2 Une atmosphère dans laquelle un mélange d’air et de
substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de
brouillard risque de se présenter occasionnellement en fonctionnement normal.
Poussières
Zone 20 Une atmosphère dans laquelle un nuage de poussières
combustibles est présent dans l’air fréquemment, continuellement ou pendant de longues périodes.
Zone 21 Une atmosphère dans laquelle un nuage de poussières
combustibles dans l’air a des risques de se produire occasionnellement en fonctionnement normal.
Zone 22 Une atmosphère dans laquelle un nuage de poussières
combustibles dans l’air n’a que peu de risques de se produire
en fonctionnement normal mais, si elle se produit, ne restera
que pendant une courte durée.
Tableau 2 en page 6 donne des indications des catégories ATEX
Groupe II en fonction des types de boîtiers de zone qui peuvent
être utilisés.
Tableau 2 ATEX Groupe II Catégories et usage de zone
Catégorie
Usage de
zone n°
1
Zone 0
Zone 20
2
Zone 1
Zone 21
3
Zone 2
Zone 22
1.13.2.3 ATEX ‘EEx’ Types de protection
Tableau 3 en page 6 présente une sélection des types de protection ATEX
selon la norme IEC 60079:
Tableau 3 ATEX ‘EEx’ Décomposition des types de protection
Code
Catégorie de protection
contre l’allumage
ATEX
Application du
n° de
zone
EEx e***
Sécurité accrue
1
EEx nA*
Équipements sans étincelles
2
EEx
op**
Radiation optique
0
EEx d
Encapsulation pressurisé
1
EEx q
Encapsulation dans du
sable
1
EEx nC
Dispositifs de commutation fermés
2
EEx ia
Sécurité intrinsèque (exigences spéciales)
0
EEx ib
Sécurité intrinsèque
1
EEx nL
Équipements à limitation
d’énergie
2
EEx m
Encapsulation
1
EEx
n***
Équipements sans étincelles
22
EEx o
Encapsulation dans de
l’huile
1
EEx p
Pressurisation
1
EEx nP
Pressurisation simplifiée
2
EEx nR
Boîtier étanche aux
vapeurs
2
Principe de
sécurité
Pas d’arcs,
d’étincelles ni de
surfaces chaudes
Limites, évite
etc., transmission
de radiations optiques
Contrôle une
explosion interne
et éteint les flammes
Limite l’énergie
des étincelles et
la température de
la surface
Sépare les sources d’allumage
de l’atmosphère
potentiellement
explosive
* Les contrôleurs PICO-GUARD de type SFCDT-4A1 et SFCDT-4A1C
sont certifiés ATEX selon ce code EEx.
** Les équipements optiques PICO-GUARD sont certifiés ATEX selon ce
code EEx.
***Le boîtier spécial requis par le contrôleur PICO-GUARD (types
SFCDT-4A1 et SFCDT-4A1C) pour les applications en zone 22 est certifié ATEX selon ce code EEx.
La norme internationale IEC 60079-7 définit la Sécurité accrue
« e » comme suit :
Type de protection appliquée à un appareil électrique qui ne
produit pas d’arcs ou d’étincelles en fonctionnement normal,
auquel des mesures supplémentaires sont appliquées pour
augmenter la sécurité contre la possibilité de températures excessives et le risque d’apparition d’arcs ou d’étincelles.
☛ Les appareils produisant des arcs ou des étincelles en service normal sont exclus de cette définition.
6
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Informations de sécurité
1.13.2.4 Utilisation des équipements en fonction des zones
EX et des catégories de risques
Tableau 4 en page 7 indique l’utilisation des équipements en
fonction des zones EX et des catégories de risques
À partir du tableau, on peut voir quel type d’équipement peut
être utilisé en fonction de la catégorie de risques dans une zone
particulière. Les équipements des catégories à risque plus élevé
répondent aussi aux exigences des catégories de risques moins
élevés.
Tableau 4 Utilisation des équipements par rapport aux zones EX et aux catégories de risques
Risque
Durée
Zone
Catégorie
Équipement
Gaz, vapeurs ou
brouillards
Continu, long
terme ou fréquent
0
II 1 G
Très haut niveau de sécurité (sûr malgré deux défaillances indépendantes)
Gaz, vapeurs ou
brouillards
Occasionnel
1
II 2 G
Haut niveau de sécurité (sûr, même après une défaillance normalement attendue)
Gaz, vapeurs ou
brouillards
Occasionnel,
mais seulement
de courte durée
2
II 3 G
Niveau normal de sécurité (sûr en fonctionnement
normal)
Poussières
Continu, long
terme ou fréquent
20
II 1 D
Très haut niveau de sécurité (sûr malgré deux défaillances indépendantes)
Poussières
Occasionnel
21
II 2 D
Haut niveau de sécurité (sûr, même après une défaillance normalement attendue)
Poussières
Occasionnel,
mais seulement
de courte durée
22
Poussières conductrices
Poussières non conductrices
II 2 D
II 3 D
Haut niveau de sécurité
Niveau normal de sécurité
1.13.3 Méthodes pour éviter les explosions
Normalement, le moyen le plus simple d’éviter un allumage est
d’éliminer ou d’enfermer la source d’énergie.
! AVERTISSEMENT !
Différentes méthodes pour ce faire :
ENVIRONNEMENTS EXPLOSIFS
SEULS LES ÉLÉMENTS OPTIQUES PICO-GUARD ET LES FIBRES OPTIQUES DE
RACCORDEMENT PEUVENT ÊTRE EXPOSÉS À UN ENVIRONNEMENT POTENTIELLEMENT EXPLOSIF. LES ENTRÉES ET LES SORTIES ÉLECTRIQUES NE SONT PAS CON-
(IS). CECI INCLUT :
USSI, RÉARMEMENTS, OSSD, RS232 ET L’AFFICHAGE À DISTANCE, AUX, SIGNAL FAIBLE, DÉFAILLANCE, EDM ET RACCORDS D’ALIMENTATION. LE CONTRÔLEUR PICO-GUARD ET TOUT DISPOSITIF ÉLECTRIQUE INTERFACÉ AVEC LES
ENTRÉES ET LES SORTIES DU CONTRÔLEUR DOIVENT ÊTRE SITUÉS À L’EXTÉRIEUR
DE L’ENVIRONNEMENT EXPLOSIF OU DANS UN BOÎTIER ANTIDÉFLAGRANT APPROPRIÉ.
ÇUES POUR DES APPLICATIONS INTRINSÈQUEMENT SÛRES
Dans une atmosphère explosive, toute méthode utilisée pour
éviter ou réduire le risque d’explosion doit contrôler ou éliminer
au moins un des trois composants (combustible, oxydant et
énergie).
Normalement, l’oxydant (air ou oxygène) ne peut être enlevé de
l’environnement. Les matériaux inflammables peuvent être enfermés de telle manière que le mélange combustible – air soit
suffisamment pauvre ou riche pour éviter le démarrage de la
combustion. Malheureusement, les concentrations, « riches »
(autres que pour les stockages) ne sont en général pas pratiques ni possibles.
Il est quelques fois possible d’enlever les matériaux inflammables en ventilant ou en purgeant la zone pour que l’accumulation de gaz explosifs ne puisse pas se produire. Encore une fois,
ce n’est pas toujours pratique ni possible.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
• Boîtiers antidéflagrants – conçus pour supporter la force et
l’énergie d’une explosion
• Boîtiers purgés et pressurisés – conçus pour éviter l’accumulation de gaz explosifs.
• Systèmes intrinsèquement sûrs (IS) – conçus pour limiter
l’énergie électrique et éviter un allumage
• Fibres optiques – conçues pour limiter l’énergie électrique et
éviter un allumage
• Équipements et circuits non incendiaires – conçus pour limiter l’énergie électrique et éviter un allumage
• Systèmes pneumatiques - conçus pour limiter l’énergie électrique et éviter un allumage
• Encapsulation / Immersion dans de l’huile / Remplissage de
poudre – conçus pour isoler et éviter l’allumage
Le PICO-GUARD utilise la méthode des fibres optiques pour limiter l’énergie à un niveau tel que l’allumage n’est pas possible.
Voir Avertissement en page 7.
1.13.4 Normes traitant des environnements explosifs
Se référer à Paragraphe 1.5.1 en page 2.
1.13.5 Certification ATEX
Les détails de la certification ATEX se trouvent en Annexe A.6.2
en page 105.
116395 rév. F 08.03.04
7
Informations de sécurité
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Page blanche
8
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Introduction
2 INTRODUCTION
2.1
2.4
GÉNÉRALITÉS
À PROPOS DE CE GUIDE
Ce chapitre comprend des informations de type introduction.
Ce guide comprend plusieurs chapitres.
2.2
Un système de numérotation des paragraphes permet de retrouver facilement un emplacement dans le guide et permet de
présenter les informations dans un ordre logique.
CARACTÉRISTIQUES PRODUIT
Les caractéristiques des Contrôleur(s) de système de sécurité à
fibre optique PICO-GUARD sont les suivantes :
• Facile à installer
• Le système optique de sécurité diminue le câblage par rapport aux interrupteurs mécaniques
• Éléments optiques PICO-GUARD disponibles en un grand
nombre de configurations
• Possibilité d’atteindre la catégorie 4 avec un seul interrupteur
optique
• Choix de trois fibres optiques différentes
• Contrôleur transistorisé unique avec des entrées et sorties
flexibles
• Interface universelle d’arrêt de sécurité (USSI) pour raccordement de plusieurs Contrôleur PICO-GUARD
• Intégration de nombreuses fonctions de sécurité dans un ou
plusieurs Contrôleur PICO-GUARD
• Module d’interface optionnel pour les charges en CA ou les
charges en CC plus importantes
• Réglages de configuration accessibles depuis l’avant du contrôleur
• Boîtier compact et robuste
• Temps de réponse rapide de 13 ms
• Temps de réponse rapide de l’entrée USSI de 7 ms
• Sorties à réarmement automatique ou manuel sélectionnable
• EDM à 1 ou 2 canaux au choix
2.3
INFORMATION DE DÉNI DE RESPONSABILITE
Important... Lire ce paragraphe avant de continuer !
LA CONFORMITÉ D’UNE INSTALLATION PARTICULIÈRE D’UN CONTRÔLEUR DE SYSTÈME DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE PICO-GUARD À TOUTES LES EXIGENCES
APPLICABLES DÉPEND DE FACTEURS QUI SONT HORS DU CONTRÔLE DE BANNER
ENGINEERING CORP. CES FACTEURS INCLUENT LA FAÇON DONT LES CONTRÔLEUR(S) DE SYSTÈME DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE PICO-GUARD SONT APPLIQUÉS, INSTALLÉS, CÂBLÉS, UTILISÉS ET ENTRETENUS. L’ACHETEUR ET
L’UTILISATEUR SONT RESPONSABLES DE L’UTILISATION DES CONTRÔLEUR(S) DE
SYSTÈME DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE PICO-GUARD SELON L’ENSEMBLE DES
NORMES ET DES RÈGLEMENTS APPLICABLES. LES CONTRÔLEUR(S) DE SYSTÈME
DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE PICO-GUARD NE PEUVENT PROTÉGER DES ACCIDENTS QUE S’ILS SONT CORRECTEMENT MONTÉS ET INTÉGRÉS À LA MACHINE,
CORRECTEMENT UTILISÉS ET ENTRETENUS. BANNER ENGINEERING CORP. ESSAYE
DE FOURNIR DES INSTRUCTIONS D’APPLICATION, D’INSTALLATION, DE FONCTIONNEMENT ET D’ENTRETIEN COMPLÈTES. L’UTILISATEUR A LA RESPONSABILITÉ DE
S’ASSURER QUE L’ENSEMBLE DES LOIS, RÈGLEMENTS, CODES ET RÉGULATIONS
CONCERNANT L’UTILISATION DE CE SYSTÈME DE PROTECTION DANS UNE APPLICATION PARTICULIÈRE SONT RESPECTÉS. IL FAUT FAIRE PARTICULIÈREMENT ATTEN-
Les chapitres sont numérotés 1, 2, 3 et ainsi de suite.
La numérotation des paragraphes se fait sur 4 niveaux comme
suit :
Niveau
1
TITRE EN MAJUSCULES DE
16 PT
Niveau
1.1 TITRE EN MAJUSCULES DE 13 PT
Niveau
1.1.1 Titre en majuscule de 12 pt
Niveau 1.1.1.1Titre en majuscule de 10 pt
Les illustrations sont numérotées 1, 2, 3, 4, etc. dans le guide.
Les tableaux sont numérotés 1, 2, 3, 4, etc. dans le guide.
Les versions EN LIGNE de ce guide disposent d’une table des
matières (signets) interactive à gauche qui affiche les 4 niveaux
ainsi que la liste des illustrations et des tableaux.
Si les signets ne sont pas visibles à l’ouverture du document,
on peut les activer en cliquant sur Fenêtre puis sur Signets dans
le menu. Le fait de cliquer sur un signet affiche l’information
correspondante.
Les versions papier de ce document disposent d’une table des
matières au début du document.
Les lecteurs de la version EN LIGNE disposent de références
croisées qui sont identifiées en bleu et sont des liens hypertextes. Cela veut dire qu’en faisant défiler le document avec la souris, le curseur change de en . Si on clique à ce moment, on
passe directement au paragraphe concerné. Il est possible de
revenir à l’endroit d’origine dans le document en cliquant sur le
puis en choisissant Aller au signet ou en
Marque-pages
cliquant sur le signet surligné.
En général, les caractères italiques servent à mettre en relief une
information particulièrement importante comme le fonctionnement de la machine, etc.
En général, les caractères gras servent à mettre en relief une
information particulièrement importante comme les commandes de la machine, les titres, etc.
Des marques de révision sont aussi utilisées dans le document
pour indiquer les révisions. Elles sont situées dans la marge
gauche ou droite en face de la modification.
À la fin du guide, vous trouverez un certain nombre d’annexes.
TION À RESPECTER TOUTES LES EXIGENCES LÉGALES ET TOUTES LES
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION ET D’ENTRETIEN DE CE MANUEL DOIVENT ÊTRE
SUIVIES.
UNE LISTE DES NORMES INTERNATIONALES ET EUROPÉENNES CONCERParagraphe 1.5 en page 2.
NANT CET ÉQUIPEMENT EST PRÉVUE AU
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
9
Introduction
2.5
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
DESCRIPTION DU SYSTÈME
Le Contrôleur de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD de Banner est un système de protection optoélectronique commandé par microprocesseur à redondance multiple. Normalement, le système comprend les composants
suivants :
• Contrôleur PICO-GUARD
• Éléments mono et multi-faisceaux de sécurité à fibres optiques
Ce système peut être utilisé avec différents éléments optiques
utilisant quatre voies optiques indépendantes. Figure 2 en
page 10 illustre les éléments typiques d’un Contrôleur de système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD. Figure 3 en
page 10 illustre un schéma caractéristique du PICO-GUARD
Système de sécurité à fibre optique.
• Fibre optique flexible avec gaine de protection
• Éléments optiques (Interrupteur optique de sécurité, raccords de fibres et atténuateurs)
12
1
2
7
6
10
3
11
Indice de la figure
1. Contrôleur
2. Paire SFI à angle droit
3. Paire SFI droite
4. Raccord de fibres
5. SFI utilisation extrême
6. Paire SFI Active/passive
7. Atténuateur
8. SFI Robuste
9. Point de sécurité acier
inox M30
10. Point de sécurité M12
11. SFI filetage acier inox
M12
12. Grille de sécurité SFG..
13. E-stop simple face en
fibre de connexion
14. E-stop deux faces en fibre de connexion
4
9
5
8
Interrupteurs de sécurité (pas à l’échelle)
Figure 2 Éléments caractéristiques du PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique
5
4
1
3
2
Indice de la figure
1. LED d’affichage à distance
2. Portes avant inférieures Voie optique 1
3. Portes avant supérieures Voie optique 2
4. Portes avant supérieures Voie optique 3
5. Portes avant/arrière Voie optique 4
6. Barrière de sécurité EZ-SCREEN
7. Boutons d’arrêt d’urgence USSI verrouillé
7
6
Les entrées des dispositifs d’arrêt de sécurité suivants peuvent être connectées :
• Autres modules de sécurité
• Interrupteurs d’arrêt à câble
• Contrôleurs d’interrupteurs de sécurité magnéti•
ques
Contrôleurs de tapis de sécurité
• Autres contrôleurs PICO-GUARD
• Boutons d’arrêt d’urgence
Figure 3 Aperçu général du PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique
10
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Introduction
a
b
c
d
5
7
8
9
10
EDM 2
a
a
b
b
12 13 14 15
OSSD 2
d
4
EDM 1
OSSD 1
c
3
Voie4*
Voie1*
b
2
Voie3*
Tx+
+V
0 Vcc
a
Entrée
USSI 2
36
* Uniquement pour
modèle
SFCDT-4A1C
Interface à
distance
1
Entrée
USSI 1
Voie2*
33 34 35
Tx-
31
Défaillance
0 Vcc
25 26 27 28 29 30
Réarmement USSI 1
Les deux contrôleurs ont 4 voies optiques digitales. Le modèle
SCFDT-4A1C dispose d’une sortie non sécurisée dédiée pour
chaque voie optique pour simplifier son utilisation et la recherche de pannes.
23
20 21
Aux.
• Contrôleur SCFDT-4A1C à 4 voies avec 1 sortie auxilliaire par
voie optique
Faible
• Contrôleur SCFDT-4A1 à 4 voies
Réarmement
du système
Le Contrôleur PICO-GUARD de Banner existe en plusieurs modèles (Figure 4 en page 11) :
Les borniers amovibles simplifient le câblage (pour les identifications, voir Figure 5 en page 11) Voir aussi les instructions de
raccordement électrique dans le manuel d’instructions du
Contrôleur PICO-GUARD.
+24 Vcc
2.5.1 Contrôleur PICO-GUARD
17 18
Figure 5 Emplacement des bornes (SFCDT-4A1(C)) du Contrôleur
PICO-GUARD
Modèles 4 voies SFCDT-4A1 et 4 voies SFCDT-4A1C
(avec sorties voies)
Figure 4 Contrôleur PICO-GUARD
Ces contrôleurs disposent de plusieurs fonctions que l’on peut
sélectionner : Réarmement à la mise sous tension manuel ou
automatique, réarmement automatique ou manuel, surveillance
des commutateurs externes (EDM) et commandes des canaux
optiques.
En outre, les indicateurs d’état du contrôleur fournissent des indications rapides, claires et en continu de l’état et du fonctionnement du système.
Ces contrôleurs ont aussi des entrées Interface d’arrêt de sécurité universelle (USSI) qui peuvent se raccorder à d’autres protections, des boutons d’arrêt d’urgence, des contrôleurs ou des
déclencheurs. Quelle que soit la combinaison d’éléments optiques et de protections externes utilisée, quand le système détecte une interruption d’un faisceau optique ou reçoit une
demande d’arrêt de sécurité, il envoie un signal d’arrêt au circuit
de commande de la machine. Celui-ci réagit pour protéger le
personnel ou l’équipement, l’outillage critique ou les matériaux
critiques du processus.
Les contrôleurs ont deux sorties transistorisées de sécurité à
redondance multiple (OSSD - Commutateurs des signaux de
sortie) qui commandent des charges sous 24 Vcc. Si on a besoin d’un MPCE ou d’une autre charge alimentée en CA, on peut
utiliser un module d’interface en option ou des contacteurs à
guidage positif redondants pour convertir les sorties du Contrôleur PICO-GUARD en contacts de relais isolés et reliés mécaniquement, par exemple les modèles IM-T-9A ou IM-T-11A (non
décrits dans ce guide).
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
11
Introduction
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
2.5.2 Interrupteurs de sécurité à fibre optique
Les Interrupteurs de sécurité à fibre optique sont conçus pour
des applications de protection sans verrouillage, sauf si
d’autres moyens de verrouillage sont prévus.
Quand des Interrupteurs de sécurité à fibre optique sont utilisés avec le Contrôleur PICO-GUARD, le système peut détecter
l’ouverture ou le retrait d’une protection, d’un panneau, d’une
porte ou de toute protection physique et envoyer un signal d’arrêt à la machine.
Un exemple caractéristique d’Interrupteurs de sécurité à fibre
optique est illustré en Figure 6 en page 12.
Indice de la figure
1. Affichage à distance
2. Systèmes EZ-SCREEN
3. Interrupteur optique de sécurité à fibre optique droit et à 90°
4. Interrupteurs optiques de sécurité doubles à
fibre optique
5. Contrôleur PICO-GUARD
6. Interrupteur optique de sécurité à fibre optique à 90°
7. Bouton d’arrêt d’urgence
1
2
4
3
7
6
5
Verrouillage pas à la même échelle
Figure 6 {:Verrouillages de sécurité à fibre optique} Exemple caractéristique
2.5.3 Interrupteurs de sécurité à fibre optique
Les {:interrupteurs optiques de sécurité} sont conçus pour des
applications de protection sans verrouillage, sauf si d’autres
moyens de verrouillage sont prévus.
Quand des Interrupteurs de sécurité à fibre optique sont utilisés avec le Contrôleur PICO-GUARD, le système peut détecter
l’ouverture ou le retrait d’une protection, d’un panneau, d’une
porte ou de toute protection physique et envoyer un signal d’arrêt à la machine.
Les Interrupteurs de sécurité à fibre optique existent en un
grand nombre de configurations pour faciliter l’installation et le
fonctionnement sur différentes portes et autres applications de
protection fixes. Il existe les interrupteurs suivants :
• 8 mm droit, à angle droit et à double lentille
Voir les détails en Tableau 10 en page 20.
Chaque élément optique peut servir d’émetteur ou de récepteur.
N’ayant pas de raccordement électrique, ils peuvent réduire
considérablement le stock nécessaire et simplifier l’installation.
Contrairement aux verrouillages mécaniques à ouverture positive, une simple paire d’éléments optiques de la série SFI sur
une protection peut, en association avec un Contrôleur
12
PICO-GUARD, obtenir la catégorie 4 de sécurité selon
ISO13849-1.
Les Interrupteurs de sécurité à fibre optique PICO-GUARD
répondent à la norme IEC IP 67 (protection contre l’intrusion).
Le polycarbonate de leur boîtier en fait des interrupteurs suffisamment robustes pour la plupart des environnements industriels.
Les interrupteurs de sécurité à fibre optique PICO-GUARD pour
utilisation extrême, classés IEC IP67, sont construits en acier
inoxydable 316 avec des fibres gainées en PTFE (Téflon™) et
une fenêtre en verre pour une résistance maximale à la réactivité chimique.
Les interrupteurs de verrouillage à fibre optique pour utilisation
extrême PICO-GUARD sont aussi classés IEC IP67. Leur construction en zinc et en verre (avec des fibres gainées de PTFE) résistant aux chocs et aux produits chimiques est conçue pour les
cabines de peinture et autres environnements hostiles. Les modèles avec fibres en PE (polyéthylène) apportent une robustesse accrue (par rapport aux modèles en plastique) à un moindre
coût pour l’environnement qui ne contient pas de produits chimiques agressifs.
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Introduction
2.5.4 Fibre plastique
! AVERTISSEMENT !
RISQUE STATIQUE
NETTOYER LE SYSTÈME AVEC UN CHIFFON HUMIDE. LE CONDUIT RÉSISTANT MEK
AINSI QUE LE CÂBLE DE FIBRES OPTIQUES POSE UN RISQUE POTENTIEL D’ÉLECTRICITÉ STATIQUE (ESD). POUR NETTOYER LE CÂBLE OU LES ÉLÉMENTS OPTIQUES, UTILISER TOUJOURS UN CHIFFON HUMIDE.
Les fibres optiques plastiques utilisables avec les éléments optiques du Contrôleur de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD existent au mètre (prêtes à être coupées sur mesure sur le terrain) ou en longueurs précoupées avec extrémités
polies pour une réserve de gain maximale.
Les fibres en plastique existent en trois versions (voir Figure 7
en page 13):
Standard - Pas de gaine
Fibre 1 mm
Gaine en polyéthylène de
2,2 mm
Fibre optique plastique standard, à gaine
polyéthylène, excellente dans la plupart
des cas
Enveloppe PVC
Fibre 1 mm
Enveloppe
en PVC de
5 mm
Fibre optique plastique, avec gaine en
PVC pour résister à l’abrasion mécanique
ou aux mauvais traitements
Gaine en polyéthylène de
2,2 mm
Enveloppe fluoropolymère
Fibre 1 mm
Fibre optique plastique avec blindage en
Enveloppe de
fluopolymère pour résister aux produits
fluoropolymère
chimiques et aux gaz corrosifs
2,2 mm
Gaine en polyéthylène de
1,8 mm
Figure 7 Différents types de fibres plastiques
Une gaine est également disponible sous forme d’accessoire
pour augmenter encore la protection de chacune de ces trois fibres. Un outil de coupe pour fibre (dans le cas de fibres au mètre) est livré avec chaque Contrôleur PICO-GUARD.
Vous trouverez davantage d’informations sur les fibres en plastique, comme les références par types, les références de commande, etc., dans le Tableau 12 en page 47.
2.5.5 Fibres optiques mono et multi-faisceaux de
sécurité
Les informations concernant les fibres optiques mono et multi-faisceaux de sécurité se trouvent en Annexe A.4 en page 61.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
13
Introduction
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Page blanche
14
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Informations générales
3 INFORMATIONS GÉNÉRALES
Ce chapitre donne des informations générales sur cet équipement.
3.1.2.3 Plaques produit des multi-faisceaux
Cette plaque se situe sur l’équipement comme l’illustre
Figure 10 en page 15.
3.1 PRODUIT
www.bannerengineering.com
MODÈLE : SFG2-500C15
N° D’IDENT. : 70811
NOMBRE ET ESPACEMENT DES FAISCEAUX : 2/500mm
Ce sous-chapitre donne des informations sur le produit comme
les plaques d’identification CE et de produit et leur emplacement.
DIAMETRE DU FAISCEAU : 25 mm
CLASSEMENT DE TEMPÉRATURE : 0 à 50 ºC
Type d’appareil : 4 selon IEC 61496
Ex 117870 II 1 G
CLASSEMENT DU BOÎTIER : IEC IP65
3.1.1 CE & ATEX Plaque de marquage
Pour obtenir des informations sur la PORTÉE et L’ANGLE D’OUVERTURE
EFFICACE, voir PICO-GUARD Guide d’utilisation et de conception.
Les informations CE et AYEX se trouvent sur la plaque d’identification, comme illustré en Figure 8 en page 15.
Voir dans le guide d’utilisation et de conception PICO-GUARD et le
manuel d’instructions les avertissements et les précautions.
3.1.2 Plaques produit
3.1.2.1 Contrôleur PICO-GUARD
Cette plaque se situe sur l’équipement comme l’illustre
Figure 8 en page 15.
Contrôleur de type SFCDT-4A1
et SFCDT-4A1C
Figure 10 Plaque d’information produit multi faisceaux
3.1.2.4 Plaques produit des mono-faisceaux
Cette plaque se situe sur l’équipement comme l’illustre
Figure 11 en page 15.
Contrôleur
II 3(1) G D T78.6o C EEx nA IIC Ta:
Unités optiques pour Zone 0 :
50o C [Ex op est] IIC
Unités optiques pour Zone 22 :
II 1 G Ex op est IIC T5 Ta: 50o C
Nemko 05ATEX1095X
II 3 D T78.6o C Ex op est IIC T5 Ta: 50o C
Ex 117870 II 1 G
MODÈLE
NUMÉRO
SFP12PS15
DIAMETRE DU FAISCEAU : 9 mm
ANGLE D’OUVERTURE EFFICACE : +/- 2,5°
TYPE DE BARRIÈRE : IP67
CLASSEMENT DE TEMPÉRATURE : 0 à 70°C
Plaque d’identification du produit mono-faisceau de 12 mm
NUMÉRO DE MODÈLE
Controller:
Optical Units for Zone 0:
Optical units for Zone 22:
SFP30S....
II 3(1) G D T78.6˚C EEx nA IIC Ta: 50˚C [Ex op is] IIC
II 1 G Ex op is IIC T5 Ta: 50˚C
II 3 D T78.6˚C Ex op is IIC T5 Ta: 50˚C
Ex 117870 II 1 G
Nemko 05ATEX1095X
Alimentation normale : 24 Vcc, 0,5 A
Temps de réponse : Voie 13 ms ; USSI 7 ms
Type d’appareil : Cat. 4 (ISO 13849/EN954),
Type 4 (IEC 61496-1, -2)
Classement du boîtier : IEC IP20, NEMA 1
Plage de température : 0 - 50 °C
CONSOMMATION OSSD : 24 Vcc, 0,5 A
Consommation aux., faible, défaut : 24 Vcc, 0,25 A
DIAMETRE DU FAISCEAU : 25 mm
ANGLE D’OUVERTURE EFFICACE : +/- 2,5°
TYPE DE BARRIÈRE : IP67
CLASSEMENT DE TEMPÉRATURE : 0 à 70°C
Plaque d’identification du produit mono-faisceau de 30 mm
Figure 11 Plaques d’information produit des mono cellules 12 mm et 30 mm
3.1.3 Certificat de conformité
Figure 8 Étiquette d’identification de production des contrôleurs
3.1.2.2 Plaques produit des interrupteurs de verrouillage
Cette plaque se situe sur l’équipement comme l’illustre
Figure 9 en page 15.
Le manuel d’instructions du Contrôleur de système de sécurité
à fibre optique PICO-GUARD (113649 rév. A 02.02.04) répond
aux exigences de la Directive machine 98/37/EC, sécurité des
machines, Section 1.7.4 - Instructions.
3.1.4 Déclaration de conformité
Le Contrôleur de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD de type SFCDT-4A1 et de type SFCDT-4A1C est livré avec une déclaration de conformité semblable à celle de la
Annexe A.6.1 en page 103.
Ex 117870 II 1 G
Ex 117870 II 1 G
Exemple 1
Cette déclaration certifie que le produit est conforme aux normes européennes.
3.1.5 Certifications ATEX
Le Contrôleur de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD de type SFCDT-4A1 et SFCDT-4A1C est livré avec
un certificat ATEX semblable à celui de la Annexe A.6.2 en
page 105.
SFI-A1ED
Exemple 2
Figure 9 Plaques d’information produit des interrupteurs de verrouillage
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
15
Informations générales
3.2
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
FICHE TECHNIQUE
Tableau 6 Spécifications des fibres optiques en plastique
Ce sous-chapitre présente les principales données techniques
du produit.
3.2.1 Spécifications
Tableau 5 en page 16 présente les caractéristiques des Interrupteurs de sécurité à fibre optique .
Tableau 5 Caractéristiques des commutateurs de verrouillage de sécurité à
fibre optique
Nomenclature
SFI-S1 / -R1 /
-L1 / -D1 / -A1
SFI-M12SS
Rayon de courbure minimum
1 mm à 50 mm
Montage
Trous pour 10
vis M4 (voir
Figure 14 en
page 21,
Figure 15 en
page 21,
Figure 16 en
page 21 et
Figure 17 en
page 21)
Environnement
Température :
0° à + 70 °C
Humidité relative : 95 % (sans condensation)
Mode de protection
IEC IP 67
Construction
Boîtier et fenêtre
en plastique
polycarbonate
Valeur / explication
25 mm pour les fibres / 2,2 mm de diamètre extérieur.
☛ La perte de réserve de gain est minimisée si le
rayon de courbure est supérieur à 100 mm.
Construction
SFI-D1EDPXT..
& SFI-A1ED
Distances de
fonctionnement
Se monte sur
des trous de
M12 avec les
écrous fournis
(voir Figure 18
en page 22)
Nomenclature
Fibre optique :
PMMA – Polymethyle Méthacrylate (Acrylique)
Gaine de protection standard:
Polyéthylène noir avec gaine en PVC ou fluoropolymère en option (selon le modèle).
Trous pour vis
M6 (voir
Figure 19 en
page 22)
Boîtier en acier inoxydable 316,
fenêtre en verre, fibre en plastique
gainée de PTFE
Tableau 6 en page 16 présente les caractéristiques des fibres en
plastique.
Tableau 6 Spécifications des fibres optiques en plastique
Nomenclature
16
Valeur / explication
Températures
extrêmes
Les températures inférieures à -30 °C entraînent
une fragilisation du matériau, sans perte de transmission.
Les températures supérieures à 70 °C entraînent
des pertes de transmission et un rétrécissement de
la fibre.
Courbure et
flexion répétées
La durée de vie des gaines de fibres optiques plastique dépasse le million de cycles pour des rayons
de courbure n’excédant pas les minima (spécifiés
ci-dessous) et un angle inférieur ou égal à 90°. Éviter les tensions à l’endroit où la fibre entre dans
l’amplificateur et à l’extrémité de détection des éléments optiques.
Température de
fonctionnement
-30° à +70° C sauf avis spécifié.
Résistance chimique
Le corps en PMMA de la fibre optique monofilament est endommagée par les acides, les bases
fortes (alcalins) et les solvants. La gaine en polyéthylène protège la fibre de la plupart des environnements chimiques. Des produits peuvent
néanmoins traverser la gaine au cours du temps.
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Informations générales
3.2.1.1 Distance de commutation
☛ Ce sous-chapitre doit être lu en se référant à la Figure 12 en
page 17, Tableau 7 en page 17 et Figure 13 en page 17.
La distance de commutation (D) est une valeur exprimée en “±”
dépendant de la distance entre les commutateurs optiques (X)
et de leur alignement sur l’axe optique (c’est à dire leur alignement sur l’axe central en pointillés). Un déplacement perpendiculaire supérieur à (D) entraîne un arrêt.
La réserve de gain peut descendre en dessous du seuil avant la
distance de commutation en fonction de l’alignement, de la longueur de fibre et autres facteurs de pertes, ce qui donne un signal faible ou une situation d’interception avant la distance (D).
Cette région s’appelle la zone de transition. Voir aussi Zone de
transition en page 109.
Zone de
transition
D
Axe optique
Tableau 7 Distances de commutation
Jeu entre les paires de interrupteurs de
verrouillage X
Types et combinaisons
des Interrupteurs optiques de sécurité de la
série SFI
1 mm
25 mm
50 mm
Distance de commutation maximale (D)
(mm)
SFI-S1L avec SFI-S1R
(2 droits)
±10
±11
±12
SFI-S1L ou SFI-S1R avec
SFI-R1L ou SFI-R1R
(1 droit et 1x 90°)
±10
±23
±35
SFI-R1L avec SFI-R1R
(2 x 90°)
±11
±21
±33
SFI-R1L et SFI-R1R avec
SFI-A1
(2 x 90° et 1 passif)
±7
±8
±10
SFI-D1 avec SFI-A1
(1 actif et 1 passif)
±7
±8
±9
SFI-M12SS.....
±10
±11
±12
SFI-D1EDPXT.. &
SFI-A1ED
±10
±11
±12
SFI-D1DHP..
±10
±11
±12
Les valeurs indiquées sont caractéristiques
1 mm < X > 50 mm
☛ Le mouvement doit être perpendiculaire à l’axe optique.
Figure 12 Distance de commutation pour les types SFI-S.., SFI-R.,
SFI-D. & SFI-A...
Zone de
transition
D
Le mouvement
doit être orthogonal (à angle droit
dans tous les
plans) à l’axe optique.
Axe optique
X ≤ 50 mm
☛
Modèle SFI-M12SS06UXT illustré.
Le principe est identique pour les autres modèles SFI-M12SS..... ., SFI-D1EDPXT.., SFI-A1ED &
SFI-D1DHP..
Figure 13 Distance de commutation pour les types SFI-M12SS.....,
SFI-D1EDPXT.., SFI-A1ED et SFI-D1DHP..
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
17
Informations générales
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
3.2.1.2 Possibilités d’utilisation des éléments optiques SFI
Les informations du Tableau 9 en page 19 et du Tableau 8 en
page 18 ne sont que des guides d’installation des interrupteurs
optiques de sécurité PICO-GUARD utilisant une fibre en plastique polie avec une âme de 1 mm. La longueur totale de la fibre
peut être affectée par certaines variables comme l’alignement
des interrupteurs, les rayons de courbure de la fibre, les conditions ambiantes, etc. Pour plus d’informations, contacter Informations clients Banner selon la liste de la page 111.
Tableau 8 Possibilités d’utilisation des éléments de verrouillage optique SFI – Fibres polies, série PW...
Nombre de paires d’éléments optiques dans le circuit
Associations d’éléments optiques SFI
1
2
3
4
En comptant une distance minimale de 50 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
130 m
75 m
60 m
35
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
145 m
110 m
85 m
70 m
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre pour laquelle un
atténuateur SFA-FA est nécessaire pour éviter le verrouillage de la réserve de gain est de :
40 m
25 m
Pas besoin
d’atténuateur
Pas besoin
d’atténuateur
En comptant une distance minimale de 50 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
120 m
55 m
40 m
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
135 m
90 m
60 m
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre pour laquelle un
atténuateur SFA-FA est nécessaire pour éviter le verrouillage de la réserve de gain est de :
30 m
Pas besoin
d’atténuateur
Pas besoin
d’atténuateur
–
En comptant une distance minimale de 50 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
115 m
45 m
15 m
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
125 m
55 m
25 m
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre pour laquelle un
atténuateur SFA-FA est nécessaire pour éviter le verrouillage de la réserve de gain est de :
25 m
Pas besoin
d’atténuateur
Pas besoin
d’atténuateur
–
En comptant une distance minimale de 50 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
70 m
8m
–
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
90 m
25 m
–
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre pour laquelle un
atténuateur SFA-FA est nécessaire pour éviter le verrouillage de la réserve de gain est de :
Pas besoin
d’atténuateur
Pas besoin
d’atténuateur
–
–
En comptant une distance minimale de 50 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
75 m
25 m
–
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
100 m
60 m
–
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour
que le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre pour laquelle un
atténuateur SFA-FA est nécessaire pour éviter le verrouillage de la réserve de gain est de :
15 m
Pas besoin
d’atténuateur
–
–
SFI-S1../SFI-S1.. ou SFI-M12SS.. / SFI-M12SS.. (droit et droit)
SFI-S1../SFI-R1.. (droit et 90º)
SFI-R1../SFI-R1.. (90º et 90º)
2 x SFI-R1../SFI-A1.. (2 x 90º et actionneur)
SFI-D1 /SFI-A1 (double lentille et actionneur)
☛ Les informations du tableau précédent ne sont que des guides d’installation des interrupteurs optiques de sécurité PICO-GUARD utilisant une fibre en plastique polie avec un diamètre de 1 mm. La longueur totale de la fibre peut être affectée par certaines variables comme l’alignement des interrupteurs, les
rayons de courbure de la fibre, les conditions ambiantes, etc. Pour plus d’informations, contacter Informations clients Banner selon la liste de la page 111.
18
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Informations générales
Tableau 9 Possibilités d’utilisation d’éléments optiques de verrouillage SFI – Fibres coupées série PIU...
Nombre de paires d’éléments optiques dans le circuit
Associations d’éléments optiques SFI
1
2
3
4
En comptant une distance minimale de 50 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que
le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
110 m
65 m
30 m
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que le
faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
120 m
90 m
50 m
25 m
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que le
faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre pour laquelle un atténuateur
SFA-FA est nécessaire pour éviter le verrouillage de la réserve de gain est de :
35 m
Pas besoin
d’atténuateur
Pas besoin
d’atténuateur
Pas besoin
d’atténuateur
En comptant une distance minimale de 50 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que
le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
105 m
50 m
10 m
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que le
faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
115 m
75 m
35 m
10 m
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que le
faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre pour laquelle un atténuateur
SFA-FA est nécessaire pour éviter le verrouillage de la réserve de gain est de :
30 m
Pas besoin
d’atténuateur
Pas besoin
d’atténuateur
Pas besoin
d’atténuateur
En comptant une distance minimale de 50 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que
le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
90 m
35m
–
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que le
faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
95 m
50 m
–
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que le
faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre pour laquelle un atténuateur
SFAFA est nécessaire pour éviter le verrouillage de la réserve de gain est de :
20 m
Pas besoin
d’atténuateur
–
–
En comptant une distance minimale de 50 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que
le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
60 m
–
–
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que le
faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
70 m
10 m
n/a
n/a
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que le
faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre pour laquelle un atténuateur
SFA-FA est nécessaire pour éviter le verrouillage de la réserve de gain est de :
Pas besoin
d’atténuateur
Pas besoin
d’atténuateur
–
–
En comptant une distance minimale de 50 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que
le faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
70 m
10 m
–
–
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que le
faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre est de :
95 m
30 m
n/a
n/a
En comptant une distance minimale de 1 mm entre chaque paire d’éléments optiques pour que le
faisceau fonctionne efficacement, la longueur maximale de la fibre pour laquelle un atténuateur
SFA-FA est nécessaire pour éviter le verrouillage de la réserve de gain est de :
10 m
Pas besoin
d’atténuateur
–
–
SFI-S1../SFI-S1.. ou SFI-M12SS.. / SFI-M12SS.. (droit et droit)
SFI-S1../SFI-R1.. (droit et 90º)
SFI-R1../SFI-R1.. (90º et 90º)
2 x SFI-R1../SFI-A1.. (2 x 90º et actionneur)
SFI-D1 /SFI-A1 (double lentille et actionneur)
☛ Les informations du tableau précédent ne sont que des guides d’installation des interrupteurs optiques de sécurité PICO-GUARD utilisant une fibre en plastique polie avec un diamètre de 1 mm. La longueur totale de la fibre peut être affectée par certaines variables comme l’alignement des interrupteurs, les
rayons de courbure de la fibre, les conditions ambiantes, etc. Pour plus d’informations, contacter Informations clients Banner selon la liste de la page 111.
Les fibres de la série PIU.. se coupent en utilisant l’outil de coupe (PFC-2) comme décrit en Paragraphe 7.1.2 en page 35.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
19
Informations générales
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
3.2.2 Modèle/numérotation des types
Chaque PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique comporte un Contrôleur(s) PICO-GUARD , des systèmes de fixation,
de la fibre optique et certaines paires d’éléments optiques.
Les documents suivants accompagnent le PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique
• Guide de conception et d’application PICO-GUARD (version
européenne) (ce document)
• Manuel d’instructions
• Fiche de vérification journalière ou à chaque changement
d’équipe
• Fiche de vérification semestrielle
3.2.2.1 Contrôleur PICO-GUARD
Pour les références de types et de modèles des Contrôleur(s)
PICO-GUARD se référer au manuel.européen d’instructions des
Contrôleur PICO-GUARD.
3.2.2.2 Éléments de fibres optiques PICO-GUARD
Se référer à Tableau 10 en page 20.
Tableau 10 Interrupteurs de sécurité à fibre optique PICO-GUARD™
Référence
SFI-S1R*
Description
Longueur de la fibre (m)
SFI droit à droite
Référence
de commande
Modèle
30 697 70
SFI-S1R
SFI-S1L
SFI-S1L*
SFI droit à gauche
SFI-R1R*
SFI 90° RH
SFI-R1L*
SFI 90° LH
30 697 73
SFI-D1*
Lentille double actif SFI
30 697 74
SFI-A1*
Boucle de fibre optique de détection pour interrupteur SFI
avec gaine en polythène
Boucle de fibre incorporée
30 697 75
SFI-A1XP*
Boucle de fibre optique de détection pour interrupteur SFI
avec gaine en polythène et gaine en PVC
Boucle de fibre incorporée
30 029 86
SFI-A1XT*
Boucle de fibre optique de détection pour interrupteur SFI
avec gaine en polythène et gaine en fluoropolymère
Boucle de fibre incorporée
SFA-FA
Atténuateur de signal, en ligne
Fibre en rouleau ou coupée à
la longueur, vendues séparément (voir Paragraphe 7.1
en page 35)
30 697 71
30 697 72
SFI-R1L
SFI-R1R
SFI-D1
SFI-A1
30 029 85
30 703 82
Fibre en rouleau ou coupée à
la longueur, vendues séparément (voir Paragraphe 7.1
en page 35)
SFA-FS
SFI-D1EDPXT6
SFI-D1EDPXT15
SFI-D1EDPXT30
SFI-D1EDPXT50
SFI-A1ED
Raccord de fibres
30 697 77
Boucle de fibre optique de détection pour interrupteur SFI –
utilisation extrême en acier inoxydable
1,8
4,5
9,0
15,3
Boucle de fibre optique
autonome
30 732 62
30 732 63
30 732 64
30 732 65
30 732 66
SFI-A1ED
SFI-D1HDPS6
SFI-D1HDPS15
SFI-D1HDPS30
SFI-D1HDPS50
SFI-D1HDPXT6
SFI-D1HDPXT15
SFI-D1HDPXT30
SFI-D1HDPXT50
SFI-A1HD
Boîtier en zinc pour utilisation extrême pour SFI plastique PE
Boîtier en zinc pour utilisation extrême pour SFI plastique PE
Boîtier en zinc pour utilisation extrême pour SFI plastique PE
Boîtier en zinc pour utilisation extrême pour SFI plastique PE
Boîtier en zinc pour utilisation extrême pour SFI plastique PE
Boîtier en zinc pour utilisation extrême pour SFI gainé PTFE
Boîtier en zinc pour utilisation extrême pour SFI gainé PTFE
Boîtier en zinc pour utilisation extrême pour SFI gainé PTFE
Boîtier en zinc pour utilisation extrême SFI
SFI-M12SS06UXT
SFI avec filetage M12 en acier inox
1,8
30 722 85
SFI-M12SS15UXT
SFI avec filetage M12 en acier inox
4,5
30 720 59
SFI-M12SS30UXT
SFI avec filetage M12 en acier inox
9,0
30 722 82
1,8
4,5
9,0
15,3
1,8
4,5
9,0
15,3
Boucle de fibre optique
autonome
SFI-D1EDP..
30 748 84
30 748 85
30 748 86
30 748 87
30 747 80
30 747 81
30 747 82
30 747 83
30 738 18
SFI-A1HD
SFI-D1HDP..
* Choisir deux modèles pour créer une paire d’interrupteur
20
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Informations générales
3.2.3 Dimensions
☛
6,0
Toutes les dimensions
20,0
3.2.3.1 Contrôleur PICO-GUARD
Pour les dimensions du Contrôleur PICO-GUARD se référer au
manuel.européen d’instructions du Contrôleur PICO-GUARD.
4,0
12,5
5,0)
3.2.3.2 {:Interrupteurs de verrouillage à fibre optique}
PICO-GUARD standard
Figure 14 en page 21,Figure 15 en page 21, Figure 16 en
page 21 et Figure 17 en page 21 indique les dimensions des
PICO-GUARD Interrupteurs de sécurité à fibre optique (SFI).
25,0
6,5
25,0
12,0
☛ Voir les différents modèles en Tableau 10 en page 20
☛
Les dimensions des modèles SFA-FA et SFA-FS sont identiques
Figure 14 Raccord et atténuateur SFA-F..
.
☛
Toutes les dimensions
20,0
Modèle SFI-R1L
Modèle SFI-R1R
12,5
5,0
26,0
6,5
Axe optique
25,0
7,5
Point central de
l’axe optique
6,0
Figure 15 Interrupteur modèle SFI-RA.. (boîtier à angle droit)
☛
Toutes les dimensions
Modèle SFI-S1R
Modèle SFI-S1L
20,0
12,5
5,0
Axe optique
6,0
25,0
6,5
6,0
Point central de
l’axe optique
25,0
12,0
Figure 16 Interrupteur modèle SFI-S1.. (boîtier droit)
☛
Toutes les dimensions
Modèle lentille double SFI-D1
Modèles d’actionneur
SFI-A1 : boucle de fibre à gaine en polyéthylène
SFI-A1XP : boucle de fibre à gaine en polyéthylène,
Axe openveloppe en PVC
tique
SFI-A1XT Gaine en polyéthylène, enveloppe en fluoropolymère
65,0
15,5
50,0
6,0
Point central de
l’axe optique
Axe optique
31,0
11,0
3 x ø5,00
7,5
11,0
16,0
25,0
50,0
6,5
13,0
13,0
Boucle de fibre
Figure 17 Interrupteur modèle SFI-A1.. et S19-D1.. (double objectif et actionneur)
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
21
Informations générales
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
3.2.3.3 PICO-GUARD SFI-M12SS {:Interrupteurs optiques de sécurité}
Figure 18 en page 22 indique les dimensions des PICO-GUARD SFI-M12SS {:interrupteurs optiques de sécurité} (SFI).
Écrou de montage en acier inoxydable M12 x 1,25
Dimensions en mm
Deux écrous de blocage
M12 inclus
17,5
Fibre Ø2,2
Ø 12,0
22,0
6,0
30,0
Figure 18 Dimensions des SFI-M12SS
3.2.3.4 PICO-GUARD SFI-D1EDPXT.. & SFI-A1ED Interrupteurs de sécurité à fibre optique
Figure 19 en page 22 indique les dimensions des Interrupteurs de sécurité à fibre optique (SFI).PICO-GUARD SFI-D1EDPXT.. &
SFI-A1ED.
Dimensions en mm
Utilise les accessoires M6
Utilise les accessoires M6
5.0
6.0
14.0
60.0
30
20
8.0
12.7
Ø 6.5
chanfrein
10
12.7
ø 6.5
37.5
37.5
12.5
12.5
50.0
50.0
75.0
75.0
12.5
Figure 19 Dimensions série SFI-D1EDPXT.. et SFI-A1ED
3.2.3.5 PICO-GUARD SFI-A1HD et SFI-D1HDP.. Interrupteurs de sécurité à fibre optique avec boîtier en zinc pour utilisation
extrême
Figure 20 en page 22 donne les dimensions des PICO-GUARD SFI-A1HD et SFI-D1HDP.. Interrupteurs de sécurité à fibre optique
(SFI) avec boîtier pour utilisation extrême. Voir aussi la fiche technique Banner 121307.
Dimensions en mm
17
17
60
30
9
8
7,5
19
7,5
6
7,5
3
> Ø 25,4
3
13
75
11,5
50
22
13
22
11,5
11
3 x Ø 6,5
75
3
3
12,5
50
11
3x Ø 6,6
7,5
8
16
Modèle SFI-A1HD
19
Modèles SFI-D1HDP..
9
6
12,5
16
Figure 20 Dimensions des SFI-A1HD et SFI-D1HDP..
22
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
3.3
Informations générales
NIVEAUX DE BRUIT
Le PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique ne génère
pas de bruit de fond et est donc conforme aux normes EN
50081-2, EN 55011 (CISPR11).
3.4
NIVEAUX DE VIBRATION
Le PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique est conforme à la norme IEC 61496-1 concernant les niveaux de chocs et
de vibration.
3.5
NIVEAUX D’IRRADIATION
3.5.1 Niveaux d’immunité électromagnétique
Le PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique est conforme à la norme IEC 61496-1 concernant les niveaux électromagnétiques.
3.6
GARANTIE DE FONCTIONNEMENT
Le PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique est conçu
pour être fiable. Il ne faut pas ouvrir le boîtier du Contrôleur
PICO-GUARD, sauf pour accéder aux interrupteurs DIP. Ne pas
tenter de réparer un Contrôleur PICO-GUARD si cela s’avérait
nécessaire. Il faut le renvoyer à l’usine.
S’il est nécessaire de renvoyer un composant du système à
l’usine, contacter le Bureaux du siège social en page 111 de
Banner.
Le groupe d’ingénierie d’application de l’usine Banner essaiera
de déterminer le défaut ou le problème. S’il apparaît qu’un composant est défectueux et doit être renvoyé, un numéro de RMA
(autorisation de retour de marchandise) ainsi que l’adresse de
renvoi des composants défectueux seront communiqués.
Il faut emballer soigneusement les composants. Les dégâts occasionnés pendant le transport ne sont pas couverts par la garantie.
3.7
INFORMATIONS DES CLIENTS
Les informations relatives au service client se trouvent en Informations clients Banner selon la liste de la page 111.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
23
Informations générales
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Page blanche
24
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Interface d’arrêt de sécurité universel
☛ Si on n’utilise pas une connexion USSI, USSIa doit être
4 INTERFACE D’ARRÊT DE SÉCURITÉ UNIVERSELLE
4.1
GÉNÉRALITÉS
Le contrôleur PICO-GUARD (SFCDT-4A1(C)) a deux entrées
d’arrêt de sécurité universelles (USSI) : Une avec une fonction
de redémarrage manuel qui nécessite un réarmement manuel à
la fin du cycle et une avec une fonction de redémarrage automatique qui se réarme automatiquement quand les entrées se ferment simultanément, ce qui est une condition obligatoire (voir
Figure 21 en page 25 et Figure 22 en page 25).
La USSI permet d’intégrer facilement des protections
shuntée avec USSIb et USSIc avec USSId (montage d’usine
par défaut). Il ne faut pas shunter la voir A avec la voie B de
la USSI pour éviter un blocage. Se référer au manuel d’instructions européen du contrôleur PICO-GUARD pour plus
d’informations.
0
Vcc
20
+24
Vcc
- Interface à distance -
DéfailAux. Faible lance V+
Système
Reset
21
23
20 21
25
26
27
28
0 Vcc
Tx-
Tx+
29
30
31
25 26 27 28 29 30 31
23
Vue de dessus
Les boutons d’arrêt d’urgence, les commandes de processus,
etc. chaque interface comprend les voies A et B (bornes a/b et
c/d), compatibles avec les dispositifs de sécurité de Banner Engineering ayant des dispositifs de commutation du signal de
sortie de sécurité transistorisés (OSSD) (avec vérification liaison de sécurité), comme les systèmes EZ-SCREEN. Les USSI
sont aussi compatibles avec les dispositifs qui ont des sorties
normalement ouvertes (N.O.) à contact durs ou à relais (libre de
potentiel).
Pour chaque USSI, les deux voies d’entrée (A et B) doivent
fonctionner simultanément en moins de 3,0 secondes à la fermeture comme à l’ouverture. Un délai supérieur à 3,0 secondes
entraîne un blocage. Un blocage due au non respecter de l’exigence de simultanéité se résout en cyclant les entrées de USSI
(simultanément) puis en effectuant un réarmement manuel de
(USSI 1).
1 2 3 4 5
1
Reset
2
a
3
7 8 9 10
4
5
7
8
9
10
b
c
USSI 1
d
a
b
c
USSI 2
d
12 13 14 15
12
13
a
b
EDM 1
14
15
a
b
EDM 2
17 18
17
18
1
2
OSSD
Vue de dessous
Figure 21 Emplacement des bornes de type SFCDT-4A1 du Contrôleur
PICO-GUARD
0
Vcc
+24
Vcc
Système
Reset
20
21
23
20 21
- Interface à distance -
Défail
Aux. Faible lance V+
25
26
27
0 Vcc
28
29
Tx-
Tx+
Ch1
30
31
33
25 26 27 28 29 30 31
23
Ch2
34
Ch3
Ch4
35
36
33 34 35 36
Vue de dessus
La USSI est une entrée à deux voies redondantes qui ne peut
pas fonctionner ou être interfacée selon la méthode à une voie.
Pour répondre à la catégorie 4 de sécurité ISO 13849-1, l’USSI
dispose d’une liaison de sécurité avec les dispositifs de sécurité
de Banner Engineering ayant des sorties OSSD transistorisées.
Cette liaison vérifie que l’interface des deux dispositifs est capable de détecter certaines défaillances potentielles, comme un
court-circuit vers une alimentation secondaire ou vers l’autre
voie, une forte résistance d’entrée ou une perte du signal de terre (voir Figure 36 en page 49).
Si les OSSD sont utilisés sans cette possibilité de liaison
(c’est-à-dire avec des dispositifs de sécurité autres que Banner), il faut donc ajouter des relais de sécurité ou des modules
d’interface pour fournir les contacts secs et un câblage selon la
Figure 37 en page 49.
1 2 3 4 5
1
Reset
2
a
3
7 8 9 10
4
5
7
8
9
10
b
c
USSI 1
d
a
b
c
USSI 2
d
12 13 14 15
12
13
a
b
EDM 1
14
15
a
b
EDM 2
17 18
17
18
1
2
OSSD
Vue de dessous
Figure 22 Emplacement des bornes de type SFCDT-4A1C du Contrôleur
PICO-GUARD
Pour interfacer correctement les sorties à contacts secs ou à relais, chaque voie d’entrée dispose d’un signal de liaison particulier. Ce qui fait que la USSI utilise une interface à quatre fils pour
assurer la détection des défaillances citées plus haut. Ces contacts peuvent provenir de différents dispositifs, y compris les
commandes de processus, les interrupteurs d’arrêt d’urgence,
des interrupteurs de sécurité à ouverture positive, des modules
de sécurité ou des barrières de sécurité (voir Figure 37 en
page 49).
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
25
Interface d’arrêt de sécurité universel
4.2
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
SYSTÈMES DE PROTECTION SUPPLÉMENTAIRES USSI
! AVERTISSEMENT !
INSTRUCTION GÉNÉRALES
LES EXEMPLES D’APPLICATIONS DÉCRITS AU Paragraphe 4.2 en page 26 ET
AU Annexe A.1 en page 49 DÉCRIVENT DES SITUATIONS BANALISÉES DE PROTECTION. CHAQUE APPLICATION DE PROTECTION A SON PROPRE JEU D’EXIGENCES. FAIRE TRÈS ATTENTION À SUIVRE TOUS LES RÈGLEMENTS JURIDIQUES ET
LES INSTRUCTIONS D’INSTALLATION. PRIÈRE DE TRANSMETTRE TOUTE QUESTION
AU Bureaux du siège social en page 111.
Un grand nombre de systèmes peut être interfacé avec les USSI. Un exemple de schéma de câblage est illustré en Figure 36
en page 49 et en Figure 37 en page 49. Chaque application de
sécurité a ses propres exigences et l’utilisateur est responsable
de l’installation et de l’utilisation ainsi que de la conformité aux
normes et règlements en cours. Les schémas illustrés en
Figure 36 en page 49 et en Figure 37 en page 49 démontrent,
par des exemples génériques, la flexibilité des USSI.
4.2.1 Boutons d’arrêt d’urgence et câbles
! AVERTISSEMENT !
ARRÊTS D’URGENCE MULTIPLES
QUAND AU MOINS DEUX BOUTONS D’ARRÊT D’URGENCE SONT RACCORDÉS À LA
MÊME ENTRÉE USSI, LES CONTACTS DES BOUTONS DOIVENT ÊTRE
RACCORDÉS EN SÉRIE. CE RACCORDEMENT EN SÉRIE EST ALORS CÂBLÉ SUR
L’ENTRÉE USSI CORRESPONDANTE. NE PAS RACCORDER LES CONTACTS DE PLUSIEURS BOUTONS D’ARRÊT D’URGENCE EN PARALLÈLE SUR LES ENTRÉES USSI ;
CELA EMPÊCHE LA USSI DE SURVEILLER LES CONTACTS DES BOUTONS ET CRÉE
UNE SITUATION NON SÛRE QUI PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE
MORTELLE. DE MÊME, SI ON UTILISE AU MOINS DEUX BOUTONS D’ARRÊT D’URGENCE, CHAQUE BOUTON DOIT ÊTRE ACTIONNÉ (ENGAGÉ) INDIVIDUELLEMENT,
PUIS RÉARMÉ, AINSI QUE LE CONTRÔLEUR (S’IL EST EN MODE MANUEL). CECI
PERMET DE SURVEILLER LES CIRCUITS POUR VÉRIFIER LES DÉFAILLANCES ÉVENTUELLES DE CHAQUE BOUTON ET DE SON CIRCUIT. NE PAS TESTER CHAQUE BOUTON INDIVIDUELLEMENT DE CETTE FAÇON PEUT LAISSER PASSER DES
DÉFAILLANCES NON DÉTECTÉES ET CRÉER UNE SITUATION NON SÛRE QUI PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLE.
4.2.1.1 Spécifications pour les arrêts d’urgence à ouverture
positive
L’interrupteur d’arrêt d’urgence doit disposer de deux paires de
contacts fermés quand l’interrupteur est en position armé comme indiqué Figure 38 en page 50. Quand il est actionné, les contacts de l’interrupteur d’arrêt d’urgence doivent s’ouvrir et ne
revenir en position de contacts fermés qu’après une action délibérée sur le bouton (comme de le tourner, le tirer ou le débloquer). L’interrupteur doit être de type à ouverture positive,
selon la description de IEC 60947-5-1 (voir Figure 23 en
page 26).
Une force mécanique appliquée sur ce bouton est transmise directement aux contacts, les forçant à s’ouvrir sans intervention
de ressorts. Cela garantit que les contacts de l’interrupteur
s’ouvrent à chaque fois qu’il est utilisé même si un contact s’est
soudé en position fermée.
En outre, la norme IEC/EN 60204-1, section 10.7 prévoit que :
• Les boutons d’arrêt d’urgence doivent être installés sur chaque poste de commande à partir desquels un bouton d’arrêt
d’urgence peut s’avérer nécessaire
☛ Les caractéristiques du bouton d’arrêt d’urgence sont dans
la norme ISO 13850.
Pour plus d'informations sur fibres optiques d’arrêt d’urgence, renvoie à Annexe A.5 en page 97.
4.2.2 Interrupteurs de verrouillage de sécurité à
ouverture positive
4.2.2.1 Généralités
! AVERTISSEMENT !
PIÈCES MOBILES NON PROTÉGÉES
IL NE DOIT PAS ÊTRE POSSIBLE D’ATTEINDRE UN POINT DANGEREUX PAR UNE
PROTECTION OUVERTE (OU UNE OUVERTURE) AVANT QUE LE MOUVEMENT DANGEREUX DE LA MACHINE SE SOIT TOTALEMENT ARRÊTÉ SELON LES NORMES EUROPÉENNES ISO/DIS 13852, ISO/DIS 13853, ISO/DIS 13855 AND ISO/
DIS 14119.
La USSI peut servir à surveiller des portes ou des protections
équipées d’interrupteurs optiques. Ces conditions d’application
de protections varient énormément selon le niveau de fiabilité
ou la catégorie de sécurité selon ISO 13849-1. Bien que Banner
Engineering recommande le niveau de sécurité le plus élevé
quelle que soit l’installation, l’utilisateur est responsable de
l’installation, de l’utilisation et de l’entretien de tous ses systèmes de sécurité ainsi que leur conformité aux lois et règlements
concernés. Dans les applications suivantes, l’implantation de la
Figure 39 en page 50 répondent aux exigences de la catégorie 4
de sécurité, selon ISO 13849-1.
4.2.2.2 Conditions de sécurité pour une protection par interrupteurs optique.
Se référer à Paragraphe 1.12 en page 4.
Bouton-poussoir
Figure 23 Bouton d’arrêt d’urgence type de Banner
26
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Interface d’arrêt de sécurité universel
4.2.2.3 Conditions d’utilisation des interrupteurs de verrouillage de sécurité
Il est recommandé d’utiliser deux interrupteurs de verrouillage
de sécurité différents pour chaque protection de façon à répondre aux exigences de la catégorie 4, selon ISO 13849-1. Ils doivent en outre répondre à plusieurs conditions :
• Chaque interrupteur doit avoir, au minimum, un contact isolé
électriquement, normalement fermé (N/F) pour s’interfacer
avec le dispositif d’arrêt externe (voir Figure 40 en page 51)
• Les contacts doivent être à ouverture positive, avec au moins
un contact (N/F) prévu pour la sécurité. Le fonctionnement
par ouverture positive permet à l’interrupteur de s’ouvrir,
sans avoir recours à des ressorts, quand l’actionneur de l’interrupteur est désengagé ou déplacé de sa position de base
(voir les exemples dans le catalogue de sécurité Banner). En
outre, les interrupteurs doivent être montés mode positif
pour déplacer ou déverrouiller le déclencheur de la position
fermée et ouvrir le contact NF quand la protection s’ouvre
4.2.2.4 Interrupteurs de sécurité à ouverture positive connectée en série
! AVERTISSEMENT !
APPLICATION QUI NE RENTRE PAS DANS LA CATÉGORIE 4
DE SÉCURITÉ
SI L’ON SURVEILLE PLUSIEURS PROTECTIONS AVEC UN RACCORDEMENT EN SÉRIE
DE PLUSIEURS COMMUTATEURS DE VERROUILLAGE DE SÉCURITÉ, UNE DÉFAILLANCE UNIQUE PEUT ÊTRE MASQUÉE OU NON DÉTECTÉE. SI L’ON UTILISE UNE
TELLE CONFIGURATION, IL FAUT PRÉVOIR DES PROCÉDURES DE VÉRIFICATION PÉRIODIQUE DU FONCTIONNEMENT DE CHAQUE COMMUTATEUR. LE NON-RESPECT
DE CETTE CONSIGNE POURRAIT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Quand on surveille deux interrupteurs de sécurité montés individuellement (comme à la Figure 39 en page 50), une défaillance d’interrupteur est détectée quand il ne commute pas au
moment où la protection s’ouvre. Dans ce cas, le contrôleur désactive ses sorties OSSD et annule sa fonction de réarmement
jusqu’à ce que les conditions d’entrée soient remplies (à savoir
le remplacement de l’interrupteur défectueux). Néanmoins,
quand on surveille une série d’interrupteurs de verrouillage à
partir d’un USSI unique, la défaillance d’un interrupteur du système peut être masquée ou ne pas être détectée (se référer à
Figure 40 en page 51).
Les circuits des interrupteurs de verrouillage de sécurité raccordés en série ne répondent pas aux conditions de sécurité de
la catégorie 4 de la norme ISO 13849-1 et risquent de ne pas
remplir non plus les exigences de fiabilité de la commande à
cause du risque éventuel de réarmement inopportun ou de perte du signal d’arrêt de sécurité. Un raccordement multiple de ce
type ne doit pas être utilisé dans les applications pour lesquelles
la perte du signal d’arrêt de sécurité ou un réarmement inopportun peut provoquer des blessures graves, voire mortelles. Les
deux exemples suivants supposent deux interrupteurs de sécurité à ouverture positive pour chaque protection :
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
Exemple 1 – Défaillance cachée
Si une protection est ouverte mais qu’un interrupteur ne s’ouvre
pas, l’interrupteur redondant de sécurité s’ouvre et conduit le
Contrôleur PICO-GUARD à désactiver ses sorties. Si l’on ferme
alors la protection défaillante, les deux voies d’entrée USSI se
ferment aussi mais, puisqu’une des voies ne s’est pas ouverte,
le contrôleur ne se réarme pas. Par contre, si l’on ne remplace
pas l’interrupteur défaillant et que l’on ouvre et ferme la seconde protection en bon état, l’ouverture puis la fermeture des deux
voies d’entrée USSI font que le Contrôleur PICO-GUARD considère que l’on a réparé la défaillance. Comme les conditions
d’entrée sont apparemment satisfaites, le contrôleur autorise
un réarmement. Ce système n’est plus redondant et, si le second interrupteur est défaillant, l’on se trouve dans une position
non sécurisée (c’est-à-dire que l’accumulation de défaillances
résulte en la perte de la fonction de sécurité).
Exemple 2 – Non-détection d’une défaillance
Si une protection en bon état est ouverte, le Contrôleur
PICO-GUARD désactive ses sorties (réponse normale). Mais si
une protection défaillante est alors ouverte et refermée avant
que la protection en bon état ne soit refermée, la défaillance de
la porte n’est pas détectée. Ce système n’est plus redondant et
peut entraîner une perte de sécurité si le second interrupteur de
sécurité ne s’ouvre pas au moment où il le devrait.
Ces deux exemples ne répondent pas de façon inhérente aux
exigences des normes de sécurité concernant la détection des
défaillances simples et l’interdiction du cycle suivant. Avec les
systèmes de protections multiples utilisant des interrupteurs de
sécurité en série à ouverture positive, il est important de vérifier
périodiquement le fonctionnement individuel de chaque interrupteur. Les opérateurs, le personnel d’entretien et toutes les
personnes associées à l’utilisation de la machine doivent
être formés afin de reconnaître ces défaillances et de savoir
les corriger immédiatement.
Chaque protection doit être ouverte et refermée séparément
pendant que l’on vérifie que les sorties du contrôleur fonctionnent normalement. Chaque fois que l’on ferme une porte, il faut
effectuer, le cas échéant, un réarmement manuel. Si un jeu de
contacts est défaillant, le Contrôleur PICO-GUARD n’autorise
pas la fonction de réarmement. Si le Contrôleur PICO-GUARD
ne réarme pas, cela peut provenir d’un interrupteur défaillant
qui doit être remplacé immédiatement.
Il faut procéder à cette vérification et réparer toutes les défaillances au moins pendant les vérifications périodiques. Si
l’application ne peut exclure ce type de défaillance et qu’une
défaillance peut entraîner des blessures sérieuses, voire
mortelles, il ne faut pas raccorder les interrupteurs de sécurité en série.
116395 rév. F 08.03.04
27
Interface d’arrêt de sécurité universel
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Page blanche
28
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Protection d’équipements dans des
applications non-sécurité
5 PROTECTION DES ÉQUIPEMENTS DANS DES APPLICATIONS AUTRES QUE
DES APPLICATIONS DE SÉCURITÉ
5.1
GÉNÉRALITÉS
5.2
! AVERTISSEMENT !
PROTECTION DES PERSONNES
N’UTILISER QUE LES ÉLÉMENTS OPTIQUES DÉCRITS EN Chapitre 8 ET EN
Annexe A.4 en page 61 POUR DES APPLICATIONS DE PROTECTION DU PERSONNEL. CES ÉLÉMENTS OPTIQUES ONT ÉTÉ TESTÉS ET SONT CERTIFIÉS COMME RÉPONDANT À TOUTES LES EXIGENCES DE SÉCURITÉ APPLICABLES. NE PAS UTILISER
DE FIBRE PLASTIQUE STANDARD, COMME CELLES LISTÉES DANS LE CATALOGUE
DES DÉTECTEURS PHOTOÉLECTRIQUES DE BANNER ENGINEERING POUR DES APPLICATIONS DE PROTECTION DES PERSONNES.
Les PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique peuvent
servir de détection photoélectrique extrêmement fiable pour
des équipements de protection qui ne sont pas cruciaux pour la
protection du personnel. Contrairement aux fins de course
standard ou aux détecteurs photoélectriques ou à induction, les
Contrôleur PICO-GUARD et les éléments optiques sont conçus
pour se retrouver en situation faisceau coupé en cas de panne.
Puisque les interrupteurs et détecteurs standard peuvent tomber en panne en situation ON ou GO, la perte d’un signal STOP
peut entraîner des dommages coûteux sur un équipement.
Le principe d’un mode de défaillance connu ou prédictible (OFF
ou STOP) peut être incorporé dans la conception d’une machine
afin de minimiser les situations qui pourraient endommager
l’équipement. La commande de la machine peut être conçue
pour aboutir à une situation (par exemple, un arrêt) qui protège
l’équipement si un signal stop est émis par erreur ou si le
PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique tombe en
panne.
Les équipements de protection par fibre optique ne sont pas
prévus pour assurer la sécurité du personnel. L’utilisateur doit
s’assurer qu’un montage à fibres optiques est approprié pour
l’application prévue (voir Avertissement en page 29 ci-dessus).
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
CONSIDÉRATIONS SUR LES ASSEMBLAGES À FIBRES OPTIQUES
! AVERTISSEMENT !
ASSEMBLAGES À FIBRES OPTIQUES PLASTIQUES STANDARD
LES ASSEMBLAGES EN FIBRE OPTIQUE PLASTIQUE STANDARD EXISTENT AVEC UNE
GRAND NOMBRE D’EMBOUTS ET SONT LISTÉS DANS LE CATALOGUE DES DÉTECTEURS PHOTOÉLECTRIQUES DE BANNER ENGINEERING. LE CONCEPTEUR DE MACHINES DOIT SE RENSEIGNER AUPRÈS DE BANNER ENGINEERING POUR LE CHOIX
DES FIBRES OPTIQUES EN PLASTIQUE POUR LA PROTECTION D’ÉQUIPEMENTS
(SANS IMPLICATION DE SÉCURITÉ).
En plus des éléments optiques du PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique, cette fonctionnalité peut être incorporée
dans des assemblages à fibres optiques plastiques standard,
comme ceux qui sont décrits dans le catalogue des détecteurs
photoélectriques de Banner Engineering. S’il y a des risques de
courts-circuits ou d’auto réflexion (dus, entre autres, à une contamination ou un écrasement des jonctions des câbles et de
faux déclenchements ou de fausses alarmes) ou s’il peut se
produire une perte de l’action de commutation, il ne faut pas utiliser le PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique dans
ces applications (voir Avertissement en page 29 plus haut).
Des courts-circuits optiques peuvent se produire quand la lumière est réfléchie autour d’un objet qui devrait interrompre le
faisceau lumineux. Un court-circuit optique se produit le plus
fréquemment en mode barrière, mais il peut aussi se produire
dans les autres modes de détection.
L’auto réflexion se produit généralement avec des fibres plastiques en mode diffus ou rétro-réflexion. Elle se produit habituellement quand l’extrémité de la fibre est contaminée ou abîmée,
ce qui crée une situation de blocage.
116395 rév. F 08.03.04
29
Protection d’équipements dans des
applications non-sécurité
5.3
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
CONSIDÉRATIONS SUR LES APPLICATIONS
Les entrées optiques et USSI du Contrôleur PICO-GUARD peuvent être considérées comme un dispositif ET-logique (voir le
glossaire).
Les sorties OSSD du Contrôleur PICO-GUARD sont interfacées
de façon à activer ou désactiver un mouvement ou une action.
Ce mouvement ou cette action dépend de l’apparition d’un événement initial. Cet événement initial est indépendant de la commande du Contrôleur PICO-GUARD, c’est à dire que l’action qui
entraîne l’événement peut se produire même si le Contrôleur
PICO-GUARD est en situation de STOP. Voir une exemple en
Annexe A.2.3.4 en page 57.
Des exemples d’applications de protection d’équipements utilisant des détections fiables se trouvent en Annexe A.2.3 en
page 56. Il est aussi possible de trouver d’autres informations
sur les fibres optiques et la détection photoélectrique dans les
documents suivants :
• Catalogue des détecteurs photoélectriques Banner (voir l’introduction aux concepts de détection et la terminologie)
• Formation dans la section iKnowtm Photoelectrics du site Banner sous www.Bannerengineering.com
En général, la détection en mode barrière (utilisant des assemblages de fibres individuelles) est la meilleure solution pour réduire les modes de défaillance qu’il faut prendre en compte.
C’est aussi le moyen le plus efficace pour obtenir les meilleures
réserves de gain avec les pertes les plus faibles. En outre, la finesse du faisceau efficace fait qu’il est facile de contrôler les caractéristiques et les paramètres de détection.
Les montages à base de fibre optique plastique en mode diffus
utilisent des fibres à double sens avec un embout de mesure qui
émet le faisceau et reçoit la lumière réfléchie des embouts doubles qui se fixent séparément sur le contrôleur. Les fibres en
mode diffus sont utilisées en mode de réflexion ou de proximité
(le plus souvent en mode diffus ou en mode rétro réfléchissant).
Si on utilise des montages à base de fibres plastiques en mode
diffus, l’installation doit exclure ou éliminer le risque de perte de
la fonction de commutation comme décrit en Paragraphe 5.2 en
page 29. Il faut aussi éviter l’écrasement des fibres ou la contamination due à des liquides, des particules métalliques ou des
aérosols.
Il est recommandé d’utiliser une fibre de 2,2 mm de diamètre
avec une âme de 1 mm mais il est aussi possible d’utiliser une
fibre de plus petit diamètre avec l’adaptateur de type UPFA-1 (se
référer à Tableau 11 en page 47). On peut néanmoins s’attendre
à une réduction de la réserve de gain à cause de la plus faible
dimension de la fibre.
Il faut remarquer qu’il n’y a pas de réglage de gain autre que
l’addition d’atténuateurs SFA-FA sur la boucle de la fibre optique pour réduire la réserve de gain (voir Tableau 12 en
page 47).
La plupart des assemblages avec fibres optiques plastiques
standard de Banner n’ont pas de raccord du côté du contrôleur
et font environ 2 m de long. Il est possible de les couper à la longueur désirée ou de les rallonger avec une fibre plastique supplémentaire et les raccords de fibres SFA-FS (voir Tableau
11 en page 47).
30
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Réserve de gain
6 GAIN DE DÉTECTION
Le gain de détection (réserve de gain) est une mesure de la
quantité de lumière arrivant dans le récepteur excédant la quantité minimale strictement nécessaire pour faire fonctionner
l’amplificateur du détecteur. Plusieurs facteurs ont une influence sur le gain de détection, dont la distance de fonctionnement,
les pertes dans la fibre, dans les raccords de fibre et dans l’élément optique. Les valeurs du gain de détection sont utilisées
pour prédire la fiabilité du fonctionnement d’un élément optique
dans un environnement connu.
6.1.1.1 Téléchargement du programme
1) Aller sur : www.bannerengineering.com et cliquer sur :
puis sur
Le système PICO-GUARD a besoin de recevoir des signaux lumineux d’une intensité suffisante pour que ceux-ci puissent être
détectés par le circuit du récepteur. La quantité de lumière qui
atteint le récepteur au delà du minimum suffisant pour être détecté s’appelle la réserve de gain. La réserve de gain sert à prévoir la fiabilité d’un élément optique fonctionnant dans un
environnement connu.
puis sur
Les signaux lumineux sont atténués quand ils passent par une
fibre optique ou un élément optique. La valeur de l’atténuation
du signal dans un système donné est déterminée par les facteurs suivants :
puis sur
• Nombre et type des éléments optiques de la boucle optique
• Distance et alignement des éléments optiques
• Longueur de la fibre optique
• Nombre et degré des coudes de la fibre
• Embout de la fibre optique (poli ou coupé)
Le programme d’estimation du gain de détection
(Paragraphe 6.1 en page 31) et les options d’application de l’interrupteur optique SFI (Tableau 9 en page 19 et Tableau 8 en
page 18) sont les deux méthodes de vérification de la réserve de
gain pour une application donnée et ne sont données qu’à titre
de guide et non pas de critère bon / mauvais définitif.
6.1
Le programme incorpore une fonction d’aide.
Une assistance sur la façon de rassembler les informations nécessaires au programme d’estimation du gain de détection se
trouve au Tableau 15 en page 59.
ESTIMATION DU GAIN DE DÉTECTION
6.1.1 Programme d’estimation du gain de détection
Le programme d’estimation du gain de détection des interrupteurs de verrouillage SFI est fourni avec le Contrôleur
PICO-GUARD et ne fonctionne que sur des PC sous Windows.
Il est aussi possible de télécharger le programme sur Internet
(toujours pour PC sous Windows).
☛ Ce programme n’est qu’un guide de mesure du gain de détection.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
31
Réserve de gain
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
6.1.1.2 Fonctionnement du programme d’estimation du gain
de détection
☛ Ce paragraphe suppose que le programme d’estimation du
gain de détection est correctement installé sur l’ordinateur.
4) Dans la fenêtre entrer la section de fibre, configurer la
longueur et le type d’embouts utilisés pour chaque section
de fibre raccordée à la voie optique 1, puis cliquer sur OK.
Pour faire fonctionner le programme d’estimation du gain de
détection, procéder comme suit :
1) Ouvrir le programme.
2) Dans la fenêtre principale du programme d’estimation du
gain de détection d’un système de sécurité à fibres optiques
PICO-GUARD, cliquer sur :
5) Dans la fenêtre entrer l’interrupteur, configurer le type d’interrupteur et la distance de fonctionnement raccordé à la
voie optique 1, puis cliquer sur OK.
1
2
6) Quand la sélection des composants de la voie optique 1 est
terminée, vérifier que la valeur du gain de détection indiquée en bas de la fenêtre sélection du composant de la voie
optique se situe entre 50 et 2500, puis cliquer sur OK pour
accepter les données entrées. Si le gain de détection est en
dehors des tolérances, cliquer sur Reset et reprendre les
paramètres. Pour enlever un paramètre de fibre ou d’interrupteur configuré, cliquer sur paramètre puis sur le bouton
enlever.
3
4
3) Dans la fenêtre de sélection d’un composant optique, cliquer sur unités pour passer en unités métriques et cliquer
sur ajouter le nombre de sections de fibres et le nombre
d’interrupteurs comme illustré. Configurer aussi le nombre
de raccords de fibres utilisés dans la voie optique.
1
2
3
7) Recommencer les étapes Étape 2) en page 32 à Étape 6) en
page 32 pour les voies optiques 2, 3 et 4.
4
☛ N’installer des atténuateurs et ne les configurer que si le
gain de détection est supérieur à 2500.
32
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Réserve de gain
8) Quand toutes les données sont entrées, l’écran apparaît
comme l’exemple suivant :
6.2
RÉSERVE DE GAIN FAIBLE (SIGNAL
FAIBLE)
Une réserve de gain faible (signal faible) fait que les LED des
voies optiques clignotent et allument la sortie signal faible. Pour
réparer un signal faible ou maximiser la réserve de gain, procéder comme suit :
1) Vérifier les numéros et la configuration des éléments optiques de la boucle optique (voir chapitre 4 du guide de conception et d’application de PICO-GUARD).
2) Inspecter la totalité de la longueur de la fibre et rechercher :
• Une fibre pincée ou coupée, une gaine ou un blindage endommagé (écrasé ou déformé).
• Des rayons de courbures trop faibles (par exemple, des
boucles de petit rayon). Les rayons de courbure doivent
être entre 25 et 100 mm (voir le chapitre 3 du guide de
conception et d’application du PICO-GUARD).
• Des raccords de fibres et/ou des atténuateurs en trop
Le fichier peut maintenant être sauvegarder pour utilisation ultérieure et rouvert sur demande.
Messages d’erreur générés
Les principaux messages d’erreur peuvent être générés dans
certaines circonstances.
Si la détection de gain est en dehors des tolérances, le message
suivant est automatiquement généré.
3) Vérifier l’alignement optique et les distances de fonctionnement entre les éléments optiques. Maintenir des distances
de fonctionnement aussi courtes que possible.
4) Vérifier que les coupures aux extrémités des fibres sont
propres et douces. Les refaire si nécessaire selon les instructions de Paragraphe 7.1.2 en page 35. Le fait de remplacer une ou plusieurs fibres coupées à partir de la
longueur en vrac par des fibres polies augmente la réserve
de gain (fibres de type PW...P – voir Tableau 12 en
page 47).
5) Rechercher les obstructions (par exemple, des joints toriques mal serrés, des débris de blindage, etc.) dans les éléments optiques et tous les raccordements.
Si on a entré un nombre incorrect de segments de fibres, le
message suivant est automatiquement généré.
Quand on enlève un paramètre configuré, le message suivant
est automatiquement généré.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
6) Vérifier le bon positionnement des fibres dans chaque élément optique.
7) Confirmer visuellement la transmission de la lumière à chaque émetteur. Il doit y avoir une lumière rouge. Si elle est
trop faible, remplacer l’élément suspect (émetteur, récepteur précédent ou raccord de fibre dans la boucle) pour voir
si cela résout le problème.
8) S’assurer que l’environnement n’influence pas négativement les fibres ou les éléments optiques.
116395 rév. F 08.03.04
33
Réserve de gain
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Page blanche
34
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Câble à fibres optiques
7 CÂBLE EN FIBRE OPTIQUE
7.1
FIBRE PLASTIQUE
! AVERTISSEMENTS !
FIBRES OPTIQUES POUR APPLICATIONS CONCERNANT LA SÉCURITÉ
DU PERSONNEL
N’UTILISER QUE LES ÉLÉMENTS OPTIQUES DÉCRITS EN Chapitre 8 ET EN
Annexe A.4 en page 61 POUR DES APPLICATIONS DE PROTECTION DU PERSONNEL. CES ÉLÉMENTS OPTIQUES ONT ÉTÉ TESTÉS ET SONT CERTIFIÉS COMME RÉPONDANT À TOUTES LES EXIGENCES DE SÉCURITÉ APPLICABLES.
NE PAS UTILISER DE FIBRE PLASTIQUE STANDARD, COMME CELLES LISTÉES
DANS LE CATALOGUE DES DÉTECTEURS PHOTOÉLECTRIQUES DE BANNER ENGINEERING POUR DES APPLICATIONS DE PROTECTION DES PERSONNES. TOUTE
QUESTION DOIT ÊTRE POSÉE AU DÉPARTEMENT DES APPLICATIONS DE L’USINE AU
NUMÉRO OU À L’ADRESSE INDIQUÉS SUR LA PREMIÈRE DE COUVERTURE.
RISQUE D’ÉLECTRICITÉ STATIQUE
NETTOYER LE SYSTÈME AVEC UN CHIFFON HUMIDE. LE CONDUIT RÉSISTANT MEK
AINSI QUE LE CÂBLE DE FIBRES OPTIQUES POSE UN RISQUE POTENTIEL D’ÉLECTRICITÉ STATIQUE (ESD). POUR NETTOYER LE CÂBLE OU LES ÉLÉMENTS OPTIQUES, UTILISER TOUJOURS UN CHIFFON HUMIDE.
Les fibres plastiques ne doivent pas se situer à proximité d’une
source de chaleur excessive et être isolées de l’abrasion due
aux vibrations ou aux mouvements de la protection. L’âme
acrylique de la fibre optique peut s’endommager au contact
d’acides, de bases fortes et de solvants. La gaine standard en
polyéthylène protège la fibre de la plupart des environnements
chimiques. Néanmoins, certains produits chimiques peuvent
migrer dans la gaine lors d’expositions de longue durée. Des fibres gainées en Fluoropolymère et en PVC existent pour supporter des produits chimiques ou des gaz corrosifs
(fluoropolymère) ou une abrasion mécanique sévère (PVC).
Une gaine en PVC supplémentaire existe aussi pour augmenter
la protection de toutes ces fibres.
Le câble à fibres optiques ne doit pas être écrasé ou déformé.
Lors de l’utilisation de liens de câbles (comme les liens en nylon), il faut faire attention à ne pas trop les serrer. Sinon il risque
de se produire une des situations suivantes :
• Endommagement ou déformation de la gaine extérieure de protection, laissant alors passer la contamination
• Réduction de la réserve de gain
• Cassure du câble à fibres optiques
7.1.1 Introduction
Les fibres optiques ne contiennent ni circuit électrique, ni pièces mobiles ce qui en fait le moyen idéal pour faire passer de la
lumière dans des endroits dangereux ou potentiellement explosifs et, en conjonction avec les éléments optiques appropriés,
résister à des conditions d’environnement hostiles. De plus les
fibres optiques sont complètement immunisées contre toute
forme de perturbation électrique et peuvent servir à isoler l’électronique d’un système de détection d’interférences électriques
de sources connues.
Les fibres optiques fonctionnent sur le principe de la réflexion
interne totale. Ce principe énonce que tout rayon de lumière qui
atteint la limite entre deux matériaux de densités différentes
(dans ce cas, l’âme et la gaine) est intégralement réfléchi, à condition que l’angle d’incidence soit inférieur à une certaine valeur
critique.
Le principe de la réflexion interne totale est valable pour les fibres en ligne droites et courbées (en supposant que les rayons
de courbures restent dans des limites minimales définies). La
plupart des assemblages à fibres optiques sont flexibles et peuvent être montés dans des passages étroits jusqu’aux endroits
de détection. Grâce à leurs propriétés de transmission de la lumière et la qualité de leurs fibres, seuls les câbles à fibres optiques Banner sont recommandés avec le PICO-GUARD.
7.1.2 Coupe de la fibre
☛ N’utiliser que les fibres optique de Banner selon le Tableau
12 en page 47 ou appeler le Bureaux du siège social en
page 111 de Banner pour vérifier la compatibilité des fibres.
Pour obtenir les meilleurs résultats, minimiser la longueur
des fibres, le nombre de raccords de fibres, le nombre de
rayons de courbure serrés et la distance de fonctionnement
des appareils optiques. Voir Paragraphe 7.1.5 en page 37.
Quand on utilise la fibre non gainée, chaque fibre doit être
installée de façon à ce que son enveloppe noire soit protégée
des chocs, des coupures ou de l’écrasement. Chaque fibre
doit être installée séparément.
Quand on utilise une fibre avec une gaine en PVC, il faut dénuder la fibre sans endommager l’enveloppe noire de la fibre. Il est recommandé d’utiliser un dénudeur de fibre de
3 mm pour ce faire.
Des longueurs de fibres polies sont disponibles pour obtenir
la réserve de gain maximale (voir Paragraphe 9.3.1 en
page 47).
Deux types de fibres existent:Individuelles et en mode diffus.
Les fibres individuelles s’utilisent par paires en mode barrière
de détection. Une fibre transmet la lumière à l’emplacement de
détection, l’autre fibre conduit la lumière reçue au contrôleur.
Les assemblages de fibres plastiques en mode diffus utilisent
des fibres à deux sens avec une seule extrémité de détection qui
émet le faisceau de mesure et reçoit la lumière réfléchie et une
extrémité double de l’autre côté qui se fixe séparément au contrôleur. Les fibres en mode diffus sont utilisées dans les modes
de détection réfléchissants – la plupart du temps, le mode diffus, mais aussi le mode rétro-réfléchissant et le mode convergent (voir Avertissement en page 35 et Chapitre 7).
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
35
Câble à fibre optique
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Pour couper la fibre, procéder comme suit :
1) Retirer 15 à 20 mm de gaine en PVC à chaque extrémité de
la fibre pour pouvoir l’insérer dans les éléments optiques et
dans le contrôleur.
☛ Si l’on utilise l’outil de coupe jetable de Banner (type PFC-2
voir Figure 24 en page 36) chaque trou de coupe ne peut
être utilisé qu’une fois.
Soulever pour ouvrir les ports
7.1.4 Raccordement de la fibre à un interrupteur
optique de sécurité
Pour raccorder un interrupteur série SFI à une fibre dont l’extrémité n’est pas polie (type série PIU4..., voir Tableau 12 en
page 47) procéder comme suit :
1) Préparer correctement la fibre optique en coupant une petite longueur de l’extrémité (environ 6 mm) ou couper la fibre
optique à la bonne longueur (voir la procédure de coupure
de la fibre en Paragraphe 7.1.2 en page 35).
☛ Une coupure récente assure une extrémité droite de la fibre
et un bon raccordement optique.
Port de coupe - 5 gros , 5 petits
☛ N’utiliser chaque trou de coupe
qu’une fois et tenir les fibres perpendiculaires pendant la coupe
Figure 24 Outil de coupe des fibres de type PFC-2
2) Couper la fibre à la longueur mesurée finale pour minimiser
la perte du signal.
7.1.3 Raccordement de la fibre au Contrôleur
PICO-GUARD
Ne pas couper les extrémités des fibres polies (série PW..)
sauf si l’extrémité a été endommagée ou contaminée ou s’il
faut la couper à la bonne longueur.
Si on coupe l’extrémité polie d’une fibre, la réserve de gain
est réduite et on perd l’avantage de l’extrémité polie. Ne pas
couper donc les fibres polies sauf absolue nécessité.
2) Si l’ergot de blocage de la fibre est fermé (ne dépassant pas
du corps de l’interrupteur), utiliser un petit tournevis pour
soulever l’ergot jusqu’à ce qu’il soit possible d’insérer la fibre dans l’interrupteur.
☛ Voir aussi les recommandations du Chapitre 6 et du
Chapitre 7.
Pour raccorder les fibres au Contrôleur PICO-GUARD :
1) En se référant à la Figure 25 en page 36, faire glisser le capot vers le haut pour dégager le port de la fibre.
Avec les interrupteurs série SFI et les atténuateurs de modèle
SFA-FA :
2) Enfoncer la fibre préparée jusqu’à ce qu’elle touche le fond.
3) Insérer l’extrémité de la fibre dans le corps jusqu’à ce qu’il
touche le fond.
3) Faire glisser le capot vers le bas pour fermer le port de la fibre.
⇔
4) Remettre soigneusement l’ergot de blocage de la fibre jusqu’à ce qu’il ne dépasse plus de l’interrupteur.
Figure 25 Insertion des fibres
36
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Câble à fibres optiques
Pour les raccords de fibres SFA-FS :
7.1.5 Chemin de passage des fibres
5) Si l’ergot de blocage de la fibre est fermé (ne dépassant pas
du corps de l’interrupteur), utiliser un petit tournevis pour
soulever l’ergot jusqu’à ce qu’il soit possible d’insérer la fibre dans l’interrupteur.
☛ Le rayon de courbure minimum d’une fibre optique ne doit
6) Utiliser le guide de profondeur sur le côté de l’appareil pour
voir avant la longueur de la fibre à insérer.
Les fibres plastiques ne doivent pas se situer à proximité d’une
source de chaleur excessive et être isolées de l’abrasion due
aux vibrations ou aux mouvements de la protection. Une gaine
supplémentaire existe aussi pour protéger la fibre (voir Tableau
13 en page 48).
Guide de profondeur
12,5 mm
7) Insérer soigneusement la fibre et repousser l’ergot de blocage jusqu’à ce qu’il ne dépasse plus du corps du raccord
pour bloquer la fibre.
pas dépasser (voir le Tableau 6 en page 16).
La réserve de gain dépend de l’alignement de la paire d’interrupteur, de la longueur de la fibre, des rayons de courbure de la fibre et d’autres facteurs de perte qui peuvent donner un signal
faible ou une coupure du faisceau (zone de transition, voir
Figure 12 en page 17). Pour plus d’informations, visiter le site
www.bannerengineering.com pour un calcul estimatif en ligne
de la réserve de gain ou voir le Paragraphe 6.1.1 en page 31.
Ne pas écraser ou déformer le câble à fibres optiques. Lors de
l’utilisation de liens de câbles (comme les liens en nylon), il faut
faire attention à ne pas trop les serrer pour ne pas déformer ou
endommager la gaine extérieure. Sinon on risque de réduire la
réserve de gain, de laisser pénétrer de l’encrassement ou de
couper le câble à fibres optiques.
Il peut s’avérer nécessaire de faire passer le câble à fibres optiques dans des conduits ou de le protéger pour éviter d’endommager les fibres ou de les contaminer.
8) Insérer la seconde fibre de l’autre côté du raccord à fond et
repousser soigneusement l’ergot de blocage jusqu’à ce
qu’il ne dépasse plus du corps du raccord.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
37
Câble à fibre optique
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Page blanche
38
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Interrupteurs de sécurité à fibre optique
8 VERROUILLAGES DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE
8.1
CONDITIONS GÉNÉRALES POUR DES
PROTECTIONS ÉQUIPÉES D’INTERRUPTEURS OPTIQUES
! AVERTISSEMENT !
Les interrupteurs de verrouillage de sécurité doivent être conçus de manière à ne pas pouvoir être facilement contournés. Ils
doivent être fermement installés, de sorte que leur position ne
puisse pas être modifiée, et ancrés par des fixations fiables qui
nécessitent un outil pour être démontées.
☛ Des informations plus détaillées concernant les possibilités
PIÈCES MOBILES NON PROTÉGÉES
AUCUNE PERSONNE NE DOIT POUVOIR ATTEINDRE UN POINT DANGEREUX À TRAVERS UNE PROTECTION OUVERTE (OU TOUTE AUTRE OUVERTURE) AVANT L’ARRÊT
COMPLET DU DÉPLACEMENT DANGEREUX DE LA MACHINE. LES INFORMATIONS
d’interverrouillage SFI se trouvent au Tableau 8 en page 18
et Tableau 9 en page 19.
8.2
CARACTÉRISTIQUES DES VERROUILLAGES DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE
CONCERNANT LES DISTANCES DE SÉCURITÉ ET LA DIMENSION DE SÉCURITÉ DES
OUVERTURES POUR DES APPLICATIONS SPÉCIFIQUES SE TROUVENT DANS LES
NORMES ET DIRECTIVES APPLICABLES, LISTÉES EN Paragraphe
1.5 en page 2.
APPLICATIONS APPROPRIÉES
OUTRE LES LIMITES LISTÉES EN Paragraphe 2.3 en page 9,
Paragraphe 1.8.2 en page 3 ET DANS LE MANUEL DU CONTRÔLEUR
PICO-GUARD, L’UTILISATION DES VERROUILLAGES À FIBRE OPTIQUE
PICO-GUARD N’EST EN GÉNÉRAL PAS AUTORISÉE DANS LES CIRCONSTANCES
SUIVANTES :
• FAISCEAUX INDIVIDUELS D’UNE BARRIÈRE IMMATÉRIELLE MULTI-FAISCEAUX
POUR LA PROTECTION PAR DÉTECTION DES PERSONNES (PAR EX., PROTECTION
D’UN PÉRIMÈTRE)
• MOUVEMENT LINÉAIRE (PARALLÈLE) LE LONG DE L’AXE OPTIQUE (VOIR
Paragraphe 8.4 en page 43)
• SUR LES ÉQUIPEMENTS, DONT LE TEMPS D’ARRÊT EST LONG OU EXCESSIF, QUI
NE DISPOSENT PAS D’UN MÉCANISME SURVEILLÉ DE VERROUILLAGE DE PROTECTION
TRANSMETTRE TOUTE QUESTION SUR L’UTILISATION OU L’INSTALLATION À Informations clients Banner selon la liste de la page 111.
Les conditions et considérations générales suivantes s’appliquent à l’installation de portes et de protections interverrouillées. En outre, l’utilisateur doit se référer aux règlements
applicables pour s’assurer qu’il est conforme à toutes les conditions nécessaires.
Les dangers protégés par interverrouillage ne doivent pas pouvoir survenir tant que la protection est ouverte. Quand la protection s’ouvre en présence du danger, il faut qu’une commande
d’arrêt de la machine protégée soit émise. Le fait de refermer la
protection ne doit pas, en soi, lancer le mouvement dangereux
; il faut une procédure séparée pour redémarrer le mouvement.
Les interrupteurs de sécurité ne doivent pas servir de fin de
course ou d’arrêt mécanique.
La protection doit être située à une distance suffisante de la
zone dangereuse (laissant suffisamment de temps pour arrêter
le danger avant que la protection ne soit suffisamment ouverte
pour laisser un accès au danger). Elle doit aussi s’ouvrir latéralement ou à l’opposé du danger et non à l’intérieur de la zone
dangereuse. En fonction de l’application, une barrière ou une
porte interverrouillée ne doit pas pouvoir se refermer d’elle-même ni activer le circuit d’interverrouillage. En outre, l’installation
doit empêcher le personnel d’atteindre par-dessus, par-dessous, en contournant ou en passant à travers la barrière pour
atteindre la zone dangereuse. Une ouverture de la protection ne
doit pas donner un accès au danger (voir la norme applicable).
La protection doit être suffisamment solide et avoir été conçue
de façon à protéger le personnel et à isoler les dangers de la
zone protégée qui peuvent être éjectés, ou qui peuvent tomber
ou être émis par la machine.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
Se référer à Paragraphe 1.12 en page 4.
8.3
VERROUILLAGE À FIBRE OPTIQUE
Les Interrupteurs de sécurité à fibre optique ne peuvent pas se
raccorder à une fibre optique en parallèle ou en série (voir
Figure 27 en page 40 et Figure 26 en page 39).
8.3.1 Protections multiples à surveillance individuelle
Plusieurs paires d’éléments optiques raccordés en parallèle à
chaque protection et à chaque voie optique, procure un haut niveau de sécurité et a, en plus, l’avantage de pouvoir surveiller et
contrôler individuellement chaque protection. Avec cette configuration, les paires d’éléments optiques et de protections qui
sont ouvertes envoient leur propre signal Stop au Contrôleur
PICO-GUARD.
La boucle de fibre consistant en plusieurs Interrupteurs de sécurité à fibre optique SFI répond aux exigences de fiabilité de
commande et de la catégorie 4 de sécurité selon ISO 13849-1.
Voir Figure 26 en page 39.
2
R1 R2 R3 R4
1
SFI (4d)
3
SFI (4c)
4
SFI (4b)
5
SFI (4a)
E1 E2 E3 E4
Indice de la figure
1. E/S optique
2. Protection 1
3. Protection 2
4. Protection 3
5. Protection 4
Figure 26 Surveillance de plusieurs protections avec un verrouillage
par protection
Les protection peuvent être suivies individuellement et leur statut identifié par les indicateurs du contrôleur, l’affichage à distance SFA-RD, le port RS232 port ou les sorties des voies
optiques individuelles (SFCDT-4A1C uniquement).
116395 rév. F 08.03.04
39
Interrupteurs de sécurité à fibre optique
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
8.3.2 Protections multiples à surveillance de zone
Des protections multiples sur une voie optique peuvent être interfacées pour créer une surveillance de plusieurs chaînes, cellules ou zones. Dans ce genre d’applications, l’utilisateur doit
vérifier la réserve de gain (voir Chapitre 6). Comme pour le
Paragraphe 8.3.1 en page 39, la boucle de fibre consistant en
plusieurs Interrupteurs de sécurité à fibre optique SFI répond
aux exigences de fiabilité de commande et de la catégorie 4 de
sécurité selon ISO 13849-1. Voir Figure 27 en page 40.
1 2
3
4
R1
R2
E/S optique
E1
E2
10 9
5
6
7
R3 R4
E3
SFI (4d)
SFI (4c)
SFI (4b)
SFI (4a)
E4
8
Indice de la figure
1. De la chaîne 1
2. De la chaîne 2
3. De la chaîne 3
4.
5.
6.
7.
Protection 1
Protection 2
Protection 3
Protection 4
8. Vers la chaîne 3
9. Vers la chaîne 2
10. Vers la chaîne 1
Figure 27 Surveillance de plusieurs protections dans une zone unique
(boucle de fibre optique)
Comme pour les protections multiples à surveillance individuelle, les protection peuvent être suivies individuellement et leur
statut identifié par les indicateurs du contrôleur, l’affichage à
distance SFA-RD, le port RS232 ou les sorties des voies optiques individuelles (SFCDT-4A1C uniquement).
40
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Interrupteurs de sécurité à fibre optique
8.3.3 Portes articulées
DesInterrupteurs optiques de sécurité série SFI peuvent être
montés à l’intérieur ou à l’extérieur de la zone dangereuse que
les portes articulées protègent (voir Figure 28 en page 41). Selon l’application et en tenant compte du fait que le procédé protégé peut dégrader le signal optique ou influencer négativement
la fibre ou le verrouillage, un montage à l’intérieur du cadre de
la machine peut réduire le risque de contournement, améliorer
l’esthétique de la machine et réduire le risque d’abîmer les éléments optiques.
Lorsque l’on verrouille une protection articulée, il faut prévoir
une boucle de réduction de tension au point d’articulation. Cette
boucle doit permettre le débattement de la porte sans imposer
de tension, de pincement ou de risque de détérioration de la fibre quand la porte est ouverte ou fermée. Les rayons de courbure de la fibre ne doivent pas être inférieurs au rayon
minimum.
Une paire de Interrupteur optique de sécurité série SFImontée
selon un axe horizontal peut réduite l’encrassement (poussière)
qui s’accumule sur la lentille du verrouillage. L’encrassement
de la lentille réduit la réserve de gain et peut entraîner un déclenchement intermittent à cause de la faiblesse du signal. Le
Contrôleur(s) PICO-GUARD (SFCDT-4A1(C)) a une sortie transistorisée et des indicateurs individuels de voie pour alerter
l’utilisateur des situations.
Un axe optique vertical peut réduite le risque d’interférence optique ou peut être rendu obligatoire par l’agencement de la machine. Un axe optique vertical peut aussi être plus tolérant à
l’affaissement de la porte.
Au cours du temps, l’affaissement de la porte peut entraîner une
erreur d’alignement des Interrupteur optique de sécurité série
SFI. C’est un problème courant avec les portes articulées (en
particulier les doubles portes) et doit être réglé pendant les vérifications périodiques. Pour éviter les problèmes d’affaissement de la porte (par exemple déclenchement intermittent), il
faut s’assurer de la résistance des charnières et des mécanismes de verrouillage au poids et à la force de la porte.
Les Interrupteur optique de sécurité série SFIsupportent à peu
près 6±3 mm d’erreur d’alignement, en fonction de la réserve
de gain, pour permettre un certain affaissement de la porte ou
de vibrations.
Porte simple articulée
Paire d’interrupteurs actifs/passifs
Paire d’interrupteurs
droits (axe optique horizontal)
Porte articulée
double
Paire d’interrupteurs droits
Paire d’interrupteurs
actifs/passifs
Boucles de relâchement
des tensions
Paire d’interrupteurs à
90° (axe optique vertical)
2 paires d’interrupteurs actifs/passifs
Figure 28 Alignement d’interrupteurs à fibre optique sur portes articulées
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
41
Interrupteurs de sécurité à fibre optique
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
8.3.4 Couvercles ou protections amovibles
! AVERTISSEMENT !
PIÈCES MOBILES NON PROTÉGÉES
IL NE DOIT PAS ÊTRE POSSIBLE D’ATTEINDRE UN POINT DANGEREUX PAR UNE
PROTECTION OUVERTE (OU UNE OUVERTURE) AVANT QUE LE MOUVEMENT DANGE-
Quand on utilise deux paires de verrouillages optiques à fibre
(en ligne ou à angle droit), la distance D ne doit pas être inférieure à 50 mm à cause du risque de fausses alarmes (voir
Figure 33 en page 43 et Figure 31 en page 42).
REUX DE LA MACHINE SE SOIT TOTALEMENT ARRÊTÉ SELON LA NORME
EUROPÉENNE
ISO/DIS 13855.
D > 50 mm
En général, on utilise des paires actif – passif de type SFI-D1/
-A1 quand il faut verrouiller un couvercle ou une protection
amovible (voir Figure 29 en page 42).
D > 50 mm
Figure 31 Utilisation de paires d’interrupteurs individuelles pour les couvercles et protections amovibles
Ne pas monter d’élément optique individuel (en ligne ou à angle
droit de la série SFI) sur un même axe optique qui rétablirait le
chemin optique quand la protection est enlevée (voir Figure 32
en page 42).
SFI-D1/A1
Axes optiques horizontaux
SFI-D1/A1
Axes optiques verticaux
Figure 29 Paires active/passive pour des couvercles et des protections
amovibles
L’inconvénient est que ce type de paires SFI-D1/-A1 est considéré optiquement comme deux ouvertures, produisant deux
fois plus de perte de signal optique qu’un verrouillage en ligne
ou à angle droit. Néanmoins, l’avantage de ne pas avoir à faire
passer de fibre optique dans la partie amovible de la protection
l’emporte sur la perte de réserve de gain.
Dans les applications qui utilisent des chevilles de positionnement, il faut s’assurer que le mouvement linéaire (dans l’axe optique) pour enlever le couvercle ne permet pas d’accéder à la
zone dangereuse (voir Figure 30 en page 42). Voir Avertissement en page 42.
Couvercle équipé d’interrupteurs
séries SFI mal montés.
Quand le couvercle est enlevé,
le faisceau optique est toujours
établi.
Figure 32 Montage incorrect des éléments optiques
OFF
Déplacement
linéaire
Axe optique
Figure 30 Paire active/passive pour l’alignement
d’ergots ou de gougeons sur un couvercle amovible
42
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
8.4
Interrupteurs de sécurité à fibre optique
CONSIDÉRATIONS DE MONTAGE ET
D’ALIGNEMENT DES VERROUILLAGES
Le déplacement du verrouillage à fibre optique doit toujours se
faire perpendiculairement à l’axe optique pour garantir une bonne commutation (voir Figure 33 en page 43).
Un déplacement perpendiculaire le long de l’axe optique supérieur à la distance de commutation (voir Figure 12 en page 17)
entraîne une rupture du faisceau et un Arrêt.
Une ouverture dans une protection doit être conforme aux conditions d’ouverture minimum de sécurité selon ISO/DIS13855
pour éviter l’exposition au danger.
Avec la protection fermée, la distance maximale autorisée entre
les faces des lentilles est de 50 mm.
La distance minimale entre les verrouillages est de 1 mm.
Les verrouillages ne doivent pas servir de fin de course ou d’arrêt mécanique.
✓
✓
CORRECT
Installation, utilise 1 interrupteur à fibre optique droit et 1 à 90°.
INCORRECT
Le sens de déplacement de la protection doit être perpendiculaire à l’axe
optique. Cette installation est donc incorrecte parce que le sens de déplacement est parallèle à l’axe optique.
CORRECT
Installation, utilise 1 paire d’interrupteur à fibre optique active et
1 passive.
INCORRECT
La distance D entre les deux paires de verrouillages de la série SFI
doit être d’au moins 50 mm et leurs axes optiques doivent être parallèles pour éviter de commutations intempestives des réflexions
parasites du circuit optique.
Figure 33 Montage correct et incorrect des interrupteurs à fibre optique sur des portes coulissantes
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
43
Interrupteurs de sécurité à fibre optique
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
8.4.1 Guide d’alignement des verrouillages
Le guide d’alignement des verrouillage permet aussi de vérifier
que la surface de la protection est physiquement alignée avec
celle du cadre pour s’assurer que les axes optiques des deux
éléments sont parfaitement alignés (voir Figure 35 en page 44).
Ceci est important pour optimiser la réserve de gain, qui joue un
rôle dans la tolérance aux vibrations, à l’affaissement de la porte
et à l’encrassement Paragraphe 3.2.1.1 en page 17.
En position de protection fermée, la distance maximale entre les
faces des lentilles est de 50 mm et la distance minimale entre
les verrouillages est de 1 mm.
Les verrouillages ne doivent pas servir de fin de course ou d’arrêt mécanique car un dépassement du déplacement pourrait les
endommager.
Le guide d’alignement des verrouillages PICO-GUARD (type
SFI-IAG) peut servir de règle et de mesure pour s’assurer que la
distance entre les éléments optiques ne dépasse pas 50 mm.
Voir Figure 34 en page 44.
SFI-IAG Guide d’alignement des interrupteurs
Les Interrupteurs de sécurité à fibre optique doivent être installés de façon à décourager les abus ou le contournement. Il est
recommandé d’utiliser des fixations anti-infraction comme des
vis indévissables. Les verrouillages à fibre ne doivent pas être
trop serrés ou montés sur des surfaces non planes qui pourraient les déformer ou les tordre, ce qui aurait une répercussion
sur les performances optiques.
☛ Toutes les équerres de fixation sont fournies par l’utilisateur. Les équerres doivent être suffisamment solides pour
ne pas risquer de se casser accidentellement. Il est recommandé d’utiliser des fixations permanentes ou bloquées
pour éviter qu’elles ne prennent de jeu ou ne déplacent le
verrouillage.
Distance minimale 1 mm
Distance maximale 50 mm
Figure 34 Distance de séparation des lentilles
Alignement correct
✔
Mauvais alignement
✘
Alignement vertical correct
Axe optique
Vue de côté
Vue de côté
Mauvais
alignement
vertical
Alignement vertical correct
Axe optique
Vue de dessus
Mauvais
alignement
linéaire
Vue de dessus
Mauvais
alignement
angulaire
Vue de dessus
Figure 35 Exemples d’alignements corrects et incorrects des interrupteurs de sécurité
44
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Maintenance
9 ENTRETIEN
9.1
GÉNÉRALITÉS
9.2
! AVERTISSEMENTS !
AVANT D’EFFECTUER UN ENTRETIEN SUR CET ÉQUIPEMENT
LIRE LES INFORMATIONS DE SÉCURITÉ DU Chapitre 1.
ARRÊTER D’ABORD LA MACHINE AVANT D’INTERVENIR
LA MACHINE RACCORDÉE AUX CONTRÔLEUR(S) DE SYSTÈME DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE PICO-GUARD NE DOIT FONCTIONNER À AUCUN MOMENT PENDANT
CETTE PROCÉDURE. CERTAINES PROCÉDURES D’ENTRETIEN PEUVENT IMPLIQUER
DE TRAVAILLER À PROXIMITÉ DES ZONES DANGEREUSES DE LA MACHINE PROTÉGÉE. IL PEUT EN RÉSULTER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
RÉGLAGE
9.2.1 Réglage et alignement des éléments optiques
L’alignement des éléments optiques est crucial pour le fonctionnement du PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique. Voir les procédures de réglage et d’alignement au
Paragraphe 8.4 en page 43.
AVERTISSEMENT !
DANGER ÉLECTRIQUE
ÊTRE TRÈS PRUDENT LORS DES INTERVENTIONS DE DÉPANNAGE, DE RÉPARATION
OU DE MODIFICATION DES CONTRÔLEUR(S) DE SYSTÈME DE SÉCURITÉ À FIBRE
OPTIQUE PICO-GUARD OU DES COMMANDES DE LA MACHINE. COUPER TOUJOURS TOUTES LES ALIMENTATIONS DES CONTRÔLEUR(S) DE SYSTÈME DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE PICO-GUARD ET DE LA MACHINE PROTÉGÉE AVANT DE
RACCORDER DES FILS OU DE REMPLACER UN COMPOSANT. LES RACCORDEMENTS
ÉLECTRIQUES OU LES RÉPARATIONS NE DOIVENT ÊTRE FAITES QUE PAR UNE Personne qualifiée selon spécification du paragraphe 1.9 en page 3.
☛ Pour la maintenance du Contrôleur PICO-GUARD se référer
au manuel d’instructions du Contrôleur PICO-GUARD et aux
fiches de vérification.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
45
Maintenance
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Page blanche
46
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
9.3
Maintenance
PIECES DETACHEES
Ce paragraphe donne des informations concernant les pièces
de rechange et les outils spéciaux pour les Contrôleur(s) de
système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD principalement sous forme de tableau.
Tableau 11 Pièces de rechange générales du PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique
Type n°
FS64P100
Description
Blindage PVC noir 47 m
Référence
Pièce de rechange
30 707 34
Non illustré
Adaptateur de fibres
UPFA-1-100
Adaptateur de fibres pour adapter un câble à fibre optique plastique de
1 mm de diamètre extérieur (fourni par quantité de 100)
30 658 88
UPFA-2-100
Adaptateur de fibres pour adapter un câble à fibre optique plastique de
1,25 mm/1,3 mm de diamètre extérieur (fourni par quantité de 100)
30 658 89
9.3.1 Liste d’identification des fibres plastiques
Tableau 12 en page 47 répertorie les différents types de
fibres optiques plastiques avec leur référence.
Tableau 12 Liste d’identification des fibres plastiques
Avec gaine en
polyéthylène uniquement
Référence de
commande
Avec gaine en
polyéthylène +
blindage PVC
Référence
de commande
Avec gaine en
polyéthylène +
blindage en fluopolymère
Référence de
commande
Longueur (m)
Fibre au mètre
PIU430U
PIU460U
PIU4100U
PIU4200U
PIU4330U
PIU4500U
PIU41600U
30 267 51
30 262 30
30 269 37
30 399 96
30 366 23
30 269 41
30 310 03
PIU430UXP
PIU460UXP
PIU4100UXP
PIU4200UXP
PIU4330UXP
PIU4500UXP
PIU41600UXP
30 707 20
30 707 21
*
30 715 66
*
*
*
PIU430UXT
PIU460UXT
PIU4100UXT
PIU4200UXT
PIU4330UXT
PIU4500UXT
PIU416UXT
30 686 18
30 686 19
*
*
*
*
*
9,0
18,0
30,5
61,0
100,5
152,5
488,0
Longueurs fixes avec extrémités polies
PWS43P
PWS45P
PWS47P
PWS410P
PWS415P
30 028 13
30 028 14
30 028 15
30 704 11
30 028 16
PWXP43P
PWXP45P
PWXP47P
PWXP410P
PWXP415P
30 028 34
30 028 35
30 028 36
30 704 12
30 028 37
PWXT43P
PWXT45P
PWXT47P
PWXT410P
PWXT415P
30 028 55
30 028 56
30 028 57
30 704 13
30 028 58
0,3
0,5
0,7
1,0
1,5
PWS420P
PWS425P
PWS430P
PWS435P
PWS440P
30 028 17
30 028 18
30 028 19
30 028 20
30 028 21
PWXP420P
PWXP425P
PWXP430P
PWXP435P
PWXP440P
30 028 38
30 028 39
30 028 40
30 028 41
30 028 42
PWXT420P
PWXT425P
PWXT430P
PWXT435P
PWXT440P
30 028 59
30 028 75
30 028 61
30 028 62
30 028 63
2,0
2,5
3,0
3,5
4,0
* Référence envoyée à réception de la commande initiale
PWS445P
PWS450P
PWS460P
PWS470P
PWS480P
30 028 22
30 704 14
30 028 23
30 028 24
30 028 25
PWXP445P
PWXP450P
PWXP460P
PWXP470P
PWXP480P
30 028 43
30 704 15
30 028 44
30 028 45
30 028 46
PWXT445P
PWXT450P
PWXT460P
PWXT470P
PWXT480P
30 028 64
30 704 16
30 028 65
30 028 66
30 028 67
4,5
5,0
6,0
7,0
8,0
PWS490P
PWS4100P
PWS4110P
PWS4120P
PWS4130P
30 028 26
30 704 17
30 028 27
30 028 28
30 028 30
PWXP490P
PWXP4100P
PWXP4110P
PWXP4120P
PWXP4130P
30 028 47
30 704 18
30 028 48
30 028 49
30 028 50
PWXT490P
PWXT4100P
PWXT4110P
PWXT4120P
PWXT4130P
30 028 68
30 704 19
30 028 69
30 028 70
30 028 71
9,0
10,0
11,0
12,0
13,0
PWS4140P
PWS4150P
PWS4200P
PWS4250P
PWS4300P
30 028 30
30 028 31
30 028 32
30 028 33
30 704 20
PWXP4140P
PWXP4150P
PWXP4200P
PWXP4250P
PWXP4300P
30 028 51
30 028 52
30 028 53
30 028 54
30 704 21
PWXT4140P
PWXT4150P
PWXT4200P
PWXT4250P
PWXT4300P
30 028 72
30 028 73
30 028 74
30 028 75
30 704 22
14,0
15,0
20,0
25,0
30,0
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
47
Maintenance
9.4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
OUTILLAGES SPÉCIAUX ET ACCESSOIRES
Ce paragraphe couvre les outils spéciaux et les accessoires des
Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD. Voir Tableau 13 en page 48.
Tableau 13 Outillages spéciaux et accessoires pour Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique PICO-GUARD
Type n°
Description
PFC-2-25
Outils de coupe de
fibre optique plastique (sac de 25 outils,
type PFC-2)
SFA-IAG
Outil
30 340 94
30 026 18
SFA-IMB1
Équerre de remplacement (remplace le
modèle SI-MAG1SM)
30 026 41
−
SFA-IMB2
Équerre de remplacement (remplace le
modèle SI-MAG2SM)
30 026 42
−
SFA-FGD1HD
Guide fibre – utilisable avec les modèles
d’interrupteurs de
sécurité en zinc pour
usage extrême
SFI-D1HDP.. (pour
davantage d’informations, voir la fiche
technique Banner
123560)
30 748 03
Polisseur de fibre (pour davantage
d’informations, voir
la fiche technique
Banner 128868)
3076711
SFA-FFP
48
Guide, alignement
d’interrupteur optique
Référence
9.5
DOCUMENTATION
Tableau 14 en page 48 présente la documentation du
PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique.
Tableau 14 Documentation
Référence
Description
116394
Guide de conception et d’application (version britannique)
116395
Guide de conception et d’application (version française)
116396
Guide de conception et d’application (version néerlandaise)
116401
Guide de conception et d’application (version allemande)
116397
Guide de conception et d’application (version italienne)
113649
Notice d’utilisation (version britannique)
113661
Notice d’utilisation (version française)
113664
Notice d’utilisation (version allemande)
113667
Notice d’utilisation (version italienne)
116400
Notice d’utilisation (version néerlandaise)
113660
Fiche de vérification journalière (version britannique)
113663
Fiche de vérification journalière (version française)
113666
Fiche de vérification journalière (version allemande)
113669
Fiche de vérification journalière (version italienne)
116408
Fiche de vérification journalière (version néerlandaise)
113659
Fiche de vérification semestrielle (version britannique)
113662
Fiche de vérification semestrielle (version française)
113665
Fiche de vérification semestrielle (version allemande)
113668
Fiche de vérification semestrielle (version italienne)
116407
Fiche de vérification semestrielle (version néerlandaise)
109963
CD PICO-GUARD avec programmes logiciels
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 1
A.1 SCHÉMAS DE CÂBLAGE
+24V dc
0V dc
Contrôleur PICO-GUARD
SFCDT-4A1(C)
Système de sécurité
Banner
+24V dc
0V dc*
1
+
OSSD1
+
OSSD2
0V dc
+24V dc
20
21
Réarmement USSI 1
2
a
3
b
4
c
5
d
Réarmement
du système 23
Entrée USSI 1
Système de sécurité
Banner
+24V dc
0V dc*
Reset (le cas échéant)
+
OSSD1
+
OSSD2
7
a
8
b
9
c
10
d
Entrée USSI 1
* 0 Vcc doit être commun entre les dispositifs de
sortie du Contrôleur PICO-GUARD et de
OSSD
Figure 36 Contrôleur PICO-GUARD (SFCDT-4A1(C)) connexion USSI (Protection avec OSSD conformes à la liaison de sécurité)
+24V dc
0V dc
Contrôleur
PICO-GUARD
SFCDT-4A1(C)
Système de sécurité
Tension d’alimentation
Tension
0V dc 20
+24V dc 21
L ou +24 Vcc
1 Réarmement USSI 1
N ou 0 Vcc*
2 a
FSD1
3 b
FSD2
4
c
5
d
Entrée
USSI 1
Réarmement du 23
système
Système de sécurité
Tension d’alimentation
Tension
L ou +24 Vcc
Reset
(le cas échéant)
N ou 0 Vcc*
7 a
FSD1
FSD2
8
b
9
c
10 d
Entrée
USSI 1
* 0 Vcc doit être commun entre le contrôleur
PICO-GUARD et les dispositifs de sortie OSSD
Figure 37 Contrôleur PICO-GUARD (SFCDT-4A1(C)) Connexion USSI (dispositif de protection à sortie par relais) avec interface à 4 fils
GUIDE – VERSION
116395 rév. F 01.04
49
Annexe 1
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
0V dc
☛ Les informations concernant boutons d’arrêt d’urgence et les
+24V dc
câbles se trouvent dans la documentation fournie avec chaque
composant.
USSI 1
R1 a
b
c
USSI 2
d
a
b
c
d
Arrêt
d’urgence
Arrêt
Arrêt
Arrêt
d’urgence d’urgence d’urgence
Réarmement USSI 1
Figure 38 Boutons d’arrêt d’urgence (ainsi que câbles et cordes d’arrêt d’urgence) interfacés avec USSI à réarmement manuel
Porte
0V dc
+24V dc
☛ Cette application ré-
USSI 1
R1 a
b c
USSI 2
d
a
b c
d
pond aux exigences
de sécurité de catégorie 4 selon
ISO 13849-1.
Réarmement USSI 1
Figure 39 Deux verrouillages de sécurité à ouverture positive et
surveillance USSI
50
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 1
Se référer à Avertissement en
page 27.
Porte
Porte
Porte
0V dc
+24V dc
USSI 1
R1 a
b
USSI 2
c
d
a
b
c
d
Figure 40 Surveillance USSI d’interrupteurs de deux verrouillages de sécurité à ouverture positive de plusieurs portes
GUIDE – VERSION
116395 rév. F 01.04
51
Annexe 1
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
EMPLACEMENTS NON CLASSÉS OU DANGEREUX (CLASSÉS) CLASSE I, DIVISION 2,
GROUPES A, B, C & D CLASSE I, ZONE 2, GROUPE IIC
EMPLACEMENT DANGEREUX (CLASSÉ)
INTRINSÈQUEMENT SÛR POUR :
CLASSE I, DIVISION 1, GROUPES A– D
CLASSE I, ZONE 0, GROUPE IIC
SANS – ÉTINCELLE POUR :
CLASS I, DIVISION 2, GROUPS A, B, C & D
CLASSE I, ZONE 2, GROUPE IIC
POUR LES INFORMATIONS SUR LA CONFORMITÉ ET LA CLASSIFICATION SELON LA DIRECTIVE 94/9/EC (ATEX), VOIR CI-DESSOUS
CONTRÔLEUR PICO-GUARD
MODÈLES
MODÈLES D’ÉLÉMENTS OPTIQUES:
BORMES D’E/S
RÉARMEMENT DU SYSTÈME
RÉARMEMENT USSI
AUX
CHARGE
FAIBLE
CHARGE
DÉFAILLANCE:
CHARGE
ENTRÉE
USSI
1
(+24 V)
EDM1a
EDM1b
EDM2a
EDM2b
ENTRÉE
USSI
2
(+24 V)
OSSD1
OSSD2
CONDITIONS SPÉCIALES
1) Doit être installé selon les conditions
de montage, d’espacement et de ségrégation de l’application finale
2) Les raccordements aux emplacements dangereux (classés) se fait par
câble à fibres optiques.
3) Le diamètre de toute fibre optique utilisée ne doit pas dépasser 1 mm à cause du risque plus élevé de couplage
d’énergie des fibres de plus grand diamètre.
VOIES OPTIQUES (4 PAIRES
D’ÉMETTEURS –
RÉCEPTEURS)
F « XX » OU « XXX » EST LA LONGUEUR DE LA FIBRE OPTIQUE EN PIEDS
« YYY » EST LA LONGUEUR DU BOÎTIER EN MM
« Z » EST L’ORIENTATION DE LA FIBRE OPTIQUE DE SORTIE
(CÂBLE EN FIBRE OPTIQUE)
(CÂBLE EN FIBRE OPTIQUE)
☛
Il faut remarquer que cette disposition est pour un raccordement standard et que le raccordement d’éléments supplémentaires peut être possible.
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES POUR APPROBATION PAR L’ASSOCIATION DES NORMES CANADIENNES (CSA)
Pas de révision des schémas sans accord préalable de la CSA
L’équipement de contrôle, raccordé au contrôleur, ne doit pas utiliser ou générer plus de 250 Vrms ou VCC sauf si le dispositif a été conçu pour isoler correctement la tension du contrôleur.
L’installation et le câblage doivent être effectués selon le code électrique canadien, CSA C22.1, Part 1, Annexe F.
Le contrôleur intrinsèquement sûr doit être raccordé à une fibre optique souple, des gaines de protection et de éléments otiques : interrupteurs de verrouillage
à fibre optique, des barrières mono ou multi faisceaux ; les modèles sont indiqués dans le tableau.
Le contrôleur doit être dans un boîtier qui soit conforme au code électrique canadien, CSA C22.1, Part 1, annexe F.
! ATTENTION!
SUBSTITUTION DE COMPOSANTS
LA SUBSTITUTION DE COMPOSANTS PEUT AFFECTER LA SÉCURITÉ INTRINSÈQUE.
EXIGENCES SUPPLÉMENTAIRES DE CONFORMITÉ À LA DIRECTIVE 94/9/EC (ATEX)
Le contrôleur doit être installé dans un boîtier conforme à Ex n ou Ex e ou au moins IP54. L’installation doit être faite selon IEC 60079-14.
Le contrôleur est conforme pour l’emplacement : II 3(1) G EEx nA IIC jusqu’à : 50°C (Zone 2, Réf. Page 1)
Les éléments optiques sont conformes pour l’emplacement : II 1 G Ex op est IIC T5 jusqu’à : 50°C (Zone 0, Réf. Page 1)
Pour une zone 22, le contrôleur doit être installé dans un boîtier en métal conforme à « EEx e, » « EEx n, » ou ATEX II 3 D et au moins IP54.
Figure 41 Contrôle de sécurité intrinsèque des Contrôleur PICO-GUARD
52
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 2
A.2 EXEMPLES D’APPLICATION
A.2.1 GÉNÉRALITÉS
! AVERTISSEMENT !
L’UTILISATEUR EST RESPONSABLE DE LA SÉCURITÉ DE
L’APPLICATION
LES EXEMPLES D’APPLICATIONS DÉCRITS EN ANNEXE A DÉCRIVENT DES SITUATIONS BANALISÉES DE PROTECTION. CHAQUE APPLICATION DE PROTECTION A SON
PROPRE JEU D’EXIGENCES. FAIRE TRÈS ATTENTION À SUIVRE TOUS LES RÈGLEMENTS JURIDIQUES ET LES INSTRUCTIONS D’INSTALLATION. PAR AILLEURS,
TOUTE QUESTION SUR LES PROTECTIONS DOIT ÊTRE POSÉE AU DÉPARTEMENT DES
APPLICATIONS DE L’USINE AU NUMÉRO OU À L’ADRESSE INDIQUÉS SUR LA COUVERTURE.
Cette annexe décrit quelques applications typiques dans lesquelles il est possible d’utiliser le PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique.
A.2.2 SYSTÈMES DE SÉCURITÉ MULTIPLE
USSI
Le Contrôleur PICO-GUARD (SFCDT-4A1(C)) a deux entrées
USSI (une avec une fonction de réarmement automatique et
une manuelle) que l’on peut utiliser dans de nombreuses applications. Paragraphe A.2.2.1 en page 54 et
Paragraphe A.2.2.2.1 en page 55 donnent des exemples d’intégration des USSI dans la protection ou la commande de processus d’une machine ou d’une cellule.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
53
Annexe 2
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.2.2.1 Séquence de réarmement
A.2.2.1.1 Système de sécurité par barrière immatérielle et
multi-faisceaux
Dans la protection d’un périmètre, de grandes surfaces sont
contrôlées par une seule protection (par exemple, un multi-faisceaux EZ-SCREEN), qui déclenche un ordre Arrêt si une personne passe la protection et verrouille sa sortie OFF. La protection
rester verrouillée jusqu’à ce que la personne quitte la zone dangereuse et réarme le dispositif de protection. Avant d’effectuer
un réarmement, la personne doit s’assurer qu’il n’y a personne
d’autre dans la zone, ce qui peut être difficile à réaliser s’il y a
des parties qui sont hors de vue de l’emplacement du réarmement. Pour s’assurer qu’une personne vérifie visuellement qu’il
n’a oublié personne, il peut utiliser une séquence de réarmement.
Indice de la figure
1. Barrière de sécurité
2. Presse
3. Barrière immatérielle à 3 faisceaux
4. Outillage, alimentation en matériau, table de
déchargement, etc.
5. Miroir
6. Bouton B*
7. Bouton A*
8. Hauteur protégée
9. Barrière immatérielle EZ-SCREEN à 3 faisceaux (configuré pour sortie à réarmement
manuel)
10. Barrière de sécurité (configuré pour sortie à
réarmement automatique)
11. Contrôleur PICO-GUARD
0 Vcc
+24 Vcc
Dans l’exemple illustré en Figure 42 en page 54, quand la personne quitte la zone protégée derrière la presse, elle doit réarmer (bouton B) le système d’écran de protection de sécurité avant
de pouvoir réarmer. l’entrée USSI (bouton A) du verrouillage
PICO-GUARD.
Une personne ne peut atteindre la zone dangereuse qu’en passant par la barrière de sécurité. Il est possible d’interfacer un
système avec une sortie de déclenchement à la USSI; ce qui fait
qu’un réarmement de la barrière sécurité n’est pas nécessaire
quand la zone est évacuée. Cela permet à l’opérateur d’initier le
cycle suivant de la machine à partir des moyens normaux de
commande (par exemple, une commande bimanuelle) sans
avoir à réarmer la barrière sécurité.
3
5
1
Zone non visible depuis
le bouton A
2
6
4
5
* Tous les interrupteurs de réarmement doivent être situés hors de la zone dangereuse, non accessible depuis cette zone et
toute la zone dangereuse doit être visible
par l’opérateur pendant la procédure de
réarmement.
7
8
11
R1
7
USSI 1
a b c d
USSI 2
a b c d
10
FSD 1
FSD 2
9
5
Reset
+24 Vcc
OSSD 2
OSSD 1
0 Vcc
+24 Vcc
0 Vcc
Figure 42 Séquence de réarmement de barrière de sécurité et de systèmes multi-faisceaux
54
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 2
A.2.2.2 Procédures de réarmement individuelles
(séparées)
sur le bouton A puis le relâcher pour réarmer après une interruption. L’écran de sécurité (B) est configuré pour un réarmement manuel et interface avec la USSI automatique de façon à
ce qu’il fasse appuyer sur le bouton (B) puis le relâcher pour
réarmer après une interruption.
A.2.2.2.1 Système de sécurité par barrière immatérielle et
multi-faisceaux
Dans cet exemple de protection de périmètre, un opérateur peut
inspecter visuellement qu’il n’y a personne dans toute la zone
(ou utiliser d’autres protections supplémentaires) puis réarmer
les deux zones indépendamment en utilisant les entrées USSI.
Dans cette configuration, chaque protection doit aussi être inhibée individuellement.
☛ * Le bouton de réarmement doit est situé à l’extérieur de la
zone dangereuse et ne pas pouvoir être accessible depuis
cette zone. Il doit être situé à un emplacement d’où l’opérateur du bouton peut observer toute la zone dangereuse
pendant la procédure de réarmement.
Figure 43 en page 55 illustre des protections individuelles (par
exemple, deux EZ-SCREEN / multi-faisceaux) pour protéger les
zones de chaque côté d’une presse. L’écran de sécurité (A) est
configuré pour un réarmement automatique et interfacé avec la
USSI de réarmement manuel de façon à ce qu’il faille appuyer
Indice de la figure
1. Miroir
2. Changement rapide de matrice
3. Barrière B à trois faisceaux
4. Presse
5. Barrière A à trois faisceaux
6. Changement rapide de matrice
7. Bouton B*
8. Bouton A*
9. Barrière B EZ-SCREEN à 3 faisceaux (configuré
pour une sortie à réarmement automatique)
10. Barrière B EZ-SCREEN à 3 faisceaux (configuré
pour une sortie à réarmement automatique)
11. Contrôleur PICO-GUARD
5
3
1
1
2
4
6
1
1
7
8
* Tous les interrupteurs de réarmement doivent
être situés hors de la zone dangereuse, non
accessible depuis cette zone et toute la zone
dangereuse doit être visible par l’opérateur
pendant le réarmement.
0 Vcc
+24 Vcc
11
USSI 1
R1 a b c d
10
USSI 2
a b c d
8
9
+24 Vcc
OSSD 2
OSSD 1
0 Vcc
+24 Vcc
0 Vcc
7
Reset
+24 Vcc
OSSD 2
OSSD 1
0 Vcc
+24 Vcc
0 Vcc
Figure 43 Procédures de réarmement séparées individuellement pour systèmes de sécurité multi-faisceaux
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
55
Annexe 2
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.2.3 ÉQUIPEMENT À FIBRE OPTIQUE POUR
DES APPLICATIONS DE PROTECTION
AUTRES QUE CELLE DE SÉCURITÉ
! AVERTISSEMENT !
FIBRES PLASTIQUES STANDARD
LES ASSEMBLAGES DE FIBRES PLASTIQUES STANDARD EXISTENT AVEC UN GRAND
NOMBRE DE STYLES D’EMBOUTS ET SONT ÉNUMÉRÉS DANS LE CATALOGUE DES
DÉTECTEURS PHOTOÉLECTRIQUES DE BANNER ENGINEERING. LE CONCEPTEUR DE
MACHINES DEVRAIT PRENDRE CONTACT Informations clients Banner selon la
liste de la page 111 POUR SE FAIRE AIDER DANS LE CHOIX DES FIBRES PLASTIQUES POUR LES APPLICATIONS DE PROTECTION D’ÉQUIPEMENT NON LIÉES À LA
SÉCURITÉ.
Le PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique peuvent
servir de détection photoélectrique extrêmement fiable pour
des équipements de protection qui ne sont pas cruciaux pour la
protection du personnel. Contrairement aux fins de course
standard ou aux détecteurs photoélectriques ou inductif, les
Contrôleur PICO-GUARD et les éléments optiques sont conçus
pour se retrouver en situation faisceau coupé en cas de panne.
Puisque les interrupteurs et détecteurs standard peuvent tomber en panne en situation On ou Marche, la perte d’un signal arrêt peut entraîner des dommages extrêmement coûteux sur un
équipement (voir l’avertissement du Chapitre 5).
Les équipements de protection par fibre optique ne sont pas
prévus pour assurer la protection du personnel. L’utilisateur
doit s’assurer que le montage à fibre optique correspond à l’application et qu’il observe toutes les normes applicables. Contacter Informations clients Banner selon la liste de la page 111
pour obtenir une assistance dans le choix des fibres optiques en
plastique en fonction de l’application de protection d’équipement. Voir aussi Chapitre 5 pour plus d’informations.
A.2.3.1 Surveillance d’une position
La Figure 44 en page 56 illustre une paire de verrouillages à fibre optique (par exemple, SFI-D1 et SFI-A1) servant à vérifier la
position d’une table mobile ou tournante avant le début d’une
opération. Une application du même genre consiste à surveiller
la position d’un bloc de sécurité ou d’un verrouillage à glissière
sur fermé ou en marche.
A.2.3.2 Détection de fuites dans un environnement de produits corrosifs
! AVERTISSEMENT !
ASSEMBLAGES DE FIBRES PLASTIQUES EN MODE DIFFUS
SI ON UTILISE DES ASSEMBLAGES À FIBRE OPTIQUE EN PLASTIQUE EN MODE DIFFUS, L’INSTALLATION DOIT EXCLURE OU ÉLIMINER LE RISQUE DE PERTE DE COMMUTATION À CAUSE DE COURTS-CIRCUITS OPTIQUES OU D’AUTO RÉFLEXION.
VOIR Chapitre 5 POUR PLUS D’INFORMATIONS.
Il est possible de résoudre d’autres applications spécialisées en
utilisant des assemblages de fibres optiques spécialisés. La
Figure 45 en page 56 illustre la détection d’un liquide transparent avec un câble à fibre optique en mode diffus (modèle
PBT26UM6M.1) avec une sonde (modèle TGR3/8MPFMQ).
Pour faire fonctionner cette sonde correctement selon le principe optique, le liquide à détecter doit avoir un indice de réfraction
différent de celui de l’air et ne doit pas être visqueux (pour ne
pas coller à l’embout de la sonde).
Parce que la nature des produits chimiques utilisés pour le traitement des semi-conducteurs est dangereuse, il est vital de détecter les fuites. Si une conduite ou une vanne commence à fuir,
il faut émettre un signal immédiatement. Pour détecter et signaler une fuite, la sonde est vissée dans l’embout de détection
d’une fibre en mode diffus. Le Contrôleur PICO-GUARD émet un
signal d’arrêt lorsque le liquide transparent est en contact avec
l’embout de la sonde. Le contact du liquide sur l’embout de la
sonde diffuse la lumière rouge dans le liquide, entraînant une situation sombre, qui fait passer les OSSD sur OFF.
La sonde doit être installée à au moins 50 mm d’un fond de couleur claire (par ex., blanc) ou brillant (par ex., de l’acier inoxydable) pour éviter les fausses alarmes en présence du fluide.
Il faut en général utilise l’atténuateur SFA-FA pour réduire la réserve de gain à un niveau acceptable. Cela garantit que la réflexion interne de la sonde tombera bien en dessous du seuil en
présence du liquide.
La maintenance programmée prévoit d’inspecter et de nettoyer
l’embout de la sonde pour éviter que l’encrassement (poussière) ne s’y accumule.
Voir Avertissement en
page 56
R1 R2 R3 R4
E/S optique
E1 E2 E3 E4
R1 R2 R3 R4
E/S optique
E1
Figure 44 Applications de surveillance de position non-sécurité
E2
E3
E4
Atténuateur
Figure 45 Détection de fuites
56
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 2
A.2.3.3 Fins de course non mécaniques et fins de
course dynamiques
Un faisceau photoélectrique convergent envoie un signal Go
quand il détecte une came, une biellette ou une autre cible physique. Pour assurer la fiabilité du système, il faut que l’élément
optique et la cible soient bien fixés et suffisamment solides pour
ne pas être déplacés ou désorientés.
La Figure 46 en page 57 illustre un assemblage de fibre optique
plastique P12-C1 utilisant une détection en mode convergent.
Grâce à la lumière rouge de l’émetteur du Contrôleur
PICO-GUARD, une cible blanche est mieux perçue qu’une cible
noire (voir Avertissement en page 56 et le catalogue des détecteurs photoélectriques Banner Engineering). Il peut être nécessaire de gainer les fibres optiques.
Dans une application robotique, des fins de course d’embase ou
autres fins de course d’axe peuvent être remplacés par un faisceau photoélectrique convergent si la came de base est suffisamment surélevée par rapport à l’embase pour ne pas générer
de faux signaux ON. On peut aussi limiter d’autres axes par
d’autres moyens (en fonction de l’application).
Voir Avertissement en
page 56
R1 R2 R3 R4
E/S optique
E1 E2 E3 E4
Vue de
côté
Vue de face de l’application de came axiale
Détail A
Manque de
place
D
A.2.3.4 Vérification de la qualité – surveillance,
inspection
! AVERTISSEMENT !
ASSEMBLAGES DE FIBRES PLASTIQUES EN MODE DIFFUS
SI ON UTILISE DES ASSEMBLAGES À FIBRE OPTIQUE EN PLASTIQUE EN MODE DIFFUS, L’INSTALLATION DOIT EXCLURE OU ÉLIMINER LE RISQUE DE PERTE DE COMMUTATION À CAUSE DE COURTS-CIRCUITS OPTIQUES OU D’AUTO RÉFLEXION.
VOIR Chapitre 5 POUR PLUS D’INFORMATIONS.
Figure 47 en page 57 illustre un mécanisme d’alimentation de
matériau qui n’est pas interfacé aux sorties du PICO-GUARD
Système de sécurité à fibre optique pour permettre l’alimentation automatique de bande métallique dans une presse d’estampage. L’embrayage de la presse est interfacé avec le
PICO-GUARD pour éviter une fermeture de la presse avant que
le matériau ne soit complètement avancé. L’application est
donc réglée pour fonctionner en clair (clair = Go, foncé = Arrêt).
Dans la plupart des applications pour éviter des erreurs, un événement ou une opération dépend de l’accomplissement d’un
événement ou d’une opération précédente. Pour s’assurer que
le procédé ne génère pas des pièces de mauvaise qualité ou déformées, on utilise des ensembles à fibre optique plastique en
mode de commutation claire pour vérifier l’existence de certaines conditions, avant d’autoriser l’action suivante.
La Figure 47 en page 57 illustre aussi la surveillance de trous de
positionnement dans l’alimentation en bande métallique par
l’avant d’une application de protection d’une matrice. Les voies
optiques du PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique
viennent en complément des détecteurs de protection de la matrice (comme des détecteurs de proximité à induction, des mesures laser ou photoélectriques). Deux fibres individuelles
PIT46U (ou PIAT46U) peuvent être utilisées dans des situations
où il n’y a pas assez de place en hauteur ou on peut utiliser une
fibre latérale de modèle PIPS46U quand il n’y a pas assez de
place et qu’on s’attend à une réserve de gain suffisante. Un détecteur à fibre optique encastré (comme le PDIS 46UM3.2 ou
le PDIS 46UM8MSL30) est une autre solution qui évite les problèmes d’alignement.
Détail A
Matrice 1
Embase
du fin de
course
Embase de la
came
La distance D à une cible de fond
(comme l’embase) doit être supérieure à celle citée dans les spécifications
de cette fibre optique
Figure 46 Fins de course non mécaniques et dynamiques
Matrice 2
Matrice,
courbure 3
Matrice 4
Guide de positionnement
Sens de déplacement du matériau
Vue de dessus
Vue de côté
Figure 47 Vérification de la qualité par recherche d’erreur et
inspection
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
57
Annexe 2
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Un facteur limitatif est la durée du cycle ou la vitesse de fonctionnement. Un cycle ne doit pas excéder 500 ms. Les facteurs
limitatifs doivent être additionnés au temps de réponse et de récupération de tout module ou contacteur interposé dans l’interface.
Des assemblages à fibre en mode diffus (comme la sonde déformable PBP46U ou la vue latérale PBPS46U ) peuvent aussi
être utilisés pour vérifier la présence d’une pièce. Il faut faire attention à éviter les faux déclenchements par l’outillage ou par
des objets de l’environnement (voir Figure 48 en page 58).
Voir Avertissement en page 56
Figure 48 Vérification de la qualité par recherche d’erreur
et inspection
58
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 3
A.3 INFORMATIONS NÉCESSAIRES AU PROGRAMME INFORMATIQUE DE CALCUL
DE LA RÉSERVE DE GAIN
Le Tableau 15 en page 59 peut servir à rassembler les informations dont aura besoin le programme de calcul de la réserve de
gain décrit en Paragraphe 6.1.1 en page 31.
Tableau 15 Informations nécessaires pour l’utilisation du programme informatique de configuration de protections surveillées individuellement
N° de la voie
optique
Longueur de chaque fibre optique
1
Reporter les longueurs individuelles des fibres pour chaque
voie optique
1
5
2
6
3
7
4
8
Reporter le fini de chaque fibre
1
5
2
6
3
7
4
8
Reporter le modèle du verrouillage : D1/A1, angle droit, droit ou
droit/angle droit
Référence
Distance de fonctionnement (mm)
1
1
2
2
3
3
4
4
2
Reporter les longueurs individuelles des fibres pour chaque
voie optique
1
5
2
6
3
7
4
8
Reporter le fini de chaque fibre
1
5
2
6
3
7
4
8
Reporter le modèle du verrouillage : D1/A1, angle droit, droit ou
droit/angle droit
Référence
Distance de fonctionnement (mm)
1
1
2
2
3
3
4
4
3
Reporter les longueurs individuelles des fibres pour chaque
voie optique
1
5
2
6
3
7
4
8
Reporter le fini de chaque fibre
1
5
2
6
3
7
4
8
Reporter le modèle du verrouillage : D1/A1, angle droit, droit ou
droit/angle droit
Référence
Distance de fonctionnement (mm)
1
1
2
2
3
3
4
4
4
Reporter les longueurs individuelles des fibres pour chaque
voie optique
1
5
2
6
3
7
4
8
Reporter le fini de chaque fibre
1
5
2
6
3
7
4
8
Reporter le modèle du verrouillage : D1/A1, angle droit, droit ou
droit/angle droit
Référence
Distance de fonctionnement (mm)
1
1
2
2
3
3
4
4
Fibre – coupée ou polie
N° du modèle de l’élément optique (2 éléments optiques SFI pour
chaque point de commutation)
Nombre d’atténuateurs pour chaque voie optique
1
2
3
4
Nombre de raccords de fibres pour chaque voie optique
1
2
3
4
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
59
Annexe 3
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Page blanche
60
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4 ÉLÉMENTS OPTIQUES MONO ET MULTI-FAISCEAUX À FIBRE OPTIQUES
A.4.1 SÉCURITÉ
Quand la Distance de sécurité (S) est calculée, elle doit être inscrite sur la fiche de vérification journalière de cette installation.
! AVERTISSEMENT !
LISEZ AUSSI LES INFORMATIONS DE SÉCURITÉ DE Chapitre 1.
A.4.1.1 Distance de sécurité (S)
La Distance de sécurité (S) est la distance minimale exigée entre la barrière immatérielle et le point dangereux le plus proche.
La Distance de sécurité est calculée de manière à ce que le contrôleur PICO-GUARD envoie un signal d’arrêt à la machine si un
objet ou une personne est détecté (lorsqu’un faisceau est coupé), permettant à la machine de s’arrêter pendant le temps que
mettrait la personne à atteindre un point dangereux de la machine (voir Figure 49 en page 61 et Figure 50 en page 61).
S
Zone dangereuse
S
S
Figure 49 Distance de sécurité
Le calcul de la Distance de sécurité prend en compte plusieurs
facteurs, dont le calcul de la vitesse d’un humain, le temps d’arrêt total du système (qui comporte lui-même plusieurs éléments) et le facteur de pénétration en profondeur.
La formule utilisée pour calculer la {:distance de sécurité} est :
S=KxT+C
où :
S = Distance de sécurité exprimée en mm, de la zone
dangereuse au centre de la zone de détection. La
distance minimale de sécurité autorisée est de
100 mm (175 mm pour les applications hors industrie), indépendamment du résultat de la formule.
K = Vitesse maximale standard de la main en mm par
seconde (1600 mm/s) ou selon ISO/DIS 13855.
T = temps de réponse total de la machine, à savoir le
temps qui s’écoule entre l’activation du dispositif de
sécurité et l’arrêt de la machine ou l’élimination de
tout danger. Le temps de réponse peut être divisé
entre : Ts et Tr où T = Ts + Tr
Ts = Temps de réponse de la machine (en vitesse maximale), à savoir le temps qui s’écoule entre l’émission du signal d’arrêt par le système de sécurité et
l’arrêt complet de la machine ou l’élimination de tout
danger (y compris le temps d’arrêt de tous les éléments de contrôle). Ts est généralement calculé à
l’aide d’un appareil de mesure de temps. Si le temps
d’arrêt spécifié est utilisé, il est conseillé de procéder à une majoration de 20 % de la valeur mesurée
comme facteur de sécurité pour pallier une éventuelle détérioration du système de freinage.
Tr = Temps de réponse du contrôleur PICO-GUARD
(SFCDT-4A1(C)) (0,013 s).
C = Distance supplémentaire en millimètres, sur la base
de l’intrusion de la main ou d’un objet vers la zone
dangereuse avant l’activation du dispositif de sécurité. Dans les applications à 2, 3 et 4 faisceaux, la valeur de C est de 850 mm (selon ISO/DIS 13855).
Pour les applications mono-faisceau, la valeur de C
est de 1 200 mm (selon ISO/DIS 13855). Voir aussi
Avertissements en page 75.
Cette mesure doit prendre en compte la plus lente des deux
voies MPCE (voir MPCE en page 107) et le temps de réponse de
tous les dispositifs et commandes (comme les modules d’interface) qui interviennent dans l’arrêt de la machine. Si tous les
dispositifs ne sont pas inclus, la Distance de sécurité (S) calculée sera trop courte et pourra entraîner des blessures graves.
☛ L’utilisateur doit considérer tous les facteurs, y compris les
Passer par-dessus
Passer à travers
capacités physiques de l’opérateur, pour déterminer la valeur de K.
Figure 50 Détermination de la distance minimum de sécurité (S) pour
atteindre à travers et par-dessus
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
61
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Ts est généralement calculé à l’aide d’un appareil de mesure du
temps d’arrêt. Si le temps d’arrêt spécifié est utilisé, il est conseillé de procéder à une majoration de 20 % de la valeur mesurée comme facteur de sécurité pour pallier une éventuelle
détérioration du système de freinage.
Il faut éviter l’accès à la zone dangereuse par passage au-dessus ou à côté de la PICO-GUARD Fibre Optic Safety Points System en utilisant les valeurs indiquées dans les normes ISO
13852.
A.4.1.2 Configuration des faisceaux
À titre d’exemple, pour calculer la Distance de sécurité (S) selon
ISO/DIS 13855 pour un système à 3 écrans PICO-GUARD (faisceau supérieur à 1100 mm et faisceau inférieur à 300 mm
au-dessus du reference plane, à savoir le sol), la formule est la
suivante :
K = 1 600 mm/seconde
Ts = 0,32 (0,25 s spécifié par le constructeur de la machine plus 20 % de facteur de sécurité plus 20 ms
de temps de réponse du module d’interface
IM-T-9A)
Tr = 0,013 s, temps de réponse maximum du contrôleur
PICO-GUARD (SFCDT-4A1(C)) ; et
C = 850 mm
Les configurations recommandées pour les applications d’accès et de protection de périmètre sont décrites dans ISO 13855.
Voir Tableau 16 en page 62 et Figure 51 en page 62.
S = 1600 x (0,32 + 0,013) + 850
Donc S = 1383 mm
Dans cet exemple, les éléments optiques PICO-GUARD doivent
être installés de sorte qu’aucune partie de la barrière immatérielle ne soit à moins de 1 383 mm du point dangereux le plus
proche de la machine protégée.
Si on utilise un ou plusieurs éléments optiques de sécurité mono-cellule PICO-GUARD pour créer une barrière d’accès et de
protection de périmètre, il faut faire très attention à la configuration des faisceaux de façon à assurer un fonctionnement correct. Les principaux points de configuration sont présentés
ci-dessous :
A.4.1.2.1 Nombre de faisceaux et hauteur des faisceaux
au-dessus du sol
Tableau 16 Établissement des hauteurs des faisceaux selon les normes
européennes
Hauteur (in mm) au-dessus du plan de référence (par
ex., le sol) selon ISO 13855
Nombre
faisceaux
Faisceau 1
(H1)
Faisceau 2
(H2)
Faisceau 3
(H3)
Faisceau 4
(H4)
1
750
-
-
-
2
400
900
-
-
3
300
700
1100
-
4
300
600
900
1200
Émetteur
Récepteur
☛ D’autres normes de machines peuvent impliquer d’autres
facteurs de séparation que ceux illustrés ici. Les capacités
physiques des ouvriers et des opérateurs, les procédures de
l’usine et d’autres facteurs peuvent aussi influer sur la DISTANCE DE SÉCURITÉ.
Émetteur
Récepteur
H2
H1
Niveau
Sol
Figure 51 Hauteurs de faisceaux recommandées à partir du plan de référence selon la norme européenne (système à 2 faisceaux illustré)
A.4.1.2.2 Installation de systèmes multiples
Pour éviter que la lumière émise par l’émetteur d’une barrière
immatérielle PICO-GUARD n’interfère avec les barrières adjacentes, les faisceaux des différentes barrières doivent être isolés les uns des autres par des écrans physiques, non
réfléchissants (voir Figure 62 en page 77). Le fait de monter les
composants émetteurs et récepteurs de façon à ce que leurs
faisceaux se déplacent en sens opposé, comme illustré en
Figure 62 en page 77, participe aussi à l’isolation des systèmes.
62
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.1.2.3 Configuration ACCESS-GUARD
Dans une configuration ACCESS-GUARD, une voie optique du
système PICO-GUARD (une paire comportant un émetteur et un
récepteur) est utilisée avec deux miroirs orientés à 45 degrés
pour créer des faisceaux multiples, formant en réalité une barrière immatérielle verticale à partir d’un seul faisceau. Un kit ACCESS-GUARD™ est disponible pour construire cette
configuration (voir Figure 52 en page 63, Annexe A.4.1.1 en
page 61 et Annexe A.4.4.3 en page 76).
Émetteur
Miroir
Orientation
correcte
Les faisceaux du
haut et du bas sont
parallèles au sol
(voir aussi Figure 51
en page 62.
Récepteur
Miroir
Figure 52 Configuration de protection d’un accès
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
63
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.1.2.4 Configuration en mode barrière
En configuration de mode barrière, l’émetteur et le récepteur
sont montés l’un en face de l’autre pour former un faisceau unique (voir Figure 53 en page 64). Une configuration en mode
barrière peut être associée à des miroirs d’angle verticaux en
vue de protéger un périmètre, comme illustré en Figure 56 en
page 67 et décrit en Annexe A.4.4.3 en page 76.
Les éléments optiques formant une paire doivent être montés
l’un en face de l’autre (par ex., l’émetteur de la voie 1 en face du
Émetteurs
récepteur de la voie1), sinon de dangereux phénomènes (vides)
peuvent se produire dans la barrière immatérielle laissant pénétrer des objets ou des personnes sans être détectés (voir
Figure 53 en page 64).
Il faut vérifier le raccordement des extrémités des fibres pour
s’assurer que la fibre 1 est raccordée à la voie optique 1, que
la fibre 2 est raccordée à la voie optique 2, etc. (voir le raccordement des fibres en Annexe A.4.4.5.5 en page 83).
Émetteurs
Récepteurs
Récepteurs
H
Sol
Sol
Orientation acceptable
Les émetteurs et les récepteurs sont parallèles au sol et à égale
distance du sol
Émetteurs
Récepteurs
Orientation non acceptable
Les émetteurs et les récepteurs sont parallèles entre eux, mais pas au
sol ni à égale distance du sol. La distance entre le faisceau du bas et le
sol ne répond pas aux normes applicables
Émetteurs
Récepteurs
Sol
Sol
Orientation correcte
Les émetteurs et les récepteurs sont parallèles au sol incliné et à égale
distance du sol
Émetteurs
Récepteurs
Orientation non acceptable
Les émetteurs et les récepteurs ne sont pas parallèles au sol
Émetteurs
Récepteurs
Voie 4
Voie 4
Voie 1
Voie 4
Voie 3
Voie 3
Voie 2
Voie 3
Voie 2
Voie 2
Voie 3
Voie 2
Voie 1
Voie 1
Voie 4
Voie 1
Sol
Sol
Orientation correcte
Les émetteurs et les récepteurs sont parallèles au sol et à égale
distance du sol
☛
Orientation non acceptable
Les émetteurs et les récepteurs sont parallèles entre eux, mais leurs faisceaux se croisent laissant dangereusement des espaces vides
Configurations acceptables ou non de mode de détection.
Figure 53 Configurations acceptables ou non de mode de détection
64
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.1.3 Risques d’enfermement
A.4.1.4 Protections supplémentaires et fixes
! AVERTISSEMENTS !
! AVERTISSEMENT !
UTILISATION DE SORTIE ET DE MISE EN MARCHE À INITIATION MANUELLE OU AUTOMATIQUE
LE FAIT DE METTRE LE PICO-GUARD SYSTÈME DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE,
SOUS TENSION, DE DÉGAGER LA BARRIÈRE IMMATÉRIELLE OU DE RÉARMER MANUELLEMENT NE DOIT PAS COMMANDER LA MISE EN MARCHE DU MOUVEMENT
DANGEREUX DE LA MACHINE. LES CIRCUITS DE COMMANDE DE LA MACHINE DOIVENT ÊTRE CONÇUS DE MANIÈRE À CE QU’AU MOINS UN DISPOSITIF D’INITIATION
DOIT ÊTRE MANŒUVRÉ (C’EST-À-DIRE, UN ACTE CONSCIENT) POUR DÉMARRER LA
MACHINE EN PLUS DU PASSAGE DES PICO-GUARD SYSTÈME DE SÉCURITÉ À FIBRE OPTIQUE EN MODE RUN. NE PAS SE CONFORMER À CES INSTRUCTIONS PEUT
ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
EMPLACEMENT DE L’INTERRUPTEUR DE RÉARMEMENT
L’INTERRUPTEUR (OU LES INTERRUPTEURS) DE RÉARMEMENT DOIT ÊTRE :
• EN DEHORS DE LA ZONE DANGEREUSE, À UN ENDROIT QUI PERMETTE À L’OPÉRATEUR DE L’INTERRUPTEUR D’AVOIR UNE VUE COMPLÈTE DE LA ZONE PROTÉGÉE
• HORS DE PORTÉE DE L’INTÉRIEUR DE LA ZONE PROTÉGÉE,
• PROTÉGÉS CONTRE TOUT FONCTIONNEMENT NON AUTORISÉ OU ACCIDENTEL
SI UN ENDROIT N’EST PAS VISIBLE DEPUIS LE BOUTON DE RÉARMEMENT, IL FAUT
PRÉVOIR DES MOYENS SUPPLÉMENTAIRES DE PROTECTION, SELON LES NORMES
ISO/DIS 13855 ET AUTRES NORMES APPLICABLES. NE PAS S’Y CONFORMER
PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Les applications de protection de périmètre et d’accès doivent
être conçues pour éliminer le risque d’enfermement. Ce risque
se produit quand une personne est autorisée à traverser la protection (qui émet un ordre d’arrêt pour supprimer le danger). La
personne peut donc pénétrer dans la zone dangereuse mais sa
présence n’est plus détectée. Le danger survient si le mouvement dangereux de la machine peut redémarrer alors que la
personne est toujours dans la zone protégée. Plusieurs mesures peuvent être prises pour éviter ce risque listé ci-après, sans
que cela ne soit limité :
MACHINE DANGEREUSE
LA ZONE DANGEREUSE DE LA MACHINE DOIT ÊTRE ACCESSIBLE QU’À TRAVERS UNE
BARRIÈRE IMMATÉRIELLE POUR LE PICO-GUARD Fibre Optic Safety Point
Systems. DES BARRIÈRES MÉCANIQUES (PROTECTION FIXE) OU SUPPLÉMENTAIRES, DÉCRITES DANS LES SÉRIES D’EXIGENCES DE SÉCURITÉ DE ISO/DIS 13855
OU D’AUTRES NORMES APPLICABLES, DOIVENT ÊTRE INSTALLÉES CHAQUE FOIS
QU’IL FAUT EMPÊCHER UNE PERSONNE D’ACCÉDER AU-DESSUS, EN DESSOUS OU
À CÔTÉ DE LA BARRIÈRE IMMATÉRIELLE POUR ATTEINDRE LE POINT DANGEREUX
ET D’ENTRER OU DE RESTER À L’INTÉRIEUR DE LA ZONE PROTÉGÉE SANS ÊTRE DÉTECTÉE ET SANS QU’UN ORDRE D’ARRÊT NE SOIT ÉMIS EN DIRECTION DE LA MACHINE PROTÉGÉE
Une protection supplémentaire n’autorise l’accès à la zone dangereuse que par le champ de détection des éléments optiques
(par ex., la barrière immatérielle) Cela veut dire qu’il faut installer des barrières mécaniques (comme des écrans ou des barres) ou une protection supplémentaire, chaque fois que cela est
nécessaire, pour éviter qu’une personne n’entre dans la zone
dangereuse ou n’y reste sans être détectée. L’utilisation de barrières mécaniques à cet effet s’appelle protection fixe (voir
Figure 54 en page 66).
Il ne doit pas y avoir d’espace entre la protection fixe et les
bords de la barrière immatérielle (c’est à dire les éléments optiques PICO-GUARD). Par ailleurs, toute ouverture dans la protection fixe doit être conforme à la norme ISO/DIS 13855. Ces
exigences spécifient une relation entre la distance de la protection fixe de la zone dangereuse et la dimension maximale de
l’ouverture autorisée dans la barrière.
• Une sortie de blocage du système de sécurité protégeant
l’accès ou le périmètre de la zone dangereuse et nécessitant
une procédure de réarmement manuel avant que la machine
ne puisse reprendre son mouvement. L’interrupteur de réarmement a plusieurs exigences, dont celle d’être situé à l’extérieur de la zone protégée et hors de portée de quelqu’un à
l’intérieur de la zone protégée. Il doit aussi être protégé contre
toute utilisation accidentelle ou non prévue. Par ailleurs,
l’opérateur doit avoir une vue complète de la zone protégée
pendant la procédure de réarmement
• Une protection supplémentaire comme décrite en
ISO 13852 pour :
- Éviter que le personnel ne puisse se tenir dans la zone
protégée sans être détecté.
- Éviter que le personnel n’y entre sans être détecté par les
barrières immatérielles de sécurité, ou autres moyens de
protection adéquats.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
65
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Figure 54 en page 66 illustre aussi un exemple de protection
supplémentaire dans une cellule robotisée. Les éléments optiques PICO-GUARD, en conjonction avec la protection fixe (la
paroi et les grillages), fournissent la protection primaire. Une
protection supplémentaire (comme le faisceau lumineux monté
horizontalement pour protéger une zone) est nécessaire dans
les zones qui ne peuvent pas être vues depuis le bouton de réarmement PICO-GUARD (dans ce cas, derrière le robot et le convoyeur). D’autres protections supplémentaires peuvent être
exigées par les normes applicables pour éviter les risques d’enfermement et répondre aux conditions de dégagement (comme
un tapis de sécurité en protection entre le robot, le carrousel et
le convoyeur).
Protections fixes
Protection
de surface
Ouverture
Robot
Convoyeur
Carrousel
Protections
fixes
Protection de surface
Protections fixes
Figure 54 Exemple de protection supplémentaire
66
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.2 INTRODUCTION
Récepteurs
Miroir 2
A.4.2.1 Fibre optique mono faisceau de sécurité
PICO-GUARD
! AVERTISSEMENT !
APPLICATIONS APPROPRIÉES
OUTRE LES LIMITES DE Paragraphe 1.8.2 en page 3 ET DU MANUEL DU CONTRÔLEUR PICO-GUARD, L’UTILISATION DES MONO-CELLULES DE SÉCURITÉ À
FIBRE OPTIQUE PICO-GUARD DE BANNER N’EST, EN GÉNÉRAL, PAS AUTORISÉE
DANS LES CAS SUIVANTS :
• DÉTECTION D’UNE MAIN OU D’UN DOIGT AU POINT DE FONCTIONNEMENT DANGEREUX (QUAND IL EST UTILISÉ INDIVIDUELLEMENT)
• APPLICATIONS DE PROTECTION DE SURFACES NON VERTICALES
• PROTECTION DE MACHINE AYANT UN TEMPS DE RÉPONSE OU DES CARACTÉRISTIQUES D’ARRÊT INADÉQUATES.
• DISPOSITIF DE DÉCLENCHEMENT POUR INITIER LE DÉPLACEMENT DE PRESSES
MÉCANIQUES (APPLICATION PSDI)
• POUR LA PROTECTION D’UNE MACHINE QUI NE PEUT ÊTRE STOPPÉE IMMÉDIATEMENT APRÈS UN SIGNAL D’ARRÊT D’URGENCE COMME UNE MACHINE À
EMBRAYAGE À SIMPLE COURSE (OU « FULL-REVOLUTION »)
• PROTECTION DE MACHINES ÉJECTANT DES PIÈCES OU COMPOSANTS PAR LE
Risque
Émetteurs
Miroir 1
Protection du périmètre
CHAMP DE DÉTECTION
Protections fixes
La norme internationale ISO/DIS 13855 recommande un positionnement sûr du faisceau pour empêcher que le personnel ne
puisse accéder au-dessus, en dessous ou à côté de la barrière
immatérielle dans la zone dangereuse sans avoir été détecté.
Pour plus d’informations, se référer à Annexe A.4.1.2 en
page 62.
Risque
Émetteurs
Protection des accès
Protections fixes
L’élément à fibre optique mono faisceau PICO-GUARD de Banner (voir Figure 55 en page 67) est utilisé dans des applications
de protection d’accès et de périmètre (voir le risque d’enfermement en Figure 56 en page 67 et Annexe A.4.1.3 en page 65).
Plusieurs paires de ces dispositifs sont montées verticalement
pour détecter normalement un torse ou un corps (plutôt qu’un
doigt, une main ou un bras) pénétrant dans la zone dangereuse.
Dans ce manuel, la zone couverte par les faisceaux s’appelle la
barrière immatérielle.
Protections fixes
• DANS UN ENVIRONNEMENT QUI RISQUE D’INFLUENCER L’EFFICACITÉ DES SYSTÈMES DE DÉTECTION PHOTOÉLECTRIQUES PAR DÉGRADATION DE L’EFFICACITÉ
DU POINT DE SÉCURITÉ OU DES ÉLÉMENTS OPTIQUES DE LA BARRIÈRE IMMATÉRIELLE (PAR EXEMPLE, EN CAS DE NIVEAUX NON CONTRÔLÉS DE PRODUITS
CHIMIQUES OU DE LIQUIDES CORROSIFS OU EN CAS DE NIVEAU ANORMALEMENT ÉLEVÉ DE FUMÉE OU DE POUSSIÈRE).
Récepteurs
Figure 56 Protection de périmètre et d’accès pour dispositifs
PICO-GUARD mono-cellules
Figure 55 Élément à fibre optique mono faisceau de sécurité
PICO-GUARD caractéristique
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
67
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.2.2 Fibre optique multi faisceaux de sécurité
PICO-GUARD
! AVERTISSEMENT !
ÉVITER UNE MAUVAISE UTILISATION DE CE PRODUIT
LES ÉLÉMENTS OPTIQUES PICO-GUARD DOIVENT ÊTRE CORRECTEMENT INSTALLÉS ET INTERFACÉS AVEC UN CONTRÔLEUR DE FIBRES OPTIQUES PICO-GUARD
POUR ÊTRE CONSIDÉRÉS COMME UNE PROTECTION. VOIR LES INSTRUCTIONS
D’INSTALLATION COMPLÈTES DANS LE MANUEL D’INSTRUCTIONS DU CONTRÔLEUR PICO-GUARD (RÉF. 69761) ET LE GUIDE D’APPLICATIONS ET DE CONCEPTION PICO-GUARD (RÉF. 69763) AINSI QUE LES INSTRUCTIONS DE
MAINTENANCE ET LES LIMITES D’APPLICATIONS. SUIVRE LES INSTRUCTIONS
D’INSTALLATION ET DE MAINTENANCE AVEC LA PLUS GRANDE PRÉCISION. L’UTILISATEUR EST RESPONSABLE DE LA CONFORMITÉ AUX LOIS, RÈGLES, CODES ET
RÈGLEMENTS LOCAUX ET NATIONAUX RÉGISSANT L’UTILISATION DE CE SYSTÈME
DE PROTECTION DANS UNE APPLICATION PARTICULIÈRE.
Ces barrières immatérielles à multi faisceaux (voir Figure 57 en
page 68) sont prévues pour être utilisées avec les contrôleurs
PICO-GUARD pour des applications de protection des équipements et de sécurité du personnel.
Caractéristiques
Les barrières immatérielles à fibres optiques multi faisceaux ont
les caractéristiques suivantes :
• Élément à fibre optique robustes sans contact pour la protection de périmètres et d’accès
• Il existe en cinq configurations de détecteur, avec deux, trois
ou quatre faisceaux ; l’espacement des faisceaux varie de 300
à 584 mm, selon les normes applicables
• Une voie optique dédiée est nécessaire par faisceau ; d’autres
éléments peuvent être regroupés sur des voies non utilisées
(pour les barrières de moins de 4 faisceaux)
• Les fibres en plastique poli à diamètre de 1 mm revêtues de
PE sont rassemblées dans une gaine en PVC de 7 mm de diamètre
Figure 57 Élément à fibre optique multi
faisceaux de sécurité PICO-GUARD
caractéristique
• Boîtier robuste noir anodisé avec fenêtre en verre trempé interchangeable sur site
• Le boîtier résistant MEK supporte les cabines de peinture ;
conduit en nylon flexible disponible en tant qu’accessoire
pour protéger le faisceau de fibres
• Indice de protection IEC IP65
• Applications de type 4 selon IEC 61496-2 et catégorie 4 de sécurité selon ISO 13849-1 (si utilisé avec le contrôleur
SFCDT-..)
• Installation facile avec un grand choix d’équerres de montage
disponibles
68
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.3 INFORMATIONS GÉNÉRALES
A.4.3.1 Données techniques – mono faisceau
A.4.3.1.1 Spécifications
Voir Tableau 17 en page 69.
Tableau 17 Spécifications
Nomenclature
Valeur / explication
Les plages indiquées sont basées sur l’utilisation de fibres intégralement polies. L’utilisation de raccords de fibres SFA-FS ou
le fait de couper les fibres réduit la portée.
Ne pas couper les fibres polies sauf absolue nécessité – ne les couper que si l’extrémité a été endommagée ou s’il faut
ajuster la longueur. N’utiliser que l’outil de coupe PFC-2 pour couper les fibres. Si une extrémité polie est coupée, la réserve
de gain est réduite, l’avantage du polissage est perdu et la portée est réduite.
Portée minimale : Modèles SFP12..150 mm
Modèles SFP30.. 800 mm
Portée maximale de fonctionnent : Voir le tableau suivant
Portée maximale (m)*
SFP12..8
SFP12..15
SFP12..25
SFP12..50
SFP12..8
6,4
5,5
4,6
3
SFP12..15
5,5
4,8
4
2,7
SFP12..25
4,6
4
3,4
2,1
SFP12..50
3
2,7
2,1
1,5
SFP30..8
SFP30..15
SFP30..25
SFP30..50
SFP30..100
SFP30..8
28,7
25,9
23,2
20,1
13,7
SFP30..15
25,9
24,4
22,9
19,5
12,8
SFP30..25
23,2
22,9
21,9
17,1
12,2
SFP30..50
20,1
19,5
17,1
14.0
11,0
SFP30..100
13,7
12,8
12,2
11,0
8,5
Récepteur
Émetteur
Plage de fonctionnement
Récepteur
Émetteur
* Si on utilise les miroirs série SSM ou MSM, la portée est réduite d’environ 8% par miroir. Voir
Annexe A.4.5.2.2 en page 87.
Diamètre du faisceau
Modèles SFP12.. 9 mm
Angle d’ouverture efficace
(EAA)
Répond aux exigences de type 4 selon IEC 61496-2, Section 5.2.9 ; 2,5º @ 3 m
Environnement
Température : 0 à +70 °C Humidité relative maximale : 95 % (sans condensation)
Mode de protection
IEC IP67
Construction
Boîtier et façade : Modèles SFP12..
Polycarbonate
(voir les dimensions en Figure 58 en page 71)
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
Modèles SFP30.. 25 mm
116395 rév. F 08.03.04
Modèles SFP30.. Boîtier en acier inox, fenêtre en verre
69
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.3.1.2 Modèles de mono faisceau de sécurité à fibre
optique
Les mono faisceaux PICO-GUARD de Banner se commandent
individuellement. Les équerres de montage et une pièce de test
font partie de la livraison.
Tableau 18 Fibre optique mono faisceau de sécurité, modèles 12 mm & 30 mm
Référence**
Description de
la fibre
SFP12PS8
SFP12PS15
SFP12PS25
SFP12PXP8
SFP12PXP25
Fibre intégrée à
extrémité polie,
revêtement
PVC
SFP12PXP50
SFP12PXT8
SFP12PXT15
SFP12PXT25
Diamètre extérieur de la
fibre (mm)*
2,4
Fibre intégrée à
extrémité polie,
revêtement
polyéthylène
SFP12PS50
SFP12PXP15
Longueur de la
fibre (m)
Fibre intégrée à
extrémité polie,
revêtement
PTFE
Référence de
commande **
30 730 15
4,5
30 697 32
2,2
7,5
30 697 34
15
30 697 36
2,4
30 730 16
4,5
30 725 23
5
7,5
30 725 24
15
30 725 25
2,4
30 730 17
4,5
30 725 26
2,2
7,5
30 725 27
SFP12PXT50
15
30 725 28
SFP30SXP8
2,4
30 730 19
4,5
30 697 38
SFP30SXP15
SFP30SXP25
Fibre intégrée
standard, revêtement PVC
7,5
5
30 697 39
SFP30SXP50
15
30 697 40
SFP30SXP100
30
30 730 22
SFP30SXT8
2,4
30 730 20
4,5
30 697 41
SFP30SXT15
SFP30SXT25
Fibre intégrée
standard, revêtement PTFE
7,5
2,2
30 697 42
SFP30SXT50
15
30 697 43
SFP30SXT100
30
30 730 23
SFP30SS8
2,4
30 730 18
4,5
30 725 29
SFP30SS15
SFP30SS25
SFP30SS50
SFP30SS100
Fibre intégrée
standard, revêtement polyéthylène
Modèle **
7,5
2,2
30 725 30
15
30 725 31
30
30 730 21
* Voir Tableau 12 en page 47.
** Chaque référence de modèle s’applique à un élément optique. Il faut deux éléments pour créer un faisceau unique.
70
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.3.1.3 Dimensions des mono faisceau de sécurité à fibre
optique
Se référer à Figure 58 en page 71.
Dimensions en mm
Filetage M12 x 1
(écrous fournis)
Ø12
Ø4,6
Tube et raccord en
acier inox
Ø 30
Filetage
M30
X 1,5M30 X 1,5 (écrous fournis)
Ø2,2
Ø 4,6 Tube et raccord
Fibre optique
PE ou PTFE
20
en acier inox
7.8
Ø 2,2
Fibre optique PE
ou PTFE
46,4
17,7
35,0
Modèles SFP12PS et SFP12PXT
77,7
Modèles SFP30SS et SFP30SXT
Ø9,1
Ø 12
Tube et raccord en
acier inox
Ø 30
Filetage
M30
X 1,5M30 X 1,5 (écrous fournis)
Ø 9,1 Tube et raccord
en acier inox
Ø5,0
20
Fibre optique
PVC
Ø 5 Fibre optique PVC
11,4
17,7
35,0
46,4
Modèles SFP12PXP
77,7
Modèles SFP30SXP
17,0
36,5
41,2
3,5
7,1
Ø 17,0
Écrou six pans M12 x 1
5,1
Écrou de montage en acier inox M30 x 1,5
Figure 58 Dimensions des éléments optiques de sécurité mono-cellules à fibre optique SFP12.. et SFP30..
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
71
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.3.2 Données techniques – multi faisceaux
Voir Tableau 19 en page 72..
A.4.3.2.1 Spécifications
! AVERTISSEMENT !
COUPE DES FIBRES OPTIQUES
S’IL FAUT COUPER LES FIBRES OPTIQUES, IL FAUT REMETTRE DES ÉTIQUETTES
CORRECTES (ÉTIQUETTES FOURNIES) AVANT DE LES COUPER POUR MINIMISER LE
RISQUE DE MÉLANGER LES VOIES OPTIQUES. EN AUCUN CAS, LES FIBRES DOIVENT
ÊTRE COUPÉES À UNE LONGUEUR INFÉRIEURE À 2,4 M, SINON L’ANGLE D’OUVERTURE EFFECTIF (EAA) RISQUE D’AUGMENTER AINSI QUE LE RISQUE DE
COURT-CIRCUIT OPTIQUE ET DE NE PAS DÉTECTER UNE PERSONNE. CELA PEUT
PROVOQUER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Tableau 19 Spécifications
Nomenclature
Valeur / explication
Les portées indiquées sont basées sur l’utilisation de fibres intégralement polies. L’utilisation de raccords de fibres SFA-FS
ou le fait de couper les fibres réduit la portée.
Dans les applications qui utilisent les miroirs d’angle SSM ou MSM, la portée est réduite d’environ 8 pour cent par miroir.
Ne pas couper les fibres polies sauf absolue nécessité – ne les couper que si l’extrémité a été endommagée ou s’il faut
ajuster la longueur. N’utiliser que l’outil de coupe PFC-2 pour couper les fibres. Si une extrémité polie est coupée, la réserve
de gain est réduite, l’avantage du polissage est perdu et la portée est réduite.
Portée minimale : 800 mm
Portée maximale de fonctionnent : Voir le tableau suivant
Portée maximale (tous modèles) (m)
Récepteur
Plage de fonctionnement
72
Émetteur
SFG..8
SFG..15
SFG..25
SFG..50
SFG..100
SFG..8
31,1
29,0
26,5
21,6
14,9
SFG..15
29,0
27,1
24,7
20,1
14,0
SFG..25
26,5
24,7
22,6
18,3
12,8
SFG..50
21,6
20,1
18,3
14,9
10,4
SFG..100
14,9
14,0
12,8
10,4
7,0
Diamètre du faisceau
25 mm
Angle d’ouverture efficace
(EAA)
Répond aux exigences de type 4 selon IEC 61496-2, Section 5.2.9 ; 2,5º @ 3 m
Environnement
Température : 0 à +70 °C Humidité relative maximale : 95 % (sans condensation)
Mode de protection
IEC IP65
Construction
Boîtier et étiquette en aluminium anodisé noir ; fenêtre en verre trempé ; extrémités en zinc (résistant MEK). Câble de fibres
optiques en plastique revêtues de polyéthylène dans une gaine externe en PVC.
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.3.2.2 Modèles à fibres optiques multi faisceaux
Chaque barrière immatérielle multi faisceaux PICO-GUARD est emballée individuellement et comprend les accessoires de montage, une pièce de test et une fiche technique. Deux éléments de même nombre de
faisceaux et de même espacement sont nécessaires par paire d’émetteur – récepteur. Les éléments optiques sont interchangeables et peuvent être utilisés comme émetteur ou comme récepteur.
Tableau 20 Modèles à fibres optiques multi faisceaux
Référence
Hauteur
protégée
Nombre
de faisceaux
Espacement de
faisceau
Longueur
hors tout
du boîtier
(L1)*
Longueur de
la fibre
(m)
Application
standard
Référence de
commande
SFG2-500C8
2,4
30 746 87
SFG2-500C15
4,5
30 708 11
7,5
30 708 12
SFG2-500C50
15
30 708 13
SFG2-500C100
30
30 746 88
SFG3-400C8
2,4
30 746 91
SFG3-400C15
4,5
30 708 17
SFG2-500C25
SFG3-400C25
500
800
2
3
500
400
684
984
7,5
EN 999
30 708 18
SFG3-400C50
15
30 708 19
SFG3-400C100
30
30 746 92
SFG4-300C8
2,4
30 716 95
SFG4-300C15
4,5
30 708 23
7,5
30 708 24
SFG4-300C50
15
30 708 25
SFG4-300C100
30
30 746 96
SFG4-300C25
900
4
300
1084
Modèle
Émetteur/
Récepteur**
* Voir Figure 59 en page 74
** Les émetteurs et récepteurs sont interchangeables
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
73
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.3.2.3 Dimensions des éléments optiques de sécurité
multi faisceaux à fibre optique
Se référer à Figure 58 en page 71.
Rayon de courbure minimum de 25 mm (90º)
Dimensions en mm
52.0
55.0
Accessoires de montage compris avec chaque élément de la barrière
CL
70.0
16.7
107.0
Qua
ntité
Description
1
Modèle de barre de test STP-3, 45
mm de diamètre
1
Jeu supplémentaire d’étiquettes
d’identification pour chaque fibre
individuellement
1
Le kit de montage EZA-MBK-1 comprend ce qui suit :
L4
L1
L3
L2
2 Équerres de fixation standard (se
fixent aux extrémités ou sur le
côté du boîtier)
4 Vis M5 (fixation de l’équerre au
boîtier)
4 Écrous en T M5 (pour montage
latéral)
4 Vis M6 x 20 mm (équerre à la
surface de montage)
4 Boulons M6 avec rondelle de blocage imperdable
Ø 25
74.2
60.0
Distance entre
équerres
Modèle
Espacement de
faisceau
L4 (mm)
Hauteur
du boîtier
L1 (mm)
L2
(mm)
L3
(mm)
SFG2-584..
584
768
802
743
SFG3-533..
533
1251
1284
1226
SFG2-500..
500
684
717
659
SFG3-400..
400
984
1017
959
SFG4-300..
300
1084
1117
1059
Figure 59 Dimensions des éléments de sécurité à fibre optique multi faisceaux
74
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.4.2 Surfaces réfléchissantes adjacentes
A.4.4 INSTALLATION
! AVERTISSEMENT !
! AVERTISSEMENTS !
INSTALLER LES COMPOSANTS AVEC LE PLUS GRAND SOIN
LES ÉLÉMENTS OPTIQUES DOIVENT ÊTRE POSITIONNÉS POUR QUE L’ON NE PUISSE
ATTEINDRE LE RISQUE EN PASSANT PAR-DESSUS, PAR-DESSOUS, AUTOUR OU À
TRAVERS LE CHAMP DE DÉTECTION. DES PROTECTIONS SUPPLÉMENTAIRES PEUVENT ÊTRE NÉCESSAIRES ; VOIR LA DISTANCE DE SÉCURITÉ, Annexe A.4.1.1 en
page 61 ET LES PROTECTIONS FIXES, Annexe A.4.1.4 en page 65.
CONFIGURATIONS CORRECTES DU MODE DE DÉTECTION
LES ÉLÉMENTS OPTIQUES DOIVENT ÊTRE INSTALLÉS :
• AVEC LES ÉMETTEURS ET LES RÉCEPTEURS CORRESPONDANTS SE FAISANT
FACE
• PAS EN MODE RÉTRO-RÉFLECTIF (VOIR Annexe A.4.4.3 en page 76) ET
• DE FAÇON À NE PAS PERMETTRE DE PASSAGE PAR-DESSUS, À TRAVERS NI
PAR-DESSOUS LE CHAMP DE DÉTECTION
DANS LE CAS CONTRAIRE, LES PERFORMANCES DU SYSTÈME PICO-GUARD SERAIENT DIMINUÉES ET LA PROTECTION INCOMPLÈTE ; IL POURRAIT AUSSI EN RÉSULTER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
REMARQUE CONCERNANT LES MPCE
CHAQUE ÉLÉMENT DE CONTRÔLE PRIMAIRE DE LA MACHINE (MPCE1 ET MPCE2)
DOIT ÊTRE CAPABLE D’ARRÊTER IMMÉDIATEMENT LE MOUVEMENT DANGEREUX DE
LA MACHINE, QUEL QUE SOIT L’ÉTAT DE L’AUTRE. IL N’EST PAS NÉCESSAIRE QUE
LES DEUX VOIES DE COMMANDE DE LA MACHINE SOIENT IDENTIQUES, MAIS LE
TEMPS D’ARRÊT DE LA MACHINE (TS, UTILISÉ POUR CALCULER LA DISTANCE DE
SÉCURITÉ) DOIT PRENDRE EN COMPTE LA VOIE LA PLUS LENTE.
DISTANCE DE SÉCURITÉ CORRECTE
L’ÉMETTEUR ET LE RÉCEPTEUR DOIVENT ÊTRE SITUÉS À UNE DISTANCE DE SÉCURITÉ DES ZONES DANGEREUSES, COMME CELA EST DÉCRIT DANS LA NORME ISO/
DIS 13855. LE NON-RESPECT DE CETTE NORME PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
DÉTERMINATION DU TEMPS D’ARRÊT CORRECT
ASSUREZ-VOUS D’AVOIR INCLUS DANS LE CALCUL LES TEMPS D’ARRÊT (TS) DE
TOUS LES DISPOSITIFS ET COMMANDES INTERVENANT. SI TOUS LES DISPOSITIFS
NE SONT PAS INCLUS, LA DISTANCE DE SÉCURITÉ (S) CALCULÉE SERA TROP
COURTE. LE NON-RESPECT PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES, VOIRE
MORTELLES.
PAS POUR DÉTECTER UNE MAIN OU UN DOIGT
NE PAS UTILISER LA PICO-GUARD FIBRE OPTIC SAFETY POINTS SYSTEM
POUR DÉTECTER UNE MAIN OU UN DOIGT DANS DES APPLICATIONS DE PROTECTION DE PÉRIMÈTRES ET D’ACCÈS.
CONFIGURATION DU FAISCEAU
LA CONFIGURATION DE LA PICO-GUARD FIBRE OPTIC SAFETY POINTS SYSTEM
DOIT RÉPONDRE AUX EXIGENCES DES NORMES APPLICABLES À CHAQUE UTILISATION. L’UTILISATEUR EST RESPONSABLE DE LA CONFIGURATION DU FAISCEAU.
SÉLECTION DU MODÈLE
IL FAUT GARANTIR LA SÉLECTION DU MODÈLE D’ÉMETTEUR APPROPRIÉ EN FONCTION DE LA PORTÉE (DISTANCE DE FONCTIONNEMENT) ENTRE L’ÉMETTEUR ET LE
RÉCEPTEUR AFIN DE MINIMISER LE RISQUE DE COURTS-CIRCUITS OPTIQUES (VOIR
Paragraphe A.4.3.1.1 en page 69).
SURFACES RÉFLÉCHISSANTES ADJACENTES
ÉVITEZ DE POSITIONNER UNE BARRIÈRE IMMATÉRIELLE À PROXIMITÉ DE SURFACES RÉFLÉCHISSANTES. UNE SURFACE RÉFLÉCHISSANTE PEUT RENVOYER LA LUMIÈRE AUTOUR D’UN OBJET OU D’UNE PERSONNE SITUÉE DANS LE CHAMP DE
DÉTECTION, ÉVITANT AINSI LEUR DÉTECTION PAR LE PICO-GUARD. LE TEST DE
FONCTIONNEMENT DOIT ÊTRE EFFECTUÉ SELON LA DESCRIPTION DU
Annexe A.4.4.7 en page 84 DE FAÇON À DÉTECTER TOUTE RÉFLEXION POUVANT PRODUIRE UN COURT-CIRCUIT OPTIQUE. LE FAIT DE NE PAS RÉSOUDRE LES
PROBLÈMES DE RÉFLEXION PEUT RENDRE LA PROTECTION INCOMPLÈTE, D’OÙ UN
RISQUE DE BLESSURES GRAVES, VOIRE MORTELLES.
Une surface réfléchissante située à proximité de la barrière immatérielle peut faire dévier un ou plusieurs faisceaux autour
d’un objet situé dans la barrière immatérielle. Dans le pire des
cas, cela peut permettre à un objet de passer à travers la barrière immatérielle sans être détecté, ce que l’on nomme un coupe-circuit optique.
Cette surface réfléchissante peut provenir de surfaces brillantes
ou de laque de la machine, de la pièce usinée, de la surface de
travail, du sol ou des murs. Les faisceaux déviés par des surfaces réfléchissantes se découvrent en effectuant le test de fonctionnement de la procédure finale d’alignement et les
procédures de vérifications périodiques (Annexe A.4.4.6 en
page 83 et Annexe A.4.4.7 en page 84).
Pour éliminer les problèmes de réflexion :
• Si possible, déplacer les détecteurs pour que les faisceaux
soient éloignés des surfaces réfléchissantes en faisant attention à conserver au moins la DISTANCE DE SÉCURITÉ (voir
Figure 60 en page 75).
• Sinon, si possible, peignez, masquez, dépolissez la surface
réfléchissante pour réduire le facteur de réflexion
• Si cela n’est pas possible (comme avec une pièce usinée
brillante), restreindre le champ de vision du récepteur ou le
cône de lumière de l’émetteur au moment du montage
• Recommencez le test de fonctionnement pour vérifier si ces
changements ont résolu le problème. Si la pièce à usiner particulièrement réfléchissante doit se trouver à proximité de la
barrière immatérielle, procédez au test de fonctionnement
avec la pièce dans la machine.
Émetteur
Ne pas mettre de surfa- d
ces réfléchissantes dans
la zone hachurée
Récepteur
d
A.4.4.1 Généralités
Les trois facteurs d’installation des dispositifs mono-cellules
PICO-GUARD de sécurité sont les suivants :
• Distance de sécurité (voir Annexe A.4.1.1 en page 61)
• Configuration du faisceau (voir Annexe A.4.1.2 en page 62)
Portée (R)
A installé à la portée de (R): d = 0,0437 x R (m)
Figure 60 Positionnement d’une barrière immatérielle à proximité de surfaces réfléchissantes
• Protection supplémentaire ou fixe (voir Annexe A.4.1.4 en
page 65)
Les autres considérations à prendre en compte sont l’orientation des éléments optiques, les surfaces réfléchissantes à
proximité, l’utilisation de miroirs d’angle et l’installation de systèmes multiples.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
75
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.4.3 Utilisation de miroirs
Miroir de renvoi
! AVERTISSEMENT !
Émetteur
INSTALLATIONS RÉTRO-RÉFLECTIVES ET COURTS-CIRCUITS
OPTIQUES
NE PAS INSTALLER DE MONO- OU MULTI-CELLULES DE SÉCURITÉ EN MODE RÉTRO-RÉFLECTIF, AVEC UN ANGLE D’INCIDENCE INFÉRIEUR À 45° OU SUPÉRIEUR
À 120°, (Figure 61 en page 76) CAR LA DÉTECTION POURRAIT ÊTRE PEU FIABLE DANS CETTE CONFIGURATION. IL POURRAIT EN RÉSULTER DES BLESSURES
GRAVES, VOIRE MORTELLES.
45° - 120°
Récepteur
Positionnement correct
Les éléments d’optique mono et multi faisceaux PICO-GUARD
peuvent s’utiliser avec un ou plusieurs miroirs d’angle (voir les
modèles en Annexe A.4.5.2.2 en page 87). L’utilisation de miroirs d’angle réduit la séparation maximale de l’élément optique
d’environ 8% par surface de miroir.
Émetteur
Miroir de renvoi
Les miroirs ne sont pas autorisés pour des applications qui laisseraient sans détection un accès du personnel à la zone protégée.
>120°
Si l’on utilise des miroirs, l’angle, au niveau du miroir, entre le
faisceau incident provenant de l’émetteur et le faisceau réfléchi
vers le récepteur doit se situer entre 45° et 120° (voir Figure 61
en page 76). Si l’angle est inférieur, comme illustré dans
l’exemple, un objet dans la barrière immatérielle peut dévier un
faisceau vers le récepteur, évitant ainsi d’être détecté (par
exemple, fausse alarme). Un angle supérieur à 120° entraîne
des difficultés d’alignement et le risque de courts-circuits optiques.
Récepteur
Miroir de renvoi
<45°
Émetteur
Récepteur
☛
Mauvais positionnement
Les éléments mono faisceau sont illustrés, les principes sont identiques pour les éléments multi faisceaux.
Figure 61 Positionnement des miroirs
76
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.4.4 Installation de barrières de sécurité
multi-faisceaux
Émetteurs
barrière 2
! AVERTISSEMENT !
Récepteurs
barrière 2
CHAMPS DE DÉTECTION MULTIPLES
L’INSTALLATEUR DOIT CONNECTER LES FIBRES PLASTIQUES ET LES CÂBLES AUX
VOIES OPTIQUES CORRESPONDANTES DU BON CONTRÔLEUR PICO-GUARD. UN
MAUVAIS RACCORDEMENT PEUT LAISSER DES ESPACES DANS LE CHAMP DE DÉTECTION. L’INSTALLATEUR DOIT EFFECTUER LA VÉRIFICATION DE MISE EN SERVICE ET L’UTILISATEUR DOIT EFFECTUER LES VÉRIFICATIONS QUOTIDIENNES ET
SEMESTRIELLES SELON LE CHAPITRE 6 DU MANUEL DU CONTRÔLEUR
PICO-GUARD ET LES FICHES DE VÉRIFICATION CORRESPONDANTES.
Récepteurs
barrière 1
Émetteurs
barrière 1
Récepteurs
barrière 1
Si deux ou plus de deux émetteurs et récepteurs PICO-GUARD,
sont situés les uns après les autres, il y a un risque de perturbation mutuelle. Pour minimiser ces perturbations mutuelles, il
est recommandé d’alterner la position des émetteurs et des récepteurs, comme illustré en Figure 62 en page 77.
Émetteurs
barrière 1
Émetteurs
barrière 2
Si au moins trois barrières immatérielles sont installées dans le
même plan horizontal ou vertical (comme illustré pour deux
paires en Figure 62 en page 77), il y a un risque de perturbation
mutuelle si les lentilles de l’émetteur et du récepteur sont orientées dans le même sens. Dans ce cas, supprimer cette perturbation mutuelle en montant ces paires de détecteurs
exactement alignées entre elles dans un plan ou en ajoutant un
écran opaque mécanique entre les paires.
Récepteurs
barrière 2
Récepteurs
barrière 3
Émetteurs
barrière 3
Émetteurs
barrière 2
Récepteurs barrière 2
Récepteurs
barrière 1
Émetteurs
barrière 1
☛
Écran opaque
Les éléments mono faisceau sont illustrés, les principes sont identiques pour les éléments multi faisceaux.
Figure 62 Installation de plusieurs émetteurs – récepteurs PICO-GUARD
pour éviter mécaniquement les interférences optiques
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
77
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.4.5 Installation et alignement des éléments
de sécurité mono et multi faisceaux
A.4.4.5.2 Alignement préliminaire
AVERTISSEMENT !
! AVERTISSEMENTS !
RISQUE DE BLOCAGE
LE CONTRÔLEUR PICO-GUARD PEUT SE BLOQUER SI LA LUMIÈRE DU LASER
D’ALIGNEMENT (LAT-1) ATTEINT UN RÉCEPTEUR OPTIQUE. DANS CE CAS, ÉTEINDRE LE LASER D’ALIGNEMENT ET EFFECTUER UN RÉARMEMENT DU CONTRÔLEUR
PICO-GUARD.
NE PAS METTRE SOUS TENSION À CET INSTANT
NE PAS METTRE LE CONTRÔLEUR PICO-GUARD, LES COMMANDES DE LA MACHINE OU LES ACTIONNEURS SOUS TENSION TANT QUE LE TEST DE FONCTIONNEMENT ET LA VÉRIFICATION DE MISE EN SERVICE N’ONT PAS ÉTÉ ACHEVÉS AVEC
SUCCÈS, COMME CELA EST DÉCRIT DANS LE MANUEL DU CONTRÔLEUR
PICO-GUARD.
LASER D’ALIGNEMENT LAT-1
LE LASER D’ALIGNEMENT LAT1 EST ÉQUIPÉ D’UNE DIODE LASER DE CLASSE 2.
ELLE ÉMET UN FAISCEAU LASER. ÉVITEZ DE VOUS EXPOSER ET NE REGARDEZ PAS
DIRECTEMENT DANS LE FAISCEAU.
Pour vérifier l’alignement avant de commencer à percer des
trous ou à installer les éléments optiques, on peut utiliser un laser d’alignement sans équerre de montage (LAT-1..) (Figure 63
en page 78).
A.4.4.5.1 Installation préliminaire
1) Installer le contrôleur PICO-GUARD selon les instructions
du manuel du contrôleur PICO-GUARD, chapitre 4, jusqu’au
paragraphe 4.5.3.
2) Vérifier que les conditions d’installation mécaniques décrites dans l’Annexe A.4.4.1 en page 75 sont respectées.
3) Vérifier que l’élément émetteur et l’élément récepteur ont la
portée nécessaire pour l’application (voir Tableau 16 en
page 62).
4) Installer l’émetteur et le récepteur ainsi que les fibres en
plastique en fonction de l’application.
☛ Plusieurs équerres de fixation sont disponibles pour les éléments mono et multi faisceaux. Voir tous les détails dans
Annexe A.4.5.2.3 en page 88 et Annexe A.4.5.2.4 en
page 91 .
5) Installer les fibres optiques et raccorder les connexions des
fibres selon Annexe A.4.4.5.5 en page 83.
6) Vérifier que l’émetteur et le récepteur sont correctement positionnés et respectent ISO/DIS 13855 comme illustré au
Tableau 17 en page 69 et en Figure 51 en page 62.
7) Si vous utilisez des miroirs d’angle, les monter selon les
instructions de Annexe A.4.4.5.4 en page 82.
Figure 63 Laser d’alignement (sans équerre de fixation) LAT-1..
La procédure est la suivante :
1) Vérifier que l’agrafe de montage du laser d’alignement est
enlevée.
2) En s’assurant que la surface est plane, tenez le laser d’alignement devant l’emplacement prévu pour le montage avec
le trou de la vis de montage de l’équerre centré sur l’emplacement de montage.
3) Allumez le laser. Le point rouge doit être à peu près à l’emplacement du trou de montage de l’élément opposé. Marquez cet emplacement et recommencez la procédure à la
marque pour vérifier que le point rouge apparaît à peu près
au premier emplacement. L’écart (d) entre le point rouge et
l’emplacement prévu pour le récepteur ne doit pas dépasser
± d = 0,0524 x R, si R est la plage de fonctionnement.
☛ Si l’écart est important entre l’emplacement marqué et le
point rouge du laser, il faut :
• Soit redresser les surfaces,
• Soit utiliser une équerre de montage réglable (voir
Annexe A.4.5.2.1 en page 86) à la place du montage par
trou de fixation
78
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.4.5.3 Alignement
! AVERTISSEMENT !
CONFIGURATION DU FAISCEAU
LA CONFIGURATION SYSTÈME DE SÉCURITÉ MONO OU MULTI FAISCEAUX
PICO-GUARD DOIT RÉPONDRE AUX EXIGENCES DES NORMES APPLICABLES À
CHAQUE UTILISATION. L’UTILISATEUR EST RESPONSABLE DE LA CONFIGURATION
DU FAISCEAU.
7) Si vous les installez sur une plaque de montage ou sur le
bâti d’une machine, vérifiez que la surface de montage est à
niveau et à angle droit par rapport à la surface de montage
opposée. Il est possible d’utiliser des fixations orientables,
comme le modèle SMB1812SF, pour conserver une marge
de réglage pour l’alignement. (voir Figure 64 en page 79).
Tous les composants d’une barrière immatérielle (éléments optiques et miroirs d’angle, le cas échéant), doivent être parallèles
entre eux et perpendiculaires au sol. Si le sol est horizontal, il
faut vérifier la verticalité des composants avec un niveau à bulle
par exemple. Si le sol est en pente, l’alignement est plus complexe, car la distance entre le sol et le faisceau du bas doit rester
constante ou ne pas excéder la hauteur maximale au-dessus du
sol.
SCA
CODN
E
E
D
M
1
2
ON
1
1
E
D
T M
1
1
L
2
3
2
4
L
2
S
T
A
T
U
S
Si le sol présente un creux, par exemple pour un écoulement,
ou s’il est surélevé sur le passage des faisceaux, il faut prendre
des mesures correctrices pour s’assurer que les exigences de
l’ISO/DIS 13855 sont respectées (voir Figure 51 en page 62). Il
est important que les distances entre le faisceau du haut, celui
du bas et le sol, répondent aux conditions des normes applicables sur toute la longueur du faisceau.
La procédure est la suivante :
1) Les émetteurs et récepteurs doivent être montés parallèlement les uns par rapport aux autres, sinon voir Figure 53 en
page 64.
SCA
CODN
E
E
D
M
1
2
ON
1
1
E
D
T M
1
1
L
2) Vérifier que les émetteurs et récepteurs sont perpendiculaires au plan de référence (à savoir le sol) (voir Figure 51 en
page 62).
2
3
2
4
L
2
S
T
A
T
U
S
3) À partir d’un point de référence commun (en supposant que
la DISTANCE DE SÉCURITÉ correspond aux calculs de
Annexe A.4.1.1 en page 61), effectuer des mesures pour localiser les éléments optiques dans le même plan avec leurs
centres directement alignés entre eux.
☛ Important : L’ensemble émetteur et récepteur (par ex., la
paire de la voie optique 1) doit être orienté l’un en face de
l’autre (voir Avertissement en page 75 et Figure 53 en
page 64).
4) Si vous utilisez le montage par trou de fixation, vérifier que
les surfaces de montage sont perpendiculaires au chemin
optique prévu et que chaque élément optique est pointé directement vers l’élément opposé.
5) Si vous utilisez les poteaux de type MSA et les bases de
Banner ou d’autres poteaux, installer les bases des poteaux
aux emplacements désirés (voir DISTANCE DE SÉCURITÉ
Annexe A.4.1.1 en page 61).
Figure 64 Fixation d’équerres standard sur les embouts d’extrémité ou
sur le côté de l’élément multi faisceaux PICO-GUARD
8) D’un côté de la barrière immatérielle (de préférence du côté
de l’émetteur), repérez l’emplacement des trous de montage ou de fixation des équerres, en tenant compte des exigences de Tableau 16 en page 62 et de Figure 51 en
page 62. Percez tous les trous et montez toutes les équerres de fixation d’un côté seulement (ne serrez pas à fond les
vis pour permettre les futurs réglages).
6) Installez les poteaux, vérifier qu’ils sont à niveau et à angle
droit l’un par rapport à l’autre. Utilisez des poteaux qui permettent les réglages horizontaux et verticaux pour rattraper
les différences d’alignement des sols, les irrégularités de la
surface de montage et ainsi faciliter la procédure d’alignement.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
79
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
9) Vérifiez que les surfaces de montage ou les équerres sont à
niveau et à angle droit par rapport à la surface opposée en
utilisant une des méthodes suivantes :
• Avec une équerre de charpentier, déterminez la direction
dans laquelle regarde le détecteur pour s’assurer que chaque détecteur est perpendiculaire à son axe optique (voir
Figure 65 en page 80)
Mesure manuelle
11) Dupliquez les équerres de montage ou l’emplacement des
trous de montage pour chaque faisceau correspondant.
12) Vérifiez que l’emplacement se situe dans le champ de vision
de l’élément optique correspondant, comme cela est spécifié en Tableau 21 en page 80.
Tableau 21 Mesure du champ de vision
• Visez le détecteur opposé à partir de chaque détecteur
(comme avec un fusil). Vous devez voir la même quantité
de chaque détecteur depuis l’autre côté. Si le détecteur
opposé est bien à niveau, il est possible de voir la réflexion
du détecteur dans la lentille du détecteur opposé
• Utilisez le laser d’alignement (LAT-1..) pour envoyer un
point rouge visible le long de l’axe optique (voir Figure 65
en page 80).
☛ La plage utilisable du LAT-1.. (le point rouge visible sur la cible) dépend de la couleur et du pouvoir réfléchissant de la
cible, du niveau de lumière ambiante et de la présence de
contamination dans l’air. Avec une carte de test blanche réfléchissante à 90%, dans des conditions de lumière ambiante et en l’absence de contamination de l’air, le point rouge
est visible à environ 46 m ou plus. Pour des portées plus
grandes ou des applications comportant plusieurs miroirs,
baissez la lumière ambiante ou utilisez une cible rétro-réfléchissante.
10) Identifiez l’emplacement des éléments optiques correspondants (côté récepteur de la barrière) en utilisant une des
méthodes suivantes :
Poteau
Perpendiculaire
Distance de sécurité minimum de l’émetteur et du
récepteur
Champ de
vision (field of
view)
1m
3m
6m
52 mm
157 mm
314 mm
Diamètre optimal du champ de vision = plage de fonctionnement x 0,0524
Avec le laser d’alignement
AVERTISSEMENT !
LASER D’ALIGNEMENT LAT-1..
LES LASERS D’ALIGNEMENT LAT-1.. SONT ÉQUIPÉS D’UNE DIODE LASER DE
CLASSE 2 QUI ÉMET UN FAISCEAU LASER. ÉVITEZ DE VOUS EXPOSER ET NE REGARDEZ PAS DIRECTEMENT DANS LE FAISCEAU.
13) En se référant à Figure 66 en page 80, attachez l’agrafe de
montage au laser d’alignement et montez-le, ou tenez-le,
sur le trou de montage comme cela est spécifié en Étape 8)
en page 79 et en Étape 9) en page 80.
LAT-1-SFP12 (Mono faisceau SFP12)
LAT-1-SFP30 (Mono faisceau SFP30)
Support de montage
Poteau
Niveau
Trous de fixation
Autre méthode de fixation de
LAT-1-SFP30 vissé dans le
boîtier mono faisceau SFP30
Support de montage
Poteau
LAT-1-SS (Multi
faisceaux)
LAT-1-SFP
Support de montage
Figure 65 Méthodes d’alignement mécanique
Figure 66 Laser d’alignement LAT-1..
14) Vérifier que les supports de fixation du laser d’alignement
SFP sont à niveau et sont perpendiculaire à la surface de
montage opposée.
80
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
15) ALLUMEZ le laser d’alignement et marquez l’emplacement
du point rouge du laser. Ceci permet de s’assurer que cet
emplacement est bien dans le champ de vision de la voie
optique correspondante, comme décrit en Tableau 21 en
page 80.
16) Vérifier que les conditions de la Figure 51 en page 62 (ou de
ISO/DIS 13855) sont remplies.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
81
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.4.5.4 Installations avec des miroirs d’angle
Les éléments mono ou multi faisceaux de sécurité
PICO-GUARD peuvent être utilisés avec un ou plusieurs miroirs
d’angle pour protéger plus d’un côté d’une zone (voir Figure 67
en page 82 l’illustration de la version multi faisceaux). Cependant, à cause de la réduction de la portée et des difficultés d’alignement, on n’utilise normalement pas plus de quatre miroirs
dans une application.
fournie avec les miroirs pour les instructions spécifiques d’installation.
☛ La distance maximale entre un émetteur et son récepteur est
2) En utilisant un niveau à bulle, montez les miroirs aux emplacements prévus parallèlement aux éléments optiques.
réduite quand on utilise des miroirs d’angles. Si on utilise
des miroirs d’angle SSM de chez Banner, la portée totale décroît d’environ 8% par miroir (voir Annexe A.4.5.2.2 en
page 87).
Il est fortement recommandé d’utiliser un laser d’alignement
modèle LAT-1.. quand l’application utilise des miroirs.
Pendant les réglages, laissez une personne et une seule régler un composant à un instant donné.
Quand on utilise des miroirs d’angle, la mesure et le positionnement de ces derniers répond aux même critères que pour les
éléments optiques. Veuillez vous référer à la fiche technique
La procédure d’installation est la suivante :
1) Installez les éléments mono ou multi faisceaux de sécurité
à fibre optique qui sont utilisés avec des miroirs selon
Annexe A.4.4.5 en page 78.
3) Mesurez la hauteur entre le sol et le centre de la surface réfléchissante du miroir ainsi qu’au centre vertical de la barrière immatérielle pour laisser suffisamment de surface
réfléchissante au-dessus du faisceau du haut et en dessous
du faisceau du bas.
4) Orienter le miroir par rapport aux détecteurs de manière à
voir la surface avant de l’émetteur si l’on se tient directement devant le récepteur et qu’on regarde dans le miroir.
5) Installer les fibres optiques et raccorder les connexions des
fibres selon Annexe A.4.4.5.5 en page 83.
4
4
3
1
5
3
Indice de la figure
1. Miroir 2
2. Miroir 1
3. Émetteur
4. Récepteur
5. Autocollant rétro-réflectif
2
Figure 67 Alignement optique et élément multi faisceaux en utilisant le LAT-1
82
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.4.5.5 Passage des câbles et des raccords de fibres
☛ Pour installer, couper et faire passer les câbles de fibres optiques, veuillez vous référer à Chapitre 7 et à Chapitre 8. Les
informations concernant les raccords entre le contrôleur et
la fibre se trouvent dans le manuel d’utilisation du contrôleur PICO-GUARD.
Si un voyant d’activation de voie optique n’est pas allumé en
vert continu (voir le tableau Tableau 22 en page 83), vérifier ce
qui suit :
11
22
Voie
Voie
33
44
Les éléments optiques mono ou multi faisceaux PICO-GUARD
sont fournis en standard avec des câbles à fibres optiques à extrémités polies. Il n’est pas recommandé de couper l’extrémité
d’une fibre polie. Le fait d’en couper l’extrémité réduit la portée
entre les éléments optiques opposés. S’il est indispensable de
couper la fibre (par ex., Si l’extrémité a été endommagée ou
contaminée, ou qu’il faut la couper à la bonne longueur), référez-vous à Paragraphe 7.1.2 en page 35.
3) Vérifiez que la lumière rouge est visible sur l’émetteur.
Chemin de passage des fibres
Voir Paragraphe 7.1.5 en page 37.
7) Tout en observant le voyant de voie optique du contrôleur
PICO-GUARD ou l’affichage à distance SFA-RD, desserrez
les vis de montage et déplacez très légèrement les éléments
optiques de gauche à droite et de haut en bas jusqu’à ce que
le voyant soit au vert continu
.
A.4.4.6 Alignement optique et vérification initiale
! AVERTISSEMENTS !
4) Vérifiez que les éléments optiques sont à niveau.
5) Vérifiez que les éléments optiques sont face à face et alignés (dans le champ de vision de l’élément correspondant).
6) Vérifiez que les fibres optiques sont raccordées au bon élément optique (par ex., que le récepteur de la voie 2 ne regarde pas l’émetteur de la voie 1).
Pour optimiser l’alignement :
NE METTRE QUE LE {:CONTRÔLEUR PICO-GUARD} SOUS TENSION
À CET INSTANT, SEUL LE CONTRÔLEUR PICO-GUARD DOIT ÊTRE MIS SOUS TENSION, PAS LA MACHINE PROTÉGÉE.
A UTILISER A L’AIDE D’UNE PERSONNE QUALIFIÉE
L’ALIGNEMENT ET LA VÉRIFICATION INITIALE DOIVENT ÊTRE EFFECTUÉS PAR UNE
Personne qualifiée selon spécification du paragraphe 1.9 en page 3.
La procédure de vérification initiale doit être effectuée à ces
deux occasions :
8) Notez la position dans laquelle le voyant de la voie optique
pendant que l’on fait osciller
passe au rouge continu
l’élément optique de gauche à droite et de bas en haut. Centrez le détecteur entre ces quatre positions et serrer les vis
de montage, en s’assurant que la position ne dévie pas.
Tableau 22 Conditions du voyant d’état de chaque voie optique sur le contrôleur
•• À l’installation initiale du système pour s’assurer du fonctionnement
Condition du voyant
État des voies optiques (une LED
bicolore rouge/vert par
voie optique).
Vert continu
La voie est fermée (pas d’obstruction).
Double clignotement vert
La voie a été interrompue, mais est
fermée de nouveau (mode de réarmement manuel uniquement).
Déroulement de la procédure :
Vert clignotant
Signal faible ou marginal.
1) Vérifier que le système est correctement installé selon
Annexe A.4.4.5 en page 78.
Rouge ON
Voie est ouverte (blocage).
Rouge clignotant
Détection d’un défaut de la voie.
OFF
La voie est désactivée ou pendant
un blocage (sauf en cas de défaut
de la voie optique).
•• Après toute intervention de maintenance ou de modification
du système ou de la machine protégée par le système, pour
s’assurer du bon fonctionnement du système (voir la fréquence
des vérifications dans le manuel d’utilisation du contrôleur
PICO-GUARD, paragraphe 6.1.3)
2) Vérifier que tous les voyants des voies actives du contrôleur
PICO-GUARD et l’indicateur d’état sont au vert continu.
1
2
33
44
Voie
État
État
Système
Série de trois clignotements (rouge
Si c’est le cas, il n’est pas nécessaire d’effectuer d’autre réglage. Serrer toute la visserie, en s’assurant que l’alignement optique n’est pas perturbé pendant le serrage.
ou vert)*
x3
x3
Parasites sur la voie.
* Série de trois clignotements courts consécutifs, suivie d’une pause.
☛ Si le voyant d’état commence à clignoter en rouge à n’importe quel moment, le contrôleur est passé en situation de
blocage.
État
État
Système
Référez-vous au manuel du contrôleur PICO-GUARD, paragraphe 6.2.1 pour plus d’informations.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
83
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.4.7 Test de fonctionnement et vérification de
mise en service
! AVERTISSEMENT !
Émetteurs
Récepteurs
TEST DE FONCTIONNEMENT
SI LA BARRIÈRE IMMATÉRIELLE PICO-GUARD ÉCHOUE À UNE DES VÉRIFICATIONS DU TEST DE FONCTIONNEMENT, N’ESSAYEZ PAS DE L’UTILISER TANT QUE
LA RAISON DE L’ÉCHEC N’A PAS ÉTÉ IDENTIFIÉE ET CORRIGÉE.
Après l’optimisation d’un élément optique, un test de fonctionnement doit être effectué pour vérifier la capacité de détection
de l’installation de sécurité mono ou multi faisceaux
PICO-GUARD. Ce test garantit aussi l’orientation des détecteurs, le raccordement des fibres optiques et identifie tout risque de court-circuit optique.
☛
Les éléments mono faisceau sont illustrés, les principes sont identiques pour les éléments multi faisceaux.
Figure 68 Test de déclenchement
1) Sélectionnez les pièces de test spécifiées, fournies avec les
éléments optiques.
Émetteurs
Récepteurs
☛ Il faut utiliser la pièce de test STP-13 avec les éléments de
sécurité optique de 12 mm et la pièce STP-14 avec les 30
mm. La pièce de test STP-3 doit être utilisée avec les éléments multi faisceaux.
2) Assurez-vous que le Contrôleur PICO-GUARD est en mode
Run et que les voyants correspondant aux voies optiques
(un voyant par voie optique utilisée) sont allumés en vert
continu
.
3) Passez lentement la pièce de test spécifiée devant chaque
faisceau en trois emplacements (voir Figure 68 en page 84,
Figure 69 en page 84 et Figure 70 en page 84):
• À proximité de l’émetteur
☛
Les éléments mono faisceau sont illustrés, les principes sont identiques pour les éléments multi faisceaux.
Figure 69 Test de fonctionnement avec miroirs d’angle
• À proximité du récepteur
• À mi-chemin entre les deux
Miroir 1
4) À chaque passage, tandis que la pièce de test interrompt
complètement le faisceau, vérifier que le voyant corresponet le reste tant que la pièce
dant passe au rouge continu
de test interrompt le faisceau.
5) Vérifiez si le voyant d’état s’allume (en vert
) par erreur
quand la pièce de test coupe le faisceau. Dans ce cas, l’installation ne passe pas le test de fonctionnement. Les points
suivants sont alors à vérifier sur le détecteur :
Émetteurs
Pièce de test spécifiée
Récepteurs
• Orientation correcte
• Surfaces réfléchissantes
☛
• Mauvais raccords de fibres
Ne poursuivre le test qu’après avoir résolu ce problème.
Miroir 2
Les éléments mono faisceau sont illustrés, les principes sont identiques pour les éléments multi faisceaux.
Figure 70 Test de fonctionnement de configuration de protection d’accès
ACCESS-GUARD
6) Retirez la pièce de test et vérifiez que le voyant d’état repasse au vert continu
.
☛ Le système de sécurité mono ou multi faisceaux
PICO-GUARD doit réussir les trois vérifications Étape 3) en
page 84 du test de fonctionnement.
7) Effectuez une vérification complète de mise en service selon
les instructions du manuel du contrôleur PICO-GUARD, paragraphe 4.6.1.
84
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.5 ENTRETIEN
9
1
A.4.5.1 Recherche de pannes
2
A.4.5.1.1 Parasites électriques et optiques
8
Les PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique sont conçus et fabriqués pour être très résistants aux bruits électriques
et optiques et fiables dans les environnements industriels.
Néanmoins, des bruits électriques ou optiques importants peuvent entraîner un arrêt aléatoire. Dans les cas les plus défavorables de bruits électriques, il est possible d’obtenir un
verrouillage. Pour minimiser les effets des bruits parasites, les
PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique ne répondent
aux bruits que si le bruit est détecté pendant plusieurs analyses
consécutives.
Si des arrêts aléatoires se produisent à cause de parasites, vérifier les points suivants :
• Mauvaise connexion entre l’émetteur/le récepteur et la terre.
• Présence d’interférences optiques avec d’autres rideaux ou
cellules photoélectriques adjacentes
3
7
Indice de la figure
1. Visée d’alignement
2. Objectif du récepteur
3. Zone de réception de suivi
du bruit
4. Objectif de l’émetteur
5. Anneau pour dragonne
6. Compartiment des piles, 2
vis
7. Bouton de mode XMIT
(émission)
8. Bouton de mode RCV (réception)
9. LED d’indication
• Les fils de l’émetteur/récepteur ou des sorties passent à
proximité de câbles perturbateurs.
Vérification des sources de bruit électrique
Il est très important que les émetteurs et les récepteurs des
PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique soient bien
raccordés à la terre. Sinon, le système peut fonctionner comme
une antenne entraînant des arrêts et des verrouillages aléatoires.
La totalité du câblage des PICO-GUARD Système de sécurité à
fibre optique est en basse tension. Faire passer ces câbles le
long de câbles de puissance, de câbles de moteurs, de servos
ou d’autres câbles à haute tension, peut injecter des parasites
dans les PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique. Il
est de bonne pratique (et peut être exigé par les normes) d’isoler les câbles des PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique des câbles à haute tension.
Le suiveur de faisceau de Banner (type BT-1) est l’outil parfait
pour détecter les parasites électriques. Il peut servir à détecter
les pointes électriques momentanées et les surtensions
(Figure 71 en page 85).
4
6
5
Fonction RCV
Maintenir enfoncé pour :
1) Vérifier le fonctionnement de
l’émetteur
2) Suivre le faisceau pour l’alignement du récepteur
3) Rechercher la source des parasites
Fonction XMIT
Maintenir enfoncé pour vérifier le
fonctionnement du récepteur photoélectrique
Figure 71 Suiveur de faisceau de type BT-1
Pour l’utiliser, procéder comme suit :
1) Recouvrir l’objectif du suiveur de faisceau d’une bande adhésive électrique pour bloquer l’entrée de la lumière dans
l’objectif.
2) Appuyer sur le bouton RCV du suiveur de faisceau et le mettre sur les câbles qui vont aux PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique ou sur d’autres câbles adjacents.
☛ Les parasites créés par des charges de commutation ou
d’induction peuvent être supprimés en installant des suppresseurs de parasites sur la charge.
Recherche des sources de parasites optiques
1) Couper l’alimentation de l’émetteur.
2) Bloquer complètement le faisceau de l’émetteur ou ouvrir
l’entrée de test.
3) En utilisant le suiveur de faisceau (type BT-1), vérifier qu’il
y a de la lumière au niveau du récepteur.
4) Appuyer sur le bouton RCV du suiveur de faisceau et le déplacer sur toute la longueur de l’objectif du récepteur.
5) Si l’indicateur du suiveur de faisceau S’ALLUME, indiquant
des sources de parasites optiques (comme d’autres écrans
lumineux de sécurité mono- ou multi-faisceaux), vérifier la
lumière de ces sources en suivant la lumière qu’ils émettent.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
85
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.5.2 Pièces détachées
! AVERTISSEMENT !
A.4.5.2.1 Accessoires
RISQUE STATIQUE
NETTOYER LE SYSTÈME AVEC UN CHIFFON HUMIDE. LE CONDUIT RÉSISTANT MEK
AINSI QUE LE CÂBLE DE FIBRES OPTIQUES POSE UN RISQUE POTENTIEL D’ÉLECTRICITÉ STATIQUE (ESD). POUR NETTOYER LE CÂBLE OU LES ÉLÉMENTS OPTIQUES, UTILISER TOUJOURS UN CHIFFON HUMIDE.
Tableau 23 Accessoires des éléments optiques de sécurité mono et multi faisceaux PICO-GUARD à fibre optique
Type n°
LAT-1-SFP12
Description
Référence
Laser d’alignement avec équerre d’adaptation pour
les éléments optiques mono faisceau SFP12
Pièce de rechange
30 718 47
Laser à faisceau visible avec
accessoires de fixation conçu
pour l’alignement des couples émetteur/récepteur. Il
comprend un matériau cible
rétro-réflectif et deux brides
de fixation.
LAT-1-SFP30
Laser d’alignement avec équerre d’adaptation pour
les éléments optiques mono faisceau SFP30
LAT-1-SS
Laser d’alignement avec équerre d’adaptation pour
les éléments optiques multi faisceaux
30 714 45
SFA-LAT-12
Équerre d’adaptation de remplacement pour SFP12
30 730 00
–
SFA-LAT-30
Équerre d’adaptation de remplacement pour SFP12
30 730 01
–
EZA-LAT-SS
Accessoires (kit) d’adaptation de remplacement pour modèles multi faisceaux
30 733 18
–
EZA-LAT-2
Cible LAT rétro réfléchissante à agrafer pour modèles multi faisceaux
30 714 46
–
BRT-THG-2-100
Bande réfléchissante de 50 mm de large, 2,5 m de long
30 266 20
–
BT-1
Outil suiveur de faisceau
37 777 00
SFPA-AG12-1
Kit Acces-Guard pour modèles SPF12
30 731 79
–
SFPA-AG30-1
Kit Access-Guard pour modèles SPF30
30 731 80
–
EZA-S500-M45
Boîtier avec miroirs haut et bas à 45° pour barrière de 500 mm ACCESS-GUARD™
(voir Figure 52 en page 63)
30 704 52
–
EZA-S584-M45
Boîtier avec miroirs haut et bas à 45° pour barrière de 584 mm ACCESS-GUARD™
(voir Figure 52 en page 63)
30 704 57
–
SFA-FCC-008
2,4 m
30 743 23
–
SFA-FCC-015
4,5 m
30 743 24
–
SFA-FCC-025
7,5 m
30 743 25
–
SFA-FCC-050
15 m
30 743 26
–
SFA-FCC-100
30 m
30 743 27
–
SFA-FCC-CGM20
Presse-étoupe, filetage de M20 (pour traversée du raccordement)
30 743 28
–
86
Conduit en nylon flexible
résistant MEK s’agrafe dans
le raccord de relâchement de
tension du boîtier protégeant
les fibres. Facile à couper à la
bonne longueur avec un cutter ou une lame.
Presse-étoupe disponible en
dessous résistant MEK entre
le boîtier de l’émetteur –
récepteur et celui du contrôleur (voir Avertissement en
page 86).
116395 rév. F 08.03.04
30 729 99
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.5.2.2 Miroirs
Les modèles existent aussi en d’autres dimensions. Référez-vous au catalogue des produits de sécurité de Banner pour plus d’informations.
☛ La portée totale est réduite d’environ 8 % par miroir.
Table 24 Miroirs d’angle de type SSM
Mesures
Type n°
Y
(mm)
L1 (mm) (équerres
vers l’extérieur)
L2
(mm)
L3 (mm) (équerres
vers l’intérieur)
SSM-100
100
211
178
153
Modèle
Référence
Dimensions en mm
30 618 90
4 vis M6 x 10
101.2
SSM-550
550
661
628
603
30 618 95
4 vis M5 x 10
Y
SSM-675
675
786
753
L3
728
30 618 96
L1
SSM-975
975
1086
1053
1028
30 618 98
L2
100
SSM-1175
1175
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
1286
1253
1228
116395 rév. F 08.03.04
115
30 618 99
87
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.5.2.3 Équerres de fixation accessoires pour éléments
mono faisceau
Tableau 25 Équerres de fixation accessoires pour éléments mono-cellule
Référence
Description
Référence de
commande
Modèle / Dimensions
Dimensions en mm
SMB12MM
• Équerre de fixation à angle
droit de 2 mm, en acier inox
304, pour détecteurs de
type cylindrique 12 mm
• La fente de montage incurvée permet un réglage latéral de ± 10º
• Trous de montage pour vis
M4
* Utiliser des vis de 5 mm pour monter
l’équerre. Percer les trous à 40,0 mm les
uns des autres.
30
34 134 00
ø 30.5
38.5
45
61
69
R 40
6.3
ø 6.3
7.6
Dimensions en mm
SMB1812SF
• 12 mm orientable
• Thermoplastique polyester
renforcé noir
• Comprend les accessoires
de montage et de blocage
du pivot en acier inoxydable
36.0
10.6
30 525 20
Filetage
interne
M12 x 1
42.0
22.9
50.8
25.4
Dimensions en mm
SMB30C
• Équerre de 30 mm en deux
parties
• Thermoplastique polyester
renforcé noir
• Comprend les accessoires
de montage en acier inoxydable
56,0
13
34 701 00
63,0
31,5
13,5
Plaque vissée
2,5
45,0
88
116395 rév. F 08.03.04
2 vis M5
M5x x0.8
0.8x x8080
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
Tableau 25 Équerres de fixation accessoires pour éléments mono-cellule
Référence
Description
Référence de
commande
Modèle / Dimensions
Dimensions en mm
4,2
25,0
EZA-MBK-1
• Équerre de montage fournie normalement en standard
74,2
5,0
40
30 606 30
15,0
3x 7,0
15,8
2x 30,0
60,0
CL
2x 60,0
CL
31,5
ø 32,0
4x 5,8
ø 43,0
Dimensions en mm
25,4
6,4
ø 30,15
25,4
57,0
SMB30MM
• Équerre de montage en
acier inoxydable 304 de 30
mm, 2 mm d’épaisseur,
avec trous de montage
incurvés pour faciliter
l’orientation
• Place pour accessoires M6
34,9
37 849 00
7,17,1
x 0,28
0,28 xx 90
90
x 2 fentes
ø 5,1
25,4
ø 6,4
57,2
25,4
25,4 rayon
35,1
57,2
69,9
Dimensions en mm
SMB30A
• Équerre de montage de 30
mm, à angle droit de 2 mm
d’épaisseur, en acier inox
304, avec trou oblong en arc
de cercle pour faciliter
l’orientation
• Place pour accessoires M6
45
ø 30,5
38,5
61
30
34 703 00
69
40 rayon
6,3 *
ø 6,3 *
7,6
* Utiliser des vis de 5 mm x 10 pour monter l’équerre. Percer les trous
à 40,0 mm les uns des autres.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
89
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Tableau 25 Équerres de fixation accessoires pour éléments mono-cellule
Référence
Description
Référence de
commande
Modèle / Dimensions
Dimensions en mm
SMB30SC
• Équerre pivotante de 30 mm
• Thermoplastique polyester
renforcé noir
• Comprend les accessoires
de montage et de blocage
du pivot en acier inoxydable
50.8
12.7
Filetage
30
x 1.5 interne
30 x 1,5
30 525 21
58.7
30.0
66.5
90
116395 rév. F 08.03.04
29.0
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.5.2.4 Accessoires de montage pour éléments multi faisceaux
Tableau 26 Accessoires de montage pour éléments multi faisceaux
Référence
Description
Référence de
commande
Modèle / Dimensions
Dimensions en mm
30.5
21.6
12.7
16.0
19.1
12.5
EZA-MBK-2
• Kit de fixations d’adaptation
pour poteaux série MSA
• Se fixe sur l’équerre
EZA-MBK-1 standard (inclus
avec le détecteur)
Le kit comprend 2 adaptateurs
22.2
28.7
30 619 47
44.5
50.8
19.9
31.5
88.9
63.9
4x ø4.78
2x ø8.26
4x ø6.76
30.5
3.05
12.7
43.1
Dimensions en mm
22.2
4.2
101
17
Rayon plein
25.0
2x Ø 7.0
EZA-MBK-3
• Kit de fixations latérales
orientables
• Le kit comprend 2 fixations
65.0
22.3
30 619 80
4.2
100.0
12.5
Ø 5.8
13
5.8
25.0
13.0
25.0
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
Rayon plein
Ø 5.8
R50.0
91
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Tableau 26 Accessoires de montage pour éléments multi faisceaux
Référence
Description
Référence de
commande
Modèle / Dimensions
Dimensions en mm
4x 60
ø32.0
ø37.2
ø42.9
ø48.6
84.0
54.0
2x M5 x 0.8
7.5
45.0
4.2
60.0
EZA-MBK-9
• Kit d’équerre réglable
• Le kit comprend 2 fixations
30 660 13
33.0
15
2x 5.8
30.0
45.0
5.0
21.0
30.0
4.0
10.0
4.2
31.0
14.0
2x 7.0
52.0
92
116395 rév. F 08.03.04
60.0
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.6 APPLICATIONS POUR DISPOSITIFS
OPTIQUES MONO-CELLULE
À titre d’aide, cette position peut être déterminée par la formule
suivante :
Distance d’arrêt = S x (Tr + Ts)
A.4.6.1 Prévention de dépassement du déplacement (non sécurité)
dans laquelle :
A.4.6.1.1 Dispositif ou portique mobile
S = Vitesse du dispositif mobile (vitesse maximale à prendre
en compte).
Les éléments de sécurité optiques mono faisceau PICO-GUARD
peuvent servir de façon très fiable d’arrêt en douceur à un dispositif ou un portique mobile s’il dépasse sa plage normale de
déplacement, évitant ainsi d’entrer en contact avec les butées
fixes et un risque d’endommagement (voir Figure 72 en
page 93).
Les arrêts en douceur (à savoir, les éléments optiques) doivent
être situés à des emplacements où l’inertie et la vitesse du dispositif mobile sont parfaitement contrôlables.
Tr = temps de réponse des voies optiques du système
PICO-GUARD (13 ms)
Ts = Temps de réponse des commandes de la machine, plus
un temps supplémentaire pour tenir compte de l’inertie à
pleine charge ou de l’usure des freins (normalement 20%
du temps de réponse des commandes machines).
L’emplacement exact de montage des éléments optiques peut
être confirmé par des essais en envoyant un signal d’arrêt au
dispositif mobile quand il atteint la position calculée et en notant
le résultat. La distance d’arrêt peut alors être mesurée et les éléments optiques repositionnés le cas échéant.
R
R 2 R3R 3R4 R 4
R11 R2
4 butées
physiques
Dispositif ou
O poptique
tic a l I/O
E/S
portique mobile
Plage totale du déplacement
E1
E 1 E2
E 2 E3E 3E4 E 4
Plage normale du déplacement
Distance d’arrêt
Distance d’arrêt
Figure 72 Éléments mono-cellule PICO-GUARD servant de protection de passage par-dessus – non-sécurité
A.4.6.2 Barrières immatérielles à 2 faisceaux
A.4.6.2.1 Protection de périmètre ou d’accès
Les voies optiques peuvent être interfacées avec des mono-cellule de sécurité individuels pour résoudre des problèmes de
protection et d’accès. Figure 73 en page 93 en donne un exemple en utilisant quatre paires de mono-cellules de sécurité pour
protéger deux points d’accès (entrée) à une zone protégée.
R
R 2 R3R 3R4R 4
R11 R2
E/Sp optique
O
tic a l I/O
E1
E 1 E2
E 2 E3
E 3 E4
E4
Point d’accès 1
Point d’accès 2
Figure 73 Deux barrières immatérielles PICO-GUARD à 2 faisceaux (mono-cellule) utilisées pour protection de périmètre ou d’accès
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
93
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.6.3 Une barrière à 4 faisceaux
A.4.6.3.1 Protection de périmètre ou d’accès
Un point d’entrée unique peut être protégé par quatre paires de mono-cellules, ce qui fournit une barrière immatérielle flexible, sur mesure (voir Figure 74 en page 94).
R
R 2 R3R 3R4R 4
R11 R2
O poptique
tic a l I/O
E/S
E1
E 1 E2
E 2 E3
E 3 E4
E4
Figure 74 Une barrière immatérielle de 4 faisceaux PICO-GUARD
(mono-cellules) utilisée pour protection de périmètre et d’accès, plus
interrupteurs optique de protection de deux portes
A.4.6.4 Une barrière immatérielle à 3 faisceaux plus interrupteur optique de protection
A.4.6.4.1 Protection de périmètre ou d’accès et de deux portes
Plusieurs options de protection peuvent être incorporées dans les
quatre voies optiques du contrôleur PICO-GUARD. Figure 75 en
page 94 illustre trois voies optiques configurées en barrière immatérielle pour protection de périmètre et d’accès et la quatrième voie
servant à verrouiller une protection fixe en deux endroits qui sont
soit d’un accès peu fréquent soit ne peuvent pas être protégés autrement.
Barrière immatérielle de sécurité à 3 faisceaux
Porte 4a
R
R 2 R3R 3R4R 4
R11 R2
SFI 4a
Porte 4b
SFI 4b
E/S
O poptique
tic a l I/O
E1
E 1 E2
E 2 E3
E 3 E4
E4
Figure 75 Une barrière immatérielle de 3 faisceaux PICO-GUARD (mono-cellules) utilisée pour protection de périmètre et d’accès, plus interrupteurs optique de protection de deux portes
94
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 4
A.4.6.5 Barrière immatérielle de sécurité SFP12
Bâti de la machine ou ouverture dans la protection
! AVERTISSEMENTS !
9 mm
ÉLÉMENTS OPTIQUES SFP30
DE FAÇON NORMALE, LES ÉLÉMENTS OPTIQUES SFP30 NE SONT PAS RECOMMANDÉS POUR CRÉER UN CHAMP DE DÉTECTION SIMILAIRE AUX DES BARRIÈRES
51 mm
R1
IMMATÉRIELLES DE SÉCURITÉ POUR DÉTECTER UNE MAIN. LE DIAMÈTRE DU FAIS-
51 mm
E1
CEAU DE 25 MM EST TROP LARGE POUR DÉTECTER UNE MAIN OU UN DOIGT TOUT
EN MAINTENANT LA RÉSOLUTION DE
- 64 MM. S’IL EST QUAND MÊME UTILISÉ,
38 MM POUR POUVOIR
R2
L’ESPACEMENT DES FAISCEAUX NE DOIT PAS DÉPASSER
DÉTECTER UNE MAIN.
SENSIBILITÉ MINIMALE À UN OBJET (MOS)
QUAND L’INSTALLATION SELON LES EXIGENCES DE Annexe A.4 en page 61 EST
TERMINÉE, IL FAUT EFFECTUER UN TEST DE FONCTIONNEMENT (VOIR
Annexe A.4.4.7 en page 84). LES PIÈCES DE TEST SPÉCIFIÉES DOIVENT ÊTRE
SÉLECTIONNÉES DANS LA LISTE DE Annexe A.4.6.5.3 en page 96. IL FAUT FAIRE ATTENTION À CE QU’IL N’Y AIT PAS DE TROU DANS LES CHAMPS DE DÉTECTION
(VOIR ORIENTATIONS NON ACCEPTABLES EN Figure 52 en page 63).
A.4.6.5.1 Éléments optiques mono-cellules de sécurité à
fibres optiques SPF12.... multiples
Plusieurs éléments optiques mono-cellules de sécurité à fibres
optiques SPF12.... peuvent être utilisés pour créer un champ de
détection semblable à une barrière immatérielle pour détection
de passage de main (résolution - 40 mm pour les installations
européennes selon ISO/DIS 13855 (EN 999).
A
*
R3
R4
B
51 mm
51 mm
51 mm
E2
**
E3
E4
*
Hauteur protégée de 161 mm pour des installations sans restrictions mécaniques (comme des
protections fixes) pour éviter les risques de passage par-dessus ou par-dessous.
** Quatre voies optiques peuvent protéger une ouverture de 254 mm au maximum dans un bâti
de machine ou dans une protection fixe et éviter les risques de passage par-dessus ou par-dessous.
Figure 76 Barrière immatérielle de sécurité SFP12
Dans la Figure 76 en page 95, on obtient deux hauteurs protégées (A et B), selon qu’une personne cherche à passer par-dessus ou par-dessous le champ de détection. Si les quatre
faisceaux optiques sont placés de façon à ce que les centres optiques soient séparés de 51 mm, on obtient une hauteur protégée A de 161 mm. Si la même installation (centrée comme dans
l’illustration) est entourée d’une protection fixe ou d’une ouverture dans le bâti de la machine, la hauteur B peut être protégée
jusqu’à 254 mm tout en maintenant une résolution inférieure à
64 mm.
La résolution est la dimension minimale (diamètre) d’un objet
qu’une barrière immatérielle peut détecter avec fiabilité. Des objets de cette dimension, ou plus grands, sont détectés à tout endroit du champ de détection. Voir aussi Taille minimale d’objets
à détecter en page 108 (MODS).
Dans l’exemple de la Figure 76 en page 95, des mono-cellules
de sécurité à fibre optique SFP12 ont un diamètre de faisceau
efficace de 9 mm et l’espacement des faisceaux est de 51 mm.
Cela donne une résolution (dimension de l’objet détecté) d’environ 62 mm.
Résolution
ceau
= Espacement des faisceaux + diamètre du fais= 51 mm + 9 mm) = 60 mm
Par conséquent :
Résolution
= 62 mm utilisée avec la pièce de test STP-12
À cause de la dimension des vis de montage, la plus petite résolution (dimension d’un objet détecté) possible pour les éléments optiques SFP12 est de 40 mm.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
95
Annexe 4
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.4.6.5.2 Utilisation de deux contrôleurs SFCDT-4A1(C)
PICO-GUARD
Deux contrôleurs SFCDT-4A1(C) PICO-GUARD utilisant huit
paires d’éléments de sécurité à fibre optique SFP12.... peuvent
servir à créer un champ de détection plus grand pour protéger
une plus grande hauteur.
A.4.6.5.3 Pièces de test spécifiées
Les pièces de test spécifiées suivantes peuvent être commandées auprès d’un représentant Banner Engineering, directement
à www.bannerengineering.com ou en se référant aux Informations clients Banner selon la liste de la page 111:
Dans la Figure 77 en page 96, l’exemple de la Figure 76 en
page 95 est doublé, en répétant l’espacement de 51 mm des
faisceaux). Cette configuration peut protéger une hauteur de
364 mm et surveiller une ouverture de 457 mm maximum.
Pour éviter des courts-circuits optiques, les émetteurs et les récepteurs doivent être installés en opposition (comme illustré en
Figure 77 en page 96) entre le contrôleur 1 et le contrôleur 2.
Voir les informations sur la façon d’installer plusieurs systèmes
PICO-GUARD en Annexe A.4.4.4 en page 77.
Diamètre
(mm)
Référence de commande
STP-3
44
30 439 58
STP-8
51
30 491 26
STP-5
57
30 438 37
STP-12
62
30 469 14
Type
Il faut effectuer un test de fonctionnement (voir Annexe A.4.4.7
en page 84). Les pièces de test spécifiées doivent être sélectionnées dans la liste de Annexe A.4.6.5.3 en page 96.
Bâti de la machine ou ouverture
dans la protection
R1
E1
R2
E2
*
**
R3
E3
R4
E4
E1
R1
E2
R2
***
*
**
***
****
****
E3
R3
E4
R4
Éléments optiques de réception du contrôleur 1 PICO-GUARD
Éléments optiques d’émission du contrôleur 1 PICO-GUARD
Éléments optiques d’émission du contrôleur 1 PICO-GUARD
Éléments optiques de réception du contrôleur 1 PICO-GUARD
Figure 77 Contrôleurs multiples PICO-GUARD SFCDT-4A1(c)
96
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 5
A.5 ÉLÉMENTS DE BOUTONS D’ARRÊT D’URGENCE À FIBRE OPTIQUE
A.5.1 INFORMATIONS DE SÉCURITÉ COMPLÉMENTAIRES
! AVERTISSEMENTS !
INFORMATIONS DE SÉCURITÉ COMPLÉMENTAIRES
CES INFORMATIONS DE SÉCURITÉ COMPLÉMENTAIRES DOIVENT ÊTRE LUES EN
A.5.1.2 Applications non appropriées
En général, l’utilisation d’un bouton d’arrêt d’urgence à fibre
optique PICO-GUARD de Banner n’est pas autorisée dans les
cas suivants :
• Surveillance (voir le guide de conception et d’application en
section 8)
CONJONCTION AVEC LES INFORMATIONS DE SÉCURITÉ DÉCRITES DANS LE
•
chapitre 1.
MAUVAISE UTILISATION DE CE PRODUIT
LES ÉLÉMENTS OPTIQUES PICO-GUARD DOIVENT ÊTRE CORRECTEMENT INSTALLÉS ET INTERFACÉS AVEC UN CONTRÔLEUR DE FIBRES OPTIQUES PICO-GUARD
POUR ÊTRE CONFORMES AUX RÈGLEMENTS APPLICABLES. VOIR LES INSTRUCTIONS D’INSTALLATION COMPLÈTES DANS LE MANUEL D’INSTRUCTIONS DU CONTRÔLEUR PICO-GUARD (RÉF. 113649) ET LE GUIDE D’APPLICATIONS ET DE
CONCEPTION PICO-GUARD (RÉF. 116394) AINSI QUE LES INSTRUCTIONS DE
MAINTENANCE ET LES LIMITES D’APPLICATIONS.
A.5.1.1 Normes et directives de sécurité européennes applicables
Les éléments de boutons d’arrêt d’urgence à fibre optique sont
conformes aux normes et directives suivantes :
IEC 60204-1 (2005-10-25)
Sécurité des machines - Équipement électrique des machines 1re partie : Conditions générales
IEC 60947-5-1 (2003-11)
Appareillage à basse tension - Partie 5-1 : Dispositifs de commande et de commutation – appareils électroniques pour circuits de commande
IEC 60947-5-5 (2005-04)
Appareillage à basse tension - Partie 5-5 : Dispositifs de commande et de commutation – Dispositifs d’arrêt d’urgence électriques avec fonction de réarmement manuel mécanique
ISO 12100-1 (2003)
Sécurité des machines – Notions fondamentales, principes
généraux de conception – 1re partie : Terminologie de base,
méthodologie
ISO 12100-2 (2003)
Sécurité des machines – Notions fondamentales, principes
généraux de conception – 2e partie : Principes et spécifications
techniques
ISO 13849-1 (EN 954-1)(2006)
Sécurité des machines – Parties de systèmes de commande relatives à la sécurité – 1ère partie : Principes généraux de conception
ISO 13850 (2006)
Sécurité des machines – Équipement d’arrêt d’urgence – Principes de conception
☛ La compatibilité des arrêts d’urgence à fibre optique se
trouve au paragraphe 3.1.4 page 15.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
Les applications dans lesquelles un arrêt de catégorie 0 crée
des risques supplémentaires (voir ANSI NFPA 79 ou IEC
60204-1)
Respecter toutes les instructions d’installation et de maintenance à la lettre.
L’utilisateur est responsable de la conformité à toutes les
lois, règles, codes et règlements locales, d’état et nationales
concernant l’utilisation de ce système de sécurité dans toute
application particulière.
A.5.1.3 Conditions générales des dispositifs
d’arrêt d’urgence
! AVERTISSEMENTS !
FONCTIONS D’ARRÊT D’URGENCE
SI ON UTILISE UN PICO-GUARD POUR UNE FONCTION D’ARRÊT D’URGENCE, NE
PAS EFFECTUER DE MUTING NI COURT-CIRCUITER LES SORTIES DE SÉCURITÉ
(OSSD) DU CONTRÔLEUR PICO-GUARD. IEC 60204-1 EXIGE QUE LA FONCTION D’ARRÊT D’URGENCE RESTE ACTIVE À TOUT MOMENT. LE MUTING OU LE
COURT-CIRCUIT DES SORTIES DE SÉCURITÉ RENDRAIT LA FONCTION D’ARRÊT
D’URGENCE INEFFICACE.
SÉQUENCE DE RÉARMEMENT REQUISE
LES NORMES INTERNATIONALES REQUIÈRENT LA RÉALISATION D’UNE SÉQUENCE
DE RÉARMEMENT APRÈS LE RETOUR DU BOUTON D’ARRÊT D’URGENCE SUR LA POSITION DE CONTACT FERMÉ (ARMEMENT DU BOUTON D’ARRÊT D’URGENCE). LORSQUE LE RÉARMEMENT AUTOMATIQUE EST UTILISÉ, UNE SOLUTION ALTERNATIVE
DOIT POUVOIR EXIGER UNE SÉQUENCE DE RÉARMEMENT, APRÈS L’ARMEMENT DU
BOUTON D’ARRÊT D’URGENCE. LE FAIT DE PERMETTRE À LA MACHINE DE REDÉMARRER LE BOUTON D’ARRÊT D’URGENCE DÈS QUE POSSIBLE CRÉE UNE CONDITION DANGEREUSE POUVANT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES VOIRE
MORTELLES.
UTILISATION DU BOÎTIER
LE BOUTON D’ARRÊT D’URGENCE À FIBRE OPTIQUE PICO-GUARD A ÉTÉ CONÇU
POUR ÊTRE UTILISÉ DANS SON BOÎTIER EN RÉSINE IP65 PBT POUR ASSURER
L’INTÉGRITÉ DE LA COMMUTATION. QUAND LES FIBRES SONT MONTÉES, LE COUVERCLE DU BOÎTIER DOIT ÊTRE FIXÉ À SA BASE.
Les dispositifs d’arrêt d’urgence ne sont pas en eux-mêmes des
dispositifs de protection (voir ISO 12100-1/-2). Ils sont cependant considérés comme faisant partie intégrante de la sécurité
d’utilisation d’une machine et représentent des mesures de protection complémentaires des dispositifs de protection qui détectent ou empêchent l’accès accidentel à un risque,
normalement sans exiger une action volontaire du personnel.
Puisqu’une personne doit actionner le dispositif d’arrêt d’urgence pour arrêter une commande, normalement en réaction à
un événement ou une situation dangereuse, ce dernier ne détecte ni n’empêche l’exposition au risque.
Un dispositif d’arrêt d’urgence ne doit pas être utilisé à la
place d’une protection appropriée.
116395 rév. F 08.03.04
97
Annexe 5
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.5.1.4 Spécifications des boutons d’arrêt
d’urgence (ouverture positive)
A.5.2 INTRODUCTION GÉNÉRALE
! AVERTISSEMENTS !
Le bouton d’arrêt d’urgence optique est formé d’un faisceau optique « fermé », qui est non obstrué (le faisceau n’est pas interrompu) quand le bouton est armé. Quand il est activé, le bouton
d’arrêt d’urgence bloque le faisceau optique qui n’est restauré
que quand l’opérateur a délibérément tourné le bouton rouge.
UTILISATION DU BOÎTIER
LE BOUTON D’ARRÊT D’URGENCE À FIBRE OPTIQUE PICO-GUARD A ÉTÉ CONÇU
POUR ÊTRE UTILISÉ DANS SON BOÎTIER EN RÉSINE IP65 PC POUR ASSURER L’INTÉGRITÉ DE LA COMMUTATION. QUAND LES FIBRES SONT MONTÉES, LE COUVERCLE DU BOÎTIER DOIT ÊTRE FIXÉ À SA BASE.
PLUSIEURS BOUTONS D’ARRÊT D’URGENCE OPTIQUES
LORSQUE PLUSIEURS INTERRUPTEURS D’ARRÊT D’URGENCE SONT INSTALLÉS
SUR UN MÊME FAISCEAU OPTIQUE :
• LES CONTACTS DES BOUTONS DOIVENT ÊTRE RACCORDÉS EN SÉRIE.
• PENDANT LA VÉRIFICATION, CHAQUE BOUTON DOIT ÊTRE ACTIONNÉ (ENGAGÉ)
INDIVIDUELLEMENT, PUIS RÉARMÉ ET LE CONTRÔLEUR DOIT ÊTRE RÉINITIALISÉ (S’IL EST EN MODE MANUEL). CECI PERMET DE SURVEILLER LES CIRCUITS
Le mécanisme de blocage représente une fonction « d’ouverture positive », semblable à celle qui est décrit dans IEC
60947-5-1/-5. La force mécanique appliquée au bouton est
transmise directement au dispositif de blocage, provoquant un
faisceau optique « ouvert ». Ce blocage ne dépend pas de ressorts ; la conception et la construction des dispositifs d’arrêt
d’urgence à fibre optique SFS.. garantissent que le faisceau optique est ouvert à chaque fois que le bouton est activé.
POUR VÉRIFIER LES DÉFAILLANCES ÉVENTUELLES DE CHAQUE BOUTON ET DE
SON CIRCUIT.
ISO 13849-1 (EN 954-1) spécifie les conditions suivantes:
•
Les dispositifs d’arrêt d’urgence doivent être installés sur
chaque poste de commande à partir desquels un arrêt d’urgence peut s’avérer nécessaire.
•
Les boutons d’arrêt d’urgence doivent pouvoir être utilisés en
permanence depuis toutes les stations de commande où ils
sont situés. Le faisceau optique ne doit pas pouvoir être inhibé ou contourné par un bouton d’arrêt d’urgence.
•
•
Les actionneurs des dispositifs arrêt d’urgence doivent être
de couleur rouge. Le fond entourant l’actionneur du dispositif
doit être jaune. L’actionneur d’un dispositif à bouton poussoir
doit être de type bouton poussoir à paume ou champignon.
L’actionneur d’un bouton poussoir doit être de type « manuel
»
En outre, la fonction d’arrêt d’urgence doit pouvoir :
NE PAS TESTER CHAQUE BOUTON INDIVIDUELLEMENT DE CETTE
FAÇON PEUT LAISSER PASSER DES DÉFAILLANCES NON DÉTECTÉES ET CRÉER
UNE SITUATION NON SÛRE QUI PEUT ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES,
VOIRE MORTELLE.
A.5.2.1 Caractéristiques
Les caractéristiques du bouton d’arrêt d’urgence à fibre optique
sont les suivantes :
•
Homologué pour utilisation dans des environnements potentiellement explosifs (ATEX)
et
•
Entrée et sortie des fibres d’un côté ou de l’autre ou des deux
côtés, en fonction du modèle
•
Moyen rapide et simple de brancher et de débrancher les fibres
•
S’utilise avec le câble en fibre optique plastique de diamètre
de 2,2 mm (1 mm d’âme) (à acheter séparément)
•
Surclasser toutes les autres fonctions et mode opératoires
•
Couper l’alimentation électrique de la partie dangereuse aussi
rapidement que possible sans créer de risques supplémentaires
•
Conforme à la catégorie 4 de sécurité (selon ISO13849-1)
quand il est utilisé avec le contrôleur PICO-GUARD modèle
SFCDT-4A1..
•
Éviter la possibilité d’un redémarrage par réarmement du
bouton d’arrêt d’urgence
•
Jusqu’à trois boutons d’arrêt d’urgence peuvent être raccordés en série sur un seul canal
De plus, le bouton d’arrêt d’urgence et son fonctionnement
doivent faire partie de l’évaluation générale des risques de la
machine. Le bouton d’arrêt d’urgence doit être accessible de
tous les angles et ne doit pas être obstrué ni protégé.
•
Conforme aux conditions des boutons d’arrêt d’urgence IEC
60204-1
•
Boîtier en résine de polycarbonate résistant aux chocs, classé
IEC IP65
☛ Pour certaines applications, des exigences supplémentaires
doivent être satisfaites. L’utilisateur doit se conformer à
tous les règlements applicables dont, entre autres, IEC
60204-1, ISO 13850 and ISO 13849-1.
98
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 5
A.5.2.2 Description
A.5.4 CARACTÉRISTIQUES
Quand le contrôleur PICO-GUARD est utilisé avec un bouton
d’arrêt d’urgence à fibre optique, le système peut signaler un arrêt fonctionnel de catégorie 0 (arrêt d’urgence non contrôlé) à
la machine (voir IEC 60204-1). Si des risques supplémentaires
sont créés par l’arrêt non contrôlé, un arrêt fonctionnel de
catégorie 1 (arrêt contrôlé) peut être nécessaire (voir IEC
60204-1 pour plus d’informations).
Tableau 28 en page 99 présente les caractéristiques des
modèles de boutons d’arrêt d’urgence à fibre optique.
Le contrôleur PICO-GUARD avec ses éléments optiques associés est conforme aux exigences des contrôleurs informatiques
utilisés pour des fonctions de sécurité qui, dans le cas d’une défaillance simple, inclut :
• L’arrêt du système et sa mise en état sûr
• Empêchement de fonctionnement jusqu’à ce que la
défaillance soit corrigée
• Empêchement de redémarrage non intentionné de
l’équipement après réparation de la défaillance
Comme il a déjà été décrit, le bouton d’arrêt d’urgence à fibre
optique SFS-EBM-01E.. utilise une « ouverture positive » ou «
ouverture directe » pour bloquer le faisceau optique quand on
d’actionne. Contrairement à la plupart des boutons d’arrêt d’urgence électromécaniques, le SFS-EBM-01E.. est homologué
par des tiers pour pouvoir être utilisé dans un environnement
potentiellement explosif. Il est possible de raccorder jusqu’à trois boutons d’arrêt d’urgence en série sur un seul faisceau de
fibre optique (voir tableau 29 en page 101).
Tableau 28 Spécifications des modèles de boutons d’arrêt d’urgence à fibre
optique
Nomenclature
Valeur/explication
Montage
Quatre tous pour vis M5 (accessoires de
montage non inclus)
Construction
Boîtier et base : Polycarbonate
Bouton : Polyamide
Base du bouton : Aluminium /alliage de zinc
Indice de protection
IEC IP65
Environnement
Température : 0° C à +70° C
Humidité relative maximale : 95 % (sans
condensation)
Certifications
Les boutons d’arrêt d’urgence à fibre optique PICO-GUARD
sont classés IP65. La résine de polycarbonate qui constitue le
matériau du boîtier résiste aux chocs et est suffisamment robuste pour la plupart des environnements industriels. les fibres
optiques peuvent être raccordés soit d’un seul côté, soit des
deux (opposés).
A.5.3 MODÈLES
Se référer à tableau 27 en page 99.
Tableau 27 Modèles d’arrêt d’urgence à fibre optique
Référenc
e de
commande
Référence
Description
SFS-EBM-01E1
Bouton d’arrêt
d’urgence à
fibre optique
avec
raccordement
de la fibre d’un
seul côté
30 766 48
SFS-EBM-01E2
Bouton d’arrêt
d’urgence à
fibre optique
avec
raccordement
de la fibre des
deux côtés
(opposés)
30 766 49
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
Modèle
116395 rév. F 08.03.04
99
Annexe 5
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
A.5.5 DIMENSIONS
Figure 78 en page 100 et figure 79 en page 100 donnent les dimensions des boutons d’arrêt d’urgence à fibre optique PICO-GUARD avec raccordement d’un côté et des deux.
Dimensions en mm
A.5.6 DÉCLARATION DE CONFORMITÉ DES
BOUTONS D’ARRÊT D’URGENCE À FIBRE
OPTIQUE
Les boutons d’arrêt d’urgence à fibre optique SFS-EBM-01E1 et
SFS-EBM-01E1 son livrés avec une Déclaration de conformité
semblable à celle illustrée en figure 90 , page 108.
Cette déclaration certifie que le produit est conforme aux
normes européennes.
113,0
A.5.7 INFORMATIONS CONCERNANT LE PRODUIT BOUTON D’ARRÊT D’URGENCE À
FIBRE OPTIQUE
Les informations CE et AYEX se trouvent sur la plaque d’identification, comme illustré en figure 8 , page 15.
.
95,0
78,5
116,0
Jeu pour les vis M12
MODÈLE :
59,0
www.bannerengineering.com
SFS-EBM-01E1
59,0
BOUTONS D’ARRÊT D’URGENCE OPTIQUES
AVERTISSEMENT
Figure 78 Dimensions du bouton d’arrêt d’urgence PICO-GUARD à fibre
optique d’un seul côté
Risque d’électricité statique, éviter de frotter
Ne nettoyer qu’avec un chiffon humide.
Bouton d’arrêt
d’urgence
Dimensions en mm
29YL
Ex 117870 II 1 G
113,0
78,5
95,0
137,0
Jeu pour les vis M12
MODÈLE :
www.bannerengineering.com
SFS-EBM-01E2
59,0
BOUTONS D’ARRÊT D’URGENCE OPTIQUES
AVERTISSEMENT
59,0
Risque d’électricité statique, éviter de frotter
Ne nettoyer qu’avec un chiffon humide.
Bouton d’arrêt
d’urgence
Figure 79 Dimensions du bouton d’arrêt d’urgence PICO-GUARD à fibres
optiques des deux côtés
29YL
Ex 117870 II 1 G
Figure 80 Plaques d’identification de produit des boutons d’arrêt
d’urgence optiques
100
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 5
A.5.8 MONTAGE ET RACCORDEMENT DE LA
FIBRE
2) Faire passer les fibres depuis le contrôleur PICO-GUARD
selon le paragraphe 7.1.5, page 37.
1) En se référant à la figure 81 en page 101, enlever la plaque
de base en plastique noir du bouton et la monter à sa place
(joint de l’autre côté de la surface de montage) en utilisant
les quatre trous prépercés pour M5.
3) Vérifier que le nombre de fibres correspondant au nombre
de boutons d’arrêt d’urgence SFS raccordés en série est
conforme au tableau 29 en page 101.
Tableau 29 Déterminer la configuration du faisceau optique des boutons
d’arrêt d’urgence à fibre optique
Nombre de paires de boutons
d’arrêt d’urgence optiques
dans le circuit
Étape n° 1
Combinaisons des boutons d’arrêt
d’urgence SFS
1*
2
3
Longueur maximale de fibre coupée
(mm)
95
50
–
Longueur maximale de fibre polie (mm)
125
55
25
Étape n° 2 et 3
☛ Les informations du tableau précédent ne sont que des guides
d’installation des boutons d’arrêt d’urgence à fibre optique
PICO-GUARD utilisant une fibre en plastique polie de diamètre de 1 mm.
La longueur totale de la fibre peut être affectée par certaines variables
comme l’alignement des interrupteurs, les rayons de courbure de la
fibre, les conditions ambiantes, etc.
*Pour un arrêt d’urgence unique avec un longueur maximale de fibre
courte, un atténuateur unique (modèle SFA-FA) peut être nécessaire pour
éliminer une situation de blocage. Si le système ne bloque pas quand on
appuie sur le bouton d’arrêt d’urgence, mais bloque dans le bouton d’arrêt
d’urgence est soulevé, il faut un atténuateur unique. Contacter le
département des applications de l’usine pour obtenir d’avantage
d’informations.
Étape n° 2, 3, 4, 5 et 6
☛ La réserve de gain dépend du nombre de boutons, de la
longueur de la fibre, des rayons de courbure de la fibre et
d’autres facteurs de perte, qui peuvent résulter en un faible
signal ou une coupure du faisceau.
Quand on utilise une fibre à gaine en PVC, il faut dénuder environ 25 mm (voir Figure 82 en page 101).
Étape n° 7
60 mm
(+/- longueur d’insertion de la fibre)
25 mm (+/- longueur d’insertion de
la fibre)
Figure 82 Guide d’insertion de la fibre
4) Pour utiliser une fibre à extrémités non polies (série PIU4),
couper la fibre optique à la longueur (voir le
paragraphe 7.1.2, page 35 pour la procédure de coupure de
la fibre) ou rogner une courte longueur de l’extrémité.
Étape n° 8
Une nouvelle coupure assure une extrémité droite de la fibre et
un bon raccordement optique.
Figure 81 Procédure d’assemblage du bouton d’arrêt d’urgence (entrée
d’un seul côté illustrée)
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
101
Annexe 5
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
☛ Ne pas couper l’extrémité d’une fibre polie (série PW..) sauf
si l’extrémité a été endommagée ou contaminée ou s’il faut
raccourcir la fibre. Si l’on coupe l’extrémité d’une fibre polie,
la réserve de gain est réduite et l’avantage du poli est perdu.
Le kit de polissage sur le terrain SFA-FFP (référence n°
3076711) permet de repolir l’extrémité d’une fibre qui a été
coupée sur le terrain.
5) Si l’ergot de blocage de la fibre est fermé (ne dépassant pas
du corps du bloqueur dans le boîtier), utiliser un petit
tournevis pour soulever l’ergot jusqu’à ce qu’il soit possible
d’insérer la fibre dans le bloqueur comme illustré ci-dessous.
6) Insérer l’extrémité de la fibre dans le boîtier jusqu’à ce
qu’elle atteigne le fond (environ 60 mm),
Puis repousser avec précaution l’ergot de blocage jusqu’à
ce qu’il ne dépasse plus du corps du bloqueur.
Recommencer pour la seconde fibre.
7) Fixer le corps du bouton d’arrêt d’urgence à sa base avec les
quatre vis captives et les serrer entre 1 et 1,13 Nm.
8) Serrer les presse-étoupes soigneusement jusqu’à obtenir
l’étanchéité (ne pas trop serrer).
9) Effectuer les procédures de vérification de mise en service
selon le manuel du contrôleur PICO-GUARD (référence
113649).
102
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 6
A.6 CERTIFICATION ET DÉCLARATION DE CONFORMITÉ ET ATEX
A.6.1 DÉCLARATION DE CONFORMITÉ
Figure 83 Déclaration de conformité
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
103
Annexe 6
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Déclaration de conformité
Fabricant :
Adresse :
Déclaration de conformité
Programme joint
Banner Engineering Corp>
9714 10th Ave N.
Minneapolis, MN 55441 USA
PICO-GUARD
Modèles couverts par cette déclaration de conformité :
Déclare par la présente ce qui suit :
PICO-GUARD
(Systèmes de sécurité optique)
-- est conforme aux termes de la
Directive Machine (Directive
98/37/EEC) et toutes les condi- (Voir en annexe la liste des modèles
couverts par cette déclaration)
tions de médecine du travail
sont remplie :s
-- est conforme aux termes des
autres directives européennes
suivantes :
SFCDT-4A1
SFCDT-4A1C
SFCDT-4A1CM1
98/37/EC, 89/336/EEC, 73/23/EEC,
Et aussi:
-- les (parties ou clauses des) normes harmonisées suivantes ont
été utilisées :
ISO 13849-1: 1999 - CATÉGORIE 4
(EN 954-1),
EN/IEC 61496-1: 2004 Type 4
EN/IEC 61496-2: 1997
EN 60204-1: 1997 (IEC 60204-1)
EN 61508-1: 2002 (IEC 61508-1) et
SFA-FA
SFI-RIL
SFI-SIL
SFI-A1
SFI-A1ED
SFI-D1EDPXTxx
SFI-D1HDPXTxx
SFP30SSxx
SFP30SXPxx
SFP30SXTxx
SFG2-yyyC-xxx
SFG4-yyyC-xxx
SFA-FS
SFI-RIR
SFI-SIR
SFI-D1
SFI-A1HD
SFI-D1HDPSxx
SFP12PSxx
SFP12PXPxx
SFP12PXTxx
SFI-M12SSxxUXT
SFG3-yyyC-xxx
SFS-EBM-01Ez
NOTES :
« xx » ou « xxx » est la longueur de la fibre
optique en pieds
« yyy » est la longueur de la boîtier en mm
« z » est le sens de sortie de la fibre (1, 2, ou
3)
-- Les aspects logiciels ont été éva- EN 61508-3: 2002 (IEC 61508-3) dans
lués en fonction de :
la mesure ou elles sont applicables
-- Optical E-Stop modules comme
applicable également respecter
les normes suivantes :
Corps EU notifié :
EN60947-5-5:1998
EN60947-5-5/A1:2005
ISO 13850: 2006
KEMA Quality B.V.
Certificate:
#2029410.03CE
#2087181.01CE
#2092652.01CE
#2109636.01CE
Le soussigné déclare par la présente que l’équipement spécifié ici est conforme aux directives et normes citées plus haut.
R.Eagle / directeur de l’ingénierie
Date
Figure 84 Déclaration de conformité - Traduction
104
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 6
A.6.2 CERTIFICATIONS ATEX
Figure 85 Déclaration de conformité ATEX
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
105
Annexe 6
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Declaration of Conformity
Fabricant :
Adresse :
Declaration of Conformity
Programme joint
Banner Engineering Corp>
9714 10th Ave N.
Minneapolis, MN 55441 USA
PICO-GUARD
Modèles couverts par cette déclaration de conformité :
Déclare par la présente ce qui suit :
-- Is in conformity with the
provisions of Article 9 of
Directive 94/9/EC of 23 March
1994 and all the essential health
and safety for use in potentially
explosive atmospheres in
Annex II of the Directive have
been
met :
Et aussi:
-- les (parties ou clauses des)
normes harmonisées suivantes
ont été utilisées :
PICO GUARD
(fibre Optic Safety System)
(See attached schedule for list of models
covered by this Declaration of
Conformity)
SFCDT-4A1
SFCDT-4A1C
SFCDT-4A1CM1
CENELEC EN 60079-15 :2003
CENELEC EN 50014 :1997 + A1:1999
+A2 :1999
CENELEC EN 50284 :1999
EN 50281-1-1 :1999
EN 50281-1-2 :1999
IEC 60079-28 :2003(pr)
Degré de protection :
Contrôleur :
II 3(1) G D T78.6º C EEx nA IIC T5 Ta:
50º C [Ex op is] IIC
Optiques pour II 1 G :
II 1 G Ex op is IIC T5 Ta:50ºC
Optiques pour II 3 D :
II 3 D T78.6ºC Ex op is T5 Ta:50ºC
Ingénierie de tirage :
Banner numéro de référence : 117870
Corps EU notifié :
NEMKO
SFA-FA
SFI-RIL
SFI-SIL
SFI-A1
SFI-A1ED
SFI-D1EDPXTxx
SFI-D1HDPXTxx
SFP30SSxx
SFP30SXPxx
SFP30SXTxx
SFG2-yyyC-xxx
SFG4-yyyC-xxx
SFA-FS
SFI-RIR
SFI-SIR
SFI-D1
SFI-A1HD
SFI-D1HDPSxx
SFP12PSxx
SFP12PXPxx
SFP12PXTxx
SFI-M12SSxxUXT
SFG3-yyyC-xxx
SFS-EBM-01Ez
NOTES :
« xx » ou « xxx » est la longueur de la fibre
optique en pieds
« yyy » est la longueur de la boîtier en mm
« z » est le sens de sortie de la fibre (1, 2, ou
3)
Le soussigné déclare par la présente que l’équipement spécifié ici est conforme aux directives et normes citées plus haut.
R.Eagle / directeur de l’ingénierie
Date
Figure 86 Déclaration de conformité ATEX - Traduction
106
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 7
A.7 GLOSSAIRE ET ABRÉVIATIONS
Liste des abréviations
Glossaire
DIS
Système d’informations de développement
EDM
Surveillance des commutateurs externes
Affichage à distance Composant en option qui sert à afficher à
distance une duplication de l’information affichée sur le
Contrôleur PICO-GUARD lui-même.
FMEA
Analyse du mode et des effets des défaillances
FSD
Dispositif de commutation final
IEC
Commission internationale technique électrique
IP...
Protection contre l’entrée (Classe)
ISO
Office international de normalisation
EN
Norme européenne
ESPE
Équipement de protection électro-sensible
LED
Diode électroluminescente
MODS
Dimension minimale de détection d’un objet
MSSI
Interface d’arrêt de sécurité mutable
MPCE
Élément de contrôle primaire de la machine
OSSD
Dispositif de commutation du signal de sortie
PLC
Contrôleur logique programmable
prEN
Norme d’ingénierie préliminaire
PSDI
Dispositif de détection de présence
QD
Raccord rapide M12
SFI
Interverrouillage de sécurité par fibre (interrupteurs
en série)
USSI
Interface d’arrêt de sécurité universel
VAC
Tension en courant alternatif
VDC
Tension en courant continu
AND-gate Type de dispositif de sécurité logique qui nécessite
que toutes les entrées électriques protégées soient activées
avant d’activer la sortie/réarmement et dont une entrée peut
émettre un ordre d’ARRÊT.
Arrêt d’urgence Bouton poussoir spécial positionné à un endroit stratégique et utilisé pour couper l’alimentation électrique
et le mouvement d’une machine en cas d’urgence.
Atténuateur Composant utilisé dans un circuit optique pour réduire la réserve de gain.
Auto-contrôle (circuit) Circuit capable de vérifier électroniquement si tous les composants qui en font partie, ainsi que leurs
doubles « redondants », fonctionnent correctement. Les
Contrôleur(s) de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD de Banner sont équipés de ce type de circuits.
Blocage interne Blocage dû à un problème interne. En cas de
blocage interne, la LED d’état rouge (uniquement) clignote. Ce
type de blocage nécessite l’intervention d’une personne qualifiée.
Conduit lumineux Façon d’orienter et de faire passer un faisceau lumineux dans une fibre plastique ou en verre jusqu’à un
composant à fibre optique.
Contacts de surveillance des MPCE Contacts normalement
fermés des MPCE de la machine protégée qui sont raccordés
aux entrées du Contrôleur PICO-GUARD EDM. Ces contacts
doivent être reliés mécaniquement aux éléments de commande
(à guidage forcé).
Courbe de gain Terme utilisé dans la détection de l’intensité du
signal lumineux dans un circuit de fibres optiques. Peut être interprétée comme la quantité de lumière atteignant le récepteur
qui dépasse le minimum requis pour être détecté et permettre
le fonctionnement normal du circuit.
Démarrage par dispositif de détection de présence (PSDI)
Application qui utilise un dispositif de détection de présence
pour démarrer le cycle d’une machine. Avec ce type de dispositif, l’opérateur place une pièce à usiner dans la zone de fonctionnement de la machine. Lorsque l’opérateur s’est retiré de la
zone dangereuse, le dispositif de détection de présence démarre la machine (aucun interrupteur de démarrage n’est utilisé).
La machine fonctionne jusqu’à la fin de son cycle, puis s’arrête.
L’opérateur peut alors placer une nouvelle pièce à usiner. Le
dispositif de détection de présence contrôle la machine en permanence. Le mode « single break » est utilisé lorsque la pièce
est automatiquement éjectée par la machine en fin de cycle. Le
mode « double break » est utilisé lorsque la pièce est à la fois
insérée et retirée par l’opérateur. Les Contrôleur de système de
sécurité à fibre optique PICO-GUARD de Banner ne doivent pas
être utilisés comme dispositifs PSDI sur des presse mécaniques.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
107
Annexe 7
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Dimension minimale d’objet détecté Terme utilisé pour calculer la résolution en additionnant l’espace entre les faisceaux au
diamètre effectif d’un faisceau.
DIP (micro-interrupteurs) Type d’interrupteurs servant aux réglages de configuration.
dispositif de commutation final (FSD) Le composant du système de commande lié à la sécurité qui interromps le circuit de
l’élément de contrôle primaire de la machine (MPCE) quand le
dispositif de commutation du signal de sortie (OSSD) passe à
l’état désactivé.
Dispositif de commutation du signal de sortie (OSSD) Le
composant de l’équipement de protection électro-sensible
(ESPE) raccordé au système de commande de la machine qui,
quand le dispositif de détection est actionné en fonctionnement
normal, réagit en passant à l’état désactivé.
Dispositif de protection fixe Carters, barres, grillages ou toute
autre barrière mécanique empêchant une personne d’entrer ou
de rester dans la zone dangereuse sans être détectée.
Dispositifs « full-revolution » Type de machines conçues pour
ne pouvoir s’arrêter qu’en fin de cycle. Il s’agit notamment des
presses à embrayage rigide et de mécanismes similaires. Les
PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique de Banner ne
doivent pas être utilisés avec ce type de machines.
Distance de sécurité minimale Distance entre la zone de détection et les parties dangereuses de la machine les plus proches.
Élément de contrôle primaire de la machine (MPCE) Élément
électrique, externe au Contrôleur PICO-GUARD, qui contrôle directement le fonctionnement normal de la machine. Cet élément
est le dernier (en temps) à fonctionner lors du démarrage ou de
l’arrêt de la machine.
Élément optique Terme utilisé pour décrire les composants utilisés dans un circuit de fibre optique (par exemple, interrupteur
optique de sécurité, atténuateur et raccord de fibres) en conjonction avec le Contrôleur PICO-GUARD
Émetteur Composant émetteur de lumière du PICO-GUARD
Système de sécurité à fibre optique, constitué d’une rangée de
diodes (LED) infrarouges synchronisées. Composant du
PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique, constitué
d’une rangée de diodes (LED) infrarouges modulées et synchronisées. L’émetteur et le récepteur génèrent un rideau lumineux vertical qui sert à détecter le corps ou le torse d’une
personne entrant dans la zone dangereuse.
État OFF (arrêt) État dans lequel le circuit de sortie est interrompu et ne permet pas le passage du courant.
FMEA (Failure Mode and Effects Analysis, analyse des modes
de défaillance et de leurs effets) Analyse des modes de défaillance potentiels d’un système pour déterminer leurs effets et
leurs conséquences. Les modes de défaillance sans incidence
ou ceux entraînant un verrouillage du système sont permis. Les
défaillances entraînant une condition d’insécurité sont interdites. Les Contrôleur PICO-GUARD de Banner sont testés selon
cette méthode.
Hauteur protégée Distance entre le centre du faisceau le plus
haut et le centre du faisceau le plus bas d’une barrière immatérielle.
Interverrouillage de fibre optique Terme utilisé quand
plusieurs éléments optiques sont reliés entre eux pour former
un circuit de sécurité lumineux.
Mode barrière L’émetteur et le récepteur sont positionnés l’un
en face de l’autre de manière à ce que la lumière de l’émetteur
soit pointée directement vers le récepteur. Un objet est détecté
quand il interrompt le chemin de détection établi entre l’émetteur et le récepteur.
Personne désignée Toute personne identifiée et désignée par
écrit par l’employeur, comme étant suffisamment compétente
et expérimentée pour effectuer une procédure de vérification
déterminée (voir Personne désignée selon spécification du
paragraphe 1.9).
Personne qualifiée Toute personne détentrice d’un diplôme reconnu ou d’un certificat de formation professionnelle, ou toute
personne qui a démontré, par ses connaissances approfondies
et son expérience, sa capacité à résoudre les problèmes relevant de son domaine de spécialité (voir Personne qualifiée
selon spécification du paragraphe 1.9 en page 3).
Pièce de test Objet opaque de dimension suffisante, utilisé
pour bloquer le faisceau d’un rideau lumineux et tester le fonctionnement de la barrière de sécurité.
Presse à simple course Voir Dispositifs « full-revolution » en
page 108.
Protection d’accès les faisceaux lumineux sont positionnés de
façon à créer une barrière immatérielle verticale ou quasiment
verticale. Dans ce genre d’applications, le personnel traverse la
barrière immatérielle (qui supprime ou arrête le risque) et peut
continuer dans la zone dangereuse.
Protection du périmètre Voir Protection d’accès en page 108.
Protection supplémentaire Dispositif électro-sensible supplémentaire ou mesures fixes de protection servant à empêcher
une personne d’entrer ou de demeurer dans la zone dangereuse
sans être détectée.
État ON (marche) État dans lequel le circuit de sortie est fermé
et permet le passage du courant.
Raccord de fibres Composant utilisé dans un circuit optique
pour raccorder deux fibres entre elles.
Fiabilité du contrôle Méthode permettant d’assurer l’intégrité
d’un système de contrôle. Les circuits de contrôle sont conçus
pour qu’une simple défaillance ou erreur du système n’empêche pas le processus normal d’arrêt de la machine et n’entraîne
pas de dysfonctionnement. Le problème devra cependant être
résolu avant de pouvoir utiliser à nouveau la machine.
Réarmement Utilisation d’un interrupteur manuel pour restaurer l’état ON des OSSD suite à un blocage ou à un verrouillage.
108
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 7
Réarmement automatique (verrouillage) Dans le cas des modèles à réarmement automatique, réponse des relais FSD (dispositifs de commutation finaux) lorsqu’un objet dont le
diamètre est égal ou supérieur au diamètre de la pièce de test
spécifiée pénètre dans la zone de détection. Les relais FSD1 et
FSD2 sont désactivés simultanément et ouvrent leurs contacts.
Une fois l’objet retiré de la zone de détection, le système se remet automatiquement à zéro (sans réarmement manuel). Voir
également Réarmement manuel en page 109.
Réarmement par clé Interrupteur à clé utilisé pour rétablir les
dispositifs de commutation finaux (FSD) et le dispositif de commutation secondaire SSD après un blocage. Fait aussi référence
à l’utilisation de l’interrupteur pour réarmer le Contrôleur
PICO-GUARD.
Voie optique Terme utilisé pour décrire les ports du Contrôleur
PICO-GUARD contrôlés électroniquement qui émettent des
faisceaux de lumière par des fibres plastiques aux éléments optiques ou à d‘autres dispositifs optiques de sécurité.
Zone de fonctionnement Zone de la machine protégée où une
pièce est positionnée pour être usinée (coupée, mise en forme,
perforée, assemblée, soudée, etc.).
Zone de transition Selon l’alignement, la longueur des fibres et
autres facteurs de perte, la réserve de gain peut tomber en dessous du seuil avant d’avoir parcouru la distance et créer un signal faible ou une coupure du faisceau avant l’arrivée (D). Cette
région s’appelle la zone de transition.
Récepteur Composant récepteur de lumière du PICO-GUARD
Système de sécurité à fibre optique, constitué d’un phototransistor synchronisé. Composant récepteur de lumière du
PICO-GUARD Système de sécurité à fibre optique, constitué
d’une rangée de phototransistors synchronisés. Le récepteur et
l’émetteur génèrent un rideau lumineux vertical qui sert à détecter le torse ou le corps d’une personne qui entre dans la zone
dangereuse.
Risque d’enfermement Risque qui se produit si une personne
peut franchir la barrière (ce qui envoie un ordre d’arrêt et supprime le risque). La personne peut donc entrer dans la zone
dangereuse mais sa présence n’est plus détectée. Le danger
survient parce que le mouvement dangereux de la machine peut
reprendre tandis que la personne est toujours dans la zone protégée.
Situation de blocage Réponse des sorties OSSD (elles passent
sur OFF) quand un objet bloque ou interrompt un faisceau lumineux du Contrôleur PICO-GUARD fonctionnant en mode de blocage. Il faut effectuer un réarmement manuel quand tous les
objets sont enlevés (faisceaux non obstrués) pour réarmer le
blocage de sortie et permettre aux sorties de revenir sur ON.
Situation de verrouillage Situation automatiquement atteinte
par le Contrôleur de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD quand le système détecte des erreurs internes et
certaines erreurs externes. Un verrouillage fait que les sorties
OSSD du Contrôleur PICO-GUARD passent ou restent sur OFF
et envoient un signal d’arrêt à la machine protégée. Pour remettre le Contrôleur de système de sécurité à fibre optique
PICO-GUARD en mode Run, il faut corriger toutes les erreurs et
effectuer un réarmement manuel.
Surveillance du dispositif externe Cette caractéristique permet
au Contrôleur PICO-GUARD de surveiller l’état de dispositifs externes comme les MPCE.
Temps de réponse Temps qui s’écoule entre l’activation du dispositif de sécurité et l’arrêt de la machine ou l’élimination de
tout danger.
Temps de réponse de la machine Temps qui s’écoule entre
l’interruption des OSSD du Contrôleur PICO-GUARD et l’arrêt
de la machine dangereuse.
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
109
Annexe 7
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Page blanche
110
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
Annexe 8
A.8 INFORMATION COMMERCIALES
La liste qui suit représente les adresses
des représentants et distributeurs Banner en Europe :
CORPORATE OFFICES:
Banner Engineering Europe
Park Lane, Culliganlaan 2F
1831 Diegem,
Belgium
GREECE
CZECH REPUBLIC
Turck s.r.o.
2KAPPA LTD
Hradecká 1151
Sofokli Venizelou 13, 54628 Menemeni
CZ-50003 Hradec Králové 3
Tel : 00 30 23 10 77 55 10
Tel. : +420 495 518 766
Fax : 00 30 23 10 77 55 14-15
Fax : +420 495 518 767
email : 2kappa@pel.forthnet.gr
e-mail : turck@turck.cz
http://www.turck.cz
Tel. : +32 2 456 07 80
DENMARK
Fax : +32 2 456 07 89
HUNGARY
Turck Hungary Kft.
Könyves Kalman Krt. 76
e-mail : mail@bannereurope.com
Hans Folsgaard AS
http://www.bannereurope.com
Ejby Industrivej 30
Banner Engineering GmbH
Dk-2600 Glostrup
Martin-Schmeißer-Weg 11
Tel. : +45 43 20 86 00
44227 Dortmund
Fax : +45 43 96 88 55
Tel. : + 49 (0) 231 963 37 30
e-mail : hf@hf.net
Fax : + 49 (0) 231 963 39 38
http://www.hf.net
H-1087 Budapest
Tel. : +36 1 477-0740 or 36-1-313-8221
Fax : +36 1 477-0741
e-mail : turck@turck.hu
http://www.turck.hu
ICELAND
e-mail : info@bannerengineering.de
ESTONIA
http://www.bannerengineering.de
K M Stáhl ehf.
Bíldshöfòa 16
Osaühing « System Test »
110 Reykjavik
Pirita tee 20
Tel. : +354 56 78 939
Intermadox GmbH
EE-10127 Tallinn
Fax : +354 56 78-938
Josef-Moser-Gasse 1
Estonia
e-mail : kalli@kmstal.is
A-1170 Vienna
Tel. : +372 6 405 423
Tel. : +431 48 615870
Fax : +372 6 405 422
Fax : +431 48 6158723
e-mail : systemtest@systemtest.ee
AUSTRIA
IRELAND
Tektron
e-mail : imax.office@intermadox.at
http://www.intermadox.at
FINLAND
Tramore House
Tramore Road
Sarlin Oy Ab
Cork
P.O. Box 750
Tel. : +353 (0)21-431 33 31
MULTIPROX N.V.
SF-00101 Helsinki 10
Fax : +353 (0)21-431 33 71
Lion d’Orweg, 12
Tel. : +358 9 50 44 41
e-mail : sales@tektron.ie
B-9300 Aalst
Fax : +358 9 56 33 227
http://www.tektron.ie
Tel. : +32 53 766 566
e-mail : sales.automation@sarlin.com
Fax : +32 53 783 977
http://www.sarlin.com
BELGIUM
e-mail : mail@multiprox.be
http://www.multiprox.be
FRANCE
ITALY
Turck Banner s.r.l.
Via Adamello, 9
Turck Banner S.A.S.
20010 Bareggio
3, Rue de Courtalin
Milano
Sensomat Ltd.
Magny - Le - Hongre
Tel. : +390 2 90 36 42 91
VH V, App 11
77703 Marne - La - Valleé Cedex 4
Fax : +390 2 90 36 48 38
Dr. Ivan Penakov Str. 15
Tel. : +33 1 60 43 60 70
e-mail : info@turckBanner.it
BG-9300 Dobrich
Fax : +33 1 60 43 10 18
http://www.turckBanner.it
Tel. : +359 58 603 023
e-mail : info@turckBanner.fr
Fax : +359 58 603 033
http://www.turckBanner.fr
BULGARIA
e-mail : info@sensomat.info
http://www.sensomat.info
GERMANY
LATVIA
LASMA Ltd.
Aizkraukles 21-111
Hans Turck GmbH & Co KG
LV-1006 Riga
Witzlebenstrasse 7
Tel. : +371 754 5217
45472 Mülheim an der Ruhr
Fax : +371 754 5217
Tel. : +49 208 49 520
e-mail : inga@lasma.lv
Fax : +49 208 49 52 264
e-mail : turckmh@mail.turck-globe.de
http://www.turck.com
GUIDE –VERSION EUROPÉENNE
116395 rév. F 08.03.04
111
Annexe 8
Conception et application du système de
sécurité PICO-GUARD™
LITHUANIA
SWEDEN
ROMANIA
Hidroteka
TURCK Automation Romania SRL
HF Sverige AB
Büro : Taikos 76-4
Str. Iuliu Tetrat nr. 18, Sector 1
Stockholm :
LT-3031 Kaunas
RO-011914 Bucharest
Kanalvägen 10C
Post : P.O. Box 572
Tel : +40 21 230 02 79 or 230 05 94
SE-194 61 Upplands Väsby
LT-3028 Kaunas
Fax : +40 21 231 40 87
Tel. : +46 8 555 409 85
Tel. : +370 37 352195
e-mail : info@turck.ro
Fax : +46 8 590 717 81
Fax : +370 37 351952
http://www.turck.ro
e-mail : hf.sverige@hf.net
e-mail : hidroteka@post.sonexco.com
http://www.hf.net
RUSSIA AND CIS
LUXEMBOURG
Turck Office Minsk
Sogel SA 1
ul. Engelsa, 30
7, Rue de l’Industrie
BY-220030 Minsk
8399 Windhof
Republic of Belarus
Luxemburg
Tel. : +375 172 105957
Tel. : +352 40 05 05 331
Fax : +375 172 275313
Fax : +352 40 05 05 305
e-mail : turck@infonet.by
e-mail : sogel@sogel.lu
http://www.turck.by
Båstad :
Tel. : +46 431 755 60
Fax : +46 431 755 61
e-mail : hf@hf.net
http://www.hf.net
Malmo :
Tel. : +46 040 611 96 70
Fax : +46 040 611 96 85
e-mail : hf@hf.net
http://www.hf.net
Turck Office Moskow
NETHERLANDS/HOLLAND
Volokolamskoe shosse 1 office 606A
SWITZERLAND
Turck B.V.
125080 Moskow
Ruiterlaan 7
Tel.: +7 095 105 00 54
Bachofen AG
NL-8019 BN Zwolle
Fax: +7 095 158 95 72
Ackerstrasse 42
Tel. : +31 38 42 27 750
e-mail : turck@turck.ru
8610 Uster
Tel. : + 41 44 944 11 11
Fax : +31 38 42 27 451
SLOVAK REPUBLIC
e-mail : info@turck.nl
http://www.turck.nl
Fax : + 41 44 944 12 33
e-mail : info@bachofen.ch
MARPEX s.r.o.
http://www.bachofen.ch
Sportovcov 672
NORWAY
018 41 Dubnica nad Váhom
TURKEY
Danyko A.S.
Tel. : +421 42 4426987
P.O. Box 48
Fax : +421 42 4426986
Dacel Muhendislik Elektrik,
N-4891 Grimstad
e-mail : marpex@marpex.sk
Elektronik, San. Ve Tic. Ltd
Perpa Elektrokent Is Merkezi
Tel. : +47 37 04 02 88
SLOVENIA
Fax : +47 37 04 14 26
A Blok Kat 2 No:38
Okmedani/Istanbul
e-mail :danyko@hf.net
Tipteh d.o.o
http://www.danyko.no
TURKIYE
CESTA V GORICE 40
Tel: 00 90 212 210 76 46
SLO-1111 Ljubljana
Fax:00 90 212 220 50 45
Tel. : +386 1 200 51 50
e-mail: Özer Özkurt <ozkurt@dacel.net
POLAND
Turck Sp. z o.o,
Fax : +386 1 200 51 51
ul Zeromskiego 1
e-mail : info@tipteh.si
PL-50 053 Opole
SPAIN
Tel. : +48-77 443 48 00
Gökhan Elektrik Malzemelri San Tic Ltd Sti
Perpa Elektrokent Ticaret Merkezi A Blok Kat 8
No : 694
80270 Okmeydani - ISTANBUL
Fax : +48-77 443 48 01
Elion, S.A.
Tel. : +90 212 2213236
e-mail : turck@turck.pl
Farell, 5 - 08014 Barcelona
Fax : +90 212 2213240
http://www.turck.pl
Tel. : + 932 982 035
e-mail : gokhan@gokhanelektrik.com
Fax : + 934 314 133
http//www.gokhanelektrik.com
PORTUGAL
Salmon & Cia Lda.
e-mail : elion@elion.es
UNITED KINGDOM
http://www.elion.es
Rua Cova da Moura, 2-6º
Turck Banner Limited
1399-033 Lisboa
Blenheim House, Hurricane Way,
Tel. : +351 21 39 20 130
Wickford,
Fax : +351 21 39 20 189
Essex, SS11 8YT
e-mail : div8.salmon@mail.telepac.pt
Tel : +44 (0)1268 578888
Fax : +44 (0)1268 763648
e-mail: info@turckbanner.co.uk
http://www.turckBanner.co.uk
112
116395 rév. F 08.03.04
GUIDE - VERSION EUROPEENNE
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising