New Elite 60 C 30 - Notices d`emploi pour chaudières, chauffe

New Elite 60 C 30 - Notices d`emploi pour chaudières, chauffe
New Elite 60 C 30
cod. 3540C22/1
-
05/2006

Chaudière murale à gaz, pour la production
d’eau chaude sanitaire et le chauffage
INSTRUCTIONS D’UTILISATION, D’INSTALLATION ET D’ENTRETIEN
New Elite 60 C 30
• Lire attentivement les avertissements repris dans le
présent fascicule fournissant des indications importantes
pour la sécurité de l'installation, son utilisation et son
entretien.
• Désactiver l'appareil en cas de panne et/ou de mauvais
fonctionnement en s'abstenant de toute tentative de
réparation ou d'intervention directe. S'adresser
uniquement à un technicien qualifié.
• Le manuel d'instructions fait partie intégrante du produit
et en constitue un composant essentiel que l'utilisateur
aura soin de garder afin de pouvoir le consulter
ultérieurement.
• Les éventuelles réparations ou remplacements de
composants sont réservées à un technicien qualifié en
n'utilisant que des pièces de rechange d'origine. La
non observance de ce qui précède compromet les
conditions de sécurité de l'appareil.
• En cas de vente ou de cession de l'appareil à un autre
propriétaire ou d'un déménagement, s'assurer que le
manuel accompagne dans tous les cas la chaudière de
manière à pouvoir être consulté en tout temps par le
nouveau propriétaire et/ou installateur.
• L'installation et la maintenance doivent être effectuées
conformément aux normes en vigueur, selon les
instructions du constructeur et par des techniciens
professionnels qualifiés.
• Une installation incorrecte ou un entretien impropre
peuvent entraîner des dommages à des personnes, à
des animaux ou à des choses.
• Le constructeur n'assume aucune responsabilité pour
les dommages causés par des erreurs d'installation et
d'utilisation et, dans tous les cas, en cas d'inobservation
des instructions fournies par celui-ci.
• Pour garantir le bon fonctionnement de l'appareil, il
est indispensable de faire effectuer l'entretien annuel
uniquement par un technicien professionnel qualifié.
• Cet appareil ne peut servir que dans le cadre des
utilisations pour lesquelles il a été conçu. Tout autre
usage sera considéré comme impropre et dès lors
dangereux.
• Après avoir retiré l'emballage, s'assurer du bon état
du contenu.
• Les éléments du conditionnement ne peuvent être
laissés à la portée des enfants étant donné qu'ils
pourraient être la source potentielle de dangers.
• En cas de doute, ne pas utiliser l'appareil et s'adresser
au fournisseur.
• Avant d'effectuer une opération de nettoyage,
d'entretien ou de maintenance, l'appareil devra être
débranché du réseau électrique à l'aide de l'interrupteur
de l'installation et/ou des dispositifs d'arrêt prévus.
Ce symbole signifie “Attention” et est mis en regard de tous les avertissements
concernant la sécurité. Ces prescriptions sont à respecter scrupuleusement pour
éviter tous risques causés à des personnes, animaux et objets.
Ce symbole attire l'attention sur une note ou un avertissement important
Déclaration de conformité
Le constructeur : FERROLI S.p.A.
Adresse : Via Ritonda 78/a 37047 San Bonifacio VR
déclare que cet appareil est conforme aux directives CEE ci-dessous :
• Directives appareils à gaz 90/396
• Directive rendements 92/42
• Directive Basse Tension 73/23 (modifiée par la directive 93/68)
• Directive Compatibilité Electromagnétique 89/336 (modifiée 93/68)
Président ef fondé de pouvoirs
Cav. du travail
Dante Ferroli
2
New Elite 60 C 30
1. Instructions d’utilisation .........................................................................4
1.1 Présentation ............................................................................................................4
1.2 Panneau de commandes .........................................................................................4
1.3 Allumage et extinction ............................................................................................7
1.4 Réglages..................................................................................................................8
1.5 Entretien ...............................................................................................................12
1.6 Anomalies..............................................................................................................13
2. Installation ............................................................................................14
2.1 Dispositions générales ..........................................................................................14
2.2 Lieu d’installation ..................................................................................................15
2.3 Raccordements hydrauliques................................................................................17
2.4 Raccordement gaz ................................................................................................19
2.5 Raccordements électriques ..................................................................................19
2.6 Raccordement au conduit de fumée ....................................................................20
3. Service et entretien ..............................................................................21
3.1 Réglages................................................................................................................21
3.2 Mise en service .....................................................................................................23
3.3 Entretien ...............................................................................................................24
3.4 Solution des pannes ..............................................................................................26
4. Caractéristiques et données techniques...............................................27
4.1 Dimensions et raccordements ..............................................................................27
4.2 Vue générale et composants principaux ..............................................................28
4.3 Schéma hydraulique ..............................................................................................29
4.4 Tableau des données techniques .........................................................................30
4.5 Diagrammes ..........................................................................................................31
4.6 Schéma électrique.................................................................................................32
Certificat de garantie ...............................................................................36
cod. 3540C22/1

3
New Elite 60 C 30
1. INSTRUCTIONS D’UTILISATION
1.1 Présentation
Cher Client,
Nous vous remercions d’avoir choisi New Elite 60 C 30, une chaudière murale FERROLI de conception
avancée, de technologie d’avant-garde, de fiabilité élevée et de haute qualité constructive. Nous vous
invitons à lire attentivement le présent manuel et à le conserver soigneusement pour toute consultation
ultérieure.
New Elite 60 C 30 est un générateur thermique de chauffage à haut rendement fonctionnant au
gaz naturel ou liquide (configurable à l’installation) et commandé par un système avancé de contrôle
électronique par microprocesseur.
Le corps de la chaudière se compose d’un échangeur lamellé en cuivre, dont la conformation particulière
garantit un échange de chaleur efficace dans toutes les conditions de fonctionnement, et d’un brûleur
atmosphérique doté d’un allumage électronique avec contrôle de la flamme à ionisation.
Intégré au chauffe-eau en acier inox à accumulation rapide, elle assure une abondante production d’eau
chaude sanitaire.
La chaudière est également équipée de deux circulateurs à vitesse variable, d’un vase d’expansion, d’une
soupape de sûreté, d’un thermostat de fumées, d’un pressostat d’eau, de capteurs de température et
d’un thermostat de sécurité.
Grâce au système de contrôle et de réglage par microprocesseur avec diagnostic avancé, le fonctionnement de l’appareil est automatisé au maximum. La puissance de chauffage se règle automatiquement
par le système de contrôle en fonction des caractéristiques de l’installation. La puissance en mode eau
chaude sanitaire se règle automatiquement en continu pour garantir confort et économie d’utilisation.
Il suffit à l’utilisateur de programmer la température souhaitée à l’intérieur de l’habitation (par thermostat d’ambiance ou commande à distance en option dont on recommande l’installation) ou de régler
la température de l’installation et de programmer la température de sortie désirée pour l’eau chaude
sanitaire. Le système de réglage et de contrôle pourvoira à un fonctionnement idéal toute l’année.
1.2 Panneau de commandes
Le panneau de commandes se compose d’un interrupteur général, 6 touches et un afficheur LCD.
10 9
1 7
8
11 12
6
+
+
-
-
2 13
4
3a 4 3b
15
14
5
fig. 1
New Elite 60 C 30
Afficheur
1
Visualisé quand l’appareil est en fonctionnement chauffage. Ce mode est activé en cas
de demande de chauffage provenant du thermostat ambiant (ou chronothermostat à
distance) en mode hiver ou automatiquement pendant la fonction antigel.
2
Visualisé quand l’appareil est en fonctionnement Eté: signifie que le fonctionnement
chauffage est inhibé. Pour activer le fonctionnement chauffage appuyer la touche
Eté/Hiver (13): le symbole soleil s’efface et l’appareil se place en mode Hiver.
3a
Visualisé lorsque le brûleur est allumé.
3a
3b
Visualisé en cas d’anomalie qui a entraîné le blocage de l’appareil. L’afficheur indique
(4) le code de l’anomalie à comparer avec la liste reportée au paragraphe relatif au
diagnostic (3.4 - Solution des pannes). Pour rétablir le fonctionnement appuyer RESET(14).
4
Visualise des informations sur l’état de l’appareil.
Stand-by: pression eau installation exprimée en bar.
Sanitaire: température eau chaude sanitaire exprimée en °C.
Chauffage: température installation de chauffage (refoulement) exprimée en °C.
Anomalie: code anomalie clignotant (voir également 3.4 Solution des pannes).
5
Visualisé quand le mode confort relatif à ECS est inhibé. En mode ECO (Economy)
l’appareil ne distribue pas d’eau chaude. Pour activer le mode confort appuyer Reset
(14) pendant 3 secondes; le symbole ECO s’efface.
6
Visualisé quand l’appareil est en fonctionnement sanitaire. Ce mode est activé en
mode confort quand la température de l’eau chaude à l’intérieur du ballon descend
en-dessous de la température programmée.
7
Visualisé quand l’appareil relève une pression de l’eau de l’installation de chauffage
insuffisante. Ce symbole est activé avec l’anomalie “F37” (voir également 3.4 Solution
des pannes).
8
Visualisé pendant les sélections concernant la sonde externe (voir Température évolutive).
Touches
9
10
En appuyant ces touches on obtient l’augmentation (9) ou la diminution (10) de la
programmation de la température de l’eau de chauffage.
+
-
11
12
+
En appuyant ces touches on obtient l’augmentation (11) ou la diminution (12) de la
programmation de la température de l’eau chaude sanitaire.
-
13
En appuyant cette touche on active ou désactive le mode Eté indiqué sur l’afficheur
par le symbole Soleil (2).
5
New Elite 60 C 30
14
Cette touche est multifonction.
En cas d’anomalies qui génèrent le blocage de l’appareil (3a et 3b) cela permet, par
simple pression, le rétablissement (déblocage chaudière ou reset).
Pendant le fonctionnement normal de l’appareil, permet d’activer ou désactiver le
mode ECO (5).
15
Allumage et extinction de la chaudière (statut allumé - témoin vert allumé).
Indications pendant le fonctionnement
• Stand-by
Pression Eau installation exprimée en bar.
Exemple: 1.6 bar
Mode Eté actif (Symbole SOLEIL)
Mode Economy actif (Symbole ECO)
Pression Eau installation exprimée en bar.
Exemple: 1.6 bar
Mode Eté actif (Symbole SOLEIL)
Mode confort actif
Pression Eau installation exprimée en bar.
Exemple: 1.6 bar
Mode hiver actif
Mode Economy actif (Symbole ECO)
Pression Eau installation exprimée en bar.
Exemple: 1.6 bar
Mode hiver actif
Mode confort actif
• Fonctionnement
Température installation de chauffage (refoulement) exprimée en °C.
Exemple: 70°c
Brûleur allumé.
Fonctionnement en chauffage (Symbole Radiateur).
Mode confort actif
6
New Elite 60 C 30
Température installation de chauffage (refoulement) exprimée en °C.
Exemple: 70°c
Brûleur allumé.
Fonctionnement en chauffage (Symbole Radiateur).
Mode Economy actif (Symbole ECO)
Température Eau chaude sanitaire (ballon) exprimée en °C.
Exemple: 60°c
Brûleur allumé.
Fonctionnement en sanitaire (Symbole Robinet).
Mode hiver actif
Température Eau chaude sanitaire (ballon) exprimée en °C.
Exemple: 60°c
Brûleur allumé.
Fonctionnement en sanitaire (Symbole Robinet).
Mode Eté actif (Symbole SOLEIL)
• Test (installateur)
Puissance maximum.
Brûleur allumé.
Fonctionnement en mode TEST
1.3 Allumage et extinction
Chaudière éteinte
Interrupteur général (15) en position OFF (témoin vert éteint)
Allumage de la chaudière
• Ouvrir le robinet du gaz en amont de la chaudière.
• Purger l’air présent dans le tuyau en amont de la soupape des gaz.
• Fermer l’éventuel interrupteur ou insérer la fiche en amont de la chaudière.
• Interrupteur général (15) en position ON (témoin vert allumé)
• Pendant 5 secondes l’afficheur visualise la version logicielle de la carte.
7
New Elite 60 C 30
• Pendant 90 secondes l’afficheur visualise FHI qui indique le cycle de purge
de l’air du circuit de chauffage.
• Une fois l’affichage FHI effacé. la chaudière est prête à fonctionner
automatiquement chaque fois que l’on prélève de l’eau sanitaire ou en
présence d’une demande de la part du thermostat d’ambiance (ou du
chronothermostat à distance).
Extinction
Appuyer l’interrupteur général (15) en position OFF (témoin vert éteint)
Quand la chaudière est éteinte par cette touche la carte électronique n’est plus alimentée électriquement
et le système antigel est exclus.
Fermer le robinet des gaz en amont de la chaudière et débrancher l’alimentation électrique de l’appareil.
Pour les arrêts prolongés en période hivernale et afin d’éviter les dommages causés par le gel,
il est conseillé de purger toute l’eau contenue dans la chaudière et dans l’installation.
1.4 Réglages
Réglage de la température ambiante (avec thermostat d’ambiance inséré)
Programmer à l’aide du thermostat d’ambiance ou la commande à distance la température souhaitée à
l’intérieur des pièces. Commandée par le thermostat d’ambiance, la chaudière s’allume et chauffe l’eau
à la température de consigne de refoulement de l’installation. La chaudière s’éteint dès que la température souhaitée aura été atteinte à l’intérieur des pièces.
Au cas où il n’y aurait pas de thermostat d’ambiance ou de commande à distance, la chaudière maintiendra l’installation à la température de consigne refoulement installation.
Réglage température installation
Sélection de la température installation de chauffage par les touches
“Chauffage +” et “Chauffage -” (9 et 10).
Réglage température sanitaire
Sélection de la température eau chaude en appuyant les touches “Sanitaire
+” et “Sanitaire -” (11 et 12).
8
New Elite 60 C 30
Sélection été/hiver
Pour sélectionner un des modes, il suffit d’appuyer la touche
En sélectionnant le mode Eté, l’afficheur visualise le symbole
En mode été, le système antigel reste activé.
(13).
(2).
Sélection Economy/comfort
Pour sélectionner un des modes il suffit d’appuyer la touche RESET (14) pendant 3 secondes environ.
En sélectionnant le mode Economy, l’afficheur indique ECO (5). Dans cette condition la chaudière ne
distribue pas d’eau chaude sanitaire. En sélectionnant le mode Confort, le symbole ECO (5) s’efface.
Température évolutive
Si la sonde externe (option) est montée, le système de réglage du générateur travaillera en “Température
évolutive”. Dans ce mode, la température du circuit chauffage est réglée en fonction des conditions
climatiques externes, de façon à garantir un confort élevé et une économie d’énergie pendant toute
l’année. En particulier, lorsque la température externe augmente la température de refoulement installation diminue selon une courbe de compensation donnée.
Avec le réglage évolutif, la température sélectionnée par les touches «chauffage +» et «chauffage -» (9 et
10) devient la température maximum de refoulement installation. Il est conseillé de régler la valeur maximum pour permettre au système de réguler la température sur tout la plage utile de fonctionnement.
La chaudière doit être réglée en phase d’installation par un personnel qualifié. Les adaptations peuvent
être faites par l’utilisateur pour améliorer le confort.
Mode courbe de compensation et déplacement des courbes
En appuyant pendant 2 secondes RESET (14) on accède au menu programmation.
Il est possible de modifier la courbe de compensation (de 1 à 10) par les
touches “Sanitaire +” et “ Sanitaire -” (11 et 12).
En appuyant de nouveau pendant 2 secondes RESET, on accède au déplacement parallèle des courbes, modifiable par les touches “Sanitaire +” et
“Sanitaire -” (11 et12).
Si la température ambiante est inférieure à la valeur désirée il est conseillé de sélectionner une courbe
supérieure et vice versa. Augmenter ou diminuer d’une unité et vérifier le résultat ambiant.
9
New Elite 60 C 30
Courbes de compensation
Temperatura
di mandata
impianto
Température
de refoulement
°C
90
10
85
9
8
7
6
5
80
4
70
3
60
2
50
1
40
30
20
20
10
0
-10
-20
Temperatura esterna
Température
externe °C
Exemple de déplacement parallèle des courbes
Temperatura
di mandata
impianto
Température
de refoulement
°C
90
9
10
85
8
7
6
80
5
70
4
60
3
50
2
40
1
30
20
20
10
0
-10
-20
Temperatura esterna
Température externe °C
Temperatura
di mandata
impianto
Température
de refoulement
°C
90
10
85
9
8
7
6
4
80
3
70
2
60
1
50
40
30
20
20
10
0
Temperatura esterna
-10
Température externe °C
10
5
-20
New Elite 60 C 30
Si la chaudière est reliée à la commande à distance (optionnelle), les réglages ci-dessus sont
gérés selon les instructions de la table ci-dessous.
Température installation
• Programmation par commande à distance.
• Visualisation de la programmation sur l’afficheur du panneau
de la chaudière par pression des touches «Chauffage +» et
« Chauffage -» (9 et 10).
Température sanitaire
• Programmation par commande à distance.
• Visualisation de la programmation sur l’afficheur du panneau
de la chaudière par pression des touches «Sanitaire +» et «
Sanitaire -» (11 et 12).
Sélection été/hiver
• Le mode Eté (symbole SOLEIL) a la priorité sur une demande
de chauffage provenant de la commande à distance.
Sélection Economy/Comfort
• En désactivant le sanitaire par commande à distance, la
chaudière se place en Economy (symbole ECO).
• En validant le sanitaire de commande à distance, la chaudière
se place en mode confort. Dans cette condition, avec la
touche RESET (14) sur le panneau de la chaudière, il est
possible de sélectionner un des deux modes.
Température évolutive
• Programmation par commande à distance.
• Les programmations sur le panneau de la chaudière sont
inhibées.
Remplissage circuit de chauffage
Afin d'éviter les retours de l'eau de chauffage dans le réseau d'eau potable, la fonction disconnexion
(norme NFP 43011) au dispositif de remplissage de la chaudière est incorporée dans l'appareil.
Ce disconnecteur CB certifié NF Antipollution, est destiné, dans les limites définies par l'autorité sanitaire, à la protection des réseaux d'eau potable contre les retours de fluides pollués provenant des
circuits de chauffage ne mettant en oeuvre que des produits ayant reçu un avis favorable d'utilisation
par le Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France
ATTENTION: La commande du dispositif de décharge du disconnecteur est à sécurité positive,
aussi l'orifice de décharge 3/8" doit être connecté (sans obturer même partiellement les deux
prises d'air) à un tube relié vers l'évacuation des eaux usées, sans point haut par rapport aux
deux prises d'air de l'appareil.
Ouvrir les deux robinets (A - B fig. 3) de remplissage en amont et en aval du disconnecteur, puis lorsque
la pression est atteinte (entre 1 et 2 bar- Manomètre C ou sur l’afficheur) refermer soigneusement ces
deux robinets. Le robinet en aval est réglable par tournevis.
La pression du circuit chauffage doit être au minimum à 1 bar à froid. Dans le cas contraire, le
pressostat manque d'eau empêche le démarrage de l'appareil.
L’absence de pression est indiquée sur l’afficheur par la visualisation de l’anomalie “F37” et le
clignotement de “bar”.
Avant la mise sous pression et l'utilisation de l'appareil pour le premier remplissage d'un circuit de
chauffage, il est nécessaire de s'assurer de la propreté des conduites d'eau en amont et d'effectuer un
rinçage de ces dernières.
Il est recommandé à l'utilisateur de manoeuvrer une fois par mois les deux robinets d'isolement de l'appareil (remplissage) afin de mettre ce dernier sous pression quelques instants pour le faire débiter.
11
New Elite 60 C 30
A
B
C
fig. 2
N.B.: Si la pression hydraulique descend en-dessous du seuil minimum
de fonctionnement, l’afficheur indique l’anomalie F37 clignotante avec
le symbole (7). Une fois rétablie la pression hydraulique nominale,
l’anomalie s’efface automatiquement.
1.5 Entretien
Il est conseillé pour l’utilisateur de faire effectuer l’entretien annuel de l’installation thermique par un
technicien qualifié ainsi qu’une vérification de la combustion au moins une fois tous les deux ans. Consulter
le chap. 3.3 du présent manuel pour de plus amples informations.
Le nettoyage du panneau avant, du tableau de bord et des composants esthétiques de la chaudière
peut être effectué avec un linge doux et humide, éventuellement imprégné d’eau savonneuse. Tous les
produits abrasifs et solvants sont à proscrire.
Contrôler au moins une fois par an le degré d’usure de l’anode en magnésium du ballon. Si
nécessaire remplacer.
12
New Elite 60 C 30
1.6 Anomalies
En cas d’anomalies ou de problèmes de fonctionnement, l’afficheur clignote et le code de l’anomalie
apparaît.
Les anomalies marquées par la lettre «F» provoquent des blocages temporaires rétablis automatiquement
dès que la valeur rentre dans les limites de fonctionnement normal de la chaudière.
Si le système affiche simultanément à l’anomalie le symbole
ment de la chaudière en appuyant RESET (14).
, l’utilisateur devra rétablir le fonctionne-
Si après deux tentatives de rétablissement le problème persiste contacter le SAV le plus proche.
Nous reprenons ci-après les anomalies pouvant être causées par des dysfonctionnements simples pouvant facilement être résolus par l’utilisateur.
Pour toute autre anomalie consulter le chapitre 3.4 «Resolution des problemès».
Anomalie
Causes probables et solutions
Blocage chaudière
Vérifier si les robinets de gaz en amont de la
chaudière et sur le compteur sont ouverts.
Appuyer le touche RESET pendant 1 seconde
(part.14 - fig. 1).
En cas de blocage répété de la chaudière, contacter le centre d’assistance technique.
Pression eau
installation insuffisante
Charger l’installation jusqu’à 1-1,5 bar à froid
au moyen du robinet de remplissage de l’installation.
Refermer le robinet après usage.
Avant de contacter le SAV vérifier que le problème n’est pas imputable à l’absence de gaz ou
d’alimentation électrique.
13
New Elite 60 C 30
2. INSTALLATION
2.1 Dispositions générales
Cet appareil ne doit être utilisé que pour l’utilisation pour laquelle il a été expressément conçu.
Cet appareil sert à réchauffer l’eau à une température inférieure au point d’ébullition à la pression
atmosphérique et doit être raccordé à une installation de chauffage et/ou de distribution d’eau
chaude sanitaire compatible avec ses caractéristiques, ses performances et ses capacités
thermiques. Tout autre usage sera considéré comme impropre.
L’INSTALLATION DE LA CHAUDIÈRE DOIT ÊTRE EFFECTUÉE UNIQUEMENT PAR UN PERSONNEL
PROFESSIONNEL QUALIFIÉ DISPOSANT DU SAVOIR-FAIRE REQUIS ET DANS LA STRICTE OBSERVANCE DES INSTRUCTIONS DU PRÉSENT MANUEL, DES DISPOSITIONS LÉGALES APPLICABLES ET
DES NORMES LOCALES ÉVENTUELLES, CONFORMÉMENT AUX RÈGLES DE LA BONNE PRATIQUE
TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE.
Une installation erronée ou un entretien impropre peuvent entraîner des dommages à des personnes,
à des animaux ou à des choses et dégager de ce fait le constructeur de toute responsabilité.
Conditions reglementaires d'installation
A
B
A
D
2) Conditions réglementaires d'installation dans
les établissements recevant du public
L'installation et l'entretien de l'appareil
doivent être effectués conformément aux
textes réglementaires, règles de l'art, en
vigueur, notamment:
- Réglement de sécurité contre l'incendie et
la panique dans les établissement recevant
du public:
C
Ces réglements sont spécifiques des bâtiments où sont installés les appareils.
1) Conditions réglementaires d'installation et
d'entretien dans les bâtiments d'habitation
L'installation et l'entretien de l'appareil
doivent être effectués par un professionnel
qualifié conformément aux textes réglementaires et règles de l'art, en vigueur,
notamment:
- Arrêté du 2 août 1977: Règles techniques
et de sécurité applicables aux installations
de gaz combustible et d'hydrocarbures
liquéfiés situées à l'intérieur des bâtiments
d'habitation et de leurs dépendances.
- Normes DTU P 45-204: Installations de gaz
(anciennement DTU n° 61-1-Installation de
gaz - avril 1982 + additif n° 1 juillet 1984)
- Réglement sanitaire départemental
- Norme NFC 15-100: Installation électrique
à basse tension - Règles
Minimum
Conseillé
A
3 cm
15 cm
B
15 cm
30 cm
C
15 cm
30 cm
D
1,5 cm
(par panneau
ouvrant)
> 50 cm
fig. 3
14
New Elite 60 C 30
a) Prescriptions générales:
• pour tous les appareils: Articles GZ (installations aux gaz, combustibles et hydrocarbures liquéfiés)
• Suivant l'usage de l'appareil: Articles CH (chauffage ventilation, réfrigération, conditionnement
d'air et production de vapeur et d'eau chaude sanitaire)
Articles GC (installations d'appareils de cuisson destinés à la restauration).
b) Prescriptions particulières à chaque type d'établissement recevant du public (hôpitaux, magasins,
etc...)
2.2 Lieu d’installation
Cet appareil est du type “à chambre ouverte” et ne peut être installé et fonctionner que dans des locaux suffisamment aérés. Un apport insuffisant d’air comburant à la chaudière peut en compromettre
le bon fonctionnement ainsi que l’évacuation des fumées. En outre, les produits de combustion qui se
seraient formés en de telles conditions (oxydes) nuiraient gravement à la santé en se propageant dans
l’air ambiant du lieu de séjour.
Le lieu d’installation doit être exempt de toute poussière, d’objets ou de matériaux inflammables ainsi
que de gaz corrosifs. Le lieu d’installation doit être sec et non exposé au gel.
Lors de la mise en place de la chaudière, il convient de libérer autour de celle-ci l’espace nécessaire pour
les opérations d’entretien et de maintenance prévues.
15
New Elite 60 C 30
Accrochage au mur
Sur demande, il est fourni un gabarit mural en métal pour tracer les points de support et de raccordement
de la chaudière. Ce gabarit pourra être utilisé pour les installations futures d’autres chaudières.
Pour ce faire, placer le gabarit sur le mur choisi pour l’installation de la chaudière. À l’aide d’un niveau
à bulle d’air, contrôler que la patte inférieure D soit parfaitement horizontale. Fixer provisoirement le
gabarit au mur par 2 vis ou 2 clous dans les trous B. Tracer les points d’accrochage C.
ATTENTION
Il faut impérativement
respecter le sens de montage
fléche vers la gauche
1
2
Legende
1
2
3
4
5
6
7
8
5
Arrivée gaz
Retour installation chauffage
Connexion soupape de securité
Depart installation chauffage
Sortie e.c.s.
Connexion soupape de securité
Eventuelle recirculation
Entrée eau froide sanitaire
1
2
3
6
4
5
fig. 4
16
4
3
8
7
6
7
8
New Elite 60 C 30
2.3 Raccordements hydrauliques
La capacité thermique de l’appareil sera préalablement définie par un calcul des besoins caloriques de
l’édifice conformément aux normes en vigueur. Pour le bon état et la longévité de la chaudière, il importe
que l’installation hydraulique soit proportionnée et comprenne tous les accessoires requis pour garantir
un fonctionnement et une conduction régulières.
Au cas où les conduites de refoulement et de retour de l’installation pourraient présenter en certains
points de leur parcours le risque de formation de poches d’air, on veillera à prévoir en ces endroits la
présence d’un robinet purgeur. Installer en outre un dispositif d’évacuation au point le plus bas de l’installation pour en assurer la vidange complète.
Il est préférable que l’écart thermique entre le collecteur de refoulement et celui de retour à la chaudière
ne dépasse pas 20 °C.
Ne pas utiliser les tuyauteries des installations hydrauliques comme mise à la terre d’appareils
électriques.
Avant l’installation, laver soigneusement toutes les tuyauteries de l’installation afin d’en enlever toutes
les impuretés ou résidus risquant de compromettre le bon fonctionnement de l’appareil.
Effectuer les raccordements aux points prévus, comme indiqué fig. 5.
Vue de face
fig. 5
33
78
150
236
50
53
600
1
2
3
4
5
Légende
301
Entrée gaz 1/2”
Retour installation Ø 3/4”
Refoulement installation Ø 3/4”
Eau chaude sanitaire Ø 1/2”
Eau froide sanitaire Ø 1/2”
176
226
1
2
3
4
5
Vue du bas
17
New Elite 60 C 30
Il est conseillé d’installer entre la chaudière et le circuit des soupapes d’arrêt permettant, au besoin,
d’isoler la chaudière de l’installation.
Les évacuations de la soupape de sûreté doivent être raccordées à un entonnoir ou un tube
d’accumulation pour éviter la fuite d’eau au sol en cas de surpression dans les circuits de chauffage.
A défaut, si la soupape de sûreté intervient en inondant le local, le fabricant de la chaudière ne
sera pas retenu responsable.
Le raccordement de la chaudière devra être effectué de manière à ce que ses tuyauteries internes soient
exemptes de toute tension. S'il était installé un clapet antiretour su le circuit sanitaire (si prévu), monter
une soupape de sécurité entre la chaudière et le circuit.
Caractéristiques de l’eau du circuit
En présence d’une eau présentant un degré de dureté supérieur à 25° Fr, il est recommandé d’utiliser
une eau spécialement traitée afin d’éviter toute incrustation éventuelle dans la chaudière résultant de
l’action d’eaux trop dures ou de corrosions causées par des eaux agressives. Il convient de rappeler
que des incrustations même de l’épaisseur de quelques millimètres entraînent, à cause de leur basse
conductivité thermique, une surchauffe considérable des parois de la chaudière pouvant, à leur tour,
donner lieu à de graves dysfonctionnements.
Le traitement de l’eau utilisée s’impose également dans le cas de circuits très étendus (avec de grands
volumes d’eau) ou de renouvellements fréquents de l’eau de circulation. Si la vidange intégrale ou partielle
de l’eau du circuit était nécessaire, il est recommandé d’effectuer le remplissage avec de l’eau traitée.
Liquides antigel, additifs et inhibiteurs.
Si nécessaire, il est possible d’utiliser des liquides antigel, des additifs et des inhibiteurs, seulement
et exclusivement si le producteur de ces liquides ou additifs fournit une garantie qui assure que ses
produits sont idoines à l’utilisation et ne provoquent pas de dommages à l’échangeur de la chaudière
ou à d’autres composants et/ou matériaux de la chaudière et de l’installation. Il est interdit d’utiliser
des liquides antigel, des additifs et des inhibiteurs non spécifiquement prévus pour l’utilisation dans des
circuits thermiques et compatibles avec les matériaux composant la chaudière et le circuit.
18
New Elite 60 C 30
2.4 Raccordement gaz
Avant d’effectuer le raccordement, veiller à ce que l’appareil soit préparé pour fonctionner
avec le type de combustible disponible. Nettoyer à fond les conduites du circuit afin d’en
retirer tout résidu pouvant compromettre le bon fonctionnement de la chaudière.
Le raccordement au gaz doit s’effectuer au raccord prévu (voir fig. 5) conformément aux normes en
vigueur avec un tuyau métallique rigide ou flexible à paroi continue d’acier inoxydable, avec un robinet
des gaz intercalé entre la chaudière et le circuit. Vérifier l’étanchéité de toutes les connexions de gaz.
La capacité du compteur de gaz doit être suffisante pour assurer l’usage simultané de tous les appareils
qui y sont reliés. Le diamètre de la conduite de gaz sortant de la chaudière n’est pas déterminant pour
le choix du diamètre du tuyau entre l’appareil et le compteur, celui-ci devant être choisi en fonction de
sa longueur et des pertes de charge conformément aux normes en vigueur.
Ne pas utiliser les conduites de gaz comme mise à la terre d’appareils électriques.
2.5 Raccordements électriques
Raccordement au secteur
La chaudière sera raccordée à une ligne électrique monophasée, 230 Volts-50 Hz.
La sécurité électrique de l’appareil ne peut être assurée que lorsque celui-ci est correctement
raccordé à un dispositif de mise à la terre efficace conforme aux prescriptions des normes
de sécurité en vigueur. Faire vérifier par un technicien qualifié l’efficacité et la conformité du
dispositif de mise à la terre. Le fabricant n’est pas responsable des dommages éventuels causés
par une mise à la terre déficiente. Faire vérifier que l’installation électrique est adaptée à la
puissance maximale absorbée par l’appareil, indiquée sur la plaque signalétique de la chaudière, en s’assurant, tout spécialement, que la section des câbles de l’installation électrique
est adaptée à la puissance absorbée par l’appareil.
La chaudière est précâblée avec un câble pour le raccordement au secteur. Les connexions au secteur
doivent être exécutées avec un raccordement fixe et dotées d’un interrupteur bipolaire dont les contacts
ont une ouverture d’au moins 3 mm, et avec fusibles de max 3A intercalés entre la chaudière et le
réseau. Il est important de respecter la polarité (LIGNE: câble marron / NEUTRE: câble bleu / TERRE:
câble jaune-vert) dans les raccordements au secteur. Lors de l’installation ou du remplacement du câble
d’alimentation, la longueur du conducteur de terre doit être de 2 cm plus longue que les autres.
Le câble d’alimentation de l’appareil ne doit pas être remplacé par l’utilisateur. En cas de
dommages au câble éteindre l’appareil. Pour le remplacement contacter exclusivement un
personnel hautement spécialisé. En cas de remplacement du câble électrique d’alimentation, utiliser exclusivement du câble “HAR H05 VV-F” 3x0,75 mm2avec diamètre externe
maximum de 8 mm.
Accès à la barrette de connexion électrique
Suivre les indications fig. 6 pour accéder au bornier électrique (A). La disposition des barrettes pour les
différentes connexions est reportée dans les schémas électriques au chapitre des données techniques.
19
New Elite 60 C 30
4
2
3
1
2
A
Schéma bornier
8
138
7
6
72
139
5
4
Légende
3
72
138
139
2
Thermostat d’ambiance
Sonde externe
Commande à distance
1
N
L
fig. 6
Thermostat d’ambiance
ATTENTION: LE THERMOSTAT D’AMBIANCE DOIT ÊTRE A CONTACTS PROPRES. EN RELIANT
DU 230 V. AUX BORNES DU THERMOSTAT ON ENDOMMAGE IRRÉMÉDIABLEMENT LA CARTE
ÉLECTRONIQUE.
En raccordant un thermostat d’ambiance avec programmation quotidienne ou hebdomadaire,
ou un interrupteur horaire (minuterie), éviter d’utiliser l’alimentation de ces dispositifs à partir de
leur contact d’interruption. Leur alimentation doit se faire par raccordement direct au secteur ou
par piles selon le dispositif.
2.6 Raccordement au conduit de fumée
Le tube de raccordement du conduit de fumée doit être d’un diamètre non inférieur à la bouche de l’antirefouleur. A partir de l’antirefouleur, il faut que le tronçon vertical soit d’une longueur non inférieure à
50 cm. Le dimensionnement et le montage des conduits de fumée et du tuyau de raccordement devront
être conformes aux normes en vigueur.
20
New Elite 60 C 30
3. SERVICE ET ENTRETIEN
3.1 Réglages
Toutes les opérations de réglage et de transformation doivent être effectuées par un personnel qualifié
disposant du savoir-faire et de l’expertise nécessaires, par exemple le personnel du SAV de votre
zone.
FERROLI S.p.A. décline toute responsabilité pour les dommages causés à des personnes et/ou à des choses,
découlant de la mauvaise utilisation de l’appareil par des personnes non qualifiées et non agréées.
Transformation gaz d’alimentation
L’appareil peut fonctionner au gaz naturel ou gaz liquide, et est prédisposé en usine pour l’un de ces
deux types de gaz comme il est clairement indiqué sur l’emballage et sur la plaquette des données
techniques. Quand l’appareil doit être utilisé avec un gaz différent, il conviendra de se procurer le kit
de transformation prévu à cet effet et d’opérer comme suit:
1. Remplacer les gicleurs du brûleur principal en insérant les gicleurs cités au chap. 4 en fonction du
type de gaz utilisé.
2. Modifier le paramètre concernant le type de gaz:
- mettre la chaudière en mode stand-by
- appuyer sur la touche RESET pendant 10 secondes: l’afficheur visualise P01.
- appuyer «Sanitaire +» ou «Sanitaire -» pour sélectionner le paramètre 000 (pour le fonctionnement
méthane) ou 001 (pour le fonctionnement GPL).
- appuyer sur la touche RESET pendant 10 secondes
- la chaudière revient en mode stand-by
3. Appliquer la plaquette adhésive contenue dans le kit de transformation près de la plaquette des
données techniques en vue de signaler la transformation effectuée.
4. Régler les pressions minimum et maximum au brûleur (voir paragraphe correspondant) en programmant
les valeurs indiquées dans le tableau des données techniques pour le type de gaz utilisé.
Pour passer du gaz naturel au gaz propane il faut retirer le diaphragme gaz (205 fig. 10).
Pour passer du gaz propane au gaz naturel il faut inserer le diaphragme gaz (205 fig. 10 et 4.4
Tableau des données techniques).
Activation du mode TEST
Appuyer les touches «Sanitaire +» ou «Sanitaire -» simultanément pendant 5 secondes pour activer le
mode TEST.
L’afficheur visualise:
Appuyer les touches «Sanitaire +» ou «Sanitaire -» simultanément pendant 5 secondes pour sortir du
mode TEST.
Le mode TEST se désactive en tout cas automatiquement après un laps de temps de 15 minutes.
Réglage de la pression au brûleur
Cet appareil, de type à modulation de flamme, a deux valeurs de pression fixes: la valeur minimum et
maximum, qui doivent être indiquées sur la table des données techniques en fonction du type de gaz.
• Relier un manomètre à la prise de pression B montée en aval de la soupape de gaz.
21
New Elite 60 C 30
• Retirer le capuchon de protection “D”.
• Faire fonctionner la chaudière en mode TEST (appuyer pendant 5 secondes les touches «sanitaire +»
ou «sanitaire -»):
• Prérégler la pression maximum à la valeur de tarage, en tournant la vis “G” en sens horaire pour
augmenter la pression et en sens antihoraire pour la diminuer.
• Débrancher un des deux faston «C» du modureg «F» sur la soupape de gaz.
• Régler la pression minimum à la valeur de tarage par la vis «E», en sens horaire pour augmenter et
en sens antihoraire pour diminuer.
• Eteindre et allumer le brûleur en contrôlant que la valeur de la pression
minimum reste stable.
• Rebrancher le faston «C» séparé du modureg «F» sur la soupape de gaz.
• Vérifier que la pression maximale n’ait subi aucune variation.
D
• Remettre en place le capuchon de protection “D”.
• Pour terminer le mode TEST, répéter la séquence d’activation ou bien
attendre 15 minutes.
E
G
C
F
F
I
Entrée
gaz
Sortie
gaz
+
B A
Une fois effectué
le contrôle ou le
réglage de la pression,
sceller avec de la peinture ou un plomb spécifique la vis de réglage.
A
B
C
D
E
F
G
I
22
Prise de pression en amont
Prise de pression en aval
Raccordement Modureg
Capuchon de protection
Ecrou/Vis de réglage de la pression minimum
Modureg
Ecrou de réglage de la pression maximum
Bobine opérateurs
Manomètre
B
fig. 7
New Elite 60 C 30
Réglage de la puissance maximum chauffage
Pour régler la puissance en chauffage, positionner la chaudière en fonctionnement TEST (voir 3.1).
Appuyer la touche «Chauffage +» ou «Chauffage -» (9 et 10) pour augmenter ou diminuer la puissance
(minimum = t00 / maximum =t99). Sortir du fonctionnement TEST (voir 3.1). La puissance maximale du
chauffage restera celle qui a été programmée pendant le TEST.
Réglage de la puissance d’allumage
Pour régler la puissance d’allumage, positionner la chaudière en mode TEST (voir 3.1).
Appuyer la touche «Sanitaire +» ou «Sanitaire -» (9 et 10) pour augmenter ou diminuer la puissance
(minimum = t00 / maximum =t60). Sortir du fonctionnement TEST (voir 3.1). La puissance d’allumage
restera celle qui a été programmée pendant le TEST.
Réglage du Δt chauffage en modifiant le débit-pression du circulateur
L’écart thermique Δt (différence de température de l’eau de chauffage entre refoulement et retour
installation) doit être inférieur à 20 °C et s’obtient en variant le débit/pression du circulateur, en agissant
sur le variateur (ou l’interrupteur) à plusieurs vitesses. En augmentant la vitesse du circulateur, Δt diminue
et vice-versa.
3.2 Mise en service
La mise en service est réservée exclusivement à un personnel qualifié, comme par exemple
les techniciens de notre réseau de vente et de notre SAV local.
Vérifications à exécuter au premier allumage et après toutes les opérations d’entretien au
cours desquelles des déconnexions ou des interventions sur les dispositifs de sécurité ou des
parties de la chaudière auraient été effectuées.
Avant d’allumer la chaudière:
• Ouvrir les soupapes d’arrêt éventuelles entre la chaudière et l’installation.
• Vérifier l’étanchéité de l’installation de gaz en procédant avec prudence et en utilisant une solution
d’eau savonneuse pour détecter éventuellement les fuites au niveau des raccords.
• Remplir les tuyauteries et assurer l’évacuation complète de l’air dans la chaudière et les installations,
en ouvrant la soupape d’évent d’air sur la chaudière et les soupapes d’évent sur l’installation.
• Vérifier qu’il n’y ait pas de fuites d’eau dans l’installation ni dans la chaudière.
• Vérifier le raccordement de l’installation électrique.
• S’assurer que l’appareil est relié à une bonne mise à la terre.
• Vérifier que la pression et l’amenée de gaz sont bien celles requises pour le chauffage.
• Vérifier qu’il n’y a pas de liquides ou de matériaux inflammables dans les alentours immédiats de la
chaudière.
Allumage de la chaudière
•
•
•
•
•
Ouvrir le robinet du gaz en amont de la chaudière.
Purger l’air présent dans le tuyau en amont de la soupape des gaz.
Fermer ou insérer l’éventuel interrupteur ou fiche en amont de la chaudière.
Placer l’interrupteur général sur ON.
Positionner le sélecteur en position Hiver et régler la température à une valeur supérieure à 50°C et
celle du thermostat sur la température désirée. Le brûleur s’allume et la chaudière se met en route
automatiquement sous le contrôle de ses dispositifs de réglage et de sécurité.
23
New Elite 60 C 30
Si après avoir exécuté correctement les manœuvres d’allumage, les brûleurs ne s’allument pas
et l’anomalie F01 se vérifie avec le symbole , appuyer sur le bouton RESET. Le module réarmé
reprendra le cycle d’allumage. Si, même après la seconde tentative, les brûleurs ne s’allument
pas, consulter le paragraphe “Recherche des pannes”.
En cas de coupure de courant vers la chaudière alors que celle-ci fonctionne, les brûleurs s’éteindront et se rallumeront automatiquement dès le rétablissement de la tension du secteur.
Vérification en cours de fonctionnement
• S’assurer de l’étanchéité des circuits combustible et eau.
• Contrôler l’efficacité de la cheminée et des conduits d’air/fumées pendant le fonctionnement de la
chaudière.
• Vérifier que la circulation d’eau entre la chaudière et l’installation s’effectue correctement.
• Vérifier que la soupape de gaz module correctement en chauffage ou en production d’ECS.
• Vérifier que l’allumage de la chaudière se fasse correctement, en effectuant plusieurs essais d’allumage
et d’extinction au moyen du thermostat d’ambiance et de la commande à distance optionnelle.
• S’assurer que la consommation de combustible indiquée par le compteur correspond bien à celle
indiquée dans le tableau des caractéristiques techniques, chap. 4.
• Contrôler que le débit d’eau sanitaire est correct avec le t donné dans le tableau: ne pas se fier à des
mesures empiriques. La mesure doit être faite en utilisant les instruments prévus à cet effet en un
point proche de la chaudière, en tenant compte des dispersions thermiques des canalisations.
Extinction
Fermer le robinet des gaz en amont de la chaudière et débrancher l’alimentation électrique de l’appareil.
Pour les arrêts prolongés en période hivernale et afin d’éviter les dommages causés par le
gel, il est conseillé de purger toute l’eau contenue dans la chaudière et dans l’installation et
d’introduire l’antigel spécial dans l’installation de chauffage.
3.3 Entretien
Les opérations ci-dessous sont réservées exclusivement à un personnel qualifié, comme par
exemple les techniciens de notre réseau de vente et de notre SAV local.
Contrôle saisonnier de la chaudière et de la cheminée
Il est conseillé de faire effectuer au moins une fois par an les vérifications suivantes sur l’appareil:
• Les dispositifs de commande et de sécurité (soupape gaz, thermostats, etc.) doivent fonctionner
correctement.
• Les conduits de fumée doivent être libres de tout obstacle et ne pas présenter de fuites.
• Les installations de gaz et d’eau doivent être parfaitement étanches.
• Le brûleur et le corps de la chaudière doivent être en parfait état de propreté. Suivre les instructions
au paragraphe suivant.
• Les électrodes doivent être libres de toute incrustation et positionnées correctement.
• La pression de l’eau dans l’installation à froid doit être d’environ 1 bar; remettre la pression à cette
valeur, si ce n’était pas le cas.
• Le vase d’expansion doit être gonflé.
• La charge et la pression de gaz doivent correspondre aux valeurs indiquées dans les tableaux correspondants.
• Les pompes de circulation ne doivent pas être bloquées.
Ballon
Contrôler régulièrement (au moins une fois par an) le niveau d’usure de l’anode en magnésium.
En cas d’usure excessive, remplacer.
24
New Elite 60 C 30
Ouverture du panneau antérieur
Pour ouvrir le panneau de la chaudière:
1 Avec un tournevis dévisser complètement les 2 vis “A”
2 Retirer le panneau “B”.
Avant d’effectuer une opération à l’intérieur de la chaudière, débrancher l’alimentation électrique
et fermer le robinet des gaz en amont.
fig. 8
A
B
A
Propreté de la chaudière et du brûleur
Le brûleur et le corps ne doivent pas être nettoyés avec des produits chimiques ou en utilisant des
brosses métalliques. Prêter une attention particulière après les opérations, au contrôle et à l’exécution
de toutes les phases d’allumage et de fonctionnement des thermostats, de la soupape de gaz et de la
pompe de circulation.
Après ces contrôles vérifier l’absence de fuite de gaz.
Analyse de la combustion
Pour pouvoir effectuer le prélèvement, il faut:
1) Introduire les sondes de l’analyseur dans le carneau;
2) Ouvrir un robinet d’eau chaude;
3) Régler la température du sanitaire au maximum ;
4) Attendre 10-15 minutes pour stabiliser la chaudière*;
5) Effectuer la mesure.
*Les analyses effectuées avec une chaudière non stabilisée peuvent fausser les mesures.
25
New Elite 60 C 30
3.4 Solution des pannes
Recherche des pannes
Anomalie
F01
Le brûleur ne s'allume pas
Causes probables
Solution
• Absence de gaz
• Contrôler l'arrivée régulière du
gaz à la chaudière et que l'air
• Anomalie électrode
• Contrôler que les électrodes
est éliminé des tuyaux.
d'allumage/détection
soient correctement câblées,
positionnées et non
incrustées
• Soupape de gaz défectueuse
• Contrôler et remplacer si
nécessaire la soupape de gaz
F02
Flamme parasite
• Anomalie électrode
• Anomalie carte
• Vérifier le câblage de l'électrode
d'ionisation
• Vérifier la carte
F03
Intervention thermostat
de sécurité
• Capteur de refoulement
non actif
• Absence de circulation
installation
F05
F07
Intervention du thermostat
fumées
Anomalie capteur refoulement
• Contrôler le positionnement et le
fonctionnement du capteur de
refoulement
• Vérifier le circulateur
• Câblage interrompu
• Vérifier le câblage
• Thermostat endommagé
• Vérifier le thermostat
• Intervention du thermostat
(contact ouvert)
• Vérifier que le conduit de fumées
n'est pas obstrué
• Thermostat endommagé
• Vérifier le thermostat
• Câblage interrompu
• Vérifier le câblage
• Capteur endommagé ou
court-circuit
• Contrôler le câblage ou remplacer
le capteur
• Câblage interrompu
F09
Anomalie au capteur d'eau
chaude sanitaire
• Capteur endommagé ou
court-circuit câblage
• Contrôler le câblage ou remplacer
le capteur
• Câblage interrompu
F37
Pression eau installation
incorrecte
• Pression de réseau trop basse
• Capteur endommagé
• Charger l'installation
• Vérifier le capteur
F39
Anomalie sonde externe
• Capteur endommagé ou
court-circuit câblage
• Contrôler le câblage ou remplacer
le capteur
F40
Pression eau installation
incorrecte corretta
• Pression trop haute
• Vérifier l'installation
• Contrôler la soupape de sûreté
• Vérifier le vase d'expansion
• Vérifier le capteur
F47
26
Anomalie capteur de pression
eau d'installation
• Câblage interrompu
• Vérifier le câblage
New Elite 60 C 30
4. CARACTÉRISTIQUES ET DONNÉES TECHNIQUES
4.1 Dimensions et raccordements
Vue supérieure
460
140
460
236
214
66
140
450
820
214
800
66
600
148
33 78
52
236
52
176
Entrée gaz 1/2”
Retour installation Ø 3/4”
Refoulement installation Ø 3/4”
Eau chaude sanitaire Ø 1/2”
Eau froide sanitaire Ø 1/2”
66
1
2
3
4
5
301
226
Légende
1
fig. 9
2
3 4
5
Vue de dessous
27
New Elite 60 C 30
4.2 Vue générale et composants principaux
Légende
126
49
28
197
34
27
19
81
22
26
56
20
243
21
7
8
9
10
11
14a
14b
19
20
21
22
26
27
28
32
34
205
179
246
32
44
180
84
85
97
9
7 11 14a 221 40 197 130 10 74 8
fig. 10
145 179 151
14b
40
44
49
56
74
81
84
85
97
126
130
145
151
179
180
197
205
221
243
246
28
Entrée gaz
Sortie eau sanitaire
Entrée eau sanitaire
Refoulement installation
Retour installation
Soupape de sûreté 3 bar
(chauffage)
Soupape de sûreté 9 bar
(ballon)
Chambre de combustion
Groupe de brûleurs
Gicleur de gaz
Brûleur
Isolant chambre de
combustion
Echangeur en cuivre
monothermique
Collecteur de fumées
Circulateur chauffage
Capteur de température
refoulement
Vase d’expansion sanitaire
Soupape gaz
Thermostat de sécurité
Vase d’expansion chauffage
Disconnecteur
Electrode d’allumage/
détection
1° opérateur soupape de gaz
2° opérateur soupape de gaz
Anode en magnésium
Thermostat fumées
Circulateur ballon
Hydromètre
Robinet de vidange ballon
Clapet anti-retour
Ballon
Event air manuel
Diaphragme gaz
By pass
Capteur de température
(ballon)
Transducteur de pression
New Elite 60 C 30
4.3 Schéma hydraulique
126
78
49
197
34
56
27
180
81
243
179
130
74
20
44
97
14a
197
145
179
32
246
14b 151
179
221
11
7
10
8
9
40
fig. 11
Légende
7 Entrée gaz
8 Sortie eau sanitaire
9 Entrée eau sanitaire
10 Refoulement installation
11 Retour installation
14a Soupape de sûreté 3 bar (chauffage)
14b Soupape de sûreté 9 bar (ballon)
20 Groupe de brûleurs
27 Echangeur en cuivre monothermique
32 Circulateur chauffage
34 Capteur de température refoulement
40 Vase d’expansion sanitaire
44 Soupape gaz
49 Thermostat de sécurité
56 Vase d’expansion chauffage
74
78
81
97
126
130
145
151
179
180
197
221
243
246
Disconnecteur
Antirefouleur
Electrode d’allumage/détection
Anode en magnésium
Thermostat fumées
Circulateur ballon
Hydromètre
Robinet de vidange ballon
Clapet anti-retour
Ballon
Event air manuel
By pass
Capteur de température (ballon)
Transducteur de pression
29
New Elite 60 C 30
4.4 Tableau des données techniques
Table 13
Puissances
Charge thermique (Capacitè calorifique infèrieure - Hi)
Puissance thermique Utile 80°C - 60°C
Puissance thermique sanitaire
Alimentation gaz
Gicleurs principaux Gaz naturel (G20)
Pression d'alimentation Gaz naturel (G20)
Pression au brûleur Gaz naturel (G20)
Débit Gaz naturel (G20)
Diaphragme gaz (G20)
Gicleurs principaux Gaz de Groningue (G25)
Pression d'alimentation Gaz de Groningue (G25)
Pression au brûleur Gaz de Groningue (G25)
Dèbit Gaz de Groningue (G25)
Diaphragme Gaz de Groningue (G25)
Gicleurs principaux GPL (G31)
Pression alimentation GPL (G31)
Pression au brûleur GPL (G31)
Débit GPL (G31)
Diaphragme gaz (G31)
Chauffage
Tempèrature maximum de régime en chauffage
Pression maximum de régime en chauffage
Soupape de sécurité
Pression minimum de règime chauffage
Capacitè vase d'expansion
Pression de vase d'expansion
Contenu d'eau chaudière
Sanitaire
Production sanitaire maximum t 30 °C
Pression maximum d'exercice sanitaire
Pression minimum d'exercice sanitaire
Contenu d'eau sanitaire
Dimensions, poids et raccords
Hauteur
Largeur
Profondeur
Poids emballage compris
Poids net
Raccord installation gaz
Raccords installation chauffage
Raccords circuit sanitaire
Alimentation électrique
Puissance èlectrique max absorbée
Tension d'alimentation/fréquence
Indice de protection électrique
30
kW
kW
kW
Pmax
33,1
30
Pmin
14,5
12,7
mm
mbar
mbar
nm3/h
Ømm
mm
mbar
mbar
nm3/h
Ømm
mm
mbar
mbar
kg/h
Ømm
30
12,7
Pmax
Pmin
16 x 1,30
20,0
17,4
3,0
3,50
1,22
5,6
16 x 1,30
25,0
22,8
4,5
3,17
1,41
5,6
16 x 0,77
37,0
35,0
6,8
2,57
0,89
/
°C
bar
bar
bar
litres
bar
litres
90
3
3
0,8
10
1
1,7
l/min
bar
bar
litres
19
9
0,25
60
mm
mm
mm
kg
kg
pouces
pouces
pouces
800
600
450
61
55,3
1/2”
3/4”
1/2”
W
V/Hz
IP
85
230/50
X5D
New Elite 60 C 30
4.5 Diagrammes
Pression disponible à l’installation
H [m H2O] 7
6
3
5
2
A
4
3
1
2
1
0
0
500
Légende
1.000
1.500
2.000
Q [l/h]
fig. 12
1 - 2 - 3 = Vitesse circulateur
A = Pertes de charge chaudière
31
32
32
34
42
44
47
49
72
fig. 13
32
130
1
2
3
4
5
6
1(L) 2(N)
1
1
2
2
F2A
F2A
3
Circulateur chauffage
Capteur température de chauffage
Capteur de température sanitaire
Soupape de gaz
Modureg
Thermostat de sécurité
Thermostat d’ambiance (non fourni)
Légende
Electrode d’allumage/détection
Interrupteur
Thermostat fumées à contact
Circulateur ballon
Sonde externe
Commande à distance
Transducteur de pression
81
98
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
7
6
5
4
3
2
1
1
2
3
4
PMF09F
47
42
GND
+5V
OUT
246
49
126
34
ATTENTION
Avant de brancher le thermostat d’ambiance ou la
chronocommande à distance, défaire le pontage
sur le bornier.
1
2
3
4
5
6
7
8
L
N
72
139
230V
50Hz
138
4.6 Schéma électrique
44
4
81
98
126
130
138
139
246
New Elite 60 C 30
Certificat
de garantie
CERTIFICAT
DE GARANTIE
DUREE DE LA GARANTIE
Le fabricant garantit les appareils vendus contre tout défaut de fabrication et de fonctionnement pour une
durée de 2 ans à compter de la date de mise en service par un SAV agréé ou à compter de la facture à
l’utilisateur à défaut de mise en service dans les trois mois suivant la facturation.
La garantie fabricant porte uniquement sur le remplacement de la pièce reconnue défectueuse par le
fabricant ou un de ses services agréés.
EXCLUSIONS
Sont exclus de la garantie:
• les frais de main d’œuvre et déplacement, d’emballage ou de port,
• tous dommages et intérêts notamment pour privation de jouissance,
• les pièces d’usure.
Toutes les conséquences dues:
•
•
•
•
•
•
à une installation non conforme aux règles de l’art et à la notice d’installation du fabricant,
à l’absence ou défaut d’entretien régulier par une entreprise agréée par le fabricant,
à la non observation des instructions du fabricant décrites dans la notice d’utilisation,
à un défaut en alimentation en gaz, eau ou électricité,
aux corrosions causées par la condensation ou l’agressivité de l’eau,
au gel, courants parasites et/ou effets nuisibles des conditions atmosphériques, à l’entartrage de
l’appareil,
• aux interventions opérées sur l’appareil par une personne incompétente ou non autorisée par le fabricant,
• aux cas de force majeure indépendants de volonté et du contrôle du fabricant.
CONDITIONS DE GARANTIE
La fiche de mise en service et le certificat de garantie doivent être dûment complétés par l'utilisateur,
l’installateur, le SAV ayant effectué la mise en route.
Les étiquettes autocollantes d’identification code barre doivent être apposées aux emplacements prévus.
Le SAV agréé doit envoyer au fabricant la fiche de mise en service ainsi complétée.
La présente garantie s’ajoute et ne préjuge pas des droits de l’acheteur prévus dans la directive 99/44/CE
et l’article 1641 du code civil.
COMPLETER PAR L’UTILIZATEUR
COMPLETER PAR LE S.A.V.
DATE DE LIVRAISON
DATE DE LA PREMIERE
MISE EN SERVICE
UTILIZATEUR
Prénom
/
/
/
/
Nom
Adresse
N°
S.A.V. (cachet de la société)
C.P.
Ville
Signature:
FERROLI FRANCE
12, Avenue Condorcet
Techniparc - Z.A.C. de la Noue Rousseau
91240 Saint Michel sur Orge
Tel. 01 69 46 56 46 Fax 01 69 46 19 17
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement