Canada

Canada
Public Works and Government Services
Canada
Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada
1 1
RETURN BIDS TO:
RETOURNER LES SOUMISSIONS À:
Title - Sujet
Bid Receiving Public Works and Government
Services Canada/Réception des soumissions
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Pacific Region
401 - 1230 Government Street
Victoria, B.C.
V8W 3X4
Bid Fax: (250) 363-3344
Solicitation No. - N° de l'invitation
Date
F1782-15C720/A
2015-06-26
REQUEST FOR PROPOSAL
DEMANDE DE PROPOSITION
Proposal To: Public Works and Government
Services Canada
We hereby offer to sell to Her Majesty the Queen in right
of Canada, in accordance with the terms and conditions
set out herein, referred to herein or attached hereto, the
goods, services, and construction listed herein and on any
attached sheets at the price(s) set out therefor.
Proposition aux: Travaux Publics et Services
Gouvernementaux Canada
Nous offrons par la présente de vendre à Sa Majesté la
Reine du chef du Canada, aux conditions énoncées ou
incluses par référence dans la présente et aux annexes
ci-jointes, les biens, services et construction énumérés
ici sur toute feuille ci-annexée, au(x) prix indiqué(s).
CCGS VECTOR - MARINE SWITCHBOARD
Client Reference No. - N° de référence du client
F1782-15C720
GETS Reference No. - N° de référence de SEAG
PW-$XLV-166-6770
File No. - N° de dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38028 (166)
Solicitation Closes - L'invitation prend fin
at - à 02:00 PM
on - le 2015-08-10
Time Zone
Fuseau horaire
Pacific Daylight Saving
Time PDT
F.O.B. - F.A.B.
Plant-Usine:
Destination:
Other-Autre:
Address Enquiries to: - Adresser toutes questions à:
Buyer Id - Id de l'acheteur
Castle, David G.
xlv166
Telephone No. - N° de téléphone
FAX No. - N° de FAX
(250) 363-0110 (
( )
)
-
Destination - of Goods, Services, and Construction:
Destination - des biens, services et construction:
FISHERIES AND OCEANS CANADA
SEE HEREIN
Comments - Commentaires
Instructions: See Herein
Instructions: Voir aux présentes
Vendor/Firm Name and Address
Raison sociale et adresse du
fournisseur/de l'entrepreneur
Delivery Required - Livraison exigée
Delivery Offered - Livraison proposée
See Herein
Vendor/Firm Name and Address
Raison sociale et adresse du fournisseur/de l'entrepreneur
Issuing Office - Bureau de distribution
Telephone No. - N° de téléphone
Facsimile No. - N° de télécopieur
Public Works and Government Services Canada - Pacific
Region
401 - 1230 Government Street
Victoria, B. C.
V8W 3X4
Name and title of person authorized to sign on behalf of Vendor/Firm
(type or print)
Nom et titre de la personne autorisée à signer au nom du fournisseur/
de l'entrepreneur (taper ou écrire en caractères d'imprimerie)
Signature
Canada
Page 1 of - de 2
Date
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1782-15C720/A
Buyer ID - Id de l'acheteur
xlv166
Client Ref. No. - N° de réf. du client
File No. - N° du dossier
F1782-15C720
XLV-5-38028
Ce document est volontairement laissee vierge.
Page 2 of - de 2
CCC No./N° CCC - FMS No/ N° VME
TABLE DES MATIÈRES
PARTIE 1 - RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ................................................................................................ 2
1-1
1-2
1.3
EXIGENCES RELATIVES À LA SÉCURITÉ........................................................................................................ 2
ÉNONCÉ DES TRAVAUX .......................................................................................................................... 2
COMPTE RENDU .................................................................................................................................. 2
PARTIE 2 - INSTRUCTIONS À L'INTENTION DES SOUMISSIONNAIRES ........................................................ 3
2-1
2-2
2-4
INSTRUCTIONS, CLAUSES ET CONDITIONS UNIFORMISÉES............................................................................... 3
PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS ........................................................................................................... 3
LOIS APPLICABLES ................................................................................................................................. 3
PARTIE 3 - INSTRUCTIONS POUR LA PRÉPARATION DES SOUMISSIONS ................................................... 4
3-1
3-2
INSTRUCTION POUR LA PRÉPARATION DES SOUMISSIONS............................................................................... 4
TABLEAUX DES LIVRABLES ....................................................................................................................... 4
PARTIE 4 - PROCÉDURES D'ÉVALUATION ET MÉTHODE DE SÉLECTION ..................................................... 6
4-1
4.2
PROCÉDURES D'ÉVALUATION .................................................................................................................. 6
CRITÈRE DE SÉLECTION .......................................................................................................................... 6
PARTIE 5 - ATTESTATIONS ........................................................................................................................ 7
5.1
ATTESTATIONS PRÉALABLES À L’ATTRIBUTION DU CONTRAT .......................................................................... 7
PARTIE 6 -CLAUSES DU CONTRAT SUBSÉQUENT ....................................................................................... 8
6-1
6-2
6-3
6-4
6-5
6-6
6-8
6-9
6-10
6-11
6-12
EXIGENCES RELATIVES À LA SÉCURITÉ........................................................................................................ 8
BESOIN .............................................................................................................................................. 8
CLAUSES ET CONDITIONS UNIFORMISÉES ................................................................................................... 8
DURÉE DU CONTRAT ............................................................................................................................. 8
RESPONSABLES .................................................................................................................................... 9
PAIEMENT ........................................................................................................................................ 10
ATTESTATIONS .................................................................................................................................. 11
LOIS APPLICABLES ............................................................................................................................... 11
ORDRE DE PRIORITÉ DES DOCUMENTS ..................................................................................................... 11
EXIGENCES RELATIVES AUX ASSURANCES.................................................................................................. 12
CLAUSES DU GUIDE DES CCUA ............................................................................................................. 12
ANNEXE A - ÉNONCÉ DES TRAVAUX ..................................................................................................... 31
ANNEXE B TROUSSE D'ÉVALUATION DES SOUMISSION……………………………………Error!
Bookmark not defined.
ANNEXE C – FEUILLE DE PRESENTATION DE LA SOUMISSION FINANCIERE DETAILLEE ...................... 69
ANNEXE D - EXIGENCES EN MATIÈRE D'ASSURANCES .......................................................................... 69
ANNEXE -E - QUESTIONS DES SOUMISSIONNAIRES ET RÉPONSES DU CANADA ................................... 73
ANNEXE F– RENSEIGNEMENTS REQUIS POUR LA VÉRIFICATION DES DISPOSITIONS RELATIVES À L’INTÉGRITÉ
.............................................................................................................................................................. 74
MPO-Marine evalue electrique switchboard.
PARTIE 1 - RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX
1-1
Exigences relatives à la sécurité
Il n’y a aucunes exigences en matière de sécurité
1-2
Énoncé des travaux
Le ministere des Peches et des Oceans ont besoin d’un entrepreneur pour fabriquer et livrer un
(1) marine evalue electrique switchboard pour le NGCC Vector selon l’enonce des travaux
détaillé et dessin ci-joint an Annexe A.
Les marchandises sont requises d’être livrée au site identifié d’ici le 4 Janvier 2016. Comme
indique dans las clause du contrat subséquent.
1.3
Compte rendu
Les soumissionnaires peuvent demander un compte rendu des résultats du processus de
demande de soumissions. Les soumissionnaires devraient en faire la demande à l'autorité
contractante dans les 15 jours ouvrables, suivant la réception des résultats du processus de
demande de soumissions. Le compte rendu peut être fourni par écrit, par téléphone ou en
personne.
PARTIE 2 - INSTRUCTIONS À L'INTENTION DES SOUMISSIONNAIRES
2-1
Instructions, clauses et conditions uniformisées
Toutes les instructions, clauses et conditions identifiées dans la demande de soumissions par
un numéro, une date et un titre sont reproduites dans le Guide des clauses et condition
uniformisées
d'achat
(https://achatsetventes.gc.ca/politiques-et-lignes-directrices/guide-desclauses-et-condition s-uniformisees-d-achat) publié par Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada.
Les soumissionnaires qui présentent une soumission s'engagent à respecter les instructions, les
clauses et les conditions de la demande de soumissions, et acceptent les clauses et les
conditions du contrat subséquent.
Le document 2003 (2014-09-25) Instructions uniformisées - biens ou services - besoins
concurrentiels, est incorporé par renvoi dans la demande de soumissions et en fait partie
intégrante.
2-2
Présentation des soumissions
Les soumissions doivent être présentées uniquement au Module de réception des soumissions
de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) au plus tard à la date, à
l'heure et à l'endroit indiqués à la page 1 de la demande de soumissions.
2-3
Demandes de renseignements - en période de soumission
Toutes les demandes de renseignements doivent être présentées à l'autorité contractante au
moins trois (3) jours de travail avant la date de clôture. Pour ce qui est des demandes de
renseignements reçues après ce délai, il est possible qu'on ne puisse pas y répondre.
Les soumissionnaires devraient citer le plus fidèlement possible le numéro de l'article de la
demande de soumissions auquel se rapporte la question et prendre soin d'énoncer chaque
question de manière suffisamment détaillée pour que le Canada puisse y répondre avec
exactitude. Les demandes de renseignements techniques qui ont un caractère exclusif doivent
porter clairement la mention « exclusif » vis-à-vis de chaque article pertinent. Les éléments
portant la mention « exclusif » feront l'objet d'une discrétion absolue, sauf dans les cas où le
Canada considère que la demande de renseignements na pas un caractère exclusif. Dans ce
cas, le Canada peut réviser les questions ou peut demander au soumissionnaire de le faire, afin
d'en éliminer le caractère exclusif, et permettre la transmission des réponses à tous les
soumissionnaires. Le Canada peut ne pas répondre aux demandes de renseignements dont la
formulation ne permettrait pas de les diffuser à tous les soumissionnaires.
2-4
Lois applicables
Tout contrat subséquent sera interprété et régi selon les lois en vigueur en Colombie
Britannique, et les relations entre les parties seront déterminées par ces lois.
À leur discrétion, les soumissionnaires peuvent indiquer les lois applicables d'une province ou
d'un territoire canadien de leur choix, sans que la validité de leur soumission ne soit mise en
question, en supprimant le nom de la province ou du territoire canadien précisé et en insérant le
nom de la province ou du territoire canadien de leur choix. Si aucun changement n'est indiqué,
cela signifie que les soumissionnaires acceptent les lois applicables indiquées.
PARTIE 3 - INSTRUCTIONS POUR LA PRÉPARATION DES SOUMISSIONS
3-1
Instruction pour la préparation des soumissions
Le Canada demande que les soumissionnaires fournissent
distinctes, comme suit:
Section I:
Soumission technique ( 1 copie)
Section II:
Soumission financière ( 1 copie)
Section III:
Attestations ( 1 copie)
leur soumission en sections
En cas d'incompatibilité entre le libellé de la copie électronique et de la copie papier, le libellé
de la copie papier l'emportera sur celui de la copie électronique.
Les prix doivent figurer dans la soumission financière seulement. Aucun prix ne doit être indiqué
dans une autre section de la soumission.
Le Canada demande que les soumissionnaires suivent les instructions de présentation
décrites ci-après pour préparer leur soumission :
a)
utiliser du papier de 8,5 po x 11 po (216 mm x 279 mm);
b) utiliser un système de numérotation correspondant à celui de la demande de
soumissions:
En avril 2006, le Canada a approuvé une politique exigeant que les agences et ministères
fédéraux prennent les mesures nécessaires pour incorporer les facteurs environnementaux dans
le processus d'approvisionnement Politique d'achats écologiques
(http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/ecologisation-greening/achats-procurement/politique-poli
cyfra.html).
Pour aider le Canada à atteindre ses objectifs, les soumissionnaires devraient :
1) utiliser du papier de 8,5 po x 11 po (216 mm x 279 mm) contenant des fibres certifiées
provenant d'un aménagement forestier durable et contenant au moins 30 % de matières
recyclées; et
2) utiliser un format qui respecte l'environnement: impression noir et blanc, recto-verso/à double
face, broché ou agrafé, sans reliure Cerlox, reliure à attaches ni reliure à anneaux.
3-1.1
Section I : Soumission technique
Dans leur soumission technique, les soumissionnaires devraient expliquer et démontrer comment
ils entendent répondre aux exigences et comment ils réaliseront les travaux.
3-1.2
Section II : Soumission financière
Les soumissionnaires doivent présenter leur soumission financière en conformité avec la feuille
de présentation de la soumission financière décrite à l'annexe B.
3-1.3
Section III: Attestions
Les soumissionnaires doivent présenter les attestations exigées à la Partie 5.
3-2
3-2.1
Tableaux des livrables
Liste de contrôle des livrables obligatoires
Nonobstant les exigences touchant les livrables mentionnés ailleurs dans cette demande de
soumission et dans ses spécifications techniques connexes, voici les seuls livrables obligatoires
qui doivent être présentés avec les documents de la soumission au moment de la fermeture des
soumissions. Les éléments suivants sont obligatoires et le soumissionnaire doit présenter chacun
d’eux pour que sa soumission soit jugée recevable.
No
Part
Article
Description
Document
fourni
Condition
Section I- Technical Bid
Appel d’offre part 1 page 1
Page
frontal compléter and signer;
Section II – Soumission financière
Obligatoire
soumission
avec
Feuille
de
Annexe
C:
présentation de la soumission
financière détaillée
Obligatoire
soumission
avec
1
1
Anne
xe B
Tout
la
la
†
†
3-2.2 Liste de contrôle des livrables appuyer
Si les renseignements suivants qui viennent appuyer la soumission ne sont pas présentés avec la
soumission, l’autorité contractante en fera la demande au plus bas soumissionnaire , et ils devront être
fournis dans un délai de vingt-quatre (24) heures suivant la demande écrite :
o
N
Partie
Article
Section III- Attestation
1
Annexe
E
2
Partie
6
6-5.4
Description
Annexe F
RENSEIGNEMENTS REQUIS
POUR LA VÉRIFICATION DES
DISPOSITIONS RELATIVES À
L’INTÉGRITÉ
Représentants de
l'entrepreneur
Condition
Document fourni
24 Heures suivant la
demande écrite
†
24 Heures suivant la
demande écrite
†
PARTIE 4 - PROCÉDURES D'ÉVALUATION ET MÉTHODE DE SÉLECTION
4-1
Procédures d'évaluation
a) Les soumissions reçues seront évaluées par rapport à l'ensemble des exigences de la
demande de soumissions, incluant les critères d'évaluation techniques et financiers.
b)
Une équipe d'évaluation composée de représentants du Canada évaluera les soumissions.
4-1.1
Méthode de sélection
Une soumission doit respecter toutes les exigences de la demande de soumissions pour être
déclarée recevable. La soumission recevable avec le prix évalué le plus bas (conformément à
l'annexe H) sera recommandée pour l'attribution d'un contrat.
4-1.2
Évaluation financière
L’offre sera évalué conformément a ‘annexe B, Prix pour évaluation.
4.2
Critère de sélection
Une soumission doit respecter les exigences de la demande de soumissions et satisfaire à tous
les critères d'évaluation techniques obligatoires pour être déclarée recevable. La soumission
recevable avec le prix évalué le plus bas sera recommandée pour attribution d'un contrat.
PARTIE 5 - ATTESTATIONS
Les soumissionnaires doivent fournir les attestations et la documentation exigées pour qu’un
contrat leur soit attribué.
Les attestations que les soumissionnaires remettent au Canada peuvent faire l’objet d’une
vérification à tout moment par le Canada. Le Canada déclarera une soumission non recevable,
ou à un manquement de la part de l’entrepreneur, s’il est établi qu’une attestation du
soumissionnaire est fausse, que ce soit pendant la période d’évaluation des soumissions, ou
pendant la durée du contrat.
L'autorité contractante aura le droit de demander des renseignements supplémentaires pour
vérifier les attestations du soumissionnaire. À défaut de répondre à cette demande, la soumission
sera également déclarée non recevable, ou sera considéré comme un manquement au contrat.
5.1
Attestations préalables à l’attribution du contrat
Les attestations énumérées ci-dessous devraient être remplies et fournies avec la soumission
mais elles peuvent être fournies plus tard. Si l'une de ces attestations n'est pas remplie et fournie
tel que demandé, l'autorité contractante informera le soumissionnaire du délai à l’intérieur duquel
les renseignements doivent être fournis. À défaut de se conformer à la demande de l'autorité
contractante et de fournir les attestations dans le délai prévu, la soumission sera déclarée non
recevable.
5-1.1
Dispositions relatives à l’intégrité – renseignements connexes
En présentant une soumission, le soumissionnaire atteste que le soumissionnaire et ses affiliés
respectent les dispositions stipulées à l’article 01 Dispositions relatives à l’intégrité - soumission,
des instructions uniformisées 2003. Les renseignements connexes, tel que requis aux
dispositions relatives à l’intégrité, assisteront le Canada à confirmer que les attestations sont
véridiques.
5.1.2
Programme de contrats fédéraux pour l'équité en matière d'emploi – Attestation de
soumission
En présentant une soumission, le soumissionnaire atteste que le soumissionnaire, et tout
membre de la coentreprise si le soumissionnaire est une coentreprise, n'est pas nommé dans la
»
à
admissibilité
limitée
liste
des
« soumissionnaires
(http://www.travail.gc.ca/fra/normes_equite/eq/emp/pcf/liste/inelig.shtml) du Programme de
contrats fédéraux (PCF) pour l'équité en matière d'emploi disponible sur le site Web d’Emploi et
Développement social Canada (EDSC) – Travail.
Le Canada aura le droit de déclarer une soumission non recevable si le soumissionnaire, ou tout
membre de la coentreprise si le soumissionnaire est une coentreprise, figure dans la liste des «
soumissionnaires à admissibilité limitée » du PCF au moment de l'attribution du contrat.
5.1.3
Attestations additionnelles préalables à l'attribution du contrat
Les attestations énumérées ci-dessous devraient être remplies et fournies avec la soumission
mais elles peuvent être fournies plus tard. Si l'une de ces attestations n'est pas remplie et fournie
tel que demandé, l'autorité contractante informera le soumissionnaire du délai à l’intérieur duquel
les renseignements doivent être fournis. À défaut de se conformer à la demande de l'autorité
contractante et de fournir les attestations dans le délai prévu, la soumission sera déclarée non
recevable.
PARTIE 6 -CLAUSES DU CONTRAT SUBSÉQUENT
Les clauses et conditions suivantes s'appliquent à tout contrat subséquent découlant de la
demande de soumissions et en font partie intégrante.
6-1
Exigences relatives à la sécurité
Il n’y a aucunes exigences en matière de sécurité
6-2
Besoin
Le ministere des Peches et des Oceans ont besoin d’un entrepreneur pour fabriquer et livrer un
(1) marine evalue electrique switchboard pour le NGCC Vector selon l’enonce des travaux
détaillé et dessin ci-joint an Annexe A.
6-3
Clauses et conditions uniformisées
Toutes les clauses et conditions identifiées dans le contrat par un numéro, une date et un titre
sont reproduites dans le Guide des clauses et conditions uniformisées d'achat
(https://achatsetventes.gc.ca/politiques-et-lignes-directrices/guide-des-clauses-etconditionsuniformisees-d-achat) publié par Travaux publics et Services gouvernementaux Canada.
6-3.1
Conditions générales supplémentaires (avec équipage)
2010A- 2014-11-17- Conditions Générales-Besoin moyen-Biens- s'appliquent au contrat et en
font partie intégrante.
6-4
6-4.1
Durée du contrat
Date de livraison
Tous les livrables doivent être livrés le ou avant le Janvier 4, 2016.
6-4.2
Lieu de livraison
NGCC Vector
Institute of Ocean Sciences
9860 West Saanich Road
Sidney, BC
V8L 4B2
Attn: Ian Hatt 250-363-6396
L’entrepreneur doit fournir au représentant du Ministère un préavis d’au moins deux semaines
avant la livraison des modules pour le site.
6-4.3
Préparation pour la livraison
La préparation pour la livraison et l’emballage doivent être de la norme la plus élevée du fabricant
pour le mode de transport utilise, afin d’assurer l’arrivée en toute sécurité a la destination finale.
6-4.4
Instructions d’expédition – livraison à destination
1.
Les biens doivent être expédiés au point de destination précisé dans le contrat (DDP) aux
lieux de destination énumérés à l’article 6.4.2, selon les Incoterms 2000 pour les
expéditions en provenance d’un entrepreneur commercial.
2.
L’entrepreneur est responsable de l’ensemble des frais de livraison, de l’administration,
des coûts et des risques du transport aux lieux de destination.
6-4.5
Les délais doivent être respectés
La livraison est un élément essentiel du présent contrat. À l’exception des retards justifiables annoncés
conformément à la section 16 du document 2010, le défaut de l’entrepreneur de livrer les biens aux
dates précisées dans le présent contrat portera préjudice au gouvernement du Canada qui, à sa
discrétion, pourra :
A.
B.
Résilier le contrat conformément aux sections 10 (Rigueur des délais) et 30 (Manquement de la
part de l’entrepreneur) du document 2030, Conditions générales;
Éventuellement, modifier le contrat. La ou les dates de livraison ne seront pas reportées si
l’entrepreneur n’offre pas de compensation sous forme de rajustement des prix, des garanties,
des quantités ou des services à fournir.
6-4.6
1.
Acceptation
Le responsable de l’inspection, en collaboration avec l’entrepreneur, établira une liste des travaux
non complétés à la fin de la période de la construction des pontons. Cette liste formera les
annexes au document officiel d’acceptation pour les pontons. Une réunion ou une conférence
téléphonique peux être organisée par le responsable de l’inspection à la date d’achèvement des
travaux pour examiner et signer le document d’acceptation PWGSC-TPSGC 1105, Attestation de
l’entrepreneur
2.
Le responsable de l’inspection doit remplir le formulaire précité et obtenir les signatures de
l’entrepreneur et de l’autorité contractante. Le formulaire sera ensuite distribué de la façon
suivante par le responsable de l’inspection :
a. une copie à l’autorité contractante;
b. une copie au responsable technique;
c. une copie à l’entrepreneur.
6-5
6-5.1
Responsables
Autorité contractante
L'autorité contractante pour le contrat est:
Nom :
David Castle,
Titre :
Spécialiste d’approvisionnement
Adresse :
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Région du Pacifique,
Approvisionnements, marine
401-1230 rue Government
Victoria, C-B, V8W 3X4
Téléphone :
250-363-0110
Télécopieur :
250-363-3960
david.castle@pwgsc-tpsgc.gc.ca
Courriel :
L'autorité contractante est responsable de la gestion du contrat et toute
modification doit
être autorisée, par écrit, par l'autorité contractante. L'entrepreneur ne doit pas effectuer
de travaux dépassant la portée du contrat ou des travaux qui n'y sont pas prévus suite à des
demandes ou instructions verbales ou écrites de toute personne autre que l'autorité contractante.
6-5.2
Responsable technique
Le responsable technique pour ce contrat est:
Nom:
______________
Titre:
______________
Adresse:
______________
Facsimile:
______________
Courriel::
______________
(Les informations seront fournies a l’attribution du contrat)
Le responsable technique représente le ministère ou organisme pour lequel les travaux
sont exécutés dans le cadre du contrat. Il est responsable de toutes les questions liées au
contenu technique des travaux prévus dans le contrat. On peut discuter des questions
techniques avec le responsable technique; cependant, celui-ci ne peut pas autoriser les
changements à apporter à l'énoncé des travaux. Ces changements peuvent être effectués
uniquement au moyen d'une modification au contrat émise par l'autorité contractante.
6-5.3
Responsable de l’inspection
Nom:
______________
Titre:
______________
Adresse:
______________
Facsimile:
______________
Courriel::
______________
(Les informations seront fournies a l’attribution du contrat)
Le responsable de l'inspection représente le ministère ou l'organisme pour lequel les travaux
sont exécutés en vertu du contrat et est responsable de l'inspection des travaux et de
l'acceptation des travaux achevés. Le responsable de l'inspection pourra être représenté sur
place par un inspecteur désigné et tout autre inspecteur du gouvernement du Canada désigné
de temps à autre pour soutenir l'inspecteur désigné.
6-5.4
Représentants de l'entrepreneur
Les noms et les numéros de téléphone du personnel responsable de la production: suivants
Renseignements généraux :
Nom :
__________________
Numéro de téléphone : _______________
Numéro de télécopieur : ______________ Courriel :
_________________
Suivi de livraison :
Nom :
__________________ Numéro de téléphone :_________________
Numéro de télécopieur :_____________ Courriel :
6-6
6-6.1
________________
Paiement
Base de paiement - prix ferme, prix unitaire(s) ferme(s) ou prix de lot(s) ferme(s)
À condition de remplir de façon satisfaisante toutes ses obligations en vertu du contrat,
l’entrepreneur sera payé un prix unitaire ferme de ____________$. Les droits de douane sont
inclus et la taxe sur les produits et services (TPS) ou la taxe de vente harmonisée (TVH) est en
sus, s’il y a lieu.
Le Canada ne paiera pas l’entrepreneur pour tout changement à la conception, ou toute
modification ou interprétation des travaux, à moins que ces changements aient été approuvés par
écrit par l’autorité contractante avant d’être intégrés aux travaux.
6-6.2
Paiement Unique
Le Canada paiera l'entrepreneur lorsque les travaux seront complétés et livrés conformément
aux dispositions de paiement du contrat si :
a.
une facture exacte et complète ainsi que tout autre document exigé par le contrat ont été
soumis conformément aux instructions de facturation prévues au contrat;
b.
tous ces documents ont été vérifiés par le Canada;
c.
les travaux livrés ont été acceptés par le Canada.
6-6.3
Clauses du guide des CCUA
Référence Date
Titre
C0100C
2010-01-11 Vérification discrétionnaire des comptes - biens et(ou) services commerciaux
C0711C 2008-05-12 Contrôle du temps
B5007C
2010-01-11 Procédures pour modifications de conception ou travaux supplémentaires
6-7.
Instructions relatives à la facturation
6-7.1 L’entrepreneur doit présenter des factures conformément au Condition Générales- Intitulée,
présentations des factures.
6-7.2
Les factures doivent être faites pour le compte de :
DFO Invoicing
Fisheries and Oceans Canada – Marine Engineering
9860 West Saanich Road, Po Box 6000
Sidney, BC V8L 4B2
Attention: Lori Stokes
6-7.3
L’exemplaire original doit être transmis pour vérification à:
Public Works and Government Services Canada
Pacific Region, Acquisitions, Marine
401-1230 Government Street
Victoria, B.C., V8W 3X4
Attention: David Castle
6-8
6-8.1
Attestations
Conformité
Le respect des attestations fournies par l'entrepreneur avec sa soumission est une
condition du contrat et pourra faire l'objet d'une vérification par le Canada pendant la durée
du contrat. En cas de manquement à toute déclaration de la part de l'entrepreneur ou si on
constate que les attestations qu'il a fournies avec sa soumission comprennent de fausses
déclarations, faites sciemment ou non, le Canada aura le droit de résilier le contrat pour
manquement conformément aux dispositions du contrat en la matière.
6-8.2
Programme de contrats fédéraux pour l'équité en matière d'emploi - Manquement de la
part de l’entrepreneur
Lorsque qu’un Accord pour la mise en oeuvre de l’équité en matière d’emploi a été conclu avec
RHDCC - Travail, l’entrepreneur reconnaît et s’engage, à ce que cet accord demeure valide
pendant toute la durée du contrat. Si l’Accord pour la mise en oeuvre de l’équité en matière
d’emploi devient invalide, le nom de l'entrepreneur sera ajouté à la liste des « soumissionnaires
à admissibilité limitée » du PCF. L'imposition d'une telle sanction par Ressources humaines
et Développement des compétences Canada fera en sorte que l'entrepreneur sera considéré
non conforme aux modalités du contrat.
6-9
Lois applicables
Le contrat doit être interprété et régi selon les lois en vigueur
et
les relations entre les parties seront déterminées par ces lois. (À remplir par l'autorité
contractante à l'attribution du contrat)
6-10
Ordre de priorité des documents
En cas d'incompatibilité entre le libellé des textes énumérés dans la liste, c'est le libellé du
document qui apparaît en premier sur la liste qui l'emporte sur celui de tout autre
document qui figure plus bas sur la liste.
1. Articles de la convention;
2. Conditions générales 2010A Conditions générales - biens (complexité moyenne)
3. Annexe A – Énoncé des travaux;
4. Annexe C – Inspection/Assurance de la qualité/Contrôle de la qualité;
5.
6-11
la soumission de l’entrepreneur en date du ____ (indiquer la date de la soumission) (si la
soumission a été clarifiée ou modifiée, indiquer au moment de l’attribution du contrat :
« clarifiée le ____ » ou « comme modifiée le ____ » et insérer la ou les dates de la ou des
clarifications ou modifications à la soumission.
Exigences relatives aux assurances
L'entrepreneur doit respecter les exigences en matière d'assurance prévues à l'annexe C, et il
doit maintenir la protection requise en vigueur pendant toute la durée du contrat. Le respect
des exigences en matière d'assurance ne dégagera pas l'entrepreneur de sa responsabilité en
vertu du contrat, ni ne la diminue.
L'entrepreneur est responsable de décider si une assurance supplémentaire est nécessaire
pour remplir ses obligations en vertu du contrat et pour se conformer aux lois applicables. Toute
assurance supplémentaire souscrite est à la charge de l'entrepreneur ainsi que pour son
bénéfice et sa protection.
L'entrepreneur doit, à la demande de l'autorité contractante, faire parvenir à l'autorité
contractante, dans les c i n q (5) jours suivant la date d'attribution du contrat, un certificat
d'assurance montrant la couverture d'assurance et confirmant que la police d'assurance
conforme aux exigences est en vigueur. L'assurance doit être souscrite auprès d'un
assureur autorisé à faire affaire au Canada. L'entrepreneur doit, à la demande de l'autorité
contractante, transmettre au Canada une copie certifiée de toutes les polices d'assurance
applicables.
6-12
Clauses du guide des CCUA
Référence
Titre
Date
A0285C
A9055C
Indemnisation des accidents du travail
Rebuts et déchets
2007-05-25
2010-08-16
Annexe A
Généralités
Objectif
Les présentes exigences du projet sont fournies à l'entrepreneur dans le but de définir les objectifs, le
rendement, les normes et les exigences de base en matière d'ingénierie pour le projet de remplacement
des tableaux de distribution qui vise le NGCC Vector de la Garde côtière canadienne de Pêches et
Océans Canada.
Cet énoncé des travaux a pour objet de servir d'annexe à la demande de propositions (DP) dans le but
de déterminer et de choisir un entrepreneur capable de fournir, mettre à l'essai et livrer un tableau de
distribution qui respecte ou dépasse les exigences énoncées ci-après pour le NGCC Vector.
L'intention de la DP et du présent ÉDT est de fournir suffisamment de renseignements pour que le
soumissionnaire, au moyen de ce document d'orientation, de sa propre expérience et de ses
connaissances, puisse présenter une proposition détaillée pour le remplacement du tableau de
distribution, y compris tous les aspects techniques, les travaux de production ainsi que les tests et les
essais, tout en se conformant aux exigences de l'ensemble des organismes de réglementation habilités.
Si le soumissionnaire souhaite proposer différentes solutions, différents équipements ou matériaux qui
respectent ou dépassent les exigences énoncées et que l'autorité contractante et l'autorité technique
trouvent acceptables sur le plan technique, il devra soumettre sa demande à l'autorité contractante
pendant la période d'invitation à soumissionner. Si elle est approuvée, l'exigence sera modifiée et tous les
soumissionnaires seront avisés du changement.
Renseignements généraux du navire
Nom :
NGCC Vector
Type :
Navire scientifique semi-hauturier
Année de construction :
1967
Principales dimensions :
Longueur hors tout
39,74 m
Largeur
9,46 m
Tirant d'eau
3,5 m
Jauge :
Déplacement
557 tonnes
Antécédents du système
Le tableau de distribution actuel correspond au tableau d'origine sur ce navire, et a fait l'objet d'une
modernisation partielle en 1993 et les boîtiers d'origine ont été conservés et il y eu l’installation d’un
tableau séparé pour le contrôle des génératrices.
Le NGCC Vector est doté de deux génératrices Caterpillar au diesel : le modèle 3306B qui fournit 120 kW
et le modèle 3406B qui offre 250 kW. Toutes les machines sont contrôlées sur place et à distance à partir
de la salle de commande des machines. Ces machines sont équipées de dispositifs de sécurité requis
pour les groupes électrogènes Caterpillar afin de les protéger en cas d'événements particuliers.
Actuellement, on utilise uniquement des commandes marche-arrêt sur place, mais on dispose également
de commandes d'arrêt d'urgence à distance qui sont généralement utilisées seulement pendant les
essais d'entretien.
Aperçu du projet
L'entrepreneur doit fournir une proposition écrite détaillée sur la façon dont il entend réaliser les travaux.
Tableau de distribution électrique :
er
L'entrepreneur doit acheter, mettre à l'essai et livrer avant le 1 novembre 2015 un tableau de
distribution électrique neuf, de qualité marine et approuvé par Transports Canada comportant, sans
toutefois s’y limiter, tous les composants et toutes les commandes, selon la description ci-dessous. [Voir
la section 3 pour les détails particuliers.] Le nouveau tableau de distribution doit au moins offrir des
caractéristiques et un service équivalents au système existant en plus d'un système de gestion de
l'énergie et d'une synchronisation automatique à tous les services principaux.
L'entrepreneur doit fournir les principes d’exploitation descriptifs du nouveau système.
LISTE DES SIGLES ET ACRONYMES
CA
Autorité contractante (TPSGC)
GCC
Garde côtière canadienne
LMMC
Loi sur la marine marchande du Canada
CSA
Association canadienne de normalisation
MPO
Pêches et Océans Canada
RD
Représentant détaché
IEEE
Institute of Electrical and Electronic Engineers [Institut des ingénieurs électriciens et
électroniciens]
LHT
Longueur hors tout
TPSGC Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
CS-SMTC
Société de classification approuvée par la Sécurité maritime de Transports Canada
IT
Responsable de l'inspection – Inspecteur technique (GCC)
AT
Autorité technique – Représentant du propriétaire (GCC)
panneau de distribution électrique de remplacement
Documents pertinents
Les documents suivants (selon la plus récente édition au moment de la clôture des soumissions)
s'appliquent ou se rapportent à la présente section :
TP 127E
IEEE 45;
ANSI/CÉI 60529-2004;
ISO 8528-10
Règles et règlements d'une société de classification approuvée par la SMTC;
CSA-Z462, Sécurité en matière d'électricité au travail.
Dessins et documents du NGCC Vector
Numéro de
dessin
V07-293-E1
V07-1097500
V07-14-04
V07-14-01
V07-1097512
V07-1097-
Description
Schéma de câblage élémentaire d'alimentation et d'éclairage
Rééquipement et radoub des circuits électriques de 1995
automates programmables des génératrices
Livret du tableau de distribution principal (y compris les dessins)
Schéma fonctionnel de la génératrice
Connexion de la console de commande dans la SCM des indicateurs de la
512a
V07-1097512b
V07-1097512c
V07-1097512d
V07-1097512e
V07-1097512f
V07-1097512g
V07-1097513
V07-1097513a
V07-1097513c
V-07-1097515a
V-07-1097523
génératrice (120 kW)
Connexions de la boîte de jonction de l'indicateur de la génératrice
(120 kW)
Connexions de la SCM de l'indicateur de la génératrice (120 kW)
Connexions de la boîte de commande de synchronisation de la
génératrice (120 kW)
Boîte de commande du moteur de la génératrice
Connexions du cubicule du tableau de distribution de la génératrice
Schéma du c.c. de la génératrice (120 kW)
Schéma fonctionnel des circuits électriques de la génératrice (250 kW)
Connexions de la console de la SCM des indicateurs de la génératrice
(250 kW)
Console de commande de la SCM des indicateurs de la génératrice
(250 kW)
Boîte de jonction dans la salle des machines du système de commande de
l'appareil à gouverner
Transformateurs de service 460-240 de la cuisine
Manuel de la génératrice marine Caterpillar 3306 (comprend l'extrémité
de l'alternateur)
Manuel de la génératrice marine Caterpillar 3406 (comprend l'extrémité
de l'alternateur)
Portée des travaux
Le nouveau tableau de distribution doit être parfaitement conforme aux sections pertinentes des Normes
d’électricité régissant les navires (TP127) de Transports Canada et du document Recommended Practice
for Electrical Installations on Shipboard (IEEE Std 45), édition la plus récente, au moment de la clôture
des soumissions. Il doit aussi être approuvé par une société de classification marine reconnue par la
Sécurité maritime de Transports Canada.
L'entrepreneur doit présenter une proposition détaillée qui définit clairement la façon dont il construira et
livrera le tableau de distribution qui doit remplacer celui qui est en place à l'heure actuelle à bord du
NGCC Vector.
L’entrepreneur doit intégrer des commandes et des instruments pour commander chacune des
génératrices de service du navire, les faire fonctionner en parallèle et pour surveiller l'état des charges
électriques et d'autres équipements électriques. Le tableau de distribution doit fournir tous les dispositifs
de protection d'équipement contre les dommages en cas de défaillance d'une composante d'un système.
Le tableau de distribution doit être autoportant, fabriqué avec des compartiments, avec un devant non
alimenté et des panneaux individuels et doit comprendre les raccords et les instruments nécessaires.
Le tableau de distribution doit être doté de poignée d’accroche non conductrices et de lampes de toit.
Toute autre fonction offerte doit être décrite dans la proposition.
La proposition de l'entrepreneur doit comprendre les détails techniques qui indiquent clairement de quelle
manière les entrées de câbles d'alimentation et de câbles de commande externes dans le nouveau
tableau de distribution sont conformes aux configurations des tableaux actuels.
La capacité, le potentiel, les fonctions et les commandes doivent être identiques. Au minimum, le
nouveau tableau de distribution doit pouvoir accepter des dispositifs de protection et deux (2) disjoncteurs
pour les génératrices de service du navire, deux (2) sections de surveillance des génératrices, le
disjoncteur d'alimentation à quai et le commutateur de changement de phase, un appareil de surveillance
de l'alimentation à quai, un appareil de gestion de l'alimentation, un appareil de surveillance de la gestion
de l'alimentation, un dispositif de synchronisation, un dispositif de détection de la masse, une distribution
de 460 V, cadrans de mesure pour le 460 V, une distribution de 240 V, cadrans de mesure pour le
240 V, une distribution de 115 V et cadrans de mesure pour le 115 V. Le tableau de distribution doit
inclure un dispositif de protection contre les défaillances de la masse et un appareil qui signale ces
défaillances.
Le tableau de distribution doit permettre le contrôle et la distribution efficace et fonctionnelle du courant.
Cela doit comprendre :
contrôle et protection des besoins d'alimentation du navire;
commande améliorée des groupes électrogènes;
installations améliorées pour le fonctionnement des génératrices en parallèle et le
transfert de courant entre les sources disponibles.
L'ensemble du matériel, des composants et des accessoires utilisés dans la modernisation du tableau de
distribution doivent être conformes aux exigences indiquées dans la présente section.
Le nouveau tableau de distribution doit être livré à l'Institut des sciences de la mer.
Structures
Les nouveaux panneaux doivent être en acier formé de calibre 13 minimum, munis de brides de 25 mm
(1 po), traités au phosphate et recouverts d'un apprêt puis de deux couches de peinture lustrée. La
couleur de la peinture de finition doit être semblable à celle du tableau de distribution existant. La
construction du tableau de distribution doit présenter six sections comprenant trois sections de 24 po de
large, 32 po de profond et 83 po de haut, et trois sections de 28 po de large, 32 po de profond et 83 po
de haut.
Les boulons doivent servir à fixer les panneaux à charnière et les panneaux avant.
Les panneaux à charnière doivent être fournis avec des dispositifs de blocage du panneau en position
ouverte. L'entrepreneur doit veiller à ce que l'ensemble des portes et des panneaux d'accès sont faciles
à ouvrir avec les tableaux de distribution installés à bord du navire. Tous les boulons servant à fixer les
panneaux avant doivent être moletés et de type prisonnier.
Lorsque la structure des panneaux est affaiblie par des découpages, l'entrepreneur doit poser des
renforts à l'intérieur des panneaux de manière à restaurer leur intégrité structurale.
Toute la quincaillerie utilisée sur le tableau de distribution doit être fabriquée en acier résistant à la
corrosion. Les rondelles de blocage ou les contre-écrous doivent servir à empêcher le desserrage causé
par les vibrations.
L'entrepreneur peut utiliser des éléments de blocage pour relier les pièces en acier au lieu d'utiliser les
fixations mentionnées précédemment. Des écrous de retenue ou des trous taraudés doivent être utilisés
pour fixer les dispositifs aux éléments de structure ou aux parois dont les côtés opposés sont
inaccessibles ou se trouvent près d'éléments sous tension.
Sur le devant des panneaux supérieurs du tableau de distribution, l'entrepreneur doit installer des barres
d'appui horizontales de 350 mm (13,75 po) de longueur et de 37 mm (1,5 po) de diamètre, fabriquées en
bois franc avec des supports en acier et des fixations dissimulées. Les barres doivent être placées de
manière à ce que les panneaux boulonnés puissent être retirés et à ce que les panneaux à charnière
puissent être ouverts sans devoir retirer les barres.
L'entrepreneur doit s'assurer que les câbles de l'alimentation des génératrices et à quai qui entrent au
bas du tableau de distribution existant puissent être réutilisés selon l'entente proposée. L'entrepreneur
doit veiller à ce que les câbles d'alimentation existants qui alimentent les sous-panneaux et les divers
circuits peuvent être réutilisés avec seulement de légères modifications.
Les nouvelles sections du tableau de distribution doivent être logées dans les cadres angulaires
existants de la salle des machines.
Barres omnibus
Les barres omnibus doivent être fabriquées en cuivre électrolytique étamé à conductivité élevée avec une
capacité de transport de courant suffisante pour permettre un fonctionnement continu.
Les barres omnibus et leurs isolateurs doivent être conçus pour résister aux contraintes physiques
causées par les forces électromagnétiques au cours des crêtes de courant de court-circuit. Les
isolateurs des barres omnibus doivent résister à l'humidité.
Aux fins de sécurité, l'entrepreneur doit protéger les barres omnibus à l'aide de plaques transparentes en
PVC pour éviter les chocs électriques et apposer des étiquettes de mise en garde sur ces plaques.
Les barres omnibus doivent être subdivisées selon les sections de transport du tableau de distribution. À
la position de raccordement des sections de transport, il faut installer des connecteurs mécaniques pour
la barre (barrettes vissées en cuivre).
Une barre omnibus de mise à la masse doit être placée dans les panneaux afin de relier l'armature des
câbles et les câbles de mise à la masse. Ceux-ci doivent être passés dans l'ensemble du tableau de
distribution pour être en contact électrique conducteur avec le cadre des panneaux.
La configuration et la marque de phase des systèmes c.a., l'identification de la polarité des systèmes c.c.
et la barre omnibus de mise à la masse doivent tous être conformes à la norme TP127F.
Besoins concernant les disjoncteurs de distribution
Les sections de distribution du tableau doivent être munies de nouveaux disjoncteurs qui respectent ou
surpassent les exigences de la norme TP127F et des organismes de réglementation.
Les caractéristiques de déclenchement des disjoncteurs doivent être établies de manière à mettre en
place un système sélectif pouvant isoler une défaillance dans le système électrique en interrompant le
service sur la plus petite partie possible du système.
Les disjoncteurs doivent être équipés de connecteurs isolés, renforcés et protégés individuellement.
On doit pouvoir clairement déterminer qu'un disjoncteur a été déclenché quand la poignée se trouve entre
les positions marche/arrêt ou au moyen d'un indicateur visuel.
Tous les disjoncteurs doivent être calibrés selon leur utilisation en tenant bien compte de la tension, de
l'intensité, de la valeur d'interruption, du nombre de pôles, des auxiliaires, etc.
Les disjoncteurs doivent convenir à l'utilisation en milieu marin;
être dotés d'un boîtier moulé;
être conçus pour 600 V c.a. ou 240 V c.a.;
être à fermeture et ouverture rapides;
présenter des caractéristiques à temps inverse de surintensité;
être dotés d'un dispositif de surcharge pour chaque phase;
être certifiés pour une température d'au moins 50 °C.
Si l'entrepreneur utilise des disjoncteurs sous boîtier moulé de type motorisé, on doit pouvoir les
actionner à la main lorsque le mécanisme à moteur est désengagé.
Transformateurs
Il faut utiliser des transformateurs de potentiel pour les instruments, les compteurs et les relais connectés
aux circuits c.a. dépassant 115 V phase à phase. Les transformateurs de courant doivent être utilisés
pour les instruments, les compteurs et les relais connectés aux circuits c.a. L'enroulement secondaire de
chacun des transformateurs doit être mis à la masse.
Les compteurs de transformateurs de potentiel et de courant doivent être précis à 1 % à une charge de
1,5 fois la charge connectée et avec un facteur de puissance variant de 0,1 à 1. La transmission des
transformateurs de courant doit être précise à 10 % avec un courant représentant 20 fois la normale
transmis à la charge connectée.
La capacité de charge des transformateurs de potentiel et de courant doit être calibrée correctement de
manière à alimenter tous les instruments requis, y compris l'alimentation nécessaire pour les commandes
des régulateurs de vitesse existants qui sont présentement dans un tableau séparé et les nouveaux
instruments de synchronisation des génératrices de service du navire.
L'entrepreneur doit installer des transformateurs de circuit de commande assez puissants pour l'utilisation
afin de fournir 115 V c.a. aux disjoncteurs à commande électrique, aux bobines de déclenchement, aux
dispositifs sous tension, etc. Les transformateurs de circuit de commande des disjoncteurs doivent être
connectés au côté source du disjoncteur.
Instruments
Les instruments du tableau de distribution doivent être semi-encastrés, 112 mm (4,4 po), rectangulaires
o
avec des échelles de 250 et précis avec une déviation totale de plus ou moins 1 % par rapport à la plage
complète. Les échelles des instruments doivent être blanches avec des marques noires. Des repères
rouges doivent figurer sur l'échelle des instruments pour indiquer les valeurs maximales. Le mouvement
des instruments doit être de type « ruban tendu ». Le point normal de tous les compteurs à mouvement
mécanique doit être placé entre la 1/2 et le 2/3 de la plage complète. Les wattmètres doivent présenter
une échelle négative pour indiquer la puissance négative.
Les boîtiers des instruments peuvent être fabriqués en métal traité pour résister à la corrosion, en résine
phénolique moulée ou tout autre matériau approuvé. La partie visible du boîtier doit être recouverte d'un
fini noir et d'une face antireflet. Les boîtiers métalliques doivent être mis à la masse. Les instruments
fixés sur un matériau magnétique doivent être blindés ou adaptés à ces supports.
Interrupteurs d'instruments
Les interrupteurs destinés aux instruments et aux fonctions de transfert ou de commande doivent être
de type rotatif et à cames. Toutes les commandes doivent être dotées de plaques indiquant
clairement leurs positions. Elles doivent comporter des dispositifs de positionnement afin de les
maintenir fermement à la position sélectionnée, à l'exception des commandes à ressort comme les
contrôles de disjoncteurs et de commandes de régulateurs. Les poignées doivent convenir à leur
utilisation.
Voyants lumineux
Les voyants lumineux doivent comporter un transformateur intégré et la tension de fonctionnement doit
être de 6 V ou moins, sauf quand les voyants connectés aux circuits c.c. présente une tension maximale
ou une résistance qui permet au voyant d'être alimenté par 24 V ou moins.
Les voyants lumineux doivent comporter des lentilles de couleur pour communiquer l'indication souhaitée.
La couleur doit être intégrée aux lentilles et en revêtir l'extérieur. Les couleurs sont les suivantes :
x
Rouge :
x
Transparent :Indication de synchronisation et de masse;
x
Blanc :
Tension disponible et réchauffeur anti-condensation sous tension;
x
Bleu :
Disjoncteur fermé;
x
Ambre :
Disjoncteur ouvert et usage particulier;
x
Vert :
Normal – mise en marche automatique du circuit, en marche.
Alarme, moteur arrêté, disjoncteur déclenché;
Porte-fusibles
Des porte-fusibles pour tableau isolé doivent être fournis pour les transformateurs de potentiel, les
transformateurs des circuits de commande, les voyants de détection de masse, etc. Tous les portefusibles doivent être fixés derrière des panneaux avant du tableau de distribution.
Fusibles
Tous les fusibles doivent être approuvés par la CSA, présenter une capacité nominale correspondant au
service prévu et capable d'interrompre le courant de défaut maximum disponible au point où ils sont
utilisés.
Relais
Les relais qui ont des caractéristiques sensibles, des mécanismes ou des ajustements de précision
doivent être protégés à l'aide de boîtiers résistants à l'humidité et à la poussière. Les contacteurs, les
relais auxiliaires et les dispositifs semblables qui ne présentent pas de telles propriétés doivent être
considérés comme adéquatement protégés lorsqu'ils sont fixés à l'intérieur d'un compartiment dans un
tableau de distribution.
Potentiomètres
Les potentiomètres monotours doivent être munis de boutons-flèches.
Les potentiomètres multitours doivent être munis d'un compte-tours.
Câblage
Le câblage des tableaux de distribution doit fonctionner à 105 °C et être extra souple, résistant à la
chaleur, ignifuge et isolé à l'aide de matériaux thermoplastiques.
L'ensemble du câblage de commande doit être au minimum de calibre 16 AWG, sauf pour le nouveau
câblage d'enroulement secondaire des transformateurs en place qui doit être de calibre 12 AWG au
moins.
L'ensemble du câblage doit être placé et lié proprement en faisceaux puis fixé à la structure du tableau
de distribution de manière à empêcher tout frottement causé par les vibrations et toute tension aux
connexions. Chaque câble ou groupe de câbles coudé doit présenter un rayon et non être passé à angle
droit.
Le câblage qui passe autour des charnières doit être protégé par un tube en plastique et former une
boucle fixée aux deux extrémités au panneau ou à la structure du tableau de distribution. Les câbles
dans les tubes ne doivent pas être serrés pour faciliter la flexion. Tous les câbles de commande, à
l'exception de ceux que l'on peut suivre à l'œil, comme les cavaliers, les interrupteurs de commande, les
relais, les borniers, etc., doivent être identifiés à chacune des extrémités avec le type de marqueur
approuvé. L'entrepreneur doit utiliser des marqueurs de type manchon pour câble Z ou un équivalent
approuvé. Les renseignements inscrits sur les marqueurs doivent préciser l'emplacement des deux
extrémités du câble et doivent correspondre à ce qui figure sur le schéma de câblage.
L'entrepreneur doit prévoir des manchons ou des bordures sur les structures et les tubes contenant les
câbles pour protéger l'ensemble des câbles coudés autour des angles, des coins serrés ou passant à
travers la structure ou des parois en tôle.
L'ensemble du câblage doit être accessible à partir du devant du tableau de distribution.
Borniers
Les borniers doivent être installés dans le tableau de distribution pour terminer chacun des câbles de
commande. Les borniers doivent être posés dans un endroit facile d'accès dont chacune des sections
peut être séparée de manière à diviser le tableau de distribution en sections de transport afin de pouvoir
débrancher des câbles qui passent entre différentes sections.
L'entrepreneur doit fournir des raccords rapides ou des prises et fiches afin de brancher les extrémités
des conducteurs des disjoncteurs à boîtier moulé au câblage du tableau de distribution.
Câblage existant
Les tableaux de distribution doivent être conçus et adaptés de manière à permettre le rebranchement du
câblage existant qui sera débranché et retiré au cours de la dépose de l’ancien tableau de distribution.
Plaques signalétiques
Le tableau de distribution doit être doté des plaques signalétiques indiquant ce qui suit :
Le nom du tableau de distribution;
Le fabricant;
Le No de série (le cas échéant);
La date de fabrication.
Chaque section du tableau de distribution doit être dotée d'une plaque signalétique.
Chaque disjoncteur doit être doté d'une plaque signalétique indiquant le nom et la fonction du circuit ainsi
que la configuration du disjoncteur. L'entrepreneur doit correctement désigner les fonctions et le nom de
chaque instrument, interrupteur, etc. sur le tableau de distribution et marquer d'une ligne rouge la valeur
de pleine charge ou de fonctionnement normal.
À l'intérieur, les tableaux et les panneaux de distribution et les commandes de moteur doivent présenter
des plaques signalétiques pour identifier les barres omnibus et les bornes. Les phases des barres
omnibus doivent être identifiées au moyen d'un code de couleurs.
Il faut inscrire sur les bornes la désignation des circuits.
Les plaques signalétiques doivent être fixées à l'aide de vis.
Toutes les plaques signalétiques doivent être en anglais, sauf si la CS-SMTC exige qu'elles soient
fournies en anglais et en français pour les situations d'urgence.
Les inscriptions doivent être claires et concises tout en limitant le plus possible l'utilisation des
abréviations. La taille des caractères des renseignements principaux doit être supérieure à celle des
caractères des renseignements secondaires.
Le type de plaque signalétique doit correspondre à l'emplacement sur le navire :
Plastique :
Plaques signalétiques en plastique stratifié, noir avec fond blanc, inscription gravée jusqu'au
centre, à fournir pour tous les dispositifs fixés aux surfaces extérieures du tableau de
distribution. Les plaques signalétiques doivent être fixées au tableau de distribution avec
des vis à métaux.
Les plaques signalétiques pour les circuits d'alimentation doivent identifier le nom, le
numéro de chaque circuit de même que la taille du fusible ou la valeur de déclenchement du
disjoncteur.
Les plaques signalétiques de mise en garde doivent être en plastique stratifié rouge avec
des inscriptions gravées jusqu'au fond blanc. Elles doivent mettre en évidence les
disjoncteurs munis de bobines de déclenchement qui nécessitent l'installation de circuits à
distance avant d'être utilisés de même que les disjoncteurs dont la source d'alimentation
pourrait être branchée des deux côtés ou toute autre situation éventuellement dangereuse.
Une liste complète des plaques signalétiques, précisant la taille des plaques, la taille des lettres et de leur
inscription, doit être présentée au responsable des inspections et au gestionnaire de projets de la GCC
aux fins d'examen avant de les commander ou de les fabriquer.
Nouveau matériel de tableau de distribution
L'entrepreneur doit fournir, configurer et installer au minimum l'équipement suivant dans chacun des
tableaux de distribution :
Pour chaque section de génératrice de service du navire (deux [2] en tout) :
relais à semiconducteurs à retour de courant avec indicateur de déclenchement et
réinitialisation;
relais de surintensité à semiconducteurs avec indicateur de déclenchement et
réinitialisation pour le délestage;
interrupteur de commande de disjoncteur;
dispositif de synchronisation avec poussoir de déclenchement et voyant lumineux
« Auto-Synch. »;
commande électronique du régulateur avec interrupteur sélecteur « MARCHE RALENTI »; compatible avec les régulateurs de vitesse installé sur les
génératrices ;
commande de compensateur de régime;
commande de compensateur de tension;
voltmètre avec interrupteur de commande de position pour les lectures « OFF, A-B,
B-C, et C-A »;
ampèremètre avec interrupteur de commande de position pour les lectures « OFF,
Phase A, B, et C »;
wattmètre;
fréquencemètre;
mesureur de facteur de puissance;
horomètre;
voyants lumineux ON/OFF du réchauffeur anti-condensation;
interrupteur AUTO/OFF du réchauffeur anti-condensation.
Pour la section de synchronisation :
synchroscope;
sélecteur de synchronisation [Gen1, Gen2, Off, Shore]
voyants de synchronisation (2);
fréquence de bus;
voltmètre de bus avec interrupteur de commande de position « OFF, A-B, B-C, et CA »;
voltmètre de génératrice d'arrivée avec interrupteur de commande de position
« OFF, A-B, B-C, et C-A ».
Pour l'alimentation à terre
relais à semiconducteurs à retour de courant avec indicateur de déclenchement et
réinitialisation;
relais d'équilibre de tension;
interrupteur de commande de disjoncteur;
dispositif de synchronisation avec poussoir de déclenchement et voyant lumineux
« Auto-Synch. »;
voltmètre avec interrupteur de commande de position pour les lectures « OFF, A-B,
B-C, et C-A »;
ampèremètre avec interrupteur de commande de position pour les lectures « OFF,
Phase A, B, et C »;
wattmètre avec compteur de kilowattheures;
fréquencemètre;
mesureur de facteur de puissance;
compteur de séquence de phase;
Déclencheur préférentiel :
voyants lumineux [ouvert/fermé];
poussoir de réinitialisation.
Détection de masse :
Un système d'alarme et de surveillance de détection de masse, couvrant les
systèmes 460, 240 et 110 V, doit être installé dans le tableau de distribution.
L'ensemble du nouvel équipement doit être adapté et branché de manière à offrir un système entièrement
fonctionnel conformément aux exigences du présent devis et de la CS-SMTC.
L'entrepreneur est responsable pour la fourniture et l'installation de l'ensemble du matériel, des
composantes, des plaques signalétiques, du câblage, des transformateurs de courant, des
transformateurs de potentiel, des relais et des dispositifs protecteurs, des compteurs et des transducteurs
pour respecter les exigences d'approbation de la CS-SMTC et qui se rapportent au nouveau tableau de
distribution.
Disjoncteurs principaux de génératrice
Les nouveaux disjoncteurs principaux de génératrice doivent être de la marque et du modèle suivants, ou
un équivalent :
Marque : Schneider Electric Masterpact NW
Modèle : NW08N1
Puissance : 600 V, tripolaire; un disjoncteur pour la génératrice de 120 kW et un autre
pour la génératrice de 250 kW.
Les disjoncteurs de génératrice doivent être calibrés de façon à permettre aux génératrices de
fonctionner à pleine puissance tout en assurant une protection complète pour les génératrices en cas de
défaillance en fonction des courbes de décrémentation fournies par le fabricant de la génératrice.
L'entrepreneur doit veiller à ce que les dispositifs de déclenchement à semi-conducteurs des disjoncteurs
de génératrice sont réglés correctement.
Tous les disjoncteurs de génératrices doivent être munis d'un contact auxiliaire branché au circuit du
réchauffeur anti-condensation pour débrancher le réchauffeur lorsque la génératrice est branchée à la
barre omnibus. Le réchauffeur anti-condensation doit être alimenté à partir de la barre de 115 V c.a.
Les circuits de déclenchement des disjoncteurs de chaque génératrice doivent être configurés pour
assurer la connexion d'un contact de déclenchement en cas de défaillance du moteur de génératrice.
Système de gestion de l'énergie
Les fonctions automatiques doivent être exécutées par le système de gestion de l'alimentation, que ce
soit de manière intégrée ou comme système autonome à l'intérieur du tableau de distribution.
Les fonctions automatiques suivantes, au minimum, doivent être exécutées par le système de gestion de
l'alimentation. Le système doit être configuré et installé dans le tableau de distribution principal :
fonction de surveillance et de commande de la génératrice diesel;
fonction de démarrage/d'arrêt et de protection de sécurité des moteurs diesels;
fonction de synchronisation et de connexion des disjoncteurs;
fonction de commande de tension et de fréquence de ligne de la barre omnibus;
fonction de commande de tension et de fréquence de génératrice;
fonction de limite de charge de génératrice en kW et en pourcentage;
fonction de partage de charge symétrique ou asymétrique;
fonction de commande de charge avec délestage;
séparation des fonctions de l'alarme, des commandes et de la protection de sécurité;
demande manuelle de démarrage automatique, de connexion et de partage de
charge de machine en attente;
demande manuelle de délestage automatique, de déconnexion, de refroidissement
et d'arrêt de certaines machines;
fonction de démarrage et de connexion de machines en attente après une
interruption de service;
fonction d'ajustement automatique de la fréquence de ligne;
fonction de commande du mode automatique « One touch auto sequence ».
Modes de synchronisation
Dans des conditions d'exploitation normales, le tableau de distribution principal fonctionne en mode
automatique. Une fonction de fonctionnement en mode manuel doit être offerte en guise de solution de
rechange au fonctionnement en mode automatique. En mode de fonctionnement manuel, toutes les
fonctions essentielles doivent être réalisées manuellement, comme le démarrage et l'arrêt de la
génératrice, les connexions, la synchronisation et le partage des charges (au moyen des commandes du
synchroscope et du régulateur).
En mode manuel, toutes les sources d'alimentation doivent être en mesure d'être connectées à un bus
mort, à l'aide du système de synchronisation .
Les câbles des génératrices de service du navire et du tableau de distribution connexe doivent être
configurés de façon à offrir un fonctionnement en parallèle, comme expliqué dans la présente :
Automatique – L'activation du poussoir « Auto-Synch » permet au dispositif de synchronisation d'adapter
les paramètres de mise en parallèle d'une génératrice en fonction avec la source en ligne. Lorsque les
paramètres se situent dans des limites acceptables, le disjoncteur de la génératrice d'arrivée doit
s'enclencher automatiquement.
Manuel - Les paramètres de mise en parallèle de la génératrice doivent être réglés manuellement. La
source d'alimentation d'arrivée est mise en parallèle avec le bus grâce au fonctionnement manuel. Le
disjoncteur est fermé par l'action de son interrupteur de commande et le verrouillage s'effectue par le
sélecteur de synchronisation. Cette manoeuvre doit aussi être offerte et respectée lorsque la source
d'alimentation d'arrivée est connectée à un bus mort.
Remise en marche après une perte de courant – en cas de perte de courant, la génératrice en attente
doit démarrer automatiquement et se metter en charge.
Mécanismes de verrouillage
Les dispositifs de déclenchement à interverrouillage et automatique du disjoncteur principal doivent
fonctionner de la façon suivante :
1. Quand le disjoncteur du circuit d'alimentation à quai est fermé en même temps qu’un
disjoncteur de génératrice un circuit de temporisation est initialié et déclenche le disjoncteur
du circuit d'alimentation à quai après trente secondes.
2. La mise en parallèle des génératrices ou de l'alimentation à quai est possible seulement si
l'alimentation principale passe par le tableau de distribution principal.
3. La fermeture manuelle d'un disjoncteur d'alimentation relié à un bus mort doit être possible
seulement si le sélecteur de synchronisation se trouve à la position « Incoming Generator »
ou « Shore power ».
Calculs, dessins et documentation
Avant de fabriquer le nouveau tableau de distribution, l'entrepreneur doit présenter une copie des dessins
proposés, contenant au moins les renseignements suivants, au gestionnaire de projets de la GCC et au
responsable de l'inspection pour examen et commentaires :
nomenclature des matériaux indiquant le numéro, la description et la quantité de
pièces et le fabricant de tous les composants autres que les bus et les pièces
structurales;
schéma élémentaire;
disposition;
calcul des courts-circuits.
Après avoir traité les commentaires de la GCC, cinq (5) exemplaires de cette documentation doivent être
fournis à la CS-SMTC pour approbation; Dès réception de l'approbation de la CS-SMTC, la fabrication
des nouveaux tableaux de distribution peut débuter.
Une analyse d'arcs électriques du nouvel équipement doit être réalisée conformément à la norme IEEE
1584, « Guide for Performing Arc-Flash Hazard Calculations » (guide pour le calcul du danger que
présentent les arcs électriques).
Conformément à la clause 4.3.5.1 de la norme CSA Z462-12, le soumissionnaire doit préparer et
présenter une analyse du danger des arcs électriques indiquant :
les limites de l'étincelle d'arc électrique;
l'énergie incidente à la distance de travail;
l'équipement de protection individuel que tous doivent utiliser à l'intérieur des limites
de l'étincelle d'arc électrique.
Au besoin, la clause 4.3.5.4 de la norme CSA Z462-12 exige que l'équipement qui doit sans doute être
examiné, réglé, réparé ou entretenu sous tension soit identifié à l'aide d'une étiquette contenant tous les
renseignements suivants :
a) au moins un des renseignements suivants :
x énergie incidente disponible et distance de travail correspondante;
x valeur minimale de l'arc pour l'équipement de protection individuel (EPI);
x niveau de protection requis de l'EPI;
x catégorie de risque/danger la plus élevée pour l'équipement
b) tension nominale du système
c) limites de l'arc électrique;
d) date de l’analyse des dangers.
De plus, la méthode de calcul et les données appuyant les renseignements de l'étiquetage doivent être
documentées et fournies au responsable des inspections.
L'entrepreneur doit renvoyer à la section 6 « Documentation » en ce qui concerne les exigences de
documentation pour les dessins d'installation du tableau de distribution et les exigences associées au
manuel d'utilisation et d'entretien des tableaux de distribution.
L'entrepreneur doit offrir les dessins finaux approuvés suivants du tableau de distribution au moment
de livrer chaque groupe électrogène :
des dessins à l'échelle de la configuration de l'armoire, indiquant l'emplacement de
tous les dispositifs installés;
un schéma fonctionnel des connexions;
un schéma de terminaison des câbles.
Essais en atelier;
Un plan des inspections et des essais réalisés à l'usine doit être transmis à la CS-SMTC, au gestionnaire
de projet de la GCC et au responsable des inspections. La CS-SMTC et le responsable des inspections
doivent assister aux tests et aux essais au besoin, et l'entrepreneur doit prouver que le tableau de
distribution fonctionne conformément aux exigences décrites dans les devis. Tous les tests et essais
doivent être réalisés conformément aux exigences, à la satisfaction des organismes de réglementation et
selon les exigences du présent énoncé des travaux. L'entrepreneur doit fournir des certificats pour tous
les essais réalisés. Ces essais doivent comprendre l'étalonnage de tous les disjoncteurs de la
génératrice de service du navire, et le réglage des dispositifs de déclenchement électroniques. Les
essais doivent inclure un rapport d'inspection visant la thermographie infrarouge.
Exigences techniques générales
Conditions de fonctionnement de l'équipement
L'ensemble des nouvelles machines et/ou du nouvel équipement doivent être conçus pour fonctionner et
demeurer opérationnels dans les conditions suivantes :
Un roulis pouvant atteindre 22 degrés d'un côté ou l'autre du navire, accompagné d'une
fréquence du cycle de 10 secondes et d'une inclinaison de 10 degrés avec une
fréquence de cycle de 5 secondes et d'une accélération linéaire maximale de 1 g;
Une inclinaison permanente de 22,5 degrés à bâbord ou tribord, et une assiette
permanente de 10 degrés d'avant en arrière.
L'ensemble des nouvelles machines ou du nouvel équipement qui doivent être installés dans des
espaces climatisés ou non chauffés doivent être conçus pour fonctionner dans de telles conditions.
Température et humidité
En dépit de l'environnement normal entre les ponts, tout l'équipement doit être en mesure de fonctionner
dans les conditions suivantes :
humidité relative de 95 % à des températures de 40 °C,
humidité relative de 75 % à toutes les autres températures.
Chocs et vibration
Tout l'équipement à bord, les bâtis, les câbles et les autres accessoires doivent être fixés de façon à
fonctionner comme prévu dans les conditions suivantes :
Vibrations à bord du navire
à 13,2 Hz avec une amplitude de déplacement de +/- 1 mm;
de 13,2 à 80 Hz avec une amplitude de déplacement de +/- 0,7 g avec une
accélération maximale de 0,7 g.
Les fréquences naturelles des supports d'équipement ou des pièces d'équipement
ne doivent pas se situer dans la plage de 0 à 80 Hz, sauf lorsqu'il est impossible
de les maintenir à l'extérieur de cette plage malgré les méthodes de conception
de la construction, les vibrations doivent être amorties afin d'éviter une
amplification excessive.
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
Détails électriques
Généralités
Les exigences de la présente section s'appliquent à tous les travaux d'électricité effectués
conformément aux présentes exigences de projets.
Les travaux d'électricité effectués sur l'équipement fourni doivent être conformes aux normes
TP127E et IEEE 45 et obtenir l'approbation de la CS-SMTC.
L'entrepreneur doit fournir de l'équipement conforme aux exigences de la norme ANSI/CÉI 60529
(codes IP), selon le cas.
L'entrepreneur doit respecter toutes les dispositions de la section 36 de la norme TP127E Dessins et données à être soumis pour approbation, en ce qui concerne l'approbation de la CSSMTC pour les modifications électriques.
Analyse de la charge
L'analyse de la charge actuelle sera fournie dans le but de représenter un système « conforme à
l'exécution ».
L'analyse de la charge est configurée sous forme de schéma unifilaire afin de faciliter
l'identification de l'équipement et la dérivation directe des données pour la barre omnibus, le
transformateur, le redresseur et le calibre des câbles.
Toute modification au schéma unifilaire doit être reflétée immédiatement dans l'analyse de la
charge, et l'inverse.
Schéma électrique unifilaire
L'entrepreneur doit présenter un schéma électrique unifilaire illustrant la configuration du
nouveau tableau de distribution.
Étude de courts circuits électriques et de coordination
Une étude de courts circuits électriques et de coordination complète du tableau de distribution et
de tous les composants doit être réalisée par l'entrepreneur.
L'étude de courts circuits électriques et de coordination doit être réalisée avant la sélection de
l'appareillage de commutation, et doit faire état de la tension de service du navire, c.-à-d.
460 volts. Le courant symétrique de court-circuit doit être maintenu en deçà de 50 kA ou, si c'est
impossible, d'autres moyens doivent être déterminés, comme l'utilisation de fusibles limiteurs de
courant, de liaisons de déconnexion normalement ouvertes, etc.
L'étude de courts circuits électriques et de coordination doit être soumise à la CS-SMTC aux fins
d'approbation.
DOCUMENTATION
Dessins – généralités
La norme CAO nationale de la GCC [MECTS-#2860606-v1-National_Cad_Standards] doit être
respectée.
À la livraison, les dessins fournis deviennent la propriété de la GCC. Les fichiers de dessins ne
doivent pas être protégés en lecture seule.
Une liste complète des noms des couches et une brève description de l'utilité de chaque couche
doivent accompagner tous les fichiers. Dans la mesure du possible, les noms de couches, les
codes de couleurs de couches et les types de lignes de couches doivent être uniformes dans les
différents dessins.
Page 26 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
Les dessins électroniques doivent être fournis à la GCC sur CD-ROM ou dispositif de stockage
USB.
Tous les disques doivent recevoir une étiquette indiquant clairement le numéro de projet de la
GCC, les noms de fichiers et les numéros de dessins. Si une liste complète dépasse la taille
maximale de l'étiquette, un fichier « readme.txt » en format ASCII doit être fourni avec chaque
disque. Un exemplaire imprimé du fichier « readme » doit accompagner chaque disque. Les
disques doivent recevoir une étiquette de « dessins d'exécution » pour les dessins qui ont été
approuvés et finalisés.
Une liste complète des noms de symboles (blocs) avec une description de chaque symbole doit
être fournie. Les blocs doivent être fournis en format électronique compatible avec
AutoCAD 2000.
Les dessins AutoCAD doivent être soient exacts, p. ex. s'assurer que les lignes appropriées sont
réellement horizontales et verticales, que les lignes qui doivent se croiser se croisent bien sans
se croiser trop souvent, et s'assurer que les entités sont placées sur les couches appropriées.
Les représentations graphiques et les imprimés finaux des Plans conformes ne doivent pas
contenir de marque ou de correction inscrites à la main (à l'aide de marqueur, de stylo, de
crayon, etc.). Les dessins comportant des mise-à-jour doivent être révisés et imprimés ou tracés
à nouveau.
L'entrepreneur doit préparer tous les dessins d'exécution nécessaires pour répondre aux
exigences du projet.
L'entrepreneur doit fournir tous les dessins requis ou préparés par les sous-traitants, les corps de
métiers et les autres consultants.
Les schémas de principe des systèmes doivent inclure tous les renseignements des systèmes
pertinents, notamment en ce qui concerne les tailles, les dimensions, les étiquettes,
l'emplacement de l'équipement et tous les renseignements qui renvoient à l'appareillage des
systèmes.
L'entrepreneur doit disposer d'un système complet pour documenter et contrôler toutes les
révisions de dessins qui découlent du présent projet.
Plans de conception
Tous les dessins de référence technique sont fournis à l'entrepreneur aux fins de référence
seulement. L'entrepreneur a la responsabilité de produire des dessins d'exécution et de veiller à
ce que ces dessins reçoivent l'approbation réglementaire pertinente. L'entrepreneur doit prendre
note que les dessins de référence technique fournis ne sont pas tous des dessins « conformes à
l'exécution ». L'entrepreneur a la responsabilité de vérifier physiquement tous les articles visés.
Manuels
Généralités
Chaque manuel d'instructions doit être relié dans un cahier à 3 anneaux à couverture rigide
pouvant accueillir des feuilles de 8 1/2 po sur 11 po. Les dessins de plus grande taille doivent
être pliés en accordéon. Les renseignements suivants doivent être imprimés sur la couverture :
NGCC Vector
identification de l’équipement;
Fabricant de l'équipement;
Date
Toutes les sections des manuels doivent être dotées d'onglets plastifiés. Les principaux
composants de l'équipement doivent être subdivisés en sections distinctes dans les manuels.
Un index principal doit se trouver au début de chaque cahier et indiquer tous les éléments inclus
dans chaque section.
Une liste des noms, adresses et numéros de téléphone des personnes-ressources associées aux
fabricants d'équipement doit accompagner le document afin de la consulter après l'achèvement
du projet aux fins d'entretien et de gestion de l'information.
Page 27 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
Un exemplaire de la version finale et approuvée des dessins « conformes à l'exécution » doit se
trouver dans le manuel d'entretien.
Un (1) exemplaire de chaque manuel doit être fourni en format électronique sous forme de fichier
PDF d'Adobe.
Cinq (5) exemplaires des manuels et des fiches de données doivent être fournis en anglais pour
tous les éléments d'équipement fourni par l’entrepreneur.
Manuels de fonctionnement – « conforme à l'exécution »
Les manuels de fonctionnement doivent comprendre les éléments suivants :
une description générale de la séquence de fonctionnement de l'équipement;
une procédure détaillée qu'il importe de suivre pour la mise en service de
l'équipement;
un schéma fonctionnel des connexions de l'équipement installé;
tous les critères de fonctionnement pertinents de l'équipement.
Quand les systèmes sont accompagnés de logiciels ou de matériel, un manuel d'utilisation doit
comporter les éléments suivants :
Une copie du logiciel servant à programmer le matériel fourni.
La documentation des logiciels doit comprendre, à tout le moins, des
exemplaires papier et électroniques des éléments suivants :
a. des schémas du niveau du système décrivant le plan d'ensemble
des logiciels ou du matériel;
b. les spécifications fonctionnelles qui doivent décrire en détail les
capacités fonctionnelles du système et de chaque composant
logiciel;
c. La liste des programmes propres au projet, y compris tous les
commentaires décrivant les particularités des fonctions de codes.
L'ensemble des listes, fichiers, manuels et documents connexes doit être
livré et devient la propriété de la Garde côtière canadienne.
Manuels d'entretien – « conforme à l'exécution »
Ces manuels doivent comprendre ce qui suit :
les instructions d'entretien du fabricant pour chaque élément d'équipement
qui doit être entretenu;
les instructions doivent comprendre les instructions d'installation, les
numéros de pièces, les listes de pièces, les dessins-maîtres et les vues
éclatées accompagnés de l'identification de toutes les pièces
mécaniques, électriques et électroniques, et le nom des fournisseurs;
une liste sommaire de chaque élément d'équipement qui doit être lubrifié,
comportant le nom de chaque élément, l'emplacement de tous les points
de lubrification, le type de lubrifiant recommandé et la fréquence de
lubrification.
les sections de dépannage doivent être incluses pour tout l'équipement dans
le manuel d'entretien sous un en-tête distinct.
Page 28 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
Registres d'inspection des essais et certificats
Un cartable distinct doit servir à chaque section principale des travaux réalisés et il doit contenir
tous les essais, les registres d'inspection et les certificats du système particulier.
L’entrepreneur doit tenir des dossiers complets et exacts de tous les tests et essais réalisés sur
le navire ou sur chaque pièce d'équipement. Avant d'entreprendre un essai, tous les documents
et les fiches de test pertinents, y compris les données d'essais effectués en atelier, doivent être
remplis et joints au programme d'essais.
Les registres doivent être organisés de façon à ce que les listes de cases à cocher pour les
lectures et les observations requises pendant les tests et les essais soient annexées aux feuilles
de programme applicables avant le début des tests et des essais.
Page 29 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Page 30 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
ANNEXE B -
TROUSSE D'ÉVALUATION DES SOUMISSIONS
Tableau de distribution du NGCC Vector
Acquisitions Marine
Région du Pacifique
Nom du soumissionnaire :
Nom de l’évaluateur de la soumission :
Page 31 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
TABLE DES MATIÈRES
Page
Partie 1 – Instructions pour la préparation des propositions (partie 3 de la demande de
propositions [DP]) ........................................................................................................................................................... 3
Partie 2 – Procédures d'évaluation et méthode de sélection (partie 4 de la DP). ........................................................ 3
Part 3 - Instructions pour l'évaluation des soumissions ................................................................................................. 6
Partie 4 – Évaluation des critères techniques
obligatoire....................................................................................................................................................................... 19
Partie 5 – Évaluation des critères cotés ........................................................................................................................ 20
Partie 5 – Évaluation des critères de gestion cotés...................................................................................................... 22
Partie 6 – Fiche de résumé de l'évaluation de la cotation ............................................................................................ 22
Page 32 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
PARTIE 1 – INSTRUCTIONS POUR LA PRÉPARATION DES PROPOSITIONS (partie 3 de la
DP)
1-0
Proposition technique
1-1
Dans leur soumission technique, les soumissionnaires doivent démontrer leur
compréhension des exigences stipulées dans l'appel d'offres et expliquer
comment ils y répondront. Ils doivent également démontrer de manière complète,
concise et claire leur capacité à effectuer le travail.
1 à 2 La soumission technique doit indiquer clairement et en détail les points
obligatoires et les points soumis aux critères d'évaluation de la soumission. (Voir
annexe I) Il ne suffit pas de se contenter de répéter ce qui est dit dans l'appel
d'offres. Afin de faciliter l'évaluation de la soumission, le gouvernement du
Canada demande aux soumissionnaires de présenter et de détailler les points
dans l'ordre des critères d'évaluation et sous le même titre. Afin d'éviter les
chevauchements, les soumissionnaires peuvent se reporter à différentes
sections de leur soumission en indiquant le paragraphe et le numéro de page
précis où le sujet a déjà été abordé.
1-3
Afin d'éviter les chevauchements, les soumissionnaires peuvent se reporter à
différentes sections de leur soumission en indiquant le paragraphe et le numéro
de page précis où le sujet a déjà été abordé.
PARTIE 2 - PROCÉDURES D'ÉVALUATION ET MÉTHODE DE SÉLECTION (partie 4 de la DP)
2-0
Procédures d'évaluation
Les soumissions seront évaluées conformément à l'ensemble des exigences liées à la
demande de soumissions, y compris les produits livrables obligatoires et de
soutien/supplémentaires qui se trouvent dans la section 3-2, tableaux des produits
livrables de la soumission et critères d'évaluation sur le plan technique et de la gestion à
l'annexe I.
Une équipe d'évaluation composée de représentants du Canada évaluera les
soumissions.
2-1
Les réponses à cette DP seront examinées dans un premier temps pour déterminer leur
conformité aux attestations obligatoires et aux tableaux de produits livrables, comme il
est indiqué dans les sections 3 et 5 de la DP.
2-2
La soumission financière du soumissionnaire sera ensuite examinée pour déterminer si
elle est conforme aux exigences de la soumission.
2-3
Évaluation technique
a. Critères techniques obligatoires
Voir l'annexe I
b. Critères techniques cotés
Voir l'annexe I
Page 33 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
2-4
Évaluation de la gestion
a. Critères de gestion obligatoires
Voir les tableaux 3-2.1 et 3-2.2 et l'annexe I
b. Critères de gestion cotés
Voir l'annexe I
2-5
Méthode de sélection - Note combinée la plus haute sur le plan du mérite
technique et du prix
1. Pour être jugée recevable, une soumission doit :
a. respecter toutes les exigences prévues dans la demande de soumissions;
b. satisfaire à tous les critères obligatoires;
c. obtenir au moins 600 points pour l'ensemble des critères d'évaluation techniques
et de gestion cotés. L'échelle de cotation compte 1 900 points.
2. Les soumissions qui ne satisfont pas aux paragraphes a), b) ou c) seront déclarées
irrecevables.
3. La sélection sera fondée sur la plus haute note combinée des soumissions jugées
recevables quant au mérite technique/de gestion et au prix. Le ratio est de 60 % pour
le mérite technique/de gestion et de 40 % pour le prix.
4. Pour établir la note accordée pour le mérite technique/de gestion, la note
technique/de gestion globale pour chaque soumission jugée recevable sera
déterminée de la manière suivante : le nombre total de points obtenus divisé par le
nombre maximal de points possibles et multiplié par le ratio de 60 %.
5. Pour établir la note attribuée pour le prix, chaque soumission jugée recevable se
verra attribuer une note au prorata du plus bas prix évalué et du ratio de 40 %.
6. Pour chaque soumission jugée recevable, les notes attribuées pour le mérite
technique/de gestion et pour le prix seront additionnées afin de déterminer la note
combinée.
7. La soumission jugée recevable qui obtient la plus haute note pour le mérite
technique/de gestion et celle ayant le plus bas prix évalué ne seront pas
nécessairement acceptées. La soumission jugée recevable ayant reçu la plus haute
note combinée pour le mérite technique/de gestion et le prix sera recommandée pour
l'attribution d'un contrat.
Le tableau ci-dessous présente un exemple où trois soumissions sont jugées recevables et où le
choix de l'entrepreneur est déterminé selon un ratio de 60/40 à l'égard du mérite technique et du
Page 34 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
Buyer ID - Id de l'acheteur
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
prix, respectivement. Le nombre total de points est de 135, et le prix évalué le plus bas est de
45 000 $.
Méthode de sélection – Plus haute note combinée pour le mérite technique (60 %) et le prix
(40 %)
Note technique globale
Prix évalué de la
soumission
Note
pour le
Calculs
mérite
techniqu
e
Note
pour le
prix
Note combinée
Cote globale
Soumissionnaire 1
115/135
55 000 $
115/135 x 60 = 51,11
Soumissionnaire 2
89/135
50 000 $
89/135 x 60 = 39,56
Soumissionnaire 3
92/135
45 000 $
92/135 x 60 = 40,89
45/55 x 40 = 32,73
45/50 x 40 = 36,00
45/45 x 40 = 40,00
83,84
er
1
75,56
e
3
80,89
e
2
PARTIE 3 - INSTRUCTIONS POUR L'ÉVALUATION DES SOUMISSIONS
3-0
Critères d'évaluation (annexe I de la DP).
CRITÈRES TECHNIQUES OBLIGATOIRES
Voici les exigences minimales du gouvernement du Canada quant au tableau de distribution.
Le soumissionnaire doit produire une preuve ou une vérification des critères techniques
obligatoires énumérés dans les présentes, dans sa proposition technique ou, le cas échéant,
dans des documents à l'appui, p. ex., des brochures techniques, des dessins, des attestations
de qualifications et des lettres d'authenticité des associations industrielles. Si le
soumissionnaire ne fournit pas de documents à l'appui pour vérifier ses déclarations, la
soumission pourrait être déclarée non recevable.
Articl Exigences obligatoires minimales
e
3.0
Les nouveaux tableaux de distribution
doivent être parfaitement conformes
aux sections pertinentes des Normes
d’électricité régissant les navires
(TP127) de Transports Canada et du
document Recommended Practice for
Page 35 of - de 74
o
N de
page de
réf. de
la
soumis
sion
Commentaires
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Electrical Installations on Shipboard
(IEEE Std 45), édition la plus récente,
au moment de la clôture des
soumissions. Il doit aussi être approuvé
par une société de classification marine
reconnue par la Sécurité maritime de
Transports Canada.
Organisations approuvées par la SMTC
American Bureau of Shipping;
Bureau Veritas;
Det norske Veritas;
Germanischer Lloyd;
Lloyd's Register of Shipping
3.10
3.11
3.12
3.13
3.14
3.15
Buyer ID - Id de l'acheteur
L'entrepreneur doit présenter une
proposition détaillée qui définit
clairement la façon dont il construira et
livrera les tableaux de distribution au
Vector à l'Institut des sciences de la
mer, à Sidney en Colombie-Britannique.
De nouvelles commandes et de
nouveaux instruments doivent être
installés pour commander chacune des
génératrices de service du navire, les
faire fonctionner en parallèle, et pour
surveiller l'état des charges électriques
et d'autres pièces d'équipement
électrique. Le tableau de distribution
doit fournir tous les dispositifs de
protection d'équipement contre les
dommages en cas de défaillance d'une
composante d'un système.
Le tableau de distribution doit être
autoportant, fabriqué avec des
compartiments, à l'avant non alimenté
avec panneaux individuels et doit
comprendre les raccords et les
instruments nécessaires.
Le tableau de distribution doit être doté
de rampes non conductrices et de
lampes de toit.
La proposition de l'entrepreneur doit
comprendre les détails techniques qui
indiquent clairement de quelle manière
les entrées de câbles d'alimentation et
de câbles de commande externes dans
les nouveaux tableaux de distribution
sont conformes aux configurations des
tableaux actuels.
Au minimum, le nouveau tableau de
distribution doit pouvoir accepter des
dispositifs de protection et deux (2)
Page 36 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
3.20
3.30
3.31
3.32
3.33
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
disjoncteurs pour les génératrices de
service du navire, deux (2) sections de
surveillance des génératrices, le
disjoncteur d'alimentation à quai et le
commutateur de changement de phase,
un appareil de surveillance de
l'alimentation à quai, un appareil de
gestion de l'alimentation, un appareil de
surveillance de la gestion de
l'alimentation, un dispositif de
synchronisation, un dispositif de
détection de la masse, une distribution
de 460 V, un compteur de 460 V, une
distribution de 240 V, un compteur de
240 V, une distribution de 115 V et un
compteur de 115 V. Le tableau de
distribution doit inclure un appareil qui
signale ces défaillances.
Le tableau de distribution doit permettre
le contrôle et la distribution efficace et
fonctionnelle du courant. Ceci doit
comprendre :
• contrôle et protection des besoins
d'alimentation accrus du navire;
• commande améliorée des groupes
électrogènes;
• installations améliorées pour le
fonctionnement des génératrices en
parallèle et le transfert de courant entre
les sources disponibles.
Structures
Les nouveaux panneaux doivent être
en acier formé de calibre 13 minimum,
munis de brides de 25 mm (1 po),
traités au phosphate et recouverts d'un
apprêt puis de deux couches de
peinture lustrée. La couleur de la
peinture de finition doit être semblable à
celle du tableau de distribution. Un
revêtement de poudre est acceptable.
Les boulons doivent servir à fixer les
panneaux à charnière et les panneaux
avant.
Les panneaux à charnière doivent être
fournis avec des dispositifs de blocage
du panneau en position ouverte.
L'entrepreneur doit veiller à ce que
l'ensemble des portes et des panneaux
d'accès soient faciles à ouvrir avec les
tableaux de distribution installés à bord
du navire. Tous les boulons servant à
fixer les panneaux avant doivent être
moletés et de type prisonnier.
Page 37 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
3.34
3.35
3.36
3.37
3.40
3.41
3.42
3.43
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Lorsque la structure des panneaux est
affaiblie par des découpages,
l'entrepreneur doit poser des renforts à
l'intérieur des panneaux de manière à
restaurer leur intégrité structurale.
Toute la quincaillerie utilisée sur le
tableau de distribution doit être
fabriquée en acier résistant à la
corrosion. Les rondelles de blocage ou
les contre-écrous doivent servir à
empêcher le desserrage causé par les
vibrations. L'entrepreneur peut utiliser
des éléments de blocage pour relier les
pièces en acier au lieu d'utiliser les
fixations mentionnées précédemment.
Des écrous de retenue ou des trous
taraudés doivent être utilisés pour fixer
les dispositifs aux éléments de structure
ou aux parois dont les côtés opposés
sont inaccessibles ou se trouvent près
d'éléments sous tension.
Sur le devant des panneaux supérieurs
du tableau de distribution,
l'entrepreneur doit installer des barres
d'appui horizontales de 350 mm
(13,65 po) de longueur et de 37 mm
(1,5 po) de diamètre, fabriquées en bois
franc avec des supports en acier et des
fixations dissimulées. Les barres
doivent être placées de manière à ce
que les panneaux boulonnés puissent
être retirés et à ce que les panneaux à
charnière puissent être ouverts sans
devoir retirer les barres.
Barres omnibus
Les barres omnibus doivent être
fabriquées en cuivre électrolytique
étamé à conductivité élevée avec une
capacité de transport de courant
suffisante pour permettre un
fonctionnement continu. Les barres
omnibus doivent être cotées pour
65KAIC.
Les barres omnibus et leurs isolateurs
doivent être conçus pour résister aux
contraintes physiques causées par les
forces électromagnétiques au cours des
crêtes de courant de court-circuit. Les
isolateurs des barres omnibus doivent
résister à l'humidité.
Aux fins de sécurité, l'entrepreneur doit
protéger les barres omnibus à l'aide de
plaques transparentes en PVC pour
Page 38 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
3.44
3.45
3.46
3.5
3.51
3.52
3.53
3.54
3.55
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
éviter les chocs électriques et apposer
des étiquettes de mise en garde sur ces
plaques.
Les barres omnibus doivent être
subdivisées selon les sections de
transport du tableau de distribution. À
la position de raccordement des
sections de transport, il faut installer
des connecteurs mécaniques pour la
barre (barrettes vissées en cuivre).
Une barre omnibus de mise à la masse
doit être placée dans les panneaux afin
de relier l'armature du câble et les
câbles de mise à la masse. Ceux-ci
doivent être passés dans l'ensemble du
tableau de distribution pour être en
contact électrique conducteur avec le
cadre des panneaux.
La configuration et la marque de phase
des systèmes c.a., l'identification de la
polarité des systèmes c.c. et la barre
omnibus de mise à la masse doivent
tous être conformes à la norme
TP127F.
Besoins concernant les disjoncteurs de
distribution
Les sections de distribution du tableau
doivent être munies de nouveaux
disjoncteurs qui respectent ou
dépassent les exigences de la norme
TP127F et des organismes de
réglementation.
Les caractéristiques de déclenchement
des disjoncteurs doivent être établies
de manière à mettre en place un
système sélectif pouvant isoler une
défaillance dans le système électrique
en interrompant le service sur la plus
petite partie possible du système.
Les disjoncteurs doivent être équipés
de connecteurs isolés, renforcés et
protégés individuellement.
On doit pouvoir clairement déterminer
qu'un disjoncteur a été déclenché
quand la poignée se trouve entre les
positions marche/arrêt ou au moyen
d'un indicateur visuel.
Tous les disjoncteurs doivent être
calibrés selon leur utilisation en tenant
bien compte de la tension, de l'intensité,
de la valeur d'interruption, du nombre
de pôles, des auxiliaires, etc.
Page 39 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
3.56
3.57
3.6
3.61
3.62
3.66
3.67
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Les disjoncteurs doivent convenir pour
l'utilisation en milieu marin :
x être dotés d'un boîtier moulé;
x
être conçus pour 600 V c.a. ou
240 V c.a.;
x
être à fermeture et ouverture
rapides;
x
présenter des caractéristiques à
temps inverse de surintensité;
x
être dotés d'un dispositif de
surcharge pour chaque phase;
x
être certifiés pour une température
d'au moins 50 °C.
Si l'entrepreneur utilise des disjoncteurs
sous boîtier moulé de type motorisé, on
doit pouvoir les actionner à la main
lorsque le mécanisme à moteur est
désengagé.
Transformateurs
Il faut utiliser des transformateurs de
potentiel pour les instruments, les
compteurs et les relais connectés aux
circuits c.a. dépassant 115 V phase à
phase. Les transformateurs de courant
doivent être utilisés pour les
instruments, les compteurs et les relais
connectés aux circuits c.a.
L'enroulement secondaire de chacun
des transformateurs doit être mis à la
masse.
Les compteurs de transformateurs de
potentiel et de courant doivent être
précis à 1 % à une charge de 1,5 fois la
charge connectée et avec un facteur de
puissance variant de 0,1 à 1. La
transmission des transformateurs de
courant doit être précise à 10 % avec
un courant représentant 20 fois la
normale transmis à la charge
connectée.
La capacité de charge des
transformateurs de potentiel et de
courant doit être calibrée correctement
de manière à alimenter tous les
instruments requis, y compris
l'alimentation nécessaire pour les
commandes de vitesse des régulateurs
et les instruments de synchronisation
des génératrices de service du navire.
L'entrepreneur doit installer des
transformateurs de circuit de
Page 40 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
3.7
3.71
3.72
3.73
3.8
3.81
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
commande assez puissants pour
l'utilisation afin de fournir 115 V c.a. aux
disjoncteurs à commande électrique,
aux bobines de déclenchement, aux
dispositifs sous tension, etc. Les
transformateurs de circuit de
commande des disjoncteurs doivent
être connectés au côté source du
disjoncteur.
Instruments
Les instruments du tableau de
distribution doivent être semi-encastrés,
112 mm (4,4 po), rectangulaires avec
o
des échelles de 250 et précis avec une
déviation totale de plus ou moins 1 %
par rapport à la plage complète. Les
échelles des instruments doivent être
blanches avec des marques noires.
Des repères rouges doivent figurer sur
l'échelle des instruments pour indiquer
les valeurs maximales. Le mouvement
des instruments doit être de type
« ruban tendu ». Le point normal de
tous les compteurs à mouvement
mécanique doit être placé entre la 1/2
et le 2/3 de la plage complète. Les
wattmètres doivent présenter une
échelle négative pour indiquer la
puissance négative.
Les boîtiers des instruments peuvent
être fabriqués en métal traité pour
résister à la corrosion, en résine
phénolique moulée ou tout autre
matériau approuvé. La partie visible du
boîtier doit être recouverte d'un fini noir
et d'une face antireflet. Les boîtiers
métalliques doivent être mis à la
masse. Les instruments fixés sur un
matériau magnétique doivent être
blindés ou adaptés à ces supports.
L'entrepreneur doit fournir au moins
trois écrous pour chaque goujon afin de
fixer les conducteurs à l'instrument.
Les détails non précisés au sujet des
instruments du tableau de distribution
doivent être conformes à TC 127F
et IEEE45.
Interrupteurs d'instruments
Les interrupteurs destinés aux
instruments et aux fonctions de
transfert ou de commande doivent être
de type rotatif et à cames. Toutes les
Page 41 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
XLV166
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
commandes doivent être dotées de
plaques indiquant clairement leurs
positions. Elles doivent comporter des
dispositifs de positionnement afin de les
maintenir fermement à la position
sélectionnée, à l'exception des
commandes à ressort comme les
disjoncteurs et les commandes de
régulateurs. Les poignées doivent
convenir à leur utilisation.
3.9
3.91
3.92
3.100
3.101
3.110
Buyer ID - Id de l'acheteur
Voyants lumineux
Les voyants lumineux doivent
comporter un transformateur intégré et
la tension de fonctionnement doit être
de 6 V ou moins, sauf quand les
voyants connectés aux circuits c.c.
présentent une tension maximale ou
une résistance qui permet au voyant
d'être alimenté par 24 V ou moins.
Les voyants lumineux doivent
comporter des lentilles de couleur pour
communiquer l'indication souhaitée. La
couleur doit être intégrée aux lentilles et
en revêtir l'extérieur. Les couleurs sont
les suivantes :
x
Rouge : Alarme, moteur arrêté,
disjoncteur déclenché;
x
Transparent : Indication de
synchronisation et de masse;
x
Blanc : Appareil sous tension et
réchauffeur anti-condensation sous
tension;
x
Bleu : Disjoncteur fermé;
x
Ambre : Disjoncteur ouvert et usage
particulier;
x
Vert : Normal – mise en marche
automatique du circuit réalisée, en
marche.
Porte-fusibles
Des porte-fusibles pour tableau isolé
doivent être fournis pour les
transformateurs de potentiel, les
transformateurs des circuits de
commande, les voyants de détection de
masse, etc. Tous les porte-fusibles
doivent être fixés derrière des
panneaux avant du tableau de
distribution.
Fusibles
Page 42 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
3.111
3.120
3.121
3.130
3.131
3.132
3.140
3.141
3.142
3.143
3.144
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Tous les fusibles doivent être
approuvés par la CSA, présenter une
capacité nominale correspondant au
service prévu et capable d'interrompre
le courant de défaut maximum
disponible au point où ils sont utilisés.
Relais
Les relais qui ont des caractéristiques
sensibles, des mécanismes ou des
ajustements de précision doivent être
protégés à l'aide de boîtiers résistants à
l'humidité et à la poussière. Les
contacteurs, les relais auxiliaires et les
dispositifs semblables qui ne présentent
pas de telles propriétés doivent être
considérés comme adéquatement
protégés lorsqu'ils sont fixés à l'intérieur
d'un compartiment dans un tableau de
distribution.
Potentiomètres
Les potentiomètres monotours doivent
être munis de boutons-flèches.
Les potentiomètres multitours doivent
être munis d'un compte-tours.
Câblage
Le câblage des tableaux de distribution
doit fonctionner à 105 °C et être extra
souple, résistant à la chaleur, ignifuge
et isolé à l'aide de matériaux
thermoplastiques.
L'ensemble du câblage de commande
doit être au minimum de
calibre 16 AWG, sauf pour le nouveau
câblage d'enroulement secondaire des
transformateurs en place qui doit être
de calibre 12 AWG au moins.
L'ensemble du câblage doit être
positionné et lié proprement en
faisceaux puis fixé à la structure du
tableau de distribution de manière à
empêcher tout frottement causé par les
vibrations et toute tension aux
connexions. Chaque câble ou groupe
de câbles coudé doit présenter un
rayon et non être passé à angle droit.
Le câblage qui passe autour des
charnières doit être protégé par un tube
en plastique et former une boucle fixée
aux deux extrémités au panneau ou à
la structure du tableau de distribution.
Les câbles dans les tubes ne doivent
pas être serrés pour faciliter la flexion.
Tous les câbles de commande, à
l'exception de ceux que l'on peut suivre
Page 43 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
3.145
3.146
3.150
3.151
3.152
3.160
3.161
3.170
3.171
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
à l'œil, comme les cavaliers sur les
interrupteurs de commande, les relais,
les borniers, etc., doivent être identifiés
à chacune des extrémités avec le type
de marqueur approuvé. L'entrepreneur
doit utiliser des marqueurs de type
manchon pour câble Z ou un équivalent
approuvé. Les renseignements inscrits
sur les marqueurs doivent préciser
l'emplacement des deux extrémités du
câble et doivent correspondre à ce qui
figure sur le schéma de câblage.
L'entrepreneur doit prévoir des
manchons ou des bordures sur les
structures et les tubes contenant les
câbles pour protéger l'ensemble des
câbles coudés autour des angles, des
coins serrés ou passant à travers la
structure ou des parois en tôle.
L'ensemble du câblage doit être
accessible à partir du devant du tableau
de distribution.
Borniers
Les borniers doivent être installés dans
le tableau de distribution pour terminer
chacun des câbles de commande du
navire. Les borniers doivent être posés
dans un endroit facile d'accès dont
chacune des sections peut être séparée
de manière à diviser le tableau de
distribution en sections de transport afin
de pouvoir débrancher des câbles qui
passent entre différentes sections.
L'entrepreneur doit fournir des raccords
rapides ou des prises et fiches afin de
brancher les extrémités des
conducteurs des disjoncteurs à boîtier
moulé au câblage du tableau de
distribution.
Câblage existant
Les tableaux de distribution doivent être
conçus et adaptés de manière à
permettre le rebranchement du câblage
existant qui sera débranché et retiré au
cours de la dépose des anciens
tableaux de distribution.
Plaques signalétiques
Les tableaux de distribution doivent être
dotés des plaques signalétiques
Page 44 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
XLV166
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
indiquant ce qui suit :
3.172
3.173
3.174
3.175
3.176
3.178
3.179
3.179
.1
3.179
.2
x
Le nom du tableau de distribution;
x
Le fabricant;
x
Le N de série (le cas échéant);
x
La date de fabrication.
o
Chaque section du tableau de
distribution doit être dotée d'une plaque
signalétique.
Chaque disjoncteur doit être doté d'une
plaque signalétique indiquant le nom et
la fonction du circuit ainsi que la
configuration du disjoncteur.
L'entrepreneur doit correctement
désigner les fonctions et le nom de
chaque instrument, interrupteur, etc.,
sur le tableau de distribution et marquer
d'une ligne rouge la valeur de pleine
charge ou de fonctionnement normal.
À l'intérieur, les tableaux et les
panneaux de distribution et les
commandes de moteur doivent
présenter des plaques signalétiques
pour identifier les barres omnibus et les
bornes. Les phases des barres
omnibus doivent être identifiées au
moyen d'un code de couleurs.
Il faut inscrire sur les bornes la
désignation des circuits.
Les plaques signalétiques doivent être
fixées à l'aide de vis.
Toutes les plaques signalétiques
doivent être en anglais, sauf si la CSSMTC exige qu'elles soient fournies en
anglais et en français pour les
situations d'urgence.
Les inscriptions doivent être claires et
concises tout en limitant le plus
possible l'utilisation des abréviations.
La taille des caractères des
renseignements principaux doit être
supérieure à celle des caractères des
renseignements secondaires.
Le type de plaque signalétique doit
correspondre à l'emplacement sur le
navire :
Plastique :
x
Buyer ID - Id de l'acheteur
Plaques signalétiques en plastique
stratifié, noir avec fond blanc,
inscription gravée jusqu'au centre, à
fournir pour tous les dispositifs fixés
Page 45 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
aux surfaces extérieures du tableau
de distribution. Les plaques
signalétiques doivent être fixées au
tableau de distribution avec des vis
à métaux.
3.180
3.181
Buyer ID - Id de l'acheteur
x
Les plaques signalétiques pour les
circuits d'alimentation doivent
identifier le nom, le numéro de
chaque circuit de même que la taille
du fusible ou la valeur de
déclenchement du disjoncteur.
x
Les plaques signalétiques de mise
en garde doivent être en plastique
stratifié rouge avec des inscriptions
gravées jusqu'au fond blanc. Elles
doivent mettre en évidence les
disjoncteurs munis de bobines de
déclenchement qui nécessitent
l'installation de circuits à distance
avant d'être utilisés, de même que
les disjoncteurs dont la source
d'alimentation pourrait être
branchée des deux côtés ou toute
autre situation éventuellement
dangereuse.
Nouveau matériel de tableau de
distribution
L'entrepreneur doit fournir, configurer et
installer au minimum l'équipement
suivant dans chacun des tableaux de
distribution :
Pour chaque section de génératrice de
service du navire (deux [2] en tout) :
x
relais à semiconducteurs à retour de
courant avec indicateur de
déclenchement et réinitialisation;
x
relais de surintensité à
semiconducteurs avec indicateur de
déclenchement et réinitialisation
pour le délestage;
x
interrupteur de commande de
disjoncteur;
x
dispositif de synchronisation avec
poussoir de déclenchement et
voyant lumineux « Auto-Synch. »;
x
Commande électronique du
régulateur avec interrupteur
Page 46 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
sélecteur « MARCHE - RALENTI »;
compatible avec les régulateurs
montés sur les moteurs.
x
Commande de compensateur de
régime
x
Commande de compensateur de
tension
x
voltmètre avec interrupteur de
commande de position pour les
lectures « OFF, A-B, B-C, et C-A »;
x
ampèremètre avec interrupteur de
commande de position pour les
lectures « OFF, Phase A, B, et C »;
x
wattmètre;
x
fréquencemètre;
x
mesureur de facteur de puissance;
x
horomètre;
x
voyants lumineux ON/OFF du
réchauffeur anti-condensation;
x
interrupteur AUTO/OFF du
réchauffeur anti-condensation.
Pour la section de synchronisation :
x
synchroscope;
x
sélecteur de synchronisation [Gen1,
Gen2, Off, Shore]
x
voyants de synchronisation (2);
x
fréquence de bus;
x
voltmètre de bus avec interrupteur
de commande de position « OFF, AB, B-C, et C-A »;
x
voltmètre de génératrice d'arrivée
avec interrupteur de commande de
position « OFF, A-B, B-C, et C-A ».
Pour l'alimentation à terre
x relais à semiconducteurs à retour de
courant avec indicateur de
déclenchement et réinitialisation;
x
relais d'équilibre de tension;
x
interrupteur de commande de
disjoncteur;
x
dispositif de synchronisation avec
poussoir de déclenchement et
voyant lumineux « Auto-Synch. »;
Page 47 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
x
voltmètre avec interrupteur de
commande de position pour les
lectures « OFF, A-B, B-C, et C-A »;
x
ampèremètre avec interrupteur de
commande de position pour les
lectures « OFF, Phase A, B, et C »;
x
wattmètre avec compteur de
kilowattheures;
x
fréquencemètre;
x
mesureur de facteur de puissance;
x compteur de séquence de phase;
Déclencheur préférentiel :
x voyants lumineux [ouvert/fermé];
x
3.182
poussoir de réinitialisation.
Détection de masse :
Un système d'alarme et de surveillance
de détection de masse, couvrant les
systèmes 460, 240 et 110 V, doit être
installé dans le tableau de distribution.
x L'ensemble du nouvel équipement
doit être adapté et branché de
manière à offrir un système
entièrement fonctionnel
conformément aux exigences du
présent devis et de la CS-SMTC.
L'entrepreneur est responsable de la
fourniture et l'installation de l'ensemble
du matériel, des composantes, des
plaques signalétiques, du câblage, des
transformateurs de courant, des
transformateurs de potentiel, des relais
et des dispositifs protecteurs, des
compteurs et des transducteurs pour
respecter les exigences d'approbation
de la CS-SMTC et qui se rapportent au
nouveau tableau de distribution.
3.190
3.191
Buyer ID - Id de l'acheteur
Disjoncteurs principaux de génératrice
Les nouveaux disjoncteurs principaux
de génératrice doivent être de la
marque et du modèle suivants, ou un
équivalent : 1 à Marque : Schneider Electric Masterpact
NW
Modèle : NW08N1
Régime nominal : 600 V, 3 pôles,
150 kVA
1àMarque : Schneider Electric Masterpact
Page 48 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
NW
Modèle : NW08N1
Régime nominal : 600 V, 3 pôles,
312,5 kVA
3.192
3.193
3.193
3.200
3.201
3.202
Buyer ID - Id de l'acheteur
Les disjoncteurs de génératrice doivent
être calibrés de façon à permettre aux
génératrices de fonctionner à pleine
puissance tout en assurant une
protection complète aux génératrices
en cas de défaillance en fonction des
courbes de décrémentation fournies par
le fabricant de la génératrice.
L'entrepreneur doit veiller à ce que les
dispositifs de déclenchement à semiconducteurs des disjoncteurs de
génératrice soient réglés correctement.
Tous les disjoncteurs de génératrice
doivent être munis d'un contact
auxiliaire branché au circuit du
réchauffeur anti-condensation pour
débrancher le réchauffeur lorsque la
génératrice est branchée à la barre
omnibus. Le réchauffeur anticondensation doit être alimenté à partir
de la barre de 115 V c.a.
Les circuits de déclenchement des
disjoncteurs de chaque génératrice
doivent être configurés pour assurer la
connexion d'un contact de
déclenchement en cas de défaillance
du moteur de génératrice.
Système de gestion de l'alimentation
Les fonctions automatiques doivent être
exécutées par le système de gestion de
l'alimentation, que ce soit de manière
intégrée ou comme système autonome
à l'intérieur du tableau de distribution.
Les fonctions automatiques suivantes,
au minimum, doivent être exécutées
par le système de gestion de
l'alimentation. Le système doit être
configuré et installé dans le tableau de
distribution principal :
x
fonction de synchronisation et de
connexion des disjoncteurs;
x
fonction de commande de tension et
de fréquence de ligne de la barre
omnibus;
x
fonction de commande de tension et
Page 49 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
de fréquence de génératrice;
x
fonction de limite de charge de
génératrice en kW et en
pourcentage;
x
fonction de partage de charge
symétrique ou asymétrique;
x
fonction de commande de charge
avec délestage;
x
fonction de séparation de l'alarme,
des commandes et de la protection
de sécurité;
x
fonction de démarrage logique des
grands consommateurs d'électricité;
x
fonction de démarrage automatique,
de connexion et de partage de
charge de machine en attente sur
demande manuelle;
x
fonction de délestage automatique,
de déconnexion, de refroidissement
et d'arrêt de certaines machines sur
demande manuelle;
x
fonction de démarrage et de
connexion de machines en attente
après une interruption de service;
x
fonction d'ajustement automatique
de la fréquence de ligne;
fonction de commande du mode
automatique « One touch auto
sequence ».
3.210
x
3.211
Dans des conditions d'exploitation
normales, le tableau de distribution
principal fonctionne en mode
automatique. Une fonction de
fonctionnement en mode manuel doit
être offerte en guise de solution de
rechange au fonctionnement en mode
automatique. En mode de
fonctionnement manuel, toutes les
fonctions essentielles doivent être
réalisées manuellement, comme le
démarrage et l'arrêt de la génératrice,
les connexions, la synchronisation et le
partage des charges (au moyen des
commandes du synchroscope et du
régulateur).
En mode manuel, toutes les sources
d'alimentation doivent être en mesure
3.212
Buyer ID - Id de l'acheteur
Modes de synchronisation
Page 50 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
3.213
3.220
3.221
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
d'être connectées à un bus mort, à
l'aide du système de synchronisation
agissant comme interverrouillage.
Les câbles des génératrices de service
du navire et du tableau de distribution
connexe doivent être configurés de
façon à offrir un fonctionnement en
parallèle, comme expliqué dans la
présente :
Automatique – L'activation du poussoir
« Auto-Synch » permet au dispositif de
synchronisation d'adapter les
paramètres en parallèle d'une
génératrice en fonction avec une
source en ligne. Lorsque les
paramètres se situent dans des limites
acceptables, le disjoncteur de la
génératrice d'arrivée doit s'enclencher
automatiquement.
Manuel - Les paramètres de mise en
parallèle de la génératrice doivent être
réglés manuellement. La source
d'alimentation d'arrivée est mise en
parallèle avec le bus grâce au
fonctionnement manuel. Le disjoncteur
est fermé par l'action de son
interrupteur de commande et le
verrouillage s'effectue par le sélecteur
de synchronisation. Cette manoeuvre
doit aussi être offerte et respectée
lorsque la source d'alimentation
d'arrivée est connectée à un bus mort.
Mécanismes de verrouillage
Les dispositifs de déclenchement à
interverrouillage et automatique du
disjoncteur principal doivent fonctionner
de la façon suivante :
1. Quand le disjoncteur du circuit
d'alimentation à quai est fermé, la
fermeture d'un disjoncteur de la
génératrice par son interrupteur de
commande respectif initialise le
circuit de temporisation et déclenche
le disjoncteur du circuit
d'alimentation à quai.
2. Lorsque le disjoncteur de la
génératrice est fermé, la fermeture
du disjoncteur d'alimentation à quai
par son interrupteur de commande
initialise le circuit de temporisation
et déclenche la génératrice.
3. La mise en parallèle des
génératrices ou de l'alimentation à
Page 51 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
quai est possible seulement si
l'alimentation principale passe par le
tableau de distribution principal.
La fermeture manuelle d'un disjoncteur
d'alimentation relié à un bus mort doit
être possible seulement si le sélecteur
de synchronisation se trouve à la
position « Incoming Generator » ou
« Shore power ».
3.230
Calculs, dessins et documentation
3.231
3.232
Buyer ID - Id de l'acheteur
Avant de fabriquer le nouveau tableau
de distribution, l'entrepreneur doit
présenter une copie des dessins
proposés, contenant au moins les
renseignements suivants, au
gestionnaire de projets de la GCC et au
responsable de l'inspection pour
examen et commentaires :
nomenclature des matériaux indiquant
le numéro, la description et la quantité
de pièces et le fabricant de tous les
composants autres que les bus et les
pièces structurales;
schéma élémentaire;
disposition;
calcul des courts-circuits.
Après avoir traité les commentaires de
la GCC, cinq (5) exemplaires de cette
documentation doivent être fournis à la
CS-SMTC pour approbation; Dès
réception de l'approbation de la CSSMTC, la fabrication des nouveaux
tableaux de distribution peut débuter.
Une analyse d'arcs électriques du
nouvel équipement doit être réalisée
conformément à la norme IEEE 1584,
« Guide for Performing Arc-Flash
Hazard Calculations » (guide pour le
calcul du danger que présentent les
arcs électriques).
Conformément à la clause 4.3.5.1 de la
norme CSA Z462-12, le
soumissionnaire doit préparer et
présenter une analyse du danger des
arcs électriques indiquant :
• les limites de l'étincelle d'arc
électrique;
l'énergie incidente à la distance de
travail;
l'équipement de protection individuelle
que tous doivent utiliser à l'intérieur des
Page 52 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
3.233
3.240
3.241
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
limites de l'étincelle d'arc électrique.
Au besoin, la clause 4.3.5.4 de la
norme CSA Z462-12 exige que
l'équipement qui doit sans doute être
examiné, réglé, réparé ou entretenu
sous tension soit identifié à l'aide d'une
étiquette contenant tous les
renseignements suivants :
a) au moins un des renseignements
suivants :
• énergie incidente disponible et
distance de travail correspondante;
valeur minimale de l'arc pour
l'équipement de protection individuelle
(EPI);
niveau de protection requis de l'EPI;
catégorie de risque/danger la plus
élevée pour l'équipement
b) tension nominale du système
c) limites de l'arc électrique;
d) date de l’analyse des dangers.
De plus, la méthode de calcul et les
données appuyant les renseignements
de l'étiquetage doivent être
documentées et fournies au
responsable des inspections.
L'entrepreneur doit renvoyer à la
section 6 « Documentation » en ce qui
concerne les exigences de
documentation pour les dessins
d'installation du tableau de distribution
et les exigences associées au manuel
d'utilisation et d'entretien des tableaux
de distribution.
L'entrepreneur doit offrir les dessins
finaux approuvés suivants du tableau
de distribution au moment de livrer
chaque groupe électrogène :
x des dessins à l'échelle de la
configuration de l'armoire, indiquant
l'emplacement de tous les dispositifs
installés;
x un schéma fonctionnel des
connexions;
un schéma de terminaison des câbles.
x 3.21 Essais en atelier
Un plan des inspections et des essais
réalisés à l'usine doit être transmis à la
CS-SMTC, au gestionnaire de projets
de la GCC et au responsable des
inspections. La CS-SMTC et le
responsable des inspections doivent
assister aux tests et aux essais au
besoin, et l'entrepreneur doit prouver
Page 53 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
4.0
4.1
4.2
4.3
4.4
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
que le tableau de distribution fonctionne
conformément aux exigences décrites
dans les devis. Tous les tests et essais
doivent être réalisés conformément aux
exigences, à la satisfaction des
organismes de réglementation et selon
les exigences du présent énoncé des
travaux. L'entrepreneur doit fournir des
certificats pour tous les essais réalisés.
Ces essais doivent comprendre
l'étalonnage de tous les disjoncteurs de
la génératrice de service du navire, et le
réglage des dispositifs de
déclenchement électroniques. Les
essais doivent inclure un rapport
d'inspection visant la thermographie
infrarouge.
Exigences techniques générales
Conditions de fonctionnement de
l'équipement
L'ensemble des nouvelles machines
et/ou du nouvel équipement qui doivent
être installés doivent être conçus pour
fonctionner et demeurer opérationnels
dans les conditions suivantes :
Un roulis pouvant atteindre 22 degrés
d'un côté ou l'autre du navire,
accompagné d'une fréquence du cycle
de 10 secondes et d'une inclinaison de
10 degrés avec une fréquence de cycle
de 5 secondes et d'une accélération
linéaire maximale de 1 g;
Une inclinaison permanente de
22,5 degrés à bâbord ou tribord, et une
assiette permanente de 10 degrés à
l'avant et l'arrière.
L'ensemble des nouvelles machines ou
du nouvel équipement qui doivent être
installés dans des espaces climatisés
ou non chauffés doivent être conçus
pour fonctionner dans de telles
conditions.
Température et humidité
En dépit de l'environnement normal
entre les ponts, tout l'équipement doit
être en mesure de fonctionner dans les
conditions suivantes :
x humidité relative de 95 % à des
températures de 45 °C;
x humidité relative de 75 % à toutes
les autres températures.
Chocs et vibration
Page 54 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
XLV166
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
4.4
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Tout l'équipement à bord, les bâtis, les
câbles et les autres accessoires doivent
être fixés de façon à fonctionner
comme prévu dans les conditions
suivantes :
Vibrations à bord du navire
x
à 13,2 Hz avec une amplitude de
déplacement de +/- 1 mm;
x
de 13,2 à 80 Hz avec une amplitude
de déplacement de +/- 0,7 g avec
une accélération maximale de 0,7 g.
Les fréquences naturelles des supports
d'équipement ou des pièces
d'équipement ne doivent pas se situer
dans la plage de 0 à 80 Hz, sauf
lorsqu'il est impossible de les maintenir
à l'extérieur de cette plage malgré les
méthodes de conception de la
construction, les vibrations doivent être
amorties afin d'éviter une amplification
excessive.
5.0
5.1
5.11
5.12
Buyer ID - Id de l'acheteur
Décharges électriques/électrocution
Généralités
Les exigences de la présente section
s'appliquent à tous les travaux
d'électricité effectués conformément
aux présentes exigences de projets.
Les travaux d'électricité effectués sur
l'équipement fourni doivent être
conformes aux normes TP127E et IEEE
45 et obtenir l'approbation de la CSSMTC.
L'entrepreneur doit fournir de
l'équipement conforme aux exigences
de la norme ANSI/CÉI 60529 (codes
IP), selon le cas.
5.13
L'entrepreneur doit respecter toutes les
dispositions de la section 36 de la
norme TP127E - Dessins et données à
être soumis pour approbation, en ce qui
concerne l'approbation de la CS-SMTC
pour les modifications électriques.
5.2
5.21
Analyse de la charge
L'analyse de la charge actuelle sera
fournie dans le but de représenter un
système « conforme à l'exécution ».
L'analyse de la charge pour la
conception du tableau de distribution
Page 55 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
5.22
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
doit être pour le chargement maximal
possible pour un fonctionnement à deux
génératrices avec un facteur de
puissance inductif de 0,8. Cette analyse
de la charge sera utilisée à titre
d'orientation pour la conception d’autres
éléments de radoub. La GCC prévoit
terminer l'exécution de l'analyse de la
charge et la coordination des études
pour le système « conforme à
l'exécution » lorsque les autres travaux
de radoub ne faisant pas partie de ce
lot de travaux sont achevés.
L'analyse de la charge est configurée
sous forme de schéma unifilaire afin de
faciliter l'identification de l'équipement
et la dérivation directe des données
pour la barre omnibus, le
transformateur, le redresseur et le
calibre des câbles.
5.23
Toute modification au schéma unifilaire
doit être reflétée immédiatement dans
l'analyse de la charge, et l'inverse.
5.3
5.31
Schéma électrique unifilaire
Le soumissionnaire doit présenter un
schéma électrique unifilaire illustrant la
disposition du nouveau tableau de
distribution. (Voir tableau 3-2.3 de la
DP)
5.4
Étude de courts circuits électriques et
de coordination
Une étude de courts circuits électriques
et de coordination complète du tableau
de distribution et de tous les
composants doit être réalisée par
l'entrepreneur et maintenue à jour.
5.41
5.42
Buyer ID - Id de l'acheteur
L'étude de courts circuits électriques et
de coordination doit être réalisée avant
la sélection de l'appareillage de
commutation, et doit faire état de la
tension de service du navire, c.-à-d.
460 volts. Le courant symétrique de
court-circuit doit être maintenu en deçà
de 50 kA ou, si c'est impossible,
d'autres moyens doivent être
déterminés, comme l'utilisation de
fusibles limiteurs de courant, de liaisons
de déconnexion normalement ouvertes,
etc.
Page 56 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
XLV166
File No. - N° du dossier
L'étude de courts circuits électriques et
de coordination doit être soumise à la
CS-SMTC aux fins d'approbation.
6.0
6.1
6.11
DOCUMENTATION
Dessins – généralités
Le soumissionnaire doit fournir un
exemplaire papier et électronique de
dessin de son choix en suivant la
norme CAO nationale de la GCC
[MECTS-#2860606-v1National_Cad_Standards]. (Voir tableau
3-2.3 de la DP)
6.12
6.20
6.21
Manuels
Généralités
Le soumissionnaire doit fournir un
exemplaire de manuel d'instructions
dans le format énoncé dans l'ÉDT. Au
minimum, le manuel doit seulement
comprendre une page d'index et un
exemple du contenu d'une page. (une
copie papier et une copie électronique)
(Voir tableau 3-2.3 de la DP)
6.22
Registres d'inspection des essais et
certificats
Le soumissionnaire doit fournir un
exemplaire du plan des inspections et
des essais et du certificat d'inspection
subséquent conformément aux
exigences de l'annexe D-3 de la DP. .
(Voir tableau 3-2.3 de la DP)
6.31
Le soumissionnaire doit fournir un
exemplaire du plan des inspections et
des essais et du certificat d'inspection
subséquent conformément aux
exigences de l'annexe D-3 de la DP. .
(Voir tableau 3-2.3 de la DP)
CRITÈRES DE GESTION OBLIGATOIRES
6.40
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
5.43
6.30
Buyer ID - Id de l'acheteur
Le soumissionnaire doit posséder une
expérience acquise au cours des
10 dernières années en intégration ou
en approvisionnement, en mise à
l'essai et en livraison de systèmes
électrogènes en milieu marin de taille
semblable ou supérieure. Des
références doivent être fournies.
Page 57 of - de 74
Le soum
le doma
clientèl
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
6.50
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
La livraison de la destination du
tableau de distribution doit être au plus
er
tard le 1 janvier 2016.
PARTIE 5 – CRITÈRES D'ÉVALUATION COTÉS
Note
Une cote brute est attribuée à chaque critère. Les points attribués varient de 0 à 50, et
chaque critère comprend un multiplicateur du facteur de pondération.
Note de 0
Inacceptable : Zéro (0) point est attribué aux entreprises dans toute catégorie où elles
ont omis de donner des renseignements ou ont donné des renseignements
incompréhensibles.
Marginal : De 30 à 40 % de la note brute peuvent être attribués aux réponses jugées à
peine acceptables. Le soumissionnaire n'a pas entièrement démontré sa capacité
d'accomplir les travaux demandés et n'a que légèrement décrit son approche. Par
exemple :
- L'exigence est répétée dans la proposition, mais elle ne s'accompagne d'aucune
explication de ce qui doit être réalisé dans l'énoncé des travaux techniques, ni de la
façon de le faire.
- La proposition présente une explication de ce qui doit être réalisé dans l'énoncé des
travaux techniques ou de la façon de l'accomplir, mais peut contenir des déclarations ou
références inexactes ayant influé sur l'approche du soumissionnaire sans entièrement
invalider l'approche technique.
- La proposition fait référence à la qualité de l'organisation, mais le soumissionnaire n'a
pas suffisamment décrit son expérience ou son personnel ou a fourni des C.V. de
personnes ou des exemples concrets d'expérience professionnelle qui n'étaient pas
pertinents.
Suffisant ou bon : De 60 à 80 % des points bruts peuvent être accordés si la
proposition technique satisfait à l'exigence et si le soumissionnaire a décrit précisément
ce qui doit être réalisé et la façon de le faire. Par exemple :
- Les sections de la proposition portant sur l'organisation, le personnel et l'expérience
satisfont à l'exigence, le soumissionnaire a fourni des renseignements détaillés sur les
capacités de l'entreprise, les C.V. personnels et les rapports de cas pour le même type
d'efforts antérieurs, y compris les titres et les responsabilités du poste ainsi que les types
de tâches; en outre, l'expérience et le personnel de l'organisation sont jugés suffisants ou
bons pour le travail.
- La proposition technique satisfait à l'exigence et le soumissionnaire a décrit
précisément ce qui doit être réalisé et la façon de le faire, ce qui comprend des
échantillons et des illustrations (p. ex., diagrammes, tableaux et graphiques) là où il y a
lieu.
Page 58 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
Excellent : L'ensemble des points bruts sont attribués si la proposition satisfait à
l'exigence et si le soumissionnaire a très bien et précisément décrit ce qui sera réalisé et
la façon de le faire, à la fois sur le plan quantitatif et qualitatif, pour ce qui concerne son
approche technique ainsi que le nombre et la qualité de ses emplois antérieurs
semblables et l'expérience et la formation de son personnel. Par exemple, les
renseignements techniques fournis avec la soumission décrivent les critères cotés de
façon précise.
CRITÈRES DE GESTION COTÉS
Éléme
nt
Exigences cotées
Le soumissionnaire doit travailler dans
le domaine et offrir des services à la
clientèle depuis au moins 2 ans.
Page 59 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
ÉDT 2.14 et
3.20
DP
1-2.2
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Le soumissionnaire doit posséder une
expérience acquise au cours des
10 dernières années en intégration ou
en approvisionnement, en mise à l'essai
et en livraison de systèmes
électrogènes en milieu marin de taille
semblable ou supérieure. Les
références fournies doivent comprendre
des renseignements sur les projets et
Le soumissionnaire doit être
propriétaire d'un centre d'essai
permettant de réaliser tous les essais
prescrits dans l'ÉDT et de consigner
les résultats de ces essais.
Livraison du tableau de distribution à
destination
Page 60 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
APPROBATION DE LA NOTE TOTALE
Nom de l’évaluateur de la soumission :
Signature de l'évaluateur de la soumission :
Date :
Page 61 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Page 62 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Page 63 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Page 64 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Page 65 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Page 66 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Page 67 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Page 68 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
ANNEXE C – FEUILLE DE PRESENTATION DE LA SOUMISSION FINANCIERE
DETAILLEE
Table 6.6.1 Table
a.
Travaux prévus
Pour les travaux prévus à la Partie 6, article 6.2 précisés à
l’annexe A
pour un PRIX FERME de: $______________
b.
Livraison a destination – Quantité 300 ( DDP Incoterms 2000) a
Parksville, Colombie Britannique.
pour un PRIX FERME de: $______________
c.
Prix Total ferme (a+b)
$______________
pour un PRIX FERME de:
:
Les droit de douane sont inclus et taxes applicable en sus.:
B-1
Prix pour Évaluation
Le prix de l’offre sera évalué en dollars Canadian, droit acquittés (DDP) a la destination
indiques dans l’article 6-4.2 (incoterms 2000) pour les marchandises. Excluant les taxes
applicables.
ANNEXE D - EXIGENCES EN MATIÈRE D'ASSURANCES
1.
L’entrepreneur doit souscrire et maintenir pendant toute la durée du contrat une
police d’assurance responsabilité civile commerciale d’un montant équivalant à
celui habituellement fixé pour un contrat de cette nature; toutefois, la limite de
responsabilité ne doit pas être inférieure à 2 000 000 $ par accident ou par incident
et suivant le total annuel.
2.
Le contrat d’assurance responsabilité civile commerciale doit comprendre les
éléments suivants :
Page 69 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
a)
Assuré additionnel : Le Canada est désigné comme assuré additionnel, mais
seulement en ce qui concerne les responsabilités qui peuvent découler de
l’exécution du contrat par l’entrepreneur. L’intérêt du Canada devrait se lire comme
suit : Le Canada, représenté par Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada.
b)
Blessures corporelles et dommages matériels causés à des tiers découlant des
activités de l’entrepreneur.
c)
Produits et activités complétées : Couverture pour les blessures corporelles et
dommages matériels découlant de biens ou de produits fabriqués, vendus,
manipulés ou distribués par l’entrepreneur, ou découlant des activités complétées
par l’entrepreneur.
d)
Préjudice personnel : Sans s’y limiter, la couverture doit comprendre la violation de
la vie privée, la diffamation verbale ou écrite, l’arrestation illégale, la détention ou
l’incarcération et la diffamation.
e)
Responsabilité réciproque/Séparation des assurés : Sans augmenter la limite de
responsabilité, le contrat doit couvrir toutes les parties assurées dans la pleine
mesure de la couverture prévue. De plus, le contrat doit s’appliquer à chaque
assuré de la même manière et dans la même mesure que si un contrat distinct
avait été émis à chacun d’eux.
f)
Responsabilité contractuelle générale : Le contrat doit, sur une base générale ou
par renvoi explicite au contrat, couvrir les obligations assumées en ce qui
concerne les dispositions contractuelles.
g)
Les employés et (s’il y a lieu) les bénévoles doivent être désignés comme assurés
additionnels.
h)
Responsabilité de l’employeur (ou confirmation que tous les employés sont
protégés par la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre
les accidents du travail (CSPAAT) ou par un programme semblable).
i)
Formule étendue d’assurance contre les dommages, comprenant les activités
complétées, couvre les dommages matériels de manière à inclure certains
sinistres qui seraient autrement exclus en vertu de la clause d’exclusion usuelle
de garde, de contrôle ou de responsabilité faisant partie d’une police d’assurance
type.
j)
Avis d’annulation : L’assureur s’efforcera de donner à l’autorité contractante un
avis écrit de trente (30) jours en cas d’annulation du contrat.
k)
S’il s’agit d’un contrat sur la base des réclamations, la couverture doit être valide
pour une période minimale de douze (12) mois suivant la fin ou la résiliation du
contrat.
l)
Responsabilité civile indirecte du propriétaire ou de l`entrepreneur : Couvre les
dommages découlant des activités d’un sous-traitant que l’entrepreneur est
juridiquement responsable de payer
m) Assurance automobile des non-propriétaires : Couvre les poursuites contre
l’entrepreneur du fait de l’utilisation de véhicules de location ou n’appartenant pas
à l’entrepreneur.
Page 70 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
n), o), p), q) - non-utilisés.
r)
Droits de poursuite : Conformément é l’alinéa 5 d) de la Loi sur le ministère de la
Justice, L.R.C. 1993, ch. J-2, art. 1, si une poursuite est intentée par ou contre le
Canada et que, indépendamment de la présente clause, l’assureur a le droit
d’intervenir en poursuite ou en défense au nom du Canada à titre d’assuré
additionnel désigné en vertu de la police d’assurance, l’assureur doit communiquer
promptement avec le Procureur général du Canada, par lettre recommandée ou
par service de messagerie, avec accusé de réception, pour s’entendre sur les
stratégies juridiques.
Pour la province de Québec, envoyer à
l’adresse suivante : Directeur
Direction du droit des affaires
Bureau régional du Québec
(Ottawa) Ministère de la
Justice
284, rue Wellington, pièce SAT-6042
Ottawa (Ontario) K1A 0H8
Pour les autres provinces et territoires, envoyer à
l’adresse suivante : Avocat général principal
Section du contentieux des affaires civiles
Ministère de la Justice
234, rue Wellington, Tour de l’Est
Ottawa (Ontario) K1A 0H8
Une copie de cette lettre doit être envoyée à l’autorité contractante à titre d’information. Le
Canada se réserve le droit d’intervenir en défense conjointe dans toute poursuite intentée contre
le Canada. Le Canada assumera tous les frais liés à cette défense conjointe. Si le Canada décide
de participer à sa défense en cas de poursuite intentée contre lui et qu’il n’est pas d’accord avec
un règlement proposé et accepté par l’assureur de l’entrepreneur et les plaignants qui aurait
pour effet de donner lieu à un règlement ou au rejet de l’action intentée contre le Canada, ce
dernier sera responsable envers l’assureur de l’entrepreneur pour toute différence entre le
montant du règlement proposé et la somme adjugée ou payée en fin de compte (coûts et intérêts
compris ou en sus) au nom du Canada.
Page 71 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
XLV-5-38040
Page 72 of - de 74
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
Client Ref. No. - N° de réf. du client
File No. - N° du dossier
F1571-155014
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
ANNEXE -E - QUESTIONS DES SOUMISSIONNAIRES ET RÉPONSES DU CANADA
o
Demande de soumission n F1571-155014
BESOIN : Fabrication et livraison de quantité : 300 pontons en fibre de verre bateaux à Port
pour Petit Bateaux
À remplir durant la période de soumission.
Article Spécifications description de la
DDP
Questions
Réponses
Page 73 of - de 74
Solicitation No. - N° de l'invitation
Amd. No. - N° de la modif.
F1571-155014/A
Client Ref. No. - N° de réf. du client
F1571-155014
Buyer ID - Id de l'acheteur
XLV166
File No. - N° du dossier
CCC No./N° CCC - FMS No./N° VME
XLV-5-38040
ANNEXE F – RENSEIGNEMENTS REQUIS POUR LA VÉRIFICATION DES DISPOSITIONS
RELATIVES À L’INTÉGRITÉ
Veuillez fournir une liste des noms des entités suivantes, conformément à la nature de la société.
1. Pour une société de personnes : chacun des membres du conseil d’administration du
soumissionnaire
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
2. Pour une société de personnes, une société en nom collectif ou une société en commandite :
les noms de tous les partenaires actuels
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
3. Pour une entreprise individuelle ou un particulier faisant affaire sous le nom d’une entreprise :
le nom de l’unique propriétaire ou particulier
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
3. Pour une coentreprise : le nom de tous les membres actuels de la coentreprise
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
5. Pour un particulier : le nom de la personne
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
Page 74 of - de 74
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising